Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00223
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 18, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00223
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text



i
'I


Hati en Marche dition du 18 au 24 Aot 2004 Vol. XVIII No. 29


Mandela rencontre
JOHANNESBURG, 13 Aot L'minent Mandela a rencontr vendredi le president hatien en
homme d'Etat et ex-prsident sud-africain Nelson exil Jean-Bertrand Aristide pour la premiere fois depuis

A PORT-AU-PRINCE DEMONSTRATION
DE FORCE DES MILITAIRES DEMOBILISES



S- ""


Ens iron 500 anciens militaires venant de plusieurs dpartements du pays ont dfil dimanche au
Champ-de-Mars, devant l'ancien Quartier Gnral de l'Arme d'Haili. demandant la reconstitution
des forces armes dissoutes en 1995 lors par le president Aristide photo Yonel Louis


Aristide


que ce dernier est arriv en Afrique du Sud en mai dernier.
"Nous sommes heureux de rencontrer le Prsident
Mandela. Nous oulons seulement le remercier de ce qu'il
a faith pour Hafii et pour le monde enter" a dclar M.
Aristide au reporters durant une br\ e sance de photo avec
son pouse Mildred et M. Mandela.
Aristide a tenu un profile bas durant son exil. qui a
soule% beaucoup de critique de la part de l'opposition sud-
africaine accusant le gouernement de s'acoquiner avec un
homme qui est accus dans son pays de \ iolations de droits
humans.
De son ct, le gouvernement de Prtona maintient
que Aristide a t % iciime d'un brutal changement de rgime.
ralis avec la bndiction des Etals-Unis. et soutient un
appel adress aux Nations Unies pour mener une
investigation dans les vnements entourant le dpart du
chef de l'Etat hatien le 29 fvrier 2004 au milieu d'une
insurrection arme.
Le president sud-africain Thabo Mbeki a t un
supporter solid d'Aristide et le seul chef d'Etai tranger
avoir assist la clbration du bicentenaire de
I'indpendance d'Ha'ti au commencement de l'anne alors
qu'Aristide tait encore au pouvoir.
Le gouvernement sud-africain a rejet les critiques
de l'opposition et des mdias sur son financement de l'exil
d'Aristide don't son lo.er et les frais scolaires de ses deux
filles. Selon le gouvernement. Aristide a laiss son pays la
nuit du 28 au 29 fnrer sans avoir eu le temps de rien
prendre.
Nelson Mandela, qui a aujourd'hui 86 ans. et s'est
largement retire de la \ ie politique, a remerci Ainstide pour
sa visit.
(voir Nlandela-Aristide / 3)


HAITI-POLITIQUE

Du pain ou des jeux ?


Jackson Joanis et Jodel Chamblain
comparaissent lundi aux assises

.. .,
/i-'/ l -
;-* -'b-'


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE. 16 Aot Le
gouvernement intrimaire a enfin marqu un
point: c'est le grand sho\v de ce mercredi 18
Aot Port-au-Prince a'c les plus grande
stars du football. Ronaldo el Co. Un
\nement pour une loi-s sans prcdent.
Cependant Grard Latortue notre
premier ministry et premier des ministres. y
comprise des sports) ne va pas s'arrter en si
bon che-min. Le ministry de la Dfense de
l'Argentine. en \ iiite la semaine dernire, a
annonc l'arrive bientt de son president.
Nestor Kirchner. Et bien entendu aussi de la
s-leciion naiio-nale argentine. Et ainsi de
suite.
Toujours la semaine der-nire, formation
d'une commission officielle pour une nou-
velle clbration du bicentenaire de l'ind-
pendance t. 1804-20041 a\ ant la fin de l'anne,
avec sa tte l'historien et home politique
Leslie Manigat.
Un gouvernement dit techno-
cralique replace un autre dnonc pour son
populisme (Aristide), mais c'est pour avoir
recourse lui aussi la recette politique la plus
vieille de l'humanit, le "panem el circenses"
les empereurs dle la Rome dcadente. Du pain
cl des jcu\ !
(voir.Ieu\x / 4b


BATAILLE DE PUBLIC RELATIONS
La "Croisire 2004" change sa destination pour
ne pas "lgitimer" le pouvoir intrimaire e,


Declaration

de John

Kerry

sur Hati P.4

VENEZUELA

Chavez gagne

le Rfrendum
P.6

f Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email: pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com

l.ibr:ry of tCon.~rss #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,
WVsmli.lou., 'hlcao ; $ 100
Port-auPrin ;: 10 (tutiildc
ine p n EKsh ie andf Marr us In


1
















HATI-BICENTENAIRE
La Politique hatienne force une
croisire changer sa destination, titre le
Miami Herald.
La croisire 2004 clbrant le
Bicentenaire de l'Indpendance d'Hati place
500 voyageurs parmi eux des clbrits
noires et des leaders important au milieu
de la politique partisan hatienne. C'tait
suppos tre un voyage commmorant la
naissance d'une nation, et pas un plongeon
dans la politique hatienne. Mais c'est
exactement ce qu'est devenue cette excursion
de 7 jours dans la Carabe, pour commmorer
le Bicentenaire de l'Indpendance d'Hati,
pour les organisateurs et les 500 voyageurs
qui ont laiss le samedi 14 aot le Port de
Miami-Dade.
.Les passagers de la croisire,
comprenant la grande danseuse Katherine
Dunham et le Prsident de la National Urban
League, Marc Morial, se trouvent propulss'
en plein milieu de la guerre politique entire
partisans du president dchu Jean Bertrand
Aristide et ceux qui supportent le
gouvernement par interim ayant reu l'aval
de Washington. En consequence de la
pression exerce par des groups pro-
Aristide, les organisateurs ont annonc qu'ils
avaient effectu un changement majeur dans
leur itinraire pour empcher ce voyage de
devenir un instrument de propaganda pour le
nouveau gouvernement.
Au lieu de visiter les sites historiques
d'Hati, les passagers verront uniquement une
plage prive. Le chef organisateur de la
croisire, Ron Daniels, du Haiti Support
Project, a annonc la semaine dernire ce
changement d'itinraire. Cette decision, a
expliqu l'activiste dans un communique
auquel une large publicity a t donne, a t
prise aprs la dcouverte de l'utilisation que
le "gouvernement intrimaire voulait faire de
notre arrive dans l'le."
Donc au lieu de commmorer la
Revolution Hatienne avec toute une journe
d'excursions dans le nord d'Hati, avec visit
au Cap-Hatien, Milot et la Citadelle, les


NAGUA, 12 Aot Des boat-people
dominicains qui ont err en mer pendant deux
semaines ont dcrit mercredi dernier (12 aot)
comment des passagers ont attaqu une
femme pour sucer son lait et comment
d'autres sont morts de d-hydratation pendant
un voyage infernal qui a laiss 55 morts.
Certains passagers ont commenc
perdre la tte ds qu'il n'y avait plus d'eau et
de nourriture, a dit un survivant.
"Beaucoup ont saut tout
simplement dans la mer" selon Faustina
Santana, un des 39 survivants.
L'embarcation a t repre par des
pcheurs le mardi 11 aot quelque 30 miles
de son point de dpart, El Limon, qu'elle avait
laiss le 29 juillet. Les clandestins
dominicains cherchaient atteindre Porto
Rico la recherche d'un emploi et d'une vie
meilleure.
"Nous ne pouvons vivre avec ce que
gagne mon mari, aussi nous devions tenter
notre chance" a dit Odales de Jesus, 29 ans,
une survivante et mre des deux enfants don't
le visage est rempli d'gratignures.
Le bateau avait presque atteint Porto
Rico deux jours aprs avoir laiss la cte nord
de la Rpublique Dominicaine lorsque le
moteur est tomb en panne. Le capitaine
abandonna le navire en pregnant place bord
d'une autre embarcation de migrants
clandestins, en disant qu'il reviendrait avec
du secours.


S e2


EN PLUS ...


passagers accosteront l'enclave
touristique de Labadie. Le navire de
la Royal Caribbean Cruise Line est
attend Labadie, le jeudi 19 aot,
aprs des escales dans d'autres ports'de
la Carabe.
Ron Daniels n'a voulu faire
aucune declaration au Herald sans la
presence de Danny Glover, un partisan
cl de cette croisire qui l'a d'ailleurs
propuls dans les milieux culturels
afro-amricains pendant plus de deux
ans, avec la bndiction d'Aristide.
Daniels et Glover sont censes donner
une conference de press avant leur
dpart.
L'ambassadeur des Etats-Unis
en Haiti, James Fowley, a qualifi le
communique de press de Daniels "de
circulaire honteuse". Daniels, dit-il, a
succomb la champagne de
propaganda pro-Aristide, et ceci en
dpit des efforts du gouvernement
hatien pour prparer l'arrive de la
croisire avec des travaux
d'amlioration des routes et d'autres
measures.
"Pour les organisateurs, la
tournure actuelle et l'accusation que le
gouvernement se prparait utiliser
l'vnement pour dfendre sa
lgitimit alors que en fait ce sont
plutt les organisateurs qui faisaient
pression sur le gouvernement qui tait
plutt rticent recevoir la croisire
cause du manque de resources" est
tonnamment cruel, a declar Fowley,
dans une interview tlphonique depuis
Port-au-Prince. "C'est dommage qu'ils
laissent ainsi en plan des centaines de
petits commerants de Milot et de la
Citadelle qui espraient avec cette
croisire mettre Milot et la Citadelle
sur la carte comme destination future
touristique pour les Amricains a
poursuivi l'ambassadeur Fowley.
(voir Croisire / 3)


Il ne revint pas. Le bateau se
mit driver en mer, et le troisime jour
toute l'eau et toute la nourriture
chocolate sardines etc) taient
puises.
Les passagers avaient pay
$450 leur presence bord.
Beaucoup, surtout les plus
gs, commencrent mourir ds le
cinquime jour.
Le sixime jour, quelques
hommes commencrent demander
que les femmes, mme celles qui
n'taient pas allaitantes, fournissent du
lait.
Deux femmes qui allaitaient,
acceptrent. Une troisime qui refusa,
fut balance par-dessus bord.
La mre d'un bb de six
mois, Vernanva de La Cruz, 19 ans,
offrit son lait plus de 8 personnel.
"Ils commencrent se battre
pour parvenir mes seins", dit de La
Cruz, de son lit d'hpital. Elle avait des
bleus par tout le corps.
Le directeur de l'Hpital
Antonio Yapor de Nagua a dit une
station de radio que certain passagers
auraient recouru au cannibalisme pour
survive.
Mais un survivant l'a ni, en
disant: "Certains voulaient manger les
(voir Naufrage / 6)


EN BREF ...


Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


BATAILLE DE PUBLIC RELATIONS

La "Croisire 2004"

change sa destination


Trois presidents latino-amricains en Haiti cette semaine
Le president uruguayen, Jorge Batlle, sera en Hati aprs sa
participation la crmonie d'investiture du nouveau president
dominicain Leonel Femandez, ce lundi 16 aot. Durant sa visit en Haiti, le president
uruguayen visitera les troupes uruguayennes de la Mission des Nations Unies
(MINUSTAH).
Le president argentin, Nestor Kirchner, a galement prvu d'tre en
Hati le 18 aot, le jour mme du "Match pour la paix" entire le Brsil
et Hati. Kirchner saluera les troupes argentines de la MINUSTAH.
Il en est de mme du president brsilien, Lula da Silva, don't la visit
en Hati a dj t confirme. Lula accompagnera les vedettes de
l'quipe brsilienne Port-au-Prince.
Parmi les 6.700 militaires de la MINUSTAH, on compete 1.200
brsiliens.
105 militaires argentins font parties de la Misi6n de Stabilisation des
Nations Unies en Haiti. Plus de 500 autres sont attendus sur une priode non prcise.

Le president par interim Boniface Alexandre assisted l'investiture
de Leonel Fernandez
Le President provisoire hatien Boniface Alexandre a pris l'avion dimanche pour Santo
Domingo pour participer le lundi 16 aot la prestation de serment du president lu
Leonel Femandez.

Rpublique Dominicaine / Haiti : Le GARR suggre un agenda
commun de discussion
Le Groupe hatien d'Appui aux Rapatris et Rfugis (GARR) plaide en faveur d'un
"nouveau dpart dans les relations haitiano-dominicaines ", quelques jours avant la
prestation de serment du nouveau Prsident dominicain Leonel Fernandez, le 16 aot.
Dans une note transmise AlterPresse, le GARR estime que plusieurs
dossiers "devraient faire l'objet d'un agenda commun de discussion
entire les deux Etats". Le group cite les dossiers de la migration, la
frontire, le statut des dominicains d'ascendance hatienne, rclament un traitement
urgent et appropri ".
Il en est de mme de la presence de militaires dominicains la zone
franche de Ouanaminthe, le traffic et la traite de personnel, les cas
d'assassinats rests impunis, la rglementation des marchs frontaliers.
Au moment o se fait l'installation du president lu Fernandez, le GARR craint un
durcissement des relations vis a vis des ressortissants hatiens.
Des rumeurs persistantes de dportations, ces derniers jours, ont
contraint de nombreux Hatiens et Hatiennes rsidant en Rpublique
Dominicaine dcider volontairement de regagner Hati, rapporte le GARR.
Sans faire allusion la zone franche de Ouanaminthe, tablie sur des
terres cultivables, le GARR lance un appel au secteur priv industrial
hatien intress investor avec les Dominicains, prendre en compete
les intrts du pays et de l'le. "Une politique conomique qui
favorite l'exode rural par la confiscation des terres paysannes, la
dstructuration de l'conomie agricole, n'est pas au bnfice du pays ni de l'le entire
", a soutenu le GARR.

Ronaldo prononcera un message en crole son arrive en Haiti
Ronaldo se joint aux Nations Unies dans la prevention du SIDA en Hati.
La star bresilienne du football, Ronaldo, qui jouera ce mercredi, en compagnie de la
selection brsilienne, un "match amical pour la paix" en Hati, profitera desa visit .
pour adresser, comme Ambassadeur de Bonne Volont du Programme des Nations
Unies pour le Dveloppement (PNUD), un message fort aux jeunes hatiens et aux
jeunes du monde entier, dans le cadre de la lutte pour la prevention du VIH/sida .
Ronaldo dlivrera son message lors d'une rencontre, prvue son arrive l'aroport
Toussaint Louverture de Port-au-Prince, avec une dlgation de jeunes hatiens, venant
de plusieurs quarters dfavoriss de la capital.
Dans ce bref message, qu'il souhaiterait prononcer en langue crole, Ronaldo compete
mettre l'accent sur l'estime de soi pour exhorter les jeunes hatiens "s'aimer et
aimer la vie, en se protgeant contre le VIH".
Dans le pass, Ronaldo s'tait dj impliqu dans la lutte pour la prevention du SIDA
en Hati, aux cts des agencies des Nations Unies.

L'acteur Dany Glover annule sa participation la Croisire en Haiti
C'est official: L'acteur ne participera pas cette croisire tellement controverse qui
devait arriver en Hati le 19 aot prochain, accoster Labadie et de l emmener les
visiteurs 500 grands noms de Hollywood et de l'intelligentsia afro amricaine au
Cap Hatien, Milot (Sans Souci) et la Citadelle du Roi Henry.
Danny Glover a dclar en substance ceci:
"En vertu d'une situation politique critique en Hati qui a rsult dans la perte de vies
humaines, l'oppression et l'incarcration de milliers d'Hatiens, je me vois oblig
d'annuler ma participation la Croisire travers l'Histoire ("Cruising into History").
Cette declaration a t faite par Glover au.cours d'une conference de press organise
tout just avant que le paquebot du Royal Caribbean laisse le port de Miami-Dade
County le Samedi 14 aot pour une excursion de 7 jours travers les les de la Carabe
avant d'arriver Labadie, une enclave touristique au nord d'Hati.
A bord du paquebot, environ 500 Hatiens et afro-amricains qui pour rpondre une
invitation de Dany Glover, n'ont pas hsit dpenser de $ 1.500 $ 2.500 pour faire
parties de la croisire.
Ainsi donc, a Croisiere travers l'Histoire d'Haiti ne laissera pas Labadie.
Ron Daniel, le promoter de la Cruising into History (CIH) l'a annonc dans une note
de press en date du 12 aot.
Voici ce que dit Ron Daniers de "Cruising into History":
Ds le dbut, la Cruising into History a t une enterprise sans but lucratif, sans aucune
attache gouvernementale destine promouvoir la culture haitienne et exprimer sa
solidarity au people haitien.
Il n'a jamais t de notre intention de faire de cet extraordinaire voyage une entreprise
pour endosser, promouvoir ou manifester un support quelconque un gouvernement,
un parti politique ou un movement politique. Le Haiti Support Project a travaill
contre les vieux tabous mobiliser prs de 500 Haitiens-amricains et Afro-amricains
et amis d'Hati se joindre nous pour cet extraordinaire plerinage caraiben pour
saluer Haiti, et le people hatien, pendant cette anne du bicentenaire de
l'indpendance de la premiere rpublique noire de l'hmisphre.
Cependant au fur et a measure qu'approche la date de ce plerinage, notre attention a
t attire sur le fait que le gouvernement intrimaire d'Haiti qui reoit le support
total du gouvernement amricain se propose d'utiliser notre arrive en Haiti pour
proclamer son caractre lgitime et veut donc nous utiliser cette fin.
Ceci ne correspond pas du tout notre intention. Le Haiti Support Project voudrait une
fois encore condamner l'action orchestre par le gouvernement amricain pour
renverser Jean Bertrand Aristide, le president democratiquement lu d'Haiti et y
installer un gouvernement en violation de la Constitution d'Haiti.
Pour eviter de donner l'mpression que nous endossons cette administration et ses
pratiques, nous avons dcid de confiner nos activits commmoratives au sol de
(voir En bref / 18)


BOAT-PEOPLE DOMINICAINS

Naufrage et cannibalisme (?)

Bilan: au moins 55 morts


1


L






Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


SL'ACTUALITE EN MARCH


SPage 3


Mandela rencontre Aristide


(Mandela-Aristide ... suite de la lre page)
"Je serais venu vous voir mais je ne veux
pas paratre comme entrant en competition avec le
president Mbeki. Il se dbrouille trs bien" a dit
Mandela.
Paraissant frle et utilisant une canne pour
marcher, Mandela paraissait cependant en bonne
forme vendredi.
"Et n'oubliez pas que je cherche un job",
a-t-il lanc en plaisantant aux journalists, disant
qu'il est intress apprendre la photographic.


L'Afrique du Sud continue reconnatre
Aristide comme "le president lu et lgitime d'Hati",
a dclar vendredi (13 aot) la ministry sud-africaine
des Affaires trangres, Nkosazana Dlamini-Zuma,
rpondant l'Assemble Nationale aux questions du
chef de l'Alliance Dmocratique principale coalition
de l'opposition), Douglas Wilson.
La ministry a aussi dclar que le
gouvernement sud-africain n'a fix aucune restriction
M. Aristide, sauf "celles dictes par des raisons de
scurit." (source Reuters)


HAITI-BICENTENAIRE

La "Croisire 2004" change

sa destination pour ne pas "lgitimer"
(Croisire ... suite de la
page 2) le pouvoir intrimaire
La controversy au sujet de la croisire a confront le Rep. John Conyers (D- Detroit) au sujet
commenc le mois dernier l'occasion de la de son support cette croisire.
Convention Dmocrate, Boston, o plusieurs Aprs la convention, les organisateurs de la
hatiano-amricains partisans d'Aristide ont champagne anti-croisire ont mont sur Internet une
vritable champagne de press
demandant que quiconque
intress protger et sauver la
vie des citoyens hatiens contact
Daniels ou d'autres supporters
,clbres, don't Glover, pour leur
-. .. dire qu'ils dsapprouvent le
: "i "coup d'tat "du 29 Fvrier 2004
et demandent la fin de la


repression exerce contre le people hatien et
l'occupation d'Hati par des amricains et des
troupes d'autres nationalits. "
Dans un e-mail, l'avocate et activist
new-yorkaise Marguerite Laurent a mme
fourni une lettre expdier pour exprimer son
dsaccord vis vis de la Croisire travers
l'Histoire,'interprte comme une alliance
avec ceux qui avaient ralis le coup
d'tat et qui n'ont cess de violer les droits
humans du people hatien perptrant


assassinats, enlvements ""quotidiennement en Hati.
Ce n'est pas la premiere tentative des Aristidiens
de politiser un vnement commmorant le bicentenaire
d'Hati. En Mai, des trombes de supporters d'Aristide
avaient protest contre l'organisation d'une rencontre pour
recueillir des fonds en vue de l'organisation du Smithsonian
Folklife Festival Washington sur le National Mall. Le
Premier Ministre Grard Latortue et l'Ambassadeur James
Fowley taient tous deux parmi les supporters de cette
rencontre.
(Miami Herald)


au Service de

la Communaut


Ce 19 juillet, la UNIBANK fte ses 11 ans.
11 ans de Culture de Service,
11 ans de Partage avec la Communaut,
11 ans de Travail Honnte.
La UNIBANK remercie ses 355,000 Clients
et leur souhaite "Bonne Fte".
Fidle ses objectifs, elle continue rejoindre
plus d'haitiens en Haiti et travers le monde tous
les jours, leur apporter le meilleur, le plus prs
possible et tout moment, avec le coeur et la
volont qui font de la UNIBANK depuis 11 ans:
La Banque Prfre d'Hati.


i I 1 UNIBANK

"Faisons rout ensemble .
www.unibankhaltl.com


M


LE COMMUNIQUE DES ORGANISATEURS


Le changement de destination a t
annonc dans une note de press en date du
12 aot.
La Croisire laissera New York
comme convenu le Vendredi 14 aot, mais le
paquebot accostera Labadie et contrairement
ce qui avait t convenu, les membres de la
croisire, environ 500 personnel, resteront
Labadie et ne se rendront plus au Cap-Hatien,
Sans Souci et la Citadelle.
Voici ce que dit Ron Daniel de
Cruising into History:
Ds le dbut, la Cruising into History
a t une entreprise sans but lucratif, sans
aucune attache gouvernementale et
uniquement destine promouvoir la culture
hatienne et exprimer sa solidarity au people
hatien.
Il n'ajamais't dans notre intention
de faire de cet extraordinaire voyage une
entreprise pour endosser, promouvoir ou
manifester un support quelconque un
gouvernement, un parti politique ou un
movement politique. Le Hati Support
Project a travaill contre les vieux tabous. En
dcidant prs de 500 Hatiens-amricains et
Afro amricains et amis d'Hati se joindre
nous pour cet extraordinaire plerinage dans
la Carabe, notre but est seulement de saluer
Hati et le people hatien et de partager tout


au long de cette anne 2004, avec le people hatien, le
bicentenaire de l'indpendance de la premiere rpublique
noire du monde.
Nous avons toujours considr notre visit
commemorative en Hati le 19 Aot comme le point
culminant de ce plerinage.
Cependant au fur et measure qu'approche la date
de ce plerinage, notre attention est attire sur le fait que
le gouvernement intrimaire d'Hati, qui reoit le support
total du gouvernement amricain, se propose d'utiliser
notre venue en Hati pour proclamer son caractre lgitime
et veut donc nous utiliser cette fin.
Ceci ne correspond pas du tout notre intention.
Loin de l. Le Haiti Support Project voudrait une fois
encore condamner l'action orchestre par le gouvernement
amricain pour renverser Jean Bertrand Aristide, le
president dmocratiquement lu d'Hati, et y installer un
gouvernement en violation de la Constitution d'Hati.
De plus, selon certaines rumeurs de plus en plus
persistantes, un mandate d'arrt a mme t issu contre un
autre Ministre du gouvernement Aristide qui a t un
instrument important pour l'organisation de cette Croisire.
Il y a tout just quelques semaines, un autre
important collaborateur d'Aristide a t arrt. Il s'agit du
Premier ministry Yvon Neptune. Et selon certain rapports,
les mthodes d'intimidation, les arrestations et mme les
assassinats de membres du parti Lavalas travers le pays,
continent. La CARICOM et le Congressional Black
Caucus, ainsi que les organizations de defense des droits
(voir Croisire 2004 / 5)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom


Adresse
6 Mois
Halti
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


Un An
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


I I

I I


SOMMAIRE
L'EVENEMENT
Ronaldo adressera un message en crole son arrive mercredi l'aroport
p.1l

L'EVENEMENT INTERNATIONAL
Chavez gagne le rfrendum p.6

ANALYSE
Haiti-Politique: Du pain ou des jeux ? p.l

POLITIQUE
Bataille de Public Relations: La Croisire 2004 change sa destination p.2
Declaration de John Kerry sur Hati p.4
Mandela rencontre Aristide p.1
Un colonel canadien confirm un massacre au Belair au lendemain du 29
fvrier p.6
La commission national de dsarmement prte p.8

CATASTROPHES
L'ouragan "Charley" fait 14 morts en Floride et 4 Cuba p.7
Prdire l'intensit exacte d'un ouragan p.7

EDITORIAUX
Les petites phrases de Valdes p.8
"A propos du genocide de la Scierie" p.17

SPORTS
Nostalgie Olympique! p. 10

ASSISES CRIMINELLES
Louis Jodel Chamblain: La NCHR lance une mise en garde p.16

DEBATE
Qui va fter quoi? p.12
Reflets et ralits d'une crise p.15


I


--~~~~~ -~~~----~~- ~ --








Page 4


HAITI-POLITIQUE
(Jeux ... suite de la lre page)
Il suffit pour raliser tout l'quivoque de cette
situation, d'entendre les reactions la formation de cette
commission du bicentenaire ... anne
Pourquoi ne pas utiliser les fonds destins cette
clbration satisfaire les augmentations de salaires lors
rclames par les policies don'tt certain ont menac
d'observer un arrt de travail ce lundi 16 aot), ou payer
les arrirs de salaires des enseignants du public?
Ou les victims des coopratives en faillite
(CONASOVIC) ... des i


Le drapeau brsilien en vue partout Port-au-Prince ce
photo Thony





Pat Plus Bakery, Inc
Nalurai Juice
11M38 NE2nd Ame. cmm
Mirni. FL 33160 G* IanUne. .i d'OaM
tB. 35-75-35 lor 0 an




Proche Partout


UNE ANALYSE


Du pain et des

Ou les militaires dmobiliss, selon qui l'Etat leur doit 10
es d'arrirs de solde ... minister
Ou les petites marchandes don't les marchandises ont brl Mais ri
de l'incendie du 23 juin dernier? On ne sait plus ... port v

"Chantons sous la pluie!"... un nou
Autrement dit, la grogne s'tend partout. de la C
Du ct des moins dfavoriss, c'est l'inscurit qui fait sur la
ravages. Le directeur gnral de la Police, Lon Charles, gouveri
reconnat lui- diffrer
Sd c mme que les cas il est
de kidnapping CARIC
S ont consid- haitien
rablement soit, n'
augment. Mais chose.
aussi que la
q police n'y peut
grand chose, trop
S.i dpourvue en
Floride.
,e personnel et F
S' quipements. le regar
SAutrement public
dit, Latortue nous l'inscu
Fine 1
Srejoue un air Finie
clbre souvent dmobi
li aux annes de d'Aristi
la grande D- les arm
p r e s s i o n Dont ce
a mamricaine policies
(1933-1936) : en mn
"Chantons sous qu'on r
la pluie!" conserve
C'est le cas de pas des
dire .su..noir de 1
L situation avec gy

it des couleurs nationals haitiennes conomique est vous en
toujours au plus rsidenc
bas: mendicit que ce
gnralise, perte d'emplois, point de nouveaux parties d
investissements en vue ...
Les tourists de la diaspora qui en priode de de risque
vacances aident traditionnellement renforcer la gourde sont
mis en fuite par la vague des enlvements. C'est peu de un mus
dire que ces derniers se multiplient (plusieurs cas par jour qui recc
dsormais). On dirait en effet que le kidnapping est destin malfrat
remplacer comme industries le traffic de la drogue forc de AHP).
battre en retraire devant la determination des autorits
"stabili
amricaines. Plus de 7 anciens officials du rgime toujour
dchu en prison Miami. tounr d
r uotr du


I


4-


-
v.- -...


S..o tu iras
Comcel ira..."


Port-au-Prince, Ptlon-Ville,
Kenscoff, Gressier, Logne, Petit-
Gove, Crolx-des-Bouquets,
Thomazeau, Ganthier. Arcahaie,
Cabaret, Pointe--Raquette, Jacmei,
Marigot, Cayes-Jacmel, La Valle,
Bainet, Belle-Anse, Thiotte, Cap-
SHaitien, Vertires, Quartier-Morin,
Sl'Acul-du-Nord, Plaine-du-Nord,
Milot, St.-Raphal, Pignon, L'Estre,
Verettes, La Chapelle, Dessalines,
Petite-Rivire de l'Artibonite,
Desdunes, St.-Michel-de-I'Attalaye,
Maissade, Thomonde, Mirebalais,
Les Cayes, Ile--Vache, Fonds-des
Blancs, Fonds-des-Ngres, Bassin-
Bleu, Gros-Morne, St.Michel-du-
Sud, Miragone, Paillant, Anse--
Veau, Gonaves, Port-de-Paix, Asile,
Saint-Marc...


b>- ^-, a


Mercredi 18 Aot 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 29


jeux ...

Pourtant ce n'est pas que le premier
e Latortue soit rest se turner les pouces.
en de ce qu'il a tent jusqu'ici n'a encore
ritablement des fruits.
Sur le plan diplomatique: ce 16 aot,
veau sommet des chefs de gouvernement
'arabe ou CARICOM devait se pencher
question de la reconnaissance du
nement provisoire hatien, mais vu les
Lds existant toujours entire eux ce sujet,
peu certain que les membres de la
OM sacrifieront leur unit une crise
ne laquelle leur decision, quelle qu'elle
est point susceptible de changer grand


Le facteur diaspora ...
Sur le plan diaspora ...
Le premier ministry est un resident de
STout naturellement c'est l qu'il a tourn
d lors de sa premiere operation de relations
ues. Mais c'est ne pas computer avec
irit qui n'est dsormais plus identifiable.
la vieille,division entre.militaires
liss et "chimres" (ex-partisans arms
ide). Plus on parle de dsarmement, plus
ies apparaissent en de nouvelles mains.
dernier amalgame entire anciens policies,
s rvoqus, policies en service ou les trois
ne temps. La police arrte des policies
nous dit avoir t rvoqus mais qui ont
leur carte et leur arme; quand ce ne sont
individus lourdement arms en uniform
la police, circulant en vhicule de la police,
rophare de la police, qui dbarquent chez
i plein jour et dvalisent proprement votre
ce ou votre magasin. Puis on vous apprend
sont des policies mais qui ne font plus
e la police ...
Tout diaspora qu'on est, on n'a pas envie
ier sa peau plus qu'un autre investisseur.
Le rtablissement de la scurit est donc
t. Or c'est le chef de la Police lui-mme
onnat que la police est dpasse par les
s, en nombre et en armements (bulletin

Quant la force onusienne charge de
ser" le pays, aprs deux mois elle est
s au stade de visit des lieux, faire le
propritaire. (voir Jeux / 5)


Declaration de John


Kerry sur Hati
Mardi 10 Aot 2004 l'anarchie, l'Administration (amricaine) s'est
La crise actuelle en Hati est un autre refuse aveuglment engager une action
example de la negligence de l'Administration diplomatique.
S" Comme rsultat,


John Kerry ( gauche) photo A
Bush dans notre propre hmisphre. Au lieu de
travailler renforcer des institutions
dmocratiques pendant les trois dernires annes,
l'intention de cette Administration a sembl tre
d'apporter un changement de regime en
encourageant l'opposition et la suspension de
l'aide des Etats-Unis et des institutions financires
internationals.
Quand la situation sur le terrain
commena dgnrer dans la violence et


Haiti est maintenant en train de
Ssombrer au niveau d'un non-
Etat, avec le pbtentiel pour plus
de misre pour le people hatien
j et un norme flot de rfugis en
l i direction de nos ctes.
L'Administration a
finalement ralis maintenant
qu'elle doit travailler sur un plan
multilatral pour ngocier un
accord de separation de pouvoir
entire les parties la seule
question est pourquoi ne l'avoir
pas fait plus tt. En attendant la
1 le heure pour passer l'action,
j ils ont rendu une resolution
pacifique de la crise plus
difficile achever.
Quoi qu'il en soit,
nous devons tout faire pour
prserver le processus
FP dmocratique. Il ne suffit pas
que le Secrtaire d'Etat fasse des coups de tlphone
- nous devrions immdiatement mettre tout le poids
de la pression diplomatique amricaine sur toutes les
parties en cause.
En 1994, le Prsident Clinton envoya
Colin Powell en Haiti, accompagn du Prsident
Carter et du Snateur Sain Nunn pour rsoudre la
crise. Le Prsident (George W. Bush) ne devrait pas
fair moins. Il devrait nommer un autre envoy
special qui comprenne le people hatien, comprenne
(voir Kerry / 5)


I - - -- -- -- -- '


tour uu1






Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


DE L'ACTUALITE


ou des jeux dfaut de pain?


(Jeux ... suite de la page 4)
La "Croisire travers l'Histoire" ...
Mais sur le plan politique aussi, le nouveau
message n'est pas pass. Ainsi a-t-on appris que la
"Croisire travers l'Histoire" (Cruising into History), une
entreprise btie de longue main dans la communaut afro-
amricaine et haitiano-amricaine pour commmorer le
bicentenaire de l'indpendance, et qui devrait arriver en
Haiti le jeudi 19 aot, a opr un changement 180 degrs.
En effet les 500 visiteurs, en majority des personnalits
afro-amricaines, ne laisseront pas l'enclave touristique de
Labadie (section rurale du Cap-Hatien). Donc point de
plerinage au Palais Sans Souci (Milot) et la Citadelle
Christophe, comme prvu.
Selon un communique de l'organisateur de
l'vnement, Ron Daniels, c'est pour ne fournir aucun
prtexte ceux qui cherchent "lgitimer" ce qui s'est
pass le 29 fvrier 2004 (renversement par la force du
president Aristide).

"Prochaines lections en grave pril"...
.Personne n'a contest le succs de la conferencee
des donateurs" et que le premier ministry Grard Latortue
y a fait belle figure. La communaut international a promise
plus d'l milliard et demi de dollars.
Mais pas un sou n'a encore t dbloqu et toutes
les institutions hatiennes (comme s'il s'agissait d'un mot
d'ordre) sont en train de crier famine. Y compris le CEP
(conseil lectoral provisoire) don't le secrtaire gnral
dclare Reuters que, de ce fait, les prochaines lections
sont en grave pril.
Mais d'aprs les observateurs, il n'y aurait pas
que cela.
En effet, c'est la situation politique en gnral qui*
continue de drailler follement, pour finalement atterrir un
jour on ne sait sur quelle plante. Par example, lorsque le
gouvernement donne un ultimatum aux anciens militaires
pour dposer les armes, ceux-ci descendent dans tous les
villages du pays pour remettre de l'ordre: arrter les voleurs,


CROISIERE 2004
(suite de la page 3)
humans, ont condamn le manque de protection
des partisans du movement Lavalas et les manoeuvres
d'intimidation don't ils sont toujours l'objet.
Ceci arrive en mme temps que le gouvernement
ne fait aucun effort pour capture, arrter, dsarmer et
rechercher les soi-disant "rebelles", les dealers de drogue
et les assassins. Le Haiti Support Project prte sa voix
tous ceux qui protestent de plus en plus dans la communaut
international contre des abus concernant la protection des
droits humans.
Pour viter de donner l'impression que nous
endossons le gouvernement intrimaire et ses pratiques,
nous avons dcid de confiner nos activits

Kerry ...
(suite de la page 4)
les terrible problmes auxquels il est confront, et
comprenne l'intrt vital des Etats-Unis ramener la paix
et la stability en Hati.
En plus de poursuivre une action diplomatique
vigoureuse, les Etats-Unis devraient dployer un leadership
rel restaurer l'ordre en s'assurant que soit envoye en
Hati une force multinational don't un contingent de
police des nations de l'OEA et de la CARICOM, seconde
par une solide demonstration de forces militaires
amricaines au large des ctes d'Hati, cela au plus tt.


contrler la circulation du transport public, bref dfendre
la veuve et l'orphelin ... Et vlan!
Dans ces conditions, le gouvernement a d tout
miser sur l'aide international.
Sur le plan local, son principal support,
l'opposition anti-Aristide (c'est--dire les prtendus grands
parties politiques et le patronat), ne possdant aucun moyen
vritable: ni plan, ni organisation. Et la haine d'Aristide,
son principal ciment, peu peu s'estompe ...

Have et have not ...
Qui pis est, voici le grand movement
insurrectionnel du 29 fvrier du coup lch par sa base:
tudiants, groupements sectoriels urbains. Normal. Les
contradictions sont trop videntes entire les intrts des uns
Set des autres, en un mot entire les have et les have not ...
Du pain et des jeux ou des jeux dfaut de pain !
Comme nous disions plus haut, le gouvernement
appelle au secours par la voix de toutes ses institutions.
La police menace-t-elle de faire la grve?
L'Ambassadeur amricain apporte un don de $6 millions
au profit de la Police national d'Hati ...
L'aide international qui joue les pompiers, la
reconstruction pourra encore longtemps attendre. Quelques
jours plus tt, l'ambassade US annonait un autre don de
$38,5 millions pour permettre au gouvernement de
"rpondre rapidement aux besoins urgents des secteurs
essentiels de la vie nationale"
Avant la fin de la semaine, $2 autres millions sont
accords pour la production d'lectricit.

La politique du "bouillon Vincent" ...
Mais o est le milliard promise par la conferencee
des donateurs"? Ces derniers avaient prvenu: ce n'est pas
tout, le gouvernement doit prouver qu'Hati peut absorber
le milliard.
Voil donc le mendiant si faible qu'il n'est pas
capable d'arriver la main qui lui tend l'aumne.
Techniquement, cela veut dire qu'Hati a des


commmoratives au sol de Labadie, une decision donc qui
ne demand aucun support logistique en terme de scurit,
d'assistance ou de participation du rgime en place.
Bien que cette decision ne manquera pas de
dcevoir ceux qui espraient visiter les sites historiques
du Cap Hatien, ainsi que le palais Sans Souci et la
Citadelle, nous sommes confiants que en tant que personnel
conscientes et concernes, les membres de notre group
raliseront que au nom de la clbration du bicentenaire
de l'indpendance d'Hati, nous ne voulons faire quoi que
ce soit qui pourrait tre interprt comme un comportement
sabotant la dmocratie et le bien tre des masses hatiennes.
Nous esprons donc que notre decision recevra le
support de tous ceux qui participeront cette Croisire
travers l'histoire d'Hati.


Une fois que la situation sera stabilise, les Etats-
Unis devraient fournir un training et de l'quipement aux
forces de police hatiennes, lever les restrictions sur notre
aide bilatrale, au moins pour la sant et l'ducation, et
assurer que les institutions financires internationales
reprennent leur aide au gouvernement dans ces domaines.
L'Amrique a un devoir de promouvoir nos
idaux l'tranger. Si nous esprons conduire les nations
du monde vers un avenir plus dmocratique, nous devons
agir maintenant pour protger une dmocratie fragile dans
notre propre arrire-cour.
Faute d'agir en Hati, nous enregistrerons les
consequences directement sur nos ctes. Il n'y a aucune
excuse pour permettre cela d'arriver. "


t( Le P(aza


r H6d+

Spcca( + 004

15 Juin au 30 Aot


Pour 3 Nuits 4 Jours
Petit djeuner & Dner Compris
Chambre climatise, T.V. Couleur, Tlphone, Grande Piscine


besoins, mais elle n'a pas de projects: traduisez calculs
conomtriques, paramtres, symbols, sinus, cosinus etc.
Mais la simple preparation du plan qui a t
prsent aux donateurs Washington (CCI ou Cadre de
Cooperation Intrimaire) a cot la bagatelle de $2 millions.
A ce compte-l, 1 milliard c'est vite parti ...
En tout cas, peut-on continue appeler
technocratique un gouvernement qui n'a aucun moyen de
sa politique?
On comprend donc que, de guerre lasse, il se
tourne vers ce que tous les autres gouvernements en pareille
circonstance ont fait avant lui.
Du pain et des jeux. Du pain ou des jeux Ou
encore la politique du "bouillon Vincent" ...
Ce n'est pas que le premier ministry Latortue l'ait
voulu. Mais que voulez-vous?
Etonnamment, c'est l aussi que la communaut
international est plus empresse l'aider. On ne serait
pas tonn que Zidane'dbarque aussi un de ces jours
Port-au-Prince.

Haiti en Marche, 16 Aot 2004


Specia( Summer 2004

June 15th August 30 th

3 Nights 4 Days
Breakfast and dinner Included
A/C room, TV, Phone, Large Swimming pool



1 Personne
US$ 260.00


2 Personnes
US$ 299,00


3 Personnes
US$ 320.00


1 Person
US$ 260.00


2 Persons
US$ 299.00


3 Persons
US$ 320.00


* Enfant de moins de 12 ans dans la mme chambre $ 12,00


Page 5


Chatelain Tours
& Travel

Du 9 au 21 octobre 2004


Les Amis de la Vierge








vous invitent au

48me Congrs

Eucharistique International

Guadalajara-Jalisco (Mexique)
Du 9 au 21 octobre 2004

Aprs le congrs, il y aura un


Plerinage
Mexico City.

Dpart avec American Airlines
Logement dans des htels de classes.

Contactez:
SJudith 221-2770 ou 224-5217
Ivane 222-3508 ou 557-3355
Thrse 525-4570 ou 223-8670


-Payez 6 nuits et gagnes 1 Extra Tout tarif







Page 6


I REFERENDUM I


Mercredi 18Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


Venezuela: Chavez gagne le rfrendum,


l'opposition l'accuse de "fraude"


CARACAS, 16 Aot La Commission lectorale
vnzulienne a annonc lundi la victoire du president
Hugo Chavez dans le rfrendum organis sur son
ventuelle rvocation, mais l'opposition refuse
"catgoriquement" de reconnatre ce rsultat et l'a
immdiatement accus de "fraudes lectorales".
Aprs cette announce, le chef de l'Etat a profit de
son premier discours, pour lancer un message aux milieux
ptroliers promettant de "garantir la stability du march
ptrolier mondial", ce qui a immdiatement provoqu
Londres une baisse du baril de ptrole Brent.
Hugo Chavez a remport avec 58,25% des voix
le rfrendum contre 41,74% des voix pour l'opposition, a
annonc lundi le Conseil national lectoral vnzulien
(CNE).
Ragissant vivement cette announce, le porte-
parole de l'opposition Henry Ramos Allup-a dnonc des
"fraudes lectorales" ainsi qu'une "manipulation
grossire".
"Nous rejetons de manire claire et catgorique
les rsultats annoncs par les trois reprsentants du
gouvernement au sein du Conseil national lectoral", a dit
M. Ramos Allup, secrtaire gnral de l'Action
dmocratique (AD, social-dmocrate).
"Le oui ( la destitution du chef de l'Etat, ndlr) a
remport 59% des voix contre 40,6% pour le non au dpart
du president Chavez", a soutenu M. Ramos Allup, en
contradiction total avec les chiffres officials.
Deux des cinq directeurs du CNE avaient
auparavant indiqu qu'ils refusaient de valider les rsultats
car, selon eux, "les votes n'ont pas t correctement
vrifis".


Hugo Chavez est sorti lundi l'aube sur le balcon
du palais prsidentiel de Miraflores Caracas pour clbrer
avec la foule l'annonce de sa victoire. Arborant une chemise
rouge, il a com-
menc, le poing
lev devant une
foule en dlire qui
brandissait des
drapeaux, chan-
ter l'hymne na-
tional vnzulien.

il est impossible
que la tendance
victorieuse du
'non' soit renver-
se", a proclam le
chef de l'Etat.
"Nous ~s j


acceptons, a-t-il "
poursuivi
conciliant, les
positions de ceux
qui ont vot 'oui'
et nous souhaitons
aussi qu'ils ac-
ceptent cette
victnirp rnmmp


une victoire na-
tionale".
M. Chavez a
Dans le centi
des feux d'artifice po


Un colonel canadien confirm

au Belair au lendemain du


Le commandant du contingent canadien en Haiti,
Lieutenant-colonel Jim Davis, a reconnu devant une tl-
confrence trs suivie qu'au moins 1.000 personnel
peuvent avoir t tues Port-au-Prince depuis le 29 fvrier
dernier.
Il a admis aussi que les forces trangres ont pris


NAUFRAGE...
(suite de la page 2)
cadavres, au moins les oreilles. Mais les autres ont dit 'non'.
Si nous devons tous mourir, nous mourrons ensemble."
l y a un plus grand nombre de Dominicains qui
essaient de fuir vers Porto Rico depuis l'anne dernire,
alors que l'inflation est 30%, le chmage 16%, et que
des pannes d'lectricit affectent tout le pays.
Plus de 7.000 Dominicains ont t dtenus depuis
le ler octobre 2003 avant qu'ils n'aient pu atteindre Porto
Rico, plus du double par rapport l'anne prcdente.
Beaucoup ont termin leur vie dans le Canal de la
Mona, infest de requins.


part un massacre de
du Bel-Air le 12 mars
"Je ne nie pa
a dit Davis. "Le bata
embuscades les 5 prer
ce que le bataillon am
venu raliser. C'tait i
Cependant a
personnel avaient t
tmoins ont affirm a
armes de mitraillette
Les residents
corps, mais le colon
personnel auraient t
des ambulances que
transportes eux-mn
La tl-conf
Davis; qui command;
tait destine savoir
particip aucune atrc
au course de leur prse


Aprs son couplet dsormais classique anti-
amricain, le president a immdiatement rassur les milieux
ptroliers, dj trs affects par la hausse des course du brut


~AL


Partisans du "non" et du president Chavez clbrant la victoire au rfrendum photo AFP
ensuite rendu homage " Dieu". (plus de 46 dollars le baril), et notamment les Etats-Unis
re de la capital, ses partisans tiraient qui important 1,54 million de barils par jour de ptrole
re de la capital, ses partisans tiraient vnzulien.
vnzulien.
iur fter l'vnement.
"Aux pays de l'Organisation des pays exportateurs
de ptrole, j'indique.que mon gouvernement garantit la
un m massacre stability du march mondial du ptrole (...) afin de dfendre
Sfvrier les intrts de nos peuples", a-t-il dclar.
29 fe r erLa semaine dernire le president Chavez avait
rgulirement assur que sa victoire serait "la seule garantie
40 60 civilsLavalasdanslequartier de la livraison aux Etats-Unis et aux autres marchs" et
S averti qu'au cas o il perdrait le rfrendum, le prix du
as que ces choses aient pu avoir lieu"
baril de brut pourrait s'envoler jusqu' atteindre 100
aillon amricain a t pris dans des dollars.
nires nuits. Vous devez comprendreSeul pays d'Amrique latine membre de
nricain tentait de faire, ce qu'il tait
ca tentait de fire, ce quil tait 'Organisation des pays exportateurs de ptrole, le
une situation chaotique chaque nuit." Venezuela produit 3,1 millions de barils de brut par jour,
lors que la press rapport que deux ce qui en fait le cinquime exportateur mondial d'"or noir'.
tues en cette nuit du 12 mars, des
tues en cette nuit du 12 mars, des Ses reserves de 78 milliards de barils sont les plus
voir vu des forces international importantes en dehors du Proche-Orient. Les revenues
:s quipes de rayons lazer. ptroliers reprsentent peu prs la moiti du budget
s du Belair n'avaient relev que deux national vnzulien.
rel Davis n'a pas ni que plus de
tel Davis n 'a pas n que plus de Les Vnzuliens ont vot massivement dimanche
: tues et les corps emmens dans lors du rfrendum contraignant les autorits repousser
es lire rgers avaient trois reprises l'heure de clture du scrutiny. De nombreux'
nes sur les lieux.
habitants de la capital ont soulign qu'ils n'ont jamais
rence avec le Lieutenant-colonel Jim
connu une telle affluence dans les bureaux de vote.
ait le contingent canadien en Hati, Au course d'un incident grave, apparemment isol,
r si les troupes canadiennes avaient
une personnel a t tue et dix autres blesses l'est de
ocit ou violation des droits humans Caracas par des hommes en moto qui ont ouvert le feu sur
-nce rcemment en Hati. d'lecteurs. (AFP)
une file d'lecteurs. (AFP)


Si vous faites une demand d'immigration...
* Tout reprsentant rmunr qui conseille ses clients
face au gouvernement doit tre membre en rgle
de la Socit canadienne de consultants en
immigration '(SCCI), avocat membre d'un Barreau
provincial canadien ou notaire au Qubec.
* Si vous faites appel aux services d'un consultant en
immigration, protgez-vous en vous assurant que
la personnel avec qui vous traitez est membre de la
SCCI. Pour le vrifier, visitez notre site web.
* La nouvelle loi ne s'applique pas aux amis, aux
membres de la famille ou aux organizations qui ne
demandent pas d'honoraires pour ces services.


Si vous tes consultant en immigration...
* N'oubliez pas de faire une demand d'adhsion
provisoire auprs de la SCCI, avant le 31 aot 2004.
* Si vous ne pouvez respecter cette chance, vous
devrez rpondre a des exigences supplmentaires
pour devenir membre transitoire. Pour plus de
dtails, visitez notre site web.
* Tout reprsentant rmunr qui ne sera ni membre
en rgle de la SCCI, ni membre d'un Barreau
provincial canadien, ni notaire au Qubec, ne
pourra traiter ni avec Citoyennet et Immigration
Canada, ni avec la Commission de l'immigration
et du statut de rfugi, ni avec l'Agence des
services frontaliers du Canada.


Pour plus d'information sur les nouveaux rglements et sur la Socit canadienne de
consultants en immigration, veuillez composer le 1-866-308-2742 ou visiter le :

www.csic-scci.ca

CSIC OL^ SCCI
Canadian Society ofl ^ Socit canadienne de
Immigration Consultants consultants en immigration


VENEZUELA :

La revolutionn

bolivarienne" inquite

Caracas
"Jamais au course de son histoire, le Venezuela
n'a accueilli autant de journalists trangers." Dans le
salon Ayacucho du palais prsidentiel de Miraflores, Hugo
Chave;. fait le compete. A trois jours d'un rfrendum
indit, au course duquel il sera demand aux Vnzuliens
s'ils veulent "oui" ou "non" rvoquer le mandate du chef
d'Etat, plus de 170journalistes, don't 82 envoys spciaux,
assistant sa conference de press. "C'est donc que le
monde a conscience de l'importance de notre revolution",
conclut-il. Alors que l'opposition promettait de battre les
records de mobilisation en organisant une march baptise
"Avalanche du future Hugo Chavez estimait hier que la
victoire tait""tout simplement inevitable". Et de prendre
pour tmoin les analyses des banques d'investissement
telles Lehman Brothers -"assurment, ce n'est pas Fidel
Castro", raille-t-il au passage qui estimaient que le
president, tait devenu "un gage de stability". En attendant,
Caracas s'inquite presque de la quitude de cette fin de
champagne. Si des incidents ont clat, provoqu par des
militants chavistes, empchant par la violence des
reprsentants de l'opposition d'installer des stands en
(voir Venezuela / 14)


LES LOIS CANADIENNES SUR L'IMMIGRATION ONT CHANCE

L ouvernement du Canada exige maintenant que tout consultant RMUNR
en immigration rponde la rglementation en vigueUL 1


- -It







Mercredi 18 Aot 2004
1lu-,:; IL- n h\/.1 YVITT MIn 90


Haiti enIIIVa II L Av iii iNo. '.. u


CATASTROPHE


L'ouragan "C


PUNTA GORDA, Floride, 15 Aot 1 fRV
- L'ouragan "Charley", le plus violent ei i i,,
frapper la Floride depuis 12 ans, s'est
dchan vendredi sur l'Etat du sud-est des Etats-Unis, causant
la mort d'au moins 14 personnel.
Les responsables des services d'urgence de Floride ont
avanc un bilan de 14 morts confirms, sans donner d'autres
prcisions.
"Nos pires craintes sont revenues ralit", a affirm le
gouverneur de l'Etat, Jeb Bush.
Son frre, le president George W. Bush, a dclar la
Floride en tat de catastrophe naturelle pour acclrer la furniture
d'aide et de secours.
Il a galement dcid de faire un crochet, dimanche, par
cet Etat, contrairement son rival dmocrate, John Kerry, qui a
invit ses militants floridiens participer activement aux secours.
Les secouristes continuaient dans la journe assister
les milliers de personnel qui se sont retrouves sans toit aprs le
passage de "Charley".
Les autorits floridiennes recherchent une aide pour
loger d'urgence 10.000 famille sans-abri. Les secouristes
apportent des vivres, de l'eau, des lits d'enfant, des couvertures
et des vtements.
Environ 1,1 million de personnel sont toujours privs
d'lectricit. Trois villes n'ont pas d'eau potable et des couvre-
feux ont t dcrts.
-Les hommes de la Garde national, les technicians des
rgies d'lectricit et les quipes de secouristes sillonnent les
rgions dvastes. Mais les efforts des secouristes sont entravs
par les dgts commis par l'ouragan aux centres de secours.

EN MIL-LIARDS DE DOL-LARS
"Charley" s'est abattu avec une violence rare, port par
des vents de plus de 230 km/h. Selon la Croix-Rouge, la Floride
n'avait pas connu pareil ouragan depuis le passage d'"Andrew"
en 1992.
Avant de repartir samedi en direction de l'Atlantique,


harley" frappe la Floride
sa t 4 ms "Je n'ai jamais rien vu de semblable", a
IS iant 14 m orts reconnu Victor Rivera, assis sur une pile de dbris,


"Charley" a dtruit des maisons, retourn des
voitures, arrach des poteaux tlphoniques et des
arbres. Pour le seul
comt de Lee, les
dgts sont estims
trois milliards de
dollars.
Selon des
responsables locaux
et des responsables de
l'Etat, 50.000
personnel ont t
accueillies dans les "
228 centres d'accueil
qui ont t ouverts.
Six hpitaux
et trois casernes de
pompiers ont t
endommags ou
dtruits.


tout ce qui reste du magasin de pieces dtaches o il
travaillait, Port-Charlotte.


D'aprs le
gouverneur Jeb Bush,
les dgts se
chiffreront en
milliards de dollars: Punta Gorda, Floride, samedi aprs le passage de la tempte "Charley"
Et pour compliquer le tout, deux nouvelles photo Reuters
temptes tropicales "Earl" et "Danielle" se sont Avant de frapper les Etats-Unis, "Charley"
formes samedi en se renforcant dans l'ocan la mort de quatre personnel Cuba et d'une au
Atlantique. La premiere devrait emprunter la mme Jamaique.
trajectoire que "Charley". En aot 1992, "Andrew" avait frapp Mi;
Aprs son passage sur la Floride, "Charley" plein fouet et caus des dgts estims 25 mi
est remont le long de la cte est des Etats-Unis d'euros. Il s'agissait d'une tempte de catgc
touchant les deux Caroline mais il avait alors perdu "Charley" tant class en niveau 4. (Reuters)
en intensity.


acaus
itre en

ami de
lliards
orie 5,


Le pire cyclone vcu pour la province


de La Havane depuis 1915: 4 morts


LA HAVANE, 14 Aot Le
cyclone Charley qui a fait quatre morts,
a endommag 16.000 habitations et
provoqu de nombreuses coupures de
courant est le plus dvastateur qu'ait
connu la province de La Havane depuis
1915, ont indiqu des experts de la
Defense civil cit par la press samedi.
En seulement deux heures, le
cyclone qui a travers la province de La
Havane du sud au nord a touch 11 de
ses 19 villes, a endommag 1-.000 des
16.000 sinistres dans tout le pays. Il a
fait s'effondrer des centaines de pylones
lectriques et 13 tours haut voltage,
laissant la province voisine de Pinar del
Rio (extrme-ouest) sans lectricit.
L'Etat-major national de la
defense civil a galement fait tat de
dgts dans 502 tablissements scolaires
et 22 centres de soins.


Charley a quitt Cuba par une ville,
situe 20 km de la capital don't une bonne
parties des 2,2 millions d'habitants attendaient
encore samedi le rtablissement de
l'lectricit et des rseaux de
tlcommunications en fibre optique.
"On espre que dimanche, plus de
80% des circuits de la ville auront de nouveau
l'lectricit", a indiqu le journal Juveritud
Rebelde, en signalant la coupure de lignes
reliant les provinces de l'ouest deux
importantes centrales thermo-lectriques.
Les rafales de vent qui ont souffl
sur la capital ont fait sauter un miller de
cbles et environ 1.000 arbres sont tombs sur
des lignes lectriques. Il tait prvu que la
distribution d'eau et de gaz soit rtablie
partir de samedi: elle avait t interrompue
faute de courant lectrique.
En dpit d'une avarie la tour du
terminal principal de l'aroport Jos Marti de
La Havane, les dcollages et atterrissages ont
repris samedi.

Attention! A Port-au-Prince, le Service
Mto announce le dplacement inquitant
d'une tempte tropical "Earl" vers la
cte sud d'Hati.


Cubains vacuant avant le passage de "Charley" photo AFP


Prdire l'intensit

exacte d'un ouragan:

une science encore

fragile

Les mtorologues avaient annonc le passage de
l'ouragan Charley sur la Floride, mais n'avaient pas prvu qu'il
serait accompagn de vents dpassant 230km/h. Connatre
l'avance l'intensit d'un cyclone n'est pas encore une science
exacte, malgr les technologies de pointe, satellite ou radars, don't
disposent les spcialistes.
"La plupart des ouragans majeurs le deviennent par une
rapide intensification. C'est le principal domaine de recherche",
explique Max Mayfield, directeur du Centre national des
ouragans, au lendemain du passage dvastateur de Charley sur la
cte ouest de la Floride. On dplore au moins 13 morts selon un
dernier bilan.
"Parce qu'il y a des photographies satellites ou des
donnes ariennes, les gens font vraiment confiance la
technologies, parfois trop. Beaucoup de gens pensent que nous
pouvons leur fournir des provisions presque parfaites. Nous
savons que nous ne le pouvons pas", reconnat-il.
Charley est rapidement pass vendredi de la catgorie 2
(voir Ouragan /14)


MIAMF

zY'!ry F-vtll>t5 Ei-jfZ,


IMPORTANT PUBLIC NOTICE
MIAMI-DADE HOUSING AGENCY ANNOUNCES OPENING OF APPLICATION
PERIOD FOR PROJECT-BASED UNITS FROM AUGUST 16-27, 2004


Ajans Lojman Piblik Miami-Dade (MDHA) anonse
ouvti lis datant pou apatman estidyo yo ak apatman
yon chanm akouche yo nan pwoj yo (o6jman piblik
ak reyabilitasyon modere).
Yop pral asepte aplikasyon moun ki elijib dapre sten
krit tankou revni ekonomik ak 1t kalite rg etabli ki
disponib nan biwo MDHA yo, Biwo Team Metro yo,
Depatman Svis Sosyal Sant Svis Katye yo ak
branch prensipal bibliyotk Miami-Dade lan ak
branch rejyonal yo pandan perybd aplikasyon sa a de
16/08104 a 27/08104. Aplikasyon an ap genyen tout
enstriksyon li ak yon echantiyon.
Pou yo kapab mete aplikasyon an sou lis datant lan
se pou fanmi nou tonbe nan kategori ke yo made
an: pou yon estidyo se yon adilt oswa yon chanm
akouche se pou de adilt marye oubyen de fr oswa
s menm seks.
Pou yo mete nou sou lis datant lan, se pou nou voye
aplikasyon an pa laps bay MDHA Waiting List,
P.O. Box 421320, Miami, Florida 33242 epi se pou li
rive laps nan dat 27/08104. Nou rekmande nou
voye aplikasyon yo p pps stifye, priyorite konfime,
oswa livrezon konfime pou asire nou ke MDHA byen
resevwa aplikasyon nou an.
Yo va notify aplikan yo ke yo resevwa aplikasyon
yo. Se yon tiraj san preferans kap ft pa yon konpit
ki pral chwazi aplikasyon ki pral sou lis datant lan. Si
yo ta decide ke yon aplikan pa elijib pou yo mete yo
sou lis datant lan, MDHA va notifye moun sa a alekri
sou desizyon sa a ak opotionite pou yon chita tande
ki pa ofisyl.
Aplikan ki bezwen aplikasyon pou lojman sa yo nan
yon fma ki aksesib oswa ki bezwen asistans akoz
enfimite kapab rele 305-638-6464. Pou plis
enfomasyon, rele 305-644-5100; pou TDD rele
305-638-6014.


LOCATIONS FOR HOUSING APPLICATIONS


MIAMI-DADE HOUSING AGENCY
Central Office: 1401 NW 7 St.
Applicant Leasing Center: 2925 NW 18 Ave.
Coral Way: 2153 Coral Way
Region 1 office: 5200 NW 22 Ave.
Region 2 office:'450 SW 5 St.
Region 3 office: 26201 SW 139 Ct
DEPARTMENT OF HUMAN SERVICES'
NEIGHBORHOOD CENTERS
Opa Locka: 16405 NW 25 Ave.
Allapattah: 1897 NW 20 St.
Culmer/Overtown: 1600 NW 3 Ave.
Edison/Little River: 150 NW 79 St.
Wynwood: 2902 NW 2 Ave.
Naranja: 13955 SW 264 St.
Florida City/Homestead: 1600 NW 6 Ct
Caleb Center: 5400 NW 22 Ave., #304
Blanche Morton!Hialeah: 300 East First Ave.
Frankie Shannon Rolle: 3750 S. Dixie Hwy
Richmond Hts Resource: 11277 SW 152 St.


TEAM METRO OFFICES
Stephen P. Clark Ctr: 111 NW 1 St., Lobby
Caleb Center: 5400 NW 22 Ave., #702
Kendall: 11609 North Kendall Dr.
Melrose: 2340 NW 27 Ave.
Northeast: 1658 NE Miami Gardens Dr.
Northwest: 7630 NW 186 St.
South: 20505 S. Dixie Hwy, #1623
University: 1409 SW 107 Ave.
West Office: 380Q SW 137 Ave. 2nd FI.
MIAMI-DADE COUNTY MAIN &
REGIONAL LIBRARIES
Main: 101 W. Flagler St.
North Dade Regional: 2455 NW 183 St.
South Dade Regional: 10750 SW 211 St.
West Dade Regional: 9445 Coral Way
West Kendall Reg: 10201 Hammocks Bivd.


Konte Miami-Dade ak Ajans Lojman Miami-Dade pa f diskrminasyon
ras, sks, koul, relijyon, eta sivil, peyi dorjin, enfimite, zanst,
oryantasyon seksyl, laj, gwoss, oswa eta familyal pou jwenn aks, plans,
oswa anplwa nan program oswa aktivite lojman yo.


Page 7


F..a~38


-i


a


,g







I LUTTE ANTI-BLANCHIMENT 1


Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


US$380.000 saisis au Cap-Hatien chez un certain
"Napo" photo Yonel Louis/HenM

ENERGIES

Les Etats-Unis

accordent 2 millions

de dollars
au gouvernement
HPN, 14Aot Les Etats-Unis oil ,ign i un ;cord
de don avec le gouvernement provisoire hatien d'un
montant de deux (2) millions de dollars pour la furniture
d'lectricit Port-au-Prince.
Les Etats-Unis ont sign un accord de don avec le
gouvernement i provi .li rc lh.iilin d'un montant de deux (2)
millions de dollars en vue d'amliorer la furniture
d'nergie lectrique dans la zone mtropolitaine, a annonc
vendredi dans un communique l'ambassade des Etats-Unis
Port-au-Prince.
Ce nouveau don porte $2.982.000,00 environ
l'assistance amricaine depuis le mois de mai dernier dans
ce secteur, alors que le pays faisait face une grave crise
d'nergie lectrique, lit-on dans un communique.
L'accord d'une dure limite s'tend sur une
priode de trois mois, soit jusqu'au 31 octobre 2004. Ces
nouveaux fonds seront utiliss pour l'achat de carburant et
de lubrifiant pour permettre le fonctionnement adquat des
centrales thermiques de la compagnie Hectricil d'Hati
(EDI11). L'USAID continuera assisted le people hatien
dans les efforts pour assurer le maintien du courant
lectrique dans la capital hatienne pendant qu'elle
travaille, conjointement avec d'autres bailleurs de fonds,
pour trouver des solutions long terme pour satisfaire les
besoins en nergie lectrique du pays, a encore prcis
l'ambassade des Etats-unis. L'accord de don dnomm "
Programme pour l'Achat de lP'odlits Ptroliers "a t sign
par le Ministre des Travaux Publics, Transports et
Communications par interim, Monsieur Pierre Buteau, pour
le Gouvernement Provisoire et par le Directeur de la
Mission de l'USAID en Haiti, Monsieur David Adams,
pour le Gouvernement des Etats-Unis d'Amrique.
Mercredi, l'ambassadeur des Etats-Unis en Hati,
James Foley, avait sign avec les autorits hatiennes, un
accord d'assistance d'environ 5 million, de dollars en
faveur de la police national hatienne.
SUIVEZ TOUTES LES PERIPETIES
DE LA VISIT DE LA SELECTION
NATIONAL BRESILIENNE SUR

Mlodie 103.3 FM,

Port-au-Prince


Plus de 280, 000 dollars amricains
Sl IPN. 14 Aot L'Unit, central de
ai s p a r la P o lice ensciglcnt financier, tlin giiiic rcement
cr par le gouvernement provisoire pour letter contre
le blanchiment d'argent, a nionc sa prenire operation.
Des agents tle la police ont rcinis aux
responsables de 1'UCREF .283,881 dollars aumicains
saisis lors d' une intervention de la police au Cap)-haitien.
Cette some a t confisque au domicile d'unmi
propritaire de bateau amateur Napolon alias Napo.


EDITORIAL

Les petites phrases de Juan
P>ORI'-AT -PRINCE, M. \'Valdes dit-il tout
11 Aot "1 aiti est en danger ab riel V a ld es haut ce que beaucoup pensent
d'extinction." Voil une phrase qui ne vous surprend pas. tout bas sans oser nous l'avouer? En tout cas, aux dernires
On a niinm l'impression de n'avoir toujours entendu que nouvelles, ce sont les militaires dkmintiiu' qui font la
a. Mais quand elle vient de celui qui a mission de diriger scurit dans tout le Plateau Central, jusqu'au Morne
Haiti vers un autre avenir, et si possible aussi un avenir Cabrits, au-dessus de la capital ct est. Mme qu'ils se
autre, alors l c'est autre chose ... proposent pour raliser eux-mmes le dsarmement car
Oui, c'est une declaration de M. Juan Gabriel ils sont les seuls, disent-ils, connatre le terrain.
Valdes, le Reprsentant special du Secrtaire gnral de Cela nous fait penser que l'envoy special de
l'ONU en Hlati, et chef de la mission charge de stabilizer l'ONU n'a encore pass que une semaine pine en Halti,
Iaiiti ou Minustah ... il est all fair ses valises pour revenir prendre function le
M. Valdes a averti que "la socit du pays lundi 16 aot prochain.
cariben est en rel danger d'extinction", crit l'iiagn c \ iin. me direz: comment M. Valdes peut-il donc
EFE, citant les dclarations du chef de la Minustah sur connatre le pays au point de conclude qu'il est "en voie
une radio de Santiago du Chili, Radio Cooperativa. d'extinction"? Il n'y a eiicore pass jusqu'ici qu'une
iiian Gabriel Valdes remettait sa dmission de semaine.


son poste d'ambassadeur du Chili en Aigetineii pour
accepter la mission que lui a confie Kofi Annan.
Une mission qu'il a prsente comme un "dfi"
pour les nations latino-amricaines. C est lapremire fois
que l'Amrique Latine, etc le. pi'' du sud de la rgitn. a
dit M. Valdes, sont responsables "duit destiny d'un autre
pays du continent."
Et une mission qui semble presque fair peur
l'envoy special des Nations Unies, qui dit avoir
dcouvert: 'un Etat dmoli, dans un cadre o la socit
est en rel d;aIgIcr d'extinction,"
Vouis vous dites: quel drle d'tat d'esprit pour
affronter une mission dfinie come aussi i 1 i le?
Cependant ce n'est pas la premiere declaration
peu. Rcemment il nous a aussi averti, sans trop de
fioritures, que le dsarmement n'est pas plus important
que l'aide humanitaire et le dveloppement. Cela just
aprs que le Premier ministry intrimaire Grard Latortue
venait de dclarer devant la conference des donateurs, le
20 juillet Washington, que le dsarmement ne saurait
tarder et que c'est la mission des Nations Unies qui allait
s'en charger.


La commission

national de

dsarmement

enfin prte

HPN, 14 Aot Le Premier ministry hatien a
confi HPN que la commission national de
dsarmement, de dmobilisation et de rinsertion est "
dj fonne. Dans les prochains jours un arrt prsidentiel
va nommer les membres de cette commission."
Le plan national et la commission national de
dsarmement et de rinsertion ont t l'un des prrequis
mentionns par les reprsentants de la mission des
Nations-Unies de stabilisation en Haiti (MINUSTAH)
pour participer avec la police hatienne dans le processus
de dsannement des bandes annes et la dmobilisation
des militaires dles forces armes d' IHati "(FAD'II).
Le Premier ministry Latortue a reconnu l'instar
du reprsentant du secrtaire gnral de l'ONU que la
ru-ssite des prochaines joutes lectorales en 2005 tait
conditionne au succs de ';ipplic;iioi du plan national
de dsarmement, de dmobilisation et de rinsertion.
Dans le Plateau central les militaires ayant pris
les armnnes contre Aristide en fvrier dernier sont toujours
en service. Estims 3(0 parles troupes de I; M IN I S I.A1\
sur place, ils continent de contrler les arrondissements
de Maissade, Thomonde, Cerca Carvajal et le long de lai
frontire sparant Hati de la Rpublique dominicaine,
Les militaires bnficient d'une trs forte
(voir Dsarmement / 15)


L'envoy special a-t-il jug sur des ides
prconues, des cliches?
Pourtant c'est l une mission qui mrterierait d'tre
attaque avec beaucoup d'enthousiasme, avec toute la
larger d'esprit pt,.il'l et li.agin.ili ...
"Un pays en Voie d'extinction"?
D'abord, si cela ne march pas, il ne faudrait donc
pas le reprocher la mission de l'ONU, ni son
reprsentant spcial...
Mais nous-mmes. Et seulement nous-nmenes
.. A bon entendeur!
D'autre part, ovez le paternalism : "Ce que
l'Amrique latine decide de fire pour ce pays aura des
consequences onnres pour notre avenir et sur la faon
don't nous (les latino-amricains) voyons notre region et
nos responsabilits."
Ne serait-ce pas davantage aux haitiens eux-
mmes de se questionner, de commencer se questioner
sur leur avenir, et leurs responsabilits.
Tel ne semble pas le cas. Je dirais mme plus,
come Dupond et Dupont: c'est loin d'tre le cas.
(voir Valdes /12)


ERW FINANCIAL

GROUP
--r '-, Licensed Mortgigc Brokers and Lenders


Eske ou jamnn made tt ou
I n ta kapab viv sa yo rele Rv Ainerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.
ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
( yap ba ou kredi l ou f closing la)
Yap prete ou kb menm si ou gen mov
Skredi oswa ou san kredi.
Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verify sal-ou oswa sa ou posed!
Nou ofri pi bon inter ak anpil 1t chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!
Washington Mutual, Bank of America, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank6
Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
S.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


Page 8


i ---


C(e dernier tait suspect d'tre un narcotrafiquant, a
expliqu un oft'ticier de la police. La residence de M.
Napolon a t fortement garde par des civils arms a
tmoign la police national qui a russi mener cette
operation avec l'aide des agents amricains de la DFA (Drug
Enforcement
Agency).
L'argent saisi sera remis par le responsible de
' Unit Centrale Renseignement Financier (UC R LI) qui de
son ct le remettra la BRH, sous la supervision du
ministry de la justice.


I


-l





Mercredi 18 Aot 2004
Hatt; pn MIrcheP Vnl XVIT Nn 9.


I WESTERN UNION I


C-'I & --4.b. e AL -q '
I


Payez


0~ ~
'^**.!aBBf! q


pour envoyer $100


orQ.t au-tn ceet egn ,nipmoriteoe .jati.,
B . MI.
mi .. e *.


















Le coOt du transfer est 9% du montant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
(1) Le~numro 'PIN' est valuable pour les appeals Internationaux faits partir des USA. Certains tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offert par une compagnie tiers, en accord avec les tariffs
tablis par les agencies gouvemementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004, Les appeals doivent tre fats dans les 30 jours suivant la reception
du numro 'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Western Unon Financlal Services, Inc. Est auoris par le New York Department of Banking faire des transfers d'argent 2004 Western Union Holdings, Inc. Tous droits servs. Le no WESTERN UNION, le lgo et les marques de services sont
les proprits de Western Union Holdngs, Inc.et sont enregistrs etlou bien utiliss aux USA et dans plusieurs pays rangers.


Page 9







I HAITI-OLYMPIADES I


Mercredi 18Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


Nostalgie Olympique!
PORT-AU-PRINCE, 13 Aot Ce vendredi 13


Aot s'ouvrent les Jeux Olympiques d'Athnes ...
Pour l'instant, leur seule particularit semble tre
que la plupart des grandes stars de ces dernires annel


seront presque toutes absentes, les Marie Jos Perec,
les superbes coureurs et coureuses noirs amricains. Soit
trop ges, soit vaincues par le contrle anti-dopage ...
Autre particularit, la dlgation hatienne sera
plus nombreuse que d'habitude, et pas seulement pour
la parade. Cela grce entire autres une Nadine Faustin,
que notre grand rveur-maison Dominique Batraville
voit dj pare des couleurs d'une Hlne de Troie.
Comme cela nous change, n'est-ce pas. Des
temps anciens o nous autres en Hati ne pouvions vivre
les Jeux que par personnel interpose ...
Aussi voudrais-je vous proposer un petit
exercise de nostalgic. Nostalgie olympique. D'autant
que les examples qui vont suivre correspondent chacun
un moment de notre histoire des dernires dcennies,
un moment socio-politique, si l'on peut dire.
Le premier vainqueur olympique nous avoir
marqu (bien sr nous connaissions tous dj plus ou
moins l'histoire du noir amricain Jesse Owens qui fit
Hitler rugir de colre aux Jeux de Berlin en 1936, les
derniers avant la 2e Guerre mondiale), le hros
olympique de notre adolescence fut plutt le skieur
franais Jean-Claude Killy, trois mdailles d'or aux jeux
olympiques d'hiver (1968).
Normal. A l'poque le journal tranger le plus
populaire en Hati c'tait Paris Match. On tait sous
Duvalier, o la press trangre tait filtre une phrase
prs. Au point que Paris Match publiera les bonnes
pages des "Oeuvres Essentielles" et des "Mmoires d'un
leader du Tiers Monde." Sign Papa Doc, bien sr.
Mais on est dans les Sixties, les terrible annes
60, l'assassinat du president Kennedy, Fidel Castro, Che
Guevara, puis l'assassinat de Robert Kennedy, puis de
Martin Luther King, puis de Malcom X, Mai 68 en France,
Woodstock, la gnration hippie, la guerre du Vietnam,
la fivre sur les campus amricains, le Black Power ...
Quelle dcennie!
Et tout cela se donne rendez-vous
aux Jeux Olympiques de Mexico, 1968.
Dehors les tudiants de la clbre
university de Mexico City se battent contre
la police militaire. Aujourd'hui, 40 ans
plus tard, le gouvernement mexicain
admet enfin que ce fut un terrible
massacre.
A l'intrieur du stade, les
coureurs noirs amricains montent sur le
podium. Mdaille d'or et mdaille
d'argent. Coup de thtre! Ils dressent vers
le ciel leur poing gant de noir. C'est le
symbol du Black Panther qui entire ainsi ,
dans l'histoire.
Le public, d'abord interloqu,
clata dans un tonnerre
d'applaudissements.
Le symbol du Black Panther est
entr du coup dans tous les foyers de la
terre, que dis-je dans l'histoire universelle.
La bonne socit amricaine fut fche au
possible ... Le FBI redoubla d'assaut contre les bases du
Black Panther. Ceux qui ne sont pas abattus doivent
prendre l'exil ou le maquis, Stockely Carmichael, Eldrige
Cleaver, Angela Davis, vous vous en souvenez.
Ici en Haiti, Papa Doc tait en butte la mme
poque aux tentatives de l'administration dmocrate
amricaine pour le renverser ou lui faire renoncer la
prsidence vie ...
Aussi encouragea-t-il en sous-main la jeunesse
applaudir au geste des athletes du Black Panther
Mexico ...
Mais une autre championne olympique
rconcilia l'Amrique (entendez les Etats-Unis) avec ses
athletes de couleur, avec elle-mme ...
C'est Wilma Rudolph. Surnomme par la press
occidentale la gazelle noire (aujourd'hui un tel surnom
ferait presque raciste, on l'aima d'autant plus nous autres
qu'elle avait souffert dans son enfance de la polio et que
c'est dans la lutte contre cette maladie qu'elle avait pu
devenir cette sprinteuse phnomnale ...
Et qui avait battu au poteau les plus grandes
championnes europennes, car allemands et britanniques
dtenaient encore jusque-l le quasi monopole aux jeux
olympiques.
L'exploit de Jesse Owens la barbe d'Hitler aux
fameux Jeux olympiques de Berlin en 1936, qui devaient


*'!
;*'


La natation fut pour cette gnration l (car il
clbrer le mythe de l'homme blanc aryen ou l'homme idal, La notation fut pour cette gnration l (car il
n'y avait ni la drogue, ni aucune autre sorte de paradise
avait t presque oubli ... Et la grande invasion des pistes n'y avait ni la drogue, ni aucune autre sort de paradise
artificial) plus qu'un sport ou une distraction, une
prcieuse vasion ...
Et tous les adolescents et jeunes garons de
Port-au-Prince avaient un seul rendez-vous tous les
dimanches: le Pont de Thorland.
Et tous nous rvions de battre le record inscrit
par Mark Spitz aux Jeux de Munich de 1972.
Beaucoup raliseront leur rve. Pas aux jeux
olympiques, bien sr. Mais combien de ces champions
olympiques du dimanche au pont de Thorland qui sont
devenus mdecins, intellectuals ou mme ministres,
comme les frres Voltaire, ou grands hommes
d'affaires, comme les frres Acra, ou de grands
technicians, ou encore journalists ...
Je regrette, mais l'poque les filles restaient
la maison.
C'est cette mme rage de natation qui va nous
faire applaudir tout rompre lors des prochains jeux
olympiques (entre-temps aussi cette mme jeunesse
tait devenue beaucoup plus gauche, en reaction au
papadoquisme) les championnes sovitiques et est-
allemandes, les athletes les plus baraqus qu'on n'avait
jamais vus ...
Irrsistibles dans la piscine. Des filles
balances comme une armoire' glace. Des paules
large comme celles d'un cheval ...
On resta baba devant pareilles performances.
Mais le charge fut de court dure. On ne
mit pas longtemps en effet pour apprendre que toutes
ces Walkiries made in Union Sovitique et Allemagne
de l'Est communist, ont t gonfles aux strodes.
Et c'est l'entre du phnomne du dopage
dans le sport international.


Allumage de la flamme olympique la crmonie
d'ouverture des Jeux d'Athnes 2004
olympiques par les athletes noirs amricains, jamaicains,
africains et cubains n'avait pas encore commenc.
C'est l'poque o notre seule consolation tait
l'invincibilit du marathonien Abebe Bikila ...




r: t


Jesse Owens et un compatriote Berlin, 1936
Ah! l'thiopien Abebe Bikila, le porte-drapeau de
tout le monde noir, car de jeux olympiques en jeux
olympiques, il remportait toujours et immanquablement le
marathon, l'preuve finale de la competition.
La press occidentale se perdit en explications
toutes plus folkloriques les une.s que les autres au sujet de
son souffle ingalable de coureur de fond. Quand c'est un
athlte blanc, on n'a pas besoin de tant d'explications. Le
blanc c'est natural!
Sauf que pour nous en Haiti, la race ou la couleur
ne fait rien l'affaire ...
Ainsi notre prochain hros allait tre un na.geur
amricain blanc, tout ce qu'il y a de plus anglo-saxon
protestant.
Il s'appelle Mark Spitz, 7 mdailles d'or aux Jeux
de Munich C 972). Record jamais battu depuis ,.
Ui vrai gnie.
C'est la revanche de l'Amrique bien pensante,
de l'american way of life sur la mauvaise image laisse
(pour cette Amrique-l) par les athletes des Black Panther
quatre ans auparavant aux jeux de Mexico.
Mais pour nous en Hati, la reaction fut tout fait
d'un autre ordre. Papa Doc s'tait rconcili avec
Washington dans la chasse au communism. Le couvercle
tait dsormais hermtique. C'tait le temps o l'on ne
pouvait mme plus "se parler par signss"


Entre-temps on apprit aussi apprcier
davantage ce qui est ntre. C'est ainsi que l'on dcouvrit
notre premiere victoire olympique, Sylvio Cator, celui
don't notre unique stade porte le nom, mdaille d'argent
du saut en longueur aux jeux de 1928 Amsterdam, puis
record du monde Paris,-au stade de
Colombe, le 9 septembre de la mme
anne.
Il tait interdit de parler de Joe
Gaetchens puisqu'il tait un camoquin,
nom des adversaires de Duvalier, en exil
ou six pieds sous terre.
Joe Gaetchens marqua le but de
la victoire en Coupe du monde pour
l'quipe national de football des Etats-
Unis face l'Angleterre.
SLe reste, vous le connaissez. De
nouvelles gnrations sont nes, qui ont
la tlvision couleur et des revues
sportives en veux-tu en voil pour leur
raconter les exploits des coureurs et
sauteurs afro-amricains, caribens et
africains de toutes les categories.
Les nombreux enfants de
Mohamed Ali, ci-devant Cassius Clay ...
Le monopole afro-amricain
s'tendait avant longtemps aussi au basket,
et mme au golf. Alors qu'un commentateur d'un grand
network amricain disait encore au milieu des annes 70
que le noir ne pourra jamais prendre la domination dans
le basket-ball, parce que, tenez-vous bien, c'est un jeu
qui demand la fois de bouger trs vite et de penser
trs vite ...
A quoi la gnration Michael Jordan rpond:
"White men can't jump" (le blanc ne peut sauter aussi
haut).
Il faudra aller jusqu'en Roumanie dcouvrir la
douce et jolie petite Nadia Comaneci pour mettre un peu
de lait dans ce caf si fort. Comme un Mark Spitz. la
gymnast romaine imprima une autre direction
l'olympiine ...
l:I'niIe teImp- i;si. nous nle l.ionis pas que ii\ er
puisque Haiti participe dsormais aux Jeux olympiques
.. A part entire. Cela aussi i'race notre diaspora (le
canatdo-htiin liiuin \ .iii, les haiiens-amricains
Nadine Faustin et Dudlcy Dorival etc),
Quant nous, nous autres aujourd'hui, eh bien
come on ;.ppIe ic les hons vieux films en noir et blanc
mais signs des plus grands du cinma (John Ford.
( h.iie (t I 'alliii. on voudrait dans chaque "jeux
olympiques" retrouver la petite musique d'autrefois, cette
petite musique des temps plus tillttilte. Mais hlas,
come l'crit Simone Signoret. la nostalgic n'est plus
ce qu'elle tait ,,

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Page 10







Mercredi 18 Aot 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 29


Page 11


S1 L'EVENEMENT


ONU : MESSAGE DE RONALDO
CE 18 AOUT A L'AEROPORT
TOUSSAINT LOUVERTURE

L'Ambassadeur itinrant

du PNUD, Ronaldo, se joint

aux Nations Unies dans la

prevention du SIDA en Hati
COMMUNIQUE DE PRESS international
Port-au-Prince, le 12aot 2004- La star du football reste que be
mondiale, Ronaldo, qui jouera le 18 aot prochain, en coup d'effo
compagnie de la selection brsilienne, un match amical pour devront enc
la paix en Haiti, profitera de sa visit pour adresser, comme tre conse'
Ambassadeur de Bonne Volont du Programme des Nations afin de sei
Unies pour le Dveloppement (PNUD), un message fort aux biliser les jeu
jeunes hatiens et aux jeunes du monde entier, dans le cadre notamment
de la lutte pour la prevention du VIH/sida dans ce pays des avoir un com
Carabes, svrement touch par cette pandmie. tement p
Ronaldo dlivrera son message lors d'une responsible
rencontre, prvue son arrive l'aroport Toussaint -vis de
Louverture de Port-au-Prince, avec une dlgation de jeunes transmission
hatiens, venant de plusieurs quarters dfavoriss de la VIH/sida.
capital. Dans ce bref message, qu'il souhaiterait prononcer Ce n
en langue crole, Ronaldo compete mettre l'accent sur efforts du PN
l'estime de soi pour exhorter les jeunes hatiens s'aimer des Nations I
et aimer la vie, en se protgeant contre le VIH donner au V
Les jeunes, qui constituent la plus forte proportion d'avoir rame
de la population en Hati, reprsentent aussi la catgorie la 'de 50 ans. Par
plus vulnerable et svrement touche par la pandmie du la lutte pour
SIDA. Si des rsultats plutt encourageants ont t obtenus des agencies c
ces dernires annes, suite la croisade national lance Ron;
contre ce flau, avec l'appui de la communaut


HONNEUR ET MERITE

Un minent chef

d'orchestre amricain

et une cantatrice

hatienne honors par

le gouvernement

haitien
P-au-P., 9 aot. 04 [AlterPresse] Le chef
d'orchestre amricain John Robert Jost a t honor le 7
about coul par le gouvernement hatien pour son
dvouement l'panouissement de la jeunesse hatienne et
la formation des jeunes musicians hatiens. La ministry de
la culture, Magalie Comeau Denis, lui a remis une plaque
d'honneur.
Depuis plus d'une trentaine d'annes ce chef
d'orchestre amricain encadre de jeunes musicians hatiens
travers notamment l'cole de musique Sainte Trinit. John
Jost a orchestra de nombreuses pices hatiennes, toutes
excutes par l'orchestre Sainte Trinit. De nombreux
musicians ont bnfici de son apport.
La ministry de la culture a remerci l'minent chef
d'orchestre amricain de s'tre pench sur le patrimoine
musical hatien.
Le gouvernement a galement dcern une plaque
d'honneur la cantatrice hatienne bien connue Nicole Saint
Victor, galement pour son dvouement la musique
hatienne et la formation des jeunes.
L'cole Sainte Trinit a su combler un vide depuis
trente-quatre ans, a indiqu la ministry de la culture. Grce
cette cole, Haiti peut se glorifier d'avoir un orchestra
philarmonique de grande valeur ", a ajout Magalie Comeau
Denis.
Cette crmonie s'est droule l'occasion du
traditionnel concert du camp d't de Sainte'Trinit
Logane. Ce concert a t ddi cette anne au docteur John
Robert Jost.


e, il
eau-
orts
:ore
ntis
nsi-
nes

por-
plus
vis-
la
i du
Ronaldo joue ce mi
message de la part de Ronaldo participe des
UD, de concert avec les agencies du systme
Jnies en Hati, dans le cadre de la rponse
IH/sida don't l'une des consequences est
n l'esprance de vie des Hatiens moins
Sle pass, Ronaldo s'tait dj impliqu dans
la prevention du SIDA en Hati, aux cts
des Nations Unies.
aldo, qui s'est rvl un grand Ami d'Hati,


est pour beaucoup d'habitants de ce pays, n particulier
les jeunes hatiens, une idole voire un mythe. Il ne fait pas
de doute que sa prochaine visit dans la Rpublique
Carabes, en compagnie de la Seleao, offre une excellent
opportunity pour relancer la champagne pour la prevention
du Sida, tant donn l'intrt manifest pour ce rendez-
vous historique et pour Ronaldo qui est aujourd'hui l'un
des footballeurs de la plante les plus admirs.


DUTCK CARIBBEANWAIRLINES


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


SUIVEZ TOUTES LES PERIPETIES
DE LA VISIT DE LA SELECTION
NATIONAL BRESILIENNE SUR

Mlodie 103.3 FM,

Port-au-Prince


---------- l








BICENTENAIRE


Mercredi 18Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


Par Jean Erich Ren
14 aot 04 I
L'indpendance d'Hati .
demeure un vnement historique qu'il confrenc
convient de clbrer dans l'honneur et la dignit con
film et de.
afin de sensibiliser les gnrations prsentes sur
et dans let
les prouesses de nos anctres et attirer l'attention
serait offer
du monde entier sur nos origins de people. C'est sera
l'occasion pour nos hommes et nos femmes de ressourcer
lettres et de sciences d'ouvrir les dossiers de notre
Gouverne
histoire aux jeunes et aux moins jeunes avides de ouverne
connaissances afin de fouetter leur sentiment soudaine
patriotique et bander leur nergie pour assurer la d'organi
relve avec competence et doigt. Par des l'Indpen


va


es, des expositions, des proje
s interventions la radio, la t
s tablissements scolaires, l'op
erte cette jeunesse dsempa
r. Mais peut-on vraiment ftei
)uels sont les mobiles qui p
ement de Grard Latortue
ement une commission
ser la clbration de la
dance ?


Les petites phrases de Juan Gabriel Val


(Valdes ... suite de la page 8)
Habituellement, les internationaux qui
dbarquent en Hati sont fous d'enthousiasme,
prts dplacer les montagnes. Puis, peu peu
sont vaincus par les moeurs locales, le panier de
crabes, cet tat d'esprit que nul n'est prophte en
son pays. Mme les trangers ...
Pour finir plus hatiens que les hatiens
eux-mmes.
Vous voyez nous ne sommes pas les
ultranationalists que vous croyez !
Mais tout cela c'tait peut-tre autrefois.
Aujourd'hui l'tranger qui dbarque est tout de
suite dans le ton, sans aucune illusion concernant
ce pays, ni plus ni moins que l'hatien lui-mme

"Un pays en rel danger d'extinction."
Donc seul un miracle pourrait le sauver.
Mais supposons, entendre sa
declaration, que M. Valdes soit un pessimiste par


nature, un disciple de Shopenahau
Dostoievski des Frres Karamazov.
existe, alors pourquoi la souffrance d'i
innocent" s'interroge Ivan Karamazov.
Par consquent, M. Valdes ne
croire au miracle.
Tandis que nous, on y croit tro]
Mais comme pour le dsarmem
croit mais c'est aux autres de l'accom
nous ...
Eh bien, ce ne sera pas le cas.
La declaration de l'envoy s]
l'ONU est donc comme un coup de pie
Merde, faites quelque chose vous-mn
vous-mmes!
Pardon, voulez-vous rpter,
reois trs mal, l!

Editorial, Mlodie 103.3 FM,


Au premier chef, ce qui attire
SO notre attention c'est le caractre purement
r arbitraire et primesautier de la decision et

actions de l'motion qui caractrise le choix des membres de cette commission. Qui a
tlvision donn Grard Latortue le mandate de clbrer aprs coup la fte de
*portunit l'Indpendance? Ce Gouvernement illegal fonctionne sur une base purement
re de se consensuelle. Engager toute la nation hatienne dans une entreprise de si
- 2004 en grande envergure exige d'abord l'unanimit des voix. Le Premier Ministre
portent le ne peut en aucune faon adopter le comportement du Cacique du Hyguey
instituer qui manifestait un got marqu pour les ftes, les beaux vtements, les
charge parures, les fastes et les apparats des grandes crmonies. Devant cette cruise
fte de trinitaire que traverse le pays la proposition de Cotubanama frise vraiment
l'indcence. Il y a peine trois mois depuis qu'on a dclar la faillite
conomique du pays et sollicit l'aide de la communaut international. Il
n'y a pas encore un mois depuis que des promesses de dcaissement ont t
des ratifies en faveur du pays le plus pauvre de l'hmisphre. Penser la fte
avec les dons et les prts peine consentis participe de l'inconscience et de
er ou du l'insouciance de nos dirigeants politiques et risque de nous attirer le mpris
"Si Dieu des donateurs.
un enfant Nous sommes tombs des nues en observant dans cette ronde
enfantine certain chantillons de l'intelligentsia hatienne qui pourtant
doit pas foraient notre respect et notre admiration sur l'chiquier politique hatien.
On ne perd sa virginit qu'une fois. N'est-ce pas le cas de reconnatre avec
P! le Chilien Juan Gabriel Valdez, coordonnateur de la MINUSTAH que: Hati
lent, on y fait face un rel danger d'extinction." S'associer une venture aussi
plir pour folle en pleine cruise politique, conomique et social est de nature discrditer
dfinitivement certain acteurs aux yeux de la population. Pourquoi et dans
quelle circonstance le Prsident de cette Commission et les membres ont t
pcial de choisis? Tandis que nous combattons le npotisme, en pleine transition
.d au cul. dmocratique, la decision d'une fte bis de l'indpendance et le choix des
ies, pour membres de la Commission ont t faits de manire unilatrale. On dirait
que les acteurs politiques hatiens sont fossiliss. Ce sont les mmes images
, je vous qui reviennent dans tous les vido-clips. Ce traditionalisme strile chatouille
rebrousse poil et fait mousser la colre des observateurs attentifs. Tout
d'abord il y a conflict d'intrt. Leslie Franois Manigat vient de dclarer
Port-au- publiquement sa candidature la. Prsidence, tout en donnant l'assurance
de sa victoire aux prochaines lections.
Peu de temps aprs cet excs de language, le Premier Ministre, ex-
chancelier hatien sous son Gouvernement vient de lui octroyer le titre de
President charge d'organiser la fte de l'indpendance. C'est un prcdent
malheureux pour les prochaines lections qui vont se drouler. Est-ce une
faon de le mettre en selle en lui accordant les moyens logistiques pour
mener sa champagne. Dans ce cas les signaux sont clairs. Les lections ne
seront qu'une affaire de formalit comme il l'a si bien dit. Les resorts sont
bien bands pour le Jackpot de ST Roc. Les autres membres dela Commission
qui ont leurs chapelles politiques sont-ils prts faire cette concession au
gestion dtriment de leurs propres parties. Dire que la nouvelle configuration politique
qui s'annonce ne prsente pas du tout ce profile. Cotubanama en projetant ce
grand festin veut-il offrir une sortie honorable sur la scne politique la
grontocratie? Dans ce cas il y a des lments manquants. Le jubil de nos
uantes, leaders uss mais ruent encore dans le brancard, est-il en voie de ralisation?
projects Autant d'objectifs masqus par l'vocation d'une fte bis de l'indpendance
riorits qui dfie toute logique dans un pays en banqueroute.
its tant Fter le bicentenaire de notre indpendance ce serait donner un
ent, les nouveau souffle la nation hatienne. En principle une telle initiative pour
ion du tre louable devrait tre solde par l'inauguration de Centres universitaires,
de Bibliothques, de Centres de recherche, de lyces techniques, de routes
'autres nationals, de cits ouvrires, de plants lectriques, de chanes de radios,
le pays de stations de tlvisons et de nouvelles lignes de tlphone au profit de la
population. Voil comment on peut clbrer dignement l'Indpendance
ant de d'Hati. Chaque ville et chaque region du pays devraient s'enorgueillir d'une
ralisation national qui aiguise leur sentiment patriotique. Certains socialists
hatiens ne cesseront pas de nous tonner avec leurs sombreros sur le nez et
'autres qui leur bouchent la vue. C'est pourquoi ils ne peuvent pas voir la population
: de la de Mapou et de Fond Verettes secoue par le dernier cataclysme qui leur a
ravi leurs families, leurs maisons et leurs jardins. Comment fter
l'indpendance dans la crasse, la misre, le deuil et l'indigence la plus total.
Elle rpondrait l'appel si on lance en une telle circonstance le project de
stabilisation de leur environnement qui sera plus scuritaire.
Primum vivere deinde philosophari. Nous ne comprenons pas
comment des spcialistes en sciences sociales qui ont public de brillants
travaux de recherche acceptent fter l'Indpendance avec un Gnral
brsilien. Quel paradoxe! Dessalines va se retourner dans son cercueil en
voyant le Commandant militaire de la MINUSTAH Augusto Eleno se pencher
ers des pour dposer une gerbe de fleurs sur sa tombe au Pont Rouge. Est-il possible
de fter dignement l'indpendance d'Hati sous les bottles des militaires
chiliens, argentins, amricains, canadiens etc. Pendant que les 4/5 de la
population n'ont pas de quoi se nourrir, vivent dans des taudis et des
bidonvilles, est-ce que Cotubanama va dbloquer 5 10 millions de dollars
pour les prochaines bamboches que compete organiser la Commission de la
relatif. fte bis de l'Indpendance. L'inconduite de nos dirigeants politiques
projects intrimaires peut contribuer la ruine du pays en un temps record si l'on ne
prte pas attention leurs initiatives purement motionnelles. Pourquoi ne
pas dsenclaver la Grand'Anse en posant la premiere pierre de la route ctire
qui devrait sortir de Miragoane pour passer par Anse Veau, Pestel, Corail,
Roseaux, Jrmie, Bonbon, les Abricots, Dame Marie, Anse d'Hainault pour
aboutir aux Cayes. Les Valparsiens seraient enchants qu'un ruban
d'asphalte traverse le Nord Ouest en partant de carrefour Mapou aux Gonaives
en traversant Gros Morne pour arriver au Mle St Nicolas, Grande Rivire
du Nord, Jean Rabel, Bombardopolis, Anse Rouge.
Messieurs les ftards, rveillez-vous! Nous avons le regret de vous
annoncer que le moment n'est pas la rjouissance. On va fter quoi? Nous
(voir Bicentenaire / 15)


Page 12


Fonds des Nations Unies pour la Population

(UNFPA)

Cherche un/une Reprsentant(e) Auxiliaire

Sommaire des responsabilits
Assister le Reprsentant de l'UNFPA en Hati dans la conception, le dveloppement et la j
du programme de pays.

Il/Elle :
Rpond avec crativit aux dfis complexes en terms de base de resources fluct
de multiples arrangements de financement et de modalits d'excution des programmes /
Fait avancer l'implmentation du programme de cooperation en rponse aux pi
du gouvernement. Il /Elle coordonne les conseillers techniques, experts et consultant
nationaux qu'internationaux. Il/Elle favorite les alliances stratgiques avec le gouvernem
agencies multilatrales et bilatrales et la socit civil. Il/Elle contribute la coordinate
Systme des Nations Unies.
Sert d'interface entire les homologues du Gouvernement et des Nations Unies et d
associs de dveloppement pour faciliter l'incorporation des priorits du programme d
dans les plans et les strategies de dveloppement du pays.
Favorise les approaches bases sur les rsultats dans les sous-programmes de la Sa
la Reproduction, des Stratgies de la Population et le Dveloppement, et de Genre.
Mobilise des resources
de co-financement pour l'appui au programme de pays. Il/Elle aide le gouvernement et d
agencies d'excution dans la coordination de l'aide pour les sous-programmes de la Sant
Reproduction, de Stratgies de Population et dveloppement, et de Genre.

Le/La candidate doit :
- Etre citoyen (ne) hatien (ne)
- Etre dot(e) d'une capacity travaille en quipe
- Valoriser la diversity
Avoir une capacity communiquer oralement et par crit
- Etre intgre
Avoir une capacity d'innovation et de plaidoyer de nouvelles approaches
- Etre capable de coordonner les resources gouvernementales et les partenaires trav
alliances stratgiques
- Avoir une capacity rflchir de manire stratgique.

Autres Exigences :
Etre titulaire d'une Matrise en Sant, Population, Dmographie et/ou autre domaine y
- Avoir au moins.10 ans d'exprience professionnelle dans la gestion de programmes/
de dveloppement, de prfrence en sant de la reproduction ou en population.
Avoir la matrise du franais et de l'anglais oral et crit ; espagnol desirable
Etre competent (e) dans des applications courantes de logiciel de bureau.

Envoyer c.v. avant le 27 aot 2004
l'adresse postal suivante :
UNFPA
387, Avenue John Brown
Port-au-Prince, Hati
ou l'adresse lectronique : jean-bart@unfpahaiti.org


1


I ` '






Mercredi 18 Aot 2004
Unot: ., nr-h f-I.\li YVTT MTn '0


S Spiritual Healer





Recherche aide.
Contact Prof : Samuel
Morgan
Let him help you to end all
your problems.
100% guaranteed results.
Marriage problems ?
Has a loved one left you for
unknown reasons ?
Do you want a marriage of
your choice ?
Want to cure your children
who are disobedient or have
left home ?
Are you facing business or
job problems ?
Is your life affected by any
kind of evil spirits
or black magic ?
Do you want this finished in
hours ?
Call: (800) 248-2988

Vacances, Loisir

Le Plaza Htel
Numros de Tl.:
224-9309
224-9305
224-9306
224-9307
224-993-08
224-9310
510-4594
510-4595
510-0560

fax : 509 223-9282 "
e-mail :
hiplaza@(hotmail.com
hiplaza(acn2.ne
website :
www.leplazahaiti.com
Adresse : 10, Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Haiti
P.O. Box 1420


Coiffeur


Etiquette Unisex,
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie
Highway Miami
Jean Wood Julien
Owner

Charlemagne, Coiffeui
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl. : 243-1039
Beeper: 524-0086

ti Journal


Abonnez-vos partir de
notre site web
Consultez aussi nos tarifs
publicitaires
www.haitienmarche.com
Cartes de credit acceptes


Mdecin

Miami.
Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie
Accouchement
Operation pour Fibrome
Family Planning,
Ligature des trompes
Circoncision
Curetage.
Tous les tests pour
l'immigration.
Toutes assurances acceptes
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
(305)751-6081
Port--au-Prince
Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologie, accoucheur
Chemin des Dalles
# 234
Tl. : 245-6489 245-8930


site internet


Pour un site intemet qui attirera
l'attention sur votre entreprise,
contactez:


siteweb@etheart.com


Les prix sont trs comptitifs
et vous renseigner ne cote rien!


Miami
Miami Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie
Highway
Tl. : 305 895 8006

Etiquette Barber
Shop
154-55 West
Dixie Hwy
305 940 9070

B & L Supermarket &
Produce
12041 West Dixie
Highway
305 893 0410

Eclipse communication
9290 S.W. 150th Ave.
Suite 104
954 380 1616


Site Internet




ime
Vous aussi, ayez votre
propre site internet.
Et surtout un prix
raisonnable.
Contactez
siteweb@ etheart.com
haitienmarche.com
est l'une de nos
nombreuses crations.

Yeux

La Vue, c'est
La Vie!
Ption-Ville
Le Look
Grande varit de
unettes des prix dfian
toute concurrence.
L'examen des Yeux est
gratuit avec achat d'un
paire de Lunettes.
Spcialistes en Vision
Basse
Offre spciale :
Buy One, get One Free
Rue Panamricaine # 1
l. : 513-8079
257-8374


L'Adresse internet Hati en Marche a change.
Dsormais vous nous trouverez sur:

p>u< Taitielnrrarch3 e.corri


Veuillez rayer de votre carnet la prcdente
adresse : enmarche@haitelonline.com


Pompano Beach
Danilos Restaurant
3760 N.E. 3rd Ave.
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
SPmpano Beach fl
33064
Tl.: 954 7817424

Chiropracic Office
910 East Atlantic blvd"
Pompao Beach
954 781 2500

Vous aimeriez vous aussi
placer une petite
announce dans notre
page 13, appelez Michel
au 305 754-0705
Miami
ou Margo au 5
09 221-0026 Port-
au-Prince


Delray Beach
Classic Teleco
203 S.E. 2nd Avenue.
Delray Beach, FI 33483
561 279 8846

Our Lady Bakery
102 SE 2nd Avenue
Delray Beach, F1 33444
Tl. : 561 272-3556

Orlando
Naudy Record Shop
1325 W. Washington
Street
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blosson Trail
Orlando, FI 32805

Pour devenir dpositaire
de Hati en Marche,
contactez notre bureau
de Miami (305)754-0705


La Croisuire 2004 c'est pour bientt.
Le Paquebot laissera New York le 14 aot prochain
avec 450 invits de marque bord.
Parmi les invits Harry Belafonte, Dany Glover et
bien d'autres grands noms du show business.
Le bateau accostera au Cap Hatien.
Une visit de la Citadelle du Roi Henry est prvue,
de mme qu'une visit organise du Cap Hatien.
Nul doute que les artistes, les artisans hatiens
sauront profiter de cette opportunity unique qui leur
est offerte pour faire connatre leur art ces invits
de marque.


Les FolkloriadeS"#
(sf Budapest, Hongrie.
Du 11 au 23 aot 2004 J
Hati sera prsente avec les Ballets
SBacoulou d'Hati
Les Folkloriades: Conptition de Danses
Folkloriques
Les Ballets Bacoulou d'Hati prsenteront
plusieurs de nos danses folkloriques:
Danse Yanvalou ,
Danse Petro
Danse Ibo
Conversation de Tambours.
La troupe avec sa tte la Directrice des
Ballets Bacoulou, Madame Yvrose Green esi
attendue Budapest.
20 danseurs et musicians front parties du
voyage.
Les Folkloriades, une initiative de
l'UNESCO


Points de Vente Hati en Marche


Page 13


1


ilain en marcne vo~ ri. Av Lii n u. z-YI


1


------ ----


1








OURAGAN


SI -- - -- - --


Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


Prdire l'intensit exacte d'un ouragan:
(Ouragan ... suite de la page 7) sce eo re frile La semaine dernire, la NASA avait
(vents de 154 177km/h) la catgorie u n e scien ce enco re fragile annonc le prolongement de l'activit d'un
4 (210 249km/h), sur une chelle satellite de surveillance des ouragans (TRMM).
international classant les ouragans en cinq categories selon par surprise", dit-il. L'agence spatiale amricaine souhaitait mettre
leur intensit'du moment. Paralllement, sa trajectoire s'est Le bulletin d'alerte couvrait une large zone, comprenant la retraite le TRMM, engine vieillissant, mais l'a
fortement inflchie sur la droite, ce qui a plac l'oeil de au sud Punta Gorda. "Nous ne disions pas Tampa. Nous disionslaa aitenu en service pour la season des ouragans
l'ouragan, autour duquel cte ouest de la Floride", relve le mtorologue. La fixation des (juin-septembre) la demand de l'Adminis-
les vents sont les plus violent, 115km de l'endroit prvu. mdias sur Tampa a induit le public en erreur, dplore M. Berg. tration national pour les atmosphres et l'ocan
Tlvision, radios et journaux ont donc insist sur Mais tout le monde avait t "amplement averti" et il est "vraiment (NOAA). AP
maneureux1. .-ue CC- A- ile I jJrfiA;, iiiin (NOAA). AP 6


le danger pour les rgions de Tampa et de Saint 'etersburg,
alors que nombre d'habitants de Punta Gorda et ses
environs ne s'taient pas prpars la catastrophe.
Mais RobbiwBerg, mtorologue du Centre des
ouragans, souligne que l'alerte avait t lance pour les
habitants de toutes les ctes de Floride, des Keys, ce
chapelet d'les au sud de la pninsule, jusqu' Tampa Bay.
"Nous sommes un peu surprise que les gens aient t pris


malheureux que certaiiies pciIersonnes n11 pa s va cu ..
Il n'est pas rare qu'un ouragan se enforce rapidement au-
dessus du Golfe du Mexique, mais les mtorologues ne savent pas
encore prdire cette intensification, reconnat Robbie Berg. Sur ce
point, "les satellites ne nous sont d'aucune aide".
"Nous souhaiterions toujours avoir fourni de meilleurs
conseils. Mais avec ce que nous avions, nous avons fait ce que nous
avons pu", plaide-t-il.


VENEZUELA : La
(Venezuela ... suite de la page 6)
faveur du "si" dans certain quarters, ils sont sans
commune measure avec les pisodes enregistrs depuis le
dbut de l'anne, qui avaient conduit la mort de plusieurs
personnel. La fatigue gnre par deux annes de
confrontation permanent entire Chavez et ses adversaires,
marques par un coup d'Etat avort en avril 2002 et la
recession conomique, n'est probablement pas trangre
au calme ambiant. Toutefois, les deux camps se
souponnent mutuellement de prparer un "mauvais coup"


revolutionn bolivarienne" inquite Caracas


le jour du scrutiny. Ainsi le commando Maisanta, qui orchestra la
champagne en faveur du president (et donc du "no") dit s'inquiter
des risques de sabotage de Cantv, l'entreprise de tlcommunication
qui assurera la transmission des votes lectroniqus, rappelant que
ses propritaires sont notoirement pour la rvocation du president.
Des gesticulations qui, assure l'opposition, sont destines rfuter
le rsultat du rfrendum s'il s'avrait dfavorable Hugo Chavez,
et dclencher ainsi le chaos ds dimanche soir dans la capital.


Caracas : de notre envoye spciale Lamia Oualalou
113 aot 20041 Le Figaro


Il se passe quelque chose Manicomio. Ce petit
quarter populaire perch sur les hauteurs de Caracas jure
que tout a change depuis qu'il a dcid d'tre l'un des
laboratoires de la revolutionn bolivarienne", le project
politique qu'Hugo Chavez promet de mettre en place pour
imposer l'galit. Tout a commenc autour de l'cole
Alberdi. En dcembre 2002, l'tablissement ferme ses
portes. Les enseignants sont solidaires de la grve gnrale
orchestre par l'opposition pour contraindre la dmission
le chef de l'Etat. Une poigne de parents, las de ne plus
savoir que faire de leurs enfants, embrassent le project
d'Oscar Negrin, un membre des "circulos bolivarianos",
qui rassemblent les plus militants des partisans du president,
d'occuper l'cole. "Nous dcouvrons, stupfaits, un


btiment l'abandon, des sales de classes sans porte, des ampoules
fractures, des toilettes d'une salet repoussante", raconte-t-il.
Commence alors la revolutionn". Sous sa houlette, les plus
dsoeuvrs des voisins viennent prter main-forte pour rhabiliter
l'cole. L'Institut national de la nutrition livre des repas la cantine,
et les course reprennent, grce au bnvolat de professeurs : l'cole,
qui dpend de.la municipalit, ne reoit plus un sou, le maire tant
l'un des plus froces opposants Hugo Chavez. "A ce rythme, nous
allons bientt mriter le titre d'cole bolivarienne", assure firement
Oscar Negrin.
De fait, l'tablissement pourrait figure en couverture d'un
manuel du "petit chaviste illustr". Ds le dpart des enfants, en fin
de matine, les classes du rez-de-chausse se remplissent de nouveau,
pour dispenser aux illettrs des course d'alphabtisation : c'est la


AVI PIBLIK
Yo avize piblik lan de chanjman sa yo ki ft nan adrs
biwo vt sa yo ki ekri pi ba la a. Sipviz Eleksyon an
f chanjman sa yo dapre Seksyon .101:71 Lwa Florid.
Chanjman an Pmanans Nan Biwo Vot Sa Yo
Biwo Vt No. Nouvo Lokal
031/045Miami City Ballet
2200 Liberty Avenue
St. Francis De Sales Church
046621 Alton Road
Aventura Community Recreation
103 Center
3375 NE 188 Street
Greynolds Park Elementary School
106 1536 NE 179 Street
107 Buckley Towers
1301 NE Miami Gardens Drive
158Phyllis R. Miller Elementary School
840 NE 87 Street
Carl F. Slade Park
3092501 W 74 Street
Roberto Casas Park
__ 3597900 Wcst 32 Avenue
Iglesia Cristiana De Westchester
43810601 SW 48 Street
Iglesia Evangelica Luterana San
562 Pedro
3360 West Flagler Street
The Country Club of Coral Gables
997 N Greenway Drive
611/63St. Mark's Lutheran Church
611/633930 Le Jeune Road
University of Miami Convocation
640 Center
1245 Walsh Avenue
Winston Park Elementary School .
___13200 SW 79 Street
Our Lady of Lourdes Catholic
741 Church
11291 SW 142 Avenue
Hidden Grove Rental Community
908/944 13815 SW 271 Terrace


MIAMF
LV.uuu~


Constance A. Kaplan
Sipviz Eleksyon
Konte Miami-Dade


mission "Robinson".
Une vole de marches
plus haut, ce sont des
clats de rire d'ado-
lescents qui surprennent
le visiteur. Ceux-ci ont
quitt le lyce trop tt.
Ils ont une bourse et
deux ans pour se
prparer au baccalaurat
: c'est la mission
"Rivas". Au deuxime
tage, trois jeunes
hommes se present
autour d'un ordinateur
flambant neuf. Ils sont
venus apprendre
mettre sur pied une
chane de tlvision
communautaire, une des
strategies du gouver-
nement d'Hugo Chavez
pour tenir tte aux
mdias traditionnels.
La dcouverte
du project bolivarien se
pursuit hors des murs
de l'cole. Dans une
ruelle voisine, o il faut
avoir le pied bien assur
tant le quarter est bti
flanc de colline, se
dresse le "mercal",
march subventionn
par l'Etat, o les prix des
products de base dfient
toute concurrence. Un
peu plus loin, il suffit de
tambouriner la porte
d'une modest maison-
ne pour rencontrer le
mdecin Mayda Marti-
nez Miranda. Cette
Cubaine, qui office
dans le cadre de la
mission "Barrio aden-
tro", un bataillon de 8
000 mdecins envoy
par La Havane pour
s'installer " l'intrieur


du quarterr, est la premiere que consulate la
majority des voisins.
Image d'Epinal, le quarter de
Manicomio rsume les sentiments mls que
suscite le project de Hugo Chavez. Les course
d'alphabtisation tiennent plus du bricolage que
du professionnalisme. Les mdecins cubains ne
dissimulent pas toujours leur amertume de
travailler dans de telles conditions. Les marchs
populaires, en vendant prix brads, tuent le petit
commerce. Les tlvisions communautaires sont
souvent de mauvaise quality et n'chappent pas
la propaganda chaviste.
Toutefois, dans les "barrios", on raconte
la bouffe d'oxygne, dans un pays qui a
longtemps occult qu'au moins la moiti de sa
population vivait sous le seuil de pauvret.
"Chavez est un pur produit de quarante ans de
politique vnzulienne perptuant l'ingalit, il
est le symbol du ras-le-bol", reconnat l'opposant
Eddie Ramirez. Les signaux d'alerte n'ont
pourtant pas manqu, au moins depuis 1989, avec
le "caracazo", la rvolte populaire violemment
rprime par l'arme, puis 1992, avec la tentative
de coup d'Etat fomente par un group de
militaires, don't un certain Hugo Chavez.
"Avec lui, c'est la revolution des exclus
du systme. L'ennemi, ce sont tous les inclus, les
propritaires, les mdias, la confrontation est donc
inevitable", ajoute l'universitaire Alberto Garrido,
qui a ddi de nombreux ouvrages l'tude du
"phnomne Chavez"."La terreur de l'opposition,
c'est videmment la reproduction du modle
cubain, auquel le chef de l'Etat se rfre
volontiers. Des entreprises nationalises, des
coles bolivariennes pour tous... Les proches du
president balayent cette ventualit de la main :
"Il n'a jamais t question de communism au
Venezuela", rappelle Samuel Moncada, qui dirige
la champagne lectorale contre la rvocation du
chef de l'Etat. Toutefois, un coup d'oil jet aux
projects de loi en attente d'tre discuts au
Parlement suffit pour se convaincre de la volont
de Chavez de remodeler profondment le pays.
Ainsi de l'obligation des mdias de ddier au
moins 60% de leur diffusion des productions
nationals. Une measure qui, comme d'autres,
aurait t souffle par Fidel Castro Chavez, au
course de l'une de leurs fameuses conversations
tlphoniques, assurent des membres de
l'opposition.
"Il y a aujourd'hui un axe rel
incontestable entire Caracas et La Havane",
souligne Alberto Garrido. D'un ct, le mythe,
de l'autre, la jeunesse le leader bolivarien a ft
ses 50 a.ns il y a quinze jours -, le ptrole,
l'ancrage au continent latino-amricain. "Mais
Chavez n'est pas la botte de Castro, poursuit-il.
Il est fascin par le modle d'un pays qui,
dpourvu de resources, est parvenu, bon an, mal
an, maintenir une education et un systme de
sant pour tous. Du coup, il imagine tout ce qu'il
pourrait faire avec l'argent du ptrole.""Il a
d'ailleurs dj commenc, en mettant sur pied un
fonds aliment par les "bnfices
excdentaires""de l'entreprise d'hydrocarbures
PDVSA, ddi au financement des programmes
sociaux. "Les missions ne sont pas lectorales,
elles sont destines s'tendre, nous n'en sommes
qu'au dbut", a promise Chavez dimanche dernier,
au course de son dernier meeting.
"Il nous faut peut-tre remercier
l'opposition", conclut dans un sourire Blanca
Eckout, une proche du president, et directrice de
la chane de tlvision culturelle Vive, qui vient
de voir le jour. "Sans ses attaques permanentes,
ce gouvernement serait probablement tomb de
lui-mme : avec l'arrive au pouvoir, il finissait
par oublier sa vocation rvolutionnaire. Il n'en
est dsormais plus question.""


Page 14


Lisez Haiti en Marche pour
une approche
plus large et complete de
l'actualit


1


-







Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVITTT No. 29


Page 15


I DEBATE I


REFLECTS ET REALITIES D'UNE CRISE


Quelques jalons pour une Haiti Intgre


Les Reflets de Crise don't on Parle
Pour tre vraiment en measure de construire du nouveau,
faut-il au pralable bien situer les contradictions de l'ancien.
Pourtant, depuis environ deux (2) dcennies, le questionnement
des divers problmes auxquels notre socit fait place s'est
effectu le plus souvent sans une mise en cause de la substance
mme de la crise. Nous voquons ici l'impuissance d'un systme
social oligarchique patrimonial dsuet, accomoder le
surgissement sur l'chiquier politique et conomique d'agrgats
sociaux structurellement exclus.
A vouloir apprhender de manire simpliste un tat de
choses tellement complex, on finit par alimenter les vicissitudes
de la crise et ainsi rendre son cheminement interminable. Autant
dire, les questions mal poses ne peuvent tout compete fait conduire
qu' de fausses rponses. C'est ce futile exercise que s'adonne
depuis une vingtaine d'anne, toute une frange de l'intelligentsia
qui se content de rduire une crise de socit de simples
difficults conomiques des une transition dmocratique dans
l'impasse. Ce faisant, n'a-t-on pas confondu les diverse
manifestations de la crise son essence? Ce que ces
commentateurs qualifient en toute lgret de transition politique
en difficult, leurs reserve bien d'autres surprises, aussi longtemps
qu'on vitera de poser le problme dans toute sa radicalit
abyssale. A bien considrer, c'est par rapport l'effritement du
vieux systme oligarchique litaire, issu du modle colonial
esclavagiste et don't la mise en chantier date de l'accession du








BOBvr e Co.


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 llth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI .
629 NE 125th Street


N. Miami, F133161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Beh, FI33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (56i)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Lt- --


Dr Gabriel Nicolas
MECI Aot 2004
pays l'indpendance, que les aspects sociaux,
conomiques et politiques de nos tribulations
contemporaines prennent toutes leurs significations.
Fond sur l'exclusion des masses, ce
systme social minoritaire s'est maintenu en
acceptant include au compte-goutte ceux qui, au
fil du temps et des contingencies, arrivaient
s'imposer en tant que reprsentants de la majority.


(Bicentenaire ... suite de la page 12)
devons inviter de prfrence la population
hatienne une veille patriotique afin de rflchir
sur les dommages que nous avons causs cette
nation par nos luttes intestines et nos querelles de
chapelle sans grandeur. Que les membres de la dite
Commission se ressaisissent. Sans quoi ils vont
dmriter de la patrie. Avec les financements
collects au niveau de leurs ONG combien d'coles
ont-ils construit. Combien de gens ont-ils
alphabtis? C'est le moment de faire le bilan de
leurs ralisations. Ont-ils la conscience en paix? Acta
non verba Nous rappelons Suzy Castor ses
propos:"En definitive, le systme social conomique
et politique min dans ses foundations au dbut du
sicle, reu force et vigueur de l'occupation, ce qui
l'a fait durer, surtout au bnfice de l'lite noire et
multre et de son matre imprialiste. Quant la
grande masse, elle demeurait en marge de la machine


du cent
Diffre
habitat
armes
en 199

la ville
casern
gouve
reconi
militai
elle-s


Or, depuis quelques dcennies, c'est la majority elle-mme
qui exige l'inclusion et non plus comme par le pass ses
prsums reprsentants auto-mandats.
L'mergence des categories sociales dites
populaires dans les priphries de l'espace du pouvoir, met
en exergue l'incapacit du vieux systme litaire se
reproduire en comptant une fois de plus sur son lasticit.
Ainsi, l'enjeu pour les couches sociales en mergence est
qualitatif, dans la measure o seule une transformation
(voir Ralits / 16)


et de la vie politique servant peine de clientle lectorale".
Enlevons les masques afin d'identifier les vrais
fossoyeurs de la patrie parmi les intellectuals de la classes
moyenne. Pendant que les masses n'ont pas accs l'eau
potable, pendant que notre parc de logement accuse un
deficit spectaculaire, pendant que le people sombre dans
le black-out il n'est pas possible de mettre des fonds la
disposition d'une quelconque commission des festivits du
bicentenaire de l'indpendance dj chu depuis 2004.
Grard Latortue ne peut pas agir de manire aussi
fantaisiste.
Il doit mettre une sourdine son lan d'enfant
prodigue et son allure de caravacheur. Son pouvoir est
consensuel. Fte est synonyme de bonheur, de gaiet, de
joie et de plaisir. Fter, c'est se rjouir. Ce serait une insulte
la mmoire de Jean Marie Vincent, Jean Pierre Louis,
Jean Dominique, Mireille Durocher Bertin et les autres don't
les procs se font encore attendre. Finalement pourquoi le
snateur Yvon Toussaint de l'OPL est-il mort? L'heure n'est
pas du tout la bombance. Dfinitivement ce pays n'a pas
de chance. Soyons srieux, rpte souvent le professeur


Commission national dsarmement ...
(Dsarmement ... suite de la page 8) Le Ministre de la justice Bernard Gousse admis
sympathie dans le chef lieu du dpartement que les militaires ont t victims d'injustice" de la part
tre, Hinche, a constat un journalist de HPN. du gouvernement d'Aristide surtout au niveau de la
ents tmoignages recueillis montrent que les perception de leur fonds de pension, suspend depuis 1994.
its sont favorables la rehabilitation des forces M. Gousse a annonc qu'une commission comprenant
s dmanteles par Aristide son retour d'exil, un reprsentant de la premature, du ministre de l'Intrieur
4. et du ministre de la justice a t forme pour se pencher
Les militaires dmobiliss cantonns dans sur le dossier du fonds de pension des militaires
e des Cayes ont commenc roccuper les dmobiliss.
es. Ils dclarent tre lasss par la lenteur du En ce qui concern leur rehabilitation, le garde
rnement rhabiliter les FAD'H, force, des sceaux de la rpublique a laiss entendre que ce dossier
nue par la constitution en vigueur. Les dpassait la competence d'un gouvernement de transition.
res soutiennent que la police ne peut garantir Il s'est content d'inviter les militaires qui le souhaitent
seule la scurit de la population. rejoindre 200 de leurs frres d'armes qui reoivent
actuellement une formation policire.


a8772 IN E 2 re Avenriue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* Monev Order


* CD's (compas, Racine, Evanglique,
Zouk, Franais, Amricain)
* Video's (lHatiens, Amricains, Documentaires, Drams)
* Produits de beauty
* Produits pour cheveux


Qui va fter quoi?


IYliI~II~RI' ~1II1 \~~1PIPT 1111I11 '


..i


1







I HAITI-CRISE I


Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


Reflets et ralits d'une crise


(Ralits ... suite de la page 15)
qualitative du systme social pourra accomoder
leurs revendications fondamentales.
Les confrontations qui jusqu' date
exprimaient des luttes dans le systme se sont donc
mtamorphoses en lutte sur le systme. Aussi,
pour des raisons relevant de l'vidence, a-t-on fait
l'entendu pour parler de tout, sauf de cette crise-
l.

La Crise don't on ne Parle pas
Les dysfonctionnements multiformes qui
caractrisent notre socit sont symptomatiques du
dprissement d'un vieux systme social. La toile
de fond historique du modle en cause rfre la
socit colonial qui expulse la race noire de leur
conception de l'humanit afin de maximiser
l'exploitation de la force de travail des esclaves.
A l'intrieur de cette rationalit
maximaliste d'accumulation du capital, la colonie
ne constitute point un space intgrer. Bien au
contraire, sa gogiaphie, son conomie; son social
et son idologie n'existent en principle que par
rapport aux besoins et aux intrts de la puissance
colonisatrice. L'intgration tant horizontal que
vertical de l'espace colonis est donc demeure
minimal. Les groups sociaux y ont pour leur
part prtendu interagir durant trois (3) sicles,
comme autant de solitudes juxtaposes. C'est donc
partir de ces antcdents qui remontent
l'poque colonial qu'il faut saisir la nature de nos
maux les plus alinants, de l'exclusion social
la dsarticulation socio-conomique, du sous-
dveloppement la dpendance, de l'acculturation
au mimtisme.
Si la lutte pour l'indpendance se
cristallise surtout autour de l'opposition des noirs
au systme esclavagiste, le nouveau'modus qui en
dcoule ne s'oppose en rien l'exclusion de la
masse des anciens esclaves. L'indpendance
acquise, les un chantillon de nouveaux libres vont
retrouver les anciens libres pour ensemble rendre
possible le premier moment d'inclusion locale
systmique qui conduisit la formation d'une
oligarchie foncire quf dveloppe rapidement une
conception patrimoniale du pouvoir.
Les nouveaux matres locaux du tout
nouveau jeu no-colonial ne s'attaqueront pas
l'exclusivisme, pierre d'angle du systme
esclavagiste dchu, ils ont de prfrence choisi de
l'adapter la ralit post-coloniale, de la raffiner,
pour enfin l'officialiser en le lgalisant l'aide du
Code Rural, promulgu sous la prsidence de
Boyer.


De 1804 nos jours, le systme social litaire a fait montre
d'une grande lasticit dans ses efforts d'adaptation et de reproduction,
en procdant l'inclusion de vagues successives de minorits
revendicatives. C'est un systme qui rsorbe gnralement ses crises
sociales par l'affrontement arm, en clientlisant les meneurs de toute
contestation srieuse, ou en incluant dans l'espace oligarchique du
pouvoir, un chantillon des lments en mutation.
Durant tout le 19me sicle, ce mode de fonctionnement
oligarchique litaire s'est reproduit notamment par l'inclusion
parcimonieuse des nouveaux candidates la promotion social. En
1946 et en 1957, des lments d'une classes moyenne en formation
ont frapp en bloc et avec violence aux portes du vieux systme, en
tant que reprsentants authentiques des masses exclues. Mais l'instar
des autres groups minoritaires admis prcdemment au paradise des
inclus, la majority de ces nouveaux promus se mirent mimer les us
et coutumes de ceux qu'ils dnonaient peu auparavant.
Soulignons ici que le systme oligarchique d'exclusion
social n'accorde de consideration aux nouveaux mutants qu' la
condition implicite que ces derniers russissent l'examen
d'assimilation des us et soutumes de l'occident, couple l'indice du
rejet apparent ou rel des valeurs professes par la masse des anciens
esclaves noirs. Aussi, singer "l'autre" devint donc le comportement
prdominant chez tous ceux qui brlaient d'envie d'chapper au tristee
sort" de leurs ascendants exclus.
Nanmoins, chez nos anciens comme pour nos nouveaux
mutants, il s'agit d'une imitation rflexe, superficielle, qui n'implique
gure l'appropriation de la dmarche qui fait la force historique du
modle industrial occidental, soit, l'intgration et la nationalisation
par une bourgeoisie national conqurante, de l'espace, du march et
mme des esprits, en vue de poser les bases de l'accumulation du
capital, dans le cadre de l'Etat-nation.
Il appert donc que le systme oligarchique litaire traditionnel
est structure autour d'intrts et d'une vision trique d'un group
minoritaire en soi. Cette catgorie social ne s'est jamais comporte
en classes pour soi, rsolue se donner les moyens visant promouvoir
un project de construction national, bas sur la mise en place des
mcanismes d'intgration conomique, politique, social et cultural.
Si la mission de toute bourgeoisie relle est d'intgrer, autant
que possible, le propre de l'oligarchie est'd'inclure, le moins que
possible. Chez nous, ce systme est en crise dans la measure o sa
nature litaire l'interdit l'accueil harmonieux d'une majority de la
population qui aujourd'hui exige le changement structure qualitatif
d'un vieux mode de fonctionnement vtuste.


La lutte dmocratique que mnent certaines
categories sociales de progrs dpasse amplement les
revendications lectoralistes pour s'tendre la mise en
place pour les exclus d'hier des mcanismes de
participation relle et d'intgration effective la vie
social, conomique, politique et culturelle du pays. A
l'analyse, la mutation en bonne et de forme de la masse
des nouveaux mutants devrait sonner une fois pour toutes
le glas de l'ancien mode de fonctionnement oligarchique
en crise, tout en imposant un profile appropri la sortie
de crise.
Au just, la cruise don't on ne parle pas perdure
parce qu'elle porte en elle les germes du renouveau
effectif de notre pays. Les lments constitutifs de l'issue
cet tat de choses dliquescent, menacent un'statu quo
qui charrit les intrts et le corpus idologique d'un
certain establishment d'affaires "prt--porter", paul
par une frange de l'intelligentsia aux schmas "prt--
penser".
La crise don't on ne parle pas, est celle don't le
dvoilement risque de rvler l'intimit de l'attachement
inavouable que d'aucuns vouent certain des aspects
les plus sombres et les plus alinants de notre heritage
colonial esclavagiste.
Si l'on vite tout prix d'voquer cette crise-
l, c'est pour ne pas avoir en explorer les tenants, les
aboutissants et encore moins l'issue. C'est en dernire
analyse, pour ne pas tre oblig de se regarder dans un
miroir fidle, expression contemporaine, la
mondialisation deviendrait, dans l'optique troite
susmentionne, .l'enfer des citoyens intgraux et des
hommes intgres de nos pays. Elle s'rigerait du coup
en paradise pour tous nos dsarticuls et nos mimes qui
exhibent firement leur "prt--penser", d'une
dynamique volutive "prt--porter".
Tout ce qui prcde met en exergue la ncessit
d'agencer notre sortie de crise aux plans matriel,
intellectual, moral, sur une toile de fond intgratrice.
Bref, la voie de l'intgration fonde non seulement
l'option raliste de sortie de cruise, elle constitute du mme
souffle pour notre pays un gage de participation
fructueuse, terme, la plus rcente expression.de la
mondialisation de l'Occident.
(suite au prochain numro)


ASSISES CRIMINELLES

Dossier Louis Jodel Chamblain :

La NCHR lance une mise en garden

centre toute forme de parodie de justice
Assise criminelle spciale Port-au-Prince(NCHR) a appris la nouvelle de la tenue Port-au-Prince du
La Coalition Nationale pour les Droits des Hatiens 16 au 20 aot 2004 d'une session spciale d'assise criminelle
avec assistance de jury au course de laquelle six (6) affaires
seront entendues don't cinq (5) par contumace. Seul le cas
d'Antoine Izmry donnera lieu un procs contradictoire et
opposera le Ministre public reprsentant de la socit aux
inculps Louis Jodel Chambelain, ancien numro 2 du Front
MIAM I-I DE pour l'Avancement et le Progrs d'Hati (FRAPH) et l'ex-
SCapitaine'Jackson Joanis, ancien commandant du Service
d'Investigation et Antigang l'poque des vnements.
La NCHR rappelle que le commerant Antoine
Izmry avait finance la champagne lectorale de l'ancien
President Jean Bertrand Aristide don't il tait un proche et tait,
of the following bid(s), which can be obtained through suite au coup d'Etat du 30 septembre 1991, le principal
)rmation Center (VIC), 111 NW 1l' Street, Suite 112, animateur de KOMEVEB (Komite Mete men pou Verite Blayi)
efundable dollar fee for each bid package (see cost of don't l'objectif premier tait de faire la lumire sur le coup
g charge for those vendors wishing to receive the bid d'Etat et promouvoir le retour au pouvoir civil.
sts by mail must contain the bid number, title, opening Le 11 septembre 1993, en commmoration du
nber and a check for the correct dollar amount made massacre du 11 septembre 1988 une messe a t organise
s". par le KOMEVEB et chante l'Eglise du Sacr Cur de
Turgeau. Ds six heures (6h) du matin, selon un rapport de la
of charge, from our Website (www.miami-dade.gov/ Commission Nationale de Vrit et de Justice, des militaires
en civil, des attachs et des dirigeants du FRAPH furent
ontainer and will be opened promptly at the submittal dploys de manire stratgique et remarqus aux abords de
sal envelope or container has been opened will not be l'Eglise. Plusieurs personnel don't des journalists furent
bid proposal to Miami-Dade County on or before the battus, arrts et conduits l'Antigang que commandait
Sof the bidder. Miami-Dade County is not responsible l'poque l'ex-Capitaine Jackson Joanis avant qu'une dizaine
ce, including the U.S. mail, or caused by any other d'hommes arms aient tir Antoine Izmry de l'Eglise, l'aient
emmen la rue Jose Marti o il a t abattu d'une balle la
tte. Un tel crime ne peut rester impuni.
in the Clerk of the Board Office located at 111 NW l La NCHR est profondment proccup par des
r than 2:00 PM on the bid opening date in order to be informations circulant dans les couloirs du Palais de Justice
faisant tat que ce procs, organis, de manire
accordance with County Ordinance No. 98-106 incomprehensible, la va-vite, n'est que le rsultat d'un
compromise politique entire le gouvernement provisoire de la
Rpublique et les anciens rebelles pour blanchir l'ex-numro
ay September 15,2004 2 du FRAPH.
RED GENERATORS AND PUMPING SYSTEMS. La NCHR croit que le people hatien a droit la vrit
GAS ENGINES et enjoint les autorits judiciaires du pays ne rien ngliger
insurance pour arriver la manifestation de la vrit. Il est impratif de
Living wages. combattre l'impunit, de poursuivre et de punir les criminals.
nd walk-thru tour will be held La paix social en depend.
7th, 2004 at 10:00 A.M.
Vater Treatment Plant Port-au-Prince, le 12 aot 2004
th Avenue, Miami, FL. 33173. National Coalition for Haitian Rights (NCHR)
ry. Cost $10.00 Coalition National pour les Droits des Hatiens
Tel: 509.245.3486 /245.5821 Fax: 509.244.4146


Page 16


Dpr4
DEPARTIUENTOF
PROCUREMENT MANAGEMENT


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability
the Department of Procurement Management, Vendor Info
Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-r
each bid package below) and an additional $5.00 handling
package through the United States Postal Service. Ail reque
date, the vendor's complete retum address and phone nun
payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioner

Vendors may choose to download the bid packagess, free
d"m/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or c
deadline. Bids/proposals received after the first bid/propos
opened or considered. The responsibility for submitting a
stated time and date, is solely and strictly the responsibility
for delays caused by any mail, package or courier service
occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received i
Street, 17'h Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesda
7712-3/09-OTR-LW ELECTRIC POWER
DIESEL. NATURAL
This contract requires ]
This contract includes
A pre-bid conference a
on Tuesday September
At the Alexander Orr
located at 6800 SW 87
Attendance is mandato


I


1







Mercredi 18 Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


I JUSTICE & DROITS HUMANS


I Page 17


"A oronos du 2nocide de la Scierie"


1 -


PORT-AU-PRINCE, 12 Aot Il est certain que
les vainqueurs du 29 fvrier royaient dtenir ainsi
l'occasion de raliser un coup fumant contre l'ennemi
renvers, le Lavalas, avec l'affaire de La Scierie. Mais que
celle-ci va se rvler un bide lamentable, car le dit massacre
n'a ce jour jamais encore t prouv.
C'est ce qui fait l'objet d'une nouvelle publication
de Ronald Saint Jean du Comit de Dfense des Droits du
Peuple Hatien sous le titre: "A propos du Gnocide de la
Scierie / Exiger de la NCHR toute la vrit."
A la vrit, cela n'a t qu'une manoeuvre
politique comme une autre. Trouver un moyen qui permette
de coincer son ennemi au maximum, de l'acculer la fois
moralement et juridiquement, pour finalement l'achever,
lui donner le coup de grce. Fini. Kaput. Lavalas dans les
poubelles de l'histoire!
Une telle situation permettrait aussi de faire sauter
toutes les ttes qu'on veut, le seul qualificatif de
participation, un niveau ou un autre, au massacre de la
Scierie suffit ...
Ds le lendemain du 29 fvrier, arrestation du
ministry de l'Intrieur Jocelerme Privert.
YD'autres arrestations suivront.
Puis, c'est l'ex-Premier ministry Yvon Neptune
qui se rend aux autorits judiciaires, son nom ayant t
cit la radio comme ayant un mandate d'amener dress
contre lui, et pour cause d'implication dans le massacre de
la Scierie.
Mais depuis, rien ne va plus.
Car pour qu'il y ait jugement, faut bien d'abord
prouver ledit massacre ...
Comme on dit en droit britannique, o est le corps
du dlit?
Vous connaissez la suite. Toutes les organizations
de defense des droits humans, nationals et internationales,
n'ont rien dire ...
Pas plus que les agencies de press internationales,
mme les plus complaisantes envers les vainqueurs du 29
fvrier...
Seule la NCHR (Coalition Nationale pour les
Droits des Hatiens) qui affirme l'existence d'un massacre
qui aurait t perptr par des partisans d'Aristide le 11
fvrier dernier contre la population civil Saint Marc (au
nord de la capital hatienne) dans une localit dnomme
La Scierie, cela au sommet de la bataille insurrectionnelle
longue d'1 mois qui a eu raison du rgime Aristide le 29
fvrier 2004.
Or la NCHR elle-mme ne parait pas en measure
de corroborer les informations qu'elle advance. Selon ses
responsables, ledit massacre se serait sold par 50 morts
au moins. Mais voil, les corps ont mystrieusement
disparu. "Mangs par des chiens", a suggr le
coordonnateur de l'organisation, Pierre Esprance.
Cependant plusieurs personnel sont en prison sous
ce chef d'accusation. D'autres arrestations se
poursuivraient ...
Cette situation fournit Ronald Saint Jean,
responsible d'une organisation rivale (le Comit de


Defense des Droits du people Hatien / CDPH) une
occasion en or pour pourfendre la NCHR ...
Et c'est le sujet de cette nouvelle publication:
"Exiger de la NCHR toute la vrit."
Oui, nous disions, c'est une manoeuvre politique
comme une autre de pousser son ennemi jusque dans ses
derniers retranchements avant de lui donner le coup de
grce. Si tant est qu'en Haiti c'est le Vae Victis qui
domine, malheur aux vaincus, "the winner takes it ail",
le gagnant emporte toute la mise ...
A la difference que la NCHR n'est pas une
organisation politique, mais une organisation de defense
des droits humans. Donc nuance ...
On se souvient d'ailleurs que la mme NCHR
avait aid l'investigation qui a about au procs du
massacre de Raboteau. En 1994, peu avant l'intervention
d'une force amricaine de 20.000 Marines, des
paramilitaires aux ordres du rgime du gnral Cdras
ont tu plusieurs dizaines de residents du bidonville de
Raboteau, aux Gonaves.
Mais ces dernires annes, la NCHR'semble
avoir pris une direction politique plus marque ... se
.plaant d'emble dans la coalition qui a about la victoire
du 29 fvrier dernier.
Cependant le gouvernement intrimaire n'a pas
cherch en savoir plus, fonant tte baisse dans la voie
ouverte par la NCHR. Pour tout dire, c'est le ministre
de la Justice qui n'a pas fait son travail de maison ...
Toujours est-il que les vainqueurs croyaient tenir
l une occasion rve au lendemain de la chute de Lavalas.
Oyez d'abord cette escalade extraordinaire:
Plus que de massacre, il n'tait question que de
genocidee." Le genocide de la Scierie ...
Or entire genocide et massacre, il y a quand mme
nuance.
Le Petit Larousse dfinit genocide, mot
dcoulant de"genos" (race) et de 'caedere' (tuer):
"Extermination systmatique d'un group human, d'une
socit, d'un people ..."
Mais quelques semaines plus tard, on devait
revenir des proportions plus normales, et on se remit
dire tout simplement: "Massacre de la Scierie" ...
Cependant Ronald Saint Jean a, de son ct,
reconstitu dans l'ordre chronologique les communiqus
et dclarations de la NCHR, publis-avant et aprs le 29
fvrier, ce qui met davantage en relief cette escalade
mdiatique ...
Par example, le 9 fvrier.c'est la NCHR qui
admettait qu'il y a des cruauts commises de part et
d'autre:
"Des cas d'homicides dlibrs de civils non
arms aux Gonaves et Saint Marc sont reprochs des
policies au course de l'opration du Samedi 7 fvrier."
Le mme communique pursuit:
"Des maisons appartenant des partisans zls
du pouvoir ont t saccages dans des villes contrles
par les forces de l'Opposition comme Sant Marc, aux
Gonaves et Trou du Nord."


oEPAMENTMOF
= UEMIAM DAD

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA

Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through
the Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1" Street, Suite 112,
Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of
each bid package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive th bid
package through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title, opening
date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made
payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miamidade.gov/
dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1'`
Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday September 8, 2004


0979-2/09-OTR
5057-4/09-OTR



6483-3/08-OTR


GOLF COURSE SUPPLIES & ACCESSORIES
PLUG VALVES & OPERATORS
This contract includes Bid Preference provisions
for Certified Black Business Enterprises (BBE's),
Certified Hispanic Business Enterprises (HBE's),
and Certified Women Business Enterprises (WBE's).
METAL TRASH / GARBAGE CONTAINERS


Cost $10.00



Cost $10.00
Cost $10.00


Mieux encore, ce communique de la NCHR a t
public sous le titre: "Situation insurrectionnelle en Hati : la
NCHR appelle les deux camps au respect des droits
humanss" (Communiqu de press en date du 9 fvrier
2004).
Par contre, le ton change du tout au tout ds le
lendemain du 29"fvrier.
Communique du 2 mars 2004:
"La Coalition Nationale pour les Droits des Hatiens
(NCHR) informed que dans la matine du 2 mars 2004 elle a
visit le Commissariat de Delmas 33 et s'est entretenu avec
trois (3) prsums gnocidaires des tristes vnements du
11 fvrier 2004 survenus La Scierie, commune de Saint
Marc."
Dans le mme communique du 2 mars, la NCHR
pursuit: "Les crimes commis Saint Marc pendant cette
priode se distinguent par leur caractre particulir d'horreur,
de cruaut, de sauvagerie et de barbarie. Ce sont les plus
graves parmi les plus graves commis par le rgime Lavalas.
Les tueurs avaient leur disposition toute la puissance
matrielle de l'Etat et avaient bnfici de l'impunit
officielle. La NCHR y voit les manifestations d'un crime de
genocide ou mieux d'un crime contre l'humanit."
Comme on l'a vu, ceci ne correspond pas la
definition du genocidee" par le Larousse.
De plus, selon Le Larousse, le mot genocide "a t
cr en 1944 pour qualifier l'entreprise d'extermination des
Juifs et des Tsiganes perptre au course de la Seconde Guerre
mondiale."
Cependant, trois mois plus tard, la mme
information est reprise dans le quotidien Le Matin du mardi
29 juin: "Une enqute mene Saint Marc par la NCHR
avait rvl, en fvrier, que plusieurs personnel furent
massacres dans cette ville et de nombreuses maisons
incendies."
Justement ce sont les rsultats de cette enqute que
l'on est bien en peine d'apporter aujourd'hui qu'un juge
d'instruction doit dresser les'actes d'inculpation contre les
personnel emprisonnes, et non des moindres, en relation
avec ledit massacre.
Toujours Le Matin du 29 juin: "Concernant le
massacre de La Scierie, d'aucuns prtendent que Yvon
Neptune se trouvait sur les lieux moins de 48 heures avant
le sinistre, et que ses propos contre le RAMICOS
(groupement anti-Lavalas) incitaient la violence.
(...) Des voix ne cessaient de s'lever pour
demander l'arrestation d'Yvon Neptune" (Le Matin, mardi
29 juin 2004).
Cependant selon l'agence Reuters, les journalists
qui ont dbarqu Saint Marc le lendemain des vnements
ont remarqu 4 5 cadavres sans avoir pu identifier quel
camp ils appartenaient ...
Genocide, massacre, l'escalade mdiatique a t
donc son comble. Vae Victis, malheur aux vaincus, une
tradition bien de chez nous ...
Cependant la NCHR est une organisation des droits
humans et non une organisation politique. Or elle a vite
ignor ce que elle aussi n'avait pu s'empcher de souligner
dans son bulletin du 9 fvrier, appelant "les deux camps au
respect des droits humanss"
D'autre part, dsormais plus un mot dans ces
communiqus des scnes d'horreur aux Gonaves, le jour
o la ville est tombe aux mains des insurgs, o l'on vit
"une femme trancher et exhiber l'oreille d'un agent don't le
corps a t tran dans les rues" (Le Nouvelliste, lundi 9
fvrier 2004).
Ou encore les nombreuses victims faites sur des
partisans d'Aristide par l'organisation Ramicos, entire le 29
fvrier et le 2 mars, tel que rapport rcemment par Amnesty
International ... Certains brls vifs, d'autres pendus etc.
Cependant quant aux personnel et personnalits
dtenues sous l'accusation de participation au massacre de
La Scierie, l"improuvable' massacre de la Scierie (du moins,
jusqu' nouvel ordre), eh bien il ne faut pas se tromper
d'adresse. Ce n'est pas la NCHR qu'il faut le reprocher,
mais au gouvernement. La NCHR n'est pas le gouvernement.
C'est le gouvernement qui met des mandates
d'amener, qui met en dtention, qui inculpe, ou qui se trouve
dans l'impossibilit de justifier son inculpation, mais n'en
dtient pas moins sa proie.
C'est le gouvernement intrimaire dirig par le
Premier ministry Grard Latortue qui est en cause. Point.
Dans un autre communique de la NCHR en date
du 30 mars 2004, on lit: "Des femmes, des hommes et des
enfants ont t tus, brls vifs, tortures;
Des maisons saccages, pilles, incendies;
Des femmes ont t violes l'intrieur mme du
commissariat de la ville;
Des arrestations arbitraires, des enlvements de
personnel suivis de leur disparition" (Gnocide de la Scierie:
la NCHR plaide pour l'organisation d'un procs modle,
Communique de press, NCHR, 30 mars 2004).
La seule source qui pourrait peut-tre corroborer
les informations de la NCHR c'est un missionnaire amricain
nomm Terry Snow. Ce dernier avait rapport l'poque
dans la press que entiree 10 20 personnel ont t tues et
plus d'une cinquantaine d'autres blesses dans des
affrontements ayant oppos partisans et adversaires du
president Aristide."
Si la NCHR n'a pas invent tous ces faits, et si ce
Terry Snow n'est pas un personnage fictif, le gouvernement
devrait pouvoir justifier les dtentions qu'il a ordonnes.
Ou y mettre fin. En s'excusant !


Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


m - - -


Page 17


..alti "I v.. ... .- -,__ _






Page 18 Les Jeux Mercredi 18Aot 2004
Page 18 Les Jeux de Bernard Hati en Marche Vol. XVIII No. 29

SSolutions de la
DAMNIEE E semaine AM EE/ s passe:
Allez de DAMNEE MUREES, en utilisant des mots du du I
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. I[ LES



MUR E ES L L A B T F S T L E V A J
LE.EJMCFYE KCOHVA
Solutions de la E M C CA I R T
semaine passe: B G S T U A S R 0 E L I 0 V B
D N I KA Y A K Y T Z M O O X Arrangez les sept lettres ci-dessous
H EY DR I C H NOL H T A T N E P B L F NO pour former un mot franais
AS A LO ALCRALAR ITLAOWL
S P CULER HP YCEQONSEBTLLO A X
VOCTAPOUY INAZ L P
S AM RDTQHIPBTINJLDR E I N
H E C F SI TEUQ SANMYGNWLE
IGLOO O LJLAALODNOWKEAT lT E
SLAL M N M I T R L L AB E S A BATA A
HEPATITE E A E X O B G N P G NI I I PI W
N Y U EM I R C S E S RU C Solutions de la semaine passe
Trouvez 31 disciplines Olympiques dans le carr ci-dessus PENDOIR




En bref...
(suite de la page 2)
Labadie, une decision donc qui ne
demand aucun support logistique
en terme de scurit, d'assistance
ou de participation du rgime en
.-, O place. Nous esperons donc que
/ inotre decision recevra le support
l de tous ceux qui participeront
S*cette croisire travers l'histoire
11- Icl 'll ..* d'Haiti.
Haiti : Atelier autour des
(' ., f~ solutions possibles la
: '- problmatique des
dchets plastiques
[AlterPresse] La Fondation
ONORAB ARTHUR E. TEELE, JR. Hatienne de 'Environnement
(FHE), en collaboration avec la
Chairman, Komisyon Vil Miami Secrtaireried'tat
l'environnement, a organis ce 11
Ak Komisyon Distrik 5 aot Port-au-Prince unatelier
sur les dchets plastiques.
Cet atelier a t l'occasion pour
les diffrents intervenants de
plancher sur les diverses solutions
Envite nou nan techniques possibles au problme
des dchets plastiques, qui
Yon Reyinyon pou diskite sou: reprsentent 6% des
54 mille tonnes de
dchets solides products
annuellement Port-au-Prince.
Little Haiti Industrial Park ak Little Haiti Park L'objectif de cet atelier est de
permettre aux participants
d'identifier et de se mettre
d'accord sur les points essentiels
Vil la ta renmen tande sa nou panse sou pwoj de la problmatique des dchets
chaque solution collect,
sa yo ak asire nou ke Vil la gen lentansyon assemblageparfutin lle
ou en amalgames, rutilisation,
kembe yon zonn endistryel nan kominote-a. recyclages, transformation ou
incinration dpendra des
Osi tou diskisyon pral ft sou etid FEC Corridor, orientations que viendront
proposer le cadre lgal, de l'avis
Little Haiti Park, ak pwopozisyon sou kijan del'conomisteHans
Tippenhauer, consultant
zonn endistriyl la ka itilize. principal du bureau technique de
znn endistriyl la ka itilize. aoS e"u
planification (Butplan), qui a eu
border cette problmatique.
Selon le directeur gnral de la
Fondation hatienne de
Rankont lan ap ft: l'environnement, Thierry
Bungener, les extraits de cet
Mkredi 25 out 2004 atelier devraient galement
faciliter la conception du systme
6 z nan asw national de gestion de dchets
plastiques et la formation d'un
I n, irn mrnm rial DP rk project loi sur cette problmatique.


L--uUI 1I VII 1 luiICII lU I NI,1I\
6447 N.E. 7th Avenue
Miami, Florida



AD # 14018


* M


SUIVEZ TOUTES LES
PERIPETIES. ;' ::-. :
DEL ffyiE$I E 7q


BESILIiNNE' SUR.
Mlodie 1033 JFM,
Port-au-Prince-







Mercredi 18 Aot 2004
Ha'ti en Marche Vol. XVIII No. 29


ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


AYITI MOURI


SPOU L'AL VIV KIBA


Ak: Eddy Garnier

Chak ane nan lavil Santiago,
dezym vil an enptans nan peyi Kiba,
depi 24 lane, yo toujou fete oun fet yo
rele Festival del Caribe - Fiesta del
Fuego, en Santiago de Cuba y
Guantanamo. Ft sa toujou reyini tout
reprezantan peyi Amerik Santral, Karayib
ak Lzantiy yo, pou yo f'e konferans, panl
ak semin sou tout kestyon ak asp kiltirl
tout peyi nan zn nan.
Men ane sila-a 2004 la, fet la
pran oun asp pi espesyal, paske sou
program nan, yo mete anplis : Dedicado
al bicentenario de la INDEPENDENCIA
DE HAITI. Sa vle di depi 3 jiy pou rive
nan 9jiyt, epi depi maten jouk nan asw,
Kiba ap fete 200 lane depi Ayiti pran
lendepandans li ki di depi 1804, pa vre?
Ala bl bagay! Drapo ayisyen fe kenken,
diskou fe lapli. Sete bl bagay nt! Kiben
chante Ladesalinyn nan an kreyl, nou
tande, an kreybl wi. Kididonk, m'fin di
nou tout bagay.
Kbm nou konnen, ak pwoblm
politik kronik nan peyi d'Ayiti, depi
kktan, peyi nou an pdi anpil nan
tradisyon kiltirl li. Djou nou rete, nou
anvi kriye l nou konstate kouman nou
toutouni, pye at, tt touni, dangriyen,
demen nan pch, pou nou w nou pa gen
miz ki fe sans, nou pa gen lekl nasyonal
mizik, nou pa gen lekl nasyonal teyat,
anyen menm. E anplis de sa pa gen
lespwa reprann anyen nou pdi depi tout
tan sa yo. Sitou nan keksyon dans
folklorik, tradisyon kanaval ak mizik.
Als, se pa de kontan mwen na
t'kontan pou m'te w nan defile yo te fe
yo, te gen 17 gwoup kanaval ak desandan
ayisyen ki te soti nan 17 rejyon nan Kiba
ki t'ap danse rara nan lari Santiago.
Timounn kou granmounn ap pale kreyl
e yo gen oun fyte pou yo di manman yo
osnon grann yo se Ayisyen yo ye. Km
mwen t'ap di, gwoup sa yo rele :
1- Thompson de Municipo Mella
2- Thumba Francesa La Caridad de
Oriente Santiago de Cuba.
3- Pilion del cauto Soriano.
4- Barranca ki soti Palmas (prix carabe
2004)
5- Lococia, nan Guantanamo
6- Cabildo Cimaron del cobre (Maison de
la culture de Cobre) An pasan.
7- Akureye, de Santiago de Cuba
8- Bon Zanmi de Camaguey
9- Pitit dans, de Las Stunas
10- Groupe 19 septembre de Santiago de
Cuba
11- Gran Fanmi, de Santiago de Avila
(Camaguey)
12- Nago, de Esmeralda (Camaguey)
13- Aux Cayes, de la ville de Venezuela
(usine) Camaguey)
14- Bonito Patua, Camaguey.
15- Caidije, de Camaguey
16- Congas de los hoyos
Asociacion de descendientes de
Haitianos en Cuba. Group Descendann
nan se oun gwoup koral k'ap vwayaje tout
kote dan lemond al chante chante ayisyen.
Yo di mwen yo te al chante an Ayiti pou
premye janvye 2004 la. Mounn ki ta
konpoze bl ti chante an kryol voye pou
yo sa ap fe yo plezi. Yo danse tou dans
fblklorik nou yo san gade dy : Nago,
kongo, Mayi, petwo, yanvalou. Yo te pran
oun plezi pou yo te ban-m oun ti cho.
Sa ki enteresan nan.
manifestasyon sa-a, ske chak group sa
yo te gen oun sosyolg atitre k'ap ede yo
Skenbe tout eritay kiltirl sa yo. Kididonk,
sa yo pote sot ayiti-a pa p'pdi. Men yo
ranfse li paske y'ale aprann danse pa-a


yo nan lekl de dans. Se pou sa mwen
w chak pa yo f gen enfliyans dans bal,
jan yo voye pye yo. Se pou mwen di nou
tou nan peyi Cuba, mounn ki pi st la f'e
nf lane lekl. Als n'a konprann sa m'ap
di la-a. Tout mounn se pwofesyonl
nanpwen kbkb.
Chak group sa yo t'ap danse
dans kanaval lakay kite la nan lane 50 yo
avk janm debwa, trese riban elatriye.
Sa ki te plis f lapenn, sete oun pakt nan
yo ki t'ap kriye paske yo ta renmen


konnen fanmiy yo an Ayiti. Yo di
manmanyo soti Aux Cayes, Anse veaux,
Desdunes elatrive.
Sa te pmt mwen al vizite mize
kanaval yo a. Sa w'kw ki ladan-n, oun
pakt rad degizman ak oun pakt
enstriman mizik ki te soti an Ayiti depi
lane 1791 yo, kote depi l sa y'ap ppetye
oun tradisyon mizikal ak dans yo rele LA
TUMBA FRANCESA. Mezanmi,
gouyad f kenken, bl fanm ki konn
montre gwo dada yo. Yo prezante-1 tankou
youn bl val kiltirl. Bl bagay nt!
Anpasan, yo gen oun" enstriman tankou
klave a yo rele kata et ki bat tankou kata
lakay la 1, 2, 2.
Nan lakou-a, chak l gen oun
group diferan ki vin danse ak tanbou. Bel
bagay! Ou aprann, ou poze kestyon. Tout
mounn se pwofesyonl. Yo reponn ou ta
di yo tout se pwofes. E Anpil konprann
Franse tande.
Men sa m'jwenn sou sa :
"La Tumba Francesa es una
danza de ascendencia haitiana que
rememora los bailes sociales de la
metropoli esclavista pero con la music
del continent africano. Habitantes de
Nigeria y Benin fueron traldos al nuevo
mundo por la fuerza para garantizar la
consabida mano de obra que necesitaban
los europeos. La Tumba Francesa nan
Cuba se "A mutual aid and social-recre-
ation society (cabildo) that came to East-
ern Cuba with the wave of Haitian immi-
grants who fled to the island in the wake
of the Haitian Revolution of 1791. Its
comparsa (Carnival) music still survives
in Oriente." Bl zen nt, pa vre?
Mezanmi, oun lot bl bagay, tout
ritm ki nan baz mizik popil nan Cuba, se
Ayiti ( kididonk Sen domeng) yo soti ant
lane 1791 E 1803. Ritm sa yo, yo rele yo
Cinquillio nan lanng panyl. Yo rele
yo Quintelet osnon quintille an
Franse, men an Kreyol, yo rele yo
Kata. (pawol sa-a ta ka fe pati oun
lot chapit sou ritm nan mizik Ayiti ak Kiba
pou debate asp teknik yo). Kididonk n'a
sispann di mizik ayisyen an se kiba li soti.


N'a val verify nan tout liv ki ekri sou
mizik nan Cuba (kit li te Son, kit li te
rumba, bolero elatriye) pou nou w se
Saint Domingue ki sous la.
Sa fe lapenn pou nou konstate
ke nan tout bl ft pou ayiti sa a,
gouvnman ayisyen an pat reprezante. Se
gras a Frantz Voltaire ki te vini ak 7 lot
Ayisyen ke ofisyl Kiben yo te f
reprezante Ayiti nan defile pou yo te
klotire aktivite yo. Te gen de twa lot
Ayisyen ki te vini atit psonl tou ki tal
bay konferans. Ladan yo te gen dokt
Guerin Montilus, Dr Gardy Guiteau,
Louis Phillipe Dalambert, Andre Marcel
d'Ans, Frantz Voltaire, Pauline Melville
(Ka gen blan ladan yo tou wi men non yo


sonnen Ayisyen). Nan mounn ki t'ap
asiste yo, kbm Ayisyen, te gen Ben Dupuis
ki te.poze kestyon tou. Nan antre sal teyat
Heredia-a, yo te desine oun drapo kiben
ak nan mitan li drapo ayisyen an. Bl
bagay nt! Yo te inogire oun estati
teyat Heredia a mwen w epe Toussaint
Louverture >la. M'pran foto-1 tou.
Aloske noumenm lakay, sl bagay
enptan ki nan mize pa nou an, l mwen
te vizite Mupanar la an 2002, se te tan-bS-
astb prezidan Petyon an. Si yo pa volo-
I deja! Alatray pou nou Bondye!
Fk mwen di tou Frantz Voltaire
fe nou pote malt liv jouk nou bouke nan
lari Santiago pou li t'al bay bibliyotk
santral Santiago a 200 liv ayisyen ekri an
Franse kbm kado. Bl bagay! Bl js nt.
Bibliyotk la ekspoze liv yo sou de gwo
tab pandan prske 4jou. Bl chema nt!
Anpasan, nou konnen nan lakou
legliz Saint-Anne, cheval Desalin nan gen
kavo li ak Chaloten Makadye. Men se
oun latrin p yo te f nan plas tonm
Desalin nan. Mennen ankt n'a konnen
si m'ap bay manti. Yo te genyen pou yo
te bati oun lt tonm pou li en 2002 a. N'ap
made si yo te gentan f li. Premye
mounn ki te ekri sa sete Jean Ledansfils.
Men sa yo ekri nan komansman
program Fiesta del fuego a : "Si la
historic es la semilla de la vida, Haiti es
la primera raiz y el primer trbol del Car-
ibe, que con sus nuevas semillas se re-
produce; una flor, aunque a veces cortada,
ha sido nuestra sangre en el tiempo, a
pesarde sembrar la postura en plena
primavera."Wa di-m se pa wololoy sa!.
V Eddy Garnier

ATANSYON EKRIVEN
AYISYEN
Si nou ta renmen patisipe nan
Miami Book Fair International rel
jan mapou nan Libreri Mapou
anvan fen mwa-a. 305-757-9922
osnon janmqapou @#aol.com


DISCOVER MIAMI


MIAMI YOUN TI JOUJOU
ANBA SYL FLORID LA

Banbch kiltirl nan tout Miyami pou
selebrasyon Ft travay. Pou 4m fwa
Sosyete Koukouy an asosyasyon ak youn
bann lIt atis pral patisipe nan program
Discover Miyami Dade County ak City
of Miami ap prepare pou 4 Septanm.
Ofisyl yo ap femen NE 2nd Av depi
59m Ri rive 59 m Teras. Mizik, chante,
danse, manje ayisyen, penti ayisyen,
atizay ayisyen tousa pral ekspoze pou
piblik la. Men se pou ki piblik? eske se
pou piblik ayisyen-an? Repons lan se wi
S i'i e non. Se zaf
? ". "' pa-n premye
S moun ki pral
S'apresye-l e ad-
S mire-1, se
n o u m e n m
Ayisyen. Men,
SOfisyl yo mete
otobis pou
mounn al vizite
kominote panybl
yo, Ewopeyen
yo, juif yo, Afro-
n meriken yo, ak
noumenm
ayisyen.
Aktivite-a ap
derape a 1- nan
J apremidi pou
l'fini a7- diswa.
Ap gen Gwoup
,r a s i n
DJANAYE,
CACEA
HAYO, HAYO, Ingrid LLera, Majisyen
Fritzner Paul, Sosyete Koukouy, Ayida
Kreyol, Youn tralye atis ak ejciven ak
atis pent ap la; tankou Darleus, Duval,
D'Or Marc Arthur. Antre gratis. Mennen
ti lanj yo. Mounn ki vle vann manje osnon
espoze machandiz, Arts & Crafts osnon
penti, eskilti tanpri pran kontak ak jan
mapou vit-e-prese.


KONKOU LOGO POU
ATIS YO.. PRIM: $500.00
AK
HAITIAN AMERICAN
HISTORICAL SOCIETY
Nan preparasyon young konkennchenn
moniman istorik nan Savana Jji HAHS
bezwen konkou ak sip tout Ayisyen.
Pwoj-a pa young pwoj young mounn
osnon young gwoup mounn. Se pwoj
noutout. Se pwoj tout Ayisyen natif-
natal. Se konsa, pou penmt etidyan nou
yo patisipe nan proj-a Haitian Ameri-
can Historical Sosyete ap bganize young
michan konkou pou chwazi youn logo
senbolik pou bganizasyon-an. Konkou-
a komanse 20 Dawou. L'ap fini Premye
Oktib. N'ap bay rezilta-a 17 Oktob nan
young seremoni espesyal nan Sant
Kiltirl Mapou pandan young konferans
sou JJ Desalin ak Jean-Claude Exulien e
Mt Claude Charles.
Kondisyon yo byen senp
1). Prezante young logo an koul
ki eksprime vizyon Haitian American
Historical Society
2)Depoze logo-a nan Libreri Mapou
osnon nan Biwo HAHS-a ki nan Miami
Shores-la osnon Libreri Mapou
3)Atis la pa bezwen la nan remiz pri-a
4) Loreya-a ap resevwa $500.00
5) Chak atis gendwa soumt 2 logo, pa
plis ak esplikasyon logo-a
6) Konkou-a louvri pou tout mounn.
6.- HAHS pap retouneni okenn logo.
apre konkou-a se pral pwopriyete
ganizasyon-an. Rele Daniel Fizeme
pou plis enfmasyon nan 786-412-1014


Page 19








Page 20


1 L'EVENEMENT I


Visite ce mercredi 18 Aot en Hati du Prsident brsilien
Lula da Silva accompagn de la selection national du Brsil


-~~~ u- i "a


Les officials brsiliens, don't le prsident-Lula ( gauche), tenant le dernier trophe gagne par
leur quipe national, la Copa America photo AP


Mercredi 18Aot 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 29


VIVE LES VACANCES!
,

En utilisant les services de CAM, la compagnie la plus rpute et la plus fiable
sur le march des transferts sur Haiti,
vous vous assurez que votre famille passe des vacances de rves.
Tout transfer effectu partir des USA ou du Canada jusqu' 5 heures P.M.
(le soir) a la garantie d'tre livr en moins de deux heures son destinataire
(pourvu qu'il/elle soit present la livraison).

Lorsqu'on veut le meilleur, on fait confiance au leader!
CAM, une tradition trs imite mais jamais gale.


Notre difference c'est notre service!


Auoiise par les Oparlemrent b3ncaires ae New York. New Jersey, Conneciicut
Rrnode Island Massarlnusels. Washington DC. Georgie et Floride


LUI


Y`" ; i- i,.


Mlodie
1Q3.3FM
Port-au-Prince
Haiti

Avec
Mlodie FM
la Vie n'est
plus la mme




7heures: .
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi .. :
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill


5 heures
Chita Tand


6 heures
Compas


9 heures
Janz inspired
Judy Cnniichael
10 heures
Mlodie Times

I1 heures
Encore plus de
musique...


Rpublique dominicaine Haiti :
Le GARR suggre un agenda
commun de discussion
P-au-P., 13 aot. 04 I1 en est de mme de la presence
[AlterPresse] Le Groupe de militaires dominicains la zone franche
hatien d'Appui aux de Ouanaminthe, le traffic et la traite de
Rapatris et Rfugis (GARR) personnel, les cas d'assassinats rests
plaide en faveur d'un nouveau impunis, la rglementation des marchs
dpart dans les relations frontaliers. Au moment o se prpare
haitiano-dominicaines l'installation de Fernandez, le GARR
quelques jours avant la craint" un durcissement des politiques
prestation de serment du vis--vis des ressortissants hatiens.
nouveau Prsident dominicain Des rumeurs persistantes de.
Leonel Ferandez, le 16 aot. dportations, ces derniers jours, ont
Dans une note contraint de nombreux Hatiens et
transmise AlterPresse, le Hatiennes rsidant en Rpublique
GARR estime que plusieurs Dominicaine dcid volontairement de
dossiers "devraient faire l'objet regagner Hati, rapporte le GARR.
d'un agenda commun de Paralllement, le GARR met en relief" la
discussion entire les deux Etats vitality des partenariats entire citoyens
". Le group cite les dossiers de et citoyennes des deux pays, en vue de"
la migration, la frontire, le construire de nouvelles relations plus
statut des dominicains justes et plus solidaires ". L'institution
d'ascendance hatienne, souhaite que l'administration Femandez
rclament un traitement urgent soutienne cette dynamique en rupture
et appropri" avec les comportements traditionnels qui
e p n'ont fait jusqu'ici


i --.----------


L
h
E
p
d
h
q




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs