Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00229
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: October 6, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00229
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text


















Haiti en Marche dition du 6 au 12 Octobre 2004 Vol. XVIIYI4d.


Arrestation Spectaculaire de 3 Di"


Le Gvt. fait tat de l'assassinat <


Lavalas


policies


pour tenter de justifier les arrestations

RADIO CARAIBES DECIDE DE SUSPENDRE SES EMISSIONS
P A Plus tard dans 1
PORT-AU-PRINCE, 4 journe,les agencesdepress
)ctobre La tension ne cesse outrange, les agencies de prent qu
U -l m ant I n -a nit2I la----- -------


e remonterIIIII ia clapitaie
hatienne qui a connu samedi
une autre journe chaude avec
l'arrestation spectaculaire dans J e
les locaux de Caraibes FM, la
Rue Chavannes, au centre ville,
de trois dirigeants Lavalas: les
snateurs Yvon Feuill, Grald
Gilles et l'ex-dput Rudy
Hrivaux.
Depuis le dbut de la
smaine, l'actualit politique
avait repris le pas sur la
catastrophe cause par la -
tempte tropical Jeanne aux
Gonaves et dans le Nord-Ouest
du pays avec un bilan menaant
de dpasser les 2.000 morts.
En effet, mardi on
annonait la dcouverte des
cadavres de deux policies la
Rue St-Honor, tus par balles, .
dans des conditions non encore
lucides. Arrestation de Yvon Feuill, Rudy Hrivaux
et en arrire plan Grald Gilles photo AP
Le jeudi 30 septembre, les passage du dfil de plusieurs milliers d
partisans Lavalas, Port-au-Prince et au personnel non loin du Palais national
Cap-Hatien, avaient annonc la tenue de solidement gard par des blinds de 1
manifestations de grande ampleur pour force multinational (Minustah), la police
commmorer l'anniversaire du coup. dispersa la manifestation dans u
d'tat du 30 septembre 1991 qui vit le tintamarre de tirs l'arme automatique
premier renversement du president Jean- En s'enfuyant, les manifestani
Bertrand Aristide et son replacement cassrent les vitres de tous les vhicule
par un rgime militaro-civil qui fit gars aux alentours.
plusieurs milliers de victims dans la Coup de thtre: on apprit qu
population. deux autres policies ont t tus au court
Cependant tt jeudi matin, on des violence de la'journe.
rapporta des violence au bas de la ville, C'est le ministry de la Justice qi
boulevard de la Saline. Premier bilan: 1 en fit l'annonce. Me Bernard Gouss
policies abattu. Des magasins envahis par dclara dans un premier temps que le
des gangs arms, le centre-ville forc de assailants taient parties avec les deu
former rapidement. policies blesss.
La manifestation Lavalas eut
lieu comme annonc. Mais peu aprs le Cadavres dcapits ...


a
se
e


les deux policies avaient t
tus.
Le lendemain ven-
dredi, la police annona que
les cadavres dcapits avaient
t retrouvs, dans des
conditions horrible.
Cependant jusqu'
samedi, l'identit des deux
policies supplicis n'avait
pas t communique, ni le
lieu de leur affectation au sein
de la Police Nationale d'Hati
(PNH).
Sont-ce des "poli-
ciers attachs'? Une certain
rumeur veut que le
gouvernement serait en train
de revenir cette pratique ...
Dimanche le mi-
nistre de la Justice a
(voir Arrestations / 4)


e
il
a
ce
n

ts





ui
se
:s
x


Le snateur Yvon Feuill emmen menott photo AP


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 4 Octobre
- Radio Carabes avait dcid d'arrter
momentanment ses missions et de ne
plus diffuser d'informations depuis
samedi soir.
La station de la Rue Chavannes
a t le thtre samedi d'un vnement
bouleversant: la police est intervene
dans ses locaux pour procder
l'arrestation de trois leaders politiques qui
venaient de participer une mission sur
l'actualit politique national.
Il s'agit des parlementaires Yvon
Feuill, Grald Gilles et Rudy Hrivaux,


tous trois des ex-proches du president Jean-
Bertrand Aristide qui a t renvers le 29
fvrier dernier.
Radio Carabes a refus pendant
des heures d'ouvrir ses portes au juge
charge des arrestations, Me Gabriel
Ambroise, et aux units d'lite de la Police
National d'Hati (PNH) attendant
impatiemment de mettre la main sur leur
proie.
Aprs un face face qui a dur tout
l'aprs-midi du samedi 2 octobre, les trois
dirigeants Lavalas sortiront de la radio
menottes aux poignets.
Le mme soir, la direction de


I


Radio Carabes annonait, en guise
de protestation, l'arrt de ses
missions.
Nous partageons les
sentiments de notre confrre.
Carabes FM considre
les vnements du samedi 2
octobre comme un coup grave
port sa crdibilit par le
gouvernement.
Les trois dirigeants ont
t arrts dans le cadre d'une
mission grande coute de la
station intitule "Ranmase", une
(voir Carabes / 6)


SHaiti en Marche

Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Vema
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email: pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince: 10 Gourdes
Une publication ELsie and Macus inc


C
.4


INVASION DE RADIO CARAIBES


Libert d'Expression


en Etat d'Alerte


-


1








1 EN PLUS ...


EN BREF ...


Mercredi 6 Octobre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 36


Gonaves : Dans une ville

traumatise, des gangs
GONAIVES, 27 fynt Ia 1 "i conditions horribles, a dit le
Septembre -Les Nations V .IIl I LI Gn. Heleno (cit par
Unies ont dpch davantage de soldats de Associated Press).
maintien de la paix pour aider contenir les La plupart des blessures
pillages dans la ville des Gonaves qui a t proviennent de chutes depuis les toits
ravage par la tempte tropical Jeanne, le des maisons, ou de coupures par des
19 septembre dernier, feuilles de tle caches sous la boue


Mdecins brsiliens soignant un bless aux Gonaives photo AP
Le gnral brsilien en charge de la qui couvre encore les rues de la ville,
force de l'ONU de maintien de la paix a alors que la plupart des survivants ont
critiqu l'allure trop lente du processus de perdu leurs chaussures et vont pieds
secours des survivants totalement nus.
traumatiss. Les plus vulnrables


La situation reste critique a
dclar le Gn. Augusto Heleno Ribeiro
Pereira lors d'une interview avec Agencia
Brasil.
Il a dit que beaucoup de gens
souffrent de diarrhe tandis que d'autres, don't
des enfants, avaient contract la gangrne.
Des amputations sont pratiques dans des


l'infection sont les bbs qui-
viennent au monde au rythme de 3 ou
4 par jour dans une clinique tenue par
la Mission de l'ONU.
Jean Claude Compas, un
mdecin hatien de New York, qui est
arriv pour prter ses services aux
(voir Gangs / 10)


Des dputs du Black Caucus

sollicitent une aide d'urgence

de $250 millions pour Hati
HPN, 1er Oc- et la C arai e organizations populaires se
tobre $50Millions ne U Cr sont mises d'accord pour
peuvent pas rpondre aux normes besoins solliciter du Congrs une assistance de
d'Hati et des pays de la region dvasts par 250 millions de dollars
les cyclones ", a dclar la congresswoman supplmentaires pour rpondre aux
Maxine Water.



L. r
N-Jl, -ui1


r-,
Le Secrtaire d'Etat amricain la Sant et aux Affaires sociales
Tommy Thomson en visit dimanche aux Gonaves photo AP
HPN-Washington (Jean-Pierre dsastres survenus en Hati et dans la
Leroy) Caraibe.
La dpute dmocrate Maxine "US $50 Millions ne peuvent
Waters et des membres d'organisations pas rpondre aux normes besoins
populaires hatiano-amricaines bases aux d'Hati et des autre pays de la region
Etats-Unis se sont runies jeudi au Coiigit dvasts par les cyclones ", a dclar
amricain sur les inondations provoques par Mme Waters.
le passage de la tempte Jeanne en lHati. La Reprsentante Dmocrate


Un consensus en deux points a t
trouv. La parlementaire dmocrate et les


de la Californie a suggr galement
(voir Aide / 10)


La tension se pursuit Port-au-Prince
Une situation chaotique rgne Port-au-Prince depuis le mercredi 29 Septembre.A la
suite d'une manifestation convoque par le Parti Fanmi Lavalas pour commmorer
l'anniversaire du coup d'tat du 30 septembre 1991 et rclamer le "retour physique" du
President Jean-Bertrand Aristide, les manifestants contraris par des tirs de la police et
obligs de surseoir la manifestation, se sont disperss en brisant les vitres de tous les
vhicules rencontrs sur leur chemin.
Ils ont galement mis le feu plusieurs magasins, don't certain ont t pills.
On apprend par la suite des porte-parole du gouvernement que 9 policies auraient t
tus. Les corps dcapits de 4 d'entre eux auraient t retrouvs (2 la Rue Ste Honor
et 2 Cit Soleil).
On apprend galement que deux chefs de gangs de Cit Soleil ont t abattus par la
police. Il s'agit de Tupack et Maxo. De nombreuses arrestations ont t opres.
Par ailleurs, au moins cinq hommes ont t abattus vendredi par des hommes arms
devant le domicile d'un chef de quarter anti-Aristide dans le bidonville Village de
Dieu, ont affirm des habitants samedi.
Les troubles se sont encore accentus depuis samedi, la suite de l'arrestation de trois
leaders du parti Lavalas, et depuis lors on assisted une dgradation rapide de la
situation. Bon nombre d'coles ont ferm leurs portes lundi (4 octobre). Mardi,
certain quarters taient impraticables (la zone de Martissant, par example).
Barricades de pneus enflamms, tirs nourris empchaient aux vhicules de passer,
tandis que le Bel Air, le Poste Marchand, fiefs des partisans du president dchu, se sont
mis sur pied de guerre.

Arrestations Radio Carabes
Cinq Leaders politiques participaient le samedi 2 Octobre l'mission "Ranmase" de
Radio Carabes. Le dbat tait trs anim et roulait sur la scurit.
Y participaient trois leaders lavalassiens, les snateurs Yvon Feuill, Louis Grald
Gilles, l'ex-dput Rudy Hrivaux, ainsi que l'ex-colonel Himmler Rbu du GREH et
Evans Paul (KID). Egalement la porte-parole de la PNH, Mme Gessie Coicou, qui au
course des dbats se serait leve en dclarant qu'elle ne participerait pas une
discussion avec des membres d'un parti "hors la loi."
Les deux groups se sont mutuellement accuss d'avoir "arm les bandes de
mercenaires et de bandits" qui auraient tu ces derniers jours 9 policies, tout en
dplorant de concert le manque d'effectifs et de moyens octroys la police hatienne.
Vers midi, on apprenait que la police avait encercl la station de radio de la Ruelle
Chavannes pour procder l'arrestation des trois leaders lavalassiens.
Le sige de Caraibes FM aura dur plus de 6 heures de temps. Un Juge de Paix
mandat pour faciliter l'entre de la station la Police et procder l'interpellation
des personnel recherches"' s'est vu interdire l'entre de la radio. Ce n'est qu'aprs 2
heures d'attente que le Juge Gabriel Ambroise pntrait l'intrieur de la station. l
tait plus de 6 heures du soir. Peu de temps aprs, on voyait ressortir les 3
personnalits lavalassiennes menottes au poignet.
Un 4e ex-membre du Parlement hatien, l'ancien dput Joseph Axne, a t arrt
pour un motif indtermin, selon Radio Mgastar, alors qu'il se trouvait seulement
devant les locaux de Radio Carabe.
Celle-ci a dcid d'arrter ses missions. Elle les a reprises lundi soir (4 octobre).

L'attitude du Snateur Louis Grald Gilles
Le Premier ministry intrimaire Grard Latortue a dclar lors de rcentes interviews
que le snateur Gilles pourrait tre libr parce qu'il ne serait pas concern par les
accusations portes contre ses deux autres collgues arrts en mme temps que lui
Radio Carabes (le snateur Yvon Feuill et l'ex-dput Rudy Hrivaux).
Louis Grald Gilles a rejet ces dclarations, rclamant galement la liberation des
trois personnalits lavalassiennes arrtes en mme temps. Si les autorit intrimaires
refusent d'agir ainsi, il continuera se solidariser avec ses confrres pour que les 4
librations (y compris Me Joseph Axne) se fassent en mme temps.

Les policies assassins ...
Le porte-parole de la Police Nationale d'Hati (PNH), Gessie Cameau Coicou, a fait
savoir que 4 policies ont t tus par des bandits arms jeudi dernier Port-au-Prince
(29 septembre) l'occasion de la manifestation commemorative du 13 me
anniversaire du coup d'tat militaire du 30 septembre 1991.
Gessie Coicou a indiqu que deux des policies, Anselme Milfranc et Jean Rivileno
Janvier, ont t enlevs et dcapits par leurs ravisseurs. Leurs corps sans tte ont t
retrouvs au wharf de Jrmie, au nord-ouest de la capital. Les deux autres, Adolphe
Hilaire et Watson Gabriel, ont t tus Tabarre et Cit Soleil. Mme Coicou a
affirm que toutes les dispositions ont t adoptes en vue de garantir la scurit de la
population (!!!)

L'aide aux sinistrs de Jeanne
Vendredi soir (1er octobre), un avion-cargo gant Antonov 124 s'est pos sur
l'aroport de Port-au-Prince. Dans sa soute se trouvaient cent tonnes de biscuits
vitamins et protins, don't une parties devait prendre samedi la route des Gonaves, a
prcis I'AFP Anne Poulsen, porte-parole du Programme alimentaire mondial (Pam)
en HIati.

Ils ont dit ...
Mr Grard Latortue
" Cette arrestation (des trois parlementaires hatiens) est justifie car ils sont
souponns d 'tre de connivence avec les auteurs des violence de jeudi et vendredi.
" Je suis trs insatisfait de la participation de la Mission des Nations Unies de
stabilisation en Haiti pour ramener la scurit Port-au-Prince. Je compete m'entretenir
avec Juan-Gabriel Valds ce sujet et si ncessaire, je me rendrai New York pour
faire part directement Kofi Annan de mes preoccupations".
" Les personnel arrts sont les ttes pensantes de l'Opration Bagdad".
Le Premier ministry a par ailleurs voqu la possibility que l'un des quatre hommes
soit relch ds lundi, sa participation n'ayant pas t prouve dans ces incidents.
Mr Latortue a galement assur qu'il tait "toujours respectueux" de la libert de la
press et de la libert d'expression et qu'il "respectait" tous les parties politiques.
Le Snateur Yvon Feuill
"Ils me kidnappent. Ils n'ont aucune raison de m'arrter. C'est une arrestation
illgale", a dclar le president du Snat, Yvon Feuill, alors qu'il tait emmen par les
policies.
Yvon Feuill a dclar que la police lui avait dit que des armes avaient t trouves
dans une voiture appartenant l'un des trois hommes politiques, mais il a dmenti que
le vhicule soit la
proprit d'aucun d'entre eux. "Nous sommes pris en otages", a estim Grard Gilles.

Matre Reynold Georges
"L'arrestation des trois parlementaires lavalas est unacceptable. Je souhaite que le
gouvernement va se ressaisir."
Evans Paul
" C'est une maladresse regrettable que cette arrestation. J'invite tous les secteurs
travailler la reconstruction du pays."
Himmler Rbu
" Je critique la faon d'agir des autorits judiciaires du pays lors de l'arrestation des
trois parlementaires Lavalas, une arrestation effectue sans mandate aucun. Et j'en
(voir En bref/18)


Page 2


I -- `---~-


I_ _







Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


L'EVENEMENT


Latortue justified l'arrestation

des parlementaires Lavalas
PORT-AU-PRINCE, 4 Octobre Le Premier o il se trouvait, ces incidents, au course
ministry hatien Grard Latortue a justifi dimanche desquels au moins dix personnel, don't neuf
l'arrestation samedi Port-au-Prince des quatre ex- policies ont t tus. Le Premier ministry a
parlementaires Radio-Carabes en affirmant qu'ils sont assur qu'il avait t en relation permanent
avec son gou-
vernement.
Il s'est
dclar "trs
insatisfait" de
la participation
de la Mission
i des Nations
unies de stabi-
lisation en
Hati (Minus-
tah) la scu-
rit Port-au-
Prince. M.
Latortue a
annonc qu'il
comptait s'en
entretenir avec
.-_, Juan-Gabriel
S~~ Val d s,
Snateur Grald Gilles et le Dput Rudy Hrivaux photo Yonel Louis reprsentant du
soupconns d'tre "de connivence" avec les auteurs des secrtaire gnral des Nations unies en Haiti.
violence de jeudi et vendredi. Si ncessaire, a-t-il ajout, il se rendra New-
Au course d'une conference de press, M. Latortue York pour faire part directement Kofi Annan
a dclar qu'il avait suivi heure par heure, depuis l'tranger de ses proccupations. (voir Latortue / 4)


80, Rue Bas Bureau,
Anse Galets


LUN VEN 8:30 am 3:00 pm
SAM 8:30 amn 1:00 pm


510-3172


Auguste Elie
Auguste Elie a t Membre et Prsident de
l'Assemble Constituante de 1843, Membre
du Conseil d'Elat reprsentant le Dpar-
lement de l'Ouest en 1844, Snateur el
Prsideni du Snal, Secrtaire d'Etat
des Finances et du Commerce. Plus
Important, Auguste Elie a obtenu du
Gouvernement GEFFRARD la concession
pour le dveloppement de la Gonve et
a travaill la promotion des exportations
agricoles et sylvicoles de ile. Auguste Elie
est mort la Gonve le 2 avrl 1869.


\ '


.. t.-: .
,'"
o~- ` 'F~


. .. ..' .? ,


r


N``,


OI I UNIBANK


"Faisons route ensemble" m

www.unibankhaiti.com


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom


Adresse
6 Mois
Hati
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


Un An
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


wI

w


Page 3


rL'EVENEMENT SOMMAIRE
Arrestation spectaculaire de 3 dirigeants Lavalas
Invasion de Radio Caraibes p.l
EDITORIAL
Libert d'expression en tat d'alerte p.l
L'ACTUALITE EN MARCH
Latortue justifie l'arrestation des parlementaires Lavalas p.3
Note de press de la Chambre de Commerce p.5
Retour au calme relatif aprs 2 jours de violence p.6
Les partisans d'Aristide ont lanc une operation de gurilla urbaine
baptise "Opration Bagdad", selon Jean-Claude Bajeux p.7
29 FEVRIER 2004
Un coup d'Etat classique p.7
UNE TRAGEDIE NATIONAL
Gonaves: Dans une ville traumatise, des gangs font la loi p.2
Des dputs du Black Caucus sollicitent une aide d'urgence de $250
millions pour Hati et la Carabe p.2
Mise en service d'une usine de production d'eau potable
aux Gonaives p.8
Nouvelle aide du Brsil Hati p.8
L'ONU va lancer un appel une aide d'urgence pour Hati p.10
La tempte JEANNE a fait prs de 2000 morts p.11
Etats des Carabes frapps par des ouragans en appellent l'aide
international p.11
Le montant total de l'aide du Gouvernement amricain s'lve prs
de 5 millions de dollars p.12
Les Hatiens de Miami se solidarisent pour venir en aide aux victims
p.14
OEA
Scandale: Le Secrtaire Gnral de l'OEA poursuivi en justice p.9
SANTE
Les utilisateurs du VIOXX invits changer de traitement p.14
PRESIDENTIELLE US
Election amricaine: suspicion sur les machines voter lectroniques
p.15
Kerry a russi son dbat mais sans prendre l'avantage p. 16


Superficie:693 kln a2
e. a..... .. aI..le


PopuianoP n : 75,548 nhaiiants
Population Urbaine:
* Anse Galets: 12,069 habitants
* Pointe Raquette: 1,189 habdants


ANSE A GALETS


-... --.. .~

',~~~~ I


~i~ -- ---8~.1


j\









UNE ANALYSE


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVII No 36


Arrestation Spectaculaire de 3 Dirigeants Lavalas
Arrestation Spectaculaire de 3 Dirigeants Lavalas


Le Gvt. fait tat de l'assassinat de 9 policies


pour tenter de justifier les arrestations
A l'intrieur de Radio Carabes, c'est la
rrestations ... suite de la 1re page) Lavalas encore sur les lieux consternation. La direction considre tout de suite que c'est


coUllIIllUque sU1 Uellt; liU Ul la
capital les noms de 9 policies
qu'il dit avoir trouv la mort au
course des affrontements de la
semaine.
Pendant ce temps, Port-
au-Prince est revenue ses
vieilles habitudes: ds la nuit
tombante, des rafales d'armes
automatiques crpitent sans cesse.
Vendredi matin on a
retrouv Sans-Fil les cadavres
d'une colire et d'un instituteur.
Puis samedi matin,
Radio Carabes commena
comme l'ordinaire son mission
grande coute "Ranmase", une
revue de l'actualit de la semaine.


Un parti "hors la
loi"!...
Comme invits: au
moins cinq (5) leaders politiques,
don't trois du parti Fanmi Lavalas
(les snateurs Yvon Feuill et
Grald Gilles et l'ex-dput Rudy
Hrivaux). Les deux autres sont Evans
colonel Himmler Rbu (GREH).
L'autre invit est la nouvelle
PNH, Gessie Coicou.
Mais l'mission avait pein
celle-ci dclara qu'elle ne s'assira pas
d'un parti "hors la loi". Mme Coicou
on dit, en claquant la porte.
La discussion se poursuivit
politiques presents sur les violence
semaine, et une drive gnrale de la co
qui dfinitivement ne semble plus prend
rassemblement" souhait dans le demie
du Conseil de scurit de l'ONU.
Soudain, un scoop: la Police ce
Objectif: procder l'arrestation de


"..o tu iras
Comcel ira..."


un mauvais coup port la station.
Comme quoi participer une
mission peut signifier se jeter tout
droit dans la gueule du loup ...
Les responsables de
Carabes FM rappellent aussitt
l'assassinat il y peine trois
semaines de leur animateur
vanglique ("La Manne du
matin"), le pasteur Jean Mols, un
meurtre non encore lucit, d'aprs
eux, malgr l'arrestation de 4 petits
hommes de main.
Avec "Ranmase", c'est la
deuxime mission grande coute
de Radio Cara bes qui est remise en
cause.


Lavalas (Feuill, Gilles et
Hrivaux) sont sur des charbons
ardents. Ils distribuent des
interviews tours de bras aux
mdias locaux et trangers,
defendant leur option pacifiste et
Rudy Hrivaux et Yvon Feuill et en arrire-plan Himmler Rbu et Evans Paul dans les locaux dmocratique, disent-ils, dnonant
de Radio Carabes assige samedi par la Police national photo Yonel LouislHenM la violation par le gouvemement du respect
Paul (KID) et l'ex- C'est le dbut d'un sige qui va durer tout l'aprs- du dialogue et des liberts individuelles don't s'est rclam
midi du samedi 2 octobre et placer face face d'un ct le solennellement le changement survenu le 29 fvrier 2004
porte-parole de la gouvernement dtermin arrter MM. Yvon Feuill, avec le renversement du rgime Aristide. Etc.
Grald Gilles et Rudy Hrivaux et de l'autre ct Radio Selon le snateur Grald Gilles, c'est un coup de
ne commence que Carabes refusant de livrer ses trois invits la police, l'extrme-droite du gouvernement intrimaire, don't le


s avec les memores
partit alors, comme

: entire les leaders
qui ont marqu la
injoncture politique
re la voie du "grand
er rapport sur Hati

me Radio Caraibes.
es trois dirigeants


Des membres des
units d'lite de la PNH
avaient pris position aux
deux coins de la Rue
Chavannes (Rue Capois et
Avenue Magloire Am-
broise). Lourdement
arms et cagouls.

Un coup de
l'extrme-droite! ...


Port-au-Prince, Ption-Ville;
Kenscoff, Gressier, Logne, Petit-
Gove, Croix-des-Bouquets,
Thomazeau, Ganthier, Arcahaie,
Cabaret, Pointe--Raquette, Jacmel,
Marigot, Cayes-Jacmel, La Valle,
Bainet, Belle-Anse, Thiotte, Cap-
Haitien, Vertires, Quartier-Morin,
l'Acul-du-Nord, Plaine-du-Nord,
Milot, Si.-Raphal, Pignon, L'Estre,
Verettes, La Chapelle, Dessalines,
Petite-Rivire de l'Artibonite,
Desdunes, St.-Michel-de-I'Attalaye,
Massade, Thomonde, Mirebalais,
Les Cayes, Ile--Vache, Fonds-des
Blancs, Fonds-des-Ngres,
St.Michel-du-Sud, Miragone,
Paillant, Anse--Veau, Gonaves,
Port-de-Paix, Asile, Saint-Marc...


yi


Ministre de la Justice et de la Scurit
publique Bernard Gousse
photo Haiti en Marche


Premier ministry Grard Latortue,
selon lui, ne ferait point parties.
Les deux autres invits,
Evans Paul (KID) et l'ex-colonel
Himmler Rbu (proche en politique
des militaires dmobiliss) ne sont pas
parties.
Ils se dclarent solidaires
physiquement de leurs trois
malheureux confrres, et rejettent la
manire don't procde le
gouvernement.
Evans Paul dit qu'il a pu
contacter au tlphone le ministry de
la Justice, Bernard Gousse. Celui-ci
lui a dclar avoir un mandate contre
les trois dirigeants Lavalas, mais que
la police ne violera pas l'enceinte de
la station.
Par contre, Me Gousse aurait
insist que le mandate soit mis
execution.
Arrive la radio de deux
(ou trois) gendarmes internationaux
(Minustah), mais de toute evidence,
ils sont l en quality d'observateur.
Rien de plus ...

L'tau se resserre ...
(voir Arrestations / 5)


Latortue justifie l'arrestation

des parlementaires Lavalas

(Latortue ... suite de la page 3) Les partisans du president dchu avaient annonc
M. Latortue a vouloir organiser une manifestation jeudi dans la capital
vigoureusement condamn l'occasion du 13e anniversaire du coup d'Etat militaire
vigoureusement condamn
le climatet de terreur, la qui l'avait renvers en 1991. C'est lors de cette
volont de destruction des manifestation que des incidents arms ont clat.
biens des particuliers et les Le Premier ministry a par ailleurs voqu la
assassinate de policiers dot possibility que l'un des quatre hommes soit relch ds
certain ont t dcapits". Illundi, sa participation n'ayant pas t prouve dans ces
a accs es ersonne incidents. Ils taient toujours dtenus dimanche soir dans
a accus les personnel
arrtes d'tre les "ttes un commissariat.
pensantes" de l'"opration La police avait encercl samedi pendant six heures
adad", nom de 'opio la station de Radio-Carabes o s'tait tenu un dbat anim
Bagdad", nom de code
entire ces quatre anciens lus et des proches du Premier
donn par les partisans de
lanen present ean ministry Grard Latortue avant de les interpeller.
I'ancien president Jean
Bertrand Aristide ces M. Latortue a galement assur qu'il tait
manifestations. "toujours respectueux" de la libert de la press et de libert
(voir Latortue / 6)


Page 4


(Ai
\ i,, ; .


1


I


PrcePatu


r
;t
i;
I' ~-"e
~>-c
i--
I---t~-
~' ~~.
.1--
1








Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


DE L'ACTUALITE


RADIO CARAIBES DECIDE D'ARRETE
(Arrestations ... suite de la page 4) un vhicule plaque d'immatriculation "Officiel". D'aprs
Le face face s'installe donc. Il va durer tout les policies qui l'ont conduit sur les lieux, c'est la voiture
l'aprs-midi du samedi 2 octobre. Tantt tendu, tantt de service du snateur Feuill. Les agents dclarent avoir
moins. trouv deux armes de longue porte (mitraillettes)


Tout le pays est branch, via les mdias locaux
qui se sont tous transports sur les lieux. (Radio Caraibes
est aussi un membre de l'Association Nationale des Mdias
Hatiens ou ANMH, elle-
mme membre du Groupe
des 184, la puissante
confdration de la socit
civil qui a t le fer de lance
de la lutte qui a about la
chute d'Aristide).
Plusieurs dvelop-
pements vont marquer la
suite des vnements, mais
conduisant lentement mais
srement au resserrement de
l'tau sur les trois leaders
Lavalas.
D'abord, les units
de la PNH qui occupaient les
coins de la Rue Chavannes
font movement vers
l'intrieur du primtre, et
finissent par se poster la
barrire mme de la station. .
Tous les vhicules gars V n
alentour sont chasss des
lieux, leur coffre bagages
inspect pour voir si Le nouveau bti
personnel ne s'y cacherait.
Alors que le ministry Gousse aurait promise de ne
pas violer l'espace de la radio, un petit group de policies
lourdement arms pntre sur la cour. Ils ont la mine dure,
et semblent presque menaants aux reporters qui sont l
nombreux.
L'un deux approch par notre correspondent finit
par lui dclarer que ce ne sont pas 5 policies qui ont t
tus dans la semaine, mais 9 au total.
Selon notre interlocuteur, 4 autres policies
auraient disparu depuis jeudi. On les prsume morts eux
aussi. On les prsume aussi des victims des partisans de
Lavalas.
Mais toujours aucune identity prcise, ni leur
affectation au sein de l'institution policire.

Le juge n'a pas de mandate ...
En tout cas, c'est apparemment au nom de la
disparition de ces nombreux membres de la Police
national, et au course d'une mme semaine, que le pouvoir
intrimaire a entrepris de procder l'arrestation des trois
dirigeants Lavalas ds leur sortie de Radio Carabes.
Mais le noeud se resserre, et cette arrestation de
plus en plus devrait avoir lieu l'intrieur mme de la
station, don't les responsables se refusent ouvrir la porte
un juge de paix qui vient de se transporter sur les lieux.
Le juge Gabriel Ambroise passera plus de deux
heures patienter, puis s'impatienter la porte de Radio
Carabes.
Mais premiere surprise, le juge n'a pas de mandate.
Me Reynold Georges, qui se prsente comme un
avocat du snateur Yvon Feuill, avait dj dclar sur les
ondes que, selon ses connaissances en procedure judiciaire,
le juge ne saurait avoir un mandate dans le cas en question.
Mais c'est le moment aussi de commencer poser
la question: de quoi le gouvernement accuse-t-il les trois
dirigeants politiques arrts samedi?
D'abord, il s'agira de dclarations qui auraient
t tenues au course de l'mission o l'ex-dput Rudy
Hrivaux plus spcialement aurait accus la police de
"montage" scenarioo bti de toutes pices) dans
l'information faisant tat de la mort des policies, don't deux
retrouvs dcapits vendredi.

Un cas de flagrant dlit? ...
Puis voici qu'on amena devant Radio Carabes


l'intrieur.
Le juge et le vhicule parent au commissariat ._


111 !111 I 11 -ii|iI!inii
iBl5i i5illi iiiin t Iliu
nent de Caraibes FM la rue Chavannes photo Yonel Louis
Quand le juge Gabriel Ambroise revient, il dclare
maintenant disposer d'un cas de flagrant dlit. Autrement
dit, la dcouverte de ces armes lui permet de procder
l'arrestation de Feuill sans avoir besoin d'un mandate.
Et les deux autres, Gilles et Hrivaux, quelle est
l'accusation?
Aucune importance apparemment.
L'tau continue de se resserrer.
Arrive maintenant devant la radio d'un petit
group de manifestants venus encourager la police.
"Arrtez les! Arrtez Lavalas! Arrtez les Chim."
Mais le juge n'a toujours pas l'autorisation des
responsables de Carabes FM.
Il se fait tard. La nuit va bientt commencer
tomber.
Le juge Ambroise, qui a l'air trs ennuy aussi
par la tournure des vnements, tente une nouvelle stratgie.

Le juge Ambroise se retrouve enfin
l'intrieur...
Alors qu'il ne voulait faire jusqu'ici aucune
declaration, le voici qui announce dans les micros des radios,
et en direct sur les ondes, qu'il donne 5 minutes aux
responsables de Radio Carabes pour le laisser entrer.
Faute de quoi, il se retirera. Et ds lors, il n'est
plus responsible de ce qui peut advenir.
N'oublions pas qu'au dehors un petit group de
manifestants continue de pousser la police passer
l'action.
A un moment, la porte de Radio Carabes s'ouvre
pour laisser sortir quelqu'un. On ne sait trop par quel
stratagme, le juge Gabriel Ambroise se retrouve
l'intrieur de la station. Il monte les escaliers.
Au dehors, le suspense est au maximum.
Des policies interviennent dans la cour. Ils
repoussent les journalists de ct pour pouvoir former un
couloir allant de la porte de la station la barrire devant
laquelle est gar un gros vhicule du corps de police.

Feuill, Gilles et Rudy Hrivaux sortent
menotts ...
Soudain on voit s'avancer deux agents en civil,
l'un d'eux est porteur de menottes en plastic.
Cinq minutes plus tard, le juge resort
accompagnant Yvon Feuill, Grald Gilles et Rudy
Hrivaux, tous trois menotts.


R SES EMISSIONS
On les pousse dans le gros vhicule de la police
judiciaire qui part toute vitesse. Direction: le commissariat
du Champ de Mars, quelques blocs de l.
Le gouvernement est arriv ses fins. Les trois
dirigeants Lavalas ont t arrts. Le juge n'avait aucun
mandate. Les motifs voqus sont flous. Des dclarations
reproches ici Hrivaux. L deux armes dcouvertes, bien
opportunment, dans le vhicule de
Feuill alors que ce vhicule tait gar
la mme place depuis la matine et que
le juge dsesprait de trouver une
justification aux arrestations qu'il tait
charge d'oprer et qu'il appelait
incessamment son commissaire du
gouvernement pour lui demander quoi
faire ...
Deux des dirigeants arrts,
Feuill et Gilles, ne sont-ils pas des
snateurs en function? Quid de leur
immunity?
Le Snat n'a pas t dissous
aprs le dpart forc du president
Aristide, mais le gouvernement
intrimaire ne s'est jamais prononc
officiellement ce sujet ...
Toutefois le vhicule prsent
Ssamedi comme celui de Yvon Feuill
'7i 'porte la plaque d'immatriculation
"Officiel".

SDes arrestations tout
s/HenM bonnehient politiques!...
Est-ce que ces trois arrestations de samedi
viennent sceller une fois pour toutes ce que les dirigeants
de la Caricom continent d'appeler le "coup" du 29 fvrier
2004? Est-ce le point final un changement de rgime qui
voulait se maquiller jusqu'ici en "correction
dmocratique"?
La seule explication ce coup de thtre de samedi
est la mort dans la semaine d'un total de 9 agents de la
PNH, si l'on en croit les dernires dclarations du ministry
Bernard Gousse.
Mais aucune accusation n'a pu tre porte
formellement contre les trois dirigeants interpells.
Ce sont donc des arrestations tout simplement
politiques. Point. Du moins jusqu' nouvel ordre ..

La libert d'expression en prend un
coup ...
De son ct, Radio Carabes est consterne et
abattue. Sa direction considre que c'est l un mauvais coup
port la station. En guise de protestation, elle a dcid
d'arrter momentanment toutes ses missions depuis
samedi soir.
Les autres mdias vont rflchir deux fois avant
d'inviter des hommes politiques sur leurs ondes. A moins
d'une autorisation officielle, n'est-ce pas!
La libert d'expression (et la libert de la press
par la mme occasion) en prend un coup.
Enfin, nous devons ajouter qu'aucun responsible
official n'est intervenu Radio Carabes samedi pendant
cette interminable saga. Aucune personnalit national, ni
international ...
A part les deux leaders politiques qui ont partag
cet tat de sige, Evans Paul (KID-Convergence
dmocratique) et l'ex-colonel HimmlerRbu, tous les deux
contestant publiquement cette manire d'agir du
gouvernement, moins que celui-ci puisse apporter des
accusations formelles contre les trois dirigeants du rgime
dchu.
Mais le gouvernement n'a pas besoin
d'accusations formelles. Le fait d'appartenir un rgime
dchu devait suffire, si l'on en croit l'essentiel du message
qu'on peut tirer des vnements de samedi.
Comme l'a indiqu la porte-parole de la PNH,
Gessie Coicou, la prochaine tape devrait tre la Mise "hors
la loi" du parti Lavalas. Il n'est que d'attendre.

Haiti en Marche, 2 Octobre 2004


Pat Plus Bakery Imc
NWMurs .Juics

wmqL FL5U.e5- --


SPage 5


La Chambre de Commerce

et d'Industrie d'Hati
NOTE DE PRESSE et aux nombreux commerants ayant subi une
La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Hati fois de plus les assauts et le pillage de gangs
regrette et condamne avec la plus grande vigueur le climate arms.
d'anarchie et de violence qui s'est dvelopp Port-au- En outre, face ce dferlement de
Prince les 30 septembre et ler Octobre 2004. Elle prsente violence qui a dur plus de deux jours, la
ses sympathies aux families plores des policies victims Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haiti
(voir Note de Presse / 6)








I INVASION DE RADIO CARAIBES I


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


Libert d'Expression en Etat d'Alerte


(Carabes ... suite de la lre page)
revue de l'actualit politique de la semaine, et une semaine
qui a t particulirement chaude, avec entire autres
l'assassinat de plusieurs agents de la PNH par des gangs
arms. Selon le gouvernement, les meurtriers sont lis au
parti Fanmi Lavalas. Cependant aucune evidence n'a t
apporte par le juge pourjustifier spcifiquement les trois
arrestations, sinon l'appartenance Lavalas des trois
concerns.
D'autre part, participait galement l'mission
la porte-parole de la Police national, Gessie Coicou. Mais
qui devait partir bruyamment, en accusant les trois
dirigeants Lavalas d'tre des "hors la loi.'"
Aussitt aprs, des units de la Police prenaient
position autour de Radio Carabes.
Quels que soient les motifs des arrestations, elles
n'en restent pas moins lies la participation des trois
dirigeants politiques l'mission.
La libert d'expression se trouve donc bafoue.
Et que Radio Carabes fasse parties des mdias
qui ont appuy le renversement du rgime Lavalas,
n'empche que c'est pour avoir prn l'esprit de dialogue
en invitant aussi des leaders du rgime dchu que son
space a t viol par les forces de scurit
gouvernementales.
Il s'agit donc d'une violation des principles
dmocratiques. Et en premier lieu, des liberts
d'expression et de la press.
Aprs l'arrestation, le ministry de l'Intrieur,


l'ex-Lieutenant Gnral Hrard Abraham, a dclar lors
d'une conference de press dans la soire qu'il regrette
que la radio ait t implique, mais que la police recherchait
les trois homes depuis longtemps et ne pouvait donc
laisser passer cette occasion unique de les coffrer.
Cependant alors que le ministry de la Justice
Bernard Gousse avait promise l'un des autres leaders
politiques prsents, Evans Paul (KID), que la police ne
violerait pas l'enceinte de la station, c'est dans les locaux
mmes de Carabes FM que l'on a procd aux arrestations.
D'autre part, la direction de la station a rappel
que ce nouveau drangement lui tombe dessus alors que
l'un de ses principaux animateurs, celui de l'mission
vanglique "La Manne du Matin", le pasteur Jean Mols,
a t assassin il n'y a pas encore un mois. La radio a exig
du gouvernement que les vrais meurtriers soient trouvs,
se dclarant insatisfaite de l'arrestation de 4 petits hommes
de main. Aucune suite n'a t donne jusqu' present.
Lors dj, la station de la Rue Chavannes avait
menac de mettre la cl sous la porte. Elle a dcid samedi
que trop c'est trop! Caraibes FM a cess d'mettre depuis
samedi soir.
Mais est-ce la bonne solution? On sait quand on
ferme un mdia. Mais il est toujours plus compliqu de
savoir quand le remettre en march.
Nous estimons que le coup port Radio Carabes
nous concern tous. C'est pur hasard que cela se soit pass
Radio Carabes, mais cela aurait pu tre n'importe quelle


autre station. A plus forte raison que Carabes FM devrait
bnficier de plus de consideration de la part du nouveau
rgime.
Nous estimons aussi que la direction de Radio
Carabes a eu samedi une attitude courageuse et digne,
refusant jusqu'au dernier moment de livrer ses trois invits
aux forces gouvernementales. Le juge et son escorted
policire ont d forcer leur chemin travers la porte de la
station.
Le gouvernement intrimaire a pos l un acte
irreparable, mais pas irrflchi car il a eu tout le temps
d'y rflchir, le sige ayant dur plus de 5 heures.
Donc cela a t un choix dlibr de privilgier
l'arrestation des trois dirigeants Lavalas, autrement dit
de privilgier la manoeuvre politique, et purement
politique (car le juge a agi sans mandate) au dtriment de
la libert d'expression et du respect de l'intgrit d'un
organe de press qui en l'occurrence n'a commis aucun
dlit.
Mais nous demanderions Radio Carabes de
reprendre normalement ses missions. La leon a t
comprise par les autres mdias, par la press aussi bien
national qu'internationale, ainsi que par l'opinion
publique dans son ensemble.
Cesser d'mettre, arrter d'informer le public
reviendrait au contraire faciliter la tche encore plus
l'avenir aux gouvernants de ce pays qui, aujourd'hui
comme hier, n'ont jamais rien compris au respect des
liberts.
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Retour un calme relatif


aprs deux jours de vi
E, 3 Octobre Le calme rgne Un dbat anim a oppos samedi sur les ondes de
journes de violence durant Radio-Carabes, les partisans du Premier ministry Grard
onnes, don't neuf policies, ont Latortue et les "lavalassiens" (parti Lavalas) qui
le d'o soutiennent l'ex-prsident Aristide. Sous la menace d'une


continue partir l'aide humanitaire
pour les sinistrs des Gonaves
(nord-ouest).
Samedi, les blinds de la
Mission de stabilisation de i'Onu en
Haiti (Minustah), ne stationnaient
plus devant le Palais national, sige w
de la prsidence hatienne, et devant
la Primature, qui abrite les bureaux
du Premier ministry.
Dans le quarter Delmas
(nord de la ville), une quinzaine de
soldats de la Minustah, appuys par
deux blinds de la Minustah,
contrlaient les vhicules venant de
l'aroport.
Dans le centre, o tous les ,
magasins taient toujours ferms .~4
dans la crainte de la reprise des
violence, seuls des tals de fruits et
d'articles managers offraient leurs
products mme le trottoir.
Selon des tmoins
oculaires, des vhicules ont t Les militaires de la Minustah pregnant position devant le Palais National alors
brls vendredi soir et des coups de station de plusieurs milliers de partisans de Fanmi Lavalas se droule non lo
feu entendus dans la Cit Soleil (nord), septembre avant d'tre disperse par la Police national d'Hati photo I


quarter dshrit et fief des partisans du president dchu
Jean Bertrand Aristide.


LATORTUE ...
(suite de la page 4)
d'expression et qu'il "respectait" tous les parties politiques.
Il a rpt que son gouvernement provisoire remettrait, au
plus tard le 7 fvrier 2006, le pouvoir au gouvernement
issu des lections gnrales prvues en 2005.
Se voulant rassurant, il a dit que ce calendrier serait
respect en dpit du climatet d'inscurit" en renouvelant
son engagement en faveur "de la dmocratie et des droits
de l'homme".
M. Latortue a enfin tenu a souligner les sous-
effectifs de la police hatienne ainsi que son manque
d'quipements, du selon lui "l'embargo" sur les armes et
munitions pris l'encontre du rgime d'Aristisde et qui
perdure encore.
De son ct, le ministry hatien de la Justice
Bernard Gousse a annonc que le prochain budget de la
police sera double pour permettre l'augmentation des
effectifs et l'achat de vhicules, de gilets pare-balles et de
casques, d'armes et de munitions. (AFP)


insurrection arme et de la pression international, Anstide
a quitt ses functions le 29 fvrier et vit en exil en Afrique
du Sud.
Les deux parties se sont mutuellement accuses
d'avoir "arm les bandes de mercenaires et de bandits"
qui ont tu ces derniers jours neuf policies tout en dplorant
de concert le manque d'effectifs et de moyens octroys
la police hatienne.
Samedi, en fin de journe, la police a encercl la
station de radio pendant six heures et procd
l'interpellation de quatre anciens parlementaires proches
d'Aristide, accuss d'tre " la base des actes de violence"


Chambre de Commerce
(suite de la page 5)
dplore et dnonce l'inaction de la force multinational de
la MINUSTAH don't le mandate est notamment d'assister la
PNH dans la scurisation du territoire.
Comment peut-on envisager le progrs
conomique, la stability social ou des lections libres et
honntes si la Police Nationale n'arrive mettre hors d'tat
de nuire ces citoyens connus et reconnus pour leurs mfaits,
leurs complots contre la sret de l'Etat, leurs manouvres
de dstabilisation et dnoncs plus d'une fois par la clameur
publique.
Tout en dplorant cette conjoncture propice la


olences
qui ont t perptrs dans la capital, selon un journalist
de l'AFP.
Les partisans du president dchu avaient annonc
vouloir organiser une manifestation jeudi dans la capital
l'occasion du 13e anniversaire du coup
d'Etat militaire qui l'avait renvers en
1991. C'est lors de cette manifestation
que des incidents arms ont clat.
Malgr la presence en Hati de
3.000 militaires de la Minustah et
policies de l'Onu, le dsarmement des
bandes armes, la solde de l'ancien
Sdirigeant hatien ou formes d'anciens
militaires ayant particip l'insurrection
qui a conduit son dpart, reste un
Sproblme non rsolu.
La situation politique d'Hati,
le pays le plus pauvre du content
amricain, apparat encore plus
fragilise aprs ces violent incidents et
S dans l'attente des lections gnrales
-" prvues en 2005.
Sur le plan humanitaire, le pays
souffre toujours du passage de la
tempte tropical Jeanne il y a deux
.,- semaines sur la region des Gonaves, qui
'. a fait plus de 1.500 morts. Des
qu'une manifes- inondations lies cette tempte ont fait
oin le jeudi 30 des dizaines de milliers de sinistrs qui
'onelLouis ont tout perdu et qui dependent
dsormais entirement de l'aide humanitaire international.
Deux convois d'une dizaine de camions, charges
de vivres, de mdicaments, d'eau potable, quittent chaque
jour Port-au-Prince pour les Gonaves 200 km de la
capital.
Vendredi soir, un avion-cargo gant Antonov 124
s'est pos sur l'aroport de Port-au-Prince. Dans sa soute
se trouvaient cent tonnes de biscuits vitamins et protins
don't une parties devaient prendre ce samedi la route des
Gonaves, a prcis l'AFP Anne Poulsen, porte-parole
du Programme alimentaire mondial (Pam) en Hati. (AFP)


rgression conomique, et l'chec de la transition
dmocratique en course, la Chambre de Commerce et
d'Industrie d'Hati exhorte les autorits en charge,
notamment le ler Ministre, le Ministre de La Justice, le
chef de Police faire face, prendre leurs responsabilits
et pnaliser sans sourciller et sans demi-mesure les auteurs
de ces actes et les secteurs et individus qui les soutiennent.
Le Conseil d'Administration
La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haiti
Cit de. l'Exposition
B.P. 982
Port-au-Prince, Hati
Tlphone: (509) 511-5821, 222-2475, 401-3503
ccih@ameconet.com


Page 6


PORT-AU-PRINCI
Port-au-Prince, aprs deux
lesquelles au moins 10 person
t tues dans la capital







Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


1 29 FEVRIER


Un coup d'tat classique
Haiti et son people, ont t, le 29 fvrier 2004,
victims d'une operation revenue malheureusement PAR PATRICK ELIE escadrons de la mort, en rvoquant les condemnations
prononces par la justice contre les chefs de ces
classique dans le monde et spcialement dans ce que Che il se pose une interrogation douloureuse : comment les pays organizations terrorstie ointre l'organis ade
Guevara appelait nuestra America ." De l'Iran de frres de l'Argentine, du Brsil et du Vnzuela, eux-nsterroristes, soient par organisation de
Mossadegh au Venezuela de Hugo Chavez, en passant mmes tant de fois victims de coups d'tat antinationaux procs-bidons ou dfaut en faisant jouer en leur faveur
par le Guatemala de Arbenz et le Chili d'Allende, la et anti-populaires peuvent-ils prter leur concourse une la grce prsidentielle.
mthode a t applique avec des variantes et des succs telle ignominie ? Le deuxime, qui a mis toute sa carrire militaire
divers. et politicue au service de la


Cependant, les
caractristiques
fondamentales de ces coups
d'tats, depuis baptiss
" changement de rgime "
sont faciles identifier :
champagne de
d information,
instrumentalisant d'abord la
press international puis la
press locale, principalement
radiophonique et visant
discrditer le rgime en place.
tranglement
conomique du rgime cibl,
aux fins d'exacerber les
frustrations de diffrentes
couches sociales,
commencer par les plus
fragiles, et de les embrigader
ainsi dans une champagne
d'agitation.
-dstabilisation
politique et scuritaire en
faisant appel la classes
politique traditionnelle et


Port-au-Prince: les rues du centre ville continent cette semaine d'tre le thtr
de partisans de Lavalas contres jusqu' present sans grand succs par la p


l'oligarchie locale, puis le moment venu, des groups
arms. Ceux-l sont gnralement constitus des
escadrons de la mort ou des anciens militaires chasss
par le movement populaire. Leur entranement a le plus
souvent lieu dans un pays limitrophe ou voisin, d'o ils
sont ensuite infiltrs dans le pays dstabiliser.
l'ensemble de l'opration est finance et
orchestra par des services nord-amricains ou plus
gnralement no-coloniaux.
- le renversement du gouvernement lgitime est
immanquablement suivi de l'tablissement d'une dictature
qui se lance dans le dmantlement par la repression des
organizations populaires et progressistes.et rduire nant
les conqutes sociales et politiques des masses
dfavorises.
Six mois aprs le 29 fvrier 2004, il est
aujourd'hui avr que nous avons bel et bien subi un coup
d'tat ractionnaire classique, orchestra par
l'imprialisme amricain avec l'aide de la France. Deux
particularits de ce coup mritent cependant d'tre
soulignes :
a) l'implication directed de troupes amricaines
et franaises dans le kidnapping du Prsident lgitime de
la Rpublique d'Hati.
b) le dploiement sur le territoire national de
troupes trangres, officiellement sous la direction de
l'ONU et constitutes majoritairement de militaires latino-
amricains. Le people hatien s'interroge sur la mission
relle de ce contingent. S'agit-il des forces de maintien
de la paix, venues, la demand du Prsident Aristide et
dans l'esprit du plan de la CARICOM, soutenir l'ordre
dmocratique et dissuader les bandes armes infiltres
partir du territoire dominicain ? Alors, comment expliquer
qu'elles aient t dployes aprs l'enlvement de force
du Chef de l'tat ? S'agit-il de troupes d'occupation,
venues sur l'ordre de leurs patrons amricains, consolider
le coup d'tat et participer aux cts des escadrons de la
mort la repression violent des masses populaires ? Le
people d'Hati jpgera l'arbre ses fruits. Pour le moment,


Par ailleurs, la nature du rgime mis en place par
le coup d'tat du 29 fvrier, ne fait non plus aucun doute :
il s'agit d'un gouvernement dictatorial, ractionnaire et
anti-populaire.
Ce gouvernement a t prsent par ses matres
et parrains trangers comme form de technocrates ayant
comme objectif la reconciliation national. En ralit, il
est dirig par un politician qui, pendant des mois tant sur
les mdias locaux que ceux de la diaspora, a clam sa haine
viscrale du movement Lavalas et l'exprime depuis sa
nomination par une politique de rglement de compete.
D'aprs les'rvlations mmes des escadrons de la mort et
des gangs arms ayant jou un rle cl dans le coup d'tat,
et rebaptiss par Grard Latortue lui-mme'" combatants
de la libert ", il a particip depuis la Floride, leur
financement et leur coordination.
Son quipe gouvernementale est presque
exclusivement forme de politicians partageant le mme
credo revanchard et anti-populaire; les Ministres qui le
composent ont tous t dsigns par l'oligarchie hatienne
laquelle ils commencent dj accorder de juteux
avantages.
Dans le mme temps, ils ont lanc une champagne
de coupes sombres dans la Fonction Publique et les
organismes autonomes de l'tat; ces rvocations massive,
arbitraires et illgales visent exclusivement les partisans
et sympathisants Lavalas, jets au chmage sur la seule
base de leur appartenance politique.
Au sein de cette quipe gouvernementale, il faut
distinguer deux personnages particulirement dangereux :
le Ministre de la Justice et de la Scurit Publique et le
Ministre de l'Intrieur, des Collectivits Territoriales et de
la Scurit Nationale.
Le premier manipule sa guise l'appareil
judiciaire dans un double objectif :
a) dcapiter le movement Lavalas par des
arrestations et des dtentions arbitraires, prparatoires au
lynchage judiciaire des cadres de ce movement.
b) rcompenser et lgaliser l'activit des


dictature des Duvalier et des
tyrannies militaires qui lui ont
succd, mne une operation
plus discrte, mais peut-tre
encore plus perverse. Tout en
organisant le maintien en activity
des bands armes connues sous
le nom de militaires
dmobiliss ", il procde la
remilitarisation de son ministre
et en contradiction flagrant
avec la Constitution de 1987, y
recre les rseaux -de
renseignement et de repression
qui ont servi pendant des
dcennies opprimer les masses
populaires. Ces rseaux sont
construits pour survive au
present gouvernement de fact
et constitueront une dangereuse
menace pour tout gouvernement
lgitime issue d'ventuelles
lections.
Toujours dans le but de
e de manifestations piger un future gouvernement
police photo AP
lgitime, le rgime actuel a, sur
instructions des. services amricains, nomm pour 3 ans
un Chef de la Police National dsign par ces services.
Cette nomination a t effectue en flagrante violation
de la Constitution hatienne, le Snat de la Rpublique
ayant t arbitrairement dissout.
Le Premier Ministre de fact, exerce un pouvoir
sans limited ni contrle : en effet, il n'existe pas de
Lgislatif, le Prsident de la Rpublique est rduit au rle
de simple compare et le Conseil des Sages prvu par la
feuille de route de la CARICOM est trait par le dictateur
en babiole mprisable. Aucun mcanisme n'est prvu pour
son renvoi et encore moins son replacement.
Ds le coup d'tat du 29 fvrier et face au regime
dictatorial qu'il a instaur, la resistance populaire a
commenc se manifester et ne va faire que s'intensifier,
come en tmoigne notamment la manifestation du 11
septembre 2004. La rponse du gouvernement Latortue
ne pourra tre qu'une dangereuse escalade de la
repression. Aprs les tueries perptres par les forces
rebelles ", puis par les troupes de choc amricaines,
spcialement dans le quarter du Bel-Air, ont suivi les
descentes de lieux muscles opres en pleine nuit dans
les quarters populaires de Lakou Foumi, Saint-Martin,
Grand Ravine et Cit Soleil, pour ne citer que ceux-l.
Mais selon toute apparence, la repression se prpare
franchir une nouvelle tape, la fois plus massive et
sanglante. En effet, pendant que des bandits en uniform
et arms d'armes de guerre, paradent jusque devant le
Palais National, assassinent ou enlvent des policies,
investissent des commissariats et multiplient les menaces
sur les ondes radiophoniques, le gouvernement et ses
complices de l'oligarchie dsignent les organizations
populaires comme le danger liminer. Sous couvert
d'une champagne de dsarmement et grand renfort
de propaganda via une press monopolise par
l'oligarchie, se prpare en fait, une vritable champagne
militaire contre les quarters populaires. Pis encore,.
grand renfort de pressions, de chantage et d'incitations
de toutes sortes, les forces ractionnaires tentent
(voir Coup / 8)


JOURS DE TENSION

"Les partisans d'Aristide ont lanc une operation de gurilla urbaine

qu'ils appellent Opration Bagdad", selon Jean-Claude Bajeux


PORT-AU-PRINCE, Hati, 3 Octobre Situation
chaotique Port-au-Prince. Alors que les meurtres
politiques se multiplient, trois hommes politiques hatiens,
appartenant au parti Lavalas de l'ancien president Jean-
Bertrand Aristide, se sont rendus la police samedi aprs
s'tre barricades pendant six heures dans les locaux d'une
station de radio de Port-au-Prince.
Ils nient toute implication dans les affrontements
qui ont fait 14 morts ces trois derniers jours dans la capital.


Le parti Lavalas a en effet entrepris de
commmorer le coup d'Etat de 1991 qui a renvers le
premier gouvernement Aristide. Il exige la fin de
"l'occupation" et de "l'invasion" par les troupes trangres,
faisant rfrence la presence de la force militaire mene
par les Etats-Unis et la France.
Les trois hommes politiques, retranchs dans les
locaux de Radio Carabes, ont t emmens menotts aprs


avoir ngoci leur reddition avec un juge qui leur a annonc
qu'ils seraient poursuivis pour port d'armes illegal.
"Ils me kidnappent. Ils n'ont aucune raison de
m'arrter. C'est une arrestation illgale", a dclar le
president du Snat, Yvon Feuille alors qu'il tait emmen
par les policies. Un peu plus tt, alors que le btiment
tait encercl, il avait exhort les fidles d'Aristide ne
pas rpondre par la violence.
(voir Opration / 8)


Page 7







Page 8


I ASSISTANCE INTERNATIONAL


Mise en service d'une usine de

production d'eau potable aux
aGONAIVS d'eau potable pour parvenir mardi
GONAIVES (Hati), ler 600.000 litres par jour, soit la
Octobre Une usine de production d'eauG on aives 600.000 litres par jour, soit la
potable a t mise en service vendredi aux Gonaves (nord- consommation de 15.000 personnel.
ouest), ville don't les 250.000 habitants sont privs d'eau Depuis les inondations, qui ont coup le rseau
potable depuis le passage de la tempte tropical Jeanne il d'eau potable et celui d'lectricit, l'eau potable est
y a deux semaines, a constat un journalist de l'AFP. distribute aux sinistrs seulement en bonbonnes de vingt
Installe en moins de quatre jours la sortie sud de la ville, litres ou en bouteilles d'un litre et demi par les organizations
cette usine produira dans un premier temps 100.000 litres


Mercredi 6 Octobre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 36


humanitaires. Ce manque d'eau potable provoque de
nombreux cas de diarrhes chez les enfants et les
nourrissons, selon les mdecins.
Quatorze tonnes de matriel, a expliqu l'AFP
Henri Lhomme de la Croix-Rouge franaise, ont t
ncessaires pour monter cette usine, protge jour et nuit
par une quinzaine de soldats uruguayens de la Mission de
stabilisation des Nations unies en Haiti (MINUSTAH).
L'eau, puise dans une rivire proche, est d'abord dcante
et clarifie dans de grandes cuves puis traite, l'aide de
chlore, dans d'autres cuves o les camions-citernes
viennent s'approvisionner. (AFP)


Nouvelle aide du Brsil Hati: 9 tonnes

d'aliments, 6 autres pour purifier l'eau


BRASILIA, 2 Octobre Le Brsil a envoy
samedi Haiti une nouvelle aide compose de neuf tonnes
d'aliments et 6 d'hypochlorite de sodium pour purifier l'eau
bord d'un Hercules C-130 des forces ariennes, a annonc
la prsidence Brasilia.
L'appareil devrait arriver Hati dimanche aprs
une escale samedi soir Boa Vista, dans l'Etat de Roraima,


au centre-ouest, a indiqu le colonel Homero Zanotta, du
cabinet de scurit institutionnelle de la prsidence
brsilienne.
Il s'agit du troisime envoi d'aide humanitaire
dcid par le gouvernement du president Luiz Inacio Lula
da Silva en faveur des victims des inondations provoques
par la tempte tropical Jeanne qui a fait 1.554 morts et


Un coup d'tat classique
(Coup ... suite de la page 7) de la CARICOM, laquelle le Prsident Jean-Bertrand
actuellement d'entraner la MINUSTAH dans cette Aristide avait immdiatement souscrit. Le mme esprit tait
entreprise criminelle. suppose avoir guid la Mission de 1'OEA, ainsi qu'en
7 mois aprs le coup d'tat du 29 fvrier, il est tmoignent les resolutions 806,822,861 et 862 de cette-
aujourd'hui vident qu' moins d'un redressement organisation rgionale. Dans ses diffrents rapports, l'OEA
drastique de la ligne suivie jusqu'ici, nous courrons vers avait d'ailleurs not les efforts du Gouverement lgitime
une issue sanglante, en contradiction flagrante avec les pour une resolution heureuse de la cruise.
intrts du people hatien et les objectifs affichs par les Nous suggrons les measures concrtes suivantes
organizations internationales telles l'ONU et l'OEA, qui pour initier cet indispensable retour au plan de la
prtendaient ramener la paix en Hati et y consolider le CARICOM:
processus dmocratique. a) la liberation immediate des prisonniers
Nous en appelons donc, ces organizations et au politiques et l'arrt des perscutions judiciaires.
pays qui les intgrent, en particulier ceux de l'Amrique b) la neutralisation et le dsarmement des
Latine et de la Carabe, afin qu'ils psent de tout leur poids organizations terrorists comme le nouveau FRAPH et les
militaires demobiliss.
pour stopper cette course vers l'abme. Ils en ont militaires mobiliss."
certainement les moyens, car en dpit de sa posture c) la fin des operations rpressives contre les
arrogante, le gouvernement de facto est totalement quarters populaires.
dpendant de ces institutions pour sa survive. Il est en effet d) la formation d'un vritable gouvernement de
aujourd'hui avr, que ce rgime est sans base politique reconciliation national, sur la base de ngociations
national digne de ce nom. intgrant des reprsentants de Fanmi Lavalas, mandates
La seule voie raliste d'vitement de ce dsastre par le Prsident Jean-Bertrand Aristide.
annonc ", consiste dans un retour l'esprit, sinon la e) l'ouverture d'une enqute international
lettre de la feuille de route de la CARICOM. Les impartial sur la tragdie du 29 fvrier 2004, telle que
resolutions 1529 et 1542 du Conseil de Scurit des rclame par le people hatien, la CARICOM et
Nations Unies font explicitement rfrence cette approche l'Organisation de l'Unit Africaine.


904 disparus Haiti. La cargaison d'aliments est forme
de lait en poudre, riz, huile d'olive, soja, mas et farine de
mais.
Le 26 septembre, le Brsil avait envoy 12 tonnes
d'aliments qui avaient t donnes au gouvernement par
des entreprises du secteur la demand des autorits et le
22 septembre, Brasilia avait dpch une tonne de
mdicaments.
Mercredi prochain (6 octobre), un autre avion
brsilien partira pour Hati charg d'aliments.
Le Brsil est la tte du contingent militaire de la
Mission de stabilisation des Nations Unies en Hati
(MINUSTAH) qui tente de normaliser la situation politique
du pays le plus pauvre d'Amrique latine et des Carabes.
AFP

ECONOMIC ET FINANCE

Vers la concrtisation

du Cadre de cooperation
intrimaire (CCI)
HPN, 30 Septembre L'Etat hatien et les Nations
unies ont paraph jeudi un document instituant le
Programme d'appui la coordination et au suivi de la mise
en ouvre du Cadre de cooperation intrimaire (CCI), a
constat un journalist de HPN.
Adama Guindo, reprsentant permanent du
Systme des Nations unies en Haiti et Roland Pierre,
ministry hatien de la Planification et de la Coopration
externe ont sign un accord pour la mise en place d'une
instance charge d'orienter les projects qui seront soumis
dans le cadre du CCI. Les signataires se sont estims
heureux de planifier avec clairvoyance l'aide international
Hati. (voir CCI / 9)


(Opration ... suite de la page 7)
Nanmoins, des tirs nourris ont t entendus dans
la soire dans plusieurs quarters de Port-au-Prince.
Ont t interpells en mme temps que le president
du Snat,- un ancien snateur, Grard Gilles, ainsi qu'un
ancien dput, Roudy Hrivaux. Yvon Feuille a dclar
que la police lui avait dit que des armes avaient t trouves
dans une voiture appartenant l'un des trois hommes
politiques mais il a dmenti que le vhicule soit la proprit
d'aucun d'entre eux. "Nous sommes pris en otages", a
estim Grard Gilles.
Plus tt dans la journe, un autre responsible du
parti pro-Aristide Lavalas, l'ancien dput Joseph Axne,
avait t arrt pour un motif indtermin, selon Radio
Mgastar.
Par ailleurs, au moins cinq hommes ont t abattus
vendredi par des hommes arms devant le domicile d'un
chef de quarter anti-Aristide dans le bidonville Village de
Dieu, ont affirm des habitants samedi,
La police a galement ouvert le feu sur une
manifestation pacifique des partisans d'Aristide dans le
quarter de Bel Air vendredi, tuant deux jeunes hommes, a
indiqu Anne Sosin, charge de surveiller le respect des
droits de l'homme pour l'Institut de la justice et de la
dmocratie en Haiti.
Un civil, deux chefs de bande et quatre policies,
don't trois ont t dcapits, ont galement trouv la mort
depuis le dbut des violence jeudi.


"Les partisans d'Aristide ont lanc une
operation de gurilla urbaine qu'ils appellent
Operation Bagdad", a expliqu Jean-Claude
Bajeux, un militant des droits de l'homme. "Les
dcapitations imitent celles perptres en Irak et
visent mettre en evidence l'chec de la politique
amricaine en Hati".
Jean-Bertrand Aristide, en exil en Afrique
du Sud, a accus les Amricains et les Franais de
l'avoir contraint -quitter le pouvoir le 29 fvrier
alors que son gouvernement vacillait face une
rvolte populaire dans tout le pays. Washington et
Paris soutiennent que M. Aristide est parti
volontairement.
La Chambre de commerce a dnonc
"l'inaction de la force multinational de l'Onu".
Ce quoi, un porte-parole des Nations unies,
Toussaint Kongo-Doudou, a dclar que ladite
force faisait "du mieux qu'elle pouvait" avec 3.000
hommes sur le terrain. La force multinational
comptera terme 6.000 soldats. "Actuellement, il
est difficile d'tre partout", a-t-il not.
Environ 750 casques bleus ont t
dpchs dans le nord-est du pays pour pauler
les secours aprs le passage du cyclone Jeanne il
y a deux semaines qui a fait plus de 1.550 morts et
900 disparus. L'impuissance des autorits face
ce flau a exacerb les tensions et provoqu la
colre des sinistrs. AP


ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders

SEske ou janm made tt ou
en ta kapab viv sa yo rele Rev Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
(yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

/ Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!
- Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
e.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


"Les partisans d'Aristide

ont lanc une 'Opration

Bagdad"', selon Bajeux


i I


_







Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


1 SCANDAL I


Costa Rica: le Secrtaire gnral de l'OEA poursuivi en justice

L'ex-Prsident du Costa Rica est accuse d'avoir touch un

pot de vin de la compagnie de tlphonie franaise Alcatel
SAN JOSE, 5 Octobre Le secrtaire gnral de Rodriguez ne peut toutefois tre jug au Costa Rica que judiciaire ne peut tre introduite contre lui, d'un point de
l'OEA, l'ex-prsident du Costa Rica, Miguel Angel s'il renonce son immunity diplomatique ou son poste, vue formel" a expliqu l'expert, Fabian Volio, en se rfrant
Rodriguez, sera traduit devant la justice costaricienne pour situation qui n'a pas t voque par le secrtaire gnral au trait par chacun des pays membres de l'organisation.
rpondre des accusations de corruption portes contre lui, de l'OEA ou par le president Pacheco. "Aucune action L'ex-prsident du Costa Rica, impliqu dans une
a dclar lundi dans un communique le president du Costa affaire de corruption une semaine aprs avoir pris ses
Rica Abel Pacheco. functions de secrtaire gnral de l'OEA, avertit en outre
"Je dis que Don Miguel Angel Rodriguez devra qu'il serait "terriblement destructeur pour une socit
se prsenter devant le pouvoir judiciaire costaricien et que d'autres pouvoirs, formels et informels, s'arrogent
s'expliquer sur toute cette situation. Je ne dis pas quand, le droit de prjuger une personnel "Il n'est pas possible,
mais je dis qu'il aura le faire. Nous esprons que grce dans le Costa Rica que je connais, qu'on veuille cause
Dieu, cela soit ainsi et que tout se passe bien", a poursuivi un grand dommage ma personnel, ma famille et
M. .Pacheco dans un brief communique de deux .l'insitution que je reprsente aujourd'hui, sans tenir
paragraphes.
compete de mon tat d'innocence", a-t-il ajout.
L'ex-prsident du Costa Rica, Miguel Angel Aprs reception de cette lettre, le president du
Rodriguez, a indiqu lundi n'avoir pas l'intention de Costa Rica Abel Pacheco a indiqu lundi dans un bref
renoncer sa nouvelle function de secrtaire gnnral de I'OEA, I'ex-
l'Organisation des Etats amricains (OEA), qui lui procure president du Costa Rica, Miguel Angel Rodriguez, se
l'immunit diplomatique, et qu'il rclamait la prsomption prsentera devant la justice costaricienne pour rpondre
d'innocence, face aux accusations de corruption profres des accusations de corruption portes centre lui. "Don
son encontre. Miguel Angel (Rodriguez) a dit qu'il se prsentera devant
Dans une rponse au president costaricien Abel le pouvoir judiciaire costaricien et s'expliquera sur toute
Pacheco qui lui demandait de dmissionner de son poste cette situation. Il n'a pas dit quand, mais il a dit qu'il le
l'OEA, demand reprise lundi soir par. le parlement de fera. Nous esprons que grce Dieu, cela soit ainsi et
San Jose, M. Rodriguez crit: "Je suis sr que vous que tout se passe bien", a poursuivi M. Pacheco dans un
comprendrez que la prsomption d'innocence est une bref communique de deux paragraphs.
chose essentielle jusqu' la demonstration du contraire". Vendredi dernier, un ex-dirigeant de l'Institut
Le secrtaire gnral de l'OEA ajoute qu'il a "une haute costaricien d'lectricit (ICE), Jos Antonio Lobo, avait
ide de la justice" de son pays et qu'il "ne craint en aucune dclar devant la justice locale que M. Rodriguez avait
faon" de se prsenter tout moment "devant le pouvoir rclam 60% d'une "prime" de 2,4 millions de dollars
de l'Etat pour rpondre de toute accusation qui pourrait verse par le group franais Alcatel pour obtenir un
se faire, mme les plus effrayantes". contract d'installation de 400.000 lignes de tlphonie
Selon un expert en droit international, M. cellulaire en 2001. (AFP)
Le Sec. Gn. de l'OEA, Miguel Angel Rodriguez photo AFP

SECOURS AUX VICTIMS DE JEANNE


La distribution de l'aide implique diffrents facteurs
EDITORIAL Pourtant vous pouvez continue entendre des businesses (magasins, restaurants, htels, banques), aussi
gens se plaindre qu'ils n'ont rien reu. bien sinon plus que Raboteau.
PORT-AU-PRINCE, 29 Septembre Les En dehors des problmes de scurit entretenus Mais l'aide peut tre absorbe en plus grande
ficults de distribution de l'aide ne relvent-elles pas par des casseurs expriments qui essaient de tout accaparer quantit par les habitants des quarters populaires, parce
ssi de certain facteurs culturels?
ssi de certain facteurs cultures? que ces gens-l savent mieux se dfendre
D'un ct, un people qui a t si longtemps abus dans ce genre de situations ...
'il lui est difficile de croire la gnrosit, la charit Parce qu'ils crient plus fort que les


smcere ...
De l'autre, l'hatien qui se respect rpugne
recevoir l'aumne.
Aux Gonaives, les distributions d'aide tournent
la mini-meute, titrent toutes les agencies de press.
Handicape par des.problmes de transport cause
du mauvais tat de la route, route qui devient un vritable
ocan l'entre des Gonaves en lieu et place du lieu dit la
Savane dsole, l'aide jusqu'au week-end dernier arrivait
en quantit insuffisante. D'o impossibilit de satisfaire
tout le monde la fois.
Mais depuis, la quantit sur place s'est nettement
amliore.


Cadre de cooperation

intrimaire...
(CCI ... suite de la page 8)
Les projects et programmes qui seront bientt
soumis doivent respecter les normes. Pour cela, il faut une
structure proche du gouvernement, qui soit capable de les
valuer techniquement afin qu'ils soient prsents
conformment aux exigences internationales ", a dclar
le ministry du Plan Roland Pierre HPN. Il s'agit tout
simplement d'une structure de coordination, selon le
ministry.
""Plus de US$ 900.000 seront mobiliss pour la
mise en place de ce programme. Cet argent sera utilis
galement pour la constitution du bureau d'tude ainsi que
pour l'acquisition des quipements ", a aussi expliqu le
ministry de la Planification.
Le programme d'appui la coordination et au suivi
de la mise en euvre du CCI tient renforcer les mcanismes
de dialogue entire le gouvernement et les institutions de la
socit civil. Il prvoit galement le enforcement des
institutions de l'Etat tout en assurant la coordination
vertical dans l'appareil gouvernemental. Il aura enfin la
mission d'assurer le suivi et l'valuation des projects et
programmes financs dans le CCI.


autres ...
Habitude, experience. Ncessit.
Et aussi parce qu'ils font peur aux
autres. Chimres, n'est-ce pas.
Ceux-l ont tendance aussi
prendre plus qu'ils n'en ont besoin, parce
qu'ils ne sont pas srs du lendemain,
marginaux et laisss pour compete qu'ils ont
toujours t.
Comment voulez-vous que
l'humanitaire tranger comprenne tout cela?
De l'autre ct, vous avez le citoyen
hatien ordinaire, traditionnellement plein
d'amour propre, qui rpugne demander de
l'aide, voire l'aumne ...
Le voici oblig pour la premiere fois
de sa vie faire la queue parce qu'il n'a pas
une goutte d'eau potable, rien manger
depuis une semaine. Et pas de magasin, pas
de boutique, son argent ne lui est d'aucun
secours ...
Force est donc de prendre la queue
comme tout le monde.
Pas tout fait comme tout le monde,
parce que les petits malins de tout l'heure
sont dj partout, bousculant, pitinant,
insultant ces nouveaux venus ...
Sachant bien que ces derniers ont
d prendre leur courage deux mains pour
s'exposer ce genre d'exprience.
Soldats argentins de la Minustah maintenant en ordre De fait, l'instant d'aprs ceux-ci
une foule de sinistrs aux Gonaves AP doivent battre en retraite. Laissant toute la
pour alimenter le march noir ... les gens ont aussi rapport place aux "chimres."
que les agencies humanitaires vont dans des quarters qui Voici donc la distribution de l'aide qui se heurte
ne sont pas les plus affects. Par example, Raboteau. des problmes d'un tout autre ordre, mais qui sont bien
En effet, qui dit aide dit ordinairement quarters ntres ...


dfavoriss.
Mais aux Gonaves, c'est tout le monde qui est
atteint et l'Avenue des Dattes, o s'alignent les principaux


Tout cela, cause d'un seul facteur: l'autorit.


(voir Aide / 15)


Page 9


dif
au;

qu







Page 10


UNE TRAGEDIE NATIONAL


I Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


Gonalves : Dans une ville traumatise,
(Gangs ... suite de la page 2) d e Cette clinique est tenue par 66 mdecins
Gonaves, a dclar avoir trait 30 personnel d e a n s fo n t la 10 1 cubains bass aux Gonaves, qui ont t rejoints
pour des blessures par balles reues lors de par 17 volontaires du Venezuela.
combats pour de l'eau et de la nourriture. ncessite un parcours de 9 heures de temps, qui est un Selon le Dr. Compas, la plupart des cas traits
Anne Poulsen du PAM (Programme Alimentaire vritable cauchemar (crit Associated Press), avec la sont des blessures infectes par l'eau contamine, don't
Mondial) a dclar que les agencies humanitaires travaillent dernire parties du voyage constitute par un lac de boue de certains'peuvent provoquer une gangrne.
presque 24 heures sur 24 pour faire parvenir de la nourriture 4 mtre de profondeur o beaucoup de vhicules restent


aux victims mme en
utilisant des bourriques comme
moyen de transport.
Quand des camions
transportant 8 tonnes de
nourriture sont bloqus par la .' ,
boue, nous dchargeons la
nourriture des camions et nous
la chargeons sur des bourriques
et des mulets pour atteindre les
localits ... o des gens n'ont
pas mang depuis une
semaine ", depuis le passage de
la tempte, a dit Anne Poulsetn.
PAM et Care ont
distribu 120 tonnes de
nourriture en trois jours assez
pour nourrir 48.000 families en
un jour, a-t-elle expliqu.
Selon le directeur du
Pam, Guy Gauvreau, les eaux de
Jeanne ont dtruit la rcolte de
riz et de fruits dans l'Artibonite,
le principal grenier du pays,
" aussi maintenant le pays ne En fin de semaine une distribution plus organise des secours; cependant une nouvelle meute peut
peut pas se nourrir sans l'assistance extrieure. clater ds que le stock d'eau et de nourriture est puis photo AP


Quelque 300.000 personnel sont laisses sans
logis par la tempte, don't 200.00 aux Gonaves.
Le Premier ministry Grard Latortue envisage une
vacuation d'une parties des sans logis dans des tentes qui
seraient installes en dehors de la ville. Certains des sans
logis disent maintenant qu'ils sont prts laisser la ville,
par peur des pidmies. Gonaves a une population
d'environ 250.000 habitants.
Les cargos remplis d'aide dbarquent la capital,
Port-au-Prince, mais transporter les colis aux Gonaves


bloqus.
D'autre part, des convois ont t attaqus par des
residents dsesprs pour s'emparer de l'eau et de la
nourriture bord.
"Nous avons faim ont cri les residents aux
soldats les repoussant des camions qu'ils veulent attaquer.
Il n'y a pas d'eau potable, il n'y a pas de
resources ", a dclar le Dr. Jose Manuel Aguilar, torse
nu avec une stthoscope autour du cou, en train de traiter
un bb dans une clinique mobile installe sous une tente.


D'autre part," il n'y a
pas de machines X-Ray, pas
assez d'antibiotiques, pas assez
d'anesthsie, aussi beaucoup
des procedures utilises sont
trs rudimentaires a dclar le
mdecin hatien.
La Mission de l'ONU
pour la Stabilisation en Haiti
(MINUSTAH) a dpch en
renfort 150 militaires
uruguayens pour renforcer les
600 soldats de maintien de la
paix qui taient dj aux
Gonaves.
Cependant le Gn.
Heleno a rappel qu'il a
seulement 3.000 soldats sur les
6.700 don't il a besoin et qu'il
devrait recevoir plus d'aide'de
la police hatienne.
Pour le moment il n'y
a (aux Gonaves) pas de
scurit, il n'y a pas de
patrouilles. Il n'y a pas une
police fonctionnelle, dit un
observateur tranger, alors que


la ville grouille de gangs arms.
Selon le commissaire de police, Abner Vilm, des
gangs envahissent les maisons profitant du black-out la
nuit. Il a dit que ses hommes rduits 15 aprs le passage-
de la tempte ont-essay de ngocier avec les gangs,
mais que ces dernier n'ont rien promise.


(Associated press)


Dputs Black

Caucus sollicitent une

aide d'urgence de $250

m millions ... (Aide ... suite de la page 2)
une augmentation substantielle des troupes de la Mission
des Nations-unies en Hati dans le but de faciliter la
distribution de l'aide alimentaire aux sinistrs des Gonaves
et des autres rgions du Nord et du Nord'Ouest.
Maxine Waters s'est galement prononce sur une
vacuation temporaire des sinistrs des Gonaives afin
d'assainir la ville. Elle en a profit pour annoncer sa visit
prochaine et celle de son homologue John Conyers dans la
cit de l'indpendance.
Si nous nous rendons en Hati, ce sera dans
l'unique but de visiter la ville des Gonaives afin de juger
de la gravit de la situation ", a dclar Maxine Waters.
Le 24 septembre dernier, les Etats-Unis avaient
annonc une aide de 2 millions dollars Hati. Un montant
additionnel de $500.000 a t promise le 29
septembre coul.


L'Onu

va

lancer

un

appel

a une

aide



pour

Haiti


Membres de la force onusienne bloqus dans les flots laisss par
la tempte Jeanne au mileu de la Savane Dsole photo Thony
Par Joseph Guyler Delva


GONAVES, Haiti, 30
Septembre Les Nations unies
vont lancer un appel l'aide
international d'urgence hauteur
de 30 millions de dollars pour aider
Hati se remettre d'inondations
qui ont fait des centaines de morts,
a dclar la directrice de l'Unicef
mercredi l'occasion d'une visit
sur l'le.
"La situation est assez
catastrophique ici", a dclar Carol
Bellamy, qui s'est rendue
Gonaves, une ville durement
touche par les inondations
provoques par la tempte
tropical Jeanne il y a bientt deux
semaines.
On estime 2.400 le
nombre de personnel qui ont pri
dans ces inondations, selon des


responsables locaux. Les ONG
s'efforcent de procurer de la
nourriture de nombreux
Hatiens.
"Les hpitaux ne
peuvent pas fonctionner. Ils sont
pleins de boue", a expliqu
Bellamy. "Les coles servent
d'abris. On distribue de la
nourriture, mais ce n'est pas
encore suffisant."
La directrice du Fonds
des Nations unies pour l'enfance
a fait savoir que l'Onu lancerait
vendredi un appel l'aide pour
30 millions de dollars, soit le
montant don't les autorits
hatiennes estiment avoir besoin
pour fournir de l'eau et de la
nourriture, ainsi que d'autres
(voir ONU / 11)






Mercredi 6 Octobre 2004 FESTIVAL Page 11
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36Pa 1





















htt ww.rasinfest.com









Haiti: la tempte Jeanne a fait prs de 2.000 morts
GONAIVES, Haiti, 4 Octobre Le bilan du
passage dvastateur de la tempte tropical Jeanne en Hati
s'est encore alourdi, atteignant prs de 2.000 morts, selon
un dernier bilan annonc dimanche soir par les autorits.
D'aprs Dieufort Deslorges, un porte-parole de la
protection civil d'Hati, le nouveau bilan s'lve 1.970
morts et 884 disparus, alors que quelque 300.000 Hatiens
sont toujours sans abri, essentiellement dans la region des
Gonaves, plus de deux semaines aprs le passage de la
tempte tropical. Ul ARII NI AI
Selon les autorits, la plupart des personnel
portes disparues dans le nord-ouest du pays sont .
prsumes mortes.,AP

Etats des Caraibes

frapps par des
ouragans en appellent -

l'aide international ...'
NATIONS UNIES, le, Octobre Les chefs d'Etats ." -
des Cara'bes ont voqu jeudi la devastation de leurs pays
aprs le passage de rcents ouragans au course de diffrents
discours l'Assemble gnrale de l'ONU, remerciant les
Etats membres pour leur aide d'urgence mais demandant :
une aide supplmentaire pour la reconstruction.
(voir Carabes / 12)

ONU: un appel

une aide d'urgence ...
(ONU ... suite de la page 10)
denres de base, aux populations sinistres pour les trois .:
mois venir. '.":
Les forces de maintien de la paix de l'Onu en Hati .
ont tabli un centre medical de fortune dans une cole o ,"
des mdecins ont soign 2.000 personnel en dix jours, pour
la plupart des personnel rendues malades par une eau
devenue impropre la consommation.
Vingt-cinq femmes y ont en outre accouch cette
semaine.
Le ministry de l'Agriculture, Philippe Mathiew, a
estim les dgts provoqus par les inondations dans la
region de Gonaves 21 millions de dollars.
Selon des responsables, les donateurs
internationaux ont promise de verser 84 millions de dollars
pour Hati, don't dix millions que la Banque interamricaine
de dveloppement va tirer d'un emprunt en course ds que DUTCH CARIBBEAN AIRLINE
les autorits hatiennes auront fait savoir quelles dpenses
elles competent affected cette some.
Les Etats-Unis et le Canada ont promise deux
millions de dollars chacun, le Venezuela un million et
l'Union europenne 1,5 million de dollars. (Reuters)








I UNE TRAGEDIE NATIONAL I


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


GONAIVES: Dsastre Envi

Dr. GabrielNicoasdans un Etat en C
Octobre 2004


La catastrophe qui s'est abattue sur le Grand Nord,
notamment sur la region mtropolitaine des Gonaves est
un rappel brutal de l'tendue et de la profondeur de notre
cruise de socit. Il s'agit bel et bien d'une crise structurelle
gnralise qui s'est corse depuis -
une vingtaine d'annes, et don't les
difficults conomiques, les
rebondissements politiques, les B
dsastres cologiques n'en sont que
des expressions spcifiques.
Certes, Gonaves, c'est
d'abord un pathtique appel la
Solidarity Nationale et
International d'une population
dsempare, impuissante. C'est la
faim, les pidmies nos portes.
Gonaves, c'est probablement la
ville martyre qui announce d'autres
dsastres venir. Gonaves voque
donc un pays menac jusque dans
son intgrit physique, une
population sujette tous les alas,
un tat incapable d'assumer ses
responsabilits les plus
lmentaires.
Mais, Gonaves ne serait-
ce pas aussi et surtout le dernier
visage, peut-tre le plus grimaant,
qu'emprunte notre cruise de socit ?
Dans un tel cas, cette catastrophe
cologique pourrait- prendre tout son sens si on
l'apprhendait partir des ses antcdents historiques, sa
configuration systmique, sa spcificit conjoncturelle et
sa composante institutionnelle.

Les antcdents historiques de notre crise
cologique remontent 1492, marquant l'arrive en Ayiti
des premiers colons europens. Les premires narrations
et autres tudes historiques ultrieures dcrivent les
caciquats comme un space o rgne une certain harmonie
social et surtout un quilibre cologique certain. Mais la
colonie d'exploitation et non de peuplement, que les
espagnols puis'les franais institurent en Ayiti, inaugura
le mode de prdation qui leva le viol et le pillage
systmatique du capital natural, en norme. On comprend
mieux pourquoi le colonis n'est nullement prdispos
adopter un comportement cologique dans ses agissements
quotidiens.

La configuration systmique de l'infrastructure
agraire-marchande, ainsi que la structure sdtiale du pays
aprs l'indpendance, sont d'inspiration oligarchique, et,
par voie de consequence, peu enclines remettre en
question le mode de fonctionnement prdateur initi par le
modle colonial-esclavagiste, ax sur une exploitation
excessive de l'espace national. Pour beaucoup de
privilgis du systme social traditionnel oligarchique en
cruise, Hati est demeure pendant longtemps un space de
jouissance de l'hritage et des rentes foncires et
immobilires, en plus du profit commercial facile, associ
au coup mont qui tutoie les frontires de la lgalit,
en sus des schmas spculatifs sans risques. Ce
comportement prdateur, parasitaire, s'harmonise tout


Etats des Carabes

en appellent

l'aide international
(Carqibes ... suite de la page 11)
Quatre ouragans ou temptes tropicales
conscutifs ont ravag l'archipel des Carabes, tuant plus
de 1.550 personnel Hati, plus d'une centaine d'autres
travers la region ainsi qu'une autre centaine aux Etats-Unis.
"Qui peut nous aider ramasser les morceaux d'un
pays ravag avec une conomie dsorganise et viter un
dclin prcipit?" a demand l'ambassadeur de l'le de la
Grenade aux Nations unies Lamuel Stanislaus, valuant le
cot de la reconstruction de son seul pays 2 milliards de
dollars (1,6 milliards d'euros).
Il en a appel l'aide de l'ONU et a affirm que
le bureau de la Coordination de l'aide humanitaire prvoyait
de lancer un appel des fonds pour Hati et La Grenade.
Le ministry bahamen des Affaires trangres
Frederick Mitchell a insist sur le fait que toutes les
Carabes avaient besoin d'une aide immediatee". "Ce qui
a t offert la region jusqu'ici est terriblement insuffisant",
a-t-il ajout. AP


fait avec les agissements irresponsables des paysans sans
terre et autres mtayers ou deux moitis ", qu'un
systme de tenure archaque ne scurise gure. Ces fils
abuss-abusifs du pays, qu'ils soient dans leur habitat
. ft ; ,;-,**: ; i -. -


Gonaives Jour J + 2 semaines photo Thony
natural ou dans les banlieux bidonvillises, sont sans merci
pour l'environnement. Le systme social oligarchique
litaire en cruise qui fait de la prdation et de l'exclusion
ses valeurs cardinals, produit et encourage une mentality
parasitaire et un comportement anti-cologique.

La spcificit conjoncturelle de la crise hatienne
de socit qui s'est acclre partir de 1985-86, constitute
une situation presque dliquescente qui dure depuis environ
vingt (20) ans. C'est entire autres l'autorit de l'tat qui a
fait les frais de cette situation d'exception qui perdure. On
connat les consequences nfastes sur l'environnement du
" dchoukaj qui accompagne, tel un rituel, les
changements violent de rgime. En tout tat de cause, on
constate que le bassin versant qui surplombe Gonaves est
plus dnud que jamais. Aujourd'hui, la gestion routinire
de la chose publique est de toute evidence, et depuis 1986,
en-de des performances administrative enregistres sous
la dictature de Jean-Claude Duvalier. De nos jours, on ne
s'occupe plus du courage des course d'eau qui traversent
rgulirement Gonaves. C'est ainsi que sur ces entrefaites,
" la petite rivire ", la quinte et mapou ont conjugu
leur furie pour dvaster la ville des Gonaves, alors que les
operations de courage avaient comme mentionn cess
depuis bon nombre d'annes. L'effritement de l'autorit
de l'tat, s'il devait se poursuivre longtemps encore, aurait
des consequences incalculables sur l'co-systme du pays.

La composante institutionnelle de la cruise de
l'environnement rsume la difficult qu'prouvent nos
technocrates et cadres de l'appareil d'tat placer l'intrt
du pays au-dessus de leur plan personnel de carrire, de
leurs intrts particuliers ou encore des vises corporatistes
de l'institution tatique o ils prtent leurs services. C'est
ce qui expliquerait, tout au moins en parties, que de 1996
2003, le parlement hatien a toujours eu d'autres chats et
d'autres chattes fouetter, que d'approuver les divers
projects de lois organique soumis pour ratification par le
Ministre de l'Environnement.


ironnemental
1 Les diffrentes lgislatures qui
r ise furent saisies de la question ont t
vraisemblablement influences par diverse personnalits
ou institutions tatiques rivals ", mieux ancres dans le
milieu, qui s'estiment avoir un droit de regard prioritaire
sur les questions lies l'environnement. Par example, au
Ministre de l'Agriculture, la
Direction des Ressources
Naturelles gre entire autres les
resources en sols, en bois, la
couverture vgtale, les bassins
versants. Quant au Ministre du
Plan, la Direction de
l'Amnagement du Territoire
avait traditionnellement
jurisdiction sur la protection de
l'environnement. Il faudra une
volont politique sans faille et
S iune connaissance pointue des





insignificant entiree 0,25% et
S 0.5% du budget national) et un
S .. personnel technique nettement
insuffisant (une seule direction
technique fonctionnelle, utilisant
les services de seulement trois

agronome). Paurtant, le discourse official continue fire
une part belle l'environnement. Par ailleurs, c'est une
ralit admise dans tous les milieux techniques, tant
nationaux qu'internationaux, verss dans les problmes de
l'environnement, que l'impor-tance de ce secteur est telle
dans l'oprationnalisation d'une vraie politique de
dveloppement dit durable, que ce secteur devrait avoir un
rayonnement horizontal "trans-sectoriel pour mieux
articuler les activits de secteurs connexes spcialiss.
Mais, on a russi au contraire l'exploit de
souligner le caractre prioritaire et mme stratgique de
l'environnement et simultanment de banaliser le Ministre
de l'Environnement Une manire de dire que les questions
de l'environnement sont les affaires de tout le monde, du
MARNDR, au MPCE, des postes de consultant d'ici et
d'ailleurs ; tout, sauf une volont sans mesquinerie
technocratique de donner au Ministre concern les moyens
financiers, lgaux, techniques, au diapason du dfi national
lever. Face la troublante probability que d'autres
catastrophes naturelles viennent frapper bientt d'autres
rgions fragilises du pays, il nous faut casser la langue de
bois technocratique qui voile les complots corporatistes
sans grandeur contre les intrts suprieurs de la Nation.
Six (6) mois environ avant la catastrophe naturelle
qui a presque dtruit la cit de l'indpendance, le
Gouvernement de transition a dcid de ravaler le Secteur
Environnement, du rang de Ministre qui est le sien depuis
sa mise sur pied en 1994, celui bien plus modest de
Secrtairerie d'tat, sous la tutelle d'une nbuleuse... Et
dire que gouverner c'est prvoir Mais, partir de quelle
vision ?
On n'est donc pas sorti de l'auberge, ni de la cruise
du systme social oligarchique traditionnel qui fermente
les mentalits les plus archaques, et les dsastres
cologiques les plus meurtriers.
Avec Gonaives, l'tat de la cruise de l'co-systme
national prend tout son relief, surtout lorsqu'on la situe
l'intrieur des paramtres d'un tat en crise.


LE MONTANT TOTAL DE L'AIDE
DU GOUVERNEMENT AMERICAIN HATI EN
FAVEUR DES VICTIMS AUX GONAIVES ET PORT-DE-
PAIX S'ELEVE 5 MILLIONS DE DOLLARS


L'Ambassadeur des Etats-Unis en Haiti, M. James
B. Foley, a annonc ce jeudi 30 septembre 2004 que le
gouvernement amricain a donn une aide supplmentaire
Hati en faveur des victims aux Gonaves et Port-de-
Paix. Cette assistance s'lve $2.6 millions de dollars et
elle est rpartie comme suit :
.Un montant de $503.000 servira la
reconstruction des systmes sanitaire et hydraulique en vue
de rhabiliter les plus importantes sources d'eau potable.
Une some de $1.736.000 sera affecte la
reconstruction et la rehabilitation des logements.


Un budget de $400.000 sera utilis pour la
rehabilitation des routes, d'infrastructure et des systmes
d'irrigation. Ce montant sera utilis pour la prevention de
la dtrioration des routes, le terrassement et la construction
des caniveaux d'coulement en bton.
Cette nouvelle assistance des Etats-Unis s'effectue
en addition aux $2.5 millions dollars environ de l'aide dj
annonce presque tout le montant du Bureau d'Assistance
Externe aux Dsastres de l'Agence Amricaine pour le
Dveloppement International (USAID/OFDA).
(voir Aide US / 14)


Page 12







Page 13


Mercredi 6 Octobre 2004Annonces class
Ha'ti en Marche Vol. XVIII No. 36 Nos petites Annonces classes


Coiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
15456 West Dixie Highway

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper: 524-0086


Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de Lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Fre


ah


Points de Vente Haiti en Marche


I Miami


\ Vacances,
Loisir

Le Plaza Htel
Tlphone
224-9305
224-9307
224-9308
224-9309
225-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti
P.O. Box 1429


M Mdecins
^ Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
routes assurances acceptes
:arte Medicaid pour femmes
enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
301 751 6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologue
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930


BjI Foucht
Pa e \otre command
:- '05 757 6408
et venez chercher votre
command dans moins d
e 15 minutes.
Lgumes, Boulettes, Griot,
Tasso de Cabrit
Lambi Poisson
Riz et Pois cols
Pois rouge en Sauce
et toutes sortes de Jus
8267 N. Miami Ave
"La Cuisine
Hatienne Dans toute sa
saveur !"


Pomnano Beach


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 781 2500

Delray Beach

Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach FI 33183

Our Lady Bakery
102 S.E. end Avenue
Delray Beach, FI 33444
561 272 3556


Lucas Super Market
14750 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0419

Eclipse Communication
9290 S. W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616
Lil'Angel
Consignment Store
King's Meadow Shopping
Center
9965 S.W. 142nd Avenue
Miami, Florida 33186
Tl.: 305 385-1111


Heavy Equipment
Mechanics
Must have experience

DFWP,MOCEEO/AAE

Benefits include Ins./401 K

Apply at Central Florida
Equipment

9030 NW 97th Terrace

305 888 3344


Orlandoi


Naudy Record shop
1325 W. Washington St
Orlando, FH 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Haiti en Marche

Chaque semaine,
lisez Hati en Marche
et pour ne rater aucun
numro,
abonnez vous:
Port-au-Prince
221-0026 /417-0384
Miami
305 754-0705


FESTIVAL (musique,
thtre, danse,
expo, conferences)

Le Vaudou en Haiti
et ses racines
bninoises
du 6 au 9 octobre
2004 I'Espace
Senghor
Chausse de Wavre,
366 1040
Bruxelles +32 2
230 31 40


______________ J _____________. _____________


I I Ii


Nouvelle aide Hati: 9 tonnes

d'aliments, 6 autres pour purifier l'eau


GONAIVES (Hati),
ler oct. (AFP) Une
usine de production
d'eau potable a t mise
en service vendredi aux
Gonaves (nord-ouest),
ville don't les 250.000
habitants sont privs
d'eau potable depuis le
passage de la tempte
tropical Jeanne- il y a
deux semaines, a
constat un journalist
de l'AFP.
Installe en moins de
quatre jours la sortie
sud de la ville, cette
usine produira dans un
premier temps 100.000
litres d'eau potable pour
parvenir mardi
600.000 litres par jour,
soit la consommation de
15.000 personnel.
Depuis les inondations,-
qui ont coup le rseau
"d'eau potable et celui
d'lectricit, l'eau
potable est distribute
aux sinistrs seulement
en bonbonnes de vingt


litres ou en bouteilles d'un
litre et demi par les
organizations humanitaires.
Ce manque d'eau potable
provoque de nombreux cas
de diarrhes chez les
enfants et les nourrissons,
selon les mdecins.
Quatorze tonnes de
matriel, a expliqu l'AFP
Henri Lhomme de la Croix-
Rouge franaise, ont t
ncessaires pour monter
cette usine, protge jour et
nuit par une quinzaine de
soldats uruguayens de la
Mission de stabilisation des
Nations unies en Hati
(MINUSTAH).
L'eau, puise dans une
rivire proche, est d'abord
dcante et clarifie dans de
grandes cuves puis traite,
l'aide de chlore, dans
d'autres cuves o les
camions-citernes viennent
s'approvisionner. -

Lisez Hati

en Marche


BRASILIA, 2 oct. (AFP) Le
Brsil a envoy samedi Hati
une nouvelle aide compose de
neuf tonnes d'aliments et 6
d'hypochlorite de sodium pour
purifier l'eau bord d'un
Hercules C-130 des forces
ariennes, a annonc la
prsidence Brasilia.
L'appareil devrait arriver Hati
dimanche aprs une escale
samedi soir Boa Vista, dans
l'Etat de Roraima, au centre-
ouest, a indiqu le colonel
Homero Zanotta, du cabinet de
scurit institutionnelle de la
prsidence brsilienne.
Il s'agit du troisime envoi d'aide
humanitaire dcid par le
gouvernement du president Luiz
Inacio Lula da Silva en faveur
des victims des inondations
provoques par la tempte
tropical Jeanne qui a fait 1.554
morts et 904 disparus Hati. La
cargaison d'aliments est forme
de lait en poudre, riz, huile
d'olive, soja, mas et farine de
mas.
Le 26 septembre, le Brsil avait
envoy 12 tonnes d'aliments qui
avaient t donnes au
gouvernement par des entreprises
du secteur la demand des
autorits et le 22 septembre,
Brasilia avait dpch une tonne
de mdicaments.
Mercredi prochain, un autre
avion brsilien partira pour Hati
charge d'aliments.


Le Brsil est la tte du contingent
militaire de la Mission de
stabilisation des Nations Unies en
Haiti (MINUSTAH) qui tente de
normaliser la situation politique


Vous aimeriez vous aussi
avoir votre propre site internet ?
Adressez-vous notre
webmaster
siteweb@etheart.com
et admirez ses
nombreuses crations.
Entre autre,
le site Haiti en Marche
www.haitienmarche.com
est l'une de ses ralisation.


Site Internet
Vous aimeriez vous aussi
avoir votre propre site
Internet ?
Adressez-vous notre
webmaster
siteweb@etheart.com
et admirez ses
nombreuses crations.
Entre autre,
le site: Hati en Marche
www.haitienmarche.com
est l'une de ses ralisations


________________________________________________________________________________________ M Mmi


du pays le plus pauvre
d'Amrique latine et des
Carabes. -







Projet Aquabella
De trs beaux terrains


au bord de la mer.
Ctes des Arcadins.
Scurit garantie
Environnement agrable.
Il nous reste encore quelque,
terrains vendre
dans le cadre du project
Club Nautique Aquabella
surplombant la mer et le
Lac Egang Bois Neuf avec
accs sur une plage prive
dans le cadre d'un
lotissement scuris.
Vous pouvez nous crire
e-mail:
haitiaquabella@yahoo.com
Tlphone:
509-245-5805
509-245-0620
509 223-2005
509 408 9530
509 401 3677
509 556-7763


Abonnez-vous
Hati en Marche
221-0026


I- i


Mise en service d'une usine de

production d'eau potable aux

Gonaves


~" r


I -----,----------- -------- .


. -- -


i


zi


1


I








SANTE


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


Les utilisateurs du Vioxx invits changer de traitement


PARIS (Reuters) L'agence franaise de scurit
sanitaire des products de sant (AFSSAPS) a invit les
patients traits avec l'anti-inflammatoire Vioxx changer
de traitement, aprs la decision des laboratoires Merck
Sharp et Dohme-Chibret d'arrter sa commercialization.
Dans un communique, l'Agence recommande
tous les patients traits par Vioxx de consulterr leur
mdecin pour modifier leur prise en charge thrapeutique".
"Cette dmarche ne ncessite pas d'tre ralise
dans l'urgence, compete tenu du fait que le risque de


complication cardiovasculaire reste cependant faible et
n'apparat qu' long terme", prcise l'AFSSAPS.
La decision des laboratoires Merck Sharp &
Dohme-Chibret fait suite une analyse des rsultats
intermdiaires d'un essai clinique qui a mis en evidence
un doublement du risque d'infarctus du myocarde et
d'accidents vasculaires crbraux.
L'AFSSAPS note toutefois que cette tude se
rfre la dose de 25 mg/jour, posologie maximale
autorise en France. Elle indique galement que


. l'augmentation du risque "n'est significative qu'au-del
de 18 mois de traitement continue, ce qui n'est le cas que
d'un petit nombre de patients en France".
Le Vioxx tait utilis dans le traitement
d'affections rhumatismales (arthrose et polyarthrite
rhumatode).

Merck: le retrait du Vioxx, un dsastre
pour un group dj prouv
NEW YORK (AFP) Le retrait immdiat dans le
monde entier de l'anti-inflammatoire Vioxx, un des


Les Hatiens de Miami se solidarisent pour venir en aide

aux victims de la ville des Gonaives et du Nord-Ouest


Par Evens Hilaire

MIAMI, 30 Septembre La tempte tropical
Jeanne restera dans la mmoire de tous les Haitiens,,
notamment ceux qui viennent des Gonaives o Jeanne a
fait tant de malheurs. Jusqu' date on ne sait pas encore le
nombre exact des victims.
Christina Adrien Honorat, une dame de 69 ans,
originaire des Gonaives, a perdu 3 de ses 4 enfants. C'est
pour la premiere fois mon ge ", a-t-elle dclar au micro
d'un journalist de TV 5, qu'elle a vu pareille chose.

L'AIDE US S'ELEVE $5
MILLIONS
(Aide US ... suite de la page 12)
Le montant total de l'assistance des Etats-Unis
date s'lve donc plus de $5 millions de dollars
amricains. Les experts amricains en matire de sant et
de dsastre continent d'valuer la situation sur le terrain,
conjointement avec les reprsentants des Nations-Unies,
CARE, la Fdration Internationale de la Croix Rouge,
l'OPS/OMS et les autres organizations prsentes sur les
lieux. Ils front des recommendations quant aux
interventions futures.


Madame Honorat, qui habite la Rue Magloire
(Gonaives), a dclar que jusqu' present on n'tait pas
arriv rcuprer les corps de ses fils.
Des Hatiens de diffrents Etats, aux tats-Unis
d'Amrique, se mobilisent pour venir en aide aux victims
des Gonaives. Ceux qui taient diviss cause de leur
position politique se sont runis en la circonstance en
comits pour collector toutes sortes de products: savon de
toilette, lait, huile, chaussures, vtements ainsi que de
l'argent en espces.
Dans tous les coins de Miami, on rencontre des
gens qui viennent apporter leur contribution. l'Eglise
Saint Paul et les Martyrs, dirig par le Rvrend Fritz Bazin,
des hatiens comme des trangers faisaient la queue pour
apporter des articles dans le conteneur mont pour la
circonstance sur la cour de l'Eglise.
Un service religieux a t organis le samedi 2
Octobre avec la participation de diffrentes glises de
Miami en mmoire des personnel disparues. La 54me a
t bloque partir de Biscayne Boulevard jusqu'au North
Miami Avenue. Un mini marathon tait aussi organis au
profit des victims de l'ouragan Jeanne en Haiti.
la 148me Rue N.E. 6me Avenue, une tente a
t dispose par un animateur de radio, de concert avec


'1 il L' I Aw il "A'.J I *] I
Pwoduithimik tankou penti aluil, mineral spirits, pwodui pou
netwaye pisin, ensektisid, pwodui pou touye move zb epi
lot kalite pwodui chimik nou svi lakay nou ka kreye gwo
pwoblm pou anviwonman an si nou jeteyo nenpot jan ak
nenpot kote. Pou evite sa, rezidan Miami-Dade County gen
dwa pote jiska 50 liv pwodui chimik sa yo nan program
espesyal ranmasaj pwodui chimik adomisil la. N'ap resikle,
oubyen jete pwodui chimik sa yo nan yon fason ki pa dan-
jere epi ki gratis (BIZNIS PA LADAN). Men kouman pou nou
prepare pou ranmasaj pwodui chimik adomisil la:
* Kite chak produi nan veso (bwat, mamit, sache oubyen
bouty) li te vin depi le nou te achte I la. Pa bliye mete
etikt sou li pou idantifye ki kalite pwodui li ye.
* Fbk veso yo byen bouche. Si veso a ap degoute, mete
pwodui a nan yon lot veso ki pi go epi mete
jounal ladan pou absobe
pwodui a.
* Mete tout veso ki gen
pwodui chimik yo nan yon
bwat oubyen yon ks .
byen solid, epi plase yo
Iwen kote moun
chita. '
SNou pa aksepte ni .
materyel eksplozif ki "'
ka sote, ni materyl '.'
ki gen reyon
radyoactif, ni vye "
dech ki gens ;
enfeksyon ladan yo.
ePentialo nen d,,
jete nan fa ra
nmal depi li byen '
seche. Pou f yon
penti alo seche vit,
mete ladan sab
oubyen journal pou
absobe likid yo.


Nou aksepte tout kalite apary
elektwonik tankou konpit ak tout
materyl ki genyen nan konpit,
televizyon, video, radyo-
kominikasyon, telefn selil etc.


d'autres amis. Ils se
disent satisfaits de la
participation de la
communaut hatienne
du Sud de la Floride qui
s'est montre on ne peut
plus concerne par les
malheurs faits en Hati


par l'ouragan, spcia-lement dans la ville des Gonaves
(plus de 1.500 morts).
Des policies hatiano-amricains de Miami se
sont aussi constitus en association .pour collector des
products au profit des families sinistres des Gonaves.
Ils ont dj rempli plusieurs conteneurs de
nourriture et d'importants matriels. Selon eux, une
premiere cargaison devrait laisser Miami le mardi 5 Octobre
destination des Gonaves.
Le chef de la Police de Miami, John F. Timoney,
souhaite que le stuff" collect aille directement aux
personnel sinistres.
Idem dans les coles publiques de Miami Dade,
spcialement le Sabal Palm Elementary School, o les
membres du PTA (Parent Teacher Association) collectent
eux aussi pour venir en aide aux victims des populations
Hatienne et Jamaicaine victims.
L'ancien maire de Port-au-Prince, Joseph
Emmanuel Manno Charlemagne, qui parlait au nom du
Tap Tap Restaurant (South Beach), annonait pour le
samedi 2 Octobre une leve de fonds en faveur des victims
de Jeanne en Hati.
Il en a profit pour critiquer les autorits hatiennes
qui, selon lui, n'ont rien fait pour pargner au pays ce genre
de catastrophes.
Dans le mme ordre d'ides, un festival sera
organis le 11 Octobre prochain au local de la FIU (Florida
International University), avec la participation de plusieurs
groups musicaux, notamment Djakout, Nu-look etc.
L'objectif de ce spectacle est de recueillir des
fonds pour les victims de la tempte tropical Jeanne.


INMATE CLOTHING Cost $10.00


Page 14


I


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


PROCUREMENT MANAGEMfENT


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following
bid(s), which can be obtained through the Department of Procurement
Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1"' Street, Suite 112,
Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar
fee for each bid package (see cost ofeach bid package below) and an additional
$5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. All requests by mail must contain
the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and
phone number and a check for the correct dollar amount made payable to:
"Miami-Dade Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our
Website (www.miamidade.gov/dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will
be opened promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after
the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened
or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-
Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or
caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk ofthe
Board Office located at 111 NW Il' Street, 17'h Floor, Suite 202, Miami, FL
33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with
County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on W ed n e s d a y
October 27, 2004


I


7727-3/09-OTR


MIAMFDD







Mercredi 6 Octobre 2004
Hlti; n Maroche Vnl YVITT IMn o t


& POPULATION


mdicaments vedettes de Merck, est une calamit pour ce
group pharmaceutique amricain dj en difficult.
Merck, qui a vendu pour 2,5 milliards de dollars
de Vioxx en 2003, a dcid de retire ce mdicament aprs


(Aide ... suite de la page 9)
L'autorit inexistante. L'autorit, qu'elle soit
publique ou morale, car la distribution aurait lieu en pleine
cathdrale que ce serait pareil ...
L'autorit donc qu'il ne faut pas prendre dans sa
seule dimension rpressive, coups de bton, mais la
vritable autorit, celle qui disparat dans une socit du
fait d'abord que celle-ci ne croie plus dans les valeurs,
quand une socit a trahi ses propres valeurs.
Avant qu'une civilisation disparaisse, il y a
d'abord la priode appele dcadence, n'est-ce pas. Le
retour de l'animalit ...
Mais cette semaine il y a des proccupations plus
urgentes: l'aide faire parvenir tous les Gonaviens
gnralement quelconques ...
La semaine dernire, l'aide tait insuffisante. Elle
ne risque plus de l'tre, dsormais ce sont des cargos entiers
(Hercules, Airbus, non pas des Antonov!) qui atterrissent
ou s'apprtent atterrir l'aroport international ...
D'abord, cette plus grande quantit d'aide est de
nature calmer les apprehensions de ceux qui redoutaient
une operation cosmtique et qui peuvent esprer maintenant
qu'ils seront servis demain s'ils n'ont pas eu leur chance
la veille.
On risque donc moins de mini-meutes l'arrive


trois ans d'tudes cliniques ayant dmontr qu'aprs 18
mois de traitement, il augmentait les risques d'accidents
cardiovasculaires et de crise cardiaque chez les patients.
Environ 2 millions de personnel dans le monde


de chaque gros camion blanc du Programme alimentaire
mondial ...
En un mot, il y a suffisamment pour servir tout le
monde.
Donc, No. 1) rassurer la population que pas la
peine de se battre ou d'aller se faire battre ...
No.2) Avoir recours aux institutions ... Mais nous
hsitons vous dire lesquelles, et c'est l aujourd'hui notre
problme majeur. Quelle institution respectable et surtout
respecte en Halti?
No.3) Avoir des dpts sur place, pour viter les
convois routiers qui attirent les gangs arms.
Mais ces dpts doivent tre bien protgs. Et par
des protecteurs qui ne les ouvriront pas pour des gangs
amis ...
C'est aux pouvoirs publics de faire comme matre
Jean Jacques ...
Mais hier on apprend que l'ONU a demand
ses composantes d'augmenter le nombre de casques bleus
en Hati pour assurer la protection de l'aide humanitaire.
L'international pense tout, n'est-ce pas.
Et nous?

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


*EUZAMEIN SANT.

i AOOVN
:WZAMEN -ZE

CEUZAMMN SAN


KOLE9TE5IOL, 9SIX



LZAM~N WPO

, Er'KA94ON 9ANTE


Co p2m


YanzzQdY~;( /6:~ &k'o6 0

C~,2ar /r ff~~ Nat tcB


8260 Ak 2zed AM,

fam2 /Z $Z'49


Q2u~2z4~y2l 2 f (~oS5Zj


POQ~


~$-4Q Pt?98i~O


1~aQTEPWA Abc
i '
I.*

r ?-gRTEN 9IO N
l. :"~~I7j':i;. *EZENPO

*EI 4A IKZMAMEN PAF
SAOWARQA


SCHOOL OP MEDICINE!


La distribution de l'aide

implique diffrents facteurs


VOTE ELECTRONIQUE

Election

amricaine:

suspicion sur les

machines voter

lectroniques
Mercredi 29 septembre 2004
Environ 10 millions d'lecteurs
amricains liront leur president le 2
novembre via des machines lectroniques
cran tactile. Mais un rapport de l'OSCE
souligne qu'elles sont trs loin de garantir
un scrutiny sans polmique.
L'lection prsidentielle amri-
caine du 2 novembre va-t-elle nouveau
turner l'imbroglio politico-technico-
judiciaire, comme ce fut le cas il y a quatre
ans? Tout n'a pas encore t mis en euvre
pour viter les contestations et les suspicions
qui ont entour l'lection de George W. Bush
en 2000.
Selon un rapport de l'OSCE
(Organisation pour la scurit et la
cooperation en Europe) public le 28
septembre (*), l'introduction de nouvelles
machines voter lectroniques "a le
potential pour crer de srieuses
controversies .
L'organisation, qui intervient
habituellement dans les pays d'Europe
orientale pour vrifier la validit des
scrutins, a enqut sur les conditions de la
prochaine election prsisentielle aux tats-
Unis la demand mme de Washington.
L'OSCE y enverra d'ailleurs une centaine
d'observateurs le jour du scrutiny. Les
conclusions de son premier rapport ne sont
gure tendres. La confidentiality du vote par
correspondence y est remise en cause, ainsi
(voir Vote / 16)


prennent chaque anne ce mdicament, prescrit en
particulier pour soigner l'arthrose ou les fortes migraines.
"Nous avons dcid d'agir ainsi parce que nous
pensions que cela sert au mieux nos patients", a dclar
Raymond Gilmartin, le PDG de Merck.
L'autorit amricaine du mdicament (FDA), qui
a autoris la mise sur le march du Vioxx en 1999, a salu
le geste du group. C'tait "la bonne decision" prendre,
a-t-elle jug.
Le retrait du Vioxx est considr comme un
dsastre pour le group, don't le titre chutait de 26% 33,42
dollars jeudi vers 16H00 GMT, tmoignant de la panique
suscite chez les actionnaires.
L'arrt des ventes du Vioxx va grever de prs de
20%. les bnfices attendus par Merck pour l'anne en
course, et de plus de 10% les.ventes totales du group pour
le 4me trimestre.
"Nous n'aurons pas besoin de former d'usine" en
raison du manque gagner, a affirm M. Gilmartin, tout
en ajoutant qu'il "y aurait probablement" des licenciements.
Interrog sur son avenir personnel lors d'une
conference de press, le PDG a indiqu qu'il n'avait "pas
l'intention de dmissionner". Il s'est dfendu en dclarant
que le retrait du Vioxx n'tait pas le rsultat "d'un chec
de recherche et dveloppement".
M. Gilmartin avait prcdemment annonc son
intention de prendre sa retraite en 2006.
Le PDG de Merck a galement voulu relativiser
le danger reprsent par la prise de Vioxx long terme. Si
les tudes ont montr que le Vioxx augmente les risques
d'accident cardiaque, il n'est pas prouv qu'il ait provoqu
davantage des dcs.
Pendant l'tude, "il y a eu 5 dcs sous Vioxx, et
5 aussi avec le placebo", a soulign M. Gilmartin sur la
chane financire CNBC.
Il a aussi voulu rassurer les
actionnaires du group: "notre situation
financire est solide, nos flux de trsorerie
b sont importants, a-t-il affirm.
La communaut financire en a jug
autrement.
"C'est une dfaite significative", a
estim la banque Goldman Sachs, expliquant
que cela met galement en doute l'avenir de
S l'Arxocia, un anti-arthritique de Merck qui
doit tre approuv par la FDA en novembre.


Page 15


i


m


flait.1 cri ivit u it vol., v Ili N D


eisase bspsn g~ aaa








Page 16


VOTE ELECTRONIQUE


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


Election amricaine: suspicion


sur les machines voter lectroniques


(Vote ... suite de la page 15)
que l'exactitude des listes des personnel exclues du scrutiny
cause d'une condemnation pour crime.
L'OSCE pointe surtout les problmes pouvant
rsulter des machines voter. "Les lecteurs aux tats-
Unis utilisent divers quipements pour voter, qui peuvent
varier non seulement d'un tat l'autre, mais aussi d'un
comt l'autre l'intrieur d'un tat", explique
l'organisme international. Cinq'technologies diffrentes
peuvent tre utilises dans un mme Etat: les classiques
bulletins de vote paper, deux types de machines pour
perforer les bulletins, le scanner optique ou les machines
lectroniques, notamment celles cran tactile (baptises
DRE).

Besoin de traces sur paper des votes
lectroniques
Aprs la polmique en 2000 (le dcompte
laborieux des voix en Floride, o le gouverneur Jeff Bush
est le frre de l'actuel president), le gouvernement a
demand aux tats de l'Union de remplacer les machines
perforer par de nouvelles installations, qui permettent
notamment de recompter plus facilement les votes. Mais
ce changement n'est pas obligatoire, si bien que ces mmes
machines seront encore en activity dans plus de la moiti
des tats pour le scrutiny en novembre.
Quant ceux qui ont opt pour des machines
lectroniques cran tactile, ils ne sont pas pour autant
l'abri des polmiques. L'OSCE affirme que la grande
majority d'entre elles "ne fournissent pas de"traces des
votes sur paper, ce qui est pourtant prvu dans de
nombreuses lois nationals et absolument ncessaire pour
un nouveau dcompte en cas de rsultats trs serrs."
De plus, les logiciels utiliss dans ces machines
sont galement soumis suspicion, puisqu'ils n'ont pas
pu tre examins par des experts indpendants. "Cela
soulve de nombreuses interrogations au sujet de la fiabilit
des quipements et de leur protection contre des
interfrences non autorises", note l'OSCE.


3ym
Anyl


Des fabricants de machines lectroniques
partisans
Ces griefs ont galement t repris par l'une des
plus anciennes associations professionnelles
d'informaticiens amricains, I'ACM (Association for
Computing Machinery). Selon ses reprsentants, les
systmes lectroniques "devraient permettre chaque
lecteur de recevoir une trace physique pour vrifier que
son vote a bien t enregistr". Ce reu pourrait aussi tre
utilis comme une double verification des rsultats products
et stocks dans le systme, expliquent-ils.
Ces machines sont fournies par deux socits:
Diebol Election Systems et Sequoia Voting Systems. Elles
seront utilises par environ dix millions d'lecteurs en
novembre. Or, I'OSCE rappelle galement que la confiance
des citoyens en ces technologies a diminu. Notamment
depuis que les mdias amricains ont rvl "les activits
politiques de leurs fabricants, qui ont contribu
financirement des campagnes politiques, et en particulier


la declaration d'un des P-DG. Il a affirm qu'il aiderait
apporter des voix l'un des deux candidates .
Il s'agit de Walden O'Dell, patron de Diebold. Il
a assur dans une lettre de soutien adresse le 14 aot 2003
au parti rpublicain qu'il "s'engageait aider l'Ohio
donner ses voix au president
Bush". Diebold tait l'poque sur les rangs pour quiper
avec ses machines les bureaux de vote de
cet tat; un appel d'offres qu'il a depuis remport. O'Dell
a galement particip une runion
rassemblant plusieurs contributeurs la champagne de
George Bush, dans la ranch texan du president en aot 2003.

Avec Declan McCullagh Washington pour
CNET News.com

(*) USA 2 November 2004 Elections OSCE/
ODIHR Needs Assement Mission Report, 7-10 septembre
2004


Kerry a russi son dbat,


dmocra
son prer
W RBus


mais sans prendre l'avantage

WASHINGTON, 5 Octobre Le candidate 61% de celles interroges pour Newsweek. Mais ces
ite la prsidentielle amricaine John Kerry a russi enqutes montrent que John Kerry a compens une parties
nier dbat tlvis face au president sortant George seulement de son handicap sur les dossiers de l'Irak et de
i mais sans nrendre l'avantager dans les intentions la lutte contre le terrorism.


de vote, selon cinq sondages parus depuis le face--
face de jeudi.
George W. Bush est crdit de 48% des
intentions de vote contre 41% John Kerry par
l'institut Pew de recherche en sciences politiques.
Toutefois, en ne retenant que les lecteurs ayant
l'intention d'aller voter, l'cart entire les deux hommes-


n'est plus que de cinq points
pour John Kerry).


.Port.-
MI I a.i Emponent Trust
Ap Prezante


DJO3B FAIR

Mkredi, 13 Oktob 2004 9am-3pm
P Miami Tminal 12

Djb Disponib! Pote rezime nou epi prepare pou vann konesans
nou go. Fwa Djb sa a ouv a tout moun. Nouvo kary w ap tann!

Ajans Gouvnmantal go Ofisge Lalwa Enstitisgon Finansge go
Otl go Konpagi Asirans go Ajans Danplwa go
Restoran go Enstitisgon Edikasgonl go Espo yo
Telekominikasgon go Konpayi Maritim yo Bank go
Magazen Vant Svis Postal
Andetay go Yo wreman slere teni pwofesyon.
Reprezantan depaman psonl pral Svis Lasante go
Sipm .t go f de entvyou la sou plans.


Paking la limited nan P Miami an. Yo ankouraje moun kap patisipe nan "Djb
Fair' la tanpri pake nan "AmericanAirlines Arena" a 42 dola, gon pri espesgal.

SEVIS BIS GRATIS ap disponib de "AmericanAirlines Arena" a ak "Overtown
Metrorail Station" lan pou nou rive nan "Job Fair" la.


l -'' r Pou plis enf6masyon. tanpri rele "Port of Miami", (305) 371-7678
S oswa vizite sitwb nou an non www.miamidade.gov/portofmiami


(49% pour Bush, 44%

Un son-
dage pour la
tlvision ABC et
le Washington
Post donne
galement un
advantage de cinq
points au president
Bush (51% contre
46%).
En re-
vanche un son-
dage Gallup pour
USA Today et
CNN galement
public lundi done
les deux hommes
galit, avec 49%
des intentions de
vote chacun (lecteurs
probables). Dimanche,
l'hebdomadaire
Newsweek accordait
une lgre advance
John Kerry (49%
contre 46%), tout
comme le quotidien
Los Angeles Times
(49% contre 47%). Ces
carts restent
l'intrieur de la marge
d'erreur de ces deux
enqutes.
Les cinq
sondages dsignent
clairement John Kerry
comme le vainqueur du
dbat de jeudi soir:
52% des personnel
interroges pour ABC
et le Washington Post
sont de cet avis, tout
comme 54% de celles
interroges pour le Los
Angeles Times, 57%
de celles interroges
pour USA Today/CNN,
58% de celles
interroges par Pew et


Kerry et Bush aprs leur premier face a face
photo AFP
Sur la confiance accorde aux candidates pour grer
la situation en Irak, un cart de 15 points en faveur de Bush
s'est rduit cinq points. Sur le terrorism, un cart de 24
points s'est rduit 12 points, selon Newsweek. Le sondage
pour USA Today/CNN rvle que l'avantage de Bush sur
l'Irak est pass de 14 sept points, et sur le terrorism de
27 17 points. Selon le Los Angeles Times, Kerry aurait
pris un lger advantage sur l'Irak (prfr 1 point prs,
alors que Bush le devanait de 3 points avant le dbat),
mais resterait distance sur le terrorism de 10 points (14
points avant le dbat).
Paralllement, John Kerry garde ou reprend son
advantage pour la gestion de l'conomie, avec une advance
de 13 points selon Newsweek (il tait galit avec Bush
dbut septembre) et le Los Angeles Times (6 points avant
le dbat), une advance de sept points selon Gallup pour USA
Today et CNN (qui donnait Bush en tte de 6 points sur ce
dossier il y a dix jours). Le dossier de l'assurance maladie
serait particulirement porteur pour Kerry, qui bnficierait
d'une advance de 22 points selon Newsweek (contre 10
points il y a trois semaines).
Toutefois l'institut Pew fait tat d'une beaucoup
plus grande stability des perceptions: Kerry accuserait
encore un retard de 10 points sur le dossier de l'Irak (contre
8 points seulement il y a deux semaines), et de 25 points
sur le terrorism (contre 24 points il y a deux semaines). Il
aurait une advance de six points pour l'conomie (contre
sept points il y a deux semaines), et de 18 points pour
l'assurance maladie (contre 16 points il y a deux semaines).
(voir Prsidentielle / 17)


,


1








Mercredi 6 Octobre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 36


I PEOPLE I


Brigitte Bardot fte ses 70 ans


mais "prfrerait en avoir trente"


PARIS, 28 Septembre Brigitte Bardot, star CC
mythique du cinma franais reconvertie dans la defense CC
des animaux, fte mardi son 70me anniversaire dans une
ambiance quelque peu ternie par les scandals rcents ayant sil
impliqu l'actrice.
"Je vais boire un coup de champagne, recevoir av
deux ou trois amis (...) Je vais avoir 70 ans, merci mon cc
Dieu de m'avoir permis d'arriver jusque-l. Et en mme re
temps, je prfrerais en avoir 30", a confi Brigitte Bardot 1'
dans le dernier numro du magazine people OHLA!.
Trente ans aprs avoir abandonn le cinma, l'ex- m
star des annes 60 dfraye toujours la chronique: elle a t "i
do

DEBATE KERRY BUSH to
(Prsidentielle ... suite de la page 16) "J
Le sondage de l'institut Pew montre galement fo
que les arguments du dmocrate n'ont pas totalement je
convaincu, car 50% des Amricains (contre 46%) ne to
pensent pas que le president ait commis de "graves erreurs
de jugement sur l'Irak et le terrorisme, et 53% (contre tr
41%) n'estiment pas non plus qu'il soit "trop inflexible en su
politique trangre". le
Prs de la moiti des Amricains (49% contre Gu
41%) estiment que "Kerry change trop souvent d'avis pour
tre un bon commandant en chef", selon Pew. (AFP) nc








ovleel ooress Co.

Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach. Florida
Tel: (561)742-. .

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2if' Church i\.e
Brooklin. N\h Ill22
Tel rih'.l) s

CONNECTICUTT
953 \. i.hingi>,n BI\d. Suiie I
Sir im ,',rd T l'91i I1
Tel 2'.i3ml24.I-2 1

DEL R-.Y BE \CH
402 esr Ajllajln \,e
Delra\ Bej.h FI 3.144
Tel l561 i265-.2 lu.

FLATBLSH
1hl Fladbuih -\.e
Brookl,n N \\ 1122f
Tel ili28"'.5295

FORT L1L\DERDNLE
8 \ei Suinrni. Blkd
Fi LauderdJle. FI 33311I
Ic ic954-52-4.15'4

LAKE H NORTH
330 S Di\ie H~), Suite 2
Lake \ronh. FI 33461b
Teli 5 'l iiS -101i)7

M.A[TAPAN
51 S Riuer Srreer
Mal Ma.s 02126i
Tel i1"'i'o2b-9366

MIAMI
5401 N \\ 2nd.Aienue
Mlami. FI 3313-7
Tel 1305i758-.32"8

N \PLES
50l 11 ih Streel
Naple,. FI 34 112
Tel.19411435-3994

NORTH ML4MI
629 NE 125th Streel


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (I)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMI'P N(O 12
12. N F.i.er '%%ernue
Pompajni Bch FI 330r~'i
Tel i4Si-i4J -i.44-14

QUEENS
15.cj-.B Hlil.ide Venue
ldm.1k,J N 'I 11.12
Tel I' 1 23.-21

SPRING-\'LLEV
Souih Main Streci
S \Valle. N\\ lis'"
Tel lO]4425-'7-"

WVASHINGTON
?35 luniper Sireci N\
Wa.h DC 2:01 il
Tel 1202'22.-1425

1\EST P\LM BE \CH
h04 ;2ih Srreet
% Palm Beach FI 33-14i
Tel 1i< 1655-416'

NE%' .ERSE\
152 leferon A\ie
Elizabelh. NiJ :I"2-11
Tel 9)11,135-.1411

MONTRE -L NO(RD
3'20( Henr,-Bourja~a Ei
Monrreal. Cinada
Tel i-ik5:2.-92'

TURKS & CAICOS
Do nio,n Pro idencije'
Bunieriield Plaza
Tel it-9,) I41--41 2-11 '

CENiRE \ILLE
59 Rue Paree
a\ani la Pharmacie Ideale
223-01,65.223-0839
222-2704.221.8910. 221-1632


>ndamne en juin 5.000 euros d'amende par le tribunal
,rrectionnel de Paris pour avoir tenu des propos incitant
la haine racial dans son livre intitul "Un cri dans le
lence".
Le MRAP et la Ligue des droits de l'Homme
raient lanc des poursuites contre elle pour ses propos
oncernant "l'islamisation de la France" et le danger que
prsentaient, selon elle, les musulmans presents dans
Hexagone.
."Aujourd'hui, ils (les musulmans) ont le dernier
ot", s'indignait dans son livre l'actrice, qui affirmait que
ios aeux, les anciens, nos grands-pres, nos pres ont
onn leur vie depuis des sicles pour chasser de France
us les envahisseurs successifs".
Face son ge, Brigitte Bardot semble philosophy:
acceptede volontiers le temps qui passe. Il y a un vent de
lie qui souffle aujourd'hui: les femmes veulent rester
unes et ont recours la chirurgie. Elles se ressemblent
utes (...) La perfection est d'un ennui terrible".
L'interprte inoubliable du "Mpris" de Jean-Luc
odard est aujourd'hui marie Bernard d'Ormale, son
oisime mari. Elle avait auparavant convol
.ccessivement avec Roger Vadim et Jacques Charrier, avec
quel elle a eu un fils, Nicolas. Sa liaison avec le richissime
unter Sachs avait t galement trs mdiatise.,
Elle fut aussi celle par qui le scandal arrive,
>tamment avec "Et Dieu cra la femme" (1956) de Roger
Vadim, en raison de scnes oses.
"Si j'ai jou un rle dans l'volution de la socit
franaise, de ses moeurs, c'tait malgr moi! (...) Je crois


1 !L


que je correspondais une volution,
un dsir de la socit un moment
donn", estime-t-elle.
L'ex-actrice semble peu
goter son statut de star. "Quand on
me reconnat, je devrais ressentir du
plaisir, mais cela me hrisse", confie-
t-elle.
Son vritable moteur, c'est la
defense des animaux. Son dernier
combat: la chasse aux phoques. Elle a
demand en aot au Premier ministry
canadien Paul Martin de mettre un
terme cette pratique dans l'est du
Canada, dnonant "un massacre
d'une cruaut hallucinante".
Alors qu'elle a abandonn le
cinma en 1973, Brigitte Bardot n'a
jamais cess d'tre l'objet d'un culte:
une collection de plus de 8.500 objets
en relation avec elle sera d'ailleurs
disperse mardi l'Htel Drouot-
Richlieu, Paris.
Ces objets photos, cartes
postales, affiches, couvertures de
magazines, disques ou objets divers -


M I


8772


Brigitte Bardot (annes 50)
proviennent de la collection d'un Nerlandais, Cees
Storm, qui reversera une parties du produit de la vente
la foundation que BB a cre pour la defense des
animaux. AFP


ROBERTO CLEMENTE COLISEUM
SAN JUAN, PUERTO RICO

APPEAR EL,SHOE &
ACCESSORIES SH OW
August 15,16,17 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00 pm

GI FT & VARIETY
MNEERCAN DISE SHOW
October 10,11,12 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00 pm

Restrictions: Children under 18 and
General public not admitted. Wholesale only
Trade Show of the Caribbean reserve the right to admittance
ijL e Ii Tel: (787) 781 3050 Fax: (787) 781 2022
TRADE SHOW E-Mail: tradeshow@coqui.net
TRADE SHOW Web Page: www.tradeshowcaribe.com
SCARIBBEAN


"' FE 2 t m -e raO/ "iA-


Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE
BELL MOBILITY etc...etc...
- ConInection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am

a

7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Mone) gram
* MAnn.r= frrlr


TV,


* CD's (compas. Racine. Evanglique.
Zouk. Franais, Amricain)
* Video's (Haitiens. Amncains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaul
* Produits nour cheveux


Page 17


mil









Les Jeux de Bernard


Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


Abreuvoir
Abysse
Affluent
Aven
Averse
Baie
Bain
Bassin
Betoir
Bouche
Canal
Chott
Cote
Crue
Delta
Douche
Embouchure
Estuaire
Etang
Fleuve
Fond
Fontaine
Gave
Glacier
Houle
Iceberg
Inondation
Irrigation
Lac
Lacustre
Lagon
Lagune
Lame
Large
Littoral
Loch
Mare
Maree
Mer
Nappe
Ocean
Oued
Piscine
Pluie
Reservoir
Riverain
Riviere
Sebka
Source
Vague


T!iJT*TJTI'1I;J4,'I11f~ VIII',


P ETIIIIE


Solutions de la
semaine passe:


C RIE P A S
TREPAS
CREPAS
CREPES
CRE VES

B R AV E R
B_ RIA VIE I! J
B^JK A^_VJEI


Allez de PETITE REBUTS, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.







HORIZONTAL
1. Tuerie 2. Sans machoires -
3. Irridium- 4. Germanium Moqua -
5. Prcieux Marque d'appareils
lectroniques 6. Limera -
7. Vibration sonore -
8. Retourner zro (angliscisme)-
Nouveau Testament.
VERTICAL
1. Pauvret 2. Plaisant -
3. Etain Rongeurs 4. Vin -
5. Actinium Maltraite 6. Liens -
7. Note Empereur clbre 8. Echelonnant.


- IS h>IkI LflIHil1/III


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567 /221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com
5h00 6h30 Bon Ri veil en musique

6h30-7h00 Au Pipirit chtantarnt
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9h00 MNlodie IM atin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim
par Fquire Raphal


10h00- Midi


12h00-12h15


12h15- 2h00


Le Disque de l'Aiuditeur
animation: Jacques Lacour

Le ]MNidi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lazdy B Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00-3h00 C'est si born
en chansons...
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 Le Bon VNieux Temips
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill


5h00


7h00-8h30
8h30 9h00

10h00


9h00 et au


Le Journrial de 5 H-leures


A-mor y Sahbor
Soir Informationsis

Nrotre Grrand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique )

Jazz at Teni (Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits


i-del Cavaliers, prenez
vos dames (Samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez
Mlodie, c'est plus fort
en musique !


En bref
(suite de la page 2)


000


rends le ministry de la justice Me Bernard Gousse directement responsible de ce qui
s'est pass."

Bernard Gousse
" Beaucoup de gens de notre socit ont perdu leur entreprise ou bien subi des
agressions imposes par des bandits. Beaucoup de vitres de vhicules ont t brises.
La Justice doit faire tout ce qu'elle peut pour permettre au pays de retrouver un tat de
droit."

"Opration Bagdad"
"Les partisans d'Aristide ont lanc une operation de gurilla urbaine qu'ils appellent
'Opration Bagdad'", a expliqu Jean-Claude Bajeux, dirigeant d'une organisation de
defense des droits humans.
"Les dcapitations imitent celles perptres en Irak et visent mettre en evidence
l'chec de la
politique amricaine en Haiti".

Les operations de secours aux sinistrs
La tempte Jeanne a fait prs de 2.000 morts. Le bilan du passage dvastateur de cette
tempte ne cesse de s'alourdir, selon un dernier bilan annonc.
D'aprs un porte parole de la Protection civil d'Hati, le dernier bilan est de 1970
morts, 884 disparus, 300.000 sans abris.
Le secrtaire d'Etat aux hatiens vivant l'Etranger, Alix Baptiste, qui fait parties du
comit mixte de gestion de l'aide, a expliqu le retard de l'aide parvenir aux sinistrs
par l'absence de moyens de transport, mais il a appel les populations concernes ne
pas perdre espoir et promise que le ncessaire serait fait ds ce lundi (4 octobre). De son
ct, le directeur gnral de Radio Gonaves FM, Steven St Fleur, a attir l'attention
des autorits intrimaires sur le dossier des prix des products de premiere ncessit et
du carburant qui ont plus que double. C'est la mme situation au Cap-Hatien, en.
raison notamment de l'tat dsastreux des routes qui mnent dans la deuxime ville du
pays. Les habitants du Cap et des Gonaves appellent les autorits intrimaires
intervenir pour permettre la stabilisation des prix et empcher que des "requins" ne
profitent du malheur de la population pour faire fortune.

Le Directeur regional du ministre de l'Agriculture dans l'Artibonite
estime que 5.000 personnel pourraient avoir t tues dans les inondations dans
l'Artibonite
Le directeur regional du ministre de l'Agriculture dans l'Artibonite, l'Agronome
Pierre-Antoine Louis, a fait savoir qu'on ne saura jamais avec certitude le nombre de
personnel tues dans les inondations ayant frapp la ville des Gonaves. Pierre-Antoine
Louis, don't le pre a galement trouv la mort, n'hsite pas parler de 5000 tus. Le
nombre de disparus est nettement suprieur celui des cadavres rtrouvs" a-t-il dit. Il
a galement fait savoir que toutes les infrastructures agricoles ont t entirement
dtruites et plus de 5000 hectares de terres irrigues dvastes et les paysans sont
aujourd'hui aux abois. Selon le directeur regional du ministre de l'Agriculture, il y a
encore de l'eau sur une tendue de plus de 3000 mtres dans la Savane Dsole qu'il
faut traverser avant d'entrer dans la ville des Gonaves. Les principaux marais salants
sont aujourd'hui nyes", a indiqu l'agronome Pierre-Antoine Louis, qui dit craindre
une pnurie de sel dans les prochains jours.

D'autres villes du pays galement menaces par les intempries ...
Le mtrologue hatien Renan Jean Louis a indiqu que la plupart des grandes villes
d'Hati taient des villes risques. Renan Jean Louis a cit en example les villes de
Logane, des Cayes, de Port-au-Prince et du Cap-Hatien. M. Jean Louis intervenait
dans le context des inondations qui ont frapp la ville des Gonaves y causant plus de
2000 morts, et sur l'absence de measures de prevention. Il a particulirement cibl la
ville du Cap-Hatien qui est expose, a-t-il dit, des tremblements de terre en raison de
l'absence de pierres dans le sol. La coupe anarchique des arbres en est la principal
cause, a-t-il fait savoir. Selon le mtorologue, en raison du dboisement, "les
boulements sont plus frquents. Et les pierres ne restent pas dans le sol", a-t-il encore
fait savoir. Renan Jean Louis invite les Capois cesser la coupe effrne des arbres et
viter de btir en hauteur.
Il est temps que l'Etat Hatien se penche sur les questions environnementales "pour
viter que le pays soit confront des situations catastrophiques dans les 50 annes
venir", a poursuivi le mtorologue. Il a galement abord le problme de la
surpopulation en rappelant que les Hatiens taient en 1804, seulement 300.000
habitants pour 27.450 kilomtres carrs. Aujourd'hui, nous sommes 8 millions et
nous serons 12 millions en 2050", a-t-il rappel. Renan Jean-Louis a indiqu qu'il sera
difficile de grer cette surpopulation si rien n'est fait pour limiter les naissances. "Il y a
des spcialistes qui sont disposs mettre tout leur temps et leur savoir au service du
pays", a-t-il soulign, appelant les autorits prendre trs au srieux l'avenir de la
nation.


Page 18


R E BUT S

Solutions de la
semaine passe:


- - - .I


1


'I i i r i i -


1


I -


I-I -


fi 111711177i


I -r -


$SCRBBIE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

R U

M J A
MJA

D E


Solutions de la semaine passe
BOUVRIL







Mercredi 6 Octobre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 36


ti gout pa ti gout ak Jan Mapou I


REL-REL


KAY


MAKORL

Aviti ap peri anba dlo
200 ane endepandans nou-an derape nan
deblozay politik. Sanzatann youn sl gwo
blby pete; Ayisyen tonbe f lese frape. Kadav
pasi-pala. Lemonn antye bb devan
kokennchenn eskandal sila-a
Jou aie, jounen pase; fwa sa-a lanati move.
Van, lapli, tanpt... Dlo bwote lat debake nan
vil Vrt et ak nan katye Mapou... Mounn
kou bt neye nan dlo, larivy bwote pyebwa
ak zwezo, kay ak kounouk; lekl ak lopital
Lemonn antye bb devan kokennchenn
eskandal sila-a.
Men mezanmi ki koze sa-a?
Epi Tant Jn pase ke wb li sou pwent Ndws
peyi-a. Olye li pote lafrech, se rl. se lanmb,
se ladezolasyon.
Lemonn antye ap kole zepl pou ede youn peyi,
youn pp nan ladetrs

EPI... Olye Ayisyen mete tt ansanm,
bay lebra, kore younn-lt pou pase
movepas... sejoure, se babye... se koupe
tt, se boule kay...
Adye mezanmi ki koze sa-a!
***
Madan Teresa Kerry nan Little Haiti
Ala youn -bon okazyon pou noutout te chita
koze ak madanm sila-a. Li se bilyon. Li chaje
ak kontak. Mari-1 deja prezidan. Ayisyen
sanble Nan Little Haiti ak madan Kerry nan
Sant Janjak Desalin. L li made an bon Franse
kisa pou l'f pou noumenm Ayisyen ki chaje
ak pwob lm.... Youn psonaj pwalou reponn
nan youn Angle tt chaje: "Respect"..
Men mezanmi ki bagay sa-a?
Eske "resp" k'a bay mounn Gonayiv yo manje
bw dmi nan kalamite yo ye jounen jodi-a?
Eske "resp" ap retire mounn Mapou nan labou
y'ap badijonnen depi de mwa?
Eske resp ap ede-n transpote milyon ks manje
lemonn antye ranmase ki dwe rantre Ayiti vit-
e-prese?
Se nou ki pou bay tt nou resp pou zbt respekte
nou.
Nan ki ss Teresa te gentan ye pou n'al mande-
1 resp aloske li poze youn kesyon kote l'ap
atann nou made Sip ekonomik pou peyi nou
d pou mounn yo k'ap peri nan labou
Transptasyon pou pakt kado nou resevwa ki
chita la ki poko kab rantre nan peyi-a...Nan
voye monte nou bourik kat las... Teresa pa p'
janm made estaf li tradui Respect> an
kreybl pou li.. Li pale 7 lanng. Li konprann fen-
e-byen.
Men mezanmi ki koze sa-a?

Ayisyen ede Ayisyen
Siklin Jn nan sitlman frape s ak fr nou
yo, anpil Ayisyen mache made sip nan travay
yo, nan lekl, nan legliz yo. Yo f maratonn
nan radyo, nan TV, yo f kt nan legliz e se ak
tout k yo y'ap pote sekou pou viktim yo
...Pandanstan Ayisyen san manman yo rele nan
radyo pou di
  • ...
    Men mezanmi ki koze sa-a? Ki malediksyon
    sa-a?
    JAMA


    M'AP EKRI YOUN POWM

    Pou gason ki tw pv ki pa kab gen madanm,
    Pou fi ki san mari, san okenn lbt soutyen,
    Pou timounn ki flen, ki pa gen dlo ni pen,
    K'ape tann bon pwochen pou loonje yo lamen,
    M'ap ekri youin powm ki p'ap janmen fennen.

    Pou mounn ki pa gen kay k'ap dmi sou galri,
    Anba pyebwa, sou plas, b larivy, sou plaj,
    Nan touf raje, sou pay, nan pousy nan labou,
    Anba lapli, nan van, san okenn kouvti,
    M'ap ekri youn powm ki p'ap janmen fini.

    Pou tout mounn y' akize, yo arete san prv,
    Kondane san jijman yo femen nan kacho,
    Inosan k'oblije ap f travo fse,
    Mounn ont gwo bouwo ap maltrete tout tan,
    M'ap ekri youn powm ki p'ap janmen fini.

    Pou mounn ki donmaje, pou mounn ki kokobe,
    Pou bb pou avg, pou soud, pou malenge,
    Pou san-men, pou san-pye, san-zry ak san-nen,
    Pou tout mounn ki enfim, san sekou sou t-a,
    M'ap ekri youn powm ki p'ap janmen fini.

    M'ap ekri youn powm pou tout mounn sila yo.,
    L'ap ld pou esplwat, l'ap ld pou kriminl,
    Men, l'ape bl anpil pou tout mounn ki debyen...
    L'ap long, I'ap tlman long, kan mwen va vlope li
    Mil fwa, dimilyon fwa otou glb ters la,
    Li p'ap ank kaba, prt pretann pou 1' kaba!...

    Emile Clestin-Mgie (Togiram)
    Ptoprens, 21 Jiy 1959


    KITE-M KRIYE

    Kite-m kriye.. Wi mezanmi
    Kite-m kriye!
    Soufrans lan di wi mezanmi
    Kite-m rele!
    Doul-a rd wi mezanmi
    Lapenn nan ap manje tout zantray mwen wi
    Mezanmi tanpri kite-m kriye, kite-m rele

    Se fann anndan-m ap fann
    Se rache k-m ap rache
    Se fyl mwen wi mwen santi k'ap pete
    Se pa plezi non m'ap pran
    Se doul k'ap rabote plafon lestonmak mwen
    Rachonnen tout andann mwen

    Adye mezanmi, ide-m non
    Ide-m rele, ide-m kriye
    Kenbe do-m mezanmi
    Soutni do-m mezanmi
    Youn ti zepl souple pou m'piye
    Pase men nan tay mwen... Ay!
    Soutni-m, wi soutni-m...woy!
    Kite-m dyaye...Kite-m rele!
    Ay! kite-m rele pou fr ak s m' yo
    Kite-m rele... Woy! Kite-m kriye....
    JM(ekstr)

    BON FT KOUKOUY
    Kiki Wainwright
    Ginette Etienne
    Grwo babako nan Savannah Georgia 7-8-9-
    10 Oktb 2004..HAHS ap la pou moman
    istorik sa-a.
    Chapoba pou Yolande Thomas! ( N'a
    retounen sou sa)

    Chapoba pou Jan Mapou BCC (Broward
    Community College) pral bay youn Award
    pou kontribisyon atistik li nan kominote-a.
    Aktivite mizikal ki t'ap ft nan Bay Front
    Park la pou sinistre ayisyen yo anile pou
    evite konfizyon ak youn lbt aktivite k'ap ft
    nan FIU pou menm kz la.


    RV DEPATCHA
    Li minui pase
    Nuit la ap trepase
    Tout mounn ap dmi
    Je pa-m louvri
    M' chita ap reflechi.

    Ko mwen sou kabann nan
    Lespri mwen Marigo
    Se nan trz jou slman
    De mil kat ap rive
    Premye jou ane-a
    Ki jou anivs
    Endepandans peyi-m.

    Marigo pou m'te ye
    Men m'twouve-m Mayami
    Peyi Etazini.

    Se la m'te vie fete
    Tout defans peyi-m
    Svit Marigo
    Ewo lendepandans.

    M'te vle amenaje
    Oun bl ti plas pou yo
    Sou kap Marigo-a
    Egzakteman nan plans
    Desalin te bati
    Oun gwo kokennchenn f
    Pou defann Ayiti -
    Si Franse ta penmt
    Vin anvayi-1 ankb.

    Wi, se sou plans sila-a
    M'te dezire fete
    Anivs triyonf
    Konba zanst nou yo.

    Men ayayay! Giyon
    Frape nan pot lavi-m
    Kanmarad san konprann
    Ki w tt yo senpman
    Kontrarye pwoj-a.

    Epitou, maladi
    Atake-m san pitye
    Oblije-m bandonnen
    Peyi chtout mwen-an
    Pou vin bouske renmd
    Nan peyi etranje.

    Menmsi move sij
    Toupatou nan tout kwen
    Simaye matata
    Nan k tout sitwayen
    Mwen ta fete kanmenm
    Endepandans peyi-m
    Ansanm ak tout fanmi-m
    Ansanm ak tout zanmi-m.
    Togiram
    (17-18 Desanm 2003)

    DIMANCH 31 OKTOB 2004
    SOSYETE KOUKOUY PRAL
    FETE AGRANLIJYN JOUNEN
    ENTNASYONAL KREYOL
    NAN SANT KILTIREL MAPOU.
    LIKIDASYON LIV
    MIZIK, MANJE KREYOL.
    ENVITE ESPESYAL :
    POWET EKRIVEN JOUNALIS
    EDDY GARNIER
    K'AP SOT KANADA.
    ANTRE GRATIS.
    TOUT MOUNN ENVITE.


    Page 19


    1







    Pg I Mercredi 6 Octobre 2004
    Page 20 '_L'ACTUALITE EN MARCH Hati en Marche Vol. XVIII No. 36

    POLITIQUE

    Le gouvernement accuse les parlementaires d"'incitation" la

    violence mais peine apporter des preuves de leur implication directed


    PORT-AU-PRINCE, 2 Oc-
    tobre Quatre anciens parlementaires
    hatiens proches de l'ancien president
    dchu Aristide, accuss d'avoir attis
    la violence qui a rgn ces derniers
    jours dans la capital, ont t arrts
    samedi, a constat un journalist de
    l'AFP.
    Au moins 10 personnel, don't
    neuf policies, ont t tues Port-au-
    Prince jeudi et vendredi, selon un
    nouveau bilan de la police
    communique samedi.
    Trois anciens parlementaires
    "lavalassiens" (parti Lavalas) ont t
    arrts aprs avoir particip une
    mission sur les ondes de Radio-
    Carabes laquelle participaient des
    partisans du Premier ministry Grard
    Latortue.
    La police a encercl la station
    de radio pendant six heures avant


    qu'Yvon Feuill, Grald Gilles et
    Rudy Hrivaux ne se rendent vers
    18h00 locales.
    Un quatrime ancien
    parlementaire, Axmne Joseph,
    galement partisan de l'ancien
    president Jean Bertrand Aristide, a t
    arrt alors qu'il se rendait la radio
    la fin de l'mission.
    La police n'a pas donn de motif
    official leur arrestation mais un
    policies sur place, ayant requis
    l'anonymat, a indiqu l'AFP que "le
    parti Lavalas, don't les dirigeants
    intervenaient la radio taient la
    base des actes de violence perptrs
    ces derniers jours dans la capitale.
    Un juge, present lors de
    l'interpellation des ex-parlementaires,
    a indiqu qu'on avait retrouv "deux
    armes de longue porte chez le
    snateur Feuill". AFP


    Grald Gilles et Rudy Hrivaux emmens menotts des studios de Radio Carabes photo AP


    A tous les moments de votre vie,
    CAM est toujours present
    pour vous apporter son aide et ses services.


    Nous sommes la premiere compagnie
    de transferts sur Haiti
    avoir tabli depuis 20 ans
    un service la clientle professionnel et efficace
    devenu une tradition imite par la competition.
    Le public prfre CAM car il fait confiance au leader,
    son experience et sa garantie.


    Lorsque vous faites votre transfer
    partir des Etats-Unis
    et du Canada jusqu' 5 heures P.M. (le soir),
    le destinataire Port-au-Prince
    ou dans les villes de province
    reoit son argent domicile en moins de deux heures
    (pourvu qu'il soit present au moment de la livraison).
    Un dpt peut galement tre effectu sur compete
    n'importe quelle banque en Haiti.



    otre difference c'est notre service!

    1 APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
    SACANADA: 1-800-934-0440 HATI: 800-256-8687
    faites votre transfer ONUNE: www.camtransferLcom


    Autoris par les dpartement bancaire de New Yoa. New Jerne Connecticut
    Rhode Iland, Massachusett, Washington DC, eorgie et Roride


    Mlodie
    103.3FM
    Port-au-Prince
    Haiti

    Avec
    Mlodie FM
    la Vie n'est
    plus la mme




    7heures:
    L'Heure classique

    10 heures
    Textes et
    Prtextes avec
    Dominique
    Richez

    Midi
    L'heure Jazz

    2 heures
    Lachanson
    franaise

    3 heures
    Le Bon vieux
    Temps Rtro-
    Compas avec Doc
    Daniel et Captain
    Bill

    5 heures
    Chita Tand

    6 heures
    Compas

    9 heures
    Jazz inspired
    Judy Carmichael
    10 heures
    Mlodie Times

    11 heures
    Encore plus de
    musique...




  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs