Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00294
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami Fla
Publication Date: December 26, 2007
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00294
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00012-26-2007 ( PDF )


Full Text
















Haiti en Marche edition du 26 Decembre 2007 au ler Janvier 2008Vol. XXI No. 48


1C 4r r t -*--r* d.* *memr
"Copyrighted Material
ti Ir"^ 10 a1Syndicated Content OWN

Available from Commercial News Providers"


Si Lovenski Pierre Antoine te ka pale, li ta di :
Ane 2007 la ale, li ale nit, li pap tounen ankb.
Eske sa vle di m prale tankou ane 2007 la ?
Si Lovenski Pierre Antoine te lib pou kouri,


L 'ex-prisident Jean-BertrandAristide vit en exilforce depuis 2004 en Afrique du Sud
Delivre yon mesaj ki rele : Ala kouri li ta kouri pou retounen vit e prese !
Mem Amou. M siten, li tap gentan rive anvan ane 2008 la.
Si Lovenski Pierre Antoine te ka pale, li ta di :
Fr6 m, poko di m Bbn Ane, tann mwen E 1 sa a, tout viktim, paran ak zanmi viktim
retounen. (voir Mesaj Aristid 16)


POI
avez appris I
consacree a la
Orchestre de 1
Des Jeunes.
Le l


Le president ene Freval participant a une distribution de
jouets le dimanche 23 dcembre au Palais (Qjaugustin. corn)

DERRIERE LE MARASME
ECONOMIQUE
Devons-nous etre les eternels

martyrs de la resistance au

neo-liberalisme ?
PORT-AU-PRINCE, 21 Decembre Double bilan
6conomique. Satisfaction des preteurs internationaux envers
lesquels nous avons rempli toutes nos obligations, la fameuse
macro-6conomie.
Tandis que sur le plan national, le marasme est total,
desespoir et abandon.
(ECONOMIE / p. 4)


Le Jazz des Jeunes : une trance d'histoire
RT-AU-PRINCE, 20 Decembre Vous numbreux autres aussi emblematiques que la Troupe 1 -
a naissance d'une formation musical Folklorique Nationale, le Theatre de Verdure, Lumane
renaissance du Jazz des Jeunes. Son nom : Casimir, le plus celebre tambourineur haltien, Ti Roro. L
a Musique Traditionnelle Haitienne Jazz En effet, tous ces noms immortels prenaient
naissance au meme moment, a l'occasion de inauguration
z za des Jeunes n'a pas marque sculement du Bicentenaire de la foundation de la ville de Port-au-Prince


la musique haitienne. C'est de toute une tranche de notre en 1950.
histoire qu'il s'agit et l'une des plus grandioses. On devrait egalement ajouter celui de Lina
Le nom Jazz des Teunes est inseparable de (JAZZ DES .TTENES / n. 20)


L 'ex-chanteur du Jazz des Jeunes, Pierre Blain, qui a edt honored lors d'un concert samedi 22 dcembre
2007 au Champ de Mars ainsi que les musiciens Richard Duroseau, Antalcidas Murat, Rend St-Aude
et Gerard Dupervil (ces trois derniers defunts) (photo jjaugustin. corn)


Le Jazz des Jeunes des annees 9IjU OU
5 employes de la Minustah
accuses de corruption
P. 3

Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartiniere (Bois Verna)
Tel. 245-1910, Fax 221-1323
Miami
173 NW 94t Street
Miami, Florida 33150
Tel. 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914 358-7559
Boston 508 941-6897
Montreal 514 337-1286
email: melodiefm@hotmail.com
haiti-en-marche@hughes.net
URL www.haitienmarche.com
Library of Congress # ISSN 1064 3896
\J


Aristid Mesaj Bon Ane 2008


(quelques extraits)

Pou swete Pip Ayisyen yon Bbn Ane 2008,
Son Ekselans, Dr Jean-Bertrand Aristide,








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


HAITI REP. DOMINICAINE

Haitiens passes par pertes et profits !


PORT-AU-PRINCE, 23
D6cembre I y a quelque temps un
camion rempli de cadavres arrivait a
la ville frontalibre de Ouanaminthe
venant de la republique voisine.
Ce sont des compatriotes qui
avaient trouv6 la mort dans l'accident
d'un vehicule les transportant
clandestinement vers les champs de
canne dominicains.
Les autorites dominicaines
avaient d6cide d'aller deverser leurs
d6pouilles de l'autre c6ot de la
frontiere sans aucune autre forme de
proces.
Personne n'a revendiqu6 la
responsabilit6 de l'accident, ni les
centrales sucrieres pour lesquelles ils
venaient travailler, ni la compagnie


au moins vingt d'entre eux sont des
ressortissants haitiens.

< dgaits nous allions causer >>...
Jusqu'i ce qu'on eft appris
que ce n'est pas la tempete elle-meme
qui en est responsable. Une grande
majority des victimes ont peri dans la
province de Santiago dans le centre du
pays. Les autorites craignant
l'effondrement d'un barrage, avaient
ordonne le deversement de milliards de
litres d'eau dans la rivibre Yaque. Sept
villes ont 6t6 inondies. << Nous savions
quels degats nous allions causer en
contre-bas. Nous ne le voulions pas,
mais nous avons du le faire > a d6clare
Octavio Rodriguez, un membre de la


Extrait dufilm The Price of Sugar
Surveillant dans une plantation employant de la main-d'oeuvre hattienne


assurant leur transport et puisqu'il
s'agit de clandestins dont les deux
gouvernements ne controlent pas le
deplacement, il ne reste qu'i faire
passer les victimes si l'on peut dire
par pertes et profits.
Cependant a Ouanaminthe,
les camionneurs dominicains furent
recus a coups de pierres. Ils prirent la
fuite. La dizaine d'Haitiens furent
ensevelis dans une fosse commune du
cot6 dominicain de la frontiere.
On pourrait citer maints
exemples montrant que l'Haitien est
consider comme moins que rien chez
nos voisins.

Des chasses A l'homme

Des simples voleurs
dominicains aux responsables
officiels. Recemment on a tu6 un
ressortissant haitien chez lui pour lui
voler une bombonne de gaz.
Il y a quelque temps, deux
Haitiens avaient 6t6 briuls vif.
A la moindre occasion ce
sont des chasses a l'homme qui
retentissent sans avoir besoin que les
accusations avances (meurtres, viols)
aient recu la moindre confirmation.
De plus ces comportements
regoivent un important soutien dans
les milieux officiels comme en
temoignent ces recentes declarations
d'un responsable a la frontiere
qualifiant la vente de denrses
agricoles a Haiti comme << un acte de
charity. >
Haiti est cependant le
troisieme plus important partenaire
commercial de la Republique
dominicaine.
Mais on aurait dit que meme
la nature dans ce pays est contre les
notres. En effet, quand la derniere
tempete tropicale Olga fait plus d'une
trentaine de morts en territoire voisin,


commission qui a d6cid6 d'ouvrir les
vannes.
La province de Santiago est
une zone a forte concentration
d'immigrants haitiens qui offrent aussi
leurs services aux grandes plantations
agricoles.
La plupart des Haitiens qui
ont perdu la vie travaillaient dans des
bananeraies.
Aujourd'hui les autorit6s
dominicaines craignent une crise sans
pr6c6dent dans le secteur agricole.
Celui-ci avait 6td d6j durement frapp6
le mois pr6c6dent par la tempete No6l.
Les exportations de bananes
vers Haiti ont k6t imm6diatement
suspendues par crainte d'une p6nurie
alimentaire.

20 ressortissants haitiens
retrouves morts ...
Voici une liste de 20
ressortissants haitiens retrouves morts :
Josseline Pierre, Moricier Dolsain,
Satela Clairvil, Francisco La Riviere,
Jean-Claude La Riviere, Ti- Papouche
La Riviere, Sony Pierre, MacialJean,
Pablo Jean, Dujeron Jean, Josseline
Toussaint, Sateluque Pierre,
Joniel Elvis, Caryon Telfort, Wilfrid
Pierre, Sadrol Jean, Alourde Jean-
Baptiste, Francois Pierre, Clerline
Jean, Rodney Jean.
Cependant le terme de
ressortissant haitien demeure trop
vague quand il s'agit de la republique
voisine.
En effet il faudrait savoir depuis
quand ils s'y trouvaient ? Possedaient-
ils des biens ? Avaient-ils droit a une
pension ? Pour etre des ill6gaux, leurs
employeurs n'ont-ils vraiment aucune
responsabilit6 a leur gard ?
Mieux encore, n'y seraient-ils
pas nes ? Rappelons en effet que l'Etat
voisin ne fait aucune distinction entre
(BRACEROS/ p. 6)


S"Copyrighted Material

Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"



Preval apporte de bonnes nouvelles du sommet de
Petrocaribe ...
Le voyage n'aura dure que quelques jours au cours desquels le chef de 1'etat
haitien a rencontre ses homologues du Venezuela, de Cuba, et des autres pays
membres du programme Petrocaribe.
"Le programme dans lequel Haiti doit beneficier de 14.000 barils par jour du
petrole venezuelien doit commencer debut 2008", a indique samedi le president
Preval a 1'aeroport de Port-au-Prince.
Accueilli a son retour du 4e sommet de Petrocaribe a Cuba par le Premier ministre
Jacques-Edouard Alexis et des membres du gouvernement, le president Preval a
annonce que les projets avec le Venezuela allaient passer sous peu a une phase
concrete.
Selon M. Preval, un contrat vient d'etre signed avec la compagnie Chevron pour
acheminer le petrole en Haiti a partir du mois dejanvier. II a rappele les conditions
auxquelles Haiti a accede a ce programme.
Suite a la reunion de Cuba, M. Preval a annonce que des etudes pour installer une
raffinerie de petrole en Haiti allaient etre lancees bient6t.
Le Venezuela de Hugo Chavez a egalement des projets en Haiti pour construire
500 maisons a Cite soleil au cours de l'annee 2008.
Trois usines electriques seront installees dans trois villes : Port-au-Prince, le Cap
haitien et les Gonaives.

Assassinat du proprietaire de Le Palace, Frederic Denize
21 decembre- Frederic Denize a ete assassin a l'arme blanche le 19 aoit a 1'hotel
le Palace.
Selon Frantz Denize, jeune frere de la victime, vers 4 heures a.m. le 19 aoit,
Frederic Denize II (pour le distinguer de son defunt pere) avait confronted le
nomme Benel Pierre, un employe de l'h6tel depuis une dizaine d'annees et
responsable du bureau de reception, sur des cas de vol qui auraient ete enregistres.
Une bagarre s'en suivit entre les deux hommes. Blessed, Benel Pierre s'est rendu au
commissariat de Police de Port-au-Prince, a quelques metres de l'h6tel pour porter
plainte.
Les policiers n'auraient pas accord grande importance aux doleances de Benel
Pierre. Furieux, ce dernier serait alors retourne a l'h6tel pour se faire justice. II a
dans un premier temps eteint la generatrice et debranche 1'inverter pour plonger
l'h6tel dans le noir. C'est alors que Frederic Denize II est sorti de sa chambre pour
tenter de comprendre ce qui se passait. Benel Pierre qui l'attendait a la sortie de sa
chambre, I'aurait alors assassin d'un coup de poignard.
Selon Frantz Denize, Benel Pierre aurait ensuite tente de prendre la fuite. Poursuivi
par des employes de l'h6tel et quelques clients, il s'est alors refugie au commis
sariat de Port-au-Prince.
Frederic Denize II etait age de 51 ans. Il residait a l'h6tel Le Palace dont il etait le
principal responsable.

Le chef de la police a comparu devant le juge d'instruction
Fritzner Fils-Aime
Le directeur general de la police nationale, Mario Andresol, a repondu le 19
decembre aux questions du juge d'instruction en charge du dossier de 1'assassinat
de Jean Dominique qui voulait l'interroger en quality de temoin. Andresol etait
directeur de la police judiciaire (DCPJ) au moment des faits. Le directeur general
de la police a indique qu'il s'est presented devant le juge Fritzner Fils-Aime pour
eviter une crise institutionnelle et pour ne pas etre consider comme un obstacle
dans l'enquete judiciaire autour du double assassinat du 3 avril 2000. Auparavant,
le chef de la police avait boude une invitation du juge d'instruction et du
commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour cause de vice de procedure.


"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


Evens Tikouto devant le cabinet d'instruction ...
21 decembre- Evens Jeune, alias Tikouto, a comparu devant le juge d'instruction
le 21 decembre. Il s'est declare victime de detention preventive prolongee. Ses
droits ne sont pas respects, a-t-il ajoute. Selon lui, aucune plainte n'a ete deposee
contre lui, il devrait done etre libere.
L'ancien leader des groupes arms du quartier de Boston a Cite Soleil a recu le
support de plusieurs personnes a sa sortie du carre du juge d'instruction.
Evens Jeune s'etait enfui de la capitale pour finalement etre arrete dans la locality
(En Bref / p. 18)


Page 2








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


I L'ACTUALITE EN MARCHE I


d ma %en
__ISM 4_ 4 _














E "Copyrighted Material""


Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"









1 -U wedwoop

bP"


sion d investigation de
l'Onu accuse cinq (5) employs << d'avoir influence
un contrat portant sur la livraison de p6trole a hauteur
de 10 millions de dollars par an a la soci6t6 haitienne


Port-de-Poai
Cap-Hahien ,
Gonves Limbe
m
Ouanaminthe
Hinche
aint-Mac
J&&re Ajeumald Mrebalais
Mirogbane M M -
Cayes r Petit-gd Port-au-Prince
Pi m Jo rmel


p
IV


yes de la Minustah


orruption Distributeurs nationaux
SA >>, a annonc jeudi la
orte-parole du Secr6taire G6n6ral de l'Onu, Michile
lontas.
(CORRUPTION/ p. 6)


Actifs
Disponibilit6s et D6p6ts 6 Court Terme 6,912,855,741 6,989,637,556
Bons du Tresor US / Bons BRH 5,949,759,889 5,196,364,811
Tires de Participation 1,823,154,972 1,311,882,792
Portefeuile de Cr6dit (Net) 5,773,920,574 5,686,772,857
Immobilisations (Net) 942,468,274 796,289,911
D6biteurs par Acceptation 91,921,866 182,426,783
Autres Actifs 571,965,222 511,168,116
TOTAL ACTIFS G 22,066,046,538 G 20,674,542,826

Passifs et Avoir
des Actionnaires


0 f[]



0DhcaI6
ODMelm S16 .
Ave. Lutherng
O 71
M 0 O
C 5, o, Ru eFau
_________route Uensemble"


D6p6ts 6 Vue
D6p6ts d'Epargne
D6p6ts 6 Terme
Total D6p6ts
Obligations
Engagements par Acceptation
Autres Passifs
Dette Subordonn6e
Total Passifs
Capital-Rserves-Profts Accumul6s
TOTAL PASSIFS ET
AVOIR DES ACTIONNAIRES


5,557,686,133
8,448,464,755
4,740.743,199
18,746,894,087
171,201,449
91,921,866
619,307,177
560,251,018
20,189,575,597
1,876,470,941

G 22,066,046,538


5,831,043,066
8,096,930.598
4,079,311,025
18,007,284,689
351,282,480
182,426,783
227,841,851
474,169,668
19,243,005,471
1,431,537,355

G 20,674,542,826


Nous certifions que les montants ci-dessus sont sincbres et conformes 6 nos Livres.


Jean Millet
Vice-Pr6sident S6nior, Auditeur


Franck Helmcke
Vice-Pr6sident Ex6cutif Sr.
et Directeur G6n6ral


Page 3


ACTUALITE SOMMAIRE
Preval retourne de Petrocaribe avec de bonnes
nouvelles p.1
ANALYSE
Devons-nous etre les 6ternels martyrs de la
resistance au n6o-lib6ralisme ? p.1

L'EVENEMENT
Le Jazz desjeunes : une tranche d'histoire p.1

MESAJ ARISTID
Aristide critique les pr6sidentielles de 2006 p.1

LUTTE ANTI-CORRUPTION
5 employs de la Minustah accuses d'avoir
regu des pots de vin p.3
MIGRATION
Haitiens passes par pertes et profits p.2
Apport des migrants a 1' conomie dominicaine
p.7
SANTE
Feu vert medical pour Pr6val p.3
Rotary et eau potable p.8
La syphilis de retour en Europe p.9

ECONOMIE
Autour du co-d6veloppement p.5
Accord de partenariat 6conomique UE-
Cariforum p.7
Les statistiques nationales disponibles sur
l'Internet p.8
Les paysans producteurs de lait s'organisent
p.12
ARTS
Lionel Benjamin honor p.9

PETITE HISTOIRE
Canon haitien << emprunt >> par les Etats-Unis
p.10

LIBRE PENSEE
Chiffres r6v6lateurs p.12

US PRESIDENTIELLES
Obama plus < eligible > selon un sondage p.16


Haiti-ONU: 5 emplo:
Une commis- accuses de c


--


I


I


- -








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


DERRIERE LE MARASME ECONOMIQUE

Devons-nous etre les 6ternels martyrs de la resistance au neo-liberalisme ?


(ECONOMIE...
suite de la lre page)
Le gouvernement ne peut ig-
norer ce qui l'attend a la rentr6e de
janvier 2008 et il ferait mieux de pren-
dre une retraite de travail en lieu et place
de fetes de fin d'ann6e pour
pouvoir presenter une politique
plus coherente lors du prochain
discours sur l' tat de la Nation a la
prochaine ouverture des travaux du
Parlement.
Cependant pour bien
expliquer le fond de la situation
que nous traversons en ce moment,
peut-etre faut-il remonter meme
jusqu'i trois d6cennies en arriere.
Nous sommes comme d'habitude
en train de payer les consequences
de nos inconsequences. Les
exigences internationales qui nous
font tellement baver aujourd'hui,
ne datent pas d'hier mais sont
agitees sur nos tetes depuis tris
longtemps. Cependant nous avons
toujours trouv6 le moyen de nous
glisser au travers. Avec pour
consequence majeure et fort
desagreable qu'i chaque fois que la
question se pose a nouveau, elle nous
trouve encore plus affaiblis. C'est
particulierement le cas aujourd'hui.

Une longue histoire ...
Cela a commence sous la
dictature Duvalier. On se souvient des
pressions pour fiscaliser les grosses
boites qui avaient 6t6 inventies de toutes
pieces par le regime en gros pour
recompenser ses fidMles et continuer a
huiler la machine de la propagande. Ces
vaches a lait avaient pour nom la Loterie
de 1'Etat haltien, la Regie du Tabac etc.
Apris une longue resistance, le
gouvernement de Jean-Claude Duvalier
laissa tomber la Regie du Tabac qui
servait B ratisser toutes les taxes et
rentrees de l'Etat avant qu'elles ne


parviennent aux Contributions.
C'6tait 1M aussi que les espions
du regime, haltiens et strangers, pour la
plupart 6margeaient. Ce fut done une
decision douloureuse.
Mais cela n'empecha la famille
presidentielle de continuer a s'enrichir


figure de populiste que de leader noo-
liberal.
Bien qu'il soit flanqu6 d'un
jeune ministre de l'Economie qui ne
tarda pas a recevoir le titre de << Chicago
boy >. Nous parlons du d6funt Leslie
Delatour.


Le President Prtval et le gouvernement du Premier ministre Jacques EdouardAlexis
(a gauche) photo Georges Dupd


puisque, selon les chiffres les plus
modestes, Jean Claude Duvalier gagna
l'exil le 7 f6vrier 1986 avec dans ses
bagages pas moins de 100 millions de
dollars am6ricains.

Mouvement profond
d6nomm << Ti legliz >>...
Un gouvernement civilo-
militaire ou CNG prit fonction et qui
rebut le meme mandat. Mais deux
problimes se pr6sentirent : l'arm6e est
tris divis6e, succession de coups d'6tat
militaires, tandis que l'6glise est
traverse par un mouvement profond
d6nomm6 << Ti legliz > qui spouse et
assure le relais des revendications
principales des masses.
Le chef du CNG lui-meme, le
g6n6ral Henri Namphy, fait davantage


Sus au plan americain !

L'arm6e continua a se dechirer.
Les massacres aussi se succed6rent, les
premieres Mlections d6mocratiques
s'acheverent dans le sang le 29
novembre 1987.
Mais le mouvement << Ti
Legliz > ne desarma point. Le mot
d'ordre est sus au plan americain !
C' tait quoi le plan americain ?
Eh bien, ce qu'on voit aujourd'hui.
Sortir Haiti de son statut insulaire pour
le faire entrer dans le systime capitaliste
international bas6 sur la seule loi de
l'offre et de la demande. C'est produire
ou mourir. Tandis que le mouvement
populaire national revendique d'abord
le droit de vivre. Et puis c'est aux
Haitiens de choisir leur propre voie.
Cependant cette voie haltienne
natif-natal n'estjamais arrivee non plus
a se d6finir tout a fait. La aussi un
problime non negligeable.

Pas plus de 7 mois au
palais national...
Toutefois nouvel echec de
international aux presidentielles de
d6cembre 1990 qui virent l'un des chefs
de file du mouvement revendicatif pren-
dre le pouvoir : le jeune cur6 de Saint
Jean Bosco, Jean-Bertrand Aristide.
Cette victoire fut d'autant plus
considered comme un coup port aux
vues de l'international que le candidat


rival, l'6conomiste Marc Bazin, avait
recu ouvertement le support de Wash-
ington et de la Banque mondiale.
Presence de 1'ex-president Jimmy Carter
et du president de la Banque mondiale,
Robert McNamara, a ses c6ots le jour
des elections. Pour toutes les raisons
que l'on devine, le jeune 6lu ne
restera pas plus de 7 mois au palais
national, renvers6 en septembre
S1991 par un coup d'etat militaire
qui se revela extremement violent
pour les masses et particulierement
pour le mouvement revendicatif
dont les principaux leaders furent
poursuivis par monts et par vaux.
On comprend mieux pourquoi
aujourd'hui.

La conference de
U Paris ...
SAristide finit par se
retrouver en exil a Washington.
Clinton se prepare a le remettre en
fonction. Mais d'abord a lieu la
conference de Paris oh sont
ramenees sur le tapis les memes
exigences internationales. Le
president Aristide se fait representer, eh
oui, par l'ex-ministre de l'Economie et
futur gouverneur de la banque centrale,
Leslie Delatour, que l'on continue a
surnommer << Chicago Boy. >
Car le fameux plan americain
lui non plus n'a pas desarm6. C'est kif
kif (en creole, << se byenjwenn ak byen
kontre >).
Mais revenu au pouvoir,
Aristide multiplia toutes sortes de pir-
ouettes pour ne pas respecter les engage-
ments de Paris, du moins noir sur blanc.
Le gouvernement s'engagea dans le pro-
cessus mais a contre coeur. On
commenga a parler de l'ajustement
structurel et de << modernisation >> des
entreprises publiques.
Mais il reviendra a Ren6 Pr6val
de commencer a les mettre en oeuvre
sous sa premiere pr6sidence (1996-
2001). Retraite anticip6e et depart
volontaire pour les cadres de la fonction
publique qui le veulent. Privatisation du
Ciment d'Haiti et de la Minoterie
d'Haiti. Mais le gouvernement insiste
qu'il ne s'agit pas de privatisation mais
de modernisation.

La Fondation Aristide

Aristide revient au pouvoir en
f6vrier 2001. II accepte les exigences
internationales, mais semble encore une
fois vouloir les appliquer a sa facon. Le
monopole de la TELECO vole en 6clats
(ECONOMIE / p. 5)


Pate Plus Bakery, Inc.
NATURAL JUICE


11638 NE 2nd Ave. Catering Specialists
Miami, FL 33160 Cakes, Pastries, Hors d'Oeuvres
Tel. 305-756-3695 for all occasions


Page 4


AMERIJET TO OPEN FORT LAUDERDALE
CARGO DROP STATION

FORT LAUDERDALE,
FL Amerijet International will open.
a Fort Lauderdale air freight station
on April 2, 2007, announced Pamela
Rollins, Amerijet's VP of Business
Development.
The station is located
adjacent to Amerijet's corporate
headquarters at 2800 South Andrews Avenue.
"We have a lot of customers in Broward, Palm Beach and even
Martin counties that will enjoy the additional convenience of this station,"
Rollins said. "Eventually, we will expand this location to offer ocean services
and delivery of import cargo, to make shipping with us even easier."
Amerijet will accept outbound international air freight at this station,
including general personal and commercial cargo, large or small packages,
barrels, valuable and fragile goods, hazardous material, oversized shipments
and domesticated live animals.
Hours of operation will be 9:00 a.m. to 5:00 p.m. Monday rtgh
Friday and 9:00 a.m. to 1:00 p.m. on Saturday. Amerijet t sport cargo
between this sta i1 il vCoul transfer. For rates
specific que ntact Amerijet's sales
dep m at80 59ori-vianfA gamerijet.com.
Ameinal, Inca full-service multi-modal
transportati ndogistics provider offeri g international scheduled all-cargo
transport via land, sea and air. Ft. Lauderdale, Florida-based Amerijet operates
offices all over the world, serving destinations throughout North, South and
Central America, Mexico, the Caribbean, Europe, Asia and the Middle East.
Amerijet operates its own fleet of Boeing 727-200 aircraft from its primary
hub at Miami International Airport, where it maintains a custom-built 210,000-
square-foot air cargo handling facility, a 96,000-square-foot ramp facility
and a 50,000-square-foot ocean cargo handling facility. For additional
information, visit Amerijet on the web at www.amerijet.com.








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


ECONOMIE


Haiti-France : Autour du co-developpement ...


PORT-AU-PRINCE, 19
D6cembre La France et Haiti ont
annonce un programme dit de co-
d6veloppement aux termes duquel si un
franco-haitien ou un haitien travaillant
en France desire ouvrir une activity en
Haiti, la France peut l'y aider soit dans
le financement, soit sous une autre
forme.
Haiti promet aussi de son c6t6
de faire de meme.
Par exemple, lorsque nous
voulions ouvrir Ml6odie FM en 1998,
si nous vivions en France, nous aurions
pu peut-etre b6n6ficier d'un tel
programme.
En effet, on a besoin de toute
l'aide possible lorsque l'on se lance en
affaire en Haiti. D'autant plus quand on
revient apres plusieurs ann6es a
1'ext6rieur.
On ne connait presque plus
personne au pays et presque plus
personne ne vous reconnait.
Done tout est difficile. Pour un
rien, vous devez monter un mat suiff6,
c'est la croix et la banniere.
Mais cela dit, nous aimerions
ajouter quelques r6flexions de notre cru.
Ce n'est pas parce que nous
aurions b6n6fici6 d'une aide quelconque


La resistance au
(ECONOMIE...
avec l'apparition de trois compagnies
priv6es de t616phonie cellulaire. Mais le
palais national refuse d'abandonner ses
marges de manoeuvre. A travers la
Fondation Aristide, le president con-
tinue de subventionner des projets B la
base. L'assistance internationale est
couple. Mais pour alimenter les caisses,
le pouvoir ne se montre pas assez
regardant. Aristide est accuse d'accepter
l'argent de la drogue. Plusieurs de ses
proches sont inculp6s par un tribunal de
Miami. L'accusation contre Aristide lui-
meme n'ajamais 6t6 prouv6e de maniere
formelle.
Aristide est renvers6 le 29
f6vrier 2004.
Deux ann6es de regime
int6rimaire install par Washington et
sous haute surveillance internationale
avec la presence d'une force onusienne
de maintien de la paix.

Entre Caracas, La
Havane et Washington ...
Ren6 Pr6val revient au pouvoir
en 2006. I1 commence par engager une
diplomatie tris souple entre Caracas, La
Havane et Washington.
Par exemple, cette semaine il
est a Cuba dans le cadre de l'accord
Petrocaribe par lequel le Venezuela
fournit du p6trole a de meilleures con-
ditions aux pays de la region.
II a aussi annonc6 avant son
depart que les trois centrales electriques
promises par le president Hugo Chavez
seront op6rationnelles l'ann6e
prochaine.


que M6lodie aurait reussi a tenir ou non.
Le financement quelque gros
soit-il ne suffit pas. Nous disons souvent
a nos interlocuteurs (car beaucoup se
preoccupent de savoir comment s'y
prendre pour se r6-6tablir au pays) : il
faut d'abord y croire. I ne suffit pas de
vouloir revenir en Haiti, il faut aimer ce
que vous voulez faire de toutes vos
forces. Autrement dit etre pret B accepter
quelques sacrifices sans se plaindre
parce que contrebalanc6 par le bonheur
de faire ce que vous faites.Autrement
dit encore, ne pas vouloir seulement,
mais savoir faire et bien faire ce que
vous voulez faire.
Joindre le savoir faire B la pas-
sion car Haiti est capable de d6courager
les plus fortes passions.
Ou plutot non pas Haiti mais
les Haitiens car attendez-vous a toutes
sortes de coups bas. Meme la oh l'on
s'y attendrait le moins. Qui pis est, il
n'y a pas que vos futurs adversaires qui
vous frappent mais la misere fait faire
les choses les plus inattendues.
Tel cet ouvrier qui s'est fait
preceder de tous ses outils pays une
fortune. Mais arrive en Haiti, il n'a rien
trouv6. L'ami ou le parent a qui il avait
fait confiance, a tout bazard6.


neo-liberalisme ?
suite de la page 4)
Mais d'un autre cot6,jamais les
exigences internationales ne semblent
avoir k6t aussi loin dans leur applica-
tion en Haiti.
Le FMI et la Banque mondiale
n'ont que felicitations pour le
gouvernement haitien.
La population, et toutes
categories confondues, n'a que soupirs
et grincements de dents.
Bien entendu ce n'est pas pour
dire que les Haitiens eux aussi n'ont pas
leurs torts. Au contraire c'est par la qu'il
faut commencer. Ne serait-ce que si on
avait un peu plus de vision et plus de
suite dans les idWes, on aurait pu 6viter
pendant toutes ces ann6es que la situa-
tion ne se d6t6riore a ce point.

Est-ce que la lutte con-
tinue ? ...
En tout cas, on ne salt trop quoi
penser aujourd'hui. Sommes-nous en
presence d'une d6mission totale du
pouvoir. Ou au contraire, est-ce que la
lutte continue ? La transparence n'est
pas de rigueur (le cas de la TELECO,
par exemple, mise en vente en cachette)
et c'est ce qui fait le plus peur. Comme
la cage aux singes dans le PMlin Tit de
Frank6tienne. Avant le temps de dire
ouf, < tout makak nan kalbj >.
Pour finir, sommes-nous
condamnes a etre les 6ternels martyrs
de la resistance au neo-liberalisme.
La suite au prochain numero.

Editorial, Molodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


Car le premier problime c'est
de trouver un espace a soi oh installer
sa petite entreprise.
Du moins ici a Port-au-
Prince, les proprietes appartiennent a
une toute petite minority, pour ne pas
dire une petite mafia car on fait en sorte
que le march reste aussi captif que pos-
sible.
Aussi quand le gouvernement
annonce participer a ce genre de
programme (comme celui que
l'ambassadeur de France et le ministre
des Haitiens vivant a l'6tranger
pr6sentaient la semaine derniere sur les
fonts baptismaux), l'une des meilleures
choses qu'il pourrait faire (le
gouvernement) c'est preparer des em-
placements qui pourraient etre proposes
a ces compatriotes desirant avoir pignon
sur rue au pays natal. Ce serait la
meilleure participation du
gouvernement. Et une participation sans
gale. En meme temps, cela permettrait
enfin une veritable politique de
l'amenagement du territoire. A
l'etranger, on n'eleve pas n'importe
quelle entreprise n'importe ot. Par
exemple, ce qui se passe aujourd'hui a
Pktionville est inimaginable dans tout
autre pays. Ce n'est pas seulement la
circulation automobile qui devrait
preoccuper les autorites de cette ville.
Ayant securise un espace
(prenez securise bien str dans tous les
sens, a commencer par celui de s6curit6)
qui est l'une des d6marches les plus
difficiles comme vous comprendrez
pour qui a d6cide de replanter sa tente


au pays, a present un dernier conseil:
ne gaspillez pas toutes vos ressources
en ce qui n'est pas essentiel car une fois
que vous avez tout d6pens6, vous ne
trouverez pas un sou de credit.
Contrairement au pays dont
vous venez, en Haiti on n'accepte
aucune garantie : ni maison, ni
6quipements, nothing.
Comme qui dirait vous venez
emprunter 500.000 gourdes, eh bien
vous devez tendre pratiquement 500.000
gourdes de l'autre main. Oui, aussi
stupide que cela.
Partant, si vous etes appelW a
beneficier de ce programme de co-
d6veloppement que la France et Haiti
viennent d'annoncer, nous vous
conseillerions de conserver cette
couverture comme votre dernier atout,
votre arme secrete.
Votre derniere carte a jouer
seulement quand tout est presque au
point et qu'il ne vous manque qu'un
dernier petit investissement pour vous
lancer sur le march.
C'est le moment le plus
difficile. Tout est presque achev6. I1
vous manque une somme derisoire.
Mais toutes les portes restent fermees
comme si c'est un fait expris. Oui, c'est
souvent un fait expris.
Alors attention a ne pas
gaspiller toutes vos chances trop t6t.
Secret professionnel.

Editorial, Mlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


Cooperation franco-haitienne :

le codeveloppement au programme


(Grace au programme de
cod6veloppement, les immigr6s haitiens
vivant en France peuvent obtenir du
financement pour des projets en Haiti
et participer ainsi au d6veloppement de
leur pays.
Le programme du
cod6veloppement constitue, selon le
Ministre des Haitiens vivant a
l'Etranger, Jean Victor G6n6us, une
< franco-haitienne>>.
D6ja mis en ceuvre au S6n6gal,
au Gabon et au B6nin, le
cod6veloppement implique, pour l'aide
au d6veloppement, la participation de
ressortissants du pays b6n6ficiaire
vivant en France.
En vue d'expliquer
l'application, en Haiti de ce programme,
une conference d6bat a k6t organis6e au
>, le
mercredi 12 d6cembre 2007,
La rencontre 6tait anim6e par
le Ministre G6n6us et l'ambassadeur de
France en Haiti, Christian Connan, avec
la participation de membres du
gouvernement, de diplomates, de
parlementaires, d'universitaires ainsi
que de repr6sentants de partis politiques


et d'organisations de la society civile.
Le programme de
codeveloppement privilegie les projets
susceptibles de contribuer a
l'augmentation de la production dans le
pays d'origine des immigres.
Ces projets a vocation
6conomique peuvent etre lies a
l'agriculture, a l'industrie ou aux
services. Certains projets concernent
1'electrification.
Ainsi, les Haitiens 6tablis en
France peuvent obtenir un financement
pour des projets de d6veloppement
qu'ils souhaitent entreprendre en Haiti.
Le programme s'adresse
6galement ceux qui veulent rentrer
d6finitivement au pays.
Ils peuvent y entreprendre une
activity g6neratrice de revenus.
Le codeveloppement prend
aussi en compte les Haitiens disposant
d'un savoir-faire scientifique ou
technique, qui, tout en continuant a vivre
en France, souhaitent aider leur pays a
partir de l'Hexagone.
Par exemple, un membre de la
6conomique> qui desire mettre ses
(COOPERATION/ p. 6)


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCHE


HaTti
Etats Unis
Canada
Europe
Am6rique Latine


I Ioatp ou r


Gdes 250.00
US $ 40.00
_US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


Gdes 500.00
US $ 78.00
_us $ 80.00
_US $135.00
US $135.00


Dans le cas d'un abonnement
avec Iivralson, le coOt est le double.
Prirre de specifier si vous etes
un nouvel abonn6
ou s'il s'agit d'un renouvellement


Nouveau

D


Renouvellement

D


Page 5


Nom
Adresse


I oa purS








I LUTTE ANTI CORRUPTION


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


HaYti-ONU: 5 employes de la Minustah accuses de corruption


(CORRUPTION...
suite de la page 3)
Une commission sp6ciale de
l'Onu avait d6couvert plusieurs cas de
< fraude, corruption, gaspillage et
mauvaise gestion >, non seulement dans
des missions de paix mais 6galement au
siege de l'organisation, en ce qui a trait


S< des fonds d'une valeur cumulee de
plus de 610 millions de dollars > selon
les propos de la Porte-parole parus dans
un article du Washington Post cette
semaine.
< Les cas d'employes accuses
de malversations en rapport avec les
acquisitions concernant la MINUSTAH


--I u e E E


-






"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


-4~& 7W F ~


SDenye chans




pou enskri!


Pou VOTE 29 janvye


se pou


et la MONUC (Congo) sont en cours
d'examen dans le systime dejustice in-
terne de 1'ONU en conformity avec les
procedures 6tablies >, a expliquM Mme
Montas.
Dans le cas d'Haiti, ce scandale


(COOPERATION...
suite de la page 5)
connaissances au service du pays, est
pris en charge par le programme.
Dans cette optique, un
chirurgien qui souhaite effectuer des
operations en Haiti pendant quelques
jours ou quelques semaines, recevra un
per diem de 170 euros. En outre, son
voyage en Haiti ainsi que les d6penses
lies a l'activit6 seront galement
financees.
Cependant, l'octroi du
financement a un projet est liM au respect
de certains principes.
T '--rL1 --nf-


L individu oU I orgaiiisauOi
qui entreprend le projet de
d6veloppement ou celle qui en beneficie,
doit pouvoir fournir 30% du couit de
realisation. Les 70% restant sont
apportes par le programme.
Le montant maximum de
financement accord ne d6passe pas
40.000 euros. Pour un Haitien vivant en
France, qui souhaite rentrer au pays et
monter sa propre affaire, l'aide
maximum ne d6passe pas 7.000 euros.
II doit galement disposer de 30% du
capital n6cessaire.

HAITI REF


w enskri anvan


31 desanm


Enskri pou vote nan:
Biwo Team Metro yo
Biwo Pemi Kondwi yo
Bibliyotek Piblik yo
Lakomin Vil oswa Konte
Depatman Eleksyon


Pou plis enfbmasyon ale sou www.miamidade.gov/elections
oswa rele 305-499-VOTE (8683).

MIAMIS
l-l- r_.


vient s'ajouter au dossier de 108 soldats
sri lankais de la Minustah rapatries en
novembre dernier dans leur pays pour
avoir achet6 des faveurs sexuelles, y
compris a des mineures.


Les initiateurs de projets
peuvent b6enficier d'un appui technique
dans le montage et la gestion de leurs
projets. L'aide peut aussi porter sur les
relations avec l'administration
haitienne.
Seuls les projets susceptibles
de fonctionner durablement sans aide
exterieure seront pris en consideration.
Cette exigence entraine pour le
promoteur du projet, la n6cessit6 de
s'assurer d'un mecanisme de gestion
efficace et de pr6voir comment seront
couverts les frais de fonctionnement.
Le Programme frangais de
codeveloppement est ger6
conjointement par le Ministere des
Haitiens vivant a 1' Etranger et le Service
de Cooperation et d'Action culturelle de
l'Ambassade de France.
La decision de financer un
projet appartient I l'Ambassade de
France.
Toutefois, celle-ci prend ses
decisions en concertation avec le
Ministere des Haitiens vivant a
l'Etranger, apris avis d'un Comit6 de
Selection de projets.


P. DOMINICAINE


Haitiens passes par pertes et profits !
(BRACEROS... structures de leur pays.
suite de la page 2) Dis lors, ce ne sont pas
les immigrants haitiens et leurs seulement les Haitiens en territoire
descendants n6s li-bas. Les voisin qui sont passes par pertes et prof-
enfants n6s de parents haitiens ne its mais c'est occasionnellement Haiti
sont pas admis a avoir la tout entire.
nationality dominicaine. I1 suffit Les repr6sentants diplomatiques
pour cela de barricader tout le haitiens n'ont pas eu le moindre
monde dans les plantations commentaire autour de la mort de la
agricoles. De la naissance a la vingtaine de nos ressortissants apris le
mort. passage de la tempete Olga ni des
circonstances dans lesquelles cela est
Nibelungen ... survenu.
Comme dans la
mythologie antique, ces peuples Sisyphe ...
condamn6s a vivre comme des Comme les autorit6s haitiennes
formats dans le royaume (lors le gouvernement int6rimaire post-
souterrain. Les Nibelungen. Aristide) s'6taient bien gard6es
Faut-il croire que les d'emboiter le pas aux habitants des
autorit6s dominicaines auraient Gonaives soupconnant un mauvais coup
h6sit6 davantage a ouvrir les de la part de la republique voisine.
vannes s'il s'agissait de Mais que l'Etat haitien reste
communaut6s autres, disons apparemment indifferent, cela
plut6t r6sidentielles, ou n'empeche que l'information soit
touristiques ? Nous ne saurions passe. Et il faut en f6liciter les agences
entrer dans ce d6bat. de presse en ligne ainsi que les
Cependantcet v6nement organisations de defense des droits
vient renforcer les soupcons des humains des deux c6ots de 'ile qui
habitants des Gonaives apris le poursuivent sans relache le travail
deluge qui s'6tait abattu sur leur d'information et de sensibilisation. Tra-
ville en septembre 2004 y laissant vail ingrat comme le rocher de Sisyphe,
plus de 3.000 morts. vu que les haitiens de plus en plus
Ils n'avaient cess6 de mis6rables n'en continuent pas moins h
maintenir que la m6t6o ne laissait prendre le chemin des bateys et qu'en
pas presager un tel desastre et Haiti on ne voie toujours aucun signe
qu'a leur avis, le deluge (comme d'amelioration. Loin de l1.
ils avaient qualifi6 eux-memes
1' v6nement) 6tait venu de l'autre Haiti en Marche, 23
cot6 de la chaine montagneuse Ddcembre 2007
separant les deux republiques.
Ils savaient ddjh, en effet,
que nos voisins dominicains ont d ie
pour habitude de dMtourner les 'l 0' 3 f "
flots afin de proteger les infra- _I_


Page 6


Cooperation franco-haitienne :
le codeveloppement au programme


Fqc


"N





Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


GLOBALISATION


-







"Copyrighted Material

Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


- O W N


Page 7








POPULATION


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


Haiti-SantC: le Rotary Club se penche sur la problematique de l'eau potable


Le vendredi 14 d6cembre
6coul6, un sommet international sur
l'eau pure a k6t organism par le Rotary
Club a l'hotel Montana. Ce sommet a
permis aux participants de se pencher
sur la probl6matique de l'eau en Haiti.
Dans 1'objectif de << rassembler
des institutions priv6es, 6tatiques et
internationales dans 1'objectif de
partager des informations et de discuter
sur la probl6matique de l'eau potable en
Haiti >, cette activity a r6uni environs
deux cents cadres haitiens et de
repr6sentants de 1' Etat.
Pour l'ing6nieur Pierre Adam
du Ministere de l'Environnement, une


participation de tous les secteurs s'avyre
importante pur une bonne gestion de
l'eau dans le pays. Selon lui, on devrait
mettre l'accent sur deux facteurs pour
assurer cette gestion.
< La gestion de la ressource eau
comprend deux parties : pr6voir les
effets des polluants sur le milieu et la
mise en place d'outils de gestion comme
la construction de r6seau pour la distri-
bution de l'eau et le control des
comportements de tous les 616ments
ayant rapport avec l'eau >, a-t-il
expliqu6.
Pour sa part, le president du
Rotary club de P6tion-ville, Izem6rie


Raphael, croit qu'une telle initiative
facilitera un inventaire de l'ensemble
des projets d6jh r6alis6s dans le domaine
et permettra de discuter sur les
approches a adopter pour que les projets
qui y seront entrepris soient plus
durables et efficaces.
Pour freiner les principaux ob-
stacles a une bonne gestion et distribu-
tion de l'eau potable en Haiti, une piste
de solution a 6t6 propose par Synthia
Blaise, repr6sentante de la Centrale
m6tropolitaine d'eau potable (CAMEP).
I1 s'agirait selon elle de << mettre en place
des p6rimitres de protection proches des
sources et d'employer la technique de


d6pollution des eaux uses et leur
r6utilisation >>.
Elle est d'avis que l'acces a
1' eau potable pose un problime a travers
le monde et qu'en Haiti
malheureusement << la situation se
pr6sente comme un veritable dilemme>>.
Notons que le Rotary Club est
present dans le monde entier. I1 existerait
au total 32.000 clubs dans le monde,
dont 300 en France et 200 a Paris. Les
principales activities du Rotary Club
s'inscrivent dans les champs
humanitaire et professionnel.
iaiLeti en Mardleb


MN Is%







"Copyrighted Material


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"


Page 8


'm 400 0






Mercredi 26 Decembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


CULTUREL


Iw b 1 c m


%@a ow-s&


Copyrighted Material


1 Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"




IJ ipt phtb de rtrour em Furolp








10


Carnaval


eatcto


UneoasisCreoleaucentre

Special


2,3,4,5,6F6vrier
4nuits,5jours
1 chambrepourl personne
US$595.00+T axe
2personnesUSD1 190+TCA
Compris par personne
* Cocktail de bienvenue
* 4 Petits Dejeuners Complet (p.p.)
(7:30 hres-11:00 heuresA.M.)
* 3 grand buffets du Carnaval (3, 4, 5 Fevrier) Vin Compris (19
heures A 21 :30)
* Accesau Stand Biere,Gazeuses etSandwich serontA votre
disposition dans votre salle privee pres du Stand.
* 3T-shirts (p.p.)
* Ticketde parking gratuit
US$ 200 (p.p.) pour 3eme et 4eme personne
supplementaire dans la chambre
Les tarifs ordinaires de I'h6tel seront appliques pour les
jours avant ou apres la periode carnavalesque.
La reservation sera garantie par un dep6t de US$ 400
non-remboursable apres le 20 Janvier 2008. La balance sera
payee a I'enregistrement A I'h6tel. De tres belle suites d'une ou
deux chambres surdemande sont aussi disponibles.


-Ville


2008


Itel


Package
February2,3,4,5,6
4nights5days
I personinroom
US$595.00+T ax
2personsUSD1 190+TCA


Included per person
* Welcome Cocktail
* 4 Full Continental Breakfast (p.p.)
(7:30 11A.M.)
* 3 Grand Carnival Buffet (Feb. 3,4,
9:30 P.M.)
* Free Entrance to stand Drinks
available.
* 3 T-shirts (p.p.)
* Free Parking Ticket


5) wine Included (7.00
and Sandwich will be


US$200 (p.p.) for third or fourth person in room.
The regular hotel rate will be charged for accommodation
before or after carnival.
All reservations for this package must be guaranteed with
a minimum of US$ 400 deposit non-refundable past January 20,
2008. Payment of balance upon arrival at hotel.
Beautiful suites one ortwo room are also available upon request.


10,rueCapoisChampdeMars,P ort-au-PrinceHaiti-P .O.Bo x1429
T61.:223-9800/224-9305/224-9306/224-9307/224-9308/224-9309
224-9310/510-4594/510-4595/511-0560Fax:223-9282
E-mail:hiplaza@hotmail.com


Page 9


(2c








I PETITE HI emOINR-


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


Canon haitien "emprunt6" par les Etats-Unis


Le g6ographe qu6b6cois Leonce Naud est
pr6occup6 par la pieces d'artilleries frangaises utilis6es en Nouvelle-
France durant 150 ans avant la bataille des Plaines>.
II a entrepris des recherches dans toutes les directions
a ce sujet. Quelques canons en fonte frangais seraient
exposes sur les Plaines, pris du belv6dire, mais ils
sont dans un 6tat pitoyable qui ne permet pas de les
appr6cier. Ils ont k6t retrouv6s sous l'eau et la rouille
a fait des dommages, lui a-t-on expliqu6. Pour les
grandes fetes qui approchent, le 400e de Qu6bec et le
250e anniversaire de la bataille des Plaines, Leonce
Naud aimerait que l'on arrive a rapatrier ici < un des petits canons de bronze utilis6s a l'6poque>.
Mais oh les trouver? On en retrouvait a la


Les canons frangais de bronze utilises par les
troupes frangaises en Amdrique ressemblent a celui-
ci qui a dtd et que 1 'on peut voir aufort Ticonderoga, autrefois
fort Carillon, sur les rives du lac Champlain


base militaire de Shilow, en Alberta, et peut-etre aussi
en Nouvelle-Ecosse. Ceux de la region de Qu6bec ont
disparu. Fabriqu6s de bronze, un mat6riau tris
polyvalent, on les aurait fait fondre pour fabriquer
d'autres objets. On pense aussi que lorsqu'ils bagage en 1871, les militaires britanniques ont tout
emport6 avec eux.
Entre-temps, ceux qui veulent se rincer
l'oeil doivent se rendre aux Etats-Unis, plus
pr6cis6ment a l'ancien fort Carillon, aujourd'hui
baptism Ticonderoga, sur la rive du lac Champlain.
Cette piece a k6t prise par les Am6ricain a Haiti, un
pays qui n'ajamais k6t conquis par les Anglais (merci
Toussaint Louverture).
(Le Soleil, 10 Ddcembre 2007)


D# IIr w %1 (%


"Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


Toutes dimensions de mat6riels
POUR VOS RESERVATIONS DE CARGO, APPELEZ

SA-800- 27-6059A CTARSSE
ou envoyez nous un e-mail: sales@amerietcom


Page 10









Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


M, it


I RM CAK


el T fV 7TI7I


VOYE KOB NAN KARAYIB LA*




JODI A KAPAB JOU





CANS PA W


-II


Prim chak jou! Cheke si ou genyen sou

westernunion.com/caribbeancash


Pou plis enf6masyon rele 1-877-984-1726 westernunion.com/caribbeancash


REGLEMAN OFISYEL Western Union: "Caribbean Cash Giveaway"
NOU PA BRZWN ACHTE ANVN MI POU NOU PATISIPE
NI POU NOU GENYEN.
YON TRANZAKSYON PAP BAW FPUS CHANS POU OU GEYEN. TOUTKOTELALWA
ENTI L L AP ANWLE,
DE JAN POU OU PATISIPE: (1) Pa tisiason otomalik: Chak fwa nou fe yon
transit Western Union "consumer to consumer" (kliyan pou kliyanJ, tankou "Money
in Minutes" (Lajan nan kek Minit oswa yon "Next Day Money Transfer" transfer lajan
pou rive nan demen) nan yon ajans Western Union Ozeta2ini ka p patisipe oswa le nou
rete 1-800-CALL-CASH nan nenpot peyi Karayib kote Western Union ye sof Kiba,
Potoriko ak Replblik Dominiken pandan perybd pwomosyonel lan sOti 12:00 am. lE.TI
nan 15 oktlb 2007 pou rive 11.59 pm. (E.T131 desanm 2007 w ap antre otomatikman
nan tiraj pou Gran Pri a avk yon (1) patisipasyon, epi w ap patisipe yon (1) fwa nan
tirai k ap let chak jou a salon dat ki make sou tablo patisipasyon tiraj yo ki pi ba a.
Antre otomatik la pap fat pou okenn Ibt tanzaksyon Western Union, tankou sa ki rele
"Ouick collect", "convenience Pay", "Western Union Money Transfer @ ATM" ak
tranzaksyon "Prepaid Services", elatriye. Non moun ki anrejistre kbm moun k ap voye
kob Ia sender 0) la sou f6m ki fet pou voye lajan an (s to send money form ) se li k ap
anrejistre pou tiraj la Si nau vie lis payi man I(arayib la ki gen Western Union role nan
1-800-325-6000 NOU PA OBUJE ACHTE ANYEN: (2) Patisipe ak Lapns: Pou nou
ka patisipe san nou pa f okenn tranzaksyon, ekri tout non nou an let detache, adoes
nou ak nimewo telef6n nou sou yon moso papye 3" x 5" epi voyo li bay Western
Union Caribbean Cash Giveaway Entry, P.O. Box 6000. Manhasset, NY
11030I 0 11 Fbk papye sa rive pou pita B/1/08 Chak anvlop nou voye ap pnmbt nou
anrejistre t nau yon soI fwa Tout anrejistreman ki fet pa lapos ap rantre nan tiraj
chak jou ak nan lirai gran pri an menm jan ak tout tranzaksyon ki prmet nou kalifye.
Patisipasyon nou ap fot selon dat aplikasyon nou an te rive jan li part nan tablo ki pi
ba a. Nou pap aksepte okennn fotokopi. 0lt kalite kopi oswa repwodiksyon rekizisyon
patisipasyon. Sponnsb a pa responsab demann ki anreta, ki pidi, domaje, ke yo vol8,
ki manke enfbmasyon, ki pa lizib, ki pa fin peye laps, ki pa fet jan pou I t o fet Papye
laps la remOt ou kom prev Ii resawa papye pa w la pa yon prkv li le rive. Tout moun
ki te chwazi mete ka yo sou kote nan tout aktivite pwomosyon Western Union ap
toujou ka resevwa pri nan tira sa a depi yo fe tranzaksyon ki pemet yo kalifye oswa yo
voye yon aplikasyon valab pa laps ki anrejistre Pa gen limit sou kantite tranzaksyon
sa yo ak anreiistreman pa laps k ap fIt pou chak moun pandan tout tan pwomosyon
sa a Gen yon limit yon pri pou yon moun ak yon kay: Yon moun pa ka gen plis pase yon
pri e nan yon meon adrw s paka gen ptis pase yon moun ki genyen.
PRI: (1) Grand Pri: $25 000 dola kach. Val& $25 000 (781 Pri Chak Jou: $500 kach.
Y ap remt yon (1) pri $500 chak aou pandan 78 jou pwomosyon an, Gade table a pou
plis detay Vala total pfi toulejou sa yo se $39 000 Tout pr yo ap reamt sou fam chek
an dola ameriken. Vale total tout pri yo se 564 00. Pousantaj chans pe ou genyen
baze sou kantile patisipasyon valab pou chak pery6d anrejistreman ak tirai Tout taks
federal ak lokal ki gen rapo ak nenpdt pri se responsabiite chak gayan.
TIRAJ LA: N ap chwazi gayan yo pa tiral selon tablo ki anba a pami tout moon ki byen
anrejistre yo. Se Maden-Kane. Inc. yon oganizasyon tiraj endepandan. k ap sipevize
pati travy sa a; tout despzyon li yo final sou tout kesyon ki konsene tiraj a. Tout moun
ki 1e yn anrejistreman valab ap nan tiraj Gran Pri a: Pen tiraj chaS jou yo,
anrejistreman yo valab pou yon perybd salman jan I parer sou tablo a. Yo pap valab
pou lot tiraj k ap vin apre yo. N ap bay tout pri yo kanmenm.





0 2007 Western Union Holdings Inc. Tout dwa rezeve


Table anregistrman aktiraj "Pri Chak Jou" ye
PerNw T `p Pai-i-iuniwi Pliamwlrn dain Karte i Cliak mu,
aegistwlea0 'r an s5i a dO u ha la i s ap iaDy n g tye tci 5at p5e0rD
1 1/10/0 21/10/07 24/10/07 16/11/0 7
2 22/10/07-2/10/07 31/10/07 16/11/07 7
3 29/10/07-4/11/07 7/11/07 5/12/07 7
4 5/11/07-11/11/07 14/11/07 5/12/07 7
5 12/11/07-18/11/07 21/11/07 18/12/D7 7
6 19/11/07-25/11/06 28/11/07 18/12/07 7
7 26/11/07-2/12/07 5/12/07 2/01/08 7
8 3/12/7-9/12/07 12/12/07 2/01/08 7
9 10/12/0716/127 719/12/07 /DB 7
10 17/12/7-23/12/07 26/12/07 11/01/D8 7
11 24/12/07 31/12/07 15/01/08 18/01/08 8
Table anraeistreman ak tireai Gran Pri
APry Doilmnpr sei Piipmnemn PlimTundaln Nk ,- O iC ii
aseina n5an tr,,,, ayoi dar tir I 35 si sose 0 5 ^"d
12 15/10/07 12/31/07 15/10/08 18/01/08 1
AVETISMAN GAYAN YO N ap veifye si moun ki gen non yo ki sti nan tiraj la gen dwa
resevwa pri yo selon regleman tiraj Ia. N'ap svi ak laps. i overnight courier (kourye yon
joul, telefon, iml pou nou ika w si gayan an elijib. Se enfomasyon patisipan an te bay 16
li apfe tranzaksyonki kalifye Ilan oswa i tapfanfejistreak lapis k ap ede nofl travay
sa a. Si sa pa p mot nou ww si gayan an elijib I ap diskalifye a kounye a se dezym chwa
a k ap gen yon chans e ki prai sibi menm verfikasyon an Epi tou, Gayan "Gran Pri"
an(oswa paran an oswa responsab legal la si gayan an se yon mine) gen pou I ranpli epi
egzekite yon papye afidavi elijibilite ak yn papye dechaj responsabilite, epi 1 I siyen yon
papye ki bay sponnsb a pmnisyon pou li fB piblisite, sbf si lalwa pa otorize I Li gen pou I
pare dakiman sa ya epi voye yopa pita pse 10 jou apre tiraj "Gran Pr" a oswa "Gran Pri"
a pral jwenn yon lt gayan Si yon gayan to konsidere yon mine nan era rezidans li. pri a
pral soa non paran li yo oswa gadyen legal li. Si yon anons nou voye bay gayan tankou yon
mesa pat ka rive jwenn met li pn an pral jwenn pwochen gayan an, N ap voye Gran Pri'
an bay gayan an pa "First Class Mail" nan 3 a 6 sembn apre nou fin resevwa spi verifye
afidavit la, dechaj responsabilite a ak otorizasyon pon f1 piblisile a.
Enfbmasyon pnssonl ou bay sponnsb a 1 ou antre nan tiraj 0a ap jere solon a Sponso's
Privacy Statement f ( n Regleman Sponnse a son Vi Prive n ) Sponsb a gen dwa voye
enfnmayon pmson0 ou bay I 6 moun Iano sa paenan on sOglean yo. Pou ou a geyon yn kopi
regleman yo at sou sit entlnkt spansb a nan www.westemunion.com oswa role
1-88-562-2598 epi mande yon kopei Sponsor's Privacy Statement Yo gen dwa bay kim
enfobsyon istwa finans ou yo; enfomasyon sou idamli kasyon ou tankou non ou adros oun
tranzaksyne ou fe yOe epi lot enfbmasyon ki gen rap ak istwa finans ou yo. Nan sa ki
resavwa enfomasyon yn gen ge dwa jwenn onstiisyon linansy6. moun ki vann o detay.
konpayi ki fe tranzaksyon pou sponnso a oswa ki ofri I nenpot blt sevis; ajans gouvenman;
ak moun ki fI marketing Nou ka mande sponnsb a pou ii pa bay kek nan enflmsyon sa yo
Si au pa 6 okenn demann sponnso a ap konsidere ou dak6 pou I bay enfbmasyon Ian li
esplike Is nan raeleman ya Pou on ka mande pa bay tout enefmasyon pa ou yo rle
1 800-562-259B
REG JENERAL: Se selman rezidan legal 50 eta ameriken yo k ap gen pou ppit 18 an nan
dat 15 oktsb 2007 Oki gea dwa patisipe nan pwomosyon sa a. Anplwaye Western Union.
Marden-Kane, Inc, lot 6gani7asyon ki travay avek yo. ajans pibiisite ak pwomosyon yo,
oswa nanpbt sa ki otri s6vis yo bay Sponso a ak faomi yo oswa sa ki rate nan menm kay
avek yo pa gen dwa patisipe. Toute Iwa federal leta ak lokal yo ap aplike. Tout kote lalwa
pa pemwt tirai la I ap anile Ranplasman oaswa transit pri pa gen e wa fel sof si spons6 a


deside f1 I Depi ou aksepte yon pri ou tou bay sponns a aak ajans li yo pemisyon pou sevi ak non ou.
oswa obt enfrmasyon menm kalite a pau fb reklam ak komes san ou pa reseva anyen lot. Depi ou
aksepte yon pri ao tou aksepte pou ou pa asiyen Spons6 yo ak Marden-Kane, Inc., ak directed yo,
reprezantan yo, anploye yo ak nenpbt It moun k ap travay pou yo pou f1 yo peye konsekans pou nenpbt
reklamasyon ki ta fet poute itilizasyon pri sa a. Gayan an pran tout responsabilite pou nenpat domaj ki
ta koze oswa yo ta di ki ta koze poutet patisipasyon nan pwomosyon sa a oswa nan itilizasyon pni a
oswa nan voye ii tounen. Tout materyel patisipan an bay vin tounen propriyete Sponnsb a, i p ap f
konnen ke I resevwa yo e i pap voye yo tounen ban nou. Nou pa ka atake Western Union,
Marden-Kane, Inc. tout sa k travay avbk yo, ajan oswa ajans pwomosyen, egnekisyon ak tiraj pou
okenn er0 nan enpresyon, nenpot lot ere oswa reat nan sevis lapOs la. Oepi ou patisipe nan
pwomosyon sa a, ou too dak6 pou ou respokte rglemaan ofisyol sa yo ak desizyon jii diskisyon sou
desizyon jij yo pa valab.
US GAYAN YO : Non gayan yo pou pwomosyon sa a ap part sou sit
westemunion.com/caribbeancash jis 31 janvye 2008 Yon (') apre non moun nan vie di ke moon nan
kapab yon gayan, Apre pwosedi pou nou verifye si ganyan an elijib pou li kenbe tit li (sa pran
plizoumwen 2 semen) n ap retire (') lan epi patisipan sa ap tounen yon gayan ofisybl. Si yon gayan
potansyel diskalifye oswa pa reklame pri i a, administrate pwomosyon an pral bay yon lit moun (gayan
altenatif lan) pn a menm si non gayan potansybl la te gen tan deyo. Pou nou ka resevwa non gayan yo
oswa yon kopi Regleman Ofisyb yo, voye yon anvlbp ki deja too make ak adres pa w la sou li ak tout
teanm la sou anvlp la bay Western Union "Caribbean Cach Giveaway" Rules orWinnat's List, PO. Box
1369, Manhasset, NY 11030-6369 pa prta pase 31 janvye 2008. Rezidan Vermont yo pa bezwen mete
tenm sou anvlbp adrese yo
SPONNSO: Western Union Financial Services, Inc. ("Sponns6), 100 Summit Avenue, Montvale NJ
07645
ADMINISTRATE Mardea-kane, Inc. ("Jij"). 36 Maple Place, Manhasset, NY 11030
REZIME REGLEMAN YO POU PIBLISITE
WESTERN UNION "CARIBBEAN CASH GIVEAWAY" OKENN ACHA PA NESESi NI POU
PATISIPE NI POU GENYEN. YON TRANZAKSYON PAP BA 0U PUS CHANS POU GENYEN. SI
LALWA OEFANN TIRAJ LA LAP ANILE. DE JAN POU PATISIPE (11 Patisipasyon otomatk: chak fwa
ou f yon transfO lajan ak Western Union "consumer to consumer" (k iyan pou kliyan) tankou 'Money
in Minutes" ('Kb nan kek Minit"), 'Next Day Money Transfer" ["Transfer yon Jou") kay yon ajan
Western Union Ozetazini k ap patisipe ak westemunion .com aswa nan role 1-B00-CALL-CASH nan
nenpbt payi nan Karayib la kote Western Union disponib sof nan Kiba, Pbtorikoak Repiblik Dominiken
pandan perybd pwomosyon an depi 12:00 am, ET) 15/10/07 lis rive 11 59 pm. 31/12/07 W ap
reseywa yon patisipasyon nan tiraj Gran Pri a i, epi w ap reseva yon patisipasyon pou "Daily Prize
Drwawings" ('Tira Clak Jou yol, Gade Regleman Ofisyel yo o po lis delay. Patisipasyon otomatik pap
posib pau okenn lot tranzaksyon tankou Western Union Quick Collect". "Convenience Pay'. "Western
Union Money Transfer @ ATM" (transfer lajan Western Union ak ATM) ak "Prepaid Services" ISevis
Ptepaye). elatriy. Nou deside ke patisipan an se mouo gean i nonI anrojistre km moon k ap voye kSb
la sou papye nou ranpli pau voye lajan an Pou yon lis payi nan Karayib la kote Western Union disponib
role 1-800-325-6000 OKENN ACHA PA NESES: (21 PATISIPE AK LAPOS: Pou ou ka patisipe san ou
pa e yon t ranzakyon k k p oalifye, ekri tout nan ou an Ilit detache, adris ou ak nimewo telefan
on sou yon moso papye 3" X 5" epi poste I bay Western Union Caribbean Cash Giveaway Entry,
P.O. Box 600. Manhasset. NY 11130-6000, f. oganizalt yo resevwa li pa pita pase 8/1/08 Nou
gen dwa a yon anrejistreman poa chak anvlp. No p pa a lmit pou kantite tranzaksyon ki pemo t nou
kaliftye, ni pou kantite anreistreman pa laps chak moun ka fe pandan peryod pwomosyonMl la. Gen yon
limit yon pn peaou yon moun ak yon kay: Yon moun pa ka gen plis pase yon pi e nan yon menm adrrs
paka gen plis pase yon moun ki gnyeyen. PI YO: (1) Gran Pri: S25,000 Koch Vale total Gran Pri a se
$25.000. 178) Pri pou chak jou: $500 kach. Valb total pri Chak Joua yo se $39,000. Tout gayan yo ap
resevwa pri yo sou fmn yon chok an dola ameriken. Vale total tout pri yo se $64,000. Pousantaj chaos
poa yon moun genyen ap chita son kantite anoejistreman valab ki fI' pou chak tiraj 0 pou chak perybd.
Touttaks Federal, Leta ak okal ki ta gen rapo ak pri a se responsabilite gayana an. N' ap chwazi gayan
yo ak tiral sou chans selon Reglemao OfisyIl yo Tcheke Reg8eman Ofisyel yo nan
westernumoncom/Caribbeancash epi nan nanpbt loka[ yon Western Union k ap patisipe PDU puis
detay. Se selman rezidan legal Oeteazini k ap gen pou pi phit 18 an nan dat 15/10/07 ki ka patisipe.
Sponnrms Western Union Financial Services, Inc ISponnsO), 100 Sumomit Avenue. Montvale NJ
07645. Administrate: Marden-Kane, Inc. ("Jij"), 36 Maple Place, Manhasset, NY 11030,
IPOCGCRBE


Page 11


iAt
*'Ir i


I


IV


:;1 I :It :tl LI


''-A!' ^

tp.~ a- i*; '' l -

^< ^ '.v '.1^: ^^ a. % _









LIBRE PENSEE


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


Chiffres Revelateurs !


o Vivre simplement pour que d'autres
puissent simplement vivre. >
Gandhi

L'etre humain entretient et a toujours
entretenu des relations sp6ciales avec le << nombre >,
avec les chiffres qui conforment les nombres, avec les
nombres qui constituent l'univers numerique. D'apris
les sp6cialistes, les activities mentales telles que
< penser > et << compter >, sont 6troitement liees. Chez
nous, << lakay >, le nombre et le chiffre revetent un
caractere magique. En y pensant, je revois ma
Grand'mere, le dimanche matin, au petit matin, au
<< pipirite chantant >, s'int6ressant pour les reves que
j'avais eus la nuit. J'avais la << tete claire >, disait-elle.
< Je donnais de bonnes boules >. Je relatais mes reves
et tout de suite apris ou parfois simultan6ment, elle
recourait a son manuel d'interpr6tation des reves.
L'action suivante consistait a visiter la < banque de
borlette > du quartier. A l'epoque, je ne connaissais
pas le concept de << tenanciers de borlette >. Ils 6taient
tous, soit des << Gwo machhn >, soit des << Ti machhn >,
soit simplement des << machin bblet >. Ils avaient aussi
un nom, mais ils 6taient connus de preference, de facon
curieuse, par un prenom suivi du mot << B61et >. Par
exemple : << JANJANBOLET >,
< FANFANBOLET >. Certains avaient meme
beaucoup d'argent. Cependant, je n'associais aucun
visage aux differents noms.
Un peu plus tard,j'appris que Francois Marie
Arrouet, Voltaire, s'6tait fait riche, richissime, non
seulement a cause de ses placements judicieux mais
encore grace a la loterie. II avait achet6 suffisamment
de < numeros > de facon a s'assurer les << gros lots >.
Question de probability. A l'6poque, je pensais, en
Haiti, qu'avec un peu de chance, et en achetant entre
50 et 60 numeros, des plus courants, on avait la
<< certitude > de gagner. J'aurais dui dire que la
probability de gagner 6tait 6levee. Maintenant, les
<< banques de borlette >, les << Bank >, occupent meme
nos trottoirs, espaces collectifs de vie citoyenne, sans
que personne n'ose s'y opposer. Il y a toujours autre
chose a faire dans ce pays au lieu de s'occuper des
choses urgentes. Ou essentielles.


Enfin, chers lecteurs, chers amis, le CRABE
s'est r6uni pour la derniere rencontre de l'ann6e 2007.
Nous en avons profit pour faire le bilan de l'ann6e.
Ann6e triste. Ann6e sombre. Ann6e terne. Dans les
idWes et dans les faits. Pas de fetes de fin d'ann6e, cette
ann6e. Pas de commandes. Pas de lumiere, ni de
lumieres de fete. En a-t-on besoin r6ellement ? La
douane entrave les mouvements de marchandises,
empeche la vente de services et nuit aux transactions
6conomiques. Un scanner en panne et un zeste de
paresse sur une petite dose de mauvaise foi suffisent
pour lancer au panier de d6chets tous les reves de
sauver la saison des meilleures ventes. Et, dans les
rues, les d6chets. Nos d6chets mal g6r6s. Mal produits.
Heureusement nous ne produisons qu'environ 0',6 kg
par personne et parjour, ce qui fait quand meme, en
zone m6tropolitaine, au moins 1.500 tonnes d'ordures
a traiter par jour. A ensevelir A mettre en d6charge !
A recycler A enfouir A g6rer de facon adequate
comme si les instances de gestion existaient vraiment !
Y a-t-il un responsable a autant
d'irresponsabilit6 ?
Bon, le CRABE, chers amis, a voulu se reunir,
malgre les nuisances propres a notre capitale, malgre
les nuisances sonores ou olfactives, malgre les entraves
a la mobility, causees par les << piles de fatras >, par
les conducteurs inciviques, de tap-tap, de camions, de
camionnettes, de brouettes, de motos, de tracteurs (du
CNE) et surtout malgre la recrudescence des actes
d'enlivement. Plus de 200 cas, d'apris certaines
sources bien informees. Nettement inferieur au
nombre de victimes de l'annee 2006 et tris loin des
600 cas recenses durant l'annee 2005, d'apris certaines
sources encore mieux informees. La magie des
nombres. Les chiffres et les nombres ont un < sais quoi de mysterieux > qui permet aussi bien de
tranquilliser que de crier la panique. Entre 200 et 600,
ce sont environ 400 families qui peuvent dormir
tranquillement sans avoir a se casser la tete pour payer
une rangon qui, des fois, ne sert meme pas a liberer
l'otage. Les exemples sont l1. Des enfants de sept ans.
Des jeunes
filles de vingt


*0ep s'oo m


















"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"













-.


ans. Des femmes. Des hommes. Des couples. Des
hommes d'affaires. Des employes d'Institutions
Internationales. Des 6tudiants. Des fils. Des filles. Des
maris. Des spouses. Des parents. Des amis. Des
connaissances. Et tant d'autres, inconnus, qui ont perdu
leur vie dans de << mauvaises conditions >, de facon
bete, de facon aberrante. Enfin, 200, c'est quand meme
un nombre qui inspire un profond respect, un nombre
qui indique la douleur de pris de 200 families qui ont
vu modifier leur vie. 200 victimes qui auront toujours,
pour le restant de leur vie, une envie folle d'oublier
cesjours de d6tresse, ces moments de desolation.
J'ai essay, avec l'aide, combien pr6cieuse,
de mes amis du CRABE, de d6chiffrer les << Codes de
Fonctionnement >, en Haiti, des Haitiens. Je n'ai pas
pu. Nous n'avons pas pu. Nous avons done renonc6,
suite a de nombreuses tentatives. Comme dans la Bible.
Soixante-dix-sept fois sept fois. Vu l'inutilit6 de nos
efforts, nous avons prffr 6 6num6rer certains des
<< pch6s courants > de notre soci6te. Nous avons
d6couvert que la simplicity 6tait plut6t une vertu rare
chez nous et que par contre, << l'envie >, << l'avarice >,
< la gourmandise >> en tant que d6mesure dans la
recherche de la possession de biens et d'argent et
l'aveuglement dans la facon de les rechercher, la
< paresse > en tant que refus d'accomplir les teaches
n6cessaires et l'utilisation d'autrui pour le faire, 6taient
des modes de fonctionnement coutumiers. Ce sont
les << p6ch6s capitaux > de notre soci6te. Des traits
communs. Voila la source intarissable de nos maux,
l'origine de la corruption qui gangrene le pays
provoquant la misere, la violence, la haine.
Nous devons explorer de nouveaux modules,
61argir nos horizons, malgr6 la petitesse d'esprit trop
courant chez nous et la largesse de la jalousie.
Apprenons a vivre simplement pour que d'autres
puissent simplement vivre.

Oscar Germain
germanor2005@yahoo.fr
Decembre 2007


Page 12


MIAMM

DEPATMAN TRAVO PIBLIK
AVI PIBLIK
REYINYON DEMARAJ
NW 76m AVENI (SR-7/US 441) SOTI
NW 5em/66m STREET RIVE NW 1196m STREET
ETID LIY REVESIB
Reyinyon Demaraj Piblik pou diskite Etid PD&E an pou liy rev6sib pwopoze an a SR-71 NW 7
Aveni s6ti NW 5/6 Street rive NW 76m AVENI (SR-7/US 441) s6ti NW 56m/66m Street rive
1196m Street nan Konte Miami-Dade. Reyinyon piblik yo pral fet nan jou, 16 ak lokal ki ekri pi ba
la yo.
SijB etid la pral evalye kestyon jesyon akse, pwen akse s6ti ak rantre pou biznis lokal yo sou
korid6 an, epi sirte ak kontwol pyeton yo sou nouvo liy rev6sib ki efektye yo. Anplis, etid la pral
evalye enpak sou wout akote yo ak enpak sou kominote ozalantou korid6 NW 7th Aveni an.
Analiz an detay sou kondisyon trafik ak jeyometrik ki enkli z6n tranzisyon yo, va evalye.
Reyinyon sa yo ap fet k6m yon echanj enf6masyon ak piblik la ki gen enter espesyal nan korid6
NW 76m Aveni an. Ap gen egzibisyon etalaj grafik nan reyinyon yo epi dB reprezantan Konte
Miami-Dade ap la pandan reyinyon an pou diskite enf6melman sou pwoje an ak reponn kestyon
yo. Yo ankouraje rezidan yo ak pwopriyet6 biznis yo vini nan reyinyon an ak revize etid
amelyorasyon transp6tasyon enp6tan sa-a.
DAT: Madi, 8 janvye 2008
LOKAL: Church of the Open Doors UCC
6001 NW 8th Avenue
Miami, FL
DAT: MMkredi, 9 janvye 2008
LOKAL: Culmer-Overtown Neighborhood Center
1600 NW 3rd Avenue
Miami, FL
DAT: Jedi, 10 janvye 2008
LOKAL: New Jerusalem Primitive Baptist Church
777 NW 85th Street
Miami, FL
A KILE: 6:00 8:00 p.m.
PwojB sa-a ap devlope an ak6 ak Tit VI de DekrB Dwa Sivil 1964 la, jan li te amande, ak Tit VII
de Dwa Sivil 1968, jan li amande. Nenp6t moun ki bezwen akomodasyon espesyal dapre Lwa
Ameriken sou Enfimite 1990 la dwe kontakte Mr. Miguel (Mike) Riera. P.E., omwen set jou
davans anvan reyinyon an pa telef6n nan (305) 375-5820, oswa pa laps adrese a Miami-Dade
County Public Works Department, 111 NW 1st Street, Miami, Florida 33128,oswa pa imel nan
rieram(miamidade.aov







Mercredi 26 Decembre 2007PETITES ANNON ES
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48
POINTS DE VENTE HAITI EN MARCHE
Lucas Super Market Danilos Restaurant Delray Beach Fl 33183
14750 N.E. 6th Avenue 3760 N.E. 3rd Avenue
305 940 9902 954 781 2646 Our Lady Bakery
102 S.E 2nd Avenue
Maxisound Christephanie's Delray Beach, Fl 33444
11854 West Dixie Highway 581 BC East Sample Road 561 272 3556
305 895 8006 Pompano Beach, Fl 33064
T1l 954 781 2500 Eclipse Communication
B & L Supermarket & Produce 9290 S. W. 150th Avenue
12040 West Dixie Highway Classic Teleco Suite 104
305 893 0419 203 S.E. 2nd Avenue 954 380 1616

Le Manolo Inn Chaque matin, captez
LeAMano lo I nn ............. MM lodie M 1atin
DANS LES NIPPES Mlode
Des kilometres de plage i sur 103.3FM
Chambres tout confort avec air _


Le Manolo Inn A Petite Riviere de Nippes
T616phones : 566-5361 / 401-7108/514-0304
E-mail!: lemanoloinn@mac.com
Internet disponible
pour les clients


V lCi 6l011 C iCIMi v 000flunzIli
Por u-Prince I Port de Pal I Cae I CapHalten I J6rmle
antoDmlnpo

Tel: 250-2555 156 /57 511-4610 1111 771-85501454-8177
Votre rendez-vous a Jacmel ?
LA JACMELIENNE
Nous sonunes en plein coeur de la
ville, niais sur la plage.
Chez nous, le bruit des vagues
vous berce nuit et jour !
C'est aussi un lieu ideal pour
tables rondes, seminaires, ateliers de
travail... mais aussi pour receptions et
festivals de toutes sortes.
Nos chambres ont toutes Fair
conditionne, et leur balcon donnant sur
la mer...
Notre cuisine typique saura vous
faire connaitre et apprecier les mets
delicieux du Sud Est...
Et le bar donnant sur la Piscine.
Pour vos reservations:
LA JACMELIENNE
RUE STE ANNE # 71 T61.... 288-3451-52
hoteljacmelienne@hotmail.com hoteljacmelienne@yahoo.fr


Page 13


BEL FOUCHET

take out and delivery

8267 N Miami Avenue, Miami, Florida 33150
Tel. 305-757-6408

VISION MORTGAGE BANK, INC

EVENS HILAIRE
Loan Consultant
12788 West Dixie Hwy, Miami, Florida 33161
Phone: (305) 891-2225 Fax (305) 891-2559 Cell (786) 285-0384



RENT WITH OPTION TO BUY INVESTMENT
OPPORTUNITY
BEAUTIFUL CONDO LOCATED IN PEMBROOKE PINES FOR RENT
with / OPTION TO BUY
2 brs. 2 bath. balcony- exercices room- picnic area,pool, hall for
reception,parking spot, etc.
conveniently located and close to shops.
$1300.00 per month. Pets ok.
A LOUER AVEC OPTION D'ACHETER
OPPORTUNITE D'INVESTIR DANS LE REAL ESTATE
Superbe condo a Pembroke Pine.Excellente location, non loin de
restaurants et stores
2 ch,. a coucher 2 salles de bain- balcon- picnic-piscine parking halle
pour reception -ample parking-
$ 1.300.00 par moi.Acceptons Chats / Chiens
Please call : 305 321 -3836 or 305-300-9653

Depi nou hezwen kay
rele

Bernard Metayer
REALTOR"
office: 770.874.6200
cell: 404.405.6584
fax: 770.439.7857
email: bernard@metayer-realtygroup.com
web: Metayer-RealtyGroup.com


KELLER WIIAUMS.
R E A L T Y
C I T Y S I D E
3350 Atlanta Road Marietta, GA 30008


..I.... iiiiiiiii .... ^ ^ .. .. l i i .. i ..... ii


"Copyrighted Material


Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


Le Look
Rue Panamericaine #14,
Ption-Ville, Haiti
Te.: 257-8374
Choix incroyable de montures:
Dior, Cartier, Bruno Magi, Vogue
Consultation chaque jour
par un m6decin-occuliste.


-11






LE LAIT C'EST LA VIE


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


"Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


S-i pmmom 0 -a
(rr rr ~~rS


TOLL tRR 1464bb-at34-B
ORiba bfta 4baft

ORLL btbabu bl I


SUM Is*- ,
o


I 3t- 2 T S VOL I.C-C l-


Page 14


6aMes oantwaud
Graphic designer

Sofessional
rinting & Design
Ave Martin Luther King #30A Port-au-Prince, Hali
Phone (509) 529-4997 / 787-6500
E-mail: profasslonolpd@yahoo.com
jamesla rivaud@hotmoiI.com







Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


* d 4 ~4 w 0*% oAp-AP O.......#


ft ~


S... ................. ... ...... .
"Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"


I o* % 1|, Nom.qo o meews a1ess a o4 op r mnBe A* a


I TP b~ ~ rP b .


E3772 "N-E 2 4brnre A/venuiaae
T61: 305 757 4915

FADKIKJ VARIETY STORE
LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Rception de paiemert pour BeH South, FPL, GAZ, CABLE TV
BELL MOBILITY ec...etc...
- Connection tlphonidque chez vous...


Ouvert
6 Jours
par
semaine:
8h30 am

7h30 pm

Parfums
SCdllulars& Beeper
SSCuliier et Sandales
* Poduits pour la cuisine
M Cadeaux
* Tabiwx
* Mornygraini


Page 15


* (M's (Axmpas, Racine. Evanglique.
Zauk, hkariais, Amirirain)
* Video's (Haftiens. Anir&iia DocuI iaires, Drams
* Ptrduits det bcaub


li 4w4j4w^wW4 ioF A ^* ^ 4 1v ::owm ^


r;~ rr









MESA


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


Aristid Mesaj Bon Ane 2008


(suite de la lere page)
Tap f6 youn sil vwa pou nou youn swete lt :
Bbn Ane 2008 Bbn Ane 2008 !

Ane 2007 la ap di babay, men nan Site a,
Nan katye popile kbm nan tout pwovens,
Pa gen gwo gwo fit ki fit pou di Bbn Fit.
Se nbmal paske pandan ane 2007 la ap fini,
Malere yo menm ap depafini anba malfini.

Lontan sou Gouvinman Lavalas,
Avan kidnapig 29 fevriye 2004 la,
Chenjanbe te koute 3 ou 4 dola.
Kounye a, chenjanbe 4 fwa pi ch6.

Avan kidnapig 29 fevriye 2004 la,
Pisonn pat bezwen gwo 15 goud
Pou achte silman yon ti bann apye.
Kounye a, se 2 men nan machw6 !

Menm pou achte yon ti pate kbde,
Trip malere ak malrirz sanli kbde
Si 1 pa kapab peye ant 9 a 10 goud.

LU w fin manje, se nbmal pou ou swaf !
Ebyen, ou oblije degaje wjwenn 4 dola
Pou ou ka reyisi bwy yon gran manji.

Depi izin siman d Ayiti ak minotri fin
Konviti nan relijyon privatizasyon an,
Pri siman ak farin ap file monte, monte
Monte pou depase tit katedral pbtoprens.

Si moun serye nan vr6 sekt6 prive Ayisyen an
Pa met ansanm ak moun ki serye anndan Leta a
Pou fi bon patenarya san koripsyon, san magouy,
Siklbn lavichi a fenk kbmanse miltipliye viktim.
Donk, pap gen ni lapel nan tit ni lap6 nan vant.

Dinye kou Pip la pran an, se kout ponya trayizon


Ki plante nan do 1 depi dinye seleksyon 2006 yo.
Pip la sibi operasyon sou operasyon san anestezi.
Operasyon Retou imedva a, se manman kesyon an.
Donk, ponya trayizon sa a pike Pip lajis nan k6 1.

Plan an se demantibile Pip la, dekouraje 1, elimine 1.
Nan vide manti, yo f6 inosan toujou pase pou koupab.
E deplizanpli, yo pra 1 kontinye dyabolize viktim yo
Pandan yap bay koupab yo kominyon san konfesyon.

Menm si viktim yo ap mandejistis,jistis,jistis, se riv.
Plis pase 10.000 inosan deja tonbe, san nou pa konte
Moun ki disparity sou fbm kidnapig tankou Lovenski.
Prizonye politik ki Lavalas toujou ap pouri nan prizon.
Pisekisyon politik kont Lavalas ap fet o non demokrasi.
Tout bouwo ki fD krim koudeta ap byen mennen
libelib6.
Men viktim yo anba pisekisyon paske yo pa trayi Pip
la.

Jou aprejou, miz6 a ap malmennen viktim yo pi plis.
Gade kijan dife grangou a vin pi pi wouj nan lanfi a !
Kote 184 paradi teres ki tap vann 2 pou 5 nan Peyi a?
Si 1~ sa a n te kite yo andbmi konsyans nou ak manti,
Jodi a, remb ak kblW ta deja toufe nou tout bb isit la.

Nou konprannjwit makyavelik la e se pou sa nou di:
Rat manje kann nan, men domaj, zandolit mouri inosan.
Gadejan pitit Pip la kontinye ap sibi anba gwo vyolans
Zam lage malgre bonm lanmb yo te deja lage sou Site
a!

Dbk, ou kw6 ou realize jan prejije
FR kek moun rayi Pip Ayisyen an ?
Yo rayi Pip lajis tit yo anvi pati!
Yo rayi Pip lajis Iblby yo vire !
A Se pa ti vire, vire anjwit non
Se bon vire a, vire pou chavire a !
Yo fin fou pou elimine Pip la nit.
Malgre gen moun ki mbde ni pous yo, ni bra, ni koud,


Gen lbt ki f6 kbm si yo pa w6 ke yo te f6 yon ere grav.
Jiskaprezan, ti ekip zwit sa a ta ka peye 16 ak dyaman
Pou cha blende disparity Site Soley ak tout katye
popile :
Donk, mas pip la menm ke yo pa konsidere kbm moun.

Poutan, Pip la tilman bon li tounen bonbon.
Entilijans li fi 1 respekte dwa tout moun,
Pbv kou rich paske tout moun se moun.
Nanjaden lespri 1, li pa vide angr6 prejije.

Afi maladi prejije sa a anpeche moun realize
Kijan kolon renmen kache dey6 esklav mantal
Pou mare chenn lesklavaj nan pye nig ak niges.
Plezi kolon an se itilize esklav mantal kbrekteman
E fi 1 tounen rat kay kap manje pay kay. Egzanp :

Tout moun sou late beni swaf diyite menmjan
Ayisyen nan 10e nan swaf doub nasyonalite a.
Se nbmal, se lejitim e anpil sakrifis deja fit
Pou drapo doub nationalite a flote nan diyite.

Konsa tou, Pip Ayisen an deja f6 anpil sakrifis
Pou retire Peyi a nan kalite twou san fon sa a.
Nou tout natif natal, nou gen responsabilite pa n.
Nou responsab men se pa nou sil ki responsab.
An natandan nou rive nan reparasyon ak restitisyon,
Nou deja gen yon riches istorik ki dwe f6 Lone Resp6
Tout Pitit t6 d Ayiti ak tout Pitit Pitit Manman Lafrik.

Moun save ak moun sivilize respekte verite sa a
Paske se sil listwa d Ayiti ki pmiet lemonn antye
W6 kijan pisans diyite a te akouche libite depi 1804.

Se la a, nan tit sous sa a pou n al chiche
Ni sans ni esans premyejanvye 2008 la.
Jan n abitye chante nan Im Nasyonal la :
Viktwa sa a, se pa kado blan te fi nou,
Se san Zanzet nou yo ki te koule pou li.
(MESAJ / 17)


L'ex-president Aristide critique

les presidentielles de 2006


PORT-AU-PRINCE
L'ancien president exile de Haiti
Jean-Bertrand Aristide a qualifi6 de
"trahison" l'l6ection presidentielle de
2006 remport6e par Ren6 Preval, dans
un message diffuse a la radio en Haiti.
C'est la quatrieme annie
consecutive que Jean-Bertrand
Aristide, contraint a l'exil en 2004,
enregistre un message pour la
Nouvelle annee afin de c616brer
l'anniversaire de l'ind6pendance de
Haiti le lerjanvier.
Dans ce message, il n'a pas
dit directement s'il entendait revenir
en Haiti, affirmant seulement que lui
et le president Ren6 Preval, son an-
cien Premier ministre, "attendent de
se revoir, face a face sur le sol
haitien". "Nous nous reconnaitrons et


nous aimerons comme
auparavant", a-t-il estim6 en
creole.
Jean-Bertrand Aristide
a qualifiM d'enlivement son
renversement en 2004 et
condamn6 l'election presiden-
tielle de 2006 remport6e par
Ren6 Preval. "Le dernier coup
port au peuple, quand le
couteau de la trahison a k6t
plant dans son dos, a k6t la
'selection' de 2006", a-t-il
affirmed.
Mamadou Bah, porte-
parole de la force des Nations
unies en place en Haiti, a
denonc6 ce discours. "Nous
sommes concentres sur l'avenir
de Haiti, pas son passe", a-t-il


declare.


Obama est-il plus eligiblee>

que Hillary Clinton?


LE FIGARO, 21 D6cembre
2007 Un sondage donne le jeune
candidat noir democrate gagnant
contre les cinq principaux
republicains.
republicain, la meilleure candidate
d6mocrate serait, de loin, Hillary
Clinton.> Ari Fleischer, l'ancien
porte-parole du president George
Bush devenu consultant, reconnait
que le climat general n'est pas favor-
able aux Republicains: course entre les deux 6tiquettes, la
d6mocrate 1'emporte largement. Mais
si vous y attachez le nom de Hillary
Clinton, ses chances ne sont plus que
de 50-50.>
L'ex-premiere dame
republicaine mieux que n'importe
quel candidat republicain, note John


Zogby, patron de l'institut de
sondages du meme nom, dont la
derniere enquete d'opinion,
pu-bliee jeudi, a de quoi
inquieter le camp Clinton.
Pour les d6mocrates
qui n'ont pas encore fait leur
choix entre Clinton et Obama,
la question est la suivante :
quoi sert de gagner la bataille
des primaires, oit Hillary
maintient une avance sur Barack
Obama, si 1' on d6signe la can-
didate qui ale moins de chances
de gagner la guerre contre les
republicains ?
Selon l'enquete
Zogby, Hillary Clinton
l'emporterait de justesse sur
Mitt Romney, et avec un cart
plus large mais proche de la
marge d'erreur sur le quasi
(OBAMA / p. 17)


Resikle

Abdenwel La An Kopo Bwa Gratis


Apati 26 desanm, 2007,
yo mande pou rezidan yo
nan zon ki pa enkopore
nan Konte Miami-Dade
epi nan vil Aventura,
Cutler Bay, Doral, Miami
Gardens, Miami Lakes,
Palmetto Bay, Pinecrest,
Sunny Isles ak Sweetwater,
pote lage abdenwel yo
san ankenn dekorasyon
nan nenpot nan 13 Sant
Katye Rezidansyel pou
Fatra ak Resiklaj epi nan
yon zon nan teren "South
Dade Landfill" la ke yo
deziyen pou resiklaj.
Nou kapab ale chak
jou byen bone ant 7e
dimaten ak 5e edmi
lapremidi pote pyebwa
yo, epi sonje se pou li san
ankenn kras dekorasyon
ak gilann sou li.
Apati mwad fevriye 2008,
kopo bwa yo va disponib a
rezidan yo nan anplasman
sa yo ki sou lis sa a.


Depatman Jesyon Fatra
mande nou rele 3-1-1
pou plis enfnmasyon.

Pa bliye, abdenwel byen netwaye
egal hopo bwa pwop poujaden.




MIAMIid Wate Management
*Sll Solid Waste Management


o V
..........................^
ANPLASMAN DISTRIBISYON
KOPO BWA YO
North Dade
21500 NW 47 Avenue
Sunset Kendall
8000 SW 107 Avenue
Eureka Drive
9401 SW 184 Street
:.....................................


Page 16


ANPLASMAN KOTE
POU POTE
ABDENWEL LA
Norte de Dade
21500 NW 47 Avenue
Richmond Heights
14050 Boggs Drive
Norwood
19901 NW 7 Avenue
Chapman Field
13600 SW 117 Avenue
Palm Springs North
7870 NW 178 Street
West Little River
1830 NW 79 Street
Moody Drive
12970 SW 268 Street
Eureka Drive
9401 SW 184 Street
Sunset Kendall
8000 SW 107 Avenue
West Perrine
16651 SW 107 Avenue
Golden Glades
140 NW 160 Street
Snapper Creek
2200 SW 117 Avenue
South Dade Landfill
24000 SW 97 Avenue
..............








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


ARISTID


"M swete n ap toujou ka fe solidarite"


(suite de la page 16)
Natrirelman, 16 zotobre pa ka manje yon manje,
Yo fi mannigans sou mannigans pou rive gate 1.
Gad kijan yo pann ansyen koloni yo nan kbd dit la !

Jisteman, sou kesyon lajan Ayiti dwe bank etranje yo,
Tom Ricker bay kek bon jan presizyon pou n w6 pi
kl.

1. Preske mwatye lajan Ayiti dwe bank etranje,
Se lajan ki te prete anvan eleksyon 1990 yo.

2. Nan lane 1991, Bank Mondyal te dakb
Pou prete Ayiti 37 milyon dola men,
Se silman 6jou anvan koudeta 1991 la,
Bank la dekese 30 nan 37 milyon sa a.

Moun k ap reflechi oblije mande pouki sa
Se silman 6 grennjou anvan koudeta a,
Bank Mondyal te deside dekese kbb la?
Kbm I~ sa a, Gouvinman Lavalas la
Ta pral depanse kbb la nan entered Pip la,
Bank lan kenbe 1 pou 1 bay poutchis yo
Kraze ni Pip la, ni lajan an ak asosye yo.

Demenm, nou byen konprann pouki sa
Bank Mondyal te prete gouvinman
Jan Klod Divalye a, koute byen wi,
256 milyon plis yon lbt 158 milyon
Ki te aljwenn gouvinman milite ke
Nouvo kolon yo te mete apati ane 1986.

3. Ann gade kijan yon lbt bank etranje
yo rele BID boule ak Peyi d Ayiti.

Apre eleksyon 16 desanm 1990 yo,
BID te dakb pou prete Peyi d Ayiti
Silman 12 milyon dola ameriken.
Men se menm BID sa a ki te prete
Gouvinman milite yo 110 milyon
Anvan eleksyon 16 desanm 90 yo;
Plis yon lbt 55 milyon dola meriken
Pandan sil grenn ane 1990 la menm.

Rezon an trW kle: yo pito an nafr ak
Gouvinman restavik kap peze souse.
Donk, bil pawbl blbf se pou Pip la ;
E gwo mago lajan se pou vole piyaji.

4. Men yon dinye egzanp:


Nan mwa novanm 2003, BID te dakb
Pou prete Ayiti 200 milyon dola men,
An realite manman kbb la rive silman
Apre kidnaping 29 Fevriye 2004 la.

Rezon an tri kl: L6 se moun serye
K ap f6 depanse kbb la pou Pip la,
Bank etranje sa yo kenbe lajan an.
LU se vole ki pral dechipiye kbb la
Ak tout asosye yo, pa gen pwbblim.

An bon kreybl, chody6 a monte sou do Pep,
Li desann sou do gwo gwo konplo koripsyon.

E moun ki renmen pale lang Ebre a ta ajoute :

Sa vle di : Ou pa bay chat veye mantig.

Pandan lane 2000, 2001, 2002, Barabas te pote labany6
Nan rasanble vakabon pou monte gwo konplo 2004
la.
LU sa a, dola vit, lajan dwbg, lajan sal, lajan koripsyon,
Lajan chango tap distribiye tribb pabb, anvetu, anvwala
Pou gaye manti sou manti, anndan lakay kbm aletranje.
Barabas pat fou men li te fin fou pou chavire Peyi a
nit.

Jan cheche, jan trouve, Peyi a chavire sou do.
Domaj Tout moun soufri. Tout mounjwenn.

Konsa tou, nou soulaje w6 kijan moun entilijan
Eseye reflechi, pran konsyans pou demen pi bil.
Kalv6 san parey sa a oblije tout moun konprann
Sil solisyon ki rete a, se pit dyalbg la, kidonk
Menm pbt dyalbg ki te toujou louvri de batan,
Lajounen kou lannwit avan kidnaping 2004 la.

Verite sa a devan grennje Barabas, men li pa we.
Ni li ni asosye 1 yo bay latinis yo rezon pou di:
"Oculos habent et non videbunt."
Sa vle di : Yo genje men yo pa w6.

Anvan kbm apre ane 2004, Barabas tilman fin fou
Pou chavire Peyi a tit anba, msye di : Pbt pou pbt,
M pito pbt lopital moun fou pase pbt dyalbg sa a.
Donk, Barabas al entine tit li nan lopital moun fou.

Avan y6 la a, psikyat an chef la reyini tout moun fou
Arebb yon pisin ki vid pou w6 konbyen nan yo ki geri.
Psikyat la di, nou ww, gade byen, pisin sa a pa gen dlo,
Tout moun ki vle benyen ladann, met kostim deben


Antre, naje, benyen, amize w, te laplanch kalmeman...

Antouka, m swete menmjan
Nou tout kanpe ave mjodia,
N ap toujou ka f6 solidarite
Pou n rivejwenn Lovenski.

Mwen siten tou Jeni nou an, Tousen Louviti,
Ap ba nou limy6, entilijans ak anpil kouraj
Pou n rive fi solidarite ak tout lot viktim yo,
Tout viktim san distenksyon, tout viktim ki nan
Tout seksyon kominal kbm nan tout katye popil6
Okap, Okay, Jeremi, Pbdep6, Fb Libite, Gonayiv,
Ench, JakmUl, Miragwan, Sen Mak, Tigwav,
Site Soley, Lasalin, Bil6, Solino, Matisan,
Gran Ravin, Kafou, Taba, Laplenn, Delma,
Petyonvil, Kenskbf, kbm nan Pbtoprens
Enfen, tout viktim bb isit kbm lot bb dlo.

Depi Tousen Louviti tejin ti gason,
Jis li viktim konplo trayizon 1802 a,
Li te toujou ap goumen pou defann
Libite tout moun... Nwa kbm Blan.

Gwo risk Tousen Louviti te pran
Pou Bayon de Libertat montre kl1
Li pat mele ni ak trit, ni ak engra.
Nou menm tou, elev lise Tousen,
Nou vle swiv bil egzanp Jeni an.

Depi n tande moun ki engra kontinye di:
"La reconnaissance est une lachet ;"
Nou menm, elev lise Tousen, nap reponn :
La reconnaissance est la m6moire du ceur.

Se fbs edikasyon sa a menm ki f6 chak 15 Jiye,
Nou bat tanbou rekonesans la byen byen f6
Pou 1 rezonnen ni nan zbrey Manman Lafrik,
Ni nan zbrey lot Gran Fre ki nan peyi Zansit yo.

Nou we kiyes m vle di wi.. Li menm !
Kiyes ankb ? Li menm ak Minouch...
M siten si yo te isit, yo tap ave n la a.

An natandan nou we yo fasafas isit sou te d Ayiti,
N ap debouche menm pafen rekonans ak renmen
Gran Fre a abitye debouche nan chak finisman ane
Pou anbrase n frhtinelman e swete nou Bbn Ane !


Pretoria, Desanm 2007


Obama est-il p

que Hillary
(OBAMA... suit
inexistant Fred Thompson. Mais elle
serait battue par Mike Huckabee et
Rudy Giuliani, qui sont au coude-h-
coude dans les sondages nationaux
pour l'investiture republi-caine, et
meme par un , le senateur
John McCain. Ce dernier, longtemps
plomb6 par son soutien a la guerre
en Irak, est relanc6 par le recentrage
des preoccupations des l6ecteurs sur
la situation int6rieure et par le
ralliement de son colligue Joe
Lieberman, l'ancien s6nateur
d6mocrate du Connecticut
aujourd'hui ind6pendant.
Bras de fer
McCain, qui avait 6t6 la bete
noire de George W. Bush en 2000, a
fait un bond de 15 points (de 11 a
26) entre les deux derniers sondages
de The American Research Group
dans le New Hampshire, oh il a
rejoint Mitt Romney en tete du
peloton.
A 71 ans, le heros de la
guerre du Vietnam voit renaitre sa
derniere chance de conquerir la
Maison-Blanche, d'autant qu'il a
recu le soutien de tous lesjournaux
de la region : l'Union Leader de
Manchester dans le New Hampshire,
mais aussi le Boston Globe et le Bos-
ton Herald, dans un Etat, le Massa-
chusetts, dont Romney fut pourtant
le gouverneur. Selon le sondage
Zogby, McCain serait l'adversaire le
plus serieux de Barack Obama. Le


)lus eligiblee>

Clinton?
e de la page 16)
candidat noir, qui est ag6 de 46
ans, le devance de seulement 4
points. Mais il battrait les cinq
principaux republicains (sur huit
candidats) ; la marge avec
Huckabee n'est que de 5 points,
mais elle passe 11 avec Giuliani
et 18 avec Romney.


Le bras de fer entre
Obama et Clinton dans l'Iowa
(les primaires dans cet Etat sont
prevues le 3 janvier) pourrait etre
determinant dans le New Hamp-
shire (le 8janvier) : deuxieme place serree dans
l'Iowa stimulerait les 40%
d'6lecteurs ind6pendants du New
Hampshire en faveur d'Obama,
estime Ari Fleischer. 6lecteurs du New Hampshire ont
une longue tradition
d'ind6pendance, mais ils ont 1'ceil
sur ce qui se passe dans l'Iowa,
rappelle John Zogby au Figaro.
D'oh une nouvelle of-
fensive du camp Clinton, cette
fois contre l'ind6cision d'Obama.
Tout est bon : selon John
Edwards, qui talonne les deux
favoris dans l'Iowa, des prospec-
tus anti-Obama ont 6t6 distribute
faussement au nom de sa propre
campagne.
De quoi ternir l'image
de dame de ccur que s'efforce
de propager Hillary Clinton dans
le sprint final.


Page 17


AVI ELEKSYON ESPESYAL

Dapre Rezolisyon R-1242-07 ak R-1236-07 Konte Miami-Dade adopte jou 6
novanm 2007 ak Rezolisyon R-831-07 adopte jou 10 jiye 2007 pa Asanble
Komisyond Konte Miami-Dade, Florid, yo avize nou ke yon eleksyon espesyal ap fdt
le 29 janvye 2008, pou soumet devan vote kalifye Konte Miami-Dade yo, pou yo ka
apwouve oswa dezapwouve pwopozisyon sila yo:
Kestyon Konte Nim. 1
Amannman Konstitisyon Oton6m Miami-Dade an Relasyon ak Dat Kalifikasyon
pou SUten P6s Eli Konte an
Eske se pou yo amande Konstitisyon an pou yo vanse a twa semen pi bond perybd
kalifikasyon pbs eli Konte Miami-Dade yo, jan Iwa Eta a egzije?
WI 40
NON 41
Kestyon Konte Nim. 2
Amannman Konstitisyon Oton6m pou Chanje P6s Evalyate Pwopriyete a de
yon P6s Nonmen a yon P6s Eli
Eske se pou yo amande Konstitisyon an pou yo mete anplas transfer nan pozisyon
Evalyate Pwopriyete Konte a de yon moun ke yo te nonmen nan pbs la e ki te
sipevize pa Majistra a, a yon moun kap eli epitou kap sije a revokasyon pa vote yo?
WI 43
NON 44
Kestyon Konte Nim. 3
Machin Djap6t yo Va Limite a Lokal Kous Chwal ak Kous Chyen yo epi nan "Jai
Alai Frontons" ki Deja Anplas yo
Eske yo dwe pemdt jwet aza machin djapbt nan lokal kous chwal ak kous chyen yo
epi nan "jai alai frontons" ki deja an plas yo nan Konte Miami-Dade jan sa otorize epi
sije a restriksyon yo dapre Iwa Eta-a epi reset taks Eta sou tout machin djapbt yo dwe
itilize pou siplemante finansman edikasyon piblik nan tout Eta-a?
WI 46
NON 47
Tout vote kalifye ki abite nan Konte Miami-Dade lan va elijib pou vote WI oswa
NON sou kesyon sila yo.
Tout biwo v6t ap ouve de 7:00 dimaten jiska 7:00 diswa jou eleksyon espesyal sa-
a. Eleksyon espesyal sa-a va fdt dapre Iwa jeneral sou eleksyon ki etabli pou
eleksyon espesyal yo ak tout 16t regleman ki gouv6ne Konstitisyon Otonbm Konte
Miami-Dade.
Lester Sola
MM SipBvis6 Eleksyon
Konte Miami-Dade, Florid








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


|T A RDI Il F1


I(*IFiM* lvm~i li:i


Allez de TARDIF a MORNES, en utilisant des mots du du vocabu-
laire frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


Solutions de la
semaine passe:

B 0 U L E S
BOULES
M 0 ULE S
M ILILIEIS
PILLES


Solutions de la semaine passe:
Aker
Ammut E U I J Y S MN SS P U
Anubis D Z A N U B I S I U O 0 V
Aten
Bastet N P M I E M S R R N T M Y
Geb
Hapi
thor N ZMAHP 0I F T E L K
Horns
Isis P C U M A S H T BE M T B
Khepn
Khnum T T T T E H R A
Maat L T
Min
Mut E J W NA/C S E H XXKKL
Neith
Nphthys M MY E E S T 0Y E R K
Nui
Osins
Ptah G E S P G S T R S) K R
Sekhmet F E J Y E B H S V H M
Sesha
Seth
Sobek S/A W I N T U B T A U N P
Taurt
Thoth W Z Q Q N /RG G XE Y T I K
Z L N STW T G) FS FP) T


HORIZONTAL
1. Arbre d'Afrique 2. Exprimas de la joie
3. Marque d'automobiles roumaine -
Pronom 4. Pronom Islande -
5. Couvrent les vieux toits 6. Egorgera -
7. Ecrivain am6ricain Trait de lumi6re -
8. Savant tr6s c6lebre.


VERTICAL
1. Arbre d'Afrique -
2. Exprimas de la joie -
3. Marque d'automobiles roumaine Pronom -
4. Pronom Islande 5. Couvrent les vieux toits -
6. Egorgera 7. Ecrivain am6ricain Trait de lumi6re -
8. Savant tr6s c6lebre.


7h00-9h00 M61odie Matin avec Marcus
Informations, Interview, Anecdotes, Humour,
Analyses
Nos Chroniques:
L'Editorial de Marcus
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Litt6raire avec Dominique Batraville
Les Sports avec Mario Bareau
Les Invit6s du Jour
M61odie Matin chaque samedi est anim6
par F6quiere Raphael

l0h-Midi Le disque de I'Auditeur
animation James Prddvil

12:00-12h30 LeMidi
informations avec Laury Faustin

12h30-2h00 Lady Blues avec Elsie
Jazz, Blues, Swing, Ragtime

2h00- 3h00 C'est si Bon en chansons...
Emission de chansons francaises

3h-5hpm Le Bon Vieux Temps
Retro-Compas
avec Doe Daniel et Captain Bill

5h00 Le Journal de 5 heures
avec Villette Hertelou

7h-8h30 AmorySabor con Luciani

8h30- 9hoo Soir Informations

9h00 10h30 Notre Grand Concert
Lun. & Mer.: L'heure classique
Mar. & Ven.: Turgot Theodat tient I'antenne
Jeu. & Dim. : Jazz at Ten
Judy Carmichael regoit ses invites

9h00 et audelA Cavaliers, prenez vos dames
(Samedi) 50 ans de succds populaires haitiens




e Aeht fia4 fr esa 'ZWa4iaae /


En Bref...


(suite de la page 2)


de Laurent aux Cayes (sud d'Haiti), en mars 2007.
Le juge en charge du dossier n'a souhaite faire aucune declaration.

Vers la rehabilitation d'une vingtaine de commissariats dans le Sud
d'Haiti
Le gouvernement canadien finance a hauteur de 3,45 millions de dollars canadiens la
rehabilitation et le renforcement des capacities de 21 commissariats dans le department du
Sud. Ce projet est realise en partenariat avec le PNUD et la MINUSTAH.
Ce projet s'inscrit Adans le cadre du renforcement de la Police nationale d'Haiti (PNH)>>, a fait
remarquer Harsha Sirur, Premier Secretaire a l'Ambassade du Canada en Haiti. M. Sirur, qui
est aussi representant du Groupe de travail sur la stabilisation et la reconstruction du Ministere
des Affaires etrangeres et du Commerce international DU Canada (GTSR), a signaled que GTSR finance des initiatives de stabilisation dans les pays fragiles et en transition, notamment
Haiti, ou les interets et les valeurs du Canada sont enjeu>.
Pour sa part, le chef de l'Unite Paix et Securite du PNUD, Marla Zapach a eu a souligner synergie> entre ces trois partenaires. < a conceptualiser l'idee du projet et le PNUD s'occupe de l'operationnalisation et du
renforcement des capacities des beneficiaires,, a-t-elle precise.
Le projet comprend deux phases. La premiere, lancee officiellement le 6 decembre dernier,
s'etend sur trois mois. Dans cette premiere tape les 21 commissariats beneficiaires seront
equipes en materiels essentiels tels que vehicles, motocyclettes, radios et ordinateurs. En
outre, 14 d'entre eux seront rehabilites.
La deuxieme phase du projet comprend la rehabilitation de trois autres commissariats ainsi que
la construction de 3 centres de detention qui pourront accueillir un effectif total de 360 detenus
en attente de jugement.
Dans le cadre de ce projet, une delegation tripartite UNPol-PNUD-GTSR s'est rendue aux
Cayes, le dimanche 16 decembre. Elle a visited les commissariats de Torbeck, St. Jean du Sud et
Port-salut en vue de faire le point sur la situation de ces commissariats concerns par le projet.


e omE


4w


a-


ea ;rMW a


"Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"












Les cas de kidnapping se multiplient durant la saison des fetes 2007
vendredi 21 decembre 2007 [AlterPresse] Une intensification des cas de kidnappings a ete
enregistree durant les derniers jours en Haiti et 11 personnes en ont ete victimes cette semaine,
alors que 18 cas sont comptabilises depuis le debut du mois de decembre, suivant des
statistiques officielles communiquees a AlterPresse.
Le porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti (MINUSTAH),
Mamadou Bah, a admis qu'il y a aujourd'hui a Port-au-Prince < un leger accroissement des actes
de kidnappings >>.
Mamadou Bah a fait savoir que neuf presumes kidnappeurs ont ete arretes la semaine ecoulee a la
capitale et "un ou deux" dans le reste du pays. II a ajoute que la MINUSTAH et la police < travaillent
a liberer les otages >.
Parmi les recent cas, figurent ceux de deux femmes enlevees le 19 decembre a Fontamara, secteur
sud de la capitale.
Plusieurs autres quartiers de la capitale sont touches, dont Freres, Pernier et Petion-Ville (secteur
est de la capitale), ainsi que Delmas.


Page 18


-I


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot frangais

YR

LAE

R C


Solutions de la semaine passee
TECTITE


MO RN E S


-I-c








Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


ti Gout pa ti Gout ak Jan Mapou


Bon Fet Sosyete Koukouy

18 desanm 1965 younjou kou toutjou
Nan bay lodyans, chante, fi mizik,
Nan fi laviwonn dede nan salon-kay atis plimeyank,
Nan pwomennen monte desann fi teyat, danse
kongo
Nan fi ti flann mache, vann kaye, tire kont sou
radyo
Nan ekri, li bil mo dous, mo damou mo angaje sou
papye
Youn bil fanm Pbtoprens,
Fanm natif-natal, fanm byen poudre, byen kanpe
Mouvman Krey6l
kaselizo, 1, 2, 3 fwa
Fbk sa te rive

Bil fanm Pbtoprens mwen!
Gwo ponyNt debake fouke met kbd, ranmase-w ak
tout pitit :
Emisyon Solky, Sosyete Koukouy, Isi Jenes
Se dilere, se mechanste, finwa kraze limye
Anba baton reprimad Fb Dimanch,
Manmzil pidi zil
Fbk sa te rive ak lantouray liyorans
Fbk sa ta rive ak raysab grangbzye
Miz6 pa dous, anpil priy6 monte anpil bouji limen
Youn pitit chape :
Sosyete Koukouy
Li simante pou l'pa ft reverans devan ni presyon ni
kraponnay
Kou youn ti etensil, li vole, ateri sou lanp tit gridap
Ipokrit pantan, granlizye chire
Bil fanm Pbtoprens mwen
Fbk sa te rive.

Bri kouri, nouvil gaye
Mouvman Kreybl
Reyon ou klere lwen, lwen, lwen
Reyon bilte-w tou-cho tou-limen,
plis gaz souple
Pou limye lakonesans
kraze liyorans
Sosyete Koukouy pote laviktwa"Gen lespwa
Manman,
Pou limye Sosyete Koukouy layite
Ayiti, Kanada,
Konektikit, Miyami,
Nouybk, Omsted,
Tanpa, alawonnbad6
Poto mitan kilti lakay se li
L'ap klere nan fenwa.
Bil fanm Pbtoprens mwen
Zantray ou ft bil travay.

CHOUBLAK (PASCALE MILLION)
Sosyete Koukouy Konektikit
18 desanm 2007

Nbt Etimolojik: Madafa
AK MAX MANIGAT*

Twa mwa m'pase Gwadloup an 1970 te gan
tan enstwi-m sou kantite mo ak fbm grame kreybl
kouzen-nou-yo pale lakaz-a-yo (lakay-yo). Mwen te
pase twa mwa Matinik tou nan menm lanne-a. Se
konsa, mwen te aprann mo madafa-a. Si memwa-m
pa trayi-m, mwen kw6 se moso nan non youn gwo
piman pike fb pa plis : madafa man Jacques yo rele
: bonda man Jak (resp&!) tou. Egal menm bagay-la!
Sekant kbb ak de gouden!

Ki siyifikasyon mo madafa-a ? Nan <<
Dictionnaire du crdole martiniquais >-li-a, Raphael
Confiant ban nou tradiksyon franse sa-yo :
< madafa:
giron ; matrice ; sexe de lafemme ; vagin
[Ekzanp] Nig doubout asiz lonji yonn anl6
lbt an fonfonn an gran madafa. (Jean Bernabe,
Matin.) Des negres debout, assis, allonges les uns
sur les autres aufond d'un immense vagin.
Syn. / [Sinonim] koukoun, chouchoun,
mafoun. >

Si m'sonje byen, se fbm piman-an ki fe yo
ba li non malelve sa-a.

Elodi Jouden (Elodie Jourdain), nan liv-li-a
: Le vocabulaire du parler creole de la Martinique,
paj 90, eksplike gan anpil kalite piman nan Antiy-yo
depi ti zuit-la : piman zwezo jouk rive sou
kbkennchenn bonda man Jak-la. Li pa repete mo
madafa-a ki sanble pi malouk pase bonda (respe).
Mounn sevi avik yo nan prepare manje osnon yo ka
part sou tab fre, konfi nan vinig oubyen luil.

Sa ki frape-m, se kouman non piman sa-a yo,
nou te konnen an Ayiti, vin disparit. Nan younn nan
woman-li-yo : Marilisse, ekriven FernandHibbert pale
sou bonda mandan Janne : youn gwo piman pike.
N'ap remake se menm non avik piman yo sevi nan
Antiy-yo eksepte man Jak tounen mandan Janne.

Bryant C. Freeman bay non kek nan piman
nou jwenn nan peyi-nou-an nan Haitian English


Dictionary-li-a : piman bouk, piman dan chen,
piman dlo, piman zwazo ; men li pa liste bonda
mandan Janne-nan.

Niniche Gaillard nan Recettes simples de
cuisine haitienne (96m ed. 1997) ekri: ganyen piman bouk ki pike anpil, piman zwazo ki pi
pike toujou...> p. 290 (tradiksyon)

Jules Faine ajoute yon lot : piman chen.
(Dictionnaire-frangais-crdole, p. 344) Se Rtgine Horth
ki dekri piman chen-an pou nou : < youn gwo piman
zwazo ; se li ki pi lonng nan tout piman-yo. >
(tradiksyon) La Guyane gastronomique et
traditionnelle (1988) p. 34. Eske se li noujwenn nan
Freeman sou non piman dan chen-an ?

T. C. Brutus A. V. Pierre-Noel : Lesplantes
et lgumes d'Haiti qui gudrissent. T. 11 (1960) bay kat
kalite piman : 1) piman dou ; 2) piman zwezo yo
konn rele : pi piti pi rid ; 3) piman bouk ; 4) piman
Kayen (Cayenne) yo konn rele piman anraje. (pp. 205-
206)

Zandb Zou Pyewo (Jacques J. Gargon),
ansbs-an-m (asosye-m), aprann mwen ganyen youn
piman flanbo. Li sonje youn ansyen pawbl ki di : <<
Ou tande piman bouk pike enben tann oujwenn youn
piman flanbo. > Eske gan lot piman toujou ?

xxx
Men, mo madafa-a kote-1 soti ? Si nan tan
ekriven Fernand Hibbert Ayisyen te konnen non
bonda man Janne -nan, eske li te rele piman sa-a :
madafa man Janne tou?

Sa Togiram, Pierre Anglade, JeannotHilaire,
Jean-Robert Placide, Norluck Dorange, di nan sa?

* Max Manigat se ote : Mots crdoles du Nord'Haiti.
Origines- Histoire- Souvenirs. 2006, 373p. Li fik
pibliye : Patamouch. Etimoloji- Literati- Rep6taj.
Educa Vision, Inc. 2007, 266p.
*

Ane 2007 la, nan Sid Florid e ptiNt nan tout lot rakwen
sou latW, ann Ayiti an patikilye, pa t' youn pi bon ane
pou anpil Ayisyen. Anpil anpil evinman te depase
nou e anpil mounn ki ap chache ede sanble yo
dekouraje. Anpil nan nou pa gen travay, nou pidi kay,
fanmi, bon zanmi, avwa nou, elatriye. Anpil nan nou
kontinye ap f6 bras pou nou pa f6 fon. Anpil nan nou
ki malad pa sa menm al nan lopital, paske, isit, nan
Etazini, si youn mounn pa gen Asirans lopital pa gade-
w. Anpil nan nou k' ap mouye nan lapli an Ayiti
kontinye ap kouri lage kb nou nan gran rivy6 toupatou.
Si selman nou te vle konprann lavi-a pa dous pou siten
gwoup mounn ankenn kote, nou ta fi tankou bbs
Anastal, nou ta mete fo men pou nou kase dybl lavi-a,
paske "Ti chen granmoun se douvan pbt kay li."
Nou swete pou nan ane k'ap vini yo Ayiti kanpe sou
de pye-1, pou sekirite blayi kb li sou tout long peyi-a
pou tout sa, pami nou, ki fatige yo kapab genyen youn
paradi kote pou yo tounen al repoze do yo. Pou yo f6
sa menmjan Ewopeyen ak mounn ki soti nan tout lbt
zile yo fe.
Nou swete pou espri Anpr6 < Dessalines le Grand>> ansanm ak tout lbt Ewo
Nasyonal ki te ft nou kado Ayiti yo padone iyorans
ak mechanste nan k6 nou Anfen, nou swete pou Ayiti
pran ray chanjman an toutbon vre! Nou swete pou
Prezidan Preval reyisi nan tout bon plan li genyen pou
1 ede peyi a vanse. Nou swete lijwenn kolaborasyon
tout bon grenn konpatriybt konsekan ki antoure 1 yo e
nou swete yon bon Rekbmansman pou ti peyi nou an.
Nan bb pa nou, n ap swete pou Ayiti ba nou chaj
konsive epi prezeve yon bil kilti k' ap trennen anba
pye. L6 noujete, zbt ranmase. Nwil k6 kontan pou
tout mounn.

. ., : "-..- i;.q :: .,, ,-.- .t%' l.-:-' ',.'.. "'... :
Dr. Andr6 Lapierre Pardo (aka Bob Lapierre),
President/ Lya Edwight Yves Hyppolite, Vice-
President/ Antonio Rollin Zephyrin, Treasurer/
Edm6e H. Pardo, Secretary


KADO NWEL
Franz Benjamin

Mwen t'anvi ofri-w
Youn ti moso syel ble
San zeklW ni lapli
Men m'pa rive pi lwen
Pase nyaj yo
Alb m'pran lakansyel
Depoze-1 nan pye-w

M't'anvi ofri-w
Youn ti frechi otbn
Youn ti van k'ap ft toubiyon
Ak fey bwa tout koulW
Alantou lavi-w
Youn ti sant choublak


Melanje ak ilan-ilan
Sil sa m'jwenn
Se fredi Nouybk
Ki anviwonnen-m

M't' anvi ofri-w
Youn powem
Ki fit ak mo dous mo pike
Youn powim kote nou pidi
Andedan chak grenn fraz
Chak panse chak souf
Youn powim kote mo pa-w ak pa-m
Akouche youn deblozay
Youn eskandal
Youn rayisman
Youn k6 grenn
Men m' silman twouve
de ti mo ki pa lonng ase
pou eksplike-w lanmou

M' t'anvi pidi
nan plimje-w
kwoke nan ren-w
tribiche nan de bra-w
al tonbe nan kw-w

M' t'anvi kase youn ti moso nwil
Depose-1 nan men-w
Eseye envante youn ti Manatann
Youn ti Pbtoprens
Youn ti vil Okay
Melanje yo jiskaske
Yo tounen youn sil peyi
Mezi pou mwen avw-w
Men yo bonbade Manatann
Yo kidnape Pbtoprens
Yo bliye vil Okay

De pbch mwen lanv6
poutan pou fit nwil sa-a
m' ap ba-w
youn ti gout lespwa
youn ti tak memwa
youn kolosal lavi
youn dividal lanmou
youn ti zyedou
youn ti silans
youn ti souri
youn ti apiye
youn ti tit kole
youn ti bouch bib6
youn ti frison
youn ti misti
youn ti antre soti
youn ti ale vini
youn ti renmen
renmen pou lavi.


DISTANS

M'ap mache pye ate
Toutouni nan riyUl kw-w
Tout santye
Mennen-m youn sil kote
De pla men-w
Se la m 'jwenn
Soley leve-m
Sere liben-m

Pale pale
Mache bouske pi devan
Sa demen sere pou nou
Se misti

Mwa desanm
Gen youn fredi k'antre
Jouk nan sevo-m
Tonton nwil bliye-m
M'lonje men-m tout long
Eseye ft-ljanbe fwonty6
W6 si pwent dwit nou
Te ka touche
Pase kouran
FR san-n mache

Mwen voye k6-m ba-ou
Ou voye pa-w ban mwen
Yo ret kwoke nan wout
Fredi lamerik dinb
FR yo tounen glas

Youn v6 wonmjan m'renmen-1 la
Youn ti kout fil
Nan mitan lanwit
De twa ti mo
Ki fi-m cho ki ft-m fret
Ki reveye dinye sans mwen
Pasyon mwen
Anvi mwen
Rev mwen
Youn distans nan mitan nou
K6 nou kondane
Lanmou fe jeretyen


Jeanie Bogart


Page 19









I ARTS &Sc ECIT ACS 71


Mercredi 26 D6cembre 2007
Haiti en Marche Vol. XXI No. 48


Le Jazz des Jeunes : une tranche d'histoire


commemorant son 20' anniversaire ou son 30', voire son
500 anniversaire. Non, on attend le tricentenaire ...
Comme si l'histoire d'Haiti reste bloquee depuis
100 ans, 200 ans ... Et que tout ce qui s'est passe apres n'a
aucune importance. Drole de conception.
Trop stir de lui-meme ? ...
Tout peut done egalement disparaitre que ce n'est
pas bien grave. Dans ce cas, la Tour Eiffel n'existerait plus
aujourd'hui. Voire les temples et monuments de l'antiquite
greco-romaine.
Aujourd'hui rien de cette belle epoque dont nous


(JAZZ DES JEUNES... suite de la lre page)
Mathon Blanchet, la plus celebre decouvreuse de talents de notre
histoire. C'est elle qui a revele Lumane Casimir, une fille de la Sa
line. Et qui a ramene Ti Roro du fond de la province. Elle a fait de
l'un comme de l'autre deux vedettes de renommee nationale et
internationale et la premiere fois que le peuple montait sur scene.
Les adolescents sages ...
Et c'est le Jazz des Jeunes qui faisait le lien, accompagnant
la Troupe Folklorique Nationale et tous ces autres chantres de la
culture nationale partout dans le monde, aucun rythme n'ayant pour
lui de secret, adaptant tout sans jamais rien trahir.
Les rares enregistrements de Lumane Casimir qui ont
survecu sont avec accompagnement du Jazz des Jeunes.
Bien que Ti
Roro se produisait en
solo, les seules fois
qu'il ajoue en groupe
c'est avec Des Jeunes.
Pour les
adolescents sages que
l'on etait a le'poque
(on n'avait pas encore
le droit d'aller le
samedi a Djoumballa
danser Des Jeunes),
par contre on ne ratait
jamais le concert du
dimanche soir au
Theatre de Verdure
pro dlqui avait et construit
pour abriter une autre
grande realisation de
epoque : le Theatre
National d'Haiti dont
Le plus cdlkbre tambourineur haltien, le premier directeur a
Set le grand acteur
Ferdinand Baillergeau (dit Ti Roro) Charles de Catalogne.

Le roi n'6tait pas mon cousin ...
Le Jazz des Jeunes du dimanche soir au Theatre de Ver
dure (gratis ti cheri), c'etait une messe ou les meilleurs jeunes tal
ents du pays venaient presenter leurs trouvailles (compositions mu
sicales, chansons, poemes, ballades) et dans une ambiance pleine
de charme, de jeunesse et de saine competition.
Et quand le compositeur numero 1 du jazz, le grand
Antalcidas Murat, retenait l'une de ces oeuvres pour la mettre en
musique, lejeune auteur etait immediatement consacre. Comme on
dit : le roi n'etait pas son cousin.
Penser que Antalcidas Murat (Antal pour les intimes) 6tait
professeur de musique a la Faculte d'Ethnologie, et done le seul de
son epoque a avoir su autant maitriser en meme temps l'essence du
folklore, la composition et l'orchestration et vous avez fait le tour
de la question, c'est- -dire pourquoi le Jazz des Jeunes represent
le ciment de cette grande epoque ou dans tous les domaines le pays
n'a produit que le meilleur: Ti Roro, Jean Briere, Claudinette
Fouchard etc.
C'tait il y a environ un demi siecle ...
Le Jazz des Jeunes lui aussi a di s'exiler sous la dictature.
Puis pour se dissoudre ...
Nous nous contentons de ressasser, h6las
Or voici que nous arrive pour rememorer cette grande
histoire un autre orchestre qui fut aussi c6lebre a la meme epoque,
la grande Sonora Matancera, celle hier de Cuba mais qui n'a pas
disparu dans sa peregrination force a travers le monde, continuant
a porter le flambeau. Et c'est la que chez nous le bat blesse. Nous
vivons une grande histoire, puis c'est tout. Termine. Jamais de
continuity. D'un jour a l'autre, tout a disparu. Rideau. Puis nous
nous contentons de ressasser helas comme des ruminants.
Par exemple, le Bicentenaire de Port-au Prince en 1950 a
ete un grand moment. Mais que l'on aurait pu revivre en

CONCOURS
Photo de Thony Bdlizaire,
ler gagnant d'un concours organism
par le Ministbre du Tourisme sous
le titre de: EXPRESSIONS DE
COULEURS, Tourisme Local


ADOMI PURCHASING AGENCY
Tel.: 786-457-8830 Fax: 305-756-0979 -mail pasacaliaaol.com


avons parle ne subsiste : la Troupe Folklorique, le
Theatre National, le Bicentenaire, le Theatre de Ver
dure ou si peu.
Et nous apprenons qu'il a fallu recopier
de tete toutes les partitions du Jazz des Jeunes
perdues aux quatre coins du monde.
Peuple sans memoire. Et pourtant si
talentueux. Justement comme qui dirait trop stir de
lui-meme. Vraiment drole !


Editorial, Mdlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


I-IBfB 'rI^m~


POUR TOiS VOs ACHATI: Equipements pour construction
Piccs do voitur / COmion / Equipomcnt medical
Par avio ou par bateau


Page 20


Haiti


r Canada






23 ans au service de la
communaut6 ha'itienne,
souhaite 6 sa clientele et
6 son 6quipe dynamique,


Illil"es


Merci pour votre fid6lit6


I . . . .. . .. . . ..s. ..s. .. . .
USA/Cnada 1-800-9340440 Hdfii]0 -5688




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs