Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00240
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 19, 2005
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00240
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















Hati en Marche dition du 19 au 25 Janvier 2005 Vol. XVIII No 51

-- -- r


ANALYSE Haiti: Qui est en char

PORT-AU-PRINCE, 16 Janvier scurit de l'ONU tenait une reunion Mondiale, la Banque Interamricaine de
est en charge aujourd'hui en Haiti? avec les donateurs d'Hati. Ce sont Dveloppement (BID), l'Union europenne.
estion commence se poser. Le principalement les Etats-Unis, le La force international et la mission
edi 12 janvier coul, le Conseil de Canada, la France, le Brsil, la Banque de stabilisation (MINUSTAH) sont en Haiti en
vertu d'une resolution (1529
vote en fvrier 2004) du
Conseil de scurit. Ce dernier
est reprsent en la personnel
d'un envoy special du
Secrtaire gnral des Nations
Unies, en l'occurence
l'ambassadeur chilien Juan
Gabriel Valds. La parties
militaire de la MINUSTAH
(environ 6.000 hommes) est
dirige par un gnral brsilien,
Augusto Heleno Ribeiro. Le
Brsil assure le comman-
dement des forces trangres de
scurit.


Le Groupe des 184 lanant samedi des propositions pour un dbat national autour
de son project de contractt social" photo Y.L. / Haiti en Marche


Qui esten charge? Les
Nations Unies fournissent la
lgitimit et le cadre lgal.
Mais qui assure le leadership?
Est-ce Juan Gabriel Valds?
Est-ce le Brsil? Ou sont-ce les
Etats-Unis, la France ou le
Canada? Attendu que ces trois


"ge?

dernires puissances sont considres
comme celles qui ont embarqu Jean-
Bertrand Aristide le 29 fvrier 2004.
La question commence se
poser au vu des dmarches des uns et des
autres durant ces dernires semaines ...
Qui est en charge? Srement pas
Haiti. Le premier ministry intrimaire
Grard Latortue semble l'avoir bien
compris en dcidant de ne pas assister
la runion du Conseil de scurit
mercredi dernier.
Le gouvernement de transition
a t normalement reprsent par le
ministry des Affaires trangres Yvon
Simon, mais le vrai responsible de la
diplomatic hatienne a t le chancelier
brsilien Celso Amorim. C'est ce dernier
qui a dfendu la position et les intrts
nationaux d'Hati. A tous les niveaux:
besoins en scurit et en resources ...
Voici mme "Hati".(entre
guillemets bien sr) capable de jouer les
rapports de force. En effet, le Brsil
reprenait la veille sa menace de retire
ses troupes si la communaut
international ne commenait dbourser
(voir Haiti / 4)


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE.
14 Janier Le jeudi 13 jan' er.
les casques bleus de l'ONU ont
conduit un group de
iournalistes hatiens ci trangers,
ira\ers le Bel Air.
Vous vous rendez
compete. Dans la nime capital.
quelques di.\ minutes en
\oiiure de nos bureau.\. nous
de% ons nous faire accompagner
de la force international pour
pntrer dans cette parties de la
ville particulirement agite
depuis ce derniers moist. De.-
fusillades peuvent clater tout


instant. affrontements avec les l ,es,
forces de scurit. descent de
lieu.x muscles ... Le cercle
infernal: pro% location. repression
et % ice versa.
Le cortge se
assemble du ct de la ,
Basilique Noire Dame. les jeeps
lourdemeni armes de la
Minusiah pregnant la rite. On v
contourne le \enrable L\ce
Alexandre Ption. don't les
leves sont en ,aca;nces torces
cause de l'insccurit. On
s'attend un motuement d'un
jour l'autre des 1cens pour
contra:indre l'Educiaion
(voir Bel-air / 6)


II '`cif


Le Bel-air vid de plus de la moiti de sa population photo Yonel Louis/HenM


POLITIQUE

Hati: Le Conseil

de scurit fixe les

points sur les i

NEW YORK, 13 Janvier Le Conseil
de scurit de l'Onu, runi au niveau
ministriel, a marqu mercredi son
engagement en faveur d'une transition
politique pacifique en 2005 en Hati, malgr
les difficults persistantes de ce pays dvast
par la violence et la pauvret.
Le Conseil a adopt une declaration
raffirmant le mandatet tendu" de la Mission
de stabilisation des Nations unies en Hati
(voir ONU /5)


Hai'i1ati en Marc-he


Tt 243-191 Opnx 211404(1
Miami

1qi4mi, ln" -33 l"
TLi W 37544ff 7(13/ '5473.-
FO% 3(13i=O9~
Ntw Yok 4i133'>

MorntraI 5l4337-I2f


Irntu1r puI*Yh~fiIttenma'ch1vome~
URL 1, w wbEtknmm.mn


1_mmi__________ j i


- Qui e
La qu
mercr


En visit au Bel Air

sous la protection

de la Minustah !


FOOTBALL-LA HAVANE: Cuba Hati 1 1 / Hati limine


Wyclef Jean et la Comcel lancent
un project pour les enfants hatiens


--
- --


s








SEN PITS !


Le directeur de cabinet

du Premier ministry bless
P RT-A U lll touch l'abdomen alors
PRINCE, 17 Janvier Le par balls que des individus tentaient


directeur de cabinet du Premier ministry
hatien Grard Latortue a t bless par
balles dimanche matin par des homes
arms qui tentaient de lui drober son
vhicule dans la capital Port-au-Prince,
a annonc la police.
Raymond Lafontant est dans un
tat stable dans un hpital de Port-au-
Prince, selon le porte-parole du
gouvernement Mike Joseph. Il a t


de lui voler sa voiture sur l'avenue rouplard.
Il a donn ses cls ses agresseurs,
mais, ne parvenant pas dmarrer le
vhicule, ces derniers ont ouvert le feu
trois reprises, selon le porte-parole.
Malgr la presence de 7.400
Casques bleus des Nations unies en Haiti,
les fusillades et les vols de voiture sont trs
communs Port-au-Prince.
AP


2005

Un Calendrier pour

Promouvoir une Culture
L'Ambassade mdias, les
amricaine de la Dmocratie procedures


vient de faire sortir son calendrier 2005
qui a pour thme : La dmocratie pour
tous. L'ide de ce calendrier a pris
naissance dans le cadre de l'effort men
par l'ambassade depuis plusieurs annes
en vue de contribuer une culture de la
dmocratie en Hati avec une champagne
intense de distribution de manuels
d'ducation civique, de sketches
radiophoniques et d'une mission
tlvise.
Comment se prsente ce
Calendrier 2005 ? Il est en noir et blanc
sur paper mat.
C'est--dire que ce n'est pas le
grand luxe. Mais ce qui compete surtout
ce sont les messages, les slogans et les
illustrations choisis pour chaque mois.
Pour Janvier un Tap Tap
modrment charge ( il ne s'agit pas
de donner le mauvais example en
mettant en pril la vie des passagers avec
un chargement dpassant toute logique).
Non, ceux du Mois de Janvier du
calendrier ont de la place pour tendre
leurs jambes et le tap tap fait vol direct
pour la dmocratie. Les autres flches
indiquent : Anarchie Gauche et
Dictature droite. La Dmocratie n'est
pas seulement un systme de
gouvernement mais aussi une faon de
penser et d'agir.
Fvrier : Les Panneaux
indicateurs de la Dmocratie. Quels
sont-ils ? Participation des citoyens,
Egalit, Tolrance politique,
Responsabilit, Transparence, Elections
rgulires libres et quitables, Libert
conomique, Contrle des abus de
pouvoir, Dclaration des Droits,
Accepter les rsultats des lections,
Droits de l'homme, Multipartisme et
la 'Suprmatie du droit.
Mars : Comment est-ce que le
gouvernement* est form ? Avec tout en
haut: La Constitution qui tablit les
rgles fondamentales du fonctionnement
politique et gouvernemental d'une
socit.
On arrive au mois d'Avril:
Celui du contrle de l'abus de pouvoir.
L'illustration montre un policies ct
de sa moto : Je vous arrte pour excs
de vitesse. Mais on pourrait s'arranger. "
Rponse du conducteur:" Je
ne faisais pas d'excs de
vitesse. ""'Tandis que le passage crie
au policies: "Vous abusez de votre
pouvoir. "
On trouve l'numration des
mcanismes internes de limitation des
abus de Pouvoir : Sparation des
pouvoirs, declaration des droits, la
suprmatie du droit, la dmocratie
pluraliste, la communication et les


rgulires, le mdiateur et la commission
d'enqutes spciales.
Le Mois de Mai continue encore
avec les mcanismes de contrle de l'abus
de pouvoir, avec les media qui dnoncent
la lourdeur bureaucratique, la corruption et
la mauvaise gestion du gouvernement.
Pour que les mdias soient neutres
et libres, pour qu'ils puissent efficacement
limiter les abus de pouvoir, les journalists
doivent avoir accs l'information .
Le mois de, JUIN est celui des
Droits de l'Homme.
En Juillet une question : quels sont
les droits qui contribuent au succs de la
dmocratie ?
Aot : quels droits devraient
figure dans une declaration des droits ?
Et en Septembre, on arrive aux
Elections avec la question : Que sont les
lections. D'abord la Campagne On voit le
candidate la tlvision ou bien dans un lieu
public. Puis les lecteurs dans un bureau de
vote : Prsentez votre carte d'identit,
Recevez votre bulletin de vote, Remplissez
vote bulletin l'isoloir, Placez vote bulletin
dans l'urne, faites marquer votre main
l'encre invisible.
Octobre : Qu'est-ce que l'ga-
lit ? Par galit on entend que les gens
doivent bnficier de l'galit des chances,
de l'galit devant la loi, de l'galit de
traitement en matire de logement,
d'ducation, de sant et d'emploi. L'galit
dans la'connaissance de la culture, l'galit
des chances de dveloppement.
Qui doit participer dans une
dmocratie ? C'est la question pose pour
les Mois de Novembre et Dcembre. Avec
pour rponse : Les Groupes de surveillance
de quarters, les Associations de femmes,
les Organisations de defense de
l'environnement, les Organismes civiques,
les Organisations de Jeunes, les
Associations sociales et sportives, les
Organizations religieuses, les Associations
pour l'enfance, les Associations de parents
d'lves et d'enseignants et celles
de'Dfense des droits de l'homme qui
portent bien haut leur pancarte: DROITS
DE L'HOMME POUR TOUS.
C'tait donc l l'essentiel de ce
Calendrier 2005 de l'Ambassade des Etats-
Unis d'Amrique, Port-au-Prince. Ce
calendrier qui a fait choix de l'Education
pour promouvoir une culture de la
dmocratie, il est aussi un cahier de
coloriage. Apprenez en vous amusant. Petits
et grands, personnalisez votre calendrier en
parent ses pages des plus belles couleurs
avec pour seule limited votre imagination.
Si chacun appliquait les principles
noncs dans ce calendrier, la dmocratie
pour tous ""serait assure, lit-on en
conclusion la dernire page.


EN BREF !


Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


Lula rencontre bientt la Caricom sur le dossier Hati
Les leaders des 15 pays membres de la CARICOM la communaut de la
Carabe- rencontreront le Prsident brsilien Inacio Lula da Silva pour discuter
de la situation d'Hati.
Ce sommet l'extraordinaire commencer par une rencontre des deux chefs
d'Etat brsilien et guyanais la veille, c'est--dire le 15 fvrier. Le president guyanais
Bharrat Jagdeo rencontrera le president Luiz Inacio Lula da Silva avant le sommet
proprement dit qui se droulera les 16 et 17 fvrier, a fait savoir le ministry des
Affaires trangres de la Guyane, Rudy Insanally. M. Insanally a aussi prcis que le
sujet principal de la rencontre entire les deux chefs d'Etat sera la situation en Haiti o le
Brsil est la tte d'une Force de maintien de la paix comprenant 7.000 hommes.
L'on sait que les liens entire la Carabe et Haiti se sont srieusement relchs
depuis le dpart forc du pouvoir de Jean-Bertrand Aristide en fvrier 2004.Les leaders
de la Caraibe n'ont cess d'exprimer leurs proccupations concernant le comportement
du gouvernement intrimaire vis--vis des partisans d'Aristide. Il y a un nombre
important de politicians pro-Aristide tre enferms en prison. Parmi eux, l'ex-
Premier ministry Yvon Neptune qui a ni les charges revenues contre lui et selon
lesquelles il aurait eu jouer un rle dans un massacre ayant prcd la chute
d'Aristide le 29 fvrier 2004. De son ct, Aristide qui vit actuellement en exil en
Afrique du sud, n'a cess de rpter qu'il avait t kidnapp par les Etats-Unis, une
accusation que les officials US ne cessent de nier. Le gouvernement par interim, quant
lui, a promise d'organiser des lections gnrales cette anne, alors que la violence
continue se manifester dans la capital et que des partisans d'Aristide continent
rclamer son retour physique.

Pour un "vritable" dbat national autour du Contrat
Social
Le Groupe des 184 institutions, organizations et groupements des 13 secteurs de la
socit civil a lanc officiellement le samedi 15 janvier dernier au Karibe Convention
Center un document de synthse pour un dbat national autour du project de contract
social. Cette synthse a t prpare par le profsseur Michel Hector et l'crivain
Lannec Hurbon.
L'ide finale serait de transformer le Groupe des 184 en un institute du dialogue
national devant fonctionner travers le pays.
La rencontre du samedi 15 janvier s'est droule en presence de reprsentants de parties
politiques et entire autres de l'ambassadeur de France, Mr Thierry Burkhad.

Le Conseil de Scurit des Nations'Unies planifie une visit
.en Haiti
Exprimant ses proccupations au sujet du dsarmement et de la scurit en Haiti, le
Conseil de Scurit de l'ONU a annonc qu'il a l'intention d'envoyer une mission en
Hati dans les prochains mois.
La Mission de stabilisation en Hati (MINUSTAH) joue un important rle pour
scuriser l'environnement. Cependant le Conseil note que plus d'action est
urgemment ncessaire pour continue amliorer la situation au niveau scurit."
Le Conseil a appel aussi toutes les parties hatiennes respecter les droits humans
et renoncer l'usage de la violence pour accomplir leurs objectifs".
Le Conseil press aussi le gouvernement intrimaire de rviser les cas de personnel
dtenues-sans aucun chef d'accusation ou sans avoir t traduites devant un tribunal.
" A ce sujet, le Conseil appelle la MINUSTAH continue son soutien au programme
de formation en droits humans pour la justice, la police et les autorits pnitenciaires,
afin de les metre niveau avec les normes et standards internationaux.
Alors que certain prisonniers membres du Parti Fanmi Lavalas de l'ex-prsident
Aristide ont t remis en libert, l'envoy special de l'ONU Juan Gabriel Valdes a dit
regretter que "les procs de certaines personnalits politiques sont d'une lenteur
injustifiable". Mr Valds a not en particulier que l'ex-premier ministry Yvon Neptune
a dj servi prs d'une anne de prison sans aucun signe de procedure lgale.
Dans sa presentation devant le Conseil de scurit, le mercredi 12 janvier, l'envoy
special Juan Gabriel Valds a renouvel son appel aux pays donateurs et aux
institutions financires pour accomplir leurs promesses faites en juillet 2004 de donner
1. 4 milliard Haiti et d'envoyer les troupes de maintien de la paix ncessaires.
Enfin, le Conseil planifie de venir en Hati en mission d'ici juin prochain. La mission
du Conseil de scurit pourrait concider avec l'arrive en Haiti d'une mission de
l'ECOSOC ( Conseil Economique et Social des Nations Unies ).

Toto Constant traduit en justice ...
Ce sont 3 femmes qui aujourd'hui accusent les membres de l'organisation paramilitaire
FRAPH que dirigeait Emmanuel "Toto" Constant en Haiti, de les avoir violes.
Cet ancien chef des paramilitaires hatiens est poursuivi par trois femmes qui disent
avoir t violes par tout un group d'individus appartenant l'organisation FRAPH
que dirigeait Emmanuel Constant, une organisation d'extrme droite.
Emmanuel Constant, 48 ans, a t notifi de cette accusation vendredi alors qu'il
laissait le Service d'immigration et de naturalisation New York, a dclar Moira
Freeney, un avocat pour le Centre pour la Justice et la Responsabilit bas San
Francisco.
La poursuite judiciaire qui recherche des ddommagements non encore estims a fait
savoir que Constant a encourage "une cammpagne systmatique de violence contre des
femmes" par son group de paramilitaires, le Front pour l'avancement et le progrs en
Hati ou FRAPH.
Les trois femmes qui ont adress la plainte contre Toto Constant vivent actuellement
aux Etats-Unis. Deux d'entre elles disent avoir t violes plusieurs fois en presence de
membres de leur famille en 1994. La troisime aurait t battue et laisse pour morte.
Emmanuel Constant dit Toto, fils d'un ancien officer des Forces Armes d'Hati a
merg comme chef d'une organisation paramilitaire dnomme FRAPH aprs le coup
d'tat qui avait renvers Jean-Bertrand Aristide en septembre 1991. Les membres du
FRAPH ont t accuss d'avoir commis de nombreuses violation s de droits humans,
tuant, violent, terrorisant les habitants des bidonvilles en gnral et les partisans
d'Aristide en particulier.
En 2000, la justice hatienne a condamn Constant par contumace la prison vie
pour le massacre de Raboteau (1994)


Un parc Toussaint-Louverture
ontr al le M ontral cp cette poque, Haiti
dcemhre 04 l comptait 465 000 esclaves pour
22 dcembre 2004


Le comit excutif a approuv la decision
de nommer Parc Toussaint Louverture,
le parc des habitations Jeanne-Mance,
situ des cts nord et sud du boulevard
de Maisonneuve, entire les rues
Sanguinet et Saint-Dominique, dans
l'arrondissement de Ville-Marie.
Cette decision est ne d'une
volont du maire de Montral, Monsieur
Grald Tremblay, d'identifier un lieu
pour commmorer la mmoire de
Toussaint Louverture, celui qui fut le
meneur de la rvolte hatienne de 1791.


une population de 30 000 blancs et de 28
000 Hatiens. Toussaint Louverture (1743-
1803) avait alors invit la population
hatienne accepter l'autorit de la France
qui avait dcid d'abolir l'esclavage.
Des consultations, notamment
auprs des arrondissements, ont eu lieu
pour trouver un endroit. Ce sont les lus
de l'arrondissement de Ville-Marie qui
ont accept de designer un lieu en mmoire
de Toussaint Louverture. La Corporation
des Habitations Jeanne-Mance a ensuite,
lors d'une sance de leur conseil
(voir Montral-Louverture /17)


Page 2


Les parents de Jimmy

Charles accusent la police d avoir

excut leur fils 17


- i


JLdL' I M-






Mercredi -19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


I HAITI-ECONOMIE I


Le FMI dbloque US$15.6 millions

en fonds d'urgence pour Hati


10 Janvier 2005 Le Conseil de
Direction du Fonds Montaire International
(FMI) a approuv 10.23 millions de Droits de
Tirage Spciaux (DTS), soit environ 15.6 millions
de dollars amricains, comme Assistance
d'Urgence Post-Conflit pour Hati.
Cette assistance est destine aidr au
rtablissement d'Hati aprs une longue priode
de conflict politique et soutenir les efforts du
gouvernement intrimaire pour renforcer les
institutions cls et la governance, promouvoir




ii'd


J la 'lnibank,


i


chaquejour est consacr

travailler durement pour les 400,000 clients

dici et de la diaspora,

qui l'nt honor deleur confiance.


, A s 400,000 lients, la tiank dit ; 4



J3ekrci de nous donner l'opportunit de vous offrir le

les meilleures heures douverture et le meilleur service

'Durant cette anne 2004, la rlnibank a encore tenu

d'ttre la banque de tous les haitiens;

d'ttre une entreprise citoyenne, honnte et solide.

C'est en renouvelant ces mmes promesses

cu'elle vous souhaite, vous et vos families,

un ~ol de iaix et une ~ane 2005 h




SUNIBANK
[IInn I| *****


le redressement conomique, amliorer l'accs aux
services de base et restaurer la scurit.
L'Assistance d'Urgence Post-Conflit (en
anglais EPCA) est destine aider des pays membres
du FMI qui ont besoin d'aide financire pour redresser
leur balance des paiements la suite de conflicts arms.
L'Assistance d'Urgence peut jouer aussi un rle
important pour active le support des bailleurs.
Elle est destine fournir un dcaissement
rapide, mais est lie certaines dispositions fixes par
le Fonds montaire, couvrant toute une panoplie de
Spolitiques
.m '' macro-
conomiques
S- et de measures
,. structurelles
de support,
comme une
assistance
technique.


M1rcif


meilleur accueil,

bancaire d'2Iaiti.


ses promesses


uwmormueuse


"Faisons route ensemble"


Aprs les
discussions
sur Hati,
l'assistant
Directeur
excutif du
FMI, Mr.
1 Takatoshi
, Kato, a d-
clar :


/ANALYSE
Haiti : Qui est en charge ? p. 1


SOMMAIRE


REPORTAGE
En visit au Bel Air sous la protection de la MNUSTAH p.1.
PRESS
2 Journalistes du Nouvelliste svrement agresss au Bel-Air p.6
Camera de Tl Ginen confisque par la police p.6
POLITIQUE
Le Conseil de Scurit fixe les points sur les i p.1
La MINUSTAH souhaite le dsarmement des ex-militaires avant leur
indemnisation p.5
La MINUSTAH en Hati aussi longtemps que ncessaire p.8
Valds : Haiti peut s'extirper de la situation actuelle p.8
ACTUALITE
Le Directeur de cabinet du 1er ministry bless par balles p.2
Groupe des 184 : pour un dbat national ... p.11
Toto Constant poursuivi pour viols p.16
La police national aurait excut sommairement un jeune dtenu
p.17
ECONOMIC
Le FMI dbloque US$ 15.6 millions en fonds d'urgence
pour Hati p.3
FMI : La guerre est-elle enfin termine ? p.3
ELECTIONS
Juan Gabriel Valds souhaite l'enregistrement des lecteurs ds mars
et la participation de tous p.8
SOCIETY
Et les Hatiens, de quoi s'occupent-ils ? p.9
Une Roumaine met au monde 67 ans p.12
ARTS, SPORTS, LETTRES & EDUCATION
Wyclef Jean et Comcel lancent la foundation Yl Hati p.11
Fulgurance, de Bonel Auguste p. 14
2005 : Un calendrier pour promouvoir une culture de la dmocratie
p.2
LE COIN DE MIAMI p.16


"Hati merge
d'une longue priode de
conflict politique et de
pauvre performance
conomique. La stability
financire et conomique a
t restaure dans le cadre
d'un Programme de
Surveillance (Staff
Monitored Program / SMP)
de six mois mis en
application en 2004. Le
taux de change a t
stabilis, l'inflation est en
dclin, et les reserves
officielles ont augment.
De plus, un important
progrs a t fait dans
l'application de measures
structurelles cls, en
particulier les tapes pour
amliorer la governance
dans le secteur public et la
transparence."
"Le dfi cl pour
les autorits sera d'utiliser
l'assistance international
promise de manire
effective pour appliquer un
agenda social et
conomique agr par les
donateurs, amliorer la
scurit et garantir des


lections honntes et dans les dlais fixs.
"Le programme des autorits pour. la priode
fiscal 2004-2005, bnficiant du support de l'Assistance
d'Urgence Post-Conflit du Fonds Montaire, s'est fix
comme priorits de maintenir la stability financire,
renforcer la capacity institutionnelle, et raviver la croissance
conomique, l'intrieur du CCI ou Cadre de Coopration
Economique qui a t prpar par le gouvernement hatien
en collaboration avec la communaut international.
Des resources substantielles sont alloues Haiti
pour les besoins immdiats de reconstruction et pour
augmenter la furniture des services de base, tout en
liminant le deficit budgtaire finance par la banque
central.
En particulier, le nouveau budget permet de
recruter et de maintenir un personnel de quality dans les
domaines cls de la scurit, de l'ducation, et de la sant,
et de doubler l'investissement public en accord avec les
priorits fixes avec les donateurs.
Enfin le communique du Fonds Montraire dit
encore: "Le recent dclin enregistr au niveau de l'inflation
est le bienvenu (...). Les autorits ont dmontr un solide
engagement amliorer la gouvernance et la transparence
dans le-secteur public. Particulirement bienvenu est
l'tablissement d'une Unit Anti-Corruption, la publication
du budget gouvernemental, et l'engagement une total
transparence dans les relations financires avec le secteur
priv."
Ce sont les principaux extraits d'une note de
press du Fonds Montaire International en date du 10
Janvier 2005, annonant l'attribution Haiti par le FMI de
fonds d'urgence de l'ordre de US$15.6 millions.


FMI: La "guerre" est-elle

enfin termine?
EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 13 Janvier Lundi 10 janvier, la Banque Mondiale a
annonc le dblocage de US$ 73 millions pour Haiti ...
Le lendemain mardi, c'est au tour du Fonds Montaire International de mettre
(voir FMI /7)


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom


Adresse


Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135


6 Mois



Un An


Page 3


Haiti
Etats-Unis
Canada
Europe


L-


;,








Page 4 I


UNE ANALYSE


Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


Haiti:
de la lre page)
let 2004 Washington.


Dans le back yard de l'oncle Sam ...
Tandis que l'envoy special Juan Gabriel Valds
jouait, si l'on veut, le rle de chef du gouvernement hatien.
L'inscurit persiste mais les tentatives de
dstabilisation ont t vites; dialogue
national; enregistrement des lecteurs ds
mars et participation de tous ceux qui ont
choisi de renoncer la violence etc. Et des
domaines encore plus sensibles comme lier
l'indemnisation des militaires dmobiliss et
leur dsarmement en un seul package;
solutionner la question des personnalits
Lavalas en dtention sans jugement depuis
de longs mois.
Chef du gouvernement par I
procuration ou pro-consul? Difficile dire,
car qui est en charge aujourd'hui en Hati?
Est-ce Washington?
On a coutume de dire avec raison
que rien ne peut se faire sans l'assentiment
des Amricains, Hati tant dans le back yard
de l'oncle Sam (au propre comme au figure).
Mais l'assistant Secrtaire d'Etat Roger
Noriega n'a rien indiqu de significatif dans
son intervention ce 12 janvier la runion
au Conseil de scurit, sinon que "Les Etats-
Unis remplissent leur engagement envers
Hati en dpensant plus de 113 millions de
dollars" dans des projects de dveloppement conomique, sant,
creation d'emplois, aide aux victims de cyclones (...). "Nous
comptons dpenser bien plus de 150 millions durant l'anne
2005" a dit Noriega. Mais cela dit sans dgager aucune
perspective d'avenir ...
De plus en plus il semble donc se confirmer que
Washington a trop faire actuellement ailleurs pour s'engager
plus fond en Haiti. Or en mme temps, ds qu'on soulve la
question lectorale (qui sera le prochain president de la
rpublique?), c'est vers eux que se tournent tous les regards.
Il y a donc l un problme ...
Toujours est-il que president lu ou pas, on ne voit
pas encore les Haitiens capable de reprendre vritablement
le contrle de leur pays.

"Le Franais a trop parl!"...
Qui a la charge d'Hati?


Qui est en charge?
La France de son ct reste aussi loin qu'elle l'tait indirectement des victims des tsunamis de l'ocan
avant cette dernire crise, don't elle est devenue parties prenante indien. D'ailleurs, Hati subit "un tsunami socio-
en manigaant ouvertement la chute d'Aristide le 29 fvrier conomique depuis 200 ans", s'exclame le ministry
2004. Les resolutions du fameux rapport Rgis Debray (fin Celso Amorim.
2003) sont restes lettre morte, comme notre journal le
prvoyait lors. Encore une fois, "le Franais a trop parl!" Un Premier ministry conservateur
1 n-.. . et plus align sur Washington


Haiti: violence et pauvret photo AFP
La France remplira sa part dans la participation de
l'Union Europenne. On comprend que ses intrts
primordiaux, elle aussi, se trouvent pour l'instant ailleurs ...
Reste alors le Brsil. C'est actuellement le plus actif
sur le terrain la fois intrieur et diplomatique et l'lment
autour duquel s'articule le mandate du Conseil de scurit de
l'ONU. Sur le thtre des operations, se dbattant comme un
diable dans un bnitier pour neutraliser les groups arms
activistss se rclamant de l'ex-prsident Aristide qui
continent dfier les forces gouvernementales avec la
complicit des residents des bidonvilles, aussi bien que les ex-
militaires qui espraient avoir la possibility de reconstruire les
ex-forces armes d'Hati en change de leur contribution la
chute du pouvoir Lavalas).
Sur le plan diplomatique, on a vu les dmarches du
chancelier brsilien pour mobiliser les resources
internationales autour d'Haiti et prvenir que nous ne soyons


Enfin, reste le dernier et
non le moindre, le Canada.
Le Canada qui n'a jamais
de son histoire manifest de vellit
interventionniste. Eh bien, avec un
Premier ministry conservateur et
plus align sur Washington que son
prdcesseur, voici M. Paul Martin
qui multiple les initiatives en Hati.
C'est d'abord une visit trs
mdiatise Port-au-Prince o le
nouveau premier ministry canadien
assisted, sa demand, une runion
au Palais national avec tous les
acteurs de la crise hatienne, don't un
reprsentant de Fanmi Lavalas, le
snateur Louis Grald Gilles ( peine
sorti de prison quelques semaines
plut tt).
SDonnant l'exemple
d'ailleurs au Secrtaire d'Etat
amricain Colin Powell qui, son
tour, a inclus des responsables
Lavalas (Dr Jean-Claude Desgranges et Grald
Gilles) dans la liste de ses invits lors d'une visit
en dcembre coul.
Puis c'est la tenue Montral d'une
Conference de la Diaspora Haitienne prside par
M. Paul Martin et son homologue hatien, Grard
Latortue ...
On devrait dire plutt conference "dans la
diaspora hatienne" car il s'agissait surtout d'offrir
une tribune (de plus, "en direct" sur la chane
publique canadienne, RDI) au chef du gouvernement
hatien pour dbattre, si ce n'est'pour en dcoudre
avec la communaut hatienne au Canada, tellement
la rponse a t mitige.
La semaine dernire, le Canada prend aussi
la tte dans le processus lectoral hatien en
apportant la plus forte contribution date (environ
(voir Haiti / 5)


HAITI-ONU
Le president du Conseil de scurit

de l'ONU appelle la communaut

international tenir ses engagements





aw, / I


Le president en exercise du Conseil de scurit et ministry argentin des Affaires
trangres, Rafael Antonio Bielsa photo Yonel Louis/HenM


PORT-AU-PRINCE, Hati,
16 Janvier Rafael Antonio Bielsa,
actuel president du Conseil de
scurit de l'ONU et ministry
argentin des Affaires trangres, a
promise samedi que son pays resterait


engag aux cts de Haiti pour l'aider sortir de la
crise, et appel la communaut international en
faire de mme.
"La tche que nous devons prendre en
charge, c'est de s'assurer que toutes les promesses
(voir Prsident du Conseil / 5)


(Haiti ... suite
l'aide promise depuis juil


RECRUTEMENT

COMCEL RECHERCHE


UN SUPPORT AUX

RESOURCES HUMAINES

Le support aux Ressources Humaines a pour principles
functions:
Rdiger la correspondence du Dpartement
Rcuprer et distribuer le courier du Dpartement
Classer les dossiers des employs du Dpartement, selon un classement de
trois (3) types de dossiers aux Ressources Humaines.
Classer tout autre document relatif aux Ressources Humaines sur demand
Dpouiller et classifier les CV par postes
Apporter au stock les requisitions approuves par le Directeur du
Dpartement et prendre livraison du materiel aprs execution.
Grer les fournitures de bureau
Rcuprer de la comptabilit les chques relatifs aux Ressources Humaines
Assister les employs remplir les diffrents formulaires pour demand de
cong, assurance, demand de livret ONA, application interne et autre.
Faire la distribution de tous documents addresss aux employs.
Accueillir et raccompagner les visiteurs pour les Ressources Humaines.
Toute autre tche sur demand de son Suprieur Hirarchique

Qualifications requises:
- Diplme de Secrtariat d'une Ecole reconnue
- Un minimum de deux (2) ans d'exprience un poste similaire
- Excellent capacity de communication crite et orale en Franais, Anglais et
Crole.
- Bonne connaissance des logiciels de base ( Word, Excel, Powerpoint)
- Sens pouss de la discretion et du respect de la confidentiality
- Sens de l'organisation et des responsabilits
- Capacity de travailler avec un minimum de supervision

Les intresss sont pris de soumettre leur candidature avant le Vendredi 10
dcembre 2004 l'adresse suivante:

RESOURCES HUMAINES
P.O. Box 16117
Ption-Ville, HAITI


I







Mercredi 19 Janvier 2005 Ir T A ('T A Page 5
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 51DE LACTUALITE age


Est-ce un semi-protectorat?..


(Hati ... suite de la page 4)
14 millions de dollars amricains). Le don canadien
reprsente peu prs le tiers des 45,5 millions ncessaires
la ralisation des prochaines lections fixes la fin de
cette anne.
Le Premier ministry Latortue a
indiqu que le gouvernement hatien
verserait 3 millions de dollars; 12 millions
sont attendus de l'Union europenne et
15.3 millions des Etats-Unis et de
l'Organisation des Etats Amricains.
Si la MINUSTAH, sous
commandement du Brsil, vise le contrle
du terrain, combinant les avances dans
le rtablissement de la scurit aux
tentatives de gagner aussi la confiance de
la population (travaux de rehabilitation de
la Route des rails Carrefour, sud de Port-
au-Prince; nettoyage du quarter du Bel
Air; clinique mobile), il apparait de plus
en plus que le Canada veut galement
remplir un rle de leadership dans la cruise
hatienne et combler le vide laiss
l'occasion par l'oncle Sam.


systme lectoral, sant, ducation etc), tches pour
lesquelleses Brsiliens peuvent manquer de moyens et
d'exprience.
Tandis que les Amricains s'attellent, quant eux,


iviasl ie Uaiiuda 11 si pas iiuii plus a i au1n a. LUUL
paradox. En effect, o trouver les cadres ncessaires au
project de reconstitution institutionnelle quand la faveur
de cette interminable crise politique, le Canada a pomp
systmatiquement les derniers qui restaient encore au pays?


Un semi-protectorat? ...
Bien entendu, il faudrait border
galement l'conomie. Mais c'est le grand
mystre. Etant donn que la
mondialisation don'tt Hati semble devoir
devenir le symbol le plus parfait) n'carte
pas une competition des plus acharnes
et que de nouveaux acteurs pointent dans
la region (ex. la Chine) jetant un dfi au
principle "l'Amrique aux amricains."
En tout cas, voil un premier
aperu pour commencer rflchir la
question: qui a la charge d'Hati? Et pour
combien de temps?
Au lendemain du 29 fvier 2004,
le Secrtaire gnral Kofi Annan a fait
allusion une presence international d'au
moins dix annes.
Washington reste sr de lui:
l'Amrique aux amricains!
Le Brsil vise, a-t-on dit, un
poste de membre permanent au Conseil
de scurit.


Ni de la concurrence ni
double emploi...
Cependant le rle du Canada ne
parait pas encore aussi visible parce


qu'elle ne s'exerce pas sur le mme terrain Le Premier ministry intrimaire Grard Latortue mettant en garde contre l'influence Le Canada, tenter une perce
que les autres et qu'il n'est pas question de fair ni de la de l'argent sale lors des prochaines lections photo Thony en dehors de ses quelques arpents de neige.
concurrence ni double emploi. la chasse aux trafiquants de drogue et la lutte anti- Que reste-t-il pour les Hatiens? En tout cas, pas
Par example, ce sont aussi les Canadiens qui sont corruption ... En mme temps que (paradoxe) ils nous grand chose faire pour le moment! (Il est vrai qu'ils
la tte de la CivPOL, la composante de police civil de la renvoient par centaines des dports sortis tout droit de sont plus forts dfaire qu' faire).
MINUSTAH. leurs prisons, criminals notoires qui viennent gonfler les Alors, un semi-protectorat?
Le Canada semble vouloir s'engager davantage rangs de la mafia locale.
dans la reconstitution des institutions (police, justice, Haiti en Marche, 16 Janvier 2005



Hati-ONU


Le Conseil de scurit fixe les


(ONU ... suite points
de la 1re page)ts
(Minustah)-rcemment renouvel jusqu'au ler juin
2005- ainsi que le soutien du Conseil une presence de
l'Onu dans le pays "aussi longtemps que possible".
Le Conseil appelle les Etats membres et les
organizations internationales soutenir le gouvernement
de transition hatien et se flicite du rle de la Minustah
dans son action rcente, conjointement avec la police
hatienne, pour dsarmer les groups arms illgaux.
En rfrence aux violence continues dans l'le,
qui subit un "tsunami socio-conomique depuis 200 ans"
selon le ministry brsilien des Affaires trangres Celso
Amorim, le texte appelle toutes les parties hatiennes
"respecter les droits de l'homme et renoncer la violence
comme moyen d'atteindre leurs buts".
Il engage le gouvernement de transition crer
sans dlai la Commission national sur le dsarmement, la
dmobilisation et la rinsertion (DDR).
Il "appelle au prompt versement des fonds promise
par les institutions financires internationales et par les pays
donateurs lors de la conference des donateurs de juillet
2004".
Le Conseil appelle le gouvernement de transition
"prendre de faon urgente, avec l'aide de la Minustah et
de l'Organisation des Etats amricains (OEA), les measures
ncessaires pour assurer la tenue d'lections libres et
quitables en 2005 et le transfer du pouvoir des autorits
lues". Il "encourage toutes les parties ayant renonc la





les i violence participer ces
su r l lections", prvues pour
l'automne.
Celso Amorim a rassur sur les intentions de son pays,
affirmant qu'il tait "profondment engag en Hati,
politiquement et motionnellement, et pour le long terme".
Lundi dernier, il avait envisag publiquement de retire
les 1.200 soldats brsiliens de la Minustah, soit le plus gros
contingent (sur un total de 4.790), en dplorant le manque
d'appui international la mission de l'Onu dirige par le Brsil.
Mercredi, il a soulign que le Brsil venait de signer
avec la Banque mondiale "le premier accord jamais sign par
un pays en dveloppement pour aider un autre pays en
dveloppement".
La Banque mondiale a dbloqu jeudi 73 millions de
dollars sous forme de credit et de dons pour le financement de
l'effort de reconstruction en Hati.
Le secrtaire d'Etat franais aux Affaires trangres,
Renaud Muselier, a expliqu que ce dbat public visit
notamment "maintenir la mobilisation international sur
Haiti". "Les urgences rcentes ne.doivent pas faire oublier les
autres crises", a-t-il dit, faisant allusion la mobilisation
mondiale en faveur des victims des tsunami dans l'ocan
Indien.
Il a soulign la ncessit que les rcentes promesses
de fonds (FMI, Banque mondiale, pays ou groups de pays)
pour Hati se traduisent par "un dcaissement concrete" et que
des projects d'infrastructure soient entrepris rapidement pour
amliorer la vie quotidienne des Hatiens.
"C'est une course.contre la montre", a-t-il affirm.


Le chancelier brsilien Celso Amorim AFP
"Renforcer les institutions, les rendre solides et
prennes, remettre en route une dmocratie, tout a doit
aller de concert. Mais tout ceci n'est credible que si,
au-del des institutions, du processus lectoral, vous
avez une reconstruction conomique qui fait travailler
les Hatiens et que ceux-ci voient un changement", a-
t-il ajout.


La Minustah souhaite le dsarmement

des ex-militaires avant leur indemnisation
HPN, 13 Janvier La Minustah estime que la indemnisation aux anciens militaires doit tre encadre par un
decision du gouvernement de transition de verser une processus de dsarmement, a soulign Juan Gabriel Valds.


President du Conseil ...
(suite de la page 4)
que la communaut international a fait Haiti soient
tenues", a dclar Rafael Antonio Bielsa, au terme d'une
visit de deux jours Hati.
"Je suis ici pour dire la vrit et l'Argentine est
inquite que le tsunami et tout ce qui se passe en Asie va
faire disparatre les problmes de Haiti parmi les problmes


internationaux", a-t-il ajout lors d'une conference de press.
M. Bielsa, don't le pays a envoy 550 casques bleus en
Hati, a rencontr le Premier ministry Grard Latortue, le
president intrimaire Boniface Alexandre et divers hommes
politiques et hommes d'affaires haitiens. Sa visit prcde une
runion du Conseil de scurit de l'ONU prvue pour mercredi.
AP


La Minustah dit suivre avec attention la
decision du gouvernement de transition de verser une
indemnisation aux anciens membres de l'arme du
pays, selon un communiqu de l'Onu, rapportant les
dclarations du reprsentant special Juan Gabriel
Valds, le mercredi 12 janvier, lors d'une runion du
Conseil de scurit des Nations unies sur Hati.
La mission onusienne en Haiti estime que "
cette politique doit tre encadre par un processus de
dsarmement, et en faire une condition pralable au
versement des indemnisations", pursuit la note. M.
Valds a soulign au passage que les mots d'ordre de
la Minustah sont fermet et srnit dans le recours
la force conjugue une sensibility social. "
(voir Minustah / 8)





mu;c l ('n-An n'ect nnQ nnn -1,,c Ap tn,,f









-' Iage.6 :. .,


(Bel-air ... suite de la lre page)
National leur trouver une solution ...
On plonge tte baisse dans les rues principles,
attend que mme les militaires lourdement arms n'osent
s'aventurer dans la myriade de corridors qui constituent


Patrouille de la MINUSTAH dans la capital
cette immense toile d'araigne o le danger peut surgir
chaque recoin.
Du moins, c'est cela qu'on a aujourd'hui l'esprit
en arrivant au Bel Air.
Mais nous n'avons rien distingu de ce genre. Par
contre, ce qui saute aux yeux, c'est que le quarter est vid
d'au.moins 1/3 de ses habitants. Les rues latrales qui
fourmillaient de monde et de toutes sortes de petits
commerce et mtiers, sont presque vides.
Les fameux corridors (au sens hatien du mot)
toujours noirs de monde, sont totalement clairsems.
Nous contournons l'Eglise historique Notre Dame
du Perptuel Secours au coin de laquelle se tiennent depuis
dcembre dernier deux chars blinds. Nous sommes sur la
Butte du Bel Air, comme on dit. Eh bien, c'est la premiere
fois que votre regard plonge jusqu'au bas de cette
interminable avenue sans rencontrer aucun obstacle. Nous
entendons par l que tous les marchs publics qui pullulent
des deux cts de cette voie et cela jusqu'au Boulevard
Jean Jacques Dessalines et mme au-del, ont disparu
comme par enchantement. Enfin, enchantement bien sr
n'est pas le mot.
Nous tournons droite, direction la rue Saint
Martin. Des dizaines de soldats brsiliens, pelles et pioches
en main, accompagns de plusieurs tracteurs et d'une
vingtaine de camions benne sont en train d'abattre des
montagnes d'immondices pour les charroyer vers on ne
sait o.
Les soldats travaillent d'arrache pied,
apparemment sans aucun tat d'me, dans une discipline
militaire parfaite, la carabine aussi toujours l'paule.
Soudain une longue queue. Des femmes et des
enfants. C'est une clinique mobile organise par le
contingent brsilien ...
On tourne brusquement pour entrer l'Asile
Communal, o est install le QG de la Minustah au Bel
Air.
Nous sommes accueillis par un gnral d'arme,
Joao Carlos Vilela, et le lieutenant colonel Puchalski.
Nous avons t invits pour voir les efforts
entrepris dans ce quarter difficile de Port-au-Prince.
Enlever les immondices n'est pas seulement une
measure d'hygine publique, ils constituent aussi un grand
handicap au rtablissement de la scurit. Les patrouilles,
mme en jeep ou bord des camions, ne peuvent pntrer
dans les rues ...


I
11638 NE 2nd Av
Mi.ia FL 331WC
tut 305-75630oe


Pat Plus Bakery,
Natural Juice
e. ci

5 st


LE BEL-AIR


Bien entendu, on devine le corrolaire, les montagnes
d'immondices constituent aussi une arme de choc de.la part des
activists arms qui ont dfi les forces de scurit pendant
plusieurs semaines ...
Mais o sont-ils justement les fameux "chimres"?
Rien de tel
e l'horizon durant notre
visit jeudi. La Minustah
contrle, si ce n'est tout le
Bel Air, du moins une
parties important.
Cependant un moment
en longeant la rue Saint
Martin, le porte-parole
nous a demand de ne pas
aller plus loin car, nous a-
t-il expliqu, en dehors du
primtre occup par la
Minustah, la scurit n'est
pas encore total.
Mais il y a la
population, le people?
Le people nous
regarded aller et venir.
Le people
regarded les blancs
dblayer les rues, enlever
hatienne photo AFP
les immondices et carcasses de vhicules.
Les sentinelles de la Minustah continent de stopper
des passants de temps en temps pour les fouiller ... Mais ceux-
ci s'y prtent volontiers sans aucune protestation.
Le gnral brsilien est trs intresss connaitre les
sentiments de la population. D'abord leur gard. La population
ne manifesto aucune hostility envers les militaires trangers.
Mais il ne participe pas non plus ...
Sauf, eh bien oui, un endroit sur la rue Saint Martin,
un petit group de femmes et de jeunes ont commenc prter
main forte aux soldats qui se battent avec une boue vieille dj
de nombreux mois.
Le gnral Carlos Vilela a un sourire de satisfaction.
Le vritable objectif du contingent brsilien se site
au-del de la scurit. Redonner confiance la population,
trouver sa collaboration ...
Mais ce ne sera pas facile. Nous laissons trainer nos
micros un instant du ct de ces spectateurs, les mains dans les
poches, alors qu'ils sont plus intresss que personnel ...
Leur principal ennemi, c'est la police national qui
contrairement aux blancs, disent-ils, ne vient pas pour aider mais
pour tout casser, battre, tuer ...
Que veulent-ils encore? Vous pouvez deviner. C'est
dans ces situations l qu'on ralise ce que veut dire l'expression
savoir que les quarters populaires de Port-au-Prince sont des
bastions Lavalas.
Que veulent-ils? Je vous laisse deviner ...
Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien fire. Ce
ne sont pas des "chimres" ceux-l qu'on a rencontrs ce jeudi
au course de la visit avec la Minustah. Ce sont de simples
citoyens, des pres et mres de famille ordinaires. Et si c'est ce
genre de revendications qui dterminent qui est chimre, alors
je crois que la Minustah a besoin d'organiser aussi des visits
dans les quarters populaires pour les membres du gouvernement
intrimaire, les leaders de l'ex-opposition et du Groupe des 184.
Pour paraphraser le mot de Csar: je suis venu, j'ai vu, j'ai
entendu, j'ai compris!
Bref, la Minustah a une excellent approche. Mais
l'avenir est entire les mains des lites politiques du pays, toute
tiquette confondue.
De toutes facons on ne peut pas faire disparaitre les
quarters populaires d'un coup de baguette magique.
Le premier ministry intrimaire parle beaucoup ces
jours-ci de rparation des ingalits sociales. Je propose que la
Minustah l'invite galement un de ces jours au Bel Air, Cit
Soleil, La Saline ou Solino.
Car ne l'oublions pas,
ce sont les mmes causes qui
produisent toujours les mmes
effects !

Editorial, Mlodie
Inec 103.3 FM, Port-au-Prince

LISEZ
q s Hauarw HAITI EN
r no ccaskn MARCHE


Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


n .-En visit au Bel Air sous


la protection de la Minustah !


Le reporter Jonel Juste victim de svices
vendredi au Bel-air photo Yonel Louis
dans le quarter populaire du Bel-Air Port-au-
Prince.
Claude Bernard Srant et Jonel Juste
taient en reportage dans ce quarter en proie de
graves violence depuis plusieurs mois, quand ils
ont t la cible de ces individus.
Les deux reporters entendaient dresser un
tat des lieux la. suite des operations
d'assainissement ralises au Bel-Air par des
soldats de la mission des Nations-Unies pour
stabiliser Hati (MINUSTHA), a indiqu le
rdacteur en chef du Nouvelliste, Pierre Manigat
Junior.
Claude Bernard Srant a collabor
galement avec Mlodie FM.
Les deux hommes ont t accuss par leurs
agresseurs d'tre des espions. Pourtant le rdacteur
en chef du Nouvelliste affirme qu'ils portaient leurs
badges au moment des faits.


Camra de Tl

Ginen confisque

par la Police, puis

rendue mais sans

la cassette
Port-au-Prince, 14 janvier 2005-
(AHP)- Des agents de la police national ont
confisqu vendredi pendant plusieurs heures une
'camra de la tlvision prive "Tl Ginen', lors
d'une operation couverte par des journalists
dans le village de Dieu, et qui s'est solde par
deux morts.
Les policies ont accus le cameraman
d'avoir tenu uniquement filmer les policies
en action, au lieu de montrer, ont-ils dit, les
bandits qui entretiennent la violence dans ce
quarter populaire de la capital.
Le journalist qui accompagnait le
cameraman, Harry Francillon, a assimil l'action
des policies un cas srieux d'agression. "
Ils taient trs menaants ". a-t-il
encore fait savoir.
Le matriel t rendu plusieurs heures
plus tard un journalist de la tlvision au local
de la direction dpartementale de l'Ouest de la
police (DDO), au Champ-de-Mars.
Toutefois, la cassette du reportage n'a
pas t rendue.
La tlvision est en train d'valuer la
camra pour vrifier si elle n'a pas subi de
dommage. AHP 14janvier 2005


PRESS

Deux journalistes-

du Nouvelliste

svrement agresss

au Bel-Air
Port-au-Prince, 14 janvier 2005- (AHP)-
Deux reporters du quotidien Le Nouvelliste ont t
svrement battus vendredi par des individus arms
-


1


: i I







Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vnl XVIII Nn Si


I HAITI-ECONOMIE


FMI: La "guerre" est-elle enfin termine?

HAITI A ETE SOUS UN EMBARGO FINANCIER DEPUIS 2001


(FMI ... suite de la page 3)
US$ 15.6 millions de fonds d'urgence disposition d'Hati.
Est-ce la leve de l'embargo d'assistance
financire qui a t impos au pays depuis 2001 par les
institutions internationales de credit?
Oui, si l'on en croit le communique du FMI et les
dclarations de son assistant Directeur gnral.
Le montant attribu par la Banque Mondiale tant
plus important (73 millions), on peut se mprendre. Alors
que c'est la dcisin du Fonds Montaire qui est la plus
significative.
En effet, ce n'est pas pour rien que le Fonds
Montaire International, communment appel FMI, est
aussi appel le gendarme conomique du monde.
Dans son communique, la Banque Mondiale fait
tat dutrcent paiement par Hati de plus de US$ 50 millions
d'arrirs son endroit. Les bons comptes font les bons
amis, la Banque Mondiale nous ouvre donc ses resources.
C'est une operation de credit classique. Du moins, on le
dirait.
Cependant la Banque Mondiale n'aurait rien fait
s'il n'y avait le feu vert du Fonds montaire.
Pas tonnant donc que les deux operations aient
lieu en mme temps. D'aUtres peuvent encore survenir (du
moins, on l'espre) aprs la runion ce mercredi des
bailleurs d'Hati au Conseil de scurit de l'ONU ...
Il est bon que le grand public sache cominent
fonctionnent ces choses-l car il y va de notre intrt, de
notre sueur et de notre sang, pour ne pas dire que c'est
pour nous une question de vie ou de mort, comme on l'a
expriment si cruellement au course de l'anne coule.
Relisons la note de press du FMI en date du 10
janvier 2005, elle dit bien ce qu'elle veut dire et que nous
voulons aussi vous faire comprendre ...
Le Conseil de direction du Fonds Montaire
International a approuv 10.23 millions de DTS (Droits de
Tirages Spciaux / unit de calcul utilis dans le jargon du
FMI), quivalent en dollars amricains: 15.6 millions; cela
comme Assistance d'Urgence Post-Conflit (en anglais
EPCA).
Qu'est-ce que c'est? L'Assistance d'Urgence
Post-Conflit est destine aider des pays membres du FMI
qui ont besoin d'aide financire pour redresser leur balance
des paiements la suite de conflicts arms ... Lorsqu'ils
sortent d'une guerre.
Ainsi donc, si vous ne le saviez pas, Haiti sort en
ce moment d'une guerre, d'un important conflict arm ...
Vous me diriez: pourtant a tiraille encore de plus
belle, comme hier toute la journe au centre-ville. Mais
c'est une autre histoire ...


Pour commencer, et comme on l'a vu dj avec
la Banque Mondiale, l'Assistance d'Urgence est un
vritable feu vert indiquant aux autres institutions de credit
que la voie est libre, qu'on peut faire nouveau du business
avec le pays en question.
Outre que, souligne le communique du Fonds
Montaire, l'Assistance d'Urgence (comme son nom
l'indique) est destine fournir un dcaissement immdiat

Cependant ce n'est pas pour les beaux yeux d'un
pays ou de ses gouvernants que le FMI en arrive cette
decision ...
Oyez plutt les dclarations de l'assistant
Directeur du FMI, M. Takatoshi Kato:
"Haiti merge d'une longue priode de conflict
politique et de pauvre performance conomique ...".
Mais attention, on pursuit: "La stability
financire et conomique a t restaure dans le cadre d'un
Programme de Surveillance ("Staff Monitored Program")
de six mois mis en application en 2004."
Ce programme a-t-il march?
Eh bien, oui. "Le taux de change a t stabilis,
l'inflation est en baisse, et les reserves officielles sont en
hausse."
La preuve, n'a-t-on pas entendu le Premier
ministry intrimaire annoncer dans son message de mardi
soir que l'Etat hatien va prendre sa charge le
commencement des travaux de la route des Gonaves en
attendant que les institution qui ont promise de les finance
viennent prendre la relve.
Toujours la note de press du FMI:
"De plus, un important progrs a t fait dans
l'application de measures structurelles cls, en particulier
des tapes pour amliorer la governance et la transparence
dans le secteur public."
Un peu plus loin, "les autorits (hatiennes) ont
dmontr un solide engagement (...). Particuliment
bienvenus sont l'tablissement d'une Unit Anti-
Corruption, la publication du budget gouvernemental et
l'engagement une total transparence dans les relations
financires avec le secteur priv."
On se souvient des derniers rapports de
Transparency International mettant Hati parmi les trois
pays les plus corrompus, les grosses enveloppes circulant
sous la table, les copies de chques publis dans des
journaux ici, et l-bas les scandals de firmes trangres
versant de gros pots de vin des dirigeants et des anciens
dirigeants dans des pays d'Amrique central chezz nous,
on n'en est pas encore des rvlations aussi fracassantes.
Dommage!) ...


Mais on se souvient aussi de la dernire sortie du
Premier ministry intrimaire contre les cadeux somptueux
(ou somptuaires) faits par des chefs d'administration leurs
amis ou clients du priv. Etc.
Tout cela, eh bien on le voit aujourd'hui, ce n'tait
pas des mots en l'air ... Tous les chemins mnent au FMI.
Mais nous ne sommes toujours pas arrivs au plus
important. Oyez plutt: "Les autorits ont dmontr un
solide engagement amliorer la governance et la
transparence dans le secteur public (...). Un important
progrs a t fait dans l'application des measures
structurelles cls ...".
Et voil!
Que veulent dire ces mots? Bonne governance
et transparence, eh bien ce sont l de bien jolis mots pour
dire que nous venons de passer sous un train, sous un tank,
que nous avons t soumis un traitement de choc, qu'on
n'avait jamais vu autant de misre dans les rues de Port-
au-Prince et dans les villes d'Hati.
Voil ce qu'il en cote pour entendre le Fonds
Montaire indiquer aux autres institutions de credit que la
voie vers Hati est libre et aux gouvernants du pays: "La
stability financire et conomique a t restaure, l'inflation
est en dclin, et les reserves officielles ont augment."
Voil de bonnes nouvelles pour un gouvernement

Mais faudrait pas se tromper: qui en a pay le prix,
qui a t saign aux quatre veines pour y parvenir? Tout le
monde, mais d'abord les plus dshrits ...
Le Premier ministry Grard Latortue a laiss
entendre dans son message de mardi soir qu'il l'a comprise
et qu'il ne va pas l'oublier de si tt ...
Il a plac les prochains efforts qui vont tre
accomplish avec dsormais, du moins on l'espre, la
cooperation des bailleurs sous le signe de la rparation
autant que faire se peut des ingalits sociales ...
Le communique du FMI n'y fait pas directement
rfrence (et c'est dommage). Il dit plutt: "Le dfi cl
pour les autorits sera d'utiliser l'assistance international
promise de manire effective pour appliquer un agenda
social et conomique agr par les donateurs, amliorer la
scurit et garantir des lections honntes et dans les dlais
fixs."
Eh bien, nous pensions que tout en haut de cet
agenda devrait figure plutt et noir sur blanc et afin que
nul n'en ignore la ncessit de permettre ce people qui
a fait et continue de faire tant de sacrifices pour parvenir
aux objectifs fixs, de pouvoir maintenant reprendre un
peu son souffle ... (voir FMI / 8)


STATE OF CONNECTICUT
SUPERIOR COURT
JUVENILE MATTERS


NOTICE TO:
Juliene Viergela Charles
of parts unknown

A petition/ motion has been filed seeking:


Termination of parental rights of the avove name in minor childrenn.


The petition, whereby the court's decision can affect your parental rights, if any, regarding
minor children) will be heard on 1-26-2005 at 9h:45 AM at SCJM, 83 Prospect St., Water-
bury Ct 06702, USA


Therefore, ORDERED that notice of the hearing of this petition/motion be given by publish-
ing this Order of Notice once, immediately upon receipt, in the Haiti en Marche,
a newspaper having a circulation in the town / city of: Haiti.
Name ofJudge
Honorable James Ginocchio

SIGNED ( Judge Clerk)
Patricia Wilken, Deputy Clerk

Date Signed
12-22-2004

Right to Counsel: Upon proofof inability to pay for a lawyer, the court will provide one for you at court
expense. Any such request should be made immediately at the court office where your hearing is to be
held.


ORDER OF NOTICE
JD-JM REV 6.99
C.G.S. 45a-718(c), 46b-129(a), 52-52
Pr. Bk. Sec 11-6, 11-7


STATE OF CONNECTICUT
SUPERIOR COURT
JUVENILE MATTERS


NOTICE TO: "JOHN DOE", Father of child born to
Juliene Viergela Charles in
October of 1989

of parts unknown

A petition/motion has been filed seeking:


Terinination of parental rights ofthe above named in minor childrenn.

. The petition, whereby the court's decision can affect your parental rights, if any, regarding
minor children) will be heard on 1-26-2005 at 9:45 AM at SCJM, 83 Prospect St., Waterbury
CT 06702, USA


Therefore, ORDERED that notice of the hearing of this petition/ motion be given by publish-
ing this Order of Notice once,
immediately upon receipt, in the Haiti en Marche,
a newspaper having a circulation in the town/city of: Haiti.
NAME OF JUDGE
Honorable James Ginocchio


Signed
Patricia Wilken, Deputy Clerk
Date signed
12-22-2004
Right to Counsel: Upon proof of inability to pay for a lawyer, the court will provide one for you at court
expense. Any such request should be made immediately at the court office where your hearing is to be
held.


Page 7


ORDER OF NOTICE
JD-JM REV 6.99
C.G.S. 45a-718(c), 46b-129(a, 52-52
Pr. Bk. Sec 11-6, 11-7


1








MINUSTAH


Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


La Minustah en Hati aussi

longtemps que ncessaire "


HPN, 13 Janvier Le Conseil de scurit de l'Onu
a raffirm le mandate complete de la MINUSTAH, tel que
dfini dans les resolutions 1542 et 1576. Le Conseil s'est
galement dclar pour le maintien de la presence de l'Onu
en Hati "aussi longtemps que ncessaire."
Suite une runion le mercredi 12 janvier New-
York sur la situation en Haiti, le Conseil de scurit de
l'ONU a soulign que la reconciliation national, la scurit
et le dveloppement conomique demeuraient la clef de la
stability dans le pays. En ce sens, le Conseil a appel
l'ensemble des Etats Membres et des organizations
internationales, singulirement ceux de la region, appuyer
le gouvernement de transition dans cette entreprise.
D'autre part, le Conseil de scurit encourage le
gouvernement de transition prendre des measures en vue
d'instaurer un processus de dialogue national sans exclusive
et de reconciliation. Il invite galement tous les acteurs
politiques en Haiti renoncer la violence et prendre
part ce dialogue sans tarder.
A propos de la scurit, l'Onu attire l'attention
sur le rle important jou par la MINUSTAH dans
l'instauration d'un climate sr et se flicite des rcentes
operations menes conjointement par la MINUSTAH et la


Police national hatienne (PNH), notamment contre tous
les grouped arms illgaux.
Le Conseil demand de nouveau toutes les
parties prsentes en Haiti de respecter les droits de l'homme
et de renoncer recourir la violence pour promouvoir
leurs objectifs.
Le Conseil de scurit a encourage le
gouvernement de transition crer sans tarder la
Commission national de dsarmement, de dmobilisation
et de rinsertion, afin de traiter tous les groups arms, en
particulier les anciens membres de l'arme de faon
global. Il fait observer que toute compensation doit faire
parties d'une solution global et durable.
Enfin, Le Conseil de scurit a demand aux
institutions financires internationales et aux pays
donateurs de verser sans tarder les fonds qu'ils ont annoncs
la Confrence international des donateurs pour Haiti,
tenue en juillet 2004.
Une mission du Conseil de scurit est attendue
en Hati avant le lerjuin 2005. Cette mission pourrait peut-
tre tre mene en mme temps qu'une mission du group
consultatif ad hoc sur Hati du Conseil conomique et
social.


ELECTIONS HAITIENNES

Juan Gabriel Valds souhaite

l'enregistrement des lecteurs

ds mars et la participation de tous


HPN, 13 Janvier Le reprsentant du secrtaire
gnral de l'Onu en Hati, Juan Gabriel Valds, a
recommand que l'enregistrement des lecteurs soit entam
dans le courant de mars, dans la perspective des lections
prvues pour la fin de l'anne.
Dans le courant de mars, il faudra entamer
l'enregistrement des lecteurs ", a-t-il prconis. M. Valds,
don't les propos ont t rapports le mercredi 12 janvier
dans un communique de l'Onu, a ajout qu'il attendait avec
intrt la politique du gouvernement hatien de transition
visant assurer la participation de tous.
Le dialogue doit se dvelopper librement au
niveau de toute la population hatienne car c'est elle qui
aura concevoir la reconstruction d'une socit marque
de divisions sociales profondes, par la paralysie des
institutions, la corruption et la multitude d'intrts
politiques diffrents et divergents ", a-t-il dit.
Le ministry hatien des Affaires trangres Yvon
Simon s'est dit convaincu que la reconciliation tait une

La Minustah

souhaite le dsarmement

des ex-militaires avant

leur indemnisation
(suite de la page 5)
M. Valds avait indiqu au pralable qu'au course
des dernires semaines, la mission a galement lanc le
programme de dsarmement, de dmobilisation et de
rintgration (DDR). Il a toutefois reconnu qe les
conditions en matire de scurit ne sont pas encore
favorables une relle efficacit du programme. "
Pour sa part le ministry hatien des Affaires
trangres a dclar que son gouvernement a accord
une attention spciale la question des militaires
dmobiliss, qui ont reu une premiere parties de leurs fonds
de pension. "
Yvon Simon s'est flicit des efforts de la Police
national pour rcuprer de manire pacifique, avec le
concours de la Minustah, plusieurs commissariats de police
occups illgalement par des groups arms engags, selon
lui, dans une +scabreuse entreprise de dstabilisation+. "


FMI ...
(suite de la page 7)
Esprons que ce ne sont pas d'autres sacrifices,
d'autres couleuvres encore plus difficiles avaler, que
cachent ces belles paroles du FMI. Bref, esprons que la
guerre est termine, cette guerre sans declaration de guerre
mais o ce sont finalement toujours les mmes qui trinquent.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


ncessit absolue. Il a fait part, en ce sens, des efforts de
son gouvernement pour promouvoir un dialogue national
inclusif.
M. Simon a dclar esprer que l'appel lanc par
le chef de l'Etat Boniface Alexandre faire taire les
haines sculaires trouverait un cho auprs de toutes les
categories sociales du pays. Afin de gagner la bataille de
sauvetage de la barque national ", a-t-il souhait
Le ministry hatien des Affaires a galement
rappel que le Conseil lectoral provisoire tait au complete
depuis la semaine dernire, souhaitant que la communaut
international garantisse la crdibilit du processus
lectoral et l'impartialit des rsultats, notamment en
envoyant des observateurs. "
Pour le chef de la Minustah, la mise en libert
provisoire de quelques dirigeants de la Fanmi Lavalas, parti
de l'ancien president Jean Bertrand Aristide, doit tre
interprte comme un pas dans la bonne direction qui
pourrait rduire la violence. M. Valds a cependant regrett
" la lenteur avec laquelle sont conduits les procs de certain
dirigeants politiques. "
Il s'est aussi inquit
devant les nombreuses violations des
droits de l'homme et d'autres actes
dlictuels que certain membres de la
police hatienne semblent appuyer "
selon le communique.
Aujourd'hui, les lments
techniques sont l pour respecter le'
calendrier lectoral tabli pour cette Eske
anne ", a soulign M. Valds, en Kite I
rappelant la ncessit d'inclure dans
le processus ceux qui ont renonc la E:
violence. "
Dans un message la nation,
diffus le mardi 11 janvier sur la chane
de tlvision publique, le Premier
ministry hatien Grard Latortue a
scand que son gouvernement
n'entendait supporter aucun parti, ni
barrer la route d'autres. Il a aussi
appel la Fanmi Lavalas s'intgrer
dans le processus lectoral.
Le Canada a annonc en
dbut de semaine le dblocage de US$
14 millions, soit le tiers des fonds Was
ncessaires la conduite du processus
lectoral. La communaut
international s'est engage, en dbut
de semaine, verser au total 44
millions de dollars pour l'organisation
des lections. En plus du Canada, 3
millions de dollars seront fournis par
le gouvernement hatien, 12 millions
par l'Union europenne et 15 millions
par les Etats-Unis.


Valds: Hati peut

s'extirper de la

situation actuelle

si elle est dote de

resources requises

HPN, 13 Janvier Le reprsentant special du
secrtaire gnral et chef de la Minustah, Juan Gabriel
Valds, a affirm le mercredi 12 janvier qu'Hati pourrait
s'extirper de la situation actuelle si on la dote des resources
requises.
M. Valds, qui participait une runion spciale
du Conseil de scurit des Nations unies sur Hati, s'est dit
convaincu que si l'on dote le pays des resources requises,
il pourra s'extirper de la situation actuelle et reprendre sa
place dans le concert des nations.
Il a flicit le gouvernement de transition d'avoir
maintenu l'quilibre entire les dstabilisateurs et une
ouverture permettant au pays de reprendre la voie de la
lgitimit dmocratique.
Si les dfis en matire de scurit continent
d'tre complexes, les tentatives dlibres de
dstabilisation ont t djoues ", a-t-il dit, soulignant que
la violence et l'inscurit reculaient en Hati. Le
gouvernement de transition encourage cette voie en tendant
la main tous ceux qui renoncent la violence.

La Mission des Nations unies pour la stabilisation
d'Hati a men plusieurs operations civiles, militaires et
policires dans la capital hatienne depuis dcembre et
une vaste operation contre les groups criminals arms
Cit Soleil. La Mission finance aussi des projects impact
rapide aux cts de ceux lancs par les institutions des
Nations Unies .", a rappel M. Valds.
Pour le reprsentant special, le gouvernement
hatien de transition doit "slectionner quelques projects don't
l'excution est prioritaire. Il a aussi soulign la ncessit
" pour la communaut international de simplifier au
maximum ses mcanismes de financement afin de
permettre la ralisation de projects d'infrastructures dans le
courant de l'anne 2005. "
M. Valds s'est flicit en ce sens de la decision
de la Banque mondiale de dbloquer 73 millions de dollars
sur un montant total de 150 millions aprs le paiement par
Hati de 52 millions de dollars d'arrirs.
Haiti est aujourd'hui au bord du gouffre ", a
dclar pour sa part le ministry hatien des Affaires
trangres Yvon Simon, avant de souhaiter que "
l'engagement international ne se limited pas au seul volet
politique."" Le chancelier hatien est pour la mise en place
d'un programme cohrent d'aide financire et technique
long terme.


Page 8


ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou
mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

STIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
( yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

hington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
www.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


I


1








Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


I SOCIETY I


Et les Haitiens, de quoi
PORT-AU-PRINCE, 14 Janvier De quoi internationaux remplir leurs engagements
s'occupent les Hatiens? Il suffit pour y rpondre de envers la petite rpublique carabe.
parcourir les informations de la semaine coule. Brasilia souhaite que ses soldats
Du ramassage des immondices dans les rues de excutent une mission de reconstruction
la capital la defense des intrts du pays, l'Hatien conomique et de reconciliation national.

: .


.,


brille par soi
AH
Minustah on
dans le quar
sous le comic
du peu), vise
Y compris
operation du
Minustah da
font toujours


. -' S ... .. -. -" ', ."', .
On dirait que l'hygine publique n'est pas une grande preoccupation
pour le Port-au-Princien photo Thony
n absence ... "Notre stratgie est de continue
P. Les soldats du contingent brsilien de la parler d'Hati. C'est pour cela que je vais la
it poursuivi leur operation d'assainissement runion de Genve, puis le 12 je serai la
tier populaire du Bel-air. Ce travail, plac runion du Conseil de scurit sur Hati" a dit
mandement d'un gnral d'arme excusez le chancelier Celso Amorim.
aussi faciliter la circulation des Vhicules. Aprs une anne par courir le monde
ceux des patrouilles. C'est la deuxime aux quatre points cardinaux, le Premier
genre mene depuis la fin de l'anne par la ministry Grard Latortue a dcid de faire une
ns ce quarter populaire. Les residents ne halte. Il ne s'est pas rendu la runion du
s pas mine de prendre la relve. Conseil de scurit le 12 janvier coul.
Il a t remplac largement, nous


DEFENSE DES INTERESTS NATIONAUX
AFP. Le Brsil envisage de retire ses soldats
d'Hati s'ils ne parviennent pas faire quelque chose de
differentt" ...
Cette menace a t nouveau brandie par la
diplomatic brsilienne face aux hsitations des donateurs


Koman W Evalye Nou?
Pa Georges M. Burgess, Manadj Konte Miami-Dade


semble-t-il.
"Nous ne pouvons laisser de ct Haiti
qui subit un tsunami socio-conomique depuis
200 ans" s'est indign le brsilien Celso
Amorim. Difficile de faire mieux.
De quoi s'occupent les Hatiens?


MIAMI DO
=DAM--


Si w t'ap swiv sa k' t'ap pase nan konte gouvnman-an kk ane pase yo w ta kapab w ke nou sti nan jan nou
te konn aji lontan pou nou pran yon nouvo wout ki efikas ak jan n'ap oryante biznis yo pi byen. Sa vie di
menm jan ak yon biznis n'ap chache mwayen pou n' rive bay plis sou chak dola w depanse. N'ap travay rd
pou nou trete-w tankou yon kliyan ki gen val ak enptans

Gwo moso ki nan nouvl vizyon sa-a se Plan Estratejik Konte-a. Avk Plan Estratejik Konte-a, te fl' sti nan
yon ansyen sistm nan mwa Sektanm ki st pase-a, e li vin mte yon bon optinite pou rezidan Konte Miami-
Dade la. Rezidan yo kapab ft tt kole ak ofisyl ki eli yo ansanm ak anplwaye Konte-a, ki te kapab ede etabli
plizy objektif ak sa ki enptan pou konte-a. Nou te itilize objektif sa yo pou devlope plan-an nan 7 zn,
tankou: Devlopman Ekonomik; Svis Byennt Sosyal ak Sante; Svis Katye ak Svis Minisipal Zn ki Pa
Enkpore yo; Sekirite Piblik; Lwazi ak Kilti; Transptasyon; ak Estrateji Pou Reyalize yo (Gouvnman Jeneral).
Plan Estrategik la, pou tt li, se yon reyalite ki montre kman gouvnman Konte-a pral chache objektifpsonl
li yo nan tout 7 zn yo, nan yon efikasite ki gen metd ladan 1'.

Pandan n'ap patisipe, youn nan zouti kle Plan Estrategik la, se rive jwenn wout kman jounnen jodi-a nou
kapab suiv li: Avk sa, nou kapab mete pwp kan nt kominot pa nou ki kapab ede nou "kontwole pwen" sou
kbman nou kontinye f djb nou menmjan nou konsne pou lajan taks w yo.

Pwemye Kan Nt Kominot sa-a gen ladan 1' yon pakt diferan resilta. Konsa, efikasite depatman ki mezire
ak analize pa ajans kalifikasyon bon yo ki gen rezilta ki sti nan ane 2003 Sondaj Satisfaksyon Rezidan an e
kman lajan taks w ap depanse, nan tout direksyon dekwa pou nou rive detmine kman n'ap kontinye f sa.
Piske sa-a se premye Kant Nt la, sa te rive f ke nou pa t' prevwa rezilta kont li. Men, mwen tr kontan ak
premye Kan nt Kominot-a, konsa nou gen nan plan nou pou nou itilize li km yon bz l n'ap konpare avk
entansyorrnpou nou amelyore svis pou w.

Kan Nt Kominot-a se pa bagay ke Konte-a f, men se tout sa ke nou realize ansanm ki pote rezilta sa-a
pou w. Se poutt sa, l Plan Estratejik la te kmanse nan ane 2001, li te mete rezidan yo ladan 1'. Se yon
apwoch nou te itilze depi kk tan ak tout bagay ladan 1' kmanse nan program Pou Bati yon pi bon Kominote
an ki se yon program ki sti nan Plan Transp Pp la. Sa montre ke gen bagay ke nou kapab change dapre sa
rezidan yo di nou ki enptan pou yo.

Ak Kan Nt Kominot-a ki pa yon dokiman "sekr" pou rezidan yo.'Alske n'ap kontinye f li disponible
pou nenpt rezidan ki nan konte-a ki ta renmen gen yon kopi ladan 1'. Konsa, rezidan konte-a kapab gen yon
kopi gratis Kant Nt Kominot, se pou 1' rele nou nan nimewo telefn sa-a :(786) 331-5320 oswa ale nan
adrs entnt sa-a http://www.miamidade.gov/stratplan/. Rezidan yo ap gen chans pou egzamine kan Nt
Kominote-a, konsa m'ap made nou tanpri souple fn' konnen kisa nou kapab change ladan 1' dekwa pou l' rive
pi bon. N'ap kontinye travay pou w avk fasilite w'ap f nou konnen, jiskaske w rele nou nan nimewo sa-a :
(786) 331-5320 oswa w kapab voye mesaj nan kompit nan adrs sa-a: excellence@miamidade.gov e f nou
konnen ki sa w panse.
M ta renmen tande w dekwa pou nou rive travay ansanm pou Konte Miami-Dade la kapab yon bon zn pou
nou viv.


s'occupent-ils?
ELECTIONS
Le Canada fait un don de 14 millions de dollars US pour les
prochaines lections fixes en novembre et dcembre 2005.
Les Etats-Unis 15 millions de concert avec l'OEA.
L'Union europenne apporte 13 millions.
Le gouvernement hatien: 3 millions.

De quoi s'occupent les Hatiens?
Ils sont plus forts pour se massacrer. A Petit-Goave, deux
policies tus en plein jour dans l'exercice de leur function et leurs
cadavres brls.
Le nombre de cas de viol en train d'atteindre tous les sommets,
selon la porte-parole de la police.
Quand ce n'est assassiner des morts qu'on avait faussement
cr morts mais que des croque morts ont vite fait d'achever ... Par
superstition ou esprit de lucre. La police enqute ...

De quoi s'occupent les Hatiens?
HPN. L'envoy special de l'ONU, Juan Gabriel Valds, a
recommand que l'enregistrement des lecteurs soit entam dans le
courant de mars, dans la perspective des lections prvues pour la fin de
l'anne (...), disant qu'il attendait avec intrt la politique du
gouvernement hatien de transition visant assurer la participation de
tous.
Toujours selon HPN, l'envoy special pursuit: "Le dialogue
doit se dvelopper librement au niveau de toute la population hatienne
car c'est elle qui aura concevoir la reconstruction d'une socit marque
de divisions sociales, profondes, par la paralysie des institutions, la
corruption et la multitude d'intrts politiques diffrents et divergents."
(voir Hatiens / 10)

Latortue appelle

le secteur des affaires

contribuer la russite

de la transition
Port-au-Prince, 12 janvier 2005 (AHP)- Le premier ministry
intrimaire Grard Latortue, a dress le mardi 11 janvier un bilan positif
de l'action de son gouvernement.
M. Latortue a fait savoir que son plus grand souci est d'organiser
de bonnes lections au course de cette anne 2005 afin que des citoyens
qui bnficient rellement du soutien de la population puissent tre lus.
M. Latortue a invit les parties politiques aider le gouvernement
boucler la transition en ralisant des lections crdibles et
dmocratiques.
Il a galement appel le secteur priv des affaires oeuvrer la
russite de cette transition.
Quant aux groups qui disposent d'armes illgales, Latortue leur
a demand de les dposer pour intgrer le processus lectoral.
"Les actes de violence ne pourront pas empcher la ralisation
des prochaines joutes lectorales", a estim M. Latortue qui s'est pas
ailleurs flicit qu'il n'y ait pas eu encore sous son gouvernement des
arrestations arbitraires.
NDLR Ce n'est pas l'opinion des organizations de protection
des droits de l'homme.

AHP 12 janvier 2005 10:55 AM


Charles Henry Baker

appelle le Premier ministry

intrimaire mettre un terme

aux dclarations de bonnes

intentions
Port-au-Prince, 12 janvier 2005 (AHP)- Le vice-prsident de
l'Association des Industries d'Hati (ADIH), Charles Henri Baker, a
appel le mercredi 12 janvier le chef du gouvernement intrimaire, Grard
Latortue, mettre un terme aux dclarations de bonnes intentions.
Selon Baker, M. Latortue devrait plutt commencer par poser
des actes au lieu de se contenter de longs discours.
Le responsible du group des 184 a fait savoir que le secteur
priv a toujours fait preuve de bonne volont dans le cadre de sa
contribution la russite de la transition.


Ecoutez Mlodie Matin
sur l'Internet
www.radiosoleil.com
MELODIE 103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
(509) 221-8567 / 68 417-0384


Page 9







Mercredi 19 Janvier 2005 TTTC T A Page 10
Hati en Marche Vol. XVIII No .51 HISTOIRE EN DANGER ja o

Polmique autour d'une vente
LYON, 13 Janvier Les s u r Des manifestants et
documents du XVIIIe sicle voquant e ttr e s plusieurs associations avaient
le commerce des esclaves, qui fait part mercredi de leur
devaient tre mis aux enchres mercredi soir Lyon, ont I'AFP Me Jean Chenu, commissaire-priseur Lyon. "indignation" devant la mise aux enchres de documents
t retirs de la vente la suite de la polmique souleve Une quarantine de lettres, parmi quelque 10.000 qu'ils considraient come historiques et ce titre non
par plusieurs associations, a-t-on appris jeudi auprs du documents mis en vente mercredi soir, abordaient la commercialisables.
commissaire-priseur. question du commerce des esclaves. Il s'agissait notamment Un "collectif des filles et fils d'Africains dports"
SSix lots sur les 503 annoncs la vente ont t de lettres adresses de 1753 1771 par des fabricants, des avait dpos mercredi un recours en rfr devant le
retirs et rendus au vendeur, un particulier qui disposait ngociants et des banquiers un marchand de toiles tabli tribunal de grande instance de Lyon pour demander
d'un stock d'archives don't il ne savait que faire, a expliqu Laval (Mayenne). (voir Esclavage / 12)

Et les Hatiens, de quoi soccupent-ils?
Et les Hatiens, de quoi s'occupent-ils?9


(Htaiens .. suite de la page 9)
In effect, beaucoup semblent ne s'en tre jamais aperus.

-. Le gouvernement intrimaire a commenc
allgrement le paiement de compensations aux anciens
militaires.
Hier on les fait chasser manu military d'une
residence de l'ex-prsident Jean-Bertrand Aristide don't ils
s'taient empars ...
Le lendemain on commence leur verser des
chques don't le total pourrait s'lever, selon la


congresswoman amricaine Maxine Waters, jusqu' 29
millions de dollars.
Mais la Mission international de l'ONU
(Minustah) met des reserves, souhaitant que le
dsarmement des militaires dmobiliss soit achev en
mme temps.
HPN. La mission onusienne en Hati estime que
"cette politique doit tre encadre par un processus de
dsarmement, et en faire une condition pralable au
versement des indemnisations."

De quoi s'occupent les Hatiens?


Runi le mercredi 12 janvier coul, le Conseil
de scurit n'a pas manqu de nous faire la leon, appelant
"toutes les parties hatiennes respecter les droits humans
et renoncer la violence pour accomplir leurs objectifs."
Le Conseil press aussi les autorits intrimaires
hatiennes rviser les cas de personnel dtenues sans
aucun chef d'accusation ou sans avoir jamais compare
devant un juge ...
En some, le Conseil devrait faire un achat de
manuels de la constitution hatienne pour en distribuer
tous nos dcideurs. Faudrait peut-tre aussi leur apprendre
lire.


I .1I


Sptcia

6s 7,8 fHFvrIer
3 nuits, 4 ours
1 chambre pou





a Cocktail de
S3 Petits Dj
(7:30 hes-
*3 grM but~1
(19 heurcs
4c-s au St
3 T-shirts(J
* Tket de p

1ss l30 fp.p.
personnel qupp
chambre.
Le asriErB ot

awpfi'us pour
l riapd camm

La rtwrmion :
de USS 200MS
0 Janvier 2005

Detrs belesW
chambf s Sur d




T&: 224-43~05/


r


Le Plaza Htel
Une oasis Croce au cntre-Vilc
C'hu p &d Mars. Port-au-Prnce HaiLt


1. ou 2 persiennes


cbicnvenu
eie.r=s Covplet (.P-0)
.- 11 heures A.M)
Feua du Carmavai
;21:30)


making gratuit

) pour Y,' ei t. 4
plmnentaire dans la

aires de Phtel srMot
-kajiotaavit ouaprs


~rgarantie parun d"-
i-reunboursable aprs le
i. La.balance era paye

lites truen o daum
mminde asnt aussi


Febrarv 6, 7, 8
3 nights 4 days
1 or 2 person in room
US$ 570.00

,in _'d per p{;c !rn

* Wetcome Cocktail
* 3 FuRl Continental Breakfast (p.p.)
(7:30 11 AM.)
* 3 Grand Camnival Buffet
(7.00- 9:30 P.M.)
* Frce Entrance to stand
* 3 T-shirts (p.p.)
* Free Parking Ticket

USS 130 (p.p.) for third or fourth
person in room
The regular hotel rae wii be chad for
acconnodation before or afler canivaL


Al reservation for this package must be
guaranteed with a minimum of USS 2$
deposit non-rfimdabte past January 30,
2005. Payment of balance upon arrival at
hoteL
Beautiful suites oe or two room are also
avai abl upon request.


SERVATIO4 I->O 1- CHARMS *(i-800-742-4276)
10. Capq Ch Chanmps d& Mmrs0 PA. Box i429
e2-74-6 I 436224-9307 / 214-930-8 1 2244M30 224-43101S10-4594 f 510-4595 I
511-056.0 Fax: -223-9282 / 260-4409
E-rnat:nt-, ii.r.i*u; n-.


AUSSI LONGTEMPS
QUE POSSIBLE!
Pas tonnant que le
Conseil de scurit ait conclu,
dans son language tout fait
diplomatique, que la fin de
l'occupation trangre d'Haiti
n'est probablement pas pour
demain.
Le Conseil a raffirm le
mandate de la Minustah, tel que
dfini dans les resolutions 1542 et
1576. 11 s'est dclar ensuite pour
le maintien de la presence de
l'ONU en Hati "aussi longtemps
que possible."
Etant donn que les
tches de scurit, de
reconciliation national et de
dveloppement conomique
constituent la cl dela stability du
pays...
Et que les Hatiens
semblent rellement tarder le
.comprendre (c'est nous qui
commentons), plus forte raison
la reconciliation et le
dveloppement.

PAS LA MOINDRE
VELLEITE
HPN. L'envoy special
de l'ONU pense que Haiti peut
s'extirper de la situation actuelle
si elle est dote de resources
suffisantes ... A apporter bien
entendu par les donateurs
extrieurs international ou
diaspora.
Mais pas la moindre
vellit ne semble avoir t
dcouverte chez les Hatiens
d'essayer de s'en sortir eux-
mmes.
Oyez le ministry hatien
des affairs trangres: "Hati est
aujourd'hui au board du gouffre."
Et de souhaiter que
engagementt international ne se
limited pas au seul volet politique."
Le cancelier batien est pour "la
mise en place d'un programme
coherent d'aide financire et
technique long terne."
Et les HatIiens, de quoi
s'occupen-ils? A quoi s'attendre
en effect de la part d'un people qui
n'est mme pas foutu de balayer
les immondices devant sa porte?
Au propre come au
figur
EditoriaL Mlodie 1033
FM, Port-au-Prince


'*eL'rs'?ne







Page 11


SOCIETY CIVIL I


Mercredi 19 Janvier 2005
4I-l'.; an .rherr. V\-I YVI


Pour un vritable

dbat national autour

du Contrat Social


Le Groupe des 184 institutions,
organizations et groupements des 13 secteurs
de la socit civil a lanc officiellement, le
samedi 15 janvier dernier au Karibe
Convention Center, un document de synthse
pour un dbat national autour du project de
contract social.
Cette synthse avait t prpare par
le Professeur Michel Hector et l'crivain
Lannec Hurbon. La crmonie s'est droule
en presence du president de la conference
piscopale hatienne, Monseigneur Louis
Kbreau, qui a fait la prire d'ouverture suivie
d'un couplet de la Dessalinienne chante
l'unisson par l'assemble compose de
reprsentants des parties politiques, don't
notamment Mr Marc Louis Bazin (MIDH), du
Dr Grard Blot (Tt Ansanm), Dany Toussaint
(MODEREH), de l'ambassadeur franais
accrdit en Hati, Mr Thierry Burkhad, des
reprsentants des organizations syndicales,
estudiantines, du secteur priv des affairs et


du directeur gnral de la
PNH, Mr Lon Charles.
Les organizations
paysannes et populaires
taient absentes de la
rencontre, de mme qu. 84
chef du gouvernement Grard YON
Latortue qui a d annuler A la
dernire minute pour se fire
reprsenter par quelques
ministry de son gouvemement.
L'objectif de la
rencontre, selon Yanick
Lahens, responsible des
activits du Contrat social, Le coordonnateur du Groupe des 184 Andy Apaid photo Yonel Louis/HenM
tait de presenter aux invits un document dressant le project de contract aux problmes cls dans les multiples domaines
social, un bilan historique, les fondements cultures, la problmatique conomique, politique, social, culture; etc.
de l'Etat, et devant servir comme outil essential au dialogue national Yanick Lahens conoit le project de contract social
que le gouvernement intrimaire prne actuellement dans le pays. comme la fois une dynamique et une antenne. L'ide
Le Groupe des 184 avait commence sa champagne en 2003 par finale serait de transformer le Groupe des 184 en un institute
des dplacements a travers le pays en vue de sensibiliser la population du dialogue national qui continuera d'exercer la vigilance
citoyenne.


ARTS, SPORTS & EDUCATION


Wyclef Jean et Comcel lancent la Fondation Yl
Le Mardi 11 Janvier, c'tait le lancement de la foundation mise "S'il ne tenait qu' moi, le concert aurait certain quarters. Ce jour-l aussi, 4 nouveaux jeu
sur pied par la hip hop star hatiano-amricaine Wyclef Jean et qui a lieu. Mais comment convaincre, par exemple,Sean ont t victims de ces tirs. C'tait des bandits
reu pour l'occasion un don fait par la COMCEL. Paul de venir en Hafti alors qu'il estime que sa dclar sommairement la police. Deux membres d
La compagnie de tlphonie cellulaire a remis l'artiste un scurit personnelle est menace par la violence MINUSTAH ont galement t blesss pendant
chque de $ 80.000,00 qui servira des fins diverse: l'octroi de 4.000 qui rgne Port-au-Prince" a ajout Wyclef, qui a hostilits.
bourses d'tudes des coliers haitiens issues de milieux dfavoriss; conclu: "Au nom des enfants, vous devez fair la Wyclef Jean aussitt inform de ce qui
rt. :d _,_," ..." C;r -.


nies
",a
le la
les

i se
.S -,


a-ILa


Wydel' Jean sur le camps de Sint LSuis de CGozaue Iehuas photo AP


la rbabilitation d'une vingtaine d'coles affectes par les terrible
inondations du 18 septembre dernier aux Gonaves ; la formation
continue de certain enseignants de la ville des Gonaives.
J'ai entendu beaucoup de processes", s'estcri un Wyclef
Jean au meilleur de sa foame. Mais c'est la COMCEL quia fait le
premier pas". Le cle chanteur a galement annonc d'autres pojets
sociaux, ainsi que des projects pour la protection de 'environnement
Lors d'une rencontre au centre sportif Athltique d'Hati, le
directeur gnral de la COMCEL Bernad Fils-Aim a invit d'autres
companies du secteur priv des affairs nationals et de la diaspora,
supporter galement les efforts de la star hatienne international en
faveur du dveloppement d'Haiti
La compagnie de tlphonie cellulaire a galement accord
un appui financier don'tt le montant 'a pas t rvl) au responsale
du cenie, Robert Dual, qui se charge de l'ducation physique de 650
jeunes dans un space situ proximity de Cit SoleiL Ces deux
initiatives ne sont que le point de depart d'un long chemin qui produira
des rsultats concrets favorisant l'panouissement de la jeunesse
hatienne ", a promise M. Fils Aim.
Wyclef Jean est aussi revena suron intention d'organiser un
concert Port-au-PrinceA. Lon se rappelle que la vedette avait t
contrainte d'annuler un projet de concert en dcembre dernier pour
des taisons de scurit. Aussi Wyclef a-t-il profit de son nouveau
passage Pon-ai-Prince pour exhorter les Hatiens trouver una teain
d'entente pour faire csser la violence dans le pays,


p


p


Au course de la visit
Croix des Bouquets, il y a
d'enfants des coles avec Il
sollicitant un autographe.
souriant et ne s'est pas fait
bouts de papier ou des T-sbit
Au moment ob se pa
mardi 11 janvier entire la CC
Ifop et les enfants de Cit So
temps autre des tirs d'amnes
apprenait que des vhicules


Bernard Fil -Aam, president de la Comel, et Wycld Jean phoo HPN
aix, Nous partiron passait dans cet autre quarter de Port-au-Prince par
ais nos enfants vont l'un de ces gardens du corps, s'est cri Stop the
evoir vivre dans ce violence Peace !"
ays." La Fondation de Wyclef, Yl Hati, se
de Wyclef Jean la propose de ir de 'arget pour divers ype de
avait des centaines projects concernant l'ducation, la protection de
eur cahier en main, l'environnement, la prevention du Sida et le
Wyclef est apparu dveloppement des petites entreprises
ilr pour signer de Le gagnant de pluseurs Grammy Awards et
I,. ex-aembre des Fugees et qui est sur la listed pour
isait la rencontre du cvoir le Golden Globe Award pour une chanson
MCELT la Star Hip qu'il a crite et chante pour le film Hotel Rwanda. a
i'MC, la Star Hp lanc sa foundation New York le mois dernier avec
Acil, on emaenaait de
ei, on entendaie t l 'aide d'autres sitar come Roberta Flack, Susan
tautomatique, et (vo
taient brlms dans (voir WyceW/12


,







Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No .51


Page 12


I MOEURS I


Abraham Lincoln tait-il gay ?
NEW YORK, 13 Janvier Une nouvelle
biographie d'Abraham Lincoln fait grand bruit aux Etats-
Unis, qui affirme que le mythique 16me president
amricain avait des prfrences homosexuelles.
"Le monde intime d'Abraham Lincoln," crit
par C.A. Tripp, provoque le dbat parmi les biographies,
historians et lecteurs en gnral propos d'un sujet qui
fait l'objet d'interrogations et de recherches depuis des
annes.
Dans son livre, Tripp suggre que Lincoln, le
president clbr pour son rle dans la fin de la guerre
de Scession et l'abolition de l'esclavage, avait eu des
relations intimes avec plusieurs hommes, avant et au :
course de son marriage avec Mary Todd.
Ag d'une vingtaine d'annes, Lincoln partagea
pendant quatre ans son lit avec son ami Joshua Speed,
et fit la mme chose plus tard avec un de ses gardes du .. ."
corps prsidentiels chaque fois que son pouse n'tait
pas l, assure l'auteur.
Mais plusieurs sceptiques relvent que, pour des
hommes, partager un lit tait affaire courante dans les
annes 1800, pour des raisons d'abord pratiques du fait
du manque de chauffage et de matelas confortables.
Tripp, dcd en mai 2003 peu aprs avoir mis
la dernire main son livre, a pass 10 ans tudier le
sujet.
Ancien chercheur pour le pionnier amricain


Vente de lettres sur l'esclavae ...


(Esclavage ... suite de la page 10)
l'interdiction de la vente, estimant que les documents,
"patrimoine historique du people noir", taient "frapps
de facto de l'inalinabilit", a expliqu Me Philippe
Missamou, avocat du collectif.
"Le commissaire-priseur est un mdiateur, nous
ne sommes pas l pour crer des problmes", a dclar Me
Chenu.
"La vente de documents voquant l'esclavage,
parfois de manire plus directed, arrive souvent Paris,
Nantes ou Bordeaux, sans susciter la mme polmique.
C'est notre pass historique", a estim Me Chenu,
expliquant que les documents qui n'taient pas mis en vente


risquaient de tomber dans l'oubli et d'tre dtruits.
Les quelque 500 autres lots mis en vente mercredi
dans la soire ont t pour la plupart adjugs des prix
suprieurs aux estimations, et l'Etat a utilis son droit de
premption pour environ 80 d'entre eux.
Parmi les nombreux inventaires, correspondances
commercials ou factures diverse, se trouvaient
notamment des lettres d'une princess d'Annam au
marchal Lyautey, le rcit d'un ancien dtenu du bagne de
Cayenne, une note de Georges Clmenceau, des lettres d'un
prtre missionnaire en Mongolie au XIXme sicle sa
famille ... (AFP)


des tudes sexuelles Alfred Kinsey, Tripp ne qualified pas
directement Lincoln d'homosexuel, mais utilise une
mthode d'analyse de l'orientation sexuelle dveloppe par
Kinsey pour affirmer qu'il tait avant tout homosexual tout
en ayant des relations avec des femmes.
Le biographe avait entrepris son ouvrage avec un
co-auteur, Philip Nobile, qui a ensuite abandonn le project
et accuse aujourd'hui son ancien partenaire d'avoir plagi
certain travaux et invent certain lments destins
appuyer sa thse.
Les critiques, elles, offrent des commentaires
partags, accusant parfois Tripp d'appliquer des moeurs
sexuelles modernes aux comportements du 19me sicle
pour en tirer des conclusions.
"Tripp peut exposer une problmatique, mais sa
thse sur ses implications est si erratique que le lecteur se
sent souvent livr lui-mme", comment le New York
Times. (AFP)


Une Roumaine

devient maman pour

la premiere fois 67

ans
BUCAREST, 17 Janvier Une Roumaine de 67
ans est devenue dimanche la maman la plus ge d'un
nouveau-n au monde, aprs avoir accouch par csarienne
d'une fillette, Eliza Maria, dans. une maternit de

I .. z"1..


(Wyclef ... suite de la page 11)
Sarandon et Jonathan Demme.
Je pense que si Dieu m'a bni, c'tait pour me
permettre d'aider des jeunes. L'on ne peut pas vivre en
huis clos, seulement pour soi", a dclar Wyclef aux
reporters et invits de la rencontre du 11 janvier, avant de
monter sur le podium devant une foule d'enfants.
Ce fut alors le dlire. Les enfants grimpaient sur les paules
les uns des autres pour arriver toucher les "braids" du
chanteur.
Wyclef, g de 32 ans, est aujourd'hui sans aucun
doute l'une des plus grandes stars pop de notre poque. Sa
Smusique marie hip-hopk funk et le compas traditionnel
hatien et plusieurs de ses compositions sont ddies Hati.
Mon pre m'a destin pour faire ce qu'il y a de
grand", a dclar Wyclef Jean un reporter du Herald,
vendredi, peu de temps avant de laisser Port-au-Prince pour
retourner New York. Le pre du chanteur, un pasteur, a
choisi de donner son fils le nom d'un grand rformateur
religieux du 14me sicle en Angleterre: John Wycliffe.
Mon succs a pris du temps avant de se
manifester, se rappelle Wyclef. J'ai fait toutes sortes de
petits mtiers Mais ma famille a toujours cru en moi.


Surtout ma tante, une mnagre (c'est d'ailleurs elle que
Wyclef ddie sa dernire composition Hush Hush).
Quand ils m'appelaient voleur, assassin, mes
parents ne me retiraient pas leur confiance".
Je pense que. c'est ce que je ressens aujourd'hui
pour Hati".
Hati est dfinitivement dans un tat de
dlabrement jamais encore rencontr jusqu' present. Pas
de scurit, chacun tablit sa propre rgle. Mais il nous
faut tenir bon et continue avoir de l'espoir."
Si ma tante avait perdu confiance en moi, il n'y
aurait pas de Wyclef Jean aujourd'hui. Aussi si je puis
investor 1 % dans un de ces enfants, peut-tre qu'on verra
les rsultats dans 20 ans. "
A la Croix des Bouquets, une petite fille Katia
Delmas a griffonn ses mots sur son livre de littrature
franaise : I love you Wyclef'.
Je veux raliser dans mon pays ce que la vedette
dominicaine de base-ball Sammy Sosa a fait dans son
pays".
Sammy Sosa a cr une foundation pour les
questions de sant et d'ducation en Rpublique
dominicaine.


Adriana Iliescu, revenue maman
pour la premire fois 67 ans AFP
Bucarest."Ce dimanche nous avons russi rsoudre un
cas qui n'a pas t facile. Il s'agit d'un succs pour la
maman et l'quipe" de mdecins de la maternit de Giulesti,
s'est flicit le directeur de l'hpital, le Dr Bogdan
Marinescu, l'origine de cet exploit.
"Le bb, qui pse 1,4 kilos et a t plac en
incubateur, se porte bien, de mme que la maman. Nous
esprons que l'volution de l'enfant continuera tre
normale; a-t-il ajout.
Professeur universitaire la retraite, Adriana
Iliescu, qui n'a jamais t marie, avait t insmine in
vitro de trois embryons. "A la surprise gnrale, les trois
embryons se sont tous dvelopps et Mme Iliescu, trs
croyante, a dcid de les garder, en disant que c'tait +la
volont de Dieu+", a expliqu l'obsttricien, ancien
ministry de la Sant dans les annes 1990.
Mais au bout de la neuvime semaine de grossesse,
l'un des trois embryons avait cess de se dvelopper.
Et alors qu'elle venait d'entrer dans sa 34me
semaine de grossesse, les mdecins ont constat que sur
les deux foetus restant, un avait enregistr un "retard de
dveloppement intra-utrin de quatre cinq semaines et
samedi (bien: samedi) son coeur s'est arrt", contraignant
l'quipe procder une csarienne, a prcis le Dr
Marinescu.
"Cette intervention ne pouvait pas tre reporte
car un retard aurait mis en danger la survive du dernier
foetus. Nous avons expliqu la mre que l'une des deux
fillettes s'tait sacrifice pour que l'autre puisse vivre", a-t-
il soulign.
Selon lui, Mme Iliescu avait subi des traitements
hormonaux pendant neuf ans et avait dj men une
premiere grossesse jusqu'au quatrime mois,'avant
d'avorter.
"Pour notre plus grand bonheur, elle a trs bien
port cette deuxime grossesse", s'est-il flicit.
Les mdecins esprent que la maman et la fillette
pourront quitter l'hpital d'ici quelques semaines, lorsque
l'enfant psera au moins deux kilos.
(voir Mre 67 ans /14)


Wyclef Jean et Comcel


lancent la Fondation Yl


Hardiare Eix 200
Sur exhibition, ies companies de:
Le Canada Panama Honduras
Etats-Unis Colombie Espagne
Mexique Chili Costa Rica
Guatemala Argentine Italie
El Salvador Brasil Extrme-Orient
Fvrier 4, 5, 6, 2005 Roberto Clemente Colise
San Juan, Puerto Rico Commandit par:
3" TELS. (787) 792-4939/792-4955 P Otl EO j
\ J exhibiti@coqui.net http://www.hardwareshowpr.com '"";'*'.:


----- -------- --







Page 13 Mercredi 19 Janvier 2005
SNos petites annonces classes Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


Le Plaza Htel
Tlphone
(509) 224-9305
(509) 224-9307
(509) 224-9308
(509) 224-9309
(509) 225-9310
(509) 510-4594
(509) 510-4595
(509) 510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti
P.O. Box 1429

Ii oiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15455 West Dixie Highway
Suite N & O
N Miami Beach, FI 33162
Tl.: 305 940 9070

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


HATI ET
DVELOPPEMENT

CONFRENCE-BNFICE

Organise par le Comit
lubcois pour la
reconnaissancee des droits des .
ravailleurs hatiens en
?publique dominicaine

Dans le cadre de l'anne
2004) du bicentenaire d'Hati,
le l'anne international pour
:ommmorer la lutte contre
'esclavage et son abolition et

lu Mois de l'histoire des Noirs
fvrier 2005)

Le mercredi 26 janvier 2005
le 18h00 22h00

iu Centre St-Pierre, 1212 rue
?anet, salle 1205
(mtro Beaudry)

PROGRAMME

De quelques problmes
wolitiques soulevs par la crise
zatienne de 2004

lean Angrand, professeur
itulaire de science politique
'Universit Laurentienne
ees approaches de dsamorage
les crises et la gestion des
:onflits

Jormand Beaudet, membre
ondateur et coordonnateur


Mdecins

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptes
Carte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930


Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


I Miami
Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 835 8006

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
Tl.: 305 385 1111


A LOUER


Z.P Apartment Corp.

KAY POU LWE

Apatman
you chanmb
tr prop ak fou, frijid,
air kondisyone etc.

Pou enfmasyon
rele 305-754-9188
oswa vini nan
5554 N.W Miami Ct


SVotre Bloc-Note I


d'activits au Centre de
resources sur la non-violence

Les enjeux du coup d'tat en
Hati

Michel Chossudovsky,
professeur de sciences
conomiques l'Universit
d'Ottawa, directeur du Centre de
recherche sur la mondialisation

Que peut ONU pour aider
Haiti ?

Jocelyn Coulon, professeur
invit au Centre d'tudes et de
recherches internationales
l'Universit de Montral et
chroniqueur La Presse

Le profile conomique et social
d'Hati en ce dbut du XXIe
sicle

Fred Doura, docteur en sciences
conomiques de l'Universit de
Paris VIII, professeur
d'conomie

Restitution de l'indemnit de
l'indpendance et rparation

Francis Saint-Hubert,
conomiste hatien, membre de
la Commission sur la restitution
de l'indemnit de
l'indpendance

I Buts de la conference :
Sensibiliser le public sur la
situation qui prvaut en Haiti.


Susciter des rflexions et dgager
des pistes de solution afin de
mettre un terme aux crises
institutionnelles et permettre un
dveloppement vritable, viable
et durable. Activity d'auto-
financement pour la ralisation
des projects du Comit qubcois
pour la reconnaissance des droits
des travailleurs hatiens en
Rpublique dominicaine.

ADMISSION : 15 $, 9 $
tudiants (sur presentation de la
carte valide)

Pour information : (514) 523-
2434, cqrdthrdinc@sprint.ca
ou visitez-nous :
www.geocities.com/cqrd

Cette conference est rendue
possible grce nos gnreux
commanditaires et partenaires :

Chaire de recherche
mondialisation, citoyennet et
dmocratie

Conseil central du Montral
Mtropolitain (CCMM-CSN)

Fdration des travailleurs et
travailleuses du Qubec (FTQ)

Amnistie international group
UQAM

Association des tudiants
d'origine caribenne de l'UQAM


Pompano Beach

Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 781 2500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach FI 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556


Abonnez-vous
Hati en Marche
221-0026


Vous aimeriez
vous aussi
avoir votre
propre site
internet ?

Adressez-vous notre
webmaster

et admirez ses
nombreuses crations.
Entre autre,
le site Haiti en
Marche
wwwhai.n-marcheom
est l'une de ses
ralisation.


OrlandIo


Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805


Hati en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026
417-0384

Miami
305 754-0705


Nouvelle Adresse Internet
de Hati en Marche
Dsormais vous nous
trouverez sur
pub@haitienmarche.com
Veuillez rayer de votre carnet
la prcdente adresse:
enmarche@haitelonline.com
Si vous dsirez nous payer
par carte de credit, c'est
possible.
Consultez le site Hati en
Marche:
www.haitienmarche.com


France :
" Forum Permanent de
la diaspora Hatienne "
Paris


P-au-P., 11 janv.-
05, [AlterPresse] Les
Hatiens d'outre mer
lanceront le 5 fvrier
prochain l'Universit
Paris.8, en France, le "
Forum Permanent de la
diaspora Hatienne ", ont
annonc les organisateurs
AlterPresse.
Selon des
informations fournies par
le Comit directeur du
Forum, son
lancement sera marqu
par une journe de
rflexion, au course de
laquelle
seront dbattus des
thmes tels que Le rle
de l'Etat'", Economie et
idologie politique en
Hati ou encore Quid de
l'importance
gopolitique et
gostratgique d'Hati ? "
L'objectif de ce
Forum est de sensibiliser
les Hatiens de la diaspora
(qui sont un peu plus de
deux millions) sur
l'importance des enjeux


-. -Bloc


actuels en Hati et
constituer un group de
pression pour influer sur
les decisions prendre
dans le cadre d'un
processus de
reconstruction
national
Sa prcis le Comit
directeur du forum.
Lide
d'entreprendre une activity
pareille vient d'un constat
d'optimisme chez la
diaspora hatienne, qui
entend "s'investir en
vue du devenir du pays ".
Cette initiative est
supporte par des
professionnels de divers
domaines et des tudiants,
a-t-on prcis de
mme source.

MEILLEURS VOEUX
DE VOTRE
HEBDOMADAIRE
Hati en Marche
ET PAREILLEMENT
POUR
NOTRE HAITI!


Points de Vente Hati en Marche


Connection internet


Y~


= ~ ~--







Mercredi 19 Janvier 2005
lati on Marrhe Vnl XVIII No 51


Page 14


I LETTRES I


Par Pierre Clitandre


FULGURANCEde Bonel Auguste


Il y a une conception conventionnelle selon
laquelle l'criture potique est au dessus des contingencies
de la ralit. Elle serait une parole dsincarne, abstraite,


Bonel Auguste
un discours creux s'alimentant de sa propre musicalit et
de son verbe incantatoire. De Victor Hugo Paul Claudel,
la posie a certes subi des mutations. Alors que le pote
des Contemplations voulait tout dire et avait la
prtention d'tre un mage de la parole rime, l'auteur des
" Souliers de Satin fait dcouvrir des lieux secrets du texte
et du mot, non pas simplement dans leurs agencements et
leur pouvoir vocateur mais surtout dans les suggestions
des marges, dans les vides d'espace et les silences
rythmiques du language potique. Cette dmarche formelle
qui fait dambuler travers l'habitat sacr du mot ne


s'loigne pas pourtant du lieu o le pote article son
language. Dcouvrir la gographie du pome est sductrice
un double point de vue. Celui de l'tat d'me du pote et
r'* S celui de l'espace collectif qui est le
.' Bsupport de son lyrisme.
FULGURANCE que vient
de faire paratre Bonel Auguste aux
P j-rpi^ Editions Mmoire est un recueil
rvlateur d'une cassure.Toute
..-:, l'lgance du texte rside dans l'effort
de mettre cette espce de faille
gologique du ceur en un endroit non
expos au regard comme si, pour prendre
le contre-pied du romantisme de la larme
et de l'charpe, le pote avait la
js' prtention d'tre hermtique. Pourtant,
force d'tre secret, Bonel Auguste nous
S3montre notre sombre et honteuse nudit.
.. Paradoxal Oui. C'est ce qui fait la
*1 perfection de ce petit livre de cinquante
quatre pages qu'on peut lire l'espace
1\UI d'une demie heure, mais don't on prendra
une semaine comprendre pourquoi le
pote insisted nous convaincre, au milieu de nos assurances
ou de nos dsinvoltures, que nous sommes'" engouffrs
de chutes ".
Il y a l une double expression d'chec et de recul,
le gouffre et la chute, qui traduit l'opacit d'un space
d'enfermement et la vlocit ou la vitesse d'un corps
subissant la fatale loi de la pesanteur.On constate chez le
pote Bonel Auguste la rfrence l'image double depuis
le titre de son premier recueil o apparaissait, dj, la figure
bipolaire du dcs. Du masque mortuaire la cavit qui
accueille le corps, se prcise l'itinraire d'une posie de
l'enfermement, de l'inconfort et de la rigidit. En cet


Mre pour la premiere fois 67 ans


(suite de la page 12)
Le Dr Marinescu a dclar ignorer dans
l'immdiat si la maman pourra allaiter, estimant qu'une
alimentation artificielle serait "plus probable".
Alors que ce cas a suscit une polmique en
Roumanie, o des mdecins comme des commentateurs
se sont interrogs sur l'absence d'une limited d'ge pour
les femmes subissant une fcondation in vitro, le Dr
Marinescu a minimis les risques pour la mre et le bb,
tout en se dclarant "en faveur d'un dbat" sur cette
question.
"Des risques existent pour tout enfant mis au
monde par une femme ge de plus de 35 ans. Mme Iliescu,
qui avait t prvenue de ces risques, a nanmoins prouv
qu'elle tait apte mener sa grossesse bien", a-t-il affirm.


Selon lui, une loi sur la reproduction assiste, en
course d'laboration, devrait mentionner un ge maximum
pour la fcondation in vitro, mais "avec les avances
permanentes de la mdecine, il sera difficile de dcider o
fixer cette limited .
Dans une seule et unique interview, accorde le
mois dernier la chane prive Realitatea TV, la mre aux
cheveux grisonnants avait dclar "ne pas avoir pu se faire
l'ide de ne pas avoir d'enfant", tout en assurant que sa
famille avait une tradition de "longvit", ce qui renforait
sa confiance de pouvoir voir sa progniture grandir.
"J'ai toujours rv d'tre mre et je vis la plus
belle priode de ma vie, en attendant de mettre au monde
mes jumelles", avait-elle dit, visiblement mue. (AFP)


universe clos, le pome cherche, avec grand effort, la
souplesse ou la lgret du mot. D'avoir dans le mme
texte associ des mots comme coma ", blancheur ",
" dilution montre que le pote flirte non pas de faon
snob avec la catastrophe mais persiste nous dire, sur le
mode prophtique, que la terre craque et se creuse sous
nos pieds.
Il serait facile et rducteur d'affirmer que cette
posie de la dangereuse descent et de l'incontournable
agonie est le reflet d'une socit de dliquescence.
Cependant, la tentation est grande d'y voir la fracture,
l'accident, l'clat, la fissure d'un space mal gr qui
ponge eaux noires d'gots et autres dtritus avec un
apptit qui drange. Accoutums de dlabrement et de
" maisons vides ", nous ne prenons pas conscience des
ruines qui nous entourent. Par nationalism, on en fait une
gloriole de la pauvret et c'est un folklorisme qui nous
pousse accepter le mauvais tat des lieux des spaces
qui bifurquent ". Le pote de Fulgurance s'aventure
dans des lieux interdits, fait cohabiter par d'heureuses
mtaphores la jouissance rotique des paupires
pluvieuses et des creux du prcipice, explore des fentes
de silence o le temps vieillit en plis et rides ", mais c'est
en ce domaine de la faute qu'il trouve une mtaphysique
du feu.

.ROBE D'ABREUVOIR
Avant Bonel Auguste, Baudelaire et Edgar Allan
Poe ont mentionn l'tat d'angoisse comme une sensation
d'touffement, de constriction, de frayeur face au vacarme,
l'errance dans un paysage vide.Chez le pote des Fleurs
du Mal de mme que chez celui de Nouvelles Histoires
Extraordinaires ", le"" nightmare est douloureusement
vcu dans l'espace, un abme ouvert devant soi, et dans le
temps, le pendule d'une horloge qui sonne
minuit. Fulgurance est travers de bruits : le
claquement des portes ", de suintements : contre courant
des larmes ", de mortality du temps : l'heure se creuse"
et, la limited de ce conglomrat de la permanent anxit,
ce recueil qui fait l'conomie du mot dans la page nous dit
que le got et le dsir sont les seules ascensions, possibles.
dans un environnement pollu de matires organiques : "ta
nudit est la seule altitude plausible dans le chaos de la
ville ".
Il n'est pas dans notre intention d'en faire un
procs au pote, car le corps du principle fminin peut
devenir un autre creux, une autre manire de chute.Il faut,
par contre, souligner sans imposer une thorie de la
propret que lorsque Le Pote de l'auberge d'Emaus lavait
les pieds de ses disciples il s'agissait beaucoup moins d'un
acte d'humilit que d'une cure de salubrit, le pied
symbolisant le sexe et toutes ses eaux. Freud, Maupassant,
(voir Fulgurance /15)


Pwogram "Dial-A-Life" Konte

Miami-Dade la konsakre tt li a

ranmase ansyen telefn selil

dijital ki dekonekte, epi

repwograme yo pou

rezidan elijib ki an

danje yo kapab

rele 9-1-1 nan

ka dijans.






MIAMI-DADE
i Pou plis enf


Kado W Se


Sovtal Yo.


"Dlal-A-Llfe".


Li


'~ *
4
'''
1 :


fs


':I ;1:
"
Ii'
i ~jjh;~
' I.if:
r*.


f'masyon aie sou www.miamidade.gov/dialalife oswa rele 305-375-DIAL.


riaiti uli ivialUilu ---- ---


i i


.Pa met, ansye telefn selil % w ln nan yn tiwa







Page 15


CRISE


Mercredi 19 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 51


Q Le Venezuela suspend

ses relations diplomatiques
v1"a avec la Cl bie ac co rd s
Venezuela, 16 avec la Colombie commerciaux


"Eleksyon se pou pp. Se
desizyon pa yo".
Abraham Lincoln (1809-1865)

Pa genyen panl ki ka pi byen reprezante enptans
pwosesis electoral la. Nou menm nan Konte
Miami-Dade, konprann enpotans chak grenn wt
epi nou travay pou nou te asire nou ke tout vot
yo te jwenn chans vote bilten it yo jou eleksyon
general la le 2 Novanm 20oo4.


Mzalo, nou realize ke siks leksyon an pa te
kapab posib san patisipasyon milye degrefye yo,
travay biwo wt yo, anplwaye Konte yo, Anbasad
Bon volonte nou yo ak volont yo ki travay san
pran soufpou asire konfyans vot yo ak mete
kredibilite nan pwosesis electoral Konte an. Epi
finalman, dividal santn milye vot Miami-Dade,
pou asire ke wt yo konte, ki pran tan yo pou yo
te soti ale vote pi bon, vote ak bilten wt pou
moun ki pap la oswa aie vote]ou Eleksyon an.


Pandan eleksyon sa a, vot Miami-Dade yo te soti
vote an pigwo kantite ke yo janm fe avan. Sistm
vote pi bon nou an pou premye fva nou fe sa
nan yon eleksyon prezidansyl te byen asepte epi
vo lapn pou nou travay pou nou agrandi li plis.
Plis bilten wt pou moun ki pap la te vote ke nou
janm W nan istwa pa nou. Se te yon gwo moman
siyifikatifpou kominote nou an nan Konte an ki
tlman difran.


Nou ta renmen ofri remsiman ak apresiyasyon
nou pou sipo yo a anplwaye Konte yo, travaY
biwo it yo, grefye yo ak tout vot Miami-Dade
yo. Se patisipasyon nou tout ki fi pwosesis elek-
toral 2 Novanm 2004 la te youn nan sa ki te
genyen plis siks.


Msi Anpil,


Alex Penelas, Ansyen Majistra Carlos Alvarez, Majistra
Dr Barbara Carey-Shuler, oe A. Martinez
Ansyen Prezidan Prezidan
Asanble Komisyon Konte Miami-Dade yo
George M. Burgess, Constance Kaplan,
Manadj Konte Sipviz Eleksyon


Janvier Le president vnzulien Hugo
Chavez a annonc vendredi que les
relations diplomatiques et commercials
avec la Colombie sont suspendues jusqu'
ce que Bogota prsente des excuses pour
avoir pay des mercenaires pour capture
un chef rebelle colombien qui se trouvait
Caracas.
."' .. Pour les responsible.
vnzuliens, la capiueri Ini3 dcembres
Caracas, du chef rebelle colombien,
Rodrigo Granda, membre des Forces
armes rvolutionnaires colombiennes
(FARC) est une violation de souverainet.
Le gouvernement de Hugo Chavez a
annonc jeudi qu'il rappelait son
ambassadeur Bogota, Carlos Santiago
Ramirez, accusant la Colombie d'avoir
envoy des policies sur le sol vnzulien
et d'avoir soudoy les autorits locales pour
enlever le chef rebelle.
Vendredi, Hugo Chavez a dclar
avoir ordonn la suspension de tous ses


avec la Colombie -deuxime partenaire
commercial du Venezuela- et ce jusqu' la
resolution de cet incident diplomatique.
"C'est avec beaucoup de peine que
j'ai appel l'ambassadeur (vnzulien)
Bogota rentrer et il ne retournera pas
jusqu' ce que le gouvernement colombien
nous prsente ses excuses", a-t-il dclar
lors d'un discours devant l'Asseml'e
i'l'arionale.' I ./' -odemand"' j ce que .toasdes
accords et le commerce avec la Colombie
soient paralyss."
En rponse aux dclarations de
Hugo Chavez, le president colombien,
Alvaro Uribe, a dfendu tard vendredi "le
droit (de son pays) se librer du cauchemar
du terrorisme, sans offrir d'excuses.
"La police colombienne a expliqu
avec clart et force qu'elle n'a pas viol la
souverainet du Venezuela", a-t-il prcis
dans un communique, qualifiant
l'utilisation de mercenaires d"'instrument
(voir Venezuela / 16)


FULGURANCE ...
(suite de la page 14) balai (ou ballet) romantique si paradoxal
Huysmans ( Les Villes Hallucines), dans de petites topographies o des
Munch (Le Cri) ont tmoign des nvroses annotations lyriques de Valry
d'angoisse de la fin du XIXe sicle. Le s'installeraient confortablement !
recours l'opium et au plaisir sexuel n'a Bonel Auguste a t trop vite
pas solutionn le problme d'un malaise prsent comme un pote-philosophe.Ce
s'attachant une faute originelle qui n'est pas parce qu'on trouve entire deux vers
n'est pas encore scientifiquement dsigne. des expressions de prose comme'" la
Bonel Auguste a l'intuition de l'ancienne relativit d'Albert Einstein qu'il faut en
problmatique quand il parle du'" dluge conclure une rflexion sur la science et
de ta robe d'abreuvoir ".Une terre mal sur la vie.Il y a certes un pessimisme dans
entretenue de mme qu'un corps non cet art de la dcadence qui s'aventure dans
habitu au partage de l'extase ponge, la mtaphysique. Il s'agit bien de posie
avec un apptit vampirique, la sueur ou la quand Bonel Auguste, dans une de ses
larme de nos douleurs et en fait un magma russites, associe l'eau l'pitaphe. La
stagnant, non canalis vers la puret et le noblesse du son et l'vocation de la mort
bonheur, proche de l'lment aqueux sont beaucoup
"Vaste, crit le pote de plus une dmarche esthtique qu'une
Fulgurance, est ton geste de capture qui consideration au sujet du dterminisme
creuse en moi ce puits dans lequel je amniotique de l'homme.Le roulis de la
pche... "La chute est vcu ici comme une vague et le choc de cette dernire contre le
cavit intrieure, une flure des ciment de la tombe sont gnreusement
sentiments, la confusion cre par une traduits. Il y a une grande inquitude plutot
espce d'absorbtion du prcipice .Ce mot dans Fulgurance, une angoisse face
revient comme un leitmotiv dans le l'inutile, l'artifice et la dchance. Tant et
recueil.Quand on sait que Chnald si vrai que le lecteur peine trouver, encette
Augustin publiait dernirement Clair de cellule captive, l'chappatoire de la
Prcipice intrieur "on ne peut s'empcher propagation du feu. FULGURANCE n'est
de s'alerter devant cette tentation face au pas promthen dans ce qu'il dit mais dans
vide de l'ennui. Le temps est un ce qu'il suggre.
ballement ",crit Bonel Auguste. On devine que la vitesse de la
chute suppose l'accompagement d'un
ELOQUENCE ET TOPO- principle calorifique propice l'lvation.
GRAPHIE Le singulier du titre est plus surprenant que
Pourtant, la posie de Bonel le pluriel attend. Je demeure convaincu
Auguste qui se veut moderne alimente en que dans ce puits remplis de menstrues, en
elle-mme une tradition de prosodie qui cette chambre endeuille o est confine
s'embarasse d'un excs d'adjectifs. Atrop la minute des mnagres ", le pote
jouer avec la mtaphore on tombe dans une prpare une sortie pareille une
qute formaliste qui rallonge des effects redemption. La vertu du feu, de la
d'atmosphre mais ne tient pas trop compte connaissance et de la lumire mettra un
de la ncessit de nouveaux rythmes, terme au rgne de l'ombre, la cohabitation
J'aurais aim lire un Bonel Auguste plus dans notre ville intrieure avec la
retenu dans l'lan, plus ngre dans les cochonnerie de l'immondice. Bonel
angles, plus proche du masque africain que Auguste chasse nos btes historiques et nos
du marbre grec, plus Picasso que Salvador troupeaux insatiables avec son miroir
Dali. Si le pome trouve une conomie d'horticulteur. Blotti contre lui-
dans la page, il s'alourdit de prtentions mme, prcdant toute gense dans le
loquentes et de formules descriptives trop jardin original reconquis, cet autre Adam
tires.Quand, dans l'troitesse de cinq qui dit comme Baudelaire du fond du
vers, on lit :" onde transpa- gouffre obscur o mon cour est tomb "
rente ", distances fluviales incrus- recompose son itinraire qui est aussi celui
tes ", vigilance de notre promis- de son milieu. Aprs avoir parcouru avec
cuit ", l'immense tapisserie pluvieuse lui le sombre tunnel, prparons, contre les
de nos jeux ", on ne peut que crier, comme lenteurs de nos contingencies et les
on le fait dans la ville hallucine, gare promesses qui tournent l'attente
l'encombrement potique interminable, la transfiguration.


Ce que le pote considre comme
une furieuse mtaphore peut-tre une
drive du texte. Notre ami doit arrter son


Pierre CLITANDRE








Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No .51


LE COIN DE MIAMI


1 Page 16


Turneb Delp plaide en faveur du dpart

de l'quipe gouvernementale PAR EVENS HILAIRE
Le Secrtaire gnral du PNDPH, Turneb Delp, chou dans sa mission. Pour le responsible du PNDPH,
qui tait de passage la semaine coule Miami, a exig l'quipe au pouvoir n'a pas tenu compete des revendications
au micro de Express Publicit la dmission des dirigeants de la population. Docteur Delp en a profit pour dnoncer
actuels pour donner une chance au pays. la corruption qui fait rage au sein de l'quipe Alexandre/
Selon lui, le gouvernement dit de transition a Latortue.

Forum International des Leaders et des

Cadres professionals du 27 au 29 Janvier

prochain West Palm Beach
Ayiti Vizyon du 3me Centenaire (AVIDEC) que traverse le pays depuis si longtemps. Et aussi pour la
dirig par le Pasteur Chavannes Jeune, organise du 27 au participation des chrtiens dans la chose national. Selon
29 Janvier prochain un forum West Palm Beach au course le Pasteur Jeune, des leaders et des cadres professionnels
,duquel les chrtiens auront prendre position sur la crise viendront de partout pour participer ce grand Forum.

Crmonie religieuse en faveur des victims du Tsunami
Sous le haut patronage du CHS, une messe d'actions de Au course de la crmonie, les fidles de l'glise et les autres
grce a t chante le mercredi 13 Janvier dernier l'glise participants ont contribu une leve de fonds au profit
Saint Paul en mmoire des victims du Tsunami qui a frapp des victims.
le 26 dcembre dernier des pays de l'ocan indien.


Toto Constant traduit en justice...


Ce sont 3 femmes qui aujourd'hui accusent les
membres de l'organisation paramilitaire FRAPH, que
dirigeait Constant en Haiti, de les avoir violes.
Cet ancien chef des paramilitaires hatiens est
poursuivi par trois femmes qui disent avoir t violes par
tout un group d'individus appartenant l'organisation
FRAPH que dirigeait Emmanuel (Toto) Constant, une
organisation d'extrme droite.
Emmanuel Constant, 48 ans, a t notifi de cette
accusation vendredi alors qu'il laissait le'Service
d'immigration et de naturalisation New York, a dclar
Moira Freeney, un avocat pour le Centre pour la Justice et
la Responsabilit bas San Francisco.
La poursuite judiciaire qui recherche des
ddommagements non encore estims, a fait savoir que
Constant a encourage "une champagne systmatique de
violence contre des femmes" par son group de
paramilitaires, le Front pour l'avancement et le progrs en
Hati ou FRAPH.
Le numro deux du FRAPH, Louis Jodel
Chamblain, se trouve en prison en Haiti depuis plusieurs
mois. Chamblain tait retourn en Hati avec le group des
militaires dmobiliss qui ont particip la chute du
president Jean-Bertrand Aristide et s'est constitu
prisonnier aprs une vaste champagne d'Amnesty


International qui trouvait inadmissible la presence de ce
prsum tortionnaire dans le pays.
Les trois femmes qui ont adress la plainte contre
Toto Constant vivent actuellement aux Etats-Unis. Deux
d'entre elles disent avoir t violes plusieurs fois en
presence de membres de leur famille en 1994. La troisime
aurait t battue et laisse pour morte.
Emmanuel Constant dit Toto, fils d'un ancien
officer des Forces Armes d'Hati, a merg comme chef
d'une organisation paramilitaire dnomme FRAPH aprs
le coup d'tat qui avait renvers Jean-Bertrand Aristide en
septembre 1991. Les membres du FRAPH ont t accuss
d'avoir commis de nombreuses violations de droits
humans, tuant, violent, terrorisant les habitants des
bidonvilles en gnral et les partisans d'Aristide en
particulier.
Quand une intervention amricaine en septembre
1994 rtablit Aristide au pouvoir, Toto Constant trouva
refuge aux Etats-Unis.
Haiti a demand son extradition. Mais Constant
vit depuis New York sans tre autrement drang.
En 2000, la justice hatienne l'a condamn par
contumace la prison vie pour le massacre de Raboteau
(1994).


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


DEPACRT MENTOR
PROCUREMENT MANAGEMENT


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained
through the Department of Procurement Management, Vendor
Assistance Unit, 111 NW 1" Street, 13th Floor, Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-
refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional $5.00
handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal
Service. Ail requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return
address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade
Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miami-dade.gov/
dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays causedby any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111
NW 1" Street, 17'h Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in
order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


Wednesday February 2, 2005


AND DISPOSAL OF ABANDONED PROPERTYThis
0


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday February 9, 2005
M1077-1/06 TAPPING SLEEVES. MECHANICAL JOINT


Cost $10.00


La question de mettre

Hati sous Protectorat

refait surface dans la

communaut hatienne de

Miami
Les Hatiens de Miami se montrent de plus en
plus concerns sur le sort d'Hati travers la grave cruise
qui svit dans le pays. La majority d'entre eux ne veulent
pas entendre parler du protectorat don't le journalist
amricain Don Bohning avait fait mention dans les
colonnes du Miami Hrald, le 22 Novembre dernier.
Depuis, la communaut hatienne de Miami ne
cesse d'opiner sur une telle proposition.
Dimanche dernier (9 Janvier), la communaut
hatienne de Miami a pris part une rencontre sur la
question du Protectorat qui se tenait l'glise Saint Paul
et les Martyrs.
Le cur de la paroisse Saint Paul, le rvrend pre
Fritz Bazin, a fait savoir que la question de mettre Haiti
sous tutelle international devient de plus en plus menacant.
Il a pris l'exemple d'une organisation Canadienne
(Canadian Foundation for the Americas FOCAL) qui a
public un organigramme sur Haiti.
Au course de cette rencontre, les participants ont
montr clairement qu'ils ne sont pas favorables une
ventuelle mise sous tutelle d'Hati.
Selon le pre Fritz Bazin, les participants ont
demand aux leaders politiques hatiens de prendre une
position claire sur la question du Protectorat.
Dans une resolution, les Hatiens de Miami
devraient inviter les leaders politiques qui sont en Hati,
prendre part une rencontre pour arriver un consensus
en vue de dcider sur le sort de notre Pays.
Dans le mme ordre d'ides, le responsible d
l'Initiative Citoyenne, Rosny Desroche, a prsent
Vendredi dernier une conference dbat sur le Protectorat.
Pour le Prof. Desroche, mettre Hati sous la protection
international n'apportera aucun changement dans le pays,
mais aggravera plutt la situation.
D'aprs lui, la question du Protectorat sera rejete
par les Hatiens, notamment la jeunesse hatienne.
Cependant le numro 1 de l'Initiative Citoyenne reconnait
que l'apport de la communaut international est important
pour Haiti vu, dit-il, les faiblesses de nos institutions.
Il pense que les Nations Unies, et spcialement les pays
amis d'Hati, doivent aider les Hatiens mais, a-t-il
poursuivi, pas pour les remplacer dans leurs responsabilits.



IMMIGRATION:

Butteur Mtayer est en

faveur de sa deportation
Butteur Mtayer, un des chefs du Front de
Resistance des Gonaives qui s'tait soulev contre le
president Jean Bertrand Aristide (aujourd'hui en exil),
pourrait retourner en Hati sous peu. Butteur Mtayer a
abandonn la lutte qu'il menait contre sa deportation vers
Hati. Un juge du Service de l'Immigration Miami a donn
l'ordre lundi dernier pour que le chef du FRG puisse laisser
les USA, a dclar Barbara Gonzalez, porte-parole de l'U.S.
Immigration.
Cependant, la porte-praole n'tait pas en measure
de donner le jour et la date de l'expulsion de Butteur, frre
du dfunt Amiot Mtayer.
Mtayer qui est un resident lgal aux tats-Unis,
a t retenu par des agents de l'Immigration l'Aroport
International de Miami le 28 Novembre 2004.
EH


VENEZUELA ...
(suite de la page 15)
lgitime" pour combattre le terrorism.
Alvaro Uribe a toutefois fait part de la volont de
la Colombie d'avoir de bonnes relations avec Caracas. Peu
avant, le vice-prsident colombien, Francisco Santos, a
dfendu les actions de son pays, comme "un instrument
absolument lgitime et ncessaire dans la lutte contre le
terrorisme.
Interrog par l'Associated Press, l'ambassadeur
colombien Caracas, Enrique Vargas Ramirez, qui a assist
au discours de Hugo Chavez, a dclar qu'il ne lui semblait
pas que "les relations diplomatiques entire le Venezuela et
la Colombie soient brises au travers ces actions, mais la
situation est srieuse". AP


MIAM


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


7708-3/09-OTR TOWING
contract requires Insurance. Cost $10.0


r-








Page 17


I DROITS HUMANS I


Mercredi 19 Janvier 2005'
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


La Police national accuse d'avoir excut sommairement un dtenu


Port-au-Parents et Avocat
Prince, 17 janvier; Parents et Avocat
2005 (AHP)- Les parents d'un jeune homme, Jimmy Charles,
ont accus lundi la police d'avoir excut leur fils.
Selon les parents, Jimmy Charles, 28 ans, faisait parties
d'un group de 4 hommes arrts au Fort National le 5 janvier
par des soldats de la MINUSTAH, puis remis la police pour
tre incarcrs au service Anti Gang.
Jimmy Charles devait tre retrouv cribl de balles la
morgue de l'Hpital gnral la semaine dernire, le jour o il
devait comparaitre devant un juge.
"Mon fils a t libr sans tre entendu, just pour tre
excut", a dclar Jean Charles Dus qui dclare attendre des
explications de la part des autorits policires.


de Jimmy Charles rclament justice e la vcatm


Selon l'pouse de la victim, Mickelsie
Jusna, c'est incomprehensible qu'un individu se
trouvant entire les mains de la Police, soit retrouv
assassin l'autre bout de la ville.
Mme Jusna rejette les dclarations de la
porte-parole de la PNH, Jessy Cameau Coicou, selon
lesquelles son poux aurait t tu lors
d'affrontements avec des policies.
Ces tentatives d'explication ne pourront
convaincre personnel, mme pas un enfant, a-t-elle
expliqu.


Mario Joseph, a dnonc lui aussi ce qu'il appelle
l'excution sommaire de son client par la police. Me Mario
Joseph a annonc qu'il va porter plainte contre les autorits
policires pour qu'elles fournissent des explications autour
de cette situation.
"Nous vivons une poque o l'on parle d'Etat de
droit, de dmocratie, du respect de la personnel humaine,
comment expliquer qu'une personnel arrte et garde par
la police soit retrouve assassine ailleurs", s'est interrog
Me Mario Joseph, qui se dit dtermin aller jusqu'au
bout dans ce dossier.
AHP 17 janvier 2005 1:00 PM


(suite d
d'administratio
Parc des Habi
Louverture.
Tous


BICENTENAIRE


A Montral, un Parc Toussaint Louverture
le la page 2) collaboration qui va permettre de donner un nouveau Corporation des Habitations Jeanne-Mance, la Table de
)n, appuy la demand de changement du nom du souffle un space vert situ en plein cour de Montral concertation du Faubourg Saint-Laurent et l'arrondissement
n, a emane d c geet du o a dclar le maire Tremblay. de Ville-Marie entendent amorcer, ds 2005, une rflexion
stations Jeanne-Mance pour celui de Toussaint En effet, la Ville de Montral, en concertation sur les possibilits de revitalisation et de ramnagement du
t L e u f e avec le comit rue-parc Toussaint-Louverture, la parc et ce, dans le respect des socits riveraines du project.
sait Louverture est une figure emblmatique de la Socit Canadienne d'hvnothoue et de logement. la (voir Montral / 18)


liberation de l'esclavage et du colonialisme. La Ville de Montral
est trs fire de souligner sa contribution historique surtout en cette
anne 2004 qui souligne la fois la commmoration de la lutte contre
l'esclavage et le bicentenaire d'Hati.
Nous sommes heureux de pouvoir offrir ce tmoignage
de reconnaissance une des communauts les plus importantes et
dynamiques Montral. Je suis heureux de ce bel example de
-,


BOBvYExress Co.


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


- 1


Le Premier ministry intrimaire Grard Latortue et l'ex-Prsident Leslie
Manigat, chairman de la Commission Prsidentielle de Commmoration
du Bicentenaire de l'Indpendance d'Hati lors de la grande soire
d'Ouverture du Forum Intermunicipal de l'Ouest
lundi soir au Karibe Convention Center


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460,
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLIES
506i lth Street
Naples. FI 34102
Tel (941)435-3994

NO1'R1i MIAMI
62) NI 1i 2-ftl .tqier


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providencialcs
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CEiNTlE VIII.E
5s IRute Pave
aviint l liihtimiiet1 ldi ile
223-Nh5 22I:)t 0
2--2(70)4,221-- 1 01, M2 l(32


877-2 I"NE 2 me Averiue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



SParfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tahlesiux
* Moinyg'ull


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (I latiicns, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
, il),'kxl H ~ XX l Au'V ___


~----lc--l -- -- i i e


a mu


--~-r-----1-- --c-----








Hati en arche Vol. XVIII ,


Page 18


I Les Jeux de Bernard I


IEnInJ'UDBINIRD


Allez de JACTES METREE, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


Solutions de la
semaine passe:


Trouvez les noms de 16 missions de I'ONU
dans le carr ci-dessus


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567/ 221-8568/221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com


5h00 6h30


6h30- 7h00 A Au ipirit ciha taint
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9h00 IM lodie MLatii avec Marcus


10h00 Midi


12h00- 12h15


12h15 -2h00-


Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim
par Fquire Raphal


Le DIisque de l' Auditeur
animation: Jacques Lacour

Le Midi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00-3h00 C'est si bon
en chansoins.--
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 Le Born Vieux Temrps
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill


5h00


7h00 8h30
8h30 9h00

10h00





9h00 et au-del


Le Jouriial de 5 FHeures


Am or y Sabor
Soir Informations

INotre Grand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique )

Jazz at Ten (Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits

Cavaliers, prenez
vos darmes (Samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez


JJIAICITIEISII
1 1 1 1 1 i


Les Dominicains tentent de s'impliquer dans le dossier hatien
Le gouvernement dominicain a effectu une perce diplomatique ce 14 janvier avec une
runion au sige du gouvernement entire le Prsident Leonel Femrndez et le
Reprsentant des Nations Unies pour Haiti, Gabriel Valdes, sur le dossier hatien.
La rencontre premieree d'une srie) s'est droule dans une atmosphere
dcontracte, selon des informations obtenues par AlterPresse. Le
chancelier dominicain Carlos Morales Troncoso a galement pris part cette reunion.
A l'issue des changes et avant de reprendre l'avion pour Haiti, Valdes
a raffirm la press le soutien latino-amricain au people hatien et
a exprim son espoir d'un panouissement dmocratique et d'une stabilit'sociale et
politique en Haiti.
Valdes a salu la solidarity exprime par le Prsident Femndez vis--vis de la Mission
des Nations Unies dans ses dmarches de reconciliation en Haiti. Selon Valdes, te chef
d'tat dominicain est intress a une solution au conflict hatien par la voie du dialogue.
" la solidarity du Brsil, du Chili, de l'Argentine, du Prou et du Mexique ", qui disposent
dsormais de l'appui de la Rpublique dominicaine ", est un signe que les pays de
l'Amrique latine sont intresss la problmatique hatienne, a estim Valdes.
De son ct, le chancelier dominicain, Carlos Morales Troncoso, a fait
savoir qu'une autre runion est prvue fin fvrier la frontire dominico-haitienne de
Ouanaminthe (Nord-est d'Hati). Il n'a pas prcis si le Prsident dominicain prendra part
la prochaine reunion. Troncoso a affirm que la Rpublique Dominicaine souhaite une
sortie de crise dans le pays voisin et a soulign l'urgence de dbloquer les fonds
internationaux promise Haiti. En novembre 2004, au sommet annuel ibro-amricain
Costa-Rica, le Prsident Femndez avait propos la Rpublique Dominicaine comme sige
d'une reunion de la MINUSTAH avec les Etats-Unis, la France et le Canada.

Cuba appelle au enforcement de l'aide international pour Haiti
La communaut et les institutions internationales doivent renforcer leurs contributions
matrielles et leur engagement permanent en faveur du dveloppement d'Hati, selon le
point de vue soutenu par Cuba lors de la runion du 12 janvier au Conseil de Scurit des
Nations Unies sur le dossier hatien.
L'ambassadeur cubain auprs des Nations unies, Orlando Requejos, don't les propos ont t
rapports par l'Agence Nationale cubaine (AIN), a soulign que la situation existant en
Haiti illustre clairement les consequences nfastes que l'ordre international actuel entrane
fatalement pour les nations du Tiers Monde, dvastes par plus de 200 ans de colonialisme
ainsi que par l'exploitation et l'ingrence trangres.
Le diplomat cubain a prcis que s'occuper exclusivement des ""problmes de scurit
d'Hati au Conseil de scurit de l'ONU, sans tenir compete du fait que seuls le
dveloppement et le progrs peuvent aboutir la paix et la stability, revient avoir une
approche limite et partielle du problme.
Aprs avoir ajout que cette manire d'aborder la question hatienne ne peut qu'entraner
un chec court terme, l'ambassadeur cubain a insist sur la ncessit de renforcer
l'aide'internationale au dveloppement d'Hati.
Requejo a soulign que la presence en Hati de 492 mdecins et spcialistes cubains de la
sant distribus dans les 10 dpartements de cette nation, laquelle ils apportent leur aide
sans intervenir dans la situation intrieure, est un example de ce qu'il est possible de
faire'en matire d'aide au dveloppement.
En cinq ans, prs de 2 000 travailleurs cubains de la sant ont apport leur aide en Hati en
ralisant, entire autres, 75 000 interventions chirurgicales qui ont sauv 120 000 vies.
En outre, 889 Hatiens font actuellement des tudes suprieures Cuba grce aux bourses
d'tudes accordes leur pays. 660 d'entre eux font leurs tudes l'Ecole latino-
amricaine de mdecine de La Havane.
L'ambassadeur cubain auprs de l'ONU a galement exprim le soutien de Cuba aux
efforts du people hatien pour un processus de dialogue national en Hati.
(voir En bref/ 20)


MONTREAL ...
(suite de la page 17)
Les lus de l'arrondissement de Ville-Marie
sont heureux d'avoir contribu directement
la ralisation de ce project en identifiant le
parc des Habitations Jeanne-Mance come
site o sera immortalise la mmoire de
Toussaint Louverture.
Aprs des mois de recherche et de
discussion, nous avons finalement trouv un
endroit qui est reprsentatif de la communaut
hatienne et, surtout, qui permet d'honorer
dignement une personnalit qui a marqu
l'histoire international par son opposition
l'esclavage et par son apport
l'indpendance de son pays, a rvl Robert
Larame, le president du comit consultatif
d'urbanisme et conseiller de Saint-Jacques,
district o est situ le parc. Il a galement
ajout qu'une proportion important des
locataires des Habitations Jeanne-Mance est


d'origine hatienne.
La designation du parc Toussaint
Louverture est une reconnaissance de leur
presence au cour de l'arrondissement de
Ville-Marie. Pour sa part, le comit rue-parc
Toussaint Louverture applaudit la decision
des autorits municipales d'amnager un parc
au nom de Toussaint Louverture.
Cette initiative contribute
reconnatre de faon loquente l'universalit
de la contribution de ce gant de l'histoire
l'humanit et souligne l'apport de la
communaut hatienne la vie montralaise.
En ce sens, l'intgration harmonieuse des
Montralais d'origine hatienne la socit
d'adoption passe avant tout par la
reconnaissance effective de leur contribution
leur ville. Au nom du comit, je tiens
remercier tous les intervenants qui ont
particip la russite de cette dmarche a
dclar le reprsentant du comit, Monsieur
douard Staco."


Solutions de la
semaine passe:
AVIIIDIEIS
ADVISES
ARI SES
PRI0SES
PROVES
PRONE



SCMBSIE
Arrange les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais
O A


TSR

UE


Solutions de la semaine passe
SCIRPES


Bo]n cR veil en musique


Mlodie, c'est plus fort
en musique !


..........


-M E JE






Page 19


I Ti 5out -a ti zout I


Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 51


'Il GCc>xylr ]PIA'lYT 4J xy7lJ g3a:jVPOU


REYINYON POU GWOUP
KILTIRL KI FENK
PSE NAN KOMINOTE
MIYAMI-AN

Miami Emerging Arts Leaders
Friday, January 28th from 12:00 PM to 1:30 PM
Please join us for this brown bag lunch meet-
ing.

Historical Museum of Southern Florida
101 West Flagler Street, Downtown Miami

RSVP to 305-375-5042 or
mleslie@miamidade.gov by January 26th.

B.Y.O.L. (bring your own lunch) andjoin other
young and/or emerging arts administration pro-
fessionals to share your unique perspectives and
experiences.

What is the Miami Emerging Arts Leaders
initiative?
The Miami Emerging Arts Leaders is an initia-
tive of the Miami-Dade County Department of
Cultural Affairs to identify and cultivate the
next generation of arts leaders in our commu-
nity. The Miami Emerging Arts Leaders ini-
tiative provides networking and resource shar-
ing opportunities to encourage arts administra-
tors to explore professional development issues
and opportunities.

Who are emerging arts leaders?
Modeled after a successful emerging leader
program initiated in 1999 by Americans for the
Arts, the nation's leading nonprofit organiza-
tion for advancing the arts in America, the Mi-
ami Emerging Arts Leaders initiative invites
people from every age range and demographic
group to participate.

PALE PALE-W
Pale pou sa ki vre
Pale pou di kichy
Pale pou sa ki gen val
Pale pou sa ki gen enptans
Pale pou sa ki konsekan
Pale pou sa ki f lavi fleri
Pale pou sa ki klere nan fnwa
Pale pou sa ki bay lespri
Pale pou sa ki bay kouray
Pale pou,sa ki gen devouman
-Pale, pale
Pale jiskaske ou kriye
Pale, toujou pale
Pale pou nanm ou change
Pale pou ka di msi Bondye
At m' pran oun ti diplis
Oun ti diplis ki ka svi-m pou tout lavi.
Pale!
Nn Lezince (Ernst Registre)

Gen de mounn ki pale twp
Yo pale jouk yo depale.
Yo gen lapipi nan bouch,
Yo tankou poul ki gen ze
Sou nich pay yo kakaye.
Gen mounn ki pale jouk yo triangle.
Pap ki Pap yo pa p
Alew pou pech lat.
Si pou Bondye yo gen resp
Se paske dy nwaj l'ap kmande.
Gen mounn ki ranse twp pou anyen
Youn patat cho... se sa yo bezwen JAMA


How do I participate?
Contact us at 305-375-5042 or
mleslie@miamidade.gov tojoin the mailing list
for meeting notices. We are currently planning
monthly meetings at various cultural venues
throughout Miami-Dade County.

For information on the Historical Museum in-
cluding directions, please visit their site http://
www.historical-museum.org/. Validated park-
ing is available next door at the Cultural Cen-
ter parking garage on the block to the west of
the Cultural Plaza at 50 N.W. 2nd Avenue. Take
the over-the-street walkway from parking level
2 on the south side directly to the plaza. Be
sure to get your parking ticket validated at the
meeting.


Marialaura A. Leslie, Chief of Information and
Outreach
Miami-Dade County Department of Cultural
Affairs
111 N.W. First Street ,A Suite 625 ,At Mi-
ami, FL 33128
305-375-5042 Phone 305-375-3068 Fax
mleslie@miamidade.gov
www.miamidadearts.org
www.miamidade.gov
"Delivering Excellence Every Day"

Miami-Dade County is a public entity subject
to Chapter 119 of the Florida Statutes concern-
ing public records. E-mail messages are cov-
ered under such laws and thus subject to dis-
closure.

BL RESEPSYON POU
EUGNIA REMAIN (BADOU)
NAN. SANT KILTIRL MAPOU.
Dimanch pase, Eugnia te f vant-siyati liv li-
a. , Youn liv byen
senp. Byen ganize nan youn franse tr elegan,
,tr luil, tr kakalou. Chapit yo koule swa nan
gagann lekt-a. Malgre tan-an te demwazl
toujounen-an, bonkou mounn te f deplasman-
an pou vin koute Eugnia rakonte nou youn
bl tranch nan vi li depi vi prive-1 rive nan vi
piblik li. Apre youn esperyans ttchaje nan
kozman sendika, Eugnia vin premye negrs
ak premye Ayisyen ki oze rantre nan politik
nan peyi Kanada ak gran fraka e ki lakz anpil
natif natal Kanadyen batba ak chapoba. Pasaj
li nan politik kanadyen-an pa te san domaj.
Nan mitan youn bouyon mimi malantandi ak
akizasyon, Eugnia te jije neses pou li ekri
Une femme se dvoile pou li mete verite-
a dey.
Pou piblik Miyami-an ki pa konn aksyon militant
Ayisyen yo nan youn peyi tankou Kanada yo te
resevwa Eugnia adebra. Marleine Bastien nan
Fanm Ayisyen nan Miyami ak Edeline Clermont
chpsonn nan Inyon k'ap
defann travay te konplimante Eugnia pou travay
li nan Kanada.
Youn lot fwa nou di Eugnia atchaba, Pase youn
bon sejou anba bonjan soly Miyami-an.

LAGE YOUN TI

KREMAS MAPOU

NAN GAGANN OU

W'AP SWA POU

TOUT J.OUNEN-AN


WAYA-WAYA!

Lanmou di rayisab w'a yan!
Tout vyolans bkk
Lespwa danse banda
Po lan t sou Meyt
Lakansyl bay payt
Kote listwa pral lave figi-1

Wayoyo O!, Wayoyo wayo
Kadans lavi pral vhanje.
Dans kongo pral yanvalou
Bl gras lareverans
Sou sispann chen manje chen
Pou siwl ak monben
Konnen byen yo se kouzen

Waya! Waya!
Zanmiray ak lap
Anba yayad lavi miy
Kou deztolan
Pral kase tibwa
Lan zory lavni
Pou youn pi bl Ayiti.

Wayoyo O Wayoyo wayo!
Van libte va klere soly
Sou dyadm anbisyon lasirn
Pou Danba ak Ayida
Kale lt jenerasyon zetwal
Lan youn syl san zekl.

Lajistis pral fade
Nan miwa Ozany
Pou gwo zouzoun ak S Yt
Peze nan menm balans
Waya waya
Resp pran pran ochan
Dwa younn pa pile dwa lt ank
Val fanm pa p'chita
Nan fm k-1
Ladous kivyen pa p'pou vann
Fidelite ap retounen
Pou pwezi lavi pdi vye gou anm

Malad ap gen dokt
maladi, bon remd
Grangou ap gen lougal
Elevasyon pou piyay
K kontan pral f bliye gwo venn
Ayiti! Ayiti cheri
Pa p'gen ni grigri, ni malfini
TWG/JM

LIBRERI MAPOU
5919 NE 2ND AVE.
LIV POU MWA JANVYE
-Haiti l'Eternelle revolution: Jacques de
Cauma
-Leksik Franketienne : -Garnel Innocent
Mtamorphoses:-Patrick Dilly/ Philippe
Bernard
-Anthologie de la Littrature Haitienne:-
George Castera fils / Claude Pierre
Rodney St Eloi/ Lionel Trouillot
-Krik-Krak :- Lilianne Nerette
-Le plus long jour de chastet Meres Weche
-Police Nationale et Droits de l'homme:-
Youri Latortue
-Pa bliye 1804 :-Jean Casimir
-Assaut a la nuityy:- Roussan Camille
-L'Alphabet des nuits -: Jean Euphele Milce
-Haiti n'existe pas :- Christopher Wargny
-Les 3 tomes d'Histoire d'Haiti de:- Leslie
Manigat


I -, . ~ .






Mercredi 19 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No .5.1


Page 20


I L'ACTULITE EN MARCH


En bref ...
(suite de la page 18)
La Mission de la MINUSTAH en Haiti est
prolonge pour une dure indtermine
Le Conseil de Scurit de l'ONU a dcid de prolonger le


mandate de la MINUSTAH en Hati, don't la fin tait prvue
pour juin 2005, en vue d'une meilleure stabilisation, un
climate de paix, et l'instauration de la dmocratie dans le
pays qui organise des competitions lectorales d'ici la fin
2005. Cette decision a t prise l'issue de la runion du 12
janvier, sur l'initiative de l'Argentine, pays assurant la
prsidence du conseil de scurit pendant le mois de


janvier.
Dans la resolution, le conseil demand aux pays membres
de supporter la transition en Haiti, au gouvernement de
transition de prendre toutes les dispositions ncessaires afin
de relancer le processus de dsarmement, et l'organisation
d'lections libres, honntes et dmocratiques dans le pays,
la fin de 2005.


LA VERITE EST DANS LES CHIFFRES!!!

Le Service est Performant

et la Clientle est Satisfaite


Depuis plus de 20 ans que CAM offre ses services
la communaut hatienne,
le nombre de transferts a connu une augmentation
constant et rgulire de 20% tous les ans!


La communaut hatienne fait confiance CAM,
le choix de plus de 75% ::
de sa population pour ses transferts d'argent.


2002: le 23 dcembre 16,853 transferts
livrs domicile le mme jour.


2003: le 23 dcembre 18,282 transferts
livrs domicile le mme jour.


2004: le 23 dcembre 21,572 transferts
livrs domicile le mme jour.


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CAADA: 1-800-934-0440 HAfT: 800-256-8687
.Ou faies vore transfer ONUNE: www.camtransferl.com
ktismpu p rti sprriwal LeM.f ^ b k wJriun crmrs RM IlaHt Maichuusr.
omes ..__ S aR mif


1


^he ::^:.:-.'





haneures -.
"-






















'9 heures 0z -
Jazz inspired_
J udy Carriichael
10 heure- .
Mlodie Times
"L*,acih ?an. s .on:;,ir < ;.











Il heures-,
e Bnore plus de
Temps Rique..
Cofimpas aivec Doc
DJaniel .t"Cpain






Comas :

9,heures ^:
Jazz inspired -

10 heurejs
Mlodie Times

10 heures -
Encore plus de
musique...


i I


.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs