Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00207
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 28, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00207
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















Hati en Marche dition du 28 Avril au 4 Mai 2004 Vol. XVIII No 13



Au del de la frontire !
REPORTAGE EXCLUSIF prside par le Premier ministry intrimaire Hrard Abraham; de la Justice, Bernard premier dplacement official du nouveau
PORT-AU-PRINCE/SANTO Grard Latorte, comprend les ministres Gousse et de l'Agriculture, Philippe gouvernementhaltien en terre trangre.
DOMINGO, 23 Avril Vendredi 23 Avril. des Affaires trangres, Yves Simon; de Mathieu. Grard Latortue est l'invit du Prsident
Dpart 6h 30 a.m. La dlgation, l'Intrieur et des collectivits territoriales, Direction Santo Domingo pour le (voir Au-del / 4)
1 m ammm "


HAITI-REP. DOMINICAINE

Visite officielle du

Premier ministry

Latortue Santo

Domingo
PORT-AU-PRINCE, 23 Avril Dpart vendredi matin
6h 30. Visite du Premier ministry Grard Latortue en
Rpublique Dominicaine l'invitation du Prsident Hipolito
Mejia. La dlgation comprend galement les ministres des
Affaires trangres, Yves Simon; de l'Intrieur et des
collectivits territoriales, Hprd Abraham; dela Justice, Bernard
Gousse, et de l'Agriculture, Philippe Mathieu.
Le Directeur Gnral de la Police, Lonce Charles, tait
aussi du voyage.
Le President Boniface Alexandre tait reprsent par
deux membres de son cabinet particulier.
La traverse dure environ 50 minutes.
A peine atterris Santo Domingo, la visit commence
un train d'enfer. Au galop.
Ce n'est pas une visit d'Etat (auquel cas elle serait
(voir Latortue-Mejia / 5)


. ,,,.



Rencontre Latortue-Mejia le vendredi 23 avril


Le dilemme des rebelles

et les rebelles: un dilemme
ANALYSE Une question de principle? les rapports de Human Rights
PORT-AU-PRINCE, 24 Avril- r justement qu d'autre defend "la Watch et d'Amnesty International
Me faire a moi! Qui eut cr que Guy r justement qui d'autre dfend la pour commencer fair obstacle
Phlippe serait aujourd'hui un "
marginal politique et Jodel .
Chambain derrire les barreaux, .
volontairement ou pas. Les deux (':
principaux leaders de la rebellion d"
qui a provoqu le dpart prcipit
du president Jean-BertrandAristide
le 29 fvrier dernier ne l'ont pas
encore emport au paradise.
Alors qu'ils ont pu
prendre eni otage de paisibles
citoyens dominicains a la frontire,
chose inimaginable depuis les .
tenmps immmoriaux du dictateur
Trujillo,le chef rebelle responsible
de cet acte court aujourd'hui le ""
risque d'tre extrad vers la
Rdlphlicque dominicaine, dfaut .
d'un jugement en lbonne et due
ormie ncilI lhfti, comume l' ont exig
les aultoritls judiciaires
doiniiiicaines vendredi au Premier
ministry Crard latortue en visit .
a Saito l)ominigo.
lit lorsqu' ils acceplenti c ......e
'enolcer a leurs pritentions tdei,.
irecolistillter inmudiatement les
t'orces ariIes d'll't/,i e., change 'L
ci' une inlgration puiire et siniple
dans lai force pol ice naiona prise des empreintes dle Chamiblain qui se constitute prisonn!ier nu i 'imaiti-'i .
Washinhilgo sos la pouNse s de (l'tioneille photo API'
organiisatiois des droits hunainls = l'ronce loi et 'ordric" ans plus de la m oiti du pays la mlloilie tqu'n croynit devoir lc
1les, sourvils, disaunt tcnioie que des depuis tles vi(neents cqui ot about au 29 il .i, tile de coukx qu'on a1pplle
violtouits des l hdirolisl ih is ni q.tstls I 200(4? coudmentlCIs hcielles, S'agit
1.1tlml nt soIi usilt'O dc i Ie III d (I 'Constatons aussi nie il d'unle question de principc? lIa
li loi I idurition altricaline n 'a pas aitendul (voir Rebelles / 6)


Santo Domingo photo Ha'ti en Marche \


i j
'c


PORT-AU-PRINCE, 24 Avril Prs de
deux mois aprs le dpart de 1' ex-prsidentAristide,
crit le Miamni Herald (dition du samedi 24Avril),
le gouvernement intrimaire se bat pour fournir
serait-ce les services de base.
Les rues sont encombres d'immondices.
Il n'y a pas eu d'lectricit depuis des semaines, et
la justice reste la merci des juges corrompus et
des rebelles armnis, selon le quotidien de Floride.
Voil o un deficit budgtaire de $100
millions, le gel de l'assistance trangre et
i itinellement aucune infrastructure
giitvernementale Qnt conduit Hati.
"Pour le moment, ils n' ont pas la clef pour
(voir En panne /3)

Ha'ti en Marche
lPort-au-Prince
100 Avenue Launartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Nliami
173 NW 94lh street
Mimuni, Florida 33150
I cl.: 305 754-0705 / 754-7543
I:-'; 305 756-0979
New York 914-358 -7559
Iltston 508 941-6897
Nlontral 514 337-1286
Claail:: eiiiiirchle (.hlaitelmonlinc.coni
I I L: www.hliaitiniiiiiirchle.comi

1Jbrary of ogressss //ISSN 10(4 .38>

Mizi, New York, Monircil losloiin ,
VWashington, ('hic;ago : $ 1,00
Port alni ricee : 10o nourdcs
\ ef public(',tion l"I',i ilu' AI A lM,' .v ur it


i


1


il


:-








En olus ...


I I i


CRUISE SOCIAL

1 mort et plusieurs blesses

lors d'une operation

d'inscription a la police
Port-au-Prince, 20 mars 04, [Al- provoquer le dbut des tensions.
ter Presse] --- La deuxime journe L'Inspecteur Jean-Yonel Trcil a
d'inscription pour le recrutement d'une fait savoir que les responsables sviront
nouvelle promotion de la Police Nationale contre des policies qui ont eu un
d'Hati s'est transforme en une meute, comportement contraire l'thique et la
faisant 1 mort et 23 blesss, selon la po- dontologie policire .
t W -/ "
.&.. -14& 2':^ '' S-' M J P 1


Des inscription l'Acadmie de P
lice.
Un jeune homme de vingt-trois
ans, Jerry Prophte, est dcd ce 20 avril
devant le local de l'acadmie national de
police Frres (Ption Ville), aprs avoir
inhal du gaz lacrymogne.
Parmi les personnel blesses, 8
ont t transportes d'urgence l'Hpital
de la communaut Hatienne, situe dan la
region de l'accadmie Frres (priphrie
Nord-est), a indiqu l'Inspecteur Lionel
Trcil.
Un reporter d'AlterPresse a pu
constater l'ampleur de la situation
l'Hpital de la communaut Hatienne, o
le personnel medical se dmenait pour a
apporter des soins 6 jeunes grivement
blesss.. Selon une responsible, d'autres
blesss plus graves ont t transports
l'hpital de l'Universit d'Etat d'Hati.
Devant le local de l'Acadmie de
police, des milliers de jeunes attendaient
la reprise du processus d'inscription. Ils
taient en majority des tudiants et lves
qui se sont dclars tiraills par le chmage.
Nombre d'entre eux attendaient depuis la
veille.
A un certain moment les nerfs ont
cd et il y a eu affrontement entire postu-
lants et forces de l'ordre. Selon des postu-
lants, le fait par les policies de rclamer
de l'argent certain d'entre eux pour leur
faire avoir les premires places, allait


Police tournent en meutes photo AP
Des gendarmes franais qui
assuraient la scurit du processus
d'inscription ont montr des signes de fa-
tigue.
Aprs ce grave incident, les
responsables de la PNH ont dcid de
surseoir aux operations d'inscription.
Quant elles vont reprendre, les
inscriptions vont se faire par ordre
alphabtique, par zones gographiques et
dans divers commissariats de police, ont
annonc des dirigeants de la police
national.
Plusieurs mdias avaient soulign
le fait que le processus de recrutement
s'tait ouvert le 19 avril dans une
atmosphere de pagaille.
Sur Tl Hati, station de
tlvision prive, on pouvait voir des
policies bord de pick-up qui
transportaient des postulants policies et qui
facilitaient l'accs de ces derniers au local
de l'acadmie de police au dtriment des
.nombreux autres postulants qui faisaient la
queue pendant des heures. Ce qui a irrit
ces derniers.
La police national d'Hati ne
* compete actuellement qu' environ 2500
policies pour 8 millions 500 mille habi-
tants. Son effectif devrait passer environ
six mille dans deux ans, a annonc le
ministry de la justice et de la scurit
publique, Bernard Gousse.


Dans 2 ans, Haiti devrait computer

environ 5.000 6000 policies
PORT-AU-PRINCE, 19 Avril demander de l'aide chaque fois qu'il y a
La police national d'Hati (PNH) devra un problme c'est au moins 15.000
computer "d'ici deux ans entire cinq et six hommes, idalement 20.000" hommes
mille hommes"mais le pays a besoin dans don't on aurait besoin, a estim le ministry.
l'avenir d'"au moins 15.000, idalement Il a prcis qu'au dl de deux ans ce
20.000 policies" a dclar lundi le n'tait plus de son resort car il appartient
ministry hatien de la Justice, Bernard un rgime de transition prvu pour rester
Gousse, don't dependent -les forces de en place deux ans.
police. En ce qui concern l'ventuelle
M. Gousse qui s'exprimait devant rintgration des ex-militaires dans la
la press a indiqu que tous les trois mois, police, M. Gousse a indiqu que leur
l' Academie de .police une nouvelle demand sera examine avec attention.
promotion de policies serait forme pour Les organizations de defense des
atteindre dans deux ans 5.000 6.000 droits de l'homme 'dans le pays seront
policies au total. galement sollicites pour l'examen des
Actuellement le pays compete dossiers des ex-militaires qui souhaitent
environ 2500 policies. "Mais dans un entrer dans la police, a-t-il prcis. (AFP)


pays de huit millions d'habitants ce chiffre
(5000 6000) n'est pas suffisant (...) pour
bien couvrir tout le pays et ne pas


Lisez Haiti en Marche
En vente ds Mercredi


En bref ..


Mercredi 28 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 13


Le Premier ministry intrimaire se rend en Rpublique
Dominicaine ...
Monsieur Latortue s'est rendu en Rpublique dominicaine le vendredi 23 avril dernier
la tte d'une dlgation d'une vingtaine de personnel Parmi elles se trouvaient le
Ministre de l'Intrieur Hrard Abraham, celui des Affaires trangres Yves Simon,
celui de la Justice Bernard Gousse et de l'Agriculture Philippe Mathieu. La dlgation
a t reue par le Prsident dominicain Mr Hyppolito Mejia, puis par le Nonce
apostolique qui avait invit les membres du Corps Diplomatique accrdit en Hati
mais rsidant en Rpublique dominicaine rencontrer les nouveaux dirigeants hatiens.
Une visit a aussi t effectue au candidate la prsidence Leonel Fernandez qui a
annonc qu'il serait lu ds le premier tour. Les elections a la prsidence auront lieu
mi-mai en Rpublique voisine.

Jodel Chamblain se rend la police ...
Le No 2 du FRAPH le Front pour l'Avancement et le Progrs une organisation para-
militaires trs active pendant le coup d'Etat de 1991 1994 s'est rendu la police dans
un show mdiatique sans prcdent. Monsieur accompagn de son avocat, de son
pouse et de son pre a fait savoir qu'il se mettait a la disposition des autorits
policires parce qu'il avait confiance dans la justice de son pays. Il a invit les
responsables Lavalas faire de mme. En plusieurs fois le prsum responsible de
l'assassinat du commerant Antoine Izmry, du massacre de Raboteau et de nombreux
assassinats perptrs par les escadrons de la mort, fin 1980 pendant les derniers mois
de la prsidence de Jean-Claude Duvalier a clat en sanglots Il s'est aussi dclar
innocent des nombreux crimes qu'on lui mettait sur le dos ".
Jodel Chmblain qui avait t condamn par contumace sera l'objet d'un nouveau
jugement, cette fois en sa presence.

Un jeune dcd et 20 autres blesss au course des
chauffoures ayant marqu la 2me journe d'inscriptions
pour la formation de la 15e promotion de la PNH ,
Un Postulant policies Jerry Prophte est mort pitin le mardi 20 avril sur la cour de
l'Acadmie de police Frres au course d'chauffoures l'occasion de la 2e"" journe
d'inscriptions pour la formation de la PNH. Plus de 20 autres personnel ont t
blesses au course de ces operations qui se sont droules dans un vaste movement de
dsordre et marqes par de graves irrgularits. L'inspecteur gnral de la police, Jean
Yonel Trcil, a confirm que 23 postulants ont t blesss don't quatre grivement. Les
blesss ont t conduits l'hpital de la communaut hatienne. M. Trcil a fait savoir
que la PNH et d'autres militaires de la force multinational ont eu des difficults
normes pour grer plus de 15 mille postulants masss devant l'acadmie de police. La
situation aurait pu tre pire sans la presence des militaires qui ont pu fournir les
premiers soins aux personnel blesses. Plusieurs des candidates ont dnonc les
manoeuvres de plusieurs policies de la CIMO qui ont privilgi des membres de leurs
famille et des amis au dtriment des autres don't beaucoup ont pass la nuit sur les
lieux. Ils ont galement accus des agents de la PNH de les avoir frapps coups de
btons et d'avoir lanc des gaz lacrymognes pour les empcher de se fire inscrire.'"
Nous avons t humilis et maltraits par les policiess" ont affirm plusieurs jeunes
don't certain sont arrivs de la province. Dpasss par les vnements, les
responsables ont dcid de surseoir provisoirement au processus d'inscriptions, en
attendant la mise en place de meilleures structures.

Le syndicate de I'EDH dnonce les contracts avec des
entreprises de production de courant lectrique et rclame
la nomination de dirigeants honntes la tte de
l'institution
Le syndicate des employs de l'Electricit d'Hati, a dnonc mercredi la signature d'un
ensemble de contracts avec des entreprises de production de courant lectrique. Selon
les membres du syndicate, ces contracts ne sont pas dans l'intrt de la Compagnie
puisqu'ils ne contribuent qu' l'enrichissement d'un petit group de personnel. Le
president du syndicate Lyonel Jeune, a fait une srie de recommendations aux autorits
en place pour parvenir une augmentation de la quality de courant fournie par EDH.
Lyonel Jeune invite les autorits procder la rparation des groups lectrognes
tombs en panne notamment ceux de Varreux et de Carrefour. La Compagnie est en
measure de fournir entire 5 et 6 heures de courant par jour moyennant la rparation des
moteurs et le dcaissement d'argenit pour l'achat de carburant, d'huile et de mazout, a--
t-il fait savoir.

Andr Apaid Junior dment que le group des 184 soit une
coalition politique
Le leader de la coalition politique des 184 Andr Apaid Junior, a dclar lundi que son
organisation n'est pas un parti politique et ne le sera pas. Cependant, il dclare ne pas
carter la possibility qu'un membre de cette organisation se porte candidat' la
prsidence. Andr Apaid Junior a donn la garantie qu'il ne sera pas lui-mme candidate
mais jouera un rle dterminant dans le processus lectoral. Plusieurs membres du
gouvernement provisoire don't celui de la justice, Bernard Gousse sont issues de la
coalition des 184.

Le gouvernement Latortue est juridiquement inexistant,
selon Reynold Georges
Le leader de l'Alliance pour la Libration et l'Avancement d'Hati (ALLAH) Reynold
Georges, a estim lundi que le gouvernement Latortue est juridiquement inexistant. Selon
M. Georges, aucun arrt ou dcret relatif la nomination des membres de l'actuel
gouvernement n'a t public dans le journal official de l'Etat'" le Moniteur ". Le
gouvernement Latortue a mme fait opposer les scells sur les locaux du Moniteur. Le
leader de l'ALLAH a fait savoir qu'au regard de l'article 125 de la constitution de 1987,
le pays connat une situation de vide institutionnel tous les niveaux sauf au Snat qui
compete 14 snateurs en function. Il appelle la dmission du gouvernement Latortue qui
s'est constitu a-t-il dit, de manire illgale. Selon Reynold Georges, tous les actes poss
par ce gouvernement sont nuls.

Le Premier Ministre provisoire promet de ddommager les
socitaires victims des coopratives dites en faillite
Le Premier Ministre provisoire Grard Latortue, a promise de ddommager les
socitaires victims des coopratives dites en faillite. Selon M. Latortue, l'affaire des
coopratives est une vaste escroquerie de l'ancien rgime de concert avec les
responsables des coopratives. Les dirigeants de ces institutions seront poursuivis dans
le cadre de cette operation, a fait savoir M. Latortue tout en estimant que la population
est galement victim de sa naivet. Grard Latortue s'est galement engag rembourser
les socitaires victims sans toutefois donner des prcisions sur les mcanismes et la date du
dbut des operations.
(voir En bref/18)


Page 2


1








Jeudi 28AvrilTF20N4MPage 3


.Hal en Marcne Vol.XVm I NO. 13 1m__m_1_IV m


Latortue rejette la demand

de restitution comme tant
PORT-AU-PRINCE. 18 e 1 Antilles.


Avril Le Premier ministry il iCU
intrimaire hatien, soutenu par les
Etats-unis, crit Reuters, dclar dimanche qu'il avait
rejet une demand "ridicule" formule par 1' ex-prsident
Jean-BertrandAristide la France pour le remboursement
de $22 milliards que, selon Aristide, la nation Caribenne
a t force de payer ex-puissance colonial (la France)
pour la reconnaissance de son indpendance conquise en
1804.
Aristide, forc gagner1' exil le 29 fvrier dernier
aprs une insurrection d'un mois, combine une double
pression amricaine et franaise, avait lanc' une
vigoureuse champagne pour obtenir la restitution des 90
millions de francs Or pays par Haiti Paris comme
rparations aux colons aprs que les esclaves les eureht
forcs abandonner la colonie, T ancienne perle des


ile" Aristide a calcul que le
montant pay quivalait
aujourd'hui environ US$22 milliards.
"Cette reclamation est illgale,
ridicule, et a t faite pour des raisons
uniquement politiques" a dclar le Premier
ministry Latortue Reuters, ajoutant qu' Hati
n'avait aucun intrt maintenir une
atmosphere de confrontation avec la France.
"Cette question est close" a dclar
Latortue. "Ce don't nous avons besoin
maintenant c'est d'augmenter notre
cooperation avec la France qui pourrait nous
aider construire des routes, des hpitaux, des
coles et d ~autes infrastructures" a-t-il dit.
Cependant pour certain historians,
pourmit Reuters, cette lourde
hypothque de la compensation
paye Paris pour les
il 'plantations etmmepour les ex-
esclaves de Saint Domingue, et
don't la nouvelle nation s'est'
acquitte de 1826 1893, a
puis le trsor public du pays
qui allait devenir le plus pauvre
de l'hmisphre occidental.
(voir Restitution / 8)


"t8gl I


(Enpanne _.. DEUX MOIS APRES
suite de la 1re page)- a
faire redmarrer la voiture"H a t
hom <1'Hit en panne sche..


du secteur de
l'nergie
lectrique et de
la construction.
"Labatterie estb
down, les
pneus sont
dgonfls et le
tout est en
panne d'es-
sence"-ajoute-
t-il. : :


A u
'- -volant se
trouve un gou-L
vernement
intrimaire
don't les mem-
bres, com-
prenant
plusieurs
Hatiano-
Amricains,
avancent si
lentement que
certain iro-
rnisent en
jouant sur le
nom du Pre-
amier ministry,
G r ar d
__'"__ Latortue, que
celui-ci essaie
de mriter son.
nom, la
tortue"enfran-
ais.
"nt Ce Wl "Nous ne pen-
_ _ _dsions pas qu'ils
allaient faire


L'ambassadeur des Etats-Unis, James Foley, saluant le Prsident intrimaire
Boniface Alexandre, debout entire le PM Latortue ( gauche) et le ministry de
l'Economie Henri Bazin photo Georges Dup


~.
-
$1

______________--


S des miracles, Assemble des bailleurs de fonds Port-au-Prince le jeudi 22avril;
(voir En panne / 5) prochain rendez-vous en juin

Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse
6 Mois Un An
Renouvellement O

Etats Unis $40.00 $78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00 N e b
Europe $ 70.00 $ 135.00 Nouvel Abonn
Amrique Latine $70.00 $ 135.00


SOMJ I-fAIRE


e, SOM1
ANALYSE
Le dilemme des rebelles et les rebelles : un dilemme p.1


GRAND REPORTAGE
Au-del de la frontire p.1
Visite officielle du Premier ministry Santo-Domingo p. 1

CRISE
Deux mois aprs : Hati en panne sche p. 1
i mort et plusieurs blesss lors d'une operation d'inscription la
police p.2

FORCE MULTINATIONAL
Kofi Annan prsente la future force onusienne en Hati p. 16
La Force de 1' ONU prendrait le relais de la Force Intrimaire
en Mai p. 16
Le choc cultural ... p.14
ACTUALITE POLITIQUE
Louis Jodel Chamblain se rend la justice hatienne p.7
Le contentieux Fanmi Lavalas-Gouvernement intrimaire p.8
Michel Barnier se rendra en Hati p. 14

DEBATE POLITIQUE
Une transition d'exclusion p.8
Ncessit imprieuse de formuler et d'adopter une stratgie p.12

SOCIETY & SANTE
L' UNICEF lance un code thique pour protger les enfants du
tourism sexuel p. 16
Un vaccin de rappel pour les pays des Amriques p. 15

PREMIER SALON DE LA PRODUCTION FEMININE
Femmes en production 2004 p. 10
-_ A


,. ,". .
T :- .'-'.
-- r-'
r.** . .

.


Page 3


Jeudi M Avril 2004


MAin


1







Page 4


I REPORTAGE EXCLUSIF


Mercredi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


Au-del de la frontire !


(Au-del ... suite de la 1re page)
dominicain Hipolito Mejia.
Nous dcollons dans deux petits avions moteur, mais on
n'est pas si secou que a.
Le lac Azuei est joli au soleil levant, vert bouteille. Un capital
de tourism cologique qui se perd.
Mais les mornes autour, ravins, dlavs, blanchis jusqu'aux
os comme des squelettes, a fait mal.
Nous franchissons allgrement la frontire.
Tout d suite, on distingue de l-haut un plus grand nombre
de voies de communication.
Un deuxime lac, plus grand et plus bleu, c'est Enriquillo,
du nom du cacique Henri.
Dj un peu plus de verdure. Puis beaucoup plus, au fur et
measure qu'on s'loigne de la ligne frontalire.
On ne croirait pas que c'est la mme terre.
Au-dessous de nous, des routes, de l'lectrification, des
rivires, des mornes boiss, les premires agglomrations.
A droite, la mer carabe, les Pdernales ou Anse Pitre.
Ressources touristiques innombrables et diverse: colo,
maritimes, plages s'tendant l'infini, le nouveau ple en expansion
aprs Puerto Plata au nord...

La main de l'homme se manifeste de manire si
loquente...
Mais la technologies est arrive depuis longtemps, depuis
plusieurs gnrations.
Plus nous nous loignons d' Hati, plus son influence devient
vidente. Pour les Dominicains, progrs bien ordonn commence plus
prs de chez soi ...
Maintenant nous survolons rien d'autre qu'un immense
grenier agricole, agro-industriel, aux dimensions deux fois plus
grandes que notre pays.
De vritables forts vierges. Trs hautes montagnes, plus
hautes que l'altitude laquelle nous volons. Une topographie
semblable la ntre, mais des planes et valles plus large et
certainement plus nombreuses.
Pourtant on n'a pas l'impression d'un si grand nombre de
course d'eau, rivires ou fleuves. D'o l'importance du bassin
hydrographique montagneux pour maintenir cette verdure et cette -
abondance. D'o la protection des resources forestires.
Voies de communication principles et secondaires
compltent le dcoupage de ce pays taill au cordeau o la main de
l'homme se manifeste de manire si loquente, o l'on devine ce
qu'il a fallu d'effort dans un tout petit pays cariben et cela de
gnration en gnration.
A notre gauche, un grand barrage hydro-electrique. Mais c'est
le seul remarqu sur notre trajet depuis la frontire, il y a en effet de
gros problmes d'nergie lectrique en Rpublique dominicaine.
Il est 7h 20 am. Nous commenons perdre de l'altitude.
On s'approche de Santo Domingo, tout l'autre bout de l'le.
Une premiere grande agglomration industrielle...
Des carrires de sable blanc, plus nombreuses qu' Boutiliers,
pourtant pas de camions embouteillant la route.
Un grand port commercial just au-dessous.
Soudain un quarter populaire, Maracas, quarter chaud par
ces temps de champagne lectorale, les prsidentielles c'est dans moins



Pat Plus Bakery lac


11638N.E.2Av. cAc.rngSpcalis
Miami,FL33161 C.es,Pattics. Hors d'oeuvres
Te: 305-753695 For al Occassions


d'un mois. Et l'ex-prsident Leqnel Fernandez mne
dans les sondages. "Leonel", pour les intimes, announce
qui veut l'entendre qu'il l'emportera au premier tour.
Le bidonville est situ, par precaution, du
ct gauche de la rivire Ozama. De l'autre ct, relie
par trois grands points modernes construits lors de
l'intervention amricaine de 1963, la capital Santo


parl des zones branches frontalires comme le
meilleur dbouch possible et imaginable pour la
main d'oeuvre hatienne.
Mejia et Aristide ont inaugur l'anne
dernire ce project qui est bas en gros sur des capitaux
internationaux, des cadres dominicains et la main
d'oeuvre hatienne.


Grard Latortue visit le favor des prsidentielles de mai prochain, l'ex-prsident Leonel Fernandez,
au milieu des ministres Hrard Abraham (gauche) et Yves Simon photo Haiti en Marche


Domingo.

Importance symbolique ...
Le President Hipolito Mejia attend dj la
dlgation hatienne au grand htel Santo Domingo.
Djeuner de travail trs informel. Mais
personnel n'a tomb la veste ...
Ce n'est pas une visit d'Etat, mais son
importance symbolique n'chappe personnel,
puisque c'est le premier dplacement official du
Premier ministry Latortue en terre trangre.
Prochaine tape: la Nonciature catholique o
la dlgation hatienne est galement attendue par les
ambassadeurs accrdits en Hati mais rsidant dans
la rpublique voisine.
Le Premier Latortue se rvle un bon PR
(public relations), parlant couramment l'espagnol et
l'anglais, expliquant le cas Hati en long et en large,
mais avec tendance s'emporter ds qu'une question
ne lui plait pas.
En tout cas on sent un travail de promotion
en action pour appuyer le gouvernement intrimaire
qui a reu le pouvoir aprs le dpart controversy du
president Aristide ...
Ds son retour la capital hatienne,
Latortue devait rencontrer l'aroport mme une
dlgation de parlementaires amricains, don't des
membres du Black Caucus, un group dans lequel
Aristide compete aussi de nombreux supporters.
.De son ct, le Prsident Mejia a surtout


On reproche Mejia d'avoir port un coup
d'arrt la croissance conomique initie par son
prdcesseur et actuel favori de la course lectorale,
Leonel Fernandez.
A 1h pm, on embarque dj pour le retour
Port-au-Prince.
C'est le temps de la rflexion. .
Nous voici survolant. ds -'levags
d'crevisses, les tourists en soint friaiis', les
supermarchs en Hati aussi en sont pleins.

Il y a nuances...
En gros, vu d'avion si l'on peut dire, la
situation se prsenterait comme suit: d'un ct, le
dveloppement et la dmocratie.
De l'autre: le sous-dveloppement et une
transition vers la dmocratie (c'est un euphmisme)
qui n'en finit pas.
C'est ainsi bien sr que les promoters
dominicains le font miroiter aux yeux des
investisseurs trangers, y compris hatiens.
Mais il y a nuance, et mme au pluriel.
La Rpublique Dominicaine a aujourd'hui
des problmes conomiques par-dessus la tte (si tant
est que c'est la premiere prsidentielle depuis
longtemps o l'extrme-droite n'a pas le luxe d'agiter
son pouvantail favori: la migration illgale hatienne
...).
Evidemment nous parlons plutt de sous-
emploi et non du chmage chronique hatien.
Nous parlons d'un pays qui a aussi
aujourd'hui de nombreux problmes ,conomiques
aussi bien que politiques, mais avec de toute evidence
les moyens pour arriver les surmonter-.
Grce son hinterland, au pays profound
remu depuis plusieurs gnrations par la main de
l'homme, qi a su garder ses cadres et leur donner
une raison d'esprer dans le devenir national.
On souponne Mejia de magouilles
lectoralistes, mais personnel ne semble douter que
les institutions du pays soient assez fortes pour rtablir
la balance aux prochaines lections.

Un vrai dfi! ...
On vous parle ici de bourgeoisie national,
pour ne pas dire nationalist quand on en vient la
defense de l'intrt national, et pourquoi pas en
espces sonnantes et trbuchantes.
On parole de l'une des plus grandes capitals
universitaires de la Carabe, aprs la West Indies
Universities et l'Universit de La Havane.
Mais on parle aussi de boat people qui
parent plus nombreux pour Porto-Rico que les ntres
vers la Floride. (voir Au-del / 5)


SComCEL

401-5500 401-5566


loIs les efhur dc Cimcoi
oet kdatte quatrcC4) conww prmicprpelaio
(509) 4X X IX X


Tous les appeals internationaux sontgratuits !
(Polirtes iisaeurs COMccI)









Jeudi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


(Latortue-Mejia... L atort
suite de la 1re page)
dirige par le PrsidentL atort
Boniface Alexandre), mais une rencontre de travail.
Le President Mejia reut la dlgation hatienne
dans le vnrable htel Santo Domingo. Une fois les
presentations termines, on se met au travail, peine le
temps de toucher au petit djeuner.


du ministry de la Justice Bernard Gousse
Les plus importantes proccupations entire les
deux pays sont passes en revue: la migration hatienne,
les problmes de scurit la frontire, les changes
commerciaux, les projects de dveloppement communs ...
Mejia dit son appreciation pour la main d'oeuvre
hatienne efficiente et disciplinee, et comment celle-ci
est quasi indispensable aux progrs enregistrs dans la
rpublique voisine.
Mais comme si on s' tait donn la consigne de ne
s'intresser qu' aux aspects positifs, alors qu' on vint parler
de l'installation des zones branches la fontire et que le
Premier ministry Latortue faisait part de quelques reserves
enregistres du ct des populations hatiennes, Mejia se
lana sur les avantages que les zones branches offrent la
main d' oeuvre hatienne pour passer du stade de main
d'oeuvre bon march, comme on la considre, une main
d'oeuvre qualifie, comme c'est le cas partout ailleurs.
C'est la meilleure solution pour 1' abondante main d'oeuvre
hatienne, selon le chef de l'Etat dominicain.
Mejia dit aussi sa consideration pour les tudiants
hatiens en Rpublique D6minicaine. Un nombre important
de jeunes compatriotes poursuivent leurs tudes dans la


Au-del de

la frontire !
(suite de la page 4)
On parle d'un petit people qui d'un ct comme
de l'autre arrive difficilement vivre des miettes et de
temps autre, menace de foutre la pagaille.
On parle d'un commerce rglement d'un ct
d'un bout l'autre, tandis que de l'autre ct c'est le
"degaje pa peche" (la dbrouillardise) exposant les petits
commerants tous les caprices des garde champtres.
On parle aussi de problmes d'nergie lectrique,
mais en Rpublique dominicaine cela ne bloque pas les
activits essentielles, ni mme la croissance.
Mais on parle aussi d'Hati qui occupe peine- 1/
3 de l'le pour 8 millions d'habitants, donc une plus forte
pression dmographique (en dehors de tous nos autres
pchs) contre sa voisine: les 2/3 et environ 10 millions
d'habitants.
On parle d'un pays don't les lites ont compris
depuis plus d'un quart de sicle la ncessit-de se
reconvertir: le sucre roi a peu peu cd la place l'agro-
alimentaire et au tourism.
Pour ne pas dire depuis 'Trujillo, le plus grand
sanguinaire, mais aussi le dictateur du plein emploi.
Bref, on parle d'un pays voisin, qui est un vrai
dfi!

Hati en Marche, Port-au-Prince


I REPORTAGE EXCLUSIF


ue Santo


rpublique voisine, frquentant l'Universit li
Domingo, ainsi que l'universit catholique.
Les deux hommes ont voqu aussi dc
Latortue dit avoir travaill plus de 4(
l'amlioration des relations entire nos deux pa
o
prsi
l'ass(
tudi
Por

gnel
du go
intri
le re
loi;
ira
d'
ot o. . .u. honni
part
tous
pol


de 1'
Arist
Lava]

teur 1
tait
Le o le Nonce coute une explication sonr
photo Haiti en Marche au C
sages, Mme Anne Marie Issa.
Latortue considra comme
l'engagement du secteur priv hatien
directement aux affaires du pays.
Un peu plus tard, hommes d'affaires
et hommes d'affares hatiens en Rpublique I
ont offert un lunch pour. la dlgation hat
hatien, on remarquait plus particulirement F
et Frantz Flambert.
Prochaine tape, la Nonciature Apos
L attendaient le Premier ministry L
seulement le reprsentant du Saint Sige, m
ambassadeurs accrdits en Hati mais qui on
Santo Domingo.
Grard Latotue leur fit une sorte d'h
derniers vnements en Hati.
Entre-temps, les ministres avaient de
officielles accomplir rciproquement. Hra
(Intrieur), Bernard Gousse (Justice) et le Dire


Ha'ti en pann
(En panne ... suite de la page 3)
mais nous avons pens qu'ils pourraient avancer un peu
plus vite" renchrit Paul Denis, un ancien snateur de
l'opposition, membre de OPL (Organisation du Peuple en
Lutte).
En effet, les promesses du gouvernement de
rsoudre les problmes d'immondices et d'lectricit n'ont
pas t tenues. La scurit reste aussi un problme, et les
initiatives pour dsarmer les rebelles ou les partisans
d'Aristide sont restes largement sans effects.
Les juges corrompus sont toujours en place,
d'aprs le Miami Herald, et aucun nouveau maire ou autre
administrateur communal n'a t nomm pour remplacer
les supporters d'Aristide qui occupent les postes locaux,
pursuit le journal.
Mais le gouvernement dit qu'il fait de son mieux
avec les faibles resources don't il dispose. "Le
gouvernement n'a pas un rond" dit le porte-parole Robert
Ulysse. "l n' y a pas d'argent et tout ce qui a t fait jusqu'
present l'a toujours t credit."
Ainsi le gouvernement Aristide avait pu fournir
quelques heures d'lectricit par jour en faisant avancer
par la Banque central $65.000 tous les jours.
Cependant le nouveau ministry des Travaux
Publics, Jean Paul Toussaint, est contre un tel systme. Il a
choisi une mthode moins chre: attendre la saison
pluvieuse et remettre en march la central hydrolectrique
dixitt le Miami Herald).
Entre-temps, pursuit le journal, le systme
national de distribution d'lectricit est hors de service
depuis plusieurs semaines et les Hatiens qui le peuvent


SPage 5


e sche...
doivent s'en remettre aux gnratrices individuelles pour
clairer leur mason le soir.
"La situation est trs sombre" dclare Raymond
Magloire, le nouveau gouverneur de la banque central
appoint par le gouvernement intrimaire.
En dcembre seulement, le gouvernementAristide
a dpass son budget de plusieurs millions de dollars, le
gros de cet argent ayant servi en principle finance les
clbrations du Bicentenaire de l'indpendance.
Les officials actuels disent qu'il y a evidence de
corruption patente et peu de comptabilit existerait sur
comment a t dpens cet argent et quoi.
"L'Etat doit de l'argent tout le monde" dclare
Raymond Magloire, qui a t charge par le nouveau
gouvernement de dresser une comptabilit des finances
publiques.
Exacerbant la situation est un manque de revenues.
Aprs le dpart d'Aristide, beaucoup des dpartements
responsables de la collect des taxes et impts ont t
ferms. Quoique certain ont recommenc fonctionner,
des rebelles anti-Aristide en ont toujours le contrle en
plusieurs endroits du pays.
Les dommages provoqus par les pillages durant
la rvolte de fvrier sont estims approximativement 100
300 millions de dollars, rduisant en mme temps la petite
assiette fiscal sur laquelle se repose le gouvernement.
"En mars, nous avons collect $4 millions. On
aurait d collector dix fois plus" dit Magloire.
Le ministry des Finances, Henri Bazin, croit que
la plupart des bailleurs de fonds doivent revoir leur
(voir En panne / 7)


HAITI-REP. DOMINICAINE


Visite officielle du Premier ministry


Ular nciaerunatinUUaleuontctenu
des runions bien spcifiques
Dom ng avec leurs homologues
ibre de Santo dominicains.
On a parl entire autres d'un chef rebelle hatien
es souvenirs; qui a tu deux garde champtres dominicains la frontire
0 ans pour en fvrier dernier pour voler leurs armes.
ys, du temps Tandis que le ministry de l'Agriculture, Philippe
il tait Mathieu, visitait lui aussi ses pairs ... Au menu: raviver
ident de des projects communs qui avaient t projets la frontire
ociation des avec financement international.
ants hatiens Confrence de press conjointe du president
rto-Rico. Hipolito Mejia et du Premier ministry Latortue. Mais une
Il souli- fois l'introduction faite par M. Latortue, c'est sur Mejia
'engagement que se concentrrent les questions. Et elles avaient pour
auvemrnement objet non seulement Hati, mais rappelons qu'on est en
imaire pour pleine champagne lectorale et que les prsidentielles
-spect de la dominicaines, c'est la mi mai prochain.
et pour la Elections oblige, Latortue rendit aussi visit aux
1 i s a ti o n deux autres plus important candidates ... Dont le favori dans
1 e c t i o n s les sondages, l'ancien president Leonel Fernandez ...
tes, avec la Celui-ci nous confia un "scoop": il remportera la
cipation de prsidentielle au premier tour, et avec pas moins de 55%
les secteurs des votes...
itiques A 1h pm, on prenait le chemin du retour; le
tinctement, y Premier ministry avec un sentiment du devoir accompli.
pris le parti Est-ce la reconnaissance officielle du
ex-prsident gouvernement intrimaire par la Rpublique Dominicaine?
tide, Fanmi A cette question, Mejia a prfr nous rpondre: C'est un
las .. tmoignage du gouvernement et du people dominicain au
Le sec- gouvernement et people hatien!
priv hatien Cependant le Premier ministry Latortue a annonc
l aussi via qu'il va designer le nouvel ambassadeur d'Hati en
reprsentant Rpublique Dominicaine, Mejia lui ayant promise que
.onseil des l'agrment du gouvernement dominicain est dj assur
au nouveau reprsentant d'Hati.
historique A la Nonciature apostolique, des questions trs
participer prcises furent poses, concernant le diffrend avec la
Caricom; ou le devenir de Lavalas ...
dominicains M. Latortue sembla rejeter le diffrend avec la
Dominicaine Caricom sur la Caricom elle-mme. l a dit qu' en ce qui le
tienne. Ct concern, il n'y a pas de problme Caricom. Et que s'il y a
Rudy Bouls deux hatiens qui ont lutt pour l'intgration d'Hati dans
la Carabe, il est l'un des deux. Et s'il n'y en a qu'un, il est
stolique ... celui-l.
totue .. noQuant au contentieux avec le part Fanmi Lavalas,
ais aussi les il l'a trait ainsi: Que Lavalas dcide de designer ou non
it rsidence son reprsentant au prochain conseil lectoral avant la date
limited du 30 avril prochain, Lavalas disposera des mmes
istorique des possibilits que tout le monde aux prochaines lections.
Ni plus, ni moins.
s dmarches A 2h pm, la dlgation tait de retour Port-au-
ird Abraham Prince.
cteur Gnral Hati en Marche, 23 Avril 2004








Page 6


Le dile
(Rebelles ... suite de la 1re page)
Charte dmocratique de l'Organisation des Etats
Amricains interdit en effet tout renversement d'un
president lu par la force pour s'emparer du pouvoir.
Mais en mme temps, la force international
n'a pas cherch dsarmer les prtendus trublions.


1- -
',- d.,,


Guy Philippe dsol de voir son camarade de
combat conduit en taule photo Georges Dup
Eclatement de l'unit du front
rebelle ...
Est-ce cette mme confusion qui a fini par
affected aussi l'unit du front rebelle?
Aujourd'hui on peut
distinguer diverse approaches:
Les rebelles des Gonaves,
berceau de l'insurrection, annoncent
qu'ils dposeront les armes le 18 mai
prochain. Aprs avoir t quelque peu
bousculs par la rcente arrestation de
l'un de leurs, Ti Wil, par les gendarmes
franais de la force multinational.
Au Cap-Hatien, le contingent
franais a multipli adroitement les
coups de boutoir pour reprendre le
contrle des commissariats ainsi que
du port confis nouveau la Police
national d' Hati.
Enfin les militaires chiliens
ont pu enlever cette semaine les
commissariats des principles villes du
Plateau Central aux hommes
lourdement arms de l'ex-colonel
Ravix. Le gouvern


UNE ANALYSE


Mercredi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


mme des rebelles ..


la chute de Duvalier en 1986.
Il est plus connu pour avoir t le numro 2 du
FRAPH, un gang de paramilitaires aux ordres des gnraux
putschistes (1991-1994) et qui avait carte blanche contre les
militants pro-aristidiens dans les bidonvilles du pays.
Un autre condamn au procs de Raboteau, Jean Pierre
Baptiste, alias Jean Tatoune, a annonc qu'il pense aussi se
constituer prisonnier.
Tatoune s'est vad de prison en 1992.
A entendre Winter
Etienne, autre chef
insurrectionnel des Gonaves,
c'est "la justice d'Aristide" qui
les a condamns. Aristide a t
renvers. De plus, c'est eux qui
l'ont chass du pouvoir. Donc
vive la libert,'gratis ti cheri ..

Tous ces pistoleros
en libert ...
Le gouvernement
intrimaire n'ose pas aller aussi
loin dans sa logique. Mais une
rencontre aurait eu lieu entire M. .
Chamblain et son avocat avec -
les responsables de la justice la
veille de la reddition du chef
rebelle. Donc un arrangement a
pu avoir t conclu!!!
Jeudi le ministry de la Justice, Bernard Gousse,
accompagnait Louis Jodel Chamblain quand il a franchi le seuil
du commissariat-prison de Ptionville.
La propaganda gouvernementale (bien que le
gouvernement se dfende de faire de la propaganda) espre-t-
elle par ce coup de thtre arrter les critiques des organizations
internationales de defense des droits humans, don't Amnesty
International?


Celle-ci a ragi en appelant vendredi apprhender
aussi les anciens hauts grads de l'ex-arme qui se sont vads


/i I, ,


I





i




i


ement intrimaire au grand complete assistant le jeudi 22 avil I


Ce dernier, qui est la tte des ex-militaires avec les bailleurs de fonds photo Georges Dup
qui se sont rendus matres du dpartement en fvrier le 29 fvrier quand toutes les prisons du pays se sont vides
dernier en mettant la police en fuite, avait annonc que aprs la fuite des geliers alors qu'ils attendaient leur jugement
ses' hommes ne dposeraient les armes, ni sous l'accusation de crimes contre l'humanit, certain aprs
n'accepteraient d'entrer dans la police national, et leur extradition des Etats-Unis.
qu'ils n'ont qu'un but: reconstituer les forces armes D'un dilemme pour les ex-rebelles qui ne savent plus
qui ont t dissoutes en 1994 par Jean-Bertrand quel saint se vouer, comme on l'a vu plus haut, c'est pour le
Aristide. gouvernement qu'un mme dilemme maintenant commence


Le lendemain, ils se retirent devant l'arrive
des Chiliens, mais en conservant leurs armes.
Les rebelles du Cap-Hatien n'ont pas remis
non plus leur artillerie.

C'tait seulement "la justice
d'Aristide" ...
Puis jeudi, c' est l'ex-paramilitaire Louis Jodel
Chamblain, rentr d'exil en 'Rpublique dominicaine
dbut fvrier pour prendre la tte de l'insurrection
arme aux cts de l'ex-commissaire de police, Guy
Philippe, qui se rend aux autorits pour tre re-jug.
Chamblain a t deux reprises condamn
par contumace la prison vie, la premiere fois pour
l'assassinat en 1994 du commerant et militant
politique Antoine Izmry; la second pour implication
dans le massacre de Raboteau (Gonaves) o une
dizaine de partisans Lavalas sans defense ont t
massacrs en 1994.
Chamblain, un ex-sergent de l'arme d'Hati,
a t dnonc comme un membre d'escadron de la mort
sous les rgimes militaires qui ont exerc le pouvoir


se prciser.
En mme temps aussi que pour nous, population ou
socit civil, avec tous ces pistoleros en circulation: rebelles,
ex-militaires, ex-policiers, "chimres"-pro Aristide, criminals
professionnels, principalement les dports des prisons
amricaines etc.
Vols avec effraction et kidnapping se sont multiplis
rapidement, la barbe des 4.000 militaires de la force
international.
Le dilemme pour le gouvernement c'est d'abord
raliser pour Chamblain, qu'il semble inscrire au rangs des
combatantss de la libert", un jugement qui soit acceptable
pour les organizations des droits humans.

Le cercle vicieux des rclamations et
dnonciations ...
Rappelons que le procs du massacre de Raboteau
avait bnfici d'une grande supervision international et que
ses conclusions n'ont jamais t remises en cause. D'o
l'extradition par les Etats-unis des hauts grads en question.
Mais le dilemme qui menace surtout le gouvernement
c'est qu'une fois qu'il a mis le pied dans le cercle vicieux des


rclamations et dnonciations, il ne peut plus en sortir ...
De la mme faon qu'il a sur les bras de nombreux
ex-responsables et partisans du rgime Lavalas arrts au
nom de la clameur publique, et pour lesquels il peut
prouver toutes les misres du monde prparer un acte
d'accusation en bonne et due forme ...
Les accusations contre des ex-violateurs des droits
humans sous les rgimes prcdents peuvent aussi resurgir,
la plupart des ex-dirigeants militaires et membres du


Epouse et parent de Chamblain
FRAPH qui s'taient rfugis l'tranger sont en train de
revenir au pays. Comme Winter Etienne, croyant tourne
une fois pour toutes la page de "la justice d'Aristide" .
Or les crayons des organizations internationales
des droits humans n'ont pas de gomme, come dit un
proverbe hatien.
La leon que ce gouvernement est en train
d'apprendre est qu'il ne saurait y avoir deux justices, ni
une justice de deux poids et-deux measures.
u- eLavalas ou anti-Lavalas,
"mmement pareillement." Or le
gouvernement se dit engag devant
l'international appliquer la loi.

L'enlisement ...
Notre propos ne se veut pas
moral, mais strictement politique. Le
gouvernement intrimaire risque de se
laisser pousser tout doucement dans un
labyrinthe, presque pareil celui o
s'tait retrouv Aristide. Ce dernier
force de promesses, l'actuel
gouvernement force de rclamations.
Ds lors qu'on s'y laisse enferm, rien
ne va plus...
La premiere erreur est celle
d'avoir ouvert la porte au rgne de la
fameuse clameur publique, qui excuse
tous les excs, toutes les formes aussi de
contestations, les plus irrationnelles
la rencontre comme les plus manipules. Le


stalinisme n'est pas loin ...
Rappelons que dans les mme circonstances, les
Allis ont organis le procs de Nuremberg. La revanche
canalise et reprise en main par les institutions.
Quant De Gaule, on a pu lui reprocher mais
prs d'un demi-sicle plus tard de n'avoir puni aucun des
grands collabos, sinon l'excution de Laval qui pourrait
justement avoir t comme une sorte de thrapie collective,
victim expiatoire.
Il y a difference entire rparer l'injustice clairement
identifie et encourager les nostalgies de l'chafaud la
mode de 1789. La terreur...
Alors que le gouvernement dit vouloir mettre en
place une Commission justice et reconciliation la manire
de celle d'Afrique du sud, on semble oublier que le but de
cette commission a t justement de canaliser l'nergie de
la haine qui faisait "lebruniser" les policies noirs hier au
service du rgime d'apartheid, vers quelque chose de
positif: une rflexion collective sur la violence.
Tout comme les promesses que multiple le
Premier ministry et certain membres du cabinet
ministriel.
La titulaire du commerce priomet une baisse des
prix des products de premiere ncessit. Elle n'avait pas
fini de le dire que les prix crvent de nouveaux plafonds ...

Remises de taxe et de peine ...
Le Premier ministry s'engage ddommager les
victims du crack des pseudo-coopratives, un vnement
(voir Rebelles / 7)


- 1








Jeudi 28 Avril 2004
Pati -n M I T.t V/ITTT \Ma 11q


Page 7


DE L' ACTUALITY


et les rebelles: un dilemme
(Rebelles ... suite de la page 6) trouver l'argent? S'il n'tait intrimaire, on aurait craint que, comme les
qui remote 2001 ... Srement pas dans les poches de l'international, rgimes qui l'ont prcd, il ne glisse inexorablement dans
On en a entendu mme la radio accusant M. Les Nations Unies elles-mmes n'ont pu obtenir que $7 la dictature.
Latortue qu'il se trouvait tranquillement dans sa retraite millions sur les 35 millions ncessaires pour l'assistance En Haiti c'est la seule alternative que l'on
floridienne pendant que eux-mmes se faisaient massacrer humanitaire en Hati. connaisse au blocage!
par les "chim" d'Aristide ... Chaque jour le gouvernement intrimaire est
Le chantage! entran un peu plus dans un cul de sac, l'enlisement fatal. Hati en Marche, 24 Avril 2004
Enfin, devant le marasme conomique, le
gouvernement a promise des remises de taxe aux hommes *
et femmes d' affaires don't les tablissements ont t dtruits Lou s-Jodel Cham blain s rend
lors des pillages du 29 fvrier. Tout comme ailleurs, il -J i s en
promet des premises de peine ... **A journalists, appelant les autres personnel
promet des remises de peine ... S 1O Illaccuses de crimes, don't des membres du
Tout cela va de soi, mais o ce gouvernement justice accuses de crimes, don't des membres du
parti Lavalas d'Aristide, a se rendre. "C'est
qui dit n'avoir pas trouv un sou dans les caisses de l'Etat PORT-AU-PRINCE, Hati L'un des chefs militaires de la une decision trs bonne et trs noble de sa
qu'il dit avoir t vides par Aristide et ses sbires va-t-il rebellion hatienne, Louis-Jodel Chamblain, condamn par contumace art", a estim M Gousse.
part"~ a sim .Gose


Insertion demande

Port-au-Prince, le 16 avril 2004

A : Monsieur Grard Latortue
Premier Ministre de la Rpublique d'Hati
Et President du CSPN
En ses bureaux


Monsieur Le Premier Ministre,
Grande fut ma stupfaction d'apprendre le mardi 13 avril 2004 par voie
de press parle et crite, que mon nom figure sur une liste de hauts grads rvoqus pour
abandon de poste, promotion irrgulire, et non-respect du code de dontologie de la PNH.

Je tiens souligner votre attention, Monsieur le Premier Ministre, que
je n'entends nullement contester la decision de rforme et de l'assainissement de
l'institution policire. Je la juge au contraire ncessaire, voire imperative. Cependant, je
m'lve contre une manire de procder qui rappelle trangement les vieilles pratiques
absurdes consistent oprer des changements spectaculaires sans tenir compete de la loi,
des principles, de la formation, de la competence, de l'exprience et de l'honntet. Je
m'attends, comme de nombreux citoyens et fonctionnaires de l'Etat, une dmarche
scientifique, respectueuse de l'objectivit et des valeurs universelles de administration
publique de la part d'un gouvernement en qui plus d'un placent l'espoir d'un renouveau du
pays.

Je m'insurge contre le fait que mon nom soit associ et public sur une liste dans
laquelle figurent certain noms de policies connus et dnoncs par le clameur publique
pour leur comportement rprhensible au sein de l'institution. Durant mes sept (7) annes
de service comme cadre de haut rang et membre du haut commandement de la PNH, j'ai
toujours gard un comportement exemplaire, guid par la loyaut, la probit, l'honntet et
la competence. J'ai toujours conserv ma reputation en dpit des diverse crises qui ont
secou cette institution.

Pour l'histoire et pour la vrit, permettez, Monsieur Le Prsident du CSPN, que
je vous retrace mon parcours la PNH ; car, j'estime qu'aucun des motifs voqus dans
votre note la press ne s'applique ma personnel.

Revenu au pays en 1997 aprs mes tudes de matrise aux Etats-Unis
d' Amrique, j'ai intgr l'institution policire comme membre du cabinet particulier du
Directeur gnral d'alors titre de'" Responsable de la Coordination de l'aide
International" la PNH.

En plus de ma formation de base en Gestion / Administration et en Sciences
Juridiques, j'ai suivi nombres de stages et de sances de formation sur les principles de la
hirachie et de commandement sous la conduite des formateurs internationaux de l'poque
tels : ICITAP, GRC, ONU... avant d'tre promu au course du mois de mai 1998 Directeur
Central de l'Administration et des Services Gnraux (DCASG).

Un an plus tard (Mai 1999), suite un remaniement du commandement, j'ai t
transfr l'Inspection Gnral.

A cet gard, je comprends fort mal, Monsieur le Premier Ministre, qu'on ait gliss
mon nom dans une liste de cadres renvoys pour avoir bnfici de promotion irrgulire.

Pour ce qu'il est de l'abandon de poste, je rfute catgoriquement cette allegation,
car suite mon transfer la Direction Gnrale le 5 mars 2004, je me suis prsent au
bureau bien que l'ordre de transfer ne spcifiait aucun poste prcis pour constater
qu'aucun space de travail ne m'a t attribu.

Partisans de la rforme que vous avez lance au sein de la PNH, je crains que
vous ne suiviez les mmes schmas du pass si les dossiers de chacun ne sont pas analysts
scrupuleusement, avec objectivit, au cas par cas. Sinon, nombre de professionnels
srieux, honntes, et comptents seront vincs arbitrairement de l'institution, pendant que
les vrais coupables seront blanchis et continueront tenir l'image de la PNH.

J'estime ncessaires ces clarifications afin de prserver mon honneur, ma
reputation et d'viter qu' l'avenir d'autres personnel de l'Etat ne soient victims de
violations de droit et d'abus dans le processus de rforme entame dans administration
publique en gnral et dans la police en particulier.

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l'assurance de ma haute
consideration.

Eustache Nicolas Dorval
Ex-Inspecteur Gnral de
la PNH
Cc : Le Ministre de la Justice
Le Ministre de l'Intrieur et de la Scurit Nationale
La Presse


pour des meurtres commis sous
le rgime militaire ayant renvers
Jean-Bertrand Aristide en 1991,
s'est rendu aux autorits
judiciaires jeudi.
Salu par ses partisans,
Chamblain s'est rendu dans une
prison de Port-au-Prince aprs
avoir tenu une conference de
press dans un htel de
Petionville. Il tait accompagne
par le ministry de la Justice par
intrim Bernard Gousse et des
officers de police. Il s'est dclar
victim d'une' condemnation
politique et convaincu qu'un
nouveau procs l'innocenterait.
"Je suis prt me rendre
en tant que prisonnier pour
donner Hati une change afin
que nous puissions construire
cette dmocratie pour laquelle
j'ai lutt", a-t-il dclar aux


On ignore quand Chamblain sera
prsent un juge ou s'il devait tre
emprisonn.
Depuis le soulvement qui a
entran le dpart du president Aristide le 29
fvrier et provoqu un exode de juges et
policies, les dirigeants hatiens assurant
l'intrim s'emploient maintenir l'ordre et
poursuivre les personnel souponnes de
crimes.
Une parties des juges et policies ont
regagn leurs postes aprs avoir fui de peur
d'tre attaqus pour leur loyaut au rgime
dchu.
Ancien sergent de l'anne hatienne
dissoute par Aristide son retour au pouvoir
en 1994, Louis Jodel Chamblain avait t
condamn la prison perptuit deux
reprises, pour le meurtre en 1993 du financier
d'Aristide Antoine Izmery, et pour le
massacre en 1994 d'une dizaine de partisans
d'Aristide dans le bidonville de Raboteau,
(voir Chamblain / 8)


DEUX MOIS APRES

Hati en panne sche ...
(En panne ... suite de la page 5)
perspective long terme pour Hati. Ils ne peuvent ignorer la cruise actuelle que
traverse le pays, selon Bazin.
"Si vous voulez qu' on russisse, vous devez faire quelque chose pour
nous aider russir" poursuit-il. "Ayant t aussi loin, nous ne pouvons revenir
en arrire" dclare encore Henri Bazin.

(reportage du Miami Herald, 24 avril 2004)

Annonce de Dcs
Nous vous annonons avec infiniment de peine la triste nouvelle de la
mort de Mr.Raoul Esteril survenue le mercredi 14 Avril 2004 l'ge de
soixante douze ans{72),en sa residence prive Spring Valley,New
York,aprs une longue maladie courageusement supporte
En cette douloureuse circonstance nous prsentons nos condolances
son pouse Mme.Thrse Esteril,son affectueuse compagne depuis
plus de cinquante trois ans(53), a ses enfants
Mme.Yvette Lafleur et enfants,Mme.Hortense Laguerre et enfants,
Mme.Mireille Esteril et enfants, Mme.Antonia Victorin et enfants, a
Mme.Irlande Esteril,Ederns Esteril,Renide Esteril,Mr.Pierre Esteril,
Adly EsterilJosie Esteril,Mme.Berthane Esteril ainsi que leurs enfants.
Aux families Lafleur,Victorin,Esteril,Cadet,Trevil,Blain,Noisette,
Lemaire,Jean,Renehus,Julien,Gabriel,Laguerre,Larieux.
Haiti en Marche renouvelle ses sympathies aux families affectes
par ce deuil.
La dpouille du regrett Raoul Esteril a t expose l'glise
"Baptiste d'Expression Franaise sise au # 80 rue Rev.Tony Joseph way
(ci-devant North Madison Ave) Spring Valley, New York. le
Vendredi 23 Avril 2004
La crmonie funraire a eu lieu le Samedi 24 Avril 2004 9 du matin
l'Eglise St.Paul de Nyack.
situe South Nyack sur la rue South Broadway.
Mr.Raoul Esteril a eu une vie bien pleine. Il laisse dans le deuil onze
enfants,trente quatre petits enfants et quatre arrires petits enfants.
Que la terre lui soit lgre.

UNE BONNE OCCASION
Maison toute neuve louer
Vivi Mitchell, Ption-Ville, Hati
4 chambres coucher
4 toilettes, avec jacouzi dans la chambre principal.
Une "dpendance" pour le personnel
Information, contactez M. ou Mme Noel au numro suivant: 786-356-7297
Ou l'adresse internet suivante:
Lochard@hotmail.com
Ou Monsieur Raymond en Hati:
(509) 404-9676


SI


1









I CONSEIL ELECTORAL I


Mercredi 28 Avril 2004
Hlati en Marche Vol. XVIII No. 13


Le contentieux entire Fanmi Lavalas


et le Gouvernement intrimaire


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 22 Avril Le Premier
ministry Grard Latortue accepted de prolonger jusqu'au
30 avri le dlai accord l'ex-parti au pouvoir, Fanmi
Lavalas, pour designer son reprsentant au nouveau
Conseil lectoral.
Un premier dlai a expir le 19 avril coul.
Aprs que Latortue eut menac d'appliquer une
clause de l'accord sign sous les auspices de 1' OEA
(Organisation des Etats Amricains) permettant au
gouvernement de remplacer tout secteur qui aurait dclar
forfait par un autre ...
Alors q ue le premier ministry intrimaire se
trouve sous la pression de certain secteurs de l'opposition
le pressant de mettre en application cette clause restrictive

De son ct, Fanmi Lavalas maintient ses
exigences, appelant la remise en libert de ses membres
emprisonns,- illgalement dit-il, et la fin des
perscutions politiques contre les ex-dirigeants
gouvernementaux.
Certaines desdites perscutions ont t
documentes par des organizations internationales des
-droits humans.
Fanmi Lavalas ne doute pas qu'une fois qu'il
aura dsign son reprsentant au CEP, celui-ci sera
phagocyt, mis immditement en minority sinon l'index,
ostracis par les 8 autres membres de l' organisme lectoral
qui tous appartiennent l'ex-opposition partiess politiques
et organizations membres du Groupe des 184).
Cependant l'Amricain a insist que le parti
Lavalas puisse participer au processus lectoral,
information reprise par le Sec. d'Etat Colin Powell lors
de sa visit en Hati:
Est-ce une rdition de la lutte interminable entire


le parti aristidien et l'opposition qui nous a valu trois annes
de violence et de misre noire?
Le gouvernement va-t-il refuser de ngocier, tant
aujourd'hui en position de force comee on le reprochait
hier au president Lavalas)?
Le gouvernement intrimaire, second par l'ex-
opposition anti-Aristide et de puissants groups d'intrts
locaux, va-t-il jouer la mme intolerance reproche hier
Aristide, pour promettre d'une main ce qu'il enlve en
mme temps de l'autre en publiant de nouvelles listes d'ex-
dirigeants Lavalas frapps d'interdiction de dpart?
De son ct, est-ce que le parti Lavalas va prendre
pour prtexte la position amricaine considrant comme
recommandable sa participation au processus lectoral, au
nom des masses populaires don't ce parti est rest le plus
proche, au moins jusqu' preuve du contraire?
Est-ce que Lavalas croit pouvoir demander la lune,
au moment mme o il traverse son crpuscule des dieux?
Ou bien est-ce que les uns comme les autres
tireront la leon de la crise abominable que nous venons
de vivre, don't nous subissons encore les plus effroyables
effects ...
Est-ce que le policitien hatien est capable de
quelque comprehension, de la moindre abngation?
Est-ce qu'il est capable du moindre sursaut alors
que l'tranger foule notre sol?
Est-ce qu'une solution est possible avant que les
choses ne s'aggravent, que la nouvelle dispute ne dgnre
en une autre terrible crise?
Est-ce que nous sommes le moins du monde
capable de sauver la face?
Et si c'tait un test qu'on nous faisait subir pour
voir jusqu'o nous sommes durs de la comprenette,
jusqu'o nous sommes "sans honte, sans sentiment",
jusqu' o nous pouvons nous har nous-mmes? Hatiens =


Har-les-siens.
A notre avis, c'est un moment o il convient de
laisser les deux parties en face l'une de l'autre, en face de
leurs responsabilits et non d'encourager l'une ou l'autre,
voire l'une contre l'autre ...
Car c'est un test ...
C'est une preuve, don't l'un comme l'autre
devraient pouvoir sortir avec honneur et respect, et par
honneur et respect pour notre nation, pour le nom hatien.
Nous avons pass trois annes nous dchirer,
nous crper le chignon, faire l'imbcile face aux
mdiateurs internationaux ...
Aujourd'hui l'international n'est pas simple
mdiateur, il est un occupant, occupant par les armes ...
On sait bien que Washington n'aurait qu' un mot
dire pour faire pencher la balance dans un sens ou dans
l'autre...
Mais il ne dit rien pour l'instant Il nous laisse
faire. Il nous place en face de nos responsabilits. Il nous
met en observation. C' est un test. Une preuve pour voir
jusqu'o nous pouvons pousser notre aveuglement, notre
absence de toute logique. De tout sens commun. Et de
tout amour propre.
Fanmi Lavalas-Opposition : Round two.
La bataille finira-t-elle une fois de plus faute de
combatants?
Dans la dmission total, de toute une classes
politique. De toute une nation ...
Commnue dit une blague hatienne, nous avons
toujours deux chances. Cependant don't la deuxime et la
dernire se joue en ce moment. Et qui pis est, notre
insu, car nous sommes peut-tre tombs si bas que nous
arrivons difficilement distinguer le vrai du faux.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


POLITIQUE


Une transition d' exclusion


Par Jean Erich Ren
22 avril 04
Le temps file comme le vent et les premiers 45
jours prvus par la Constitution sont couls. Le compete

Latortue rejette la

demand de

restitution come

tant "ridicule"
(Restitution ... suite de la page 3)
Beaucoup de supporters d'Aristide croient que la
France a appuy le "coup d' Etat" contre ce dernier cause
de l'irritation souleve chez elle par la question des
rparations.
La ministry franaise Michle Alliot-Marie, en
visit jeudi dernier en Hati, a rejet ces allegations, et dit
que la presence de la France dans la force international
est mue par le dsir d'aider Hati viter un plus grand
dsastre.

Louis-Jodel

Chamblam se rend

la justice hatienne
(Chamblain ... suite de la page 7)
aux Gonaves (nord), d'o est parties la rebellion le 5 fvrier
dernier.
Un autre rebelle galement condamn, Jean-
Pierre Baptiste, plus connu sous le nom de Jean Tatoune,
galement impliqu dans le massacre de Raboteau, devait
se rendre aussi, selon le dirigeant rebelle Winter Etienne.
Chamblain est galement accus d'avoir dirig
des "escadrons de la mort" au course des dernires annes
de la dictature de Jean-Claude Duvalier, dit "Baby Doc",
la fin des annes 1980. Aprs le renversement d' Aristide
en 1991, il est devenu co-dirigeant de la milice
paramilitaire du Front rvolutionnaire pour le progrs et
l'avancement d' Hati (FRAPH), responsible de la mort,
de la torture et de la mutilation de quelle 3.000 de
personnel, notamment les partisans d'Aristide dans les
bidonvilles. AP


rebours vient de commencer. Les multiples promesses faites
par le Gouvernement de transition lors de son inauguration,
au fil des jours, s'estompent l'horizon. Le grand project
de reconstruction national sous la houlette de nos
technocrates n'est plus mentionn dans leurs discours.
Grard Latortue ambitionnait vraiment de tirer Hati de
ses ornires, mais il n' a pas du tout les moyens de sa
politique et refuse d'adopter la politique de ses moyens.
Sa premiere dception drive de la dfaillance des bailleurs
de fonds internationaux en dpit du back up de la Maison
Blanche. Les Institutions financires internationales
voluent en marge des Centres de decisions politiques afin
de garder leur autonomie et leur thique.
Mme si personnel nose l'avancer publiquement,
si le Gouvernement Alexandre/Latortue bnficie de la
reconnaissance des pays riches de l'hmisphre, il n'en
demeure pas moins vrai un Gouvernement illegal. Les prts
et les avances de fonds se font sur la base de documents
lgaux. Point n' est besoin de se leurrer ce sujet, pas un
sou ne sera dcaiss sinon de manire drisoire et titre d6
dons dans le cadre de 1' aide humanitaire. La rencontre du
22 avril 2004 annoncera dfinitivement les couleurs.
La reunion des hommes d'affaires rcemment
Moulin sur Mer a fait germer de grands espoirs pour la
reprise conomique. Cependant les nombreux projects
proposs par les participants dans le cadre d'une reliance
de la politique industrielle, quoique pertinents, ont t
formuls sans tenir compete des contraintes qui y sont
associes. La bourgeoisie national, qui gnralement a
les yeux rivs sur la marge de ses profits, ne daigne mme
pas lever la tte pour se rendre compete que les coordonnes
conomiques ont change. Le monde est en pleine mutation.
La mondialisation de l'Economie ne s'accommode
nullement aux desiderata de la bourgeoisie locale.
L'injection des dollars se fera dans le cadre des entreprises
conues et programmes parl' Alena. A ce compete le HERO
Act a dfini la partition jouer par Hati par le truchement
de la politique du libre change. Que l'on saisisse une fois
pour toutes le sens de la presence des missaires amricains
dans les girons de la justice. Des measures judiciaires et
lgales importantes doivent tre prises afin d'assurer
ultrieurement le fonctionnement de la machine
administrative.
En dpit de tous les reproches qu'on pourrait
adresser Jean Bertrand Aristide, il n' a jamais pris les
measures administrative et lgales pour domier libre course


la politique no-librale. Il a certes privatis certaines
Institutions mais il a tout de mme rserv un carr de
scurit pour garantir la souverainet national.
Les nouveaux architects de la reconstruction
national ont de grands dfis reliever. Concilier les'
aspirations nationals aux vises de la politique
conomique expansionniste de la Communaut
international, c'est retrouver la quadrature du sicle. Si
Grard Latortue se dcouvre des talents de btisseur, il doit
ncessairement se rendre compete que l'implantation de son
project de reconstruction national dans un relief aussi
accident exige une revision complete de ses calculs. Les
projections faites partir des USA ne concordent pas avec
la ralit national. Il lui faut une analyse profonde de la
situation politique et social actuelle du pays afin de mieux
ajuster ses tirs. Sans quoi son chec est certain. Son
gouvernement, dans les prochains jours sera pris en
.sandwich entire les feux croiss des revendications
populaires et les pressions d'une Communaut
International atteinte de myopie.
Tous les Premiers Ministres hatiens ont connu un
sort malheureux par suite de leur enttement pratiquer
une politique qui ne rencontre pas les aspirations
populaires. Tous les maux don't souffrait le pays sous
Aristide demeurent inchangs. Il n'y a pas d'lectricit et
les dmarches vont pas de tortue pour fire fonctionner
nos plants lectriques. Les piles d'immondices qui
dcorent nos coins de rue se multiplient. Le panier de la
mnagre se rtrcit davantage. Les conditions de vie du
people ne se sont pas amliores. Il n'y a pas mme une
lueur d'espoir.
Dans nos villes de province les functions de nos
mairies sont combles par la population locale l'insu de
nos dirigeants politiques. Le cas est flagrant dans
1' Artibonite.
Au Cap-Hatien on manifeste dj contre la
presence des policies franais. Les militants du Front Nord
rclament leur part du gteau et se l'approprient en
nommant eux-mmes leurs partisans certain postes pour
stigmatiser l'ingratitude du Gouvernement leurs gards.
Les critiques deviennent trs acerbes vis--vis des proches
parents du Premier ministry qui veulent intoxiquer
administration publique hatienne par leur emprise.
Lancer la formation du CEP dans ce climate
d'inscurit et d'insatisfaction social est dj une initiative
(voir Transition / 9)


Page 8









POLITIOUE


REVISED NOTICE

MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE TRANSIT DEPARTMENT
SOUTH DADE CORRIDOR ALTERNATIVES ANALYSIS (AA)
CICC PROJECT NO. E03-MDT-03, R PTP
MDT PROJECT NO. TR04-SDC-R
The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter287.055, Florida Statutes, and Chapter
2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order
3-39, announces that professional engineering services will be required from a qualified consultant for the South
Dade Corridor Alternatives Analysis (AA) as part of the People's Transportation Plan (PTP).
Introduction
The South Dade Corridor generally runs along the US-1 Corridor stretching from the Dadeland South Metrorail
Station to Florida City.
Overview
Consulting services are requested for the preparation of an Alternative Analysis (AA) to define/recommend a
Locally Preferred Alternative (LPA) for the South Dade Corridor. These services will encompass the evaluation
of environmental and engineering impacts of various alternatives, concepts and strategies. The AA will include
an extensive public involvement plan.

The consultant will be required to conduct an Alternatives Analysis (AA) study. The AA study will include
development and evaluation of transit and roadway/highway alternatives, as appropriate for the corridor. The
AA will produce a Locally PreferredAlternative (LPA). The consultant may be required as options, to be exercised
at Miami-Dade County's sole discretion, to carry the transit elements) of the LPA forward through FTA's Draft
Environmental Impact Statement (DEIS) process, the preparation of the FTA New Starts submittal, a Final
Environmental Impact Statement (FEIS), preliminary engineering (PE) and a Record-of-Decision.
Furthermore, consultants will be expected to perform other similar tasks as directed by MDT. This contract is a
non-exclusive, three-year contract.
MINIMUM REQUIREMENTS
Proposers are advised of the following minimum consultant requirements:

Miami-Dade County, through the Miami-Dade Transit department, requires the services of an experienced
consultant to perform planning services related to the South Dade Corridor. The South Dade Corridor generally
runs along the US-1 Corridor stretching from the Dadeland South Metrorail Station to Florida City.

The prime and/or sub-consultants selected must have experience within the last five (5) years in the following
areas:.
1) Completed all phases of the National Environmental Policy Act (NEPA) process
and received a Record of Decision (ROD) from the Fdral Transit Administration
(FTA);
2) Assisted other transit agencies in obtaining a Full Funding Grant Agreement
(FFGA), for rail projects with FTA;
3) Assisted in preparing 5309 "New Starts Report," on recent rail projects that have
received nationally competitive ratings from FTA;
4) Assisted other entities in developing and conducting information campaigns to
educate elected officials and other stakeholders on the goals and needs of various
transit agencies.

If the prime consultant lacks the required experience in one or ail of the four areas above, the sub-
consultants on the team may qualify the team by having the required experience.
Note, prime and/or sub-consultants must employ sufficient numbers ofindividuals experienced in the above-
mentioned areas, so that the absence of a few employees will not hamper the progress of the work or the
success of the effort.
Information regarding the aforementioned minimum requirements must be included in the project description
line of each of the forms 2A, 2B and/or 2C, found in Section 2.1(2), as applicable.
ISSUES RELATED-TO PROFESSIONAL RELATIONSHIPS,
A. Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or members have
participated in assisting MDT in the preparation of the control estimate, for the South Dade Corridor
project. Please note that any firms having performed said task will not be considered for this solicitation.
B. Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or team members are
providing or will provide services as the Project Management Oversight Consultant (PMOC) for FTA,
on any MDT Project. Any proposer involved in this relationship wishing to participate in this solicitation
shall do the following:

1. Disclose the professional relationship in the proposal cover letter, and
2. Agree in the proposal cover letter to eliminate the offending relationship with FTA, to the
extent allowed by law or contract, before this contract is awarded by Miami-Dade County.
TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
1.02 Transportation Planning- Mass and Rapid Transit Planning (PRIME)
1.01 Transportation Planning UrbanArea and Rgional Transportation Planning
10.03 Environmental Engineering-Biology Services
2.01 Mass Transit Systems Mass Transit Program (Systems) Management 10.05
Environmental Engineering Contamination Assessment and Monitoring
2.02 Mass Transit Systems Mass Transit Feasibility & Technical Studies 10.09
Environmental Engineering Wellfield, Groundwater, and Surface Water Protection and Management
9.02 Soils, Foundations and Material Testing Geotechnical and Materials Engineering Services
15.01 Surveying and Mapping Land Surveying
10.01 Environmental Engineering Stormwater Drainage Engineering Services 15.02
Surveying and Mapping Aerial Photogrammetry
10.02 Environmental Engineering-Geology Services21.00 Land-Use Planning
A copy ofthe Notice to Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as
applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC), located at 111 NW 1Ist Street, Lobby Level,
Suite 112, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305)
372-6184. A solicitation notification will be forwarded electronically to ail consultants who are pre-qualified
with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be
e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms without an e-mail
address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on
line at http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitations On-Line."
The Consultant Coordinator for this project is Fernando V. Ponassi who may be contacted via e-mail at
FernanP2@miamidade.gov, fax: (305) 375-1083, or phone: (305) 375-5637.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreement 15% Disadvantage Business Enterprise (DBE) Goal
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on April 23, 2004, at 1:00 P.M. in Conference
Room 18-3, 181' Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. 1e Street, Miami, Florida. While
attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals is May 7, 2004 at 12:00 P.M., LOCAL TIME, ail sealed envelopes
and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners,
111 NW 1" Street, 171 Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BEADVISED THATANYANDALL
SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED
RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) ofthe Miami-
Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete
and thorough description of th Cone of Silence.


Page 9


r


I..


Une transition


d'exclusion
(suite de la page 8)
dangereuse. Il convient tout d'abord de chasser la peur dans les rues et
les foyers. Quand les gangsters oprent en plein jour la Capitale, quand
la femme de l'Ambassadeur de Bahamas a t blesse par balle en
presence de son body guard, comment peut-on prtendre organiser les
lections. Le secteur commercial a t encore victim de pillage cette
semaine. Va-t-on rditer la tuerie de la ruelle Vaillant ? On ne peut pas
mettre la charrue avant les boeufs, il faut un peu d'ordre avant de penser
aux lections.
Les forces internationales nulle part au monde n' ont jamais
rtabli la scurit. Que ce soit en Irak ou en Afghanistan c'est la terreur
quotidienne qui se droule impunment sous leurs yeux. Les soldats
trangers sont impuissants. Ils ne sont pas de cette faune, ils ne savent
pas comment ragir vis--vis des citoyens de ces pays. L'histoire va
rendre les dirigeants politiques actuels responsables des moments de
malheur qui vont s'abattre sur Hati s'ils persistent dans leurs erreurs.
La politique n'est pas la magie. On ne peut pas rtablir l'ordre sans
prendre au pralable les measures ncessaires. La scurit ne reviendra
pas sans l'Arme d'Hati.
L' Iinertie qui caractrise le Gouvernement de transition ne laisse
percevoir aucune lueur d'espoir sur les garanties de scurit qui doivent
entourer les prochaines lections. Le CEP une fois form, les tractations
politiques vont commencer. Les querelles de chapelle vont clater sur
toute l'tendue du territoire national. Gouverner c'est prvoir. Le
Gouvernement de transition, avec ou sans les moyens de sa politique,
sera tenu pour responsible de ce grand chambardement social qui
s'annonce. Il faut de toute urgence mettre sur pied un dispositif de
scurit national. Pour calmer les courroux des diffrentes factions
politiques en presence, il faut dfinir de faon claire et prcise les rgles
du jeu. La politique d' exclusion qui a toujours caractris les joutes
lectorales en Hati ne concorde pas avec l'esprit dmocratique. Si les
constitutionnalistes de 1987 ont eu l'indcence de dclarer officiellement
par le truchement de l'article 291: Macoute pa ladan 1, en 2005 personnel
ne doit tre exclu. Le mot d'ordre en provenance sournoisement du
camp socialist: A bas Macoute, bas Chimre, ne passera pas. Les
lavalassiens et les duvaliristes iront aux urnes, contrairement au
sectarisme d'un clan politique qui pratique une politique d'limination
par la mdisance comme stratgie de prise du pouvoir.
(voir Transition /12)


ERW FINANCIAL GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders



Z 7 Eske ou janm made tt ou

Est-ce mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an ?

Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A !
( yap ba ou kredi l ou f closing la)

Yap prete ou kb menm si ou gen move
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede !

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa !

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bak ofAmerica, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil 16t ank


Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin !


305 865-6588
305 865-651
-<-=
':-.: : : '' ~


www. erwl anci a .com


UNION PLANTERS BUILDING(
3550 Biscayne Blvd Suite # 407
Miami, Florida 33137


Jeudi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


......................... ..........
....................................
................. .............
- - . . . . . ... . . .








I Premier Salon I


Mercredi 28 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 13


Le premier salon de la
production fminine s'est
droul les 23 et 24 avril
dernier, attirant une foule
incroyable au Karibe
Convention Center. Cela a t
l'occasion pour le public de
faire connaissance avec cette
production fminine et aussi de
dguster les divers products
prsents: les mangues
dessches du Plateau Central,
le vin hydromel de l'Anse
Veau, le dion-dion dessch en
poudre ou l'AKI00 ou mme
les laitues cultives
"'hydroponiquement" et don't on
pouvait apprcier la saveur, la
tendresse des feuilles avec une
vinaigrette maison que lanaient
la foire les producteurs.
Les galleries avaient
t rserves la production
paysanne et certain groups
offraient mme des plats
emporter cuisins avec leurs


Femmes en Production 2004,


-SI


.. .. ,




.. ,. .a .: .,;, .. ...
Une vue de 'assistance au premier Salon de la production fm photo Image Nouvelle
Une vue de l'assistance au premier Salon de la production fminine Photo Image Nouvelle


products pour mieux permettre aux clients d'en apprcier
la saveur. C'est ainsi que la queue tait longue devant le
"Diri Dion-Dion ak Sirik "ou bien le "LALO" et ceux
qui voulaient consommer sur place pouvaient aussi le
faire.
Ce premier salon de la production fminine a
permis de voir la richesse de cette mode caraibe, le ct
imaginatif, crateur de ces femmes, non seulement dans
le style des vtements mais dans les tissus utiliss pour la
confection. Et pour ne mentionner que quelques-uns de
ces ateliers, citons Amphore, Calalou, Fred Bernard,
Rapadou qui prsentaient des robes en lin, en siam, en
voile de coton froiss brut ou teint de couleurs vives. On
peut dire qu'elles ont t enlevs. La mode caraibe tant
trs l'honneur ces jours-ci. Et puis, il y avait galement
l'artisanat d'art. Nous voulons parler des crations signes
Mnos ou Celcis. Ces lampes Tiffany resteront toujours
des chefs d'oeuvre et nous avons beaucoup aim ces tables


Les products fabriqus par l'Association de
femmes de Beaumont Photo: Image Nouvelle


combinant fer et cramique trs
adaptes notre environnement. Et
puisque nous parlons amnagement,
comment ne pas s'arrter ces
adoquins de formes et couleurs
varies: vert, brique ou gris.
Cette foire a t l'occasion
pour les visiteurs, non seulement de
voir, mais galement d'changer
addresses, e-mails, numros de
tlphones pour d'ventuelles
commander ou tout simplement
pour permettre l'tablissement de
rseaux. Si la production fminine
qu'on nous a prsente pendant ces
deux jours doit continue voluer,
il faut que se renforcent ces rseaux.
Il faut que la brodeuse de Camp
Perrin puisse un jour passer un coup
de fil et se faire expdier siam, tissu
gros-bleu, carabella pour la
confection de ses nappes et
napperons. Il faut que ces nombreux
products agricoles transforms, don't
nous avons pu faire connaissance,


L .,-S : .'
Les Liqueurs Vital Herne,Photo:
un stand trs frquent Photo: Imag NoUille


Page 10


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004

-H Bn. ". ..










D-ZINE T-VICE Sweet Vibe






MAXI SOUND

Dixie Highwe.,y

__ Miamni, F1 33161

MANIAK Full Power DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous











Jeudi 28 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 13


Page 11


I de la Production Fminine I


'. : ... .. ' '
... .. .. .. .. ..,.. .: "


puissent tre trouvs sur les rayons des super-marchs
et cela de faon permanent. C'est dj le cas pour le
caf don't une multitude de marques ornent les talages
des super marchs, mais il faut aussi que ces petits pots
de confitures de cerises, de gele de goyave, que ce
vinaigre au miel, cet hydromel, ces laitues, tomatoes,
poivrons petit petit remplacent les mme products
commands ailleurs et que, quand on dit Consommez
Local, on donne vraiment au consommateur la possibit
de choisir.
Les gens ont beaucoup achet. Les exposantes
n'ont vraiment pas eu se plaindre. Il faut dire que le
cadre de l'Htel Karibe se prtait une manifestation
de ce genre et que les organisatrices, Femmes en
Dmocratie, n'avaient rien laiss de ct pour faire de
ce Salon, une russite. Cependant la prochaine fois, car
il y aura d'autres Salons, nous en sommes persuads,
certain ajustements devraient tre faits. La circulation
des vhicules, par example, dans l'enceinte du Juvnat,
est devenue trs vite chaotique. Et tout le monde voulait
arriver le plus prs possible du lieu de la Foire pour avoir
le moins de trajet pied faire. Pourquoi ? La petite
march n'aurait fait que du bien et les visiteurs qui ont
eu la bonne ide de laisser leur voiture l'entre de la
route du Juvnat, ne l'ont certainement pas regrett. Mais
est-ce que des agents de police n'auraient pu mieux
rglementer cette circulation ? Nous n'en avons pas vu.
Seuls des gardes de scurit essayaient ce
qui nous a paru impossible: empcher aux
gens de vouloir tous s'engager dans cul-de-
sac pour arriver au Karibe.
Nous n'avons pas aim non plus le
fait qu' ce salon prsentant la Production
National, de nombreux exposants
affichaient leurs prix en Dollars US. Nous
comprenons que notre gourde ne pse
vraiment pas lourd ces jours-ci. Mais peut
tre que d'ici le prochain salon, elle aura
repris une certaine vigueur.
Et puis nous aimerions aussi
signaler qu'aprs un tel effort, il aurait fallu
que ce Salon dure un peu plus longtemps
qu'un jour et demi.
En effet, les portes se sont ouvertes
au public le vendredi 23 avril 1 HEURE
de l'aprs-midi pour. se former ds le
lendemain, en fm d'aprs-midi. Il aurait fall
au moins trois jours pour permettre un plus
grand nombre de visiteurs de faire
connaissance avec les Produits Mich, ceux
de la Bombonnire Dalco ou de Fleur de
Canne, ou du Mercury Group, de Kay ti Kay,
des Jardins Hydroponiques d'Hati, les
confiseries (ananas, pomme cajou, mangue,
goyave, orange), les vins de fruits (tamarin,
orange, pomme, goyave), les liqueurs, le
cremas, le miel pur, les mangues et ananas
schs, la cassave, le beurre d'arachide,
l'artisanat sur argile, le gros sel de Coridon
(localit de la commune d'Anse Rouge), les
nappes brodes du Plateau central, de Camp
Perrin, les objets d'art signs Vodou d'Art,
les bouquets de sucreries: l'alternative aux
fleurs, ainsi que les portraits de Claire Rene
Coles Dodard, les photos de la paysagiste
Roxane Ledan (Tano) ou de Raphalle
Castera.
Femmes en Production 2004 a reu
le concours d'institutions telles la Caribbean
Export, le Groupe Sogebank, la Promobank,
la Brasserie d'Hati, la ComCel, Haitian
Partners et a t ralise avec l'assistance
de la Commission Europenne. Secondant
Femmes en Dmocratie pour l'organisation
de ce premier salon de la production
fminine, il y avait Voix Essentielles,
Agenda, PDG Communication et Haitian
Partners for Christian Development.
C'est la premiere activity du
group. Et elle a t sans contest une
russite cent pour cent.
Le public est rest bahi devant la
beauty du cadre et des articles exposs.
Chaque stand reprsentait en lui-mme une
oeuvre d'art.
Il ne faut pas s'arrter en chemin et D
profiter du succs pour s'endormir sur ses
deux oreilles. Il faut encore amliorer la
quality des articles de cette production locale,


leur permettant de
rpondre aux standards
internationaux. La
production hatienne a
dj droit de cit traves
la Carabe o les products
hatiens sont partout,
mme si parfois
l'tiquette Made in Hati
est carte.
Le prochain
combat est d'imposer
cette tiquette Made in
Hati, et faire en sorte que
les acheteurs du monde
entier rclament des
shops pour tourists, les
supermarchs ces
products faits en Hati,
parce que "si c'est
hatien, c'est
ncessairement bon! ".
Souvent les robes de ces


Au



al C
. .
Malou Cadet au milieu de ses creations Photo Image Nouvelle


ateliers de couture laissent dsirer pour leur coupe. Un
travail en rseau permettra ces ateliers de s'adjoindre les
services de couturires chevronnes qui tailleront les
modles qui seront ensuite points la main ou brods par
les ateliers. Il nous reste encore beaucoup faire, nmais


nous sonunes sur la bonne voie et Femmes en Production
2004 en est l'illustration.
Bravo encore toutes celles qui se sont dpenses
pour en faire une russite.
Reportage: Hati en Marche E.E.


DCX4
DUTCI4 CARIBSEAN AIRLINE~






N
..5~'. ..-,
'J-.
~
u5c~I*
Mi .1


JTCH CARIBBEAN AIRLINESl


VWW.flrdca.net


1








Page 12


I 1 F RAT POMITIOT IF,


I -- == xxv v ( Haiti en Marche Vol. XVIII No. 13


Mercredi 28 Avril 2004


Ncessit imprieuse de formuler


et d'adopter une stratiie


Orlando le 23 avril, 2004
A l'avant-scne, c'est videmment l'inscurit qui
persiste, due la lenteur du gouvernement provisoire
manifester ostensiblement sa volont politique de restaurer
l'autorit de l'Etat et de mettre fin l'impunit, peu imported
l'auteur du crime.
Mais ce qui demeure invariablement comme toile
de fond dans cette conjoncture, c'est la fois le constat de
la perte de notre autonomie et la volont manifeste de la
rcuprer. Alors que ce constat est unanime, c'est
l'interprtation qui diffre. Certains croient que le corollaire
de la perte de l'autonomie, c'est l'imposition du rgime de
tutelle. Certes, sous un rgime de tutelle on perd son
autonomie. Mais la perte de l'autonomie n'entrane pas
automatiquement l'imposition du rgime de tutelle. Il y a
des procedures prcises, continues dans les chapitres XI,
XII, et XIII de la charte de l'ONU, qui traitent
spcifiquement de ce sujet. Ces trois chapitres n'ont pas
t voqus pour l'adoption de la resolution 1529, qui a
autoris l'intervention de l'ONU. Cependant, on peut
certainement constater deux interpretations distinctes, du
fait de la coincidence de la perte de notre autonomie et de
la presence des forces multinationales sur le sol hatien.
Ces deux interpretations ont produit naturellement deux
strategies qui commencent se manifester subrepticement.
Nous sommes aujourd'hui une croise de chemin, qui nous
oblige faire le choix entire deux strategies, pour faire uvre
qui vaille.
C' est un fait certain que dans cette conjoncture, la
ncessit imprieuse de formuler et d'adopter une stratgie
de rcupration de notre autonomie devient un besoin
incontournable, fait clater les lignes de clivages
idologiques, pour mettre en exergue des reactions qui
refltent aussi bien la raison que l'motion. Il y a d'une
part ceux qui croient que nous sommes dj sous un rgime
de tutelle et qui ragissent en brandissant le nationalism,


le sentiment dessalinien, et d'autre part, ceux qui croient
que le rgime de tutelle n'est pas une fatalit, mais qu'on
peut rcuprer notre autonomie par la performance et la
competence.
Ceux qui croient que nous sommes dj sous un
rgime de tutelle, cause de la presence .des troupes
multinationales, ragissent avec une certain xnophobie.
La coincidence de la commmoration du Bicentenaire de
notre indpendance et la presence des forces annes
trangres, foulant le sol national, les a pris rebrousse-
poil. Leur stratgie est plutt l'expression d'une amertume.
Ceux-l sont en gnral pour le rtablissement immdiat
de l'arme, comme une ncessit constitutionnelle. Ils
questionnent la ncessit des 20 ans d'encadrement
annoncs par l'expert de l'ONU, Reginald Dumas, pour la
reconstruction et la consolidation des institutions. Ils sont
conscients de la ncessit de l'aide trangre, mais donne
la priority absolue la rcupration immediate de
l'autonomie. Ils interpellent les sentiments nationalists, les
fibres de l'imaginaire, de la tradition et du symbolisme
dessalinien.
Ceux qui croient que le rgime de tutelle n'est pas
une fatalit, mais qu' on peut rcuprer notre autonomie par
la performance et la competence. Ils sont aussi conscient
que les autres de l'humiliation de la presence des troupes
multinationales et de la coincidence de la commmoration
du Bicentenaire de notre indpendance. Tout en tant
conscients de l'tat de dlabrement du pays, de la ncessit
imprieuse de l'aide trangre, de l'impossibilit d'une re-
naissance strictement endogne, ils sont certain que la
resistance peut, dans un premier temps, chasser l'tranger,
mais que celui-ci s'en ira avec son aide. Et qu'il sera
indubitablement de retour, dans un deuxime temps, aprs
la faillite inluctable de la rcupration immediate de
l'autonomie. Et cette fois, devant le danger, peru ou rel,


de l'inscurit rgionale, pour l'imposition certain d'un
rgime de tutelle. Ceux-l prconisent une rcupration
long-terme.
C'est une situation qui nous oblige, d'une part
considrer, les traditions, les valeurs historiques et
culturelles (petit people, grande nation), les symbols,
l'imaginaire, le sentiment nationalist, l'idologie racial,
le rflexe xnophobe etc. et d'autre part valuer les
probabilits de succs et des consequences d'une resistance
stoque versus la gestion et l'exploitation efficace de l'aide
trangre pour faire d'une pierre deux coups : Moderniser
le pays et rcuprer l'autonomie.
Ces deux strategies de resistance et
d'exploitation , pour atteindre un seul et mme but: la
rcupration de l'autonomie, n'ont pas encore franchi les
phases de la planification, de la concrtisation et de
l'application. Ni l'un ni l'autre camp n'a trouv, jusqu'
present, laformule ou l'approche cohrente pour s'engager
dans une champagne vigoureuse de persuasion et de
propaganda politique, pour la creation de courants
d'influence. Certes, le niveau de misre, de besoin des
masses et des classes moyennes, qui s'est manifest
ostensiblement par l'chauffoure qui a caus un mort et
23 blesss parmi les postulants l'Acadmie de police, peut
tre interprt de plusieurs faons, soit pour dmontrer que
la situation ne favorite pas la resistance, soit pour prouver
exactement le contraire: la volatility de la situation.
Devant ces faits, la politique d'exclusion du
gouvernement, son ambivalence, son absence total de sens
de direction, ses difficults dmarrer, contribuent
fragiliser davantage ce nouveau pouvoir. Et l'exposent la
possibility de l'exploitation explosive de l'impatience de
ceux qui sont aux abois et bout de souille. Ventre vide n'a
pas d'oreille Il ne faut pas se tromper, les exclus ont une
(voir Ncessit imprieuse / 14)


Une transition d'exclusion


(Transition ... suite de la page 9)
Nous devons faire preuve de vigilance et djouer
les tentatives malfiques de ces ternels assoiffs de
pouvoir. Ils veulent faire de la Constitution un outil
gomtrie variable. Ils veulent la plier au gr de leurs
intrts du moment. Ils mettent en veilleuse certain articles
qui ne font pas leurs affaires et les brandissent le cas chant
centre leurs concurrents potentiels.
En 1987 l'article 135 hrit de la constitution de
Roger Lafontant a t pris en consideration en rduisant le
dlai 1 an pour permettre la diaspora de participer aux
lections.
Aujourd'hui les ternels contestataires dela scne
politique hatienne competent le brandir pour barrer la route
certain candidates de la diaspora hatienne.
Article 135: Pour tre lu Prsident de la
Rpublique d'Hati, il faut:
e) rsider dans le pays depuis cinq (5) annes
conscutives avant la date des lections.
Si on devrait tenir compete strictement de la
constitution, Leslie Manigat n'aurait pas t elu president
en 1988. La plupart de nos leaders venaient de la diaspora.
Ils ne pouvaient mme pas se porter candidates la
prsidence. A cause des conditions politiques propres la
dictature qui prvalait dans le pays, l'article 135 a t mis


en veilleuse. Personne ne peut nier la tyrannie qui svissait
au pays durant ces 12 dernires annes et qui ont oblig
certain fils vaillants du pays gagner l'exil au-del du
dlai de 5 ans. Grard Latortue et ses collaborateurs eux-
mmes ne rpondent pas de tels critres. Le bon example
commence par soi-mme.
Ou bien on est en dmocratie ou bien on ne l'est
pas. Ou bien on applique la constitution, ou bien on ne
l'applique pas. Dans ce cas l'article 149 est de strict
observance et dans un dlai de 90 jours, le Gouvernement
de transition doit partir.
La diaspora hatienne n'acceptera pas cette
transition squentielle truque par une machine lectorale
monte l'avance, selon des codes qui excluent certaines
categories sociales. Sans quoi la bataille ne fait que
commencer. L'article 135 doit tre mis en veilleuse pour
favoriser la participation de la diaspora aux lections
prsidentielles. Nous tions presents Washington, nous
tions 1' IRI et au Chili. Nous avons manifest fbrilement
dans les rues des USA, du Canada, de la France pour
terrasser la bte. Nous avons milit pour le changement
travers les mdias. Personne ne peut nous exclure au nom
de l'article 135 de la course la prsidence.
Que Grard Latortue prenne ses responsabilits
par rapport la diaspora hatienne. La reconstruction
national restera au stade de vux pieux si les bourses de


la Communaut Internationale ne sont pas dlies en faveur
du Gouvernement de Transition. Aprs la faillite
conomique occasionne par le passage de Lavalas, toute
tentative de redressement au moyen des resources
budgtaires nationals est dj voue l'chec. Seul le
concours des instances internationales sous forme de dons,
nous aidera soulager provisoirement les maux qui
accablent ce pays.
La presence des Forces internationales n'a pas
encore dlivr le people hatien de l'inscurit. Les
nombreux cas d'exaction relevs depuis leur dploiement
traduisent la gravit de la situation. Aucune initiative
caractre conomique ni politique ne peut tre entreprise
sans garantir la scurit des vies et des biens. Les
investisseurs internationaux ne vont pas risquer leur mise
dans un context politique vou l'anarchie la plus total.
Les leaders politiques ne vont pas s'embarquer non plus
dans un processus lectoral min par la non-transparence
des procedures en course et la tyrannie des chimres.
La reconstruction national sur un fond de
dmocratie par le Gouvernement de Transition devient une
utopie sans la presence de la diaspora. Latortue par sa lente
et timide dmarche n'arrivera pas point l'chance de
2006 en assurant une transition d'exclusion. Au contraire
il risque de prendre la triste allure du btisseur imaginaire.


SKISKEYAEXPRESS

L'Esprit d'quipe avec notre communaut

y Visitez nous au

MULTJ1ANSFER 7921 N.E. 2 me Avenue

Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces


Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


-) L w








Mercredi 28 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No.13


Page 13


I Petites annonces I


Coiffeur
Etiquette Unisex
Barber and Beauty
Salon
15456 West Dixie
Highway
Miami
305-940-9070

Jean Wood Julien
Propritaire.
( plus de 30 ans
d'exprience)

Toutes les coupes
modernes.
Un salon trs
l'avant-garde..
Vous garez votre
voiture en toute
scurit...
Original Barber
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tel.: 561-243-1039
Beeper: 524-0086

Charlemagne
Proprintaire
Un coiffeur don't la
reputation n'est plus
faire.
Apportez votre
modle de coupe et
vous tes sr que
nous pourrons la
raliser sans aucun
problme


Du 24 au 30 avril 2004,
tous les pays des
Amriques prendront
part la Semaine de
Vaccination des
Amriques. Prs de 40
millions de personnel -
des enfants en majority
seront vaccins
durant la semaine dans
35 pays sur tout le
continent.


En Hati, les activits
de vaccination dans le
cadre de la semaine
auront lieu dans 16
communes le long de la
frontire avec la
Rpublique.Dominicaine
ainsi qu'au Gonaves.
Sous le thme
Vaksinen timoun yo, se
yon js lanmou, des
quipes du MSPP
vaccineront plus de 70
000 enfants cohtre la
polio.
Les partenaires de la
Semaine de
Vaccination dans les
Amriques sont
l'Organisation
panamricaine de la
sant/Organisation
Mondiale de la
Sant'e(OPS/OMS), le
Fonds des Nations
Unies pour l'enfance
(UNICEF), la Croix-
Rouge international,
SAID, CDC, l'ACDI, la
Banque Inter-
Amricaine de
dveloppement, la
Fondation des Nations
Unies, Rotary
International et Kiwanis.


Mdecin
Dr Enock JOSEPH
5650 N.E. 2nd Av.
Vertires Shopping
Center
Miami
305 -751-6081

Obsttrique,
gyncologie,
Accouchement,
Operation pour
fibrome, Planning
famillial, Ligature des
,rompes, Circoncision,
Curetage,Traitement
contre l'infertilit.

Nous acceptons toutes
sortes d'assurance de
meme que la carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.

Dr Camille FIGARO
Chemin des Dalles
# 24
Port-au-Prince
Gyncologue
Accoucheur

305-245-6480
305 -245-8930

Experience, srieux et
competence.


Hati
La Semaine de
Vaccination dans les
Amriques amorcera
galement la champagne
national de vaccination
en Halti, qui se droulera
dans l'ensemble du pays
au course des mois de
mai, juin et juillet. Dans
le cadre de cette
champagne, des
centaines de milliers
d'enfants dans tous le
pays seront vaccins
contre la polio, la
rougeole, et recevront
des supplements de
vitamin A. Les femmes
de 15 49 ans seront
vaccines contre le
ttanos.


En bref :


Vaccination de
1,306,023
enfants de
moins de 5 ans
contre la polio
Vaccination de
1,158,987
enfants de 6
59 mois contre
la rougeole
Vaccination de
250,000 femmes
de 15 49
contre le ttanos
Supplment de
vitamin A
1,158,987
enfants de 6
59 mois


Miami
Luca's Super Market

14759 NE 6th Avenue
305 -9940 -9902

MaxiSound
11854 West Dixie
Highway
305 -895 -8006

Etiquette Barber
Shop ,
15456 WestDixie Hwy
305 -940 -9070
B&L
Supermarket
& Produce
12041
WestDixie Hwy
305 -893- 0411
Eclipse
Communication
Services Inc.

9290 SW 150th Ave
Suite 104
954-380-1616


Pompano Beach]
Danilo's Restaurant

3760 NE 3rd Ave.
954-781 -2646

Christephanie's
581 BC East
Sample Road
954-781 -7424
Chiropractic Office

910 East Atlantic Blvd
954-781 -7424

Notre Dame
Restaurant

4859 N. Dixie Hwy
954-421-4777
Vous habitez
Miami et aimeriez
placer une
announce dans
notre page 13,
appelez Michel au
305 754-0705


Delray Beach
Classic Teleco

203 SE 2nd Ave
561-279 8846
Our Lady Bakery

102 S.E. 2nd Ave
561-272-3556

Orlando

Naudy Record Shop

1325 W Washington
Street Orlando, FI
32805

BoBy Express

2469 South Orange
BlossomTrail
Orlando,Fl 32805

Haiti en Marche en
vente chaque
mercredi partout


Austell, Georgia
Haitian Caribean
Market

4760 Austell Road
SW Suite 4
Austell
770-944-8545

Port-au-Prince
Dans toutes les rues
de la capital.
Haiti en Marche
est aussi en vente a
lacmel, aux Cayes et au
Cap Haitien. Bientot,
nouvelle formule pour
assurer la distribution
temps de votre
hebdomadaire.

Credit Card
accepte pour payer
votre abonnement
ou votre publicity.
Notre site
ww.haienmarche.oo
vous fournira tous
les renseignements


Vous aimeriez avoir un chien de race et vous habitez Haiti?
Nous avons des chiots, des Dobermaiinn vendre.
Appelez : 401-4364 ou 555-4151




BRH



Banque de la Rpublique d'Hatit

AVIS
La Banque de la Rpublique d'Hati (BRH), actionnaire majoritaire des
Tlcommunications d'Hati S.A.M., informed le public en gnral et le commerce
en particulier que, par dcicion de son Conseil d'Administration en date du 13
avril 2004, le nouveau Conseil d'Administration des Tlcommunications d'Hati
S.A.M. est ainsi constitu :

Le Gouverneur de la BRH, Monsieur Raymond Magloire, Prsident;
Le Ministre de l'Economie et des Finances, Monsieur Henri Bazin, premier
Vice-prsident ;
Le Ministre des Travaux Publics, Transports et Communications, Monsieur
Jean-Paul Toussaint, deuxime Vice-prsident;
Monsieur Ney Joseph Btancourt, Secrtaire;
Monsieur Hans Tippenhauer, Trsorier;
Madame Kareen Cameau Dolc, Membre;
Le Gouverneur-adjoint de la BRH Monsieur Philippe W. Lahens, Membre.


Port-au-Prince, le 13 avril 2004
>____*


Pour de plus amples
renseignements
concernant la
champagne de
vaccination:

Sylvana Nzirorera,
snzirorera@unicef.org
Thierry Delvigne-Jean,
tdelvignejean@unicef.org
Elisabeth Augustin,
eaugustin@unicef.org


Points de vente de Haiti en Marche I


Semaine de Campagne
Vaccination dans national de
les Amriques vaccination
vaccination


Americas Truck and Equipment

& Gulfstream Isuzu Trucks
Nous sommes une Entreprise autorise
JCB Construction d'Equipement & Vendeur de Camions
commerciaux de la marque ISUZU

Nous exportons !
*Pices

*Equipement *Camions
15151 W. Dixie Hwy., N. Miami Beach, FL 33162
(305) 949-9499 Fax: (305) 949-6770
SE-mail: amtruck@bellsouth.net Web: www.gulfstreamisuzu.com


attitude : L'mission Sant de Mlodie 103.3 FM
Chaque samedi de 5 7 pm


liai Li -----Iii I V IU l--


1









I EDITORIAL I


Mercredi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


Le
PORT-AU-PRINCE, 23 Avril Parlons-en de choc
cultural. Au Bel-air, les Marines voient accourir vers eux
un homme -en haillons, aux cheveux longs et faisant des
gestes dsordonns. Ils l'envoient la
reverse, notre pauvre se relve avec
la. tte casse en plusieurs endroits. Il
a faillu du temps pour expliquer aux
soldats amricains que c'est un pauvre
fou ...
Mais chez eux, les fous sont
enferms. Ils ne courent pas les rues

A Cit Soleil, le premier jour,
les Marines enlvent les carcasses et
les montagnes de dtritus.
Le lendemain ils reviennent.
Autant de carcasses et de dtritus. Ils
les enlvent ...
Le 3e jour, mme manoeuvre.
Jusqu' ce que les petits gars de
Charlotte, Caroline du nord, ou de
Little-Rock (Arkansas) finissent par
comprendre que c' est ainsi qu'en Hati
on se dbarrasse de ses ordures: en les
balanant hardiment dans la rue, sans
rancune. Un fou h
Vous parlez d'un choc cultural.
Venons en l'affaire du CIMO qui a eu maille
partir la semaine dernire avec une patrouille amricaine

Que nous dit-il?


choc cultural
Il tait en voiture, en civil, il revenait d'un vhicule des blancs. Bref, humili.
marriage, quand soudain dans une rue du Bel-air, un quarter Voici le compte-rendu du CIMO rpt sur toutes
qui lui est familiar, il voit un attroupement. Des Marines les radios de la capital ...
: Mais le lendemain, les
militaires amricains communiquent
leur propre son de cloche. Et c'est tout
t ' fait autre...
......... '.Le bonhomme tait saoul et il
"profrait des obcnits contre les
soldats trangers...
'..On lui a dit de s'arrter, mais
il a avanc 1' intrieur du primtre o
les Marines conduisaient leur operation

Quand on a tent de
l'apprhender, il a rsist.
Enfin la carte de police qu'il a
montre n' tait pas valide.
On se souvient en effet que
notre homme a dit qu'il revenait d'un
mariage...
Parlons en d'un choc cultural.
1) Aux Etats-Unis, il est
interdit de conduire en tat d' britt.
Don't drink and drive.


battu et arrte au Bel-air aprs avoir menace les Marines p
amricains en train de mener une opration...
Comme il est un policies lui-mme, il s'approcha
sans crainte.


Mais les Marine
le fit descendre de voila


s lui ordonnrent de s'arrter. On
ture. Identifiez-vous? Sa carte
d'identification de membre
du corps des CIMO n'est pas
jour. Mais qu'importe, il
est un policies connu ...
D'ailleurs la patrouille
amricaine est accompagne
de deux policies hatiens
qui peuvent s'en porter
garant.
Mais pour toute
rponse, dit notre
bonhomme, il reoit un
violent coup de crosse la
tte.
En un rien de
temps, il est aplati au sol,
menott et son poignet
cass.
Puis onlui passe un
sac par-dessus la tte, et il
est promen ainsi dans le


nhoto AF


2) Avoir une carte d'identification non valide en


Hati, quand on est un policies, autrement dit un chef,
n' entraine aucune consequence.
3) On ne doit pas pntrer dans un space o la
police est en train d'oprer. On ne doit pas, par example,
suivre une voiture de police si celle-ci est en train de mener
une filature. Cela s'appelle: dranger une investigation
policire, ce qui peut mettre votre vie en danger, ainsi que
celle des policies.
.4) Enfin, rsister violemment une arrestation,
quel crime abominable, mme si vous vous considrez
innocent, dans votre plein droit.
Evidemment, aucun de ces points ne vaut en Hati.
Notre CIMO s'approchait innocemment, pensant
que, tant lui aussi un policies, il pouvait prter son
concours.
Pour un choc cultural, c'en est un.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince

Michel Barnier se

rendra en Haiti
PARIS, 23 Avril Le ministry franais des Affaires
trangres Michel Barnier se rendra prochainement en
Hati, a annonc vendredi le porte-parole du Quai d'Orsay
(voir France / 18)


Ncessit imprieuse de formuler

et d'adopter une stratgie


MIAMI.EDDE

REQUEST FOR PROPOSALS
(RFP) No. 403

JUVENILE/ADULT PHOTO IMAGING SYSTEMS & RELATED COMPONENTS
Miami-Dade County Police Department (MDPD) is soliciting proposals from
interested and capable firms to provide software and hardware to implement
a combined Juvenile/Adult Photo Imaging System that is to be operational 7
days a week, 24 hours a day, 365 days a year. Proposers shall acquire com-
ponents, implement, install, configure, and supply training and maintenance
for the combined system with a CJIS and AFIS interface, including facial
recognition, employee identification card, and composite drawing component.
The systems architecture shall include both client/server and web enabled
technology where appropriate, and will include but not is limited to existing
data/image conversion, offline capture/retrieval capabilities, backup/recovery
component, and system documentation. MDPD, the Miami-Dade Corrections
and Rehabilitation Department (MDCRD), and the Miami-Dade Juvenile
Assessment Center (JAC) will use the system.
It is anticipated the County will issue and agreement for a five (5) year period
with five (5) one (1) year options to extend the term at the County's sole dis-
cretion.
Contract Measures
Participation provisions do not apply to this solicitation.
To Request a Copy of the RFP Solicitation Package
The RFP solicitation package, which will be available April 23, 2004, can be
obtained at no cost on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can
also be obtained through the Vendor Information Center (305) 375-5773,
Department of Procurement Management, 111 NW 1st Street, Suite 112,
Miami, FL 33128-1919 at a cost of $23.25 for each solicitation package and
an additional $5.00 fee for a request to receive'the solicitation package
through the United States Postal Service. For you conveniences, we now
accept VISA and MasterCard. To request the solicitation package through the
United States Postal Service, mail requests with the following info: the RFP
number and title, the name of proposer and contact person, complete address
to be mailed to telephone number and fax number, along with a $28.25
check or money order made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners.
Pre-Proposal Conference
A Pre-Proposal Conference is scheduled for May 7, 2004 at 10:00 a.m. (local
time) at MDPD Headquarters, 9105 N.W. 25th Street, Second Floor
Conference, Miami, FL 33172. Attendance is recommended, but not manda-
tory. The Contracting Officer for this RFP is Rogelio E. Anasagasti, Jr. at
(305) 375-5663.
Deadline for Submittal
Deadline for submission of proposals is June 4, 2004 at 2:00 p.m. (local
time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
Commissioners, 111 NW 1st, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-
1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


l'arme. Mais ce qui se manifeste concrtement au Plateau
Central, dans le Nord, le Nord Est, et le Nord Ouest, ce
sont des preuves irrfutables qu'il n'y a pas d'harmonie
entire le dire et le faire. En ihme temps que l'avant-scne,
c'est irrfutablement l'inscurit qui persiste, avec
. l'impunit qui lui est indissociable. La Voix de l'Amrique
vient d'annoncer que les lgislateurs amricains, qui ont
confr vendredi avec le Prsident et le Premier ministry,
affirment que ces derniers leur ont demand de maintenir
les troupes amricaines en Hati au-del du 1er juin 2004,
date laquelle elles devraient cder la place aux troupes
onusiennes. Mais aucun moment de la dure, le project de
dsarmement gnral n'a fait l'objet de la conversation.
Il y a une autre situation d'exclusion pour ceux
qui ont t forcs, au pril de leur vie, prendre l'exil sous
le rgime lavalas et qui voudraient lgitimement participer
aux prochaines lections, mais qui seront automatiquement
rejets cause des dlais de residence imposs par la Con-
stitution. Ne serait-il pas aussi reconunandable pour le
gouvernement provisoire et son CEP, d'liminer cette ex-
clusion, en revisitant l'article 287 du Titre XIV de la Con-
stitution Des Dispositions Transitoires qui se lit comme
suit:
Article 287 : Compte tenu de la situation des
Hatiens expatris volontairement ou involontairement, les
dlais de residence prvus dans la prsente Constitution,
sont ramens une anne rvolue pour les plus prochaines
lections.
Cet article ayant pris en consideration le cas des
exils du rgime duvalierien, au lendemain du 7 fvrier,
pourrait quitablement offrir aux exils du rgime
lavalassien, l'opportunit d'exercer leurs droits de citoyen.


Page 14


(suite de la page 12)
option viable que leur offre
tout le patrimoine de
l'imaginaire, de l'idologie
racial, des valeurs et des
mythes culturels et
historiques qui sont en
conflict total avec cette
ralit. Rester en porte--
faux entire ces deux
strategies, n'est pas une
tactique viable pour le
gouvernement provisoire.
Ni l'un ni l'autre camp ne
peut se reconnatre
pleinement dans cette
politique, qui projette aux
yeux des deux camps une
absence total de stratgie,
de sens de direction et
particulirement
d'appartenance. Ce qui
vient de se passer cette
semaine dans le Plateau
Central avec les rebelles
arms, est symptomatique
de la non-rcupration de
l'autorit de l'Etat, de
l'ambivalence et de
l'absence de sens de direc-
tion. Certes le Premier
ministry a t clair en ce qui
s'agit du rtablissement de


-- -- - --- -~


1









Jeudi 28 Avril 2004
Hafti en Marche Vol. XVIII No 13


1 PIPO MULTI-SERVICES


Page 15


Enben Ayisyen Frm, Sm yo, li l litan pou'n Fk Leta rezoud tout pwoblm peyi-a ak lajan dwe resp pou tout Sitwayen peyi-a.
mete tt nou ansanm pou nou leve vwa nou byen wo Pp la peyei-a.
bay Granmmt la, pou nou di aba divizyon viv-linyon 10- Nan resp youn pou lt na va rive.
paske deviz Peyi nou se Linyon f la fs . Frm, Sm P 'N P "WO B_'i :
yo fok nou pa bliye Peyi d'Ayiti se pou nou li ye, nou Fk tout Ayisyen pran konsyans pou'n remt vi
bezwen gonfle fos ansanm, pou nou rebati'l pou'l kapab Leta bezwen ban nou : nou, Peyi noubay Bondye pou'n ka genyen yon
vin pi bl tout bon vre. Pou sa ft, nou bezwen gen twa
bagay sa yo : 1- Bon kouran 24/24 vre libte.


- Lanmou, Lacharite ak Lasajs.

Men Kondisyon nou bezwen
"respekte pou Peyi d"Ayiti
kapab iiache :

- Fk nou tout konnen se sitwayen Peyi-a ke
nou ye.

- Fk nou respekte Leta

- Fk nou respekte e peye tou sa lalwa made


2. Bon dlo pou nou svi

3- Bon wout

4- Bon mache piblik

5- Bon Svis dijn

6- Bon lopital pou tout moun jwenn sante

7- Tout moun ki gen kay nan t Leta fok li ban nou
papye'l

8- Fk tout sitwayen Peyi d'Ayiti anba kontwl
Leta

9- Fk tout Sitwayen respekte Leta e Leta menm


-"w


Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953.Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, Fl 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 11 lth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH-MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMARN. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, F1 33169
Tel: (305)654-2800
MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
JamaicaN.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


2AVIL:LNEETD ASMIED ACNTO


24 AVRIL : LANCEMENT DE LA SEMAINE DE VACCINATION
POUR HAITI ET LA REPUBLIQUE DOMINICAINE


Un vaccin de rappel pour


les pays des Ameriques


L'UNICEF et l'OPS mettent en garde contre les
risques que courent des millions d'enfants insuffisamment
vaccins
PORT-AU-PRINCE (Hati)/NEW YORK/
WASHINGTON A la veille du lancement de la premiere
Semaine de la vaccination dans les Amriques, 1' UNICEF
et l'Organisation panamricaine de la sant (OPS) ont
rappel que des millions d'enfant dans la region ne sont
toujours pas protgs compltement contre les maladies
infantiles mortelles.
A une poque o les maladies se jouent des
frontires, ces chiffres illustrent l'ampleur du problme et
montrent que beaucoup de ces enfants sont risque ", a
dclar le docteur Mirta Roses, Directeur de l'Organisation
panamricaine de la sant.
Au course des sept prochains jours, prs de 40
millions d'enfants dans 35 pays sur tout le continent seront
vaccins contre des maladies infantiles comme la rougeole


et le ttanos, qui sont toujours parmi les plus meurtrires
du monde.
Sous le thme Vacciner : un geste d'amour ",
les pays de la region mettront l'accent sur les enfants les
plus dmunis et les plus vulnrables, don't beaucoup n'ont
jamais t vaccins auparavant.
En dpit de la menace pose par les nouvelles
maladies, ce sont encore"des maladies communes
comme la rougeole et le ttanos nonatal qui restent les
principles causes de mortality chez les enfants ; des
milliers d'enfants en meurent chaque semaine travers
le monde ", a dclar Nils Kastberg, Directeur regional
de l'UNICEF pour l'Amrique Latine et les
Carabes. Cette champagne met en lumire l'importance
de la vaccination pour tous afin de donner chaque enfant
les moyens de survive et de s'panouir. "
Le lancement de la Semaine de la vaccination
(voir Vaccination / 16)


The Miami City Commission will hold a
Public Hearing to discuss issues relating
S(to the Community Development Block
City of Miami Grant (CDBG) and other HUD Programs.
Department of Community Development______
Thursday, May 27, 2004, 3:00 P.M.
City of Miami Commission Chamber
3500 Pan American Drive
Miami, Florida 33133
Federal regulations goveming CDBG and other HUD programs require that a participating jurisdiction
provide citizens with reasonable notice of and an opportunity to comment on any amendments to
funding of HUD programs. In addition, the public is advised of the proposed amendments) to the
funding of the City programs) indicated below:

1. Discussion and Proposed resolution authorizing the transfer of funds previously allocated to the
Allapattah Business Development Authority Inc. from the 29c Year Community Development Block
Grant Program for Economic Development in the amount of $188,513 to be transferred as shown
below :
DEOBLIGATE FUNDS FROM: REALLOCATE FUNDS TO:
Program/Activity Amount Program/Activity Amount
Allapattah Business Development $188,513 Allapattah Business Development $188,513
Authority Inc. Economic Development Authority Inc. Housing Project
Management Support
Total $188.513 Total $188.513

The adoption of this Ordinance/Resolution, by the City Commission, authorizes the City Manager to
amend the appropriate City of Miami annual Action Plan.

Interested individuals are encouraged to attend this Public Hearing. The meeting site is accessible to
the handicapped. Requests for special accommodations may be directed to the Department of
Community Development at (305) 416-2080 no less than three (3) business days prior to the Public
Hearing date. (AD #07524)


E









I FORCE INTERNATIONAL


Mercredi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


Kofi Annan prsente la future force
NATIONS UNIES, 21 Avril Le o ne H et collaborer avec les polices hatienne et
secrtaire gnral des Nations unies Kofi o n u sie n n e e n H a L international pour dsarmer les combatants.
Annan a appel le mardi 20 avril de ses conduit au dpart du president Jean-Bertrand Aristide, le 29 La mission sera galement compose d'experts, spcialistes
voeux la creation d'une nouvelle mission fvrier. notamment des droits de l'homme et du Sida, qui fait des ravages en
onusienne en Hati charge de faire de l'le Kofi Annan a expliqu mardi devant le Conseil de Hati.
"une dmocratie qui fonctionne", scurit que le transfer d' autorit entire les deux forces aurait Les experts civils devront aiderr la mise en place des
Cette force sera compose de lieu d'ici le ler juin. Il a propos que le conseil autorise le conditions ncessaires une dmocratie qui fonctionne, ainsi qu'
6.700 soldats, et plus de 1.600 experts et dploiement de cette force, baptise Mission de stabilisation 1' tablissement et le enforcement de l'autorit locale lgitime dans le
policies internationaux. Elle remplacera la en Hati, pour une priode initial de 24 mois. .pays", a expliqu M. Annan.
force international de 3.600 hommes Cette force sera charge d'assurer la scurit dans les Selon le secrtaire gnral de l'ONU, la situation "s'est
envoye en Hati pour y ramener la stability villes-cl et le long des principles routes. Elle devra galement calme" depuis l'arrive de la force multinational, mais ses moyens
aprs trois semaines d'insurrection qui ont "empcher les groups arms de s'engager dans la violence", limits lui ont confre un succs galement limit. AP


La Force de l'ONU prendrait le relais de la Force
New York, 21 avril 2004 I pour faciliter le retour rapide des autorits hatiennes
IONU intr im a re en ai lgitimes, maintenir la scurit et la stability dans le pays et
Le Secrtaire gnral promouvoir l'tat de droit.
nande la creation, pour une priode intervention international en Hati" qu'il prsente l'valuation Cette force multinational a t suivie d'autres missions des
mois, d'une force de stabilisation et les recommendations formules dans ce rapport. Il rappelle Nations Unies de 1994 2001. En outre, la communaut international
mensionnelle enHati, comprenant qu'en fvrier 1993, tit dploye la Mission civil a mobilis d'importantes resources pour faire face la situation
hommes et 1 622 membres de la international conjointe ONU-OEA en Hati et qu'en 1994, le humanitaire et contribuer au dveloppement d' Hati.
civil qui commencerait tre Conseil de scurit avait autoris, par sa resolution 940, le Malgr des faits positifs enregistrs pendant cette priode et
e en mai nrnchain de faon dploiement d'une force multinational de 20 000 membres (voir Force ONU / 17)


assurer la transition avec la Force
intrimaire actuellement en place.
Dans son rapport paru
aujourd'hui, Kofi Annan demand aux
tats Membres de" confirmer qu'ils sont
toujours disposs tablir une mission de
suivi de r ONU en s'engageant fournir
les resources financires et humaines
ncessaires, notamment en matire de
contingents et de membres de la police
civile. "
Le Secrtaire gnral y indique
que c' est en ayant l'esprit la prcdente


L'UNICEF lance un code thique pour

protger les enfants du tourisme.sexuel
NEWYORK, 22 Avril Le Fonds des Nations unies pour l'enfance observ la directrice gnrale de l'UNICEF Carol B
(UNICEF) a lanc mercredi un "code thique" destin protger les enfants "Nous ne pouvons pas former les yeux plus longtem]
contre le tourism sexuel, rejoignant ainsi l'Organisation mondiale du que, dans nos propres communauts, certain se
tourism (OMT) et le rseau international de soutien ECPAT. coupables de maltraitances inimaginables 1' gg
Selon l'ECPAT (Eradication de la prostitution enfantine, de la enfants".
pornographic enfantine et du traffic des enfants des fins sexuelles), ce Selon l'agence onusienne, le commerce
code de bonne conduite a t mis en oeuvre par plus de 50 tour-oprateurs don't le volume se chiffre en milliards de dollars, cc
dans 13 pays. L'organisation a ajout qu' environ 25% des tourists sexuels environ deux millions d'enfants.


l'extrieur des Etats-Unis
sont amricains.
"Le secteur des
vbyagistes est essential
dans la lutte contre
l'exploitation sexuelle
des fins commercialss, a


Unv

pour les 1
(Vaccination ...
suite de la page 15)
a eu lieu le 24 avril dans
la region frontalire
d'Hati et de la
Rpublique dominicaine,
o se trouvent certain des
enfants les plus isols et
les plus vulnrables du
continent. En Haiti, la
champagne est galement
l'occasion de promouvoir
la stability et la paix en
vue de la reconstruction
du pays.
Prs de la moiti
des enfants hatiens ne
reoivent pas de
vaccination de routine
contre les maladies
vitables. Au course de la
Semaine de la
Vaccination, les
campagnes porteront sur
la vaccination contre la
polio et la rougeole ainsi
que sur la distribution de
supplements de vitamin
A. Les femmes en ge de
procrer seront vaccines
contre le ttanos. La
Rpublique dominicaine
ajoutera la vaccination
contre la rubole son
pr o g r amm e
d'immunisation.
Tout a t mis en
uvre pour faire passer le
message. En Hati, une
vritable arme de crieurs


ellamy.
ps alors
rendent
ard des

sexuel,
oncerne


En signant ce "code thique", l'industrie du
tourism et de l'htellerie s'engage mettre en place une
thique d'entreprise contre l'exploitation sexuelle des
enfants. Au programme, notamment, la formation de leurs
employs et l'information des touristes sur 'i- commerce
illegal. AP


accin de rappel

pays des Ameriques
de rue a circul dans les rues, sur les marchs et les places
publiques des communes frontalires pour annoncer la
champagne.
Bien que la priority dans la region soit de protger
les enfants contre la rougeole, la polio et la rubole,
plusieurs pays ont mis en place des programmes visant
rpondre aux besoins spcifiques de leurs populations
vulnrables. Au Brsil, par example, la Semaine de la
vaccination permettra de promouvoir la vaccination contre
la grippe chez les personnel ges ainsi que les services
de vaccination dans la region qui jouxte la Guyane
franaise. D'autres pays mettront l'accent sur la protection
des femmes et des nouveau-ns contre le ttanos nonatal.
"Notre preoccupation est de nous assurer que tous
les enfants des Amriques ont accs aux mmes services
de vaccination, y compris les plus dmunis et les plus
vulnrables ", a soulign Dr Roses.
Les Etats-Unis et le Canada se joindront
galement la champagne en faisant la promotion des
avantages de la vaccination. La US-Mexico Border Health
Commission collaborera avec l'OPS afin d'organiser des
sessions de vaccination pour les enfants dans sept villes
frontalires principles.
Des activits ont galement t organises New
York, San Diego et dans les tats d'Arizona, District de
Columbia, Floride, Maryland, Nebraska, Nevada, Caroline
du Nord, Oklahoma, Pennsylvanie et Texas.
Les citoyens des Etats-Unis ont la chance
d'avoir les taux de vaccination les plus levs dans les
Amriques ", a dclar Nils Kastberg. Mais en raison des
millions de personnel qui traversent les frontires
internationales chaque jour, les risques d'pidmies sont
toujours possible si ces taux commencent baisser. "
Pour de plus amples renseignements :

Sylvana Nzirorera, UNICEF Hati,
snzirorera@unicef.org / Thierry Delvigne-Jean, UNICEF
Hati, tdelvignejean@unicef.org / Daniel Epstein,
Organisation panamricaine de la sant,
epsteind@paho.org


Page 16


8:57AM

recomm
de 24 r
multidii
6 700 h
police
dtlninvi


MIAMIFDADE


REQUEST FOR PROPOSALS
(RFP) No. 410

Events Ticketing Services

Miami-Dade County, as represented by the Parks and Recreations
Department, is soliciting proposals from interested and capable firms to
provide Events Ticketing Services

It is anticipated that the County will issue an agreement for a three (3)
year period with two (2), one (1) year options to renew the term at the
County's sole discretion..

The RFP solicitation package, which will be available starting April 19,
2004, can be obtained at no cost on-line at www.miamidade.gov/dpm.
The package can also be obtained through the Vendor Information
Center (305/375-5773), Department of Procurement Management, 111
NW 1st Street, Suite 112, Miami, FL 33128-1919 at a cost of $10.00 for
each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United States Postal
Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard.

A Pre-Proposal Conference is scheduled for April 29, 2004 at 10:00 a.m.
(local time) at 111 NW 1st Street, 13th Floor, Conference Room B, Miami,
FL. Attendance is recommended, but not mandatory. The Contracting
Officer for this RFP is J.C. Romano at (305) 375-4262. If you need a sign
language interpreter or materials in accessible format for this event
please call Jason Martinez, DPM ADA Coordinator at (305) 375-1564 at
least five days in advance.

Deadline for submission of proposals is May 14, 2004 at 2:00 p.m.
(local time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of
Silence Ordinance 98-106.


I








naitu n liarcue vo. Avi nV 111 1- e 1 JL 1- L .

La Force de l'ONU succderait la Force Intrimaire


RELAYS A L'ONU


(suite de la page 16)
s'il est vrai que les dfaillances taient dans une large
measure dues au manque de volont politique des dirigeants
hatiens, il n'en demeure pas moins que la dmarche de la
communaut international a aussi montr des
insuffisances, fait observer Kofi Annan, notant que le
people hatien n'avait pas t suffisamment associ
l'laboration des politiques et que l'aide financire avait
parfois t mal cible et n'avait pas suffisamment tenu
compete des insuffisances de la capacity d' absorption locale.
Rtrospectivement, avec la dernire mission de l'ONU
s'achevant en 2001, force est de constater que notre
intervention a t trop court ", souligne-t-il dans ses
observations.
Kofi Annan fait remonter la rcente srie de
troubles aux lections prsidentielles et parlementaires de
2000 que le president Aristide et son parti Fanmi Lavalas
ont affirm avoir remportes alors que le taux de
participation ne dpassait gure 10%.
La tche qui attend l'ONU ne sera pas aise,
indique-t-il ajoutant quen" la situation semble plus
catastrophique aujourd'hui qu'elle ne l'tait, il y a 10 ans.

Au fil des ans, les conditions de scurit dans le
pays se sont dgrades sous l'effet de la politisation et de
la dsintgration de la Police national hatienne (PNH) et

Ecoulez "Rencontre"
Lundi ds 9:00 AM
Mlodie 103.3 FM
Port-au-Prince, HaYti


du dveloppement parallle de groups arms, les
'chimres', sur lesquels l'ex-Prsident s'est appuy de plus
en plus pour assurer son pouvoir.
epuis la dissolution des forces armes en 1995, la
PNH est tout ce qui survit du dispositif hatien garantissant
la scurit qui a t gangrene par une politisation
outiance, par la corruption et par des erreurs de gestion,
indique Kofi Annan.
La promotion arbitraire des militants de la Fanmi
Lavalas, l'incorporation des chimres, les excs de la
police, les viols et le traffic de drogues n'ont fait qu'ajouter
la dmoralisation et la dgradation de la conscience
professionnelle des fonctionnaires de police et l'rosion
de leur credit auprs de la population.
Lors des troubles rcents, la PNH s'est totalement
effondre. Aujourd'hui, avec un effectif qui ne dpasse pas
2 500 fonctionnaires, elle prsente un taux de 1 policies
. pour 3 300 citoyens.
Pour cette raison, le Secrtaire gnral
recommande que la Mission des Nations Unies pour la
stabilisation en Hati (MINUSTAH) soit dote d'une
important composante civil, comprenant une police civil
des Nations Unies, appuye par une solide force militaire
des Nations Unies.
Outre la composante militaire, la composante
appui, une division de la scurit et le Bureau du
Reprsentant special du Secrtaire gnral, il recommande
que la Mission comprenne, sous la direction gnrale du
Reprsentant special, un pilier affaires humanitaires et
dveloppement et un pilier affaires civiles, laquelle
chapeauterait une police civil performance.


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE COUNTY PARKAND RECREATION DEPARTMENT
COUNTRY CLUB OF MIAMI COMMUNITYAND AQUATIC CENTER

MIAMI-.C (FERRI PROPERTY)
mS CICC PROJECT NO. A04-PARK-01

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes,
and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and
Administrative Order 3-39, announces that professional architectural and engineering (A/E) services
will be required for the Country Club of Miami Community and Aquatic Center (Ferri Property) for
the Miafi-Dde Park and Recreation Department (PARK).

The scope of services will include but not be limited to design and construction administration services
in accordance with the approved Geneml Plan. Some ofthe site development features may consist of a
community center, walkways, landscaping, picnic shelters, lighted vehicular parking, supporting
utilities and a family aquatic center that may consist of, but not be specifically composed of a
recreational pool, children's pool, required rest rooms and supporting facilities. The project site
location is Miami Gardens Drive and Old Elm Road, and the estimated construction budget for this
project is $3,909,000.00.


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

14.00 Architecture (PRIME)
18.00
Architectural Construction Management (PRIME)


11.00
12.00
13.00


General Structural Engineering
General Mechanical Engineering
General Electrical Engineering


16.00
20.00


General Civil Engineering
Landscape Architecture


A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC) forms and accompanying participation provisions (as
applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC), located at 111 NW lst Street, Lobby Level,
Suite 112, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305)
372-6184. A solicitation notification will be forwarded electronically to all consultants who are pre-qualified
with Miami-Dade County and have included an e-mail address in theirvendor registration form. It will also be e-
mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms without an e-mail
address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on
line at http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitations On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Fernando V. Ponassi who may be contacted via e-mail at
FemanP2@miamidade.gov, fax: (305) 375-1083 or phone: (305) 375-5637.

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS

One (1) Agreement 15% Community Business Enterprise (CBE) Goal

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on May 5, 2004, at 10:00 A.M. in Conference
Room 18-3, 18' Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. 11' Street, Miami, Florida. While
attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is May 21, 2004 at 12:00 P.M., LOCAL TIME, ail sealed envelopes
and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111
NW 1" Street, 17Th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL
SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED
RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1 (t) of the Miami-
Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete
and thorough description of the Cone of Silence.


Enfin, compete tenu de la gravit de la situation
actuelle et passe des droits de l'homme et de manire
border cette question de faon intgre, il serait cr un
bureau des droits de l'homme, invest d'une mission de
promotion, de suivi et de protection auquel le Haut
Commissariat aux droits de l'homme apporterait son appui.
Au nombre des changements positifs rcents, le Secrtaire
gnral note l'amlioration progressive des conditions de
scurit faisant suite au dploiement de la Force. Il se
flicite galement de la signature, par de nombreux
dirigeants hatiens reprsentant diffrentes composantes de
la socit, du recent Pacte politique qui dfinit la voie
suivre pendant la priode de transition tout en regrettant
que ce pacte n' ait pas t l'occasion de rapprocher tous les
grands movements politiques, comme cela aurait pu tre
le cas.
"Tous les Hatiens devraient avoir la possibility -
et ne pas laisser passer l'occasion de participer rellement
un dbat national ouvert. Au bout du compete, la russite
ou l'chec d'Hati dpendra d'eux ", note-t-il.





DEPARTMENTOF
PROCUREMENT ANAGEUENtr

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the
availability of thefollowing bid(s), which can be
obtainedthrough theDepartment ofProcurement
Management, Vendor Information Center (VIC),
111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FL 33128
(Phone: 305-375-5773). There is a non-
refundable dollar fee for each bid package (see
cost of each bid package below) and an additional
$5.00 handling charge for those vendors wishing
to receive the bid package through the United
States Postal Service. Ail requests by mail must
contain the bid number, title, opening date, the
vendor's complete return address and phone
number anda check for the correct dollar amount
made payable to: "Miami-Dade Board of County
Commissioners".

Vendors may choose to download the bid
packagess, free of charge, from our Website
(wwvw.miamidade.gov/dpm/) under "Solicitations
Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed
envelope or container and will be opened promptly
at the submittal deadline. Bids/proposals received
after the first bid/proposal envelope or container
has been opened will not be opened or considered.
The responsibility for submitting a bid proposal to
Miami-Dade County on or before the stated time
and date, is solely and strictly the responsibility of
the bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier
service, including the U.S. mail, or caused by any
other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be
received in the Clerk of the Board Office located
at 111 NW1 Street, 17 *Floor, Suite 202, Miami,
FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid
opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject
to the "Cone of Silence" in
accordance with County Ordinance
No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on
Wednesday May 12, 2004

7622-3/09-OTR ICE Cost $10.00
This contract includes Living wages. This
contract requires Insurance.


1 i


r-


Page 17


Jedi28Avil2004








Les Jeux de Berard


Mercredi 28 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 13


Solutions de la
semaine passe:
AT EL 1 D N AT A S X
T(E 0 R o A C YM E
T X FE BY L TM RL N
1 V 1 T A/ T E N 1 N1V B
c B 1s N H E T SS 1 T

U T L E C F N S XA
D ELLE B A S G SR
E L L H T J N A A O
T H Y L A W UAB U W L
TNDA T I L DA T 1
E I1 M D 0OL O RE S Y U N
L Q E H Y E M SF L L F j


l 4 /)I'dli]J4Il f! y 'pfIlj


Allez de FRONDE ORANTS, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.






HORIZONTAL
1. Croissances de micro-organismes -
2. Parviendra 3. Goooooool -
Brun jaune 4. Note -
Ecrivain amricain -
5. En matire de Couche -
6. Hippique 7. Grosse mouche -
8. Etude de notre champ de gravitation.


VERTICAL
1. Rvolte 2. Cruel et couard -
3. Portion 4. Silencieux Article -
5. Rveur 6. Fromages 7. Vadrouille Souverain -
8. Marque d'appareil audio Commande.


r- FRON i


S SUB$ BBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

S I

G RN

EY


Solutions de la semaine passe
SODUKUS


t MMt t MI


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7HOO


7HOO-9H30






7HOO-9HOO


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal


1OHOO-Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour
Chaque Dimanche Textes et Prtextes avec Dominique Richez


Midi Midil5


Midi 15 2HOO



2HOO-3HOO


3HOO-5HOO


5H00


5H30


6HOO-7HOO0

7HOO-8H30


8H30-9HOO

10HOO


9H00... x du mat


LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou
5h-7h chaque Samedi: ATTITUDE mission Sant
SPORT
Jacky Marc

LES TOP TEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche
Dimanche Chita Tand 5h-6h pm
CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref...
(suite de la page 2)
Ddommagement aussi des entreprises pilles ...
Par ailleurs, des sources proches du gouvernement intrimaire ont rvl que celui-ci s'apprterait
ddommager les propritaires des entreprises pilles lors des vnements de fvrier et mars
conscutifs au dpart du president Jean-Bertrand Aristide. Les sources affirment que parmi les
plaignants figureraient des gens don't les commerce taient dj en faillite et qui auraient mme
favors la demolition et le pseudo pillage de leurs entreprises. D'autres secteurs estiment qu'en
agissant ainsi l'gard des hommes d'affaires, le gouvernement provisoire se devrait galement de
ddommager les nombreux citoyens don't les maisons ont t pilles et dchouques au course de la
journe du 29 fvrier et les jours suivants.

Fanmi Lavalas dnonce la poursuite de la chasse aux
sorcires contre ses membres
La chasse aux militants et partisans de Fanmi Lavalas se pursuit dans diffrentes rgions du pays,
don't Petit-Gove, prs le dpart pour l'exil du president Jean-Bertrand Aristide. Du l"mars nos
jours, ce sont les anciens militaires, les ex-rebelles et les membres de l'ancienne opposition qui ont
le contrle de la Cit Faustin Soulouque. Les militants Lavalas ayant eu la vie sauve, ont d gagner
le maquis laissant leurs maisons en flamme, ont fait savoir deux militants Lavalas qui se sont
rfugis Port-au-Prince, Luc Msidor Luc et Jean Fritz Flerimont. Ils dclarent s'tre rfugis
Port-au-Prince pour chapper au climate de violence instaur dans la ville par. des homes ":
lourdement arms ayant leur tte un certain Ti Kend"" qui s 'est autoproclam commissaire
de police de la Cit. Des professeurs, des juristes et autres professionnels, ont d galement se
mettre couvert, ont encore affirm les deux jeunes. Ils invitent les organizations hatiennes de
droits de l'homme avoir le courage de mener une enqute Petit-Gove afin de dnoncer.les
exactions des hommes de Ti Kend qui continent ont-ils dit, de ranonner la population.

Flambe des prix des products de premiere ncessit : la
population aux abois
La population est aux abois. Les gens ne peuvent plus s'acheter le riz par example et autres
products de premiere ncessit. La promesse faite par la ministry du commerce de faire baisser les
prix des products de premiere ncessit dans les 6 mois, devrait se matrialiser bien avant ce dlai,
sinon, ce sera le dsespoir. Une vendeuse, Armide, a dclar que le secteur des affaires, aprs avoir
dpens de fortes sommes d'argent pour mener la lutte anti-Aristide, devrait present aider soulager
la misre de la population au lieu de chercher des faveurs et des ddommagements. La situation
socio-conomique est similaire dans les villes de province, notamment au Cap-Hatien o la flambe
des prix des products de premiere ncessit bat son plein. Vendeurs et consommateurs se dclarent
exasprs par cette situation qui tend se dgrader chaque jour davantage. Les dtaillants ont fait
savoir qu'ils ne peuvent pas couler leurs products en raison de la hausse vertigineuse des prix.
Dans la deuxime ville du pays, Cap-Hatien le sac de riz est pass de 1000 gdes 1650 gdes. Et les
petits commerant doivent en plus faire face aux bandits qui pullulent dans la ville.'" Si les
autorits ne font rien, il faudra s'attendre l'augmentation des crimes et des cas de vols. De
nombreux membres de la population se sont en outre plaints du fait que les grands commerants
capois se sont enrichis en ddouanant leurs marchandises sans payer des taxes pendant la priode o
la douane tait control par les rebelles.

Le Premier Ministre intrimaire rencontre des membres de la
population de Cit Soleil
Le Premier Ministre intrimaire Grard Latortue, a rencontr ce mercredi quelques membres de la
population de Cit Soleil autour des problmes confronts par la Cit. Ces citoyens ont fait savoir
qu'ils font face des problmes normes notamment dans le domaine de la sant, de la scurit et de
l'ducation. Ils ont invit les autorits en place passer de la parole aux actes en pregnant des
dispositions concrtes pour aider rsoudre leurs problmes. Le Premier Ministre provisoire a
dclar prendre note des revendications des habitants du plus grand bidonville du pays. Des measures
ncessaires seront adoptes, a-t-il dit, en vue d'amliorer les conditions de vie de la population de
cette commune. Grard Latortue a toutefois invit les habitants de la Cit collaborer dans le cadre des
efforts visant rsoudre leurs problmes.

Publication prochaine d'une liste de personnel ayant pill les
caisses de l'Etat
Le Premier Ministre provisoire a promise qu'il ferait publier prochainement la liste des noms de
grands fonctionnaires qui ont pill les fonds de l'Etat. Il n'a toutefois pas prcis jusqu'o il entend
remonter.



Michel Barnier se rendra en Haiti
(France ... suite de la page 14)
Herve Ladsous. Le prcdentministre, Dominique
"Le principle de la visit est acquis. Il de Villepin, avait prvu un tel dplacement
reste fixer une date mais cela interviendra aprs le renversement du president hatien.
avant longtemps. Le ministry y attache Jean-BertrandAristidele29fvrierdernier,
beaucoup d'importance", a affirm M. Ladsous mais il a entre-temps t plac la tte de
lors du point de press hebdomadaire Paris. 1' Intrieur. AP

Haiti en Marche en vente ds Mercredi


Page 18


Solutions de la
semaine passe:

E P A T AS

E PITE S
E PI TE S
EPINES

E PI I NE S


Adelina
Amelie
Anasilya
Anastasie
Anita
Anne
Carole
Caroline
David
Dolores
Dominique
Farah
Gina
Isabelle
Lina
Lisa
Lola
Lydia
Mambo Sla
Marie Jocelyne
Marina
Mireille
Nana
Natasha
Pamela
Stephanie
Tante Nini
Ti Claudette
Ti Jules
Webe


I


--oo,








Jeudi 28 Avril 2004
T -.. -- 1,-N _ l "r- 'V\ITTTl MT 1"1


ti 2 out Da ti out aklanMapou


naii en Miarche vol. Xv il No. 11 - -- -- -- -- m


1 Page 19


OUN DEGOUT POLITIK
{Men youn lt nou resevwa nan menm senmenn prezidan
Aristid pati kite peyi-a Jodi-a n'ap pibliye-1 do pou do.
Se Dokt Briant Freeman, direkt Etid Ayisyen nan Inivsite
Kannzas ki te voye-1 pou nou ak ti kmant sa-a}:

YON GRAN DOKIMAN ISTORIK:
DEMISYON PREZIDAN ARISTID
Nan istwa peyi-a, mounn ta ka di gen twa (3) dokiman ki pi
enptan yo te redije an lang Kreyl. Premye-a, se deklarasyon
Leje Felisite Sontonaks(1763-1813), Komisyon sti peyi
Lafrans, ki te dekrete jou 29 out 1793: < esklav ank, nou deklare yo tout lib.
Dezym lan, se pwoklamasyon fo mamit Chai Vikt Emanyl
Lekl(1772-1802), general lame franse ki te debake an fevriye
1802. Pou woule lame revolisyon yo, li di yo:Vini donk zt
tout...se lap nou pote...>>
Epi twazym lan, se lt Demisyon Jan Btran Aristid(fet
an 1953) ekri jou 28 fevriye 2004.,

DEMISYON JAN BTRAN ARISTID

Eske se youn demisyon toutbonvre? Gen mounn ki di wi, gen
mounn ki di non. Men pou mwenmenm, sa ki pi enptan an,
se jan yo te oblije prezidan-an ekri lt la. Yo te di li: Nou
pa ka(oubyen nou pa vre?) pwoteje ou. Si ou pa kite peyi-a,
y'ap touye ou, oumenm ak madanm ou.
Pou mwen, se tankou mounn tas ka kidnape-m epi ta fse m
ekri youn ave kote m di se mwenmenm ki te asasinen
Desalin( mwen vye mewn mwen pa vye konsa) -Oubyen yo
ta f ladny ak mwen. Natirlman, m ta siyen yon lt kon sa
pou sove lavi mwen. Men lt sa-a pa ta gen okenn val vre.
Atkonsa, eske yo te kidnap[we Titid jan li di-a oubyen eske
se pa sa. Chak mounn dwe deside pou kont li.
Briant Freeman
Tonton Liben
direkt Enstiti Etid Ayisyen
Inivsite Kannsas(USA)
PAWL DEMISYON PREZIDAN
JAN BTRAN ARISTID

7 Fevriye 2001
Mte smante pou respekte e f respekte Konstitisyori an
Asw-a, 28 Fevriye 2004, mwen toujou deside
Respekte e f respekte Konstitisyon-an.
Konstitisyon an se garanti lavi ak lap.
Konstitisyon an pa dwe nwaye nan san Pp Ayisyen.
Se pou sa, si asw a se demisyon m ki pou evite yon beny san,
M aksepte ale ak espwa va gen lavi e non lanmb.

Lavi pou tout moun
Lanm pou psonn.
Nan respekte Konstitisyon an, I /..,
E nan fe respekte Konstitisyon an, ../
Ayiti va gen lavi ak lap :'
Msi. / '


..,


2 BON LIV... NOU REKOMANDE
De bon liv nou rekmande senmenn sa-a. Mmoires d'un
Rvolutionnaire, Ot: Raymond Cassagnol.. youn liv tt chaje
ki atake etablisman politik Ayiti-a devan-dey espesyalman
rejim Divalye yo. Raymond Cassagnol te f youn vant-siyati
nan Libreri Mapou dimanch pase. Anpil sekr devwale.. Liv la
disponib. Pri: $ 37.00. Rele 305-757-9922

Youn lt liv ank ki te emveye anpil mounn Dimanch pase
apre Cassagnol se woman Ardain Isma. Youn woman ki f
dlo koule nan zye anpil mounn espesyalman mwenmenm pase
istwa-a sanble kou de gout dlo ak Istwa mwen te ekri sou
vwayaj mwen nan peyi Kiba pou m' t'al konnen manman-m
apre 50 lane li te pati kite Ayiti. Woman Ardain-an rele Alicia
Maldonado, youn Kibn ki t'ap viv OKay ki dispart epi pitit
li vin jwenn nan Miyami. Alicia te malad. Men li te gen
satisfaksyon rankontre 2 pitit li yo anvan li mouri. $17.95


FT MANMAN
AK FANM
AYISYEN NAN
MIYAMI
SAMDI 8 ME
2004
Anbyans pou Manman yo
Nan Women's Park
102 & West Flager St
8:00 PM
Dine, Mizik, Dans,
konpetisyon pou manman ki
pi aje, ki pi aktif nan travay
kominot, ki gen plis talan,
ki pi seksi. Kontribisyon :
$25 alavans $30 nan pot
Enskripsyon pou rantre
nan konkou-a $5.-
ANPILKADO ak gwo pri pou
Manman ki genyen yo :
enfmasyon: 305-756-8050

AMERICAN YOUTH
ORGANIZATION
OF KENDALL
(HAYO)
FTE CULTURELLE
CROLE-2004
A Cultural
Extravaganza
Black Heritage /
Haiti Bicentennial
Kib: FIU-South
GL-100
(Green Library
Theatre)
11200 SW 8th. Sfreet;
Kijou: Samdi Me 1, 2004
Kil: 7:OOPM
Donasyon: $5:00


C.A.C.E.C

ENVITASYON
Ann FETE
MANMAN YO
(Center for Artistic & Cultural
Events in the Community
envite tout mounn nan youn
ANBYANS-2004 pou onore
manman yo Dimanch 9 Me
2004 depi 6:30 rive jouk 9
diswa. nan oditorym Howard
Doolin School ki nan 6401
SW 152nd Ave. nan Kendall.
mizik, dans, chante. Fashion
Show, Envite espesyal
Bemold Telfort & Sosyete
Koukouy. Donasyon $15.00
Timounn $5.-


CHARLOT LUCIEN
Ft. LAUDERDALE
MAIN LIBRARY
Samdi 8 Me 2004
Powt-Sanba CHARLOT
LUCIEN ak youn Digdal
ATIS tankou Gifrantz,
Koralen ap nan Broward Main
Library Samedi 8 Me 2004
6:OOPM pou prezantasyon
TI CIPRIEN.


MAKE DAT LA
6 Jen 2004
EDGAR GOUSSE
NAN MIYAMI
Ft Lauderdale pou vant siyati Liv
LES YEUX DE LA BTE
Siveye Anons Yo

MIAMI BOOK FAIR INTERNATIONAL
DEJA AN PREPARASYON
Ane sa-a Miami Book Fair International ap
koumanse anrejistre ekriven kivle patisipe nan
book Fair la bon-bon. Km manm board la,
mwen gendwa pwopoze non ak biografi ot
ayisyen ki vie patisipe. Epi komite evalyasyon-
an pran desizyon final. Ane pase pou premye
fwa nan istwa Book Fair la te gen anpil ekriven
ki te la tankou Paul ak Frank Larak, Mireille-
Sylvain-David, Edwidge Danticat, Joanne
Hyppolite, Maude Heurtelou ak Ren Godefroy
Ane sa-a, file zepon nou. Ot ki enterese voye
osnon pote CV nou bon ak liv nou ekri nan
Libreri Mapou 59A19 NE 2nd Avenue.
Prezantasyon-an gendwa ft an Franse osnon
an Angle. N'ap eseye glise Kreyl men sa poko
ka mache.


HAITI: LA LUTTE ET L'ESPOIR
ak Grard Latortue, Franck Laraque, Kern Delince
Prezantasyon nan Sant Kiltirl Mapou kk jou
anvan Grard Latortue te monte premye Minis.
Kem Delince t' ap demontre ki kalite estrikti ki pou
monte pou Ayiti reprann fs Ekonomik. Grard
limenm t'ap devlope La nouvelle Haiti de
demain san konnen desten t'ap mete-1 an
pozisyon pou li kondi bak peyi-a.


Antoine (toto) Dodard Kite nou. 1922-2004

Toto, powt, fet Gonayiv 31 Jiy 1922. Li fe etid klasik
li Gonayiv ak Ptoprens nan Petit Semin Kolj Sen
Matyal.Toto se te youn bankye, li te travay nan bank
Agrik61 Devlopman, Banque National d' Haiti, Bank
de New-York. Li rantre Nouyk an 1966. Depi 1973, li
t'ap viv ak fanmiy li Monreyal. Li mouri 5 Avril 2004.
Li pibliye youn ti reky pwezi an franse e kreyl. Nou
pibliye plizy nan powm kreyl li yo. An n'goute:
Moun Gonayiv ........
Toujou sou ki viv L yo sot raboto
Menm nan dmi Ap monte also
Y'ap veye lnmi Pa bare yo lawout
Pa tann yo plen Y'ap mete-w an dewout
Yo deja konnen ....>> Toto Dodard


/ i






Page 20 Mercredi 28Avrnl 2U4- -
_______Hati en Marche Vol. XVIIINo. 13
*******


kI


Miai ew or









NM Proris rt eaonTear
.B.







For tcket & iformao nicke
_MU.prdcioscm 1-0777


il


CAM continue sa poursuite de l'excellence 1


Semaine
Semaine


de Pques
de Pques


2003
2004


76,972 transferts
82,476 transferts


CAM, le Pionnier de la livraison des transferts d'argent domicile sur Hati
et le Leader du march des transferts d'argent sur Hati offre sa clientele
la possibility de dpt d'argent sur N'IMPORTE quel compete en banque en Hati,


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAm: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


Mlodie
103.3 FM


Port-au-Prince
Haiti


Avec Mlodie
FM, la Vie n'est
plus la mme.


Programme du
Dimanche :

7 heures :
L H e u re
Classique
10 heures
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez
Midi :
L'heure Jazz
2heures : La
Chanson
franaise
3 heures : Le
Bon Vieux
Temps
retro-compas
5 heures :
Chita Tand
Mlodie fait le
point avec ses
invits
6heures
Compas
9heures:
Jazz inspired...
J u d y
Carmichael et
ses invits
10heures :
Melodie Times


11 heures :
encore plus de
musique...


Enrico Macias USA tour is sponsored by
II:./:., J. IR FRANCIB-


--HIHWWJJSM-,I~C~i~ I^M'fl"




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs