Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00319
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami Fla
Publication Date: September 10, 2008
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00319
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00009-10-2008 ( PDF )


Full Text














HAITI EN PROIE AUX OURAGANS

Sur le pont du Titanic ...
ANALYSE La relation en effet s'impose. Rffugi6s aux
PORT-AU-PRINCE, 7 Septembre Qui stages les plus 6lev6s, les residents des Gonaives
a dit Titanic ? (voir TITANIC / 10)


Availabl


I a r *** mma mewre


som 4 M ft a aft A"
I jfjj^^^^^^^^ ..J.^^^.^^^^-B^^^

IB r


Copy ighed Materia


!Syndicated Content

efrom.Commercial News Providers'"


Les Americains sont-ils
nationalistes, populistes
et dCmagogues ?
PORT-AU-PRINCE, 6 Septembre On ne
parle jamais du nationalisme am6ricain. Ni de
populisme. Ni en termes de demagogue.


Barack Obama et Carolyne Kennedy
Ce sont 1i au contraire des 6pithetes
souvent utilis6es par les milieux dirigeants
(voir NATIONALISME / 10)


1 Livraison d'argent domicile Appelez sans frais:
en moins de deux huures USA/Canada:
* CAM Pickup, le plus grand r6seau de la Rdpublique. 1-800-934-0440


* Dp6t dans n'mporte quelle banque en Haitl.
* Grande varidt de products alimentaires
de meilleure qualftn sur le marc.


Haili: 800-256-8687
wwwcamtransfer.com
^ 1. il :0 A* C tL 1 4i
man i CH "-t 0iL '. ,


Prochaine tape, la famine...
PORT-AU-PRINCE, 2 Septembre La sacrde panique ce mardi apris-midi quand la mi-
capitale a rarement &tC frapp6e. Aussi ce fut une temp6te, mi-ouragan Hanna d6chaina contre nous
70 milles h
l'heure. Les toits
en t61le onduld
voltig rent
,: _. ; comme des
feuilles de papier,
fil~ sdes pans de
maisons furent
ecras6s sous des
arbres, de grands
cocotiers se
cassbrent en deux
morceaux,
l'6lectricit6
disparut aussit6t
1 oin elle existait :
et la lumibre fut
etc.
Les premiers secours aux habitants des Gonaives arrivent apres plus d'une semaine (FAMINE
(courtoisie Minustah) /p. 4)

Aprbs l'ouragan, .5)

la mobilisation citoyenne...









Page 2


Le Secr6taire g6ndral fait
6tat des retards pris par le processus
de << stabilisation > depuis que Haiti
est entrde dans une nouvelle crise
politique en avril dernier.
Le processus < a piti des
contrecoups non ndgligeables des
troubles du mois d'avril, de la censure
du gouvemement qui en a r6sult6 et
de la persistance des difficulties a
parvenir a un accord sur un nouveau
Premier ministre et un nouveau
gouvemement. >
Si cet 616ment est utilis6
pour justifier la prolongation du
mandat de la force internationale, a
qui peut-on le reprocher sinon aux
Haitiens eux-memes !
Deuxibme argument-choc:
le prochain gouvernement devra
d'urgence < adopter des mesures a
court terme propres a pourvoir aux
besoins imm6diats du peuple haitien
et a l'aider a faire face a la crise
alimentaire et 6nerg6tique
mondiale. >>
Difficult6s aggrav6es avec
les dommages causes par le passage
coup sur coup des cyclones Gustav
et Hanna, alors que d'autres
perturbations sont a l'horizon.
Or que ferions-nous cette
semaine sans le concours de la
Minustah qui a &te la premiere a entrer
aux Gonaives sous le deluge.
Seule la mission onusienne
dispose des h6licoptbres ainsi que des
blinds en mesure d'affronter
l'impraticabilit6 des routes en cette
saison cyclonique intense.
Le nouveau Premier
ministre a essay, son cortege a dfi
rebrousser chemin.
Plus encore, toute la
production agricole est ravage, les
bananeraies arrach6es, les rizibres, les
plantations de mais et de pois
inond6es.
Le pays va faire face de
toute evidence a une situation proche
de la famine.
L'assistance internationale


I EN PLUS...


Minustah :

un renouvellement assure


PORT-AU-PRINCE, 5
Septembre C'est la premiere fois
depuis quatre ans qu'elle est dans nos
murs que le renouvellement du mandat
de la Minustah semble se justifier par
lui-meme.
La Minustah ou Mission de
l'ONU pour la stabilisation en Haiti.
Le Secr6taire g6ndral Ban
Ki-moonvient d'envoyer son rapport
au Conseil de s6curit6 recommandant
la prolongation pour un an du mandat
de la force onusienne.
Voici les raisons avanc6es
pour cette prolongation et elles sont
toutes pleines de sens.


nous est done plus que jamais
indispensable.
Ce mercredi un h6licoptbre
de 1'ONU a transport trois tonnes
d'aide humanitaire a Bainet, dans le
Sud-Est, et les casques bleus ont
distribu6 de l'eau potable a 10.000
personnes dans la capitale meme,
Port-au-Prince.
Autre point d6velopp6 dans
le rapport de BanKi-moonet quijoue
en faveur du renouvellement du
mandat de la mission en Haiti :
l'actuelle crise politique qui a d6bute
par la destitution le 12 avril dernier
du gouvemement en place (celui du
N.


Premier ministre Jacques Edouard
Alexis) a entraind un vide
institutionnel 6tant donn6 qu'en Haiti
il n'existe pas une administration
publique propre et autonome.
Dans cette optique, le
Secr6taire g6ndral juge tout aussi
indispensable la poursuite du < soutien
aux programmes visant a renforcer les
structures de l'Etat de droit dans le
pays. >
Jamais depuis l'entree en
fonction des Olus de f6vrier 2006, la
n6cessit6 de la presence internationale
n'avait t6 aussi 6vidente.
Haiti plus quejamais ne peut
rien faire toute seule.
Y compris pour retrouver la
confiance de la population, note avec
raison le rapport.
< En retardant l'adoption et
la mise en ceuvre des programmes
publics, en maintenant la paralysie du
processus 16gislatif, en sapant la
confiance de la population et en
dissuadant l'investissement interne et
ext6rieur si important pour le
redressement a long terme, cette s6rie
d'&v6nements a ajout6 aux graves
difficulties que vit le peuple haitien et
accentu6 les difficulties creees par des
evolutions mondiales d6favorables >,
regrette le Secr6taire g6ndral.
Et qui en sont les principaux
responsables sinon les acteurs
politiques. Qui plus est, parmi eux
ceux-l memes qui posent en grand
nationaliste mais dont les agissements
jouent directement en faveur de la
persistance de la force 6trangere dans
le pays.
Pour toutes ces raisons, le
maintien du d6ploiement de la
Minustah demeure indispensable,
estime le Secr6taire g6ndral, qui
recommande sa prorogation pour une
annde suppl6mentaire allantjusqu'au
15 octobre 2009.
Cela va de soi!

MAlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


EN BREF ...


Mercredi 10 Septembre 2008
SHati en Marche Vol XXIT N 33


Le Gouvernement cr6e un Task Force pour venir en aide
aux victimes des ouragans
Le premier ministre, Mme Michele Pierre Louis, se trouvait a la
t6~lvision dimanche pour annoncer la creation d'un "talk force" qui
aura la charge de coordonner l'aide aux victimes des quatre ouragans
qui se sont abattus sur le pays.
Pendant la conference de presse, il est apparu urgent d'6tablir les
communications avec ces zones, surtout aprbs qu'on a appris que des
compatriotes r6fugi6s dans des abris, sont morts faute de
nourriture ou d'eau. "Je lance un appel a la solidarity et a la
mobilisation nationale et internationale avec Haiti parce que la
situation est grave", a soutenu Michble Pierre Louis.
L'un des ministres faisant partie de ce Task Force, Daniel
Dorsainville (6conomie et finances) a parl6 du choc requ par
l'6conomie haitienne. Pour le ministre, les d6gits peuvent 6tre 6valu6s
a plusieurs dizaines de millions de dollars, ce qui oblige a reviser
les provisions de croissance. Elles doivent 6tre toutes revues a la
baisse.
Un autre membre du Task force, le ministre de l'int6rieur, Paul
Antoine Bien Aim6, a mis l'accent sur la n6cessit6 pour que l'aide
soit coordonnie par la commission mise en place par le gouvemement.
"J'invite les ONG a accepter la coordination du systeme national de
gestion des risques et d6sastres", ceci pour 6viter les rep6titions,
les duplications de l'aide a ceux qui en ont d6ji requ, alors que
d'autres demeurent sans rien.

Ike fait au moins 66 morts en Haiti
Dans un bilan partiel, le bureau de la Protection civile a fait 6tat
de 66 morts laiss6s par l'ouragan Ike qui a touch Haiti dimanche.
Voici la r6partition par zone des 66 morts enregistr6s a travers le
pays apres le passage de l'ouragan Ike : 60 a Cabaret, 3
aux Gonaives et 3 dans le Nord-Ouest. A ce bilan s'ajoutent 14
disparus et 50 bless6s.
Pour l'ensemble du pays, le bilan se chiffre officiellement a 255 morts
d6nombres
suite au passage successif des ouragans Gustav, Hanna et Ike, indique
Alta Jean Baptiste, responsable du Bureau de la protection civile,
qui fait aussi 6tat de 29 disparus et de 135 bless6s.
86.000 personnes sont actuellement recueillies dans des abris
provisoires, dont 25 000 pour la seule ville des Gonaives.

L'acces aux Gonaives coup par la chute du pont de
Mirebalais
L'acces a la ville des Gonaives, au nord d'Haiti, totalement
inond6e apres le passage de quatre ouragans successifs en trois
semaines, 6tait coup dimanche aprbs la chute d'un pont lide aux
pluies provoqudes par l'ouragan Ike.
Le pont est tomb6 dans la nuit de samedi a dimanche, a Mirebalais, sur
la seule voie d'acces a la ville des Gonaives, ce qui pourrait
handicaper le d6placement des convois de v6hicules transportant de
l'aide humanitaire aux nombreuses victimes des intemp6ries.
"Le pont a c6d6 sous la force des eaux de la rivibre en crue ", a expliqu6
le s6nateur de la region.
A Saint-Marc, a quelque 60 km des Gonaives, la route principale
traversant la ville 6tait barr6e par un torrent d'eau boueuse haut de
50 centimetres, qui a fait s'effondrer la chauss6e.
Done pour le present quart d'heure, il n'y a aucun moyen d'atteindre la
ville des Gonaives par voie terrestre.

Anse A Veau et Petit Trou de Nippes isols
Aucun moyen non plus d'atteindre les villes de Anse a Veau et de Petit
Trou de Nippes (Nippes, sud) par voie terrestre. La region des Nippes est
sous les
eaux, avec l'effondrement de plusieurs ponts ainsi que de nombreuses
rivieres en crue.
D'abord le pont de Miragoane, sur la route du Sud, qui s'est effondrd,
tandis que l'6tang de Miragoane a laiss6 son lit, envahissant la
route.
Sur la route de Petite rivibre de Nippes, la petite rivibre de
Charlier est devenue un immense lac, rendant la circulation automobile
trbs difficile.
Mais le veritable d6sastre est la Grande rivibre de Nippes, aux portes
d'Anse a Veau. Elle est en crue, coupant ainsi l'acces a Anse a Veau
ainsi que, plus loin, a Petit Trou de Nippes.
La plupart des villes c6tibres sont sous les eaux. Baraderes (Nippes), par
exemple. L'eau est entrde jusque dans 1'eglise des Baraderes.
Petit Trou de Nippes est envahie a la fois par l'eau de la mer ainsi que par
celles de la Rivibre Ocho.
Pas moyen d'atteindre Petit Trou, Anse a Veau. L'unique voie d'acces
est l'h6licoptbre, puisque en saison de cyclone il n'est pas sage de
s'aventurer en mer.

Cayes-Jacmel et Marigot coupes egalement
Pas moyen non plus d'atteindre la petite ville de
Cayes-Jacmel. La route reliant la ville de Jacmel a Cayes-Jacmel, en
passant par Meyer, est couple. Et c'est seulement en s'aventurant par
bateau, ce qui n'est pas recommand6 par ce mauvais temps, que l'on
(EN BREF / p. 18)


Materials de secours ddbarques d'un navire de la Marine ambricaine
arrived lundi dans la bale des Gonaives (courtoisie Minustah)


li ..... A............. .... ... ...N J


-...j


j








Mercredi 10 Septembre 2008 N3LTL E A I
Haiti enMarche Vol XXII N 33 L1U LI N M

i@r
rtv llam# Wwwl"v "f % F'A v I
0 No 0of & A 4 w 46 0


"Copyrighted Material

SSyndicated Conte nt

Available from Commercial News Pro


Page 3


rHAITI DEVASTEE SOMM
Acces aux Gonaives coup ... p.3
Cabaret: une cinquantaine de morts p.3
Sud-est: 45 morts p.6
Le PM appelle a l'aide p.3


L'EVENEMENT
Sur ie pont du Titanic p.1

ANALYSE
Prohaine tape, la famine ... p. 1

POLITIOUE
Michele Pierre-Louis consciente des d6fis qui
SIttendent p. 1

INTERNATIONAL
Les Americains sont-ils des nationalistes ? p.1
La Havane demande a Washington de lever son
embargo p.16

PRESENCE INTERNATIONALE
Minustah : un renouvellement assure p.2

EDITORIAL
Apres l'ouragan, la mobilisation citoyenne p.5

SOLIDARITE
Arrivee d'un navire de la Marine americaine p.9
Sympathies de Barack Obama p.8
Visited d'un Secretaire d'Etat frangais p.8

LIBRE PENSEE
Corresponsabilit p.14

SANTE
Decouverte d'un gene ouvrant potentiellement la
voie a un vaccin anti-sida p.17


I, -



.... a ..a.



.







* ~
II^BiHiii^^UI^^ i- r;, ,,,,,,,,,,^^fc....i...i.~k
........". 9

U~~. ^^^f^^^^^^ ^^^^^f ci ^ ^fciA
^*1' ~ ~ .. ^^^^^^^^^^F^ T^^ B ^^^^^^^. ^^^I
l~l^ .:..l^^fc^^^l^ i: ^ l *f^^SS~i ^ ^m.^B^
^^^B *!^^^^^^^^B ^^ 'B~l~lpl^^^^^^^^^


/ASSURANCES


La UnAssurances SA. cdsire recnuter
un Directeur G neral


RESPONSABILITES PRINCIPALES
For mtp. pour le Coreil d'Arrninis~oF ki,
la slra116gie g6r6orale de I'enlreprie :
j Assurer lo gestlon quclklenne de kl compogne :
SSupevrise Iravad des Responsabtes de Divins :
S Vieller klo b6finiton adequate et 6 la comp6titiviil
drs poCdIiUS offerit;
SAsurcr k0 promolion edfficieinCl de prOduits
A fp cier les ais ues Cde opfope iosl geroniir lo rOCl~iToliowr
et l recuuwement s 6 hbance des plri-es:
G6rer lei relations avec tes rassureari :
SSkfwvimr ~ gesson du porteuilg de p4oements, la complabiliti
st les finance di I'nctreprisr :
S V* ller ou respecI e proc*6dle oprortionnees el 'osure
que rous Le "ysee locr1rSonnerl1 ixprroitemene1.


EXIGENCES DU POSTE
* Ire d>leanleu d'un dipllme du rnveau de Icence.
avec une sp6dalssabon en Finance el/ou Assur nce:
* Avor n borWrt conwwissince du mdier dossureur:
* Jour au minimum de cnq 15) ans d'exp6riencf cdnst dis
posiiom d responsabirdi ou sin de compgnis
d'msiurorceer rrecorywv*es:
* Bonne ccoacil& de commn ic~ati colinre elcrle e
en raniolis er ehn c1rgki~

RE MUNERATION El BENEFICES SOCIAUX
* SolAre cormpNt l qui rent couple de I'eMarience :
* 8enrfcs socioux avoantageux : assure ce madce / vie.
pkr, d'lporrg een dollar anrriccins, pri b6 des
1oux pr6FrenericL,. primes cfrvereS...
VEUILLEZ FAIRE PARVENIR LE! PICES SUIVANTE :
CLrriculum vltae el lellre de mollhation B I'codresse ci-dess.ous:


AIRE\


N^


A IMF-


1~
I's~
~-~~


4#PNW









UNE ANALYSE


Mercredi 10 Septembre 2008
1 HaYti en Marche Vol XXII No 33


Prochaine tape, la famine...


(FAMINE...
suite de la lere page)
Et dans la rue ce fut une fuite
6perdue.
Pourtant ce n'6tait pas vraiment
grand chose. Car l'ouragan a r6serv6 ses
pires sdvices pour les autres grandes
villes du pays qui ont toutes ou presque
6td submerges par les averses tombant
sans discontinuer depuis lundi soir.
Ce fut d'abord Gonaives, qui a
rev6cu les affres de l'ouragan Jeanne qui
en septembre 2004 y a laiss6 un bilan
de 3.000 morts par novade.


Port-de-Paix dans le nord-ouest, ce ne
sont que rivibres d6bordant de leur lit ou
les flots qui d6gringolent de la montagne
emportant tout sur leur chemin :
habitations, plantations, b6tail et
6ventuellement chr6tiens vivants.
Cette fois c'est tout le pays qui
est frapp6 par le deluge.
Du fait que la temp6te Hanna
(car si elle 6tait ouragan au moment on
elle traversait le pays, on se serait
r6veill6 ce matin a Port-au-Prince sur
une montagne de ruines, nous pensons


aura frapp6 trbs fort cette annde. Et ce
n'est pas fini. Deux autres temp6tes
tropicales arrivent dans le sillage de
Hanna, tout comme celle-ci a emboit6
le pas a Fay et Gustav passes il y a peu
de temps.
Outre l'accident de camion sur
la Rivibre Glace (Grande Anse) en crue
qui a fait une quarantaine de morts.
Pour l'instant nous n'avons pas
encore unbilan dfinitif pour Hanna. On
a plut6t peur d'y penser ?
Le vent de temp6te a souffle


prise par les consequences de l'6rosion
dont personne ne s'estjamais prdoccupd
de savoir comment elle 6voluait sous la
surface, s'il n'y avait pas une quelconque
dynamique interne qui t6t ou tard ferait
le phenomene 6chapper totalement a
notre apprehension.
Et c'est justement ce que nous
sommes en train d'exp6rimenter
d6sormais. Enfin, pour ceux qui ont des
yeux pour voir et des oreilles pour
entendre. Et nous osons croire que les
responsables y sont compris.


Paysan devant sa maison demolie par les vents de la temppte Hanna
dans la banlieue sud de Port-au-Prince (photo Eugene Robenson)


Desolation dans les rues de Petite Riviere de Nippes
(photo Manolo Pressoir)


Des le lever du jour ce mardi,
le nombre des morts avait commence
grimper en fleche aux Gonaives.
Mais a l'autre bout du pays, la
ville des Cayes (sud) subissait un sort
aussi regrettable. 5 morts, selon nos
correspondants.
Puis le ph6nomene fit boule de
neige. Partout, Saint-Marc, Ennery, etc
au nord, puis Petit-Goave, Petite Riviere
de Nippes, les Cayes, au sud, etjusqu'a


sp6cialement aux quartiers populaires)
- oui Hanna a survold le pays tout entier,
complktement, sans discrimination, en
arrivant par le nord, au-dessous des
Bahamas et en direction de Cuba.
Une semaine plus t6t, Gustav
avait suivi une autre trajectoire, longeant
la p6ninsule sud d'Haiti en direction de
la Jamaique, puis Cuba, en nous laissant
unbilantoujours provisoire de 77 morts.
Done la saison cyclonique nous


AMERIJET TO OPEN FORT LAUDERDALI

CARGO DROP STATION

FORT LAUDERDALE,
FL Amerijet Inte~ uiondul will open
a Fort Lauderale air freight station
on April 2. 207, announced Pamela
Rollins, AAnrijet's VP of Business
Development.
The station is located
adjacent to Amerijet's corporate
hedquartvri at 2830 South Andrews Avene.
"We have a lot of customers in Browurd, Palm Beach aud even
Martin duties will enjoy the additional convenience of this station,"
Rollins said. "Eventually, we will expand this location toofferocean rice
and delivery of import cargo, to make shipping with us even easier,"
Amerijet will accpl ibouund in lmational air freight at ti shatio,
including general personal and conim tial cargo, large o simll packages,
barrels valuable and fragile goods, hazrdus material, oversized shipments
and doweticated live animals,
Hours of operation will be 9)O a.n to 5:00 p.m. Monday h
Friday and 900 a.m- to 1 :00 p.m.- on Satuday, Amejet*WIrpot wpro
between this s gatdykt 6i h -transfR For rates
and pif ect erije s sales

A nal, i full-srvice multi-modal
transportti stics prwvidTcrf intentional cheduJcd all-carlo
transport via land, sea and air. Fl. Ldrdal, lida-bed AAmrijet ojpate
offices all over the worL serving destinations throughout North, South and
CentIl America, Mexco, the CariMbbe, Ewrqo, As an the Middle ast,
Amerijt operates its own le of Boein 727-200 aircraft from its primary
hub at Mami Intem.tional Airpo. where it maintais a custom-built 210)a -
sqiure-foot air cargo handling facility, a 96,000-square-foot ramp facility
and a 50fO-square-foot ocean cargo handling facility. For additional
information, visit Anerijct on the web at www.amerijetcomn.


pendant au moins 2 heures ce mardi
apres-midi sur la capitale. De
nombreuses rues sont rendues
impraticables, bloqudes par la chute des
grands arbres, le Champ de Mars, l'un
de nos rares espaces verts, est
s6rieusement d6capitW ... Etc.
Et pourtant ce n'est encore rien
a c6t6 des s6quelles majeures de cette
sdrie de temp6tes qui ne nous liche pas
depuis deux semaines et qui ne va pas le
faire de si tt ...


Mais il y a une autre sdquelle
encore plus urgente, c'est la famine qui
va faire rage dans quelques semaines.
Toutes les plantations du pays
ont &t6 d6truites en l'espace de deux
semaines et tous les d6partements sont
frapp6s a la fois. Ceux du Nord et du
Centre et de l'Artibonite que Gustav a
pu 6pargner, n'ont pas 6chapp6 aux
rafales et surtout aux gigantesques
inondations.


Deux enfants ramassent desfruits tombs d'arbres abattus par 1'ouragan
(photo Eugene Robenson)


Ce sont d'abord les 6pid6mies
qui germent sous les immenses nappes
d'eaux contamindes en quoi se sont
transformees des villes entibres :
Gonaives, Ennery, Port-de-Paix, les
Cayes. Et aussi Tiburon, les Anglais,
Chardonnibre etc.
Et attendons-nous a ce que cela
se reproduise de plus en plus souvent.
Et que ce soit toutes les villes du pays,
grandes et petites, qui en soient afflig6es.
Ce n'est pas un ph6nombne
passager. C'est la nouvelle tournure


Toutes les bananeraies sont par
terre, toutes les rizibres et plantations de
mais et de pois sous les eaux ...
Dans deux semaines, les
pouvoirs publics vont avoir une nouvelle
crise majeure sur les bras. Cela s'appelle
la famine. Il n'est pas trop t6t pour
commencer a se preparer. Ventre affam6
n'a pas d'oreille !

MAlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


Page 4








Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


Apres l'ouragan, la mobilisation citoyenne...


PORT-AU-PRINCE, 4
Septembre Lorsque le Pr6sident Rend
Prdval lancait ce mardi un appel a la
mobilisation, on aurait pens6 qu'il
s'adressait aux pouvoirs publics, mais
c'est plut6t la population qui semble
avoir requ le message.
Ce mercredi la capitale
haitienne 6tait une vraie ruche
bourdonnante. Les residents ont pris
eux-memes la question en main pour
r6parer les d6gAts laiss6s mardi (2
septembre) par les vents violents


A la guerre comme a la guerre, comme
on dit. Le Pr6sident n'a-t-il pas appelk a
la << mobilisation >>, bien qu'il semble
surtout avoir eu en tate les pouvoirs
publics et la communaut6 international.
Mais au lendemain du passage
de Hanna, nous n'avons vu pendant
longtemps dans les rues de Port-au-
Prince ni l'un ni l'autre de ces deniers
que les citoyens s'attelant eux-memes et
tout seuls a la tiche. Jamais les rues ne
sont animdes de cette faqon-l, sauf pour
le canaval. En effet, cela rappelle le


construite pour en abriter pas plus de
200.000 ?
Nous disons chapeau pour tant
d'esprit civique ...
Aux Etats-Unis (au Canada, a
la Jamaique, et l1 tout pres en
R6publique dominicaine), il existe la
Garde nationale ou un equivalent local.
Dans toute situation d'urgence,
c'est le corps d6nomm6 la Garde
nationale qui prend la question en main.
A Port-au-Prince, la Police
nationale d'Haiti parcourt les rues au


production agricole balayde, importants
d6gits mat6riels), il n'est pas explicable
que nous n'ayons pas un corps sp6cialis6
dans la gestion de pareilles situations.
Ehbien, non cela n'existe pas.
Cela n'a jamais exist. De tout temps.
Pas plus que les services publics ne sont
prdpards a y faire face. Eux aussi
semblent plut6t attendre tranquillement
que la temp6te soit totalement passe.
Pensez a un pays comme Cuba.
Maintenir une Garde nationale comme
aux Etats-Unis ou au Canada est peut-


Le passage de Hanna sur la capitale a cte accompagne de vents soufflant violemment qui ont occasionne de nombreux degdts (photo HEM Eugene Robenson)


accompagnant le passage de la temp6te
tropicale Hanna.
Au lever dujour les rues 6taient
coupes par les lourdes branches, et
parfois des arbres tout entiers, penchant
dangereusement sur les maisons dont
beaucoup ont perdu leur toiture en tout
ou partie. Le r6seau de distribution
6lectrique est s6rieusement perturb6, et
il n'y avait pas de courant depuis mardi.
Mais le lendemain la capitale
offrait un tout autre visage. Ce ne sont
partout que hommes et femmes la
machette a la main, tailladant les
branches, 6mondant celles qui restaient
encore attaches car l'ouragan peut
revenir et il faut en profiter pour 6viter
le meme d6sastre, empilant les feuilles
de t6les envol6es des toits, nettoyant,
d6gageant la voie publique, remettant un
peu d'ordre dans cette pagaille.
Pas trace des services publics
(du moins pendant la plus grande partie
de lajourne), ce sont les residents eux-
memes qui s'emploient a d6barrasser la
rue des carcasses g6antes d'arbres
d6racinds qui l'encombrent et
empechent le trafic automobile.
Et tout cela se fait sans la
moindre protestation. De la manibre la
plus naturelle. Comme s'il en 6tait
toujours ainsi.
Or nous croyons savoir que ce
n'est pas comme qa sous tous les cieux.
Il est normal que le citoyen mette la main
a la pite dans une situation d'urgence.


d6montage des chars all6goriques et des
tribunes du Champ de Mars au
lendemain des trois jours gras. Le meme
entrain ...
On ne peut attendre le bon
vouloir de l'Etat, a plus forte raison de
l'intemational (pour lequel ce n'est tout
de meme pas une obligation), car le
temps presse, Hanna n'est pas tout a fait
partie et on annonce deux autres
<< mauvais temps >, les temp6tes Ike et
Jos6phine.
Quoi qu'il en soit le naturel
avec lequel se r6alise cette op6ration-
nettoyage a l'6chelle de toute une
capitale, tout cela accompli sans la
moindre arribre-pensde, ambne a
s'interroger sur le r6le des services
publics dans un pays comme le n6tre.
A quoi servent les services
publics ? Qui sont-ils conqus pour
servir ? Ou encore : existe-t-il des
services publics en Haiti ? Si oui, sont-
ils vraiment au service du Public ?
La question se pose avec plus
d'acuit6 dans un moment comme celui-
ci. Et la r6ponse se fait aussi plus
6vidente.
Le citoyen ignore l'existence
des services publics, sans doute pour
n'en avoirjamais b6ndficid. Ou du moins
pour n'en avoir pas b6ndficid depuis trop
longtemps ...
Mais aussi : quels services
publics pour une capitale de prbs de 3
millions d'habitants, mais qui avait &te


lendemain du passage de l'ouragan
comme n'importe qui, sans aucun int6ret
particulier.
La PNH, vous dira-t-on, n'a
pas une formation pour faire face a de
pareilles situations.
Ce qui est pour le moins
curieux. Dans un pays plac6 sur la route
des ouragans qui le frappent
immanquablement chaque annde et
peuvent y faire des d6gAts immenses
comme ceux enregistr6s cette annde
(dizaines, centaines de morts, toute la


6tre trop cher pour un petit pays. Meme
si c'est un corps qui comprend beaucoup
de r6servistes, c'est-a-dire des membres
qui ne prennent du service actif qu'au
moment meme oi les faits se pr6sentent.
Par contre Cuba fait un large
appel a la population civile. Ce sont les
citoyens qui, organisms et bien entrainds,
apportent la plus large part dans ce genre
de circonstances. Les brigades et
comit6s de quartier. Ce sont eux qui
gerent les services prd-ou-post-
(APRES L'OURAGAN / p. 6)


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCHE


Gdes 280-q0
US S 40-00
_US $4200
_ US 70.00
US $ 70.00


Gdes 520A0
US $ 78-00
US $ 8000
us $ 135.00
US 135.00
us $135-O


Ouns e ~as d'un abo~nmnmnt
avew Iwiwson, t coot e t I* doubic
Pruri do spcifirw l vous tMas
un nouv l abonn6
oU .11I 'aigt dun runouvllUmint


Nouveau
r --


Renouwvllrnmnt


Page 5


Mur de l'ancien H6pital Militaire demoli (photo HEM)


Nodre
Adnmsu


Ham -
EtbatULkis
Canada _


Europe
AmA qua Lathe


(ofst potir Si


1, CP kt pour










L'EVENEMENT


Mercredi 10 Septembre 2008
1 Haiti en Marche Vnl XXT N 33


Ii: rrm %tE.Mi 'm c r h I-N


-r0 *I I


w1 -


- 0


-. Idp

- -
-


I !


-r e now
. -.~- L r
_ ~. -.,


-- 0
rc- C rr c L41,


0-


- 0r-


-r -I 0 -
-r r --
-I .
1)-
-,- L L


S .- Co rig htedMaterial,-



Syndicatedontent



Available from Commercial News Providers"


-" C- --
L 0


m- 4-b

~ ~ l b.-


4we


--

- - .
* -
* 0 e -


(I -I -L

= ~-~ I -


0 -0


-4 b- mw


- q-


- --.0 m


-.,W f t -


0 q
4M.-Nmw 4b


-r e-


0Ir
-l -I .r
CI SC
- Q -__ -rC


0 r


&008ago--* 0 IL


. .). m
*I* '" ** *


- -. r. -
* 0 -.."




An r 1 '
pC, l


d6sa
la pr
les p
les
beso
parc
de l

les
majc
ville
eaux


. -r .


Sud-Est: Gustav et


Hanna: 45 morts


0 -N Le passage des ouragans
-. Gustav et Hanna sur le Sud-est a fait un
bilan provisoire de 45 morts, 20 bless6s,
11.931 families sinistrees, 2.951
personnes h6berg6es, 3.665 maisons
d6truites et 8.266 autres endommag6es.
Tel est le bilan de l'Ouragan Gustav et
celui partiel de Hanna, pr6sentW le week-
end dernier par le Centre d'Op6ration
d'Urgence du D6partement du Sud-est.
Parmi les dix communes du
Sud-est, Jacmel est la plus touch6e par
l'ouragan Gustav. Son bilan fait 6tat de
13 morts, 7.784 familles sinistries, 473
personnes h6berg6es, 1078 maisons
d6truites et 2.706 autres endommag6es.
La commune la moins touch6e
est celle de Grand Gosier oiY l'on a
enregistr6 ni morts ni bless6s. On a
recens6 une maison d6truite et 5 autres
-_ endommag6es. En termes de perte de
S .. materiel de p6che, 143 nasses sont
S. . d6truites et un bateau a disparu.
-- -La deuxibme commune la plus
frapp6e est celle de Bainet avec 10

lira g a nl morts, 8 bless6s 3.406 families


Ar .... J
(APRES L'OURAGAN... ile avec des vents de 220 km/h. Les
suite de la page 5) dommages mat6riels sont immenses.
istres, ce qu'on appelle couramment Fidel Castro parle de plusieurs milliards
otection civile, les abris provisoires, de dollars en de6gts mat6riels. Mais pas
premiers secours en ce qui concerne un seul mort.
services de proximity. On n'a pas Cependant a voir en action ce
in de rdveiller monsieur le ministre mercredi la population de Port-au-
e qu'un arbre est tomb6 en travers Prince, qui plus est sans personne pour
a chauss6e. la guider, sans aucun mot d'ordre, sans
Tandis que l'Etat a en charge entrainement special et sans autre
problkmes quand ils se r6vblent instrument qu'une machette, nous invite
eurs. Par exemple, quand toute la a croire que nous pourrions en faire
des Gonaives disparait sous les autant et que nous ne sommes peut-etre
pas un cas totalement perdu.
Or il arrive nie c'est aussi Bravo !


Cuba qui a les meilleurs r6sultats.
L'ouragan Gustav a traverse la grande


Mdlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


sinistrees, 505 personnes h6berg6es,
1.207 maisons d6truites et 2.499 autres
endommag6es.
Quant au passage de l'Ouragan
Hanna sur le Sud-est du 1"r au 2
septembre 2008, son bilan partiel fait
6tat de 4 morts, 2 disparus, 1.291
families sinistrees, 1.973 personnes
h6berg6es, 398 maisons d6truites et 893
autres endommag6es dans le Sud-est.
La commune la plus touch6e
est encore celle de Jacmel oi l'on a
enregistr6 3 morts, 1 disparu, 26 families
sinistrees, 723 personnes h6berg6es, 9
maisons d6truites et 17 autres
endommag6es.
La deuxibme commune la plus
frapp6e c'est Marigot avec 1 mort, 80
families sinistrees, 510 personnes
h6berg6es, 31 maisons d6truites et 49
autres endommag6es. Cependant, on n'a
pas encore les donndes concernant des
communes comme Thiotte, Anse a pitres
et Grand Gosier dans le cadre du pas-

(SUD-EST/ p. 7)


MIAMI-

Grow your career in a rewarding, diverse and
challenging environment full of opportunity.
Find your next job at

www.m iamidade.gov/jobs

or visit our
Employment Customer Care Center
140 West Flagler Street, Suite 105 Miami, Florida
Search online at any Miami-Dade County library, South
Florida Workforce Career Center or Team Metro location.
EOE/M/F/D/Veterans' Preference
2el&ieri cdEcellce Every a y


Page 6


* -


r r


- 0. - 4


. *


rr I,


tr


* *


, *


s---~


rC rr


C- .r








Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


l.. remt "Copyrighted Material c


Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


- 4 I I
Le Premier Ministre et le Gouvernement sont installs
(photo Georges Dupe)


Sud-Est : Gustav et Hanna : 45 morts


(... suite de la page 6)
sage de l'ouragan Hanna sur le Sud-est
dans la nuit du 1" au 2 septembre 2008.


Transport / Route /Agricul-

Sur le plan agriculture et


gourdes a td d6ji d6bloqu6e pour les
victimes de l'ouragan Gustav. L'argent
se trouve sous la responsabilit6 de la
Direction RWgionale du Ministere des
Finances base a Jacmel. Quelque 390
sacs de riz ont d6jh et
ddlivrds par le gouvemement


Jacmel innondee (photo Rdmy Pierre)


environnement, 95% des plantations
sont d6truites et plus de 4.970 tetes de
b6tail sont perdues sur l'ensemble des
dix communes du D6partement du Sud-
est.
Tout le r6seau routier, de C6te
de fer a Anses a Pitres, est endommag6.
Tel est aussi le cas pour les routes
menant a la Montagne de Jacmel, Bainet,
La Vall6e, Cayes-Jacmel pour ne citer
que ces communes. Des troncs d'arbre,
des poteaux 6lectriques se sont retrouv6s
a travers les routes. Ce qui fait que les
instances de secours ne pouvaient
facilement venir en aide aux zones
pr6cit6es.
A Jacmel, bon nombre de
pyl6nes 6lectriques avec des cables de
haute tension constituent un obstacle a
la circulation apres le passage de
l'ouragan Gustav sur le Sud-est. La ville
de Jacmel est plong6e totalement dans
l'obscurit6.

Aide Humanitaire
Une somme de 1 million de


haftien en vue de venir en aide
aux sinistr6s de Gustav, a
indiqu6 le coordonnateur du
centre d'Op6ration
d'Urgence du D6partement
du Sud-est, M. Zidor Fednel,
qui est 6galement le
repr6sentant a.i. de l'Ex6cutif
dans le Sud-est. Une distribu-
tion a d6ji t6 faite dans des
centres d'h6bergement. Mais
certains se disent scandalis6s
par cette distribution qui,
selon eux, n'a pas touch les
vraies victimes. D'autres par
contre se disent satisfaits et
appellent les instances a
revenir a leur aide.
A remarquer
d'autres partenaires comme
le Plan Haiti, CROSE, ACDI,
MINUSTAH entre autres
venant au secours des
sinistr6s des deux r6cents
ouragans (Gustav et Hanna).
Environ 1.500 plats chaux


sont distribuds presque chaquejour dans
divers centres d'h6bergement de Jacmel
et ses environs.

(source Remy Pierre)


MIAMI-DADE
-.w


MIAMI-ADCE AVIATION DEPARTMENT


LEGAL ANNOUNCEMENT REGARDING
EXPRESSIONS OF INTEREST-FOUR DEVELOPMENT SITES AT
MIAMI INTERNATIONAL AIRPORT
PROJECT NO. EOI-01-08
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA
The Miami-Dade Aviation Department is announcing the availability of the above referenced
Expressions of Interest document (EOI), which can be obtained by visiting our Website at:
www.miami-airport.com/html/businessopportunities.html (in order to view the full EOI
document, please select "Advertisements" link at the bottom of the Business
Opportunities page and then select the respective project).
INVESTMENT SITES: Miami-Dade County's Aviation Department (MDAD) is soliciting
responses to the Expressions of Interest (EOI) from developers/investors for the
development of four investment sites at Miami International Airport (MIA).
The four investment sites are located in areas adjacent to MIA's Central Boulevard which is
the main public entranceway to the Terminal Building. These investment sites are:
1) Area "A," commonly known as "Central Base," is a 25 +/- acre site. If an
investor/developer chooses, the site may be subdivided into an 8+/- acre
parcel that currently consists of a surface parking area; if this option is chosen,
the investor/developer will not have any future development rights to the
remaining 17 acres. MDAD is not mandating what type of development should
go on this site; however, preliminary feedback from interested parties indicates
that a conference center hotel may be ideal for this site. Also, MDAD will not
consider any proposals regarding fixed-based operations (FBO) for this site.
2) Area "B" is an 8 +/- acre site adjacent to NW 20 Street and is designated for
the development of a new retail service plaza.
3) Area "C" is the designated new hotel site and is comprised of a 3 +/- acre area
that straddles the access lanes to the parking garages (the "New Hotel Site").
4) Area "D" is the existing in-terminal hotel located at Concourse "E". The hotel
has undergone several renovations; however, extensive renovations are still
required including meeting Miami-Dade County Building codes compliance.
Currently, Area D is the existing 252-room, in-terminal MIA Hotel site that may
also include three floors of adjoining office space currently occupied by MDAD.
All other applicable rules, procedures, regulations applicable to privately-funded projects on
airport properties will apply. See Exhibit D of the EOI document for the applicable lobbying rules.


Page 7


ture








SOLIDARITE


Mercredi 10 Septembre 2008
1 HaYti en Marche Vol XXII No 33


Sympathies de Barack Obama
Declaration du candidat d6mocrate a la la nourriture, de l'eau et des abris pour les victimes en attendant l'arrive du USS K
Maison Blanche, Barack Obama, concemant le besoin des ouragans. a soulager dans l'imm6diat la c
d'assistance humanitaire Haiti, suite au passage dans J'accueille favorablement l'envoi de $ Mais nous pouvons faj
le pays d'une s6rie d'ouragans ddvastateurs. 100.000 dollars en aide d'urgence fournie par la Les bateaux, les h6lic
Mespensdesetmesprieresvontauxcentaines USAID ainsi que la promesse d'exp6dition de 50 cargo du US Southern command
de milliers d'Haitiens se battant pour survivre aux tonnes de produits de premier secours ainsi que le vers Haiti pour fournir a ce pay
inondations et aux dommages causes par le passage d6ploiement de gardes c6tes am6ricains et de mat6riels de nos forces armies, comme
d'ouragans et de temp6tes tropicales au monde en temps de
cours des dernibres semaines etj'6tends Je demand
mes profondes sympathies h ceux qui ont Etats-Unis de travai
6td affects par la perte de plus de 500 le Pr6sident Ren6
vies. ouvernement haiti


Il est essentiel d'aider Haiti a
tenir face a cette crise humanitaire et a
aider ce pays a se ressaisir. Des dizaines
de milliers d'Haitiens ont &t6 d6plac6s et
sont aujourd'hui sans abris. Haiti est d6ji
en train de se battre avec un secteur
agricole ddvastd et la saison des cyclones
n'est pas terminde.
La communaut6 haitiano-
amdricaine est en train de se mobiliser
pour venir en aide aux familles et aux amis
d'Haiti dans le besoin. Maintenant le
gouvemement des Etats-Unis, ainsi que
la communaut6 international, doivent
aussi jouer leur partition en apportant de


Le candidat Obama adresse ses sympathies aux victimes haftit
(photo Thony Belizaire)


EARSAGE pour aider
rise aux Gonaives.
ire davantage.
copteres et les avions
d devraient 6tre dirig6s
s le support logistique
ils le font a travers le
crise humanitaire.
e aussi urgemment aux
ller en partenariat avec
Pr6val et le nouveau
en sous la direction du


Premier ministre Michele Pierre Louis et
avec les instances cl6s internationals (la
MINUSTAH, la Inter-American
Development Bank (BID), la Banque
Mondiale, l'OEA et les donneurs
bilat6raux d'aide) a constituer un Task
Force en vue de la reconstruction et du
rdveil d'Haiti pour que les Haitiens
commencent a travailler des que la temp6te
sera passe.
Ensemble nous pouvons aider
Haiti a se r6tablir apres cette terrible s6rie
de temp6tes et nous renouvelons nos
ennes efforts pour apporter l'espoir et des
opportunities au peuple d'Haiti.


"Copyrighted Material


Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


Page 8


MIAMI.DADE

LOTRI PRE ANE FISKAL 2008 POU ACHTE KAY
POU PREMYE FWAYO
Biwo Devlopman KominotB ak Ekonomik Konte Miami-Dade (sig angle OCED) envite moun ki
genyen ti revni ekonomik ak revni modere kap achte kay pou premye fwa vini aplike pou jwenn
yon ipotbk sibvansyone atrav6 pwogram lotri prb Konte an.
Yon achte kay kalifye ki chwazi nan pwogram lotri prb an ap gen dwa resevwa yon ipotbk
sibvansyone pou yon montan total $80,000 dola maksimbm, pou itilize nan acha nenpbt lojman
abbdab, mezon familyal, "townhouse" oswa kondominybm nan Konte Miami-Dade, ki a yon pri
de vant maksimbm $225,000 dola. Kay la gen dwa yon nouvo konstriksyon oswa yon kay
renove. Se pou aplikan yo rezidan Konte Miami-Dade epi pou revni yo pa depase 140 pousan
revni mwaybn zbn la (Area Medium Income) dapre gwos6 fanmi yo. Yon aplikan ki kalifye pa dwe
te pwopriyet6 kay pou omwens d6nye twazan (3) ki pase yo; yo fbt pou yo genyen prbv ke yo
swiv klas konsby pou achte kay la epitou se pou yo deja pre-kalifye pou yon premye ipotbk nan
yon enstitisyon finansye. Aplikan yo ke yo chwazi bay lotri an fbt pou yo pare pou siyen kontra
acha kay la nan 120 jou de dat yo resevwa lotri an.
Ajans sa yo finanse pa Konte Miami-Dade pou yo bay achte kay konsby:
1. Miami-Dade Neighborhood Housing Services (305) 751-5511
2. Opa-Locka CDC (305) 687-3545, ext. 236 ak 238
3. Centro Campesino Farmworker Center, Inc.- (305) 245-7738
4. Miami Beach CDC (305) 538-0090
Aplikasyon yo disponib sou entenbt la sou: www.miamidade.gov/ced
Aplikasyon yo disponib tou nan lokal sa yo:
Biwo Distrik KomisyonB Asanble KomisyonB Konte
Team Metro Regional Office: (Tanpri rele pou mande ki biwo ki pi pre lakay w)
Northside (305) 636-2333 Kendall (305) 273-4116
Melrose (305) 638-6800 Northeast (305) 947-5376
South Dade (305)234-1499 Tamiami (305) 222- 2133
West Office (305) 480-1700 Northwest (305) 557-2172

Aplikasyon yo ranpli okonpl6 fet Dou soumpt pa laps a:
Office of Community and Economic Development
701 N.W. 1st Court, 14th FL
Miami FL 33136
ATTN: Homebuyer Lottery Program
Dat limit ap[likasvon an se 30 septanm 2008. Aplikasvon vo ki cen so laps ki make von dat apre
30 septanm 2008 pap eliiib pou lotri a.


Ecoutez Melodie Matin avec Marcus sur



e' Iodie
l 3 fm


III.I .U At............ .... ... .. ..N j








Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


Apres Fay et Gustav, Hanna et Ike nous ont mis sur les genoux


Joel Boutroue coordonne l'aide
humanitaire du PNUD (Programme des
nations unies pour le d6veloppement) en
Haiti. il revient sur la situation dans le
pays apres le passage de l'ouragan Ike.
Quelques heures apres le
passage de l'ouragan Ike, quelle est la
situation en Haiti ?(On est dans
l'estimation des besoins, dans la phase
d'estimation des d6gits. Quelles sont les
routes qui ont &te emportees? Quels sont
les ponts qui ont Wte cass6s? II faut
relancer la machine mais les moyens
logistiques sont limits.
La ville de Gonaives au nord
du pays a pay6 un lourd tribut...(Oui,


Gonaives 6tait sous les eaux a 40% apres
le passage de Hanna et avant celui de
Ike est d6sormais inond6e a 85%. On ne
peut s'y rendre par la route car les voies
sont couples. C'est pourquoi deux
bateaux sont arrives avec de la
nourriture. Un h6licoptere 6galement.
On attend aussi qu'un bateau du
Programme alimentaire mondial (PAM)
arrive.
Les habitants 6taient-ils bien
prdpards au passage de ces
ouragans?(Les alertes pr6coces ont
plut6t bien fonctionnd avec les deux
premiers, Fay et Gustav, meme s'il y a
eu beaucoup de victimes apres le


passage du deuxibme: plus de 70 morts.
Hanna et Ike, ca nous a mis sur les
genoux. Les stocks de provisions 6taient
entamds et les precautions prises moins
efficaces. Hanna a de plus une trajectoire
qui n'6tait pas pr6vue du tout. Meme moi
qui suivais la situation heure par heure,
je n'ai jamais entendu ca: il a fait un
virage a 90 degrds, chose in6dite depuis
1954.
La deforestation massive
d'Haiti a-t-elle fait empirer la
situation?(Oui. Cela fait un an et demi
qu'on le dit: il faut faire de
l'environnement une priority en Haiti.
Et il faut que ce soit une strat6gie


soutenue sur la durde pas pour un an ou
deux. L'avantage de mettre l'accent sur
l'environnement, c'est que ca fait
travailler des milliers de personnes, c'est
tout b6nef.(Il faut replanter des arbres
mais pas seulement. Il faut faire en sorte
qu'ils puissent survivre. Les gens sont
pauvres, bient6t vient la rentree scolaire
et comme ils sont encore plus pauvres a
cause des ouragans, ils vont 6tre tents
de couper de nouveaux arbres. C'est ce
cercle vicieux qu'il faut casser. Mais
pour cela il faut encourager une vraie
stability politique et il faut de l'argent.
Beaucoup d'argent.


kZ6~


Arrivee a Port-au-Prince

d'un navire de la Marine

americaine


La contribution totale de
l'Agence Am6ricaine pour le
Ddveloppement International (USAID)
en termes d'assistance de secours aux
d6sastres s'l6eve maintenant a 10
millions de dollars
Le gouvernement am6ricain
continue de travailler en 6troite
collaboration avec le gouvernement
hatien et la communaut6 internationale
pour fournir une importante aide
humanitaire aux communaut6s
tragiquement affect6es par les ouragans
Gustav, Hanna et Ike. L'assistance du
gouvernement am6ricain inclut la


s6verement touches par les ouragans
Gustav et Hanna. Les h6licoptbres a
bord du < USS Kearsarge > ont
commence voler afin d'identifier les
sites d'atterrissage approprids aux
Cayes, J&r6mie, a Port-de- Paix, a
Jacmel et a Saint-Marc pour la livraison
des mat6riels de secours.
Les trois barges de
d6barquement a bord du < USS
Kearsarge > (d'une capacity combine
approximative de 253 tonnes m6triques
de cargaison) seront employees pour
acheminer les mat6riels de secours par
voie maritime aux Gonaives. Aucun site


Debarquement de tonnes d'eau et de nourriture du navire americain
(courtoisie Minustah)


fourniture des mat6riels de secours, le
transport et la logistique permettant la
livraison de ces articles et la poursuite
de l'dvaluation des d6gAts. La plus
grande priority du gouvernement
amdricain pour l'instant en Haiti est
d'aider a acheminer des mat6riels de
secours d'urgence necessaires aux
communaut6s qui sont inaccessibles par
voie terrestre y compris Gonaives.
Le navire de la Marine
amdricaine << USS Kearsarge > arrivera
dans la matinee de ce lundi 8 septembre,
suite a des retards enregistr6s en raison
du mauvais temps qui persiste. Les
h6licoptbres et les barges de
d6barquement qui sont i bord du navire
seront utilis6s pour transporter les
mat6riels de secours de Port-au-Prince
aux populations affect6es par les
ouragans Hanna et Ike dans le Nord y
compris aux communaut6s du Sud


fiable permettant l'atterrissage de grands
h6licopteres n'a encore &td identifi6 aux
Gonaives en raison des inondations,
cependant des sites provisoires ont d6ji
ete rep6r6s.
L'Agence Amdricaine pour le
Ddveloppement International (USAID)
mobilise actuellement de faqon urgente
un montant de 10 millions de dollars
am6ricains en vue d'apaiser
immCdiatement les souffrances et de
soutenir a long terme la rehabilitation et
le redressement du pays. Un personnel
additionnel du Bureau d'Assistance
Etrangere aux D6sastres de 1'USAID et
des Centres de Contr6le et de Prevention
des Maladies des Etats-Unis ont Wte
d6phch6s le dimanche 7 septembre pour
aider le gouvernement haitien et des
organisations de secours a faciliter la
coordination des mat6riels de secours et
les interventions au niveau de la sant.


P.t6 Plus Bakery, Inc.
NATURAL JUICE


11638 NE 2nd AMva.
Miani, FL 33160
Tai. 30&7-T6B.E5


Caterig Specis
Cakes, Pastrie, Hors dfOeuwes
lr al aowaons


Page 9


I


____j


-~CC~ ~~









I HAITI EN PROIE AUX OURAGANS I


Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXlT N 33


Sur le pont du Titanic ...


(TITANIC ... suite de la lere page)
regardent l'eau qui monte inexorablement vers eux ...
Si ce n'est cette fois-ci, ce sera la prochaine.
Dans un jour, dans un an. C'est une fin annonc6e.
Irr6emdiable.
Ce sentiment de passager du Titanic qui nous
habite tous indistinctement cette semaine.


Hanna augmente < d'heure enheure >> (selonunbulletin
de 1'ONU). I1 ltait vendredi de plus de 500, au rythme
d'environ trois fois plus par jour.

Nous Haitiens avons tout rate ...
Mais un autre sentiment nous taraude encore
plus, c'est celui que nous Haitiens avons tout rat6. De


revolution industrielle.
Mais sans remonter aussi loin, chez nos
voisins dominicains, la dictature a cr& quelques
fondations qui ont favoris6 leur prosperity actuelle.
Tandis que c'est Cuba qui r6alisera la
revolution socialiste.
Haiti n'a r6coltW ni de l'un ni de l'autre.


Plusieurs villes du pays ont te sous les eaux
(photo Thony BMlizaire)
Pas une question de si mais quand on doit
faire (ou refaire) ses bagages pour abandonner le
navire. Meme les plus endurcis. Meme les vieillards
impotents. Meme les plus enracinds a cette terre ...
Carjustement il ne reste
plus de terre.
Tout s'en va.
Toutes les villes
menaces en meme temps de
disparition. Gonaives. Mais aussi
les Cayes, Jacmel, Petit-Goave,
Cabaret etc, coinc6es entre la
monte de l'oc6an d'un c6t6 et de
l'autre les flots rugissants qui
devalent la montagne comme A ail
d'immenses avalanches et Availabl
litt6ralement ensevelissant tout sur
leur passage. La montagne que par
des siecles de d6boisement, nous
avons rendue lisse comme une
piste de descente de ski. Une
descente vol-direct en enfer. Le
bilan des victimes de la temp6te


Le naufrage du Titanic Le quartier commercial de Jacmel
(peinture) (photo Guy Policard)
faitjusqu'a l'existence meme de notre pays. La terre La dictature a entrepris l'oeuvre de
qui nous a &t6 16gu6e. disparition. La d6mocratie (ou ce que nous consid6rons
Toutes les entreprises qui ont &t6 menses sur comme tel) l'a achev6e.
cette terre ont failli. Deux d6cennies plus
On a coutume de dire que nous avons rat6 la ,d '. ho ma


"Copyrighted Material -

Syndicated Content?

e from Commercial News Providers"


alru c es cLnL l LeL Illa ...
En 1986, chute de la
dictature trentenaire. Le peuple
s'en remet a une nouvelle classe
politique. Mais que ce soit les
cadres, universitaires et
techniciens, ceux du pays comme
les rapatri6s, que ce soit les
militants venus de la base, deux
d6cennies plus tard c'est 6chec et
mat.
Et pis que tout,
l'impuissance totale. La admission
absolue. Nous ne savons plus quoi
faire. Nous ne savons plus rien
faire.
Toutes les politiques
men6es en Haiti ont
(voir TITANIC / 12)


US PRESIDENTIELLES

Les Americains sont-ils nationalistes, populistes et demagogues ?

OU EST-CE SEULEMENT DU SHOW-BUSINESS ?
(NATIONALISME ... suite de la lere page) Mais une mefiance pratiquee d'une maniere les Etats-Unis.
americains entre autres pour stigmatiser ceux d'autres curieusement selective dans une grande nation comme I1 est vrai que les Etats-Unis n'ont jamais
pays, en general n'appartenant pas au petit club des connu de regime comparable aux totalitarismes
nations occidentales juddo-chrtiennes. europ6ens incarn6s par un Hitler ou un Mussolini ...
Saddam Hussein 6tait un tyran demagogue. Ou n un degr6 moindre, par un Salazar du Portugal ou
Hugo Chavez, president du Venezuela, un le g6ndral Franco.
dangereux nationaliste, meme si, soulignons-le, il a 6t aw AWashington, le Maccarthysme (du s6nateur
Olu et r66lu dans des elections d6mocratiques. r6publicain Joseph McCarthy qui terrorisa toutes les
Cependant, soulignons-le aussi, le terme institutions du pays au d6but de la Guerre froide,
nationalisme n'a pas attendu notre 6poque pour revitir cherchant h traquer partout les sympathisants
cette connotation pejorative. communistes, celajusqu'en 1954), fut cependant r6solu
Les grands mouvements nationalistes ont lui aussi par la voie d6mocratique.
fleuri dans l'entre-deux-guerres (1918-1937). Ce sont Les excbs du puissant chef de la
principalement le fascisme italien et le nazisme << Commission parlementaire aux activities non-
allemand (nom officiel : Parti national-socialiste), dont americaines > finirent par 6tre d6nonc6s par une presse
on connait le bilan en crimes contre l'humanit6 et en amricaine courageuse.
destructions. Ecart6 de la politique, McCarthy sombra dans
l'alcool et mourut dans l'indiffirence g6ndrale en 1957.
Une manibre curieusement selective Or le maccarthysme n'est pas inscrit parmi
les doctrines nationalistes.


Depuis, l'Occident se mefie du nationalisme.


(voir NATIONALISME / 12)


Hitler et le General Franco


Pou yon lavi miy6...
k6manse byen


ou mlt konte sou nou

L'All4kt


ISO"


Halo pai tuybJ l-f7-at4-i?7I21
+ke I tlhtjip lilp ili^Jil 6 a, AOL ^*0 Kia| E Mt% |rW&


Page 10





Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


kolarite


Ou m6t konte sou nou


uwwwESTERN
UNIONI


Nou pale Kreybl


1-877-984-1726


2; WESTERN UNON HOLDINGS, Or To DOITI ReWmreS


Page 11









US PRESIDENTIELLES


Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vnl IT N 3


Les Americains sont-ils nationalistes, populistes et demagogues ?


OU EST-CE SEULEMENT DU
(NATIONALISME ... suite de la page 10) deux fils engages dans l'arm6e.
< USA, USA >...
Mais revenons a nos moutons, quelle
meilleure definition du nationalisme que la devise
choisie par les R6publicains pour leur convention tenue f
la semaine dernire. << Country first >>, le pays d'abord !
<< USA, USA! >>
On entendit meme un Rudolph Giuliani, le
cdlbre ex-maire rdpublicain de New York, connu pour
sa langue ac6rde, ironiser en ces termes la triomphale
tournme europ6enne du candidat d6mocrate Barack
Obama (qui prit la parole a Berlin devant un public de
200.000 personnes) : Obama est all6 demander aux
Europ6ens comment diriger notre pays les Etats-Unis !
Et dans le meme message, de d6noncer le
candidat d6mocrate comme 6tant un<< cosmopolitain. >>
Or quel 6tait le principal reproche des Nazis
envers leurs ennemis, y compris les Juifs, sinon leur
<< internationalisme >> !
Mais il y a mieux, l'entrde en scene de la "d
colistibre choisie par John McCain, la gouverneure de Le Senateur Joe McCarthy qui a conduit


l'Alaska, Sarah Palin, 44 ans, mbre de 5 enfants dont



Sur le pont


du Titanic ...
(TITANIC ... suite de la page 10)
lamentablement 6choud. A preuve, nous en sommes a
notre deuxibme occupation 6trangere en dix ans. (Entre
parentheses, c'est done que l'occupant lui aussi n'a
pas rdussi).
L'Arm6e a 6chou6. L'Eglise aussi. Ddvordes
toutes les deux par leurs demons internes. Ce sont les
deux institutions qui avaient requ le pays en tutelle a
la chute du regime Duvalier.
Le pr6sidentialisme a 6chou6 avec Aristide.
Le parlementarisme est en train d'agoniser
horriblement sous nos yeux.
Nous avons tout bousilld, ou tout sali, ou tout
compris de travers. Y compris la Constitution.

N'oubliez pas le drapeau ...
La liberty c'est la licence et la loi du plus fort
comme on l'exp6rimente dans le trafic automobile, la
d6mocratie un jeu de qui perd gagne plus prbs de la
cooptation ou arrangements entre copains que du
respect du verdict des urnes, le commerce du march
noir organism, l'investissement et la creation d'emplois
le droit d'exploitation a outrance.
Que laisserons-nous a nos enfants ? Rien. Et
ce n'est pas un simple jeu de mots.
I1 ne prendra pas longtemps pour que ce pays
disparaisse. Corps et mies.
Penserons-nous a emporter les mines de nos
anc6tres fiers et glorieux Comme dans les anciens
westerns : le dernier qui reste, n'oubliez pas de prendre
le drapeau !
Mais h6las, nous semblons avoir perdu aussi
tout ideal et iddalisme. C'est une fuite 6perdue. Et pour
commencer, devant ses responsabilit6s. On se bat
comme des chiffonniers pour des fonctions dont la
nature importe peu puisque ce n'est pas ce qui compte.
Puisque en meme temps comme monsieur Jourdain,
on sait tout sans avoir rien appris. Non pas seulement
admission, mais negation de la pensde. Mais devant
laquelle les gardiens du temple ( !) eux-memes n'ont
pas un comportement bien meilleur.

La premiere des nations sinistrees

Un pays ne meurt pas. Oui, mais au sens ou
on dit que le Sahara 6tait une vall6e luxuriante.
Haiti se meurt sous nos yeux. Nous n'avons
aucune recette. Nous aimerions bien en connaitre une,
mais ne ferions aucun effort pour cela.
Cette semaine toutes les nations et toutes les
organisations internationals vont d6barquer des tonnes
d'aide pour les sinistr6s des ouragans.
Pendant combien de temps sommes-nous
encore decides a jouer ce r6le de la premiere des
nations sinistrees ?
Apparemment de toute l'6ternit6.
Peut-6tre que c'est parce qu'il est plus fier
que nous que le pays a d6cid6 quant a lui d'en finir au
plus t6t ...

Haiti en Marche,
7 Septembre 2008


aux sorcieres au dbut de la iGuerr


Le President blu vMnizudlien Hugo Chavez


retenus par la campagne rdpublicaine contre Barack
Obama, dipl6m6 de la c6lbre university Harvard:
<< litiste > et plus proche des < c6l1brit6s > que des
problkmes r6els de la population.
Les premiers soutiens pour Obama sont venus
de Caroline Kennedy, la fille du president assassin a
Dallas (le 22 novembre 1963), et de la reine du talk-
show Oprah Winfrey.
Les d6mocrates ayant rappel6 que Sarah Palin
est entree en politique comme la mairesse d'une petite
ville de 6.000 habitants, celle-ci aussit6t de prendre
appui sur son ascendance d'americain moyen et des
habitudes frugales de la vie en Alaska (ou l'on vit
pratiquement de chasse et de peche) pour relancer le
slogan de la campagne r6publicaine < Put people first >>
ou les petites gens d'abord !
Alors qu'on compare Obama a JFK (John
Fitzgerald Kennedy), Sarah Palin rechercherait plut6t
ses modules chez un quelconque Balzac am6ricain,
celui du Pbre Goriot et de Eug6nie Grandet.
Sous d'autres cieux, c'est ce qu'on appellerait
le << populisme. >
Supposez un candidat a la pr6sidence en Haiti
qui proclamerait tres s6rieusement que sa seule
preoccupation ce sont les habitants de Cit6 Soleil et
de Raboteau !
Devinez quel rapport serait adress6 aussit6t
aux officines de Washington par les services de
l'Ambassade amdricaine a Port-au-Prince!

Les riches toujours plus riches ...
Or en meme temps, il s'agit du parti qui
consent le plus d'avantages fiscaux et autres aux CEO
ou patrons des multinationales et autres grandes
fortunes.
Au point qu'on dit couramment des
administrations Reagan-Bush (pbre et fils) qu'elles ont
rendu les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Done au nationalisme et au populisme, vient


SHOW-BUSINESS ?
s'ajouter la basse d6magogie.
Seulement voilh, tous ces qualificatifs sont
couramment r6serv6s a d'autres dirigeants. Sauf ceux
des Etats-Unis ... Meme le New York Times ne pousse
pas la critique jusque-l1.
Est-ce une politique de deux poids et deux
mesures ?
Oui, mais il faut ajouter : si l'on en reste
simplement a la similitude des propos.
Car il existe une grande difference d&s lors
qu'on l6argit quelque peu la question. C'est un
vocabulaire appartenant surtout aux chefs d'Etat de
pays a parti unique, en un mot les dictateurs. Et ceux
en majority du Tiers Monde.


it une chasse
e froide


Aux Etats-Unis, les dirigeants sont elus dans
des elections d6mocratiques.
Ni par la violence (pas de cagoulards qui vont
la nuit intimider les autres candidats ou faire pression
sur les futurs 6lecteurs).
Ni en principe par la corruption.
De son c6td, Barack Obama n'a pas tard6 a
relever que la campagne rdpublicaine fait assaut de
slogans mais n'apporte aucune idee et s'attaque plut6t
a sa personne au lieu des d6fis graves auxquels le pays
est aujourd'hui confront.

No business like show business >

Toutefois ne pensons pas que les rdpublicains
ne savent ce qu'ils font. Depuis la victoire de Reagan
sur Jimmy Carter en 1980, ils ont fait leur le slogan :
<< there is no business like show business >> (le spectacle
est la meilleure recette du succes).
Seulement voilh, nous vivons a une 6poque
oi il y a trbs peu de dirigeants non elus sur la planted.
Sauf dans les royaumes p6troliers du golfe arabique
(Arabie saoudite, Koweit etc). Et ce, paradoxalement,
en vertu des bonnes graces de Washington.
Ceci d'un c6t6.
De l'autre c6t6, un Hugo Chavez qui ne recule
pas devant le vocabulaire nationaliste ou mime
populiste, a cependant 6te elu dans les memes
conditions qu'aux Etats-Unis : dans des elections
d6mocratiques et sous supervision internationale, y
compris de commissions d'observation americaines.
Alors, deux poids et deux mesures ?
Mais ce n'est pas le seul domaine oi, comme
on le sait, les Amdricains se moquent du principe : ne
vous permettez pas ce que vous ne permettez pas aux
autres.
La devise amdricaine, selon McCain et son
comit6 electoral, doit tre : << America first >>, notre pays
d'abord Autrement dit, on a le droit de faire ce qu'on
veut (comme la guerre en Irak sans l'aval du Conseil
de s6curit6 des Nations Unies), l'Am6rique n'a de lecon
a recevoir de personne.
Heureusement que ce n'est qu'un slogan
electoral !
L'ennui est que c'6tait aussi (quoique unpeu
plus banalis6 aujourd'hui) celui des ndo-conservateurs
qui ont lanc6 Bush sur le chemin de la guerre en Irak
(dont tout le monde admet aujourd'hui qu'elle n'avait
pas de rapport direct avec l'auteur des attentats du 11
septembre 2001).


Marcus, 6 Septembre 2008


Page 12


Du c6te du Pere Goriot et de
Eug6nie Grandet ...
La candidate rdpublicaine a la vice-
pr6sidence reprend a son compte tous les qualificatifs


John McCain et Sarah Palin







Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N' 33 IETITES AI1O M E
POINTS DE VENTE HAITI EN MARCHE
Lucas Super Market Danilos Restaurant Delray Beach Fl 33183
14750 N.E. 6th Avenue 3760 N.E. 3rd Avenue
305 940 9902 954 781 2646 Our Lady Bakery
102 S.E 2nd Avenue
Maxisound Christephanie's Delray Beach, Fl 33444
11854 West Dixie Highway 581 BC East Sample Road 561 272 3556
305 895 8006 Pompano Beach, Fl 33064
T1l 954 781 2500 Eclipse Communication
B & L Supermarket & Produce 9290 S. W. 150th Avenue
12040 West Dixie Highway Classic Teleco Suite 104
305 893 0419 203 S.E. 2nd Avenue 954380 1616
Chaque matin, captez
S Melodie Matin
.% I sur 103.3FM


Afmrt wibunc I P iort kI Plx Cay. I Cqap4lai I& Jrmim
Q-i-DHg im


2 Le Manolo Inn A Petite Riviere de Nippes
Telephones : 566-5361 / 401-7108 / 514-0304
E-mail : lemanoloinn@mac.com
Internet disponible
pour les clients

Graphics Web De~~~~sin-Pitn -PC le ic


James SOantvaud
Manager


f rinting & Design
Ave Martin Luther King #30A, P-au-P, Haiti
Phone (509) 3529-4997 / 3787-6500
E-mail: professionalpd@yahoo.com
jameslarivaud@hotmail.com


SC-lWffnrE GEW1TfDEPRODUtWTIE

Parents, vou qul rAiva dun avenir meilour pour vos enfants,
confie ls au CMP


PROGRAMMES
LICENCE EN:
Maorkting



Gieeon-Fikmnen-MarPkeki
nomptaIlh monommeee
Asalence Admilnrstra
InfSnrtiu cyd oun
IT EaWiBle (CuCO)


ANNEE ACADEMIOLJE 2~M2009



s :4 Bem
B :2e4Bne
2em
2BM
S; lenou2 ar
I1an
:1 an
; 60 hwurTe 2 an
;70hourie


POUr toutes infonmtfinut upppufnlsk"i:
CMP. D&*i 30
Trls2 519 831. 3 730245, 2 4829a
Emiail rif dop : *rmra ji i Ig, i


Page 13






Le Look
Rue Panamrricainc #14,
Pition-Ville, Haiti
Til. 257-8374
Choix incroyable de montures:
DIor, Cartne,a bno Magi Vogu.
Consultation chaque jour
pat un decin-occulist,


BEL FOUCHET

Take Out

8267 N Miami Avenue, Miami, Florida 33150
Tel. 305-757-6408

VISION MORTGAGE BANK, INC

EVENS HILAIRE
Loan Consultant
12788 West Dixie Hwy, Miami, Florida 33161
Phone: (305) 891-2225 Fax (305) 891-2559 Cell (786) 285-0384

Depi nou bezwen kay
rele


Bernard Metayer
REALTOR'


office:
fax:
emai:
web:


770.874.6200
404.405,6584
770.439.7857
bernaardmetayer-realty~roup com
Metayer-RetaltyG roup.com


E I T t
CI T I I I L
I -iJ.li'Jimjt RuHif Mmfhtrf, GA 3


ACMELIENN
71 Tel.... 288-3451-52
o hoteljacmelienne@yahoo.fr


Dr Raymond Gay
Specialiste pour enfants certified du Canada
Hopital Ste Justine pour les enfants
Hopital Maisonneuve-Rosemont de Montrial, P Q.
35, Rue Seymond Pradel, Jacmel, Haiti, W.I.
B.P. 98, HT 9110, Jacmel, Haiti
Tl1.: (509) 3685-8432 13404-4905 E-mail: raymondgay8@hotmail.com
HEURES DE CONSULTATION: MARDI JEUDI 8H-10H
SUR RENDEZ-VOUS: SAMEDI 8H 12H









LIBRE PENSEE


Mercredi 10 Septembre 2008
SHati en Marche Vnl IIT N 33


< I n'y a plus d'alibi
possible <
Aim6 Cesaire
Chores amies lectrices, chers a
nous voilh a nouveau en pleine saison cy
vous le savez mieux que moi, a cho
cyclonique, toujours les memes angoisse
tremblements, les memes errements. E
amis, aprbs chaque saison cyclonique,
retrouve la meme routine, la meme indif
morts sont enterr6s (leur nombre augmc
en annde malheureusement). Les peines s
La m6moire collective cicatrise ses plaies
l'Haitien, redevient < l'animal > qu'il 6
passage du cyclone, dans sa meme for
meme cirque, dans sa meme cage, dans so
Chez nous, les cyclones n'existent que
passage. Pas une Commission Perman
prevention, pas de sensibilisation de la s(
Les enfants grandissent sans savoir qu'il
dans un pays vulnerable et que cette vulm
s'amdliorer et qu'elle doit s'amdliorer si
survivre comme peuple. Ces enfants grain
se soucier du lourd heritage que nous 1
Les pauvres !
Un ami du CRABE me dressai
unbilan des d6gits de ces dermires anne
me disait-il, Fonds-Verrettes, Grand-Gos
furent saccag6s. Quatre mois plus tard,
de Gonaives et de l'ile de la Tortue. Nous i


Corresponsabilite !

mis lecteurs, et nous restimes sous le coup du choc 6motionnel. De mesi
clonique. Et, trop courte durde. Chez nous, et c'est 1l notre grand contm
aque saison problkme, la m6moire a des jambes trop courtes. Les La p
s, les memes souvenirs ont du mal a se muer en experience vitale. couc
t, mes chers Quatre ans plus tard, a nouveau Gonaives. Et de p
en Haiti, on maintenant, nous risquons l'isolement. Comme si la cond
ff6rence. Les nature aurait voulu nous montrer non seulement le Il fa
ente d'annde poids de notre stupidity mais aussi le risque de s'attaquer dir
ont oubli6es. fragmentation qui nous menace. Nous n'apprenons possible sans
et le citoyen, jamais de nos erreurs. Nous n'apprendrons jamais de des diff6rents
tait avant le nos erreurs. La, la Communaut6 Internationale n'y La so
rt, dans son peut rien. Nous ne voulons 6tre < gran moun > chez faire comprei
)nm me zoo. nous que lorsqu'il a du pouvoir a partager. Nous corresponsab
lors de leur n'avons alors besoin de personne pour nous Chacundeno
ente pour la entred6chirer. Ce qui pis est, c'est que maintenant, ce programmati
oci6t6 civile. n'est toujours que la < troquette >. La charge est pour les plus aptes
s se trouvent plus tard. Aura-t-on le courage de dire < Plus Jamais 0? dans les respe
Srabilite peut Cet ami crabien insistait sur l'existence de La correspor
ious voulons solutions. Les solutions existent, me disait-il, mais, vision multip
dissent sans pour y arriver, il faut commencer par analyser les dans la gesti
eur laissons. causes. Et la succession de faits qui ont conduit a la environnemer
situation actuelle de degradation de notre Enfin
t l'autre jour environnement ne sont autres que l'ignorance, la n'y a plus
es. Mai 2004 negligence et la pauvret6 : responsabilit6
ier et Mapou L'ignorance des diff6rents acteurs locaux, mettons-nous
ce fut le tour intervenant de faqon agressive sur
fimes surpris l'environnement, des consequences de leurs


actions sur le milieu.
La ngligence des
Pouvoirs Publics dans
1'assomption de
ures de planification, de prevention et de
r6le.
pauvret 6 conomique d'une trop large
he de la soci6t6 haitienne et l'absence
perspectives d'amdlioration de leur
lition.
ut alors, pour r6soudre le problkme,
ectement a ces causes et cela n'est pas
faction citoyenne, sans l'engagement
acteurs concerns.
solution, insistait-il, doit commencer par
ndre a la soci6t6 haitienne, que seule la
ilit6 peut nous aider a nous en sortir.
us doit << prendre une part active dans la
on de la vie et la recherche des moyens
Sa la poursuite des objectifs communs,
ct de l'autorit6 en matibre de decision >.
isabilit6 nous permettrait d'avoir une
le citoyen-environnement-soci6t6-Etat
ion et la preservation du patrimoine
ntal.
n, je crois que, comme disait CUsaire, il
d'alibi possible. Assumons notre
Sde transformer la society haitienne et
au travail.
Oscar Germain
germanor2005 @yahoo.fr
Septembre 2008


OURAGANS: TSF se deploie


en Haiti en soutien aux Nations Unies


Pau, le 3 Septembre 2008 Suite
aux passages ddvastateurs des ouragans
Gustav et Hanna dans les Caraibes,
T61lcoms Sans Frontibres (TSF) a
d6pech6 mercredi une premiere 6quipe
de sp6cialistes en telecommunications
d'urgence en Haiti. L'equipe a decolle
ce matin de la base Amdriques de TSF
situde a Managua au Nicaragua et
atterrira cet apres-midi aux Gonaives,
ville du Nord du pays s6rieusement
affected par les fortes pluies et les vents
violents des ouragans successifs. Selon
les premieres informations, certaines
parties des Gonaives seraient sous 2
metres d'eau.
Etant donn6 les informations sur
d'importants besoins en
telecommunications, une deuxibme
6quipe partira jeudi de Pau pour
renforcer les operations de


l'organisation. Hanna a touch Haiti,
alors que le pays ne s'6tait pas encore
remis du passage de l'ouragan Gustav
et de la temp6te tropicale Fay, ces deux
dernibres semaines. Au total, les
inondations, les pluies torrentielles et les
glissements de terrain des trois tempetes
auraient tu6 plus de 100 personnes en
Haiti selon un bilan encore provisoire.
La ville des Gonaives a 6td d6clarde en
6tat d'extreme urgence.
Les sp6cialistes t6l1coms de TSF
transportent des transmetteurs mobiles
de donndes haut d6bit par satellite, des
lignes t6l1phoniques et fax et tous les
6quipements informatiques n6cessaires
pour installer des Centres de
Communication d'Urgence.
TSF intervient a la demande de
l'Office de Coordination des Affaires
Humanitaires (OCHA) pour soutenir les


Prodults explosifs IJ
Toutes dimensions de materlells

POUR V0 RESERVATIONS DE CARGO, APPM EZ

1-800-927-6059 "I
ouaenvo naous un me-ma i ra om


6quipes UNDAC des Nations Unies
charges des premieres evaluations et de
la coordination de l'aide humanitaire.
L'6quipe de TSF sera notamment
charge d'installer des connexions
Internet et des lignes t6l1phoniques par
satellite afin de permettre aux membres
UNDAC de communiquer tout en se
d6plaqant au cceur de la zone sinistrde.
En fonction des besoins de la
population, TSF pourrait 6galement
mener des operations de t6l1phonie
humanitaire afin de permettre aux
familles sinistrees de donner des
nouvelles a leurs proches dans le pays
ou a l'6tranger.
C'est la quatribme fois en 4 ans
que T616coms Sans Frontibres intervient
sur l'ile d'Hispaniola en r6ponse a des
ouragans. En novembre dernier, TSF
6tait intervenu pour soutenir les 6quipes
d'dvaluation des Nations
Unies a Saint-Domingue suite
aux dommages occasionnes
par la temp6te tropicale Noel.
Cette mission est
suotenue par la Fondation du
Groupe Vodafone, la
Fondation des Nations Unies,
Inmarsat, Eutelsat, Vizada,
AT&T, Cable & Wireless et
le Conseil R6gional
d'Aquitaine.
Par ailleurs, selon des
informations du Centre de
Surveillance Am6ricain des
Ouragans (North Hurricane
Centre), deux nouvelles
temp6tes tropicales, Ike et
Jos6phine, les 10me et
11 me temp6tes de la saison,
se d6placent dans
l'Atlantique vers l'ouest et
pourraient toucher les
Caraibes jeudi ou vendredi.


A propos de Tel6coms Sans
Frontieres
TSF: premiere ONG humanitaire
sp6cialis6e en telecommunications
d'urgence.
Disposant d'un centre de veille
permanent, et grace notamment a ses
bases op6rationnelles en France, au
Nicaragua et en Thailande, les 6quipes
de sp6cialistes en telecommunications
de T616coms Sans Frontibres peuvent,
drs l'annonce d'une catastrophe ou d'un
conflit, intervenir n'importe oni dans le
monde en moins de 24 heures et installer
en quelques minutes des centres de
telecommunications au cceur meme de
la crise. Ces centres de
telecommunications mettant a
disposition une connexion Internet haut
debit, des lignes t6l1phoniques et fax
ainsi qu'une assistance technique,
facilitent la coordination des secours.
En parallele, TSF mbne des
operations de t6~lphonie humanitaire et
offre ainsi un soutien aux populations
en recr6ant un lien avec le monde
ext6rieur.
En 2006, TSF est devenu <
Premier Intervenant > du Emergency
Telecommunications Cluster des
Nations Unies et partenaire du Bureau
de Coordination des Affaires
Humanitaires des Nations Unies
(OCHA) et du Fond des Nations Unies
pour l'Enfance (UNICEF).
TSF est aussi membre du groupe
travail des Nations Unies sur les
telecommunications d'urgence
(WGET), partenaire du D6partement
d'Aide Humanitaire de la Commission
Europ6enne (ECHO) et membre du
Conseil International des Agences
B6ndvoles (ICVA).
( 'I[ fSf ] SI .s r ^


Page 14


Ecoutez
M61odie Matin
avec Marcus 03.3 fm
sur


I ..... %A............ ... . ... .. ..N j








Mercredi 10 Septembre 2008 ?
Haiti en Marche Vol XXII N 33 S PO T

Qualifications 2010 Les grands au rendez-vous


Eurosport dim, 07 sept 00:18:00 2008
Si la France a chut6 en Autriche, les grands
d'Europe ont tous assure l'essentiel lors de la premiere
journme des qualifications pour la prochaine Coupe du
monde. L'Espagne a longtemps but6 sur la Bosnie (1-
0), tout comme l'Italie a Chypre (2-1) ou l'Angleterre
a Andorre (2-0). Mais ils ont gagn6.
.GROUPE 1
La belle affaire du Portugal. Alors que les trois
candidats a la qualification, Subde (en Albanie),
Danemark (en Hongrie) et Portugal (a Malte) se
d6plaqaient chez les "petits" du groupe, seule la
selection portugaise ne s'est pas fait pi6ger. Si la Subde
de Zlatan Ibrahimovic est tomb6e de haut sur la pelouse
de l'Albanie (0-0) et si les Danois n'ont pas su trouver
l'ouverture en Hongrie (0-0), les joueurs de Carlos
Queiroz n'ont pas tremble contre Malte (0-4). Une
victoire tranquille malgr6 l'absence Cristiano Ronaldo
qui permet aux Portugais de s'intsaller en tate du
groupe.
MALTE PORTUGAL: 0-4
Buts : Said (24e c. s. c.), Almeida (61e),
Simao (70e), Nani (78e)
ALBANIE SUEDE : 0-0
HONGRIE DANEMARK : 0-0
.GROUPE 2
C'6tait le seul mini-choc de lajournme entre
deux des favoris du groupe le moins relev6 de la zone
Europe, Israel-Suisse, a Tel-Aviv. Et les Suisses ont
rat6 le coche. Alors qu'ils menaient 2 a 0 aprbs 56
minutes dejeu, les Helvetes ont commence reculer.
Israel n'en demandait pas tant. R6sultat : Yossi
Benayoun en a profit pour r6duire le score avant que
Ben Sahar ne fasse exulter le stade en 6galisant. Une
belle occasion de manquer pour les co6quipiers de
HakanYakin. De son c6t6, le cador du groupe, la Grlce,
qui avait un d6placement plut6t facile au Luxembourg,
a rdpondu present (3-0).
MOLDAVIE LETTONIE : 1-2
Buts : Alexeyev (76e) pour la Moldavie.
Karlsons (8e), Astafjevs (22e) pour la Lettonie.
ISRAEL SUISSE : 2-2
Buts : Benayoun (73e), Sahar (90e) pour
Israel. Yakin (45e), NKufo (56e).
LUXEMBOURG GRECE : 0-3
Buts : Torosidis (38e), Gekas (45e),
Charisteas (45e s.p.).
.GROUPE 3
A l' t6 2006, la Pologne avait lanc6 sa
campagne de qualification a l'Euro 2008 par une
d6faite sur son terrain face a la Finlande (1-3). Le match
nul obtenu contre la Slov6nie (1-1), samedi a Wroclaw,
pourrait de ce point de vue paraitre comme une bonne
nouvelle. Seulement, les hommes de Leo Beenhakker
n'ont rien corrig6 de leurs lacunes d6fensives apparues
en Suisse et en Autriche. Ce qui n'enlkve rien a la
quality du but slovene, Dedic concluant un magnifique
une-deux parti du milieu de terrain. Auparavant,
Zewlakov avait ouvert le score pour les locaux sur
penalty. Peu de temps aprbs, la Slovaquie a su profiter
de l'absence de deux pieces maitresses nord-irlandaises
pour commencer id6alement son parcours en
qualifications (2-1). Le patron suppose du groupe, la
R6publique tchbque, nejouera son premier match que
mercredi, a Belfast.
POLOGNE SLOVENIE : 1-1
Buts : Zewlakow (17e, sp) pour la Pologne,
Dedic (35e) pour la Slov6nie.
SLOVAQUIE IRLANDE DU NORD : 2-1
Buts : Skrtel (46e), Hamsik (70e) pour la
Slovaquie, Durica (86e, csc) pour l'Irlande du Nord.
.GROUPE 4
Belle entree en matiere du vice-champion
d'Europe allemand. Il n'a fallu que 21 minutes a la
Nationalmannschaft, priv6e de Michael Ballack et de
Torsten Frings, pour faire exploser la defense du
Liechtenstein grice a Lukas Podolski. Ensuite, le match
a tournm a la demonstration (0-6). Si le Pays de Gallas
s'est offert l'Azerbaidjan dans la douleur (1-0), la
Russie d'Arshavin, demi-finaliste de l'Euro, entre en
scene mercredi contre le pays de Galles.
PAYS DE GALLES -AZERBAIDJAN : 1-0
But: Vokes (83e).
LIECHTENSTEIN -ALLEMAGNE: 0-6
Buts : Podolski (21e, 48e), Rolfes (65e),
Schweinsteiger (66e), Hitzlsperger (75e), Westermann
(86e).
.GROUPE 5
Pour son premier match officiel depuis son
sacre europ6en, 1'Espagne n'a pas craqu6. Le champion
d'Europe, avec son nouveau sdlectionneur Vicente del
Bosque sur le banc, a mis du temps pour trouver le


chemin des filets en l'absence de Fernando Torres et
David Silva. Mais David Villa, qui a pourtant manqu6
un penalty, a encore frapp6 pour 6viter le pibge. De
leurs c6tds, la Turquie et la Belgique ont rdussi leur
entame. Les Turcs ont gagnd, dans les 20 dernires
minutes avec des buts de Sanli, 71e, et Senturk, 78e,
un match charge d'6motion en Armnnie (2-0), alors
que les Belges ont domind l'Estonie (3-1).
ESPAGNE BOSNIE-HERZEGOVINE :
1-0
But : David Villa (58e).
ARMENIE TURQUIE : 0-2
Buts : Sanli (61e), Sentiirk (78e).
BELGIQUE ESTONIE : 3-2
Buts : Sonck (39e, 80e), Defour (75e) pour
la Belgique. Zenjov (57e), Oper (90e) pour l'Estonie.
.GROUPE 6
L'Angleterre a battu sans surprise les
amateurs andorrans (2-0). Mais son entame
d6sesp6rante suggere qu'elle n'a pas effac6 le
traumatisme de son absence de l'Euro 2008. S'ils
jouent comme dans le premier acte, les Anglais ont du
souci a se faire mercredi a Zagreb face a aux Croates.
Ils ont d'abord montr6 un visage aussi peu avenant
que sous l'ancien sdlectionneur Steve McClaren, avant
que Joe Cole ne trouve en seconde mi-temps la cl6 de
la defense rugueuse des Andorrans. Rien ne semblait
avoir change sous l'Italien Fabio Capello: meme
systeme stdrdotypd, memes joueurs apathiques
ramenant a la pause le meme score vierge et humiliant
que lors des qualifications de l'Euro 2008, memes
hudes. Capelle risque de passer des nuits agit6es. Car
de son c6te, la Croatie, toujours aussi efficace, n'a fait
qu'une bouch6e du Kazakhstan (3-0). Les deux 6quipes
pointent en tete du groupe avec l'Ukraine qui s'en est
sortie miraculeusement grice a penalty de Shevchenko
a la 90e.
ANDORRE -ANGLETERRE : 0-2
Buts : J. Cole (49e, 55e).
CROATIE KAZAKHSTAN: 3-0
Buts : Kovac (12e), Modric (35e), Petric
(80e).
UKRAINE BELARUS : 1-0
But: Shevchenko (90e s.p.)
.GROUPE 7
Pour un rat6, c'est un beau rat6. Sur la lance
de son Euro 2008 manqud, la France a d6but6 de
manibre catastrophique sa campagne de qualification
pour le Mondial 2010. Toujours aussi faible sur les
coups de pied arretds, la defense francaise a pris l'eau.
Et les Bleus n'ont pas su r6agir aprbs une ouverture du
score rapide des Autrichiens (3-1). Une grosse claque.
C'6tait de toute maniere, le groupe des surprises. Priv6
de plusieurs cadres (Chivu, Mut, Petre...), l'autre t6nor
de la poule, la Roumanie, a subi une d6route chez lui,
contre la modeste Lituanie (0-3). Conclusion, la Serbie,
qui a logiquement battu les Iles Fero6 (2-0), prend la
tete.
AUTRICHE FRANCE : 3-1
Buts : Janko (8e, 42e), Ivanschitz (73e s.p.)


Page 15

pour l'Autriche. Govou (62e) pour la France.
ROUMANIE LITUANIE : 0-3
Buts : Stankevicius (3 le), Mikoliunas (70e),
Kalonas (86e).
SERBIE ILES FEROE : 2-0
Buts : Jacobsen (29e, c.s.c.), Zigic (88e).
.GROUPE 8
L'Italie vieillissante du revenant Marcello
Lippi se m6fiait de son d6placement chez un ex-faire-
valoir du football europ6en devenu valeur montante,
Chypre. Elle avait bien raison. Aprbs avoir ouvert le
score rapidement grice a Di Natale (8e), la Squadra
Azzurra s'est fait rejoindre d&s la 29e. Et ensuite, les
Italiens ont souffert avant d'arracher la victoire grice
a un nouveau but de l'attaquant de l'Udinese.
Laborieux. Mais le principal est bien 1I. L'autre
"affiche" de cette poule se d6roulait enAllemagne. En
raison de la situation conflictuelle avec la Russie, la
Gdorgie &te contrainte de s'exiler pour recevoir l'Eire
a Mayence.
Devant 4500 spectateurs dont 3000
supporteurs irlandais, la selection de l'Argentin Hector
Cuper a t& cueillie a froid par Kevin Doyle (13e) avant
d'etre de nouveau battu sur un tir anodin de Glenn
Whelan (70e). Une d6faite presque logique vue les
circonstances mais qui n'augure rien de bon avant de
se d6placer a Udine pour d6fier la Squadra Azzurra.
Enfin, le Mont6n6gro est passed c6t6 de l'exploit pour
le premier match de competition de son histoire: il a
laiss6 la Bulgarie, pourtant a dix contre onze, 6galiser
a la dernire minute par Georgiev (2-2).
CHYPRE ITALIE : 1-2
Buts :Aloneftis (29e) pour Chypre. Di Natale
(8e, 90e) pour l'Italie.
GEORGIE EIRE : 1-2
Buts : Kenia (90e) pour la Gdorgie. Doyle
(13e), Whelan (70e) pour l'Eire.
MONTENEGRO BULGARIE : 2-2
Buts : Vucinic (62e), Jovetic (81e) pour le
Mont6n6gro. Petrov (lle), Georgiev (90e) pour la
Bulgarie.
.GROUPE 9
Les espoirs 6cossais n6s des l6iminatoires de
l'Euro 2008 ont en pris un dr6le de coup, samedi a
Skopje. Si prometteuse alors qu'elle 6tait oppose a
l'Italie, 1'Ukraine et 6videmment l'6quipe de France,
la selection des Highlands est retomb6e sur terre.
Battue par la Mac6doine, unbut signed Naumoski (5e),
l'Ecosse a ddcu et d6ji grill unjoker. C'6tait peut-
6tre le seul... La Norvege peut aussi se mordre les
doigts. Chez eux a Oslo, les Norv6giens ont &t6 tenue
en 6chec par l'Islande. Et pourtant, les co6quipiers de
John Carew ont mend a score a deux reprises grice a
Steffen Iversen. Mais les Islandais n'ont, comme
toujours, rien lich6. Et ont arrach6 le nul sur unbut de
Eidur Gudjohnsen. Les Pays-Bas, favoris, entreront en
scene mercredi contre la Mac6doine.
MACEDOINE ECOSSE : 1-0
But: Naumoski (5e).
NORVEGE ISLANDE : 2-2
Buts : Iversen (36e s.p., 50e) pour la Norvege.
Helguson (39e), Gudjohnsen (69e).


8E772 INIE 2 imoe Avenrmuea
Tt; 305 757 4915

FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de pairemen pour Be South, FPL. GAZ, CABLE TV.
BELL MOBILITY etc...c...
- Connection fdipheasque hez iras...


Ouvert

6 Jours

par

W am



730 pm





Pro lu Is pi ur l cuhsiK
V* 'ndeaw
'Ihr~ FItIx u~lr
MontlfEynnX


/buk. FrUnan. Amriwi aiLi
WC* Vi Io' iAHaUeM. AmurI41z uia re Drnn
* nilduit; dfie Fw


II






DANS L'OEIL


Mercredi 10 Septembre 2008
1 HaYti en Marche Vol XXII No 33


"Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from.Commercial News, Providers',
... w ...... e r .r.

Available fr* om+Commercialw r *ir
*"* "" *" " . . . *;iii~~~ Jl^Jj^^j^^^^lI
.... G~... . . . . .... E I.d,


CONTACT US
TOLL FREE: 1-888-383-2855
OR. 305-620-8300
FAX .3 05-6 2 -8 3 3 2
CELL. 305-986-8811


Page 16


wMadma,"Madmio







Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


I tt its n (afuWi i km (#4m #e

manse I'rrhr dtie I'c ratsar Ike



















y ghted M ate rial.....


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"

gL18 toA aSa % aarcit s mar
tt..... ^k.tf .. ^i^~a&^a^~f A 'E~tjh-h ^-Jc~-~i~ d 1|k^
^^^^*^l^^ ^WHI^B fl tWWI CBIw^^^i- H^Iw i fIM Bw M^BHB


8 sektanm 2008
Depi anviwon 3 semenn siklon
pa sispann frappe peyi a. Apre dega
siklon Fay ak Gustav sitiyasyon an vin
pi konplike avek pasaj Hanna epi Ike,
nan tout peyi a sitou nan Latibonoit. Jodi
a, pesonn moun nan peyi a pa dwe rete
bra kwaze ap gade katastwof sa a. Chay
sa a, Leta a pa gen ren pou pote 1 pou
kont li. Se moman pou nou tabli chenn
solidarite, pou tout sitwayen pote kole
ak enstitisyon yon nan apiye viktim yo
piti kou liye. Se konsa, gwoup sa a "ekip
solidarite sitwayen ak latibonit" kanpe
pou mete men nan gwo konbit pou ede
moun Latibonit pase move kap sa a.
Ekip Solidarite Sitwayen ak
Latibonit bay tet li 3 gwo misyon:
1. Sansibilize piblik la, fe demach bo


kote Otorite ak enstitisyon yo sou
sitiyasyon moun yon an
toutLatibonit;
2. Chache, ranmase epi kanalize tout
sa ka jwenn kap itil moun yo;
3. Bay api pou garanti yo bon
repatisyon ed yo sitou pou rive
jwenn zonn ak moun ki pi frajil yo.
Tout moun ak enstitisyon ki
deside ede kapab kontakte moun ki siyen
not sa a nan nimewo sa yo:
Daphnee Jn Baptiste
Paul Andre Garconnet
Roosevelt Decimus
Jocelyn Jean
Smith Joseph
Jacques Thomas
Wasmith Francois


Le comit AdH o C de la radio
T616 Marathon du 14 septembre prend
plaisir a vous inviter a une conference
de presse le Mardi 9 septembre 2008 a
partir del heure PM a la Chambre de
Commerce et d'Industries d'Haiti
(CCIH).
Objectifde cette conference de
presse : c'est de prsenterofficiellement
les organisations, institutions et
entreprises engages dans cette activity
de solidarity et de lev6e de fonds en
faveur des victimes des cyclones en
series ayant frapp6s notre pays.


Seront present a la table de
conference :
1) Sweet Micky
2) Robert Labrousse
3) Jacques Sampeur (ANMH)
4) Ghade Gebara ou Tatiana
Policard (Digicel)
5) Robin Padberg (Voila)
6) Daniel Rouzier (Food for the
Poor)
7) Reginald Boulos (CCIH)
8) Marcus Garcia (AMIH)

Merci a tous.


Page 17


EKIP SOLIDARITE

SITWAYEN AK LATIBONIT
not pou lapres


Invitation Pour la presse


Ecoutez
Melodie Matin o d i e
103.3 fr
avec Marcus sur

www. melodiefmhaiti. corn








Page 18 T X Mercredi 10 Septembre 2008
Page 18 LE JEUX Haiti en Marche Vol XXII N 33

A U I I I LAV I R Arrange Solutions de la

Allez de VIVRES A PATTUE, en utilisant des mots du du T R 0 U SER
vocabulaire frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. Fom 0 U Et
K FROLE K Q A I W S V L Z










RE IVHIKIOHLMNLEUO DT
FRELE S
PRKENI EE S
POLE S
PATUEAAD C T
F G0 R I B KEABATRUMI
JAE NL QTM YABA XLT
AGOH I P 0 T I I CKC PE
D R K E K N B N L D I L Z G G SCRABBLE

SS K M T L P S T Y R A S I I U pour former un mot frangais
LSolutions de la semaine passeeA I W T S T V T N L Z
I VH TeK I0 rH L MNL E UO D T
I ICN MSNMSTLUH BVA I Q GEI
ADULTE E EKEURAAT C T S HN I N D E E E
ME R M ZGEHHWOAMZKKDRI
AN AL O G UE SHUAKH E V I S S YAAD C T
S OBRI E TE UTWYAURNN S T T I MG
SIL NMF V R U S T A V I I B JU
ID E T IO N H I A D K D G X V O C F P L Z Solutions de la semaine passe
S E S T E R C E Trouvez 24 Villes de Georgie de plus de ABAI S SE
20.000 habitants dans le carr6 ci-dessus





l ea Inodie E n B ref... (...suitedelapage2)

70h M o Mu ps peut atteindre Cayes-Jacmel C'est pareil pour MARIGOT qui demeure
Scoup6 du reste du pays. Ainsi que la Vall6e de Jacmel.

5h00-6h30 Bon Rdveilenmusique Difficultes dans I'acheminement des secours
L'acheminement des secours pour les victimes de la s6rie d'ouragans
6h30-7h00 Au Pipirit chantant meurtriers qui ont frapp6 Haiti ces dermires semaines est trbs
journal crdole avec Louini Fontal difficile, certaines voies et ponts n'ayant pas r6sist6 au
passage du dernier d'entre eux, l'ouragan Ike.
7h00-9h00 M altodie Matin avecMarcus L'accds aux Gonaives, ville du nord du pays, la plus touch6e par les
Informations, Interview, Anecdotes, Humour,
Analyses ouragans Gustav et Hanna qui ont fait (officieusement) plus de 570 morts, etait coup,
Nos Chroniques: dimanche, apres la chute du pont de Mirebalais.
L'Editorial de Marcus Un responsable du Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqu6e
AuQuotidien avec Elsie l'AFP qu'un convoi de trois camions qui partait pour Saint-Marc, A
LaChroniqueLitt6raireavecDominiqueBatraville quelque 60 km des Gonaives, en provision d'un afflux de r6fugids en
Les Sports avec Mario Bareau provenance de la ville, avait dfi rebrousser chemin, A cause de
Les Invit6s du Jour
M6lodieMatinchaquesamediestanim6 l'effondrement d'un autre pont, celui de Montrouis.
parF6quiBre Raphael L'ONU avait proc6d6 la veille A des evacuations, toujours aux Gonaives encore
traumatis6es par le souvenir de la temprte tropicale Jeanne, qui avait fait 3.000
l0h-Midi Le disque de I'Auditeur morts il y a quatre ans.
animation James Pr6dvil A Saint-Marc, la route principale traversant la ville 6tait 6galement
barr6e par un torrent d'eau boueuse haut de 50 centimdtres, qui a fait
12:00-12h30 LeMidi s'effondrer la chaussee, a constat6 une joumaliste de 1'AFP.
informations avec Laury Faustin Deux pelleteuses s'affairaient pour r6parer les d6gits. Mais la
23-h L y B s ac Ee circulation 6tait encore possible par des voies d6tournes.
12h30-2h00 Lady Blues avec Elsie
Jazz, Blues, Swing, Ragtime
Le maire de Cabaret lance un appel A I'aide
2h00- 3h00 C'est si Bon en chansons... Le maire de Cabaret, Thomas Joseph Wills, affirme que le bilan partiel
Emission de chansons francaises des inondations A Cabaret est de 59 morts, 15 disparus et plus de 50
bless6s. Selon le maire, les rivibres Torcel et Bretel ont d6bord6 de
3h-5h pm Le Bon Vieux Temps leur lit en raison des averses de samedi soir.
Retro-Compas I1 deplore que ses efforts pour faciliter le curage des lits de ces
avec DoDanieletCaptainBill rivibres n'aientjamais abouti. "Depuis 11 mois, mes efforts aupres

5h00 LeJournal de 5 heures des autorit6s gouvemementales sont rests vains", a indiqu6 le maire Wills,
ave Villette Hertelou precisant que les residents de sa commune ont &t6 surpris par les
inondations. "En d6pit de nos efforts, la veille certaines personnes
5h 30 pm Melodie & Company avaient refuse d'abandonner leur domicile ", dit-il rdvdlant que 1.500 personnes se
Diveloppement durable trouvaient dans des abris provisoires.
Mardi avec Bernard Etheart Selon le maire Wills, on a 6galement recens6 4 morts A l'Arcahaie et 9
7h-8h30 AmorySabor con Luciani A Casale. I1 croit que le bilan risque de s'alourdir puisque des
cadavres peuvent 6tre retrouv6s dans les plantations.
8h30- 9hoo Soir Informations Les 70 000 habitants de Cabaret vivent en majority dans les 2eme et 3eme sections
communales qui ont &te sv&rement touches par les
9h00 10h30 Notre Grand Concert inondations. Nombre de ces personnes vivent dans la boue ", dit-il,
Lun. & Mer.: L'heure classique r6clamant de la nourriture et des couvertures pour les sinistrds. "
Jeu. & Dim.: Jazz at Ten L'eau a emport6 des maisons avec leurs occupants, informe encore Thomas
Judy Carmichael recoit ses invites Joseph Wills expliquant que des families enti&res ont disparu.
9h00etaudelA Cavaliers, prenez vos dames Le maire insiste sur la passivity des autorit6s gouvemementales qui n'ont
(Samedi) 50 ans de succes populaires haltiens pas facility la r6alisation de projets de logement en faveur des
residents de Cabaret.
t Enfin, il a mis l'accent sur la n6cessit6 de reboiser les bassins
versants et de d6placer les populations vivant dans les regions
E C 4"C a t jott C 2 tce / vulndrables. La ville est une cuvette et reqoit l'eau des
pr6cipitations", dit-il estimant le nombre de sinistrds A 40 000.


Investiture du Premier ministre
Une politique base sur des "rdsultats", annonce le Premier ministre.


(EN BREF / p. 19)








Mercredi 10 Septembre 2008
Haiti en Marche Vol XXII N 33


En Bref...
(... suite de la page 18)
L'investiture de Mme Michele Duvivier Pierre-Louis a eu lieu vendredi
lors d'une c6drmonie qui s'est d6roulde au Palais
National.
Le corps diplomatique 6tait present, de meme que les ministres
sortants ainsi que le nouveau cabinet minist6riel. Le
President Rend Pr6val s'est estim6 trbs satisfait de la fin de la
crise. "La crise a &te longue, trop longue", a affirm le chef de
1'dtat mais c'est dans le dialogue et sans violence qu'elle a &t6
r6solue.
Parlant de la maturation du processus d6mocratique en Haiti, M.
Pr6val a adress6 ses remerciements aux diff6rentes parties ayant
contribu6 A ce ddgel, notamment les partis politiques et le Parlement.
II a aussi exprim6 sa reconnaissance au Premier ministre sortant,
Jacques-Edouard Alexis, et aux membres de son gouvemement ainsi qu'A
la nouvelle 6quipe dirig6e par Michble Pierre-Louis.
Aprbs avoir sollicit6 et obtenu de l'assistance une minute de
recueillement en m6moire des nombreuses victimes des cyclones Fay,
Gustav et Hanna, le Pr6sident a pr6sentW ses sympathies aux familles
des disparus tout en saluant l'effort de diff6rentes entit6s en vue de
porter secours aux sinistr6s.
Intervenant A son tour, le chef du
gouvemement sortant, le Premier ministre Jacques Edouard Alexis, a inscrit le
changement du personnel politique
dans le cadre de la continuity6 de l'Etat". II a reconnu que sa
successeure arrive A un moment extr6mement difficile de notre
histoire, mais lui a souhait6 de rencontrer moins d'obstacles sur sa
route grice A "l'unit6 nationale".
Pour sa part, Michble Duvivier Pierre-Louis s'est engage A soulager
les problkmes de la population A travers une politique ax6e sur
"l'obligation de r6sultats". Le nouveau Premier ministre, qui a
6galement eu une pens6e sp6ciale pour les victimes des intemperies,
particulibrement aux Gonaives, a rappel6 que la philosophie de son
gouvemement reposera fondamentalement sur "l'inclusion, la
performance et le dialogue".
Des parlementaires, des personnalit6s de la classe politique et de la
socid6t civile, les repr6sentants des corps constituds de l'Etat et
des membres du corps diplomatique ont assisted a la c6drmonie
d'investiture. Elle a &te suivie, quelques minutes plus tard, de la
passation des pouvoirs A la Primature entre Jacques-Edouard Alexis et
Michble Pierre-Louis.

Don du gouvernement americain
Arrive A Port-au-Prince d'un navire de la Marine amdricaine, le < Kearsage>>.
La contribution totale de l'Agence Am6ricaine pour le D6veloppement
International (USAID) en termes d'assistance de secours aux d6sastres
s'&lve maintenant A 10 millions de dollars.
L'assistance du gouvernement americain inclut la fourniture des
mat6riels de secours, le transport et la logistique permettant la
livraison de ces articles et la poursuite de l'dvaluation des d6gits.
La plus grande priority du gouvernement am6ricain pour l'instant en
Haiti est d'aider A acheminer des mat6riels de secours d'urgence
n6cessaires aux communaut6s qui sont inaccessibles par voie terrestre
y compris Gonalves.
Les h6licoptbres et les barges de d6barquement qui sont A bord du
navire seront utilis6s pour transporter les mat6riels de secours de
Port-au-Prince aux populations affect6es par les ouragans Hanna et Ike
dans le Nord, y compris aux communaut6s du Sud sv&rement touches par
les ouragans Gustav et Hanna. Les h6licoptbres A bord du << USS
Kearsarge >> ont commence A voler afin d'identifier les sites
d'atterrissage approprids aux Cayes, A J&r6mie, A Port-de- Paix, A
Jacmel et A Saint-Marc pour la livraison des mat6riels de secours.
Les trois barges de d6barquement A bord du << USS Kearsarge > (d'une
capacity combine approximative de 253 tonnes m6triques de cargaison)
seront employees pour acheminer les mat6riels de secours par voie
maritime aux Gonaives. Aucun site fiable permettant l'atterrissage de
grands h6licoptbres n'a encore &td identifi6 aux Gonalves en raison
des inondations, cependant des sites provisoires ont d6jiA t rep6rds.
L'Agence Amdricaine pour le D6veloppement International (USAID)
mobilise actuellement de facon urgente un montant de 10 millions de
dollars amdricains en vue d'apaiser imm6diatement les souffrances et
de soutenir A long terme la rehabilitation et le redressement du pays.
Un personnel additionnel du Bureau d'Assistance Etrangbre aux
D6sastres de 1'USAID et des Centres de Contr6le et de Pr6vention des
Maladies des ttats-Unis ont &t6 d6pech6s le dimanche 7 septembre pour
aider le gouvernement haitien et des organisations de secours A
faciliter la coordination des mat6riels de secours et les
interventions au niveau de la sant6.

Aide de la France
Dans un communique transmis aux media, l'ambassade de France en Haiti
informe que la France entend prendre part A l'effort de
solidarity internationale en faveur des victimes.
Une 6quipe de la protection civile est arrive Port-au-Prince, ainsi


EN MAKUH _I Page 19
qu'une frigate de la marine francaise 6quip6e d'un h6licopt&re de
reconnaissance. Ces sp6cialistes se mettront A la disposition des
autorit6s nationales et du Pnud, charge de la coordination des actions
de la communaut6 international, et d6termineront avec eux les formes
les plus approprides de l'aide d'urgence que la France se prepare A
apporter.
Par ailleurs, plusieurs collectivit6s territoriales francaises
engages dans des actions de cooperation d6centralis6e avec des
homologues haitiennes (en particulier les regions Guadeloupe et
Ile-de-France, ainsi que la ville de Strasbourg) 6tudient en ce moment
les modalit6s de l'aide qu'elles pourraient apporter A leurs
partenaires.

Aide de L'Espagne
L'Espagne a envoy deux avions avec des tonnes d'aide d'urgence pour
les victimes des ouragans en Haiti. A bord de ces avions se trouvaient
des groupes 6lectrogenes et du materiel pour la purification de l'eau,
des filtres d'acier avec bougies de porcelaine, des sels d'hydration orale
ainsi que des rations alimentaires pour les families.

Aide du Canada
Ottawa va verser une contribution de 600.000 dollars pour aider les
personnes touches par les ouragans et les temp6tes tropicales.
La contribution du Canada consiste en articles de base pour les
victimes. 30.000 familles devront recevoir ces secours d'urgence en
r6ponse A une demande faite par la F6d6ration international des
Soci6t6s de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Une contribution de
43.000 dollars a &t6 offerte aussi A M6decins du monde pour permettre
A l'organisation de fournir de l'eau, des trousses d'hygiene et des
soins de sante de base. Une autre contribution de 100.000dollars sera
verse en r6ponse pour venir en aide A 7.000 familles touches en
Haiti, A Cuba et en Jamaique.

L'Union Europ6enne d6bloque 4 millions d'euros pour aider
Haiti
La decision de d6bloquer cette somme a 6td prise pour venir en aide
aux victimes des ouragans Gustav et Hanna en Haiti. Les fonds seront
g6rds par deux agences des Nations Unies, le PAM et 1'UNICEF et par
deux ONG internationals : Oxfam et la Croix Rouge Espagnole.
Ces quatre partenaires mettront en ceuvre des programmes de
distribution de biens de premiere n6cessit6 tels que rations
alimentaires, eau potable, kits d'hygiene et de cuisine, couvertures
etc... Les fonds europ6ens serviront aussi A assurer la logistique des
operations (camions, avions, bateaux, hdlicoptbres). Les actions
seront concentries dans la zone des Gonaives ainsi que dans les
d6partements du Sud, Sud-est et des Nippes. Cette decision fait suite A
une visite de terrain du service humanitaire de la Commission
Europ6enne (ECHO) qui a pu constater la presence de plus de 70.000
personnes r6fugi6es dans des abris provisoires et sans aces aux
services sanitaires et alimentaires de base.

Une organisation humanitaire allemande vient en aide aux
sinistres
L'organisation humanitaire allemande HUMEDICA, r6pondant aux
solicitations de l'ambassadeur d'Haiti en Allemagne, Mr Jean-Robert
Saget, vient d'envoyer deux conteneurs de m6dicaments pour Haiti. Ils
seront remis A l'H6pital Saint Damien de Tabarre et A l'H6pital Saint
Nicolas de Saint-Marc.
Les m6dicaments arriveront le 29 Septembre en Haiti. HUMEDCA a envoy
un lot de m6dicaments pour 3.000 patients environ par voie adrienne.
Ce materiel est arrive PAP le ler septembre et a &t6 d6pos6 par
l'6quipe m6dicale allemande (Dr Schweywer et M. Voelker) au ddp6t de
l'OMS-OPS.

L'ouverture des classes renvoy&e au 6 octobre
Initialement prdvue pour le ler septembre, l'ouverture des classes a
&td reculde, a d6clard le ministre d6missionnaire de l'6ducation
nationale, Gabriel Bien-Aim6. Inaugurant une nouvelle cole publique
dans la Grand'Anse, le week-end could, le ministre sortant a annonc6
l'ouverture des classes pour le 6 octobre 2008, une facon de donner
plus de marge aux parents pour preparer la rentrde des classes.
0 1


e lodie

103.3 fm


www. melodiefmhaiti. com


iAi







BACK PAGE


Mercredi 10 Septembre 2008
1 HaYti en Marche Vol XXII No 33


Hot Summer Packages!!!


Welcome to Paradise in Haiti...
At Km 77, Cdte des Arcodins.
A Beautiful Beach setting,
Just one 1 hour drive from the
Port-au-Prince Internotional Airport
Special Discoaft Pdckats for
3, 4 itd 5 Ni^ghS
RATES PER PERSON PER NIGHT
From June 1 5" o Sep 1.5"' 2008
PKG Double 3RD I4t 5 toll
*us us Us
1 Nt 87Ipp 59pp 30 /pp
3 Ns 831pp 56 Ipp 29 Ipp
4Nts 7Ipp 53Ipp 27 Ipp
5 Nts 74pp 50 Ipp 2 Ipp
Kids (0 to 4) Stay Free
(Add Kid meals)
+10% Taxes
* Air-conditioned rooms
* All meals included
(Breakfast, Lunch, Dinner)


Redx d ed mjoy.

- Saturday Night Mouli-Club Disco
-Tropical Drinks
- Light Caribbean DJ on the beach
-Aqua gym, Tennis, Racquetball,
Ping Pong, mini-golf, beach volley
-Exquisite cuisine from our chef.
-Plasma and giant screen with Direct
TV and video projection.
-Snack Bar and open air barbecue
-Troubadours
VISIT OF THE OGIER-FOMBRUN
MUSEUM .


I


INFORMATION & RESERVATION:
011(509)22-22-7652 / 22-22-1918 /37-01-1918I
salEs@moulinsulm er.com / info@moulinsurmer.com


N/


; : .<,~ I r -


owlai a o o W mIts el mri
Oe DO e r meas nteNmirU.


ADOMI PURCHASING AGENCY
Tel.: 78H457-83 *- Fa. 1305-7564MI 7 iMna pasacateooCn


P~oUn TM Cl aATum Eqj m pourLcont-m in
es" de voltuac /I Crif I Equipcment m6icdi
P wavkn aW pir HaBwlnI


Page 20


I ilwaslkfIwa
&M-h 4f 04"Mao m -,tf


"Copyrighted Material
SSyndicated Content
Available from Commercial News Providers"


Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartiniere (Bois Verna)
Tel.: 2245-1910, Fax 2221-1323
Miami
173 NW 94t Street
Miami, Florida 33150
Tel. 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914 358-7559
Boston 508 941-6897
Montreal 514 337-1286
email: melodiefm khotmail.com
haiti-en-marche hughes. net
URL: www.haitienmarche. com
Library of Congress # ISSN 1064 3896


III.I .U At............ .... ... .. ..N j


............ i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs