Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00206
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 21, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00206
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

















Hati en Marche dition du 21 au 27 Avril 2004 Vol. XVIII No 12


GENEVA,17 Avril Alors rgulier, et vivent avec moins d'un dollar Un enfant sur dix meurt avant d'atteindre
qu' lati merge pine d'une cruise par jour. l'ge de cinq ans et prs de 30% de ceux
politique violent, les Nations
unies ont beaucoup de mai '
trouver des Etats membres ..... ..
dsireux d'aider financirement ce .
pays cariben lutter contre la
pauvret, a dclar vendredi ,..4e "
Elisabeth Byrs, porte-parole du .
bureau onusien de la coordination
des affaires humanitaires.
L ONU n'a runi que sept
millions de dollars sur les 35
millions ncessaires pour assister
Haiti, pays le plus pauvre de .
l'hmisphre nord. ,, .
"Il est vital que nous ... .
ayons cet argent car mme si la
situation politique est plus proche ..
de la normal, la situation
humanitaire ne l'est pas", a dclar
Mme Byrs la press. "La
situation politique n'a fait
qu'appauvrir les pauvres."
La plupart des huit
millions d'Hatiens sont au
chmage ou n'ont pas de travail Port-au-Prince est ensevelie depuis plusieurs semaines sous les fatras photo Haiti en M


qui survivent sont rachitiques parce
qu'ils ne mangent pas leur faim.
La situation cono-
mique catastrophique du pays
a empir du fait de la
.. .. dforestation qui concern
90% des terres. Environ
270.000 personnel competent
S sur les distributions
alimentaires de l'ONU pour
viter une malnutrition
chronique.
(voir En panne / 2)


Port-au-Prince

22 Avril

Conference

avec

les bailleurs

de fonds p. 2


HAITI-CRISE

Who is in charge ?


O est le vrai pouvoir ?
ANALYSE pouvoir de decision? Who is in charge?
PORT-AU-PRINCE, 17 Avril Dans Au dpart du president renvers Jean-
un article du quotidien Le Nouvelliste (dition Bertrand Aristide ont t installs un president par
du jeudi 15 avril), on lit: "la plus grande force interim, Me BonifaceAlexandre, ancien doyen de

.'"' .


Le Premier ministry Grard Latortue entour des leaders de la Convergence Dmocratique
et du Groupe des 184 lors de la signature du Consensus de transition photo AFP


politique en Haiti savoir la communaut
international conduite par les Etats-Unis
d'Amrique et la France ...".
Indigne par l'impunit don't jouissent
des chefs rebelles qui ont eu maille partir avec
la justice, c'est la force international que
s'adresse l'organisation Human Rights Watch
pour les apprhender (ce qui n'est pas plus
vident).
Qui dispose aujourd'hui en Haiti du


la Cour de cassation; un Conseil des sages; un
nouveau premier ministry, Grard Latortue,
fonctionnaire international la retraite, et un
cabinet ministriel.
Cependant des fatras qui ne sont pas
ramasss depuis plusieurs semaines, en passant
par la command de gasoil pour la compagnie
d'lectricit, une decision fixant le sort des ex-
militaires, on ne sait toujours pas qui est qui, qui
fait quoi? (voir Pouvoir / 4)


'v


Aristide pourrait

se rendre en Afrique du Sud


ds cette
KINGSTON, Jamaque -
L'ex-prsident haitien Jean-Bertrand
Aristide pourrait mettre fin son exil
temporaire en Jamaque ds cette
semaine pour prendre dfinitivement
asile en Afrique du Sud, a dclar
jeudi un responsible jamacain.
L'ancien president est "prs
d'achever" ses prparatifs de voyage,
mme s'il n'a pas encore fix sa date
de dpart", a dclar Huntley
Medley, le responsible mdia du
gouvernement d'Aristide, ajoutant
que M. Aristide a prvu de donner
une conference de press avant son
dpart.
"Il pourrait partir aussitt
que la semaine prochaine", a-t-il
dclar vendredi l'Associated
Press. "Il est de plus en plus probable
qu'il ira en Afrique du Sud".


Aristide
tait
"rsign"
son
dpart,
selon
James
Foley p


Alliot-Marie announce une aide civil
S* 1 l'issue d'un entretien
pour Hati, aprs l'aide militaire de45minutesavecle
Premier ministry
PORT-AU-PRINCE, 15 Avril Le "Nous souhaitons pouvoir aider les hatien Grard Lator-
ministre franais de la Dfense Michle Alliot- autorits hatiennes redonner leur pays un tue.


IIIILL ialeaa -_ - --.11 .- --
Marie, en visit jeudi en Haiti, a annonc la mise fonctionnement institutionnel normal et un
en place d'une aide bilatrale civil, au-del de dveloppement conomique indispensable pour le
l'actuelle presence militaire dans ce pays. pays", a dclar la press Mme Alliot-Marie


La France va
notamment aider les
(voir France / 6)


semamne


Arisule
Jean-Bertrand Aristide a
(voir Aristide / 3)


Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514337-1286
email:: enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston ,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
ne publication Elsie and Marcus Inc


arche









SEn plus ...


Hati, en manque d'aide

financiere et humanitaire
(En panne ... suite de la 1re page) pouvons pas attendre que le retourd'une
Depuis la fin de la rebellion, ce stability complete."
sont dsormais des criminals et non plus Visitant jeudi Hati, le directeur
des insurgs qui s'attaquent aux camions du PAM, James Morris, a appel les pays
d'aide humanitaire. donateurs ne pas oublier les besoins du
"Le people hatien a besoin d'aide people hatien et d'accrotre leur aide ce
maintenant", a dclar Christiane pays qui selon lui court "le danger de
Berthiaume, porte-parole du Programme glisser dans l'oubli". AP
alimentaire mondial (PAM). "Nous ne


Port-au-Prince 22 Avril :

Conference avec les


bailleurs
WASHINGTON, 12 Avril -
Travaillant directement avec le
gouvernement hatien dans le domaine de
l'aide'pour la premiere fois depuis l'anne
2000, les Etats-Unis et d'autres donateurs
internationaux se rencontreront vers la fin
de ce mois pour discuter comment allger
la pauvret dans cette nation trouble de
la Carabe, selon ce qu'ont dclar des
officials Washington Reuters.
La rencontre, qui doit tre
prside par la Banque Mondiale, aura lieu
Port-au-Prince alors que le pays tente
de sortir d'une violent commotion qui a
fait environ 200 morts et mis fin la
prsidence de Jean-Bertrand Aristide.
Les donateurs internationaux
chercheront aider le gouvernement et
d'autres organizations locales dcider
comment l'aide sera dpense.
Nous avons une conference sur
l'aide programme en Hati pour le 22
Avril a dclar Adolfo Franco, Assistant
Administrateur pour 1' Amrique latine et
la Carabe de l'USAID (Agence
Amricaine pour le Dveloppement
International).
Nous voulons travailler
ensemble nous tous de la communaut
international a-t-il dclar, poursuivant
que les. Etats-Unis ont dpens US$850
millions depuis 1995 et "les rsultats n'ont
pas t ce que nous avons dsir. "
"Il n'y a pas eu assez de
coordination avec les ONG hatiennes
organizationss non gouvernementales),


de fonds
avec le Gouvernement hatien, ni avec la
Diaspora hatienne. Nous voulons
coordonner avec tous ... ces partenaires
locaux a dit Adolpho Franco Reuters.
Les Etats-Unis n'ont pas trait
directement avec le gouvernement hatien
dans le domaine de l'aide depuis l'anne
2000, quand des allegations d'irrgularits
concernant des lections parlementaires
ont conduit les Etats-Unis et d'autres
donateurs suspendre leur assistance
financire au gouvernement Aristide.
Aristide, qui se trouve
actuellement en exil la Jamaque, a
accus les Etats-Unis de l'avoir forc
laisser le pouvoir, une accusation rejete
par le gouvernement Bush.
Selon des critiques de la politique
amricaine, le gel de l'assistance a
handicap les efforts du gouvernement
Aristide pour aider ses plus ardents
supporters les-pauvres qui sont la
majority de la population hatienne de 8
millions d'mes.
Selon un porte-parole de
I'USAID, le travail de coordination de
l'aide a dj commenc avec la nouvelle
administration du Premier ministry
intrimaire Grard Latortue, mais le
gouvernement hatien n'a toujours pas
reu aucun argent. "
A ct de la Banque Mondiale,
prendront part la conference du 22 Avril
Port-au-Prince l'Union Europenne, la
France, le Canada et la BID (Banque
Interamricaine de Dveloppement).


L'ONU n'a reu qu'un

cinquime des fonds qu'elle

rclame pour Haiti


GENEVE, 16 Avril Les
Nations Unies n'ont jusqu' present reu
que 19% des fonds qu'elles rclament la
communaut international pour venir en
aide Haiti aprs le dpart en exil du
president dchu Jean Bertrand Aristide, a
dclar vendredi un porte-parole.
L'ONU n'a reu que 7 millions
de dollars sur les 35 millions demands
dbut mars dans le cadre d'un appel
d'urgence en faveur du pays, a indiqu lors
d'un point de press le porte-parole du
Bureau de la coordination des affaires
humanitaires (OCHA), Mme Elisabeth
Byrs.
"Il est urgent qu' Hati reoive cet
argent. Les problmes sont toujours l,
mme s'il y a une amlioration gnrale
de la scurit. La criminalit augmente",
a expliqu Mme Byrs.


Le pays fait face une situation
humanitaire catastrophique aggrave par
les violence et les destruction qui ont
entour le dpart le 29 fvrier du president
dchu.
Cet argent est destin assurer les
besoins prioritaires pour une dure de six
mois de plus de 3 millions de personnel,
sur les 8 millions d'habitants que compete
le pays.
Jeudi Port-au-Prince, le
directeur excutif du Programme
alimentaire mondial des. Nations Unies
(PAM), James Morris, a appel les
bailleurs de fonds " ne pas oublier les
besoins urgents du people hatien" et
augmenter leur appui Hati qu'il a dcrit
comme "tant en danger de tomber dans
l'oubli". (AFP)


Forte augmentation de l'aide

au dveloppement en 2003
LEMONDE.FR 16.04.04 en 2002 et 0,22 % en 2001, pursuit le
L'aide ne reprsente cependant communique.
que 0,25 % du revenue national brut global Les pays membres du Comit
des membres du Comit d'aide au d'aide au dveloppement (CAD) de
dveloppement de l'OCDE, contre 0,23 % l'OCDE ont accru leur aide publique au
(voir Aide / 6)


En bref..


Mercredi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 12


Jean-Bertrand Aristide pourrait se rendre en Afrique du
Sud ds cette semaine
L'ex-prsident hatien Jean-Bertrand Aristide pourrait mettre fin son exil temporaire
en Jamaque cette semaine pour prendre dfinitivement asile en Afrique du Sud, a
dclar jeudi un responsible jamacain. L'ancien president est "prs d'achever" ses
prparatifs de voyage, mme s'il n'a pas encore fix sa date de dpart", a dclar
Huntley Medley, le responsible mdia de Mr. Aristide, ajoutant que M. Aristide a
prvu de donner une conference de press avant son dpart.

Les avocats d'Aristide tudient comment lui permettre de
retourner en Hati ...
Mr Ira Kurzban, l'un des avocats de tout un group reprsentant Jean-Bertrand
Aristide, se trouvait la semaine dernire la Jamaque. Kurzban a soulign que
Aristide se rendrait probablement en Afrique du Sud ds cette semaine mais que ses
avocats tudiaient comment procder en vue de le faire retourner dans son pays.
"Monsieur Aristide est trs impatient de retourner dans son pays", a soulign Me
Kurzban qui a ajout: il aimerait par-dessus pouvoir rpondre aux membres de ce
puppett govemment' mis en place par Washington qui l'accusent de toutes sortes de
crimes et pensent l'intimider avec cela. Cependant ce retour devrait s' effectuer sous la
protection internationale.

Autres dclarations de Ira Kurzban
L'avocat de l'ex-prsident Aristide, Ira Kurzban, a soulign que la premiere tape dans
la rinstallation de Mr Aristide son poste serait une investigation sur les conditions
ayant conduit son dpart.
L'ex-prsident a introduit une action en justice contre les officials franais et
amricains les accusant d'avoir profr des menaces de mort contre lui, de l'avoir
kidnapp et maintenu en dtention illgale. Ira Kurzban a galement ajout qu'il espre
que les pays de la CARICOM soutiendront tout effort de rinstallation de Jean-
Bertrand Aristide.

La force international resterait en Halti pour un an ou
plus
La force de paix international pourrait tre en Hati pour un an ou plus, jusqu' ce
qu'une force de police locale soit prte pour prendre en main la situation, a dclar
mercredi (14 avril) l'Assistant-secrtaire d'Etat amricain Roger Noriega. Une force
international de 3.500 membres et mandate par l'ONU est ai-rive en Hati pour
restaurer l'ordre dans les heures qui ont suivi le renversement du president Jean-
Bertrand Aristide le 29 fvrier dernier. Roger Noriega a dclar que la dure exacte
pour la presence de la force international en Hati doit tre fixe par le Conseil de
scurit de l'ONU et pourrait tre renouvele."' Je pense que nous avons besoin de
maintenir une presence jusqu' ce que la police hatienne soit reconstitue et en measure
de faire le boulot a dclar en substance l'Assistant-secrtaire d'Etat pour
l'Amrique latine et la Carabe mercredi devant l'American Enterprise Institute. Et
ce processus prendra, je pense, de neuf douze mois. "

Alliot-Marie announce une aide civil pour Hati, aprs
l'aide militaire
Le ministry franais de la Dfense Michle Alliot-Marie, en visit le jeudi 15 avril en
Hati, a annonc la mise en place d'une aide bilatral civil, au-del de l'actuelle
presence militaire dans ce pays.
"Nous souhaitons pouvoir aider les autorits hatiennes redonner leur pays un
fonctionnement institutionnel normal et un dveloppement conomique indispensable
pour le pays", a dclar la press Mme Alliot-Marie l'issue d'un entretien de
45 minutes avec le Premier ministry hatien Grard Latortue .
La France va notamment aider les autorits "mettre en place les conditions
d'lections le plus rapidement possible". Paris fournira galement son aide "dans la
poursuite de personnel qui ont contribu un certain nombre de trafics", selon le
ministry.
"Nous essaierons galement de leur apporter notre appui dans les domaines de la
reconstruction de la police et de la justice, de l'ducation, de la sant et dans des
domaines techniques tels que la reconstruction des routes", a prcis Mme Alliot-
Marie.
M. Latortue a de son ct prcis que "la France va nous aider aussi dans l'valuation
des anciens insurgs que nous essayons d'intgrer dans police".
Mme Alliot-Marie a galement flicit les soldats franais pour avoir su "crer des
liens de confiance avec la population" hatienne et permis que la situation de stabilise
dans le pays.

Une dlgation de l'OIF en visit Port-au-Prince ...
Une dlgation de l'Organisation Internationale de la Francophonie
(OIF) a mis fin vendredi une visit de trois jours en Hati.
Cette mission de l'OIF qui tait conduite par Antonio Mascarenhas Monteino, un
ancien president du Cap-Vert, a inscrit cette visit dans le cadre de son appui aux
autorits intrimaires hatiennes. La dlgation a rencontr des responsables du
gouvernement Latortue, des dirigeants de parties politiques et des personnalits de la
socit civil. Le chef de la dlgation a estim que les conditions sont runies pour
la ralisation d'lections dans le pays pour permettre, a-t-il dit, Hati de se placer sur
la liste des pays dmocratiques.

Parlementaires amricains en visit
Ce sont deux parlementaires amricains qui se trouvaient le mardi 13 avril en Hati ...
Pendant que le snateur dmocrate Bill Nelson rencontrait les officials hatiens la
capital, son collgue dmocrate, le reprsentant Kendrick Meek, tous deux de la
Floride, survolait en hlicoptre plusieurs villes du nord du pays pour dresser une
valuation des besoins humanitaires. Le but des deux parlementaires est le mme,
souligne le Miami Herald: alors que toute l'attention de leurs compatriotes amricains
est porte sur la guerre en Irak et les squelles des attentats du 11 septembre 2001,
faire que la crise en Hati ne soit pas oublie. La'communaut internationale-doit
apporter les resources pour que Hati puisse progresser conomiquement et
socialement a dclar le snateur Bill Nelson Port-au-Prince. Le nouveau
gouvernement a besoin d'aide dans tous les domaines : la police, les infrastructures, les
soins mdicaux et la sanitation, l'organisation des lections ", a poursuivi le snateur
dmocrate."" Si nous voulons viter de devoir envoyer une force multinational tous
les cinq ans dans ce pays, eh bien il faut faire quelque chose aujourd'hui a dclar le
congressman Kendrick Meek, qui aprs visit Fort Libert, Cap-Hatien et Gonaives,
devait rencontrer le mme jour la capital des organizations non gouvernementales et
des groups humanitaires.

Important coup de balai la tte de La Police Nationale
d'Hati
Le Conseil suprieur de la police a procd le lundi 12 avril la mise pied de 120
cadres et membres de la PNH. Selon la direction gnrale de l'institution, cette
decision est motive par des cas d'abandon de poste et de promotion irrgulire.
Cette measure prise par le Conseil suprieur de la police national (CSPN) frappe
notamment des anciens cadres de la police et des proches du regime dchu, don't les
ex-inspecteurs gnraux en chef Evans Pierre Saintun et Harvel Jean Baptiste.
(voir En bref/16)


Page 2








natu cinvianexau rus. Ja v in ivu. xt., g g r f 1 ' I ' i I I '1 1 1 '


I I'ACTITA I.TE ENMARCHE1 I


Aristide tait" rsign "


son dpart, selon


l'Ambassadeur Foley


PORT-AU-PRINCE, 13 Avril La nuit de son
dpart, du samedi 28 au dimanche 29 fvrier, le president
Jean-Bertrand Aristide apparaissait rsign mais
philosophy ""par rapport sa chute imminent, selon des
dclarations faites par l'Ambassadeur des Etats-Unis James
Foley Associated Press, et rapportes dans une dpche
en date du 13 avril 2004.
Ainsi l'ambassadeur Foley dcrivit les dernires
heures du president Aristide son poste.
Foley dclara aussi Associated Press que Hati
reprsentera un problme de scurit pour les Etats-Unis
aussi longtemps que le pays ne peut subvenir ses besoins.


LH R


I..

il'


TELEHOE

i,,- R-0,
777F71FMI


Alors que les Etats-Unis n'ont aucun
plan de fournir une aide additionnelle pour
cette priode fiscal, Foley pense que l'on
devrait fournir au pays un support de longue
dure cause des menaces de traffic de drogue
et de migration illgale qu'il pose.
L'ambassadeur des Etats-Unis dit
avoir parl au moins 4 fois avec Aristide au
course de la nuit en question. C'tait une
srie de conversations trs poignantes. Je l'ai
flicit pour avoir plac l'intrt de son pays
avant tout autre. Une conversation trs
amicale. Je lui disais comment
c'tait triste que cela se passt
ainsi ""dit James Foley
E.- Associated Press.
Il pursuit en disant
qu'il (Aristide) n'a pas
combattu notre position ",
savoir qu'il y aurait un bain de
sang s'il ne partait pas, alors que
des rebelles qui avaient pris le
contrle du pays en trois
4M ' semaines, taient sur le point de
tomber maintenant sur la capital.
Ce qui tait le plus
surprenant, a dit Foley, c'tait sa
passivit et sa resignation
philosophique. "
Un peu contredisant ce
qu'il a dit'plus haut : savoir qu'il
avait flicit le president Aristide
pour avoir plac l'intrt de son
pays "first" (avant tout autre),
l'ambassadeur dit que Aristide lui
apparaissait plus proccup de sa


Dcs de

Mme Prima

Cantave

We have to be true to
ourselves for when the day comes
to leave this earth, we shall be
ready
The president and
directors of the board of HACEPA
would like for you to join them in
their prayers for their Executive
Director, Jean-Claude P. Cantave,
whose mother, Prima Cantave,
born at Croix-des-Bouquets, Haiti,
on September 13, 1908, passed
away at Villa Maria Nursing
Home, North Miami, on Monday,
April 12, 2004 at 9:40 PM. She
was 93 years old.
She is survived by her
only son: Jean-Claude P. Cantave
and his wife Andrea, born
Solomon, and two
granddaughters: Michelle &
Gabrielle Cantave. Remember the
family in your prayers.
Sinceres condolences to
the Cantave, Solomon, Bastien,
Ed dD hl D)lhI -inrd


L'EVENEMENT
Michle Alliot-Marie announce une aide civil pour Haiti, aprs l'aide
militaire p. 1
ANALYSE
Who is in charge ? p. 1
L'ACTUALITE EN MARCH
Aristide pourrait se rendre en Afrique du Sud ds cette semaine p. 1
Aristide tait "rsign" son dpart, selon l'ambassadeur James
Foley p.3
Parlementaires amricains en visit p.8
REBELLES & POLICE
Les Etats-Unis n'accepteraient pas une force de police
avec les rebelles p.4
La Francophonie veut envoyer des troupes francophones p.6
Le Mercosur discute un ventuel dploiement en Haiti p.6
Les anciens rebelles inquiets sur leur sort p. 18
Le Front de Rsistance veut remettre leurs armes le 18 mai p.8
POLITIQUE
Le temps des copains! p.7
Un laissez-faire svrement critiqu p.8
Une dlgation de l'OIF estime les conditions runies pour des lections
en Haiti. p.9
Technocrates et Technocratie p. 14
ARTS ET LOISIRS
"Looking for Fidel", un film documentaire d'Oliver Stone p. 10
La Croisire 2004 toujours maintenue du 14 au 19 Aot p. 10
DES ELECTIONS MODELE
Afrique du Sud: Second mandate pour le president Mbeki p. 11
es Blancs cherchent leur place dans la nation arc-en-ciel p.11 1
scurit personnelle et que son dpart soit tenu secret.
Mon sentiment est que Aristide avait dcid de partir ", a
dit Foley. On n'avait pas besoin de l'en convaincre. "
En effet, rappelle Associated Press, l'ex-prsident a accus
les Etats-Unis de lui avoir enlev sa scurit, disant que l'Ambassade
amricaine a demand ses agents de scurit de laisser le pays et
refusant la compagnie californienne qui lui fournissait des bodyguards
sous contract d'envoyer des agents supplmentaires. S,.
Les officials amricains ont seulement dit Aristide que les
Etats-Unis ne le protgeraient pas si les rebelles attaquaient, crit
Associated Press.
Plus tard, les officials amricains ont ajout qu'ils ne pouvaient
protger un leader qu'ils ont accus d'avoir ordonn des attaques contre
ses opposants politiques et d'implication dans le traffic de drogue.
Mais les
Etats-Unis n'ont fourni aucune evidence supportant cette dernire
accusation, crit Associated Press, et l'ambassadeur dit n'avoir pas
discut'de cette question avec Aristide.
Aussitt parti l'avion important Aristide, des Marine
amricains sont arrivs prcdant une force multinational de maintien
de la paix qui comprend maintenant 3.600 membres, principalement
des militaires amricains et franais.
Selon James Foley, Aristide laisse un heritage atroce ", disant
qu'il (cet heritage) pose des dfis majeurs pour l'actuel gouvernement
intrimaire, soutenu par l'administration amricaine, et qui a promise
des lections pour l'anne prochaine.
Parmi les problmes primordiaux, les gangs arms pro-Aristide
d'un ct, et les rebelles de l'autre qui refusent de dsarmer jusqu' ce
que l'arme d'Hati, dissoute par Aristide en 1995, ait t remise sur
pied.
Clairement ils (le gouvernement) vont avoir besoin
d'assistance pour faire face aux lments arms, partisans d'Aristide
d'un ct, et rebelles de l'autre a dit l'Ambassadeur des Etats-Unis,
James Foley, dans cette interview Associated Press.


Aristide pourrait

se rendre en Afrique

du Sud ds cette semaine
(Aristide ... suite de la 1re page)
quitt Haiti le 29 fvrier alors que les rebelles hatiens marchaient vers
la capital, Port-au-Prince. M. Aristide et son pouse Mildred sont
arrivs en Jamaique le 15 mars aprs un bref sjour en Rpublique
centre-africaine, d'o il a accus les Etats-Unis de l'avoir cart de
force du pouvoir. AP


SMetellus familiesEcoutez "Au bon vieux temps!" Tous les jours: 3-5 PM
S. MELODIE 103.3 FM, P-au-P


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse
6 Mois Un An
Renouvellement 0
Etats Unis $ 40,00 $ 78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $70.00 $ 135.00 Nouvel Abonn )
Amriclue Latine $70.00 $ 135.00


Hati en panne d'aide financire et humanitaire p. 1I
L'ONU n'a reu qu'un 5e des fonds ncessaires p.2
22 Avril: conference P-au-P avec les bailleurs de fonds p.2
Forte augmentation de l'aide au dveloppement en 2003 p.2


Page 3


Jedi21Avil2004








I UNE ANALYSE I


Mercredi 21 Avril 2004
Hafti en Marche Vol. XVIII No. 12


HAITI-CRISE
(Pouvoir...
suite de la 1re page)
Les services affects au nettoyage des rues (
dconcentrs: CNE, SMCRS) se renvoient la balle ..
L'ED'H (Electricit d'Hati) n'a t cons
livraison du carburant et sans aucun droit de regard
des tarifs. Qui a pass la command? Un scandal d
clate au Palais national. Mais le nouveau ministry
Hrard Abraham, intervient de lui-mme pou
responsabilit ... sous son "autorit morale."


Le courant ne passe plus ...
Mais depuis, c'est le black-out total. Au propre comme au
figure ...
Depuis, le courant ne passe plus.
Qui dtient le pouvoir?
Le president Boniface Alexandre semble accepter sans
rechigner son rle de simple figurant ...
Mme les chrysanthmes don't le Premier ministry ne lui
laisse l'inauguration. Par example, les nations de la Communaut
Caraibe (CARICOM) sont reprsentes au niveau de leur Premier
ministry, qui est la plus haute autorit locale, sauf Haiti qui a un
systme prsidentiel. Mais dans la querelle autour du sjour temporaire
de M. Aristide la Jamaque, on n'a entendu que la voix de M.
Latortue. Hlas.
Cependant quand ce dernier prend la parole aux Gonaves
pour glorifier les rebelles qui ont conduit l'offensive aboutissant la
chute du pouvoir Lavalas, il se fait taper sur les doigts par
l'administration amricaine. Contrairement la Charte de I'OEA
(Organisation des Etats Amricains), Latortue lgitimait ainsi le
renversement d' un president constitutionnellement lu par la violence.
Et c'est chaque jour que les dclarations conflictuelles se
multiplient autour de la presence des ex-militaires, fer de lance de
l'arme rebelle, mais devenue entre-temps un vritable dilemme.
D'abord l'ex-lieutenant gnral Hrard Abraham (dj
mentionn plus haut) dclare sans ambages son intention de r-
instaurer les ex-forces armes d'Hati qui ont t dissoutes par le
president Aristide en 1994 pour cause de coup d'Etat (30 septembre
1991) suivi de massacres tours de bras contre la population civil.
Notons qu'Abraham affichait dans les dbuts une sorte de
comportement d'Etat dans l'Etat ... Ne l'avait-on pas donn comme
le favori de Washington pour le poste de Premier ministry?

Afin que nul n'en ignore ...
Mais dans la mme semaine, Latortue rectifie qu'une telle
decision serait plutt de la competence du prochain pouvoir qui sortira
des lections constitutionnelles. Celles-ci ont t fixes l'anne
prochaine, 2005.
Puis afin que nul n'en ignore, voici les Amricains qui
s' emparent eux-mmes du dossier. "Haiti n' a pas besoin d'une arme,
l'abolition de celle-ci est la decision la plus valuable qui ait jamais t
prise par le president Aristide" dclare le commandant des forces
amricaines en direction de l'Amrique du sud (Southemr Command),
Gn. James Hill.
A quoi le Secrtaire d'Etat Colin Powell renchrit au course
de sa rcente visit (5 avril) Port-au-Prince: Hati a besoin de bien
consolider sa police national, pas d'une arme.
Mais le calvaire des ex-rebelles n'est pas fini pour autant ...
Les Etats-Unis restent prudents vis--vis d'un project du


Pat Plus Bakery Inc


11638N.E.2Av. Catering Specialists
Miami,FL33161 Cakes, Patties, Hors d'oeuvres
TeL: 305-756-3.65 For ail Occassions


Who is in charge ?
mairie, services gouvernement intrimaire de les intgrer dans la rests en function, et tous members du parti de l'ex-
mairie, services arests en fonction, et tous membres du part de l'ex-
force de police national, quite les soumettre a rsidentFa i Lavalas.
suite qu'aprs un examen minutieux pour carter les violateurs prs i nen Faim i Lavals.
ulte quaprs humans. A peine avait-il dsign le Premier ministry et
1 sur la fixation des droits humans, le vent en poupe, le Conseil des sages (9 membres de la
e surfacturation Selon l'Assistant-secrtaire d'Etat pour socit civil, tous appartenant aux secteurs anti-
e de l'Intrieur, l'Am-rique latine, Roger Noriega, lors d'une
conference la semaine derni-re devant l'A- Lavalas) annona sans crier gare qu'il faut renvoyer les
ir endosser la


Ministre franais de la Dfense, Michle Alliot-Marie, passe en revue les troupes franaises
dployes en Hati photo AFP
merican Enter-prise Institute Washington: le fait snateurs (12 ou 14, on ne sait trop), dbris de la dbcle
d'avoir appartenu aux rebelles ne qualified pas du Lavalas, et que les attributions du lgislatif seront
automatiquement pour entrer dans la force de police exerces jusqu'aux prochaines lections par un Conseil
national! des sages largi ...


Vendredi, les ex-militaires ont organis
une march de protestation dans le Plateau central,
o ils ont un
contrle total
sur la region.
Latortue peut
bien annoncer
que "la France
va nous aider
dans l'va-
luation des
anciens insurgs
que nous
essayons d'in-
tgrer dans la "
police."
Personne n'est
dupe. La
decision finale
n'est pro-
bablement pas ,
de son resort.
Ni de celui Un trio de"non-aligns" en r


Mais les snateurs refusent de bouger.
Le gouvernement ne prend officiellement


bellion centre la coalition pouvoir-Convergence- 184:


dd'aucune autre autorit dy Volel, Osner Fvry et le Pasteur Ronald photo Georges Dup
d'aucune autre autoritloc aucune position (ce qui est un signe), mais on apprend
que les comptes du Snat ont t bloqus comme ceux
Recours la gurilla'... des autres institutions. D'autre part, le Snat n'est invit
Autre dossier dans lequel on ne cesse de aucune dmarche officielle, mme celles que la
turner autour du pot, c'est celui des 14 snateurs constitution lui reconnat. (voir Pouvoir / 5)


SLa force


eTous les appeals internationauxont

Tous les appeals internationaux sont gratuits!
(Pur tes utlUisateurs Comcel.)


. Com0CEL-

S401-5500 401-5566


bus les.iM dealc rs Coercd
ont k, diilla' quatrc<4) ,wninme ,emferpwchsc
(509) 4 xx. xx ti


international

resterait en Haiti

pour un an ou plus


Les Etats-Unis n'ac-

cepteraient pas une

force de police avec

les rebelles
WASHINGTON, 15 Avril La force de paix
international pourrait tre en Hati pour un an ou
plus, jusqu' ce qu'une force de police locale soit
prte pour prendre en main la situation, a dclar
mercredi (14 avril) l'Assistant-secrtaire d'Etat
amricain Roger Noriega. (voir Force / 6)


Page 4


- ~- -- ~







lla iie In l lv v.lll.U AvI. V 111 I oij. 1 | J--.f L-J 1- d 1.. %. ] %J 1 _.J. J--i r J. -8 I


(Pouvoir ... O es
suite de la page 4) O u es
Faute de prendre le taureau par les cornes, on a
recours la gurilla...
Mais Yvon Feuill, president du Snat ou de ce
qu'il en reste, ne semble pas dcid lcher prise.
A moins que le gouvernement envoie la troupe.
Or il le ferait immdiatement s'il en avait le pouvoir ...
En fin de semaine, Grard Latortue a annonc
qu'il exclura Fanmi Lavalas de la
formation du nouveau Conseil
lectoral provisoire (CEP) si l'ex-parti
au pouvoir continue de reporter la
designation de son reprsentant.
Fanmi Lavalas exige la fin
des hostilits contre ses ex-dirigeants
et ses partisans pour participer au
processus lectoral.

C'est l'international
qui donne le ton ...
En guise de rponse, le
gouvernement a communique une
second liste de personnalits Lavalas
frapps d'une interdiction de dpart.
Des secteurs proches du
pouvoir present celui-ci de changer la
formule de composition du CEP pour
en carter le Lavalas. Cette formule est
conforme aux resolutions de l'OEA -
Le Secrtaire
don'tt on n'entend presque plus parler, il est vrai).
Il ne reste que d'attendre.
Cependant, les choses ne semblent pas aller trs
fort non plus pour le Conseil des sages. On le dirait mme
exclu de l'actualit. Aucun des officials trangers de
passage ne lui rend visit. Or c' est l'international qui donne
le ton.
Les 9 sages ambitionnent de remplacer le lgislatif
comme pouvoir de contrle auprs de l'excutif...
Or, de son ct l'administration amricaine a
nomm une quipe de conseillers pour assister aussi le
gouvernement hatien.
Y a-t-il risque de conflict?

Beaucoup de monde sur la touche ...
Les choses ne sont pas plus claires pour l'ex-


D. T .' A CTITAT IT


t le
opposition. La
branch politiqu
le dlai constitute
du rgime prc
n'obtient aucun
De son


d'Etat Colin Po


vrai pouvoir ?
Pour finir, il y a un dicton qui veut qu'un chef de
Convergence Dmocratique, sa principal l'Etat ne gouverne que pendant deux semaines. Aprs quoi,
le, commence par exiger des lections dans il est gouvern...
ionnel, c'est--dire trois mois aprs la chute Que dire alors d'un gouvernement don't le Premier
dent. Mais la demand de convergence ministry et la plupart des titulaires ministriels sont rentrs
cho. directement de l'tranger pour prendre leurs functions.
i ct, le Groupe des organizations de la L'actuel pouvoir semble bloqu ds son entre en
scne et ne se caractriser jusqu'
present que dans la poursuite des
dignitaires du regime prcdent.
Ceci expliquant cela ...
Souvenons nous du Lavalas de
1991 qui avait ferm la totalit des
ministres et botes de l'Etat pour
restructuration. On en tait encore l
quand est survenu le coup d'Etat du 30
septembre ...
Mais Lavalas ne se targuait pas
d'tre un gouvernement de technocrates

Des observateurs ont salu
positivement l'accession d'un tel
gouvernement, en le mettant en parallle
avec le style de pouvoir personnel
pratiqu par un Jean-Bertrand Aristide.
Mais le sentiment est qu'on est
S .tomb dans l'excs contraire. Comme
well au bureau du Prsident Boniface Alexandre toujours en Haiti ...


photo Yonel Louis Mais les grandes chancelleries qui nous
socit civil ("184"), sous la houlette de Andr Apaid gouvernent ne font rien non plus pour nous aider combler
junior, n'est pas parvenu tenir ses promesses envers le vide. Tout au contraire ...
certain partenaires et non des moindres. Nous pensions
aux rebelles et leur chef Guy Philippe, le hros de la Hati en Marche, 17 Avril 2004
manifestation unitaire du 7 mars 2004 clbrant le
renversement du rgime Lavalas. Washington est formel:
pas de place pour les chefs rebelles dans le gouvernement. EDITORIA L
Finalement, le Consensus de transition sign entire
le gouvernement intrimaire et la Plate-forme dmocratique
(Convergence et Groupe des 184) laisse beaucoup de L e te lps
monde sur la touche.
Et dans beaucoup de cas, pour des raisons
indpendantes de la volont des parties, mais par une *
volont suprieure.
D'un extreme l'autre ...


a Jonathan Demme Picture


t h.e
journalist


the
act ivist


tiumanist


"Heart-wrenching."
-Elvis Mitchell, The New York Times

"An intimate and revealing documentary about the
life and work of Haitian journalist JEAN DOMINIQUE
and his journalist wife, MICHELE MONTAS, sublimely
personifies Haiti's continuing struggle for freedom."
-Maria Garcia, Film Journal

"Events in Haiti since the picture was filmed make
it must-see viewing for conceded moviegoers!
[Demme] has a terrific story to tell!"
-David Sterritt, The Christian Science Monitor


"Eye-opening, deeply affecting and especially timely.
I can't get THE AGRONOMIST out of my mind!"
-Joyce R. Kulhawik, Hot Ticket



Genuinely engrossing and exciting!
Dominique.... [is] an unforgettable figure!"
-John Petrakis, Chicago Tribune

th e ORIGINAL SCORE BY WYCLEF JEAN


agronomist



TH!NKFilm
/\ www.theagronomist com HBO/CINEMAX
,I [ tg,4(lnlca estf lico , ".* .. . i


IN THEATERS APRIL 30 SOUTH FLORIDA


Regal South Beach 18, Miami Regal Shadowoods, Boca Raton
AMC Avenlura 24, Miami Regal Boynion 8, Boynion Beach


ReLialDoltRay 18, Del Ray Beach
Sunrise1il Fi Lauderdole


IN THEATERS APRIL 30 BOSTON
toews Copley Place, Bosion Londmnark Embassy, Walhoam
tondmark Kendoll Square, Cambridge


IN THEATERS APRIL 23 NEW YORK CITY AREA
Lincoln Plaza, Manhattan Loews Jersey Gardens, Elizabeth, NJ
Angelika Film Cenier, Monhattan BAM Rose Cinemas, Brooklyn


Jedi21Avil2004


Page 5


1


~A~?I








PRESENCE INTERNATIONAL


Mercredi 21 Avril 2004
Hafiti en Marche Vol. XVIII No. 12


s elrepage)Alliot-Marie announce une aide civil
autorits "mettre en place les a force franaise en Haiti,
conditions d'lections le plus 'Port-au-Pince.
rapidement possible". Paris fournira p ur Hi a l'a m iia Cette visit est la


galement son aide "dans la poursuite de personnel qui va nous aider aussi dans l'valuation des anciens insurgs
ont contribu un certain nombre de trafics", selon le que nous es-sayons d'intgrer dans police".


f o r c e
intrimaire qui
M Alio-Mri e "o i d, ,a comprend
.s environ 4.000
homes don't
2 .' 0 0 0
Amricains et
d a .' un miller de
Franais doit
p M laisser la place
dans le courant
de l'anne
-' une force des
Nations unies.
Mme
P 'Alliot-Marie a
galement
flicit les
soldats franais
pour avoir su
Mme Alliot-Marie en compagnie des commandants du contingent franais de la force "crer des liens
ministry. multinational en Haiti photo AFP de confiance avec la po-pulation" hatienne et
"Nous essaierons galement de leur apporter notre. permis que la situation de stabilise dans le pays.
appui dans les domaines de la reconstruction de la police "Vous avez su tablir des liens de confiance avec
et de la justice, de l'ducation, de la sant et dans des la population. C'est une des caractristiques de l'arme
domaines techniques tels que la reconstruction des routes", franaise de savoir crer ces liens. La proximity est une
a prcis Mme Alliot-Marie. condition essentielle de l'efficacit",'a-t-elle dclar aux
M. Latortue a de son ct prcis que 'la France soldats franais runis au poste de commandement de la


premiere d'un ministry franais depuis le dpart fin fvrier
du president dchu Jean-Bertrand Aristide, et le
dclenchement de l'opration international visant
stabiliser le pays.
La force intrimaire, dploye depuis dbut mars,
est compose d'environ 2.000 Amricains, un miller de
Franais, 600 Canadiens et 400 Chiliens.
Outre les operations communes dj en course, en
Afghanistan et dans les Balkans notamment, c'est la premiere
fois que soldats amricains et franais se retrouvent ensemble
sur le terrain, depuis le refus franais de parti-ciper la guerre
amri-caine.en Irak.
"Vous contribuez redonner des relations entire la
France et les Etats-Unis une image apaise aprs les ten-
sions que nous avons connues, et une image de partenariat
et d'alliance qui existe depuis de longues annes entire nos
deux pays", a dclar Mme Alliot-Marie aux soldats franais.
Pour le gnral Henry Clment-Bolle, commandant
les forces armes aux Antilles, et reprsentant de la France
au sein de la force intrimaire, la presence de celle-ci "a
donn un coup d'arrt l'escalade de la violence Port-au-
Prince et entrain une baisse sensible du niveau d'inscurit"
dans la capital.
Pour autant, a expliqu ce gnral lors d'un point
de situation au ministry, les exactions se poursuivent,
notamment du racket, des pillages et des enlvements.
Le ministry a ensuite rencontr le president
intrimaire Boniface Alexandre au palais prsidentiel avant
de visiter le lyce franais de Port-au-Prince puis de se rendre
en hlicoptre dans le nord du pays o ont t dploys des
militaires franais. (AFP)


La Francophonie veut envoyer des troupes francophones
PORT-AU-PRINCE, 16 Avril L'Organisation Hati, dans le cadre de la nouvelle force des Nations Unies L'annonce en a t faite vendredi Port-au-Prince
international de la Francophonie (OIF) va demander aux qui doit prendre la relve de l'actuelle force multinational par Antonio Mascarenhas Monteiro, ancien president du
Etats membres d'envoyer des contingents francophones en le ler juin prochain. Cap-Vert et envoy special en Haiti du secrtaire gnral
de l'OIF, Abdou.Diouf ..
La force international pour un an ou plus M. Monteiro a indiqu galement.que son
_________- organisation apportait son "plein 'appui'. aux nouvelles
S- a -autorits hatiennes et,allait valuer les besoins, d'Hati et
es Etats- ni n'accepteraent as les secteurs auxquels l'OIF pourrait apporter son aide.
L Il a qualifi de "dialogue fructueux.et instructf"
ses entretiens avec les nouvelles autorits hatiennes
une force de policeavec les rebelled notamment, le Premier ministry Grard Latortue.
(Force ... suite de la page 4) Et ce La dlgation francophone international
Les Etats-Unis ont aussi rejet un plan du Etce processes prendra, je pense, de neuf comprenait notamment don't le snateur Jacques Legendre
gouvernement intrimaire hatien pour incorporer les ex- douze mois. (France), secrtaire gnral parlementaire de l'assemble
rebelles arms dans la force de police. Selon Noriega, la Par ailleurs, le gouvernement hatien a dclar parlementaire de la Francophonie, Yvan Bordeleau, dput
communaut international rpugnerait finance et sonintentiond'incorporerdesrebellesarmsdanslaforce du Qubec et Charles Rizk, reprsentant personnel du
assister techniquement une telle force. de police, soulevant les preoccupations des organizations president libanais Emile Lahoud. (AFP)


Une force international de 3.500 membres et
mandate par l'ONU est arrive en Hati pour restaurer
l'ordre dans les heures qui ont suivi le renversement du
president Jean-Bertrand Aristide le 29 fvrier dernier.
Roger Noriega a dclar que la dure exacte pour
la presence de la force international en Hati doit tre fixe
par le Conseil de scurit de l'ONU et pourrait tre
renouvele.
Je pense que nous avons besoin de maintenir
une presence jusqu' ce que la police haitienne soit
reconstitue et en measure de faire le boulot" a dclar
l'Assistant-secrtaire d'Etat pour l'Amrique latine et la
Caraibe mercredi devant 1' American Enterprise Institute.


de protection des droits numains, que des cnminels ne
viennent s'abriter sous l'uniforme de la police.
Noriega a dit que les futurs membres de la force
de police seraient sujets un examen approfondi pour
savoir s'ils n'ont eu aucune conduite rprhensible dans
le pass.
Cependant, a prcis Noriega, "avoir particip
un group rebelle ne disqualifiera pas automatiquement
une personnel, mais cela ne veut pas dire non plus qu'on
a droit pour cela faire parties de la force de police. "
Les Etats-Unis et la communaut financire ne
supporteraient financirement ni techniquement ce
genre de force de police a dclar Roger Noriega.


Forte augmentation de l'aide

au dveloppement en 2003
(Aide ... suite de la page 2) de dollars et les prts nets de 500 millions de dollars,
dveloppement (APD) en faveur des pays en note l'OCDE.
dveloppement de 3,9 % en terms rels entire 2002 et
2003, a indiqu vendredi 16 avril l'Organisation de LES ETATS-UNIS, PREMIER DONNEUR
cooperation et de dveloppement conomiques (OCDE). D'AIDE EN VOLUME
Ce montant, fourni par les 22 pays occidentaux E E -V m
Les Etats-Unis demeurent le premier donneur
membres du CAD, a atteint 68,5 milliards de dollars en d'aide au monde en volume, suivis du Japon, de la France,
., d'aide au monde en volume, suivis du Japon, de la France,
2003, soit "un montant sans prcdent en valeur relle
de l'Allemagne et du Royaume-Uni. Le Danemark, le
come en valeur nominale, relve l'OCDE. Cela Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvge et la Sude sont
reprsente 0,25 % du revenue national brut (RNB) global m ou s l e ys s, a l' ob .e t
des membres du CAD, contre 0,23 % en 2002 et 0,22 % nanmoins toujours les seuls pays atteindre l'objectif de
en 2001, pursuit le communqu. 0,7 % du RNB prconis par les Nations unies pour 1' APD.
Smentation, soit 2,3 milliards de dollars en Trois autres pays se sont fix une date prcise pour
terms rels, s'explique par une croissance de dos atteindre cet objectif : la Belgique en 2010, l'Irlande en
bilatraux en gnral (2 milliards de dollars) et par le dbut 2007 et la France en 2012, en passant par un objectif
ilatraux en gnrala reconstruction de l'Irak (2 milliards de dollars) et par le dbuintermdiaire de 0,5 % en 2007, rappelle l'OCDE.
de l'aide a la reconstruction de l'Irak (2 milliards de Cette dernire a fourni l'an dernier une
dollars).Cette dernire a fourni l'an dernier une
A l'inverse, les contributions aux fonds contribution reprsentant 0,41 % de son RNB, contre 038
concessionnels multilatraux ont diminu de 1,2 milliard % l'anne prcdente, indique encore l'OCDE


Le Mercosur

discute d'un ventuel

dploiement militaire

en Hati
MONTEVIDEO, 13 Avril (XINHUANET) -
Les pays membres du Mercosur ( March commun de
l'Amrique du Sud) valuent la possibility de dployer une
force spciale de maintien de la paix en Haiti, a annonc
mardi le ministry uruguayen de la Dfense, Yamandu Fau.
Cette dmarche a t initie par les Nations unies, a confi
la press le ministry.
L'ONU a convoqu des reprsentants militaires des pays
membres du Mercosur pour une "consultation" sur un
ventuel dploiement de la mission de paix conjointe en
Hati.
La mission spciale comprendra 5 000 soldats qui
devraient tre dploys en Hati pour un mandate de dix ans,
a ajout M. Fau.

Operation en Hati :

une occasion pour la

France de renouer

avec les Etats-Unis
PORT-AU-PRINCE, 16 Avril L'opration
international en Hati, don't les deux principaux contingents
sont amricain et franais, constitute aussi pour la France
une occasion d'afficher un partenariat sans faille avec les
Etats-Unis. (voir France-USA / 7)


Page 6


1








Jeudi 21 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 12


I P)OT TITOJE


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 19 Avril Il existe aussi des
dictatures de fait, des dictatures virtuelles, ou encore des
dictatures qui s'ignorent ...
On n'avait pas attend les drives de ces dernires
annes, les "chimres" et autres, pour qualifier le pouvoir
Aristide de dictature. Celui-ci a apparu ainsi ds le jour o
il concentrait entire ses mains l'excutif ainsi que la totalit
du lgislatif, outre le judiciaire.
Nous croyons avoir t parmi les premiers crier
au lendemain des lections de mai 2000: Attention! Trop
de pouvoir nuit.
Mais nous tions loin de penser que le prochain
pouvoir serait encore plus alarmant ce niveau ...
En effet, les vainqueurs du 29 fvrier totalisent
presque autant de pouvoir qu'Aristide sinon plus. Ne
trouvons-nous pas unis actuellement: le gouvernement
intrimaire du Premier ministry Grard Latortue, le conseil
des sages qui se rclame comme le remplaant provisoire
du parlement, le judiciaire rduit au seul ministry de la
Justice puisque celui-ci semble jouer la fois le rle de
commissaire du gouvernement et de juge d'instruction ...
Mais fait nouveau, le mme pouvoir content aussi
dans ses rangs les secteurs les plus puissants de la socit
civil (le secteur des affaires et celui des droits de
l'homme), ainsi que les groups mdiatiques locaux les
plus puissants.
Mais ce n'est pas tout car il y a aussi
international, Etats-Unis, France, emboter le pas, ou
donner le la, c'est selon ...
Comment appelleriez-vous un tel pouvoir?
Nous laissons la rponse aux politologues et
constitutionnalistes.
Mais ce n'est toujours pas fini car il faut computer
aussi avec les ex-rebelles et ex-militaires et para-militaires
constituent ce qu'on appellerait la base, ou le back up, ou
le recours muscl en cas de besoin du systme ...
Comment appelleriez-vous un tel pouvoir, une si
large coalition?
Nous croyons pouvoir et devoir (car ce pays est
aussi ntre) crier comme aprs les lgislatives contestes
de mai 2000: Attention! Trop de pouvoir nuit.
On nous rpondra que c'est un simple concours
de circonstances, M. Latortue jure ses grands dieux qu'il
se retirera dans sa maison de retraite ds l'installation d'un


. aI Lmillions ... Autrement dit, sauf si Bush est rlu en


nouveau president le 7 fvrier 2006 ...
Personne n'en doute, mais la question n'est pas
l. Tout le monde sait o est la question et nous n'avons
pas besoin de nous y tendre davantage!
Trop de pouvoir nuit! Et si tout pouvoir rend fou,
sinon aveugle ... trop de pouvoir ne saurait tre plus facile,
ni de tout repos. Voyez comment je choisis bien mes mots.
On march sur des oeufs, ce qui est dj symptomatique
d'un pouvoir trop 'lourd."
Mais qui a le droit d'enlever des vainqueurs le
fruit de leurs efforts, voire de leurs sacrifices?
Que ce soit le pouvoir intrimaire, les parties
politiques de l'opposition, la socit civil organise ou
Groupe des 184, sans oublier les grandes ambassades
trangres qui ont servi de support la lutte anti-Aristide

Mais est-ce que tout cela est bien normal, est-ce
tout fait sain en regard de la dmocratie que nous appelons
tous de nos voeux? Cela ne sent-il pas un peu le systme
parti unique?
On y arrive dans un instant...
Mais pour l'instant, l'attelage semble marcher, le
tout tenir plus ou moins ensemble depuis la signature du
Consensus de transition, fixant un mandate plus clair au
pouvoir intrimaire.
Pas sans quelques grincements. Les non aligns
se dclarant ngligs dans le partage des postes les plus
juteux, les ex-rebelles laisss trop longtemps ronger leurs
freins et qui ne savent plus quel saint se vouer ... Le
Conseil des sages don't on n'entend presque plus parler
sinon que pour rappeler: qui t'a fait prince, et qui t'a fait
roi?
De plus,Aristide est out depuis bientt deux mois,
mais toujours rien ne va plus. Pas d'lectricit, qui pis est
le gouvernement n'ose plus rien promettre, le Premier
ministry parle d'une valuation par l'EDF (Electricit de
France), toutes choses qui ont eu lieu depuis 1986 et mme
plusieurs fois plutt qu'u4e ...
Personne pour renasser les fatras, les diffrents
services se renvoient la balle. I '
L'activit conomique est au point mort.
Le Secrt-aire d'Etat Colin Powell a promise months
et merveilles, sauf qu'il n'y a aucun plan pour augmenter
l'aide bilatrale pour cette priode fiscal, pas plus de $55


Haiti : une occasion pour la France et les USA


(France-USA ... suite de la page 6)
"Vous contribuez redonner des relations entire la
France et les Etats-Unis une image apaise aprs les
tensions que nous avons connues, et une image de
partenariat et d'alliance qui existent depuis de longues
annes entire nos deux pays", a dclar le ministry franais
de la Dfense MichleAlliot-Marie,jeudi lors d'une visit
en Haiti.
Soldats amricains et franais se ctoient sans
difficult depuis des annes dans les Balkans et plus
rcemment en Afghanistan. Et le ministre franais de la
Defense assure que les rcentes tensions diplomatiques
entire Paris et Washington, nes du refus de la France de
participer la guerre amricaine en Irak, n'ont jamais altr
cette collaboration militaire sur le terrain.
Pour autant, les responsables de la Dfense
franaise ne cachaient pas, lors du dplacement du ministry
en Hati jeudi, que l'opration international dans ce pays
reprsente aussi une bonne occasion d'afficher des relations
militaires au beau fixe,'qui plus est dans la sphre
gographique des Etats-Unis.
L'opration en Hati, depuis le 15 mars, comprend
2.000 soldats amricains, un miller de Franais, 600
Canadiens et 400 Chiliens.
Devant les lgionnaires de la 2me compagnie du 3me
rgiment tranger d'infanterie, charges de stabiliser la
situation Gonaves, dans, le nord d'Hati, Mme Alliot-
Marie a qualifi leur tche de "sorte de mission
diplomatique".


"Les relations entire militairc
franais sont donnes en modle et r
excellentes par les autorits civiles et n
pays", a insist le ministry.
De mauvaises conditions mtorologiqu
de rendre visit au contingent franais
Hatien (nord), et au commandant de l'op
amricain Ronald Coleman.
C'est donc lui qui s'est rendu en
Prince, une reception dans la residence
de France, y assurant la press que "cl
forces franaises et amricaines travaille:
exceptionnel".
"Nous avons une longue train
sincrement honor de travailler avec le
ajout en notant qu"'alors qu'approche 1
du 60me anniversaire du
dbarquement (alli en Normandie),
le fait que des forces amricaines et
franaises servent ensemble revt une
importance de plus en plus
significative".
Interrog sur la valeur des
militaires franais, il a assur que 'rien
ne me surprend avec les forces
franaises". "Je n'ai jamais dout que,
lorsque nous avons la chance de
travailler ensemble, nous le faisons de
faon splendide, conclut-il. AFP


es amricains et
econnues comme
militaires des deux

es l'ont empche
stationn Cap
6ration, le gnral

n soire Port-au-
de l'ambassadeur
haque fois que les
nt ensemble, c'est

edition et je suis
s Franais", a-t-il
a date du 6 juin et


novembre.
Quant la ministry franaise de la Dfense
Michle Alliot-Marie, elle a tant promis que c'est en rester
bouche be.
Donc l'international ne tient pas vraiment ses
promesses la coalition.
C'est l un manque gagner important ...
Sans oublier les ex-rebelles qui rechignent jouer
un simple rle de monnaie d'change, de sois belle et tais
toi ...
Or ce n'est l qu'un dbut, car trop de pouvoir
nuit! Qui trop embrasse, mal treint. On a mis vraiment
beaucoup d'lments dans le cocktail. Ti mache a tr piti.
Nanmoins, ce n'est pas la premiere fois qu'on
trouve dans le mme sac, en Hati ou ailleurs dans des pays
en dveloppement: le pouvoir en place, la haute finance et
les grandes ambassades ... N'est-ce pas le cas, par example,
en Afghanistan, en Irak.
Bien entendu, il est plus tonnant d'y trouver aussi
les organizations de defense des droits humans et aussi et
surtout la majority des organes de press.
Mais quoi, ne font-ils pas galement parties des
vainqueurs du 29 fvrier!
Certes, mais gare ce qu'on appelle conflict
d'intrts, on ne saurait servir trop de matres la fois: en
l'occurence l'intrt public et l'intrt politique.
Rcemment le New York Times a cri dans un
editorial: Gare au despotisme! Sur la foi des organizations
internationales des droits humans, Amnesty International,
Human Rights Watch, dnonant les poursuites intensive
menes par le gouvernement Latortue contre les ex-
dirigeants Lavalas, et en mme temps son laxisme vis--
vis de certain violateurs patents circulant librement dans
le pays parce que figurant aussi parmi les vainqueurs du
29 fvrier.
Eh bien, nous croyons nous aussi de notre devoir
de lancer cette mise en garde: gare la dictature!
Troplde pouvoir nuit! Tous ces secteurs, y compris
ceux qui de par leur mission ne devraient point s'y trouver,
trop c'est trop, ce trop plein ne dit rien qui vaille.
Va pour le pouvoir en place, les grands groups
d'affaires et les grandes ambassades ...
Mais pourquoi pensez-vous que le gouvernement
ne se proccupe pas davantage du black-out, jamais on
n'avait vu a depuis le 7 fvrier 1986: sinon parce que la
socit civil est aussi parties prenante officiellement du
pouvoir de l'aprs-29 fvrier ...
A commencer, bien entendu, par les grandes
associations de press. Voici notre press soudain bien
timide...
Et c'est la principal faiblesse de tout pouvoir de
ce genre ... On se crache dans la gueule les uns les autres.
En un mot; on est aux anges. Voil ce qui a emport le
pouvoir, le trop-plein-pouvoir Aristide: l'excs de confiance
en soi ...
Mais personnel n'en est protg. La dictature n'a
pas d'idologie. La dictature c'est d'abord une trop grande
concentration de pouvoir. La dictature c'est la complicit
au pouvoir. Comme disait une chanson des annes yy:
c'est le temps des copains.
Ti barik mayi a papf on pa Contrairement au
(voir Dictature / 8)


Le temps des copains !


Page 7


AVIS MATRIMONIAL
Je, soussign Madame Jaccy Dessources ne Louizena Deguerre, identifie au NIF :
003-238-631-9, Propritaire, demeurant et domicilie Port-au-Prince ayant pour Mes. Joseph
Jean NOELet Jacques EmmanuelAGENOR, dment identifies, patents et imposs aux Nos.003-
584-000-3, H37848 ; 003-358-915-2, 566959,AJE 2025, avec election de domicile en son Cabinet
d'Avocats sis au 217 Rue du Centre, Port-au-Prince, Hati, 1' tage. Avise le public en gnral et
le commerce en particulier que je ne suis plus responsible des actes et actions de mon poux
JACCY DESSOURCES pour injures graves et publiques, et incompatibilit de caractre. Vu
qu'une action en divorce est intente par devant le Tribunal de Premire Instance de Port-au-
Prince depuis deux ans environ.
Pour le Cabinet : Me Jacques E. Agenor
Me. Joseph Jean Noel Avocat
Avocat


UNE BONNE OCCASION
Maison toute neuve louer
Vivi Mitchell, Ption-Ville, Hati
4 chambres coucher
4 toilettes, avec jacouzi dans la chambre principal.
Une "dpendance" pour le personnel
Information, contactez M. ou Mme Noel au numro suivant: 786-356-7297
Ou l'adresse internet suivante:
l-ochard@hotmail.com
Ou Monsieur Raymond en Hati:
(509) 404-9676

Annonce Mortuaire
Nous annonons avec regret le dcs de Monsieur Jean Thlus Roche survenu
le 11 avril 2004 New York.
En cette douloureuse circonstance, nous prsentons nos sincres
condolances: ses enfants Mr Et Mme Tony Roche, Mr et Mme Roland
Roche et famille, Mme Maryse Roche, Mme Jocelyne Roche et famille, Mr et
Mme Serge Nelson Mme ne Ginette Roche et famille, Mme Yolette Apollon
Roche et famille, Mr et Mme Alix Roche.
A ses sours Mme Thrse Torchon Roche et famille, Mme Edith Roche et
famille. Aux families Roche, Smarth, Torchon,Victor, Perdriel, Nelson,
Riboul, Csar, Chry, Apollon, Binette, Nol, Dominique, Vaval, Mathus,
Alcindor, Scutt, Wright, Eliacin, Jules, Bertrand, St Eloi, ainsi qu' tous les
autres parents et amis que ce deuil afflige.
Les funrailles de Monsieur Jean Thlus Roche ont t chantes le samedi 17
avril 2004 (10 heures a.m.) l'glise du Sacr-Coeur de Cambria Heights
New York 115-20, 21me Street.


--- ~


- 1 I- - I -







Page 8 I HAITIFLORIDE I Mercredi 21 Avril 2004
HAITI-FLORIDEHati en Marche Vol. XVIII No. 12


Parlementaires amricains en visit


Le congressman Kendrick Meek (Dmocrate de Floride)
et le PM Latortue photo T. B.-


PORT-AU-PRINCE, 14Avril Ce sont deux
parlementaires amricains qui se trouvaient le mardi
13 avril en Hati ...
Pendant que le snateur dmocrate (nous
prcisons dmocrate) Bill Nelson rencontrait les
officials hatiens la capital, son collgue dmocrate,
le reprsentant Kendrick Meek, tous deux de la
Floride, survolait en hlicoptre plusieurs villes du
nord du pays pour dresser une valuation des besoins
humanitaires.
Le but des deux parlementaires est le mme,
souligne le Miami Herald :-alors que toute l'attention
de leurs compatriotes amricains est porte sur la
guerre en Irak et les squelles des attentats du 11
septembre 2001, faire que la crise en Hati ne soit pas
oublie.
La communaut international doit
apporter les resources pour que Hati puisse
progresser conomiquement et socialement "a dclar
le snateur Bill Nelson mardi Port-au-Prince.
Le nouveau gouvernement a besoin d'aide
dans tous les domaines : la police, les infrastructures,
les soins mdicaux et la sanitation, l'organisation des
lections ", a poursuivi le snateur dmocrate.
La visit des deux parlementaires dmocrates
tait la premiere par aucun membre du congrs


amricain depuis la chute de Jean-Bertrand Aristide le 29
fvrier dernier et l'arrive dans le pays d'une force
multinational de quelque 3.600 hommes amricains,
franais canadiens et chiliens pour stabiliser le pays.
Si nous voulons viter de devoir envoyer une
force multinational tous les cinq ans dans ce pays, eh bien
il faut faire quelque chose aujourd'hui a dclar le
congressman Kendrick Meek, qui aprs visit Fort Libert,
Cap-Hatien et Gonaives, devait rencontrer mardi la
capital des organizations non gouvernementales et des
groups humanitaires.
Le snateur Bill Nelson co-prside avec son
collgue rpublicain Mike DeWine une legislation qui, si
elle est approuve, faciliterait la fabrication de sous-
vtements en Haiti pour les exporter aux Etats-Unis.
A la fois Nelson et Meek ont exprim leur support
pour le dblocage d'une assistance financire de US$400
millions qui avait t dj approuve pour Hati par les
institutions financires internationales mais qui est reste
gele cause de la crise politique.
D'autre part, durant sa rencontre avec le Premier
ministre'hatien Grard Latortue, un resident de Boca Raton
(Floride), le snateur Nelson a propos d'aider trouver
une solution au problme d'lectricit en Haiti.
Le snateur amricain aurait fait tat d'un project
qui ne prendrait pas plus de US$2 millions pour rendre
oprationnelles les centrales lectriques hatiennes.


Port-au-Prin
responsables des ex-reb
a t. reu jeudi par un
Latortue, dans le ca
gouvernement intrim,
armes contre le prsid
A l'occasioi
l'Indpendance le mo
transition Grard Lat(
anciens rebelles qu'il
gouvernement aprs
combatantss de-la lib<
Winter Etienn
sur ces promesses rest
Il a toutefois a
dposer leurs armes le
Paralllement
a pris les armes aux c
de Louis Jodel Chamb
t arrt ce vendredi
dans la region.


Les anciens rebelles inquiets sur leur sort
ce, 16 avril 2004 -(AHP)- Un des Robert Jean contre lequel un mandate avait t le premier considrer les ex-rebelles,
belles des Gonaves,Winmter Etienne, dcern depuis quelque temps est accus d'avoir commis et des violateurs de droits de l'hoinmt
i responsible la Primature, Youri des exactions sur la population, et de responsabilit dans De nombreux autres officie
dre des promesses faites par le des cas de kidnapping et de vols de voitures. ensuite embot le pas don't les parlh
aire aux insurgs qui avaient pris les Dans le Plateau Central, les anciens militaires ont Nelson et Kendrick Mick.
ent Aristide en fvrier dernier, organis ce vendredi une march pour exiger leur Mercredi, c'est le nouvea
n de sa visit dans la Cit de integration dans la police national et protester contre gouvernement intrimaire l'OEA
is dernier, le Premier Ministre de l'invitation qui leur est faite dposer les armes. affirmait que le gouvernement en place
ortue, avait donn l'assurance aux Cette march est parties de leur quarter gnral les rebelles ayant pris les armes en f'
Is allaient jouer un rle dans son Papaye pour aboutir la ville de Hinche. "Je me sentirais gn si j
les avoir considrs comme des Les anciens rebelles qui contrlent le dpartement gouvernement qui serait form avec de
ert". du centre ont dclar n'avoir nullement l'intention de a lanc Duly Brutus.
ne a dclar vouloir des explications dposer leurs armes ni d'intgrer la police national Selon des sources proches dt
es jusqu'ici insatisfaites, puisque, ont-ils dit, la constitution reconnat l'existence ces derniers seraient trs inquiets de la
annonc que ses hommes entendent des forces armes. autorits se prononcer sur leur sort.
18 mai. Entre temps, de plus en plus de voix s'lvent pour Plusieurs d'entre eux ont fa
, au Cap-Hatien, un ex-rebelle qui dnoncer touted tentative d'intgration des ex-rebelles dans avait promise qu'ils joueraient un rle d
5ts des hommes de Guy Philippe et la police national, en dpit des promesses faites par les post-Aristide.
blain contre le president Aristide, a autorits intrimaires. En dbut de semaine, le chef
par le contingent franais dploy Le secrtaire d'Etat amricain Colin Powell a t a pos des questions pour la remise des


de ses hommes. Il rclame leur insertic


comme des "bandits
e".
els amricains ont
ementaires William

u reprsentant du
A Duly Brutus qui
e n'a rien voir avec
vrier dernier.
je reprsentais un
es anciens rebelles",

es anciens insurgs,
lenteur prise par les

it savoir qu'on leur
ans le gouvernement

de l'arme du Nord
armes en possession
on dans la vie civil.


REVUE DE LA SEMAINE


Un laissez-faire svrement
Orlando le 16 avril, 2004 c i p lavalassiennes. Il aprocd la revocation
Le jeudi 22 avril verra la de plus d'une centaine de cadres de
prochaine tentative de l'ONU de trouver crji u -' l'institution policire.
les fonds sollicits pour le gouvernement hatien. Les Tout en apprciant la clrit avec laquelle le
reprsentants des institutions financires et des pays ministry de la justice s'engage prendre ces measures, il y
donateurs seront en Hati pour valuer. de visu la a nanmoins l'action judiciaire qui devrait tre mise en
problmatique du moment, se mettre face--face avec les movement particulirement contre les cadres renvoys de
nouveaux gouvernants et dcider avec eux quoi faire pour la police, pour violation de la dontologie de l'institution.
sortir le pays de l'anarchie, de l'inscurit et de la misre. Ces cadres ont t rvoqus pour causes, et ne peuvent en
Cependant dans l'opinion publique en gnral, ce qui aucun cas chapper leur responsabilit. N'ayant bnfici
apparat la surface donne l'impression que le d'aucun pardon, les accuss devraient tre traduits
gouvernement a des difficults dmarrer et encore moins automatiquement par-devant la justice. Il parat que le
atteindre une vitesse de croisire comfortable, qui inspire ministry n'est pas encore prt franchir ce seuil.
confiance. Exceptionnellement, le dpartement de la justice Rvocations spectaculaires, c'est vrai, mais qui sous-tend
semble vouloir faire des bouches doubles. Il a dress une une impunit scandaleuse.
second liste d'interdiction de dpart contre des autorits Ces measures d'interdiction de dpart et de
rvocation sont prises et excutes en chambre par
l'mission de documents, suivie d'aucune action. Il y a
Le tem ps des copains aujourd'hui un impratif pour ce pouvoir de mettre fin la
(Dictature ... suite de la page 7) dliquescence tatique en rtablissant l'autorit de l'tat.
pouvoir Aristide qui, lui, n'avait cess de courtiser les Ce gouvernement se doit de manifester ostensiblement la
mdias, malgr les coups de boutoir que ceux-ci lui volont politique de rendre justice, d'imposer le respect
assnaient. Mais aujourd'hui, mme les communiqus du de l'ordre et de la loi et par surcrot la protection des vies
gouvernement qui se font dsirer. et des biens de tous les citoyens sur tout le territoire. Il y a
Qui n'est pas avec nous est contre nous! dans ce domaine d'autres initiatives qui doivent tre prises
Et ce mot d'ordre semble suivi par tout le monde, simultanment, tel l'tablissement de bureaux, travers le
toutes les composantes du systme indistinctement, pays et particulirement dans le milieu rural, destins
Mais, en vrit, je vous le dis, bonnes gens prenez recevoir les plaintes et dpositions de citoyens qui ont t
garde: trop de pouvoir nuit. Il y a dictature et dictature, il y victims d'abus, d'actes d'agression, d'enlvement et de
a aussi des dictatures qui s'ignorent ... meurtre.
De toutes faons, la lutte de miel ne dure qu'un Cette measure devra tre prise et mise execution
temps, immdiatement, non-seulement pour pouvoir rendre justice
qui justice est due, mais de plus et surtout pour mettre fin
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince aux exactions commises contre des citoyens presque partout


Le Front de resistance

veut remettre des

armes le 18 mai
PORT-AU-PRINCE, 16 mai (AFP) Le Front de
resistance, le movement bas aux Gonaives (nord) qui avait
lanc une insurrection anne contre l'ancien president Jean
Bertrand Aristide dbut fvrier, veut remettre ses armes aux
autorits le 18 mai prochain, a annonc vendredi un de ses
dirigeants, Winter Etienne.
"Cette remise se fera sans condition" a prcis
l'AFP M. Etienne. "Quinze armes avaient dj t remises
(aux autorits) en mars dernier lors de la visit du Premier
ministry Grard Latortue aux Gonaves, quatre autres ont
t saisies la semaine dernire par la force multinational
et la police aux Gonaives et 21 autres seront remises le 18
mai lors d'une crmonie dans la ville", a ajout M. Etienne.
Il a galement indiqu que 156 plaintes manant
d'habitants des Gonafves faisant tat de violations des droits
de l'Homme ou de meurtres commis par des partisans du
president Aristide avaient t enregistres par le Front et
seraient ultrieuremnt transmises la Justice, ds qu'elle
fonctionnerait nouveau normalement dans la ville.

dans les provinces, comme la capital. Il y va du devoir
et de l'image de marque du gouvernement de transition de
rendre justice et empcher le pays, une fois de plus, de
rtrograder pour retomber dans le cycle infernal de la
vengeance, le dchoucage. Ce laissez-faire qui svit jusqu'
present est svrement critiqu par la communaut
international, dans tous les mdias et par toutes les
organizations de defense des droits humans, travers des
rapports accablants.
Le monde civilis nous observe. Et attend mieux,
particulirement d'un gouvernement de technocrates. On
est en droit d'esprer d'eux un comportement plus civilis
(voir Laissez-faire / 9)







Jeudi 21 Avril 2004
Hat,, en r-,a \li. 1 VTTTT VIIIN. 11


Il A ITI F RA MflflPHPONTIP


Page 9


tiau .. via.rc vo. Av 111 oI I.l i- I l m1m.m.mm .i a l *l l

Une dlgation de I'OIF estime les conditions runies

pour l'organisation prochaine d'lections en Hafti


Port-au-Prince, 16 avril
2004 -(AHP)- Une dlgation de l'Organisation


La dlgation de la Francophonie reue par le Ministre i
photo Georges Dup


International de la Francophonie (OIF), a mis fin ce
vendredi une visit de trois jours en Hati.
Cette
T mission de l'OIF
qui tait conduite
S par Antonio
a Mascarenhas
Monteino, un
ancient president
du Cap-Vert, a
inscrit cette visit
Sdans le cadre de
son appui aux
autorits
int rimaires
hatiennes.
La dl-
gation a rencontr
des responsables
du gouvernement
Latortue, des
_-dirigeants departis
politiques et des
des affaires trangresYvon Simon personnalits de la


Un


laissez-faire svreme


(suite de la page 8)
que celui des lavalassiens. S'ils veulent gagner le respect
de la nation et de ceux qui les observent, ils sont obligs
d'abandonner la voie traditionnelle du laissez-faire et de
la vengeance, pour celle de la responsabilit et de la justice.
Certes, le rflexe natural de vouloir rendre la
rciprocit majore (" pour une dent la mchoire, pour un
oeil la tte ") est difficile contrler, compete tenu de
l'intensit de la misre, de la repression et de la souffrance
don't le people a t victim, pendant trop longtemps. Mais
attention, avec des technocrates au pouvoir, le nivellement
par, le bas et la permissivit des bas instincts est
incomprehensible. Les prtextes accepts par la
communaut international, sous Aristide, pour justifier la
violence bestiale de ses chimres, ne sont plus de mise.
Vivre au niveau du plus petit commun dnominateur,
comme on lefaisait avant sous le rgime lavalas, n'est plus
acceptable. Il faut'relever la barre. Cela va de soi, qu'il
faut mettre fin au plus tt cette atmosphere d'anarchie
qui est un handicap svre la construction de l'tat de
droit.
Certes, les insurgs arms ont promise de dposer
leurs armes le 18 mai. Il n'est que d'attendre. Mais qu'en
est-il des rebelles arms qui persistent garder leurs armes,
alors qu'ils avaient promise de les dposer aussitt
qu'Aristide serait parti ? Les insurgs des Gonaves sont
rests dans leur patelin. Tel n'est pas le cas pour les rebelles
arms qui circulent travers le pays et qui sment la terreur.
Il y a partout dans le Nord, le Nord Est et Nord Ouest des
plaintes venant mme des troupes multinationales. Ils sont
intervenus pour intimider des ouvriers syndiqus de la zone
franche de Maribahoux etc. La police avec moins de 50%
du contingent, passant de 5,000 2,000 hommes, est
srieusement handicape. Les rebelles, comblant ce vide,
s'imposent par la force, mais pas pour le maintien du
respect, de l'ordre et de la loi.
Pas tonnant alors que l'ONU n'ait reu qu'un
cinquime des fonds qu'elle rclame pour Hati. Au dbut
de mars la reunion de la Banque Mondiale, Washington,
sur 35 millions de dollars rclams pour aider Hati sortir


du gouffre, on n'en a reu que sept, a indiqu
parole du Bureau de la coordination des
humanitaires, Elizabeth Byrs.
Ce que ces donneurs d'aide rptent con
"Hati n'est pas prt abandonner ses vielles
de violence ". On avait cru qu'avec le dpart d'.
l'tablissement de ce nouveau gouvernement de
on aurait pu constater la manifestation d'un
politique qui tend vers un changement de culture
Le besoin d'extirper la violence de la politique
exercise en Hati, est obligatoire et incontour
dclarations et les discours prononcs propos
d'Hati particulirement par les autorits
militaires et civiles internationales, insistent
constamment sur la ncessit de se dbarrasser
de la violence et surtout de ne pas intgrer les
rebelles arms dans le corps de police, ni les
insurgs arms dans le gouvernement.
L'ambassadeur Roger Noriega l'a
ritr mercredi dans son discours
l'American Enterprises Institute :
" L'intgration des rebelles dans le corps de
police, aura pour consequence le refus de
prter main forte financirement Haiti qui
est aujourd'hui plus que jamais dans le
besoin.
C'est quotidiennement que les
agencies de press, les journaux, les
organizations de defense des droits humans
et de liberts individuelles, numrent et
rapportent les cas de violations post-Aristide.
Les prises de positions ambivalentes envers
certain groups arms, c'est ce qui alimente
ce martlement journalier des mdias, qui
obligent les autorits internationales insisted
sur la ncessit d'viter leur integration dans
le pouvoir, qui sont l'origine de l'inquitude
et de l'hsitation des institutions financires
et des bailleurs de fonds.


le porte-
s affaires

istamment,
habitudes
Aristide et
transition,
ie volont
c politique.
e et de son
unable. Les


nt critiqu
La politique du marronage est une habitude qui
est difficile perdre, c'est vrai. Mais, dans la situation
actuelle, le pays ayant perdu totalement son autonomie,
on n'a plus les moyens de cette politique. On vient d'en
avoir l'vidence avec le renversement du gouvernement
d'Aristide. Le marronage qui n'est autre que l'imbrication
de la politique de l'inertie et du fait accompli, vient de
subir un chec incontestable. Le gouvernement doit .
comprendre que sa presence aujourd'hui au pouvoir est
indubitablement la consequence de cet chec et qu'il ne
(voir Laissez-faire / 10)


ERW FINANCIAL GROUP
Licensed Mortgage Brokers and Lenders


Eske ou janm made tt ou

Est-ce mwen ta kapab viv sa yo rele Rv Amerikin-an ?

Kite ERW Financial ede ou f rv sa-a vin-n on reyalite.

ESTIMASYON GRATIS AK REKLAM SA-A !
( yap ba ou kredi l ou f closing la )

Yap prete ou kb menm si ou gen move
kredi oswa ou san kredi.

Ou pa bezwen peye pou f aplikasyon!

Nou pap verifye sal-ou oswa sa ou posede !

Nou ofri pi bon inter ak anpil lt chwa !

Nou afilye ak pi bon institisyon ki prete lajan!

Washington Mutual, Bak of America, Countrywide,
Wells Fargo
Ak anpil lt ank

Rele nou jody-a e ouap gen kay ou demin !
305 865-6588
305 865- 6510

vww.erwfinancial.com

3559 Biscayne Blvd Suite # 487
Miami, Florida


_. CITY OF MIAMI

Komite Kobdinasyon Miami ak South Florida pou selebrasyon Bisantn
Repiblik Dayiti ( Haiti Bicentennial Committee)
( Premye Janvye 1804- Premye Janvier 2004)


Tanpri pran nt ke Komite Kodinasyon nan Miami ak South Florida pou
Selebrasyon Bisantn Repiblik Dayiti ap gen pwochen mitinn li Lendi 26 Avril 2004,
6 z nan asw nan City of Miami Police North Station, ki nan 1000 NW 62nd Street,
Miami, Florida.

Priscilla A. Thompson
(Ad #14786) City Clerk


socit civil.
Le chef de la dlgation a estim que les conditions
sont runies pour la ralisation d'lections dans le pays
pour permettre, a-t-il dit, Hati de se placer sur la liste
des pays dmocratiques. '.
Antonio Mascarenhas Monteino, a exprim le
souhait que les dirigeants des parties politiques collaborent
avec le gouvernement intrimaire en vue de soulager les
souffrances de la population.
Il a demand aux nouvelles autorits de prendre
des dispositions pour que les prochaines joutes lectorales
soient crdibles, honnmtes et dmocratiques.
Par ailleurs, Antonio Mascarenhas Monteino a
annonc que son organisation va envoyer des soldats en
Hati via la mission des Nations Unies qui doit bientt
remplacer la force multinational dominant amricaine
et franaise dploye dans le pays.
Il a estim que la presence des soldats
francophones dans le pays facilitera la communication entire
les hatiens et les autres soldats de la mission des Nations
Unies.
Selon lui, la communaut international a la
volont d'aider Hati et les hatiens ne doivent pas laisser
passer cette chance, a-t-il dit.






Page 10 I


ARTS & POLITIOUE


Mercredi 21 Avril 2004
Hafti en Marche Vol. XVIII No. 12


documentaire
WASHINGTON, 13 Avril La chane de tlvision
cble amricaine HBO a diffus mercredi une nouvelle
version du documentaire ralis par Oliver Stone sur le
chef de l'Etat cubain FidelCastro, dprogramm l'an
dernier en raison d'une vague de repression contre les
dissidents.
"Looking for Fidel" ("En cherchant Fidel') est une
nouvelle version du film"Comandante", projet au festival
de cinma de Sundance (Etats-Unis), o il avait t jug
complaisant envers Fidel Castro, et diffus fin mars la
tlvision canadienne.
La nouvelle version est "trs complete", a assur
une porte-parole de HBO, Lena Iny. "A l'origine, ce devait
just tre une remise jour de 10 minutes (du film
"Comandante"), mais finalement Stone est revenue avec 30
heures" de matire nouvelle, la suite de nouveaux
entretiens avec Fidel Castro, a-t-elle expliqu.
"Il a pu poser des questions sur les dissidents, la
repression, et je trouve qu'il l'a plutt bien mis l'preuve",
a ajout Mme Iny.
Des anticastristes continent cependant
reprocher au film, de moins d'une heure, de ne pas assez


LAISSEZ-FAIRE !


(suite de la page 9)
peut plus, par rflexe, poursuivre dans la mme voie. Croire
que l'tranger n'y comprend rien n'est pas ncessairement
vident, ni la bonne attitude. Comprendre les exigences de
ce qu'il faut faire pour tablir les priorits, harmoniser les
relations d'intrts sectoriels nationaux et internationaux,
pour s'insrer sans heurt dans le cadre regional et avancer
dans la bonne direction, voil ce qui doit sous-tendre toutes
les decisions.
Cette ambivalence envers les rebelles arms, qui
les laisse flotter dans l'incertitude, leur donnant de faux
espoirs, sachant que les pays tuteurs se sont dj prononcs
publiquement sur ce qu'ils n'accepteront pas, tend crer
plus de frustration, aussi bien chez les rebelles, que dans
le milieu international. Ce qui parmi les rebelles exigent la
rorganisation de l'arme, pour s'y insrer, maintiendront
leurs armes jusqu' ce qu'un gouvernement


000


constitutionnellement lu soit install. En d'autres terms,
ils maintiendront leurs armes jusqu'en 2006, et peut-tre
au-del.
Entre-temps les bailleurs de fonds continent
s'inquiter de la situation de violence et de l'instabilit
social, politique et conomique en devenant de plus en
plus rticents. Il devient impratif pour ce gouvernement
de manifester ostensiblement sa .volont politique de
rtablir l'autorit de l'Etat. C'est l'effondrement de.
l'autorit de l'Etat qui a caus les dboires, puis le
renversement du rgime lavalas. La rencontre qui aura lieu
cette semaine, le jeudi 22 avril, va pivoter principalement
autour de la stabilisation de la situation, qui pas e
obligatoirement par le dsarmement gnral. Ce n'est pas
pour rien que la presence des troupes multinationales est
prolonge de 3 12 mois.


La Croisire

2004 toujours


d'Oliver Stone
voquer les violations des droits de l'Homme commises
Cuba, et d'offrir une tribune privilgie au chef de l'Etat
cubain. Je ne suis pas prt satisfaire Bush", dclare
notamment Fidel Castro, sans remords pour l'incarcration
l'an dernier de 75 dissidents qu'il accuse d'tre des
mercenaires la solde des Etats-Unis.
Un autre plan du film montre Fidel Castro torse
nu, reli un moniteur cardiaque, tandis qu'un mdecin le
dclare aussi en forme qu'un trentenaire.
Oliver Stone, ralisateur notamment de "JFK",
"Platoon" et "Salvador", a expliqu qu'il avait voulu
dresser un portrait human de Fidel Castro, au pouvoir
depuis 1959.
Selon HBO, le film offre "un regard rare, honnte,
proche" de Castro, voquant sa vie amoureuse, son amiti
avec le gurillero argentin Ernesto "Che" Guevara, ou
encore la crise des missiles de 1.962.
Oliver Stone a interview Fidel Castro pendant
trois jours en fvrier 2002. Il est retourn Cuba en mai
2003, aprs une vague de repression, pour de nouveaux
entretiens avec le chef de l'Etat, ainsi qu'avec des
dissidents. (AFP)


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004
.. ,. -.. T. .. '.^- r .y/, /rf

I5 : .J,
5W, ,,-E,,,:AKS!-
____..._j


T-VICE


MAXI SOUND
305-895-8006


MAXI SOUND

Dixie Highway

_ __ Miami, FI 33161

MANIAK Full Power DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous


"Looking for Fidel" un film-


I -- -- L- -- - I- - ~ -


2


maintenue du 14

au 19 aot
Port-au-Prince, 16 avril
2004 -(AHP)- Le directeur excutif du Centre
Amricain des Droits Constitutionnels, Ron Daniels, a fait
savoir vendredi que la croisire dans les Carabes prvue
dans le cadre du bicentenaire de l'indpendance d'Hati
est maintenue, en dpit d'un changement de gouvernement.
Le responsible de "Haiti Project Support" qui se
trouve actuellement Port-au-prince, a confirm l'arrive,
le 19 aot du bateau de croisire de la Royal Caribbean
International.
II a fait savoir que de nombreuses personnel ont
exprim des rticences participer au project en raison de
la situation d'Hati.
Toutefois, la croisire laissera les Etats-Unis le
14 aot avec 500 personnel don't des clbrits comme le
clbre acteur afro-amricain Dany Glover, pour arriver
en Hati autour du 19 aot, priode marquant la
commmoration du soulvement gnral des esclaves au
Bois-Caman, a indiqu Ron Daniels.
La croisire fera escale dans plusieurs les de la
Carabe don't les Bahamas. Des festivals y seront organiss
avec des groups musicaux venant de plusieurs pays.
Les groups Strings et Bouckman Exprience
participeront au grand festival prvu Port-au-Prince, a -
t-il soulign.
Ron Daniels qui remercie l'ancien ministry Leslie
Voltaire pour avoir t l'un des artisans de ce project, a
dclar regretter que ce dernier ne pourra participer comne
il le souhaite cette activity, en raison de la measure
d'interdiction de dpart prise son encontre.
Le directeur du project a exprim le souhait que
cette croisire permette de projeter une autre image d'Hati.
"A HAUTE VOIX"
la chronique lihttuire de
DONMINIQUE BATRAVTLLE
Mlodie Matin 7 10 AMI
NIMELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince., liti







Jeudi 21 Avril 2004 DES ELE CTION MO EEPage Il
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 12. DES ELECTIONS MODELEa

Afrique du Sud: second mandate
PRETORIA, 18 Avril Le (IFP) qui pursuit son dclin dans son fief
Congrs national africain (ANC), au pt historique avec 36,8% des votes.
pouvoir depuis 1994, a remport o u r Au vu des rsultats, plusieurs
69,68% des suffrages dm lors des dsormais partenaire de l'ANC, se voit menac d'extinction scenarios de coalition alliant des micro-partis voire une
troisiml, aessurant au prslectionst Thabo Mbeki un dmocratiques sud-africaines du 14 xime politique avec 1,65% des voix, une chute de plus de 18 nouvelle forme de cohabitation entire IFP et ANC taient
mandate, asselon les chiffres officiels dent la Commission points par rapport 1994. Le Mouvement dmocratique voqus par les analysts. Ces lections, qui se sont
mandate, selon les chiffres offices de la Commissio uni (UDM, cr en 1997) obtient 2,28% des voix, devanant droules sans incidents ni contestations, ont dmontr,
lectorale indpendante rendus publics samedi. selon la nresse et l'ensemble des nartis, la maturity de la


Le vote de Nelson Mandela photo AFP
Le movement historique de la lutte anti-
apartheid avait recueilli 66,4% des suffrages aux
lections de 1999 et 62,6% lors du premier scrutiny
multiracial de 1994. Thabo Mbeki, don't le parti a
clbr la victoire ds vendredi soir
Johannesburg, s'est engag ne pas dcevoir "le
soutien et la confiance crasante du people
d'Afrique du Sud".
"C'est un trs bon rsultat, et c'est aussi
un dfi pour I'ANC qui a un devoir, un devoir
absolu, de mener bien tout ce sur ce quoi il s'est
engag", a dclar le chef de l'Etat qui doit tre
rlu par la nouvelle Assemble national le 23
avril. Le taux de participation s'est lev
76,73%, en recul par rapport aux 89% de 1999.
Selon les rsultats officials, l'Alliance
dmocratique (DA, droite librale) conforte sa
place de premier parti d'opposition avec 1237%
des voix, contre 9,5% en 1999.
Le Parti de la Libert Inkatha (IFP,
dominant zouloue) de Mangosuthu Buthelezi
demeure le troisime parti au niveau national mais
pursuit son dclin avec 6,97% des voix, contre
8,5% il y a cinq ans. Le Nouveau Parti National
(NNP), hritier du parti de l'apartheid mais


SANTE

La coloscopie

virtuelle remise

en question
CHICAGO, 14 Avril La coloscopie
virtuelle, une nouvelle technique mdicale qui
permet aux mdecins de dcouvrir des tumeurs
du clon grce des images de synthse, serait
moins fiable que prvu et loin d'tre utilise pour
un dpistage de masse, selon une tude publie
mercredi dans le journal de l'Association
mdicale amricaine.
Moins invasive que la coloscopie
traditionnelle, qui consiste introduire un tube
flexible dans l'intestin par l'orifice anal, la
coloscopie virtuelle ne ncessite l'introduction
dans le rectum que d'un petit cathter, pour qu'un
scanner produise des images en trois dimensions
du clon.
L'engouement suscit pourrait toutefois
retomber: une tude portant sur 600 personnel et
mene dans neuf cliniques importantes fait
apparatre que la fiabilit de cet examen varie de
faon important, selon la formation du mdecin
et la mthode applique.
En pratique, les personnel ont bnfici
d'une coloscopie virtuelle subie le mme jour
qu'une coloscopie classique, une double lecture
qui a permis de compare les rsultats obtenus.
La mthode virtuelle a permis de dtecter
(voir Sant / 12)


les Dmocrates ind-
pendants (ID), nouveaux
venus sur la scne politique,
qui recueillent 1,73%.
Au niveau
provincial, I'ANC a aussi
renforc son emprise en
augmentant ses scores dans
1 ensemble des neuf
provinces sud-africaines. Le
parti au pouvoir n'a
cependant pas russi son pari
d'obtenir la majority absolue
dans les deux provinces
chappant son contrle, le
Cap Occidental (sud-ouest)
et le KwaZulu-Natal (est).
Dans le KwaZulu-Natal, il
arrive largement en tte avec
46,9% des voix devant le
,tid; ei1 2 ]h rt Inlath


jeune dmocratie sud-africaine.

Afrique du Sud:

Les Blancs cherchent

leur place dans la

nation arc-en-ciel
Les Sud-Africains se rendent aux urnes pour
les troisimes lections gnrales multiraciales de leur
histoire. L'issue du scrutiny ne fait pas de doute. L'ANC
sortira largement vainqueur et Thabo Mbeki se verra
confier un second mandate la tte du pays. Un pays
qui fait le bilan de dix ans de dmocratie multiracial.
Aujourd'hui, ce sont les Blancs qui s'interrogent sur
leur rle et leur place au sein de la nation arc-en-ciel.
De notre correspondante en Afrique du Sud
Stphanie SAVARIAUD (AFP)
(voir Afrique du sud /15)
-------------------------'N


DUTCI4 CARIDOBEAN AIRLIRES


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES

#l it ______,____IL#]__"_____


ranIi ae ia iiucruc iiiKauia 1 -






Page 12


I SANTE & PREVENTION


La coloscopie virtuelle remise
(Sant ... suite de la page 11) pourrait se rvler efficace misee entire
55% des patients prsentant au moins en les mains d'experts, il reste prouver
une possible tumeur prcancreuse qu'elle puisse avoir une pratique
(polype) de 10mm de diamtre au moins, contre 100% avec mdicale quotidienne", a dclare 1 'quipe conduite par le
la mthode traditionnelle. Pour les tumeurs de plus petit Dr Peter Cotton, gastroentrologue de l'universit mdicale
diamtre, de 6mm de diamtre au moins, le rsultat tait de Caroline du Sud.
encore plus mauvais: 39% pour la coloscopie virtuelle, Le Dr Cotton estime cependant que les mdecins
contre 99% pour la coloscopie classique. Au total, un cancer ne devraient pas renoncer la coloscopie virtuelle. "Dans
a t retrouv chez huit patients, six d'entre eux seulement, cinq ans, avec plus d'informatique, une meilleure formation
ayant t dpists par et peut-tre des ordinateurs plus intelligent, cela deviendra
coloscopie virtuelle. une technique de routine", soutient le chercheur.
En dcembre dernier, un rapport soulignait le Pour participer l'tude, les radiologues devaient
srieux et l'exactitude de la coloscopie virtuelle. Mais, avoir dj ralis au moins 10 coloscopies virtuelles. Seul
selon les auteurs du travail prsent mercredi, les rsultats un des centres avait une experience suffisante, ce qui lui a
taient largement bass sur ceux manant d'un seul hpital, permis d'obtenir les meilleurs rsultats, soit la dtection
sans prendre en compete les conditions plus gnrales de 82% des patients ayant au moins un des plus petits
d'application de cette technique. polypes. Les huits autres centres en avaient dtect 24%
Le responsible de l'quipe de recherche a qualifi en moyenne.
cette nouvelle experience de "seau d'eau glace" lanc au Le cancer du clon tue 60.000 personnel chaque
nez et la face de la coloscopie virtuelle. Si cette technique anne aux Etats-Unis, ce qui en fait le deuxime cancer le


Mercredi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 12


MIAMI-DADE

REYINYON PIBLIK

Komite Gouvnan ganizasyon Planifikasyon Metwopolitn (MPO) Zn Iben Miami an
pral f yon reyinyon piblik jou Jedi 27 Me 2004 a 2:00 p.m. nan Sal Asanble Komisyon
Konte an nan Stephen P. Clark Center, 111 NW First Street, Miami, Florid. Reyinyon sa
a se pou jwenn apwobasyon pou:
1. PROGRAM AMELYORASYON TRANSPTASYON
(TIP) ANE FISKAL 2005-2009
TIP lan detaye nan yon sl dokiman or travay tout amelyorasyon nan transpo nan zon
metwopl la pou pwochen senk an yo. Enkli nan pwochen senkan sa a genyen ansanm
tout resous lajan, apepr $7 milya pou amelyorasyon yo, Federal, Eta ak lokal.
2. DETMINASYON SOU BAZKONFM POU KALITE
LZ TIP AF 2005-2009
Detminasyon Sou Baz Konfm Pou Kalite Lz TIP Ane Fiskal 2005-2009 demontre
ke l amelyorasyon yo ki nan TIP Ane Fiskal 2005-2009 mete sou plas sa pral kontribye
a rediksyon nan to echapman anyl yo epi sa va konfmeman ak estanda etabli pa
"National Ambient Air Quality Standards (NAAQS)".
3. PROGRAM PLANIFIKASYON INIFYE TRAVO YO
(UPWP) AF 2005
MPO konpile UPWP an anylman. UPWP dekri etid teknik ak aktivite ki konsne koze
sa yo ke MPO pral mennen pou sipte plan transptasyon yo, program ak pwoj yo.
4. AMANNMAN PROGRAM AMELYORASYON
TRANSPTASYON (TIP) AF 2004
Amannman sa a ke yo f nan TIP AF 2004 la enkli ladan li $990,029 ak $371,261 de
Seksyon 5309 "Federal Transit Administration (FTA)" pou finanse pon pou moun a pye
"South Miami Pedestrian overpass" ak "Northeast Miami-Dade Passenger Center
projects".
Yo envite tout moun ki enterese yo vin nan reyinyon sa a. Pou jwenn kopi UPWP, TIP
yo akloswa plis enfmasyon, tanpri kontakte sekretarya MPO an nan, Stephen P. Clark
Center, 111 N.W. First Street, Suite 910, Miami, Florid 33128, telefn: (305) 375-4507;
e-mail: mpo()miamidade.gov sit wb www.miamidade.gov/mpo. Se Iwa Konte Miami-
Dade pou li konfme li a tout rgleman etabli pa lwa sou enfim "American with Disability
Act". Pou yon entprt pou moun soud, tanpri rele omwen senk jou davans.
Pwosesis patisipasyon piblik sa a ft pa Miami Dade Transit (MDT) nan bi pou
ranpli kondisyon poze pa Federal Transit Administration (FTA) epi program
pwoj yo (POP).
Fi


SAMDI 24 APRIL Pwodui chimik tankou penti aluil, mineral spirits, pwodui pou
netwaye pisin, ensektisid, pwodui pou touye move zb epi
2004, 8:30 a.m. lot kalite pwodui chimik nou svi rakay nou ka kreye gwo
pou 4 p.m. pwoblm pou anviwonman an si nou jeteyo nenpotjan ak
nenpt kote. Pou evite sa, rezidan Miami-Dade County gen
Lapli oubyen soley dwa pote jiska 50 liv pwodui chimik sa yo nan program
nan twa kote say espesyal ranmasaj pwodui chimik adomisil la. N'ap resikle,
oubyen jete pwodui chimik sa yo nan yon fason ki pa dan-
y- jere epi ki gratis (BIZNIS PA LADAN). Men kouman pou nou
South Dade prepare pou ranmasaj pwodui chimik adomisil la:
Government Center Kite chak produi nan veso (bwat, mamit, sache oubyen
Northeast Parking Lot bouty) li te vin depi le nou te achte I la. Pa bliye mete
10720 S.W. 211 Street etikt sou li pou idantifye ki kalite pwodui
Fk veso yo byen bouche. Si veso a ap
Florida degoute, mete pwodui a
International nan yon lt veso ki pi go --
University epi metejounal ladan pou
absbe pwodui a.
North Campus Mete tout veso ki gen
3000 N.E. 151 Street, pwodui chimik yo nan
Parking Lot # 7 yon bwat oubyen yon -
ks byen solid,epi K^.
(Enter at Biscayne and plase yo lwen kote
N.E. 151 Street) moun chita.
Nou pa aksepte ni
Permanent Home materyl eksplozif ki
Chemical Collection ka sote, ni materyl ki ri5
Chemical Collection gen reyon radyoactif,
Center ni vye dech ki gen
8831 N.W. 58 Street enfeksyon ladan yo. ,
(8:30 a.m. to 5 p.m.) dwntiale a0 fatra
nmal depi li byen
seche. Pou f yon. '
penti alo seche vit,
ID E IAM-FI mete ladan sab
D m oubyen journal pou
'"'MAA a EENTabsobe likid yo.


Nou aksepte tout kalite apary elektwonik
tankou konpit ak tout materyl ki genyen
nan konpit, televizyon, video, radyo-
kominikasyon, telefn selil etc.


#E KISKEYA EXPRESS

5& | L'Esprit d'quipe avec notre communaut
Visitez nous au

MULTItANSFER 7921 N.E. 2 me Avenue
Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393

Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


I


MINISTER DU COMMERCE
ATELIER DE REFLEXION
: PARTENARIAT PRIVE/
PUBLIC POUR LA
RELIANCE DES AFFAIRES
Le Ministre du Commerce, de l'Industrie et du
Tourisme' a organis cette semaine un atelier de rflexion :
" Partenariat public/priv pour la reliance des affaires en
Hati ", qui s'est tenu Moulin Sur Mer les 15 et 16 avril.
Pour raliser cet atelier, l'Association Hatienne des
conomistes, Competitive Intelligence Management et
Jeune Ayiti se sont adjointes pour atteindre les objectifs
suivants :
S. Amliorer l'environnement des affairs
SFaciliter la cration et le dveloppement des
entreprises ; (voir Sminaire / 14)
plus mortel dans ce pays. La dtection des tumeurs
prcancreuses (polypes) et leur ablation chirurgicale
permet de prvenir l'apparition de mtastases et d'viter
des morts. AP






Mercredi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol XVI111No 12


Page 13


I Petites annonces I


C Coiffeur ]

Etiquette Unisex
Barber and Beauty
Salon
15456 West Dixie
Highway
Miami
305-940-9070

Jean Wood Julien
Propritaire.
( plus de 30 ans
d'exprience)

Toutes les coupes
modernes.
Un salon trs
l'avant-garde..
Vous garez votre
voiture en toute
scurit...
Original Barber
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tel.: 561-243-1039
Beeper: 524-0086

Charlemagne
Propritaire
Un coiffeur don't la
reputation n'est plus
faire.
Apportez votre
modle de coupe et
vous tes sr que
nous pourrons la
raliser sans aucun
problme
For immediate release
Haitian-Americans United
Inc.(HAU)
Haitian Unity Parade
Contact: Eno Mondesir,
617-298-2976
The Haitian-Americans
United, Inc. is pleased to
invite the general audience
to participate in a series of
events organized to
celebrate Haitian Heritage
Month in Massachusetts.
HAU and its partner
organizations continue to
focus on "Unity" as a
central theme for this year,
while evoking the spirit and
the determination of the
ancestors that led to Haiti's
independence on January
11, 1804.'

The Haitian Heritage theme
for this year is One Haiti,
One community. As for the
past 3 years, HAU will
coordinate two major events
for the Haitian Heritage
Month:

A Haitian Flag Day,
where the Haitian flag
will be raised on
Tuesday May 18, 2004
between 12 and 2PM, at
Boston City Hall,
Government Center,
with the participation of-
high school students,
cultural groups, city
and state officials.
Several other cities in
Massachusetts will
hold similar events.

The Haitian Unity
Parade that will take
place on Blue Hill
Avenue, Sunday May
16 in Mattapan and
Dorchester, starting in
Mattapan Square at
1PM. More than one
hundred local
organizations, schools
and businesses from ail
over New England,
dozens of floats,
marching bands etc., are
expected to attend. The
parade will be led by


I Mdecin

Dr Enock JOSEPH
5650 N.E. 2nd Av.
Vertires Shopping
Center
Miami
305 -751-6081

Obsttrique,
gyncologie,
Accouchement,
Operation pour
fibrome, Planning
famillial, Ligature des
rompes, Circoncision,
Curetage,Traitement
contre l'infertilit.

Nous acceptons toutes
sortes d'assurance de
meme que la carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.

Dr Camille FIGARO
Chemin des Dalles
# 24
Port-au-Prince

Gyncologue
Accoucheur

305-245-6480
305 -245-8930

Experience, srieux et
competence.

Mrs. Edna Etienne, a
respected Haitian-
American business
leader as Grand
Marshall for this year,
and will feature lead
sponsors Mr. Thomas
Menino, Mayor of
Boston, State
Representative Marie
Saint-Fleur and a host
ofpublic officials from
the city of Boston and
the -State of
Massachusetts.

While celebrating 200 years
of the Haitian slave revolt
victory, HAU
acknowledges the
profound humanitarian
crisis affecting millions of
people in Haiti. HAU will
be joined by 15 regional
organizations with roots in

local churches and other
institutions to launch a
massive collection drive of
personal items, hygiene
articles, medical supplies,
school supplies to ship in
rural Haiti that have been
affected by recent political
turmoil. Part of this
collection will take place
between May 8 and May
16. A symbolic collection
ofchildren school supplies
will take place on the Day
of the Parade, May 16, to
mark HAU's emphasis on
the value of education to
help address the future of
Haiti.

Ail Haitians and friends of
Haiti are invited to join this
effort. Please contact HAU
to obtain more information
on the parade, or inquire on
ways to support the
humanitarian relief efforts.

Chaque samedi sur le
103.3 FM
Attitude
l'mission
Sant
de Mlodie
de 5h 7h


I Points de vente de Haiti en Marche I


Miami
Luca's Super Market

14759 NE 6th Avenue
305-9940-9902

MaxiSound

11854 West Dixie
Highway
305 -895-8006

Etiquette Barber
Shop
15456 WestDixie Hwy
305 -940 -9070
B&L
Supermarket
& Produce

12041
WestDixie Hwy
305 -893- 0411

Eclipse
Communication
Services Inc.

9290 SW 150th Ave
Suite 104
954-380-1616


IPompano Beach
Danilo's Restaurant

3760 NE 3rd Ave.
954 -781 -2646

Christephanie's

581 BC East
Sample Road
954-781-7424

Chiropractic Office

910 East Atlantic Blvd
954-781-7424

Notre Dame
Restaurant

4859 N. Dixie Hwy
954-421-4777

Vous voulez
placer une
petite announce
dans nos
pages?
appelez le
417-0384 ou
404 1340 ou
221-8567/ 68/ 96


Delray Beach

Classic Teleco

203 SE 2nd Ave
561-279 8846
Our Lady Bakery

102 S.E. 2nd Ave
561-272-3556

I Orlando

Naudy Record Shop

1325 W Washington
Street Orlando, FI
32805

BoBy Express

2469 South Orange
Blossom Trail

-Orlando,Fl 32805

Pour tre au courant
de l'actualit au jour le
jour, montez chaque
jour sur le site Haiti en
Marche et consultez
nos toutes dernires


L -------------------------__ __ __ __ __ __ s__ __ __ __ __ __ __ _


Une

Invitation
Le Centre National de
l'Apostolat National
Haitien vous invite a sa
22eme Convention
national qui aura lieu le
Vendredi 4 Juin; Samedi
5 Juin et Dimanche 6
Juin 2004.

Theme: Fanmi Poto
Mitan Socyete-a

Lieu: Seton Hall
University,

South Orange New
Jersey

Dates: 4-5-6 Juin 2004

Pour Informations,
Veuillez Contacter

Bureau de l'Apostolat
National Haitien au :
718-856-3323

Reverend Pere
BeaubrunArdouin 973-
373-1265

Reverend MSGR. Guy
Sansaricq 718-462-0223


Austell, Georgia

Haitian Caribean
Market

4760 Austell Road
SW Suite 4
Austell
770-944-8545

Port-au-Prince
Dant toutes les rues
de la capital.

Haiti en Marche
est aussi en vente a
Jacmel, aux Cayes
et au Cap Haitien.


Si vous dsirez
vous abonner
Haiti en Marche et
payer votre
abonnement par
carte de credit,
monter sur le site
Hati en Marche:
.ww.haitienmarche.con
et suivez les
indications.


Harvard free tuition-Family income under $40,000


Harvard is offering free
tuition for students that
have a family income
below $40,000.
If you are a mentor or
have nieces and
nephews who might be
interested, please give
them this information. If
you know anyone/
family eating less than
$40K with a brilliant
child near ready for
college, please
pass this along.

Harvard's Tuition
Announcement
Highlights Failure of
Prestigious
Universities to Enroll
Low-Income Students..

Harvard University
announced over the
weekend that from now
on undergraduate
students from low-
income families will pay
no tuition. In making the
announcement,


HAITIAN AMERICAN SCHOLARSHIP
FUND INC.
The Haitian American scholarship Fund Inc. is a newly
formed organization in our community. The main-reason
for our existence is to provide financial assistance to
individuals of Haitian background to enable then to
pursue a college education. However, in the near future
we will also establish other activities to nurture your of
Hitian background.
At our upcoming gala we will present two scholarships te
Barry University in the amount of$ qO.000 along with twc
to three other scholarships of $ 500.00 each. The recipi-
ents of these scholarships must be individuals of Haitian
decent.
The Scholarship Committee will make the final selection
following receipt of all eligible applications by the
deadline date. All monies will be available for fall 2004
enrollment.
If you have additional questions regarding this process,
please contact us a the following address:
13018N.E. 8thAvenueNorth Miami, FI 33161.
Phone 305 893 0901
Fax 305 893 0901

Justin Manuel, President/ Alex Fouquet Vice-President/


Harvard's president
Lawrence H. Summers
said, When only 10
percent of the students in
elite higher education
come from farnilies in
lowerhalfthe income;
distribution, we are not
doing enough. We are
not doing enough in
bringing elite higher
education to the lower
halfofthe income
distribution.

This initiative puts severe
pressure on other
well-endowed colleges"
and universities to adopt
similar measures. Some
commentators believe
that Harvard's
announcement was made
in response to
Princeton University's
decision six years ago to
eliminate ail tuition
charges for families
earning less than $40,000
(adjusted annually to take
inflation into account)
and its subsequent
decision three years later
to substitute ail student
lans with outright
grants.

The Harvard
announcement indicates
that the Princeton plan
has had some success in
drawing to Princeton
some of the high-
achieving, low-income
students who typically
went to Harvard. Each
year The Journal of
Blacks in Higher Educa-
tion gathers figures from
the U.S. Department of
Education relating to the
percentage of students at
the nation's leading
colleges and universities
who receive federal
financial assistance under
the Pell Grant program
for low-income students.


These figures provide a
good measure of the
institution's relative
success in enrolling
students from the bottom
economic sector ofthe
nation's families.

http://
adm is.fas.harvard.edu/
FAO/index.htm

Intended only for the
personal and confidential
use of the designated
recipieht(s) named above.
If you are not the
intended recipient of
this message you are
hereby notified that any
review, dissemination,
distribution or copying of
this message is strictly
prohibited. This
communication is for
information purposes
only and should not be
regarded as an offer to
sell or as a solicitation of
an offer to buy any
financial product, an
official confirmation of
any transaction, or as an
official statement of
Lehman Brothers. Email
transmission cannot be
guaranteed to be
secure or error-free.
Therefore, we do not
represent that this
information is
complete or accurate and
it should not be relied
upon as such.

Ail information is
subject to change
without notice.


Chaque matin,
coutez
Mlodie Matin
103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
7h00 10h00







I PO ITIITJE R,& C.01VERNANCE I


MIA MI-DADE.












ESKE YO JANM



REMOVE (TOW)


Mercredi 21 Avril 2004
Hafti en Marche Vol. XVIII No. 12


'lechnocrate et technocratie !


I i .. -


Par Jean Erich Ren
Agronome Economiste
15 avril 04
Les products de premiere ncessit
sont des biens essentiels notre bien-tre,
comme les aliments par example.
Ordinairement leur consommation offre
peu d'alternatives, d'o l'inlasticit de leur
demand. La mince marge de substitution
que permet l'assiette alimentaire hatienne
nous oblige nous contenter des
opportunits de notre climate. Souvent nous
sommes dans l'obligation de faire appel
l'importation pour combler le deficit de la
production national, ce qui a pour effet
immdiat d'accentuer le deficit budgtaire
et dsquilibrer la balance de notre compete
courant.
Nous applaudissons fbrilement le
project du Ministre du Commerce et de
l'Industrie, Danielle Saint Lot, de faire
baisser dans les 6 prochains mois les prix
des products de premiere ncessit. S'agit-
il d'un vou pieux, d'une declaration
d'intention ou du rsultat escompt d'une
analyse prvisionnelle effectue partir des
donnes conomtriques relatives aux

MINISTER DU
COMMERCE:
ATELIER DE
REFLEXION
(Sminaire ... suite de la page 12)
SJeter les bases d'une rflexion
stratgique sur la vision national en
matire de commerce, d'industrie et de
tourism.
En s'appuyant sur une approche
participative, cet atelier'se voulait faciliter
une rflexion conjointe des secteurs priv
et public pour offrir des opportunits de
creation d'activits et d'emplois pour
contribuer activement l'mergence d'un
climate propice aux affaires en Hati.


MACHINE IW


dinans Lwa Remkaj 'Towing Ordinance' Konte
Miami Dade la, administre pa Depatman Svis
Konsomat an, genyen de seksyon ladan li pou
pwoteje chof yo pou garanti ke konpayi remkaj
"towing" yo travay swivan lalwa.

Konpayi remkaj "tqwipg" yo ft pou pran lisans nan
men Depatman Svis Konsomat, se pou pwopriyet
yo pase yon envestigasyon pou w si yo genyen dosye
kriminl epi se pou kamyon remkaj yo pase
enspeksyon Depatman an.

Sl lI yo gen dwa remake (tow) yon machine legalman se
pou pannkat Tow-Away' an byen plase e byen kl.

*Anvan yo kapab remke (tow) yon machine sou yon
pwopriyete prive, se pou pwopriyet/manadj oswa
reprezantan deziye an bay otorizasyon alekri pou remkaj la.

30 minit apre ke yo fin remake (tow) machine la, se pou
konpayi remkaj la avize Depatman Polis Miami-Dade sak
st ft la.

Se pou konpayi remkaj yo ft pou asepte omwens de nan
fm peman sa yo; kach, kat kredi oswa chk.

Pri fr ke yap chaje yo ft pou yo poste a kl nan lokal la epi se
pa pou montan lajan an yo plis ke montan etabli pa lalwa a.

Men anvan mt machine lan peye fr an epi rekipere machine
la, li gen dwa retire nenpt af psonl li nan machine lan.


Pou evite yo remake (tow) machine w,

F atansyon kote w pake.


Rele nan Liy Dijans Konsomat Konte

Miami-Dade la nan 305-375-3677 pou

pote plent kont yon konpayi remkaj

Depatman Svis Konsomat Miami Dade se yon ajans gouvnman Konte Miami-Dade
ki pwoteje konsomat yo nan yon pwosesis de plent sou refleksyon, rgleman biznis,
ak edikasyon konsomat. Depatman an responsab Liy Dijans Konsomat an, se yon
nimewo telefn santral pou enfme ak resevwa plent konsomat yo.


denres alimentaires, dans le cadre d'une
entreprise planifie et programme par le
Gouvernement pour vaincre la vie chre
la fin du probhain semestre?
Avant mme sa concrtisation,
nous devons rendre un hommage bien
mrit ses promoters. Un tel discours est
une innovation dans la littrature politique
hatienne et traduit les bonnes intentions du
Gouvernement de transition pour soulager
la misre de la masse ncessiteuse. Il s'agit
d'une initiative louable qu'il convient
d'encourager. Aussi nous devons tout
mettre dans le paquet pour tendre vers sa
russite.
Cependant, la dtrioration
acclre des conditions de vie en Haiti
nous laisse perplexe quant la ralisation
d'un tel objectif dans un dlai aussi court.
Les prix des products sont influences par
un ensemble de facteurs indpendants de
la seule volont politique. Le march des
biens et des services est rgi par ses propres
lois. C'est l'quilibre de l'offre et de la
demand qui fixe le niveau du prix d'un
produit. Il est vrai que John Meynard
Keynes reconnat l'importance du rle de
l'Etat afin de rgulariser les conditions du
march. Mais l'interventionnisme tatique
ne cadre pas avec un environnement
mondialisant. De plus notre scepticisme se
confirm par les conditions difficiles dans
lesquelles patauge actuellement l'conomie
hatienne.
Il faut un Etat conomiquement
fort pour finance la baisse du prix des
products de premiere ncessit. Si la faillite
est vidente, selon les dclarations
publiques du Premier Ministre Grard
Latortue, il est donc clair que l'Etat hatien
n'aura pas les moyens de sa politique. De
plus, le refus des Institutions Financires
Internationales de dcaisser en faveur de
l'quipe politique en face, cause de leur
" illgalit ", ferme l'accs toute source
de financement externe.
(voir Technocratie /15)


Page 14


i .


MIAMFDA

Apl D6f No. RW1401
Svis Sipo ak Sante pou Moun ak
Maladi Jeneralize HIV
Konte Miami-Dade ap lanse de apl df pou debouse resous lajan yo nan zn metwopolitn
lan atrav amannman pwoj ki rele "Ryan White Comprehensive AIDS Resources Emergency
(C.A.R.E.) Act of 1990, Title I HIV Emergency Relief Program."
Yap rechche bganizasyon svis de sip ak sante ak eksperyans, piblik oswa prive (pou pwofi
oswa pa pou pwofi), pou pwokire svis swivan sa yo, a moun ki pa jwenn ase d nan asistans
sosyal e ki gen maladi jeneralize HIV: 1) medikaman sou preskripsyon; 2) konsy sou abize
dwg svis rezidansyl; ak 3) svis asirans medical (pati nan fr yo ke asirans medical la pa
peye, pati nan fr medikaman yo kliyan an responsab peye, Pwogram Kontinyasyon Asirans
Sida.
Yo bezwen founis svis de sip ak sante piblik oswa prive (pou pwofi ak pa pou pwofi) ki
gen eksperyans pou mete svis disponib ki espesifikman sible minority ki pa jwenn ase d nan
svis sosyal e ki gen maladi jeneralize viris Sida. Lajan ki sipte svis sa yo sti nan yon fon apa
ki itilize resous federal "Minority AIDS Initiative (MAI)": 1) medikaman sou preskripsyon, ak 2)
konsy sou abize dwbg svis rezidansyl.
Moun ki enterese kab jwenn kopi Apl Df [No. RW1401], ki va disponib apr 1:00 P.M.,
Vandredi, 23 Avril 2004, l yo rele oswa vizite "Miami-Dade County Office of Strategic Business
Management, Ryan White Title I Program," 140 West Flagler Street, Sal 1604, Miami, Florida
33130, (305) 375-4742. Tout Apl D6f dwe soumt anvan 2:00 P.M. (l Ilokal), Vandredi 14 Me
2004 nan Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 N.W. 1st
Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983.
Pral gen yon Konferans Apl Df Prelimin a 10:00 A.M. (l lokal) jou kap Mkredi 28 Avril
2004 la nan Stephen P. Clark Center, 111 N.W. 1st Street, 18m Etaj, Sal Konferans 18-4, Miami,
Florida 33128-1983. Yo rekmande prezans tout enterese yo nan Konferans Apl Df Prelimin
sila a. Pou yo kab mentni yon pwosesis konpetif ki jis e san patipri, Konte a kab reponn kestyon
slman nan Konferans Apl Df Prelimin an e oblije evite tout fm kominikasyon prive pandan
peryd preparasyon ak evalyasyon an ak moun ki gen entansyon f yon apl df. Apl Df sila
a sij a donans Kd Silans lan (Cone of Silence Ordinance 02-3).
Konte Miami-Dade pa responsab okenn depans yon moun f pou reponn Apl Df sila, epi li
rezve dwa pou li modifye oswa change or dat ki te etabli pou moun soumt Apl Df yo, depi
li neses e nan enter Konte Miami-Dade. Konte an rezve dwa tou pou li asepte oswa pa
asepte nenpt oswa tout Apl Df, pou pase sou nenpt ti teknikalite oswa iregilarite e bay kontra
ki nan enter Konte Miami-Dade.
Moun pou kontakte pou Apl Df sila a, se Ms. Yocasta Juliao, Direkt Pwoj, Pwogram
Tit i Ryan White, diponib nan (305) 375-4742.
Konte Miami-Dade bay optinite anplwa egal ego e li pa f diskriminasyon dapr laj, sks, ras,
oswa enfimite.
Sant enfmasyon pou moun ki vie vin kontrakt Konte Mimai-Dade [Miami-Dade County
Vendor Information Center (VIC)] lokalize li nan 111 NW 1st street Suite 112 (Pwemye Etaj),
Miami, Florida 33128. Nan VIC w va jwenn enfmasyon ak d sou kouman pou w f biznis ak
Konte Miami-Dade, enskripsyon ak stifikasyon kontrakt, ak optinite kontra diponib aktylman
toupatou nan Konte a.
I


. ,: ,.







Jeudi 21 Avril 2004
TT ..,- NI 1 r-1 --- TTT T-- 11)


Page 15


I VAT.SE DES ETOITETTES !


Hafiti n Marcnevol. Xvli iNo. i 2 1 V L uu--J" --- 2- -J.& % -. 1


Technocrate et techno


De nos jours la manne ne tombe plus du ciel. Jsus est
mont au ciel, le dimanche de Pques en important avec lui le
secret de la multiplication du pain et du poisson. Aucun de ses
disciples ne possde le pouvoir de transformer l'eau en vin. "Tu
gagneras ton pain la sueur de ton front" conseille-t-il.
Au lieu de se perdre en de fumeuses conjectures vaut
mieux attaquer le mal par les racines. S'il revient la politique
de faire des recommendations la baisse des prix des products
de premiere ncessit, c'est la science d'arrter les critres de
reduction y relatifs. Il faut le concours de la politique et de la
science pour amliorer les conditions de vie du people hatien.
Si on se gargarise d'noncs purement relatifs, c'est--dire
months partir de ce qui devrait tre, on risque de prendre
l'ombre pour la proie.


(Technocratie ...suite
de la page 14)


create xplique sa chert. Par example, en
Haiti l'anne dernire, on a enregistr une augmentation de
120% du prix de la caisse de bidons d'huile. Le sac de riz qui
cotait 575 gourdes est pass 990 gourdes. Le sac de sucre
blanc de 50 kilos qu'on achetait 575 gourdes, se vendait
900 gourdes la fin de l'anne 2003. Il s'agit d'un problme
srieux qu'il faut traiter mthodiquement.
Les meutes populaires le plus souvent ont pour origin
la faim. Que le gouvernement soit communist ou capitalist,
macoute ou lavalas, transitoire, de facto ou constitutionnel, peu
imported. Le people a faim, tout ce qu'il demand c'est de lui
donner manger. Si le verbe ne se concrtise pas, il n'a pas sa
raison d'tre. Toute l'importance de l'vangile du Christ repose
sur les miracles que Jsus a accomplish au su et au vu de tout le
(voir Technocratie / 16)


-Les Blancs cherchent leur place dans la nation arc-en-ciel


(Afrique du sud ... suite de la page 11)
"Je ne me sens pas coupable, mme si sous l'apartheid
j'avais la conviction que ce n'tait pas juste, explique Coleen
Vucinovich, 35 ans, lorsqu'on lui demand quelles sont le
relations entire Blancs et Noirs dans l'Afrique du Sud
contemporaine, un pays o une minority de Blancs ont toujour
le pouvoir conomique, malgr la politique de promotion de
noirs (black empowerment). Colleen qui vit dans le quarter cossi
de Rivonia, en banlieue nord de Johannesburg, est "firemen
sud-africaine" et representative des atermoiements des Blanc
du pays.
Une employe de maison noire fait le mnage e







Nou vle'gate kliyan nou yo de-jou enjou pi plis.
Nou vie gate kliyan flou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
. Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas. ,
' Tet: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford,'CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1lth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, F1 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (5,14)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy '
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977 '
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street'NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
.Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411,

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Buttertield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


s'occupe de ses deux jeunes enfants tous les jours
1, pour 1300 rands par mois (166 euros), mais doit
n laisser ses propres enfants chez sa grand-mre
s 300 kilomtres. "Ce n'est pas juste, laisse
d chapper cette maquilleuse de profession.
's Uhritage de l'apartheid laisse encore des traces.
s Des milliers de femmes de mnage venues la
a ville pour chercher du travail, laissent leurs
Lt enfants seuls la maison. "L'intgration aiu jour
s le jour est vraiment relle", relativise Colleen;
"mes enfants sont l'cole avec des camarades
t noirs, pour eux,la vie sera clairement diffrente".

La frustration des Blancs
Avec la mise en place de la politique
de black empowerment, certain Blancs ne
cachent pas leur frustration. "Je sens que je dois
prouver quelque chose, et je me battrai jusqu'au
bout", explique Priscilla Mar dtermine. Elle
est la seule vendeuse blanche dans une nouvelle
concession BMW installe au centre de
Johannesburg. L'entreprise est uniquement
contrle par des managers noirs. La concession
a t rcemment rachete et Priscilla ne cache
pas que la plupart des Blancs "n'ont pas eu envie
de continue avec les nouveaux patrons".
"Les Sud-Africains ont une
.. rmarquablJ, capacity d'adaptation, mais a ne
veut pas dire qu'il n'y a pas de frustration. Il est
plus dur d'abandonner le pouvoir que de le
gagner, et les Afrikaners sont ceux qui ont d le
plus changer", crivait rcemment l'ancien
journalist Max Du Preez dans les colonnes du
quotidien The Star.
Les Afrikaners, descendants des colons
hollandais dbarqus au Cap il y a trois sicles,
reprsentent en effet 60% des blancs sud-
africains. Chaque anne une centaine d'entre eux


commmore la bataille de Blood River o, en 1838, un group
de fermiers afrikaners parvenait repousser une attaque de 10
000 guerriers zoulous. "Un signe de Dieu", selon eux.
Les extremes semblent pourtant avoir t carts avec
succs de la scne politique. Eugene Terreblanche, le leader du
parti extrmiste AWB, qui haranguait ses supporters en uniform
kaki, est en prison.-Et plusieurs extrmistes accuss d'avoir
prpar des attentats contre le gouvernement noir sont
actuellement en procs Pretoria.

Questions sur l'identit des Blancs
Le dbat sur l'identit des Blancs en Afrique du Sud
semble avoir pris le dessus, du moins en public. Rcemment
l'exposition d'une jeune photograph Johannesburg, sur le
concept de "whiteness" (blancheur) a connu un succs
important, et les dbats sur l'identit des "Africains du Sud"
sont courants sur les ondes de la radio national.
Pour Liese Van der Watt, chercheuse l'universit du
Cap, il existe une
"crise des Blancs" et l'explosion de nouvelles formes
d'art et d'vnements culturels, dmontrent, selon elle, une
"anxit". "Beaucoup de gens ont effectu une sorte
d'migration psychologique", explique-t-elle dans une interview
accorde un hebdomadairesud-africain.
Une anxit galement due un sentiment.d'inscurit
li la criminalit. "En 1999, or a dcid de partir aprs un vol
main arm chez nous particulirement traumatisant", explique
Colleen, "finalement on est rests, et c' est tant mieux, je suis
fire de mon pays, mme si ce sentiment d'inscurit colle la
peau", confie-t-elle.
Malgr cela, beaucoup de Sud-Africains parties
travailler l'tranger, commencent galement revenir. Angel
Jones, qui est rcemment revenue au pays, a mme cr un site
Internet pour aider ceux qui veulent rentrer. "L'Afrique du Sud
est toujours une terre d'opportunits, ce n'est pas parfait, mais
il ne tient qu' nous d'aider la transformation du pays",
explique-t-elle.


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm


. Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money .Order


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


Pour faire baisser effectivement les prix
des products de premiere ncessit en Hati, il
faut tenir compete des noncs positifs, c'est--
dire construits partir de ce qui est. Toute
provision de chute des prix des products de
premiere ncessit faite en dehors de la ralit
national, est sujette caution. Tous les
indicateurs prouvent que la situation conomique
haitienne se dtriore.
Comment s'expliquer une baisse de prix
sans tenir compete des vecteurs qui dterminent
le prix. Il existe une troite correlation entire le
prix d'un bien et la quantit disponible sur le
march. Plus la quantit d'un bien augmente,


.


_ a ah








I NOUVELLES EN VRAC I


Page 16


Technocrates !
(suite de la page 15)
monde. Le people est pragmatique et value ses dirigeants
partir des rsultats obtenus. Le prix des products a un
seuil critique qu'on ne peut pas dpasser en dpit de toute
bonne volont. La Providence n'est pas de ce monde. Il
faut tenir compete du cot des facteurs de production. Si la
quantit offerte dpasse la quantity demande, on va
enregistrer un dsquilibre certes favorable la chute
provisoire des prix. Il s'en suivra aussi une perte pour le
producteur et subsquemment son dcouragement et une
reduction de sa production ultrieure. A moins qu'on passe
l'exportation pour le surplus relev. Malgr tout, le prix
ne pourra pas baisser en de du seuil de rentabilit. En
conomie librale, le rle de tout producteur c'est de
raliser un profit.
Dans le cas qui concern nous autres Hatiens,
toute baisse subsquente des prix des products de premiere
ncessit suppose d'abord une valuation de notre demand
afin d'viter un dsquilibre de notre march. Aussi
convient-il de faire avant tout l'inventaire de nos products
de premiere ncessit, ensuite valuer les quantits
ncessaires per capital par semaine. On ne peut pas faire
baisser les prix avec une baguette magique. C'est le
croisement de l'offre et de la demand qui va nous
permettre de faire baisser le prix un niveau acceptable.
Dans ce cas il nous faut formuler la demand afin
de maximiser l'offre et minimiser le prix. Nous livrons
votre appreciation la quantit moyenne en livre des products
de premiere ncessit consomms par chaque Hatien par
semaine compete tenu de leur apptit:

Mais moulu: 0,130 ; Millet: 0,330; Riz: 1,132;
Patate: 0,781; Igname: 0,824 ; Oignon: 0,077 ; Banane
verte: 1,917; Banane mure: 0,326; Pois vert: 0,495; Haricot:
0,694: Tomates: 0,153; Oranges : 0,277 ; Raisins: 0,566;
Mangues: 0,301; Huile de cuisine: 0,223; oeufs: 0,339;
Viandes de Cabri:0,015; Viandes de boeuf: 0,097 ; Viandes
sales: 0,037; Poulets: 0,116 ; Poissons: 0,093; Pain de
bl: 0,824; Lait: 0,244.

Un simple calcul lmentaire permet d'extrapoler
la consommation par mois, par trimestre, par semestre et
par anne. En multipliant par 4, 12,26,52 la consommation
hebdomadaire ci-dessus, on peut faire des provisions de
stock et valuer la demand effective des products de
premiere ncessit. Un coussin de scurit doit tre observ
afin de faire face au dlai d'approvisionnement et aux
impondrables. On ne peut pas se contenter de vux pieux
pour faire baisser les prix des products de premiere
ncessit.
La famine coupe les tripes du people hatien. Sa
patience est bout. La baisse des prix de products de
premiere ncessit doit tre conue dans le cadre d'une
thorie conomique adequate, nonpas sur l'aide alimentaire
international. L'aide humanitaire est une arme double
tranchant. A court terme, elle va casser les prix, pour
provoquer long terme feur croissance vertigineuse en cas
de toute cessation ventuelle. Ce comportement d'assist
social va casser notre ardeur au travail.
Nous cartons toute possibility pour le Ministre
du commerce d'articuler sa baisse de prix en function des
mangers sinistrs. La technocratie doit faire appel aux outils
scientifiques pour mesurer les besoins de consommation
du people hatien et faire flchir les prix la porte de sa
bourse.


Le problme peut tre lucid en faisant appel
la rigueur mathmatique. Posons la function de dpenses
(voir Technocratie / 17)


MErRn-UD


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through the
Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW1 Street, Suite 112, Miami, FL 33128.
(Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bidpackage (see cost of each bidpackage below) andan
additional S5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal
Service Ail requests by mail nast contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address andphone
number and a check for the correct dollar anummnt made payable to: "Miamni-Dade Board of County Conunissioners".

Vendors nmay choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website (www.mmiami-dade.gov/dvm/J under
"SolicitatiotLns Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal deadline. Bids/
proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened or considered. The
responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any mail, package or courier service,
including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposal from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1' Street, 17'
Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County
Ordinance No. 98-106


The following bid(s) will open at 2:00 PM on

0901-3/09-OTR
Cost $10.00


Wednesday May 12, 2004

HAY (VARIOUS TYPES)This contract requires Insurance.


En bref
(suite de la page 2)


...


Des membres de la direction gnrale ont t galement
mis pied, parmi eux les commissaires Jeannot Franois
(DCPJ) et Roody Berthomieux (DCPA). Dans le cadre
de ces measures, des commissaires principaux et des
chefs de commissariats sont aussi renvoys don't
Emmanuel Monpremier (ancien responsible du
commissariat de Delmas), Ricardo Etienne (ex-
commissaire de Port-au-Prince), Wood Mackenzie et
Rudy Thrassant (ex-directeur du bureau de recherche et
d'investigation).
Au total 69 commissaires, 25 inspecteurs et 11 charges
de mission ainsi que des agents de la PNH sont renvoys
dans cette vague de rvocations. La prsidence avait
annonc au dbut du mois de mars la rvocation de plus
de 500 policies membres de l'unit de la garde
prsidentielle.

De nouvelles measures d'interdiction de
dpart contre des anciens dignitaires Lavalas
Pour la deuxime fois en moins de deux mois les
nouvelles autorits gouvernementales ont pris des
measures d'interdiction de dpart frappant des anciens
dirigeants lavalas.
Ces measures concernent notamment des anciens
ministres du gouvernement Neptune/Aristide, des
anciens directeurs gnraux de l'administration publique
ainsi que des ex-parlementaires. Dans un communique
rendu public l mardi 13 avril, le gouvernement Latortue
a demand aux proches du rgime dchu de se mettre
la disposition de la justice hatienne. Au moins une
personnel concerne par ces measures est dj aux mains
de la justice, il s'agit de l'ancien ministry de l'intrieur
Jocelerme Privert actuellement dtenu au Pnitencier
national. D'autres ministres de l'ancien gouvernement,
don't celui des Hatiens vivant l'tranger Leslie
Voltaire, des TPTC Harry Clinton et de la Planification
Paul Duret ne sont pas autoriss quitter le pays. Des
ex-parlementaires don't le snateur Jean Claude Dlic et
les dputs Simson Librus, Millien Romage, Nahoom
Marcellus et Wilnet Content sont interdits de dpart.
Gladys Lauture (proche de l'ancien president Aristide),
Jeanne Bernard Pierre (directrice du service
d'immigration) et Jean Jacques Valentin (Douane) ne
pourront pas quitter le pays non plus.

Les Etats-Unis n'accepteraient pas une force
de police avec les rebelles
Les Etats-Unis ont rejet un plan du gouvernement
intrimaire hatien pour incorporer les ex-rebelles arms
dans la force de police. Selon l'Assistant-secrtaire
d'Etat, Roger Noriega, la communaut international
rpugnerait finance et assister techniquement une
telle force.
Cependant avant ces dclarations de Mr Noriega, le
gouvernement hatien avait fait part de son intention
d'incorporer des rebelles arms dans la force de police.
D'autre part, selon le Premier ministry Latortue, le
Ministre franais de la Dfense en visit en Hati,
Madame Michle Alliot-Marie, a fait savoir que la
France serait prte aider le gouvernement dans son
travail d'valuation des anciens insurgs qui pourraient
tre admis dans la force de police.
Il faut reconnaitre ici que bon nombre d'organisations
de protection des droits humans ont protest contre le
fait que des criminals viendraient s'abriter sous
l'uniforme de la police.

Duly Brutus et les rebelles
Le reprsentant du gouvernement intrimaire prs de
l'OEA, Duly Brutus, a affirm que le gouvernement en
place n'a rien voir avec les rebelles ayant pris les
armes en fvrier dernier. "Je me sentirais gn si je


Mercredi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 12


reprsentais un gouvernement qui serait form d'anciens
rebelles", a lanc Duly Brutus.

La Francophonie veut envoyer des troupes
francophones en Hati
L'Organisation international de la Francophonie (OIF)
va demander aux Etats membres d'envoyer des
contingents francophones en Haiti, dans le cadre de la
nouvelle force des Nations Unies qui doit prendre la
relve de l'actuelle force multinational le 1er juin
prochain.
L'annonce en a t faite vendredi Port-au-Prince par
Antonio Mascarenhas Monteiro, ancien president du
Cap-Vert et envoy special en Hati du secrtaire gnral
de l'OIF, Abdou Diouf.
M. Monteiro a indiqu galement que"son organisation
apportait son "plein appui" aux nouvelles autorits
hatiennes et allait valuer les besoins d'Hati et les
secteurs auxquels l'OIF pourrait apporter son aide.
Il a qualifi de "dialogue fructueux et instructif" ses
entretiens avec les nouvelles autorits hatiennes,
notamment le Premier ministry Grard Latortue.
La dlgation francophone international comprenait
notamment le snateur Jacques Legendre (France),
secrtaire gnral parlementaire de l'assemble
parlementaire de la Francophonie, Yvan Bordeleau,
dput du Qubec et Charles Rizk, reprsentant
personnel du president libanais Emile Lahoud. (AFP)

Les anciens rebelles inquiets sur leur sort
Un des responsables des ex-rebelles des Gonaves,
Winter Etienne, a t reu jeudi par un responsible la
Primature, Youri Latortue, dans le cadre des promesses
faites par le gouvernement intrimaire aux insurgs qui
avaient pris les armes contre le president Aristide en
fvrier dernier. A l'occasion de sa visit dans la Cit de
l'Indpendance le mois dernier, le Premier Ministre de
transition Grard Latortue avait donn l'assurance aux
anciens rebelles qu'ils allaient jouer un rle dans son
gouvernement aprs les avoir salus comme "des
combatants de la libert". Winter Etienne a dclar
vouloir des explications sur ces promesses restes
jusqu'ici insatisfaites. Il a toutefois annonc que ses
hommes entendent dposer leurs armes le 18 mai.

Arrestation d'un ex-rebelle au Cap-Hatien

Un ex-rebelle qui a pris les armes aux cts des hommes
de Guy Philippe et de Louis Jodel Chamblain contre le
president Aristide, a t arrt vendredi (16 Avril) par le
contingent franais dploy dans la region. 'Robert Jean
contre lequel un mandate avait t dcern.depuis quelque
temps est accus d'avoir commis des
exactions sur la population, et de responsabilit dans des
cas de kidnapping et de vols de voitures.

Les ex-rebelles s'impatientent dans le
Plateau Central
Dans le Plateau Central, les anciens militaires ont
organis le vendredi 16 avril une march pour exiger
leur integration dans la police national et protester
centre l'invitation qui leur est faite dposer les armes.
Cette march est parties de leur quarter gnral Papaye
pour aboutir la ville de Hinche. Les anciens rebelles
qui contrlent le dpartement du Centre ont dclar
n'avoir nullement l'intention de
dposer leurs armes ni d'intgrer la police national
puisque, ont-ils dit, la constitution reconnat l'existence
des forces armes.

Port-au-Prince / Assainissement : Un vrai
dfi '
L'assainissement de Port-au-Prince dans l'immdiat
reprsente un vritable dfi que la nouvelle
administration en place prouve, en toute vraisemblance,
du mal reliever. Port-au-Prince est sous l'assaut des
immondices et des piles de dtritus jonchent depuis
plusieurs semaines de nombreuses artres de la capital.
Le ministre des travaux publics, transports et
communications, instance de tutelle du service
mtropolitain de collect des rsidus solides (SCMCRS)
est muet jusqu' present sur la question.
Une autre personnalit ayant aussi son mot dire dans la
question, le secrtaire d' tat l'environnement, Yves
Andr Wainright. Selon AlterPresse, il s'est limit
prodiguer des conseils la population, par le canal de la
chane cble Tl-Haiti, pour viter que le problme de
l'insalubrit ne s'aggrave, comme c'est le cas aprs
chaque averse.
Entre temps, il est tout fait courant de remarquer des
tonnes de dtritus s'tendant sur une larger de rue de
prs de dix mtres, rendant difficile la circulation
automobile aussi bien que pitonne, incommodant par
ailleurs les passants.
Les eaux drainent des tonnes d'alluvions, ainsi que
pierres, sable, branches et troncs d'arbres, formant un
amas compact, rendant presque impossible, sur
certaines artres, la circulation des vhicules, surtout que
les habitants des divers quarters ne se font pas prier
pour y ajouter des vieilles chaises ou des pneux, ce qui
largit considrablement l'amas de fatras.

L'ONU n'a reu qu'un cinquime des fonds
qu'elle rclame pour Haiti
Les Nations Unies n'ont jusqu' present reu que 19%
des fonds qu'elles rclament la communaut
international pour venir en aide Hati aprs le dpart
en exil du president dchu Jean Bertrand Aristide, a
dclar vendredi un porte-parole.
(voir En bref/18)


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA








Jeudi21Avril 2004
Hat n Marc'he Vol.XVIIINo- 12


I 'OFFRE FT LA DEMANDE


REVISED NOTICE
a


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE TRANSIT DEPARTMENT


SOUTH DADE CORRIDOR ALTERNATIVES ANALYSIS (AA)
CICC PROJECT NO. E03-MDT-03, R PTP
MDT PROJECT NO. TR04-SDC-R

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-10.4
ofthe Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order 3-39, announces that professional
engineering services will be required from a qualified consultant for the South Dade Corridor Alternatives Analysis (AA) as part
of the People's Transportation Plan (PTP).
Introduction
The South Dade Corridor generally runs along the US-1 Corridor stretching from the Dadeland South Metrorail Station to Florida
City.
Overview
Consulting services are requested for the preparation of an Alternative Analysis (AA) to detfine/recommend a Locally Preferred
Alternative (LPA) for the South Dade Corridor. These services will encompass the evaluation of environmental and engineering
impacts of various alternatives, concepts and strategies. The AA will include an extensive public involvement plan.

The consultant will be required to conduct an Alternatives Analysis (AA) study. The AA study will include development and
evaluation of transit and roadway/highway alternatives, as appropriate for the corridor. TheAA will produce a Locally Preferred
Alternative (LPA). The consultant may be required as options, to be exercised at Miami-Dade County's sole discretion, to carry
the transit elements) ofthe LPA forward through FTA's Draft Environmental Impact Statement (DEIS) process, the preparation
of the FTA New Starts submittal, a Final Environmental Impact Statement (FEIS), preliminary engineering (PE) and a Record-of-
Decision.

Furthennore, consultants will be expected to perform other similar tasks as directed by MDT. This contract is a non-exclusive,
three-year contract.

MINIMUM REQUIREMENTS

Proposers are advised of the following minimum consultant requirements:

Miami-Dade County, through the Miami-Dade Transit department, requires the services of an experienced consultant to perform
planning services related to the South Dade Corridor. The South Dade Corridor generally runs along the US-1 Corridor stretching
from the Dadeland South Metrorail Station to Florida City.
The prime and/or sub-consultants selected must have experience within the last five (5) years in the following areas:
1) Completed all phases of the National Environmental Policy Act (NEPA) process and received a
Record of Decision (ROD) from the Federal Transit Administration (FTA);
2) Assisted other transit agencies in obtaining a Full Funding GrantAgreement (FFGA), for rail projects
with FTA;
3) Assisted in preparing 5309 "New Starts Report," on recent rail projects that have received nationally
competitive ratings from FTA;
4) Assisted other entities in developing and conducting information campaignsto educate elected officials
and other stakeholders on the goals and needs of various transit agencies.

If the prime consultant lacks the required experience in one or ail of the four areas above, the sub-consultants on the
team may qualify the team by having the required experience.
Note, prime and/or sub-consultants must employ sufficient numbers of individuals experienced in the above-mentioned areas,
so that the absence of a few employees will not hamper the progress of the work or the success of the effort.
Information regarding the aforementioned minimum requirements must be included in the project description line of each of the
forms 2A, 2B and/or 2C, found in Section 2.1(2), as applicable.
ISSUES RELATED TO PROFESSIONAL RELATIONSHIPS
A. Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or members have participated in assisting
MDT in the preparation of the control estimate, for the South Dade Corridor project. Please note that any firms having
performed said task will not be considered for this solicitation.

B. Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or team members are providing or will
provide services as the Project Management Oversight Consultant (PMOC) for FTA, on any MDT Project.Any proposer
involved in this relationship wishing to participate in this solicitation shall do the following:
1. Disclose the professional relationship in the proposal cover letter, and
2. Agree in the proposal cover letter to eliminate the offending relationship with FTA, to the extent allowed by law
or contract, before this contract is awarded by Miami-Dade County.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
1.02 Transportation Planning Mass and Rapid Transit Planning (PRIME)

1.01 Transportation Planning Urban Area and Regional Transportation Planning
10.03 1 Environmental Engineering-Biology Services
2.01 Mass Transit Systems Mass Transit Program (Systems) Management 10.05
Environmental Engineering Contamination Assessment and Monitoring
2.02 Mass Transit Systems Mass Transit Feasibility & Technical Studies 10.09
Environmental Engineering Wellfield, Groundwater, and Surface Water Protection and Management
9.02 Soils, Foundations and Material Testing Geotechnical and Materials Engineering Services
15.01 Surveying and Mapping Land Surveying
10.01 Environmental Engineering Stormwater Drainage Engineering Services 15.02
Surveying and Mapping -Aerial Photogrammetry
10.02 Environmehtal Engineering-Geology Services21.00 Land-Use Planning

A copy ofthe Notice to Professional Consultants (NTPC), fonns and accompanying participation provisions (as applicable) may
be obtained at the Vendor Information Center (VIC), located at 111 NW 1st Street, Lobby Level, Suite 112, Miami, FL 33128. The
phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305) 372-6184. A solicitation notification will be forwarded
electronically to all consultants who are pre-qualificd with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their
vendor registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified
finns without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained
on line at http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitations On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Fernando V. Ponassi who may be contacted via e-mail at FemanP2@miamidade.gov,
fax: (305) 375-1083, or phone: (305) 375-5637.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS

One (1) Agreement 15% Disadvantage Business Enterprise (DBE) Goal

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on April 23, 2004, at 1:00 P.M. in Conference Room 18-3, 18"'
Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. l1 Street, Miami, Florida. While attendance IS NOT mandatory,
interested parties ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals is May 7, 2004 at 12:00 P.M., LOCAL TIME, ail sealed envelopes and containers
must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1t Street, 17t Floor, Suite
202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR
CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALLNOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County
Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description of the
Cone of Silence.


mD~ED


Page 17


CHli ui-vi 1 l N0.I '- -jI -ix - LJYk L,1 -


U


TECHNOCRATES...
(suite de la page 16)
de l'agent. Par hypothse, son revenue est gal sa dpense.
Y = QP ( quation 1) o
Y : Reprsente son revenue ou sa dpense
Q : la quantit de products consomms
P: le prix du produit
Pour calculer le prix on tire P:
P = Y/Q (quation 2)
Si on augment Q on diminue automatiquement P.
Mais Si Q baisse on augmente P. Donc la variation du prix P
d'un produit est lie la quantit disponible. C'est ce qui
explique la flambe des prix de products de premiere ncessit
sur le march hatien. Plus il manque de products plus le prix
augment. De mme si on augment le revenue Y sans une
augmentation correspondante de la quantit de biens
disponibles on ne fait qu'augmenter le prix P. Toutes
conditions tant gales par ailleurs la baisse du prix des
products de premiere ncessit dpend de la quantit Q
disponible. La distribution d'une masse de monnaie tire de
la planche billets de la BRH sous le Gouvernement d'Aristide
a acclr la monte des prix des products
Mme si les products abondent sur le march sans
un revenue appropri l'agent ne peut pas consommer. Aussi
faut-il tenir compete de la distribution du revenue disponible
'afin de soulager le panier de la mnagre. La quantit de
monnaie mise en circulation par le Gouvernement sur le
march et sa distribution travers les couches de la population,
determine le pouvoir d'achat du consommateur. Le stock de
monnaie doit tre valu en function de sa valeur relle c'est
dire en terme de sa command en biens. La quantit relle
de monnaie c'est M/P. Elle est doit tre mesure en units de
products. Sa drive dans le temps nous permettra de tenir
compete des effects inflationnistes.
Posons l'quation de la monnaie
Y= M/P (quation 3).
o Y = la quantit relle de monnaie
M= la quantit nominale
P= le prix des products
d(M/P)/ dt = (PM'-MP')/ P2
ou encore en posant P2 = P*P = PP on peut rcrire la drive
(PM'-MP')/P2 =(PM' MP')/PP= PM'/PP MP'/PP = M'/P
MP'/PP
En galisant zro on obtient:
M'/P MP'/PP = 0 ou encore M'/P = MP'/PP ou encore M'/
M = PP'/PP
ou encore M'/M=P'/P ( quation 4)
L'quation 4 nous montre clairement que le taux de
variation de la masse montaire mise en circulation par la
Banque Centrale est identique au taux de variation du prix
dans le temps. Il y a une dprciation de l'argent dans le temps
qu'il faut compenser en ajoutant le taux 11= P'/P si on veut
garder le pouvoir d'achat des consommateurs intacts. La baisse
des prix des products de premiere ncessit prise isolment
n'a aucun effet si on n'a pas un revenue suffisant pour
s'approprier les biens disponibles. Les fruits ne rpondront
peut-tre pas la promesse des fleurs offertes en toute sincrit
par le Ministre du Commerce Danielle St Lot sans arrter au
prime abord une batterie de measures relatives au march des
biens et au march de la monnaie. C'est l, la trappe de toute
politique commercial visant une baisse du prix des products
de premiere ncessit au bnfice du people hatien.


Un colonel amricain

dment que ses

homes aient

brutalis un policies

de la CIMO
(AHP)- Un colonel amricain de la force
multinational, Dave Lapan ont dmenti vendredi que des
militaires amricains aient brutalis un agent de la CIMO,
Jean Gal Drima
Selon 1
Dave Lapan, il
s'agissait plutt
d'un individu en
tat d'brit qui
tentait de perturber .
une operation ,
mene dans le .
quarter populaire
du Bel-air par de .
militaire, de la
force m ultil-a- "
tionale. ..
Selon hi.
Jean Gal Drina
avait prsente une
carte d'ide- -.
tification ina ah de
et avait tenu de
mauvais propose a
l'endroit des
militaires ameni-
cains. Jean Gal Drima
Le policies avait expliqu pour sa part jeudi avoir
t arrt, battu et conduit au palais national par des Marines
qui lui ont cass la tte coups de crosse de fusil.
Drima qui dclarait avoir t humili, a affirm
pourtant s'tre identifi aux militaires.
D'un autre ct, des habitants du Bel-air, ont
dnonc une srie d'oprations de fouilles entames depuis
plusieurs jours dans ce quarter populaire par des soldats
de la force multinational et des policies hatiens la
recherche d'armes illgales.









I e IqIJe de RBerard


Mercredi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 12


Allez de EPATAI OVINES, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


KCG
VLE
RQX
B SW
QGU

J PA
TOL
Z L S
E Q 0
0VW
JVQ
GXH
C P R
P H R


Trouvez 18 rongeurs dans le carr ci-dessus


Solutions de la
semaine passe:

" C R E 11 E1

A ERE S
A V A R E S
VA L ES
0 EL S


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.coni


5H- 6H3

6H30-7H


7HOO-9H






7HOO-9H

10HOO-M


0 BON REVEIL EN MUSIQUE

100 AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

130 MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
100 MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

4idi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour
Chaque Dimanche Textes et Prtextes avec Dominique Richez


Midi Midil5


Midi 15 2HOO


2HOO-3HOO


.3HOO-5HOO


5H00


5H30


6HOO-7HOO

7HOO-8H30


8H30-9HOO

10HOO


9HOO... x du mat


LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou
5h-7h chaque Samedi: ATTITUDE mission Sant
SPORT
Jacky Marc

LES TOPTEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche
Dimanche Chita Tand 5h-6h pm
CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref ...
(suite de la page 16)
L'ONU n'a reu que 7 millions de dollars sur les 35 millions demands dbut mars dans le cadre
d'un appel d'urgence en faveur du pays, a indiqu lors d'un point de press le porte-parole du
Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Mme Elisabeth Byrs.
"Il est urgent qu'Hati reoive cet argent Les problmes sont toujours l, mme s'il y a une
amlioration gnrale de la scurit. La criminalit augmente", a expliqu Mme Byrs.
Le pays fait face une situation humanitaire catastrophique aggrave par les vTolences et les
destruction qui ont entour le dpart le 29 fvrier du president dchu.
Cet argent est destin assurer les besoins prioritaires pour une dure de six mois de plus de 3
millions de personnel, sur les 8 millions d'habitants que compete le pays.
Jeudi Port-au-Prince, le directeur excutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies
(PAM), James Morris, a appel les bailleurs de fonds " ne pas oublier les besoins urgents du
people ha'tien" et augmenter leur appui Haiti qu'il a dcrit comme "tant en danger de tomber
dans l'oubli". (AFP)

Don des Etats-Unis d'une cargaison de matriel medical ...
L'Ambassade des Etats-Unis prend plaisir annoncer l'arrive Port-au-Prince, le mercredi 14
avril, d'une cargaison de matriel medical estim U.S. $855,000,00. Ce project, initi par l'Office
de Liaison Militaire de l'Ambassade amricaine Port-au-Prince, permettra d'amliorer
l'inventaire des cliniques et hpitaux situs dans les zones les plus dfavorises de Port-au-Prince.
L'Office de Liaison Militaire prvoit prochainement l'envoi de matriel scolaire, toujours dans le
cadre de ce programme qui est destin valuer les besoins mdicaux et scolaires des rgions les
plus pauvres d'Hati.

Le directeur excutif du Pam appelle plus d'aide pour Haiti
Le directeur excutif du Programme Alimentaire Mondial des Nations unies (PAM), James Morris,
a appel jeudi Port-au-Prince les bailleurs de fonds ne pas oublier les besoins urgents du
people haitien et augmenter leur appui Haiti qu'il a dcrit comme "tant en danger de tomber
dans l'oubli".
"L'attention des mdias internationaux est retombe aussi vite qu'elle est apparue mais les
difficults continent de nouveau dans le silence", a dclar M. Morris, premier responsible d'une
agence de l'Onu se rendre en Hati depuis le dbut de la crise il y a deux mois et qui achevait
jeudi une visit de trois jours dans le pays.
"C'est maintenant qu'Hati a besoin de l'appui de la communaut international, les personnel
dans le besoin ne peuvent plus attendre le retour la stability avant de recevoir leur ration
quotidienne de nourriture", a-t-il estim.
"Si nous n'obtenons pas rapidement des fonds supplmentaires nous commencerons voir les taux
de malnutrition s'lever dans les mois venir particulirement parmi les enfants et les femmes", a
soulign le responsible onusien.
Il a demand aux bailleurs de fonds d'avancer 8 millions de dollars pour soutenir une operation de
secours et une operation spciale lances rcemment. Jusqu' present la France (1,5 million),
l'Italie (356.000), le Japon (458.000), la Norvge (912.000) et l'Espagne (373.000) ont contribu
aux operations rcemment lances, a-t-il indiqu. (AFP)

Le President dominicain Hipolito Mejia, nie s'tre immisc dans les
affaires internes d'Hati...
J'ai t prudent de ne pas m'immiscer, ou de ne pas donner aux gens l'occasion de dire que
je me suis immisc dans les problmes d'un pays voisin
", a dclar Mejia lors d'une conference de press le 12 avril New York, o il est en
champagne prsidentielle auprs de la communaut dominicaine.
Mejia a fait savoir qu'il n'agira pas de manire laisser penser en Haiti que le gouvernement
qu'il prside s'immisce dans les affaires internes des Haitiens. Il y a une sortie qu'ils
qualifient de constitutionnelle, et que je ne dois pas non plus interroger ", a ajout Mejia.
Hip61lito Mejia a galement ni que le territoire dominicain aurait servi
I 'entranement de troupes finances par les Amricains en vue du renversement
d'Aristide. "99 pour cent des insurgs "contre Aristide se trouvaient en
Hafti, a dit Mejia. Seuls quatre ou cinq exils "se trouvaient en
territoire dominicain, a-t-il ajout en prcisant que ces derniers taient
hebdomadairement contrls par les autorits dominicaines ".
En ce qui concern sa position vis--vis du nouveau Premier Ministre haitien
Grard Latortue, qui est entr en function le 10 mars dernier, le chef du
gouvernement dominicain, a fait savoir qu'il continue maintenir la
prudence.

Le correspondent de Radio Solidarit Mirebalais enlev par ex-
rebelles puis enferm au conunissasriat de la ville: le secrtaire gnral de l'AJH rclame
sa liberation sans condition
Le correspondent de Radio Solidarit Mirebalais, Jeanty Andr Omilert, a t enlev le vendredi
16 avril par un group d'anciens militaires bass dans cette commune du Bas Plateau
central. L'opration s'est produite devant le local de Radio Excelsior o le journalist anime une
mission de dbats. On ignore pour l'instant les raisons qui pourraient justifier l'enlvement du
journalist par les ex-rebelles. Ce sont des anciens militaires qui remplacent les juges et les
policies dans cette region Les membres de la famille de Jeanty Andr Omilert n'ont pas t
autoriss le visiter au commissariat
Le secrtaire gnral de l'Association des Journalistes Hatiens (AHH), Guyler C. Delva, a
dnonc le "kidnapping" de Jeanty Andr Omilert M Delva a fait savoir qu'il ne peut s'agir
d'arrestation, puisque seule la police est habilite procder l'arrestation d'un citoyen avec
mandate de la justice, si des accusations sont portes contre lui.


Page 18


Solutions de la
semaine passe:


S SCOBBIE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

D K



SO 0


Solutions de la semaine passe
SAKIEHS


1


r-


. & u1 a ,1e


-L


ri Mi IIH


IEIPIAIT


S0 VJI INIE:tl







Jeudi 21 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 12


I tl gout a ti


Page 19


0out akJan Mapou


KK BON TIT

LIBRERI MAPOU
REKOMANDE
5919 NE 2nd Av. Miami
janmapou@aol.com
Gouttes de Nostalgie
*Reky powm siyen AlixAmbroise
edisyon Sorhica Monreyal-Kebk.
ak youn prefas: Grard Campfort...
Alix Ambroise s'oun ekriven-
powt ki deja f prv li. Alix
Ambroise se mounn Ptoprens. Li
ft an 1925. Ansyen elv lise
Petyon, li se younn nan etidyan ki
te patisipe nan grv etidyan ak
Thodore Baker, Grard Georges,
Ren Dpestre, Kesler Clermont,
Marcel Bony, Arnold Hevard
etsetera... ki te lakz prezidan
Lesko tonbe.
Aliks se avoka, kontab,
estatisyen. Li kite Ayiti, l'al ex-
Kongo Bj ak Ozetazini. Aliks
retounen an Ayiti an 1965.
Gouvenmann Divalye f arete-1.
Lage 1' lage, li pati an ekzil. Apre
depa Janklod, li retounen an Ayiti
an 1986. Ant 1989 a 1997, Aliks
te adminitrat premye komisyon
nasyonal lutte contre le
SIDA, sekret general, pwofes
nan fakilte Dwa ak Syans
ekonomik pwofes nan GOC
inivsite ak inivsite Jean-Price
Mars an 1997, Aliks Ambroise te
manm konsy Elektoral 97-la. Se
konsa an 1999, li ekri youn liv ki
bay tout Vrite sur les lections
du 6 avril 1997.
Gouttes de Nostlaji se dnye liv
Alix Ambroise... Youn reky 91
powm 87 an Franse. 4 an
Kreyl.

LES PLUS BEAUX
CONTEST D'HAITI
Youn ti liv istwa kont ak desen an
koul. 4 kont pou timounn an
Franse tankou Tezen, la Coquette
Dinde, la Mlodie ternelle, Le
Petit Nuage. Ankouraje timounn
yo li an Franse pou yo pa pdi
lanng Volt-a...
Ot-a se: Michel Poitevien Jr.

LA REVOLUTION DANS
SAINT- DOMINGUE
Manuel Histoire d'Haiti pou klas
Second ak Reto. Ot Jean-
Reynold Jean-Pierre pwofes
istwa. s'oun liv ki divize an 4 pati
ak 200 sij sou istwa Dayiti-tks
istoryografik et istorik.

LES TRANSITIONS
DMOCRATIQUES
SOU DIREKSYON
LAENNEC HURBON
S'oun konpilasyon tks youn
wounmble entnasyonal ki te ft
Ptoprens. Eske youn pp ka soti
nan diktati epi kapote sou
demokrasi ratman silenn san
tranzisyon? eske youn pp ka soti
nan miz epi konsve kilti li


LE PRIX D'UN COUP D'ETAT
Verly Dabel s'oun ekriven
ki ft Wanament. Li etidye Sci-
ences Administration nan
Institut National D'Adminis-
-tration de Gestions et des Hautes
Etudes Internationales (INAGHEI)
Koutdeta 30 Sepetanm 91-lan
enspire-1 pou l'ekri liv sa-a. S'oun
liv ki nonslman f youn bilan
koudeta-a 91-lan, oun aksyon ot-
a refize klase tankou nenpt ki
koudeta banal ki pase an Ayiti;
men tou, liv la s'oun refleksyon
sou devni peyi Dayiti nan
konjonkti mondyal la, posiblite
pou Ayiti dirije tt li, nan kad
globalizasyon ekonomik mondyal
la. Verly ak Le prix d'un coup
d'tatte deja predi evennman
2004 yo. 205 paj.

ENSKRI BONE-BONE
POU MIAMI BOOK
FAIR INTERNATIONAL

Ane sa-a Miami Book Fair
International ap koumanse anrejistre
ekriven ki vie patisipe nan Book Fair
la. Pi bon se granmmaten.. Km
manm Board Directors Miami Book
Fair-la, mwen gendwa pwopoze non
ak byografi ot ayisyen ki vie
patisipe. Premye reyinyon
preparasyon Book Fair la f Mkredi
21 Avril. L non yo fin pwopoze, gen
youn komite evalyasyon ki pral pran
desizyon final-la.
Ane pase, pou premye fwa
nan istwa Book Fair-la te gen anpil
ekriven Ayisyen ki te la tankou Frank
Laraque, Mireille-Sylvain-David,
Edwidge Danticat, Joanne Hyppolite,
Maude Heurtelou ak.... Ren
Godefroy ....
Tout ot ki enterese ane sa-a tanpri
voye .osnon pote CV nou ak liv nou
ekri nan Libreri Mapou 5919 NE 2nd
Avenue. Prezantasyon-an gendwa ft
an Franse osnon an Angle. N'ap eseye
glise ti Yyl nou-an men sa poko ka
mache. Libreri Mapou 5919 NE 2nd
Av. Miami, FI;. 33137/Tel: 305-757-
9922/ janmapou@aol.com


KONFERANS SOU
VODOU NAN
FIU-NORTH
Vandredi 23 Avril depi 6:OOPM
Biscayne Bay Campus Academi I
Room 194. Amtwopolojis
Mireille Ain pral pale sou vodou/
Santeria/ Shango
Dr. Dienguele Matsoua k'ap soti
Congo, Afrik pwofese Etnoloji
an Ayiti pral pale sou Vodou nan
Sosyete Ayisyen-an.
Antre gratis

entak? Ki wl lame, legliz lekl,
pati politik nan devlopman
demokrasi nan youn peyi... Se tout
sij sa yo ki devlope nan les
transitions democratic sou
direksyon Laennec Hurbon, N'ap
jwenn ni nan Libreri Mapou 305-
757-9922/5919 NE 2nd Av. Miami


NAN SELEBRASYON
KOMINYON-2004
Mey Kremas mey Bwason
Ayisyen nan Miaymi. Grasa
Kremas Mapou touris ap defile nan
Little Haiti. Jounal Meriken New
Times deklare de ane do pou do
Kremas Mapou is the Best of the
Best... The Best Haitian Drink. Sa
n';ap tann pou n'al goute-1...
Libreri Mapou 5919 NE 2nd Ave.
Selebre 2004 ak KREMAS
MAPOU


KONDOLEYANS POU
JEAN-CLAUDE CANTAVE
Jean-Claude pdi manman-1.
Prima Cantave 12 Avril pase.Li te
ft an 1908. Li te pral gen 96 ane.
Antman-an chante nan Holy Fam-
ily Catholic Church Samdi 17
Avril pase. Nou prezante
kondoleyans bay lafanmi Cantave
epesyalman Jean-Claude ak de
pitit fi li yo Michelle ak Gabrielle


ESTIMILAN
{LT AREYITO
POU EDDY LANDRE}

Eddy mon ch, m'ap di-w
Mwen jwenn nan Miyami
Youn sitwayen-zanmi
Ki sanble l'se fanmi-w

Siman se sa kanmenm!
Non-I ak non pa-w se menm.
Prenon li se Michl,
Eske ou konn ki Michl?

Se youn ng byen jovyal nan emisyon
Nan radyo Kanival pou tout "Jam D
Chak samdi kou l'minui pou rive jouk
Michl Leyann pwouve: li se bon an

Tm konvsasyon li rann tout lespri
Dyalg ak odit-1 se dyalg enstril
Menmsi gen pdi nuit, toujou gen grand
Pou tout kategori, pou gason tanko

Epitou pou mwenmenm se doub estin
Akz non l'pote-a, fk mwen toujou p
Sa fe-m santi w' pi pre-m, sa touye nos
Epi mete kalman nan machacha lesp
Togiram (1 Fevriye 2004)


VANT SIYATI NAN
SANT KILTIREL MAP
DIMANCH 25 AVRI
5PM-7PM
ARDAIN ISMA
Youn Pwofes Ayisye
nan Broward ap prezan
youn woman ki rele


FET MANMAN AK
FANM AYISYEN
NAN MIYAMI
SAMDI 8 ME 2004
Anbyans pou Manman yo
Nan Women's Park
102 & West Flager St
8:00 PM
Dine, Mizik, Dans, konpetisyon
pou manman ki pi aje, ki pi aktif
nan travay kominot, ki gen plis
talan ki pi seksi. Kontribisyon
: $25 alavans $30 nan pot
Enskripsyon pou rantre nan
konkou-a $5.-
ANPILKADO ak gwo pri pou
Manman ki genyen yo :
enfomasyon: 305-756-8050


THE HAITIAN
AMERICAN YOUTH
ORGANIZATION OF
KENDALL (HAYO)
FTE
CULTURELLE
CROLE-2004
A Cultural
Extravaganza
Black Heritage /
Haiti Bicentennial
Kib: FIU-South
GL-100
(Green Library
Theatre)
11200 SW 8th. Street;
Kijou: Samdi Me 1, 04
Kil: 7:OOPM
Donasyon: $5:00
radyo.
)odo" ANBYANS
imat 2004 POU

MANMAN
aktif.
ktik YO
n pwofi ak C.A.C.E.C
u fi.
(Center for Artistic &
milan. Cultural Events in the
prezan. Community envite tout
stalji-m mounn nan youn
ri-m. ANBYANS-2004 pou
onore manman yo
Dimanch 9 Me 2004
depi 6:30 rive jouk 9
diswa. nan oditorybm
>OU Howard Doolin School
ki nan 6401 SW 152nd
L Ave. nan Kendall.
Envite espesyal Bemol
Telfort. donasyon
$15.00 Timounn $5.-
in


lte
ite


ALICIA MALDONADO
A Mother Lost


Se istwa youn Kibn ki t'ap viv Okay
ki marye 2-fwa epi dispart
misteryezman. Yo vin jwenn ni nan
youn laundry nan Miyami.


Make Dat La
5-6 Jen 2004
EDGAR GOUSSE
NAN MIYAMI ak
Ft Lauderdale
pou vant siyati Liv
LES YEUX
DE LA BTE
Siveye Anons Yo


___~_ __


1 l - - - - -


,


--i


r-






Mrrd71An 1


Haiti en Marche Vol. XVIII No.12 I


Enben Ayisyen rrem, sem yo, n le mian pou n
mete tt nou ansanm pou nou leve vwa nou byen wo
bay Granmmt la, pou nou di aba divizyon viv linyon
paske deviz Peyi nou se Linyon f la fs . Frm, Sm
yo fk nou pa bliye Peyi d'Ayiti se pou nou li ye, nou
bezwen gonfle fs ansanm, pou nou rebati'l pou'l kapab
vin pi bl tout bon vre. Pou sa ft, nou bezwen gen twa
bagay sa yo :

Lanmou, Lacharite ak Lasajs.

Men Kondisyon nou bezwen
respekte pou Peyi d'Ayiti
kapab mache :
Fk nou tout konnen se sitwayen Peyi-a ke
nou ye.
Fk nou respekte Leta
Fk nou respekte e peye tou sa lalwa made


Fk Leta rezoud tout pwoblm peyi-a ak lajan dwe resp pou tout Sitwayen peyi-a.
Pp la peyei-a.


MEN PWOBLEM :

Leta bezwen ban nou :
1- Bon kouran 24/24
2- Bon dlo pou nou svi


10- Nan resp youn pou lot na va rive.


Fk tout Ayisyen pran konsyans pou'n remt vi
nou, Peyi nou bay Bondye pou'n ka genyen yon
vre libte.


3- Bon wout
4- Bon mache piblik
5- Bon Svis dijn
6- Bon lopital pou tout moun jwenn sante
7- Tout moun ki gen kay nan t Leta fk li ban nou
papye'l
8- Fk tout sitwayen Peyi d'Ayiti anba kontwl
Leta


cjc.jTEYONT


9- Fk tout Sitwayen iespekte Leta e Leta menm


/


CAM continue sa poursuite de l'excellence !


Semaine de Pques 2003: 76,972 transferts
Semaine de Pques 2004: 82,476 transferts


CAM, le Pionnier de la livraison des transferts d'argent a domicile sur Hati
et le Leader du march des transferts d'argent sur Hati offre sa clientele
la possibility de d6pt d'argent sur N'IMPORTE quel compete en banquet en Hati


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


- ~~~~'L---ii


Mlodie
103.3 FM
Port-au-Prince
Haiti


Avec Mlodie
FM, la Vie n'est
plus la mme.


Programme du
Dimanche :


7 heures :
L H e u re
Classique
10 heures :
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez
Midi :
L'heure Jazz
2heures : La
Chanson
franaise
3 heures : Le
Bon Vieux
Temps
retro-compas
5 heures :
Chita Tand
Mlodie fait le
point avec ses
invits
6heures
Compas
9heures:
Jazz inspired...
J u d y
Carmichael et
ses invits
10heures :
Melodie Times


11 heures :
encore plus de
musique...


1


Page 20




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs