Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00242
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: February 2, 2005
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00242
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
Barry Univer;ity L'brary
.11300 N. E. Second Avenue


Hati en Marche dition du 2 au 8 Fvrier 2005 Vol. XIX No. 1


O est la solidarity dans l'action


ANALYSE
29 Janvier Une demand
d'extradition adresse par le
gouvernement hatien aux autorits de
Santo Domingo a t retourne Port-ai
toutes sortes d'erreurs, y comprise pour tre m


g ov T savoir qu'une tell dmarche doit suivie une
Svoie toute trace: la voie diplomatique. Du
gou verpartement hatien concern, qui la


u-Prince pour
Lal date (???).


Cepenaant la plus significative est
l'acheminement de la requte qui n'a pas t fait par les
voies prescrites. Il n'est pas besoin d'tre grand clerc pour


CARNAVAL-TOURISME-ECONOMIE

Jacmel est aussi aujourd'hui

JACMEL,une ville-fantme au-Pnce l publique
9 Janvier Le u n e -de Port-au-Prince'
carnaval de Jacmel a attir cette anne encore beaucoup Ces. derniers dominant dsormais de leur
de monde, bien que son originality laisse de plus en plus nombre, et de leur poids pcuniaire, l'un des derniers
dsirer sous la pression des gots touristiques de Port- (voir Jacmel-Carnaval / 5)


~..


L'ex-Lieutenant Gnral Hrard Abraham ( gauche) replace Yvon Simon (photo de droite) aux
Affaires trangres. Le poste prcdent d'Abraham au ministre de l'Intrieur et de la Scurit est
dsormais confi M. Michel Bernardin. Mme Danile St Lot ( ct du Gn. Abraham dans la photo)
est remercie et remplace par Marie Claude Fombrun Bayard, actuellement prsidente de
l'Association des Industriels Hatiens
1 -


PORT-AU-PRINCE. 30 Janvier- Un important
official canadien a rencontr l'ex-Premier ministte Yvon
Neptune dans sa cellule au Pnitencier National de Port-
au-Prince. Il a ensuite demand au gouvernement


intrimaire, qui a le support de Washington. d'acclrer
le processes devant aboutir la comparution de Neptune
devant le tribunal.


transmet la chancellerie hatienne. qui de son ct
l'achemine la mission diplomatique du pays destinataire.
Celle-ci fait aboutir la requte hatienne aux autorits
diplomatiques de son pays. Et ainsi de suitejusqu'aux plus
hautes instances de l'Etat en question ..
La demand recherchant l'extradition de trois
anciens responsables Lavalas (Clifford Larose, ex-directeur
gnral de l'Administration Pnitenciaire Nationale ou
APENA. Paul Raymond et Ren Civil. 2 activists proches
de l'ex-Prsident Jean-Bertrand Aristide) a t renvoye
au gouvernement hatien pour diffrents vices de forme,
don't celui de mauvaise adresse, si l'on peut dire.
Outre que c'est une honte pour Hati face au pays
voisin don't l'idologie officielle rpose sur un mythe de
uipriornte pir rapport aux Hatiens. mais c'est plus
,uremieni ia preuve que le gouvernement intrimaire
ira, aille auiouLrd'hui dans une situation de pagaille qui
n'dpargne paj jusqu'au plus haut niveau de l'Excutif.
Pjs eonnant aussi que tant de scandals se
pro.duisLnt en mme temps. C'est le symptme le plus
; iden qu un pouvoir n'exerce plus aucun contrle. Et pour
coilmmencer ,uI lui-mme. (voir Solidarit / 4)


Rpublique Dominicaine Hati





Sanio Domingo, 29 janv. 05 [AlterPresse] La
DLiecinii G(dnrle de la Migration dominicaine a procd
le 2, \ri% lier a la liberation de Clifford Larose. ex-Directeur
Geniral de 1 .Administration Pnitentiaire Nationale d'Hati
(APENA). qui etait dtenu Santo Domingo depuis 14
jours.
Cette liberation est intervene 2 jours aprs la
decision de .i juge Wendy Martinez qui avait entendu
l'alffre L.ir Li.e t la Quatrime Chambre Pnale du Palais
de Justice de Santo Domingo.
Aprs la liberation de Larose. ses avocats l'ont
accompagn du centre de dtention Haina (priphrie
sud de la capital dominicaine) sa residence dans le
secteur Arroyo Hondo de la capital dominicaine.
Arriv chez lui. Clifford Larose a remerci Dieu,
ses avocats et ses amis et a fait savoir qu'il apprciait le
traitement donn son cas par les autorits dominicaines.
ont confi des proches AlterPresse. Il a indiqu que sa
priority aujourd'hui tait conomique et non politique.
L'ancien Directeur de l'APENA a t arrt par
les agents du G-2 (sret dominicaine) dans un quarter de
(voir Larose /3)

fHaiti en Marche / 1
Port-au-Prince
100 Avenue L..arartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Mlianmi
173 NW 94th street
Miami. Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
MIontral 514 337-1286
mail: pub@haitienmarche.com
UR.. : \vww.laitienmarich.comi

Sihbryvf (' ong."ss #[SSN 1064-3896


I ___ __ __ __ ___ __ __ __ __


1-1








Page 2 EN PLUS


POLITIQUE

Remaniement ministriel


HPN, 31 Janvier Le premier
ministry hatien. Grard Latortue. a
procd lundi au replacement de trois
ministries de son gouvernement, qui sont
les titulaires des Affaires trangres. de
l'Intrieur et du Commerce.
Ces changements auraient t
apports dans le but de dynamiser l'action
gouvernementale, a expliqu un membre
du bureau de press de la Primature. Aux
Affaires trangres. Yvon Simon a t
remplac par l'ancien gnral'Hrard
Abraham, qui tait jusqu' present
ministry de l'Intrieur et des Collectivits
territoriales. A cette dernire function,
Grard Latortue a nomm Michel
Bernardin qui tait jusqu' present le
dlgu dpartemental de l'Ouest. Marie
Claude Bayard. une industrielle
responsible de l'Association des
industries d'Hati (ADIH). prend la tte
du ministre du Commerce et de
l'Industrie ainsi que celui du Tourisme.
une double function qu'occupait Danielle
Saint-Lot.


HPN, 29 Janvier Les deux
tours du premier scrutiny prsidentiel et
lgislatif organis en Hati depuis le dpart
en fvrier 2004 de l'ex-prsident Jean
Bertrand Aristide auront lieu les 13
novembre et 18 dcembre 2005, a-t-on
appris samedi auprs d'un membre du
Conseil lectoral hatien.
"Le Conseil lectoral provisoire
hatien (CEP) a reinis au gouvernement le
document lectoral fixant les dates des
prochaines elections et il sera public la
semaine prochaine", a dclar cette source


Les changements sont
diversement interprts dans les milieux
politiques. Evans Paul de la KID
(Convention unit dmocratique) reste
prudent par rapport ce remaniement. "
Nous ne comprenons pas la ncessit d'un
tel changement ". a-t-il dclar dans la
press.
Micha Gaillard, porte-parole des
parties socialists, a espr que la politique
trangre hatienne sera plus dynamique.
Il espre d'autre part que le nouveau
gouvernement jouera un rle neutre dans
la tenue des prochaines lections. Un
dirigeant du centre droit. Hubert
deRonceray, ne voit pas le bnfice que
la population pourrait tirer de ce
changement.
"On ne sent pas vraiment avec ce
remaniement une volont claire du
gouvernement de mettre fin la repression
et l'injustice qui s'exercent l'encontre
des membres du parti Lavalas","a
comment un dirigeant de l'ancien parti
au pouvoir.


sous le couvert de l'anonymat.
Selon ce document, les lections
municipales seront organises le 9 octobre
tandis que les elections lgislatives et
prsidentielle. prvues en deux tours,
auront lieu les 13 novembre et 18
dcembre.
Le gouvernement du Premier
ministry Grard Latortue a pris
connaissance de ce document. Il doit le
rendre public cette semaine, a prcis le
membre du CEP.


Pro et anti Aristide au Forum

Mondial de Porto Alegre
Porto Alegre, 31 janv. 05 circulation de l'information et des
[AlterPresse] -- Des lobbyists de personnel.
l'ancien Prsident Jean Bertrand Aristide Se prsentant come un
et des membres de la dlgation hatienne chimre ". Lovinsky Pierre Antoine de
au cinquime Forum Social Mondial la Fondation 30 septembre, a dclar que
(Porto Alegre, Brsil), se sont confronts depuis le 29 fvrier, plus de 10.000
ce 30janvier lors d'un atelier organis sur personnel ont t assassines en Hati par
la situation hatienne. les troupes d'occupation, la Police
Devant une assistance de plus de Nationale et les anciens militaires ". Selon
deux cent personnel, Brian Concanon du lui,'" la press international cache cette
cabinet d'avocats responsables des information .
activits de lobbying pour le compete Je Lovinsky Pierre Antoine a appel
l'ancien president ainsi que des membres la solidarity du people brsilien et du
du parti Fanmi Lavalas ont profit de movement populaire mondial pour fair
l'espace du FSM pour prsenter leur point pression sur (le Prsident brsilien) Lula
de vue sur ce qui se passe en Hati et (Da Silva) afin de retire ses troupes
demander la mobilisation en faveur du. d'Hati ". Le responsible de la Fondation
retour d'Aristide en Hati. 30 septembre a compar les chimres aux
De leur cot. Elifaite St. Pierre va-nu-pieds qui ont fait la guerre de
de la Plate-forme des Organismes Hatiens l'indpendance et,a assimil tous les
de Defense des Droits Humains habitants des quarters populaires de Port-
(POHDH). l'ancien Ministre de au-Prince des" chimres ".
l'Agriculture lavalas. Grald Mathurin, Pierre Antoine a dnonc les
ainsi que d'autres membres de la ONG travaillant dans le pays ainsi que la
dlgation hatienne, ont condamn les dlgation hatienne prsente Porto
pratiques du Prsident dchu, rendu Alegre come des membres de
responsible de la situation actuelle. I'opposition et ou des personnel
Les proches d'Aristide ont cit de llmanipules par les grosses ONG
nombreux cas de violations des droits internationals, qui ne font rien pour aider
humans don't leurs partisans dans les les partisans d'Aristide aujourd'hui en
quarters populaires seraient victims, en difficult .
particulier, des excutions sommaires. Tandis que les partisans
des arrestations arbitraires, des dtentions d'Aristide faisaient leur'expos. des
illgales, des restrictions la libre membres de la dlgation hatienne ont
(voir Pro et Anti / 12)


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hii Mn Mal-rchp Vnl YXI M 1


Le CEP fixe les dates des prochaines lections: Lavalas sera
probablement absent
L Conseil Electoral Provisoire (CEP) a rendu public, le week-end coul, le calendrier
lectoral des diffrents scrutins fixs pour l'anne 2005.
Selon le calendrier, les lections municipales et locales sont fixe au 9 octobre. Les deux
tours des prsidentielles et lgislatives sofit fixes respectivement aux 13 novembre et 18
dcembre.
Un conseiller lectoral, Patrick Fquire, a fait savoir qu'il appartient dsormais
l'Excutif de convoquer la people en ses comices.
L'Excutif peut toujours modifier les dates soumises par le CEP, mme ci ce dernier les a
rendues publiques.
Ces lections devraient se drouler en l'absence de Fanmi Lavalas considre come la
plus important organisation politique du pays.
Les responsables de cette organisation ont fait savoir que le parti ne saurait participer des
lections pendant que nombre de leurs responsables, membres et partisans sont incarcrs,
poursuivis et mme excuts sommairement travers le pays suite au dpart forc du
president Aristide en fvrier 2004. AHP

Denis Coderre affirme que le Canada ne souhaite qu'accompagner
les hatiens dans leur qute de dmocratie et fait part des
preoccupations de son gouvernement face au traitement accord
l'ancien Premier ministry Neptune
L'ancien ministry canadien de la Citoyennet et de l'Immigration, Denis Coderre, a
renouvel samedi l'engagement du Canada appuyer le processus lectoral, l'issue d'une
visit de deux jours Port-au-Prince.
M. Coderre a affirm que son pays n'a l'intention de s'associer un quelconque project qui
viserait placer Hati sous protectorat. "Tout ce que nous souhaitons c'est d'accompagner
les hatiens dans leur qute de dmocratie, a soulign le conseiller special du Premier
ministry canadien Paul Martin. Denis Coderre a par ailleurs fait part des proccupations du
Canada face au traitement accord l'ancien Premier Ministre Yvon Neptune avec lequel il
affirme s'tre entretenu vendredi au Pnitencier National.
Yvon Neptune, 59.ans. avait dcid de se rendre la justice en juillet 2004 aprs que des
secteurs proches du pouvoir en place l'eurent accus d'implication dans un prsum
massacre qui aurait t perptr dans la localit de la Scierie. St-Marc la mi-fvrier
2004.
Denis Coderre a estim que la tenue d'un procs doit se faire dans un dlai raisonnable.
M. Coderre est le premier dignitaire tranger avoir rencontr Yvon Neptune.
De nombreux autres responsables et militants Lavalas sont galement crous depuis des
mois sans avoir tdfrs en justice. 11 s'agit notamment de l'ancien ministry de
l'Intrieur Jocelerme Privert, de l'ancien dlgu dpartemental du Sud Jacques Mathelier,
et de la militant et artiste Annette Auguste.
Le part Lavalas estime qu'en procdant ainsi, le gouvernement intrimaire fait tout pour
harder Lavalas en dehors des lections. AHP

La Banque mondiale et Hati signent un accord de don de US$1,5
million destin au enforcement de la governance conomique en
Haiti
Le Gouvernement Hatien et la Banque mondiale ont sign le lundi 31 Janvier 2005 un
accord portant sur un don de 1,5 million de dollars US visant fournir un appui technique
et financier pour mettre en oeuvre des rformes essentielles en matire de gouvernance
conomique. Cet accord s'inscrit dans le cadre d'un programme de don d'un montant de
6,4 millions de dollars US financs par un fonds fiduciaire. Ce programme, qui avait t
approuv par la Banque mondiale en septembre 2004, a t mis au point conjointement par
le Gouvernement hatien, la Banque et d'autres partenaires au dveloppement d'Hati.
" La cl du succs de ces rformes se trouvera dans leur mise en oeuvre
transparent et effective.
"a soulign Caroline Anstey, Directeur-pays pour les Carabes. Cette subvention est
conue pour appuyer les efforts du Gouvernement visant amliorer la transparence et
renforcer la participation de la socit civil dans le programme des rformes. "
Ce don est finance par le Fonds fiduciaire en faveur des pays faible revenue en difficult,
dsigns souvent par leur acronyme anglais LICUS. La gestion du don a t confie au
Ministre de l'Economie et des Finances.

Remaniement au sein du Cabinet Ministriel
Un repltrage du cabinet ministriel a t effectu ce lundi 31 Janvier 2005.
Les changements affectent les ministres de l'Intrieur, du Commerce et des Affaires
tangres.
Le Ministre Hrard Abraham. titulaire de l'Intrieur, est mut aux Relations Extrieures et
remplac l'Intrieur par Michel Bernardin qui tait dlgu dpartemental de l'Ouest.
La Ministre du Commerce et du Tourisme. Mme Danile St Lot, est renvoye et remplace
par Madame Marie-Claude Fombrun Bayard. prsidende de l'ADIH, Association des
Industries d'Hati, Aux Affaires trangres, le Ministre Yvon Simon est renvoy.

Clifford Larose libr le 28 janvier
L'ex-Directeur Gnral de l'Administration Pnitentiaire Nationale d'Hati (APENA) a t
libr le 28 janvier Santo Domingo, aprs 14 jours de dtention. Le 26 janvier dernier, la
juge Wendy Martinez, qui avait entendu l'affaire la Quatrime Chambre Pnale du Palais
de Justice de Santo Domingo, avait mis un ordre de liberation en sa faveur. Clifford
Larose a remerci Dieu, ses avocats et ses amis et a fait
savoir qu'il apprciait le traitement donn son cas par les autorits
dominicaines, ont confi des proches AlterPresse. Il a indiqu que sa
priority aujourd'hui tait conomique et non politique.
L'ancien Directeur de I'APENA avait t arrt par les agents du G-2 (sret dominicaine)
dans un quarter de l'Est de Santo Domingo. o il se prpare tablir des affaires.
Larose, qui a t interrog au Dpartement National d'Investigation
(DNI), a t accus par le Vice-Consul hatien Santo Domingo, Harry
Joseph. de participer et de finance l'Opration Bagdad (nom de code
donn un movement arm dclench Port-au-Prince en faveur du
'retour physique' de l'ancien Prsident Jean-Bertrand Aristide) ".
La justice dominicaine ainsi que les services de scurit ont indiqu
n'avoir tabli aucune evidence des accusations soutenues par le
gouvernement hatien.
D'autre part, une demand d'extradition de la part d'Hati a t mal
prpare et n'a pas suivi les normes appropries. Cette requte
concernait galement deux partisans zls de l'ancien regime. Ren Civil et Paul Raymond.
Rien n'est dit cependant en ce qui concerne le dossier de la drogue,
dans lequel le nom de Larose a galement t cit. Son visa amricain a
t annul en mars 2002 et son nom figurait sur une liste de 11 personnalits hatiennes
accuses par Washington d'implication dans le traffic de la drogue. Larose avait
nergiquement rfut ces accusations.

Les activits reprennent progressivement l'HUEH aprs une grve
de prs d'un mois (AHP)
Les activits commencent reprendre l'Hpital gnral o les residents faisaient la
grve depuis prs d'un mois. Les anciens grvistes ont tait savoir que leurs principles
revendications ont t satisfaites par les responsables du ministre de la Sant
publique. Ils rclamaient entire autres le retour de collgues renvoys de l'hpital
Justinien du Cap-hatien et l'organisation des examens devant ouvrir la voie la
residence hospitalire l'Hpital de l'Universit d'Etat. Ils ont indiqu qu'en ce qui
concern les structures ncessaires au bon fonctionnement de l'hpital, il n'y a pas de
grandes amliorations.
Certain d'entre eux onit indiqu que les responsables de la Sant Publique pourraient permettre
aux tudiants en mdecine des facults prives de fire leur stage l'hpital Gnral.
(voir En bref/ 18)


... EN BREF...


CALENDRIER ELECTORAL

Territoriales : 9 Octobre

Prsidentielle et lgislatives

13 Novembre et 18 dcembre


"Uiri ~ii iiUi~LI iV1i 1~I~L 1~~1








DOMINICANIE-HAITI


Santo Domingo rejette la requte

du gouvernement intrimaire


Clifford Larose remis
li Larose. qui a t interrog au Dpartement
e n i National d'Investigation (DNI) a t accus par le Vice-
e n lib r t Consul hatien Santo Domingo. Harry Joseph, de "
participer et de finance l'Opration Bagdad (nom de code
(Larose ... suite de la 1re page) donn au movement violent dclench Port-au-Prince
l'Est de Santo Domingo, o il se prpare tablir des en faveur du 'retour physique' de l'ancien Prsident Jean
affairs. Bertrand Aristide) ".


J1 la llnibank,


chuliie jfour est conisa r

i rin'aillcr durement pour les 400,000 clients,

dici et de la diaspori,

iqui nlonti wnorer c leur coiifulicc.


i c.es 400,000 oo ai I, t, i ihan di : Ailercdi!


lierc i de nous donner opportunity de vous offrir le mrillcihr aitiill,

les mcillcircs heurcs d'ouverture et le mcilldur scrvicc hiancairc ilai.ti.

L uranl ,ciite antite 2004, la lnibank a encore tenu ses proienrcics

d'ctre la banqueii de tous les thatiens;

d'ttrc uin entreprise citoyenne, honnte et solide.

C rst cn rcnuuvclant ces mimes processes

qu elle vou: sotthaite, a vrou et ros f amiiIls,

un 2 t iOC dC iaix IIIunc ,nl,,Ec 2005 IharmwllicIIsc.




i UNIBANKs


"Faisons route ensemble"


La justice
dominicaine ainsi que les
services de scurit ont
indiqu n'avoir tabli "
aucune evidence des
accusations soutenues
par la diplomatic
hatienne.
Le Secrtaire
d'tat de l'Intrieur et de
la Police, Dr. Franklin
Almeyda Rancier, a
qualifi de fallacieuses
" les dclarations de
Harry Joseph, qui avait
rendu public des
informations selon
lesquelles une invasion
d'Hati se prparerait
partir de la Rpublique
Dominicaine.
Le Gnral
Sigfrido Pared Prez.
Secrtaire d'tat des
Forces armes, a lui aussi


Page 3


rejet les accusations du Vice-Consul hatien en Rpublique
Dominicaine, d'autant que, selon lui. Haiti est sous le
contrle des forces des Nations Unies.
D'autre part, une demand d'extradition de la part
d'Hati a t mal prpare et n'a pas suivi les normes
appropries. Cette requte concernait galement deux
partisans zls de l'ancien rgime, Ren Civil et Paul
Raymond.

Par Jose Luis Soto


Dossier plein d'erreurs

pour solliciter l'extradition de

barons lavalas rfugis en R D


Santo Domingo,
28 janv. 05 [AlterPresse]
- La demand
d'extradition de barons
lavalas faite par le
gouvernement hatien
son homologue domi-
nicain aurait t refuse
par Santo Domingo pour
cause d'erreurs, selon des
sources juridiques et
diplomatiques contactes
par AlterPresse dans la
capital dominicaine.
Le document
aurait mme t retourn
Port-au-Prince afin d'tre
complt, ont fait savoir
les mmes sources.
La demand
concernait l'ancien
Directeur de l'Admi-
nistration


Pnitentiaire Nationale d'Hati (APENA). Clifford Larose,
ainsi que Ren Civil et Paul Raymond, deux militants zls
de l'ancien parti gouvernemental Fanmi Lavalas.
La requte en question a t transfre du
ministre hatien de la Justice l'ambassade dominicaine,
et non par la chancellerie hatienne. ce qui, selon un ex-
diplomate hatien consult Santo Domingo. ne
correspondrait pas au respect des normes.
D'autre part, un dcalage serait observ entire le
moment o Clifford Larose a t arrt et celui o }a
demand officielle hatienne a t produite. La sollicitation
a succd d'environ 5 jours l'arrestation de l'ex-Directeur
de l'APENA. a appris AlterPresse de sources proches de
la chancellerie dominicaine.
Dans les milieux officials dominicains, on estime
galement que le dossier prsent par le gouvernement
hatien Santo Domingo pour demander l'extradition des
dignitaires lavalas ne serait accompagn d'aucune preuve
des accusations soutenues, ni les rfrences lgales
hatiennes et dominicaines ncessaires.
En outre, la correspondence entire le ministre
hatien de la Justice et l'ambassade dominicaine,
mentionnerait par erreur la date du 19 janvier 1989 au
lieu du 19 janvier 2005.


Miami: Grande march pour dire

Non aux dportations! P.7


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom


Adresse


Haiti
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hiifti tn Marriic. Vnl XIX Nn 1


ANALYSE
O est la solidarity dans l'action gouvernementale ? p.1
ACTUALITE POLITIQUE
Remaniement Ministriel p.2
Calendrier lectoral p. I
Pour Condoleezza Rice, Hati n'existe pas p.15
Naissance de KONBA p.12
Kendrick Meek en faveur du vote de la diaspora p.14
Ne tirez pas sur les correspondents! p.9
REPORTAGE
Carnaval- Tourisme-Economie :
Jacmel : Succs + Foule. Oui, mais... p.5
Jacmel est aussi aujourd'hui une ville fantme p.l
ECONOMIC
La Banque Mondiale et Hati signent un accord de don
de $1.5 millions p.6
Les conditions imposes pour les aides du FMI et de la BM
dnonces au Forum de Porto Alegre p.8
Sanctions de l'UE contre Cuba suspendues temporairement p.14
POLITIQUE & JUSTICE
Les autorits dominicaines librent Clifford Larose p.l
Dossier plein d'erreurs pour solliciter l'extradition ... p.3
Le canadien Denis Coderre visit Yvon Neptune p.9
Lettre ouverte de Annette Auguste p. 17
IMMIGRATION
Non aux dportations p.7
ALTERMONDIALISME
Pro et anti-Aristide au forum mondial de Porto Alegre p.1
Contre la.prsence des troupes brsiliennes en Hati p.7
LE MOIS DES NOIRS
Les Noirs et leurs inventions p.16
Un Hatien dans les camps de la mort nazis p.16


6 Mois


1An


. at -1 la i U 'u


i


1 i



I ]









1 ANALYSE I


Mercredi 2 Fvrier 2005
Htaii en Marche Vol. XIX No. 1


O est la solidarity dans l'action


(Solidarit ... suite de la 1re page)
Manque de confiance
entire les diffrents responsables
S La requte d'extradition (qui a t
juge de Santo Domingo. s'tonnant mme qi
dominicaines de la scurit et de l'immigr
dcider sur une base aussi fragile
de procder l'arrestation de M. B.
Clifford Larose) aurait t
adresse directement du
Ministre hatien de la Justice
l'Ambassade dominicaine
Port-au-Prince.
Nous n'osons croire
que le ministry de la Justice,
avocat de profession, ait pu
commettre une erreur aussi
grossire.
Par contre. que son
ministre ait choisi de passer
par-dessus la tte la diplomatic
hatienne, c'est plus
vraisemblable.
Et pour- quelles


raisons'?

mental?


ge n e y apprend qu'une vritable preuve
gOUV Tetll l I de force serait en train de se
gouverne m entaie ,, ,, ,,, ,,, ,,"* drouler autour de la nomination
measure d'interdiction de dpart firappant des ex-dirigeants d'un nouvel ambassadeur d'Hati en Rpublique
Srejete par le du rgime dchu. -Dominicaine.
ueles autorits Lorsque le ministry Bernard Gousse finit par Un premier secteur avait dsign Jean Frdric
ation aient pu accepted la decision, il l'assortit d'un tas d'autres Sals, avocat de profession Port-au-Prince. Mais avant


Msentente gouverne-


Ou recherche de plus
de clrit? Dans ce cas, les
nouvelles technologies (fax,
internet) favorisent un contact
quasi immdiat.
Plus complex serait la
situation s'il s'agissait de
manque de confiance entire les
diffrents responsables de l'Etat.
C'est un fait que depuis
l'installation du gouvernement


intrimaire en mars 2004. suite au renversement du
President Aristide. le titulaire de la Justice s'est toujours
distingu par une approche plus radical du dossier Lavalas.
Souvenons-nous que le ministry en question
(Justice et Scurit publique) attendit plus d'un mois pour
lever le couvre feu aprs que la force militaire intrimaire
(Etats-Unis et France) eut estim que la voie tait libre.
Plus tard le Premier ministry intrimaire Grard
Latortue devait announcer plusieurs fois la leve de la


la confirmation officielle, un
autre secteur du pouvoir
aurait avanc la candidature
de M. Fritz Day, un ancien
consul d'Hati New York
sous la prsidence de Jean-
Claude "Baby 'Doc"
Duvalier.

Un constant
exercise de corde raide

Toujours en lisant
entire les lignes, on a
l'impression d'une bataille
range entire deux groups
(les 184 d'un ct, et des ex-
cadres du duvalrisme jean-
claudiste de l'autre) pour
s'accaparer les posters
diplomatiques.
Entre les deux, le
Premier ministry intrimaire
senble dans un constant
exercise de corde raide. .
Le reste de la
mission diplomatique
Santo Domingo aurait t
ainsi partag d'une manire
qui est qualifie par l'agence
de nouvelles HPN de
"cacophonie diplomatique."


Est-ce pour viter aussi ce galimatias que le
titulaire de la Justice a choisi d'adresser la requte
d'extradition sans passer par les voies rglementaires?
Mais il ne fit ainsi qu'augmenter le malaise,
come on l'a vu. Autre signe des temps: au course d'une
reception pour les homes politiques hatiens. le nouvel
ambassadeur dominicain en Hati les invita "prendre
example sur les parties politiques dominicains."
L'Ambassadeur Jose Serulle ne savait pas si bien
dire. Mais le mot malaise dit aussi ce qu'il veut dire. On
ne doit pas s'tonner ds lors que le gouvernement soit au
mme moment en proie toutes sortes de scandals et que
ceux-ci touchent les diffrentes sphres du pouvoir. (voir
notre dernire dition: "L'heure des scandalss)
Restons au plus retentissant d'entre eux: le
scandale du riz." Renvoi du maire adjoint de Port-au-
Prince, Jean-Philippe Sassine, ainsi que du chef de cabinet
et du porte-parole du Bureau du Premier ministry.
Une affaire qui n'est peut-tre pas termine
puisque selon une premiere opinion de l'Unit de Lutte
contre la Corruption (ULCC). il pourrait s'agir moins de
corruption que d'une "erreur administrative."
Par consquent, la reaction du Premier.ministre
aurait-elle t exagre? Emotionnelle? Latortue aurait-il
tranch trop htivement?
Mais cela voudrait aussi dire que le Premier
ministry n'a pas confiance. qu'il est toujours sur les dents.
avec constamment la sensation d'tre pi au tournant par
certain autres secteurs du mme pouvoir.

Des piges tout le long du chemin ...
Pourquoi aussi la reaction pour le moins
surprenante du Bureau du Premier ministry la dpche
du correspondent de Reuters annonant l'envoi ventuel
d'un missaire auprs de l'ex-Prsident Aristide pour aider
mettre fin la violence qui a fait de nombreux morts de
tous les cts.
La Primature rpond par une note excessivement
dure accusant le correspondent, notre confrre Guy C.
Delva, de "machination honte" et de rpandre de la
dsinformation sur Hati.
Toujours l'obsession (sans doute justifie) de
rivaux ayant tendu des piges tout le long du chemin.
Qu'on se souvienne aussi de la reaction excde
de M. Latortue aprs la publication de la lettre du CLED
(Centre pour la Libre Entreprise et la Dmocratie) l'invitant
remanier son cabinet ministriel.
Or (objectivement parlant) vu la situation actuelle.
le chef du gouvernement n'aurait-il pas en effet intrt
un tel remaniement? (voir Solidarit / 5)


limitations.
Plusieurs agenda
Nous ne savons pas
au niveau des personnalits
dsormais prs d'un an. don
Neptune.
Est-ce croire q
comporterait plusieurs ttes,
voire plusieurs agendas diffi


las diffrents? ...
s'il existe les mmes nuances
s Lavalas incarcres depuis
it l'ex-Premier ministry Yvon

que le pouvoir intrimaire
plusieurs centres de decision,
rents?
Il est difficile
de le dire sans des
examples bien prcis. Or
jusqu' rcemment-le
Premier ministry et son
ministry de la Justice ont
toujours entonn, dans
leutrs dclarations
publiques, la mme
ardeur dans la
condemnation du rgime
Lavalas (mme quand.
pour raison diplomatique
international, le chef du
gouvernement est appel
une certain reserve).
Cependant pour
ceux qui savent lire entire
les lines de certain
mdias proches des
secteurs actuellement au
pouvoir, des diffrends
sautent parfois aux yeux.
Aifisi on a fini
par comprendre que
l'actuel titulaire des
Affaires trangres. qui
selon la coutume est
choisi par le Prsident de
la rpublique (cn
l'occurence le Prsident
provisoire Boniface
Alexandre). est une sorte
de "outsider", fait
souvent cavalier seul.
Ceci est
confirm dans une
rcente dpche de
l'agence HPN (proche
du Group des 184). On


Page 4


Le cabinet ministriel don't 2 membres viennent de partir (Yvon Simon, Affaires trangres, et Danile St
Lot, Commerce et Tourisme). On voit dans cette photo de la droite, Bernard Gousse, Justice et Scurit
Publique; Paul Berne, Sports; Henry Bazin, Finances; Yvon Simon remplac aux Affaires trangres par
Hrard Abraham, qui laisse l'Intrieur Michel Bernardin, jusqu'ici dlgu de l'Ouest. Les autres ministres
sont Josette Bijou, Sant; Adeline Chancy, Condition fminine et (au bout droite) Pierre Buteau,
Education Nationale photo Hati en Marche


RECRUTEMENT

COMCEL RECHERCHE

UN SUPPORT AUX

RESOURCES HUMAINES

Le support aux Ressources Humaines a pour principles
functions:
Rdiger la correspondence du Dpartement
Rcuprer et distribuer le courier du Dpartement
Classer les dossiers des employs du Dpartement, selon un classement de
trois (3) types de dossiers aux Ressources Humaines.
Classer tout autre document relatif aux Ressources Humaines sur demand
Dpouiller et classifier les CV par postes
Apporter au stock les requisitions approuves par le Directeur du
Dpartement et prendre livraison du materiel aprs execution.
Grer les fournitures de bureau
Rcuprer de la comptabilit les chques relatifs aux Ressources Humaines
Assister les employs remplir les diffrents formulaires pour demand de
cong, assurance, demand de livret ONA, application interne et autre.
Faire la distribution de tous documents addresss aux employs.
Accueillir et raccompagner les visiteurs pour les Ressources Humaines.
Toute autre tche sur demand de son Suprieur Hirarchique

Qualifications requises:
Diplme de Secrtariat d'une Ecole reconnue
Un minimum de deux (2) ans d'exprience un poste similaire
Excellente capacity de communication crite et orale en Franais, Anglais et
Crole.
Bonne connaissance des logiciels de base ( Word, Excel, Powerpoint)
Sens pouss de la discretion et du respect de la confidentiality
Sens de l'organisation et des responsabilits
Capacity de travailler avec un minimum de supervision

Les intresss sont pris de soumettre leur candidature avant le Vendredi 10
dcembre 2004 l'adresse suivante:

RESOURCES HUMAINES
P.O. Box 16117
Ption-Ville, HAITI







Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


Page 5


CARNAVAL DE JACMEL


Jacmel e
els et populaires


du pays. une
Cependant plus que les annes
prcdentes, l'organisation a fait dfaut.
Le grand bal du vendredi soir a t annul, l'orchestre
qui devait l'animer ayant fait faux bond. Une histoire de querelle
entire jeunes musicians de Port-au-Prince, toujours la rpublique
de Port-au-Prince.
Ensuite le festival qui devait commencer samedi ds 10
heures a.m.. ne va pas dmarrer avant 7 heures du soir.
La seule note charmante aura t le carnaval des enfants,
un char tout rose de poupons qui chantent sur l'air de "Alouette,
gentille alouette."
Photographes et cameramen venus de la capital, et
mme de l'tranger, avaient enfin quelque chose se mettre sous
leurs lentilles.
Dimanche, le dfil des masques d'hier et d'aujourd'hui,
o ct des rfrences classiques au lendemain d'un bicentenaire
de l'indpendance, tous les personnages de l'actualit sont passs
en revue: Sadam Husscin. Bush. Aristide et pcut-tre aussi cette
anne "Gwo Jera." C'est bien sr un honneur de fire parties de
cette pliade. Demandez un Aubelin Jolicoeur depuis longtemps
tanonis avant l'heure ...
La vraie surprise cette anne du carnaval de Jacmel aura
finalement t le service de scurit tabli par les militaires
internationaux (la Minustah) qui n'ont pas fait moins, ni moins
bien que ce que l'on a entendu l'occasion de la rcente
inauguration du second mandate du president Bush Washington.
Tout au long de la route du sud, puis de celle de l'Amiti jusqu'
l'aroport de Jacmel. donc au-del de la ville: service d'ordre


SOLIDARITY ?
(Solidarit ... suite de la page 4)
Tout come on ne peut prvoir si l'volution actuelle
ne va pas le conduire rechercher un modus avec l'ex-Prsident
Aristide. Mme par personnel interpose. Peut-tre oui: peut-tre
non !
Mais partir du moment o dans un gouvernement
chacun semble avoir peur de son ombre. c'est automatiquement
tout qui menace de s'effondrer faute d'unit ou de la simple
solidarity de l'action gouvernementale.
C'est aussi le moment tant attend par tous les rats pour
se jeter sur le fromage. Ou ce qu'il en reste.

Haiti en Marche, 29 Janvier 2005


.st aussi aujourd'hui desplagedeCyvadier
Raymond-les-bains o
*i e fA s t ne s'lve un btiment en bton ou en roches de
itoutes les teintes pastel possibles et imaginables, de
IeO vrais petits palais de maharadjas plutt genre
imposant mais souriant et scurit'gratis ti cheri nouveau riche.
Et enrichis on ne sait trop comment! Mais
N'empche qu'il suffit de sortir du aujourd'hui on ne s'embarrasse pas en Hati de ce genre
primtre carnavalesque pour se rendre compete que d'tats d'me.


Un rara: le ct traditionnel du carnaval de Jacmel est de plus en plus marginalis
par la commercialization de cet vnement AP


le coeur de Jacmel n'est pas la fte. Et cela pour
les mmes raisons qui ont assombri la fin d'anne
la capital: l'effondrement total de l'conomie.
11 y a quelques annes, l'affaire des
coopratives en faillite a port un coup terrible au
chef lieu du dpartement du Sud-Est.
Aujourd'hui la ville semble avoir reu son
coup de grce.
Depuis la fin des annies 90. Jacrnel est
entr dans une nouvelle re: celle d'un boom de
l'immobilier et de la construction.
En 2000-2002. c'est le plafonnement. Pas
un pouce de terrain dans la plaine de Myer, le long


M LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAM DA MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA

Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through the
Department of Procurement Management, Vendor Assistance Unit, III NW I' Street, 13' Floor, Miami, FL 33128 (Phone:
305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an
additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal
Service. All requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone
number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".
Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miini-dade.gov/dpm/) under
"Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealcd envelope or container and will be opened promptly at the submittal deadline.
Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened or considered.
The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the statcd time and date, is solely and
strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade Couniy is not responsible for delays caused by any mail, package or
courier service, including the U.S. mail, or caused by any othcr occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1" Street. 17'"
Floor. Suite 202. Miami. FL 33 128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on

6116-1/06
Cost $10.00
M6155-1/06
Cost $10.00


Wednesday February 23, 2005

BADGES. BREAST AND HAT
GENERAL PURPOSE BATTERIES


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday Mi
4627-4/10-OTR HOSES. NOZZ
FABRICATION OF ASSEMBIRIES i'PRE-OI lA IFICATON OF RITnI)DDR


arch 2, 2005
ZLES. COUPLINGS AND


Cost $10.00


7030-4/10-OTR-LW LANDSCAPING & LAWN MAINTENANCE FOR MIAMI-DADE FIRE RESCUE
DEPT.This contract requires Insurance. This contract includes Living wage. A pre-bid conference will be held on Monday
February 14, 2005 at 9:00 am at the Stephen P Clark Center located at 11 NW I" Street in conference room No. 18-4
Miami, FI. Attendance is recommended. For pre-bid walk-tlhru tour scheduled for specific sites (dates & locations) from
February 14. 2005 through Fcbruary 18, 2005, please see paragraph 2.3 of the special conditions of thc bid package.
Attendance is mandatory. Cost $10.00
M1114-1/06 CAST IRON METER AND VALVE BOXES Cost $10.00
M7827-1/06 PIPE. FITTINGS. POLYVINYL CHLORIDE (PVC) AND FURNISH & DELIVER

Cost $10.00


Tandis que le prix du mtre carr Cap Lamandou-
Cte d'Azur atteint comee le nom l'indique) des hauturs
inimaginables.
Cependant aujourd'hui, et aussi soudainement que
le movement avait commenc, c'est la dsescalade. Rien
ne va plus. mais la grande majority de ces constructions
gigantesques restent inacheves.
D'immenses chteaux gargantuesques, ou dignes
des films de Dracula. et traverss dsormais on dirait jour
et nuit par des voles de chauve souris.
Leurs propritaires aussi, disent les mauvaises
langues. se seraient envols ... comme des chauve souris.
Cependant Jacmel en a vcu depuis toutes ces
annes. Le boom de la construction, c'est tout un petit people
qui a trouv des emplois de maon. menuisier, terrassier,
manoeuvre; toute une foule de petits mtiers revenues la
vie: fabricants de blocs de tout style (dentelles, cne,
arabesques, arc etc), travaux de ferronerie fine, enluminures,
d'artisanat cousu-main etc.
Bref, quand la construction va. tout va. Tel a t le
cas ces 5 dernires annes Jcmel.
Et c'est cela, cette escalade, ce boom qui est arrt
aujourd'hui en plein lan.
Il en reste un paysage de dsolation, un dcor
draculesque. En un mot. une sorte de ville fantme.
Le pis est que tout ce pactole se soit gel. pour ne
pas dire gaspill. en constructions style folie des grandeur.
mais rien en investissements productifs: agriculture,
industries, agro-industries ou infrastructures
communautaires.
Tourism? Il y a bien de beaux htels (Cyvadier,
Le Cap Lamandou, La Jacmnlienne), mais si le tourism
n'est pas relanc, leur sort risque d'tre le mme que pour
le nouveau port de Jacnmel toujours envelopp dans son
paper cadeau plus de 5 ans aprs sa construction. Un beau
bijou sans aucune utilit.


EDITORIAL

Jacmel: succs +

foule. Oui, mais ...
PORT-AU-PRINCE. 28 Janvier Vous ne
pouvez savoir combien nous aimons ne pas avoir parler
politique. Au moins le vendredi. Et thanks god. it's friday.
Et mieux encore, c'est le week-end du carnaval de
Jacmel.
L'Avenue Baranquilla est dj en fte. avec
l'rection des trteaux qui n'attend p s le dernier moment
comme Port-au-Prince.
Les tourists de la capital vont accourir come
chaque anne. Succs plus fole. niais une foule qui
(voir Jacmel / 6)


(Jacmel-Carnaval ...
suite de la lre page)
vnements la fois culture


l'Ir J'q .. ....... r- ,


i









JACMEL


Mercredi 2 Fivrier 2005
Halti en Marche Vol XIX No. 1


CARNAVAL-TOURISME-ECONOMIE


Jacmel: succs + foule. Oui, mais...


(Jacmel ... suite de la page 5)
commence depuis plusieurs annes un peu faire plir le
succs. Le carnaval de Jacmel pche par son succs mme.
Trop de gens pour la seule avenue o volue le carnaval.
Aussi de plus en plus la fte c'est plutt la veille du
dimanche du carnaval. Et cela commence ds le vendredi
soir ...
C'est finalement la plus
grande activity culturelle du pays.
le carnaval de Port-au-Prince qui
a lieu le week-end suivant avant
perdu toute originalit, tout
pittoresque. Le canaval de Port-
au-Prince n'est qu'un grand show
politique, une grande mascarade
de politique politicienne, de
propaganda politique.
habituellement aux frais du
couvernement, mais parfois aussi
de l'opposition come il y a
quelques annes le carnival des
grandss mangeurs." Cette anne
il pourrait tre les deux ... Mais
succs plus foule, ce n'est pas sr.
Le carnaval est tout ce
qu'il y a de plus natural "
l'hatien.- Rcemment Le
Nouvelliste avait un sondage
pour ou centre le carnival cause
des difficults de scurit et de
finances. Mme aux pires
moments sous la dictature de
Papa Doc (qui reste une
rfrence), le carnaval tait sorti. Le carnival
Mme si c'tait avec deux orchestres, c'tait le temps du
fameux duel Nemours-Sicot qui suffisait animer tout un
carnaval.
Cependant Papa Doc tait peine rtabli qu'il
ralisa tout le parti qu'on pouvait tirer de cet vnement
cultural pas comme les autres, ce great event s'il en est ...
Sa champagne touristique reposa sur le fameux "carnaval
des fleurs" qui arrivait au mois de mai et qui faisait mime
plir le carnaval traditionnel. Les tourists vinrent en effect.
Les htels furent dbords et on demand aux particuliers
qui voulaient, d'en recevoir chez eux. C'est Hati qui
inventa le concept du tourist descendant, comme on dit,
chez l'habitant. Mais ce n'est pas la premiere fois que nous
aurons ouvert la voie aux autres, pour nous retrouver deux
cents ans plus tard en panne sche.
Tout a pour vous dire que le carnaval de Jacmel,
quand bien mme il reprsenterait l'quivalent du carnival
de Nice ou de Venise, toutes proportions gardes, aucun
des gouvernements de ces dernires dcennies n'a pens
en tirer le moindre profit, le vendre come image d'Hati
dans le monde, P inscrire comme une marque dpose,
en faire un support touristique come Papa Doc


finalement a su le fair jusqu' un certain point. Mme les
hatiens de Miami sont arrives fire mieux avec leur
"carnaval racines."
Une dlgation touristique hatienne et trangre
tait en mission d'exploration Jacmel pas plus tard que
la semaine dernire ...
Cependant part les processes de la PNH et de
-~~BBbi'~~ -1t; I se


I de Port-au-Prince, image de banalit qui menace aussi au,
celui de Jacmel photo Thony
la Minustah de garantir la scurit gratis ti chri ce week-
end Jacmel (remarque que ce serait beaucoup si c'tait
vrai), mais rien d'autre, aucune promotion, ni publique, ni
prive ...
Le carnaval nous est si nature que nous eni
oublions le parti qu'on peut en tirer. Il est vrai qu'il faut
pour cela un minimum d'imagination de la part des
dcideurs. Et pas seulement une affaire de petits copains.
Scratch my back. je te gratterai aussi le tien.
Le seul en profiter c'est la cigarette Comme il
Faut. Il est vrai que c'est pas mal car cela pourrait constituer
un autre stimulant pour attirer les tourists, tous ces refouls
de la cigarette car c'est dans presque tous les pays
aujourd'hui qu'il est interdit de fumer ni en public et ni en
priv ou presque. Imaginez une page entire dans le New
York Times: Hati, le seul endroit de la terre o l'on peut
fumer partout. o l'on veut et come on veut. Mais
attention, au train o a va, il est possible que bientt l'aide
international soit rattache la lutte contre la nicotine,
tout come c'est le cas pour la drogue ou le blanchiment,
la corruption. que sais-je encore. La cigarette ou le milliard!
Il ne resterait donc aux fumeurs que le seul endroit o on


est seul: le water. Comme autrefois dans les toilettes de
l'cole, mais aujourd'hui il n'y a plus d'enfant!
Mais tout ceci nous entraine un peu loin du
carnaval de Jacmel. Nous disions succs plus foule. Si tant
est qu'aprs le carnaval, les tourists de la capital et de la
diaspora ne veulent plus rentrer chez eux. Il s'ensuit une
explosion anarchique dans la construction dans la banlieue
de Jacmel. Une sorte de Delmas des
annes 80 ... Ou pis encore. si on n'y
prend garde.
Mais ce n'est pas le plus
embtant. Tout dveloppement de ce
genre suppose un dveloppement
equivalent des infrastructures. Tout
le monde veut profiter de la
distribution de l'lectricit 24 sur 24
Jacmel. Mais il n'y a pas que a...
Ainsi il est bon de savoir
que la plupart de ces quarters en
plein dveloppement dans la plain
de Meyer, qui n'est loign de
Jacmel que de dix minutes peine
par la route, n'ont pas d'eau. Le
rseau de la compagnie national
n'arrive pas jusque l, tandis que le
service de distribution local trs
artisanal est depuis longtemps
dpass.
Mais pis encore. les
sources d'alimentation dans la
mnontagne sont menaces
d'asschement. A cause bien
entendu du dboisement anarchique
qui n'pargne pas non plus cette
jourd'hui region. mais cause aussi
aujourd'hui du morcellement tout aussi anarchique des
grandes proprits dans la montagne. C'est un pactole. Tout
le monde veut avoir quelques arpents dans la region. Si
c'tait pour construire une petite cabane trs original. Non,
on ne rve comme le Pyram de Franktienne que de petit
chateauu de bton avec makonn f fje".
Donc, comme on le voit, trs vite. Jacmel peut ne
pas pouvoir absorber ce succs + foule. Trop de succs et
trop de foule.
Sans computer les infrastructures routires qui ne
sont pas ternelles s'il n'y a pas un entretien rgulier. On
en a eu la preuve l'anne dernire, c'est la premiere fois
depuis sa construction dans les annnes 70 que la route de
l'Amiti a t aussi abime.
Rendez-vous.donc nouveau ce week-end
Jacmel. Mais il est bon de se rappeler que tout a un prix,
aujourd'hui ou demain, encore plus le plaisir, mme le
plaisir le plus natural come le carnaval de Jacmel. Comme
disait le gnral Namphy: si ou renmen chouchou, pa touye
chouchou.

Editorial, Mlodie 103.3 FM. Port-au-Prince


ECONOMIC


La Banque mondiale et Haiti signent un accord de don de 1,5

destiny au enforcement de la governance conomique en Hati


Davos, SUISSE, 28 janvier 2005 Le
Gouvernement Hatien et la Banque mondiale ont sign
aujourd'hui un accord portant sur un don de 1.5 million de
dollars EU visant fournir un appui technique et financier
pour mettre en oeuvre des rformes essentielles en matire
de governance conomique. Cet accord s'inscrit dans le
cadre d'un programme de dons d'un montant de 6,4
millions de dollars EU financs par un fonds fiduciaire.
Ce programme, qui avait t approuv par la Banque
mondiale en septembre 2004, a t mis au point


conjointement par le Gouvernement Haitien, la Banque et
d'autres partenaires au dveloppement d'Hati.
La cl du succs de ces rformes se trouvera
dans leur mise en oeuvre transparent et effective. a
soulign Caroline Anstcy, Directeur-pays pour les Carabes.
" Cette subvention est conue pour appuyer les efforts du
Gouvernement visant amliorer la transparence et
renforcer la participation de la socit civil dans le
programme des rformes. "
Ce don est finance par le Fonds fiduciaire en


Pate Plus Bakery. 1 nc r

38 INE--i~IC14g~
>i tvn! FL1CI 3-A


faveur des pays faible
revenue en difficult,
dsigns souvent par leur
acronyme anglais LICUS.
La gestion du don a t
confie au Ministre de
l'conomie et des
Finances. L'assistance
technique et financire
fournie travers ce don
vise spcifiquement :


Amliorer le cadre de passation des marchs
publics. en tablissant une Commission Nationale
Intrimaire des Marchs Publics : en organisant des
sminaires nationaux sur la passation des marchs publics
; en laborant des dossiers types d'appel d'offres et en
crant une banque de donnes unique des fournisseurs de
l'tat ; et finalement, en assurant la formation des agents
des secteurs public et priv sur les nouvelles pratiques en
matire de marchs publics.
-Concevoir et mettre en oeuvre un cadre intgr
permettant une saine gestion de la dpense publique et un
contrle financier exerc aux niveaux central et local. Le
cadre sera appuy par un nouveau systme informatis de
gestion de la dpense. Ce volet permettra galement de
renforcer la Cour Suprieure des Comptes et du
Contenticux Administratif. ainsi que le fonctionnement
d'une cellule anti-corruption rcemment cre.
-Effectuer un audit financier d'une entreprise
d'Etat majeure : crer une capacity institutionnelle afin de
mobiliser des fonds supplmentaires pour effectuer des
(voir Gouvernance / 8)


Page 6


~3~


-. d








Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol.'XIX No. 1


Page 7


SNON AUX DEPORTATIONS !


Miami: Grande march des haitiens


pour dire non aux dportationssrootsCoalition, a
pour -dire non aux dportationsfait savoir que actuellement il y


PAR EVENS HILAIRE
IMMIGRATION:

MIAMI, 29 Janvier Les Hatiens de Miami ont
invest la 79me Rue (devant le bureau du Service de
l'Immigration) pour dire non la vague de dportations
des sans parpiers hatiens.
Lance sous le signe de l'Unit, la manifestation du
Vendredi 28 Janvier a t l'occasion pour tous les Hatiens
de lancer un message clair l'Administration Bush (2me
version) de surseoir aux measures discriminatoires visant
particulirement les sans papers hatiens qui vivent
actuellement dans une situation d'inquitude permanent
cause de la vague de dportations.
Les organisateurs de la march pacifique du 28 Janvier
qui intervenaient frquemment dans les diffrentes
missions de radio, avaient clairement prcis que l'objectif
de cette manifestation est de:
1) Protester contre les arrestations illgales des sans
papers hatiens;
2) Rclamer la liberation de nos frres et soeurs
dtenus au Centre de dtention de Krome Avenue;


3) Exiger de l'Administration Bush le Statut
de Protection Temporaire (TPS) en faveur
des illgaux hatiens.

Depuis 2:30 p.m., les premiers manifestants
allaient et venaient devant les bureaux du Service
de l'Immigration la 79me Rue, o des policies
du Comt de Miami Dade montaient la garde,
officiellement dans le but de scuriser les
manifestants.
Malgr une pluie fine, la foule grossissait
constamment. On pouvait lire sur les pancartes:
"Haitians united", "Justice for Haitians people."
"No, no, no, we won't go. Even if you send us, we'll
come back. Because America is for all of us". Une
foule qui voulait aussi montrer son mcontement
cause de la situation actuelle de nos compatriotes,
notamment ceux qui sont emprisonns au Centre de
dtention de Krome.
Ils taient nombreux prendre la parole pour
dnoncer les rcentes measures prises par l'US
Immigration contre les sans papers vivant aux USA.
Jean Robert Lafortune, president de la Hatian-


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 468

Laboratory Toxicology and Expert Witness Services for the County's
Driving Under The Influence Program


MIAM


Miami-Dade County, herein referred to as the "County", as represented by the Miami-Dade County Medical Examiner's
Department is seeking proposals from qualified parties with ability to provide'"Laboratory Toxicology and Expert
Witness Services for the County's Driving Under the Influence Program". Services shall be provided with the
reliability and security required by the State of Floridajudicial system.
The samples to be analyzed will include blood and urine collected from drivers arrested for DUI in Miami-Dade
County by the Florida Highway Patrol, Miami-Dade County Police Department, the Florida Marine Patrol, or any of
the police departments of municipalities located in Miami-Dade County. Expert testimony may be required in
depositions, hearings, and criminal trials arising from cases regarding the pharmacological properties of drugs and
alcohol.
The term of any contract shall be one (1) year plus four (4) one (1) year options to renew.
The RFP solicitation package, which will be available starting January 24, 2005, can be obtained at no cost on-line
at www.miamidade.govidplm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-5773),
Department of Procurement Management, 111 NW Ist Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-1974 at a cost of $10.00
for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the
United States Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for February 3, 2005 at 10:30 a.m. (local time) at 111 NW I st Street, 18"'
Floor, Conference Room 18-4, Miami. FL. Attendance is recommcndcd, but not mandatory. The Contracting Officer
for this RFP is Henry Taylor at (305) 375-1436. If you need a sign language interpreter or materials in accessible
format for this event please call Jason Martinez. DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five days in
advance.
Deadline for submission of proposals is February 18, 2005 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade County,
Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-
1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 469

FAIR EMPLOYMENT PRACTICES CONSULTANT


MDAM


Miami-Dade County, herein referred to as the "County", as represented by the Mianii-Dade County Office of Fair
-Employment Practices is seeking proposals from Consultants to design and provide training,'curricula, participant
manuals and handouts covering diversity management, equal employment, and discrimination prevention techniques to
educate senior managers and employees ofthe County. The Consultant services should address strategies, tactics, and
tools to ensure management success in the implementation offair employment practices. Prevention techniques offered
should be proactive, preventative, and practical. Training shall be directed at two distinct groups: 1) Executive Senior
Management staffofthe County and 2) County personnel selected to conduct training in the future.

Miami-Dade County consists of over 50 Departments. Executive senior management from each department will be
required to participate in the training. The Consultant shall conduct train-the-trainer sessions focused on preparing
trainers to train supervisors and employees. Executive Senior Management and train-the-trainer sessions shall be designed
for efficient delivery and to create maximum institutional impact.

The term of the contract shall be for six (6) months. It is anticipated that the services requested will be completed by
October 2005.

The RFP solicitation package, which will be available starting January 20, 2005, can be obtained at no cost on-line at
... .ad-.nid adegov/dpin,. The package can also be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-5773),
Department of Procurement Management, 111 NW I st Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-1974 at a cost of $10.00 for
each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the United
States Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for February 7, 2005 at 10:30 a.m. (local time) at 111 NW 1st Street, 18"'
Floor, Conference Room 18-2, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory. The Contracting Officer
for this RFP is Norma S. Armstrong at (305) 375-5683. Ifyou need a sign language interpreter or materials in accessible
format for this event please cal] Jason Martinez. DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is
February 18, 2005 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners,
111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of
Silence Ordinance 98-106.


AL JL


a 28 Hatiens dtenus au camp de Krome Avenue qui ont t
apprhends par des agents fdraux de l'Immigration dans des
stations de bus ou des supermarchs.
Lafortune a rclam la liberation de tous les Hatiens en
dtention.
La lutte vient de commencer, il faut continue faire pression
sur les autorits amricaines pour les forcer respecter les droits
de tous les immigrants vivant aux Etats-Unis, ont dclar des
manifestants.
Raymond Emmanuel qui est un personage notoire dans la
communaut hatienne de Miami, a fait de son mieux pour faire
passer ce message.
Farah Juste, communment appele la Reine soleil, s'est
estime satisfaite du bon droulement de la manifestation.
D'aprs elle, les immigrants hatiens participent la machine
conomique des tats-Unis. Et c'est pour cela que nous rclamons
, justice pour nos compatriotes.
Des avocats, des pasteurs, et autres socio-professionels ont
pris part la march de l'Unit.
Le maire de North Miami, Joseph Clestin, qui ne pouvait
pas participer, avait invit tous les membres de la communaut
hatienne se mobiliser pour cette grande manifestation qui est
"la cause de tous."
Marlne Bastien, de Fanm Ayisyn nan Miyami, membre du
Comit organisateur de la manifestation du 28 Janvier, considre
comme un bon point la participation de diffrents secteurs la
march de protestation.
Edeline Clermond, elle aussi, se dclare fire de cette unit
entire tous les Hatiens d'une part dans le but de protester contre
les arrestations illgales et d'autre part, de rclamer la liberation
de tous ceux qui sont enferms au centre de dtention de Krome.
Avant la fin de la march, les manifestants ont fait le tour du
btiment'de l'Immigration en chantant. Puis on a pris rendez-
vous pour le 11 Fvrier prochain West Palm Beach o doit se
drouler une autre manifestation en faveur des illgaux hatiens.
Toujours dans le cadre de la mobilisation, les membres de
Grassroots Coalition (groupement la base) competent effectuer
un voyage Washington dans les jours venir pour rencontrer
des parlementaires amricains sur le sort des illgaux hatiens
qui sont de plus en plus menacs cause de la vague de
dportations.
Un des manifestants a dclar que l'AdministratiQn Bush
pense que les Hatiens sont des terrorists. "Nous sommes ici
cause de l'tat actuel de notre Pays. George Bush, nous hatiens,
ne sommes pas des terrorists" rptait-il.
La manif du 28 Janvier a reu une grande couverture
mdiatique (hatienne) car le spot de motivation a t diffus dans
presque toutes les missions de radio.
Le business hatien a contribu aussi sous une forme ou une
autre la russite de la march. La majority d'entre eux avaient
ferm leurs portes plus tt pour prendre part cette grande
manifestation.
Le 28 Janvier 2005 restera une date important pour la
communaut hatienne de Miami, jusqu'ici politiquement trs
divise. Cependant, la march pacifique de vendredi dernier a
t une journe d'unification. On a vu Thony Jean Tnord (VEYE
YO), partisan zl du president en exil Jean Bertrand Aristide,
serrant la main au Pasteur Gonel Joseph qui est lui un ennemi
farouche du leader de Fanmi Lavalas.

E.H.


PORTO ALEGRE:

Les alter-mondialistes

centre la presence

des troupes

brsiliennes en Haiti
Collaboration de Colette Lcspinasse
Porto Alegre, 31 jan. 05 [AlterPressel -Le 5me Forum
Social Mondial s'est termin ce 31 janvier par une march
pacifique contre la guerre dans le monde, centre l'occupation
en Iraq et en Hati et pour un monde meilleur non domin par
l'imprialisme .
Sur tout le parcours de plus de trois Kms. allant du vaste
space libr de toute forme de domination "..o se tenait le
forum depuis 6 jours, jusqu'au centre ville de Porto Alegre, ou
s'est termin la march. les participants ont scande des slogans
dnonant la presence des troupes trangres en Iraq et cn Hati.
(voir Prsence Brsil / 12)








S DEBATE NORD-SUD


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Mairche Vol. XIX No. 1


Les conditions imposes pour les aides


du FMI et de la BM dnonces au FSM


PORTO ALEGRE (Brsil). 29 Janvier Pour la
premiere fois. des reprsentants de la Banque mondiale et
du Fonds montaire international ont t intgrs samedi
aux dbats du Forum social mondial de Porto Alegre et


Indien du Rio Grande, l'Etat don't la ville Porto
le Forum Social Mondial A
ont subi une salve de critiques de participants notamment
africains qui ont dnonci les conditions qu'ils imposent
leurs pays pour l'aide au dveloppement.
Au troisime jour du 5e Forum social mondial, le
rle d'institutions tells que le Fonds montaire
international, la Banque mondiale mais aussi les Nations
Unies dans la gestion des aides des pays riches a t
fortement remis en cause, lors d'un dbat organis par
Bridge Initiative. centre de mediation entire acteurs de la
mondialisation.


"11 est important que le FMI et la BM soient l
mais il faut savoir qu'ils imposent (aux pays) des conditions
qui ne leur permettent pas de se dvelopper. Ils les obligent
privatiser. ouvrir leurs marchs quand ils n'y sont pas
S prts pour affronter la
concurrence d'conomies
beaucoup plus fortes", a
dnonc Ted Van Hees,
Sde la branch
nerlandaise de
S, dl'organisation d'aide
Oxfam.
-P r
Ce militant a au
Passage rappel l'ordre
l les gouvernements des
s pays riches, soulignant
que leur aide au
dveloppement ne
dpasse pas 0.24% de
leur PIB alors qu'ils se
sont engags dans le
cadre des objectifs du
millnaire la porter
0.7% d'ici 2015.
Thomas Deve,
de l'organisation
Alegre vient d'abriter
p xzimbabwenne Mwiiingo,
- centre de rflexion et dveloppement des ONG dans le
Sud de l'Afrique. a qualifi de "dsastre" l'impact des aides
conditionnes du FMI et de la BM pour son continent,
estimant que l'ONU joue aussi un rle
" travers les conseils qu'elle donne nos gouvernements".
Ce que doivent surtout contrler ces institutions.
selon lui, ce n'est pas la politique conomique des pays
mais l'utilisation transparent des fonds fournis. "Nos
leaders violent de l'argent mais o le trouvent-ils, dans les
pays riches", a-t-il dit.


GOVERNANCE

La Banque mondiale et Ha'ti signent

un accord de don de 1,5 million de $


(Gouvernance ... suite de la page 6)
audits financiers et passer en revue la gestion de quatre
autres entreprises d'tat majeures, et pour coordonner et
grer le processus d'amlioration de la transparence dans
la gestion financire des entreprises publiques.
Assurer la participation de la socit civil au
suivi des politiques et rformes de la governance
conomique en crant un Comit de suivi par la socit
civil ; en recrutant un secrtariat excutif ayant pour
mandate de coordonner le programme de suivi par la socit
civil ; et en slectionnant cinq organismes de la socit
civil pour suivre l'excution des diffrents volets du
programme.
L'un des principaux objectifs que s'est fix le
Gouvernement de Transition hatien est de rtablir la
crdibilit de nos institutions publiques et d'augmenter la
transparence et l'efficacit dans l'utilisation des resources
publiques, a expliqu Henri Bazin. Ministre de
l'conomie et des Finances de Hati. au course du Forum
conomique mondial de Davos." Avec cet accord que nous
signons aujourd'hui, la Banque mondiale a une fois de plus
confirm sa confiance en ce programme de rformes et
raffirm son intention de nous appuyer sur le plan financier
et sur le plan technique. "
Le financement de ces activits est assur par
le Fonds fiduciaire en faveur des pays .faible revenue en
difficult (Fonds fiduciaire LICUS), cr par la Banque
mondiale en janvier 2004. Le Fonds LICUS permit la
Banque mondiale d'aider les pays faible revenue
confronts des conflicts et des problmes institutionnels
graves mettre en oeuvre les rformes ncessaires au
rtablissement de l'aide international et rpondre des
besoins sociaux urgent, ce grce une intervention bien
coordonne de plusieurs bailleurs de fonds.
Dans le cadre de la stratgie de cooperation de
la Banque mondiale. le programme de Fonds fiduciaire en
laveur d'Hati, d'un montant de 6.4 millions de dollars EU,
est un vhicule important visant aider restaurer la
crdibilit des institutions et faire renatre l'espoir auprs
des populations, ce en permettant au gouvernement d'une
part de dlivrer la population des gains rapide en matire


de prestation de services sociaux de base et de ci
d'emplois, et d'autre part de lancer des rformes de:
au enforcement institutionnel
et solidifier la bonne
governance long terme. Le
fonds fiduciaire financera
aussi : une operation pilote en
matire de gestion des
dsastres, le fonctionnement
des cantines scolaires, les
partenariats publics-privs
pour l'ducation, la
rehabilitation d'infrastructures
de base par des travaux haute
intensity de main d'oeuvre, des
services d'approvisionnement
en eau et assainissement en
milieu rural, la gestion des
dchets solides et des activits
de communication.
Le don est ancr......
dans le programme de deux
ans du gouvernement de
transition tel que dtaill dans
le Cadre de cooperation :::::
intrimaire (CCI). Le CCI a t
prpar en 2004 grce un
effort conjoint dirig par le
Gouvernement Hatien avec
l'appui la coordination de la
Banque mondiale. du PNUD,
de la Banque interamricainc
de dveloppement et de
l'Union europenne. Sa
preparation a vu la
participation de 26 agencies
bilatrales et multilatrales,
des agencies de l'ONU, de la
socit civil et du secteur
priv Hatien.


Page 8


ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
(yap ba ou kredi l ou f' closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lot ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
www.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


i


"Mon people est trs en colre contre vous", a
lanc une participate camerounaise deux reprsentants
du FMI et de la BM, soulignant que "les gens pensent que
c'est le FMI et la BM qui nous rendent pauvres", en
privatisant et en faisant trop peu pour l'ducation et
l'assainissement.
Interpell sur la ncessit pour la BM et le FMI
de changer leurs mthodes et d'abandonner une idologie
juge librale, John Garrison, charge de la socit civil
la BM, a affirm que la Banque avait dj "beaucoup"
inflcii sa politique. "Notre ordre du jour inclut
dsormais l'accs l'ducation, l'exclusion,
l'environnement. nous avons fourni une aide d'un milliard
de dollars contre le SIDA en Afrique et des fonds pour les
ONG, la socit civile, a soulign M. Garrison.
Il a estim que les ONG commncent voir que
la BM et le FMI "sont des institutions complexes avec
certain groups l'iitrieur soutenant la privatization et
d'autres non. Par example pour l'eau, nous nous
concentrons plus sur les partenariats priv-public", a-t-il
not.
Simonetta Nardin. de la direction des affaires
extrieures du FMI, a elle aussi accept les critiques.
reconnaissant que le Fonds s'tait rform "trop peu et trop
lentement" mais elle a appel l'assistance " ne pas sous-
estimer les pays (receveurs d'aide). Ces gouvernements
ne sont pas des marionnettes".
Des membres du public ont salu le "courage" de
ces membres du FMI et de la BM. Mais pour Candido
Grzybowski. de l'Institut brsilien d'analyses sociales et
conomiques (IBASE). "ceux qui prennent les decisions
sont des fondamentalistes de l'conomie, convaincus que
le libre commerce fonctionne et ils ne sont pas l".
"Il faut plus qu'un changement d'attitude, il faut
rformer radicalement" ces organizations, selon lui, car
l'ONU "avec le pouvoir de veto du conseil de scurit" et
le FMI et la Banque mondiale sont "profondment non
dmocratiques".

POLITIQUE

KONBA: .12

Naissance d'un

nouveau parti

politique en Hati








Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


Page 9


I LIBERTE DE LA PRESS


Ne tirez pas sur les


correspondents!


PORT-AU-PRINCE. 26 Janvier Le
bureau du Premier ministry intrimaire a public une
note pour rfuter une information communique par
le correspondent en Hati de l'agence Reuters.
Ce n'est pas une grande premiere. La
press dans le monde entier comment
quotidiennement des erreurs (d'o l'expression
Errata).
11 est toujours difficile un mdia
d'admettre son erreur. Simple orgueil. Cependant
les plus grands journaux ont une section
spcialement destine cet effet, don't le New York
Times.
Les grandes agencies de press se montrent
encore plus rticentes accepter une rectification.
Et cela de plus en plus. et d'autant plus aujourd'hui
que les grands mdias internationaux ont remplac
la dialectique des armes par l'arme de la dialectique.
Autrement dit. la grande press international peut
faire mieux pour renverser un gouvernement ou pour
en installer un autr que toutes les agencies de
renseignements du monde, que les plus puissantes
forces armes du monde.
La press n'est plus le quatrime pouvoir,
la press est devenue le seul pouvoir, mais un
pouvoir qui n'appartient plus la press elle-mme,
un pouvoir qui tient la press elle-mme prisonnire.
Il tait une fois un directeur gnral de
l'UNESCO nomm Amadou Matar M'bo. Il fut l'un
des premiers voir tout a venir. Cette sorte
d'imprialisme des mdias occidentaux. Il le
dnona. Il essaya de pousser la creation d'agences
de press rgionales. Il eut pour tout rsultat une
violent champagne mdiatique dclenche contre
lui, entire autres par un snateur rpublicain nomm
Jesse Helms. Depuis etjuqu' l'arrive de l'actuel
directeur gnral. Washington cessa de payer sa
cotisation l'UNESCO.
Cela pour vous dire que c'est une
opportunity extraordinaire d'avoir un compatriote
come correspondent d'une des trois grandes
agencies de press mondiales, en l'occurence
l'agence britannique Reuters.
Nous comprenons le droit du bureau du
Premier ministry d'exiger une rectification de la part
du correspondent de Reuters, M, Guyler Delva.
D'autant qu'il s'agit d'une' affaire fort delicate.
Aussitt l'information lance, la chane RFI a titr
sa dpche: "Latortue sollicite l'aide d'Aristide".
Tel autre mdia international: "Latortue tend la main
Aristide." Tandis qu'il y en a tant qui tapis dans
leur coin n'attendent que cette occasion pour distiller
leur poison.
Tout en reconnaissant le droit de rponse
come un droit sacr, y compris pour un Premier


ministry (tout personnalit publique qu'il soit, donc plus
susceptible d'accepter la critique), cependant nous
pensions que la note du bureau du Premier ministry
pousse le bouchon un peu loin.
Nous lisons: "M. Delva qui ne rate d'ailleurs
aucune occasion de fire de4a dsinformation sur Haiti,
en prchant essentiellement pour sa chapelle politique."
Or mme en prchant essentiellement pour sa
chapelle politique, on ne rpand pas en cela forcment
de la dsinformation sur Hati. C'est une question de
got et de couleurs. On n'est plus au temps des Duvalier
o l'vangile du gouvernement devait tre considr
come l'vangile de la Nation entire et la seule qui
vaille.
Secundo, qu'aurait dit le bureau du Premier
ministry si le correspondent de Reuters tait un
ressortissant tranger? Il n'aurait pu l'accuser de prcher
pour sa chapelle politique. Dans un tel cas, il faudrait
parler d'immixion dans les affaires hatiennes ...
Or qu'est-ce que les mdias trangers n'ont pas
crit sur Hati et sur les dirigeants hatiens ces derniers
temps! Et le Premier ministry intrimaire n'est pas
mnag lui non plus depuis quelque temps. Pourtant on
n'a vu aucune note du bureau du Premier ministry ...
Ceci dit, nous comprenons que le Premier
ministry ne soit pas content. Mais en a-t-il vraiment
centre le correspondent de Reuters. ou contre un certain
comportement stupid en usage dans la classes politique
hatienne base sur la mfiance, une mfiance absolue
les uns des autres.
A cause de cette precipitation du correspondent
de Reuters (mais c'est une competition bien normal
entire mdias internationaux), voici le Premier ministry
bien embt au cas o la situation le forcerait prendre
certaines decisions peu agrables come d'tablir un
contact mme indirect avec l'ancien president Aristide.
On a vu rcemment comment tous les corbeaux
se sont mis croasser aprs le discourse du 1er janvier
du president provisoire Boniface Alexandre ...
Mais nous sommes le seul pays avec un tat
d'esprit aussi ngatif, et aussi dmissionnaire en mme
temps. Car toutes ces decisions que nous nous refusons
prendre, d'autres les prendront pour nous: Washington,


Paris. Ottawa, et atijourd'hui aussi le Brsil.
Et nous nous contenterons de nous plier ...
L'amricain Kissinger n'a-t-il pas ngoci pendant toute une
anne avec le nord vietnamien Le Duc Tho pour mettre fin la guerre
du Vietnam qui a fait des dizaines de milliers de morts des deux
cts.
L'administration Reagan n'a-t-elle pas ngoci en cachette
des ventes d'armes l'Iran de l'Ayatolla Khomeiny, l'affaire Iran-
Contra?
Et si un tsunami gant se dirigeait droit vers Hati et que la
seule chose pouvant l'arrter se trouverait dans une chambre don't
Aristide est parti par mgarde avec la cl. Latortue devrait-il hsiter
l'appeler?
Voil, simple comme bonjour, sauf pour nous Hatiens, qui
nous hassons tant les uns les autres que tout reste bloqu, rien ne va
plus.
La France a rsolu cette question depuis Richelieu. C'est
ce qu'on appelle la Raison d'tat et qui est au-dessus de toutes les
coteries. Pour rpter De Gaule, tout ce qui grouille, grenouille.
scribouille ...
Les dirigeants hatiens devraient avoir un peu plus de
courage. sinon on n'est pas de vrais dirigeants. Le courage ce n'est
pas de fire arrter, emprisonner, torturer, assassiner. Le courage chez
un dirigeant, c'est pouvoir prendre des decisions oses quand il le
faut. Quand il y va de l'intrt suprieur de la Nation. Quand la Raison
d'Etat l'impose...
Pour finir, ne tirez pas sur les correspondents. L'un a perdu
la vie la semaine dernire, le jeune Abdias Jean, alors qu'il couvrait
une descent de lieux de la police au bidonville Cit de Dieu, au sud
de la capital.
M. Guyler Delva est un jeune confrre qui s'est montr
suffisamment competent pour tre dsign par une des plus grandes
agencies internationales come son correspondent en Haiti. C'est
un advantage don't nous devrions tirer part. Les autres grandes agencies
n'ont jamais uti-lis jusqu' present les hatiens que comme pigistes.
C'est un peu ce que souhaitait feu le directeur gnral de l'UNESCO
Matar M'bo.
C'est aussi un advantage pour nos dirigeants si tant est qu'ils
veulent rellement le bien du pays et n'ont rien cacher. D'ailleurs
le Premier ministry Latortue est aussi un journalist.
Enfin, la Raisond'Etat ne devrait pas intresser seulement
les dirigeants, mais tout citoyen, et en premier lieu les journalists
les forant ainsi des fois un certain devoir de prudence. de reserve.
Regarder par example la France. Faut croire que pour la France c'tait
une question de Raison d'Etat. N'a-t-on pas vu dirigeants et mdias
franais sur la mme longueur d'ondes lors du dernier forcing pour
obtenir le dpart d'Aristide?

Editorial, Mlodie 103.3 FM. Port-au-Prince


Le canadien Denis Coderre visit


Yvon Neptune dans sa cellule


(Coderre-Neptune ... suite de la lre page)
Denis Coderre, conseiller special du Premier
ministry du Canada. Paul Martin, a rencontr M. Yvon
Neptune vendredi pendant une heure.
Coderre, qui mettait fin une visit de deux


jours en Hati, a dit qu'il soulverait le cas de Neptune au course
d'entretiens qu'il devait avoir le lendemain samedi avec le Premier
ministry intrimaire Grard Latortue.
"Je crois que le gouvernement de Latortue devrait acclrer
le processus juridique" a dit Ren Coderre.
"Nous sommes contre l'impunit. videmment. Les gens
peuvent tre trouvs coupables mais nous devons nous assurer qu'il
y a eu un procs lgal" a-t-il poursuivi.
Coderre a dit qu'il a t le preiliier official tranger visitor
Neptune depuis son arrestation en juin 2004. L'ex-Premier ministry
le plus prominent des douzaines de personnalits Lavalas
emprisonnes depuis le renversement du Prsident Jean-Bertrand
Aristide en fvrier 2004. a paru en bonnee forme" physiquement et
mentalement son visiteur.
L'officiel canadien n'a pas donn plus de dtails sur sa
conversation avec Neptune.
L'ex-Premier ministry est accus d'implication dans un
prsum massacre d'opposants d'Aristide qui aurait eu lieu la mi-
fvrier 2004. Accusation qui a t rejete par Neptune qui se dclare
innocent.
Les avocats de Yvon Neptune ont demand depuis des mois
que l'instruction soit dplace de la ville de Saint Marc o ce massacre
aurait eu lieu. Coderre dit qu'il est proccup du fait que ni le ministry
de la Justice, ni le juge de Saint Marc n'ont pris aucune decision
pour assurer le suivi de l'instruction.
Neptune ne s'est pas enfui du pays le 29 fvrier 2004 comme
d'autres membres du gouvernement d'Aristide. Il est rest en poste
pendant trois semaines jusqu'au moment de cder la place son
successeur, le PM intrimaire Grard Latortue.
Ecoutez
Mlodie Matin
sur l'Internet www.radiosoleil.com
MELODIE 103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
(509) 221-8567 /68 417-0384


REQUEST FOR QUALIFICATIONS (RFQ)-No. 77
MIAMIIA U
MANAGEMENT ADVISORY CONSULTING SERVICES (MACS) POOL

Miami-Dade County ("County") is seeking qualification submissions from interested parties to provide
management advisory consulting services to County Departments, as may be required. The Pool will consist of
consultants with expertise in the. following categories: General Management, Business Process Improvement and
Change Management, Employee Relations, Financial, Customer Service and Information Technology. Each
service category will consist of three (3) or more members. Proposers may submit their qualifications for one,
several, or ail categories and they may be selected for multiple categories.
Membership in the Pool is a prerequisite for obtaining opportunities to present proposals for projects selected for
this Pool. However. there is no guarantee that any or all Pool members will obtain work orders issued through this
MACS Pool. When projects arise. the County will issue Work Order Proposal Requests (WOPR) to eligible members
ofthe Pool. Eligible members wishing to participate on a project will submit proposals per the instructions ofthe
WOPR. Generally, awards will be made on a competitive basis among applicable Pool Members.
It is anticipated that the County will issue an agreement for a one (1) year period with four (4), one (1) year options
to renew the term at the County's sole discretion.
The RFP solicitation package, which will be available starting February 1, 2005, can be obtained at no cost on-line
at www.miamidade.govidpm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-
5773), Department of Procurement Management, 111 NW Ist Street, Suite 1300,.Miami, FL 33128-1974 at a cost
of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package
through the United States Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for February 15, 2005 at 2:00 p.m. (local time) at 111 NW 1 st Street, 18'"
Floor, Conference Room 18-2, Miami. FL. Attendance is recommended, but not mandatory. The Contracting
Officer for this RFP is Yanette Bravo at (305) 375-5866. If vou need a sign language interpreter or materials in
accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five
days in advance.
Deadline for submission of proposals is March 4,2005 at 2:00 p.m. (local time). at Miami-Dade County, Clerk
of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-
1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


--






Page 10


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


Sa


Sa gen pliske dezan, rezidan Konte Miami-
Dode yo te patisipe nan kreyasyon yon plan
transpotasyon pou amelyore pwoblem
sikilasyon nan Konte-. Pou jwenn lajan pou
plan saa, rezidan yo te apwouve yon takes
mwatye santim, ki dispoze pou f devlopman
yon sistm transptasyon entegre.
Jodia, anba direksyon konfyans Fondasyon
Silwayen Endepandon pou Transptasyon an, ak
ekip komisyon ki non Konte Miami-Dade yo, ak
Majistr-, ansonm ak Plan Transpotasyon Pp la
(PTP) yo tout ap kontinye aie annavan pou mete
wout ak svis pou trinspotasyon, amelyore piano
siyalizasyon ak siy non wout yo epi pou deviope
pwoj pou transpotasyon minisipal yo.
Konsa, jounnen jodio sistm transpotasyon-dn
vin pi fasil ke lontan. Avk pwoms ke Plan
Transpotasyon Pp la (PTP) te f non koze
kalandriye, Konte Miami-Oade f pwogr non
amelyore wout bis yo, epi Kontea mete anplis
18 nouvo wout bis ki vin mete anplis 8.3
milyon distans chak one non svis bis yo. Anplis
Metrorail vini pi souvan, Metromover yo ki f
deplasman moun Anba Lavil. Miami yo, boy
svis gratis pandon 7 jou non smen non.
Pandan ke sistm transpotasyon Konte-a ap
grand non dnye dezan ki sot pose la yo, se pa
yon sekr ke gen eprv ki anfas nou pondan
n'ap vanse devan, ki enkli rantre nan
konpetisyon pou jwenn lajan jimle gouvnman
federal. Mzal, gras-a tout devlopman sa yo
ki genton ft, transpotasyon piblik vin yon
altnativ pou pwoblm blokis pou anpil rezidan.
Anplis, konte Miami-Dode ap travay son pdi tan
pou ankouraje pasaje yo svi ak tronsp piblik
nan pwomouvwa nouvo wout ak svis.
Non one 2002, anpil pwoms te ft a rezidan
Konte MiamiDade yo ke transp piblik op vin
deviope epi wout yo ap amelyore yon fason pou
ede soulaje sikilasyon. Jounen jodia, gras a
kreyosyon Plar Transpotasyon Pep la (PTP)
ansanm ak taks mwalye santim non nou rive
kenbe tout pwoms sa yo.


Transp Piblik Miami-Dade ...............305 770-3131
(rezidan sid de SW 216 St) ..............305 891-3131
SviS TTY (pou mount soud ak gen difikilte pou tonde)..305 654-6530
Depatman Travo Piblik ....................305 375-2960
C ................................................ 305 3751357

www.miamidade.gov/trafficrelief


AMELYORASYON SEVIS METROBUS
Kantite Metrobus yo sot ogmante a 916 bis -728 bis nmol ak
188 ti bis.
Jiska se jou,18 NOUVO wout bis sot kreye pou bay svis non klke
katye pou lapwemye fwa.
TOUT wout Metrobus yo (pliskel00) sot amelyore pou mete
disponib svis ki pi rapid ak pou pmt moun pa konpe tann
lontan.

METRORAIL AK METROMOVER
Wagon Metrorail ak Metromover yo rive non limit 20-an egzistans
yo. Pou rezon sa-a, Wagon Metrorail yo op aktylman renove ak
dnye teknolofi, nouvo syj ak planche, epi espos diplis pou
akmode chz woulantok bisiklt. Klke nan wagon yo prol part
ak yon nouvo "look" ak yon k lis.
Gen democh ocha douz wagon Metromover dnye modl kap ft.


NOUVO PANKAT ARE OTOBIS
Nouvo pankat ar otobis yo, ki sot enstale b kot nouvo abri
posaje yo, vin rann transp piblik pi agreyab non mete disponib
sou plas or ak kat wout bis yo, osibyenke enfbmasyon general
sou transp piblik.


PWOJE MINISIPAL
Jon ki dekri non PTP an, gen 20 pouson non revni taks sou
transpotosyon ki rezve pou pwoj minisipol yo. Jiska se jou, gen
pliske $53 milyon ki deja distribye pou svi non yon varyet
inisyativ transpotasyon ki enkli ti bis circulatorr" yo,
amelyorasyon wout yo, ak drenaj.




PWOJE TRAVO PIBLIK YO
Jiska se jou, Depatman Travo Piblik sot ranplase pliske 14,000
ponkat-siyalizasyon woutye ki fin blanchi, enstale 68 nouvo
pankat non wout ki klere, repare asfolt wout a yon distans 22 mil
liy total, epi kmans enstale nouvo siyal lekbl kap flashe yo.
Anplis, gen pliske 40 lot pwoj amelyorasyon woutye ki dejo sou
pye.


SYSTEM PANO SIYALIZASYON
Amelyore senkwonizasyon se priyorite prensipal Konte on. Enjeny
Konte Miami-Dade yo ap mennen yon rechch nosyonal pou
devlope yon sistm konpit pou jere rezo siyal sikilasyon nou an.


PASPO DORE AK PASPO PATRIYOT
Rezidan Konte Miami-Dade ki gen 65 an oswo piplis, oswo Kap
touche lion Sosyol, kab pran transp piblik gratis ak yon Paspo
Dore.
Tout veteran Zetazini ki jwenn demobilizasyon onorab epi yo bite
an pmoanns nan Konte Miami-Dade ak yon revni anyl mwens
ke $22,000 dola elijib pou monte tout transp piblik gratis ak
Pasp Patriybt la.


nou te pwomt la s


SWEETW









la Si IiiIi u


KENDAL


& litsi "

p.-,


suI SN
sw 26 ST


SWp44S


sw






Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


sa


k'ap ft la-a!


MIAMI


DADE


I I I


PAU


BROWARD COUNTY nOalw.sI-unmpr cm=
MIAMI.DADE COUNTY -AROL CII'L _T__
""VI
PU.MErrtJ EXPREIIWmY Mi Nim 167 sili- -
UPAUi 019
Ek llSi>LURTHn_____
g rMIAMI
CoiAl1EAHZdI -N-s
I -i 1id: i
_________ iw1or i
ORntISWF muauriun


IA MIMIG. JE MIAMI
MY 02+l BEACH
VwWNOESILM

IE MIAMI A
i oej ~ INTERNATiGNAL mic ~~ PRIfM~
= N1~Cum A WTZ CONVENTION
NinN CWICCRNmi WA0810 Clo CENT R,

NUL S I Sli LA ND
lai luni WEST MAMI MIAMIe
rlulon j




laJrroiiveml WSTMI AMI Fisher

-j 48I l =dCCfl V

VIrgInfa Key
I_ + ~~~LNNisni O -- .









I 3'II -Key
SBi scayne
JJ MIEUUMN'TIINL MCPRWMk
-ri _____- jo


9w Ji Si
Z'ISW 144ST

*kLI- SWiUl~SI -
,Tj~ CUTLEUI;~ RIDO 5X'./
w-- lis i


Mau Ila o
~rg HIOME~TEAD
RWI2ISIIulladaID,


Devlopman ki te pwopoze pou wout tren yo
non Plan Transptosyon Pp la (PTP) sou
bon wout. An reyalite, lap mache pi vit ke jan
plan an te prevwo-a. Avk ekstansyon Metrorail
ki sti non estasyon Earlington Heights pou rive
non "Miami Intermodal Center (MIC)" ki tou
pre ayewop-a op moche annovan gros a yon
kontribisyon $100 milyon dola eta-a ok $240
milyon dolo ki te sti non taks mwalye santim
la. Epi pwosesis lajan gouvnman federal la
pou Posaj N an, ki se yon pwolonjman k'ap
kontinye nan estasyon Metorail Dr. Martin
Luter King Jr. pou rive non NW 215 ri (Liy Lizy
Konte Broward), ak non Pasaj Es-Lws la, ki se
yon pwolonjman ki soti non "Miami Intermodal
Center (MIC)" rive non Kanpis Tamiami
"Florido International Universily", se pwosesis
ki dejo kmonse. Two wout sa yo pral
fonksyone non ane 2014.

Rs 62.7 mil roy liy distons tansp rapid ki rete
yo prol konplete pwosesis planifikosyon
federal, eto ak lokol yo non plan an pou kopab
detmine ki sa ki kopab ft avk teknoloji ak
alimon pou pasaj yo. Nou atann aske omwen
de non liy yo fini devlope nan 30 one.


LEJANN KAT LA
KONEKSYON EARUNGTON HBGHIS-MK
Yon pwolonjmon 2.6-mil distons ray Metrorail sti non
estasyon Metrorail "Earlington Heights" la rive "Miami
Intermodol Center (MIC)", ki f koneksyon a Ept
Entnasyonal Miami.
Proj an ap fin ft: 2011
Depons estime pou pwoj an: $340 milyon

- PASAJ NO
Yon pwolonjman 9.5-mil distons ray MetroraiJ bb NW 27
Avni, Ki soti non estosyon Metroroil Dr. Martin Luther King,
Jr. ki dejo la-a rive NW 215 Street (liy lizy Konte
Broward).
Proj an ap fin ft: 2013
Depans estime pou pwoj an: $843 milyon

- PASAJ ES- LWES
Yon pwoloniman 10.1-mil distans ray Metroroil ki prol ft
bb SR 836 la sti "Florida International University" rive
non MIC.
Proj an ap fin ft: 2014
Depans estime pou pwoj an: $1.38 milya
METRORAIL Kl LA DEJA
rPWOJE EKSPANSYON YO POU LAVNI
,n.e TRI-RAIL KI LA DEJA


Page 11


1 0


Il


I


&TE







Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


SSOCIETE CIVIL & POLITIQUE


1 Page 12


Pro et Anti-Aristide se confrontent


(suitedelapage2) au Forum de Porto
prsent des preuves photographiques dmentant Nous avons combattu lourdement, rudement aux
des informations fournies l'assemble et indiquant que cots de ces gens ici presents et nous avions pay de notre
ce qui se passe en Hati aujourd'hui est le prolongement chair et de notre sang pour construire une autre Hati ". a
de ce que Aristide avait initi, dit Grald Mathurin. Et nous avions confi un moment
Nous sommes contre l'occupation de notre pays, donn le leadership de ce movement Jean Bertrand
comme nous tions centre le dbarquement de 20,000 Aristide. Pourquoi le retirement d'Aristide ", s'est-il
Marines en Hati pour ramener Aristide au pouvoir", a interrog.
lanc Elifaite St. Pierre de la Plate-forme des Organismes Cet homme a qui on avait confi la conduite de
Hatiens de Dfense des Droits Humains (POHDH). Nous l'tat a monopolis le pouvoir et en a fait une affaire
tenons souligner l'assistance que l'actuelle occupation personnelle, menaant de faire disparatre le tissu social
que nous vivons a t demande par Aristide lui-mme qui hatien, martyrisant les leaders des organizations (...). et
voulait que les troupes dbarquent pour sauver son nous a conduit vers une nouvelle occupation ", a prcis
gouvernement en pril ", a expliqu Elifaite St. Pierre. Grald Mathurin.
De son cot, l'ex-Ministre de l'Agriculture Les reprsentants du movement Lavalas qui ont
Lavalas, Gerald Mathurin, qui se trouvait galement dans tent avec tact d'utiliser le discours anti-imprialiste des
la salle a expliqu combien il tait triste de rencontrer alter-mondialistes ont essay de dmontrer la similitude
des camarades de combat et de travail Porto Alegre entire la situation du Prsident Hugo Chavez au Venezuela,
en train de dfendre Aristide, qui a tout fait pour dtruire de Fidel Castro Cuba et du Prsident hatien dchu.
le movement populaire, les institutions et le tissu social Aucun argument ne peut justifier le retrait d'un
hatien ".


A legre Prsident dmocra-
Stiquement lu ", a dit en

substance"Maryse Narcisse, ex-membre du cabinet
particulier d'Aristide. Nous demandons le respect du vote
des gens, de leur lutte pacifique ", a-t-elle poursuivi. Nous
sommes d'accord avec le dialogue entire gens qui croient
en la dmocratie et non sous l'occupation ", a-t-elle ajout.
"Nous avions combattu Aristide qui voulait nous
dtruire et nous sommes en train de dnoncer les actes du
gouvernement de Latortue, qui ne fait que prolonger la
corruption et autres former d'exactions ", a rtorqu le
syndicaliste Josu Mrilien.'" Nous combattons pour une
nouvelle socit en Haiti, a rtorque le syndicaliste Josue
Merilien, qui participait galement cet atelier trs anim
sur Hati, qui a dur plus de trois heures.
L'assistance en est sortie un peu confuse, mais
plusieurs participants ont manifest l'intrt de voir les
Hatiens dpasser certaines querelles pour discuter de
l'avenir de leur pays et de la resolution de problmes
concrets qui affectent la majority de la population.


(Prsence
suite de I
"Bush
trangres ",
Coordination i
months sur un c
par de nombre


PORTO ALEGRE


Les alter-mondialistes centre la presence
Brsil ... *A comme un grand ami "
apage7) des troupes bresiliennes en Haiti Quelques heures
en Iraq, Lulaen Hati ", dehors les troupes brsilien prsent au forum. Cette prsece ainsi que auparavant, lors d'une conference de press, Chavez.avait
ont scand sans arrt des jeunes de la certaines rformes en matire de scurit social inities dit reconnatre Jean Bertrand Aristide comme actuel
National des Luttes (Brsil) qui taient par le Prsident Ignacio Lula Da Silva semblent tre les Prsident d'Hati. 1 avait laiss un space des lobbyists
har. Leurs loans ot t repris en coeur hints de dsaccord avec d'autres movements de gauche lavalas pour prsenterleur point de vue sur la situation en
ux manifestants qui portaient chacun les _... ,r., .. : ... Hati.


drapeaux identifiant leur pays, leurs organizations ou leurs
luttes.
La presence des troupes brsiliennes en Hati est
un sujet de dbats au Brsil et ne fait pas l'unanimit au
sein du movement progressiste. Des brsiliens interrogs
dclarent n'tre pas d'accord avec cette presence tandis
que d'autres, particulirement membres du Parti des
Travailleurs (PT).au pouvoir, tentent de le justifier.
Hati est en difficult, nous sommes alls lui
donner un coup de main", a expliqu AlterPresse un prfet


qui accLseni le n i ue trahisoun.
A l'occasion d'une rencontre, dans l'aprs-midi
du 30 janvier 2005, entire le Prsident vnzulien Hugo
Chavez et plusieurs milliers de participants au Forum
Social Mondial, des dtracteurs de Lula ont chahut un
membre de son gouvernement central. Un drapeau rouge
appelant au retrait des troupes brsiliennes d'Hati avait
t remarque dans la salle remplie.
Dans son discours d'environ une heure, Hugo
Chavez a vit le 30 janvier de parler d'Hati. Mais, avant
de terminer il a renouvel son amiti Lula qu'il considre


De leur cot, plusieurs membres de la dlgation
hatienne sont intervenus dans des mdias brsiliens et
trangers pour exprimer leur position anti-occupation"".
Lors de la march inaugural du forum, le 26
janvier, la dlgation hatienne avait distribu plusieurs
posters appelant au retrait des troupes trangres d'Hati.
Une quarantine d'Hatiens ont t identifies
Porto Alegre, parmi les 155 mille dlgus de 6.588
organizations de 135 pays, inscrits au cinquime FSM.
Plusieurs ateliers hatiens figuraient parmi les 2.500
activits ralises.


POLITIQUE

KONBA : Naissance d'un nouveau parti politique en Haiti


HPN, 26 J~nvier KONBA, c'est le nom d'un
nouveau parti politique prsent Port-au-Prince le
mercredi 26 janvier. Cette formation coordonne par
Evans Lescouflair et regroupant le MPNKP, prtend
dfendre les intrts des classes paysannes, des femmes
et des jeunes.
Le parti Konbit pou bati Ayiti (KONBA) se
propose de marcher avec ces trois secteurs parce que ces
derniers traversent toutes les couches de la population
hatienne", a indiqu M. Evans Lescouflair en prsentant
le parti la press.
La creation de ce nouveau part politique est le
rsultat de rflexions et travaux initis par le Mouvement


populaire des paysans de Papaye (MPNKP) dirig par
Chavannes Jean Baptiste dans la region du Plateau Central
et un group de professionnels hatiens vivant en
Rpublique Dominicaine, a-t-il encore expliqu.
Insistant sur la ncessit pour les Hatiens de vivre
ensemble. M. Lescouflair, secrtaire excutif du KONBA,
a avou qu'aucune forme de contract ne produirait de rsultat
qu' la condition que la population accepted de vivre sur
une'nouvelle base. Cette base, dit-il ne saurait tre un "
simple contract" faisant allusion sans le citer au contract
propos par le Groupe des 184.
On aura beau parler de contract social, de
conference ou dialogue national, si on n'inculque pas aux


jeunes des notions de civisme leur permettant de vivre
mieux dans la socit, l'avenir du pays restera toujours
incertain ", a soutenu M Lescouflair.
L'ancien secrtaire d'Etat au sport qui considre
Hati comme un pays d'apartheid ", a prn la
revalorisation de la vie, la resolution de la problmatique
de l'eau et la rehabilitation de l'environnement afin de
favoriser le dveloppement du pays.
Ce parti politique plaide pour la ralisation d'une
rfonne agraire efficace dans le pays. Il propose aussi de
rendre les services civiques obligatoires. La philosophie
de ce parti, trs sensible aux organizations de base, prvoit
(voir Konba / 14)


'J
- ~

5 1
<<


Ap gen yon eleksyon espesyal Madi; 8 Mas, 2005 de 7:00 di maten jiska
7:00 diswa. nan Vil Miami Florid la nan tout biwo de vot nan plizye zn eleksyon
deziye pa Asanble Komisyon Konte Miami Dade, Florid lajan li make anba a. amwens
ke lalwa ta entdil, pou soumt ba tout vot kalifye yo nan Vil Miami Florid la keksyon
sou sondaj sila a ke yap rele Keksyon Sondaj No 1:

"Eske vot Konte Miami-Dade yo ft pou chwazi Evalyat Taks la olye pou
Manadj Konte Miami-Dade la nonme Evalyat Taks la?"

Keksyon Sondaj No. 1 sa a made tout vot Vil Miami a si tout vote Konte
Miami-Dade la ta fet pou chwazi yon Evalyat Taks olye pou Manadj Konte Miami-
Dade la nonmen Evalyat Taks la.

Dapr Komisyon Vil Miami, Florid
Lettre ouverte de la Prisonnire Annette Auguste ( Sb An )
tout Autorits concernes Priscilla A. Thompson
SGREFYE VIL LA

Metsieurs,


"AVI ELEKSYON ESPESYAL MINISIPAL
NAN VIL MIAMI, FLORID
KAPFT
MADI, 8 MAS, 2005


AVI ELEKSYON ESPESYAL
Dapre rezolisyon adopted pa Asanble Komisyon Konte nan Konte Miami-Dade, Florid,
yo avize nou de yon Eleksyon Espesyal jou kap 22 Fevriye 2005 la ki ap ft pou tout
elekt kalifye ki abite nan distri ke yo pwopoze yo pou yo kapab oubyen apwouve oswa
dezapwouve pwopozisyon sa yo:
Rezolisyon No. R-1330-04, adopted 30 Novanm 2004
Pwoqram Antretven Woutve Distri Taks Espesval "Les Chalets II"
ske se pou yo kreye ak etabli distri takes espesyal ki idantifye sou non Pwogram
Antretyen Wouye Distri Taks Espesyal "Les Chalets II" jan ke sa otorize nan
Odonans Konte No. 0-04-200 an?
Rezolisyon No. R- 01-05, adopted 20 Janvye 2005
Distri Esposyal Taks Pou Eklerai Adisyonl Vwa Piblik Pinewood Park
ske se pou yo kreye ak etabli distri taks espesyal ki idantifye sou non Distri
Espesyal Taks Pou Ekleraj Adisyonl Vwa Piblik Pinewood Park jan ke sa otorize nan
6donans Konte No. 0-05-01
Yo pral poste biiten vot yo bay tout elekt enskri ki abite nan zon ke yo pwopoze yo epi
yo pral elijib pou yo vote Wl oswa NON sou pwopozisyon sila yo. Tout bilten vt ki fin vote
yo ft pou yo rive nan biwo Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade la pa pi ta ke 7:00 p.m.
jou eleksyon an menm.
A 10:00 a.m. jou 23 Fevriye 2005, Asanble Stifikasyon Vt Konte Miami-Dade la va
reyini pou pwosesis konte vt yo epi pou stifye bilten vot yo ki rive nan Depatman
Eleksyon Konte Miami-Dade, 2700 N. W. 87thAvenue, Doral, FL 33172.
Eleksyon espesyal sa yo pral ft dapre pwovizyon Kd Lalwa Konte Miami-Dade yo ak
tout lot Iwa ki gouvne eleksyon espesyal yo. Tout pwosesis la ouv a piblik la.. Pou
entprt pou soud oswa ankenn lot aranjman, tanpri rele 305-499-8403 omwens senk jou
davans.
IA Constance A. Kaplan
MIAMDADEI Sipviz Eleksyon
W"'LO Konte Miami-Dade, Florid
EBECTIONs


m


1







SPa 13Mercredi 2 Fvrier 2005
Pge 13 Nos petites annonces classes Hati en Marche Vol. XIX No. 1


Le Plaza Htel
Tlphone
(509) 224-9305
(509) 224-9307
(509) 224-9308
(509)-224-9309
(509)225-9310
(509) 510-4594
(509) 510-4595
(509) 510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. Box 1429


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15455 West Dixie Highway
Suite N & O
N Miami Beach, FI 33162
Tl.: 305 940 9070

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


h


Htel

Villa Ban Yen
Htel de Montagne
dans les hauteurs du
Morne Tapion
avec vue imprenable sur
Petit gove et Grand gove.
Chambres ares avec
salle de bain, nourriture
naturelle, randonnes dans
les sentiers de montagne
Tarif chambres
+ Alimentation
Chambre double :
US $ 20.00 pour 2
3 repas
$ 17.24 par personnel
Cadre idal pour
sminaires.
Week-end de 2 nuits, une
troisime Gratuite.
Pour reservations:
# 17 Angle Rue 6 et Jos
Marti -Port-au-Prince
tl.: 305 245-2345
420-2091
Internet:


Points de Vente Hati en Marche


I Miami


Mdecins

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptes
Carte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930


Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


Pomnano Beach


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 835 8006

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419.

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
Tl.: 305 385 1111


Abonnez-vous
Haiti en Marche
221-0026


__________________________________________________________________ .1


Vot

Cancer du col de
l'utrus: une journe
d'information

PARIS (AFP) Un miller de
femmes dcde encore chaque
anne en France d'un cancer du
col de l'utrus alors que cette
maladie pourrait tre vite grce
un dpistage rgulier, soulignent
les organisateurs de la deuxime
journe de prevention europenne
concernant ce cancer, destine
mieux les informer et qui se tient
mercredi.
Le cancer du col de l'utrus est
l'un des, premiers don't on ait
identifi la cause, un agent viral
frequent et transmis sexuellement,
l papillomavirus human.


Le dpistage, intervenant ds 25
ans, peut associer le frottis
traditionnel examenn de cellules)
au test "HPV", capable de
dtecter le virus (HPV pour
papillomavirus human)
l'origine de la maladie.

Selon l'association Femmes pour
le test HPV
(www.femmespourletesthpv.org),
70% des Franaises ne savent pas
que le cancer du col de l'utrus
est provoqu par le virus HPV,
transmis sexuellement et elles
sont autant ignorer qu'il existe
un test permettant de dtecter ce
virus et de prvenir ainsi le
dveloppement de la maladie.

Le risque pour ce cancer est
"maximal" aprs 65 ans, ce qui
signifie qu'il faut poursuivre le
dpistage aprs cet ge, selon une
tude publie rcemment dans le
Bulletin pidmiologique
hebdomadaire (BEH) du
ministre de la Sant. La France
compete chaque anne 3.387
nouveaux cas diagnostiqus et
1.000 dcs, selon cette tude.

Le frottis permet de mettre en
evidence des anomalies et
ventuellement la presence de
cellules pr-cancreuses. Il est
recommand d'en faire un tous les
3 ans aprs deux frottis normaux
un an d'intervalle, selon
l'Agence national franaise
d'accrditation et d'valuation en
sant (ANAES). Le test
(rembours depuis fvrier 2004 en


Orlandio


h,


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 7812500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach FI 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556


re Bloc-Note


cas de rsultats du frottis douteux)
permet en complement de
dtecter la presence du virus
avant l'apparition des anomalies.
La combinaison du frottis et du
test permet d'amliorer
considrablement la fiabilit du
dpistage, souligne l'association.

Ce cancer fminin provoque
chaque anne 230.000 dcs dans
le monde et 500.000 nouveaux
cas don'tt 80% dans les pays en
dveloppement), d'aprs le
Centre International de
Recherche sur le Cancer de
l'OMS. En Europe, 65.000
femmes en souffrent et presque
30.000 en meurent chaque anne.

Au Royaume-Uni, le programme
national de dpistage du cancer
du col "sauve chaque anne 5.000
vies", selon des donnes publies
en juillet dans la revue mdicale
britannique Lancet.

L'usage de prservatif est un des
moyens de se prmunir contre
l'infection virale en attendant la
commercialization de vaccins
efficaces.

Des personnalits, comme
l'ancienne ministry de la Sant
Michle Barzach ou la cratrice
de mode Sonia Rykiel, ainsi que
des dputes europennes
contribuent cette information
pour les femmes laquelle
s'associent des spcialistes.

Voir aussi sur le Net
www.frottis.info ainsi que
www.doctissimo.fr et
wwww.planetfemmes.com ou
www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/
losp/29kcoluterus.pdf


Vous aimeriez vous aussi
avoir votre propre site
internet ?

Adressez-vous notre
webmaster
siteweb@etheart.com


Organisation
prochaine Port-au-
Prince d'un concours
national du Conte et de
la Chanson
francophones
Le ministre de la Culture et de
la Communication informed qu'il
organise un concours national du
Conte et de la Chanson
francophones, dans le cadre du
Festival International du Conte
et de la Chanson Francophones
qui se tiendra Port-au-Prince
du 17 au 23 mars 2005.
Dans une note, les
responsables du Ministre
dclarent avoir pris cette
initiative dans le but de
contribuer l'mergence d'une
francophonie pour tous et de
renforcer le Festival
International du Conte et de la
Chanson Francophones.
Cette initiative vise
galement contribuer rendre
la langue franaise accessible
toutes les couches de la
population hatienne, d'tendre
la pratique de cette langue aux
diffrents domaines de la
creation artistique et littraire
hatenne, prcise la note.
Le concours est ouvert
tous les ressortissants sans
conditions d'age ou de lieu de
residence, l'exception des
proches parents des membres du
jury et des salaries du ministre.
Les genres retenus pour
le concours sont le conte et la
chanson. Les contest doivent tre
dits, en franais, indits et avoir
une dure maximale de 10
minutes. Les chansons doivent
tre un texte support par une
mlodie, interprtes, indites,
en franais et ne doivent pas
dpasser 5 minutes.
Les oeuvres des
participants seront reues du 25
janvier au 25 fvrier 2005.
Le jury du coricours
national est compos de:

Syto CAVE,
Jean COULANGES,
Gilbert FOMBRUN,
Raoul GUILLAUME,
Daniel HENRYS,
Daniel MARCELIN,
Beethova OBAS et Evelyne
TROUILLOT.


\y ECOLE
D'INFORMATIQUE
Centre Pdagogique
Sanite Belair


Santo 20 No 69
avec un professeur
Amricain, venez apprendre
tous les logiciels de base
comme le Word, l'Excel, le
Power Point, l'Access et
l'initiation l'internet.-
programmation des ordinateurs
- Cours d'Anglais
- special week-end

Horaire des course trs flexible:
Du lundi au vendredi entire 8h
et 6h (4 groups: 8h-10h, 10h-
12h, 2h-4h, 4h-6h)

Cours intensifs du Samedi et
du Dimanche donns par le
professeur americain: 8h-12h
et 4h 6h.

Prix: 20$ frais d'inscription
250$ frais d'entre
300$ la session (3 mois)


(Tel: 401-9128).
Les dix premiers inscrits auront
droit un rabais special!
Dbut de la 1re session le
Lundi 14 fvrier.


-l


1


Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805


Hati en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026
417-0384

Miami

305 754-0705







Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


I LE COIN DE MIAMI


1 Page-14


PAR EVENS HILAIRE


Elections: Kendrick Meek, dput (D-Miami),
plaide en faveur du vote des hatiens de la diaspora
aux prochaines joutes lectorales


Le dput dmocrate (Miami),
Kendrick Meek, a adress une lettre mardi
dernier au Premier ministry de transition
Grard Latortue lui demandant de faire le
ncessaire pour faciliterla participation des
Hatiens de l'extrieur aux prochaines
competitions lectorales prvues pour la fin
de l'anne 2005.
Kendrick Meek pense que les


hatiens vivant aux USA pourraient remplir
leur devoir civique.
Dans cet ordre d'ides, le dput
(D-Miami) Kendrick Meek demand au
president George Bush et au Secrtaire
gnral des Nations Unies Kofi Annan de
mettre beaucoup plus d'argent la
disposition du gouvernement de transition
pour permettre aux Hatiens vivant aux
tats-Unis de voter dans les consulats.


Prince Pierre Sonson dresse un bilan ngatif des
ralisations de l'quipe gouvernementale
L'ex snateur Lavalas Prince Pour Prince Sonson, le
Pierre Sonson. qui tait de passage Miami gouvernement Alexandre-Latortue mrite
la semaine coule pour faire la promotion un zro dans le domaine social car, selon
de son livre, a dress un bilan ngatif tous lui. rien n'a t fait pour faire baisser d'une
les niveauxdel'actuellequipeaupouvoir. part les prix des products de premiere


ncessit et d'autre part crer de nouveaux
jobs en vue de rduire le taux de,chomage.
Au niveau de la scurit, l'ancien
snateur de la Rpublique pense que le
gouvernement de transition n'est pas la


hauteur de la tche.
Sur le plan politique, Prince Pierre
Sonson a dclar que le gouvernement
intrimaire n'arrive pas non plus combler
les attentes de la population.


Lancement official du 3me Carnaval de Miami


C'est le mardi 25 Janvier que les
responsables de cette festivit ont lanc
officiellement le 3me carnaval de Miami
qui est fix cette anne au samedi 12 Fvrier
et se droulera au Biscayne Boulevard.
La crmonie s'est droule en
presence du Maire de Miami, Manny Diaz,
qui souhaite que le Carnaval de Miami
connatra le mme succs que celui de New
Orleans et de Trinidad.
Pour lui, le Carnaval de Miami


c'est la rencontre de plusieurs cultures.
Ringo Cayard, artisan de ce movement, a
dclar que le Carnaval de Miami devient
de plus en plus populaire avec la
participation de plus d'une vingtaine de
nations.
Ringo Cayard dit esprer plus de
400.000 participants cette anne. Le
Carnaval de Miami' a un budget de
US$890,000 dollars. EH


B
(LatinRep


NOTRE REGION

Sanctions de PUE contre Cuba "suspendues",

RUXELLES mais rexamen ant juillet 2005 la plupart de
orters.com) 31ais rexamet j l UEt 200s
-1...... . .. y 3 . . ... T . . .. ... U


Janvier L union europeenne (uE)
"suspend temporairement" ses sanctions
diplomatiques contre Cuba et rexaminera
cette position "avant juillet 2005, la
lumire des dveloppements vers le
pluralisme dmocratique et le respect des
droits de l'homme". La decision a t prise
lundi Bruxelles par le Conseil de l'UE,
principal organe de decision
communautaire, runi au niveau des
ministres des Affaires trangres.


Le- chne ae la aipiomatie
luxembourgeoise, le ministry Jean
Asselborn, a inform la press de cette
decision explicite par un communique
official (texte intgral ci-dessous). Le
Luxembourg exerce jusqu'au 30 juin la
prsidence semestrielle de l'UE.
Dcrtes le 5 juin 2003 aprs
l'emprisonnement Cuba de 75 dissidents
et l'excution de 3 Cubains qui avaient
dtourn une embarcation touristique pour


Fin du gel diplomatique

entire la Colombie et le

Venezuela


BOGOTA, Colombie, 30 Janvier
La Colombie et le Venezuela sont
parvenus rgler leur dispute diplomatique
vendredi, cause par la capture dans les rues
de Caracas d'un rebelle colombien par des
mercenaires pays par Bogota. "De tels
agissements ne seront pas rpts", a assur
la Colombie son voisin.
Le Venezuela avait en effet dcid
de suspendre ses relations diplomatiques et
commercials avc la Colombie,
considrant la capture, le 13 dcembre 2004
Caracas du chef rebelle colombien,
Rodrigo Granda, membre des Forces
armes rvolutionnaires colombiennes
(FARC), comme une violation de
souverainet.
Les deux pays ont affirm dans des
communiqus diffuss par leurs agencies de
press respective, que la dispute tait close.
Le president vnzulien, Hugo
Chavez, avait exig des excuses de la


Colombie et l'an-
nonce par Bogota que
de telles pratiques ne
se renouvelleraient
pas semble avoir
satisfait Caracas.
Le com-
muniqu colombien
ajoutait que le
president Alvaro
Uribe se rendrait au
Venezuela le 3 fvrier
pour "couter le
president Hugo
Chavez et proposer
des voies de
r fl e x i o n",
notamment en
matire d'changes
commerciaux. AP


CARNAVAL 2005
c'est Jacques Lacour (10 Midi)
LE CARNAVAL TRADITIONNEL
c'est Captaine Bill et Doc Daniel (3 5 PM)
Mlodie 103.3 FM
Port-au-Prince


KONBA ...
(suite de la page 12)
de promouvoir les services sociaux et le enforcement de la parit
entire hommes et femmes.
Plusieurs reprsentants de la province ont dclar leur
satisfaction d'avoir contribu l'mergence de ce groupement
politique. Ils se sont vants que des citoyens des rgions recules
avaient pu donner leur point de vue sur l'orientation de cette
formation, contrairement ce qui se fait d'habitude. Ils sont
convaincus que KONBA n'est pas un parti politique parmi tant
d'autres n'ayant pas la vision de changer la vie. mais un parti don't
l'objectif est d'aider les plus dfavoriss.


tenter de ruir aux Ectas-unis, les sanctions
de I'UE s'apparentaient plus des measures
de pression morale qu' de vritables
sanctions diplomatiques.
Elles comprenaient la restriction
des visits de haut niveau et une reduction
de la participation europenne aux
vnements culturels cubains, ainsi que
l'invitation de dissidents anticastristes par
les ambassades europennes lors de dates
significatives telles que les ftes nationals.
En reaction, le gouvernement communist
de La Havane avait coup tout contact avec


MIAMIF
-l


es
!e


Le retirement europen, auquel
s'opposait notamment le dissident cubain
Oswaldo Paya (Prix Sakharov 2002 des
droits de l'homme du Parleme.nt europen),
tait attend aprs l'annonce unilatrale du
"rtablissement des contacts officials avec
tous les pays de l'UE" faite le 10 janvier
dernier par le ministry cubain des Relations
extrieures, Felipe Perez Roque. Le
gouvernement socialist espagnol de Jos
Luis Rodriguz Zapatero a t le principal
artisan du rapprochement entire l'UE et
l'administration de Fidel Castro.


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


OEPARTMENTOF
PROCUREMENTMANAGOMENT


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which can be obtained through
the Department of Procurement Management, Vendor Assistance Unit, 111 NW s1" Street, 13'h Floor, Miami, FL
33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid
package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors washing to receive the bid package through
the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade
Board of County Commissioners".
Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miamidade.gov/dpm/
) under "Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in.the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1"
,Street, 17'" Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday March 9, 2005

6732-1/06 AGRICULTURAL. GARDENS AND
INDUSTRIAL TOOLSA pre-bid conference will be held on Thursday, February 24, 2005 at 9:00 AM at the
Stephen P Clark Center located at 111 NW 1"' Street, in conference room no.18-2, Miami, Fl. Attendance is
recommended. Cost $10.00







Page 15


I USA-HAITI I


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


EDITORIAL

Pour

Condoleezza

Rice: Hati

n'existe pas!

PORT-AU-PRINCE, 27 Janvier Intrrog
sur Hati lors de son audition devant la commission <
Snat amricain pour la ratification de sa nomination
comme Secrtaire d'Etat des Etats-Unis, Condoleez
Rice a t on ne peut plus vague et sans engageme
vritable ...
En un mot. Madame la Scrtaire d'Etat
rpondu par une srie de lieux communs ds qu'il s'e
agi d'Hati. Autant dire que Haiti n'est pas une granc
preoccupation pour le nouveau chef de la diploma
amricaine.
Oyez plutt:
Question du snateur Nelson: Quelque pa
dans notre hmisphre et je suis bien plac pour <
parler car je reprsente l'Etat de Floride Hati est i
dsastre. Et cela va continue tre un dsastre jusqu
ce que nous prenions un engagement vritable
passions srieusement quelque chose, ensemble av
d'autres nations de l'hmisphre,
financirement et politiquement.
J'ai quelque difference avec
l'administration. Quoique Aristide
ne s'est pas bien comport, mais il.
est difficile de dire que vous 'A
appuyez la dmocratie et les .-.:
lections et ensuite vous intervenez "'"
pour le pousser l'extrieur. Mais
ce qui est fait est fait. Nous avons
maintenant une force onusienne de
6.700 militaires et 1.600 policies
dans le pays. Pensez-vous que c'est
suffisant?
Rponse de Condoleezza:
Je pense que c'est adquat pour
faire le travail. La question a plutt
t ces derniers temps qu'est ce que
cette force peut faire de plus?
Qu'elle prenne une attitude plus
aggressive, se rende dans les endroits
particulirement violent pour
contrecarrer les milices armes. Je
suis heureux, Snateur, que vous
ayez mentionn les forces de police.
Parce que ce qui va rellement aider
Hati, c'est une force de police
civil professionnelle sur laquelle
on peut computer pour appliquer la
loi, non pour violer la loi. Et ce
sujet, nous avons dpch des
technicians en formation policire
qui y travailleront conjointement
avec ceux d'autres pays.
Malheureusement Hati
semble un pays qui n'est pas plus
pargn par les dsastres naturels
que par ceux products de la main de
l'homme. En tout cas, ils ont une
chance aujourd'hui. Ils ont un
gouvernement de transition qui
essaye d'arranger des lections en
automne prochain. Nous appuyons
ce processus. Et nous avons eu une
conference des donateurs trs
russie rcemment, avec un
engagement de plus de $1 milliard,
don't les Etats-unis apporteront $230
millions.
Snateur Nelson: Le
problme, c'est qu'on n'a encore vu
aucune trace de cet argent ...
Mme Rice: Snateur, je
suis d'accord. Nous devons mettre
beaucoup de pression sur les gens
pour les faire respecter leurs
processes. C'est un problme
gnral.
Snateur Nelson: Mais
pour Hati, cela a toujours t le cas-
depuis 200 ans. Maintenant quelle
va tre l'attitude des Etats-unis?


Condoleezza Rice prte serment comme nouveau
Secrtaire d'Etat amricain AFP


S-,










.ne osis Crl, cenC a c re-V
d.. Mas 5w 1 i' i


m iii.., 4 jours
I chanibre pouir


I ou 2 personnes


Nous parlons d'un pays de 7.5 millions d'habitants, don't beaucoup
vivent dans des rgions compltement dvastes, davantage encore
aprs le passage des cyclones ...
Condoleezza Rice: Snateur, nous travaillons stabiliser
la situation avec la force de stabilisation qui est l-bas. Les
Brsiliens ont fait un job magnifique la tte de cette force. C'est
la premiere fois qu'un aussi grand nombre de pays du continent se
mettent ensemble pour une mission de maintien de la paix. C'est
un pas en avant pour ces pays. Il faudra faire davantage. Nous y
veillons. Mais pour l'instant, je pense que nous sommes dans la
bonne direction en terms de maintien de la paix.
Et nous avons l'argent pour mettre les hatiens au travail.
Nous avons l'argent pour aider remettre sur pied l'conomie
haitienne, mais nous devons continue avancer.

A propos d'conomie, eh bien question du snateur Bill
Nelson: Chre madame, il y a justement ce project patronn par
nos collgues rpublicains, don't le congressman Mike Dewine (de
l'Ohio). On l'appelle le Hero Act. Il permettrait des articles en
textile fabriqus en Haiti d'entrer aux Etats-unis sans payer de
droits de douane. Mais nous n'arrivons pas convaincre
l'administration d'appuyer ce prdjet. Pourtant c'est un project
patronn par un parlementaire rpublicain.
La rponse de Condoleezza Rice ne saurait tre plus vague
et indtermine ...
Snateur, nous pensions qu' ce niveau la meilleure chose
pour Hati est de travailler tirer le plus d'avantages que possible
du Caribbean Bassin Initiative, travailler avec eux pour crer autant
d'emplois que possible. En second lieu, Hati bnficiera aussi de
(voir Condoleezza /16)


' .:9, j


1eb6ru-an t> 4

1 or 21 ioom
U!S$ 57).0l)


C~~~. 9 i


h.. k 'ii, de bienvenue
* 3 PeEtit slIcilcL -LI Complet (7 ;:.'Ul hres-1 1oc, heures A Ml)
.3 yuj huflkts du Carnaval
( 19 lieures 2 1 30)
*Acc,s au S~tand
* 3 T"shirts (p.p,)
T i Ecket (e l;e 4 igratuit





Lcs arifis ordinaircs de seront
.iilL.~potu:r le's ours avant ou apres
la pri'iode
I a r,,'er%.tiiii sera g.r:il.t ic par un dp,i
de U S$ 20I0 non'-reniioursabke a'prs le
30 Janvier 2005. La balance sera pa. c

De' trs Exle suites d'une ou deux
chambres sur demanded sont atussi
d ispon[hIlles.


* \\'Lh Coii ii(cktaXI
* 34 I nlt (`'nt.rinlental3 Lsrc.i:i. (p.p.)
(7:.0 0 P.M.)
3 (I;rand~ rivalvl iti;:

* FIree entrancee to stand
* 3 Tf-shirts tPEp)
* F"ree 'ii F ;'i:t TIxcetk




Thei repinit r i'jllo ratc or ci charniva for



AU r1es.'rvalions for 1his pick. L i,- uiitis bex
gtiaraitced with a minimuni m Is% 200
deposit nonnrefundible pwst .January 30.
200,5. l', miii oft'b'alance upon? arrival at
holel.
ieautiftI suites one or twot) roor are ako
Lvatlable upor request.


RESES VAT1ON *I 01-800> (7 ARM S ( 1U-800-742-4276)
1<), rue Cpaps t liapq d(le Mars P (), Bltox 1424
I~~~~~~(l / 2- 0~/2 '' 22-1-930Y7 / 224-9 tX i 2 /2?4 ~ ~'i 22.141, 10I(i1 S10-4 59il 1-49
I I4tdl ix223%-Q2X! 1~


i - - -- --- -







Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


Page 16


I FEVRIER :MOIS DES NOIRS


Les Noirs et leurs inventions


"L'imagination est la plus grande richesse de
L'homme disait Albert Einstein. Il suffit d'une tincelle
d'intelligence, d'un clair de gnie pour convertir les ides
que l'on croyait les plus folles en theories
scientifiques les plus rigides. Les projects les plus lucratifs
prennent naissance partir des ides les plus banales en
apparence. Il suffit de trouver le cheminement logique


Pour Condoleezza Rice:

Haiti n'existe pas!
(Condoleezza ... suite de la page 15)
ce qui se passe au niveau commerce en Amrique central,
si le CAFTA est ratifi. Aussi ce niveau, nous avons les
outils ncessaires. Nous devons seulement les faires
travailler. Mais nous avons beaucoup faire encore en
Hati. Je serais la premiere l'admette.

Voil donc la parties de l'audition de Condoleezza
Rice concernant Hati.Avez-vous relev un vritable intrt
de la part du nouveau Secrtaire d'Etat amricain pour
Hati? Moi pas ...
Hati n'existe pas par elle-mme. Oui. c'est la
premiere fois que les pays du continent se mettent ensemble
pour une mission de maintien de la paix. Voici la grande
premiere ...
Quant au milliard promise. il nous faut mettre la
pression, dit Mme Rice, en ajoutant: "C'est la mme chose
partout."
Et quant au Hero Act. eh bien, Haiti doit travailler
avec ses voisins caribens dans le cadre du Carribean
Bassin Initiative.
Ou Mme Rice a t surprise parce que c'est la
premiere fois qu'elle entend parler du Hero Act. Ou elle
veut nous dire que Hati ferait mieux en essayant de tirer
quelque chose du Carribean Bassin Initiative au lieu de
penser avoir son propre project, le Hero Act.
Et pan.
Mais vous n'tes pas tonn de n'avoir entendu
une seule fois le mot Rfugis. Eh bien, tout est l, la seule
importance d'Hati pour la Maison Blanche ce sont les
rfugis ...
Or l'Immigration du president George W. Bush a
rsolu le problme en gardant tous les rfugis hatiens en
prison sans aucune chance de remise en libert, cela dut-il
prendre des annes, sauf pour tre rapatris en Haiti.
La seule importance d'Hati pour l'administration
amricaine, ce sont les rfugis. Or le problme sous
l'administration Bush est rsolu.
On peut donc laisser le dossier d'Hati d'autres.
Mme quand le milliard promise se rvle tre un miroir
aux alouettes...
Aprs cette audition, la Secrtaire d'Etat
Condoleezza Rice pourrait reprendre son compete la
formule: Hati n'existe pas!

Editorial. Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


permettant d'aboutir leur concrtisation.
Ainsi s'difient les empires conomiques les plus
solides. Cependant entire le rve et la ralit, le savoir et le
savoir-faire, il y a un monde de difference. Assez souvent,
les plus grands inventeurs et les hommes de science les plus
fameux ne bnficient mme pas matriellement du fruit de
leurs experiences ou'n'arrivent pas contrler l'usage que
l'on en fait. On peut citer l'exemple de Rudolf Diesel, cet
ingnieur allemand qui a invent en 1897 le mot6eir
combustion interne et huile lourde qui porte bien son nom.
On lui rend tout de mme cette gratitude. Mais, Diesel est
mort pauvre. Pris de dcouragement, en 1913 il s'est suicide
dans une chaloupe au large du port d'Anvers, loin de la vue
:de ce monde goste et cupide. Qui aurait dit Einstein avec,
sa thorie sur la relativit qu'il serait le pre de la bombe
atomique et par consquent le destructeur de Nagasaki et de
Hiroshima.
Dans le domaine scientifique, beaucoup de Noirs se
sont signals par leurs inventions. Mais les mdias ngligent
de leur accorder une certain diffusion. D'o ce prjug
mesquin qui porte croire mme parmi les Noirs. que leurs
anctres n'ont rien invent. Pourtant beaucoup de Noirs se
sont illustrs par leurs inventions. A cause du racism; il y a
une vritable conspiration du silence autour de leurs
inventions. Au tableau d'excellence, on a toujours tendance
ranger les Noirs dans la catgorie des meilleurs sportifs, ce
qui n'est pas mauvais. On est fier du Roi Pel, de Mohamed
Ali et de Michael Jordan etc. Cependant les Noirs excellent
aussi en science et en technologies. Ils ont fait beaucoup
d'inventions, demeures inconnues du grand public. La
rapacit et la cupidit du systme capitalist jointes au dsir
effrn de certaines nations d'assurer la suprmatie de la race
blanche font jeter aux calendres les noms des inventeurs noirs
mme lorsqu'on leur reconnat un certain droit d'invention.
La machine infernale de la production industrielle a rafl leurs
inventions en leur collant une tiquette commercial qui jette
dfinitivement aux oubliettes les noms des inventeurs. Il
faudrait remuer les poussires des archives pour savoir qui a
fait quoi ?
Trs souvent on entend poser cette question pleine
de sous-entendu : qu'est-ce que les Noirs ont invent? Sur un
ton ironique, on rpond au hasard: le vaudou, le zouk, le
compas, la cassave, le tambour, le rara etc. ... Quoi de plus ?
De telles rponses vous font rire! Ce sont les lments de
notre culture, nous n'avons pas nous en rougir. Au contraire,
nous en sommes fiers. Mais de telles rponses sont
tendancieuses, elles visent nous mettre un carcan
d'infriorit au cou et nous enfermer dans un traditionalisme
strile susceptible de tuer dans l'oeuf toute vellit chez nos
jeunes de se lancer dans des initiatives caractre scientifique,
de dcourager chez eux tout esprit de crativit.
L'atavisme aidant, le mal devient la fois
psychologique et chronique donc suicidaire. Nous voulons
porter les jeunes Noirs reliever un dfi de taille en soulignant
les noms des inventeurs noirs et leurs inventions afin de leur
prouver qu'ils ont de qui tenir. Ils appartiennent eux aussi
cette grande famille d'hommes qui ont construit le monde.
Nous livrons leurs rflexions la liste des inventeurs noirs
avec leurs inventions et leurs dates
d'enregistrement au bureau des patentes et
des droits d'invention des USA. Nous ne
I nnin,/ncs c ris nneinr 'li li;ct rnre nnlte fate


IJpuuVlls pasp 'IVIllc lt w l\tl- ltiLtu
d'espace. Cependant ils peuvent aisment
retrouver la liste original sur Internet
l'adresse: Black and Inventors. Toutefois,
pour leur plus complete dification, nous


citons quelques examples:
1.- Le tlphone cellulaire a t invent par un
Noir appel Henry T.Sampson patent le 6 juillet 1971
2.- Le climatiseur a t invent par un noir qui
s'appelle Frdrick M. Jones, patent le 12 juillet 1949.
3.- La machine scher le linge a t invente
par in noir qui s'appelle Alexander Miles, patent le 11
octobre 1867.
4.- L'extincteur a t invent par un noir qui
s'appelle T. Marshall, patent le 26 octobre 1872.
5.- La guitar a t invente par un noir appel
Robert F. Flemming Junior, patent le 3 mars 1886.
6.- La table repasser est l'invention d'une
femme noire Sarah Boone, patente le 30 dcembre
1887.
7.- La tondeuse gazon a t invente par un
noir qui s'appelle L.A. Burr, patent le 19 mai 1889.
8.- Le rfrigrateur a t invent par un Noir
appel J. Standard, patent le 14 juin 1891.
9.- Le stthoscope don't se servent tous les
mdecins du monde, a t invent par un Egyptien du
nom de Imhotep.
10.- Le four a t invent par un noir qui
s'appelle T.A. Carrington, patent le 25 juillet 1876.
11.- La machine crire est l'invention de deux
noirs Burridge et Marshman. patents le 7 avril 1885.
12.-Le bton de Golf est l'invention d'un noir
qui s'appelle T.Grant patent le 12 dcembre 1899
13.- La plume reservoir, l'anctre de toutes
les plumes don't nous nous servons actuellement, a t
invente par un noir W.B Purvis patent le7 janvier 1890.
14.- La boite aux lettres a t inve.nte par un
noir, Paul Downing. patent le 11 juin 1893.
Est-ce ncessaire de poursuivre avec la liste
pour vous convaincre du gnie des Noirs. Peut-on poser
la mme question de dpart savoir: qu'est-ce que les
Noirs ont invent? En toute justice, on doit reconnatre
que les Noirs ont grandement contribu amliorer la
quality de la vie sur cette plante. Cependant des fins
inavouables et inavoues, aucune diffusion n'a t
donne leurs inventions. La liste qui s'tale sous nos
yeux est vraiment longue. Aprs l'avoir parcourue, vous
allez vous poser maintenant la question contraire: qu'est-
ce que les Noirs n'ont pas invent? Nous ne pouvons
pas vous faire un inventaire exhaustif. Mais les autres
inventions ne sont pas moindres. Citons tout hasard:
l'hlicoptre invent par Paul E. Williams, le piano
invent par Dickinson Joseph, le remote control
programmable pour les tlviseurs et la tl-commande
pour les vidos invents par Joseph N. Jackson.
Notre intention c'est de vous donner une ide
des inventions des Noirs sans pour autant passer l'autre
extreme, i.e sombrer dans le racism ni un en narcissisme
noir. Notre objectif. c'est de fire comprendre aux jeunes
Noirs que la russite est au bout de l'effort. S'ils bossent
dur, ils peuvent atteindre des sommets insouponns.
Qu'ils ne se laissent pas influence par des prjugs
mesquins et des problmes de discrimination soit en
classes, soit dans leur voisinage immdiat. Ils doivent
profiter des matriels pdagogiques mis leur disposition
et des structures de leur environnement. Le cerveau c'est
come la terre arable. Il suffit de trouver de bonnes
semences et de bones conditions de culture pour une
merveilleuse production. Que nos jeunes se mettent bien
en tte que l'intelligence n'est ni noire ni blanche. la
matire est rise.


Un Hatien dans les camps

d l m rt i calvaire de ces impurs. Des cas trs particuliers
de la mort nazis ont t pris en example. On a tout de mme


Martin Guiton Dorimain
Sans cette mille neuf cent vingt-
septime dition de JEUNE AFRIQUE,
date du 9 au 15 dcembre 1997. nous
n'aurions rien su de la chasse contre les
Noirs par les nazis au nom de la race
aryenne. La msaventure de ces dports
serait enveloppe dans'les plis de l'oubli.
de la non-histoire, du non-vcu, de la
lgende.
L'article : "Des Noirs dans les
camps de la mort ". inspir d'un
documentaire, sorti en 1995, oevre du
journalist Serge BIL, une fois interdit en
France et en Cte d'Ivoire, soutenu par des
tmoignages de survivants, raconte le


retrouv, dans les chargements destination de la
pourriture dans les goulags de la zone occupe au course
de la Seconde Guerre mondiale : des Africains allemands
gnralement, des Camerounais, des tirailleurs
sngalais, des Ivoiriens, des Equato-guinens, dcs
Antillais.
L'historique tmoignage parle de Erika
N'Guando et de Rene Hautecoeur dportes
Ravensbriick. de Carlos Grevkey de la Guine incarcr
Mauthausen. de John William de la Cte d'Ivoire gard
Neuengamme prs de Hambourg.
Notre curiosity s'est arrte sur le cas de Jean
Nicolas que la force des choses, celle de l'histoire et
l'instinct de conservation obligent se prsenter come
John NICOLS. 11 est n Hatien et est mort Hatien
malgr les embches et les drobades.
(voir Camps nazis / 17)


Par Jean rich Ren
30 jan. 05


AVI ELEKSYON ESPESYAL
Dapre Rezolisyon R-97-05 Konte Miami-Dade, adopted pa Asanble Komisyon Konte
Miami-Dade, Florid, jou 20 janvye 2005, yo avize nou ke yon eleksyon espesyal ap ft le
8mas 2005, pou soumt devan vot kalife konte an, pou yo ka apwouve oswa
dezapwouve pwopozisyon sila a:

KESYON KONTE

Machin Djapt nan Lokal Je Daza yo

ske se pou yo pmt machine djapot yo nan lokal je daza yo ki otoriz nan Konte
Miami-Dade, epi nenpot taks ke Lejislati Florid la ta enpoze sou revni machine djapot sa yo
pral depanse pou siplemante bidj edikasyon piblik la toupatou nan Eta a jan lalwa done
pou sa ft?

Wl 11
NON 12

Tout vot kalifye ki abite andedan lizy Konte Miami-Dade va elijib pou vote Wl oswa
NON sou kestyon sila a.
Biwo vot yo ap ouv de 7:00 dimaten jiska 7:00 diswa jou eleksyon espesyal sa a.
Eleksyon espesyal sa a va ft dapre Iwa general sou eleksyon ki etabli pou eleksyon
espesyal yo ak tout lot rgleman ki gouvne pa Konsttisyon Otonm Konte Miami-Dade.

MIAMConstance A. Kaplan
Sipvis Eleksyon
Konte Miami-Dade, Florid








Page 17


DOSSIER JUSTICE


Mercredi 2 Fvrier 2005
Hati en Marche Vol. XIX No. 1


CAMPS NAZIS


000


(suite de la page 16)
En effet, Jean Nicolas, Hatien, vivant alors en
Martinique travaillait l'hpital de Fort-de-France. Sous quelques
prtextes a t, dans un premier temps, dport Buchenwald et
en outre Dora-Mittelbau. Dans ses stratagmes pour survive il
se fait appeler John Nicols et se fait prendre pour un pilot
amricain, essayant de s'attirer la commisration de ses ravisseurs
SS. Ses dons naturels pour les le pousse apprendre dans cet
environnement de captivit : l'allemand, le russe et le polonais.
Son apprentissage de diverse langues et son experience dans le
milieu medical ont inspir l'administration le placer
l'infirmerie et come assistant et comme interprte. L'histoire
retient ses hautes dispositions aider les autres et leur sauver la
vie. Mais souponneux les Allemands se sont.pos des questions
sur l'habilit de ce Noir qui s'est dit pilote amricain, polyglotte
et mme mdecin. Le grand mot est lanc : n'est-il pas un espion ?
Sans toute autre forme de procs, il est condamn la rclusion
comme des milliers d'autres. Il partage leur infme condition et
attrape la tuberculose. Sa vie lui chappait dj quand il est libr
et conduit l'hpital amricain de Neuilly en France. Dans la
solitude de l'hpital Saint-Antoine, Paris, il rend l'me le 4
septembre 1945.
Nous sollicitons l'aide de nos lecteurs pour nous fournir
des informations plus approfondies sur cet Hatien, qui un jour a
laiss son pays et est mort Paris dans l'indigence; Peut-tre sa
descendance ou ses proches peuvent au moins sauver sa mmoire.


- .0
BOOYr~5oress Co.


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta. GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach. Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1 Ith Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMARN. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
SButterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704.221-8910, 221-1632


Lettre ouverte de Annette Auguste (S Ann)

toutes les autorits concernes


Messieurs,
Ce n'est pas de gait de coeur que, de ma
cellule de prisonnire Ption-Ville o je croupis
depuis prs de neuf (9) mois, je m'adresse toutes
les auIorits concernes hatiennes et / ou Forces
d'occupation susceptibles de m'clairer sur ma
dtention actuelle.
Disons rout de suite que n'tant pas une
condamne, cette lettre ouverte n'a pas pour objectif
secondaire d'implorer une forme quelconque de
clmence. De plus, mon amour propre ne me permit
plas non plus de supporter aucune forme de piti ou
de commisration.
Pour l'Histoire, messieurs, et, avant que la
sexagnaire de sant fragile que je suis ne sombre
dans la folie, ou soit victim d'un handicap
qulconque, ou encore avant que mon "dossier" de
prisonnire en dpt ne se recouvre d'une couche de
poussire trop paisse. je tiens vous souligner
certain faits toutes fins utiles:

1) Le 10 mai 2004, en pleine nuit,
videmment sans mandate aucun, j'ai t arrache de
mon lit et humilie par les Forces d'occupation.

2) Le 12 mai 2004, compare par devant le
juge d'instruction, Me Brdi Fabien, ce dernier a
reconnu mon innocence et a dcid de mon
largissement immdiat.

3) La decision du juge d'instruction prise
mon adfesse n'a pas t respecte: au lieu de me
laisser rentrer chez moi, des "fonctionnaires" en
situation d'autorit, se donnant le pouvoir de prendre
certaines decisions plus efficaces que l'autorit de la
chose juge, m'ont conduite, sans explication aucune,
au Pnitencier de Ption-Ville o j'y suis encore.

4) Par ailleurs, j'ai appris, par radio, que
certain citoyens, arrts comme moi pour des raisons
politiques, ont t traduits par devant leur juge natural.
Cependant, contrairement mon cas, leur innocence
une fois reconnue, ces citoyens ont t relchs,
purement et simplement, selon le mcanisme normal
de toute justice saine, pour rentrer paisiblement chez
eux.
Dois je comprendre, messieurs, que ma
quality de femme est responsible de ce traitement
arbitraire, inique, absurde et abusif que vous me faites
subir?
A dfaut d'explication claire et suffisante de
votre part, je ne peux me fier qu' mon imagination,
pour conclure que votre comportement mon gard
est en rapport direct avec ma conception social et
politique, qui m'interdit de valider toutes former


d'occupation, d'exploitation, d'injustice ou de no-
colonialisme.
Si toutefois mon interpretation est correct,
messieurs, sachez qu' mon ge, je ne peux ni devenir
opportuniste, ni changer, fausser ou repousser les
principles de base pour lesquels j'ai toujours lutt
savoir:
Une justice social et efficace pour ceux-l
qui, jadis, furent des esclaves des blancs.
Une participation effective de tous les
citoyens hatiens, quelle que soit leur origine, aux
affaires de leur pays.
Une amlioration progressive et profonde de
la condition des masses laborieuses.
Un mme respect et une mme justice pour
tous.
Une protection efficace et une aide suffisante
pour tous ceux qui sont dans le besoin.
Alors messieurs, pour arriver cette fin, j'ai
toujours cherch de l'aide chez les citoyens honntes.
intgres, propres, verticaux, justes. rflchis et
comptents, et refus toutes formes de complicit avec
des vendeurs de Patrie, des collabos ou des corrompus.
D'ailleurs c'est pour sauvegarder ma libert
de penser et d'agir et aussi, pour respecter mes principles
de base, que je n'ai jamais accept aucun "poste" sous
aucun gouvernement.
Est-il besoin d'ajouter que la prison illgale,
les chantages odieux, vils et mprisables, les fortes
pressions exerces contre ma personnel ne
m'empcheront jamais, tant que je serai vivante et
valide, de continue, sans relche travailler pour le
plus grand bien du plus grand nombre, afin de faire
passer les deshrits et les oublis de l'tat de misre
celui de pauvret, quel que soit le gouvernement en
place.
En some, est-ce vraiment un crime pour une
citoyenne de vouloir travailler, sans rpit, la
sauvegarde de la dignit du bon people hatien?
En conclusion, messieurs, puisque present
vous pouvez mieux identifier la citoyenne, Annette
Auguste, cette dernire, de sa cellule de prison Ption
Ville, attend de vous un comportement professionnel.
responsible, respectueux des lois et de la justice, avant
que votre erreur facilement rtractable ne se transform
en horreur funeste.

Vive une Hati socialement just
Vive la dignit du people hatien
Vive la dsoccupation!

Annette Auguste ( S Ann )

Prison de Ption-Ville
Ce Samedi 29 Janvier 2005.


8772 INE 2 eme Aveni-ue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* Mnnev Ordler


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk. Franais. Amricain)
* Video's (Hatiens, Amricains. Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
* Produits nour cheveux


I


- ivilliiu,,y j 1 -l. 1 L Il ' , ,, ,, 1, -l







Mercredi 2 Fvrier 2005
U-t; en ~aTrrche Vol lYY Nn 1


Page 18


1 Les Jeux de Bernard i


IES JEUXiIDE#BEIRNARD1'


Allez de SABRES BOUVET, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


pa lOS


-', -I


F


RBVW
P Q A 1

B K D 0
A L RV


Trouvez les noms de 25 instruments de
musique cordes dans le carr ci-dessus


I I


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Haiti
Tl: 221-8567 /221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com
5h00 6h30 Bon Rveil en musique

6h30-7h00 Ai PTipiriit chantant
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00- 9h00 M IVlo>die MIatin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batravill
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anime
par Fquire Raphal


1 h00 Midi


12h00- 12h15


12h15 2h00


Le Disque de 1'Aluditeur
animation: Jacques Lacour

Le Midi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady SBlues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00-3h00 C'"est si tbon
en chanisons---
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 Le B]o>n Vieux Teniips
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captain Bill


T. c J rSi- I" c 5 T-I u.ir

7h00- 8h30 Ainror y Siabor
8h30 9h00 Soir Inrformiatioris


10h00


9h00 et au-del


Notre C(-raind concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique)

Jazz at 'Te ( Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Cannichael et ses invits

Cavaliers, prenez
vos damines (Samedi)
50 ans de Succs Populaires Haitiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez


Mlodie, c'est plus fort
en musique !


En plus


000


(suite de la page 2)
L'Universit Quisqueya (UNIQ) a dnonc dans un document rendu public la decision prise
par le Ministre de la sant publique et de la population (MSPP) d'interdire aux mdecins
diplms des universits prives l'accs de la residence hospitalire l'Hpital de l'Universit
d'Etat d'Haiti (HUEH).
Plusieurs malades privs de soins avaient rendu l'me aprs avoir t ramens la maison,
selon de nombreux tmoignages. Selon les mmes sources, d'autres patients qui disposaient
d'un peu d'argent ont t entrans dans les cliniques de certain de ceux-l mmes qui faisaient
la grve.

Un group de femmes dnonce l'augmentation alarmante des cas de
viols dans les quarters populaires de Port-au-Prince: des hommes en
cagoule dnoncs
(AHP)- Un group femmes a lev la voix vendredi pour dnoncer des cas de viols en
srie perptrs ces derniers mois dans les quarters populaires de la capital.
Dans une declaration I'AHP. ces femmes ont fait savoir qu'un nombre important de
jeunes filles ages entire 15 et 22 ans ont t violes dans divers quarters de la capital,
notamment au Bel-Air et Cit de Dieu.
Quand des hommes en cagoule dbarquent dans ces quarters et qu'ils ne trouvent pas les
individus qu'ils affirment rechercher, ce sont des femmes et souvent des mineures qui en
font les frais, a affirm le group, ajoutant qu'"ils sont souvent plusieurs hommes-en furie
violer une seule femme".
Selon les plaignantes don't certaines ont galement t victims, les femmes violes
quoique humilies se garden souvent de faire des dnonciations publiques par crainte de
voir les agresseurs revenir plus tard sur les lieux.
De nombreuses families ont t obliges de quitter leur foyer Cit de Dieu et au Bel-air
la suite de ces pressions qu'elles affirment avoir reues de la part d'hommes en cagoule qui
ont dj excut, ont dit ces femmes, plusieurs citoyens dans ces quarters.
Ce sont les mmes, ont-elles dit, qui auraient abattu le journalist Abdias Jean le 14 janvier
Cit de Dieu aprs qu'il eut t tmoin de leurs exactions.
Le group de femmes victims, invitent les autorits de l'Etat assumer leurs-
responsabilits si elles ne sont pas complices.

La MINUSTAH affirme dcliner toute responsabilit dans le cas de
personnel arrtes, remises la police puis retrouves mortes
La Mission des Nations Unies pour Stabiliser Haiti (MINUSTAH) a dclar une nouvelle
fois dcliner toute responsabilit dans le meurtre des personnel arrtes par ses soldats et
remises police national.
Le porte-parole de la MINUSTAH, Damian Onss Cardona, a confirm que toutes les
personnel arrtes par des soldats de la mission lors d'oprations dans les quarters
populaires ont t confies saines et sauves la police.
La seule force lgale habilite faire le suivi de ces arrestations est bien la police national.
a-t-il prcis, ajoutant que la MINUSTHA n'a aucune responsabilit dans le cas de
personnel remises la police puis retrouves mortes.
Parmi les cas les plus connus figure le cas du jeune Jimmy Charles remis par la
MINUSTHA par la police qui l'a incarcre au service Anti-gang avant d'tre dcouvert
cribl de balles la morgue de l'Hpital de l'Universit d'Etat d'Hati.
M. Cardona a dit ignorer qu'une plainte a t dpose contre la MINUSTAH pour son
implication prsume dans le drame du militant Lavalas Jimmy Charles, de l'colier
Ederson Joseph et du journalist Abdias Jean.
Il a toutefois annonc que la section des droits humans veillera ce que les enqutes
diligentes propos de ces diffrents cas de meurtre aboutissent.
L'avocat des parents de ces jeunes, Me Mario Joseph, a port plainte par devant le tribunal
de premiere instance de Port-au-Prince contre le president du Conseil Suprieur de la
Police Nationale, Grard Latortue, le ministry de la Justice Bernard Gousse et la
MINUSTAH.

Le scandal du riz coupe une autre tte: renvoi du maire assesseur
de Port-au-Prince Jean Philippe Sassine
Le gouvernement intrimaire Alexandre-Latortue a limog le mercredi 26 janvier un des maires
adjoints de Port-au-Prince. Jean Philippe Sassine, pour son implication prsume dans un
scandal de riz qui clabousse cette institution et le cabinet du premier ministry.
Jean Philippe Sassines avait t accus par le maire principal d'avoir dtourn des conteneurs
de riz mis sa disposition par I'ONG amricaine Food For the Poor.
Jean Philippe Sassines a t remplac par l'ingnieur Filnus Docan.
La mairesse principle Carline Simon et son adjointe Yanick Mzile ont t reconduites au
sein de la nouvelle commission.
D'autre part, le directeur de cabinet et le porte-parole M. Latortue. Raymond Lafontant et
Michel Joseph, ont t mis en disponibilit pour leur prsume implication dans ce scandal
de riz un degr ou un autre.

Bonne Nouvelle aussi pour les habitants des Gonaves.
Des Marines amricains sont attendus au course de cette premiere semaine du mois de fvrier
dans la ville des Gonalves. Ils participeront des operations de reconstruction aprs les dgats
provoqus par la tempte Jeanne. (voir En bref20
(voir En bref/ 20)


Solutions de la
semaine passe:


5h00


main en iviarciic vui.- 1~~ iNu. i I------


SIAIB R E S


C


-f


\ i I
1


_ I~_


Solutions de la
semaine passe:
S E R A C S
SI E R A I S
S E R A I T
GSEIR A I T
GAIRAI T
G AIR NI T
G AIR N I R
GARNER



S SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

S A

TSR

YE


Solutions de la semaine passe
HARPAIL
^ AR_ __I


B10JUIVIEJTJi







Page 19


Ti zout Da ti gout


Mercredi 2 Fvrier 2005
Haiti en Marche Vol. XIX No. 1


irlx 4Gc>iuir rrFA. n c>Trr


PLIS PASE 1,000

ETRANJE VIZITE
LITTLE HAITI
11 DESANM PASE

COMMISSIONER
BARBARA CAREY SHULER
RENMSYE SOSYETE KOUKOUY
AK JAN MAPOU

January 11, 2005
Mr. Jan Mapou
Executive Director
Sosyete Koukouy of Miami Inc
5919 NE 2nd Avenue, Miami FI. 33137

Dear Jan Mapou,

It was a pleasure to join you at last month's
Discover Miami event. Mayor Diaz and I en-
joyed experiencing the showcase of Haitian
music, culture, food and arts that Sosyete
Koukouy presented at the Little Haiti site. The
streets around the marketplace came alive with
a vibrant display of colors, sounds and aromas.
We truly appreciate your hospitality -- I espe-
cially enjoyed the delicious cuisine of your
homeland.

Discover Miami is an important event which
fosters unity, cross-cultural understanding and
respect among our diverse residents. It is also
an event that brings together business, civic and
community leaders to celebrate the great cul-
tural diversity of Miami-Dade County.

It is our responsibility, both as public officials
and private business people, to create and
support positive programs that not only im-
prove our communities from the inside out, but
also help to establish Miami as an international
destination for tourism and commerce. I truly
believe Miafni-Dade County can be a model
example of a unified, culturally diverse com-
munity. Ail it takes is for those of us who re-
ally'care about this community to get involved
by putting forth an effort to inform, educate,-
and get others exited to make it happen.

Sosyete Koukouy serves as a cultural catalyst
in the historic Little Haiti neighborhood. I com-
mend'your efforts to provide valuable pro-
grams, such as Discover Miatni, that have a
direct and positive impact on the community.

On the behalf of Music Fest Miami's Board of
Directors, and Mayor Manny Diaz, I would
like to personally thank you for your partici-
pation as a presenting Community Partner of
Discover Miami. We have received many posi-
tive comments about the program at Little Haiti,
and the four other sites as well. It was truly a
dynamic, multi-cultural showcase of all the
wonderful talents and resources that enrich our
great community.

Thank you, again, for your on-going support
of Discover Miami and the worthy programs
of Music Fest Miami, Inc.'

Sincerely,

Barbara Carey-Shuler, Ed.D
Commissioner, District 3


MALATYONNG

Li kouche, li dmi, li reve
Senk bt akn ap vole-ponpe.
Senk towo byen gra, byen kanpe
Fk pa plis byen deside
File desann, file monte
Chankre, kabre, pike, plake
Senk bt, gwo gra, senk anraje
Adye ri dan-an, w pa touye.

Zyn, se fanm bon tt
Leve kanpe bon-bon, nan fet piwt
Pase isit, pase ltb, san di pt
Mande prete, tonbe f dt
W pa w ,jodi-jodi, se sa nt
Si kb-la gra, si kb la pws, se dyt
Amerikann, Tant Zyn san di ptt
Prale monte. Awi, li p' ap f tt!

Senkant-kenz-dis ak dis-kat-twa
Nan tout fetay, nan tout panno, se sa.
Youn sl refren,, ak youn dola
Se lachans ki bay, enbesil ret chita.
Senk bt akn, nan paj senk tyala chinwa
Se dis se katz, se venntwa
Douvan dy, ak younn osnon senk dola
Mare vant Tant Zyn, se pa peta.

Kay pou peye, mwa lwaye fini
Vole ponpe, pratik diri
Pratik chabon, pwa, mayi
Ap vin touche laprmidi
Ti Jan, ti Py, toutouni
Youn ti monnen san soufri
Senkant, karant pou pi piti
Pou ou bl fanm, se va lavi.

Kalbas souke mt-la plere
Radyo koms tout mounn koute
Kalbas wouleeee, de gwo lo raie
Kalbas tyatya-aaa, prenmye lo tonbe.
Malatyonng Yo di se sa yo ye
Mt yo kagou, deblozay, vand sove
Chaloska dey, lamayt vlope
STou sa k'pa ka mt anbake.

Zyn, fanm ki gen konprann
Tonbe fas ba sou yon kabann
Bl rv, bl espwa tounen pay kann
Vini, kouri, monte dyt Amrikann
San kondisyon, konsa-konsa, bl fanm
Anverite twa fwa, w'ap chita tann
Machann blt, pa machann vyann
L sa va sa anpil kont pral rann.

Lajan blt, lajan rv san travay
Se lajan madichon, lajan kn san trokay
Genyen jodi, pdi nan bouyay.
On-resp, manje, etid, travay...
Ak blt dis-kat-twa, n'ap viv nan nway
Nan chita danse bal-kanaval koudyay
Pou n'sa bliye soufrans ak tray
Nan chdy lzt, nou tou tounen fritay
Jan Mapou
in" Pwezigram"- 1980

JA
Nan chache, pale, fouye
Mwen jwenn youn ja
W-a lou, w-a lou paw!
Nan debwaze, fouye, mete pikwa
Chak kout pikwa, se Ja
Pikwa isit, pikwa 1tb
Ayayay! Ja.
Adwat agch
Nan mitan sou kote
Ja sou Ja.
W-a lou, w-a lou paw!
Peyi Ayiti, se peyi Ja
Bande ponyt
Touse kanson


Mete pikwa.


jan mapou (1980


SSE OU MWEN VLE

L mwen w ou, mwen anvi keyi ou
Wch mwen gonfle nan men mwen
Tankou youn konpart
Tou sa mwen made Papa Bondye se ou toutou
Sou pyebwa lanmou-an
Se sl ou k'ap bay piwt

Mwen tlman vie, bouch mwen f dlo.
Ou f jaden lanmou mwen-an tr santi bon
Mwen santi m'anfm, menmsi li f cho
Lanmou mwen genyen pou ou se youn gerizon
Patrick Eliacin
in: Inspiration Poetique-2004

NAN MITAN YO
Si ou pa nan mitan zobop
Ou p'ap janm konnen sa k'ap pase
Ni sa k'ap pale.
Nan mitan yo
Se magouy leta
Se sekrdeta
Se rezondeta
Se bass politisyen
Pou l'jwenn chemen
Rive chfdeta
Epi... nou nan ka
Nou anba bwa.
Dorcely Dede

TI BO
Ti bo nan bouch ou
s'oun siwomyl
k'ap degoute sou glasi k-m
mwen santi m'ta karese-w
niche ti zye-w, ti bouch ou
lanbe tout ti tout ou
souse ti pwent tete-w
piye sou ou jouk li jou
jouk mwen mouri nan bra-w...
Ala youn bon ti bo!
s'oun ti bo siwo wi manman!
yon ti bo k'ap f-m fou wi ti cheri!
Miwa

LIBRERI MAPOU
5919 NE 2ND AVE.

LIV POU MWA JANVYE
-Haiti l'Eternelle revolution: Jacques de Cauma
-Leksik Franketienne : -Garnel Innocent
Mtamorphoses:-Patrick Dilly/ Philippe Bernard
-Anthologie de la Littrature Haitienne:- George
Castera fils / Claude Pierre/ Rodney St Eloi/
Lionel Trouillot
-Krik-Krak :- Lilianne Nerette
-Le plus long jour de chastet :-Meres Weche
-Police Nationale et Droits de l'homme:- Youri
Latortue
-Pa bliye 1804 :-Jean Casimir
-Assaut a la nuityy:- Roussan Camille
-L'Alphabet des nuits -: Jean Euphele Milce
-Haiti n'existe pas :- Christopher Wargny
-Une Femme trahie se dvoile:- Eugnia Romain
-Dcentralisation et Collectivits Territoriales en
Haiti:- Un Etat des Lieux:- Fritz Deshommes
-Le Compas Direct ( musique)- Thony Louis-
Charles
-Inspiration Potique.- Patrick Eliacin
Diksyon Kreyol-Angle- Brian Freeman (5th
Edisyon) 305-757-9922

SOSYETE KOUKOUY AP PREPARE
PYSTEYAT: LANMO JOZAFA
I VEYE ANONS YO!


%iX : jgtempou


w


I






Page 20


Mercredi 2 Fvrier 2005
i" "-*. I '- %_- -I- V V r i T%- 1


ACTUALITY EN MARCH


Haiti en Marcne voil. X AA '.1 I 1_ *L - -- --i--__ ----- _---'--Y
En bref Poo Alegre que pour lui."le president d'Hati rest Jean- "Dans le cas d'Aristide. ils l'ont squestr et 'ont emmen
En brefBertrand Aristide". en A'frique", a poursuivi M. Chavez.
(suite de la page 18) Il a estim que l'ex-prsident avait t victim d'un Le chef de l'Etat vnzulien a indiqu qu' son avis, "il
Pour Hugo Chavez, le vrai president d'Hati "enlvement" comme lui en avril 2002 lors du bref coup nd it pasv de sol ution en Hati sponsables latide" et o-
c'est Jean-Bertrand Aristide -d'Etat don't il fut victim. indiqu l'avoir dit aux autres responsables latino-
Le president vnzulien Hugo Chavez a dle people vnzulien sortit alors dans les rues et j'ai amricains qui taient pour la plupart "d'accord" avec lui
Le president vnzulien Hugo Chavez a declare le pu tre libr temps". a-t-il dit. sur ce point.
dimanche 30 Janvier au course d'une conference de press pu tre libr temps" a-t-il dit. ce point.
I I I


TH IJMt1FOLiTDOf cONCEI'.,T
ai MLLOAU MMA2JNt
#6 SILOWOAD MAGAM1NE 2001
BAYFRQNT -PARK AMPHITH-EATRE.
301 BISCAYNE BLVO a DOWNTOWN MIAMAI.'FL'
FOR MORE INFO: 305a45-8814
WWNW.OOMPASFES'MAL, DOM
... uouGHTi iToOU 33 cAm a coaoMcELL


Kick Off Party
Friday May 13,2005
Adm: S25 In Advmnce

1- r . -,


994 PlNE / I.D 9PMRK lE


Brmuda Bar & Grill
3509 NE 183rd Street NMB.FL f
R'jy M 3 1I4'5s Qi SA'P Si nbiitj 0. N-11,I i4c o
Bs-y Td3$t. t 011*0Ai Sf tifil


I-


UN CARNAVAL D'AVANTAGES !!!

Experience de plus de 20 ans
La Connaissance du march
La Garantie du service


CAM, le leader sur le march des transfers d'argent sur Haiti offre sa clientle
l'assurance d'une livraison domicile dans les deux heures son destinataire
(pourvu qu'il soit present au moment de la livraison)
pour tout transfer effectu partir des Etats-Unis et du Canada
Sjusqu' 5 heures PM. (le soir).


Pour un meilleur service, utilisez la meilleure compagnie de transferts : CAM.

Notre difference c'est notre service!
APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Hasti

Avec
Mlodie FM
la Vie nn'est
plus la mlme




7heures:
tHeure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi
L'heure Jazz -

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill

5 heures
Chita Tand

6 heures
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carnichael
10 heures
Mlodie Times

11 heures
Encore plus de
musique...


-- -I- -- ------




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs