Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION PDF VIEWER THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00288
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami Fla
Publication Date: December 7, 2005
Copyright Date: 2005
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subject: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00288
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Downloads

This item has the following downloads:

00012-07-2005 ( PDF )


Full Text



Missing
or
Unavailable






Mercredi 7 D6cembre 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45


Page 10


LIBRE PENSEE


Un compromis, d'aprbs le Petit Larousse, est un
"Accord obtenu par des concessions r6ciproques ". Il est
done certain que, dans la vie courante, dans la vie de tous
les jours, entre amis, avec nos connaissances, nos collbgues
de profession, au bureau, et meme et surtout au niveau de
la vie politique, l'esprit du compromis doit nous guider
dans ce r6seau complexe de relations et d'intrets, impose
par la soci6td.
Non satisfait de cette definition, j'ai Wtd fouiller
ailleurs. Cela m'a permis de d6couvrir d'autres definitions
telles que :
Un compromis est l'change de promesse entre
deux ou plus. C'est un r6sultat d'une n6gociation ".
Un compromis est" un arrangement dans lequel
des concessions mutuelles sont faites jusqu'5 ce qu'un
accord partag6 soit trouv6 ".
La notion de compromis renvoie done a l'id6e que
les projets peuvent etre discut6s et amends en fonction
des intrets des uns et des autres.
Un compromis est aussi une "" solution
habituellement retenue par le concepteur face a une
contradiction ".
Un compromis peut aussi etre une Convention
provisoire sur les conditions de la vente avant la signature
du contrat d6finitif ".
Le compromis est aussi l'ancien nom utilis6 pour
les fiancailles.
Vous pouvez done appr6cier que les diff6rentes
acceptions du vocable tournent autour du consensus, ce
qui veut donc dire : flexibility d'esprit de celui, de ceux
qui en font usage, ouverture d'esprit, tolerance et mme
une certaine sagesse. Je parlerais meme d'616gance dans
l'utilisation du compromis. De facon moderne, on dirait
que la gestion des conflits conduit a des compromis entre
les diff6rents acteurs. Un exemple a ne pas suivre, peut-
etre, est la fagon de s'y prendre des Nations Unies en Haiti.
Peut-etre s'agit-il de stabilisation sans compromis ?


COMPROMIS !


Parler de compromis c'est parler d'interactions entre
plusieurs acteurs, c'est introduire l'art de convaincre, l'art de la
n6gociation. L'Italie nous avait montr6 l'importance du consensus
avec leur Compromis Historique pour sortir le pays de la crise.
L'Europe, aprbs la Seconde Guerre Mondiale donna aussi
l'exemple de compromis. L'Espagne, apres Franco, le Caudillo,
donna la preuve de ce que peut faire l'esprit de compromis. Des
diff6rents exemples modernes, peut-etre l'Espagne est celui qui
accroche le plus, de l'Inquisition modulee d'Intoldrance) a
l'Alliance des Civilisations impulse par son actuel Premier
Ministre, en passant par leur Transition modulee de Toldrance),
ce pays s'est drig6 en module de r6ussite sociale et politique.
Grace a l'esprit de COMPROMIS.
Entend-t-on ce mot r6sonner en Haiti ? Raisonne-t-on
en termes de compromis, en Haiti ? Parlerait-on d'existence de
compromis dans le cas des elections pr6sidentielles en Haiti ? Le
Dialogue qui devait avoir lieu, aurait-il conduit a un compromis ?
Le Contrat Social, r6cemment lance de facon officielle, aboutira-
t-il a un compromis entre les diff6rentes couches de la Nation ?
L'esprit de compromis permettra-t-il d'exalter le sens du devoir
chez nos hommes politiques d'aujourd'hui ? Avant et aprbs les
elections ?
Quoique disent les grands esprits du pays, la peur du
compromis n'et pas une fatality. Et, qu'on le veuille ou non, seul
l'esprit de compromis peut nous faciliter la vie en commun. Si
nous voulons transformer le pays, il faudra bien penser a valoriser


ce terme.
Malgr6 tout, je vous laisse savourer ce texte
de notre grand D6pestre

Je connais un mot qui renferme toute ma vie
mes espoirs
ma tristesse
mes soirs de tete-a-tete
mes bondissements de poulain
lach6 dans la savane du monde.
Ce mot donne un sens a ma vie
il explique la couleur de ma peau
la fatality de mes baisers
ma haine des compromis
la detente de mes mains pretes
B gifler ceux qui auront prostitu6
leur m6tier d'homme
ce mot est mon avenir
ce mot est mon amour
ce mot est ma folie : HAITI.


D6cembre 2005

Oscar Germain
germanor2005@ yahoo.fr


(wd im JU*l If INEfIW




h wki r n


"Copyrighted Material

Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


Haitian Creole/English and Spanish/English translators
and interpreters are in demand at the courts, hospitals,
government agencies, the Coast Guard, media and more.


MDC's Associate in Science degree in Translation
and Interpretation Studies prepares you to:


*Translate written documents.
* Interpret in sight, consecutive and
simultaneous modes.
* Create terminology files.
* Specialize in law, finance, medicine or the media.


S) Miami Dade
College
www. mrndc. edu/iac


* Master TRADOS translation software.
*Take certification exams: Florida Interpreter
Qualification Exam and American Translators
Association Certification Exam.
* Earn a competitive starting salary.


Spring term begins Jan. 4.
Registration is open NOW.


Canada:

Un activiste

pro-haitien

emprisonne

pour avoir

chahute

le premier ministre
2 d6cembre 2005 Action Haiti Montr6al
condamne la "criminalisation de la dissidence"
durant la campagne 6lectorale.
Yves Engler, un membre du groupe
Action Haiti Montr6al, est emprisonn6 cette fin
de semaine (6coulde) aprbs avoir perturb6 un
discours du premier ministre jeudi matin en criant
"Paul Martin ment, les Haitiens meurent."
Les procureurs de la couronne ont refuse
de lui rendre la liberty quand Engler est pass
devant la cour Vendredi, 30 heures aprbs avoir
Wtd d6tenu. Il sera en cour de nouveau Lundi.
"Garder quelqu'un en prison pour 4 jours
pour avoir chahut6 un politicien durant une
campagne 6lectorale est complbtement
outrageant," a dit Nikolas Barry-Shaw, porte-
parole pour Action Haiti Montr6al. "Est-ce que
crier aprbs un politicien est devenu un crime au
Canada?"
Notant que d'autres personnes que
Engler le faisaient en meme temps et que le
premier ministre a fait face a d'autres
perturbateurs au cours d'autres sv6nements,
(voir Activiste / 11)


I al 35-376 68 ody


I I





Page 11


POUVOIR JUDICIAIRE I


Mercredi 7 Drcembre 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45


,;,,,,,,-. ,-A --&, , ,

"Copyrighted Material - --- -. .......- ---
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


CANADA-HAITI
Activiste emprisonne ...
(suite de la page 10)
Barry-Shaw a sp6culd que le gouvernement liberal est
particulibrement sensible a propos de sa politique en Haiti.
"Yves Engler a Wte extremement actif pour essayer
de rendre les lib6raux redevables pour leur rl1e dans le
renversement du gouvernement dlu d'Haiti qui a r6sult6
en d6sastre pour les droits de la personne," a dit Barry-
Shaw. "Il a de toute evidence mis certaines personnes
importantes en colbre."
Engler, qui a aussi jet6 des morceaux d'un rapport sur la
situation des droits de la personne en Haiti dans l'air pour
symboliser la r6ponse du gouvernement liberal aux
critiques de plusieurs organisations respect6es, a dit qu'il
6tait surpris par la longueur de sa detention." C'est un
monde strange : quand Conrad Black est accuse de voler
80 millions de dollars sans passer de temps derriere les
barreaux, mais quand moi je chahute le premier ministre,
je me fais enfermer pour au moins 4 jours."
Pour plus d'information sur la situation en Haiti:
http://outofhaiti.ca
Pour joindre la liste d'info du r6seau d'action
Canada Haiti envoyer un courriel a Kevin Skerett avec la
mention subscribe CHAN:


Funerailles du juge Georges Henri photo Yonel Louis


Mort de Gloria Lasso,
gloire de la chanson franIaise
PARIS, 5 d6cembre Gloria Lasso, gloire de la produisait surtout en Am6rique
chanson francaise dans les anndes 50 et 60 et 6galement latine depuis les anndes 70, mais
tres populaire en Am6rique latine, est d6c6d6e dimanche a continuait a d6frayer la chronique
l'age de 83 ans, a Cuernavaca au Mexique. mondaine par l'annonce de
Populaire en France, avec notamment la chanson nouveaux mariages. Elle avait
"Etranger au paradis", dans les anndes 50 puis 60, mais convol6 en justes noces six fois.
ensuite victime de la monte du rock, Gloria Lasso se (voir Gloria / 13)


Dr. EDDY GABRIEL RODRIGUEZ

CANDIDAT AU SENAT DEPT. DE L'OUEST



REFORME AGRICOLE

# MANJE

REFORME MEDICALE

# SANTE

REFORME

ECONOMIQUE

# TRAVAY

REFORME SOCIALE

# LOJMAN

STABILITE ET PAIX

# SEKIRITE


VOTEZ Dr. EDDY GABRIEL RODRIGUEZ

CANDIDAT NUMERO #6 PA NOU


I I







Mercredi 7 D6cembre 2005 -t APage 12
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45 MIAMI-DADE


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE OFFICE OF CAPITAL IMPROVEMENTS MIAMDA
CONSTRUCTION INSPECTION SERVICES
OCI PROJECT NO. E05-OCI-02, B


The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Section 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Sections 2-8.1 (as amended by Ordinance 05-15), and 2-
10.4 of the Miami-Dade County Code and Administrative Order 3-39, announces that professional architectural and engineering (A/E) services will be required for Construction
Inspection Services (CIS), for Miami-Dade County.

Proposers are advised that the following additional projects are being advertised and will be selected concurrently:
1. E05-OCI-02, A: Construction Inspection Services
2. E05-OCI-02, C: Construction Inspection Services
3. E05-OCI-02, D: Construction Inspection Services
4. E05-OCI-02, E: Construction Inspection Services

Note that only sole respondents are allowed to submit for this solicitation. Furthermore, the firm selected for, E05-OCI-02, B, will be ineligible to obtain a Professional
Services Agreement (PSA) under any of the above mentioned solicitations.

Listed below are minimum requirements. However, it is recognized that exceptions will be made in consideration of commensurate experience and education.

MINIMUM REQUIREMENTS

(1) The prime firm must have experience performing CIS, for a minimum of three (3) projects with a construction cost greater than $1,000,000, within the last five
(5) years from the submittal date of this solicitation.

(2) The prime firm must identify the following individuals on their team:
Senior Engineer (Must be a State of Florida licensed engineer. Must have a CE degree and a minimum of six (6) years of construction engineering inspection
experience, or must have ten (10) years of construction engineering inspection experience.)
Supervisor of Inspectors (Must have a Bachelor's degree in Engineering, Construction Management, or related field. Five (5) years of experience in the design,
construction, or management of construction projects is required. Must posses a State of Florida Professional Engineering license. Certificate issued by the State
of Florida or Miami-Dade County as a General Contractor, General Building Contractor, General Engineering Contractor, or Certificate of Eligibility in General
Engineering of General Building may substitute for the required education.)

Note that both the Senior Engineer and Supervisor of Inspectors, listed above, will be responsible for supervising the Inspector(s), denoted below, and approving
their work product as well as signing and/or sealing related work documents.

Other personnel as required, to be determined by OCI, based on need by Miami-Dade County Departments.

(3) The prime firm will be required to supply one (1) qualified Inspector on a continuous basis, and within a seven (7) day period from demand, for the task of the
respective group submitted under. Note that the requirements for Inspectors are as follows:


Inspector
High school diploma or GED and four (4) years of experience in construction inspection, two (2) years of which must be in bridge and/or roadway construction
inspection, in addition to the following:

Qualifications:
Concrete Field Inspector level I (If applicable)
Concrete Transportation Construction Inspection (CTCI) level II (major bridge only) (If applicable)
Asphalt Roadway Level I (If applicable)
Asphalt Roadway Level II (If applicable)
Earthwork Construction Inspection Level I (If applicable)
Earthwork Construction Inspection Level II (If applicable)
FDOT Pile Driving Inspection (If applicable)

Certifications:
MOT Level II ATTSA or IMSA
Nuclear Radiation Safety
ACI Level I or
Civil Engineering degree and one (1) year of road and bridge construction engineering inspection experience

The eight (8) highest ranked proposers, for this solicitation, will be recommended to the County Manager for negotiations, of one (1) PSA each.

Be advised that the evaluation/selection process provided in Division 3.0 of the NTPC will be conducted in accordance with the following:

The eight (8) highest ranked proposers, will be recommended to the County Manager for negotiations, of one (1) PSA each.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

3.02 Highway Systems Highway Design
16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management

A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as applicable) may be obtained at the Office of Capital
Improvements Architectural & Engineering Unit located at 111 NW 1st Street, 21st Floor, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the unit is (305)
375-2307 and (305) 350-6265. A solicitation notification will be forwarded electronically to all consultants who are pre-qualified with Miami-Dade County and have
included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms
without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on line at
http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitations On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Ms. Amelia M. Cordova-Jimenez who may be contacted via e-mail at ameliac@miamidade.gov, fax: (305) 352-6265, or phone:
(305) 375-2036.





CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS

TWO (2) AGREEMENTS 100% CBE SET-ASIDE

Apre-submittal project briefing for interested firms will be held on December 6, 2005, at 10:30 A.M. at the Historical Museum of Southern Florida, Biscayne and Caribbean
Rooms, located at 101 West Flagler Street, Miami, Florida. While attendance IS NOT mandatory, interested parties
ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is December 14, 2005 at 11:00 A.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL
SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE
CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade
County Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description of the Cone of Silence.






Page 13


Nos petites annonces classes I


Mercredi 7 D6cembre 2005
HaYti en Marche Vol. XTX No. 45


Le Plaza H6tel
T616phone
509) 224-9305
509) 224-9307
509 224-9308
509) 224-9309
509 225-9310
509 510-4594
509 510-4595
(509) 510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti
P.O. Box 1429


PRESSE

SOS Journalistes!


Points de Vente Haiti en Marche


Miami Pompano Beach Orlando


M decins

Miami
Dr H6nock Joseph
Obstetrique, Gynecologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptees
Carte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertibres Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081
Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyn&cologue
Obst6trique
Chemin des Dalles # 234
T61.: 509 245-6489
245-8930


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 895 8006

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150thAvenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
T1l.: 305 385 1111


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, Fl 33064
T61.: 954 7812500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach Fl 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, Fl 33444
561 272 3556
Abonnez-vous a
HaYti en Marche
221-0026


DEUX NOUVEAUX POINTS DE VENTE
1-Notre Dame Restaurant 2-Mizik Depot
4859 N.Dixie Hwy 13055 W.Dixie Hwy
Pompano Beach, Fl 33064 N Miami, Florida 33161
tel 954-421-4777 tel.305-893-9997


Port-au-Prince, le 2 d6c. 2005

Aujourd'hui, 4 ans aprbs l'assassinat
du directeur des nouvelles de Radio Echo
2000, Brignol Lindor, SOS Journalistes se
declare indignde de constater le blocage
persistant qui continue de caract6riser le
traitement de ce dossier et de plusieurs autres
cas d'assassinats de journalistes demeur6s a
date non r6solus.
Le dossier de l'assassinat de Brignol
Lindor, le 3 D6cembre 2000, par les membres
de l'organisation'" Domi nan bwa se trouve
dans les tiroirs de la Cour de Cassation depuis
avril 2003.
Plus de 2 ans et 7 mois aprbs, aucun
progres significatif n'a Wtd enregistr6, alors que
les autorit6s gouvernementales et judiciaires
avaient promis de traiter ce cas de meme que
celui de Jean Dominique avec beaucoup de
c6l1rit6.
En ce qui a trait au dossier du
directeur g6ndral de Radio Haiti Inter, tu6 le 3
avril 2000, SOS Journalistes deplore que
l'enquete ait tout simplement Wtd suspendue,
voire abandonnde.
Aujourd'hui, il n'existe aucune
enquete sur l'assassinat de Jean Ldopold
dominique. Absolument aucun acte
d'instruction n'est actuellement exerc6 dans
le cadre de ce dossier, pourtant si determinant
pour l'avenir de la liberty de la presse et la
s6curit6 des journalistes et des travailleurs des
m6dias en g6ndral.
En effet, le juge Jean Perez Paul qui


Job Offer

PUBLIC RELATIONS MANAGER
To penetrate foreign markets & conduct
PR programs to
create & maintain favorable public
image for employer
& clients.
Arrange PR efforts to meet needs,
objectives &
policies of individuals, special
interest groups,
business concerns & dealings with
overseas clients.
Travel req'd. Plan, direct, translate
French documents
to English & speak French.


REQS.: At least


a 6td d6sign6 pour poursuivre l'instruction,
a dfi, depuis mai, remettre le dossier au doyen
du tribunal de premiere instance de Port-au-
Prince, en raison du refus du gouvernement
de lui foumir le strict minimum indispensable
a l'accomplissement de sa si difficile tache.
Le juge d'instruction, qui a montr6
une trEs bonne disposition pour allerjusqu'au
bout de l'enquete, a clairement fait savoir que
le gouvernement n'etait pas int6ress6 a
coop6rer avec la justice pour faire avancer le
dossier du double meurtre de Jean Dominique
et de son gardien Jean-Claude Louissaint.
Le gouvernement n'a montr6
absolument aucune volont6 pour faire
avancer ce dossier, a lanc6 le juge
visiblement dCu, lors d'un entretien jeudi
avec le Secr6taire-g6ndral de SOS
Journalistes, Joseph Guyler C. Delva.
Le juge n'a pas de v6hicule de
service.Il n'a pas un bureau ad6quatement
6quip6 pour travailler en toute s6r6nit6.
Aucune s6curit6 ne lui a &6t fournie ; bref,
tout a W6t mis en place pour qu'il ne soit pas
capable de mener son enquete.


Coiffeur
Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
proprietaire
15455 West Dixie
Highway
Suite N & O


N Miami Beach, Fl 33162
Tel.: 305 940 9070
Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tel.: 243-1039
Beeper: 524-0086


Le juge Jean Perez Paul a confi6 a SOS Journalistes qu'il a
envoy plusieurs lettres au Ministre de la justice pour l'informer de
cette situation, aucune r6ponse satisfaisante ne lui a W6t donnde jusqu'5
present.
D'autre part, le traitement des dossiers concernant les
journalistes, abdias Jean, Robenson Laraque et Jacques Roche, tous
tuds au cours de l'annde 2005, constitue une source de profonde
inquidtude pour SOS Journalistes qui exige que toute la lumibre soit
faite sur ces cas.


Mort de Gloria

Lasso, gloire de la

chanson fran aise
(suite de la page 11)
Gloria Lasso, qui 6tait nde le 25 novembre
1922, meme si elle se rajeunissait fr6quemment dans
ses interviews, 6tait devenue la premiere millionnaire
du disque de l'histoire du music-hall en France avec
"Etranger au paradis" (1956), sur des paroles de Francis
Blanche.
Nee a Barcelone, elle 6tait arrive en France
en 1954 aprbs avoir exerc6 dans son pays d'origine les
m6tiers d'assistante dans un cabinet medical puis de
pr6sentatrice a la radio, en remplagant au pied lev6 une
chanteuse malade.
Elle a connu le succbs peu aprbs son arrive en
France, en occupant le cr6neau de la "chanteuse
exotique" dans lequel Rina Ketty 6tait install6e avant
elle. "Hola que tal" (1954), "Amour, castagnettes et
tango" (1955) seront ses premiers succbs, avant
qu'"Etranger au paradis" n'6tablisse son statut de
vedette.
D'autres succes suivront, comme "La
Cueillette du coton", "Toi mon demon" (1956), "Buenas
noches mi amor" (1957), "Bon voyage" (1958), "Sois
pas fach6" (1959), "Muchas gracias" ou "Si tu reviens
un jour" (1960).


yr exp. in job


offered. Travel &
translation of documents
SALARY: $1148.40 wkly.
HOURS: 40hrs. Mon-Fri.
Mail resumes to Mireille Gonzalez,
5040 Biscayne Blvd,
Miami FL 33137


Le Look
P6tion-Ville
Rue Panam&ricaine # 14
Tel.: 513-8079
257-8374
Grande variet& de Lunettes
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Sp&cialistes de la Vision
Basse- Offres Speciales
Buy One, Get One Fre
-Apportez nous votre
prescription: Monture
Gratuite. Payez seulement
pour les verres.


SOS Journalistes exige done des autorit6s
gouvernementales et judiciaires du pays qu'elles mettent
tout en oeuvre pour relancer les enquetes sur les assassinats
de Jean Dominique, Brignol Lindor et de Jacques Roche.
SOS Journalistes appelle le gouvernement
int6rimaire a fournir sans d6lai au juge Jean Perez Paul les
moyens dont il a besoin pour mener a bien sa mission
(v6hicules, agents de s6curit6, materiel de bureau
ad6quat...).
Les assassins des journalistes continuent de
b6ndficier de 100% d'impunit6. Ceci n'est pas acceptable.
Un tel 6tat de fait ne peut qu'encourager les ennemis de la
liberty de la presse a attaquer d'autres journalistes et
travailleurs des m6dias dont certains font d6ji l'objet de
s6rieuses menaces Le moyen le plus efficace pour les
dissuader, c'est de punir, avec la rigueur de la loi, tous les
crimes et actes d'agression perpetr6s contre la liberty de
la presse.

Pour authentification :
Guyler C. Delva


KIDNAPPINGS
Insecurite: un missionnaire americain et deux
adolescents haitiennes enlev6s remis en liberty apres
paiement d'une ranqon.
La liberation est survenue Vendredi aprss-midi. Il s'agit de
l'Am6ricain Philip Schneider, 44 ans faisant partie de
1'ONG Glow Ministry. Le montant de la rangonn'a ps 6t6
r6v616. Cenendant serait inf6rieur a la somme r6clam6e, soit
US$ 300.000,00 Philip Schneider, lors de son enlbvement
se trouvait en compagnie d'un enfant lib6r6 6galement. Le
FBI 6tait aussi sur place, travaillant de concert avec la PNH
pour cette liberation.
Enlevement et liberation de 11 ecoliers
Ces 6coliers ayant de 5 a 18 ans ont pass plusieurs heures
entre les mains de leurs ravisseurs avant d'etre lib6r6s apres
paiement d'une rangon. La aussi les ravisseurs ont accept
d'abaisser leurs pr6tentions. Les enfants ont racont6 avoir
re9u a manger et ne pas avoir 6t6 maltrait6s.
Enlevement d'un journaliste haitien
Il s'agit de Wadson D6sir, travaillant a Radio M6tropole et
collaborant avec Radio France Internationale (RFI). II a 6t6
(voir Kidnappings / 20)


~i~fD~-W


Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, Fl 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, Fl 32805


Haiti en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026
417-0384

Miami

305 754-0705


r


2






Mercrtli 7 D6cembre 2005 Page 14
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45 POPULATION



"Copyrighted Material


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"



MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS MIAMIDE
MIAMI-DADE OFFICE OF CAPITAL IMPROVEMENTS
CONSTRUCTION INSPECTION SERVICES
OCI PROJECT NO. E05-OCI-02, A

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Section 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Sections 2-8.1 (as amended by Ordinance 05-15), and
2-10.4 of the Miami-Dade County Code and Administrative Order 3-39, announces that professional engineering services will be required for Construction Inspection
Services (CIS), for Miami-Dade County.
Proposers are advised that the following additional projects are being advertised and will be selected concurrently:
1. E05-OCI-02, B: Construction Inspection Services
2. E05-OCI-02, C: Construction Inspection Services
3. E05-OCI-02, D: Construction Inspection Services
4. E05-OCI-02, E: Construction Inspection Services
Note that only sole respondents are allowed to submit for this solicitation. Furthermore, the firm selected for, E05-OCI-02, A, will be ineligible to obtain a Professional
Services Agreement (PSA) under any of the above mentioned solicitations.
Listed below are minimum requirements. However, it is recognized that exceptions will be made in consideration of commensurate experience and education.
MINIMUM REQUIREMENTS:
(1) The prime firm must have experience performing CIS, for a minimum of three (3) projects with a construction cost greater than $1,000,000, within the last
five (5) years from the submittal date of this solicitation.
(2) The prime firm must identify the following individuals on their team:
Senior Engineer (Must be a State of Florida licensed engineer)
Supervisor of Inspectors (Must have a Bachelor's degree in Engineering, Construction Management, or related field. Five (5) years of experience in the
design, construction, or management of construction projects is required. Must posses a State of Florida Professional Engineering license. Certificate issued
by the State of Florida or Miami-Dade County as a General Contractor, General Building Contractor, General Engineering Contractor, or Certificate of
Eligibility in General Engineering of General Building may substitute for the required education.)

Note that both the Senior Engineer and Supervisor of Inspectors, listed above, will be responsible for supervising the Inspector(s), denoted below, and
approving their work product as well as signing and/or sealing related work documents.
Other personnel as required, to be determined by OCI, based on need by Miami-Dade County Departments.
(3) The prime firm will be required to supply no less than one (1) qualified Inspector, and when applicable one (1) Underwater Diver Inspector, on a continuous
basis, and within a seven (7) day period from demand, for the task of the respective group submitted under. Note that the requirements for Inspectors are as
follows:

Inspector
High school diploma or GED and three (3) years of experience in the inspection of water and sewer utilities projects, or related public works structures; or
high school diploma, or GED and five (5) years of experience in the installation and repair, land surveying, or underground electronic location of water and
sewer utilities are required. Completion of coursework in Civil Engineering, Architectural Engineering, Engineering Technology, Construction Management,
or related field may substitute for required experience on a month-for month basis to a maximum of one year. Must possess a driver's license.
Underwater Diver Inspector
Must be a certified Underwater Diver Inspector.
Be advised that the evaluation/selection process provided in Division 3.0 of the NTPC will be conducted in accordance with the following:
The highest ranked proposer, will be recommended to the County Manager for negotiations, of one (1) PSA.
TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
6.01 Water and Sanitary Sewer Systems Water Distribution and Sanitary Sewage Collection and
Transmission Systems
16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management
A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as applicable) may be obtained at the Office of Capital
Improvements Architectural & Engineering Unit located at 111 NW 1st Street, 21st Floor, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the unit is (305)
375-2307 and (305) 350-6265. A solicitation notification will be forwarded electronically to all consultants who are pre-qualified with Miami-Dade County and have
included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms
without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on line at http://www.co.miami-dade.fl.us/
dpm, at the following link "Solicitations On-Line."
The Consultant Coordinator for this project is Ms. Amelia M. Cordova-Jimenez who may be contacted via e-mail at ameliac@miamidade.gov, fax: (305) 352-6265, or
phone: (305) 375-2036.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
CBE MEASURES NOT APPLICABLE
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on December 6, 2005, at 10:30 A.M. at the Historical Museum of Southern Florida, Biscayne and
Caribbean Rooms, located at 101 West Flagler Street, Miami, Florida. While attendance IS NOT mandatory, interested parties
ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals is December 14, 2005 at 11:00 A.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL
SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE
CONSIDERED.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-
Dade County Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description of the Cone of Silence.






Page 15


FOOTBALL: TOUS LES CHAMPIONNATS I


Mercredi 7 D6cembre 2005
.
Haiti en Marche Vol XIX No 45


HAITI

TOURNOI D'Ouverture
Championnat de lere Division
2005-2006
5eme Journee
Zenith-Aigle Noir 0-0
Cavaly-ASC 4-0
Baltimore-Dynamite 1-0
AS Carrefour-Roulado 1-0
Don Bosco -Racing CH 0-0
Victory-US Frbres 1-1
Violette-Mirebalais 0-1
Racing GonaYves-Tempete 1-0


Equipe
1 Racing Gonaives
2 Cavaly
3 Victory
4 Baltimore


MJ Pts
5 13
5 10
5 10
5 10


Europe
Allemagne 15eme journee
Equipe Pts
1-Bayern Munich 38
2-Hambourg 34
3-Werder Breme 32
Meilleur Buteur
Miroslav Klose Werder Breme 14 buts

Angleterre 15eme journee
Equipe Pts
1-Chelsea 40
2-Man UTD 30
3-Liverpool 28
Meilleur Buteur
Frank Lampard
Chelsea 11 buts
Ruud Van Nistelrooy Manshester UTD
11 buts


Espagne 14eme journee
Equipe Pts
1-FC Barcelone 31
2-Osasuna 31
3-Celta Vigo 26
Meilleur Buteur
Samuel Eto'o Barcelone 12 buts

France 17eme journee
Equipe Pts
1-Lyon 43
2-Auxerre 32
3-Bordeaux 31
Meilleur Buteur
Pedro Pauleta
PSG 10buts

Hollande 14eme journee
Equipe Pts
1-PSV Eindhoven 35


2-AZ Alkmaar 32
3-Feyennord 32
Meilleur Buteur
Shota Arveladze AZ Alkmaar 13 buts


Italie 14eme journee
Equipe Pts
1-Juventus 39
2-AC Milan 31
3-Inter Milan 29
Meilleur Buteur
Luca Toni Fiorentina 16 buts

Argentine
Argentinel8eme journee


Equipe
1-Gimnasia
1-Boca Juniors
2-Velez Sarsfield


"Copyrighted Material


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"


Espagne: le FC Barcelone et Osasuna font le trou
MADRID Le FC Barcelone exclusions.
vainqueur dimanche a Villarreal (2-0), et Le FC Barcelone, avec un peu de
Osasuna, qui s'est impose a Malaga (2-1), chance, s'est impose sur le terrain de
continuent de se partager la tate du Villarreal, qui n'avait plus connu la d6faite
Championnat d'Espagne de football et depuis le 21 septembre (2-1 contre le Celta
possbdent cinq points d'avance sur le Vigo).
troisibme, le Celta Vigo, a l'issue de la 14e Le Barga, qui restait en Liga sur trois
journee. revers au stade El Madrigal de Villarreal, a


En soir6e, l'entr;
Caparros a battu son anci
S6ville, avec son nouveau cl
La Corogne (2-0). Les retro
muscles, avec 14 cartons


aineur Joaquin 6t6 bien aid6 par le d6fenseur bolivien Juan
en club, le FC Manuel Pena. Ce dernier marquait contre son
ub, le Deportivo camp du genou droit en ne pouvant pas mieux
)uvailles ont 6t6 contr6ler un ballon repouss6 des poings par
jaunes et deux son gardien Viera (24).


a. I Ka ai:d


0 AAEDE3 OS!


**#,* *u


II. . .. .. . . . .. . . . .. .


ip pi
W- ...... ..


whwp-%w







Mercredi 7 D6cembre 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45


Page 16


IDEVELOPPEMENT DURABLE


La definition des droits


La semaine derniere, nous avons annonc6 notre
intention d'exposer ce qui aura &6t entrepris, dans le cadre
de l'exp6rience pilote de r6forme agraire dans le Bas
Artibonite, au niveau des trois 616ments essentiels a la
garantie de la s6curit6 fonciere: l'identification des
personnes, l'identification des biens et la definition des
droits (HEM, Vol. XIX, No. 44, du 30/11-06/12/05).
Nous commencerons avec la definition des droits
qui est l'616ment le plus crucial. En effet, on est en droit de
remettre syst6matiquement en question toutes les
pr6tentions des occupants ou bellig6rants vu le mode
d'appropriation de la terre dans la zone autorise (HEM,
Vol. XIX, No. 37, du 12-18/10/05) a quoi vient s'ajouter
la venalite de la justice (qui appuie les plus offrants) et les
divers fonctionnaires de l'Etat corrompus (juges et
membresde l'appareil judiciaire, arpenteurs, notaires, gros
fonctionnaires de l'Etat) (HEM, Vol. XIX, No.42, du 16-
22/11/05).
Pour toucher a cet 616ment, il fallait commencer
par une remise a plat, une intervention de l'Etat qui gelerait
les conflits, de maniere a permettre aux producteurs de se
livrer paisiblement a leurs activities, en attendant qu'une
formule pour la cessation definitive des conflits soit
trouv6e. C'est bien ainsi qu'il faut comprendre la
proposition de Ronald Desormes : les terres de la vallee
doivent ere nationalisees pour une period de temps que
dterrmineront les circonstances, ou celle de la Commission
Justice et Paix des GonaYves : mise des terres en conflit
sous control provisoire de l'Etat (HEM, Vol. XIX, No.
41, du 09-15/11/05).
Mais cette remise a plat ne pouvait etre qu'une
premiere tape vers une solution definitive ; or, pour cette
solution definitive, il n'y avait que deux possibilities. On
pouvait s'efforcer de r6soudre l'imbroglio juridique des
pr6tentions des diff6rentes partie en conflit afin de remettre
les terres a leurs lgitimes propridtaires ; on pouvait r6aliser
une r6forme agraire : l'Etat prendrait possession de toutes
les terres et proc6derait a une redistribution plus equitable,
quitte a d6dommager les propridtaires qui seraient arrives


CAPTEZ L'EMISSION

ESPAS MINUSTA
TOUS LES JEUDIS A 1H 30
MELODIE 103.3 FM, PORT-AU


I.


CmUMo 9D C


Carte

International calls from Haiti are only 5 Gourdes p

That's the same price as local calls in
Anyone in Haiti with a Comcel No Limit Plus or Carte Blanchi
can call you whenever, wherever In the USA, Canada and other
for 5 Gourdes per minute.

%WO "-.I


All you have to do is call the Comcel Customer Cai
1-888-426-6235 (1-888-4COMCE
to find out more about this service or to learn different we
these cards to people you love, to people you want to tall


USA Canada
SEurope Argentina Bahamas Brasil
Chile*- Colombia Venezuela Dominican Republic C O
* Toward fixed telephones only. \A
*A 13 ourles talIwill he ailed to the first minute.
[To eneit fom his ervcethe ustmer ustbe reglaruserof ne


a faire la preuve de la 16gitimit6 de leurs pr6tentions. C'est,
semble-t-il, cette seconde formule qui avait la pr6f6rence
de la Commission Justice et Paix des Gonaives (HEM, Vol.
XIX, No. 41, du 09-15/11/05).
Ceci dit, l'analyse des faits nous oblige a constater
que les gouvernements haitiens r6pugnent a prendre des
mesures a caractere d6finitif. Au moins en trois occasions,
on a franchi la premiere tape, celle de la remise a plat,
mais on n'est jamais all6 jusqu'au bout du processus.
La premiere fois, ce fut avec la loi dite
"d'exception du 28 juillet 1975 dont nous avons d6ji
parl6 (HEM, Vol. XIX, No. 42, du 16-22/11/05). Cette loi
autorisait l'Administration G6ndrale des Contributions a
prendre possession provisoirement de toute 6tendue de terre
en conflit et r6put6e etre ou avoir 6te terre de l'Etat dans la
Vall6e de l'Artibonite, et d'en confier la gestion a
l'Organisme de D6veloppement de la Vall6e de l'Artibonite,
ODVA.
On s'accorde a constater que, jusqu'5 l'arriv6e
de 1'INARA, la seule p6riode de paix qu'ait connu
l'Artibonite fut celle durant laquelle il vivait sous le regime
de la loi du 28 juillet, mais on sait quel sort elle a eu. En
1986, Henry Namphy, estimant que les prises de possession
avait eu un caractere politique, invita les propridtaires
l6s6s a reprendre leurs terres. Le coup de grace vint en
1987 avec la Constitution qui, en son article 297,
abrogeait"" routes les lois, tous les decrets-lois, tous les
decrets restreignanr arbitrairement les droits et liberties
fondamentaux des citoyens notamment ... la loi du 28juillet
1975 soumettant les terres de la vallee de l'Artibonite a un
statut d'exception... "
En 1995, le gouvernement se vit dans l'obligation
de prendre des mesures. En effet, avec le retour des
grandons, les conflits avaient repris, et Rend Pr6val, alors
que, premier ministre, il essayait d'apporter la paix, s'est
trouv6, au moins en une occasion, dans une situation assez
ddlicate. De plus, les troubles qui ont caract6ris6 la p6riode
dite du coup d'Etat" n'a pas am6liord les choses et les
conflits 6taient devenus d'une rare violence. Le 13 janvier
1995, le Pr6sident Aristide publia
un arrete qui reprenait les termes
de la loi d'exception, mais, cette
Ha fois-ci, c'est 1'ODVA qui 6tait
directement autoris6 a prendre
i PM possession provisoirement des
-PRINCE terres en conflits et r6put6es etre
ou avoir Wtd terres de l'Etat dans
la Vall6e de l'Artibonite. On a vu
que la seule tentative de mise en
application de cet arret6 fut a
Sl'occasion d'une reprise de conflit
a Bocozelle, mais que 1'ODVA
n'avait pas les moyens de prendre
v6ritablement les responsabilit6s
qu'elle impliquait.
Quand done 1'INARA a
entrepris sa premiere intervention
(HEM, Vol. XIX, No. 42, du 16-
22/11/05), le seul texte dur lequel
il pouvait appuyer son action 6tait
l'article 4, alinda h, du d6cret du
29 avril 1995 portant creation de
1'INARA, qui stipulait que
1'INARA a pour attribution'de
controler et verifier la validity des
tires de proprier ; dans les cas
litigieux, amenager un terrain
d'enrtene entire les parties et si ce
nest pas possible, prendre une
decision. Mais ce texte 6tait trds
contest, en particulier parce que
le d6cret avait 6td pris en un
moment de vacance parlementaire
et n'avait jamais 6td ratifi6 par le
a parlement nouvellement 61u.
En attendant soit la
ratification du d6cret du 29 avril
1995, soit, encore mieux, le vote
er minute d'une loi cadre de r6forme agraire,
Haiti! le Directeur G6ndral insista auprbs
du Ministre de l'Agriculture pour
e VIP Plus card qu'il convainque le Pr6sident de
r listed countries* reprendre l'arret6 du 13 janvier
1995, mais en donnant cette fois a
l'INARA l'autorisation de prendre
possession provisoirement ... etc.
re at Ce fut l'arr&t6 du 23 octobre 1996,
EL) ; dont la grande innovation par
ays to send rapport 5 la loi du 28 juillet 1975
Sto in Haii. et l'arr&t6 du 13 janvier 1995 est
que le champ de competence de
1'INARA 6tait 61argi par rapport 5
)m CEL celui de l'ODVA ou de la DGI;
.'autorisation ne valait pas
seulement pour les terres de la
Vall6e de l'Artibonite mais
s'6tendait 5 l'ensemble du pays.


Pourtant cet arret6 6tait a la fois trop tardif et
inappropri6. Trop tardif, parce que pendant pres d'un an
1'INARA n'a pu appuyer ses interventions que sur l'article
4, alinda h, du d6cret du 29 avril 1995 mentionn6 plus haut;
inappropri6, parce que, entre temps, il n'6tait plus
seulement question de gestion de conflits, mais de r6forme
agraire. En effet, dix jours apres la publication de l'arret6,
soit le 2 novembre 1996, le Ministre de l'Agriculture,
G6rald Mathurin, lors d'une grande c6r6monie pr6sid6e par
le President de la R6publique, lancait officiellement le
projet de r6forme agraire dans le Bas Artibonite.
Certes, cet arret6 6tait pr6sentW, encore une fois,
comme une mesure provisoire, en attendant le vote d'une
loi-cadre de r6forme agraire. Mais cette loi-cadre n'ajamais
vu le jour ; pourtant ce n'est pas faute pour les cadres de
1'INARA d'y avoir travaill6. Les premiers travaux ont 6td
lanc6s par le Premier Ministre Rosny Smarth. II avait form,
au sein de son cabinet, une petite commission charge de
d6finir les grandes lignes de cette loi-cadre. Par la suite,
nous avons b6ndficid de l'assistance technique d'un
eminent juriste francais, Me Daniel Giltard, mis a notre
disposition par la Mission Francaise de cooperation. Me
Giltard effectual trois visites en Haiti, en mars 1997, en
avril 1998 et en f6vrier-mars 1999, et a l'issue de ce
troisieme sdjour, il nous proposait un jeu de textes
16gislatifs :
projet de loi-cadre de r6forme en matiere agraire et
fonciere,
projets de lois d'application :
o loi relative a l'expropriation en vue de la
constitution du secteur r6form6,
o loi relative au droit de preemption de
1'INARA,
projet de d6cret du Pr6sident de la R6publique relatif
a la mise en oeuvre de le r6forme agraire.
Au niveau du Conseil de Direction de 1'INARA, nous
avons encore un peu travaill6 sur le texte, tenant compte
de certaines r6alit6s que nous avions rencontr6es sur le
terrain, et nous l'avons achemin6 a notre Ministere de
tutelle. Par la suite, a chaque changement de cabinet et a la
demande du Ministere, nous l'avons achemin6 a qui de
droit, mais personne n'a jamais pris la peine d'entamer le
processus devant aboutir a son adoption par le Parlement.


Bernard Etheart
ben@etheart.com


e




"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


YTOLL PIa 14 0ma b M
Oa 2 m-1 04 Mil

LL 208 11861011
*cor porate OUR VEHICLES
functions *EXECUTIVE SEDANS
*Airport Service *LUXARY LIMOUSINE UP
*Social Events TO 10 PASSENGERS
*Weddings *sUv (HUMMER,
*part ies EXCURSIONS)
*city tour
s A www.Megel s.com


I







Page 17


INTERNATIONAL I


Mercredi 7 D6cembre 2005
Haiti en Marche Vol XIX No 45


flPW NMz


ynrighted Material



indicated Content



n Commercial News Providers"


Co.


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel:(404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, Fl 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 11th Street
Naples, Fl 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, Fl 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, Fl 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, Fl 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montreal, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pavee
avant la Pharmacie Ideale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Un labtop (Portable) par enfant lorsque
100 enfants haitiens ages de 0-5 ans meurent chaque
jour
L'ONU vient tout juste d'organiser le
sommet mondial pour la soci6t6 de l'information,
a Tunis le Mercredi 26 Novembre 2005, en presence
d'une cinquantaine de chefs d'Etat et de
gouvernement et des repr6sentants de 170 Etats.
Mais comment pe ( a) enser la "fracture
num6rique", r6duire consid6rablement le foss6 qui
existe parmi les plus riches et ceux les plus pauvres,
quand la soci6t6 mondiale ne cesse d'6chouer en
ses tentatives de rem6dier a la situation de" pauvret6
mortelle "puisqu'elle exclut des personnes, des
moyens de connaitre une esp6rance de vie 6lev6e,
de se d6barrasser quotidiennement de la faim, de
vaincre la maladie et de se prot6ger des
vuln6rabilit6s environnementales ?
Certes, au cours de cette ann6e a
commence a fonctionner le fonds de solidarity
numerique: c'est une tentative africaine. Son but
est de combler le deficit num6rique des pays en
d6veloppement. II a pu collecter huit millions


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am

a

7h30 pm


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* Monnv Ordepr


d'Euro. II appuie des projets communautaires tels la tdl6
m6decine et la tdl6 education.
Mieux Nicholas Negroponte continue son
parcours exemplaire d'innovateur social. Fondateur en
effet du cdlbre M6dia Lab au Massachusetts Institute of
Technology (MIT) et de la revue en ligne Wired, initiateur
de quarante start-up am6ricaines, il a d6cid6, devant le
manque de moyens des enfants des pays en d6veloppement,
de leur offrir l'accbs a Internet et a l'informatique, a travers
un ordinateur portable bon march au prix de moins de
cent dollars am6ricains.
A Davos, devant les personnalit6s les plus riches
et les plus influentes sur la scene mondiale, il pr6senta son
projet: One Laptop Perchild(un portable par enfant, ou
OPLC voir http : //Laptop. Media.mit.edu) : construire un
portable pour un dixieme du prix courant le Forum
6conomique des riches accueillit ce projet avec un sourire
ironique : est ce utopique ou chimerique ?
N. Negroponte a fait la presentation mondiale du
prototype( le cofit est maintenant a 130 dollars). Des pays
tels, L'Afrique du Sud, le Br6sil, la Chine, l'Egypte ont
d6ji sign des contrats avec OPLC pour une commande
(voir Partenariat / 20)


* CD's (compas, Racine, Evang6lique,
Zouk, Francais, Am6ricain)
* Video's (Haitiens, Am6ricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beauty
* Prodnits nnur phpvepnY


Irr ~


HAITI-DIASPORA

PARTENARIAT HAITIANO-HAITIEN


Un laptop par enfant


877"2 I E 2 eme A'verLnue

T61: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection teliphonique chez vous...


.... ...... ..


.........It ....I.t. ..It .....I-I ...... ..ll ... .....


a 1"Nmb







Mercredi 7 D6cembre 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45


Page 18


Les Jeux de Bernard


AL I I I Z ES


EIVIAIDIE|E


Allez de ALIZES a EVADEE, en utilisant des mots du du vocabulaire
frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


Solutions de la
semaine passee:


W I I B O R I AN I AM E Y UTYK
O GKUMAS I B OUAKEYPAA
N KR J B RA Z Z AV I L L E EM M
O RAUA S AH S N I K IM PD OP
UAKM B E L S E T Z H BOANDA
ABE BA S I DDAKAR RRUO L
KAO U I B E R C N B T E OUOD A
CTH RTN ENDAOS VWOAA L
HADAUYANNN S I I K I Y K G
ORN CO LV E OAAK LI C LA E
T L I N B AMV L R H X L G S I S R
TEWA IAOASIOO E A I L U I
F C S J J Y MARV I B J L D O L U
MAIDDOLKL O M E A I ANU R
C I N I X UAHARAREGGGAE
URUBANGU I F R E E TOWNS
PETAOEOKHARTOUM E D A
J PA C E L S O Y KM TO TU PAM


Trouvez les 50 grandes villes d'Afrique
dans le carr6 ci-dessus


Solutions de la
semaine passe:
AR 0OMES
DR 0OMES
DRAMAS
TRAM ES
TRACES
TRACTE
T R AC E
T R A C ES
T R A C AT


GRILLE DE PROGRAMME

Melodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Haiti
T1l: 221-8568/221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: melodiefm@hotmail.com ou pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com
Programmation
5h00 6h30 Blon Rk veil en musique

6h30-7h00 Au Pipirit chanitant
ler Journal creole de la journde avec Yves Paul LUandre


7h00 lOh00


lNelodie NMatin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
8h L'Editorial de Marcus
8h15 La Chronique au Quotidien avec Elsie
8h30 Le grand Reportage avec Guyler c Delva


8h45
9h
9h15


A Haute Voix avec Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Culture avec Claude Bernard S6ran


Mdlodie Matin chaque samedi est animde par Raphael F6quiere


lOhOO Midi



12h00 12h15


12h15- 2h00


Le Disque de
1 l'Audite u i
animation: Jacques Lacour

Le MTidi
Un r6sum6 des Informations Locales et Nationales

Lady Blues avec Elsie
Jazz, Blues, Swing, Ragtime avec Elsie


2h00-3h00 C est si bon
en chansons...
Emission de Chansons Francaises

3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captain Bill

5h00-7h00 Melodie & Company
une mission ligne ouverte avec participation du public sous la baguette magique de
MARCUS.
Le Jeudi place au DDveloppement durable avec Bernard Ethdart

7h00-8h30 Amor y Sabor
8h30- 9h00 Soir Informations

10h00 1Totre Grand Concert
(Lundi et Mercredi: L'heure classique)

Jazz at Ten (Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael et ses invites

9h00 et au-deld Cavaliers, prenez
vos dames (Samedi )
50 ans de Succbs Populaires Haitiens

Chaque Dimanche : 10h a Midi: Textes et Pretexte avec Dominique Richez


C'6tait lundi soir a Couleur Caf6 dans
les jardins de La PlMiade.
Beethova Obas offrait une S6r6nade,
comme lui seul sait le faire !
L'assistance reprenant en choeur.
" Pa vann nanm ou pou on plat manje !

et
" Peyi mwen pa poubUl. Pa jete fatra
ladan- "
La nuit 6tait belle.
Syto Cav6 meublait les intermbdes avec
des poemes comme Pwbl de Georges
Castera.
Le public s'dlectrise.
Puis Beethova laisse la scene A de jeunes
artistes : Nadbge Dupravil, Jimmy,
Junior.


En bref


000


Turgot Thdodate vient a la rescousse. Le
son si special de son sax perce la nuit.
Beethova reprend.
Cette fois l'atmosphbre intimiste change.
II veut plus de participation du public.
Et il l'obtient au max !
Et ce sera ainsi jusqu'au dernier refrain :
La pbson 6, Bye Bye ! !
Dans notre univers tellement bless,
Couleur Caf6 a rdussi a procurer meme ce
tout petit moment hors du temps !
Pari rdussi !
La rencontre avec Beethova a W6t
merveilleuse !
Bravo a Solange et a toute l'6quipe.
On en souhaite d'autres, dans cet espace si
joliment amenag6 qu'est Couleur Caf6 !


(suite de la page 2)


En d6cembre 1996, le pedophile a 6t6 condamn6 a Lausanne a deux ans de prison ferme
pour abus sexuels sur des mineurs au Sri Lanka et en Haiti. L'accus6 6tait jug6 pour des
faits datant de 1985 a 1995. Un 61eve l'avait d6nonc6 en juin 1995 pour des attouchements
commis quatre ans auparavant.
II 6tait la premiere personne condamn6e en Suisse pour des actes sexuels commis sur des
mineurs dans des pays du tiers monde.

N ab
a %p b .. am












S."Copyrighted Material

Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


S SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot frangais

BE

ASS

BE


Solutions de la semaine passee
ABSTINT


Couleur Cafe


=%L


'Rb -IF


I


I^EiS EIIZSNSERNAR






Page 19 Mercredi 7 D6cembre 2005
11 Haiti en Marche Vol. XIX No. 45







Mercredi 7 D6cembre 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 45


Page 20


I HAITI-DIASPORA I


Un laptop par
(Partenariat ... suite de la page 17)
initiale d'un million de portables, Les Etats-Unis y
participent 6galement. Le gouverneur du Massachusetts,
Mitt Romney, compte se procurer 500.000 pour les 6coles
de son 6tat.
L'ann6e 2006 verra le d6but de la production et
de sa distribution, fin 2006. I1 table sur une production de
100 a 150 millions units par an a partir de 2007. Ce qui
permettra d'abaisser les cofits de production tout en
l'adaptant aux conditions d'utilisation propres aux pays
en developpement.
Recouvert d'une couche de mousse, l'ordinateur
outillera une m6moire par cartes flash plut6t que des
disques durs, plus fragiles. I1 sera 6quip6 d'un processus
AMD a 500 MHZ et fonctionnera sur Linux .l'6cran sera
un LCD bon march, semblable a ceux des lecteurs de DVD
portables. Un g6n6rateur manuel int6gr6 permet de g6rer
les coupures de courant.


enfant ...
Cependant, il y a un mais ; les condition sociales
de sa r6alisation dans un pays comme Haiti, ou est faible
le degr6 de prise en charge par le gouvernement et la soci6t6
civile des mesures visant a faire disparaitre l'extreme
pauvret6 et la faim ; c'est de r6duire de moiti6, entre 2000
et 2015, le pourcentage des personnes vivant avec moins
d'un dollar am6ricain par jour et aussi celles frapp6es par
la famine. Par exemple la plupart des enfants ont des
difficulties a apprendre a l'6cole parce qu'ils tombent
malade plus souvent ou sont incapables de se concentrer :
Les d6fis sont gigantesques. La diaspora a un rl1e
strategique a jouer en la mise en oeuvre des politiques
publiques qui visent a augmenter les capacit6s individuelles
-6ducation- sant6, eau potable/ asseunissement et a
l'indispensable recapitalisation c'est-a-dire un system
financier concu suivant l'esprit de N.Negroponte.
En 1804, 1'Haitianit6 se caract6risait par
l'innovation politique : la creation d'un Etat dans des
conditions inimaginables, a l'6poque.


En 2004, l'Haitianit6 doit se refonder en innovant
socio-6conomiquement : c'est de contribuer
strat6giquement a sortir Haiti de cet 6tat de misere qui
repr6sente une insulte adress6e a nos peres fondateurs.

Vernet Larose.


KIDNAPPINGS

(suite de la page 13)
lib6r6 samedi au lendemain de son enlbvement, la veille,
sur la route de l'AMroport international, alors qu'il se
trouvait en compagnie de son pare. Joseph Guyler Delva,
president de l'association haitienne SOS Journalistes,
s'est rendu tout seul a Cit6 Soleil pour payer une rancon
de 4.500 dollars aux ravisseurs. Plusieurs journalistes se
sont cotis6s pour rassembler l'argent.


Haitiens en Guyane : une population au travail


(Keportage ... suite ae la page 1s)
a Paris l'historien haitien de renom, Leslie Francois
Manigat.
L'6motion se lit tout a coup sur le visage du
president de la region Guyane quand il prononce ces
paroles : Moi, j'ai eu la chance d'avoir des professeurs
haitiens qui m'ont enseign6 l'histoire dont Leslie Manigat
qui a 6t6 mon professeur a l'Universit6 a Paris. Moi, je
suis trbs attach a cette histoire ".
Selon Mecene Fortun6, le secteur le plus
convoit6 actuellement par la communaut6 haitienne, c'est
le batiment. Car dans toutes les constructions, on trouve
60 a 70% d'haitiens ".
La population haitienne en Guyane est un peuple
au travail, qui s'est en grande partie int6gr6 a la population
Guyanaise ", relive le president du Conseil regional de la
Guyane. Antoine Karam reconnait toutefois la persistance
de certaines difficulties. Des problbmes palpables
notamment dans le secteur du logement.
Cette mobility sociale au sein de la communaut6
s'accompagne de certains indices ext6rieurs.
" Actuellement, l'haitien n'est plus en v1lo. Aujourd'hui,
l'haitien, c'est le 4X4. L'haitien construit en dur. A un
certain moment, des qu'on disait haitien, on semblait voir
tout de suite bidonville. Les choses ont tellement 6volu6 ".
En marquant cette progression, Mecene Fortun6,
qui, outre sa casquette d'homme de m6dia, encadre la
communaut6 haitienne, a travers notamment
" l'Association pour l'insertion, le d6veloppement et
l'6ducation ", n'h6site pas a parler d'une certaine chasse a
l'int6gration haitienne. I1 cite en exemple la r6cente
demolition d'une dizaine de maisons construites en dur -
d6cid6e par les autorit6s.
Le directeur de Radio Mosaiques rejette l'absence
de permis de construire 6voqu6e par les autorit6s pour
justifier les demolitions, arguant que 80 pour cent des
maisons construites dans certaines communes de Guyane
le sont sans permis.
I1 faudrait construire onze mille logements par
an pour pouvoir calmer le jeu en Guyane. Or nous en
construisons moins de mil cinq cents ", affirme Antoine
Karam pour montrer qu'il y a autant de problbmes de
logements pour les haitiens que pour les Guyanais. Le
president du conseil regional pointe a ce sujet la France
hexagonale qui n'aurait, selon lui, qu'une seule ambition
pour la Guyane : le spatial.
Haiti est trbs pr6sente dans l'imaginaire des
haitiens que nous avons rencontr6s en Guyane. Ayiti se
te s&k kap tann lapli" (litt6ralement en francais: Haiti,
c'est une terre seche qui attend la pluie). Bazin Leonard
nous a lanc6 cette m6taphore typiquement haitienne pour
signifier son brfilant d6sir de retourner en Haiti sit8t que le
pays prendrait un autre cap et le b6n6fice que Haiti pourrait


tirer d'un 6ventuel retour de sa diaspora en Guyane.
Avec d'autres mots, Louis Lekel traduit le mmee
sentiment. Lorsque nous regardons ce que les haitiens
r6alisent en Guyane. S'ils faisaient la meme chose chez
eux, Haiti ne serait pas a ce stade de d6veloppement "." La
diaspora haitienne en Guyane, c'est une richesse que perd
le pays ", a rench6ri Lekel.
Louis Lekel, qui vit depuis 26 ans en Guyanne,
est un module de d6brouillardise. II a exp6riment6 divers
petits m6tiers, entrepris plusieurs petits commerces avant
d'investir dans la s6curit6 routiere. De 1 ou il 6tait parti, il
estime s'etre tir6 d'affaires et caresse l'id6e de retourner
investir en Haiti.
Alors que nous
les interrogions sur leur
situation en Guyane, les
compatriotes n'arretaient
pas de nous interrompre
pour nous demander
lequel des candidats en
lice pour les prochaines TOP HIT PARAE
pr6sidentielles en Haiti Semaine du 5 De
avait plus de chance de 1. Richie: Le Konpa
remporter ces joutes. Une 2. Compilation: Noel Comp
question recurrente qui 3. Daan Jr: J'ai Soif de Toi
traduit a la fois une 4. Claudette & Ti Pierre: h
angoisse l'attente d'un 5. Gary French: Specialen
etre messianique et un 6. Black Parents: Live
inconfort par rapport a la 7. Black Parents: Oblije
pr6carit6 d'un pays qui, il 8. Dzine: Live 4
y a deux siecles, avait 9. Dzine: Prince Ello Live
montr6 la voie 10. Micheline Laudun Deni
l'humanit6.
De manibre peut-
etre stfr6otyp6e, ces
haitiens imputent aux
politiciens traditionnels
les malheurs d'Haiti.
" Nous attendons la
s6curit6 et une bonne
organisation du pays pour
y revenir ", lAche Bazin
Leonard.
La r6alit6 et
l'histoire de l'immigration
haitienne, surtout
clandestine, en Guyane
n'6chappent pas au
president de la region
(Guyane). Antoine Karam,
qui ne veut pas s'attarder
sur les chiffres, souligne


que la Guyane a pu recevoir, a un moment de son histoire,
une population en d6tresse. Elle a 6t6 en d6tresse a
plusieurs niveaux : de la situation politique, du
duvali6risme, de la dictature, de l'impossibilit6 a 6tablir
un regime politique durable dans cette r6publique
haitienne ".
Le constat de Karam a propos d'Haiti est
malheureusement encore d'actualit6 malgr6 les
changements successifs de gouvernements, les multiples
missions internationales de stabilisation d6ploy6es en Haiti,
les conferences internationales a r6p6tition et les
declarations de bonnes intentions par-ci et par-l1. D'aucuns
estiment qu'il n'y a pas de fatality et qu'il suffit de prendre
le taureau par les comes.


ADOM/ PORCHASIWG AGEfCY
Te1.: 786-457-8830
Fax: 305 754-0979
e-mail: pasacalia@aol.com
Pour tous vos achatrs
= Materiels de construction
= Pieces de voiture / camion
= Equipement medical
Par avion
ou par bateau
au choix


0 0


FLORIDA LOTS WITH UTILITIES
ON PAVED ROADS FROM 13K.

BUY LAND MAKE MONEY
ASK FOR KRISTEL 954-523-8118.

GA, SC, NC, TN, AR, AL, TX
LOTS FROM $5000 WILL ALL
UTILITIES. PAVED ROADS. NEW
SUB-DIVISION. CALL NOW! BY
OWNER.
ASK FOR KRISTEL 954-523-8118.


I I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs