Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00381
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami Fla
Publication Date: December 9, 2009
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00381
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00012-09-2009 ( PDF )


Full Text








ib en


e n M a rch e, 6 i dI9 a 1*2 0 9 V l Xo 4


Si Leonel 1

le dit, c'4
PORT-AU-PRINCE, 5 D6cembre -
Les declarations tenues par le president
dominicain Ldonel Fernandez au cours
d'une visite officielle a Paris (France)
provoquent en Haiti un melange
d'indignation et d'6tonnement.
Cependant Fernandez ne dit-il
pas tout haut ce que tout Haitien pense


Fernandez

est vrai !
tout bas, mais que nos officiels n'ontjamais
de leur c6t6 os6 reconnaitre ? D'ofi le
problkme. Mais aussi le paradoxe.
D'abord que si nous Haitiens
laissons aller les choses comme c'est le cas,
la mission onusienne de maintien de la paix
ou Minustah est en Haiti pour encore
(FERNANDEZ/p.4)


Mariage de Rene Preval

avec Elizabeth Debrosse Delatour


Port-au-Prince, 7 d6cembre Dans
une note de presse en date du 7 D6cembre
2009, le Palais national annonce le mariage
du President Rend Prdval avec sa compagne
Elizabeth Dbrosse.
Le mariage civil a 6t6 c6l1brd
dimanche (6 d6cembre 2009) en la residence
de campagne de Mme D6brosse a Furcy,
dans les hauteurs dominant la capitale.


Elizabeth D6brosse est la veuve
de feu le Gouverneur de la Banque centrale
d'Haiti, Lesly Delatour.
Quant au Pr6sident Rend Prdval
c'est son troisieme mariage. Sa premiere
spouse et mere de ses deux filles (Patricia
et Dominique) est Solange Lafontant. Lors
de sonpremier mandat, Rend Prval 6pousa
(voir/p. 3)


Les deuxpresidents de 'ile : I'Haitien Rend Preval et le Dominicain LeonelFemandez


Rend Preval et sa nouvelle spouse Elizabeth Debrosse lors du dernier carnaval (photo HEM)


Labadie : Oasis of Haiti!


LABADIE,
Haiti, 3 D6cembre- Ce
n'est pas l'Oasis mais
Labadie qui 6tait la
vedette le jeudi 3
d6cembre.
Pour bien
jouir du spectacle, il
valait mieux treat bord
qu'h terre.
Une fois
pass le cri
d'admiration devant
< le plus grand et le
cher paquebot du
monde >, vivement
qu'on aille voir la-
dedans comme des
enfants venant de
recevoir un nouveau
jouet.
Nous voici
au pont sup6rieur, le
17e 6tage. D'ofi on a
une vue plongeante
dans le ventre du
monstre. Le motjouet
n'est pas de trop.
Proportions
americaines.
D'ailleurs le 8e 'floor'
se veut une L'Oasis of the seas ac
reproduction de par la musique entrainante du groupe


SIDA: L'aide aux seropositifs

remplace I'aide tout court !
PORT-AU-PRINCE, 2 D6cembre- s6ropositifs) alors qu'il 6tait de 9 dans les
Alors que tous les acteurs de la lutte contre anndes 80, puis 6.9 en 2000, 3.1 en 2004 et
le VIH-Sida, aussi bien nationaux aujourd'hui 2.2, des informations cependant
qu'interationaux, se f6licitent du travail alarmantes nous parviennent susceptibles
accompli en Haiti oi le taux de prevalence de remettre en question tous ces acquis.
(ou contamination) a beaucoup baiss6 Allons droit aubut. Dans certaines
tombant a 2.25 (environ 200.000 (SIDA/p.6)


ccueill
floklor


Central Park, le grand
et c6lbre jardin public
de Manhattan (New
York).
Mais c'est
plut6t la r6f6rence
Miami Beach qui
s'impose. De jeunes
couples en tenue de
plage se dorant au
soleil. Des grands-
meres et leurs petits-
enfants dans une
autre piscine plus
familiale (21 piscines
au total). Ces derniers
n'ont pas
apparemment
l'intention de
descendre terre.
L'Oasis c'est tout un
monde en lui-meme.
C'est le concept
am6ricain par
excellence. Self
service et tout
compris. On part en
vacances mais sans
laisser sa s6curit6
made in USA. Le ciel,
le soleil et la mer mais
li au port de Labadie
rique Milocan (photo Marcus, HENM) (LABADIE /p. 8)


ECONOMIE :

Haiti ou une disparition annonc6e


VUES D'AVION, 3 D6cembre -Le on, et pas ame qui vive.
vol Port-au-Prince Cap-Haitien dure vingt On se rend brusquement compte
cinq minutes a peine. de la dimension rdelle des problkmes du
De la-haut, s'6tale un pays 6rod6, pays.


presque un desert.
Et desert.
Pas une branche d'herbe, dirait-


Conclusion: c'est peu de dire
qu'on n'a pas les moyens de les r6soudre.
(HAITI/p.5)


,





Page 2


OBABMAet...

TOUSSAINT LOUVERTURE


L'Olection d'Obama n'a pas
seulement une valeur de symbole, c'est une
conquete humaine essentielle qui annonce
probablement de trbs grands
bouleversements dans l'6quilibre du monde
et le comportement des hommes.
Depuis longtemps, j'attendais ce
moment, ce signe clandestin et 6clatant tout
A la fois, cette ponctuation de la destine. Il
fallait un homme visit par une manibre de
genie pour l'accomplir et indiquer peut-6tre
un vrai chemin A toute l'humanit6 au cceur
d'un avenir qui parait si obscur. Obama a su
concentrer en lui l'6nergie de la connaissance
intuitive et une force de p6n6tration et
d'analyse sup6rieure A celle de la plupart


est-ce possible ? Toni Morrison, afro-
amtricaine, prix Nobel de litt6rature, dans
un entretien accord au Nouvel
Observateur, justifie son choix politique, qui
se porte 6videmment sur Obama par ce
qu'elle a pu percevoir chez celui-ci: une
certaine sagesse ou plut6t : la sagesse. Et
c'est pr6cis6ment cette quality, cette vertu
d6cel6e par Toni Morrison qui avait fait de
Toussaint, ce qu'il est devenu pour nous,
pour le monde entier et pour tous les noirs
du monde.
Le parcours de ces deux hommes
montre leur capacity A maitriser les
circonstances, A saisirl'occasion favorable,
les occasions favorables A leurs desseins.


des hommes pour faire ce coup de tonnerre
dans un monde encore h6b&t&. II fallait ce
mdlange de souplesse et de lucidity pour
r6aliser cette geste. Et cet exploit qui honore
l'homme, l'esprit humain et tous les peuples
de la terre est au moins pour un instant
historique comme une sanctification de
l'humanit6 tout entire, une sorte de grace
jet6e sur le courage et la lutte des hommes.
Mais cette grace, cet 6tat de grace
qu'a vcu Obama en octobre 2008 etjanvier
2009 n'est pas nouveau dans l'histoire du
monde. Avant Obama, un de ses aieux en a
aussi b6ndfici6. Il s'agit tout simplement de
Toussaint Louverture, le plus grand noir de
l'histoire du monde, que Lamartine a identified
tout simplement A une nation :" Cet homme
est une nation "(1) fait-il dire A Rochambeau
l'un des plus grands tortionnaires connus
et qui a particip6 avec le general Leclerc,
beau-frbre de Bonaparte, A la tentative de
r6tablissement de l'esclavage A Saint-
Domingue que Toussaint dirigeait encore.
C'6tait en 1802. C'est au cours d'une
r6flexion sur cette p6riode que Lamartine a
6crit sa pibce de thdetre dans laquelle il
identifie Toussaint A une nation. Et nous
pensons que cette equation n'a rien
d'excessif. Venant d'un grand podte, d'un
grand voyant, elle n'a fait que traduire la
r6alit6 des faits, des 6v6nements. Le
President Obama est bel et bien le
descendant spirituel et intellectuel de
Toussaint Louverture. Il ne convient pas
aujourd'hui de parler du president Obama
si l'on ignore qu'il avait pour ancetre
Toussaint Louverture. Faute de cet arri&re-
plan, on risque de ne rien comprendre A la
fulgurante ascension d'Obama. Il suffit de
se rappeler tout simplement que Toussaint
Louverture n6 esclave en 1743, affranchi en
1776, a particip6 au mouvement
revolutionnaire dans l'effervescence de la
c6r6monie du Bois Caiman en 1791 comme
lieutenant et m6decin des armies de
Biassou: cet homme est pass en quinze
ans (1791-1802) de la condition d'esclave
d'habitation et de maison A celle de
gouverneur d'une ile colonis&e par la France,
l'Angleterre et l'Espagne entre autres. De
tels exploits ne peuvent 6tre r6alis6s que
par une personnalit6 d'exception, un h6ros,
et c'est le statut que l'histoire universelle a
accord A Toussaint Louverture : le premier
abolitionniste de l'esclavage. Tout cela est
en accord avec la perception de Toussaint
Louverture par Lamartine. Mais comment


Qu'est-ce que le genie, sans les conditions
de sa manifestation, sans des circonstances
favorables ? Le climat socio-politique A
Saint-Domingue, le vent de liberty qui
soufflait, la combativit6 des esclaves et le
haut degr6 de conscience politique de
certains negres ont permis l'6mergence d'un
Toussaint Louverture, de meme, la longue
lutte des Noirs am6ricains pour leur
emancipation, les 6crits et les actions de
Mandela, Martin Luther King, Jessy
Jackson, les turpitudes de l'administration
Bush, la crise 6conomique, le d6sarroi d'une
jeunesse d6boussol6e ont 6videmment
contribu6 au succes lectoral de Barack
Obama.
Haiti pourrait 6tre consid6r&e
comme le creuset d'un m6tissage A la fois
biologique, ethnique et culturel. En ce qui
concerne le m6tissage culturel, le
syncr6tisme religieux en constituerait une
des preuves les plus marquantes. On peut
aussi mentionner ce fait tout A fait singulier
sur lequel on n'a pourtant pas assez insist :
pour la premiere fois dans l'histoire de
l'humanit6, on a assist A la genese d'une
langue le creole n&e de la n6cessit6 mime
de l'agir en commun. On peut aussi voir
dans la naissance du creole haitien
l'antithese de Babel et la r66dition du
miracle de la Pentec6te : alors que les colons,
soucieux de perp6tuer leur domination
s'6taient arranges pour que des esclaves
noirs issus d'une meme ethnie et parlant la
meme langue, soient 6parpill6s et disperses
de mani&re A empecher toute possibility de
communication linguistique, les n6cessit6s
de 'action commune le travail des mines
ou la coupe de la canne devaient permettre
la naissance d'une langue nouvelle. En
outre le travail dans les vastes plantations
de canne A sucre rassemblait dans un meme
lieu un nombre imposant d'esclaves qui, en
plus d'une langue maintenant commune,
avaient tout de meme pu garder, malgr6 le
zble des missionnaires et la vigilance des
colons, les 616ments fondamentaux de la
religion vaudou imported d'Afrique. Une
langue commune, une religion commune, le
travail collectif sur les vastes plantations, il
n'est point besoin d'etre grand clerc pour
constater que la situation est
potentiellement explosive et qu'il ne manque
que ce que plus tard Hegel appellera le
grand Homme, le HWros, le Conducteur de
peuples, en un mot, un Toussaint
(OBAMA/p. 12)


Mercredi 09 D6cembre 2009
Haiti en Marche Vol XXIII N0 46

L'envoye special de I'ONU pour Haiti organise une
rencontre mercredi a New-York sur la situaton ha'itienne
Port-au-Prince, le 7 d6cembre 2009 (AHP) -L'envoye special de 1'ONU pour Haiti, Bill
Clnton, a convoqu6 une rencontre pour ce mercredi au siege de 1'ONU a New-York
pour faire le point sur la siuation en Haiti.
Le processus electoral en cours en Haiti devrait 6tre en bonne place au menu des
discussions.
Bill Clinon chercherait A savoir si la facon dont 6voluent les choses en Haiti peut aider
a faire le suivi de la rencontre des investisseurs organise en octobre dernier A Port-
au-Prince
Selon des sources proches de 1'ONU A New-York, 1'ancien president am6rican aurait
invite des membres de son bureau en Haiti A prendre part A cette rencontre.

LE PRESIDENT PREVAL SE REMARIE
Samedi soir, les Port-au-Princiens ontvu le ciel s'allumer de feux d'artifice. Cay est, a
pens6 plus d'un : Pr6val et Babette se marient Maintes fois renvoy6, le mariage a
finalement eu lieu dimanche A Furcy, comme l'avaient annonc6 depuis plusieurs
semaines les paysans de l'endroit suivant avec attention les va-et-vient annonciateurs
de l'6v6nement.
Lundi matin 7 d6cembre, une note informative du secretariat priv6 du Palais national et
sous la signature de la secr6taire du President, Sheila Caze, annoncait que le chef de
l'Etat Monsieur Rend Pr6val et Madame Elisabeth D6brosse Delatour se sont unis par
les liens du mariage le dimanche 6 d6cembre 2009 A 11 heurs du matin dans la plus
stricte intimit6, lors d'une c6r6monie pr6sid6e par l'Officier d'Etat Civil de la commune
de Kenscoff, Madame Marianne Val6us.
Le Secretariat Priv6 du President de la R6publique pr6sente ses vceux de bonheur au
President de la republique et A son spouse.

Assassinat du journaliste Francesco Fantoli
Francesco Fantoli, le propri6taire de Piano Bar, A Cyvadier (Jacmel, Sud est), est d&c6d&
A Port-au-Prince apres avoir requ deux balles de bandits circulant A motocyclette.
Il sortait d'une banque commerciale A Delmas 60, le samedi 5 d6cembre, vers midi, et
6tait d6ji remont6 dans sa voiture quand il a &t6 attaqu6 par deux hommes arms.
Francesco Fantoli, ressortissant italien vivant depuis plusieurs anndes en Haiti, a ete
conduit A l'h6pital de M6decins sans frontibres par Joseph Edmond, responsable du
sous-commissariat de Delmas 62, qui l'a emmen6 lui mbme au centre hospitalier A bord
de sa pick up.
Mais d&s son arrive A l'h6pital, les m6decins ont conclu qu'il n'avait pas beaucoup de
chances, parce que l'une des balles avait perform le foie.
En effet Francesco Fantoli est mort durant l'op6ration.
Francesco Fantoli habite Jacmel depuis plusieurs annies. Ily a ouvert un cine club,
projectant chaque samedi soir un film qu'il commentait avec l'assistance. Au resto de
Francesco Fantoli, on mangeait des phtes maisons qu'il pr6parait lui-meme pour ses
clients .
Son village de roulottes avait &t6 trbs endommag6 par la vague des quatre cyclones de
2008 mais Fantoli qui d6cidement savait se battre avait peu A peu reconstruit son
6tablissement.
Correspondant pour l'agence locale HPN, Francesco Fantoni encourageait ses
nombreux amis A venir visiter Haiti qui 6tait devenue sa deuxibme patrie. (Je ne peux
plus rester deux semaines A l'dtranger, tellementje me sens attached A Haiti, confiait-il A
ses jeunes collaborateurs de HPN.
A la T616vision nationale d'Haiti, Francesco animait une chronique et pr6sentait
souvent les grands rendez-vous du football aux c6t6s de pr6sentateurs tels que Patrice
Dumond, Smith Griffon ou Joel Norv6lus. Avec l'agence Image Productions, Francesco
Fantoni avait r6alis6 pour le bureau de l'Union europeenne en Haiti une s6rie de
reportages sur la vie quotidienne en Haiti. La s6rie post6e sur Youtube a &t6 regarded
par des dizaines de milliers d'intemautes et avait requ le prix de meilleure r6alisation
d6cern par l'UE.
Sa mort repr6sente une perte certaine pour sa ville d'adoption, Jacmel, mais aussi pour
Haiti dont il projetait dans ses reportages une image positive.
II venait d'ouvrir une cole de football et nous avons sous les yeux son dernier e-mail
en date du vendredi 4 d6cembre annoncant que 1'6cole commencera ses activities le
mercredi 20 janvier au terrain de foorball Park Jeans et invitant les jeunes Avenir
s'inscrire.
Ce sont des gens comme qa que des bandits A moto descendent sans hesitation dans
les rues de Port-au-Prince.
Que faire? Peut-on interdire d6finitivement la circulation de motocyclettes dans nos
rues?
Non, r6pond-t-on. Mais il est facile pour les bandits A moto de se faufiler entre les
voitures et de disparaitre, ni vu ni connu, dans les rues encombrdes de la capitale.
Tandis que la liste s'alourdit un peu plus chaque jour de paisibles citoyens victimes de
ce genre de crime.
(EN BREF / p. 14)


COMPAGNIE DE TRANSFERT

D'ARGENT CHERCHE

Chef Comptable

Comptable Junior

Specialiste en Webmarketing

Auditeur

Directeur G6neral


Cinq ans d'experience

Miami / Saint Domingue

Parle et 6crit parfaitement le Francais

et l'Espagnol avec maitrise du Creole


Envoyez votre curriculum vitae a

internet-money2@live.com


Le President des Etats-Unis, Biarack Ubama





Mercredi09 Dcembre 2009 L'ACTUALITE E__N MAR
Haiti enMarche *Vol XXIII N- 46

Mariage de Rene Preval

avec Elizabeth Debrosse Delatour
(... suite de la lere page) Prdval et Elizabeth D6brosse courent pratiquement depuis le
Jeri Benoit, actuelle ambassadrice d'Haiti en Italie, et sceur du d6but de son second mandat.
D6put6 Steven Benoit, actuellement candidat au Snnat pour le La nouvelle a &t6 confirmed ce lundi 7 D6cembre par
d6partement de l'Ouest. une << note informative > du Palais national.


Des rumeurs concemant le marriage du Prsident Rend


Haiti en Marche


Les partis politiques boudent

le second tirage au sort


et reclament le
Les dirigeants de plusieurs partis politiques ne se
sont pas pr6sent6s samedi pour assister au second tirage au
sort du Conseil electoral provisoire (CEP).
En lieu et place, ils se sont r6unis au local de la Fusion
des sociaux d6mocrates pour mettre au point une D6claration
des plateformes et partis politiques.
Ony lit ceci :
Nous membres repr6sentant les Plateformes et Partis
politiques dont les noms suivent sont les signataires de cette
Declaration pr6parde au cours d'une rencontre organisde a
Port-au-Prince a la rue Debussy, # 15 a Pacot.
Nous avons d6cid6 ce qui suit:
1- Nous d6nonqons les actes de brigandage commis
par le CEP qui ont eu lieu au Club International a Petion Ville,
le vendredi 4 D6cembre 2009, avec ce tirage au sort scandaleux
en faveur du groupement politique du Palais National portant
le nom de Init6.
2- Nous ne reconnaissons pas cette mascarade, ce
tirage au sort-borlette, qui s'est fait en notre absence le Samedi
5 D6cembre 2009.
3- Nous disons que vu la faqon dont ce CEP a 6td
form, vu sa maniere d'organiser le calendrier electoral et de
mettre certains partis politiques en dehors du processus, le
tirage au sort du vendredi 4 et du samedi 5 d6cembre fait tout
le monde voir clairement que ce CEP n'a aucune autorit6 pour
organiser aucune election dans le pays.
4- Nous supposons que les institutions qui ont leurs
repr6sentants membres de ce conseil ont pris note de la
situation de troubles que ce CEP provoque dans le pays.
5- Nous demandons la admission de tous les membres
du CEP parce que ils ne font qu'appuyer un acte anti-
d6mocratique, anti-national, anti-peuple commandit6 par le
President Prdval qui veut ramener le pays dans la dictature et
le pouvoir personnel.
6- Nous demandons a la communaute internationale


depart du CEP
d'appuyer uniquement des elections libres, honn6tes et
d6mocrtiques avec la participation de tout parti politique l1gal.
7- Nous d6cidons de nous mettre ensemble jusqu'a
ce qu'un autre CEP acceptable soit 6tabli pour l'organisation
de bonnes elections dans le pays .
Cette D6claration est signde des repr6sentants des
Plateformes et Partis dont les nom suivent :
ALTERNATIVE : OPL- Fusion- KID
LIBERATION :PROP- MUR- PEP-
PLAPH : ADEBHA- BLOC 20 GREH- MNP 28 -
RDNP
RASANBLE : PNDPH- REPAREN- PLH- MSN-
MONAFOS
PLATEFORMEPOURLE CHANTEMENT
MPH
MRN
PACAPALAH
PAIN
PPL
RESPE
UCADDE

Second tirage : Unite 10,
MPH numero 1
HPN, 7 d6cembre 2009 La plateforme << Unit >> est
ressortie avec le num6ro 10 alors que le num6ro 1 tant convoit6
est revenu au MPH apres la reprise du tirage au sort samedi
dernier. Des partis annoncent leur retrait de la course et d6crient
le CEP.
31 partis et regroupements politiques 6taient presents
pour la reprise de ce tirage au sort samedi dernier, qui s'est
tenu notamment en pisence de Pierre-Louis Aupont, directeur


Page 3


L'EVEEMENT SOMMAIRE
L'Oasis of the seas diverse plus de 4.000 touristes a
Labadie pp. 1 & 8
Labadie nest cependant pas une creation spontande
P.9

DERNIEREHEURE
Manage de Rend Prdval avec Elizabeth D6brosse
Delatour p.1

FIERTE NATIONAL
Les d nclarations du president dominicain sur Haiti
provoquent un toll p.1

ECONOMIE
Haiti ou une disparition annoncee p.1

SIDA
L'aide aux scropositifs commence a remplacer l'aide
tout court p.1

LIBRE PENSER
Obamatc... Toussaint Louverture (par Jean M6tellus)
p.2
Mimoire p12

POLoTIQUE
Elections : Des partis politiques contestent le tirage au
sort p.3
Pres de 900 candidats inscrits p.5

ONU-HAITI
Bilan de la visite de l'Expert en droits de l'homme p.7

LETTRESHATIENNES
13 prix litteraires la meme annde p.10

ENVIRONNEMENT
Copenhague 2009 : Plaidoyer pour un engagement
national p.13

CREOLE
Ana Pierre Kouwonnen Prenses p.15

g6ndral du CEP, et de Gaillot Dorsainvil, president du Conseil.
Il s'agissait d'attribuer un num6ro aux partis
politiques devant participer aux prochaines 16gislatives.
Vendredi, l'obtention par la plateforme < Unit >> du num6ro
Un, qui a impact psychologique sur les 6lecteurs, avait
provoqu6 un toll aupres des autres partis qui ont crid a la
(SECOND TIRAGE/p. 12)


Cogt vs ad dkidez de yvohoraes..ParW ou vouse
accedezAUNIBANKOnlineue vraiesuccursale on ignel

> Payz n equi yant un compA la UNIBANK
en lirdfnt vousiiwima son omONW.

> Fa votransferts sur ra
> AchetedesCh6ques de di e tsurftger


cOsuatla Is0ur W d'autm tranains possible
en clkpant sur 1 wwwunibankhakticom


I | UNIBANK
rl i AA c**

"Fadons route csemble"

www. uniban khaiti .com








Lettre aux lecteurs en ligne

Port-au-Prince, le 5 Novembre 2009,
Chers amis lecteurs,

Nous aimerions par la present vous informer qu' A partir de
notre edition: Haiti en Marche # 43, 18 au 25 Novembre 2009, nous
sommes dans obligation d'arreter la distribution gratuite dujournal.
Si vous voulez continuer a recevoir la version dlectronique, nous nous
ferons un plaisir de vous 1'envoyer pour un cofit modique.
Le Prix d'un abonnement electronique est de US $ 40.00
pour SIX MOIS et US $ 78.00 UNE ANNEE. Le paiement
peut se faire par cheque bancaire a deliver anotre adresse de Port-au-
Prince:
100 Avenue Lamartinire (Bois Verna), Port-au-Prince, Hati
Si vous vous trouvez en Haiti.
A1'ext6rieur, veuillez remplir le formulaire surnotre site intenet
ww.haitienmarche.com/abonnements
Le cofit est le meme mentionne ci-dessus. Vous pouvez vous
acquitter de votre abonnement soit en expediant votre cheque a
1'adresse du journal aMiami:
Hadi en Marche, 173N.W 94th Street, Miami, Florida 33150
soit en utilisant votre carte de credit. Les details figurent sur
notre page d'abonnement.
Haiti en Marche en ligne est disponible des le mardi de chaque
semame.
Nous vous remercions de votre fid1it6.

Elsie Etheart, Port-au-Prince
Tel. 509-3452-0428 ou 509-3454-0126 ou 2221-0204
Michel Leys, Miami
T1l. 305 754-0705 ou 786-457-8830







Missing
or
Unavailable




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs