Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00220
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: July 28, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00220
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

/I-


Haiti en Marche dition du 28 Juillet au 3 Aot 2004 Vol. XVIII No. 26


erci pour le milliard, mais quel
E3Pe 1dernire Washington avec l
-PRINCE, 24 Juillet v e lot ministry intrimaire Grard La
mis la disposition d v ep ensoient rellement dans ce qu
ns par les donateurs, Mais quel dveloppement. dclar (selon un bulletin de Haiti Press appeler le dveloppement?
1, le 20 juillet coul, Recevant le secteur des affaires le Networks) qu'ils sont "la cl de la Probablement aucun.
Lu dveloppement du lendemain mercredi 21 juillet, l'assistant reconstruction d'Hati."
secrtaire au Trsor, John Taylor, leur aurait Mais non sans La quadrature dl
quelques reproches. "Le niveau
de l'activit du secteur priv est Pas tonnant, cor
bien au-dessous de son constat John Taylor, que "la v
potential." imnortations en Hati est


Quel dveloppement?
Quel secteur priv?
Beaucoup d'eau a
coul sous les points.
Secteur priv ou
secteur commercial?
En effet, le gros du
secteur priv hatien aujourd'hui
se compose de supermarchs et
stations service, quelques
concessionnaires de voitures, en
majority de grosses cylindres
trs chres (le reste du-parc
automobiles arrive de Miami en
troisime main) ... et de banques.
Celles-ci essentiellement des
banques de dpt. En attendant
mieux ...
D'ailleurs combien de
barons du secteur priv qui ont
fait le voyage la semaine


e Premier
tortue qui
l'on peut



u cercle

nme l'a
valeur des
six fois


suprieure celle des exportations et que
ces dernires ne reprsentent que le 1/19e
des exportations en Rpublique
dominicaine."
Comment appuyer le
dveloppement sur le secteur priv quand
de secteur priv tourn vers le
dveloppement, il n'y en a point? C'est
la quadrature du cercle.
Cela fait environ deux dcennies
que le secteur priv hatien a dcid de
reprendre ses billes, de changer de cap,
pour se reconvertir dans le service, la
production des services: la gasoline,
l'alimentaire, la concession automobile...
Et le bancaire pour les plus
entreprenants. Quand ce ne sont pas les
mmes ...
M. John Taylor joue les tonns.
Et pourtant c'est l une consequence
(voir Dveloppement? / 4)


HAITI-DESARMEMENT

Les rebelles disent ignorer


l'ultimatum du gouvernement
MIREBALAIS, 24 Juillet En habits de contrlent des parties du pays malgr la presence des
camouflage, encore arms et actifs 5 mois aprs la forces de maintien de la paix de l'ONU.
chute du Prsident Jean-Bertrand Aristide, les Les rebelles, de leur ct, disent que


L'ex-soldat Pierre Prosper, 45 ans, est port par un habitant de Mirebalais, pour ne pas se mouiller
les bottes, sous les yeux de son camarade Kiram Jean Sjour, 36 ans photo AP
rebelles patrouillent toujours Mirebalais, une ville personnel ne peut les forcer dsarmer.
du centre du pays. "Nous n'avons aucun problme avec les
Sous une forte pression international, crit soldats trangers, mais ils n'ont pas le droit de prendre
Associated Press, le nouveau gouvernement a nos armes" a dclar Fritz Pierre, qui conduit une
ordonn aux factions de dposer leurs armes dans patrouille de rebelles pied Mirebalais, ville de
moins de deux mois, mais le gouvernement a montr 10.000 habitants, 25 miles au nord de la capital.
peu de volont de confronter les ex-soldats qui (voir Rebelles /3)


-j-


Les Etats-Unis aident

Haiti investiguer les

comptes d'Aristide


WASHINGTON,
source Miami Herald Des
investigateurs du Dpartement
amricain du Trsor sont en Hati
analysant des documents
bancaires et autres la recherche
d'vidences de corruption contre
le president dchu Jean-Bertrand
Aristide et son gouvernement, a
dclar jeudi un official du
dpartement.
L'investigation,
conduite en coordination avec, le
gouvernement intrimaire


hatien, ainsi
que les dpar-
tements d'Etat
et de la Justice,
a t lance il
y a trois mois
et comprend
une revision
de comptes
bancaires
l'extrieur
d'Hati.
"C'est une
revision
gnrale des
activits
financires
entreprises par
le rgime A-
ristide" a d-
clar au Miami
Herald Juan


Carlos Zarate, co-assistant
secrtaire au Trsor pour les
crimes financiers et le
financement du terrorism.
"Nous avons des gens en Hati,
des officials du Trsor ... des
supporters en assistance
technique ainsi que des
investigateurs."
Zarate n'a pas donn
plus de dtails sur les progrs
de l'investigation, mais a dit
que l'enqute est similaire
(voir Investigation/ 2)


SHati en Marche

Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Vema
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
e-mail: pub@haitienmarche.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus nc


A la conference des donateurs,le 20 juillet a washington, Gerara Latortue et le
Reprsentant special du Sec. Gn. de l'ONU, Juan Gabriel Valdes photo AP


I


-- i


/ 12-






















Aristide a accus les Etats-Unis
de l'avoir forc partir d'Hati et d'avoir


-.-
Des manifestants pro-Aristide dfilent dimanche devant le Boston Common,
Boston, o s'est ouverte lundi la Convention Nationale du Parti Dmocrate
photo AP


combattre la corruption internationalement
... Nous avons une position trs aggressive
pour rechercher et rapatrier les actifs qui
ont t vols aux peuples des pays qui ont
t gouverns par des leaders corrompus"
a-t-il dit.
Mais pour Ira Kurzban, avocat de
M. Aristide Miami, "ceci est une
evidence supplmentaire de l'implication
de l'administration Bush dans le coup
contre Aristide. Sinon pourquoi
utiliseraient-ils l'argent du contribuable
amricain pour envoyer des investigateurs
en Hati pour dcouvrir ce qu'ils ont eux-
mmes fabriqu ... quand ils ont refus


injustement bloqu l'aide pendant son
mandate. L'administration Bush a dmenti
vigoureusement.
Le secrtaire d'Etat Colin Powell
a confirm en avril que les autorits
judiciaires amricaines sont en train
d'investiguer des allegations que Aristide
aurait reu de l'argent de trafiquants de
drogue pour permettre le passage de
convois de cocaine en Hati.
Aprs le dpart d'Aristide, crit
le Miami Herald, des paquets de billets
de 100 dollars en mauvais tat ont t
trouvs dans un coffre fort de sa maison.


BOSTON/CONVENTION NATIONAL DEMOCRAT

John Edwards, homme du Sud,

dfenseur de l'Amrique profonde
BOSTON, 25 Juillet Le snateur pas seulement les quelques-uns qui sont
John Edwards, colistier du candidate au sommet."
dmocrate la Maison blanche John Kerry, L'HOMME POLITIQUE LE
est un home du Sud qui se
prsente come le dfenseur des
"braves gens" et passe pour le
dirigeant dmocrate le plus proche
des classes moyennes.
Dsign le 6 juillet par
Kerry, le snateur de Caroline du
Nord sera la premiere personnalit
dmocrate prendre le micro lors
de la convention du part, qui
s'ouvre lundi Boston.
A 51 ans, Edwards est
snateur de Caroline du Nord depuis
1998, anne o il a battu le candidate
rpublicain Lauch Faircloth.
Lors des primaires et
caucus dmocrates, il s'est affirm
comme le dernier rival de Kerry
dans la course l'investiture, et les
militants esprent que son nergie
et son charisma seront dterminants
lors d'une champagne qui s'annonce
serre face au president sortant, John Kerry et John Edwards ( droite)
George Bush. PLUS SEXY DES ETATS-UNIS
Avocat avant de se lancer en Edwards, n Seneca, apass
politique, Edwards joue sur ses origins sa petite enfance en Caroline du Sud,
modestes et sur le fait qu'il est issu d'une le seul Etat o il ait remport une
petite ville. Il plaide pour que la classes primaire, avant de vivre en Caroline du
moyenne ne soit plus victim des barrires Nord. Son pre a travaill pendant une
conomiques et que la capital fdrale, trentaine d'annes dans une usine
Washington, ne soit plus sous la coupe textile, aujourd'hui ferme, Robbins,
d'intrts particuliers. dans cet Etat.
Le ton du dfenseur des individus Premier membre de sa famille
lss affleure dans ses discours. En tant frquenter les bancs de l'universit,
qu'avocat, Edwards a fait fortune et s'est Edwards a notamment propos de
taill d'importants succs en obtenant des supprimer les reductions fiscales
dommages et intrts consquents certain accordes par George Bush aux classes
particuliers qui attaquaient des entreprises ou les plus aises.
des hpitaux. a prpos d'utiliser cet
"Nous partageons une vision et une argent a propose d'utiliser ce
srie de valeurs", a-t-il dclar rcemment argent pour aider les classes populaires
propos de Kerry. "Ces mmes valeurs avec et moyennes, par le biais d'une
lesquelles j'ai grand dans cette petite ville protection social pour tous les enfants,
de Caroline du Nord: la foi, la famille, les d'incitations l'achat de logements et
responsabilits: et que chacun ait sa chance, la creation d'emplois.


EN BREF ...


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Les Etats-Unis aident


Hati investiguer les

comptes d'Aristide
(Investigation ... suite de la 1re page) pendant trois ans de prendre aucune action
celles menes dans l'Iraq post-Saddam pour aider le people hatien ou le
Hussein. gouvernement hatien."


Page 2


I FNPLUJS I-


"C'est dans le cadre des efforts
du gouvernement amricain pour
,, :..- : o -- : ,


Un nouveau parti politique: Le MODEREH
Le MODEREH a t prsent au public le samedi 24 Juillet par deux ex-snateurs
(Lavalas): Dany Toussaint et Prince Sonson Pierre.
L'emblme du MODEREH est une chaudire installe sur trois roches: S.O.S. : Scurit,
Ordre et Solidarit. Les couleurs en sont le bleu et le jaune. La devise : Scurit Ordre et
Solidaiit. Le MODEREH se dfinit comme un parti centriste, dmocratique et
rformateur. Il prne le culte des valeus suprmes invariables de la dmocratie, savoir: le
respect de la vie et de la dignit humaine, la transparence dans la gestion de la chose
publique, la promotion de l'esprit de solidarity et de partage, la rpartition quitable des
richesses du pays et l'laboration ainsi que l'application d'une saine politique de justice
social et distributive.
Les membres fondateurs ont jur de s'en tenir strictement au canevas prsent au public
lors de la crmonie de lancement qui a eu lieu au Miche's Garden, Rue Capois Numro
88.

Formation d'un Comit de Suivi de l'Accord sur la transition
politique
Ce Comit est compos de 13 membres et a pour mandate l'valuation de la mise en
application de l'accord labor sur le thme gnral: Russir la Transition et traiter d'un
ensemble de thmes spcifiques tels que la scurit, la justice, la dcentralisation.
Ce comit est compos de 13 reprsentants des diffrentes parties concernes.
En voici la composition:
. 2 reprsentants de l'Excutif: Paul-Gustave Magloire (Conseiler special du Premier
Ministre) et Michel Brunache, Directeur du Cabinet particulier du Prsident Boniface
Alexandre.
. 3 reprsentants du Conseil des Sages: Danile Magloire, Christian Rousseau et Paul
Emile Simon.
. Cinq reprsentants de parties politiques: Grard Blot du parti Tt Ansanm, Marie-Denise
Claude du PDCH, Micha Gaillard du KONAKOM, Luc Msadieu du MOCHRENHA et
Judie C. Rou du FRONCIPH.
. Trois reprsentants d'organisations de la socit civil runies au sein du Groupe des 184:
Anthony Barbier, Paul Duchatellier et Jean Lavaud Frdrique.
Aide offerte par Cuba pour aider combattre le Sida dans la
Carabe
Cuba a offert le jeudi 22 juillet de construire des centres de training pour infirmires devant
s'occuper de malades du sida dans la Carabe, et de fournir des mdicaments anti-
rtroviraux pour combattre la pandmie.
Le ministry cubain des Affaires trangres, Felipe Perez Roque, a fait cette offre au course
d'une rencontre d'un jour avec ses homologues de la Communaut Carabe (CARICOM).
Contrairement aux autres pays caribens, Cuba a contenu l'extension du virus
0.078 % de sa population travers un programme (que certain critiquent) qui
consiste obliger les malades rester dans des centres (sorte de sanatoriums) pour
obtenir le traitement.
En Hati, pays le plus pauvre de la region, on considre qu'environ 5.6 % de la
population est infecte, selon des statistiques des Nations-Unies. Cuba a
dvelopp des anti-rtroviraux bon march qu'il offre aujourd'hui aux autres pays
en dveloppement et il envoie des centaines de mdicaments et d'infirmires dans
d'autres pays.
Une foire binational Hispaniola
Des organizations dominicaines ont dcid d'organiser une foire cotouristique et de
production, du 20 novembre au 5 dcembre de cette anne, sur la zone frontalire de Fonds
Parisien et de Jimani. Ce sera une grande premiere pour les deux nations de l'le (Hati,
et la Rpublique dominicaine), et c'est ce qui dfinit le caractre binational de la foire ", a
indiqu le docteur Jos Serulle Ramia, president de la Fondacion Cienca y Arte (Fondation
Science et Art) la salle de conference de la Fondation pour le Dveloppement du
Tourisme Alternatif en Hati (FONDTAH). Ayant dj organis neuf ditions de foire
cotouristique dans diverse provinces de la Rpublique Dominicaine, le president de la
Fondation Science et Art constate que l'organisation binational de la foire est la meilleure
faon de rapprocher les deux peuples.'" Nous organisons cette foire pour renforcer la
survive de l'le d'Hati afin de rapprocher les deux nations, leur culture et prserverleur
environnement ", a soulign M. Ramia. Selon M. Ramia, il faut cesser ces prjugs qui
handicapent la facility des relations hatiano-dominicaine parce que, selon lui, l'hatien
participe beaucoup au dveloppement de la rpublique voisine. Donc il n'y a pas de
frontires vritables et il faut que les gouvernements des deux pays tablissent une
politique migratoire raisonnable. Un riche programme a t prpar pour la russite de la
foire. Des ressortissants dominicains viendront par milliers en.tant que participants et
exposants pour clbrer l'vnement. Pour M. Jean Camille Bissereth, coordonnateur de la
FONDTAH, ce sera une fte de la fraternity hatiano-dominicaine.
Le president Boniface Alexandre rend visit au policies bless
Le president provisoire Boniface Alexandre a visit, l'hpital du Canap vert, le
22 juillet dernier, les policies blesss lors de l'attaque du 15 juillet, au course de laquelle
deux autres policies avaient t tus. Le chef de l'Etat a annonc un enforcement des
measures de scurit pour viter que de telles actions se reproduisent. Lon Charles,
directeur gnral intrimaire de la police, qui accompagnait M. Alexandre, a considr la
visit du Prsident comme un bon support pour l'institution policire. Actuellement, six
policies sont hospitaliss
l'hpital du Canap Vert pour cause de blessures survenues dans l'exercice de
leur function.

Wyclef Jean jouera en concert Port-au-Prince en dcembre prochain
Wyclef Jean a un nouveau project pour la promotion de la paix en Hati.
La date retenue est le 5 Dcembre, a prcis la vedette, sans toutefois donner d'autres prcisions.
Wyclef dit esprer que deux millions de spectateurs assisteront ce concert J'tais en
Hati, il y a environ 3 semaines. Je me suis rendu dans les bidonvilles, dans les pires endroits
sans scurit aucune", a-t-il racont des reporters l'interrogeant Ste Lucie o il se trouvait
en tourne pour la promotion de son nouvel album en crole.
Tout ce que vous avez vu dans les nouvelles, ces derniers temps, avec les armes et tout le
blabla, je n'ai rien vu de tout cela" a-t-il ajout.
Wyclef dit esprer fortement que de toute cette agitation rsultera quelque chose de positif
pour Hati. A chaque fois qu'il se produit un soulvement, on espre toujours que quelque
chose de bon va arriver pour le pays", a conclu l'artiste de 31 ans.
Son nouvel album Crole 101 (Welcome to Hati) raconte l'histoire d'un jeune hatien qui a
immigr aux Etats-Unis et a grand New York. Wyclef dit qu'il s'est inspir de sa propre
experience et de celle d'autres rfugis hatiens aux Etats-Unis.
Parmi les chansons succs de l'album citons: "Till November." Enfin Wyclef Jean a conclu
qu'il tait prt une reunification avec les Fugees, le group hip-hop qui il doit son immense
succs.

Un ancien directeur de la police judiciaire se dfend
Il s'agit de Jude Perrin qui fait la page de couverture du quotidien Le Matin et rpond aux
questions du journal, tentant de donner sa propre version des faits aprs les accusations
portes contre lui par d'autres dignitaires Lavalas incarcrs aux Etats-Unis pour traffic de
drogue.
L'ancien directeur de la police judiciaire sous Lavalas, Jude Perrin, a rejet les accusations
de traffic de stupfiants portes contre lui par d'anciens camarades incarcrs aux Etat-Unis.
Dans un texte public dans le quotidien Le Matin, le 21 juillet, Jude Perrin nie toute
implication dans le traffic de drogue et accuse plutt des agents de la DEA et certain de ses
collaborateurs d'avoir tent de fire main mise sur son job. Le nom de Jude Perrin figure
dans plusieurs articles de
journaux amricains rapportant les propos d'anciens responsables lavalas qui tmoignent
de l'implication de l'ancien inspecteur gnral dans le traffic de la drogue.
(voir En bref/18)


Y_ &-j







Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Page 3


I HAITI-DESARMEMENT


Les rebelles disent


ignore l'ultimatum


du gouvernement


(Rebelles ... suite de la lre page)
Les rebelles ont largement ignor une lettre
publie rcemment par le gouvernement intrimaire
disant que les groups arms ont jusqu'au 15
septembre pour remettre les armes illgales en leur
possession, autrement la police procdera leur
arrestation.
La force de police essayant de se
reconstituer aprs la rvolte qui a conduit au
renversement d'Aristide le 29 fvrier dernier a t
aussi hsitante confronter les rebelles que les
nouveaux gouvernants. Le Premier ministry
intrimaire Grard Latortue a salu les rebelles
comme, des combatantss de la libert" aprs avoir
pris function en mars dernier.
Quelques policies ont coopr avec les
rebelles dans des operations de patrouille et des
arrestations. Environ 50 rebelles contrlent la ville


; 11 ans de Travail Honnte.
P La UNIBANK remercie ses 355,000 Clients
Set leur souhaite "Bonne Fe".
I Fidle ses objectifs, elle continue rejoindre
plus dhaitiens en Haiti et travers le monde tous
les jours, leur apporter le meilleur, le plus prs
possible et tout moment, avec le cur et la
volont qui font de la UNIBANK depuis 11 ans:
La Banque Prfre d'Halti.


I UNIBANK

"Faions route ensemble"
www.unibankhaitl.com


de Mirebalais et ses environs. De telles escouades
ont t rapportes dans au moins 11 villes du centre
et du nord du pays.
Beaucoup de ces rebelles disent qu'ils
faisaient parties de l'arme qui a t dissoute par
Aristide en 1994. Maintenant ils veulent persuader
le gouvernement intrimaire de reconstituer les forces
armes.
"Le militaire est toujours le militaire. Le
president peut dissoudre l'arme, mais la constitution
est toujours l, garantissant sa presence" dit Fritz
Pierre, qui patrouille avec d'autres commandos arms
de mitraillettes Uzi. L'ancien sergent dit qu'il compete
sur les residents pour son logis et sa nourriture.
Mais selon le Major Joseph Lesly Sanz, un
membre d'une commission gouvernementale qui
essaie de dterminer lesquels de ces hommes sont
vraiment des militaires et ligibles pour une pension
et autres bnfices, beaucoup de ces gens ne sont pas
des ex-soldats. Ils utilisent des
uniforms et des fusils vols
pendant l'insurrection.
Les casques bleus de
l'ONU, sous leadership brsilien,
sont arms mais n'est pas encore
clair le rle qu'ils peuvent jouer
pour dsarmer les quelques


Le Reprsentant special de l'ONU en Haiti, Juan Gabriel Valdes, au course d'une visit
d'un centre de sant au Cap-Haitien, en compagnie de deux offciers chiliens photo AP


m


centaines de rebelles qui contrlent toujours
certaines parties du pays aprs le soulvement
qui a provoqu la mort de quelque 300
personnel.
Selon le Colonel Rodrigo Carrasco,
commandant des troupes chiliennes dans le
nord d'Haiii. les forces de maintien de la paix
discutent du dsarmement des rebelles, mais
e iteront autant que possible d'utiliser la force.
Les rebelles ne sont pas supposs tre
en uniform ou porter des armes "mais ils le
font" dit Carrasco. "Noire rle est de ne pas
utiliser la force auf en cas de ncessit, et ils
ne font rien de mal."
D'autres ne sont pas d'accord.
accusant les rebelles de menaces et d'attaques
centre des supporters d'Aristide, qui %il
present en exil en Afrique du Sud.


Jeanty Andr Omillert, un correspondent radio
Mirebalais. fui forc de gagner le maquis en juin dernier
aprs avoir t brivement dtenu par les ex-militaires qui
l'avaient faussement accus de vol. Il a dit Associated
Press que sa \ ie tait en danger parce qu'il n'tait pas du
mme bord que les rebelles.
La Coalition Nationale pour les Droits des
Haiitens (NCHR) a rappor des cas d'abus, incluant un
home battu mort dans la ville central de Thomonde en
mars.
Le commandant rebelle Manel Valerus a t arrt
pour le meurtre, niais il s'est sau' en Rpublique
Dominicaine voisine, a dclar Vils Alizar. un moniteur
pour l'organisation des droits humans.
Alors que la police et les rebelled cooprent
sou'entl leurs relations restent tendues, dit Carrasco.
(voir Rebelles / 4)


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche


Nom


Adresse
6 Mois
Haiti
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


Un An
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42
US $ 70
US $ 70


Gdes 500 Livraison domicile double tarif
US $ 78
DC $ 80
US $ 135
US $ 135


Renouvellement

Nouvel Abonnn


I

I I


NAYSE SOMMAIRE
ANALYSE
Merci pour le milliard, mais quel dveloppement ? p.1

DESARMEMENT
Devant les donateurs, Latortue insisted que les gangs arms seront
dsarms p.4.
Les rebelles disent ignorer l'ultimatum du gouvernement p.l
L'aide ne mettra pas fin immdiatement la capacity de violence p.17

L'ACTUALITE POLITIQUE
Les Etats-Unis aident Hati investiguer les comptes d'Aristide p.l
Trinidad souhaite la rintgration d'Haiti au Conseil de la CARICOM p.8
Visite de solidarity du president chilien Ricardo Lagos p.10
Premire visit du Reprsentant du secrtaire gnral de l'ONU p.10
ECONOMIC
Colin Powell plaide pour dbloquer l'aide Hati de toute urgence p.5
1 Milliard 4 de dollars pour commencer la reconstruction d'Hati p.6
Latortue announce des recettes internes sans prcdent p.5
Le secteur priv cl de la reconstruction en Hati, selon Washington p.8
Le Snat amricain ratifie le Hero Act et fait renatre l'espoir dans le
secteur priv hatien p.8
EDITORIAL
L'aide hier et aujourd'hui p.7
Une interview du PM qui scandalise nos voisins dominicains p.10
L'EVENEMENT
Allan Thophil dtenu dans l'enqute sur l'assassinat du directeur
d'Air France en Haiti p.20


LA CHANSON EN DEUIL
Sacha Distel, "M. Scoubidou", a quitt la scne p.11
Serge Reggiani, un artiste aux talents multiples p. 11
OUVRONS LE DEBATE
Technocratie. no-Libralisme et Anarcho-Populisme :
Chronique d'une dbche con% iv iale annonce p 14





I


1








1 UNE ANALYSE I


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Merci pour le milliard, mais quel dveloppement?
(Dveloppement? ... suite de lalre page) Le coup fatal sera port par l'embargo de cette dernire. La parties merge de l'iceberg. C'est--
directe du nouvel ordre conomique ... international de 1991-1994, destin combattre le rgime dire presque rien ...
Le riz consomm en Haiti vient de Miami, ainsi militaire putschiste. Le reste des emplois est fourni par quelques
que le sucre. Et les bananes de la Rpublique Dominicaine. Le parc industrial est dsert par l'industrie manufactures: savonneries, laiteries, bnisteries, products
Qui plus est, les Etats-Unis refusent d'arrter de d'assemblage, le seul vritable employer priv du pays pharmaceutiques etc.
subventionner leurs multinationales de l'agricole. depuis les annes 70. Cela laisse prs de 85% d'une population qui
Plusieurs survit dans la dbrouille, don't plus des trois quarts ayant
dizaines de moins de 30 ans.
milliers de pres Il y a eu une tentative d'agro-industrie aprs le
et mres de renversement de la dictature Duvalier en 1986 et le retour
famille se au pays d'une premiere vague de cadres hatiens qui avaient
: retrouvent du t forcs de s'enfuir dans les annes 60-70 pour chapper
coup dans la rue. la terreur macoute.
D'o le poids des Pleins de bonnes intentions, ils se sont mis au
marchands et travail pensant pouvoir apporter leur pierre la
marchandes reconstruction de l'difice national.
ambulants qui Les supermarchs abondent de products laitiers
-.., .achvent de (yogourt, fromage) et de products dsinfectants tous de
-I.*0 ldtruire ce qui fabrication locale et des prix dfiant toute concurrence,
restait de la renvoyant d'un jour l'autre leurs quivalents imports
capital et de ses au dpt.


trs atrir, le
pays n'chappe
pas totalement au
rgne de
-a l'automatisme. Il
faut deux ou trois
S. employs pour
Le Sec. d'Etat Colin Powell qui a ouvert le conference des donateurs photo AP grer la station de
Supermarchs et stations service ... gasoline. Idem le supermarch.
A ce train l, cohsment le producteur hatien peut- La banque n'exige pas de qualification plus
re? cparticulire, n'ayant pas de vritable implication dans le
Ds le milieu des annes 80, la tendancese credit, aujourd'hui le nerf de la guerre dans une conomie
Le pays e couvre de supermarchs et de stations dveloppe, ni dans les autres former d'exploitation
moderne du capital. i n'y a pas de bourse des valeurs
Port-au-Prince.

;. La parties merge de l'iceberg...
Le secteur d'emploi no. 1 aujourd'hui
S c'est la construction. Y compris la production des
Pat Plus Baktery. Inc matriaux, transport de sable etc.
Natural Juice Outre que l'hatien depuis toujours
W 2na;- s'empresse de s'assurer d'abord un toit au-dessus
, :FL330a Wa ~n a es de sa tte avant tout autre calcul conomique
S .5 ..a.ai~M (l'investissement est un luxe laiss aux possdants
traditionnels et aux strangers), la
construction a bnfici aussi des premires
vagues de la diaspora qui ont toujours vcu
dans la nostalgic et l'espoir du retour au
pays natal.
SLa construction est aussi le seul
secteur qui aura t marqu par le passage
Port-au-Prince, Ptlon-Ville, du traffic de drogue. Du moins la face visible


.

..
., .


.* .- -



"l.. o tu iras
Comcel ira...


h
h


Kenscolf, Gressier, Logne, Petit-
Gove, Croix-des-Bouquets,
Thomazeau, Ganthier, Arcahale,
Cabaret. Pointe--Raquette, Jacmel,
Marigol, Cayes-Jacmel, La Valle,
Bainpt, Belle-Anse, Thiotte, Cap-
Haitien, Vertires, Quartier-Morin,
l'Acul-du-Nord, Plaine-du-Nord,
Milot, St.-Raphall, Pignon, L'stre,
Verettes, La Chapelle, Dessalines,
Petite-Rivire de l'Artibonite,
Desdunes, St.-Michel-de-lAttalaye,
Maissade, Thomonde, Mirebalais,
Les Cayes, lie--Vache, Fonds-des
Blancs, Fonds-des-Ngres, Bassin-
Bleu, Gros-Morne, St.Michel-du-
Sud, Miragoine, Pallant, Anse--
Veau, Gonaives, Port-de-Paix, Asile,
Saint-Marc...


vj5


NAM


Mais peu d'annes plus tard, ces derniers trnaient
nouveau sur tous les rayons.

Diaspora victim d'ostracisme ...
L'agro-alimentaire aura dur l'espace d'un matin,
victim de l'importation massive des products de
consommation courante par l'abaissement presque zro
des barrires douanires aprs le retour l'ordre
constitutionnel de 1994 quand Clinton enverra 20.000
Marines remettre en selle Jean-Bertrand Aristide qui avait
t victim d'un coup d'tat militaire en 1991.
Victime aussi de l'indiffrence dsormais
manifeste des dcideurs conomiques et politiques la
production national. Le gouvernement Aristide lui-mme
se mit l'importation du riz, faisant raliser de gros
bnfices des gens de son entourage. Et que certain de
ceux-ci ont rinvesti dans l'importation de products
manufactures de la Rpublique Dominicaine voisine,
profitant d'un traitement prfrentiel de la part de leur
propre gouvernement.
Enfin les promoters de la diaspora ont t
victims de l'ostracisme rencontr dans leur propre pays,
tandis que prosprent abondamment les migrs levantins
qui se multiplient comme des fourmis et don't on ne sait
rien de ce que deviennent leurs revenues.
Nous n'oublierons pas l'Etat, bien entendu.
L'administration publique qui a su ponger plusieurs
gnrations de la classes moyenne, cette dernire cheval
entire la masse des chmeurs et la minuscule catgorie des
possdants.
Mais l'assistance financire don't Hati ne peut
plus dsormais se librer, impose ses conditions. Ds son
arrive, le gouvernement intrimaire install aprs la chute
de Jean-Bertrand Aristide, a montr les couleurs. Sous
(voir Dveloppement? / 5)


HAITI-DESARMEMENT

Devant les donateurs, Latortue

insisted que les gangs arms
WASHINGTON, 19 ds $1 milliard environ, a
Juillet Alors qu'ileront de arm es mtionn cependant
recherche de l'aide pour que la pauvret,
Hati au course d'une conference de donateurs l'ingalit et le chmage sont les racines des causes
ce mardi Washington, le Premier ministry d'instabilit en Haiti.
intrimaire hatien Grard Latortue a insist I1 a dit que le dsarmement des gangs, y comprise
que les gangs arms doivent dposer leurs ceux qui ont forc Aristide l'exil en fvrier dernier, tait
armes, sinon partir du 15 septembre crucial pour la tenue des lections en 2005, mais le
prochain ils seront forcs de le faire par la processus doit aller de pair avec le dveloppement.
force de la paix des Nations Unies. Dsarmer les gangs, forms d'anciens soldats, a
Latortue, parlant ce lundi une t une matire delicate pour le gouvernement de transition.
conference de donateurs runis La semaine dernire, un group d'anciens rebelles a
Washington pour collector une assistance de (voir Dsarmement / 5)


Les rebelles disent ignorer l'ultimatum


(Rebelles ... suite de la page 3)
Police et rebelles partageaient un
mme commissariat jusqu' la semaine
dernire. Lorsque les rebelles se sont
dplacs soudainement dans un autre
btiment, la police qui ne pouvait
connatre leurs vritables intentions, a
abandonn aussi le commissariat,
permettant environ 10 dtenus en garde
vue de s'chapper, a dit le commissaire
Fog Petit Maitre.


Les rebelles sont parties parce que les policies
semblaient mal l'aise avec leur presence, a dclar de
son ct le commandant rebelle Remissainthe Ravix.
Les rebelles disent qu'ils aident la police, qui n'est
pas assez nombreuse et insuffisamment arme, combattre
la criminalit.
Les organizations des droits de l'homme
reprochent certain rebelles leur pass sanglant et qu'ils
cherchent ramener le pays sous le rgne de l'intimidation
et de la violence. (source Associated press)


Page 4


il survive

dessine.
service.







11S85







I


.






Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


DE L'ACTUALITE


Un dveloppement intgr donc le seul viable...


(Dveloppement? ... suite de la page 4)
prtexte de lutte contre le gaspillage entretenu par le
pouvoir aristidien, il s'est mis en devoir d'entreprendre un
grand coup de balai, rvoquant des milliers de petits
forictionnaires publics. Mais il ne fait que reprendre
l'ajustement structure, don't la premiere tentative avait lieu
en 1996-1997 sous la prsidence de Ren Prval, donc en
plein rgime Lavalas.
Seulement ces dernires annes, Aristide avait
recas d'autres milliers de ses partisans dans les
dpartements ministriels, entreprises dconcentres et
municipalits.
Ce sont ceux-l qui sont les premiers partir
aujourd'hui.

L'exprience de 1971...
Chasse aux sorcires anti-Lavalas don'tt le Premier
ministry intrimaire se dfend) ou plus srement ultimatum
des bailleurs de fonds d'Hati?
En mme temps, les rizires de la Valle de
l'Artibonite menacent de redevenir rivires de sang. Les
grands dons sont de retour pour dloger les paysans
bnficiaires de la rforme agraire et remettre les terres en
jachre.
Donc tout concourt pour maintenir et mme
renforcer l'absence actuelle de tout dveloppement, dans
quelque domaine que ce soit. Et aussi de toute production
national.
Alors quel dveloppement?
Quel secteur priv?
Faut-il rappeler que ce n'est point la premiere
experience du genre en Hati. La situation actuelle
resemble en tout point l'avnement de Jean-Claude
"Baby Doc" Duvalier aprs le dcs de son tyran de pre
en 1971. Le gouvernement amricain, qui a tenu le nouveau
president vie sur les fonds baptismaux, encourage
comme aujourd'hui aide, investissements, ainsi que les
tourists trangers venir en Hati.
Haiti bnficiera de plus de deux milliards de
dollars en assistance financire.
Deux autoroutes verront le jour, reliant la capital
au Cap-Hatien au nord et aux Cayes (sud).
Puis, la route de Jacmel offerte par la France aux
bons soins d'un ambassadeur qui s'tait pris d'amour pour
ce coin du sud-est, Bernard Dorin. La Route de l'Amiti
elle aussi est mal en point aujourd'hui.


Trente ans aprs, trs peu a rsist. Presque tout a Les capitaines d'industrie (Brandt, Mevs) sont soit
disparu. morts, soit inadapts au nouvel ordre, ayant toujours
Les milliards ne s'taient pas convertis en progress dans le vieux systme des monopoles. Les fils,
dveloppement, le tourism a t balay par l'explosion fils papa, n'ont bien sr pas le mme idal.
du Sida au dbut des annes 80 ne laissant aucune Et comme en Hati, l'exemplevienttoujoursd'en
infrastructure, l'industrie d'assemblage a d plier bagages haut. Le reste l'avenant ...
sous l'embargo
(1991-1994).
Mais
entre-temps,
d'autres pays de m 7u.,
la region don'tt
notre voisine la
Rpublique
Dominicaine) j
ont perc,
passant de
l'assemblage la
main d'oeuvre
qualifie,
premier pas vers
une production
national
chelle interna-
tionale et vers la
modernit en
gnral.


La R-
publique
Dominicaine
peut tre tou-
jours un pays en
voie de dve-
loppement, mais
structures mo-
dernises et de


Le President par interim Boniface Alexandre recevant en Hati le chef de l'Etat chilien
Ricardo Lagos photo AFP


loin ...
Donc un pays ouvert sur l'avenir. Tandis que Hati
n'a prpar aucun avenir ...
Nous nous rjouissons du milliard trouv par le
gouvernement intrimaire Washington. Nous en flicitons
le Premier ministry Grard Latortue.
Mais parler de dveloppement, et un
dveloppement intgr donc le seul viable, c'est--dire par
les hatiens et pour les hatiens, c'est une autre chose.
Car nous ne voyons pas ces Hatiens.


Latortue: tous les gangs seront dsarms


Le PM announce aussi des recettes internes

sans prcdent: 1 milliard de gourdes collect
(Dsarmement ...r le m s de Juin ne valuation mene
suite de la page 4) pour le mois de J par le gouvernement hatien et la


dnonc le plan de dsarmement et menac de prendre
nouveau les armes.
Il est donn aux gangs jusqu'au 15 septembre pour
dposer les armes, ou ils seront dsarms par la force de
l'ONU dploye dans le pays aprs la rebellion qui a vaincu
le rgime Aristide en fvrier dernier.
Latortue a diI que la police hatienne n'a pas les
moyens de faire face toute seule la situation. "La police
national d'Hati n'a ni le training, ni l'quipement pour
raliser le dsarmement" a dclar encore le PM intrimaire
hatien aux reporters.
"C'est notre priorit... A partir du 15 septembre,
s'ils ne rendent pas les armes, tous les moyens seront
utiliss pour les y contraindre" a-t-il insist.


communaut international a tablique Hati a besoin: de
$924 millions pour les deux prochaines annes.
Les donateurs, don't l'Union Europenne et les
-Nations Unies, avaient largement abandonn Hati aprs
des lections lgislatives contestes en mai 2000 et parce
que l'assistance trangre tait trs mal utilise.
Mais beaucoup de donateurs sont prts revenir.
Grard Latortue a dclar encore que l'conomie
hatienne s'est aussi amliore depuis l'tablissement du
gouvernement intrimaire, avec des recettes internes
atteignant un niveau sans prcdent de 1 milliard de gourdes
(environ $250 millions) pour le mois de juin aprs des
efforts pour amliorer la gestion conomique.


Hati, quel dveloppement?
Quel secteur priv?
Quelle conomie?
Une conomie de commerce. Or on n'est mme
pas de bons commerants. Discrtement, ce sont les
nouveaux migrs levantins et dominicains qui occupent
depuis longtemps dj le devant de la scne.

Hati en Marche, 24 Juillet 2004



Colin Powell

plaide pour

dbloquer l'aide

Haiti de toute

urgence
WASHINGTON, 20 Juillet Une nouvelle
assistance international doit dboucher en Hati
rapidement pour apporter des emplois, de meilleures voies
de communications, de l'eau potable et d'autres
amliorations dans la vie des gens, a dclar mardi matin
le Secrtaire d'Etat amricain Colin Powell.
Ouvrant une conference de donateurs pour la
nation la plus pauvre de l'hmisphre, Colin Powell a
demand une aide de toute urgence pour le gouvernement
(voir Urgence / 6)


W ifOe( Le P(aza


LS SpcTia + 2.004
15 Juin au 30 Aot

Pour 3 Nuits 4 Jours
Petit djeuner & Dner Compris
Chambre climatise, T.V. Couleur, Tlphone, Grande Piscine


SPecia( Sumi er 2.00

June 15th August 30 thl

3 Nights 4 Days
Breakfast and dinner Included
A/C room, TV, Phone, Large Swimming pool


1 Personne
US$ 260.00


2 Personnes
US$ 299,00


3 Personnes
US$ 320.00


1 Person
US$ 260.00


2 Persons
US$ 299.00


3 Persons
US$ 320.00


* Enfant de moins de 12 ans dans la mme chamber $ 12,00 *Payez 6 nuits et gagnes i Extra Tout tarif


SPage 5


-Enfant de moins de 12 ans dans la mme chambre $ 12,00


-Payez 6 nuits et gagnes 1 Extra Tout tarif







Page 6


I CONFERENCE DONATEURS I


Powell plaide pour dbloquer l'aide
(Urgence ... H a i de to e un montant additionnel
suite de la page 5) Ha i1 de touted urgency de $260 millions pour les
intrimaire hatien pour l'aider tablir une gouvernement hatien esprait $924 deux prochaines annes.
dmocratie effective et une conomie millions. D'autres engagements majeurs
stable. "Je suis ravie que nous avons sont venus de l'Union Europenne ($325


millions), et du Canada ($135 millions).
Les fonds avancs par les Etats-
Unis ne comprennent pas ce que
Washington destine la mission de
maintien de la paix de l'ONU en Haiti, a
indiqu le porte-parole du dpartement
d'Etat Richard Boucher.
Colin Powell avait dclar
auparavant que la tche des participants est
d'"aider le people hatien btir un avenir
d'espoir."


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


"Ensemble, nous devons nous
assurer que notre assistance aboutisse
rapidement et de manire effective afin que
le people hatien puisse voir des
amliorations concrtes dans sa vie
quotidienne, telles que jobs, de meilleures
routes, des rues plus propres et plus sres
et de l'eau plus propre boire" a dit le
Secrtaire d'Etat amricain.
Notant que des millions en
assistance international ont t gaspills
dans le pass, les organisateurs de la
conference se sont rjouis que cette fois un
comit de supervision et de monitoring
s'assurera que les projects ne soient pas
dtourns de leurs objectifs et que, aussi
bien les donneurs que les bnficiaires,
seront satisfaits.


La tension social persiste: une manifestation de petit(e)s marchand(e)s rclamant
la rvocation d'un directeur des douanes cause d'une augmentation du tarif de
ddouanement des conteneurs de marchandises photo Yonel LouislHenM


"Les besoins d'Hati sont
normes, mais avec notre aide, son
gouvernement et le people hatien seront
la hauteur de la tche" a dit Powell.
La session ce mardi 20 juillet la
Banque Mondiale a runi des reprsentants
de plus de 20 pays ainsi que 30
organizations intergouvernementales et non
gouvernementales.
Entre-temps, des organisateurs ont
annonc qu'en dernire heure, les
engagements s'lvent plus que ce qui
tait projet: $1 milliard 85 millions. Le


collect plus que ce qui tait attend, ce qui
reflte un grand vote de confiance dans le
gouvernement intrimaire et signal un-
futur brilliant pour Hati" a dclar Caroline
Anstey, la directrice de la Banque mondiale
pour la Carabe.
Colin Powell a prcis que l'aide
des Etats-Unis pour l'anne 2004-2005
s'lve $230 millions.
De son ct, la Banque
Interamricaine de Dveloppement (BID)
a dj des projects en course en Hati pour un
budget de $400 millions, et s'engage pour


LE MONDE

1,4 milliard de dollars

pour commencer la

reconstruction d'Hati
22. Juillet 2004
Le chef du gouvernement s'est engag ce que les fonds soient
utiliss "de manire efficace et transparent"


Grard Latortue, le chef du
gouvernement provisoire hatien, a de
bonnes raisons d'tre satisfait l'issue de
la runion des bailleurs de fonds qui s'est
tenue en dbut de semaine Washington.
Alors qu'il demandait 924 millions de
dollars (prs de 770 millions d'euros) pour
reconstruire Hati ravag par une longue
cruise, la communaut international s'est
engage dbourser 1,085 milliard de
dollars au course des deux prochaines
annes. Avec les crdits de prs de 400
millions de dollars dj accords par la
Banque interamricaine de dveloppement


(BID), Hati pourra computer sur plus de 1,4
milliards de dollars.
M. Latortue, qui dirigeait la
mission hatienne la conference de
Washington, s'est flicit de "cette
demonstration de solidarity de la
communaut international avec le people
d'Hati". Cet ancien fonctionnaire
international s'est engag "travailler en
troite collaboration avec tous les secteurs
de la socit hatienne afin de garantir que
ces fonds soient utiliss de manire efficace
et transparente. Parmi les priorits du
(voir Le Monde / 7)


Nou La Isi-a Pou Ou.

Medsen Fanmi Maladi Je Medsin Dant Problm Pa Tande Byen Ak Tt Vire






NSU's Health Care Center
nan North Miami Beach
Se yon lopital pou bay malad mey tretman
Sak on psonl konpetan e sansib. Plis pi
.bon medsen inivsite-a ak mey teknoloji
21e syek-la.


Pou apwentman ak enfomasyon
tanpri rele nou nan:

(305) 949-4000
'1750 NE 167 Street
J. Norlh Miami Beach, Flonrida


Nou aksepte majority asirans.


(kv


- r i i -- i


i i i0


. . . . . .. -1 . . ._ ...


"1


*1 ;"


" G~b,
c~







Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


PLUS D'1 MILLIARD


I Page 7


Grard Latortue obtient 1,4 milliard de dollars


pour commencer la reconstruction d'Hati
(Le Monde ... suite de la page 6) aux cts de la BID et de la Banque mondiale. Le LA DETTE MAINTENUE
gouvernement, il a cit la construction de routes, le secrtaire d'Etat amricain, Colin Powell, a tenu A la suite de l'intervention militaire amr
dveloppement du rseau lectrique et le enforcement de la s'adresser la conference pour renouveler son appui de 1994, qui avait ramen Jean-Bertrand Aristidi
police, au gouvernement provisoire hatien. Les Etats-Unis ont prsidence aprs trois ans de coups d'Etat et d'emba
jou un rle communaut international a dpens plus de 2 mil
r dterminant, avec de dollars en dix ans en Haiti sans faire reculer l'ex
Sla France, dans le pauvret ni consolider la dmocratie. Les deux tie
dnouement de la Hatiens, don't l'esprance de vie n'est que de 53 ans,
dernire crise qui a sous le seuil de pauvret. "Les donateurs do
about au dpart de maintenant s'assurer que leurs promesses deviennent
; I'ancien president et ne soient pas retardes par la bureaucratic", a
Jean- Bertrand l'organisation non gouvernementale britannique O
i. Aristide le 29 regrettant que l'annulation de la dette extrieure d'
WBI fvrier. suprieure 1,2 milliards de dollars, n'ait pas t envi,


Des organizations pro-Rpublicaines de Washington (telles Heritage Foundation) ouvrent
leurs filiales en Haiti; inauguration le 23 juillet l'htel El Rancho de La Fondation
Heritage pour Haiti (LFHH), Centre pour l'Ethique et l'Intgrit Publique et
Prive, une Section Hatienne de Transparency International (TI)
photo Y.L./Hati en Marche


L'Union europenne, qui s'est engage apporter 325
millions de dollars, les Etats-Unis, qui ont promise 230 millions,
et le Canada (135 millions) sont les principaux contributeurs,


"Le plus.
dur reste faire", a
soulign le ministry
hatien des fi-
nances, Henri
Bazin, faisant
allusion au d-
caissement des
fonds pour
permettre au
gouvernement de
mettre en euvre
rapidement le
programme
prsent aux
bailleurs de fonds.
Ce programme


prvoit la creation au course des deux prochains mois
de plus de 30 000 emplois dans les travaux publics et
le ramassage des ordures mnagres et le doublement
de la production d'lectricit.


icaine
e la
rgo, la
Iliards
trme
rs des
vivent
oivent
ralit
averti
'xfam,
Hati,
sage.


La creation d'une "unit indpendante de lutte
contre la corruption" et l'engagement de M. Latortue
d'organiser des lections l'an prochain ont rassur les
bailleurs de fonds. Les membres du gouvernement, pour
l'essentiel des technocrates, se sont engags ne pas se
porter candidates.
L'incertitude demeure quant la participation de
la Fanmi Lavalas, le parti de l'ancien president, aux
prochaines consultations. Plusieurs responsables de ce parti
ont menac de boycotter les lections si Jean-Bertrand
Aristide n'tait pas autoris regagner l'le. Rfugi en
Afrique du Sud, le president dchu s'apprte publier un
livre dnonant le complott" don't il affirme avoir t
victim, selon l'un de ses proches.
L'inscurit demeure l'une des principles
proccupations de la population et le dsarmement des
bandes antagonistes n'a gure progress. Le Premier
ministry a demand l'aide des casques bleus sous
commandement brsilien pour neutraliser les groups qui
n'auraient pas remis leurs armes avant le 15 septembre.
Jean-Michel Caroit


EDITORIAL


L'aide hier et aujourd'hui


PORT-AU-PRINCE, 21 Juillet La vritable
information conomique de la semaine c'est le vote au Snat
amricain d'une legislation autorisant Hati exporter des
vtements et sous-vtements aux Etats-Unis sans payer de
droits de douane.
Ce project de loi a t introduit depuis de nombreux
mois au Congrs, bien avant le renversement de Jean-Bertrand
Aristide, sous le nom de HERO act.
Il vise encourager les industries de l'assemblage
revenir s'installer en Hati.
Comme en 1971, au lendemain de la mort de Papa
Doc, quand les Amricains dcidrent de soutenir le
gouvernement de Baby Doc Duvalier...
Comme en 1971, la reliance conomique (s'il y a), 30
ans plus tard, passe par l'utilisation de la main d'oeuvre
hatienne meilleur march. D'autres disent bien entendu
l'exploitation de cette main d'oeuvre.
Comme en 1971, la base de cette tentative c'est
l'nergie lectrique.
Papa Doc venait d'inaugurer quelques mois avant sa
mort le barrage de Pligre. Hati avait plus de courant qu'il
n'en faut ...
Aujourd'hui le secteur nergie lectrique est
mentionn pour d'importants investissements dans le plan de
dveloppement prsent ce mardi aux bailleurs de fonds au
sige de la Banque Mondiale Washington.
En 1971 c'tait le parc industrial de Delmas, lors qui
se trouvait en dehors de la capital.
Aujourd'hui on parle surtout de zones branches.
Dans une interview parue dans le journal dominicain
Hoy, le Premier ministry intrimaire Grard Latortue dit son
approbation du systme des zones branches ...
On parle d'ailleurs d'en construire une cette fois-ci
en Hati mme, du ct de Ganthier.
En 1971, le parc industrial charria toute une migration
de la province la capital. On connat le rsultat, plusieurs
dizaines de milliers d'emplois. Mais galement une
surpopulation urbaine indescriptible, une promiscuit, une
dgradation de l'environnement don't nous payons cruellement
le prix ...
Et pour cause. Rien n'avait t invest en terms de
logements sociaux, de filets de scurit, de measures
d'accompagnement comme on dit aujourd'hui.
En 1971, on tait sous la dictature.
Le seul mot d'ordre tait: enrichissez-vous!
On ne s'est pas priv. Aussi bien dans le secteur public
que dans le secteur priv, aussi bien l'investisseur tranger


que l'investisseur local ...
Depuis, le pays a commenc aussi accumuler
une plus important dette extrieure.
Depuis 1971, le pays a commenc aussi ne
pouvoir survive sans l'aide extrieure.
Depuis 1971, chaque anne aussi, Haiti
s'enfonce un peu plus ...
Washington a choisi de faire concider le vote
du Snat ouvrant le -march amricain sans droits de
douane aux vtements et sous-vtements products en
Hati, avec la tenue de la conference des donateurs ...
Les pays donateurs n'ont rien craindre,
ce n'est pas un cadeau, leurs investisseurs pourront
bnficier du pactole. Main d'oeuvre bon march
un bout, l'autre bout aucun droit de douane. C'est
pas beau a!
Mais aujourd'hui y aura-t-il une autre
approche?
Oui, apparemment. Du moins, jusqu'
present, sur le paper.
En effect, une parties des fonds recueillis la
conference des donateurs doit aller diffrents
projects dans les quarters populaires et bidonvilles.
L o se trouve cette main d'oeuvre meilleur march

Alimentation, coles et sant.
Projects d'adduction d'eau potable, et service
d'assainissement dans les quarters dfavoriss.
On n'est pas en dictature comme en 1971.
Aujourd'hui la libert syndicale, ainsi que la libert
de la press sont des ralits.
Mais quid de la zone industrielle?
En 1971, Delmas tait en dehors de Port-
au-Prince. Aujourd'hui Port-au-Prince est en dedans
de Delmas, et cela englobant pratiquement toute la
plaine du Cul de Sac.
Le plan prsent aux donateurs parle aussi
de dcentralisation, mais sans plus de dtails.
Depuis 1971, on parle aussi de
dcentralisation ...
Nous disions cependant qu'il y a une grande
difference: aujourd'hui la libert syndicale est une
ralit, n'est pas un vain mot ...
On l'a vu rcemment dans le cas de la grve
des ouvriers hatiens dans la zone franche de
Ouanaminthe.


Mais ce n'est pas seulement chez nous que cela a
change.
Les syndicats locaux des ouvriers des zones
branches trouvent un plus grand cho aussi aujourd'hui au
niveau international...
Et cela aux Etats-Unis plus spcialement.
En effet, les jobs qui s'envolent ainsi vers la Chine,
le Mexique, la Rpublique Dominicaine, et ventuellement
aussi Hati, ils viennent de quelque part.
(voir Aide / 8)


Europe 2004

Les Amis de la Vierge
Vous invitent un
GRAND PELERINAGE en Europe
Du 8 au 22 Aot 2004
dans les 4 GRANDS SANCTUAIRES
DE MARIE
Fatima
Lourdes
La Salette
La Mdaille Miraculeuse

Prix du Package
De Miami : US $ 2.980,00
De Chicago: US$ 2.770,00

Sont compris
Billet d'avion Logement Premire Classe
Nourriture Transport Visites
Assistance spirituelle

Ce plrinage a t prpare par les:
Spcialits des voyages Chelain ( Hati)
Contactez ( 305) 899-8116 (Miami)
(509)525-4570
e-mail: chatelaintours@hotmail.com

Le group sera Lourdes du 14 aot au 17 aot 2004-
A l'occasion du 150 me anniversaire de la promulgation
du dogme de l'Immacule Conception
Le Pape Jean Paul II sera Lourdes
Les 14 et 15 aot si sa sant le permet.


r-


.


Page 7







I ECONOMIC & FINANCES I


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


EDITORIAL


L'aide hier et


aujourd'hui

(Aide ... suite de la page 7)
Eh bien, ils viennent de nulle part d'autre que des
Etats-Unis mmes. C'est l'ouvrier amricain qui perd des
jobs, qui voit ses jobs s'envoler vers d'autres cieux la
main d'oeuvre plus clmente, et si cela peut faire le bonheur
des investisseurs et des multinationales, cela ne fait pas
spcialement plaisir aux syndicats ouvriers amricains.
Et chaque fois que ces dernier peuvent dnoncer
cette situation, ils ne ratent pas l'occasion. Comme de
dnoncer que les companies amricaines vont exploiter
la sueur et le sang des pauvres petits Hatiens. Etc, etc.
Or, tenez-vous bien, les syndicats amricains en
question figurent dans le camp du candidate dmocrate;
Kerry dnonce ceux-l qui enlvent au people amricain
ses jobs. Par consquent, si Kerry gagne les prochaines
prsidentielles, faudra un peu revoir tout ce que nous disons
en ce moment.
Autre point signaler, c'est la tenue de la
conference des donateurs Washington, et le fait que
l'administration amricaine soit le principal matre
d'oeuvre.
Bref, un fonctionnement bilatral. Pour ne pas
dire, unilateral car c'est toujours du mme centre vers la
priphrie.
Comme l'administration Bush le recherche dans
tous les domaines. Comme les autres participants la
conference de Bangkok sur le Sida viennent encore de le
dnoncer: l'unilatralisme amricain, jusque dans l'aide
la lutte contre le Sida.
Mais cela ne semble pas dranger le
gouvernement Latortue.
Cela ne semble pas non plus dranger la classes
conomique hatienne.
Pourtant une dlgation de la Caricom tait la
semaine dernire dans nos murs, pour essayer de recoller
les morceaux casss dans la polmique autour des
conditions du dpart prcipit du president Aristide.
Mais personnel ne semble penser la Caricom,
aucun ensemble conomique regional, dans cette
conference des donateurs Washington. Un accord
bilatral. Et alors, qu'y pouvons-nous?
On semble oublier en effet que tout cela ce n'est
pas pour nos beaux yeux ...
Dans quelques mois, 2005 ou 2006, c'est l'entre
en vigueur de la ZLEA, Zone de Libre Echange des
Amriques, le grand march unique continental, de l'Alaska
la Terre de Feu (la Patagonie des potes).
Et cela explique ceci.
On semble oublier que la mondialisation c'est
aussi l'ouverture encore plus grand du march hatien non
seulement aux investissements de partout, mais aussi aux
biens et services, mais aussi aux cadres de partout.
La mondialisation c'est aussi pour conditions
aucune protection quelconque aux industries locales, ni en
terms fiscaux (suivez mon regard), voire en monopoles.
Comme en 1971 ...
Un sacr changement, hein!
Le business hatien est-il sr de pouvoir supporter
un tel choc?
Et de pouvoir le supporter tout seul?
C'est peut-tre la raison pour laquelle dans cette
vaine querelle avec la Caricom, c'est la classes conomique
qui se sera rvle la plus raliste, la plus pragmatique, et
a conseill de mettre une sourdine.
Contrairement la classes politique, et hlas aussi,
une bonne parties de notre press, dfinitivement court
vue. Ti moun.
On y reviendra.
Oui, voici qui nous a emmen dj trs loin.
On y reviendra.
Laissons d'abord nos messagers de Washington
le plaisir de nous raconter les bonnes nouvelles qu'ils nous
rapportent.
C'est une question important et complex.
Nous sommes en train de passer de la navigation
ctire la navigation en haute mer. Et le plus grave, sans
le savoir.
Donc, koze made chita, mieux vaut s'arrter l
pour l'instant. On y reviendra. C'est un koze tt frt, comme
on dit encore.


Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-ai-Prince.


Le Snat amricain ratified

le Hero act et fait renaitre

l'espoir dans le secteur priv Hatien


lPN, 24 Juillet -
Par Jean-Pierre Leroy
Le Snat amricain a vot le 14 juillet coul une
loi qui octroie Hati la clause de la nation la plus favorise
dans ses relations commercials avec les Etats Unis. Cette
loi S.2261 appele Hero act permettra de vendre sur le
march amricain des vtements et des products textiles
fabriqus en Hati.
Cependant, la Maison blanche devra certifier que
des progrs considrables ont t raliss dans le domaine
des droits humans en Hati. L'objectif de cette loi vise
relancer l'conomie hatienne en lambeaux aprs plus d'une
dizaine d'annes de mauvaise governance, de violence et
de cruise politique.
La ratification du Hero act a fait renatre
l'espoir dans les milieux du secteur priv hatien. Cette
loi, une fois ratifie dans les deux chambres, va apporter
du sang neuf dans l'industrie textile et de l'habillement en
Hati ", a dclar Marie Claude Billard, prsidente de
l'association des industries en Haiti (ADIH).
Le Hero act (Haitian Economic Recovery
Opportunity) octroie Hati le statut de la nation la plus
favorise pour une priode de 7 ans. l pourra tre renouvel


chaque anne si le president amricain certified au congrs
que Haiti n'appuie pas les terrorists et ne viole pas les
droits humans.
Les conomistes hatiens estiment qu'il y a de
fortes chances pour que la'Chambre des reprsentants
amricains ratifient la loi son tour cause des bonnes
grces don't jouit le gouvernement Alexandre-Latortue
auprs de l'administration Bush.'
Nous pourrons crer dans quelques annes plus
de 100 miles emplois, attire plus de 100 millions de dollars
d'investissements pour construire des zones branches et
fabriquer les tissus sur place'", a dclar le chef conomiste
de la Sogebank, Pierre Marie Boisson. Pour cela le
gouvernement Alexandre-Latortue devra s'orienter vers
l'exportation travers une meilleure politique de change,
estime l'conomiste hatien.
Le secteur priv hatien dit computer beaucoup sur
le Hero act "pour faciliter la reliance conomique en Hati.
Les premires journes noires de mars qui ont vu
le dpart de l'ancien president Jean Bertrand Aristide et la
mise feu des entreprises prives avaient cot plusieurs
millions de dollars au secteur priv hatien.


HPN, 21 Juillet Le secteur priv est un lment-
cl de la reconstruction en Hati, a affirm le sous-secrtaire
amricain au Trsor, John Taylor, au lendemain de la
conference des donateurs qui a rassembl plus d'un milliard
de dollars pour Haiti d'ici 2006.
Vous serez aussi important au succs de la
reconstruction, en Hati que les engagements officials
annoncs lors de la conference hier ", a soulign M. Taylor
lors d'une rencontre avec des reprsentants du secteur priv
hatien Washington, l'initiative notamment de la
chambre de commerce des Etats-Unis.
Nos promesses de fonds ne pourront pas lancer
une croissance durable ", a-t-il ajout en prcisant que la
prosprit d'Hati dpendra beaucoup des hommes
d'affaires hatiens. Vous devez pour fournir du capital,
du savoir-faire et de la technologies pour crer des emplois
durables qui produisent des revenues et permettent aux
families de sortir de la pauvret ", a lanc M. Taylor aux
membres du secteur priv.


HAITI-CARICOM

Trinidad souhaite

la rintgration de

Hati au Conseil de la

CARICOM
PORT OF SPAIN, 23 Juillet Les les caraibes de
Trinidad et Tobago souhaitent une rintgration de Hati
au Conseil de la CARICOM, qui regroupe les dirigeants
des pays de la communaut carabe, a indiqu vendredi
leur ministry des Affaires trangres Knowlson Gift.
M. Gift a indiqu que son pays souhaite que Hati
"participe pleinement au bloc regional". "Nous esprons
que les chefs de gouvernement de CARICOM accepteront
que ce pays participe de nouveau au processus de prise de
decision" de la Communaut, a dclar le chef de la
diplomatic trinidadienne la press.
Le ministry a visit Hati rcemment avec quatre
homologues de la CARICOM pour prparer un rapport
qu'ils remettront prochainement la Confrence des chefs
de gouvernement de la CARICOM.
La CARICOM, qui compete 15 membres de droit
et cinq membres associs, n'a pas reconnu l'actuel
gouvernement de Grard Latortue et a rclam une enqute
sur les circonstances du dpart de l'ex-prsident Jean-
Bertrand Aristide, voulu par Washington et Paris.
(voir Caricom / 10)


John Taylor a rappel que lors de sa visit il y a
deux semaines en Haiti, il avait pu se rendre compete que"
le niveau de l'activit du secteur priv y tait bien en
dessous de son potential ". l a rappel que le rapport inter-
institutions sur les besoins du pays indique que la valeur
des importations en Hati est six fois plus important que
celles des exportations et que ces dernires ne reprsentent
que 1/19e des exportations de la Rpublique dominicaine.
J'ai t encourage par mes entretiens avec les,
responsables gouvernementaux qui ont mis l'accent sur leur
determination rendre Hati plus hospitalier pour le secteur
priv, a-t-il encore indiqu. Parmi les projects envisags,
M. Taylor a notamment cit la creation de zones branches
spciales pour l'industrie et le commerce, pourtant
critiques par les organizations humanitaires.



ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders

Eske oujanm made tt ou
en ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
(yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
Skredi oswa ou san kredi.

SOu pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil 1t chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510
r v.erwfinancial.com
UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
S Miami, Florida 33137


Page 8


Le secteur priv,


cl de la reconstruction

en Hati, selon Washington




Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


WESTERN UNION


Payez


00>


pour envoyer $100o0

jaPo taauP;rneetJirpote o ejiHati

Io .*m rni "onomi ue
ouli lePleer i W ,Ie1- omr ue.-..


Le cot du transfer est 9% du mntant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
( Le num ro'PIN' est valuable pour les appeals intemationaux fats partir des USA Certains tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offer par ume compagnie tie, en accord avec les tariff
t ab genes r gouvemementales esteem Union nest pas responsible desnum n rds pe s ou volCeteoe est vaablese en jusqu'au 31 dcembre 2004. Ls appeals dove te fats dnsles 30 jo saint la ep
Cette offre est valuable aups des agents participants. Pour le service aux dients, appelez le 1-877-984-172.
Westem Union Finanal Se ices,lInc. Estautoris par le New Yoc Doepartmnt of Banklng A faides transfirts d'argent. O 2004Westm Union Holdin.s, nc.Tous dols rsevs, Le nom WES.E.N UNION, le logo et les marques services nt
les proprits de Westem Union Holdings, In.et sont enregistrs et/o blen utiliss aux USA et dans plusieurs pays rangers.


Page 9







ICOMMUNAUTE INTERNATIONAL


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVfII No. 26


Visite de solidarity du president


chilien Ricardo Lagos en Haiti
HPN, 22 Juillet Le president chilien, Ricardo Au terme de son sjour, il a souhait que le pays reprenne sa
Lagos Escobar a effectu une visit de 24 heures en Haiti. march vers l'avenir et promet une plus troite collaboration
--.. ......... .- -- -- -----... entire les deux rpubliques.
Renforcer la
(r solidarity entire le Chili et
Hati ", tel a t le motif de la
visit du president chilien
Ricardo Lagos Escobar en
Hati.
A la tte d'une
dlgation de 28 personnel,
don't son ministry des Affaires
extrieures, Solidad Alvear, le
chef de l'Etat latino-amricain
a visit les 340 militaires
chiliens bass dans le Nord. Il
a aussi ralis des sances de
travail avec son homologue
hatien, le president Boniface
Alexandre, et d'autres
membres du gouvernement
hatien.
Je souhaite
qu'Hati regarded vers l'avenir
Le President chilien Ricardo Lagos pendant une visit de 24 heures en Haiti photo AP et non le pass. Je souhaite


aussi que le people hatien comprenne la situation et
se mette d'accord avec le gouvernement sur un
agenda. A ce moment l, le gouvernement de
transition gagnera la crdibilit de la communaut
international et celle de la population ", a dclar au
Palais national le president chilien avant de quitter
Port-au-Prince.
M. Ricardo Lagos a confirm l'arrive
prochaine de 150 militaires chiliens de la corporation
des ingnieurs de l'arme chilienne. Ces militaires-
techniciens auront la mission d'aider la ralisation
de travaux d'infrastructure en Hati.
La ministry de la defense du Chili, Mme
Michelli Bachelet Jerio, avait annonc lors de sa visit
dans le pays, le 8 juillet dernier, que des matriels
doivent arriver du Chili pour faciliter la ralisation
d'oprations d'assainissement.
Le president chilien a enfin plaid pour la
parfaite reprise des activits conomiques et la
creation d'un climate de scurit dans le pays pour
favoriser un dveloppement rapide.
Ricardo Lagos s'est flicit d'avoir rpondu
la demand des Nations-Unies en envoyant des
troupes au sein de la Minustah.
Soulignons que le project de creation d'une
chambre de commerce hatiano-chilienne figure parmi
les retombes positives de la visit du president chilien
en Haiti, selon la declaration de l'ambassadeur du
Chili en Haiti M. Marcel Young.


Premire visit en Hati du reprsentant du Secrtaire
HPN, 24 Juillet de 1TT Je reprsente l'espoir et l'appui
Le reprsentant en Hati du Secrtaire gnral des g n'ral lU communaut international au dveloppemei
Nations-Unies, le Chilien Juan Gabriel Valdes, est arriv stabilisation et la rcupration conomique


Trinidad souhaite

la rintgration de

Hati au Conseil

de la CARICOM
(Caricom ... suite de la page 8)
Le ministry Gift a soulign que lors de sa visit, il
a pu constater que Hati est dans un trs mauvais tat et a
besoin d'aide pour sortir de ses difficults. Il a estim que
le milliard de dollars promise par la communaut
international sera loin de satisfaire les besoins de ce pays.
Selon M. Gift, l'administration intrimaire d'Hati
n'a pas demand cette fois l'envoi de troupes de maintien
de la paix mais espre qu' l'avenir la CARICOM
envisagera une telle possibility. Le ministry a soulign que
la CARICOM avait t prise de court par la chute de M.
Aristide. (AFP)


samedi Port-au-Prince pour une premiere prise de contact avec
les autorits hatiennes.
M. Valdes qui tait jusque l ambassadeur de son pays
en Argentine, prendra ses functions officiellement le 20 aot
prochain. l a indiqu son arrive l'aroport international de
Port-au-Prince que sa mission la tte de la MINUSTAH tait
de travailler avec le gouvernement hatien afin de stabiliser la
situation politique dans le pays et accrotre la scurit des
Hatiens ".


i de la
It, la
d'Hati


", a galement dclar M Valdes. Il a d'autre part
indiqu que cette premiere visit servirait saluer
les autorits gouvernementales, parler avec la socit
civil et connatre l'quipe de la Mission des Nations-
Unies ".
Dimanche, le reprsentant du Secrtaire
gnral de l'ONU en Hati devait inspector les troupes
onusiennes dployes dans le Nord du pays : Cap-
Hatien (voir photo page 3) et Gonaives..


HAITI-DOMINICANIE

Une interview du Premier ministry


qui scandalise nos voisins !


PORT-AU-PRINC
Premier ministry intrim
dominicain Hoy, est en trai


CE, 22 Juillet Une interview du
aire Grard Latortue au journal
n de faire des vagues, spcialement
dans la rpublique voisine.
Latortue indique dans
l'interview que dominicains et
hatiens devraient cooprer plus
troitement en maints domaines
(libre change, agro-industrie,
cologie, lutte contre la drogue
et contre le terrorism etc) et qu'il
ne devrait pas y avoir de
formalit de visa entire deux
peuples habitant la mme le, et
que c'est l une formalit des
rgimes militaires bureaucra-
tiques d'autrefois.
Il n'en faut pas plus
pour provoquer une leve de
boucliers dans les milieux
conservateurs (plus exactement
nationalistses) de Santo
Domingo, et pour remettre sur le
tapis les vieilles accusations
selon lesquelles il existe un plan
pour runifier toute l'le.
Entendez sous domi-
nation hatienne, car les
nationalistse" dominicains ne
nous ont jamais pardonn les
invasions hatiennes successives
de la parties de Est par Toussaint
Louverture, puis par l'arme de
Dessalines, puis Soulouque, et
surtout les 20 ans d'occupation
improductive sous le president
Boyer premieree moiti du XIXe
sicle).


On sait que le dictateur Trujillo a encourage
cette tendance, histoire de renforcer la cohsion
national dominicaine, et Balaguer l'a immortalis
dans un ouvrage "La isla al revs" (L'le l'envers)
qui est une dnonciation du prtendu danger hatien
pour la Rpublique dominicaine ...
Ce que Balaguer appelle "l'invasion
tranquille".
Voici donc Latortue qui pique vif, et
apparemment tout fait sans le vouloir, la fibre la
plus sensible chez nos voisins dominicains.
Le jour que cette interview a paru, on
rapporte dans un quotidien de la capital hatienne
que les radios de Santo Domingo ont t couvertes
d'appels d'auditeurs consterns.
Or qu'a dit le premier ministry hatien au
just?
Selon Hoy, Latortue propose en gros 1)
d'tablir des zones branches la frontire; 2) que les
politicians, d'un ct comme de l'autre, cessent
d'utiliser le territoire voisin dans leurs plans de
subversion; et 3) que le procd du visa devrait tre
annul pour des peuples de deux petits pays frontaliers
et qui n'ont pas t en guerre depuis plus d'un sicle.
"Le visa est une exigence hrite d'une
poque de bureaucratic militaire et ne convient pas
une nouvelle re de cooperation et de comprehension
entire Hati et la Rpublique Dominicaine", dit
Latortue, rappelant la phrase prononce rcemment
par le president Hipolito Mejia recevant le chef du
gouvernement intrimaire hatien Santo Domingo:
"C'est un marriage sans divorce."
Latortue croit aussi qu'il est ncessaire
d'atteindre un accord permettant aux tourists de
circuler librement sur toute l'le, avec les deux pays
bnficiant de la situation.
A cet effet, il a rvl que le gouvernement
hatien commencerait la construction de la route Cap-
(voir Dominicains / 12)


Page 10


m' OADE COUNTY

MIAMFDA |

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which
can be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor
Information Center (VIC), 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phone: 305-
375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid
package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to
receive the bid package through the United States Postal Service. All requests by mail
must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address
and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-
Dade Board of County Commissioners".
Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website
(www.miami-dade.gov/dpm/) under "Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly
at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or
container has been opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting
a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and
strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused
by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other
occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1" Street, 17"' Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00
Pl on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday August 18, 2004

4919-8/14-OTR LONG DISTANCE TELEPHONE SERVICE
This contract requires Insurance. A pre-bid conference will be held on July
31, 2004 at 10:00 AM, at the Stephen P. Clark Center 111 NW 1" Street 13'h floor in Conference
Room A, Miami. Attendance is recommended (optional). Cost $10.00








SLA CHANSON EN DEUIL
uA, 01


Sacha Distel, "M. Scoi
PARIS, 22 Juillet "Je vends des *
pommes, des poires, et des scoubidou-bidou- a
ah": sourire blouissant, voix de velours, Sacha l itte la s
Distel, dcd jeudi l'ge de 71 ans, a charm des 1958 Alger, est devenue "un succs mondial", se
milliers de Franais avec les quelques notes de son rjouissait le chanteur. "Avec +Scoubidou+, l'image du
"Scoubidou". play-boy chevalier servant s'est estompe pour laisser
La chanson, compose la va-vite pour combler place celle du chanteur succs" soulignait-il. P
un trou de cinq minutes dans un rcital donn en dcembre Jusque-l en effet, Sacha Distel apparaissait c
surtout dans les gazettes comme le

Serge Reggiani, un artiste fianc official de Brigitte Bardot et

aux talents multiples
PARIS, 23 Juillet Le regard aigu plant tout au fond de l'arcade
sourcilire. les traits burins sous les cheveux sombres, le visage du plus petit par


Page 11


ibidou",
familiar des ftes de Megve et de Saint-Tropez, bien
qu'il ait t crdit en 1951 de "meilleur guitarist de
l'anne" par les trs respects "Jazz Hot" et "Jazz
Magazine".
Sacha, qui a le swing dans la peau, se veut avant
)ut musicien -il a galement tudi le piano-, et plus
articulirement chanteur. "J'ai trop souvent t peru
omme un homme lger", regrettera-t-il bien des annes
lus tard.
(voir Scoubidou / 12)


SSacha Distel en 1988 photo AFP


Serge Reggiani en 2003 photo AFP
la taille des plus grands artistes franais tait ptri de tnacit
silencieuse autant que d'incommensurable tendresse,
l'ironie en plus. Serge Reggiani affichait le caractre plutt
taciturne et secret de ses personnages l'cran ou au thtre.
Mais l'"Arlequin d'Emilie" savait dire la vie dans ses
chansons.
N le 22 mai 1922 prs de Parme, dans le nord de
l'Italie, Serge Reggiani arrive trs tt en France, o il vit la
jeunesse d'un adolescent de temps de guerre. Ses tudes
termines, il tente une carrire de comdien, un peu par
hasard, beaucoup par curiosity.
Faisant un peu de figuration, travaillant danse et
acrobatie, le jeune homme indcis prend got au milieu et
entire au Conservatoire de Paris. Dans le mme temps, il
dbute au Thtre des Noctambules dans "Le Loup-Garou"
(de Roger Vitrac), sous la direction de Raymond Rouleau.
Deux ans plus tard, il aborde le cinma avec le film de Louis
Daquin, "Le Voyageur de la Toussaint".
En vingt ans, il jouera ainsi dans plus de quinze
pices et une cinquantaine de films.
Et puis, c'est la trve mridionale: avec sa femme
et ses enfants, le hros des "Portes de la Nuit" (Marcel Cam)
ou de "Casque d'Or" (Jacques Becker) quite Paris pour
Mougins, prs de Cannes (Alpes-Maritimes). Loin de
rompre avec le mtier, il l'exerce dsormais sa guise.
D'autant qu'en 1967, le comdien se lance dans la
chanson aprs avoir rencontr Jacques Canetti et Barbara,
les deux principaux incitateurs de son entre en scne.
Trouvant un nouveau succs et un nouveau public, Serge
Reggiani sduit par l'intensit particulire qu'il met dans
ses interpretations. C'est alors "Le petit garon" (Jean-Loup
Dabadie), "Sarah" (Georges Moustaki), "Le Barbier de
Belleville", "Les Loups". Il chante Boris Vian, Rimbaud,
Prvert, Baudelaire... et triomphe Bobino.
En 1991, Serge avait ft ses 25 ans de chanson
sur la scne de l'Olympia, alors qu'il venait de sortir un
nouvel album, "Reggiani 91". Dans cet opus, Serge Reggiani
avait crit certain textes, don't l'un d'eux voquait son
amour pour la peinture: "Je peins ma vie" qui "n'a pas eu le
talent de me donner l'oeil de Renoir. Alors, je vais de mon
pas lent sur les chemins creux de mon purgatoire (...)
J'arlequine mes tourments".
Une faon de poser des couleurs sur la toile pour
celui qui ne vcut jamais de passions sans excs.
En 1993, il fte ses 70 ans avec un album de
circonstance, "70 balais", et monte sur scne au Palais des
Congrs, Paris, et aux Francofolies de La Rochelle. Deux
ans plus tard, il sort un nouvel album, "Reggiani 95", et un
livre intitul "Dernier courier avant la nuit". Paralllement
la chanson, l'artiste s'adonne en effet l'criture, mais
aussi la peinture et la sculpture. Il expose notamment en
1997 la galerie Vekava Paris.
En 2000, il public un album qui resemble un
testament, "Enfants, soyez meilleurs que nous". Deux ans
plus tard, pour ses 80 ans, de nombreux chanteurs, parmi
lesquels Patrick Bruel, Enrico Macias, Bernard Lavilliers,
Renaud, Jane Birkin, Benabar ou encore Sanseverino lui
rendent hommage avec le disque "Autour de Serge
Reggiani". AP


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


D~~Q: '







I RIDEAU I


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Sacha Distel mort 71 ans ...
(Scoubidou ... suite de la page 11) fils d'un ingnieur chimiste russe blanc et d'une Franaise
Sacha Distel est n le 29 janvier 1933 Paris (13e), juive et rsistante. "Tout petit, je suis tomb dans la marmite


Une interview du Premier

ministry qui aurait scandalis nos

voisins domincains


(Dominicains ... suite de la page 10)
Hatien Dajabon pour aider les tourists circuler plus
librement.
"Nous devons avoir une politique touristique qui
permet aux tourists visitant Haiti de passer aussi ui jour
ou deux en Rpublique dominicaine, et vice versa."
Tout comme, pursuit Latortue, la frontire
devrait tre ouverte la libre circulation commercial.
Mais, ajoute-t-il, le traitement doit tre gal, proposant qu'il
y ait des investissements industries entire hommes
d'affaires dominicains et hatiens.
"Nous pourrions arriver un type de libert de
commerce entire les deux pays, en vertu de quoi nous
pouvons aller librement en Rpublique dominicaine, faire
des achats et en revenir, et vice versa" suggre Grard
Latortue.
Cependant il avertit que la libert commercial
ne doit pas jouer l'avantage d'un seul pays, mais pour le
bnfice des deux nations.
"Le libre change ne doit pas signifies
exploitation, avec un pays plus puissant exploitant un pays
pauvre, c'est l une conception du pass" estime le premier
ministry intrimaire hatien.
Dans cette interview Hoy, Latortue croit que
c'est une urgente ncessit pour les deux pays d'atteindre
des accords de cooperation dans les domaines de la scurit,
la sant, l'environnement et l'ducation.
"Regardez, dit Latortue, nous habitons la mme
le. Si nous avons une politique de sant, nous devons avoir
une politique de sant presque commune si possible, parce
que s'il y a une pidmie en Hati, elle ne s'arrtera pas
la frontire-."
De mme, "nous devons travailler ensemble dans
la bataille contre le terrorism; nous devons cooprer dans
la bataille contre les trafiquants de drogue, et nous devons
avoir une vue commune de ce qu'il faut faire dans les deux
pays en terms de protection de l'environnement."
D'autre part, Latortue indique que les autorits
des deux ctes de l'le doivent mettre fin la pratique
d'avoir recours la subversion pour tout changement
politique, utilisant le territoire dominicain ou le territoire
hatien pour dstabiliser des gouvernements lus.
Si les deux pays doivent avoir des relations
fraternelles, il est unacceptable que des exils puissent
utiliser le territoire voisin pour organiser et planifier des
attaques contre l'autre gouvernement. (Suivez mon regard!)
Voil donc en quoi consiste en gros l'interview
du premier ministry intrimaire hatien au quotidien Hoy

Et c'est-ce qui fait pousser les hauts cris aux
nationalistse" dominicains, au point que certain d'entre
eux auraient contest la visit que le president lu Leonel
Fernandez devrait effectuer en Hati le 29 juillet prochain!
Est-ce le fait par Latortue de placer les deux pays
sur un pied d'galit?
Il semble que le point qui aurait le plus drang
ces milieux "fondamentalistes" dominicains c'est la


suggestion d'annuler la formalit du visa, c'est--dire
d'ouvrir pratiquement et rciproquement nos frontires ...
Aussitt on crie haro! Les hatiens vont nous
envahir. Or par hatiens il faut entendre, comme dans "La
isla al revs" de Balaguer, un people barbare, qui va venir
salir nos villes, polluer nos rivires, et ... et engrosser nos
filles et nos femmes.
En un mot, gter notre race! Voil la vrit ...
Oui, une reaction racist.
En dehors de cela, Latortue n'a rien dit de
choquant. Peut-tre qu'il aurait d dire avant de faire ces
dclarations: Rvons un peu ...
Oui, il n'est pas interdit de rver.
D'abord ce sont les conservateurs dominicains qui
,ont des problmes, quant l'hatien il aime les dominicains
... et aussi les dominicaines!
Ensuite, regardez les franais et les allemands. La
France et l'Allemagne ne sont-elles pas aujourd'hui le pivot
de l'alliance europenne. Les deux peuples qui se sont
trips littralement pendant la lre Guerre mondiale ...
L'Allemagne de Bismark poursuivant l'arme franaise
jusqu' Versailles (1870). La France envahissant le bassin
de la Rhur pour forcer l'Allemagne payer les rparations
de la guerre (1914-1918). Comme quoi, restitution,
rparations, les Franais, quand c'est eux qui sont
concerns, n'y vont pas de main morte.
La Maison blanche de Bush n'inscrit-elle pas
aujourd'hui le Vietnam dans sa pluie de millions consacrs
la lutte contre le VIH-Sida!
Et la Turquie et la Grce peuvent bien finir par
enterrer dfinitivement la hache de guerre et siger toutes
deux dans l'Union europenne.
Il n'est pas interdit de rver.
Le premier ministry Latortue ne s'en est pas priv
l'occasion de cette interview.
Mais le racism envers des voisins, ce niveau,
n'est pas le monopole des Dominicains.
Oyez ce qu'on lit dans un article paru dans un
quotidien de la capital hatienne propos du recent
diffrend entire Hati et la Caricom:
"La Caricom devrait au moins comprendre qu'elle
n'est que la mouche du coche ou la grenouille qui veut se
faire aussi grosse qu'un boeuf. Il faut pardonner ces
messieurs, ils ne sont pas comme nous de culture franaise.
Trop fin pour leur museau!"
Et dans le mme article un peu plus loin: "Les
Caricomiens sont des Anglais, avec toute la morgue et tout
le complex de supriorit des Britanniques. Si l'on tait
mchant, on les traiterait de sous-anglais."
Voil le genre de prose qu'on lit chez nous, et "
l're de la cooperation et de la comprehension entire les
peuples", pour rpter notre premier ministry.
Quelle difference avec ces milieux dominicains
que les mmes encore traitent de racistes!
La paille et la poutre, hein!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


musicale, raconte-t-il. "J'ai commenc 14-15 ans, sous
l'influence d'Henri Salvador qui jouait alors dans
l'orchestre de
mon oncle Ray Ventura. Dj, je voulais tre chanteur".
En 1952, il fait un stage dans l'dition musical
New York et, de retour en France, devient l'accompagnateur
de Juliette Grco Saint-Germain-des-Prs et joue dans
les botes de jazz. "J'ai assur dans les clubs de jazz cool,
be-bop. Nous accompagnions touted les stars du moments
qui dbarquaient Paris: Bud Powell, Clifford Brown...
Puis je me suis mis l'ide de chanter".
Sacha devient le chanteur de charme par
excellence, l'inaltrable sourire. Surnomm "M.
Scoubidou", pour son tube que toute la jeunesse franaise
chantonne en tressant des porte-cls avec des longs fils de
plastique en couleurs, il livre aussi "Personnalit "(1959),
"Mon beau chapeau" (1960, inspir de "When the Saints
go Marchin' in), ou "Tu es le soleil de ma vie" (1973,
adaptation de "You are the sunshine of my life" de Stevie
Wonder). La plupart de ses succs des annes 60 sont signs
Grard Gustin et Maurice Tz.
A l'tranger, il enchane les succs et "La Belle
vie", qu'il a compose pour un film de Roger Vadim,
devient un standard international sous le titre de "The good
life", enregistr par Frank Sinatra.
Paralllement, sa vie sentimental connat, elle
aussi, de vifs succs. Mais, en 1963, aprs des idylles avec
Brigitte Bardot -pour laquelle il crit "Sidonie"-, Juliette
Grco et Jeanne Moreau, le beau Sacha se range et pouse
une championne de ski, Francine Braud, qui lui donnera
deux fils.
Dans les annes 70, sa carrire s'essouffle, ses
mlodies ne sont plus dans l'air du temps.
Il ne refait parler de lui qu' l'occasion d'un
vnement tragique: un accident don't il est victim en avril
1985 au volant de sa Porsche dans un virage prs de Cosne-
sur-Loire (Nivre). L'actrice Chantal Nobel, hrone du
feuilleton tlvisuel "Chteauvallon", ses cts dans le
vhicule, est grivement blesse. Lui-mme est lgrement
bless.
Sacha Distel sera reconnu coupable de "blessures
involontaires" et condamn un mois de prison avec sursis
et 10.000 F (1.500 euros) d'amende.
Sa carrire connatra un nouveau dpart aprs cet
pisode. Sacha Distel enregistre plusieurs albums, donne
des rcitals et des concerts de jazz, sans cependant.renouer
avec le succs des annes 60.
Il ne manifestera cependant jamais la moindre
amertume, fidle au principle inculqu par ses parents: "on
ne montre que le sourire". (AFP)

CUBA

La dissident

Marta Beatriz

Roque libre
LA HAVANE, 23 Juillet La dissidente cubaine
Marta Beatriz Roque, condamne l'an dernier 20 ans de
prison et seule femme parmi les 75 dissidents emprisonns
l'poque, a t libre jeudi, a-t-on appris de source
dissidente.
Sa liberation est intervene la mi-journe, a
prcis I'AFP Vladimiro Roca, porte-parole du group
dissident "Todos Unidos".
Marta Beatriz Roque, 58 ans, une conomiste de
formation, ex- prsidente de l'Assemble pour la promotion
(voir Dissidente / 14)


l KISKEYA EXPRESS

SL'Esprit d'quipe avec notre communaut

SVisitez nous au

7921 N.E. 2me Avenue

WIIUt Du lundi au dimanche de 9:00A.M. 9:00 P.M.


Tlphone: (305) 751-4488


* Fax: (305) 751-4002

Multi-Transferts


* Toll Free: 1-866-547-5393


Argent Nourriture et Autres services pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa pa nou chak samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12






Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Vacances, Loisir
Le Plaza Htel
Phone numbers:224-9309
224-9305 224-9310


224-9306
224-9307
224-9308


510-4594
510-4595
510-0560


Fax: (509)223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
222.leplazahaiti.com
Adrese:10 Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. BOX 1429

Coiffeur

Etiquette Unisex, Barber
Beauty Salon
305-940-9070
15456 West Dixie Highway
Miami
305-940-9070
Jean Wood Julien

Charlemagne, Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
tl: 243-1039




Abonnez-vous partir
de notre site web
222.haitienmarche.com,
Cartes de credit acceptes


3 juin 2004 UNEIN
UNE RENCONTRE FAMILIALE


Mdecin

r J.N. Charles
Pdiatrie Gnrale
7 Avenue Lamartinire
au Bois Verna
Port-au-Prince
245-4653
416-9570
- Soins des nourissons
enfants et adolescents
- Examens priodiques de
l'enfance
- Vaccins
- Examens prscolaires
avec hearing Test, vision
Test, blod Test, Traitement
des troubles respiratoires,
urinaires, digestifs et
cardiaques


Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie,
Acouchement, Opration pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
circoncision, curetage. Tous les
tests pour l'immigration. Toutes
sortes d'assurance, Carte
Medicaid pour les femmes
enceintes
5650 NE 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
Miami, Florida
(305)751-6081

Dr Camille Figaro (Sony)
Gyncologie, Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl 245-6489 245-8930


I


1 Petites Annonces


Page 13


Points de Vente Hati en Marche


S Miami

Lucas Super Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
Miami, Florida
tl.: 305 895 8006

Etiquette Barber Shop
154-55 West Dixie Hwy.
305 940-9070

B & L Supermarket &
Produce
12041 West dixie Hgy
Miami
305 893 0410

Eclipse Communication
9290 SW 150 Ave
Suite 104
954 380 1616

Attention :
Tous ceux qui dsirent
correspondre avec Haiti en
Marche sur le web:
Nous avons une nouvelle
adresse.
Pub@haitienmarche.com
Cette adresse
replace
enmarche@haitelonline.com


SECTION DEMANDED


Il est indniable que la famille est l'institution humaine la plus ancienne et, sur bien des rapports, la plus
important. Elle est la cellule de base de la socit. Inspirs par la divinit, les principaux membres de la
famille, dans un lan d'enthousiasme et par un ardent dsir commun bien coordonn, ont projet et
ralis leur premiere runion le samedi 3 juillet 2004 en course l'htel Ramada situ Brooklyn,
New-York. ls venaient de toutes parts: Boston, Chicago, Connecticut, Canada, Floride, New-Hampshire,
Rhode-Island et mme d'Hati. Avec un effectif de trois cents personnel environ, des parents de tout
ge, c'tait une runion imprgne d'anxit, d'motion et de sensation. Dans une atmosphere
enchanteresse, on dirait une fte champtre apte contribuer au divertissement et l'dification de tous
et de chacun. L'accueil chaleureux, empress et courtois fut mutuel dans l'imagination qu'on se connaissait
auparavant l'un, l'autre; les uns, les autres. On s'introduit, on s'identifie et on donne libre course au
dialogue. Rien que la civilisation progressive. Une initiative excellent, un travail gigantesque et une
ralisation impressionnante. Un jour et une date mmorables dans les annales des vnements de la
famille Bernier; trs satisfaits les membres en garden d'ores et dj bon souvenir jusqu'au trfonds du
coeur. Une initiative si louable est encourager, entretenir et renouveler en tant que tradition en vue de
la rencontre annuelle toujours souhaitable.
Chaleureuses flicitations et sincres remerciements aux dvous membres du comit la fois
reprsentants et organisateurs.
Hrard E. Bernier
Boston, Massachusetts
Le samedi 10 juillet 2004

3 juin 2004
Circulaire
De: Suprme Grande Loge Hiram Habif, IncAux : III:. Gdes:. Insp:, 33, Chef de Chap:, et Off:.
Des deux Rites. D'York et Ecossais
Objet : Convent Annuel
B:. A:. Fr:.
Conformment l'Article 20 de Notre Constitution en vigueur, amende au course de notre Deuxime
Runion Annuelle du mois d'Avril 2001, Nous, de la Suprme Grande Loge, Indpendante et Souveraine
Hiram Abif, Inc., Inc., faisons le devoir de vous rappeler que notre Dix-Septime Convent Annuel se
tiendra Boston, Massachusetts du jeudi 5 Aot au Dimanche 8 Aot 2004. Ce Convent se droulera au
local habituel de travail de la Respectable Loge, les Frres Runis NO. 597 Inc, sis au NO. 211 Bowdoin
St., Dorchester, MA 02122. Veuillez trouver sous ce couvert une copie de l'Agenda de ce Dix-Septime
Convent Annuel, prpare conjointement avec les FF:. Du Conseil Executif de la Grande Loge Hiram
Abif. En consequence, nous vous prions, d'ores et dj, de prendre toutes les dispositions ncessaires
pour la plaine russite de Notre Dix-Septime Convent Annuel. Esprant vous voir en grand nombre
participer aux dbats de nos Travaux, nous vous saluons, B:. FF:, par les Signes et Mystres Connus de
Nous Seuls.
Fraternellement


III:. Fr:. Hrard Bernier, 33
Grand Secrtaire Gnral


OH:. Fr:. Grard David, 33e
Souverain Grand Commandeur


Suprme Grande Loge, Indpendante et souveraine, Hiram Abif, Inc.
Dix-Septime Convent Annuel, Boston Massachusetts du jeudi 5 aot au dimanche 8 aot 2004.


Pompano Beach

Danilos Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954 781 2646


La Vue, c'est la Vi
Problmes de vision?
Le Look
vous trouvera la solution.
Nous avons des lunettes pour tous
les gots et
toutes les bourses
Notre spcialit:
La Vision Basse.
Votre enfant ne travaille pas bien
en classes?
Faites examiner ses yeux...Vous
voyez mal quand vous tes au
volant? La vie de vos passagers est
entire vos mains. Faites examiner
vos yeux. Le Look vous offre:
Buy one, get one FREE
Rue Panamricaine # 14
Ption Ville

Tl.: 513-9079


Delray Beach

Classic Teleco
203 SE 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33483
561 279 8846

Our Lady Bakery
102 SE 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33444
tl.: 56 272 3556

Orlando
Naudy Record Shop
1325 W. Washington Street
Orlando, F1 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blosson Trail
Orlando, FI 32805

Pour devenir dpositaire
de Hati en- Marche,
-ontactez notre bureau de
Miami 305 754 0705


I l 1






,T


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 425

Investigative Servicesfor Selected Workers' Compensation and Tort Liabiity Claims


Miami-Dade County, as represented'by the General Services Administration Department is
soliciting proposals from interested and capable firms to provide surveillance of selected
workers' compensation and tort liability claimants, conduct research and background
investigations and performs a variety of other duties related to providing professional
investigative services for workers compensation and tort liability claims. Proposer must have
been in business providing investigative services for a minimum of three years and must
currently have a class "A" license issued by the State of Florida to be eligible for proposal
review. There are no exceptions allowed for this requirement. The County wil not permit
subcontracting in providing these services. Proposals including the use of subcontractors to
perform work to satisfy the services requirements of this solicitation will be considered
non-responsive.
It is anticipated that the County will issue an agreement for a three (3) year period with two (2),
one (1) year options to renew the term at the County's sole discretion.

The RFP solicitation package, which will be available starting July 27, 2004, can be obtained at
no cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the
Vendor Information Center (305/375-5773), Department of Procurement Management 111 NW
Ist Street, Suite 112, Miami, FL 33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation package and
an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the United States
Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for August3, 2004 at 1:30 p.m. (local time) at 111 NW
Ist Street, 181 Floor, Conference Room 18-1, Miami, FL. Attendance is recommended, but not
mandatory. The Contracting Officer for this RFP is Fred Simmons, Jr., at (305) 375-4259. If
you need a sign language interpreter or materials in accessible format for this event please call
Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is September 3, 2004 at 2:00 p.m. (local time), at
Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street,
17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone
of Silence Ordinance 98-106.








I ni TXR nTmc T FTFR AT 1


1 I Ik j V- J v l x L.1 A1


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Technocratie, No-Libralisme et Anarcho-Populisme:

CHRONIQUE D'UNE DEBACLE CONVIVIALE ANNONCEE


Dr Gabriel NICOLAS
MECI Juillet 2004
Faillite de l'Esprit et Approfondissement de la
Crise
Haiti vient d'accoster en catastrophe le quai du
21me sicle bord d'un navire fou, en plein anarcho-
populisme et sous l'influence des arcanes les plus sombres
de notre culture politique. Ainsi, le 200me anniversaire
de notre spectaculaire promesse de libert tous les
enchans de la terre, nous a surprise, en train de scruter
d'un regard fivreux les incertitudes de l'avenir, vautrs
fond de cale de l'inacceptable.
Mais, n'oublions surtout pas, qu' la base de cette
tragdie national se profile la sinistre silhouette du vieux
mode de fonctionnement post-colonial oligarchique, don't
le poids des contradictions aura entran l'clatement de
l'ancien quilibre rural/urbain. Toutefois, ne faudrait-il
pas au prime abord reconnatre l'existence d'une vraie
faillite de l'esprit, indissociable de l'avilissement progressif
de l'hatien, dans son comportement social, son thique et
ses croyances? Une telle banqueroute n'appelle-t-elle pas
une remise en cause de notre aptitude nourrir des valeurs
conviviales susceptibles de renouveler le sens, la
signification de notre vouloir vivre ensemble?
Nanmoins, cette faillite de l'esprit qui, depuis
deux (2) dcennies, ne cesse d'alimenter les errements qui
nous ont valu l'affaissement vident de notre conscience
collective, sinon de l'me national, c'est avant tout la
droute de la pense conformiste d'une
certaine'inteligentsia s'inspirant du no-libralisme. Loin
de contribuer sortir le pays de la cruise structurelle qui
l'assaille, ce paradigme, dans son application mcanique,
tend en assurer la prennit. Ce modle d'emprunt sous-
tend aussi bien les solutions fausses, car plagies, qui nient


SLibration de la

dissidente cubaine

Marta Beatriz

R o ue UC (Dissidente ... suite de la page 12)
de la socit civil (interdite) est l'une des figures de proue
de la dissidence cubaine. Elle a galement dirig l'Institut
cubain des conomistes indpendants.
Elle avait t arrte le 20 mars 2003 et condamne
en avril suivant 20 ans de prison l'occasion de la plus
dure vague de repression du rgime castriste.
Les raisons de la liberation de la dissidente, qui
avait des problmes de diabte, d'hypertension ainsi qu'une
paralysie faciale en prison, n'taient pas encore connues.
Marta Beatriz Roque est le septime des 75
opposants emprisonns l'an dernier tre libre depuis
avril, date laquelle les autorits cubaines ont entam une
srie de librations au compte-gouttes de dissidents, la
plupart pour des raisons de sant.
La liberation des opposants est rclame avec
insistence par la communaut international et notamment
par l'Union europenne (UE), qui a gel ses relations
politiques avec Cuba au lendemain des procs de l'an
dernier.
Beatriz Marta Roque avait dj pass trois ans en
prison de 1997 2000, condamne en mme temps que
Vladimiro Roca, Flix Bonne y Ren Gomez, qui avaient
fond le Groupe de travail de la dissidence interne, dit
"Groupe des quatre". (AFP)






ROBERTO CLEMENTE COLISI
SAN JUAN, PUERTO RICO

APPEAR EL,SHOE &
ACCESSORIES SHO
-August 15,16,17 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00

GIFT & VARIETY
MEF RCAN DISE SHO'
October 10,11,12 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00

Restrictions: Children under 18 and
General public not admitted. Wholesale only
Trade Show of the Caribbean reserve the right to adi


TRADE SHOW
& CARIBBEAN


Tel: (787) 781 3050 Fax: (787) 78
E-Mail: tradeshow@coqui.net
Web Page: www.tradeshowcaribe.


la spcificit du vcu hatien, que les politiques inadaptes
qui, depuis environ une vingtaine d'annes, ont pav la
voie menant tout droit l'enfer convivial d'aujourd'hui.
Ceci dit, nous invitons s'asseoir sur une seule et
mme sellette, l'approche technocratique prnant une
modernisation de l'Etat qui conduit irrmdiablement son
abattement; l'optique conomiciste de la crise qui chante
dans l'absolu et sans nuance, les vertus de l'idologie no-


librale et qui occulte les
ponctuent l'ouverture de
certain de nos marchs; et
enfin la pratique anarcho-
populiste qui prconise une
forme d'inclusion social qui
pousse paradoxalement la
dsintgration du tissue social
de la nation.
Nous proposons
donc, que le discours
technocratique d'une part,
l'idologique conomique
no-librale d'autre part, et
finalement la pratique
anarcho-populiste, tell
qu'Hati vient de
l'exprimenter, constituent
une trilogie don't le
dvoilement concomitant est
indispensable la
comprehension et au
dpassement de notre crise
de socit. Il s'agit selon
nous des principaux
instruments qui orchestrent
les pauvres harmonies du
chant dogmatique des
sirnes, annonant la fin de
la crise, partir de
considerations de type
conjoncturel, tout en faisant
l'impasse sur les questions
d'ordre structure et bien plus
significatives.

Des Limites de
l'Approche Techno-
cratique
En Amrique La-
tine, l'approche techno-
cratique des rformes de
l'Etat effectue une
remarquable entre en scne
dans le Mexique du dbut du
20me sicle, l'aube d'une
grande revolution. Les auto-
proclams cientificos se
proposaient alors d'initier de
l'intrieur la rforme de
l'Etat oligarchique
patriarcal, prsid par le
vienx gnral autocrate
Porfirio Dfaz. Ces
technocrates rformistes,
rputs comptents,
oeuvraient probablement de
bonne foi, mais sans tenir
compete des lames de fond
d'une revolution en
gestation. Ils ne rsisteront
pas aux pre-
miers coups de
boutoir assens
partirde 1910,
par l'bullition
poly-classiste
EUM du movement
rvolutionnaire
mexicain.
En Hati, de
VV 1950 1956,un
brilliant co-
nomiste, Cl-
pm ment Jumelle,
ministry des
finances dans le
W\ gouvernement
prsid par le
gnral
) pm Magloire, s'tait
entour de
comptences
mittance qui lui per-
mirent d'im-
1 -2022 poser sa mai-
.com trise des affaires


crimes conomiques qui


de l'Etat, pour mieux briguer en 1957 la prsidence de la
Rpublique. Ds l'abord, Jumelle rvait d'oprationaliser,
au plus haut niveau, sa vision technocratique de la march
de l'Etat. Ce technocratisme d'Etat privilgi par Jumelle
lorsqu'il abordait les questions socio-politiques de son
poque aurait-il diminu l'efficacit de son action
politique? Cette approche, aurait-elle affaibli la capacity
de l'homme politique bien cerner les principaux
paramtres d'une classes moyenne en pleine mergence, et
(voir Dbat / 15)


M IAMI-DAD


KONTE MIAMI-DADE, FLORID

AVI PIBLIK

Pmi Pwofesyonl Konte Miami-Dade
Pou Ane Fiskal 2004-2005.

NOUVO PMI AK RENOUVLMAN PMI YO
Yo avize piblik lan ke, kmanse 2ym jou mwa Dawout 2004 a 8:00
am, Pmi Pwofesyonl yo pou ane fiskal 2004-2005 va disponib e
an vant nan: 140 W. Flagler St. Sal 101 Miami, Florid 33130 epi nan
10710 SW 211 St. Sal 104 Miami, Florid 33189. Pmi yo kapab
renouvle sou sitwb sa a: www.miamidade.gov/taxcollector.

Tout Pmi ki pa renouvle nan dat 30 Septanm, ap konsidere
delenkan epi yo va gen dwa mete yon amann de dis (10) pousan
pou delenkans pou mwa Oktb la, yon amann anplis de senk (5)
pousan pou chak mwa echi jiskaske renouvlman an peye, depi tou
amann pou delenkans lan pa depase vennsenk (25) pousan taks
sou pmi pwofesyonl la.

Kidiplis, nenpot moun ki pa peye taks Pmi Pwofesyonl nan
sansenkant (150) jou apr ke yo avize yo ke taks lan echi, epi ki
anmenm tan pa debwouye li pran Pmi Pwofesyonl neses an, va
jwenn aksyon legal sivil ak penalite pran kont li, enkli fr tribinal yo,
fr ase rezonab yon avoka, ak tout 6lt fr administratif adisyonl ki
ft nan ef pou touche, lajan sa a, epi tou yon penalite de san
(100.00) dola.

Se responsabilite moun ki gen pmi an pou li renouvie li nan dat
echeyans liyan pou evite penalite yo.
Marie Esquivel, Manadj
Psept Konte Miami-Dade Seksyon Pmi Pwofesyonl




MIAM REQUEST FOR PROPOSALS (RFQ) No. 68
Meaicai ransporation Service (Ambulance)

Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County," as represented by the Miami-
Dade County Office ofEmergency Management ("OEM"), is seeking proposals from qualified
parties to submit qualifications for consideration to provide medical transportation services
(ambulance).

The project's objective is to provide ambulance services that will respond to calls from the
County and Municipal Fire Departments at the Basic Life Support Level (BLS), and/orAdvanced
Life Support (ALS) level on an as needed basis.

The RFQ solicitation package, which will be available starting July 26, 2004, can be obtained
at no cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can also be obtained through the
Vendor Information Center (305/375-5773), Department of Procurement Management, 111
NW 1"' Street, Suite 112, Miami, FL33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation package
and an additional $5.00 fee to receive the solicitation package through the United States Postal
Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard. To request the solicitation
package through the United States Postal Service, mail requests with the following info: the
RFQ number and title, the name of proposer and contact person, complete address to be mailed
to, telephone number and fax number, along with a $15.00 check or money order made payable
to: Miami-Dade Board of County Commissioners.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for August 3, 2004 at 12:00 p.m. (local time) at 111
NW Ist Street, 18'h Floor, Conference Room 18-2, Miami, FL. Attendance is highly
recommended, but not mandatory. The Contracting Officer for this RFQ is Norma S. Armstrong
at (305) 375-5683. Ifyou need a sign language interpreter or materials in accessible format for
this event please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at least five
days in advance.

Deadline for submission of proposals is August 20, 2004 at 2:00 p.m. (Local Time), at Miami-
Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th
Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFQ is subject to the County's Cone of
Silence Ordinance 98-106.


Page 14











Technocratie, No-Libralisme et Anarcho-Populisme...
i Fb . --. 1- --- 1Ai


(Dbat ... suite de la page 14)
qui partir de 1946 s'apprtait peser de tout son poids social,
politique et militaire sur le sens de notre histoire?
En tout tat de cause, cette histoire enregistrequ'un
idologue indigniste, le docteur Franois Duvalier, familiar des
replis les plus intimes de notre vcu, a su saisir la balle au bond,
en mettant ses amibtions prsidentielles au diaposon des
frustrations et des aspirations du group social, en mergence et
en situation objective de revendication; j'ai nomm la classes
moyenne.
Plus prs de nous, tout au dbut des annes 1980, Marc
Bazin, un ancien de la Banque Mondiale, a tent d'effectuer chez
nous, une perce technocratico-politique. Apparemment, cette
tentative de passer en douceur travers les mailles protectrices
du rgime de Duvalier visit, terme, l'imposition d'une rforme
de l'Etat la sauce technocratique no-librale du FMI. Mais
les factionnaires expriments du rgime autoritaire veillaient au
grain. Et Bazin fut remerci. Cependant, le FMI n'avait pas dit
son dernier mot.
Toutefois, le pouvoir retint cette mise en demeure de
l'international. l entreprit par consquent de s'approprier le project
technocratique de rforme de l'Etat. Dans cette perspective, les
ministres dits d'Etat vont s'entourer de comptences affirmes.
Aux finances, Frantz merceron ouvre le bal aux sons d'une
musique qui prend (dj) des airs de modernisation de l'Etat. Au
sein de son cabinet particulier, on retrouve (dj) nombre de futurs
porte-voix du no-libralisme, don't le chef de file Lesly Delatour
qui allait poursuivre tranquillement sa mission dans les hautes
sphres de l'Etat, bien au-del du dpart de Duvalier et de son
ancien patron immdiat.
De toute evidence, le project rformiste technocratique
ne parvient gure canaliser, et encore moins endiguer, les


Co*


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave.
Delray'Beach, F1 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 lth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, F132805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


desiderata des categories sociales revendicatives. Sa
lecture de la ralit national semble reliever d'une
rationalit abstraite, qui n'a point pour rfrence
ultime l'intrt et les proccupations des citoyens
ordinaires, en situation de lutte dmocratique. De
l, prsumer qu'il s'agisse au demeurant d'une
parole mystificatrice qui vise en outre voiler une
operation de pouvoir d'inspiration anti-sociale et
anti-nationale, il n'y a qu'un pas.
Chez nous, ce courant puise ses meilleurs
lans au coeur des affrontements politiques du
19me sicle, la source idologique librale qui,
avec Boyer Bazelais, attribuait (dj) le pouvoir aux
plus capable. Aujourd'hui, les hritiers
technocratiques de cette ligne ont caricatur l'idal.
Pour eux, les plus capable semblent surtout se
recruter parmi les plus copains.

Des Travers du "Culte" No-libral
Si durant les annes 1980, les technocrates
de couleur locale et ceux de souche externe ont su
insuffler la chose publique une certain rationalit
tatique, ils ne sont pas pour autant parvenus
transformer la nature mme du rgime politique de
Duvalier et encore moins prvenir sa chute en 1986.
Par example, aux finances, Merceron
orchestra l'informatisation des services publics en
commenant par la


Direction Gnrale
des Impts. Au plan


technique, les tech-
nocrates concerns
n'avaient qu' ap-
pliquer une leon bien
apprise. Ce fut sous
cet angle un succs.
Mais au plan de la
ralit socio-co-
nomique d'un pays
bas sur l'exclusion,
ce fut un dsastre. La
nouvelle carte
d'identit infor-
matise, moderne,
passa carrment de
moins de cinq (5)
gourdes cinquante
(50) gourdes, comme
si la question de
citoyennet ne
renvoyait qu' une
simple affaire
comptable ou de
rentre fiscal. R-
sultat:' on modernise
un pan de l'appareil
d'Etat tout en
renforant ce faisant
les structures scu-
laires de l'exclusion
social vis--vis d'une


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMIDA MIAMI, FLORIDA -.
DEPARTM0ITOF
PRMURMENTMANAGaET
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid (s), which
can be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Information
Center (VIC) 111 NW 1s' Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phoget: 305-375-5773). There
is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and
an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States, Postal Service. All requests by mail must contain the bid number,
title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for
the correct dollar amount made payable toi: "Miami-Dade Board of Count Commissionerst.
Vendors may choose to download the bid package (s) free of charge, from our website
(www.mia-dadelgob/dpm) under "Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline Bids/proposals received after the first bid/proposal
envelope or container bas been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade county on or before the stated time and date, is
solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail. Or caused by
any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1" Street, 17th Floor,Suite 202, Miami, F1 33128, by no later than 2:00 PM
on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106.

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday August 4, 2004.


7699-3/'08-OTR


ICE
This contract requires Insurance.


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday August 18, 2004.


1826-PD
4-119-4/09-OTR


BOMB DISPOSAL ROBOT
SAFETY EQUIPMENT'S SUPPLIES


Cost $10.00



Cost $10.00
Cost$10.00


877 2 NrE 2 m A venue

Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELLMOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...



Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm



Parfums
Cellulars & Beepers
Souliers et Sandales
Produits pour la cuisine CD's (compas, Racine, Evanglique,
SCadeaux Zouk, Franais, Amricain)
STableaux Video's (Haitiens, Amricains, Documentaires, Drams)
SMoneygram Produits de beaut
Money Order Produits pour cheveux


I L'HISTOIRE IMMEDIATE!


1


i I


I Page 15
majority d'administrs. La modernisation et le
dveloppement, s'ils se ressemblent s'y mprendre, ne
se miment jamais.
Curieusement, la chute de la dictature n'entraine
la disgrace que de ceux d'entre les technocrates qui taient
d'affinit locale. Mais les "vicaires indignes" de la liturgie
international no-librale se regrouprent rapidement en
chapelles ou en snacles identifiables, pour continue
dfendre, propager et oprationnaliser avec dvouement,
l'vangile conomique issue de la curie de l'Universit de
Chicago. Ces "techno-acrobates" ont russi, sans coup
frir, toutes les transitions, de Duvalier (2) Aristide (2)
en passant par les militaires. La terre d'Hati serait-elle
plus glissante sous les pas de ceux de ses fils qui sont les
plus authentiques? En tout cas, reconnaissons qu'une telle
constant introduit une intelligibilit renouvele la
comprehension des vnements qui ont conduit au dpart
de Duvalier et l'entendement des premires orientations
imprimes l'exprience dmocratique balbutiante en
Hati.
A la rflexion, le Gnral Namphy tait bien imbu
des nouveaux paramtres du pouvoir qu'il hrita. Il gratifie
donc d'une part la populace de la "bamboche
dmocratique" et rcompense d'autre part ses
commanditaires en initiant la "liquidation" des entreprises
publiques, en sus de la brusque libralisation du march
national.
Dans un mme temps, le ftichisme de l'argent
s'installe plus que jamais dans les esprits. L'essentiel c'est
(voir Dbat / 17)


1





North Shore Hosnital I


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Mr Sameip 3 r Jl*ni niuIu20-


Dans le cadre des Programmes gratuits de Service Communautaire offers par
le North Shore Medical Center.


Symposium
nai -oua r ai-ji


sur la Sant
Le North Shore Medical Center, au service de notre communaut depuis
plus de 50 ans, est fier de patronner une Srie de Confrences
Communautaires Gratuites dans le but de discuter des questions de sant
dans la Communaut Hatiano-amricaine.


Importantes informations
que vous devez connatre:
Diabte
Tension artrielle
Cholesterol
Nutrition
Danger de la cigarette
Congestion crbrale
Soins aux blesss
Crise cardiaque
Importance de la Mdecine
Preventive.

9:00 am. 11:00 am.
*Confrences
*Tests Gratuits de Sucre
et Contrle de la
Tension artrielle
*Rafrachissements I


Alan. Inoen t I
Mecine-ntern


A.M
Me-.cieInee


NORTH SHORE
Medical Center
Tenet South Florida


Auditorium du North Shore Medical Center, Entre principal du Lobby
Inscription obligatoire en appelant : 1-888-TENET 4U.
1100 NW 95th Street, Miami. Situ 3 Blocs l'Ouest de 1-95.
www. northshoremedical. com


Page 16


~e~rl~ne







Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVITTT No. 26


Page 17


* SECURITY D'ABORD !


L'aide ne mettra pas fin immdiatement la capacity de violence


Orlando le 23 juillet, 2004
Le passage du HERO Act par le Snat amricain
et l'octroi d'un milliard et demi de dollars d'aide trangre
au gouvernement provisoire, constituent un succs sans
prcdent et aussi une marque de confiance remarquable
pour les technocrates, surtout aprs le fiasco recent des
lavalassiens. Ceci peut tre interprt comme une
manifestation ostensible et sans quivoque de la volont
politique de la communaut international d'aider la
promotion d'un changement acclr de rgime en Hati.
L'ampleur de ce succs rend encore plus urgent le
besoin d'tablir l'autorit de l'Etat, de consolider les
institutions et d'accomplir le dsarmement gnral. La
communaut international y a mis le prix. C'est au
gouvernement d'y mettre la volont.
Le Premier ministry a manifest sa satisfaction et
sa gratitude Certains participants la runion ont mis en
garde contre un excs d'euphorie. Le secrtaire gnral de
l'ONU, Kofi Annan, dans un message lu par son
reprsentant pour Hati, Juan Gabriel Valdes, a soulign
que le pays n'tait pas au bout de ses peines, mme s'il y


avait prsent des signes encourageants ". L'organisation
humanitaire britannique OXFAM a exprim le regret que
l'annulation de la dette extrieure d'Hati, suprieure 1.2
milliards de dollars, n'ait pas t envisage.
On se demand, si pour engager des prts, qui
reprsente 1/3 de l'aide, on ne devrait pas avoir la
ratification du corps lgislatif ? Le ministry des Finances
Henri Bazin considre que le dcaissement de 700 millions
de dollars en moyenne pendant 2 ans, comme un dfi, qui
se rsume en deux terms capacity d'absorption et
enforcement institutionnel ". Ces deux points ont fait
l'objet de proccupations des bailleurs de fonds durant les
deux journes de runion Washington.
Contrairement l'euphorie des politicians, les
conomistes hatiens ont affich une attitude de prudence
et de ralisme. Le chef conomiste de la Sogebank, Pierre
Marie Boisson, s'interroge sur la capacity du gouvernement
actuel dpenser 1 milliard de dollars en deux ans. Pour le
ministry de la planification, Roland Pierre, grer les
procedures de dcaissement court terme, en laborant
des projects et les prsenter aux bailleurs, sera difficile.


Technocratie, No-Libralisme et Anarcho-Populisme
CHRONIQUE D'UNE DEBACLE CONVIVIALE ANNONCEE


(Dbat ... suite de la page 15)
l'argent qui arrive dans les poches des consommateurs; un
argent-ftiche, paper monnaie qui est dsormais
dsolidaris du procs de la creation relle de richesses
par la production. Au.diable donc la cruise du systme
oligarchique traditionnel, aux calendes grecques aussi,
l'urgence de moderniser les structures vtustes de la
production. D'o vient l'argent, d'o sont products les biens
convoits, n'auraient aucune importance. Pourtant, force
est de constater que l'application sous nos palmiers du
dogme no-libral a engendr d'un ct, l'affaiblissement
systmatique de l'appareil d'Etat et a dtermin d'un autre
ct, la dstabilisation suivie de banqueroute de la monnaie
national. Pour tout dire, l'argent-ftiche, l'argent-en-
poche, coup de tout procs de production, est condamn
devenir de l'argent-sans-valeur.
Si le discours no-libral semble raffin et mme
savant aux oreilles du non initi, la pratique ne s'embarasse
gure mettre les petits plats dans les grands. Tmoin la
libralistion du march du ciment qui s'ouvre par le rite
criminal du sabotage de la "chaudire" du l'usine national
du Ciment d'Hati. L'histoire retiendra aussi que la
libralisation du march des communications a dbut par


le rite assassin du sectionnement massif des cables sous-
terrains de l'entreprise d'Etat, la Tlco, ruinant sa
comptitivit. Tandis que l'action publique demeurait
immobile, les experts se taisaient, une fois de plus.
Et que dire du relvement dlictueux du plafond
montaire, d'abord par Bazin puis par Aristide, qui
parachvera la liquidation de la gourde? Les experts ont-
ils jamais investigu les dessous des cartes de ce jeu
macabre? Achat massif de dollars? Creation soudaine
d'institutions financires? Qu'importe. Certains
thoriciens s'empresseront de prfrence tirer le procs-
verbal du dcs de la gourde, pour mieux claironner leur
thse de "dollarisation" de l'conomie hatienne. Comme
quoi, sous le rgne de la supercherie outrance, la frontire
entire le ralisme thorique et l'apologie du crime, se rvle
nbuleuse.
Tout ceci confirm l'opinion voulant que le
"culte" no-libral fait parties de notre crise de socit et
non du dpassement de celle-ci. Les empreintes de ses
"vicaires indignes" se retrouvent dans tous les mandres
de l'histoire social contemporaine, de Duvalier (2)
Aristide (2). Ce faisant, ils auront, un titre ou un autre,
chaperonn l'anarcho-populisme, du berceau au linceul.
(la suite au prochain numro)


*, :..;- lCr
'ArE C.~~"'.1'..: ~ :. ..:: ..~kr.~a
iDei S


Team Metrn Knnfre vo


.. . 0 :. .IV Vd .0 .....

i Biwo Lisans pou K

|,.Bibliyotk Piblik yo

.. Lakomin Vil yo oswv

Depatman Eleksyo
i


ondwi yo


va Konte yo

n yo


MIAM
w w D &


2 wcokIra i 2Ja>uKKt deW

Pou rekonfime evennman sa yo ak plis enfomasyon sou .1t kote

evennman yo ap ft rele: 305-499-VOTE

oswa vizite nou sou entnt lan sou
http://elections.miamidade.gov


Aprann kouman pou svi ak
nouvo machine Vt iVotronic nan
youn nan Evennman kap vini yo

Evennman pou 29 Jiy jiska 2 Dawout


JIYE
Jedi 29:


Vandredi 30:


Samdi 31:






DAWOUT
Lendi 2:


9:00am 1:30pm
Depalman Timoun ak Fanmi;
18301 Norlh Miami Avenue; Miami, 33169
5:00pm 6:30pm
Edison Properties;
5821 NW 7 Avenue; Miami, 33127
1:30pm 3:00pm
Habitat For Humanity;
160 NW 18 Street; Miami, 33136
2:00pm 4:00pm
Piccaloo Young Fla. Vote 4 Life;
NW 9 St ak 2 Avenue; Miami, 33136


10:00am 12:00pm
Coconut Grove Neighborhood Center;
3750 South Dixie Highway; Miami


i


L'conomiste Jean-Claude Paulvin a indiqu que
les institutions de financement internationales devraient
adopter des measures pour allger les procedures de
dcaissement afin que l'argent soit disponible pour Haiti
dans le meilleur des dlais.
L'conomiste
Kesner Pharel a de son ct invit le gouvernement
hatien faire preuve de prudence et de ralisme. Il invite
les dcideurs - mettre en place un environnement pour
attirer les investissements directs trangers et ceux de la
diaspora. "
Un fait est clair, que cette injection massive d'aide,
comme l'a annonc le Premier ministry, va ouvrir des
chantiers sur tout le territoire et dans tous les domaines.
Ceci aura un effet revigorant instantan sur l'conomie,
avec une pntration vertical des couches laborieuses
embauches dans les projects haute intensity de main-
d'ouvre.
A ce moment l, la ncessit de la scurit et de
l'tablissement de l'autorit de l'Etat, devient fondamentale
et incontournable. Si le risque des hold-up persiste avec la
mme intensity perue ou relle, les commerants
refuseront d'augmenter leur inventaire, chute de l'offre'par
rapport la demand, les consequences seront dsastreuses.
La quantit d'argent augmentant dans le circuit
conomique, causera une flambe des prix qui rendra la
vie trs inconfortable, avec une inflation galopante. Il y a
une relation proportionnelle entire l'inscurit et l'inflation,
que le gouvernement ne peut pas se permettre d'ignorer.'
Il ne faut surtout pas croire navement que
l'augmentation de la disponibilit de l'emploi pourra en
un clin d'oil mettre'fin la capacity de violence du noyau
dur lavalassien. Ce n'est pas connatre la nature humaine,
et aussi la spcificit des lavalassiens que d'avoir une telle
attitude condescendante.
D'ailleurs, il y a dj des leaders palo-
lavalassiens qui veulent persvrer dans la ligne
traditionnelle populiste, qui se sont lancs de pied ferme
dans une champagne de rcupration de la base
lavalassienne, en blmant l'chec exclusivement sur
Aristide personnellement, mais pas sur le modus operandi.
anti-dmocratique de l'anarcho-populisme. Il devient
vident, qu'avec cette stratgie, sous peu, l'on doit
s'attendre, de la part de ces leaders palo-lavalassiens, la
reprise de leurs vieilles tactiques : la mobilisation constant,
l'articulation violentes des revendications, l'exploitation
venimeuse des ressentiments, la sacralisation des masses,,
le nivellement par le bas, prconisant le fonctionnement
au niveau du plus petit commun dnominateur etc.
Les conditions ncessaires pour attirer les
investissements directs des trangers et ceux de la Diaspora,
(voir Aide et violence / 18)








Les Jeux de Bernard


-1


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Solutions de la
semaine passe:

Q B B F V E Q B A V
N WE L/Z Q\N H I Y
K RYUYH/S J U H Z
Y\/0O/K K J\K\N Z E
X U H Y N C\\VX G J
L\\A G P G zC A Z N N^ G N A HS W
H A R 0 AA 1 O LUXEN
T 1 Y S ML 1 1 u/ U N
T X R W T N P M N M


Allez de SUAVES GAINEE, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


HORIZONTAL
1. Epine du Christ -
2. Pronom 3. Sauvages -
4. Gallium -Aride -
5. Clart Docteur -
6. Essieu Argent -
7. Cri 8. Trembler.


'~+---'I


VERTICAL
1. Se rejouissant -
3. Evaluation -
4. Pourcentage -
5. Serpent Examin 6. Aluminium -
7. Dispositif de cordes 8. Apparatre brusquement.


Solutions de la
semaine passe:
LOUGRE
LOUTRE
POUTRE
POUTSE
POUSSSE
POISSE
PUISSIE
P 0 j[^3 l[]


t t t t tMI


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
Tl: 221-8567 / 221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com

5h00 6h30 Bon Rveil en musique

6h30- 7h00 Au Pipirit chantaint
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9h00 MI4lodlie lM atin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour
Mlodie Matin chaque samedi est anim par Fquire Raphal


10hOO- Midi


12h00- 12h15


12h15 2h00


2h00 3h00


Le Disque de l'Auditeur
animation: Jacques Lacour !

Le Midii
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime

C 'est si boni en chanrsos...e
Emission de Chansons Franaises


3h00- 5h00 Le Bo1n Vieux T'emrps
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill


5h00


~Te J<>LIr-ru du1ce .5 lIeurie~s


7h00-8h30 Amor y Sabor
8h30-9h00 Soir Informations


10h00


9h00 et au-del


Notre Girad concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique )

Jazz at Ten (Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired': Judy Carmichael reoit ses invits


Cavaliers, prenez
vos damrres (Samedi)
50 ans de Succs Populaires Haitiens
Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes


avec Dominique Richez
Mlodie, c'est plus fort
en musique !


E n bref .. suitede lapage2)
Des Hatiens vivant Jimani pris de quitter la Rpublique
dominicaine
Le group d'appui aux rapatris et aux rfugis (GARR) a indiqu que 43 families
hatiennes de Jimani frappes par les rcentes inondations sont menaces d'expulsion par
les autorits dominicaines. Le GARR encourage les responsables hatiens s'engager sur le
terrain du dialogue avec leurs homologues dominicains pour empcher ce rapatriement.
Nouveau cas d'inscurit
Une personnel a t tue et 4 autres arrtes lors d'une intervention de la police
pour s'opposer l'enlvement d'une septuagnaire, le jeudi 22 juillet, Laboule.
L'information a t rapporte par le commissaire de police de Ption-Ville, Alix Alexandre,
qui a remerci la population locale pour sa collaboration avec la police national.
Les petits commerants rclament l'aide des autorits intrimaires
Les petits commerants victims des derniers incendies du centre commercial de Port-au-
Prince, ont appel une nouvelle fois les autorits intrimaires leur venir en aide. Ils ont
menac de manifester dans les rues de Port-au-Prince si dans les prochains jours ils n'obtiennent
pas satisfaction. Ces petits marchands qui dclarent avoir pay leurs taxes comme tous les
commerants, ont dplor que jusqu'ici les autorits intrimaires refusent de se pencher sur
leur sort. D'un autre ct, ils ont dnonc le climate d'inscurit qui rgne dans le centre
commercial de Port-au-Prince o les bandits les ranonnent quotidiennement. Ils appellent au
dploiement d'un plus grand.nombre d'agents de la police national dans cette zone pour
contrer l'action des bandits.
Rencontre en Norvge.
La Norvge accueillera une rencontre d'Hatiens membres de diffrents parties politiques le
mois prochain pour la promotion d'un dialogue sur la paix et la dmocratie, a annonc le
Ministre norvgien des Affaires trangres.
La Norvge a frquemmentjou un rle de facilitateur ces dernires annes pour la promotion
de la paix dans le monde. Le pays en effet a hberg les ngociations du Moyen Orient qui ont
conduit aux accords non respects d'Oslo en 1993 et a t impliqu dans les efforts de paix en
Sri Lanka.
La rencontre avec les membres de parties politiques hatiens se droulera du 23 au 30 Aot et
rassemblera des membres de parties politiques et de la socit civil.
" Le but de la rencontre est de discuter du processus politique et du processes lectoral entire
autre chose, a dclar le ministry des Affaires trangres Vidar Helgesen qui dit esprer que la
rencontre contribuera faciliter le dialogue entire les diffrents parties en presence sur le terrain.
Cette conference fait suite au sminaire sur le processus lectoral en Hati qui s'tait droul
en Norvge du 24 au 26 juin avec des lments cls du pays.
Affaire Hans Allen Thophil / Didier Mortet
Cinq personnel sont actuellement dtenues au commissariat de Port-au-Prince dans le
cadre de l'enqute ouverte sur l'assassinat du directeur de Air France en Hati, Mr Didier
Mortet.
Il s'agit de Ernst Saint-Vil, qui aurait affirm avoir commis le crime, Augustin Leprintemps
et Maxeau Augustin, cits comme des complices. Ces derniers auraient t recruts par
Gesner Prard et Hans Allen Thophil, ce dernier est cit comme le commanditaire du
crime. Ces informations ont t rapportes par le responsible de la police judiciaire,
Michael Lucius. Cependant jusqu' present, les mobiles du crime ne sont pas du tout
apparent. Les avocats de Mr Thophil l'ont mis en avant ds la premiere audience.
L'ambassade de France, de son ct, a salu le travail de la police et de la justice dans le
cadre de l'enqute ouverte sur l'assassinat de Didier Mortet et dit esprer que le jour le plus
complete sera fait sur cette affaire au nom de l'pouse et du fils de la victim.

L'aide ne mettra pas fin

immdiatement la capacity de violence


(Aide et violence ... suite de la page 17)
ne sont un secret pour personnel:
l'tablissement de l'autorit de l'Etat et
d'une atmosphere de paix, la consolidation
des institutions, la scurit, la manifestation
de la volont politique de construire un Etat
de droit (la suprmatie de la loi), et le
maintien de la cohsion et de l'quilibre
social, politique et conomique. Il est
totalement impossible d'tablir ces
conditions quand des zones du territoire
sont domines par la presence de groups
arms qui y font la loi. Et qui refusent
manifestement de mettre bas les armes.
Dans le Sud ce sont les dfis et les
ultimatums qui sont lancs par les ex-
militaires. Dans le Centre, particulirement


Mirebalais, les policies ont d
abandonner leur commissariat, parce qu'ils
se sentaient menacer par les ex-militaires.
Des prisonniers, en garde--vue, se sont
vads. Il y a eu aussi des promesses
publiques de resistance contre le
dsarmement. Le gouvernement doit faire
preuve de fermet quant la manifestation
de sa volont politique pour faire le
dsarmement. Les casque bleus, bien qu'ils
soient dtermins s'imposer, dependent
de cette volont politique manifeste du
gouvernement pour pouvoir agir en toute
quitude. Ils ne peuvent pas tre plus
royalistes que le roi. Tous vacillements dans
ce domaine peuvent avoir des consequences
graves, peut-tre mme irrparables.


Page 18


$SCRBBLE
Arrange les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

T P

CJE

U A


Solutions de la semaine passe
OUKASES
1


-I I C


MmWk


BW


egm#wwu


t


G 2N E EE


1








1aiin en iarcne vui. Avm I NU. LU I '- -- t- -- -^ -z o-- ---.--^ ----- I


I ti oniit na ti YOiit Ak Jan Manou I


Sanba: Yvette Leroy nan sware
Samba Night nan Mapou Cul-
tural Center

8M ANIVSE

SOSYETE
KOUKOUY

SANTO- AYITI

Bonjou kouzen Malou,
Se kouzen Thyeno, nan non
kouzen Dede ki vin fe'w konnen
ke nou sot fete nan dat 17jiye pase
a 8eme rekol kafe Sosyete
Koukouy Santo. Se te youn bl
banbch kiltirl, avec Pys teyat
Chaloska, dans flkl, pwezi epi
bal Koukouy tradisyonl jiska
jouk li jou. Tout bagay te byen
pase, e nou konte voye kk foto
souvni pou Koukouy Miyami yo.
Se pa de ak twa pwoje nou genyen
pou lane sila, mwen swete youn
pwochen fwa m'ava di-w pi plis.
Nou voye gwo kout chapo pou tout
manm Koukouy Miami yo,
Kenbe la, pa lage;
Plis devouman ak konstans.
Thyeno,.Koukouy Santo.

Konpliman Kouzen-Kouzin yo.
Kenbe flanbo-a fm. Nou kontan
tande nouvl nou. Kontinye klere
nan fnwa!. M'ap anonse nou, gen
youn branch Koukouy ki
anfmasyon nan Homestead-
Florid.
Koukouyman,D-K
Jan Mapou

LIBRERI MAPOU

FENK RESEVWA:

KONPA DIRECT: La
Musique Entrainante d'Haiti
de tous les temps.
THONY LOUIS CHARLES
$40.00. (ADD 7% TX + $5 SHIPPING)


__________________________________________________________________ i


PWEZI FLERI NAN LIBRERI MAPOU

SOU KADANS MIZIKAL GITARIS
ERNST REGISTRE

AK TWOUBADOU GIFRANTZ


Se tout mounn ki te la ki ap pale
joukounye-a kijan sware Festi
pwezi ki te lanse premye Samba
Night la nan Sant Kiltirl Mapou
Dimanch 17 Jiy 2004. Nou pa ka
bliye kout gita klasik Ernst
Registre yo ki tankou youn tapi
vlou anba powm yo k'ap koule
swa nan zry piblik la. Se te
silans total. Pesonn pa touse. Tout
slfn bb... Bl pawoli te chita
sou ti chz bn li nan paradi
Bondye. Sware-a derape ak
Gifrantz, youn atis twoubadou ki
soti Boston e ki depi kk mwa ap
viv ak nou nan Miyami. Alabl
bagay!...Ayayay! mounn yo souse
powm boul senlo yo ak gou ak
apeti... Gende mounn ki rele
anmweeee tank bougay la mache
nan san yo


Gade foto atis-powt yo! Gade
espresyon vizaj yo. Tande eko chak
grenn mo k'ap soti nan k yo epi
n'a gen youn lide kijan premye
sware Samba Night la te pase.
Dezym sware-a ap fet 13 Dawou
dey devan Caribbean Market la
ak Libreri Mapou. Gwo koze!. Si
lapli pa tonbe nou pral w bl
mvy... Mizik, pwezi, dans...
bonjan ti griyo ak bannann peze
pandan ti zetwal ak lalin ap miyan-
miyan sou tt nou.... Pa vini si nou
pa rele... chak bout griye ap make
non mt li...Nou konprann!
Samba Night youn sware Pwezi ak
Mizik klasik se te jan pa Koukouy
Miyami pou l'te resevwa Angellucci
Manigat Jeran Res-ponsab Sosyete
Koukouy nan Konektikt.


POWT VILLARD DENIS
F LAREVERANS
Nan literati-Ayisyen-an yo konnen-1
sou non Davertige. li mouri Moreyal
. Li gen 64 an.. Davertige ki
koumanse ekri depi nan ane 1959,
fonde nan Ptoprens mouvman Ayiti


FT LAKAY
Jennjan lakou y'a tande
Bay gran bal san mizik
Twonpe zry zty
Mete tout mounn nan won

De tan twa mouvman ft bl
Bouty vid f lesvis
File lanng nan chak bouch
Mande double sa k'vle

Pantalon dore ak pousy
Pa sonje van nde san many
Rb lakansyl prete koul
Bliye lapli laplenn san pitye


liter ak Ren Philpctete, Serge
Legagneur, Roland Morisseau akAnthony
Phelps. Li kite Ayiti depi 1964. Li te
Nouybk, Pari, finalman Monreyal. Se
Monreyal li t'ap viv depi 1970.
Biwo Santral Sosyete Koukouy prezante
Kondoleyans bay tout zanmi kanmarad
Davertige yo ansanm ak tout lafanmi.


Dife lanp tt Gridap
Twenzi je bay kokomakak
Jandam jete kaskt
V6 depa danse gt nan pye

Lalin rele soly
Vin w nan twou nyaj
Bel mvy youn kote
K kontan pi fo pase miz.

Antoine Dodard
In: Tambourinades

DISCOVER MIAMI AK
SOSYETE KOUKOUY SAMDI
4 SEPTANM- VEYE ANONS YO!


Sanoa IIKI vvainwrignt nan
gamba Night nan Mapou Cul-
tural Center


LAGO AK LAVI
(Emmanuel Vdrine)

Pafwa Lavi ban-n pay
Nou frape pye-n at pou fe wokl
Apre n'met de men nan machw ap
pouse katchil
Kmkwa n'vle raie bak tan pase
Pou ekzanminen dantan.
Tlman panse n'fe lakwobat,
No tanmen fe lago ak Lavi
N'al kache pou l'pran-n si I'kapab
Komsi n'ka ba l'sigo tout bon.
Li ri-n ko pdi jouktan I'gen wkt
Paske l'w lonnvi je-n
Pa vize kou fizi kout,
Nou bliye si n'se flch palmis.
Afs nou reve,
Nou reve n'vlb peny Mtdlo
Nou menm reve n'vl bonnt
Lakansyl
Epi n'ap f laviwonn pyebwa av-1
Komkidire n'ka pati ak li
Pou w dekiprevyen chans nou.
Men ak tou sa,
Kafe n'kontinye koule ak ma
Se dlo n ap bwote nan paswa.
Nou tanmen kalonnen Lanm
Komkwa se revanj n'ap tire ak Lanati.
Nou mache bobis pou n'moke Lavi
Men l'griyen trannde-1 l l'w n'pa
konn danse
Nou panse n'ka pase-I nan rizib
komkwa imache bwete
San n'pa menm gade si n'mache drt
non menm
Nou seye kase koub resp-I
Pou krache kl-n
Li lage gonmbo cho nan plan men-n
Epi 'rete tennfas
San I'pa f yon pa kita yon pa nago.
Li jouk kale naw-1 sou nou
L I'w n'antchipwt pou pran douvan
Komsi se wout nou konnen.
Nou pran pz koupe fache ak li
Nou menm w-1 km yon chimen nou
pa renmen
Men chwal nou al bouke kanmenm
ladan.
Emmanuel W. VEDRINE
The Creole Connection,VoI. IV, #III
Issue XIV Translated to English by Dr
Anna Wexler (1998)


Andr Fouad
Tan kouri kouri
L'ap f lago ak Lavi ....
nan Sant Kiltirl Mapou:
Premye Samba Night 2004!


AYAYAY! LADY B.G (BARBARA GUILLAUME)
ANPLIMDEPAN NAN MIYAMI BARBARA PREZANTE 2 CD:
"AYITI AP SOUFRI" AK "KONPILASYON" NAN SANT
KILTIRL MAPOU DIMANCH 25 JIY PASE AK YOUN
PREZANTASYON THONY LOUIS-CHARLES SOU ISTWA
KONPA DIRK 40 ANE EKZISTANS


Mercredi 28 Juillet 2004
LIv'.--VIM n )


1


Page 19







I SCANDAL! I


Mercredi 28 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 26


Allan Thophil dtenu dans l'enqute

sur l'assassinat du directeur d'Air France en Haiti


PORT-AU-PRINCE, 20 juillet -
Cinq personnel ont t apprhendes Port-
au-Prince dans le cadre d'une enqute
ouverte par la police hatienne sur
l'assassinat fin juin du directeur d'Air
France en Hati, a indiqu mardi l'AFP le
directeur central de la police judiciaire.
Trois personnel, interpelles il y a deux
semaines, ont reconnu avoir ouvert le feu
sur Didier Mortet dans le quarter de
Musseau (est de la capitale, le tuant sur le
coup alors que celui-ci se trouvait dans son
vhicule en compagnie de son pouse venue
lui rendre visit, a indiqu l'inspecteur
Michael Lucius.
"Celui qui a excut le Franais a
avou et la moto qui a servi perptrer le
meurtre est retrouve", a ajout le directeur
de la police judiciaire en citant le nom
d'Ernst Sainvil comme celui du meurtrier


prsum.
Les trois personnel, actuellement
croues au commissariat de police de la
capital, sont Ernst Sainvil, Augustin Le
Printemps et Maxo Augustin, qui taient sur
la moto utilise pour le meurtre du directeur
d'Air France.
Ils auraient t recruts, selon la
police, par Gesner Prard et Hans Alain
Thophil qui ont t interpells le 13 juillet
et qui sont galement crous au
commissariat de Port-au-Prince, a indiqu
M. Lucius.
Hans Alain Thophil, un repris de
justice, serait le cerveau du crime, a-t-il dit.
Les prsums commanditaires du meurtre
de Didier Mortet auraient cherch obtenir
des visas l'ambassade du Venezuela
Port-au-Prince pour Ernst Sainvil, a
expliqu M. Lucius. (AFP)


Hans Allan Thophil, directeur gnral de la DCA (Dutch Caribbean Airlines) en
Hati, accus d'tre l'auteur intellectual de l'assassinat du directeur gnral de la Air
France en Haiti, le Franais Didier Mortet, a ni totalement les faits lors de sa
comparution jeudi au cabinet d'instruction photo Yonel Louis/Hati en Marche


SLAM


LE LEADER DU MARCH
DES TRANSFERTS SUR HAITI !


LE CHAMPION DU SERVICE RAPIDE !


LE MEILLEUR CHOIX !

CAM raffirme sa fiddle clientele son dsir
de toujours lui offrir le service personnalis
qu'elle mrite et continue ses efforts
pour amliorer son circuit de distribution
et pour apporter la garantie
du meilleur rseau sur le march.
Livraisons domicile et dpts
sur n'importe quel compete en Banque en Haiti
en sont un example.


Transfert partir des USA et du Canada
Livraison en moins de deux heures
(pourvu que le rcipiendaire soit present la livraison)
AVEC CAM,
NOUS SOMMES TOUS EN PREMIERE CLASSES !

CAM, une tradition trs imite mais jamais gale

Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAiTI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com
Autoris par les dpartement bancaires de New York, New Jersey, Connecticut
Rhode Island, Massachusetts, Washington DC, Georgie et Floride


Mlodie
103.3FM
Port-au-Prince
Hati

Avec
Mlodie FM
la Vie n'est
plus la mme




7heures:
L'Heure classique

10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez

Midi
L'heure Jazz

2 heures
La chanson
franaise

3 heures
Le Bon vieux
Temps Rtro-
Compas avec Doc
Daniel et Captain
Bill

5 heures
Chita Tand

6 heures
Compas

9 heures
Jazz inspired
Judy Carmichael
10 heures
Mlodie Times

11 heures
Encore plus de
musique...


Page 20


Lisez Hati en Marche pour une approche
plus large et complete de l'actualit




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs