Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00239
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 12, 2005
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00239
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche dition du 12 au 18 Janvier 2005 Vol. XVIII No 50
m 39-


HAITI-CRISE


La stratgie de l'quilibre


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 10
Janvier On se plait dire que
dix mois aprs le renversement
du pouvoir de Jean-Bertrand
Aristide, tout l'chafaudage
politique est dstabilis.
L'ex-prsident peut bien
croire que "aprs moi, le chaos."
Pour d'autres et non des
moindres, c'est le systme lui-
mme qui est puis, au bout du
rouleau. Et qu'il faut changer,
sinon renouveler, rajeunir, r-
oxygner.
Tout le monde est
puis, bout d'ides et de la
moindre initiative. C'est une
evidence.
Epuiss ou dstabiliss?
Ou plus srement les deux.
D'abord, Lavalas.
Personne ne peut nier que ce ne
sont pas seulement les erreurs ou
les crimes d'Aristide qui ont
entran sa chute.


instable ...
Un travail de sape
constant, de dstabilisation ne
reculant devant rien a t
m ncessaire. Tout en admettant
que Mr. Aristide tait libre de
choisir de meilleurs conseillers,
et non de laisser trainer autour
de lui autant de trafiquants de
tout acabit qui sont toujours
prts en cas de difficult se
vendre au plus offrant.


La Minustah a rouvert a la satisfaction genrale le chantier de construction de la Koute Oes Kails,
une voie secondaire la route de Carrefour photo Haiti en Marche


Totalement dans
les pommes ...
Lavalas emport le 29
Fvrier 2004, quel est le sort de
l'ex-opposition?
Dix mois plus tard,
celle-ci parait elle aussi
totalement dans les pommes.
La Convergence Dmocra-
tique, la plus grande coalition
de parties politiques non-
Lavalas, a implos.
La voici en train de se
fractionner en une infinit de
(voir Instable / 4)


La Banque Mondiale announce le

dcaissement de US$73 millions

en faveur d'Hati P9

ANALYSE DE LA SEMAINE

29 Fvrier: Transition

ou rupture?...


PORT-AU-PRINCE, 8 Janvier -
Feuill et Gilles sont-ils toujours snateurs?
Oui. La thse dfendue par Washington est
qu'il n'y a pas eu de coup d'tat le 29 Fvrier
2004, le president Aristide a dmissionn et
quitt le pays de son plein gr. Donc les
choses se poursuivent niormalement. Business
as usual. Le roi est mort, vive le roi!


itseues marcnan Halti eno Marche


Cuba bat Hati 1-0
IJjL .. ' stsut'


I Dimanche Port-au-Prince. Cuba l'a emmort 1-0 sur Hati nhoto Yonel Louis


licate

transition

en Halti
(LE MONDE)
Dans l'entretien qu'il
nous a accord, le chef du
gouvernement de transition en
Haiti, Grard Latortue, envisage
avec "un certain optimism" une
sortie progressive de la situation
d'anarchie et de quasi-guerre
civil prvalant dans son pays,
parmi les plus pauvres du monde
et frapp de surcrot par deux
cyclones, en mai et en septembre
2004. (voir Un bilan /7)


C'est la version qui continue
tre dfendue par les Etats-Unis. Mais
c'est une version dmentie par la ralit,
pour ne pas dire cousue de fil blanc.
Commenons par le
commencement:
On est la veille du 29 Fvrier
(voir Transition ou ... /4)


Haliti e!n Marcrrhe
Port-au-Prince
100 Avenue LmanWiru & u BasuMsVerni
Tit,245-1910 Fx 221-24
Miami
173 NW 94Mh uroe
MiamiIOri&a33tSO
Tl, 303 754-0705/754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-359-7559
Boston f8 941-6897
Montral 514 337-1286
maik pub@haltlenmarche.com
URL, wwwbaitienmarclw.com

Library of LConrssISSN 1064-3896
Miami, New York, montrcal BOton


. ... ., . . . ... . .. .


11 -~-9- -s -I -- ---
-
: YL~ ~11 ---b I C II I_I I - I


Rd-ll,-Q mnrrhnnift-Q nhatn 'rhanv


1








Page 2


UN PT .T S


- I SYd.A4 I L J- J % -


un appel au dialogue. D'abord l'ex-
Prsident Jean-Bertrand Aristide pour
convaincre ses partisans arms de
renoncer la violence. D'autre part, Me
Alexandre announce son intention
d'envoyer des messagers en Afrique du
Sud, devant la Caricom et au Venezuela
pour expliquer aux gouvernants de ces
pays qui ont mal pris les vnements du
29 fvrier 2004, que leur amiti avec
Hati est "au-dessus de tout." Sans
oublier les pays dits amis qui nous font
tellement des misres pour dbloquer
l'aide promise.
Le chef de l'Etat provisoire
d'Hati se montre sensible aux douleurs
de la population et a apparemment hte
de voir le pays sortir du marasme et
prendre pacifiquement la voie vers les
lections fixes vers la fin de cette anne.
Nous pensions que Me Boniface
Alexandre dit l ce que la majority des
hatiens pensent actuellement tout bas.
Les gens sont fatigus et n'en peuvent
plus d'attendre un movement ou un
geste qui viendrait nous sortir de ce trou.
Nous ne voyons pas pourquoi
l'on s'opposerait l'initiative que veut
prendre le president par interim. A moins
d'avoir quelque chose de mieux
proposer. Alors la logique voudrait que
celui-ci ou celui-l expose de mme sa
pense, mette aussi noir sur blanc sa
proposition. Mais s'opposer pour
s'opposer, ou en vertu d'intentions
mystrieuses ou secrtes, eh bien cela
imported peu l'heure actuelle. C'est un
luxe que l'on ne peut pas se permettre
en ce moment.
Cela ne signifie nullement que
l'on adhre pour autant l'initiative du
president Alexandre. D'abord on n'en
sait pas assez. Ensuite, on y peroit une
certain confusion. Quels arguments
compete utiliser Me. Boniface Alexandre
pour convaincre l'Afrique du Sud, la
Caricom et le Venezuela, l o le Premier
ministry intrimaire Grard Latortue et
le Secrtaire d'Etat Colin Powell ne sont
pas parvenus?
Pourquoi l'appel direct
Aristide? Le president par interim craint-
il un boycottag des prochaines lections
par le Lavalas? Est-ce que la remise en
libert des dirigeants et partisans dtenus
du Lavalas ne serait pas un geste plus
positif de sa part, mieux que toutes les
paroles? Ce qui amne automatiquement
une autre question: de quels pouvoirs


externe?
Tout cela est possible. Mais
comme on dit aussi, il ne nous cote rien
d'essayer. On n'a rien y perdre. Au point
o nous en sommes, ce n'est pas cela qui
va compliquer davantage la situation, ni
nous rendre plus malheureux. On a dj
touch le fond.
Cependant une chose nous
drange. Le president Boniface Alexandre
a dj utilis plusieurs fois l'expression de
dialogue national.
Nous ne voyons pas ce que sa
declaration a voir avec le dialogue
national.
Le president provisoire est libre
d'en appeler l'ex-prsident Aristide, serait-
ce par la voie des ondes. Il est libre de
rechercher le dialogue avec des gouvernants
qui n'ont toujours pas gob les
circonstances ayant entour le changement
de rgime survenu-en fvrier 2004 en Hati.
Il est tout aussi libre d'organiser
ventuellement une grande rencontre de
dirigeants politiques hatiens l'approche
des lections la fin de l'anne, soit pour
les inviter signer un accord de bon
voisinage, soit se grouper en un nombre
plus restreint de parties politiques, comme
le souhaite le PM Latortue ...
Il est libre aussi d'essayer de
trouver un deal avec le Lavalas pour viter
un boycott trop apparent de ces lections.
Tout cela est trs bien, c'est de
bonne guerre, et pourrait contribuer, si on y
arrive effectivement, et si ce n'est pas du
bluff, amliorer un tant soit peu la
situation.
Mais ce n'est pas a le dialogue
national.
Ce n'est pas un reproche, puisque
si tout ce que nous avons dit l est tout
fait dans les attributions du president
provisoire et ce serait tout son honneur
s'il y parvenait, par contre le dialogue
national n'est pas l'affaire du president
Alexandre. Ni du premier ministry Latortue.
Ni du gouvernement intrimaire. Pas plus
que d'Aristide et de Fanmi Lavalas. Ni de
l'ex-opposition. Ni du Groupe des 1884,
puisqu'en choisissant de s'impliquer
directement dans les affaires du pouvoir, ce
dernier a perdu le statut de socit civil
qu'il s'attribuait. Vous connaissez
l'expression: on ne peut tre la fois juge
et parties.
Le dialogue national est comme
son nom l'indique, NATIONAL, au sens de
universal, c'est--dire ne saurait tre
(voir Dialogue / 5)


EN BREF!


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


Tout dialogue n est


pas forcment


dialogue national !
~A g men- nfl rereitnritrm


Des membres du Congrs amricain s'opposent aux compensations
verses aux Militaires Dmobiliss
La reprsentants Maxine Waters et 13 autres membres du Congrs demandent urgemment au
President George W. Bush de s'opposer au paiement des "bandits" par le Gouvernement
intrimaire d'Hati.
La Reprsentante Maxine Waters (D-CA) a envoy une lettre au Prsident Bush lui demandant
urgemment d'informer le Gouvernement intrimaire d'Hati qu'il s'opposait tout pavement
aux anciens membres de l'Arme d'Hati. La lettre rclame aussi de prendre toutes les measures
ncesaires pour s'assurer qu'aucune assistance amricaine, ni aucun autre fond manant du
Gouvernement amricain, ne sera dtourn pour des paiements tels que ceux consentis ces
bandes "de vauriens et d'assassins."
Treize Membres du Congrs ont sign cette lettre, don't copies ont t envoyes au Secrtaire
d'Etat Colin Powel et au Secrtaire d'Etat dsign Condolezza Rice.
Le texte de la lettre dit ceci: Nous sommes outrags d'apprendre que le Gouvernement
intrimaire d'Hati a commenc verser des paiements aux ex-membres de la redoutable
ancienne Arme d'Hati. Nous vous demandons urgemment de vous opposer au moindre
paiement manant du Gouvernement intrimaire ces "assassins" qui ont terrorism la population
hatienne et qui ont refus de dsarmer et surtout nous vous demandons urgemment de vous
assurer qu'aucun fond amricain ne sera utilis dans ce but.
Comme vous savez, l'arme hatienne a renvers le Prsident Jean-Bertrand Aristide au course
du coup d'tat de 1991, moins d'un an aprs son election la prsidence de son pays comme
premier chef d'tat dmocratiquement lu d'Hati. Pendant ces trois ans de rgne militaire en
Hati (1991 1994), cette arme hatienne a commis de large violations de droits humans
(assassinats, viols et torture). Le Prsident Aristide a dissout l'arme d'Hati aprs sa
restauration au pouvoir en 1994. Mais les soldats de la dite arme n'ont jamais t dsarms.
D'aprs les rcents rapports de press, le Gouvernement intrimaire a accept d'effectuer des
paiements pendant les trois prochains mois tous les 6.000 anciens membres de l'ex-Arme
d'Hati. Les paiements seront d'une valeur de $ 4.800 par personnel. Le cot de ces
compensations atteindra 29 Millions de dollars, un prix norme payer par le pays le plus
pauvre de l'hmisphre occidentale.
Le Gouvernement intrimaire n'a pas dit quelle est la provenance de cet argent. Mais le Premier
ministry intrimaire Grard Latortue a dj distribu des chques des douzaines d'individus
arms qui se sont proclams ancien soldats. Ces anciens soldats, dit la lettre, sont "des bandits,
des assassins qui ont refus de mettre bas les armes et qui ont pris le contrle de plusieurs villes
du pays." Ce sont les mmes qui ont attaqu des commissariats de police, remis en libert des
criminals et ont particip au coup d'tat qui a renvers le Prsident Aristide en fvrier 2004.
Depuis lors, ils ont assassin un nombre incalculable de partisans du Parti Lavalas, ont terrorism
la population hatienne et ont demand d'tre pays pour 10 annes de salaire.
Remissainthe Ravix, leur leader auto-proclam, a mme lanc un appel aux ex-soldats travers
le pays pour qu'ils organisent une guerre de gurilla contre le Gouvernement intrimaire. Ces
"vauriens et assassins devraient tre dsarms. Ils ne devraient pas tre rcompenss pour leurs
crimes."
Sincrement:
Maxine Waters, Barbara Lee, John Conyers, Raul Grijalva, Donald Payne, Jan Schakowsky,
Stephanie Tubbs Jones, Major Owens, Chaka Fattah, Edolphus Towns, Melvin L. Watt, Corrine
Brown, Sheila Jackson-Lee, Eleanor Holmes Norton.

Le Canada advance prs de 14 millions de dollars amricains pour
les lections en Haiti
PORT-AU-PRINCE, 11 Janvier Le Canada a promise lundi prs de 14 millions de dollars
(dix millions d'euros) pour aider Hati tenir des lections cette anne. Le pays vit dans l'instabilit
politique depuis les lections lgislatives et locales contestes de mai 2000. La cruise politique
s'est intensifie avec l'insurrection arme qui a forc, en fvrier 2004, le dpart en exil du president
de l'poque, Jean-Bertrand Aristide.
Le gouvernement intrimaire du Premier ministry Grard Latortue, appuy par les Etats-Unis, a
promise de tenir des lections gnrales d'ici la fin de l'anne. La gestion du financement lectoral
est sous la responsabilit du Programme des Nations unies pour le dveloppement (PNUD). De
son ct, l'Organisation des Etats amricains offrira une aide technique. La scurit des candidates
sera assure par 7400 Casques bleus de l'ONU. Ceux-ci assureront galement la
scurit des bureaux de vote. Les dates de I'lection n'ont pas encore t annonces.
Le scrutiny devrait coter environ 56 millions de dollars (42 millions d'euros). L'Union europenne
et les Etats-Unis ont dj promise environ 14,6 millions de dollars (plus de 11 millions d'euros)
Le gouvernement hatien participera hauteur de 3,5 millions de dollars (plus de 2,6 millions
d'euros). AP

La Banque mondiale announce le dblocage de 73 millions de dollars en
faveur de la rforme de l'conomie et de la bonne governance
La Banque mondiale announce le dcaissement tires de dons et de crdits d'un montant de 73
millions de dollars en faveur d'Hati. La majeure parties de cette some dcaisse d'un montant
total de 150 millions promise lors de la reunion de Washington, servira la rforme de l'conomie
et la bonne governance. 12 millions seront utiliss titre d'aide d'urgence en faveur des zones
frappes par les dernires inondations. Les bailleurs de fonds avaient promise plus de 1,3 milliard
de dollars Haiti lors de la runion de juillet.

Micha Gaillard charge de promouvoir le DIALOGUE entire les Hatiens
La nouvelle est tombe la semaine dernire et aussitt les commentaires battent leur plein. Est-ce
que Michal Gaillard est vraiment la personnel qu'il convient pour jouer un tel rle? Oui, rpond
l'interess qui dans une interview au Nouvelliste dit avoir des relations dans divers secteurs. Des
noms sont cits pour faire parties de la "Commission DIALOGUE." Certains sont publis dans les
colonnes du Nouvelliste. Cependant Micha Gaillard, au course d'une intervention sur les ondes de
Mlodie FM, dit s'tonner de la publication de ces noms don'tt des observateurs n'ont pas tard
reliever qu'il s'agit uniquement de personnel ayant particip au movement ayant conduit au dpart
forc de Jean-Bertrand Aristide). M. Gaillard a dit qu'il n'y a eu encore aucune nomination formelle,
mais uniquement le choix de quelques personnel pouvant aider mettre en place le processus
pour l'instauration d'un tel dialogue. Dailleurs, a-t-il affirm, les portes sont grand ouvertes tous
ceux qui veulent tre utiles cette fin.

Le GDP dnonce l'interfrence du ministry de la justice dans le travail
des juges et rclame sa dmission
Le juge d'instruction Bredy Fabien, outrag, a annonc lundi sa dmission
Port-au-Prince, 7 janvier 2005 (AHP)-Le coordonnateur du Groupe de Dfense des droits des
prisonniers Politiques (GDP), Ronald St-Jean, a accus vendredi le ministry de la justice Bernard
Gousse d'interfrer dans le travail des juges.
Ronald St-Jean qui dclare vouloir attirer l'attention des hatiens et de la communaut international
sur cette situation rvoltante, a cit en example une correspondence de Bernard Gousse au doyen
du tribunal civil de Port-au-Prince dans laquelle le garde des sceaux lui demand de dessaisir les
juges Bredy Fabien et Jean Snat Fleury d'un ensemble de dossiers.
Me Gousse a tent, a-t-il dit, de justifier sa demand par le fait que "des parents de justiciables se
seraient plaints de la lenteur constate dans le traitement des dossiers soumis aux cabinets
d'instruction de ces juges".
Les juges viss seraient justement impliqus dans le traitement des dossiers d'un ensemble de
prisonniers politiques. Suite la demand du ministry Gousse, le doyen Jean-Joseph Lebrun devait
les convoquer une runion le 6 janvier pour "une mise au point", selon un cadre du ministre de
la Justice Selon le responsible du GDP, c'est un responsible du gouvernement intrimaire qui a
empch I'APENA de librer un group de 4 prisonniers politiques pour lesquels une ordonnance
de main leve d'crou avait t mise. Il s'agit de l'ancien maire Harold Svre, Rospide Ption,
Anthony Nazaire et Paul Keller. Ronald Saint-Jean rclame le dpart du ministry Gousse comme
ministrye de l'injustice", a-t-il dit.

Le Front pour la reconstruction national, l'ex-rbellion Aristide,
en pourparlers avec l'OPL
HPN, 7 Janvier Le part des anciens rebelles qui avaient pris les armes contre l'ancien
president Jean Bertrand Aristide, le Front pour la reconstruction national, prpare sa
participation aux prochaines lections. Le Front pourrait s'allier l'OPL.
Le secrtaire du Front pour la reconstruction national, Guy Philippe, a annonc
vendredi que son part est en ngociations avec le parti socialist Organisation du
people en lutte, OPL, dans le but de prparer une alliance lectorale. Le parti
dirig par les anciens rebelles des Gonaives, serait galement en conversation
avec d'autres parties don't le GREH de l'ex-colonel Himmler Rbu, a-t-on indiqu dans
l'entourage de M. Philippe. Des discussions pour la formation d'un grand parti socialist "
hatien ont rcemment chou entire l'Organisation du people en lutte de feu Grard Pierre
(voir En bref... / 18)


Le President provisoire Boniface Alexandre Reuters


1







Mercredi 12 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol XVIII No 50


SNIB ANK


I .. . . . . i




1l UNIBANK





EXCUSES PUBLIQUES ET RTRACTATION D'OLIVIER NADAL

SUITE A SES PROPOS CALOMNIEUX ET DIFFAMATOIRES A L'ENCONTRE DE

LA UNIBANK ET DE MESSIEURS F. CARL BRAUN ET EDOUARD BAUSSAN

Le 22 janvier 2004,e sieur OlivierNadal publiaitsurle site politique wwwmoun comun courier lectronique vhiculant des propose calomieux
etdiffamatoires l'encontre de laUNIBANK etde Messieurs F. Carl Braun etEdouardBaussan.
Le 27janvier, le Conseil d'Administration de laUNIBANK et MM. Braun et Baussan, dans des notes de protestation parues dans divers journaux
tant en Hati qu'en Diaspora sous le titre Afin que nul n'en ignore: Rponse de la UNIBANK OlivierNadal, dffamateurrci dviste , s'taient
indgns de ces propos calomnieux et mensongers et les avaient condamns avec la plus grande fermet, tout en se rservant le droit
d'entreprendre, en temps opportun, toutes actions lgales.
Suite une sommation signifie par voie d'huissier le 11 novembre 2004 Olivier Nadal aux Etats-Unis, ce dernier, par lettre certifie le 12
novembre par deviant notaire de l'Etat du Texas, prsente sans aucune reserve ses excuses tant la UNIBANK qu'MM. Braun etBaussan,
re connait que ses propose taient compltement sans fon dement, faux,malveillants, diffamatoires, calomnieux , etles rtracte publiquement
Le Conseil d'Administration de la UNIBANK etMM. Braun et Baussan prennent acte de la lettre d'excuses et de rtractation d'Olivier Nadal,
publie ci-aprs, et constatent que lav rit atriomph. Ils remercient tous ceux qui, en la circonstance, leur ont tmoign leur sympathie etleur
confiance,etcontinuentde lefaie.
Le Conseil d'Administration de laTNIBANK
F. Car Braun
EdouardBaussan
Port-au-Prince,le 13 dcembre 2004.
Pices Jointes


LETTRE D'EXCUSES
ET DE RTRACTATION EN FRANAIS

UNIBANK SA
F.CaBraun
EdouardB aussan
94, Place Geffrard
P.O.Box46
Port-au-Pince, Hati
Objet : Rtractation des propos contends dans un courier
lectronique et dans un article accompag d'une photogaphie
assortie d'une 1 gnde endate du22janvier2004
Messieus,
C ette lettre fat rfrence un courier lectronique ( e-mail )
transmis par le soussign Edouard B assan le 22 janvier 2004 et
publiparlasuite surle site Internetwww.moun.com. Cet e-mal
ainsi que l'article et la photogaphie (assortie de la lgende
joute parmoai tels que publis, et don't copies ci-jointes, n' taent
ni vridiques, ni exactes et taient compltement sans fondement.
Le contenu de cestextesainsi quelalgende ajoute parmoi taient
faux, malveillants, diffamatoires, calomnieux et ont t crits de
faon totalement irresponsible et aumpris de vos droits et de ceux
delaUNIBANK.
Entant qu' auteur de cet e-mail et de lalgende accompagpantla
photo, je voudrais publiquement rtracter les declarations
continues dans ces documents. Je vousprsente mes excuses sans
aucune reserve, pourle sports quej'a pu causer votre reputation et
celle de laUNIBANK etpourtous autres prejudice s gnralement
quelconques. LaUNIBANK et vous avez connu de gands succs
tant en Hati qu' l'tranger, et je formula le vu que ma
rtractation pourra, d'une certain faon, rparer les torts que je
vous ai causs.
Etantdonn que lapublicationde cet e-mail, de cet article et de
lalgende accompapantlaphoto obissait des intrts etmobiles
personnel, j'accepte que vous rendiez public la prsente lettre
exprimantmesexcusesformeles etmartractation.
Sincrementv6tre,
(signature authentique)
OlivierNadal
Je certified que le document ci-dessus a t sig en maprsence le
12 novembre 2004 par Olivier Nadal, que je connais
personnellement ou qui a produit son permits de conduire come
pice d'identit et qui afaitlapr senate declaration sous serment.
(S)S andraL. Rag n Notaire Public


LETTRE D'EXCUSES
ET DE RTRACTATION EN ANGLAIS

Unibank SA.
F. Cari HrLr
Edouard Bwuszzn
94,PlIwcc e1YrETd
e. 0.Boxi46

Ric Ratir=an ofumai] and ur.iclciphotogmph capmun
dested ruiv.a 22. 200

Utrar Genilcmcn:

ftIs 1 anrt" ui O! a> 0an a ieforwwded by the undwPam gd to U&r4uw d u sa n on
iarnry 12. 204. and thoriarr parsted ai the wwwmnurni con -am w ThuII on.a*-n ui[4
Ih* asccopanyi.g e.nlcpburogroph (wit 1 a caption Ldded by l) a& publiJIfL.M coprci;
cf which am itacihd hcrm, mm were nei:0 7n bMW ior z 7 curate. and a a ure s
withmi! foundno 11 ci witcnz sonuincci iherein "cie 15c. maliciuuI. d6milr>,
libtbdous an isd do wdh comnplte &a rckams tdLrtad tr ,ar rghts or cite r.ghU of
Uni,m.nki

#4 t uiv author of*"c1a o-mazl anj ~dt.1hotapd h c4P I wd c hTCav Ulke tIg
ther. opponuni t>o publically I*tmrt bI. mIooament oontnil d %mruin t lrr=irrlw
apoI7i>iZa 1 tfTy bmi II&y haWs Fauaod Wt yviuv utatiot tdu rcputaiotn of tJl:I.an;'
or oTihrA'lst Eaci of you %ogejihor i.h IniAbrik. havt ao u-ne greai t*uau u th
joediy andb 3hmad. and 1 wci1d hop that luclh etrud&"n il l X t l rntmway ngh!t 'fie
Tone wtu~hi I hzh% c com mitcd

In tha surch c-rmmi 4are.eI p ?atognrah catipbn wrc W= ubltihs for l y cr* pemaii getlli
Fand t1m Imr M llc i11J VUtY rfrii;i 1S.f o % -lic -as) lrr-
apmI~ IU~c. fl~taZOf, mIcu~ ~t>2n u 0cffI~1 ~t ~ ~~$~

rp;Ioy 4 Yruia uon.


inertznent iia *c m 9V nou lucreE b t-f*to me ihii; io-fiNd*y %CI~. ;":
11v OHvte u W'dn who its ptrsonafly tan'" to mo r pvwxiwd S lit
:Lr.~:t ICarrofl nad dtd te a.n aa'r1
, L


Page 3


I









I UNE ANALYSE I


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


HAITI-CRISE


I


(Instable ... suite de la 1re page)
fdrations de moindre importance. Mais pis
encore, les frontires idologiques ou
philosophiques sont nouveau davantage plus
floues qu'avant. L'thique se porte encore plus
mal. Le calcul lectoraliste l'emporte sur la
rflexion politique, la magouille sur le programme.
Reste la socit civil. Le Groupe des
184. qui avait pu mobiliser diffrents secteurs
sociaux et professionnels lors de la lutte anti-
Aristide, n'est plus reprsent dsormais que par
les associations patronales dans les assises
nationals et internationals.
Les grands patrons sont accuss par leurs
ex-allis, et particulirement les tudiants, de s'tre
servis trop vite.
Le clou de ce processus de chute libre
est la querelle de petites phrases ayant clat
rcemment entire eux et le chef du gouvernement
intrimaire Grard Latortue.

Un deus ex-machina? ...
Est-ce une fatalit? Les Hatiens sont-ils
condamns ne jamais pouvoir s'entendre pour
se partager les charges du pouvoir (car en mme
temps le camp Aristide a clat aussi entire ceux
qui l'ont accompagn en exil et ceux qui sont au
pays)?
Ou sommes-nous les ternelles victims
d'un mauvais gnie? Un deus ex-machina?
Halti ne peut-elle tre gouverne que par
une dictature impitoyable? En l'occurrence, Papa
Doc ...


20
les
ca
Et


1a stratgie de l'quilibre instable ...
de la production national, dsastre cologique, pour
Ou le protectorat? Comme la grande press international et ne citer que ceux-l).
certain milieux diplomatiques semblent dtermins I'envisager de plus
en plus, que cela nous plaise ou non. "Bunch of thugs"...
A ces profondes interrogations, nous ne saurions trop rpondre Alors Hati, quelle solution?

L e s ,' : "":i: "
Duvalier ont flait I
trente ails au
pouvoir. La paix a
rgn. la paix du
tombeau. Le rgime :
a laiss un pays
exsangue. Le chaos
qui en est rsult, a .
fait le reste" "
Vingt ails
d'une Occupation
amricaine (1915-
1934) n'a pas
change le fond du
systme, essayant
plutt de le
contourner par la
creation d'une Force
arme d'Hati
charge de maintenir
l'ordre mais au
bnfice exclusive-
ment de la minority Message du Prsident par interim Boniface Alexandre le 2 Janvier 2005 au Palais National
privilgie. en presence du Gouvernement et de l'Adininistration photo Yonel Louis
Rsultat: cette dernire a vcu comme un coq en pte, ne se Jusqu' l'Occupation de 1915, c'tait
souciant jamais des problmes vritables du pays (pauvret, dprissement (voir Instable / 5)


USA-HAITI 29 Fvrier: Transition ou rupture? ...

(Transition ou ... suite de la lre page) Le Dpartement d'Etat amricain se trouve le dos au des militaires, dmobiliss et des milices
)04. La bataille fait rage sur le terrain. Du moins en croire mur. Survient le dpart prcipit du Prsident Jean-Bertrand paramilitaires, ces dernires bases principalement
s grands mdias occidentaux don't les quipes journalistse, Aristide au petit jour du dimanche 29 Fvrier 2004. aux Gonaves et don't les trois leaders locaux Butter
meramen, photographs) dbarquent en masse dans le pays. Mais Washington s'est rveill, in extremis. Aristide Mtayer et consorts se trouvent aujourd'hui, dix
ce n'est probablement pas par hasard. est emmen dans un avion (sans matricule) affrt par le mois plus tard. soit en prison Miami, soit dans le
Soudain le sort d'Hati ne semble plus se iouer gouvernement amricain. Et sous la garde d'agents de scurit maouis).


Washington mais au Quai d'Orsay, Paris, et c'est Dominique
de Villepin qui donne le coup de grce. "Aristide doit tirer les
consequences de ses inconsquences", proclame le ministry
franais des Affaires trangres.
D'ailleurs la France a une alternative toute prte, elle
est publie sur l'Internet, avec noms et titres l'appui.


officials amricains.
D'un autre
ct, l'alternative De
Villepin est stoppe net
sur sa course. Les
rebelles n'ont pas le


L'ex-Premier ministry Yvon Neptune conduit une seule fois devant unjuge
et sans aucune suite et cela depuis de longs mois de detention photo AFP


droit d'envahir la capital. Entre-
temps arrivent' les premires forces
amricaines et canadiennes, en vertu
d'une resolution vote en pleine nuit
par le Conseil de scurit de l'ONU
New York.
Les troupes franaises
dbarquent, mais deux jours plus
tard. La parties est dj joue.
Mais surtout, Washington a
concoct une nouvelle formule:
Transition oui, rupture non!

Une volte-face 180
degrs ...
L'alternative franaise
semblait devoir au contraire
s'appuyer uniquement sur les forces
de l'opposition: Convergence
dmocratique, Groupe des 184 don'tt
le secteur priv) et les rebelles (chefs


Dans une volte-face 180 degrs, le
Dpartement d'Etat dcide de maintenir le Premier
ministry Yvon Neptune son poste jusqu' l'entre
en function d'un successeur et d'investir un
president provisoire en la personnel du president de
la Cour de Cassation, Me Boniface Alexandre.
Une commission de trois membres, don't
un ancien ministry Lavalas (Leslie Voltaire) est
charge de designer le nouveau premier ministry. Ce
sera Grard Latortue, un ancien fonctionnaire des
Nations Unies et un resident de longue date de Boca
Raton, Floride. Par contre, les choix des secteurs
locaux n'ont pas t agrs.
Il y aura bien la creation d'un Conseil des
sages, form de personnalits qui sont lies de
manire plus homogne l'ancienne opposition,
mais la diplomatic amricaine n'en a jamais fait
mention.
Par consquent, il est clair ds le dpart
(voir Transition ou ... / 6)


Page 4


RECRUTEMENT

SCOMCEL RECHERCHE


UN SUPPORT AUX

RESOURCES HUMAINES

Le support aux Ressources Humaines a pour principles
functions:
Rdiger la correspondence du Dpartement
Rcuprer et distribuer le courier du Dpartement
Classer les dossiers des employs du Dpartement, selon un classement de
trois (3) types de dossiers aux Ressources Humaines.
Classer tout autre document relatif aux Ressources Humaines sur demand
SDpouiller et classifier les CV par postes
Apporter au stock les requisitions approuves par le Directeur du
Dpartement et prendre livraison du materiel aprs execution.
SGrer les fournitures de bureau
SRcuprer de la comptabilit les chques relatifs aux Ressources Humaines
Assister les employs remplir les diffrents formulaires pour demand de
cong, assurance, demand de livret ONA, application interne et autre.
Faire la distribution de tous documents addresss aux employs.
Accueillir et raccompagner les visiteurs pour les Ressources Humaines.
Toute autre tche sur demand de son Suprieur Hirarchique

Qualifications requises:
- Diplme de Secrtariat d'une Ecole reconnue
- Un minimum de deux (2) ans d'exprience un poste similaire
- Excellente capacity de communication crite et orale en Franais, Anglais et
Crole.
- Bonne connaissance des logiciels de base( Word, Excel, Powerpoint)
- Sens pouss de la discretion et du respect de la confidentiality
- Sens de l'organisation et des responsabilits
- Capacity de travailler avec un minimum de supervision

Les intresss sont pris de soumettre leur candidature avant le Vendredi 10
dcembre 2004 l'adresse suivante:

RESOURCES HUMAINES
P.O. Box 16117
Ption-Ville, HAITI


. 1- 1- -- --- --







Mercredi 12 Janvier 2005
Ualt; pn a/l rha Volnl YVIIITTT NI.


DE L'ACTUALITE


flaILI CH IVIUI-ClIC ~ V VI A1 1 __ OU


Zorro est arrive ...


(Instable ... suite de la page 4)
politiquement la loi de la jungle. Le plus fort gagne et malheur au
vaincu. D'o peine deux ou trois presidents civils sur une litanie
de porteurs de kpis.
Aprs 1934, c'est l'arme qui tient la balance, qui fait et
dfait les rois. Le seul pouvoir deirire le trne. Avec l'assistance
gnreuse de l'oligarchie et la bndiction non moins gnreuse
aussi de la hirarchie catholique. Comme toute rpublique bananire
qui se respect ...
En 1957, Papa Doc lui fait un croc enjambe.
La suite, nous l'avons dit plus haut.
Mais la suite, c'est aussi la transformation lentement mais
srement de cette arme en ce que le Premier ministry canadien


,A la rUnibank,


chauejour est consacr


Ili
-"*'^y^'.
" ^,<;.


r
~
r
.i-CI
d
~.Li- ..
.*i
:: li~;aJ~:~,13"~.~.~






''

I

i ,
I
i :
lil~I~I~
~~~B'i


Brian Mulroney a qualifi aprs le
coup d'Etat de septembre 1991 de
"bunch of thugs" bandee de voyous).
A son retour d'exil en 1994,
Aristide y met fin. Probablement
avec l'assentiment official
amricain, trop content de se
dbarrasser d'une branch dj
more.
Mais avec l'arme disparat
ce qui sert au systme de balancier-
Balancier artificial. De dictature en
protectorat, les Hatiens n'ont jamais


S travailler durement pour les 400,000 clients,


d'ici et de la diaspora,


qui l'ont honor de leur coniance.


s 400,000 cints kl a lnihank d i *rci



7erci de nous donner l'opportunit de vous offrir le meilleur accueil,

les meilleures heures d'ouverture et le meilleur service bancaire d'2Saiti.

rDurant cette annte 2004, la rUnibank a encore tenu ses processes

d'tre la banque detous les hatiens;

dtre une entreprise citoyenne, honnte et solid.

C'est en renouvelant ces mmes promesses

qu'elle vous souhaite, vous et vos families,


n 2ilode Eaix et ume L nc n 2005 harmonieusSc





I1 I UNIBANK



"Faisons route ensemble"


appris pren-
dre leurs
affaires en
main, vivre
ensemble.
S i
vous voulez.
on ne le leur a
jamais permis
Mais
aujourd'hui
cela revient au
mme.


Terminator


Alors est-ce la


fin de tout? Est-ce que tout
est foutu?
Ou est-ce un
nouveau systme qui se
cherche l'intrieur de celui
qui est en train de crever?
Pourquoi Aristide
n'a-t-il pu diriger avec tous
les pouvoirs qu'il avait en
mains?
Pourquoi les
successeurs d'Aristide
n'ont-ils pu s'entendre
malgr tous les mamours
que l'international leur a
prodigus?
Est-ce cela qu'on
appelle la maldiction
d'Hati?


Ou y a-t-il un deus ex-machina?
Dstabilisez les tous? Dvissez les tous? Diviser
pour rgner.
Les Hatiens ont t dterrer une rflexion du
president Thodore Roosevelt comme quoi la meilleure
faon de gouverner Haiti est de diviser tous les Hatiens
entire eux et ensuite avec eux-mmes.
Mais l'autre particularit hatienne c'est aussi
qu'on a toujours besoin d'un bouc missaire ... Pa te w,
pa tande, pa te la, pa konnen!
Et si pour finir, on penchait pour la thse suivante:
dstabilisez les tous, puis leur envoyer un sauveur, qui
viendrait les re-stabiliser. Un re-stabilisateur. Une sorte de
Zorro est arriv.
A moins que a ne soit le Terminator!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Tout dialogue n'est pas

forcment dialogue national !
(Dialogue ... suite de la page 2)
patronn par qui que ce soit indistinctement pourrait commencer aider mettre en
... C'est toute origine et place les conditions pour le dialogue national. On peut
appartenance confondues. toujours esprer ...
Vous me direz Mais pour commencer, et c'est peut-tre la
puisque ce ne peut tre le meilleure voie pour y arriver, que chacun s'occupe de ses
gouvernement, ni Lavalas, oignons, et ce serait dj formidable. Que le gouvernement
ni l'ex-opposition, ni le fasse le ncessaire pour tirer le pays de cette misre atroce,
Groupe des 184, qui donc du chaos gnral qui est notre lot et don't la solution est ce
doit organiser le dialogue qui compete avant toute chose l'heure actuelle. Ensuite,
national? avoir des lections aussi propres que possible.


Eh bien,je ne suis
pas mieux plac que vous
pour le savoir. Ayons
d'abord le vouloir et
l'espoir, et le reste viendra
par surcrot.
Par contre, le
gouvernement tout come
que la classes politique


Que Lavalas sache exactement ce qu'il veut ...
Que la classes politique comprenne enfin qu'il n'y
a pas moyen d'viter les lections et qu'on ne peut pas
tous entrer en mme temps au Palais National.
Le reste, le dialogue national, il viendra tout seul.
Le reste, le chien aboie la caravane passe. Oui,
occupez-vous plutt messieurs de vos oignons, ce sera dj
pas si mal.
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Fiche d'Abonnement Halti en Marche

Nomnouellem
Renouvellement


Adresse


Hati
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


6 Mois
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Un An
Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Nouvel Abonnn


Page 5


HAITI-CRISE
La stratgie de l'quilibre unstable p.1 SOMMAIRE
Dlicate transition en Hati (Le Monde) p.l
Runion au Conseil d scurit sur la situation en Hati p.14
Le Brsil en faveur du maintien de l'attention sur Hati p.14
MAINTIEN DE LA PAIX
Quatre casques bleus de la MINUSTAH blesss en Hati p.12
Situation en Hati pire qu'on peut l'imaginer, selon un policies de
Qubec p.14
Un organisme chilien dnonce le "peu de transparence" dans l'envoi de
troupes chiliennes en Hati p.15
ANALYSE
29 Fvrier : Transition ou rupture? p.1
FOOTBALL
Cuba bat Hati 1-0 p.l
L'EVENEMENT
Tout dialogue n'est pas forcment dialogue national p.2
DEBLOCAGE DE FONDS
Est-ce la fin de l'Embargo p.9
La "Route des rails" reliance l'espoir p.11
Japon : contract de don de US$ 436.000 en faveur d'Hati p.12
ELECTIONS
Hati : Le Canada prend l'initiative pour le financement des prochaines
lections p.14
ENTRETIENS
Jean Marie Vorbe : "Je suis condamn avoir de bonnes relations
avec l'Etat" p.12

AMERIQUE LATINE
L'un des frres Humala sera-t-il le Hugo Chavez du Prou ? p.15
Vnzula : La revolution bolivarienne n'a plus d'entraves p.15
BICENTENAIRE
Haiti : Un trs long bicentenaire p.16

LE COIN DE MIAMI pp. 16-17


- - - -- - -


% 7 M -.- - 1 9 l "


7*. .
r
:.

c...



tf
j.








Page 6 1


29 Fvrier:
(Transition ou ... suite de la page 4)
que les Etats-Unis voient les choses de manire plus
nuance. Et aujourd'hui encore, on dirait.


Une mer de douleurs ...
mmmmmm:r.m *agi


..; :. ... .

Les soldats trangers enlevant montagnes de boue ei
violence dans les quarters populaires d
Tmoignant peu aprs le 29 Fvrier devant une
commission de la Chambre des Reprsentants, don't nombre
de congressmen du Black Caucus protestant contre le brutal
renversement d'Aristide celui-ci ayant dclar entre-
temps qu'il a t victim d'un "kidnapping" ni plus ni moins
- l'assistant Secrtaire d'Etat Roger Noriega reprenait la
demonstration prcdente pour conclure que le systme
mis en place en Hati est parfaitement constitutionnel, avec
accent sur la reconciliation national et la decision de tenir
des lections dans deux annes (soulignons que la
constitution hatienne fixe plutt le dlai pour les nouvelles
lections troismois). Mais le point cl est qu'Aristide a
dmissionn de son propre chef. Et pour viter son pays
"un bain de sang", dit la lettre de dmission. Ce que le
president exil n'a cess de contester, cette phrase a t
prise hors context, selon lui.
Cependant de la parole aux actes, il y a plus qu'un
foss norme, pour ne pas dire une mer de douleurs.
D'abord, l'administration amricaine n'a rien fait
pour empcher les rglements de compete qui accompagnent
habituellement les fins de rgne en Hati. La chasse aux
dirigeants et partisans Lavalas n'a aucunement t
dcourage. Les prisons de la rpublique sont pleines de
plusieurs centaines de ces derniers. Il est difficile de chiffrer
avec exactitude combien ont t tus.
Fin septembre dernier, les violence se
gnralisent dans le cadre d'un movement baptis
"Opration Bagdad" et attribu par le pouvoir (ainsi que
par le Secrtaire d'Etat Colin Powell) aux partisans arms
de l'ex-prsident. Des policies sont tus et leurs corps
dcapits.
Le lerjanvier dernier, dans son message prononc
aux Gonaves (ville martyre: plus de 3.000 morts lors des
inondations de la tempte Jeanne en septembre dernier), le
president par interim, Me Boniface Alexandre, appelle
Aristide convaincre ceux de ses partisans qui disent agir
ainsi en son nom, renoncer la violence.
Autre consequence des nouveaux troubles:
toujours plus d'arrestations sans mandate, de dtentions sans
chef d'accusation et aussi et surtout d'excutions
sommaires.

Transition. Oui mais...
Cependant qu'est devenue la formule amricaine
du 29 Fvrier? Quelle difference d'avoir choisi la transition
et non la rupture?
D'abord, parmi les prisonniers du rgime en


10 MOIS APRES!


I Mercredi 12 Janvier 2005
fHati en Marche Vol. XVIII No. 50


Transition ou rupture?
place se trouve celui-l mme qui avait jou un rle de cheville
ouvrire dans la mise en place de la transition, l'ex-Premier Carabes des parlementaires Yvo
ministry Yvon Neptune. Grald Gilles et Roudy Hrivaux.
Neptune est accus 4'avoir ordonn le massacre d'un Comme dans la majority de
group d'insurrectionnels dans une localit de Saint Marc opres sans mandate, et sous des
(Artibonite) peu avant fondes.
la chute du gouver- Aprs environ deux mois, F
Snement Aristide. Mais sont relchs fin dcembre (Gille
ll '. i ^ aucune evidence semaine aprs l'arrestation).
concrte n'a t A l'poque, on fit valoir en
". ""'i produite et le dossier deux d'entre eux sont protgs p
n'a pas boug ... parlementaire ...
4m". Rcemment le
: .j Secrtaire gnral de Les principles sont p
,. l'ONU, Kofi Annan, a pour tre trahis...
mis le gouvernement de En effet, Yvon Feuill et Lc
Transition en demeure taient toujours snateurs le 29 Fv
soit de relcher ses occupant lors le fauteuil de prside
dtenus politiques, soit Mais les vainqueurs di
de les traduire l'entendirent pas de cette oreille.
immdiatement devant Or s'il s'agit de transition,
les juges. les snateurs en function devraient 1
La Mission Gilles sont donc toujours snateurs
S international de et mritent d'tre traits comme tels
stabilisation en Hati et de plus tel que l'a voulu l'administ
(MINUSTAH) est trs Mais ce principle il y a ur
ennuye de cet tat de il vraiment dmissionn de son ple
fait. A ce niveau, elle les officials amricains. Non, rl
est critique autant que encore l'intress, qui maintient q
t carcasses laisss par les dernires les autorits intri- d'un "kidnapping official" orchestra
de Port-au-Prince AP maires hatiennes par et la France.


000


n Feuill, Louis

:s cas, arrestations
accusations non

Feuill et Hrivaux
es l'avait t une

vain que au moins
ar leur immunity


peut-tre faits

ouis Grald Gilles
rier 2004 (Feuill
nt du Snat).
u 29 Fvrier ne

et non de rupture,
e rester. Feuill et
de la Rpublique
. C'est le principle,
ration amricaine.
i hic: Aristide a-t-
in gr? Oui, selon
pond aujourd'hui
u'il a t victim
par les Etats-Unis


les associations
internationales de
protection des
droits humans.
Livr aux
ennemis mmes
don't il avait
contribu, sur
demand de
Washington,
ralentir la march
jusque l irr- '
sistible. N'tait la
solution Neptune,
ce sont les
Marines qui
auraient t
obligs, d'in-
tervenir contre les
rebelles hatiens. Assis (de la gauche) Louis Grald Gilles, Yvon Feuill et Roudy Hrivaux et debout,
Ce que leur avocat Me Reynold Georges et Pre Grard Jean-Juste photo Yonel Louis/HenM
certain Lavalas lui reprochent, presque davantage sinon autant Est-ce la mme ambigut largement
que l'ex-front rebelle. dnonce ces derniers jours aprs le message du ler
Janvier du president de transition Boniface Alexandre,
Les accrocs se multiplient ... demandant l'ex-prsident sa cooperation pour
Au lendemain de l'arrestation de Yvon Neptune, ramener l'ordre et la paix, alors mme que le
l'Ambassade arniricaine a public un communique de press pour (voir Transition ou ... / 7)


rappeler que c'est grce
ce dernier qu'on a pu viter
le pire et enjoignant les
autorits judiciaires
hatiennes utiliser une
procedure clre. Mais
depuis, plus un mot ...
L'ex -premier
ministry est en prison
depuis de nombreux mois.
Il a mme failli tre victim
d'une tentative d'assassinat
(selon les propres
dclarations de la police
nationale, si ce n'est de
plusieurs ...
Deuxime accroc
spectaculaire la transition:
c'est l'arrestation aprs une
mission politique Radio


~at Plus Bakery, In
NeL1ara! JHioeU
il 838 lE 2nd Ave. 8pc
Miwni, FL 3316ea c~a in. H Fx d~nirem
tel. 305-758-3695 ia u ~rwr


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 446 M
MIAM
Aircraft Hull and Liability Insurance Program

Miami-Dade County, as represented the General Services Administration Risk
Management Division, is seeking proposals for the selection of an insurance broker
to provide broker and related services for an Aircraft Hull and Liability Insurance
Program for aircraft owned and operated by the County.

It is anticipated that the County will issue an agreement for a three (3) year period
plus three (3) one (1) year options to renew the term at the County's sole discretion.

The RFP solicitation package, which will be available
starting December 29, 2004, can be obtained at no cost on-line at HYPERLINK
"http://www.miamidade.gov/dpm" -www.miamidade.gov/dpm. The package can
also be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-5773), Department of
Procurement Management, 111 NW Ist Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-1919
at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a
request to receive the solicitation package through the United States Postal Service.
For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for January 10, 2005 at 10:00 a.m. (local
time) at 111 NW Ist Street, 18t' Floor, Conference Room 18-2, Miami, FL. Attendance
is recommended, but not mandatory. The Contracting Officer for this RFP is Oscar
Willumsen, Jr. at (305) 375-1416. Ifyou need a sign language interpreter or materials
in accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator
at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is January 21, 2005 at 2:00 p.m. (local time),
at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW
Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject
to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.







Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


Page 7


I A L'HEURE DU BILAN -


Delicate transition en Haiti...


(Un bilan ... suite de la 1re page)
Il compete sur une meilleure collaboration avec la
force international sur place et sur les fonds promise par
les institutions multilatrales, en parties dbloqus ces
derniers jours.
Port-au-Prince, de notre envoye spciale


communaut international, Etats-Unis, France et
Canada en tte.
"Le pire est derrire nous", assure le
premier ministry, Grard Latortue, dans
l'entretien qu'il nous a accord, jeudi 5 janvier, dans
sa prematuree" de Ption-Ville, sur les hauteurs de


truchements, quand ces miliciens ne se financent pas par tous les
trafics, drogues comprises, ou par des kidnapping en
recrudescence. Ceux-ci visaient, dbut 2004, les membres des
classes aises de la socit. Ils affectent depuis quelques mois le
tout-venant, des marchandes des rues aux tenanciers de "borlette"
(le Loto du people) jusqu'au simple passant. Les ranons exiges


Aristide fait une dernire demonstration de sa popu
le ler janvier 2004 au Palais National
Quejques lueurs d'espoir sont permises en Haiti,
en ces premiers jours de 2005. dix mois aprs le dpart en
exil du president Jean-Bertrand Aristide, sous la pression
conjugue d'une insurrection arme, de la socit civil
organise autour du movementt des 184" et de la


"' la baie de Port-au- I
Prince. Sa residence .
~ et les bureaux du gou- :
vernement dominant
une capital toujours W
en proie la violence j
parfois sauvage r
(dcapitations, corps
et ttes brls sur les
tas d'ordures trop
rarement ramasss -
dans les rues) des
"c h i m res"
successeurs des
"tontons macoutes"
d'aussi triste
mmoire. Jean-
Bertrand Aristide a
ilarit lourdement arm cette Les militaires dmobiliss qui ont pris part au renversement du 29 fvrier
milice en 2003 et 2004 se.voient refuser d'accomplir leur rve de reconstitution immediate des
dbut 2004, quand le soutien du people a forces armes d'Hati photo Haiti en Marche
srieusement vacill devant sa propre impritie et sont alors de l'ordre de 20 000 30 000 dollars, dans un pays o
la corruption gnralise. Rsultat : leur puissance un fonctionnaire gagne 200 dollars par mois.
de feu est suprieure celle de la police.
On le souponne de continue appuyer ces "AUX SOURCES DES CHIMRES"
chimres de son exil sud-africain par divers Devenus "gangs mafieux", ces chimres. don't les rangs


MIAMDA


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE PUBLIC WORKS DEPARTMENT
ENGINEERING SERVICES FOR NW 87 AVENUE FROM NW 154TH STREET TO NW 186TH STREET,
PEOPLE'S TRANSPORTATION PLAN, (PTP)
CICC PROJECT NO. E04-PW-03, PTP

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-
10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order 3-39, announces that
professional services will be required to provide master planning, public involvement and design services for widening and
traffic operational improvements for NW 87 Avenue, specifically from NW 154 Street to NW 162 Street and from NW 170
Street to NW 186 Street. The design plans should include at a minimum: new roadway, roadway widening, storm drainage,
sidewalks, lighting, signalization, pavement markings, signing, and bicycle facilities. The total length of this project is 1.5
miles, and the estimated project construction budget is $7,000,000.00.

The Consultant may be asked to provide construction administration services for this project. Construction administration
services will be limited to reviewing shop drawings, site inspections as requested, review and approval of submittals, and
review of all Requests For Information (RFI).


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

3.02 Highway Systems Highway Design (PRIME)


1.01 Transportation Planning Urban Area & Regional
Transportation Planning
3.04 Highway Systems Traffic Engineering
Studies


3.09


3.10


Highway Systems Signing, Pavement
Markings & Channelization

Highway Systems Lighting


3.11 Highway Systems Signalization

10.01 Environmental Engineering -Stormwater
Drainage Design Engineering Services
16.00 General Civil Engineering


A copy of the Notice'To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as applicable)
may be obtained at the Department of Procurement Management's Vendor Assistance Unit located at 111 NW 1s' Street, 13'1
Floor, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the unit is (305) 375-5773 and (305) 372-5409. A
solicitation notification will be forwarded electronically to all consultants who are pre-qualified with Miami-Dade County anc
- have included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled
on-line. Additionally, those pre-qualified firms without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC
and accompanying documents may be obtained on line at http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitations
On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Terry L. Rolle who may be contacted via e-mail at xtlr@miamidade.gov, fax
(305) 375-1083 or phone: (305) 375-2272.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS


One (1) Agreement 20% Community Business Enterprise (CBE) Goal


A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on January 19, 2005, at 10:00 A.M. in Conference Room 18-
4, 18'h Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. 1' Street, Miami, Florida. While attendance IS NOT
mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is February 4,2005 at 11:00 A.M., LOCAL TIME, ail sealed envelopes and containers
must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1' Street, 171h Floor,
Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR
CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE
CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County
Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description of
the Cone of Silence.


ont t renforcs par les repris de justice d'origine
hatienne extrads par les Etats-Unis, s'entretuent
pour le contrle des bidonvilles, de certain de leurs
secteurs, ou encore des marchs. A celui de La
Saline, non loin du bord de mer, leurs
affrontements, destins dterminer qui aura le
"droit" de ranonner les marchands sans tal, ont
fait 18 morts et des centaines de blesss en
dcembre, selon les organizations des droits de
l'homme. Pour l'anne 2004, le nombre
d'assassinats qui leur sont imputables
dpasse le miller, estime Jean-Claude Bajeux, du
Centre ocumnique des droits de l'homme.
Le premier ministry, lui, pense entrevoir
le bout du tunnel. "Nous pntrons de plus en plus
dans les sources des chimres", affirme M.
Latortue. Il met en avant 80 arrestations, la veille,
dans le bidonville de Cit-L'Eternel et la
rinstallation, en dcembre, du commissariat dans
l'immense bidonville de Cit-Soleil (500 000
personnel, autant que la population de la
Guadeloupe), qui commence cesser d'tre une
zone de non-droit, au bas de la capital.
Ancien fonctionnaire-international, ex-
professeur de sciences politiques, M. Latortue, qui
fut brivement ministry des affaires trangres
Shatien en 1988, avoue qu'il ne s'attendait pas un
tel dsastre lorsque son gouvernement,
volontairement compos de personnalits
"neutres", auxquelles les functions politiques et
ministrielles taient en gnral inconnues, a t
install, le 19 mars 2004. Ministres saccags,
matriel vol, archives disparues, function publique
la drive. Mme chose dans les mairies et
tribunaux. Durant les cinq jours qui ont suivi le
dpart de Jean-Bertrand Aristide, le 29 fvrier 2004,
les chimres ont pill et dvast magasins,
s entreprises, banques et bureaux publics, Port-au-
Prince surtout. Tous les prisonniers ont pris le large.
S Certains, don't les assassins du journalist Jean
Dominique, ont t rincarcrs depuis.
(voir Un bilan / 8)


TRANSITION OU ...
(suite de la page 6)
gouvernement annonait le mois prcdent sa
decision de lancer un mandate d'arrt international
contre l'exil d'Afrique du Sud.
Mais comment les Etats-Unis peuvent-il
esprer appliquer Aristide un principle qu'ils ont
eux-mmes trahi, aprs l'avoir eux-mmes choisi!
En Hati, les principles sont peut-tre faits
pour tre trahis. Mme l'tranger le comprend ainsi.


Hati en Marche, 8 Janvier 2005








1 LE MONDE


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


(Un bilan ...suitedela D licate transition en Hatit a
page 7) D t ee ni ti envisag le paiement de leurs
tnipensions, assorti d'un pro-
3 000 POLICIE 8RS gramme de formation. "Nous
POUR PLUSO DE "BEAU DISEUR" ET "TECHNOCRABES" avonsprfrnocierplutt
MILLIONS D'HABITANTS
"Commenaire, plaid M. Latortue, avec une d'encadrer les operations avec ses blinds." que de risquer une effusion de sang avec les anciens
police d'peine mres, e ie corrm e e La prisee de contrle" de Cit-Soleil, avec les moyens militaires et cette stratgie a t fructueuse",
police d' peine 3 000 membres, en parties corrompue, dote comment M Latortue
Sterrestres, ariens et maritimes de la Minustah la mi-dcembre, comment Latortue.
d'une cinquantaine de vhicules seulement, pour un pays A ses yeux, l'une des meilleures raisons
de 8,5 millions d'habitants, peine noins grand que la est cependant la preuve que cette collaboration est en course A ses yeux, une meilleure ris
e 8 millios d ae qil n' ait pn s e nd qe l d'amlioration, de mme que l'encerclement par les seuls d'esprer en dbut d'anne est le dblocage, pour la

sociale" Pour combattre fonds par la Banque mondiale,
l'inscurit, le premier ministry Hati ayant russi rembourser
comptait sur les casques bleus de . -plus de 50 millions de dollars
la Mission de stabilisation des 4 d'arrirs de dette auprs de cet

qui a pris fin mai le relais de-la t eu don de 12,7 millions de dollars de
force multinational compose de rla part du Canada. Un total de 73
soldats amricains, franais et millions de dollars sous forme de
canadiens. Cette passation de i credit et de dons est dornavant
pouvoir a eu lieu au moment o r disponible pour l'effort de
de terrible inondations l reconstruction du pays. Il est grand
dvastaient les localits de Fqnds- ,~ temps : le rseau routier
Verettes et Mapou, prs de la notamment (2 500 km de voies
frontire dominicaine (580 morts, non revtues, 600 km bitums
20 000 personnel affectes). Mais mais non entretenus) est dans un
la Minustah, don't les effectifs tat lamentable ; le dsastre
viennent tout just d'atteindre les provoqu par l'ouragan Jeanne,
6 000 hommes prvus, rpugne dans la ville des Gonaves en
assurer d'indispensables tches de '" particulier (plus de 3 000 morts
scurit quand son mandate n'est et 200 000 sans-abri) n'est en rien
que de "former, rformer, effac ; l'lectricit est trs
restructure et contrler" la police sporadique, sauf dans la region de
locale. "Pour des questions Jacmel.
d'assurance sur la vie de ses En juillet 2004, les
hommes, dplore M. Latortue, la Forces internationales patrouillant les rues de la capital hatienne au lendemain du 29 fvrier 2004 bailleurs de fonds, runis


casques bleus, quelques jours plus tard, de l'ancienne rsidence
Minustah refuse de mener des operations conjointes avec casques bleus, quelques jours plus tard, de r
la police hatienne. Elle se content de Jean-Bertrand Aristide Tabare, dans la banlieue de Port-au-
la police ha'tienne. Elle se content


OEPARTMENTOF
?ROCUREMENTMANAGEMENT


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can
be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Assistance Unit, 111
NW 1" Street, 13th Floor, Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable
dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional $5.00
handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States
Postal Service. Ail requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made
payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website
(www.miami-dade.gov/dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly
at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container
has been opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting a bid
proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any
mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1S Street, 17"' Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM
on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106


Wednesday January 26, 2005

Cost $10.00


Wednesday February 2, 2005

,R Cost $10.00
Cost $10.00


CHASIS AND UTILITY BODY Cost $10.00
This project will be partially funded by the Federal Transit Administration (FTA) and the
provisions of Title VI of the Civil Rights Act of 1964, the Disadvantaged Business
Enterprises (DBE) provisions of 49 CFR Part 23, and all other pertinent federal provisions
apply.


.Wednesday February 9, 2005


C


*ost $10.00


This contract requires Insurance. A site visitation will be held on Tuesday January 18, 2005,
at 10:00 AM at Miami International Airport Miami-Dade Aviation Department, 4331 NW
22"d Street, Building 3040, Miami, and Fl. 33122. Attendance is recommended.


a .


Prince, investie par
d'ex -militaires
hatiens. Ceux-ci
rclamaient la
reconstitution de
l'arme (dissoute en
1995), revendication
soutenue par une parties
de la population, lasse
de l'inscurit et
oublieuse des exac-
tions passes desdits
militaires. Le 28
dcembre 2004, le
gouvernement leur a
pay un tiers des
indemnisations
promises par Jean-


Washington, se sont engags dbourser 1,4 milliard
de dollars pour un programme prvoyant notamment
plus de 30 000 emplois dans les travaux publics et le
ramassage des ordures mnagres, ainsi que le
doublement de la production d'lectricit. Mais ces
sommes ne sont pas dcaisses ou si certaines d'entre
elles l'ont t, la population n'a gure vu de signes
tangibles d'amlioration de son sort. La France ne
brille pas, quant elle, par son implication hors
Union europenne, mme si 2004 fut l'anne du
bicentenaire de l'indpendance de son ancienne
colonie : sur les 25 recommendations du rapport de
janvier 2004 du comit indpendant de rflexion sur
les relations franco-hatiennes, dirig par Rgis
Debray, aucune n'a t suivie d'effet, l'exception
de la cooperation dcentralise engage par la ville
de Nantes, entire collectivits locales ou institutions.
A dfaut d'avances concrtes dans un pays
o 70 % de la population vit sous le seuil de pauvret,
(voir Un bilan / 9)


ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
( yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kob menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye akpi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil 1t ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
www.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


Page 8 '


MIAM!
S I )


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


7815-1/06


AWARD PINS


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


6506-3/10-OTR
6539-4/10-OTR
7819-0/06


PESTICIDES AND WEED KILLED


OUICKLIME


ROAD SERVICE TRUCK WITH CAB.


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


6597-1/06


PAT..I T RECVCl.INr SERVICE


i


pd


_ L ^II_ __I ^ _I__ II__ _I








aIci 11 ln manv vUI. Ar 111 NU. PU a g eI V9 L L L ..


E ST-CF. ILA FIN DE L'EMBARGO?


WASHINGTON, 6 janvier 2005 Le Conseil
d'Administration du group de la Banque mondiale a
approuv aujourd'hui une envelope financire de 73
millions de dollars EU sous forme de credit et de don en
faveur d'Hati, et a avalis la Stratgie d'appui
intrimaire don't l'enveloppe financire, pour les deux
prochaines annes se monte 150 millions de dollars
EU sous forme de credit et de don. Le financement
approuv aujourd'hui comprend une Opration d'appui
la governance conomique d'un montant de 61
millions de dollars EU et un Projet d'appui la gestion
des risques et dsastres, d'un montant de 12 millions de
dollars EU de l'Association international de
dveloppement, le guichet concessionnel de la Banque.
Cette assistance comprend 36 millions de dollars EU
disponibles sous forme de don et 37 millions de dollars
EU sous forme de credit sans intrt.
Le but premier de la Banque est d'aider le
gouvernement rtablir d'urgence les services de base
ncessaires au people hatien et renforcer la
transparence et la crdibilit des institutions publiques,
" a dclar M. James Wolfensohn, president de Banque
mondiale. Etant donn l'urgence d'appuyer les efforts
de reconstruction dans ce pays, nous avons prvu de


UN BILAN ...
(suite de la page 8)
les critiques fusent l'encontre du gouvernement
Latortue, accus d'tre "un cabotin", "un beau diseur",
"un parleur de salon", la tte d'une quipe de
"technocrabes". "L'impression gnrale est que le pays
n'est pas dirig, que le gouvernement n'a pas de stratgie,
ni contre l'inscurit, ni contre la corruption", rsume,
parmi d'autres, le sociologue Lannec Hurbon. "Nous
ne communiquons pas assez, c'est vrai", reconnat M.
Latortue, qui a voulu rompre avec les excs de son
prdcesseur cet gard et "les sommes folles dpenses
par lui en lobbying" divers et varis. "Dans ce pays en
dtresse total, le premier ministry n'est pas convaincu
qu'il doit prioritairement faire du social avec le peu
d'argent qu'on a, renchrit l'ancien president Leslie
Manigat, chef d'un parti centriste, le RDNP
(Rassemblement des dmocrates nationalists et
progressistes). Une politique de grands travaux publics
la Napolon III, lorsqu'elle sera effective, ne rsout
pas tout : quand les gens n'ont pas, ils prennent."
Tout le monde s'accorde penser qu'il faudrait
aussi relancer le dsarmement des milices, contre espces
sonnantes et trbuchantes, mais la Minustah n'a pas
dmontr, jusqu' present, qu'elle entendait s'engager
bras le corps dans cette operation.
Martine Jacot


dcaisser 46 millions de dollars EU de cette
assistance au course des prochains jours."
Environ 76 pour cent des 8 millions
d'Haitiens vivent dans la pauvret, et l'ingalit
des revenues est parmi les plus leves du
monde. La stratgie d'appui intrimaire a pour
objectif de faire renatre l'espoir en appuyant
la prestation des services de base et en crant
des emplois, en reconstruisant les zones
dvastes par les inondations de 2004, et en
travaillant avec les communauts pour appuyer
le dveloppement local. La stratgie cherche
galement restaurer la crdibilit des
institutions publiques hatienne en renforant
la governance conomique, en particulier en
re-dynamisant la lutte anti-corruption, en
amliorant la transparence, en renforant les
institutions, et en encourageant l'inclusion et
le consensus sur les priorits de dveloppement.
La Stratgie d'appui intrimaire de la
Banque a t dveloppe en coordination avec
d'autres bailleurs de fonds, et en consultation
avec le Gouvernement et la socit civil et sur
la base du Cadre de cooperation
intrimaire (CCI) le programme de deux ans
du Gouvrnement de transition d'Hati
qu'appuient les bailleurs de fonds. Le CCI a
t prpar en 2004 grce un effort conjoint
dirig par le Gouvernement d'Hati avec l'appui
de la Banque mondiale, du PNUD, de la Banque
interamricaine de dveloppement et de
l'Union europenne pour la coordination du
processus. La preparation du CCI a fait
intervenir 26 agencies bilatrales et
multilatrales, des agencies de l'ONU, la socit
civil et le secteur priv. En juillet 2004, les
bailleurs de fonds ont promise un appui de plus
de 1 milliard de dollars EU en faveur du CCI,
y compris 150 millions de dollars EU promise
par la Banque.

Rglement des arrirs
Le 4 janvier 2005, Haiti a rgl 52.6
millions de dollars EU en arrirs de paiement
pour le service de la dette d la Banque, en
utilisant ses propres reserves et un don de 12.7
millions de dollars EU de la part du Canada.
Ce rglement a ouvert la voie au rtablissement
par la Banque des droits du pays bnficier
des dcaissements au titre des accords de
crdits et de dons. En effet, l'exception de
subventions au titre de programmes spciaux,
tous les dcaissements avaient t suspendus


L'Opration d'appui la gouvemance co
de 61 millions de dollars EU, a pour objectif de r
institutions publiques hatiennes en augment


Ces operations
s'inscrivent dans
les financements
prvus par la
stratgie
d'assistance de la
Banque Hati
pour les deux
prochaines annes


James Wolfenshon, Prsident de la Banque Mondiale AFP
l'efficacit dans l'utilisation des resources publiques et de l'assistance
extrieure. En particulier, cette operation appuiera des rformes dans la
gestion budgtaire et les contrles financiers, renforcera la capacity
institutionnelle du secteur public en terms de gestion des resources
humaines et de passation des marchs, et appuiera la stratgie anti-
corruption. De plus, l'opration encouragera des rformes de la
gouvemance conomique au niveau sectoriel, en renforant la gestion
du fonds d'entretien routier et des principles entreprises publiques et en
encourageant les partenariats publics-privs visant amliorer l'accs
aux services de sant et d'ducation. Les organismes de la socit civil
et les reprsentants du secteur priv seront impliqus dans la surveillance
et l'valuation des rformes appuyes par cette operation.
L'opration IDA d'un montant de 61 millions de dollars EU sera finance
grce un credit de 24,3 millions de DTS (quivalent 36,5 millions de
dollars EU) et un don de 16,4 millions de DTS (quivalent 24,5 millions
de dollars EU).

Project d'appui la gestion des risques et dsastres
Le Project d'appui la gestion des risques et dsastres d'un
montant de 12 millions de dollars EU a pour objectif de finance la
reconstruction des zones du pays dvastes par les inondations de 2004,
de renforcer la capacity du pays grer les risques de catastrophes
naturelles et rpondre aux situations d'urgence, tout en rduisant la
vulnrabilit des communauts locales et en attnuant les effects de futures
catastrophes naturelles. Environ 50 pour cent des financements de cette
operation seront utiliss pour aider les communauts identifier et
rduire les risques. Une approche de type dveloppement conduit par
la communaut sera utilise pour mettre en ouvre la plupart des activits
au titre de ce volet du programme et assurer son appropriation au niveau
local, renforcer les institutions locales et crer de l'emploi. Le project est
entirement finance par un don IDA.


La Route des Rails reliance

I'espoir! pal


Le Hugo Chavez du Perou?
P. 15


Ecdutez Mlodie Matin
sur l'Internet
www.radiosoleil.com
MELODIE 103.3 FM
Port-au-Prince, Hlati
(509) 221-8567 / 68 417-0384


La Banque Mondiale approve


US$73 Millions en faveur d'Haiti

POUR APPUYER LA GOVERNANCE

ECONOMIQUE ET LA GESTION DES DESASTRES


depuis le 30 janvier
2001, du fait de
l'accumulation des
arrirs de paiement
vis--vis de la
Banque.

Operation
d'appui la
governance
conomique
onomique, d'un montant
tablir la crdibilit des
tant la transparence et


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 478

Palmetto Golf Course Food and Beverage Services M lA


Miami-Dade County, as represented by the Park and Recreation Department, is soliciting proposals
from interested and capable firms to provide Food and Beverage Services at the Palmetto Golf
Course.

It is anticipated that the County will issue an agreement for a three.(3) year period with two (2)
additional three (3) year renewal periods at the County's sole discretion.

The RFP solicitation package, which will be available starting December 17, 2005, can be obtained
at no cost on-line at HYPERLINK "http://www.miamidade.gov/dpm" -www.miamidade.gov/
dpm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-5773),
Department of Procurement Management, 111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami, FL 331.28-1974
at a cost of$ 10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to receive
the solicitation package through the United States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for January 5, 2005 at 10:30 a.m. (local time) at Palmetto
Golf Course 9300 SW 152"d Street, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory.
The Contracting Officer for this RFP is J.C. Romano at (305) 375-4262. If you need a sign
language interpreter or materials in accessible format for this event please call Jason Martinez,
DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is
January 14, 2005 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of
County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-
1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


Mercredi 12 Janvier 2005


Page 9






Mercredi 12 Janvier 2005 Page 10
Haiti en Marche Vol. XVIII No .50


=SOUND
SPONSORS: MUSI HALL

T M ~IN ~ B~BI riru CiOU C 31US


~PLaHinE17


r-I - -
4,- jftLK H6 ;r i}jii 4WI4JLJJ Ill j
m "Suis 7Ic~
i' 4I :n CW


Ciftwi.cOm


M1i~Pri~e







Page 11


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


La Route des Rails reliance l'espoir
Des deux cots de la rue, des gens toutes sorts, un trac trangl par endroits par les encombrements de la circulation, avec notre business sans aucun avenir et
sont masss. Ils suivent avec attention le des maisons qui empitent sur la voie publique notre manque gagner. A chaque fois, cela a t la fin d'un rve. Cette route des
droulement des travaux. Cela a l'air srieux, rails est devenue celle de l'espoir du.
Cependant l'ingnieur chilien, le colonel Herrera,
commandant de l'quipe d'ingnierie conjointe chilienne et
quatorienne. interrog par Haiti en Marche, a tenu prciser que leur
travail consiste dans la rehabilitation du trac de la voie. Un travail
qu'ils ont promise d'effectuer en 60 jours. "Le dlai sera respect, a-t-
il affirm. Et une fois cette tche accomplice, nous remettrons le travail
une autre compagnie qui, elle, aura la charge de construire la route
proprement dite."
Comment sera'cette route? Sera-t-elle borde de trottoirs?
Est-ce que vous serez oblig de dmolir des maisons des deux cts
de la voie pour donner au trac une larger convenable?
p Nous sommes l pour rhabiliter le trac. Nous ne pouvons
pas vous dire s'il y aura des trottoirs. Et nous ne sommes pas l pour
dmolir quoi que ce soit".
STrs bien mon colonel.
Nous n'obtiendrons pas plus de details.
En tout cas, les spectateurs, eux, se sont montrs bavards.
Dans un luxe de dtails, ils nous racontent qu'il y aura des trottoirs
des deux cts, un vrai boulevard. S'agit-il d'un rve secret qu'ils
experiment ainsi notre micro ?
Et s'il faut, continuent-ils, dmolir des murs et mme des
maisons. nous sommes prts. Nous accepterons. L'important pour nous
est de sortir de cette poussire qui nous rend malade et qui empche
nos commerce d'voluer.
Matriels lourds de la Minustha en operation photo Hati en Marche Et puis, la route va nous permettre de crer toutes sortes de business.
trs srieux cette fois. 11 s'agit des travaux de ou par des marchands ou ateliers de mcanique Nous avons commence d'ailleurs nous rparer en consequence.
construction de la dnomme "Route des rails" ou d'bnisterie ambulants qui y ont lu domicile.
conduisant Carrefour (sud de la capitale. Tous les vhicules au
Cette route depuis si longtemps promise, tant travail portent bien en
de fois commence et laisse en chantier. evidence sur leur carrosserie
La dernire tentative remote au l'inscription UN (Nations
gouvernement Aristide premiere version Unies). Les ingnieurs chiliens
(1991). Le gouvernement de Taiwan aurait sont galement presents, tantt
vers une premiere fois l'argent pour la dans les vhicules, tantt
construction de cette route qui devrait pied. Nous avons pu
tellement allger la circulation sur ce tronon interviewer l'un d'entre eux.
hautement frquent et constituent un goulot Quelle a t la
d'tranglement pour les nombreux usagers qui reaction de la population en
'doivent l'emprunter quotidiennement. Cette vous voyant arni er ?
route est devenue un vritable cauchemar et il Positive. Les gens
n'est pas rare qu'on y passe plus de 2 3 heures de la localit nous .ont
fire du surplace, ce qui vous enlve toute accueillis avec enthousiasme.
envie de vous rendre dans le sud du pays. Les nombreuses
La semaine dernire, uncommuniqu personnel que nous avons
de la Mission de stabilisation en Hati interroges se sont fait l'cho
(MINUSTAH) a annonc que des ingnieurs de ces paroles. Depuis des
chiliens ont lanc le coup d'envoi aux travaux. annes, nous attendons cette
Nous nous sommes rendus sur ce route. A chaque fois nous
tronon jeudi dernier 6 Janvier. Grand avons t dus; nous dit celui-
dploiement de matriels lourds: des ci. Quant cet autre, "depuis
concasseuses, tracteurs, pelles caniques c mon plus june gae, j'ai Elsie et Josseline enqutant pour Ha'iti en Marche sur la "Route des Rails" photo HenM
Mais aussi des vhicules assurant 'arrosage entendu mes parents raconteur qu'on leur avait Des vendeuses de soda avec leurs glacires, vont prendre place le long
Mais aussi des vhicules assurant l'arrosage entendu mes parents raconter qu'on leur avait
de la voie en terre battue pour ne pas asphyxier promise la construction de la" route de Carrefour de la route. Les marchandes de "fritures" competent diversifier leurs recettes.
les riverains de la poussire souleve. Il s'agit par les rails "(devenu par simplification "La route La route de Carrefour par les rails ou un rve qui devient ralit. Mais
de rhabiliter un trac existant dj, mais qui des Rails". Mais cheque fois, l'espoir a t du. c'est la nime fois qu'on l'annonce. Cette fois sera-t-elle la bonne?
disparaissait sous des dchets, des dbris de Et nous sommes rests avec la poussire, avec


Mission des
Nations
Unies pour la
Stabilisation
en Hati
COMMUNIQUE DE PRESS
La MINUSTAH effectue des
travaux de rehabilitation
de la route des
rails "" Port-au-Prince
Port-au-Prince, 05 janvier 2005
- La Mission des Nations Unies
pour la Stabilisation en Hati
(MINUSTAH) excute, depuis le
21 dcembre 2004, dans le
quarter Carrefour de Port-au-
Prince, des travaux de
rehabilitation d'un tronon de
quatre kilomtres de la "route
des rails ", parallle la Route
National numro 2, une voie
qui dessert trois dpartements
hatiens -la Grand'Anse, le Sud
et le Sud-Est.
(voir Minustah / 12)


I


SmoNe Nisy, Jean-Garly Bioen-Aie & lginald Lbin P n L



",SCCoy/,


Info:
305-895-8006


Gros Legliz Ameriki
D.A.F (Drug Abuse
Foundation)
400 South Swinton Ave
Delray Beach, FL 33444
Adm:$10
e-mail. smoyenoisy@aol.com







Mercredi 12 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No .50


I AFFAIRS


1 Page 12


Quatre casques

bleus de la

Minustah blesss

en Ha'ti

PORT-AU-PRINCE, 9janvier 2005 Au moins
quatre soldats de la Mission des Nations unies pour la
stabilisation en Haiti (Minustah) ont t blesss par balles
vendredi, a annonc la Minustah dimanche. Ils menaient
une operation dans la capital Port-au-Prince.
Parmi eux figurent deux Brsiliens et un
Jordanien. Au moins 96 personnel ont t interpelles
et plusieurs fusils mitrailleurs et grenades ont t saisis
au course de cette operation. Elle a t mene pendant
plusieurs heures dans le quarter de Cit Soleil, le plus
grand bidonville de la capital hatienne, a prcis l'afp
le porte-parole de la Minustah, Damien Onses Cardona.
Ce quarter la sortie nord de la ville est un
bastion des partisans du president hatien dchu Jean
Bertrand Aristide. Des changes de tirs ont t enregistrs
entire les soldats de la Minustah et les bandes armes du
quarter. C'est au course de ces changes que les casques
bleus ont t blesss.
"Ils ont t lgrement blesss et ont pu
regagner leurs contingents", a prcis le porte-parole. Il
a ajout que les operations de la Minustah Cit Soleil
reprendraient ces prochains jours.


MINUSTAH ...
(suite de la page 11)
D'un cot total estim cinq millions cinq cent
cinquante sept mille gourdes (5.557.000 G), gr par le
Programme de Rhabilitation et du Dveloppement
d'infrastructures socioconomiques de base (PRD) et
finance par la Commission Europenne, ces travaux,
don't la mise en oeuvre est assure par le contingent
chilien de la MINUSTAH, permettront de dsengorger
l'unique voie du quarter Carrefour, sujette de frquents
embouteillages.
Les travaux, qui ont pu tre entrepris grce
l'arrive d'importants moyens de gnie militaire de la
MINUSTAH, seront excuts dans un dlai de 60 jours.
Par ailleurs, le contingent brsilien de la
MINUSTAH procde, conjointement avec la Police
National d'Hati (PNH), au nettoyage du quarter Bel-
Air, un des quarters de Port-au-Prince. Cette operation
a pour but de dgager,quatre rues de ce quarter : St
martin, Sans Fil, Mailord et Channel, toutes encombres
de vhicules et de pneus brls.
Environ 400 militaires du contingent brsilien,
des ingnieurs chiliens, ainsi que des policies civils,
don't des agents de l'Unit de Police Constitue (FPU)
de la MINUSTAH prennent part cette operation de
nettoyage, qui a galement ncessit d'importants
moyens matriels, don't des tracteurs, des camions et
camions-remorques, etc.
En vue de constater l'tat d'avancement des
travaux, la MINUSTAH organise, ce
mercredi 5 janvier, une visit de terrain
l'intention des journalists de la press
national et international.


Pour toute information supplmentaire, veuillez
contacter le Bureau de la Communication et de
l'Information publique de la MINUSTAH au tel. :
(509) 510-2563 ext. : 6343 ou 510- 3183/84/85 ext. :
6037- 6034-6031 ou consultez le Site Internet de la
Mission au http://www.minustah.org.


HPN, 7 Janvier L'croulement de la maison
lavalas, comme chaque fin de rgne en Hati, a t l'occasion
de rvlations sur les pratiques douteuses de gestion de la
chose publique.
Depuis le dpart prcipit de l'ex-prsident Jean
Bertrand Aristide, aujourd'hui en exil en Afrique du Sud, la
press s'est fait l'cho de nombreux scandals que les
archives du Palais national ont permis de dcouvrir.
Des copies de chques mis l'ordre de
responsables de l'ancien rgime pour des montants souvent
faramineux ont t publies. Des listes d'anciens associs
ou proches du gouvernement lavalas sont en circulation
Port-au-Prince. Des enqutes sont ouvertes par plus d'une
commission tentant de retracer les chemins emprunts par
plusieurs millions de dollars qui auraient t dtourns des
caisses publiques. De nombreuses personnalits du secteur
des affaires ont t clabousses. Parmi elles, l'industriel
Jean Marie Vorbe. Le dirigeant de la compagnie Sogener -
spcialise dans la production et la distribution d'nergie
lectrique -, consul de la Finlande en Hati a d plusieurs
reprises se dfendre publiquement des accusations portes
contre lui. Perscutions politiques ou rglements de compete
? Jean Marie Vorbe s'est confi Haiti Press Network. Il
parle de calomnie et de diffamation...

.Haiti Press Network Qui est vritablement Jean
Marie Vorbe ?
.Jean Marie Vorbe Je suis avant tout un
entrepreneur hatien qui croit dans le travail et le progrs
par la creation d'emplois. Et sur le plan personnel, je ne
suis pas un homme de conflicts mais plutt un homme qui
recherche le compromise.

.HPN Votre nom est li depuis quelques mois
des scandals politico-conomique. Qu'en est-il
exactement?
.JMV Mon nom n'est li aucun scandal avr.
Il est plutt malencontreusement utilis par des personnel
qui ne prennent pas le temps de vrifier les faits et les
dossiers avant de parler ou d'agir. Fort souvent, leurs paroles
relvent de la diffamation pure, de la calomnie ou de mobiles
inavous.

.HPN Pensez-vous que vous series l'objet de
tracasseries, de perscutions en raison de vos relations avec
l'ancien rgime ? Quelle tait la nature de ces relations ?
JMV Je demeure persuade que les plus hautes
autorits n'ont rien me reprocher. Je veux garder confiance
en leur sagesse et leur sens de l'quit. Quant la decision
relative mon exequatur, je crois qu'il s'agit d'un
malentendu provoqu par des intense moments d'motion
dus la violence qui svissait Port-au-Prince. Il est venu
le temps de reprendre toute cette affaire sur des bases plus
sereines. A cet gard, je peux vous assurer que les personnel
comptentes pour dcider en la matire sont dsormais
difies. Quant aux relations don't vous faites mention, elles
n'taient nullement juteuses comme certain le prtendent.
Il s'agissait de fournitures de services la population sur la
base de contracts rguliers qui ont t acquitts par les
autorits en place. Il est important de comprendre que je


Japon: contract de don

en faveur Ha'iti


suis un des rares entrepreneurs don't le client principal est
l'tat. Je suis donc, en quelque sorte, condamn avoir
de bonnes relations avec lui et surtout fournir les services
la population pour lesquels il me paie.

.HPN Vous avez ralis certainement des
affaires intressantes avec le gouvernement de l'ancien
president Aristide. On prtend dans un certain milieu que
cela tait d votre appartenance au pouvoir. Que
rpondez-vous ?
JMV On prtendra toujours que le Groupe
auquel j'appartiens fait des affaires intressantes avec un
gouvernement, partir du moment o ce dernier veut
fournir de l'lectricit la population ou construire des
routes. La raison est simple : dans les deux domaines
prcits, nous avons toujours tenu fournir l'tat hatien
les services pour lesquels il nous paie. Parfois dans des
conditions plus que difficiles. A titre d'exemple, quand
la route des Gonaves tait couple lors de la dernire
catastrophe naturelle, on ne pouvait acheminer par voie
de terre le carburant vers le Cap, ville pour laquelle nous
avons un contract de furniture de courrant lectrique. Il a
fallu le faire par voie maritime. Or, partiellement, la
violence arme svissait aux abords du terminal de
Varreux o nous chargeons nos tankers. Il a donc fallu du
courage, un sens professionnel lev pour continue
approvisionner la population du Cap en courant lecfrique
et en fuel. Malheureusement, dans notre pays ceux qui
risquent leur vie pour leurs semblables n'ont pas toujours
les rcompenses qu'ils mritent. Car, on n'a pas hsit
accuser les organisateurs de ces convois plus
qu'humanitaires de connivence et mme de pourvoyeurs
d'armement aux tenants de l'opration Bagdad.

.HPN Quand on est homme d'affaires en Hati,
est-ce que cela exige une conduite strictement apolitique
? Comment grez-vous vos relations avec les gens du
milieu d'affaires et avec le secteur politique ?
JMV L'Entrepreneur qui vend des services
l'tat n'est pas comme un homme d'affaires tout court.
Sa conduite relve d'une alchimie particulire. L'thique
pour lui ne peut tre dans le choix du partenaire mais
d'abord dans la quality des services et le respect des
engagements. Dans le milieu d'affaires, je ne dois pas
m'attendre une quelconque mansutude de mes
comptiteurs. En-revanche, les personnel de bonne foi
tant du milieu d'affaires et politique prennent le temps de
vrifier les faits avant de porter atteinte l'honneur et
la reputation d'un crateur d'emplois. Car, aprs tout,
quand on regarded les choses de trs prs, nous sommes
sur le mme bateau. Le politique a besoin d'emplois, le
chef d'entreprises a besoin d'autres crateurs d'emplois.
Il lui faut des consommateurs.

HPN Comment voyez-vous votre avenir dans
le pays ?
JMV Ce n'est pas mon avenir qui me
proccupe, c'est plutt celui de mon pays
ou du moins une vision pour un avenir different du present.

Propos recueillis par HPN


de US$436.000
Port-au-Prince, 7 janvier 2005 (AHP)-
L'ambassade du Japon en Hati informed qu'un contract de
don de 436.000 dollars amricains a t sign le 22
dcembre 2004, Rome en faveur d'Hati, relatif au Cadre
de Cooperation Intrimaire (CCI).
Dans une note date du 6janvier 2005 envoye
l'AHP, l'ambassade du Japon a fait savoir que ce contract
de don est destin la promotion de l'Agriculture au
bnfice des populations sinistrs du Nord-Ouest.
Ce contract de don a t sign par l'ambassadrice
du Japon en Italie, Mme MATSUBARA, et par le
Directeur gnral adjoint de la F.A.O, David
HARCHARICK.
Le communique de l'ambassade du Japon Port-
au-Prince indique que le gouvernement nippon a dj
octroy Hati, travers le Programme Alimentaire
Mondiale (PAM), un montant de 2.7 millions de dollars
amricains, pour aider rduire le deficit alimentaire dans
(voir Japon / 14)


ENTRETIENS


Jean Marie Vorbe

"Je suis condamn avoir

de bonnes relations avec l'Etat"


Hardware ELip I00
Sur exhibition, ies companies de:
Le Canada Panama Honduras
Etats-Unis Colombie Espagne
Mexique Chili Costa Rica
Guatemala Argentine Italie
El Salvador Brasil Extrme-Orient
Fvrier 4, 5, 6, 2005 Roberto Clemente Colise
San Juan, Puerto Rico Commandit par:
TELS. (787) 792-4939/792-4955 POMOEMO PJ
j, exhibiti@coqui.net http://www.hardwareshowpr.com '" "'" .







IPage 13


1 Nos Detites announces classes I


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


1


Ie


225-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti


P.O. Box 1429


oiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15455 West Dixie Highway
Suite N & O
N Miami Beach, FI 33162
Tl.: 305 940 9070

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


Plaza Htel
Tlphone
224-9305
224-9307
224-9308
224-9309


Points de Vente Hati en Marche


I Miami


Mdecins

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptes
arte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930


Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


A LOUER


Z.P Apartment Corp.

KAY POU LWE

Apatman
you chanmb
tr prop ak fou, frijid,
air kondisyone etc.

Pou enfmasyon
rele 305-754-9188
oswa vini nan
5554 N.W Miami Ct


Pompano Beach


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 835 8006

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
Tl.: 305 385 1111


OrlandoI


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 781 2500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach FI 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556

Abonnez-vous
Hati en Marche
221-0026


Courrier

Bonjour, Bonsoir, Que la Sant, la tolerance, l'amour,
la force du pouvoir cach en vous et la grce de
mon Jhovah vous soient multiplis durant cette
2005me traverse du Soleil et de la Lune sur la
Terre.

Se pou la Sante f piyay non la vi-w an 2005
lan, se pou Tolerans byen kontwole, Sajs ak la
charity blayi non lavi-w ak non pa moun ki
sanblew yo. Se pou rayisman ak logey kouri Iwen-
w enpi pou lajan sispann mounted pye bwa pou ou.
Konsa, rv manman nou Ayiti ap resi realize: Ou
menm, mwen menm ak lot la pral mete ansanm
pou wete-l non tchouboum mwen ak ou ak lot la
te mete-l la. A la kontan nou pral kontan manje
mango anba Pye Kenp So YAYA-al

Lanmou ak la sante pou ou.


Ci-joint. Une invitation
De trs Joyeuses f tes


L _________________________ _____________________________________________________


Canada: Marie
Denise Douyon prsente
L'ART PALABRES

Nouvelle srie d'oeuvres
s'inspirant d'armes blanches
et d'insignes de prestige
d'Afrique.
Du 12 janvier au 25 fvrier
Le vernissage aura lieu le 12
janvier 2005 de 19 h 21 h
Au Centre Culturel de Verdun
5955 rue Bannantyne
Verdun Qubec
Information :765 7150

Le ler Congrs
Mondial
d'Alphabtisation aura
lieu du 31 janvier au 4
fvrier
La Havane, (RHC) .- Le ministry
cubain de l'ducation, Luis
Ignacio Gomez, a confirm que
le 1er Congrs Mondial
d'Alphabtisation, plac sous les
auspices du Conseil Directif de
l'UNESCO, l'Organisation des
Nations Unies pour l'ducation,
la Science et la Culture, se
tiendra ici, La Havane.

Luis Ignacio Gomez a prcis
que cette rencontre se droulera
paralllement au Congrs
International de Pdagogie, que
Cuba organise tous les deux ans
et qui se tiendra du 31 janvier au
4 fvrier 2005." Nous avons
clbr le 22 dcembre le 43
anniversaire de la fin de la


Votre Bloc-Note


champagne national
d'alphabtisation au terme d
laquelle Cuba a t proclame
Territoire Libre
d'Analphabtisme et nous
continuous rflchir la faon
don't nous pouvons contribuer
l'limination de ce flau dans le
monde "-a-t-il souligne.

Il a prcis que les mthodes
cubaines d'alphabtisation sont
appliques aujourd'hui dans une
quinzaine de pays o leur
efficacit a t plus que prouve.

Source: www.radiohc.cu

La Fte du Feu sera
ddie aux nations de la
CARICOM en 2006
La Havane, (AIN) La Fte du
Feu, un des vnements culturels
les plus important de Cuba, sera
ddie en 2006 aux nations de la
Communaut de la Carabe
(CARICOM).

Orlando Vergs, coordinateur
gnral de la Fte du Feu,
clbre chaque anne
Santiago de Cuba, la deuxime
ville de l'le et la plus
important de sa region
orientale, a dclar l'AIN
qu'en ddiant cet important
vnement cultural la
CARICOM ses animateurs
entendent contribuer l'effort
d'intgration entire les peuples de
la region.


La Fte du Feu de Santiago de
Cuba est devenue un
vnement d'envergure
international entirement
consacr la sauvegarde du
patrimoine cultural,
extrmement riche et divers,
des nations caribennes.

Le correspondent de l'AIN
Santiago de Cuba rapporte que
le vernissage d'une vaste
exposition de peinture des
nations caribennes a eu lieu
dans cette ville l'occasion de
la Journe Cuba-CARICOM,
institute il y a deux ans pour
clbrer l'anniversaire du
premier sommet CARICOM-
Cuba.

Une dlgation de la
CARICOM prside par
SEdwin Carrington, le
secrtaire gnral de cette
association rgionale, s'est
rendue La Havane pour
participer la Journe Cuba-
CARICOM.

Source: AIN
Remise des prix du
26me Festival du
Nouveau Cinma
latino-amricain
La Havane, (AIN)Le film
uruguayen Whisky, des
ralisateurs Juan Pablo
Rebella et Pablo Stoll, a
remport le premier Prix Coral
au 26me Festival
international du Nouveau


Cinma latino-amricain don't la
clture a eu lieu ce week-end
La Havane.

Le deuxime et le troisime Prix
Coral sont alls respectivement
au film chilien Machuca, du
metteur en scne Andrs Wood,
et au film argentin La nifia
santa, de la ralisatrice
argentine Lucrecia Martel, qui a
remport aussi le prix dcern
au meilleur ralisateur.

Avec 10 prix sur les 25 dcerns
dans les diffrentes categories,
le cinma argentin a t le grand
gagnant de ce 26me Festival
international du Nouveau
Cinma latino-amricain.

Le prix de la popularity, dcern
au terme d'un sondage ralis
dans les sales pendant dix jours
pour connatre les prfrences
du public, est all aussi un
film argentin : le long-mtrage
Roma, d'Adolfo Aristarain.
Avec plus de 4 000 voix le film
argentin, a pourtant devanc de
quelques voix seulement la
coproduction Colombie-France-
Espagne El Rey, ralise par
Jos Antonio Dorado, et la
coproduction Colombie-USA
Maria, Ilena eres de gracia du
ralisateur Joshua Marston.

La protagoniste de Roma, Susu
Pecoraro, a dcroch grce ce
rle le prix Coral destin la
Meilleure actrice.


Bloc
Note


Dans la catgorie
documentaire, c'est le long-
mtrage Memorias del
saqueo, du ralisateur
Fernando Pino Solanas, qui a
remport le premier prix.

Pour sa part, la ralisatrice
vnzulienne Elia Schneider
a remport le prix special du
jury dans la catgorie de
fiction avec le film Punto y
raya.

Nous vous proposons ensuite
le palmars du 26me
Festival international du
Nouveau Cinma latino-
amricain :

Catgorie film de fiction

Premier Prix Coral : Whisky
de Juan Pablo Rebella et
Pablo Stoll (Uruguay).

Prix Spcial du Jury : Punto y
raya, d'Elia Schneider
(Venezuela)

Second Prix Coral :
Machuca, d'Andrs Wood
(Chili)

Troisime Prix Coral : La
nifia santa, de Lucrecia
Martel (Argentine)


Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805


Hati en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026
417-0384

Miami
305 754-0705


pour le 20 fev 2005


1


I .


-- -~


1


L


I







c rcredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No .50


Page 14


ELECTIONS


Hati : le Canada prend 'initiative pour

le financement des prochaines elections


anne, s'est rjoui que la nation hatienne aura la
possibility de choisir librement ceux qui, a-t-il dit,
prendront la destine de la nation.
M. Mathurin a affirm que grce ces deux
accords, signs lundi entire le Conseil lcctoral provisoire,
le Programme des Nations unies pour le dveloppement,
si


Signature par le Canada d'un contract de financement pour faciliter la tenue des prochaines lections
en Hati photo UN/Minustah Sophia Paris
Aprs environ deux mois de travail le gouvernement hatien et son homologue canadien, son
assidu, nous sommes heureux d'annoncer que le quipe arrivera Jrusalem ", un slogan don't il a fait
document lectoral et le calendrier sont prts. Ils une devise.
seront soumis cette semaine au gouvernement '" Le Canada est heureux de verser ces 17
avant d'tre connus de tous ", a dclar Max millions de dollars canadiens ", a affirm pour sa part
Mathurin. al'nmrrha.t..,os r ri du anl.ada n n Hanti Claudello Rnrtucher


Le president par intrim du CEP, qui n'a
plus de doute que les lections auront lieu cette


Cette some reprsente le tiers des 45.5 millions


Runion au Conseil de scurit

sur la situation en Haiti

et l'aide promise par les bailleurs de fonds


Le Conseil de scuritdes Nations Unies
tiendra ce mercredi une session spciale sur Haiti,
la demand du Chili, de l'Argentine et du Brsil.
Des ministres des affaires trangres des
pays de l'hmisphre et le reprsentant du
secrtaire gnral des Nations Unies, Juan Gabriel
Valds, prendront part cette rencontre.
Il s'agira d'valuer la situation en Hati
et active le processus de dcaissement des fonds


promise par les bailleurs lors de la conference des
donateurs en juillet dernier Washington.
La communaut international tarde toujours
lancer les operations de dcaissement des plus de 1,3
milliards de dollars promise.
Hati sera reprsente par le chancelier Yvon
Simon, et le charge de mission la direction des affaires
politiques du ministres des Affaires trangres.
Le Premier ministry intrimaire Grard Latortue
a dcid de rester Port-au-Prince.


Situation en Hati pire qu'on peut

l'imaginer, selon un policies de Qubec
10 janvier 2005 -Un policies de Qubec, est encore reconstruire et la lche est toujours aussi
que plusieurs ont connu comme porte-parole du norme. Il soutient que la situation est pire qu'il ne l'avait
service de police, est prsentement en Hati avec imagine : la pauvret extreme, l'tat des routes et le
sept confrres. manque d'infrastructures frappent particulirement.
Jean-Franois Vzina affirme que trois La situation en Hati, mme si elle n'est pas
mois aprs le passage de l'ouragan Jeanne, tout aussi catastrophique que ce qui a pu se passer en Asie, la


Japon: don

de US$436.000

en faveur Hati
(suite de la page 12)
le pays et 2.2 millions pour l'acquisition de vaccins et
d'quipements mdicaux destins renforcer la situation
sanitaire dans le pays.
Par ailleurs, l'ambassade du Japon rappelle que
dans le cadre des inondations de Mapou, Fonds-Verrettes
et Gonaves, le gouvernement du Japon a accord unc
assistance d'urgence en matriels de secours d'une valeur
de 310.000 dollars amricains et une aide en nourriture
pour un montant de 225.000.
AHP 7 janvier 2005 3:10 PM


situation ici est quand mme urgente et il faut
que la communaut international continue
appuyer Hati ", souligne-t-il.
Jean-Franois Vzina rapporte par
ailleurs le climate d'inscurit extreme qui svit
aux Gonaves; jusqu' 10 meurtres sont
rpertoris chaque jour dans la seule ville de
Port-au-Prince. Les convois humanitaires
doivent tre scuriss, mme si les routes sont
difficilement praticables :
I faut scuriser les convois, les sites
de distribution, et les policies qui sont alls
sur place ont t malades, certain cause de
la nourriture, d'autres cause de ce qui tait
dans l'air[...] ", prcise M. Vzina quant
l'tat de la situation.
Une centaine de policies canadiens
sont encore sur place pour aider reconstruire


HPN, 10 Janvier Le president du CEP a
annonc lundi que le document lectoral ainsi que
le calendrier taient prts en marge de la signature
d'un double contract de financement des prochaines
lections par le Canada, valu 17 millions de
dollars canadiens.
-. ,


ncessaire la ralisation d'" lections crdibles en Haiti .
Pour M. Boucher, ce support est un signal clair et fort de la
solidarity du Canada au processus lectoral. Le diplomat a rappel
que la russite de la transition dpendait de l'organisation de bones
lections.
Pour sa part, le Premier ministry hatien a donn la garantie
que le dcret lectoral sera public la semaine prochaine aprs
valuation. Grard Latortue a annonc qu'en plus du budget de
financement de l'institution lectorale, le gouvernement tait prt
finance les operations hauteur de 3 millions de dollars.
M. Latortue dit attendre les 12 millions d'euros promise par
l'Union europenne et les US$ 15,380 millions promise par les Etats-
Unis et l'OEA pour aider le CEP accomplir sa mission.
Le programme des Nations unies pour le dveloppement
(PNUD), institution charge de grer les fonds de support de la
communaut international au CEP, s'est aussi flicit de ce nouveau
pas.
La communaut international reste mobilise aux cts
du conseil lectoral vers l'tablissement d'un gouvernement apais
", a laiss entendre Adama Guindo. Le reprsentant permanent du
systme des Nations unies en Hati dit attendre la concrtisation des
promesses des autres pays amis d'Hati.
Le chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation
en Hati (Minustah), Juan Gabriel Valds, considre la finalisation
des document et calendrier lectoraux comme une manifestation de
la volont du CEP d'organiser les lections en temps indiqu. Il a
renouvel le support de ses units pour scuriser les bureaux de vote.
Nous nous engageons d'accompagner la population dans
la defense des valeurs politiques et rpublicaines et d'aider les Hatiens
participer un processus qui les remettra sur un pied d'galit avec
les autres nations. M. Valds a aussi exhort les autorits tatiques
penser leurs responsabilits tout en clbrant les avances
conomiques.
La crmonie s'est droule en presence du Premier ministry
et de membres de son gouvernement, des ambassadeurs de la France,
de l'Allemagne, de l'Espagne, du Canada, de l'Union europenne
des membres du CEP, des reprsentants des Nations unies et de la
Minustah.



Le Brsil en faveur du

maintien de l'attention

sur Haiti,

malgr la catastrophe dans le

sud-est asiatique
Post le vendredi 7janvier 2005
P-au-P., 7janv. 05 [AlterPresse] Le ministry des Affaires
trangres du Brsil, Celso Amorim. a souhait ce 6 janvier que les
effort dploys par la communaut international pour venir en aide
aux pays asiatiques gravement affects par le recent tsumani
n'occasionnent pas un dtournement de l'attention de la situation en
Hati.
Nous devons maintenir l'attention sur Hati ", a dclar le
Chancelier la press, aprs une reunion avec le president brsilien,
Luiz Incio Lula da Silva, et 49 ambassadeurs du Brsil dans diffrents
pays du monde.
Le point de vue soutenu par le Brsil est qu'on peut mettre
en ouvre toute l'aide conomique et humanitaire possible en faveur
du sud-est asiatique, o environ 150.000 personnel ont pri, mais
sans minimiser d'autres problmes.graves qui existent dans le monde.
Amorim considre qu'Hati est un pays en situation de grave
crise conomique et politique et qui doit tre reconstruit. Le Brsil
fera valoir ce point de vue lors d'une runion du Conseil de Scurit
des Nations Unies New York le 12 janvier prochain.
Nous devons maintenir l'attention sur Hati et c'est
pourquoi j'irai personnellement la runion du Conseil de la
Scurit ", a dclar le Chancelier brsilien. Il a dclar que son pays
insistera sur le fait que la seule manire de permettre Hati de
remonter la pente est d'assurer l'aide financire, le dialogue politique
et l'aide humanitaire ".
Le Brsil a le commandement militaire des casques bleus
des Nations Unies en Hati, avec 1.200 soldats sur quelque 6000 et
des centaines de technicians en nergie, agriculture et constructions.
A la fin de l'anne dernire, Amorim a menac d'effectuer
le retrait des troupes brsiliennes d'Hati dans un dlai de six mois, si
la Communaut international ne participe pas effectivement au
processus de reconstruction du pays.

le pays. M Vzina y demeure pour les six prochains mois. Il espre
que le pays ne sera pas oubli, alors que toute la gnrosit
international est tourne vers l'Asie.










Page 15


AMERIQUE LATINE


Mercredi 12 Janvier 2005 N
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


L'un des frres Humala sera-t-il


le H
LIMA (LatinReporters.com), 4 Janvier La
rebellion, avorte mardi Andahuaylas (sud-est du
Prou), d'ultra-nationalistes de l'ex-major Antauro
Humala, qui rclamait la dmission du president
Alejandro Toledo, a relanc la saga des frres
Humala. Un parti qu'ils inspirent recueille des
signatures pour les elections lgislatives et
prsidentielle de 2006, alors que les Pruviens sont
dsabuss par la corruption et les ingalits sociales.
Antauro et son an Ollanta sont connus
depuis une premiere rebellion arme en 2000. Leur
parcours parallle celui du president Chavez du
Venezuela qui les "fascine"- et leur discours
indigniste ont dans les Andes plus d'cho qu'on ne
l'admet Lima.
Indigniste, militariste et antioccidental, le
Mouvement nationalist pruvien (Movimiento
Nacionalista Peruano, MNP-, don't Antauro Humala
est le secrtaire gnral, est en champagne pour
recueillir 390.000 signatures d'adhrents afin de se
prsenter aux lections de 2006.
S'il sera difficile Antauro Humala d'tre
candidate -car il risque jusqu' 20 ans de prison pour
la rebellion et les policies tus Andahuaylas- son
frre Ollanta ne serait en principle pas empch de
briguer la prsidence de la Rpublique. L'an dernier
dj, des mdias lui en prtaient l'intention.
Lieutenant-colonel de l'arme, actuellement
attach militaire l'ambassade du Prou Soul,
Ollanta est tout aussi clbre que son frre .cadet
Antauro pour avoir men avec lui, en octobre 2000
partir de la ville mridionale de Tacna. une mini-
rbellion contre le rgime alors dj dliquescent de
l'ex-prsident Alberto Fujimori.
Les deux militaires dnonaient ainsi leur
faon la corruption. Ils furent gracis aprs la chute de
Fujimori. La mise la retraite d'Ollanta Humala peu
avant les vnements d'Andahuaylas va le ramener trs
prochainement au Prou.

Mme parcours que Chavez et
Gutierrez
Mtis dans un pays domin par la minority
blanche, officers de l'arme, soulevs contre un rgime
impopulaire, emprisonns, puis lancs en politique avec
le bagage publicitaire de leur rebellion et un message
national-militariste contre la corruption et le libralisme
conomique: tous ces signes d'identit sont partags
par les frres Humala avec deux ex-putschistes latino-
amricains rcemment plbiscits: le president Hugo
Chavez du
Venezuela et le president Lucio Gutierrez d'Equateur.
Les frres Humala jouissent de la sympathie
de gnraux la retraite et de l'appui de nombreux
militaires "rservistes" livrs au chmage depuis leur
sortie de l'arme. Vhicul notamment par le journal
"Ollanta" (le prnom du frre d'Antauro), le message
du MNP et des frres Humala se qualified d'etnocacerista
("ethnocacriste"), en rfrence au gnral Andrs


igo Chavez du I
Avelino Caccres, ancien president du Prou et hros de la
guerre perdue en 1883 contre le Chili.


L'ex-major Antauro Humala AP
Selon Antauro Humala, chaque dition du journal
"Ollanta" serait diffuse 140.000 exemplaires, surtout dans
les rgions andines d'Arequipa, d'Andahuaylas et de Cuzco.
Dans ces villes, des manifestations spontanes de centaines
d'habitants ont soutenu la rebellion mene du 1er au 4janvier
par plus de 200 "rservistes ethnocacristes" d'Antauro
Humala.
"Au Prou, 80% des 25 millions d'habitants sont
Indiens.ou mtis et un sondage valuait l'an dernier 21% le
taux de rceptivit du message "ethnocacriste". La popularity
du president Alejandro Toledo reste, elle, au-dessous de 10%.

Etat inca dans le style des Etats islamistes
"Quelle vision avez-vous du Prou?" demandait en
octobre 2003 Antauro Humala le mensuel Ideele dit par
I'ONG pruvienne Instituto de Defensa Legal.
"Cela resemble l'Afrique du Sud avant Mandela.
C'est l'apartheid. La majority de la population est cuivre
[allusion probable au teint des mtis et des Indiens], mais
conomiquement, elle est minoritaire. Nous, nous allons
rectifier cela" rpondait le cadet des Humala, qui reconnat
que "Hugo Chavez me fascine".
Il traait pour le mme mensuel les grandes lignes
d'un ventuel Etat "ethnocacriste": autarcie cononique
avec suspension des importations et dveloppement de
l'agriculture locale, y compris de la coca, matire premiere


Un organisme chilien dnonce

le "peu de transparence dans

envoii de troupes chiliennes en Hati
Post le samedi 8janvier 2005 sincrit dans la gestion des fonds ", ajoute Yiiez.
P-au-P., 8 janv. 05 [AlterPresse] -- Le Le Comit souligne que le manque de transparence
Comit chilien pour la Dfense des Citoyens a dnonc dans la gestion des fonds publics occultent les aspects positifs
un manque de transparence dans l'envoi des troupes de ces operations humanitaires et sollicite du ministre
chiliennes en Haiti et sollicit du ministre chilien de 'chilien de la defense un bilan public des cots accumuls
la defense un bilan des cots consentis par ce pays dans dans 1' Opration Hati ".
le cadre de 1' Opration Hati ". L'organisation relve que rcemment, le ministry
Dans un communique parvenu AlterPresse, chilien de la defense, Jaime Ravinet, a estim que la mission
le Comit souligne l'cart norme entire le cot prvu chilienne en Hati pourrait accuser un solde ngatif pour le
pour cette mission entiree 1 et 4 millions de dollars) et Chili de 20 millions de dollars ". Mais selon le Comit, aucune
les dpenses effectues (estimes 20 millions de information officielle n'a t fournie sur les fonds dpenss
dollars) aprs environ 9 mois de presence de troupes jusqu' present, ni non plus sur d'ventuels remboursements
chiliennes au sein de la Mission de Stabilisation des effectus par l'ONU.
Nations Unies en Hati (MINUSTAH). Selon une tude effectue par le Comit chilien pour
Le Comit chilien pour la Dfense des la Dfense des Citoyens, le cot de la mission chilienne en
Citoyens" ne s'oppose pas la participation du Chili Haiti (environ 320 militaires) pourrait s'lever dans les 6
des missions destines rtablir la paix, l'ordre et la prochains mois 25 millions de dollars. Le cot total de
dmocratie ", crit son Prsident, Eduardo Yifiez, qui l'opration durant toute l'anne 2005 pourrait dpasser les
estime ces missions prcieuses et ncessaires ". Ce 100 millions de dollars, affirme le document. [gp apr 08/01/
que nous critiquons est le peu de transparence et de 2005 07:50]


erou?
de la cocaine; primaut du droit inca, mme sur les droits
de l'homme; peloton d'excution pour les corrompus;
interdiction de l'Eglise catholique et reliance des
Scroyances ancestrales; rcupration des territoires perdus
au 19e sicle dans la guerre contre le Chili...
"En some, un Etat inca dans le style des Etats
islamistes" diagnostiquait le mensuel Ideele.
Antauro Humala se dit aussi solidaire des leaders
indiens Evo Morales et Felpe Quispe de la Bolivie
voisine. Il a prtendu la radio pruvienne CPN qu'un
contingent de ses "rservistes" aurait particip la rvolte
des communauts autochtones boliviennes qui forcrent
la chute et l'exil aux Etats-Unis, en octobre 2003, du
president bolivien Gonzalo Sanchez de Lozada. Des
"ethnocacristes" forment aussi le noyau dur et souvent
Violent de nombreuses manifestations sociales au Prou.
L'influent journalist pruvien Alvaro Vargas
Llosa crivait mardi: "Cette anne [au Prou], les
lynchages et les prises de locaux ont dclench un dbat
national sur la dcomposition institutionnelle et le chaos
social dans de nombreuses rgions. Ce qui vient de se
passer dans l'Apurimac [dpartement don't Andahuaylas
est le chef-lieu] est l'expression de la dsarticulation de
l'Etat... reflte dans les sondages qui mesurent
l'alination croissante des rgions andines".

LatinReporters.com est un collectif de
journalists qui analysent l'actualit latino-amricaine et
iespagnole.


SVENEZUELA

Dope par le ptrole

et par les urnes, la

revolutionn

bolivarienne"

n'a plus d'entraves
LE MONDE, 04 Janvier 2005
Le president Hugo Chavez contrle dsormais
tous les pouvoirs, alors que l'opposition est dchire par
ses checs rpts. L'conomie affiche une croissance de
15 % au moins en 2004.
Caracas de notre envoye spciale
Dop par l'envole des prix du ptrole, le Venezuela
a fini l'anne 2004 avec une croissance record de 18 %,
selon la Commission conomique pour l'Amrique latine
(CEPAL). La Banque central se content de 15 % et d'une
provision de 7 % 8 % pour 2005. En 2003, l'conomie
avait fortement accus le coup de l'instabilit politique, avec
des chutes de 8,9 % en 2002 et de 9,2 %.
Aprs la tempte, le pays retrouve le calme. Le
Fonds montaire international (FMI) est satisfait, le
president de la Rpublique serein et l'opposition dfaite.
Deux victoires, lors du rfrendum du 15 aot et des
lections rgionales et municipales du 31 octobre, ont donn
au gouvernement de Hugo Chavez la stability.
La Coordination dmocratique (CD), qui regroupe
toutes les composantes de l'opposition, a implos. "Je
n 'coute plus les infos, je ne veux plus parler politique ",
soupire Dina Pena, 43 ans, cadre dans une entreprise de
relations publiques. Pendant deux ans. elle a t de toutes
les manifestations pour exiger la dmission d'un president
qu'elle abhorre. Une tentative de coup d'Etat, en avril 2002,
une longue grve du secteur ptrolier, en 2003, les attaques
de la press et un "rfrendum rvocatoire" n'ont pas eu
raison de Hugo Chavez, sorti renforc de l'affrontement.
"Nous avons connmmis beaucoup d'erreurs ; nous
sommes en thrapie reflexive ", comment Edgar Zambrano,
un dput d'opposition. "Le pays s'est intoxiqu de
politique", ajoute le politologue Carlos Romero, pour
expliquer l'apathie qui gagne les rangs des opposants. "Le
people ignorant paiera cher son amour de Chavez ", affirme
Dina. A l'autre bout de Caracas, Araya, couturire de
quarter, s'insurge : "Les riches n'ont pas comprise la leon
et continent de nous traiter come une poigne
d'imbciles. Le president Chavez, lui, respect les pauvres. "
Dchirs par les rglements de comptes, les
dirigeants de l'opposition ont, pour la plupart, disparu de la
scne. Leur chef de file, Eduardo Mendoza, qui se voyait
prendre la relve de Hugo Chavez, a perdu son poste de
gouverneur en octobre. Selon un sondage, si l'lection
(voir Venezuela / 16)


1 1


1


.







Mercredi 12 Janvier 2005
Hnti pn Mnrrh Vnl YVIIITT Nn 50


Page 16


I LE COIN DE MIAMI I


PAR EVENS HILAIRE


Reactions de la communaut ha'tienne de Miami

l'appel du president provisoire Boniface Alexandre


a J.B. Aristide

Les supporters de l'ex-prsident Aristide ont
critiqu le discours du ler Janvier de Boniface
Alexandre
l'occasion du 201me anniversaire de
l'Indpendance d'Hati, le president provisoire Boniface
Alexandre a lanc officiellement un appel au chef de Fanmi
Lavalas, Jean Bertrand Aristide, en exil en Afrique du Sud
pour qu'il demand ses partisans de mettre un terme la
vague de violence qui secoue le pays depuis le mois de
septembre dernier.
Le discours de Boniface Alexandre a t critiqu
par plus d'un dans la communaut haitienne de Miami,
notamment les partisans zls du president exil Jean


Bertrand Aristide.
Ces derniers ont qualifi de dmagogique l'appel
lanc par le president Alexandre au numro 1 de Fanmi
Lavalas.
Pour eux, Boniface Alexandre d'une part n'est pas
un president constitutionnel et d'autre part, il n'a pas la
capacity relle pour lancer un tel appel. Ils ont qualifi de
de facto I' quipe gouvernementale.
Les fanatiques de Jean Bertrand Aristide ont rejet
l'accusation porte par les dirigeants actuels contre les
supporters de Mr. Aristide en Hati en ce qui trait au
climate d'inscurit.
Les anti-Aristide eux aussi disent ne pas
comprendre le discours du president Boniface Alexandre
concernant l'appel lanc l'ancien president exil en
Afrique du Sud. -


Immigration: l'hatiano-amricain Lionel Jean

Baptiste pourrait tre dport sous peu


La carte de citoyennet de Mr. Lionel Jean
Baptiste pourrait tre rvoqu selon un juge Amricain.
Lionel Jean Baptiste, propritaire d'un restaurant
Miami, se trouve actuellement dans une situation
extrmement difficile avec l'US Immigration qui veut
rvoquer sa carte de citoyennet cause, dit-on, qu'il aurait
t impliqu dans une affaire de drogue avant de dtenir la
carte de citoyennet amricaine.
Son avocat, Me Andr Pierre, se dit choqu par la
decision prise par le service de l'Immigration en ce qui a
trait son client.


Me Pierre dit qu'il compete allerjusqu'au bout avec
ce dossier qui n'est vraiment pas facile. Il a galement
dcid d'aller par devant la plus haute cour de Justice.
Le ministre de la Justice a le droit de rvoquer la carte de
citoyennet de toute personnel qui aurait donn des
mensonges dans son application concernant le dossier
criminal.
Dans le cas de M. Lionel Jean Baptiste, il aurait commis
un acte incrimin ou incriminable pendant qu'il attendait
le okay de l'immigration sur sa demand de citoyennet.
Pour certain c'est la premiere fois qu'une chose pareille
arrive aux USA.


ARTS & SPECTACLES

Fernel Valcourt, alias JESIFRA, a fait salle comble

au North Miami Beach Performing Art Theater
Le grand public de Miami, notamment les amants prsent au grand public de Miami sa dernire creation
du thtre comique, tait au comble de la joie dimanche intitule: Pourquoi pas l'Union des noirs et des multres
dernier North Miami Beach Theater o se produisait la avant la fin ? "
Troupe Jesifra dirig par Fernel Valcourt. Une tragi-comdie en 4 actes, dans lequel Fernel
Jesifra, unique en son genre avec ses longues Valcourt prche en faveur de l'union entire les diffrentes
chaussures et son chapeau de paille de paysan hatien, a classes du pays.

VENEZUELA

Dope par le ptrole et les urnes, la

revolutionn bolivarienne" n'a plus d'entraves


(Venezuela ... suite de la page 15)
prsidentielle avait lieu aujourd'hui, M. Mendoza
obtiendrait 8 % des voix, contre 48 % M. Chavez. Le
president semble assur d'tre rlu en 2006 et de rester
,en place jusqu'en 2012.
Si la "dprime" rgne chez ses dtracteurs, certain
d'entre eux ont pris leur parti de la situation. L'organisation
patronale Fedecamara, qui avait occup le devant de la
scne lors du coup d'Etat, et les industries de Conindustria
ont accept la main tendue par le gouvernement. Rendez-
vous a t pris avec le vice-prsident de la Rpublique.
"Les caisses de l'Etat sont pleines et il y a des affaires
firee, justifie un entrepreneur.
Les lois adoptes sur les mdias ou sur les terres -
cette dernire prvoit la confiscation des proprits
inexploites -, la rforme de la Cour supreme, qui permit
M. Chavez d'en prendre le contrle, ou la rforme du
code pnal font peur. Mais rares sont ceux qui, l'antenne,
continent de crier la dictature castro-communiste. Les
Cercles bolivariens organizations sociales de base cres
sur injunction du chef de l'Etat, qui faisaient frmir les
beaux quarters ont disparu des conversations.

"CALME TROMPEUR"
"Le came peut tre trompeur Certains secteurs
trs minoritaires de l'opposition pourraient tre tents de
jouer la carte dsespre de la violence aveugle", estime
Carlos Romero. En novembre, l'assassinat du magistrat
Danilo Anderson, charge de l'instruction de la tentative de
coup d'Etat, a marqu les esprits. Si les affrontements de
rue ont souvent dgnr, le meurtre politique tait,
jusqu'alors, rest inconnu.
La crainte d'un ventuel attentat contre le
president ne ternit pas l'optimisme qui rgne dans les rangs
'des "chavistes". Libr d'une opposition qui n'a pas lsin


sur les coups bas, re-lgitim sur la scne international,
le chef de l'Etat, don't le charisme reste intact, va enfin
pouvoir gouverner. La reprise conomique favorite la
confiance. L'inflation a t continue sous la barre des 20
% elle rest toutefois la plus leve du continent et le
chmage est pass de 20,7 % 14,5 %. Le FMI en convient
: "Le pays est dans une situation trs favorable pour
consolider la croissance ", a dclar Agustin Carstens, sous-
directeur gnral adjoint, lors d'une rcente visit.
A en croire les analysts, de grands dfis attendent
Hugo Chavez. "Jusqu' present, le president a souvent
agi au coup par coup, pour contrer les attaques de
l'opposition, explique le sociologue Miguel Contreras : il
doit maintenant rsoudre les contradictions au sein de son
quipe conomique, institutionnaliser les politiques
publiques et produire des rsultats tangibles en matire de
lutte contre la corruption et de creation d'emplois.".
"Le chef de l'Etat contrle aujourd'hui tous les
pouvoirs : l'excutif, le lgislatif, le judiciaire,
l'administration lectorale, les organismes de contrle et
presque toutes les collectivits territoriales. Il ne peut plus
accuser l'opposition de l'empcher de gouverner", ironise
Teodoro Petkoff, directeur du quotidien indpendant Tal
Cual.
Des divisions pourraient surgir au sein mme du
camp "chaviste". Il y a quelques jours, Caracas, de
violent affrontements ont oppose la police aux vendeurs
ambulants qu'elle essayait de dloger. Le maire "chaviste"
de la capital a publiquement rprimand les policies et
destitu leur commandant pour "excs commis centre le
people". L'incident pourrait bien tre rvlateur de
confrontations futures.

Marie Delcas


Fernel Valcourt qui rpondait aux questions de
Hati en Marche, se dit satisfait du public qui a rpondu en
grand nombre ce rendez-vous.
La troupe Jesifra travaille actuellement sur une
nouvelle pice qui, d'aprs Valcourt, connatra galement
un succs colossal.
Le public a aussi fait connaissance avec un trs
jeune acteur, Fedlyn Valcourt, qui est le fils de Jesifra et
qui a t lui aussi fort applaudi.
Jesifra a une nouvelle fois merveill le public
par ses jeux de mots et aussi son style de dialogue avec la
foule, qui tait en liesse.



Halti : un trs long

bicentenaire
Par Dominique Batraville
5 janvier 2005
Hati a pris du temps pour prparer son
Bicentenaire. Depuis le 7 fvrier 86, rgimes autocratiques
se suivent. Les chefs d'Etat exaltent les gloires nationals.
Climat de tonneaux de Dana. Hati est pass ct de son
bicentenaire.
La mal-gouvernance, les maladresses des pays
amis ont fait d'Hati un tat trop faible pour grer ses
frontires et garantir la paix civil. Chaque semaine
s'accompagne de dparts massifs de boat people hatiens.
Le crime ordinaire devient spectacle quotidien
pour CNN, Miami Herald et consorts. La violence exerce
Port-au-Prince ne saurait tre compare au movement
du Sentier lumineux au Prou ou la resistance
palestinienne entreprise contre les colonsjuifs d'Isral. Dire
que l'Etat isralien n'a eu que cinquante ans en 1998.
Le climate de terreur effraie un peu les tourists
nord-amricains et europens. Mme certain Hatiens de
la diaspora prfrent aller passer leurs vacances sous des
cieux diffrents d'Hati. Les ventuels investisseurs
trangers et les bailleurs de fonds internationaux pourraient
rester timides face aux promesses faites du gouvernement
provisoire hatien.
Jusqu'ici, la suppression d'emploi fait rage dans
le secteur tant public que priv. La manne (l'aide
humanitaire) est paralyse. La ville des Gonaves en paye
les frais. Mme la Croix rouge international rexamine
sa manire de faire en Haiti.
A la veille du carnaval 2005, la vie nocturne se
complique toujours dans les quarters hauts risques. Mme
au temps de Baby Doc, les restrictions individuelles limitant
cinq personnel tout rassemblement sur la voie publique,
n'taient pas aussi drastiques. Les zones interdites sont loin
d'tre matrises par les soldats de la paix internationaux
et les forces policires nationals.
Malgr les sorties mdiatiques du Premier ministry
Grard Latortue, l'intrt croissant des pays d'Amrique
latine et d'Afrique pour la rpublique bicentenaire de la
Carabe, rien ne laisse prsager la stabilisation relle du
pays. L'crivain franco-haitien Ren Depestre propose une
forme d'inter-gouvernance pour faciliter l'intgration
efficace d'Hati dans la communaut international. Selon
lui, Hati doit sauter temps dans le train de la
mondialisation. "
Le president intrimaire, Me Boniface Alexandre,
a soutenu le 1er janvier dernier date de fte national
Cuba et d'autres pays de la plante que la paix des
tombeaux sera loin d'tre profitable aux descendants de
Dessalines, le Pre de la patrie.
Le lyce Ption, l'une des plus prestigieuses coles
publiques de Port-au-Prince, a failli tre incendi le Jour
de l'An par des criminals non identifies. Entre-temps, plus
d'un million de jeunes hatiens scolarisables se
transforment en laveurs de voitures, cireurs de chaussures,
"restavk ", mendiants en guenilles...
Fini le temps des foyers d'enfants. Pasteurs
protestants, prtres catholiques savent peine conjuguer
le social et le spiritual. Le pays manque terriblement de
Jean Huss, de Gustavo Guttierez douze mois des joutes
lectorales en Hati. Les leaders communautaires de la
diaspora hatienne sauront-ils combler ce vide? Un autre
Thomas Dsulm. entrepreneur-candidat, venu de
Jamaque ou d'ailleurs, se mlera-t-il de la parties. Verra-
ton d'autres Nicolas Estiverne ? Des parlementaires, genre
Alexandre Gabriel Lerouge ou mme Serge Beaulieu,
combleraient-ils l'attente?
Longue et agite aura t l'anne du Bicentenaire
d'Hati. L'ancien chef d'Etat, Leslie Franois Manigat,
president nouveau comit du Bicentenaire, publiera,
esprons-le, son rapport ax sur les forums entams dans
les municipalits du pays.


Dominique Batraville


nUlui CiVl Ivim Ul 1lu vul. 1% v Ill IN" --~-- I-- I









Page 17


I LE COIN DE MIAMI I


Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 50


IMMIGRATION Les lus haitiano-amricains invites intervenir auprs de

MIAMI, 8 Janvier La l'Administration Bush pour stopper la vague de dportations
communaut hatienne est invite le 28 hatienne de Dade, ont de leur cot dnonc d'une protgs temporaires pour nos frres et soeurs vivant
Janvier prochain une manifestation centre l'offensive de faon ou d'une autre les autorits Amricaines de illgalement aux USA.
l'US immigration contre les sans Marlne Bastien (Fanin
papers Hatiens. .Aysyn nan Miami) a lanc un
Lactualitne dans la vibrant appel tous les Hatiens
communaut hatinnede Miami a ~afin de s'.unir dans le but de
t une nouvelle fois domine cette dfendre les sans papers hactens
semaine par les attaques sans merci face aux attaques des agents de
des agents du Service .. IUS Immigration.
d' Immigration contre les sans gr Pour elle, si rien n'est
papers vivant aux tats-Unis. fait ds maintenant pour rsoudre
Depuis quelques mois les cette grave. crise, demain serait
immigrants hatiens illgaux vivent pire.
dans une situation d'inquitude D'aprs Marleine
cause d'une nouvelle value de Marlei
cause d'une nouvelle vague de Bastien, des milliers de signatures
dportations conduit par sous forme de petition ont 1i
l'hImmigration Amricaine. adresses au president amricain
Certaines personnel ont d George Bush, galement au
abandonner leurs activits responsible de Homeland
quotidiennes pour se mettre Security (Immigration) pour
couvert. Elles ont peur de circular exiger statute de
travers les rues de Miami pour fuir temporaires en faveur des
les agents de l"Immigration ou des Hatiens.
policies qui seraient lancs leurs Pour Marlne Bastien,
trousses. la bahtn;aille doirt tre niend lntous


Les animateurs de
diffrentes missions de radio


Co*


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite I
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 Ilth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


Passagers clandestins rapatris en Haiti par les US Gardes Ctes photo Thony


l'Immigration qui attaquent longueur de journe
les sans papers hatiens.
travers ces missions, nos frres et soeurs
ne cessent d'mettre leurs opinions et de critiquer
du mme coup l'Administration Bush qui a pris de
nouvelles measures au niveau de l'Immigration pour
protger le territoire amricain contre le terrorism.
Pour certain, le parti Rpublicain est toujours hostile
la grande majority et c'est dans cette optique que
George Bush, frachement rlu, a pris des measures
discriminatoires visant particulirement les illgaux
hatiens.
Les immigrants hatiens ont lanc un
vibrant appel aux rpublicains hatiano-amricains,
spcialement au Maire de North Miami Joseph
Clestin (Rpublicain) pour qu'il intervienne auprs
du president George et du gouverneur de l'tat de
la.Floride Jeb Bush en faveur des sans papers
hatiens.
Plusieurs organizations communautaires
lancent une grande manifestation pacifique pour le
28 Janvier prochain devant les locaux du Service de
l'Immigration la 79me Rue de Miami pour
rclamer d'une part la liberation de nos compatriotes
retenus au Centre de dtention de Krome et d'autre
part exiger de l'Administration Bush le statut de


N. Miani, FI 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Hlenri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


les niveaux. En ce sens, elle
encourage tous les Hatiens


prendre part la march pacifique du 28 Janvier prochain
devant les locaux du bureau de l'Immigration la 79me
Rue.
L'activiste Lucie Tondreau qui participait le 5
Janvier dernier une mission de Radio (Hati Antenne
Plus) dit esprer 10.000 participants cette march
pacifique programme pour le 28 du mois en course.
Madame Tondreau n'a pas cach ses motions
face la vague de dportations de nos compatriotes qui
sont dans une situation delicate.
La communaut hatienne est en danger, il faut
une solution rapide ", a lanc Lucie Tondreau qui a fait
rfrence des hatiens qui sont obligs de rester chez eux
parce qu'ils ne sont pas en rgle avec l'Immigration
Amricaine.
Plusieurs activists hatiens competent effectuer un
voyage Washington dans les jours venir pour rencontrer
des Parlementaires Amricains sur le sort des illgaux
hatiens.

EVENS HILAIRE

MEILLEURS VOEUX DE VOTRE
HEBDOMADAIRE

Ha'ti en Marche


87-722 INEI 2 eme A/venue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE


TV,


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (Hatiens, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
. PrdcilIn tn ir

Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
N ANi,.-/.. r(ffr


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


__~_~__~ _____ ___~___~ I__~__ ________








Mercredi 12 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No .50


Page 18


I Les Jeux de Bernard I


AVIDES







P RONER

Solutions de la
semaine passe:
Aguascahentes
nun T M 1 L E C F(Y E R R E TN M N0
eumal N H W N w N(H UA T U L C 0) A'
CtudacdDel Carmen
uaUdadDsl C.. L E A' A S O M R E H A LL 1
Guadalajara Y N G Z TO U R A N G T VL
Hermosilo N5UJ Ro \C 1 P M A T S N X E
HutJsulco
LeonGrana-juato A R J A L A U C 0 N R
Ma-tian L T SN' BG C/ A C OIO
M.C,, TK C G J l S E M
Mexnca City
Minatitlan 1 M A T C y 1VIM E R C
Monterrey T AL H V A J E R A
More..a
oaaca A Z I1 E OC,\LE J A V T 0 N
PuertoEsondAto NAETT OA/ OC. UTIL R T, C
S. J' 1 T N JGI C IS~ GEV E W U
SanLuisPotosi L T E .1 P PN C P U D O
Tampico T U VXS D U DL P, J N
Torreon
vera.z S L P MM I D A E LS R J
Villahermosa A L J (HE R MO0 S I L L, O H W X
ZacoaecOas


Allez de AVIDES PRONER, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


HORIZONTAL
1. Sans chef 2. Minable -
3. Tromperie 4. Fixs -
5. Monarque Pronom 6. Pronom -
7. Relative une priode gologique -
8. Voles.
VERTICAL
1. Sans pays -
2. Hro espagnol Anne -
3. Universitaire -
4. Pige, en Haiti Lune -
5. Case Article espagnol -
6. Enzymes Conjonction -
7. dieu celte Dernier Repas -
8. Alcalodes.


Solutions de la
semaine passe:
LIB E RE
L IIB E RS
L IINIEIRIS
D IN E R S
D IIN A R S
D I N A I S
5D IINA1IIT


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567 / 221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com
5h00 6h30 Boin R'veil en musique

6h30- 7h00 Au Pipirit chanitaint
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre


7h00 9h00


10h00- Midi


12h00-12h15


12h15 -2h00


1VIlodie M1atir n avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim
par Fquire Raphal


Le DIisque de l'Auditeur
animation: Jacques Lacour

Le 11idi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00- 3h00 C'est si bonr
eni chansons...
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 Le Bon Vieux Temxps
Retro-Compas avec
Doc.Daniel et Captai Bill

5h00 Le Journal de 5 Heures


7h00- 8h30 Amor y Sabor
8h30- 9h00 Soir Iniformations

10h00 Notre GIrand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique)


Jazz at Ten (Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits


9h00 et au-del Cavaliers, prenez
vos damies (Samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez
Mlodie, c'est plus fort
en musique !


E n bref (suite de la page 2)
Charles d'un ct, et de l'autre le Konakom et le Panpra, deux formations de la mouvance
socialist.
On ignore pour l'instant quelle phase se trouvent les discussions entire les
dirigeants du Front, ceux de l'OPL et du GREH, mais selon un proche du parti de
Guy Philippe, celles-ci devraient dboucher sur la formation d'une coalition devant
prsenter des candidatures conjointes aux prochaines competitions lectorales.
Guy Philippe avait annonc dans la press que son parti dsirait se rendre aux
lections et prsenterait des candidates tous les niveaux. Le Conseil lectoral
provisoire (CEP) doit rendre public dans les prochains jours le calendrier des
prochaineslections qui doivent se tenir la fin de l'anne 2005, selon un membre du CEP

Les finissants en mdecine du priv ne front plus leur stage
I'HUEH en raison des problmes agits par des residents grvistes
Port-au-Prince, 6 janvier 2005 (AHP)- La ministry de la Sant Publique et de la
Population, le docteur Josette Bijou, a annonc jeudi que les tudiants finissants des
facults de mdecine prives ne front plus leur stage l'hpital de l'Universit d'Etat
pour viter a-t-elle dit, des malentendus avec des residents grvistes qui ont dbray depuis
7 jours.
Selon Josette Bijou, des contacts sont tablis avec d'autres hpitaux pour faciliter
les stages des finissants du priv.Elle n'a toutefois fourni aucune precision sur la date
retenue pour l'organisation des examens en faveur des tudiants de l'Universit d'Etat qui
doivent accomplir leur service social en quality de residents de niveau un (1).
La ministry de la sant a dclar par ailleurs n'tre pas concerne par la mise
pied de 8 residents de l'hpital Justinien du Cap-Hatien qui auraient affich a-t-elle dit, un
mauvais comportement l'gard des responsables du centre hospitalier.
Elle a confirm que la chambre froide commande par le gouvernement pour la
morgue de l'HUEH a t livre et se trouve pour l'instant au stade d'installation.
En ce sens, Josette Bijou a demand la police national de ne pas dposer pour
l'instant des cadavres la morgue de l'hpital gnral pour ne pas contrarier les travaux.
Les cadavres abandonns ces derniers mois dans la morgue dysfonctionnelle ou
sur la cour ont indispos les usagers de l'Hpital et dgag une odeur pestilentielle des
centaines de mtres la ronde.
Mais aprs plus d'une semaine, la grve des mdecins residents se pursuit, au grand.
malheur des patients.
CONFERENCE

Le message de Jean Dominique

pour une solidarity international


L'association Garazikus et le
collectif Humani-Terre ont organis dans le
cadre de la 7me semaine de la solidarity
international une soire dbat autour du
film
Jean Dominique, The
agronomist au cinma le Vauban de Saint-
Jcan-Pied-de-Port, le lundi 15 Novembre
21 h."Le film a t suivi d'une rencontre avec
Jacques Barros, professeur de franais puis
directeur de l'Institut franais en Hati,
animateur d'une animation de radio avec le
journalist assassin Jean Dominique. Ont
galement presents, Germaine Blziot,
responsible de l'antenne d'Amnesty


International Bayonne, accompagne d'un
burundais rfugi Bruxelles et de Romaire,
ducateur de rue Hati. Tous ces
intervenants ont lanc un appel la solidarity
suite la catastrophe qui s'est abattue sur le
pays en septembre avec le passage de
l'ouragan Jeanne.
"La solidarit international est
une ncessit pour construire un monde plus
just. Une decision prise en n'importe quel
point de la plante peut avoir des
consequences pour tous. La solidarity
international, c'est : oeuvrer chacun son
niveau pour un monde plus just" ont dit les
intervenants.


NOUVELLE PUBLICATION
Par Raymond St-Fort


Bientt sortira des presses de
PublishAmerica, Maryland, le roman de
Raymond St-Fort, intitul: "Naked
Vengeance," ISBN 1-4137-0245-7. Ecrit
dans un style clair, l'ouvrage est prfac par
Ms. Liz Ridley, une amricaine, elle-mme
auteur de trois romans.
Dans cet ouvrage, Raymond St-
Fort raconte l'histoire de deux jeunes dames
qui ont grand dans un mme quarter, ayant
frquent la mme cole, et qui, arrives
l'ge adult, sont revenues enemies
mortelles, engages dans un duel sans
concessions pour le coeur d'un ami
commun, l'orphelin Erickson Jr.: le fils de
leur riche voisin.
Naked Vengeance montre les
dommages incalculables que l'amoureux


jaloux est capable d'infliger son rival. Car,
le dmon de la jalousie est aveugle.
Raymond St-Fort est aussi
inventeur, pote, photograph, journalist et
dramaturge. Mais, il est plus connu du public
pour ses talents damistes. Des dizaines
d'annes plu tt, il eut publier plusieurs
ouvrages de jeu de dames trs priss par les
amateurs de ce jeu tant hatiens qu'trangers.
Son livre: "Documents Pour
L'Histoire" (1967), o il relate pourquoi il a
rat le titre de champion du monde est encore
trs recherch.
L'ouvrage est disponible au prix de
$19,95. Adressez vos commander 1195
East 46'h St. Brooklyn, NY 1134, ou sonnez
1-718-235-5242.


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

A H

E Y M

CT


Solutions de la semaine passe
DENATTE

ai-----


c


m mffl nmmmmq%


I I


-Mitrn mirrim mrimiri


I IP111'1~11!1111lll11!111111:111111


% Or


-I


LL







Page 19


I Ti gout pa ti gout I


Mercredi 12 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 50


'TI G C<>JT PA I GrUT aq: 4Kq7 MOU


YOUN POWEM

LANGSTONN YOUZ
m ----& -


Langston Hughes


< I am the darker brother
They send me to eat in the kitchen
When company comes.
But I laugh,
And eat well,
And grow strong(LH)

Yo voye-m manie nan kuizin
Cfakfwa gen envite.
?Mwen souri
Mwen byen manje
Epi 'M'vingwo ng>>(M)
Ak :Max Manigat
Langstonn Youz (Langston Hughes) te
ft Joplin, Missouri jou ki te premye fevriye
1902. Li te tou piti l paran-1 yo divse. Tousuit
apre, papa-I te pati pou Meksiko. Se granm-1
ki te elve-1 jouk li te rive laj 13 zan. Se l sa-a
li mouv Linkl (Lincoln), Ilinyz (Illinois) pou
l'al viv avk manman-1 ki te remarye. Se nan
vil Linkl-la Youz konmanse ekri pwezi. Apre
l'fin diplmen high school (H.S.) l'al pase 1-
an avk papa-1 Meksiko. Li pa t'renmen peyi-
a. Li rantre o Zetazini pou l'enskri nan 'Co-
lumbia University' kote l'kite apre 1-an. Pandan
peryd sa-a, Youz travay nan diferan ti djb :
asistan kouk, anplwaye nan londri, asistan
gason nan restoran. Li te f youn kout maren
tou ki te pmt li vwayaje an Afrik ak an Ewp.
An novanm 1924, li mouv Wachintonn. Premye
liv pwezi-1 The Weary Blues part an
1926. Li retounen al kontinye etid-li nan Lin-
coln University (Pennsylvania) kote li gradye
an 1929. Not Without Laughter, premye
woman Langstonn Youz, part an 1930. Pou
liv sa-a li te pran yon meday 16.

Youz, selb pou jan li dekri, nan lanne
1920 pou rive nan lanne 1960-yo, tray mounn
nwa nan Etazini avk anpil detay epi youn
konnesans ki ale nan fenfon lavi pp sa-a. Li
ekri dal woman, nouvl, pys teyat ak pwezi.
Yo konnen-1 anpil pou pozisyon-1 pran sou
mizik djaz ak enfliyans mizik sa-a ganyen sou
sa l'ekri. Vi-1 avk travay-li peze lou nan
mouvman ki rele Harlem Renaissance-lan
ki t'ap kimen nan lanne 1920-yo.

An 1937, Langstonn Youz te pati km
jounalis pou l't'al kouvri lag sivil an Espay-
la (1936-1945). Se pandan lag sa-a li ekri
powm "International Brigade"-la mwenmenm
avk kolg-zanmi mwen Prof. Frank Laraque
nou te tradui an kreyl.

Langstonn Youz mouri Nouyk 22 me
1967. Pou onore memwa-1, East 127th Street
nan Harlem pote non, Langston Hughes Place..


Men tradiksyon powm-nan:

BRIGAD ENTNASYONAL
Batayon Lincoln, yon kote an Espay, 1937

Vye fr ki rete lakay :
Jodi-a nou fe youn ng Moritani blese prizonye,
Li te nw menmjan av-m.
Mwen di-1, ti gason, kisa w'ap fe isit,
Ap goumen ak mounn k'ap defann libte-yo ?
Li reponn mwen nan youn lanng
M'pa t' kapab konprann.
Men youn lbt mounn di-m li t'ap rakonte
Kouman yo te sezi-1 nan peyi-1
Pou fse-1 antre nan lame Fasis
Jouk pou l'janbe rive an Espay.
Li di tou li te santi
Li pa p'janmen tounen lakay-li ank.
Li di li te santi
Sa y'ap -f-1 fe-a pa te kork.

Li di li pa te konnen
Mounn sa-yo li t'ap goumen avk yo-a.
Pandan li te kouche la-a ap mouri
Nan youn ti bouk kan pa nou an te fk pran,
Mwen vire zye-m nan direksyon Lafrik
Sa-m w ? Se fondasyon k'ap souke -
Paske si Espay Lib ganyen lag sila
Koloni yo, tou, ap lib -.
L sa-a youn bl bagay ka rive
Mounn nwa tankou m'yo nan Moritani.!
Mwen di-1, Kamarad, koute,
Mwen sipoze se poutt sa vye Anglet
Si m'konprann byen Itali, tou,
P ppu Repiblik Espay-la
Boule byen avk mwen, avk ou-
Paske yo ganyen esklav nan Lafrik-la
Yo pa vie w yo lib.
Koute, prizonnye moritanyen-
Ban-m lanmen!
Mwen ajenou la b kote-1
Mwen kenbe men-1
Men li te sitlman blese grav li t'ap mouri
Se poutt sa li pa t'konprann.
Max Manigat
janvye2005
maxmanigat@aol.com

MWEN PA OPA

Chak fwa mwen chante pou ou
Ou di m'pa sou konpa
Se vre ou gen bl vwa ak bl aksan
Men tonn! ou se youn deblozay
Chak fwa mwen b kote-w
Ou meprize-m ou charade-m
Ou di -m m'pa sou konpa

Ret...trankil non S!
Mwen ta byen renmen gen vwa-a
Mwen ta byen renmen gen aksan-w
Ki pou mwen ta dwe youn amoni
Men sa Granmt la ban-m
Nan lavi-a; Mwen kontante-m.

Pou ou mizik mwen-an pa balanse
Men frk ou konprann
Direksyon pa ft pou amourz.
Mwen ekri mizik sila-a pou ou cheri
Men... ki te mele-w!
Mwen konnen se youn chante
Oun chante anparabl
Men tout lanmou-m ladann
Si ou ta mete ti kadans pa-w
Menmsi m'pa sou konpa
Men k-n ta opa...en de; en de
Ernst Registre ( Nn Lezince)

LIBRERI MAPOU: Fenk part: Quand
tonnent les canons: Auteur: Vogly Juste-
Constant (Roman) 305-757-9922


DIMANCH 16 JANVYE

DEPI 5 RIVE POU 7 AN

NOU SWETE EUGENIA.

REMAIN BYENVINI NAN


MIYAMI POU


VANT


SIYATI LIV:


SE DVOILE

Enfimy Prezidan Chanm Koms Ayisyen
Kanada -Animat radyo Kominot: CKUT-
Kanada Vis-prezidan Conseil National
de PADG>- ManmAsosyasyon Kebk pour
l'Avancement des Nations-Unis
Kandida youn pati politik...Ekriven...
DIMANCH Youn RANDEVOU ak Youn
fanm total nan Sant Kiltirl Mapou 5919
NE 2nd Ave- Tout mounn envite. 305-757-9922

TOUBOUYON


Nan peyi-m
Tout tt vid
Pawoli fini
Rablabla, rablabla


Se chanjman sou chanjman
Retire kb-ou pou-m mete k-m
Se mwen k'pi bon
Rablabla, rablabla


Se egalite, fratnite
Libte tout lajounen
Osinon, libte ki pajanm fini
Rablabla, rablabla


Zwezo pa chante
Lavi fini
Se lapenn
Rablabla, rablabla


Se lame kanibal
Lame san manman
Grenn sonnen
Rablabla, rablabla


Nan peyi-m
Se grinbak
Se vol ak zenglendo
Rablabla, rablabla


Se qun peyi ki gri
Tankou oun po silab
Tlman gen kleren ak babankou
Rablabla, rablabla, rablabla
Nn Lezince (3 janvye 2005)

YOUN TI FANM
Youn ti fanm ki pa t'tw wo
Youn ti fanm ki pa t'tw kout
Oun ti fanm koul kannl
Oun ti fanm chaje ak gangans
L l'ap pase se woulala!...
L l'ap mache se youn yanvalou
K-m te chaje ak lapenn
Mwen pa t'gen kouraj
Pou m'te di-1 mwen renmen-l;
Chak fwa l'pase
Mwen gade-1, mwen souri
Men li pa t'janm vire gade-m...
(Nn Lezince)
Ernst Registre (Oktb 1994)

PEYI-M
Peyi-m seyoun fanm vanyan
K'ap kriye nan youn je
Epi k'ap senyen nan youn lbt

Peyi-m toujou nan kouri
Se youn mch dife
K'ap fe kous ak lalin

Peyi-m se youn chody vid
Pitit li yo ale nan mache
Yo bliye tounen

Peyi-m se youn ti pas dlo fandanman
Li fann an de
Li tounen youn rivy san

Peyi-m dbmi sou galri
Mt minui dezabiye-1
Li pran refwadisman


Pey-m tlman touse
Li fatigue pran medikaman
Li koupe fache ak lepwa


Angelucci Manigat






Mercredi 12 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol XVIII No 50


____ CONTRE-PERFORMANCE

DU 11 NATIONAL


PORT-AU-PRINCE, 9 Janvier
- Dimanche, dans un stade Sylvio Cator
moiti rempli, la selection national hatienne
de football s'est incline 0-1 face son
homologue cubaine dans le cadre du match
aller comptant pour la 3e et avant dernire
phase des liminatoires de la Coupe d'Or.


L'unique but de la rencontre a t l'euvre du
milieu de terrain cubain Maykel Galido Castafieda la 6e
minute de la second priode. Cette dfaite domicile
complique notre situation, compete tenu du fait que nos
compatriotes sont obligs d'aller gagner La Havane le
dimanche 16 janvier prochain, s'ils veulent conserver leur
chance de qualification.


L'hatien Chry Mones (gauche) lutte pour le ballon MI.M...-.
avec Alain Cervantez de Cuba AP


LA VERITE EST DANS LES CHIFFRES!!!
Le Service est Performant
et la Clientle est Satisfaite

Depuis plus de 20 ans que CAM offre ses services
la communaut hatienne,
le nombre de transferts a connu une augmentation
constant et rgulire de 20% tous les ans!


La communaut hatienne fait confiance CAM,
.le choix de plus de 75%.: :'
de sa population pour ses transfers d'argent.


2002: le 23 dcembre 16,853 transferts
livrs domicile le mme jour.


2003: le 23 dcembre 18,282 transfers
livrs & domicile le mme jour.

2004: le 23 dcembre 21,572 transferts
livrs domicile le mme jour.


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAM: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONUNE: www.camtransfert.com

Wa gIo fDC. Georgie e Fjer '


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Haiti

Avec
Mlodie FM
la Vie n 'est
plus la mme




7heures:
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill

5 heures
Chita Tand

6 heures
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carmichael
10 heures
Mlodie Times

Il heures
Encore plus de
musique...


Page 20


naiti cil Mai-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs