Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00204
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 7, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00204
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















Hati en Marche dition du 7 au 13 Avril Avril 2004 Vol. XVIII No 10


Un "coup d'tat" plus que
ANALYSE complicity des autorits dominicaines
PORT-AU-PRINCE, 3 Avril qu'il a t arrt au moins en deux
-Bertrand Aristide a t renvers le m occasions dcembre 2001 et mai
vrier dernier sous la pression d'une qu'est-ce qui est faux? Neiba ( l'ouest). 2003 par celles-ci et
reaction arme de quelques semaines, Les informations en question ,,iant au rhesf rl e rhelles 1'ex- "immdiatement relch."


et en dernier lieu celle aussi des Etats-
Unis et de la France.
Cependant des informations
commencent filtrer montrant un
movement d'une ampleur bien plus
grande et don't les fils remonteraient
jusqu' Washington, en passant par notre
voisine, la Rpublique Dominicaine.
Disons tout de suite les limits
de ces informations puisque ceux qui les
apportent sont des proches de l'ex-
prsident, soit pour avoir travaill comme
agents de relations pour son rgime, soit
par affiliation idologique.
Toujours est-il que ces
"rvlations" remettent en question
certain lments accepts jusqu'ici pour
argent comptant par un grand nombre et
qui doivent dsormais tre repenss. Nous
parlons plus spcialement de la grande
champagne mdiatique qui a galement
accompagn la monte de cette
insurrection, et qui a fini par en devenir
une parties intgrante.
Dsormais qu' est-ce qui est vrai,


rapportes par l'agence Efe, ont t
communiques au course d'une conference
de press tenue le lundi 29 mars Santo
Domingo par deux reprsentants de la
Commission d'investigation sur Hati cre
en 1991 par l'ex-ministre amricain de la
Justice, Ramsey Clark.
Selon les deux intervenants, un
prtre anglican portoricain nomm Luis
Barrios, et Brian Concannon, un avocat
conseil amricain pour l'ex-gouvernement
Aristide, "la Rpublique Dominicaine a
viol la Charte dmocratique de 1' OEA
(Organisation des Etats Amricains) en
aidant des rebelles dposer un
gouvernement constitutionnel."
La commission dit dtenir des
prcisions sur "l' origine, la mthode, le
soutien et les acteurs" de ce qu' elle appelle
"le coup d'Etat du 29 fvrier."
Selon Luis Barrios, les rebelles
hatiens ont t entrans dans des camps
militaires dominicains San Isidro, l'est
de Santo Domingo, la capital dominicaine,
ainsi qu' Haina, San Cristobal, Hatillo et


Guy Philippe la tte des rebelles apparus soudain en Haiti en fvrier dernier
photo AFP "Deux fears au feu" ...
commissaire de police Guy Philippe, les
confrenciers en veulent pour preuve de la (voir "Coup d'Etat" / 4)


BANQUE CENTRAL P.7

Latortue install un nouveau

Gouverneur, Raymond Magloire,

fils de l'ex-prsident Paul Magloire





' .. 2


Hati va demander

l'extradition d'Aristide

Chamblain pour

tre rejug

ET JEAN TATOUNE GRACIE !
PORT-AU-PRINCE, 2 Avril Le nouveau
gouvernement hatien prvoit de demander l'extradition
de l'ancien president Jean-Bertrand Aristide afin qu'il
(voir Justice / 3)


h


dl


_________________ a


e Nouvelle


Nous
vous crivons
pour vous de-
mander ins-
tamment de
fournir toute la
protection
personnelle
ncessaire, et
une sortie en
toute scurit
d'Hati, si jamais
ils dcident de
partir, au Premier
ministry hatien
Yvon Neptune et
tout autre office
Parti Lavalas don't


Colin
ici du
la vie "


est menace en Haiti.
La residence du
Premier ministry Neptune
a t incendie durant les
troubles du mois dernier.
(voir Visite Powell / 3)


Aristide porte

plainte Paris

pour enlvement
PARIS, 31 Mars Cette plainte avec
Le president haitien dchu, constitution de parties civil a
Jean-Bertrand Aristide, a t dpose mardi par Me
dpos plainte Paris pour Gilbert Collard pour "menaces
enlvement, notamment, a-t- de mort, enlvement et
on appris mercredi auprs squestration", a-t-on prcis
d'un de ses avocats franais. (voir Enlvement / 6)


-- ..' '.


1: ~


Haiti en Marche


Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204'
Miami '
173 NW 94th street -
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514337-1286
e-mail : emnarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896.

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Irnc


Jean-
29 f
insure


. Mo er .. e Ser t -- ,* t
Monie'eS tir d .E *.' a
Monsieur le Secrtaire d' Etat,


1 - - - - - -


1


oil


vatuu,








Page 2


En lus ...


Jean Dominique

toujours sans justice

depuis 4 ans!

LETTRE OUVERTE

AU PREMIER MINISTRY HAITIEN


Monsieur Grard Latortue
Monsieur le Premier Ministre,
Cela fait aujourd'hui 4 ans que
nous exigeons vrit et justice sur les
assassinats de Jean L. Dominique et Jean-
Claude Louissaint.
A un moment o dans notre pays
meurtri, les squelles de la violence
anarchique ou commandite demeurent
des blessures bantes, o l'impunit reste
malheureusement la rgle, o les critres
thiques sont tellement boueux, il semble
vital de rouvrir le dossier emblmatique
de ce journalist de principles et de vision
et d'envoyer le signal tellement ncessaire
de la primaut d'un tat de droit.
Violence et destruction ont au
course des derniers mois fait des centaines
de victims qui toutes mritent galement
justice. Pourquoi le cas prcis de Jean L.
Dominique ? Parce que notre long combat
pour la vrit a rejoint les revendications
de milliers de citoyens qui ont vu dans
notre determination, la clef d'un plus vaste
combat contre l'impunit. Jour aprs jour,
Radio Hati a revendiqu pour toutes les
victims.

Aujourd'hui ces revendications
de justice sont dans une sombre impasse.
L'instruction a dur 2 ans et 10 mois.
Elle a t houleuse et sanglante.
Des suspects sont morts en prison dans
des circonstances non lucides : L'un a
t lynch devant le sous commissariat de
Logne, le cadavre d'un autre, mort en
salle d'opration a mystrieusement
disparu.
Des tmoins ont t sommairement
excuts. Un juge d'instruction a
dmissionn, un autre menac a d
s'exiler. Les obstacles se sont multiplis
en trois ans, venant de l'Excutif, du
Snat, de la police. Le jour de Nol 2002,
l'un de nos jeunes gardes de scurit
Maxime Side tait assassin dans un
attentat qui visit faire taire la veuve de
Jean L. Dominique, Michle Montas. Le
22 fvrier 2003, Radio Hati tait force
d'teindre ses antennes, pour protger
d'autres vies.

Le 21 mars 2003, le magistrat instructeur
sortait une ordonnance dsignant
strictement les excutants prsums du
crime. En dpit d'une vingtaine
d'inculpations au course de l'instruction,
aucun des commanditaires n'tait
formellement accus.
Le 3 avril 2003, nous interjetions appel
devant la justice hatienne estimant que
cette ordonnance honte ne pouvait
qu'aboutir un simulacre de procs.
Dans un arrt en date du 4


aot, la Cour d'appel nous donnait
raison et ordonnait l'ouverture d'une
nouvelle instruction pour dterminer
les commanditaires des meurtres.
Depuis huit mois, le dossier est
bloqu la Cour de Cassation.
Entre temps, ces accuss qui
s'taient adresss la Cour, Jeudy
Jean Daniel, Dimsey Milien et
Markenton Philippe, se sont vads
de prison et circulent librement.
Le 14 mars 2004, la Police excutait
enfin deux des mandates mis par les
juges d'instruction qui se sont
succds sur le dossier, en arrtant
un ancien maire adjoint de Port-au-
Prince, Harold Svre inculp le 28
janvier 2003 et Roustide Ption, alias
Douze, pour leur implication
prsume dans les assassinats du 3
avril. Voil o nous en sommes.
A un moment o la violence
menace encore ces liberts que nous avons
gagnes de haute lutte, mettre fin
l'impunit enfin sur ce cas emblmatique
permettra peut-tre une justice vassalise
et disfonctionnelle de se racheter aux yeux
du public hatien. La fin de l'impunit
n'est-elle pas la clef de notre scurit
collective ?
Aujourd'hui le cas a largement
dpass nos frontires. La sortie de
" l'Agronome ", le film de Jonathan
Demme, sur le combat de Jean L.
Dominique pour la libert, propulse notre
pays dans un tribunal d'un autre ordre,
celui de l'opinion publique international,
avec ses questions douloureuses restes
sans rponse : Qui a commandit le
meurtre d Jean L. Dominique ? Qui a pay
pour tuer ? Qui a systmatiquement
protg ses assassins ?
Sera-t-il dit que celui qui est devenu le plus
clbre des journalists hatiens ne
trouvera pas Justice chez lui ?
Nous estimons, et avec nous les
milliers de gens qui se sont levs depuis
4 ans contre ce crime impuni, que cette
justice et cette vrit-l seront l'un des
rares rvlateurs fiables de la volont
dmocratique' de votre gouvernement.
L'enjeu politique est lourd.
Avec nos salutations patriotiques,

Michle Montas Dominique
Jan J. Dominique
Nadine Dominique

Pierre Emmanuel
Rdacteur en chef
Pour la Salle des nouvelles
de Radio Hati.
(voir L'Agronome/film hommage /10)


UN EDITORIAL DU LOS ANGELES TIMES

Hati: Gare au despotisme !
Los Angeles Times, rechercher plus d'allis pour crer ne
2 AVRIL 2004 serait-ce qu'un semblant de gouvernement
Avec les forces amricaines fonctionnel.
enlises en Irak, Afghanistan et ailleurs Pour mettre fin la violence
dans le monde, l'administration Bush ne politique et restaurer l'ordre en Hati, les
peut pas ajouter Hati sa liste de officials de l'administration doivent
proccupations. Pourtant les choses d'abord trouver d'autres nations acceptant
peuventempirer, rapidement, chez notre d'envoyer des troupes. Les forces des
voisin insulaire si les officials amricains Nations Unions ne dbarqueront pas en
n'exercent pas leur forte influence Hati moins qu'elle ne devienne plus
immdiatement l bas pour corriger le stable. Ce sera dur raliser parce que
comportement unacceptable des leaders aucune autre nation, sauf le Brsil,
hatiens du moment et les forcer (voir Despotisme / 6)


En bref ..


Mercredi 7 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 10


Colin Powell visit Haiti
Le Secrtaire d'Etat amricain Colin Powell en visit en Halti ce lundi 5 avril pour une
journe.
Le but de cette visit est de soutenir le nouveau gouvernement don't il rencontrera des
membres. Colin Powell veut s'informer aussi personnellement des efforts amricains et
internationaux en vue de stabiliser le pays et de rpondre ses besoins humanitaires.

Rencontre entire rebelles et membres de la PNH au Cap-
Hatien
Cette rencontre a eu lieu le mercredi 31 mars entire le chef dpartemental de la Police du
nord, Renan Etienne, et le leader rebelle Guy Philippe dans le lobby d'un htel du Cap-
Hatien.
Objet de la rencontre : voir comment la force de police pourrait rintgrer dans ses rangs
quelques-uns des rebelles. On pouvait voir ceux-ci vtus de leur uniform de commando
assis dans le lobby, buvant de la bire avec porte de main leur mitraillette. Ils avaient en
face d'eux environ une douzaine de membres de la Force de Police.
La rponse du commandant Ranan Etienne a t claire : Il ne voit pas d'empchement de
principle. Il est prt accepter quelques rebelles dans la force de police, ni.\yerin i;lt un
processus de selection au cas par cas.
Guy Philippe a dit qu'il a une liste de plus de 1.500 soldats qui n'ont aucun dossier
criminal, ni de violation de droits humans et qui pourraient joindre la force de police
national.
Les soldats franais qui s'e trouvent au Cap-Hatien dans le cadre de la mission de
stabilisation de la force international, ont observ avec attention la rencontre, mais sans y
intervenir.

Le Ministre Bernard Gousse compete demander
l'extradition d'Aristide, mais announce aussi d'autres
decisions !!..
Les autorits hatiennes ont dcid de nommer une commission indpendante charge
d'enquter sur les accusations de dtournement de fonds et d'assassinat qui psent sur l'ex-
prsident Jean-Bertrand Aristide.
Sur sa lance, le ministry Gousse a annonc aussi que Louis-Jodel Chamblain, membre du
FRAPH et condamn en deux fois perptuit par contumace, devrait tre rejug alors
qu'il se trouve dans le pays, ceci selon la loi hatienne a-t-il prcis.
Quant Jean Tatoune, condamn perptuit et qui purgeait sa peine la prison des
Gonaves d'o il a t sorti par un gang arm, il pourrait tre graci par le gouvernement
provisoire.

Guyana rejette l'ide d'une extradition ...
Le President de Guyana, Bharrat Jagdeo, a rejet la possibility que l'ex-prsident Jean-
Bertrand Aristide soit extrad vers Haiti pour y tre jug. Le president de Guyana reproche
au gouvernement provisoire en place Port-au-Prince d'avoir autoris l'incorporation de
rebelles dans la police'nationale et d'impulser la rorganisation de l'arme qui a t
dmantele par M. Aristide pour crimes contre l'humanit.

Que s'est-il pass Verrettes ?
Des civils arms auraient mis en droute, le 23 mars dernier, une patrouille policire
accompagne de membres du Front Nord (les anciens rebelles) voulant rtablir l'ordre dans
la zone. Bilan : 3 morts et un vhicule de la Direction dpartementale de la police du Nord
saisi et incendi par les partisans d'un certain PPN (Parti Populaire Hatien).
A Savanette, il y aurait aussi des actes de violence perptrs cette fois par le Friont Nord
contre la population civil. Entre ces diverse entits : Rebelles, Front Nord,.QP Lavalas, la
population ne sait plus quel saint se vouer.

Le Nonce apostolique s'en va ...
Monseigneur Luigi Bonazzi a fait ses adieux la population hatienne aprs avoir pass
quatre ans dans le pays. Monseigneur Bonazzi a t affect La Havane (Cuba), mais
restera en Ha'ti jusqu' la fin de mois d'avril. Monseigneur Bonazzi qui a vcu des
moments important de la vie du people hatien de 1999 2004, dit avoir t trs frapp par
la souffrance et le courage du people hatien. Et son dsir d'galit et de fraternity ...

Trinidad prt cooprer avec la Force de Paix des Nations
Unies ...
Le Premier ministry de Trinidad et Tobago, Patrick Manning, a annonc que son pas
pourrait envoyer 5 officers et 116 soldats en Hati, dans le cadre du mandate humanitaire
des Nations Unies.

Nouveau conseil la tte de la BRH
Ce conseil a t install au courant de la semaine et est prsid par Mr Raymond Magloire,
qui devient Gouverneur de la Banque de la Rpublique d'Hati.
Raymond Magloire, fils de l'ex-prsident Paul Eugne Magloire, est un spcialiste
financier et a t un cadre suprieur de la Banque Interamricaine de Dveloppement.
Le vice-Gouverneur de la BRH est un conomiste form en gestion et en finances
internationales, Mr Philippe Lahens.
La Banque de la Rpublique d'Hati a aussi un nouveau directeur gnral. Il s'agit de
Charles Castel qui a occup diverse functions au sein de l'institution qu'il a aujourd'hui
pour mission de diriger. Le nouveau DG est un juriste et gestionnaire.

Les Directeurs gnraux toujours pas nomms ...
Cependant les autres institutions de l'Etat n'ont toujours pas de directeur gnral, et ceci
deux semaines aprs l'installation du gouvernement intrimaire dirig par Grard Latortue.
Le porte-parole du gouvernement, Robert Ulysse, a promise que le conseil des ministres se
penchera mercredi prochain (7 avril) sur le cas. L'absence de ces cadres perturbe
srieusement le fonctionnement des organismes de l'Etat et en c6nsquence la population
est prive d'un ensemble de services auxquels elle devrait avoir droit. Selon certaines
sources, des divergences entire la prsidence provisoire et le Conseil des sages seraient a la
base du retard enregistr au niveau de la nomination des directeurs gnraux.

Un nouveau directeur gnral pour la CAMEP
Par arrt prsidentiel, l'ingnieur Fritz Adrien a t nomm DirecteurGnral,de la
Central autonome d'Eau Potable (CAMEP).

Prochaine runion avec les bailleurs de fonds ...
Elle est prvue pour le 22 avril prochain, et le gouvernement Latortue travaille
actuellement sur un programme d'urgence prsenter ces bailleurs de fonds. Notre pays
reoit ces jours-ci un expert de la Banque Mondiale venu en Haiti prparer la rouverture
prochaine des bureaux de l'institution dans le pays. On prvoit galement la prochaine
rouverture des bureaux du Fonds Montaire International. Quant l'Union Europenne,
ses dirigeants envisageraient actuellement de lever les sanctions qu'elle avait imposes
Hati en raison des controversies nes des lections de mai 2000.

Dons humanitaires
Le gouvernement mexicain a fait un don d'une aide alimentaire de plusieurs millions de
dollars Hati. Le caboteur Tarasco a dbarqu le jeudi 1" avril 1.000 tonnes mtriques de
pois et 20 tonnes de divers autres articles au wharf de Port-au-Prince. Cette aide sera
distribute dans les zones les plus sensibles du pays.
La ScotiaBank a fait don la Croix Rouge hatienne de 15 mille dollars amricains pour
l'aider mieux s'acquitter de sa tche.
(voir En bref/18)


1






Page 3


Hait; pn Marche Vol. XV111 No. 10 I / _ 1 ...... ........


Lettre de Maxine Waters Colin Powell
(Visite Powell ... suite de la 1re page) Baptiste ont un long bilan de meurtre commis
A cause de menaces substantielles pesant sur sa vie, il a sur des supporters du Parti Lavalas.
t oblig d'entrer dans le maquis le 10 mars 2004, aprs des
preuves substantielles
pour indiquer que la vie
d'officiels du Parti lavalas
est en danger s'ils ne
reoivent pas. une
protection immediate des
forces amricaines et
multinationales.
Nous vous im-
plorons d'agir imm-
diatement pour faire tout
ce qui est requis pour
protger le Premier
ministry Neptune et
d'autres officials du Parti
lavalas don't la vie est
menace et leur fournir
une voie de passage-hors
La Reprsentante Maxine Waters et une delegation du Black Caucus
photo AP d'Hati en toute scurit, s'ils choisissent de
que son successeur Grard Latortue eut pris functions. partir.
Depuis, le Premier ministry Neptune est forc de Sincrement,
se dplacer secrtement de la maison d'un ami une autre. Maxine Waters,
Il a appris rcemment que son nom est sur une liste Jan Schakowsky, John Conyers,
d'officiels duParti Lavalas qui sont cibls pour assassinate. Donald Payne, Diane E. Watson, Barbara Lee,
Comme vous le savez, beaucoup de membres des Donna M. Christensen, Corrine Brown, Ed
gangsqui ont t impliqus dans les troubles et les activits Towns, Raul Grijalva, Major Owens, Charles.
criminelles qui ont conduit au dpart du PrsidentAristide, Rangel, Sheila Jackson-Lee
don't Guy Philippe, Louis-Jodel Chamblain et Jean-Pierre


Colin Powell visit Hati
WASHINGTON, 5 Avril Le secrtaire d'Etat journe en Hati afin de rencontrer les
amricain Colin Powell accomplit ce lundi une visit d'une responsables du gouvernement intrimaire de

La UNICARTE change d'adresse

et enforce sa game de services


La UNICARTE est maintenant
loge au # 200 de la Rue Faubert
Ption Ville.
Nouveaux Services:
- Le Serviic24/77 permettant aux
clients d'entrer en contact avec
la UNICARTE pour requtes et
Le tout dans un


dolances 24 heures par jour, 7 dpts de commerants affilis
jours sur 7. UniCarte.
- La Bote Paiements et Dpts Les Caisses Spciales UniCarte,
Express, disponible de 7:00 am disponible de 8:00 am 5:00 pm,
7:00 pm, grce laqueileil n'y a' tous les jours ouvrables pour les
plus de ligne faire pour les paiements de tout type ou les
paiements par chques ou les dpts de commerants alliflis.
coquet difice moderne et fonctionnel


ACTUALITE POLITIQUE
Aristide porte plainte pour enlvement contre les ambassadeurs
amricain et franais p. 1
Le gouvernement intrimaire entend rechercher l'extradition
d'Aristide...
Chamblain pour tre rejug ... et Jean Tatoune graci p. 1
Guy Philippe ngocie l'intgration des rebelles dans la Police
national p.8
Les Etats-Unis accuss d'avoir arm et entran les rebelles p.4
Le double jeu du president Hipolito Mejia p.5
Reprsailles anti-Lavalas p.6
Les Etats-Unis ragissent de manire mitige p.8
La prpondrance de la competence ... p.9
La grande victoire de Napolon p. 15
Ce que je crois p.15
Le carrefour de l'intolrance p. 17
Exigence d'une diplomatic de l'intelligence p.16
FORCE INTERNATIONAL
Le conseiller special de l'ONU value 20 ans la dure ncessaire
p.8
ECONOMIC
Banque central: un nouveau conseil p.7
New Deal ou Plan Marshall p.7
PRESS
4 ans aprs, l'assassin de Jean Dominique court toujours p.2 & 10
SOCIETY
La police arrte des membres d'un gang p.8
Juge victim d'une aggression qui en dit long p.8
Cancer de la vessie et vitamin E p. 11
\Cancer du sein et activity physique p.12 /
Port-au-Prince et valuer les efforts internationaux en matire d'aide
humanitaire.
Ce voyage intervient cinq semaines aprs le dpart du
president Jean-Bertrand Aristide, qui accuse les Etats-Unis de l'avoir
contraint partir par la force.
Le secrtaire d'Etat, don't c'est la premiere visit dans notre
pays depuis sa prise de functions en janvier 2001, compete "s'informer
personnellement des efforts amricains et internationaux pour stabiliser
le pays et rpondre aux besoins humanitaires du people hatien", a-t-
il ajout.
M. Powell avait jou un rle personnel important dans le
dpart en exil dans des conditions controversies de M. Aristide le 29
fvrier dernier bord d'un avion affrt par les Etats-Unis. Le president
dchu assure avoir t victim d'un enlvement, tandis que Washington
assure qu'il est parti de son plein gr, aprs avoir dmissionnm en
bonne et due forme.
Les Etats-Unis sont la tte d'une force multinational en
Hati, qui compete plus de 3.300 hommes don't 1.900 soldats amricains,
730 franais, 330 chiliens et 360 canadiens.
L'ancien chef de la diplomatic franaise, Dominique de
Villepin, qui aurait lui d se rendre en Hati le jeudi coul, a report
ce dplacement en raison du changement de gouvernement en France.
Le principle de cette visit demeure, qui serait donc effectue
par son successeur Michel Barnier, mais la date n'en est pas encore
fixe, prcisait-on vendredi au Quai d'Orsay.


Hati va demander

l'extradition

d'Aristide pour le
ill PI (Justice .
juger suite de la 1re page)
puisse tre jug pour des accusations de corruption et d'atteinte aux
droits de l'homme, a dclar jeudi l'Associated Press le nouveau
ministry de la Justice du pays.
Dans les semaines venir, les autorits hatiennes vont
nommer une commission indpendante charge d'enquter sur les
accusations de dtournements de fonds et d'assassinats qui psent sur
Aristide, a expliqu le ministry de la Justice, Bernard Gousse.
"Nous mettons en place une quipe pour fire la liste de toutes
les violations don't il est responsible, et ensuite nous demanderons
formellement son extradition", a-t-il affirm, se refusant prciser
un calendrier.
M. Gousse a galement annonc que Louis-Jodel Chamblain,
un ancien chef de milice responsible des meurtres de milliers de
'partisans de l'ex-prsident, condamn deux fois perptuit par
contumace, devrait tre rejug en sa presence pour tre en accord
(voir Justice / 6)


S UMIVL4 WL


ANALYSE
Un" coup d'tat" plus que moderne p.l
L'EVENEMENT
Lettre de Maxine Waters Colin Powell p.1
Colin Powell visit Hati p.3


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom

Adresse
6 Mois Un An
Renouvellement
Etats Unis $40.00 $78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $70.00 $135.00 Nouvel Abonnd )
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


I T A rTT T ~ T TT~ T~N MARrFTE )


Jeudi 7Avril 2004'


SOMMA IRE


1%,







TINT1IU AI V'X


Mercredi 7 Avril 2004
Iailti en Marche Vol. XVIII No. 10


Un "coup d'tat' plus que moderne!
P conseiller du Gouverneur de Floride, Jeb Bush. U
("Coup d'Etat" ... suite de la 1re page) les Etats-Unis l'arme dominicaine." afro-amricain nomm Ometrias Dion Long, qu
Toutefois selon AlterPresse, une agence hatienne Une accusation qualifie de "totalement dingue" intervenu en faveur des rebelles auprs de person
d'informations, ces deux dlgus sont Santo Domingo par le secrtaire aux Forces armes dominicaines, Jose haut places Washington."
dans le cadre d'activits de lobbying en faveur de l'ex- Miguel Soto Jimenez.


n avocat
ti "serait
onnalits


Distribution quotidienne de nourriture Cit Soleil aux bons soins du contingent
amricain de la force multinational photo Yonel Louis


president hatien, cherchant "A impliquer les Etats-Unis,
la France et la Rpublique Dominicaine dans la chute du
pouvoir"d' Aristide et invitant le gouvernement dominicain
ne pas reconnatre le gouvernement intrimaire en place
en Hati.
Alterpresse souligne que le gouvernement du
president Hipolito Mejia n'a pris aucune position aprs le
renversement de son homologue hatien.
Pour le correspondent Santo Domingo du journal
franais Le Monde, Mejia a gard "deux fers au feu." Il
n' a cess dans les enceintes internationales de rclamer la
reprise des programmes de cooperation en faveur d' Hati.
"Paralllement le president dominicain tait au courant des
activits des comploteurs hatiens" pursuit Le Monde.
Quand Jean-Bertrand Aristide lui a demand
1' extradition de Guy Philippe. "Nous ne pouvons l'arrter
pour des raisons politiques. Envoyez nous le dossier de
traffic de drogue que vous dites avoir sur lui" a rpondu
Mejia, par le biais de son ambassadeur Port-au-Prince.
Aujourd'hui encore, les Amricains disent avoir
souponn l'ex-commissaire hatien d'implication dans la
drogue.

"Totalement dingue" ...
Mais tout comme AlterPresse, Le Monde met des
reserves sur les rvlations des membres de la commission
Ramsey Clark, vu leur proximity avec l'ex-chef de 1'Etat

Selon eux, 'les armes utilises par les rebelles
provenaient d'un stock de 20.000 fusils M-16 remis par


n'avons]
reu un s
fusils"re
prsiden

n'est p
"Des doi
membre
Forces
amrica
voyag
Rpubliq
nicaine
1' autori
prsiden
Mejia"p
Comm
insinuant
ventuel
les rebel
tiens.


entrevue avec le journalist German Mars du
Hoy, Barrios et Concannon considrent les
dominicaines comme complices des rebelles d


Guy mhilippe et, souligne
Le Monde, ses deux
mentors Wendel Claude et
Paul Arcelin.
"Je suis sr que
Louis Jodel Chamblain et
Philippe ont utilis le
territoire dominicain
comme base d'appui pour
renverser Aristide" a
affirm Me Concannon, qui
a galement fait tat d'une
photo qui montrerait
Chamblain en uniforme
portant les insignes de la
Police Nationale"
dominicaine. (Efe) .
Pour finir, le ,
correspondent du Monde
rapporte la rencontre dans
la capital dominicaine L'ex-snateur Djean Bl
entire les rebelles et un


izaire, revenue d'exil aprs la chute du pouvoir Lavalas
photo Yonel Louis


REVELATIONS D'UNE COMMISSION D'ENQUETE

Les Etats-Unis ont entran


et arm des opposants hatiens
SAINT-DOMINGUE, 30 mars.( Cette affirmation constitute la conclusion
Xinhua )- Les tats-Unis ont arm et entran en provisoire de la Commission d'enqute sur Hati fonne
Rpublique dominicaine les groups qui se sont par des religieux et avocats de plusieurs pays et cre en
soulevs contre le president hatien Jean-Bertrand 1991 par l'ex-secrtaire nord-amricain de Justice, Ramsey
Aristide, indique un rapport prliminaire prsent Clark.
aujourd'hui dans ce pays, selon l'agence Xinhua. "Deux cents soldats des Forces armes spciales
sont arrivs en Rpublique dominicaine avec l'autorisation


entdraits tooWur

Tous les appeals internationaux sont gratuits !
(Pour les utilisateurs Comcel.)


ComCEL -"

401-5500 401-5566


lous les utitsaieurs de Comcl
ont le chiffre qualre(4) comme premierprefixc
(509)4xx-xxxx


du president Hipolito Mejia, dans le cadre d'une
operation militaire visant entraner les rebelles
hatiens", a expliqu la Commission en diffusant le
rapport dans la capital dominicaine.
Le religieux Luis Barrios et l'avocat Brian
Concannon, membres de ladite Commission, ont
prsent le rsultat prliminaire de l'enqute, qui
contredit les autorits dominicaines,.lesquelles
avaient qualifi de "'surraliste et onirique" la remise
sur leur territoire d'armes nord-amricaines aux
insurgs hatiens.
Aristide a ritr la Coimmission, selon le
rapport, ses affiliations selon lesquelles il n'a "pas
dmissionn" (de la prsidence d'Haiti) et qu'il a
t "enlev (le 1er mars dernier) par le gouvernement
des Etats-Unis", qui voulait ainsi l'loigner du
pouvoir.
Un membre de la Commission, Teresa
Gutierrez, s'est demande "comment les chefs des
insurgs ont pu s'entraner et s'armer en Rpublique
dominicaine alors que le gouvernement de Mejia
avait assur plusieurs fois son homologue haditien
(Aristide) qu'il ne permettrait aucun movement de
(voir Etats-Unis / 5)


Pat Plus Bakery Inc
ateral fa 9 (

11638N..2"Ave. CateringSpecialists
Miai, FL33161 Cakes, Patties, Hors d'oeuvres
Tel: 305-756-3695 For ail Occassions


"No us La champagne mdiatique ...
pas encore Que ces informations soient sujettes caution,
eul de ces tant donn l'orientation idologique de la Commission
enchritle qui les rvle, il n'empche qu'elles soulvent plein
t Mejia. d'autres questions, concernant particulirement l'autre
Mais ce branch de l'opration, la champagne mdiatique sans
)as tout. laquelle l'insurrection n'aurait jamais eu un impact aussi
uzaines de rapide et efficace.
es des En effet, jusqu'aux dernires semaines, la press
spciales dans sa majority, aussi bien hatienne qu'trangre, a
uines ont toujours ni catgoriquement l'existence de paramilitaires
en oprant dans le pays. Celajusqu' la prise du Cap-Haltien
que Domi- en fvrier dernier.
avec Commenons par le commencement. Aristide a
station du t rinstall la prsidence le 7 fvrier 2001. Premier
it Hipolito coup de thtre: l'opposition met en place le mme jour
poursuit la "son" president de la rpublique, en la personnel de Me
i ssio n, Grard Gourgue.
it donc un En juillet 2001, une attaque arme a lieu contre le
1 lien avec commissariat de police de Ptionville ...
elles ha- Puis le commando fait irruption l'Acadmie de
Police, sur la route de Frres, don't il s'empare, tuant deux
Dans une membres de l'institution.
quotidien L' opposi-tion aussitt met des doutes. La press
autorits aussi rejette la version officielle des vnements ...
dirigs par (voir "Coup d'Etat" / 5)


1


rac41u 111I -1id1l ia iUi va i


1


n ,e A


1







Jeudi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


Page 5


DE T' ACTI AII.TE


Des colonies armes pntrent


Ouanaminthe parla frontire


("Coup d'Etat" ... suite de la page 4)
Entre en scne des tristement clbres
"chimres" ...
Puis c'est le 17 dcembre 2001. Un commando
lourdement arm pntre au Palais National jusqu' aux
appartements privs du chef de l'Etat ...
Ce dernier dormait ce soir-l en sa residence
Tabarre.
Lors des affrontements qui s'ensuivent, un des
assailants en habit vert olive est abattu et on trouve dans
sa poch des; documents l'identifiant comme venu de la
Rpublique Dominicaine.
Des centaines de partisans arms du rgime
Lavalas gagnent les rues. Ils incendient plusieurs siges
de parties politiques de l'opposition et les residences de
certain leaders en vue, Port-au-Prince et en province,
par example aux Gonaves o svit alors un certainAmyot
Mtayer.
C'est l'entre en scne des tristement clbres
"Chimres"...
L'opposition, ulcre par les reprsailles exerces
contre elle, qualified l'attaque contre le palais prsidentiel
de scenario mont de toutes pices par Aristide en vue de
se dbarrasser d'un seul coup de ses ennemis politiques.
La press enchane dans sa majority sur le mme
ton ...
L' OEA nomme une commission pour investiguer
les vnements du 17 dcembre 2001 ...

L'OEAjoue les Ponce Pilate ...
Conclusions de l'OEA: ce n'est pas le
gouvernement qui a orchestra l'attaque contre le palais.
Mais ce n'est pas l'opposition non plus ...
En effet!
Mais la commission de l'OEA n'osa pas aller
jusqu'au bout de ses recherches, elle qui avait les moyens
de remonter jusqu' la filire dominicaine....
Par contre, elle dcida de compensations payer
pour les locaux et residences politiques endommags.
Les rparations s'levrent des millions de
dollars amricains, puiss sur le trsor public ...
L'OEA rclame aussi l'arrestation d'Amyot
Mtayer, pour ne pas dire sa tte.


devient un soulvement l'chelle national ...
Coup de thtre: des colonnes armes pntrent
Ouanaminthe, la frontre hatiano-dominicaine, et font


Mais pour tout un chacun, la principal
justification de ces compensations ne tenait pas tant aux
dgts causs qu' la cruaut monstrueuse du dictateur qui
avait orchestra un
"montage" aussi
machiavlique ...
Une fausse at-
taque du sige de
la prsidence,
provoquant la
mort de plusieurs
i n o c e n t s .'
policies de garde, .
afin de pouvoir .
craser une fois
pour toutes son
opposition!!!
Cette
champagne de
press anti-gou-
vernementale eut
un norme impact.
Jusqu' de
nombreux par-
tisans du gou- Partisans d'Aristide affront
vernement qui aprs le renver,
eurent probablement des doutes ...

Des colonnes armes pntrent
Ouanaminthe ...
Dans les mois qui suivent, ce sont des
paramilitaires qui surgissent quasi rgulirement dans les
hauteurs du Plateau central, non loin de la frontire, et
attaquent les populations, ciblant particulirement les
partisans Lavalas: magistrat, policies, employs du
ministre de l'Intrieur et de la Scurit publique.
Toutes ces informations sont traites de la mme
faon: montage, scenario, bluff...
Et il en fut ainsi jusqu' aux vnements de fvrier
dernier.
Le 5 fvrier 2004, ce qui tait un simple
bouleversement Raboteau, bidonville des Gonaives,


REVELATIONS D'UNE COMMISSION D'ENQUETE


tats-Unis ont Le double jeu de la Rpublique

entran et arm dominicaine dans les derniers

opposants hatiens LEMONDE vnements aux pn Hartisansdu president
101.04.04eAstide par l'intermdiaire


(Etats-Unis -... suite de la page 4)
ce genre sur son territoire".
Au course d'une conference de press, Barrios a
indiqu que la Commission s'appuie sur de nombreux
rapports qui montrent que les rebelles hatiens ont t arms
et entrans dans des camps militaires dominicains situs
dans la localit de San Isidro, l'est du pays, et dans les
rgions de Haina et Neiba, l'ouest.
"Il est clair que le sol dominicain a aussi t utilis
par le gouvernement des tats-Unis pour appuyer
l'opposition hatienne", a affirm le religieux, voquant
avec d'autres membres de la Commission plusieurs
incidents -y compris la mort de deux soldats
dominicains dans lesquels sont impliqus des putschistes
hatiens arms.
La Commission prsentera le rapport dfinitif au
Congrs des tats-Unis, au gouvernement dominicain,
l' Organisation des tats Amricains et la Communaut
de la Cataibe (Caricom), qui ne reconnat pas le nouveau
rgime d'Hati.

"A HA UTE VOIX"

la chronique littraire de
DOMINIQUE BATRAVILLE
Mlodie Matin 7 10 AM
MELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince. Hai'ti
Tel. (509) 221-8567 / 8568
FAX 221-1323/ 221-0204
mehodielfm 'hIt mail .ccm


Poursuivant leur champagne pour isoler le
gouvernement provisoire hatien, un group d'avocats et
de proches de Jean-Bertrand Aristide a accus la-
Rpublique dominicaine de complicit dans le "coup
d' Etat" qui aurait renvers 1' ancien president. Paris et
Washington soutiennent que M. Aristide est parti
volontairement. Selon les tmoignages recueillis par Le
Monde auprs de ses proches et de diplomats tmoins de
ses dernires heures en Hati, le president Aristide a pris la
decision d'abandonner le pouvoir de peur d'tre tu par
les rebelles qui approchaient de Port-au-Prince.
Se prsentant comme une "commission
indpendante", le group, comptant parmi ses membres
Me Brian Concannon, l'un des avocats de M. Aristide, et
Kim Ives, journalist Hati-Progrs, affirme que les armes
utilises par les rebelles provenaient d'un stock de 20 000
fusils M16 remis par les Etats-Unis l'arme dominicaine.
Les rebelles auraient t entrans par des membres des
forces spciales amricaines et auraient utilis des
installations militaires en Rpublique dominicaine.
Le president dominicain, Hipolito Mejia, a ni
ces accusations. 'Le premier des fusils promise par les Etats-
Unis n'est toujours pas arriv", s'est-il exclam. Les
rebelles, rfugis en Rpublique dominicaine depuis plus
de deux ans, "taient surveills de manire permanent par
les organismes de scurit de l'Etat". "Nous avons
maintenu une attitude quidistante entire les groups arms,
ici et de l'autre ct de la frontire", a cependant reconnu
M. Mejia.

DEUX FERS AU FEU
Come ses prdcesseurs, M. Mejia a gard deux
fers ati feu. Il n'a cess, dans les enceintes internationales,
de rclamer la reprise des programmes de cooperation en
favicur d'Ilati, Des armes dominicaines ont t fournies


d'une Hatienne rsidant dans la zone frontalire.
Paralllement, le president Mejia tait au courant des
activits des comploteurs hatiens, Guy Philippe et ses
deux mentors, Wendel Claude et Paul Arcelin. Par
l'intermdiaire de Jerry Mourra, le fils d'un vieil ami,
M. Mejia a appris que les rebelles achetaient des fusils,
pour un montant de 50 000 dollars, une socit
dominicaine, Eulalio Peralta.
Jean-Bertrand Aristide lui a demand 1' extradition
de Guy Philippe. "Nous ne pouvons l'arrter pour des
raisons politiques. Envoyez-nous le dossier de traffic de
drogue que vous dites avoir contre lui", a rpondu le
president dominicain, par l'intermdiaire de son
ambassadeur Port-au-Prince. M. Aristide n'a jamais
transmis de dossier.
Lorsque le gouverneur de Floride, Jeb Bush, frre
du president amnricain, a visit Saint-Domingue, en octobre
2003, les comploteurs hatiens ont pris langue avec un
membre de sa dlgation, l'avocat afro-amricain
Ometrias Dion Long. "Au dbut, je ne les ai pas pris.au
srieux, puis, lors d'une deuxime visit, en dcembre, j'ai
vu qu'ils taient dtennins. Ils cherchaient de l' argent pour
acheter des armes et souhaitaient tablir des contacts
Washington", se souvient Me Long. Cet avocat d'Orlando
affirme n'avoir rien dit au frre de George Bush, imais
reconnat tre intervenu en faveur des rebelles auprs de
personnalits haut places Washington.
Jean-Michel Caroit


Chaque matin : 7h 10, suivez
MELODIE MATIN
PORT-AU-PRINCE
Mt(oTe 10o3.3 FM


I I I I ^ _1 1^ ___ I


-


ant la police anti-meute lors d'une manifestation
cement de leur president photo AFP
route vers le Cap-Haitien, la deuxime ville du pays.
Puis Guy Philippe et Jodel Chamblain dbarquent
aux Gonaves, berceau du movement, don't ils prennent
le commandement...
Avec le mme aplomb, tous ceux-l qui ont
toujours ni de toutes leurs forces l'existence d'un bras
arm de l'opposition, y compris au sein de la press
hatienne et trangre, se mettent tresser les prouesses
des hros qui s'taient distingus tour tour lors des
attaques de juillet et dcembre 2001, dans le Plateau central
etc...
Faut-il croire, comme crit Le Figaro, que nous
avons tous t "bluffs". Par qui? En tout cas, faut le faire.
La suite de l'histoire, on connat.

Hati en Marche, 3 Avril 2004







Mercredi 7 Avril 2004
Page 6 ACCUSATION lHati en Marche Vol. XVIII No. 10


L'ex-prsident Aristide porte plainte
(Enlvement... Paris ourenlvement Contrairement ce que Me
suite de la lre page) S our enlevementGilbert Collard avait annonc le 10


au cabinet de l'avocat.
Jean-Bertrand Aristide dnonce dans sa plainte
le rle qu'auraient jou les ambassadeurs de France et des
Etats-Unis, Thierry Burkard et James Foley, ainsi que
l'crivain Rgis Debray et la soeur de Dominique de
Villepin, Vronique Albanel, pour le pousser quitter Hati,
a-t-on ajout.
Une procedure similaire devrait tre engage aux
Etats-unis par les avocats amricains de Jean-Bertrand
Aristide.
Aristide avait quitt Hati le 29 fvrier sous la
pression d'une insurrection arme et, selon lui, des Etats-
Unis et de la France.
A Paris, le ministre des Affaires trangres a
affirm qu'il y avait bien eu une dmission formelle du
president dchu mais Me Collard considre qu'une
dmission entiree les mains de militaires en armes" n'a pas
de valeur constitutionnelle.
Aristide avait tout d'abord gagn le Centrafrique,
d'o il a affirm qu'il restait president d' Hati et qu'il avait
t enlev par les forces amricaines, ce que Washington a
dmenti.
Il s'est ensuite rendu la Jamaque, un retour dans
les Caraibes qui a suscit des remous dans cette parties du
monde.
Le 25 mars, un porte-parole d'Aristide avait
dmenti les rumeurs selon lesquelles l'ancien president
aurait finalement accept l'asile politique en Afrique du
Sud.
"A ce stade, aucune decision n'a t prise quant
la destination de M. Aristide", a-t-il dclar.


Jean-Bertrand Aristide photo Reuters


qlq B q qlm ..w -


Haiti: Gare a
(Despotisme ... suite de la page 2)
n'accepte de rejoindre le contingent de 1.940 Amricains,
825 Franais, 435 Canadiens et 330 Chiliens. Un plus dur
handicap l'implication de plus de force international
est le refus par des leaders des 15 nations-membres de la
Communaut Carabe (ou Caricom), de reconnatre la
lgitimit du Premier ministry Grard Latortue.
Les leaders caribens demandent aux Nations
Unies de conduire une investigation sur les circonstances
de la dmission de l'ex-chef de 1' Etat hatien Jean-Bertrand
Aristide et son dpart pour l'exil sous la protection des
Etats-Unis. Quoique l'on ne voie pas ce qu'une telle
investigation pourrait accomplir, le comportement odieux
de Grard Latortue n'a pas aid non plus les Etats-Unis
dfendre sa cause et persuader la communaut
international de lui apporter l'aide don't ils ont besoin.
Avant d'entrer en functions, Latortue avait jur
de former un gouvernement pour unifier les Hatiens,
comprenant entire autres des membres du parti Fanmi
Lavalas. Mais il a promptement exclu l'opposition dans
son cabinet de 18 membres. Quoiqu'il promit qu'il n'y
aurait pas d'impunit pour les Hatiens auteurs de meurtres
politiques, Latortue, dans un de ses premiers actes, a voyag
aux Gonaives et salu en "librateurs" les gangs arms
responsables de la mort de nombreux policies dans
l'exercice de leurs functions. Il a aussi pay un inexplicable
tribute Amyot Mtayer, un baron du crime et de l'assassinat
don't le gang dnomm Arme Cannibale gnralement
connu pour avoir t arm par Aristide pour terroriser ses
adversaires politiques a contrl le traffic de drogue au
port des Gonaves.
Latortue a couronn ses faux pas en alinant les
membres de la Communaut carabe (Caricom), menaant
de rompre les relations diplomatiques d'Hati avec eux


GRACE POUR

JEAN TATOUNE!

Chamblain pour tre

rejug (Justice ... suite de la page 3)
avec la loi hatienne.
Il a par ailleurs affirm que le nouveau
gouvernement pourrait pardonner Jean Tatoune, un autre
chef rebelle condamn la prison perptuit pour son
rle dans un massacre de partisans d'Aristide. Il a t libr
de prison l'anne dernire par un gang de rue l'origine
de la rebellion.
Jean-Bertrand Aristide a fui Hati le 29 fvrier
alors que les rebelles arrivaient dans la capital Port-au-
Prince. La Jamaque lui a temporairement attribu l'asile
politique et il pourrait se rfugier dfinitivement enAfrique
du Sud. AP


u despotisme !

parce que la Jamaque a donn un asile temporaire
Aristide.
Comme l'explique avec raison le Secrtaire
gnral de l'ONU, Kofi Annan, "Hati est clairement
incapable de s'en sortir par elle-mme, et le fait de la laisser


seule contribuerait augmenter le chaos."
C'est un message que les officials amricains
doivent fire entendre Latortue. Il a besoin de comprendre
que son pays est aux abois et que sans l'aide amricaine
et international, il peut seulement devenir un despite
dsespr. S'il veut vraiment aider son pauvre people qui
meurt de faim, il devrait tenir ses bonnes intentions et ses
promesses et aussi sa gueule ferme.


Reprsailles anti-Lavalas
Les opposants d' Aristide accusent ce dernier de
LEOGANE, Hati (Reuters) L'avocat Leslie corruption et de dtournement de fonds, et veulent liminer
Jean-louis, 33 ans, a t battu mort et presque lynch le parti Lavalas.
parce qu'il continue de soutenir le prsidenthatien renvers La violence politique est un aspect de la vie en
Jean-Bertrand Aristide. Hati, le pays le' plus pauvre du continent amricain, crit
:1'Reuters, et cela depuis son
indpendance il y a deux
fucents ans.


stribuant des products de premiere necessit photo Yonel Louis


Revenant de son bureau Logane, environ 32
km l'ouest de Port-au-Prince, il a t agress mercredi
par des opposants de l'ex-prsident qui sont tombs sur lui
bras raccourcis l'envoyant rouler au sol.
Il dit qu'il a eu la vie save grce un policies
qui a tir des coups de feu en l'air pour chasser les
agresseurs.
Un mois aprs le dpart en exil de l'ex-prtre
devenu chef de l'Etat, la suite d'un soulvement arm et
l'intervention des Etats-Unis, ses partisans font face des
reprsailles dans ce qu'ils appellent une chasse aux
sorcires dclenche contre le parti du president dchu.
"Is m'ont frapp uniquement parce que je suis
un supporter de Lavalas" a dit un Jean-Louis, terrific, avec
des larmes et du sang sur le visage alors qu'il a t recueilli
au poste de police.
"Lavalas n'est plus au pouvoir, mais il demeure
mon parti. C'est la dmocratie" a-t-il dclar
courageusement.


L'ex-Premier
ministry Yvon Neptune est
oblig de vivre dans le
maquis, disant que des
rebelles d' extrme-droi te,
salus par le gouver-
nement comme des
"librateurs", ont menac
de l'assassiner.
Neptune ne lait
pas confiance au
gouvernement provisoire
soutenu par les Etats-Unis
pour le protger, parce que
le gouvernement a fait
l'loge des rebelles et est
en train de les incorporer
dans la force de police
national.


Le Premier ministry Grard Latortue a dress une
liste noire contenant les noms de douzaines 'de supporters
d'Aristide, don't Yvon Neptune, qui sont interdits de partir
du pays comme une measure conservatoire en attendant les
rsultats d'une investigation sur les actes commis par le
gouvernement sortant.
A Logane, des douzaines de personnel ont
manifest mercredi devant la maison du cur de la paroisse
(Pre Sauvagre) l'accusant de corruption et rclamant son
arrestation.
"Nous ne voulons plus entendre parler de Lavldas.
Ce sont des tyrans" a cri Jean-Riguel Merolus, alors qu'
l'intrieur des femmes se tenaient par la main, en chantant
et priant, demandant la fin des hostilits dans le pays.
Une grande parties des zones rurales d'Hati,
particulirement le nord, est sous le contrle des rebelles
qui ont conduit le soulvement qui a about le 29 fvrier
dernier au dpart d'Aristide du pays.
(voir Reprsailles / 7)


AL


mars dernier, la plainte ne vise pas nommment quatre
responsables franais -parmi lesquels Rgis Debray et la
soeur de Dominique de Villepin- mais a t dpose contre
X, a-t-on prcis de mmes sources.
"J'ai dpos une plainte contre X pour laisser au
juge un plus grand champ d'investigation", a expliqu Me
Collard l'Associated Press. Mais le rle des quatre
personnel mises en cause par l'ancien president hatien
est explicit dans la plainte, a encore prcis l'avocat.
Dans un premier temps, les dfense&us de M.
Aristide avaient annonc que la plainte viselait!nomniinent
l'actuel ambassadeur de.France en Hati, Thierry Burkard,
son prdcesseur Yves Gaudel, l'crivain Regis Debray et
Vronique Albanel, la soeur du ministry des Affaires
trangres Dominique de Villepin.
Les "menaces" concerneraient le fait que des
agents arms auraient forc M. Aristide et son pouse
Mildred Trouillot Aristide, une citoyenne amricaine,
monter dans un avion amricain, a soulign Me Collard.
Ce geste a t qualifi de "kidnapping" par l'ancien
president.
"A minima la France s'est rendue complice", avait
dclar Me Collard le 10 mars dernier. L'avocat s'appuie
notamment sur plusieurs tmoignages, don't certain parus
dans la press, et des photos pour soutenir la thse
de l'enlvement.
Aux Etats-Unis, l'avocat amricain de M. Aristide,
Ira Kurzban, a r cemment adress un courier au secrtaire
d'Etat Colin Powell dans lequel il rclame l'ouverture
d'une enqute officielle sur les circonstances qui ont
entour le dpart de l'ex-prsident hatien.
(AP, Reuters)













PORT-AU-PRINCE, 30 Mars On parle souvent
de Plan Marshall depuis le 29 fvrier, or de plus en plus il
semble qu'on devrait plutt commencer rflchir un
New Deal...
Quelle difference entire les deux?
Selon le Petit Larousse, Plan Marshall: plan
d'aide conomique l'Europe, lanc l'initiative du
gnral amricain Marshall en 1948. Conu comme un
plan de reconstruction de l' Europe aprs la Seconde guerre
mondiale, il tait prvu pour 4 ans et fut administr par
l'Organisation europenne de cooperation conomique,
laquelle 16 Etats adhrent ds sa creation.
A present, qu'est-ce que le New Deal? New Deal
ou Nouvelle Donne, nom donn aux rformes mises en
oeuvre par le president Franklin Roosevelt aux Etats-unis,
partir de 1933, qui consacrrent une certain intervention
de l' Etat dans les domaine conomique et social.
Eh bien, l o depuis le 29 fvrier nous avons
sembl nous bercer l'ide d'une sorte de Plan Marshall,
une aide important venue de l'extrieur, et qui serait
administre par example par les Nations Unies ...
Il semble que de nouveaux dveloppements
devraient nous convaincre de commencer penser plutt
une sorte de New Deal, car ce qui distingue les deux est
que dans le New Deal il faut computer d' abord sur ses
propres moyens, autrement dit "se grs kochon an ki pou
kuit kochon an. "
Nous entendons par nouveaux dveloppements:
par example l'imbroglio diplomatique, politico-
diplomatique avec la Caricom...
Mais aussi et surtout l'attitude plus que rserve
notre gard des grands bailleurs internationaux, tel que
rvl dans cet article de Le Monde (26 mars) rapportant
dclarations et rflexions lors de la runion jeudi dernier
25 mars au sige de la Banque mondiale Washington...
Oyez plutt: "Le vide institutionnel fait peur. Il
n'y a pas de Parlement pour ratifier les projects, et les
nouvelles autorits ont t mises en place en marge de la
Constitution. En outre, Hati a accumul des arrirs avec
les diffrents bailleurs de fonds. "
Nous comprenons que vous sentiez monter en


I ErONN)MI. I


vous une sainte colre ...
Mais justement c' est de penser que l' tranger peut
mieux s'occuper pour vous de vos affaires ...
Tout ce qui vient de se passer (et qui continue de
se passer) n'est-ce pas de son fait...
Alors on ne comprend plus!
Eh bien, vous comprendriez si vous vous occupiez
davantage vous-mmes de vos affaires.
Si nous n'avions pas ce point alin nos
responsabilits.
Ce n' est pas le moment d' aller vous dire que nous
n' aurons pas de plan Marshall parce que nous ne sommes
pas des europens ...
La question est beaucoup plus prosaque. Le
diffrend avec la Caricom nous met automatiquement en
dehors des circuits internationaux. La Caricom pse plus
lourd qu' Hati, et pour commencer vu du ct des Etats-
Unis et de leurs intrts ...
Mais son importance est encore plus grande aux
yeux de l'Europe (Union europenne), qui demeure le plus
grand march pour la production agricole des petites les:
de la Carabe: bananas, agrumes etc.
Donc nous voici du coup des pestifrs ...
Mais un problme semblable existe aussi du ct
du Congrs amricain. Si vous avez pu suivre l'audition
de la commission des Affaires trangres de la Chambre
des reprsentants sur les vnements du 29 fvrier en Hati,
pour voir l'opposition radical sur la question hatienne
entire Dmocrates et Rpublicains, et pas seulement le Black
Caucus.
D'ailleurs on connat les rflexions du candidate
dmocrate la prsidentielle, John Kerry.
Il est donc presque certain qu'aucune aide
important ne pourra obtenir le vote de ces commissions
vitales du Congrs, comme les commissions des Affaires
trangres du Snat et de la Chambre des Reprsentants
tant donn la profonde division entire les deux parties sur
la question hatienne...
Pourquoi nous pensions qu'il faudrait faire notre
deuil, du moins pour le moment, de tout rve d'un plan
Marshall ... Pour le moment, ou pour toujours, qui sait.


Alors resterons-nous les bras croiss?
Cela reste voir ...
Remarquez que ce ne sont pas les promesses que
l'on ne manquera de nous faire, et mme de divers cts
la fois ... Mais nous connaissons la difference entire le
promettre et le faire.
Vous me direz les Nations Unies ne parlent-elles
pas d'un plan de dix ans ou rien ...
Oui, mais voil, nous devons apprendre vivre
avec ce genre de contradictions.
Alors, New Deal, 'f grs kochon an kuit kochon
an"...
Comme les suggestions au gouvernement de
l'Ordre des Comptables Professionnels Agrs (OCPAH)

Tel Octroyer des crdits d'impt aux entreprises

Oui, le president Roosevelt avait su utiliser aussi
tout cela, toutes sortes d'incentives ou stimulants pour
relancer la machine conomique amricaine au lendemain
de la Grande Dpression. Utiliser toutes ses resources
caches, c'est cela le New Deal ...
Autrement dit ce n'est pas relancer l'conomie
pour l'conomie, ce n'est pas seulement r-ouvrir les
magasins, mais un plan de reliance global, total-capital-
national, pour toute la collectivit, l'autre aile important
du New Deal tant la creation massive d'emplois pour
les classes les plus frappes par la crise afin de recrer le
pouvoir d'achat.
Et 5 ans plus tard les Etats-unis s'taient
suffisamment rattraps pour affronter la Seconde guerre
mondiale (1937-1945), mener une guerre sur les fronts
atlantique et pacifique la fois ...
Puis au lendemain de cette guerre, aider 1' Europe
avec le plan Marshall.
Morale de l'histoire: si vous voulez un plan
Marshall, ayez d'abord votre New Deal.

Editorial, Mlodie 103.3 FM,
Port-au-Prince


Nouveau Conseil la tte de

Banque de la Rpublique
P-a-P., 2 avr. 04 [Alter Presse] --- Le Premier Unies pour le Dveloppement Industriel (ONU
Ministre Grard Latortue a procd le ler avril Dans son discours de circonstanc
l'installation du nouveau conseil d'administration de la Latortue dit avoir envoy un signal cla
Banque de la Rpublique d'Hati (BRH) en presence des gouvernement connat les besoins du secteur pri
membres du cabinet ministriel et des reprsentants dveloppement du pays est li au dynamisme
d'organismes internationaux don't la Banque Mondiale. priv , a-t-il indiqu.
Raymond Magloire, gouverneur; Philippe Lahens, Le Premier Ministre Grard Latortue, q
vice-gouverneur ; Charles Castel, directeur ; Rmy Montas sa volont de crer des structures pour lutter co
et Georges Henry Fils, membres : telle est la composition ruption, a soulign au nouveau conseil de la BR
de la nouvelle quipe qui doit administer la BRH. tche qui les attend. Nous voulons rentrer dan
Raymond Magloire, conomiste et banquier, est ins de la modernit , a-t-il martel.
un ancien cadre de la Banque Interamricaine de Le nouveau gouverneur de la BRH,
Dveloppement (BID) et de l'Organisation des Nations Magloire, a dress un tableau sombre de la


la


DI).
ce, Grard
air que le
iv. Le
du secteur

ui a affirm
ntre la cor-
H la lourde
s les chem-

Raymond
a situation


financire du pays. Le Produit Intrieur Brut (PIB), a-t-il
expliqu, a perdu: 20% de sa valeur par rapport aux annes
80, l'tat hatien accuse mune faillite montaire avec un deficit
budgtaire dans l'ordre de 4 milliards de gourdes et le taux
d'inflation est de 40% l'an.
Raymond Magloire a rappell que le principal
objectif de la Banque Centrale est de maintenir la valeur de
la monnaie national et la stability des prix. Il a promise de
travailler la reliance de l'conomie du pays avec des
considerations spciales pour les banques conunerciales
victims lors des pillages qui ont eu lieu dans le context
du dpart de l'ancien president Jean Bertrand Aristide le 29
fvrier dernier.
Par ailleurs l'ancien gouverneur de la Banque
Central, Vnel Joseph, l'un des bras droit d'Aristide, le
vice-gouverneur, Ansy Pierre-Louis ainsi que plusieurs
autres cadres de la Banque, sont sur la liste de dignitaires
de l'ancien rgime qui ne peuvent pas quitter le pays.


179.000 dollars de
P-au-P., 30 mars. 04 [Alter Presse] --- Le
gouvernement hatien et l'Organisation des Nations Unies
pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) ont sign, le 30
mars la Chancellerie hatienne, un accord d'assistance
d'urgence de 179.000 dollars amricains dans le cadre dela
lutte contre l'pidmie de carbon bactrien.
Ce project de vaccination animal contre le char-
bon vise renforcer les capacits de surveillance
pidmiologique et assurer la scurit alimentaire des
leveurs. 700 mille families seront bnficiaires du project
et 600 mille ttes d'animaux seront vaccines.
Le Ministre de l'Agriculture des Ressources
Naturelles et du Dveloppement Rural (MARNDR),
Philippe Mathieu, a fait savoir que cet accord entire dans le
cadre du partenariat entire l'tat hatien et la FAO. Le
gouvernement est prt signer des accords avec d'autres
pays de la Carabe, notamment avec la Rpublique


Reprsailles...
(suite de la page 6)
Une force multinational de 3.500 soldats,
mandate par les Nations Unies, n'a pas tent de les
dsarmer.
Provoquant l'horreur des organizations de
defenses des droits humans, le Premier ministry Latortue
leur a dcern le titre de combatantss de la libert. "


la FAO centre la maladie du carbon
Dominicaine pour radiquer cette forme d'pidmie dans escient.


la region, selon le titulaire du MARNDR.
Philippe Mathieu dit erer que
i^ripr^fri


La maladie du carbon, a indiqu le reprsentant
dans 4 5 ans, la de la FAO, Amadou Kamara Moustatfa, fait (les ravages
t depuis des annes et est
.I responsible disparition d'un nombre
S. considerable d'animaux
d'levage, qui a provoqu
ai de
lourdes pertes pour
l'conomie paysanne en
Hati.


Lutter contre
l'pidmie du carbon
bactrien est d'une extreme
-.urgence vu que cette
maladie reprsente un dan-
ger pour la sant publique,
selon le ireprsentant de la
FAO.
La campagne de
vaccination de animaux
contre le charbon dhutera
partir hdu mois d'avril avec
une priority pour les zonies
Contrat sign avec la FAO par le ministry de l'Agriculture Philippe Mathieu risques. Les leveurs
photo Georges Dup auront payer 5 gourdes par dose pour les grands unimaux
maladie du carbon soit compltement radique. Il promet et 3 gourdes pour les petits.
d'utiliser l'aide de la communaut international bon (voir ONU: une presence de 20 ans / 8)


Jeudi 7 Avril 2004
Tt; ".- K4^-1--^ \7y VI7TTT Ma10


Haiti en Marche Vol. XVIII No. 1 --


New Deal on Plan Marshall?


Page 7







Page 8


DUREE PRESENCE INTERNATIONAL


Mercredi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


LE CONSEILLER SPECIAL POUR HAITI VALUE A 20 ANS LA DUREE

NECESSAIRE DE LA PRESENCE INTERNATIONAL DANS LE PAYS


New York, Mar 30 2004 6:OOPM (ONU)
Le Conseiller special pour Hati a indiqu
aujourd'hui qu'il avait insist auprs du Conseil de scurit
pour que la communaut international se prpare rester
Hati sur le long terme, peut-tre pendant une vingtaine
d'annes, tout en laissant les Hatiens grer les programmes
de reconstruction.
Ce que j'ai dit au Conseil ce matin est que nous
ne pouvons pas continue pratiquer le cycle des 'on arrte
tout et on revient' qui a caractris les relations entire la
communaut international et Hati ", a dclar le
Conseiller special du Secrtaire gnral pour Hati,
Reginald Dumas, sa sortie de consultations huis clos
avec le Conseil de scurit.
Depuis 1944, dix missions conduites par l'ONU
seule ou en collaboration avec l'Organisation des Etats
amricains (OEA) sont rests sur place pendant un ou deux
ans, sans ncessairement associer la population locale et
sans qu'une continuity soit mise en place aprs qu'elles


soient parties, a fait remarquer M. Dumas.
Au course de ses dix jours de visit dans la capital
hatienne de Port-au-Prince, ce qu'il a observ, ce sont des
systmes de sant, ducatif, des droits de l'homme,
judiciaire et de police qui se sont virtuellement effondrs.
Il faudra un engagement de la communaut
international pour une priode d'une vingtaine d'annes
minimum pour remettre ces institutions en tat de
fonctionner que la communaut international le juge
acceptable ou non, a-t-il ajout.
M. Dumas a indiqu qu'il retournerait en Hati
dans deux semaines, esprant y trouver une scurit
amliore qui lui permettrait de se rendre par la route dans
l'intrieur du pays.
Dumas a dclar galement au Conseil de
Scurit que, alors que le climate de scurit s'est amlior
la capital et sur les routes principles autour de la ville,
le pays n'a toujours que 2.000 agents de police et pas de
force arme pour assurer le respect de la loi et 1' ordre.


"Vous ne pouvez pas avoir effectivement le
respect de la loi dans de telles circonstances "a dit Dumas
aux reporters aprs sa rencontre avec le Conseil de Scurit.
"Il y a des gangs arms et un grand nombre de kidnapping
pour exiger des ranons. "
Il a galement dclar que des lections ne
pourraient probablement pas tre tenues avant au moins
18 mois.
Le Conseil de Scurit n' a pas pris en compete la
demand pour une investigation sur le dpart d'Aristide
d'Hati, telle que sollicite par les 15 nations membres de
la Caricom (Communaut Carabe), selon l' aibiassadeur
Heraldo Muz du Chili, un membre du Conseil.
Aristide a dclar de son exil qu'il a t enlev
du pouvoir de force par les Etats-Unis, autrement dit
l'quivalent d'un coup d'Etat.
Mais les officials amricains insistent qu'il a laiss
volontairement le pouvoir avec l'aide des Etats-Unis pour
lui protger Ta vie, alors que des forces rebelles
s'approchaient de la capital, Port-au-Prince.


Les Etats-Unis r


Premier Yvon
PORT-AU-PRINCE, 30 mars Selon un bulletin
de l'agence Reuters, les autorits amricaines ont ragi aux
proccupations exprimes par l'ex-Premier ministry Yvon
Neptune concernant des menaces qu'il dit exister contre
sa personnel. Mais reactions mitiges ...
Les Etats-Unis, qui sont la tte d'une force
multinational pour rtablir l'ordre en Hati, "prendraient
trs au srieux toute menace credible contre M. Neptune
ou contre toute autre personnel en Hati a dclar un
official du Dpartement d'Etat Washington.
"Nous demandons M. Neptune d'entrer en
contact avec le gouvernement intrimaire s'il a n'importe
quelle preoccupation au sujet de sa scurit personnelle "
a poursuivi cet official amricain, qui a demand de garder
l'anonymat.
Reuters rappelle que la residence de l' ex-Premier


agissent aux proccupations de l'ex-

Neptune, mais reactions mitiges


ministry Yvon Neptune a t incendie alors que le president
Aristide venait peine de laisser le pays.
De son ct, Neptune a dcid qu'il ne bougerait
pas d'Hati, ayant pass dj plus de 20 ans en exil sous la
dictature Duvalier, a-t-il dit.
Il restera dans son bureau la primature jour et
nuit durant deux semaines, avant de laisser la place son
successeur Grard Latortue.-
Depuis, il vit en cachette.
"Le gouvernement ainsi que les Etats-Unis savent
que je suis en danger a dclar Neptune par tlphone
cellulaire l'agence Reuters. "C'est leur responsabilit
de m'accorder protection. Si quelque chose m' arrive, ce
sera leur responsabilit a-t-il poursuivi.
Si le Premier ministry Latortue voulait vraiment
assumer sa responsabilit, il m'aurait dj contact parce


qu'il sait que le Premier ministry sortant a droit a la
protection. "
Selon Neptune, les Marines amricains l'ont
conduit vers un lieu sr une fois que le nouveau Premier
ministry Grard Latortue prenait possession de la priniature,
le sige du Premier ministry. Les Amricains lui ont accord
leur protection jusqu' au 15 mars, essayant de le convaincre
de partir du pays.
Quand il refusa de partir, les Marines lui ont alors
dclar qu'il doit se dbrouiller tout seul, de ses propres
moyens et ils l'ont abandonn son sort, a dit Neptune.
U ex-Premier ministry fait parties d'un group de
37 personnalits du rgime dchu contre lesquels le
gouvernement intrimaire a pris une measure d'interdiction
de dpart.


Guy Philippe en train de ngocier l'intgration


ler Avr -A des rebelles dans la Police national noipteps qu'ils nt


rebelles hatiens qui ont aid renverser Jean-Bertrand
Aristide du pouvoir a tenu des conversations le mercredi
31 mars au Cap-Hatien avec les responsables de la Police
national sur comment les commandos rebelles pourraient
tre intgrs dans une force de police trs rduite et
dmoralise.
Les militaires franais de la force multinational
cantonns au Cap-Hatien, ,chef lieu du dpartement du
nord, ont observ sans y participer ces conversations qui
se sont droules huis clos entire Guy Philippe, le chef
des rebelles, et le nouveau chef de la police du nord, Renan
Etienne.
Aprs la runion, ce dernier a dclar qu'ils sont


prts accepter quelques rebelles dans la police, mais pas
sans un passage au crible des candidates.
Les conversations avaient pour but de trouver une
place pour des rebelles jusqu' ce que le nouveau
gouvernement intrimaire ait dtermin s'il faut restaurer
l'arme qui a t dissoute en 1994 aprs avoir renvers le
president lu en 1990, Jean-Bertrand Aristide.
A la sortie de la runion, Guy Philippe de son ct
a dclar: "Nous avons donn au nouveau ministry de
l'Intrieur une liste de 1.500 soldats qui n' ont aucun dossier
criminal et n' ont t impliqus dans aucune illgalit.
Qu'ils soient intgrs dans la police ou dans l'arme, le


intgrs dans les forces de 1'ordre. "
Des officials aux Etats-Unis, dans d'autres pays,
don't ceux de la Caricom, et des organizations de defense
des droits humans ont appel le gouvernement intrimaire
hatien, soutenu par administration Bush,''garder ses
distances avec les rebelles de Guy Philippe.
Certains ont critiqu des dclarations du lPremier
ministry Grard Latortue traitant les rebelles de
combatantss de la libert. "
En tout cas, les rebelles contrlent jusqu' present
la plus grande parties du nord du pays o la police avait t
mise en fuite durant la rebellion de fvrier dernier.


Juge victim d'une

aggression qui est un signal


HPN, 1er Avril Le juge d'instruction Naplas
Saintil a t agress mercredi soir par un bandit Santo
13, quarter situ au nord-est de la capital hatienne.
L'agresseur, qui n'a pas t identifi, a reproch
au juge la condemnation par contumace de Louis Jodel
Chamblain, ex-numro 2 de l'ancien group paramilitaire
FRAPH (Front rvolutionnaire pour l'avancement et le
progrs d' Hati), et actuel membre du front arm du Nord,
ayant combattu le rgime d'Aristide.
Le juge Naplas Saintil, svrement molest le
mercredi 31 mars, reoit actuellement des soins mdicaux
dans un centre hospitalier de la place, suivant les
explications de Marie Yolaine Gilles de la Coalition
national pour la defense des hatiens (NCHR).


.-- ---- -----


Accueil triomphal donn Jodel Chamblain lors de l'entre des rebelles le mois
dernier la capital photo AFP


La police ha'itienne arrte d'av oirodes
7 m liens avec des gangs criminals
7 homes lies aux gangs en Colombie et aux Bahamas.
Port-au-Prince, 31 Mars La police hatienne a
annonc mercredi l'arrestation de sept personnel accuses les dtenus se trouvent Patrice Elie, propritaire d'un club


Ption-Ville, dans la banlieue de Port-au-Prince.
M. Elie et deux autres hommes ont t arrts le
mardi 30 mars pour l'enlvement d'un citoyen balinein,
qui avait t dtenu dans un endroit secret pendant prs
d'un mois puis libr aprs le paiement par sa famille d' une
(voir Arrestations / 9)


1 1









Jai eudi1 iVl oPl.aAeVa o.lu.-LA


I EDITTORIA, I


PORT-AU-
PRINCE, 5 Avril -
Hati, pays de rves,


Le pouvoir au quotidien ouer ei
que le pouvoir hatien


dit la chanson, pour ne pas dire de chteaux en Espagne.
Je me souviens de cette phrase prte Daniel
Ortega aprs la-prise du palais de Somoza Managua, et
qui devant la foule immense et hurlante de joie, se retourna
vers son camarade Tomas Borge, et lui dit: mais qu'est-
ce qiu'on va leur donner bouffer demain?
Cette rflexion aurait pu tre aussi de Castro,
Che Guevara, Lnine, Lon Blum ou de Franklin
Roosevelt, le president amricain qui mit fin la grande
Depression.
En Haui, on dirait que c'est tout le contraire. On
arrive au pouvoir la tte farcie de grands projects, mais
pas du genre capable de mettre tout de suite du pain sur la
table des petites gens qui sont la majority du pays, ni de
faciliter la vie aux autres ...
Le centre commercial est mis en pices par des
prsums partisans du president renvers ... Aucune
decision n' a encore t prise pour encourager une vritable
reprise des activits. On attend un plan Marshall, rien de
moins.
L'agriculture qui commenait connatre une
certain vogue lors du lancement de la rforme agraire,
est depuis retombe au point mort. Victime entire autres
de la concurrence dloyale des importations massive de
products de premiere ncessit.
Mais le gouvernement n'a en tte que les
performances made in Taiwan, regroupement des petites


units, l'agriculture intensive, comme si Taiwan lui-mme
n'avait pas commenc petit pour devenir grand.
Cela va si loin qu'on entendait en 1986 certain
et non des moindres pousser leur idalisme jusqu' s' crier:
Hati ne deviendra pas le Taiwan des Caraibes!
Mon Pre, pardonnez leur ...
Quant aux lections, on ne pourra en avoir que
lorsque tout sera fin prt: des institutions fonctionnant
comme paper musique, un beau petit contract social ngoci
la perfection, une scurit toute preuve, un dialogue
social sans reproche Dieu, etc, etc.
C'est bien tout a ...
Mais en attendant, que fait-on?
En attendant un hypothtique plan Marshall ... qui
ne dpend pas de nous mais d'une assistance international
qui prend un malin plaisir se faire de plus en plus dsirer.
Que devient le petit agriculteur hatien en
attendant cette taiwanisation tant rve?
Quant aux lections, on n'a pas s'inquiter
puisque I'IRI, la NDI, l'IFES et l'USAID sont l ...
Et nous, quoi servons-nous?
A quoi servons-nous en attendant?
Nous avons plein de projects ...
Plein de projects long terme.
Mais qui s'oceupera pour nous du court terme, de
l'immdiat, du quotidien?
En un mot, qu'est-ce qu'on va leur donner


.ML _aL


LUTTE POLITIQUE


La prpondrance de la competence
Oqle 2 avril 2004 sitique sa tche herculenne.
Orlandoleavt une baisse sur la m ilitancepolitique Mais pourquoi le secteur
substantielle de la tension politique, 1'appui poliique de la Plate- one Docratique
du secteur prv, l'appu nquestonnable du mleu nter- n'assume aucune responsabilit dans la gestion des affaires ne suit pas l'exemple du secteur priv, pour enfin se
national, particulirement des Etats-Unis et de la France; de l'Etat. Dans ces conditions, ce conseil doit jouer un rle concentrer satisfaire ses vrais besoins de reconstruction
cependant,oil y aies bvues,les declarations contradictoires, quivalant celui de consultant, mais pas de pouvoir et de consolidation de ses instruments politiques affaiblis
l a1 nt:,..., a ,,c.....le ..... ....la srions n iti lgislatif. par la longue priode de ngociation et d'affrontement ?
l i i,14.., dl'mla /i d C flds sIaf esOt les0t-^C res ion du J0 A -


la poUltu.ci l lllqu nert u LU lonsel sage gs,, Al apit;lu ub
secteur politique, la politique de rticence et de harclement
de la CARICOM, du Black Caucus et des supporters
d'Aristide, le silence de 1' OEA, l'absence de reconnaissance
des pays rgionaux et de la Rpublique Dominicaine en
1- 1--e--. i A- A -'-'--t IAQ


particulier, la lenteur du desarmement general, les
hsitations des institutions financires pour le dblocage
de l'aide, tout cela constitute un fardeau politique qui tend
crer l'apparence d'un gouvernement qui a des difficults
dmarrer. Laissant une impression d'incertitude et de
ttonnement. Certes, on est tout au dbut d'un gouvernement
de transition, avec pour mission de dbarrasser un pays d'un
rgime anarcho-populiste, qui a impos pendant 13 ans le
rgne de la violence et de la terreur, causant la dliquescence
institutionnelle et la destruction de l'autorit de l'tat. Tout
est refaire, mais avec une certain clrit, parce que le
people est aux abois, bout de souffle et de patience.
A l'impossible, nous sommes tenus a ritr le
Premier ministry dans son discours inaugural. Le temps
imparti ce gouvernement de transition, pour placer le pays
fermement sur les rails de la Dmocratie et d'entamer la
construction de l'tat de droit, est videmment trop court,
compete tenu de l'normit de la tache. Ce temps ne lui laisse
pas le loisir de s'engager dans le jeu, le dbat et le combat
de la politique traditionnelle. Cependant le secteur politique
qui veut corps et cri le partage du pouvoir, s'est dj
engag ouvertement dans une guerre de tranches et par le
biais du Conseil des sages, dans une politique d'inertie pour
contrler la nomination des directeurs gnraux. Cela va
de soi que la responsabilit et le pouvoir sont proportionnels.
Ce Conseil de sages, appoint comme ce gouvernement,


RECTIFICATION
Une information parue dans notre dernire
dition concernant Eric Charles est totalement fausse.
M. Charles n'a t mis en disponibilit de son poste qu'en
fvrier dernier, et donc ne saurait correspondre la
personnel don't il est question dans cette information.
Nous lui donnons acte de sa demand de recti-
fication.


ARRESTATIONS ...
(suite de la page 8)
ranon de 300.000 dollars.
La police a indiqu que les trois hommes seraient
lis des gangs criminals oprant en Colombie et aux
Bahamas.
Les quatre autres hommes
arrts le week-end prcdent sont accuss d'avoir-
kidnapp un agent hatien.


Certains leaders politiques, sans se soucier de l'tat
de dlabrement gnral du pays, vont jusqu' suggrer que
l'on tombera dans l'inconstitutionnalit si le scrutiny pour
les lections gnrales n'apas lieu dans les 90 jours prescrits
par la Constitution. Et ils n'hsiteraient pas faire cause
commune avec les no-lavassiens, pour s'assurer d'une
tranche du gteau.
Aristide n'a ni innocemment, ni concidemment
choisi de sjourner la Jamaque pendant 10 semaines! La
fin de son sjour correspond exactement la fin de ce dlai
de 90 jours. Il est vident qu'Aristide est forc au moins
d'tre cohrent dans son comportement pour convaincre. Il
n'a jusqu' present entam aucune dmarche pour se trouver
un pays d'accueil, ni accept jusqu'ici aucune offre.
Prcisment parce qu'il ne peut pas la fois faire valoir ses
prtentions de president constitutionnellement lu et
entriner le statut de president dchu et exil. Aussi
dsespr que cela puisse tre, le Black Caucus, la
CARICOM, le Trans-Africa et certaines autorits
dmocrates sont de connivence dans cette second tenta-
tive de retour au pouvoir. La formation d'une commission
d'enqute soi-disant indpendante, forme du prtre
anglican portoricain Luis Barrios, de l'avocat d'Aristide,
Briant Concannon, de Terressa Gutierrez etc. veut prouver
qu'Aristide serait victim d'un coup d'tat concoct par
les Etats-Unis, la France, la Dominicanie et des rebelles
arms. Cette commission se propose'de prsenter les
rsultats de son enqute au Congrs amricain par le biais
du Black Caucus et certaines autorits dmocrates.
Entre-temps, selon les articles publis par
diffrents mdias internationaux, on est sournoisement
engag dans une course contre la montre entire l'inculpation
d'Aristide pour traffic de drogue et celle des gouvernements
des Etats-Unis et de la France pour enlvement et
squestration. Pour ces gouvernements, c' est un risque trs
peu probable de scandal. Mais pour Aristide, il est le seul
courir les risques presque certain d'avilissement et
d'emprisonnement perptuit. Or les politicians qui in-
sistent et s'acharnent avec lui poursuivre la voie de
l'affrontement, ne courent aucun risque. Ne serait-il pas
mieux pour lui de se chercher un pays d'accueil sans trait
d'extradition avec les Etats-Unis et Hati.
De son ct, le secteur priv, qui avait
gnreusement partag son pouvoir de convocation avec la
Convergence Dmocratique en s'engageant avec elle dans
la formation de la Plate-forme Dmocratique, a aussi pris
des risques et a de fait subi des pertes normes avant, pen-
dant et aprs la chute du rgime lavalas, mais a, nanmoins,
accept courtoisement et patriotiquement d'accorder une
chance au pays et au gouvernement provisoire d'entamer


Parmi les mieux articuls de cette faune politique, certain
laissent dj transpirer, bien sr demi mot, leur xnophobie .
anti-Diaspora. Est-ce le rflexe du vieux dmon totalitaire
qui persiste, laissant un arrire got des lendemains du 7
fvrier ?
La performance des acteurs politiques de ce dernier
demi-sicle laisse beaucoup dsirer. C' est au course de cette
priode qu'Hati est devenu et demeure jusqu' present le
pays le plus pauvre de l'hmisphre, pour finalement
s'engouffrer lamentablement dans la dliquescence
institutionnelle et tatique. Si c'est la connaissance du-ter-
rain politique qui manque ce gouvernement de
technocrates et qui justifierait cette exigence de partage du
pouvoir, pourquoi n'ont-ils pas utilis cette connaissance
bon escient quand ils taient au pouvoir et qu'ils en avaient
l'opportunit ? Si le proverbe the proof of the pudding is
in the eating est vrai, nous en avons soup pendant un
demi-sicle. Aujourd'hui, c'est devenu fade et rebutant.
Si d'autres enjeux dterminants dans la transition
actuelle demandent un rglage harmonis de la nimcanique
gouvernementale, toutefois, sans un ordonnancement ou
un cadrage politique ngoci, celle-ci risque fort de turner
vide. Il faut admettre qu'au course de ce demi-sicle nos
politiques n'ont jamais montr ni dmontr qu'ils avaient
la volont et encore moins la capacity pour mettre en appli-
cation ce rglage harmonis de la mcanique
gouvernementale. C' est la preuve irrfutable qu' on a tourn
vide, pour aboutir ironiquement une perte total de notre
autonomie, l'anne mme de la commmoration du
Bicentenaire de notre Indpendance. Qui de ceux-l qui
rclament corps et cri le partage du pouvoir ont le secret
de ce rglage harmonis, avec qui on devra fair cet
ordonnancement ou ce cadrage politique ngoci! 11 faut
toujours avoir l'esprit que ce sont des circonstances
exceptionnelles, qui ont catapult de manire
exceptionnelle, des homes exceptionnels au pouvoir, pour
rsoudre une situation exceptionnelle. Aprs avoir impose
pendant un demi-sicle la prpondrance de la militance
sur la competence, aujourd'hui nous constatons tout
simplement le phnomne contraire niais natural de la re-
cherche de la balance, l'effet pendulaire, la prpondrance
de la competence sur la politique. Qui sait si ce ne sont pas
ces technocrates qui ont le secret du dosage de ce rglage
harmonis ? Il n'est que d'attendre.
La participation de ce secteur politique contribuera
quoi ? Nous venons d'tre tmoin des dchirements
violent, du jeu cynique des confrontations sans trve, de
1995 nos jours, tant l'intrieur qu' l'extrieur du rgime
dchu. Le secteur lavalassien remplissait tout l'espace
politique, tant la fois au pouvoir et dans l'opposition,
(voir Prpondrance / 12)


Page 9


Jeui Avil2004


servira quelque chose, c'est le jour o gux qui s'en
saisissent ou qui y accident sauront y penser, o la
premiere question qu'ils se poseront c' est: qu' est-ce qu' on
va leur donner manger demain?
Le jour o les hatiens comprendront que le
pouvoir c'est aussi et d'abord enlever quotidiennement
les immondices, dboucher les gouts, faire fonctionner
le traffic automobile pour active l'arrive des enfants
l'cole et les gens leur boulot, aider les plus dmunis
trouver un morceau de cassava sans s'en remettre
ternellement au "food for work", toutes tches ordinaires,
ingrates, prosaques, sans gloire particulire en retire

Ce jour-l nous aurons un pouvoir qui se respect
et partant digne de respect.
Ce jour-l nous commencerons devenir aussi
un people respectable.
Car dis moi quoi tu resembles, je te dirai qui
tu es.
Nos dirigeants semblent toujours rver de
chteaux en Espagne, et pas assez aux chiens crass.
Or c'est loin l'Espagne, tandis que pas un seul
d'entre nous qui n'ait plutt ce matin un air de chien battu

Et qu'en dit le pouvoir?

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince







Page 10


IETA 4 ANS ET A OT STAND JT TSTICE'


Mercredi 7 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 10


HOMAGE AU JOURNALIST HAITIEN JEAN DOMINIQUE

Sortie officielle ce mois d'avril de


"L'Agronome
30 mars 2004" -
P-au-P., 30 mars. 04 [AlterPresse] ---
"L' agronome ", dernier film du ralisateur amricain
Jonathan Demne, consacr l'histoire de la vie du
journalist hatien Jean Dominique, assassin en avril 2000,
sortira en salle New-York au mois d'avril, selon les
informations communiques AlterPresse.
Jonatahan Demne, ralisateur de films clbres tels
que le Silence des agneaux et Philadelphie, est titulaire
d'un Academy Awards.
L'Agronome raconte le parcours du hros,
journalist et combattant hatien pour la libert, Jean
Dominique, que Demme a rencontr et a film pour la


, le film de Jonathan Demne


premiere fois en 1986.
En tant que propritaire de la plus ancienne station
d'Hati, Radio Haiti Inter, qui a fait preuve d'un
engagement sans faille en faveur de la dmocratie,
"Dominique tait frquemment en dsaccord avec les
divers gouvernements rpressifs de son pays et a pass une
grande parties des annes 80 et du dbut des annes 90 en
exil New York, o Demme a continue l'interviewer ",
indique un feuillet de presentation du film.
Dominique a lutt inlassablement contre
l'injustice, l'oppression et la pauvret accablantes dans son
pays, mais c'est l'assassinat choquant et rest jusqu'
present non rsolu du journalist en avril 2000 qui a impuls


chez le ralisateur le dsir de mettre en forme plus d'une
dcennie d'enregistrements, en vue de rendre hommage
cet homme dynamique et son heritage ", pursuit le
document.
D'aprs les mmes donnes, le film fournit des
cls pour comprendre les vnements entourant la
dmission et le dpart pour l'exil le 29 fvrier dernier de
l'ex-prsident hatien Jean Bertrand Aristide et met en
lumire le rle des Etats-Unis dans l'histoire du pays.
L'accs une information prcise et impartiale
est ncessaire aussi bien aux Amricains qu'aux Hatiens
pour comprendre la situation politique, souligne le
document.


Reporters sans Frontires demand au nouveau

gouvernement de turner la page de l'impunit


Quatre ans aprs l'assassinat du journalist Jean
Dominique, Reporters sans frontires a adress une lettre
au Premier ministry hatien, Grard Latortue, en lui
demandant de mettre fin l'impunit dans ce dossier.
"Depuis quatre ans, les nombreux obstacles
rencontrs par l'enqute sur la mort du directeur de Radio.
Hati Inter et du garden de la station, Jean-Claude
Louissaint, taient rvlateurs d'un rgime qui avait mis
l'impunit au cfur de sa stratgie pour faire taire ses
dtracteurs. Les assassins et agresseurs de journalists trop
critiques l'gard du gouvernement n'ont ainsi jamais t
punis", a crit Robert Mnard, secrtaire gnral de
Reporters sans frontires.
"'l faut maintenant turner la page de l'impunit.
Parce que l'assassinat de Jean Dominique est celui qui a le
plus marqu la socit hatienne ces dernires annes, la
resolution de cette affaire sera le signe que l're Aristide
est termine, que la justice hatienne recommence
fonctionner et quell' Etat de droit est en voie d' tre restaur",
a ajout l'organisation.
'1! execution rcemment de deux mandates d'arrt
visant des suspects est un premier signe d'espoir. Beaucoup


reste faire : la Cour de cassation doit notamment se
prononcer sur un recours afin-qu'un nouveau juge
d'instruction soit nomm, et la police doit retrouver les
accuss qui se sont vads du Pnitencier national. Au-
del de la paix et du rconfort qu' elle apportera la famille
de Jean Dominique, la fin de l'impunit dans ce dossier
marquera une tape dans l'instauration d'une relle libert
de la press en Hati", a conclu Reporters sans frontires.

Une enqute seme d'embches
Le 3 avril 2000, Jean Dominique, le journalist et
analyst politique le plus connu du pays, tait abattu dans
la cour de Radio Halti Inter don't il tait le directeur. Jean-
Claude Louissaint, garden de la station, est galement
tomb sous les balles des assassins.
Pendant prs de quatre ans, pratiquement toutes
les institutions de l'Etat ont fait obstacle l'enqute :
mandates d'arrt non excuts par la police, morts suspects
de deux tmoins aprs leur arrestation, opposition du Snat
la leve de l'immunit parlementaire de l'un des siens,
refus du president Aristide de renouveler le mandate du juge
d'instruction en charge du dossier, tentative d'assassinat


contre Michle Montas, la veuve du journalist, menaces
contre Radio Hati Inier contraignant la station fennerS'
L'enqute s'est conclue le 21 mars 2003 lorsque
le nouveau juge d'instruction a public son ordonnance de
renvoi accompagne de la liste des personnel inculpes
pour la mort du journalist. Six excutants dj dtenus
restaient inculps. En revanche, aucun commanditaire
n' tait dsign. Tant la veuve du journalist que les inculps
ont fait appel des conclusions de l'enqute. Le 4 aot, la
cour d'appel de Port-au-Prince a demand le lancement
d'une nouvelle instruction et la liberation de trois des six
inculps. Les trois autres ont alors prsent un recours
devant la Cour de cassation. Depuis, celle-ci n'a rendu
aucune decision et le dossier est bloqu. Et entre-temps,
les trois inculps toujours dtenus se sont vads.
Le 14 mars 2004, la police a arrt Harold Svre,
ancien maire-adjoint de Port-au-Princ, et Ostide Ption,
alias '"Douze", pour leur implication prsume dans les
assassinats de Jean Dominique et Jean-Claude Louissaint.
Le premier avait t inculp le 28 janvier 2003.
LISEZ HAITI EN MARCH


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004












D-ZINE T-VICE Sweet Vibe ii i-b .

M A.Z-9". __ .


3 U ,, i -'..




Miami, Fi 33161

DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous








JHati rchel. XVIII No. US IMMIGRATIONMr-o

USA: prise d'empreintes gnralise pour
se-em' ret "Nous esprons que la

Avril WASHINTO3 tous les rangers in september ommunaut international
Avril Les Etats-Unis le K l s p t m comprendra que cette measure
septembre des prices d'empreintes digitales et de Dans une conference de press vendredi est destine renforcer la scurit et identifier les
photographies d'identit tous les ressortissants trangers, Washington aprs l'annonce de cette measure, le secrtaire terroristss, a-t-il dclar, en prcisant qu'elle reprsentait
y compris ceux des pays occidentaux n'ayant pas besoin adjoint amricain la scurit national Asa Hutchinson a "un dfi difficile associ des problmes de technologies .
de visa pour entrer aux Etats-Unis, a annonc vendredi le espr que "la communaut international comprendrait "Les voyageurs sont des allies, des amis", a-t-il
dpartement d'Etat, le nouveau systme de reinforcement des contrles", relev. (voir US Immigration / 12)


PEOPLE]




N E W/^. /\f ,
YORK, 29 Mars- A 2- e &- MniV
Michael Bergin, ex-acteur de la srie balnaire "Alerte
Malibu", dtaille dans un livre public mardi la liaison qu'il
aurait entretenue avec Carolyn Bessette, l'pouse de "John
John" Kennedy, fils du president amricain assassin.
Dans son livre "L'autre homme une histoire
d'amour: John Kennedy Jr, Carolyn Bessette et moi",
l'ancien mannequin vedette pour les sous-vtements Calvin
Klein raconte comment il a nou une liaison clandestine
avec la blonde Carolyn moins d'un an aprs son marriage
de conte de fes avec John Kennedy Jr.
"C'tait comme s'il n'y avait personnel d'autre
dans ma vie, ce qui tait le cas, et qu'il n'y avait personnel
d'autre dans la sienne", assure l'acteur dans un
entretien la chane de telvisionA&E qui devait
tre diffus lundi soir.
Les amants s'taient rencontrs dans un
bar New York en 1992 et taient rests ensemble
deux ans. Carolyn avait ensuite pous l'hritier
de la dynastie Kennedy en 1996, avant de revenir
selon M. Bergin ses anciennes amours.
Dans ce livre prsent par la press
comme un nouveau chapitre de l'histoire
scandal des Kennedy, l'acteur de 35 ans raconte
notamment plusieurs mois de rendez-vous
clandestins avec la jeune femme en 1997.

SANTE
Prevention du

cancer de la

vessie: la

vitamin E

efficace
ORLANDO, Floride, 30 Mars Faire le
plein de vitamin E en mangeant des noix et de
l'huile d'olive en grande quantit rduirait de
moiti le nombre de cancers de la vessie, un
cancer quatre fois plus frequent chez l'homme
que chez la femme, qui tue environ 12.500
amricains chaque anne, selon une nouvelle
tude amricaine.
Cette tude, prsente par John
Radcliffe, chercheur en nutrition de l'Universit
des femmes du Texas, lors d'un congrs de
l'Association amricaine de recherche sur le
cancer d'Orlando, a t mene sous forme de
questionnaires relatifs aux habitudes alimentaires
d'un miller d'habitants de Houston.
Ceux don't la consommation de vitamin
E tait la plus leve (situs dans le 1/4 suprieur)
avaient deux fois moins de risques de dvelopper
un cancer que ceux qui en mangeaient le moins.
La difference entire les deux rgimes tant
toutefois faible, de l'ordre d'une assiette
d'pinards ou d'une poigne d'amandes par jour.
La variation du nombre de cancers tait
sensiblement la mme que les personnel aient
consomm de la vitamin E via des aliments ou
des complments alimentaires.
(voir Vitamine E / 12)


E


" ta ~
~'~j ~j ~: ~L


-T ; -p k '-Y .*";". ** "' |'

') J S V 7 Kennedy
0a 1 i 0I5 ue. et sa femme sont
morts quand l'avion qu'il pilotait s'est
cras au large de l'le de Martha's
Vineyard (nord-est des Etats-Unis) en
juillet 1999.
De prcdents ouvrages
consacrs au couple mythique, qui
alimente encore rgulirement les
pages people des magazines
amricains, racontaient la drive de
leur union, entire drogue et soupons
d'adultre. (AFP)


I nV~ R5L~NARN


"A HAUTE VOIX"
la chronique littraire de
DOMINIQUE BATRAVILLE
Mlodie Matin 7 10 AM
MELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti


I i _


)IDUTCH CARIRBEAN AIRLINES


P 1- 1! "t








I 'ZA NTT-PR. POPIJIATICIN1 I


Mercredi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


Prevention du cancer de la vessie: la vitamin E efficacy
Prevention du cancer de la vessie: la vitamine E efficace


(Vitamine E ... suite de la page 11)
L'quipe s'est intresse aux deux formes les plus
courantes de vitamin E, l'alpha et le gamma-tocophrol.
Selon elle, seule la forme alpha tait en relation avec un
moindre taux de cancers.
Cette forme provient des amandes, des pinards,
de la moutarde, des lgumes verts, du poivre, des graines
de tournesol et de certaines varits d'huiles, notamment
l'huile d'olive.
Selon les experts, il est encore trop tt pour publier
des recommendations officielles relatives au rle de la
vitamin E dans la prevention du cancer. Reste valuable en
revanche, selon eux, l'utilit d'un rgime riche en lgumes
verts et autres aliments riches en fibres.
"Les gens doivent savoir qu'il est important de
manger des noix, des noisettes et des amandes, des aliments
longtemps contre-indiqus par les nutritionnistes du fait
de leur richesse en graisses", a soulign John Radcliffe,
pour qui une consommation quotidienne modre de ces
aliments ne doit pas faire prendre de calories
supplmentaires.
Les chercheurs aimeraient maintenant savoir
quelle part de ces aliments est vraiment bnfique. Nombre
d'tudes soulignent que les gens mangeant des fruits et
lgumes en grande quantit ont moins de risques de cancer
que les autres. Toutefois, ces aliments contiennent plus
d'une centaine de vitamins, minraux et autres substances
potentiellement efficaces, sans que
personnel ne sache lesquelles sont directement concernes.
A l'heure actuelle, dans le domaine de la
prevention du cancer, les scientifiques les plus minents


La prpondrance
de la competence sur
la militance politique
(suite de la page 9)
jusqu'au moment o le Groupe des 184, a fait irruption. Si
c'est sa participation la lutte qui justifie sa participation
au pouvoir, mais c'est prcisment son comportement et sa
faon de lutter que l'on craint et qui seront trs certainement
un handicap la synergie, la cohsion, la cohrence et
au besoin de clrit du gouvernement de transition qui a
trs peu de temps pour accomplir une tche herculenne.
De plus considrant l'tat lamentable du pays et des parties
politiques, deux ans de determination et d'efforts constants
ne suffiront mme pas pour rorganiser, consolider les in-
struments politiques et tre prts se lancer dans la
competition lectorale qui arrivera inluctablement pour
permettre le partage quitable du pouvoir bas uniquement
sur la lgitimit politique. Pourquoi doit-on le partager
maintenant, et non aprs que la volont gnrale se soit
exprime ?




City of Miami
Komite Kodinasyon nan Myami ak South Flo
Selebrasyon Bisantn Repiblik Dayiti ( Haiti Bic
Committee) ap gen pwochen meeting li Lendi
2004, 6 z nan asw nan City of Miami Police
Station ki nan 1000 NW 62 m Street, Miami,
(Ad # 14778) Priscilla A. Thomps
City Clerk


s'accordent sur la ncessit d'une consommation de cinq
portions quotidiennes au moins de fruits et lgumes.
La preuve la plus vidente de l'action preventive
de la vitamin E sur le cancer a t tablie par une tude
mene il y a plusieurs annes sur 30.000 fumeurs finlandais.
Cette tude montrait que les fumeurs qui prenaient du
tocophrol voyaient leur risque de cancer de la prostate


diminuer du tiers. De mme le bta-carotne diminuait le
risque de cancer du poumon.
Une tude de l'Institut national du cancer
amricain, est actuellement en course sur sept ans, auprs
de plus de 32.000 hommes, mesurant les effects de la prise
quotidienne de 400 milligrammes de vitamin E et de 200
microgrammes de slnium sur la diminution du cancer
de la prostate. (AP)


Cancer du sein: l'activit physique
mene l 'rile d'hypertension artrielle, d'ostopor.osc,.et de
augImenlte la sur vie diabte. Des tudes soulignent par ailleur.' l'effet


ORLANDO, Floride, 31 Mars L'activit
physique modre ne sert pas seulement se maintenir en
bonne sant, elle permet aussi de la retrouver quand la
maladie a frapp: selon une tude, une demi-heure de
march quotidienne suffit prolonger la vie des femmes
victims d'un cancer du sein, compar aux femmes
inactives.
A en croire les rsultats prsents lundi par le Dr
Michelle Holmes (Hpital Brigham et des femmes de
Boston), lors du congrs de l'Association amricaine pour
la recherche sur le cancer, les femmes qui ont une activity
physique aprs leur maladie rduisent du quart, voire de
moiti, selon leur degr d'activit, leurs risques d'en
mourir.
Les raisons de ce phnomne ne sont toutefois pas
lucides, bien que les scientifiques avancent quelques
hypothses. Mais quelle que soit l'explication biologique,
tous s'accordent dire que l'activit physique est un gage
de survive chez les cancreux.
Les adeptes de la march pied et d'autres formes
d'exercice vigoureux (au moins 45 minutes cinq fois par
semaine, selon les recommendations des mdecins),
prsentent moins de risques de souffrir de diverse
pathologies, notamment de maladies cardio-vasculaires,


prventif de l'activit physique sur le cancer du sein et
celui du clon, et son action sur l'endomtriose qu'elle
stopperait tout comme sur les cancers de l'oesophage et
du rein.
Parmi les explications avances pour expliquer la
reduction de certain cancers, l'exercice favorite le transit
intestinal, ce qui est bon pour le clon, et brle la graisse
superflue elle-mme productrice d'oestrogne, le carburint
du cancer du sein.
Les rsultats de cette nouvelle tude prsents par
le Dr Holmes proviennent de la fameuse tude sur la sant
des infirmires qui concern 122.000 infirmires suivies
depuis 1976. Les chercheurs se sont penchs sur l'activit
physique de 2.167 d'entre elles victims d'un cancer du
sein aprs le dbut de l'tude.
La plupart d'entre elles pratiquaient la march.
Celles qui marchaient de une trois heures par semaine
un classique de 5km/h, avaient un risque de mourir de leur
cancer diminu du quart, compar aux femmes les plus
sdentaires. Chez celles qui marchaient de trois huit
heures, le risque tait diminu de moiti. (AP)
Haiti Economie: Une proposition de loi prsente
au Congrs Amricain
P.20


USA: prise d'empreintes gnralise

pour tous les trangers fin septembre
(US Immigration ... suite de la page 11) concerns pour adopter des passports "hi-tech" contenant
M. Hutchinson a ni que ces measures aient t les donnes biomtriques de leurs titulaires.
prises en relation avec les attentats de Madrid du 11 mars Le porte-parole adjoint du dpartement d'Etat
(191 morts et plus de 1.900 blesss) eta affirm qu'elles ne Adam Ereli a prcis que cette measure entrerait en vigueur
requreraient pase fnctionaires supplmentaires e par ler rtir de 30 septembre dantus ou leos ports e aroports
application "ne prend pas plus de 15 secondss. amricains.
Les Etats-Unis front une exception de taille pour "Nous pensions, a-t-il expliqu, que l'extension (de
les Canadiens qui seront exempts de cette formalit prise l'chance donne aux 27 pays pour passer aux passeports
dans le cadre du enforcement de lalutte antiterroriste, ainsi biomtriques), couple aux prise d'empreintes et de photos,
que pour le Mexique, soumis dj un rgime particulier permettra d'viter des entraves pour les voyageurs trangers
d'autorisation d'entre, a prcis le dpartement de la tout en permettant de tenir compete des proccupations de
scurit intrieure. Cette measure, qui sera en vigueur scurit" amricaines, a dclar Adam Ereli.
pour au moins deux ans, mettra fin une Selon une loi adopte en 2002 pour renforcer la
disposition qui permettait aux ressortissants scurit aux frontires aprs les attentats du 11 septembre
de 27 pays pour la plupart europens 2001, les pays don't les ressortissants peuvent entrer aux
d'entrer aux Etats-Unis pour des sjours de Etats-Unis sans visa doivent dsormais distribuer de
moins trois mois, sans avoir se soumettre nouveaux passeports code barre ou puce lectronique
rida pou une prise d'empreintes digitales et contenant les donnes biomtriques de leurs titulaires. S'ils
centennial de photographic d'identit,. ne disposent pas de ce passport, les voyageurs devront
12 Avril Le dpartement d'Etat a prcis obtenir pralablement un visa d'entre aux Etats-Unis
North qu'il allait demander au Congrs, mme pour des sjours infrieurs trois mois.
Florida conjointement avec le dpartement de la Parmi les 27 pays concerns figurent notamment
scurit, d'approuver ce changement pour les 15 Etats de l'Union Europenne moins la Grce, ainsi
sn deux ans, et de donner une nouvelle que l'Australie, le Japon, la Nouvelle-Zlande, la Norvge
chance de mme dure aux 27 pays et la Suisse. (AFP)


,,. KISKEYAEXPRESS

' & L'Esprit d' quipe avec notre communaut

Visitez nous au

MuLTIANseR 7921 N.E. 2 me Avenue
Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12







Jeudi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


Offre d'Emploi

On recherche des
Sewing Operators

( Oprateurs de machine
coudre).
Salaire excellent, Trs bonnes
conditions de travail. Nous
sommes une compagnie'
existant Miami depuis 1955.
Nous avons besoin de
couturires exprimentes,
avec spcialisation dans la
couture de Tissu et de Cuir
F/T ou P/T. Venez appliquer
en personnel de Lundi
Vendredi de 7:00 am 3:30
PM
7260 NW 68me Street
Miami, Florida.

Coiffeur
Etiquette Unisex
13arber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien


Original

Barber
Charlemagne Coiffeur
103 S.E. 2nd Street se
Delray Beach
Tl: 243-1039 W
Beeper 524-0086


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930

Chaque matin : 7h 10,
suivez
MELODIE MATIN
PORT-AU-PRINCE

Mlodie 103.3 FM
Cette mission est
retransmise
en direct par
Radio Soleil d'Hati
New York
Tl.: 305-221-8567/68
ou 417-0384


______________________________ JL.1'


NOU BEZWEN operate MACHINE A
KOUD!
Machin akYon zegui pou $ 11.00 pa
Machin ak D zegui pou $ 10.00 pa
Serging ak Zig-Zag !
Bon sal, Bon kondisyon travay !
FT/ PT posibilite pou f Overtime !
Konpayi nou an nan biznis depi 1955 !
Aplike an pson nan :
7260 NW 68 me street
Miami, FI 33166


Petites -annonces Pag 13

Points de Vente de Haiti en Marche


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940.9902


Maxisound
11854 West Dixie Highway
Miami, Florida
Tl.: 305-895-8006

Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616


Pompano Beach

Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl. : 954-781-7424
Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Notre Danme
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777


Delray Beach


Classic Teleco
203 SE2ND AVE.
DELRAY BEACI
FL 33483
561-279-8846
Our Lady Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous voulez vous
auussi devenir un
dpositaire de Haiti
en Marche,
contactez notre
bureau de Miami
Michel Leys au :
305 754-0705
ou
305 754-7543


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez Ic (305) 754-0705 ou 754-7543

Haitian Caribbean Market 4760 Austell Road SW Suite 4
Austell, Ga 30160
Tl.: 770-944-8545


HEAVY EQUIPMENT MECHANICS
must have experience, DFWP
MOCEEO/AAE Benefits include Ins./401K
Apply at
Central Florida Equipment


9030 NW 97 Terr.

305-888-3344


J w


The Atlanta Convention

THEME: Linking Haitian Nationals, Haitian
organizations and friends of Haiti
WHEN: June 25 26, 2004
WHERE: The Auburn Avenue Research Library on
African-American Culture and History. A Special
Library of the Atlanta-Fulton Public Library System
*** 101 Auburn Avenue, N.E., Atlanta, Georgia 30303

PARTNER: The Auburn Avenue Research Library on
African-American Culture and History.

AIMS: 1, To provide an opportunity to link Haitian
Nationals, Haltian Organizations and Friends of Haiti
and how this can contribute to the strengthening of
the Haltian Diaspora and its contributions to the well
being of the United States,
2, To provide an opportunity for Informed volces from
the Diaspora to become batter known within the United
States, informing It of Issues Important to them
rogardlng the strengthening of tholr contribution to
th@ well being ofthoir respective communities and the
U..S,
3, To provide an opportunity for those informed voices
to reinforce their ongoing interest and involvement
in th@ Haitian Communities in the U.,, and Haiti, and
how this also contributes to the well boing of the

4. To provide an opportunity to introduce and
atfengthen partnership and collaboration between
leaders from within the Haitian Diaspora and others
with similar interests.
5, To howa%@ Haiti at its highest lwvel thru th
Humanities and te boost th spirit eof Haitian


Nationals while celebrating its 200 years of
Existence.
6. To renew friendship with ourAmerican Friends
and
inform the American public ofthe role our ancestors
played in the independence of this great Nation.
During the siege of Savannah on October 9, 1779,
without the intervention of our ancestors, the
outcome
of the war could have been different. Our ancestors
fought fiercely in defending the coalition force.
7. To establish a Link among Haitian Nationals,
Haitian Organizations and Friends of Haiti
NB: You are responsible for your own transportation
and Logging
if you plan to attend, just complete a Free
registration online at
http://www. hcronline.org
NB: if you are renting a car to travel to Atlanta or
at the airport you can use this code and you will
receive a discount from Alamond you and yu are entitled
to
nae free additional driver anywhere in the in world
and you can use it for your own leisure.
Rate Code: BY; I.D. Number: 706768
Joseph Alfred,Educator
Founder/CEO
of

Haitian Community Relations, Inc
PlO. BOX 334
Smyrna, GA 30081
T 770-4386 796
Fax 770-438-9178
Email; herinfor@hcronline.org
URL-
httpi,,IMV, hernline org


Calendrier d'activits en France
pour le Mois dbut Avril
ler au 24 avril
Le Havre
Librairie La Galerne.
Halti-: itinraire naf , une exposition regroupant des toiles
des plus grands artistes hatiens. Cette selection sera vendue
au profit de l'association Livres sans Frontires.
Jusqu'au vendredi 30 avril, La Galerne pursuit une collect
de lives, toujours au bnfice de''association. Des bacs sont
disposs dans la librairie pour recevoir dictionnaires, lives
scolaires primaires et colleges, romans, bandes dessines en
bon tat, don't les anciens propritaires souhaitent se
dbarrasser. Ces livres, destins des coles, des
bibliothques ou centres culturels, seront ensuite achemines
vers les Comores, Hati, Madagascar et la Mauritanie.
La Galernme- 148, rue Victor Hugo- 76 600 Le Havre. Tl. :
02 35 43 22 52. site Internet: wwwv.lagaleme.com


21 au 24 avril
Pointe Pitre

15ime dition du salon du Livre de
Guadeloupe "La guerre, la paix".
Pays invit : Hati.
Avec Jean Metellus, Gary Victor, Jean Robert
Cadet et la Cie de Danse Contemporaine
Ayikodans, Katherine Marie Page...
Centre des Arts et de la Culture

Association Livres en l'le
Ghislaine NANGA
0590 919359

22 au 30 avril
Rennes
Semaine Haitienne (on project)
Expo d'art nal', Tourisme alternatif, Droits
humans, Commerce quitable, Thatre
Festival de l'ilm, Musique, danse (Original H.
Soleil d'Hati,..)
Enfance Arc cn Ciel
Didier Moreau
(06) S 1735 S2
(02) 99 (o 7-5--1


'


-1 -~I-- -- - - -












J.


v
r:
~4.


Payez


w-
27
il,.
t'


k
t'


00


pour envoyer $100


Port-au-Prince et n'importe o en Haiti.

Pour le mme prix conomique.


3 minutes d'appel tlphonique
___ gratuit chaque transaction.)U I
Le cot du transfer est 9% du montant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
(1) Le numero 'PIN' est valuable pour les appeals Internationaux faits partir des USA. Certain telephones publics ne permetront pas d'effectuer ces appeals. Ce service telphonique est offer par une compagnie dmrs, on accord avec les tariffs
tablis par les agencies gouverriementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004. Les appeals doivent tre faits dans les 30 jours suivant la reception
du numro 'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Wester Union Financial Services, Inc. Est autoris par le New York Department of Banking fire des transfers d'argent. 0 2004 Western Union Holdin, lac.Tous droit rsers. Le nom WESTERN UNION, le logo et les marques de services sont
les proprits de Western Union Holdings, Inc. et sont enregistrs etl ou bien utiliss aux USA et dans plusieus pays trangers.








Page 15


Jeudi 7 Avril 2004
.t; on foo 'l YVTTTT XVIII N 10


HaiJ en iviarcL VoI.o V111 0.1 ... . .


La grande victoire de Napolon


J'observais, adroitement, des gendarmes franais
qui descendaient de leur camionnette. A l'Avenue Jean-
Paul II, en face de la rue M. secteur de l'cole Institution
du Sacr Cur. Jeudi 25 mars, 4h30.
J'observais en me disant qu'Hati est un pays
surprenant ; surprenant malgr tout. Hier, elle faisait peur.
Aujourd'hui, l'on se demand de quoi avait-on peur ?
Pourtant, si l'on examine sans passion le poids quotidien
de l'infernale ralit, le simple citoyen hatien pour son
malheur est-prisonnier d'une terrible tradition de peur.
Ce people, qui a pu, trs tt, briser ses chanes
visible se trouve aujourd'hui dans un processus de r-
enchanement complex et peut-tre dfinitif. Subtilement,
nous apprenons avoir peur de note propre histoire, car
nous savons que les troupes actuellement prsentes ont pour
mandate de raliser un certain travail ...
En consultant le rapport du" Comit de Rflexion
et de Propositions ", je ne cesse de penser un homme
d'Etat, mal connu et peu tudi chez nous : Napolon
Bonaparte.
La guerre est un art fait pour les esprits avancs,
dcids l'apprendre avec tnacit et discipline. En ce
temps-l, il y a deux sicles, celui qui n'tait pas issu des
grandes families d'artilleurs ou de cavaliers illustres,
sachant porter avec lgance armure, sans transpirer,
pouvait aller la guerre et gagner la bataille.


Dessalines et ses hommes avaient prouv le
contraire.
Raison qui explique, sans doute, que depuis deux
sicles, aucun homme d'Etat franais grand pouvoir de
decision, en civil ou en militaire, n'a jug opportun de
visiter le pays hatien.
Cependant, en Mtropole, depuis 1803, des
bataillons et des gnrations d'instructeurs prparent,
soigneusement et patiemmnent, avec une tnacit saint-
cyrienne, le retour Saint-Domingue ... Hlas !
Qualitativement, bien regarder les gendarmes
franais et analyser leur matriel, cette micro expedition
est srieuse, decisive et qui sait, definitive. Qu'on le veuille
ou non, au-del des accidents de l'histoire et des rgimes
politiques, nous voici en presence d'une vraie victoire
impriale.
Alors, dans notre pays o il n'y a jamais eu de
vritables muses et o l'enseignement de l'histoire se fait
avec la plus grande lgret (apprendre par cour quelques
dissertations pour se prsenter aux examens), n'avons-nous
pas toujours t gouverns par des agents de la police de
Napolon ?
Des citoyens bien informs rapportent qu'en 1994,
le gnral Henri Shelton, alors commandant de vingt mille
hommes en Hati, demand au gnral Cdras, chef de
l'arme hatienne :


O est votre anne, gnral ?
Les Marines venaient de massacrer, en quelques
minutes, au moins une douzaine de militaires hatiens au
Cap-Hatien.
Dix ans plus tard l'observateur raliste s'interroge
si la bande affole (comprenez bande Foley du nom du
tout puissant ambassadeur des Etats-Unis Port-au-Prince,
James Foley) c'est--dire les politicians des parties
rpublicain, dmocrate Washington ; sans oublier ceux
du Palais et de la Primature P-au-P n'a pas t
cartsiennement utilise par le trs gaullistement raffin
Jacques Chirac et le trs habile Dominique de Villepin,
bonapartiste de choc, d'une rare lgance latine, malgr sa
diplomatic franchement germanique.
Au Champ-de-Mars de la capital hatienne, entire
le local du Grand Quartier Gnral de l'Arme et le *
Panthon o se trouvent les restes des Hros de
l'indpendance, il y a le socle du monument aux 200
marches. Un monument presque achev. Pourquoi ne pas
monter sur cette tour une statue en hommage Napolon;
ainsi le Champ-de-Mars aurait un cadre beaucoup plus
martial, avec l'arrive d'un tenace guerrier exemplaire, qui
a su prendre sa revanche pas de tortue.

Gilbert Mervilus
28 mars 2004 -


I


wCes


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI133311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S, Dixie Hnvy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1 lth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800
MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966
ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Beh, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterlield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Phannauie Id ale
223-0865-223-0819
222-2704,221mX910, 221 12


Par Jean Erich Ren
ler avril 04
Le sillage de Jean-Bertrtand Aristide aprovoqu
un violent tourbillon de nature engloutir la nation
hatienne. L'volution post-aristidienne de la crise
politique nous invite changer de perceptions et faire
appel de nouvelles grilles.d'analyse pour saisir la trame
des vnements. Le conflict d'intrt qui opposait les
acteurs politiques locaux semble les dpasser maintenant
pour prendre une acclration international.
Dans cette perspective, la rivalit Lavalas-
Opposition s'estompe pour s'intgrer dans le cadre d'un
jeu global de la politique hmisphrique. Toutes les
actions et les prises de decisions en course en Hati sont
dcryptes selon le prisme mondialisant de la pense
gopolitique amricaine. On ne laisse aucune place la
faune politique hatienne traditionnelle qui assisted
silencieusement et tristement son viction. Du choix
du President de la Rpublique, en passant par la
nomination du Premier Ministre et les membres de son
Cabinet, l'Opposition hatienne n'y est pour rien.


Nos leaders politiques comme le grand public sont
assis dans le gradin pour assister ces prilleuses
acrobaties qu'offrent sur la pelouse ces jongleurs de
l'idologie no-librale, dpchs sur place. L'motion qui
treint l'assistance est trs forte et risque de fire piquer
une crise aux esprits avertis. Nous avons cherch, mais en
vain, une certain cohrence dans le fil des vnements
qui se suivent depuis le 29 fvrier 2004. Nous nous sommnes
retrouvs en face d'une srie de coups de thtre hors du
context politique hatien. La problmatique hatienne
ramene l'chelle locale nous inspire de srieuses cruintes
sur les vrais objectifs de la Communaut Internationale. Il
n'y pas eu de vraies confrontations annes entire factions
politiques rivals. Il s'agit d'un simple scenario, hautement
mdiatis, mont avec les rebelles qui, sans rencontrer
aucune resistance, se trouvaient aux portes de Port-au-
Prince dans la nuit du 28 fvrier. Ensuite ils se sont vite
effacs en dposant tranquillement leurs armes sous l'ordre
de leurs commanditaires.
Une simple analyse des diffrentes squences, par
(voir Conjoncture / 16)


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert B

6 Jours

par
PAM Wireless-
semaine: .,

8h30 am r.

a UN FE

7h30 pm




* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


CONJONCTURE


Ce que ie crois...


1


--- ---- ---


1


HAITI 2004








I DTGNITTE 1


Mercredi 7 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 10


TRANsITION, EXIGENCE D'UNE DIPLOMATIC
Par CAMILLE LOTY MALEBRANC~-structur e et la procession de leurs si tristes et
PDans un pays qui tente de se releveBRANCHEinfami L IN T E L L IG E N C E pourtant si orgueilleuses personnalits. Car la
du nivellement ngatif, il faut ajouter de se relief fortement politique'" d'assujettissement alimentaire" par l'limination de mgalomanie de lumpen-aristocrates cherchant
personnalis note diplomatic si lacunaire, si collapse nos cheptels animaux et la ruine de nos agriculteurs. Ce faisant, l'adhsion du victimaire imprialiste plutt que la
dans la ngociation et la defense des intrts nationaux. l'ogre amricain s'est donn le contrle de notre subsistence, modestie des vrais acquis faire pour l'amnlioration
Les choix diplomatiques doivent introniser Hati come dtenant de plus en plus les moyens d'affamer notre people quand du sort de notre pays est une honte pour tous.
partenaire des tatiques doivsans exclusivity accorde tel bon lui semble! Hlas! Nos hommes-structures, hommes-
tat partenaiculier, ne cherchtats amis sans exclusivitrts de la nation faut tre capable de traiter hauteur d'homme avec tat dans leur gigantisme touffant pour le petit pays
Dans le-contexte actuel o une aubenouvelle se l'tranger pour la reprise de notre autarcie alimentaire secteur d'Hati s'accommodent trs volontiers et souvent
lve sur les possibles politiques et diplomatiques, le prioritaire de toute qute tatique d'une scurit. Manger les des froides monstnruosits de l'tranger pour garder
government hatien doit redfinir les rapports de l'tat dchets chimiques et pesticides combien cancrignes des Etats- leurs intrts mesquins aux dpens de leur propre
hatien avec l'tranger. La froide rationality doit primer ici Unis ne peut tre une option pour'l'Etat hatien. pays! Aussi contreproductifs dans la diplomatic que
les vieilles manires de ngres trop contents du Le racism et le ddain de la diplomatic amricaine dans la course la consommation; nios dirigeants
rapprochement avec le blanc stimulant l'amiti. Cette doivent tre combattus par une nouvelle approche plus digne de n'ont pas encore trouv la voie d'une verticalit de
attitude de complex a trop longtemps svi et dvast les nos dirigeants. Il n'est pas normal qu'un quelconque ambassadeur posture dans la ngociation des intrts nationaux.
attitude de complex a trop longtemps svi et dvast les & c
intrts hatiens dans les relations individuelles et amricain (ou autre) puisse baver n'importe quels mots et quand
nationals avec l'autre toujours difi ou tout au moins il le veut sur la politique interne d'un Etat souverain sans courier LA CONJONCTURE ET POSSIBLES

surdimensionn. Un nouveau type de partenariat doit le risque d'un blme ou d'tre dclar persona non grata. Aprs la chute d'Aristide, le dmagogue
merger selon les besoins et desiderata coopratifs et Les gouvernements de notre histoire rcente comme du dossier non officiellement ouvert de la restitution,
conmerger selon miques d'besoHati. Le larbinisme poliratiquefs et l'opposition politique depuis 1986 donnent trop souvent le triste l'engouement intress de la France- engageant une
diplomatique paralysant les relations d'Hati avec visage de subalternes rampant, incapable de ngocier le sorte de guerre preventive centree cette demand
l'tranger paralysantmoindrement du monde avec l'idole amricaine. Ce complex de restitution, terrorise qu'elle est par la possibility
A ,fr.i.itn ui ,t .. en. ramme des ori nrones scahreuses d'une d'une poursuite par l'tat hatien pour ce vol


Il faudra bien sr s'ouvrir toutes sortes
d'investissements et de cooperation positive d'o qu'ils
viennent sans accorder priority aucun pays dit ami qui
s'opposerait tels investissements par d'autres pays dans
des secteurs que nos soi disant amis traditionnels n'ont
jamais voulu nous aider dvelopper. Puisque jusque-l
les relations trop exclusives avec les Etats-Unis n'ont fait
qu'touffer notre agriculture et notre levage don't la
destruction est sciemment commandite selon la


histoire de dnigrement et d'infriorisation de l'tat et de la nation
hatienne par l'occident racist, doit finalement tre dpass dans
la nouvelle diplomatic.
Un peu plus d'estime de vous-mmes, de votre people,
de votre pays et de votre ethnie messieurs! Car vous devez rompre
le licou des ignominieux surhommes politicailleurs qui se sont
succds la tte de l'tat! Leur diplomatic des bas-fonds et de
prostitution renseigne sur leur propre tat mental et psychique, la


crapuleux maquill en dette de l'indpendance
qu'Haiti lui a verse la dignit de l'ltal hatien
doit se jouer dans la fermet et l'exigence d'une
restitution en espces et ,en nature selon les
possibilits du dbiteur franais, qui ne doit en aucun
cas imposer des diktats quant ce qui concern cette
restitution. Nous avons t le seul pays avoir eu a
(voir Transition /17)


CONJONCTURE
(Conjoncture ... suite de la page 15) La Constitution hatienne exige
recoupement, nous permet de reconstituer ce rcit qui cautionner les actes de l'Excutif s
prend le ton du discours classique de la Communaut institutionnel entame les projects de r
International voquant la violence pour remettre en cause en condamnant ses sources de finance
l'organisation politique des entits chaotiques en vue des prochaines lections visa
ingouvernables. Dans une perspective systmique, la est une tape important que le Gou
restructuration avec come rfrentiel le modle no- que cote.
liberal devient la voie indique sans tenir compete de la Cette mutation de la crise
couleur locale. Des critres totalement trangers au rel des bizarreries qui ne cessent pas d
politique hatien sont retenus. Dans cette optique, la lutte du mardi 23 mars 2004 Washingt
politique hatienne ne peut plus tre dfinie de manire mondiale ont propos le" modle af
objective puisque des bris viennent perturber le climate hatienne. De fausses analogies histc
traditionnel. L'onde de choc provoque par l'entre en sur des perceptions subjectives e
scne de la Communaut international a change pertinence de la description du rel
radicalement les coordonnes., hatienne dans le modle afghan.
D'un ct, Jean-Bertrand Aristide, comme le Juif Cette logique de globalisat
errant aprs les supplices du calvaire, n'a aucun port pique notre curiosity et nous amni
d'attache. Il vogue sur une mer houleuse et sa destination, afin d'identifier leurs points de re
si ce n'est la prison, est encore inconnue. De l'autre ct, panace politique ? Mme quand l
les leaders politiques hatiens aprs une march aussi les causes peuvent tre diffrentes
longue et aussi extnuante n'ont pas pu atteindre comme certain diagnostics de manire a pi
Mose la terre promise. l'origine comme ferment l'Islami
Entre-temps les donnes de la problmatique amricano-sovitique. La man
hatienne se compliquent. La lueur d'espoir que suscitait 'international partir du 11 septem
l'arrive des technocrates au pouvoir sefait encore attendre. Talibans. La crise afghane est plui
Au contraire le bulletin mtorologique ne prvoit pas le alimentepar des facteurs gntique
beau temps pour les prochains jours. des conflicts ethniques et tribaux. S
Au niveau des bailleurs de fonds, l'illgalit du drangent l'quilibre mondial, il n'e
GouvemementAlexandre/Latortue n'inspire pas confiance. Il n'y a pas lieu d'assimile
Il y a une procedure lgale suivre pour l'octroi d'un prt. volcanique de l'Afghanistan. En toi


AVI ELEKSYON ESPESYAL
Dapre rezolisyon adopted pa Asanble Komisyon Konte nan Konte Miami-Dade, Florid,
yo avize nou de yon Eleksyon Espesyal jou 27 Avril 2004 la ki ap ft pou tout elekt
kalifye ki abite nan zn oswa distri ke yo pwopoze pi ba la a kapab oubyen apwouve oswa
dezapwouve pwopozisyon sa a:
Rezolisyon No. R-274-04, Adopte 16 Mas 2004
Chanjman Distri Taks Espesyal Kings Bay Security Guard
ske se pou yo kreye ak etabli distri taks espesyal ki idantifye sou non Chanjman
Distri Taks Espesyal Kings Bay Security Guard jan ke sa otorize nan dinans Konte
No. 04-52 an?
Yo pral poste bilten vt yo bay tout elekt enskri ki abite nan zn ke yo pwopoze kreye
an e yo pral elijib pou yo vote Wl oswa NON sou pwopozisyon sila a. Tout bilten vt ki fin
vote yo ft pou yo rive nan biwo Sipviz Eleksyon Konte Miami-Dade lan pou pi ta
7:00 p.m. jou eleksyon an menm.
A 10:00 a.m. jou 28 Avril 2004, Asanble Stifikasyon Vt Konte Miami-Dade la va reyini
pou pwosesis kont vt yo epi pou stifye bilten vt yo ki rive nan Depatman Eleksyon Konte
Miami-Dade, 2700 N. W. 87th Avenue, Miami, FL 33172.
Eleksyon espesyal sa a pral ft dapre Iwa Kd Lalwa Konte Miami-Dade yo ak tout lot
Iwa ki gouvne eleksyon espesyal yo. Tout pwosesis la ouv a piblik la. Pou entprt pou
soud oswa ankenn lt aranjman, tanpri rele 305-499-8403 omwen senk jou davans.
'-.'.."M Constance A. Kaplan
Sipviz Eleksyon
ELECTIONS Konte Miami-Dade,Florid


:Ce que je crois


le vote du Parlement pour
ur le plan financier. Le vide
forme du gouvernement tout
;ement. La formation du CEP
nt renouveler le Parlement,
vermement doit franchir cote

politique hatienne accouche
e nous tonner. A la runion
on, les experts de la Banque
fghan "pour rsoudre la crise
riques, bases beaucoup plus
et superficielles que sur la
l hatien, ont intgr la crise

ion des problmes politiques
e rapprocher les deux pays
essemblance. Existe-t-il une
es symptmes s'apparentent,
s. Il est dangereux de poser
iori. La crise afghane avait
sme sur un fond de conflict
ifestation du terrorism
bre a provoqu la chute des
tt d'ordre cultural. Elle est
s manifests ouvertement par
i les Talibans de Ben Laden
n est pas de mme pour Hati.
r la crise hatienne au climate
ite honntet, il n'y a pas une


opposition aussi
clanique et aussi
violent en Hati.
Souvent les parties
politiques
s'associent pour
former le Front
National de
Concertation, la
Convergence
Dmocratique,
l'Union Patriotique
et plus prs de nous
la Plate-forme
dmocratique.
Catliimmt
cette perception
errone de la
Banque mondiale,
toutes les ten-
dances politiques
hatiennes se
rapprochent au
point de conclure


un Accord de principle pour combler la vacance
prsidentielle. Le Conseil des Sages fonns de
reprsentants d'horizons divers, est une excellent
illustration de l'atmosphre d'entente entire les
diffrentes factions politiques. Un tel exploit n'est
pas possible en Afghanistan o seule la dialectique
des -armes se fait entendre- La -vraie pierre
d'achoppement de l'espace politique hatien fut
l'ambition dmesure de Jean-Bertrand Aristide qui
rvait le pouvoir A Vie. Mais la resistance tait
pacifique. L'Opposition n'a jamais cautionn la
lutte anne. Les rebelles sont arrivs dans la lutte
la fin des vnements et ne reprsentent aucun
danger ni pour les parties politiques ni pour le Corps
social hatien. Les parties politiques et leurs leaders
n'ont jamais pris l'allure des Moudjahidin du
Commandant Massoud, ni des Talibans du Mollah
Omar et de B3en Laden. Il n'y pas eu de guerre en
Haiti, sinon que des actes de barbarie poss par des
" chimres sous la dicte de leur chef. Ces gangs
peuvent tre rsorbs aisment.
En toute objectivit la crise politique
hatienne ne prsente aucune similitude avec la
situation volcanique de l'Afghanistan. Il n'y a pas
lieu de nous doter non plus d'une autre constitution.
Celle de 1987 est la meilleure. Il suffit de l'appliquer
la lettre.
Il n'y a pas lieu de rconcilier des frres
ennemis par la mediation international, la presence
continue d'une force d'occupation et la formation
d'un Gouvernement dit d'Union Nationale.
L'exotisme d'une telle solution pour la
reconstruction d'Hati, selon les lunettes de la
Banque Mondiale, fait mousser le nationalisine
hatien et brouiller davantage les cartes. Dj une
certain frustration commence se faire sentir au
niveau de la presence trop apparent de Washington
dans le
processus de la prise des decisions politiques. l.a
proposition du modle afghan, sous la responsabilit
de l'ONU, pour entreprendre le financement des
operations de reconstruction du pays, ne s'adapte
pas du tout au context hatien. Il n'y a pas eu
d'affrontement religieux ni ethnique, ni tribal en
Hati. Le construit de La force Internationale a
surtout t labor dans une perspective
mondialisante. Il s'agit plutt de transformer en une
ruche bourdonnante, dans les conditions optimales,
ce grand reservoir de main-d'oeuvre de la priphrie
au profit du Centre. Voil ce que je crois.

Lisez Haiti en Marhe
et ne jetez pas votre journal


Pare 1f


1 -p 1 L -


~i


z







Jeudi 7Avril 2004
u .- L._ X.- VX rTTT M 10 I (


n cheV 1. XVIII No. 10 ,


Page 17


LE CERCLE VICIEUX


HAITI: LE CARREFOUR


Aprs les vnements qui ont con-
duit au dpart de Jean-Bertrand Aristide,la
situation reste inquitante en Hati. La
chasse aux sorcires continue son petit
bonhomme de chemin,les partisans de
lavalas sont aux abois comme c'est le cas
l'issue de chaque gouvernement dchu.
Il va sans dire qu'Aristide et
compagnie ne pouvaient pas faire long feu
au pouvoir, victim d'avance de leurs
incongruits, de leurs inconsquences. Tout
pouvoir survit la lumire de rsultats
positifs:
1-sur le plan dmocratique
travers d'lections libres, honntes.
2-sur le plan conomique par la
creation d'emplois en donnant confiance aux


investisseurs nationaux et internationaux;
3-sur le plan social: travers de
logements, coles, hpitaux, routes et j'en
passe;
4-sur le plan politique en
convoquant toutes les tendances confondues
autour d'une mme table pour parler des
intrts suprieurs de la nation.
Nanmoins, les nouveaux
locataires de la maison blanche hatienne,
aussi intrimaires soient-ils, risquent de
commettre au dpart les mmes erreurs
qu'Aristide en mettant l'index les militants
les plus modrs du secteur lavalassien.
Pour la sant mme de la stability du pays,
des proches modrs du parti de l'ex-
prsident devraient intgrer le nouveau


payer une indemnit aprs une
indpendance acquise par la victoire
militaire et le sang sur les ignobles colons
de jadis. N'en dplaise Debray, c'est un
cas d'espce unique relevant plus de la
jurisprudence que d'un lgalisme rigide que
constituerait une ventuelle citation de la
France par Hati devant un tribunal
international.
La France souriante, bavarde, doit
payer comme il convient ce qu'elle a vol
en plus des horreurs de l'esclavage et de la
colonisation irrparables. (Remarquer que
les barbaries coloniales franaises
particulirement excessive Saint
Domingue sont au-del des formes de
rparation proposes par Debray. Il nous
,faut maintenant bien en dehors d'elles
recevoir moyen terme la restitution de
l'argent vol sous prtexte de la dette
fictive). Dominique De Villepin (ou son
successeur) devrait en recevoir


diplomatiquement et formellement la claire
signification par nos dirigeants.
Encore une fois, les lites
politiques et conomiques de la rpublique
doivent transformer les vieilles
robinsonnades et leur lgie de l'abandon
en armes et armures diplomatiques pour
ngocier la rtrocession des sommes voles
comme de la dignit galvaude par les
anciens et nouveaux colons don't
l'ingrence est une hgmonie de la
pauprisation et du mpris.
Les gouvernants, les vraies lites
doivent dsormais rejeter la livre que
portent les pseudo-lites hatiennes si viles,
asservies dans leur mental dcompos!
Que vienne la dsalination des
mentalits et la fin de l'autocensure et de
l'autopunition des ignobles monstres
constips de notre politique sans chine
dans les ngociations!


DE L'INTOLERANCE
uverement et le Conseil des sages. touristique du pays, serait la proie des
Hati est l'un des rares pays o le tiammes.
gnant gagne tout et le perdant perd tout. Je me demand si on peut parler
valas sera-t-il absent au prochain conseil encorede cette formula anachronique:
ectoral? Va-t-on assister en Hati un "koupe tet, boule kay" (dcapitons et
isode de vengeance en rendant lavalas incendions les maisons), pendant que la
monnaie de sa pice? Je n'espre pas que Rpublique Dominicaine parle de
nouveau gouvernement soit le butin des croissance conomique, de dveloppement
agnants". Qu'est-ce qui va se passer avec durable, alors que nous autres tardons
an Tatoune, Guy Philippe, Jodel entamer une transition de la misre la
hambelain, Buteur Metayer? Peut-on pauvret.res htiens si nous contain
nsiderer comme hros ceux-l qui ont Frres hatiens, si nous continuous
cendi les biens de la nation, nos beaux sur cette lance, nous rayons de nos tablettes
ifices publics, fruits de nos efforts et de le bien-tre gnralis des families, notre
:s impts, ceux-l qui ont libr nos as- industries touristique ne recevra aucun
ssins, les bandits, les narco-trafiquants? oxygne des vacanciers trangers, la boucle
Il va falloir mettre sur la sellette des sera boucle, l'tau sera nus autour de nous,
bunaux tous ceux-l qui ont caus du tort le pays ne connaitra que la misre et la fuite
pays, les mettre hors d'tat de nuire, qu'ils des cerveaux.
lent lavalassiens (partisans d'Aristide),les Je veux terminer avec cette phrase
belles piromanes qui ont tout dtruit pour du fameux chanteur ivoirien Alpha Blondy:
renversement d'un gouvernement ... "j'insiste, je persiste etje signe, les ennemis
Les nouvelles autorits doivent visible d'Haiti, ce sont les Hatiens eux-
nalement donner cet example au lieu de mmes".
endre la parole ct des dlinquants,
non au prochain dechoucage DR EDILES EXIL-NOEL,
enversement), ce queje ne souhaite passes JOURNALISTE,CHIRURGIEN-
ctimes seront eux, notre citadelle, notre DENTISTE, EN EXILAU MEXIQUE
ande fiert et principal attraction


Premier colloque international
de la Fondation Mmoire


Dsireuse de commmorer
efficacement le bicentenaire de
l'indpendance hatienne, la Fondation
Mmoire se propose d'organiser son
premier colloque international avec une
pliade de chercheurs et d'universitaires
trangers et hatiens qui front le bilan des
victoires et des dfaites enregistres par les
diverse composantes de la nation hatienne
de 1804 nos jours et proposeront 'des
chemins nouveaux pour les annes venir.
Le titre de ce colloque est : Hati :
de l'esclavage la mondialisation. Il aura
lieu le vendredi 16 et le samedi 17 avril
2004 York College, Queens, de 9
heures du matin 3 heures de l'aprs-
midi. Les appeals communications ont
dj paru sur le Net et les rponses la
fois de la part d'universitaires trangers
et hatiens ont t enthousiastes et
nombreuses. Les sessions couvriront tous
ou presque tous les champs du savoir :
Culture Economie Education -
Emigration Histoire Linguistique -
Littrature --Politique Sant -
Sociologie.-
Le colloque se terminera le
samedi 17 avril 2004 avec un dlicieux
dner et un tour de chant du grand auteur-
compositeur hatien Beethova Obas.
L'orateur principal de la soire sera
l'crivain et gographe hatien Georges
Anglade qui viendra directement de
Montral.


Pour cet vnement mmorable, la
Fondation Mmoire s'est associe aux
dpartements de langues trangres de
York College et de Kingsborough
Community College et elle compete
normment sur la presence de son tfidle
public pour venir couter et participer aux
discussions. Les communications qui seront
prsentes se front dans les 3 principles
langues pratiques par la diaspora haitienne
de New York: crole hatien, anglais,
franais. L'entre au colloque le vendredi
16 et le samedi 17 avril est libre et gratuite
pour le grand public. Cependant, la
participation au dner et au spectacle du
samedi 17 avril (de 5 heures 9 heures du
soir) cotera la modique some de $ 30.00.
Donc, retenez ces deux dates :
vendredi 16 et samedi 17 avril 2004 ; ce
lieu: York College Queens. Ce sera le
premier colloque international de la
Fondation Mmoire.
Ce sera la fte de l'intelligence, de
la lucidit et du patriotism hatien. Pour
plus de renseignement, veuillez contacter
l'une de ces deux addresses lectroniques :
Tungo274@aol.comn
1leconle@kbcc.cuny.edu
ou crivez : Fondation Mmoire P.O. Box
7392 Freeport, New York 11520
Pour le comit
Dr. Hugues Saint-Fort
Dr. Frantz-Antoine Leconte


TRANSITION ..
y (suite de la page 16)


Kouman w ltekabf Miami-Dade

vinvonpibon koteP

ske se pou nou konstwi nouvo mize anva lavil?
E si nou renove pak yo?
ske nou bezwen amelyore Opotab la ak Egou yo?
E twotwa yo, wout bisiklt yo ak Sant
kominot yo sou katye w la?

Rezidan Miami-Dade yo pral jwenn yon inik optinite ane sa a pou
panse ki kalite amelyorasyon ki kab ft nan kominote an nan yon
referandm Bon ak Obligasyon Jeneral ki te pwopoze.

F konn sa w panse.
Vin nan yon reyinyon kominal semn sa a: .
5:30 p.m., Lendi, 12 Avril -
Reyinyon Kominot
Jean-Jacquez Dessalines Center
'8325 NE 2nd Avenue

Pou yon lis konpl reyinyon
kominal yo vizite
www.miamidade. gov/bond2004
oswa rele 305-375-2756


@ BUILDING
i BETTER
M n COMMUNITIES r- -


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
Miami-Dade County
Miami, Florida
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which
can be obtained through the Department of Procurcment Management, Vendor Informnnation
Center (VIC), 111 NW Ist Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phone: (305)375-5773).
There is a a non refundable dollar fee for eacli bid package (see cost ofeach bid package
below) and an additional $5.00 handling charge l'or those vendors wishing to receive the
bid package through the United States Postal Service. Ail requests by mail must contain
the bid number, title, opening date, the vendor's complete retum address and phone number
and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County
Commissioners ". Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge,
from our website (www.miami-dade.gov/dpm/) under Solicitations Online ".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date,
is solely and strictly the responsibility ofthe bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or
caused by any other occurrence. Bid proposals from prospective vendors must be received
in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1 st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the Cone otf Silence" in accordance with County
Ordinance No. 98-106.
The following bid (s) will open at 2:OOPM on Wednesday April 21, 2004
7602-4/09-OTR MEDICALGASES, WELDING GASES Cost $10.00
SPECIALITY GASES AND LIQUID
Thlis coltniltr requires lnsintrmce.
This coultiact include. Living wuges.


I


r-







Mercredi 7 Avril 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 10


EILI MS


Solutions de la
semaine passe:

BARO Q U ES
A B ET_ I _E
B Y A NTIN

S S B R S
K A B L ES
E LDORADO
TE FERUS


Page 18


F1R 0 UA|


A D E
TEL
T X L
I V I
C B E


Trouvez 30 musiques Haitiennes don't le
titre est un nom de personnel dans le carr ci-dessus


Solutions de la
semaine passe:

V EINIT R U
VENTURE
RENTRE

RELNIEE
RELIEE
HELIEE


iijFT]


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7HOO0


7HOO-9H30






7HOO-9HOO


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal


10HOO-Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour
Chaque Dimanche Textes et Prtextes avec Dominique Richez


Midi Midi l5


Midi 15 2HOO



2HOO-3HOO


3H00-5H00


5H00


51H30


6HOO-7HOO


LE MIDI
Un Rsum des Informatiofis avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie ...
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de. Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou
5h-7h chaque Samedi: ATTITUDE mission Sant
SPORT
Jacky Marc

LES TOP.TEN.


7HOO-8H30 AMOR Y SABOR
con Luciani


8H30-9HO

10HOO


SOIR INFORMATIONS


NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz atTen


chaque Mardi et Jeudi

"Sous le kiosque Musique
Dimanche
Dimanche Chita Tand 5h-6h pm
9H00... x du mat CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref...
(suite de la page 2)
Agression contre le un juge qui avait prsid le massacre de Raboteau
Il s'agit du Juge Napela Saintil, qui a t agress le mercredi 31 mars par un individu.
L'agresseur lui aurait reproch verbalement d'avoir prononc un jugement de condemnation
par contumace contre le numro 2 du FRAPH, Louis Jodel Chamblain, accus d'avoir
particip un massacre Raboteau, bidonville des Gonaves, contre des residents qui
rclamaient lors le retour de Jean-Bertand Aristide aprs le coup d'tat de 1991.
Pendant l'agression, les noms de Andr Apaid et de Guy Philippe ont t galement cits
comme pour brouiller les pistes, a laiss aussi entendre la victim. Jet au sol, le juge Napela
Saintil est arriv miraculeusement s'chapper.
Le juge Napela Saintil se remet des mauvais coups reus dans un centre hospitalier de la
capital.

Plus de 3.000 prisonniers se sont vads des diverse prisons du pays

C'est l'estimation faite par la NCHR (Coalition Nationale pour les Droits des Hatiens). Ces
dtenus ont t librs des prisons du pays dans le cadre des troubles ayant prcd ou suivi le
dpart du president Jean-Bertrand Aristide. Il s'agit pour la plupart de repris de justice ou de
dports des prisons amricaines et canadiennes.
La NCHR press urgemment les autorits gouvernementales d'uvrer au retour en prison de
ces 3.000 prisonniers vads et qui multiplient les actes de violence de toute sortes contre la
population civil.
Prochain dblocage de fonds pour des projects frontaliers hatiano-
dominicains ...
Le Parlement d'Amrique Centrale, par le biais des lgislateurs dominicains, s'affaire
obtenir
quelque 60 millions d'Euros (73 millions de dollars amricains) d'aide au
dveloppement la frontire haitiano-dominicaine, selon l'agence AlterPresse.
Selon le dput du PARLACEN, docteur Victor Gmez Bergs, les premiers fonds
pourraient tre dbourss trs bientt.
Gmez Bergs a indiqu que 60.6 millions d'Euros pourraient tre rendus
disponibles par l'Union Europenne partir de la nouvelle conjoncture
hatienne, suite la dmission et au dpart pour l'exil le 29 fvrier
dernier de Jean-Bertrand Aristide.
Ces fonds seront utiliss dans l'excution de projects de dveloppement
frontalier, non encore spcifis.
Aucune information n'est disponible non plus sur les procedures d'administration des fonds
qui seront allous. On ne sait non plus si d'autres resources pourraient tre disponibles.
L'obtention des resources conomiques qui seront investies la frontire haitiano-
dominicaine est le rsultat de la participation des lgislateurs dominicains membres du
PARLACEN la Confrence Europenne sur l'Intgration et la Coopration
Centroamricaines qui s'est tenue Santa Cruz de
Tenerife, en Espagne.
Le Premier ministry hatien assure que son prdcesseur ne sera pas
erscut
Grard Latortue a assure le mardi 27 mars que son gouvernement ne perscuterait pas
son prdcesseur Yvon Neptune, qui a pris le maquis la suite de menaces sur sa vie.
"Je voudrais dire Neptune qu'il n'a rien craindre de ce gouvernement", a'dclar Grard
Latortue la radio, ajoutant: "Il bnficiera de la. mme scurit que le reste de la
population".
Ces dclarations interviennent aprs que le nouveau gouvernement hatien eut annonc il y a
quatre jours qu'il empcherait plusieurs dignitaires du gouvernement de l'ancien president
Jean-Bertrand
Aristide de quitter le pays, don't Yvon Neptune. "' "t"-
Ce dernier est aujourd'hui introuvable, mais a fait savoir qu'il a l'intention d( rektr:n Hati,
malgr les menaces qui psent sur sa vie. Lors d'un entretien tlphonique avec l'Associated
Press il y a quelques semaines, Monsieur Neptune
avait affirm qu'il se trouvait dans un endroit sr
Port-au-Prince. Il avait accus le gouvernement de mener une "chasse aux sorcires" contre
les supporters du parti Lavalas.
Selon des responsables du nouveau gouvernement, la decision d'empcher Neptune et 36
autres anciens dignitaires hatiens de quitter le pays a t prise afin qu'ils puissent tre
poursuivis par la justice, notamment pour dtournement de fonds.
".Si Mr Neptune est coupable de crimes, alors le systme judiciaire s'en chargers ". a dclar
aussi Latortue.

L'ex-prsident Aristide dpose plainte Paris pour enlvement
Jean-Bertrand Aristide a dpos plainte contre X avec constitution de parties civil Paris,
notamment pour enlvement, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Cette plainte pour "menaces, menaces de mort, enlvement et squestration" a t dpose
mardi par l'avocat Me Gilbert Collard..
Elle voque l'ambassadeur de France en Hati Thierry 3urkard, l'ambassadeur amricain
* James Foley, l'crivain Rgis Debray, et la soeur de l'ex- ministry franais des Affaires
trangres Dominique de Villepin, Vronique. (voir En bref / 20)


Allez de FROUAI PLUIES, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


f Mats NIft


S SClABBIE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

DE

OSE

S P


Solutions de la semaine passe
FARTAGE


I


-L


i







Jeudi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


I tl gout pa t -gout akJanMapou


Page 19


L youn man- '. e
man teyat tankou
Libte ou PR
Lanmb ki gen 37
akt reyisi, se pa
siks youn sl
grenn mounn.
Se reyisit tout
youn ekip. Se ZS .I u. l lim
chak mounn, nSE i.So
chak akt, chak

RENM
dans, chak chant osnon chak dekorat, chak
sipt ki jwe patisyon yo kmsadwa.
N'ap eskize nou si se kounye-a n'ap
renmesye mounn sa yo. Tankou nou konnen
emisyon radyo nou ki sou radyo Carnivale te
gen ti pwoblm. Vwa-n te bb pou 2 senmenn.
Pou koumanse n'ap di JEPSIE
METELLUS ak LEONIE HERMANTIN msi
pou tradiksyon wololoy an Angle yo te fe pou
etranje yo pandan pysteyat la t'ap dewoule an
Kreyl. Mounn ki pa pale Kreyl te gen chans
pou yo tande e konprann mesaj la. S'oun teknik
nou itilize plizy fwa e ki chita nan santiman
lodyans lan.
N'ap renmsye tou MARCEL ALEXIS
majjon C.A.C.E.C. espesyalman pou dilijans
li te mete pou nou te jwenn son "tyoubounm"
nan l kolon-an lage Esklav la nan lanm-a. Nou
renmsye, Grard Mtellus, Jean Drouleau,
Ingrid LLera, Carole Delynch, Marcel Alexis
ki t'ap sipvize antre teyat la pou nou; swa
n'an ganize piblik la, distribiye program,
swa nan distribiye kn(head sets) pou mounn
ki pa pale Kreyl yo.
N'ap renmsye Jean-Robert Cadely ak
Edeline Clermont ki t'ap soufle akt yo pou nou.
N'ap pwofite di Nan teyat, soufl se youn
patisyon enptan pou evite dezas ft sou sn
nan. Soufl-a s'oun akt ki kache k'ap kore lot
akt yo. Je li kole sou liv la, l'ap suiv tout ratman
silenn, tout koneksyon depi sou akt ki pi alz
la rive sou sa ki pi ezitan-an. Si youn akt
trake l'ap bliye ti psyon pa-1 nan teyat la; si
gen youn akt ki distr ki derape anvan l-1; sa
gendwa kreye gwo domaj ki ka lakz teyat la
sabote, fini anvan l-1; piblik la bouch louvri
pa p'konprann ni pye ni tt. Teyat total se
kontinuite. S'oun istwa k'ap dewoule nan chak
tablo yo. Dnye tablo-a, se finisman istwa-a.
Si youn tablo pa byen konekte istwa ap bwete.
Wl soufle-a se kenbe akt yo sou konpa yo
pou yo pa pdi epi reyaji ti kal devan
ekzakteman l pou yo pale. Soufl pa sou sn.
Piblik la pa w-1 men s'oun akt>> enptan
pou reyisit youn teyat espesalman estil teyat to-
tal Koukouy kote plizy akt ap pran lapawbl
chase-kwaze...Nou di Edeline Clermont ak
Jean-Robert Cadely Msi. Bon travay!.
Nou pap bliye Emma Etienne ak
Margareth Duverger,(ki soti byen Lwen)
Nadiejda Dubois, Fifi ak Stacy ki t'ap ede
makiye ak abiye akt yo anvan yo monte sou
sn. Gende akt ki sitlman byen makiye, li te
difisil pou n'te idantifye yo tankou titch
Carline, Yolande Thomas, Mikette Wainwright,
Nancy St. Lger, Limon Joseph... Kanta
Limon menm nan wl Afriken bege ki soti nan
Kongo tribi ki te founi bonkou esklav nan epk-
la...se te sa nt. Limon se premye e se sl
Ayisyen nan dyaspora-a ki soufle nan po lanbi
tankou vyolon nan men blan.
N'ap renmsye tout ofisye CITIZENS
ON PATROL yo ak JANJAN ST. ARMAND
ki te nan Lari-a ap f patwouy, dirije pibljk la


1


nan garaj-pakin
yo epi siveye
almachin yo pou
pesonn pa regrt
yo te f
deplasman-an.
Nou voye young
bravo pou yo e
Sy se young
S okazyon pou
nou bat bravo

ESIMAN
pou Janjan St. Armand ak tout ekip solid Citi-
zens on Patrol yo ki ede lapolis netwaye Little
Haiti. Dapr Chf GARY UGNE krim
diminye nt nan zln nan, Mesye-dam Citi-
zens on Patrol yo siveye biznis, pwoteje lavi
fr ak s nou yo nan Little-la... Anpil nan nou
pa konnen kolosal travay mesyedam sa yo...
N'ap voye young kout chapo pou yo.

Gen young psonalite n'ap renmsye
tou se akt prensipal la: Pwofes JEAN-
CLAUDE EXULIEN (Mt Zen) ki pa t'
machande svis li l nou te mande-i pou li
reprann wl Boukmann nan nan pysteyat-la.
Li te gen 2 senmenn pou li re-adapte na'n
pysteyat-la li tejwe depi 1991. Knm bon akt
klas pwofesyonl, li etidye tks li, li pa janm
rate young repetisyon epi jwe wbl li kbmsadwa
sou plato-a. Bravo Mt Zen!
Kanta pou St. Louis Fleurizard nan
wbl Byasou ak Henry Alfred nan wbl Glensou
se chapoba. Fleurizard dekwoche younn nan
premye pri yo ki se my akt nan Libte ou
Lanmb. Akt-a f sal la tranble. Medam yo
kouri l yo w ti koulv yo... epi ki koulv?
plastic wi!...Kanta pou Henry ki rantire nan
won jouk nan dnye nmoman, li rantre nan po
psonaj la nan de tan twa mouvman. Bravo
Gason!
Nou te gen OVIDA ALVA youn dans
deklas, direkt konpayi Dans ALVA ki te
depasaj nan Miyami. Alva rantre pou prepare
Vodou Fest ak Ingrid LLera k'ap derape nan
mwa Me-a. VODOU FEST se youn
reyalizasyon Mizikfest ak kolaborasyon
Sosyete Koukouy. Ap gen konferans pou
edike piblik la sou kozman vodou ayisyen-an
kote li soti e kisa li ye epi ap gen young bl ft
nan Bay Front Park Premye Me. Apre youn
sl repetisyon, Alva te pare pou l'danse. Msi
epi konpliman!
Nou sale byen ba tou atispent RARA
KUYU ak enjeny-atis Ernst Registre( Nn)
ki realize dek yo. Atis yo pasejou aprejou
ap trase, ap desinen, ap entire manman tablo
sa yo se pa travay youn jou. E se pa de bokit
penti yo pa pran. Yo travay lajounen anba
flanm soly midi anndan lakou Caribbean Mar-
ketplace la ak k sote paske vbl ta gendwa
chipe penti yo, twal yo ak tout dekorasyon yo
lavy jou ft... laprv vbl pase 24 apre f'et la
nan Lendi. Yo piye kk bagay ki te rete nan
lakou-a.
Pou realize teyat total estil Koukouy la fk
tout disiplin liter yo sou sn nan. Chak desen
se youn senbbl. Chak senbbl se youn eleman
senik k'ap akde, rete an amoni ak lot eleman
yo pou voye mesaj monte pou edikasyon
odyans lan.
Nou renmsye Elissa Duchatelye ki fe
koneksyon, voye E-mail, rele zanmi epi al
ranmase Envite pou nou nan Ayewop Fort
Lauderdale. Envite espesyal nou Angellucci
Manigat Direkt Sosyete Koukouy Connecti-


cut ki te rantre Miyami espesyalman pou Libte
ou Lanm. Younn nan rezon Angelucci se te
vin aprann teknik preparasyon teyat pou l'al
travay ak nouvl jenerasyon Koukouy nan
Conecticut yo. N'ap pwofite pou nou di-1 msi
pou tout sip li te ban nou. Nou renmesye
Prezidan Koukouy yo nan Eta Connecticut la
Pascale Millien deske li te depeche direkt-a
nan Miyami.
Si nou tonbe nonmen non, nou pa p'fini.
Bon mounn ki te ede nou tankou Dr. Grard
Latortue(ki vin premye Minis) Carine
Deshommes, Sandy Volmar Dorsainville,
Ingrid LLera, Nyrva St. Lger, Lucius King,
Robert Louis, HTN, Island TV, Jacquie RE-
LAX, Past Gonel Joseph, Carline Faustin nan
Radyo Lekol ( ki f nou kado 2 emisyon nan
WLRN), Haiti Antenes PLus, Z-Wave, Piman
Bouk, Yeye Boul, Bibil, Alex Sainsurin
(Carrefour), Commissioner Art Teele, Michael
Spring nan depatman zafe kiltirl, Komite pou
selebrasyon Haiti Bicentennial, Dr. Lumane
Claude, Carl Fombrun, Michelle Joseph,
Sheila Austin, Lina Beauvais, Carole, Ernst
Julmus(Degoutan) responsab kozman pibliste
ak pwopagann, Restaurant La Diffrence..
anfen anfen tout mounn ki te pote sip, fizik,
monet, moral pou kolosal reyalizasyon istorik
sa-a Biwo Kiltirl Sosyete Koukouy di Msi.


VODOU FEST


Depi 13 Mas'
rive Premye Me 2004
Konferans,Ekspozisyon,
Demonstrasyon, Mizik,
Dans...
Oun selebrasyon espirityl, filozofik,
ak mitolojik istwa kilti afriken-an
nan Karyib la.
=Afro-Cuban Musical Group
=Brezilian Comdamble Musical Group
=West Afriocan Musical Group
=Jamican Ancestrial Musical Group
=Lakou Souvenance-Ayiti
=Lakou Soukri =Lakou Badjo- Ayiti
=Rara Leogane-Ayiti
=Lakou Hount-Miami
=Boukman Eksperyans=Boukan Ginen
=Lakou Dereyal
=Trinidadian Roots Music/ Changp
=Lakou Jissou =Sosyete Koukouy
Rele pou plis enfmasyon
954-538-0980
E-mail: vodoufest@yahoo.com








Page 20


COMMERCE POTENTIAL


En bref...
(suite de la page 18)
Selon Me Collard, qui a rdig la plainte, ces quatre
personnel se seraient rendues coupables d'intimidations
l'encontre de M. Aristide dans le but de le pousser quitter
Hiati.
"Nous avons reu mandate de M. Aristide et de l'avocat
amricain qui s occupe de ses intrts, Me Ira Kurzban,
pour dposer plainte contre toute personnel qui se serait
rendue responsible de l'enlvement", a indiqu l'AFP Me
'ollard. "A minima, la France, qui a soutenu cet
lvement, s'en est rendue complice", soutient l'avocat
marseillais. Plusieurs tmoignages, des films et des photos
devraient tre joints au dossier, a-t-il galement indiqu.
Paralllement les avocats amricains de M. Aristide
conduisent une procedure similaire aux Etats-Unis, a
indiqu Me Collard.
Pour le Quai d'Orsay, il y a bien eu une "dmission
formelle" d'Aristide. Mais pour Me Collard, sa dmission,
"'la nuit, entire les mains de militaires en armes", n'tait pas
constitutionnelle. Un comit de rflexion et de propositions
sur les relations franco-hatiennes, prsid par Rgis
Debray, s'tait rendu deux reprises l'automne 2003 en
Hati. L'crivain a effectu en mars une'nouvelle mission
"d'information et de rflexion" d'une semaine en Hati.
Jean-Bertrand Aristide se trouve actuellement en Jamaque,
o il est arriv le 15 mars aprs avoir pass 15 jours en
Centrafrique. Jean-Bertrand Aristide se dit victime d'un
coup d'Etat" et affirme tre toujours "le president lu"
d'Hati.
Hommage Jean Dominique
" L'Agronome ", dernier film du ralisateur amricain
Jonathan Demne, consacr l'histoire de la vie du


O
.'. Il '~'~'


WASHINGTON, 31 Mars Le snateur Mike
DeWine (Rpublicain de l'Ohio) a introduit une proposition
de loi mercredi au Snat des Etats-Unis visant promouvoir
le commerce avec Haiti pour aider stabiliser ce pays.
La proposition intitule Haiti Economic
Recovery Opportunity Act utiliserait des stimulants
commerciaux pour encourager le gouvernement intrimaire
hatien accomplir les rformes ncessaires, en
encourageant aussi l'investissement tranger.
Haiti est le pays le plus pauvre de notre
Hmisphre, manquant la fois de dmocratie et de stability


journalist hatien Jean Dominique, assassin en avril 2000,
sort en salle New-York au mois d'avril, selon les
informations communiques Hati en Marche. Par
ailleurs, dans une lettre envoye au Premier ministry
Grard Latortue, la famille de Jean Dominique et le
rdacteur en chef de Radio Hati Inter crivent notamment :
" Cela fait aujourd'hui 4 ans que nous exigeons vrit et
justice sur les assassinate de Jean L. Domiique et Jean-
Claude Louissaint....
Aujourd'hui ces revendications de justice sont dans une
sombre impasse.
A un moment o la violence menace encore ces liberts que
nous avons gagnes de haute lutte, mettre fin l'impunit
sur ce cas emblmatique permettra peut-tre une justice


Mercredi 7 Avril 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 10


V V'l
'tlire


-- w, .,

politique a dclar Dewine."" Les vnements des
derniers mois ont attir beaucoup d'attention sur Haiti et
c'est une opportunity pour faire quelque chose a poursuivi
le snateur Rpublicain.
La proposition de loi introduirait un amendment
au Caribbean Bassin Initiative Recovery Act en accordant
un statut hors taxe aux Etats-Unis aux sous-vtements
venant d'Hati.
L'industrie d'assemblage de vtements en lhati
reprsente moins de 1/100 de toutes les importations
amricaines de vtements.


vassalise et disfonctionnelle de se racheter aux yeux du
public hatien. La fin de l'impunit n'est-elle pas la clef de
notre scurit collective ?
Aujourd'hui le cas a largement dpass nos frontires. La
sortie de l'Agronome ", le film de Jonathan Demme sur
le combat de Jean L. Dominique pour la libert, propulse
notre pays dans un tribunal d'un autre ordre, celui de
l'opinion publique international, avec ses questions
douloureuses restes sans rponse : Qui a commandit le
meurtre de Jean L. Dominique ? Qui a pay pour tuer ?
Qui a systmatiquement protg ses assassins ?
Sera-t-il dit que celui qui est devenu les plus clbre des
journalists hatiens ne trouvera pas Justice chez lui ? "


Grce son efficacit, son excellent service
et son personnel qualifi, CAM domine le
march des transferts sur Haiti depuis 20 ans.

CAM respect toujours toutes les
promesses et offres faites dans ses publicits.

CAM garantit que votre argent arrivera son
destinataire dans les deux heures
qui suivent tout transfer effectu jusqu'
5 heures P.RM. (le soir) partir des USA et du
Canada, pourvu qu'il soit present la livraison.




CaM^ maw ea

4M'0* ,ed/a t&/eal/wta' 4


Notre difference

'est notre service!


APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440
HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE:
www.camtransfert.com


Abonnez-vous
Haiti en Marche
Phone 221-8567


__V____________ ______ ____I


Mr, Mme,
Professiorinels
Haftiens
Vivant en lerre
trangre
Cher (s) Amis

La prsente est pour
vous proposer une
opportunity unique
de possder une
proprit au bord de
la mer sur la Cte
desArcadins. Le
project du Club
Nautique Aquabella
S.A. est une ide
original qui ferait
de vous le
propritaire d'une
surface btissable de
1000 m2
surplombant la
mer et le lac de Bois
Neuf avec accs
votre plage
prive, dans le cadre
d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et 4 dj
construits.
Visiter sans tarder
notre site web
wwwHatiaq'uabellac)m.
Tous les dtails y
sont contenus.
Agissez vite car, vu
nos prix, les lots
s'enlvent.
Vous pouvez nous
crire: mail:
Hbiinliaqabl@yaixxiun




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs