Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00246
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 21, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00246
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche dition du 21 au 27 Janvier 2004 Vol. XVII No 51


L'opposition se rendp a rencontre de Nassau

Aristide avertit contr-e --un ventuel coup d'tat
PORT:AU-PRINCE, 18 Janvier ritr un engagement tenir de nouvelles avait dj faite au dbut de la semaine lors
- Le Prsident Jean-Bertrand lections dans six mois, une announce qu'il des travaux du Conseil des Amriques qui s'est tenu Monterrey, Mexique.
Aristide a averti samedi qu'un Il a not que 40
coup d'tat conduirait le pays gouvernements dans Il'Afrique
sub-saharienne ont t renverss
vers la mort et la destruction de .L "du anre dnt anes
'Y, ,,,,de cette manire durant les annes
son conomie.
s A son retour de la 60 et 70, laissant un heritage
A son retour de la d'checs politiques et de
Dominique o il a assist aux st. .a o
funrailles du Premier ministry stagnation conomique.
Pierr L'opposition demand le
Pierre Charles, Aristide a appel dpart d'Aristide et le Parlement
ses compatriotes choisir les .
ss c ls'est dissout la semaine dernire
lections,le compromise et la vie la suite du
Ala sut urenvoi sine die ues
au lieu de chercher renverser elections.
son regime.
son gie. -:-"" "'". ..Dans un effort pour
Selonle chef de l'Etat, ans un effort pour
l'enterrement de l'ex-Premier ,, mettre fin l'impasse politique en
ministry de la Dominique l'a Hati, la Caricom ou
v' Communau caraibe, foite de 15
port rflchir sur la vie et la n
mort, utilisant la mortality nations membres, organise cette
mort, utilisant la mortality semaine un sommet Nassau,
comme une analogie pourks i u o t Nassau,
l'aveuni e po lt ie im t Bahamas, qui runira dans un
d'avenir politique immpdiat
l'Havenirpoiti. queimmdpremier temps des officials de
d'Hati. 1 .-


"Une fois que nous
disons coup d'tat, nous disons
des centaines de morts ou plus",
a dit Aristide.


liant les voitures d'un garage obstruant l'entre
nent photo AFP


l'opposition hatienne avec les
leaders de la Caricom. Cette
rencontre aura lieu ce mercredi 21
janvier.


Au course d'une autre
(voir Nassau / 3)


ANALYSE
RENCONTRES AUX

BAHAMAS AVEC LES

PARTIES HAITIENNES

Qui ne veut pas

d'un compromise?


Partisans du Prsident Aristide jurant de dfendre le mandate de 5 ans de leur leader photo AFP


PORT-AU-PRINCE,
17 Janvier L'opposition va
une runion ce mardi 20 janvier
Nassau, Bahamas,
l'invitation des leaders de la
Caricom (Communaut carabe)
et avec la bndiction de
l'administration Bush ainsi que
du Canada et de l'Union
europenne ...
Peu aprs, le Prsident
Jean-Bertrand Aristide et Fanmi


Lavalas sont attendus leur
tour, une date et un lieu
diffrents.
Pour viter les
suspicions, les deux parties sont
invites sparment. Nous voici
tombs plus bas qu'
Governors' Island (New York,
USA) o le Prsident en exil
Aristide et le chef du rgime
putschiste, le gnral Raoul
(voir Compromis? / 4)


A -- a-- .--




Un ex-

gnral

hatien

arrt et

en voie de

dportation
MIAMI, 15 Janvier -
Jean-Claude Duperval, un ex-
gnral qui a brivement dirig
l'arme d'Hati pendant une
occupation amricaine du pays en
1994, a t arrt Orlando
(voir Duperval / 4)


I


/f" Haiti en Marche N
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email:: enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc


Jean-Claude Duperval (droite) et Raoul Cdras photo Yonel Louis


------~


1


L








1 Fn nll.


r


Declaration de L

de l'Union euro

la situation poll
Bruxelles, le 15 janvier 2004
Prsidence de l'Union
Europenne
L'Union europenne est trs
proccupe par l'volution actuelle de la
situation socio-politique en Haiti, qui est
accompagne d'une forte dgradation de
la situation de scurit gnrale du pays.
Elle dplore que le gouvernement hatien
n'ait pas pu prvenir les incidents qui ont
fait register des graves violations des
droits de l'homme dans diffrentes villes
au course des dernires semaines. Elle ne
peut pas rester indiffrente aux reprsailles
excutes ou annonces contre des
membres de la socit civil, de
l'opposition, des universits et de la
press.
L'Union europenne condamne
en particulier la violence perptre par des
gangs arms contre des manifestants
pacifiques. Elle exhorte les autorits
garantir tout hatien le droit de pouvoir
s'exprimer librement et de manifester
pacifiquement comme le prvoit la
Constitution du pays. Elle invite une
nouvelle fois les autorits hatiennes
prendre les measures ncessaires afin de
favoriser le rtablissement d'un climate de
paix civil.
L'Union europenne est en effet
persuade que la solution l'actuelle crise
politique doit tre obtenue par le dialogue
et elle demand tous les acteurs
politiques sans exception de s'abstenir de
toute forme de violence.
Dans la situation de polarisation
qui prvaut et qui fait obstacle une issue


a Prsidence

penne sur

tique en Ha'ti
la crise politique et institutionnelle,
l'Union europenne appelle instamment
toutes les parties renouer sans dlai un
dialogue politique, soit directement, soit
en acceptant une mediation des glises
locales ou toute autre mediation utile et
credible.
Au moment o Hati ne dispose
plus d'Assemble Lgislative, ce dialogue
peut seul ramener la paix civil, favoriser
le rtablissement des droits et des liberts,
et contribuer restaurer le climate de
scurit ncessaire a l'organisation
d'lections libres, en respectant les
dispositions stipules dans les Rsolutions
806 et 822 ainsi que dans la Rsolution
1959, adopte par l'Assemble Gnrale
de l'OEA le 10 juin dernier Santiago du
Chili.
L'Union europenne rappelle que
la mise en oeuvre desdites resolutions
serait de nature ouvrir la voie la reprise
progressive de l'aide suspendue
partiellement en application de l'article 96
de l'Accord de Cotonou.
Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la
Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne,
la Rpublique slovaque, la Rpublique
tchque et la Slovnie, pays adhrents, la
Bulgarie, la Roumanie et la Turquie, pays
candidates, l'Albanie, l'ancienne
Rpublique yougoslave de Macdoine, la
Bosnieet Herzgovine, la Croatie et la
Serbie et Montngro, pays du processus
de stabilisation et d'association, ainsi que
l'Islande, le Liechtenstein et la Norvge,
pays de l'AELE membres de l'Espace
conomique europen, se rallient cette
declaration.


EVADES DU ler JANVIER 2004

Lettre ouverte M. Clifford

Larose, Directeur de I'APENA


ON-RESP
HONNEUR-RESPECT
Sant Ekimenik Dwa pou Tout Moun
Centre (cumnique des Droits
Humains 12 janvier 2004
Monsieur le Directeur,
La nouvelle qui a t diffuse, au
course de la journe du Premier Janvier
2004, qu'un certain nombre de dtenus du
Pnitencier National s'taient vads, n'a
pas manqu de susciter l'inquitude du
Centre Oecumnique et de tous les
citoyens de ce pays. Des sources dignes
de foi nous font croire que le nombre des
personnel vades le ler janvier 2004


serait de 642, parmi lesquelles se
trouveraient des criminals extrmement
dangereux.
Vous comprendrez l'angoisse de
la citoyennet quand des vnements de
cette importance restent couverts d'un
manteau de silence, qu'aucune explication
n'est donne, ni aucune assurance sur les
measures prises pour y remdier. Dj, on
apprend que l'un de ces prvenus,
originaire de Petit-Goave, de retour dans
sa ville natale, aurait t excut. Par
ailleurs, la rumeur court que des actes
spcialiss, soit d'excutions, soit de
(voir Evads / 20)


En bref .. I


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51


"f> ,- 1 L_.JII VL i I

Le Parlement Europen appelle les

autorits Hatiennes mettre un terme

aux meurtres et l'intimidation
Source : AFP, 15 janvier 2004 qui font rgner la terreur" et de "mettre
STRASBOURG (Parlement un terme la corruption". La resolution
europen) Le Parlement europen a espre d'autre part l'ouverture d'un
appel jeudi les autorits hatiennes "dialogue constructif" entire le
s'engager publiquement mettre un terme gouvernement et l'opposition,
aux "graves violations des droits de "ventuellement dans le cadre d'une
l'Homme" dans le pays, notamment les conferencee nationale, en vue d'ouvrir
meurtres, la torture et les intimidation, la voie des lections lgislatives".
"Il ne peut y avoir d'lctions Hati n'a plus de Parlement
dmocratiques sans une police assurant la depuis mardi matin, aprs la fin du mandate
protection de tous et qui ne soit pas au de ses 83 dputs et des deux-tiers de ses
service du pouvoir", ont insist les 27 snateurs. Depuis des lections
eurodputs dans leur resolution, lgislatives en mai 2000, au rsultat
soulignant l'"chec" de la police, controversy, l'opposition et le pouvoir
"incapable de faire respecter l'Etat de n'ont jamais russi s'entendre sur la
droit" et de protger les manifestants face constitution d'un Conseil electoral charge
aux partisans du parti au pouvoir d'organiser un nouveau scrutiny.
"brandissant machettes et armes feu". Le president hatien Jean
Les dputs europens ont BertrandAristide s'est pour sa part engag
galement demand au gouvernement de le mardi 13 janvier organiser ces
"dissoudre les milices et bandes armes lections "dans les prochains six mois"


Paz 2


La CARICOM invite les leaders de l'opposition une rencontre
aux Bahamas
La rencontre aura lieu les 20 et 21 janvier Nassau, Bahamas. Les reprsentants de la
Plate-forme dmocratique (socit civil, parties politiques) et de l'Eglise ont annonc
qu'ils rpondront l'invitation, aprs avoir hsit dans un premier temps y rpondre.
Plusieurs chefs de gouvernement de pays membres de la CARICOM participeront la
rencontre.
Ces chefs de gouvernement ont rencontr samedi le Prsident Aristide la Dominique
lors du funrailles du Premier ministry Pierre Charles. Le Prsident George W. Bush
ainsi que le Premier ministry du Canada et le Secrtaire gnral de l'OEA ont fait
savoir qu'ils enverront des observateurs la rencontre.

Les dplacements du Prsident Aristide ...
Le President Aristide peine rentr de Monterey (Mexique) part pour la Dominique.
Le chef de l'Etat est rentr le mardi 13 janvier au soir de Monterey o il s'tait rendu
la veille pour participer au Sommet des Amriques. Le samedi 17 Janvier, il reprenait
l'avion pour aller assister aux funrailles du Premier ministry Pierre Charles de la
Dominique. M. Aristide devait rentrer en Hati dans la soire du samedi.
Devant plus en plus faire face des manifestations anti-gouvernementales, le president
Jean-Bertrand Aristide a rpt qu'il souhaitait organiser des lections lgislatives dans
les six prochains mois. Alors que les metteurs de plusieurs stations de radio ont t
dtruits par des inconnus Port-au-Prince, il a protest de sa bonne foi dmocratique
lors d'une conference de press le mardi 13 janvier en marge du Sommet de Monterey.
"Hati est un problme de plus en plus srieux pour l'hmisphre, qui a t discut sur
le plan bilatral", a confirm Irene Klinger, la secrtaire du sommet.
M. Aristide devrait se rendre bientt galement Tapeh pour assister aux crmonies
de clbration l'anniversaire de la rpublique de Taiwan.

Le Sommet des Amriques ...
Tout au long du Sommet extraordinaire des Amriques, deux conceptions du
dveloppement se sont opposes. L'une, dfendue par les Etats-Unis, privilgie le
commerce et la libre entreprise. L'autre, expose par le president brsilien Luiz Inacio
Lula da Silva, insisted sur le rle social de l'Etat dans la lutte contre la pauvret.
Le sommet a pris fin mardi 13 janvier Monterey, dans le nord du Mexique. Le
president Lula a dnonc "le modle pervers qui spare l'conomique du social". "Le
moment est venu d'affirmer une fois pour toutes la supriorit de l'intrt collectif et
de la chose publique dans les Amriques", a ajout le president brsilien.

Actes de sabotage contre les metteurs de stations de radio et de
tlvision Boutilliers
La Mission Spciale de l'OEA a fait part de sa vive preoccupation suite aux actes de
sabotage commis le 13 janvier dernier Boutilliers qui ont gravement endommag les
installations techniques de 8 stations de radio et d'une tlvision de la capital, ainsi que
des installations bancaires. Elle rappelle que de tels actes se sont dj products contre des
stations de radio en province.
Elle demand instamment aux Autorits comptentes de faire la lumire dans les meilleurs
dlais sur ces faits et qu'une enqute srieuse soit mene par la police et la justice afin de
dcouvrir les auteurs et les instigateurs et de les traduire par devant leurs juges naturels.
L'Association Nationale des Mdias Hatiens (ANMH) a fix les responsabilits
concernant les actes de sabotage du 13 janvier contre les quipements de transmission de
9 mdias de la capital qui constituent "un geste dlibr" en function d'une "vision
dforme du pouvoir".
Lors d'une conference de press donne ce 14janvier Port-au-Prince, l'ANMH a annonc
qu'elle compete se constituer parties civil dans des poursuites en justice contre les auteurs
intellectuals et les excutants de cet acte en vue d'exiger rparation pour les mdias
victims.

Radio Pyramide incendie St Marc ...
A l'issue d'une manifestation anti-gouvernementale dans les rues de la ville de Saint
Marc, les assailants ont dtruit le matriel de la station et menac d'excuter le
personnel de la radio ainsi que son directeur. Ce dernier, Fritzon Orius, n'eut la vie
sauve que grce l'intervention de la police..
Le domicile du procureur Frneau Cajuste, accus de perscuter les membres de
l'opposition, a galement t incendi. Le magistrat abritait chez lui le studio de Radio
America. Les partisans de l'opposition reprochent Radio Pyramide d'tre proche de
Fanmi Lavalas et de relayer la propaganda du gouvernement.
Plusieurs sources indiquent que ces agressions auraient t menes par une
organisation dnomm Ramicos, en reprsailles une prcdente attaque arme par
des partisans Lavalas qui avait fait trois blesss.

Manifestations non stop ...
Le dimanche 18 Janvier plusieurs milliers de manifestants ont rpondu presents
l'invitation de la Plate-forme dmocratique, de la socit civil et des parties politiques
de l'opposition pour signifier une fois encore au Prsident Jean-Bertrand Aristide qu'il
devait donner sa dmission. Les manifestants ont d'abord suivi la messe l'Eglise du
Sacr-coeur et se sont mis en route, remontant la zone du Canap Vert, passant par
Bourdon, par la Rue Marcadieux pour aller dboucher Delmas 40 B.
Au niveau de Delmas 32, des rafales d'armes ont t tires. Les manifestants ont
point du doigt ds proches du pouvoir qui se seraient dissimuls aux abords de la
Tlvision Nationale. Des coups de feu ont t nouveau entendus au coin de la
Ruelle Nazon et de Delmas, forant les manifestants se mettre couvert. La
manifestation s'est termine vers 1 heure de l'aprs-midi parce qu'il fallait laisser le
bton aux bandes carnavalesques.
Les organisateurs Paul Denis (OPL), Marie France Claude (PDCH) et Charles Henry
Baker (Groupe des 184) ont annonc leur intention de manifester lundi, mardi et
mercredi de cette semaine pour arriver plus vite au dpart de Jean-Bertrand Aristide
du pouvoir.

La manifestation du vendredi 16 Janvier ...
Au moins cinq personnel ont t blesses, don't trois par balles, vendredi 16 janvier,
lors des funrailles de Maxime Dselmours, 32 ans, tomb au course d'une
march pacifique anti-lavalas, le 7 janvier dernier.
Les blesss ont t enregistrs aux abords du Palais prsidentiel.
Des tudiants qui participaient la procession funbre, qui a pris
les couleurs d'une manifestation anti-gouvernementale, ont t
disperss coups de tirs nourris d'armes automatiques et de gaz lacrymognes
par des agents affects la scurit du Palais national, ont rapport des stations de
radio de Port-au-Prince.
Les tudiants portaient sur leurs paules la dpouille de leur
camarade, qui devait tre ensuite inhume Jacmel (121 kilomtres de
Port-au-Prince)...
(voir En bref/18)







Mercredi 21 Janvier 2004
H- iti' en Mar,-he Vl YVTT NTrn o 1


Page 3


I I'ACTITATITPPNIMARCI-W 1


L'opposition se
(Nassau ... suite de la 1re page)
rencontre, la Caricom se runira avec le Prsident Aristide
et le parti Lavalas.
La semaine dernire, au course du Sommet des
Amriques, Monterrey, Aristide a appel l'opposition
rpondre l'invitation de la Caricom, don't Hati est
membre.
Mais Andy Apaid, leader du Groupe des 184,
une coalition de l'opposition qui comprend des groups
de diffrents secteurs publics et privs de la socit
hatienne, a tout de suite rejet cette ide.
Apaid a dit que l'opposition enverrait des
reprsentants aux Bahamas non pour rencontrer Aristide
mais pour exposer devant la Caricom une longue liste de
griefs contre le gouvernement.
Aristide appelle l'opposition se mettre table
1 1-


Chaque Hatien, chaque Institution ftera 2004
sa faon. A la UNIBANK, nous clbrerons
2004 en renouvelant les promesses faites il y a
de cela 10 ans: moderniser le systme bancaire
et offrir le meilleur service tous les Hatiens,
tant Port-au-Prince qu'en Province, qu'
l'Etranger avec UNITRANSFER et travers
l'internet sur UNIBANKOnline.

En cette fin d'anne 2003, la UNIBANK
souhaite tous les Hatiens, et en particulier
ses 310,000 Clients, ainsi qu' ses nombreux
Amis, Collaborateurs et Actionnaires, un Nol
de Paix et une Bonne Anne 2004, Anne du
Bicentenaire de notre Indpendance.




C | UNIBANK
S111111:1111 *****

"Faisons route ensemble"

www.unibankhaiti.com


CRN


N o u s
esprons pouvoir
p er s u a d e r
l'opposition de
renoncer son
attitude jusqu'au-
boutiste, savoir
qu'Aristide doit
dmissionner avant
que les choses
puissent bouger
nouveau en Hati" a
dit le ministry des
Affaires trangres de
Trinidad et Tobago,
Knowlson Gift.
Les officials
caribens qui ren-
contreront mercredi
Nassau les dirigeants
de l'opposition
hatienne, ce sont les
premiers ministres
des Bahamas, de la
Jamaque, de Sainte
Lucie et de Trinidad et
Tobago.
L'invitation
a t lance par la
Communaut carabe
qui avait rcemment
envoy une mission
d'exploration en
Hati.
De nom-
breux Hatiens ont
trouv la mort ces
derniers mois au
course des manifes-
tations de plus en plus
importantes
organises contre le


rend Nassau
pour discuter des nouvelles lections, mais ses
opposants politiques refusent catgoriquement jusqu'
ce jour. L'opposition a refus toute nouvelle election
depuis les accusations de fraudes qui ont t portes
contre les lgislatives en l'anne 2000.
Les opposants rclament plutt la dmission
du President, et ont communique un plan pour un
gouvernement intrimaire jusqu' la tenue de nouvelles
lections.
Leonard Robertson, un porte-parole pour la
Caricom, a exprim mercredi l'espoir que le Prsident
Aristide et les principaux acteurs de l'opposition
assisteraient aux rencontres.
"Chaque parties dterminera comment elle
veut procder, et la Caricom sera au milieu pour
arranger les sessions et comment elles procderont" a
poursuivi Robertson.
"Nous attendrons
qu'un accord soit
trouv."


Le snateur Dany Toussaint

dnonce un grand complot


Port-au-Prince, 12 Janvier HPN-
L'ancien snateur de l'Ouest Dany
Toussaint a dnonc un plan du pouvoir
en place pour assassiner plusieurs citoyens
d'horizons'diffrents.
Parmi les personnel cibles
figurent les noms de Prince Sonson Pierre,
Dany Toussaint lui-mme deux anciens
snateurs -, Andr Apaid Junior,
coordonnateur du group des 184,
Thodore Beaubrun Junior,


chef de file de l'international Boukman
Eksperyans et membre du collectif Non,
Nawoon Marcellus, dput lavalas et Ren
Civil, chef d'organisation populaire pro-
lavalas. HPN

Les Etats-Unis diviss
"50/50" moins
d'un an P JI
de la prsidentielle


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse _______________________________
6 Mois Un An Renouvellement Q
Etats Unis $ 40.00 $ 78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $ 70.00 $ 135.00 Nouvel Abonn
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


/L'CTUALITE EN MARCH
L'opposition se rend la rencontre de Nassau. p. 1
Lavalas sur des charbons ardents p.5
Aristide s'engage organiser des lections d'ici 6 mois p.7
Le snateur Dany Toussaint dnonce un grand complot p.3
Le Parlement europen appelle les autorits hatiennes mettre
un terme aux meurtres et l'intimidation p.-2
Declaration de la prsidence de l'Union europenne sur la
situation politique en Ha'ti p.2
ANALYSE
Qui ne veut pas d'un compromise? p.1
NATIONAL
Un ex-gnral hatien arrt et en voie de deportation p. 1
Evasion de Prisonniers:
Lettre ouverte Mr Clifford Larose, directeur de l'APENA p.2
L'International beaucoup plus patient avec Aristide qu'avec
J.C. Duvalier p. 14
LIBERTE D'EXPRESSION
Sabotage des metteurs de 9 radios p.6
A propos du silence forc des radios ... p.6
La guerre psychologique! p. 10
SOMMET DES AMERIQUES
Le Sommet de Monterey a expos les divergences entire Etats-
Unis et Amrique latine p.7
SOCIETY
Pour saluer une dernire fois Ren Blance ... p. 10
Les portables apparemment sans danger p. 11
PRESIDENTIELLES US
Les Etats-Unis 50/50 moins d'un an de la prsidentielle
p.11
Les Rpublicains se prparent un duel Bush contre Dean p.ll

gouvernement. Les manifestants de l'opposition accusent les
partisans du gouvernement des violence.
Le gouvernement retourne les mmes reproches
l'opposition alors que celle-ci accuse Aristide de corruption et
de violations des droits humans, et rclame sa dmission.
Mercredi dernier, le chef de l'Etat a annonc la tenue
de nouvelles lections lgislatives dans six (6) mois, mais les
leaders de l'opposition protestent que les conditions de scurit
sont inadquates pour garantir. des lections libres et honntes.
Au Sommet des Amriques mardi dernier, Aristide a
rencontr, en compagnie des officials de la Caricom, le Prsident
amricain George W. Bush et le Secrtaire d'Etat Colin Powell.
Selon le chancelier trinidadien, Knowlson Gift, Bush a
encourage Aristide tre plus accommodant "en coutant la parties
adverse".
Bush aurait dit aussi au Prsident Aristide: "Vous devez
faire quelque chose, c'est l votre dernire chance. Vous ne
pouvez pas laisser passer cette opportunity."
Nous rappelons que les rencontres de cette semaine
(mardi 20 et mercredi 21 janvier) impliqueront seulement les
dirigeants de l'opposition (Convergence Dmocratique) et de la
socit civil organise (Groupe des 184), ainsi que des
reprsentants du secteur religieux. Lieu du rendez-vous : Nassau,
Bahamas.
Au course d'une autre rencontre, les leaders de la
Caricom se runiront avec le PrsidentAristide et son parti. Cette
rencontre aura lieu sparment un autre lieu et une autre date.
Cette initiative a obtenu l'accord du Prsident amricain
Bush, du Premier ministry du Canada, Paul Martin, et du
Secrtaire Gnral de l'OEA, Cesar Gaviria, qui enverront des
observateurs Nassau.


fialu Cl iIII* uLIUI c VM. III, v Il IllNO. -31 1 1 .. .il






Mercredi 21 Janvier 2004
Page 4 UNE ANALYSE Haiti en Marche Vol. XVII No. 51

RENCONTRES AUX BAHAMAS AVEC LES PARTIES HAITIENNES

Qui ne veut pas d'un compromise?
(ComproyitL? ... suite de la lre page)" europenne vient d'annoncer une assistance de 32, 5 gouvernement et de ses partisans alors mme que se
Cdras, avaient au moins accept d' tre le mme jour au millions d'euros pour Haiti, mme si une parties devrait pursuit une escalade menaant de faire dboucherle pays
mme endroit, l'international faisant la navette mme sans transiter par des ONG et le secteur priv, sur une explosion social.
jamais de rencontre physique entire les deux adversaires. Mais voici aussi qui vient arrter sur leur lan les Vendredi aprs les funrailles d'un tudiant qui a
Mais ce n'est pas l le 4ttrouv la mort au course d'une
Moaindrepa o es p l manifestation de l'opposition le
m oindre paradoxe .... met les mercredi 7 janvier et, croit-on, par
deux On va voir commaent les une balle tire du camp des
ditremument devant cette volte partisans du gouvernement, les
diffremment devant cette volte ,tuinsotgn lsreavce
face de l'international. En effet, ce ,c.tudiants ont gagn les rues avec le
c',est touted la comcercueil sur leurs paules en
intc' est tonale la commqui s'est range direction du palais prsidentiel ...
international qui sest range Pendant ce temps, la
dsormais du mme avis:
.6sormai.. . .."me avs: tlvision gouvernem entale passe
encourager les parties hatiennes tlvision gouvernementale passe
au dialogue, dans la recherche en boucle les images d'un partisan
'un compromise pour vitercque 41du pouvoir qui s'tait infiltr dans
d'un compromise pour viter que la mme manifestation anti-
le pays ne sombr dans un chaos la m gouvernementale du mercredi 7tion anti-
total et avancer vers de nouvelles g n eentale du mercredi 7
lgislatives dans des conditions de janvier et qui a t soumis par les
1gisl ativ es dans des condi tions de.. amani festants un lynchage en rgle
scurit optima, organises par un manifestants un lynchage en rgle
conseil lectoral impartial et sous
troite supervision international. dcd q uelque hotemps plus tard.
__ dcd quelque temps plus tard.


La thse du | I. -
renversement n'a plus -
aucun support inter-
national ...
A la veille de cette
initiative de la Caricom, Les tudiants manifestant avec le cercueil de leur camarade Maxime Dsulmond sur les paules
Washington et Paris ont dcid de arrivent franchir le primtre de scurit du Palais National don't ils ne se trouvent qu' quelques
r-accorder leurs violons propos pas quand ils sont repousss par les coups de feu tirs en l'air par la police et les jets de pierres des
de la crise politique hatienne. Le partisans du gouvernement; remarquez la grande couverture de press international
reste a t accompli au Sommet special des Amriques les photo Yonel Louis/HenM dtruit aussi les loca
12 et 13 janvier au Mexique, au course des rencontres entire parties hatiennes, rappelons que cette crise politique dure Fritson Orius, un anc
les chefs de gouvernement de la Carabe avec M. Bush et dj depuis plus de trois ans, et que entre-temps beaucoup sous l'accusation d'
le Premier ministry canadien Paul Martin, et aussi le d'habitudes (mauvaises) ont t prises. les mmes contested
President Aristide. Le Prsident. Aristide, qui s'est invest Cap-Hatien, propri
Voici donc la thse du renversement de M. Aristide personnellement dans cette nouvelle approche (M. Bush (selon les dclaratioi
avant la fin de son mandate, comme le rclame l'opposition l'aurait averti que c'est l sa "dernire chance"...), n' a pas la police aurait dcou
tue tte, qui ne trouve plus aucun support international, seulement embrass la nouvelle tentative de mediation et d'uniformes.
Jusqu' ici la mission diplomatique franaise passait presque comme un ballon d'oxygne, mais il s'est produit aussi un Mais c' est
officiellement pour soutenir cette cause. Mais l'Union grand coup de frein au niveau des reactions du


Dechoukaj avant
l'heure ...
A Saint Marc, des anti-
gouvernementaux ont incendi
cette semaine des bureaux publics
et residences d' officials et membres
du parti Lavalas au pouvoir.
Ces manifestants ont
ux de Radio Pyramide appartenant
;ien de l'quipe de Radio Hati Inter,
tre pro-gouvernementale. Alors que
.t la fermeture de Radio Maxima, au
t d'un prsum trafiquant de drogue
ns de l'Ambassade amricaine) et o
vert un arsenal d' armes, de munitions

aux Gonaives que commena cette
(voir Compromis? / 5)


com
.9








S41MOTOROLA


Quand Pre Nol est press,
il basse d'abord chez...


DROITS HUMANS

Floride: Un ex-gnral hatien

arrt et en voie de deportation
(Duperval ... suite de la 1re page) commis dans leurs pays d'origine, et qui ont t arrts
(Floride), le mercredi 14janvier, en depuis que l'immigration amricaine a mis en place cette
connexion avec une demand unit spciale en l'anne 2000.
d'Hati le reliant l'un des pires Barbara Gonzalez, une porte-parole pour
massacres dansl'histoirehatienne. l'immigration amricaine, a confirm l'arrestation.
En 1994, des soldats et Duperval est dtenu Orange County attendant sa
des paramilitaires ont cibl des deportation.
dissidents anti-militaires dans le "Ce pays ne servira pas comme un havre pour des
quarter populaire de Raboteau violateurs des droits humans" a dit Steven J. Trent, agent
(Gonaves, nord de Port-au- special en charge dans ce domaine.
Prince), tuant ou battant mort au I'Immigration a reu le feu vert pour procder
moins 26 personnel. l'arrestation de Duperval au dbut de ce mois aprs le
Aprs l'intervention renversement d'un jugement prononc il y a 7 ans lui
d'une force amricaine qui mit fin permettant de rester aux Etats-Unis.
au rgime militaire, Jean-Claude Brian Concannon Jr., un avocat amricain
Duperval a reu le commandement reprsentant le gouvernement hatien, et qui a investigu
de l'arme d'HIlati des mains du le massacre de Raboteau, a rappel quel' ex-gnral hatien
commandant en chef Raoul Cdras, avait t jug et condamn par contumace et trouv
forc de partir en exil. coupable de meurtre en connexion avec le massacre.
Duperval est aujourd'hui Selon Concannon, les investigateurs n'ont jamais
le 5e ancien officer militaire trouv de preuves que Duperval a tu quiconque de ses
hatien dtenu aux Etats-Unis en propres mains ou ordonn la mort de quelqu'un. Il a t
rapport avec le massacre de condamn comme un membre de l'tat major de l'arme
Raboteau. qui savait ou devrait savoir que ces atrocits se
Ayant puis tous les commettaient et qui n'a pris aucune action pour les arrter
recours de la loi amricaine en la ni pour punir leurs perptrateurs.
matire, l'ex-major gnral attend Pendant deux jours, en avril 1994, des soldats
en ce moment sa deportation en hatiens et leurs allis paramilitaires ont opr un
Hati o il a t condamn par crackdown Raboteau, lors un fief de partisans du Prsident
contumace. Jean-Bertrand Aristide, qui avait t renvers par les
S'il est dport, il atterrira militaires en 1991, et restaur au pouvoir en 1994.
probablement en prison. Quand le massacre se terminal, au moins 26
Duperval, qui a vcu aux hommes, femmes et enfants avaient t tus.
Etats-Unis ces 9 dernires annes, Jean-Claude Duperval est entr aux Etats-Unis en
a t cibl par l'unit fdrale 1995 avec un visa de visiteur et s'est tabli en Floride avec
contre les violateurs des droits de nombreux autres ex-chefs militaires et paramilitaires.
humans et fait parties d'un group A Orlando, Duperval avait t embauch en 1997
de plus de 60 trangers suspects de par Walt Disney World Resort pour oprer un transport de
torture et autres formes d'abus (voir Duperval / 5)


~~:







rage s
Mercredi 21 Janvier 20" DE L'ACTUALITE
Haiti en Marche Vol. XVII No. 51

I-IAf f I-CAlUCO1VI A la recherche d'un dif licile compromise
lI 6t i t de nombreux journalists et i x li ue la tentative actuelle des oppo r


(Compromis? ... suite de la page 4)
chasse l'homme ("dechoukaj avant l'heure") contre les
partisans du rgime au pouvoir, aprs une announce
solennelle par le chef du movementt insurrectionnel",
Buter Mtayer, frre du dfunt chef de 1'"Arme
cannibale", Amyot Mtayer,
assassin en septembre dernier.
A Port-au-Prince, o le
movement n'est pas encore tout
fait pass de la parole aux actes mais
o namnoins le discours se fait de
plus en plus violent, on announce des
manifestations pour tous les jours \,
venir ...

De quoi alimenter la
champagne de press negative

Mais les menaces verbales
ne sont pas moins significatives ...
Comme par example, laisser
entendre que des manifestants
pourraient envahir le palais
prsidentiel, comme les partisans du
gouvernement les souponnent d'en ..
avoir l'intention et pourquoi ces
derniers veillent jour et nuit devant
l'difice.
En un mot, on a
l'impression, aussi bien dans ses Un aperu du So
mots que dans ses actes, que
l'opposition, ou du moins certain secteurs, cherche
aujourd'hui provoquer le gouvernement, le porter
commettre des erreurs, des violence. De quoi alimenter
la champagne de press negative, national et international,
qui a constitu jusqu'ici la principal arme de choc, l'arme
secrte qui a fini par placer Aristide et son rgime quasiment
le dos au mur.


s11 ,taI, L ut.. ,Io lt uA j *.... - .A.. An l. ptu u -v-* ..... -- ... .- ..- .
photographs trangers aecompagner vendredi la les extrmistes du pouvoir Lavalas sortir de leur reserve
manifestation des tudiants, le cercueil de leur camarade force ...


port en avant.
Mais, primo, qui veut la paix prpare la guerre.



..,...


mmet special des Amriques les 12 et 13 janvier derniers, I


presqu'au bout gauche photo Hati en Marche
Ensuite, l'opposition n'est pas uniform et aujourd'hui plus
que jamais. Aussi le militantisme actuel lui sert aussi
dissimuler ses divergences, les dfauts de la cuirasse.
Quoi qu'il en soit, elle ne devrait pas manquer la
rencontre de ce mardi et mercredi Nassau, Bahamas ...
D'autant plus que chaque camp a ses jusqu'au-
boutistes, et ce niveau le pouvoir n'est pas different. Ce


RENCONTRES DE LA CARICOM

Lavalas sur des charbons ardents
EDITORIAL l'assistance, don't une parties via des ONG et le secteur priv.
Toujours la mme semaine, une dpche de
PORT-AU-PRINCE, 19 Janvier L'international Reuters vient confirmer l'endossement de la proposition
est unanime: la solution de la crise hatienne doit tre dela Confrence Episcopaled'Hati parole Prsident George
pacifique, obtenue par le dialogue, et sur la base, pourquoi W. Bush et le Secrtaire d'Etat Colin Powell au course du
I1S1 .. Sommet special
r des Amriques les
12 et 13 janvier
derniers
Monterrey
(Mexique) ...
En mme
temps, le premier
n a n- mandataire
amricain, ainsi
Si que le nouveau
Premier ministry
S.du Canada, Paul
-"Martin, en accord
avec le Secrtaire
gnral de l'Orga-
nisation des Etats
Amricains, Cesar
Gaviria, donnent
1 .aussi leur con-
..sentement pour
Fin du mandate de la 47e legislature qualifie de "conteste" depuis les elections de mai 2000 une srie de
photo Georges Dup rencontres sous la prsidence des nations de la Caricom,


pas, de la proposition de la conference des vques
catholiques hatiens.
La communaut international au grand complete
adopted aujourd'hui la mme attitude. La France a annonc
en dbut de semaine la couleur par le truchement d'une
declaration du Ministre la Coopration et la Francophonie

En fin de semaine, l'Union europenne faisait
chorus, annonant mme une certain reprise de


DUPERVAL ...
(suite de la page 4)
tourists par bateau.
Duperval est le 5e ex-militaire hatien en Floride
arrt dans le cadre du mme dossier. Trois d'entre eux,
Carl Dorlien, Herbert Valmond et Luc Asmath, ont t
dports en Haiti.
Frantz Douby est actuellement dtenu et sera lui
aussi dport, selon les officials amricains.


pour reprendre les ngociations entire les parties hatiennes
en conflict, dans l'un ou l'autre pays de la Communaut
carabe, avec l'assistance de la communaut international,
afin de dboucher sur une solution permettant la tenue de
nouvelles lgislatives, dans des conditions de scurit et
d'honntet les meilleures que possible.
En dernire heure, la premiere de ces rencontres
aura lieu Nassau (Bahamas) ce mardi 20 et mercredi 21
janvier, runissant les secteurs de l'opposition, c'est--dire
en premier lieu la coalition Convergence Dmocratique,
et les organizations membres du Groupe des 184 ou socit
civil, ainsi que des reprsentants du secteur religieux ...
Le President Jean-Bertrand Aristide est dj parties
prenante au processus puisqu'il a travaill lui aussi le
mettre au point lors de sa presence la semaine dernire au
Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du continent
Monterrey.
Une deuxime rencontre dans l'un ou l'autre pays
de la region doit runir bientt leur tour Aristide et son


Les consequences du 5 dcembre sont
incalculables...
Car sur ce plan Lavalas
am n'a rien envier personnel. Les
activists Lavalas doivent ruer en
ce moment dans les brancards.
L'opposition sait si bien quoi elle
joue et qu'elle joue sur du velours
que rcemment encore, alors
qu'on annonait l'organisation
d'une runion comme celles
- auxquelles invite actuellement la
Caricom et qui devait se tenir dans
les salons de l'Ambassadeur des
Etats-Unis Port-au-Prince,
soudain clata le scandal du 5
dcembre o des OP-Lavalas
tombrent par surprise sur des
tudiants et responsables de la Fac
des sciences humaines et en
blessrent grivement plusieurs,
don't le recteur Pierre-Marie
Paquiot qui eut les deux jambes
brises coups de barres de fer.
Les consequences du 5
dcembre sont incalculables, y
le President Aristide comprise dans l'absence marque
de plusieurs dlgations trangres lors des crmonies du
Bicentenaire de l'indpendance le 1er janvier 2004.
Cependant le Prsident Aristide peut-il empcher
ses jusqu'au-boutistes de casser leur corde pour se
prcipiter la tte la premiere sur leurs adversaires quand
ceux-ci multiplient tant de provocations leur gard?...
Et si oui, pendant encore combien de temps?

Un Maurice Bishop de Grenade! ...
Aristide est en face d'un pige tendu par
l'opposition, mais il peut avoir en viter un aussi venant
de certain de ses propres lieutenants. On pense au destin
d'un Maurice Bishop de Grenade ...
Les deux camps ont leurs troupes de choc toujours
prtes en dcoudre: la contestation tudiante pour
l'opposition, et les fameux "chimres" du pouvoir.
Un simple drapage alors que les manifestations
de l'opposition sont quotidiennes, y compris le dimanche,
et l'irrparable peut se produire. D'autre part, on sait partout
dans le monde que les capacits de resistance des forces
de l'ordre sont limites, d'autant que les effectifs de la
police hatienne sont largement insuffisants ...
De toutes faons, qui a le plus intrt une reprise
(ou poursuite) des hostilits, ce qui annulerait l'initiative
actuelle de la Caricom avant mme qu'elle n'ait
commenc?
C'est sans aucun doute l'opposition ...
1) Elle n'accepte d'y entrer qu' son corps
defendant.
2) Elle ne veut pas ngocier avec Aristide, et se
considrait sur le point de le renverser du pouvoir, n'tait
le blocage actuel de l'international.
3) La perspective des lections force l'opposition
taler ses propres contradictions, et celles-ci sont encore
plus nombreuses qu'avant puisque en plus des divergences
politiques et idologiques, sont venus s'ajouter des
problmes sociaux et mme raciaux et qu'il convient entire
autres de dpasser si cette maudite crise doit au moins servir
quelque chose ...
Mais aux cts d'Aristide aussi il faut computer
avec l'aile dure, autrement dit une mme resistance tout
compromise de la part de ceux qui ne pensent qu' la
perptuation du rgime, pour raisons idologiques mais
plus srement pour leurs intrts propres.

Hati en Marche, 17 Janvier 2004


parti Fanmi Lavalas avec les leaders de la Caricom, celle-
ci jouant cette fois les mdiateurs part entire, jusqu'
present la Caricom tait toujours chapeaute par I'OEA.
Maintenant quelle est la reaction des parties
hatiennes?
Selon une dpche d'une agence rgionale, le
President Bush aurait indiqu Aristide que c'est l sa
"dernire chance" ...
Celui-ci parait bien dcid ne pas la laisser
passer.
En effet, sur le terrain la police national se fait
des plus comprhensives auprs des manifestations de
(voir Caricom / 6)


Pn ae 1;







i ir rT-T- T1r J1IuT iC"1TCN


Mercredi 21 Janvier 2004
-t ..." -- I V V\xTtt Cl1


Page 6 | LIIEt KI JL L Arit D1OO1LJi' 1 Hati en Marche vol. AvIl No. -


SABOTAGE DES EMETTEURS DE 9 RADIOS

Ha'ti : Silence forc de plusieurs mdias


w - -A


P-au-P., 13 janv. 04 [AlterPresse] --- Les installa-
tions techniques de plusieurs mdias hatiens, don't des ra-
dios commercials indpendantes, ont t attaques dans
la matine de ce 13 janvier Boutilliers (sud-est de la
capital) par un group d'individus arms.
Les principles victims de ce sabotage sont les
stations prives Kiskeya, Signal FM, Galaxie, Mlodie FM,
Magik, Plus, Commercial ainsi que Radio et Tl Ti Moun,
proprits de la Fondation Aristide pour la Dmocratie. Tous
ces mdias se trouvent prsentement dans l'impossibilit
de fonctionner.
Selon des tmoignages concordants, les assailants,
arms de mitraillettes et de pistolets 9 millimtres, taient
months bord de deux vhicules de location. Aprs avoir
matris le garden du site abritant les metteurs de plusieurs
mdias, ils ont entrepris une operation de demolition des
quipements coups de marteau.
Les dgts sont normes, a confi le propritaire
du site, l'ingnieur Fritz Joassaint. Selon lui, un premier
calcul sommaire pourrait se situer autour de 400.000,00
dollars amricains.
Liliane Pierre-Paul, Directrice de programmation
de Radio Kiskeya, a directement accus l'administration du
president Jean Bertrand Aristide d'tre responsible de
l'attaque. Qui d'autre en dehors du gouvernement peut
perptrer un tel acte ? , s'est-elle interroge, lors d'une


entrevue AlterPresse. N'est-ce pas le gouvernement qui
nous accuse sans arrt de mentir et de donner des problmes
l'administration Aristide ? , a-t-elle poursuivi.
Liliane Pierre-Paul a soulign que la press
indpendante est victim d' une champagne systmatique de
haine de la part de plusieurs hauts responsables du
gouvernement et des mdias d'tat.
Sans vouloir commenter les faits, Marcus Garcia,
directeur de Mlodie FM, a, pour sa part, affirm
AlterPresse qu' tant donn la situation de cruise, j'aurais
tendance penser que cette attaque revt un caractre
politique .
Marcus Garcia a toutefois remarqu que
plusieurs types de radios ont t attaques, en faisant
rfrence Radio Ti Moun, qui appartient la Fondation
Aristide.
Liliane Pierre-Paul a minimis le fait que des me-
dias appartenant la foundation du chef de l'tat fassent parties
des victims. On n'est pas dupe , s'est elle exclame.
Selon des informations recueillies par AlterPresse,
les quipements des mdias, hbergs sur le site attaqu,
n'taient pas respectivement identifies.
Le sabotage des mdias n'enlvera nullement
notre determination. Nous ne reculerons pas , a dit Liliane
Pierre-Paul.
L'action des individus arms pour faire taire les


mdias a t condamne par plusieurs associations de
journalists et de defense des droits humans.
Depuis le dbut des annes 2000, 3 journalists
ont t assassins en Hati et une vingtaine d'autres ont du
quitter le pays. A Port-au-Prince et dans plusieurs rgions
du pays, des mdias et journalists ont t attaqus, souvent
par des partisans du pouvoir.
Dans son bilan annuel titr 2003, une anne noire
, public le 6 janvier dernier, l'association Reporters Sans
Frontires (RSF) avait fait savoir que le gouvernement
couvre les agresseurs et, bien souvent, est lui-mme
l'instigateur des violence contre la press.
Reporters Sans Frontires avait dnonc
l'impunit, qui n'a pas battu en retraite en Haiti.
L'enqute sur l'assassinat de Jean Dominique (tu le 3 avril
2000) s'est conclue l'anne dernire sans que les
commanditaires soient dsigns , avait soulign RSF.
Les attaques contre la press se sont intensifies
dans le context de 1' aggravation de la crise politique,
marque ces derniers mois par de persistantes manifesta-
tions anti-gouvernementales.
Reporter Sans Frontire a class Hati la 100me
place sur une liste de 166 pays o la libert de la press est
bafoue. L'organisation a, depuis 2002, port le nom du
president Aristide sur une liste de 38 prdateurs de la libert
de la press travers le monde. AlterPresse


A propos du silence forc des radios...


Port-au-Prince, 15 Janvier Les metteurs d'une
dizaine de mdias de la capital sabots par des bandits
arms...
Des stations de Radio sabotes par un group
d'individus Boutilliers :.la justice et la police appeles
faire le jour sur le dossier,
Neuf mdias victims d'actes de sabotage,
Reporters sans frontires s'inquite d'une nouvelle forme
de censure.
C'est l'vnement la une des agencies de
nouvelles, qu'elles aient pour nom'Alter Presse,, HPN (
Haiti Press Network), AHP-Agence Hatienne de Presse,
ainsi que RSP Reporters sans frontires.
Les trois agencies font une couverture global de
l'vnement qui, survenu le mardi 13 Janvier, vers les
10h30 du matin au site de l'Ingnieur Fritz Joassaint
Boutilliers, a forc 8 stations de radio et une station de
tlvision au silence.
Ces stations sont (par ordre alphabtique) : Radio
Commercial, Galaxie, Kiskeya, Magik, Mlodie, Plus,


REVUE DE PRESS
Radio et Tl Ti Moun et Signal FM.
Ces agencies dans leur compte-rendu dcrivent
comment les assailants arms de mitraillettes et de pistolets
9 millimtres et months bord de deux vhicules ont
matris le garden Beyou Vil avant de pntrer dans la
salle des metteurs qu'ils ont dmoli coups de massues
et de btons.
Le tout n'aura dur que 15 minutes.
Et leur forfait accompli, ils sont months bord de
leurs deux vhicules ( une Mitsubishi Pagero de couleur
blanche, immatricule au numro 0041 et une Mitsubishi
de couleur bleu et tous deux, deux vhicules de location

Y a t-il une difference entire les comptes rendus
des trois agencies que nous venons de mentionner?
Pas vraiment.
Alter Presse, trs professionnel, fait le rcit des
tristes vnements avant de donner la parole d'abord


Lavalas sur des charbons ardents


(Caricom ... suite de la page 5)
l'opposition qui continent toutes affaires cessantes, malgr
les initiatives diplomatiques en course.
Tout se passe comme si des ordres formels
auraient t passs aux diffrents secteurs Lavalas, y
compris les plus chauds partisans du gouvernement ou
"chimres", pour qu'ils garden un profile bas, ne pas faire
trop de vagues, se tenir en quelque sorte dans les coulisses

C'est ce qui explique peut-tre que les tudiants
manifestant en transportant le cercueil de leur camarade
mort par balles au course de la manifestation du mercredi 7
janvier, aient pu parvenir vendredi jusqu' un doigt du
Palais National ... avant d'tre repousss par la police
coups de gaz lacrymognes et de coups de feu tirs en l'air.
En effet, c'est du ct de l'opposition que l'action
se situe ces jours-ci. Tout se passe en effet comme si
l'opposition, du moins certain secteurs de l'opposition,
sont engags dans une sorte de tout-pour-le-tout pour
empcher le nouveau processus de compromise initi par la
communaut international ...
Cela en multipliant les provocations l'endroit
du pouvoir.
Provocations dans certaines dclarations de
certain dirigeants de l'opposition, qui vont plus loin que
jamais auparavant dans leurs temptes verbales ...
Provocations dans certain actes sur le terrain, des
manifestants de l'opposition, tudiants vrais ou faux, de
plus en plus agressifs, menaant d'incendier bureaux et
vhicules publics, ou d'enlever des enfants qui iraient en
classes ...
Et autres actes violent qui se multiplient et qui
pourraient reliever de la mme stratgie ...
Sans oublier le dchanement de violence dans
une ville comme Saint Marc, l'instar des Gonaves,
incendies en plein jour de bureaux publics, de residences


d'officiels gouvernementaux, et mme de stations de radio,
c'est l un signe des temps.
A tout cela, le pouvoir Lavalas rpond en
continuant faire le gros dos, en maintenant le profile bas.
En effet, tant que les violence sont commises
dans les rangs de l'opposition, elles font trs peu de bruit,
aussi bien dans la press national que dans les dpches
des agencies internationales reprsentes en Hati ...
Par contre, le gouvernement sait que ds qu'il lve
le petit doigt, il est crucifi ...
Et c'est le sachant que l'opposition a lanc cette
nouvelle stratgie base sur la provocation, sur toutes sortes
de provocations ... Afin de forcer le pouvoir Lavalas sortir
de ses gonds, commettre des gaffes, relcher ses
"chimres."
Il faut souligner que l'opposition ce faisant n'est
pas bte du tout, car cela a toujours march jusqu' present,
Lavalas perd facilement son sang froid.
Il ne reste donc que d'attendre ...
Mais en attendant, il est sr que l'opposition sera
prsente la runion de deux jours (mardi 20 et mercredi
21 janvier). Nassau, Bahamas. Et quoi qu'elle dise,
l'opposition accord une grande importance cette runion,
il le faut ...
Les leaders de la Caricom ont pris la precaution
de convoquer les deux parties antagoniques des runions
spares, et des dates et des lieux diffrents ...
Mais quelle opposition va Nassau ce mardi? Car
il y a opposition et opposition, et c'est un autre aspect de
la crise qui ne va pas manquer d'apparatre au grand jour,
au fur et measure qu'on commencerait s'approcher d'un
dbut de solution.
Car cette crise n'a pas amlior l'homme hatien,
n'a pas amlior les moeurs hatiennes. Bien au contraire.
Loin de l.
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


l'Ingnieur Fritz Joassaint, propritaire du site de
Boutilliers, puis Liliane Pierre Paul (Kiskeya) et enfin
Marcus (Mlodie FM). L'agence ne fait aucun commentaire
personnel sur les dclarations respective de ses divers
interlocuteurs.
Pourtant ces dclarations different les unes des
autres...
Alors que Liliane Pierre Paul accuse
l'administration du Prsident Jean-Bertrand Aristide,
Marcus fait remarquer que plusieurs types de mdias ont
t attaqus, don't les propres mdias de la Fondation
Aristide, et qu'on ne peut passer totalement par-dessus cet
aspect si on souhaite une vritable investigation ...
Mais cette faon de voir est si peu de chez nous
que c'est comme si chacun essaye de sauver sa peau. Tout
comme on aurait pu, par example, attendre que les 9 mdias
soient rpars avant de recommencer mettre? L'ide
nous en est venue tout au dbut ...- Mais on nous a ri au
nez!
L'Agence HPN fait elle aussi le rcit du
tmoignage du garden du site et ajoute une information
nouvelle : Les assailants auraient demand au garden
d'identifier les metteurs de Carabes FM.
Nous arrivons maintenant la troisime agence
ayant rapport les vnements du mardi 13 Janvier : AHP-
Agence Hatienne de Presse.
L'AHP, comme Alter Presse, mentionne toutes les
stations victims 9 au total. Et donne la parole elle aussi
Liliane Pierre-Paul (Kiskeya) et Marcus (Mlodie).
L'agence retient les dclarations d'un troisime
interlocuteur, Jean-Marie Plantin, le directeur de Tl Ti
Moun, ainsi que celles de Directeurs d'associations de
Journalistes, AJH-Association des Journalistes Hatiens,
Guyler C. Delva, et CJPH, Cercle des Journalistes
Professionnels Hatiens, Claudy Jean-Jacques.
La dpche de l'AJH fournit d'autres
renseignements, concernant un plan de demolition d'une
radio de province dj la proie de vandales, nous youlons
parler de Radio Pyramide Saint Marc avec Fritson Orius
sa tte, qui a t incendie jeudi par des manifestants de
l'opposition.
Avant de terminer, un coup d'oeil sur la dpche
de RSF, Reporters sans frontires qui demande aux
autorits de mener une enqute exhaustive sur ces actes de
sabotage et de la tenir informs de leurs conclusions. "
RSF n'est pas une agence de nouvelles mais une
institution se battant en faveur de la libert de la press.
RSF se lance dans une tentative de classification des mdias
touchs, les qualifiant de proches de Famni Lavalas, ou
de mdias donnant une large couverture aux manifestations
de l'opposition.
Il est vrai que RSF ne fait pas cette
classification'd'clle-mme mais se base sur les dclarations
d'un de ses interlocuteurs, Marvel Dandin, en l'occurrence
qui refuse de traiter l'vnement sous un angle collectif.
Pour lui ce n'est pas LA PRESSE qui a t attaque, mais
telle press. Et s'il y a des mdias comme la radio et la
tlvision du Prsident qui ne font pas parties de cette press,
c'est parce que les metteurs n'taient pas identifies et que
les assailants se sont grossirement tromps ! !
Une question donc: N'y a-t-il sur le terrain que le
gouvernement d'un ct et l'opposition de l'autre?"
Ce n'est pas nous de donner la rponse mais
aux auditeurs.


AL JL






Mercredi 21 Janvier 2004
TT **. _-- I_ L_1_ "1 T_ l r 7TT 'T- Cl1


Page 7


H A ITI-CR TSF


-aifi en Miarche Vol. AV il uN 31 E 5 1. -1.x.A-A I L A.


Haiti: Aristide s'engage organiser

des lections lgislatives d'ici six mois
un nouveau scrutiny.
MONTERREY, 13 Janvier Le president hatien Jean loi ne sera vote, selon un snateur du parti Lavalas, Ce Conseil devait tre form de neuf personnel,
Bertrand Aristide s'est engag le mardi 13 janvier devant la Lan Clones. reprsentant la Cour de cassation, le part Lavalas au
communaut international organiser des lections lgislatives Depuis des elections lgepuisislatives en mai pouvoir la Convergence dmocratiqun, le (opposition), les
en Hati "dans les prochains six mois" alors que le pays 2000, au rsultat controversy, l'opposition et le pouvoir, la de l'opposition, les glises catholique,
fonctionne dsormais sans Parlement. piscopale et protestantes, le patronat, et les organizations
"La date prcise n'est pas encore fixe et il faudra de defense des droits de l'homme.
dialogue avec l'opposition pour trouver le meilleur moment", Affirmant que les conditions de scurit ne sont
a-t-il toutefois prcis lors d'une conference de press pas remplies pour des lections, l'opposition a refus de
Monterrey au Mexique lors d'un sommet des Amriques. designer ses deux reprsentants. Les glises, les
En Hati, le socialist Serge Gilles, un des responsables organizations de defense des droits de l'homme et le
de l'opposition qui rclame avec la socit civil la dmission patronat ont dsign des reprsentants mais refus qu'ils
du chef d'Etat, a aussitt estim qu'il s'agissait de "dclarations entrent en functions galement en raison de
usage externe". "Tout le monde sait qu'il ne peut pas organiser l'inscurit rgnant en Hati.
des lections dans six mois sauf des lections lavalasso- L'Organisation des Etats Amricains (OEA), don't
lavalassiennes", a-t-il dit, en voquant le parti Lavalas au pouvoir, le president Aristide a sollicit mardi une contribution pour
Le president hatien avait dj promise des lections pour envoyer en Hati des observateurs aux futures lections, a
2004, galement sans donner de date. rclam, dans sa resolution 822, notamment des rformes
"Je suis trs content d'organiser ces lections et je dans la police et le dsarmement des bandes proches du
propose donc le prochain semestre pour le dialogue avec les pouvoir afin de crer un climate de confiance pour un
A- ,, .lu, .ile etdA& hn. mi. scrutiny.


Dbut janvier, la fronde anti-Aristide a franchi une
nouvelle tape avec la signature d'un texte commun par
les reprsentants de la socit civil et des parties
d'opposition demandant sa dmission et celle de son
gouvernement dans les plus brefs dlais. Depuis plusieurs
semaines, des manifestations rptition sont organises
en ce sens, surtout Port-au-Prince.
Interrog sur les violence qui ont accompagn la
monte de l'opposition son gouvernement,
principalement du fait de ses partisans arms, Jean Bertrand
Aristide a affirm mardi qu'il "n'tait pas possible de (les)
accepter". (AFP)


milieux ue i opposition, ue la society civile et c ies nommes
d'affaires", a dit Jean Bertrand Aristide.
Hati, qui fait "l'apprentissage de la dmocratie", "devra
respecter le language des urnes". "Nous avons eu 32 coups d'Etats
et il faut maintenant respecter le principle de la dmocratie", a
ajout le president.
Sa prsidence s'achve en fvrier 2006 et il n'entend
pas l'courter.
Hati n'a plus de Parlement depuis mardi matin, aprs
la fin du mandate de ses 83 dputs et des deux tiers de ses 27
snateurs. Quinze snateurs, rests en functions, vont permettre
au gouvernement d'viter les dcrets mais, sans dputs, aucune


Le president hatien au Sommet de Monterrey
photo AFP
pouvoir n'ont jamais russi s'entendre sur la
formation d'un Conseil lectoral charge d'organiser


SOMMET DES AMERIQUES

Le Sommet de Monterrey a expos les divergences
MONTERREY,13 entre EtatsUnis et Amrique latino Allemagne et Russie.
Janvier Le sommet des entire Etats-U s et Amerique latiecLe president am-
Amriques s'est termin M. Bush rappelant l'entre en vigueur d'un accord ricain a profit aussi du
mardi sur une srie d'avertissements lancs par le president de ce type avec le Chili, sommet de Monterrey pour demander ses collgues de
amricain George W. Bush Cuba et au Venezuela, et sur une la conclusion prochaine d'un autre avec toute "travailler une transition rapide et pacifique Cuba" -
dclaration finale exposant au grand jour les divergences de la l'Amrique central, le dbut de ngociations la pays exclu des sommets des Amriques et au
region sur le libre-change et la lutte contre la corruption. semaine prochaine avec la Rpublique dominicaine enforcement de la dmocratie au Venezuela, et en Hati
Six jours de pourparlers ininterrompus entire les sherpas et bientt avec le Panama et les quatre pays andins. don't le president a annonc des elections anticipes sous
puis entire les 34 chefs d'Etat et de gouvernement runis Les Amricains voulaient aussi que la six mois et en Bolivie.
Monterrey, dans le nord du Mexique, ont chou dgager un declaration contienne une "clause de transparence" Concernant le Venezuela, M. Bush a apport son
consensus sur deux chapitres clefs de la declaration finale pour qui aurait exclu des prochains sommets les appui ceux qui "luttent pour la dmocratie", dans une
les Amricains: la date de lancement de la Zone de libre-change governments de pays corrompus. Maisilsontpas allusion l'opposition au president Hugo Chavez, qui a
des Amriques (ZLEA) et une "clause de transparence". oe de as c s selon un porte-parole cout ce propos le front pliss avant de rpliquer en louant
Un compromise semblait toutefois se dgager en dbut de la Maison Blanche, Sean McCormack, il y aura le regime de Fidel Castro.
d'aprs-midi Monterrey pour que la declaration raffirme, selon dans le text final "une formula sur la transparence et "Je dois le dire ici: avec l'aide irremplaable de
le voeu des Etats-Unis, que la ZLEA devra entrer en vigueur la poursuite des consultations". Cuba et sa mthode d'alphabtisation nous avons russi
la date prvue sans mentionner spcifiquement le ler janvier Prenant les devants, M. Bush a annonc ds par example cette anne alphabtiser un million de
L2005. q lundi que les Etats-Unis interdiraient l'entre sur leur personnel en six mois", a dclar M. Chavez.
Lundi (12 janvier), M. Bush avait souligne quen de fonctionnaires corrompus. Le president mexicain Vicente Fox, le seul avoir
territoire de fonctionnaires corrompus.
attendant,lesEtats-Unisallaient poursuivreavecles pays latino- Mardi, la Maison Blanche a fait d'autres appuy ouvertement les revendications amricaines
amricains qui le souhaitent leurs discussions pour des traits nonces concernant les appeals doffre poudes concernant la ZLEA et la "clause de transparence", a t
bilatraux, isolant ainsi le Brsil, trs rticent face la ZLEA. contracts de reconstruction en Irak en soulignant qu'ils rcompens au course du sommet par une invitation au ranch
"Une fois complts, ces accords (bilatraux) couvriront pourraient tre ouverts dans une deuxime phase aux priv de M. Bush, Crawford dans le Texas.
plus des deux tiers du PIB des voisins des Etats-Unis", a dclar pays qui s'taient opposs la guerre: Canada, France, De son ct, le Brsil en dpit d'une certain


froideur l'gard de Washington, s'est dmarqu du
Venezuela en vitant les critiques frontales envers
l'unilatralisme amricain. "Nous n'allons pas discuter
l'opinion d'autres pays, nous avons une bonne relation avec
les Etats-Unis", a dclar le ministry brsilien des Affaires
trangres Celso Amorim.
Le president bolivien Carlos Mesa a expos
pendant le sommet l'exigence de son pays d'un accs la
mer, qui a motiv partiellement une rebellion populaire
ayant chass du pouvoir son prdcesseur la mi-octobre,
et a reu le soutien des Etats-Unis qui organiseront vendredi
avec le Mexique une runion Washington sur ce
problme. (AFP)

Les Etats-Unis

"50/50"

moins

d'un an

de la prsidentielle
p.11


WESTERN UNION
Caribbean Community Development is a Focus for Western Union
.On Thursday December 4th Western Union hosted an informational Caribbean Press Breakfast
at the beautiful Westin Diplomat Resort & Spa in Hollywood, Florida
Western Union understands its obligation to the Caribbean community, and is committed to
continuing its support ", said Alberto Laureano Western Union, Vice President marketing. Latin
American and Caribbean region. Through community development programs, we are able to
become active members in the communities we serve. Our programs have allowed us to
strengthen our relationship with our West Indian consumers and have given us a strong
understanding of our consumers core needs and values he said.
Thus, the Caribbean Press Breakfast hosted and given by Western Union proved to be a great
success. Caribbean community dwellers such as politicians, business leaders and media
professionals gathered at the intimate affair and listened to a formal presentation, presented by
Veniese Whittirgham, a Western Union marketing executive, which chronicled the many
community initiatives that Western Union has contributed to over the past 18 months. These
contributions total over $ 463.000 which includes contributions given to Caribbean
communities in the islands, the United States and around the globe.
Western Union financial Services, Inc. is a worldwide leader in money transfer services. For
more information on Western Union, please visit the company's website at
\, _www.westernunion.com


I







Page 8


L A POSITION DE L'OPPOSITION


aband
Orlando le 16 janv
Comme prvu au S
conceptions capitalist et soc
sont opposes. L'une donna
libre et au libre change
responsabilits sociales de 1'
Ces conceptions taient sup
l'amricain George Bush e
L'agenda Monterrey
dveloppement conomi
dmocratique, 1'radication
l'investissement dans l'huma
domaines de l'ducation et


Mercredi 21 Janvier 2004
IHaiti en Marche Vol. XVII No. 51


Les leaders ne peuvent en aucun cas

onner le terrain pour aller aux Bahamas
vier, 2004 en mdecine, Maxime Desulmond, assassin au course des
ommet des Amriques, deux promet de fire des elections dans 6 mois. Au course de manifestations anti-Aristide du 7janvier.
cialiste du dveloppement, se cette rencontre, Bush et Powell ont averti Aristide : "This La mission d'investigation de la CARICOM a t
t la prpondrance au march is about your last chance. You cannot let this opportunity tmoin oculaire des carnages du 7 janvier 2004 la place
e. L' autre prconisant les slipby."En d'autres terms : "C'est votre dernire chance. de Saint Pierre de Ption-Ville. Ignorant totalement ces
'Etat dans le dveloppement. Vous ne pouvez pas lalaisser passer. "'Ceci a t rapport atrocits, et sans gard pour la volont des Hatiens qui se
portes, respectivement par un tmoin oculaire, le ministry des Affaires trangres sont engags depuis plus d'un mois, dans un processes
t le brsilien Lula da Silva. de Trinidad et Tobago, Knowson Gift. La CARICOM, insurrectionnel ; les deux Premiers ministres du Canada et
a t : la promotion du organisation sous-rgionale qui Roger Noriega a octroy des Bahamas invitent les protagonistes hatiens retourner
ique, de la governance le droit de veto sur toute solution de sortie de cruise en Hati, la table des ngociations, mais cette fois, aux Bahamas.
nde la corruption, et enfin s'est engage dans une course de relais. L'OEA ayant Alors que l' on ne cesse de ritrer qu' il revient aux Hatiens
ain, particilirement dans les dclar l'impasse, lui a pass le bton. Son nouveau de trouver une solution de sortie d'impasse. Ces derniers
de la sant. Evidemment, le coquipier, Paul Martin, vient de recevoir, pour son pays, (voir Opposition / 9)


bilan lavalassien accuse un deficit minent dans tous les
domaines : humans, sociaux, conomiques et politiques.
Le taux de croissance conomique en Haiti est
-2%, depuis des annes. Hati, le pays le plus pauvre de
l'hmisphre, est pass de la pauvret la misre, du tiers-
monde au quart-monde, de PVD PMA. Avec un taux
d'inflation proportionnel la devaluation de la gourde.
Craignant les menaces publiques de pillage et d'incendie,
venant des supporters d'Aristide, le commerce rduit ses
inventaires. On ne command plus. La loi de l'offre et de
la demand provoquant automatiquement une flambe des
prix, cre une situation d'inflation galopante incontrlable.
La governance en Hati est handicape par la
violence, l'incomptence, la corruption et le npotisme.
La dliquescence institutionnelle provoque
intentionnellement par Aristide pour s'accaparer la totalit
des pouvoirs, paralyse le fonctionnement du gouvernement.
La prdominance du traffic de la drogue, dans un
pays aussi pauvre qu' Hati, tend normaliser la corruption,
pour devenir le modus operandi et le modus vivendi. Dans
un pass trs recent, certain drug dealers assumaient
ouvertement les responsabilits du payroll de l'institution
policire et des OP.
Bien que le Livre Blanc ", le programme de
gouvernement d' Aristide, soit une copie conforme de la
plate-forme prsente par Marc Bazin, Investir dans
l'Humain ","depuis 13 ans, Aristide et son rgime ne font
que dgrader et dtruire l'humain chez l'Haitien.
George Bush, Colin Powell, Paul Martin, le
nouveau Premier ministry du Canada, et Perry Christie,
Premier ministry des Bahamas, ont rencontr Aristide, qui


un toen of good wi-l la parucipautionii a a reconstruction
de l' Irak. Le Premier ministry de Trinidad et Tobago s'est
empress d'organiser une commission pour investiguer la
situation en Hati.
Entre temps Boutillier, le mardi 13 janvier, tandis
.qu'Aristide faisait des promesses creuses pour
consommation trangre, les quipes de Jean Claude Jean
Baptiste, conseiller priv d'Aristide, et du dput Simpson
Librus, ont littralement mitraill les quipements d'accs
l'antenne de 9 stations de radio de la capital. On doit se
demander, sans vouloir tre mchant, est-ce que ce n'est
pas une reaction l'injonction de Bush et de Powell.
Les reactions cet acte de vandalism, qui est
une nouvelle tentative de billonnement de la press, sont
multiples, venant de tous les secteurs nationaux et
internationaux. A ce sujet, deux dclarations importantes
sont noter, venant du corps diplomatique, et des
ambassadeurs des deux pays les plus influents et les plus
directement impliqus sur 1' chiquier politique hatien, les
Etats-Unis et la France.
L'ambassadeur des Etats-Unis a ragi en disant
que l'acte de sabotage perptr contre les antennes de 9
stations de radio de la capital quivaut 1' assassinate de
la Dmocratie. "
L'ambassadeur de France a ragi en disant que
l'acte de sabotage don't 9 radios de la capital ont t
victims, est choquant et rvoltant. On ne peut pas, dans
ces circonstances, parler ni de ngociation ni de
compromise avec un tel gouvernement. "
Le vendredi 16 janvier, les partisans d'Aristide
ont attaqu le cortge funraire d'un tudiant de 5e anne


il 1e


i 1I


vEI


etkikL 1 =1I


L' il


':


SKE NOU 13ENYEN ANKENN KESTYON SOU SEVIS KONTE MIAMI-DADE
TANKOU PLAN TRANSPOTASYON AN, KOZE VIL YD KAP ENKIPORE AN,
OSWA SOU SYSTEM VOTE IVOTRONIC DEPATMAN ELEKSYON YO?

Se sa menm! Miami-Dade estasyon TV ki genyen prim pou bon travay li genyen cho chita koze pa w
lan menm. Li rele "CDUNTY CONNECTION," epi li tankou youn nan cho chita koze CNN yo, se sl
"COUNTY CONNECTION" ki konsantre koze yo sou program ak svis gouvnman LOKAL. Nap jwenn
verite sou plizy svis enptan pou la vi kotidyen nou.

KISA KI FE "COUNTY CONNECTION" DIFERAN?
Se yon cho echanj koze an dirk ki ba nou yon chans pou nou poze kestyon nou yo AN DIRK. Tou sa
nou gen pou nou f se telefone oswa, i-mel cho an. Oswa, nou kapab jis chita gade cho an epi pran
dnye nouvl ak enfmasyon sou program ak svis Konte an.

Dnye gwo inisyativ Konte an ap pran, bon obligasyon lajan "General Obligation Bond (GOB)" se sou
dnye koze sa a ke nou pral chita nan pwochen cho nou an kap pase jou Lendi 2 Fevrjye 2004 a
7:00pm. GOB se yon bon minisipal ki va ede bay lajan pou divs pwoj ki pral mete sou
pye tankou sant dza "Performing Arts Center" ak posibilite menm pou yo bati kk nouvo
plas piblik nan katye lakay nou. *m k


ijMflgM


CITY OF MIAMI

Komite Kodinasyon nan Miyami ak South
Florida pou Selebrasyon Bisantn Repiblik
Dayiti (Premye Janvier 1804- Premye Janvier
2004)

Tanpri pran nt ke Komite pou Miyami ak
South Florida pou Selebrasyon Bisantn
Repiblik Dayiti ap gen pwochen reyinyon li
Lendi 26 Janvye 2004 6 z nan asw nan
City of Miami Police North Station ki nan
1000 NW 62 nd Street, Miami, Florida


Priscilla A. Thompson
(Ad #14718)
City Clerk


Il


--


' lu


," N "







Mercredi 21 Janvier 2004
Haiti en Marche Vol. XVII No. 51


Page 9


I LA POSITION DE L'OPPOSITION I


Les leaders ne peuvent aller aux Bahamas !
(Opposition ... suite de la page 8) l'opposition et la socit civil hatiennes en acceptant 1' octro
les ont pris au mot, et ont fait un choix de se sont engages ostensiblement dans un ce sont les circonsta
sortie de crise : chasser Aristide du pouvoir, movement insurrectionnel pour renverser octroi qui auraient d
Ils ont joint la parole l'action, et se sont le rgime lavalas. Pourquoi la CARICOM la CARICOM, po
engags avec determination matrialiser et le Premier ministry canadien veulent-ils judicieuse de ce ges
ce choix pacifiquement, malgr la contribuer la prennisation de ce rgime, runion huis clos
repression bestiale du pouvoir lavalas. par le dilatoire, en incitant la ngociation ? qu' Otto Reich a ex
Voulant franchir le seuil de l're Certes la CARICOM a assum une certain de Julian Hunt le c
de la Dmocratie et tablir l'tat de droit, responsabilit dans la gestion de la crise, officielle de l'impa,


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS

MIAMI-DADE COUNTY

MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which

can be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Information

Center (VIC), 111 NW 1st Street, Suite 112, Miami, FI 33128 (Phone 305-375-5773). There-
is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and
an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. Ail requests by mail must contain the bid number,
title, opening date, the vendor's complete retum address and phone number and a check for
the correct dollar amount made payable to : 'Miami-Dade Board of County Commissioner ".

Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our website

(vw.nmiainidade.gO,/d pm) under Solicitations Online ".

Bids'proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened

promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal

envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility

for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date,

is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible

for delays caused by any mail, package or courier service including the U.S. mail, or caused

by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk ofthe Board Office

located at 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FI 33128 by no later than 2 : 00

PM on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the Cone of Silence in accordance with County

Ordinance No. 98-106.

The following bid(s) will open at 2 :00 PM on Wednesday February 04, 2004


7549-2/07-OTR


GAS LIQUIDIED PETROLEUM


Cost $10.00


This contract requires Insurance.


A pre-bid conference will be held on Monday,

January 26, 2004 at 2 :00 pm at Stephen P.

Clark Center located at 111 NW 1st Street in

Conference room no. 18-1. Attendnce is

recommended.


3250-4/09-OTR BEARING, INDUSTRIAL MACHINE Cost $10.00
PARTS
This contract includes Bid Preference Provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE's), Certified Hispanic Business Enterprises (HBE's) and Certified Women

Business Enterprises (WBE's).


5862-3/08-OTR-LW


PERSONNEL AGENCY SERVICES


Cost $10.00


This contract requires Insurance, Bid Bond &

Performance Bond. This contract includes

Living Wages. This contract includes Bid

Preference provisions and Set Aside for

Certified Black Business Enterprises (BBE's).

The following bid(s) will open at 2 : 00 PM on Wednesday Febniary 25, 2004


6791-3-09-'R I I( Il 111 (1 'r n,s


Cost $10.00


oi du droit de veto. Mais
nces et le timing de cet
di retenir l'attention de
our une interpretation
te. C' est au course d'une
Miami lel2 avril 2003
ig de Fred Mitchell et
onstat et la declaration
sse. Ce qui a t fait la


prochaine session du Conseil permanent de
l'OEA. Statutairement, le Conseil
permanent a d prsenter le cas
l'Assemble gnrale du 8 juin 2003. La
resolution 1959 a t adopte. Le chancelier
amricain en donnant la mission spciale
de 1' OEA un million de dollars, avait promise
de rvaluer le rle de cette mission en
Hati, si l'impasse n' tait pas brise la fin
du mois de septembre 2003. C' est au dbut
d'octobre, aprs le dlai, mais pas avant,
que ce droit de veto a t octroy. Le timing
et les circonstances dans ce cas doivent
avoir une signification particulire, pour la


CARICOM.
Si l'instance rgionale, c'est--.
dire l'OEA, laquelle appartient la
CARICOM, n'a pas pu rsoudre la crise et
a d dclarer l'impasse, il est vident que
la CARICOM, instance sous-rgionale, n' y
pourra rien. Ce qui devrait au dpart faire
comprendre la CARICOM qu' on n'attend
d'elle ni un miracle ni la ritration d'une
declaration d'impasse, en s'engageant
nouveau dans la voie de la ngociation. Ce
n'est pas non plus la substitution de la
CARICOM l'OEA, dans une situation
d'chec et mat. On veut rellement en sortir,
mais par d'autres biais, en exploitant la
gopolitique et l'ethnicit.
Vu les affinits qui existent entire
Aristide et la CARICOM, l'opportunit qui
lui est offerte, ici, est de suggrer Aristide
de constater le fait accompli et de le
persuader s'engager dans la troisime
phase de la vie politique: la gestion de la
perte du pouvoir, pour limiter les dgts.
L' intervention de la CARICOM aura moins
(voir Opposition / 14)


MIAMI-DADE

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA

Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which
can be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Information
Center (VIC), 111 NW Ist Street, Suite 112, Miami, FI 33128 (Phone 305-375-5773). There
is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and
an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. Ail requests by mail must contain the bid number,
title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for
the correct dollar amount made payable to : 'Miami-Dade Board of County Commissioner ".

Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our website
(wwwnianidade.gov/dpmn/ l)idler Solicitations Online ".

Bids proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened.
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is
solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service including the U.S. mail, or caused by
any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk ofthe Board Office
located at 111 NW 1 st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FI 33128 by no later than 2 : 00
PM on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the Cone of Silence in accordance with County
Ordinance No. 98-106.

The following bid(s) will open at 2 :00 PM on Wednesday February 18, 2004


7546-3/09-OTR





6009-3/08-OTR


TROPHIES PLAQUES & AWARD Cost $10.00
RIBBONS
This contract includes Bid Preference for Cerfitied Black Business
Enterprises (BBE.s), Certified Hispanic Business Enterprises (HBE's)
and Certified Women Business Enteprises (WGE.s)


BELL HELICOPTER GOEM
Replacement Parts


Cost $10.00


This contract requires Isurance


STATE OF CONNECTICUT
SUPERIOR COURT
JUVENILE MATTERS

ORDER OF NOTICE
JD-JM-61 Rev 10/10


NOTICE TO :


LUBEERT JANVIER
Of Parts Unknown


A petition/motion has been filed seeking:

X Commitment of minor children of the above named on vesting of custody and
care of said children) ofthe above named in a lawful private or public agency or a
suitable and worthy person.

X The petition, whereby the court's decision can effect your parental rights, if any,
regarding minor children) will be heard on 2/5/04 a 10 :00 AM 172
Golden Hill St. Bridgeport, Ct 06604

X Hearing on an Order of Temporary custody will be heard on 1/8/04 at 10.30 AM

Therefore, ORDERED, that notice of the hearing of this petition/motion be given
by publishing this Order of Notice once, inunediately upon receipt, in the Hati en
Marche a newspaper having a circulation in the town of Port-au-Prince, Hati.


Name of JUGDE
Signed
HUDOCK


Signed (Judgc/Clerk)


HUDOCK


Date


12/31/03


Right in Counsel : Upon proof of inability to pay for Lawyer, the court will provide
one for you at court expense. Any such request should be made immediately at the
court office where your hearing is to be heard.







I EDITORIAL


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51


La guerre psychologique!


PORT-AU-PRINCE, 13 Janvier L'autre jour
la Nol, un de nos reporters couvre une distribution de
jouets la Fondation Aristide. Un petit mec de 4 ans vient
remercier dans le micro, puis s'en va avec son camion
multicolore, quand soudain il se ravise et revient au micro
o il dclare: "Prsident Aristide ap f 5 an, et si yo pa vie,
lap f 5 an ank. "
Tout le monde clate de rire ...
Pourtant il n'y a pas longtemps, personnel ne rirait
d'une pareille declaration. Quand Papa Doc se dclara
vie, personnel n'avait le coeur rire ...
Quand il nomma son fils, le joufflu, successeur
galement vie, beaucoup firent une croix. Plus jamais ils
ne se mleront de politique.
Et la chute du rgime le 7 fvrier 1986, le mot
" vie" devait tre jamais banni de notre vocabulaire.

Pour saluer une

dernire fois Ren

Balance
Montral le 14 janvier 2004
Nous : potes, crivains, intellectuals hatiens de
l'extrieur, ne saurons passer sous silence, la disparition
du Doyen des potes d'Hati : Ren Blance.
Tout comme Magloire Saint-Aude, Ren Blance
avec son recueil Epaule d'ombre a tent, par le
surralisme, d'largir notre conception de la posie, ouvrant
ainsi des pistes, pour une nouvelle pratique d'criture, que
les jeunes d' Hati Littraire et tant d' autres par la suite, se
devaient d'illustrer.
Malgr les dchirements, don't notre pays est le
thtre, depuis quelques mois, malgr l'aveuglement de la
violence de quelques uns, et allant au del de tout sectarisme
nous : potes, crivains, intellectuals de l'extrieur, nous
nous unissons nos confrres et consoeurs d'Haiti, pour
saluer la mmoire de Ren Blance, qui fut non seulement
un pote, un professeur d'universit, mais galement un
instituteur dans les villages reculs d'Hati.

Sign par :
Anthony Phelps, Serge Legagneur, Villard Denis
(Davertige), Jean-Richard Laforest, Paul Laraque, Franck
Laraque, Ghislaine Charlier, Jean-Max Calvin, Gary Klang.


Personne qui s'aviserait de jouer avec cette notion, mme il sait qu'il fait bouger une corde sensible chez son
un bb de 4 ans ... adversaire (rfrence directed au rgime trentenaire des
Beaucoup d' eau a donc coul sous les points ... Duvalier ...).
Mais c' est tout simplement l l'un des aspects de Mais cela peut vouloir dire aussi: qui peut le plus
la guerre psychologique qui fait rage depuis quelque temps peut le moins! On peut faire 10 ans si a nous plait, voire


Poster d'Aristide au-dessus des manifestants de
entire le gouvernement et l'opposition ...
Rcemment un tudiant voyant passer l'un des
hlicoptres qui accompagnaient le president Thabo Mbeki,
s'cria : "Aristide, quel mchant!" D'aprs lui, puisque
1' opposition dnonce ce qu' elle appelle une intervention
militaire sud-africaine dans le pays, eh bien Aristide met
tout simplement encore plus d'hlicoptres dans le ciel ...
Ainsi donc le president Aristide serait une sorte
de champion toutes categories dans l'art de taquiner son
adversaire, de "tease", d'enquiquiner ...
Ce qui est l'essence mme de la guerre
psychologique ...
Mais attention, l'adversaire aussi le lui rend bien.
Voici donc l'hatien pass matre dans la guerre
psychologique, la guerre des nerfs ...
Sans parler de la guerre mdiatique, mais qui ne
fait pas autant appel l'imagination populaire, au natural
hatien, la couleur locale.
Quand le Lavalas dit, "Aristide, 5 ans. Si ou pa
kontan, 10 ans," ou encore "si ou pa kontan, bw pwazon",


Page 10


MAXISOUND


L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004











SJJACIUESSAUMUVELIR .J.,
D-ZINE JACK1TO T-VICE Sweet ie

......... MAXI SOUND

305-895-8006



Dixie Highway

_ _Miami, FI33161

MAMAK Full Power DAN JUNIOR

T os ces abII Iex JYC ,'t .2., .- c ou


S D H N : alors achever nos
S cinq ans ...
D'ux Si&/'-?.s Aussi
H 1' opposition
C f' m "c I?'t?."' j rpond du tac au
1 tac dans sa
dernire "Alter-
.native Lavalas".
Aristide doit
"arracher son
manioc"avantle7
fvrier 2004 pour
l'installation d'un
autre president ...
Mme si
l'on sait que ce
S n'est pas possible,
A., que l'on n'a pas
pour l'instant les
moyens de sa
apolitique, mais il
s' agit de rpondre
'opposition photo Yonel Louis sur le mme ton au
Lavalas, mme jeu de taquinerie (qui n'est pas du jeu),
d' enquiquiner l'adversaire, la guerre des nerfs...
L'opposition continue .de remettre en question la
prsidence du leader Lavlas, malgr que celui-ci ait reu
1' endorsement du Dpartement d' Etat et autres (le president
Aristide ne participe-t-il pas cette semaine au Sommet
special des chefs d' Etat du continent au Mexique?), mais
peu imported.
A quoi Lavalas rpond "Aristide wa", ouAristide
roi.
Qui peut le plus peut le moins ...
Certains voient dj le gouvernement commander,
come Bokassa ler, fauteuil et couronne d'or chez Herms,
Paris ...
D'autres haussent' les paules en pensant: ces
idiots de Lavalas!
Pourtant c'est plus fin que a...
De son ct, l'opposition n'en dploie pas moins
tout un arsenal de trouvailles, jouant surtout sur la
(voir Guerre / 11)








Hati en Marcne vol. AVII No. L T x x .- --,

Les Etats-Unis "50/50" moins
WASHINGTON, 15 an de la prsidentielle part rpublicain ou "s'en
Janvier A moins d'un an de la l a n rl r h 1 1n 1 rapprochent", contre 45,2 %
prsidentielle, l'lectorat amri- d u n a d a r 'si qui s'identifient au parti
cain est coup en deux, une division entire Rpublicains et entire dmocrates et rpublicains, poursuivent les auteurs dmocrate ou "s'en rapprochent". Dix ans plus tt, les
Dmocrates qui est clairement apparue quatre ans plus tt du Pew. Ayant interrog au course des trois dernires annes dmocrates devanaient les rpublicains de neuf points (49
lors de la dernire election et se confirm en 2004. quelque 80.000 personnel sur leur affiliation politique, le % contre 40 %), precise l'institut. Cette division, explique
quasi-totalit du pays derrire le president sortant, le Pew a constat que 30% des Amricains s'identifient aux le politologue Luis Fraga, doit tre attribute " la decision
rpubicain Georgtalite W.du pays derriere la guerre siden Irak, facteur rpublicains, 31% aux dmocrates et 39% se disent stratgique des deux parties de cibler les indcis et les
rpublicain George W. Bush, ni la guerre en Irak, facteur indnendants modrs".
de division, n'ont modifi cette tendance que les indpendants. modr "Les formations politiques ont travaill
politologues regroupent sous le vocable "la nation 50/50". L' institute de sondage Gallup parvient des dur pour ne passe distinguer les unes des autres",
"Est-il possible qu'aprs le 11 .1 pursuit ce professeur de sciences politiques
septembre, la guerre en Irak et le fougueux baiser l'universit de Stanford (Californie). Les rsultats
Madonna-Britney (Spears), nous soyons revenues de la prsidentielle 2000 avaient donn lieu la
la case dpart?", plaisante l'ditorialiste du publication d'une carte bicolore des Etats-Unis:
New York Times, David Brooks. Les donnes du bleu pour ceux qui avaient vot dmocrate et
prliminaires la prochaine election sont
pourtant diffrentes de cells de 2000 : les du rouge pour les lecteurs rpublicains.
rpublicains parent en rang serr derrire le A superficie quivalente pour chaque
president, les dmocrates alignent neuf couleur, le rouge s' tendait sur les rgions rurales
candidates. Les premiers soutiennent .4 .. (centre et centre-ouest), tandis que les zones
massivement la guerre en Irak, la detention de urbaines sur les ctes est et ouest taient teintes
prisonniers au secret, les reductions d'impts et de bleu. "Cette division est rvlatrice des deux
s'opposent aux marriages homosexuals. Les mode de vie diffrents qui dominant aux Etats-
seconds sont partags sur toutes ces questions. Unis", note le professeur David Corbin, de
Deux tudes rcentes dmontrent de fait 1' Universit du New Hampsire (nord-est).
que ces deux blocs, bien distincts depuisLe r ougesbse(re-i sot
l'lection 2000, n' ont en rien t fissurs par les Les rouges observe-t-il, sont plus
crises majeures qui ont secou l'Amrique en traditiomnels et religieux, et les "bleus"plus lacs.
prs de quatre ans. Pourtant, note le Pew Les premiers croient que les Etats-Unis sont
Research Center, chacun de ces vnements, "l'instrument du bien" pour lutter contre le mal,
auxquels s'ajoutent l'imbroglio juridique les seconds que morale et justice ne peuvent tre
conscutif au scrutiny de novembre 2000 et le des absolus, ajoute-t-il. Et de conclude: "Le 2e
scandal financier Enron, avait largement le Abandonnant la course, la seule candidate aux prsidentielles de novembre des absolus, ajoutet-il. Et de conclude: "Le 2e
potential de "modifier le paysage politique". 2004, Carol Moseley Braun, announce son support Howard Dean sicle sera tmoin de qui remportera cette nouvelle
"Plus polaris dans ses valeurs politiques, conclusions similaires, affichant des chiffres encore plus +guerre de scession+ entire l'Amrique traditionnelle et
l'lectorat est plus clairement scind en deux parties gales" nets aprs avoir interrog 40.000 personnel en 2003. Ainsi, morale, et 1' Amrique laque et progressiste". (AFP)
selon cette tude, 45,5 % des Amricains s'identifient au


I rniP n'PNVnl' PRESIDEN TE IES I


WASHINGTON, 16 Janvier Les B
Rpublicains ont dj choisi leur champion en la
personnel de George W. Bush et ils n' ont donc pasR
besoin de primaires: ess stratges du president sortant, sans
challenger au sein de son parti, afftent leur armes contre
Howard Dean, favori du camp dmocrate.
L' quipe de champagne Bush passe la majeure
parties de son temps organiser le combat contre 1' ancien
gouverneur du Vermont, se prparant dpenser les 200
millions de dollars affects la seule saison des primaires,
alors qu' on s' attend connatre le nom du future candidate
dmocrates ds la mi-mars, peut-tre mme avant.
Dean s'est montr dou pour mobiliser des
bnvoles et recueillir des fonds, reconnat-on dans l'quipe
Bush. Du coup, ils jugent que la champagne 2004 sera serre.
"Je ne crois pas que quiconque gagnera par un raz-de-
mare", dclare le stratge rpublicain Charles Black.
"Dean a prouv qu'il tait trs efficace en champagne. Je
crois qu'il peut consolider la base des dmocrates, ce qui
le met 46%. Si nous faisons du bon boulot, le president
gagnera de quelque points mais a ne sera pas norme".
Ce luxe de prcautions contrast avec l'euphorie


MeetUp.com, meeting virtuel permanent o se
h centre D ean retrouvent, agissent et militant ses partisans.
ish cont eiDean Les rpublicains craignent que face la
des dbuts chez certain rpublicains, qui voyaient Dean poursuite des pertes d'emplois dans les Etats industries,
comme une cible facile, cause de sa rhtorique anti-guerre nombre de "dmocrates reaganiens" ayant vot Bush en
sans nuance, son "gauchisme", sa reputation de mauvais 2000 retournent leurs premires amours. D'o les
caractre, sa volont de revenir sur toutes les reductions incessantes visits du president dans le Middle West et sa
d'impts de Bush... Karl Rove, le principal conseiller volont de maintenir les surtaxes douanires sur les
politique du prsident,1' aurait mme qualifi de rival idal, importations d'acier. Reste esprer que Dean sera jug
avant de se reconvertir la prudence, trop gauche par l'lectorat ouvrier... La constant
Certes, l'avance crasante de Dean s'est rduite, dgringolade du dollar, le chmage, les dlocalisations, la
ses rivaux dmocrates lui tombant tous dessus pour tenter lenteur de la reprise malgr les reductions d'impts sont
d'en faire le "maillon faible", autant d'inquitudes.
mais il reste nettement le favor. Etles sondages le donnent Outre l'conomie, l'Irak sera probablement le
comme un challenger de poids face Bush. Nombre de point le plus dlicat pour Bush jusqu' au scrutiny. Son regain
dmocrates esprent le voir se recentrer s'il crase ses de popularity li l'arrestation de Saddam Hussein est
rivaux mais la tche risque d'tre rude, vu sa ligne anti- d' autant plus phmre que la menace terrorist demeure.
guerre constant. Bush a dj dcouvert comment l'volution de la situation
Du ct de chez Bush, on peaufine les spots irakienne pouvait vite changer la donne: l'impressionnant
tlviss et on prpare des campagnes de "marketing direct" "show" du mois de mai, celui d'un president victorieux
via Internet, histoire de battre Dean son propre jeu... o habill "Top Gun" se posant en hlicoptre sur un porte-
il a une longueur d'avance, notamment via son site avions pour clamer "mission accomplice" en Irak, lui revient
1 en boome1rangn .ontrepnrnoduitif dsormais face


Guerre psychologique...


(Guerre ... suite de la page 10)
diabolisation du personnage Aristide, le "character
assassination"...
D' o la savoureuse accusation: "Pile ti moun nan
pilon"...
Admirez entire autres le sens du rythme pour lequel
nous sommes trs forts: Pile ti moun lan pilon.
Un flot d'imagination pour dpeindre le president
Aristide comme le plus grand "lagrandyab" de tous les
temps ...
Cachez vos enfants, Aristide arrive! ...
Aristide mange le coeur de ses victims, il leur
bouffe les oreilles, il leur arrache les yeux ... Voil le
principal sujet de conversation dans tous les salons de Port-
au-Prince et de Ptionville, et mme dans les meilleures
families, n'est-ce pas.
La guerre psychologique est peut-tre la plus
vieille invention de l'homme. On le voit dans tous les films
sur l'homme des cavernes, entire autres la magnifique
introduction du film de Kubrick: "2001 Odysse de
l'espace".
Lors du sige de Stalingrad par l'arme
hitlrienne, les dirigeants sovitiques soutenaient le moral
de la population en rpandant le bruit que les Allemands
taient des loups garous qui hantaient les villages ... Dans
une Russie encore trs paysanne l'poque, cela a eu son
effect ...
Oui, la guerre psychologique est tout ce qu'il y a
de plus propre l'homme (et peut-tre aussi certain
animaux : d'ailleurs la distance entire les deux est si souvent
difficile tablir!).
Prenez aussi les contest d'enfants ... ProCmenons
nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas, si le
lou10111) y tait, il nous numngerait. Comme le loup Il' y est pas,
il nous mangern pas, Loup, fo es-lu? ,1e mets mes sanidales
-,. Ououl!


On ne sait plus qui est le plus sadique des deux ...
Du loup ou des enfants.
Ou tout simplement le conteur lui-mme,
Andersen ou Charles Perrault.
Bref la guerre psychologique fait tout
naturellement parties de l'imaginaire de l'homme ...
Rcemment encore, le 5 dcembre dernier, lors
des affrontements entire OP Lavals et les tudiants de la
Fac des sciences, les tudiants canardaient leurs adversaires
grands jets de pierres, et depuis le toit de la Facult qui
est situe dans une profonde impasse, donc une bonne
position stratgique. Puis, aprs avoir envoy leur cargaison
de pierres, vid leur carquois, ils se retournaient et
descendaient leur froc ... Vous voyez le geste. Oui, cela
avait commenc comme a, comme un jeu.
La guerre psychologique peut servir viter la
confrontation directed, mais elle peut aussi prcder cette
dernire, comme le 5 dcembre dernier ...
D'ailleurs les expressions mmes de "chimres"
d'un ct, et de l'autre "Arme cannibale", "Ronald
Cadavre", "Arme kosovo", ce n' est pas pour rien, mais
c' est l'essence mme de la guerre psychologique ...
En un mot donc, nous les hatiens on est trs fort
ce jeu, et de part et d'autre.
Pour les uns, c'est une bonne nouvelle: Hati ne
sombrera jamais dans un conflict aussi srieux que les
guerres civiles en Colombie ou au Prou, qui font des
dizaines de milliers de morts ...
Mais il y a aussi un bad news, les crises en Haiti
peuvent ne jamais vouloir prendre fin. Tellement tout le
Inonde s' amuse, et pour commencer les acteurs eux-mmes

Pendant ce temps, Etranje pa mle ...


editorial, Mlodie 103,3 I:M, Portuni Prince


enl b eUUollIillg, cont.UIIpI a iUUtlu u aullUO.KH o.is .
l'incessante litanie des morts amricaines en Irak. Cela peut
faire pencher la balance mme si avec 500 Gis tombs entire
Tigre et Euphrate, on n'est pas prs d'approcher le bilan
macabre de la guerre du Vietnam (58.000 morts
amricains).
L'quipe rpublicaine est aussi divise sur la
question des dbats tlviss Bush-Dean: certain sont
impatients, jugeant que le dmocrate pourrait rapidement
perdre son sang-froid si on l'attaque sur la politique
trangre. Mais pour Larry Sabato, chercheur en sciences
politiques l'Universit de Virginie, les risques sont
partags: "Les deux sont susceptibles de perdre leur sang-
froid. Ils ont tout deux ce caractre. Et il est possible que
Dean apparaisse come un' Monsieur je-sais-tout' ".
George W. Bush ne risque rien de ce ct-l et
peut mme, au contraire, arguer modestement de
l'exprience acquise la Maison Blanche. AP

SANTE

Les portables

apparemment

sans danger

LONDRES, 14 Janvier Un rapport de
scientifiques britanniques a conclu mercredi que les
tlphones portables et les relais tlphoniques ne
semblaient pas dangereux pour la sant, tout en appelant
poursuivre les recherches pour tudier d'ventuels effects
long terme.
Toutes les donnes actuellement disponibles "ne
permettent pas de penser que l'exposition aux ondes radio
du type de celles mises par les tlphones portables, a des
elffets nocifs pour la sant", a indiqu Anthony Swerdlow,
qui a dirig les recherches du Groupe consultatif sur les
radiations non ionisantes.
Son quipe a pass en revue les diffrentes tudes
(voir Portables / 14)


Page 11


Mercredi 21 Janvier 2004


~tRe publmeainsPn se prepareni, a uan duel





YOUR ATTENTION!


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51


Depatman Eleksyon
Bezwen W!
Si w lib jou 9 Mas, w va kapab touche jiska
$150 (dapre ki travay yo ba w f) an menm tan
w va f devwa patriyotik w.
F Travay Biwo Vt!


Pou W Kapab Travay Biwo Vt: : POllworker Application
Se pou w sitwayen Ameriken
Se pou w genyen plis ke 17 tan daj ou plis PLEASE PRINT
Se pou w enskri km vot nan Konte Miami-Dade i
Pou kapab li ak ekri Angle
Egzijib pou nou patisipe nan yon sesyon fmasyon SOCIAL SECURITY NUMBER VOTER REGISTRATION NUMBER DATE OF BIRTH
de 3z tan :__
STREETADDRESS APT. #
Poste li:CITY STATE ZIP CODE
Miami-Dade Elections Department Pollworker Recruitment :
HOME PHONE NUMBER WORK PHONE NUMBER
2700 Northwest 87th Avenue HOME PHONE NUMBER
Miami, Florida 33172 BEEPER NUMBER CELLULAR PHONE NUMBER
W kapab menm voye enfomasyon yo pa i-mel:
SHave you ever worked as a Pollworker in Miami-Dade County? O Yes El No
lisseth@miamidade.gov Do you speak any other languages fluently? El Yes El No
If yes, please specify:
Do you own, or have use of a car? E Yes D No
Are you a Miami-Dade County employee? D Yes E No
MIA M1DADE Would you accept assignment to a precinct other than your own? El Yes El No
I CERTIFY THAT: I am now registered as a voter in Miami-Dade County I can read and write the English language,
and my answers are correct, to the best of my knowledge and belief.
Pou plis enfmasyon rele 305-499-8500 oswa vizite sitwb
nou an nan http://elections.miamidade.gov Signature




U A DfAIA OM -D UJNCjrH 1ILLV


2004


Fvrier 6, 7, 8, 2004 Roberto Clemente Collse
San Juan, Puerto Rico
TELS. (787) 792-4939/792-4955 FAX (787) 792-4925
exhibiti@coqui.net http://www.hardwareshowpr.com


MULTI TRANSFER
Tlphon


Commandit par:
P MOE OI
Eloado Libre Aocl:de
a i u i Ta RIC O


KISKEYA EXPRESS
L'Esprit d'quipe avec notre communaut
Visitez nous au
7921 N.E. 2 me Avenue


Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM
e: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002


9:00 PM
Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts


Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12


-- --







Mercredi 21 Janvier 2004
Haiti en Marche Vol. XVII No. 51


Page 13


*
Petites announces


PARK


HOTEL
Un ambiance familiale et
un grand confort.
Venez habiter dans une
de ses magnifiques villas
des annes 30 au milieu
d'un jardin de rve.
C'est a PARK
Hotel !
Et pourtant, nous
sommes en plein Champ
de Mars,
tout just en face de la
Place de la Constitution.
Nos prix sont
imbattables.
Nos chambres tout
confort sont au prix de
US$ 38.00 -
US$ 53.00 plus 15% de
Taxe et service..
Park Hotel 23, Rue
Capois, Port-au-Prince,
Hati
Tl: 011-509-222-
4406
011-509-221-8720

Coiffeur
Etiquette Unisex
BarBer Beauty Salon
305 9409070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien


Original Barber
Charlemagne Coifeur
103 S.E. 2nd Stret
Delray Beach
Tl: 243-1039
Reener 524-0086


CINEMA SOUVENIR
Pote Mak Sonje: The Raboteau Trial
ce film sera projet dans le cadre du
Miami International Film Festival.
Dimanche 8 fvrier
City of Miami Tower Theater
3:00 PM
1508 S.W. Eigth St.
Little Havana
305-237-6180

for tickets:
http://www.ticketfusion.comistor
LIVRE

1 Haiti: A Slave Revolution

Les racines de la rsitance hatienne sont trs
profondes. Elles sont retraces dans un livre qui vient
de sortir et qui est co-dit par Haiti Support Network
et la International Action Center.
Ce livre retrace, entire autre, les effects de la revolution
haftienne sur les Etats-Unis et les chos que le
movement abolitionniste a pu avoir en Hati. IHaiti au
19 me sicle tait considr comme un example pour
beaucoup d'autre movements de liberation. Haiti tait
le seul pays s'tre libr du joug de l'esclavage
Haiti n'avait aucun alli et se retrouvait seule dans une
region o le systme esclavagiste tait l'lment
dominant des relations sociales.
Le President Thomas Jefferson qui avait encore ses
esclaves a impos des sanctions contre Haiti en 1804
qui ont dur jusqu'en 1862. Pendant cette decade de
sanctions, Hati a t couple du monde et mme du
reste de la Carabe.
Mais HIati a survcu et ceci est devenu un vritable
cauchemar pour tous les propritaires d'esclaves,
surtout ceux du Sud des Etats-Unis.
Haliti quoique ravag par des annes de sanctions et de
guerre a jou un rle vital dans la liberation de tous les
pays de l'Amrique Latine du joug colonial espagnol.
Hati mit la disposition du grand "Libertador" Simon
Bolivar ses maigres ressources...( soldats, bteaux,
fusils provisions...)
Pour acheter le livre, appelez Hati Progrs
(718) 434-8100 ou International Action Center au
(212) 633-6646.
Vous pouvez aussi conunander sur internet en montant
sur le site: www.leftbooks.com.


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
#45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/ 18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h 19 h
Samedi 8h-16 hres

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Points de Vente de Hati en Marche ~E.~ _


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950


Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070


B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Dl's Corner -
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
9543450450
Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543


Haitian Caribbean Market


4760 Austell Road SW Suite 4
Austell, Ga 30160
Tl.: 770-944-8545


j _____________ ____________________________
i r i I


Mois de l'Histoire des Noirs,
edition 2004


La Fondation Augustin Bruno rendra hommage ces
personnalits:
Monsieur Luck Mervil ; Madame Nicole Roy-Arcelin ;
Madame Marie-Luce Ambroise ; Monsieur Marc-Yves Volcy ;
Monsieur Joe Trouillot

http://www.fondation-augustin-bruno.org/
moishistoiredesnoirs.htm
Dans une ambiance agrable et pleine de surprises ...
ensemble nous allons dcouvrir
les petits secrets et les moments forts qui ont marqu
la vie de nos distingus invits (es).

En premiere parties (18h00)

Galerie d'art (Myrtel Chry, ric Carrnard)

Un cocktail sera servi sous le battement des tambours

Deuxime parties (19h30 21h00)

Souper et vin servis dans une atmosphere enjoue par la
magie du doigt de Jean-Claude Julien au piano

Troisime parties (21h15 22h45)

Mot de bienvenue de la Prsidente,
Madame Nyrvah-Florens Bruno

Artistes invits .....surprise !! !. Tirage de tableaux

Presentation des prestigieux invits (es)

Quatrime parties (23h00 3h00 AM )

L'heure de la Rumba

Samedi 28 fvrier 2004
6566 rue Jarry, Complexe Cristina,
Participation: 50 $ dollars l'avance,
65$ la porte

Informations : (514) 685-8903

http://www.fondation-augustin-bruno.org/reservation.htm


J Un petit rappel de
notre hymne national
" par ces temps de
cruise.
SLa Dessalinienne a t crite
ar Justin Lhrisson et compost
par Nicolas Geffrard
et adopt en 1904.

Pour le Pays, pour les anctres,
Marchons unis, marchons unis.
Dans nos rangs point de tratres!
Du sol soyons seuls matres.
Marchons unis, marchons unis.
Pour le pays, pour les anctres,
Marchons, marchons, marchons unis,
Pour le Pays, pour les anctres.

Pour les Aeux, pour la Patrie
Bchons joyeux, bchons joyeux
Quand le champ fructifie
L'me se fortifie
Bchons joyeux, bchons joyeux
Pour les Aeux, pour la Patrie
Bchons, bchons, bchons joyeux
Pour les Aeux, pour la Patrie


Pour le Pays et pour nos Pres
Formons des Fils, formons des Fils
Libres, forts et prospres
Toujours nous serons frres
Formons des Fils, formons des Fils
Pour le Pays et pour nos Pres
Formons, formons, formons des Fils
Pour le Pays et pour nos Pres

Pour les Aeux, pour la Patrie
O Dieu des Preux, O Dieu des Preux!
Sous ta garde infinie
Prends nos droits, notre vie
O Dieu des Preux, O Dieu des Preux!
Pour les Aeux, pour la Patrie
O Dieu, O lieu, O Dieu des Preux
Pour les Aeux, pour la Patrie

Pour le Drapeau, pour la Patrie
Mourir est beau, mourir est beau!
Notre pass nous crie:
Ayez l'mune aguerrie!
Mourir est beau, mourir est beau
Pour le Drapeau, pour la Patrie
Mourir, mourir, mourir est beau
Pour le Drapeau, pour la Patrie


1 IL


------ -- -- ---


A


1 l--- f


1 L







Page 14 POLITIQUE

L'International beaucoup plus patient avec Aristid<
From: Lemane Vaillant cas) ... qu'on a su que 1' International et la Classe Politique
L'International et l'intrieur d'Hati auront t, de Hatienne de 1985 !!! (forme de Sylvio Claude, de
fort loin, beaucoup plus patients et explicites avec J-B Grgoire Eugne et d'Hubert De Ronceray) exigeaient-de
Aristide qu'avec J-C Duvalier .... Jean-Claude Duvalier :
En fait, c'est dans les couloirs, En Schwi Schwi a.. Qu'il renont sa Prsidence A Vie
Schwi" (comme nous savons dire au Cap-Hatien, en tout b.. Qu'il supprimt le Corps encombrant des VSN


LA POSITION DE L'OPPOSITION ...


(Opposition ... suite de la page 9)
l' effet d'une ingrence que si la mme suggestion venait
de l'hyperpuissance mondiale.
C' est la CARICOM, dans ces circonstances, de
faire un choix entire une attitude jusqu'au-boutiste,
persistent dans le maintien d'une loyaut inbranlable
un rgime qui est en train de battre de l'aile, ou de miser
sur l'avenir. En fait c'est l'opportunit qui s'offre la
CARICOM de jouer un rle pertinent dans cette
conjoncture, si elle tient s'amnager des relations
cordiales dans l'avenir avec les dirigeants hatiens. Haiti,
membre de la CARICOM, a un poids spcifique non
ngligeable face aux 14 autres membres.
Toutes causes et conditions, toutes propositions
et insinuations qui peuvent rduire directement ou
indirectement l'intensit du movement insurrectionnel,
sont fuir. C'est une condition psychologique collective
et la confluence d'intrts communs qui crent, pour une
priode donne, le movement insurrectionnel. C' est la
manifestation du dpassement collectif du seuil de
tolerance. La cohrence et la cohsion du movement
insurrectionnel tournent principalement autour de deux
axes, la confiance mutuelle et le besoin de se dbarrasser


d'un ennemi commun. C' est une priode d' motion intense,
durant laquelle les citoyens sont littralement disposs
sacrifier leurs vies. Et ils le font. On en est tmoin,
malheureusement trop souvent. Les leaders du movement
ont la responsabilit de s'assurer du maintien de sa cohsion
et de sa cohrence, pour que ces sacrifices ne soient pas
faits en vain. L'intensit est la force centripte de
l'insurrection. Elle doit tre constant et ascensionnelle,
pour maintenir la cohsion et la cohrence du movement.
Les leaders ne peuvent en aucun cas abandonner
le terrain pour aller aux Bahamas, mme pour la finale pour
le dpart d'Aristide. C'est le ralentissement automatique
et la mort certain du nouvement insurrectionnel. C'est
tendre Aristide et la CARICOM la perche qu'ils
cherchent, pour finir son mandate jusqu' au bout. Il faut offrir
la CARICOM la chance de se racheter dans le rle
d'intermdiaire pour ngocier avec Aristide les conditions
de son dpart du pouvoir. C' est certain que si la CARICOM
saisit cette opportunity, elle aura des difficults persuader
Aristide. Cependant parce que l'initiative ne vient pas de
l'hyperpuissance, elle n'aura pas de difficult jouer le
rle d'auxiliaire puissant, pour sortir de la crise. They
are many ways to skin a cat. "


DC!A
mNoeo mml UMm


c~-~



~.g.


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51

e qu'avec J-C Duvalier
c.. Qu'il favorist la formulation d'une Nouvelle
Constitution Dmocratique pour Haiti ..
d.. Qu'il ordonnt des lections prsidentielles
en Haiti (o il pourrait lui-mme se porter Candidat) ..
Ce fut cela le package rest secret, sans aucune
Resolution ouverte 821, 823 ou 824 de l'OEA (Car on
aurait vit le 22 de la chance duvaliriste !! !) jamais prise
contre le rgime vieux de 1957 ...
1986, c'tait d'ailleurs 22 ans aprs la
proclamation de la Prsidence A Vie de 1964 .... Toc .
Jean-Claude Duvalier a compris qu'il ne devait pas insisted
contre la volont des Tutlaires, n'est-ce pas ?
Aujourd'hui, il y a toutes sortes de Rsolutions
votes ou prises l'adresse du Pouvoir Lavalas ... jusqu'
celle de nos vques (Sans Blague) '.
Aristide objectivement a l'avantage de n'tre pas
President A Vie d'avoir t lu apparemment
dmocratiquement. Il ne veut pas courter son mandate, et
il est appuy en cela, par l'International.
On semble vouloir dire l' Opposition Hatienne
dtermine et farouche, qu'en dehors d'une procedure de
destitution du Prsident par la Haute Cour de Justice, s'il
ne veut pas dmissionner et qu'il tient la barre, on ne peut
le contraindre partir lgalement, constitutionnellement,
..... simplement parce qu'il est jug Mauvais Prsident...
On devrait le supporter jusqu' terme, et se prparer voter
pour un Meilleur Potentiel qui rparerait les dgts et
redresserait le pays ultrieurement (On devrait comme
apprendre assumer ses mauvais votes, ses mauvais choix,
dans la Vie, en Adultes Avertis ... )
Chers Correspondantes et Correspondants : Je
voudrais que vous dtectiez, s'il en est, des failles dans
la Logique prcdente de l'International ..
Veuillez les partager avec nous .. Mme en
catastrophe, vertuons-nous demeurer
rationnels ... Pourrions-nous, nonobstant nos
victims sans nombre faites par le camp des autres
violemment, pour dfendre leur mandate sans buts
nationaux, sans projects et sous Sanction
International ?
Aristide, son retour au pays le 15
Octobre 1994, avait avou publiquement et
officiellement, que durant son exil sur les rivesdu
Potomac..., Il avait fait un grand dsordre, un
grand dgt contre les intrts d'Hati ... Il ne
rvla jamais la nature de ce grand dsordre ou
de ce grand dgt ... Enfin, Passons, puisqu'on
ne le lui avait pas demand non plus ... En avez-
vous une ide ? Qu' est-ce que cela pourrait bien-
tre ? Cela n'inquita, en tout cas, outre measure
aucun Hatien, voyez-vous a !
Personnellement, je n'ai pas de Parti
Politique en Hati Je ne suis pas un Partisan.
Seulement, je n'ai pas souhait qu'Aristide
(voir International 15)


Les tlphones

portables

apparemment.

sans danger pour

la sant
(Portables ... suite de la page 11)
sur les portables menes dans le monde enter
depuis un prcdent rapport d'experts
britanniques mandates par le gouvernement,
public en 2000.
Ce rapport avait prconis une
"approche prudente, tout en reconnaissant qu'il
n' existait aucune preuve concluante de la nocivit
des portables pour la sant.
Le rapport rdig par le professeur
Swerdlow, le plus important depuis trois ans en
Grande-Bretagne, prvient toutefois qu'il faudra
mener de nouvelles recherches avant de pouvoir
affirmer de faon definitive que les portables snt
sans danger long terme pour la sant.
"Les recherches qui ont t publies sur
l'exposition aux frquences radio et (ses liens
avec) la sant, ont leur limited, et les tlphones
mobiles ne sont largement utiliss que depuis
relativement peu de temps", explique le
document.
"Il reste donc possible que l'exposition
des champs de frquences radio infrieures aux
normes admises ait des effects sur la sant, et il
est donc ncessaire de poursuivre les recherches",
a-t-il ajout.
Plus de 47 millions d'adultes possdent
un tlphone portable en Grande-Bretagne, soit
environ 70% de la population.
Certains experts affirment que
l'utilisation intensive de tlphones portables est
l'origine de troubles allant de simples maux de
ttes des tumeurs au cerveau. (AITP)











L'International plus patient avec Aristide ...


(suite de la page 14)
choue, qu'Aniitde choue contre Hait parce qu'ill est n
la mme anne que moi. et parce qu'il sjourna aussi
longuement au Cap- Hatien. ma V\ile natale, tandJs qu'il allait
chez les Pres du Collge Notre-Dame du Perptuel Secours,
... et qu'il venait de loin. de Port-Salut .
Enfin aussi, parce qu'A.ri,,de a pu computer au
dpart du7 Fener 1-)91 sur
a.. Le souuen sans tailles des Malasses lc: eclates
rurales et urbaines
b.. Le souiien largement large du Monde
Universitaire Ha'iicn
c.. Le soutien de la Socitd Ci le lhaiueine autour
de On Respe Pou Konstii ison-"
d.. L allgeance des FA 1)I aulou1 du Gdnral Hlrard
Abraham, aprs I'chec lait au Dr Roger Lalontant. cit mme



je lis ui rUaine J






BOBYDVress c..

Kliyan Boby Express yo, koute sa!
Konpayi-an genyen yon bn nouvl pou nou:
Anplis de transf lajan ak manje ke nou kapab
voye pou fanmi nou; Depi
lendi 19 Me, nou kapab voye yon bokit chaje
manje, san fr pou fanmi nou.
Men se pa sa slman. Nan tout fen mwa, Boby
Express
ap mete yon
ti kado sipriz nan chak bokit Boby Food.
Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1 Ilth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
JamaicaN.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
-Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 JeffTerson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Buttertield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Phannacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704.221-8910, 221-1632


aprs le rem oi ca% alier eti humiliant de l' tat-Major de-s
FADH, ds le 7 Finer 91 en presence de Danielle
Mitterrand surprise .
e.. Le soutien largement large de la Diaspora
Hatiuenne de Miami Montral, en passant par Gen%e
et Paris .
I.. La majont parlementaire du FNCD au\
2 chambres .
g.. La reconnaissance trs nette et claire de sa
ictoire au\ urnes par I'lnternauoinal et l'Opposition
Haitienne (L'ANDP en paruculier)
Toutes les bases de russite politique
laalassienne pour le Pas taient runies : Qu'est-ce
qui s'est pass,, Merde Nom De Dieu !


Page 15


Lisez l'ditorial

intitul "La guerre

psychologique"

P.10

Aristide s'engage

des lgislatives dans

6 mois


Lemane aillant p.7
Toronto. le II Janm ier 200(4 .


MiAMfflDE


LEGALANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which can be obtained through the
Department of Procurement Management, Vendor Information Center
(VIC), 111 NW
1st Street, Suite 112, Miami, FI 33128 (Phone 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package
(see cost of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid
package through the United States Postal Service. Ail requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the
vendor's complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to : 'Miami-
Dade Board of County Commissioner ".

Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our website (wwwmtiamid' de.gov/dpnm/) under
" Solicitations Online ".

Bids proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal deadline.
Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened or
considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, i,
solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any mail,
package or courier service including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1 st Street,
17th Floor, Suite 202, Miami, FI 33128 by no later than 2 : 00 PM on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the Cone of Silence in accordance with County Ordinance No. 98-106.

The following bid(s) will open at 2 :00 PM on Wednesday February 25, 2004


1745-PW


CRANE TRUCKS


Cost $10.00


RIBBONS
A Pre bid conference is scheduled for Thursday January 29, 2004 at 1 :00 pm at Stephen P. Clark Center
locate at 111 NW l Stret, Miami, FI. In conference room 18-2 attendance is recommended.


5515-3/09-OTR


6099-3/09-otr


7550-3/09-OTR


AUTO GLASS/WINDOW Cost $10.00
REGULATORY, FURNISH & INSTALL


READY MIXED CONCRETE-
PICKED UP

WELDING GASES &
LIQUID OXYGEN


Cost $10.00


Cost $10.00


This contract requires Insurance.


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51


I HIER ET AUJOURD'HUI


1


.





Mercredi 21 Janvier 2004
Page 16 BuHreau du Premier Mini stre Hati en Marche Vol. XVII No. 51







RPUBLIQUE D'HAITI


Mesaj Gouvnman an,


Nan tt kole ak Chef Leta a,


Nan okazyon ane 2004



Ayisyen, Fr ak S
Sa f lontan depi lontan
Ayiti Manman nou sibi anpil, anpil
pou bay tout piti li mwayen lavi moun
tankou tout moun

Ane pase, ane vini
Ayiti manman nou made n ede 1
pou 1 kontinye ban nou lavi nan diyite

Sonje pouki e ki kote Toussaint mouri;
raple w Vty
zanst nou yo ak fs linyon
gen laviktwa sou tout kolon;
lesklavaj dispart, libte triyonfe

Ayiti Manman nou,
kolon te chaje non w,
poutan, 3 syk vyolans pat janm rive f w
ni bese tt, ni renye non w

Nou gen yon drapo tankou tout Pp,
respekte 1, se devwa nou tout
pou lot peyi ka respekte 1

Ayiti manman nou,
Bisantn lanm Toussaint, se ft ou
Bisantn Vty, se ft ou
Bisantn Drapo a, se ft ou
1804, se te ft ou, Premye Repiblik pitit Lafrik Ginen,
Zetwal libte ki klere tout lat

Ayiti Manman nou, 2004 se Bisantn w ;
nou tout se pitit ou, nou gen yon sl lakay,
lakay ou, anba yon sl drapo,
senbl fratnite ak inite

Ayiti Manman nou,
nan memwa zanst yo, e pou pwogr nou tout,
ede n fete w nan tt ansanm ak chal renmen
ki bay lavi tout bon, nan sekirite ak Lap.

Yvon NEPTUNE
Premnye Minis


I i i-






Mercredi 21 Janvier 2004 Bureau du Premier Ministre Page 17
Hati en Marche Vol. XVII No. 51 u dPr iVinsr







RPUBLIQUE D'HATI


MESSAGE DU GOUVERNEMENT,


EN COMMUNION AVEC LE CHEF

DE L'ETAT,

A L'OCCASION DU NOUVEL AN

Frres et Surs en la patrie commune,
Hati, notre mre, a connu souffrances et humiliations
Por assurer ses enfants de meilleures conditions
d'existence.

Une anne passe, une nouvelle arrive,
Hati, notre mre, sollicite aujourd'hui le support de ses
filles et fils
Pour que, dans la dignit, elle continue de leur donner vie.

Rappelez-vous les causes et le lieu de la mort de Toussaint
Louverture,
Remmorons-nous Vertires,
O, par la force de l'union,
Nos anctres ont triomph des colons ;
Adieu esclavage, vive la libert !

Hati, notre mre,
Les colons avaient change ton nom.
Malgr trois sicles de violence,
Tu es reste rebelle et fire.

A l'instar de tous les Peuples, nous avons un drapeau,
Nous devons le respecter
Pour que les autres pays lui tmoignent le mme respect.

Hati, notre mre,
1804, c'tait ta fte,
Toi, premiere Rpublique des enfants d'Afrique Guine,
Etoile de libert qui brille sur toute la terre.
Le bicentenaire de la mort de Toussaint, c'est ta fte.
Le bicentenaire de Vertires, c'est aussi ta fte.
Le bicentenaire de notre bicolore, c'est encore ta fte.

Hati, notre mre, 2004 est ton bicentenaire ;
Nous sommes tes enfants, filles et fils d'un mme pays
A l'ombre de notre bicolore,
Symbole de fraternity et d'unit.

Hati, notre mre,
Au nom de nos anctres et pour le progrs de tes enfants,
Aide-nous clbrer ton bicentenaire
Dans l'unit et la chaleur de l'amour,
Sources de vie, de scurit et de paix.

Yvon NEPTUNE
Premier Ministre








Les Jeux de Bernard


Mercredi 21 Janvier 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 51


DO MI1NOIISolutions de la
semaine passe p

Allez de DOMINO SATANE, en utilisant des mots du du HAITi P IL, 0
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. P L P L0


SATANE ____
Solutions de la semaine passe
La Jalousie du n- ~
Barbouille, Le $-B|RBLE
Medecin volant, HORIZONTAL SOM B LE
amoured, Depitcuv c H I A 1. Terme- 2. Gaz moutardes- -- Arrangez les sept lettres ci-de
Precieuses ridicuies, K I At .F A F 3. Choisirons 4. Article Abrite -
Sganarelle, Dom Garcie N CR roio pour former un mot franc
de Navarre, L'ecole des A YO UE T IC O O 5. Retirer Prposition -
maris, Les Facheux, ADNKY R 6. Sensibles au gel -
L'ecole des femmes, v FWF A Sensibls au gel
Critique de lecole des N H 7. C'est dire Entire --
femmes, L'Impromptu de i A E E
force, LaPrincesse ECDHABY FKP VOBSU
d'elide, Tartuffe, Dom EK Z KCA F VERTICAL L R
Le Misanthrope, Le FA A 1. Etude des muscles L R
Medein gre lui 2. Allches- |
Melicerte, Pastorale ER IE D E
comique, Le Sicilien, U 3. Premier jour de l'anne vietnamienne dieu smite "
Danhiton, re, FEGMMEALANTE HLTB FFO 4. Inflammation 5. Se marrera Prcde "Intrieur" -
MonsieurnLe Solutions de la semaine pad
Monsieur de 6. Aussi Transpira 7. Dresse Titane -
Amants magnifiques, 8. Parfums. PECCANT
Le Bourgeois Gentilhomme,
Psyche, Les Fourberies de Scapin, La Comtesse
Sd'Escarbagnas, Les Femmes savantes,
SLte Malade imaginaire


Page 18


En bref...
(suite de la page 2)
Pendant plus deux heures, le corps de Maxime Dzelmond a t retenu au local
de la Facult des Sciences humaines o les tudiants ont t contraints de se
replier. Vers 14h30, l'ambulance de la Croix Rouge hatienne, transportant le dfunt, a
finalement quitt la capital hatienne pour se rendre Jacmel, ville natale du
disparu, grce un compromise entire les tudiants, qui tenaient rendre un
dernier hommage celui qu'il considre comme un combattant de la libert ",
et la police.

Une certain Rocky de couleur verte ...
Des individus arms et circulant bord d'une jeep Rocky de couleur verte et sans numro
d'immatriculation, ont tir dimanche vers les 9 heures du martin Delmas 32 en direction
des petites marchandes qui se trouvaient au march de Delmas 32. Sans fournir la
moindre explication, les occupants de la jeep s'en sont alls aprs avoir dcharg leurs
armes sur les pauvres marchandes.
Ceci s'est pass environ 45 minutes avant que la manifestation de l'opposition ne soit
arrive sur les lieux.
D'autre part, Evans Paul a demand aux parents de ne pas envoyer leurs enfants l'cole,
accusant le pouvoir d'appliquer une politique pour empcher les tudiants et les coliers
de boucler leur cycle d'tudes.

Le Parlement europen appelle Hati mettre un terme aux "meurtres
et l'intimidation"...
Le Parlement europen a appel jeudi les autorits hatiennes s'engager publiquement
mettre un terme aux "graves violations des droits de l'Homme" dans le pays, notamment
les meurtres, la torture et les intimidations.
"Il ne peut y avoir d'lections dmocratiques sans une police assurant la protection de
tous et qui ne soit pas au service du pouvoir", ont insist les eurodputs dans leur
resolution, soulignant l'"chec" de la police, "incapable de faire respecter l'Etat de droit"
et de protger les manifestants face aux partisans du parti au pouvoir "brandissant
machettes et armes feu".
Les dputs europens ont galement demand au gouvernement de "dissoudre les milices
et bandes armes qui font rgner la terreur" et de "mettre un term la corruption".

Arrestation en Floride d'un ex-gnral hatien pour tre dport en
Hati
L'ex-major gnral Jean-Claude Duperval a t arrt le mercredi 14 janvier Orlando
(Floride) sous l'accusation de violations des droits humans dans son pays natal, et sera
dport en Hati, ont annonc des officials fdraux amricains,
L'ex-militaire hatien est connect au massacre de Raboteau (Gonaves) survenu en 1994,
sous le rgime militaire qui avait renvers et exil le Prsident Aristide en septembre
1991.
Duperval est entr aux Etats-Unis en 1995 avec un visa de visiteur. Il a rsid Orlando
et travaill Walt Disney.
La semaine dernire, l'Immigration amricaine a annonc que Duperval a puis tous les
recours juridiques et qu'il sera dport dans son pays d'origine, o il a t condamn par
contumace dans le procs du massacre de Raboteau.
Jean-Claude Duperval tait le no.2 dans l'tat major du gnral Raoul Cdras, le leader du
coup d'tat du 30 septembre 1991.
Trois autres ex-militaires hatiens se trouvent dans la mme situation. Ce sont Carl
Dorlien, Herbert Valmond et Luc Asmath.
Frantz Douby est dtenu et sera galement dport en Hati.

A propos de l'vasion de dtenus du Pnitentier national ...
La nouvelle a t diffuse, au course de la journe du 1er Janvier 2004, qu'un certain
nombre de dtenus du Pnitencier National s'taient vads, sans que le directeur de la
prison Mr Clifford Larose n'ait fourni aucune explication la population.
Le Centre Oecumnique pour les droits humans crit: "Des sources dignes de foi nous
font croire que le nombre des personnel vades le 1er janvier 2004 serait de 642, parmi
lesquelles se trouveraient des criminals extrmement dangereux. Vous comprendrez
l'angoisse de la citoyennet quand des vnements de cette importance restent couverts
d'un manteau de silence, qu'aucune explication n'est donne, ni aucune assurance sur les
measures prises pour y remdier. Dj, on apprend que l'un de ces prvenus, originaire de
Petit-Goave, de retour dans sa ville natale, aurait t excut. Par ailleurs, la rumeur court
que des actes spcialiss, soit d'excutions, soit de destruction, auraient t confis
certain de ces vads. Concidence ou non, depuis cette date, on a assist une escalade
(voir En bref / 20)


I


' .


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

5H- 6H30 BON REVEIL EN MUSIQUE

6H30-7HOO AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

7HOO-9H30 MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editoriaj de Marcus
7HOO-9HOO MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

'10H00-Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

Midi Midil5 LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

Midi 15 2HOO LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

2H00-3HOO C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

3HOO-5HOO LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

5HOO NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

5H30 SPORT
Jacky Marc

6HOO-7HOO LES TOP TEN

7HOO-8H30 AMOR Y SABOR
con Luciani

8H30-9HOO SOIR INFORMATIONS

10HOO NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

9H00... x du mat CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


I


.


TE
-T E
T E
T S

NS





ssous
lis









sse







Mercredi 21 Janvier 2004
Haiti en Marche Vol. XVII No. 51


Sti gout pa ti gout akJan Mapou


Ti Gout Pa Ti Gout ak : Ja apfau


REN BALANCE AK JOZAFA LARGE
(1915-2004)
Dwayen powt ayisyen-yo : Ren
Balance, mouri Ptoprens 11 janvye ki sot pase
la-a. Li te ganyen 89-ane. Ren Blance ft
Koray nan depatman Sid la, 8 janvye 1915. li
f'e etid segond li Lise Petyon. Li te travay nan
depatman lajistis, epi nou jwenn ni nan
depatman ekonomi nasyonal. Apre sa, li rantre
nan lanseyman.

Ren Blance, pase vi-l nan lanseyman.
Nmalyen, f lekl sete vokasyon-1. Mounn ki
konnen-1, elv li fme an Ayiti tankou Ptoriko,
ak Etazini, non Ren Blance toujou sonnen
kbm bon pwofes ak ng serye. Se nan Brown
University, RI, li fini kary pwofes li. Men sa
pa vle di li te depoze baton lakre-a. Tounen 1'
tounen nan peyi-a, li te kontinye ap bay kou
lakay-li.

Ren Blance pa ekri okenn reky
pwezi an kreyl men li te travay nan kanpay
alfabetizasyon an kreyl pou granmounn. E li
te konsidere Lanng Kreyl km youn zouti pou
retire mas pp la nan liyorans pa konn li ak pa
konn ekri.

Ren Blance pibliye plizy powm an
franse: Rythmes de mon coeur an 1940 ;
Luminaire an 1941 ; Pour clbrer l'absence
an 1943; Survivance an 1944; Epaule d'ombre
an 1945. Nul ailleurs an 1978.

Li pa fasil pou klase pwezi Blance men
nou konnen li te panche sou estil sireyalis la.
Menmsi tout pwezi li ekri yo pa te chita sou
prensip sireyalis la. Powm Luminaire
pa ekzanp, se youn temwayaj tandans sireyalis
la. Powt la te swf pou li konprann lm,
konprann lemon, esplike morality kay lezbm
ak kalite k'ap degaje anndan chak mounn ki f
younn pa sanble ak lt.

Powm Ren Blance yo esprime youn
angwas, youn k sere pafwa menm youn
degoutans devan jan fim lavi-a ap dewoule.


Adorable victim, je ne sais pas ce qu'il
faudra t'offrir Je ne sais pas si je dois avoir le
courage d'oser chercher pour la deception de
savoir

Des baisers que l'on boit en face du
soleil ? Mais tu crierais la soif inapaise aux
quatre coins du soir Rappelle-toi la caresse de
l'eau froide sur ta peau; rappelle-toi le gout
acre des fruits murs sur ta lvre ; rappelle-toi
le violet effac sur la feuille que tu voudrais
revoir.. > >

Powt franse Rimbaud te youn sous
enpirasyon pou Ren. Youn powm tankou
pour clbrer l'absence>> li ekri an 1943
montre sansiblite k-1, kote dezespwa ak
dezolasyon ap degoute sou rit batman k-powt
la.
< o la sve coule
aux vaisseaux des jeunes arbres ;
Quand viendra la chanson
Qui clbre la fusion du pain
Avec le suc des fruits;....
Quand les poumons seront charges de sang;
les portefaix retrouveront le sourire
d'un labeur sans inquitude ;
je chercherai la place
ou ton ombre n'aura pas glaiss
pour la communion promise
l'attente des jours de paix.>>>...

Dapre Ghislain Gouraige, Ren
Belance pa te fin renmen estil sireyalis la twp-
twp. Lakay powt la ou santi plizy tandans
tankou tandans Baudelaire, tandans Andr
Breton...

An 1952 nan revue Conjonction Ren
Balance chwazi pou l'divse ak estil powm
kach-kach liben sa-a pou l'vin youn powt pi
dirk, pi ,<> nan reyalite lavi-a.

Biwo Santral Sosyete Koukouy ak tout
branch li-yo ( Kanada, Boston, Connecticut,
Tampa Bay, Haiti, Miami...)ap bat bravo devan
tonm gran powt ak gran Ayisyen Ren Blance
ki mouri Ptoprens 11 Janvye 2004.

N'ap made fanmi-1 ak zanmi-1 yo, gran
fr-nou Paul Laraque an premye, bon zanmi
Ren Blance pou yo konnen jan nou apresye
lavi Ren ki trase chemen pou jenerasyon k'ap
suiv-yo. Aie nan lap Granmt-la Ren!...


SAVANAH-GEORGIA. SAMDI 5 DESANM PARAD LA SOTI DE VAN LEGLIZ BATIS-LA POU ALNAN
FRANKLIN SQUARE KOTE H.A..H.S.(Haitian American Historical Society) PRAL PLANTE ESTATI-A
AK DRAPO-E-WOUJ LA. KOUKOUY ERNST REGISTRE (Nn) PTDRAPO MOMAN ISTORIK LA.


INVITATION
SWARE REFLEKSYON -2004
AVEC
ARSENE AUGUSTE
Signature-vente du livre
L'AZIMUT
ENTIRE HIER ET REMAIN
QUOI FAIRE?

LIBRERI MAPOU
DIMANCH 25 JANVIER 2004
de 5:00 hrs a 7:00hrs PM

A A

S G
E U
SS
N T
EE

Haitien de naissance( 1921), Venzuelien par
naturalisation, Ingnieur Civil de profession,
l'auteur a t procup ds sa jeunesse par la
multiplicit des obstacles qu'il a cru dtecter dans
le processus volutif du Pays Haitien., En 1951,
dconcert et menac, par l'instabilit politique du
pays, il eut laisser sa terre natale et se rendit au
Vnzuela, d'o il observa nombre d'vnements
douloureux qui prirent place en Haiti au course de
la priode 1960-1986.
Aprs le dcs de sa femme, une haitienne,
il pousa une citoyenne vnzuelienne. Recrut
comme consultant dans le cadre d'un appel d'offres
international organis sous les auspices de la BID(
Banque Internationale de Dveloppement) il
regagna Haiti et prta ses services techniques de
1989 1992
Revenu son pays d'adoption, l'auteur a
entrepris de transcrire progressivement l'ensemble
de ses rflexions sur les conditions lamentables
releves dans son pays d'origine. C'est dans ce
context qu'a t lentement prpar "L'AZIMUT",
un crit que les frres et amis de ce
courageux< l'ont invit et encourage publier.
La Signature-Vente aura lieu la Libreri Mapou
5919 NE 2nd Av. Miami, Dimanche 25 Janvier de
5heures 7heures PM.


LIBTE OU


LANM Y

TEYAT NAN MIYAMI
Kijou: Dimanch 21 MAS 2004
Kibb: Gusman Performing Art Theatre
LIBTE OU LANM
Pysteyat 4 tablo ot: Jan Mapou ak
kolaborasyon Kiki Wainwright, youn
mizikal ak chante, danse, mizik, pwezi,
dyalg, monolg... penti...ki retrase wout
esklav yo depi Lafrik rive Sendomeng
Make kalandriye nou
DIMANCH 21 MAS 2004
Antre $20.- alavans $18. Timounn anba
12-an ak senior citizen $15.-
Sponsored by th Department of
Dade-County Cultural Affairs,
The Board of County
Commissioners
and Haitian Heritage Society
^_ '"


Page 19


Ti Gout Pa Ti Gout ak- tt att i


I








SL'ACTUALITE EN MARCH


des rponses claires et prcises sur ce qui s'est pass, vu que la
E n b ref ... (suite de la page 18) loi rend les dirigeants de administration pnitentiaire
dElan eqelle m e responsables de la sant, de la scurit et de la vie des dtenus
de la violence qui comprend l'enlvement et l'assassinat de qui leur sont confis et que, d'autre part, on est en droit de savoir
plusieurs professionnels, don't l'ingnieur Lauture, quelles measures ont t prises pour pallier aux consequences
l'excution du Commissaire Edner Jeanty au Cap, les d'une vasion aussi massive de dlinquants. C'est l'ensemble de
incendies de maisons Miragoane, les menaces contre les la socit hatienne qui attend donc des services de
coles, la chasse aux tudiants et l'attaque brutale contre l'administration pnitentiaire que la liste exacte des vads, leur
coles, la chasse neuf stations de radios dttaque brula capitale ontridentit, la cause de leur incarceration, l'tat de leur dossier
les antennes de neuf stations de radios de la capital, soient communiqus et publis immdiatement pour que toute la
Le CEDH pense que dans le cas d'une vasion come population sache quoi s'en tenir.
celle qui a eu lieu le ler janvier 2004, la citoyennet a droit Dans cette attente, recevez nos meilleures salutations.
*-- :.- '- ...g- -.. .

.... ._ .. .. ' r-;

(Evads ... suite de la page 2) est en droit de savoir quelles measures ont t prises pour pallier
destruction, auraient t confis certain de ces vads. aux consequences d'une vasion aussi massive de dlinquants.
Coincidence ou non, depuis cette date, on a assist une C'est l'ensemble de la socit haitienne qui attend donc des
escalade de la violence qui comprend l'enlvement et services de l'administration pnitentiaire quela liste exacte des
l'assassinat de plusieurs professionnels, don't l'ingnieur vads, leur identity, la cause de leur incarceration, l'tat de
Lauture, l'excution du Commissaire Edner Jeanty au Cap, leur dossier soient communiques et publis immdiatement pour
les incendies de maisons Miragoane, les menaces contre que toute la population sache quoi s'en tenir..
s coles. la cha sse aux itudiants et l'attaque brutale contre Dans cette attente, recevez nos meilleures salutations.


les antennes de neuf stations de radios de la capital.
Le CEDH pense que dans le cas d'une vasion
comme celle qui a eu lieu le ler janvier 2004, la citoyennet
a droit des rponses claires et prcises sur ce qui s'est pass,
vu que la loi rend les dirigeants de l'administration
pnitentiaire responsables de la sant, de la scurit et de la
vie des dtenus qui leur sont confis et que, d'autre part, on


Jean-Claude Bajeux
dir. ex.
cc : M.Calixte Delatour, Ministre de la Justice
M.David Lee, Mission Spciale de l'OEA
Fdration des barreaux d'Haiti.
M.Louis Joinet, expert indpendant


Mercredi 21 Janvier 2004
*w ..- --. 1- V-1 V TT1


L'tudiant Maxime Dselmours mort par
balles lors de la manifestation du
mercredi 7 janvier


Mr, Mme,
Professionnels
Hatiens
Vivant en terre
trangre
Cher (s) Amis


LE LEADER DES BUREAUX DE TRANSFER

ETABLIT ENCORE UN AUTRE RECORD!


Tous les ans, une domination confirme par les chiffres !

Grce la confiance inbranlable existant entire CAM et sa fidle clientle,
qui ne cesse de grandir, le leader incontest du march des transferts d'argent
sur Haiti a encore une fois donn l'exemple :


le 23 dcembre 14,374 transferts en une journe, et livrs domicile le mme jour.
le 23 dcembre 16,853 transferts en une journe, et livrs domicile le mme jour.
le 23 dcembre 18,282 transferts en une journe, et livrs domicile le mme jour.


Notre difference c'est notre service !
APPELEZ NOUS GRATUITEMENT :
USA:1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE : www.camtransfert.com


La prsente est pour
vous proposer une
opportunity unique
de possder une
proprit au bord de
la mer sur la Cte
des Arcadins. Le
project du Club
Nautique Aquabella
S.A. est une ide
original qui ferait
de vous le
propritaire d'une
surface btissable de
1000 m2
surplombant la
mer et le lac de Bois
Neuf avec accs
votre plage
prive, dans le cadre
d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et 4 dj
construits.
Visiter sans tarder
notre site web
wwwHalitaquabellacom.
Tous les dtails y
sont contenus.
Agissez vite car, vu
nos prix, les lots
s'enlvent.
Vous pouvez nous
crire : email:
iliabpdlaC@ahooamn


Page20


2001:
2002:
2003:




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs