Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00225
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: September 1, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00225
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















HaYti en Marche edition d pternbre 2004 Vol. XVIII No. 31


HAITI-CRISE


Parti Politique et Phantasme Politique !


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 31 Aot A nouveau ce
sont les extremes qui occupent le haut du pav.
L'interlude n'aura pas t long depuis le renversement
le 29 fvrier dernier du president Jean-Bertrand
Aristide au milieu de manifestations et contre-
manifestations populaires quotidiennes.
Revoici les grands titres monopoliss par
des tudiants en mdecine d'une university prive
confronts au refus des responsables de la Sant
Publique de leur accorder automatiquement la
reconnaissance de leur diplme; les victims
laisses sur le tapis par des caisses d'pargne
"ripoux" faisant cause commune avec des
correcteurs d'preuves du bac exigeant une
meilleure retribution etc.
Sans oublier les militaires dmobiliss qui,
ignorant une chance du gouvernement provisoire
pour dposer les armes (15 septembre prochain),
s'emploient en ce moment roccuper les unes
aprs les autres leurs anciennes casernes travers
la rpublique.
Port-au-Prince revoit se profiler l'ombre
de l'agitation long playing qui a domin ces trois
dernires annes AriNtide ..
..;En dehors .du retour au climate de. bruit et
de fureur, sans autre signification que des petits
intrts particuliers, c'est le vide total.
Le gouvernement est enlis au fond d'un
.trsor public sec confirm par le ministry de
l'Economie face aux multiples revendications qui
montent de la rue) et que ne peuvent renflouer ni
les revenues fiscaux, ni le milliard promise, mais sine
die, par les donateurs internationaux ...
L'ex-opposition politique a retrouv son
impuissance des annes 1986-1990, le mme nant
d'o avait surgi l'ascension foudroyante d'un certain
petit cur de bidonville nomm Jean-Bertrand
Aristide.


L'interminable t caniculaire
hatien..
Les militants Lavalas manifestent sans
flicrntinniir cane rencontrer de resistance de la nart


des autorits en place (calcul ou diplomatic?). Des
manifestations on dirait mme plus qu'il n'en faut: en effet,
l'ide de protester contre la rencontre Brsil-Hati du 18
aot dernier coups de pneus enflamms en travers des
rues et de jets de pierres contre les voitures, a fait un flop
retentissant.


Le paramilitaire Louis-Jodel Chamblain lors de l'insurrecti
de fvrier dernier et don't l'acquittement a provoqu un toi
photo Reuters


La force international de maintien de lalbaix,
quant elle, semble crase par l'interminable t
caniculaire hatien avant mme d'avoir pris son envol.
Cependant la politique a horreur du vide. Donc
certain vont tenter d'en profiter ...
D'o une floraison de nouvelles formations
politiques. Aprs le MODEREH de Dany Toussaint, la
convention national du RDNP de Leslie Manigat
se terminant par l'annonce de la candidature la
prsidence de ce dernier, et autres ...
C'est depuis Oslo (Norvge), o se tient une
nime runion de leaders politiques hatiens sur
le dialogue et la ngociation don'tt on ne voit plus
trs bien le profit puisque le conflict avec Lavalas a
t tranch de la manire que l'on sait), que tombe
le dernier scoop: creation d'un parti politique par
des membres du secteur priv des affaires. Et non
'des moindres, tel un Michael Madsen, PDG de la
bire Prestige (celle-l don't l'affiche qui a
scandalis nos fministes, n'a toujours pas t
dplace, ce qui fait une clientle de moins pour le
nouveau parti!).
Baptise "Parti Libral Hatien", la nouvelle
formation se veut "conservatrice", d'aprs son
porte-parole, Frandley Denis Julien.

Le vide favorite les options radicales

Nul doute qu'on aura droit aussi bientt
quelque formation d'extrme-gauche. C'est le
propre mme du vide de favoriser les tendances
radicales ...
A commencerpar le gouvernement intrimaire.
Pendant que le Premier ministry Grard Latortue,
faute d'avoir les moyens de sa politique, se voit
contraint de passer le plus clair de son temps nous
raconter des sornettes (au programme des matches
internationaux de football vient s'ajouter un project
d'exploration de nos fonds marines la recherche
des trsors des pirates de la mer des Caraibes) des
petits malins en prennent calmement advantage pour,
on pousser leur agenda ...
(voir Le video / 4)
(voir Le vide / 4)


uiuvii~iiuv, uuiu -~ .~U------- -~--lu


Un ministry nomm Bern
EDITORIAL Louis-Jodel Chamblain (au pays
PORT-AU-PRINCE, 30 Aot l'impunit absolue et de l'injustice dep
Le plus tonnant ce n'est pas tant toujours faite loi) que la position exprir
l'acquittement de l'ex-paramilitaire par le gouvernement.

Un Sec. d'Etat franais vis

par des coups de feu Cit Solei

Un assaillant __:


mort et deux

militaires

blesss, don't un

soldat franais
Par Joseph Guyler Delva
PORT-AU-PRINCE, 31 aot -
La dlgation du secrtaire d'Etat
franais aux Affaires trangres Renaud
Muselier a t lundi la cible de coups
de feu alors qu'elle visitait un hpital
de la Cit soleil, un bidonville de Port-
au-Prince. (voir Cit Soleil / 18)


Renaud Muselier
Renaud Muselier


iard Gousse!
de En effet, le plus grand
>uis avocat de Chamblain dans ce
ne dossier de l'acquittement, c'est le
minisire..de.la Justice, Bernard
SGousse.
Or n'st-ce pas un cas de
ce qu'on appelle l'Etat contre
1 'ea&cus X? Le rle de l'Etat tant
la defense de la.socit quand un
SeCsirnet comimiiscontre l'un des
membres de"e tte dernire, c'est
l'Etat qui est l'accusateur
principal, et qui doit pousser
l'accus jusque dans ses derniers
retranchements jusqu' ce qu'il
n'y ait plus aucun doute propos
de son innocence ou de sa
culpabilit.
Or c'est just le contraire
dans l'affaire Chamblain.
Ecoutons en effet le
ministry de la Justice, Bernard
Gousse, cit par l'agence HPN:
"Lorsqu'il y a des gens
condamns par contumace, il n'est
(voir Gousse / 4)


Naissance d'un

"Parti Libral

Hatien" S


r Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Vema
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
17 W 94th street
Mifami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 /754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email: pub@haitienmarche.com
URL : www.haitienmarche.com

Library of Congress #1SSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Irn


I


lI


1 t


JML








I EN PLUS ...


EN BREF ...I


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


PROCESS CHAMBLAIN-JOANIS


Le Conseil des Sages
se p ronon S 5. Le Conseil des
se prono ce e** Sages ritre la souverainet
de l'Etat hatien ce, en dpit
Post le samedi 28 aot 2004 des faiblesses et insuffisances notoires


"Le Conseil des Sages dplore
vivement le fait que le verdict ait t prononc
sans demand de pourvoi en cassation par le
Ministre Public, don't la responsabilit est
de dfendre la socit. Cette demand aurait
pu tre faite dans les trois (3) jours francs,
partir de la date du prononc du jugement,
comme le prvoit la Loi. Une telle dmarche
aurait eu le mrite de dmontrer la volont
politique des Pouvoirs en place d'user de tous
les recours lgalement possibles ce, dans un
souci.de garantir les intrts de la socit et
de refuser toute logique d'impunit."

Extrait d'un avis relatifaujugement
de l'ex paramilitaire Louis Jodel Chamblain
et l'ex Capitaine Jakson Joanis le 17 aot
2004, pour l'assassinat en 1993 du
commerant et militant politique Antoine
Izmry

mis par le Conseil des Sages
Port-au-Prince le 26 aot 2004 et sign par
la Conseillre porte-parole, Danielle
Magloire

Soumis AlterPresse le 27aot 2004
1. Le Conseil des Sages, attentif aux
proccupations des populations, partage leur
motion et leurs interrogations, suite aux
conclusions du procs de Louis-Jodel
Chamblain et de Jackson Joannis, acquitts
le mardi 17 aot 2004. Le verdict de non-
culpabilit prononc, au terme d'une (1)
journe de ce procs, a suscit des critiques
diverse qui interpellent les Pouvoirs en place.

2. Le Conseil des Sages prend acte
de la clrit mise la tenue de ce procs,
comme prvu dans les textes de lois rgissant
la matire. L'acte d'accusation et
l'ordonnance de renvoi indiquaient que les
accuss cits avaient t jugs par contumace
en 1995. Louis-Jodel Chamblain s'tait rendu
la justice, en avril 2004, et Jackson Joanis
en aot 2004. Les accuss ont compare tous
deux (2), le lundi 16 aot 2004, pour leur
implication dans le meurtre perptr sur la
personnel d'Antoine Izmry, assassin le 11
septembre 1993.

3. Le Conseil des Sages relve les
insuffisances et les inadquations du Systme
Judiciaire hatien qui, d'une part, ne permet
pas de reprendre la procedure de l'instruction
en cas de jugement par contmace et, d'autre
part, en absence de Partie Civile constitute,
n'admet pas la revision du procs par la Cour
de Cassation. Le procs est donc, par ce fait
mme, forclos.

4. Le Conseil des Sages dplore
vivement le fait que le verdict ait t prononc
sans demand de pourvoi en cassation par le
Ministre Public, don't la'responsabilit est
de dfendre la socit. Cette demand aurait
pu tre faite dans les trois (3) jours francs,
partir de la date du prononc du jugement,
comme le prvoit la Loi. Une telle dmarche
aurait eu le mrite de dmontrer la volont
politique des Pouvoirs en place d'user de tous
les recours lgalement possibles ce, dans un
souci de garantir les intrts de la socit et
de refuser toute logique d'impunit. Bien que
ne pouvant objectivement laisser prsager
d'autres suites, compete tenu des limits
imposes par notre cadre juridique, la
dmarche de pourvoi en cassation aurait mis
la Cour de Cassation en situation de pouvoir
se prononce sur le peu de consistance du
dossier de l'instruction, apparemment bcle
en 1995 selon les informations disponibles.
Cet Arrt de la Cour de Cassation aurait t
d'un intrt certain pour l'avenir de la justice
hatienne.


du System Judiciaire actuel. Le non
respect d'une decision judiciaire,
proccupante plus d'un titre, mais
prononce en rfrence aux textes de
lois en vigueur, ouvrirait la porte des
drives, dans un pays qui tente
difficilement de construire un Etat de
Droit.

6. Le Conseil des Sages, dans
le cadre de ses prrogatives : 6.1.
Recommande aux autorits judiciaires
et au Ministre de la Justice de prendre
toutes les dispositions utiles pour les
nouveaux procs d'Assises dj
engags ce, en pregnant soin, cette fois,
de procder aux vrifications de
documents, dossiers et textes
rglementaires, autorisant ces reprises
d'actions enjustice que les populations
rclament et sont en droit d'attendre.
6.2. Recommande au Ministre de la
Justice et aux instances judiciaires,
d'agir avec une plus grande clrit et
une plus grande conviction en vue de
la rforme du Systme Judiciaire, de
telle sorte ce que les decisions
judiciaire soient vritablement fondes
dans la justice, l'quit et le respect de
l'esprit de la Constitution, pour ce qui
est de la protection des intrts de la
socit. 6.3. Recommande au
Gouvernement de Transition de crer,
dans les meilleurs dlais : 6.3.1. Une
Commission d'Enqute Indpendante,
charge d'analyser le dossier des
procs en cause, pour en tirer toutes les
conclusions utiles en vue de
l'amlioration du Systme Judiciaire ;
et 6.3.2. Une Commission de Travail
charge d'une part, de l'analyse
critique des textes de lois en vigueur
et, d'autre part, de leur revision et de
la mise en cohrence qui s'imposent.
Les conclusions apportes devront se
traduire en propositions de Lois,
Rglements, etc. qui seront dposs,
par le Conseil des Sages sortant, par
devant la prochaine Lgislature pour
les suites ncessaires. 6.4. Invite
fermement les services du Ministre de
la Justice et ceux de l'Office de la
Protection du Citoyen et de la
Citoyenne (OPC), vulgariser auprs
des populations, les droits et devoirs
encore mconnus et apporter les
assistance ncessaires pour que les
citoyens et citoyennes jouissent
pleinement de leur droit de rechercher
justice. 6.5. Invite les populations
faire preuve de comprehension et de
vigilance, et bien prendre la measure
du fait que, nombre des lois qui nous
gouvernent aujourd'hui sont
inadquates, manent de rgimes
faisant peu cas des Droits de la
Personne. Le Code Pnal date de 1835.
6.6. Exhorte les citoyens et citoyennes,
les ayant droits et les families de
victims, faire valoir leurs droits,
malgr les difficults qui se posent.
Porter plainte, au moment opportun, et
se constituer Partie Civile sont des
actes citoyens responsables ; Des actes
qu'il imported de poser avec vigilance
et dans le strict respect des Lois.

7. Le Conseil des Sages
considre que, durant cette priode de
Transition, une plus grande vigilance
s'impose tous les niveaux et dans
toutes nos institutions. La vigilance des
Pouvoirs en place et la vigilance
citoyenne sont garantes de la ncessaire
refondation de notre socit.
(voir Autres reactions page 17)


Arrive mouvemente en Haiti du Secrtaire d'tat franais aux
Affaires trangres...
L'arrive ce lundi Port-au-Prince de Monsieur Renaud Muselier, secrtaire d'Etat franais aux
Affaires trangres, a eu lieu dans une ambiance chaotique. En effet, le diplomat franais
devait visiter ds son arrive.des projects en provision dans le bidonville de Cit Soleil, en marge
de la capital. Mais depuislunalimatin, Cit Soleil et le quarter Saint Martin sont en tumulte:
jets de pierres, tirs etc. .
Le chancelier franais Michel Barnier, en annonant cette visit, avait rappel le dsir de la
France de participer la reconstmrucon d'Hati.
27 millions de dollars c'est le month t de l'aide qui sera accorde par la France Hati, sur le
plan bilatral.
Par ailleurs l'Union Europenn aappel galement Michel Barnier, a lev les sanctions
contre Hati et une valeur de.2ot Jillions de dollars sera mise la disposition d'Hati (Paris
compete cooprer pour le quarxd cette somee.
Quand cette some sera-t-elle disponible? Et au prix de quelles nouvelles exigences sera-t-elle
accorde? Seule l'histoire le dira.

Recrudescence de l'inscurit dans plusieurs rgions du pays ...
Les cadavres de deux jeunes garons non identifies ont t retrouvs calcins dans le quarter de
St Martin. Les habitants de ce quarter ont dclar ne pas savoir la provenance de ces corps, ni
les auteurs de cet acte macabre.
Inscurit galement dans la ville des Cayes o depuis plusieurs mois, des bandits arms tuent,
violent et violent impunment.
A Lascahobas, plusieurs personnel ont t blesses par des jets de pierre, coups de pioches et
de machettes. L'incident est arriv au moment o un group rassembl devant la mairie de
Lascahobas, tait venu protester contre le maire Annette Francisque Gassonvil. Ils ont t
contrs par des partisans de la mairesse.
Petit Gove: un group d'anciens militaires en uniform sous le commandement de Ravix
Remissainthe a dbarqu Petit Gove et a occup le commissariat de la ville.

Signature Bogota d'une declaration conjointe concernant Haiti...
Les gouvernements du Mexique, de Colombie et du Venezuela ont fait part de leur dsir d'aider
Haiti en signant le vendredi 27 aot Bogota une declaration conjointe qui devra valuer les
possibilits en matire de cooperation avec Hati, notamment dans les domaines de l'ducation,
de la culture et de la sant. A l'occasion d'une conference de press conjointe, les reprsentants
du G-3 ont affirm qu'ils entendaient donner une rponse intgre et continue la cooperation
avec Hati. La declaration du G-3 announce pour bientt l'arrive Port-au-Prince d'une mission
-le la Colombie, du Mexique et du Venezuela en vue d'valuer les domaines dans lesquels ils
pourront contribuer aux efforts de la communaut international pour venir en aide Haiti.

20 millions de dollars pour les fonds de pension des militaires
dmobiliss
Le gouvernement a form une commission interministrielle charge de traiter la question des
fonds de pension des anciens militaires un moment o les militaires dmobiliss manifestent
leur presence dans les rues pour rclamer la reconstitution de l'Arme et plus de 10 ans
d'arrirs de salaire.
La Commission comprend: Me Henri Dorlans, reprsentant de la Prsidence
Me Pierre Osselyn, reprsentant de la Primature
Colonel Antoine Athouriste, reprsentant'du ministre de l'Intrieur
Max Jadotte, reprsentant du ministre de la Justice.
Jean Robert Franois, reprsentant du ministre des Finances.
Colonel Jean-Lucien Cazeau, reprsentant du personnel officer.
Serge Emmanuel Philippe, reprsentant du personnel enrl.
Selon le quotidien L'Union, le gouvernement disposerait de US$20 millions pour rembourser
les fonds de pension des anciens militaires.

Hati : 9 millions de dollars pour les prochaines lections
Les Etats-Unis, les Nations Unies et l'Organisation des tats Amricains (OEA) ont sign le 23
aot un accord d'appui au processus lectoral hatien pour un montant de 9 millions 194 mille
424 dollars. La crmonie s'est droule au local du Conseil Electoral Provisoire (CEP) o le
Reprsentant Rsident deNations Unies, Adama Guindo, et le chef de la Mission Spciale de
l'OEA, Kenneth Modeste, ont paraph l'accord, en presence d'un reprsentant de l'Ambassade
amricaine Port-au-Prince, du Premier Ministre Grard Latortue et des Conseillers lectoraux.
Ce financement est un reliquat des fonds amricains allous la Mission Internationale Civile
d'Appui Hati (MICAH) don't le mandate a pris fin en fvrier 2001.
"Aujourd'hui, c'est un grand jour", s'est exclam le Chef du gouvernement Grard Latortue,
qui a exprim sa satisfaction face aux efforts pour dbloquer Hati, a-t-il dit. Latortue a confi
qu'il "commenait s'inquiter" de ne pas voir venir l'aide de la communaut international au
processus lectoral, qui doit aboutir la mise en place d'une nouvelle administration en 2006.
Le Premier ministry a par ailleurs annonc que le gouvernement a mis la disposition du CEP:
9 vhicules et 450.000 dollars pour des dpenses oprationnelles.
L'appui au CEP comprend notamment une assistance l'inscription des lecteurs hatiens, la
creation d'une base de donnes sur les lecteurs ligibles et la gestion des lections.
L'OEA appuiera le CEP dans l'organisation et la gestion d'un systme d'enregistrement
fournissant aux lecteurs des cartes d'identification contenant une photo digital et des
empreintes. Elle assurera aussi la formation du personnel lectoral travers le pays,
conformment aux normes garantissant une gestion moderne des lections, prcise le
communique.

28 Aot 1994 28 aot 2004 : 10 ans depuis l'assassinat du Pre
Jean-Marie Vincent ...
Samedi 28 Aot ramenait un triste anniversaire. Celui de l'assassinat du Pre Jean-
Marie'Vincent devant sa demeure, la Maison de la Congrgation des Montfortains tout just
ct de l'Eglise Saint Louis Roi de France.
Il tait 8h15 du soir, le 28 aot 1994, quand un individu a interpell le Pre Jean-Marie Vincent
qui rentrait chez lui aprs avoir particip une important runion Ption-ville sur le micro-
crdit. "Jean Boul, Jean Boul" a cri un individu. Il semblerait que la personnel aurait essay de
faire descendre Jean Marie de sa voiture. Mais celui-ci n'a pas voulu et aurait effectu un
movement qui aurait pu faire croire son assaillant qu'il allait sortir une arme. C'est ce
moment que ce dernier a fait feu.
Jean-Marie Vincent n'est pas mort sur le champ. Il a reu le projectile dans le venture. Un prtre
qui arrivait peu de-temps aprs s'est arrt pour voir pourquoi le vhicule de Jean Marie Vincent
tait devant l'entre de la demeure et ralisant que celui-ci avait la tte penche contre la
portire, il dcida d'aller chercher du secours l'intrieur. Il revint sur les lieux avec un autre
prtre et alors que les deux essayaient de sortir Jean Marie Vincent de son vhicule, une
troisime voiture qu'ils n'avaient pas remarqu dans l'obscurit alluma ses grandes lumires et
dans ce silence, dans cette noirceur (le black-out) cela fit un tel effet sur les deux prtres, qu'ils
dcidrent de se mettre l'abri en retournant l'intrieur de la maison.
Ils essayrent immdiatement d'appeler l'hpital. Mais les trois lignes de tlphone taient
compltement mortes.
Environ une quinzaine de minutes s'coulrent, avant que n'arrive sur les lieux le chef de la
brigade Anti-gang, le capitaine Jackson Joanis. Il n'tait pas seul. Plusieurs personnel
l'accompagnaient. Les lignes tlphoniques tout d'un coup se remirent marcher. Mais Jean
Marie Vincent ne prsentait plus aucun signe de vie.
Dix ans aprs, l'enqute n'a toujours rien rvl!!!
Dix ans aprs, la cause pour laquelle Jean-Marie Vincent se battait : une prise en main par le
secteur paysan de sa propre destine, reste toujours inaccessible. Au lieu de cela, on assisted
une multiplication d'ONG travers le pays dans le but d'organiser les paysans, de leur faire
voir ce qui est important pour eux ... comme si le paysan avait besoin de cela pour le savoir.
Dix ans aprs, c'est aussi la dsunion total au sein de la grande famille des amis et camarades
de lutte, ceux avec qui Jean Marie Vincent travaillait.
Ceux qui ont voulu faire taire Jean-Marie Vincent ont-ils russi cent pour cent dans leur
entreprise?

Le ministry de l'Education national contourne l'action des
correcteurs grvistes ...
Le ministry Pierre Buteau a dcid d'engager d'autres correcteurs pour contourner l'action des
correcteurs qui avaient dcid de surseoir au travail de correction des copies des examens pour
cause de non augmentation de salaire.
Le Ministre a engag d'autres correcteurs dans le but de faire le travail de correction des copies
des divers examens et a annonc la publication pour bientt des rsultats des examens officials
(voir En bref/ 18)


Page 2


I -- `---~- '








I L'ACTUALITE EN MARCH I


Le parti Lavalas prt intgrer

la transition sous conditions
Oslo, 27 aot. 04 [AlterPresse] Depuis Aristide le 29 fvrier dernier, le calendrier ne cesse
la chute de l'ancien president hatien Jean-Bertrand de turner pour Fanmi Lavalas.


POLITIQUE

Naissance d'un

"Parti Libral

Hatien"
HPN, 26 Aot Un nouveau parti politique
hatien a vu le jour Oslo en Norvge, en marge
d'un colloque sur la transition politique en Hati.
Ce nouveau group dnomm Parti liberal est
issu du secteur priv des affaires et ses initiateurs,
parmi eux l'industriel Michael Madsen, l'ancien
coordonnateur de l'Initiative citoyenne, base au
Cap-Hatien, Frandley Denis Julien, ont fait valoir
que cette nouvelle formation politique tait de
tendance conservatrice.


L'ex-prsident Aristide lors d'une conference de
press Prtoria (Afrique du Sud) photo AP
"Nous sommes encore au lendemain du 29
fvrier" affirme Gilbert Angerville, reprsentant du
parti aux discussions d'Oslo, ou des dirigeants
politiques de plusieurs tendances
se retrouvent depuis le 23 aout.
Le parti ne rclame plus
le retour de de Jean-Bertrand
Aristide. Au contraire il serait
prt intgrer le processus
lectoral de 2005 mais sous
certaines conditions. Fanmi
Lavalas rclame la liberation de
ses militants qui seraient, selon


M. Angerville, des "prisonniers politiques".
Fanmi Lavalas exige du
gouvernement "une politique de
reconciliation national, un accord entire les
parties politiques et la formation d'un conseil
lectoral quilibr".
Le parti se plaint d'tre "cart du
processus", qu'il a "refus d'intgrer", note


Page 3


Raphal Magloire, dlgu du gouvernement de Grard
Latortue la'runion d'Oslo. Le responsible de la
coordination avec les parties politiques au sein du cabinet
du Premier ministry indique que la porte est encore ouverte
pour une participation de Famille Lavalas la russite de
la transition. [De notre envoy special Oslo wa apr 27/
08/2004 00:30]


SRunion des politiques

hatiens Oslo


au Service de

la Communaut


Ce 19 juillet, la UNIBANK fte ses 11 ans.
11 ans de Culture de Service,
11 ans de Partage avec la Communaut,
11 ans de Travail Honnte.
La UNIBANK remercie ses 355,000 Clients
et leur souhaite "Bonne Fte".
Fidle ses objectifs, elle continue rejoindre
plus d'haitiens en Haiti et travers le monde tous
es jours, leur apporter le meilleur, le plus prs
possible et tout moment, avec le coeur et la
volont qui font de la UNIBANK depuis 11 ans:
La Banque Prfre d'Hati.


1I I UNIBANK

"Fasons route ensemble"
www.unibankhaiti.com


M


26 aot 2004
Par WeibertArthus
Oslo. 26 aot. 04 [AlterPresse] -
Depuis le lundi 23 aot 2004, les membres
de diffrents parties politiques hatiens' et de
la socit civil participent une srie de
rencontre Oslo, l'invitation de la Norvge.
Ils sont environ une vingtaine participer
ces pourparlers qui ont pour but de faciliter
la paix et la reconciliation en Hati.
Ils se nomment entire autres Micha
Gaillard (Konakom), Paul Denis (OPL),
Gilbert Angerville, Felito Dorant et Rival
Raymonde (Fanmi Lavalas), Sylvio
Dieudonn (Mochrena), Ariel Henry (KID),
Marie-Denise Claude, Frendley Julien,
Edouard Paultre, Kesner Pharel, Clarens
Renoi, Paul St-Preux et Anthony Barbier
(Socit civile, Raphal Magloire
(Gouvernement).
Les autorits norvgiennes ont
galement invit les anciens protagonistes de
la guerre civil guatmaltque, qui a dur 40
ans et fait plusieurs milliers de victims. Ils
ont partag durant les deux premiers jours
leur experience de la paix et la reconciliation
avec les Hatiens. Un dner a t spcialement
offert, le mercredi 25 aot, la salle o a t


sign l'accord de paix mettant fin au conflict guatmaltque.
En plus de parler de paix et de reconciliation, les
reprsentants de la socit civil et des parties politiques
hatiens abordent des sujets qui tournent autour des
lections de l'anne 2005. Ce jeudi, la premire parties de
la rencontre s'est porte notamment sur le fonctionnement
des parties politiques, le dveloppement d'un programme
politique et les campagnes lectorales. Ces points ont t
dvelopps par Jon Inge Lovdal, secrtaire international
du parti gouvernemental The Christian Peoples.
Dans un deuxime temps, les discussions ont t
portes sur des sujets comme pouvoir et politique et
comparison des systmes politiques. La journe s'est
termine par l'intervention de Julie Christiansen, membre
du parti Conservateur -qui fait parties de la coalition
gouvernementale-. Son intervention s'est axe sur la
participation des femmes.
Ces series de rencontres se droulent dans une
atmosphere agrable, indiquent les participants. Les
reprsentants des parties politiques et de la socit civil
apprennent ensemble. Ils se partagent leurs points de vue.
Ils se dcouvrent galement.
Fanmi lavalas est aux cts des anciens membres
de l'opposition politique et du group des 184. C'est
malheureux de voir une fois de plus que ce sont les
trangers qui nous incident nous asseoir ensemble ", se
plaint Sylvio Dieudonn, reprsentant du Mouvement
Chrtien pour une Nouvelle Hati (Mochrena).
(voir Oslo / 6)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom


Adresse
6 Mois
Haiti
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


Un An
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


I I
EZZZEZ


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No.3,1


ANALYSE SOMMAIRE-
Parti politique et phantasme politique! p. SOMMAIRE

ACTUALITE POLITIQUE
Un Sec: d'Etat franais vis par des coups de feu p.l
Naissance d'un Parti Libral Haitien p.3
Le parti Lavalas prt intgrer la transition sous conditions p.3
Runion des politiques hatiens Oslo p.3
Les 184 se positionnent pour 2005 p.7
Conseil d'Etat: Les femmes prennent les devants p.15
US$9 millions pour les prochaines lections p.2

AFFAIRE CHAMBLAIN
Le Conseil des Sages se prononce ... p.2
POHDH: Un procs sur measure p.17

EDITORIAL
Un ministry nomm Bernard Gousse p.l

CONJONCTURE
En politique perception tient lieu de ralit p.6
Un pays bloqu p.8
Washington ne joue pas aux Ds p.14

CINEMA ET LETTRES
Sacr Dany: Viva Laferrire! p.10
Une soire Hati au festival de film insulaire de Groix p.10
La bibliothque de Ren Depestre p.11

INTERNATIONAL
Des centaines de manifestants contre Bush N.Y. p.12
Cuba rompt les relations diplomatiques avec le Panama p.16

PRESS
Appel international de Reporters sans Frontires


1








I UNE ANALYSE


Mercredi ler Septembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 31


HAITI-CRISE


Parti Politique et Phantasme Politique !


(Le vide ... suite de la lre page)
D'o l'acquittement de l'ex-paramilitaire Louis-
Jodel Chamblain, au course d'un procs convoqu la hte
le 17 aot dernier. Selon toute apparence, une conspiration
des responsables de la justice et de la scurit.
Pour rcompenser un meneur vital dans
l'insurrection anti-Aristide. Ou prparer la voie
de nouvelles lections transformes in fine
en bain de sang?
Car ceux-l n'ont en effet aucune
raison de s'arrter en si bon chemin.
Une rumeur persistante veut que de
nombreux barons de l'ancien rgime (entendez
les pouvoirs duvaliristes et militaro-
putschistes des dcennies 70, 80 et 90)
encombrent dj les avenues de l'actuel
pouvoir.
Ils savent d'exprience comment
manoeuvrer en eaux troubles, c'est le moins
qu'on puisse dire.

Dmocratie, s'abstenir ...
On entend mme dire qui veut
l'entendre que ce qu'il nous faudrait
aujourd'hui c'est un Roger Lafontant.
Autrement dit, la fois un dur et un populiste.
Et en mme temps pouvant rassurer les milieux
d'affaires. Le populisme drange tant que c'est
de l'autre ct! Dmocratie, bien entendu,
s'abstenir. Le
Ce vent de folie n'a pas encore touch le Lavalas
toujours bien present sur le terrain. Du moins, en apparence
car plus d'un, semble-t-il, serait prt commettre le meurtre
du pre. Mais depuis son exil en Afrique du Sud, Aristide
veille au grain.


Une premiere confrontation a eu lieu lorsque l'ex-
parti au pouvoir fut sollicit (une ide qui serait toujours
dfendue par l'administration US, mais chut!) designer
le 9e membre du conseil lectoral provisoire (CEP).
l~Nwm -vu'


Il n'empche que de nouvelles lignes de force
pourraient tre en train de se dessiner au sein du grand
movement qui a eu la faveur des masses ces dix dernires
annes. Mme avec un bilan mitig ...
*9 3 ;


s I*,-c


Premier ministry Grard Latortue entour des leaders de l'ancienne opposition: Convergence Dmocratique
et Groupe des 184 photo Thony
Des leaders Lavalas de l'intrieur (de rares N'empche, personnel n'a encore os se mesurer
survivants du vae victims ou vengeance classique des au "chef historique."
vainqueurs) ont dcid de ngocier cette offre. Mais les Le Grope des 184 aurait-il lui aussi
militants dits de base s'y sont farouchement opposs. On Le des ura
croit ces derniers sous le contrle du president en exil. clat? ... (voir Le vide / 5).


.. .. .





i'ir a."...



"...o tu iras
Comcel ira..."


lq-


Port-au-Prince, Ption-Ville,
Kenscoff, Gressier, Logne, Petit-
Gove, Croix-des-Bouquets,
Thomazeau, Ganthier, Arcahaie,
Cabaret, Pointe--Raquette, Jacmel,
Marigot, Cayes-Jacmet, La Valle,
Bainet, Belle-Anse, Thlotte, Cap-
Haillen, Vertires, Quartier-Morin,
I'Acul-du-Nord, Plaine-du-Nord,
Milot, SL-Raphal, Pignon, L'Estre,
Verettes, La Chapelle, Dessalines,
Petite-Rivire de l'Artibonite,
Desdunes, St.-Michel-de-'Attalaye,
Maissade, Thomonde, Mirebalais,
Les Cayes, le--Vache, Fonds-des
Blancs, Fonds-des-Ngres, Bassin-
Bleu, Gros-Morne, St.Michel-du-
Sud, Miragone, Pallant, Anse--
Veau, Gonalves, Port-de-Paix, Asile,
Saint-Marc-.
1


"-- i


AFFAIRE CHAMBLAIN-JOANIS


Un ministry nomm


Bernard Gousse!


(Gousse ... suite de la lre page)
pas recommand de faire une nouvelle
instruction.
"Il serait illegal de demander une
autre instruction, c'est la loi qui le dit" a
:. ,-


Le Ministre de la Justice
Bernard Gousse photo Yonel Louis.
Le ministry a rejet d'un revers de
main (du moins selon HPN) les accusations
qui prtendent que le jugement a t htif.
"Ce sont des accusations provenant
de personnel soit qui ne connaissent pas la
loi, dans ce cas elles sont pardonnables; soit
qui feignent d'ignorer la loi, dans ce cas elles
sont de mauvaise foi."
Mais, attended, il y a plus
intressant: "L'instruction avait t faite en
1995. A ce moment-l, les responsables
avaient tout le temps d'organiser ou de
Srassembler les preuves contre les inculps.
Si on ne l'a pas fait, ce n'est pas la faute de
l'actuel commissaire du gouvernement"
aurait dit le ministry Bernard Gousse.


En un mot, c'est tout dit. Notre actuel ministry de
la Justice ne considre pas son rle comme devant protger
la socit, mais assurer la vengeance de ceux qui ont eu
maille partir avec le rgime Lavalas.
Bernard Gousse le dit lui-mme dans cette
declaration l'agence HPN (et une agence qui ne peut tre
souponne de malignit envers ou contre le ministry) ...
Le procs contre Chamblain n'est donc pas un
procs contre un des accuss dans l'assassinat le 11
septembre 1993 d'Antoine Izmry, mais un procs contre
le rgime Lavalas sous lequel Chamblain avait t
condamn par contumace la prison vie pour son
implication prsume dans cet assassinate.
Rappelons qu'Antoine Izmry' a t excut en
plein jour par des civils arms qui l'ont tir de l'glise du
Sacr Coeur en pleine messe ... Au vu et au su de toute
l'assistance.
Une fois l'extrieur de l'glise, Izmry a t
forc de se mettre genoux, puis excut de trois balles
dans la tte tires bout portant.

Pas un vritable ministry de la Justice
***
Ce qu'il y a d'intressant avec le ministry Gousse
c'est qu'il ne cache pas ses sentiments. Mais par la mme
occasion, il n'est pas un vritable ministry de la Justice.
D'ailleurs revenons cette autre prcdente
declaration du ministry HPN, savoir "L'instruction avait
t faite en 1995. A ce moment-l, les responsables avaient
tout le temps d'organiser ou de rassembler les preuves
contre les inculps. Si on ne l'a pas fait, ce n'est pas la
faute de l'actuel commissaire du gouvernement."
En un mot, le ministry confirm qu'aucun effort
n'a t fait pour rassembler les preuves pouvant tayer
l'accusation contre les inculps, Louis-Jodel Chamblain
et l'ex-capitaine commandant du redoutable Service Anti-
Gang sous le rgime militaire (1991-1994), Jackson Joanis.
Bien au contraire ...
Mais est-ce l le comportement d'un ministry de
la Justice? Mme d'un gouvernement issu d'un movement
qui a renvers brutalement le gouvernement prcdent du
(voir Gousse / 5)


Page 4


Pat Plus Bakery. Inc

liaiuoeuah2nu
VWij FL33160kfoi~. ~C~u~
Id 3tt9-~~E83x 49 oiianul"


Proche Partout


*








llum en rVjLarl uvo. i U.1 I - -


Le parti liberal du 19e sicle!!!
(Le vide ... suite de la page 4)
Au milieu, la classes politique traditionnelle (ex-Convergence
Dmocratique). C'est le plus plaindre. Sans programme, sans troupes, sans argent.
Sans un programme commun connu (quoique tant dominant intellectuelle);
sans troupes car il lui faut arriver dtourner une parties du Lavalas; et dsormais
aussi sans financement assur du moment que l'lite conomique dcide d'avoir
son propre parti, sa propre machine de conqute du pouvoir.
De plus, il y a les "non aligns" qui indique la division de la classes
politique.
Mais dsormais la tentation du fractionnement n'pargne plus personnel
avec la creation du "Parti Libral Hatien" don't les fondateurs, issues de l'lite
conomique, passaient jusqu'ici comme membres du Groupe des 184, une coalition
d'associations civiques mene par le grand patronat hatien.
Toutefois le jour mme qu'on announce la creation du Parti Libral, le
coordonnateur des 184, Andr Apaid junior, ritre au course d'une visit (de
sensibilisation) Jacmel (sud-est) que le movement qu'il dirige ne se transformera
pas en parti politique (source Mlodie FM).
Le Groupe des 184 aurait-il donc lui aussi clat? Comme tout le reste'
de l'chiquier politique, directement ou indirectement. Y compris (mme
implicitement) le Lavalas.

Un hara-kiri gnral...
A ce propos, le porte-parole Frandley Denis Julien a cr bon de prciser
que le terme liberal ne doit pas tre interprt au sens de "no-libralisme", mais
plutt comme l'antique Parti Libral du XIXe sicle hatien.
Faut-il rappeler ce porte-parole que la lutte entire le Parti Libral du
grand Boyer Bazelais, dominant claire, et le Parti National, du grand dirigeant-
noir, le president Lysius Salomon, avait dgnr en guerre civil. Le sige de
Miragoane. Cholra. Centaines de victims ou pis. Mort de Boyer Bazelais. Dfaite
et exil en masse. Un sicle plus tard, on considre que c'est la crme de la classes
politique hatienne qui disparaissait dans une sorte de suicide collectif. Un hara-
kiri gnral. La fin d'une poque. Et pourtant, plus a change ...
De tout cela, il resort que en ce moment la tendance est retourne la
division, au fractionnement, en un mot la divergence au lieu de la "convergence"


.. -





P-




L'affiche Prestige, la bire don't le PDG, Michael Madsen, est cit comme l'un
des fondateurs du Parti Libral Hatien photo Image Nouvelle

prche tant qu'Aristide n'avait pas encore disparu de l'horizon.
En Rpublique Dominicaine, il existe seulement aujourd'hui trois grands parties (PRD,
Parti Rformiste et PLD), mais don't on ne saurait dire dsormais lequel est plus le parti du
capital que de la masse des travailleurs.
Il y a parti politique et phantasme politique. Nous semblons ne pas pouvoir encore
arriver tablir ce distinguo ...

Haiti en Marche, 31 Aot 2004


pou
com
forc<
depu
revo


"rv
sous
pror
ave
intei
et n;

ne f
Just
de l
et le
entr



larg
O.J.
com

am
tent

dan


BERNARD GOUSSE ...
(suite de la page 4) l'accusateur public, du Procureur comme on dit aux Etats-
voir. Mme d'un gouvernement "rvolutionnaire", unis, du Parquet, de l'Etat. D'o l'annonce l'ouverture
d'un tel procs: "State versus O.J. Simpson." L'Etat
me on dit en Hati, o tous les gouvernements sont d' tel tate versus LEta
ment "rvolutionnaires", puisque l'alternance politique, centre O.J. Simpson. L'Etat centre Louis-Jodel
lis toujours connais pas ... C'est bang! bang! Viva la Chamblain!
lucion. Car ce n'est pas la victime qui est
seule en cause, ce ne sont pas seulement les
parents de la victim qui veulent justice. Il y
a aussi et d'abord l'Etat qui doit prvenir que
le comportement anti-social ne devienne la
rgle. En un mot, l'impunit, que diantre. Et
comment combattre plus srement l'impunit
que par la loi, au tribunal!
Le ministry Gousse ne pense donc
pas un Etat bti sur la fin de l'impunit et
sur la-justice, si l'on en juge par ses
dclarations dans le cadre du procs du 16 au
17 aot 2004, mais un Etat bti sur la
vengeance. De toute evidence. Et quel que soit
le prix payer pour cette vengeance ...

Les absents ont toujours tort

O. J. Simpson a t blanchi par le
jury, un jury multi-racial form de blancs, de
noirs et d'hispaniques).
Louis-Jodel Chamblain aurait pu
aussi tre dfinitivement innocent, qui sait,
Chamblain se constitute prisonnier photo AFP
Cependant Bernard Gousse est peut-tre un ministry ce nouveau procs. Et le jury dut-il tre srieux, form
olutionnaire", au sens de effacer tout ce qui a t fait de divers courants socio-politiques; les preuves charge
s le rgime prcdent, la table rase, jusqu'aux jugements rassembles consciencieusement par un commissaire du
noncs, et en l'occurrence, m me sous supervision ou gouvernement qui se respect et ne pense pas seulement
c assistance des plus importantes institutions plaire a'ux nouveaux dtenteurs du pouvoir; les tmoins
rationales (ONU, OEA) et organizations internationals libres de se prsenter par devant le tribunal et de dire
ationales des droits humans ... exactement ce qu'ils ont vu et entendu, de tmoigner en
Mais tout "rvolutionnaire" qu'il puisse tre, cela leur me et conscience ...
fait pas de Bernard Gousse un vritable ministry de la Et tout numro 2 du FRAPH qu'il tait -
ice. Le ministry de la Justice a pour mission la protection l'organisation paramilitaire qui tait charge des basses
a socit contre tout comportement anti-social, ou asocial, oeuvres du rgime militaire de 1991-1994 (assassinats
meurtre de l'un des membres de la socit est un example en plein jour, tortures, viols, massacres de populations
e mille, le cas par excellence. civiles, incendies la chane etc), Chamblain aurait pu
tre reconnu non coupable. Mais on ne saurait jamais
L'Etat contre Louis-Jodel Chamblain! ... dire quel va &tre le verdict avant un jugement en bonne
Prenons comme illustration un procs qui a t et due forme ... Comme le ministry Gousse annonant
ement suivi galement en Haiti: celui aux Etats-Unis de la cantonade longtemps avant le 17 aot que l'accus
Simpson accus de meurtre sur la personnel de sa pourrait mriter le pardon pour "ses grands services la
ipagne qui tait une blanche. nation."
L'un des avocats de l'accusation tait un afro-
ricain comme Simpson. Eh bien, il n'a rien nglig pour Qu'en pense la mission de l'ONU? ...
er d'acculer ce dernier ... Certains diront en haussant les paules: Et alors!
Des congnres le lui ont reproch. Il a expliqu Epi. Epi anyen. En Haiti, les absents (entendez les morts)
s de nombreuses interviews que c'est l le rle de ont toujours tort ...


Mais (1) le gouvernement intrimaire s'est engag
"gouverner autrement.",
Okay. Tous les gouvernements le disent ... Y
compris Lavalas.
Mais (2), notre pays est aujourd'hui sous la
protection d'une mission de maintien de la paix de l'ONU,
avec pour tche principal de restaurer la justice et la
scurit.
On aimerait bien savoir ce que pense la mission
de l'ONU du comportement de notre ministry de la Justice
dans l'affaire Chamblain! (voir Gousse / 6)

Chatelain Tours

& Travel

Du 9 au 21 octobre 2004


Les Amis de la Vierge









vous invitent au


48me Congrs

Eucharistique International


Guadalajara-Jalisco (Mexique)
Du 9 au 21 octobre 2004

Aprs le congrs, il y aura un



Plerinage

Mexico City.

Dpart avec American Airlines
Logement dans des htels de classes.

Contactez:
Judith 221-2770 ou 224-5217
Ivane 222-3508 ou 557-3355
Thrse 525-4570 ou 223-8670


DE L' ACTUALITY


I


r-_


Mercredi ler Septembre 2004
l4nti -n M5r(-h- VnI 'YV Nn ';


1


Page 5







I CONJONCTURE I


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


UNE VOIX EN DIASPORA

En politique, perception tient lieu de ralit


Pour que
Orlando le 27 aot, 2004
Aprs la trve du football, la contestation reprend
avec la mme vigueur. Le succs des douaniers et des
policies a convaincu tout le monde que ce gouvernement
capitule, lentement mais srement, sous la pression de la
contestation.
Maintenant ce sont les correcteurs d'examens qui,
malgr leur contract avec le dpartement de l'Education,


Hati signe un accord

avec l'ONU pour

organiser des

lections en 2005

PORT-AU-PRINCE, 25 Aot Hati a sign
lundi avec les Nations Unies et l'Organisation des Etats
amricains (OEA) un accord prvoyant l'organisation
en 2005 d'lections prsidentielle, parlementaires et
locales, a annonc mardi le coordinateur du project au
sein du Programme des Nations Unies pour le
dveloppement, Adama Guindo.
Un fonds special a t cr pour recevoir les
contributions des Etats prts aider au financement de
ces lections. Les Etats-Unis ont dj fourni 9 millions
de dollars, sur les 41 ncessaires. Hati fournira 3 millions
de dollars prlevs sur son maigre budget, alors que le
Canada, l'Union europenne et plusieurs autres Etats ont
promise leur participation.
Les Etats-Unis devraient galement former du
personnel lectoral, crer un nouveau systme
d'enregistrement des lecteurs et mettre au point un
systme de vote lectronique.
Depuis le dpart du president Aristide le 29
fvrier, face la rvolte arme et la pression
international, le pays est dirig par un gouvernement
provisoire dirig par Grard Latortue, avec un president
tout aussi provisoire, Guy Alexandre. Le pays n'a plus
non plus de parlement en tat de fonctionner depuis
janvier, quand le mandate de la majority des dputs a
pris fin.
Les partisans du president dchu ont toutefois
dj menac de boycotter les lections de 2005. AP


Runion des

politiques hatiens

O slo (Oslo ... suite de la page 3)
Mais cette rencontre aura le mrite de nous porter
un dbut de dialogue ", souligne Paul Denis, reprsentant
de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL). Maintenant
on peut dire que fanmi Lavalas comprend mieux notre
position et nous aussi on les comprend mieux ", rvle
Sylvio Dieudonn.
Le reprsentant de Fanmi Lavalas, Gibert
Angerville, a d'ailleurs reprsent tout le group au dner
de mercredi. Est-ce le dbut d'une nouvelle page de
l'histoire politique contemporaine du pays ? Pour Kesner
Pharel, c'est important que les politiques hatiens entament
le dialogue. On doit russir le processus par le dialogue ",
souligne Anthony Barbier, reprsentant du group des 184
aux discussions de Norvge. C'est aussi la position du
reprsentant du gouvernement ces discussions, Raphal
Magloire.


Bernard
(Gousse ... suite de la page 5)
Nous dtestons mler les trangers nos affaires.
Mme lorsque la justice hatienne dj ignorant son rle
d'assurer la defense de la socit, laisse l'international juge
et parties dans un cas comme la rcente accusation de viol
contre des casques bleus aux Gonaves (ce n'est pas accuser
ni mme souponner personnel que d'une question de
principle: exiger que la justice hatienne conduise sa propre
enqute et n'oublie pas qu'elle a aussi un rle jouer ...).


la rcupration soit salutaire


exigent une augmentation de paye ou la dmission du
ministry titulaire.
Les ex-militaires changent de stratgie, passant
du dfi l'ultimatum, de l'ultimatum l'expansion,
occupant des anciennes casernes et offrant publiquement
certaines villes, tel que Petit Gove, Hinche, Mirebalais,
les Cayes etc., d'assurer leur scurit.


Rebelles en fvrier 2004 photo
Si la grve des correcteurs est une contestation
pas trop dangereuse qui, au pire, retardera la proclamation
des rsultats des examens, par contre la poursuite de
l'affrontement par'les ex-militaires, en lanant des dfis
et des ultimatums, en assumant le rle d'autorit constitute
dans certaines zones du territoire, avec une volont
manifeste d'expansion pour occuper d'autres villes, crent
un trs grave problme politique. C'est, sans exagration,
un dfi direct l'autorit de l'Etat. Mais aussi une tendance
sa reduction.
A date, la stratgie des ex-militaires est la menace
la plus directed, la plus important et la plus grave contre la
scurit du gouvernement provisoire Alexandre / Latortue.
Le Premier ministry dans une intervention la
radio avait garanti que les sommes ncessaires pour le
remboursement des fonds de pension des ex-militaires sont


La Chine enverra

en Haiti 125 policies

anti-meutes
BEIJING, 25 Aot (AFP) -La Chine enverra 125
policies anti-meutes rejoindre le mois prochain la mission
de maintien de la paix des Nations Unies en Hati, a annonc
la press officielle Beijing.
Les 125 agents ont peine complt un training
de trois mois et pass des examens appropris, selon
l'agence officielle Xinhua.
Le ministry de la Police, Zhou Yongkan, a dclar
que leur mission est un important vnement qui reflte le
rle et l'influence de la Chine dans les affaires
internationales, selon Xinhua.
La Chine cherche aussi gagner encore plus
d'exprience dans le domaine de la scurit publique en
provision des Jeux Olympiques de 2008 qui auront lieu
Beijing.
La Force de l'ONU est dploye en Hati, suite
au renversement du president J.B. Aristide en fvrier
dernier, et pour aider Hati retourner la normale.


Gousse!
Sinon on finit justement par oublier le vritable
rle d'un commissaire du gouvernement, d'un juge
d'instruction.
Ou d'un ministry de la Justice !

Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince
Ecoutez aussi Mlodie Matin
(7-10 AM) sur Radio Soleil d'Hati,
New York


disponibles. Pourquoi ne pas tre proactif? Au lieu de
continue capituler sous la pression, pourquoi ne pas
entamer le remboursement immdiatement ou donner une
date prcise laquelle le gouvernement procdera cette
operation. La reclamation des fonds de pension est lgitime.
Leur remboursement est incontournable. C'est l'Etat qui
leur doit ce qu'ils ont lgitimement vers dans leurs fonds
de pension. Pourquoi fire
trainer ce problme sans
raison, si ces fonds sont
vraiment disponibles ?
SCette reclamation lgitime
est politiquement lie
celle des 10 ans d'arrirs
qui n'a rien de fond, ni de
lgitime. Mais elle exploit
cependant la lgitimit de
la demand de
remboursement des fonds
de pension, come levier
politique, pour fire
pression par association. Si
ces fonds sont dj rservs
dans le budget, mais ne
seront disponibles qu'avec
l'excution des calendriers
de dcaissement, dites le
'AP clairement, pour enlever le
doute, aussi bien de l'esprit des ex-militaires, que du public
en gnral qui est convaincude la lgitimit de leur
demand. Ce qui est clairc'est que vous persistez donner
sans raison une aura de lgitimit la totalit de leurs
demands, lorsqu'elles ne le sont que partiellement. Alors
que vous avez l'avantage de pouvoir satisfaire
immdiatement, ou presque, le seul aspect lgitime de leurs
demands.
Cette nouvelle stratgie qui vise devenir plus
agressif, au fur et measure que l'on s'approche de la date
d'chance de la premise des armes, mnera inluctablement
un affrontement. Cette stratgie, comptant sans aucun
doute sur le rflexe capitulard du gouvernement provisoire,
est prt risquer le tout pour le tout, sachant que le port
d'arme est fundamental la pertinence, l'existence, la
cohsion et la survive mme de ce group. Ils lancent des
ultimatums, menaant de provoquer un movement
insurrectionnel centre le gouvernement, si on met
execution le project de dsarmement. Ils offrent d'assurer
la scurit de certaines villes pour les soustraire de la sphre
d'autorit du gouvernement. Le dimanche 15 aot, la veille
du jugement Chamblain Joanis, un group de 300 ex-
militaires a parad Port-au-Prince par-devant l'ex-Grand
quarter gnral. Le verdict d'acquittement pronoic en
faveur de Chamblin et de Joanis, le lendemain, peut n'avoir
pas t en ralit une consequence directed de la
manifestation. Cependant il peut tre peru come tel. En
politique, perception tient lieu de ralit.
La MINUSTAH est prte accompagner le
gouvernement dans le cadre du dsarmement. La date du
15 septembre revenue par les autorits ne pose aucun
problme pour la mission onusienne, qui n'attend que le
signal du gouvernement provisoire. Cependant la
MINUSTAH est conscience de la dlicatesse du dossier et
aussi du fait qu'elle n'a que 40% du contingent
recommand.
Le processus de dsarmement se prsente alors
come un dfi majeur pour le gouvernement ainsi que pour
les Nations-Unies. Selon le porte-parole Toussaint Congo
Doudou, la MINUSTAH souhaite que le 15 septembre soit
la date butoir dans le cadre du lancement official de la
champagne du dsarmement de quelque group que ce soit.
Le dsarmement est un dossier complex qu'il faut border
avec precaution. Mais l'ONU reconnat aussi que le
dsarmement est fundamental et incontournable pour la
stabilisation d'Hati. Pour que ce project soit excut avec
le maximum de chance de succs, il faut que l'on ait une
force d'attrition qui puisse supplanter en nombre et en
quipement les groups qu'elle doit dsarmer, et que le
gouvernement manifeste ostensiblement et sans quivoque
la volont politique ncessaire.
Il n'est pas tonnant qu'aprs l'effort
d'organisation du Groupe des 184, l'obtention de la
conscration trangre, l'effort de massification la
poursuite d'une lgitimit politique, l'introduction d'un
nouveau contract social'avec la Caravane de l'Espoir, les
(voir Conjoncture /7)


Page 6


Un ministry nomm







Mercredi ler Septembre 2004
Uni.;, AAr Mnrhi/l YTV7TTT MTn 21


POLITIOUE


Haiu enfli ar1c.Ilvof.Aif nN lIA 1 i 1J% I -- - _


Les "184"

Par Wiener K. Fleurimond"
SEn politique, l'accession aux responsabilits
publiques se prpare et Andr Apaid Junior semble l'avoir
bien compris. En tout cas, la mouvance politico-sociale
hatienne dnomme : Groupe des 184 ", celle qui a t
le fer de lance dans la lutte contre le
pouvoir de l'ex-prsident Jean-Bertrand
Aristide celle qui a fini par obtenir son
renversement de manire fort
controverse le 29 fvrier dernier, vient
de marquer un nouveau point par rapport
ses nombreux concurrents. Elle veut
se montrer aux yeux du pouvoir public
et de la population, comme tant la
seule force capable de prsenter une
alternative politique credible en 2005.
En effet, lors du colloque ^^ ''--..
organis au Cap-Hatien par
1'" Initiative Citoyenne ( nom
gnrique englobant l'ensemble de la
Socit Civile. hatienne) les 12 et 13
juin derniers, le G 184 et son chef,
l'industriel hatien, Andr Apaid Junior,
sont apparus comme des :
incontournables dans le jeu politique
hatien qui se prpare. Le G 184 a
toujours affirm qu'il ne visit pas le
pouvoir politique. Mais face ses
initiatives pour renverser le pouvoir Une des premi
Lavalas, certain disaient dj l'poque, qu'on pouvait
difficilement croire la ralit de ces dclarations.
Depuis l'apparition de ce globe trotter d'Andr
Apaid, Andy pour ses amis, les parties politiques
traditionnels pourtant nombreux, sinon trop nombreux dans
le paysage hatien, ne font plus que de la figuration sur la
scne politique de Port-au-Prince.
Pour faire face la machine des 184, certain
comme Hubert de Ronceray et ses amis, se sont regroups
dans un parti, le Grand Front Centre Droite (GFCD). Cette
alliance semble peu credible puisque le "Grand Front
Centre Droit n'est qu'une copie de tout ce qui se fait en
Hati en matire d'organisation politique, c'est--dire, un


se positionnent pour 2005

fourre-tout dans lequel on trouve tout et n'importe qui. Des et sous le vocable de "Parti socialist ""mais"dont on
attend toujours la declaration de principle, toutes ces
allis qui ne partagent ni les mmes principles politiques ni attend toujours la declaration de principle, routes ces
ls es i immes appartenesidoli ni les mmes organizations ne sont en fait que de ples reproductions,
les mmes appartenances idologiques, ni les mmes s orgnai6
convictions philosophiques et religieuses. Bref, une sorte sans originalit.
de Convergence Dmocratique, bis. Les parties formant le D'o l'avance praise par le Groupe des 184. Cette
advance, ce movement ne la doit pas
au fait qu'il serait particulirement
bien structure idologiquement,
culturellement et philosophiquement.
Non. Ce qui a permis aux concepteurs
du G 184 de prendre de l'avance, c'est
qu'ils n'ont pas peur de prendre des
risques. Et surtout bien entendu, c'est
qu'ils ont les moyens de leur politique,
le nerf de la guerre, c'est--dire, de
l'argent.


ires presentations du Groupe des 184; en arrire-plan, on voit Andy Apaid


photo Thony
Grand Front Centre Droite sont galement membres de
cette Convergence Dmocratique, qui elle-mme comprend
une multitude d'organisations politiques, syndicales et
associatives don't le seul objectif commun tait le
renversement d'Aristide. Et aprs ? Aprs, on verra..
En vrit, que ce soit le movement de M. de
Ronceray, ou celui du professeur Leslie Manigat pas
seulement-le RDNP ou Rassemblement des Dmocrates
Nationaux Progressistes, son parti vieux de vingt ans, mais
la mouvance qu'il a tent de crer, 1' Union Patriotique ",
pour faire concurrence la" Convergence Dmocratique"
- ou le tout nouveau regroupement des parties dits de gauche
mis en place l'instigation de l'Internationale Socialiste,


Pour que la rcupration soit salutaire


(Conjoncture ... suite de la page 6)
tentatives de partage du pouvoir avec le rgime Lavalas,
le catapultage la tte du movement insurrectionnel
pacifique, le renversement du rgime lavalas, la tourne
en Diaspora, que le secteur priv announce la creation d'un
instrument politique, le Parti Libral Hatien. ""C'est un
aboutissement logique. La participation l'action
politique, en pregnant des risques normes, se fait
indubitablement dans un but. Ce but est la participation
la competition lectorale pour la conqute et le partage du
pouvoir, la function essentielle et fondamentale de tout
parti politique.
Si vous vous tes inspir du libralisme
conomique pour faire ce choix, vos comptiteurs ne
manqueront pas de rveiller automatiquement la mmoire
d'un pass qui a polaris l'chiquier politique hatien
pendant longtemps, entire Nationaux et Libraux, don't les
devises taient respectivement :
Le pouvoir au plus grand nombre ", "Le
pouvoir au plus capable ".
Cette polarisation a t la base de l'alternance
du pouvoir politique. Pour certain observateurs aviss,
on retrouve encore cette alternance, entire Duvalier pre
et fils. Il est vident que le choix du nom de ce nouveau
parti va offrir un argument politique ceux qui n'en avaient
pas et particulirement ceux qui veulent maintenir le
pays dans l'ornire du populisme en brandissant la
bannire des nationaux. Elle a t le thme prfrentiel et
le cheval de combat du populisme des deux extremes. La
presence de forces militaires sur le territoire d'Hati et le
project de dsarmement des ex-militaires, contribueront
renforcer l'exploitation de ce thme. Vous venez d'offrir,
vos dpens, a Field-day vos comptiteurs.
On remarque en mme temps que le secteur priv
dans son effort de massification, a adopt le modle
courant, utilisant sans modification l'lment de base du
parti Lavalas, les OP. Et des fois, ces OP sont extraites
directement des rangs lavalassiens.
'Il n'y a aucun mal que l'on aille recruter dans les
masses, pour une integration dans une structure et un
schma politique nouveau. Mais insrer les OP sans les
transformer et les rduquer pour les faire adhrer aux
principles de base et aux rgles fondamentales de la


Dmocratie Reprsentative, en abandonnant en vrit les
notions de dmocratie populaire et du populisme, on court
le risque de crer sans le savoir un movement populiste
de droite. On veut tout prix rcuprer et intgrer les
masses, sans se soucier de l'essentiel. Pour que cette
rcupration soit salutaire autant pour les rcuprateurs que
pour les rcuprs, il faut que :
On cesse, de forcer le nivellement par le bas;
On cesse de vivre et de fonctionner au niveau du
plus petit commun dnominateur;
On cesse de maintenir la mobilisation constant
des masses ;
On cesse de sacraliser dmagogiquement les
masses ;
.On cesse d'articuler violemment les
revendications ;
SOn cesse d'imposer la volont politique par la
force ;
.On cesse l'exploitation vengeresse des
ressentiments ;
On cesse de cultiver la xnophobie populiste ;
On introduise les masses au dcalogue du Rgime
Dmocratique :
1.- Le Pluralisme dmocratique
2.- La Sparation des pouvoirs
3.- La Suprmatie de la loi
4.- La Participation
5.- Le Contrle de la gestion des gouvernants
6.- La Priodicit des lections et la possibility
d'alternance
7.- Le Respect des liberts individuelles et des
droits humans
8.- Le Maintien de la cohsion social par le
consentement
9.- Le respect des droits de la minority
10.-La culture de la tolerance.
En d'autres terms, il faut un effort rel non-
dmagogique pour sortir le pays de l'ornire d'un demi-
sicle de populisme des deux extremes. De mme qu'il est
fundamental, par le dsarmement, d'extirper la violence
de la politique hatienne, il est aussi essential, par
l'ducation, d'extirperla haine qui incite sa propagation.


La bourgeoisie ne
cache plus ses ambitions de
prendre le contrle ...
Venus, l'origine, de la
bourgeoisie commerante et
industrielle, les fondateurs du Grope
des 184 ne sont pas arrivs les mains
vides, comme ceux qui pensent
pouvoir les imiter. Les Apaid et Co.
disposent d'un trsor de guerre,
notre avis, quasi illimit. Ni un
Manigat, ni un de Ronceray, ni un
Serge Gilles, ni aucun des autres


leaders pauvres entretenus par les subsides des ONG
trangres et des parties frres galement trangers, ne
peuvent les concurrencer sur ce terrain .
Andr Apaid Junior et la plupart de ses amis n'ont
pas peur des lendemains qui dchantent, des fins de mois
difficiles. Ils peuvent dpenser sans computer leurs butins
ramasss depuis deux sicles, dans un pays o l'Etat
rgalien ne les a jamais empchs de s'enrichir sans
contrepartie. Ils ne payment pas d'impts ou, quand ils le
font, c'est de manire trs sporadique et alatoire, le plus
souvent en ngociant avec un pouvoir public trs
complaisant leur gard. Ils investissent peu dans le pays.
Is patient peu leurs employs.
Les promoters du Groupe des 184" n'ont pas
de concurrents sur le plan financier, d'autant plus qu'ils
peuvent computer sur leurs accointances Washington,
Paris, voire Santo Domingo pour les aider finance leurs
activits politiques. Car, la communaut international
n'aime pas perdre, elle a toujours deux fers au feu au cas
o. C'est pourquoi il ne faut pas s'tonner du succs
remport par le Groupe des 184.
Bien que n'tant pas un parti politique structure,
mais grce des moyens conomiques normes, ce group
a pu faire son march au sein de la classes moyenne qui lui
est d'habitude hostile. En'recrutant par-ci, par-l des
intellectuals en mal de reconnaissance, des politiques qui
ont peur pour leur avenir immdiat et des tudiants un peu
dboussols par la faillite du movement populaire Lavalas
de 1990 dans leguel ils plaaient tout leur espoir, les.
"bourgeois des"" 184 ont fini par s'imposer comme
les seuls capable de faire rver tout un pan entier de la
socit hatienne. Mieux, le G 184 pousse l'audace jusqu'
recruter sur les terres mme des-Lavalassiens, rputes
imprenables par cette bourgeoisie juge nfaste, conspue
longueur d'anne, dteste voire hae par une population
qui la rend responsible de tous ses malheurs. La gauche
hatienne, si elle existe encore, aura du mal se reliever
contre ce coup port au cour mme de son future lectorat.
En effet, le Groupe des 184" recrute aujourd'hui.
au sein de la population des bidonvilles. Pour rendre son
discours credible, Apaid met en avant de nouveaux chefs "
de la classes moyenne qui, dans le pass, ctoyaient la misre
des Cit Linteau, Cit Soleil, etc. Depuis la chute de l'ex-
prsident Aristide, tous les parties ou regroupements
politiques tentent de gagner du terrain. Mais pour l'instant,
le Groupe des 184 qui organise et monte des operations
politiques pouvant dboucher sur un vrai project
gouvernemental pour le pays, semblerait devoir s'imposer.
Ce qui ne signifie pas qu'une majority va adhrer ce
project. Mais comme le dit le dicton :" Au royaume des
aveugles, les borgnes sont rois ". Donc c'est le Groupe
des 184 qui fait des recommendations au gouvernement
intrimaire, ce sont encore les partisans d'Andr Apaid qui
demandent au Premier ministry, Grard Latortue, de revoir
sa copie avec le Conseil des Sages, en exigeant une
augmentation de 7 27 membres, dans l'espoir
certainement de renforcer sa presence et son influence au
sein de cet organisme extra constitutionnel, en provision
des chances lectorales venir.
(voir "184"/ 8)


Page 7


1 1


1







CONJONCTURE


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


Un pays bloqu ...


Partir la fois en guerre contre l'inertie de nos
Partis politiques, la sclrose de la majority de nos Leaders,
l'idoltrie de certain Fidles et l'indcence d'une
Bourgeoisie comprador peut prendre l'allure d'une
dmarche purement iconoclaste. Loin de notre pense de
rayer d'un trait de plume notre patrimoine politique,
cultural et conomique difi dans des conditions
particulirement difficiles. L'effacement clair de certain
leaders politiques et de l'lite conomique laisserait un vide
bant. Leurs appuis sont indispensables l'panouissement
de la nouvelle donne.
Cependant il convient de reconnatre en toute
objectivit que le moteur de la machine hatienne s'est
enray. Il nous faut faire une revision complete du systme
afin de mieux localiser la panne. En effet depuis 1987,
malgr les efforts dploys on n'arrive pas encore
embrayer la vitesse souhaite. On croyait avoir dtect le
mal au niveau de la Constitution. Hlas! Les coups d'Etat
continent tomber en cascade. La dictature se manifeste
dans toute sa rigueur. Nous avons dmobilis l'Arme,
assassin nos adversaires, dchouqu leurs maisons. Il n'y
a pas eu de changement. En 2004, nous nous retrouvons
encore la case de dpart, poussant les mmes
gmissements, brandissant les mmes revendications contre
des dirigeants sanguinaires et spoliateurs.
Les changements de Governement et de
personnel administratif au regard de la persistence de la
cruise constituent des piphnomnes sans porte vritable.
L'arbitraire de nos dirigeants successifs demeure une
constant de notre culture politique. L'hmorragie des
caisses publiques est un mal qui affected tous les
Gouvernements hatiens, constitutionnels, de facto et mme
de consensus. Plus les dirigeants politiques se succdent,
plus ils se ressemblent. Pour combattre la corruption en
Hati, il faudrait dtruire toute la Rpublique, conseillait
dj le Gnral Ption.
Le changement que l'on croyait apporter s'est
transform en catastrophe. Maintenant le ramassage des
ordures mnagres devient un casse-tte pour nos
assesseurs communaux. Nos routes nationals deviennent
de plus en plus impraticables. L'inscurit s'acclre pour
prendre une dimension trs inquitante au point de forcer
certaines families chercher des cieux plus clments pour
leurs enfants. Le people hatien est en train de gravir un
calvaire aussi redoutable que le Golgotha en attendant le
jour de la dlivrance.
Mais personnel ne peut savoir jusqu' present de
quel ct viendra le salut. En observant -les fresques des
Partis politiques hatiens contemporains, nous tombons
pic dans l'imagerie d'Epinal. Que l'on jette un coup d'oeil
droite ou gauche, les comportements ne sont pas
diffrents et l'inspiration est la mme. Nous nous
retrouvons toujours en presence d'organisations et de
groupements politiques domins par l'aura d'un seul
homme. Mme quand les promesses de fusion sont
publiquement lances au sein de la famille socialist, le
bloc n'arrive pas se solidifier autour d'un mme noyau.
Les camarades de l'OPL, du KONAKOM, du PANPRA,
deAYITI KAPAB n'arrivent pas encore trouver ce ciment
unificateur. Le bb est mort-n par suite de l'gosme
outrancier et de l'attachement morbide de ses gniteurs au
pouvoir personnel. Le rassemblement de tous les parties
socialists sous une mme bannire est handicap par ce
virus qui ronge la scne politique hatienne et qui s'appelle
:la prsidentite.
Parmi les Partis socialists en place, seul I'OPL
de Grard Pierre Charles dispose d'un chafaudage
politique couvrant tout le territoire national. Seul l'OPL
peut se prvaloir d'un appareil administratif avec un sige
social permanent et des militants convaincus pour prendre
la route qui mne Jrusalem.


Par Jean Erich Ren
23 aot 04
Dans la perspective d'une fusion en un bloc socialist, la
prdominance de l'OPL est indiscutable. En une telle
occurrence l'OPL ne saurait se complaire au niveau de la
candidature la Prsidence, mme dans le cas d'un
sentiment de solidarity exacerb, au choix de Victor Benot
qui refuse de l'entendre diffremment. Jusqu'ici le natif
de Borel n'a donn la preuve d'aucun charisme mme au
sein de son propre Parti fissur et mtastas par la version
du RENOUVEAU du Dr Erick Dunois Cantave, plus
dynamique, plus proche de la gnration de l'informatique.
Le PANPRA ne jouit d'aucune representation
travers le pays. L'hibiscus ne dgage aucun parfum de
rassemblement. Serge Gilles ne jouit d'aucune crdibilit
dans la frange lectorale. Donc dans le cadre de cette
coalition socialist en perspective, le PANPRA est une
quantit ngligeable.
AYITI KAPAB n'est pas capable. Il n'a aucun
poids dans la balance. La faiblesse des parties en fusion
n'apporte pas la coalition socialist la vigueur coutumire
des hybrides.
L'OPL reprsente le poteau mitan des Partis
Socialistes et entend exercer son rle de leader dans toute
l'acception du terme, C'est l la pomme de discorde et la
cause principal du blocus du bloc socialist hatien.
Du ct de la droite l'vocation d'une quelconque
coalition mme quand elle effleure l'esprit de certain -
leaders ranime les conflicts d'antan. Chaque parti politique
constitute lui seul un bloc monolithique. Chaque leader
politique se comporte comme un Papa Bon Dieu qui
n'entend faire aucune concession et ne s'accommode
aucune proposition. Il dirige son parti politique en
paterfamilias. l se comporte en Homme-Parti.
En effet, les hommes politiques de la droite sont
les seuls accoucher des ides politiques pour toute une
Rpublique. Leurs Partis ne respirent que par leurs narines.
Ils sont les seuls architects de l'armature politique de leurs
Partis. Souvent, par leur esprit de suffisance d'intellectuels
futs, ils font fi de l'apport combien enrichissant des
membres pour la march vers la prsidence. Ce manque
d'identit une idologie commune refroidit l'ardeur des
partisans et explique leur manque d'intrt dans la lutte.
Compte tenu de la multiplicit des Partis politiques et de
la diversity de leurs horizons, ils'n'arrivent pas fair
chorus autour d'un project politique commun. Seuls ils ne
valent rien. Ils n'arrivent pas regrouper 10.000 adhrents.
On y retrouve notamment des palo-duvaliristes gonfls
de leurs performances du pass et des crypto-lavalassiens
en rupture de ban et la recherche d'un exit. L'arrimage
s'avre difficile. A cause de ce manque de cohsion la crise
politique hatienne se prolonge. Le pays est bloqu.
Au niveau du Gouvernement intrimaire charge
d'assurer la transition, c'est la pagaille. Le Premier Ministre
Grard Latortue, aprs 6 mois de gouvernement, avoue
qu'il n'avait pas de plan sur une mission radiophonique
de Miami. C'est maintenant qu'il s'active en laborer
un. On s'explique maintenant les causes d'un tel cafouillis
sur la scne politique. Le Gouvernement de Grard Latortue
ne matrise pas les leviers de command du pays. l ne
contrle rien. On est au royaume de Gog et Magog.
La grve des policies qui s'est solde par une
augmentation de salaires de 60% va avoir un effet domino
sur d'autres branches de l'administration publique,
particulirement l'enseignement. La rebellion des soldats
du CIMO et de la SWAT TEAM et leurs dclarations
publiques et peu louables envers leurs chefs hirarchiques,
tisonnent une mutinerie en gsine. On ne joue pas avec le
feu. La bagarre n'est pas loin d'clater.
Par ailleurs, la demonstration de force donne par
les lavalassiens sur le bton le mercredi 18 aot l'occasion


Le Groupe des 184 se positionne ...
("184" .. suite de la page 7) se cache les 184"), le pouvoir public actuel le reconnat
Pendant ce temps, les autres formations politiques comme seul vritable interlocuteur. Le Premier ministry
font du suivisme ou de l'attentisme. Finalement, face Grard Latortue a mme indiqu que de nombreux points
l'chec des parties traditionnels, incapables de s'imposer voqus lors de cette session de travail rejoignent la
sur le plan national avec un project politique credible et position du gouvernement. Petit petit donc, la route
srieux, la bourgeoisie hatienne ne cache plus ses conduisant vers les perrons du Palais National du Champ
ambitions de prendre le contrle effectif politique et de Mars Port-au-Prince commence se dbroussailler
conomique du pays l'anne prochaine, pour l'un des leaders du Groupe des 184 ".
Depuis plus de trois mois, la bourgeoisie dirige En tout cas, au train o vont les choses, on ne voit
les affaires publiques du pays par technocrates et pas comment les chefs de cette mouvance politique, dite
intellectuals interposs, le temps de se faire la main et de la.Socit Civile, pourraient rester en dehors de la
surtout en attendant que les passions s'vanouissent. En bataille lectorale. Des lections qui fermeront peut-tre
dclarant qu'il prend en consideration les recommendations enfin la boucle de prs de vingt annes d'une transition
de 1' Initiative Citoyenne "(nom de code derrire lequel qui n'en finit point en Haiti.


du match Hati-Brsil est une preuve de la vitalit de leur
pouvoir de convocation. On se demand dans quelle measure
le Gouvernement peut assurer la scurit des prochaines
campagnes lectorales. D'autant plus que le CEP, en dpit
de tout esprit de conciliation, demeure un tissu de
contradictions.
Haiti est un pays bloqu.
En raison des experiences, malheureuses de ce
pass rcent,.le people hatien n'entend plus remettre les
cls du Palais national un matre chanteur. Tout candidate
aux prochaines lections prsidentielles doit
imprativement prsenter son programme de
Gouvernement touchant les points suivants:
le mode de restructuration de l'Etat hatien en
pleine dconfiture. A ce compete il doit mettre en relief le
nouveau profile des Institutions qui seront mises en place
aussi bien que les measures qui seront arrtes pour
rsoudre le problme de la faim, du logement, de
l'insalubrit de nos villes etc.
la procedure de resolution de certain conflicts
qui risquent d'clater la socit hatienne. Par example la
dmobilisation des soldats de l'Arme d'Hati, la restitution
de leurs fonds de pension et de leurs salaires diffrs. Le
remboursement des parts sociales aux socitaires des
coopratives spolies ou en faillite. Le enforcement de la
justice par le jugement quitable des criminals en cavale.
le rquilibre du corps social hatien grce
l'laboration d'un faisceau de valeurs en terme d'une
nouvelle philosophie social incarnant le rve de l'Hatien
et de l'Hatienne de l'an 2000.
la construction d'un modle de croissance
conomique tenant compete de nos dotations en facteur de
production et permettant Hati de rejoindre en un temps
X le concert des nouveaux pays industrialists du monde
ou NPI.
Tout parti politique digne de ce nom doit tre la
caisse de rsonance des 4/5 de la population hatienne. Il
est dangereux de nous laisser sduire par une idologie
politique en dehors de notre histoire et de notre culture. Le
pays glisse sur une mauvaise pente. Le Gouvernement
intrimaire dans son enttement nous embarquer dans
une stratgie de dveloppement conomique inspire de
l'Occident ne fait qu'aggraver le score. Les experts du CCI
n'appartiennent pas notre faune. Donc ils ne ressentent
aucune vibration positive par rapport aux lments de notre
environnement. Ils ne sauraient les inflchir dans le sens
de l'avancement de notre socit. L'impritie de nos
dirigeants politiques beaucoup plus verss dans le verbiage
et les festivits, contribute davantage l'affaiblissement
de l'appareil tatique et au renvoi sine die de la solution
la cruise politique qui anmie ce pays.
(voir Un pays / 10)



ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou
en ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
( yap ba ou kredi le ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
_i kredi oswa ou san kredi.

T Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!
Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil 16t ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay on demin!
305 865-6588
305 865- 6510


UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne BIvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


Page 8





Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No.31


Page 9


I WESTERN UNION


e z
"-'P.a y e z-': ;""':' *" "'< '-




Payez jc


a-.
i.:. _




0 0

r
p.
1, I




J"


pour envoyer $1000


aP aitrau...iRirinscijee e

Hlaltlo.mfe


3 minutes d'appel tlphonique
gratuit chaque transaction.( 1
Le coit du transfer est 9% du montant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
(1) Le numro 'PIN' est valuable pour les appeals internationaux faits partir des USA. Certain tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offer par une compagnie tiers, en accord avec les tariffs
tablis par les agencies gouvernementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004. Les appeals doivent ltre faits dans les 30 jours suivant la reception
du numro 'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Western Union Financial Services, Inc. Est autoris par le New York Department of Banking fire des transfers d'argent 0 2004 Westem Union Holdings, Inc. Tous droits rservs. Le nom WESTERN UNION, le logo et les marques de services sont
les proprits de Western Union Holdings, Inc. et sont enregistrs et/ ou bien utiliss aux USA et dans plusieurs pays trangers.








I ARTS ET SPECTACLES


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


CINEMA

Par Mmoire d'encrier
AlterPresse le 26 aot 2004
Le film de Dany Laferrire Comme
l'Amrique en une nuit s'apprte fair
fracassante au Festival des films du monde


Quand le coeu

Gauthier balance

d'Hati, entire le


Une soire "Hatiti au festival


de film insulaire de Groix
HPN, 25 Aot Une dizaine de documentaires les victims de viols collectifs lors du coup d'Etat militaire
raliss sur Hati ont t projets lors d'une soire Hati de 1991, l'exploitation commercial, politique et
", le 26 aot, au festival international de film insulaire de idologique de l'art naf sous la dictature des Duvalier et
Groix (Morbihan), au large de Lorient, du 25 au 29 aot, a l'histoire. particulire de l'le avec ses diffrents
rapport l'AFP. movements de rvoltes, prcise galement la dpche.
Les projections hatiennes revenues illustrent, par Lors de la soire d'ouverture, deux films sur la
example, la fin de la prsidence Aristide, aussi bien que situation politique d'Hati seront galement projets, don't
le documentaire de Jonathan Demme, prsent en


Sacr Dany : Viva Laferrire!
l'un des plus grands festivals de cinma en Amrique du "J'ai toujours fait du cinma dans mes r
Nord, don't la 28me dition se tient actuellement Maintenant mes personnages sont vivants et moi
'nt conqurir Montral du 26 aot au 6 septembre. est plutt rel. Ce n'est plus les mots, mais l'image
e une entre Le film met en vedette deux comdiens africains pour la premiere fois que dans l'histoire du cinma c;
de Montral, vivant Montral : le Rwandais Michel Mpambara et le un film hatien (avec ralisateur et thme hatiens)
Camrounais Maka Kotto. accueil.
r d Viviane L'histoire :" Frachement arriv Dany Laferrire se dit mu. Mais ce n'
S V Montral avec pour missionde uniquement pour lui. C'est au nom de ces ce
e, com m e celui conqurir l'Amrique en d'Hatiens qui rvent de faire du cinma. Ils pourr
e, 1com m ecelu1 charmant la femme blonde, dsormais un producteur: Dany a fait ceci, et
Brsil et nous Gg, jeune Hatien dans la propose cela. "I
trentaine, dbarque chez Fanfan, La communaut hatienne de Montral se
son oncle casanier qui a troqu galement fter l'vnement. Car dans toutes les
la posie contre un bon vieux communautaires et dans les quarters nord de la N
taxi. resident en majority des Hatiens, on voit des affi,
Sous le signed de film apposes sur les murs. Comme quoi les Hal
l'humour et de la convivialit et Montral avaient besoin d'un film pour rgoci
d'un agrable festin auquel image.
participent Andre t Denise, "C'est leur fiert. Comme pour la comn
deux jumelles qubcoises aux grecque qui revendique aujourd'hui les jeux olym
contrasts vidents, nos deux la communaut hatienne a aujourd'hui un film CB
joyeux lurons font le bilan de conqurir I'Amrique en une nuit. C'est un sujet d
leur vie, de leurs souvenirs et de car les Hatiens d'ici avaient bien envie que l'or
leurs fantasmes. A la tl, ces images de coup bas, d'hystrie, de vic
omniprsente dans le rcit, d'assassinat et de misre qui taient rcemmen
diverse personnalits dressent d'Hati. ""
un amusant portrait de la socit Pour les jeunes Hatiens qui rvent de f
nord-amricaine. cinma, l'auteur de Comment conqurir l'Amr
L'espace d'une nuit, qui offre la recette suivante :
se terminera de faon plutt "Il suffit d'un film pour que la bobine d
inattendue, les deux amusants demand aux jeunes Hatiens de s'ouvrir. Car Hati
protagonistes tenteront donc de plus vaste que nos 27 000 kilomtres carrs
conqurir ... l'Amrique "" patriotism. Oubliez les barrires et allez-y ""
Le Festival prsente Dany Laferrire est un des auteurs hatiens
cette anne 400 films don't une lus. Il a public une dizaine de romans. Son prem
centaine en grande premiere. La Comment fair l'amour avec un ngre sans se fat
sortie de Comment conqurir t adapt pour le cinma. Deux titres de Lafer
l'Amrique en une nuit est got desjeunesfilles ; La chair du matre sont e
prvue pour le 27 aot en d'adaptation cinmatographique et sortiront e
presence du ralisateur Dany D'aprs un journalist canadien, le film de Laferrii
Laferrire. pu tout simplement porter le titre : Comment co
Le film commence dj l'Amrique avec trois films.
dfrayer la chronique culturelle PS :
au Qubec. Pour le journal Le Comment conqurir l'Amrique en une r
Devoir, c'est le film le plus 35 mm
attend de ce festival. Le 96 minutes
quotidien La Presse le place en Couleur
premiere page de son cahier Format d'image 1.85
cultural. Version original en franais
authier venue applaudir les deux A la question : Sous-titre en anglais
9 aot dernier au stade Sylvio Cator comment faire du cinma sans se Budget : 1,5 millions CAN
Nouvelle fatigue ?, l'auteur Dany Mmoire d'encrier : Editions canado-ha
Laferrire rpond : diriges par Rodney Saint-Eloi


partenariat avec Reporters sans frontires, sur le journalist
et dfenseur des droits de l'homme Jean Dominique,
assassin en avril 2000. La femme du journalist hatien,
Michle Montas, sera prsente au festival ", a assur M.
Stphant, responsible de la programmation du festival. Elle
participera un dbat intitul Hati, ses liberts, a press
! "
Pour cette quatrime dition de ce festival, qui se
veut plus engag au terme politique et humanitaire, les films
mis l'cran refltent l'insularit hors des sentiers
promotionnels ou touristiques. Quatre documentaires de
la Guadeloupe ont t aussi projets cette occasion.


ELECTIONS La pauvret augmente aux Etats-Unis
WASHINGTON, 26. Aot La
pauvret a augment aux Etats-Unis, pour la pour la trosieme annee consecutive
troisime anne consecutive, touchant prs
de 36 millions d'Amricains, selon des rendus publics jeudi en pleine champagne lectorale. million pour s'tablir 45 millions, soit 15,6% de
chiffres officials du gouvernement amricain En 2003, quelque 1,3 million d'Amricains sont population des Etats-Unis.
_-"1-.. h d l' -l.Ai i.


Un pays bloqu ...
(suite de la page 8)
A dfaut d'un dbat vritable sur la problmatique
hatienne, Grard Latortue a opt pour les techniques de
scne. Par le spectacle du football Hati-Brsil, il a tent
d'escamoter la tension social qui svit au pays. L'effet
est de court dure. La scheresse d'ides vidente des
leaders traditionnels de la droite, l'insignifiance de certain
Partis de la gauche, jointe la hantise du pouvoir personnel
de certain camarades neutralise toute force de fusion et
jette le bloc socialist dj en premption dans la plus
profonde confusion. Hati est un pays bloqu.


venus grossir les rangs des pauvres de l'conomie la plus
puissante au monde, portant leur nombre total 35,9
millions. Dsormais, 12,5% de la population amricaine
est considre comme pauvre, contre 12,1% l'anne
antrieure, selon les chiffres des Services de recensement
(Census)
C'est le plus haut taux de pauvret depuis 1998
o il s'tablissait 12,7% de la population total.
Pour tre considre comme pauvre, une famille
de quatre personnel doit disposer d'un revenue annuel ne
dpassant pas 18.810 dollars. Le seuil de pauvret est fix
9.393 dollars pour une personnel seule.
Par ailleurs, le nombre d'Amricains qui ne
disposent d'aucune assurance maladie a grimp de 1,4


e la

d ii


LCes chilfrt~es imontrentil i ucInc (l ia pouiiitue.ue
George W. Bush en faveur de tous les Amricains", a estim
le candidate dmocrate la Maison Blanche, John Kerry.
"Pendant que George W. Bush essaye de convaincre les
families amricaines que nous voyons le bout du tunnel,
les slogans et un discours creux ne peuvent cacher la
ralit", a-t-il ajout.
"Les chiffres du Census montrent ce qui est en
jeu aux prochaines lections", a soulign M. Kerry.
La reaction de l'quipe de champagne Bush ne s'est
pas fait attendre.
"Le programme de John Kerry pour une hausse
des impts, une hausse des dpenses de l'Etat et une plus
(voir Etats-Unis / 12)


Page 10


omans.
n dcor
e. C'est
anadien
a un tel

est pas
ntaines
ont dire
moi, je

prpare
s radios
ville o
ches du
tiens de
ier leur

nunaut
piques,
omment-
e fiert,
Soublie
olence
it le lot

faire du
ique ...

file. Je
est bien
et notre.

les plus
nier titre
iguer a
rire Le
en course
en 2005
re aurait
nqurir


nuit







mtiennes


La chorgraphe hatienne Viviane G
selections hatienne et brsilienne le 18
photo Image


R


I --








Mercredi ler Septembre 2004
1T,^.n* s.- hK,.-k \T 1 VITTTT AT N'1


L .ETTRES


FitiUen llmlVaLcI u. IA.vYiiih.i.) j I JAL-- -N.


annes
dans l


La bibliothque de Ren E
(MFI) Aprs avoir t parisien pendant plusieurs Carcassonne. Entour de livres et de tableaux naifs qui font briller ce
, Hatien Ren Depestre (1) s'est retir depuis 1986 petit coin-de la France mridionale de toutes les couleurs de la Carabe
'e Sud-Ouest de la France. Il vit aujourd'hui lointaine.


Lzignan-Corbires, un petit hameau entire Narbonne et
MFI : Vous avez appel votre maison Villa
Hadriana en hommage, je crois, l'hrone de votre roman
Hadriana dans tous mes rves, prix Renaudot 1988 !


lui, un aprs-midi, l'improviste. Sa femme m'a ouvert la porte. Je lui
ai demand si je pouvais voir son mari. Elle est parties le chercher, aprs
m'avoir dit trs solennellement : Asseyez-vous, jeune homme, le matre
va vous recevoir. "
Cendrars m'a reu dans sa
bibliothque. Il y avait des
milliers de livres. A
l'poque, il tait trs connu
dans le milieu africaniste.
Il avait public en 1921 une
anthologie de posie ngre
qui avait permis de
dcouvrir le riche
patrimoine littraire
africain. Il m'a ddicac
son Anthologie ngre que
je dois avoir encore
quelque part dans ma
bibliothque.


A Port-au-Prince le romancier Ren Depestre entour de la ministry de la Culture, Magalie
Comeau Denis, du pote Georges Castera (droite) et de l'ditorialiste Claude Mose (L'Union)
photo Hati en Marche
Ren Depestre : Sans Hadriana, il n'y aurait sans
doute jamais eu de villa. En fait, c'est grce aux droits
d'auteur que j'ai touchs avec ce livre que j'ai pu acheter
cette maison. J'ai donc nomm la maison d'aprs le
personnage principal don't le charisme n'est certainement
pas tranger l'intrt qu'a suscit mon livre. Enfin, puisque
Hadriana est la mtaphore d'Hati, j'ai fait d'une pierre deux '
coups !


MFI : Est-ce que
c'est cette dcouverte des
bibliothques des grands
crivains qui vous a donn
envie de constituer votre
propre bibliothque ?

R. D. : J'imagine


)epestre

que oui. Toujours est-il que trs vite aprs
ma venue en France, en 1946, je possdais
une quantit impressionnante de livres. Un
ami menuisier de la Cit universitaire
m'avait fabriqu deux caisses en bois pour
ranger tous mes livres et ces caisses m'ont
accompagn pendant mes prgrinations
travers le monde. Mes livres ont connu des
ventures aussi extraordinaires que celles que
j'ai connues moi-mme. A Prague o je suis
all quand on m'a expuls de Paris en 1950,
je j'ai pas t autoris. ouvrir mes caisses
parce que les autoriis craignaient que je ne
contamine leur jeunesse avec les lives
bourgeois et subversifs que j'avais amens
de l'Occident. A Buenos Aires, o j'ai
sjourn au dbut des annes 50 avant de
partir pour le Chili, j'ai laiss mes livres la
consigne. Quand je suis revenue sept mois
plus tard, ils taient sur le point d'tre vendus
aux enchres. J'ai d donc racheter ma
propre bibliothque, chose trs peu courante
Mais c'est en Hati o je suis retourn en
1955, que j'ai d faire face la censure la
plus bte. Je me souviendrai toujours de cette
descent de police chez moi au milieu de la
nuit. Les tontons-macoutes se sont acharns
sur ma bibliothque pour ne saisir en fin de
compete que les livres les plus inoffensifs. ls
m'ont confisqu, par example, Le Chaperon
rouge parce qu'il y avait le mot rouge "
(voir Depestre / 12)


MFI : Votre maison est une vritable bibliothque.
Il y a des livres partout, dans votre bureau bien sr, mais
aussi dans le sjour, dans la salle manger...

R. D. : C'est la premiere fois de ma vie que j'ai
une maison o je peux ranger tous mes livres. Avant, comme
les appartements taient toujours trop petits, je ne pouvais
jamais sortir des caisses tous mes livres. Quand j'avais
besoin d'un livre, je ne savais jamais dans quelle caisse il
fallait le chercher. Maintenant, je peux les toucher, les
retrouver facilement, les remettre en place. C'est vraiment
formidable.

MFI : Est-ce que dans votre famille on lisait
beaucoup ?

R. D. Il n'y avait pratiquement pas de livres chez
nous, en Haiti, quand j'ai commenc lire. Sauf une
encyclopdie Hachette de 1922. C'tait le seul livre que
possdait mon pre et don't il prenait le plus grand soin car
il le considrait comme le compendium de toutes les
connaissances du monde. C'tait une encyclopdie de 2 000
pages, magnifiquement illustre, que mon pre feuilletait
de temps en temps. Il nous montrait les images. Nous, les
petits, nous n'avions pas le droit d'y toucher. Aprs la mort
de mon pre, ma mre me l'a donne. Je n'avais pas encore
dix ans. Je l'ai garde pendant longtemps et je crois bien
que c'est cette encyclopdie qui m'a donn le got de la
lecture et de l'criture.

MFI : A Jacmel (Hati), l o vous avez grand,
aviez-vous la possibility de frquenter des bibliothques ?

R. D. : Non, il n'y avait pas de bibliothques
Jacmel. C'est seulement l'ge adulte, quand je suis venu
Paris, que j'ai vu pour la premiere fois quoi ressemblait
une vraie bibliothque. J'ai fini par bien connatre la
bibliothque Sainte-Genevive, celle de la Sorbonne, celle
des Sciences-Po et bien sr la fameuse Bibliothque
national. Mais les bibliothques don't je me souviens le
plus, ce sont celles des crivains. Ayant nou des liens
d'amiti avec des potes la Maison des crivains que je
frquentais assidment l'poque, j'ai eu l'honneur d'tre
invit chez ces auteurs. C'est ainsi que j'ai dcouvert les
bibliothques personnelles de Claude Roy, de Roger
Vailland, d'Eluard. Et puis celle de Blaise Cendrars, que je
ne connaissais pas encore quand je me suis prsent chez


UTC 14 RRIBSA14 AI RLJM.E'I8


..- .---
.* .. .
.* : :: ii
: :





.. " ;,-: " ;i~-I


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


Page 11


OL


1








SISA PRESIDENTIELLE I


SI L --.---


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


Des centaines de manifestants contre Bush New York
NEW YORK, 30 Aot- Des centaines de milliers de "Assez de Bush", la veille de l'ouverture de la en voquant la politique trangre amricaine.
de personnel ont manifest dimanche New York aux cris convention qui dsignera George Bush comme candidate Les manifestants s'taient vu interdire
ae des rpublicains la prsidentielle de novembre. rassemblement Central Park aprs la march, de ci
L a p au v rete Non loin de l, lors d'un meeting Ellis Island, le d'endommager les pelouses, mais les organisateu
vice-prsident Dick Cheney a salu l'efficacit de Bush au certain groups ont invit les participants s'y retri
lendemain des attentats du 11 septembre 2001. pour un "pique-nique populaire" l'issue de la dispe
lI m en te au x Les organisateurs de la grande manifestation new- pacifique du cortge.


Etats-Unis.
(Etats-Unis ... suite de la page 10)
grande rglementation sont les mauvaises recettes pour
crer une Amrique plus riche et tendre le bnfice d'une
couverture maladie abordable", a estim dans un
communique Judd Gregg qui prside la commission
snatoriale sur la Sant, l'Education, le Travail et les
Retraites.
L'enqute du Census rvle une hausse
spectaculaire de la pauvret parmi les enfants.
Quelque 12,9 millions des moins de 18 ans
vivaient en dessous du seuil de pauvret en 2003, soit 17,6%
de cette classes d'ge. Ce qui reprsente environ 800.000
jeunes de plus qu'en 2002, date laquelle le taux s'levait
16,7%.
Le taux de pauvret chez les Noirs est environ
deux fois plus lev que dans la moyenne national, avec
24,4% de Noirs vivant sous le seuil de pauvret en 2003.
Selon les sondages d'opinion, les questions
conomiques devraient se montrer dterminantes lors de
l'lection du 2 novembre. John Kerry accuse le president
rpublicain George W. Bush, qui brigue un second mandate,
d'avoir mal gr l'conomie, en donnant des avantages
fiscaux aux plus riches et en touffant la classes moyenne.
L'tat-major de champagne du candidate dmocrate
Sa annonc qu'elle allait-dfier les rpublicains sur ces
questions au course des prochaines semaines jusqu'
l'lection.
Cependant, l'tude montre galement des sujets
de satisfaction pour le camp rpublicain.
Ainsi, l'cart de revenues entire les riches et les
pauvres est demeur inchang.
Si les Amricains sont plus nombreux tre exclus
d'une couverture mdicale, le nombre de ceux qui en
bnficient a augment de un million, 243,3 millions.
Le revenue manager mdian est rest inchang en
pregnant en compete l'inflation aprs deux annes
conscutives de baisse. (AFP)



La bibliothque

de Ren Depestre
(suite de la page 11)
dans le titre. Guerre et paix tait suspect leurs yeux car la
police des Duvalier croyait qu'il s'agissait d'un livre de
stratgie de gurilla urbaine Finalement, c'est partir de
1978 quand je me suis install dfinitivement Paris que
j'ai pu reconstituer ma bibliothque. Elle compete
aujourd'hui huit mille volumes.

MFI : Parmi ces huit mille volumes, quels sont
les livres auxquels vous tenez particulirement ?

R. D. : Je tiens particulirement ma bibliothque
de posie. Vous savez j'ai commenc ma carrire littraire
en publiant. de la posie et 78 ans je reste
fondamentalement un pote bien que le grand public
connaisse mieux mon oeuvre romanesque. Et quand on est
pote, on lit les autres potes. Il y a dans ma bibliothque
plus de mille volumes de posie du monde entier. J'aime
toutes les posies, mais j'ai une faiblesse particulire pour
le Franais Blaise Cendrars, le Chilien Pablo Neruda et
l'Italien Cesare Pavese que je relis rgulirement.

~ MFI: A quoi sert la littrature ?

R. D.: Je crois que la vie a besoin de plus que la
vie, Elle a besoin des mots pour lui donner un sens. C'est
justement ce que fait la littrature, me semble-t-il : en la
reprsentant sur le mode de l'imaginaire, elle la rend
vivable.

Propos recueillis par Tirthankar Chanda
(1) Les derniers livres de Ren Depestre sont
Anthologie personnelle (posie,Actes Sud, 1993),
Eros dans un train chinois (nouvelles, Gallimard,
1990),
Mtier mtisser (essai, Stock, 1998).


tout
rainte
rs de
over
:rsion


yorkaise ont affirm m
que celle-ci avait -"-* -"
rassembl 400.000 i
personnel. La police
s'est de son ct
refuse donner une
estimation de l'af-
fluence, mais le
cortge des mani-
festants s'tirait sur
deux kilomtres.
Des milliers
de policies, certain
en tenue anti-meute,
bicyclette ou
cheval, avaient t
dploys pour
contrler la foule.
Plus de 200 person-
nes ont t arrtes en Manifestants anti-Bush dfilant la veille de la Convention Rpublicaine cette semaine
marge du rassemblement, notamment lors dans la ville de New York photo AFP


d'accrochages entire policies et activists anarchistes. Plus
de 500 personnel oft t interpelles dans des
manifestations depuis jeudi.
Le cortge a dbut au son des tambours dans une
atmosphere de carnaval. Plusieurs manifestants tenaient
des pancartes dnonant la guerre en Irak avec des slogans
tels que "Oussama aime Bush" ou "La haine n'est pas une
valeur familiale".

UN MILLER DE CERCUEILS
Scandant "Hey Ho, Bush Has Got to Go" ("Hey
Ho, Bush doit partir"), les manifestants, pacifiques dans
leur trs grande majority, sont passs proximity du
Madison Square Garden, qui accueillera la convention
rpublicaine pendant quatre jours.
Un petit group d'anarchistes masqus a jet des
pierres et des bouteilles contre les forces de l'ordre, non
loin du Madison-Square Garden. La police a charge et
procd 11 arrestations.
Mais pour Leslie Cagan, une des responsables de
la coalition organisatrice Unis pour la justice et la paix, la
manifestation "s'est trs, trs bien droule".
"Les gens sont venus protester contre
l'administration Bush sur de nombreux sujets. Mais
aujourd'hui, nous sommes tous unis contre le programme
de Bush", a-t-elle dit.
Un des thmes trs rcurrents dans le cortge tait
la dnonciation de la guerre en Irak. Des manifestants ont
mme port un miller de cercueils recouverts de drapeaux
amricains symbolisant les pertes humaines en Irak, et "le
vritable cot de la guerre.
"J'enrage quand je pense ce que mon pays est
en train de faire", a dit Cornelius Boss, un ancien "marine",


BLOOMBERG, GIULIANI, MCCAIN
Avant le dpart de la manifestation, les
organisateurs et plusieurs personnalits au nombre
desquelles le rvrend Jesse Jackson et le ralisateur
Michael Moore avaient prononc des discours pour
galvaniser les manifestants.
Quelque 50.000 personnel sont attendues New
York pour la convention.
Ce sont des rpublicains ragaillardis par des.
sondages favorables Bush qui ont cout Ellis Island
leur vice-prsident faire l'loge du candidate rpublicain.
"Nous nous sommes runis ici cette semaine pour
une raison et une seule: Nous assurer que George W. Bush
sera president les quatre prochaines annes", a dit Cheney.
Il a galement voqu les attentats du 11
septembre, laissant penser que cet vnement sera trs
largement rappel lors de la convention, qui se droule
quelques kilomtres du lieu o s'levaient les tours jumelles
du World Trade Center.
Michael Bloomberg, le maire de New York, et son
prdcesseur Rudolph Giulani doivent prendre la parole
au premier jour de la convention, tout comme John McCain.
Ce snateur rpublicain de l'Arizona, concurrent
de Bush lors des primaires en 2000 et apprci de certain
dmocrates pour son franc-parler, avait un moment t
pressenti pour tre le colistier de John Kerry dans la course
la Maison Blanche.
Laura Bush, la femme du president, et le
gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger
monteront la tribune mardi.
Le vice-prsident Dick Cheney et George Bush
entreront respectivement en scne mercredi et jeudi.
(Reuters)


BUSH-KERRY

Dmocrate ou rpublicain :


le "ticket" gagnant est millionaire


WASHINGTON, 28 Aot Les Amricains ont le
choix en novembre: ils peuvent voter pour les millionaires
dmocrates John Kerry et John Edwards, ou pour leurs
rivaux rpublicains et tout aussi millionaires George W.
Bush et Dick Cheney.
Sur les quatre, la palme revient au vice-prsident
Cheney qui avec son pouse Lynne, a dclar en 2003 aux
impts un revenue de 1,3 millions de dollars.
Soit plus que les autres candidates et beaucoup plus
que la famille amricaine moyenne: le revenue moyen par
foyer tait en 2002 peine suprieur 42.400 dollars, selon
le Bureau du recensement.
Et seuls environ 2% des foyers dclarent plus de
200.000 dollars annuels: les Bush, les Kerry, les Cheney
et les Edwards en font donc parties.
George W. Bush et son pouse Laura ont dclar
822.126 dollars en 2003, John Kerry, snateur du
Massachusetts, enviroq 393.000. Il a en outre quatre fonds
d'investissement d'un montant compris entire 430.000 et
2,1 millions de dollars. Hors catgorie, son pouse Teresa


a rempli une declaration part: elle est hritire de la
fortune Heinz, estime 500 millions de dollars. Pour la
seule anne 2003, ses revenues s'lvent cinq millions de
dollars...
Ancien responsible ptrolier, ex-patron de club
de baseball et gouverneur du Texas avant d'tre president,
Bush numre parmi ses biens son ranch de Crawford
(Texas), estim entire un et.cinq millions de dollars. Et des
bons du Trsor pour une valeur entire cinq et 8,7 millions.
Cheney, ancien patron de la socit ptrolire
Halliburton, a entire 15 et 75 millions de fonds obligataires
exempts d'impts et entire deux et dix millions en actions,
le tout gr par un fonds d'investissement.
Edwards, snateur de Caroline du Nord, n'a pas
rendu publics ses revenues 2003, mais en revanche la
declaration financire qu'on rclame aux plus hautes
autorits de l'Etat. Il y fait tat d'au moins 680.000 dollars
de revenues l'anne dernire. Dans les annes 90, cet avocat
succs avait engrang 150 millions de dollars en gagnant
ses affaires. Sa declaration financire liste galement des
(voir Candidats millionaires / 14)


Page 12







Mercredi 1er Septembre 2004 Page 13
Hati en march vol. XVfi No 31 Petites Annonces Classes


Vacances, Loisir
Le Plaza Htel
Tlphone
224-9305
224-9307
224-9308
224-9309
225-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax
509 223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@ acn2.net
website
www.leplazahaiti.com
Adresse
10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. Box 1429

Project du Bicentenaire


AQUABELLA

Mr Mme Professionnels
Hatiens vivant en terre
trangre

Le pays est enfin prt vous
accueillir

Chers Amis,
La prsente est pour vous
proposer une opportunity
unique de possder une
proprit au bord de la mei
sur la cte des Arcadins.

Le Project du Club
Nautique Aquabella S.A.
est une ide original qui
fera de vous le propritaire
d'une surface btissable
de 1000 m2 surplombant
la mer et le lac de
Bois Neuf avec accs
une plage prive, dans le
cadre d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et dj construits.

Visitez sans tarder
notre site web.
www.haitiaquabella.com

Tous les dtails y sont
contenus.

Agissez vite, car, vu nos
prix, les lots s'enlvent
Vous pouvez nous crire
e-mail:

haitiaquabella@yahoo.com

ou nous appeler:

509 245-5805
509 245-0620
509 223 2005
509 408 9530
509 401 3677
509 556-7763


Coiffeur


Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
propritaire
305 940 9070
15456 West Dixie Hgwy

Charlemagne
Le Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl.: 243-1039
Beeper 524-0086

Vos Yeux sont prcieux
Le Look
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 14
Tl.: 513-8079
257-8374
Grande varit de lunettes
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes
-de la Vision Basse
Offre Spciale
Buy One, Get One Free

Site Internet


Vous aimeriez vous aussi
avoir votre propre site
internet?

Adressez-vous notre
webmaster

siteweb @ etheart.com

et admirez ses
nombreuses crations.

Entre autre,
le site- Hati en Marche
www.haitienmarche.com
est l'une
de ses ralisations


Mdecins


Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de
l'immigration
Toutes assurances
acceptes
Carte Medicaid pour
femmes enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
(305)751-6081

Port-au-Prince
Dr Camille Figaro
Sony
Gyncologie,
Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tl.: 509 245-6489
245-8930

Real Estate

Excellents position avec
beaucoup de traffic
automobile et de pitons
Trs bon aussi pour bals
et ftes de tous genres.

Capacity 120 Places avec
possibiit d'expansxion

5000 pieds carrs
Grand Parking

Tout acheteur qualifi
avec Down Payument
pourra fixer lui mme le
montant de ses
mensualits

Tl.: 954-977-7085
Offre d'Emploi


Points de Vente Hati en Marche


Miami


Lucas Super Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisoun
1854 West Dixie Hghwy
305 895 8006

Etiquette Barber Shop
15455 West Dixie High.
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie Hgh.
305 893 0410

Eclipse Communication
9290 S.W. 150th Avenue
Suite 104
9543801616


Pompano Beach

Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Ave.
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
Pompano Beach, FI 33064
Tl.: 954 7812500


Delray Beach


Classic Teleco
203 S.E. 2nd Ave.
Delray Beach, FI 33283
561 279 8846

Our Lady Bakery
102 S. E. 2nd Aenue
Delray Beach, FI 33444
561-272-3556


Orlando
Naudy Record Shop Boby Express
1325 W. Washington Str 2469 South Orange
Orlando, FI 32805 Blosson Trail
Orlando, FI 32805


L'Adresse internet

Hati en Marche
a change.

Dsormais vous nous trouverez
sur:
pub @ haitienmarche.com

Veuillez rayer de votre carnet la
prcdente adresse
enmarche@haitelonline.com

Vous pouvez nous adresser toutes
vos commander de publicits sur
pub@haitienmarche.com
Et si vous dsirez payer par
carte de credit,
c'est possible.
consultez
www.haitienmarche.com


Chaque semaine,

lisez
Hati en Marche

et pour ne rater aucun
numro,

abonnez vous:

Port-au-Prince

221-0026

Miami

305-754-0705


Avis de Recrutement


Titre du Poste:
Section
GRADE


Administrateur de Projet Education ( Project Officer Education)
:Education
: National Officer Niveau 3


Unicef recherche un (e) candidate (e) capable d'assurer les functions d'Administrateur de Projet
Education dans le cadre de son Programme de Coopration avec le Gouvernement d'Hati.

QUALIFICATIONS
Matrise en sciences de l'ducation ou diplme quivalent
- Connaissance approfondie du secteur de l'ducation et ou des problmatiques de l'enfance en Hati.
- Connaissance en dveloppement communautaire et experience significative ( au moins 5 annes ) dans la gestion de project au sein
d'ONG locale ou international
- Connaissance des processus de planification et d'valuation des projects indispensable.
- Matrise parfaite du franais et du crole et bonne connaissance de l'anglais
- Bonne capacity de rdaction d'analyse, de ngociation, de communication et de plaidoyer
- Forte capacity de prise d'initiative et de flexibility pour la gestion des urgences
- Capacity de travailler en quipe en dveloppant les liens de travail entire les diffrentes sections du bureau de l'UNICEF
- Capacity travailler dans un context exigeant
- Capacity de travailler dans un milieu international et multicultural
- Familiaris avec la plupart des logiciels de Microsoft Office, Work. Excel et Power Point
- Disponibilit pour des voyages frquents sur le terrain aux divers dpartements ou UNICEF dveloppe des projects en education.
A noter
Adresser Curriculum vitae et photocopie de diplmes et/ou certificates
UNICEF
Services des Ressources Humaines
Poste No. 14295
P.O. Box 1363
Port-au-Prince, Hati
Les candidates doivent tre de nationalit hatienne- Date limited de soumission des candidatures:
Vendredi 3 Septembre 2004- Salaire et avantages sociaux trs interessants.








DEBATS OUVERTS


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


USA-HAITI Washington ne joue pas aux Ds


Par Ray Killick, 26 aot 2004


"Dieu ne joue pas aux ds avec l'univers", nous apprend le
plus grand architect de tous les temps, Albert Einstein. Tout est
orchestra en ce bas monde. Ce n'est pas un hasard que des rebelles
arms traversent la frontire hatiano-dominicaine en toute libert.
Pas un hasard qu'ils avancent et temporisent comme par enchantement
quelques kilomtres de Port-au-Prince pour permettre l'ambassade
amricaine de mettre l'archange du mal au pied du mur le 29 fvrier
2004. Pas un hasard que Grard Latortue soit devenu Premier Ministre.
Washington ne joue pas aux Ds.
Son jeu en Hati est du genre de celui qui fit basculer le Texas
partir des annes 60 et plus tard le Sud des Etats-Unis dans le camp
Rpublicain. C'est--dire mthodique et sur le long terme. L'Amrique
de George Bush est dtermine empcher le Parti Dmocrate
d'exploiter la misre hatienne des fins lectorales, cette anne et
dans le future, en stressant l'lectorat floridien avec un flot de boat-
people. Et la meilleure faon de lui barrer la route est, selon
Washington, de revigorer le secteur priv hatien, afin qu'il commence
jouer le rle qui lui est imparti historiquement.
La russite d'une telle stratgie en Hati dpend d'une
correlation optimale entire certain facteurs. Facteurs et correlation
que nous tablissons ici.

UN ROLE HISTORIQUE
L'lite bourgeoise, de par sa marginalisation de la majority
silencieuse de ce pays deux peuples, s'est faite le plus grand tort
possible. En effet, par un effet boomerang, elle s'est aussi marginalise
dans son ensemble, par rapport au commerce mondial ; dclenchant
ainsi sa pauprisation progressive, contrairement ceux qui croient
navement qu'elle possde des resources illimites.
Voyons le rle qu'attribuent Marx et Engels l'lite
bourgeoise dans le Manifste Communiste.
La bourgeoisie, par le truchement "du dveloppement rapide
des forces de production, et des moyens sophistiqus de
communication transform et civilise mme les nations les plus
barbares ... Porte les nations, en voie d'extinction, adopter le mode
de production bourgeois ... En d'autres terms, bourgeoisie qui cre
le monde son image".
C'est dans ce context de maturity conomique que Marx et
Engels ont entretenu le concept de revolution socialist. Pas dans un
pays systme fodal, voire rcemment anarchique, tel qu'Hati o


Bush ou Kerry,

le "ticket" gagnant

est millionaire
(Candidats ... suite de la'page 12)
biens d'un montant total d'au moins 19 millions de dollars, et il a
vendu l'an dernier sa maison de Washington pour trois millions.
Selon Charles Lewis, directeur du Centre pour l'intgrit
publique, organisme indpendant, les campagnes politique cotent si
cher qu'il est frequent que les candidates soient millionaires.
"Malheureusement, c'est un triste commentaire sur notre systme",
dit-il. Dans ce systme, selon lui, les lecteurs d'une certain manire
s'attendent cette richesse, et se laisseraient plus influence par la
manire don't le candidate gagne tout cet argent, notamment sa
profession.
Pour Terry Madonna, politologue l'Universit Franklin &
Marshall de Pennsylvania, l'lecteur moyen ne "considre pas les
candidates riches comme hypocrites ou en contradiction avec eux-
mmes. Ils s'attachent plus aux prises de positions et politiques qu'
quoi que ce soit d'autre". AP









APPAREL L,SHOE &
ACCESSORY ES SHOW
August 15,16,17 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00 pm

GIFT & VARIETY
VIMERCl ANDISE SHOW
October 10,11,12 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00 pm

Restrictions: Children under 18 and
General public not admitted. Wholesale only
Trade Show of the Caribbean reserve the right to admittance
STel: (787) 781 3050 Fax: (787) 781 2022
TRADE HW E-Mail: tradeshow@coqul.net
TRADE SHOW Web Page: www.tradeshowcaribe.com
4 CARIBBEAN


la bourgeoisie n'a cess de se prostituer avec-les
tenants du pouvoir son propre dtriment ventuel.
La Russie des Tsars fut une anomalie, une sorte
d'exception qui confirm la rgle. On peut d'ailleurs
comprendre, sans tre cal en conomie, que l o il
n'y a pas de production de richesses, le socialism
dit scientifique ne peut aboutir. Il n'y a rien partager ;
la production et ses moyens tant anmiques! La
bourgeoisie ayant failli dans son rle historique de
transformation de la nation et de l'Etat.
L o il n'y a pas de production de richesses,
de stability conomique et politique, de main d'ouvre
duque et qualifie, le capitalism moderne sera
galement trs difficile implanter. La mondialisation
apparatra tel un mtorite incontrlable et dvastateur
dans sa traverse poustouflante de notre ciel surprise.
La stability conomique et politique passe
par une entente tacite entire le pouvoir et la bourgeoise,
chacun jouant le rle qui lui est imparti dans la socit
capitalist. Le pouvoir jouant ce rle de catalyseur
(" enabler ") facilitant les investissements et
garantissant l'ducation de base des masses, etc. La
bourgeoisie jouant son rle de crateur d'emplois et
de demandeur de main d'euvre qualifie. Donc,
garante indirectement de l'ducation spcialise, du
dveloppement de la nation, et aussi en parties de la
stability de l'Etat.
Le hic dans tout cela, pour Hati, demeure le
modus operandi, la culture des lites bourgeoise et
politique hatiennes.

LE PRINCIPLE D'INCERTITUDE
Washington ne joue pas aux ds. Mais, tout
comme en Irak, l'adversaire qu'il confront, la culture
locale, est de taille. Et c'est l l'lment du hasard,
qui, dans son expression, dvoile souvent la faiblesse
du dterminisme amricain. Le principle d'incertitude
d'Heisenberg est en vigueur en Hati comme dans
l'univers des quanta. Il n'est pas possible de
dterminer la conscience du bourgeois. Si on la
measure plusieurs reprises, on obtient des rsultats
diffrents. Dans sa vie de citoyen, il exhibe une nature
ondoyante et diverse. Hier, avec les pouvoirs, il se
prostituait, il s'enrichissait vilement. Aujourd'hui, il
est dmocrate et champion d'un nouveau contract
social. Et demain ?
L'homme politique n'chappe pas non plus
au principle d'incertitude. Il maintient un feu nourri
sur une quipe de transition qui a seulement quelques
jours au pouvoir oubliant l'normit de leurs tches.
Oubliant qu'on a droit une priode d'apprentissage
dans n'importe quel emploi, il insisted sur la perfection,


lui, l'tre le plus imparfait de l'univers. Un politique
demand une priode de transition de 90 jours, l'autre
une priode de deux ans, pas plus. Ils oublient qu'ils-
prnaient jadis une transition de trois ans, alors qu'ils
se voyaient les leaders de cette transition. On ne peut
jamais connatre leur position exacte.
Louis Jodel.Chamblain se rend la justice,
accompagn du ministry Gousse. Imaginez John
Ashcroft (U.S. Attorney General) accompagnant
Terry Nichols (Oklahoma City bombing) en face de
la press. Ce serait le toll aux Etats-Unis. De plus,
avant mme le procs, Gousse fait allusion une
consideration de clmence envers Chamblain pour
maints et bons services rendus la patrie. Quel genre
de message transmet-on au tribunal ? O est pass le
technocrate ?
Hans Tippenhauer de son ct et dans la
tradition parfaitement bourgeoise dfend le procs
expdi de Chamblain, s'alignant du mme coup sur
la position du pouvoir. Reaction anodine pour
l'observateur non averti, mais, combien rvlatrice
de la conscience collective bourgeoise. Oyez plutt.
"M. Chamblain tait l'un des pires ennemis de
Lavalas ... Je ne pense pas qu'ils avaient assez de
preuves pour le condamner". Ne pense pas ? Qu'
cela ne tienne La bourgeoisie a intrt ce que
justice soit rendue quitablement, en toute
transparence, et non en catimini, et des heures
indues, nom de Dieu. Quand est-ce que les
comportements s'accorderont avec le nouveau contract
social que le group des 184 pr6mettait ? (La vraie
valeur du contract social se retrouve dans le
comportement de ceux qui en sont les champions.)

BOURGEOISIE ET POUVOIR
La bourgeoisie a un rle de leadership
jouer. Ce rle n'est pas politique, mais il influencera
certainement d'une manire ou d'une autre les
decisions politiques.
L'exprience hatienne a jusqu'ici chou
justement cause de l'alliance malhonnte
bourgeoisie-pouvoir, dissoute seulement
temporairement et partiellement pendant le rgne
d'anarchie d'Aristide. Cette union a empch la
bourgeoisie de s'manciper et de transformer la
nation. Se cantonnant tous les carrefours d'influence
du pouvoir, elle corrompt, monopolise, et par
consquent n'a point besoin d'tre creative et
dvelopper son commerce ou son industries. Elle
n'avait pas besoin d'un march vigoureux ou d'tre
l'coute des consommateurs, de raffiner'ses
(voir Washington / 15)


REPORTERS SANS FRONTIERES

COMMUNIQUE

Reporters sans frontires appelle les

journalists manifester pour la liberation

de leurs deux confrres retenus en otages


A l'initiative des presidents de
l'Assemble national et du Snat, Jean-
Louis Debr et Christian Poncelet, une
manifestation aura lieu 18 heures sur le
parvis des droits de l'homme du Trocadro
Paris, pour demander la liberation des deux
journalists franais retenus otages en Irak,
Georges Malbrunot et Christian Chesnot.
Reporters sans frontires, associ
cette manifestation, appelle les journalists
franais et les correspondents de la press
trangre se mobiliser. Nous nous
abstenons gnralement de demander aux
journalists de faire autre chose que leur
mtier. Mais, pour une fois, face la gravit
exceptionnelle de la situation et devant la
dtresse des families, nous leur demandons
de s'engager rsolument et massivement en
faveur de la liberation de leurs confrres et
de venir nombreux la manifestation de ce
soir ", a dclar Robert Mnard, secrtaire
gnral de Reporters sans frontires.
Le 28 aot, la chane de tlvision
arabeAl-Jazira a diffus une bande vido sur


laquelle les deux reporters franais expliquent tre dtenus
par des hommes se rclamant de l'"Arme islamique en
Irak". Ce group d'activistes irakiens a donn deux jours
aux autorits franaises pour annuler la loi sur le port du
voile islamique. Georges MalbrunQt et Christian Chesnot
affirment tre en bonne sant.
Christian Chesnot, pigiste de Radio France
International et de Radio France, et Georges Malbrunot,
grand reporter au Figaro et Ouest-France, ont disparu
le 20 aot en Irak.
Le journalist italien Enzo Baldoni, de
l'hebdomadaire indpendant Diario della Settimana, a t
excut rcemment par l'Arme islamique en Irak. Ce
group exigeait le retrait des troupes italiennes du pays.

Soria Blatmann
Responsable Bureau Europe / Head Europe Desk
Reporters sans frontires /
Reporters Without Borders
5, rue Geoffroy Marie'
75 009 Paris, France
tel. 33 (1)44 83 84 67, fax 33 (1) 45 23 11 51
email : europe@rsf.org Web : www.rsf.org


Page 14


'


I


r-.







Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No.31


DEBATS OUVERTS


I Page 15


WASHINGTOA
(suite de la page 14) m
products, d'tre competitive. Tout tait pour le mieux dans es
le meilleur des mondes. cc
Entre temps, la Hasco et d'autres industries n(
faisaient faillite, ouvrant le march hatien au sucre, au
ciment, la farine, et tous les products de premiere pr
ncessit de notre voisin dominicain. Et par voie de se
consequence, une balance commercial par trop negative ce
et une dpendance chronique vis--vis des pays donateurs. ce
Un bourgeois avec lequel je correspondais sur co
l'rosion, il y a quelque mois, me demandait quelle se
dsertification faisais-je allusion, alors que dans son secteur m
agricole, tout tait vert, les planes, les months, sa cour. Pc
Quelqu'un d'autre me fit alors le reproche que je ce
m'adressais l'un des bourgeois hatiens les plus
progressistes. (Je m'en foutais videmment perdument.) r
Nous importons aujourd'hui mme le sapin de Nol de la du
Rpublique dominicaine. Et les months dcaps prparent de
religieusement les torrents de colre des pluies diluviennes qu
vers la ville dsempare, qui s'en va la mer sous les
regards indiffrents de nos dirigeants, qui se trouvent un es
vol d'avion de leur retraites prfres. I'a
J'ai revu dans ses propos de l'homme bourgeois so
deux sicles de dmission de l'lite, toute une culture , s'e
chambarder. Et dans ma peine, j'ai not pour l'avenir.

UNE CONSCIENCE NOUVELLE








oete nooeoess Co .

Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787
BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, F133137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 llth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800
MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, F132805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, J 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(f14)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Sartre, aprs la physique
J mathmatique, nous apprend que "La
** conscience et le monde sont donns du
ame coup. Extrieur par essence la conscience, le monde
st par essence relatif elle". L'mancipation de la
conscience collective bourgeoise est une condition sine qua
on pour une Hati nouvelle.
Cette mancipation de la conscience est cependant
roblmatique, car la bourgeoisie pense que la solution est
eulement politique, et qu'elle seule la possde. Il y
ertainement des hommes de plus haute conscience dans
ette bourgeoisie, mais cela ne veut point dire que sa
conscience collective est prte assumer son rle historique
;lon Marx et Engels. Elle manigance Washington,
ianipule Port-au-Prince, et ne sait quel saint se vouer
our s'accaparer du pouvoir ou le contrler l'an prochain,
ette fois-ci directement.
Elle va y mettre certainement le paquet, mais son
le n'est pas au pouvoir. Sinon, nous risquons une rdition
i pass qui prparera la voie une fois de plus des leaders
e la trempe de Franois Duvalier et Jean-Bertrand Aristide,
ui pullulent sur notre sol.
On aurait tort de penser que la bourgeoisie seule
;t le problme. Le pouvoir n'a jamais difi et fortifi
administration pour rpondre aux besoins de la nation,
>utenir son dveloppement, et encadrer sa bourgeoisie. Il
est laiss corrompre tout le long de notre histoire.

NECESSITE DE DEUX POLES
Pour qu'Hati change, il faut deux ples majeurs
de leadership indpendants. Un leadership politique
moderne orient vers une revolution capitalist
pragmatique qui puisse viser une mancipation des
masses, un largissement soutenu de la classes
moyenne, et une bourgeoisie forte et citoyenne, sans
passer par le socialism. C'est--dire sans contrarier
la production de richesses ou phase d'expansion de
l'conomie. Et un leadership bourgeois qui dveloppe
le commerce et l'industrie, paie ses impts, et se
dpasse continuellement pour largir le march
hatien et pntrer le march mondial.
Le pouvoir aura un rle de catalyseur avec
des retombes sociales recherches indirectement, et
non travers l'application d'idologies qui ouvrent
toujours la voie la dictature d'une minority. Un rle
ax sur une politique fiscal susceptible la fois de
promouvoir les investissements, dvelopper les
infrastructures de base routes, ports, etc. ainsi
que l'ducation, la scurit des citoyens et des biens,
la justice, le service de la dette externe, etc. La
politique montaire tant du resort d'un organisme
indpendant et rgul, telle qu'une banque central.
Et la bourgeoisie, le rle de dveloppement de
l'conomie.
Toute tentative de fusionnement de ces deux
ples de transformation de la socit, bourgeoisie et
pouvoir, chouera lamentablement. Et conduira


Conseil d'Etat : Les

femmes prennent les

devants ...
P-au-P., 24 aot. 04 [AlterPresse] La
Coordination Nationale de Plaidoyer en faveur des droits
de la Femme (CONAP) a prsent ce 24 aot la press
l'enseignante Elvire Eugne en tant que reprsentante du
secteur des femmes au Conseil d'Etat, qui devra natre de
l'largissement de l'actuel Conseil des Sages, selon ce qui
a t prvu.
Elvire Eugne, militant fministe depuis une
dizaine d'annes au Cap-Haitien (Nord) o elle a fond
l'Association des Femmes Soleil d'Hati (AFASDA), a
dclar accepter volontiers la tache qui lui est confie en
sachant que ce ne sera pas facile ".
C'est un processes d'changes et de concertation
impliquant 18 organizations et 8 institutions du secteur des
(voir Conseil d'Etat / 16)

ventuellement l'affaiblissement des deux. Hati a besoin
d'une bourgeoisie claire et d'un leadership politique, qui
comprenne le rle de la bourgeoisie qu'il ne cherchera pas
aliner. Et vice-versa !

CONCLUSION
Washington ne joue pas aux ds, mais sa stratgie
est toujours incomplete ou change avec l'administration,
en dpit de ce que dit l'ambassadeur James Foley, qui
d'ailleurs le sait. Hati a, comme on dit en Anglais, a
small window of opportunity qu'elle'devra saisir
rapidement. La Diaspora hatienne devra aider barrer la
route au Dmocrate John Kerry, sinon, nous risquons
d'avoir un autre rgime qui nous ferait passer de la misre
la pauvret dans la dignit en toute dmagogie. Une
pe de Damocls suspendue sur la Floride.
Le socialisme n'est pas une voie suivre dans les
conditions dans lesquelles vgte Hati. L'Etat comme l'a
prouv l'URSS est un mauvais manager et producteur de
richesses. La performance rigoureuse de l'entreprise
capitalist n'existe pas dans l'entreprise d'Etat. Par ailleurs,
cette dernire n'opre pas selon les critres d'amlioration
continue et soutenue des revenues et de la marge de profit.
Elle n'a aucun besoin d'innover et de se dpasser. Elle opre
par consquent l'encontre de la nature humaine. La
variable la plus important qui chappa d'ailleurs
Vladimir Lnine, et continue de mystifier ceux qui
cherchent rinventer le socialisme. Un capitalism bien
conu et propuls par des interactions transparentes entire
les deux ples majeurs de leadership, bourgeoisie et
pouvoir, reprsente la voie idale et finalement salutaire
pour Hati l'heure de la mondialisatibn. La bourgeoisie
s'abstenant de jouer un rle politique direct.
A bon entendeur salut !

RayHammertonKillick-conscience@yahoo.com


8772 NE 2 /mne Avenue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* Money Order


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (Hatiens, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


i


-1 i







I
1 CONTENTIEUX REGIONAL


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


Sl oCuba rompt les relations

diplomatiques avec le Panama

Le Venezuela rappelle aussi son ambassadeur


PANAMA, 26 Aot Malgr les menaces de
Cuba d'une rupture des relations diplomatiques, la prsidente
panamenne a graci jeudi une vieille figure de
l'anticastrisme, Luis Posada Carriles, 76 ans, et-trois de ses
complices, emprisonns pour avoir tent d'assassiner Fidel
Castro fin 2000 au Panama.
Alors que le mandate de la prsidente Mireya
Moscoso s'achve mardi prochain, le conseil des ministres a
pris mercredi soir un dcret amnistiant 175 prisonniers, parmi
lesquels les quatre Cubains, a annonc jeudi le porte-parole
du gouvernement, Mario Rognoni.
Luis Posada Carriles, un ancien du dbarquement
avort de la Baie des cochons en 1961, purgeait sa peine de
huit ans de rclusion avec trois complices, Gaspar Jimenez
Escobedo, Pedro Remon et Guillermo Novo Sampol,
condamns huit ans de prison pour le premier et sept pour


Fidel Castro tenant une photo
de Luis Posada Carriles photo AP


Conseil d'Etat : Les femmes...
(suite de la page 15)
femmes qui a permits d'aboutir le 31 juillet qu'elle s'accordera au sein du Conseil d'tat, Elvire Eugne a fait
l'lection d'Elvire Eugne, a expliqu Jessy savoir qu'elle se penchera sans relche sur l'urgence de la
Chancy Manigat, d'Infofanm (Info-femmes). transparence au sein du gouvernement, la participation citoyenne dans
La designation de la reprsentante du les affaires du pays et conduira un plaidoyer en faveur du droit des
secteur des femmes au Conseil d'Etat fait parties femmes ".
de la stratgie de lutte de la CONAP pour plus de Aucun calendrier official n'a t rendu public en ce qui
participation ", a fait savoir Olga Benot de la concern la mise en place du Conseil d'tat. Avec la designation de
Solidartit des Femmes Hatiennes. a n'y a pas sa reprsentante, le secteur des femmes entend exercer des pressions
de dmocratie sanF s Hparttieion ",e a -t-elle en vue de la transformation du Conseil des Sages en Conseil d'tat,
renchri tel que cela a t prvu. Il veut aussi encourager les autres secteurs a
Nous gallons rester vigilantes ", a promise entrer dans le processus de nomination de leur reprsentant, a soutenu
Olga Benot. Si le Conseil d'Etat ne parvient pas Jessy Chancy Manigat.
s'acquitter de sa tache, nous seront prtes En marge de la presentation d'Elvire Eugne la press, les
nous retirer, a-t-elle averti. militants fministes ont rejet le verdict d'acquittement prononc
Un comit d'encadrement et de suivi en faveur de l'ex paramilitaire Louis Jodel Chamblain et de l'ancien
compos de 3 membres a t form pour capitaine Jackson Joanis, le 17 aout dernier, dans le procs de
accompagnerElvire Eugne, afin de veiller au l'assassinat du commerant et militant politique, Antoine Izmery.
respect d'un protocol d'accord qui lie l'lue au Nous sommes indignes ", s'est exclame Olga Benoit.
respect d'un protocole d'accord qui lie l'lue au
secteur des femmes. Ce comit devra galement Faisant allusion aux viols systmatiques des femmes durant la priode
permettre une meilleure communication entire du coup d'Etat militaire de 1991 1994, Elle a rappel que les
Elvire Eugne et le secteur des femmes, militaires et paramilitaires s'taient servis du corps des femmes
comme d'un champ de guerre ".
Interroge par AlterPresse sur les prioritsun champ de guerre


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAM AMIAMI, FLORIDA
MIAM
-WO PROCUREMENTT MANAGEMENT
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through
the Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1"t Street, Suite 112,
Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of
each bid package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid
package.through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title,
opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the correct dollar
amount made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miami-dade.gov/
dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened
or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and
date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by
any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1"
Street, 17'b Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


WINDOW WASHING SERVICESThis contract requires Insurance.


UNIFORMS & ACCESSORIES


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


Cost $10.00


Cost $10.00


7720-4/09-OTR
Cost $10.00
6182-3/09-OTR


les deux autres. Ils projetaient d'assassiner le
president Fidel Castro en novembre 2000 lors du sommet
ibro-amricain.
Les autorits cubaines accusent galement M.
Posada Carriles d'avoir fait sauter un avion de la
compagnie Cubana de Aviacion en 1976, faisant 73
morts, alors que l'appareil assurait la liaison entire La
Barbade et La Havane. Il est galement souponn
d'avoir prpar les attentats contre plusieurs htels La
Havane en 1997, o un tourist italien avait trouv la
mort.
Les quatre hommes ont dj quitt le pays
d'Amrique central, a indiqu l'avocat de M. Posada
Carriles, prcisant qu'ils avaient pris un vol priv vers
les Etats-Unis.
Ils ont t emmens 04H30 heure locale
(09H30 GMT) de la prison El Renacer, 40 km au sud-
est de la capital panamenne Panama City, un aroport
local, a expliqu le dfenseur.
Les trois complices possdent la nationalit
amricaine, alors que Posada Carriles, n Cuba, n'en a
pas, et doit gnralement voyager avec une "nationalit
emprunte", a-t-il poursuivi.
Dans une mise en garde virulent la suite
d'informations de'presse, Cuba avait affirm qu'en cas
"d'amnistie de ces criminals monstrueux (...), les
relations diplomatiques entire la Rpublique de Cuba et
la Rpublique du Panama seront automatiquement
rompues au moment mme o sera connue la nouvelle".
En rplique, le Panama avait rappel lundi (23
aot) son ambassadeur Cuba, puis expuls le
reprsentant diplomatique cubain, qui a quitt le pays
d'Amrique central mercredi.
Toutefois, selon les observateurs La Havane,
la crise pourrait n'tre que de court dure: le ler
septembre, la prsidente panamenne passe la main
Martin Torrijos, social-dmocrate et fils d'un grand ami
de Fidel Castro, l'ancien gnral Ricardo Omar Torrijos
au pouvoir de 1968 198.1.
Son arrive au pouvoir pourrait calmer le jeu
entire les deux pays.
Mercredi, le future ministry des Affaires
trangres Samuel Lewis a indiqu que M. Torrijos veut
maintenir des "relations harmonieuses" avec La Havane.
M. Lewis, qui est galement vice-prsident lu,
a indiqu que M. Torrijos souhaitait "maintenir des
relations harmonieuses et productive avec le people
cubain, comme celles entretenues pendant longtemps".
Il s'agit de la troisime cruise depuis le dbut de
l'anne entire Cuba et ses voisins d'Amrique latine: en
mai dernier, le Prou et le Mexique ont retir leurs
ambassadeurs La Havane aprs des dclarations
virulentes de Cuba. L'Uruguay en avait fait de mme en
2000. (AFP)


Boniface Alexandre

voyage officiellement

au Panama
Le president d'Hati par interim Boniface
Alexandre doit assister l'investiture du nouveau
president lu du Panama.



Restauration du

"Marron inconnu"
HPN, 26 Aot La statue du Marron inconnu
(Ng mawon) a t rhabilite par le gouvernement
provisoire hatien, mais attend que tout son symbolisme
lui soit restitu travers la restitution de sa chane, vestige
de son pass esclavagiste.
Le President par interim Boniface Alexandre et
le Premier ministry Grard Latortue ont assist le lundi
23 aot la crmonie de rehabilitation du monument
lourd en symbol, l'occasion de la journe mondiale
de l'abolition de l'esclavage.
Cette ouvre de l'architecte et sculpteur hatien
Albert Mangonse a t inaugure le 22 septembre 1967,
sous la prsidence de Franois Duvalier. A l'origine, elle
prsente un esclave rebelle noir, du temps de la
colonisation franaise, tranant la cheville gauche un
bout de chane. (voir Marron / 17)


Page 16


Wednesday Septenilber 22, 2004


Wednesday, 2004







Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No.31


1 COMMUNIQUE POHDH I


PROCESS CHAMBLAIN


16 aot 2004, un procs taill


la measure de la conjoncture socio-politique


Communique de Presse


La Plate-forme des Organisations Hatiennes des
Droits Humains (POHDH), aprs avoir mis ses reserves
sur le procs des nomms Chamblain et Joanis souponns
d'implication dans l'assassinat d'Antoine Izmry, en a suivi
de trs prs le droulement.
Face aux tenants et aboutissants de ce procs, la
POHDH se doit d'exprimer ses plus vives consternations
d'autant que ce qu'elle avait exprim comme doute a pu
malheureusement tre confirm.
En effet, ce procs est ralis uniquement dans le
but d'vacuer le dossier d'assassinat d'Antoine Izmry et
rassurer du mme coup certain groups sociaux,
particulirement les anciens militaires. Prenons en compete
ces considerations :
En se constituent prisonnier, Chamblain s'tait
assur de sa liberation. De mme, Joanis, aprs prs de
six (6) mois d'vasion, est rentr volontairement en prison
avec, il nous semble, la garantie de s'acquitter de son
accusation;
Tenant compete des conditions de travail des juges,
le laps de temps imparti la preparation des dossiers,
tmoigne d'une volont dlibre de faciliter la tche aux
dfenseurs des accuss;
Les anciens militairesn'tant pas encore dsarms,
le gouvernement ne pouvait garantir la scurit des tmoins
qui, pour cette raison, ne se sont pas prsents pour dposer
par-devant le tribunal;



MARRON...
(suite de la page 16)
Le Marron inconnu souffle dans une coquille
(lambi) pour lancer ses frres le signal de la rvolte contre
les matres blancs, avec pour toute arme, une machette qu'il
serre dans sa main droite.
Les actes de vandalism qui ont marqu la chute
du rgime des Duvalier, en 1986, n'ont pas pargn le
monument. L'esclave rebelle a t notamment dpossd
de sa machette et libr de sa chane. Le clbre flambeau
ternel ","qui l'clairaitjour et nuit, avait aussi depuis perdu
sa flamme."
Grce aux travaux de restauration entrepris par le
gouvernement, l'instigation du ministre de la Culture,
le marron a obtenu cette semaine une nouvelle machette.
A dfaut d'un flambeau ternel, la statue est claire
seulement une parties de la nuit. Et pour sa chane, vestige
des traitements inhumains de l'esclavage, notre clbre
anctre continue d'attendre ...


Si l'assassinat d'Antoine Izmry fut un acte
minemment politique, ce procs n'a pas permis d'tablir
les mobiles. Tout se passe comme si les actes de violations
de Droits Humains commis par le rgime de Jean-Bertrand
Aristide effaceraient ceux perptrs par les putschistes de
septembre 1991 octobre 1994.
Assistons-nous une sorte d'amnsie collective ?
Pour la POHDH, le 16 aot 2004, le procs de
Chamblain et de Joanis a bien eu lieu, mais la
justice hatienne a rat l'occasion de gagner la confiance
de la population.
Un procs criminal doit: (1) aider la socit
tablir la vrit et toute la vrit autour d'un crime qui a
t commis ; (2) permettre de punir les auteurs des crimes
qui ont t commis ; (3) prvenir d'autres crimes.
Avec le procs Chamblain/Joanis, la justice
hatienne n'a pas pu atteindre ces trois objectifs. Elle a
cependant mis nu ses faiblesses et son caractre dltre.
A ct des inquitudes formules bien avant la
tenue du procs, nous avons pu observer la lgret avec
laquelle le ministre public a conduit le procs.
Sur 8 tmoins charge cits, seulement un seul a
comparu par-devant le tribunal. O sont les autres? Qu'a
fait le ministre public pour les aider, sinon les contraindre,
comparatre par-devant le tribunal ? Etaient-ils les seuls
qui pouvaient aider le tribunal comprendre le crime du
"11 septembre 93" ?
Les preuves matrielles taient visiblement
insuffisantes. Par contre, il est vident que le crime du 11
septembre 93 a t un acte politique commis en plein jour
et certain acteurs l'ont observ de prs ; on a pour preuve
cet extrait d'un communique de press mis par Amnesty
International en octobre 93:

"Le 11 septembre 1993, Antoine Izmry,'un
minent sympathisant du president Aristide a t
brutalement sorti de l'glise du Sacr Cur de Turgeau
Port-au-Prince et abattu dans la rue par des tueurs qui, en
croire certaines sources, taient des policies en civil
opposs au retour au pouvoir du president Aristide et qui
se trouvaient l sous le prtexte de veiller la scurit
pendant l'office" [ ...]
Plusieurs journalists, don't le journalist Daniel
Morel de l'Associated Press, qui se trouvaient l'Eglise


du Sacr Cour de Turgeau lorsque le meurtre d'Antoine
Izmery a eu lieu, auraient t molests par des "attachs".
Wilson Suren du "Haitian News Service" a t dtenu
pendant environ trois heures puis libr. Un photograph
local travaillant pour l'hebdomadaire Haiti en Marche,
Hans Bazard, avait t attaqu par plusieurs "attachs" qui
lui ont confisqu son appareil, son sac et sa carte de press
et l'ont chass du quarter en le menaant et en lui disant
que ce n'tait pas la dernire fois qu'il aurait de leurs
nouvelles. Le lendemain lundi 13 septembre, un attachh"
en armes se serait prsent dans les bureaux du journal
..." (fin de citation)
Si le rgime en place voulait rompre avec les
anciennes pratiques, il aurait pu prendre les dispositions
ncessaires pour faciliter la tenue d'un procs quitable.
Permettre la population de vivre les moments forts de ce
procs travers les mdias d'Etat : la tlvision et la radio.
Crer les conditions de scurit qui faciliteraient la
participation de tous les acteurs concerns faire la lumire
autour du crime du 11 septembre 1993 (Tmoins et Jury).
Le verdict d'acquittement de Chamblain et de
Joanis contribute baisser la tension des anciens militaires,
cependant il constitute un acte d'encouragement aux
violateurs des Droits Humains.
Prsentement, il revient tous les acteurs sociaux
qui veulent une transformation des structures archaques
et rtrogrades de cette socit de se diligenter et de se
mobiliser pour faire obstacle aux tenants du statu quo. Une
vritable lutte contre l'impunit exige un devoir de
mmoire.

Port-au-Prince, le 23 aot 2004

Elifaite SAINT-PIERRE

National Coalition for Haitian Rights (NCHR)
Coalition National pour les Droits des Hatiens
9, Rue Rivire
Port-au-Prince, Haiti
Tel: 509.245.3486/ 245.5821
Fax: 509.244.4146
Email: nchr@nchrhaiti.org
nchr@haiti.maf.net
www.nchrhaiti.org


SANTE

Un os de mchoire transplant aprs avoir

t cultiv sur le dos du patient

LONDRES (AP) Une homme qui avait subi l'ablation de la mchoire
infrieure cause d'un cancer a pu prendre son premier vrai repas depuis neuf ans,
aprs que les chirurgiens lui eurent transplant un nouvel os de mchoire "cultiv" sur
un muscle de son dos, selon un article public cette semaine dans la revue mdicale
britannique "The Lancet".
9, 450 and 451 Au course de cette experience "ambitieuse", des mdecins allemands ont utilis
une cage avec des mailles, une substance chimique de croissance et la moelle pinire
du patient, qui content des cellules souches, pour-crer un nouvel os de mchoire
Sayant exactement la taille voulue.
Spoiical suivision Des tests n'ont pas encore t pratiqus pour vrifier que l'os a t cr par
;d and qualified
clare the areas of West les cellules souches proprement dites et il est trop tt pour savoir'si la mchoire
ni (4644 acres), Goulds fonctionnera normalement sur le long terme. Toutefois, c'est la premiere fois que l'on
a redevelopment area, announce qu'un os entier a t fabriqu, incub dans le corps d'un patient et transplant.
'art III, Florida Statutes. Si des chercheurs ne conviendront pas forcment qu'il s'agisse d'une avance
for 45 days for each of scientifique, cette operation a atteint son but et a change une vie, souligne en substance
Stan Gronthos, un expert des cellules souches l'Institut de science mdicale et
ing August 27, 2004, vtrinaire Adelaide, en Australie, qui n'a pas particip cette premiere. "Un patient
ov/dpm. The packages qui avait auparavant perdu sa mandibule (mchoire infrieure) (...) peut dsormais
(305)375-5773, s'asseoir et mastiquer ses premiers repas solides depuis neuf ans (...) lui permettant
Suite 112, Miami, FI ainsi d'avoir une meilleure quality de vie", souligne-t-il.
and an additional $ L'opration a t ralise par le Dr Patrick Warnke, un chirurgien.allemand
ugh the United States spcialis dans la reconstruction faciale. Le patient, un homme de 56 ans, avait subi
and MasterCard. l'ablation de la mchoire infrieure et de la moiti de la langue cause d'un cancer de
at t0 pm ( l la bouche. Depuis il ne pouvait absorber que des aliments mous ou liquides.
i04 at 1':00 pm (local
Miami, FKL. Le patient n'a pas fait tat de douleurs ou d'autre problmes lis la
acting Officer for this transplantation, et mange de la viande dsormais. Mais il se plaint toutefois de devoir
a sign language passer un moment couper son steak en tout petits morceaux, si bien que la viande est
ease cal Jason froide lorsqu'il finit de la manger. Le Dr Warnke espre pouvoir implanter des dents
;t five days in advance. dans sa nouvelle mchoire d'ici un an.
t 2:00 pm (local Habituellement les mdecins peuvent remplacer un os de mchoire en
Comisions, 11 prlevant un os sur la jambe ou la hanche et en le modelant pour lui donner la forme
Commissioners, 111
3. This RFP is subject voulue. Mais ce patient ne pouvait subir cette intervention en raison d'une autre
pathologie. AP


Page 17


MIAMI O:
l

REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) Nos 448, 44

Finding ofNecessity Studies

Miami-Dade County, hereinafter referred to as the County, a
of the State of Florida, is seeking proposals from experience
consultants to provide 'Finding ofNecessityat studies, to de
Perrine (1,115 acres), Metro Zoo/Richmond Heights/Tamiar
(5,153 acres) and Biscayne Corridor (28 acres) as shown on
pursuant to Chapter 163, Community Redevelopment Act, P
It is anticipated the County will issue a one time agreement
the above location sand by their respective RFP numbers.

The RFP solicitation packages, which will be available start
and can be obtained at no cost on-line at www.miamidade.gc
can also be obtained through the Vendor Information Center
Department of Procurement Management, 11 NW 1" Street
33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation package
5.00 fee for a request to receive the solicitation package thrc
Postal Service. For your convenience, we now accept VISA

A Pre-Proposal conference is scheduled for September 3, 20
time) at 111 NW 1"' Street, 13" Floor, conference Room A, N
Attendance is recommended, but not mandatory. The Contra
RFP is Oscar Willumsen, Jr at (305)375-1416. Ifyou need
interpreter or materials in accessible format for this event pl
Martinez, DPM ADA Cooidinator at (305) 375-1564 at leas

Deadline for submission of proposals is September 17, 2004
time) at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
NW l' Street, 17* Floor suite 202,Miami Florida 33128-198
to the county's Cone of Silence Ordinance 98-106


.............





















IVIEIRITIEIXI


Solutions de la"
semaine passe:

ME 1SSAG E R
AT N A GE
NEGATION
AR LIN G
UN C BR
D E MIAI L L E
OLYMIPI E N
USIE A T T A


Les Jeux de Bernard


Allez de SALUTS VERTEX, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


NMLHCMJO
EKTMO.BTQ
NIQURANZ
JTLENYAV


CL
XH
Qc
0 K


Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 31


I -


QQET
PBTV
JEI S
NRXK


Z G ZAN I XMEURRE I I
U I HAR I S S EDM I APY
LGAEVTTIIX BCAMD
DEGL P S S NER I RQ EN
NIBRLOMUERAQ EWS
NLJAMERSAGJKUP I
LAGATEMTUSRUKEW
NTL RPRS AUENANQ S
Y I S S EOYTGGDXDWS
XLWVCCNEONAEDGN
E'V Q YCNEJAMELX E B
Trouvez les 22 pays qui ont envoy une ou deux quipes de
foot aux jeux olympiques d'Athenes dans le carr ci-dessus
AuflmMJ w ffl l mpETi7ni EM7TI


Solutions de la
semaine passe:
PERSON
P! EIRIIO II
PERLON

MERLIN
MAIRILIOIN
CMARLIIN
C AIR IL N


fSCIBLt
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

A R

P Z N

SE

1E1 1ElE


Solutions de la semaine passe
KHMERES


Un Sec. d'Etat franais vis

par des coups de feu Cit Soleil

1 assaillant mort et 2 militaires

blesss, don't un soldat franais


(Cit Soleil ... suite de la lre page)
Un militaire franais aurait t
bless et un responsible de la diplomatic
franaise a dit avoir vu au moins une
personnel tue lors de cette attaque.
La Cit soleil demeure un des
bastions des partisans de l'ancien president
Jean-Bertrand Aristide, qui a t chass du
pouvoir en fvrier dernier.
Lors de cette visit, la dlgation
ministrielle franaise a t la cible de jets
de pierres, a prcis ce responsible, qui a
souhait garder l'anonymat.
Lorsque la police a tir en l'air
pour disperser les assailants, certain
membres de gangs vivant dans le
bidonville ont sorti des armes et overt le
feu sur la dlgation ministrielle.
"Nous sommes trs surprise
d'avoir t attaqus alorsque nous venions
aider l'hpital", a dclar ce responsible
de la diplomatic franaise.

"NOUS SOMMES PRETS A
NOUS BATTRE", DECLARENT LES
EX-MILITAIRES AUX CASQUES
BLEUS
Ces accrochages dans la capital
o patrouille la majority des 2.755 soldats
de la paix interviennent en pleine priode
de regain de tension dans le sud du pays.
Des anciens soldats de l'arme
dmantele en 1995 par Aristide ont en


effet attaqu ce week-end un poste de
police de Petit-Goave, 65 km au sud de
la capital. Ces insurgs, qui se sont.dits
responsables de la scurit de ce secteur.
Un group de soldats de l'Onu
paul par des hlicoptres et des
blinds a t dpch dimanche pour tenter
de reprendre le contrle de cette zone.
Mais il a d se retire sans combattre.
"Nous n'avons pas peur des
soldats de l'Onu. Nous sommes les soldats
hatiens. Nous sommes entrans pour
combattre. l est probable qu'ils nous tuent.
Mais nous sommes prts nous battre", a
dit Reuters par tlphone le chef des
soldats insurgs, l'ancien colonel
Remissainthe Ravix.
Ces derniers ont enlev les
couleurs blanches et bleues de la police
national qu'arborait ce poste de police et
les ont remplaces par le jaune, couleur
de l'ancienne arme.
L'ancien sergent Devil Prophete
a affirm sur les ondes de la radio hatienne
que des soldats de l'ancienne arme
avaient galement pris le contrle d'une
station de radio favorable Aristide dans
la ville de Jacmel, dans le sud du pays.
Le Premier ministry hatien
Gerard Latortue a galement dpch des
units de police Petit-Goave, mais celles-
ci ont pris position loin de la ville.
(Reuters)


PORT-AU-PRINCE, Hati (AP)
- Des hommes arms ont ouvert le feu
lundi sur un hpital de Port-au-Prince alors
qu'une dlgation franaise, comprenant
le secrtaire d'Etat franais aux Affaires
trangres Renaud Muselier, se trouvait
l'intrieur. Les changes de tirs ont fait au
moins un mort du ct des assailants et
ont bless un soldat franais et un policies
hatien, a rapport un responsible franais.
Renaud Muselier se trouvait
l'intrieur de l'hpital Sainte-Catherine au
moment des tirs mais n'a pas t touch.
Interrog mardi matin sur RTL,
le secrtaire d'Etat a prcis que "la
fusillade a dur une heure et demie avant
de pouvoir tre vacue par les forces
onusiennes qui boucl le primtre":
"nous avons t vacus dans un convoi
avec des voitures blindes ainsi que deux-
hlicoptres", a dit M. Muselier.
Interrog sur les assailants, le
ministry franais a prcis qu'il s'agissait
"vraisemblablement" de partisans de l'ex-


president Aristide que les Hatiens
appellent "les chimres".
Renaud Muselier tait en visit
Hati dans le but de stimuler les changes
entire la France et son ancienne colonie.
La dlgation franaise
comprenait une dizaine de personnel et
c'est une centaine d'hommes arms,
habitants du quarter, qui a encercl
l'hpital. Une centaine de balles ont t
tires avant que n'interviennent les forces
de l'ordre peu aprs midi, a prcis le
responsible.
Aucune information suppl-
mentaire n'a t donne au sujet des
blessures du soldat franais ou du policies
hatien. L'identit de l'assaillant dcd
n'a pas non plus t rvle.
L'hpital Sainte-Catherine est
situ dans le quarter appel Cit Soleil,
un des plus pauvres de l'le, bastion
traditionnel des partisans du president
dchu Jean-Bertrand Aristide, chass du
pouvoir le 29 fvrier dernier.


En bref .. (suite de la page 2)
de 6me anne fondamentale o 60 70 % des candidates auraient russi. Le titulaire de
l'Education national a fait savoir par ailleurs que les rsultats de 9me anne seront proclams
la semaine du 30 aot, et que ceux du baccalaurat suivront.

10.000 emplois dans la zone mtropolitaine (?)
C'est la Cooprative Housing Foundation (CHF) qui lance ce project d'urgence pour la creation
d'emplois dans la collect de rsidus solides dans la zone mtropolitaine et dans la
rehabilitation de la dcharge de Truitier, en collaboration avec le SMCRS et les diverse mairies
de la zone mtropolitaine celles de Carrefour, de Ption-Ville, de Delmas, de Cit Soleil etc...
Le President de la CHF, Alix Lamarre, a fourni les renseignements suivants: le cot total du
project est de TROIS MILLIONS DE DOLLARS qui seront fournis par la USAID. La dure
total du project est de 9 mois et ce project devra donner du travail DIX MILLE PERSONNES.
Il doit commencer de faon imminent.

Formation d'un nouveau parti politique hatien Oslo, en Norvge
Il s'agit du Parti Libral Hatien qui s'est form Oslo. D'obdience conservatrice dixitt), cette
formation aurait sa tte les hommes d'affaires et industries Michel Ghy, Andr Victor et
Michal Madsen.
Les reactions cette formation ne se sont pas fait attendre: le leader du KID, Evans Paul, a fait
savoir qu'il saluait toujours l'arrive de tout nouveau parti sur la scne politique, tout en
souhaitant que le people hatien arrive identifier les parties politiques "qui peuvent dfendre ses
intrts." Quant Reynold Georges de 1'ALLAH, Alliance pour la Libration et l'Avancement
d'Hati, il a demand carrment la population hatienne de prendre ses distances par rapport
cette nouvelle organisation politique.

Le parti Lavalas prt intgrer la transition "sous conditions" ...
Fanmi Lavalas tait reprsent la rencontre d'Oslo par Gilbert Angerville. A ces discussions,
des dirigeants politiques de plusieurs tendances se sont retrouvs partir du 23 aot.
Le parti Lavalas ne rclame pas le retour de Jean-Bertrand Aristide comme president de la
Rpublique, a dclar Angerville. Et il serait prt intgrer le processus lectoral de 2005, mais
certaines conditions. Fanmi Lalas rclame la liberation de ses militants qui sont, d'aprs
Angerville, des "prisonniers politiques". Le parti de l'ex-prsident exige aussi du gouvernement
"une politique de reconciliation national, un accord entire les parties politiques et la formation
d'un conseil lectoral quilibr". Lavalas se plaint d'tre cart d'un processus qu'il a refus
"d'intgrer", note Raphal Magloire, dlgu du gouvernement du Premier ministry Grard
Latortue la runion d'Oslo. Le responsible de la coordination avec les parties politiques au sein
du cabinet du Premier ministry indique que la-porfe est encore ouverte pour une participation de
Fanmi Lavalas la russite de la transition.

Haiti : Le PDCH en qute d'allis
La Secrtaire Gnrale du Parti Dmocrate Chrtien Hatien (PDCH), Marie-Denise Claude,
affirme que son parti ne fera pas cavalier seul aux lections de 2005.
Marie-Denise Claude qui participe aux rencontres organises Oslo depuis le 23 aot dernier
entire des reprsentants de divers secteurs politiques hatiens, a dclar l'envoy special
d'AlterPresse que le PDCH opte pour la coalition.
"En Hati nous sommes trs individualistes", comment Marie-Denise Claude. Mais si chaque
parti prfere rester dans sa chapelle, "on risque de tomber une fois de plus dans le populisme",
poursuit-elle. Toutefois, la Secrtaire Gnrale du PDCH n'a pas voulu rvler avec quel
secteur politique elle veut s'allier. "Nous sommes en pourparlers avec plusieurs parties a-t-elle.
confi Alterpresse. Elle a affirm tre en consultation avec des parties de tendance sociale-
dmocrate et du centre.

La communaut hatienne de Miami en deuil: Mort de Henry Juste
Un grand ami de notre journal, Henry JUSTE, fils de notre collaborateur Viter Juste, infatigable
lutteur pour une Hati Meilleure et propritaire d'une veritable institution en plein coeur de
Little Haiti: Les Cousins Books and Records Store, est dcd dans des circonstances tragiques
en Hati.
Henry Juste s'tait rendu l'Ile Vache avec des copains. Aprs avoir mang, il dcida d'aller
prendre un bain de mer. Il fut entran par un courant. Henry russit sauver une jeune fille qui
l'accompagnait, mais sans doute puis, il ne put ragir devant la force du courant qui
l'emporta. Il devait chouer un peu plus loin et les paysans accourus sur les lieux, malgr tous
leurs efforts, n'arrivrent pas le ranimer.
La disparition d'Henry Juste a sem la stupeur dans Little Hati o il tait connu et apprci
pour ses efforts en vue d'une reliance du quarter hatien de Miami. Il y a peine un an, il se
rjouissait sur les antennes de Mlodie FM, Port-au-Prince, de l'ouverture d'un Restaurant de
luxe au coin de la 54th Street. Henry dplorait le fait que les compatriotes, une fois ayant fait
de l'argent, s'empressaient de quitter Little Haiti pour aller vivre ailleurs et il esprait que ce
comportement changera un jour.
Les funrailles de Henry Juste ont t chantes Miami le samedi 21 aot.
Cette disparition plonge dans l'affliction ses pre et mre, frres et soeur et toute la
communaut haitiano-amricaine de Miami. Nous aussi regrettons la perte de cet ami, toujours
prt donner une ide, aider et faire des suggestions et prions ses parents et amis d'accepter
nos sincres condolances.

Nominations
Les nominations suivantes ont t effectues pour diverse administrations communales:
Commune de Tabarre: Mme Eugnie Suzie Julien, Prsident; Jean Hilaire Lundi et Jean Ednel
Dorvily, Membres.
Commune de Gressier: Wilguens Petit Frre, Prsident; Jean Gabriel St Tilus, Membre et
Evelyne Louissaint, Membres.
Commune du Mle Saint Nicolas: Jean Guillaume, Prsident, Renold Exumne, Membre,
Nord Gyslin, Membre.


Page 18


Un assaillant mort et deux militaires blesss dans
la fusillade qui a vis une dlgation franaise Haiti


1


\~--~--~--J


- ,


IS AILIU I..T


ij


>







Mercredi ler Septembre 2004
Hati en Marche Vol. XVII No.31


I ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


Page 19


KONKOU LOGO

POU

HAITIAN AMERICAN

HISTORICAL SOCIETY
Nan preparasyon konkennchenn moniman
istorik nan Savana nan eta Joji, nan peyi Etazini, Hai-
tian American Historical Society (HAHS) bezwen
konkou ak sip tout Ayisyen. Pwoj sa-a, se pa youn
pwoj youn mounn osnon youn gwoup mounn. Se pwoj
noutout. Se pwoj tout Ayisyen natif-natal. Se konsa,
pou penmt atis ak etidyan nou yo patisipe nan pwoj -
a Haitian American Historical Society ap ganize youn
michan konkou pou chwazi youn LOGO senbolik
pou ganizasyon-an. Konkou-a kmanse 20 Dawou
2004. L'ap fini Premye Oktb 2004. rezilta-a ap bay
17 Oktb nan youn seremoni espesyal nan Sant Kiltirl
Mapou pandan youn konferans sou Jean-Jacques
Dessalines ak Profes Jean-Claude Exulien e Profes
Claude Charles.
Kondisyon yo byen senp:
-Prepare youn LOGO an koul ki eksprime vizyon
Haitian American Historical Society.
-Chak atis gendwa soumt 2 LOGO (pa plis) ak
esplikasyon logo-a
-Konkou-a louvri pou tout mounn
-Depoze logo-a nan HAHS osnon nan Libreri Mapou
- Loreya-a ap resevwa $500.00
-Atis la pa bezwen la nan remiz pri-a
-HAHS pa p'retounen okenn logo apre konkou-a.
Logo yo se pral propriyete ganizasyon-an
-Mete non, adrs ak telefn epi depoze osnon voye
Logo-yo nan:
Haitian American Historical Society: 9822 NE 2nd
Avenue, Miami, FI 33138 Osnon nan Libreri Mapou:
5919 NE 2nd Miami, Florida 33138
Pou plis enfbmasyon rele: Haitian-American Histori-
cal Society nan : 786-621-0035 ou 786-412-1014 ou
954-274-5837 Website: "http://www.haitianhistory.org

KONFERANS SOU KILTI AYISYEN
NAN MIYAMI AK
CARL FOMBRUN E JAN MAPOU
!12 SEPTANMM 2004 6:00PM NAN
EDISON Senior

Ak : Nounous

WOULAWOUP


(POU OU)

("Kit li dous kit ri si
se ansanm n ap manje zoranj favi ")
PauC araque

Anba la a b dlo w, se bon se byen. Nou ta
renmen fe papiyon alanaj pote anpil ti lanp limen espre
pou yon nouvo eklerasyon vin balize chak ti rakwen ki
nan fonkwen teritwa w.
Alantran, olye se nou, gade se ou ki jete twa
joli gout bl ochan pou nde anba plan pye n.
L n byen gade, apa. se ou k tounen ranmye
anba fal pyebwa nou, li ki chaje laj byen laj ak mayi
lespwa pa makn anndan sezon chanmchanm yon
kokennchenn evolisyon.
L n byen konprann, nou w se ou k tounen
rado woulawoup, voupvoup, anba fy bwa ki pa dwe
koule nou lage nan dlo w ( fey bwa an ti kanna oubyen
an nenifa k ap laplanch ko yo sou laplasdam ) pou manje
bliye pa lese ankenn move tach andedan vye chody
lapopilas.
Pou sa pa rive, n ap prepare yochak w kouman
fe pou yo sa tounen pran gou lafimen ak flanm dife, nan
redi ko pou yon kve lavansman vrmanvre ft, san
menm yo pa febli alevwa pou yo ta va kreve.
Si n byen konprann, se ou k tounen esp'e k'ap di-n ki
bwa pou nou plante areb rivaj nou. Sou ki tounen
enjeny, agwonm, ttanplas,m jk'ap di n tout bwa nou
pa dwe koupe., tout van nou pa dwe detounen, si n p[a
vie maladi chabon louvri chimen, fe bl antre, ba miz-
delij nan goj ou. Ou menm sonje di n sonje move z p ap
pran tan pou li dinamite bato Neptin oubyen ti bwa fouye,
klkelanswa, nouchak oubyen noutout pech nou met
sou plans, si n pa veye sa n ap tire nan nas nou tann.
Si n byen sezi, se ou k pral fe konprs, mare
byen serye, sou fon kk maj rara pye poudre, sila yo ki
pran pwen pou fejon tounen kout pwen anba biskt tout


K-M AP SENYEN

Ou di-m yo di-w, mwen se abiz
Tout abiz se malfekt!
Youn vakabon, youn tafyat
Youn voryen; movezak se sa li f.

Ou di-m ou pajanm kache verite
Sa ki nan k-w se krache ou krache
Depi lokazyon prezante; menmsi l'touye.
Bondye papa-m kisa mwen f?
Sonje jan ou te konn rele-m bon pwotekt
Gade Jodi-a, mwen te gentan gwo betiz.

Granmt papa! Oumenm ki tande, ki w
Wi Granmt, di mwen kisa mwen f?
Pou ni li, ni zanmi-1 marye lavwa
Pou ban mwen move letikt btnwa...

Epoutan depi ou te chagren
Ou te konn piye sou zepl mwen
Soufrans ou te soufrans mwen
Si se pa ou... se Papa-w
Si se pa s-w... se bofr-w
Si se pa pwoblm kay...
Se travay, se zanmitay..
Epi, depi ou kontan, nou te ere
Nou te konn ri jouk nou kriye

Epi, ou di, toudenkou chak jou
Mwen tounen youn lougawou
Ki pote plis lapenn ak dlo nan je
Vomisman, aksidan gwogwo danje

Depi ki tan mwen sou manti
Youn mist ki pa te janm eklsi
Depi jou podfl te depoze
Senk lane lanmou depltonnen
Ti sendenden mwen te tounen

Ewi! Se pa jodi mwen nan tenten
San-m ap bouyi, k-m ap senyen
Mwen delala manm delabre
Mwen tankou youn bkk, youn egare.

Manti kouri jouk li bouke
E se konsa, youn Lendi swa
Sa mwen w mwen pa ka pale
Depi jou sa-a k mwen bloke...
E se chak jou, maten midi swa
K-m ap senyen, san-m ap koule...

Sendenden

pi piti.
Nou make figi yo sou mak kou yo ban n pote,
pou n pa bliye, ng ak ngs sa yo, save ou pa save, pi
plis ank5 sanzave, ki gen dan yo byen pouri, nan lamalis,
sou fig ti Malis nou ...paske ou pral ide n miske ko
bannann nou pou sa sekwe grenn dan yotout...
Anba la a b dlo w, se byen se bon. Nou ta
vrman renmen w papiyon alanaj, toutbonvre, k ap pote
anpil ti lanp limen espre, pou yon nouvo eklerasyon vin
balize chak ti rakwen anndan lespri w.
Alantran, olye se nou, se ou ki jete twa joli
degout bl ochan pou nde k ap temwaye anba plan pye
n. Si n byen tande, se ou sl rl k ap reponn alaplas tout
sa k deja tonbe, byen fem kou ladwati, tout sa k pa t
merite faya, men k te rive kon sa sou lagranwout, san l
yo potko karyonnen...
Se ou tou k ap depltonnen bobinjefo w tousl,
pou zanst yo, tout sila yo ki te travay kite kanmm ti
eritay, pasi pala, pou devni nou... Se ou tousl nou di k
ap f tousa, pou zanst yo, nan Ginen ki gen nen fen, pa
pran sant lafimen betiz, pil sou pil, anpil nan nou limen
fatra dife mete sou fs tout vye ewo ak ewoyin sa yo
anwo tt chak kalfou...
L n byen reflechi, nou w se ou k pou lanse
yon apl ba tout moun, fi kou gason, sa ki nan sa ou sa k
pa ladan, sa ki bage ou sa k pa kon sa, sa k sou sa toutan,
malgre yomenm, paske yo se fedayin tout kalite plimay.
Epi, menm Ie yo se fedayin plezirans selc chak


DEKOUVRI

MIYAMI

VIZITE TI AYITI

SAMDI 4

SEPTANM

TOUTJOUNEN
Banbch kiltirl nan tout Miyami pou
selebrasyon Ft travay. Pou 4m fwa Sosyete
Koukouy an asosyasyon ak youn bann lot atis
nan HAND ki se Haitian Artists Network
pral patisipe nan program Discover Miyami
Dade County ak City of Miami ap prepare
pou 4 Septanm. Ofisyl yo ap fmen NE 2nd
Av depi 59-m Ri rive 59 m Teras. Mizik,
chante, danse, manje ayisyen, penti ayisyen,
atizay ayisyen tousa pral ekspoze pou piblik
la. Men se pou ki piblik? Eske se pou piblik
ayisyen-an? Repons lan se wi e non. Se zaf
pa-n premye mounn ki pral apresye-1 e admire-
1, se noumenmAyisyen. Men, Ofisyl yo mete
otobis pou mounn al vizite kominote panyl
yo, Ewopeyen yo, juif yo, Afro-Meriken yo,
ak noumenm Ayisyen.
Aktivite-a ap derape a 1- nan apremidi pou
l'fini a-7- diswa. Ap gen Gwoup rasin
DJANAYE, CACEC, HAYO, HAYOT, Ingrid
LLera, Majisyen Fritzner Paul, Sosyete
Koukouy Homestead, Koukouy Miami,
Koukouy Tampa Bay, Gifrantz sou kadans
twoubadou sk, Pantaleon Guilbeaud, Yolande
Thomas. Kiki Wainwright, Youn tralye atis ak
ekriven ak atispent ap la; tankou Darleus,
Duval, D'Or Joanne Hyppolite etsetera...
Mennen ti lanj yo. Mounn ki vie vann manje
osnon espoze machandiz, Arts & Crafts osnon
penti, eskilti tanpri pran kontak ak Jan Mapou
vit-e-prese. ANTRE GRATIS 305-757-9922.
Sponsored by: Miami-Dade County Depart-
ment of Cultural Affairs ak Board of County
Commissioners, The City ofMiami, Music Fest
Miami, Miami Mini Bus, HAHS, HAND, Libreri
Mapou, HAFI, HAYOT VodouFESTMiami &
Lakou Hount.

jou, nou w se ou kpou envite yo vin fedaye yon ltjan,
an pamwazon fwa sa a, ak fedatifis laklate pou yon syl
pi bl, pi ble kapab svi twati sou joli joli kay lakonsyans
nou ap bati, jouranjou nan lespas, pou lepase sa k pa sa
rete frt kou mt Jilbris laglas kouvri.
Si n byen sonje, jan sa ye la a, depi move tan
sechrs dyl mare a te blayi safte ak mechanste 1 sou
tout pwenkadino gran lakou a, apre vye kout ba ou te
pran nan men move leta noutout konnen an, jouk
ralemennenkase te fin debouche sou yon latounay kon
sa kon sa bl rivy nan larad, andire se ou nou tande k
ap di fbde gen yon netwayaj ki ta dwe fet pou retire
boulvs ki fe lagoum sou kk bon plan bitasyon noujodi
a. Fbde gen yon balewouze ki ta dwe fet, dapre sa w
kw, si reylman nou ta vle, ti got pa ti gout, chak gout
ta kontinye koule.
Nou dwe fe bl wout pou swaf renmen avk
lalibte ka rive bw dlo dous, san k kase, nan lamoni
plan men sous nouchak.'Nou dwe serekole byen fre rv
nou ak pa yon lt, kit nou se kabritjanb bary, malgre
divjans nou gen ak pwp noumenm, kit nou se lasigal
oubyen lafoumi. Nou pa dwe pdi twp tan sou filozofi
distenksyon n ap tabli, sou degree ntete ki genyen ant
nou youn ak lIt, kit nou se tout bt nan lanati alafen,
anwetan sila yo ki ta vie toujou gade eritay bt fews
for ziltik plante andedan nanm yo. Kanta tout sila yo ki
konprann yo ta ka rete kppz, ak menmi chanson zwazo
mawon an nan ajisman yo, douvan Icspri inoun konsekan,
nou dwe i yo prese sczi w tout sa k change ozalantou..,
ASUIV _I Nounous







I LISEZ HAITI EN MARCH


Mercredi ler Septembre 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 31


JEUX OLYMPIQUES


Athnes: Pas de


mdaille pour Hati
Dudley Dorival, avec son dossard 2053, a cr la sensation en se
qualifiant pour les 1/2 finales des 110 mhaies. Mais pour tre limin in
extremis (13"39), 5e place. Ce sont les quatre premiers de chaque catgorie
qui sont choisis.
Nadine Faustin (100 mhaies) n'a pu parvenir aux 1/2 finales.
Tout comme nos autres athletes: Emst Laraque, Joel Brutus (Judo),
Sanon Tudor (Tae-Kwondo), Andr Berto (Boxe), Huguens Jean (Saut en
hauteur) et autres.
Hati tait reprsente aux Jeux d'Athnes par 9 athletes, la plupart
vivant l'extrieur.
Prochain rendez-vous Beijing (Chine) en 2008.
L'Actualit de bon matin
c'est Mlodie Matin
7 10 AM
sur la frquence 103.3 FM,
Port-au-Prince, Hati
Mlodie Matin
"en direct" aussi sur Radio Soleil d'Hati, New York
MELODIE 103.3 FM
Tel. (509) 221-8567 ou 8568


UNE RENTREE RUSSIE!


Facilitez la rentre l'cole pour la famille avec un transfer rapide!
Votre argent sera remis son destinataire domicile
::Port-au-Prince ou dans les villes de province en moins de deux heures
pour toute transaction faite partir des Etats-Unis et du Canada
jusqu' 5 heures PM.(le soir).
Un dpt peut tre galement fait sur compete n'importe quelle banque en Haiti


20 ans de service incomparable
Urne experience international ingalable
une place de leader indiscutable
C'est la garantie inbranlable de CAM

CAM, une tradition trs imite mais jamais gale


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Hati

Avec
-Mlodie FM
la Vie n'est
plus la mme


7heures:
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez


Midi
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise


. Notie difference c'
tc' ; l*:^l.... .kf; f-, ,b J .:lAb.f. f;'sss ml .iap SB ,"*


notee s r c!
.v, o w mk we&


3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill

5 heures
Chita Tand

6 heures>, '.'
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carmichael
10heres
Mlodie Times

11 heures
Encore plus de
musique...


Page 20


'


1


I --~- - --


I)r.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs