Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00205
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 14, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00205
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















Hati en Marche dition du 14 au 20 Avril 2004 Vol. XVIII.No 11


PRIVERT NIE TOUTE PARTICIPATION

A UN QUELCONQUE MASSACRE

Les organizations internationales des droits humans


n'ont pu documenter aucun massacre Saint Marc
PORT-AU-PRINCE, 8Avril Selon un "C'est de la perscution politique. O d'opposants politiques dans la ville de
bulletin de l'agence Reuters, l'ex-ministre de est la preuve de ce massacre?" a dit Privert Saint Marc, au nord de Port-au-Prince,
l'Intrieur Jocelerme Privert, dtenu au Reuters alors que des Marines amricains un endroit dnomm La Scierie,
Pnitencier national de Port-au-Prince, nie avoir arms de M-16 montent la garde devant sa alors que la rebellion faisait rage.
coordonn aucun massacre durant une rebellion cellule. Plusieurs tueries ont eu lieu
sanglante qui a about au renversement du Jocelerme Privert, le premier membre pendant la rvolte de Fvrier. Plus de
president Jean-Bertrand Aristide et qu'il est de l'ancien gouvernement Aristide tre 200 personnel auraient perdu la vie
utilis comme un bouc missaire. dtenu, est accus d'avoir organis unmassacre (voir Saint Marc /3)


Pourquoi Bush a-t-il peur d'Aristide?
ANALYSE Ou encore "Wa konn J j", tu vas dernier. la pression d'une force rebelle reprsailles ...
PORT-AU-PRINCE, 12 apprendre qui est George (Bush)! arme et entranme l'extrieur du pays (dans Aujourd'hui les autorits
Avril Lapetite histoire veut que ds L'opposition anti-Aristide ne s'y la Rpublique Dominicaine voisine), et au amricaines confirment qu'elles sont
"en train d'investiguer l'ex.-
son arrive la Maison Blanche,i president hatien pour une
George W. Bush avait deux ttes psiethtenpru
abattre: Saddam Hussein et ventuelle implication dans le
abattre: Saddamn Hussein et
traffic de drogue. Lors (le sa visit
Jean-Bertrand Aristide. Parce en Haiti le lundi 5avril dernier, le
:. . .: .: ..-.:-. . .. . en Ha'ti le lundi 5 avril denier, le
que l'un comme l'autre avaient S:.....
Secrtaire d'Etat Colin Powell a
nui son pre, le premier
.dclar: "Des enqutes sont
president Bush (1988-1992). menes par nos autorits
menes par nos autrin
Le chef de l'Etat .
,en cref de lEat .judiciaires aux Etats-Unis pour
irakien, pour se venger de la
guerre du Golfe, aurait tremp : voir s'il n'y a aucune evidence de
guerr .d. .o.f.,.a.r.i. .r.m. ...,.
dans une tentative d'attentat dlit commit de sa part.'
Comme par hasard, ces
contre la vie de Bush pre alors Cm p hd es
informations ont concid avec les
que celui-ci visitait le Moyen miraon n ocd1ae e
que celui-ci visitait le Moyen vnements du 29 fvrier dernier.
Orient. t
OenQuant Aristide, son Peu de jours auparavant,
renversement en 1991 par un comparaissant devant un tribunal
cou d'Etat militaire avait fdral Miami pour entendre sa
dclp une. vagueili e avit sentence, un trafiquant dc drogue
dclench une vague de boat
people qui contribua la dfaite extrad d'Hati nomm acques
4 da.Beaudoin K6tant accusait le
de Bush senior face au candidate Beaudoin Ktant accusait le
presidenthatien d7trele vralichel
dmocrate Bill Clinton en 1992. president hatien d'tre vrai chef
D'ailleurs les Hatiens (le la mafia. "Ou bien vous payez,
D'ailleurs les Haitiens ,
ou vous tes un home mort" a
le comprirent si bien que la d
.dclar Ktant.
victoire de l'actuel president AlqusindMi
~A la question du Minmi
amricain fut salu chez nous A tionduMiai
Herald editionn du samedi 3 avril):
par une salve de calembours et ----.--- pourquoi les of ficies
de nouveaux proverbes: '"Ti Colin Powell reu par le Premier ministry intrimaire Grard Latortue photo AFP
Bush ap vi n pou Gwo bouch", le trompa point non plus qui ds lors.se reposa dernier moment d'unepousseirrsistibledes Washington ont-ils attend aussi
petit Bush vient rgler son compete entirement sur la nouvelle administration Etats-Unis et de la France, le president hatien longtemps pour ouvrir un dossier
Grosse bouche, allusion aux lvres amricaine. fut embarqu pour l'exil dans un avion affrt contre l'ex-prsident, le journal croit
trs accentues de M. Aristide qui Le 7 avril coul marquait le ler parl'administration amricaine. savoir que c'est quand "Aristide a
font la joie des caricaturistes du anniversaire de la chute du caudillo irakien. Mais cela ne s'arrte pas l... commenc affirmer que ce sont des
monde enter Vint le tour d'Aristide le 29 fvrier In-,. rt.ii e ffr-med ,ei (voirBush-Aristide/4)


Les Amricains
PORT-AU-PRINCE,
Hati, 11 Avril Hati, six semaines g
plus tard. Dploys pour une
mission de stabilisation aprs le* '-
dpart en exil de Jean-Bertrand "
Aristide, les soldats amricain .
attendent avec impatience d'tre
remplacs par ceux de l'ONU,.
attendus en juin.
C'est la deuxime fois en
dix ans que les forces amricaines
sont en mission en Hati. Cette fois-
ci, l'accueil est mille fois moins
chaleureux qu'en 1994, quand ils


pas heureux en Ha'ti
avaient ramen dans leurs bagages
celui qu'on appelait encore
"Titide", le prtre des bidonvilles.
Aujourd'hui, les soldats
.- ramassent la salet, patrouillent
dans les rues, s'emparent de
quelques armes, garden les
btiments officials et sont en butte
l'hostilit de la population. Avec
un mandate imprcis et 90 jours de
mission, cette force multinational
compete 3.600 hommes, plus de la
- moiti d'Amricains, les autres
ultinationale Port-au-Prince (voir Amricains /2)
photo Yonel Louis


I


Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamnartinire au Bois Venma
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514337-1286
maill: enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston ,
WWiington, Chicago: S 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and AMarcus.


Jocelerme Privert


La cocaine continue


de couler flot d'HatiP2


lunc


1 mo.LlU..


vint il- IUII U 1-111UU il- 1.- il-v--t V Ii ie c LQ11r lui-Ille ut:








1Ennlus


FORCE INTERNATIONAL

Les Amricains pas

trs heureux en Haiti !
(Amricains ... suite de la lre page) ans. "Le pays est toujours dangereux, ils
Franais, Canadiens, Chiliens. La force de nous aident nous sentir un peu plus en
l'ONU, cense arriver pour au moins six scurit".
mois, sera dirige par le Brsil, avec la Mais la colre gronde, alimente
participation de plusieurs autres pays parAristide, qui affirme avoir t contraint
latino-amricains. partir par les Amricains le 29 fvrier.


En attendant, John Schultz, Le scenario est donc mille lieues de celui
sergent des Marines, doute: "Un mandate de 1994: l'poque, Bill Clinton, passant
de trois mois, a ne va pas changer grand- outre l'opposition de l'arme, du Congrs
chose". Reste que Hati le change et des Amricains, envoyait 20.000
avantageusement de l'Irak... "J'y ai dj hommes rtablir au pouvoir le premier
t deux fois et chaque fois j'espre que president dmocratiquement lu d'Haiti,
a sera la dernire". le mme Aristide, chass par un coup
d'Etat.


La crise hatienne est un
embarras inutile pour Bush ...
En pleine anne lectorale, la
crise hiatienne est un embarrass inutile pour
George W. Bush, englu dans une situation
catastrophique en Irak. Au course d'une
brve visit hatienne d'une journe la
semaine dernire, le secrtaire d'Etat Colin
Powell a certes confirm le soutien de
Washington, mais sans engagement
concrete. Son administration ne compete pas
dpenser plus pour Hati que les 55
millions de dollars prvus, soit 20 millions
de moins que l'anne dernire, et trs loin
des 235 milliards qui afflurent aprs la
dernire intervention amricaine...
Lorsque les Amricains ont
dbarqu, des barricades enflammes
brlaient dans Port-au-Prince, les pillages
battaient leur plein, ainsi que les
assassinats et rglements de comptes de
part et d'autre.
Un semblant d'ordre a t depuis
ramen dans les principles villes. Mais
nombre de villes de province contrles
par des gangs rivaux ou des groups
rebelles connaissent des flambes
sporadiques de violence.
Pour gagner la confiance, les
Amricains ont rduit leur patrouilles,
s'investissant la place dans des projects
communautaires: ils ont rpar un
orphelinat, install des canalisations...
"Nous sommes contents qu'ils soient l",
dit Ronel Monpremier, un paysan de 30


"La difference, c' est qu'en 1994,
nous avions demand l'aide des
Amricains", rle Rodny Jean-Baptiste, un
pompiste de 32 ans."Aujourd'hui, les
soldats ne ramnent personnel et ils
n'aident pas vraiment".

Une quipe litiste allie
des auteurs de violations ...
D'un ct, il y a ces bandes
armes, pro ou anti-Aristide et les rebelles
don't l'avance a pouss le president vers
la sortie. De l'autre, ce gouvernement
intrimaire considr comme une quipe
litiste allie des auteurs de violations
des droits de l'Homme.
Si tous s'accordent dire que seul
le dsarmement peut sauver Hati, il n'y a
pas d'argent pour le faire: aucun
programme d'incitations financires n'est
prvu pour convaincre les gangs pro-
Aristide et groups rebelles de dsarmer.
Et les forces amricaines n'ont fait grand-
chose pour les dsarmer de force ou
reprendre le contrle des villes qu'ils
tiennent.
Pour Alix Fils-Aim, conseiller
la scurit sous Aristide en 1994, la
situation actuelle ne serait donc qu'un bref
rpit. "Le potential d'erreur est bien plus
lev cette fois-ci car les forces
internationales ont moins de contrle sur
la population. Il y a beaucoup plus de
bandes armes qui ne vont pas laisser
tomber". AP


La cocaine continue de

couler flot d'Hati


MIAMI, 9 Avril Les agents de
la douane et de l'immigration des Etats-
Unis ont annonc vendredi avoir dcouvert
130 livres de cocaine, estimes US$1.1
million, bord d'un cargo qui arrivait sur
le Miami River en provenance d'Hati.
Le cargo est le mme battant
pavilion du Panama qui avait t intercept
en fvrier dernier par les Gardes Ctes
amricains aprs avoir t dtourn par21
migrants hatiens arms lors de la rebellion
contre le president aujourd'hui renvers


d'Hati, selon Zachary Mann, un porte-
parole des services de la douane et de la
police des frontires.
Le cargo dnomm Margot, qui
avait t relch aprs l'incident de fvrier,
est arriv jeudi Miami en provenance de
la ville du Cap-Hatien.
Rappelons que le port du Cap-
Hatien est toujours sous le contrle des
"rebelles.
Les agents amricains ont fouill
(voir Cocane / 4)


En bref ..


Mercredi 14 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 11


Des milliers de fidles ont march jusqu'au Calvaire
des miracles
Des milliers de fidles, catholiques en majority, ont march le Vendredi Saint sur
plusieurs centaines de mtres jusqu'au Calvaire des miracles, Ganthier, l'occasion
du Chemin de Croix.Trs tt dans la matine du Vendredi saint, les croyants, qui ont
converg de plusieurs points du pays vers Ganthier, une vingtaine de kilomtres de
Port-au-Prince, ont chant et adress leurs demands la Vierge des miracles, sur le
Calvaire des miracles, l'endroit o la vierge serait apparue. Munis de bougies,
d'effigies de la vierge et de photographies de leurs proches, les plerins catholiques ont
accompli les quatorze stations de la Passion du Christ. Hommes, femmes et enfants en
ont profit pour invoquer le nom du Grand Matre, qui ils ont remis leur pays en
difficult. Dans un marriage entire catholiques et vaudouisans, les prires de toutes
sortes ont mont vers les puissances invisibles. Un seul objectif : laisser derrire soi les
problmes le train quotidien et partir vers de nouveaux horizons.

Le Brsil prvoit d'envoyer prs de 1.500 hommes Hati
a computer de juillet
Le ministry brsilien de la Dfense, Jos Viegas, a indiqu que son pays prvoyait
d'envoyer 1.470 hommes pour participer la force de paix des Nations Unies en Halti,
don't le Brsil prendra la tte, ce qui reprsente un contingent plus fourni
qu'initialement annonc.
Le ministry Viegas a affirm que le mandate de la force ONU sera de six mois et que les
premiers soldats brsiliens devront arriver sur place en juillet.
"Certains pays ont manifest leur intrt pour que le Brsil soit la tte du processus
de paix Haiti", a dclar M. Viegas, en rappelant que cela avait t suggr au
president Luiz Inacio "Lula" da Silva par la France.
IH a not que plusieurs pays latino-amricains, don't l'Argentine, le Chili et le Prou,
ont apport leur appui cette ide'et ont galement annonc l'envoi de troupes.
Le ministry a estim que le choix du Brsil pour diriger cette force est li " son
caractre multi-ethnique qui n'inspire pas de reactions adverses. La mission des
militaires brsiliens en Hati sera, selon le ministry, "trs diffrente" de celle des forces
amricaines en Irak.
Dans ce pays carabe, l'objectif de l'ONU sera de "consolider le processus de -
rtablissement de la paix et (d'organisation) des lections".
L'envoi de militaires brsiliens en Hati avait dj t annonc dbut mars par Brasilia
pour un contingent de 1.100 hommes environ. Le president brsilien Lula avait aussi
approuv le principle d'un commandement brsilien de cette force de paix.
Selon un sondage diffus le 29 mars, 54,9% des Brsiliens sont opposs l'envoi de
troupes en Hati et seulement 39,1% approuvent la decision.
Le gouvernement qui mne une politique d'austrit budgtaire, va devoir faire voter
par le parlement un complementt de credit" pour envoyer ces troupes.-

Le Chili tudie l'envoi "probable" de davantage de troupes
en Hati
Le Chili examine l'envoi "probable" d'un nouveau contingent de militaires Hati
dans le cadre d'une mission de paix dans ce pays, a annonc l'ambassadeur chilien en
Hati Marcel Young mercredi Santiago.
"Le plus probable est qu'il y aura un deuxime contingent", a dclar le diplomat qui
a rencontr dans la capital chilienne le commandant en chef de l'arme, le gnral
Juan Emilio Cheyre.
Le Chili a dj envoy en deux phases plus de 330 homes Hati, il y a un mois,
aprs le feu vert de l'ONU pour la mise en place d'une force international dans ce
pays des Carabes la suite du renversement de l'ex-prsident Jean-Bertrand Aristide.
La possibility de dpcher un autre contingent dans le cadre d'une forte des Nations
unies succdant la force multinational constitute notamment par les Etats-Unis, le
Canada et la France avait t voque ds le 20 mars par la ministry chilienne de la
Defense Michelle Bachelet.
"Il faudra d'abord voir si la decision d'y aller est prise et s'il est possible d'y aller",
avait dclar Mme Bachelet propos d'une possible "deuxime tape" du processus de
paix en Haiti.

"Beaucoup de travail faire", selon ministry canadien de la
Defense
La situation s'est stabilise en Hati, mais "il y a encore beaucoup de travail faire"
pour contrler "les lments criminals" qui svissent dans les principles villes du
pays, a dclar le ministry canadien de la Dfense, David Pratt, en visit jeudi Port-
au-Prince.
"J'a dj eu l'occasion de discuter avec le president par intrim (Boniface) Alexandre
des progrs raliss pour renforcer la scurit et rtablir la stability du pays", a affirm
M. Pratt dans une conference de press tlphonique avec des journalists canadiens.
Le ministry s'est rendu jeudi en Hati avec le chef d'tat-major de la Dfense, le
gnral Raymond Henault, pour rencontrer les "quelque 500" soldats canadiens
dploys dans ce pays dans le cadre de la Force multinational intrimaire des Nations
umnies.
"Ce que j'ai vu me conforte dans l'ide que la force multinational intrimaire a
certainement eu un impact ici en terme de scurit de la population. Cela tant dit, il
me semble qu'il y a encore pas mal de travail faire en matire de scurit, en
particulier pour retracer et apprhender certain des lments criminals qui existent
toujours ici".

Hati a besoin d'une police pas d'une arme (Colin Powell)
Hati a besoin d'une "force de police reconstruite" et non d'une arme a dclar le
secrtaire d'Etat amricain Colin Powell dans une interview l'occasion d'une visit
de quelques heures effectue en Hati le Lundi 5 avril dernier.
"Maintenant nous avons besoin que la police soit reconstruite, nous n'avons pas besoin
d'une anne maintenant, nous avons besoin d'une force de police et j'espre que ce
sera la premiere priority", a dclar M. Powell dans une interview diffuse mercredi.
"C'est au people hatien de dcider de quelle sorte d'institution il a besoin, les
discussions concernant une arme, je pense, devraient venir beaucoup, beaucoup plus
tard aprs la tenue d'lections et aprs la mise en place d'un gouvernement lu", a
soulign le secrtaire d' Etat amricain.
"Concentrons-nous maintenant sur une force de police, c'est ce don't le people hatien a
besoin, une force de police professionnelle, sre d'elle-mme et quipe", a-t-il insist.
M. Powell a galement appel les Hatiens choisir le dsarmement et a souhait
exclure "les criminals et les trafiquants de drogue" de toute rintgration dans la
police.

Grard Pierre Charles et la presence de la Force
International dans notre pays
" La presence des forces internationales dans le pays ne doit tre ni une intervention
colonial, ni impriale. Ce ne doit pas tre non plus une mission de maintien de la
paix come veulent le faire entendre les Nations-Unies. Mais une mission de
construction nationale, estime Pierre-Charles.
Ragissant aux dclarations du conseiller special pour Hati de l'Organisation des
Nations lfiies, Rginald Dumas, qui a prcise que l'assistance international Hati
devrait s'tendre sur 20 ans pour que le pays puisse prendre le train du d6veloppement,
Grard Pierre-Charles s'est exclam : "20 ans d'assistance international Hlati, c est
trop "
Pour le responsible de la Convergence Dmocratique, la presence trangre n'a
(voir En bref/17)


Page 2


I --- r----







Jeudi 14 Avril 2004
H1iti en Marche Vol YVIII Nno 11


S' A CTI TAT .TT EN MA R CHE


SPage 3


PRIVERT NIE TOUTE PARTICIPATION

A AUCUN MASSACRE QUE CE SOIT

Les organizations internationales des droits

humans n'ont pu documenter aucun


massacre a Saint Marc
(Saint Marc ... suite de la 1re page)
au course des affrontements entire supporters et adversaires
d' Aristide.
Cependant, pursuit Reuters, les organizations de
defense des droits humans n'ont pas t capable de
vrifier ces informations parues dans certain mdias
hatiens faisant tat d'un massacre d'environ 50 personnel
Saint Marc, et informations qui ont t acceptes tel quel
par le nouveau gouvernement.
Le mandate d' arrt contre Privert ne dit pas non
plus combien de personnel ont t tues. Des reporters
strangers qui ont visit Saint Marc aprs le prsum
massacre n'avaient trouv que cinq cadavres, prcise
Reuters.
"Je suis un bouc missaire" dclare Privert,
appelant la communaut international prter troitement
attention son ventuel procs pour tre certain qu'il soit
juste.
Des membres de l'ex-gouvernement Lavalas ont
dj dclar qu'ils sont 1' objet d'une "chasse aux sorcires"
aussi bien par les rebelles que par le gouvernement du
Premier ministry Grard Latortue qui a l'appui de
administration amricaine.
Les nouvelles autorits, pursuit Reuters, ont
arrt plus d'une douzaine d'anciens associs d'Aristide
sur de vagues accusations de "association de malfaiteurs"
ou autres, et ont compos une liste noire interdisant des
douzaines d'entre eux de laisser le pays, en attendant
investigation.


Cependant le gouvernement n' a fait
aucun effort pour arrter des rebelles arms
accuss de crimes, qui continent vaquer
normalement leurs occupations, et don't
beaucoup sont en instance d'tre incorpors
dans la force de police national.
Jocelerme Privert, 51 ans, un
technocrate qui a prcdemment dirig la
Direction gnrale des Impts, et a sa propre
petite firme de comptable, a dit qu'il s'est
rendu volontairement mardi dernier la police
aprs avoir appris qu'un mandate d'arrt avait
t dcern contre lui.
Il a dclar qu'il est prt faire face
aux accusations et dfendre sa reputation.
"Je n'ai pas de maison l'tranger,
je n' ai pas de compete en banque 1' tranger.
Si je devais laisser Hati, ce serait pour
recommencer zro" a-t-il poursuivi derrire
les barreaux de sa cellule, portant un pyjama
boutons et un T-shirt orange.
"Si j'avais fui, (les allegations)
pourraient paratre vraies ... C' tait un risque
prendre et je suis en train d'en payer le prix"
a-t-il ajout, disant que sa femme et ses enfants
lui avaient recommand de fuir dans la
Rpublique Dominicaine voisine.
Privert dit qu'il ne lui a pas encore
t permis de rencontrer le juge instruisant son
cas, ni de laisser sa cellule qui dispose d'un
lit en fer forg, une table et une chaise.


La UNICARTE change d'adresse

et enforce sa game de services


La UNICARTE est maintenant
loge au # 200 de la Rue Faubert
Ption Ville.
Nouveaux Services:


dolances 24 heures par jour, 7 dpts de commerants affilie,
jours sur 7. UniCarte. ,
- La Bote Paiements et Dpts Les Caisses Spciales UniCarte.
Express, disponible de 7:00 am disponible de 8:00 am 5:00 pin


L'ACTUALITE EN MARCH SOMMAIRE
Privert nie toute participation un quelconque massacre p. 1
Arrestation du ministry de l'Intrieur p.3
Hati: entire processes d'lections et perscutions p.7
La cocane continue de couler flot p.2

ANALYSE
Pourquoi Bush a-t-il peur d' Aristide ? p. 1

FORCE INTERNATIONAL
Les Amricains pas trs heureux en Hati p. 1
Maxine Waters se dchanme contre Powell p.4
Colin Powell avait peu promettre p.9

DROITS HUMANS
Recommendations d' Amnesty au
Conseil de scurit p.6
Human Rights Watch
rclame des poursuites contre des dirigeants rebelles p.9

ECONOMIC
Hati conomiquement une nuisance. Pensez-vous p,6
Initiatives amricaines annonces pour Haiti p. 17
Une le, mais deux plantes p. 16

POLITIQUE
Une d-lavalassisation en douce ... p. 15
Duvalier ou Aristide, mme combat p. 12

ARTS & MEMOIRE
Raoul Peck tourne au Rwanda un film sur le genocide p. 10
\Hommage Louverture p. 11
"Je suis suppos avoir la permission de sortir de la cellule
pour au moins six heures par jour" a-t-il dclar, en feuilleton la copie
d'un manuel sur les droits du prisonnier, sa seule lecture part une
copie de la constitution.
Le Pnitencier national o il est enferm abritait 1.900
prisonniers avant les vnements de Fvrier, mais comme cela se passa
travers tout le pays, les prisonniers se sont vads en masse alors que
la police prenait la fuite devant l'avance des rebelles.
La prison renferme aujourd'hui 54 dtenus, don't Jocelerme
Privert.


Arrestation du ministry

de l'Intrieur d'Aristide
PORT-AU-PRINCE, 6 Avril L' ex-ministre de l' Intrieur et
des collectivits territoriales du regime dchu, Jocelenne Privert, a t
arrt dans la nuit de lundi mardi Port-au-Prince et conduit au
pnitencier national, principal centre de dtention du pays, a annonc
mardi l'AFP le porte-parole de la police hatienne,
"L arrestation s'est effectue mardi 1h30 du matin lors d' une
operation de police mene au domicile de l'ex-ministre sur la route de
Frres" (est de la capitale, a prcis le porte-parole, le commissaire
Mx Isaac.
"M. Privert a d' abord tent de prendre la fuite avant de cooprer
et son arrestation a t effective 2h du matin", a ajout le conmmissaire
Isaac qui a indiqu que "des matriels important avaient t saisis au
domicile de l'ex-responsable".
M. Privert tait sous le coup d'un mandate d'arrt pour son
implication prsume dans le massacre du quarter de la Scierie dans
la ville ctire de Saint-Marc (96 km au nord de la capital) commnis
dbut fvrier par des forces fidles l'ex-prsident Jean Bertrand
Aristide.
Ces forces taient composes d' lments de la police et de partisans
arms de l'ex-chef de l' Etat agissant au sein d'une organisation locale
dnomme "Balai Rouz".
"Balai Rouz" tait plac sous la direction d'un ex-dput de
Saint-Marc, Amanus Mayette, galement dtenu pour le mme motif
aprs son arrestation le 19 mars dernier par la police dans le quarter
de Tabarre (nord-est de la capitale.
Selon une organisation de defense des droits de l'homme, la
Coalition Nationale pour les droits des Hatiens (NCHR), le massacre
de la Scierie commis du 11 au 13 fvrier aurait fait une cinquantaine
de morts ou disparus. (AFP)


-Le Service 24/7 permettant aux 7:00 pm, grce laquelle il n'y a tous les jours ouvrables pour le
clients d'entrer en contact avec plus de ligne faire pour les paiements de tout type ou le. AmnestV International exhorte le
la UNICARTEpour requtes et paiements par chques ou les dpts de commerants allilis pouvoir intrimaire hatien mettre n
Le tout dans un coquet difice moderne et fonctionnel terme aux violations des droits humans 9


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse
6 Mois Un An
Renouvellemrnent 0
Etats Unis $ 40.00 $ 78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $ 70.00 $ 135.00 Nouvel Abonn 0
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


rIIiuCiII UU U.I liiu


w




I


UNE ANALYSE


Mercredi 14 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 11


Pourquoi Bush a-t-il peur d'Aristide?
(Bush-Aristide ... suite de la 1re page) de son indpendance il y a 200 ans (et estime par Aristide Tout comme il va de soi que cette demand
officielsamricainsquil'ontforcdmissionner"(extrait un peu plus de 21 milliards de dollars amricains soit seconde par l'Union Africaine (UA). Plusieurs
de Le Nouvelliste, lundi 5 avril). d'aujourd'hui). (voir Bush-Aristide / 5)
Sans pouvoir nous prononcer sur le fond de la
question, on peut donc aussi considrer ces allegations "Laurent Bgagbo n'est pas Aristide"'...
comme une espce de reprsailles, ou de contre-feu, face En lieu et place de ce cadeau que M. Aristide voulait
l'assignation pour "menaces de mort et enlvement" faire aux Hatiens l'occasion du 200e anniversaire de notre
introduite par l'ex-prsident hatien par devant un tribunal indpendance le ler janvier 2004, ce sont des troupes
Paris contre les Etats-Unis et la France ... franaises qui foulent le sol national pour la premiere fois -


.. depuis l'indpen-
., ; dance.
Cependant
tout comme une
champagne exigeant
rparation pour les
crimes de la France
colonial risquerait de
trouver un certain
cho dans d'autres
anciennes colonies,
i q une accusation contre
\- les Etats-unis d'avoir
Micha Gaillard, Andr Apaid et Paul Denis photo Hati en Marche lenvoy manu miltari
autre, replace l'expression de presidentt dchu" par La leve de boucliers d en exil un president
constitutionnellement
lu, peut avoir une
celle de "ex-dictateur Caricom (Communaute sonance dpassant
Ou celle de massacre par genocide" ? sur le 29 fvrier, s'inscrit dans cett e cas d'Hati et
constituer pour
Washington un grand
La Plate-forme ex-opposition/Groupe des 184: Marie Denise Claude, Evans Paul (K-Plim), embarras. en tant que
Micha Gaillard, Andr Apaid et Paul Denis photo Hati en Marche le plus notable et le
Tout comme une certain press qui, d'un jour plus agressif dfenseur de la dmocratie dans le monde.
l'autre, replace l'expression de presidentt dchu" par La leve de boucliers des petites nations de la
celle de "ex-dictateur" ... Caricom (Communaut Caraibe) demandant une investigation
Ou celle de massacre par genocidee"? sur le 29 fvrier, s'inscrit dans cette logique ...


L'implication de la France ...
Qu'est-ce qui peut tellement faire peur au
president Bush dans une accusation que son administration
a dj range au rang de simple absurdity"? A savoir que
ce sont des agents amricains arms qui ont forc le
president Aristide monter bord de l'avion et que lui et
son pouse ont pass 20 heures en plein vol sans jamais
savoir o on les emmenait. Donc kidnapping ...
A quoi Colin Powell rpond: "Nous tions au bord
d'un bain de sang. Nous avons sauv de nombreuses vies,
y compris peut-tre celle du president Aristide", ajoutant
que celui-ci est "parti avec sa femme, ses gardes du corps
et aprs avoir sign sa lettre de dmission."
Peut-tre faut-il revenir aussi l'implication de
la France dans les vnements d'Hati ...
Comment ne pas faire le rapprochement avec la
prtention de M. Aristide arracher au pays de Napolon
le remboursement de la dette de l'indpendance, une
indemnit forfaitaire de 90 millions de francs Or paye
par Hati son ancienne mtropole pour la reconnaissance


Les senateurs americains Lnrnstopner vodd,
D-Connecticut, Bob Graham, D-Floride, et Tom
Harkin, D-Iowa appelaient au dploiement d'une
force de scurit deux jours avant le 29 fvrier,
pour "minimiser les pertes en vies humaines et
destruction de proprit photo AP


La cocaine continue

de couler flot d'Hati


(Cocane ... suite de la page 2)
le cargo, la recherche de passagers clandestins ou de drogue.
is ont trouv des paquets de 59 kg de cocaine dissimuls
sous la coque du navire, selon un porte-parole.
Les 7 membres d'quipage six Philippins et un
Panamen ont t interrogs et renvoys dans leur pays. Ils
paraissaient ignorer que le navire transportait de la cocaine.
Le cargo a t saisi, mais aucune arrestation opre.
Les agents ont estim la valeur de la drogue saisie


US$1.1 million, mais selon Zachary Mann. elle peut
en valoir davantage.
Il a prcis que les services amricains ont
jusqu' present intercept plus de 2.000 livres, soit 900
kg de cocaine, pour l'anne 2004 soit plus que ce qui a
t saisi l'anne dernire pendant la mme priode.
Donc, malgr le changement de rgime Port-
au-Prince, le traffic de la drogue se porte toujours bien.
(source Reuters)


Maxine Waters se dchanme
n tre amricain" en visitant le nouveau Prenier
centre Colin Powellministre intrimaire hatien.


WASHINGTON, 7 Avril La congres-
swoman afro-amri-caine Maxine Waters a
condamn la rcente visit du Secrtaire d' Etat Colin
Powell en Hati, l'appelant "un example typique du
mpris de cette administration dans son traitement
de la crise hatienne qu'elle a aid elle-mme crer."
Maxine Waters, Reprsentante Dmocrate
de Californie, et un ardent dfenseur de l'ex-prsident
Jean-Bertrand Aristide, est fche que "Powell n'ait
rien accompli et gaspill l'argent du contribuable


Au course d'une visit de 5 heures Port-au-
Prince, le lundi 5 avril dernier, Colin Powell a offert "le
plein support" des Etats-Unis au gouvernement
intrimaire et rejet l'ide d'avoir une investigation
international sur le dpart d'Aristide le 29 fvrier
dernier.
Dans une note de press, Maxine Waters se
plaint du relus par le Secrtaire d'Etat amricain de
dnoncer "la conduite scandaleuse du Premier ministry
Latortue, un choix du gouvernement amricain". ni de
condamner "les actions des criminals et des
trafiquants de drogue qui contrlent encore une
bonne parties du pays, don't les villes des Gonaives
et du Cap-Hatien, et o galement des membres du
parti Lavalas sont trouvs morts chaque jour,
pursuit la note de press.
"C'est absolument honteux pour les Etats-
Unis de s'aligner avec ces tueurs, et, mme au
dernier moment, de refuser de se dfaire de cette
sainte alliance."
Selon la congresswoman de Californie, le
Secrtaire d'Etat Colin Powell n'a ni "le dsir ni la
volont d'enlever ces assassins du rle qu'ils jouent
dans la crise haitienne."
Le ministry hatien de la Justice a aunnonc
que Louis Jodel Chamblain, qui a t condauni deux
fois par contumace pour assassinate et massacre,
pourrait tre rejug, tandis que Jean Tatoune, un
vad de la prison des Gonaves alors qu'il purgeait
une peine de prison perptuit, pourrait tre graci.
Les deux hommes ont particip a la
rebellion contre Aristide et vaquent actuellement en
toute libert.
(voir Maxine Waters / 6)


Page 4


Pati Plus Dakerylac
*tdtseat

MimmUL331.61 v CalcringSpeciaists
MuimFL3161Cakes, Patties, Hors d'oeuvres
Telt305-756-3695 Fer .11 Occassions


"rvt'i
Tous les appeals internationaux sont ratuits !
(Pour es u tisatcurs Comt el.)






SComC4EL0

401-5500 401-5566 o? 'dul q3t rc(c.4)cmm tem prmerpretac







Jeudi 14Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 11

MONTEE D'UN
(Bush-Aristide ... suite de la page 4)
nations africaines se trouvent sous la menace de rebelles (
cherchant counme en Hati faire capoter le rgime en i
place. Or voici que des rebelles en Hati obtiennent que
Washington et Paris interviennent directement dans les d
affaires internes du pays pour embarquer le president don't i
ils exigent la tte.
Ce qui entranera ce
commentaire du president
ivoirien Laurent Bgagbo
l'adresse de son opposition lors
des derniers troubles qui se
soldrent par un nombre -
incalculable de morts. : ....
S"Ils de% raient savoir r
que la Cte d'Ivoire n'est pas ....
Hati et que Laurent Bgagbo *
n'est pas Aristide".


DE L'ACTUALITE 1

REGIME D'EXTREME-DROITE
Ils auraient aussi contribu bloquer les tentative de '' o
Colin Powell et Condoleezza Rice qui voulaient rexpdier
mmdiatement Aristide en Afrique, destination le Nigeria. .
Cependant lundi dernier Port-au-Prince, le Secrtaire
l'Etat Colin Powell a rejet catgoriquement la demand pour
ne investigation international sur le dpart controversy du ., .
" ', / ', 4 8. u i. .-: e '.'


Un mauvais
prcdent ...
D'autant que cela se
passe en une anne lectorale
aux Etats-Unis o M. Bush est
candidate sa propre succession
et o, incroyable mais vrai, la
petite Hati semble encore une


Jeunes lavalassiens dans


fois devoir jouer un rle ...
En effet, averti sans doute que la chute d'Aristide
a t pour le locataire actuel de la Maison blanche une
affaire personnelle, le candidate dmocrate John Kerry n'a
pas hsit sauter pieds joints dans la question, dclarant
que la decision de M. Bush "de ne pas protger le president
Aristide contre les rebelles" est un mauvais message envoy
par l'administration amricaine ... Un mauvais prcdent.
On parle beaucoup des prises de position pro-
Aristide de la Caricom et du Black Caucus, assemble des
lus afro-amricains au Congrs de Washington, mais pas
assez de la protestation aussi des snateurs dmocrates
parmi les influents comme Tom Harkin (D-lowa) et
Christopher Dodd (D-Connecticut) qui sont des barons du
parti, outre le clan Kennedy.
Ceux-ci ont crit au-Premier ministry jamacain
P. J. Patterson pour le fliciter d'avoir donn un asile
temporaire l'ex-prsident hatien pour passer quelques
semaines en famille avec ses deux filles qui avaient t
expdies aux Etats-Unis avant le 29 fvrier.


les quarters populaires de la capital photo Hditi en Marche ; : '
29 fvrier 2004. Autrement dit, les Etats-Unis utiliseront leur droi Arrive de l'ex-prsident hatien a la Jamaique
de veto au Conseil de scurit de l'ONU contre une telle tentative. ,, l , ., ,,h,t, A p
l 15_1 srqdernier nhoto AP


Pas une affaire de tout repos ...
Ensuite, ce n'estpas tant le coup d'Etat de septembre 1991
qui avait nui au president Bush pre (qui n'avait d'ailleurs pas lev
le petit doigt pour en empcher la concrtisation) que l'apparition
de plusieurs milliers de boat people hatiens en face de Miami Beach.
Or cette fois administration amricaine a pris les devants.
Depuis son entre la Maison blanche, l'actuel president (relay
par le Gouverneur de l'Etat de Floride destination premiere des
rfugis hatiens et qui n'est autre que son frre, Jeb Bush) a
ordonn de dtenir tous les migrants illgaux hatiens sans exception
et sans possibility de premisee en libert. Les measures prises au
lendemain des attentats du 11 septembre 2001 sont venues renforcer
ces dispositions.
N D'autre part, l'implication d'Hati dans la champagne
lectorale amricaine, mme si elle reste au niveau des commissions
des relations extrieures des deux chambres du Congrs, n'est pas
pour nous une affaire de tout repos. Mme si on est loin del' embargo


commercial de 1991-1994, ceci ne condamne pas
moins la situation en Hati ne pouvoir bouger.
Difficile d'obtenir le vote de ces commissions
indispensable pour toute assistance directed pour
un gouvernement intrimaire hatien considr
comme "inconstitutionnel."
Cela du moins jusqu'aux prsidentielles
de novembre prochain qui seront probablement
parmi les plus serres que les Etats-Unis aient
connu depuis longtemps.

Un rgime d'extrme-droite ...
Mais'un autre grave danger est que cette
conjoncture peut conduire l'administration Bush
permettre, sinon faciliter la monte d'un rgime
d'extrme-droite en Hati. Avec toutes ses
consequences sur une population halienne trs
(voir Bush-Aristide / 6)


Page 5







Page 6


Haiti,
EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 7
d' entendre qu' Haiti n'a aucun
conomique, qu'Hati n'est qu'u
vagues priodiques de boat peop
nations voisines, y compris bien s

Maxine Water

dchane conti
(suite de la page 4)
Tatoune pourrait mriter
ministry de la Justice, Bernard Gou
"contre deux dictateurs" (entendez
Joanne Manner, response
Watch, base aux Etats-Unis
international procder l'arresta
droits humans pour les traduire en
"Leur permettre d'aller lib
des troupes trangres, c'est
dstabilisation du pays et inviter
Joanne Mariner.

B USH-ARIS I
(suite de la page 5)
conscientise depuis la chute de la
1986...
Consequences aussi vis
rejetterait aussitt toutes relation
comme ce fut le cas sous la dictatu
Aprs que Colin Powell
travailler "dur pour rintgrer Hat
Caribenne."
Enfin consequences ter
eux-mmes, un tel rgime totaleme
-faux, ne ferait que crer des prob
et externes. Or une Hati instable n' e
pour la Floride.

Hati en Marche, 12 Avr


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE County
Miami, Florida


I INTEREST NATIONAL


Mercredi 14 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 11


conomiquement une nuisance,
O s products de base, tels que bl, riz et pois.
Avril Il est courant I m11S Cependant il existe une portion sigtificat
e valeur sur le plan m O. iJ *Ob la population qui peut se le permettre, et qui demand(
me nuisance avec ses que ce pays aurait disparu depuis longtemps de la carte plus large varit de products alimentaires.
)le infestant toutes les n'tait l'aide international qui reprsente plus de 60% de Les importations de products du genre soci
ir les Etats-Unis. Enfin son budget public. Etc, etc. consommation ont atteint en 2001 prs de $51 mi
Pourtant voici en quels terms le Dpartement Ce total comprend de la volaille, des products laitier
os se amricain de l'Agriculture parle de notre pays. Bulletin en jus de fruits et de lgumes, des crales, des fr
date du 24 mars 2004. Sous la rubrique: Guide pour lgumes en boites, des conserves, du vin et de la bire
e Pow ell l'Exportateur. Hati. Anne 2004. autres.
.March pour Produits imports De leur ct, les importations de riz ont attt
d'tre graci, selon le Hati est souvent peru comme un march mineur niveau record de $89 millions en 2003, une augment
isse, parce qu'il a lutt pour les products alimentaires et les products agricoles, cela de 40% par rapport l'anne prcdente.
Baliy Doc et Aristide). cause de ses problmes conomiques et de son bas revenue Les importations de bl se sont leves
ible de Human Rights par tte d'habitant. millions en 2002.
a appel la force Cependant, il y aplusieurs facteurs qui continent Les importations de products agri
nation des violateurs des faire d'Hati un importateur remarquable de products intermdiaires des Etats-Unis ont totalis $25.6 m
i justice. alimentaires. en 2003, en dessous des chiffres des annes prcc
brement, sous les yeux Le bas revenue per capital est compens d'une Un dclin qui a frapp principalement des products c
pousser plus loin la certain faon par sa population relativement large. Hati la farine de bl, l'huile de table et autres prodi
plus de violence" a dit a une population de prs de 8 millions, don't environ 15% consommation plus traditionnels.
a un pouvoir d'achat au moins gal celui d'autres pays De mme les importations de products pour s
de la Carabe. de consommation ont totalis $43 millions en 2002
TID E Quoique 15% soit une faible portion de la ont baiss en 2003 $36.7 millions.
S.*** population total, le nombre de consommateurs potentiels Un dernier advantage, selon le rappc
Sdictature Duvalier en qu'il reprsente est encore plus grand que pour la plupart Dpartement amricain de l'Agriculture, c'est la ta
a dictature Duvalier en
des autres les de la Carabe. en Hati.
vis de la Caricom, qui Les transferts expdis de l'tranger. Ces Hati pratique une taxation de zro 15%
is e, transferts de cash effectus par des Hatiens vivant pour objectif le tarif zro.
s avec un tel regime,
u l'tranger, principalement aux Etats-Unis et au Canada, Certains products (riz, sucre, farine, et cime
eut promise qil allait reprsentent une entre annuelle dans le pays de plus de taient auparavant frapps d'un tarif de 10% se voies
ti dans la Communaut $300 millions. aujourd'hui un taux de 0.3%.
D'autres facteurs contribuent faire d'Hati un Cette reduction drastique de la taxai
me pour les Etats-Unis intressant march pour l'agriculture amricaine: videmment un impact ngatif sur la vente des pi
rut dpass et en porte- Ce sont: locaux et valorisent les products imports.
lmes la fois internes La dpendance d'Hati des products alimentaires Mais d' un autre ct, puisque les prc
st pas une bonne affaire imports. imports sont indexs en dollars US, et que la mi
Environ 75% de toute la nourriture en Hati est hatienne, la Gourde, ne tient pas la comparison, ili
satisfait travers des importations. pas s'tonner que la misre soit plus grande (mai
S2 ,nA4 .Une production locale insuffisante. Quoiqu'il nous qui commentons).


METRO


Miami-Dade County Florida is announcing the availability of the following
bid(s), which can be obtained through the department of Procurement
Management,Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1st Street,Suite 112,Miami,
FI 33128 (Phone: 305-375-5773. There is a non-refundale dollar fee for each bid
package (see cost of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling
charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United
States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number,title,
opening date,the vendor's complete return address and phone number and a check
for the correct dollar amount made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners".
Vendors may choose to download the bid packages) ,freeof charge,from our
website (www.miamidade.gov/dpm) under "Solicitations Online.

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be
opened promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the
first bid/proposal envelope or container has been opened wil not be opened or
considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade
County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail package or courier service, including the U.S. mail, or
caused by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the
Board Office located at 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FI
33128 by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.
This bid solicitation is subject to the Cone of Silence" in accordance with
County Ordinance No 98-106.
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday
May 5, 2004
5164-3/09-OTR-LW TEMPORARY LABORERS/WASTE Cost $ 10.00


COLLECTION SERVICES
This contract requires Insurance
This contact includes Living wages This
Contract includes Bid Prefeence provisions
For Certifies Black Business Enterprises
(BBE's)


76-7-4/09-OTR

7607-4/09-OTR







7611-3/09-OTR


SIGNMAKER EQUIPMENT
ACCESSORIES, FONTS & MATERIALS
OFFSET PRINTING FLAT SHEIT
(LITHOGRAPHIC) "EXCELLENT
QUALITY
This contract requires Insurance. This
Contract includes Bid Preference provisions
For Certified Black Business Enterprises
(BBE's) and Certified Women Business
Enterprises (WBE's)
SOUND SYSTEM RENTAL, i
This contract requires Insurance


Cost $10.00

Cost $10.00







Cost $10,00


existe une certain production
locale de fruits, lgumes, riz,
mas, volaille et autres
products, les quantits
produites ne sont pas
suffisantes pour satisfaire la
demand locale.
Les Etats-Unis sont
le plus grand partenaire
commercial d'Hati. Les
products amricains dominant
le march hatien, avec un
pourcentage estim 60%
dans toutes les categories.
On serait tonn
d'apprendre que les
exportations amricaines de
products agricoles vers Hati
ont atteint un chiffre moyen de
$187 millions ces 5 dernires
annes. Une large portion de
ces exportations sont des


ive de
de une '

it de
llions.
rs, des
uits et
e entire

eint un
station

$23

icoles
millions
lentes.
onunmme
uits de

socit
, mais

ort du
xation

F, avec

nt) qui
it taxer

tion a
roduits

oduits
onnaie
ne faut
s c'est


Et si nous pouvons oser un dernier conunentaire,
il est plus qu'vident que l'Etat hatien abandonnait toute
ambition d'une production agricole national, en
choisissant, ou en tant forc de choisir cette politique de
march libre 100%, du tarif zro.
D'autant que l'quivalent tarde venir.
Sans oublier une politique d'assistance alimentaire
qui peut tre soigneusement monitore pour assurer la
promotion des products alimentaires imports ...
Tels ces hatiens qui vivant depuis plusieurs
annes Miami, faisaient venir du bulgur d' Haiti, du bulgur
de l'assistance alimentaire. Ils y avaient pris got, au point
de le prfrer au produit en vente dans les supermarchs
de Miami.
Enfin cette politique permet aussi aux Etats-Unis
(mais galement aux pays de l'Union europenne) de
continue trouver des dbouchs pour leur agriculture
subventionne.
Qui pense encore qu' Hati conomiquement n' est
qu'une nuisance, sans la moindre valeur!
Les Haitiens, peut-tre!
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


HAITI : Recommandations

d'Amnesty International au Conseil

de scurit sur la future force de

stabilisation des Nations unies en Haiti
Index AI : AMR 36/024/2004 FAI
Vendredi 2 avril 2004


DECLARATION
PUBLIQUE
Amnesty Interna-
tional a fait parvenir un
courier au responsible du
Dpartement des operations
de maintien de la paix des
Nations unies ainsi qu' tous
les membres du Conseil de
scurit. Ces lettres con-
tiennent des recomman-
dations relatives la mise en
place de la future force de
stabilisation des Nations
unies en Hati. Dats
respectivement des 29 et 31
mars, elles ont t adresses
Monsieur Jean-Marie


Guhenno, secrtaire gnral adjoint du Dpartement des
operations de maintien de la paix ainsi qu' tous les
membres du Conseil de Scurit. Amnesty International y
fait les recommendations qui suivent
Dans sa resolution 1529 (2004), le Conseil de
scurit a autoris le dploiement d'une force
multinational intrimaire en Hati (FMIH) et demand au
secrtaire gnral de lui soumettre des reconunandations
relatives la creation d'une force de stabilisation des
Nations unies charge de prendre la relve de la FMIH. Le
Conseil a aussi demand au secrtaire gnral d' laborer
un programme d'action des Nations unies visant, entire
autres choses, favoriser dans ce pays la protection des
droits humans et la promotion de l'tat de droit. La
resolution raffirme aussi que toutes les parties au conflict
en Hati doivent respecter le droit international, y compris
les droits humans, et que les auteurs de violations seront
(voir Amnesty /7)


I


1


(







(


II I l l







Jeudi 14Avril 2004
U-v. -- X- -N T1 'VXilrrTTTT'NT- 1 1


Page 7


SATI T I lIT. PI .TTTOTE


aiti en varche voi. AVIlI iNo. i I kN..-1 a. 1 k i. - i .. I"-A %


Colin Powell et le Premier ministry
Latortue photo AFP


- presence du secretaire dEtat amricain C
Powell.


Le chef de 1' Etat, a-t-il poursuivi, prendra
ses functions en 2006, au terme lgal du mandate
de l'ancien president Jean-BertrandAristide, qui a
quitt le pays le 29 fvrier sous la pression d'une
insurection arme et de la communaut
international.
Powell, premier responsible amricain
se rendre en Hati depuis la chute d'Aristide, a
promise l'aide des Etats-Unis et s' est attach faire
taire les critiques selon lesquelles Washington
aurait contribu au renversement d'un dirigeant
lgitimement lu.
Le chef de la diplomatic amricaine s'est
en outre oppos l'enqute rclame par la
Communaut des Etats des. Carabes (Caricom).
"Il y a seulement six semaines, Hati se
trouvait au bord de (...) l'effondrement total. Au
course du dernier week-end de fvrier, je pense que
nous avons vit un bain de sang", a soulign le
secrtaire d'Etat sur l'aroport de Port-au-Prince


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE COUNTY AVIATION DEPARTMENT
REFURBISHMENT OF FLAMINGO AND DOLPHIN GARAGES PAP
CICC PROJECT NO. E04-MDAD-02


MIAMIDAD


The County Manager, Miami-Dade County (County) pursuant to Chapter 287.055,
Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-10,4 of the Miami-Dade County Code as
amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order 3-39, announces that
professional architectural, engineering (A/E) services will be requested for
the refurbishment of the Flaimingo and Dolphin Garages Port Authority Properties
(PAP), for the Miami-Dade Aviation Department (MDAD).
Repairing slab cracks and spalls, repairing structural reinforcement of
expansion joint bearings; rehabilitating or replacing expansion joint bearings,
replacing expansion joint covers, repairing barrier cables replacing
deteriorated or damaged electrical work; replacing sealant joints; preparing ail
sub-surfaces and painting or sealing as required; and repairing life safety and
elevators as required. Professional services may be required to coordinate the
scope of work associated with the anticipated Florida Power and Light (FPL)
lighting retrofit work The estimated construction budget for this project is $
4,250.000.
TECHNICAL.CERTIFICATION REQUIREMENTS
11.00 General Structural Engineering (PRIME)
17.00 Engineering Construction Management (PRIME)
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrrical Engineering
14.00 Architecture
16.00 General Civil Engineering
A copy of the Notice To Professional Consultants (NTPCO forms and accompanying
participation provisions (as applicable) may be obtained at the Vendor
Information Center (VIC) located at 111 NW lst Street, Lobby Level Suite 117,
Miami, FI 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305)
375-5773 and (305) 370-6184. A solicitation notification will be forwarded to
ail consultants who are pre-qualified with Miami-Dade County and have included
an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to
those who have vendor enrolled on-line. Additionally those pre-qualified firms
without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC
and accompanying documents may be obtained on line at
http:,'iwww.coo.miami-dade.fl.us/dpm, at the following link "Solicitation
On-Line".
The Consultant Coordinator for this project is Amelia M. Cordova who may be
contacted via e-mail at ameliac@miamidade.gov, fax (305)375-1083 or phone
(305)375-2036
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreement 25 % Community Byusiness Enterprise (CBE) Goal
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held onApril 15,
2004, at 9:00 AM in Conference Room 18-2, 18th Floor of the Stephen P. Clark
Center, located at 111 NW 1st Street, Miami, Forida. While attendance IS NOT
mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals is May 7, 2004 at 12:00 PM LOCAL TIME. Ail
sealed envelopes and containers must be received at Miami Dade County, Clerk of
the Board of County Commissioners, 111
NW lst Street, 17th Floor, Suite 202,
Miami, Florida 33128-1083. BE-ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED ENVELOPES
OR CONTAINERS RECEIVEDAFITER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE
SHALL NOT BE CONSIDERED.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to
Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County Code, as amended. Please review
Miami-Dade County Administrative Ordre 3-27 for a complete and thorough
description of the Cone of Silence.

AVIS MATRIMONIAL
Je, soussign Madame Jaccy Dessources ne Louizena Deguerre, identifie au NIF :
003-238-631-9, Propritaire, demeurant et domicilie Port-au-Prince ayant pour Mes. Joseph
Jean NOEL et Jacques Emmanuel AGENOR, dment identifies, patents et imposs aux Nos.003-
584-000-3, H37848 ; 003-358-915-2,566959, AJE 2025, avec election de domicile en son Cabinet
d'Avocats sis au 217 Rue du Centre, Port-au-Prince, Haiti, 1" tage. Avise le public en gnral et
le commerce en particulier que je ne suis plus responsible des actes et actions de mon poux
JACCY DESSOURCES pour injures graves et publiques, et incompatibilit de caractre. Vu
qu'une action en divorce est intente par devant le Tribunal de Premire Instance de Port-au-
Prince depuis deux ans environ.
Pour le Cabinet : Me Jacques E. Agenor
Me. Joseph Jean Noel Avocat
Avocat


Recommendations

d'Amnesty International

au Conseil de scurit sur

H a'iti (Amnesty ... suite de la page 6)
tenus responsables de leurs actes individuellement et ne jouiront d'aucune
impunit.
l'occasion du retour de la mission d'valuation des Nations unies en
Hati et de l'ouverture des discussions sur la future force de stabilisation,
Amnesty International exhorte les Nations unies faire en sorte que le mandate,
la composition et la structure de la future force prennent rsolument en compete
la question des droits humans. En particulier, nous faisons les reconunandations
suivantes :
que la presence sur place des Nations unies repose sur le respect des
droits humans, grce notamment une approche preventive et global de cette
question dans tous les aspects de sa mission. Nous pensions que, l' example de
l'quipe d'valuation qui tait une quipe multidisciplinaire, la future force des
Nations unies doit prendre en compete l'ensemble des droits humans et
reconnatre l'interdpendance de tous ces droits. Les Nations unies doivent se
proccuper des problmes relatifs la justice et l'tat de droit, aussi bien que
des questions humanitaires ou de celles que pose le dveloppement conomique
destin faire reculer la pauvret ;
que l'un des lments de la future force des Nations unies soit une
uni t consultative, indpendante et important, charge de suivre l'volution
de la situation en matire de droits humains-; cette composante doit tre
suflfisamment dote des moyens financiers ncessaires 1'accomplissement de
sa tche ; et se baser sur l'expertise des Nations Unies dans ce domaine. La
mission de cette unit consistera ilotamment fournir des infornations et
pauler les autres composantes de la future force, en particulier l'assistance
teclmhnique et autres reinforcements des institutions. Son mandate doit inclure la
diffusion de rapports publics et indpendants, afin de garantir que son expertise
en matire de droits humans et son analyse concrete de la situation claire le
Conseil de scurit et le dbat international sur la question d' Hati ;
que la mission des Nations unies soit bien coordonne et intgre, et
fasse appel l'exprience, la competence et aux qualits des agencies et acteurs
locaux, rgionaux et internationaux en matire de droits humans. Dans les
domaines dela protection des droits humans et du enforcement des institutions
dans l'tat de droit, il convient de tirer profit de l'exprience accumule tant
par l'Organisation des Nations unies et la Mission civil international en Haiti
(MICIVIH) que par les institutions nationals ou les organizations non
gouvernementales ayant une experience en la matire. Pour qu'ils s'inscrivent
rellement dans la dure, les plans long terme doivent tre labors en
collaboration avec le gouvernement hatien et-les acteurs de la socit civil, et
comporter des objectifs approuvs par eux ainsi qu'une planification du travail
et de son valuation. Les Hatiens doivent tre consults et troitement associs
l'laboration de ces programmes, pour lesquels il convient d'obtenir le soutien
et la cooperation des institutions officielles les plus importantes ;
la resolution 1529 ayant affinn que les auteurs de violations seront
tenus responsables de leurs actes individuellement, que les Nations unies se
penche sans dlai sur cette question et apporte les financements qui permettront
qu'il n'y ait aucune impunit pour les chefs rebelles et les autres personnel
ayant commis des atteintes aux droits humans ou au droit international
humanitaire, ou pour ceux qui, dans le pass, ont t accuss de tels faits, voire
condamns ce titre. Cela demand que priority soit accorde au enforcement
d'une police professionnelle, la creation d'un systme et d'institutions
judiciaires indpendantes et la construction de prisons. Ces efforts doivent
tre intgrs, car l'exprience passe a montr que, dans des secteurs cls commune
le maintien de l'ordre, la formation des policies et la rforme de la justice, les
initiatives des acteurs internationaux, qu'elles soient multilatrales ou bilatrales,
ne reposent pas sur une approche intgre et coordonne. Cette situation est
source de confusion et d'inefficacit. Des relations fondes sur une relle
cooperation entire les acteurs doivent tre tablies tant au niveau des dcideurs
que des personnel que sont sur le terrain ;
que les groups arms ayant recours la violence soit dsarms.
C'est un besoin qu'il faut satisfaire d'urgence. Des efforts doivent aussi tre
faits afin de rinsrer ceux qui auront t dsarms. Des programmes visant
tablir des points entire les diffrents groups et communauts et promouvoir
le dialogue et la confiance doivent aussi recevoir un soutien prioritaire ;
1'exprience passe montre l'intrt pour chaque unit de base de la
mission de comporter des .locuteurs parlant le crole. La mission doit faire en
sorte de recruter le plus grand nombre possible de personnel capable de
communiquer en crole et doit pouvoir fournir une formation intensive ceux
qui ne le peuvent pas.
Amnesty International pense qu'une presence effective des Nations
unies, bnficiant de l'appui d'une communaut international s'engageant
durablement soutenir les rformes don't Haiti a besoin, peut jouer un rle
majeur dans la creation de l'environnement sr et stable don't les Ilaitiens ont
trop longtemps t privs. Pour cette raison, nous suivrons avec intrt les
discussions dj engages au sujet du mandate et de la structure (le la future
mission des Nations unies et vous ferons ventuellement parvenir de nouvelles
observations.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter le Service
de press d' Amnesty International Londres, au +44 20 7413 5566, ou consulter
le site http://www.amnesty.org
Bottom of Form


1


Haiti : entire processes d'lections
PORT "Notre objectif est d'aider
AU-PRINCE 6 s le people etles dirigeants hatiens
Avi Les tpersecI etutc X ons prendre un nouveau dpart", a-t-il
Hatiens serontappels lireunnouveauprsident o un imposant dispositif de scurit avait poursuivi,, invitant les bandes
ds l'anne prochaine, a annonc le lundi 5 avril t dploy armes qui ont men l'insurrection
GrardLatortue, chef du gouvernementintrimaire, IMPARTIALIT DE LA contreAristide dposer les armes.
lors d'une conference de press prononce en JUSTICE (voir Elections ou /9)
r i


I







I METRO-DADE I


Mercredi 14 Avril 20(4
Hati en Marche Vol. XVIII No. 11


-- 6zym ANE
NE~ lGUSOot NEIGHBORHOOD P.R.I.D.E. WEEK

S... ,-...o, 19-24 AVRIL 2004


MIAMIDADE


Tetwn 2


OUR VPWOGRAM TU
Pou enfmasyon sou Komite Planifikasyon Neighborhood P.R.I.D.E. 2004 la oswa pou patwone aktivite nan program P.R.I.D.E.
la, tanpri kontakte Kowdinat Pwogram Neighborhood P.R.I.D.E., Olga Espinosa, nan (305) 375-4845.

PROGRAM SELEBRASYON ANVAN OUVTI SEMN LA


R
8:00 AM

9:00 AM


R
11:00 AM


R.
8:00 AM

8:00 AM

9:00 AM

9:00 AM

9:00 AM

10:00 AM

10:00 AM

3:00 PM


R
8:00 AM


8:30 AM

8:30 AM

9:00 AM

9:00 AM

9:00 AM

10:30 AM


R
8:00 AM

9:00 AM

9:00 AM

9:00 AM

10:00 AM

10:00 AM



R
9:00 AM

4:00 PM


R
8:00 AM

10:00 AM


SAMDL 17 AVRIL 2004


AKTIVITEIPWOGRAM
Netwayaj Katye Zn Lws Little River
NW 17 22 Avenue, ant NW 81 Street NW 87 Street
Pentire Kay
6577 SW 23rd Street
LENDI, 19 AVRIL 2004
AKTIVITE/PWOGRAM
Selebrasyon Ouvti Neighborhood P.R.I.D.E.:
Sant Kiltirl, 101 West Flagler, Anba Lavil Miami
MADI, 20 AVRIL 2004
AKTIVITEIPWOGRAM
Gran Kantite Enfmasyon Asosyasyon Pwopriyet Gratigny
NW 7 Avenue NW 12 Avenue, ant NW 103 Street NW 111 St.
Netwayaj Pentire Sou Grafiti
SW 112 Street, ant SW 144 Place SW 145 Court
Toune Anbelisman Pwopriyete Prive e Komsyal
2340 NW 27 Avenue
Anbelisman Pwopriyete Prive
9451 SW 192 Drive
Pwoj Anbelisman Katye
SW 142 Avenue, ant SW 48 Street SW 53 Street
Gwo Netwayaj Ranmase Fatra nan Lari
NW 52 Avenue, ant NW 183 Street NW 191 Street
Anbelisman Bird Road
Bird Road, ant Palmetto ak Turnpike
Jwt P.R.I.D.E. Kominot
Melrose Elementary School, 3050 NW 35 Street
MKREDI, 21 Avril 2004
AKTIVITE/PWOGRAM
Asosyasyon Amelyorasyon Katye High Ridge
Gwo Dz Enfmasyon
NW 22 Avenue NW 27 Avenue, ant NW 58 Street NW 62 St.
Jounen Oryantasyon Pwofesyonl Thomas Jefferson Middle School
525 NW 147 Street
Jounen Oryantasyon Pwofesyonl Meadow Lane Elementary
4280 West 8 Avenue
Pwoj Pentire Kominot
2642 NW 29 Avenue
Netwayaj Triyang ak Amelyorasyon Fasad Aeyop
NW 21 Street NW 22 Street, ant NW 35 Avenue NW 37 Avenue
Petire sou Grafiti ak Ranmase Fatra nan Lari
SW 122 Avenue & SW 206 Street
Jounen Oryantasyon Pwofesyonl Amelia Earhart Elementary
5987 E. 7 Avenue
JEDI, 22 Avril 2004
AKTIVITE/PWOGRAM
Ranmasay Fatra ak Pentire Miray
SW 117 Avenue, ant SW 169 Street SW 170 Street
Pwoj Anbelisman Jaden Papiyon
Greenglade Elementary School, 3060 SW 127 Avenue
Plante yon Jm pou Lavni Nou
Comstock Elementary School, 2420 NW 18 Avenue
Pwoj Pwofesyonl ak Svis Kominot
8865 SW 16 Street
Gwo Netwayaj Ranmase Fatra nan Lari
West Dixie Highway, ant Ives Dairy Road e Countyline Road
Pentire sou Grafiti
NW 87 Avenue, ant NW 174 Street NW 178 Street

VANDREDI. 23 Avril 2004
AKTIVITE/PWOGRAM
Jounen Oryantasyon Pwofesyonl Marjorie Stoneman Douglas Elem.
11901 SW 2 Street
Festival nan Sant Komsyal Skylake Mail
1658 NE Miami Gardens Drive
SAMDI, 24 Avril 2004
AKTIVITEIPWOGRAM
Gran Kantite Enfmasyon 76 Street
NW 76 Street NW 77 Street, ant NW 7 Avenue NW 8 Avenue
Ft Katye (gwo selebrasyon pou klotire Semn P.R.I.D.E.)
3800 SW 137 Avenue


DISTRI KOM.
2


DISTRI KOM.
5


DISTRI KOM.
2


DISTRI KOM.
3


5


DISTRI KOM.
8,9


DISTRI KOM.
12


DISTRI KOM.
2


BIWO POU KONTAKTE
Team Metro Caleb.
(305) 636-2333
Team Metro University
(305) 222-2133

BIWO POU KONTAKTE
Team Metro Central
(305) 375-5856

BIWO POU KONTAKTE
Team Metro Caleb
(305) 636-2333
Team Metro Kendall
(305) 480-1700
Team Metro Melrose
(305) 638-6800
Team Metro Sid
(305) 234-1510.
Team Metro Lws
(305) 480-1700
Team Metro Ndws
(305) 557-2171
Team Metro University
(305) 222-2133
Team Metro Melrose
(305) 638-6800

BIWO POU IKONTAKTE
Team Metro Caleb
(305) 636-2333

Team Metro Nds
(305) 947-9858
Team Metro Ndws
(305) 557-2171
Team Metro Melrose
(305) 636-2333
Team Metro Meirose
(305) 636-2333
Team Metro Sid
(305) 234-1510
Team Metro Ndws
(305) 557-2171

BIWO POU KONTAKTE
Team Metro Kendall
(305) 270-4979
Team Metro Lws
(305) 480-1700
Team Metro Melrose
(305) 638-6800
Team Metro University
(305) 222-2133
Team Metro Ndws
(305) 947-9858
Team Metro Ndws
(305) 557-2171


BIWO POU KONTAKTE
Team Metro University
(305) 222-2133
Team Metro Ndws
(305) 947-9858

BIWO POU KONTAKTE
Team Metro Caleb
(305) 636-2333
Team Metro Lws
(305) 480-1700


Page 8


w -


;J7 r


jj.F.x ;






Page 9


Jeudi 14Avril 2004


I DPcDtPflT 1P1Q iV.0 T n I-ITNH AINS1 I


HRW rclame des poursuites contre

des dirigeants rebelles hatiens
WASHINGTON, 5 Avril Le chef de la "Le contrast entire l'empressement
diplomatic amricaine Colin Powell devrait faire pression gouvernement hatien poursuivre d'anciens membre
sur le gouvernement intrimaire hatien pour qu'il fasse l'quipe Aristide et son indifference l'gard des abu
traduire en justice certain chefs rebelles, a rclam certain dirigeants rebelles ne pourrait pas tre
l'organisation Human Rights Watch. marqu", a not Joanne Mariner, directrice adjointe
La prise de position de cette association sectionAmriques de HRW.
amricaine pour la defense des droits de l'homme est Elle arappel qu'il y a deux mois, M. Powell
intervene alors que M. Powell effectuait lundi une visit qualifi certain dirigeants rebelles de "meurtriers"
clair Port-au-Prince, la premiere d'une haute personnalit "malfrats" alors que le Premier ministry hatien G6
trangre depuis le dpart en exil de l'ex-prsident Jean Latortue les considre comme des combatantss c
Bertrand Aristide. liberty".
"Des responsables judiciaires hatiens ont promise Elle a galement relev que le ministry haitie
des poursuites contre d'anciens membres du gouvernement la justice voulaitpardonner Jean Pierre Baptiste, qui s'
Aristide ayant commis des abus, mais ils ont montr peu chapp de prison en 2002 alors qu'il purgeait une p
d'intrt pour des poursuites contre des dirigeants rebelles de prison vie pour le le massacre de .Raboteau en
ayant aussi commis des abus", a fait valoir HRW. contre des partisans de l'ex-prsident Aristide. (AFP)


du
s de
is de
plus
de la

avait
et de
rard
Le la

n de
tait
>eine
1994
)


Haiti: lections gnrales en 2005...
PORT AU PRINCE, 5 Avril Des lections Premier ministry hatien Grard Latortue en faisant tat
gnrales, municipales lgislatives et prsidentielle, se d'un"accord politique" ce sujet entire tous les parties
drouleront en 2005 Haiti, a annoncle lundi 5 avril le politiques hatiens et les reprsentants de la socit civil.
M. Latortue avait
rserv la primeur de la
Snouvelle au chef de la
.,,, diplomatic amricaine
Colin Powell, venu en visit
'ai tclair Port-au Prince pour
tmoigner du soutien de
Washington au gouver-
L- nement intrimaire.
M.- ,Ph "Un accord poli-
tique a t conclu entire les
ppartis politiques et les
reprsentants de la socit
civil pour que des lections
gnrales se droulent en
'2005", a-t-il dclar lors
d'une confrenc de press
conjointe avec M. Powell,
aprs leurs entretiens.
Ainsi, a-t-il ajout,
Manifestation contrela police national photo Hditi en Marche "le nouveau president
pourra entrer en functions au plus tard le 7 fvrier 2006".


romesses

electionss et

perscutions
(Elections ou ... suite de la page 7)
Powell a dit avoir voqu avec le Premier ministry
le ncessaire dsarmement des "voyous et des criminals",
sans prciser s'il parlait des partisans d'Aristide ou des
insurgs que Latortue qualified plus volontiers "de
combatants de la libert".
Peu avant l'arrive de Powell Port-au-Prince,
l'organisation Human Rights Watch l'avait exhort faire
pression sur le nouvel excutif pour assurer l'impartialit
de la justice.
"Le contrast entire la promptitude du
gouvernement poursuivre les anciens membres de
l'administration Aristide et son indifference l'gard des
exactions de certain dirigeants rebelles ne pourrait pas
tre plus marqu", avait dplor Joanne Mariner, membre
de la division amricaine de l'organisme.
L'ancien Premier ministry Ivon Neptune, qui vit
cach depuis qu'il fait l'objet de menaces de mort, a pour
sa part exhort Washington mettre fin la "chasse aux
sorcires" mene selon lui contre les partisans de la famille
Lavallas, formation de l'ancien president.
"J'appelle les Etats-Unis garantir la libert
d'expression et d'association", a-t-il dclar, contact par
tlphone.
Les Marines amricains ont pris la tte des 3.500
hommes dploys en Hati sous mandate de l'Onu aprs le
29 fvrier. (Reuters)

Une d-lavalassisation

en douce ... P.15


Une mme le mais

deux plantes P.16


Le 7 fvrier 2006 est la date laquelle expirait le
mandate du president dchu Jean Bertrand Aristide.
De son cot M. Powell a rejet toute ide d'une
enqute de l'Onu sur les causes du dpart en exil de l'ex-
prsidentAristide. La communaut des pays de la Carabe,
avait rclam cette enqute il y a un mois. L'ex-prsident
Aristide est actuellement en exil en Jamaque.
"Je ne pense pas qu'une telle enqute servirait
quoique ce soit" a-t-il dit, en affirmant que le dpart de
l'ancien president Aristide avait permis d'viter un "bain
de sang" dans cette nation, la plus pauvre des Amriques.
De son ct, M. Latortue a prcis que l'accord
sur la tenue d'lections gnrales l'an prochain avait fait
l'unanimit de la classes politique et avait t sign
dimanche soir 21 heures locales.
"Je viens de l'annoncer au secrtaire d'Etat
Powell" a dit le Premier ministry, en prcisant qu'un
nouveau Conseil Electoral Provisoire (CEP) serait mis sur
pied "immdiatement aprs Paques".
'Tous ceux qui font parties du gouvernement de
transition n' ont pas le droit d'tre candidate aux prochaines


lections et ceux qui faisaient parties de l'ancien
gouvernement devront publiquement renoncer la violence
pour l'tre" a soulign le Premier ministry.
"La violence doit tre bannie chez tous ceux qui
veulent accder au pouvoir" s'est-il exclam avec force.
M. Latortue a galement annonc la creation en
Hati d'une "commission vrit, justice et
reconciliation" comme cela avait t le cas en Afrique du
Sud avec Nelson Mandela et l'archevque Desmond Tutu,
ainsi que d'une entit "anti-corruption" au ministre hatien
de l'Economie et des Finances, pour "que l'on en finisse
avec la corruption dans le pays".
"Ils ont pris tout ce qu'ils pouvaient prendre et
ont vid les caisses y compris le coffre-fort de la banque
central avant le dpart (de Jean Bertrand Aristide)" s'est
indign M. Latortue en parlant des responsables du rgime
dchu.
Il a indiqu avoir discut avec M. Powell les
problmes de scurit, notamment l'augmentation des
effectifs de la police avec de nouveaux recrutements, la
question du dsarmement qui "devra concerned tout le
monde" (allusion aux ex-militaires insurgs), la lutte contre
le kidnapping, le traffic de drogue etle blanchiment d'argent.
Il a ajout que la question de la scurit
aroportuaire pour viter qu'Hati ne serve de transit au
terrorism avait atissi t aborde de mme que l'tat
financier du pays et la runion le 22 avril des bailleurs de
fonds d'Hati.
De son ct, interrog sur d'ventuelles poursuites
judiciaires contre Jean Bertrand Aristide pour sont
implication ventuelle dans le traffic de drogue, M. Powell
s'est montr prudent, estimant qu'il "fallait attendre les
rsultats de l'enqute en course .
"L'objectif principal n'est pas sur le pass mais
sur l'avenir" a-t-il estim. (AFP)


Colin Powell avait peu promettre
PORT-AU-PRINCE, 5Avril Cinq semaines aprs Le secrtaire d'Etat amricain a par ailleurs rejet
le dpart du president Jean-Bertrand Aristide, le chef de la les demands de certain pays voisins, qui souhaitent
diplomatic amricaine Colin Powell a assur le nouveau l'ouverture d'une enqute sur les conditions de la chute de.
gouvernement le lundi 5 avril dernier du soutien de l'ancien president. "Je ne pense pas qu'une telle enqute
Washington, mais raffifm que la dmocratie ne pouvait serait utile. Hati tait au bord de l'effondrement total. Au
prosprer sans un dsarmement des rebelles. course de la dernire semaine de fvrier, je pense que nous
"Sans dsarmement, la dmocratie hatienne est avons vit un bain de sang", a-t-il affirm.
en danger", a-t-il prvenu lors d'une conference de press Cette visit avait galement pour objectif
conjointe avec le Premier ministry par intrim Grard d'exhorter les nouveaux dirigeants du pays ne pas confier
Latortue. Ce dernier a prcis que tous les parties politiques de responsabilits aux chefs rebelles de l'insurrection de
dupays s'taientmisd'accordsurl'organisationd'lections fvrier, souponns de violations des droits de l'Homme.
municipales, lgislatives et prsidentielles en 2005, et non Une dizaine de jours aprs son investiture, M. latortue
le mois prochain comme prvu initialement, s'tait affich publiquement avec certain ex-rebelles, les
Colin Powell a affirm que le dploiement d'une qualifiant de combatantss de la libert".
mission onusienne de maintien de la paix tait en bonne Mais Washington est dans une position delicate
voie. Celle-ci devrait remplacer la force international en Hati. Il est d'une part honni par les partisans de l'ancien
arrive en Hati peu aprs le dpart du president dchu president, qui l'accusent d'avoir chass Aristide manu
Aristide, le 29 fvrier. Prs de 2.000 soldats amricains se military. L'administration amricaine affirme qu'il a quitt
trouvent dans le pays, de mme que des troupes franaises, le pays de son plein gr. Et, d'autre part, les rebelles lui
canadiennes et chiliennes. Ces 3.600 hommes doivent tre reprochent d'exiger leur dsarmement.
remplacs dbut juin. (voir Powell / 10)


Haiti en Marche Vol. XVIII No. 11 I IT in 1 as ra I inaritan *= = s ? Iav * * ur -


Haiti : entire


Amnesty International

exhorte le pouvoir

intrimaire hatien

mettre un terme aux

violations
PORT-AU-PRINCE, 7 Avril Amnesty
International a exhort le mercredi 7 avril les nouveaux
dirigeants hatiens prendre des measures pour viter les
violations des droits de l'Homme et cesser les operations
de reprsailles contre les membres du gouvernement du
president dchu Jean-Bertrand Aristide.
A l'issue d'une mission de deux semaines dans le
pays, une dlgation de l'organisation a rapport qu'au
moins quatre collaborateurs de l'ancien chef d' l itat avaient
t enlevs, tandis que des citoyens ont t attaqus ou
harcels depuis le dpart d'Aristide, le 29 fvrier dernier.
Amnesty International a exhort le gouvernement agir
contre les rebelles ayant commis des exactions.
Le Premier ministry Grard Latortue les a qualifis
de combatantss de la liberty" et s'est affich publiquement
avec certain chefs rebelles.
"En arrtant uniquement les partisans du (parti)
Lavalas, le gouvernement envoie le mauvais message", a
soulign la responsible de la dlgationYvonne Terlingen.
Elle a ajout que le gouvernement de Latortue "n'a pas agi
de quelque manire que ce soit contre un certain nombre
d'auteurs d'exactions qui lui sont associs". La dlgation
a interrog plus d'une centaine de personnel, mais n'a pu
avoir accs aux prisonniers. AP







Page 10


MEMOTRE


Raoul Peck tourne au Rwanda

un film sur le genocide


KIGALI, 4 Avril Ils ont vu nombre de leurs
proches mourir dans le genocide. Dix ans aprs, des
survivants se replongent dans l'horreur des massacres, mais
cette fois comme acteurs et technicians d'un film'
actuellement en tournage au Rwanda.
"C'est une histoire vraie. Il n'y a pas de fiction
dans ce film", souligne Raoul Peck, scnariste et ralisateur
hatien de "Sometimes in April the rain comes in Rwanda"
(Parfois en avril la pluie tombe au Rwanda), une production
Home Box Office (HBO).
Tourn au Rwanda, Washington et Paris, le
film raconte le genocide et l'impressionnant courage des
victims, travers l'histoire d'une famille. Et montre
l'indiffrence du monde l'gard du genocide, ajoute le
ralisateur.
Auteur notamment de "Lumumba" (2000), sur
l'ancien Premier ministry congolais assassin Patrice
Lumumba, le cinaste a accept de raliser le film
condition qu'il soit tourn au Rwanda, pays pourtant
dpourvu d'infrastructures cinmatographiques et d' acteurs
professionnels.

Colin Powell avait

peu promettre
(Powell ... suite de la page 9) -
Lors de sa visit, Colin Powell devait galement
voquer les efforts internationaux pour rtablir la stability
dans le pays, ainsi que le transfer d'aide humanitaire. Dj
tellement engags en Afghanistan et en Irak, les Etats-Unis
n'ont aucune intention de s'impliquer davantage en Hati:
Washington prvoit une conference international des
donateurs pour Hati en juin.
De mme, des efforts important doivent tre
mens pour stabiliser la situation en Hati, o les pillages
n'ont pas cess malgr le dploiement de la force
international et le retour des policies leurs postes.
Quelques heures avant l'arrive de Colin Powell, deux
salaries d'une entreprise de products surgels ont t abattus
Ptionville, dans la banlieue de Port-au-Prince, lors du
cambriolage de leur socit. Il a fallu plus de deux heures
la police pour ragir. AP


"J'ai eu le sentiment que nous pourrions faire un
film dans lequel le people rwandais puisse se reconnatre
et participer tous les
niveaux", a-t-il expliqu:
"Cela a d'abord une .
signification pour les
Rwandais, et ensuite pour le
reste du monde".
Pour recrer des
scnes authentiques, les .
rescaps du genocide
travaillant sur le project ont
racont leur experience
-personnelle. "Parfois, nous
arrivons quelque part, et
quelqu'un dit 'oui, je me
suis cach pendant deux
mois derrire cette maison
l', ou 'mon oncle est mort
une rue d'ici'. Ca arrive
tous les jours", explique
Peck.
Proches de victims du gn
Une quipe de psychologues est en permanence
sur le tournage pour aider en cas de besoin les survivants,
confronts des vocations douloureuses du pass. Lors
d'une scne, l'quipe des effects spciaux avait dissmin
de faux cadavres dans un marais prs de Kigali, o il y a
dix ans des Tutsis s'taient cachs et avaient tmassacrs.
Situation bien trop relle pour une villageoise, qui s'est
mise hurler et sangloter, rapidement prise en charge par
un psychologue.
"Sometimes in April" est l'histoire du capitaine
hutu Augustin Muganza, contraint replonger dans le
genocide cause d'une lettre de son frre, dtenu au
Tribunal pnal international pour le Rwanda (TPIR)
Arusha, en Tanzanie, pour avoir travaill la radio des


Mercredi 14 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 11


Mille Collines (RTLM), instrument de propaganda et
d'incitation la haine des extrmistes hutus, qui exhortaient
via les ondes au massacre des Tutsis.
Muganza, devenu enseignant, rechigne accepter
la requte de son frre, qui lui demand de venir lui rendre
visit dans sa prison d' Arusha. Mais sa nouvelle compagne
le press de s'y rendre et d faire face son pass: la
....'. . .. ,


^ sm :, i .:"!" :-- a
ocie lors de la crmonie du Xe anniversaire photo AFP
disparition de son pouse tutsie et de ses enfanits, la mort
bouleversante de son ancien ami et camarade dans l' arme,
un Tutsi.

Peck affirme que "chaque ligne du scenario est
authentique et base sur des faits". Le film, don't la sortie
est prvue l'an prochain, retrace dix annes de la vie du
Rwanda, depuis la preparation du genocide jusqu' la
condemnation du frre de Muganza. Pour l'auteur, ce film
montre "comme le pass est toujours present dans la vie
quotidienne (...) C'est un tmoignage sur le Rwanda
d'aujourd'hui". Trois autres films sont actuellement en
preparation sur le genocide rwandais. AP


Imbattables politicians !
LES 5 CHIRURGIENS... Cinq chirurgiens des comptables sur ma table d'opration. Lorsque vous
discutent de leur profession dans une salle de repos les ouvrez, tout est numrot correctement l'intrieur:..
l'hpital. Ouais mais vous devriez voirles lectriciens! Tout
Le premier chirurgien commence: J'aime avoir (voir Politiciens / 11)


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004



__________ "_ _ _ S _________H__ ___ _" _' y.








D-ZINE T-VICE Sweet Vibe

MAXI SOUND

305-895-8006
MAXII SOUND




S- Miami, FI33161


=DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous
I II][]I


___1___1____







Jeudi 14Avril 2004
Hati en Marche Vol XVIII No 11


Page 11


1 BICENTENAIRE PLUS UN !


HOMAGE A LOUVERTURE !


Aujourd'hui je veux parler d'un homme qui plus
que les autres hommes a droit l'estime et l'admiration
des peuples. D'autres je le sais ont ravin l'histoire d'un
soc plus lourd et plus terrifiant, mais je veux pourtant
parler de cet homme l parce que sa Destine, si elle ne
s'value pas en nombre de puits de ptrole conquis, de
villes livres aux flames ou de populations asservies,


Par Frantz Large
Colloque sur Toussaint Louverture au Kinam
le vendredi 2 avril 2003
entire les mains un exemplaire jauni des oeuvres completes
d'un pote que je dcouvrais en mme temps que l'Amour:
Alphonse de Lamartine. Je venais de turner la page
d'introduction
d'une pice de
n ..thtre. Le texte
affirmait que celle-
' ....... i, 'r ci avait t joue
^N devant la Cour du
Sr roi Louis Philippe.
Tout d'un coup, en
voyant le titre, je
sursautai. Pour son
unique oeuvre
dramatique,
l'amant d'Elvire
n'avait fouill ni
dans l'histoire,
pourtant riche, de
ses anctres, ni
dans celle des
guerres napolo-
niennes. Mais il
avait plutt choisi
de dcrire la vie et
le martyre d'un
esclave devenu


librateur, d'un hors la loi devenu gouverneur gnral, d' un
prisonnier d'Etat mort de froid et de faim devenu un
symbol et un drapeau.
Longtemps, longtemps je me souvins d'avoir
parcouru avec frnsie les vers que je rptais au rythme
des vagues, et lorsque les tnbres m'interdirent de
poursuivre la lecture, je me souvins d'avoir demand la
mer la raison de mes rves et de mes tourments.
Mais ce n' tait encore rien. Ma soif inextinguible
d'apprendre m'ayant entran sur les rives de la littrature
anglaise, c"'tait pour y dcouvrir, sous la plume de
Woodsworth, l'un des plus beaux hommages jamais rendus
Louverture. Ds lors je ne m'tonnerais plus de le
retrouver dans Bug Jargal sous la plume de Victor Hugo,
dans Rolla sous celle de Musset. Ds lors je ne m'tonnerais
plus de le retrouver chez Kleist, le plus imptueux des
romantiques allemands, ds lors je ne m'tonnerais plus
qu'Auguste Compte l'eut plac dans son almanach parmi
les hommes les plus illustres qu'ait compt 1' Ilumanit.
Oh Toussaint, me dis-je alors, quel mal fait ta
gloire le bas acharnement que mit Napolon te torturer ?
que te font les humiliations, que te font les vexations,
comme l'interdiction ton corps meurtri de douze blessures
de guerre de porter 'tout ce qui put ressembler un
uniform' lorsque les plus grand esprits de la terre t'ont
depuis longtemps taill l'unique uniform qui seye a ton
Gnie, celui de l'Immortalit ?
Les Blancs disaient" Toussaint expire, l'aigle est
tomb dans nos filets, rage impuissante vain dlire, ils
redeviendront nos sujets ... La Libert n'tait point faite
(voir Toussaint / 12)


resplendit cependant au frontispice de 1' Histoire
en lettres plus fortes et certainement plus belles,
puisque s' y inscrivant en ces lettres immortelles
que sont celles qui composent les mots de Libert,
de Dignit, d'Egalit.
Partout o je porte mes pas, me pursuit
son regard perant, son petit corps inquiet toujours
en movement possd par je ne sais quel
pressentiment de 1 'urgence de l'oeuvre
accomplir, partout rsonne mes oreilles le galop
immortel de Bel Argent, son coursier prfr,
partout c'est la mme impatience face
l'immobilisme, partout c'est le mme non jet
aux forces de la reaction et du racism, partout
c'est la mme fougue, partout c' est la mme rage,
partout c'est le mme dfi.
Enfant pourtant j'tais bien prt de le
har. Je revois le doigt de mon pre point sur la
mer de Jacmel, d'o un vaisseau de la marine
amricaine, rallie sa cause, dversa sur nous
un dluge de feu. Je revois le doigt de mon oncle,
crivain et historien, me rvlant le puits de Silo,
o, sous les ordres de l'un de ses lieutenants, des
centaines de malheureuses jacmliennes prirent
touffes vives. Mes yeux s'carquillent la
lecture du terrible discours de l'Ancienne
Cathdrale de PortAu Prince, premier hlas d'une
longue srie d'autres profrs avec une hargne
au moins semblable la sienne, mais avec le
millime de son gnie.
Oui, mes oreilles d'enfants frmissent
encore au rcit de ses turpitudes, de la rivire de
sang qui, aprs ta soi-disant amnistie du 8
Messidor, inonda la presqu'le du Sud, de
l'immolation du pauvre Gantier don't le seul crime
fut d'avoir cru en sa parole.
Longtemps trs longtemps, sa voix
nasillarde aura terrific mes rves d'enfant.
Et puis, et puis ... des annes plus tard,
c' tait encore Jacmel, en face de la mer. J'avais


LES POLITICIANS !" -
(suite de la page 10)
est cod la couleur l'intrieur, impossible de .
se tromper, ajoute le deuxime..
Moi, je pense vraiment que les .. .
bibliothcaires sont les meilleurs. Tout est class ,! . -
par ordre alphabtique l'intrieur, rplique le ''
troisime.
Personnellement, j'aime bien les
ouvriers de la construction. Ces types
comprennent toujours pourquoi il vous reste des
morceaux la fin, declare le quatrime en riant.
Finalement, le dernier chirurgien prend la parole:
- Les plus faciles oprer sont les politicians. Il
n'y a pas de coeur, pas de cerveau, aucune
colonne vertbrale, et la tte et le trou du cul
sont interchangeables!

""A HAUTE VOIX"
la chronique littraire de
DOMINIQUEBATRAVILLE DUTCH CARIBBEAN AIRLINE
Mlodie Matin 7 10 AM
MELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince, Hati








1 7 AVRIL: 201e ANNIVERSAIRE


Mercredi 14 Avril 2004
Ha'ti en Marche Vol. XVII1 No. 11


HOMAGE ALOUVERTURE !


(Toussaint ... suite de la page 11)
pour l'homme qui porte un front noir "
Oui, en fait de Libert, me dira-t-on, parlons-en ?
* Deux cents ans aprs la mort de Louverture, de quelle
libert s'agit-il ? N'est il pas maintenant question, de projects
de croisires de racistes qui viendront constater de visu le
rsultat auquel aboutit un people ngre laiss lui-mme ?
Oui, je sais qu'en jetant un regard sur l'anarchie o nous
croupissons, l'on se demand s'il s'agit de la mme terre
qui a enfant l'un des administrateurs.les plus gniaux qui
soient ; qu'en considrant la corruption qui, depuis deux
sicles, a t notre lot, l'on cherche la trace de la main de
fer qui broyait sans la moindre hesitation l'insouciance et
l'escroquerie ;
Oui je sais galement qu'en considrant le
traitement que l'on fait nos frres dans la parties de l'Est,
on se demand s'il s'agit du mme coin de terre, qu'aux
dires des historians dominicains, Toussaint arracha de
l'immobilisme espagnol pour l'immerger de plain pied dans
la modernit ?
Et c'est pourquoi, en raison de nos turpitudes et
de notre immense chec, en raison de la boue, don't, depuis
deux cents ans nous couvrons ta mmoire, nous voulons
aujourd'hui bien humblement te demander Pardon.
A toi qui nous as lgu avec ta Constitution de
1801 l'un des plus beaux textes de Loi qui aient jamais t
crits, et le premier dans l'histoire de la Plante proclamer
de faon incontournable la dignit de l'homme, nous nous
confessions d'avoir, au gr de nos humeurs et de nos
besoins, rdig un nombre incalculable de constitutions
qu' la difference de la tienne, nous n'avons jamais
respect.
A toi qui nous as lgu une arme riche des
tendarts des trois plus formidable puissances de
l'humanit, nous nous confessions d'avoir avili nos fanions
avant de les avoir enterr au sein de l'une des plus
gigantesques farces don't ce monde ait t tmoin.
A toi qui pressentais que notre dveloppement
dpendait encore et encore de l'exportation, au point
d'avoir cr dans la parties de l'Est une tradition pieusement
conserve par nos voisins, nous te demandons pardon
d'avoir fait du premier exportateur mondial de sucre un
importateur de sucre.
A toi qui svissais contre le jeu et la dilapidation,
toi don't toute l'activit encourageait l'pargne, et travers
celle ci l'investissement productif, nous te demandons
pardon d'avoir fait de notre pays le pays de la borlette, de
nos banques des bureaux de change et d'avoir permis le


dveloppement d'associations de gangsters qui sous le nom
de coopratives, ont pomp jusqu' la moelle le sang de
notre people.
A toi qui n'hsitais pas t'entourer des hommes
les plus capable quelle que fut la couleur de leur peau,
nous te demandons pardon d'avoir fait une rgle d'or du
npotisme, du clientlisme, de la mdiocrit, et d'avoir,
sous les oripeaux d'une xnophobie purile et
dmagogique, dnatur ton idal.
A toi qui nous as lgu une tradition de travail
acharn, nous te demandons pardon t'avoir institu en
systme la mendicit arrogante, le parasitisme, la
fainantise, l'irrespect de la proprit prive, d'avoir fait
du travail et de l'investissement une honte et du pillage
une vertu.
A toi qui nous as lgu une le unie, cimente par
une telle tradition de droiture et de fermet que ton souvenir,
la pire poque de la dictature racist de Trujillo, s'est
maintenu, telle unq citadelle de prestige t de dignit, au
sein du marcage de l'anti-hatianisme ambiant, nous te
demandons pardon, d'avoir par notre gestion barbare et
purile de la question orientale, non seulement permis la
scession, mais entran du mme coup une haine
inexpiable, don't faisons chaque jour les frais.
Oui, pardon oh martyre de notre race, de t'avoir
expos depuis deux sicles des outrages mille fois plus
humiliants que ceux que tu eus subir au fort de Joux.
Oui, pour notre irresponsabilit, pour notre mchancet,
pour nos mensonges et notre lchet, en un mot pour la
dbcle, don't deux sicles aprs ton dcs, nous t'offrons
le droutant spectacle, nous te demandons mille fois
Pardon.
Et pourtant, oh Pre de la Patrie, qu'il me soit
humblement permis, au nom de ma ville qui t'a rsist, au
nom de mes anctres qui t'ont combattu, de te dire
.aujourd'hui un grand Merci.
Merci d'avoir, par un aprs midi brumeux de la
Nouvelle Orlans, dcouvert que c'est la valeur de tes
troupes qui ont clou au sol les lgions napoloniennes
que les Etats Unis doivent d'avoir vit une invasion cent
fois plus terrifiante que celle que connat aujourd'hui l'Iraq,
invasion laquelle, de l'avis de toutes les autorits en
matire d'histoire militaire de l'poque, ils n'avaient pas
une chance sur mille de rsister, et pour la vrit historique
incontournable que c'est notre valeur et notre courage
que la plus grande nation du monde doit son Indpendance,
et pour la lgitime fiert que nous en prouvons, dix fois
cent fois mille fois Merci.


UN AUTRE SON DE CLOCHE

Duvalier ou Aristide :a
Les leaders Jaloux de son
hatiens ont chou. Hati M m e com bat indpendanced'esprit,
devrait renoncer tempo- le professeur d'an-
rairement sa souverai- ( Quelques extraits de la revue qubcoise, "L'Actualit.") thropologie sociologie
net, dit l'anthropologue Andr Marcel d'Ans. l'Universit de Paris VII, Andr Marcel d'Ans, cet
par Andr Lchance intellectual au verbe sans dtour, a explor patiemment
Dans ce pays qu'on dirait condamn, malgr ses les multiples replis du monde hatien, interrogeant paysans
et citadins de Jrmie au Cap-Hatien, de Jacmel
efforts et ceux de la communaut international, les Limonade.
Limonade.


meilleures intentions semblent ne s'exprimer que pour
tre aussitt trahies par ceux-l mmes qui les formulent.
Le divorce est total, et semble sans remde, entire les
classes aises et l'immense majority des huit millions
d'habitants, concentrs pour l'essentiel la champagne,
o ils survivent sans lectricit, sans eau potable, sans
vraies coles, sans services publics.
En sourdine, le monde ricane, voyant dans les
difficults d' Haiti la preuve que les Noirs sont incapables
de se gouverner eux-mmes.


Son constat, jamais dmenti, est implacable: la
trace infamante de l'esclavage n'est efface ni dans les
faits ni dans les cours dans ce tiers occidental de l'le
d'Hispaniola...
Pour l'auteur d' "Hati: Paysage et socit ",
analyse de ce pays qui n'en finit pas de sombrer dans
l'ocan de ses propres contradictions, les vnements des
dernires semaines font la preuve qu'Hati doit
abandonner momentanment son illusoire souverainet
(voir Souverainet / 15)


Oui, merci, d'avoir sous l'une des plumes les plus
autorises qui soient lde l'histoire anglaise, celle de
Macaulay, dcouvert que c'est la valeur de tes troupes
qui ont clou au sol cent mille soldats de Sa Majest
Britannique, que la Mtropole franaise doit d',avoir vit
un choc militaire autrement meurtrier que celui auquel elle
a d faire face, et que si le drapeau tricolore a pu promener
dans l'Europe son message de Libert, d'Egalit et de
Fraternity, c'est en parties grce ton bras.
Oui merci d'avoir cr chez nous cette tradition
militaire, mais galement cette tradition de Libert, cette
tradition d'hospitalit, qui a fait de notre Patrie pendant
des dcennies le havre de tous les rvolutionnaires, et, pour
reprendre le mot merveilleux de Simon Bolivar'" la Patrie
de tous les Rpublicains du Monde ". Oui, pour tout ce
que nous avons fait pour les indpendances, pour le
Venezuela, pour la Colombie, pour la Bolivie, pour le
Prou, pour l'Equateur, pour le Mexique et pour la Grce,
dix fois cent fois mille fois Merci
Pour avoir cr cette atmosphere de dignit et de
Libert qui aura rendu possible le dveloppement (lde notre
intelligence, et permis par ce fait de faire participer
l'intelligentsia hatienne au dveloppement des jeunes
Etats, pour la Floride, pour le Qubec, pour les Antilles et
pour l'Afrique, dix fois cent fois mille fois Merci.
Pour avoir cr cette atmosphere de Dignit et de
Fiert qui a permis l'ruption d'un art graphique qui aura
constitu l'une des surprises les plus merveilleuses de cette
fin de millnaire, et pour avoir permis que dans les muses
et les collections d'art les plus prestigieux de 1'1Univers se
perptue la geste de 1802 et de 1803, pour Philom O()bin,
pour Hector Hyppolite, pour Castera Bazile, pour Wilson
Bigaud et pour tant d'autres, dix fois cent fois mille fois
Merci.
Mais voil. Le rideau tombe sur le dernier acte de
notre tragdie national. Il s'agit maintenant de vivre ou
de mourir. Et notre people qui depuis deux cent ans se meurt
d'une mort plus lente et plus cruelle que celle que tu as
connue au Fort de Joux, n'en peut plus d'attendre et
d'esprer ..
Nous laudra-t-il alors voquer ton Spectre, afin
que ta main de fer s'abatte sur l'impritie et sur la
corruption, que ton commandement vienne rtablir le
Progrs, que ton Autorit vienne restituer la Loi ?
Oh sois bien certain, Pre de la Patrie, qu'au scul
aspect de ta silhouette, la Nation entire se mettra debout.
Elle se mettra debout pour te faire un Te Deum plus
grandiose que celui que te fit Don Garcia en te remettant
les clefs de Santo Domingo.
Elle se mettra debout pour te faire une haie
d'honneur plus magnifique que celle que te firent les
bourgeois du Cap.
Oui, sois en certain, oh mon capitaine, qu'au
premier hennissement de ton cheval, le people hatien tout
entier te fera une ovation plus immense que celles que tu
connus aprs tes plus belles victoires, que les hros
surgiront de leurs tombes, que les vivants se joindront aux
morts, que le glaive sortira du fourreau, que les cultivateurs
se joindront aux ouvriers, que les ouvriers se joindront
aux tudiants, que les tudiants se joindront aux soldats,
que les assigs de Jacmel se joindront leurs assigeants,
que les fils des esclaves se joindront aux fils de leurs mres
violes, que huit millions d'hommes et de femmes se
formeront en escouades, que les escouades se formeront
en bataillons, que les bataillons se formeront en rgiments,
que les rgiments se formeront en divisions, qde les
divisions se formeront en corps d'arme, que les corps
d'arme enfin se fonneront en une arme plus grande et
plus formidable que celle qui terrassa les annes les plus
puissantes de l'Univers, que ces hommes et ces femmes se
mettront au garde vous, et s'y maintiendront, jusqu' ce
que, les ayant passs en revue, fuse de ta voix nasillarde
ton ordre plus imptueux que la rage de nos mers et mille
fois plus froce que les croassements de nos ennemi.s
EN MARCH !!!
Port-au-Prince ce jeudi 3 avril 2003
Docteur Frantz Large


KISKEYA EXPRESS

S]C L'Esprit d'quipe avec notre communaut

w^ Visitez nous au

MULTITRANSFER 7921 N.E. 2 me Avenue

Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces


Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12







Mercredi 14 Avril 2004
Haiti en Marche Vnol XVIII Non11


Page 13


I Petites annonces I


Coiffeur

Etiquette Unisex
Barber and Beauty
Salon
15456 West Dixie
Highway
Miami
305-940-9070

Jean Wood Julien
Propritaire.
( plus de 30 ans
d'exprience)

Toutes les coupes
modernes.
Un salon trs
l'avant-garde..
Vous garez votre
voiture en toute
scurit...
Original Barber
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tel.: 561-243-1039
Beeper: 524-0086

Charlemagne
Propritaire
Un coiffeur don't la
reputation n'est plus
faire.
Apportez votre
modle de coupe et
vous tes sr que
nous pourrons la
raliser sans aucun
problme
SInvitation

Port-au-Prince
La conjoncture
hatienne, vue de
l'intrieur et de
l'extrieur

L'association Les Amis
du Monde
Diplomatique-Haiti
(AMD-Haiti) reprend
ses activits et vous
invite un dbat public
le jeudi 15 avril 2004,
de 11:00 AM 1 :00
PM, l'auditorium de la
Facult des Sciences
Humaines, autour du
thme La conjoncture
hatienne, vue de
l'intrieur et de
l'extrieur . Les
hanges seront
introduits par
l'conomiste hatien
Camille Chalmers et
l'historien franais,
Christophe Wargny.
Ponctualit souhaite.
AMD-Haiti, dbats
citoyens pour une
pense plurielle.


En Hati le premier
lment d'identification de
base est l'acte de naissance.
Cependant, peine 40% de
la population hatienne en
dispose. La majority des
Hatiens ont une existence
de fait mais non de jure.

Selon le president de
l'Association des
assurances d'Hati, Frit2
Decatalogne, le problme
crucial auquel fait face les
assurances en Haiti a
rapport avec l'identit
seulement 40% de la
population dtient un acted
de naissance, a-t-il indiqu


Pour diffusion immediate

Un taxi pour Hati -
Une collect de fonds
grce aux chauffeurs de
taxi de Montral.

Montral, le 5 avril 2004
- La Fondation Paul
Grin-Lajoie lance
aujourd,hui sa champagne
Un taxi pour Hati .
Devant la situation
difficile et les besoins
pressants que connat le
people hatien, la
Fondation Paul Grin-
Lajoie veut poursuivre
ses efforts pour leur venir
en aide. Ainsi la
Fondation s,associe aux
companies de taxis
Diamond, Vtran,
Royal, Candair et
Limousine pour une
operation de collect de
fonds. Les chauffeurs de
taxi pourront distribuer
leurs passagers un feuillet
qui permettra ces


De cette catgorie se
distingue un fort
pourcentage d'intresss
don't les actes de naissance
sont dpourvus de numro
d'ordre lment
d'identification
indispensable -, ou qui sont
munis de pice identitaire
accusant une mission
tardive , a prcis le
professionnel.

Ceux qui ne le dtiennent
pas, la grande majority, se
voient, de ce fait, exclus de
tout systme de protection
social via les assurances ,
a-t-il dclar avant de
constater que cette anomalie


acte de naissance
administrative constituait
une entrave au
dveloppement du pays
dans la measure o elle
compromettait le droit la
solvabilit et au credit de
60% de la population.

Le panliste, qui intervenait
sur les problmatiques de
l'assurance sant un
colloque sur 1' conomie
de la sant et le
dveloppement en Hati ,
ce 3 avril, a rappel que
l'assurance comme activity
n'taient pas cre par la loi
mais dicte par une
obligation social, une
ncessit circonstancielle et


Points de vente de Haiti en Marche


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
5650 N.E. 2nd Av.
Vertires Shopping
Center
Miami
305 -751-6081

Obsttrique,
gyncologie,
Accouchement,
Operation pour
fibrome, Planning
famillial, Ligature des
trompes, Circoncision
Curetage,Traitement
contre l'infertilit.

Nous acceptons toutes
sortes d'assurance de
meme que la carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.

Dr Camille FIGARO
Chemin des Dalles
# 24
Port-au-Prince

Gyncologue
Accoucheur

305-245-6480
305 -245-8930

Experience, srieux et
competence.


WestDixie Hwy
305 -893- 0411
Eclipse
Communication
Services Inc.

9290 SW 150th Ave
Suite 104
954-380-1616


1 Miami I
Luca's Super Market

14759 NE 6th Avenue
305 -9940 -9902

MaxiSound

11854 West Dixie
Highway
305 -895 -8006

Etiquette Barber
Shop
15456 WestDixie Hwy
305 -940 -9070
B&L
Supermarket
& Produce

12041


|Pompano Beach
Danilo's Restaurant

3760 NE 3rd Ave.
954-781 -2646

Christephanie's

581 BC East
Sample Road
954-781 -7424

Chiropractic Office

910 East Atlantic Blvc
954-781-7424

Notre Dame
Restaurant

4859 N. Dixie Hwy
954-421-4777


Delray Beach

Classic Teleco

203 SE 2nd Ave
561-279 8846
Our Lady Bakery

102 S.E. 2nd Ave
561-272-3556

IOrlando I

Naudy Record Shop

1325 W Washington
Street Orlando, FI
32805

BoBy Express

2469 South Orange
Blossom Trail

Orlando,F1 32805


Fondation Paul Grin-Lajoie


Reply-To: communications@fondationpgl.ca

To:

Campagne "Un taxi pour Hati!"

COMMUNIQUE


derniers de faire des dons
pour soutenir les actions de
la Fondation Hati. En
participant cette operation,
ces companies de taxi
veulent exprimer leur
solidarity et leur soutien au
people hatien.

Les fonds ainsi recueillis
financeront les actions
d,urgence de la Fondation
Paul Grin-Lajoie en
education de base Haiti :
il s,agit de distribuer des
fournitures scolaires aux
lves du primaire, de
donner des course de
rattrapage pour viter aux
enfants de doubler leur
anne, de mettre sur pied
des cantines scolaires et
enfin d,apporter quelque


secours aux enfants qui ont
t tmoin des actes de
violence durant les derniers
mois.

La champagne - Un taxi
pour Hati aura lieu dans
la ville de Montral du 5 au
12 avril.

Tous les projects Hati
seront raliss par la
Fondation Paul Grin-
Lajoie elle-mme.
Bnficiant de 25 ans
d,exprience en education,
la Fondation a complt de
nombreux projects Hati o
elle oeuvre depuis 1998.
Parmi ses ralisations, elle
compete 1,alphabtisation
des adults, la construction
d'coles, le parrainage


d,coliers et 1,appui la
gestion scolaire dans la
region de l,Artibonite.
Avant 1,clatement violent
du conflict, son action
touchait au moins 20 000
coliers, 60 coles et 86
centres d,alphabtisation.
De plus 86 sales de classes
ont dj t construites ou
rhabilites dans 21 coles.

La Fondation Paul Grin-
Lajoie espre que Un taxi
pour Hati permettra
encore plus de personnel
d'aider les Hatiens s'aider
eux-mmes. Par ailleurs, le
public peut aussi contribuer
la champagne de la
Fondation pour soutenir le
retour des enfants hatiens


l'cole en composant, sans
frais, le 1 800 363-2687.

Source et renseignements
Valeisha Sobhee,
responsible des
communications(514) 288-
3888, poste


Fondation Paul Grin-
Lajoie 465, rue Saint-Jean,
bureau 900, Montral
(Qubec) H2Y 2R6

Tl.:(514) 288-3888

ou 1 800 ENFANTS

(363-2687) Tlc.:
(514) 288-4880

Site Web :
www.fondationpgl.ca


morale de scurit.
Elle doit son existence au
phnomne risque qu'il
a dfini comme
l'ensemble des
probabilits de
survenance alatoire
(accident, maladie) future
qui se manifeste
indpendamment d'une
volont dlibre de
provoquer sa ralisation.

HPN Article No.
20040408123846


Hati : peine 40% de la population dtient


HAITIAN AMERICAN SCHOLARSHIP
FUND INC.
The Haitian American scholarship Fund Inc. is a newly
formed organization in our community. The main-reason
for our existence is to provide financial assistance to
individuals of Haitian background to enable them to
pursue a college education. However, in the near future
we will also establish other activities to nurture your of
Hitian background.
At our upcoming gala we will present two scholarships to
Barry University in the amount of$ qO.000 along with
two to three other scholarships of $ 500.00 each. The
recipients of these scholarships must be individuals of
Haitian decent.
The Scholarship Committee will make the final selection
following receipt of all eligible applications by the
deadline date. Ail monies will be available for fall 2004
enrollment.
If you have additional questions regarding this process,
please contact us a the following address:
13018 N.E. 8th Avenue North Miami, FI 33161.
Phone 305 893 0901
Fax 305 893 0901


riaiti Li ivii%,iii, VUI. v Ili INU. 1


Austell, Georgia

Haitian Caribean
Market

4760 Austell Road
SW Suite 4
Austell
770-944-8545

Port-au-Prince
Dant toutes les rues
de la capital.
Haiti en Marche
est aussi en vente a
Jacmel, aux Cayes et
au Cap Haitien.
Bientot, nouvelle
formule pour assurer
la distribution temps
de votre
hebdomadaire.

Suivez nos annonces.


L-


1





Page 14 Mercredi 14 Avril 2004
Western Union Hati en Marche Vol. XVIII No. Il



















Payez 1Ft00

I I -




pour envoyer $1s000



tBoPvIIfice>etfimpOa owqiebtiJjIiI
',.tee)j-::

......-.............. .... .


. :
** -. ,- .- . . . : -













3 minutes d'appel tlphonique
gratuit chaque transaction.*

La cT d taunBrt est 9% dB) nautttohl nwomy tas prix en mor ta du s nduuilicalluos
* te nutre11W ut ul ustfale las apper uIurnatlonaux faits ptfir d.s USA. Certhins Uiphones uit s c pub k oa p usmlduntlpns d'lpctar agoppet. Ca service hitplonicqus e st par ue cempagal eBrm.*aacord anale rs tI tiblis
per les ag TC1aW Western Union iert pas responsible deo. Raru*s PI pedun ou vos. Cutte offre est nilable sotdesetinbuptam 1sl cuqrea as sgehs dainent Gis faims dos les S jouuuhut tl ricqtidon d
Celaofre est unable aprip des*agwa partlclpmnt&Pour le service an xcents,*appelezls 1-87f-l 4-72t.
WtoerBUnioniFaancial Settint n. Ertauulrie par la Mew Yirk Deprtm ofBankg a i fair d'alu uts24 Wastern Unie lldbga. m s rimars. La na, WfTERN UiION, Us logo et les sipies do trvcns ea
tes prop d-es dWestern Unio Nligs4 f.iet soit eneist/eoubenflsis aux aluens Iblas pays







Jeudi 14Avril 2004
Hait; n Arr-h Vrnl YXVTTT L. 1 1


AIE TA.AL


Une d-lavalassisaton en douce...


PORT-AU-PRINCE, 8 Avril Gouvernement d'union
national, y compris avec le parti Lavalas. Un accord politique
incluant tous les parties politiques et organizations de la socit
civil, don't le Lavalas. Des lections libres, honntes et
participatives, donc Lavalas compris ...
Mais tout cela reste voir...
Car dans aucune de ces tapes n'a figure le Lavalas.
Sauf quand il n' y avait pas moyen de faire autrement.
Commenons par le commencement. Le Prsident
Aristide est embarqu l'aube du dimanche 29 fvrier...
Le Premier ministry Yvon Neptune a refus de fuir...
Tant mieux. Il permet de parvenir sans heurt la
designation d'un nouveau premier ministry intrimaire, M.
Grard Latortue.
Le jour o Latortue entire laprimature, Yvon Neptune
est emmen en lieu sr par les Marines. Mais la prochaine fois
qu'on entendra parler de lui, il est oblig de vivre dans le maquis
cause de menaces pesant sur sa vie ...
Exit Neptune.
Puis c'est l'ex-ministre des Hatiens vivant
l'tranger, Leslie Voltaire, qui on a demand de siger dans
un comit tripartite, et pas n'importe lequel, puisque c'est ledit
comit qui procde la designation du conseil des sages, et
c'est le conseil des sages qui donne naissance au premier,
ministry Grard Latortue.
Mais le conseil des sages tait peine n que Leslie
Voltaire tait remerci.









Nou vie gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, Fi133311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MAITAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami. FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1lth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
JamaicaN.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839


629 NE 125th Street 222-2704,221-8910, 221-1632


Et mme pas avec les honneurs, puisque
aujourd'hui Neptune et Voltaire se retrouvent sur
une liste d'interdiction de dpart, avec
ventuellement un mandate d'arrestation la cl.
Une dlavalassisation en douce ...
Comme a dit le ministry de la Justice,
Bernard Gousse, il n'y a pas d'arrestations
massive, ni de rvocations en bloc. On ne saurait
donc parler de chasse aux sorcires.


Non, c' est une dlavalassisation en douce ...
Parmi les premiers actes du Premier ministry
intrimaire Latortue: rencontre avec une dlgation de Fanmi
Lavalas...
La reconciliation national en march?
D'autant qu'au mme moment l'Assistant-secrtaire
d'Etat amricain Roger Noriega dclare devant une commission
des relations extrieures de la Chambre des reprsentants que
(voir D-lavalassement / 16)


(Souverainet ... suite de la page 12)
afin que le monde l'aide enfin se reconstruire.
L'opinion publique, aussi bien en Hati
qu' l'tranger, a accrdit l'ide qu'Aristide et
son parti Lavalas s'opposaient au macoutisme. Ce
n'tait qu'une illusion. Dans les faits, Aristide et
Duvalier je parle du pre, Franois se
ressemblent de faon extraordinaire, en dpit des
apparences. Aucun n'appartenait l'lite,
essentiellement urbaine, qui se pose comme une
hritire des multres de l'Ancien Rgime et qui
a exerc son hgmonie sur la sphre publique
partir de l'indpendance, en 1804.
Et aucun ne faisait parties de la socit paysanne:
Duvalier tait le fils d'un immigr martiniquais,
et Aristide, bien que n Port-Salut, bourgade
rurale du sud du pays, n' avait pas d' enracinement
paysan.
Tous deux sont sortis de l'anonymat
grce des tudes qui les ont conduits une sorte
de sacerdoce, laque pour le mdecin qu'tait
Duvalier, religieux pour le prtre qu'taitAristide.
Chacun tait engag socialement et
poursuivait une idologie, la mode du temps,
qui a servi dvelopper une sorte de ferveur
mystique empruntant au Vaudou.
Les deux hommes prnaient un
populisme fond sur l'ide de la victim, trs
facile rpandre dans un pays pauvre et qui va
d'chec en chec: D'un ct, les victims, qu'on
exalte, de l'autre, les oppresseurs, qu'on diabolise.
Du temps de Duvalier, il y avait la csure
passe-entre Noirs et multres. Sous Aristide, la
csure s'est faite entire pauvres et possdants. Tout
en exaltant soit les Noirs, soit les pauvres, on a
satanis les camoquins (rebelles) sous Duvalier
et les macoutes sous Aristide. Le parallle est
frappant.
Les deux hommes ont utilis la mme
rhtorique pour fanatiser leurs partisans, avec la
conviction d'tre investis d'une mission pour le


bnfice des victims. Ils semblaient ports par une vision
mystique, alors que leur discours par paraboles tait f'ait la
fois d'incohrence et de mgalomanie.
Une sorte de galimatias d'exorciste, qui allait jusqu'
singer l'expression religieuse: rappelez-vous "le petit
catchisme" duvaliriste et "les 10 commandments" de la
dmocratie d'Aristide."
Tout cela a engag les deux personnages sur une pente
dictatoriale, faite d'un sentiment de lgitimit suprieure qui
les autorisait sortir de la lgalit et faire appel la violence
populaire. Une violence qu'ils considraient come lgitime.
Les deux hommes se sontjous des institutions lgales,
remettant le pouvoir effectif leurs partisans. Parfaitement. Dans
les deux cas, on a provoqu la violence parmi les illettrs et les
petites gens en mme temps qu'on leur donnait le pouvoir.
Duvalier et ses macoutes avaient fait exactement la mme chose.
Donc, la fois l'tat s'est dessaisi de l'un de ses
attributes l'exercice de la violence lgitime, come disait Max
Weber et la violence a t lgitime tous les niveaux.
Cela a t possible dans la measure o on exacerbait le
culte du gouvernant supreme, devenu un messie pour ses
partisans...
Hati ne peut-elle computer sur ses lites pour faire
contrepoids aux errements d'un president? La vraie lite a t
loigne ou annihile. Il y a dj eu une vie intellectuelle,
littraire, politique, idologique, scientifique intense en Hati,
mais il n'en reste rien. Et a, c'est mettre au compete du
duvalirisme.
Bien sr, il y a toujours des Hatiens instruits, cultivs,
mais la plupart ne sont plus en Hati.
Certains accusent les lites en place d'agir en parasites,
avec le people et aussi avec les trangers ...
Il y a, en Hati, une coupure entire l'lite et la majority,
c'est certain. Les deux s'accusent mutuellement d'tre
responsible de l'chec de l'autre et de l'chec global du pays.
Aujourd'hui, la guerre se livre entire Ptionville et Cit
Soleil, entire quarters riches et bidonvilles. La socit hatienne
n'apas t capable d'exorciser l'esclavage. Elle l'a en quelque
sorte reproduit l'intrieur d'elle-mme, devenant une espce
d'auto-colonie. C'est tragique.


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


w -

* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (ha'itiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


12 ---


Page 15 '


UN AUTRE SON DE CLOCHE

Duvalier ou Aristide : Mme combat!


1


a


flaLICHIVdrHUVOI AV 11IN. 1 1JLI-.IL








HISPANIOLA


Mercredi 14 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 11


Une mme le mais deux plantes !


Comment expliquer l'incroyable difference entire les
deux parties de l'le? Daniel Wermus* est pass de l'une a
l'autre avant de se longer dans leur histoire:
L'Hebdo, 25 mars 2004
Jimani. Le poste-frontire dominicain est
l'observatoire idal des differences entire les deux rpubliques
qui se partagent la grande le carabe. Tout se termine ici: la
route bien goudronne, le bus climatis, les magasins bourrs
de products introuvables de l'autre ct. Un lieu pour les trafics
en tous genres, don't les douaniers tirent le maximum. Un lieu
de brutalits o les Hatiens qui se rendent en Dominicanie
se font rudoyer comme du btail.
On quite avec la Rpublique dominicaine un pays
dynamique, sociable, exubrant, tapageur, trpignant aux
rythmes du merengue. Il est 14 heures. En face, 13 heures.
Une camionnette bche de type sahlien attend dans un
paysage aride pour nous embarquer vers Port-au-Prince.
D'emble, cris, rires, odeurs, dgaines assaillent nos sens. C'est
une bouffe d'Afrique! On a change de continent!
Des deux cts, la plupart des visages sont noirs. Mais
les Dominicains il est vrai un peu plus mtisss rejettent
ddaigneusement l'pithte, se dsignant comme Indios
(alors qu'il ne reste aucune trace des indignes carabes dcims
au XVIe sicle!). D'o une identity incertaine: on est hispanique
"mais Noir, tout en mprisafit les Noirs, c'est--dire des Haitiens
rputs crasseux, paresseux, voleurs ou sorciers.
Les Hatiens au contraire revendiquent leur ngritude,
jugeant leurs voisins arrogant et fourbes. Leur chaos chronique
n'empche pas mais stimule, au contraire une crativit
dbordante, en peinture, en littrature, en cinma. Les taptap
brinquebalants sont sans exception des oeuvres d'art bourres
d'inspiration: Tout est mystre, Jsus c'est le meilleur,
La magie de l'espoir. L'espoir est la seule denre abondante,
qui dborde en couleurs surnaturelles sur les murs du bidonville
Cit-Soleil. A croire qu' Hati, tous les misrables sont potes
et virtuoses

Un enfer et un purgatoire
Tous les signes du paradise terrestre sont l,
s'exclamait Christophe Colomb son retour d'Hispaniola. Il
n'y a pas de meilleurs hommes sur terre, ajoutait-il en
voquant la douce convivialit des Tanos. Cinquante ans plus
tard, tous les Indiens ont t massacrs, remplacs par des
esclaves africains. Cinq cents ans plus tard, un enfer et un
purgatoire se partagent l'le dvaste par les pillages, les
rvolutions et la dforestation (mme si, vu d'avion, le ct


Infographie: Pascal Erard
Hati Rpublique dominicaine

dominicain reste nettement plus vert).
La rpublique hispanophone s'en est donc nettement
mieux sortie. Elle occupe les deux tiers orientaux, en majority
des planes fertiles et faciles cultiver. Et de belles plages.
Des dictatures odieuses mais stables, comme celles de Trujillo
(1930-1961) et Balaguer (1966-1996), ont permis un
dveloppement relatif. Le sucre a t relay par le cigare et
surtout les zones branches, o de petites mains brunes fabriquent
nos jeans et autres gadgets pour 80 centimes de l'heure. Trois
millions de tourists rapportent 1,5 milliard de dollars par an
et font vivre des rseaux de prostitution ou de pdophilie.
En retour, 25 000 Dominicaines dansent dans les
bars europens. Cela dit, le relatif miracle conomique
dominicain 7 8% de croissance ces dernires annes -
s'essouffle. La concurrence chinoise ruine les zones branches;
le pays est min par un krach bancaire et les coupures
d'lectricit. En mai, le president Hip6lito Mejfa sera sans doute
dboulonn, mais par des lections, contrairement son
malheureux voisin Aristide.

Haiti, l'autodestructrice
N'empche que tous les indicateurs sont favorables
la Dominicanie: pouvoir d'achat quatre fois plus lev
qu'en Hati, esprance de vie de 67 ans contre 49, 15%
d'analphabtes contre 48%, fcondit de 2,7 enfants par femme
contre 4 ... Hati a vu son conomie sucrire s'effondrer, son
caf n'est plus rentable, son agriculture vivrire est touffe
par les grands propritaires, l'inscurit dcourage les
investisseurs et le tourism. Depuis l'indpendance, on ne rve
que d'aller voir ailleurs: Les dents du requin valent mieux
que la prison d'Hati.
Pour comprendre ce contrast, il faut remonter le
temps. Arrache l'Espagne en 1697, la parties franaise de
Saint-Domingue tait l'une des plus riches colonies du monde,
grce au ptrole de l'poque: le sucre. Obtenu par l'exploitation
cruelle d'un demi-million d'esclaves. Ils se rvoltent en 1791
au nom des droits de l'homme que la mtropole vient de
proclamer. Le combat de Toussaint-Louverture est une perce
historique majeure: la premiere rpublique noire indpendante
en 1804, le premier soulvement russi d'esclaves, face
l'arme toute-puissante de Napolon, au prix de 200 000 morts,
dont45 000 soldats franais. Mais cette lutte anticoloniale avant
l'heure content les germes de sa lente autodestruction.


Les rvolts sont


diviss entire une minority multre mieux duque et une
majority noire qui refuse d'tre assujettie de nouveaux
iatres. Il en rsulte d'incessants troubles, scessions,
assassinats, coups d'Etat. N d'un rejet des institutions
franaises, le pays n'a jamais russi crer les siennes. Le
systme s'est rsum au gwo ng (grand homme), qu'il soit
dput, prtre ou patron, Duvalier ou Aristide. Aujourd'hui
encore, la politique reste un moyen de s'enrichir pl utt que de
grer l'Etat. Entre une lite l'gosme born et la plbe
mprise, il manque la classes moyenne (qui existe du ct
dominicain), capable de scrter une culture dmocratique -
et un march local.

Mejia Je ne laisserai pas ce cadavre
pourrir dans mon jardin ...
Autre maldiction: l'Europe et les Etats-Unis,
toujours esclavagistes, ont frapp d'embargo cette nation noire
qui donnait le mauvais example. Les Hatiens ont d signer en
1825 avec le roi Charles X une reconnaissance de dette
astronomique de 150 millions de francs-or. Ce boulet de
rparations, ramen 90 millions, a grev l'activit
conomique pendant plus d'un sicle. L'occupation amricaine,
de 1915 1934, a poursuivi l'asphyxie en arrimant au dollar la
gourde (devise locale) et en instaurant une troite dpendance
conomique. Au mme moment, la rpublique voisine toffait
ses relations internationales.
Ces deux mondes que tout spare, sont pourtant
troitement imbriqus. Les Dominicains, occups deux fois
par leurs turbulents voisins au XIXe sicle, se nourrissent
maintenant de leur malheur: une main-d'oeuvre qu'ils utilisent
prix d'esclave dans leurs plantations de sucre, enferme dans
des camps sordides, les bateyes. Ces forats taient vendus
personnellement par Duvalier son homologue Balaguer 72
dollars par tte en 1966. La diaspora d'un million de Hatiens
en Rpublique dominicaine n'a jamais t accepte au-del de
sa force de travail. En 1937, Trujillo justifiait le massacre de
12 000 immigrs par un Non l'africanisation du pays.
Aujourd'hui, Mejia ajoute: Je ne laisserai pas ce cadavre
pourrir dans mon jardin, et demand la communaut
international d'assainir le pays voisin.

Deux mondes, une spirituality
Enfin, la spirituality vaudoue, marginale du ct
dominicain, est partout prsente en Hati.Au point de dtourner
les Hatiens de leurs affaires terrestres? Le prtre catholique
Frantz Grandoit balaie cette hypothse: Le vaudou est une
(voir Hispaniola /17)


EDITORIAL

Une d-lavalassisation en douce


(D-lavalassement ... suite de la page 15)
les Etats-Unis garantissent la formation d'un
gouvernement d'union national trs large,
donc y compris le parti Lavalas ...
Mais le cabinet ministriel est
annonc: pas un seul Lavalas, ni de prs ni
de loin.
Pourtant il aurait t demand
l'ex-parti au pouvoir de prsenter des
candidatures ...
Plus tard, il sera dit que le
gouvernement ne comprend aucun membre
de parties politiques, mais que des
technocrates ...
C'est pas vident.
Les Etats-Unis rptent qui.veut
l'entendre que le dsarmement doit tre
gnral, c'est--dire concernant aussi bien
les "chimres" Lavalas que les ex-rebelles,
don't certain n' ont pas un dossier judiciaire
moins charg...
Mais le Premier ministry Latortue
n'a pas encore mis les pieds jusqu'ici Cit
Soleil, tandis que ds sa premiere semaine
en function il se transportait par hlicoptre
de la force international aux Gonaves pour
donner l'abrazo aux forces rebelles qu'il a
salues comme tant des librateurs, des
combatantss de la libert" ...
Washington ne cesse de rpter
qui veut l'entendre, et lundi encore le
Secrtaire d'Etat Colin Powell, que les ex-
rebelles n'auront aucun rle dans le
gouvernement hatien, ni les ex-militaires
dans la police ou dans l'arme ...
Pourtant Guy Philippe voyage
tranquillement au Cap-Hatien pour
ngocier avec le chef dpartemental de la
police du nord, Renan Etienne, l'intgration
des ex-militaires (un total de 1500) dans la
police nationale...
Tandis que le Premier ministry ne
rte jamais une occasion de taper sur les
partisans de l'ex-prsident ...
Une dlavalassisation petit feu...
Lundi encore, alors que Colin
Powell insisted que les ex-rebelles doivent
tre eux aussi dsarms, c'est de l'autre ct


que Je Premier ministry Latortue regardait
quant lui, introduisantune nouvelle condition:
les partisans de Lavalas doivent renoncer
publiquement la violence s'ils veulent tre
accepts participer au processus en march.
Aussi mardi, aprs la signature de
l'accord politique ("Consensus pour la
transition") entire le gouvernement provisoire
d'un ct et de l'autre la plate-fonne des parties
de la Convergence Dmocratique et des
organizations composant le Groupe des 184 de
M. Andr Apaid, on n'tait gure tonn
d'entendre que le parti.Lavalas n'y avait point
t invit ...
Mais quand des journalists posrent
la question l'ambassadeur des Etats-Unis,
James Foley, il rpondit que les Etats-Unis
insistent pour que tous les parties politiques en
Haiti soient admis jouer leur rle ...
Pourtant malgr cette absence,
1' ambassadeur Foley ne comment pas moins
en ternnes logieux l'accord obtenu.
Une dlavalassisation en douce ...
Bientt formation du nouveau conseil
lectoral, cn accord avec la resolution 822 de
l'OEA, rpte-t-on qui veut l'entendre ...
Or cette resolution stimule la
participation de Fanmi Lavalas ...
Mme un seul membre sur les 9 que
comprend le CEP.
Il serait pas tonnant que cette fois
encore Lavalas soit prestement lud.
Elgammnent. Une dlavalassisation en douce

Et alors!
M. Aristide a t embarqu l'aube
du dimanche 29 fvrier.
Ecoutons le Secrtaire d'Etat Colin
Powell: Si nous n'tions pas intervenus, il y
aurait eu un bain de sang. Nous avons sauv
beaucoup de vies. Probablement aussi celle du
President Aristide lui-mme ...
Un dlavalassisation en doucc.
Et ce n'est srement pas fini.
Grand mre, que tu as de jolies dents!
Mais c'est pour mieux te manger mon enfant.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Page 16


REQUEST FOR
City of Miami PROPOSALS
Department of Community Development Optinite pou jwenn
kay pou moun ki
soufri maladi SIDA
DENYE LIMIT POU PROPOSAL LA: 10 ME, 2004
Rekt pou Pwopozal sa-a (RFP) se pou svis ki pou ta finanse ak
HOPWA funds.
Grant sa-a yo pou benefisye moun ki soufri maladi SIDA et ki ap viv
nan konte Miami-Dade e pou pmt yo akonpli sten objektif tankou: -
Ofri yo yon kote pou yo rete; Ba yo on sten estabilite nan zafe
lojman ak redui kantite moun ki nan la ri et ki ap soufri maladi sa-a; F
ke kay sa yo ki pou moun ki gen SIDA pa gen danje epi pwp; -
Ogmante posiblite pou yo gen akse a swen sante e a on tretman pou
SIDA a.

Men ki kantite kb ki disponib an ba rekt pou pwopozal sa-a : (RFP)

. Project Based Rental Subsidy for Operating Support
$ 600,000
. Short Term Emergency Rental, Mortgage and Utilities Assistance-,
$ 500,000
? Housing Information, Referral and Advocacy
$ 150,000
? Housing Quality Inspection Services
$ 350,000
TOTAL: $1,600,000

Se Oganizasyon ki pa f benefits ki ka antre nan pwopozal sa-a yo.
Ladan yo kporasyon pou deviopman kominot ki pa f benefits ak
ajans gouvenman yo ki okipe zafe kay.

Rekt pou pwopozal sa-a nap jwenn li nan City of Miami Department
of Community Development, central office, ki nan 444 SW 2nd Ave, 2"d
Floor, Miami, FL 33130; nan City of Miami Client Services, office ki nan
1313 NW 36t"St, 2nd Floor, Miami, FL 33142; ak City Clerk's Office, ki
nan 3500 Pan American Drive, Miami, Florida 33133. Nou gen dwa
tou download aplikasyon yo nan website sa-a:
http://www.ci.miami.fl.us/communitvdevelopmenVt

Men Dat enptan pou nou kenbe nan tt nou:
RFP yo ap disponib pou Piblik la April 12, 2004
Atelye pou montre nou fe pwopozal la* April 23, 2004
Limit pou nou soumt tout kesyon ekri April 27, 2004
Dat pou yo reponn kesyon ke nou te ekri yo April 30, 2004
Limit pou nou soumt pwopozal vo May 10, 2004
bv 2:00 p.m.

Atelye pou montre nou prepare pwopozal la ap ft City of
Miami, Department of Community Development Allapattah
Office, ki nan 1313 NW 36t Street, 2nd floor, Miami, Florida, at
2:00 p.m. Pou plis enfmasyon moun ki interest yo ap gen pou
yo kontakte City of Miami Department of Community
Development nan 305-416-1927.
(AD #07520)


.am.







Jeudi 14Avril 2004
Haiti en Marche Vol XVIII No 11


4A ITT-TI T A


-- .~ ~ ~ L


Traduit d'un texte intitul :
DOCUMENT OFFICIAL
OFFICE DU PORTE-PAROLE
Washington, DC
5 Avril 2004
Ces initiatives spcifiques,
annonces durant la visit du Secrtaire
d'Etat Colin Powell le 5 avril en Hati,
soulignent l'engagement amricain et une
rponse rapide aider Halti au niveau de la
scurit, du redmarrage conomique et de
la reconciliation national.
SSECURITE
Les Etats-Unis entendent dployer
immdiatement une quipe de 7 membres
pour conseiller le Gouvernement Intrimaire
dans le domaine de la scurit. Cela consiste
en :
Un conseiller pour assister le Ministre
de l'Intrieur dans la planification, et
dans la coordination-avec des
institutions internationales telles
l'ONU, l'OEA et autres.
Deux conseillers pour aider le
Directeur Gnral de la Police
national dans le domaine du respect
'des droits humans, la. planification
stratgique, le management, les
problmes de commandement et de
contrle.
Un conseiller pour aider reprendre
les operations l'Acadmie de police.
Un conseiller
auprs de la Direction de l'administration
pnitentiaire.
Un conseiller pour travailler avec les
tribunaux et l'administration des
problmes de justice.
Un conseiller qui agira comme leader
pour l'quipe des conseillers et aidera
coordonner les activits de l'quipe.

Un programme urgent de jobs
En plus du programme d'assistance
humanitaire et de dveloppement en course
de $52 millions, les Etats-Unis
commenceront un programme urgent
d'emplois d'une dure de trois ans, qui
fournira des dizaines de milliers d'emplois
pour amliorer les infrastructures
municipales et crer des jobs Port-au-
Prince, au Cap-Hatien, aux Gonaves et en
d'autres endroits du pays, selon les
ncessits. Le project consiste en la
rehabilitation des coles et des btiments
publics qui ont t dtruits ou incendis lors
des meutes ; la construction ou la
rehabilitation de routes ; et l'amlioration
des systmes locaux d'adduction d'eau
potable.


. Dmocratie et Droits Humains
Les Etats-Unis ont dcid d'allouer $9
millions pour des lections et pour la
construction de la dmocratie sousforme
de support aux activits de la Mission
Spciale de l'OEA pour renforcer la
dmocratie en Hati, une addition la
contribution spciale volontaire de $4.9
millions rcemment donne la Mission
Spciale.
D'autres activits peuvent inclure :
. Un support pour les efforts du
gouvernement destins augmenter le
respect des droits humans et des liberts
fondamentales.
. Appuyer les efforts pour la
professionnalisation de la Police national
a travers le training et l'assistance.
. Un'support la nouvelle Commission de
Reconciliation Nationale, Justice et Vrit.
ELECTIONS
$500.000 seront fournis pour des
programmes d'ducation publique pour
prparer la population pour les lections,
pour conduire des sondages d'opinion et
des training pour partis- politiques dans
la preparation de leurs candidates.

Conseil techniques et recouvrement des
biens de l'Etat
Le Dpartement amricain du Trsor
enverra une quipe d'valuation en Hati
vers la mi-Avril pour dterminer
l'assistance technique ncessaire au
Ministre haitien des Finances. Les Etats-
Unis sont prpars assister les autorits
hatiennes dans le recouvrement de biens
de l'Etat qui ont t illgalement
dtourns.
Assistance humanitaire
Les Etats-Unis chercheront tendre leurs
programmes de dveloppement
humanitaire le plus largement-possible en
Haiti pour s'assurer que les besoins des
Hatiens les plus dfavoriss en
alimentation et en soins mdicaux soient
remplis.
Depuis que la dernire cruise a commenc
empire en fvrier dernier, les Etats-Unis
ont rpondu rapidement avec une
assistance additionnelle de $3 millions
pour apporter ls fournitures mdicales et
alimentaires qui faisaient le plus
cruellement dfaut.
Ces informations sont extraites d'un
Document Officiel du Gouvernement
amricain, en date du 5 avril 2004


Une mme le, mais deux plantes


(Hispaniola ... suite de la page 16)
force qui a libr Hati, dit-il. Ce pays ne
ressuscitera que lorsqu'on l'acceptera. Loin
d'une magie noire, c'est une culture, une
thique, un ciment social d'une richesse
extraordinaire. Charles Ridor, secrtaire
romand d'Action de Carme, ajoute: Face
une classes politique nulle, la population pauvre
montre une maturity incroyable pour survive,


qui stupfie toutes les ONG suisses sur place.
Ceux qui reviennent d'Hati sont
bouleverss par son intarissablejoie de vivre.
On raconte qu'un anthropologue amricain
voulant tudier le choc cultural a emmen un
paysan hatien Manhattan. Ce dernier reste
froid: Chez moi, l'eau du bassin est habite
par un monde bien plus extraordinaire. I
*InfoSud


City of Miami Housing and Commercial Loan Committee ap ga
piblik la sou zaf general bizns, polisiz ak lt kesyon ki gen r.
Development Block Grant (CDBG), Home Investment Partnershi
ak lt HUD programs.
City of Miami
Department of
Community
Development
Vandredi 23 Avril, 2004, 9:00 A.M.
Miami Dade Housing Agency, Board Room
1401 N.W. 7t" Street, Miami, Florida 33125
*1. CDBG Program funding:
_Tuscan Place project, Tuscan Place Ltd $500,000 in gap financing (CDBG)
*2. HOME Program funding:
_Los Suenos project, Los Suenos Ltd. $250,000 as a required local match for Florida
Corporation Housing Credit (HOME)
*3. HOME loan restructure for Palmetto Homes, the Scattered Sites III project

*4. HOME loan restructure for East Uttle Havana Community Development Corporati
nrni~nt


*5. CDBG Ioan restructure for Martin Luther King Economic Development building locate
Street &


Initiatives amricaines


annonces pour Haiti


n


Page 17


*Si Komite-a apwouve bagay sa yo, City Manager-a ap kapab f6 kk chanjman nan City o
Plan.
Kote rankont lan pwal fet aksesib pou moun inflm. Si on moun ta bezwen akomodasyon
yo o mwen 3 jou ouvrab avan dat meeting. Tanpri pran kontak ak: Department of Cor
Housing Division nan (305) 416-1976. (AD #075


r-


F-


En bref ...
(suite de la page 2)
qu'un effet de dissuasion. Elle n'aura son vrai sens que lorsqu'elle sera conforme aux
besoins de la population. ". Et la mission de stability de l'ONU qui doit remplacer, en
juin, la force international (compose des Etats-Unis, de la France, du Canada et du
Chili) doit avoir un mandate clair.
Pour cela, des pas doivent tre accomplish aussi bien du ct hatien que du ct des
amis d'Hati pour que cette tape soit la plus fructueuse quLpossible pour Hati. Il
faut trouver la meilleure formule pour que la mission trangre nous aide reconstruire
un consensus en Hati ", dclare Grard Pierre-Charles.

Les activits ont repris timidement au dbarcadre des Gonaves
La ville a accueilli le 6 avril son premier bateau commercial depuis les derniers
vnements politiques qui ont secou le pays.
Douze autres bateaux devraient arriver dans les prochains jours au wharf de la cit de
l'indpendance, selon des responsables locaux de l'Autorit Portuaire Nationale
(APN).
Dbardeurs et revendeuses vivant des activits du port accueillent favorablement cette
reliance. Cependant le retour des bateaux ne signifie nullement la normalisation. Ainsi
au bureau de l'APN, nombreux sont les employs qui n'ont pas encore regagn leur
poste. En outre, plus d'une vingtaine de vhicules de l'institution vols lors des rcents
vnements, n'ont toujours pas t rcuprs.
La rouverture du port des Gonaives s'est effectue dans le context de la prise de
function d'un nouveau directeur dpartemental (Artibonite) de la police la fin de la
semaine coule.

La force international franaise prte main forte aux policies
hatiens
Des policies hatiens qui ont t redploys aux Gonalves sont appuys dans
leurs operations quotidiennes par le contingent franais de la force
multinational. Ils affrontent cependant d'normes difficults de
fonctionnement, a confi la chaine cable Tl Haiti le nouveau directeur
dpartemental, Joseph Plonqueur.

La DGI veut renforcer sa politique fiscal ...
Le nouveau directeur gnral de la Direction Gnrale des impts, Jean Frantz
Richard, a affirm jeudi que la DGI entendait renforcer sa politique fiscal. Son
assistant Robert Joseph a promise de tout mettre en ouvre pour collector ce qui est d
au Trsor public. Le numro un de la Direction gnrale des impts, install le
mercredi 8 avril, a promise de renforcer la politique fiscal de l'institution. Jean Frantz
Richard, promu directeur gnral aprs avoir pass 28 annes au sein de l'institution,
dit miser sur des recettes qui reprsentent 35% du budget national pour revitaliser la
DGI et mieux alimenter l'assiette fiscal. Au course de l'exercice fiscal coul, les
objectifs ont t atteints. Les provisions de recettes fixes par le ministre de Finances
ont t atteintes. Pour les cinq premiers mois de l'exercice en course, un cart ngatif de
239 millions de gourdes a t enregistr. Cette situation exige une revision la'baisse
des objectifs prfixs par notre ministre de tutelle ", a reconnu M. Joseph. Il a sollicit
du Ministre de l'Economie et des Finances un accroissement du budget de la DGI,
don't 70% de l'actuel budget sont absorbs par les salaires du personnel. Il a ensuite
demand au MEF de se pencher sur le cas des succursales pilles lors des rcentes
violence. Le nouveau directeur a galement exhort les contribuables remplir leur
devoir de citoyen, leur donnant la garantie que leur argent sera utilis pour le bien de
nation. La mission de la DGI est de collector des taxes au profit de l'Etat. Aprs les
emprunts et les dons, c' est la troisime source de revenue de l'Etat hatien.

Le chauffeur d'un ancien snateur sous les verrous
Odonell Maxim a t apprhend mercredi par la police hatienne, alors qu'il tentait
de quitter le pays. l tait en possession d'armes feu illgales, selon la police. M.
Maxim, chauffeur de l'ancien snateur Prince Pierre Sonson, avait dj t surprise, en
fvrier dernier, bord d'une voiture transportant des armes et des munitions vers Saint-
Marc (96 kilomtres de la capitale. Il avait t alors accus par des dignitaires de
l'ancien rgime d'avoir cherch ravitailler des opposants arms au plus fort de la
rebellion anti-Aristide. Le vhicule appartenait au snateur Grald Gilles. Le porte-
parole de la police, Max Harry Isaac, a indiqu HPN que les armes trouves sur M.
Maxim n'taient pas censes entrer dans la capital hatienne, en raison des fouilles
systmatiques qu'effectuent les policies sur la route Nord.

Un nouveau directeur gnral I'ONA
Jean Ronald Joseph a t install le
mardi 6 avril comme nouveau directeur gnral de 1' ONA, Office
National d'Assurance. Il promet d'apporter du neuf dans cette entreprise don't les
employs rclament sans conditions le paiement des arrirs de salaire. Jean Ronald
Joseph, frachement install, a promise lors de son investiture de rehausser l'clat de la
politique social du gouvernement Latortue et de renforcer la performance de
l'assureur public.'" Nous promettons au chef de l'Etat d'utiliser notre savoir-faire en
vue de rechercher en toute situation la bonne part pour la
3nize yon rankont ak nation. Nous disons galement au Premier ministry que nous
ap ak Community ferons de notre mieux pour combattre la corruption et reliever
ips Program (HOME) le niveau de l'administration publique ", a affirm M. Joseph.
Le nouveau titulaire de 1' ONA, plutt bien inform du retard
enregistr au niveau du pavement des salaires des employs,
s'est dit conscient de la situation. Il a toutefois laiss entendre
qu'aucune decision n'tait prise cette date pour satisfaire les
employs.
Oliva Franklin, le directeur sortant, a assur que les caisses de
I'ONA n'ont pas t pilles durant sa gestion. Il a inform que
l'institution dtenait encore deux comptes term de recourse
d'une valeur respective de tUS$ 5 millions et US$ 224
millions. L'ancien directeur de l'ONA, frapp par la rcente
measure d'interdiction de dpart du ministre de la Justice, s'est
flicit d'avoir construit trois nouvelles succursales et
concrtis le project ONAVIL riche de 90 maisons destines
a Housing Finance aux retraits. Le ministry des Affaires sociales, present cette
installation, a soulign que l'administration Alexandre-
Latortue a nomm M. Joseph pour son experience et son
honntet. Il s'attend ce que le nouveau directeur regagne la
confiance de la population et rpare les brches. La crmonie
ion, the Brickell View d'investiture s'est droule en presence de quelques cadres et
at Nohwest 62nd employs de l'ONA. Les centaines d'employs, masss par
d at Northwest 62n petits groups sur la grande cour du btiment, n'ont pas cach
leurs inquitudes quant leur avenir incertain. Ils rclament
)f Miami Annual Action sans conditions le paiement de la deuxime quinzaine du mois
de fvrier et la sold complete des mois de mars et d'avril en

espesyal li ka made course.
immunity Development Mgr Chibly Langlois, nouvel vque de Fort-
18) Liberte
Mgr Chibly Langlois a t nomm jeudi par Jean-Paul Il
vque de Fort-Libert, en Haiti, a amnnonc l'organe de press
(voir En bref / 18)








I TL.e Teiix de Bernard I


Mercredi 14 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XV III No. 11


Adelina
Amelie
Anasilya
Anastasie
Anita
Anne
Carole
Caroline
David
Dolores
Dominique
Farah
Gina
Isabelle
Lina
ULisa
Lola
Lydia
,- Mambo Sia
Marie Jocelyne
Marina
Mireille
Nana
Natasha
Pamela
Stephanie
Tante Nini
Ti Claudette
Ti Jules
Webe


0JVIAILIEMS


Solutions de la
semaine passe:
(A DE 'L 1 (N AT AS H A X
T (E L 0 R A CYM E B P

1 V 1 T A/NT E N1 1 G V B0
C B E 1/N/A H/ PE/T> L x K1
U T M ECLFC E SN S V A




LD EHYLLEB SM F A A
E L () 0
T A ,ONT U I ^W L


Allez de ACERBE OVALES, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


HORIZONTAL
1. Bigophone 2. Est proximity -
3. Rendis rose 4. Dposai Peiner -
5. Colre Article 6. Emettrices -
7. Solais 8. Brame Crochet.

VERTICAL
1. Bombarder 2. Erbunenne -
3. Mchancet 4. Unit En ville -
5. Deesse de fertilit Bison d'Europe -
6. Titane Pice tanche -
7. Pronom Palmier -
8. Femme noire.


Solutions de la
semaine passe:

FROUAI
FROUAfS

PROUES
PROIES
PLOIES
PLUIES


-a rxilI


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7HOO


7HOO00-9H30






7HOO-9HOO

10HOO-Midi

Cha


Midi Midi15


Midi 15 2HOO



2HOO-3HOO


3HOO-5HOO


5H00


5H30


6HOO-7HOO

7HOO-8H30


8H30-9HOO

10HOO


9H00... x du mat


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour
aque Dimanche Textes et Prtextes avec Dominique Richez


LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

"NOUVEL 5
avec Villette Herttelou
5h-7h chaque Samedi: ATTITUDE, mission Sant
SPORT
Jacky Marc

LES TOP TEN

AMOR Y SABOR
con Lucani

SOIR INFORMATIONS


NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)


Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi


Sous le kiosque Musique
Dimanche
Dimanche Chita Tand Sh-6h pm
CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref ...
(suite de la page 17)
official du Vatican. Il replace Mgr Hubert Constant, nomm archevque du Cap-Hatien
et qui succde l'archevque mrite Franois Gayot. Mgr Chibly Langlois tait du
clerg du diocse de Jacmel et directeur du Centre de Pastorale du diocse, a rappel le
Vatican. N La Valle, sud-est d'Hati, Mgr Langlois, 46 ans, a fait ses tudes en vue du
sacerdoce au Grand Sminaire Notre-Dame de Port-au-Prince, obtenant son
baccalaurat en thologie. Il a complt ses tudes Rome, de 1994 1996, l'Universit
pontificale du Latran o il a obtenu une licence en thologie pastorale. Il a ensuite
enseign au "Grand Sminaire Notre-Dame" de Port-au-Prince et l'Institut diocsain
pour l'Education et la promotion humaine de Jacmel.

Amnesty International proccupe par la persistence de l'impunit en
Haiti
"Amnesty International est extrmement proccup de la scurit de la population civil ,
en Hati. "L'organisme international de droits humans a appel le nouveau
gouvernement mettre la question des droits humans au centre de sa politique. A
l'heure actuelle, le pays compete un grand nombre de groups civils arms don't chacun se
trouve en measure d'agir en toute impunit ", a rappel Yvonne Tertinger, qui a conduit une
mission d'observation de deux semaines pour le compete d'Amnesty International.
Amnesty International press le gouvernement intrimaire prendre des engagements
publics fermes contre l'impunit et mettre sur pied"" un plan national de
dsarmement, de faon garantir le droit la scurit de tous les Hatiens. Par
ailleurs, il a dnonc la "partialit ", qui caractrise la politique judiciaire du
gouvernement. Selon Amnesty, le gouvernement en place se content d'" arrter les
partisans de Fanmi Lavalas ", alors qu'il s'abstient d'agir'" contre les auteurs connus de
violations graves de droits humans. A en croire Mme Tertinger, la population hatienne
redoute encore la presence de ceux qui ont orchestra le coup d'Etat, des chimres, des
gangs arms, des anciennes autorits militaires et chefs de section qui taient dans le
pass responsables de violations flagrantes de droits humans. "Amnesty International a
galement point du doigt la force multinational, prsente en Haiti depuis la chute de
Jean Bertrand Aristide, don't il dit ignorer le rle rel. Le chef de mission a affirm
qu'" aucune measure concrete n'est venue en appui aux dclarations pro-dsannement
tenues par les Etats-unis et la France sur le dossier d' Hati. L'organisme international a
galement exprim son inquitude quant la scurit des juges, des procureurs, des
officers de police, des victims ou tmoins d'exactions, des dfenseurs de droits humans
impliqus dans les poursuites pour violations des droits humans. Yvonne Tertinger a
rappel le cas du juge d'instruction Naplas Saintil, molest le 31 mars dernier par un
inconnu. D'aprs son tmoignage, son agresseur lui a reproch le rle qu'il avait jou
dans la condemnation par contumace de Louis Jodel Chamblain'", l'ancien numro 2 du
group paramilitaire FRAPH, revenue d'exil participer au mouvement'insurrectionnel
contre le gouvernement d'Aristide

Un homme fort de Raboteau, Wilfort Ferdinand dit Ti Will, passe
quelques heures en prison ...
Des armes d'assaut retrouves dans son vhicule ont t confisques par les militaires
franais.. Ti Will a t plac en garde vue pendant quelques heures au nouveau
commissariat de la ville pour dtention d'armes illgales, a prcis le commissaire Isaac
Max. Au moment de son interpellation, les militaires ont retrouv dans son vhicule des
armes de gros calibres, don't trois fusils de guerre (T-65). Ces armes ont t revenues par
les militaires qui ont galement confisqu d'autres types d'armes.
Ti Will a t relch.. Cependant, une situation de tension a rgn mercredi dans le
quarter de Raboteau, fief des ex-rebelles qui continent d'imposer leur loi dans la ville.
Selon un tmoignage recueilli sur place, le quarter a t encercl par des militaires qui
voulaient prvenir toute reaction de la population.
Dans une declaration la press, Winter Etiemie ex-porte-parole du Front, s'est plaint de
la manire brutale utilise par les militaires pour arrter son associ Ti Will. Nous
sommes prts travailler de concert avec les militaires trangers, mais nous n'apprcions
pas les moyens utiliss par les trangers pour traiter nos hommes ", a dclar l'ancien
dirigeant du Front.

Hati / Universit : Aprs la tempte
Les centres universitaires publics les plus touchs par les vnements violent des
derniers mois du rgime de l'ancien president Jean Bertrand Aristide tardent encore
reprendre leur fonctionnement normal.
Les facults d'Agronomie, des Sciences Humaines et l'Institut d'Administration de
Gestion et des Hautes Etudes Internationales (INAGI11EI) sont handicaps par des pertes
normes subies, alors que les autres facults et coles suprieures publics et privs ont
redmarr leurs activits.
A la Facult des Sciences Humaines les course ont officiellement repris le 5
avril, suivant une decision adopte par le dcanat. Nanmoins, des restrictions s'imposent
compete tenu des conditions de scurit. Les responsables dcident de terminer les course
une heure plus tt Quelques jours auparavant, des tudiants avaient entrepris des activits
de nettoyage pour effacer les traces de la brutale intervention des partisans
de l'ancien rgime le 5 dcembre 2003 au local de la facult. 25 tudiants
et professeurs avaient t blesss, don't le recteur Pierre Marie Paquiot.


Page 18


S SCABBiLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

S I

KAE

S H


Solutions de la semaine passe
POSSEDE -


I VU VV~~~ H1~ u ------- ~ i


AICIEIRIB


ml


00






Jeudi 14 Avril 2004


Page 19 .


1 ti Oniit Dan ti QoUt akJan Ma.ou


Haiti en Marche Vol. XVIII No. 11 I "- 7 r -- ---------


AMERICAN LEGACY
MAGAZINE ONORE
YOUN AYISYEN:
FRANTZ MINUTY
American Legacy Magazine se youn
magazine, youn revi ki pale sou istwa ak kilti
Afro-Ameriken. Li onore youn edikat
eksepsyonl nan Florid la ki se Franz Minuty.
Frantz Minuty se youn Ayisyen ki pwofes
lanng, li devwe-1 pou l'ede popilasyon ayisyen
nan zn lando Florid la, nan edikasyon epi
nan tradiksyon. Li se youn manm nan Par-
ent Leadership Council nan < School nan lando. Nan w li km youn
pwofes ESOL, sa vie di pwofes pou mounn
ki pale youn lot lanng ki pa Angle, Minuty pran
responsablite difisil sa-a pou l'konble vid ki
genyen ant etidyan Ayisyen epi Afro-Ameriken.
Km majority etidyan Minuty yo ki nan ESOL
se Ayisyen, lisvi ak klas Angle li yo km youn
fowm pou li pwomouvwa youn
konpreyansyon ant toulede kilti sa yo. Li svi
ak tks epi sitasyon liter Afro-Ameriken nan
leson li yo, epi li anseye klas li yo sou
kontribisyon Afro-Ameriken yo atrav listwa.
Ak sinema, atik epi dokimant, Minuty ensiste
sou sip Afro-Ameriken yo ofri Ayisyen yo nan
lit pou demokrasi. Nan jan li entwodui istwa
nwa ameriken an nan klas lanng li yo, lijwenn
youn fason espesyal pou li pwomouvwa inite
ak aky.
Atik Koutwazi American Legacy Magazine,
Kiki Wainwright tradui an Kreybl.

ATANSYON BOSTON

From: Haitian Studies Project

HAITIAN CREOLE SUMMER
INSTITUTE
JUNE 21 JULY 9, 2004

The Haitian Creole Summer Institute has been
offered in Massachusetts for the past eighteen
years. Since the summer of 1995, the Institute
has been conducted at the University of Mas-
sachusetts Boston under the joint collaboration
of the Africana Studies Department and the
Haitian Studies Project.
This year the Institute will have three compo-
nents. There will be a three-week intensive pro-
gram in different levels of Haitian Creole. Also
offered is a course in Techniques of translation
for advanced students. Please visit the web site
below for additional information.
http://www.ccde.umb.edu/summerinstitute/
haitiancreole.html
Msi anpil,
Marc Prou

> KREMAS MAPOU
I HUN--- HUN--- GOOD! Y


HAITIAN
ENTERTAINMENT
AWARDS
Bitay Pa So. Denmen Va Miy
Samdi 10 Avril, nan James L. Knight Center
ganizasyon sa-a sou direksyon Sony Bel-an-
Fm te reyini ak komirote-a nan James L.
Knight Center nan otl HYATT pou onore atis
Ayisyen yo. Anplis de sa, yo te renmt youn
bann psonalite twofe dske yo konsakre youn
bon psyon vi yo nan devlopman kominote
Ayisyen-an. Kalite sware sa yo te derape nan
ane 80 yo ak Dada (Pierre Mendes Alcindor)
ak youn bl sware ki te rele La nuit des
trophes. La Reine Cynthia te kontinye nan
ane 90 yo. Ane sa-a, se Sony Bl-an-Fm ki te
pran flanbo-a. Malerezman Piblik la pa te f
deplasman-an. Anpil atis te debake nan Florid-
la; e se te youn oditorym twaka vid ki te
resevwa yo. Ni atis, ni ganizat, ni ti piblik
ki te la-a tout te dekouraje. Finalman sware-a
te fini ak k sere pou ganizat yo.
N'ap pwofite okazyon-an pou nou renmsye
Sony Bl-an-Fm ak komite-a ki te chwazi nou
pou renmt nou twofe Life Time achieve-
ment Award"-la e se sou non lakilti, sou non
Sosyete Koukouy ak sou non Lanng Kreyol
Ayisyen-an nou aksepte twofe-a. Nou di msi
e nou made yo ekip la pou yo pa dekouraje...
Bitay pa so. Denmen va miyo.


DANSE KOUKOUY YO
OZANJ AK ATIS
ENTNASYONAL
WICLEF


KOUKOUY AK WICLEF JEAN AP
PREPARE YOUN VIDEYO....
OUN BOUNM ENTNASYONAL!
degoch-adwat: Chris-Ann- Nedgine..Djenane
Nadge-Yanouvi-Wiclef Jean-Guerline
Nancy- Marphyse

YOUN BL SOURI LAKONTANTMAN
KOUKOUY POU VEDT NASYONAL
SWEET MICKEY


VODOU FEST

Premye gwo

demonstrasyon

vodou nan

Miyami

Depi 13 Mas
rive Premye Me 2004
Konferans,Ekspozisyon,
Demonstrasyon, Mizik,
Dans...
Oun selebrasyon espirityl, filozofik,
ak mitolojik istwa kilti afriken-an
an Ayiti ak nan Karayib la.
Afro-Cuban Musical Group
*Brezilian Comdamble Musical Group
*West African Musical Group
*Jamaican Ancestrial Musical Group
*Lakou Souvenance-Ayiti
*Lakou Soukri =Lakou Badjo- Ayiti
*Rara Leogane-Ayiti
*Lakou Hount-Miami
*Boukman Eksperyans
*Boukan Ginen*Lakou Dereyal
*Trinidadian Roots Music Chango
*Lakou Jissou *Sosyete Koukouy
Rele pou plis enfmasyon 954-538-0980
E-mail: vodoufest@yahoo.com

FET MANMAN AK FANM
AYISYEN NAN MIYAMI
SAMDI 8 ME 2004
Anbyans pou Manman yo
Nan Women's Park
102 & West Flager St
8:00 PM
Dine, Mizik, Dans, konpetisyon pou
manman ki.pi aje, ki pi aktif nan
travay kominot, ki gen plis talan, ki
pi seksi.
Kontribisyon : $25 alavans
$30 nan pt
Enskripsyon pou rantre nan
konkou-a $5.-
ANPIL-ANPIL KADO
ak gwo pri pou Manman ki genyen
yo : enfmasyon: 305-756-8050

THE HAITIAN AMERICAN
YOUTH ORGANIZATION OF
KENDALL (HAYO)
FTE CULTURELLE CROLE-2004
A Cultural Extravaganza
Black Heritage / Haiti Bicentennial
Where : FIU-South GL-
100 Green Library Theatre)
11200 SW 8th. Street; Miami,
When: Saturday, May 1,2004
Show Time: 7:00PM
Donation $5:00


1







Une pionnire dans l'histoire de l'Eglise amricaine:


Mre Marie Elizabeth Clarisse Lange


Connaissez- vous l'histoire de Mre Lange?
Cette histoire pourrait tre une source d'inspiration pour
beaucoup de catholiques.Mre Marie Elizabeth Clarisse
Lange a mene une vie exemplaire. D'origine haitienne
cette femme de mre haitienne et de pre anglais
s'appelait de son nom de jeune filleAlmaide Duchemin.
Elle naquit Baltimore. Entre dans les ordres, elle fonda
avec trois autres femmes d'origine haitienne un ordre
dnomm: The Oblate Sistersf of Providence. Ce fut le
premier Ordre pour femmes noire dans l'histoire de
l'Eglise Catholique aux Etats-UnisSon rve tait de se
consacrer Dieu et ce rve est devenu ralit quand elle
a rencontr aprs plus de 20 ans dans la vie religieuse le
Pre Joubert Hector qui animait une pastorale pour les
immigrants de langue franaise.Mother Lange est une
pionnire dans l'histoire de l'Eglise catholique aux Etats-
Unis parce que avant elle, c'est dire avant le 2 Juillet
1929, il n'y avait jamais eu de prtres ou de religieuses
de race noire.Cette pionnire pourtant avait plusieurs
faits son dsavantage:
1) elle tait une femmede race noire dans une
socit blanche.
2) Elle tait fille d'immigrants et parlait franais
dans un monde o on parlait anglais.


3) Elle tait une femme libre de race noire vivant
dans un tat o rgnait encore l'esclavage.
4) Elle tait Catholique dans une nation Protestante.
Mais cette femme de Dieu a montr qu'elle allait tre
capable de vaincre les divers obstacles et ceci une poque
o un jeune Evque dans l'histoire de la ville de Baltimore
(1834-1850) lui intima l'ordre de dissoudre sa comunaut
et de devenir une servante de Dieu. Mother Lange refusa
catgoriquement. On peut s'imaginer le toll que provoqua
cette decision: la population catholique fut choque au
possible. Il faut se rappeler qu'on tait dans la moiti du
19 me sicle et qu'il tait tout simplement impenssable
qu'une femme noire s'oppose un Evque blanc. C'est
alors que Mother Lange fonda l'Acadmie de St Frances,
la premiere cole catholique noire pour afro-amricains
dans ce pays. Plusieurs la traitrent de radicalle.
Son Eminence le Cardinal William Keeler, archevque de
Baltimore a prsent sa cause pour une batification devant
le Vatican depuis l'anne 1991. Aujourd'hui, il existe trois
chapitres et un group de catholiques haitiens New York
qui ont dcid de crr une association pour promouvoir la
candidature de Mother Lange la Saintet. Cette
Association de New York a tenu sa premiere Messe pour
clbrer l'anniversaire de Mother Langue, le 7 fvrier 2004.


Plusieurs prtres, plusieurs invits spciaux plusieurs
tudiants du Collge Pastoral et une dlgation du
Baltimore Chapter of Mother Lange a assist la
crmonie. L'infatiguable Mgr Guy Sansaticq, Directeur
de la National Haitian Ministry s'est rendu avec un group
d'une centaine de Catholiques haitiens Baltimore le 13
Mars pour suivre la trajectoire de Mother Lange. Ce fut
un grand jour pour eux tous de visiter la petite chapelle
du Sminaire St Mary o Mother Lange a travaill. Un
des moments les plus charge d'motion fut- quand ils
arrivrent dans la pice o Mother Lange a rendu le
dernier soupir. Ce fut un temps de rflexion et de
meditation pour tous. C'.est un fait certain que Mother
Lange fut une hroine de la Foi. Elle a dmontr qu'avec
une foi puissante, rien n'est impossible.
" Elle fut une femme qui a fait preuve d'une grande
persvrance. Devant la discrimination de toute sorte don't
elle a t l'objet, elle a su fire face. Dans un tat domin
par l'escllvage elle a su allumer une torche de la libert
qui a continue a briller aprs sa mort. "
Frre Buteau ( Brother Tob)
Ancien tudiant du Collge Pastoral. -


h


QUI DIT MIEUX?


Une compagnie qui, grce I son efficacit, son excellent service et son personnel qualifi,
domine le march des transferts sur Hal depuis 20 ans

< Une compagnie qui respected toujours routes les processes et offres faites dans ses publicits

Une compagnie qui garantit quevotre argent arrivera son destinataire dans les 2 heures
qui suivent tout transfer effectu jusqu' 5 heures PM (le soir) partir des USA et du Canada,
pourvu qu'il soit present la livraison


* La plus haute croissance constant tous les ans

* Le volume le plus lev tous les mois ..


:-- AIT,.
*' ,r ^6"""' ----- < 1. ", "


imite mas




C'eSt not


,*' .vw*vi'


Mlodie
103.3 FM
Port-au-Prince
Haiti


Avec Mlodie
FM, la Vie n'est
plus la mme.


Programme du
Dimanche :


7 heures :
L Heure
Classique
10 heures :
Textes et
Prtextes avec
Dominique
Richez
Midi :
L'heure Jazz
2heures : La
Chanson
franaise

3 heures : Le
Bon Vieux
Temps
retro-compas
5 heures :
Chita Tand
Mlodie fait le
point avec ses
invits

6heures
Compas
9heures :
Jazz inspired...
J u d y
Carmichael et
ses invits
10heures :
Melodie Times


11 heures :
encore plus de
musique...


MM"




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs