Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00217
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: July 7, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00217
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text














Haiti en Marche dition du 7 au 13 Juillet 2004 Vol. XVIII No. 23



Faut-il interdire la fille Presti e?
PORT-AU-PRINCE, 2 Juillet cabale centre cette
Une pub est en train de faire un malheur, "basse exploitation" du
c'est la fille Prestige que l'on voit de dos corps de la femme ...
sur la route de l'aroport ou place du J'ai oubli de
Canap Vert. Elle porte un string trs vous dire que notre'
gnreux, la taille cambre, provocante, naade (notre "sim- '
et presque rien en haut. Mais la bie") tient aussi
provocation s'arrte l, car nous la voyons mollement dans la .
de dos. main une canette de I
Cela s'arrterait l, pardon, si bire Prestige.
c'tait ailleurs qu'en Hati car justement La secrtai-
en Hati c'est ce qu'on voit "de dos" qui rerie d'Etat n'y va pas
fait scandal, plus exactement le derrire. par quatre chemins.
Et ma foi, quel derrire! Elle demand que la
Et pourtant ce n'est pas le service fille Prestige dis- .
de la circulation qui a pris la mouche paraisse de la cir- .
devant le nombre d'accidents de voitures culation ..." .
qu'une telle apparition pourrait susciter, Pourtant c'est
mais la secrtairerie d'Etat la Condition la mme semaine
fminine. qu'on apprend que la
Les organizations fministes (voir Fille / 10)
hatiennes ont en effet mont toute une photo Yonel Louis/enM


Un nouvel incendie ravage '

le quarter commercial

VICTIMS: MAGASIN GEORGES

SICARD ET POMPES FUNEBRES .

PART PIERRE LOUIS .'


PORT-AUJ-PIN(L, 4 Juillet -
Encore un incendie, samedi soir dans la
nuit du 3 au 4 Juillet. Et encore la Rue
desF tiiiii Forts ,.,
A seulement un bloc du
prdeddent iiL i iir iui a dvord,le 23 juin
dernier, une trentaine de magasins la rue
des Front Forts, en face du Marchd
Vallires, samedi soir le feu s'est dlchir
Iaux l'oi|- l'o iiic hi Parel tPierre-Louis,
et aux depts du magasin ClrUtSi v ,
IL1 du Peuple = Rue des F:ronts For[s,


Le plus durement atteint semble le
magasin Commerciale Georges Niianii. La
ill 'c < popiisiiion .n bas et en haut plusieurs
.l'aindtc pieces servant de dpt de
marchandises de quality. L'incendie a tout
dtruit, Toute la belle vaisselle de marque,
la cramique, les tasses de c.li. de ilie. la
lfaence, le crystal ..
Ainsi que des produits
cosmtiques, shampoo, conditioners,
produils de qi.iiuill.,i.'i ... des marques les
plus rrputees.
(voir Incendiles / 2)


Les sapeurs pompiers dimanche anu miiiigsin (Georges Sicard don't les dpts brlent
photo Hauti etn Marche


Une decision

qui peut

marquer un

tournant
ANALYSE
PORT-AlU'-mRINC, 3 Juillet La
deision de l'ex-premier ministry Yvon
Neptune de se rendre aux .utiiti'es intrimaires
a donn un brusque coup de frein la direction
prise par l'actualit politique depuis le
renversement du prSkidcnt Jean-Bertrand
Aristide le 29 ffi\ it drenriei. Jusqu' pouvoir,
p -ui t itv iK'imc, hliwmr t 'n de cette actuality

Une semaine \p[1 son incluni.ilnu.
le dtenu n'a lu ht i>W4 p.,. 'c!mp.r u, en violation
de l loi fixattntl guard e vue 4I heures,
Ses avwes commencent done tout de
suite gagner des points,


-Pr~3~L '


L'ex-Premiier niistre
N'von Neptune
Le government du

Latonlue est lalcir d depuis son
(voir Nplunie /14)


SOMMET DE LA CARICOM

La question de la reconnaissance

Sdu gouvernement Latortue


~-- ~---~. ~ -i.-I


SAINT GEORGE,
Caricom Les leaders de la Car;abe
considreront la question de la
reconnaissance du gouvernement
intrimaire hatien lors du sommet
qui a dbut dimanche Grenade.
Plusieurs chefs de
gouvernement de la region dissent
que c'est le moment d'aller de
l'avant ", aprs avoir persuade
i'Organisation des Etats Amricains
(OEA) d'investiguer ce que Aristide
appelle son kidnapping ""le 29
fvrier par les Fi.i's-Unis une
accusation que Washington wijette.
"Nous sommes troubles
quand le president lu a d laisser
le pays dans des circonstances
<^u.iiige a dit le premier ministry
de Grcnade, Keith Mitchell. au
Parlement vendredi.
(voir C('rii'niii 13)


f Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Laiartinire au Bois Verna
Tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 /754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
e-mail : enmnlirchtle-haiteilnline.comi
URL : www.haitienmarche.com

Library of Cungrc.s #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston,
Washington. Chicago : $ 100
Port-au-Prince: 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcrus iic


REDDITION VOLONTAIRE
DE YVON NEPTUNE


" --







Page 2


I EN P .T TS


I J l --JL Ld%-


Un novel incendie ravage

le quarter commercial

VICTIMS: MAGASIN GEORGES

SICARD ET POMPES FUNEBRES PARET
PIERRE LOUIS
(Incendies ... suite de la 1re page)


Tout ce qui reste des entrepts de la maison Sicard photo Hati en Marche


Au rayon boisson, la
Commercial Georges Sicard est l'un des
magasins les plus achalands de la place.
Des vins, cognacs, du champagne, du
whisky ... Ce qui n'a pas t brl a t
cass, rduit en miettes.
Aprs que les pompiers eurent
teint les flames, la tche s'est rvle
encore plus complique de combattre la
chaleur entretenue par les products
inflammables alcohol products
synthtiques) et conserve par la
mosaque. Plusieurs heures plus tard le
lendemain dimanche, les explosions se
poursuivaient l'intrieur des dpts.
Derrire le magasin Sicard, les
pompes funbres Paret Pierre-Louis ont t
eux aussi la proie des flames. De grandes
salles l'tage sont calcines. Cependant
les dgts ont sembl moindres. Toutefois
il tait trop tt pour connatre la vritable
tendue du dsastre.
D'un ct et de l'autre, nous
avons rencontr des propritaires
dsesprs, hagards.
Les mmes questions reviennent.
Comment le feu a-t-il dbut? Avez vous
l'impression qu'il s'agit d'un incendie
criminal?
Pas de rponse ces questions.
Mais les rapprochements s'imposent. C'est
la mme rue, rue des Fronts Fronts, o de
nombreux magasins ont subi le mme sort
il y a une semaine.
Ce sont de gros magasins et
chaque fois, l'incendie s'est dclench tard
dans la soire.
Les Pompiers? Dans un cas
comme dans l'autre, ils ont t impayables.
Mais ils n'ont pas pu faire davantage, vu
les moyens don't ils disposent. Trs
rapidement ils n'avaient plus d'eau.
"Nous avons d faire venir des
camions d'eau nous ont dit les
propritaires de ces business.
D'autre part, l'eau ne peut pas
faire grand chose pour teindre les
flames quand ce sont des products
synthtiques ou des bouteilles de plastique
qui brlent. Il faut de la mousse ... Et chez
nous c'est un luxe.
Mais le plus dmoralisant, c'est
ce sentiment d'impuissance qui treint les


victims qui regardent ainsi partir dans les
flames les efforts et sacrifices de toute
une vie, de plusieurs vies, la plupart de ces
entreprises commercials sont gres
aujourd'hui par la second ou la troisime
gnration.
La Police? Elle est affaire dans
les diverse rues de la capital stopper
les automobilistes, fouiller les voitures.
Mais le quarter commercial est devenu un
vritable coupe-gorge. Les malfrats
passent presque chaque jour. Ils emportent
le tiroir caisse et vous disent en partant: A


bientt!
Et effectivement, ils reviennent.
Il y a une semaine, dans la nuit
du 22 au 23 Juin, le feu clatait au bas de
la Rue des Fronts Forts. Il a consum les
magasins des deux cts d la rue. On
pense qu'il pourrait s'agir d'un acte
criminal. Le feu semblait avoir pris deux
endroits en mme temps. Le directeur du
Service des Pompiers, Jean Saint-Fleur,
avait dclar que "le sinistre (semblait) tre
d'origine criminelle" parce qu'il n'est pas
possible que "le feu se soit propag en
mme temps aux 2 extrmits de la
-rue".Mais jusqu' present la police n'a pas
donn les rsultats de son enqute.
Quelles measures ont t prises par
les responsables de la scurit pour
empcher que pareille calamit ne se
reproduise indfiniment?
Dix jours aprs, un incendie
pratiquement identique, aussi terrible, se
produit la mme rue.
Ce sont donc des incendies en
srie (3 en l'espace de 15 jours) qui
dtruisent le quarter commercial de Port-
au-Prince.
La Police, la MINUSTAH sont
impuissantes mettre la main sur les
responsables, si responsables il y a, en tout
cas mettre en place aucune measure de
prevention.
Si l'on ajoute ces incendies la
multiplication des cas de hold-up
quotidiens dans les divers quarters de la
capital, on se rend compete que les bandits
n'avaient jamais bnfici d'une telle
impunit.

Hati en Marche, 4 Juillet 2004


EN BREF.


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


Le Ministre Gousse opine sur les measures d'interdiction de dpart
Le ministry intrimaire de la Justice, Me Bernard Gousse, a fait savoir le lundi 28 juin dernier que
les measures d'interdiction de dpart prises contre certain dignitaires de l'administration Lavalas
ont t transformes en measures judiciaires. Bernard Gousse a indiqu que ces measures, svrement
critiques par plusieurs juristes, ont t leves pour certaines personnel sans la publication d'un
quelconque communique. Bernard Gousse a affirm que de nombreux fonctionnaires de
l'administration Lavalas font l'objet d'une plainte au niveau de lajustice, et les juges d'instruction
charges de leurs dossiers auraient demand qu'ils soient interdits de quitter le pays. Il n'a toutefois
pas cit les noms des personnel pousuivies par la justice.

Le Premier ministry Latortue pense qu'il aurait t plus rationnel
d'inviter le Premier Ministre Yvon Neptune pour interrogatoire que
de procder son arrestation / Grard Latortue a dclare que
l'arrestation de M. Neptune n'a rien voir avec.la politique mais qu'il s'agissait d'un dossier
caractre judiciaire. Il dit souhaiter que la justice traite ce dossier avec clrit et tout le serieux
qu'il comporte dans le respect des droits du dtenu. Peu avant qu'un mandate d'arrt ait t mis
contre lui, l'ancien premier ministry Yvon Neptune avait dnonc dans une lettre adresse aux
presidents amricains Georges Bush, et franais Jacques Chirac, et au secrtaire gnral de
l'ONU, Kofi Annan, les manoeuvres du gouvernement intrimaire et de ses partisans visant
l'assassiner ou le jeter en prison arbitrairement ". Yvon Neptune avait notamment dnonc des
perscutions et menaces qui pesaient sur sa scurit. Il avait affirm avoir t constamment
harcel par des groups arms anti-Aristide et par le gouvernement intrimaire. Il avait
galement dnonc le fait que certain responsables du gouvernement provisoire se soient
associs aux groups anti-Lavalas pour chercher le neutraliser. "

Creation d'un fonds par le gouvernement provisoire en faveur des
victims des incendies du quarter commercial de Port-au-Prince et du
march des Gonaves
Le gouvernement intrimaire a annonc la creation d'un fonds de 5 millions de gourdes en vue
d'aider les petits commerants victims de l'incendie de la nuit du 22 au 23 Juin la rue des Fronts
Forts. Le ministry de l'conomie et des finances Henri Bazin, qui prenait la parole au nom du
gouvernement, a fait savoir qu'un montant de 2 millions de gourdes a t galement dbloqu en
faveur des victims de l'incendie du march public des Gonaves le 15 juin dernier. Selon Henri
Bazin, les autorits provisoires envisagent de supporter d'abord les petits commerants tout en
faisant savoir que les gros commeiants ne seront pas ngligs dans le cadre de l'intervention du
gouvernement. Toutefois, il dit reconnatre que cette aide ne pourra pas compenser les pertes
encourues par les victims de l'incendie. A peine cet argent dbloqu, un troisime incendie ravage
la rue des Fronts Forts, cette fois dans la nuit du 3 au 4 Juillet.

Plusieurs personnel arrtes dans le cadre de l'enqute ouverte sur
l'incendie du mardi 22 juin, avait annonc le directeur gnral de la
PNH
Le Directeur Gnral a.i. de la Police Nationale d'Hati, Lon Charles, a confirm le vendredi 25
juin que plusieurs personnel avaient t arrtes dans le cadre de l'enqute ouverte sur l'incendie
de la nuit du mardi 22 au mercredi 23 juin. Selon Lon Charles, cet incendie est l'oeuvre de ceux
qui veulent dstabiliser le pays.
Le ministry de la Justice, quant lui, faisait savoir que les premiers lments de l'enqute ont
montr qu'il s'agit d'un acte criminal. Les enquteurs travaillent d'arrache pied en vue de procder
dans les meilleurs dlais l'arrestation des auteurs et co-auteurs de cet acte, avait-il assur, tout en
confiant qu'il dtenait des lments pertinents lui permettant de retrouver ces derniers.
Mais depuis, pas un mot ce sujet de la part de ces deux responsables.

L'enqute sur l'assassinat du directeur de lAir France trs avance
Le Directeur gnral a.i. de la PNH a promise de dployer tous les efforts possibles en vue de
mettre la main au collet des auteurs de cet acte crapuleux. Pour y arriver, il dit computer sur la
collaboration de la force onusienne avec la police national. On parle mme de l'arrestation d'une
ancienne employe de la Air France qui aprs avoir commis un acte rprhensible aux dpens de
la compagnie, avait t arrte la demand de Didier Mortet, le directeur assassin. L'employe
malhonnte se serait mise table et aurait donn les noms de ses trois complices ayant perptr
l'assassinat et qui seraient aujourd'hui sous les verrous. Cependant aucune information officielle
n'est venue confirmer ces rvlations qui circulent concernant cette triste affaire.
La dpouille mortelle de Didier Mortet a t achemine en France bord d'un avion de la Air
France.

La POHDH dnonce les violations des droits des ouvriers travaillant
dans les usines de la zone franche, la frontire de Ouanaminthe
La Plate-Forme des Organisations Hatiennes des Droits de l'Homme (POHDH), a dnonc lundi
les violations des droits des ouvriers travaillant dans les usines de la zone franche, la frontire de
Ouanaminthe. L'organisation a dnonc les rvocations massive des ouvriers des usines CODEVI
et le comportement des militaires dominicains qui viennent maltraiter les ouvriers hatiens dans la
zone franche. Le coordonnateur gnral de la Plate-forme, Maxime Rony, a fait savoir que les
droits des ouvriers sont systmatiquement viols notamment leurs droits de s'organiser en syndicate.
Ils sont galement l'objet de mauvais traitements en matire d'horaire de travail. Selon Maxime
Rony, des reprsentants du ministre hatien des affaires sociales seraient complices dans cette
affaire. Le responsible de la POHDH invite les autorits provisoires rvaluer l'accord pass
entire l'Etat hatien et le "Groupe M" dans le cadre de l'tablissement d'une zone franche la
frontire hatiano-dominicaine. Pour sa part, un autre responsible de cette organisation, John Picard
Biron, a estim qu'en dpit des violations des droits de l'homme don't sont victims les ouvriers de
la zone franche, les conditions de ces derniers sont bien meilleures que celles de ceux travaillant
dans les factories de Port-au-Prince. Selon lui, les principles et les rglements internationaux sont
respects dans le cadre de la construction de ces usines. John Picard Biron a toutefois dplor le
fait qu'une cafeteria correct n'ait pas t construire pour les employs.

Le commissaire du gouvernement de Saint-Marc rend visit
l'ancien Premier Ministre Neptune
Le commissaire du gouvernement de Saint-Marc, Leslie Jules, a rendu visit le lundi 28 juin au
Premier Ministre Yvon Neptune incarcr depuis le dimanche 27 Juin au Pnitencier National.
M. Jules qui a galement rendu visit l'ancien Ministre de l'Intrieur Jocelerme Privert et
l'ancien dput Mayette, a fait savoir qu'il voulait s'enqurir du traitement accord ces 3
prisonhiers. Il n'a toutefois fourni aucun dtail sur la date de comparution de l'ancien Premier
Ministre Yvon Neptune accus d'implication dans ce qu'on appelle le massacre de la Scierie,
Saint Marc.

Les employs de l'Etat habitant le Quartier 2004 dnoncent le
gouvernement pour avoir pris la decision de les dpossder de leurs
maisons
Les employs de l'Etat qui habitent le quarter 2004 ont vertement critiqu la decision prise par le
ministre des Affaires sociales de les dpossder des logements sociaux qu'ils dclarent avoir
achets des autorits de l'ancienne administration hatienne. Selon ces employs, cette measure
constitute une violation du contract qu'ils avaient conclu avec l'Etat hatien dans le cadre du
programme de logements sociaux lanc par le gouvernement Lavalas. Selon les terms de ce
contract, le paiement de ces maisons devrait s'chelonner sur une priode de 20 ans, ont-ils fait
remarquer. L'adoption d'une telle measure est en contradiction avec le principle de continuity au
sein de l'Etat, ont-ils soutenu.

Vive protestation des petits commerants contre la decision de la mairie
de Delmas de dbarrasser les trottoirs de leurs talages
Les petits commerants ont vivement protest contre la decision de l'administration communale
de Delmas de dbarrasser les trottoirs de leurs trteaux de marchandises. La mairie de Delmas a
entam une operation consistent dbarrasser les trottoirs des petits commerants et de leurs
talages, estimant que le spectacle offert par ces derniers affectait ngativement l'image de la
commune. Une situation de tension a t enregistre jeudi au niveau de Delmas 30 o les petits
marchands ont rig des barricades de pneus enflamms en signed de mcontement. Les operations
ont t diriges personnellement par le president de la commission communale Jean Vilfort Prisca,
escort de plusieurs policies et agents de scurit de la mairie. Les petits commerants reprochent
M. Prisca d'avoir pris la decision de les dplacer sans leur avoir amnag un autre space pour
leur permettre de poursuivre leurs activits. Pour sa part, M. Prisca a dclar qu'il tait de
l'attribution de la mairie de rendre libre la voie publique et de relocaliser au besoin les marchands.
Jean Vilfort Prisca, qui dclare n'avoir pas fait usage de la force dans le cadre de ces operations, a
(voir En bref/ I 18)


Suivez la Copa America
tous les soirs
sur Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince
Phone 221-8567 / 8568 FAX 221-1323


i I







Mercredi 7 Juillet 2004
1Un',t; Vn aArroh Vnl YVITT Trn o9


Page 3


1 1 1ACTUAkLTE EN MARCH 1


SOMMET DE LA CARICOM

La question de la reconnaissance


du gouvernement Latortue
(Caricom ... suite de la lre page) n, ini r prcis, ajoutant que


Cependant la ralit est que
Hati continue tre un membre de la
communaut international et les gens ont
besoin de notre support. Aussi nous devons
trouver un compromise a-t-il poursuivi.
Le sommet de 4 jours a commenc
dimanche Grand Anse, au sud de Saint
George, capital de la Grenade.


Communaut Carabe (CARICOM)
devaient rencontrer samedi soir le ministry
hatien des Affaires trangres, Yvon
Simon, comme une tape vers une possible
reconnaissance, selon un official de
l'organisation rgionale qui a requis
l'anonymat.
Ce qui s'est pass cette
rencontre dterminera la suite a-t-il


cette rencontre est
arrive un jour aprs
que les leaders de la
Carabe aient eu une
conversation
cordiale au tl-
phone avec le P.M.
intrimaire hatien
Grard Latortue.

" Beaucoup de
choses se passent
dans les coulisses"
a dclar le premier
ministry de
Trinidad, Patrick
Manning, notant
qu'il avait lui-mme
rencontr Latortue
lors d'un sommet
Mexico en mai
dernier.
"Ce que
toute la Carabe
essaie de faire en ce

moment, c'est aller
Patrick Manning.


de l'avant ", selon


Quant au premier ministry de la
Jamaque, P. J. Patterson, il s'est dclar
satisfait de la position de principle assume
par la communaut carabe durant la cruise


hatienne, et la condemnation unanime de
la menace srieuse la dmocratie. "
Il a relev aussi que les leaders
caribens resteraient engags en Haiti,
analysant les moyens de fournir leur aide.
Le premier ministry Latortue
n'assistera pas au sommet de 4 jours (4 au
7 juillet).


Les partisans d'Aristide

boycotteraient les prochaines

lections, si celui-ci ne revient pas
(voir Page 4)


www.unitransfer.cm D Irn.


Manifestants devant l'Ambassade amricaine vendredi rclamant le retour
d'Aristide photo AP

F ic[he &"Abonnement Huati en Mai Iu i irche


Nom


Adresse


Hati
Etats-Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


6 Mois
Gdes 250
US $ 40.00
DC $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


Un An
Gdes
US
DC
US
US


Livraison domicile double tarif
Renouvellement


500
78.00
80.00
135.00
135.00


Nouvel Abonnn


UNE ACTUALITE EN MARCH SOMMAIRE
Un novel incendie ravage le quarter commercial
Victims: le magasin Sicard et Paret Pierre-Louis p.l
SOCIETY
Faut-il interdire la Fille Prestige? p.1
Les Rotari parent leur centime anniversaire p.9
Un 4 Juillet special l'Ambassade amricaine p.20
ANALYSE
Reddition volontaire de Yvon Neptune:
Une decision qui peut marquer un tournant p.1
ELECTIONS
Les partisans d'Aristide boycotteraient les prochaines lections,
si celui-ci ne revient pas en Hati p.4
CEP: Lavalas remplac par le duvalirisme p.6
DROGUE
Evens Brillant plaide non coupable p.7
SOMMET CARICOM
La question de la reconnaissance du gouv. intrimaire p.l
Latortue vertement critiqu par un journal de la region p.7
POLITIQUE
Un tat des lieux p.7
CONDITION OUVRIERE
Rapport sur la situation dans la zone franche de Ouanaminthe p.14
La POHDH dnonce les violations des droits des ouvriers
de la CODEVI p.14
CINEMA
Marlon Brando, monstre sacr d'Hollywood, est mort p. 11
SANTE
Le tlphone mobile menacerait la fcondit masculine p.l 1
SIDA: efficacit d'une tri-thrapie plus simple dans les pays pauvres p.14


H aiii enfviarcnevui. A in n u. i X%-, IL 1 I J-d J X L-4 JL d 'q W.&


1








I UNE ANALYSE I


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


REDDITION VOLONTAIRE DE YVON NEPTUNE


(Neptune ... suite de la lre page)
installation en mars dernier dans une gigantesque
champagne de propaganda anti-Lavalas.
Notons tout de suite que Lavalas ce ne sont pas
que des saints. En tmoigne le nombre d'ex-officiels et
proches du president dchu qui encombrent actuellement
la prison fdrale de Miami sous l'accusation de traffic de
drogue et autres crimes attenants.
Profitant justement de cette situation o c'est
Lavalas qui est responsible de sa propre mauvaise
publicity, le gouvernement de Latortue a fonc tte baisse.
Interdictions de dpart par brasses, arrestations sans
mandate (avec l'appui de la Force multinationale,
dtentions sans acte d'accusation sinon la clameur publique


Bouc missaire de toutes les occasions

C'est Lavalas qui gre mal ses affaires. Depuis
son exil en Afrique du Sud, l'ex-prsident Aristide ne
facility pas les choses. Passant le plus clair de son temps
manipuler ses partisans sur le terrain, jetant encore plus
de confusion...
Pour le pouvoir en place, c'est du gteau. Le
gouvernement Latortue n'a aucune peine utiliser cet
ennemi prisonnier de ses propres contradictions comme
le bouc missaire de toutes les occasions. C'est sans
danger.
Aussi avait-il tt fait d'accuser Lavalas aprs les
deux incendies qui ont ravag le quarter commercial
(millions de dollars de dgts),-ainsi que l'assassinat le 24
juin du responsible d'Air France en Hati, le franais
Didier Mortet.
Grard Latortue accusa nommment le president
en exil et l'ex-premier ministry d'tre la tte d'une
violent champagne de dstabilisation...
Samedi (26juin) une radio proche des tenants du
pouvoir annona qu'un mandate d'amener est lanc contre
Yvon Neptune.
Le dimanche suivant, coup de thtre! Yvon
Neptune appelle le chef a.i. de la police national, Lon
Charles. Il lui announce qu'il se met sa disposition. Le
mme jour, l'ex-premier ministry est incarcr au
Pnitencier national de Port-au-Prince.

Anti-Lavalas exalts...
Depuis, le gouvernement qui paraissait si sr de
lui la veille, adopted un profile bas. Laissant l'impression
qu'il a t pris au dpourvu.
Le ministry de la Justice, Bernard Gousse, n'est
pas revenue sur les indices qu'il disait avoir lui permettant
d'affirmer qu'il s'agissait d'une vaste champagne de
dstabilisation ...
Pas plus que le directeur gnral a.i. de la police
n'a prsent en public les arrestations qu'il disait avoir
t faites.
Sauf quelques anti-Lavalas exalts comme
l'vque de Jacmel, Mgr Guire Poulard, ennemi personnel
de son ex-frre en prtrise Aristide


Pat Plus Bakery, Inc.
Natural Juice


11638 NE 2nd Ave.
Miami, FL 33160
Tl.: 3.5-756-3695


Catering Specialists
Cakes, Pastries, Hors d'Oeuvres
for ail occasions


devenu president de la rpublique, tout le monde attend de
voir quel sera le prochain geste du gouvernement ...
Pas de nouvelles jusqu' ce week-end du juge .
d'instruction de Saint Marc la demand duquel le mandate
d'amener contre
Neptune aurait
t lanc.
En ef-
fet, l'accusation
concern des
vnements qui
se sont drouls
dans la ville de
Saint Marc au
plus fort de
l'insurrection
anti-Aristide.

L'affaire de
La Scierie'...
Saint
Marc -a t
d'abord prise par
les insurgs.. -:
Contre- .
attaque des pro- "

gouvernementaux qui en reprennent le contrle aprs des
combats acharns.
Selon l'ex-opposition, ou plutt une organisation
locale des droits de l'homme, la Coalition Nationale pour
les Droits des Hatiens (NCHR), les partisans du
gouvernement auraient opr un massacre dans un quarter
dnomm La Scierie.
Le mandate d'amener dlivr contre Neptune
l'accuserait, non seulement d'implication dans ce massacre,
mais d'en tre l'auteur intellectual.
La NCHR a public de nombreux rapports trs
critiques contre le gouvernement Aristide-Neptune et qui
ont contribu leur faon la chute de ce dernier.
Mais dans le cas du "massacre de la Scierie", il
n'existe aucune autre source de documentation ... que la
NCHR.
Aucune autre organisation des droits de l'homme,
ni locale ni international, n'a document le massacre en
question.
Les correspondents de press don'tt Reuters)
arrivs sur les lieux aprs les vnements, rapportent avoir
dcouvert quelque 4 ou 5 cadavres non identifies.


De plus la NCHR n'est pas (plus) trs sre de ses
sources. O sont les autres cadavres? Selon son directeur,
Pierre Esprance, ils auraient t dvors par des chiens
sauvages...


Le Premier ministry intrimaire Grard Latortue
visit la rue des Fronts Forts aprs l'incendie du 23
juin photo Thony

Par ailleurs, dans un processus judiciaire normal,
c'est aprs avoir termin son instruction et bti son dossier
d'inculpation (ou au contraire de non lieu) que le juge
dcerne des mandates.
Y a-t-il encore eu de vritable instruction dans
l'affaire de La Scierie?

Qui t'a fait roi? ...
La decision de Yvon Neptune de se mettre
volontairement la disposition de la justice (de son pays)
semble donc prendre beaucoup de monde revers ...
Et cela, la mme semaine que l'Association
National des Magistrats Hatiens (ANAMAH) accuse le
gouvernement intrimaire de n'avoir fait aucun effort pour
amliorer le fonctionnement de l justice.
La consequence est une sourdine mise aussitt
la champagne de propaganda gouvernementale qui venait
d'accuser Lavalas de mener une vaste entreprise de
dstabilisation (incendies, assassinate ce qui allait
(voir Neptune / 5)


MANIFESTATION

Les partisans d'Aristide

boycotteraient les prochaines lections

si celui-ci ne revient pas. en Hati


PORT-AU-PRINCE, 3 Juillet Quelques
dizaines de partisans de l'ancien president Jean-
Bertrand Aristide ont manifest vendredi
proximity de l'ambassade des Etats-Unis Port-
au-Prince, accusant Washington d'avoir provoqu
son dpart et demandant son retour.
"Bush, le people hatien est pauvre, mais
nous croyons en la dmocratie et en la justice",


Tous les appeals internationaux sont gratuits !
** ** /tiM^ H5T-/ -i.l.T/


Zts.u1ir~ r;~v i i-


scandaient les manifestants, tandis que des casques bleus
brsiliens de la mission de maintien de la paix de l'ONU
dans le pays gardaient les grilles de l'ambassade. Portant
des pancartes sur lesquelles on lisait: "Aristide est le pre
de la dmocratie", les manifestants ont fait le serment
de"travailler pacifiquement pour le retour de l'ordre
constitutionnel"
"Nous demandons qu'Aristide revienne en Hati
et rtablisse la dmocratie", a dclar l'un des manifestants,
Franck Pierre, g .de 28 ans. Les manifestants ont
galement demand la liberation de l'ancien Premier
ministry d'Aristide, Yvon Neptune, qui s'est livr aux
autorits dimanche aprs avoir vcu dans la clandestinit
depuis la mi-mars, et qui est aujourd'hui incarcr Port-
au-Prince; Yvon Neptune est souponn d'avoir orchestra
plusieurs assassinats politiques. "Il n'a rien fait de mal et
il a refus de partir en exil afin de rester et de soutenir le
people", a affirm Franck Pierre.
L'un des organisateurs, Sidney Claudy, a dclar
que les manifestants auraient pu tre plus nombreux mais
que les membres du parti de l'ancien president, Lafanmi
Lavalas, avaient peur, du fait d'attaques subies par le pass.
Jean-Bertrand Aristide a d quitter le pays le 29
fvrier, sous la pression d'une rebellion arme qui menaait
d'investir la capital et sous celle de la communaut
international. Les Etats-Unis ont affirm qu'il avait
dmissionn de son plein gr avant de gagner la Rpublique
centrafricaine.
Aristide vit aujourd'hui en exil en Afrique du Sud,
et a accus les Etats-Unis et la France de l'avoir en fait
(voir Elections / 5)


Page 4


i 0-Com-EL5

401-5500 401.5556


mmmmm fmwm m


l*






Mercredi 7 Juillet 2004
U-ti pn MIairrhP Vnl YVTTII NN 9'


r


DE L' ACTUALITY


Page 5


Une decision qui peut marquer un tournant


(Neptune ... suite de la page 4)
permettre probablement de relancer les arrestations et de
renouveler les interdictions de dpart, celles-ci dclares
dsormais irrecevables par l'Ambassadeur des Etats-unis.
Les autorits intrimaires sont en quelque sorte
ramenes soudain la ralit par la decision de Yvon
Neptune.
De plus, dans un communique paru le mme jour,
l'Ambassade des Etats-Unis intime de respecter les droits
du dtenu, qualifi de "courageux" et qui a permis "une
succession constitutionnelle et pacifique aprs la dmission
et la fuite en exil de Jean-Bertrand Aristide."
Toujours le qui t'a fait roi?

Les faits ont la tte dure ...
En un mot, voici le gouvernement Latortue enfin
oblig de passer de la propaganda chevele aux dures
ralits. De prouver dsormais ses dires ... Ce en quoi
consiste rellement l'exercice du pouvoir. Le reste ce sont
des tours de passe-passe, mais qui ne changent rien aux
faits. Or les faits, comme on dit, ont la tte dure.
Neptune peut-il tre gard en prison indfiniment
sans juge-ment?
Le prisonnier est plutt encombrant. Le Black
Cauctis a dj donn de la voix ... Ainsi que la press des
pays voisins de la Caricom, cette dernire dtenant une
sorte d'hypothque sur la politique de notre pays avec
l'introduction de l'article 20 de la Charte Interamricaine
dans la dernire resolution de l'Organisation des Etats
Amricains (OEA) sur Hati. Cet article enforce
considrablement l'obligation de respect du processes
dmocratique.
Ensuite, le dernier rapport de Amnesty
International ne saurait tre plus svre (voir notre


prcdent numro),
accusant le gouvernement
non seulement de mener
une chasse aux sorcires
contre les partisans de
l'ancien rgime, mais aussi
de pactiser avec certain ex-
chef rebelles qui sont des
violateurs de droits
humans notoires. Enfin de
ne faire aucun effort pour
apprhender des milliers de
criminals qui se sont vads
la faveur des derniers
vnements politiques.

La haine d'A-
ristide ...
Une chose est de
btir une formidable
machine de propaganda
contre un rgime dj
renvers, mme quand
celui-ci ne fait rien lui-


Le President par interim Boniface Alexandre reu par le Secrtaire general
de l'ONU Kofi Annan photo AP


mme pour s'en protger. Bien au contraire.
Cela permet toute nouvelle quipe de camoufler
ses manques, ainsi que ses contradictions internes ...
Une autre chose est d'tre confront soudain au
propre pouvantail qu'on a cr et de ne plus pouvoir*
computer sur la seule clameur publique.
Nous n'avons pas l'intention d'absoudre Lavalas
de ses pchs (qui sont d'ailleurs largement exposs
aujourd'hui), mais venons en au fait: la haine d'Aristide
ne peut constituer pour plus longtemps la seule politique


du pays, ni nous librer de nos responsabilits. Aussi bien
gouvernants que simple citoyen ...
La decision de Yvon Neptune, orchestre sans
dmagogie ni trop d'arrire pense lectoraliste, peut
marquer un tournant dans cette nouvelle et nime
transition vers une impossible dmocratie.

Hati en Marche, 3 Juillet 2004


MANIFESTATION

Partisans d'Aristide

boycotteraient les

prochaines lections si ...
(Elections ... suite de la page 4)
kidnapp pour l'expulser du pays, accusation
vivement rejete tant par Washington que par Paris. AP

Selon une dpche de Reuters, les partisans de
Fanmi Lavalas ont dclar qu'ils boycotteraient les
prochaines lections fixes 2005, moins qu'Aristide ne
revienne en Hati.
Au course du sit-in devant l'Ambassade des Etats-
Unis Port-au-Prince, un supporter d'Aristide agitait un
drapeau brsilien dans une main, et un drapeau hatien dans
l'autre, chantant : Brsil et Hati unis pour toujours."
Lesly Faure portait aussi un t-shirt avec la photo
du clbre footballeur Ronaldo.
"Nous sommes prts aller aux lections et
donner une leon aux ennemis de .la dmocratie, mais
Aristide doit revenir d'abord a dclar Lesly Gustave.
S'ils ne veulent pas accepter son retour comme
president, qu'il ait le droit de revenir comme simple citoyen
et nous voterons encore pour lui a dclar Jobnel
Francisque, 28 ans.
Le conseil lectoral (CEP) est present au
complete, et il est compos uniquement d'opposants au parti
Fanmi Lavalas, souligne la dpche de Reuters. Ce qui
met le processus lectoral dans un flou, selon des
observateurs.
Mais a comment le premier ministry intrimaire
Grard Latortue : Si un parti dcide de s'exclure de lui-
mme, il n'y a rien que'le gouvernement puisse faire. "


< Scia( Et 200o

15 Juin au 30 Aot

Pour 3 Nuits 4 Jours
Petit djeuner & Dner Compris
Chambre climatise, T.V. Couleur, Tlphone, Grande Piscine


Specia( Summer 2004

June 15th August 30 thl

3 Nights 4 Days
Breakfast and dinner Included
A/C room, TV, Phone, Large Swimming pool


1 Personne
US$ 260.00


2 Personnes
US$ 299,00


3 Personnes
US$ 320.00


1 Person
US$ 260.00


2 Persons
US$ 299.00


3 Persons
US$ 320.00


* Enfant de moins de 12 ans dans la mme chamber $ 12,00 *Payez6 nuits et gagnes i Extra Tout tarif


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which can be obtained through the
Department ofProcurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1s Street, Suite 112, Miami, FL
33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package
below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the
United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade
Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.miami-dade.gov/dpm/
) imder "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened
or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and
date, is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by
any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1st
Street, 171 Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday July 21,2004
6637-3/09-OTR AUTOMOTIVE PARTS WASHER MACHINE LEASE/
MAITENANCEThis contract requires Insurance. Cost $10.00
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday August 11,2004

7683-3/09-OTR-LW LOT CLEARING SERVICESThis contract requires Insurance, Bid Bond &
Performance Bond. A pre-bid conference will be held on Wednesday July 28,2004 at 9:00 AM, at Stephen P. Clark
Center 111 NW 1st Street 18' Floor, Room # 3, Miami, Fl. Attendance is mandatory. Cost $10.00


if & +e< Le P(aza


1


-Payez.6 nuits et gagnes 1 Extra Tout tarif


-Enfant de moins de 12 ans dans la mme chambre $ 12,00









I C'NST FTi FICTOR ATI I


N.d N. A. NL *.S sY Y L. JL % -P -


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


CEP: Lavalas remplac6 par le duvalibrisme
L 9e member du CEP reste donc comme c'dtait


1T-AU-PRINCE, 5 Juillet Les duvaliristes
;aussi leur union dan l eecoa.C estl


on.i upsviisiu sb ic Iui .I U b C IJCr alw % -.
9e membre du CEP install la semaine dernire, Josephat
R. Gauthier. Ne Josephat Raymond, fille ane de l'ancien
ministry des Affaires trangres des Duvalier, Adrien
Ravmond.


Josphat R. Gauthier prtant serment pour devenir le
9e membre du CEP photo Le Matin
Le parti Fanmi Lavalas ayant dsist l'ex-parti
au pouvoir a maintenu qu'il ne saurait accepter de
representation au conseil lectoral provisoire en mme
temps que ses leaders et partisans sont perscuts par
l'actuelle quipe au pouvoir on apprend que en vertu d'un
protocole dj tabli il a t demand aux autres institutions
membres de designer leur neuvime collgue.
Le choix est tomb sur Mme Josphat R. Gauthier.
Fille de l'ancien chancelier inamovible de la
dictature Duvalier, "Josefa" Raymond pousa en premires
noces un autre rejeton du duvalirisme le plus authentique,
le fils du ministry des Affaires sociales tout aussi inamovible
Max Antoine.


POR
nnt dtScnrm ai.


Rien d'une passionaria, voire d'une Mme Max
Adolphe.
La seule fois que son nom fera l'actualit sera
quand le gnral-prsident Prosper Avril, voulant se
garantir la faveur des Amricains, se mit voir des
trafiquants de.drogue partout, tout en rglant ses comptes
avec des anciens frres ennemis duvaliristes. Un jour une
voiture transportant Josphat et sa mre Mme Adrien
Raymond fut arrte par la police Bourdon sous
l'accusation de contenir de la drogue.
Les deux dames furent relches trs rapidement.
Donc une personnel au profile modr mais qui
n'en est pas moins, par ses filiations aussi bien familiales
que maritales, emblmatique d'un secteur bien dtermin.
Et aussi d'une poQue bien dtermine!


prvu avec le Lavalas, un reprsentant de la classes politique
prvu avec le Lavalas, un reprsentant de la classes politique


Mariage avec les grandes orgues, clbr
l'glise du Sacr Coeur, prlude celui de Baby Doc et
Michle Bennett.
Mais, comme il arrive souvent, cette union de
style dynastique ne dura pas longtemps.
Plus tard, Mme ne Raymond convolera avec
notre confrre Claudel Gauthier, ex-directeur de cabinet
du ministry de l'Information Pierre E. Gousse, le pre de
notre actuel ministry de la Justice, Bernard Gousse.
Avec l'entre de Josphat Raymond au conseil
lectoral, les duvaliristes marquent un point important
pour sortir de l'ostracisme auquel on les a officiellement
contraints depuis la chute de leur rgime en fvrier 1986.
Quelle est la signification d'un tel choix?
Est-ce un avertissement clair au Lavalas? Celui-
ci est arriv sur la scne politique en se voulant, du moins
dans ses dbuts, l'anti-thse du duvalirisme. "Makout pa
ladan."
Est-une tentative de se rattacher un secteur
rsonance large dans la crainte d'lections manquant de
participation populaire? Aprs Lavalas, le duvalirisme
passe pour certain comme tant le movement politique
local le plus capable de frapper l'imaginaire hatien. Hlas!
Mais pourquoi Josphat Raymond, ou comme
tout le monde l'appelle aujourd'hui: Josphat R. Gauthier?
C'est une personnel qui n'a aucune reputation
particulire, sinon une vie conjugale pas tout fait de tout
repos ...


Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Page 6


Mais dans un tournant 180 degrs, c'est le
duvalirisme qui entire dans la bergerie.
A l'origine le nouveau CEP de 9 membres devait
contenir trois reprsentants de parties politiques (Lavalas,
Convergence Dmocratique et les parties dits non-aligns)
et les 6 autres membres provenir de la socit civil (glises,
secteur priv, droits humans) et un du secteur justice ...
Convergence a fait choix de Rosemond Pradel,
membre dirigeant du Konakom.
Les parties non aligns ont aussi leur dlgu, mais
Lavalas s'est refus designer le sien s'il n'tait mis fin
la "chasse aux sorcires" mene contre ses membres et
partisans.
Le choix pour remplacer Lavalas est fait dans le
secteur duvaliriste.
Mais la vrit, ce ne sont pas seulement trois
reprsentants que la classes politique compete au sein de
l'institution lectorale.
Franois Benot, ex-militaire victim de la
dictature Duvalier, rentrera dans les rangs, si l'on peut dire,
aprs la chute de celle-ci pour devenir ambassadeur d'Hati
Washington sous la prsidence de Prosper Avril, puis
ministry des Affaires trangres sous le rgime du coup
d'tat militaire de Raoul Cdras. Franois Benot reprsente
le secteur priv dans l'actuel CEP.
Freud Jean droitss humanss, prtre catholique, est
un membre fondateur de l'Organisation du Peuple en Lutte
(OPL).
Et le reste l'avenant. Les autres membres
reprsentant une socit civil aux contours difficilement
dfinissables.
En tout cas, s'il faut en croire la constitution du
nouveau conseil lectoral, les prochaines lections semblent
devoir tre une "affaire de famille." Disons entire gens de
bonne socit ... N'est-ce pas!
Autrement dit, Lavalas s'abstenir.
Et peut-tre aussi toute mouvance porte un peu
trop gauche.







Mercredi 7 Juillet 2004
H-iati pn Marche Vonl XVIII No. 23


SLUTTE ANTI-DROGUE


Drogue : Evens Brillant plaide non coupable


LA HAITIAN CONNECTION TOUJOURS PLUS DEMANTELEE


MIAMI, 28 Juin Lundi un ancien chef de la
brigade anti-drogue en Hati et un propritaire de cargo
immatricul en Hati ont plaid tous deux non coupables
d'accusations de traffic de drogue alors que des
investigateurs amricains essaient d'tablir que des
officials hatiens ont protg les convois de cocaine
transitant par Hati destination des Etats-Unis.
L'ancien commissaire de police'Evens Brillant
est accus de conspiration, tandis que l'armateur'Elin
Napoleon faif face 4 charges de traffic de drogue et de
conspiration.
Brillant, 32 ans, est accus de conspiration avec
un ancien commandant de la police national Rudy
Therassan.
Sur la base de rapports de 4 informateurs, don't
les identits n'ont pas t dvoiles, une action criminelle


a t ouverte contre Evens Brillant l'accusant d'avoir
ranonn des trafiquants.
Il aurait saisi $450.000 d'un trafiquant
colombien,'Carlos Ovalle, et accept des paiements en
fournissant protection un trafiquant hatien et en
retournant son passport un autre.
Selon les informateurs, Brillant aurait vers une
parties de l'argent d'autres membres de la force de police.
Un ancien policies hatien devenu informateur
dclara galement que Evens Brillant avait t programm
pour remplacer Rudy Therassan comme chef de scurit
pour les plus important fournisseurs de drogue
colombienne.
De son ct, Elin Napoleon, 41 ans, est accus
d'tre le co-propritaire d'un cargo qui a transport de la
cocaine d'Hati vers les Etats-Unis et d'avoir arrang'le
transport de la drogue une fois le cargo arriv Miami.


Napoleon a t inculp, ainsi que Carlos
Martinez, que les procureurs prsentent comme la
connexion colombienne Miami pour recevoir la drogue.
L'acte d'inculpation cite galement Michael
Frantz Jeanty comme le partenaire hatien de Napoleon
dans le deal et le leader lui aussi d'un rseau de trafiquants
de drogue. Mais Jeanty n'a pas t inculp, probablement
pour avoir collabor avec les investigateurs.
Ils sont cinq
anciens officials hatiens du gouvernement ou de la police
avoir t inculps Miami depuis le dpart pour l'exil
de Jean-Bertrand Aristide le 29 fvrier dernier.
On apprend
galement qu'un crackdown contre des rseaux de
trafiquants de cocaine travers la Jamaque et les Bahamas
s'est droul mercredi dernier avec l'arrestation de plus
de 50 trafiquants rputs.


SOMMET CARICOM 4 AU 7 JUILLET

Latortue vertement critique par un journal de la Caricom


Suivre les actions de Latortue (" Keeping an eye
on Latortue "), c'est le titre d'un article du Jamaican
Observer.
Le journal pursuit : Quand les leaders de la
Communaut carabe (Caricom) se rencontrent dans l'le
de Grenade la fin de la semaine, la question de la
reconnaissance du gouvernement intrimaire hatien sera
presque tout en haut de leur agenda.
Depuis le coup d'Etat contre le Prsident Jean-
Bertrand Aristide en Fvrier dernier et la colre subsquente
de Grard Latortue contre la Communaut, la Caricom a
graduellement modr sa position vis vis du nouveau
pouvoir de Port-au-Prince.
Par example, la Jamaque a permis Latortue de
retourner son ambassadeur Kingston ...
Ensuite, l'homme de pointe de la Caricom, Hugh
Cholmondeley, est engag dans d'intenses conversations
avec le nouveau gouvernement hatien pour voir comment
la region peut travailler, avec la communaut international,
aider sortir Hati de son profound marasme.
La region cependant a toujours
insist que permettre Latortue de retrouver le sige d'Hati
la Caricom, dpendrait des actions entreprises par son
gouvernement pour restaurer la dmocratie en Hati.


POLITIQUE : Un
Par Jean Erich Ren
3 juillet 04
Le paysage politique hatien n'a pas change depuis
l 29 fvrier 2004. Il n'y a que Aristide qui soit absent
physiquement sur le terrain. Mais son ombre hante le
sommeil de plus d'un et fait peur aux autres. Lavalas une
fois de plus vient de sortir de ses lits en lanant un appel
la mobilisation. Ce cri de rassemblement a mis en moi la
faune politique hatienne au point de susciter une reaction
vive et prompted du Premier Ministre. Les accusations
tombent et les mandates d'arrt sont distribus afin de
s'assurer que tout est sous contrle. Plus les jours avancent
plus on a l'impression de s'enliser davantage dans l'inertie
la plus total entrecoupe par des actions sporadiques et
sans issues possibles. Quid des membres du rgime dchu
arrts et jets en prison soit pour vol, conclusion,
corruption, crime ? Quel que soit le chef d'accusation,
aucun jugement ou tentative de jugement ne parait
l'horizon. Tout ce branle-bas, selon toute bonne apparence
c'est pour jeter de la poudre aux yeux et calmer les esprits.
M M


Mais la Caricom devrait rester trs circonspect,
selon le Jamaican Observer, venant parler des derniers
vnements en Hati.
M. Latortue et son rgime continent d'envoyer
des signaux de leur manque d'intrt crer un consensus
politique et social en Hati et mettre en place un
environnement o la dmocratie peut fleurir.
Dimanche, M. Yvon Neptune, premier ministry
du President Aristide qui a t renvers le 29 fvrier dernier,
a merg aprs plusieurs semaines dans le maquis, mais
c'est pour tre immdiatement arrt par la police de M.
Latortue.
Il est accus d'avoir orchestra des meurtres
d'opposants de M. Aristide pendant l'agitation de fvrier
qui a men la chute de l'ancien president.
En temps normal, nous aurions plaid pour laisser
la justice suivre son course, et dcider du sort de M. Neptune.
Mais dans les circonstances prsentes en Hati, ce serait
pure illusion.
En effet, alors que M. Neptune est en dtention,
des criminals patents comme Guy Philippe, Jean Tatoune
et Louis Jodel Chamblain continent de jouir d'une total


tat des lieux!
La meilleure faon de chasser la fume qui suffoque les
residents c'est d'intervenir directement au centre du foyer.
A qui tu le dis?
La Prsidence de Boniface Alexandre sert plutt
de pot d'chappement au rgime dchu. Presque tous les
Lavalassiens sont sur place. Ils ont encore accs au Palais
National. La bte n'est pas morte contrairement ce que
beaucoup de gens pensent. Les lavalassiens s'activent
encore sur le terrain mme lorsqu'ils ne participent pas au
CEP. Ils disposent encore d'un certain pouvoir de
'convocation" et peuvent nanmoins dsquilibrer la balance
au profit d'un candidate. D'o cet acharnement du
Gouvernement de transition sous la houlette de Grard
Latortue contrecarrer toute tentative de resurgence d'un
Gouvernement populaire et pis encore d'une continuity
lavalassienne. La grande faiblesse du Parti Lavalas c'est
qu'il puise tout son nergie de Jean Bertrand Aristide. Donc
l'clipse du Roi Soleil Versailles marque la fin des
hostilits. C'est le black-out total. Personne ne peut se
prvaloir d'un titre de leader au sein du Parti Lavalas sans
exciter la jalousie de Jean Bertrand Aristide. Dans la
conjoncture actuelle il serait fort difficile Jean Bertrand
Aristide de participer aux prochaines joutes lectorales et
mme d'avoir ses reprsentants au Parlement. A qui tu le
dis?
Face l'incertitude de la politique locale, le
Groupe des 184 s'internationalise. Il export son contract
social l'tranger. Il veut taler aux yeux de la diaspora
hatienne les recettes de son riche rpertoire pour une Hati
Nouvelle. A Miami, la Caravane de l'espoir en dpit de
ses grandes promesses n'arrive pas encore convaincre
quiconque de la justesse de son programme. Leur
ascendance plutt librale suscite de srieux doutes.
Certains noms de famille sont plutt vocateurs de prjugs
mesquins. La discrimination colorimtrique ronge la
majest des projects de la Caravane de l'espoir. Le Groupe
(voir Politique / 9)


impunit, leur horrible bilan en matire de droits humans
et de traffic de drogue semblant de peu d'importance pour
M. Latortue et son administration.
Mais pourquoi devrait-on
en tre surprise, quand M. Latortue avait arros la victoire
avec eux sur un podium aux Gonaves peu aprs le coup
d'Etat, les qualifiant de hros et de combatants de la libert.
Nous aurions espr que M. Latortue n'aura pas
le front de se prsenter Grenade pour le sommet. Mais en
toute ventualit, il doit tre averti que son comportement
ne sera pas tolr par la Caricom, quelle que soit la
puissance au monde pouvant voler son secours.
Si M. Latortue veut srieusement s'asseoir la
table de la Caricom, il doit prouver sa volont de corriger
ses manires. Les chefs de gouvernement de la Caricom
doivent lui dire clairement qu'il n'a pas pass le test
prliminaire, crit le Jamaican Observer.
Donc pour le moment, il doit reprendre son devoir
de maison et recommencer nouveau.
Une srie de tests doivent tre tablis pour M.
Latortue, et qu'il doit russir passer si Hati doit retrouver
sa place dans les corridors de la Caricom..
M. Latortue ne doit pas tre permis de dbarquer
ici avec ses cartes truques.



Europe 2004

Les Amis de la Vierge
Vous invitent un
GRAND PELERINAGE en Europe
Du 8 au 22 Aot 2004
dans les 4 GRANDS SANCTUAIRES
DE MARINE
Fatima
Lourdes
La Salette
La Mdaille Miraculeuse


Prix du Package
De Miami
De Chicago


: US $ 2.980,00
: US$ 2.770,00


Sont compris
Billet d'avion Logement Premire Classe
Nourriture Transport Visites
* Assistance spirituelle

Ce plerinage a t prpar par les:
Spcialits des voyages Chtelain ( Hati)
Contactez ( 305) 899-8116 (Miami)
(509)525-4570
e-mail: chatelaintours@(hhotmail.com

Le group sera Lourdes du 14 aot au 17 aot 2004- A
l'occasion du 150 me anniversaire de la promulgation
du dogme de l'Immacule Conception
Le Pape Jean Paul II sera Lourdes
Les 14 et 15 aot si sa sant le permet.


Page 7


Suivez

la Copa America

tous les soirs

sur Mlodie

103.3 FM
Port-au-Prince
Phone 221-8567 / 8568


-


1





Western Union


Metrciedi 7 JuiIEt 2004
HIai e TB&che Vol XVIII NQ 23


Payez


\0m0


pour envoyer $100


Sean-iaeplim ie Ro ""j Hiea

l" u|im Pr"i,


3 minutes d'appel tlphonique
gratuit chaque transaction.('

Le cot u transfrt est 9% du motntan total envoy. Les prix sont sets des mdication.
() Le numro 'PIN' est valuable pour les appeals nteaonaux faits partir des USA. Certain lphones publics ne permetront pas d'effectuer ces appeals. Ce rvic phonque est offer par ue compagnie ters,n accord vec les tariff
tais par le agencies gouvernementales. West Union n'est pas responsible des numrosPIN perdus o os. O e offre est valuable suemet jusqu'au 31 dcembre 2004. Ls aLppels dovent tre fats ds ls 3os suivant la reception
du numnro 'PIN'.
Cette offre est valale auprs des agents participants. Pour l service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
WesternUnion Fnanal Services, Inc. Est autoris par le NewYork Deparbnent of Banldng fare des transfers d'argent. 2004 Western Un oingIc.Ts droit r Le nom UNIO, le lgo et les argues de ves sont
les pmprlts de Western Union Holdi Ir.et mnt engisrs et/ou bIen utliss aux USA etdans plusieus pays rangers.


---l


r-


I ~ *---- -- --- --


Page 8







Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


I POLITIOUE I


(Politique ... suite de la page 7)
des 184 trane un heritage politique assez lourd.
Les lettres du Contrat Social ne suffisent pas pour panser
certaines plaies encore ouvertes.
l faut plus que des mots pour les cautriser. Quand
on se rappelle que le Commerce et l'Industrie du pays sont
majoritairement domins par les reprsentants du Groupe
des 184 comment peut-on accepter un nouveau dontrat
social sans distribuer de nouvelles cartes conomiques. Ce
sont les mmes enseignes commercials qui s'affichent au
frontispice des magasins de la ville. 80% des richesses
nationals sont dtenus par 20% d'Hatiens Ils
n'investissent pas dans les Ecoles ni les Universits. Le
Nouveau Contrat Social prend l'allure d'un changement
brusque de Cap pour viter la tempte qui s'annonce. Le
changement social est avant tout conomique. Sans un
nouveau partage des resources financires du pays, le
clivage social serait toujours le mme. A qui tu le dis?
La dfaillance de la Bourgeoisie hatienne pendant
200 ans et leur hypocrite tentative de repchage par le
truchement d'un Nouveau Contrat Social traduit un vide
inquitant. En principle ce vacuum devrait tre
combl par le souffle vivifiant et rconciliateur du Bloc
Socialiste. En dpit de certain appeals l'union lancs
l'endroit de tous les camarades ils n'arrivent pas vraiment
s'entendre. Il y a un profound sentiment de crainte et de
suspicion qui circle au sein des Socialistes hatiens.
Certains leaders socialists sont plutt aveugls par
l'ambition du pouvoir. Ils veulent tous tre. candidates et
refusent de s'entendre sur un choix commun. Ils ne se
donnent pas la peine de jeter un coup d'oeil sur leurs
montres afin de se rendre compete qu'il se fait dj tard et
mme trop tard. A cette heure indue de l'horloge politique
national il serait beaucoup plus conseill au-del de 70
ans de gagner son lit. Cette sage attitude est plutt
recommande par l'inadquation du project de socit de
certain leaders blass avec les aspirations de la jeunesse.
Leurs longs discours comme en 1950 maills de citations
latines, grecques et franaises n'merveillent personnel
actuellement. A chaque gnration son code de valeur. La
politique est avant tout, une affaire de relations sociales. A
qui tu le dis?


Un 6tat des lieux!


La Droite hatienne mieux connue sous le nom de
Grand Front de Centre Droit ne jouit d'aucun pouvoir de
convocation. Il s'attarde dans des dmarches interminables
Washington avec la ferme conviction que tout pouvoir
ne vient que de l. Mme avec la bndiction de la Maison
Blanche il est tout fait indispensable un homme politique
d'avoir une assise populaire pour tenir les rnes du pouvoir.
On ne peut pas garder des troupes en permanence en Hati
pour garantir l'quilibre d'un pouvoir. C'est aussi le point
d'ancrage du Gouvernement de Grard Latortue qui croit
pouvoir oprer un virage aigu sans chavirer. La loi de la
gravitation n'pargne personnel. En dpit de toutes les
manouvres souterraines de Grard Latortue pour garder
le pouvoir, il n'y parviendra pas. Les Forces Internationales
ne peuvent pas contrecarrer ce courant qui va se dferler
contre son Gouvernement durant les prochains 18 mois.
L'article 139 de la Constitution empche au Prsident du
Gouvernement Provisoire de se porter Candidat aux
prochaines lections. La loi est de strict application. Dans
ce cas, le Premier Ministre est constitutionnellement en
measure de briguer le fauteuil prsidentiel. Toute tentative
de Grard Latortue de livrer les sources financires d'Hati
en change du pouvoir aux architects de la mondialisation
va se solder par l'clatement de la vindicte populaire. A
qui tu le dis?
ARTICLE 149.1:
Le President provisoire ne peut en aucun cas se
porter candidate la prochaine election prsidentielle. (Pas
le Premier Ministre)
Le droulement des lections en 3 tapes n'est
autre qu'une tentative de domptage de la scne politique.
Si Grard Latortue a fait des calculs politiques justes mais
son chronomtre l'a tromp:
1.- Les difficults de la mise en place du CEP le
rendra logiquement fonctionnel en janvier 2005. Ce
dcalage est d d'abord la mise en place de
l'administration Centrale Port-au-Prince et l'rection
de ses representations dans nos Sections communales.
Ensuite il lui faut laborer la loi lectorale. Des
contestations il y en aura certainement. Donc, il faut prendre
le temps de niveler les
tendances afin de trouver
un modus operandi.
2.- A partir de
janvier 2005 il ne reste que
ite Sitwayen 10 mois au CEP pour
-rans p taayon organiser les lections
squentielles. Jusqu'
emi-santim an Novanm 2002 present le Gouvernement
Transpotasyon Pp lan pral de transition n'arrive pas
konte yo. Revizyon Plan an encore combler tous
asyon "Citizens' Independent les postes des Mairies.
Depuis prs de 6 mois
plans pwoje transpntasyon ak les employs de nos 135
n ni totalman ni an psyon de Mairies n'ont pas reu
leurs salaires. Cette
yon baz km volont. Manm remarque est dmo-
, nan ankenn kontra ak konte a
ipayi ki nan ankenn kontra ak tvante exp
prouve que la priode
ib devlope 15 gwoup de kat lectorale est para-
ii-Dade yo pral chita chwazi lysante. La vie
conomique du pays
le tout moun ki rezidan Konte march au ralenti. Les
de bn repitasyon nan koze coles ont des difficults
)nl ki gen eksperyans oswa de fonctionnement.
syon transptasyon oswa C'est pour viter ces
problmes qu'on prvoit
aplikasyon nan men tout une priode dtermine
i aplikan ki nan Distrk 8 pour le droulement des
n konsiderasyon nan lavni lections. Passer une
ikan yo ft pou soumt yon anne faire des
plas ki ta vid. lections est dmo-
onsiderasyon pou yo mete ralisant. Par ailleurs il
syon yo okonpl pa pita ke est remarquer que la
population manifeste un
certain intrt seulement
pour les lections
prsidentielles. Les
lections squentielles
au niveau des mairies et
du Parlement attirent
gnralement peu
wo an epi ki pa rive dat ke d'lecteurs et sont
neses an disponib nan gnratrices de conflicts

Govemment in the Sunshine mettant en doute la
Sof Ethics Ordinance and the lgitimit des lus
al anba envestigasyon etabli cause de la faiblesse de
participation des
lecteurs. C'est l la


grande source du conflict des lections de 2000. Par effet
d'entranement les lecteurs vont aux urnes pour voter le
President, les Parlementaires et ses reprsentants dans les
sections communales. A qui tu le dis ?
Dans un climate d'inscurit o le Premier Ministre
circle en blind comment peut-il demander aux candidates
de faire champagne. La question de scurit est primordiale
au droulement des lections. Les assassins du Directeur
de Air France sont encore en cavale. La vie quotidienne ne
s'est pas amliore en dpit des promesses de dcaissement
en faveur du Gouvernement. La distribution lectrique a
connu certes une amlioration avec un rationnement de 8
12 heures. Ces coordonnes rappellent exactement la
situation du pays 6 mois avant la chute d'Aristide. La
Communaut Internationale accorde-t-elle vraiment son
soutien au Gouvernement de transition? La ralit politique
actuelle nous enseigne que l'Ambassade amricaine ralise
ses propres projects Cit Soleil sans se rfrer aux bons
offices du Gouvernement. James Foley prend ouvertement
l'allure d'un Premier Ministre hatien contrairement aux
Conventions de Viennes. Aprs 100 jours d'une transition
technocratique, nous sommes en pleine confusion et le pays
n'a pas avanc d'un iota. A qui tu le dis ?

SOCIETY

Les Rotariens

prparent leur

centime anniversaire
PORT-AU-PRINCE, 2 Juillet Vendredi a eu lieu
une belle soire au Ritz Kinam II. C'est le Rotary Club de
Ption-Ville qui recevait. Environ trois cent convives.
Rotariens et leurs invits. Rotariens des trois clubs de la
zone mtropolitaine (Port-au-Prince, Ption-Ville et
Carrefour). Treize clubs en tout en Hati.
Deux heures et plus d'enchantement et
d'intressante compagnie. Le but principal est de prparer
le centenaire du Rotary International: 1905 2005, que
nos amis rotariens d'Hati annoncent ainsi: "100 ans de
service; Un nouveau sicle de succs."
Ceux qui croient (comme c'tait notre cas) que le
Rotary est une assemble de doctes vieillards la barbe
blanche, se trompent lourdement.
Aujourd'hui c'est une assemble compose en
majority de jeunes cadres professionnels et d'hommes
d'affaires (et aussi de femmes d'affaires) dsirant consacrer
(aussi) une parties de leur temps et de leurs efforts au service
de leurs concitoyens.
Ce n'est pas une affaire de dame patronnesse, mais
quand les circonstances l'imposent, comme l'occasion
(voir Rotary /11)

ERW FINANCIAL

GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske oujanm made tt ou
Eske mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an?
Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A!
(yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen mov
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede!

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa!

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bank ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lot ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin!
305 865-6588
305 865- 6510


UNION PLANTERS BUILDING
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137

www.erwfmnancial.com


Page 9


MIAMFI~

Nap Chche Volont pou Kom
Endepandan Pou Fon Monet 1
Sitwayen konte Miami-dade yo te pase yon Iwa sou taks de di
pou yo te mete Plan Transptasyon Pp lan sou pye. Plan
agrandi sistm transp piblik lan pou ni rezidan konte yo ni vizit
ft pa Asanble Fondasyon Sitwayen Endepandan Pou Transpt
Transportation Trust (CITT)" ki gen 15 manm ladan li.
CITT monit, veye, revize, f etid liv yo epi envestige mete sou
transp piblik yo ki sou lis Plan ane a ak tout 16t pwoj ki depani
finans lajan talks diplis lan.
Manm CITT pra, svi de tm dezan, twazan, ak katran sou
komite sa a pap gen dwa gen ankenn enter, dirk oswa endirk
an oswa ankenn kporasyon, asosiyasyon, oswa ankenn lt kon
konte an.
Yon Komite Nominasyon pou nonmen moun yo pral response
kandida kote komisyon Konte yo, Majistra a ak Lig Vil Miam
manm CITT la.
Komite Nominasyon pou nonmen manm yo ap pran aplikasyon d
Miami-Dade ki enterese svi kom manm sou CITT la. Moun ki
sivik, entg, responsab ak eksperyans nan biznis epi pwofesyc
enterese nan amelyorasyon sistm transp, administra
planifikasyon.
Ak tout ke Komite responsab nominasyon an ap asepte
aplikan ki enterese yo, Komite an ap konsidere slman
Komisyon an. Tout lt aplikasyon ap rete nan dosye yo a
pou yon perybd ki pa ft pou depase 2 zan. Tout ansyen api
nouvo aplikasyon pou yo kapab konsidere yo nan nenpt p
Moun ki ta renmen ke Komite Nominasyon an pran yo an k
yo nan gwoup kandida ki pou CITT la ft pou soumt aplika
a 4:30 p.m. l lokal Vandredi 9 Jiy 2004 nan adrs sa a:

Miami Dade County
Clerk of the Board
Stephen P. Clark Center
111 NW 1st Street, Suite 17-202
Miami, Florida 33128

Yo pap konsidere aplikasyon ki pa resevwa nan adrs ki pi
yo bay km dnye jou pou resevwa yo an. Fom r
www.trafficrelief.com oswa rele 305-375-3481.
Manm CITT yo va tonbe anba kategori "Florida Open Records,
and Financial Disclosure laws, the Conflict of interest and Code
investigatory powers of the Inspector General" ki vie di yo pr
dapre kod lalwa Eta a epi vi yo se pral yon liv ouv a piblik lan.


_ _ 1_








I qnrCTFT I


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


Faut-il interdire la fille Prestige?


(Fille ... suite de la lre page)
super model britannique Naomi Campbell, d'origine
somalienne, a provoqu une meute sur une plage de
Sardaigne, en Italie, o elle tournait un clip pour une
marque de tlphone portable ...
En bikini, comme la demoiselle Prestige, elle a
son mini portable gliss tout aussi amoureusement dans
la culotte de son simple appareil ...
Des milliers de mles italiens sont accourus,
l'eau la bouche. Les carabiniers ont t appels la
rescousse pour contrler la meute.
Pourtant aucune ligue italienne, ni mme
sicilienne, n'a dclar Naomi persona non grata ...
D'autre part, un ouvrage prsent rcemment au
festival Livres en Folie a eu un grand succs. Il s'intitule
"Le chien comme mtaphore en Hati" ...
Eh bien, tout de suite aprs le chien, s'il ne vient
pas avant, je dirais que c'est le derrire. Le derrire
fminin, s'entend ...
Chaque people a son obsession. Et pour
l'Hatien, tout le monde sait ...
Oui, Prestige a vis just.
Pour vanter une bire, on peut choisir une
Cadillac ou une Mercds ...
Oui, ailleurs. Mais en Hati, rien ne vaut un beau
"suivez moi".
Le blanc amricain est "crazy" de beaux seins,
de gros nichons, succs des plus de 2 millilitres la Pamela
Anderson ...
Vous aurez cependant remarqu que cette mode,
qui fait fureur en ce moment, a un impact trs limit chez
nous.
De son ct, le noir amricain semble prfrer
les jambes, des jambes superbes, en gros plan et aussi
haut que possible,,par la grce d'une camra trs indiscrte
dans les missions des chanes Black Entertainement.
On ne sait pas pour les musulmans car leurs
femmes doivent tout cacher... Peut-tre le venture, la danse
du venture ...
D'autres ce sont les cheveux, les descendants de
Samson (Samson et Dalila).
Ou encore les yeux, la couleur des yeux: "Plus
bleu que le bleu de tes yeux, je ne vois rien de mieux ..."
Tout ce qu'on veut ... Mais l'hatien lui ne
ngocie pas le derrire. Un beau derrire est un effet de
l'art...
En effet, quoi de plus et de mieux chant par nos
potes et chansonniers?
Emile Roumer: "Ta fesse est un boumba charge
de victuailles."
C'est tout dit.


Ou est-il interdit d'interdire, comme criaient les
tudiants et tudiantes de Mai 68, les anctres des
fministes d'aujourd'hui.


Ou encore Coup Clou: "Gen ron, gen kare, gen
pwenti, genyen ou ta di se ansyen chapon lenn jandam
lontan yo".
La fille Prestige n'est donc qu'une exception qui
confirm la rgle. Car
pas besoin de lever les
yeux aussi haut, ni
d'aller jusque sur une
plage en Sardaigne. A
notre hauteur d'homme,
le spectacle est dans la
rue. Jamais on n'avait
vu autant de beaux
arrire trains autour de
nous, partout, dans
toutes les rues. Par la
grce de la mode
(appelez-la mode "pp"
si vous voulez), plus de
28.000 kilomtres carrs
de nature gnreuse et
abondante, de "boumba
charge de victuailles" ... ,* -
Comment ne
pas y perdre son latin. La
fesse comme principal
mtaphore en Hati ...
Pt chay
Pot avyon"
Suivez moi
SOu pap sis
Backside
Dy kay pi
bl ke lakay
.Dada
.Ti dada
Gwo dada La publicity condamne par le
Fanm nivana exploitation"
Ti pike
SPlatfm kap kanaveral
Venez me chercher
Ou ap chche m
Et si c'est un samedi soir
Pase chache m.
Bref, plus qu'il n'en faut pour nous faire
allgrement crucifier par les organizations fministes
locales. Sauf celles qui ont le sens de l'humour, humour
masculin, soit, souponn de phallocratie, misogynie,
machisme, que sais-je.
Mais mieux vaut tre un macho qu'un violeur, ou
un pdophile, non!
Alors faut-il interdire?
Cachez ces fesses madame que je ne saurais voir!


Htel Restaurant Cyvadier Plage

JACMEL
La dtente, l'vasion, mais aussi le confort dans un dcor tropical.
Faites vous bercer nuit et jour par le son des vagues.

^r '


Savourez nos spcialits de fruits de mer dans notre restaurant avec vue
imprenable sur l'ocan!
Magnifique plage naturelle piscine
Grande salle de conference de 110 places
Profitez des arrangements spciaux et de notre experience.

On est votre service depuis 20 ans .
Notre tlphone est le 288-3323
Web: www.hotelcyvadicr.com

On parle franais, anglais, allemand, crole
Htel Restaurant Cyvadier Plage c'est l'Htel Suisse Jacmel !


Les carabiniers la rescousse

pour une meute cause par

Naomi Campbell
ROME, 30 Juin L'apparition Le mannequin avait dfil deux
mardi du mannequin Naomi Campbell en jours plus tt Milan (nord), toujours en
bikini sur une plage prs de
Cagliari, en Sardaigne, pour le 2 A~$J
tournage d'une publicity a vir
l'meute et a contraint t
l'intervention des carabiniers.
"La vnus noire", son
surnom en Italie, a fait turner
la tte de tous les mles sur la
plage de Cala Cipolla, et ils
taient prs de trois mille
vouloir l'approcher et la
toucher, a racont l'agence
Ansa.
Les gros bras engags
par l'agence de publicity ".
charge du tournage pour
l'oprateur de tlphonie
mobile italien TIM ont t
contraints d'appeler les
carabiniers qui les ont aids
contenir la foule derrire les
barrires et repousser les plus
entreprenants.
Naomti Campbell est
revenue la nouvelle image de
l'opdrateur, associe un dogue
de Bordeaux, un dnorme chien,
Et le miniltdldphone portable Naonl (Campbell au course d'un recent dfil
qu'elie porte dans la culotte du bikini est bikini ultra=ldger, entoure de "boys" pour
,1;1 h fair un malhur cet dt sur les les crdteurs Dolce & Gahana.
plages de la pninsule, (voir Naomi / 11)


Page 10


s organizations fministes hatiennes comme une "basse
du corps fminin photo ImageNouvelle

Pourquoi pas un rfrendum ce sujet? Cela nous
changerait tant de la politique sche, raide et sans contours.
Politique-virago. Ko rd.,
Le dernier mot revient Juliette Grco, sorte de
fministe avant l'heure, fministe sans complex, et sa
clbre chanson: "Si tu t'imagines" ... Tous ces cnes,
ces hmisphres, ces petits boutons de nacre, "si tu crois
que a va, va durer toujours, ce que tu te bourres ... Fillette,
fillette, ce que tu te bourres (...). Cueille, cueille, rose de
la vie. Rose de l'amour."
Que voulez-vous, la plus belle fille du monde ne
peut donner que ce qu'elle a.
Ou encore: il faut que fesses se passent!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince







Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


I ARTS & SPECTACLES


I Page 11


Marlon Brando, monstre

sacr d'Holywood, est mort


SLOS ANGELES, 3 Juillet Hollywood a
perdu l'un de ses monstres sacrs, l'acteur Marlon
Brando, qui s'est teint jeudi soir suite une
maladie pulmonaire l'ge de 80 ans Los
Angeles o il vivait reclus et endett.
L'acteur Marlon Brando souffrait d'une
fibrose pulmonaire et sa sant a brusquement
dclin ces derniers jours, mais il est mort
"paisiblement" entour de ses proches, a indiqu
l'un de ses amis, Jay Kanter. Ses funrailles auront
: lieu dans l'intimit, a-t-il dit refusant de donner
des dtails supplmentaires.
Aprs. avoir men une blouissante et
tumultueuse carrire, jalonne de films clbres
comme "Un Tramway nomm Dsir", "Le dernier
i tango Paris" ou "Le Parrain", Marlon Brando
est mort l'hpital UCLA de Los Angeles dans le
dnuement. Il est dcd d'une embolie
pulmonaire selon ses docteurs, a indiqu une porte-
Sparole de l'hpital, Roxanne Moster. Il y avait t
admis mercredi soir dans la nuit, a prcis M.
Kanter. Marlon Brando a vcu les dernires annes
de sa vie isol et ruin dans un petit bungalow de
Mulholland Drive (Californie, ouest).
De nombreuses personnalits du cinma,
telles que Sophia Loren et Francis Ford Coppola
qui l'avait dirig dans "Apocalypse Now", ont


Marlon Brando dans l'Equipe sauvage (1953)
=r


Le telephone

mobile

menacerait la

fcondit

masculine
LONDRES, 29 Juin Porter un
tlphone portable dans une poche revolver ou
dans tui la taille pourrait rduire de 30% chez
l'homme la production de sperme, selon une
tude scientifique hongroise considre comme
non concluante par les spcialistes de la
fcondit:
"L'usage prolong de tlphones
portables pourrait avoir un effet ngatif sur la
(production de sperme) et la fcondit
masculine...", explique le Dr Imre Fejes, du
dpartement d'obsttrique et de gyncologie de
l'Universit de Szeged, dans un rsum de
l'tude.
Fejes et son quipe ont analyst le
sperme de 221 hommes et les ont interrogs sur
leur utilisation du tlphone portable. Ils ont
trouv des corrlations entire -'usage des
tlphones, mme en mode veille, et une
reduction de la concentration et de la quality du
sperme. (voir Portable /12)


Naomi ...
(suite de la page 10)
Elle passe une parties de l't en
Sardaigne sur le nouveau bateau de son ancien
fianc, Flavio Briatore, le directeur de Renault
Sport, rest son ami.
Son entourage, selon l'Ansa, confirm
sa liaison avec l'acteur amricain Adrien Brody,
interprte du "Pianiste" de Roman Polanski,
rencontr en mai Saint Tropez, dans le sud de
la France. (AFP)


000


(suite de la page 9)
des rcentes inondations qui ont ravag Fond
Verrettes et des villages du sud-est du pays,
rotariens et rotariennes du pays se mobilisent.
Vendredi a marqu aussi l'entre en
function d'un nouveau president du Rotary Club
de Ption-Ville, Jean Baptiste Brown.
L'intronisation a eu lieu sous la
baguette magique du president sortant, Michel
Kersaint. Magique grce au sens de l'humour
incomparable de ce dernier.
Nous remercions de l'invitation notre
hte, Dr Claude Surna.


aussitt rendu hommage l'un des acteurs les plus
mystrieux et fascinants.
"Marlon aurait dtest que tout le monde se
prcipite pour commenter sa mort. Tout ce que je dirai
est que sa disparition m'attriste", a dclar Coppola.
L'homme la sensualit animal que Brando
incarnait dans "Un tramway nomm dsir" (1951) a
cd la place un homme malade qui a pes, certain
moments, jusqu' 160 kg. C'est en 1989, qu'il
"divorce" du cinma en dpit de quelques
"apparitions" alimentaires. Il tourne pour la dernire
fois en 2001 dans "The Score".
Dans une interview, Marlon Brando explique
avoir voulu chapper au stress provoqu par le fait
d'tre constamment sous l'oeil du public. "J'ai
tellement souffert dans ma vie d'avoir t clbre et
riche", confie-t-il alors.
"C'tait l'un des plus grands acteurs de
cinma de tous les temps", souligne l'historien
d'Hollywood, Robert Osborne. "Mais je pense qu'il
tait aussi l'une des plus grandes dceptions (...) parce
qu'jl a gaspill" ses qualits d'acteur.
Face aux critiques, Marlon Brando rpliquait
que le jeu de l'acteur tait simplement, pour lui, un
"boulot".
Bud, comme l'appelait sa grand-mre, est n
le 3 avril 1924 dans une famille modest d'Omaha
(voir Brando /12)


- j )


DUfCW CAIMIBQEAN AIRLONIS


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


Rotary








CINEMA


I --`


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


Dcs de Marlon Brando dans
(Brando ... suite de la page 10) grande education, un grand professionnel", a soulign
(Nebraska). Sa mre tait une actrice dpressive l'actrice, sa partenaire dans "La Comtesse de Hong Kong"
et alcoolique et son pre un commerant "coureur de de Charlie Chaplin (1960).
jupons", selon Marlon Brando. Le qualifiant "d'ami trs cher", Sophia Loren a
not, dans une declaration qu'il y avait "eu de vraies
tragdies dans sa vie et qu'il s'tait peut tre laiss aller
pour cette raison".
"Marlon aurait dtest que tout le monde se
prcipite pour commenter sa mort. Tout ce que je dirai est
que sa disparition m'attriste", a dclar sobrement Francis
Coppola qui l'avait notamment dirig dans"Apocalypse
Now".


Marlon Brando (1990)
Maon, il part 20 ans, New-York o il s'inscrit
la prestigieuse cole d'art dramatique Actor's Studio.
C'est Elia Kazan qui le remarque. Le jeune Marlon brle
les planches en 1947 Broadway dans "Un tramway
nomm dsir".
En 1950, il fait son dbut au grand cran avec
"C'taient des hommes" de Fred Zinneman, avant de
retrouver en 1951 Kazan pour le tournage d'"Un tramway
nomm dsir" qui le rvlera au monde entier. Brando
dcroche un premier Oscar de meilleur acteur en 1954 pour
"Sur les quais" d'Elia-Kazan.
Aprs une srie de productions mdiocres dans
les annes 1960, sa carrire est relance en 1972 grce au
rle de Don Corleone dans "Le parrain" de Francis Ford
Coppola, qui lui donne un deuxime Oscar. Mais il envoie
pour le recevoir une suppose Amrindienne en fait une
actrice hispanique poI pretester contre la faon don't
Hollywood traite les Indiens.
C'est aussi en 1972 qu'il est remarqu pour sa
sulfureuse prestation dans "Le Dernier tango Paris" de
Bernardo Bertolucci.
Sa vie familiale est mouvemente et tragique. Il a
eu une dizaine d'enfants, issues de plusieurs marriages et
relations. En 1990, son fils an Christian assassine le fianc
de l'une de ses filles, Cheyenne. Christian Brando fait cinq
ans de prison et Cheyenne, en proie la depression, se
suicide en 1995. (AFP)
Le monde du ci@Ba exprim vendredi une vive
motion l'annonce de la mort de l'acteur amricain
Marlon Brando, qualifi par ses pairs du 7me Art
d'"immortel" et de "diamant rare".
De Francis Ford Coppola Bernardo Bertolucci,
deux metteurs en scne qui ont offert Brando des rles
inoubliables, en passant par ses partenaires comdiens, ses
amis, les reactions passionnes se sont multiplies aprs
la mort de l'acteur jeudi soir dans un hpital de Los Angeles
l'ge de 80 ans.
"Des acteurs comme lui devraient tre immortels",
a dclar l'actrice italienne Sophia Loren. "C'tait un
compagnon de travail merveilleux, une personnel d'une


En mourant, Marlon Brando "est devenu
immortel", a assur l'Italien Bernardo Bertolucci,
ralisateur du "Dernier Tango Paris".
Rappelant le tournage de ce film, considr
l'poque comme sulfureux, le cinaste souligne que toute
l'quipe avait t "totalement hypnotise par sa presence".
Bud, comme l'appelait sa grand-mre, est n le 3
avril 1924 dans une famille modest d'Omaha (Nebraska).
Sa mre tait une actrice dpressive et alcoolique et son
pre, un commerant coureur de jupons" au sang compos
de testosterone, d'adrnaline, d'alcool et de colre", selon
Marlon Brando lui-mme.
Symbole de rebellion et d'anticonformisme
l'cran, Marlon Brando s'est aussi consacr des causes
sociales.
Paralllement sa carrire, il a eu une vie familiale
"mouvemente et tragique. Il a eu au moins neuf enfants,
issues de plusieurs marriages et relations.
En 1990, son fils an Christian assassine le fianc
de l'une de ses filles, Cheyenne. Christian Brando a fait
ensuite cinq ans de prison et Cheyenne, en proie la
depression, s'est suicide en 1995.
Marlon Brando, qui a pes certain moments
jusqu' 160 kg, passait de longs priodes en Polynsie
franaise don't il est tomb amoureux pendant le tournage
des "Rvolts du Bounty" (1962).
Selon la press spcialise, l'acteur connaissait ces
dernires annes des difficults financires, notamment en
raison des frais judiciaires du
procs de son fils Christian, et vivait seul dans un petit
bungalow de Mulholland Drive (Californie, ouest).
Un visiteur recent de la maison de l'acteur l'avait
dcrit comme"claustrophobique" avec deux sofas et des
rideaux dpareills, selon la press.
Par son extraordinaire presence l'cran, Marlon
Brando tait devenu la star du cinma amricain d'aprs-
guerre, grce des films mythiques comme "Sur les quais",
qui lui vaut un premier Oscar en 1955, et "Un Tramway
nomm Dsir", deux films d'Elia Kazan.
Sa filmographie abondante mais ingale et sa
tumultueuse carrire ont t marques notamment par le
scandal du "Dernier tango Paris" (1972), et un deuxime


(Portable ... suite de la page 11)
Fejes a prcis que des recherches approfondies
nt ncessaires pour tayer ces conclusions, qui seront
prAltes cette semaine Berlin lors de la conference de
l'European Society of Human Reproduction and
Embryology (ESHRE).
Le professeur Hans Evers, ancien president de
l'ESHRE, ajug ces rsultats intressants mais loin d'tre
concluants.
L'tude "ne semble pas prendre en compete les
nombreux facteurs de confusion qui pourraient avoir fauss
les rsultats", a expliqu dans une declaration Evers, qui
travaille l'hpital universitaire de Maastricht, aux Pays-
Bas.


le dnuement
Oscar dcern pour "Le Parrain" (1972), que Brando avait
refus en signe de soutien aux Indiens.
Du film de guerre la comdie, son jeu magistral
accentu par sa beaut et sa puissance physique, a inscrit
cet anti-conformiste dans une multitude de registres.
Marlon "le camlon", comme le surnommait Edward
Dmytryk, tait l'homme de tous les rles. Officer
allemand, soldat paraplgique, blouson noir, empereur,
docker, boxeur, mafioso, psychiatre, il a ravi par son aisance
les ralisateurs les plus illustres, de Kazan Bertolucci, en
passant par Coppola, Huston et Penn. Mme si,
provocateur, il dclarait que sa seule motivation tait "le
cachet".
En 1944, fuyant sa brute de pre, Marlon rejoint
New-York pour"tudier", dit-il, l'art dramatique et
"rencontrer le plus de filles possible".
Inscrit aux course exigeants de l'Actor's Studio
dirigs par le metteur en scne Elia Kazan, Brando, le
macho frondeur au corps d'athlte, brle les planches de
Broadway ds 1947, dans "Un Tramway nomm Dsir",
pice de Tennessee Williams. Irrsistiblement sexy dans
le rle de Kowalski, le docker impulsif, il "explose", en
1951, dans le film ponyme ralis par Kazan qui le rvle
au monde enter.
Son interpretation remarque de "Viva Zapata"
(1952) suivie de "Sur les quais" (le chef-d'oeuvre de Kazan,
1954) confortent le ralisateur et la critique dans l'ide
que Brando est alors "le meilleur acteur au monde" auquel
Hollywood dcerne un Oscar. Rebelle en blouson de cuir
et . moto pour les besoins de "L'Equipe sauvage"
(Benedek, 1952), Marlon Brando symbolise la nouvelle
gnration du cinma amricain.
Dans les annes 1960, aprs avoir ralis et
interprt "La Vengeance aux deux visages", un western,
Brando qui multiple marriages, divorces et liaisons, s'inscrit
en marge d'Hollywood pour faire de la defense des Indiens
sa priority.
En 1972, fatigu, paissi l'acteur opre un
flamboyant retour l'cran pour interpreter "Le Parrain"
de Coppola. Sa version magistrale du puissant Don
Corleone suscite un formidable regain d'intrt mondial,
accentu, la mme anne, par sa sulfureuse prestation dans
"Le Dernier tango Paris" de Bertolucci.
En 1989, le monstre sacr, enferm dans une
pouvantable saga familiale don't l'issue tragique se prcise
un an plus tard (Christian, son fils prfr, tue l'amant de
sa demi-soeur, Cheyenne, qui se suicidera en 1995),
"divorce" du cinma, mais fait cependant quelques
"apparitions", notamment dans "Apocalypse Now" (1979),
"Christophe Colomb" (1992), "Don Juan Demarco" (1994),
et "The score" (2001).
Pre de six enfants ns de ses deux marriages (avec
les actrices Anna Kashfi et Movita Castenada) et liaisons
officielles, Marlon Brando avait adopt trois enfants.


L'tude ne semble pas analyser le niveau de stress
ou le type de travail des hommes interrogs, ni le fait qu'ils
soient fumeurs ou non, autant de facteurs qui pourraient
avoir une influence sur leurproduction de sperme, a ajout
Evers.
"Ces facteurs auraient un effet considerable sur le
rsultat des recherches", selon lui.
Le National Radiological Protection Board
(NRPB) britannique, qui a men des recherches sur les
effects d'une exposition aux ondes de radiofrquence (RF),
don't celles de tlphones portables, estime que jusqu'
present ces ondes n'apparaissent pas comme dangereuses.
(voir Portable /14)


KISKEYA EXPRESS

jI L'Esprit d'quipe avec notre communaut

Visitez nous au

7921 N.E. 2me Avenue

W Ui Du lundi au dimanche de 9:00A.M. 9:00 P.M.


Tlphone: (305) 751-4488


* Fax: (305) 751-4002


* Toll Free: 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture et Autres services pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa pa non chak samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12


Le tlphone mobile menacerait

la fcondit masculine


'


1






Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


Vacances, Loisir
Le Plaza Htel
Phone numbers:224-9309
224-9305 224-9310
224-9306 510-4594
224-9307 510-4595
224-9308 510-0560
Fax: (509)223-9282
e-mail
hiplaza@hotmail.com
hiplaza@acn2.net
website
222.leplazahaiti.com
Adrese:10 Rue Capois
Champs de Mars
Port-au-Prince, Hati
P.O. BOX 1429

Coiffeur

Etiquette Unisex, Barber
Beauty Salon
305-940-9070 )
15456 West Dixie Highway
Miami
305-940-9070
Jean Wood Julien
Charlemagne, Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
tl: 243-1039
Beeper: 524-0086



Abonnez-vous partir
de notre site web

222.haitienmarche.com

Cartes de credit acceptes


Le President Lula devrait
assister une parties amicale de
football entire la selection
brsilienne et la selection hatienne
vers le 18 aot
C'est ce qui resort d'une
conversation qui aurait eu lieu
mardi dernier entire le chef de l'Etat
bolivien, le Prsident de la
Confdration brsilienne de
football (CBF)RicardoTeixeiraet
le Ministre des sports du Brsil,
Agnelo Queiroz.
Lula est un fanatique du
foot.. "L'ide est d'encourager le


-- -I


t Mdecin
r J.N. Charles
Pdiatrie Gnrale
7 Avenue Lamartinire
au Bois Verna
Port-au-Prince
245-4653
416-9570
Soins des nourissons
enfants et adolescents
Examens priodiques de
l'enfance
Vaccins
Examens prscolaires
avec hearing Test, vision
Test, blod Test, Traitement
des troubles respiratoires,
urinaires, digestifs et
cardiaques

Dr Hnock Joseph
Obsttrique, Gyncologie,
Acouchement, Opration
pour fibrome, Family
Planning, Ligature des
trompes, circoncision,
curetage. Tous les tests
pour l'immigration. Toutes
sortes d'assurance, Carte
Medicaid pour les femmes
enceintes
5650 NE 2nd Avenue
Vertires Shopping Cen-
ter
Miami, Florida
(305)751-6081
Dr Camille Figaro (Sony)
Gyncologie, Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl 245-6489
245-8930


dsarmement" a affirm
Teixiera. Le Prsident de la CBF a
affirm que Lula est tout fait
enthousiasm cette ide. "Il s'agira
d'une parties officielle et Ronaldo dit
qu'il tient tre present. J'ai parl
Parreira (Carlos Alberto
Parrieira, entraneur de la selection)
et il s'est montr trs dispos envers
cette initiative. Nous devons voir
l'aspect humanitaire", a observ
Teixeira.
Agnelo Queiroz de son
ct a rappel qu'Hati est
passionne de football


Page 13


1 Points de Vente Hati en Marche


Miami
1 Miami I

Lucas Super Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
Miami, Florida
tl.: 305 895 8006

Eiquette Barber Shop
154-55 West Dixie Hwy
305 940-9070

B & L Supermarket &
Produce
12041 West dixie Hgy
Miami
305 893 0410

Eclipse Communication
9290 SW 150 Ave
Suite 104
954 380 1616


Annonces


Pompano Beach

Danilos Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646
Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach FI 33064
Tl.: 954 781 7424

Chiropractic Office
910 East Atlantic Blvd
Pompano Beach
954 781 2500

Vous aimeriez vous
aussi placer une petite
announce dans notre
page 13, appelez
Michel au
305 754-0705


Delray Beach

Classic Teleco
203 SE 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33483
561 279 8846
Our Lady Bakery
102 SE 2nd Avenue
Delray Beach, FI 33444
tl.: 56 272 3556

Orlando
Naudy Record Shop
1325 W. Washington Streel
Orlando, FI 32805

Boby Express
2469 South Orange
Blosson Trail
Orlando, FI 32805
Pour devenir dpositaire
de Hati en Marche,
contactez notre bureau de
Miami 305 754 0705


diverse *** Annonces diverse ***


Voulez-vous d'un site
Internet un prix
raisonnable?
Contactez
Siteweb @ etheart.com
pour un devis et pour
obtenir la liste de nos sites

Haitienmarche.com
est l'une de nos
nombreuses crations.

Credit
Good credit
Bad Credit
No Credit
You have a job ?
You can buy a
House
Call Michell
305 418 2337
ext9: 22
Ption Ville

Problmes de vision?
Le Loolk
vous trouvera la solution.
Nous avons des lunettes
pour tous les gots et
toutes les bourses
Notre spcialit:
La Vision Basse.
Votre enfant ne travaille pas
bien en classes?
Faites examiner ses yeux...
Vous voyez mal quand
vous tes au volant?
La vie de vos passagers est
entire vos mains.
Faites examiner vos yeux.
Le Look vous offre:
Buy one, get one FREE
Rue Panamricaine # 14
Ption Ville
410 10076 / 509257 8374


Real Estate

A VENDRE
Miami
2 1/2 House NW 68 St
rich architecture. garage.
Fla room, central a/c
$ 129,900
tel: 305 893 6894
Realty 24/7

A LOUER
Port-au-Prince
Trsjolie maison tage
la Rue Chriez,
Port-au-Prince.
Grande cour avant et
arrire
conviendrait parfaitement
pour un bureau.
Appelez le 417-0384

A LOUER
Ption Ville
Belle maison
Montagne Noire.
Piscine 3 chambres
coucher, 2 sales de bain,
Grande salle de sjour,
plusieurs terraces avec vue
magnifique.
appelez le 401 1259

A LOUER
Ption Ville
Maison toute neuve
Vivy Mitchell, Hati
4 chambres coucher,
4 toilettes avec Jacouzi
dans la chambre principal.
Une dpendance pour le
personal
Informations
Mr ou Mme Nol
786-456-7297
ou
Lochard@hotmail.com
ou Mr Raymond en Hati
509 404 9676


brsilien. "Nous allons utiliser cela
zomme instrument de solidarity."
Le gouvernement br-
silien patronnera un don de cinq
mille chemises aux couleurs vert
t jaune et mille ballons de football
iux coles en Hati.
Lors de cette rencontre
amicale qui pourrait avoir lieu vers
la mi-aot, les individus qui sont
ltenteurs d'armes illgales,
seront appels remettre leur arme
,n change d'une entre gratuite.


Freedom and
Cream iv'ity fro0m
the 4ountavs i'o
ihe Sea


On approche 4e (a fin !
Le Smithsonian Folklife Festival determine le 4
Juillet au Wational Ma(( de Wahin .on.
Plus que quelques jours pour aller vous longer dans
l'histoire, la culture, cuisine, les moeurs d'Hati.
Ne ratez pas cette occasion
De (a Mion+agne ta M'er,
c'est le thme choisit.
80 Artisans sont sur le Mail dmontrant devant le
public leur savoir, leur art. --


I Petites Annonces I


Trafik dwog ?
Nou bezwen
infmasyon!
Tanpri rele
Miami Police
305 815 1664
Tou-t infmasyon
ou ka bay ap rete
konfidansyl.


Armes contre football









CONDITION OUVRIERE


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


La POHDH dnonce les violations des droits des ouvriers de CODEVI


La POHDH dnonce les violations des droits des ouvriers travaillant dans les usines de la zone franche,


la frontire de Ouanaminthe
Port-au-Prince, 28 juin 2004 (AHP)- La Plate-
Forme des Organisations Hatiennes des Droits de
l'Homme (POHDH), a dnonc les violations des droits
des ouvriers travaillant dans les usines de la zone franche,
la frontire de Ouanaminthe.
L'organisation a dnonc les rvocations massive
des ouvriers des usines CODEVI et le comportement des
militaires dominicains qui viennent maltraiter les ouvriers
hatiens dans la zone franche.
Le coordonnateur gnral de la Plate-forme, Maxime Rony,
a fait savoir que les droits des ouvriers sont


systmatiquement viols notamment leurs droits de
s'organiser en syndicate.
Ils sont galement l'objet de mauvais traitements
en matire d'horaire de travail.
Selon Maxine Rony, des reprsentants du ministre
hatien des affaires sociales seraient complices dans cette
affaire.
Le responsible de la POHDH invite les autorits
provisoires rvaluer l'accord pass entire l'Etat hatien
et le groupe M" dans le cadre de l'tablissement d'une
zone franche la frontire haitiano-dominicaine.


Pour sa part, un autre responsible de cette
organisation, John Picard Biron, a estim qu'en dpit des
violations des droits de l'homme don't sont victims les
ouvriers de la zone franche, les conditions de ces derniers
sont bien meilleures que celles de ceux travaillant dans les
factories de Port-au-Prince.
Selon lui, les principles et les rglements
internationaux sont respects dans le cadre de la
construction de ces usines. John Picard Biron a toutefois
dplore le fait qu'une caftria correct n'ait pas t
construite pour les employs. AHP


Rapport sur la situation De toute cette
Le dossier de la situation, on n'en a pip
zone franche a t l'objet '.p mot ; de rares mdias en
la POHDH. Les agents et gouvernement ne s'est pas
d'une attention soutenue de ont parl et le nouveau

observateurs de la Plate-franche de Ouananthesaisidudossier. On en
forme dans le Nord-Est ont vient parler de la zone
not, ds l'ouverture des units de production, les premiers appuyes par la Commission diocsaine, la Solidarit franche de Ouanaminthe quand le Groupe M a annonc
cas de violations. En collaboration avec Justice et Paix, ils frontalire et le Service Jsuite aux Rfugis et Migrants rcemment la fermeture des usines. En reprenant cette
ont fait des interventions ponctuelles sur certain cas. Entre (SJRM) bass Dajabon et Ouanaminthe, le Workers information qui n'a pu tre vrifie puisque au lieu de former
fvrier et mars, les violations ont connu un pic. Cela a ncessit Rights Consortium (WRC) de Washington et d'autres les usines le-Groupe M a procd plutt des rvocations
une intervention directed de la Plate-forme. Malheureusement groups internationaux qui se sont impliqus dans ce dossier, massive -, certain mdias n'ont fait que relayer les
la conjoncture trs spciale que traversait le pays ne nous avait ont favoris une volution de la situation en faveur des ouvriers arguments du Groupe M pour qui la revendication de certain
pas permis de nous acquitter de cette tche. et des ouvrires. C'est ainsi que les trente-quatre (34) ouvriers droits traduit l'intransigeance des organizations ouvrires. On
Sur le terrain, les interventions des membres de la et ouvrires rvoqus le 1 er mars 2004, le lendemain du dpart en vient alors presque affirmer que pour garantir l'emploi,
Commission Justice et Paix de la paroisse de Ouanaminthe, d'Aristide, ont pu rintgrer leur post le 13 avril 2004. les droits des citoyens-ouvriers/ citoyennes-ouvrires doivent
tre bafous et l'on doit garder le silence'sur les conditions
Sida: efficacit d'une trithrapie de travail.
Forte de la ncessit de dfendre les droits humans
JSida:efficacit d'une trithrapie dans tous les spaces de la vie social, dans les usines, les
zones branches, l'administration publique..., et soucieuse des
droits conomiques, sociaux et culturels comme des droits
p lus s nple dans les ps ps civils et politiques, la POHDH avait dcid de dpcher une
quipe Ouanaminthe et au site de la CODEVI (Compagnie
PARIS, 2 Juillet Une trithrapie gnrique les auteurs de l'tude paraissant dans la revue scientifique de Dveloppement Industriel), la filiale du Groupe M, quand
elle a appris les tous derniers rebondissements de la situation
associant trois antirtroviraux dans un mme comprim britannique The Lancet date de samedi. dans la zone, franche. Il fallait tablir les faits et nous
est efficace, permet de simplifier le traitement et d'en Soixante.patients un stade avanc de la maladie positionner en tenant compete de l'volution rcente de la
rduire le cot, ce qui pourrait faciliter l'accs aux suivis dans deux hpitaux de Yaound (Cameroun) ont t situation dans cette zone.
mdicaments anti-sida dans les pays en dveloppement, traits avec un mdicament gnrique commercialism sous Au course de cette mission effectue du vendredi 18
.au mardi 22 juin 2004, mis part nos partenaires et agents
selon une tude. le nom de Triomune, associant trois antirtroviraux sur le terrain comme Justice et Paix et Solidaritfrontalire,
"Il est clairement dmontr que le mdicament est lavimiduvine, stavudine et nvirapine. Appartenant deux nous avons rencontr les diffrentes parties et personnalits
efficace et bien tolr, il n'y maintenant plus de raison classes diffrentes de mdicaments anti-VIH, ces molecules impliques dans ce conflict :
scientifique opposer son utilisation", a dclar jeudi empchent la transcription sous forme d'ADN du matriel Des ouvriers victims (Michel Flicien et Almonor
Ascene, entire autres), leur mdecin;
devant la press Paris le directeur de l'Agence national gntique viral, prlude indispensable la replication du Des dirigeants et membres du SOCOWA (Syndicat
de recherches sur le sida (ANRS), Michel Kazatchkine. virus. des Ouvriers de Codevi Ouanaminthe) ;
Dj utilis sur des dizaines de milliers de patients Aprs six mois de suivi, 80% des patients ont une Des dirigeants et membres du "Komite defans
notamment en Inde, en Thalande et enAfrique, ce cocktail charge virale indcelable, soit "un taux identique" aux Pitobe" dirigeants et membres del'Association des
de mdicaments anti-sida runi dans un seul comprim, traitements des pays du Nord, selon Eric Delaporte, de travailleurs de Ouanaminthe;
prendre deux fois par jour, n'avait jusqu'alors pas t l'Institut de recherche pour le dveloppement (IRD), qui a Des dirigeants de la Codevi et du Groupe M (Luis
scientifiquement valid. C'est maintenant chose faite, selon coordonn l'tude. Cependant, cinq patients sont dcds Gill, Limbert Cruz, Victoria Lola, Gonzalo Pada) ;
Monsieur Alfred Wilson, Directeur dpartemental
et quatre autres ont souffert de maladies opportunists. du Ministre des Affaires Sociales Fort-Libert, etc.
TMoins chre (20 dollars par mois au lieu de 35 Les faits tablis dans ce rapport se basent sur les
PO R TA B LE ... pour une thrapie quivalente avec des mdicaments de interviews ralises, les propres constats de la dlgation de
(suite de la page 12) marque), bien tolre et observe par les malades, cette la POHDH et les observations faites depuis aot 2003 par les
agents de la Plate-forme et ses partenaires presents sur le
Mais les tlphones portables tant utiliss thrapie "fonctionne bien", souligne-t-il, l'issue de ce terrain.


grande chelle depuis peu de temps, il faut poursuivre la
recherche dans ce domaine. "C'est un rsultat inattendu et
nous allons l'examiner avec beaucoup de soin, mais le
dclin de la fcondit masculine est amorc depuis des
dcennies, avant l'usage rpandu des tlphones portables,
et il peut y avoir de nombreuses raisons cette baisse", a
estim le Dr Michael Clark, porte-parole scientifique du
NRPB.
L'Organisation mondiale de la sant (OMS) note
qu'aucune des tudes rcentes n'a conclu que l'exposition
aux RF de tlphones portables ou leurs stations de base
n'tait nuisible la sant, mais l'organisation insisted sur la
ncessit d'autres travaux en la matire. (Reuters)






ROBERTO CLEMENTE COLIS
SAN JUAN, PUERTO RICC

AP PAR EL,SHOE &
ACCESSORIES SHO
August 15,16,17 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00

GIFT & VARIETY
I MERCAN DISE SHO
October 10,11,12 2004
Sunday, Monday, Tuesday 10:00 am To 7:00

Restrictions: Children under 18 and
General public not admitted. Wholesale only
Trade Show of the Caribbean reserve the right to ad
iiBji Tel: (787) 781 3050 Fax: (787) 7
TRAD' SHOW E-Mail: tradeshow@coqui.net
TRADSIBBHN W eb Page: www.tradeshowcaribe
Z CARIBBEAN


programme associant galement des mdecins camerounais
et l'organisation Mdecins sans Frontires.
Cette tude apporte "la demonstration finale, la
pice manquante"
prouvant l'efficacit de ce type de traitement, a dclar
l'AFP le directeur gnral de l'Onusida, Peter Piot.
"C'est un pav politique", assure pour sa part
Michel Kazatchkine, qui souligne que le programme
amricain refusait d'utiliser ces comprims dose fixe
associant trois antirtroviraux, mettant en doute leur quality.
Jugant galement "extrmement dangereux pour
le Sud" un discours invoquant un risque de moindre
prevention avec l'apparition de traitements, il a relev que
dans les pays en dveloppement, les tudes montrent au
contraire qu'accs au traitement et meilleur
accs la prevention vont de pair.
Quelque 40 millions de personnel
vivent actuellement avec le VIH/sida dans le
monde. Six neuf millions de malades
EUM risquent de mourir dans les deux ans faute
) d'accs aux soins.
Il faudrait 7 10 milliards de dollars
par an pour rpondre aux besoins et"on est
VV encore trs loin" du compete, relve Michel
Kazatchkine, prcisant que les programmes
i pm valids par le Fonds mondial contre le sida
devraient permettre, terme, 1,6 million de
malades de recevoir des antirtroviraux dans
VV les pays en dveloppement, contre environ
450.000 actuellement.
"Les gnriques ont eu un rle
)pm colossal pour fire baisser les prix" des firmes
pharmaceutiques, ajoute-t-il avec l'espoir que
l'efficacit prouve
mittance des trithrapies en un mme
81 2022 comprim incitera ces firmes produire aussi
b.com ce type de mdicament. (AFP)
--- --- --


qu'on retrouve dans trs peu de sites industries en
Hati. La Compagnie n'a pas pourtant mis la disposition
des ouvriers de rfectoires. Au moment du lunch, ils sont
obligs de s'installer dans les restaurants de fortune placs
l'entre de la zone franche.

Les faits
(...)
Pour bien comprendre la situation, il faudrait
remonter au mois de fvrier 2004. Tout a commenc le
mercredi 25 de ce mois, par la squestration d'un ouvrier par
un superviseur hatien pendant environ une heure et la
rvocation d'un autre. Une grve mene le lendemain 26
fvrier a permis la rintgration de l'ouvrier rvoqu et
l'acceptation de leurs revendications par les dirigeants du
group M.
Revenant la charge, les responsables ont licenci
le ler mars 2004, trente-quatre (34) ouvriers membres de la
SOKOWA parmi lesquels celui qui a rintgr la compagnie
suite aux ngociations qui avaient suivi la grve du 26 fvrier
2004. Pour ce faire, les responsables se sont servis d'une liste
des membres du syndicate qu'ils avaient rclame
expressment des reprsentants du syndicate lors des
ngociations.
Le 13 avril 2004, aprs des ngociations qui ont dur -
plusieurs jours et une longue champagne de dnonciation
national et international, les dirigeants de l'usine ont fini
par accepter de rintgrer les trente-quatre ouvriers rvoqus
le ler mars sans donner leur avis sur les autres revendications
formules par les ouvriers. Selon les dirigeants de la
SOKOWA et l'ESPM-Batay Ouvriye, les hauts responsables
de la CODEVI et du'Groupe M auraient profr des menaces
l'encontre des syndicalistes, en particulier ceux et celles
qui ont particip aux ngociations.
Ces ngociations allaient tre reprises autour des
points mentionns dans le cahier de revendications. Deux
rencontres ont effectivement runi les dlgus des syndicats,
leur central et les patrons. Mais aucune entente n'a pu tre
trouve.
Le mardi 2juin 2004, les ouvriers et ouvrires, runis
en Assemble gnrale, ont dcid d'observer un arrt de
travail pour le jeudi 3 juin et une grve pour le lundi 7 juin
2004 afin d'exiger la satisfaction de leurs revendications : un
salaire plus just et un traitement plus digne... Un pravis de
(voir Ouanaminthe/ 15)


Page 14


'


I








Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


I ZONE FRANCHE I


OUANAMINTHE ...
(suite de la page 14)
grve a t remis aux dirigeants de l'entreprise et
la Direction Rgionale du Ministre des Affaires Sociales..
Comme annonc, l'arrt de travail a t observ.
L'entreprise s'est livre le lendemain mme des reprsailles.
Le vendredi 4 juin 2004, trois ouvrires, membres du
SOKOWA, ont t convoques au bureau de Monsieur Mose
Joanis, responsible des resources humaines la fabrique MD.
Ce dernier aurait lui-mme dchir le badge de l'une d'entre
elles. Les deux autres ouvrires, tmoins de cette scne ont
alert les membres du syndicate. Ces derniers qui taient aux
abords de l'usine, ont vite fait de se rendre sur les lieux. Mais,
leur arrive, des soldats dominicains avaient occup l'usine.
Conscients de leur faiblesse, les membres du SOKOWA ont
voulu se dplacer. A ce moment, les soldats dominicains sont
intervenus et ont frapp Michel Flicien et une femme enceinte
de 5 mois. Les autres ouvriers et ouvrires ont chapp de
justesse la brutalit de ces soldats.
Le lundi 7 Juin, la grve a eu lieu et visit, mis part
les objectifs premiers, exiger la rintgration des ouvriers
rvoqus illgalement aprs l'arrt de travail de trente minutes
du 3 juin.
Le lendemain, le mardi 8 Juin, la CODEVI avait
ferm ses portes. Le mercredi 9 juin 2004, les ouvriers taient
retourns leur poste et la direction avait fait redmarrer la
production. Mais deux jours aprs, le vendredi qui suit,
Monsieur Capellan avait rencontr les ouvriers pour leur
annoncer la fermeture de l'usine.
En fait, les responsables de l'entreprise ont choisi
de procder plutt des rvocations massive : plus de 370
ouvriers ont t rvoqus et Dix (10) modules de productions
ferms le 11 Juin. Pour justifier ces rvocations massive, le
Groupe M avait voqu une faible productivity et l'inscurit
gnre par des actions d'intimidation.


oBvreporess Co.


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.-


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
S300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, Fl 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE.
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 Ilth Street
Naples, F1 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, F1 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach Fl 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


_1 ____________ -


Le Ministre des Affaires Sociales face
cette situation
Le Responsable de la Direction Rgionale du
Ministre des Affaires Sociales, Monsieur Alfred Wilson que
nous avons rencontr, dit avoir t inform de certain faits
survenus sur la zone franche. Il reconnat galement que les
deux vagues de rvocation opres dans l'usine au course des
mois avril et juin par les dirigeants de l'entreprise sont
illgales. Pourtant, il n'a produit l'endroit de la CODEVI ni
de demand de rintgration des ouvriers rvoqus, ni de
recommendations concernant leurs conditions de travail. Pire
encore, il dit qu'il n'a jamais t touch des mauvais
traitements subis par les ouvriers.
Cependant, d'aprs les informations recueillies
auprs des ouvriers et de quelques responsables du SOKOWA,
il-aurait t inform de tous les incidents survenus dans
l'entreprise. Selon les ouvriers, il a choisi de ne rien faire. Le
responsible du Ministre des Affaires Sociales reconnat par
contre qu'il a des moyens limits pour s'occuper de
l'inspection des usines. Selon lui, il ne peut accomplir
pleinement sa tche quand il est oblig, par example, de se
faire transporter par les responsables de l'usine. S'il n'a pas
d'informations sur les mauvais traitements subis par les
ouvriers, il dit constater tout de mme une certain crispation
de ces derniers.

Violations releves dans cette affaire
.Droit la libert syndicale: Al'intrieur de l'usine,
les ouvriers n'ont pas le droit de s'organiser en syndicate sous
peine de rvocation en violation du code du travail, de l'article
35 de la Constitution et des Conventions 87 et 98 de l'OIT


NOTICE OF ACTION FOR
DISSOLUTION OF MARRIAGE
IN THE CIRCUIT COURT OF THE
SEVENTEENTH JUDICIAL CIR-
CUIT, IN AND FOR BROWARD
COUNTY, FLORIDA
Case No. 04001964 FMCE 41
ESTIVENE ARONS ESTIVENE,
Petitioner
and
MARIE ANGE ESTIVENE
last known address.
UNKNOWN
YOU ARE NOTIFIED that an ac-
tion has been filed against you and
that you are required to serve a
copy of your written defenses. If
any, to it on ESTIVENE ARONS,
whose address is 7131 W FAIR-
WAY BLVD MIRAMAR, FL 33023
On or before3-19-04, and file the
Original with the clerk of this Court at
201 S.E. 61h Street, Ft. Lauderdale,
FL 33301. before service on Peti-
tioner or.immediately thereafter. If
you fail to do so, a default may be
entered against you for the relief de-
manded in the petition.
Copies of all court documents in
this case, including orders, are


sur la libert syndicate. Il faut rappeler que ces deux
conventions ont t ratifies par l'Etat hatien et ont de ce fait
la mme valeur que les lois hatiennes.
Atteinte l'intgrit physique: Plusieurs ouvriers
ont t bastonns au mpris des articles 25 et 44-1 de la
Constitution et des articles 7 et 10 du Pacte International sur
les droits civils et politiques.
Droit un salaire raisonnable : Les ouvriers de
l'usine reoivent un salaire de misre qui ne leur permet pas
de satisfaire leurs besoins les plus lmentaires. Ce salaire
est largement.infrieur celui reu par les ouvriers
dominicains pour le mme travail Santiago.

Revendications des victims
La listed des victims des diffrents vnements
survenus sur la zone franche CODEVI est longue. On peut
citer: Les paysans illgalement dpossds de leur terre, les
ouvriers Michele Bertele, Azilia Desormes, Evelyne Joseph,
Louna Efraus, Louvi Borgella, Roseline Joasard, Glaudette
Orelus qui ont eu des complications la suite d'un vaccin qui
leur a t administr au course des mois de fvrier et avril 2004.
Il ya galement Michele Flicien et Louna Efraus bastonns
par des militaires dominicains le 4 Juin 2004. Enfin, Wolfi
Telford, Ismene Davien et Meza Rachel sur lesquels des
militaires dominicains avaient point leurs armes, sans oublier
les 385 ouvriers rcemment licencis.
Ces victims prcdemment cities exigent des
responsables de l'usine CODEVI et de l'Etat hatien:

Aux Responsables de la Codevi
La rintgration des ouvriers rvoqus illgalement
le 11juin 2004; (voir Ouanaminthe /17)


available at the Clerk of the Circuit
Courts office. You may review
these documents upon request.
You must keep the Clerk of the
Circuit Court's office notified of your
current address. (You may file
Notice of Current Address, Florida
Supreme Court Approved Family
Law Form 1215) Future papers in
this lawsuit will be mailed to the ad-
dress on record at the clerk's office.
WARNING: Rule 12.285 Florida
Family Law Rules of Procedure,
Requires certain automatic disclo-
sure of documents and information.
Failure to comply can result in sanc-
tions, including dismissal or striking
of pleadings.

Dated: FEB-3 2004.
HOWARD C.FORMAN
CLERK OF THE CIRCUIT
COURT
A TRUE COPY
Circuit Court Seal
By: DEBORAH A.LEWIS
Deputy Clerk


2/6-13-20-27


04-5-13/430811B


-8772 FE E 2 ^Nme Avenue

-Tl: 305 757 4915


FADKIKJ VARIETY STORE

LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...



Ouvert

6 Jours

par


semaine:

8h30 am



7h30 pm



* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pour la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram
* Money Order


" CI's (compas. Raeiiie. l:vngIqUe.
/otik, Fratniais, Anwidriellin)
" Vidle o's(l ( iil ;\lilricllitls, locutilnetitai l'es, )rams)
" Produits d( Io it
" Pr'oduits po)Ur cIhveu'


Page 15


ACTION FOR DISSOLUTION OF MARRIAGE


iiaiLi &&---- -, -- -. -, 1-


1







SMercredi 7 Juillet 2004
Page 16 r MIAMI-DADE COUNTY Haiti en Marche Vol. XVIII No. 23

*MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE COUNTY TRANSIT DEPARTMENT
NORTH CORRIDOR PRELIMINARY ENGINEERING DESIGN SERVICES PTF
CICC PROJECT NO. E04MDT-01-PTF
The County.Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-10.4 ofthe Miami-Dade County Code as amended by Ordinance
01-105 and Administrative Order 3-39, announces that professional architectural and engineering (A/E) services will be required for the North Corridor Preliminary Engineering Design
Services for the Miami-Dade Transit Department (MDT). This contract shall be a non-exclusive professional services agreement. The term ofthe contract is three-years.

MINIMUM REQUIREMENTS

Proposers are advised ofthe following minimum consultant requirements:

The prime and/or sub-consultants selected must have experience within the last five (5) years in the following areas:
1) Prepared a Final Environmental Impact Statement (FEIS) and elements ofthe National Environmental Policy Act (NEPA) process, including Preliminary Engineering
(PE) to the level necessary to obtain a Record of Decision (ROD), and have received an ROD from the Federal Transit Administration (FTA) all for the same
project;
2) Assisted other transit agencies in obtaining a Full Funding Grant Agreement (FFGA), for a rail project with FTA;
3) Assisted in preparing the 5309 "New Starts Report" on a recent rail project that has received a nationally competitive rating from FTA;
4) Assisted other transit agencies in obtaining FTA approval to enter into Final Design.

Note, prime and/or sub-consultants must employ sufficient numbers of individuals experienced in the above-mentioned areas, so that the absence of a few employees will not hamper the
progress ofthe work or the success ofthe effort.

INFORMATION REGARDING THE AFOREMENTIONED MINIMUM REQUIREMENTS MUST BE INCLUDED IN THE PROJECT DESCRIPTION LINE OF EACH OF
THE FORMS 2A, 2B AND/OR 2C, FOUND IN SECTION 2.1(2), AS APPLICABLE..

The scope of services will include performing Preliminary Engineering (PE) design services for the North Corridor Metrorail Extension project. The proposed North Corridor Metrorail
Extension project consists of an extension to the existing Metrorail (elevated, heavy rail) line of approximately 9.5 miles that will operate along the N.W. 27th Avenue corridor from approximately
the existing Martin Luther King Metrorail Station to the Miami-Dade/Broward County line. Seven stations are planned along the alignment at strategic points. The project is listed in the 2025
Miami Dade Long Range Transportation Plan (LRTP) as a Priority I project. A Priority I project identifies a critical need that requires a response to immediate local and regional transportation
problems.

Miami-Dade Transit (MDT) requires the services of a consultant to perform Preliminary Engineering (PE) design services for the North Corridor Extension project. The preliminary engineering
design must be acceptable to the community, constructed within the established budget and implemented-within the accelerated schedule established by MDT. The required services are divided
into two phases: the first phase includes the completion ofthe Preliminary Engineering design to the level required by the Federal Transit Administration (FTA) to obtain approval to enter into
Final Design and the second phase is to assist MDT in securing FTA approval to initiate Final Design.

This Notice to Professional Consultants (NTPC) does not include a detailed scope of services but rather a general description of the expected services to be provided by the consultant. The
description is provided so that the consultant can judge the level of effort required, develop team strategies and to encourage innovative approaches to perform the work.

The starting point for the Preliminary Engineering (PE) design effort will be the concept plan contained in the revised Final Environmental Impact Statement (FEIS), under development by the
HNTB Corporation. The FEIS concept plan is assumed to be the final alignment although minor modifications may be necessary to meet the engineering design criteria requirements and to
minimize right of way acquisition.

To increase contracting opportunities and participation and to compress the schedule ofthe project, MDC intends to design and construct the North Corridor Metrorail Extension in concurrent
sections.

In order to accelerate the completion ofthe North Corridor, Miami-Dade County will include an option in this contract to provide follow-on Final Design services for the North Corridor. To
ensure that final design consultants are under contract prior to the completion of preliminary engineering, shortly after the selection ofthis consultant, the County intends to select additional A/
E consultants that will also perform concurrent final design services.


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

1.01 Transportation Planning Urban Area and Regional Transportation Planning (PRIME)
1.02 Transportation Planning Mass and Rapid Transit Planning (PRIME)
2.01 Mass Transit Systems Mass Transit Program (System) Management (PRIME)
2.02 Mass Transit Systems Mass Transit Feasibility & Technical Studies (PRIME)

Mass Transit Systems
2.03 Mass Transit Vehicle Studies & Propulsion Studies
2.04 Mass Transit Controls, Communications & Information Systems
2.05 General Quality Engineering
2.06 Mass Transit Safety Certification for System Elements

Highway Systems
3.02 Highway Design
3.04 Highway Systems Traffic Engineering Studies
3.09 Signing, Pavement Marking, and Channelization
3.10 Lighting
3.11 Signalization

2.02 Soils, Foundations and Materials Testing Geotechnical and Materials Engineering Services

Environmental Engineering
10.01 Stormwater Drainage Design Engineering Services
10.02 Geology Services
10.03 Biology Services
10.05 Environmental Engineering Contamination Assessment and Monitoring
10.09 Environmental Engineering Wellfield, Groundwater, and Surface Water Protection and Management

11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
14.00 Architecture

Surveying and Mapping
15.01 Land Surveying
15.02 Aerial Photography
16.00 General Civil Engineering
20.00 Landscape Architecture
21.00 Land Use Planning

A copy ofthe Notice To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC), located
at 111 NW l' Street, Lobby Level, Suite 112, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305) 372-6184. A solicitation notification will be
forwarded electronically to all consultanits who are pre-qualified with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to
those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents
may be obtained on line at http://www.miamidade.gov, at the following link "Solicitations On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Femando V. Ponassi who may be contacted via e-mail at FemanP2@miamidade.gov, fax: (305) 375-1083 or phone: (305) 375-5637.

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS

One (1) Agreement 20% Disadvantaged Business Enterprise (DBE) Goal

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on July 14, 2004, at 12:00 P.M. in Conference Room 18-2, 18a Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. 1~
Street, Miami, Florida. While attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is July 30, 2004 at 12:00 P.M., LOCAL TIME, ail sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board
of County Commissioners, 111 NW 1' Street, 17' Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR
CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1 (t) ofthe Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative
q Order 3-27 for a complete and thorough description of the Cone of Silence.








1 UN AUTRE POINT DE VUE I


Page 17


LA NAUSEE Quand l'outrage et l'insulte atteignent leurs bas-fonds
Apres la rpugnante et indigeste propaganda des mdias les plus abjectes un group d'homme infiniment suprieur en Les bbs, placs sur une table, demeurent sous
Ales plus abjectes un group d'homme infiniment suprieur en l'infirmire de service. Celle-ci, aprs avoir pi
d'Etat ou acquis au Pouvoir, aprs les injures machistes nombre ? 'infirmire de service.
distributes ad nauseum par la press d'opposition, on s'attendait, A ce propose, nous regrettons que la trs intressante b le remet la mre.
maintenant que les bottes des armes de la moiti du monde conference du docteur Jol Desrosiers sur Frantz Fanon n'ait eu Il ya toujours un responsible de la scurit pr
foulent le sol de Dessalines, une certain revenue, une rflexion qu'une audience insignificant. Sa those de" l'inconscient post- barrire d'entre du service d'obsttrique gyn
sur nos erreurs et e la art e la resse un minimum e qu'une audience insignificant. Sa thse de" 'inconscient post Celui-ci ne doit liver passage qu'aux gestani
sur nos erreurs, et, de la part de la press, un minimum de colonial eut pu nous faire comprendre bien des choses. personnel medical ou para medical.
professionnalisme. Selon le docteur Desrosiers, la fois crivain et psychiatry personnel medical ou para mdical.
C'tait oublier que nous avons dans notre pays une propension de eon e oe sur e is rivain t s iatr Ceci pour dire qu'il est impossible qu'un bb
de renom, qui s'appuie, non sur des divagations, mais sur de sans la complicit, ou, au minimum, l'imparC
naturelle l'immonde. C'tait oublier que nous vivons dans le longues et patients recherches, l'inconscient du noir est negligence de l'infirmire, et sans le consent
pays le plus infect du virus racist qu'il y ait sur la plante, totalement infect par les prjugs coloniaux responsablgence de l'infirmire, et sans le consent
qu'il s'agisse du racism visage dcouvert et.dmagogique anti- J'ai actuellement entire les mains des photos de tuyaux Dans'affaire d u bb vol 'HUEH la directric
blanc, anti-multre, anti-syrien, ou que ce soit celui, plus d'irrigation sabots, de vannes de ventouse de systme le docteur Marie Antoinette GaUtier, a fait ce
insidieux, mais tout autant abject, et tout aussi corrosif qui prend d'adduction criminellement ouvertes, d'ouvrages d'art dtruits. le directeur conscieAncieux eGutier a fa place
pour cible toute une classes d'hommes, et surtout de femmes Et dtruits par nos propres mains. immdiatement remis le dossier auautorits pl
prsentant en commun les caractristiques suivantes : Et songez qu'il n'y a pas un seul de nosimmdiatement remis le dossier auxautorits p
celle d'tre des noirs issues de la classes moyenne leaders politiques don't la chute ne soit le rsultatd'une trahison lesquelles ont mis aux arrts l'infirmire incrimi
leaders politiques dot la chute ne soit le rsultat rahison adonn lieu un invraisemblable toll, o, sous la
celle de n'tre pas mallables Songez galement que nous sommes prts payer plus du personnel hospitalier, les autorits polit
celle d'tre intellectuellement inattaquables cher un tranger incompetent qu'un hatien plus efficace et moins judiciaires ont finalement cd, et 'affaire a fi
et -last but not the least- de possder un redoutable onreuxiciares ont finalement c et affaire a fi
potential politique. Pour l'un des intervenants la conifrence du docteur rvocation dguise du docteur Gautier.
Il fut une poque mais il ya trs longtemps de cela o les Desrosiers, auteur d'un livre sur le rle du chin dans l'imaginaire Tous ceux qui sont passes 1 'HEH sont au
exterminations dejuifs taient toujours prcdes du mme genre hatien, l'unique problme d'Hati serait d'ordre psychiatrique d'affaires de bbs vols avec la complicity de
d'accusations : celle de sources pollues, de bbs chrtiens u plutt psychanaltiuedre psychiatrique membres du petit personnel. Ceux-ci bnficient
assassins au course de messes noires, d'hosties poignardes. Pour simplifier: russissons nous fourrer dans le crane de slides appuis des autorits en place et
Mais voil, ici c'est different. Nous ne trouvons pas au que nous ne sommes pas des btes mais des tres humans, et consequent au-dessus des lois et inamovibles.
Moyen-Age, mais en plein vingt et unime sicle, et les auteurs pas n'importe quels tres humans, des tres humans qui ont elu qi abesoin d'un enfant nouveau n pour un
de ces accusations ne s'appellent ni William Seabrook, ni Spencer fait plus pour la dignity de l'humanit qu'aucun autre group a ses demons d'Afrique ou pour tout autre des
Saint Jones. Non, ce qui rend ici la chose difficilement acceptable d'hommes et que par consquent nous n'avons nulle justification fou de provoquer un scandal en volant l'enfa
au premier chef, c'est qu'il s'agit d'une mise en scne o les nous comporter come des animaux sauvages. fnmme du servtce d'OBGYN l arse procurerl
accusateurs et les matres d'Suvre de l'excution morale de la Comprenons 'en annihilant l'autre nous nous nest pas du tout un problme l'Hpital gnr
accusateurs etles matres d'uvre de i'excution morale de a Comprenons qu'en annihilant l'autre nous, nous rgulirement que desenfants abandonns se re
victim, viennent du mme milieu social que celle-ci. annihilons en fait nous-mmes, que la rponse nos dansgulirement que de ette institutes abandon s s y e re
Ala vrit, ce qui se passe dans l'affaire du bb de l'Hpital interrogations ne se trouve pas dans l'analyse de nos rves mais dansla courde cette nsttuton slle daune,
gnral n'est ni plus ni moins que la mise en evidence de l'un dans l'action, et nous aurons rsolu la bonne moiti de nosd'enfants abandons dans une salle du se
des points les plus essentiels de notre mentality hatienne, point problmes. L'autre moiti suivra naturellement. pdiatrie. Et croyez-moi, leur disparition cause
qi explique en fait la fois nos constants checs et notre En attendant rsignons-nous porter courageusement moins de bruit que celui d'un eenfant enlev sa
constant persistence dans l'chec. Nous n'avons pas encore bris nos chanes.les seconds suivantaccouchement.
les chanes de l'esclavage. Tout cela pour vous amener, cher lecteur, un tout petit Je n'ai pas besoin de parler de l'horrible traffic
Oui, bien sr nous ne sommes plus trans l'un aprs l'autre, effort de comparison. Vous imaginez-vous le candidate John qui se droule cheque jour en Hati. Ne nous me
fers aux pieds et aux poings, pour tre vendus sur la place Kerry basant sa champagne prsidentielle sur une accusation contre de voile sur les yeux: celui qui veut, pour un
publique. Encore que ... l'quipe de George Bush de boire du sang de bbs iraquiens ? pour un autre, se procurer un enfant, nouveau n
Encore qu'il y a de cela deux ans, j'ai vu de mes yeux un Ou mme plus prs de nous, Hippolito Mejia accusant Leonel n'a pas grand chemin faire pour l'acqurir de.
group d'hatiens et d'hatiennes Miami, enchans l'un l'autre Fernandez d'gorger des enfants au beau milieu de messes parents de ce dernier.
en expiation du crime d'avoir voulu s'arracher un enfer cr sataniques ? Mme les pires feuilles de choux, que ce soit des Autre incongruit : pourquoi le tribunal, une foi
en grande parties par le vol et l'hypocrisie international. Mais Etats Unis ou de la Rpublique dominicaine, n'oseraient publier l'affaire, n'a-t-il pas dcid la mise aux arrts i
passonsE de la personne qui venait en personne avouer sd
passions. de telles normits ... Que monsieur Bush en dcidantde la personnel qui venait en personnel avouer s
Les chanes don't nous voulons parler sont mille fois plus l'extermination de milliers d'tres humans dans le but de voler ne serait-ce que pour permettre le droule
insidieuses : il s'agit des chanes mentales. Prenons les plus aux Iraquiens leur ptrole, et monsieur Mejia en envoyant sans l'enqute? Et pourquoi les accuss n'ont-ils
odieux prjugs, les plus odieux clichs racistes, qui, publis aucune raison des centaines de dominicains dans cette bush-rieimmdiatement appeals se justifier ? Et pourqu
dans la press international, eussent fait illico l'objet d'attaques soient plus coupables ou non que les officiants de rites lucifriens plus incomprehensible, la station de radio divulge
d'organisations des droits de l'homme. Dans nos esprits infects est une autre histoire.'information ne s'est-elle pas enquise auprs du
par notre conscience d'tre des sauvages et des infrieurs, ces Ou alors, tout tant de l'ordre du possible, une raisons de l'attitude de ce dernier ?
accusations sont acceptes sans l'ombre d'une hesitation, voire information aussi spectaculaire eut-elle fait surface, qu'elle ne lieu et placnarioe d'un enfant mort-n. Cela sde l'enfant
avec joie.'" Pour qui se prenait-il ce ngre ? I croyait peut-tre serait divulgue qu'aprs une enqute srieuse lui garantissant eu etD'aprs nos informations, la mre, rcupraest
diffrer de nous. Enfin il a son compete. un minimum de crdibilit. Daprs nos informations, la mre, rcupra
A l'poque des ateliers, la mfiance et la dlation taient de I en est tout autrement sous notre beau ciel d'Hati. clampsie, n'avait pas tous ses sens lorsque l'a
rigueur. Autrement, comment expliquer qu'une poigne de colons L'une des stations de radio les plus en vue de la capital se permet est revenue tenant en ses bras l'enfant. Une aus
blancs ait pu maintenir pendnt des sicles dans les conditions d'anantir la r tatinn d'un nliade d itovn hatin armi reu sa place. I peuts'agir sot dune cause c


Ouanaminthe
(suite de la page 14).


0..


Le retrait des militaires dominicains de la zone
franche CODEVI situe en territoire hatien ;
La prise en charge des ouvriers victims de
bastonnades de la part des militaires dominicains ;
Le respect du droit syndical de tous les ouvriers ;
Des informations prcises sur les vaccins administrs
aux femmes travaillant dans l'usine et qui ont eu des effects
secondaires sur elles (avortement et malaises continues ;
Le ddommagement des paysans dpossds de leurs
terres au moment de l'implantation de l'usine.

A l'Etat hatien
La distribution de nouvelles terres aux paysans
victims d'expropriation.
La rvocation des responsables de la Direction
Rgionale du Ministre des Affaires Sociales du Nord-Est et
sa restructuration
Son intervention dans le plan de compensation
social prvue par la Banque Mondiale pour les paysans qui
ont perdu leurs terres suite l'installation de la zone franche
La rvaluation de l'accord sign par le
gouvernement d'Aristide et le Groupe M sur la zone franche
Une enqute sur le type de vaccin administr aux
ouvrires de l'usine
Le retrait des militaires dominicains de l'usine
Le respect des droits des ouvriers par les
responsables de l'entreprise


lesquels des professionnels, et cela sous quels critres ?
Ceux-ci se rsument ceux profrs par une inconnue,
s'abritant sous un nom don't l'identit est invrifiable, qui n'ose
se prsenter en public, soi-disant pour des raisons de scurit,
bref don't on n'est mme pas sr qu'elle se trouve en Hati. Pour
une second, s'il vous plait mesdames et messieurs, soyons
srieux !
Nous ne nous trouvons pas actuellement sous le gouvernement
d'Aristide. Nous vivons dans un rgime issu d'un changement
politique, don't les responsables ne perdent pas une occasion
d'attaquer le gouvernement prcdent. Nous vivons dans un pays
occup, non par des chimres, mais par des forces d'occupation
qui ne prennent certainement pas leurs directives de Pretoria.
Nous vivons dans un pays o les aristidiens sont traqus, mis sur
des listes d'interdiction de dpart, emprisonns en attendant, tout
comme leurs prcdentes victims, un hypothtique jugement.
Alors bon sang, que l'on soit en territoire amricain, sous la
protection de la bannire toile, ou ici, sous celle de milliers de
soldats de toutes les nations du monde, quel besoin a-t-on de
s'abriter ?
Tout en les considrant personnellement absurdes, je
n'interviendrai pas sur les dossiers individuals des diffrentes
personnalits mises en jeu dans l'accusation diffuse sur les
stations de radio de la capital. Sauf sur un d'entre eux.
Parce que, la difference des autres, celui-l je le connais.
J'ai t interne l'HUEH et je sais exactement comment les
choses se passent l bas.
S A partir du moment o un bb a t mis au monde, le
mdecin qui l'accouche, aprs aoir tranch le cordon
ombilical, lui met au poignet un petit ruban avec le
Snom de la mre, et le remet l'infirmire. (Parfois c'est
l'auxiliaire qui remplit cette formalit). C'est un
moment d'une grande intensity don't je ne parle qu'avec
un frisson au cour.


Sl'oeil de
rpar le

sent la
cologie.
tes et au

soit vol
donnable
ment du

ed'alors,
que tout
: elle a
olicires,
ne. Ceci
pression
iques et
ni par la

i courant
certain
Sen rgle
sont par

sacrifice
sin serait
nt d'une
in enfant
ral. C'est
etrouvent
plthore
rvice de
;rait bien
ire dans

d'enfants
ttons pas
motif ou
ou pas,
s propres

s saisi de
nmdiats
mn crime,
ment de
s pas t
oi, chose
;atrice de
juge des

ionn en
dj fait.
nt d'une
auxiliaire
re l'aura .
riminelle


soit, bien plus vraisemblablement, d'une erreur, explicable
par les conditions abracadabrantes prvalant l'Hpital
gnral. Ceci dit, il s'agit l d'une hypothse parmi
d'autres. Le problme, c'est que les personnel qui eussent
d tre interroges en premier lieu, c'est--dire celles
prsentes sur le lieu du drame, ne l'ont jamais t.
Je n'imagine pas pour ma part une directrice d'hpital
choisir une activity impliquant le secret le plus absolu, la
manire la plus visible et la plus tapageuse Cela est tout
simplement une insulte au bon sens.
Mais ce qui dpasse rellement l'entendement, c'est qu'en
ce beau soir du solstice d't, je doive gaspiller mon temps
(voir Nause / 18)


:City of Miami Department of Community

Development
The City of Miami Housing and Commercial Loan
Committee ap ganize yon rankont ak piblik la sou
kesyon general business, policies ak public hearing
items ki gen rap ak Community Development Block
Grant (CDBG), Home Investment Partnerships Program
(HOME) ak lot HUD programs.
Vandredi, 16 Jiy, 2004, 9:00 A.M.Miami Dade
Housing Agency, Board Room 1401 N.W. 7" Street,
Miami, Florida 33125
Diskisyon/rekmandasyon sou sij sa yo:
1. *CODEC, Inc., La Palma $479,660 in CDBG
funding
2. *Sunshine Developer LLC, Sunshine
Condominiums $800,000 in HOME funding sot
nan Little Havana Homeownership Trust
3.*Palmetto Homes of Greater Miami, Scattered Sites -
$650,000 in HOME funding ki sot nan Model City
Trust Fund IV
4. *Los Suenos Ltd., Los Suenos $550,000 in
HOME funding
5. *HOME Funding De-obligations: Banyan
Townhomes LLC, Biscayne East $500,000
6. *HOME Funding De-obligations: Citywide
Development Corporation, Infill Housing Initiative -
$377,069
7. *Old Business/New Business: Allapattah Business
Development Authority Ralph Plaza II Retire
$388,489 nan HOME funding enpi bay $815,000
nan CDBG funding
*Sa enptan pou Komite-an apwouve sij sa yo e otorize
City Manager-a pou li amande City of Miami Annual
Action Plan. Kote Meeting lan ap f'et la aksesib pou moun
ki enfim. Yo ka fe akomodasyon espesyal si yo made sa.
Men f demand la fet o mwen 3 JOU anvant dat meeting
lan.
Nou ka kontakte Department of Community Development
Housing Division nan (305) 416-1976.
(AD #07538)
City of Miami Department of Community
Development
City of Miami


Mercredi 7 Juillet 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 23


CITY OF MIAMI
Komite Koodinasyon Miami AK SOUTH FLORIDA POU CELEBRATION BISANTNE REPIBLIK DAYITI
( 1ER JANVYE 1804 1ER JANVYE 2004)
Tan pri pran nt ke Miami ak Soth floria coordination Committee poou Slebration Bisantn Repiblik Dayiti ap gen
pwochen Comittee Meeting li Lendi 12 Jiy 2004, 6 z nan asw nan City of Miami Police North Station li lokalize
nan 1000 NW 62 me Street, Miami, Florida.

Priscilla A Thompson
City Clerk
(Ad # 12829)


MIAMI AND SOUTH FLORIDA COORDINATION COMMITTEE FOR THE CELEBRATION OF THE
REPUBLIC OF HAITI BICENTENNIAL (JANUARY 1, 1804 JANUARY 1, 2004) [HAITI BICENTENNIAL
COORDINATION COMMITTEE

PLEASE ALL TAKE NOTICE THAT the Miami and South Florida Coordination Committee for the Celebration of the
Republic of Haiti Bicentennial (Haiti Bicentennial Committee) has scheduled its next Committee Meeting for Monday, July
12, 2004, at 6:00 p.m., at the City of Miami Police North Station, located at 1000 NW 62nd Street, Miami, Florida.

Priscilla A. Thompson
(Ad #14829) City Clerk








L~es Jeux de Bernard


-I I IVifrTP

Hati en Marche Vol. XVIII No. 2:


PIAIGIIINIE


Solutions de la
semaine passe:


Allez de RAMPER PAGINE, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


MXLC
DATA
ZERI
I B K 1
DQAN
BLGX
AGVC
INGY
TNOF
SYDH
ILBE
RTAK
CJPV
ENBU
TLBL
NSIR
OGNI
MEDR
B K Q S1
J BKQS
JITL


ASPM
LFVX
JRVS
DEAE
BNRL
CAIA
EUPN
Q T S R
QJSR
MNAE
LAID D
LSLE
LWEP
JPHR
MDTD
IAEW
ASNG
CQAA
SHGN
SLER
CHMZ


Trouvez les 30 provinces de la Rpublique Dominicaine dans le carr ci-dessus
M//[717:!iTlTZil;liR1WHlTIT[;J7 llll(;]i[Tll ItW Ii [illllhli[l77TIT]ir l


Solutions de la
semaine passe:

E T UIv E R
EI TUIVIEIS
E. TU IDIEIS
E L UID E S
E L UME S

P L UMAS
L U M A S!M


GRILLE DE PROGRAMME

Mlodie 103.3 fm

74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
T1: 221-8567 / 221-8568/ 221-8596 Fax: 221-0204/ 221-1323
e-mail: enmarche@haitelonline.com URL: www.haitienmarche.com

5h00 6h30 Bon Rveil en musique

6h30 7h00 Au i Pipirit chantant
Journal crole de la journe avec Yves Paul Landre

7h00 9100 ]Mlodie MIatin avec Marcus
Informations, Interviews, Anecdotes, Humour, Analyses
L'Editorial de Marcus
La Chronique au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
La Chronique littraire de Dominique Batraville
Les Sports avec Jacky Marc
Les Invits du Jour

Mlodie Matin chaque samedi est anim par Fquire Raphal


10h00 Midi


12h00 12h15


12h15 2h00


Le Disque de lI'Auditeur
animation: Jacques Lacour

Le MIidi
Un rsum des Informations Locales et Nationales

Lady Blues
Jazz, Blues, Swing, Ragtime


2h00- 3h00 C'est si bonr en chansoins.
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 Le Born Vieux 'Temrips
Retro-Compas avec
Doc Daniel et Captai Bill


5h00


Je iui-ria1 cIe 5 CeIIrnre


7h00 8h30 Amor y .Sabor

8h30- 9h00 Soir Informiations

10h00 Notre Grand concert
(Lundi et Mercredi : L'heure classique)

Jazz at 'Tei ( Mardi, Jeudi, Dimanche)
Jazz inspired : Judy Carmichael reoit ses invits


9h00 et au-del


Cavaliers, prenez
vos dames (Samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens


Chaque Dimanche : 10h Midi: Textes et Prtextes
avec Dominique Richez

Mlodie, c'est plus fort

en musique !


En bref ...
(suitede la page 2)
prvenu que les petits commerants ne pourront plus continue couler leurs products sur les
trottoirs sous son administration, notamment les marchands de matelas et de tlviseurs, a-t-il
prcis.

L'Organisation des Droits Humains Justice et Paix appelle la
ralisation d'autres procs sur les vnements de Saint-Marc
L'Organisation des Droits Humains Justice et Paix a plaid en faveur de la ralisation d'autres
procs sur les diffrents vnements enregistrs Saint-Marc et ailleurs dans l'Artibonite et dans
le Nord en fvrier et mars derniers. Le responsible de l'Organisation des Droits Humains la plus
ancienne du pays, le pre Jean Hanssens, a fait savoir qu'on ne peut pas vouloir se pencher
uniquement sur les incidents de la Scierie. Il a estim que toute la lumire doit tre galement faite
sur la reaction des partisans de l'ancienne opposition contre les militants Lavalas aprs l'annonce
qu'un massacre avait t perptr dans cette localit de Saint-Marc. Selon le pre Hanssens, il est
important d'organiser un procs sur les vnements de la Scierie au course desquels plusieurs
personnel avaient perdu la vie, a-t-il dit, mais aussi sur tous les actes de violence enregistrs dans
le dpartement de l'Artibonite. De nombreuses personnel, don't des policies, avaient t tues
lors de la rebellion et leurs corps mutils trans dans la rue. De nombreux bureaux de l'Etat, des
commissariats de police ont galement t pills et incendis. Plusieurs personnalits proches de
l'ancienne opposition avaient rclam sur les ondes l'absolution pour les responsables de ces
exactions, don't le repris de justice Jean Tatoune condamn en 1998 pour sa participation dans le
massacre de Raboteau. Ce dernier depuis lors n'a plus t inquit par la justice.

La police dmantle un gang spcialis dans les kidnapping et les
vols de vhicules
La police national a affirm avoir procd au dmantlement d'un gang spcialis dans les
kidnapping et les vols de vhicules, dans la commune de Carrefour. Au nombre des individus
arrts figure un policies rpondant au nom de Ren Louis Jean affect au commissariat des Cayes,
dans le dpartement du Sud. Au course de l'opration, deux personnel kidnappes ont t libres
et deux vhicules retrouvs, a fait savoir la police. Le Directeur de la police judiciaire Michal
Lysius a promise que la police mettra tout en oeuvre pour contrecarrer l'action des bandits dans la
region mtropolitaine de Port-au-Prince.
Le frre de l'ancien dlgu dpartemental du Nord, Jean Myrtho Julien, Jean Reynald Julien, a
t arrt par des anciens rebelles. On ignore pour l'instant les motifs de cette arrestation.

La MINUSTAH announce une champagne de sensibilisation en faveur
de l'galit des droits des femmes et des hommes en Hati
La Mission des Nations Unies pour Stabiliser Hati (MINUSTAH) a annonc mercredi dernier une
champagne de sensibilisation en vue d'aboutir l'galit des droits des femmes et des hommes en
Hati. Le Bureau de Parit des Femmes et des Hommes a fait savoir que la MINUSTAH entreprendra
ce travail en concertation avec la socit et les associations de femmes. Un des responsables de la
MINUSTAH, Nadine Puerguirbal, a fait savoir que des efforts sont actuellement en course pour
sensibiliser le personnel de la force onusienne sur la question de la prevention et de la lutte contre
le SIDA. Les Nations Unies organissent gnralement ces genres de programmes partout o elles
passent, a soulign Mme Puerguirbal.

La MINUSTAHpromet que tous les groups arms seront dsarms
dans toutes les regions du pays
La Mission des Nations Unies pour Stabiliser Haiti (MINUSTAH) a fait savoir mercredi qu'elle
n'a pas encore mis en place les strategies utiliser dans le cadre de la champagne de dsarmement
dans le pays. Le porte-parole de la MINUSTAH, Toussaint Congo Doudou, a toutefois promise que
tous les groups arms seront dsarms dans toutes les rgions du pays en vue d'y tablir un
climate de paix.


Quand l'outrage et l'insulte

atteignent leurs bas-fonds


'(Nause ... suite de la page 17)
pourfendre une absurdit, qui dans
n'importe quelle socit digne de ce nom, n'eut
entran qu'un clat de rire mprisant.
Mais qu'importe Apparemment, je ne vis pas
dans une socit digne de ce nom, et j'ai fait ce
que j'avais faire.
A ceux qui utilisent l'arme de
l'assassinat moral, je dis de songer ces mots
du Christ : Qui frappe par l'Epe prira par
l'Epe NON, aucune appartenance une
chapelle politique, aucune haine, aussi lgitime
soit-elle, d'actes la vrit criminals et
inexcusables commis par des supporters d'un
rgime dchu, n'autorisent la divulgation
d'horreurs sur des pres et des mres et de
families sans un minimum de preuves.
Et quand on parle du docteur Marie
Antoinette Gautier, on ne parole pas de n'importe
quelle femme, de n'importe quelle mre: on
parle de l'instauratrice du foot ball fminin en
Hati, on parle de celle qui fut pendant des


annes la championne d'Hati de course, de celle
qui nous reprsenta du mieux qu'elle pt aux
jeux olympiques.
On parle galement d'une rsistante
la dictature des Duvalier, on parle de l'une de
nos rares femmes avoir os embrasser la
carrire chirurgicale, et d'avoir pendant de
longues annes prodigu des soins gratuits aux
plus dmunis, on parle enfin d'une authentique
chrtienne, fille d'une infirmire, d'une vraie,
l'une des plus admirables que j'aie jamais
connu, et don't nous sommes heureux qu'elle ne
soit plus de ce monde pour ne pas avoir
endurer de telles horreurs.
Oui, Je sais que dans le souvenir de sa
mre, Maritore a trouv la force de pardonner.
Je ne sais la vrit si l'Histoire aura
la mme clmence.

Port au Prince,' ce lundi 21 juin 2004
Frantz Large
Docteur en mdecine.


*age 18"


SCBABBIE
rrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

D M

D 1 A

R E


Solutions de la semaine passe
PASTELS

i^ --- --^- --- ---


I I-U - ---- 1- - -


I --L


I


1%I


L


'1


R AIMIP EIRI


1111








AYITI-2004 : BL MVY

NAN MIZE SMITHSONIAN

POUKI SE WACHINTONN ?

POUKI SE PA LAKAY ?

Youn repbtaj siyen: Jocelyn David.


-twen te gen chans pou mwen te asiste youn pati
nan Festival 2004 Smithsonian-Haiti ki te kbmanse nan
Washington, capital federal peyi meriken depi Madi 22
Jen ki sot pase la-a. Ane sa-a, Ayiti se peyi ki te alon
tankou ane pase se peyi Mali ki te alapaj. Pou mounn ki
pa te la, na'pe di se pi gwo festival aysyien ki ganize
sou la kilti pa nou kom pp, depi festival ki te fet nan vil
Daka nan peyi Senegal. La manjay, penti, bl pys
atizana ak mizik peyi d'Ayiti te blayi dy moniman
Wachintonn nan toupre kote Maten Lit King te fe diskou
I have a Dream> nan tout mounn rele nan Mol la.
Tm festival sa-a se: "Haiti: Freedom & Creativity, from
the mountain to the sea" ki vie di an kreybl: "Ayiti:
Libte ak kreyativite, depi nan mon rive jouk nan lanm".
Se te youn bl vilaj Ayiti te ye. E nan vilaj sa
ou te kapab jwenn tou sa nou konnen ki reprezante kilti
nou. Atizan nou yo ak atis nou yo te gen ateliye pou
montre tout vizit yo ki jan ki manny yomenm, yo
esprime santiman yo ak talan yo. Te gen atelye Jakml
la ki t'ap fe bl mas ak bl tt bt. Te gen atelye Sen
Mak la ki t'ap montre e ki t'ap moulen kafe griye;
Sakpay bourik, koralin, an nou di kannt, hounfoo,anfen,
anfen anpil lbt bagay. Psonn pa t'kapab achte pwodwi
ki fet nan atelye sa yo. Se te pou demonstrasyon slman
yo te fe yo. Se nan youn gwo mache ki rele The
Market Place tout mounn ki te vie achte ta pral f fas
ak veritab sa nou menm nou rele esans peyi-a, nanm
peyi-a. Tout sa nou konnen peyi d'Ayiti fe te la sbf
kleren, babankou, af by prestij. Ata fy te ak kafe griye
t'ap vann tou. Oun ti jan an fas Mache-A, te gen youn
faktori soupjoumou, k'ap vann soup depi 11 z dimaten
jiska 5 k nan lapr midi. Piba se te restoran Chez
Yonyon ki t'ap ponpe manje lakay e nan dnye bdut
la se youn gwo "podium" kote komedyen, majisyen,
chant ak plizy gwoup mizikal t'ap simen lajwa ak
lakontantman nan k tout mounn. Anba podym nan te
gen youn manman pisdans pou danse. Boulo Valkou, Ti.
Koka, Rara, Defile make eksetera era. Ayayay! mounn
danse! Etanje tankou Ayisyen. Se svis sekirite ki
stoblije made mounn pou debloke 4 kote pou mounn
te antre nan koutjay sa-a. Epi devan-an, te gen youn


REMANBRE LAKOU-A...
Ak : Michel-Ange Hyppolite

W Haiti-en-Marche senmenn pase-a pou
kbmansman atik-la.

...Ekriven yo se mounn, ak fo s yo febls yo,
men, akt pozitif yo deja kreye yo, se zam popil ki pou
ede nou konbat anba move enpas delala peyi a ap travse
a. Se menm akt pozitif sa yo, ki dwe prete ekriven nou
yo zl, pou yo kab twoke pasyon pou larezon. Se konpb
tman pozitif akt, kou Manyl nan "Gouverneurs de La
rose", ak Jacques Roumain, nou dwe eseye suiv pou
ede nou mache tt drt nan pery d blakawout ki ap
-demantibile lapaw 1 anba plim ekriven nou yo. Sakris
Manyl te f pou li te mennen dlo a nan Fonwouj, rejyon
kote ko d lonbrit te entire a, se youn ekzanp kote Manyl
te kite enter psonl li lwen dy nan enter kolektif
rejyon an. Si nou transpoze eksperyans Manyl,la nan
dimansyon peyi a, nou kab di: nou dwe kite enter
psonl nou akote pou nou w byennt mounn nan tout
nivo anndan peyi a. Kounye a ann li pawb 1 Serge
Madhre:

ak: Serge Madhre

L blan panyl vini, di li dekouvri peyi-n
Li te sot lakay li li pa te konn kote li prale
Men chans pa li, devenn pa nou van pouse li bb isit la
Li di se bondye ki voye li pou li vin sivilize nou

Li deklare nou se sovaj, nou se yon bann zannimo
Li di nou se manjd mounn, kant li manje mounn pase nou
Li devore san kite tout ras Endyen nan zn lan:
Chak fwa li detere lb, li te antere Endycn


sipb Tap-Tap kote tout mounn te kapab al monte chita.
Pa te gen woulib ki t'ap bay. E se te byen domaj! Premye
jou-a, manje fini depi 2 z. Kanta lbt jou nan semenn
nan se 15 mil, 20 mil plat manje ki t'ap vann. Anpil kb
ap tounen Ayiti; Anpil kb ap rete nan dyaspora-a.
Sepandan, pou youn selebrasyon 2004, mwen
panse diaspora peyi d'Ayiti-a pa t'reprezante ditou. Ta
kapab gen youn tant ki reprezante pwodiksyon liter nou
yo. Epi tm nan ta kapab: "Haiti: Freedom & Creativ-
ity, fr0m the mountain to the sea and to the Americas".
Se youn manman siks pou oganizat yo e pou peyi
D'Ayiti. Malerezman, Ayiti pa gen kapasite jodi-a pou
li ta pwofite de tout bl piblisite-sa-a Mize Smithsonian
sot fe pou li-a. Malerezman, Ayiti pdi younn nan pi
gwo okazyon pou li ta sanble tout pitit li yo ansanm nan
youn sl lkou, anba menm bany pou youn
rekonsilyasyon total capital. Ayibobo pou Gda Benwa
Preval ak tout ekip oganizat yo.
Jocelyn David Miami


SANBA NIGHT
A NIGHT OF TROPICAL POETRY, MU-
SIC AND FOOD AT MAPOU CULTURAL
CENTER 5919 NE 2nd Av. (305-757-9922)
Sunday July 18 ,2004 with Angelucci Manigat,
Jr.
Internationally acclaimed Multi-lingual Poet
writer and community Activist, Angellucci
Manigat is the Director of Connecticut Chapter
of Sosyete Koukouy and also Founder of
Angelucci Learning Center.

SANBA NIGHT a Sunday Night of relaxation
with the members of Sosyete Koukouy
on July 18,2004 from 6PM on...
Sponsored by: The Miami-Dade Department of
Cultural Affairs. Admission: FREE


L ras Endyen vin fini, km lb a pa te ko fini
Li pati l'al chche ng jouk nan fon zantray Lafrik
Pil sou pil anba lakal li bwote ng janbe dio
Vin swe san Sendomeng, f larenn Izabl bl

Lapati vin tlman bl blai Franse di: li made pa li
Blan Franse genyen-gwo je, f'k nan pwen pou li pa pran
Men blan Panybl chichadb, sa ki nan men li pa soti:
Yo tonbe pledi redi jouk peyi a fe de bout

Libte se bannann, li pran tan pou li donnen
Li made anpil travay, li made anpil batay
Ng rasanble kouray pandan twasan lane
Jouk li fe libt donnen nan tt dyl youn fizi

Ng travay, ng batay, ng fe 1804.
Men depi 1804, sanble kat la mal brase :
Rat kay ap manje pay kay, pp la ap manje raje,
Papa nou te bat lesklavaj, yo bliye bat malveyans

Rive sou 111 lane, Meriken vin met pye
Ting vin aprann achte pl figi Jbj Wachintonn
Zwezo blan ak zwezo nw met ansanm pou yo piye-n
Lendepandans ian pouri jouk li santi depandans.

Ant tout kalite blan mannan peyi a vin spare
Yon moso pou Makdonal, youn moso pou min Renbls,
Yo voye bay Batista, yo voye bay Tourilyo
Ng t'ap vann fr li grenn pa grenn, kounye a li vann
pa rejim

Nou konn tout sa ki vann, nou konn tout sa ki achte
Ki val ki gaspiye, ki val y'al sere
Zafe sa ki byen konte, men ki mal kalkile
Yo pral gen vant pase l yo genyen pou yo peye

* Tks sa a soti an youn liv ki rele Piti Piti Plen Kay,
p. 69-70, 1987


JEAN-MIOTEL CASTELLY
NAN LIBRERI MAPOU
DIMANCH 11 JIY 2004

POU VANT SIYATI:

L'COLE DE SISYPHE
ot Jean Miotel Casthly mounn Sen Mak ot le
Romantisme Haitien de 1804 nos jours (en collabo-
ration) ap viv e travay jounen jodi-a km pwofes
nan Kebk- Kanada.
JEAN MIOTEL CASTELLY ap rantre Miami pou
vant siyati <,Ngre et Prof l'Ecole de Sisyphenan
Sant Kiltirl Mapou... 5919 NE 2nd Av. TOUT zanmi,
Fanmi envite. Pa bliye 11 Janvye dimanch sa-a a
5:00 Tapan. cette petite cole de quartie
...Mon rcit, Chaque membre de la direction
Ngre et Prof ou du personnel de soutien
A L'cole Sisyphe (2003) chaque pierre de l'difice,
creuse en profondeur ont collabor
Les aberrations chacun leur niveau
D'une cole secondaire.> rssusciter
Car chaque prof qui a sillonn cette lgende de l'antiqui-
t grecque...>


DE MO SOUPLE...

a : JorefCean-oBaytiste
'Mwen vi-n sou t-a pou'm di youn mo. Men
mwen dwe di-1 kounye-a. Si lanmb enpoze-m di-1 demen
a di-1 pou mwen. Paske demen pajanm kite youn sekr
dodomeya nan liv letnite." Tankou powt-filozf arab
Kahlil Gibran di-1, mwen vie di youn mo e menm plizy
mo sou mo yo avan yo chape-m. Semenn pase-a, pandan
m't'ap li youn ansyen journal Ayiti An Mach, m' t'al
espante sou youn fraz Jan Mapou te ponn pou te bese
chapo devan fanm vanyan Ertha Pascal Trouillot:
Anpalan de ansiklopedi Erha ekri-a, Jan Mapou di: "Se
pa travay krktibt." M' te rijous k Bondye kontan. sa
te fe-m reviv youn ti losy nan tan zanfans mwen, kote
te gen youn machann bougon mayi ak inayilo nan lakdu
lekl Senjanbosko, younjamdodo ayida zoup-penzoup
ki te konn tayebanda, fe matchomenn yo konnen ke "se
pa nenpt krktibt ki ka rive siye bobin li."
Mo yo gen granmoun nan granmoun yo. Day
yo te la avan tan-an te griyen dan-1 ouv rido limanite
pou teyat lavi komanse. Mo yo te la avk Bondye, mo
yo te Bondye, mo yo tounen ch, yo pale, f deblozay,
bat mounn nan sinagg. Mo yo krisifye, yo resisite, yo
monte nan syl tankou youn fantom. Wi, mo yo rete ak
nou. Yo sou pwent bouch nou. Yo ede-n jete fil miz
nou, peche pen ak pwason lavi nou chakjou kijou. Tout
mo se mo, tout mo pa menm. Gen mo ki sonnen dwl
menmjan ak vyolon marengwen nan zory nou, tankou
teyoris, zenglendo, ganizasyon zobop, antraks, chof
lanf, blakawout, privatizasyon, okipasyon, G
prevantiv... Gen mo ki bl; gen mo ki ld. Gen mo ki
voye-w al benyen nan lanm, sitou si yo soti anba bouch
machann pwason kwabosal. Konsa gen mo ki ankouraje-
w viv, retire pli dezespwa nan figi-w, ba-w lebra pou
rive kolezpol ak lavimiyb. Se l gen valkanday kanpay
electoral pou w val mo yo. Km tout voum se do, yo
rete aladriv nan bouch politisyen btfereyo. Yo gen koul
movz lod pwoms van. Ou w mwenmenm, depi
m'w youn politisyen ladouskivyen k'ap vin lolo-m pou
lala-m ak bl mo, ak pawl venjwenkatavril, m' konprann
trapde mannigt li, m' di abraham di stase, m' travse
tout boulin lari an fas la, menm si m'tonbe nan twou yo.
Vwala maglwa! Plis nou konn mo, plis nou kominike
byen. Mo yo kale tankou ze loray, yo grand nan mitan
fraz, nan slogan politikososyal: "Fann li vide-1 nan twou-
a, pete dada timoris, jan l'pase l'pase, operasyon van
tanpt, chak bourik 6w nan patiray diplomatic yo,
bourik chaje pa kanpe, naje pou soti, si-w renmen
chouchou pa touye chouchou, ...Mo yo dwl anba dybl
FranKetyn: "Kalanmplanm, danmkolokolowch,
anvwaye espedye nan fistiwonn mwen..." Mo yo dous
kon siwo doja nan bouch komedyen Fanfan Latour: "
San lavachkiri tout lbt pen kondane a penpenpen,
lavachkiri se fwomaj tout pen raie mennen kase. Ti bdo
EDH la, pa di-m ou pa ka li-1, ou ka li-l, ou gen ase
limy pou sa...
Chakjou n'ap batay ak mo yo, men se nou ki
kite pou yo. Yo menm akonpaye-n nan simity, nan
diskou zewodfot gagarigagann." Mezanmi bw, manje
ak mo yo, respekte mo yo. Nou mt f sa nou vle, di sa
nou vie, pa gen mo, pa p'janm gen mo pou ranplase mo
yo! 4' Jorel Jean Baptiste
Jounalist-Powt, Etidyan nan Florida Atlantic
Universite/joreljnbaptiste@yahoo.com






Page HAITI USA Mercredi 7 Juillet 2004
Page 20 H AITIHati en Marche Vol. XVIm No. 23

Un 4 Juillet special l'Ambassade des Etats-Unis
dernier pour aider rtablir l'ordre dmocratique aprs la chute du
PORT-AU-PRINCE, Haiti Un 4 Juillet special Spcial par l'honneur rendu aux president Jean-Bertrand Aristide. Envoi des couleurs sous les drapeaux
commmor l'Ambassade des Etats-Unis en Hati. troupes amricaines en Hati depuis le 29 fvrier arsidnt hantien et de l'ONU.
amricain, hatien et de l'ONU.
Special par le thme de la soire "Promotion de
l'investissement dans l'avenir d'Hati."
Special par l'engagement dans les messages prononcs de part
et d'autre par l'Ambassadeur des Etats-unis en Hati, James B. Foley,
et le Premier ministry intrimaire d'Hati, Grard Latortue, parlant au
S nom du Prsident par interim Boniface Alexandre et du gouvernement.
Les Etats-Unis sont le pays qui a combattu courageusement le
fascisme, puis le communism et qui combat aujourd'hui le terrorism,
Sa dit pour commencer l'Ambassadeur Foley.
Le pays de l'optimisme qui garantit la victoire, a sembl nous
recommander l'ambassadeur amricain, selon qui l'engagement actuel
des Etats-Unis en Hati a pour objectifs: le relvement d'Hati; refaire
les infrastructures; investor dans les domaines cratifs d'emplois; intgrer
Sla diaspora hatienne dans le processes de dveloppement du pays natal;
combattre la drogue et la corruption et l'organisation de bones lections
avec la participation de tous les secteurs, sans aucune exclusive ...
Le Premier ministry Grard Latortue a rpondu sur un ton tout
aussi optimist et confiant dans l'avenir, sans sous-estimer les difficults
SDeux priority par-dessus tout: 1) reliance de l'conomie
national; 2) des lections libres, honntes et avec tout le monde bord
(implicitement parlant, y comprise le Lavalas).
Cela grce la solidarity du people amricain", ainsi que des
institutions (OEA, ONU, Banque Mondiale, BID etc).
Aussi bien l'ambassadeur amricain que le premier ministry
Wyclef Jean visitant Hati pour les besoins d'un nouveau video-clip prend le temps de combler intrimaire ont donn l'assurance que le dsarmement des groups arms
le dsir de deux fans du pays natal photo Yonel Louis de toute appartenance prcdera l'organisation des lections.
Mlodie
S .03.3FM
Port-au-Prince*
8 1~ Hati

Avec
'Mlodie FM
la Vie n 'est
plus la mme




LE LEADER DU MARCH 7heures:
DES TRANSFERS SUR, HAITI! L'Heure classique
10 heures.
LE CHAMPION DU SERVICE RAPIDE-! Textes et
'Prtextes avec
Dominique
SLE MEILLEUR CHOIX Richez

CAM raffirme sa fidle clientele son dsir Midi
de toujours lui offrir le service personnalis I'heure Jazz
qu'elle mrite et continue ses efforts 2 heures
pour amliorer son circuit de distribution La chanson
et pour apporter la garantie franaise
du meilleur rseau surle march.
3 heureg,
Livraisons domicile et dpts Le Bon vieux
sur n'importe quel compete en Banque en Haiti Temps Rtro-
en sont un example. Compas avec Doc
Daniel et Captain.
Bill
Transfert partir des USA et du Canada
Livraison en moins de deux heures 5 heures
Chita Tand6
(pourvu que le rcipiendaire soit present la livraison)
AVEC CAM, 6heures
NOUS SOMMES TOUS EN PREMIERE CLASSES I Compas

CAM, une tradition trs imite mais jamais gale 9 heures '
Jazz inspired
Notre diffrence-c'est notre service. Judy Carmichael
10 heures
APPELEZ NOUS GRATUITEMENT Mlodie Times
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687 lheurs
Ou 0 faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com Encore plus de
Autoris par les dpartement bancaires de New York, New Jersey, Connecticut musique...
Rhode Island, Massachusetts, Washington DC, Georgie et Floride


~----iJ




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs