Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00238
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 5, 2005
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00238
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche dition du 5 au 11 Janvier 2005 Vol. XVIII No 49


PREMIER MINISTRY VS. GROUP DES 184


A qui doit profiter le crime?


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 2
Janvier Les rcents propos du "
Premier ministry intrimaire
l'gard de la classes des affaires "
("occupez vous plutt de vos -.
affaires!") n'ont pas fini de faire
des vagues. Qui plus est, invit
dire s'il maintenait ses paroles,
Grard Latortue aurait renchri:
"Je ne suis pas la premiere
personnel le leur dire."
On. en est l depuis.
Aucune tentative de recoller les
morceaux ne semble avoir t
enterprise.
La raison de cette sortie
inattendue du chef du
gouvernement est un document
du Centre de la Libre Entreprise
et de la Dmocratie (CLED) une
organisation de professionnels et
d'hommes d'affaires fonde il y
a quelques annes avec le
concourse de l'Agence des Etats-unis pour Le ler Janvier 2005 aux Gonaves, le Prsident Alexandre et le PM Grard Latortue,
( droite) le Nonce apostolique photo Yonel Louis/HenM


le Dveloppement International
,,,. -. (USAID) dressant un bilan du
...--- gouvernement de transition et
invitant le premier ministry
une refonte de son cabinet
ministriel.
Mr. Latortue a
rpondu par la petite phrase
mentionne plus haut. Cela
alors que l'on considrait
jusqu'ici l'lite conomique
comme le principal partenaire
du gouvernement de transition
install au lendemain du
renversement de Jean-Bertrand
Aristide le 29 fvrier 2004.
Le CLED avait aussi
une sorte de function de
message (de qui de droit!) dans
la lutte contre Aristide. Ses
proclamations taient passes
au crible car on lui prtait un
rle de porte-parole de la
volont, disons, de certain
(voir PM vs. 184 / 4)


Le people des Gonaves n'a pas t trs accueillant le ler Janvier 2005 envers le government intrimaire
cause de la misre et du chmage qui sont insupportables et plus encore dans la ville o l'ouragan
Jeanne a fait plus de 3.000 morts et encore plus de milliers de sans abris AP


1ER JANVIER 2005 :

Boniface

Alexandre

"tend la main"

Aristide
P-au-P, 1 janv. 05 [AlterPresse] Le Prsident
provisoire hatien, Boniface Alexandre, a appel l'ancien Chef
d'tat Jean Bertrand Aristide, actuellement rfugi en Afrique
du Sud, contribuer l'tablissement de la paix en Hati.
Je tends la main l'ancien Prsident", a lanc
Alexandre dans un discours prononc aux Gonaives (Nord),
o se sont droules des crmonies officielles l'occasion
du 201me anniversaire de l'indpendance d'Hati.
Me. Alexandre a invit l'ancien Prsident appeler
ses partisans cesser la violence et contribuer la paix.
Depuis septembre 2004 des violence sporadiques dans le cadre
(voir Appel / 4)


'I


ELECTIONS 2005


Non aux dputs


et snateurs aux ordres !


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 1er
Janvier Le Premier ministry intrimaire
a soulev un point intressant concernant
le processus lectoral lors d'une
conference de press le jeudi 30
dcembre dernier.
M. Grard Latortue a flicit le
Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour
avoir dcid d'organiser les lections
fixes en novembre-dcembre prochain
en deux temps: d'abord les territoriales


(Asec, Casec), puis les lgislatives et
prsidentielles.
Selon le chef du gouvernement,
cette rpartition dans le temps permettrait
une sorte d'auto-limination de la plthore
de parties politiques: on en compete au moins
90.
Cependant Latortue aurait
souhait mieux encore: une separation des
lgislatives de la prsidentielle.
Il explique: en Hati, il n'y a que
la course la prsidence de la Rpublique
qui compete, tout le reste est secondaire,


subsidiaire. Tout repose sur cet
effet d'entranement: la plupart
des candidates aux functions
parlementaires se contentent de se
ranger derrire le candidate
prsidentiel semblant bnficier
des meilleurs atouts ou de la plus
grande chance. Ds lors, les futurs
lgislateurs ne font pas champagne,
ne dfendent aucun programme,
en un mot n'ont pas se fouler la
rate. Ils se contentent de miset trs
(voir Elections / 6)


d


SHati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email: pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896


Miami, New York, Montreal Boston ,


_ __ -,--, -- 1
__


-.-j








EN PLUS !


I -- ----


CATASTROPHE

Un tsunami gant "probable"

dans l'Atlantique d'ici 10.000 ans
LONDRES, 2 Janvier Un des cas, perdre un bloc de 500 kms cubes,
tsunami gant "probable" d'ici 10.000 25 kms de long, 15 kms de large et 1,4 km
ans dans l'Atlantique enverra des vagues d'paisseur". "L'activit du Cumbre Vieja
de 10 100 mtres autour de l'ocan, en 1949 a provoqu le movement sur son
selon une tude cite dimanche par le flanc ouest d'un bloc estim deux fois la
pMA-- -


Cadavres sur une plage en Asie du sud-est qui a t frappe par la catastrophe
du dinanche 26 dcembre Reuters


conseiller scientifique du gouvernement
britannique, David King.
Selon cette tude, mise en avant
par Sir David King dans l'Independent
on Sunday, ce tsunami, qui serait
provoqu par le glissement de tout un pan
du Cumbre Vieja, un volcan dans
l'archipel des Canaries, frapperait
l'ensemble des ctes de l'Atlantique et
des vagues de 50 100 m de haut
atteindraient notamment le nord-ouest de
l'Afrique.
Toujours selon cette tude,
signe par deux gophysiciens de renom,
l'Amricain Steven Ward, de l'universit
de Santa Cruz (Californie), et le
Britannique Simon Day, de University
College, Londres, "20 25 mtres
constitute la hauteur finale probable des
vagues qui atteindraient les ctes de
Floride". Des vagues de 15 20 mtres
frapperaient les ctes sud-amricaines et
l'Espagne et la Grande-Bretagne seraient
touches par des vagues d'une dizaine
de mtres.
Ces deux chercheurs ont fait
leurs calculs partir de la chute dans
l'Atlantique d'un pan entier du Cumbre
Vieja, sur l'le de La Palma. Un volcan
trs "instable" qui pourrait, "dans le pire


taille de l'le de Man (NDLR: au nord-ouest
de l'Angleterre), et il est probable que celui-
ci peut s'effondrer tout moment dans les
10.000 prochaines annes", a averti David
King, dans l'Independent.
Insistant, "aprs ce qu'on a vu dans
l'Ocan indien" la semaine dernire, sur la
ncessit de mettre en place un systme
d'alerte contre les tsunamis dans
l'Atlantique Nord, M. King a estim dans
sa tribune que la Grande-Bretagne n'est pas
prte actuellement affronter ce genre de
cataclysme. Selon l'Independent,
l'opration Triton, un exercise effectu
l'automne 2004 sur les consequences d'une
tempte d'une ampleur comparable celle
qui avait frapp la Grande-Bretagne en
1953, tuant 307 personnel dans le nord-est
du pays, dmontre galement la fragilit des
ctes britanniques.
Au terme de cet exercise, qui
analysait les consequences probables le long
des ctes anglaises d'un ouragan
provoquant des vagues de trois mtres de
haut, les autorits avaient en effet constat
que les defenses maritimes seraient
largement inefficaces et que "la mer pourrait
rentrer jusqu' 10. kilomtres l'intrieur
des terres". (AFP)


Peut-tre jusqu' 150.000 morts

en Asie, $2 milliards d'aide


JAKARTA, 1"e Janvier Le
traumatisme des raz-de-mare
dvastateurs en Asie, qui ont peut-tre
fait 150.000 morts, a marqu le passage
2005 dans le monde, avec des
festivits annules ou remplaces par
des prires, tandis qu'une mobilisation
international exceptionnelle s'or-
ganisait avec 2 milliards de dollars
d'aide.
Un nouveau sisme est survenu
samedi au large de l'le indonsienne de
Sumatra, l'une des rgions les plus
touches par les tsunamis qui ont ravag
les rivages de l'Asie du Sud et du Sud-
est le 26 dcembre.
Tout danger de nouveau raz-
de-mare tait cependant cart, selon
l'observatoire de Strasbourg (France),
aprs cette secousse de magnitude 6,5
sur l'chelle ouverte de Richter.
Au large de l'Inde, dans les
archipels des Andaman et de Nicobar,


situs prs de l'picentre du sisme, 74
rpliques ont t ressenties depuis le 26
dcembre, puisant les habitants dj
gravement touchs, selon les services
mtorologiques locaux.
L'Onu a estim vendredi que les
raz-de-mare pourraient avoir fait 150.000
morts, en admettant que le "chiffre absolu
et dfinitif" ne sera probablement jamais
connu. Plus d'un million de personnel
devront tre nourries par l'aide
international pendant des mois en
Indonsie, et plus de 700.000 au Sri Lanka,
ont indiqu galement les Nations unies
samedi.
L'Organisation mondiale de la
sant (OMS) a fait tat samedi de
l'apparition des premires maladies
transmissibles dans les zones frappes par
les raz-de-mare, o l'on comptabilise cinq
millions de dplacs, souvent sans abri. "Il
y a de plus en plus d'informations faisant
(voir Raz-de-mare / 9)


EN BREF !


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


La Minustah prsente son bilan aprs 7 mois
La Minustah a prsent un bilan positif de ses 7 premiers mois en Hati. La mission
onusienne estime qu'elle atteindra trs prochainement l'effectif fix pour lui permettre de
rtablir la scurit et d'aider le gouvernement intrimaire dans l'organisation des lections
de 2005. Nous voulons aujourd'hui envoyer un message optimiste pour dire tous que
l'on peut connatre des jours meilleurs en 2005 ", a dclar le porte-parole de la Mission
des Nations unies pour la stabilisation d'Hati (Minustah). Lors d'une conference de press,
M. Damien Onss Cardona a reconnu que la situation a beaucoup change dans le pays
depuis le dpart de l'ancien president Jean-Bertrand Aristide.
" Avec 6.060 militaires et 95% de policies internationaux prvus dans son effectif, la
Minustah a la maturity d'entreprendre des operations d'envergure ", a affirm M. Cardona
qui commentait les rcentes operations menes par la Minustah Port-au-Prince. Le porte-
parole de la Minustah est convaincu que la prochaine sortie de 200 policies actuellement
en formation, ainsi que le recrutement de la 16me promotion permettront une meilleure
gestion de la scurit dans la capital.
En passant en revue les diffrentes interventions de la Mission des Nations unies en Hati,
Cardona s'est flicit que la mission ait finance et mis en oeuvre 47 petits projects effects
rapides dans plusieurs villes du pays. Il a prcis que les diffrents bureaux constituent la
Minustah travaillent de concert avec des organizations de la socit civil en vue de rduire
la parit entire homme et femme, dfendre les droits des enfants et participer la champagne
contre le virus du sida.
Pour sa part, le porte-parole de la police civil de la Minustah (CIVPOL), Daniel
Maskaluk, qui participait galement la rencontre a inform que les policies onusiens ont
renforc leurs patrouilles conjointes avec la police hatienne dans les zones sensibles de la
capital. Des effects positifs sont dj enregistrs, a-t-il not.

Crmonie d'changes de voeux au Palais national
Cette crmonie s'est droule entire le Chef de l'Etat Boniface Alexandre et les membres
du corps diplomatique, les ministres et secrtaires d'tat et les directeurs gnraux des
administrations publiques. Le president provisoire a lanc un SOS la communaut
international pour respecter ses promesses envers Hati qui fait face une situation de plus
en plus difficile. Boniface Alexandre a promise que les lections auront bien lieu en 2005 et
elles ne seront pas contestes, a t-il ajout

Nouvel ambassadeur dominicain en Haiti
Le president provisoire Boniface Alexandre a reu les lettres de crance du nouvel
ambassadeur de la Rpublique Dominicaine en Haiti, Jose Serrulle Ramia, le mardi 28
dcembre 2004.
En marge de la crmonie qui s'est droule au Palais National, le president par interim
Boniface Alexandre s'est prononc en faveur du enforcement des relations entire les deux
pays partageant l'Ile d'Hati afin de changer les conditions de vie des compatriotes hatiens
en rpublique voisine. M. Alexandre dit computer sur l'appui de l'ambassadeur Ramia.
Pour sa part, le diplomat dominicain a exprim sa fiert de reprsenter son pays en Hati
o vit une important communaut dominicaine. Jose Serrulle Ramia se prononce en faveur
de relations troites, dans les domaines commerciaux et culturels, bases sur l'amour afin
de protger l'Ile. Haiti est pour l'instant reprsent en Rpublique Dominicaine par un
charge d'affaires.

Dbut du processus d'indemnisation des anciens militaires
Il a commenc le mardi 28 Dcembre par la remise de deux chques symboliques par le
Premier ministry intrimaire au reprsentant des Militaires Dmobiliss. Ces deux chques
reprsentent proportionnellement le tiers de la some due par l'Etat hatien aux anciens
soldats. L'indemnisation est calcule par le cumul sur dix ans du dernier salaire depuis la
dmobilisation. Ce montant est ensuite ajust de 10 % du solde, un quota additionn en
function de l'augmentation du cot de la vie a expliqu le PM Grard Latortue. La *
some global sera fournie en trois versements calculs en function d'un calendrier
qu'tablira le (nouveau) Bureau de gestion des militaires dmobiliss (BGMD). C'est l'ex-
colonel Jean-Claude Jeudy qui dirige ce bureau.
Plus d'une trentaine d'anciens militaires, spcialement ceux qui ont occup rcemment
l'ex-rsidence de l'ancien president Jean-Bertrand Aristide, ont bnfici de ce premier
versement. Plusieurs d'entre eux ont manifest leur enthousiasme vis--vis de la
proposition du BGMD de constituer un corps impliqu dans la protection de
l'environnement, la scurit des douanes et d'institutions prives ou de personnalits
importantes. Peu imported le nouvel emploi, nous aurons toujours une arme la main ",
ont lanc certain d'entre eux.

Rseau de fabrication de faux visas amricains ...
La porte-parole de la Police Nationale d'Hati, Gessy Cameau Coicou, a inform de la
formation d'une cellule anti-kidnapping pour contrer, a-t-elle dit, ce phnomne qui prend
de plus en plus d'ampleur depuis ces derniers temps dans la capital hatienne.
Selon Mme Coicou, plusieurs individus ont t arrts don't des policies mis en isolement
pour leur implication, a-t-elle dit, dans des actes de kidnapping.
Elle a fait savoir que Mr. Patrick St Louis, qui avait t enlev le mardi 28 dcembre par
des individus arms dans la zone de Martissant, a t libr par ladite cellule.
Mme Coicou a d'un autre ct annonc l'arrestation le 8 dcembre dernier de plusieurs
autres individus, parmi lesquels Mme Maud Dumas Dessources, qui feraient parties, selon
elle, d'un rseau de fabrication de faux visas amricains.
Concernant le dossier de corruption au sein de l'institution policire, Gessy Cameau
Coicou, a invit tous les citoyens porter plainte contre tout policies qui aurait rclam de
l'argent dans l'exercice de ses functions.
Toutefois, la porte-parole de la PNH a prcis que les policies qui sont dj en isolement
pour cause de corruption seront remis libert.si les victims refusent d'assumer leurs
responsabilits.

Le mtorologue Renan Jean Louis dans le coma
Le mtorologue hatien bien connu Renan Jean Louis dit Captain Mto ", don't le dcs
a t annonc le 30 dcembre dernier par sa famille, a recommenc respirer, selon ce que
ses parents ont confirm Port-au-Prince.
" Le cerveau tait apparemment mort, mais sans qu'on sache comment, le
coeur a ragi au dernier moment, a expliqu un membre de sa famille.
" Ce n'est pas un canular ", a-t-il assur, se rjouissant que le
mtorologue, soign pour une insuffisance rnale Orlando (USA),
soit toujours en vie, quoi que dans un tat comateux. Il ne reconnat
toujours pas les membres de sa famille.
Ancien militaire, Renan Jean Louis s'est dvou pendant de nombreuses annes informer
la nation sur les couleurs du temps et prvenir contre les dsastres.

Pour la premiere fois, un dominico-hatien condamn pour traffic de
migrants illgaux hatiens
Un juge de la province de Neyba, dans le Sud de la Rpublique dominicaine, a condamn
la semaine dernire le dominico-hatien Christian Dorius 3 ans de prison pour traffic de
migrants illgaux hatiens.
Dorius, g de 23 ans, a t condamn par le magistrat Nersio Medina de la Chambre
pnale de Neyba, pour avoir amen illgalement en territoire dominicain Charles Belgrade,
23 ans, Jeune Frizner et Jean-Baptiste McDonald, tous deux gs de 21 ans. Ces derniers
ont t rapatris vers Hati.
Au moment de prononcer son verdict, le juge Medina a souhait que ce jugement,
considr comme un prcdent considerable
", serve d'exemple ".
Christian Dorius avait reu 200 dollars de la part de chacun des Hatiens, qui il avait
promise des papers dominicains. II leur avait fait traverser le lac Azuei (ouest d'Hati) en
trompant les gardes frontaliers pour ensuite les abandonner dans la province de Barahona
(sud), selon les propos de Dorius lui-mme.
Les trois Hatiens ont t reconduits aux autorits locales par le prtre belge Pedro Ruquoy,
afin de dnoncer ce qui tait arriv.
(voir En bref/ 18)


Page 2







Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vnl XVIITTTI N 49


I TTNIBANK


H I UNIBANK




EXCUSES PUBLIQUES ET RTRACTATION D'OLIVIER NADAL

SUITE A SES PROPOS CALOMNIEUX ET DIFFAMATOIRES A L'ENCONTRE DE

LA UNIBANK ET DE MESSIEURS F. CARL BRAUN ET EDOUARD BAUSSAN

Le 22janvier2004,1e sieur OlivierNadal publiaitsurle site politique www.moun. comun courrierlectronique vhiculant des propose calomnieux
etdiffamatoires I'encontre de laUNIBANK etde Messieurs F. Carl Braun etEdouardBaussan.
Le 27janvier,le Conseil d'Administration de laUNIBANK etMM. Braun etBaussan, dans des notes de protestation parues dans divers journaux
tant en Haiti qu'en Diaspora sou s le titre Afin que nul n'en ignore: Rponse de la UNIBANK OlivierNadal, dffamateurrcidiviste , s'taient
indigns de ces propos calomnieux et mensongers et les avaient condamns avec la plus grande fermet, tout en se rservant le droit
d'entreprendre, en temps opportun, toutes actions lgales.
Suite une sommation signifie par voie d'huissier le 11 novembre 2004 Olivier Nadal aux Etats-Unis, ce dernier, par lettre certifie le 12
novembre par devant notaire de l'Etatdu Texas, prsente sans aucune reserve ses excuses tant la UNIBANK qu'MM. Braun etBaussan,
reconnait que ses propose tai ent comply tements ans fon dement, faux,malv eill ants, diffamatoires, cal omnieux , etl es rtracte publiquement
Le Conseil d'Administration de la UNIBANK etMM. Braun etBaussan prennent acte de lalettre d'excuses et de rtractation d'OlivierNadal,
publie ci-aprs, et constatent que lavrit atriomph. fls remercienttous ceux qui, en la circonstance, leur onttmoign leur sympathie etleur
confiance,et continuentde lefaire.
Le Conseil d'Administration delaUNIBANK
F. Carl Braun
EdouardBaussan
Port-au-Prince, le 13 dc embre 2004.
Pices Jointes


LETTRE D'EXCUSES
ET DE RTRACTATION EN FRANAIS

UNIBANK SA
F.CarlBraun
EdouardB aussan
94, Place Geffrard
P.O.Box46
P ort-au-Prince, Hati
Objet : Rtractation des propose contenus dans un courier
lectronique et dans un article accompagn d'une photographic
assortie d'une l gende en date du22 janvier2004
Messieurs,
C ette lettre fait rfrence un courier lectronique ( e-mail )
transmis parle soussign Edouard Baussan le 22 janvier 2004 et
publiparlasuite surle site Internetwww.moun.com. Cet e-mail
ainsi que l'article et la photographie (assortie de la lgende
j oute parmoi) tels que publis, et don't copies ci-jointes, n'taient
ni vridiques, ni exactes et taient compltement sans fondement.
Le contenude cestextesainsi quelalgende ajouteparmoi taient
faux, malveillants, diffamatoires, calomnieux et ont t crits de
faon totalement irresponsible et aumprisde vos droits et de ceux
delaUNIBANK.
Entant qu'auteur de cet e-mail etde lalgende accompagantla
photo, je voudrais publiquement rtracter les dclarations
continues dans ces documents. Je vousprsente mes excuses, sans
aucune reserve, pourle stores quej'ai pu cause votre reputation et
celle de laUNIBANK etpourtous autres prejudice s gnralement
quelconques. LaUNIBANK et vous avez connu de grands succs
tant en Hati qu' l'tranger, et je formule le vou que ma
rtractation pourra, d'une certain faon, rparer les torts que je
vous ai caus s.
Etantdonn que lapublicationde cet e-mail, de cet article et de
lalgende accompagnantlaphoto obissait des intrts etmobiles
personnel, j'accepte que vous rendiez public la prsente lettre
exprimantmes excusesformelles etmartractation.
Sincrementvtre,
(si nature authentique)
OlivierNadal
Je certified que le document ci-dessus a t sigp enmaprsence le
12 novembre 2004 par Olivier Nadal, que je connais
personnellement ou qui a produit son permits de conduire comme
pice d'identit et qui afaitlapr senate declaration sous serment.
(S)S andraL. Ragan, Notaire Public


LETTRE D'EXCUSES
ET DE RTRACTATION EN ANGLAIS




r. 0. Do 46

c ~ ,,LMU Pta.i.tr and wit:l c ~'L:,11.1
dfi4*d !uvn.ar'. 22, 2i:~>


Erw (3cril: cn

Thij aIn- iiru oft of ano -mriI ain.margd b. thr unijrle" to L : .an un
.!.ty 'r.. U<>4 and'Ihw*?Itr7 prt l4ai t 2 1 :irlin. 'rr' '4d.rU. 7.- nG l .11I.'
:th mp.~n;i. ir ji~i er:iclcpaj ~ t h a caption 4d wh.tch art Er&ched h=o. o, werc r i'iit itaifi; nor twCurte. and are
wtithoort fcuil.!III -I"c V1!1t iL:-cn A


A.u th uthor of such 0-11gail &nd ICgnplt EpL'r. t 1ND woul tw Io f
the arrcTrint to publiezally rot-xe the ttmoets containenod J ioeir
1jh for si.,c t i braln [ rnay hkvo e d W tou- reputatim u r"wV pn w ofnibanki
or tiiiirr'L'r !Fa of YOu, Woc!fcr uvith 'niba=k. l4asve attan.4 >oi a'=' *, bo1th
hCt! y and aibrea.d, aPnd I u avtid hope duit 1iuch rettact on ttim o r>way n ptt

hi tharh c-=:F, jj'..i:.r dii caption WM p.-H! 7 tO r UT U> 7 ifor 1, 0.4m
wM1cd ili ;!.' E, 1rn hcrby, di'.Ml;i:is Yu ic 1-Vflf1t Ll$1=rhi 'O t P r





The $istI=c*t wx a 6,-.4bud-o n~c h'J fi.~fS'j C.
-'T. l.P'LT Nwlal who u pcrina y nr.r' lme or
Acr-.1r .cr *d cid rakt- an oath


Noajy/Public /4'7 h


Page 3








Page 4


UNE ANALYSE


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


PREMIER MINISTRY VS. GROUP DES 184


A qui doit profiter le crime?

PM vs. 184 ... suite de la lre page) politique Convergence Dmocratique, et ceux de la socit civil 2005, Anne lectorale ...
puissants de Washington. ou Groupe des 184, domin par le big business. La force des tombeurs d'Aristide
Depuis le 29 fvrier 2004, on avait cependant peu Les premiers (Convergence Dmocratique) sont dj tout tant repos sur la larger de leur base so
arler de lui. entiers la lutte lectoraliste. D'un ct, le "Grand front centre politique que sur les atouts majeurs mis enl
Le coup de gueule de Latortue n'a entran aucune droit", avec Hubert Deronceray, Reynold Georges ... mains par la situation. En premier lieu, le
T il ont prcipit, sinon maniganc, le d
S.'. president Lavalas.


Les parties de la Convergence
Dmocratique, prsents pendant la lutte
insurrectionnelle comme les plus
reprsentatifs, n'ont pas encore transform
l'essai sur le terrain. Au lieu d'attaquer de
front le grand public, on privilgie les
secteurs les plus en vue. Les uns courtisent
les faveurs des militaires dmobiliss. Les
autres, la grande mouvance Lavalas
(Aristide continuant garder la clef entire
ses mains depuis son exil sud-africain, alors
que beaucoup de barons de l'intrieur ruent
dans les brancards). Tout cela est de bonne
; guerre, mais n'en demeure pas moins
I prcaire. Cependant le temps press, nous
voici en 2005, l'anne lectorale ...
Des partenaires de l'Accord du 4
Avril, le Groupe des 184 est celui qui colle
le plus au pouvoir intrimaire, mais en
mme temps il est embarrass par le manque
de performance de celui-ci.
D'o le document du CLED. Cela

Les signataires de l'Accord du 4 Avril 2004 (Convergence Dmocratique et Groupe des 184) autour du Premier ministry ne veut pas dire qu'il ne puisse y avoir
intrimaire Grard Latortue photo Thony d'autres intentions derrire ledit document et que


reaction notable, comme si elle avait provoqu une surprise
total. Toujours est-il que le torchon brle. On ne voit pas,
mais on le sent.
Mais alors, sur quoi s'appuie dsormais le pouvoir
intrimaire?

Lutte individuelle pour le pouvoir ...
La coalition du 29 fvrier a vol en clats on ne
peut plus. Les signataires de l'Accord de consensus du 4
Avril 2004, base de la lgitimit du pouvoir intrimaire,
dfaut d'tre conforme la constitution de la Rpublique,
ont un un retir leurs billes.
Dans la photo de circonstance, ce sont autour du
gouvernement de transition: les leaders de la coalition


De l'autre, le centre gauche que l'on croyait avoir quelque
chance. Mais la decision de l'OPL (Organisation du Peuple en
Lutte, de feu Grard Pierre-Charles) de renoncer la formation
d'un "grand parti socialist" (avec KONAKOM, PANPRAet Ayiti
Kapab) a jet une douche froide. La lutte individuelle pour le
pouvoir a repris le pas.
.Le Premier ministry Grard Latortue se dsole que le
pays compete actuellement pas moins de 90 parties politiques et
prche en vain un rassemblement en 5 ou 6 parties, jusqu' 8. Mais
de tels propos se percent de toute evidence dans le dsert.
La question se poser: qui profit cette situation? La
coalition du 29 fvrier n'est pas tellement forte en nombre pour
se permettre d'clater aussi compltement. Alors, qui profit Je


crime?


cette organisation ait abandonn son ancienne
function de message, de celui qui est dans le secret
des dieux.
Mais Latortue a refus tout net de cder
la pression.

Un terrain idal pour le diviser
pour rgner ...
Or de quelle force dispose le gouvernement
Latortue lui-mme? On ne voit pas, du moins
localement. Etant donn surtout que le grand public
(voir PM vs. 184 /5)


ACTUALITE POLITIQUE

1er Janvier 2005 : Boniface

Alexandre "tend la main "
SA risti Pour Boniface Alexandre, un vrai
A ristid e dialogue sera ncessaire en vue d"" apaiser la
(Appel ... suite de la lre page) tension ". Il faudra aussi mettre en oeuvre une
d'un movement nomm operation pdagogie permettant d'expliquer tous que la
Bagdad ont fait des dizaines de violence et les armes ne reprsentent pas des outils
morts dans divers quarters de Port- de bonne governance "
au-Prince. A propos du dossier de la scurit, Me.
Nous avons trop tard Alexandre a not que les effectifs de la Mission des
nous mettre autour de la table de la Nations Unies en Hati sont en passe de se complter.
fraternity ", a affirm Me. Alexandre, Il a rendu hommage aux efforts dploys par la
qui announce des dispositions en police national pour combattre la violence en
direction des secteurs hatiens et mettant en garde contre tout excs. Il a-promis que
trangers la recherche de la paix des enqutes seront conduites sur les violations des
en Hati en vue de la ralisation des droits humans commises par les agents de la police
prochaines lections, prvues pour dans l'exercice de leurs functions.
fin 2005. Par ailleurs, Me. Alexandre a demand la
Desmissaires de haut rang communaut international de concrtiser ses
seront dpchs en Afrique du Sud, promesses d'aide envers Hati durant l'anne 2004.
auprs de la Communaut des Il est pnible de constater que l'aide promise ne
Carabes (CARICOM) et au se concrtise pas'", a-t-il dplor.
Venezuela (qui ont t trs critiques Les crmonies des Gonaves, qui se sont
vis--vis des vnements politiques droules en presence du Premier ministry Grard
de l'anne 2004 en Haiti) pour leur Latortue, du Prsident de la commission officielle
expliquer, selon le president de clbration du bicentenaire d'Hati, l'ancien Chef
provisoire, que l'amiti envers Hati d'tat Leslie Manigat et du corps diplomatique,
doit passer avant tout. Nous avons n'ont pas bnfici de la presence de la grande foule.
besoin de leur solidarity"", a-t-il Gonaves est la ville o l'indpendance
renchri. d'Hati a t proclame en 1804, suite la guerre
Sur leterrain, les jours et les mene par les esclaves contre l'arme colonial
mois venir seront difficiles ", en franaise. Hati tait ainsi devenue la premiere
raison de la perspective lectorale, Rpublique ngre suite l'aboutissement de
a reconnu Alexandre. Il a appel les l'unique revolution anti-esclavagiste au monde.
ventuels candidates faire primer les La ville porte encore les stigmates des
intrts nationaux sur leurs intrts inondations qui ont fait dans la region en septembre
narticiliers. dernier environ 3000 morts. Alterpresse


(
secteurs

entendu p


RECRUTEMENT

COMCEL RECHERCHE


UN SUPPORT AUX

RESOURCES HUMAINES

Le support aux Ressources Humaines a pour principles
functions:
Rdiger la correspondence du Dpartement
Rcuprer et distribuer le courier du Dpartement
Classer les dossiers des employs du Dpartement, selon un classement de
trois (3) types de dossiers aux Ressources Humaines.
Classer tout autre document relatif aux Ressources Humaines sur demand
Dpouiller et classifier les CV par postes
Apporter au stock les requisitions approuves par le Directeur du
Dpartement et prendre livraison du materiel aprs execution.
Grer les fournitures de bureau
Rcuprer de la comptabilit les chques relatifs aux Ressources Humaines
Assister les employs remplir les diffrents formulaires pour demand de
cong, assurance, demand de livret ONA, application interne et autre.
Faire la distribution de tous documents addresss aux employs.
Accueillir et raccompagner les visiteurs pour les Ressources Humaines.
Toute autre tche sur demand de son Suprieur Hirarchique

Qualifications requises:
- Diplme de Secrtariat d'une Ecole reconnue
- Un minimum de deux (2) ans d'exprience un poste similaire
- Excellente capacity de communication crite et orale en Franais, Anglais et
Crole.
- Bonne connaissance des logiciels de base ( Word, Excel, Powerpoint)
- Sens pouss de la discretion et du respect de la confidentiality
- Sens de l'organisation et des responsabilits
- Capacity de travailler avec un minimum de supervision

Les intresss sont pris de soumettre leur candidature avant le Vendredi 10
dcembre 2004 l'adresse suivante:

RESOURCES HUMAINES
P.O. Box 16117
Ption-Ville, HAITI


'


I


i --


n'a pas
ciale et
tre leurs
support
iais qui
part du


FaiLluiia.







Mercredi 5 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 49


DE L'ACTUALITE


Incompatibilit d'humeur


ou conflict d'intrts? ...


(PM vs. 184 ... suite de la page 4)
partage les avis du CLED: rien ne march. Jamais vu une fin d'anne
aussi triste.
Mais dans le fond, les hommes du CLED sont estims dans
la population tout aussi responsables de la situation actuelle que le
gouvernement intrimaire.
L'anne nouvelle commence donc avec cette situation la
fois paradoxale mais pas si complex: un gouvernement en butte
ses propres partenaires, bien que cette situation puisse tre passagre.
Il suffit en effet que le principal partenaire international, le premier
matre d'oeuvre, Washington bien entendu, dcide d'une ligne


definitive
oblig de i
reste donc
a toujours
diviser poi
Iv
demeure p
crime?
N
la mme
commence


et tout ce monde serait
rentrer dans le rang. Il ne
que d'attendre. L'Hatien
t un terrain idal pour le
ur.rgner.
lais la question n'en
as moins. A qui profit le

ous posons rgulirement
question depuis qu'avait
il y a plusieurs annes
cette lutte
mort, la guerre
S fratricide,
entire Aristide
j et son ex-alli
.1 OPL,
S anciennement
i? i Organisation
Politique
Lavalas.

Aujourd'hui
S Aristide a
perdu. Mais
i 'OPL a-t-elle
gagn?

Hier
on avait cr le
Groupe des
implant dans
mis en place au
du 29 fvrier
d'influencer la


ANALYSE
A qui doit profiter le crime ? p.l


SOMMAIRE


L'ACTUALITE EN MARCH
Boniface Alexande tend la main Aristide p.l
Latortue affirme que les pressions de l'inscurit ne pourront
empcher la tenue des lections p.5
Le PM dnonce un gaspillage d'argent dans l'administration
publique p.6
Creation par la PNH d'une cellule anti-kidnapping p.14
La MINUSTAH se dresse un bilan positif p.15
Marche en faveur des prisonniers politiques p. 14
POLITIQUE
Elections 2005: Non aux dputs et snateurs aux ordres p.l
Un cas extreme qui exige des measures radicales p.6
SOS : Tous les voyants sont au rouge p.8
CATASTROPHES
Un tsunami gant "probable" dans l'Atlantique d'ici 10 ans ...
p.2
Peut-tre jusqu' 150.000 morts en Asie p.2
Plus de 2000 personnel sinistres dans plusieurs rgions
du Nord p.9
Assurances mondiales: l'anne 2004 est la plus coteuse p.17
Les USA renforcent les projects de reconstruction des zones
affectes par Jeanne p.17
VOEUX PRESIDENTIELS
Bon Ane 2005 p. 11
COOPERATION
Les mdecins cubains au chevet d'Hati p.12
DIASPORA
Farah Juste rcidive au James L. Knight Center p.16
ECONOMIC
Le tourism hatien rapporte $3 millions la Rpublique
dominicaine en un week-end p.20

184 bien Puis voici ce nouveau conflict (incompatibilit
le systme d'humeur ou conflict d'intrts particuliers ?, que ceux-ci
ilendemain soient bass Port-au-Prince, Washington ou en Floride)
et capable qui ouvre encore plus grande la brche au sein de la classes
a suite des politique.


-'. T' 1.'. .




2,










&A la rUnibank, I

chaque jour est consacre

. trvaillcr durement pour les 400,000 clients,

d'ici et de la diaspora,

qui l'ont honored dc leur confiance.


S ces 4o00,000 lients, la "t iu dit ; 4 M crci



llekrci de nous donner opportunities de vous offrir le meilleur accueil,


Y a-t-il cette fois encore un troisime larron qui
attend tranquillement dans son coin l'heure de son entre
en scne. Comme le Groupe des 184 en novembre 2002
venant coiffer au poteau la Convergence dmocratique ...
A qui ou quoi doit profiter cette fois
l'clatement?

Haiti en Marche, 2 Janvier 2005


Grard Latortue affirme que

les pressions de l'inscurit ne

pourront empcher la tenue des

elections
Port-au-Prince, 30 dcembre 2004 -(AHP)- Le premier ministry intrimaire a
indiqu jeudi que les pressions de l'inscurit ne pourront bloquer l'organisation des
lections prvues pour 2005.
Ni le president provisoire ni moi-mme n'entendons aller au-del du 7 fvrier
2006, date de l'entre en function d'un nouveau president", a dit Latortue.
Selon la constitution hatienne, le gouvernement intrimaire avait au plus 90
jours pour organiser des lections computer de mars 2004.
Grard Latortue s'est flicit du fait que le CEP ait pris la decision d'organiser
les lections en deux temps: les locales et les lgislatives d'abord et les prsidentielles
ensuite. Ce sera une faon, a-t-il dit, de pousser l'auto-limination les candidates et les
parties non reprsentatifs.
Exprimant le souhait que seuls 8 parties politiques participent aux prochaines
lections, Grard latortue se dit convaincus que des 90 parties qui existent de fait, plusieurs
resteront en chemin.
AHP 30 dcembre 2004 2:00 PM


S S.O.S. Tous les voyants


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom


lire page 8


Adresse


Haiti
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


6 Mois
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Un An
Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


Page 5


vnements. Mme quand
sa base lectorale serait
mince, mais les lections ne
se gagnent pas seulement
aux urnes, comme nous
sommes bien placs en Hati
pour le savoir.


les meillures heures d'ouierlure et le miillcur service bancaire d'2liaiti.

CDurant cette annic 2004, la Ilnibank a encore tenu ses promesses


d'tre la banquet de tous les haitiens;


d'tre une entreprise citoyenne, hoinitc et solile.

Cest cin rIeou'cliiant ces mimes promcsses

qu'clle o vous sohaite, i vois et vos families,


un .~'ol dce aix et une Jc nne 2005 harmniuso ,


S11 UNIBANK
"FaIIIsnllls route ens

"faisons route ensemble"


sont au rouge


'


r-


I J


, ?
'
'j








I ELECTIONS 2005 1


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


Non aux dputs et snateurs aux ordres !
(Elections ... suite de la lre page) Absolument pas. Bien au contraire. Rcapitulons: La majority parlementaire FNCD ne tardera pas
rtuniste-ment sur le favori dans la course la Dcembre 1990: Aristide est lu president en prendre sa revanche. Faisant jouer les dispositions
lence. De jouer le billet gagnant, le.bon cheval. Ou faisant endosser sa candidature par le Front National pour constitutionnelles qui accordent un pouvoir de contrle trs
e, de placer leur wagon derrire la locomotive de tte. le Changement et la Dmocratie (FNCD). Celui-ci tendu au Parlement, la majority FNCD" va s'appliquer
Conclusion: on aboutit des dputs et snateurs moissonne automatiquement une large majority dans les saboter toutes les measures de
ltement aux ordres du Il'excutif dirig par le
e l'Etat lu. La notion de Premier ministry Ren
rit parlementaire est f i Prval.
e en drision, puisque Selon la cons-
plutt de la majority du .. ... .. titution de 1987, le premier
le l'Etat qu'il s'agit, le i. ) ministrye est dsign par le
ropre du president lu, au part majoritaire au
e duquel on se condamne parlement aprs consultation
dvntinn total sous avec le 1 nrsident tPde la1


oppor
prsid
encore

comply
chefd
major
tourney
c'est
chef d
bien p
service
une
peine


Un "chapeau
lgal" ...
Le Premier ministry
intrimaire met donc l tout
fait le doigt dans la plaie. Ce
phnomne s'est vrifi
pendant toutes les competitions
lectorales de ces quinze
dernires annes.
En effet, les
legislatures qui se sont
succdes, y compris celles qui
se sont retournes contre le "_ _.
Lavalas, ont toutes t lues sur
la base de leur implication dans
ce movement, bref en misant
sur la popularity de Jean-Bertrand Aristide.
Cependant le jugement de Grard
totalement fond? Ces legislatures dans la
elles vraiment toutes t aux ordres d'Arist
toujours fonctionn comme une simple caisse
autrement dit "la voix de son matre"?


je


Rpublique. Or M. Prval est
considr comme un homme
d'Aristide.

Un t chaud ...
La crise atteint son
paroxysme quand le chef du
gouvernement est somm de
comparatre par devant la
chambre des dputs. La
menace du vote de non
confiance, et donc de renvoi,


es e vidente.
7.74 "Un t chaud, qui
2 ouvre rapidement la voie au
-- coup d'tat militaire du 30
septembre 1991. Pas moins
de 3.000 civils tus.
Le cabinet ministriel, le 2 janvier 2005, sur la Place des Hros photo Yonel Louis/HenM
deux chambres parlementaires. Les politicians ont jou avec le feu. Ce ne sera
Latortue est-il Mais la fracture apparat avant mme la prestation pas la premiere ni la dernire fois.
pratique ont- de serment de l'lu du 16 Dcembre 1990. Pouss par une Cette premiere experience ne confirm donc pas
:ide? Ont-elles faction dvoue plus exclusivement sa propre personnel, les craintes exprimes jeudi par le Premier ministry Grard
Sde rsonance, Aristide remercie plutt brutalement le FNCD en dclarant Latortue: savoir un president qui tiendrait le parlement
que celui-ci n'a t pour lui qu'un "chapeau lgal." comme un toutou en laisse. (voir Elections / 7)


IMPASSE EN HA

Un cas extreme qui exige des me,
Des policies qui sont retrouvs dcapits, non
pas Bagdad.mais Port-au-Prince. Des bandes qui s'entre- ( LE DEVOIR, 29 Dcembre 2004)
tuent en mme temps'qu'elles sment la terreur. Des rtablir l'ordre. Alors qu'Hati s'enfonce ainsi dans l'abme,
escadrons de la mort, recruts dans la police, qui liquident que font l'ONU, les pays donateurs et le gouvernement
des suspects. Des militaires dmobiliss par le prcdent provisoire ? Ils prparent, semble-t-il, des lections.
rgime qui s'emparent de btiments publics en prtendant En prolongeant le mandate de la Mission militaire


Le PM dnonce un gaspillage d'argent dans

administration publique avec la distribution
dIf\ ^Ct- ^l^-k*-f ll '7-


Ut dC tiauA cUULeUA
Port-au-Prince, 30 dcembre 2004 -(AHP)- Le
premier ministry intrimaire Grard Latortue, a dnonc
jeudi les gaspillages d'argent qui prvalent dans
l'administration publique avec la distribution, a-t-il dit, de
cadeaux trs coteux aux employs.
A l'occasion d'une rencontre avec des journalists,
le chef du gouvernement provisoire s'est dclar choqu
du comportement des dirigeants de l'Etat qui offrent des
cadeaux des gens qui n'en n'ont nullement besoin alors
que le pays fait face des problmes conomiques cruciaux.
Des paniers de cadeaux sont gnralement offers
Nol par les ministres et services autonomes leurs
employs, personnalits ou proches de ces institutions.
Grard Latortue dit s'tonner de constater que dans
les paniers offers il n'y ait pas de products hatiens comme
du rhum Barbancourt mais des boissons importes, telles
du champagne et du cognac. Il a promise d'adopter des
measures drastiques de manire faire cesser ces pratiques
au sein de l'administration publique et utiliser d'autres
fins l'argent consacr, a-t-il dit, ce gaspillage.






Pat Plus Bakery,
Natural Juice
11638 NE 2rd Ae.
Mimrd, FL 33160 CQ
te. 305-756-3695


M. Latortue a fait savoir que durant la priode des
festivits de fin d'anne, il avait choisi pour sa part de crer
des emplois au profit de plusieurs families dans les quarters
populaires notamment Bel-Air, Solino au lieu a-t-il dit,
d'offrir des cadeaux ses collgues de bureau.
Des habitants des zones dfavorises don't ceux
du Bel-Air ont dmenti les dclarations selon lesquelles
des emplois auraient t crs en leur faveur.
Depuis le 29 fvrier 2004, plusieurs milliers
d'entre nous ont t rvoqus arbitrairement de
l'administration publique. Et depuis, nous croupissons dans
la misre, ont fait savoir des membres d'organisations
populaires.
"Au lieu d'emplois, ce sont des cadavres que nous
ramassons chaque jour qui se lve mme en cette priode
de Noel", ont-ils encore dnonc.
De nombreux secteurs ont dnonc ces derniers
mois de nombreux cas de corruption et de malversation
dans l'administration publique.
Il s'agit notamment de la confdration national
des ducateurs hatiens, de l'Union national des
normaliens hatien et du
parti Ranf.
Ce parti qui avait
appel au dpart du premier
ministry, avait estim que
toute enqute sur la gestion
Inc des deniers publics devait
galement s'tendre
l'actuelle administration.
am AHP 30 dcembre
an, Pasea. 2H0 dO2:30 PM
O, N wsKdI 2004 2:30 PM


ITI

sures radicales
de stabilisation, le Conseil de scurit de l'ONU a pourtant
d reconnatre, il y a moins d'un mois, l'chec de la "
reconciliation entire les factions du pays, et la menace de
groups rebelles en mal de prendre le pouvoir par la force.
Le Conseil, en pressant le gouvernement de transition de "
mettre un terme l'impunit ", aura aussi"confirm sans
le dire l'incapacit de ce cabinet. Mais l'ONU maintient le
cap, malgr le naufrage qui s'annonce.
Ce rsultat lamentable de l'intervention militaire
de la France et des tats-Unis (ce dernier bienfaiteur s'est
aujourd'hui retir) tait pourtant prvisible. quoi servait-
il, en effet, d'vincer Jean-Bertrand Aristide du Palais
national, si c'tait pour laisser le pays la merci des
miliciens de l'ex-prsident, des irrductibles de l'arme
(abolie par Aristide) et des barons du crime ? Surtout si le
cabinet choisi pour l'intrim n'allait pas avoir grande
autorit morale, et les soldats et policies venus prter main-
forte, rester drisoirement peu nombreux.

Inscurit
Tous les tmoignages le confirment, l'inscurit
est devenue la principal preoccupation de la population.
Des organismes qui tentent d'implanter un minimum de
services et de projects dans le pays ne sont pas pargns.
Mme l'aide d'urgence est sabote. Les instances
internationales, tout en ne se pressant pas de verser les fonds
promise, prtendent nanmoins qu'un afflux d'aide
financire permettra de mettre sur pied des services publics
et de lancer des activits propres redonner l'espoir.
N'est-il pas bien tard, sinon trop tard, pour
redresser coup d'argent une situation si dsespre ? Tout
comme la triste prsidence d'Aristide, l'administration
provisoire aura fait perdre au pays un temps prcieux. Les
forces du chaos ont gagn un rpit qui leur permet de s'en
prendre aux Nations unies et des groups comme
Mdecins du monde. Arme politique ou effet du dsordre,
la violence se rpand. (Pendant que des juristes hatiens
inscrivent le viol au code pnal, pas moins d'une
cinquantaine de femmes ont t victims, en octobre
seulement, de viols collectifs.)
Des Hatiennes rclament avec raison le
dsarmement de tous les groups ". Bandes criminelles
et milices politiques auraient d tre neutralises depuis
longtemps. Et sans doute ne pourra-t-on le fair sans
(voir Impasse / 7)


Page 6


d'tre tax d'ingratitude l l "F







Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vonl XVIIT Non 49


I ELECTIONS 2005 I


Trop de pouvoir nuit!


(Elections ... suite de la page 6)
La deuxime experience c'est aux lgislatives (
1995 qui sont organises dans la mouvance du reto
triomphal d'exil de Jean-Bertrand Aristide aprs une
intervention de 20.000 Marines amricains.
Le parti au pouvoir comprend lors une
coalition dnomme "B Tab", rassemblant trois
composantes principles: le Pati Louvri Bay (PLB),
le MOP (vieille formation historique de 1946 divise
aujourd'hui en plusieurs branches, don't l'une allie
au Lavalas) et l'OPL (lors Organisation Politique
Lavalas) qui, comme son nom l'indique, remporte la
part du lion.

Prsidence juge trop autocratique

Mais la nuit mme des rsultats, on dit que
les barons et les nouveaux lus de l'OPL devisaient
sur une nouvelle stratgie: s'carter de la prsidence
juge par eux trop autocratique d'Aristide, cela en
s'appuyant sur une majority relative" rcolte aux
lections.
Pendant ce temps, les non-Lavalas ne
cessaient de contester les rsultats des urnes. Mais en
vain.
Bientt les prsidentielles qui donnent
facilement la victoire Ren Prval, alter ego du
president sortant.
La majority OPL" exige aussitt de designer
le nouveau premier ministry. Le choix finit par tomber
sur un proche la fois des deux camps, l'agronome
Rony Smarth.
Mais ce dernier, pris entire deux feux, finit
par remettre sa dmission.
C'est nouveau la crise. Ce second cas est
presque totalement semblable au premier. Elus sur la
mme tiquette (parlement et prsidence), puis se
rvlant incapables de gouverner dans l'harmonie.
La troisime experience est la seule qui
correspondrait au cas voqu par M. Grard Latortue
et comme c'est la plus rcente, la mise en garde semble
s'en inspire.
Les dernires lgislatives ont eu lieu en mai
2000. Participation massive. Les rsultats donnent le
parti d'Aristide fond en 1996, Fanmi Lavalas,
gagnant quasiment de la majority des siges dans les


de deux chambres.
tir C
Entre en scne de l'international dt


Protestation de la totalit des parties politiques, y compris
eux qui ont t jusqu'ici les plus proches de Lavalas (PLB,
OREGAetc). Une commission d'observation de l'Organisation
es Etats Amricains (OEA) remet en question sa premiere
valuation du scrutiny. C'est nouveau la cruise. Mais cette
fois l'opposition trouve un appui ouvert de la part de
l'international qui coupe toute assistance financire l'Etat
hatien. A Washington, election (en novembre 2000) de
George W. Bush, qui compete dans son entourage des anti-
Aristide-Lavalas convaincus.
Mais Aristide continue de diriger avec son
parlement contestt" Jusqu'au 29 fvrier dernier o il doit
partir nouveau pour l'exil sous la pression conjugue d'une
insurrection arme et d'une champagne de dstabilisation
orchestre depuis Washington et Paris.

Pas de devoir de responsabilit sans
lgitimit ...
Ces trois annes (2001-2004) constituent le seul
moment en quatorze ans de rgne Lavalas, o l'excutif a
eu la haute main au Parlement, ainsi que dans les
municipalits et assembles territoriales. En un mot, un
pouvoir total.
Mais comme nous avons l'habitude de dire: trop
de pouvoir nuit! On connat la suite ...
C'estdonc probablement cette dernire experience
qui semble proccuper le Premier ministry intrimaire
hatien. Ne pas refaire le Lavalas de ces dernires annes,
celui d'un pouvoir dit "chimre"!!!
Cependant, bien rflchir, que ce soit dans l'un
ou l'autre des cas prcdents, la remarque ne reste-t-elle
Spas valuable? En effet, n'est-il pas normal que des
parlementaires soient lus (et mme rlus) sans avoir jamais
fait rellement champagne mais la faveur de leurs seules
accointances avec l'homme fort du moment? O est la
dmocratie dans tout a? Quelle est leur conception de leurs
responsabilits? On connat la suite ...
Le Gnral de Gaule allait jusqu' exiger que ses
ministres se dbrouillent pour tre lus dans une quelconque
municipalit, comme gage de lgitimit au sein de l'quipe
gouvernementale.
Pas de devoir de responsabilit sans lgitimit. Pas
de lgitimit qui n'ait t acquise par les urnes. Pas d'lection
vraiment lgitime sans s'tre prsent soi-mme pour
dfendre ses ides et intentions par devant la Nation.
Editorial, Mlodie FM, Port-au-Prince


IMPASSE UT
(suite de la page 6)
recourir la force. Mais quelle force ? Faute de police
international, faut-il s'en remettre la police national
d'Hati ? On ne sait pas toujours qui au just en porte
l'uniforme. Dans ces circonstances, il est peu rassurant de
voir Washington lever l'embargo sur les armes qu'elle
demand.

Bilan affli-
geant
Mme libr des
bands armes, ces
chimres et autres .
cagoulards motorists qui y"
font la loi, Hati ne serait pas
sauv pour autant. Le bilan
gnral qu'a dress du pays .
le Programme des Nations .5
unies pour le dvelop-
pement (PNUD) est
affligeant. Recul de la
production, inscurit
alimentaire, mortality
infantile et maternelle, sida,
paludisme, tuberculose,
combien de personnel ne
fuiraient pas cette le perdue P-'
si elles pouvaient trouver
ailleurs une terre d'accueil

Les pays voisins :
condamnent ces gens, au ~ 4< ~
contraire, rester captifs
d'un systme ce jour


n cas humanitaire extreme


politique de salut national. Entre-temps, d'autres
boat people auront pris la mer.
Une telle culture ne change pas en un tour
de scrutiny. Mme si tout le people se porte aux
bureaux de vote, comme il l'avait d'abord fait pour


piller le trsor public et saccager les locaux de l'opposition. Or,
on cherche en vain les signes d'une relve dmocratique.
O donc le premier ministry du Canada a-t-il pu trouver
de quoi inviter ces factions dsarmer de bon gr, mettre de
ct les rancunes du pass ", et rassurer les investisseurs ? Paul
Martin fait d'Hati une "
priority"" pour le Canada,
mais, au ministre des
Affaires trangres, on dit
plutt aux Canadiens
Sw~ . d'viter de s'y rendre, sauf
Sv pour raisons" imperatives".
A l'vidence,
] Ottawa devra trouver mieux
si son apport doit un jour
tre plus dcisif qu'il ne l'a
t'jusqu'ici.
Haiti est un cas
humanitaire extreme.
Malgr cela, aucun pays ne
veut en accueillir les
immigrants. Mme des
rfugis qui s'en chappent
risquent d'tre refouls.
La Rpublique.
dominicaine parle de
dporter massivement les
Hatiens qui se trouvent
dans sa parties de l'le. Si la
communaut international
S,.. veut apporter un appui qui
soit le moindrement valuable,
il faudra nque ses


irrformable. Les pro- La fanfare en tte du dfil des officials gouvernementaux sur la Place des Hros de l'Indpendance i
chaines prsidentielles vont voir affluer une plthore de photo Yonel Louis/HenM interventions portent sur les vraies causes de cette tragdie sans
mgalomanes. Les parties politiques, aussi nombreux Aristide, une nouvelle classes politique ne va pas fin.
qu'ineptes, vont continue de parasiter la vie publique. Une sortir des urnes. Au moins si le parti d'Aristide, Ces causes ne sont pas difficiles dterminer : elles
seule chose risque de durer : le mpris pour la population, cette Famille Lavalas aux tendances fascistes, avait s'appellent ingrence trangre, tradition autoritaire, intolerance
la soif maladive du pouvoir, l'incapacit de concevoir une su seulement gouverner. Mais, porte trois fois au chronique, exclusion du people, puisement cologique du pays.
pouvoir, cette formation n'a t efficace que pour Cruel paradoxe de cette culture national](iiI tlCa tabeeVi)lit


Page 7


Y<









i . 1
--



-- .

Bientt le carnaval hatien (8 fvrier 2005) le Premier
ministry intrimaire Latortue a rvl lors d'une
conference de press impromptue jeudi dernier avoir
fait demander au president Lula du Brsil de dpcher
Port-au-Prince un char avec des danseuses de samba,
histoire de dsorienter les ardeurs des pistoleros qui ont
fait ces derniers mois des dizaines de victims
dans la capital hatienne








10 MOIS APRES !


Mercredi 5 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 49


S.O.S. Tous les voyants s(
Cela fera bientt 10 interminables et pnibles conomique et intellectuelle, ainsi que par le spectacle
ue le Prsident Jean-Bertrand Aristide a vu son dsolant de nos querelles aussi mesquines que fratricides,
constitutionnel brutalement interrompu, aprs une cette operation sclrate, ralise sous le pavilion de
:ampagne de dstabilisation, couronne le 29 fvrier complaisance de l'ONU, prtendait rtablir la paix. Mais
ar une operation militaire trangre. comme prvu par les plus lucides d'entre nous, et comme


Manifestation anti-Aristide en janvier 2004 avec en tte galement de nombreux membres
des classes possdantes photo AFP


Cette nouvelle intervention a t d'autant plus
douloureuse et humiliante pour la majority des Hatiens,
qu'elle a t mene par les troupes des 2 pays ayant caus
le plus de tort Hati tout au long de son histoire, et qui au
comble de la perversit, ont choisi de nous remettre sous
leurs bottes, l'anne mme du Bicentenaire de notre
Indpendance.
Facilite par la draison de nos lites politique,


Impasse en Hati ...
(suite de la page 7)
artistique hatienne continue d'tre fort impressionnante,
autant le sens politique y est rest gravement dficient,
comme si l'histoire, aprs l'indpendance du pays comme
avant, l'avait svrement mutil.
Entre-temps, les experts et les observateurs vont
et viennent. Rapports et recommendations se multiplient.
Rien ni personnel ne peut indiquer la fin de la descent aux
enfers.
Nanmoins,'le gouvernement provisoire fait
comme si le pays pouvait tout bonnement aller aux urnes
en 2005. Les lections lgislatives et locales pourraient
avoir lieu, dit-on, le 20 novembre, et les prsidentielles, le
11 dcembre.
Quelques rares milieux, il est vrai, ont entrepris
de faire la critique de la culture national, sinon de leur
propre rle dans cette impasse. Beaucoup de violence
trouvent leurs origins dans la faon de faire de la politique
dans le pays ", notait en novembre dernier Justice et Paix,
l'organisme de defense des droits de la personnel de l'glise
catholique en Hati. On estimait alors qu'un changement
de mentality exigeait d'abord qu'on mette fin l'impunit.
SEn mme temps, on prne encore la reconciliation,
sinon le pardon.
La contradiction ne sera que trs difficilement
surmonte. L'histoire de l'aprs-duvalirisme montre que
ni le chtiment ni la reconciliation n'ont trop russi dans
ce pays. Peut-tre le moment approche-t-il o il faudra se
rsoudre employer des mthodes la measure de la tche
: dsarmement militaire des groups illgaux, par example,
mise en tutelle international des institutions publiques, et
recours un type de dveloppement socio-conomique
misant d'abord et avant tout sur la population.

Jean-Claude Leclerc
(Le Devoir)
29 Dcembre 2004


il apparat aujourd'hui vident pour tous, ce viol arrog
et brutal de notre souverainet national et de
souverainet populaire, n'a fait que nous jeter dans
chaos le plus terrifiant.
Le nouveau rgime n de ce viol, est et deme
la fois illegal et illgitime; mais, l'tat de dlabrem
de notre pays et la soif de paix de la population sont t
que nul ne pouvait souhaiter le voir chouer d;
l'excution de sa mission publiquement affiche : rta]
l'ordre et la paix. Malgr une mfiance b
comprhensible envers ce nouveau rgime de facto
grande majority entretenait un vague espoir que
technocrates auto-proclams, allaient
livrer la merchandise, en s'inspirant de
l'esprit d'apaisement et de compromise
caractrisant les resolutions de l'OEA
et de la CARICOM.
Dix mois plus tard, la
dsillusion est total et le rgime de L
facto a russi la gageure de rassembler
contre lui la quasi-totalit de la
population hatienne, y compris
nombre de ceux qui avaient t les
artisans locaux de sa creation. Le bilan
est aussi clair que lamentable :
L o nous attendions l'ordre
rpublicain, fond sur la primaut de
la loi et l'galit de tous devant elle,
nous voil soumis aux caprices et
prjugs des puissants de l'heure.
L o la population aspirait
la paix des ceurs, voil qu'on nous
offre nouveau celle des cachots et des
tombeaux.
L o la nation dchire
exigeait une politique lucide de
reconciliation et d'inclusion, elle doit
subir au contraire une politique de
rglement de compete, fonde sur la
tradition du'" malheur aux vaincus "
En recourant aux armes pour
conqurir le pouvoir politique, le

compromise les chances du
dsarmement et de la paix que la nation
appelait de ses voux. Ses initiatives
malheureuses depuis son accession au
timon de l'tat n'ont fait qu'loigner


ant
la
s le

ure
ent
els,
ans
blir
ien
, la
les


mois, q
mandate
longuec
2004, pa


Page 8


)nt au rouge

ces objectifs de faon dramatique. Force est err effet de
constater, que le gouvernement Latortue a, d'un ct
encourage implicitement et parfois explicitement la
multiplication de groups paramilitaires sur le territoire et
l'autre poursuivi systmatiquement une champagne visant
mettre dos au mur toute une catgorie socio-politique et la
rejeter dans la non-citoyennet.
Il faut remonter au renversement de Daniel Fignol
et l'action du gnral Antonio Thompson Kbreau, et
plus prs de nous au coup d'tat du tandem Cdras-Michel
Franois, pour trouver de tels examples de partialit,
d'aveuglement de classes et de mpris arrogant des droits
humans.
Dans les administrations publiques et parapubliques
des rvocations massive et arbitraires ont frapp
exclusivement les partisans Lavalas (ou rputs tels), en
ciblant particulirement les plus dfavoriss. Cette repression
conomique a jet des milliers de jeunes des deux sexes sur
le pav, les condamnant la misre la plus abjecte, alimentant
ainsi le grand reservoir de dsespoir et de colre qui irrigue
l'inscurit ambiante. Car il est vident pour tous,
l'exception des inventeurs opportunistes d'une soi-disant
Operation Bagdad ", que la violence a chez nous des causes
structurelles plongeant leurs racines dans une longue tradition
d'exclusion Sociale et conomique.
Par ailleurs, un tat de sige non-dclar mais
nanmoins patent, a t impos une bonne parties des
populations rurales et provinciales et aux quarters les plus
populeux et dfavoriss de la capital, catgoriss bastions
des partisans du retour l'ordre constitutionnel. Des pans
entiers de la population ne sont plus protgs par la section
B de notre Constitution, qui de ses articles 24 27.1, traite
de la libert individuelle. La Police Nationale d'Hati, se vante
mme avec une rare inconscience de ses operations ralises
de nuit, avec leurs lots de violation de domicile, d'arrestations
massive sans le moindre mandate, suivies de dtention
prolonge et illgale. Ainsi, le Pnitencier National, vid de
sa population carcrale par le coup d'tat du 29 fvrier 2004,
regorge de nouveau de prisonniers don't seuls 17 sur 1100
ont compare devant un juge, tel que stipul dans l'article 26
de la Charte Fondamentale.
Plus terrifiant encore, des excutions sommaires et
des massacres, bien rels ceux-l, sont perptrs, don't les
plus connus mais non pas les seuls, au Fort National et au
Pnitencier.
Cette repression dchane contre les opposants au
coup d'tat du 29 fvrier, coincide de faon particulirement
choquante avec une total impunit pour les artisans arms
du recent changement de rgime, notamment les membres
de l'ex-" Arme Cannibale et les soi-disant militaires
dmobiliss." Les premiers, coupables arrogants
d'assassinats de policies et de destruction de biens publics,
(voir 10 Mois aprs / 12)


ERW FINANCIAL

GROUP 4>-e
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske oujanm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
( yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lot ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
www.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


oi


m







Mercredi 5 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 49


1 CATASTROPHE I


TSUNAMIS


Peut-tre jusqu' 150.000 morts en Asie,
(Raz-de-mare 2 milliards de dollars d'aide ins Times
suite de la page 2) 2 milliards de dollars d aide Square, au coeur de New
tat d'ruption de maladies diarrhiques en provenance Les principaux bailleurs de fonds seront runis York, des centaines de milliers de personnel ont observ une
des camps de dplacs au Sri Lanka et en Inde", a dclar le 6 janvier en Indonsie, pour un sommet de minute de silence la mmoire des disparus.
le reprsentant du directeur gnral de l'OMS pour les l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean), A Londres, un gigantesque feu d'artifice a illumin la
crises David Navarro. largi d'autres Etats, consacr aux consequences des ville aux douze coups de minuit grens par Big Ben, mais deux
Il a soulign qu'il tait encore trop tt pour dire raz-de-mare. Les Premiers ministres japonais minutes de silence ont rappel aux spectateurs le sombre context
S: des festivits. Et Paris, o 400.000 personnel taient rassembles
sur les Champs-Elyses, la clbre avenue arborait, en signe de
S deuil, des crpes noirs accrochs sur les arbres.
En Asie, l'Indonsie, le plus grand pays musulman du
monde, a vcu la dernire journe de 2004 dans le deuil et la
Sd s r e, itprire, et le traditionnel feu d'artifice a t annul.
.. ne "f Le Sri Lanka a observe vendredi une journe de deuil
S. national. Dans son message de Nouvel an, la prsidente Chandrika
S Kumaratunga s'est toutefois voulue optimist, affirmant que la
La. a s dtragdie des raz-de-mare avait cr une occasion pour trouver
i o: 0.0 "une solution" la question de la rebellion tamoule.
s mEn Thalande galement, veilles la bougie et
Scrmonies bouddhistes ont remplac les feux d'artifice.
Une veille aux chandelles et des appeals la prire ont
accueilli 2005 sur l'le touristique dvaste de Phuket o, aux
douze coups de minuit, des centaines de Thalandais et de tourists
trangers sont descendus dans les rues de Patong, bougies et fleurs
la main.
En Malaisie, pourtant nettement moins touche avec 53
morts, les festivits ont aussi t remplaces par des prires.
En signe de solidarity, Hong Kong a annul ses feux
d'artifice. En Italie, de nombreuses festivits ont t annules,
de mme qu'en Turquie et Bruxelles.
Le pape Jean Paul II s'est flicit samedi de l'lan dans
le monde entier pour venir en aide aux pays frapps par le
cataclysme en Asie, voyant dans ce movementt de solidarity"
une raison d'esprer en l'avenir, l'aube de la nouvelle anne.
Le Premier ministry britannique Tony Blair a insist
samedi sur la ncessit d'un effort long terme en faveur des
En Inde, lphant servant nettoyer les dgts laisss par les tsunamis AP
victims. Pour M. Blair, "les consequences (des tsunamis) ne sont
si la mobilisation international suffirait rpondre aux Junichiro Koizumi et australien John Howard doivent pas court term et immdiates, mais long term. Elles
besoins des populations, du fait des difficults de y participer. demanderont beaucoup de travail pour la communaut
l'acheminement des secours, en particulier dans la Une conference des donateurs pour venir en international pendant des mois, voire des annes".
province indonsienne d'Aceh (le de Sumatra), la plus aide aux sinistrs aura lieu par ailleurs le 11 janvier Les Britanniques se sont montrs particulirement
touche par la catastrophe. Genve. gnreux: les dons privs ont atteint samedi 60 millions de livres
Cependant, la vague de solidarity mondiale vers Le dernier dcompte provisoire faisait tat (84,6 millions d'euros), soit plus que l'aide promise par le
l'Asie ne cesse de prendre de l'ampleur. L'aide vendredi de plus de 126.000 morts, don't plusieurs gouvernement, d'un montant de 50 millions de livres (70,5
international promise dpassait samedi les 1,6 milliard milliers d'trangers, dans huit pays d'Asie. millions d'euros).
de dollars, avec les 500 millions de dollars de dons Le premier pays touch est l'Indonsie, avec Les Etats-Unis ont dcupl vendredi leur aide, passe
annoncs par le Japon. 79.906 morts confirms dans le nord de Sumatra, mais de 35 millions 350 millions de dollars, et vont envoyer jusqu'
La situation est dramatique dans le nord de les autorits ont annonc qu'elles renonaient 1.500 Marines, un navire et 20 hlicoptres pour aider les
Sumatra, o prs de 100.000 personnel pourraient avoir dsormais tout dcompte prcis en raison d'une operations de secours au Sri Lanka. En outre, le secrtaire d'Etat
pri et o 500.000 autres sont aujourd'hui sans abri. marge d'erreur trop important. amricain Colin Powell doit se rendre dimanche dans la region.
Des mdecins dans la ville ravage de Banda Au Sri Lanka, qui compete 28.743 morts L'Australie a double son aide 60 millions de dollars
Aceh ont expliqu que de nombreux blesss souffraient officiellement, le nombre des disparus a fait un bond australiens (environ 47 millions de dollars US). A l'instar du
de maladies respiratoires aprs avoir aspir des samedi, port 13.976 personnel. Sngal, qui a fait un don de 150.000 euros, le petit Etat africain
particles, comme du sable, lorsqu'ils ont t entrans En Thalande, le demier bilan public samedi de la Guine quatoriale a dcid d'octroyer 200.000 dollars aux
dans les flots. (4.812 morts, don't 2.407 trangers, et 6.541 disparus) victims des raz-de-mare.


De l'aide distribute par un hlicoptre de la
marine amricaine sur la cte ouest de la province d'Aceh
a t prise d'assaut par des survivants affams, a racont
un officer amricain.
Alors que les bilans ne cessent de s'aggraver,
la communaut international se mobilise pour venir en
aide aux sinistrs et rflchir aux suites de la catastrophe.


pourrait atteindre les 7.000 8.000 morts, selon les
autorits. L'Inde compete elle 12.829 morts et disparus
"prsums morts".
La catastrophe qui a frapp l'Asie a entran
l'annulation des festivits du Nouvel An dans la plupart
des pays de la region, o le deuil et la prire ont
remplac les feux d'artifice, et a donn une sobrit
particulire aux manifestations partout dans le monde.


BILAN DES MORTS:
Indonsie: 79.906
Sri Lanka: 28.743
Inde: 12.829
Thalande: 4.812
Birmanie: 53
Maldives: 75


Malaisie: 66
Bangladesh: 2
Somalie: 132
Tanzanie: 10
Kenya: 1
Total: 126.629 (AFP)


Haiti-Inondations: Plus de 2000 personnel

sinistres dans plusieurs rgions du Nord


Cap-Hatien, 30 dcembre 2004 -(AHP)- Plus
de 2000 personnel sont sinistres dans plusieurs rgions
du Nord du pays suite aux pluies torrentielles qui
s'abattent sur la zone depuis 3 jours.
Les localits les plus affectes sont Petite-Anse,
Cit Bas de Vertires, Borgnes et Grande Rivire du
Nord.
Les families sinistres qui se sont rfugies dans
des abris de fortune connaissent une situation
extrmement difficile en cette fin d'anne.
Les habitants de ces rgions ont critiqu les
autorits intrimaires qui n'ont rien fait ont-ils, pour
protger la vie de la population en cas de catastrophes
naturelles.
"Elles auraient d adopter des measures de
prevention aprs les drames vcus par les populations
de Fond Verrettes, Mapou et Gonaves au course de
l'anne 2004.


Plus de 3000 personnel ont pri en septembre
dernier lors des inondations provoques par la tempte
tropical Jeanne.
Le maire du Cap-Haiien, Me Astryl Fleurant,
a demand la population des zones inondes de se
dplacer pour viter d'tre victims.
Il a appel le gouvernement intrimaire, les
Organizations Non Gouvernementales (ONGs), la
socit civil venir en aide au plus vite aux sinistrs.
Plus de 4 mois aprs la catastrophe des
Gonaives, la population de cette ville est toujours en
difficults. Les citoyens dnoncent la gestion qui a t
faite de l'aide massive annonce. Certains n'hsitent
pas parler de dtournement.
Les Gonaviens sont toujours paniqus
chaque fois que le temps se referme, car les risques
d'inondation sont toujours l. "Ils sont dus au fait que
les travaux de courage effectus dans les semaines qui


ont suivi le drame n'auraient pas t bien faits, selon des notables
de la ville.
De leur ct, les habitants de Mapou, une localit du
sud-est du pays inonde lors des intempries de mai, vivent
toujours dans le cauchemar.
Plus de 6 mois aprs, ils continent de vivre dans des
tentes. Ils se plaignent d'avoir t abandonns par les autorits.
Seules la Croix-Rouge international et Oxfam
conservent encore une presence dans la zone.

AHP 30 dcembre 2004 1:40 PM


Ecoutez Mlodie Matin
sur l'Internet
www.radiosoleil.com
MELODIE
103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
(509) 221-8567/ 68
417-0384


Page 9




Page 10


1 KONPA FESTIVAL


SPONSORS: E SOUND
SPONSOMUSICHALL
TM, IN ~o
IIa t+IN


PflANET 17
Cola Gn 0


ZIN NULOOK* CARIMI T-VICE 509* K-DANS* KONPA KREYOL* DJAKOUT MIZIK KOUDJAY

-A AINU 5I
~i-- v v
F SEONANUA


-Bfl


afiWi.com
1 t w 1 let 14 1 1 f







Page 11


I VOEUX PRESIDENTIELS I


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


BON ANE 2005 !

Dans un message l'occasion du ler Janvier 2005, l'ex-Prsident Jean-Bertrand Aristide qualified le pouvoir intrimaire hatien de "cigare de l'esclavage allum aux
deux bouts." De son exil en Afrique du Sud, il prne le dialogue pour restaurer la paix.
Le mme ler janvier, le Prsident provisoire hatien Boniface Alexandre a appel l'ex-prsident demander ses partisans en Haiti de renoncer la violence,
considrant un "dialogue national" ncessaire pour apaiser la tension. Le gouvernement intrimaire a programm des lections vers fin 2005.


Premye Janvye 1804 te louvri
Yon Bon Ane pou Pp Ayisyen.

Ayiti Manman libte te sove lon


Aristide, qu'accompag
p
Tout pitit ak pitit pitit 1 Afrik.
L sa a, tankou fr ak s,
Youn te kontan swete lot : Bon Ane !

Premye Janvye 2004,
Menm jan ak Tousen Louvtu,
Jan Jak Desalin Le Gran...
Pp Ayisyen brave danje,
Li rekanpe tt drt pou 1 f
Ayiti 2004 fwa pi bl.

E wi, sa te kbmanse bl, malgre
Van tanpt rekolonizasyon an
Tap gwonde soufle 24 sou 24 !

Patizan libte se ewo.
Patizan lesklavaj se zewo.
Patizan libte se ewo.
Patizan lesklavaj se zewo,
Sof nan f krim !


Gade val krim yap f depi
2004 la !


Pou Ayiti gen yon Bon Ane,
Fbk tout Ayisyen ki nan prizon,
Nan mawon, ou nan egzil
Ka retounen lakay yo


;ne son pouse Mildred, reu en exil en Afrique du Sud
ar le Prsident Thabo Mbeki AP
Jan Konstitisyon an egzije 1.


Pou ane 2005 la bon tout bon pou Ayiti,. -
Fb 1 bon pou Ayisyen k ap viv lakay km aletranje;
F 1 bon ni pou majority a, ni pou minority a.
Konstitisyon an deja bay tout moun dwa pou
Pale libe lib, mobilize nan lap e pou lap.

Konsa, moblizasyon ak delivrans
Se senkant kb ak degouden kole.


kidnapping 29 fevriye


1- Yo chavire machine demokrasi a 4 wou anl.
2- Zam alamen, yo pouse I pou 1 degringole san chof
san fren, san limy, san rete nan ravin lanmb a.
3- Plis pase 10 mil inosan deja mouri asasinen
nan ravin lanm sa a paske yo se Lavalas.
4- Anviwon yon milye konpatriyt ap manje prizon
san rezon.
5- Koripsyon tounen angr pou miz donnen
mizrere.
6- Nouvo kolon ki gen chenn nan pwbp svo pa yo
vle remete chenn nan pye 8 milyon Ayisyen.

Siga lesklavaj sa a limen nan 2 bout :
Limen I se youn, fimen I se de !

Pou Ayiti gen yon Bon Ane,
F6k siga lesklavaj la
Etenn nan dlo dyalg ak lap.

Pou Ayiti gen yon Bon Ane,
Fk gen lap ak libte
Pou tout Ayisyen.

Jan nou tout konnen 1,
Manman Ayiti pa ka gen
Yon tete ki dous kou myl
Yon tete ki anm kou fyl.


31 dcembre 2004
Les quelques centaines de mdecins cubains qui
euvrent en Hati ont sauv depuis six ans des dizaines
de milliers de vies humaines. La population est aux anges
mais certain mdecins hatiens jugent leur concurrence
dloyale.
A voir ces hommes accrochs la camionnette
qui roule dans Petit-Goave, au Sud-Ouest d'Hati, il est
clair qu'il s'agit de paysans pauvres en route vers quelque
champ de canne sucre. Vtus sans recherche, l'allure
efface, peu loquaces, ils sont pourtant accueillis comme
des rois lorsqu'ils descendent devant l'hpital Notre-
Dame, o les riverains les gratifient de "Buenos dias"
enjous. "Les Cubains sont l", lance une voix
enthousiaste de derrire une cloison, o l'on devine, au
soudain concert de murmures, que des dizaines de
personnel les attendent. Chaque jour, le scenario se rpte
dans plus de 80 communes d'Hati. Plus de 500 mdecins,
infirmiers, radiologistes ou technicians mdicaux cubains
entament une autre journe de travail : ils immuniseront
des milliers d'enfants, front des dizaines
d'accouchements et d'oprations, et remettront en tat
des quipements mdicaux qui rouillent dans un coin.
"Ce sont les meilleurs, dit un chauffeur de tap-tap en
mettant son coude amoch sous le nez d'un jeune toubib,
frachement moulu d'une facult de La Havane. Ils ne
vous font pas revenir dix fois pour vous vendre des
mdicaments. En plus, ils ne demandent pas d'argent...".

Huit mdecins pour 100.000 habitants
Depuis la signature d'un accord tripartite entire


Eksperyans mobilizasyon pasifik manch long la
Se isit an Afrik du Sud Gandi te kmanse 1.
Epk sa a Gandi te abite isit kote m ye la a.
Nan lane 1914, li retounen al libere peyi pa 1, End,
Gras a pisans mobilizasyon pasifik e manch long la.

Patizan libte se ewo.
Patizan lesklavaj se zewo,
Sof nan f krim !

Yo te egzile Tousen Louvtu,
Asasinen Papa Desalin,
Men yo pajanm ka dispart lespri libte
Ki tap gide Zanst nou yo.

Jis jounen jodia, b isit nan zantray 1 Afrik
Nou di: Akudlozi lingayi ekhaya ; sa vle di :
Yon Lespri pa janm bliye wout kay li.

An natandan nou w fasafas lakay,
Lespri pa m ap toujou file
Nan direksyon lakay.

Se pou lespri renmen sa a
Tounen yon lavalas lanmou
Pandan ane 2005 la !

Amou pou Ayiti nan bon tan
Km nan move tan !
Amou pou Pp Ayisyen
K ap bat dlo soufrans
Pou 1 fe b delivrans !

K Minouche ak k pa m
Fonn nan chal renmen sa a
Pou swete nou tout :
BON KOURAJ !
BON ANE 2005 !

P. Jean-Bertrand Aristide
Durban, Afrique du Sud
29-12-04


Hati, Cuba et l'Organisation mondiale de la sant en 1998, on
estime plus de-86.000 le nombre de vies humaines sauves par
les travailleurs cubains de la sant dans ce pays, o l'esprance
de vie la naissance n'est que de 53 ans. Hati ne compete en effet
que huit mdecins pour 100.000 habitants, centre 290 Cuba et
216 en Rpublique dominicaine \ oiine (331 en France). En si\
ans, nos mdecins onteffectu plus de 6 millions de consultations
mdicales et 60.000 interventions chirurgicales, sans parler de
150.000 accouchements", prcise Rolando Gomez Gonzales. chef
de la diplomatic cubaine en Hati. Les conditions de sant de la
majority de la population hatienne demeurent cependant fragiles."
C'est un euphmisme. En fait, tous les indicateurs de la sant
sont au rouge. On n'ose imaginer la catastrophe que reprsenterait
le dpart des 525 cooprants mdicaux cubains, don't plus de la
moiti sont mdecins. Alors que 90% des 2.000 mdecins hatiens
sont concentrs Port-au-Prince, les Cubains couvrent l'ensemble
du territoire et soignent les trois-quarts des 8,3 millions
d'Hatiens.
Les rsultats sont probants. Dans certaines rgions, la
mortality des enfants de moins d'un an est passe de 80 28 pour
mille et de 159 39 pour mille chez ceux de moins de 5 ans. Le
taux de mortality maternelle, lui, a t rduit de moiti, passant
de 523 259 pour 100.000 accouches. "Il y a beaucoup de
besoins dans ce pays", rpond, laconique, un jeune gnraliste
cubain lorsqu'on l'interroge sur la situation sanitaire d'Hati.
Difficile de savoir vraiment ce qu'il pense, tenu par l'engagement
pris avant son dpart de ne pas crer de polmique. "Les Cubains
font preuve de tnacit afin d'aider amliorer les indicateurs de
sant", estime Lavoisier, un paysan de l'Artibonite qui doit la vie
(voir Sant /12)


SOLIDARITE INTERNATIONAL



Les mdecins cubains


au chevet d'Haiti


---~"--








Mercredi 5 Janvier 2005
-ati pn Marcrhe Vnl XVIII No. 49


Page 12


I UN BILAN


S.O.S. Tous
(10 Mois aprs ... suite de la page 8)
aprs avoir t publiquement flicits par
monsieur Latortue, ont reu en guise de butin de guerre la
ville des Gonaves et son port. Il est vrai qu'ils n'ont pas
tard embarrasser le nouveau rgime, le beau costume
de combatants de la libert don't le Premier Ministre
d'importation les avait cyniquement affubls, ne masquant
pas longtemps leur vraie nature de bandits et d'assassins.
Quant aux'" dmobiliss ", rvoqus pour des
exactions sans nom perptres sur une population dsarme
et les torts causs la nation, ils ont t sans scrupules
recruts par les nouveaux tenants du pouvoir et une parties
de la classes d'affaire, pour reprendre leur oeuvre de terreur
et d'intimidation. Ils ont sans la moindre inquitude
revendiqu les nombreux assassinats commis notamment
dans le Plateau Central pendant leur champagne de
dstabilisation conduite partir de 2002. Non contents de
plastronner avec des armes de guerre drobes l'tat,
souvent au course de coups de main sanglants, ils ont pu en
toute impunit confisquer des vhicules de l'tat, humilier,
squestrer ou assassiner des policies et s'emparer de
commissariats ou d'difices privs pour y tablir des
quartiers-gnraux d'o lancer leurs actions malveillantes.
Face ces violations flagrantes de la Constitution et des
lois, le rgime en place et en particulier son innarrable
Ministre de la Justice, ont fait preuve d'une coupable
permissivit, contrastant ouvertement avec leur
intransigence envers les chimres. La MINUSTAH,
oubliant son devoir d'impartialit et de reserve, a embot
le pas, endossant face aux uns l'uniforme de chiens de
guerre "et face aux autres le costume de diplomats doubls
de travailleurs sociaux. Ainsi les habitants de Cit Soleil
ont eu droit ce que le Gnral brsilien lui-mme a qualifi
d' invasion militaire ", conduite en pleine nuit, coups
de mitrailleuses lourdes, voire de canons tir rapide. Les
malheureux capturs au course de ce coup de main, se sont
retrouvs comme des centaines avant eux, dans le camp
de concentration du Pnitencier National. Les ex-militaires
qui ont publiquement dfi l'autorit de l'tat et de la
MINUSTAH pendant 48 heures, ont eu droit pour leur part
des ngociations polies et au camp de vacances de Frres,
avec promesses d'emploi et d'aide financire la cl.
Le pire peut-tre, est que cette descent dans
l'enfer de l'arbitraire et du non-droit s'effectue sous la
direction formelle d'un ex-juge la plus haute cour de
justice du pays et avec la participation active d'une
organisation international rpute dernier recours des
assoiffs de paix et des opprims et qui sur le sol hatien
pitine sans honte la Dclaration Universelle des Droits


les voyants sont au rouge


de l'Homme. Devant un tel comportement, la nation entire
est en proie un dsarroi et un dsespoir croissants.
Aujourd'hui, la veille d'une nouvelle anne,
nous lanons un cri d'alarme, citoyen et urgent : tous les
voyants sont au rouge La communaut national est
encore plus dchire par une polarisation politique et
social qui n'a fait que s'intensifier, la nation est
littralement ttanise par l'angoisse du future. Quant la
population, toutes classes confondues, ronge de
frustrations et de colres rentres, elle menace tout instant
de basculer dans la draison et les affrontements sociaux.
Le nouveau pouvoir est lanc toute allure...vers un mur
de granit et nous avec lui. Un renversement de vapeur suivi
d'un changement de cap s'impose donc de toute urgnce.
La raison politique ainsi que le simple bon sens
indiquent la voie emprunter, toute trace ou au moins
indique par la feuille de route de la CARICOM :
reconciliation national, inclusion, dialogue et compromise.
Le premier signal d'un tel changement de cap devrait
l'vidence tre la liberation de tous ceux injustement ou
illgalement dtenus dans les geles du pays, certain
depuis plus de 6 mois. Devrait suivre : l'arrt des
perscutions politiques, des expeditions punitives et de


l'tat de sige de fait. Il s'agit simplement en some de
l'tablissement d'un esprit et d'un climate d'apaisement,
puis de srnit, propice au dsarmement, l'expression
pacifique des opinions politiques, au dbat et au dialogue.
Voil la mission correctement apprhende et le passage
oblig d'un gouvernement de transition charge de nous
amener des lections dmocratiques, mode privilgi
d'expression de la souverainet populaire.
L'poque de l'anne que nous vivons en ce
moment mme, prsente pour tous les Hatiens, classes
sociales, convictions religieuses et politiques confondues,
un caractre special voire sacr. C'est donc le moment ou
jamais d'avoir le courage et la lucidit de lancer ce premier
signal, tel une fuse dans un ciel sombre.
LIBREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES !
LIBREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES !
LIBREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES !

Sant Obsvasyon Sitwayen
santobsvasyonsitwayen@yahoo.fr

Pour le Comit d'Initiative : Emile Jean-Baptiste


(Sant ... suite
de la page 11) au chevy
une brigade sanitaire cubaine : il avait t laiss pour
mort par ses agresseurs lors d'un conflict terrien.
Les revenues des mdecins cubains sont modiques
- une centaine d'euros par mois et ils retournent en gnral
au pays au terme d'un contract de deux ans.

Un don du ciel
Roosevelt Jean-Franois, coordonnateur du Centre
de communication sur le SIDA, se flicite de la presence
en Hati de ces mdecins, qui ont fait de Cuba le pays au
plus faible taux de sroprvalence de la region. Et la
population ne s'y trompe pas. Sa confiance envers eux est
proportionnelle la mfiance qu'elle porte certain
mdecins hatiens, jugs plus presss de se faire payer que
de respecter le serment d'Hippocrate. "Aprs avoir fait le
tour des cliniques de la ville sans trouver le moindre
soulagement, ce sont des mdecins cubains qui ont trouv


une solution mon
Ut d Hi aIti hmorragie dentaire",
tmoigne Magdalena Gilles, une gonavienne de 29 ans.
La population, surtout en milieu rural et dans les
villes de province, considre les mdecins cubains comme
un don du ciel. "Imaginez une ville comme Jrmie o il
n'y a jamais eu d'orthopdiste alors que maintenant il y a
un spcialiste disponible 24 heures sur 24, lance le docteur
Flix Junot, qui a assist l'arrive des premiers
contingents cubains en 1998. Allez voir des communes
comme les Perches dans le Nord-Est, ou Bombardopolis
ou Baie de Henne dans le nord-ouest, qui n'avaient jamais
eu de mdecin sur place. Pour la population ncessiteuse,
c'est extraordinaire !"

Claude Gilles
(Syfia)
31 Dcembre 2004


STATE OF CONNECTICUT
SUPERIOR COURT
JUVENILE MATTERS


NOTICE TO:
Juliene Viergela Charles
of parts unknown


A petition/motion has been filed seeking:
. Commitment of minor children) of the above named or vesting of custody and care of
said children) of the above named in a lawful, private or public agency or a suitable and
worthy person.

. Extension of current commitment of minor child(ren).of the above named.

. Termination of parental rights ofthe avove name in minor childrenn.

, Revocation of current commitment of minor children) of the above named.

. Emancipation of the minor child of the above named.

- The petition, whereby the court's decision can affect your parental rights, if any, regarding
minor children) will be heard on 1-26-2005 at 9h:45 AM at SCJM, 83 Prospect St.,
Waterbury Ct 06702, USA

- Hearing on an Order ofTemporary Custody will be heard on ... at ... M.
Therefore, ORDERED that notice of the hearing ofthis petition/motion be given by
publishing this Order of Notice once, immediately upon receipt, in the Haiti en Marche,
a newspaper having a circulation in the town / city of: Haiti.
Name ofJudge
Honorable James Ginocchio

SIGNED( Judge Clerk)
Patricia Wilken, Deputy Clerk

Date Signed
12-22-2004

Right to Counsel: Upon proof of inability to pay for a lawyer, the court will provide one for you at
court expense. Any such request should be made immediately at the court office where your hearing is
to be held.


ORDER OF NOTICE
JD-JM REV 6.99


STATE OF CONNECTICUT
SUPERIOR COURT


C.G.S. 45a-718(c), 46b-129(a), 52-52 JUVENILE MATTERS
Pr. Bk. Sec 11-6, 11-7
NOTICE TO: "JOHN DOE", Father of child bom
to
Juliene Viergela Charles in
October of 1989
of parts unknown

A petition/motion has been filed seeking:

Commitment of minor children) of the above named or vesting of custody and care of
said children) of the above named in a lawful, private or public agency or a suitable and
worthy person.

Extension of current commitment of minor child(fen) of the above named.

Termination of parental rights of the above named in minor childrenn.

Revocation of current commitment of minor children) of the above named.

Emancipation of the minor child of the above named.

The petition, whereby the court's decision can affect your parental rights, if any,
regarding minor children) will be heard on 1-26-2005 at 9:45 AM at SCJM, 83 Prospect
St., Waterbury CT 06702, USA

Hearing on an Order ofTemporary custody wil be heard on ... at ... M.

Therefore, ORDERED that notice ofthe hearing ofthis petition/ motion be given by
publishing this Order of Notice once,
immediately upon receipt, in the Haiti en Marche,
a newspaper having a circulation in the town/city of: Haiti.
NAME OF JUDGE
Honorable James Ginocchio


Signed
Patricia Wilken, Deputy Clerk
Date signed
12-22-2004
Right to Counsel: Upon proof of inability to pay for a lawyer, the court will provide one for you at
court expense. Any such request should be made immediately at the court office where your hearing is
to be held.


S_ __ _]


COOPERATION


Les mdecins cubains
W M 'U 'wl & a -


ORDER OF NOTICE
JD-JM REV 6.99
C.G.S. 45a-718(c), 46b-129(a), 52-52
Pr. Bk. Sec 11-6,11-7


flaiti Uli IVIMI-IIIU UI. lxy lil 11V. 1








I Nos petites annonces classes


Mercredi 5 Janvier 2005
Halti en Marche Vol. XVIII No. 49


Le Plaza Htel
Tlphone
224-9305
224-9307
224-9308
224-9309
225-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti
P.O. Box 1429


oiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15455 West Dixie Highway
Suite N & O
N Miami Beach, FI 33162
Tl.: 305 940 9070

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


HYMNE DE LA REPUBLIQUE D'HAITI




Oui je veux... avoir un coeur d'amour
pour soulager nos frres
et, agir chaque jour
au service du Prochain


Oui je veux... combattre
pour un Monde meilleur
et, partager ma foi
pour le respect human


la misre


Oui je veux... oeuvrer pour notre Paix
et, parcourir tous les chemins qui mnent
au Bonheur dans les vies
et l'Espoir dans les coeurs

Volontaires de la terre
engageons notre ardeur !
travaillons pour aider et sauver
toutes les vies du Monde
Et que vive toujours
la Paix, l'Espoir et la Fraternite


Annee international

du Volontariat

Yolette Hazel


Points de Vente Hati en Marche


PomDano Beach


1 Miami


Mdecins

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptes
iarte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930


Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 835 8006

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
Tl.: 305 385 1111


I~ iCourrier*


Vous aimeriez vous
aussi avoir votre
propre site internet ?

Adressez-vous notre
webmaster
siteweb@etheart.com
et admirez ses
nombreuses crations.
Entre autre,
le site Hati en Marche
www.haitienmarche.com
est l'une de ses ralisation.


PARIS, 31 Dcembre -
Des documents confidentiels du
fabricant du Prozac, prescrit
plusieurs millions de gens de par
le monde, semblent tablir un
lien entire l'anti-dpresseur et
des passages l'acte violent ou
suicidaire, indique samedi le
British Medical Journal (BMJ).
L'hedomadaire crit
avoir reu anonymement le
mois dernier des documents
internes de la socit, Eli Lilly,
don't dispose maintenant l'admi-
nistration amricaine charge
des mdicaments (FDA). Les
documents suggrent que Lilly
tait au courant depuis les
annes 1980 d'effets proc-
cupants de la fluoxtine
principlee actif du Prozac) et a
cherch les minimiser.
Les documents ont fait
dfaut en 1994 au procs qui a
oppos Lilly aux victims d'une
tuerie survenue en 1989 dans le
Kentucky (huit morts, douze
blesss), don't l'auteur, qui tait
sous Prozac, s'est suicide.
Les proches des
victims ont accus le Prozac
d'tre responsible de la "rage
meurtrire" de Joseph
Wesbecker et le laboratoire de
savoir depuis des annes qu'il
pouvait avoir des effects
secondaires graves. Eli Lilly a
gagn le procs mais avou en


1997 avoir conclu un accord
secret avec la parties adverse.
"Les documents pa-
raissent suggrer un lien entire le
mdicament et les tentatives de
suicide ou de violence", crit
Jeanne Lentzer, journalist
indpendante new-yorkaise, dans
le BMJ.
L'un d'eux, du 8
novembre 1988, concern les
modifications comportementales
et motionnelles sdation ou
manifestations inverses (d-
sinhibition, agitation, agres-
sivit...) dues au mdicament,
nots lors d'essais cliniques,
relve-t-elle.
Ces dernires mani-
festations ont t signales par
"38 % des patients" sous Prozac,
contre 19 % pour les personnel
sous placebo (substance inactive),
ce qui fait "19 % attribuables la
fluoxtine". La FDA n'a pas eu
ces donnes alors qu'elle tudiait
le dossier d'autorisation du
Prozac, il y a 16 ans.
Pour le psychiatry
amricain Joseph Glenmullen. il
n'est gure surprenant que la
fluoxtine puisse cause des
troubles important du
comporlteent. i enraison d'elfets
similaires ceux de lu ( iiel ii sur
I slroonini (messryger chmique
dli er'veao),


En rponse, Eli Lilly
s'est content de dclarer par
crit que le Prozac avait "aid
amliorer de faon significative
des millions de vie", indique le
BMJ. Il "a t "prescrit plus de
50 millions de personnel dans le
monde". Sa scurit et son
efficacit sont "bien tablies",
assure le laboratoire.
Le Prozac est un
antidpresseur de la famille des
"inhibiteurs slectifs de la
recapture de srotonine" (ISRS).
En 1991, aprs rexamen, la
FDA a conclu son innocuit.
Elle n'a mis que trs rcemment
une mise en garde gnrale
contre le risque accru de
tendances suicidaires chez les
jeunes traits avec des anti-
dpresseurs. (AFP)

MEILLEURS
VOEUX DE VOTRE
HEBDOMADAIRE
Haiti en

Marche
ET
PARE ILLEMENT
POUR
NOTRE HAITI !


Page 13


Danilos Restaurant
3760 N.E: 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 781 2500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach FI 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556 ,

Abonnez-vous
Haiti en Marche
221-0026


Bonjour, Bonsoir, Que la Sant, la tolerance, l'amour,
la force du pouvoir cach en vous et la grce de
mon Jhovah vous soient multiplis durant cette
2005me traverse du Soleil et d la Lune sur la
Terre.

Se pou la Sante f piyay nan la vi-w an 2005
lan, se pou Tolerans byen kontwole, Sajs ak la
charity blayi nan lavi-w ak nan pa moun ki
sanblew yo. Se pou rayisman ak logy kouri Iwen-
w enpi pou lajan sispann mounted pye bwa pou ou.
Konsa, rv manman nou Ayiti ap resi realize: Ou
menm, mwen menm ak 1t la pral mete ansanm
pou wete-1 nan tchouboum mwen ak ou ak lot la
te mete-l la. A la kontan nou pral kontan manje
mango anba Pye Kenp Sa YAYA-al

Lanmou ak la sante pou ou.

Ci-joint, Une invitation pour le 20 fev 2005
De trs Joyeuses f tes


Suicide, violence et Prozac:

un lien suggr par des documents


9


1


Orlando

Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805


Hati en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026
417-0384

Miami

305 754-0705


---~--"-~ ~i~I~-EaP_


I Miami







Mercredi 5 Janvier 2005
rt-. --- A-_- L.\17-1 VII7TTT Tn /I


Page 14


SE C(OTN DE MIAMI


nati en iviarche voi. XViII No. 4t 1 -N v v 1% & -- -- --


PAR EVENS HILAIRE

Pour ou Contre le ddommagement des militaires


dmobiliss
La communaut hatienne de Miami a ragi
dfavorablement la decision prise par le gouvernement
de transition d'indemniser les militaires dmobiliss.
Tout le monde a t surprise d'apprendre la decision
prise par l'quipe Boniface Alxandre/Grard Latortue de
ddommager les anciens membres des Forces Armes
d'Hati.
A Miami, plus prcisment dans la communaut
hatienne, la nouvelle a fait l'effet d'une bombe et personnel
ne sait o au just le gouvernement de transition veut en
venir?
On rappelle que le premier ministry intrimaire
Grard Latortue, dans un premier temps, ne voulait prendre
aucune decision favorable ni dfavorable l'ex-Arme
d'Hati. Pour les supporters de l'ex-prsident Jean Bertrand
Aristide, le gouvernement rcompense les ex-militaires


pour le renversement de ce dernier le 29 Fvrier 2004 avec
le support, disent-ils, de l'international.
De leur ct, ils exigentjustice et rparations pour
les victims du coup d'tat du 30 Septembre 1991.'Si
l'actuelle quipe au pouvoir veut ddommager les ex-
militaires qui, disent-ils, avaient massacre nos frres et
soeurs durant le coup d'tat de 1991, il imported aussi que
le gouvernement fasse de mme pour les 5000 victims du
coup d'tat du 30 Septembre1991.
Tony Jean Tnord, de l'Organisation VEYE YO,
qui opinait sur l'acte pos par le gouvernement intrimaire
hatien, a fait remarquer que Haiti mrite une arme mais
pas une arme rpressive.
Tandis que d'autres pensent au contraire que le
gouvernement fait un geste historique en donnant aux
anciens membres des FADH leur d.


Liberation des dirigeants Lavalas: Les supporters

de Jean-Bertrand Aristide ont cri victoire


Les supporters de l'ex-prsident Aristide Miami
ont applaudi la decision prise par le gouvernement
intrimaire de relcher les parlementaires Yvon Feuill et
Rudy Hrivaux, ainsi qu'un membre des TKLde Saint Jean


Bosco, Nesly Gustave. Les fanatiques de Jean-Bertrand
Aristide Miami en ont profit pour exiger la liberation
de tous les autres prisonniers politiques, notamment l'ex-
premier ministry Lavalas, Yvon Neptune.


Sit-in devant le Consulat de France en faveur de
la restitution de la dette de l'indpendance d'Hati


Des membres de plusieurs organizations de Miami
devaient organiser un sit-in le Samedi ler Janvier 2005


devant les locaux du Consulat de France Brickel Avenue,
Miami.


IMMIGRATION:

Inquitude des sans

papers haitiens face aux

attaques rptes des
agents de 'US Immi-

gration
Les organizations de defense des rfugis hatiens
fne cessent de critiquer les offensives de l'US Immigration
contre les sans papers hatiens aux tats-Unis. Jean
Lafortune, president d'une de ces organizations, dit avoir
recens environ une quinzaine de cas depuis le mois de
Novembre 2004.
Il a plaid en faveur du statut de protection
spciale ""(TPS) pour les Immigrants illgaux hatiens.
Dans un rapport public par Florida Immigrant
Advocacy Center sur l'offensive de l'US immigration, on
indique que des agents fdraux en Floride tentent
d'intimider les illgaux et arrtent injustement les rfugis
hatiens qui sollicitent l'asile politique.
Dans un ditorial le jeudi 30 Dcembre dernier,
le Miami Herald dnonce cette politique systmatique de
l'immigration amricaine l'encontre'des rfugis hatiens
qui sont retenus par l'US Immigration alors que leur dossier
est pendant devant un juge.
Plusieurs organizations hatiennes de Miami se
prparent organiser des manifestations en srie en vue
de contraindre l'administration Bush stopper la vague de
dportations des sans papers hatiens.

EH


Ges
par
pou
en
ha

arr
imr

qui
dar


Des prisonniers politiques gards en prison en dpit

des ordres de liberation mis en leur faveur
Port-au-Prince, 30 dcembre 2004 -(AHP)-
L'avocat de l'ancien commissaire de police, Anthony
Creation par la PNH Nazaire, Me Edwidge S. Coque, a dnonc le jeudi 30
dcembre le gouvernement intrimaire qu'il accuse de
une cellule an ti- violation systmatique des droits de l'homme.
une cellule antikidnapping Me Edwidge Coque a accusles autorits
dce u intrimaires d'avoir empch la sortie de prison de 4
La porte-parole de la Police Nationale d'Hati, Mme Coicou a d'un autre ct annonc l'arrestation le 8 dtenus en faveur desquels des ordres de liberation ont
ssy Cameau Coicou, a inform mercredi de la formation dcembre dernier de plusieurs autres individus parmi t mis la date du 29 dcembre.
l'ihstitution policire d'une cellule anti-kidnapping lesquels Mme Maud Dumas Dessources qui feraient parties Ces dtenus rpondent aux noms de Paul
ir contrer a-t-elle dit, ce phnomne qui prend de plus a-t-elle dit, d'un rseau de fabrication de faux visas Keller, ancien directeur du Conseil National des
plus d'ampleur ces derniers jours dans la capital amricains. Equipements (CNE), Rospide Ption, l'ancien maire de
tienne. Concernant le dossier de corruption au sein de Port-au-Prince, Harold Svre et l'ancien commissaire
Selon Mme Coicou, plusieurs individus ont t l'institution policire, Gessy Cameau Coicou, a invit tous de police Anthony Nazaire.
ts don't des policies mis en isolement pour leur les citoyens porter plainte contre tout policies qui aurait Me Edwidge Coque a dplor que les autorits
plication a-t-elle dit, dans des actes de kidnapping. rclam de l'argent dans l'exercice de ses functions. en place reproduisent eaxctement ce qu'elles
Elle a fait savoir que le nomm Patrick St Louis Toutefois, la porte-parole de la PNH a prcis que les reprochaient aux gouvernements antrieurs. Ila plaid
avait t enlev mardi soir par des individus arms policirs qui sont dj en isolement pour cause de en faveur d'unejustice indpendante et gale pour tous.
ni la zone de Martissant. a t libr Dar ladite cellule. corruption seront remis libert si les victims refusent AHP 30 dcembre 2004 3:15 PM


d'assumer leurs responsabilits.


Smoi loisvp, ian-Gardn Bien-Aim & Rginald Lubin Pr e nt..

<2 Moi*-o'" lte.f


*35-89Info:
305-895-8006


Gros Leglz Amerikir
SD.A.F (Drug Abuse
Foundation)
400 South Swinton Ave
Delray Beach, FL 33444
Adm:$10
e-mail: smoyenoisy@aol.com

L FLPI


Nouvelle
march en

faveur de la

liberation des

prisonniers

politiques
Port-au-Prince, 30
dcembre 2004 -(AHP)- Le
Groupe de Dfense des Droits
des Prisonniers Politiques
(GDP), a organis le jeudi 30
dcembre une nouvelle march
pacifique Port-au-Prince pour
forcer les autorits intrimaires
librer tous les prisonniers
politiques incarcrs illga-
lement dans diffrents centres de
dtention du pays.
Des femmes et des
enfants des prisonniers
politiques se sont dclars
impatients de revoir leurs maris
et leurs pres la maison, aprs
(voir Prisonniers / 15)


i


L.11


I


--------- -


-- -


1


m"SmiCSW


lia la vII U` F..








Page 15 I LUTTE CONTRE L'INSECURITE I


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


La MINUSTAI
La MINUSTAH dresse un bilan positif de ses 7 premier
mois en Haiti et affirme que l'aide international est indispensable
la stabilisation du pays
Port-au-Prince, (AHP)- La Mission des Nations Unies pour
Stabiliser Hati (MINUSTAH) a dress mercredi un bilan positif des
diffrentes operations menes au course des 7 premier mois en Haiti,
malgr les difficults renconires sur le terrain.
Le porte-parole de.la MINUSTAH, Damien Onses Cardona,
s'est rjoui de ce que la mission fonctionne actuellement au complete
comme l'avait prvu la resolution 1542 du conseil de scurit des
Nations Unies.
Selon M. Cardona, aprs avoir fonctionn plusieurs mois
avec un effectif considrablement rduit, la MINUSTAH est
maintenant prsente partout sur le territoire national pour assurer la
scurit de la population et prter main forte dans d'autres domaines
comme les prparatifs pour les prochaines lections et les affaires
civiles.
Toutefois, M. Cardona a estim qu'Hati est loin de connatre
la stabilisation don't il a besoin pour son dveloppement, si des


Marche en faveur

des prisonniers politiques
(Prisonniers ... suite de la page 14)
plusieurs mois de dtention illgale, ont-ils dit.
L'une des pouses a appel les autorits intrimaires
renoncer, a-t-elle dit, aux pratiques du mensonge et emprunter
la voie de la justice.
"Nos maris ne doivent plus tre gards en prison en raison
de leurs opinions politiques", a-t-elle encore lanc.
Pour sa part, le responsible du GDP, Ronald St-Jean, qui
tait la tte des manifestants, a exig la publication des rsultats
de l'enqute que le gouvernement de transition affirme avoir
ouverte sur le massacre du ler dcembre au Pnitencier National.
Selon des tmoignages concordants, plusieurs dizaines de
prisonniers auraient t abattus par la police dans le cadre d'une
tentative d'vasion.
Ronald St-Jean a dplor aussi que des prisonniers
politiques comme Ption Rospide, Paul Keller, Jacques Anthony
Nazaire et Harold Svre n'aient pas t librs en dpit d'une
ordonnance de liberation en leur faveur en date du 29 dcembre.
"Nous voulons aller jusqu'au bout de nos dmarches pour
obtenir la liberation de tous les prisonniers politiques, la fin des
perscutions politiques et des tueries", a lanc le responsible du
GDP.
AHP 30 dcembre 2004 1:10 PM


PROCUREMENT MANAGfEMT


EH se dresse un bilan positif
dispositions ne sont pas prises dans diffrents ne pas pouvoir faire davantage si la communaut
autres domaines comme la creation d'emplois, international ne dcaisse pas les fonds promise.
Dans ce sens, Damien Onses Cardona Plus de I milliard 300 millions de dollars avaient
a estim indispensable l'aide conomique de t promise Hati lors de la runion des bailleurs de fonds
la communaut international dans le cadre du Washington en juillet dernier.
processus de stabilisation d'Hati.


Le Gnral brsilien Heleno Ribeiro, commandant de la branch militaire de la Minustah,
aux Gonaives, le ler Janvier 2005 photo Yonel Louis


Le ministry brsilien. des affaires
trangres, Celso Amorim avait exprim
rcemment certaines inquitudes sur le temps
mis par les bailleurs de fonds pour honorer
leurs promesses envers Haiti.
S'appuyant sur ces dclarations M.
Cardona a indiqu que la MINUSTHA pourrait


Nouvelle Adresse Internet
de Haiti en Marche
Dsormais vous nous trouverez sur
pub@haitienmarche.com
Veuillez rayer de votre carnet la prcdente
adresse:
enmarche@haitelonline.com
Si vous dsirez nous payer par carte de
credit, c'est possible.
Consultez le site Haiti en Marche:
www.haitienmarche.com


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


MlAM


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained
through the Department of Procurement Management, Vendor
Assistance Unit, 111 NW 1 Street, 13th Floor, Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-
refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional $5.00
handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal Service.
Al requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address
and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of
County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miami-dade.gov/
dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW
1" Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to
be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


Wednesday January 19, 2005


7814-0/06 MODEL 2005 VEHICLES VARIOUS TYPESThis project will be partially
funded by the Federal Transit Administration (FTA) and the provisions ofTitle VI of the Civil Rights Act of
1964, the Disadvantaged Business Enterprises (DBE) provisions of 49 CFR Part 23, and all other pertinent
federal provisions apply. Cost $10.00
7818-0/06 MODEL 2005 PICKUP VEHICLESThis project will be partially funded by
the Federal Transit Administration (FTA) and the provisions ofTitle VI of he Civil Rights Act of 1964, the
Disadvantaged Business Enterprises (DBE) provisions of 49 CFR Part 23, and all othcr pertinent federal
provisions apply. Cost $10.00


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


Wednesday January 26, 2005


7809-4/10-OTR SERVICE STATION EQUIPMENT I
PREQUALIFICATION OF BIDDERSThis contract requires Insurance.


MAINTENANCE AND REPAIR -
Cost $10.00


Le porte-parole de la MINUSTAH, a voqu le
problme de la transparence qu'exige la communaut
international des autorits intrimaires et le temps mis par
les bailleurs pour dcaisser l'argent qui varie de 18 mois
deux ans.
AHP 29 dcembre 2004 1:30 PM



REQUEST FOR QUALIFICATIONS (RFQ) No.
76AMA

Market Research Services Pool M

Miami-Dade County, as represented by the Office of
Strategic Business Management, is
seeking proposals from interested parties to submit their
qualifications for consideration into a pool for the
purposes of providing qualitative and quantitative
market research services to the County, as may be
required. The selected Proposers will provide primarily
the following types of market research services: Focus
groups; surveys; analysis of third-party data;
observational research; Pre-post program and service
evaluations; secret shopper initiatives; and training of
County personnel on market research methods.

Membership in the Pool is a prerequisite for obtaining
opportunities to present proposals for projects selected
for this Pool.

It is anticipated the County will issue an agreement
for a one (1) year period plus four (4) one (1) year
options to extend the term at the County's sole
discretion.

There are no contract measures for this RFQ.

The RFQ solicitation package, which will be available
starting January 4, 2005, can be obtained at no cost
on-line at HYPERLINK "http://www.miamidade.gov/
dpm" -www.miamidade.gov/dpm. The package can
also be obtained through the Vendor Assistance Unit
(305/375-5773), Department of Procurement
Management, 111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami,
FL 33128-1974 at a cost of $10.00 for each solicitation
package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United
States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for January
13, 2005 at 2:00 p.m. (local time) at 111 NW Ist Street,
1311' Floor, Conference Room A, Miami, FL. Attendance
is recommended, but not mandatory. The Contracting
Officer for this RFP is Yanette Bravo at (305) 375-5866.
If you need a sign language interpreter or materials in
accessible format for this event please call Jason
Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at
least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is January 28,
2005 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade County,
Clerk of the Board of County Commissioners, 111
NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida
33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone
of Silence Ordinance 98-106.


1







Mercredi 5 Janvier 2005
TI-;' <- 7 L 1 VI/TTII M. AO


TIL TLE HAITI MIAMI


Page 16


oain en iviMcev YUo. YI - -- 4


Succs plus foule au 17me Concert Annuel de l'Indpendance


Farah Juste a une fois de plus


rcidiv au James L. Knight Center


MIAMI, 2 Janvier Tout le monde tait au
rendez-vous ce Dimanche 2 Janvier 2005 (Jour des aeux)
au James L. Knight Center (centre ville de Miami) pour
assister au gala traditionnel de Farah Juste, communment
appele Reine Soleil. Elle tait accompagne d'une pliade
d'artistes come Jean Elie Telfort, alias Cubano, du Skah
Shah, l'excellent guitarist Dadou Pasquet, Yanick Etienne,,
Assad Francoeur etc.


Qubec-Hati : Les

500 000 dollars amasss

bientt dbloqus
(PC) -Les 500 000 dollars, qui avaient t amasss
Montral pour venir en aide aux Haitiens sinistrs aprs
le passage de la tempte tropical Jeanne, pourraient tre
dbloqus d'ici quelques semaines.
C'est l'avis du directeur de la radio hatienne
CPAM, Montral, Jean Ernest Pierre, qui s'tait charge
de runir ces fonds, fonds qui sont toujours dans un compete
en fiducie.
M. Pierre a dit mercredi qu'il croyait que les
consultations avec les personnel impliques, tant au
Qubec qu'en Hati, sont sur le point de se terminer et qu'il
sera possible bientt de dcider comment l'argent sera
distribu.
Selon Jean Emest Pierre, cet argent pourrait servir
fonder des fabriques de carbon, ds janvier, et tablir
un programme de reboisement, crant ainsi de l'emploi en
plus de protger le sol haitien des soubresauts de la
mer.
"Quand on veut faire un project srieux, a ne se
fait pas en criant ciseau", a dit M. Pierre en interview.

La mort du mtorologue
Renan Jean Louis a t
confirme mardi matin

HPN, 2 Janvier Le mtorologiste Renan
Jean Louis, don't le dcs a t annonc le 30 dcembre
par sa famille, a recommenc respirer, selon ce que
ses parents ont confirm Port-au-Prince, a rapport
AlterPresse.
Le cerveau tait apparemment mort, mais
sans qu'on sache comment, le coeur a ragi au dernier
moment, a indiqu vendredi l'agence en ligne, citant
un proche du colonel retrait.
Le mtorologiste, soign pour insuffisance
rnale Orlando (USA), est toujours en vie, quoi que
dans un tat comateux. Il ne reconnat toujours pas les
membres de sa famille."
Renan Jean Louis s'est fait en Hati la
reputation de Monsieur Mto. Son image et sa voix
ont t associes aux catastrophes naturelles qu'a
connues le pays pendant ces dernires dcennies.
Capitaine Mto a travaill en effet pendant plus
de vingt ans au sein de la radio et de la tlvision
publiques.
Plus de vingt ans sur le premier quart de sicle
que vient de clbrer, le 23 dcembre, la Tlvision
national. A cette occasion, Renan Jean Louis a t
distingu par la direction gnrale de la chane publique
"pour la quality du travail fourni par cet employ
mrite. "
Cependant la mort de Captain Mt a t
confirme mardi matin.


PAR EVENS HILAIRE

L'anne 2005 a bel et bien dmarr pour les
mordus de la bonne musique hatienne, particulirement
ceux qui ont pris part ce gala annuel.
Le James L. Knight Center qui est d'une trs
grande capacity, tait rempli comme un oeuf. Des gens
venant de partout, notamment les habitus de ce spectacle
traditionnel.
Le 17me concert annuel de l'Indpendance tait
une occasion pour nos frres et seurs, toutes couches
confondues, de commencer ensemble et joyeusement
l'anne en assistant cette grande manifestation de la
culture hatienne.
Pour commencer, Assad Francoeur a interprt
une ancienne selection de l'immortel Gesner Henry, dit
Coup Clou, qui a t chaudement ovationne par le
public.
L'excellent guitarist Dadou Pasquet, au comble
de son talent, a merveill l'assistance avec deux de ses
plus belles crations, notamment OU PILA.
Jean Elie Telfort, alias Cubano, a fait de son
mieux pour fair bouger l'assistance. Il tait accompagn
de deux talentueux musicians, Arsne Appolon et
Markarios Csaire la guitar.
L'autre diva de la chanson hatienne, Yanick
Etienne, a fait une belle prestation.
Accompagne au piano de son fils, Yanick Etienne a
interprt sa chanson magique, MIST DAMOU.
Kessy de Koudjay, Tines Salvant, HFL Rappers
ont aussi contribu la russite de ce concert.
Le 17me concert annuel de l'Indpendance de
la Reine Soleil a t une occasion de dcouvrir de


HAITI

Nouvelles violence

La Saline :

18 morts en deux

semaines

HPN, 3 Janvier Dix-huit personnel ont t tues
et des dizaines blesses lors d'une srie d'affrontements
arms opposant deux bandes rivals La Saline (nord-ouest
de la capitale, a rapport un responsible d'organisation
de defense des droits humans.
Maxime Rony, d'une plate-forme hatienne de
droits humans, a indiqu dans la press que deux groups
arms, conduits respectivement par un dnomm Ti Mama
Frantzo et Charles Alex, alias Dunga, se sont livrs pendant
plus de deux semaines des affrontements meurtriers dans
le quarter priphrique de La Saline, pour le contrle du
march public de la Croix-des-Bossales. Les deux chefs
de gang seraient des anciens agents de l'unit de scurit
gnrale du Palais national, a prcis le militant des droits
de l'homme.
Cette srie d'affrontements entire les deux gangs
arms dure depuis le 15 dcembre. Le responsible
d'organisation de defense des droits de l'homme, dit
s'tonner devant la passivit des autorits qui ne font rien
pour venir en aide aux riverains laisss la merci des
bandits arms.


Hrwadnret lpo 200I
Sur exhibition, les companies de:
Le Canada Panama Honduras
Etats-Unis Colombie Espagne
Mexque Chilli Costa Rica
Guatemala Argentine Italie
El Salvador Brasll Extrme-Orient
Fvrier 4, 5, 6, 2005 Roberto Clemente Collse
San Juan, Puerto RIco Commanditu par:
TELS. (787) 792-4939/702-4055 9IOMOE OI -_
i exhiblti@coqul.net http://www.hardwareshowpr.com *. *"* *''


nouveaux talents, don't Ingrid Liera, Godsend Floradin, un
jeune artiste de 12 ans que Farah Juste a prsent au grand
public.
Bien entendu, tout le monde attendait
impatiemment l'arrive de la Reine Soleil.
Vtue d'une robe blanche ensoleille, Farah Juste a une
nouvelle fois fait danser la foule qui entrait de plus en plus
en liesse d'une interpretation une autre.
Autre invit special au programme: l'artiste
engag Joseph Emmanuel Manno Charlemagne qui a
interprt son fameux succs, Alien Card.
Farah Juste qui rpondait aux questions d'Hati
En Marche, a mentionn que ce gala qu'elle organise
chaque anne ne peut plus tre valu sur le plan financier,
car sa ralisation tient toujours du miracle.
Cependant, selon la Reine Soleil, le spectacle
traditionnel de l'Indpendance reste et demeure un des plus
populaires concerts en Floride. Un bon point pour la
communaut hatienne. EH

REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 470

for MIAM
Sector lofScott Homes

Miami-Dade County (County), represented by the Miami-
Dade HousingAgency (MDHA), is seeking proposals from
experienced private residential developers for the
development of Sector I of Scott Homes in Miami, Florida.
The selected Developer pursuant to this RFP will be
responsible for the construction, marketing and sales of
fifty-two (52) single family dwelling units in Sector I,
including, but not limited to, the maximum extent possible
obtaining the participation of small and minority firms,
women business enterprises, labor surplus area firms and
Section 3 business concems in the work, the task ofpre-
qualifying homebuyers, the provision of all required
construction financing, and the provision of alternative
permanent take-out financing opportunities for potential
homebuyers. The Developer will also be expected to
provide an equity contribution ofup to $722,480 to cover
certain general and administrative costs.

Sector I of Scott Homes will be the first phase of the
County's Scott/Carver Homes HOPE VI Revitalization
Program, being financed in part by a HOPE VI grant
awarded to the County by the United States Department of
Housing and Urban Development (USHUD).

This contract is subject to a Community Workforce Goal
in accordance with Ordinance 03-237 and Administrative
Order 3-37 as amended herein as Appendix B-8. The
Workforce Goal for this contract is 29%.

The RFP solicitation package, which will be available
starting December 22, 2004, can be obtained at no cost
on-line at HYPERLINK "http://www.miamidade.gov/
dpm" -www.miamidade.gov/dpm. The package can also
be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-
5773), Department ofProcurement Management, 111 NW
1st Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-1974 at a cost of
$10.00 for each solicitation package and an additional $5.00
fee for a request to receive the solicitation package through
the United States Postal Service. For your convenience,
we now accept VISA and MasterCard. Appendices B-1
through B-3 must be obtained by contacting the Vendor
Assistance Unit.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for January 10,
2005 at 10:00 a.m. (local time) at Miami:Dade Housing
Agency 1401 NW 7'h Street, New Board Room, Miami,
FL 33125. Attendance is recommended, but not mandatory.
The Contracting Officer for this RFP is Norma S.
Armstrong at (305) 375-5683. Ifyou need a sign language
interpreter or materials in accessible format for this event
please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305)
375-1564 at least five days in advance.

Deadlinc for submission of proposals is January 28,2005
at 2:001) p.m. (local time), at Miami-Dade County, Clerk
of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist
Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-
1983, This RFP is subject tc the County's Cone of Silence
Ordinance 98-106,


--- 1


r-








Page 17


COMMUNIQUE DE PRESS


Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


Ambassade des Etats-Unis d'Amrique Bureau des Affaires Publiques


LES ETA
DES 2
Le 28 Dcembre 2004

Trois mois aprs le passage de la tempte tropical
Jeanne, les Etats-Unis continent de manifester leur soutien
aux populations des rgions dvastes par les inondations,
dans les dpartements de l'Artibonite et du Nord Ouest. A
cet effet, l'Agence Amricaine pour le Dveloppement
International (USAID) et CARE International ont sign
le 13 dcembre dernier un accord de cooperation d'un
montant de $22 millions en vue de rhabiliter les principles
infrastructures endommages et d'aider les mnages
reconstituer leurs actifs conomiques.
Dans le cadre de ce programme de reconstruction
qui s'tendra sur une priode d'un an, CARE tablira un
consortium avec la Fondation Panamricaine de
Dveloppement et l'organisation non gouvernementale,
Cooperative Housing Foundation. Le programme sera mis
en uvre en troite coordination avec d'autres initiatives
visant les mmes objectifs, don't un project de rehabilitation
d'infrastructures d'irrigation et de protection des
montagnes finance galement par l'USAID, hauteur de
$9.2 millions et excut par Development Alternatives Inc.
Ce programme permettra de gnrer un nombre
important d'emplois tout en amliorant les conditions
sanitaires des rgions concernes, grce au nettoyage de la
boue laisse par les inondations. Ce programme inclut aussi


__ _ __L. .................. L .




BOBYExress Co.


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tei: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 11th Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Buttcrficld Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


ATS-UNIS RENFORCENT LES PROJECTS DE RECONSTRUCTION
ZONES AFFECTEES PAR LA TEMPETE TROPICAL JEANNE
collaboration
la rehabilitation des routes, des coles et autrescoabrat
infrastructures publiques, l'amlioration des systmes locales,les
hydrauliques et des canaux de drainage, la rparation des e fonds.
maisons endommages. Il vise en outre aider les v
populations victims rcuprer leurs ngoces et aider des Etas-
les communauts mieux se prparer en vue de fair face d'ati total
d'ventuelles catastrophes naturelles. Le programme de i contain
ami et voisi


reconstruction sera excut en troite
n avec le gouvernement haitien, les autorits
communauts concernes et d'autres bailleurs

ec la signature de ce nouvel accord, l'assistance
nis aux victims des inondations dans le nord
lise present plus de $42 millions. Les Etats-
ueront soutenir fermement Hati, leur proche
n.


Assurances mondiales :


L'anne 2004 est la plus coteuse


Les raz-de-mare en Asie viennent de conclure
inne "la plus couteuse de l'histoire de l'assurance"
Le premier rassureur mondial, Munich R a
nombr quelque 650 catastrophes naturelles depuis le
ois de janvier. Le group allemand public depuis trente
s une tude annuelle faisant autorit sur les dsastres
origine naturelle.
Au total, les assureurs et leurs rassureurs
vraient perdre plus de 40 milliards de dollars en 2004.
Jusqu'ici, l'addition la plus sale pour le secteur
ait tombe en 1992: 26 milliards de dollars aprs le
ssage du cyclone Andrew aux Etats-Unis.
En ce qui concern le cot conomique total
des catastrophes, englobant la fois les dgts assurs
et les dommages non couverts, 2004 se conclut sur
une note de 130 milliards de dollars, sans prendre en
compete les tsunamis venant de dvaster les ctes de
l'Asie du Sud et qui coteront des dizaines de
milliards de dollars, estime dj Munich R. Le triste
record de 172 milliards de dollars atteint en 1995,
anne du tremblement de terre de Kobe au Japon,
n'est donc pas loin.
En causant plus de 65.000 morts, selon les
derniers chiffres au 29 dcembre, le sisme en Asie
du Sud restera comme la catastrophe naturelle la plus
meurtrire de l'anne. Le bilan depuis janvier tait
auparavant de 15.000 dcs.
Mais l'addition ne sera pas lourde pour les
assureurs: "Les rgions sinistres sont pauvres, les
seuls assurs sont les groups touristiques, les htels,
les vacanciers", explique Volker Kudszus, analyst
de la banque allemande WestLB.
Par ailleurs, "la grande majority des contracts
d'assurance dans la region ne couvrent pas les dgts
matriels causs par des tremblements de terre,
seulement les cots lis une interruption force de
l'activit des entreprises," dans le cas des voyagistes
notamment, prcise-t-il.


Au final, c'est surtout la saison des cyclones (dans
l'Atlantique) et des tygphons (dans le Pacifique),
"exceptionnellle tant au point de vue des dgts que sous
un angle mtorologique", qui cotera cher aux assureurs
selon Munich R. Le rassureur avait lui-mme d revoir
en baisse son objectif de rsultat annuel en raison de
l'impact ngatif de ces temptes automnales sur ses
comptes, qui se monte 500 millions d'euros.Les ouragans
Charley, Frances, Ivan et Jeanne, qui ont frapp le riche
Etat amricain de Floride et tu plus de 2.000 personnel,
surtout en Haiti et Rpublique dominicaine, ont cot au
total quelque 28 milliards de dollars aux assureurs. Pour
les typhons Chaba, Songda et Tokage, la note pour le
secteur s'lve plus de 5 milliards de dollars.
Cette accumulation de dsastres naturels a plus
ou moins gel les tarifs des polices d'assurance, "alors
qu'on tait persuade en dbut d'anne qu'ils entreraient
dans un cycle de baisse", explique Volker Kudszus.
Munich R appelle les responsables politiques
ne pas laisser le secteur de l'assurance seul face la
multiplication, inevitable selon lui, des catastrophes
naturelles en raison du rchauffement de la plante.
"Nous sommes au dbut d'un changement
climatique global qui aura de graves consequences pour
les gnrations futures si des measures radicales ne sont
pas prises au niveau politique, conomique, social,"
affirme Gerhard Berz, responsible du dpartement des
risques naturels.
Et de prvenir: "Le temps presse"


MEILLEURS VOEUX DE VOTRE
HEBDOMADAIRE


Hati en Marche

ET PAREILLEMENT POUR
NOTRE HAITI !


8377-2 IINE 2 me Aveniue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
. \/fx^. r\.,-A^


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (Hatiens, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
" Drnrlii ;te -. .,r rche v


I


I


I


-"' "' "' "'
------ ----- -------~~







Mercredi 5 Janvier 2005
Hati en Marche Vol. XVIII No. 49


Page 18


I Les Jeux de Berard I


Solutions de la
semaine passe:

H A N U K K A H
AC INEUS E
IE IMAM
S A TA A
S U R S EM A T
E NID 0 L O R I
ENDOLORII
NOUS TUT
T SACOME


le IEEUXDENTenuiisan t


Allez de LIBERE DINAIT, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


NOEs NlS


TM I L EC F YERRETNOMN
NHW QNHUATULCOWTCA
L E A AA S OM R E HA L L I V I
YNG Z T D U R A N G O T U DV.L
NSUJROC C I PMA T D S NX E
ARA JALADAUGAFCONR
L T S N L GB X E I D U C A C O


RIDAESXLR
OSILL01HW


Trouvez 25 villes du Mexique dans le carr ci-dessus


Solutions de la
semaine passe:
V 0 LENT
V OLANT
DOLANT

DURAI T
DURAISJ
D UIRIAII


SSCRUBBlE
Arrange les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

D A

T N E

T E


.Solutions de la semaine passe
ECTHYMA


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567 / 221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com
5h00 6h30 Born R veil en musique

6h30- 7h00 Au Pipirit chantant
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9h00 M Iodie MI atin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim
par Fquire Raphal


10b00 Midi


12h00-12h15


12h15 -2h00


Le Disque de l'Auditeur
animation: Jacques Lacour

Le MidiI
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00- 3h00 C'est si bon
en chiansons...
Emission de Chansons Franaises

3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill


5h00


7h00 8h30
8h30 9h00

101100





9h00 et au-del


Le Journal de 5 IHeures


AmYor y Sah>or
Soir Info-rmations

INotre CGrand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique)

.azz at Tenr ( Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits

Cavaliers, prenez
vos dac mes (Samedi)
50 ans de Succs Populaires Hatiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez


Mlodie, c'est plus fort
en musique !


En bref ... (suite de la page 2)
La nouvelle de la condemnation de Christian Dorius a t relaye par la press
dominicaine, qui a fait cho des diffrentes reactions des dfenseurs des droits des migrants
hatiens.
Depuis-2003, il existe en Rpublique dominicaine une loi qui condamne le traffic de
migrants illgaux. Cette loi prvoit des peines allant de 10 15 ans de prison,
accompagnes d'amendes.

Puerto Plata : les autorits arrtent 54 Hatiens pour leur
rapatriement
La police de Puerto Plata et les autorites de la migration ont procd l'arrestation de 54
Hatiens qui rsidaient illgalement Puerto Plata, la zone atlantique de la Rpublique
dominicaine. Ces Hatiens vivaient de la vente de products divers, tels des vtements, fruits,
parfums et peintures. Les autorits les ont intercepts alors qu'ils s'adonnaient au
commerce dans les rues principles de la ville. Les dtenus sont tous de sexe masculin et
attendent d'tre rapatris.

L'arme procde l'arrestation d'un membre de la police national
et d'un civil
L'arme dominicaine a arrt un membre de la police national et un civil qui tentaient de
rejoindre Hati, via Villa Anacaona, Dajabon. Accuss de transporter de la merchandise de
contrebande, ils sont les premiers tre incarcrs depuis le dbut de
l'opration Vaquero ".
Le colonel Antonio Prez, commandant en chef de l'opration, affirme que les dtenus
seront interrogs dans le Dixime bataillon d'infanterie de Dajabon afin de dterminer s'ils
entretiennent des liens avec la mafia. Il a galement ajout que les measures de contrle
continueront avoir un impact positif sur la population. Source : El Caribe 04-12-2004/El
pais.

Un jeune hatien attend sa deportation
Il s'appelle Philippe Louis Jean, est g de 25 ans, est originaire d'Hati et est arriv aux
Etats-Unis, il y a 25 ans, en compagnie de ses parents (il avait ce moment tout just 5
ans). Philippe Louis Jean n'est jamais retourn en Hati. Cependant, quoique membre du
Marine Corps qu'il a rejoint en Mars 1999, il encourt aujourd'hui la deportation.
Que s'est -il pass? Le caporal Louis-Jean a eu une venture, alors qu'il tait sur la base,
avec une jeune femme qui lui avait racont tre ge de 21 ans ge qu'elle n'avait pas. Il
s'agissait donc d'une mineure.
Donc le caporal a t arrt pour dtournement de mineure. Condamn 45 jours de prison,
il a t remis en libert aprs 37 jours de prison cause de sa bonne conduite et est
rinstall dans le Marine Corps. Il est dploy en Iraq partir du mois de Janvier 2004.
En Mars 2004 il est convoqu au Bureau de la base pour signer certain papers. Au lieu de
cela, un officer du Homeland Security procde son arrestation. Il est enferm la prison
de San Diego et s'y trouve jusqu' ce jour, attendant sa deportation en Haiti.
Mais il va tre dport dans un pays qu'il ne connat mme pas. Pourtant les parents de
Louis Jean, ainsi que ses 5 frres et soeurs sont naturaliss amricains. Quant lui, sa
demand de citoyennet a t rejete parce qu'il ne correspond pas ce que l'on attend
d'un citoyen amricain. La Coalition des organizations hatiennes mne ces jours-ci une
bataille pour rclamer un stop cet ordre de deportation et rclame la collaboration de tous
ceux qui, indigns comme elle, veulent renverser ce qu'ils appellent une grosse injustice.

Au moins une douzaine de personnel tues dans le quarter de
Solino: la police nie toute implication et fait tat de 3 morts
Au moins une douzaine de personnel auraient t tues le mardi 28 Dcembre lors d'une
intervention de la police dans le quarter populaire de Solino.
Selon les dclarations de plusieurs habitants du quarter, les victims ont t abattues quand
des policies qui dclaraient tre la recherche de prsums bandits se sont mis tirer
hauteur d'homme. Les mmes habitants ont affirm que des cadavres auraient t
transports par la police dans des ambulances.
Lors d'un point de press le lendemain, la porte-parole de la police, Jessy Cameau Coicou,
a dmenti que la police soit implique dans l'assassinat de residents du quarter de Solino.
Elle a galement ni que la police ait men une operation dans cette zone.
"C'est seulement la suite des incidents provoqus, a-t-elle dit, par des bandits arms que
la police est intervene pour constater la mort de 3 personnel. "
La police aurait rcupr l'occasion 3 vhicules vols qui ont t remis leur
propritaire. La police national a t clabousse ces derniers mois par une srie de
dossiers don't celui du massacre d'une douzaine de jeunes dans le quarter du Fort national
et celui de la tuerie du Pnitencier national au course de laquelle plusieurs dizaines de
dtenus pourraient avoir perdu la vie, mme si les autorits avancent le chiffre de 7.
Les autorits n'ont autoris jusqu'ici aucune enqute indpendante pour faire le jour sur ces
diffrents dossiers.

Le directeur gnral de la Tlco fait le bilan des ralisations
pour 2004
Le directeur gnral de la Tlco, Ren Mron, a dress mardi le bilan des diffrentes
activits ralises par l'institution au course de l'anne 2004 et s'est fix des objectifs pour
l'anne venir. Mr. Mron s'est propos d'augmenter de 200.000 lignes le rseau
tlphonique de la zone mtropolitaine de Port-au-Prince et de construire le site Internet de
la compagnie qui permettra aux clients de bnficier l'aide d'une seule ligne des services
internet, tlphone et tl-confrence.


ILIIIBIEIRrEI


-IVLU ILN,11 uyc~


II I I -


I


D INIAI T







Page 19


I Ti 2out na ti sout I


1 JL J., %-, -- 2, -8 1
TIr gcw-<>Tyjr ri i TJT c 5;9: te 'ou


YOUN SOLY

ANTOURE

*** ZETWAL***


Reine Soleil : Fara Juste


Youn sware san pran souf. Youn sware ak oun digdal
atis ki defile pou youn omaj espesyal pou onore zanst nou
yo Dimanch 2 Janvye. Se te youn konkou pi bl chante.
Youn konpetisyon bl melodi pwezi ak dans. Depi 6 diswa
piblik Fara-a, piblik tradisyonl ki pajanm rate youn sware
premye janvye nan James L. Knight Center-a ap woule devan
otl-la ap chache parking. Gen ki kanpe nan mitan lari-a,
bloke trafik deb ap made pyeton ak motors an kreyl ki
wout pou yo fe pou paking... Yo prese. Yo kase adwat, kout
volan agch, y'ap tyeke mont yo pou yo pa anreta...
Komite preparasyon-an te kppz... Tout bagay
pare se piblik-la y'ap tann. Ayisyen anreta nan tout bagay
sofjou Granmt la rele yo-a... Piblik la chofe tt li ak bravo
pou montre lenpasyans...Anfen, Rido louvri. Twoup dans
< Laissez-Faire> derape ap youn mizik Boukman
< ti chz louvri bary ak youn dans modn byen ekzekite ki
esprime tout santiman ki t'ap travse pp la jounen jodi-a
kit se miz, soufrans, dezolasyon ak tout makn tribilasyon
sa yo ki anvlope pp la depi 1804....
Assad Francoeur nan youn teni wayal, te f nou sote
nan kabann soufrans move nouvl lakay yo ak 2 chante ki
retounen nou Ayiti pou n'al manje bannann peze ak griyo
nan restoran chen janbe lakay yo epi al degiste youn bon
krm alaglaz kay Mara,
Se te kout-vwa danvwa-a... zetwal yo tonbe briye
younn dy lot. Tines Salvan te satouyt anvi chante asistans
lan ak chante Malere. Tins te tounen you zwazo k'ap
vole sou sn nan. Dadou pasket, f gita-a pale nan chante
L mwen te kite-w..>youn chante popil boulpik Mag-
num Band. Kanta pou Cubano, Yanick Etienne, Ekip mesye
dam Kouday yo, HFL Rappers, Larry latimore, Arly
Latimore, Godsend Floradin se te bravo sou bravo. Chak
mounn jwenn moso. Chak moso al jwenn mt li, jenerasyon
li.
Ansm, nou viv osnon reviv chante chak grenn atis
ki monte sou sn nan. Nou vle voye youn kout chapo
espesyal pou Ingrid Ilera nou ta di ki pote twofe gangans
lan jou Dimanch Swa-a. Nan youn abiman wololoy, li
derape ak chante (pv defen) Janjan Morisset la ki rele
ADELIA. Depi nan Sanba Lele Gwoup mizikal
mayestwo Pierre-Antoine Jules, Ingrid ap karese lide chante
Adelia sa-a. Kit se te Marie Yves osnon Marleine Bastien
tout medam sa yo te damou "Adelia" Janjan Morisset te
sere anba matla. Youn istwa tris., plonje nan youn ganm
siwomyl ak youn melodi ki f-w chagren e kontan
anmmtan... Kontan epi tris paske jouk jounen jodi-a
kondisyon lakay toujou ap fse pp la pran kannt...pouse
do pp la al svi repa reken nan lanm. Nan "popouri"-a
Ingrid kraze tonnl la. Timounn kou granmounn chante ak
li ...danse ak li...Ayibobo pou ou Fanm!
Rido louvri. Dezym pati sware-a derape. Youn
akansyl limy wololoy ki lage nou nan youn monn sireyalis.
Larn soly ki pokojanm kabicha depi 17 lane te part nan
mitan oun grap zetwal k'ap miyan-miyan... outadi
Anakawona, anj ladelivrans ki pse anba nyaj yo pou pote
nouvl lakay. Silans total. Bl bagay!> madmwazl ki
te chita sou kote-m nan di... < koze!>>... mounn b dwat la-an reponn...


Nan youn yanvalou modn dansz yo lage
larn nan ak powm Jaky Sajous-la:
Protestation
Li pwoteste kon sitiyasyon peyi-a, Kont
fos etranje ki depoze bs desanlye sou t
Desalin nan lakay atis Fara mande.... Youn nouvl
tris.... Nouvl lanm... Nouvl dezas
kadav pil sou pil, nouvl chen manje chen,
nouvl mounn san resp'pou mounn, youn
bann lougawou k'ap souse zo kkws
tt mounn ... Youn latriye Ko san tt... K'ap
chache Tt...Tt san k k' ap kouri nan tout
korid fofile rantre nan twou kon
mabouya ...
Se sa Farah ane sa-a t'ap denonse.
Epi li made pp la pou yo reveye Wake
up! l-a rive.... Twp masak, twp san
koule, twp enjistis... Leve kanpe... Peyi-
a di stase...
Youn bl sware ki byen kmase
men malerezman gen youn ti gaspiyay
bl bagay ki fet sou sn nan. Mizansn nan
te make. Twp bl chante, twp bl pawl
gaspiye...Outadi youn chanmchanm k'ap
koule nan sache sik kreve... Mesaj santral
la make pase. An nou di pito youn mesaj
ki te byen santre epi jw yo make kore
balon-an. Pawl chante yo lage nou nan
epk 70-80 yo. Manke kreyasyon tounf.
Sn bl antre Farah-a byen derape ak
powm Sajous -la, ak dansz yo... Dansz
yo soti tw vit... sn bl antre-a, tounen
filalanng, li kapote tw rapid. Li te dwe
dodinen 2-3 chante ak mesaj Santral
la...ki se:
DenonsyasyonDansz yo te dwe soti
sou yanvalou ko likid la pou rantre nan
youn. petwo osnon nago pandan powm
ak chante piman-zwezo yo ap depltonnen.
Blte espektak la kanpe sk apre
powm Sajous la. Li vin reprann fs 15-
20 minit apre ak powm Janjan Dezire-a
Wake up> youn powm djanm pitit
Farah te byen entprete. You vwa solid.
Youn pwononsyasyon san madou men
malerezman, li monte sou sn nan tw
bon.. S'oun vwa ki te pou soti nan nyaj
youn vwa pou tout mounn t'ape chache
tankou li te derape-a... ou kw se bl sa ta
bl si te gen youn aranjman ki te fet ak
ADELIA sou youn dek kannt k'ap
koule ak refijye kote Ingrid fin chante epi
powm pse nan nyaj yo
pandan Farah glise chante
IMIGRASYON-an dy ak tout lot grap
bl chante angaje yo... Ayayay! Tonn!....
Se t'ap youn bl vwayaj ale-retou
dyaspora-lakay anba young tralye zetwal
Kaptenn Douvanjou k'ap gide pitit
Bondye yo...
Men tankou yo toujou di l ou
chita devan w'ap gade ou pa konn sa dy
ap andire pou yo te mete youn espektak
konsa sou pye. Dy sn se la plezi-a bl!
Sa Direkt di se pa toujou sa ki ft! Jef-a
merite konpliman mesye-dam. Nou felisite
Direkt-a Jensen Desrosiers, Karine
Andr, Serge Gaspard, Reggi Shower, Alix
Desulm, Jean Pompe, Burt Charles ak
Alan Daphnis nan reyalizasyon treyat sou
sn sa-a ki made anpil repetisyon ak
preparasyon. Ayiboyo pou Larn Soly
Farah Juste ki toujou fem e dinamik ak tout
frech gangans li sou li. Randevou
Premye Janvye 2006 ...W pa W!
Jan Mapou

LIBRERI MAPOU 305-757-9922
Haiti n'existe pas: Christopher Wargny
Haiti : L'Eternelle revolution:
Jacques de Cauna
Police national et Droit de l'Homme
en Haiti: Youri latortue


Mercredi 5 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 49


EUGENIA REMAIN NAN
MIYAMI POU

VANT-SIYATI

<< UNE FEMME TRAHIE

SE DVOILE>>


EUGNIA REMAIN : YOUN VIZIT
KI MERITE ATANSYON NOU
L'ap rantre Miami nan mwa Janvye-a
M'ap ban-n plis detay senmenn pwochenn Li
ekri youn liv ki rele Une femme trahie se
dvoile L'ap f lansman liv sa-a nan Libreri
Mapou 5919 NE 2nd Av. Miami
Kiys ki Eugnia Romain?
S'oun randevou nou pa ka rate. Eugnia s'oun
fanm Total Li gen 25 ane esperyans km
enfimy.- Li pase tout grad adminitratif yo
tankou sipviz, direkt, chf atelye travay
pou lbt enfimy, Li gen youn stifika nan
entvansyon plizy ras ak kilti nan sosyete-a,
ak gwo diplm nmman domn sante kominot
nan invsite Monreyal Kanada
Eugnia gen youn doktora en syans politik nan
iniversit Kebk; Doktora nan syans politik
Mikwopwogram nan domn lalwa nan Inivsite
Monreyal. Nan domn kiltirl, li se prezidan
fondat "Conseil Ethnique des droits
humanss, Prezidan "Comit d'hommage aux
Artistes...
Prezidan Chanm Koms Ayisyen Kanada
Animat radyo Kominot: CKUT
Nan domn politik, li se vis-prezidan Conseil
National de l'ADG>
Manm Asosyasyon Kebk pour l'Avancement
des Nations-Unis
Candidat d'un parties politique...
N'ap sere rs la.
EUGENIA REMAIN NAN MIAMI! VEYE
ANONS YO! YOUNG RANDEVOU AK
YOUN FANM TOTAL

KONPLIMAN PASCALE!
Pascale Millien, Direkt-Fondat Sosyete
Koukouy Konektikt mete sou t-a youn 2m
bebe 2 janvye ki sot pase la-a. Youn dezym
ti Koukouy nan fanmiy -lan f k tout Koukouy
kontan. Nou voye youn bouke fl pou manman
ak papa ak benediksyon pou ti zanj lan>

BON ANE! BON SANTE!
Youn ane ale, youn lot part... Si Ti mal
te rankontre ak <> yo ta pale alanv
pou w si Granmt la ta pote benediksyon.
Sante pou nou tout!. An nou lapriy pou Tt
nou kole ansanm kon marasa tt-kole pou Ayiti
sove. Madichon bay plichon; plichon bay
knichon... Benediksyon pou nanchon-an!






Mercredi 5 Janvier 2005
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 49


I L'ACTUALITE EN MARCH


1 Page 20


Le tourism haitien rapporte US$3 millions


la Rpublique dominicaine en un week-end


Avec leurs camras en bandouilre, sacs au dos et
sachets remplis d'objets achets dans les plazas et centres
commerciaux dominicains, des dizaines d'Hatiens se
prominent dans les principles rues et avenues du centre
historique de Santo Domingo (zone coloniale, se mlangeant
d'autres trangers qui choisissent la Rpublique dominicaine
pour leurs vacances.
Depuis environ dix ans, le flux de tourists hatiens
connat une augmentation considerable. L'accroissement des
tourists hatiens de l'autre ct de l'le est tellement
significatif, que beaucoup de families profitent des longs week-
ends de cong pour se rendre dans des ples touristiques situs
dans les villes de provinces du Nord, du Sud, de l'Est et du
Nord-est de la rpublique voisine..
Par example, du ler au 7 novembre dernier,
l'occasion de la fte dela Toussaint. des centaines de tourists
hatiens ont visit la Rpublique dominicaine. Selon les
consulats dominicains en Hati, plus de 13 000 visas ont t
mis en faveur des Hatiens et Hatiennes qui se sont rendus
Santo Domingo, Puerto Plata, Bavaro et Samana.
Si on calcule le cot du visa, les taxes d'entre en
Rpublique dominicaine,une moyenne des cots par personnel


pour le logement, la nourriture, le transport et divers
achats, les chiffres atteignent les 3 millions de dollars
", selon ce qu'affirme une source officielle consulte
par Alterpresse.
Nanmoins, il y a un grand risque pour que
les Hatiens ne continent pas faire de la nation voisine
leur destination touristique prfre. La quality des
services offers laisse dsirer.


Les sources d'Alterpresse indiquent que les
tourists dpensent plus que la valeur des services qu'ils
reoivent en Rpublique dominicaine ".
MEILLEURS VOEUX DE VOTRE
HEBDOMADAIRE
Haiti en Marche
ET PAREILLEMENT POUR
NOTRE HAITI !


LA VERITE EST DANS LES CHIFFRES!!

Le Service est Performant

et la Clientle est Satisfaite


Depuis plus de 20 ans que CAM offre ses services
la communaut haltienne,
le nombre de transferts a connu une augmentation
constant et rgulire de 20% tous les ans!


La communaut hatienne fait confiance CAM,
le choix de plus de 75%
de sa population pour ses transferts d'argent.


2002: le 23 dcembre 16,853 transferts
livrs domicile le mme jour.


2003:le 23 dcembre 18,282 transferts
livrs domicile le mme jour.


2004: le 23 dcembre 21,572 transfers
livrs domicile le mme jour.


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com
Autorts par les dpartmnMnt banotres de New York, New Jersey CoGPntcut Rahod Ilatnd. Mmunach~tet,
Wdshlnton DC, Qeorgw e M Floide


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Hati

Avec
Mlodie FM
la Vie n'est
plus la mme




7heures:
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bil

5 heures
ChitaTand

6 heures
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carmichael
10 heures
Mlodie Times

11 heures
Encore plus de
musique...

- j_


-=I~_ C




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs