Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00224
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 25, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00224
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















. Hati en Marche dit io ui ,~ ;l31lAoot ,2004 Vol. XVIII No..30
*, ,i -


ACTUALITE POLITIQUE

Chamblain innocent en vue d'autres missions

L'ALLIANCE La diplomatic du Football

BUSH-GNB-

FRAPH L'EVENEMENT BRESIL-HAITI (6-0)
ANALYSE -' L
PORT-AU-PRINCE, 17 Aot- Le *. I '>. '


mardi 17 aot, l'ex-paramilitaire Louis Jodel
Chamblain a t blanchi au course d'assises
criminelles convoques par le gouvernement
provisoire mis en place en mars dernier, sous

r ~ ,-,, "
i-:::--."t.-c '. ,w- : - ':: "5 :Y,:


I


M7w ~


Louis-Jodel Chamblain photo Thony
la supervision des Etats-Unis, aprs 1
renversement du president Jean-Bertran
Aristide par une combinaison .d'insurrectio
arme et de pressions diplomatiques (c'est u
euphmisme) de la part de Washington et d
Paris.
Une decision similaire concern aus:
l'ex-capitaine Jackson Joanis qui a dirig 1
redoutable service Anti-gang sous le rgim
militaire putschiste de 1991-1994.
Chamblain et Joanis sont jugs
nouveau aprs avoir t condamns pa
contumace la prison vie pour meurtre
commis l'poque, don't spcifiquemer
l'assassinat du commerant et activist prc
Lavalas Antoine Izmry le 11 septembre 199:
alors que Jodel Chamblain dirigeait le FRAPI
un group paramilitaire reconnu par toutes.le
organizations de defense des droits humair
come responsible de plusieurs milliers d
crimes commis contre des civils dsarms
assassinats, tortures, massacres, viols.
Les deux ex-responsables des force
de scurit tout ensemble lgales et illgale
- vivaient jusqu' rcemment en exil. Joanis
t expuls des Etats-Unis pour rpondre de
charges portes contre lui. En attendant u
nouveau jugement, il tait dtenu a
Pnitencier national, d'o il a t remis e
(voir Chamblain / 4

Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax: 221-0204
Miami
173 NW 94th Street
Miami,,Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914 358-7559
Boston 508-941-6897
Montral 514 337-1286
e-mail: enmarche@haitelonline.com
URL: http://www.haitienmarche.com

library ofCongress # ISSN 1064-3896

Miami, Nevw York. MontreaL Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 10 Gourdes
t'puebllcaion Elsie and Alrimus Inc


E-
L;. i .


-1


e
d
On
n
le

si
le
le


ir
es
it
o-

H,
es
ns
de
s:

es
es
a
es
n
u
en
)


IDe hlaut en bae, dlille de I'auropori au stide 531 io Cbator; Rionildinho nimrque centre Hlulti iphole 'i in L'ii.i :
jeunes fanatiques hatiens recevant les stars brsiliennes (photo Image Nouvelle)


EDITORIAL

Pour Latortue, c'est le moment ou jamais! 3


_ __


I


- - ~


i


r-


-


__ I








I EN PLUS ... EN BREF... I


AFFAIRE JODEL CHAMBLAIN
Le Gouvernement amricain est

proccup par 1lEtat de Droit en Haiti
DECLARATION DE ADAM ERELI, PORTE-PAROLE
ADJOINT DU DEPARTMENT D'ETAT DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE


Les Etats-Unis sont trs
concerns par l'acquittement le 17 aot,
2004 de l'ancien dirigeant para-militaire
Louis Jodel Chamblain et de l'ancien
responsible de la police Jackson Joanis
pour leur rle dans l'assassinat de
l'homme d'affaires Antoine Izmry Port-
au-Prince en 1993.
Nous regrettons normment la
precipitation avec laquelle leurs cas taient
revus, entranant des failles de procedures
qui mettent en doute l'intgrit du
processus.
Les Etats-Unis reconnaissent les
dfis auxquels fait face le gouvernement
intrimaire d'Hati dans la reconstruction


des institutions compltement dtriores
et corrompues.
En outre, nous reconnaissons que
le gouvernement intrimaire fait face aussi
un dfi continue avec les groups arms
illgalement de tous bords, et qu'il a
besoin de l'assistance de la communaut
international pour restaurer l'tat de droit
en Hati.
Les Etats-Unis demandent au
gouvernement intrimaire de s'assurer que
les procs concernant des accusations de
graves violations des droits humans et
autres crimes de ce genre soient conduits
de faon credible.


NEW YORK TIMES


Justice bafoue en Hati


Quand l'administration Bush a
pouss au dpart du president
dmocratiquement lu d'Haiti au dbut de
cette anne, une de ses principles plaintes
tait que ce dernier s'appuyait sur des
gangs politiques arms pour se maintenir
au pouvoir. Aujourd'hui le nouveau
gouvernement que Washington a aid
installer la place de Jean-Bertrand
Aristide a permis une scandaleuse
exonration judiciaire d'un des plus
notoires gangsters politiques d'Hati,
Louis-Jodel Chamblain. Mr. Chamblain a
t un des leaders de la rebellion de Fvrier
qui a aid faire capoter Aristide du
pouvoir.
L'histoire violent de Mr.
Chamblain remote plus d'une dcennie.
Sous le gouvrnement militaire du dbut
des annes 1990, il a t l'un des chefs
d'un escadron de la mort qui est accus
d'avoir tu des milliers de personnel.
Aprs la restauration de la
dmocratie en Hati par des troupes
amricaines en 1994, Mr. Chamblain
s'enfuit en Rpublique Dominicaine. A
deux reprises, des tribunaux hatiens l'ont
condamn par contumace pour des
meurtres politiquement motivs -une fois
pour avoir organis l'assassinat en 1993
d'Antoine Izmry, un leader pro-Aristide
du secteur priv qui a t tran hors d'une
messe l'glise et excut; et une autre
fois, pour complicit dans le massacre de
residents de Raboteau, un faubourg des
Gonaves.
En vertu de la loi hatienne, Mr.
Chamblain a droit tre re-jug aprs son
retour d'exil.
Le premierjugement, dans le dos-
sier Izmry, a eu lieu cette semaine (mardi


17 aot). Dans une procedure rapide, mise
au point d'un jour l'autre, l'accusation
a produit un seul tmoin qui a proclam
ne rien savoir de l'affaire en question et
Mr. Chamblain a t promptement
acquitt.
Washington a dplor just ti-
tre la hte et les "dficiences de
procedure" du nouveau jugement de
Chamblain. Mais il n'aurait pas d tre
particulirement surprise.
Le ministry de la justice hatien,
Bernard Gousse, a rcemment suggr que
Mr. Chamblain pourrait mriter le pardon
"pour ses grands services la nation"
comme un leader de la rebellion anti-
Aristide de Fvrier dernier. Avant cela, le
Premier ministry Grard Latortue avait
publiquement salu un autre leader rebelle
qui avait aussi t condamn lors du
procs du massacre de Raboteau comme
un "combatant de la libert."
Les premiers procs o Mr.
Chamblain a t condamn peuvent avoir
t dfectueux galement, quoique moins
htivement prpars et conduits. Un
systme judiciaire pauvre en personnel,
non professionnel et hautement politis a
toujours t un srieux problme pendant
des dcennies en Hati. Mais l'actuel
gouvernement hatien patronn par
Washington, conduit par des technocrates
comme Mr. Latortue et protg par une
force de la paix de l'ONU est suppos
tablir un meilleur example. Au lieu de
cela, il a donn un autre example horrible
d'un gouvernement hatien qui protge de
la justice des gangsters politiques qu'il a
pour allis.

(Editorial paru dans le New York
Times, 20 Aot 2004)


WASHINGTON POST

Justice de la honte en Hati


Le gouvernement intrimaire
hatien, install avec l'endossement des
Etats-Unis aprs que le premier president
lu du pays en prs de 200 ans, Jean-
Bertrand Aristide, a t renvers dans une
sanglante insurrection cette anne, a tenu
les plus beaux discours sur le
rtablissement du rgne de la loi, mise en
place des conditions pour la tenue
d'lections honntes et achever la
reconciliation national. Cependant, d'un
autre ct, les actions du gouvernement
ont jet le doute sur ses paroles. Dans une
mascarade juridique cette semaine, un
leader d'escadron de la mort qui a terrorism


des partisans d'Aristide dans les annes
1990 a t acquitt du meurtre en 1993
d'un minent activist pro-dmocratie et
homme d'affaires, Antoine Izmry.
Le jugement de Louis Jodel
Chamblain a t programm quelques
jours seulement avant sa tenue, donnant
aux avocats peu de chance pour se
prparer et, surtout ne laissant presque pas
de temps pour notifier les tmoins; des huit
tmoins convoqus par l'accusation,
apparemment un seul se prsenta, et il a
dit qu'il ne savait rien de l'affaire en ques-
tion. Le gros des dbats s'est droule aprs
(voir Honte / 6)


Mercredi 25 Aot 2004
-oi't; (r.n Mr,,.hp. 1 VaX/TITT II N n


riairi enUfo,.,4,,L i v1oi AVfT Miii,4. 2


Vaste operation policire sur la Route de Frres ... Le nomm Black Roro,
longtemps recherch par la justice hatienne, a t tu jeudi soir (19 aot) lors d'une
operation policire mene Frres. A l'occasion, les agents de la Police Nationale d'Haiti
ont galement arrt deux autres bandits, qui ont fourni des informations sur le
fonctionnement d'un rseau maffieux de la region mtropolitaine. Sur la base de ces
informations, les policies ont t perquisitionner dans une residence prive Bas Duval.
Des objets de valeurs ont t saisis, trois vhicules tout terrain rcemment voles ont t
retrouvs ainsi que des carnets de banque et des passeports, des chquiers et une grenade
fragmentation. Paralllement, le chef de ce rseau, Mme Marly Boucard, a t arrte lors
d'une autre operation mene Thomassin. Au course de cette operation, plusieurs vhicules
tout terrain, don't une voiture RAV 4, une jeep de couleur verte immatricule S-7398 et une
Hyundai de couleur verte ont t confisqus. Les agents de la PNH ont galementsaisi des
cartes VIP du Prsident de la Rpublique, Bonifabe Alexandre et du Premier ministry
Grard Latortue, avec des numros de tlphone du Palais National, comme le 228-2034 et
le 228-2077. Sur ces cartes de visit, il est recommand aux autorits hatiennes et aux
membres du corps diplomatique de protger les porteurs dans l'exercice de leurs functions.
Des Numros d'Identification Fiscale (NIF) taient inscrits sur ces cartes.

Le Match pour la Paix du 18 aot Port-au-Prince ... Il s'est droul en
presence de plus de 15.000 spectateurs enthousiastes au stade Sylvio Cator remis neuf
grce une aide du gouvernement tawanais. Le match s'est termin par le score de 6 0
en faveur du Brsil. Parmi les spectateurs de marque, on remarquait le president brsilien
Luiz Inacio Lula da Silva arriv le mme jour Port-au-Prince en provenance de Santo
Domingo o il venait d'assister aux crmonies de prestation de serment du nouveau
president dominicain Leonel Femandez. Le Prsident brsilien a declar : Le vritable
nom de la paix, c'est la justice social et a propos aux pays d'Amrique central et des
Carabes de s'associer au Mercosur, la zone de libre-change du sud des Amriques.

Engagements de l'Amrique latine en Hati
CHILI : L'Amrique latine a.une responsabilit laquelle elle ne peut se soustraire en
Hati. Nous voulons un monde solidaire car, sans solidarity, les crises, les injustices et le
chaos se multiplient, a expliqu le president du Chili, Ricardo Lagos, venu fin juillet en
Hati rendre visit au contingent chilien de la Mission des Nations Unies en Hati.
BRESIL : Le Prsident Lula a confirm l'implication de son pays aux efforts de recon-
struction d'Hati et a profit de sa presence Port-au-Prince pour annoncer l'envoi
prochain d'une mission de coordination des divers projects dans les domaines de la sant et
de construction des infrastructures.

ARGENTINE : le president argentin Nestor Kirchner est attend, en octobre, en Haiti, o
se trouvent plus de 600 casques bleus de son pays.

Acquittement de Louis -Jodel Chamblain ... Dans un procs qualifi de
honteux par la NCHR, Louis-Jodel Chamblain a t dclar non coupable de l'assassinat
de Antoine Izmery, un homme d'affaire hatien, train hors de l'glise du Sacr-Coeur
pendant que la Messe y tait clbre et excut de deux balles la tte. Cela se passait le
11 Septembre 1993, sous le gouvernement militaire du Gnral Raoul Cdras. Au course
d'un procs mmorable, Louis-Jodel Chamblain, lors en exil en Rpublique. Dominicaine,
avait t reconnu parmi d'autres coupables de cet assassinate et condamn la prison
perptuit. D'aprs la loi hatienne, une personnel condamne par contumace doit tre juge
de nouveau, une fois de retour dans son pays. Chamblain s'tait mis la disposition de la
justice aprs son retour en Hati la tte d'un bataillon de rebelles dbut2004, et don't la
presence avait contribu parmi tant d'autres facteurs au dpart pour l'exil de Jean-Bertrand
Aristide. Le nouveau procs n'aura dur qu'un jour le 16 Aot et s'est donc termin par
un acquittement.

Reactions
DECLARATION DE ADAM ERELI, PORTE-PAROLE ADJOINT
DU DEPARTMENT D'ETAT DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE
Le Gouvernement amricain est proccup par 1'Etat de Droit en Haiti
Les Etats-Unis sont trs concerns par l'acquittement le 17 aot, 2004 de l'ancien dirigeant
para-militaire Louis Jodel Chamblain et de l'ancien responsible de la police Jackson Joanis
pour leur rle dans l'assassinat de l'homme d'affaires Antoine Izmry Port-au-Prince en
1993. Nous regrettons normment la precipitation avec laquelle leur cas a t revu,
entranant des failles de procedures qui mettent en doute l'intgrit du processus. Les
Etats-Unis reconnaissent les dfis auxquels fait face le gouvernement intrimaire d'Hati
dans la reconstruction des institutions compltement dtriores et corrompues. En outre,
nous reconnaissons que le gouvernement intrimaire fait face aussi un dfi continue avec
les groups arms illgalement de tous bords, et qu'il a besoin de l'assistance de la
communaut international pour restaurer l'tat de droit en Hati. Les Etats-Unis
demandent au gouvernement intrimaire de s'assurer que les procs concernant des
accusations de graves violations des droits humans et autres crimes de ce genre soient
conduits de faon credible.
OEA: LA CIDH EXPRIME SA PREOCCUPATION APRES LE PROCESS POUR
MEURTRE DE ANTOINE IZMRY La Commission Interamricaine des Droits de
l'Homme (CIDH) exprime sa preoccupation concernant le procs pour le meurtre, dat du
11 septembre 1993, de l'homme d'affaires et activist Antoine Izmry, en Hati, le 17 aot
2004. Selon des comptes-rendus publics, l'ancien chef paramilitaire Louis-Jodel
Chamblain et un ancien fonctionnaire de la police hatienne, Jackson Joanis, ont t
acquitts du meurtre de Mr. Izmry suite un procs organis la hte et tenu durant la
nuit et o le seul tmoignage reu fut celui d'un tmoin qui a dclar ne pas savoir
pourquoi il tait l. A la lumire des circonstances entourant la mort d'Izmry, il y a de
fortes indications que les efforts dploys pour l'enqute furent inadquats. Selon le
compete rendu dans le rapport de 1994 de la Commission sur la situation des droits de
l'homme en Hati, Mr. Izmry fut tu en plein jour lors de sa participation une messe
commmorant le massacre de 1988 l'glise de St. Jean Bosco. Des hommes arms et
habills en civil ont entrain de force Mr. Izmry hors de l'glise, l'ont forc
s'agenouiller devant l'glise et lui ont tir bout portant deux balles dans la tte. Ces
vnements se sont drouls sous les yeux de la police qui patrouillait le site entourant
l'glise. Louis Jodel Chamblain et Jackson Joanis avaient tous deux t condamns la
prison perptuit pour leur participation ce meurtre odieux. Leur acquittement provoque
aujourd'hui la preoccupation de l'OEA. La Commission Inter-Amricaine des droits de
l'homme exprime sa preoccupation et exhorte l'Etat hatien donner suite son engage-
ment de mettre fin aux violations des droits de l'homme dans le pays.

LA NCHR EXPRIME SON INDIGNATION
La National Coalition for Haitian Right a exprim son
mcontentement
Avant mme l'ouverture de la session des assises criminelles la NCHR (section Hati) avait
affirm disposer d'informations selon lesquelles le procs de Chamblain tait le fruit d'un
compromise politique entire le gouvernement intrimaire et les rebelles qui ont pris les armes
en fvrier dernier contre le president Aristide.
Quant la branch new yorkaise de la NCHR, voici le libell de son communique: C'est
outrageant a dclar Jocelyn McCalla, directeur excutif de la National Coalition for
Haitian Rights New York. Les dirigeants hatiens dlibrment ont orchestra un procs
honteux, rcompensant Mr Chamblain avec un acquittement. Le ministry de la Justice
Bernard Gousse a dmontr qu'il tait politiquement compromise et non qualifi pour
diriger les efforts en vue d'une rforme de la justice. Il a abus de la confiance place en
lui. Nous pensions qu'il devrait donner sa dmission ou tre rvoqu parce que ni la
dmocratie, ni le respect des droits humans, ni le respect de la loi ne peuvent tre tablis
sur une base d'impunit ... Nous pensions aussi que les Nations Unies ne peuvent rester
silencieux face un tel mpris de la Justice, surtout que ce procs a eu lieu alors qu'ils sont
en poste en Haiti. Autant de raisons d'aller en appel contre ce verdict et de demander un
(voir suite page 18)


Page 2






Page 3


Mercredi 25 Aot 2004
TL:'*.: __ l<. --. l .- 17.1 VTTIT T1 Afl


MIAMI, 21
Aot Le Premier
ministry Grard
Latortue n'a pas t
lu. Il n'a pas non
plus t nomm
constitutionnellement.
Il n'a pas de partisans.
Il est comme on dit
aujourd'hui un
technocratte"
Grard
Latortue n'a qu'une
chose qui puisse
lgitimer son passage
la tte de l'Etat
hatien, c'est la
russite de sa mission.
Remettre le pays sur
les rails: reliance
conomique,
restaurer les infra-
structures, un coup de
pouce aux plus


I L'ACTUALITE EN MARCH


Questions autour d'une publicity pour Bush utilisant
le thme olympique p.12
2.i L'Amrique latine prochaine cible d'Al Quada p.15
Le Premier ministry Latortue au centre commercial dvor par un incendie
le 23 juin dernier photo Haiti en Marche de mga-spectacles, et pour commencer de rencontres
dmunis et l'organisation d'lections libres et de football avec les plus grandes stars de la plante: aprs
dmocratiques. le Brsil, on announce l'Argentine. Pourquoi pas aussi la
Faut-il bien le rappeler aujourd'hui France etc.
que Msieur Latortue semble commencer
S ,-- .. n Latortue ne pense qu' nous faire

Nous n'avons rien contre ce que Le
Monde intitule "la diplomatic (hatienne) du foot-
ball"... Seulement voil, pour quoi faire? Quel
rapport avec la mission qui a t assigne Grard
:- .Latortue? Est-ce la raison pour laquelle il a t
nomm chef du gouvernement un carrefour aussi
vital du destin national?
Dans le mme numro du Monde (19
., Aot 2004), on lit aussi, juste titre, que l'aide de
plus d'l milliard promise le mois dernier est
dlivre "au compete gouttes."
Or l'argent est le plus gros handicap
actuel du pays. Les policies menacent d'entrer
en grve pour insuffisance de'salaire et de moyens,
.. les anciens militaires s'agitent d'autant plus que
depuis la dissolution de l'arme (1995) ils bouffent
la vache enrage, tudiants et enseignants et autres
categories socioprofessionnelles sont sur le point
de reprendre le-drapeau de la rvolte face au


au aerVIce de

la Communaut


Ce 19 juillet, la UNIBANK fte ses 11 ans.
11 ans de Culture de Service,
11 ans de Partage avec la Communaut.
11 ans de Traval Honnte.
La UNIBANK remercie ses 355,000 Clients
et leur souhaite "Bonne Fte".,
Fdle ses objectifs, elle continue rejoine
plus d'hatiens en Hatl et travers le monde tous
les jours, leur appoter le meileur, le pusprs
..possib et tout moment avec le ceur et la
volont qui fontde la UNIBANKdepuis l ans:
La Banque Prfre d'Halid.


Ambassadeur James Foley photo HenM rebondissement presque quotidien du cot de la vie ...


driver totalement de la voie initial e


Voil que son gouvernement vient de
prendre sous sa responsabilit de blanchir un
homme, Louis Jodel Chamblain, don't le nom
est ml, de l'avis gnral et pas seulement
des partisans Lavalas, aux pires crimes commis
en Haiti ces dernires dcennies: massacre de
Raboteau, assassinats du ministry de la Jus-
tice, Guy Malary, et du commerant et homme
politique Antoine Izmry etc.
C'est l un feu vert sans quivoque
lanc tous les groups paramilitaires,
lourdement arms et don't la reputation n'est
plus faire, qui hantent le pays aux quatre
points cardinaux et don't le dsarmement, tant
proclam par le Premier ministry, se rvle
pour de bon un leurre. Comment peut-on parler
d'lections libres et indpendantes dans de
pareilles circonstances?
Mais d'autre part, voir aujourd'hui
son comportement, ou mieux encore en juger
par sa dgaine, Grard Latortue semble avoir
dmissionn de sa premiere mission pour se
transformer en matre de ballet, organisateur


FICHE D'ABONNEMENT HAITI E


6 Mois
$40.00
$ 42.00
$ 70.00
$ 70,00


Un An
$ 78.00
$ 80.00
$ 135.00
$ 135,00


Et le conseil lectoral dit n'avoir pas le premier
sou pour entamer le long et fastidieux processus devant
conduire ventuellement aux lections l'anne prochaine.
Et Latortue ne pense qu' nous faire danser!

Ou il nous trompe, ou on le trompe! ...
A-t-il'reu pour consigne de faire passer le
temps. De la part de ses grandss amis", les Bush et
Chirac?
Tout bien considr, ce serait une erreur. Et nous
risquons (car c'est de nous qu'il s'agit et non de notre
minent retrait de Boca Raton) d'tre pay une fois de
plus en monnaie de singe.
'Lors d'une conference en juillet dernier
Washington, et sous la baguette du Secrtaire d'Etat Colin
Powell, les donateurs ont promise de verser au
gouvernement hatien 1,4 milliard de dollars ...
Mais jusqu' present, nenni.
Des bricoles. "Au compete gouttes." Peanuts.
Quelque 30 millions ici, six ou deux millions l ...
Au lieu de la reconstruction national annonce,
le gouvernement n'a mme pas de quoi boucher les nids

(voir Latortue / 6)


-N MARCH


Renouvellement


Nouvel Abonn


Haiti en ivMarch e Vol. XViii iIUN. J


Pour Latortue, c'est

le moment ou jamais!
EDITORIAL K ;&"


/' F^Sommaire
L'EVENEMENT Sommaire
La Diplomatie du foot-ball: Brsil Haiti
pp. 1/10/11/20
Le President Lula confirm l'aide du Brsil
la reconstruction d'Hati p.17
Retour sur le sens d'un match de gala p.17
ANALYSE
Chamblain innocent pour d'autres missions p.l
AFFAIRE CHAMBLAIN
RKactions:
Le Gvt. amricain se dit proccup pour l'Etat de
droit en Haiti p.2
Washington Post : Justice bafoue en Hati ... p.2
NY Times: Justice de la honte en Hati p.2
La position de la CIDH-OEA p.6
La NCHR demand la dmission du Ministre Gousse
p.7
Rponse du Ministre Bernard Gousse p.7
Des membres du FRAPH auraient fait parties du Jury
p.16
POLITIQUE
Reflets et ralits d'une crise p.14
CARICOM
Nouveau renvoi de la question Haiti p.7
EDITORIAL
Pour Latortue c'est le moment ou jamais p. 3
VENEZUELA
Pas de fraude au referendum, selon l'audit p.8
INTERNATIONAL
Les dus de la dmocratie p.8
Le camp Kerry dnonce le retour des coups tordus
de Bush p.12


l UNIBANK


"Fasons route ensemble'
www.unibankhaiti.com


Nom-


Adresse:


Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


dLq


.


1


8- -- 1


L








I UNE ANALYSE I


Mercredi 25 Aot 2004
Hati pn Marche Val XVIII No .30


Chamblain innocent en vue d'autres missions


(Chamblain ... suite de la lre page)
libert par les tombeurs d'Aristide le 29 fvrier dernier.
Quant Chamblain, il a refait surface la faveur du
soulvement politique de fvrier pour en devenir aussitt un des
meneurs.
Un peu plus tard, Louis Jodel Chamblain, don't la total
libert tait dnonce par des organizations internationales des droits
de l'homme, s'est constitu prisonnier en attendant un nouveau
jugement.
Le verdict d'acquittement pris le mardi 17 aot reprsente
un tournant dans la situation politique actuelle en Hati. C'est une
vritable declaration de guerre au rgne tant espr de la justice et de
la dmocratie ...

Himmler ou Eichman ...
Cet acquittement (au course d'un procs qualifi d'artificiel
mme par l'ambassade des Etats-Unis) d'un homme don't il suffit de
rappeler qu'il a t l'un des co-leaders d'une organisation qui a
accumul en toute impunit,-et au vu et au su du monde entier, des
milliers de morts et de cas de tortures sous le rgime des gnraux
Cdras, Biamby et du terrible chef de la police Michel Franois (3.000
morts au moins, selon Amnesty International), est en lui-mme un
scandal mme sans rfrence directed au cas de Antoine Izmry. C'est
comme innocenter Himmler ou Eichman ou quelqu'autre chef de la
Gestapo ...
Le procs du mardi 17 aot a t qualifi de "travesti de
justice" par Amnesty International, tandis que la Coalition Nationale
pour les Droits des Hatiens (en anglais NCHR) y dnonce un "autre
example dmontrant le enforcement dans le systme judiciaire-hatien
de l'impunit rvoltante qui trangle le pays." Rappelons que la NCHR
a combattu aussi frocement le gouvernement Aristide, donc ne peut
tre souponne de sympathie pro-Lavalas.
Mais dj la veille du procs, cette organisation indiquait
avoir appris (bulletin Associated Press et Miami Herald) qu'il tait le
rsultat d'un compromise entire le gouvernement et les rebelles qui
avaient renvers Aristide en fvrier dernier ("La NCHR met en garde
contre toute forme de parodie de justice").


Declaration de Bernard
Gousse...
De plus, selon le Miami Herald (dition
du 18 Aot), le ministry provisoire de la Justice


Aucune resemblance avec les Contras
nicaraguayens! ...
D'abord cela justifie la rticence du nouveau
president lu dominicain Leonel Fernandez vis vis du


Pat Plus Bakery, Inc ,-f
Natural Juice ? -
Catedng Specialists
Cakes, Pastries, Hors d'Oeuvre
f-, n Snnf.


-h




a .5.


t.,ol tu iiras'


Kammtgl, iniMq LU Bm FiO-
iaicI. fri11 dIiI;miqlu,
thwu sslter. imbi. be.

NmilpC C.iu-,bmoeI. lu u~.



DOSMI, iksi llll de fu use
HMEksn Vhlam, flbkc~dadi






lom mur. bl-foim.N .r, 1,
Le CMIV, IW*Vm. 4fob-d*


Mea FIdlr $M l4 .Ndqitkai.
R~I, flm,..Rn, Srbb~t.Nki*i.

SjAN*ucdw, M tu il ne4,~~ Fr~bs

VMN, IuiUn, hrltPei. c Mi,
$.ma.Dl-sic..imlBIAE ~
Q~F1r~


Bernard Gousse aurait dclar qu'il
considrait un pardon poir Chamblain en
raison de "ses grands services (rendus) la
nation" en combattant Aristide.
Toutefois, Chamblain a t retourn
en prison. Il doit tre rejug une second fois
pour une second condemnation la prison
vie (la Constitution hatienne de 1987 a aboli
la peine capitale, cette fois pour le massacre
de Raboteau (Gonaves) o des dizaines de
supporters d'Aristide ont t sauvagement
liquids en 1994 par des paramilitaires du
FRAPH aux ordres du-rgime militaire.
Or Raboteau est aujourd'hui un bas-
tion des rebelles anti-Aristide, donc des
tmoins et jurs dj acquis l'ancien
responsible du FRAPH ...

"Banbch la fini"...
Cependant le jugement de mardi est
avant tout un acte politique. Un coup de
semonce ...
Comme disait un des premiers pa-
trons de Louis Jodel Chamblain, le gnral
Henri Namphy, chef du gouvernement
militaire qui avait succd Baby Doc en
fvrier 1986: "Banbch la fini". C'est la fin
de la bamboche dmocratique ...
L'acquittement de Chamblain vient
prouver, s'il en tait besoin, la profonde col-
lusion entire les tombeurs d'Aristide: 1) la
nouvelle quipe au pouvoir et ses allis (la
classes politique traditionnelle et le grand
patronat), 2) l'administration Bush et 3) les
rebelles.
C'est la rponse du berger la
bergre ...
Les consequences sont d'ores et dj
immense et dsastreuses pour le future
immdiat.


Premier ministry Grard Latortue (Fernandez a annul une
visit qu'il devait accomplir rcemment en Hati avant son
investiture). Selon les observateurs Santo Domingo, il
existe un contentieux autour.des derniers vnements
politiques en Hati. En effet, c'est de la Rpublique
dominicaine o il vivait en exil depuis 1994 qu'est parti
Chamblain pour rentrer en Haiti en fvrier dernier. Selon
une organisation dirige par l'ancien ministry amricain
de la justice (et trs activist) Ramsey Clark, Chamblain
et ses camarades, don't l'ex-commissaire de police Guy
Philippe, auraient reu armes et training pour leurs hommes
dans des camps de l'arme dominicaine et avec assistance
fournie depuis les Etats-Unis.
Cette information a t qualifie de ridicule par
les officials amricains. Donc contrairement aux
apparences, le 29 fvrier hatien n'aurait aucune
resemblance avec les Contras nicaraguayens!
Le verdict de mardi vient renforcer aussi la posi-
tion de la CARICOM qui a annonc un nouvel ajournement
de son dbat sur la reconnaissance du nouveau
gouvernement de Port-au-Prince, et surtout celle du Pre-
mier ministry de St Vincent, Ralph Gonsalves, selon qui
"ce qui se passe en Hati ne correspond pas aux principles
de la Communaut Caribenne."

Le "politiquement correct" (du jour) ...
Le plus dur c'est pour les forces pro-dmocratie
(tudiants, dfenseurs des droits humans, religieux,
altermondialistes etc) qui ont march avec le movement
du 29 fvrier, et auxquelles il ne reste qu' constater
qu'elles se sont fait terriblement abuser.
Faut-il esprer une volte-face? La majority des
mdias se sont rangs, ainsi que les intellectualss" ... Le
"politiquement correct" (du jour) n'est pas tout de suite en
danger puisque ayant le monopole du tiroir-caisse (pouvoir,
secteur priv et assistance international font les mmes
heureux).
(voir Chamblain / 5)

Haiti en Marche sort tous les Mercredis


Page 4


11638 NE 2nd Ave.
Miami, FL 33160
tel. 305-756-3695


Un ex-capitaine Jackson Joanis relax vient se constituer prisonnier
afin de bnficier des circonstances favorables photo Haiti en Marche


ProchePartou






Mercredi 25 Aot 2004
U-lit; en Ar'hn, rVol YXVIIT MrN '3f


Page 5.


DE L'ACTUALITE


1111 cALLIANCEB Il U-111. G

L'ALLIANCE BUSH-GNB-FRAPH


(Chamblain ... suite de la page 4)
Caisse de rsonance de la champagne
prsidentielle amricaine ...
Mais si nous ne nous trompons, c'est
l'administration Bush qu'il faut remonter pour une
meilleure explication "politique" du verdict du mardi 17
aot ...


Et puis, cela rappelle trop les tueurs, tortionnaires
et autres nettoyeurs que les Marines US ont aid se sauver
en 1994. Et les documents FRAPH-FAD'H que les Etats-
Unis n'ont jamais remis Hati.
Ce sont les mmes acteurs, sinon les mmes
secteurs. A la seule difference que les militaires aujourd'hui
ne sont pas officiellement reconnus. Mais qu' cela ne
tienne ... N'est-ce pas
encore mieux? De cette
faon, ni vu ni connu ...
Il n'y a pas de haut
commandement, c'est
l'anonymat total. Donc
point de procs de
Nuremberg, 'ou de
Raboteau.
Ainsi donc la
carrire de Chamblain
est loin d'tre termine.
L'ex-chef paramilitaire
doit retrouver la libert
de ses movements,
parce qu'il a encore du
pain sur la planche ...
Mieux encore
qu'un Guy Philippe,
Chamblain n'a aucune
ambition politique, bien
entendu.


Jackson Joanis et Louis-Jodel Chamblain au tribunal photo Thony
Hati est nouveau et plus que jamais la caisse de
rsonance de la champagne prsidentielle amricaine. militaires hatiens n'or
La semaine dernire, le candidate Dmocrate John civil, de prfrence le
Kerry publiait une declaration nergique sur 1 situation toute vellit trop g;
politique en Hati (voir notre prcdente dition), accu- frontires traces une
sant la Maison Blanche d'avoir tout bousill, aussi bien
dans le renversement par la force d'Aristide que dans la "Renforc
gestion actuelle du gouvernement provisoire, et d'avoir rvoltante" ...
conduit le pays, vritablement cette fois, dans l'anarchie Et tout cela,
total et littralement parlant la loi de lajungle. dans le plus total a
"Une socit en rel danger d'extinction", si l'on enforcementt de l'im
en croit le nouvel envoy special de l'ONU, le chilien Juan par la NCHR ...
Gabriel Valdes. On peut tre
Il n'en faut pas plus pour que les tenants de l'ordre d'un kidnapping ("il n
nouveau voient se profiler derrire un Kerry qui gagnerait Dmission de toute u
la prsidentielle de novembre prochain, un nouveau coup ou encore d'une balle
la Bill Clinton. Celui-ci dpcha 20.000 Marines en Hati Qui est resp
en 1994, chassa le rgime militaire et restaura Aristide au contrle personnel. Di
pouvoir.- tous coupables, coi
ddouaner les minister
Un branle-bas de combat... sont de retour, dit-on,
La declaration de Kerry ne content aucune nous mourrons tous!
rfrence directed au destin personnel d'Aristide. Quoi qu'il droite ou gauche?
en soit, elle n'est pas tombe dans l'oreille d'un sourd ...
Aussi il y a fort penser que ce quoi l'on assisted Seuls les p
en ce moment en Haiti sur le terrain soit une sorte de Car autre di
consolidation en provision d'une surprise du mme genre, rgime militaire (19!
un branle-bas de combat. Une telle hypothse permet aussi probablement pas les
de relier diffrents vnements qui autrement n'auraient jusqu'au dernier. Les
pas trop de sens.


D'autre part,
les militaires dmobi-
liss faisant le zouave
au Champ de Mars
dimanche dernier, a ne
vous dit rien?
Oui, les pa-
rades militaires du
gnral Biamby,
charges de mettre en
fuite les Marines de
Clinton? Vous voulez
rire. De tout temps, les
nt jamais su qu'une chose: casser du
:s plus pauvres. Lavalas. Mais aussi
auche, ou tout simplement hors des
fois pour toutes ... Le nouvel ordre!

ement de l'impunit

et c'est le plus important retenir:
anonymat. Ni vu, ni connu. Le
punit rvoltante" dnonc plus haut

victim au course d'un hold-up, ou
l'aurait pas d rsister", vous dit-on.
ne socit, difficile de faire mieux)
perdue ...
ponsable de quoi? Et personnel ne
i moins, en principle. Nous sommes
mme disaient un temps pour se
es d'Etat de Baby Doc don'tt certain
et dj en function). Plus srement,
Sans savoir d'o viendra le coup. A


lus injustes seront sauvs ...
ffrence avec la situation sous le
91-1994), l'autre camp ne restera
bras croiss se laisser massacrer
"chimres" (bras arm du rgime


Aristide) se sont certes vanouis dans la nature depuis la
chute de leur chef le 29 fvrier 2004. Mais on ne peut
garantir qu'ils ont totalement disparu.
Les premires troupes amricaines qui ont
dbarqu le mme 29 fvrier leur ont fait la chasse dans
les bidonvilles et faubourgs de la capital. Un lieutenant
colonel canadien Jim Davis, celui-l mme qui commandait
le contingent canadien de la Force intrimaire, a laiss
entendre qu'un massacre d'a moins 60 partisans
d'Aristide aurait eu lieu au Belair le 12 mars 2004 (voir
notre prcdente dition).
Par contre, les anciens militaires qui doivent
galement faire l'objet du dsarmement n'ont, quant eux,
jamais t drangs'...
Cela malgr tous les beaux discours. De dilatoire
en dilatoire ...
Ils ont d'autres tches qui les attendent.
L'acquittement du mardi 17 aot confirm les
pires craintes que l'on pouvait avoir. Et que (nous insistons)
seuls les plus injustes seront sauvs ...

Haiti en Marche, 17 Aot 2004


Chatelain Tours

& Travel

Du 9 au 21 octobre 2004


Les Amis de la Vierge








vous invitent au

48me Congrs

Eucharistique International

Guadalajara-Jalisco (Mexique)
S Du 9 au 21 octobre 2004

Aprs le congrs, il y aura un


Plerinage

Mexico City.

Dpart avec American Airlines
Logement dans des hotels de classes.

Contactez:
Judith 221-2770 ou 224-5217
Ivane 222-3508 ou 557-3355
Thrse 525-4570 ou 223-8670


W ihie( Le P(aza


_L S,c;at Et o100

15 Juin au 30 Aot

Pour 3 Nuits 4 Jours
Petit djeuner & Dner Compris
Chambre climatise, T.V. Couleur, Tlphone, Gramde Piscine


Specia( SuMer l2.00

June 15th August 30 th

3 Nights -4 Days
Breakfast and dinner Included
A/C room, TV, Phone, Large Swimming pool


1 Personnel
US$ 260.00


2 Personnes
US$ 299,cK)


3 Personnes
US$ 320.00


1 Person
US$ 260.00


2 Person
US$ 299.00


3 Pmrsons
US$ .320.00


* Enfant de moins de 12 ans dans la mme chambre $ 12,00 .Payez 6 nuits et gagnes I Extra Tout tarif


* Enfanit de moins de 12 ains dans la mmle chaimbre S 12,00


*Payezz 6 nuits; et gagnes 1 Extrai Tout tarif







Page 6


I SCANDAL JUDICIAIRE I


Mercredi 25 Aot 2004
l-iati pn Marehp Vnl XVIII Mn 3


WASHINGTON POST

Justice de la honte en Haiti


(Honte ... suite de la page 2)
minuit. Un verdict a t atteint au lever du jour.
Un mois auparavant, le Premier ministry Grard
Latortue, crivant au (Washington Post), a plaid pour "un
gouvernement transparent et responsible", base sur "un
nouveau sentiment de scurit pour chaque Hatien." A ce
moment-l, il cherchait obtenir 1 milliard de dollars en
aide international avec succs.
Mais en Hati, Mr. Latoftue et son gouvernement
ont adopt des attitudes moins agrables, et dcid
l'avance le verdict du procs de Mr. Chamblain. Aprs
seulement 11 jours en function, Mr. Latortue n'avait-il pas
flicit les gangs qui ont aid renverser Mr. Aristide en
leur donnant le titre de combatantss de la libert" don't
Mr. Chamblain, un chef vital du soulvement.
Le ministry de la Justice, Bernard Gousse, qui a
arrang la reddition de Mr. Chamblain en'avril dernier,


avait dit lors au Miami Herald que l'homme accuse "n'avait
rien cacher". Malgr les condamnations par contumace
non seulement pour l'assassinat de Mr. Izmry mais aussi
pour le massacre en 1994 de plusieurs supporters d'Aristide
dans le bidonville de Raboteau (Gonaves). Il avait aussi
prdit que Mr. Chamblain peut etre pardonn s'il est
reconnu coupable dans un nouveau jugement pour impli-
cation dans le massacre de Raboteau.
L'administration Bush, qui a encourage au dpart
de Mr. Aristide aprs trois semaines de violence en Fvrier,
s'est arrange pour exprimer sa "profonde preoccupation"
aprs l'acquittement de Mr. Chamblain. Mais la declaration
brve du Dpartement d'Etat, par un porte-parole adjoint
et comprenant des mots de sympathie pour le gouvernement
intrimaire d'Hati et le dfi auquel il doit faire face pour
rebtir des "institutions corrompues", n'est pas de nature
appliquer beaucoup de pression pour garantir que Mr.


Chamblain soit confront une relle justice lors de son
nouveau jugement pour le massacre de Raboteau.
C'est une honte, et une insulte a la mmoire des
braves Hatiens, comme Mr. Izmry, qui ont risqu leur
vie au dbut des annes 1990 pour une cause qu'ils
pensaient partager avec les Etats-Unis: la dmocratie.
L'administration (US) a promise de rester engage
pour tre sure que les choses se passent mieux cette fois
en Haiti, comme le gouvernement amricain l'avait promise
si souvent dans le pass.
La question aujourd'hui c'est de savoir si cet en-
gagement servira faire avancer le rgne de la loi en Haiti
ou aider au contraire sa subversion.

(Editorial paru dans le Washington Post, 19 Aot


2004)


INTER-AMERICAN COMMISSION ON HUMAN RIGHTS

Commission Inter-Americaine des Droits Humains

ORGANISATION DES ETATS AMERICANS


(Latortue ... suite de la page 3)
de poule alors mme qu'il compete recevoir les plus grands
de la plante.
Paraphrasant un dicton bien connu en France: ou
Latortue se trompe, ou il nous trompe. Ou on le trompe
lui-mme ...

Bush a dj eu satisfaction ...
Patienterjusqu' la rlection de Monsieur Bush?
Toute la politique hatienne de la Maison Blanche
reposerait, parait-il, aujourd'hui sur la capacity de vote de
la communaut hatiano-amricaine la prsidentielle du
2 novembre prochain.
Le Gouverneur de Floride et propre frre du
president amricain, Jeb.Bush, se dmne en ce sens,
courtisant Little Haiti coups de promesses d'aide au
dveloppement de la mre patrie.
Or si Bush tait rlu, Haiti serait aussitt le cadet
des soucis de son administration. L'Irak, l'Afghanistan, la
lutte contre le terrorism, vous connaissez ...
D'autant qu'un chef d'Etat amricain consacre
toujours son second et dernier mandate ce qui lui tient le
plus coeur. Et en ce qui concern Haiti, Bush a dj obtenu
satisfaction: il a eu la peau de Jean-Bertrand Aristide.

Le temps press ...
Par consquent, c'est le moment ou jamais si
Latortue veut dbloquer l'aide financire accorde et
accomplir la mission pour laquelle il a t dsign.


Si vous faites une demand d'immigration...
* Tout reprsentant rmunr qui conseille ses clients
face au gouvernement doit tre membre en rgle
de la Socit canadienne de consultants en
immigration (SCCI), avocat membre d'un Barreau
provincial canadien ou notaire au Qubec.
* Si vous faites appel aux services d'un consultant en
immigration, protgez-vous en vous assurant que
la personnel avec qui vous traitez est membre de la
SCCI. Pour le vrifier, visitez notre site web.
* La nouvelle loi ne s'applique pas aux amis, aux
membres de la famille ou aux organizations qui ne
demandent pas d'honoraires pour ces services.


Et par la mme occasion, acqurir enfin une
lgitimit!
Mais le temps press, il ne rest que deux mois
environ avant la prsidentielle amricaine.
L'autre alternative: l'lection du candidate
Dmocrate, ne lui est bien sr pas des plus favorables.
John Kerry a critiqu dans une rcente declaration
le processus de transition en Hati, mais en plaant tous
les torts sur l'administration Bush.
Cependant une victoire Dmocrate, le 2 novembre
prochain, renforcerait le camp des pro-Aristide au sein du
. Black Caucus et autres groups de pression aux Etats-Unis.
Ces derniers ne manqueraient pas d'exiger pour
le moins une remise en question de la situation qui prvaut
en Haiti depuis la chute d'Aristide le 29 fvrier dernier.
Donc de bloquer davantage toute volution sur le
terrain.
Par consquent, de quelque ct que l'on se
tourne, c'est en ce moment que se joue le destin de Grard
Latortue.
A moins qu'il ait dcid d'abandonner tout grand
destin pour se consacrer l'organisation de spectacles
populaires.
Dans ce cas, il doit avoir le courage de le dire
publiquement. Et d'en tirer (lui aussi) les consequences


Hati en Marche, 21 Aot 2004


Si vous tes consultant en immigration...
* N'oubliez pas de faire une demand d'adhsion
provisoire auprs de la SCCI, avant le 31 aot 2004.
* Si vous ne pouvez respecter cette chance, vous
devrez rpondre des exigences supplmentaires
pour devenir membre transitoire. Pour plus de
dtails, visitez notre site web.
* Tout reprsentant rmunr qui ne sera ni membre
en rgle de la SCCI, ni membre d'un Barreau
provincial canadien, ni notaire au Qubec, ne
pourra traiter ni avec Citoyennet et Immigration
Canada, ni avec la Commission de l'immigration
et du statut de rfugi, ni avec l'Agence des
services frontaliers du Canada.


COMMUNIQUE DE PRESS

N 17/04

La Commission Interamricaine des Droits de
Homme (CIDH) exprime sa preoccupation par le procs
our le meurtre, dat du 11 septembre, 1993, de l'homme
affairess et activist Antoine Izmry, tenu en Hati le 17
ot, 2004.Selon des comptes-rendus publics, l'ancien chef
aramilitaire, Louis-Jodel Chamblain et un ancien
onctionnaire de la police hatienne, Jackson Joanis, ont
t acquitts du meurtre de M. Izmry suite un procs
rganis la hte et tenue durant la nuit et o le seul
Imoignage reu fut celui d'un tmoin de la couronne. A
a lumire des circonstances entourant la mort de M.
mnry, il y a des fortes indications que les efforts dploys
our l'enqute, la collect de preuve et la traduction devant
i justice des personnel responsables pour le meurtre de
I. Izmry furent inadquates.Selon le compete rendu dans
Rapport de 1994 de la Commission sur la situation des
roits de l'homme en'Hati, M. Izmry fut tu en plein
our lors de sa participation une messe commmorant le
massacre de 1988 l'glise de St. Jean Bosco. Des hommes
rms et habills en civils ont emport M. Izmry de
glise, l'ont forc s'agenouiller dans une clairire situe
evant glise et l'ont fusill game troite dans la tte.
es vnements taient la vue de la police qui patrouillait
e site entourant l'glise.La Commission a depuis
ongtemps exprime l'importance de combattre l'impunit
es violations des droits de l'homme en Hati et soutient
ue l'enqute, la poursuite et la punition de la violation
es droits humans sont primordiaux pour l'limination de
i violence et pour garantir la rgle de droit. De plus, la
commission a de faon soutenue exprime ses
roccupations concernant les faiblesses au sein du systme
judiciaire Hatien et a exhort l'tat pour qu'il
corrige ces dficiences. Ses faiblesses trouvent leur
source dans le manque chronique de resources et
autres limitations imposes sur le systme judiciaire
par les branches executive et legislative du
gouvernement. C'est dans ce context et suite aux
indications que le procs pour le meurtre de M.
Antoine Izmry n'a pas t correctement enqut,
ni poursuivit, que la Commission exprime sa
preoccupation et exhorte l'tat hatien donner suite
son engagement de mettre fin aux violations des
droits l'homme ayant eu lieu par le pass, en utilisant
des procedures claires, justes et efficaces conformes
aux normes internationales tablies par la
Convention Interamricaine des Droits de l'Homme
et les autres instruments applicables.

Washington, D.C. 20 Aot, 2004


Le president Inacio

Lula confirm l'aide

du Brsil la

reconstruction

d'Hati PP. 10&11


Pour Latortue, c'est

le moment ou jamais!


Pour plus d'information sur les nouveaux rglements et sur la Socit canadienne de
consultants en immigration, veuillez composer le 1-866-308-2742 ou visiter le :

www.csic-scci.ca

CSIC / SCCI
Canadian Society of Socit canadienne de
Immigration Consultants consultants en immigration


I
/


LES LOIS CANADIENNES SUR L'IMMIGRATION ONT CHANGE...

Le gouvernement du Canada exige maintenant que tout consultant RMUNR
en immigration rponde la rglementation en vigueur.






Mercredi 25 Aot 2004
Hati en Marchp Vnl XVIII Non 3O


Page 7


AFFAIRE CHAMBLAIN


La NCHR demand la dmission du Ministre Bernard Gousse


NCHR, National Coalition for Haitian Rights, branch
New York, n'a pas attend longtemps pour faire part de
son indignation devant l'acquittement de Jodel Chamblain.
Dans un communique en date du 17 aout, voici ce
qu'elle crit:
NATIONAL COALITION FOR HAITIAN RIGHTS 275 Sev-
enth Avenue, 17th floor, New York, NY 10001. W: (212)
337-0005; F: (212) 741-8749

Aot 17, 2004
Le Procs de Chamblain
Fidle sa tradition Haiti comment une nouvelle in-
justice. En moins de 24 heures et sous couvert d'un voile
pais, la justice hatienne a tranch dans le procs: Peuple
d'Hati contre Chamblain, en acquittant le responsible de
l'assassinat de Antoine Izmry, un homme d'affaires tu
en plein jour parce qu'il s'opposait aux militaires dirigeant
le pays.
C'tait en 1993. Chamblain a refait surface tt cette
anne comme le chef de l'insurrection arme qui a con-


duit le Prsident Jean-Bertrand Aristide gagner l'exil en
Afrique du Sud.
Au moment de l'assassinat d'Izmry, Chamblain
commandait une organisation paramilitaire connue sous
le nom du Front pour l'Avancement et le Progrs d'Hati
(FRAPH) qui utilisait violence, intimidations et assassinats
pour seconder le gouvernement militaire. Le soi-disant
procs a t une farce judiciaire avec un seul tmoin de
l'accusation qui a dclar ne pas savoir pourquoi il tait
la barre.
Parmi les autres faits signaler, il y a que les
accusateurs n'ont mme pas conduit une investigation
valuable et n'ont mme pas fait allusion aux vidences
continues dans les milliers de documents en possession
du gouvernement.
C'est outrageant a dclar Jocelyn McCalla, Directeur
Excutif de la National Coalition for Haitian Rights New
York.
Les leaders hatiens dlibrment ont orchestra un
procs honteux, rcompensant Mr Chamblain avec un
acquittement.


La plus haute autorit du pays en matire lgale, le
Ministre de la Justice Bernard Gousse, aurait indiqu avant
le jugement que Chamblain pourrait bnficier du pardon
de son gouvernement cause des grands services rendus
la nation, declaration rapporte par Associated Press.
Le Ministre Gousse a dmontr qu'il tait
politiquement compromise et non qualifi pour diriger les
efforts en vue d'une rforme de la justice. Il a abus de la
confiance place en lui. Nous pensions qu'il devrait donner
sa dmission ou tre rvoqu parce que ni la dmocratie,
ni le respect des droits humans, ni le respect de la loi ne
peuvent tre tablis sur une base d'impunit a dclar
Mc Calla.
Nous pensions aussi que les Nations Unies ne
peuvent rester silencieux face un tel mpris de la Justice
, surtout que ce procs a eu lieu alors qu'ils sont en poste
en Hati. Autant de raisons d'aller en appel contre ce ver-
dict et de demander un nouveau procs.
Pour d'autres informations, prire de contacter
Jocelyn McCalla (212) 337-0005 ext. 231


Rponse du Ministre Bernard Gousse


HPN, 20 Aout Les Etats-Unis, I'OEA et des
organismes de defense des droits humans ont critiqu la
decision de la justice haitienne de librer Louis Jodel
Chamblain et Jackson Joanis, accuss d'implication dans
l'assassinat en 1993 du commerant Antoine Izmry.
Selon la Coalition national pour les droits
des hatiens (NCHR), ce procs est une parodie de
justice . Rpondant ces commentaires, le ministry
de la Justice admet que le systme prsente une
certain prcarit dans ses diffrents organes.
Cependant malgr les dfaillances des
mcanismes judiciaires, les deux prsums assassins
du commerant d'Antoine Izmry condamns par
contumace, ont pu comparaitre devant le juge, a fait
remarquer M. Gousse. Lorsqu'il y a des gens
condamns par contumace, il n'est pas recommand
de faire une nouvelle instruction .
"Il serait illegal de demander un autre in-
struction, c'est la loi qui le dit", a avanc Me Gousse.
"Ces gens n'ont qu' reparatre deviant tribunal ", a-
t-il poursuivi.
Le ministry Gousse a rejet d'un revers de
main les accusations qui prtendent que le jugement
a t htif. Ce sont des accusations provenant de
personnel soit qui ne connaissent pas la loi, dans ce
cas l elles sont pardonnables, soit de personnel qui


feignent d'ignorer la loi, dans ce cas l elles sont de
mauvaise foi , a dclar M. Gousse.
Il a rappel que la loi interdit de faire de nouvelles
enqutes. Il n'y avait plus qu' faire les Assises , a
indiqu le ministry de la Justice.


L'instruction avait t faite en 1995, ce mo-
ment-l, les responsables avaient tout le temps d'organiser
ou de rassembler les preuves contre les inculps. Si on ne
l'a pas fait, ce n'est point la faute de l'actuel commissaire
du gouvernement , a faif remarquer Me Gousse.


CARICOM

Nouveau

renvoi de la

question Hati
PORT OF SPAIN, 18 Aot La
Communaut Caribenne (CARICOM) reste
toujours divise savoir si elle devrait lever sa sus-
pension d'Hati comme membre de la communaut
rgionale. C'est ce qu'a dclar mercredi le Premier
ministry de Grenade, Keith Mitchell.
Les leaders de la Carabe se rencontreront
avant la fin de l'anne pour discuter de la situation
d'Hati, a-t-il dclar aux reporters.
"Nous nous assirons et viendrons avec un
quelconque consensus pour dcider si nous
reconnaitrons le gouvernement intrimaire conduit
par Grard Latortue" a dit Mitchell.
"Nos frres et soeurs d'Hati ont besoin de
notre assistance en ce moment. Nous ne devons pas
les dcevoir."
Le gouvernement intrimaire d'Hati a pris
function aprs le renversement du president Jean-
Bertrand Aristide, faisant face une rebellion arme,
en fvrier dernier. Il a le plein support des Etats-
Unis, mais pas celui de la CARICOM.
St Vincent, Ste Lucie, Guyana et la Domi-
nique s'opposent la reconnaissance du
gouvernement Latorttie. Mais la Barbade, Surinam
et Antigua sont pour mettre fin la suspension.
"Nous ne souhaitons pas voir de division
au sein de la CARICOM sur aucune question
srieuse, voil pourquoi nous pensions qu'il est im-
portant pour nous de nous rencontrer nouveau pour
analyzer la question encore plus fond" a dit le Pre-
mier ministry Keith Mitchell.
"Je pense qu'il est possible de considrer
une date avant novembre."


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


Ca AN







I VICTOIRE CONFIRMED I


Mercredi 25 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 30


Venezuela: pas de fraude


au rfrendum, selon l'audit


CARACAS, 21 Aout L'audit du rfrendum de dimanche dernier
au Venezuela a cart les accusations de fraude de l'opposition, confirmant la
victoire du president Hugo Chavez et son maintien au pouvoir jusqu' la fin
de son mandate en 2006, ont annonc samedi les autorits lectorales.
L'audit a
apport des rsultats
trs positifs (...) ce qui
nous permet de former
la page (...), a dclar
le recteur principal du
Conseil national
lectoral (CNE) Jorge
Rodriguez, prcisant
que le pourcentage
d'erreurs releves tait
sensiblement le mme
que celui relev
dimanche soir
(0,02%).
La vrifi-
cation a t ralise
entire jeudi et samedi
sur un chantillon de
150 urnes et machines
utilises pour le
scrutiny en l'absence de
Hugo Chavez reprsentants de
l'opposition qui avait dj annonc qu'elle n'en reconnatrait pas les rsultats.
Elle s'est faite en presence d'observateurs de l'Organisation des Etats
Amricains (OEA) et du Centre Carter, de l'ancien president amricain Jimmy
Carter, qui a jou un rle important de mdiateur dans la crise politique
vnzulienne.


Le rapport crit de l'audit sera prsent au
dbut de la semaine prochaine aprs avoir t rdig
de manire conjointe entire les technicians du Centre
Carter, les technicians de l'OEA, les technicians
d'autres observateurs internationaux et ceux du
CNE, a ajout M. Rodriguez.
Lors d'une conference de press distinct
Caracas, le secrtaire gnral de l'OEA, Csar
Gaviria, a assur que l'audit ne laissait aucun doute
sur les rsultats du rfrendum et certifie ce que
nous avions certifi.
Ds lundi, l'ancien president amricain
Jimmy Carter, et M. Gaviria avaient affirm n'avoir
pas relev de fraude lors de la journe lectorale.
Le vote lors de la consultation populaire
tait entirement automatis dans plus de 95% des
bureaux, l'lecteur poussant un bouton pour dire
oui ou non la rvocation du mandate du
president. Ensuite, un bulletin tait imprim et plac
dans une urne pour verification ultrieure.
Selon M. Rodriguez, l'audit a permis de
montrer que le vote automatis a t sr, rapide
et transparent.
Cependant, l'opposition, nbuleuse de.
parties allant de l'extrme gauche la droite
conservatrice, n'a cess de dnoncer depuis lundi
une fraude massive, menaant de boycotter les
lections rgionales de septembre.
Nous esprons que la population
comprendra (...) que le pouvoir lectoral a


l'obligation de promouvoir des lections
auxquelles tout le monde participe et ralisera
que son vote est bien respect, a dclar
samedi M. Rodriguez.
L'opposition a affirm qu'il y avait
eu une fraude lectronique et que les
machines avaient t programmes pour se
bloquer une fois arrives un nombre prcis
de votes en faveur du oui la rvocation.
Selon Nelson Rampersad, l'un de ses porte-
paroles, 25% des machines ont prsent des
problmes.
Selon des rsultats officials
communiqus mercredi sur la base de 96%
des bulletins dpouills, M. Chavez a t
maintenu son poste grce un peu plus de
59% des voix (soit 5,5 millions de bulletins
pour le non la revocation). Prs de 41%
des lecteurs (3,8 millions) ont demand sa
destitution.
A l'issue d'une intense mediation,
le Centre Carter et I'OEA avaierit obtenu du
gouvernement et de l'opposition un accord
en mai 2003 sur l'organisation d'un
rfrendum rvocatoire mi-mandat comme
issue la crise politique. Celle-ci avait
culmin dans un coup d'Etat rat contre M.
Chavez en avril 2002 et une grande grve de
l'opposition qui avait paralys le secteur
ptrolier fin 2002, dbut 2003.


Les dus de la dmocratie


L'Amrique latine ne parvient pas consolider sa
dmocratie. Une vaste enqute montre que les citoyens
soutiennent de moins en moins la dmocratie comme pratique
politique, mme si 64% d'entre eux estiment que c'est encore
le meilleur des systmes.

De notre correspondent Mexico
L'Amrique latine est profondment due par la
dmocratie. L'enqute ralise auprs de 19 000 personnel,
dans 18 pays (tous, sauf Cuba), par Latinobarometro, montre
que depuis huit ans les citoyens sont de plus en plus sceptiques
sur les bienfaits de la dmocratie. Ils taient 61% y croire en
1996, ils ne sont plus aujourd'hui que 53%. Mais curieusement,
les personnel interroges ne veulent pas pour autant un retour
aux rgimes autoritaires puisqu'il n'y a plus que 15% (au lieu
de 18) qui prferent la main forte. Ce n'est donc pas une ques-
tion de doctrine mais plutt de definition. On a fait croire
qu'en offrant des lections libres, on offrait la dmocratie, alors
que l'on ne posait que la premiere pierre d'un difice
construire, explique le sociologue mexicain Pascual Serrano.
Si les populations sont aujourd'hui plus informes, elles sont
aussi plus frustres car la dmocratie n'est ressentie que comme
un privilege de quelques uns.
En effet, on note une indifference de plus en plus grande
l'gard de la politique et un manque de confiance dans les
parties politiques qui ne parviennent nulle part (sauf au Chili)
rgler ou enrayer les problmes de pauvret, d'ducation,
de sant et d'inscurit. Selon cette enqute, 71% des
personnel interroges affirment que leur pays est gouvern
par des petits groups d'intrts qui ne travaillent que pour
leur seul profit. Au Prou, par example, il n'y a que 8% de la
population qui soit satisfaite du gouvernement Toledo !

Dmocratie et libre march
L'enqute montre que pour les Latino-amrieains, la
dmocratie revient choisir entire des candidates qui soutiennent
tous l'conomie de march. La dmocratie est donc avant tout
une forme de gouverner. Ils ont conscience que les rgimes
autoritaires ont cd le pouvoir des gouvernements lus, non
pour dfendre les'droits de l'homme, mais pour protger les
S investissements, renforcer le systme financier, faciliter
l'exploitation des matires premires destines l'exportation,
engager des grands travaux donns en concession aux
transnationales.
Mais si le modle no-libral suivi par tous les
gouvernements d'Amrique latine, sur injunction des institu-
tions financires mondiales et de Washington, a permis, en
vingt ans, d'amliorer les rsultats macro-conomiques,
comme au Mexique, il a considrablement rduit le niveau de
vie des classes populaires, ouvrant davantage le foss entire
riches et pauvres. Les taux de chmage ou le travail informel


ont considrablement augment, la pauvret est devenue
incontrlable, atteignant jusqu' 80 % de la population dans les petits
pays comme le Nicaragua, le Honduras ou le Guatemala.


Contrairement leurs attentes,
le droit de vote, la libert d'expression et
donc la dmocratie, ne sont donc pas
synonyme d'une amlioration du niveau
de vie. Les gouvernements de transition
dmocratique n'ont pas apport le bien
tre et le dveloppement promise, car,
quelques exceptions prs (Chili, Costa
Rica), les gouvernements refusent de
redistribuer la richesse, privilgiant les
individus sans donner d'importance aux
consequences collectives (vasion
fiscal, fraude, absence de droit, etc.).
Cette dception exacerbe les rancoeurs,
divise les populations et les monte les
unes contre les autres. Lorsqu'un
gouvernement cherche d'autres voies,
comme tentent de le faire Hugo Chavez
au Venezuela, Lula au Brsil, Nestor
Kichner en Argentine, et mme d'une
certain manire les maires progressistes
de Mexico ou de Bogota (futurs candidates
la prsidence), leurs politiques sont
immdiatement contrecarres ou
contrles par les Etats-Unis.
Vouloir complter la dmocratie
lectorale par une dmocratie social, qui
passe par une redistribution des richesses,
un rtablissement de l'Etat de droit,
proposer que les revenues du ptrole
aillent l'ducation, la sant, la lutte
contre la pauvret ne sont pas
politiquement corrects puisque ce sont
des politiques qui vont l'encontre des
marchs. Lorsque Hugo Chavez ou Lula
ou encore Lopez Obrador, maire de
Mexico, estiment que leur priority est de
combattre la pauvret, ils sont aussitt
qualifis de populistes comme hier de
communistes. Il y a, en effet, un grand
mpris pour tous ceux qui pourraient
enrayer la bonne march du libralisme.
Lorsqu'au Mexique, Vicente Fox et ses
allis parviennent ce que la faillite
bancaire de 120 milliards de dollars soit
convertie en dette publique payable sur
trente ans par les tous les Mexicains, les
institutions financires internationales


applaudissent. Quelles auraient t leur po-
sition s'il avait choisi le moratoire, pour sortir
(voir Dmocratie / 12)


I

y;


Page 8


ERW FINANCIAL


GROUP

Licensed Mortgage Brokers and
; ,. Lenders


Eske ou janm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele
Rv Ameriken an ?


Kite ERW Financial ede ou f sa vi-n yon Reyalite

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SAA !
(yap ba ou kredi l ou ap f closing lan)

Yap prete ou kob menm si ou gen move kredi oswa ou san kredi!

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon !

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede ..

Nou ofri pi bon enter ak anpil lot chwa !

Nou afilye ak pi bon enstitisyon ki prete lajan !

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Country-
wide,
Wells Fargo
Ak anpil lot ank


Rele nou jodya e ou ap gen ka
305 865-6588
305 865-6510


1rr -N







www.erwfinancial.com

)N PLANTERS BUILDING
0 Biscayne Blvd Suite #407
Miami, Florida 33137


..~.,
`u~~
.~


-------------


v





Mercredi 25 Aot 2004[ Page 9
Hati en Marche Vol. XVIII No. 30 Westem Union 1

















Payez __i






pour envoyer $1000_1


iin 4..'iii eit

z l 1. 0lP


3 minutes d'appel tlphonique r
gratuit chaque transaction.(l,) >
Le cot du transfer est 9% du montant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
1)Le numro 'PIN' est valuable pour les appeals internationaux faits partir des USA. Certain tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offer par une compagnie ters,n accord avec l tari
tables par les agencies gouvernementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004 Les appeals dolvent tre faits dans les 30 jours suvant la reception
du numro'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Western Union Financial Services, Inc. Est autoris par le New York Deparment of Banking fire des transfers d'argent 0 2004 Western Union Holdings, Inc.Tous droits rserv. Le nom WESTERN UNION, le logo et les marques de services sont
les proprits de Western Union Holdngs, nc. etsont enregistrs et/ou bien utiliss aux USA et dans plusieurs pays trangers.








Page 10 L' EVENEM ENT Mercredi 25 Aot 2004
~~L'EN E i M EHaiti eii Marche Vol. XVIII No. 30


La diplomatic du Football

L'EVENEMENT BRESIL-HAITI (6-0)
ur Associated Press
PORT-AU-PRINCE, 18 Aout -
Hati adore le football et
particulirement l'quipe
brsilienne, qui enflamme le
pays chacune de ses
apparitions. Les choses seront
peut-tre diffrentes ce mercredi
soir, puisque les stars de la
Seleao, Ronaldo en tte,
affrontent en match amical
l'quipe national hatienne,
traditionnellement assez
faible.Le Brsil command la
force de maintien de la paix des
Nations unies prsente sur l'le
depuis les violence qui ont
conduit au dpart du president
Jean-Bertrand Aristide en
fvrier. Pour le gouvernement
brsilien, qui a prpar la
rencontre avec les dirigeants par
intrim d'Hati, c'est un match
de la paix qui se droulera
dans le stade Sylvio Castor, tout
just rnov grice des fonds
tawanais.Le president brsilien
Luiz Ignacio da Silva doit
assister la rencontre, ainsi que
son homologue uruguayen Jorge
Battle, don't le pays a lui aussi
envoy des troupes en Hati. AP


LE MONDE i 19.08)4
Rsultat sans surprise, mercredi
18 aot Port-au-Prince, o la
selection brsilienne de football a
battu, par 6 buts zro, l'quipe
national hatienne lors d'un
match pour la paixauquel
assistant le president Luiz Inacio
Lula da Silva.
Plus de 15 000 specta-
S. teurs enthousiastes se pressaient
au stade Sylvio-Cator, refait pour
l'occasion grce des fonds
tawanais. A la difference des
autres pays de la region, oi le
base-ball domine, le football est le
sport roi en IlHati.
De strictes measures de
scurit avaient t prises autour
du stade, protg par prs de 1 000
militaires brsiliens. Les autorits
avaient d'abord annonc que les
billets seraient distribus en
change d'armes illgales. L'ide
a t finalement abandonne pour
ne pas favoriser les membres des
gangs armes.
Le vritable nom de la
paix', c'est la justice sociale, a
soulign le president Lula son
arrive Port-au-Prince. Il venait
de Saint-Domingue o il avait
assist la prestation de serment
du president dominicain Leonel
Fernandez et propos aux pays
d'Amrnrique central et des
Carabes de s'associer au
Mercosur, la zone de libre-
change du sud des Amriqus.
Le Brsil a pris la tte de
la mission des Nations unies
dploye en Hati aprs le dpart
en exil de l'ancien president, Jean-
Bertrand Aristide. Mille deux
cents casques bleus brsiliens
constituent le plus gros contingent
de cette force de maintien de la
paix largement sud-amricaine,
place sous le commandement du
gnral brsilien Augusto HIeleno
Ribeiro.
Malgr les rticences de
certain membres de son Parti des
travailleurs (PT), sensibles aux







Mercredi 25 Aot-2004 Page 11
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 30 BRESIL-HAITIT

Le president

Inacio Lula

confirm

l'aide du
let-
Brsil a la

reconstruction

d'Hati
(suite de la page 10)
arguments du president dchu,
qui continue d'affirmer, depuis
son exil sud-africain, qu'il a t
victim d'un complot joment
par les Etats- Unis et la France,
Lula a relev le dfi de la
reconstruction d'Hati et entran
dans son sillage plusieurs grands
pays sud-amricains.
L'Amrique latine a
une responsabilit laquelle elle
ne peut se soustraire en Hati.
Nous voulons un monde solidaire
car, sans solidarity, les crises, les
injustices et le chaos se Le president brsilien Inacio Lula da Silva a assist la rencontre en compagnie des officials hatiens
multiplient, avait ainsi expliqu
le president du Chili, Ricardo
Lagos, venu, la fin juillet, en
Hati o est dploy, galement.
un contingent chilien. A son tour,
le president argentin Nestor
Kirchner est attend, en octobre.
en Hati, o se trouvent plus de
600 casques bleus de son pays.
Accueillie avec
enthousiasme par les Hatiens,
fanatiques du ballon rond et de
ses stars brsiliennes, la
diplomatic du football sert les
aspirations du Brsil, qui vise un
sige de membre permanent au
Conseil de scurit des Nations
unies. En s'engageant en Hati,
Lula et ses associs du Mercosur
entendent montrer qu'ils peuvent
russir l o les Etats-Unis et les
pays amis europens ont
chou, aprs l'intervention
militaire de 1994, qui avait
ramen Jean-Bertrand Aristide au
pouvoir.
Pour consolider la dmocratie et
inverser la spirale du dsastre
conomique et social, Haiti a
besoin des crdits promise par les
grands bailleurs de fonds. Ils se
sont engags, en juillet, verser
plus de 1,4 milliard de dollars; mais les dcaissements se font au compte-gouttes.
Non moins proccupant est le message que les autorits hatiennes viennent de
transmettre en acquittant l'ancien responsible d'un group paramilitaire, Louis-Jodel
Chamblain, accus de multiples violations des droits de l'homme. Ce leader des anciens
militaires rebelles qui ont port l'estocade Jean-Bertrand Aristide, en fvrier, et n'ont
toujours pas dpos leurs armes, est impliqu dans l'assassinat, en 1993, d'Antoine lzmry,
un commerant proche de l'ancien president.
Amnesty International et plusieurs organizations hatiennes de defense des droits
de l'homme ont dnonc ce procs expdi en quelques heures comme une parodie de .
justice montrant que le gouvernement ne voulait pas en finir avec l'impunit. C
Jean-Michel Caroit M.


Toutes les photos sur la rencontre historique Brsil-Hati sont de Yonel Louis. Vous
pouvez vous procurer l'album souvenir en l'appelant Mlodie FM: (509) 221-0026







I US PRESIDENTIELLE


Mercredi 25 Aot 2004
Hati an Marche Vol XVIII No 3T0


Dmocratie...
(suite de la page 8)
en priority les 65 millions de pauvres que compete le
Mexique ?
Le sentiment gnral qui se dgage de cette vaste
enqute est que la dmocratie telle qu'elle se pratique en
Amrique latine n'a pas beaucoup de sens. Elle ne parat
exister que pour mieux ouvrir la ZLEA aux intrts
amricains, cette Zone de libre-change des Amriques qui
s'tendra de l'Alaska jusqu'en Terre de Feu.
Patrice Gouy Article public le 21/08/2004


MIAMFDA


REYINYON PIBLIK
Asanble Gouvnan ganizasyon Planifikasyon Metwopolitn lan (MPO) pou Z6n
Iben Miami an pral f yon reyinyon piblik jou Jedi 30 Septanm 2004 a 2:00 p.m.
nan Sal Konferans Komisyon Konte an, Stephen P. Clark Center, 111 NW First
Street, Miami, Florid. Reyinyon sa a se pou apwouve:
Amannman Pwogram Amelyorasyon Transptasyon yo (TIP)
Pou Ane Fiskal (FY) 2005
a. SW 157th Avni 650 pye n de SW 72nd Ri
Amannman nan TIP FY 2005 sa a va pmt Depatman Travo Piblik pou konstwi 2
nouvo ranje pou machine nan SW 157th Avni Sid SW 72nd Ri/Sunset Drive nan n
SW 70th Street. Pwoj sa a va enkli nan Fr Enpak Woutye Distrik 5 lan ki enkli
Vil Palmetto Bay, Pinecrest, ak zn ki pa enkopore Konte Miami-Dade yo.

Tout moun ki enterese yo envite vini Pou kopi TIP an akloswa plis enfmasyon,
tanpri kontakte Sekretarya MPO an, Stephen P. Clark Center, 111 NW First Street,
Suite 910, Miami, Florid 33128, Telefn: 305-375-4507; i-mel: mpo@miamidade.gov
website: www.co.miami-dade.fl.us/mpo. Se Iwa Konte Miami-Dade pou li swiv tout
rgleman etabli paAkAmeriken ak Enfimite. Pou yon entprt an lang siy pou moun
soud, tanpri rele omwens senk jou davans.


Vietnam: le camp Kerry dnonce

le retour des coups tordus
PITTSBURGH, 21 Aout Le Le camp Bush affirmed nepas
candidate dmocrate la Maison-Blanche p
candidate dmocrate de d la Maison-Blanche d eu sh finance cette initiative et le president Bush
John Kerry tente de dgonfler la polmique gam e s
sur son pass de combattant au Vietnam, sur lequel il a galement soulign que Kerry pouvait tre fier
comptait pour se dmarquer du president George W. Bush. de son service au Vietnam.
L'quipe de champagne du snateur dmocrate, en
champagne samedi en Pennsylvanie (est), a rpliqu en


lanant sur internet un nouveau spot
publicitaire intitul George W. Bush
renoue avec les coups tordus.
Pour le camp Kerry, le
president candidate adopted les mmes
mthodes qu'il avait appliques en
2000 pour reporter la primaire au
sein du parti rpublicain face au
populaire snateur John McCain. Ce
dernier avait vu son advantage initial
fondre aprs une srie de cafnpagnes
ngatives, notamment sur sa defense
des anciens combatants.
Le nouveau spot Kerry montre un
extrait du dbat tlvis ayant oppose MM.
McCain et Bush cette anne-l. On y voit
McCain, longtemps prisonnier pendant la
guerre du Vietnam, dire au future president
qu'il devrait avoir hontedle laisser ses allis
attaquer son action en faveur des anciens
combatants. -
Le rpublicain McCain, qui fait
champagne pour Bush mais est un ami de
Kerry, est mont au crneau cette semaine
pour condamner sans reserve le spot qui a
lanc la polmique sur les
Il faits d'armes de Kerrv.


Au contraire, M. Bush n'a
pas publiquement
condamn la publicity du
group d'anciens
combatants du Vietnam,
les Swift boat veterans
for truth (Les anciens
patrouilleurs du Vietnam
pour la vrit), qui
accuse Kerry d'avoir
enjoliv ses actes de
bravoure et d'avoir menti
pour obtenir des
mdailles.


John Kerry
Le New York Times a cependant rvl
vendredi que le group des Swift boat veterans
tait li par rseau la famille Bush, des
personnalits politiques importantes du Texas et
Karl Rove, l'minence grise de M. Bush.
C'est un coup classique de l'quipe
Bush-Rove, a dnonc samedi Mary Beth Cahill,
directrice de la champagne Kerry, appelant de
nouveau le president dnoncer ces accusations.
John Kerry a t critiqu dans son camp
pour avoir trop tard ragir pour empcher la
polmique de gonfler. Les mdias s'en sont
:empars une priode o l'actualit est ralentie
par les vacances.
Un sondage public jeudi a montr que
l'affaire pouvait avoir un impact lectoral puisque
le taux de soutien des anciens combatants Kerry
a chut 37% contre 55% pour Bush. Les deux
candidates taient -galit 46% aprs la
convention dmocrate, au course de laquelle avait
t lou l'hrosme de Kerry au Vietnam.
Le candidate dmocrate a reu samedi le
soutien de William Rood, un journalist au Chicago
Tribune qui, comme lui, a command un
patrouilleur pendant la guerre. Les vtrans
accusant Kerry avancent des histoires don't je sais
qu'elles sont fausses, crit-il dans son quotidien,
en regrettant que leur version ait instill le doute
parmi les lecteurs.


Questions autour d'une

publicity pour George Bush

utilisant le thme olympique


WASHINGTON, 21 Aout
- Une publicity en faveur de la
champagne prsidentielle de George
Bush et utilisant le thme des Jeux
olympiques commencent soulever
quelques questions et le Comit
olympique amricain a contact les
responsables de champagne, qui ont
dj fait savoir qu'il n'tait pas
question pour eux de remettre en
cause le spot tlvis.
Nous avons parfaitement
le droit de mentionner les Jeux et
de faire une declaration factuelle
dans une publicity politique, a
affirm Darryl Stanzel, porte-parole
de la Campagne de George Bush.
La publicity en cause
montre un nageur et les drapeaux
de l'Irak et de l'Afghanistan avec
ce commentaire: En 1972, il y
avait 40 dmocraties dans le
monde; aujourd'hui, 120. La libert
se rpand dans le monde comme un
lever de soleil. Et durant ces Jeux
olympiques, il y aura deux
nouvelles nations libres. Et deux
rgimes terrorists de moins.
Certains membres de
l'quipe irakienne de football se
sont plaints de ce que cette publicity


apparaisse comme un lment d'une
champagne politique.
Aux Etats-Unis, tout ce qui est li au Jeux
relve du Comit international olympique
ou du Comit olympique amricain
(USOC);
Un texte du Congrs, rvis en
1999, accord l'USOC des droits
exclusifs sur des terms tels que
olympique et tous les drivs, ainsi que
sur l'usage des cinq anneaux entremls.
Il spcifie aussi que l'USOC doit tre
apolitique et ne pas promouvoir la
candidature d'un individu recherchant un
poste public.
Le spot publicitaire en faveur de George
Bush n'utilise pas les anneaux
olympiques. Quant 'l'exclusivit des
droits de l'USOC, elle se limited, selon les
responsables de champagne de George
Bush, aux questions commercials et
la promotion de competitions sportives.
AP

PROCESS
CHAMBLAIN
Des membres du
FRAPH auraient
fait parties du jury
P.16


Page 12


Fonds des Nations Unies pour la Population

(UNFPA)

Cherche un/une Reprsentant(e) Auxiliaire

Sommaire desresponsabilits
issister le Reprsentant de Il'lNIPA en Ilaiti dans la conception, le dveloppement et la gestion
du programme de pa} s

Il/Elle: '
Repond a\ec craii' it aux dfis complexes en termesde base de resources fluctuantes,
de multiples arrangements de financement et de modalitsd'excution des programmes / projects
Fait avancer l'implmentation du programme de cooperation en rponse aux priorits
du gouvernement Il /Elle coordonne les conseillcrs techniques, experts et consultants tant
naiionaux qu'internationaux Il/Elle favorite eIs alliances stratgiques a ec le gouvernement, les
agencies multilaterales ci bilaterales et la society civil II'F.lle contribute a la coordination du
S steme des Nations Limes
Sen d'intcrlacc entire les homologues du Gouvernement et des Nauons Lnies et d'autres
associs de decloppieent pour faciliter l'incorporation des prnontes du programme de pa.s
dans les plans et les stratgies de de\eloppement du pai s
Favorite les approaches bases sur les rsultaLs dans les sous- prorammes de la Sant de
la Reproduction, des Stratgies de la Population et le Dveloppement' et de Genre.
S Mobilise des resources
de co-financement pour l'appui au programme de pays. 11" Lle aide le gouvernement et d'autres
uaences d'excution dans la coordination de l'aide pour les sous-programmes de la Sant de la
Reproduction, de Strjtegies de Populaion ci developpement, et de Genre.

Le/La candidate doit :
- Etre citoyen (ne) hatien (ne)
- Etre dot(e) d'une capacity travaille en quipe
- Valoriser la diversity
- Avoir une capacity communiquer oralement et par crit
- Etre intgre
- Avoir une capacity d'innovation et de plaidoyer de nouvelles approaches
SEtre capable de coordonner les resources gouvernementales et les partenaires travers des
alliances stratgiques
SAvoir une capacity reilechir de manire stratgique.

Autres Exigences :
Etre titulaire d'une Matrise en Sant, Population, Dmographie ettou autre domain y relatif.
Avoir au moins 10 ans d'exprience professionnelle dans la gestion de programmes/projets
de d eloppeme nt de prfrence en sant de la reproduction ou en population.
Avoir la matrise du franais et de l'anglais oral et crit; espugnoildsirable
Etre competent (e) dans des applications courantes de logiciel de bureau.

Envoyer c.v. avant le 27 aot 2004
I'adresse postal suivante :
UNFPA
387, Avenue John Brown
Port-au-Prince, Haiti
ou l'adresse lectronique : jean-bart@unfpahaiti.org


I


---


1 1 riit - iuq uvu. Ii U







Mercredi 25 Aot 2004
Hati pn Marchp Vol XVTIT MN o.n


I Nos petites annonces classes


I Spiritual Healer
Contact:
Professor Samuel Morgan
Let him help you end your
problems.
100 % guaranteed results.
Mariage Problems?
Has a loved one left you for
unknown reasons?
Do you want a marriage of your
choice?
Want to cure your children who
are disobedient or have left
home?
Are you facing business or job
problems?
Is your life affected by any kind
of evil spirits or black magic?
Dou you want this finished in.
hour ? Call : 1-800 248-2988

Vacances, Loisir
Le Plaza Hotel
Numros de tlphone
224-9309
224-9305
224-9306
224-9307
224-9308
.224-9310
510-4594
510-4595
510-0560
Fax: 509 223-9282
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website: www.leplazahaiti.com
10, Rue Capis
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. Box 1420


1 Coiffeur I
Etiquette Unisex
Barber & Beauty Salon
Jean Wood Julien
Propritaire
305 940 9070
15456 West Dixie Hgwy

Charlemagne,
le coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper: 524-0086

Mdecin |

Miami
Dr Hnock Joseph
Obsttrique et Gyncologie
Accouchement
Operation pour fibrome
Family Planning
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests de l'immigration
Toutes assurances acceptes
Carte Medicaid pour
femmes enceintes
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shoping Center
Miami, Florida
(305) 751-6081
Port-au-Prince
Dr Camile Figaro ( Sony)
Gyncologie-Obsttrique
Chemin des Dalles # 234
Tlphone: 509 245-6489
245-8930


Lucas Super Market
14759 N.E. 6th Ave.
(305)940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Hghwy
(305) 895 8006

Etiquette Barber Shop
154-55 West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket & Produce
12041 West dixie Highway
305 893 0410

Eclipse communication
9290 S.W. 150th Avenue
Suite 104
954 380 1616


SSite Internet


Adressez vous notre
webmaster


siteweb@etheart.com


et admirez ses
nombreuses crations.
Entre autre, Hati en
Marche-est l'une de ses
realisations


Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Avenue
954 781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach, FI 33064
Tl: 954 781 2500

Vous aussi, devenez
dpositaire
d'Hati en Marche en
appelant Michel
305 754-0705


j-; r


Vos Yeux sont prcieux
Le Look,
Ption-Ville
Rue Panamricaine # 1I

Tl: 513-8079 257-8374

Grande varit de lunettes.
Excellents Prix
Examen gratuit
avec achat de lunettes
Spcialistes en Vision Basse
Offre spciale
Buy One, Get One Free


Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33283
561 279 8846

Our Lady Bakery
102 S. E. 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33444
Tl: 561 272 3556

Orlando

Naudy Record Shop
1325 W. Washington Str.
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blosson Trail
Orlando, FI 32805


R staurant Ven re

Excellente position avec
beaucoup de traffic automobile
et de pitons
Trs bon aussi pour Bals et
Ftes de tous genres.
Capacity 120 places avec
possibility d'expansion.
5000 pieds carrs, Grand
Parking
Tout acheteur qualifi avec
Down Payment pourra fixer lui
mme le montant de ses
mensualits.
Tl: 954-977 7085


Le Bureau des Affaires
Publiques de l'Ambassade des
Etats-Unis d'Amrique prend
plaisir vous inviter couvrir la
signature d'un protocole
d'accord par les reprsentants
des gouvernements amricain et
hatien le vendredi 20 aot 2004
la salle de conference du
Ministre de la Sant Publique
et de la Population, sis au Palais
des Ministres.


Invitations, Annonces et autres...


RELIANCE DU PROGRAMME DES VOLONTAIRES


Le Directeur du Corps de la Paix
M. Gaddi H. Vasquez a annonc
aujourd'hui que l'agence rouvrira
son programme en Hati et les
Volontaires du Corps de la Paix
pourront commencer retourner
en Hati la fin de ce mois. Le
programme a t temporairement
suspend en fvrier cause de
l'instabilit politique.

"Le travail de nos volontaires
est bien connu, respect, et
particulirement ncessaire en
Hati," a dclar le directeur du
Corps de la Paix M. Vasquez.
"Vu le succs du programme,
j'ai fait tout mon possible pour
m'assurer que les volontaires
retournent aussitt que les
measures de sret permettront
d'affronter les problmes de
sant, du VIH/SIDA et ceux
relatifs l'agriculture auxquels
font face des millions
d'Hatiens.

Dix (10) Amricains- qui taient
en service en Hati lorsque les
operations du Corps de la Paix ont
t temporairement suspendues -
retourneront pour relancer le
programme. Les volontaires
seront affects dans des sites dans
le Sud d'Hati, o les infrastruc-
tures physiques telles que les
routes, le transport, et les commu-
nications permettront aux
volontaires d'aider la recon-
struction d'Hati suite aux derniers
vnements.

La plupart des volontaires qui vont
revenir en Hati sont des
ducateurs de sant rurale qui
fourniront un support au Plan
d'Urgence du Prsident pour le
Soulagement du SIDA (PEPFAR).
Par leur travail avec les membres
de la communaut, les volontaires
enseigneront la sensibilisation et


la prevention du VIH/SIDA,
combattront la malnutrition
chronique, souligneront
l'importance des immunisations
et aideront dvelopper de plus
hauts niveaux d'hygine et la
sant materno-infantile.

De plus, 12 volontaires
spcialiss dans le domaine de
l'Agriculture et de
l'Environnement arriveront la
fin du mois d'octobre. Aprs trois
mois de formation, les volontaires
spcialiss dans l'Agriculture
travailleront avec les agriculteurs
locaux pour augmenter la produc-
tion agricole et pour amliorer le
niveau de vie. Les volontaires
spcialiss en Environnement
travailleront avec leurs
communauts pour rhabiliter
l'environnement par le biais du
reboisement, de la conservation
du sol, et de l'ducation
environnementale. Environ 70 %
de tous les Hatiens vivent dans
les communauts rurales et
dependent de l'agriculture pour
leur survive.

Le Corps de la Paix envoie des
volontaires en Hati depuis
1982, avec plus de 450
volontaires ayant servi dans le
pays jusqu' date. Depuis 1961,
plus de 171.000 volontaires ont
servi dans le Corps de la Paix et
travaill dans divers domaines
notamment l'ducation, la sant,
l'ducation et la prevention du
VIH/ SIDA, la technologies de
l'information, le dveloppement
des affaires, l'environnement, et
l'agriculture. Les volontaires du
Corps de la Paix doivent tre
des citoyens amricains et gs
au moins de 18 ans. La dure de
service d'un Corps de la Paix
est de deux ans.


transfusionnelle
L'Ambassadeur des Etats-
Unis d'Amrique, M. James B.
Foley prendra part cette
crmonie et offrira au nom du
gouvernement amricain un don
au Ministre de la Sant Publique
et de la Population et la Socit
National Hatienne de Croix
Rouge.

Ce don qui sera utilis pour
finance le programme de


scurit transfusionnelle en
Hati, permettra galement de
dvelopper des centres de
contrle sanguin au niveau na-
tional et d'assurer le bon
fonctionnement de
l'approvisionnement de sang.

Les journalists intresss
couvrir cette crmonie de
lancement official du project de
scurit transfusionnelle sont
pris d'arriver au plus tard 8
heures 30 du matin


Haiti rcompense au Salon du Livre insulaire de
Ouessant
Deux ouvrages hatiens ont t rcompenss la sixime dition du Salon
du Livre insulaire de Ouessant, qui se tient dans l'le de Ouessant en France du 19
au 24 aout.
Le Grand Prix des Iles du Ponant a t attribu "Anthologie secrte" de
Davertige (Villard Denis), un pote et plasticien hatien rcemment dcd. Le prix
de la catgorie posie est all "Anthologie de la littrature hatienne" : un sicle
de posie, 1901-2001". Les deux ouvrages sont dits par Mmoire d'encrier,
ditions tablies Montral.
Le sixime Salon du Livre de Ouessant est un hommage Hati,
l'occasion du bicentenaire de l'indpendance du pays en 2004. Le Salon s'est fix
pour objectif principal de faire connatre les crivains, les diteurs et tous ceux qui
contribuent au rayonnement de la littrature hatienne. Une grande presence des
crivains et acteurs du monde littraire hatien est remarque, don't Anase
Chavenet, Gary Victor, Ghislaine Rochelin, Kettly Mars, Dominique Batraville venus
d'Hati.
Les autres prix attribus sont les suivants : Beaux Livres / Bernadin de St
Pierre : Voyage l'le Maurice et la runion (Textes choisis et prsents par
Elizabeth Audoin) / Magellan & Cie Fiction / Etienne Ahuora (Jean-Marc Pambrun) :
Les parfums du silence / Le Motu Prose Narrative /Anne Meistersheim : La Corse,
peut-tre... ou Sisyphe heureux / DCL Edition Prix Scientifique /Annie Walter et
Vincent Lebot: Jardins d'Ocanie / IRD Editions Prix Special du Jury / Ecole Saint
Joseph de Taiohae : Kue'e nui, kue'e iti, Une lgende marquisienne raconte par les
lves de l'cole Saint Joseph / Ecole Saint Joseph. Le jury du Salon du Livre de
Ouessant a t compos de : Jean-Jo Scemla, crivain et universitaire, Gisle
Pineau, auteure, Gilbert David, Chercheur, Riccardo Pineri, universitaire, Jacques
Bayle-Ottenheim, critique et auteur, Catherine Domain, Libraire Alain Le Roy, maire
de l'lle de Sein.


Points de Vente Hati en Marche


Miami Pompano Beach Delray Beach


INVITATION LA PRESS

Lancement official du proiet de scurit


riait ii 'vimulic; UI.- , v IliiNu J








I -DR AT I


Mercredi 25 Aot 2004
lati en Marche Vol XVIIT No. 30


Reflets et Ralits

d'une crise
(suite de la prcdente dition)
QUELQUES JALONS POUR
UNE HAITI INTEGREE
Dr Gabriel Nicolas
MECI Aot 2004
La Sortie de Crise que l'on n'Explore pas
La cruise don't on ne parle pas est donc celle d'un
systme oligarchique patrimonial, qui hrite ds sa gense
de la dynamique centrifuge impose par le modle colo-
nial. Cette pousse hors de soi et vers un centre dominant
extrieur prdispose les divers lments constitutifs du
systme social local interagir tels des pantins dsarticuls
sans volont de "ramener le ballon vers l'axe de leur propre
terrain".
C'est sur cette toile de fond que depuis environ
deux (2) dcennies, une certain intelligentsia non articule
au vcu rel de leur pays rcitent un corpus d'ides "prt-
-penser" qui lvent les vertus de l'Etat minimal en
panace. Certes, une telle approche, pour fructueuse qu'elle
puisse tre dans certain cas d'espce, ne tient gure compete
du cursus historique et de la ralit structurelle d'une
ancienne colonie comme Haiti. Cette dmarche prsuppose
en effet, l'existence d'un Etat-nation pralablement intgr
par une bourgeoisie national, dans le processus historique
normal de mise en place de l'assise du rseau des changes
ncessaires l'accumulation du capital. En l'absence de
ces pralables intgrateurs, il revient l'Etat de donner
une impulsion l'organisation des lments distincts de la
socit pour les ramifier comme des parties intgrantes d'un
ensemble.
De manire plus prosaque, disons qu'une vraie
issue la cruise passe par un effort centripte initial visant
colmater cette dsarticulation sculaire, aggrave par les
circonstances que l'on sait, et qui caractrise notre sous-
dveloppement. Une telle application dans le sens indiqu,
ferait de l'intgration du pays la pierre angulaire de toute
politique de modernisation et de dveloppement bien com-
prise, adapte. L'intgration de l'espace, de l'conomie,
du social, de l'idologie devrait constituer une priority
pour ces Etats issues de la ralit colonial et qui par
consquent n'ont pas t en measure de computer sur l'apport
d'une bourgeoisie classique pour concrtiser cet objectif.
Tout d'abord, l'espace-tendu, superficie, assise
tangible de l'Etat et lieu privilgi d'expression de la na-
tion, devra constituer un tout cohrent. A cet effet, une
politique de communication visera intgrer les divers
plans de cet space, notamment, terrestre, arien et mari-
time. Il faudrait galement tenir compete de la gestion et
du contrle de notre space lectronique qui est devenu,
l're des technologies de l'information, une aire privilgie
de la raison d'Etat.
En outre, l'intgration conomique de l'espace
national est un prrequis d'une part, toute politique
d'accumulation du capital et d'investisement interne, et
d'autre part, au processus d'intgration rgionale
harmonieux, bas sur des changes quilibrs,
Historiquement, les changes internationaux ont pu fonder
la richesse de certaines nations et l'appauvrissement
d'autres socits. Dans ce grand rendez-vous de la vente
et de l'achat, il faut d'un ct gnrer les moyens permettant
de combler les manques en achetant ce qu'on ne produit
pas de manire comptititive et d'autre part, il faut produire
autant que faire ce peut, les biens et services don't on a
besoin ou que l'extrieur rclame. A l're dite de la
mondialisation, nous devons prendre les dispositions
ncessaires la rehabilitation et la modernisation de nos
structures de production. Aussi, un encadrement adquat
S tant financier que technique des producteurs agricoles,
industries et artisanaux (formels et informels), servira-t-il
de colonne vertbrale toute politique allant dans le sens
de l'intgration des activits conomiques.
Par ailleurs, au plan social, l'Etat se doit de
combattre les vicissitudes de l'exclusion, indissociables de
l'ordre traditionnel oligarchique en crise, tout en
s'attaquant, dans un mme temps, aux mfaits de l'inclusion
clientliste, telle-que pratique par le rgime anarcho-
populiste. Pour y arriver, les responsables des pouvoirs
publics devront envisager une vraie dynamique
d'intgration social. En amount de cette mouvance, on
peut identifier la dconcentration administrative, la
S dcentralisation des activits conomiques, et la mise en
place dans le secteur de l'ducation de vritables crneaux
professionnels et techniques adapts. En aval de ce pro-
cessus, l'Etat devra orchestrer la lutte contre la pauvret, .,
par la creation d'activits haute intensity de main-
d'oeuvre, ou encore la construction de logements sociaux.
Soulignons ici que l'intgration de la base
matrielle du pays serait presque vain si l'intgration
(voir Ralits / 15)


D pI'"A'"
mo tB^BSlJllo


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY'

1 MIAMI, FLORIDA
mwe


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be
obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC),
111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable
dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional $5.00 handling
charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal Service.
All requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return
address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-
Dade Board of County Commissioners".

Vendors may chose to download the bid packagess, free of charge, from our Website
(www.miamidade.gov/dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at
111 NW 1" Street, 17" Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid
opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with
County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday September 15, 2004



7717-0/05 AUDIO RECORDING EQUIPMENT TO SUPPORT 911 SYSTEMThis contract requires
Insurance. This contract includes Bid Preference provisions for Certified Black Business (BBE's), Certified
Hispanic Business Enterprises (HBE's), and Certified Women Business Enterprises (WBE's). A mandatory site
visitation will be held on Wednesday, September 1, 2004 at 5680 SW 8~7 Avenue, Miami, FL. Cost $10.00


DEPATMAN AF SOSYAL, SEKSYON SVIS DEVLOPMAN TIMOUN YO
o BBIWO PROGRAM NITRISYON TIMOUN YO
HEALT.. PROGRAMM NOURITI GADRI TIMOUN MI
IHAL |iL
NT DEPRS

Seksyon svis devlopman timoun yo (CDS) se ganizasyon kap patwone Pwogram Nouriti Gadri Timoun
Depatman Agrikilti Etazini nan kay prive fanmi yo.

Pla manje sa yo va disponib gratis san ankenn fr diplis pou timoun elijib ki enskri nan gadri kay prive
fanmi sa yo epi se san regadans sou ras, koul, orijin nasyonal, seks, laj oswa enfimite.

Moun responsab gadri timoun nan kay prive fanmi sa yo ki ta renmen enskri pwp pitit pa yo nan
Pwogram Nouriti Gadri Timoun nan lakay yo ft pou ranpli yo n deklarasyon revni ekonomik/lajan yo f epi
yo va jwenn ke yo elijib dapre si revni yo nan nivo oswa pi ba ke nivo ki etabli nan rgleman sou elijibilite
yo.
Estanda elljibillte revnl florid pobantln"tler 1"
Kmanse le jiy 2004 rive 30 jen 2005

Kant ite mour Any Pa De fwa pa Chak de
Pamwa Chaksem
nan kay la mwa semn
1 17,224 1,436 718 663 332
2 23,107 1,926 963 889 445
3 28,990 2,416 1,208 1,115 558
4 34,873 2,907 1,454 1,342 671
5 40,756 3,397 1,699 1,568 784
6 46,639 3,887 1,944 1,794 897
7 52,522 4,377 2,189 2,021 1,011
8 58,405 4,868 2,434 2,247 1,124
Pou chak
manm fant
+5,883 +491 +246 +227 + 114
adisyonl,
ajoute

Moun ki enterese yo ap kapab jwenn non ak adrs lokal gadri kay prive yo kap patisipe nan program sa
a nan adrs ki ekri pi ba la a:

Child Development Services
Attention: Carmen Jimenez
11025 SW 84 Street
Administration Building
Miami, Florida 33173
305-275-1164

Dapre Iwa Federal yo ak Rgleman Depatman Agrikilti Etazini, li entdi pou enstitisyon sa a f
diskriminasyon baze sou ras, koul, orijin nasyonal, seks, laj, oswa enfimite. Pou pote yon doleyans pou
diskriminasyon, ekri USDA, Director, Office of Civil Rights, Room 326 W. Whitten Building, 1400
Independence Avenue, SW, Washington, D.C. 20250 -9410 Oswa rele 202-720-5964. USDA (Depatman
Agrikilti Etazini) bay optinite travay ak svis a tout moun.


Page 14


1 8-1 1 g0m CI -- -lii n vi tlu y i -v


1


AU la









Mrcriedi 25 IAote 200. 4 P 1i iN. ag


HAITI-CRISE


Reflets et Ralits d'une crise


(Ralits ... suite de la page 14)
culturelle et idologique de l'hatien ne venait assurer
l'enrichissement et la prennit de l'initiative. Ainsi,
l'ducation citoyenne, leve au rang de preoccupation
constant des responsables politiques, devrait terme
contrecarrer cette drive des valeurs que nous vivonis. Ceci
dit, l'intgration idologique du producteur devrait passer
par la mise en question d'une culture conomique anti-
productiviste. A ce sujet, l'argent ftiche, paper monnaie,
l'argent-en-poche-du-consommateur doit tre dmystifi:
Le brevet d'autonomie par rapport au procs de produc-
tion, au travail ou l'effort crateur, que certain "experts"
accordent l'argent devra tre dsoccult dans ses affinits
avec l'inflation, la speculation, et un laxisme thique qui
tend "dcriminaliser" moralenent le vol, la prdation, la
contrebande, le traffic des stupfiants.
Dans un mme ordre d'ides, l'ducation
citoyenne doit viser transformer notre culture politique
dans le sens des valeurs dmocratiques qui traversent nos
nouvelles institutions. Dans tette perspective, le mythe
du chef tout puissant devra tre dcortiqu sans dcorum.
L'autoritarisme, l'autocratie, loin d'oprer dans un vacuum
se nourrissent de la dialectique du matre et de l'esclave
que nous devrons dpasser pour construire une Hati
dmocratique, intgre, moderne.
L'intgration culturelle et idologique de l'hatien
serait incomplete sans la promotion systmatique de la
culture scientifique et de l'esprit critique. A ce propos, le
mythe des "vrits absolues qui assujettissent l'homme"


Co.


ATLANTA
1232 Moreland Ave,
Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787


BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047
BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1 lth Street
Naples, FI34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
9 NE 125th Street
N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478


MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue
(441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange
Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216
SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925
WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166
NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avantla Pharmacie Idale
223-0865
223-0839
222-2704
221-8910
221-1632


devra tre dvoil. Ainsi, les superstitions entretenues par
les affairistes de notre culte populaire, et les schmas
imports "prt--penser" gobs et distills sans nuance par
les nouveaux commanders d'une certain modernit,
devront occuper cte--cte la mme sellette.
Grce une ducation citoyenne adapte aux
impratifs de la lutte dmocratique, les gnrations
moutantes arriveront apprivoiser ce crdo du citoyen
responsible voulant que les solutions aux problmes
collectifs logent le plus souvent au fond des difficults
propres la communaut concerne, pas ailleurs.

La Solution est dans le Problme
Aussi vrai qu'une rponse approprie s'impose
une question correctement pose, au coeur de toute
problmatique bien tresse, gisent les lments pouvant
dterminer la solution, le dnouement, l'issue. Autrement
dit, le problme primordial n'est pas de trouver les
rponses, mais plutt de poser les bonnes questions.
Lorsque la question est bien pose, elle trouve toujours sa
rponse. Dans la measure o l'on s'est obstin questionner
notre situation de crise partir d'une perspective
parcellaire, partielle ou partial, on s'est vu confront
des propositions de solution de mme nature. On en a ds
lors dduit que le pays ne faisait face qu' une transition
dmocratique difficile, qu'il fallait grer.
Toutes les fois que l'aspect politique de la crise
s'aggravait, on a cru assorti de privilgier de manire ex-
clusive, absolue, les considerations d'ordre lectoral.
N'aurait-on pas d simultanment prendre en compete les
problmes d'ensemble lis la construction dmocratique,
contraintes qui renvoient notre culture politique imbibe
d'autoritarisme et d'autocratie? Et pendant qu'on y est, la
problmatique lectorale ne fait-elle pas rfrence la
question des exclus sociaux lgalement inexistants? On
pourrait enfin s'interroger sur le degr d'incompatibilit
entire l'exclusion socio-ducationnelle et l'expression
dmocratique, citoyenne du choix de l'lecteur.
Par ailleurs, face la dtrioration de la dimen-
sion conomique de la cruise, on s'est entendu pour center
le problme autour de la libralisation du march national,
jumele l'option de privatization. Cependant, pour autant
qu'on obtempre un tant soit peu au gros bon sens, nous
sommes immdiatement invits poser la question des
changes commerciaux dans son cadre normal qui n'est
autre que celui du grand rendez-vous international du
donner et du recevoir, c'est--dire de l'offre et de la
demand. Ainsi pose, ce questionnement rvle
rapidement l'ampleur du risque encouru par toute socit
qui dcide d'vacuer la production locale de l'ensemble
des considerations conomiques et commercials. Tandis
que dans les pays dvelopps du centre, les producteurs
sont encadrs et mme soutenus financirement par les
pouvoirs publics, en priphrie, il se trouve encore des


esprits excentrs pour rciter des fragments de discours
excentriques, anti-production locale, quant la ncessit
pour l'Etat de respecter dans tous les cas, les sacro-saints
mcanismes du march.
Il imported de rappeler ici que l'intelligentsia
conformiste situe la presence hatienne dans la
mondialisation des changes en terms d'inclusion et non
d'intgration. Certains "moqueurs" vont jusqu' croire le
dbat puis, lorsqu'ils affirment que de toute faon
l'inclusion dans la mondialisation tant oblige, il ne nous
reste gure le choix shakespearien du "to be or not to be".
Enferms dans la cangue de leur dogme, ces "railleurs" se
doutent-ils seulement que l'Occident n'est point sa
premiere mouvance de mondialisation? Savent-ils aussi
que la dynamique coloniale/esclavagiste a structure, voil
dj cinq (5) sicles, le premier moment du processus
historique de mondialisation? Partant, imaginent-ils que,
grce la magie du digital, toutes les proccupations
humaines relatives la spcificit de l'volution socio-
conomique des socits, leur identity culturelle, la re-
cherche d'un contrle relatif sur les sillons de leur destin,
toutes ces inquitudes existentielles devraient s'engouffrer
dans les poubelles de l'histoire? Dans son expression
contemporaine, la mondialisation deviendrait, dans
l'optique troite susmentionne, l'enfer des citoyens
intgraux et des hommes intgres de nos pays. Elle
s'rigerait du coup en paradise pour tous nos dsarticuls
et nos mimes qui exhibent firement leur "prt--penser",
d'une dynamique volutive "prt--porter".

Tout ce qui prcde met en exergue la ncessit d'agencer
notre sortie de cruise aux plans matriel, intellectual, moral,
sur une toile de fond intgratrice. Bref, la voie de
l'intgration fonde non seulement l'option raliste de sor-
tie de cruise, elle constitute du mme souffle pour notre pays
un gage de participation fructueuse, terme, la plus rcente
expression de la mondialisation de l'Occident.


L'Amriquelatine,

prochaine cible

d'Al-Qada?
MONTERREY, Mexique, 22 Aot La presence
de membres d'Al-Qada au Mexique et en Amrique
centiale se confirm, mettant en alerte les autorits des
Etats de la region. Des terrorists seraient en train de
recruter surplace pour perptrer des attentats en Amrique
latine, dernier thtre possible pour le terrorism interna-
tional.
La region, avec ses groups rebelles, ses
trafiquants de drogue et de personnel, et ses gouvernements
corrompus pourrait tre un terreau idal pour les militants
(voir suite page 16)


Attention Miami !


FADKIKJ VARIETY STORE

Tl.: 305 757 4915


Le magasin pour toutes les occasions.


Reception de paiement pour
Bell South, FPL, Gaz, Cable TV,
Bell South Mobility etc...etc...
Connection tlphonique
chez vous...


Ouvert 6 jours par semaine.
8h30 am 7h30 pm

Parfums
Celulars & Beepers
Souliers et Sandales
Produits pour la cuisine
Cadeaux
tableaux
Moneygram
Money Order
Cd( compas, racine, Evanglique, Zouk, Franais, Amricain)
Videos ( Hatiens, amricains, documentaires, dramas)
Produits de beaut
Produits pour cheveux.


8272 NE 2me Avenue, Miami, FL


I J(IILI r ll IVl J. llg, YUI. A 111 l lld. JtJ | .... .....


1 Page 15


Mercredi 25 Aot 2004
lAn'itit-.n'Nf2rr.hi-.Vl XVIITT No '30~







Page 16


I L'ACTUALITE EN MARCH [


Mercredi 25 Aot 2004
Haiti en Marche Vol XVIII No. 30


PROCESS CHAMBLAIN


Des membres du FRAPH auraient fait parties du jury


Le responsible de la Plate-forme des
Organizations Hatiennes pour la Dfense des Droits
Humains, Eliphte St-Pierre, a indiqu qu'il disposait
d'informations selon lesquelles d'anciens membres du
FRAPH auraient fait parties du jury ayant acquitt le chef
de la bande paramilitaire Louis Jodel Chamblain et de
Jackson Joanis. ;
Il a estim que l'acquittement de ces deux
individus par la justice hatienne constitu une sorte de
lgitimation de l'impunit dans le pays.
Ce procs, a-t-il dit est un scandal qui n' a
pas permis de savoir ce qui s'tait rellement pass le 11

L'Amrique latine,

prochaine cible d'Al-

Q aida? (suite de la page 15)
d'Al-Qada. Les autorits amricaines redoutent depuis
longtemps une attaque d'Al-Qada fomente depuis l'autre
ct de la frontire sud du pays.
Le FBI a diffus ce mois-ci une alerte
transfrontalire au sujet d'Adnan G El Shukrijumah, un
pilote saoudien suspect d'tre le chef d'une cellule
terrorist faisant la liaison entire les Etats-Unis et
l'Amrique du sud.
Les autorits du Honduras ont affirm enjuin que
El Shukrijumah avait t repr dans un caf internet de
Tegucigalpa, la capital. Paralllement, les responsables
panamens ont indiqu que le pilote et des terrorists
artificiers prsums avaient travers leur pays peu de temps
avant les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.
Beaucoup craignent que le canal de Panama soit
une cible potentielle dans la measure o il permet 4% du
commerce mondial. Un attentat contre le canal serait un
gros coup port aux changes internationaux. Les Etats-
Unis et sept pays d'Amrique latine ont procd en dbut
de mois une semaine d'exercice prparant une
ventuelle attaque du canal. AP


septembre 1003 le jour de l'assassinat du commerant
Antoine Izmry. Les conditions n'tait pas du tout runies
a-t-il fait savoir.
Des anciens membres du FRAP avaient


manifest peu auparavant devant le tribunal. Des tmoins
appels ont eu peur de se prsenter en raison de la presence
de ces individus s'est indign Eliphte St Pierre.


Scandale judiciaire et documents FRAPH...


Agence Hatienne de Presse
Aucun procs quitable des crimes ou massacre
commis pendant la priode du coup d'Etat de 1001 n'est
possible sans les documents du FRAPH et des FADH, selon
le responsible du Comit de Dfense des Droits du Peuple
Hatien, Ronald St Jean.
Ces documents avaient t confisqus aprs le
dbarquement des marines amricains en septembre 1994.
Selon Ronald St Jean, l'actuel gouvernement n'a
ni la capacity, ni la volont d'organiser un process srieux.
e Il a estim que le gouvernement amricain doit
imprativement remettre l'Etat hatien les 100 mille pages
du document saisi dans les locaux du FRAPH et du grand
quarter gnral.
Louis Jodel Chamblain condamn la prison
vie pour le meurtre de Antoine Izmry au procs de 1993
n'tait qu'un simple excutant a fait savoir M. Saint Jean
qui demand qu'un vrai procs soit organis pour les
auteurs et commanditaires des diffrents massacres
perptrs en Hati pendant la priode du coup d'Etat de
2001.
L'ancien Numro 2 du FRAPH Louis Jodel
Chamblain et l'ancien capitaine Jackson Joanis jugs par
un "tribunal criminal special" pour leur implication
prsume dans l'assassinat du commerant Antoine Izmry,
.ont t acquitts le mardi 17 aout.
Toutefois la justice retient les deux hommes en
prison sous d'autres chefs d'accusations don't l'assassinat
du pre Jean Marie Vincent et le massacre de Raboteau.
L'ancien chef de l'organisation paramilitaire et
l'ancien chef du service anti-gang avait dj t condamn


par contumace aprs le retour d'exil d'Aristide pour leur
Participation 'diffrents crimes commis pendant la priode
du coup d'tat militaire de 1991 1994. Plusieurs secteurs
ont exprim leur indignation aprs le verdict d'acquittement
prononc en faveur des deux hommes.
Le condamn par contumace Louis Jodel
Chamblain avait dcid de se constituer prisonnier la
suite d'un tte tte avec le ministry de la justice Bernard
Gousse.
Antoine Izmry assassin le 11 septembre 1993
devant l'glise du Sacr-Coeur de Turgeau avait t
entrain hors de l'Eglise par des membres du FRAPH et
execut sur place. Antoine Izmry .
L'un des avocats de Chamblain et Joannis Me
Rigaud Duplan a critiqu la decision du doyen du tribunal
d'ordonner le maintien en prison de leurs clients pour in-
culpation dans le massacre de Raboteau et l'assassinat du
pre Jean-Marie Vincent.
Il a ni qu'un massacre ait t commis Raboteau en 1994.
Selon lui le procs tenu sur ledit massacre a t une parodie
du procs caractre politique. Il a estim que ses clients
n'ont rien se reprocher dans ce qu'il appelle le soit disant
.massacre de Raboteau.
De son ct le responsible de la commission Jus-
tice et Paix le pre Jean Marie Hansens s'est dclare inquiet
d'entendre certain secteurs affirmer qu'il n'y a pas eu de
massacre Raboteau.
Il s'est demand pourquoi ces secteurs ont mis
tout ce temps pour parler de l'inexistence de ce massacre
qui avait t dnonc par les plus hautes autorits
ecclsiastiques des Gonaves.


IMPORTANT PUBLIC NOTICE

MIAMI-DADE HOUSING AGENCY ANNOUNCES OPENING OF APPLICATION
PERIOD-FOR PRJECT-BASED UNITS FROM AUGUST 16-27, 2004


Ajans Ljman Piblik Miami-Dade (MDHA) anonse
ouvti lis datant pou apatman estidyo yo ak apatman
yon chanm akouche yo nan pwoj yo (ljman piblik
ak reyabilitasyon modere).
Yop pral asepte aplikasyon moun ki elijib dapre sten
krit tankou revni ekonomik ak lot kalite rg etabli ki
disponib nan biwo MDHA yo, Biwo Team Metro yo,
Depatman Svis Sosyal Sant Svis Katye yo ak
branch prensipal bibliyotk Miami-Dade lan ak
branch rejyonal yo pandan peryd aplikasyon sa a de
16/08/04 a 27/08/04. Aplikasyon an ap genyen tout
enstriksyon li ak yon echantiyon.
Pou yo kapab mete aplikasyon an sou lis datant lan
se pou fanmi nou tonbe nan kategori ke yo made
an: pou yon estidyo se yon adilt oswa yon chanm
akouche se pou de adilt marye oubyen de fr oswa
s menm seks.
Pou yo mete nou sou lis datant lan, se pou nou voye
aplikasyon an pa laps bay MDHA Waiting List,
P.O. Box 421320, Miami, Florida 33242 epi se pou li
rive laps nan.dat 27/08/04. Nou rekmande nou
voye aplikasyon yo pa pbs stifye, priyorite konfime,
oswa livrezon konfime pou asire nou ke MDHA byen
resevwa aplikasyon nou an.
Yo va notifye aplikan yo ke yo resevwa aplikasyon
yo. Se yon tiraj san preferans kap ft pa yon konpit
ki pral chwazi aplikasyon ki pral sou lis datant lan. Si
yo ta deside ke yon aplikan pa elijib pou yo mete yo
sou lis datant lan, MDHA va notifye moun sa a alekri
sou desizyon sa a ak optionite pou yon chita tande
ki pa ofisyl.
Aplikan ki bezwen aplikasyon pou lojman sa yo nan
yon fma ki aksesib oswa ki bezwen asistans akoz
enfimite kapab rele 305-638-6464. Pou plis
enfmasyon, rele 305-644-5100; pou TDD rele
305-638-6014.


1 LOCATIONS FOR HOUSING APPLICATIONS


MIAMI-DADE HOUSING AGENCY
Central Office: 1401 NW 7 St.
Applicant Leasing Center: 2925 NW 18 Ave.
Coral Way: 2153 Coral Way
Region 1 office: 5200 NW 22 Ave.
Region 2 office: 450 SW 5 St.
Region 3 office: 26201 SW 139 Ct

DEPARTMENT OF HUMAN SERVICES'
NEIGHBORHOOD CENTERS
Opa Locka: 16405 NW 25 Ave.
Allapattah: 1897 NW 20 St.
Culmer/Overtown: 1600 NW 3 Ave.
Edison/Little River: 150 NW 79 St.
Wynwood: 2902 NW 2 Ave.
Naranja: 13955 SW 264 St.
Florida City/Homestead: 1600 NW 6 Ct
Caleb Center: 5400 NW 22 Ave., #304
Blanche MortonlHialeah: 300 East First Ave.
Frankie Shannon Rolle: 3750 S. Dixie Hwy
Richmond Hts Resource: 11277 SW 152 St.


EOUAL HOUSINd
OPPOR TU yIT


TEAM METRO OFFICES
Stephen P. Clark Ctr: 111 NW 1 St., Lobby
Caleb Center: 5400 NW 22 Ave., #702
Kendall: 11609 North Kendall Dr.
Melrose: 2340 NW 27 Ave.
Northeast: 1658 NE Miami Gardens Dr.
Northwest: 7630 NW 186 St.
South: 20505 S. Dixie Hwy, #1623
University: 1409 SW 107 Ave.
West Office: 3800 SW 137 Ave. 2nd FI.

MIAMI-DADE COUNTY MAIN &
REGIONAL LIBRARIES
Main: 101 W. Flagler St.
North Dade Regional: 2455 NW 183 St.
South Dade Regional: 10750 SW 211 St.
West Dade Rgional: 9445 Coral Way
West Kendall Reg: 10201 Hammocks Blvd.


Konte Miami-Dade ak Ajans Lojman Miami-Dade pa f diskriminasyon
ras, sks, koul, relijyon, eta sivil, peyi dorijin, enfimite, zanst,
oryantasyon seksyl, laj, gwoss, oswa eta familyal pou jwenn aks, plas,
oswa anplwa nan program oswa aktivite lojman yo.


MIMIF.

Ztlivcri


1







I L'EVENEMENT HAITI-BRESIL I


Page 17


Halti en march Vol. XVII fNo. -i. 3- ---

Haiti-Bresil : Retour sur le sens d'un match de gala


Port-au-Prince, 20 aot 04 [AlterPresse].- Avec
le match-vnement entire Haiti et le Brsil, termin sur
le score de 6 buts 0 (mi-temps 3-0) en faveur des
quintuples champions du monde le 18 aot 2004 au Stade
Sylvio Cator de Port-au-Prince, le Premier Ministre
Grard Latortue semble avoir gagn un pari.
Des interrogations fusent sur les functions
inavoues d'un match qui servirait, aux yeux
d'observateurs avertis, d'exutoire pour dcrisper la
situation politique l'intrieur du pays, pendant que des
decisions importantes sont prises par le gouvernement
provisoire.
Dj, le 16 aot, des contracts de plusieurs
millions de gourdes (il faut aujourd'hui environ 37
gourdes pour un dollar amricain) ont t passs par le
gouvernement provisoire avec des firmes hatiennes pour
la rfection de rues dans la zone mtropolitaine de la
capital.
SL'acquittement, l'aube du 17 aot 2004, des
accuss Louis Jodel Chamblain (ex numro 2 de
l'organisation paramilitaire dnomme Front pour
l'Avancement et le Progrs Hatien FRAPH) et de
Jackson Joanis (ancien responsible su Service Anti-gang
de Port-au-Prince), dans un procs bcl , n'ayant pas
fait la lumire sur les circonstances de l'assassinat le 11
septembre 1993 de l'ancien supporter d'Aristide, semble
tre pass inaperu dans l'opinion publique national.
Le match Hati / Brsil aurait relgu aux
oubliettes la tenue des assisses criminelles dans la capital
hatienne, le problme d'augmentation de traitement
soulev par une parties des correcteurs des examens
officials du Baccalaurat 2004, les prparatifs pour la
prochaine rentre scolaire de septembre 2004, les frasques.
enregistres il y a peu au sein du Conseil Electoral
Provisoire.
Le Premier Ministre semble avoir remport son
pari de pacification malgr des tentatives, en dbut de
matine du 18 aot, de secteurs apparemment lis
l'ancien rgime d'interdire le dferlement populaire pour
accueillir les joueurs brsiliens considrs comme les
.dieux du football mondial. *


Par des barricades de pneus enflamms, des jets
de pierres, les partisans lavalas, qui ne dmordent pas de
leurs lans de violence, ont essay nouveau de raviver
une tension politique encore latente. Ils en sont mme alls
accuser Ronaldo Luis Nazario de Lima, l'attaquant
vedette de la selection brsilienne de football, d'
assaillant , estimant que la manifestation populaire'ayant
accompagn la rencontre historique de football du 18 aot
devrait avoir lieu sous le rgime dchu lavalas.
A la veille du match de football Hati-Brsil, trois
faits enregistrs Port-au-Prince ont intensifi les
proccupations sur de possibles regains de tension dans le
pays.
Le samedi 14 aot 2004, des partisans lavalas ont,
avec leur arrogance coutumire, exprim dans les rues leur
rejet de la rencontre de football prvue pour le 18 aot et
ont nouveau appel au retour de leur chef, l'ex-dictateur
Jean-Bertrand Aristide.
Le dimanche 15 aot, d'anciens militaires hatiens
dits dmobiliss, qui avaient particip au movement ayant
conduit la chute du rgime lavalas, ont tenu, munis
d'armes lourdes, une march militaire, au course de laquelle
ils ont exig du gouvernement provisoire la satisfaction
de leurs revendications : one decision effective concernant
leur statut et leur rle en ce qui a trait la scurit national,
le paiement de dix ans d'arrirs de salaires (1994 -2004)
et de leurs fonds de pension.
Le mardi 17 aot 2004, des membres de la
Compagnie d'Intervention et de Maintien de l'Ordre
(CIMO), une des units spcialises de la PNH, ont menac
de se mettre sur pied de guerre pour affronter les militaires
dmobiliss qui auraient humili quelques-uns d'entre eux.
Ils ont simultanment lanc des mises en garde muscles
l'endroit du Premier Ministre Grard Latortue et du
ministry de l'Intrieur et de la Scurit national Hrard
Abraham, lieutenant retrait des anciennes Forces Armes
d'Hati qui avait remis la direction du pays, en mars 1990,
un rgime civil prsid par l'ex-juge Ertha Pascal
Trouillot la suite d'un movement insurrectionnel contre
le gouvernement militaire de Prosper Avril.
Ces trois faits d'actualit mritent une attention
srieuse, d'autant qu'il s'agit d'un secteur (lavalas) et de


deux corps (militaires dmobiliss) arms. Il ne s'agit pas
vritablement d'un jeu, en considrant les nombreux actes
de banditisme, de viol, de vols de vhicules et de
kidnapping enregistrs ces derniers mois dans le pays,
auxquels sont associs d'anciens policies (autre group
arm), comme c'est le cas cette semaine d'un ex-membre
de l'Unit de Scurit Gnrale du Palais National
(USGPN) qui figure parmi les personnel apprhendes
par la PNH sur la route neuve, dans l'aire de Cit Soleil.
A l'exception de quelques spots commerciaux,
aucun contenu ni champagne social spcifique n'ont
prcd l'vnement sportif en'ce qui a trait au
dsarmement des groups arms, la convivialit ou la
comprehension mutuelle entire citoyennes / citoyens, la
rupture d'avec les dissensions, discordes et conflicts
internes. Encore une fois, les dirigeants d'Hati ont rat
un moment unique pour partir sur de nouvelles bases...
Quoi qu'il en soit, toutes les classes confondues
s'taient retrouves au Stade Sylvio Cator pour assister
au match de gala termin sur le score de 6 buts zro en
faveur de la selection national de football du Brsil qui a
inaugur la pelouse synthtique rapide du stade
cinquantenaire d'Hati.
La selection national hatienne n'a pas dmrit,
mme si des spectateurs regrettent son absence de
percussion qui lui aurait permis de sauver l'honneur devant
les buts adverse. De toutes faons, le score du match ne
compete pas vritablement, vu que l'enjeu tait autre.
C'est la premiere fois, pendant ces dernires
annes, qu'une victoire de la selection national de football
du Brsil n'a pas entran de liesse populaire dans les rues.
Les rues taient toutes tranquilles au soir du match du 18
aot, ce qui contrast avec la ferveur entrane par le recent
succs du Brsil en Copa America en juillet dernier.
Peut-tre que l'orgueil et le sentiment
nationalists des Hatiens ont t fouetts, l'ide que les
compatriotes de la selection national auraient pu faire
mieux face au Brsil qui ne leur a pas donn de cadeau et
qui a marqu 6 buts sur des actions habilement orchestres
par leurs joueurs.
Grard Latortue espre, avant fvrier 2006,
parvenir rnover au moins deux autres states sur le
(voir nage 201


rON AN


SE


i 3 1 DAWOUT. SE

POTINITE POU W FE

YO TANDE VWA W.


ALOSKE ASIRE W BYEN


KE W


VOTE. PASKE CHAK VOT


KONTE-MEN NOU PAP KAPAB

KONTE PA'W LAN SI W PA VOTE


r7W vf

annoArcui ,q 0% fax


305-499-VOTE (8683)

http://elections.miamidade.gov


Mercredi 25 Aot 2004
,.x,.....a..- Y in- ui V t, l an


4'i


i







Mercredi 25 Aot 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 30


Badminton
Baseball
Boxe
Course
Cyclisme
Escrime
Football
Gymnastique
Halterophilie
Handball
Hockey
Javelot
Judo
Kayak
Lutte
Basketball
Natation
Pentathlon
PingPong
Plongee
Saut
Softball
Taekwondo
Tennis
Tir
Tiralt ar
Triathlon
Voile
Volleyball
Waterpoto


Allez de PERRON CARMIN, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


HORIZONTAL
1. Fonction de celui qui court le
premier marathon -
2. Se meut dans l'eau -
3. Condamnation 4. Argon Tissu -
5. Article Brome 6. Defait -
7. Majestueux 8. Utilise Terroriste.
VERTICAL
1. Championne olympique en natation -
2. Sans fin 3. Mollusque -
4. Aluminium Matin 5. Escompta -
6. Benefice Couche 7. Moi Ramolli -
8. Remplit de grain.


g t ,''I


SGrille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl. 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: enMarche@haitelonline.com
URL: http://vwww.haitienmarche.com

5H 6H30 BON REVEIL EN MUSIQUE


6H30 7H00


7H00 9H30








7H00 9H00


10H00 -Midi




Midi-Midi 15



Midi 15 2H00



2H00 3H00


3H00 5H00


5H00


AU PIPIRIT CHANTANT
Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Edtorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc-
L'Editorial de Marcus

MELODIE MATIN du Samedi
avec Fequire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
Avec Jacques Lacour
Chaque Dimanche Textes et Prtextes
avec Dominique Richez

LE MIDI
Un Rsum des Informations
avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
Elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emissions de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

Nouvel 5
avec Vilette Hertelou
5H 7H chaque Samedi: ATTITTUDE
emission Sant


SPORT
Jacky Marc


6H00 7H00

7H00 8H30


8H30 9H00

10H00


LES TOP 10

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)


Jazz at Ten
Chaque Mardi Jeudi

Sous le Kiosque Musique
Dimanche Chita Tand 5H 6H PM

9H00... x du mat CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir
l'mission de Lucien Anduze


En bref
(suite de la page 2)


000..


nouveau procs. Pour d'autres informations prire de contacter Jocelyn McCalla (212) 337-0005 ext. 231
Amnesty International accuse le gouvernement intrimaire de vouloir perptuer
l'impunit en Haiti ... L'organisation international des droits humans Amnesty International a fait
savoir le mardi 17 aot que le gouvernement intrimaire hatien n'a nullement la volont de combattre
l'impunit en Hati. Selon Amnesty, plusieurs raisons prouvent qu'il s'agit d'une parodie de.justice et
l'organisation cite l'absence d'interrogatoire et d'investigation d'un quelconque cabinet d'instruction. Amnesty
rclame donc la reprise du procs Chamblain. Enfin Amnesty International insisted sur le fait qu'il faut que
Justice soit rendue aux victims des crimes commis par les anciennes forces armes d'Hati et des membres du
FRAPH au course de la priode du coup d'tat du 11 septembre 1991.

Hati aux Jeux Olympiques d'Athnes ... Hati est reprsente aux Jeux Olympiques d'Athnes (
Grce) par une dlgation de 11 membres. En voici la composition : Andr Berto (20 ans) Boxe, Jol Brutus (
30 ans) Judo, Dominique de Grammont (25 ans) Track & Field, Dadi Denis (28 ans) Track & Field, Nadine
Faustin (28 ans) Track & Field, Huguens Jean (23 ans) Track & Field, Mose Joseph ( 22 ans) Track & Field,
Ernst Laraque (33 ans) Judo, Marc Narcise (27 ans) Track & Field, Tudor Sanon (20 ans) Tae Kwon Do

L'UNICEF organise la participation de centaines d'enfants issues de milieux
dfavoriss au Match pour la Paix entire le Brsil et Hati ... Le mercredi 18 aot 2004, trois
cents (300) enfants en situation d'extrme vulnrabilit bnficiaires de diffrents projects appuys par le Fonds
des Nations-Unies pour l'Enfance (UNICEF) ont assist au Match pour la Paix entire le Brsil et Hati sous le
slogan "Avec les enfants, on gagne toujours". Ces enfants gs de 6 12 ans sont issues des centres d'accueil
d'enfants de rues et en domesticit de Lakay,-Lakou, TIMKATEC ,CAD, Timoun k kontan o ils reoivent des
services de sant de base, d'ducation et d'activits socio-culturelles. Pour ce grand vnement en faveur de la
Paix en Hati, I'UNICEF a remis la Fdration Hatienne de Football des maillots destins aux porteurs de
drapeaux, aux ramasseurs de balles, aux jeunes joueurs du match prliminaire prvu entire le Bel-Air et Cit
Soleil et aux accompagnateurs des deux quipes nationals. On estime que plus de la moiti des enfants d'Hati
ont t directement ou indirectement affects par la rcente crise politique en Hati. Les estimations rvlent
qu'il y aurait environ 7.000 enfants de rues, et 200.000 orphelins du SIDA.

Ronaldo accompagn d'un enfant infect par le VIH sur le terrain de jeu ... Dans le
cadre de son plaidoyer en faveur des orphelins du SIDA, le joueur vedette de l'quipe du Brsil, Ronaldo, a t
accompagn de Donald, un enfant de quatre (4) ans, infect par le VIH vivant au foyer de la Maison Arc-en-
Ciel. Donald a t abandonn par sa mre l'hpital et rfr la Maison Arc-en-ciel en Avril 2001; il est g
de 4 ans et est sropositif. Aucune information n'est disponible sur sa famille. Il reoit les anti-rtroviraux
depuis 2002 grce au soutien de l'UNICEF et se porte trs bien. Il est un enfant trs joyeux et adore jouer au
ballon. Il commenceia la maternelle en septembre 2004.

La CARICOM renvoie Novembre la prise d'une decision sur Hati... A l'issue de la
rencontre du mercredi 18 aot, au course de laquelle la Communaut caribenne devait annoncer si oui ou non
elle reprenait les relations diplomatiques avec Hati relations interrompues depuis l'installation au pouvoir
d'un gouvernement intrimaire dirig par le premier ministry Grard Latortue les leaders de la CARICOM ont
dcid de reporter novembre l'annonce d'une decision sur le sujet. On sait qu'il y a beaucoup de divisions
parmi les leaders du bloc regional au sujet de la position adopter concernant Hati. C'est au sommet de
Trinidad en novembre prochain que la decision sera communique au public. Nos frres et soeurs d'Hati
ont besoin de notre assistance actuellement. Nous ne devons pas les dsappointer, a dclar le Premier
ministry de la Grenade Keith Mitchell expliquant que la CARICOM avait besoin de davantage de temps pour
statuer sur la question. Mitchell, chairman de la CARICOM, a fait cette declaration au course d'une visit
Trinidad.

Hatiens dtenus dans les Virgin Islands ... Les autorits de Virgin Islands dtiennent 32 immi-
grants illgaux, surtout des Hatiens et des Dominicains don't le bateau avait chou contre un rcif pas trop loin
de Sainte Croix, le mardi 17 aot dernier. Tous sont en bonne sant, ont fait savoir les autorits de Virgin
Islands.

Sminaire de formation l'intention des journalists ... Clture le vendredi 20 aot de la
rdition de la premiere session du sminaire de formation organis par la Fondation Nouvelle Hati en
partenariat avec l'Association Nationale des Mdias Hatiens et la-Coopration Franaise, via l'Ecole
Suprieure de Journalisme de Lille. Ce sminaire, organis cette fois-ci l'intention des mdias, pour la
plupart non-membres de l'ANMH dixitt le president de la Fondation), a accueilli au total quatorze journalists.
A l'occasion de la remise des certificates, le Prsident de I'ANMH a tenu saluer les formateurs pour leur
contribution la russite de ce sminaire. Richard Widmaier a par ailleurs invit les participants mettre
profit l'exprience partage au course des sances de formation. De son ct, le Prsident du conseil de direction
de la Fondation Nouvelle Hati s'est rjoui de l'intrt manifest par les journalists pour participer ce
sminaire. Reynold Bonnefil de la Fondation Nouvelle Hati est d'avis que les notions acquises permettront aux
participants de combler les attentes dans le context de la conjoncture lectorale. Le responsible de la FNH
croit qu'avec ce sminaire, les journalists exerceront leur mtier avec beaucoup plus de professionnalisme.

Affaire de Policiers kidnapps dans le Plateau Central : Rmissainthe Ravix nie toute
implication des militaires dmobiliss dans l'enlvement d'un group de 5 policies L'ancien capitaine
Rmissainthe Ravix a dmenti les dclarations selon lesquelles des militaires dmobiliss seraient impliqus
dans l'enlvement d'un group de 5 policies Morne Cabris.Les dclarations des policies se situeraient
dans le cadre d'un montage visant perturber le match Hati-Brsil, a lanc Ravix, affirmant que de l'Afrique
du Sud o il vit, le president Aristide serait derrire cette affaire. Le porte-parole des anciens militaires du
Plateau Central a dclar qu'il mettait les policies en dfi de prouver que ses collgues sont impliqus dans les
actes de kidnapping.


Page 18


JEUX


Wiltshire
Worcs


Solutions de la
semaine passe:


DAME ES

MAT E E S
M AUTIEIEIS
M iT E M
MIUIRIEIEIS


CAR NM I N

Solutions de la
semaine passe:
' L A, B T F 0 ST o L E V A
iLE'EJ (' FY E K C O/) V A
A E M C C \'\L H T/A/I R T)
B G S T U A E O/A B
N 1 UO
N OIL H T A T NC8X L
A L C R A L A/1 /lXAX^W L
H P Y C S L 0
Hlv cL P
illoX%/,/o/s/v', k\ sL
"L I,/W/'o L 0o w K-, A .
/L/ E S A B)fA
A/ X 0 N O P G s //
U(E M I RC S(E)S(/ O C)


SBCBBLE
Arrange les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

K H

REE

MS


Solutions de la semaine passe
AINXIETE

i 1


5H30


I


'I


,dMvl- 12


I


I


P E RIRIO N







Mercredi 25 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 30


1 ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


-1 Page 19


AYITI KIBA

BRADSOU-BRADSA
Ak: "ddy Garnier

2-m pati
Se byen dilere mwen pa t'ka rete pi lontan,, fk m't'ale.
Men tit kk konferans yo te bay nan festival Del Car-
ibe- a, ki ka svi nou km referans sou lakilti nou ak
relasyon nou ak pp Kiben- an.
-Bicentenario de la revolution Haitiana.
- Haiti : Migraciones, etnicidad y relaciones
intracaribenas La inmigracion negra a Santiago de Cuba
a partir de 1799. (Olga Portuondo)
-Migracion haitiana : proletarizacion y
aculturacion(1914-1930) (Dr. Jorge Ibarra)
-La reparticion forzosa de los haitianos de Cuba. (Joel
James.) Algunos aspects ethnodemograficos de la
migracion haitiana a Republica Dominicana. (Reina C.
Rosario)
-Conferencia La Musica Haitiana : su expression coral,
por el maestro Electo Silva. Presentacion del libro Haiti
canta.
-Conferencia Significado, dimension y alcance de la
revolution haitiana. Por Dr. Guy Alexander.
- Panel: La revolution haitiana y su repercusionen el
pensamiento caribeno y las relaciones internacionales
del mundo.
- La revolution haitiana: el que hacer de lo impensable
en el discurso occidentalista. Dr. Agustin Lao-Montes:
Hati y la razonsubalterna: dela revolution haitiana a los
movimientos anti-imperio neoliberal. Dr. Gardy Guiteau:
- Revolucion sin liberation: desconstruyendo la
masculinidadhegemonico en Haiti. Dr. Anton Allahar
-La revolution haitiana en la formacion de la
nacionalidad dominicana y su influencia en la cultural
de la region oriental de Cuba. Dr. Hebert Perez.
-Haiti en Jose Marti. Dr. Antonio Escalona:
- Haiti y su repercusion en el pensamiento de Antonio
Maceo., Joel Mourlot
-Presencia franco-haitiana en las guerras de
independencia cubanas. Jesus Garcia. Haiti y Venezuela
en tiempos de Revolucion.
-Haiti en Alejo Carpentier Alejo Carpentier y Haiti -
Louis Philippe D'Lambert.
-Haiti siue estando en el reino de este mundo. Rafael
Carralero.
-Panel : Haiti, historic, cultural e identidad.
-Haiti : mito y realidad.
- Struggle, and Vision in Haitian Art. Dr. Montillus
-Jacques Roumain : Compromiso politico y nacimiento
de la ciencia antropologica en Haiti. Dr. Andre d'Ans.
-Vodu y Cristianismo en Haiti. Dr, E Voltaire.
-Haiti visto por la promera ocupacion norteamericana.
Lic David Gonzalez.
-El tambor Assotor de Benin a Haiti. Walterio Lord.
-Vodu y literature del caribe anglofono. Pauline Melville,
-Descolonizacion e identidad : El Gaga como expression
caribena en Haiti, Cuba y Republica Dominicana.
Dagoberto Tejada.
-Haitianos y descendientes en Guantanamo : matices de
un pesado lastre.
-La presencia haitiana en Cuba sus implicaciones
culturales.
-La presencia haitiana en la Cohabita, Camaguey
-Presencia haitiana en en Ciego ivila.
- Una familiar cubano haitiana en El Cobre.
-La comunidad cubano-haitiana de Barranca.
-Una Mambo cubana.
-Un haitiano en la guerrilla del Che.
-Mounn ki bezwen pran plis enfomasyon sou Fiesta del
caribe a, y'a vale sou sit entnt sa yo :
http://www.cultstgo.cult.cu/caribe/
Shttp://www.cmkc.co.cu/2004/Cultura/
FESTIVAL202004.htm
http://www.cultstgo.cult.cu/boletin.htm
http://www.pbs.org/buenavista/music/atumba-
francesa.html
http://www.afrocubaweb.com/photopages/
banrrarraphotos.htm
^ Eddy Garnier
Canada


CACEC envite tout mounn nan youn
Conferans sou Kilti Ayisyen nan Dyaspora ak
Konferansye: Jan Mapou ak Carl Fombrun 12
Septanm 2004 nan Edisyon Senior 62nd Street
NE 5 Av. Siveye anons yo pou detay.


18 DAWOU

ANIVESE LANMO

JACQUES ROUMAIN
ak : Dr. Ernst Julmus (alyas: Degoutan)
18 out 2004 se anivs lanmb youn nan
pi gran ekriven ayisen pou 20 me. syk-la, youn
ekriven ki te gen youn renome ent nasyonal, nou
ta site Jacques Roumain. Wi, 18 out 1944 Jacques
Roumain tonbe. Youn ti tan apre, dnye, liv ke-1 te
fin ekri pandan-1 te Meksiko, 7 jiy 1944 t'ap pral
casel zo:" Gouverneurs de la Rose", ki rete you
fenomn man literati peyi d'Ayiti.
Jacques Roumain fet Ptoprens, 4 juin 1907- Li
kb manse lekl li nan Senlwidegonzag epi l'al fini-
1 au Swis avk au Frans.
Li tounen Ayiti an 1927, nan epbk
foundasyon "La Revue Indigne ak ekriven tankou,.
Emile Roumer e Normil Sylvain. Docteur, Jean
Price Mars nan Ainsi Parla l'oncle" te bay
mouvman endijenis lan anpiljart. Nan menm epbk
la, Jacques Roumain, nan tout jens li, avk tout
foug militan san repwch li, te pran plas li nan
mitan endijenis yo. Revue Indigne nan pa
t'rete lontan, li dire slman young lane, men
mouvman-an te gaye, nan liv tankou nan konsyans
entelektyl epk la, ki t'ap toufe anba lokipasyon.
Nan Revue Indigne>, Roumain ekri
anpil atik ki make jens epk la. Nan menm epbk
sa -a, li te kmanse tradui powm Panybl, Angle
avk Alman.
Apre sa, li fonde lig jen s Patriybt
Ayisyen. Nan lane 1929, Roumain pral pran prizon
pou patisipasyon-1 nan grv etidyan Damyen yo.
Premye kout prizon sa-a pa t'dire anpiL Nan lane
1930, li pibliye "La Proie et l'Ombre ". An 1931,
kousoukou li ban nou "La Montagne Ensorcele"
avk les Fantoches ". An 1933, Roumain pibliye
"L'analyse schmatique youn entwodiksyon
doktrin kominis lan an Ayiti. L Roumain fme
Pati Kominis la an 1934, l sa-a se te gwo jwt.
Apre arestasyon-l, youn tribinal milit jije
Roumain epi kondane-1 pou 3-an prizon. Depi
nan prizon an sante-1 t'ap deteryore. L li lage, an
1936, li tounen an Ewp tankou pou l'tajwenn
libte-1 men se te youn ekzil.
Nan vwayaj sa-a, li tabli nan Pari, toupre
plas Dofen. Se nan epbk sa-a, etnoloji kmanse
enterese-1. Li antre nan inivsite La Sorbone
kote-1 kmanse etidye antwopoloji, syans ki pral
pmt li konprann plis ank, peyizan ayisyen an.
An 1939, li pase youn lane Kiba. L desym g
mondyal la kmanse, Roumain rantre nan peyi
meriken, nan menm epk la li pibliye "Les griefs
de l'homme noir", youn atik kont rasis nan peyi
Etazini.
An 1941 Lescot vin prezidan. Roumain l sa-
ajwenn pmisyon pou-1 tounen an Ayiti. Tounen li
tounen li fonde Biwo Etnoloji avk Dokt Jean
Price Mars km direkt Ant 1941 ak 1942,
Roumain rantre nan batay kont kanpay
koukouwouy dy vodou ak youn michan polemik
avk P Foisset ki te prezante visyon legliz Katolik.
An 1942, Roumain fe enprime "Bois d' Ebne",
youn liv pwezi ki konsakre Roumain, youn po t
maton, ki metrize fraz pwetik li korkteman. An
1943 Lescot chwazi Roumain km chaje daf nan
Anbasad Ayiti, nan peyi Meksik. L sa-a,
Roumain tou pwofite fini woman Gouverneur de
la rose.
Apre liv nou site deja yo, Roumain ekri
anpil atik pou journal *etranje li ekri an Franse,
Angle, Alman Pnayl "La poesia como arma"
se younn nan d nye atik ki te part nan Gaceta
del Caribre, youn revi kiben, ki part
chakmwa, an janvye 1944. V Degoutan
m Ia


Lionel Desmarates nan Miami. Ekriven,
powt, dramatic, jounalis Lionel Desmarates
te nan Miyami pou youn ti vakans dokt.
Atyaba pou ou Kouzen!


KONKOU LOGO

POU

HAITIAN AMERICAN

HISTORICAL SOCIETY
Nan preparasyon konkennchenn moniman
istorik nan Savana nan eta Joji, nan peyi Etazini,
Haitian American Historical Society (HAHS)
bezwen konkou ak sip tout Ayisyen. Pwoj sa-a,
se pa youn pwoj youn mounn osnon youn gwoup
mounn. Se pwoj noutout. Se pwoj tout Ayisyen
natif-natal. Se konsa, pou penmt atis ak etidyan
nou yo patisipe nan pwoj -a Haitian American
Historical Society ap bganize youn michan konkou
pou chwazi youn senbolik pou
ganizasyon-an. Konkou-a kmanse 20 Dawou
2004. L'ap fini Premye Oktb 2004. rezilta-a ap
bay 17 Oktb nan youn seremoni espesyal nan Sant
Kiltirl Mapou pandan young konferans sou Jean-
Jacques Dessalines ak Profes Jean-Claude Exulien
e Profes Claude Charles.
Kondisyon yo byen senp:
-Prepare youn LOGO an koul ki eksprime .
vizyon Haitian American Historical Society.
-Chak atis gendwa soumt 2 LOGO (pa plis) ak
esplikasyon logo-a
-Konkou-a louvri pou tout mounn
-Depoze logo-a nan HAHS osnon nan Libreri
Mapou
- Loreya-a ap resevwa $500.00
-Atis la pa bezwen la nan remiz pri-a
-HAHS pa p'retounen okenn logo apre konkou-a.
Logo yo se pral propriyete ganizasyon-an
-Mete non, adrs ak telefn epi depoze osnon
voye Logo-yo nan:
Haitian American Historical Society: 9822 NE
2nd Avenue, Miami, FI 33138 Osnon nan Libreri
Mapou: 5919 NE 2nd Miami, Florida 33138
Pou plis enfmasyon rele: Haitian-American
Historical Society nan : 786-621-0035 ou 786-
412-1014 ou 954-274-5837
Website: "http://www.haitianhistory.org


SAMDI.4 SEPTANM

GWO

KANDYANWOU

NAN LITTLE HAITI
Banbch kiltirl nan tout Miyami pou
selebrasyon Ft travay. Pou 4m fwa Sosyete
Koukouy an asosyasyon ak young bann lbt atis
nan HAND ki se Haitian Artists Network
pral patisipe nan program Discover Miyami
Dade County ak City of Miami ap prepare
pou 4 Septanm. Ofisyl yo ap fmen NE 2nd
Av depi 59-m Ri rive 59 m Teras. Mizik,
chante, danse, manje ayisyen, penti ayisyen,
atizay ayisyen tousa pral ekspoze pou piblik
la. Men se pou ki piblik? Eske se pou piblik
ayisyen-an? Repons lan se wi e non. Se zaf
pa-n premye mounn ki pral apresye-1 e admire-
1, se noumenm Ayisyen. Men, Ofisyl yo mete
otobis pou mounn al vizite kominote panybl
yo, Ewopeyen yo, juif yo, Afro-Meriken yo,
ak noumenm ayisyen.
Aktivite-a ap derape a 1- nan apremidi pou
l'fini a 7- diswa. Ap gen Gwoup rasin
'DJANAYE, CACEC, HAYO, HAYOT, Ingrid
LLera, Majisyen Fritzner Paul, Sosyete
Koukouy Homestead Koukouy Miami,
Koukouy Tampa Bay, Youn tralye atis ak
ekriven ak atis pent ap la; tankou Darleus,
Duval, D'Or Marc Arthur. Antre gratis.
Mennen ti lanj yo. Mounn ki vle vann manje
osnon espoze machandiz, Arts & Crafts osnon
penti, eskilti tanpri pran kontak ak Jan Mapou
vit-e-prese. ANTRE GRATIS 305-757-9922


-1








I L'EVENEMENT HAITI-BRESIL I


Mercredi 25 Aot 2004
HUt; en ir.n 1 Y TIT XIII N 10


Haenti-Brsil : Retour sur le sens d'un match gala

Ha'iti-Bresil: Retour sur le sens d'un match de gala


(suite de la page 17)
territoire national en plus de celui de Port-au-
Prince, question de doter le pays d'infrastructures
augurant d'une reliance effective du sport-roi en
Haiti.
La Fdration Hatienne de Football
(FHF), qui clbre son centenaire en 2004, n'a pas
encore dfini de plan de suivi aprs le match du
18 aot. Cela fait environ une anne qu'il n'y a
pas de competition de premiere division sur le
territoire national.
Dsormais, ces dirigeants devraient
dployer davantage d'efforts pour mieux planifier
de tels vnements en dehors des carences
flagrantes releves dans l'organisation du 18 aot :
problmes de cartes d'accrditation, absence de
transparence sur les lieux de vente de billets
d'entre, rion tenue de conferences de press
d'aprs-match.
Quels profits aura tirer la jeunesse
hatienne de l'vnement historique du 18 aot
2004 Port-au-Prince ? Quelles dispositions seront
prises par la FHF pour encourager la competition
tous les niveaux ainsi que les diffrentes
selections se frotter avec les meilleures quipes
de football du Monde et ainsi reliever le niveau du
football national ?


L'UNICEF a profit de l'vnement pour faire des enfants
heureux, don't certain porteurs du VIH


La selection brsilienne posant avec des enfants hatiens don't la carte d'admission a t paye par l'UNICEF
photo Yonel Louis/HenMl
I Restaurant
MilJWiatL.k-.. en Vente


VIVE LES VACANCES!


En utilisant les services de CAM, la compagnie la plus rpute et la plus fiable
sur le march des transferts sur Haiti,
vous vous assurez que votre famille passe des vacances de rves.
Tout transfer effectu partir des USA ou du Canada jusqu' 5 heures RM.
(le soir) a la garantie d'tre livr en moins de deux heures son destinataire
(pourvu qu'il/elle soit present la livraison).

Lorsqu'on veut le meilleur, on fait confiance au leader!

CAM, une tradition trs imite mais jamais gale.


Notre difference c'est notre service!


Autoris par les dpartement bancaires de New York, New Jersey. Connectcut
Rhode Island. Massachusetts, Washington DC, Georgie et Floride


Excellente position avec
beaucoup de traffic
automobile et de
pitons.
Trs bon aussi pour Bal,
Ftes ou autre
divertissement.
Capacity de 120 places
avec possibility
d'expansion.
5.000 pieds carrs.
Immense parking.
Tout acheteur qualifi
avec down payment
pourra dterminer le
montant de ses
mensualits
Tl: 954-977-7085

Mlodie

103.3 FM
Port-au-Prince Haiti
Avec Mllodie FAM, la
Vie n 'estplus la mme.


Programme du
Dimanche:

7 heures AM

L'Heure Classique
S10 heures:


Textes et Prtextes
avec Dominique
Richez
Midi : L'heure du Jazz

2 heures PM

La Chanson franaise

3 heures :
Le Bon Vieux Temps
6 heures: Varits

9 heures PM

Jazz inspired

Judy Carmichacl

et ses invits
10heure PM

Melodie Times

I1 heures : Encore
plus de musique...


Page 20


V




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs