Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00233
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: November 24, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00233
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

















Haiti en Marche dition du 24 au 30 Novembre 2004 Vol. XVIII No. 43

LE 18 NOVEMBRE DES MILITAIRES DEMOBILISES N'AURA PAS LIEU


Est-ce le dsarmement qui a commenc?


Les militaires dmobiliss forcs de battre en retraite (mais en bon ordre!) par les soldats trangers


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE,
20 Novembre Le 18 novembre
dernier, la conjoncture a franchi
un nouveau pas avec une
confrontation Port-au-Prince
entire les militaires dmobiliss
et la force international de
maintien de la paix ou
Minustah. Les anciens
militaires ont t forcs
rebrousser chemin. Leur
principal chef, Remissainte
Ravix, a fulmin contre le
gouvernement intrimaire
hatien accus de trahison
envers les propres armes qui
I'ont amen au pouvoir au
lendemain de la chute en fvrier
dernier de l'ex-prsident Jean-
Bertrand Aristide.
C'est la premiere fois
que la Minustah impose
publiquement son autorit. Et
c'est pour appliquer une measure
annonce la veille par le
gouvernement interdisant de
porter des armes tous les
groups qui dsiraient
manifester le 18 novembre,
anniversaire de Vertires, la
victoire qui scella
l'indpendance d'Hati le 18
novembre 1803.
Le 18 novembre tait
autrefois commmor aussi
comme le jour de l'Arme
d'Hati, jusqu' la suppression
de celle-ci en 1994 parAristide,
lors frachement restaur au
pouvoir par un contingent de
20.000 Marines dpch par le
president Clinton.
Les anciens militaires
se sont considrs les premiers
viss par la measure
d'interdiction du gouvernement
du Premier ministry Grard
Latortue.
Le jeudi 18 novembre,
'ils ont organis des parades
militaires dans plusieurs


endroits du pays, comme ils
avaient annonc. Mais Port-au-
Prince, quand ils ont voulu sortir
de leur quarter gnral, sis la
route de Frres, en banlieue de la
capital, la force international
s'est interpose. Pas de parade,
moins que vous renonciez
porter vos armes! Les anciens
militaires ont essay de tenir tte,
avec le support d'une foule plus
ou moins nombreuse de
partisans. Mais la Minustah a t
intraitable.

Le premier minis-
tre qualifi de tratre et
d'apatride ...
C'est une grande
premiere depuis le dbarquement
en juin dernier de la Mission de
-l'ONU pour la Stabilisation en
Hati.
Deux semaines aupa-
ravant, la force international
avait repris possession, aux cts
de la Police national d'Hati, du
quartier..duBel-Air, d'o des
activists, se rclamant de l'ex-
prsident Aristide, avaient men
la vie dure aux forces de l'ordre
pendant environ un mois.
Mais mter des
"chimres" (individus arms et
violent et prsums partisans de
l'ex-rgime Lavalas), cela va de
soi. Par contre, dans la
confrontation avec les militaires
dmobiliss, c'est presque toute
la classes politique (moins
Lavalas), du moins une bonne
parties des secteurs qui ont oeuvr
au renversement d'Aristide qui
doivent se considrer galement
concerns.
Qu'en est-il du Premier
ministry intrimaire Grard
Latortue? Dans une de ses
dclarations l'emporte pice,
celui-ci a dclar jeudi au Cap-
Hatien, deuxime ville du pays
(voir Confrontation / 4)


latinP1 A innilo,1iin \ Hati en Marche


Paris, 19 nov. 04
[AlterPresse] -- Hati est le
premier pays dans lequel
l'Amrique latine dans son
ensemble s'engage militairement, a
confirm lors d'un sjour Paris
l'missaire du Prsident brsilien,
Marco Aurlio Garcia, qui revenait
d'une mission en Hati. C'est un bon
pas vers l'unit rgionale. Mais le
risque de voir cette mission chouer
comme tant d'autres en Haiti est
aussi l, estime le responsible


conference organise Paris, le 15
novembre 2004, dans le cadre des
dbats du quotidien franais Le
Monde.
Marco Aurlio Garcia n'a
pas voulu commenter les
circonstances du dpart de Jean-
Bertrand Aristide. Il tenait
just mettre l'accent sur
le rle que veulent jouer les pays
de l'Amrique latine dans le
processus de transition en Hati.
Force est de constater que s'il y a
(voir Am. latine / 5)


P. 11


Thanksgiving


ou Saint-


Barthlemy!

P. 2


Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 /754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston- 508 941-6897
Montral 514 337-1286
e-mail: pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,


............


1e1"


R-








FN PI IS !


EN BREF!


Mercredi 24 Novmbre 2004
lU,;t; en M2Twhe Vol- YVITT Mn l


PORT-AU-PRINCE, 22
Novembre Nous entrons dans une
semaine qui a toujours t fatidique en
Hati. La semaine aux Etats-unis de la
Thanksgiving (journe d'Actions de
grces) a trop souvent t en Hati une
semaine marque par la disgrace. La
Thanksgiving amricaine se conjugue
souvent en Hati par Saint-Barthlemy.
D'autant plus lorsqu'on se
trouve comme cette anne en priode de
transition la Maison blanche de
Washington.
Alors que les Amricains ftent
leur journe d'Actions de grces, trop
souvent cela a t le moment choisi en
Hati pour arrter, exiler, massacrer.
29 Novembre 1987, massacre
des lecteurs la ruelle Vaillant.
28 Novembre 1980, crackdown
sur la press indpendante et une
opposition politique naissante, tous
forcs l'exil ou jets en prison.
28 Novembre 1985, assassinate
par les tontons macoutes de trois coliers
aux Gonaves, dbut du movement qui
va aboutir la chute de Baby Doc en
fvrier 1986.
C'est aussi pendant la
Thanksgiving en novembre 1978 que des
commandos parties des Casernes
Dessalines ont dispers dans le sang une
conference sur les droits humans
prsente par Me Grard Gourgue.
La Thanskgiving a trop souvent
voulu dire en Hati le moment idal pour
lcher les chiens, arrter, torturer,
massacrer, exiler, tuer. En un mot, la
Saint-Barthlemy.
Aussi, notre esprit a sursaut
lorsque la police national a annonc
rcemment qu'elle avait dcouvert dans
ses rangs (plus prcisment la police de
l'APENA/Administration pnitentiaire)
un complot pour assassiner des dtenus
politiques Lavalas, don't l'ex-Premier
ministry Yvon Neptune.
Notre esprit n'a fait qu'un tour.
Ceux qui connaissent l'histoire de la
Saint-Barthlemy ou massacre des
protestants de France dans la nuit du 23
au 24 aot 1572, l'instigation de
Catherine de Mdicis, savent que la
chasse l'homme commena avec
l'assassinat de l'amiral de Coligny (
voir le trs beau film de Patrice Chreau
"La Reine Margo", avec Isabelle
Adjani).
L'ex-Premier ministry Yvon
Neptune devait-il tre le Coligny don't
l'assassinat aurait ouvert la voie une
Saint-Barthlemy contre le Lavalas
gnralement quelconque?
D'autant plus, rptons-nous,
que nous sommes en priode de
transition la Maison blanche de
Washington!
En effet, c'est l'lection du
rpublicain Ronald Reagan qui permit au
gouvernement de Baby Doc de se
dbarrasser aussi violemment de la
press indpendante le 28 novembre
1980.
C'est l'administration
dmocrate de Jimmy Carter qui
introduisit les droits de l'homme comme
parties intgrante de la politique trangre
des Etats-unis, Le rgime Duvalier dut
s'adapter. La press hatienne put sortir
pour la premiere fois du carcan


gouvernemental. Un movement gnral de
renaissance, une sorte de printemps hatien,
apparut qui toucha tous les secteurs:
politique, social, intellectual et artistique.
Mais le 2 novembre 1980, le
rpublicain Reagan gagna la prsidence.
Trois semaines plus tard, nous fmes
ramasss dans l'aprs-midi du vendredi 28
novembre et la semaine suivante embarqus
pour l'tranger avec un aller simple.
D'autres restrent plus longtemps en prison.
D'autres encore y passrent plusieurs mois.
Les Duvalier avaient profit de la
transition prsidentielle aux Etats-unis pour
frapper un grand coup.
Nous avons t amen aussi
comprendre que la Thanksgiving est
souvent choisie par les dictateurs en Haiti
parce que c'est un long week-end aux Etats-
Unis (environ 4 jours de cong), et la press
aussi travaille au ralenti. Le calcul de ces
gouvernements est qu'ils auront le temps
de terminer leur sale besogne avant que la
chose devienne publique.
Aujourd'hui aussi on a
l'impression que le gouvernement
intrimaire hatien aimerait bien une fois
pour toutes dbarrasser la terre d'Hati du
Lavalas, qu'il n'y ait plus un seul adepte de
ce movement mille lieues la ronde ...
Aujourd'hui aussi nous nous
trouvons dans une transition prsidentielle
aux Etats-unis, et que cela soit la mme
administration rlue n'y change pas grand
chose, aussi longtemps que les autorits de
Port-au-Prince aient l'oreille de celles d
Washington. Comme cela est cens tre le
cas aussi aujourd'hui ...
Alors?
Alors, l'histoire dira le reste.
A quand remote cette tradition qui
veut que la Thanksgiving aux Etats-Unis
corresponde souvent une Saint-
Barthlemy en Hati? 1978: dispersion dans
le sang de la conference de Me Grard
Gourgue, lors president de la Ligue
Hatienne des Droits de l'Homme; 1980:
funrailles de la press indpendante; 1985:
assassinate de trois coliers aux Gonaves
sonnant le glas de la dictature Duvalier;
1987: massacre des lecteurs lors de la
premiere tentative d'lections
dmocratiques de l'aprs-Duvalier...
Nous avons vu plus haut que ce
n'est pas pur hasard, ni simple coincidence.
Cependant ne faut-il pas remonter
jusqu' l'assassinat du president John
Kennedy? Moins d'une semaine avant la
Thanksgiving, le 22 Novembre 1963,
Dallas (Texas), le president Kennedy est
assassin.
En Hati, l'effet fut presque aussi
dramatique que pour le massacre lectoral
du 29 novembre 1987 ...
En effet, Kennedy fut le seul
president amricain s'tre oppos
vritablement la prsidence vie de Papa
Doc.
Tandis que son assassinate ouvrit
aussi pour Duvalier les couloirs de la
Maison blanche.
Le 18 novembre coul, 201e
anniversaire de la victoire de Vertires, Port-
au-Prince fut marqu par des troubles et un
bilan d'au moins 5 morts.
Mais comme a dit l'oracle Csar:
souviens toi des ides de Mars!

Editorial, Mlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


Thanksgiving


ou Saint-Barthlemy !


Mme. Liliane POLYNICE s'est
teinte en toute srnit l'Hpital du
Sacr-Cour de Montral, le mercredi 17
novembre coul.
Nous prsentons nos
sympathies.:
A ses filles : Marie-Michle Rey,
Monique Rey-Andrade, Liliane Rey,
Nicole Rey-Delatour;
A ses petits enfants : Chantal
Brierre; Patrick, Fred et Nadge Andrade,
Karla-Krystina Andrade-Frenkel ;
Randolph et Fabienne Rey; Djenane,
Patrick et Bertrand Delatour, Yamiley
Delatour-Rouzier; Karl-Henry, Jean-Luc
et Karene Rey, Bettina Rey-Jette;
A ses arrires petits enfants:
Annick Timmer-Khawly et ses enfants
Nicolai et Noane; Krystyna Timmer et
Aino Thebaud; Tanya, Yann et Kara
Brierre ; Etienne, Octavia, Ally-Ann et
Channel Andrade, Allana et Madison
Carter, Allen-Dominic Frenkel ; Kevin,
Priscilla, Trinity, Melissa et Gabrielle
Rey ; Yves-Nicolas, Olivier, Patrick-
Sasha, Sydney-Michele et Clarice
Delatour, Alexa Rouzier;
Aux conjoints et conjointes de
ses enfants, petits enfants et arrires petits
enfants: Frantz Lafontant ; Edmund
Andrade; Yves-Marie Delatour ; Edouard
Thbaud ; Jacques Khawly Jr.; Len
Frenkel; Genevive Claude, Rose-Alle


Leo-Pierre, David Rouzier; Mathieu
Jette ;
A sa belle sur, Mme. Vve.
Jacques Valbrune ;
S A sa cousine, Mme. Vve. Paul
Mathon ne Jacqueline Champana, ses
enfants et petits enfants ;
A son cousin, Raymond
Champana, son pouse, ses enfants et
petits enfants ;
A Jean Liautaud, ses enfants et
petits enfants ;
A ses neveux et nices : sa
filleule Yolaine Dominique et son poux
Jacques Brun, ses enfants et petits enfants;
Roseline R. Dominique, ses enfants et
petits enfants; R.P. Max Dominique;
Claude Dominique et ses enfants ; Didier
Dominique, son pouse Rachel et.sa fille;
Josseline D. Garcia, son poux Marc
Garcia, ses enfants et petits enfants ; Serge
Dominique et ses enfants ; Roger
Dominique, son pouse, son enfant et ses
petits enfants ;
A sa filleule Marie-Edith
Huttinot-Camille, ses enfants et petits
enfants ;
Et tous les autres parents et
allis, aussi bien en Hati qu' l'tranger,
affects par ce deuil.
La date des funrailles Port-
au-Prince de Mme. Liliane Polynice sera
bientt annonce.


Page 2


Grard Latortue part pour Ouagadougou
Le Premier ministry intrimaire a laiss la capital destination de Ouagadougou o il
participera au Sommet de la Francophonie. Lors de son tape Paris, il devait tre reu
mardi par le secrtaire franais aux Affaires trangres M. Renaud Muselier. Au course de
cet entretien, seront passs en revue le processus politique en course ainsi que les actions de
cooperation engages par la communaut international, et notamment la France, dans le
cadre de l'assistance apporte la reconstruction d'Hati. Ds le dbut de la cruise, la France
a manifest sa solidarity avec les autorits et le people hatien, selon un porte-parole du
Quai d'Orsay.
"Elle contribute hauteur de 80 policies et gendarmes la MINUSTAH, a apport une aide
humanitaire d'urgence de plus de 0.5 millions d'euros la suite du passage dvastateur du
cyclone Jeanne, et a pris titre national lors de la conference des donateurs en juillet
dernier un engagement hauteur de 27 millions d'euros pour la reconstruction du pays.

La mre du chanteur Stanley Toussaint, dit Tantann ".
tue par des bandits
Un regain de tension ce lundi Port-au-Prince a fait au moins un mort par balle : la mre
du chanteur hatien trs connu Stanley Toussaint. Madame Toussaint se trouvait dans son
magasin, situ la rue Geffrard, dans les environs du Petit Sminaire Collge St Martial,
quand une bande de malfrats ont pntr dans le magasin et ont tir bout portant sur elle.
Ils ont vid le magasin, important tout ce qui se trouvait l'intrieur.
Ce premier group peine loign, un second est arriv rclamant lui aussi de l'argent.
Mme Toussaint n'avait plus rien. C'est ce moment qu'on a tir bout portant sur elle. Les
tmoins ont fait remarquer que ce deuxime group tait constitu de trs jeunes garons.
Ils ont par la suite dcharg leurs armes sur le Cinma Capitol, blessant un employ. Les
individus arms impliqus dans cette attaque, se sont aventurs ensuite jusqu'aux abords de
la place du Marron inconnu, situe proximity du Palais prsidentiel, et quelques mtres
d'un commissariat de police. De l, ils ont tir des rafales d'armes et pris tout leur temps
pour incendier plusieurs vhicules.
La grande libert d'action de ces hommes a augment le vent de panique dans toute la zone
o des gens affols couraient dans toutes les directions, ainsi que les voitures. Des passants
interrogs ont indiqu que tout un chacun peut tre victim dans des situations aussi
confuses.

Agression contre des soldats argentins
Un responsible de la Mission des Nations Unies pour Stabiliser Haiti (MINUSTHA) a
confirm lundi que des soldats de la mission ont t agresss la veille dimanche par des
hommes arms sur la Nationale No. 1.
Il s'agit d'un group de 11 soldats argentins non arms qui revenaient de la plage.
"Ils ont t stopps, puis somms de remettre tout ce don't ils disposaient. Ainsi, de l'argent
et des documents ont t emports.'Les bandits ne sont pas parties avec des armes, puisque
les soldats n'en avaient pas, a fait savoir cette source.

Des projects pour renforcer la confiance de la population
civil en la MINUSTAH
Le reprsentant special du Secrtaire gnral de l'ONU en Haiti, Juan Gabriel Valds, a
soulign l'importance d'une mise en oeuvre rapide de projects dans le pays pour
permettre aux populations civiles d'avoir confiance en la MINUSTAH.
Juan Gabriel Valds, cit par la section press de l'ONU, a fait cette declaration aux
ministres des Affaires trangres runis lors du 14me Sommet ibro-amricain des chefs
d'Etat et de gouvernement. Les reprsentants de nombreux pays contributeurs de troupes
la mission onusienne en Haiti, y ont galement pris part.

Mandat d'arrt contre Ti Will
Aux Gonaves, les partisans de Ferdinand Wilfort, dit Ti Will, sont descendus dans les rues
l'annonce qu'un mandate d'arrt aurait t dcern contre ce membre du Front de
Resistance des Gonaves (ex-rebelles).
Ferdinand Wilfort est accus d'implication dans l'assassinat la semaine dernire d'une
fillette de 6 ans, Fransesca Gabriel.
Des pneus enflamms ont t dresss dans plusieurs rues par les partisans furieux de Ti
Will qui, lui, se serait mis couvert.

Le group des 184 rejette les accusations selon lesquelles il
aurait fait main basse sur le pouvoir
Les responsables des 184, Charles Henri Baker et Anthony Barbier, ont accus leur tour
ces secteurs de vouloir les exclure du pouvoir. M. Barbier a averti que cette stratgie ne
marchera pas.
Selon Charles Henri Baker, ce n'est pas le moment de s'entredchirer et de dfendre ses
propres intrts. Tous ceux qui ont combattu Aristide, dit-il, doivent plutt faire cause
commune pour mettre en place des structures pour faire avancer le pays. (suite page 18)


Dcs de Mme. Liliane

POLYNICE


De nouveaux heurts

en Haiti auraient fait

une douzaine de morts P4


-L-d N 1-- %J IJ JLdL q %.IL-.AL 0 raitien viarne oi. v ii _'40 4-







Mercredi 24 Novmbre 2004
Hati en Marche Vol. XVIIITT No. 43


Page 3


L'ACTUALITE EN MARCH


Washington prt

passer des informations

sur Hati la Minustah


QUITO, 17 Novembre Le
gouvernement amricain changera des
informations concernant la surveillance avec les
casques bleus des Nations Unies en Hati. Ils ont
aussi encourage la mission de l'ONU se
renforcer, ont dclar mardi des officials
amricains.
Au course d'une rencontre Quito, la
capital de l'Equateur, avec des officials du
Brsil, de la Bolivie, de l'Equateur et de
l'Argentine, le Secrtaire la Dfense des Etats-
Unis, Donald Rumsfeld, a discut de la situation
en Hati et d'autres questions rgionales.
Ces derniers pays fournissent le gros des
troupes constituent la mission de maintien de la
paix en Hati, actuellement forte de 4.500
membres. Mais le total fix est de 6.700
militaires. Aussi la mission n'a-t-elle pu jusqu'
present empcher les affrontements entire
supporters et opposants de l'ex-prsident Jean-
Bertrand Aristide, chass du pouvoir en fvrier
dernier.
Rumsfeld a discut d'Hati
principalement avec le ministry de la Dfense du
Brsil, Jos Alencar. Les deux ont admis que la
situation en Hati est difficile ", mais les
Brsiliens ont une lecture positive ", avec espoir


80, Rue Bas Bureau,
Anse Galets


LUN VEN 8:30 am 3:00 pm
SAM 8:30 am 1:00 pm


510-3172

Auguste Elle
Auuitisilt Ello a ti Murnbro o! Prislientl do
l'Auoomblo Conolliunnto do 1843, Mombro
du Coniull d'Elui roipplfunii l kj D)lpur-
tomont do l'Ouosn on 1844, Snolour ol
PiRiSldonti dtu Sinil. Sc' it'ilai ie 'Fi ti
dos FitimncoS o0 du Commcico. Plus
Impriranti. Aiiiusiti Flo in obinu ii du
Gouvomomont GEFFRARD ln concession
Ipour Ii0 dvoloppomont din oIn Ganvo oi
a trivalll6 la promotion dos oxportations
ngricolos et sylvicoles do ilu. Augusto Elle
nst morn la Gonrve lo 2 avril 1869
^S n j iii L.- ___* ...u.Jn. -i..r


que la situation s'amliore au fur et measure que de
nouvelles troupes arriveront.
Cependant le manque de scurit reste une
grande preoccupation.
Nous voulons que les Etats-Unis nous aident
active les choses en Hati a dclar le ministry
brsilien aprs ses entretiens avec Donald Rumsfeld,
o ils ont parl aussi du terrorism international et du
traffic de la drogue.
Selon un official amricain, tout le monde a
le sentiment que les Nations Unies n'avancent pas
assez vite en Hati, et nous le pensions aussi. "
Washington est prt aider les casques bleus
mieux comprendre les ralits en Hati, a dit l'officiel
amricain faisant allusion un change d'informations
avec la mission de l'ONU.'" Nous pouvons
certainement leur fournir plus d'informations qu'ils
n'en ont maintenant a poursuivi l'officiel amricain.
Washington qui avait envoy des Marines en
Hati au lendemain mme de la chute d'Aristide,
voudrait que les pays latino amricains prennent la
direction en Hati pour lui laisser les mains plus libres
en Irak et en d'autres rgions du monde qui posent des
problmes de scurit plus important.
Quoique hsitant envoyer nouveau des
troupes en Hati, le Pentagone a accept de relancer sa
(voir Rumsfeld / 6)


-N.
N.


SI UNIBANK


ui bh,,iii *
"Faisons route ensemble"

www.unibankhaiti.com


Fiche d'Abonnement Ht enMar
Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom


C4tnaid
.\u i t i n


6 Mois
(ihcs 250E
US $ 4o.m0
IX' $ 42
US $ 70
,US $ 7t)


Un An
Gdes 5(10 Livraison domicile double tarif
US $ '7
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


I I

I I


'EVENEMENT SOMMAIRE
Le Sec. Gn. de l'ONU demand la liberation des Lavalas
dtenus arbitrairement p.20
L'ONU enqute sur des cas d'abus commis par des membres
de la Police p.17

ANALYSE
Est-ce le
Dsarmement qui a commenc ? p.l

HAITI-CRISE
La mre du chanteur
" Tantann tue par des bandits p.2
L'Amrique latine redoute un chec en Hati p.l
Washington prt passer des informations la Minustah p.3
La police ne peut pas faire face la violence p.7
La Rpublique dominicaine augmente la scurit la frontire p.7

EDITORIAL
Thanksgiving ou Saint-Barthlemy p.2

REPORTAGE
Hati occupe p.12

ARTS & SPECATCLES
25e anniversaire de la Salle Sainte Ccile p.ll
Annulation du concert de Wyclef p.ll
La Commission du Bicentenaire au Cap-Hatien p.7

ECONOMIC
Le Ministre de l'Economie dcaisse pour des travaux publics
p.16
Le Rapport sur les objectifs du millnaire p.8
Espoir au milieu de l'horreur p.6


' corSuperficie : 693 km2N


Population : 75.548 hahitants
Population Urbaine:
* Anse Galets: 12,069 habilants
* Pointe Raquette: 1,189 habnants

S, ', ANSE A GALETS
..
1-- '


.


o. .



o


_____ __________ _____I___ ___ _


m


a\
r








I UNE ANALYSE I


Mercredi 24 Novembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 43


LE 18 NOVEMBRE DES
(Confrontation ... suite
dela lrepage) DEMOBILISES N'AUR
o s'tait droule, voil
201 ans, l'pope de Vertires, qu'Hati a besoin d'une Petit-Gove (sud) qui est un bastion des
arme au service du dveloppement, pas de l'arme "kraze anciens militaires, ceux-ci ont pu dfiler le jeudi
zo" (rpressive) symbolise par ces messieurs qui rclament 18 novembre, mais sous la surveillance troite
la restauration immediate des ex-Forces Armes d'Hati des soldats de la force international.
(FAD'H). Des ex-militaires qui arrivaient au Cap-


1'^ ;


La premiere confrontation publique entire les militaires dmobiliss et la force international
se termine l'avantage de cette dernire AP


Quant au president provisoire Boniface
Alexandre, il a rappel que seul le prochain gouvernement
lu aura le pouvoir constitutionnel de trancher la question.
Evidemment, c'est contre le gouvernement
intrimaire et surtout son chef, Grard Latortue, que s'est
dchan le chef des militaires dmobiliss Remissainte
Ravix, traitant le premier ministry de tratre et d'apatride.

Hesitation chez les allis des anciens
militaires ...
Jusqu' present les principaux secteurs favorables
aux anciens militaires et la reconstitution des forces
armes, n'ont pas ouvertement ragi.
L'action de la Minustah ne s'est pas arrte la
capital. Dans d'autres coins sensibles du pays, y comprise


4. i


'...o tu iras
Comcel ira..."


Hatien se sont vus dlester de leur armement
par la Minustah.
Voil donc une actualit qui va faire
encore beaucoup de bruit dans les semaines
venir.
L'hsitation constate jusqu'ici chez
les ex-allis des anciens militaires dans la lutte
anti-Aristide vient peut-tre qu'ils ne savent pas
quelle est la position amricaine dans les
initiatives prises actuellement par la Minustah.
En effet, ne soyons pas dupes. Les
militaires dmobiliss ne sont pas tombs du
ciel. Le noyau dur a fait son apparition dans les
derniers jours de l'insurrection anti-Aristide afin
de porter ce dernier le coup de grce.


Port-au-Prince, Ption-Ville,
Kenscolf, Gressier, Logne, Petit-
Gove, Croix-des-Bouquets,
Thomazeau, Ganthier, Arcahale,
Cabaret,.Pointe--Raquette, Jacmel,
Marigot, Cayes-Jacmel, La Valle,
Bainet, Belle-Anse, Thiotte, Cap-
Haitien, Vertires, Quartler-Morin,
l'Acul-du-Nord, Plaine-du-Nord,
Milot, St.-Raphal, Pignon, L'Estre,
Verettes, La Chapelle, Dessalines,
Petite-Rivire de l'Artibonite,
Desdunes, St.-Michel-de-I'Attalaye, -
Maissade, Thomonde, Mirebalais,
Les Cayes, Ile--Vache, Fonds-des
Blancs, Fonds-des-Ngres,
St.Michel-du-Sud, Miragoane,
Paillant, Anse--Veau, Gonaves,
Port-de-Paix, Asile, Saint-Marc...


2*.Y
vu\^


MILITAIRES


A PAS LIEU de:


Au lendemain
a chute du rgime
ilas, ils ont dfil


dans les rues de Port-au-Prince, acclams par une foule de dizaines
de milliers don't beaucoup de residents des quarters hupps qui
dominant la capital, Port-au-Prince.
Dans les mois qui suivent, les hommes de Ravix vont mettre
toute la pression pour imposer leur existence d'abord comme une
force militaire de facto (de fait, ils continent depuis la rebellion anti-
Aristide d'occuper une bonne parties du pays o ils ont pu gagner
leur cause une parties de la population locale). En mme temps ils
continent de rclamer leur reconstitution officielle, usant pour cela
un mlange de menaces et de persuasion. Eux seuls, disent leurs
supporters auprs du pouvoir (et dans le pouvoir), sont capable de
vaincre la gurilla urbaine pro-Aristide!

"Seules la Police national et la Minustah sont
habilits faire la scurit ..."
Entre-temps, l'ancien major Dany Toussaint, ex-snateur
Lavalas pass l'opposition, propose de composer officiellement une
"force intrimaire" avec les anciens membres de l'arme (une sorte
de crack-team) pour contrer, a-t-il indiqu, les partisans violent
d'Aristide.
Mais depuis plusieurs jours, la porte-parole de la Police
national d'Hati (PNH) est catgorique lors de points de press
successifs: seules la Police national et la Minustah sont habilits
faire la scurit dans le pays.
A la question d'un reporter au lendemain d'un choc aux
Gonaves entire le contingent argentin et les ex-rebelles qui avaient
dclench le soulvement anti-Aristide, Mme Gessie Cameau Coicou
a rpondu que la police ne fait aucune distinction entire les "bandits"
qui portent des armes.
Bien entendu, la porte-parole de la PNH a t depuis.
longtemps brle en effigie par les leaders des forces armes
dmobilises aux quatre coins du pays.

Les matres du jeu ...
Cependant les Amricains n'en restent pas moins les matres
du jeu en Hati. Pour certain observateurs locaux, les anciens
militaires ne seraient point parvenus aussi loin s'ils ne bnficiaient
d'une certain couverture galement de ce ct.
Mais d'un autre ct, leurs nombreux efforts pour amener le
gouvernement intrimaire cder leurs revendications n'ont
finalement pas about. Or Washington n'aurait eu qu'un mot dire.
Le gouvernement a rpondu par des accommodements:
formation d'un bureau consacr aux militaires dmobiliss; integration
de plusieurs centaines d'entre eux dans la police national.
Mais le "hard core" ne dmord pas: c'est la reconstitution
des forces armes ou rien. Une bonne parties de l'ancienne opposition
(voir Confrontation / 5)


De nouveaux heurts

en Haiti auraient fait

une douzaine de morts
PORT-AU-PRINCE, 19 No- avoir reu cinq corps aprs ces operations qui
vembre Une douzaine de personnel visaient des bandes armes de quarters
pourraient avoir trouv la mort au course populaires favorables l'ancien president
d'oprations de police menes dans des Jean-Bertrand Aristide.


La Police national en action photo Thony
bidonvilles de Port-au-Prince don't les Dans les bidonvilles en question, des
habitants seraient responsables d'une habitants affirment que 12 personnel ont t
rcente vague de violence, selon les tues jeudi, tandis qu'un correspondent de
autorits. Reuters dit avoir vu six corps, don't ceux de
A la morgue, on indique vendredi deux femmes. (voir Violences / 5)


Page 4


P r1 -c.e P rt .-l


7-W,








Mercredi 24 Novembre 2004
U4'it; pn M/rrchP Vol XVIII Nn 43


Page 5


DE L'ACTUALITE


Est-ce le dsarmement qui a commence?
(Confrontation ... suite de la page 4) Le commandant Ravix protest en faisant valoir beaucoup la raison.
lc c ICiiL J iIlil ti u.. souhaiterUue" M


is sout LIent juIsqu icl, dlllllan 111111 jusqu
le commandant Ravix dclenche une vr
contre les quarters populaires, l'exemf
Raoul Cdras et Michel Franois lors d
septembre 1991 qui a fait pas moins
de 4.000 morts civiles, selon les
organizations internationales de
defense des droits humans.
Mais la situation peut se
retourner ...
Si l'on constate que les
Etats-Unis ont donn leur accord
pour le sige jeudi dernier du QG
des militaires dmobiliss par la
force international ... alors le
commandant Ravix peut s'attendre
voir partir sur la pointe des pieds ^
la plus grande parties de ses
supporters de la classes politique. Tel
n'est pas forcment le cas des
populations locales que les ex-
militaires ont pu motiver leur
cause.

A propos des
documents FRAHP-
FAD'H'...
Beaucoup d'observateurs
ont pu considrer les ex-militaires
comme des cartes pour certain
secteurs de la classes politique. Mais
partir du moment que la force trang
contrle total de la situation sur le terrain
Or l'opration de jeudi e:
manifestation que le dsarmement pourra
C'est pour commencer le dsarmement ps
question de dfiler si vous ne range p
vestiaire!


i a snaitu. i ,1qq que miles cnhimeres ,eux, continent d aires imii .M vai
table repression personnel justement ne s'oppose leur dsarmement ... Une question aussi d'amour propre! ...
ple de l'arme de D'autre part, un autre dveloppement non moins Toutefois, les militaires dmobiliss, ce sont pas
u coup d'tat de significatif est la decision annonce par le Secrtaire moins de 800 hommes arms. Outre les "chimres", les
ex-rebelles anti-Aristide
dissmins partout dans le pays,
S* les anciens policies limogs,
-i les criminals dports et tout ce
monde disposant d'un
important arsenal, et que les
trafiquants de drogue, soucieux
de maintenir l'tat d'instabilit,
Sse front un plaisir de continue
alimenter.
Par conseuent, le
dsarmement est certes
.- ncessaire, inevitable,
incontournable. Mais suffit-il?
Ne faut-il pas essayer de
ramener les militaires
dmobiliss la raison,
toutefois sans pitiner leur
amour propre, sans les blesser
outre measure. Aprs surtout
qu'on s'est servi d'eux si
allgrement!
Aujourd'hui ils se
disent trahis par un
De nombreux partisans des militaires dmobiliss venus assister leur parade du 18 novembre gouvernement intrimaire lui-
mais qui n'a pu se drouler normalement cause de l'empchement qui leur a t fait mme lanc dans une
de porter des armes photo Yonel LouilHenM perptuelle fuite en avant, de ne pouvoir assumer des
gre prendrait le amricain la Dfense, Donald Rumsfeld, que les Etats- responsabilits trop nombreuses, trop importantes et
i, adieu! unis changeront des "renseignements" avec la Minustah. arrivant toutes en mme temps. Donc aucune solution
st la premiere Autrement dit, la force international pourrait avoir droit possible de ce ct.
it tre en chemin. des informations "top secret" sur les acteurs politiques Alors c'est l'international de s'engager aussi
*ychologique. Pas en Haiti. Penser aux documents FRAHP-FAD'H emports dsormais dans ce dossier. D'ailleurs, depuis le jeudi 18
)as vos armes au par les Marines lors de l'intervention amricaine de 1994! hovembre, il en est aujourd'hui tout fait parties prenante.
Une tell nersDective Deut suffire ramener Haiti en Marche, 20 Novembre 2004


L'Amrique latine redoute un chec en Haiti
reprsentant du Prsident Lula en Haiti. L'intrt des [le] tuer"", alors que lui tait en mission pour les Nations
e(Amorique lati'ne ... suite de la 1 re page) Etats-Unis en Hati n'est pas seulement la dmocratie. Il Unies.
cruise aujourd'hui en Harti c'est parce que la communaut faut faire attention ", a mis en garde Caputo. Le problme Hati, le miroir des problmes de
international n'a jamais endoss sa responsabilit dans l'A lat
ce pays ", a dclar Garcia. Et les interventions de la relve aussi de l'ambigut de la politique amricaine, a-t-' l'Amrique latine
p En Hati, on a la radiographie
communaut international se sont toujours des probl"mes quti, on a la radiographie
termines par des notes ngatives.,'Lades problmes qui traversent l'Amrique
cotermines par des notes national a chou latine ", a estim Porfurio Mufioz Ledo.
plusieurs fois en Hati", rappelle le a On y retrouve comme partout dans la
plusieur les en Hafti ", rappelle les region l'norme ingalit entire les trs
conseiller pour les Affaires internationals riches et les trs pauvres. La seule
du president du Brsil. ur de ce dbat difference, a dit l'ancien candidate
Haiti a tr dy au cleur de ce debate mexicaifl, c'est que cette ingalit est plus
anim par Edwy Plenel, directeur de la i visible en Hati.
rdaction du Monde, sous le thme O va visible De son ct, le reprsentant du
l'Amrique latine ? ". Les principaux Prsident Lula dans le dossier hatien
intervenants ont t Dante Caputo, ancien Pcarte pas un 6chec de la mission de
reprsentant special du secrtaire gnral des l'ONU sous le commandment du Brsil,
Nations Unies en Haiti durant le coup d'tat l'ONU si le problmme de la misBre n'est pas
militaire de 1991, Porfurio Mufioz Ledo, adressi "Si on ne combat pas cette misre
ancien candidate la prsidence mexicaine adress. "Si frappe ombat population, la
qui a sjourn en Haiti durant les annes 90, extremee qui frappe la population, la
.n ." mission va chouer. Et ce ne sera pas que
Felipe Gonzalez, ancien premier ministry mission va chc de uer. Et ce ne." sera pas que
espagnol, Pascal Lamy, commissaire Les autoris du sous-continent
europen et Eduardo Manet, crivain franco- affirment computer sur la missionen Hati
cubain. affirment computer sur la mission en Hati
cubai, v : pour' iai".e. i.'-iu :. ....tljU UC Id i u;i.


La vraie crise
Le vritable problme d'Hati A
aujourd'hui c'est la misre. Dans ce pays, "
il y a une cruise social beaucoup plus forte que l'inscurit
", a affirm Marco Aurlio Garcia. Le responsible brsilien
ragissait aux questions concernant la vague d'inscurit
qui se pursuit en Hati huit mois.aprs le dpart de l'ancien
President Jean Bertrand Aristide.
Marco Aurlio Garcia a profit de la tribune du
Monde pour lancer un appel en faveur de ce 1,2 milliard
de dollars disponibles [depuis juin dernier] alors que
jusqu' present mme pas un clou n'a t invest ". Le
conseiller du Prsident Lula a appel au dblocage de cette
some en conseillant la communaut international : "
trouvez un mcanisme -n'importe quoi mais faites quelque
chose- si vous n'avez pas confiance dans l'actuel
gouvernement pour la gestion de ce fond. ""

Le conseil de Caputo
L'ancien ministry des Affaires Etrangres
d'Argentine, Dante Caputo a suggr la prudence au


dieux touchants d'un soldat brsilien en partance pour Haiti AP


il soulign.
Dante Caputo s'est servi de sa propre experience
en Haiti o Emmanuel (Toto) Constant, pay par la CIA
(l'agence de renseignement amricain), a form un group
paramilitaire, le FRAPH (Front pour l'Avancement et le
Progrs Hatien), et boycott le processus de ngociation
voulu par le president amricain Bill Clinton ". L'ancien
ministry argentin s'est souvenu que Toto Constant voulait


VIOLENCE ...
(suite de la page 4)
"I y a eu une fusillade entire policies masqus et
en uniforms noirs et des bandes armes. Ces deux passants
ont t tus", a dplor un habitant du quarter "Sans Fil",
en' lisire du bidonville de Bel-Air, dsignant deux
cadavres.
Ces affrontements surviennent au terme de dix
semaines de tension croissante entire le gouvernement
intrimaire de Grard Latortue et partisans d'Aristide.


pour entamer lunit6 po
qitil ue e a r g on.
Et aussi pour donner un coup de pouce A
pile qui est trbs en retard par rapport aux


autres pays. Pour cela, les Brsiliens veulent mettre tout
leur poids dans la balance.
Dans ses propos de conclusion aux dbats du
Monde, Marco Aurlio Garcia a dclar l'assistance : il
y a trente ans, nous, latino-amricains, tions venus ici pour
vous demander votre solidarity contre les dictatures.
Aujourd'hui, je vous demand votre solidarity pour Hati,
pour un people qui mrite de ne pas crever.


Deux cents personnel ont trouv la mort depuis
dbut septembre et les forces de l'ordre, soutenues par la
mission de maintien de la paix de l'Onu, ont procd
plusieurs dizaines d'arrestations dans les bidonvilles de
Port-au-Prince.
Aristide, qui reste trs populaire dans les couches
les plus dfavorises de la population, a quitt le pays le
29 fvrier sous la pression d'une insurrection arme et de
la communaut international. Le gouvernement
intrimaire form aprs son dpart accuse la Famille
Lavalas, sa formation, de fomenter les troubles. (Reuters)


'








ECONOMIC ET POP NATION


Mercredi 24 Novembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 43


Espoir au milieu de l'horreur!


Alors qu'un rapport public cette semaine dit que
Haiti parait se diriger vers une autre dcennie de dclin,
des experts du monde entier sont en train de formuler un
plan pour allger la pauvret dans les dix prochaines annes,
dit un bulletin de BBC Caribbean Monitor.
Le rapport intitul "Une vision commune de
dveloppement durable", dcrit "la fragilit dsesprante
de la vie quotidienne en Hati et des projects pour ralentir le
dclin" pendant la prochaine dcennie.
Le premier ministry intrimaire Grard Latortue,
don't l'administration a travaill avec l'ONU pour la
rdaction du rapport, dit que celui-ci est un vritable "cri
d'alarme."
"Haiti ne peut tre abandonne elle-mme. Le
temps d'agir est depuis longtemps pass" a averti Latortue.
Le rapport montre que 76% des Hatiens vivent
avec moins de $2 par jour, alors que 55% vivent avec moins
de $1 par jour.
Hati est range ct de l'Afghanistan et de la
Somalie comme un des trois pays au monde avec le pire


deficit calorifique par habitant.
Environ 2.4 millions d'Hatiens ne peuvent se
permettre le minimum de 2.240 calories recommand par
l'Organisation Mondiale de la Sant.
Le taux de mortality parmi les femmes et les
enfants est le plus lev au monde.
Un dcs sur trois est un enfant, et la mortality
infantile est de 118 pour mille naissances, le plus lev
dans l'hmisphre occidental et qui continuera
probablement empire.
Le taux de dcs pendant l'accouchement est tel
que c'est la second cause de dcs pour les femmes
hatiennes; entire 1994 et 1995, 457 femmes sur 100.000
sont mortes en donnant naissance. Entre 1999 et 2000, le
chiffre est mont 523 sur 100.000.
Le taux de prvalence du Sida est susceptible de
continue augmenter un rythme alarmant.
L'tude montre qu'en 2003, environ 6% de la
population tait infecte. Un pourcentage qui pourrait
monter 10.5% vers 2015.


AL


POLITIQUE

La question de l'arme doit tre rgle par le prochain
HPN, government, le Prsi den par des gens sans foi
19 ouvernementselon le Prsident provisoire niloi, qui assassinent
November Le qdes agents de l'ordre
president provisoire hatien, Boniface Alexandre, a indiqu dplor la faon don't l'institution militaire a t mise et leurs frres de classes et de race. """ Ils terrorisent des
jeudi que le gouvernement intrimaire ne pouvait de butte hors circuit. """ Il faut reconnatre que l'arme ne peut pas fils du people qui luttent au quotidien. Ils ranonnent des
en blanc "rhabiliter l'institution militaire dissoute en 1994 tre reconstitue du jour au lendemain ", a-t-il ajout. pourvoyeurs d'emplois et les crateurs de richesses ", a-t-
par l'ancien president Jean Bertrand Aristide. M. Alexandre a appel une rflexion sur il dclar.
Cette question doit tre rgle par le prochain l'institution militaire. La constitution prvoit les Forces Depuis la chute de M. Aristide le 29 fvrier coul,
gouvernement lu ", a soulign M. Alexandre, le jeudi 18 armes d'Hati, mais la loi doit dfinir la nature, la structure, les anciens militaires, qui avaient pris une part active au
novembre, considr comme le jour de la fte de l'arme les tches de l'institution ", a-t-il soulign dans son renversement de l'ancien president, rclament la
en Hati. message. "La decision definitive sur l'institution militaire ..:^ ii b.i .i .- .._ ,i..-:...i hist:.-.


Dans une declaration enregistre prsente dans
la press, le president intrimaire hatien a cependant


Washington prt

communiquer des

informations sur Hati

la Minustah
(Rumsfeld ... suite de la page 3)
presence en Hati en envoyant des militaires amricains
pour des exercices lis des missions humanitaires.
Le Miami Southern Command, bas Miami, est
en train d'organiser des exercices en Hati dans le cadre du
programme New Horizons qui aide les militaires
amricains btir des coles, des hpitaux et d'autres
infrastructures.
Les exercices commenceront en fvrier prochain
dans la region des Gonaves qui a t victim en septembre
dernier d'inondations qui ont fait plus de 3.000 morts.
Malgr la bonne entente entire le gouvernement
amricain et les nations latino-amricaines concernant la
situation en Hati, des differences significatives existent
entire les politiques des Etats-Unis et celles des plus
important pays de la region.
Beaucoup se sont opposs la guerre en Irak, en
mme temps qu'ils poussent Washington une politique
trangre plus multilatraliste. Un seul pays de la region,
Le Salvador, a encore des troupes au sein de la coalition
combattant avec les Etats-Unis en Irak.
Cependant la cooperation reste important dans
d'autres domaines, tels l'change d'informations au niveau
" intelligence et scurit, la lutte contre le crime et le
traffic de la drogue, les manoeuvres navales conjointes etc.
Rcemment, Rumsfeld avait manifest la crainte
que des organizations terrorists internationales ne puissent
infiltrer les Etats-Unis en traversant les frontires. D'autre
part, avait-il'indiqu, des groups islamistes du Moyen
Orient ont collect de l'argent auprs des populations de
souche islamique vivant en Amrique latine.






Pat Plus Bakery, Inc

M U Natuurel Mle dOM
W.1aWE2ndiAl cM
IFL 3:1310 ropHme'Oi
1.. 7 36 ,( Zl .. .II.J loJ w oI.n.
.....E;~M~g lal iii i i II


sera prise par le gouvernement issu des lections de l'anne
prochaine ", a-t-il rappel.
Le president provisoire Alexandre a par ailleurs
condamn les actes de violence perptrs dans la capital


6r rehabilitation de l armde. Hs occupant pluseurs tents
publics transforms en casernes dans les principles villas
du pays et organisent des patrouilles au m8me titre que la
police, proc6dant m8me A des arrestations.


Dany Toussaint propose la creation

d'une force de scurit intrimaire


HPN, 18 Novembre -Ancien officer de l'arme,
ex-snateur lavalas convertit en opposant farouche
l'ancien rgime, Dany Toussaint fait des propositions au
gouvernement de transition pour combattre 1"" operation
Bagdad ".
Dans une conference de press donne mardi,
Dany Toussaint a propos l'quipe gouvernementale la
creation d'une force de scurit intrimaire forte de 2000
membres pour combattre les actes de terrorism dans la
capital hatienne. Cette force, compose d'anciens
militaires, sera dploye dans tous les dpartements du pays
et s'occupera essentiellement de la gurilla urbaine, a-t-il
indiqu. La police national, de son ct, se tournera vers
la lutte contre le banditisme social, selon cette proposition.
M. Toussaint, actuel responsible MODEREH,(
movement dmocratique et rformateur hatien), parti


politique rcemment constitu compos de dissidents
lavalas, a dress le profile des activists arms qui oprent
Port-au-Prince. l s'agit, selon lui, d'anciens membres
de l'USGPN (unit de scurit gnrale du palais national),
d'agents rvoqus de la 14e promotion de la police et
de'civils arms fidles l'ancien president Jean Bertrand
Aristide. Ces derniers se dissimuleraient dans la population
urbaine en semant la panique dans la region mtropolitaine.
l a galement adress un message de paix aux
activists lavalas expliquant que la violence n'est pas le
moyen le mieux indiqu pour faire passer leurs
revendications. Seul l'tablissement d'un climate
scuritaire peut favoriser des investissements dans le pays
pouvant dboucher sur la creation d'emplois ", a soutenu
l'ex-snateur lavalas. (voir Dany Toussaint / 7)


MMIMI REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 464
MIAM l
Department ofBusiness Development Process Review


PROCttEENTUANAGEU 4T


Miami-Dade County, as represented by the Department of Business Development, is soliciting proposals
from qualified firms to review and recommend improvements to the organizational structure and key processes
utilized by the Department of Business Development

It is anticipated the County will issue an agreement for a three (3) month period with options to
acquire additional services associated with this RFP, at the County's sole discretion.

There are no contract measures for this RFP.

The RFP solicitation package, which will be available starting November 19, 2004, can be obtained at no
cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance
Unit (305/375-5773), Department of Procurement Management, 111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami, FL
33128-1974 at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for November 29, 2004 at 9:30 a.m. (local time) at 111 NW 1st
Street, 19h' Floor, Large Conference Room, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory.
The Contracting Officer for this RFP is Yanette Bravo at (305) 375-5866. If you need a sign language
interpreter or materials in accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator
at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is December 10, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


Page 6


Reduction de la pauvret
Tout n'est pas perdu pour Hati, alors que des
experts du domaine de reduction de la pauvret qui se sont
rencontrs cette semaine dans le pays, formulaient un plan
ambitieux pour liminer la pauvret la plus extreme dans
une dcennie environ.
Des reprsentants du monde entier se sont engags
aider le pays plus pauvre des Amriques.
Fonkoze est une des organizations derrire ce
project, qui espre aider initialement environ 10.000
personnel dans la region central d'Hati, avec un budget
de plusieurs millions de dollars.
Fonkoze prte des petits montants un taux
d'intrt trs bas des milliers d'Hatiens pauvres.
"Ce que nous essayons de faire en Hati, c'est
prendre un pays pas trop grand, une heure et demi du
pays le plus riche .de la terre, et y implanter ce que nous
avons appris globalement et le mettre en pratique dans un
dpartement de ce pays" a dclar la directrice de Fonkoze,
Anne Hastings.







Mercredi 24 Novembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 43


I BICENTENAIRE I


La Commission prsidentielle 2004


tire les leons de son sjour dans le Nord
ninlnif 6in nfni 5cn l-unarQ fniblQP


HPN, 19 Novembre Les membres de la dirigeante, ont questionn la lgitimit de cette La-pay, CvoquaIIL du
commission prsidentielle pour la commmoration du commission charge d'orienter la L'quipe, mis
Bicentenaire d'Hati ont dclar mercredi avoir tir les commemoration de 2004. Une interrogation que dans un mouchoir de p
touche presque sa fin
leons de leur premier forum intermunicipal tenu au Cap- les membres de la commission ont accepte avec p
Hatien du 16 au 18 novembre. dos les populations
"Il s'agissait d'une toute premiere:; . .
experience. Nous avons pris note de nos. *
performances dans le Nord. Dans nos -" "''.
interactions avec les participants, nous avons '
appris d'autres ralits. Nous sommes certain ,
de pouvoir amliorer notre performance dans
les prochains jours ", a dclar le president de
la commission Leslie Franois Manigat au term
des deux premires journes de travail.
La commission a notamment lanc, i
dans la deuxime ville du pays, les dbats sur
l'accomplissement des activits, quoique
tardives, de la commmoration du Bicentenaire
de l'indpendance. Des membres de la
population de la region et certain reprsentants
des collectivits rgionales ont exprim leur
soutien l'quipe.
Le forum s'est aussi avr une vritable
tribune o les participants ont prsent les .
localits de leur dpartement, leurs potentialits *. ,:-
et leurs atouts touristiques, ainsi que les .
obstacles au dveloppement de la region.
obstacles au dveloppement de la region. Leslie Manigat (au centre gauche), president de la Commission du Bicentenaire
Nanmoins, des voix, trs critiques par nomme par le gouvernement intrimaire hatien photo JJ. Augustin
rapport la gestion de l'actuelle quipe


passage. ieurs propres laUiaesses.
;e sur pied rcemment par l'Excutif, volue
oche, quand on sait que l'anne du Bicentenaire
i. Elle doit surtout travailler ne pas se mettre
locales, dj trs divises, et viter que les
festivits du Bicentenaire soient une nouvelle
fois largement boycottes.
La commission a anim lors du
forum une discussion sur l'allure que doit
prendre la commmoration et surtout sur
l'organisation du Fonds 2004 ", some des
collectes que les municipalits sont charges
d'organiser. Les participants ont propos la
mise en place d'un comit largi ""pour
administer le Fonds 2004 dans le Nord.
Un choix dict par leur volont affiche
d'viter les frustrations et de couvrir
l'ensemble du dpartement. Ils ont aussi
recommand qu'un comit de suivi soit mis
en place pour une meilleure coordination du
fonds.
Les nordistes ont souhait galement
qu'un calendrier de commmoration soit
dress en function des diffrents sites
touristiques. Les travaux de rparation prvus
pour chacun d'eux doivent tre bien dfinis,
ont-ils prcis. Ils ont enfin insist sur
l'intgration de personnalits de la province
au comit.


La Rpublique dominicaine augmente

la scurit au niveau de la frontire


Dany Toussaint ...
(suite de la page 6)
M. Toussaint avait dj.propose ses services pour
pacifier le pays 48 heures aprs le dpart du president
Aristide. Son appel n'a pas t entendu.


HPN, 18 Novembre Les autorits de
la Rpublique dominicaine ont dcid
d'augmenter la scurit la frontire terrestre
avec Hati, au niveau notamment de Dajabon, a
annonc mercredi le journal dominicain El
Caribe ".
Les forces armes dominicaines ont


dploy du personnel, des armements, des vhicules d'assaut blinds,
des jeeps et des camions Uro"", une measure visant refreiner, entire
autres, le traffic de drogue, d'armes feu, de vhicules et les
squestrations dans la region.
Les militaires seront posts tout au long de la frontire, de
Manzanillo Restauracion,'a prcis le colonel Santiago'Alvarez cit
par le quotidien national El Caribe ".
L'augmentation de la scurit au niveau de la frontire est
intervene aprs une runion ralise lundi entire les autorits civiles
et militaires de Dajabon.
Les premiers lments du commando antiterroriste de
l'arme, du group Scorpion de la force arienne et de la marine sont
arrivs sur place depuis le lundi 15 novembre.
Des agents de la force de police dominicaine patrouillent
galement dans les quarters qui longent la Rivire Massacre, a-t-on
galement appris.
Une organisation de defense des droits des Hatiens et des
Dominicains avaient fait tat rcemment d'une certain tension qui
rgnait dans la region aprs l'enlvement d'un enfant par des
prsums trafiquants de drogue ", le ler novembre dernier.


La police ne peut pas faire

face la violence en Hati,

selon un responsible de

l'ONU
Port-au-Prince, 17 Novembre Les forces de l'ordre
hatiennes ne sont pas assez nombreuses et pas assez bien quipes
pour faire face la vague de violence qui secoue depuis prs de
deux mois des quarters de Port-au-Prince favorables au retour
du president en exil Jean-Bertrand Aristide, a annonc mardi un
responsible humanitaire des Nations unies.
Au moins 86 personnel, don't au moins dix policies, ont t
tues en Haiti depuis une manifestation, le 30 septembre dernier,
demandant le retour de Jean-Bertrand Aristide, aujourd'hui en exil
en Afrique du Sud aprs son dpart forc de l'le le 29 fvrier dernier.
(voir Police / 8)


M~~I mi ~- KIe`


APPAREL,SHOE &
ACCESSORIES SHOW
January 23,24,25 2005
Sunday, Monday ,Tuesday 10:00 am To 7:00 pm


TRADE SHOW
'FM CARIBBEAN


GIFT & VARIETY
MERCHANDISE SHOW
March 20,21,22 2005
Sunday, Monday ,Tuesday 10:00 am To 7:00 pm


ROBFERTO CLE)IEET CLE COLIS EUL V SAN JLUAN, FLPUERTCO RICO
Restrictions: Children under 18 and general public not admitted.Wholesale only. Trade Show of the Caribbean reserves the right of admission
For more information: Tel: (787) 781 3050 Fax: (787) 781 2022 E-Mail: tradeshow@coqui.net Web Page: www.tradeshowcaribe.com


Page 7


Mi D REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 473 D W4

Baseball Stadium Financial Consulting Services PROC MANAGEMENT

Miami-Dade County, as represented by the Finance Department, is soliciting proposals from qualified
firms capable ofproviding financial consulting services to the County. The selected Proposer shall be
responsible for analyzing and reviewing financial aspects, developing and negotiating agreements, and
consulting with the County and its partners for the development and operation ofthe Florida Marlins
baseball stadium project. The selected Proposer must demonstrate direct experience and knowledge of
Major League Baseball, its rules and regulations, the professional sports facility industry and the various
financing facets involved in the development of a major sports facility.

It is anticipated the County will issue an agreement for a one (1) year period plus two (2) one
(1) year options to extend the term at the County's sole discretion.

There are no contract measures for this RFP.

The RFP solicitation package, which will be available starting November 24, 2004, can be obtained at no
cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance
Unit (305/375-5773), Department of Procurement Management, 111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami, FL
33128-1974 at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for December 1, 2004 at 9:00 a.m. (local time) at 111 NW 1st
Street, 191t Floor, Large Conference Room, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory.
The Contracting Officer for this RFP is Yanette Bravo at (305) 375-5866. If you need a sign language
interpreter or materials in accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator
at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is December 17, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202,
Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.








I NOTE DE PRESS I


Mercredi 24 Novembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVm No. 43


Le Premier Ministre


Lapremirejourne su les
de la visit du Premier su r les
Ministre Grard Latortue au Cap-Hatien dans le cadre de
la commmoration de la bataille de Vertires s'est droule
dans une atmosphere empreinte de cordialit et de srnit.
Ds son arrive dans la ville historique, le Premier Ministre
a t accueilli par le Maire titulaire,
Monsieur Haspil Fleurant, qui lui a
souhait une chaleureuse bienvenue.
Le Premier Ministre a ensuite
particip la presentation du Rapport
sur les objectifs du millnaire pour le
dveloppement ", un document compil
par le gouvernement hatien et le PNUD. ,.',,
Sept intervenants ont pris la parole, don't ,
Monsieur Philippe Rouzier, l'un des
rdacteurs dudit rapport, qui a mis en
relief les huit objectifs suivants: .


objectifs
une meilleure coordination
universitaire.
L'galit des sexes. Le 1
l'ide de l'galit des sexes et s


faire disparatre l'extrme
pauvret et la faim
garantir tous les Haitiens
une education primaire
promouvoir l'galit des
sexes et l'autonomisation des femmes
Srduire la mortality infantile


d'autre
contagie

resource


expose le "Rapport

du M illnaire pass, histoire-problme"
du Ivillenaire d'Hati, a analys la condition
est souhaite au niveau actuelle du pays. Il a enchant la foule par son franc-parler.
Prsentant un message d'unit national et de pragmatisme,
Premier ministry a dfendu il a dclar que les conditions de vie pour la grande majority
des Hatiens n'avaient pas encore atteint le niveau de libert
;ouhaite fortement que les
et d'galit pour lequel s'taient battus
les anctres. Cette evaluation honnte
a provoqu une rponse d'apprciation
spontane de la foule, qui a applaudi
chaleureusement pendant plusieurs
'minutes.
Le Premier Ministre a aussi
soulign qu'il n'tait plus question de
S reprendre la fameuse maxime de
Dessalines,'" koupe tt,- boule kay ";
qu'il ne devrait plus avoir de
.C dechoukaj ". Ce qui est ncessaire
dsormais pour la construction d'une
Sa nouvelle Haiti, c'est un esprit d'entente,
un engagement travailler en
collaboration les uns avec les autres.
Selon lui, Vertires reprsente surtout
les performances qui sont la porte du
people hatien si tout le monde se met
ensemble.


.amliorer la sant maternelle Le gouvernement de transition
Scombattre le VIH / SIDA et tient apporter sa contribution pour
is maladies infectieuses et faciliter ce processus, en dcaissant un
uses milliard de gourdes pour
assurer la durability des l'assainissement et l'amnagement des
ces environnementales Le Premier ministry Grard latortue la crmonie du 18 Novembre, 201e anniversaire villes, la construction et la
mettre en place un partenariat mondial pouPte la Bataille de Vertires, au Cap-Haitien photo JJ. Augusrinrhabilitation des routes, des coles, et des hpitaux.


le dveloppement

Dans son intervention, le-Premier Ministre,
d'entre de jeu, s'est prononc "fondamentalement centre
ce qu'on appelle la Rpublique de Port-au-Prince ". Cette
declaration a soulev l'enthousiasme des participants qui
y ont vu un message en faveur de la dcentralisation.
Ignorant le discours prpar, le Premier Ministre a fait
savoir qu'il prfrait laisser parler son ceur. Se fixant sur
le dernier objectif, il a soulign la ncessit et les avantages
des partenariats entire le gouvernement et le secteur priv
et entire le gouvernement et la communaut international.
Il a profit de l'occasion pour fliciter le Ministre
de l'Economie et des Finances, Monsieur Henri Bazin pour
le travail fantastique qu'il a fait en maintenant le cap vers
une governance conomique rigoureuse. Cette gestion
exemplaire a permis l'Etat hatien de disposer de
resources lui permettant de prendre les choses en main
pendant que l'aide promise par la communaut
international se fait attendre.
Par ailleurs, le Premier ministry a soulign trois
points mentionns dans le rapport:

L'environnement. Tout en comprenant les
inquitudes des propritaires de carrires et les chauffeurs
des camions de sable, le Premier Ministre leur a
recommand de penser avant tout l'intrt collectif. Il a
assur aux travailleurs qu'ils seront affects la
rehabilitation des carrires fermes l'exploitation.

L'ducation. La capacity de l'Etat hatien de
fournir une education primaire et secondaire gratuite tous
les enfants tait mise en question. Cette question important
devrait tre aborde sur la base d'une concertation
national. Les decisions qui en rsulteront permettront au
prochain gouvernement d'orienter la politique national
en matire d'ducation. Et compete tenu des problmes
rencontrs au niveau de la formation primaire et secondaire,


femmes hatiennes, qui reprsentent 52% de la popul
arrivent trouver leur place au sein du leade
dcisionnel du pays.
Dans l'aprs-midi, le Premier ministry s 'est
la douane du Cap-Hatien en vue de l'installatic
nouveau directeur, Monsieur Yves Sully. L'ancien dire
Monsieur Pierre Thercius Pierre tait aussi prsen
Premier Ministre a t entour des employs de la do
et des journalists locaux contents de sa visit. Il a ren
les deux directeurs pour leurs longues carrires (
services fournis au public. Il a galement demand
nouveau directeur de veiller la bonne march
l'institution, notamment en pregnant les measures appro]
en vue de contrecarrer la contrebande, le traffic de dro
et d'armes illgales.
Le Premier Ministre s'est rendu ensui
complex Versailles en vue de la presentation de l'ex
du Gouvernement aux reprsentants de l'Initi
Citoyenne du Nord. A cette table ronde, o s'
rassembls des centaines de Capois, il a t introduit
professeur Leslie Manigat, president
de la Commission prsidentielle de
Commmoration du Bicentenaire
de l'Indpendance. M. Latortue a
exprim sa joie et son plaisir tre au
Cap-Hatien et a flicit la
commission du Bicentenaire pour
l'excellent travail accompli en si peu
de temps.
Lajourne du 18 novembre
a t consacre la glorieuse bataille
de Vertires. Une crmonie de
commmoration a eu lieu sur la place
de Vertires, devant une grande foule
enthousiasme, don't les laurats des
coles de la region.
Dans son allocution,
prononce en crole, le Premier
Ministre, au lieu de s'attarder sur le


La police hatienne ne peut pas faire

face la violence, selon Louis Joinet


(Police ... suite de la page 7)
La dernire victim de ces violence est une petite
fille de six ans, abattue lundi aux Gonaives (nord du pays),
selon Jean Lafaille, porte-parole de la police civil de
l'ONU.
Selon Louis Joinet, un expert en droits de l'homme
travaillant pour l'ONU, l'incapacil des quelque 3 ;i i)0
policies hatiens faire rgner l'ordre a convaincu
plusieurs movements, don't ceux d'anciens soldats de
l'arme dmantele en 1995 par .Jeal Beilrtnd Aristide,
de patrouiller et d'elfecluer leurs propres .ii i",tiiiin dlan
certaines villes.
Les pro-Aristide "deviennent de plus en plus


incontrlables", a dclar mardi Louis
Joinet aprs avoir rencontr des
responsables gouvernementaux et
onusiens et visit les prisons et postes
de police de cinq villes hatiennes.
"Qui fait la police dans ce pays", s'est-
il interrog. AP

25e Anniversaire
de la .S;ille Saiinte

Ccie P-.t


ation,
rship

rendu
on du
:cteur,
nt. Le
ouane
nerci
et les
d au
he de
prices
ogues

te au
;pos
ative
talent
par le


Le Premier Ministre a voqu galement la
question des militaires dmobiliss. Il aurait souhait, si
l'arme devrait tre reconstitue, la creation d'une arme
plus professionnelle, plus respectueuse des droits de
l'individu. Entre-temps, le gouvernement de transition va
payer aux anciens militaires leurs pensions et leurs salaires,
et va faire son possible pour les intgrer l'administration
civil.
Aprs la presentation, le Chef du gouvernement
et le Prsident de la Commission du Bicentenaire ont
termin les crmonies en posant des fleurs sur le
monument de Vertires.
Ainsi, la journe, qui avait commenc avec un Te
Deum solennel la Cathdrale du Cap-Hatien, s'est
termine dans une ambiance de joie, de fiert et d'espoir.


Port-au-Prince,


le 18 novembre


2004
Jean-Robert SAGET
Responsable du Bureau de Communication


Page 8


ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
(yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lot chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
S305 865- 6510
www.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


- - -- -- -- ---







Mercredi 24 Novembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 43


Page 9


LE COIN DE MIAMI


PAR EVENS HILAIRE

Divergences autour de l'intention par Mr. Latortue de lancer un

mandate d'arrt international contre l'ex-prsident Aristide


L'actualit politique (hatienne) de la semaine
Miami a t domine par l'annonce faite par le chef du
gouvernement intrimaire Grard Latortue de lancer sous
peu un mandate d'arrt international contre le numro 1 de
Fanmi Lavalas, Jean-Bertrand Aristide, pour dtournement
de fonds et son implication ventuelle dans des assassinats
politiques.
Les Hatiens de Miami se posent la question de
savoir l'objectif du gouvernement intrimaire. Est-ce que
l'actuel gouvernement de transition a le droit de lancer un


mandate d'arrt international contre Jean-Bertrand
Aristide?
Ils ont opin travers presque toutes les
missions de radio sur l'intention du premier ministry
de transition.
Les partisans zls de l'ancien president ont
voqu ce qu'ils appellent la sottise de Monsieur
Latortue. Ils ont aussi qualifi de "de facto" le
gouvernement provisoire Alexandre-Latortue.


Pour eux, un


gouvernement


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA


DEPARTMENT OF PROCUREMENT MANAGEMENT
111 NW 1ST STREET, SUITE 1375
MIAMI, FL 33128-1974


D>EPARJUENTO
PRCcUREMENUMAMMEMM


Announcement

REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 431


MIAM
.a


Occupational, Safety, and Health Administration (OSHA) Health and Safety Training


Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County", as represented by the Department of
Environmental Resources Management (DERM) and the Miami-Dade Police Department (MDPD) is seeking
proposals from responsible and responsive proposers interested in providing a twenty-four (24) month
agreement for Occupational Safety & Health Administration (OSHA) mandated health and safety class room
and hands-on training courses to include Hazardous Waste Site Operations (HAZWOPER) training classes.
The County's need for training is approximately fifty (50) new employees per year, approximately 300
employees attend refresher classes every year, and twenty (20) employees receive supervisor training classes
every year. The County's General Services Administration Department, Solid Waste Department, and the
Park and Recreations Department may also participate in the HAZWOPER training classes.

It is anticipated that the County will issue an agreement for a term of two (2) years with three (3) one-year
renewal options. The options to renew this agreement will be at the County's sole discretion.

Contract Measures
Do not apply to this procurement.

To Request a Copy of the RFP Solicitation Package
The RFP solicitation package, which will be available starting November 23, 2004, can be obtained at no
cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the Vendor Information
Center (305/375-5773), Department of Procurement Management, 111 NW 1s' Street, Suite 1300, Miami, FL
33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard.

Pre-Proposal Conference
A Pre-Proposal Conference is scheduled for December 1, 2004 at 1:00 p.m. (local time) at 111 NW 1st
Street, 18" Floor, Conference Room #18-2, Miami, Florida 33128. Attendance is recommended, but not
mandatory. The Contracting Officer for this RFP is Henry Taylor. CPPB at (305) 375-1436. If you need a
sign language interpreter or materials in accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM
ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for Submittal
Deadline for submission of proposals is December 17, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
Florida 33128-1983. Late proposals will not be accepted. This RFP is subject to the County's Cone of
Silence Ordinance 98-106.


REQUEST FOR PROPOSALS (RFQ) No. 71

Park Planning Services Pool


Miami-Dade County, as represented by the Park and Recieation Department, is soliciting

proposals from interested and capable firms to establish a Pool to provide Park Planning Services under the
following three categories:1) Market Research and Business Planning; 2) Park, Recreation and Open Space
Planning; and 3) Environmental Planning. The Pool will consist of three (3) firms.
It is anticipated the County will issue an agreement for a three (3) year period plus two (2) one
(1) year options to extend the term at the County's sole discretion.

There are no contract measures for this RFP.

The RFP solicitation package, which will be available starting
November 16, 2004, can be obtained at no cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also
be obtained through the Vendor Assistance Unit (305/375-5773), Department of Procurement Management,
111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-1974 at a cost of $10.00 for each solicitation package and
an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the United States Postal
Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for November 29, 2004 at 1:00 p.m. (local time) at 111 NW 1st
Street, 13* Floor, Conference Room A, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory. The
Contracting Officer for this RFP is Yanette Bravo at (305) 375-5866. Ifyou need a sign language interpreter
or materials in accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305)
375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is December 10, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


---i


----------- =


r-


inconstitutionnel ne peut entreprendre une telle dmarche.
D'autre part, poursuivent-ils, ce sont les deux compres
(Alexandre et Latortue) qui mritent d'tre apprhends pour
avoir usurp le pouvoir car ces messieurs n'ont pas t lus par
le people.
De leur ct, les anti-Aristide ont applaudi
chaleureusement l'annonce du premier ministry de lancer un
mandate contre JBA qui, selon eux, a fait du tord au pays. Malgr,
poursuivent-ils, que Jean-Bertrand Aristide soit en exil dor "
en Afrique du Sud, il ne cesse de semer la pagaille dans le pays
par le biais de ses supporters. L'ex-prsident Aristide est, d'aprs
eux, un fauteur de troubles qui ne veut plus de paix en Hati et
qui de ce fait mrite d'tre jug.
Mais Gary Jean qui anime une mission de radio (Forum
Dmocratique), opinant sur la decision prise par le premier
ministry Grard Latortue de lancer un mandate d'arrt international
contre Jean-Bertrand Aristide, pense que le moment est mal choisi
car, selon lui, le pays est priv d'un Parlement qui pourrait
sanctionner les actes de l'quipe au pouvoir. Il croit qu'un mandate
d'arrt contre JBA n'est pas une priority l'heure actuelle.

Immigration: 157.281

strangers dports cette

anne
Le Service amricain de l'Immigration a public mardi
dernier un mini-rapport en ce qui a trait aux illgaux vivant aux
tats-Unis.
D'aprs ce rapport, I'U.S. Immigration a dj dport
pour l'anne fiscal 2004 : 157.281 trangers, soit environ 14,
000 de plus par rapport 2003.
Les autorits amricaines de l'Immigration deviennent
de plus en plus confortables pour capture des trangers vivant
dans la clandestinit aprs que les juges de l'immigration Juges'
eurent ordonn leur deportation.
L'U.S. Immigration a lanc en 2003 une operation
dnomme la fin du jeu (Endgame) en vue d'apprhender
des illgaux.
Pour cela, le Service d'Immigration avait dploy un
nombre important d'agents en vue de capture plus de 400.000
sans papers.
La decision avait t prise aprs l'attaque terrorism du
11 Septembre 2001.

Carlos Alvarez comp-

te appliquer son plan de

rformes
Le nouveau maire de Miami-Dade, Carlos Alvarez, a
promise lors de son installation le 16 novembre dernier d'effectuer
des changements son administration. Il compete amliorer le
systme de transport en dpensant les $2.9 billions de dollars
approuvs lors des lections du 2 Novembre coul.
En ce qui concern le vide laiss par l'ex-directeur de
Miami International Airport, le premier citoyen de Miami n'a
rien dit sur ce dossier.
De son ct, le maire sortant Alex Penelas qui participait
la crmonie d'investiture, croit que la tche n'est pas aussi
facile avec diffrents groups techniques vivant dans le comt.
Monsieur Penelas a promise de collaborer avec le nouveau maire
de Miami-Dade.

Transport public:

Miami-Dade Transit veut

amliorer ses services

avec de nouveaux autobus
Pour satisfaire les demands des passagers de Miami-
Dade qui souvent se plaignent de l'insuffisance de bus sur certain
trajets, Miami-Dade Transit a inaugur 8 nouveaux circuits en
vue de rduire les minutes d'attente des passagers.
Pour Mr Roosevelt Bradley, directeur de Miami-Dade
Transit, mettre de nouveaux bus en circulation montre que nous
avons tenu notre promesse. La population a vot rcemment en
faveur du nouveau plan de transportation.
Pour les lecteurs, les autorits de Dade doivent
augmenter incessamment le nombre de bus pour viter que les
gens n'arrivent en retard leur boulot.

EVENS HILAIRE


MIAM~





Mercredi 24 Novmbre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 43


Page 10


I HUMANA I


With Humana Gold ClassicValue, that's your copayment for
most health care services. You pay:


Monthly plan premium
Inpatient hospital care
Skilled nursing facility care
Home health care
Primary care doctor office visits
Specialist office visits
Mental health services
Hospital outpatient care
Ambulatory surgical center visits


$O
$O
$0
$O
$O
$0
$0
$0


Urgent care visits
Outpatient rehabilitation
Diagnostic tests, x-rays, and lab services
Radiation therapy
Medicare-covered chiropractic services
Routine physical exams
Routine vision exams
Routine podiatry services


In addition, you have the choice of:
Over 500 primary care physicians and 3,500 specialists
S50o hospitals in the tri-county area




I HUMANA.
Guidance when you need it most



Don't wait!
Get the facts on a Medicare Advantage plan that gives you more:

Call 1-800-451-5507

TDD: 1-877-833-4486
Monday Friday 7 a.m. to 7 p.m.
Saturday 7:00 a.m. 3:30 p.m.

An HMO with a Medicare contract available to anyone enrolled in Part B and entitled to Part A of Medicare through age or disability.
Limitations may apply. Benefits, premiums and/or copayments may change onJanuary 1, 2005.
Please contact Humana Gold Classic Value for details.


GHI 617P(0/4 A 00


$0
$0
$0
$0
$0
$0
$0
$0
$0
$O


- ------


DAD 10/04


GH-16317NP (A05/04)-








Page 11


I ARTS & SPECTACLE I


Mercredi 24 Novembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 43


25e Anniversaire de la salle Sainte Ccile


Par Pierre CLITANDRE
Quand en ce pays de dures preuves, une
institution ddie la musique savante fte les vingt


De la gauche: Rev. Pre David Csar, Mme
photo Eddy Al


cinq annes de la salle Sainte Ccile ddie la
patronne des musicians on doit, comme David avec
sa harpe harmonieuse, lui crire un cantique de
glorification. Il n'est pas vident de maintenir, sans
de dsagrables chutes, le flambeau de la perfection
artistique et de la qute de l'humanisme quand les
lites se confinent uniquement derrire des
comptoirs de vente, se proccupent exclusivement
de spculations et transforment les enjeux politiques
en un tumultueux arne de gladiateurs. Le mpris
des arts qui ennoblissent les sentiments ne peut que
faire s'tendre, dans une ville rive la frnsie du
profit, qu'une dliquescente atmosphere de
dcadence et de mdiocrit. Et c'est parti pour les
relchements des meurs et l'instinct de lucre le plus
bas !
Il n'y a pas de scne plus troublante qu'il
m'a t donn de voir que celle o, sur le pont inond
du Titanic qui s'coule lentement au fond de l'ocan.
glacial, un quatuor cordes joue non pas pour
vaincre la tragdie mais pour arracher de cette
dernire, coups de notes harmonieuses, sa brutale
cruaut. N'allez pas si'vite en analogie et dduction
pour conclure que ce pays qui s'coule vers des


fonds opaques sans capitaine ni boussole mrite une ultime senate !
Pourtant, il faut se rendre l'vidence qu'entre le dluge lunaire de
Jeanne et la Mer Rouge de l'Opration Bagdad nous sommes rivs
de si cruels trau-
matismes et des
rgles causales si
tales que la seule
suggestion d'une
salle de musique avec
son noyau acous-
tique, son dcor clos
et les arabesques d'un
conducteur d'orches-
tre suffit nous faire
oublier nos tenaces
anthropophagies !
Ce n'est
donc ni par snobisme
dsuet, ni par une
novice nostalgic la
recherche d'un temps
perdu que nous nous
associons, en cette
semaine de novembre
ternie par l'ins-
curit, aux grands
passionns 'de
Cynthia Katsarelis et Hector Lominy puiqueassionns ue
!cindor lamusique" classique"
pour chanter la gloire d'un space cultural qui, du


macoutisme ombrageux
aux chimres exalts, a su
maintenir sa barque sur
les flots.

DE LEVY
STRAUSS A SOEUR
ANNE MARIE
L'ide de l'intro-
duction de la musique de
quality non seulement
dans le rituel religieux
dominical mais aussi dans
l'ducation de la vie
laque est venue de sour
Anne Marie, en 1956.
Cette pionnire, anime
par la compassion et la
modestie, ne s'attendait
pas une volution si
tendue de l'oeuvre
timidement entame une
poque o l'on tait si


D'Harmonie,


de Miel et de


Lait

loin des terrorismes apocalyptiques et des
fondamentalismes destructeurs. Claude Lvy Strauss'
ouvrait dj la voie, par l'enqute anthropologique,
vers les tropiques. Gauguin laissait la grisaille
parisienne pour Tahiti. Les nouveaux missionnaires de
la foi s'inspiraient aussi bien des recherches
ethnographiques que de l'exaltation naturaliste des
artistes pour entreprendre dans les les la croisade-de la
foi spirituelle et de l'esthtique humaniste.'" C'est en
dcouvrant le talent natural des hatiens, nous dit le Pre
David Csar, que Sour Anne Marie S.S.M. introduisit
l'enseignement de la musique l'Ecole primaire de
Sainte Trinit. "
Les anciens clivages sociaux bousculs
brutalement par le rgime politique de l'poque, le
missionnaire amricain qui fuyait la sgrgation racial
(voir Sainte Trinit / 12)


Nicole St. Victor applaudie par Mme Katsarelis


Pouvait-on empcher l'annulation -


du concert d


Novembre De source officieuse, le concert de Wyclef Jean
n'aura pas lieu le 5 dcembre prochain comme annonc. C'est
une immense dception pour des centaines de milliers de jeunes
fans de la pop star hatiano-amricaine, gagnant plusieurs fois
du Grammy Award, la plus haute distinction de l'industrie du
disque aux Etats-Unis et dans le monde.
Wyclef Jean, le plus important porte-drapeau d'Hati
dans le monde, s'il en est.
Et pourtant son concert du 5 Dcembre aura t annul
(ou renvoy) sans-une consideration particulire de la part des
dcideurs de ce pays.
Motif voqu: l'inscurit.
Pourtant si le match Brsil-Hati a pu avoir lieu en
juin dernier, pourquoi pas le concert de Wyclef?
Derrire la rencontre Haiti-Brsil, il y avait une
volont politique.
Pourquoi pas la mme chose pour le concert du 5
dcembre?
Pourquoi doit-on considrer que la rencontre Haiti-
Brsil tait bonne pour l'image d'Hati, et pas forcment le
concert d'un numro 1 depuis plusieurs annes au hit parade
de la musique aux Etats-Unis?
Pourquoi le premier ministry intrimaire Grard
Lafortue s'tait-il invest aussi fond pour le match Hati-
Brsil, mais rien pour le concert de Wyclef Jean?
Pourquoi le premier ministry a-t-il manifest plus que
de la volont mais un vritable volontarisme pour
l'organisation de la rencontre Haiti-Brsil? Mais aucune
attention particulire pour le concert du 5 Dcembre ...
Or qu'est-ce qui concrtise mieux tous les discours
tenus aujourd'hui par nos dcideurs que le concert du 5
Dcembre?


e W yclef? On ne parole que de
le. VW yle reconciliationn de tous les
Haitiens", de restauration du calme et de la stability, or qu'est-ce qui
signifie mieux tout cela que le concert du 5 dcembre?

Et l'anne du Bicentenaire! ...
Un grand spectacle, haut en couleurs, la musique reprise
par des dizaines de milliers de voix, dans un space tout fait idal,
l'ancienne aviation militaire transforme en un immense chapiteau
ciel ouvert. Quel meilleur show d'unit, de solidarity, de fraternity?
Et sous le regard de la tlvision du monde entier: HBO,
MTV ou autre ...
Et s'il vous plait, l'anne du Bicentenaire! '
SQui dit mieux?
Le facteur inscurit avait t soulev aussi en juin dernier
pour la rencontre Hati-Brsil. Mais le premier ministry l'avait
repouss d'un revers de main...
Et il a prouv qu'il avait raison.
(voir Wyclef / 14) Wyclef Jean rcemment en Haiti


PORT-
AU-PRINCE, 19







Mercredi 24 Novmbre 2004
Haiti en Marche Vol. XVII No. 43


-MUSIQUE


25e Anniversaire de la salle Sainte Ccile


D'Harmonie, de Miel et de Lait


(Sainte Trinit ... suite de la page 11)
chez lui trouvait en Hati un terrain vierge o
l'exprimentation universelle de l'art tait le meilleur
moyen de vaincre l'anachronisme des barrires
pidermiques et des interdits d'une socit bloque.
L'troitesse des spaces des classes primaires et l'intrt
grandissant des uns et des autres l'apprentissage musical
portrent Sour Anne Marie S.S.M rassembler des fonds
de donateurs amricains aussi bien que ceux recueillis lors
des tournes occasionnelles du jeune Orchestre
Philharmonique de Sainte Trinit pour ajouter un tage
la structure architectural originelle de l'Ecole. C'est le
22 Novembre 1979, 23 ans plus tard, que la Salle Sainte
Ccile fut inaugure en presence d'officiels
gouvernementaux se rclamant aussi bien de la revolution
conomique que du titre pompeux de"" grands
protecteurs des Arts et des Lettres... !
Les invits d'honneurs presents au course de cette soire de
gala avaient le plaisir d'entendre des symphonies de grands
matres, d'prouver le confort des siges, de mesurer le
silence accoustique de la salle, d'avoir une vue
panoramique sur la scne o voluaient les musicians et,
peut tre (pour ceux qui avaient la culture du regard) percer
le mystre rythmique des formes sculptes sur bois par
Ansy Drose, au mur de fond, comme un dcor la
Mondrian traduisant la sombre dynamique du son mais
aussi une certain puret de la composition classique
dpouille de fioriture.

LA BARQUE DE NOE
Dans cette salle de 500 siges rsonnant des
cantates de Bach, de la musique de chambre de Mozart,
des grandes lyriques de Beethoven et du modernisme
dodcaphonique de Stravinsky se sont aussi products nos
musicians les plus excellent : l'intelligence de Julio
Racine, la virtuosit de Micheline Dalencour, la
somptuosit de Micheline Laudun Denis; les vocalises de
Nicole Saint Victor, la sublime mathmatique d'Hector
Lomny, l'clat de Serge Villedrouin, les flamboyances du
Pre David Csar...
La Salle Sainte Ccile a aussi vu voluer John
Jost qui a t honor le 8 Aot 2004 par la Ministre de la
culture Mme Magalie Comeau Denis pour sa contribution
la musique hatienne en presence de l'ambassadeur James
B. Foley ; de mme que d'autres grands artistes de
renomme international comme Jessie Norman, James


1 1 -11811 iliI ilj" J-I,1 11


DEPAR1YEWTOF
PRDOCUiENME?MAGEENT


Smith, Eric Villevire, M. Coppey, Fabien Tehericsen,
Margareth Keitz, Steve Huang, Nicholas Morisson... Le public
a applaudi chaudement aux performances de prs de 200
concerts et autant de rcitals dans cette salle que Nicole Saint
Victor a justement appel l'insubmersible navire ".La
cooperation franchise l'a dote d'une gnratrice de 150
kilowats pour la rfrigration atmosphrique pour donner un
meilleur climate Claude Debussy !
Cette barque de No a rsist a tant de temptes qu'on
se demand o elle puise sa force. D'abord, elle est soude
une structure religieuse et spirituelle qui lui donne un volume
moral. A un moment o la technologies instrumental se
substitute l'intelligence naturelle, le recours cette morality
l nous dit que "l'image de Dieu "ne peut tre mcanise pour
les besoins de la vitesse et du march. L'Eglise Episcopale
d'inspiration Anglo-Saxonne n'est pourtant pas en Haiti une
orthodoxie conservatrice. Au contact de la culture haitienne,
elle se modernise ", se fait plus flexible face aux croyances
et carbure la perfection de l'homme. Ensuite, elle est,
paralllement l'glise, le lieu o se ralise ce que j'appelerais
d'occasionnelles piphanies laques. Elle dsacralise le sacr
du temple tout proche et nous montre la divinit de l'homme
dans ses oeuvres cratrices. Elle s'intgre un vaste project
universitaire, une Facult de Musique et des Beaux-Arts, nous
informed Pre David Csar, qui, par des partenariats avec
Lawrence University dans le Wisconsin, Howard University
Washington DC, Chicago University et d'autres
Conservatoires de Musique de France, maintient un standard
acadmique international. Elle fait couter en live la
musique des grands compositeurs haitiens, comme Hector
Lominy don't L'Ouverture2004 a t chaudement applaudi
en mars 2004.
Pour fter les 25 ans de la salle St Ccile, dimanche
21 novembre 2004, 1 lh.30am, l'Orchestre Philharmonique
Sainte Trinit et Les Petits Chanteurs se sont products. Au
programme : Gloria "de Antonio Vivaldi avec comme soliste
Valerie Brutus, Air de Gilda de Rigoletto ", Romo
et Juliette de Charles Gounod" avec.comme soliste Nicole
Saint Victor, Idylle Paysanne de Micheline Laudun Denis
arrangement de Julio Racine, Chanson d'Amour de
Ludovic Lamothe. Les chefs d'orchestre ont t Hector
Lominy, Pre David Cesar et Cynthia Katsarelis. Ils ont
conduit les spectateurs vers les nouvelles voies de paix.
Cynthia Katsarelis a travaill avec des conducteurs
d'orchestre connus. Elle a dirig le Colorado Symphony, le


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


MIAMIDAD
ma


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained
through the Department of Procurement Management, Vendor Assistance Unit, 111 NW 1 S Street, 13"' Floor,
Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of
each bid package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid
package through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title,
opening date, the vendor's complete retum address and phone number and a check for the correct dollar amount
made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miamidade.gov/
dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other
occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk ofthe Board Office located at 111 NW 1'
Street, 171h Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


1909-4/09-OTR
GEAR)
5321-1/06

7781-1/06


7785-1/06


Wednesday December 22, 2004


PROTECTIVE CLOTHING (BUNKER
Cost $10.00
NUTS. BOLTS, SCREWS & RELATED ITEMS


Cost $10.00
ELECTRONIC BAGGAGE SCALES


Cost $10.00

Cost $10.00


Buffalo Philharmonic, le Bourgas Philharmonic de
Bulgarie, le Detroit Civic Orchestra. Pionnire dans la
profession des femmes chef d'orchestre, elle a dirig le
Greensboro Symphony Youth Orchestra. Elle a tudi
le violon au conservatoire de musique de John Hopkins
University. Elle a une licence en direction d'orchestre
et d'opra. Elle prpare un doctorate en musique.
David Csar a une maitrise en pdagogie
musical. Il a travaill come chef d'orchestre avec
Julio Racine, Nick Morisson, Jean Robertson, John Jost.
Il a jou dans presque tous les Etats aux USA et a de
bons souvenirs de Boston et de Washington DC. Ii a
tudi le violon alto avec Burton Fine. Dirigeant depuis
plus de vingt ans l'orchestre des Jeunes de St Trinit, il
a recu en 2003, en compagnie de Nicole St Victor, le
titre de Docteur en art de l'Universit Royale d'Haiti.
Hector Lominy est n jacmel. Son dbut
dans la musique remote sa premiere anne de l'cole
secondaire o il eut comme professeur de musique
Hector Ambroise. A cette poque, il faisait parties de la
fanfare du Lyce Pinchinnat de Jacmel jouant le cor
alto. Trs vite, il passa la trompette. Son premier
professeur de trompette fut son pre Obed Lominy.
En 1949, pendant qu'il tudiait l'cole
normal d'instituteur, il fonda son propre orchestra de
danse. De 1953 1964, il fut instituteur l'cole des
frres de l'instruction chrtienne de Jacmel. Il occupait
aussi la function d'organiste l'Eglise St. Jacques et
St. Philippe.
Rentr Port-au-Prince en 1964, il est nomm
professeur de Musique L'Ecole Ste. Trinit. En Janvier
1971, il bnficia d'une bourse d'tudes l'Universit
de Louisville (Kentucky). Professeur des instruments
vents, il est le premier Chef de L'Orchestre
Philharmonique Ste. Trinit, function qu'il occupa
jusqu'en 1977.'Il est retourn la tte de l'Orchestre
en 2001 aprs le dpart de Julio Racine.
Avec la Harpe de David et munis de cantiques
d'apaisement de toute colre social, ces trios capitaines
de navire, par dessus la mer dmente de la conjuncture,
nous ont men au port de la ville de lumire, la
demeure d'Emmanuel, source originelle du miel de la
gnrosit et du lait de bonheur conquis aprs l'aride
traverse du desert!


REPORTAGE


Haiti occupe
11 novembre 2004
par Vincent Larouche
Ds la sortie de l'aroport de Port-au-Prince,
le choc est brutal. Les quarters populaires qu'il faut
traverser pour se rendre notre lieu de residence
prsentent un spectacle particulirement prouvant de
misre et de pauvret, qui donneraient un choc tout
visiteur nord-amricain. travers la vitre du taxi, les
gens nous fixent droit dans les yeux.
Il nous faudra plusieurs jours pour nous
habituer ces regards insistants. Le tourism est toutes
fins utiles disparu en Hati, et les Blancs sont rares. En
dehors des Qubcois qui nous hbergent, nous n'en
rencontrerons pas plus de cinq en ville durant notre
sjour (exception faite des gens de l'ONU, come ces
policies canadiens qui circulent dans leurs 4x4
flambants neufs).
Premire constatation, en merchant en ville :
la couverture mdiatique laquelle nous avons eu droit
au sujet de la crise politique en Hati comportait
d'importantes lacunes. On nous avait parl d'un
president Aristide sur le dclin, dtest par sa population,
qui attendait d'tre libre par les rebelles et les
puissances trangres. Pourtant, les noms d'Aristide et
de son parti, Lavalas, sont partout. La ville est
littralement couverte de graffiti en son honneur. Les
"Lavalas pour tout le temps ", Aristide pour cinq ans
", Yankees go home surpassent les inscriptions
(nombreuses aussi, il est vrai) favorables l'ancienne
opposition, maintenant au pouvoir.
Comme toujours, nos mdias ont donn
l'impression qu'une fois les troupes canadiennes,
amricaines et franaises en place pour stabiliser le
pays, tout tait rentr dans l'ordre. La press canadienne
montre d'abord les soldats partant en mission la fleur
au fusil, puis les embrassades et les rjouissances qui
(voir Haiti /15)


Page 12


MAINTENANCE & REPAIR
This contract requires Insurance.
CAREER APPAREL







I -Mercredi 24 Novembre 2004
Page 13 I Nos petites annonces classes Hati en Marche Vol. XVIII No. 43


Le Plaza Htel
Tlphone
224-9305
224-9307
224-9308
224-9309
225-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. Box 1429

=~C=oiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15456 West Dixie Highway

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


~oB~


Adjabel fte ses SEPT ANS!


Au LAVOIR MODERNE
>e LE JEUDI 16 DECEMBRE 2004,
35 rue LEON, 75018 PARIS,
Mtro Chateau-Rouge
,Tl/ 01 42 52 09 14 ou loc FNAC, 20h3g

Bonjour tous,pour ceux qui connaissent les
anniversaires d'Adjabel, celui-la sera du plus grand
cru!7ans!Nous fetons la sortie de Racine 3,2004
(bicentenaire de l'indpendance d'Haiti),mais aussi
clbrons notre rencontre avec le public qui nous
soutient de plus en plus dans le mtro et
ailleurs.Comme dans les annes prcdentes l'ide
c'est de partir!AMMENER UN BOL ET UNE
CUILLERE POUR SOUPE D'HAITI,IL Y AURA
AUSSI DU THE COMORIEN!!NOUS SERIONS
RECONNAISSANTS A LA PRESS DE RELAYER
CETTE INFORMATION. AVEC ET EN 3
VOLETS(Tradition/Chanson/Jazz)et SURPRISES:
mimi Barthelemy(Conteuse-) Jp Rykiel(claviers-)
groupe comorien traditionnel (Semb de m'Bni)
Alexandra groupe 26 Pinel chanson franaise-) Bago
(percu martinique-) Gregoire Mansuela danseurr
martiniquais-) Peter Corser (sax anglais-) Marco
Agoudetse (sax,flute, percu-) Juliette Krassilchik et
Karla Kay (chanteuses/choristes-) Dominique
Tauliaut (percu Guadeloupe-) Expo sculpture
d'Elodie Barthelemy Dco scne David Forman
Tableau Adjabel peint par Bruno Schmeltz......Au
LAVOIR MODERNE LE JEUDI 16 DECEMBRE
2004, 35 rue LEON, 75018 PARIS, Mtro Chateau-
Rouge,Tl/ 01 42 52 09 14 ou loc FNAC,
20h30,spectacle 21 heures prcises pour une fois!
Entre 18 E avec une soupe & un th!On fera un p'tit
tour par racine 1 et 2..et 3.. bientotADJABEL


Points de Vente Hati en Marche


I Miami


Pomnano Beach


SMdecins

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances acceptes
larte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930

Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center


Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach F1 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556


Orlando

Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805


Hati en Marche

ABONNEMENT:
Port-au-Prince
221-0026 / 417-0384
Miami
305 754-0705


A VEI


NDRE





TOBUS
NDRES
E 1993
ro, micro
ne et externe
;s assises
NEUVES
X NEUFS
ntressant
ceptionnelle
ELEZ
8782
-4489


Delray Beach


9965 S.W. 142nd Avenue Abonnez-vous
Miami, Florida 33186 Hati en Marche
Tl.: 305 385 1111 221-0026 U

Bl Foucht
Appelez-nous
305 757 6408 6 CYLII
gumesANNEI
oulettes, Radio st:
Griot, Vous aimeriez vous aussi phone intend
Tasso de Cabrit avoir votre propre site intemet 72 Place
Lambi Poisson Adressez-vous notre 2 Batteries
Riz et Pois cols webmaster 6 PNEUr
Pois rouge en Sauce siteweb@etheart.com
et admirez ses Prix trs
S. a nombreuses crations. Occasion ex
826N. Miami Ave Entre autre, APP
La Cuisine le site Hati en Marche 558-
Hatienne Dans toute www.haitienmarche.com 558-
sa saveur!" est l'une de ses ralisation.


The Simus Foundation Hosts

Fundraiser for Disabled Haitian Teen


Dallas, Texas (October 20,
2004) The Simus
Foundation is bringing the
sights and sounds of Haiti to
Dallas at Stephanie Ward
Gallery located at
2546 Elm St. in Deep Ellum.
The event is to raise money for
a Haitian
teenager who needs extensive
surgery to walk. The two-day
exhibit, "A Little
Touch of Haiti", will showcase
original arts and crafts by
Haitian artists
on Friday and Saturday,
November 19-20 from 11 a.m.
to 6:30 p.m. The opening
reception for the two-day
exhibit runs from 6-8 p.m.
Friday, November 19,
2004.
"We are so grateful to ail the
wonderful people at Texas
Scottish Rite
Hospital for accepting Ritchy as
a patient," said Dumas M.
Simus, the
founder of The Simus
Foundation. "Children from
here in Texas and all over
the world who would not
otherwise receive the
treatment they need, get the
best treatment available at
Texas Scottish Rite."
Simus and a mission group
from Dallas were touring Saint-
Marc, Haiti in
2001 where they met Ritchy St.
Fleur. Ritchy was injured as a
baby and has
never walked without crutches.
"The monies collected from the
art exhibit


and auction will help pay for
Ritchy's travel, lodging and
post-surgery
expenses," Simus said.

"Ritchy always has a broad
smile regardless of the
constant pain in his
knee", said Vanessa Dickey,
Executive Director of The
Simus Foundation. "We
were so impressed with
Ritchy's determination and
positive attitude that we
made the decision immediately
on that hot and dusty street in
Haiti to find
a way to help him." The Simus
Foundation has sponsored
Ritchy's education
and care in Haiti since that day.

The Stephanie Ward Gallery
exhibit will showcase more
than 200 pieces of art
on canvas and hand carved
wood artifacts that include
bowls, baskets,
statues, and other indigenous
art. The exhibit will also feature
music, food
and wine from the island. An
online auction will also be
available at
www.stephaniewardgallery.com

"This is a great way to
experience the Haitian culture
and help a good
cause", said Stephanie Ward,
gallery owner. "A percentage of
the proceeds
will go directly to the
foundation. The event
will also host a silent


auction where 100% of the
proceeds will go directly to
Ritchy's care".
Tax-deductible donations can
also be given directly to The
Simus
Foundation, which is a 501c3
organization, at
www.simeusfoundation.org.

This event is free and open to
the public. Please RSVP at
stephaniegallery@aol.com. To
find out more about the
foundation or for
additional information log on to
www.simeusfoundation.org or
contact Gina
Grant, The GrantAgency, 972-
222-4034 or e-mail
gginagrant@aol.com

Dumas M. Simus is a native
Haitian and the owner of
Simus Foods
International, Inc. He
established The Simus
Foundation four years ago to
address the immediate needs
of the poor both in America and
Haiti. The
foundation operates a medical
clinic in Haiti that serves
approximately 400
patients a month. In addition,
The Simus Foundation has
provided a
scholarship fund to The
University of Chicago Graduate
School of business.
The Dumas M. Simus
Foundation
812 South 5th Avenue
Mansfield, Texas 76063
Phoe: (817) 473-4246
www.simeusfoundation.org


i ---------- ---,------- -


1


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 781 2500







Mercredi 24 Novmbrc 2004
I-Iati on Marehhr Vl. XVIII No. 43


la pai
des b

5.000


cruel

hatic
aussi

peuvi
impo


Page 14


MUSIOUE


Pouvait-on empcher l'annulation du concert de Wyclef?
(Wyclef ... suited la page 11) r rrr Son objectif: montrer que, comme le chante un
Pou fes ne autre grand troubadour, Manno Charlemagne, qu'Hati "pa
Pourquoi pas galement aujourd'hui? l'autre Hati: la misre, les violence, les chimres etfor", n'est pas un pays de tigres assoiffs de sang come
En juin, les troupes de la mission de maintien de zenglendos de tout poil, les kidnapping la chane, les finira par le fire croire toute une propaganda orchestre
x ne dpassaient pas tout fait 2.000, principalement milliers de morts des inondations balays grandes travers degrandes agencies de press occidentales,
rsiliens ... pelletes dans les rues comee dit une announce sur nos exploitant aussi une certain navet locale.
(come. exploitant aussi une certain navet locale.
Aujourd'hui la Minustah compete un peu plus de ondes).
Nous esprons, nous osons esprer que le
membres. Qui tire profit de cette Hati l? Nous esprons, nous sons esprer que le
ors? Person, asolument. gouvernement ne s'est pas arrt des arguments aussi
Alors? Personnel, absolument., .
Toujours la volont politique ici, mais qui l fait Alors, est-ce manque d'imagination? bas ... Alors?
Alors qu'il essaie une fois pour toutes de
element dfaut. Est-ce tout fait par hasard? Ou manque de volont? lors u'l essai n ois o ut de
Tout comme le premier ministry intrimaire Sauf lorsque le blanc est l derrire nous, comme rconcilier ses multiples contradictions. On ne peut d'une
S*main supplier le ciel de nous retourner le calme et la stability
n, le president Lula da Silva du Brsil s'tait engage pour la rencontre Hati-Brsil? main s lie le ciel de ns eto e cae et la stii
garantie des investissements, et de l'autre fire des choix
fond.
Sfn. qui ne peuvent qu'attiser cette violence et cette instability.
Donc il n'y a que les dcideurs officials qui Alors, qu'on change de people! ... Comme euen qatiser cete iles quarters i popular
Comme dcider de laisser les quarters populaires
ent trancher dans ce pays, la vox populi n'a aucune Ou s'agit-il d'autre chose? torment iss sr e- es, olis u iel et e
rtanc Nous prtotalement isols sur eux-mmes, oublis du ciel et de la
rtance. Nous prfrons ne pas le croire.
terre.


nI i on nous parie ue aemocrauie:

Gratis ti chri ...
Mais il n'y a pas que le public local tre appel
bnficier d'un tel vnement, y compris sur un plan plus
pratique (une parties des fonds du "concert de la paix" devait
aller aux victims de la tempte tropical Jeanne). Y
compris sur le plan conomique, car presenter une meilleure
image du pays ne peut qu'tre positif pour la reliance des
investissements et du tourism, y compris et d'abord ceux
de notre diaspora.
Et tout cela, puis-je faire remarquer: gratis ti chri.
A moins bien sr que l'on se reserve plutt de
dpenser des millions dans les poches des grandes firmes
de public relations de Wall Street, ou des lobbyists de
Washington. Avec bien entendu les commissions
soigneusement calcules. Mais gare au prochain rapport
de Transparency international...
Or le concert du 5 Dcembre, c'est une autre
image et une image tout fait autre d'Hati, celle que les
trangers s'imaginent dans leurs rves des tropiques, la
perle des Antilles, "once on this island", un people qui
chante et danse ...
Un people joyeux, qui reprend en choeur les airs
les plus clbres de nos artistes et des artistes invits, tout
un pays qui s'clate, la fte quoi ...


En tout cas, Wyclet Jean a montre quil avait un
public spcialement en tte en lanant ce project. N'a-t-il
pas visit plusieurs fois Cit Soleil, le BelAir? Et toujours
sans gardes du corps, ni PNH, ni Minustah ...
Mais n'est-ce pas normal puisque le concert
s'appelle bien: concert de la paix? Un grand concert pour
la paix et la reconciliation. "Entre tous les Hatiens"!?
Wyclef Jean a choisi Cit Soleil pour les prises
en extrieur de certaines de ses videos de son nouvel album
en crole. Mais il en a tourn aussi Ptionville. Peut-on
pousser plus loin la reconciliation?


Le jour o la PNH et la Minhustah reprenaient
rcemment possession du Bel Air, il aurait d y avoir le
mme soir un grand spectacle avec un grand orchestra
compas ou troubadour. Ou avec Jah Nesta ...
On ne peut parler de reconciliation d'une main,
et de l'autre serrer un couteau bien fort derrire son dos.
Pour finir, on pourrait emprunter ce propos de
Staline (un sommet de l'humour noir): Et si le.secrtaire
gnral n'aime pas le people, alors qu'il change de people!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


SANTE

Le traitement par hormone mle est

rare, malgr des deficits lis l'ge


PARIS, 18 Novembre Le deficit en hormone
mle devient frequent chez l'homme avec l'ge, mais les
prescriptions pour y pallier restent rares en France, ont
relev jeudi des urologues, voquant l'effet peut-tre
prohibitif des risques du traitement hormonal substitutif
de la mnopause.
Le premier facteur est probablement le manque
d'information des mdecins et des patients sur l'existence


de ce syndrome et sur ses consequences parfois profondes
sur la quality de vie, ont expliqu les Pr Dominique Fossi
et Jacques Tostain dans une communication lors du 98e
Congrs franais d'urologie (www.urofrance.org), qui se
tient cette semaine Paris.
Le second facteur, et "peut-tre pas le moindre",
selon ces experts, est li au fait que ce traitement est trop
(voir Hormone / 17)


NOU F PLAN NOU DAVANS..... ,i.


POU SENK AN CHAK FWA.

Vin Jwenn Nou pou Ede Bati Avni Kominote Nou an 7

Transp at se san ki koule nan venn kominote nou an pou bay lavi. Se wout, pon, ak
transp kolektif nan South Florida ki pmt rezidan nou yo sikile. An mezi sikilasyon rezi-
dan ak touris yo ap vin pi gwo, sa mete yon pi gwo chaj toujou sou enfrastrikti transp nou
an. Youn nan pi gwo defi ki anfas nou, se satisf bezwen transp nan kominote nou an, epi
jan nou rive leve defi sa a pral gen konsekans sou kalite lavi nou. Se pou rezon sa a n ap
made nou menm, kominote nan konte Miami-Dade ak Monroe yo, pou nou patisipe nan
bati avni kominote nou an. Tanpri, vin kontre ak reprezantan Depatman Transp Eta Florid
la nan odisyon ki pral ft yo, pou gade Plan Transp Depatman an Pwopoze pou Senk Ane
a.


7 desanm 2004
6:00 diswa 8:00 diswa
Marathon Government Center
2798 Overseas Highway
(Mile Marker 50)
Marathon, Florida


Odlsyon sa yo ap ft dapre Seksyon 339.135 nan Lwa Florid yo, pou bay piblik la yon chans
f konnen sa II w nan pwoj pou Slstm Otowout nan Eta a, oswa dl sa li vie di sou transp piblik,
oubyen sou nenpbt pwoj nan Plan Transpb pou Senk An yo Pwopoze pou Distrik Sis la. Nan
odlsyon sa yo, nou pral pale tou sou pwoj yo pwopoze pou korid Florida's Turnpike Enterprise la,
ak sou enfmasyon sou deviopman Florida Transportation Plan's Strategie Intermodal System (SIS) la.
Distrlk Sis la genyen ladan I MlamniDade County ak Monroe County. Plan Transp yo Pwopoze pou
Senk Ane a kouvri yon perybd kl koumanse 1 Jly 2005 pou rive 30Jen 2010.
Si w gen kmant ekrl ou vie ft, voye yo (nan laps oswa nan kourye elektwonlk) nan
adrs : Maribel Lena, District Public Information Officer, 1000 NW 111 Avenue, Room 6134, Miami,
Florida 33172, telefn 305=470-5349 ; oswa nan adrs elektwonik): (Marlbel.Lena@dot.state.fl.us,
anvan dat 28 desanm 2004 phase, Kbmant ou voye yo pral part nan dokiman plblk la tou,
Tout moun kl enterese yo envite pou yo vini, epi pou f konnen sa ki nan lide yo. Yo dev
lope pwoj amelyorasyon yo pwopozo a dapre Lwa sou Dwa Slvil 1964 (Civil Rights Act of 1964) ak
Lwa sou Dwa Slvil 1968 (Civil Rlghts Act of 1968), Dapre Atik 6 (Title VI) ak Atik 8 (Title VIII) nan Lwa
sou Dwa Sivil Etazini an, tout moun oswa tout benefisy ki kw I viktim dlskrimlnasyon poutt ras,
koul, relljyon II, oswa paske Io se gason oubyen fl, oswa poutt laj II, peyl II soti, andikap II genyen,
oswa paske II marye oubyen pa marye, mt pote plent nan Biwo pou Minorite nan Pwogram


Depatman Transp Florida a (Florida Department of Transportation's Minority Programs Office), nan
Tallahassee; oswa moun nan kapab kontakte Jeffrey Dodge, ki se Kowbdonat pou Atik 6 ak Atik 8 nan
Distrik Sis la.
Biwo Santral: Florida Department of Transportation, Equal Opportunity Office,
605 Suwannee Street, M.S. 65,Tallahassee, Florida 32399-0450.
Distrik Sis: Jeffrey Dodge, Title VI and Title VIII Coordinator, Florida Department of Transportation,
1000 N.W. 111 Avenue, Room 6134, Miami, Florida 33172.
SI w vie made d pou yon moun ki bezwen transkrlpsyon nan ekritl Braille, kontakte Biwo
Enfrmasyon Plbllk la (Public Information Office) nan nimewo 305-470-5349, st jou anvan dat
odisyon plbllk yo, pou bay ase tan pou yo transkrl doklman yo. Si w vie made d pou moun ki gen
lt andlkap, kontakte Blwo Enfbmasyon Piblik la.
Ou kapab gade Plan Transp yo Pwopoze pou Senk Ane a nan:
www.dot.state.fl.us/publlcinformationoffice/publlcinv/PI-d6.htm


30 novanm 2004
8:00 dimaten 10:00 dimaten
Senator Gwen Margolis
Community Center
1590 NE 123rd Street
North Miami, Florida


2 desanm 2004
6:00 diswa 8:00 diswa
West Kendall Regional Library
Auditorium
10201 Hammocks Boulevard
Miami, Florida


'


I


1-id ti i V M lit vul /%y I R 'lu .,1 - - 'C -








Page 15 r


HAITI-CRISE


Mercredi 24 Novembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 43


(Hati ... suite de la page 12)
marquent leur retour au pays. Entre les
deux, on suppose qu'ils ont distribu du
chocolate et construit des coles, en vaillants
Pourtant, sur le terrain, il y a peu d
attisent autant la colre des Hatiens que 1'
leur pays par des armes trangres, blanched
Ils utilisent d'ailleurs beaucoup
les mots imprialisme"" et _.
recolonisation ", des terms qui
n'existent mme pas dans le
lexique des mdias qubcois.
Me Mario Joseph, un
avocat de renom de Port-au-
Prince, est particulirement
loquace sur ce sujet. Spcialiste '-.
des droits humains,-il travaillait
depuis des annes amener
devant la justice les bourreaux du
coup d'tat de 1991, coupables
de nombreux massacres et
exactions. Aujourd'hui, il
travaille avec le partisans du
gouvernement constitutionnel
renvers, qui sont la cible des
nouvelles autorits et des forces
trangres. Ses clients les plus
clbres incluent l'ancien
premier ministry Yvon Neptune,
la chanteuse S Anne, et le maire
de la ville de Milot, Mose Jean-
Charles. Ce dernier est connu en
Hati pour son militantisme contre les priva
faveur de la rforme agraire.
Me Joseph nous montre un docume
autorits lgales stipulant qu'aucune accusa
plainte n'ont t loges contre le maire
Pourtant, les militaires trangers sont alls
trois heures du matin, on ne pouvait pas
pays ils taient car il faisait noir, mais ils
contingent, une cargaison. Il y avait cert
Canadiens d'impliqus. "
Mme aprs avoir connu la dictatu
1991 1994, l'avocat demeure scandalis p
des troupes trangres dans son pays. Les
Amricains et les Franais, c'taient des sauv
la-loi, s'insurge-t-il. Ils ne respectaient pas
Constitution."
Me Joseph cite de nombreux cas d
illgaux commis par les soldats des trois pa
: arrestations effectues sans mandate ou au b
la nuit, destruction de proprit voire d
illgales. "Ils ne pourraient jamais faire a d
au Canada par example, mais ils le font ici
juriste.
Malgr la repression qui fait rage
toutefois bien loin d'tre hors-jeu. Runis l
entrevue avec l'aut'journal, sept chefs d'
populaires sont sortis de la clandestinit pc
faire comprendre qu'ils sont toujours
Jeanliface, Mdis Luichard, Georges Alfi
Mlnas, Charles Apollon, Jean-Pierre Jose]
Gieff insistent pour que leurs noms appara


MIAM3


utilise'ce term l'origine
tit occu pe pjoratif, surtout devant des
s boy-scouts. journalists.
d nboy-souts, q texte. Si le president Aristide parvient, d'une faon ou S'il est clair qu'Aristide jouit encore d'un
equi d'une autre, lire cet article, il saura que nous immense support populaire, il serait faux d'affirmer qu'il
occupation de n'abandonnons pas la lutte"', dit l'un d'eux. faisait l'unanimit, mme dans les secteurs progressistes.
es, de surcrot.
S. -Depuis son retour" dans les valises
- ,' de Washington ", en 1994,
S-. ," plusieurs de ses anciens supporters
s'taient rvls dus de Titid
". Il y avait donc effectivement
d'importantes divisions, de la
grogne et de l'insatisfaction en
Hati cet hiver. Mais il est
compltement mensonger de
prtendre que la majority de la
population aurait rclam le
renversement du gouvernement
constitutionnel, l'occupation de
son pays et l'instauration d'un
rgime fantoche comme solution.
Gotson Pierre, du group
Mdialternatif, figurait depuis
longtemps parmi les opposants
acharns Aristide et Lavalas.
S.....Pourvue de moyens financiers
'.. impressionnants et de la toute
dernire technologies, son ONG a
d'ailleurs souvent t accuse
-- d'tre finance par des intrts
Les troubles sonnt uotidiens depnuis nrs de 2 mnis nhoto Thonv hostiles Lavalas. Aujourd'hui,


itisations et en.

-nt official des
tion et aucune
Jean-Charles.
Spour l'arrter
s voir de quel
taient tout un
ainement des

re militaire de
>ar la conduite
Canadiens, les
ages, des hors-
du tout notre

d'agissements
ys en question
eau milieu de
es dtentions
plans leur pays,
i ", dplore le

e, Lavalas est
e temps d'une
organizations
our bien nous
forts. Pierre
red, Sapantier
ph et Dpiloas
dissent dans le


Leur notorit les empche de s'afficher en public,
par crainte pour leur scurit, mais ils affirment qu'ils
continueront leur combat, pacifiquement, jusqu'au dernier
moment. la vie, la mort, dclare M. Luichard. Le
gouvernement a peur de nous parce que nous sommes
habitus faire des choses qui font trembler la terre. Il y a
plusieurs milliers de personnel en arrire de nous. Nous
sommes lavalassiens, nous luttons pour le retour d'Aristide.
C'est le seul president avec lequel les masses populaires,
les pauvres, pouvaient aller au Palais national et tre
couts. Ses partisans sont l, en silence. S'il y a assez de
scurit, ils vont se faire entendre. "
l est vrai qu'Hati n'est pas sre, l'heure actuelle,
pour les partisans de l'ancien rgime. Tous ont des histoires
d'amis arrts, voire excuts. Le parti Lavalas n'est donc
pas encore prt participer d'ventuelles lections
organises par le gouvernement de facto install par les
tats-Unis. Les sept chefs nous expliquent qu'ils exigent
d'abord la liberation des prisonniers politiques, un
dsarmement global dans l'ensemble du pays et la scurit
pour tous. Une dispute clate ensuite entire eux pour savoir
si le retour physique d'Aristide est une condition leur
participation aux lections. Tous ne semblent pas s'entendre
sur le sujet.
La discussion porte ensuite sur les chimres ",
ces groups qui taient dnoncs comme le bras arm
d'Aristide dans sa lutte contre l'opposition. M. Joliface
sourit : Chimre, c'est un terme gnral qu'on a appos
aux partisans Lavalas. Je suis un chimre si on parle comme
a ". Les autres s'agitent. Certains n'aiment pas qu'on


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 440

Country Club ofMiami Food and Beverage Services


PRocuR TMENToF


Miami-Dade County, as rcprcsented by the Park and Recreation Department, is soliciting proposals from interested
and capable firms to provide Food and Beverage Services at the Country Club of Miami.

It is anticipated that the County will issue an agreement for a five (5) year period with a three (3) year period
then a two (2) year renewal period at the County's sole discretion.

The RFP solicitation package, which will be available starting November 15, 2004, can be obtained at no cost
on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the Vendor Assistance Unit
(305/375-5773), Department of Procurement Management, 111 NW 1st Street, Suite 1300, Miami, FL 33128-
1974 at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to receive the
solicitation package through the United States Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and
MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for November 23, 2004 at 10:30 a.m. (local time) at Country Club of
Miami, 6801 NW 186 Street, Miami, FL. Attendance is recommended, but not mandatory. The Contracting
Officer for this RFP is J.C. Romano at (305) 375-4262. Ifyou need a sign language interpreter or materials in
accessible format for this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least
five days in advance.

Deadline for submission of proposals is December 3, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at Miami-Dade County,
Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida
33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


mme lui est dsabus. La force international n'est pas
ici parce qu'elle est ncessaire. Elle est ici parce que les
tats-Unis ont voulu qu'elle soit l. Il y a eu un plan
d'occupation, on n'a pas du tout promu une solution
hatienne la cruise. Les grandes puissances ont pris la
situation entire leurs mains et se sont imposes ", dit-il.
Le directeur de l'Institut national de la rforme
agraire (INARA), Bernard Etheart, avait aussi son lot de
critiques adresser Aristide. L'INARA manquait
chroniquement de fonds et la volont politique n'y tait
pas, affirme le directeur, qui avait des relations tendues
avec Aristide. Pour lui, le president ne s'intressait pas assez
aux paysans et la rforme agraire. C'tait toujours pareil
avec lui, il fait les choses moiti La rforme agraire est
un travail incomplete et inachev en Hati. "
M. Etheart reserve toutefois ses flches les plus
acres au nouveau premier ministry de facto, Grard
Latortue. Si Aristide avait fait une rforme incomplete,"
Gros-Grard est maintenant en train de tout dtruire,
affirme-t-il. En plus d'encourager les grands propritaires
terriens chasser les petits paysans de leurs terres, il invite
de nouvelles entreprises amricaines au pays, afin
d'accrotre l'importation de riz amricain subventionn.
Incapables de rivaliser avec ce riz bas prix, les petits
paysans seront de plus en plus acculs la faillite.
L'agronome Ropel Tlus Mond, qui travaille la
champagne pour l'INARA, ajoute que le plus scandaleux,
dans cette histoire, c'est que le pays aurait la capacity d'tre
autosuffisant sur le plan alimentaire, avec un plan de
dveloppement agraire appropri. Selon lui, le nouveau
gouvernement affiche clairement une position nolibrale.
Il veut rduire le monde paysan en travailleurs agricoles
ou en ouvriers dans les manufactures des zones branches.

Il ajoute que, heureusement, il y a des initiatives
qui s'organisent pour bloquer ce processus. Les gens
s'organisent... l'organisation est la base de la lutte
paysanne en Hati. On pourrait tendre son argument
tous les secteurs du pays. L'organisation est ici la base
de toutes les luttes.
C'est le cas des ouvrires des manufactures runies
au sein de l'organisation syndicale Batay Ouvry (Bataille
ouvrire). Leur organisation tente de btir un syndicalisme
rellement combatif face aux investisseurs trangers et
leurs sous-traitants locaux. Batay entend faire contrepoids
aux syndicats
jaunes qui se sont officiellement allis avec
les grands industries pour chasser Aristide cet hiver. S'ils
luttaient vraiment, s'ils taient militants, ces syndicats ne
seraient pas assis du mme ct de la table que les grands
propritaires de manufactures comme Andy Apaid ",
affirme Yannick tienne (en Hati, Yannick est un prnom
fminin), reprsentante de l'organisation.
La fdration syndicale regroupe surtout des
ouvrires qui fabriquent des products de consommation
pour le march nord-amricain. Aprs de longues heures
coudre des t-shirts pour l'entreprise montralaise Gildan
ou des petits sacs pour les bouteilles de whisky Seagram,
elles se retrouvent systmatiquement avec une paie
(voir Haiti / 16)


I


Page 15








Mercredi 24 Noymbre 2004
Haiti en Marche Vol. XVllI No. 43


Page 16


TRAVAUX PUBLICS


NOTE DE PRESS


Le Ministre de l'Economie et des Finances


dbloque 350.000.000 Gourdes


Le Ministre de l'Economie et des Finances
debloque 350.000.000 de gourdes en vue de la ralisation
de travaux urgents dans les domaines de la sant, de
l'agriculture, de l'ducation et des travaux publics


Le Bureau de Communication du Premier Ministre
s'empresse d'annoncer au public en gnral et la press
en particulier que, dans le cadre d'un programme
d'entretien et de rehabilitation de voirie urbaine travers
la zone mtropolitaine et de protection de l'environnement


dans le dpartement du Sud, le Ministre des Travaux
Publics, Transports et Communication (MTPTC) a sign
le lundi 15 novembre 2004, au course d'une brve crmonie
la Primature, les contracts d'excution avec les entreprises
suivantes :


Description
Rehabilitation rue Charlemagne Pralte
Rehabilitation rues Euclide et Toussaint Louverture
Rehabilitation rue Carl Brouard
Rehabilitation rues Richard Jules et Grandoit
Rehabilitation rue Rosa (Canap Vert)
Rehabilitation rue Bartholy (Nazon)
Rehabilitation rues Charlemagne et Jean (Christ-Roi)
Rehabilitation rue Borgella
Rehabilitation Ravine Pintade)
Rehabilitation Primtre Eglise Saint Jacques
Rehabilitation Fontamara 43
Rehabilitation rue Lysius F. Salomon


Entreprises
BURACO
A.C. CONSTRUCTION
G.J. GROUP
GRETCO
GRETCO
s.d. construction.
becosa
cariben construction
execo s.a.
buraco
pisaco
beges


Total 1


Protection de berges Ravine du Sud (Camp-Perrin)
Protection de berges Ravine du Sud (Camp-Perrin)
Protection de berges Ravine du Sud (Camp-Perrin)


socondiv
socondiv
socondiv


Total 2


Cot D'excution
EN GDES
11,767,795.34
11,399,972.50
7,990,836.81
18,374,660.07
4,624,774.10
11,158,520.00
5,856,162.25
4,976,000.00
774,651.60
12,217,812.20
10,198,594.48
18,782,306.17

118,125,500.83

21,529,310.00
22,279,500.00
1,644,000.00

45,452,810.00


Tronon Montant en us
Jeremie, Bonbon, Bonbon
- Anse du-Clerc 471,164.48
Jeremie Carreour Sanon 757,651.40
Maniche-Kanz, Carrefour Joute
- Abacou 780,579.49
Solon Charrette 453, 275.75


Total


s dollars


2,462,671.12


Des tudes concernant les tronons suivants sont
en course de ralisation :
Tronon Montant en us dollars
Saint-Marc
- Gonaves 29,546.00
Ouanaminthe Capotille 27,720.00
Meridien
- Dubreuil 28,908.00
Carrefour
- Route des Rails 27,280.00
-Route Nationale No.2
- Ouvrages d'Art 32, 175.00


Par ailleurs, un contract de construction d'un gu sur la Ravine Peredo a t sign avec la firme SAVECO pour
un montant de trois millions six cent dix-sept mille sept cent cinquante deux (3,617,752.00) gourdes.
1/2
2/2

Le montant total des contracts s'lve : cent soixante sept millions cent quatre-vingt seize mille soixante deux
gourdes et quatre-vingt trois centimes (167,196,062.83).
D'autre part, des contracts sur un montant total de treize millions deux cent trente trois mille huit cent cinquante-
cinq dollars amricains ont t signs avec la Banque Interamricaine de Dveloppement (BID) pour la rehabilitation
des tronons suivants:


Total


145,629.00


La supervision des travaux Paillant Berkin,
Paillant Salagnac sera finance hauteur de dix mille
huit cent vingt (10,820) dollars amricains.
A l'issue de la signature des contracts, le Premier
Ministre accompagn du Ministre des Travaux Publics,
Transports et Communications (TPTC) et en presence des
diffrents chefs d'entreprises a donn une conference de
press au course de laquelle il a soulign l'urgence et
(voir Travaux / 17)


Hati occupe ...

(Hati ... suite de la page 15)
infrieure au salaire minimum. L'anti-syndicalisme est
particulirement froce dans ces usines de sous-traitants,
qui font la sale. besogne pour les multinationales
canadiennes et amricaines : des militants nous expliquent
avoir t renvoyes de plusieurs usines diffrentes pour
activits syndicales. Plusieurs lieux de travail ne competent
d'ailleurs pas de syndicate official, mais plutt des comits
semi-clandestins de travailleuses et travailleurs.
Chez les plus pauvres et les sans-emplois des
bidonvilles aussi, on s'organise. Nos mdias ont sans cesse
dmonis les organizations populaires ou OP des
bidonvilles, ces groups arms et violent la solde
d'Aristide"'. Peu de journalists se sont toutefois rendus
sur place pour essayer de les comprendre.
Il faut se faire accompagner d'un guide connu et
respect de la population pour avoir accs Cit Soleil,
l'un des plus grands bidonville de l'Amrique, situ en
marge de Port-au-Prince. Mme ainsi escort, plusieurs
personnel nous signifient agressivement qu'il n'est pas
question que nous les prenions en photo. Plusieurs croient
que nous allons donner une image dgradante de leur pays
en montrant leur extreme misre. Mais les photographies
seules ne peuvent rendre compete de la pauvret qui rgne
en ces lieux. Il manque entire autres la poussire, le
sentiment de promiscuit et l'incroyable puanteur des
gouts ciels ouverts devant les habitations sommaires.
Nous rencontrons Billy Petitfrre, chef d'OP
Soleil 19, un quarter de Cit Soleil. Son gang est reconnu
pour tre lourdement arm et fait la loi dans le bidonville
o la police n'ose pas s'aventurer. Il nous explique mme
que les marines amricains ont essay de l'arrter mais
qu'ils n'taient pas assez forts pour entrer dans son fief. "
Ils voulaient m'arrter en raison du travail que j'ai fait pour
le gouvernement Lavalas, dit-il. Mais je n'ai pas peur.
Quand on s'engage dans la politique, il faut tre prt
mourir.
Il en sait quelque chose : pendant la dictature
militaire de 1991-1994, son pre a t assassin Cit Soleil


par un escadron de la mort poursuivant les militants pro-
Aristide. Depuis lors, il dit vouloir aider la population locale
et rve d'une revolution qui mettrait fin la pauvret abjecte
de ses concitoyens. Son hros est Che Guevara. On dit qu'
l'avanc des rebelles cet hiver, Billy a propos au
gouvernement d'amener 50 hommes combattre au front.
Il semble que les autorits Lavalas aient refus d'embarquer
dans la spirale de la violence.
Si beaucoup de gens s'inquitent avec raison du
ct violent des OP, plusieurs s'entendent cependant pour
dire qu'ils remplissent un certain vide dans cette Cit Soleil
oublie o vivent prs de 800 000 personnel. Les
organizations populaires assurent un semblant d'ordre dans
un lieu o la police est absente. Soleil 19, ils ont fait
construire certaines structures, comme un lieu de spectacles
pour la communaut. Quand le dirigeant de la compagnie
prive d'lectricit a refus d'amener le courant dans les
bidonvilles, Billy et son group lui ont forc la main en
volant sa voiture. Ils ne lui ont rendu qu'aprs que la
compagnie ait branch Cit Soleil.
De faon surprenante, ces fanatiques partisans
d'Aristide affirment qu'ils auraient t prts collaborer
avec le nouveau gouvernement s'ils avaient pu tre couts,
afin de pouvoir amliorer le sort des habitants du bidonville,
qui reprsentent eux seuls 10 % de la population du pays.
Mais ces jeunes analphabtes, qui n'ont souvent rien connu
d'autre que la vie Cit Soleil, ont immdiatement senti
que le rgime fantoche que Washington leur a impos ne
gouvernerait pas pour eux.
Eux aussi, comme les autres, demandent ce que
leur histoire soit connue. Ils ne veulent pas tre oublis.
Deux cent ans aprs la Dclaration d'indpendance de la
Rpublique d'Hati, ils lancent ce mme message que nous
avons entendu si souvent lors de notre sjour : la lutte
continue.

A quand les milliards de la France ?
S'il y a bien un trait marquant que nous
remarquerons pendant notre sjour, c'est que les Hatiens
forment un people fier. En cette anne de clbration du
bicentenaire de leur indpendance, les rappels historiques
sont partout. Pour une population qu'on dit analphabte
prs de 50 %, ils connaissent extrmement bien leur


histoire. Ils aiment rappeler que, contre toute attente, leurs
anctres ont vaincu les armes napoloniennes et chass
les cruels esclavagistes franais pour former la premiere
rpublique noire du monde. Une rpublique d'esclaves qui
ont conquis leur libert en affrontant presque sans armes
la plus puissante arme du monde. Choque par cette
dfaite, la France avait alors exig une. vritable fortune
en ddommagement pour la perte des marchandises "
que constituaient les esclaves noirs.
En 1825, le gouvernement hatien avait donc d
verser la France 90 millions d'anciens francs. Cet hiver
encore, Jean-Bertrand Aristide rclamait la restitution
l'tat hatien de cette some, estime 21,7 milliards de
dollars. L'ancienne puissance colonial a toujours refus
catgoriquement.
En nous coutant parler, certain Hatiens croient
d'ailleurs avoir affaire des Franais venus du Vieux-
Continent. L'hostilit envers les anciens matres de l'le
est palpable.'""Canadiens, Qubcois ? C'est mieux, j'ai
cru que vous tiez Franais. Les Franais n'ont jamais rien
donned personnel ... nous dclare un jeune qui flne prs
d'une station-service.
Plusieurs Hatiens connaissent bien le Qubec
puisqu'ils y ont de la parent. D'autres suivent avec intrt
les carrires de Garou et Cline Dion. Amos Brvil,
journalist Radio Kiskeya, en connat pour sa part plus
que la moyenne. Ayant dj collabor avec des journalists
montralais, il s'intresse la ralit qubcoise et regarded
souvent les bulletins tlviss de RDI qu'il capte par
satellite.
"C'est vrai, vous tes diffrents des autres Nord-
Amricains. Vous aussi vous voulez avoir votre
indpendance ", dit-il, en faisant le lien avec les clbrations.
du bicentenaire d'Hati.
Mais c'est difficile, c'est trs difficile parce que
vous, vous devez affronter la couronne britannique,
concde Amos. C'est la couronne britannique qui vous
empche d'avoir votre indpendance. Le Qubec a dj
une certain autonomie, mais ils ne veulent pas vous donner
votre indpendance, n'est-ce pas ?'"

Source : L'Aut'Journal (http://
www.lautjournal.info/), septembre 2004.









1 DERNIERE HEURE


Mercredi 24 Novmbre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 43


La Police civil international enqute sur des abus
rep Polce renvers du pouvoir le 29 fvrier

PORT-AU-vePRINCE, 20 eproch s la Police national dernier lafoisparune insurrection
Novembre La Police civil de
l'ONU en Hati (CIVPOL) a reu mission d'investiguer lundi Port-au-Prince un porte-parole de la mission de arme et sous la pression des gouvernements amricain et
1'ONU en Haiti (CIVPOL) a reu mission d'investiguer ,,ON^ ,.,. ,- .
des allegations d'abus contre les droits humans commis l'ONU pour la Stabilisation en Hati. franais.
par la force de Police national, cela la demanded L'investigation par une quipe de 20 officers de L'enqute examiner aussi des allegations de viol
par la force de Police national, cela a la demand
d'organisations nationals et international des droits police internationaux se penchera sur l'excution le 26 et de kidnapping qui auraient t perptrs par des
d'oranisations nationals et international des droits'ex-prsidentmembresdelapolicehatienne.
humas pr ue i o a d octobre dernier de 13 prsums supporters de '1 ex-prsident membres de la police hatienne.
humans pour une investigation indpendante, a dclar -. i i -


/-xi t


(suite de la page 16)
l'importance des travaux qui seront raliss dans le cadre
de ce programme et don't les fonds de financement proviennent
exclusivement des caisses de l'Etat hatien. En effet, dans le'
context d'une volont ferme d'amliorer les structures
conomiques et sociales, le Ministre de l'Economie et des
Finances a dbloqu trois cent cinquante millions
(350,000,000.00) de gourdes en vue de la ralisation de travaux
urgents dans les domaines de la sant, de l'ducation, de
l'agriculture et des travaux publics. Entre octobre et dcembre
2004, 10.000 emplois directs seront crs dans le cadre de cette
initiative, don't 7.000 dans le secteur des travaux publics.

Port-au-Prince, le 15 novembre 2004
Jean-Robert SAGET
Responsable du Bureau de Communication


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway, Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
S402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 11 th Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800
MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216


SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Travaux Publics


t iue ai ns le L Larti r ppuLiair Uie l Uit IaIuLnai, s~.on
le porte-parole de la Police Civile de la Minustah,
Jean-Franois Vezina.
Vezina a prcis que l'investigation
commencera en dcembre prochain.
Dans le mme context, les Nations Unies
identifieront toutes les personnel qui ont t
arrtes depuis que Jean-Bertrand Aristide a t



La mort du

journalist Ricardo

Ortega pourrait

avoir t provoqu

par des Marines

Le reporter espagnol Ricardo Ortega,
abattu le 7 mars dernier Port-au-Prince, lors d'une
manifestation de l'opposition hatienne au
lendemain de la chute d'Aristide, pourrait avoir t
accidentellement tu par des Marines amricains.
Selon le journalist espagnol, Jesus Martin,
qui a voyag en Hati pour honorer la mmoire de
son ami et collgue, une investigation auprs de
tmoins les vnements du 7 mars laisserait
entendre que ce sont probablement des soldats
amricains et non des supporters d'Aristide comme
on l'a cr qui-ont provoqu la mort de Ricardo
Ortega.
Des tmoins ont dcrit l'arrive d'un
contingent de'" Marines sur les lieux, et la
fusillade qui a clat venant de leur direction et qui
aurait frapp Ortega et non les chimres qui
avaient attaqu les manifestants non loin du Palais
national.
On s'tonne qu'aucune investigation
indpendante'n'ait t conduite sur la mort du
journalist.


877F2 NE 2 me Avenrue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de pavement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* An,-noir flrAer


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (Hatiens, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
" Prnhati t nni0ir rha\vuv


Page 17


Amnesty Internainaai et ues orgaiisations locales
des droits humans ont demand de toute urgence aux
Nations Unies d'investiguer dans ce que ces organizations
dcrivent comme un nombre alarmant d'arrestations
arbitraires et illgales, d'excutions sommaires et de
violations d'autres droits et liberts par la Police national.
Dans un recent rapport, Amnesty a dclar que
seule une investigation indpendante "pourrait restaurer
la crdibilit dans la force de police national et dans la
mission international de maintien de la paix.
Jusqu' 700 supporters de l'ex-prsident Aristide,
don't l'ex-premier ministry Yvon Neptune, sont
emprisonns. Peu d'entre eux ont t arrts avec un
mandate, ou traduits date devant un juge. Et quand des
accusations sont portes, elles sont purement
" fantaisistes ", ont dnonc des avocats.
"Nous sommes en train aussi de dresser une liste
des prisonniers, d'investiguer leurs conditions de dtention
et de pousser leur comparution devant un juge dans les
plus brefs dlais a dclar Jean-Franois Vezina.
(Source Reuters)



Le traitement

par hormone mle ...
(Hormone ... suite de la page 14)
rapidement assimil au traitement hormonal
substitutif fminin, et aux risques accrus de cancer du sein
notamment qu'il entrane, selon plusieurs tudes.
Pour le traitement androgne substitutif, "s'il est
clair que les tudes court et moyen terme n'ont pas montr
d'augmentation de la frquence des cancers de la prostate
et mettent en evidence un effet plutt favorable l'appareil
cardio-vasculaire, il est vrai que les effects long terme
restent inconnus", reconnaissent-ils.
Le deficit andrognique li l'ge est parfois
appel andropause. "C'est une erreur", selon les Pr Fossi
et Tostain, dans la measure o chez l'homme il "s'agit d'une
chute trs progressive de la fabrication de testosterone par
les testicules, tale sur plusieurs dizaines d'anne, alors
que les capacits reproductive sont conserves".
Ce dclin hormonal dbute vers l'ge de 30 ans.
A terme, fonte musculaire, troubles de l'humeur, chute de
la libido, troubles de l'rection peuvent retentir sur la
quality de vie, soulignent ces urologues. (AFP)


-








Mercredi 24 Novmbre 2004
TT "-*4 l..- - 1- -h rW Y r Ma Al


Hati en Marchee vol. A. vI iN. 4


Page 18


Les Jeux de Bernard


M_ - E_ N _


IL I RIAjIIS


4 I liI


Allez de MOMENT LIRAIS, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


Solutions de la
semaine.passe:
"IRIAISIEIR
ARIISER
PLR I SIEIR
PIR I SIEIS
PIOIIISIE S
P OIIILIEIS
PIO IILIUS


MEYHK
S IYOS
LNW E
SEBAR
IMX R
ORNAT
HABXJ
DUOAS
FGNAJ


ASNA
LWYM
NADR
STAR
TAQN
INAH
ERPY
IBAR
IABR


BI
DY
SJ
IM
0 E
GF
H'C
AS
EZ


Trouvez les 18 pays du Moyen Orient dans le rectangle ci-dessus



W/f[;Mff t -l /,7T/ ;]i;T^JtITI' ,l]/][


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567 / 221-8568/221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com
5h00- 6h30 Bon Rveil en musique

6h30- 7h00 Au Pfipirit chantant
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9h00 M lodie I1M atin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim
par Fquire Raphal


10h00 Midi


12h00- 12h15


12h15-2h00


Le Disque de l'Auditeur
animation: Jacques Lacour

Le 1Mindi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00-3h00 C'est si bor
en chansoins---
Emission de Chansons Franaises

3h00-5h00 Le Boi Vieux Termnps
-Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill

5h00 Le Journal de 5 Heures


7h00- 8h30 Amnuor y Sabor
8h30- 9h00 Soir I"nfor"mations


10h00


9h00 et au-del


1NTotre Grand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique)

Jazz at Ten ( Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits

Cavaliers, prenez
vos diames (Samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez


Mlodie, c'est plus fort
en musique !


En bref ... (suite de la page 2)
Des cadavres en putrfaction abandonns proximity de la morgue
de I'HUEUH: un vritable problme de sant publique
La morgue de l'Hpital gnral est toujours en tat de puanteur, en dpit des measures qui avaient
t annonces pour empcher que des cadavres y soient achemins en attendant la resolution des
problmes d'ordre technique. Les chambres froides commandes l'tranger ne seraient toujours
pas arrives au pays. Paralllement des cadavres en putrfaction sont jets ple-mle par dessus un
mur proximity de la morgue.
Les habitants de la Rue St Honor ont du mal respirer et ne s'habituent pas vivre dans cette
atmosphere de puanteur.

Enlvement de la responsible du plus grand htel de Port-au-Prince
L'une des propritaires de l'Htel Montana situ dans les hauteurs de la capital et qui hberge
de hautes personnalits diplomatiques don't des responsables de la MINUSTAH a t enleve
alors qu'elle quittait pied l'htel pour se rendre dans sa demeure situe quelques mtres. Le
frre de Madame Nadine Cardozo Riedl qui l'accompagnait, a t pass tabac par les
ravisseurs qui se sont jets bras raccourcis sur lui avant de partir avec Nadine. D'aprs des
tmoins de la scne, les hommes ayant fait le coup taient months bord d'une voiture noire
portant l'inscription Police. La voiture tait mme munie d'un gyrophare. L'on ignore si les
ravisseurs auraient contact la famille pour rclamer une ranon, comme cela se pratique dans ce
genre de cas. Nous souhaitons que cette affaire soit rgle pour le mieux et que Madame
Cardozo Riedl puisse tre rendue saine et sauve sa famille.

La march du CDPH
Elle a eu lieu comme annonc les mercredi et jeudi 17 et 18 novembre en presence d'un
dploiement extraordinaire de soldats de la MNUSTAH et de journalists, trangers pour
la plupart. Cependant les manifestants ont manqu l'appel. Alors que le 17 on dcelait
peine une vingtaine, le lendemain 18 novembre la march semble n'avoir mme pas eu lieu.
Cependant les membres du CDPH se sont estims satisfaits d'avoir fait preuve de courage
en poursuivant leur march en faveur de la paix et pour dire non la violence qui svit
travers le pays.
Ronald St-Jean a promise de rclamer galement l'amnistie gnrale cette occasion ainsi
que le dsarmement de tous les groups arms illgalement dans le pays.

Le MUCI announce une champagne de reboisement au niveau des
zones marginales du pays, l'occasion de son 25me anniversaire en
2005
Le Mouvement d'Unit de la Communaut d'Intgration (MUCI) a annonc l'organisation d'une
champagne de reboisement au niveau des zones marginales du pays, l'occasion de son 25me
anniversaire en 2005. Le MUCI lanc en 1980 Port-au-Prince, se donne pour mission de faciliter
la cohsion de la socit hatienne par la solidarity. Deux membres volontaires de ce movement,
Emeline Dsert et Marie-Michle Clment, ont fait savoir que cette solidarity se manifeste travers
le recrutement d'agents volontaires au sein de toutes les classes sociales du pays afin de lutter
contre le phnomne de la misre. Il serait souhaitable que les agents du MUCI jettent un coup
d'oeil sur ce qui se passe a la Fort des Pins o la coupe de pins vieux parfois de plus de 50 ans se
pursuit un rythme acclr, mettant en grave danger la Fort.

Des partisans de l'ancienne opposition manifestent au Cap-Hatien
pour dnoncer la corruption et l'inscurit
Des partisans de l'ancienne opposition (Groupe des 184 et Convergence Dmocratique) ont
manifest le judi 18 novembre au Cap-Hatien contre la gestion du gouvernement intrimaire.
Cette manifestation conduite par M. Elusca Charles s'est droule l'occasion d'une visit du
premier ministry provisoire dans la ville. M. Latortue tait au Cap-Hatien pour participer des
activits dans le cadre de la clbration du Bicentenaire de l'Indpendance d'Hati. Les manifestants
ont dnonc la corruption qui continue, ont-ils dit, de gangrener l'administration publique et la
recrudescence des actes d'inscurit. Elusca Charles a expliqu que si beaucoup plus de gens n'ont
pas pris part la manifestation, c'est pour viter d'tre pris parties par la police et les soldats de la
MUNUSTAH.

Le GREH et I'ADEBAH accusent le gouvernement de mal grer la
transition et de foncer tte baisse vers l'chec
Le Grand Rassemblement pour l'Evolution d'Hati (GREH), a dplor mercredi que 9 mois aprs
son entre en function, le gouvernement n de l'accord du 4 avril, continue de foncer vers l'chec
pour avoir mal abord les questions essentielles telles que la scurit, la chert de la vie et le
dialogue politique. Dans un communique de press en date du 16 novembre, le GREH lance un
appel pressant au president provisoire, Boniface Alexandre et au Premier Ministre intrimaire
Grard Latortue pour que tous les parties politiques, la socit civil et les secteurs religieux se
runissent pour prendre les measures susceptibles de faire avancer le pays.

Un ancien major des ex-forces armes d'Hati suggre la formation
d'une force de scurit intrimaire pour enrayer le climate de violence
L'un des responsables du Mouvement pour la Dmocratie et la Rforme en Hati, l'ancien major
Dany Toussaint, a plaid mardi en faveur de la formation d'une force de scurit intrimaire pour
enrayer le climate de violence qui prvaut dans le pays. Dany Toussaint qui a dirig la police
intrimaire en 1994, a indiqu lors d'une conference de press, que ce corps devrait tre constitu
uniquement d'anciens militaires. Le gouvernement provisoire devrait faire appel, a-t-il dit, aux
anciens militaires membres du haut commandement de la police et ceux qui ont dj intgr
l'institution policire et aux militaires dmobiliss en gnral pour former cette force militaire, qui
elle seule peut neutraliser, a-t-il dit. la gurilla urbaine Port-au-Prince. Certains membres de cette
force seraient dploys dans les diffrentes rgions du pays et le reste Port-au-Prince. A ce moment
a-t-il dit, la police se confinerait uniquement sa mission de protger et servir.


Solutions de la
semaine passe:


SSRABBIE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

J A

SDA

K N


Solutions de la semaine passe
REPLETE
1


1 -"%


r


L







FI rX giicFI GeJ'T'


KK LIV KREYOL
ENPOTAN KI FENK
PIBLIYE NAN ANE 2004
Ak : Michel-Ange Hyppolite

Pami liv ki fenk soti, nou jwenn :
Makyavl an Kreybl anba plim Raymond L.
Justin.
"L'espace D'une Gnration" anba plim
Georges Anglade ki ap reponn kesyon Joseph
Lvy.
Prensip Marasa anba plim Maximilien
Laroche.

Chak liv sa yo merite pou youn mounn pale
sou yo apa pou kont yo, an atandan nou jwenn
tan pou nou f pale sa yo, nou kw li neses
pou nou siyale ekzistans yo ansanm ak non
mezon edisyon yo ki pibliye yo a. Konsa, si
nou bezwen li yo, nou ka f aranjman pou nou
jwenn yo.

Makyavl Dezym liv Kozman sou
Listwa Titis Liviyis la, se tit kreyl dezym liv
Remon L. Jisten adapte sou misye yo te rele
Makyavl la. Liv sa a pran lari nan ane 2004 la
anndan lakou Boston. Mouche ki rele Makyavl
la te si tlman pote move non, nan !anng krey1l
la ak nan plizy lbt lanng sou lat, depi yo
bezwen di youn aksyon ka pote danje pou
sosyete a yo svi ak mo makyavl la nan
deskripsyon aksyon an. Sepandan, dapre
Remon L. Jisten misye ki te rele Makyavl la
pa te youn pi move mounn pase sa.
Mwen pa pe di nou pi plis pase sa sou
Makyavl Remon Jisten an. Si nou vie gen plis
enfmasyon sou Makyavl Remon L. Jisten an
nou dwe achte youn kopi. Men adrs
elektwonik Remon L. Jisten:
"rljisten@yahoo.com" osnon nan LIBRERI
MAPOU 5919 NE 2nd Av. Miami.


CITY OF MIAMI

MENASE POU LI FEMEN
MAPOU CULTURAL

CENTER
Jou-a prske rive." 29 Desanm se dat final
la. Tankou nou te anonse deja, City of Miami,
depatman >
deklare: ti rapte Sant Kiltirl Mapou bati dy
Libreri Mapou-a pou fe konferans bay atis yo
youn ti kote pou yo antrene, kit se nan dans ak
teyat... pa legal. Youn enspekt Ayisyen ( Sa k'ta di
sa hen?) deklare se vodou Koukouy yo ap f nan
lakou-a. Li made pou yo kraze-1 osnon pou yo
refe-1 sinon y'ap chaje Libreri Mapou $500 dola pa
jou --- chak jou Bondye mete-----jouk tonl
demantibile.
Nou al devan komisyon nan City Hall 29
Septanm pase. Zt pa menm kite-n pale. Yo bay
achitk Harrisson Parley ki te voye reprezante nou,
3 mwa pou l'vin ak youn plan pou rebati Tonl la.
Verite-a mezanmi men li
Tonl la, se atis yo ki itilize-1 paske pa gen okenn
lbt kote nan Little Haiti pou atis f repetisyon
-Tonl la se kote ekriven, entelektyl Ayisyen
kou etranje rankontre pou prezante liv yo; f
konferans, fe bl diskisyon sou la kilti
-Tonl la se la anpil gwoup kominot osnon sosyal
reyini san bliye NET Office-la (tou) nan youn seri
program yo te konn fe pou kominote-a tankou
DERM Pwogram ki fet 2 ane younn dy lt ak
kolaborasyon 7 lot gwoup kominot plis ank
program C.E.T ak Biwo Barbara Carey Shuller
-Anba tonl sa-a, nou resevwa komisyon Barbara
Carey Shuller, Majistra Many Diaz, Komisyon


"L'Espace d'une Gnration" soti limenm
tou nan ane 2004 la nan edisyon Liber,
Monreyal. Tankou nou te di nou li, liv sa a; se
youn liv ki ft apati youn dal kesyon Joseph J.
Lvy te deside poze Georges Anglade. Kesyon
yo te kouvri lavi misye, travay li km politisyen
ansanm ak travay li km ekriven ki chwazi
lodyans km fm liter pou li simaye zv liter
li.
Si nou bezwen liv sa a nou kab telefone nan
514-336-3941 /305-757-9922
oubyen nou kab ekri: nan adrs elektwonik sa
a "general@dimedia.qc.ca

Prensip Marasa ,ak Maximilien Laroche, fenk
soti nan twazym trims 2004 la nan edisyon
GRELCA anndan vil Kebk nan Kanada. Nan
liv sa a ki se dezym liv Maximilien Laroche
ekri an kreyl, pwofes Maximilien Laroche
svi ak divs nivo nan literati oral lanng kreybl
Ayisyen an (Maximilien Laroche rele lanng nou
an Ayisyen) pou li eseye esplike konptman
noumenm Ayisyen, Li svi ak pwovb, chante
popil ki nan eritay kiltirl nou, chante dyaz,
ansanm ak fraz paspatou nou jwenn nan peyi a
pou li esplike nou sa ki ap pase nan tt Ayisyen.
Anpil fwa, si ou pa pwofonde nan kilti pp
Ayisyen an, ou kab pase sou youn fraz san ou
pa vrman konprann sans mesaj ki ladan an.
Si nou bezwen liv sa-a nou kab voye youn faks
nan nimewo sa a:418-681-5832. Oubyen ank6,
nou kab voye youn lt elektwonik nan adrs sa
a: grelca@sympatico.ca/oubyen rele 305-757-
9922
Mwen dwe di nou Maximilien Laroche se
younn nan kk esps ekriven kritik ra, pwofes
retrete nan Inivsite Laval, ki deside pran plim
li pou li ekri liv an kreyl.

Michel-Ange Hyppolite
(Kaptenn Koukourouj),
Manm Sosyete Koukouy nan Kanada


Johnny Morales, Majistra Joe Celestin, Depite
Philippe Brutus, Desandann ( Gwoup chant
Ayisyen- Kiben yo.) ak tandt ank6...
Epi mezanmi kozman Pak la kote-l?. Depi yo fin
femen bouch Art Teele nan Kozman PAk Little
Haiti-a nan pwen mounn ki konnen sa k'ap pase
non. Eske y'ap kraze kay nan zn pou f Pak? Eske
Libreri-a pral kraze ? Nan pwen mounn ki konnen.
Als poukirezon pou n'al depanse tout lajan sa-a
epi nan plan pou yo reprann zn nan Libreri Mapou
gendwa pa la?
Eske gen vyolasyon vre? Repons lan se:
Wi. Men PA DEKWA pou tout presyon sa
yo...An 1996-1997 l nou te bati tonl la, konpayi
ayisyen nou te pran-an di nou li pa neses pou nou
gen Pmi. Kanopi nan lakou pa bezwen pmi. Nou
kw yo!. Kouriye-a pou f City-a plezi, achitk la
made $8,000.00 pou desine plan-an plis nou
pwojte ant 60. a 70.000 dola pou refe tonl la.
Mezanmi pouki tout bri? Val fatra, much,
poul sovaj, Rat, chat ak chen mawon, youn bann
kay kraze, vye mazi, youn bann faktori k'ap anbale
vye rad sal, rad mounn malad voye Ayiti... Poukisa
se Nou... Youn tanp lakilti yo chita y'ap tingting
pou yo elimine. Pou randevou nan City Hall 29
Septanm pase-a mwen resevwa 2 lt lakay mwen.,
2 lt nan Libreri-a. 2 Lt anrejistre palaps Plis ank
NET OFFICE- la plake youn gwo papa afich
vyolasyon devan Libreri Mapou-a pandan youn
bann kliyan t'ap pran svis..Nou rele sa HA-
RASSMENT.. Nou di se mechanste. Jalouzi.
Louvrije nou wi! Y'ap kraze tout ti enstitisyon nou
monte yo ankatimini.Men tou se byenjwenn ak
byen kontre. N'ap batayjouk mayi mi e menmsi
yo ta kraze Sant Kiltirl Mapou ,n'ap kontinye
fonksyone sou debri yo pou n'kontinye pote
lakonesans bay fr ak s nou yo! Jan Mapou


NATIONAL COUNCIL
ON BLACK AMERICAN
AFFAIRS DEKORE
JAN MAPOU



CULTURE KEEPERS
AWARD-2004

POU
JAN MAPOU


-aational Council on Black American
Affairs se youn ganizasyon ki kreye pou
reprezante tout mounn ki nan Kolj Kominot
yo kit ou te etidyan kit ou te anplwaye. Bi yo
se pataje lakonesans, ak program k'ap ede
etidyan ki vie reyisi nan etid inivsit ho nivo
yo.
Aktivite sa-a ki te ganize nan Broward
Community College( BCC) te gen 2 gwo
seremoni Awad. Premye-a se te lifetime
achievement Award>> ki se akonplisman
pandan tout youn vi; mounn ki f bon bagay
tout vi yo nan domn atistik. Yo te chwazi 2.
atis kiben : Pete ak Barbara Gloudon. Nan
dezym seri awad la ki rele: Culture Keepers
Award ; ki se mounn ki kenbe kilti yo djanm.
Yo te chwazi 6 mounn ki konsakre vi yo nan
edikasyon ak aktikvite liter, mizik, dans, teyat.
Yo te chwazi: Tony Thompson, Charles Mills,
Norma Darby, Elgeta Thompson, Owen
"Blacka" Ellis ak Jan Mapou.
Apre prezantasyon Awad yo, pwofes
Anthony Bogues ki soti nan Brown University
te f youn michan prezantasyon sou lavi ak
filozofi ansyen premye minis jamayiken-an
Michael Manley. Nan panl la te gen : Dr.
Beverly Anderson-Manley, Dr. D.K Duncan,
Honorable Dudley Thompson ak Avoka David
Rowe.
Jan Mapou aksepte Awad la ak anpil
fyte nan non Sosyete Koukouy ak tout fanmiy
Koukouy ki te f deplasman-an pou vin
akonpaye-1 nan moman sa-a ki dwe f fyte
tout Ayisyen. Konpliman Kouzen!


DISCOVER MIAMI
YOUN INISYATIV BIWO
BARBARA CAREY SHULLER
CITY OF MIAMI
SOSYETE KOUKOUY
SANT KILTIREL MAPOU
11 DESANM de midi a 6 diswa.Littl
Haiti NET OFFICE an kolaborasyon a
Discover Miami ap fmen 59Teras sou NE
2nd Av. pou ofri youn demi jounen aktivit
atistik ak Mizik, dans, manje. nan lari-a,
nan Caribbean Market la ak nan lakou Sant
Kiltirl Mapou. Mennen timounn yo.
Majisyen Fritzner Paul, Djanaye, Gifrantz,
CACEC ap la. Aie vizite Kiben yo, Afr
Meriken yo, Ewopeyen yo akjwifyo. Otobis
Miyami-Dade ap gratis pou transptasyon.







Page 20


Mercredi 24 Novmbre 2004
Ilriti,; Mnr .l-. VhI "1 VlXVIII Na 43


tiaIti en r1 arce vo vI. o V ii ",i1I

Kofi Annan demand la liberation des membres


de Fanmi
NATIONS UNIES, 22 Novembre Le Seci
Gnral de l'ONU, Kofi Annan, a demand de


Un ex-colonel lit une proclamation devant le r
la reconstitution des Forces armes i


Lavalas arbitrairement dtenus
rtaire urgence ce lundi au gouvernement de transition hatien de dclare le Secrtaire gnral.
toute librer les membres du Parti Lavalas de l'ex-prsident Jean- Ceux qui sont dtenus doivent tre soit remis
Bertrand Aristide dtenus en libert, soit traduits sans retard devant leur juge natural"
sans aucun chef pursuit le rapport.
d'accusationenviolationLes droits humans en Hati demeurent un motif
de leurs droits humans, de grande preoccupation ", selon Kofi Annan.
deont leurs droits humainistre Des groups arms ont opr des arrestations
don't N'ex-premier ministry illgales et administrent des centres de dtention illgaux
Yvon Neptune.n ministry dans certaines localits. Le systme judiciaire est
de l'Intrieur Jocelerme dysfonctionnel et la Police national continue d'oprer en
Privert et l'activiste dehors des rgles constitutionnelles et lgales ", dit encore
politique Annette Augustele rapport de Kofi Annan au Conseil de scurit.
politique Annette Auguste La scurit en Hati demeure un problme, selon
sont parmi les supporters M. Annan, pressant les gouvernements qui ont des troupes
Lavalas qui sont en Haiti dans le cadre de la Mission de maintien de la paix
emprisonns depuis de remplir leurs engagements sans plus tarder.
plusieurs mois sans La mission onusienne a t handicape ds le
qu'aucune conthare eux, n'ait tle dpart par un manque d'effectifs. Environ 4.500 de la force
porte centre eux dit le de 6.700 membres autorise ont t dploys date.
Sec. Gn. dans un rapport Kofi Annan appelle aussi envoyer des policies
au Conseil de svcuritais internationaux additionnels pour amliorer la scurit.
Jer voudrais Sans un processus politique parallle qui inclut
M rappeler au gouvernement tous les segments de la socit, aucune scurit et aucune
Sarbitrimaire que la dens etion paix durable ne peuvent tre acheves ", dit le Secrtaire
tseulement pour leur gnral de l'ONU encourageant le gouvernement de
seulement poqur leur transition attirer tous les groups qui ont rejet la violence.
contraffiliavention avpolitique, est en Kofi Annan demand aussi au Conseil de scurit
contonument de Vertires appelant principes fon avec les ntauxd'tendre le mandate de la Mission de Stabilisation en Haiti
monument de Vertires appelant principles fondamentaux pour 18 autres mois, soit jusqu'au 31 Mai 2006.
nhltn Gana elDud/HlellM des rlroits huimains"


Penser transfer, c'est penser CAM!

20 ans de leadership
20 ans de tradition ingale
20 ans de service hors pair
20 ans d'experience


Sur le march des transferts vers Haiti,
Cam est la seule compagnie qui rpond compltement la demand de sa clientle.


Les transferts effectus partir des Etats-Unis et du Canada jusqu' 5 heures (le soir)
sont garantis d'arriver leur destinataire (pourvu qu'il soit present au moment de la livraison)
Port-au-Prince ou dans les villes de province en moins de deux heures.
Cam offre aussi l'option d'un dpt sur compete n'importe quelle banque en Haiti


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faitesvotre transfer ONLINE: www.camtransfert.com
Autoris par les dpartement bancaires de NewYork; New Jersey, Connecticut Rhode Island, Massachusetts, Washington DC, Georgie et Floride


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Hati

Avec
Mlodie FM
la Vie n'est
plus la mme




7heures:
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill

5 heures
Chita Tand

6 heures
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carmichael
10 heures
Mlodie Times

11 heures
Encore plus de
musique...


-


WAImm ou


1


ucs UluiLb 1Aui""i"lIb ,


LpnwiJ uJeorg Lupl ooriietoi


/


;'l : :
... ^::




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs