Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00379
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami Fla
Publication Date: November 25, 2009
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00379
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00011-25-2009 ( PDF )


Full Text


















Naissance de 2 formations politiques,


dont "UNITE" par le President Preval


PORT-AU-PRINCE, 23 Novembre Deux d'inscription des partis qui pr6senteront des candidats aux
nouvelles formations politiques font leur apparition au l6gislatives du 28 f6vrier prochain.
moment ou est cl6turd ce lundi 23 novembre le processus Ce sont 'Altenatif' (Atemative), une coalition de partis


de l'ancienne opposition, et 'Unite' qui est aussi une
nouvelle plateforme politique dont on attribue la paternity
(FORMATIONS POLITIQUES /p.3)


Amaral Duclona, Berton Jolicoeur ou Frankenstein?


PORT-AU-PRINCE, 19 Novembre -
L'audience en extradition qui se tient a Santo-Domingo
apres l'arrestation le 9 octobre dernier dans la
rdpublique voisine d'Amaral Duclona, un ex-chef de
gang de Cit6 Soleil (plus grand bidonville de la capitale
haitienne), r6clam6 par la France pour l'assassinat
d'un consul honoraire francais en Haiti, continue de
pi6tiner.
Le 18 novembre could, l'affaire a 6td a
nouveau renvoyde pour 15 jours.
Raison: impossibility de d6terminerune fois
pour toutes la veritable identity du prdvenu.
Celui que tout le monde connait pour 6tre
Amaral Duclona refute ce nom. I1 s'appelle, maintient-
il, Berton Jolicoeur. I1 ignore celui qu'on nomme
Amaral Duclona.
Le tribunal a beau rassembler toute une
montagne de documents. Projection de videos
montrant Amaral Duclona a l'ceuvre autrefois a Cit6
Soleil.


Amaral Duclona (ou Berton Jolicoeur) durant 'audience
du 18 Novembre devant le tribunal a Santo Domingo
tiredd du site de Alertehaiti.ht)


<< Mais c'est bien vous ? >, crie le president
du tribunal.
<< Pardon, moije m'appelle Berton Jolicoeur >,
rdpond le prdvenu imperturbable.

Spectacle litteralement kafka'ien ...
La confusion vient du nombre incroyable de
pieces attestant que le d6tenu s'appellerait Berton
Jolicoeur alors que tout le monde reconnait en lui l'ex-
gangster haitien r6fugid dans la rdpublique voisine
apres le crack-down mend en 2006 par la force
onusienne de maintien de la paix pour reprendre
possession des quartiers populaires qui avaient &t6 le
fief des gangs arms depuis le renversement par la
force du president Jean-Bertrand Aristide en f6vrier
2004.
Et documents apparemment tous
authentiques. D'ofi un veritable casse-tete chinois.
Et la transformation du tribunal en un
(AMARAL/p.6)


Vers des elections avec deux formations Lavalas ?
PORT-AU-PRINCE, 21 Novembre Le parti Fanmi
Lavalas est arrive h s'inscrire pour les prochaines elections.
Des 16gislatives auront lieu le 28 f6vrier 2010 pour
renouveler toute la Chambre des d6put6s (quelque cent sieges)
et le tiers du S6nat de 30 membres.
Le jeudi (19 novembre) could, munie d'un mandat
de l'ex-pr6sident Jean-Bertrand Aristide, responsable national
du parti et qui vit en exil en Afrique du Sud depuis son brutal I
renversement du pouvoir le 29 f6vrier 2004, la repr6sentante
attitr6e de Fanmi Lavalas, Dr Maryse Narcisse, a inscrit le
parti. Sous reserve de fournir le mandat original dans lesjours
qui suivent ... (LAVALAS / p. 4)
I Mp ___ vw f -7 I


L 'ex-PrdsidentAristide exild depuis 2004 en Afrique
du Sud continue de diriger le parti Fanmi Lavalas

Mandat delivre par 1'ex-President
Aristide pour I'inscription
de Fanmi Lavalas aux prochaines
elections
Dr Jean-Bertrand Aristide
Ansyen Prezidan RepiblikAyiti
Reprezantan Nasyonal Fanmi Lavalas

Mesye Gaillot Dorsainvil
Prezidan Konsey Elektoral Pwovizwa
RepiblikAyiti

Mesye Dorsinvil,
Mwen salye w e remesye w pou lt ou te ekri m
nan dat 9 Novanm 2009 la. M tap byen kontan vin
patisipe nan reyinyon 13 Novanm la, men malerezman
(MANDAT/p. 10)


Le fM Jean Max Bellerive et I Ambassadeur
des Etats-Unis Kenneth Merten inaugurant une nouvelle
route pres de Cite Soleil, le Boulevard des Amdricains
(Robenson Eugene)


Le President Rend Prival a 1 'ONU


Laissera-t-on les Haitiens

et Dominicains s'entretuer?
PORT-AU-PRINCE, 20 Novembre Un
ressortissant dominicain tuC a Savane-a-Roches, 4e section
de la commune de Petite Riviere de l'Artibonite.
RWcemment un autre ressortissant dominicain est
attaqu6 enpleine rue dans la capitale haitienne par desjeunes
qui n'auraient pas cach6 que leur seule motivation c'est
l'appartenance de leur victime a la nation qui partage avec
nous la meme ile.
De fait, a l'h6pital g6ndral on lui aurait meme refuse
au depart les soins n6cessaires toujours pour la meme raison.
D'un autre c6t6, le ressortissant dominicain
assassin le 9 novembre a Savane-a-Roches a &te inhum6
sans aucune autre forme de proces. Unjeune Dominicain victime de represailles
(ATTENTION, DANGER/p. 7) dans les rues de Port-au-Prince (alertehaiti.ht)





Page 2


Les transferts

victimes de la crise


La Presse, 21 Novembre 2009 -
C'est la manne dont on parle rarement. De
l'aide internationale qui atteint plus de 300
milliards par annde, sans cofiter un sou aux
gouvernements des pays riches. Elle prend
la forme d'un cheque mensuel envoy par
les immigr6s a leur famille, rest6e dans leur
pays d'origine. En Haiti par exemple, cet
argent provenant en grande partie de
Montreal repr6sente annuellement 240
millions. Mais la crise 6conomique, qui a
durement frapp6 les immigrants, change la
donne. Montreal, comme d'autres grandes
capitales occidentales, tousse. Et l'Inde, la
Chine ou les Caraibes 6ternuent.
< centre des travailleurs immigrants, mais si
qa continue, onva se rebaptiser le entre des
immigrants au ch6mage.>
Dans le petit local de Notre-Dame-
de-Grice, Mostafa Henaway plaisante a
peine. D'habitude, ses colleagues et lui
recoivent des immigr6s qui ont des
difficulties avec leurs employeurs.
Depuis le d6but de la crise
6conomique, leur travail a change. Ils offrent
toujours des consultations a des ndo-
Montr6alais en difficult, mais cette fois
parce qu'ils n'ont plus d'employeurs.
Presents dans plusieurs secteurs
de l'6conomie frapp6s de plein fouet par la
crise 6conomique, dont le manufacturier,
beaucoup d'immigr6s ont fait partie des
cohortes de travailleurs qui ont vu leurs
emplois disparaitre dans les deux dernires
anndes.
Depuis des mois, des centaines
d'entre eux se demandent comment ils vont
payer le loyer, mais ils s'inquietent encore
davantage pour leur famille, a l'autre bout
du monde, qui compte sur leur aide pour
joindre les deux bouts.
Selon une 6tude de Statistique
Canada, un immigr6 sur deux soit un
Canadien sur 10 envoie de 3% a 6% de son
revenu A des proches, A l'6tranger. En Haiti
seulement, l'ensemble des transferts
d'argent, provenant en grande partie de
Montreal, repr6sente annuellement 240
millions de dollars, selon la Banque
interam6ricaine. C'est quatre fois l'aide
accord6e par le gouvernement a l'ile
antillaise.
Hausse de la pauvrete
Autre demonstration flagrante des
effets de la mondialisation: quand un emploi
disparait dans le parc industriel de Saint-
Laurent, les consequences se font ressentir
jusqu'en Inde, en Chine ou dans les Antilles.
< l'argent dans sa famille quand on ne recoit
que l'assurance-ch6mage ou pire,
assistance sociale>>, fait valoir Kamran
Mahbob, qui depuis le d6but de la crise, a
perdu son emploi dans l'industrie
pharmaceutique.
Dans son pays natal, le Pakistan,
ces envois d'argent en provenance des
6migr6s jouent un r6le capital. En 2008, les
Pakistanais vivant a l'exterieur du pays ont
expsdia 7 milliards de dollars r leur famille,
soit 8% du produit int6rieur brut. Dans un
pays oni le revenu par habitant est inf6rieur
a 700$ par annde, cet apport peut faire toute
la difference.
< d6montrent que les envois d'argent par les
immigrants ont un impact direct sur la
pauvret6. Une hausse de 10% dans les
envois fait reculer la pauvret6 de 3% dans
leur pays d'origine>>, explique Sanket
Mohapatra, chercheur a la Banque mondiale.


Il note que les destinataires de cet argent
ne sont pas les seuls b6ndficiaires.
< emplois pour tous, faire rouler l'6conomie>>.
En cas de baisse cependant, l'effet est
inverse, donc, potentiellement d6vastateur.
Craindre le pire
L'ampleur de la crise 6conomique
des deux dernires anndes a fait craindre le
pire a la Banque mondiale. Alors que le
produit int6rieurbrut mondial r6tr6cissait de
1% pour la premiere fois en 50 ans,
l'organisation internationale etablie a
Washington a craint une diminution des
envois d'argent de 7,3%. Finalement, ce
recul aura &te de 6,1% pour 2009. En 2009,
317 milliards auront transit par les Western
Union dans le monde.
l'horizon. La reprise en 2010 et 2011 risque
d'etre superficielle>>, conclut l'unitd de
recherche a laquelle appartient M.
Mohapatra, dont le mandat est de scruter a
la loupe les variations dans les sommes
envoydes par les travailleurs immigrants a
leurfamille.
Etonn6 que la Banque mondiale
consacre de telles energies au sujet? < eux seuls, les envois d'argent repr6sentent
plus de deux fois l'aide internationale>>,
ajoute a ce sujet M. Mohapatra. Bon an,
mal an, les pays riches donnent 120 milliards
aux pays en voie de d6veloppement. Ces
memes pays recoivent de 240 a 270 milliards
de leurs 6migr6s. Cet argent est utilis6 a
plusieurs sauces: tant6t il sert a r6nover la
maison, tant6t a s'acheter un bien de
consommation ou a payer les 6tudes de
Junior, mais en temps de crise, il a un impact
direct sur le garde-manger, la survie.
Plus d'affames
En annoncant le mois dernier que
l'humanit6 compte plus d'affamds que
jamais un humain sur six souffre de
malnutrition -, les Nations unies n'ont pas
manqu6 de noter que les pertes d'emploi
dans les pays occidentaux se sont souvent
transformees en assiettes vides dans les
pays du Sud.
Le Mexique est parmi les pays les
plus touches par la baisse des envois
d'argent. Bon nombre de familles
mexicaines comptent depuis longtemps sur
l'aide de leurs proches qui travaillent aux
Etats-Unis. Or, le New York Times soulignait
cette semaine que ce sont ces familles qui,
aujourd'hui, doivent parfois casser leur
tirelire pour aider les Mexicains au ch6mage
au pays de l'Oncle Sam. Le monde a l'envers
pour des millions de personnes.
Plusieurs organisations
internationales, dont le Programme
alimentaire mondial, accrochent ces jours-
ci des chapelets sur les cordes a linge. Elles
esperent que le climat 6conomique mondial
continuera de s'amdliorer et que le flot de
dollars, de livres sterling, d'euros et de riyals
saoudiens en provenance des 200 millions
d'6migr6s retrouvera son cours normal.
La plus grande victime: le
Tadjikistan
Le Tadjikistan, ce jeune pays
d'Asie centrale en transition depuis la chute
de l'Union sovi6tique, depend lourdement
de l'agent envoy par sa diaspora. Cet argent
repr6sente 50% de son produit int6rieurbrut.
L'apport des 6migr6s, qui travaillent pour la
plupart dans les champs agricoles de la
Russie, a chut6 de 30% l'an dernier.
R6sultat: aujourd'hui ,60% du pays crie
famine et doit d6pendre de l'aide
humanitaire pour survivre.


,, ,Copyrighted Material

S Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


Mercredi 25 Novembre 2009
Haiti en Marche Vol XXIII N0 44

La ruee vers le parti UNITE
Qu'est devenu LESPWA ? Place a UNITE Telle est la declaration faite ce lundi au micro
des journalistes par le s6nateur Joseph LAMBERT, charge de l'inscription de la
nouvelle plateforme 6lectorale. Font partie de 1'UNITE des parlementaires en fin de
mandat, des ex-ministres, ainsi que des journalistes. Ils appartiennent a diverses
tendances et auraient rdpondu OUI a la sollicitation de venir constituer en toute
dernire minute la nouvelle formation pro-pr6sidentielle. Seul changement : la trifle a
trois feuilles a &td remplac6e par une a cinq feuilles.

Qui fait partie de UNITE ?
Des adversaires, hier encore farouches du chef de l'Etat, se laissent aujourd'hui
entrainer par le courant. (Presque tous les partis et regroupements politiques sont
victimes de cette desertion massive. Le pasteur Chavannes Jeune a avoud que plusieurs
elus de l'Union, dont cinq d6put6s et un s6nateur proches de 1'UNCRH, ont exprim6
l'intention d'abandonner son organisation. Des noms sont cites, dont ceux du s6nateur
et ancien questeur Fritz Carlos Lebon (Sud), et des d6put6s Guy G6rard Georges
(Torbeck-Amiquet) et Laurore Edouard (L'Azile). (La Fusion des sociaux-d6mocrates
haitiens (Fusion), d6ji en pleine crise de leadership, serait la deuxieme organisation
politique la plus frapp6e par cette vague de conversions. Bon nombre de ses elus,
surtout a la Chambre basse, l'auraient abandonnde pour rejoindre la nouvelle plateforme
pr6sidentielle. Le nom du president du bloc Fusion a la Chambre des d6put6s, Maxeau
Balthazar (Belle-Anse), est mentionnd. Marie-Denise Claude, ancienne candidate au
S6nat de l'Ouest pour la Fusion, aurait requ la b6n6diction du nouveau grand
parti.(L'Organisation Fanmi Lavalas (OFL), dont l'inscription pour les prochaines
elections est accept6e sous reserve au Conseil electoral provisoire (CEP), aurait perdu
son candidat pour le S6nat dans le Nord. Nahoum Marcellus se serait mis dans le
courant UNITE. Un autre parti qui a perdu des plumes est Konbite pou Bati Ayiti (
Konba). Au cours de la semaine dcoulde, un remaniement a &te effectu6 au sein du
directoire de Konba, apres la revocation du secr6taire g6ndral Carlo Cl6ment. II aurait ete
reproch6 a ce dernier d'avoir conclu, de son propre chef, un accord avec le chef de
l'Etat en vue de l'int6gration du parti au sein de 1'UNITE. Le s6nateur William Jeanty
(Nippes) est le nouveau secr6taire g6ndral de Konba.(Pour les Nippes, le candidat au
s6nat pour UNITE est Jocelerme Privert, ex-ministre de l'Int6rieur sous la pr6sidence
Aristide et candidat ind6pendant lors des dernires s6natoriales. INITE (creole pour
UNITE) contient enfin plusieurs journalistes comme candidats aux prochaines joutes
6lectorales.

< ALTENATIF > une autre plateforme apparue en derniere minute
Altenatif (Alternative) c'est le nom d'une nouvelle coalition de partis de l'ancienne
opposition. Les promoteurs de Altenatif se sont pr6sent6s ce lundi au siege du Conseil
electoral provisoire, a Delmas. Ce sont Evans Paul (KID), Edgar Leblanc fils, secr6taire
g6ndral de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Serge Gilles, Anthony Barbier et
Edmonde Bauzile Supplice, responsables de la Fusion des sociaux d6mocrates.
L'emblkme de la coaltion est unA majuscule pour Altenatif.

65 partis inscrits a la fin du processus d'inscription
Environ 65 partis et regroupements politiques ont fait le d6p6t de leur dossier
d'inscription au Conseil electoral provisoire pour participer aux prochaines elections
l1gislatives de f6vrier et mars 2010. Le d6lai a expire ce lundi a 4 Heures P.M. Suite a la
prolongation de 72 heures de la p6riode d'inscription, une douzaine de formations
politiques se sont faits inscrire au cours du week-end could, a indiqu6 le porte-parole
du Conseil electoral provisoire, M. Richardson Dumel.
Le processus d'inscription a pris fin le lundi 23 novembre a 4 heures P.M. Le porte-
parole de l'institution 6lectorale rappelle qu'une fois le processus d'inscription terminal,
le CEP aura a publier la liste definitive des partis agrees. Selon lui, la prolongation de la
p6riode d'inscription des partis n'aura aucune influence sur la date initialement prdvue
pour la tenue du ler tour des prochainesjoutes 6lectorales, soit le 28 f6vrier 2010.
L'inscription des candidats se fera du 25 au 30 novembre.

Le president Rene Preval de retour au pays apres une visite medical
aux Etats-Unis
23 novembre 2009 Le president Rend Pr6val est revenu au pays enbonne sante
dimanche suite a une visite m6dicale aux Etats-Unis du 18 au 22 novembre.
L'6tat de sante du chef de l'6tat haitien est stable. M. Rend Pr6val est rentr6 au pays le
dimanche 22 novembre. Une rumeur infondee autour du deces du president a circule
dans le pays au cours du week-end 6coul6.
N'6tant pas malade, le president Rend Pr6val s'est remis au travail d&s son retour en
Haiti. Dans la soiree du dimanche, le chef de l'Etat a organism une rencontre au palais
national avec des personnalit6s politiques autour du processus electoral, a appris HPN.

L 'Espagne fait don de 1.5 million de dollars au PAM
L'Espagne a accord une contribution de 1,5 millions de dollars au Programme
(EN BREF / p. 14)


COMPAGNIE DE TRANSFERT

D'ARGENT CHERCHE

Chef Comptable

Comptable Junior

Specialiste en Webmarketing

Auditeur

Directeur General


Cinq ans d'experience

Miami / Saint Domingue

Parle et ecrit parfaitement le Francais

et l'Espagnol avec maitrise du Creole


Envoyez votre curriculum vitae a

internet-money2@live.com





Mercredi25 Novembre 2009 L'ACTUALITE __ E MAR
Haiti en Marche *Vol XXIII N- 44

Naissance de 2 formations politiques,

dont "UNITE" par le President Preval
IfT D]IrT>rA 'rTF 1WCQ fliT TT'TrTC TiVQ ,.:, ,1 I. 1A ,..


(t v]iIUiN r i ivu "...suite eia ierepage)
au President Rend Prdval.
Lundi, les promoteurs de la coalition 'Altenatif' se
pr6sentaient au siege du Conseil electoral provisoire (CEP), a
Delmas.
Ce sont Evans Paul (KID), Edgar Leblanc fils,
secr6taire g6ndral de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL),
Serge Gilles, Anthony Barbier et Edmonde Bauzile Supplice,
responsables de la Fusion des sociaux-d6mocrates.
L'embleme de la coalition est un 'A' majuscule, pour
'Altenatif' (en franqais Alternative).
Cependant les journalistes presents depuis la matinde
du lundi au siege du Conseil electoral attendaient la
presentation d'une autre nouvelle formation politique.
Depuis quelques semaines, on ne parle en effet que
du < parti du Pr6sident Prdval. > Mais rien d'officieljusque-l1.
Avec la cloture ce lundi 23 novembre du processus
d'inscription des partis politiques dont les candidats iront aux
l1gislatives du 28 f6vrier 2010 (et 9 mars pour le d6partement
du Centre), le secret ne pouvait plus 6tre gard6.
C'est le s6nateur Joseph Lambert (jusqu'ici membre
de la plateforme Lespwa) qui est venu enregistrer la nouvelle
coalition 'Unitd'.
Ou plut6t 'INITE'. L'embleme de cette coalition est
une feuille a 5 branches. Une branche pour chaque lettre
formant le mot 'INITE.'
Rappelons que le symbole de la plateforme Lespwa
(en franqais L'Espoir) 6tait une trifle a trois feuilles.
'INITE' en ajoute deux de plus.
Ensuite, l'emblkme de INITE pr6sente les memes
couleurs que celle de Lespwa : vert etjaune.
A sa sortie du bureau des inscriptions 6lectorales, le
s6nateur Joseph Lambert a d6clard aux journalistes que
d6sormais < c'est INITE qui est le parti de l'espoir. >
Que veut dire pr6cis6ment cette declaration ? Car on
croit savoir que la plateforme Lespwa s'est enregistrde
6galement la semaine dernire pour les prochaines l1gislatives.
Par ailleurs, certains noms de candidats de la coalition
INITE aux prochaines l1gislatives circulent dans les salles de
presse. Rappelons qu'il s'agit de renouveler toute la chambre
des d6put6s (une centaine de sieges) et le tiers du s6nat de 30
membres.
Ce sont comme candidats au Senat pour INITE : Marie
Denise Claude (qui 6tait candidate au mime poste pour Fusion
lors des dernires elections), d6partement de l'Ouest ; pour le
S6nat d6partement du Nord, Nahoum Marcellus, jusqu'ici


Page 3


membre de Fanmi Lavalas ; Sud-est: Bolivar Ramilus ; dans Vers des elections avec deux formations Lavalas ? p.1
les Nippes, le candidat au S6nat pour INITE est Jocelerme JUSTICE
Privert, ex-ministre de l'Int6rieur sous la pr6sidence Aristide et Amaral Duclona, Bertone Jolicoeur ou Frankenstein ?
candidat ind6pendant lors des dernires s6natoriales. p I
Comme candidats pour INITE a la Chambre des SECURITENATIONALE
d6put6s, meme cas de figure. Comme son noml'indique, INITE Laissera-t-on les Haitiens et Dominicains s'entretuer ?
r6unit des citoyens de differentes confessions politiques.
Cependant la constatation principale, c'est que INITE
fait main basse sur une grande quantity d'anciens 6lus, ONO
candidats et membres du parti Fanmi Lavalas de l'ex-Prisident Transferts victimes de la crise p.2
Jean-Bertrand Aristide. ACTUALITES
Voici quelques candidats a la d6putation pr6sent6s Lajustice am6ricaine condamne 2 Haitiens-Amdricains
par INITE. Ce sont : Printemps Bl6izaire (3e circonscription de a 9 ans de prison p.6
Port-au-Prince ; Daniel St-Hilaire (Cit6 Soleil) ; Job Glovin (1"re UA ND LISTOIRE BALBUTIE
circonscription) ; Dieudonne Sinc6 (Carrefour) ; Dany Duvet Le parti de Papa Doc aux prochaines elections p.5
(Arcahaie) ; Labadie Joel (Delmas-Tabarre) etc. PRESSE
On trouve au moins trois journalistes ou reporters Une Hatienne, Gaby Saget, Prix Reporters sans
dans ce groupe. Frontieres p.8
Enfin si les journalistes 6taient aussi nombreux ce T S
lundi au siege du Conseil electoral, c'est a cause de l'original L l com t la
de la lettre de d'ex-pr6sident Aristide mandatant Dr Maryse Lyonl Danticat ou comment la litt.rature
Narcisse a inscrire le parti Fanmi Lavalas pour les prochaines change l'image d'Haiti p.8
elections, original que l'institution 6lectorale avait demand a ARTS & SPECTACLES
voir. Musique enfolie : Succds mais affluence moins
On apprend que Maryse Narcisse aurait d6pos6 le massive p 9
document en question a la Direction G6ndrale du CEP 6galement Oprah Winfrey tire sa rdv6rence p.9
ce lundi. INSECURITEALIMENTARE
Cependant c'est la naissance des deux nouvelles Lesommetde Rome n'a rienr6solup.10
formations politique : INITE, le << parti du Pr6sident Rend IBREPENSER
Prdval ,, et Alternatif, la nouvelle plateforme de l'ancienne Choix 12
opposition, qui aura fait davantage l'actualit6. ENVIRONNEMENT
(Haiti en Marche, Melodie FM) -- ---
Haiti Verte le nouveaujoyau des Cayes p.13
Reduire la violence par l'assainissement p. 12

( w. .. *.. *' a. ...a

.'Copyrighted Material... r

Syndicated Content ......

Available from Commercial News Providers"


accedez UNIBANKOnlin" une wai Sucrsaeon lgnel

> Payez nimportequiayantun compeAla UNIBANK


> Fabs as transfers sur a

> Comrnowrdz vovre attestaton bancelre

CORmlzIS It0onguaelist. daubw tmransaCm posaibles
en clkpat sur 1 www.unibankhaItinom


IUNIBANK



"wwsons route aiti.combe"

www.unibankhaiti.corn


L'EVENEMENT SOMMAIRE
Naissance de 2 nouvelles formations politiques, dont
INITEune initiative du President Prval p.1
ANALYSE








Lettre aux lecteurs en ligne

Port-au-Prince, le 5 Novembre 2009,
Chers amis lecteurs,

Nous aimerions par la present vous informer qu' a partir de
notre edition: Haiti en Marche # 43, 18 au 25 Novembre 2009, nous
sommes dans 1'obligation d'arreter la distribution gratuite du joumal.
Si vous voulez continuer a recevoir la version electronique, nous nous
ferons un plaisir de vous 1'envoyer pour un coft modique.
Le Prix d'un abonnement electronique est de US $ 40.00
pour SIX MOIS et US $ 78.00 UNE ANNEE. Le paiement
peut se faire par cheque bancaire a ddlivrer a notre adresse de Port-au-
Prince:
100Avenue Lamartiniere (Bois Verna), Port-au-Prince, Haiti
Si vous vous trouvez en Haiti.
Al'extdrieur, veuillez remplir le formulaire sur notre site internet
www. haitienmarche. com/abonnements
Le coft est le meme mentionne ci-dessus. Vous pouvez vous
acquitter de votre abonnement soit en expediant votre cheque a
l'adresse dujournal aMiami:
Haiti en Marche, 173 N. W. 94th Street, Miami, Florida 33150
soit en utilisant votre carte de credit. Les details figurent sur
notre page d'abonnement.
Haiti en Marche en ligne est disponible d6s le mardi de chaque
semaine.
Nous vous remercions de votre fiddlitd.

Elsie Eth6art, Port-au-Prince
Tel. 509-3452-0428 ou 509-3454-0126 ou 2221-0204
Michel Leys, Miami
T61. 305 754-0705 ou 786-457-8830







Missing
or
Unavailable




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs