Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00202
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 24, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00202
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche dition du 24 au 30 Mars 2004 Vol. XVIII No 8


LES PRINCIPAUX CHEFS "CHIMERES"
DE CITE SOLEIL REMETTENT UNE
CINOUANTAINE D'ARMES


Que s'est-il passe


la nuit du 28 au 29


Fvrier 2004 ?
ANALYSE avaient pour mission de l'embarquer, lui
PORT-AU-PRINCE, 22 Mars qui avait des milliers de gens prts mourir
Que s'est-il pass entire le lchage du pour lui quelques minutes plus tt. Le
president Jean-Bertrand Aristide par les mme samedi 28 fvrier avait lieu une
franais Jacques Chirac et Dominique de grande manifestation en sa faveur au centre
Villepin, disant qu'il est temps pour ville.


'4'


(t

t.


4
Aristide et Mildred dans l'avion de Bangui la Jamalque photo Reuters
Aristide de "tirer la conclusion de ses Qu'est-ce qui explique donc le dnouement
actes ", et l'adoption de cette mme rapide de la nuit du 28 au 29 fvrier?
position par l'amricain Colin Powell, Reprenons les versions des deux
alors mme que Washington venait camps...
d'obtenir l'accord du president hatien Selon le dpartement d'Etat, les
pour sa proposition de sortie de crise et autorits amricaines ont t approches
de subir par contre le refus formel de par des collaborateurs d'Aristide voulant
l'opposition cet gard. savoir si les Etats-Unis lui garantissaient
On tait ce stade du processus leur protection au cas o il dciderait
quand survint la nuit du 28 au 29 fvrier d'abandonner le pouvoir...


Que s'est-il pass entre-temps?
Pourquoi la volte-face de Colin
Powell?
Et surtout comment Aristide lui-
mme a-t-il pu se laisser enfermer dans
le pige du 29 fvrier qui l'a retrouv
pieds et poings lis aux mains de ceux qui


L'ambassade amricaine reut
alors mission de mettre les US Marines qui
avaient dbarqu une semaine plus tt pour
la protection du personnel diplomatique, en
tat d'alerte et Washington se mit en qute
-d'un avion pour embarquer M. Aristide ...
(voir 29 Fvrier / 4)


DROGUE & POLae-QUE

Oriel Jea- dt e
-MIAMI, P%* 'ae Caes tte
20 Mars I'ex-chef arrestation marque
de scurit rap- la premiere fois


proche du president Jean-
Bertrand Aristide, Oriel Jean, est
arriv Miami vendredi soir pour
rpondre d'accusations lies au
traffic de drogue.
Oriel Jean, arrt au
dbut du mois son arrive
l'aroport de Toronto (Canada), a
t mis vendredi sur un vol
commercial destination de
Miami, escort d'un agent special
de la DEA (Dru Enforcement
Administration) amricaine
nomm Joe Kilmer.
Oriel Jean est accus de
conspirationn pour importer de la
cocaine aux Etats-unis", a dit
Kilmer.


qu'un membre du proche entourage
de l'ex-prsident hatien comparait
devant un tribunal amricain pour
traffic de drogue.
Les autorits amricaines
maintiennent que Aristide n'a pas fait
grand chose pour empcher qu'Hati
ne devienne une plaque tournante
pour la cocaine destination des
consommateurs amricains.
Oriel Jean, nomm par
Aristide chef de scurit au Palais
National Port-au-Prince, a maintenu
cette function mme aprs que les
Etats-Unis eurent annul son visa en
2002.
Il a ni les allegations de
(voir Oriel / 3)


Tl% ,5~ W fi~~2. r> !i,.3 ~ .~*
t ,G I


Dcs accidental d'un

soldat franais en Haiti
PORT-AU- PRINCE, 21 Mars Un semaine dernire lors d'un accrocha
soldat franais de la force multinational Aprs l'accident surve
intrimaire en Haiti (FMIH) a trouv la mort (voir Dcs /


accidentellement lors d'une
manipulation d'arme dans la ville
des Gonaives, dans le nord de l'le,
a-t-on appris dimanche auprs du
commandement de cette force.
Il s'agit du premier dcs
d'un soldat de la FMIH depuis
l'arrive des premires forces
internationales en Haiti aprs le
dpart du president Jean-Bertrand
Aristide le 29 fvrier dernier. Un
Marine amricain a t bless la

Deux hommes
blesss par des
US Marines 'P3


HAITI-TUTELLE
"Dix ans, voire
plus"! P.2
: .P.


ge.
nu
/3)


Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tel.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tel.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email:: enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc


Il -


--.Pno


I


__


e m"7-t


-A -%


1 1


;


c


1 - -jr








En plus ...

SHAITI-TUTELLE !

"Dix ans, voire plus"!
PORT-AU-PRINCE, 19 Mars course, sinon que pour quelques
Au moins avons-nous maintenant une revanchards et/ou retardataires. Et c'est
certitude. C'est une declaration du une raison laquelle on doit tous se faire,
Secrtaire gnral de 1'ONU, KofiAnnan, aussi bien lavalas que anti-lavalas ...
qui nous y invite ... Cela n'empche que quel-


ulv


Troupes amricaines dans la
Sous le titre "Ne pas faire les
choses moiti!", Kofi Annan nous dit
entire autres: "Il ne peut y avoir de sortie
prcipite. Hati aura besoin de nos
resources et de notre appui. La crise
actuelle rsulte au moins autant de failles
et d'checs dans les prcdents efforts
internationaux que d'actes irresponsables
de la classes dirigeante hatienne. Pour que
les efforts internationaux aboutissent
vraiment cette fois, il faudra favoriser
l'mergence de nouveaux groups
politiques plus responsables, en faisant
fond sur le rle de la socit civil dans la
cruise.
"Tout cela prendra du temps", a
poursuivi M. Kofi Annan. "Il faudra une
action long terme dix ans, voire plus."
Il faudra non seulement rebtir
les institutions (scurit, justice .:.), mais
galement favoriser "de nouveaux groups
politiques plus responsables". A bon
entendeur...
Nous entrons donc dans un
processus qui ne va pas prendre fin du jour
au lendemain. Un processus sous la
houlette des Nations Unies ...
Vous me direz: normal, le
nouveau Premier ministry n'est-il pas lui-
mme un ancien fonctionnaire des Nations
Unies ...

Une grande premiere ...
En tout cas, l'article de Kofi
Annan, du mme coup, claire beaucoup
de choses.
En 1994, l'international
dbarquait avec Jean-Bertrand Aristide ..
En 2004, il dbarque tout seul.
Sans Aristide ... Mais aussi sans personnel
d'autre.
D'o la composition du nouveau
gouvernement, qui se voit reproch de ne
pas comprendre de reprsentants de Fanmi
Lavalas, ni de Convergence
Dmocr'atique, c'est--dire l'opposition
officielle...
Je vous renvoie la phrase cite
plus haut: "favoriser de nouveaux groups
politiques plus responsables" ...
Un certain ambassadeur
amricain nous l'avait dj dit peu avant
son dpart d' Hati ...
Au fond, il nous faut tous faire
un effort de comprehension, et mme
d'abngation pour bien saisir le sens de
l'vnement (et plus qu' un vnement, une
grande premiere).
En effet, il nous faudrait ds
maintenant raliser, comme nous y invite
aussi la composition du nouveau cabinet
ministriel, que la division lavalas et anti-
lavalas est dsormais dpasse, n'a plus


a capital !
ques'de
(on ne
d'une m


peine p
pendule
dans un
pas de si
de Kofi



nous cl
la strat
gros qui

en train
aucun c
constitu
plans d
derniers
internati

l'objet d

dfinies
chaotiqu


en ce
constata
jugemen

l'impres
dans le
l'espac
simple
remote c


les mini

cette d
Lumineu

Grard I
donnan
gouvern
l'interna
de tous I

on dema

premire
Boniface
aprs soi
d' ordonn
l'Etat ...

maigres
n' tait-c
contrle


hatienne photo AFP
choukaj peuvent encore avoir lieu
gurit pas du jour au lendemain
taladie aussi chronique), mais c' est
erdue. Il y a fort parier que la
ne reviendra pas en arrire, ni
sens ni dans l'autre. En tout cas
i tt, comme nous dit la declaration
Annan, soit "dix ans, voire plus."

Aucun critre tabli...
Cette declaration dfinitivement
[aire, et comment! aussi bien dans
;gie que la tactique, aussi bien en
e au dtail ...
Oui, vous avez raison, le systme
d'tre mis en place ne repose sur
ritre tabli ni connu, ni sur la
tion hatienne, ni sur aucun des
e sortie de crise proposs ces
mois, ni mme sur une convention
ionale ou national connue ...
C'est donc que nous faisons
l'une exprience...
Est-ce ce que les Nations Unies
saient tantt comme "entits
ues ingouvernables"?
Nous ne saurions vous dire ...
Tout comme ce que nous faisons
moment, c'est une simple
ition, pas de procs d'intention, ni
it de valeur...
Seulement quand nous avons
ssion que nous plongeons en plein
vide, comme le satellite dans
e, eh bien nous sommes
lent sur pilotage automatique ou
control...

Un audit des comptes de tous
stres ...
Oui, vritablement clairante
lclaration de Kofi Annan.
use ...
C' est encore le Premier ministry
Latortue annonant mercredi en
t l'investiture au nouveau
cement, qu'il demandera que
itional fasse un audit des comptes
es ministres ...
L'a-t-il demand? Ou le lui a-t-
nd?
Cela nous remet en mmoire la
c measure du president par interim,
e Alexandre, sa premiere decision
n entre en function, et qui a t
ner le gel de tous les comptes de

Pour empcher la fuite de nos
reserves montaires, soit. Mais
e pas aussi pour ouvrir la voie au
des auditeurs internationaux?
Et pourquoi pas?
(voir Tutelle / 5)


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8


En bref ..


I


1


Mort accidentelle d'un lgionnaire franais aux Gonalves
Un lgionnaire franais, membre de la Force multinational dploye en Hati, a t victim
d'un coup de feu parti accidentellement, a annonc dimanche le Gnral amricain Ronald
Coleman, chef du contingent international.
A Paris, le colonel Christian Baptiste, de l'tat-major des armes a prcis qu'il s'agissait d'une
erreur de manipulation d' armes. On a ouvert une enqute pour dterminer les circonstances
exactes de ce dcs, a-t-il indiqu.
Le lgionnaire, g de 27 ans, et originaire de Polynsie franaise, est dcd de ses blessures
bord d'un navire de la marine franaise au large des ctes hatiennes aprs avoir t vacu du
port des Gonaves pour subir une operation d'urgence, a dclar un porte-parole des Marines
amricains, le lieutenant-colonel Bryan Salas.
"Il a t mortellement bless alors qu'il nettoyait des armes", a dit Salas, ajoutant qu'un autre
lgionnaire nettoyait lui aussi des armes au mme moment

Deux hommes blesss par des militaires amricains
'Port-au-Prince
Deux hommes, qui avaient dpass un poste de contrle Port-au-Prince, ont t blesss par
balles par des Marines amricains, a rapport dimanche un porte-parole militaire. L'incident
s'est product samedi soir Pont Morin, quarter de la capital, une demi-heure aprs
l'instauration du couvre-feu 10h pm, a expliqu le commandant Richard Crusan l'Associated
Press.
Les Marines patrouillaient dans le secteur lorsque deux hommes bord d'un vhicule tout-
terrain ont dpass un poste de contrle, sans s'arrter comme on le leur ordonnait Selon le
commandant Crusan, les militaires ont alors ouvert le feu, touchant l'un des hommes la tte et
l'autre l'estomac. Tous deux ont t hospitaliss et se trouvaient dimanche dans un tat jug
stationnaire. Une arme feu a t retrouve dans le vhicule, mais le porte-parole n'a pas pu
prciser si les hommes avaient tir sur les Marines. "Nous ne savons pas si les Marines ont tir
parce que la voiture" avait dpass le poste de contrle "ou si les occupants avaient ouvert le
feu sur-eux", a soulign le commandant Crusan. Les Marines, qui disent avoir ont essuy des
tirs plusieurs reprises, ont tu six civils et un Marine a t bless au course des dix derniers
jours Port-au-Prince.
Le chauffeur du vhicule, rpondant au nom de Louis Pierre Balmir, tait seulement parti
chercher un mdicament pour son enfant qui faisait une crise d'asthme.

Le Premier ministry par intrim aux Gonaves, foyer
de la rebellion
Le Premier ministry hatien par intrim Grard Latortue s'est rendu samedi (20 mars) aux
Gonaves.
Devant plusieurs milliers de personnel venues l'acclamer, le chef du gouvernement par intrim,
qui est originaire des Gonaves, a promis d'assurer aux habitants une vie meilleure et salu les
combatants rebelles, qui tiennent toujours la quatrime ville du pays.
Le reprsentant de l'OEA (Organisation des Etats amricains) David Lee, le nouveau chef de la
police hatienne Lon Charles et deux des ministres du gouvernement provisoire rcemment
invest, participaient au rassemblement.
Le chef rebelle Winter Etienne, maire auto-proclam des Gonaves. a accueilli Grard Latortue
et lanc la foule que ses hommes dposeraient les armes lorsqu'une presence policire serait
restaure dans la ville. *
Dans la foule, certain ont cri qu'ils avaient aussi besoin de lignes tlphoniques qui
fonctionnent et d'lectricit. Le Premier ministry par intrim les a appels la patience: "Je ne
peux pas vous donner tout en mme temps et je ne vais pas vous mentir". Grard Latortue a
galement rendu hommage au dfunt Amiot Mtayer, ex-chef de l'Arme cannibale, une
ancienne milice pro-Aristide passe l'opposition qui a lanc l'insurrection. "Je vous demand
une minute de silence pour tous ceux qui sont tombs en luttant contre la dictature et
particulirement pour Amiot Mtayer", a-t-il dit

Le nouveau gouvernement n'a pas de reprsentant de
Lavalas ...
Le nouveau gouvernement hatien, o ne figure aucun alli de l'ex- president Jean-Bertrand
Aristide, a prt serment le mercredi 17 mars au course d'une crmonie place sous trs haute
protection de l'arme amricaine."Le rle des parties politiques ne se rsume pas rclamer des
postes au gouvernement", a dclar le nouveau Premier ministry, Grard Latortue, dans un
discours peu ax sur la reconciliation national, mais plutt sur la lutte contre la corruption et
les principles de bonne gouvernance."Mais une fois install ce gouvernement, les parties
politiques doivent travailler avec lui et avec toutes sortes d'organisations pour dterminer la
"direction que devra prendre ce gouvernement", a-t-il poursuivi. U exclusion du parti de la
Famille Lavalas, pourrait cependant renforcer la colre de ses partisans et accrotre le foss les
sparant des nouvelles autorits.D'autant, notent des analysts, que plusieurs membres du
nouveau gouvernement sont des proches des groups d'opposition l'origine des manifestations
qui ont prcd l'insurrection arme fatale au rgime d'Aristide. Dans un entretien accord
Reuters, Leslie Voltaire, ancien ministry de Jean-Bertrand Aristide, a affirm qu'"il n'y avait
aucun climate de reconciliation". "Nous sommes menacs, nous ne pouvons pas nous runir, il y a
une chasse aux sorcires contre le Lavalas", a ajout l'ancien ministry charge des Haitiens
vivant l'tranger.

Le gouvernement invest, la force multinational se dploie
dans le nord
Le nouveau gouvernement d'union national hatien a t invest le mercredi 17 mars, alors
qu'une nouvelle tape vers la normalisation du pays se pursuit avec le dploiement de soldats
de la force multinational dans le nord du pays. Les deux principaux contingents de la force
multinational ont partag le pays en zone. La force franaise a le Nord et l'Artibonite, et la
force amricaine l'Ouest et le Sud.

Les dclarations du colonel franais Christian Baptiste de.
l'tat-major des armes (EMA)
Le contingent franais de la force multinational en Hati a commenc le jeudi 18 mars faire
movement vers la zone nord don't il a la charge, a indiqu l'tat-major des annes franais,
prcisant que ce dploiement devrait s'achever "en trois jours". "Depuis hier (mercredi), les
Franais se sont assurs la scurit de l'aroport du Cap-Hatien. Aujourd'hui (jeudi)
commencent les movements pour prendre la responsabilit de la zone nord", a dclar lors du
point de press du ministre de la Dfense le colonel Christian Baptiste, del' tat-major des
armes (EMA).
Sur les quelque 750 militaires franais dploys sur le terrain, une centaine, notamment des
gendarmes mobiles, resteront Port-au-Prince, la capital, pour assurer la protection de
l'ambassade de France et la residence, a-t-on indiqu.
Jeudi, la prfecture maritime de Toulon (sud) a annonc le dpart pour Hati d'environ 150
hommes de l'arme de terre bord du TCD l'Orage (transport de chalands de dbarquement),
qui transport galement 22 vhicules blinds.
Le renfort de "cette presence mobile", don't l'arrive en Hati est prvue le ler avril, est
ncessaire pour le "maillage routier" de la zone Nord, en raison de la nature du terrain, a
expliqu le colonel Baptiste.
Un miller de militaires franais sont actuellement mobiliss dans le cadre de la Force
multinational en Hati, don't "environ 750 dploys sur le terrain", a prcis l'officier.

Le colonel amricain Thomas Schoenbeck explique son
tour ...
Mercredi 17 mars, le colonel amricain Thomas Schoenbeck, l'un des responsables de
la force multinational, a indiqu que depuis 36 heures, des soldats du contingent franais se
sont dploys au Cap-Hatien, deuxime ville du pays, jusqu' present sous le contrle des
insurgs."Certains soldats sont en train de scuriser l'aroport et de commencer patrouiller"
dans l'agglomration, a-t-il soulign, en ajoutant que des renforts seront envoys "au course de la
semaine".
"A Port-au-Prince, le retour la normal s'amliore quotidiennement", a prcis le colonel
Schoenbeck.
En outre, de source diplomatique Port-au-Prince, on indiquait que Jes militaires franais
allaient se dployer aux Gonaves (nord-ouest) le vendredi 19 mars, quatrime ville d'Hati,
d'o est parties l'insurrection le 5 fvrier qui a conduit la chute du president Aristide.

(voir En Bref/ 18)







. NOUVEAUX DERAPAGES


Port-au-Prince: Deux homes

blesss par des US Marines


PORT-AU-PRINCE, 21 Mars Deux hommes,
qui avaient dpass un poste de contrle Port-au-Prince,
ont t blesss par balles par des Marines amricains, a
rapport dimanche un porte-parole militaire.
L'incident s'est produit samedi soir Pont Morin,
quarter de la capital, une demi-heure aprs l'instauration
du couvre-feu 22h, a expliqu le commandant Richard
Crusan l'Associated Press.
Les Marines patrouillaient dans le secteur
lorsque deux hommes bord d'un vhicule tout-terrain
ont dpass un poste de contrle, sans s'arrter comme
on le leur ordonnait.
Selon le commandant Crusan, les militaires ont


alors overt le feu, touchant l'un des hommes la tte
et l'autre l'estomac. Tous deux ont t hospitaliss
et se trouvaient dimanche dans un tat jug stationnaire.
Une arme feu a t retrouye dans le vhicule, mais
le porte-parole n'a pas pu prciser si les hommes
avaient tir sur les Marines. "Nous ne savons pas si
les Marines ont tir parce que la voiture" avait dpass
le poste de contrle "ou si les occupants avaient ouvert
le feu sur eux", a soulign le commandant Crusan.
Les Marines, qui ont essuy des tirs plusieurs
reprises, ont tu six civils et un Marine a t bless au
course des dix derniers jours Port-au-Prince. AP


NDLR Selon des


tmoins interrogs
dimanche matin au
Pont Morin, les
Marines ont ouvert le
feu sur le vhicule
aprs lui avoir intim
l'ordre de s'arrter.
Mais alors qu'il faisait
noir comme de
l'encre ... De plus on
a appris un peu plus
tard qu'il s'agit d'un
homme qui tait parti
chercher un mdica-
ment pour un parent
malade. Il serait p
l'approche de la force


Page 3


plus indiqu que moins expditive, sinon on ne finira pas
e intetmationale soit d'enregistrer les drapages du mme genre.


www.unitransfer.com
i


"" UNITRANSFER
lllll AsubsidiaryofUNIBANKHati

"Nou Rapid, Nou Garanti"


www.unitransfer.com


lFN


GOUVERNEMENT

DU P.M. LATORTUE
Affairs Etrangres, Hatiens vivant Justice : Me Bernard Gousse.
l'tranger: Yvon Simon. Commerce et Tourisme: Danielle Saint-Lot
Education Nationale et Culture:. Pierre Economie et Finances: Henry Bazin
Buteau. (voir Cabinet / 4)


Dcs accidental d'un

soldat franais en Haiti
(Dcs ... suite de la 1re page) Le caporal-chef Tupana
samedi soir, le caporal-chef Johnny appartenait au.3e Rgiment d'infanterie de
Tupana, un lgionnaire de 27 ans originaire la lgion trangre franaise (3e REI), bas
deWallis et Futuna, en Polynsie franaise, en Guyane franaise:
a t vacu en hlicoptre sur un navire Le lgionnaire franais est dcd
franais qui mouillait au large des ctes "des suites d'une blessure provoque
hatiennes, mais il n'a pas pu tre sauv, accidentellement lors de la manipulation
"Ce dcs accidental est survenu d'une arme feu", selon un communique
lors d'un nettoyage d'arme, la suite d'une de l'arme franaise.
mauvaise manipulation", a expliqu Le commandement amricain de la
l'Assaciated Press le colonel franais FMIH a toutefois prcis que le lgionnaire
, i Daniel Leplatois, commandant adjoint de avait t tu par le tir accidental d'un autre
la FMIH, Port-au-Prince. soldat franais qui nettoyait son arme. AP
1FMIH,


Drogue: Oriel Jean

dtenu Miami
(Oriel ... suite de la 1re page) Rpondant une demand
traffic de drogue, et selon son avocat, Oriel d'extradition des autorits amricaines
Jean n'a t qu'un garde du corps pour Oriel Jean a t embarqu vendredi pou
.Aristide. Miami


Le 12 mars dernier (aprs le
renversement du president Aristide le 29
fvrier), Oriel Jean et son pouse ont
dbarqu l'aroport de Toronto, venant
de la Rpublique Dominicaine.
Les autorits canadiennes ont
bloqu Oriel Jean, sous l'accusation qu'il
constitute un danger public pour le Canada,
citant son implication prsume dans le
traffic de drogue et dans le crime organis.


e
,
Ir


A son arrive, il fut photographic,
ses empreintes digitales releves dans les
bureaux de la DEA.
Actuellement Oriel Jean est dtenu
au Centre de Dtention Fdral situ au
centre-ville de Miami.
Sa premiere comparution doit avoir
lieu ce lundi 22 mars 1:00 pm devant un
magistrat fdral.


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse
6 Mois Un An enouveemnt
Renouvellement O
Etats Uni s $ 40.00 $ 78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $ 70.00 $ 135.00 Nouvel Abonn
Amrique Latine -$ 70.00 $ 135.00


Jeudi 24 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 8


/ANALYSE SOMMAIRE \
Que s'est-il pass la nuit du 28 au 29 Fvrier 2004 ? p. 1
EVENEMENTS
Oriel Jean dtenu Miami p. 1
Dcs d'un lgionnaire franais en Hati p. 1
Deux hommes blesss par des US Marines p3
ACTUALITE
Des chefs de bandes de Cit Soleil dsarment p.7
Aristide assure qu'il ne crera aucun trouble p. 12
Des rebelles prennent des Dominicains en otages p.15
ARMEE OU PAS ?
La decision est du resort d'un gouvernement lu p.8
Washington ne voit aucun besoin de rebtir l'arme
d'Hati p.7
LA FORCE MULTINATIONAL
Des soldats franais dans le berceau de l'insurrection p.7
Mtayer dpose les armes et laisse le contrle aux
Franais p.7
Les troupes franaises se dploient dans le Nord p.9
GOUVERNEMENT
Le Gouvernement du P.M. Latortue p.3
Le gouvernement Latortue domin par des ex-
fonctionnaires internationaux p.6
Technocratie ou improvisation p.7
HAITI-TUTELLE !
Ne pas faire les choses moiti p.8
Dix ans, voire plus p.2
Haiti : le devoir de Solidarit ... p.9
Ce sont bien des Haitiens qui ont renvers M. Aristide,
dit Lionel Trouillot p. 10
ECONOMIC
Aprs l'ouragan du 29 fvrier : Refaire le centre-ville p. 11
Relancer la machine conomique tout prix p. 17
Des millions en lobbying de part et d'autre p.5
COURIER
Adresse: La Primature ... p.12
HISTOIRE
Il y a 30 ans, un ancien mentor d'Aristide trouvait refuge
Bangui p.ll








UNE AN


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8


( ^ue s'est-
(29 Fvrier ... suite de la 1re page)
Les petites heures du dimanche ...
De son ct, l'ex-prsident maintient qu'on l'a
forc partir et alors qu'il pensait qu'on le conduisait
devant la press, "ils m'ont embarqu dans leur avion."
Qui est "on"?. .
Comment le president Aristide a-t-il pu se
retrouver compltement livr, pieds et poings lis ce "on"?
Comment un president aussi populaire (prs de
75% des votes en dcembre 1990) a-t-il pu en arriver l?
Un immense travail de dstabilisation, vous diront
aussi bien ses partisans que les spcialistes de la question


.... ...


Le P.M. Latortue et le president par interim 1
dans un apart chaleureux photo
Et sous diffrentes formes: politique, financire,


il


paAs la nuit du 28 ...


Pour aller devant la press? ... Mais M. Aristide
ne peut-il aller devant la press tout seul, si l'on peut dire?

Une immense champagne psychologique

De leur ct, les Amricains n'arrivent pas
rpondre aux accusations de M. Aristide, sinon par des
rponses vagues. "C'est absurde! "Autrement dit, le genre
de rponse quand on ne peut pas dire toute la vrit...
Rfrons nous alors la press international ...
D'abord les journalists n'ont pas t sans
remarquer que les fameux rebelles qui ont dfil la
capital au lendemain du
dpart de Jean-Bertrand
Aristide ne dpassaient pas
une centaine. Les milliers
de rebelles annoncs, ce
n'tait donc que de la
frime, une immense
champagne de dsin-
Sformation, guerre psy-
chologique ...
Cette semaine,-le
Figaro est all plus loin.
D'aprs ce journal, les
Amricains se seraient
laisss "bluffer" par Guy
Philippe, 36 ans, le chef
des rebelles, qui aurait
russi ce tour de force de
leur faire croire que
-----:: ---- - l'effectif de ses troupes
tait beaucoup.plus lev,
Boniface Alexandre et que toute resistance tait
to AFP inutile...
Peut-on rellement "bluffer" les Etats-Unis un


mdiatique, et finalement militaire., niveau aussi banal'?
Oui, mais nous parlons des derniers moments, les : Selon le F
petites heures du dimanche 29 fvrier, que s'est-il pass? amricains sont tro
D'aprs Washington, les autorits amricaines ont inadapts une situ
expliqu Aristide que plusieurs milliers de rebelles taient De toutes i
sur le point de fondre sur la capital: direction le Palais Le Figaro:
national et sa residence Tabarre; que beaucoup de gens soit aussi laisse pr
vont mourir, y compris ventuellement les gardes du corps Ah, ah, ah
amricains du president, y compris ce dernier lui-mme... prcder les calculs
C'est sur la base de cette argumentation que le ...
prsidentAristide a dcid de se retire, d'aprs les autorits Quant M.
amricaines, et un geste salu par celles-ci comme plus tt, en recevan
patriotique... la Police national,
Mais.Aristide n'est pas d'accord. Non, il ne voulait bluff...
pas dmissionner. Non, sa lettre n'est pas une lettre de
dmission ... Des valis
Mais ce que M. Aristide n'explique pas: pourquoi Oui, tout
le no. 2 de l'ambassade amricaine Luis Moreno a-t-il t quelques heures du
sa residence au petit matin du dimanche 29 fvrier, et Si M. Arist
pourquoi M. Aristide avait-il des valises dj prtes, qu'il n'allait pas
pourquoi a-t-il suivi Moreno? impossible conte


igaro, les services de renseignements
p sophistiqus et peuvent se retrouver
nation comme celle d'Hati. Merci.
faons, il est difficile d'y croire.
regrette que la press international se
endre au pige de Guy Philippe ...
! Quelle press? Pas celle qui semblait
de-Guy Philippe, si ce n'est les inspire

Aristide, ne dnonait-il pas deux jours
t au palais prsidentiel l'tat-major de
que l'opration "rebelles" n'tait qu'un


ses dj prtes...
se situe dans ce bref moment, ces
petit matin du 29 fvrier...
ide tait convaincu que c'tait du bluff,
y avoir d'immense vague rebelle
nir, pourquoi alors a-t-il accept de


recevoir le no. 2 de l'ambassade amricaine Luis Moreno
sa residence Tabarre avec ses valises toutes prtes?
Mais de son ct, quelle mouche a piqu
Washington pour faire exactement ce qu'il redoutait depuis
si longtemps: un dpart prcipit du president Aristide qui
plongerait le pays dans le chaos, et qui forcerait
l'administration Bush envoyer des troupes en Hati, ce
quoi elle se refusait jusque l de toutes ses forces, entire
.
,. ..


L'ex-prsident Aristide dbarque la Jamaque
le lundi 15 mars photo AP
autres pour ne pas augmenter les preoccupations de M..
Bush en pleine anne electorale prsidentielle amricaine.
Ce sont la les vraies questions auxquelles aucune
rponse n'a toujours pas t apporte ...

Hasta la vista! ...
Et si Washington avait agi lui aussi sous la
pression...
Sous la pression de l'arrive des troupes de Guy
Philippe, nous dit le Figaro.
Pas forcment, mais peut-tre sous la pression
d'une autre alternative de sortie de cruise ...
Et si alternative amricaine n'tait plus la seule
ce moment l, et que Washington se fut trouv en face
d'une autre alternative ...
Et que la seule faon de reprendre en main la
situation avant qu'il ne soit trop tard, c'est mettre le
(voir 29 Fvrier / 5)


Le Gouvernement de

Grard Latortue ...
(Cabinet ... suite de la page 3)
- Agriculture: Agronome IPhilippe Mathieu (pas
confinn)
- Plhuification et Coopration externe : Roland
Pierre.
- Intrieur et Scurit Public: llrat Alhdiai
- Condition Fminine et aux Droits de la Femme
Adeline Magloire C(Ianey
- Affaires Sociales' Pierre Claude Calixie
- Sant Publique: Dr Josette Bijoux
- Travaux Publics: Ingnieur Jean lnud Toussaint.

dSecrtar ta
Finances: Georges Iamercier
Culture: Magalie Comeanu Denis
Presse et Sports: Frantz I~madre
Aux Cnllict ilis Trriluin.dllei. Tony Cantave
Hatiens vivant l'trangie Alix Baptiste
Environnement: Yves Andr Wainright

Ministre sans Porte-Feuille: Robert Ulysse.


Pat Plus Bakery Inc
jt 1tafid ,,iee "

11638N.E.2"'Ave. a
MiiFL33161 CateringSpecialists
Mim L33161 Cakes, Parties, Hrs d'oeuvres
-Tel: 305-756-3695 For al Occassions


Le Gouvernement Latortue

domin par des ex-fonctionnaires

internationaux P.6 '


Tous les appeals internationaux sont gratuits !
'- ^(P t les utisdtOemrs C&mML.)





gComCELi
SieI lo us les ufhsacis de enmcet
401-5500 *401-5566 rnt le cdale quaire(4 cnommei mwprnro
(509) 4 XX XX XX


"


-i


--~--


ALYSE







DE L'ACTUALITE


. Haiti en Marche Vol. XVIII No. 8 I 1--


... au 29 F
(29 Fvrier ... suite de la page 4)
president Aristide dans un avion, sous quelque prtexte que
ce soit, et hasta la vista ...
D'autant que du ct de M. Aristide aussi, la
situation s'y prtait...
D'abord, les gardes du corps amricains. Ds que
ceux-ci lui taient enlevs, le roi tait nu ...
Tout seul, littralement parlant, fait comme un rat.
Nous rptons: pieds et poings lis, mme au figure.
D'autant plus que, comme on va le voir, la
majority des collaborateurs du chef de l'Etat taient dj
prts s'envoler, ni vu ni connu ...
Aussi bien ministres, directeurs gnraux que
chefs OP lavalas .. : .
Le martin du dimanche 29 fvrier, il n'y avait que
le Premier ministry Yvon Neptune tre rest son poste

Et le ministry Leslie Voltaire qui fera parties du
conseil tripartite.


evrier 2004 ?
Mais il y a encore mieux, ce qui a d se passer dans les
heures qui ont suivi immdiatement le dpart...

"Cachs au fond d'une ambassade ou d'une
armoire...
Organiser dans une capital qui tait dj livre au chaos
des pillages d'un ct, et des "dchoucages" de l'autre, la crmonie
d'investiture du president de la cour de Cassation, Boniface
Alexandre, au poste de president par interim, et trouver en pleine
ville les officials hatiens devant y prter leur participation quand
ceux-ci n'taient pas dj cachs au fond d'une ambassade ... ou
d'une armoire.
Faut le faire, comme on dit. :
Mais c'est pour arriver exactement cela auquel personnel
ne voulait arriver: le chaos. Et qui trois semaines plus tard, et malgr .
une imposante force multinational, n'a toujours pas pris fin.
Entre-temps, qu'est ce qui a change?
Un lavalas ps mort, et toujours la principal force
politique du pays, mais dcapit par le dpart prcipit de son chef


et la disparition de la circulation de tous les
principaux lieutenants, ceci expliquant cela ...
Donc vendre au plus offrant!
Quelques rjouissances mitiges chez les
plus chauds partisans de la dmission tout prix,
par tous les moyens ncessaires ...
Mais le champagne n'a pas tard avoir
un got de dsillusion.
Enfin, l'opposition officielle' pour
l'instant marginalise et n'arrivant pas le croire.
Mais que s'est-il pass exactement dans
la nuit du 28 au 29 fvrier?
Eh bien, la faon don't toutes les parties
hatiennes se retrouvent aujourd'hui le bec l'eau
semble vouloir dire que c'est la question qu'elles
aussi sont en train de se poser ...
Donc seul l'internatidnal qui soit peut-
tre capable de rpondre cette question, Et en
tte les deux principaux membres de la force
'multinationale.
Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


HAITI-TUTELLI

Nous parlons de

ans, voire plus"!
(Tutelle ..suite de la page2)
Au moins dsormais tout sera clair, et on cessera
d'tre class chaque anne par 1'organisationTransparency
International en tte de liste des nations les plus corrompues

Qu'on se souvienne qu' la fin de l'occupation
d'Hati (1914-1935), les autorits amricaines se sont,
vantes qu'Hati avait rembours jusqu'au dernier centime
qui avait t dpens pour elle par l'occupant..
Faut se faire une raison, comme on dit.
D'ailleurs les vols internationaux ont repris...
Ensuite, les chefs "chimres" de Cit Soleil ont
commenc dposer les armes ...
'Quant aux "rebelles", eh bien le nouveau ministry
de l'Intrieur et de la scurit, I'ex-gn. Hrard Abraham,
a annonc la formation d'une commission pour tudier
lopportunilt de reformer l'arne. Mais c'est peut-tre
aussi une faon ou une autre de caser les ex-militaires, le

Des millions

.en lobbying de

part et d'autre
WASHINGTON, 20 Mars Le gouvernement
hatien a dpens environ $5 millions pour des lobbyists
et des avocats aux Etats-Unis, don't une firme de Miami,
depuis le retour au pouvoir de Jean-Bertrand Aristide en
2002.
Ces informations sont continues dans les
(voir Lobbying / 6)


"Dix


noyau dur des fameux
rebelles qui tiennent encore '.
une bonne parties du pa)s.
D'autant que come toutes
les commissions qui
s'annoncent, celle-ci sera
aussi probablement plus
international que
national, donc qui aura un
souci d'carter les grands
criminals centre l'humanit
et de les renvoyer l o ls.
auraient d rester: derrimre
les barreaux ... Le numro de la Force multinational intrimaire, le Gnral amricain
Tout come les Ronald Coleman photo Georges Dup
seuls Lavalas arrts jusqu'ici seraient -ceux suspects
d'avoir perptr6 des crimes de droits Inhmains ...
Quoi d'autre?-.
L'ex-prsident Aristide n'a pas fait de nouvelle
declaration depuis son arrive la Jamaque...
Le Dpartement d'Etat amricain essaie, entire les
lignes des declarations la press, de faire oublier le coup
de tte du Premier ministry Latortue menaant de rompre
les relations avec la Jamaique et la Caricom...

Alienation de souverainet! ..
M. Latortue n'a peut-tre vu aucun mal partir de*
la Caricom puisque accepter la situation prsente ne revient-
il pas dj aliner une parties de sa souverainet?
Enfin, les parties politiques, aussi bien Lavalas que
anti-Lavalas,'ont reu le message, peut-tre administr de
manire un peu emphatique et mme brutal par notre,
nouveau Premier ministry. Mais il tient en peu de mots: Les


NEW 15 KW YANMAR DIESEL


1800 RPM

INCLUDES:


'4


> Weather Enclosure : .
> Auto-Start Panel
> FuelTank
> Battery & Cables
> Circuit Breaker490
> Electronic Governor
44 F.O.B. MIAMI, Fl.


SSOLESCO (305) 885-2612
Power Systems
1020 E. 14th St. Miami, Fl. USA


parties politiques ont
autre ,chose faire en
,ce momentt qu'
rechercher des places
dans ,le gouver-
nement ...
Prparez
vous pour les
lections...
Mais
quand les lections?
C'est l le


No


Car il n'y a aucun
document de rfrence ...
Mais le plus
important c'est comment
concilier cette situation de
tutelle (qui ne veut pas dire
son nom) avec un processus
lectoral constitutionnel
normal?
Mais ne soyons
pas trop press. N'oubliez
pas que nous parlons de
"dix ans, voire plus", selon
la declaration de Kofi
Annan.
Editorial, Melodie
103.3 FM, Port-au-Prince


j


ouv.eau ministry des Affaires trangres, Yvon
Simon photo GDJHenM

Chaque matin: 7h 10, suivez-

MELODIE MATIN.
PORT-AU-PRINCE

M(ofle 1*3-3 FM
Cette mission est retransmise
en direct par
Radio Soleil d'Hati
New York
Tl.: 35-221-8567/68
ou 417-0384


Jeudi 24 Mars 2004


I


r-


_







________ Mercredi 24 Mars 2004
page 6 GOUVERNEMENTHaiti en Marche Vol. XVI No. 8


Le Gouvernement Latortue domin par
PO RT- Au- 0-a Donc un gou-
PRINCE, 18 Mars-des ex-fonctionnaires internationaux vernement de
Pendant que les parties St. Lot, a t directrice de training pour RAMAK, technicians, comme avait promise le Premier ministry, mais
politiques des deux cts de la barricade (aussi bien Fanmi Lavalas un programme de dveloppement par la radio fortement domin par des vtrans des organizations
que l'opposition) se plaignent de ne pas tre reprsents dans le "communautaire finance par la USAID. internationales, dfaut des parties politiques hatiens.
ouveau gouvernement install par le Premier ministry Grard
Latortue, la press a relev une plus important participation en
revanche du Groupe des 184, qui a jou un rle vital aussi ces derniers
temps dans le processus qui a conduit au renversement du president
Jean-Bertrand Aristide.
Ainsi, Bernard Gousse, le nouveau ministry de la Justice,
,est un membre du Groupe des 184, selon une radio proche de ce
regroupement de secteurs de socit civil.
Cependant, Yvon Simon nomm ministry des Affaires
trangres aurait t un reprsentant en Europe pour la Convergence
Dmocratique, principal coalition-de l'opposition.
Cependant c'est surtout l'international qui dominerait'dans
le cabinet ministriel mis en place par le Premier ministry Grard
Latortue, lui-mme un ancien de l'UNIDO (filiale des Nations-Unies)
pour laquelle M. Latortue a travaill de 1972 1994.
Le nouveau ministry des Finances, Henry Bazin, a travaill
comme consultant pour les Nations Unies, suivant le Haiti Support
Group, une association haitiano-amricaine de socit civil.
La ministry de la Sant, Dr Joaette Bijoux, a travaill pour .
l'Organisation Mondiale de la Sant.
Enfin, la ministre du Commerce et du Tourisme, DanielleR
Enil ted oie


HAITI-WASHINGTON

Des millions en


lobbying des deux


C O tS (Lobbying ... suite de la page 5)
dossiers du Dpartement de la Justice des Etats-Unis.
Les critiques d'Aristide ont qualifi ces dpenses
d'exorbitantes pour le pays le plus pauvre de l'hmisphre. Mais
l'utilisation de $1.2 million de l'argent du contribuable amricain
pour soutenir l'opposition hatienne est aussi sous observation.
La double controversy illustre le foss existent entire allis
et adversaires d'Aristide, qui a dmissionn et laiss Hati le 29 fvrier
dernier, dit un article public le 20 mars coul par le Miami Herald.
La faon don't l'argent a t dpens d'un ct comme de
l'autre a soulev un dbat marqu par la rancoeur et le soupon.
La firme de Ira Kurzban Miami a gagn $3 millions du
gouvernement Aristide pour conseil lgal depuis 2000, selon les
dossiers du Dpartement amricain de la Justice-.
SD'autres bureaux de lobbying ont dclar des revenues de
$1 8 million pour porter le cas d'Aristide par devant des officials
amricains, des diplomats d'autres pays et les mdias.
Selon Kurzban, ces activits taient ncessaires pour faire
face "la ralit qu'Aristide tait devenu une sorte de match de
football politique entire Dmocrates et Rpublicains Washington."
Mais une bonne parties de cet argent a t dpense dans des


Cabinet ministriel, au premier plan l'ex-Gn. Hrard Abraham photo AFP


efforts pour rcuprer.les avoirs cachs
l'tranger par la famille Duvalier et pour monter
des procs centre les violateurs de droits humans
hatiens, a ajout Kurzban.
Les dossiers du Dpartement de la
Justice montrent aussi qu'une parties de l'argent
a servi essayer de dbloquer l'aide amricaine
pour le gouvernement d'Aristide, et qui avait t
supprime aprs des lections contestes enmai
2000.
Certains experts questionnent le niveau
de ces dpenses. Pour Robert Maguire, qui dirige
un programme sur Hati Trinity College
Washington, certain petits pays patient des
lobbyists pour avoir un meilleur accs aux
dcideurs de-Washington alors qu'ils devraient
augmenter plutt les performances de leur
ambassade.
"Payer des gens uniquement pour
prsenter votre cas, limited automatiquement
votre crdibilit" selon Maguire.
"Augmenter l'efficacit d'une
ambassade avec des diplomats professionnels
....est plus effectif" pense-t-il.


Pour les six mois finissant en juin 2003, le
gouvernement Aristide a dpens au moins $945.227 pour
conseil lgal et lobbying.
Pendant la mme priode, sa voisine la
Rpublique Dominicaine a dpens seulement $171.000.
Hati a aussi engag une firme de Oakland qui
comprend l'ex-congressman Ron Dellums, autrefois un
puissant membre du Black Caucus, et un bureau de
Washington dirig par Hazel Ross-Robinson. Son poux,
Randall Robinson, a fond le group de pression
TransAfrica.
Egalement sur le payroll on trouve la puissante
firm Washington de Patton Boggs.
De l'autre ct de la barricade, l'Institut
Rpublicain International (la branch international du
Parti Rpublicain) a utilis $1.2 million qu'il a reu de
l'US-AID (Agence Amricaine de Dveloppment
International) pour organiser des sminaires pour des
membres de l'opposition anti-Aristide en Rpublique
Dominicaine et Miami.
Comme sa contrepartie Dmocrate, la NDI
(National Democratic Institute), I'IRI est une organisation
sans but lucratif destine promouvoir la dmocratie en
organisant des sessions de training pour des parties
(voir Lobbying / 7)


METRGDA1 LEGALANNOUNCEMENT OF BIDS
Miami-Dade County
Miami, Florida
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which can be
obtained through the Department ofProcurement Managemeni, Vendor Information Center (VIC),
111 NW Ist Street, Suite 112, Miami, FL 33,128 (Phone: (305)375-5773). There is a a non
refundable dollar fe for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional
$5.00 handling charge for those vendors wishing to receivethe bid package through thfe United
States Postal Service. Ail requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the
vendor's complete retum address and phone number and a check for the correct dollar amount
made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners ". Vendors may choose to
download the bid package (s), free of charge, from our website
(www.miami-dade.gov/dpm/) under Solicitations Online ".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly
at the submittal deadline. Bids/proposals received after th first bid/proposal envelope or container
has been opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal
to Miami-Dade County on or before the. stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any
mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM
on the bid opening date in order to be considered. This bid solicitation is subject to th "
Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106.
The following bid (s) will open at 2:00PM on Wednesday April 14, 2004
7590-3/08-OTR LANDSCAPING & LAWN MAINTENANCE Cost $10.00
SERVICES FOR HUMAN SERVICES DEPARTMENT
This contract requires Insurance, A pre-bid
conference will be held on Tuesday
Maich 30, 2004 at 9:30 AM at the Opalocka Center
located at 16405 NW 25thAvenue,.Miami, FL.
Attendance is mandatory. For specific sites, date & start
locations please see paragraph 2.8 on the Special
Conditions of the Bid Package.
7594-3/08-OTR MOBILE FUEL DELIVERY SERVICE Cost $10.00
This contract requires Insurance.
The following bid (s) will open at 2:00 PM on Wednesday April 28, 2004.
7596-4/09-ORT RAIL GRINDING SERVICES Cost $10.00
This contract requires Insurance. A pre-bid conference will
be held on Thursday April 22, 2004 at 10:00 AM at Stephen P.Clark Center 111 NW Ist Street
in conference room No. 18-1 Miami, FL Attendance is recommended.


MIAMIDAE GALANNOUJNCEMENT OF BIDSDII 1
MIAMI-DADE COUNTY _. ., DPM ,E
MIAMI, FLORIDA ........

Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s),
which can be obtained through the Departaient of Procurement Management, Vendor
Information Center (VIC), 111 NW 1- Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phone:
305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see colt of
each bid package below) and an additional $5. 00 handling charge for those vendors
wishingto receive the bid package through the UnitedStates Postal Service Ail requests
by mail must contain the bid number, titlle, opening date, the vendor's complete return
address andphone number and a checkfor the correct dollar amount made payable to:
"Miami-Dade Board of County Commissioners "
Vendors may choose to download the bidpackage(s), free of charge, from our Website
(Erreur! Signet non dfini) under "Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received. after the first bid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and
date, is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not
responsible for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S.
mail, or caused by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board
Office located at 111 NW1" Street 17 Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later
than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in
accordance with County Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday April 28, 2004

7597-4/09-OTR TRANSPORTATION SERVICESThis contract requires
Insurance.This contract includes Living wages. Cost $10.00







Jeudi 24 Mars 2004 FORCE M TINATIONALE I


WASHINGTON JUSTIFIED L'INTERVENTION

Mais ne voit aucun besoin de rebtir l'arme d'Haiti


MIAMI, 19 Mars Appelant l'ex-prsident
hatien, Jean-Bertrand Aristide, cesser ses dclarations
("tenir sa bouche ferme"), le chef du US Southern
Command (flanc sud de l'arme des Etats-Unis donnant
sur l'Amrique latine et la Carabe) a dclar que
l'intervention international en Hati tait ncessaire pour
viter une situation la Rwanda.
"l aurait t d'un trs grand secours si M. Aristide
tait un vritable homme d'tat ... et il pourrait le faire en
gardant sa bouche ferme" a dclar jeudi le Gn. James
Hill lors d'une conference sur la scurit Miami.
Aristide, qui a laiss Hati le 29 fvrier, a appel,
pendant son sjour en Centrafrique, ses partisans
manifester pacifiquement, mais est rest silencieux depuis
son arrive le lundi 15 mars la Jamaque pour se runir
avec ses deux filles.
Devant une audience d'universitaires, d'experts
militaires et d'officiers, Hill a expliqu que l'intervention
militaire en Hati tait ncessaire pour viter un bain de


sang semblable ceux survenus lors de luttes entire factions
rivals dans des nations africaines.
La conference de deux jours sous le patronage du
US Army War College et de la Florida International
University/LatinAmerican and Caribbean Center voquait
les questions de scurit dans la region.
"Nous ne pouvons tout simplement pas avoir ces
Etats qui ont failli" a dit le Gn. Hill.
"Si nous ne faisons attention, nous aurons une
catastrophe humaine de type Rwanda en plein milieu du
monde dvelopp" a-t-il ajout.
Le US Southern Command supervise les
operations militaires en Hati. Environ 1.700 militaires
amricains sont dploys actuellement dans le pays au sein
d'une force international forte d'environ 3.000 soldats
comprenant des Franais, des Canadiens, et des Chiliens.
Ils devraient tre remplacs dans trois mois par
une force de maintien de la paix des Nations Unies.


Jusqu' present, ces troupes ont reu un accueil
mitig la fois des partisans d'Aristide et de ses opposants
qui disent que les troupes trangres sont-une force
d'occupation qui a chou protger le pays et dsarmer
les gangs.
Cependant le Gn. James Hill a aussi critiqu les
plans de reconstruire l'arme d'Hati, disant que les efforts
devraient se concentrer au contraire sur la consolidation
de la Police Nationale d'Hati.
"Je ne vois aucun besoin de reconstruire l'arme.
La seule chose qu'elle a su faire c'tait opprimer et
rprimer. Ce don't vous avez besoin c'est d'une force de
police organise et professionnellement bien entrane" a
dit Hill.
L'arme hatienne a t dmantele en 1995 au
milieu d'accusations de violations de droits humans.
Certains hatiens ont appel ces derniers temps
reformer l'arme pour combattre la violence croissante.
Mais ces demands sont reues froidement Washington.


Des soldats franais dans le berceau de l'insurrection


LES GONAIVES, Hati, 20 Mars Le premier
contingent de la force multinational dploye en Hati est
entr vendredi aux Gonaives, d'o est parties l'insurrection
fatale au rgime du president Jean-Bertrand Aristide.
Plus de 140 lgionnaires franais sont arrivs
bord de transports de troupes blinds dans un complex
universitaire de la quatrime ville hatienne, situe au nord
de Port-au-Prince.
Ils ont effectu dans l'aprs-midi leurs premires
patrouilles visant rtablir l'ordre dans cette ville de
200.000 habitants o, au dbut du mois de fvrier, des
hommes arms s'taient empars du commissariat,
dclenchant les vnements qui ont about au dpart, le 29
fvrier, du president Aristide et l'arrive d'une force


Millions en

lobbying ..
(Lobbying ... suite de la page 6)
politiques, des syndicats et des groups civiques. L'IRI
dirige des programmes dans 50 nations.
Cependant dans le camp Dmocrates, des
critiques conduits par le snateur du Connecticut,
Christopher Dodd, se sont plaints que les gens de I'IRI qui
sont lis aux anciens dirigeants militaires hatiens, ont
conspir avec l'opposition hatienne pour saboter le
gouvernement Aristide.
Selon Robert Maguire et Alex Dupuy, un expert
Wesleyan University, l'troite relation entire des officials
amricains et la Convergence Dmocratique, principal
r coalition de l'opposition politique, a encourage cette
dernire refuser de partager le pouvoir avec Aristide alors
qu'une insurrection arme faisait rage travers le pays.
"En un sens, les Etats-Unis ont achet leur
allgeance (celle de l'opposition) enles chouchoutant" dit
Maguire.
Selon lui, l'opposition peut avoir reu le mot de
ses amis haut placs Washington pour ne pas ngocier
avec Aristide.
Cependant pour les officials de l'Institut
Rpublicain International, leurs efforts en Hati ne sont
pas diffrents de leur travail dans d'autres pays, et peuvent
subir l'examen de n'importe quelle commission du
Congrs.
"Dans toutes nos sessions avec l'opposition, nous
avons toujours insist qu'il ne suffit pas d'tre anti-
Aristide" dit Thayer Scott de l'IRI.
"L'ide premiere est de construire des institutions
dmocratiques" a-t-il ajout.
La semaine dernire, un vice-prsident de l'IRI,
Georges Fauriol, a dclar une commission snatoriale
que l'assistant-secrtaire d'Etat Roger Noriega, le principal
artisan de la politique amricaine enAmrique latine, avait
"adress de nombreux coups de tlphone aux leaders de
l'opposition hatienne pour essayer de les convaincre
d'accepter la proposition de sortie de crise" prsente par
les Etats-Unis pour partager le pouvoir avec Aristide.
D'un autre ct, l'Union europenne a engag
environ $800.000 pour aider des groups de la socit civil
en Hati, eux aussi pregnant une part active la lutte pour le
renversement du rgime Aristide.
Aprs le dpart d'Aristide, aussi bien ses lobbyists
que les protgs de l'IRI ont une chose en,commun: la
disparition de la poule aux oeufs d'or.


multinational de paix.
"Nous n'avons pas pour mission de dsarmer les
gens", a expliqu le capitaine Georges Tourmente,


Blinds franais aux Gonaves ph(
commandant de ce dtachement, ajoutant que l'objectif
tait de permettre aux policies hatiens de reprendre leurs
functions et de les aider ramener le calme.
Le dploiement de ces lgionnaires franais aux
Gonaves constituent la premiere vritable incursion de la
force multinational de quelque 3.000 hommes en-dehors
de la capital hatienne, Port-au-Prince.
"Nous avons remport la premiere parties de la
bataille, mais notre objectif allait au-del du combat contre
un dictateur, notre objectif tait de parvenir un
dveloppement durable pour notre pays", a dclar un
porte-parole des insurgs, Wynter Etienne.


Depuis l'insurrection du 5 fvrier, les rues des
Gonaves sont livres au contrle de bandes armes et des
rebelles. Mais, vendredi, les rues semblaient plus propres
........... ............. qu'au dbut du mois de
fvrier etles armes qu'on
voyait alors en grand
nombre sont revenues
beaucoup plus rares.
Buter Mtayer,
premier leader du Front
i *'"'.. de resistance de
l'Artibonite, du nom de
'la region rizicole
entourantles Gonaives, a
parcouru les rues de la
ville bord d'un 4x4 de
S la police pour tenter de
rassurer la population
aprs l'arrive des forces
.. franaises.
Mais des
incidents isols se sont
products, comme cejeune
homme brandissant un
oto Reuters pistolet et un fusil
automatique et assurant que personnel ne le dsarmerait.
Fritz Dsir, qui se prsente comme le porte-parole
des habitants du bidonville de Raboteau, a affirm pour sa
part qu'onne pouvait pas encore faire confiance au nouveau
gouvernement hatien.
"Nous, le people hatien, nous avons cr le
monstreAristide. Alors nous devons voir ce que cet homme
(Grard Latortue) va faire. Aprs tout, cela fait 200 ans
que c'est la mme chose", dit-il, faisant allusion la srie
de despotes qui ont rgn sur l'le depuis son indpendance,
en 1804. (Reuters)


Butter Mtayer dpose les armes

et laisse le contrle aux Franais


LES GONAIVES, Hati, 20 Mars Le dirigeant
rebelle hatien Butteur Mtayer a annonc vendredi que
ses hommes dposeraient les armes samedi lors d'une
rencontre avec le Premier ministry Grard Latortue aux
Gonaves (nord d'Hati).
"Nous remettrons toutes les armes aveclesquelles
nous avons combattu", a dclar Butteur Mtayer lors d'un
entretien l'Associated Press. l n'a pas prcis si ses
hommes garderaient des armes qui n'ont pas servi dans la
rebellion qui a men au dpart du president Jean-Bertrand
Aristide.
"Pour faire la paix, la premiere chose que nous
voulons, c'est dposer les armes. Nous sommes prts et
nous le voulons", a-t-il ajout, sirotant une bire sur les
marches de sa maison des Gonaves. Un autre rebelle de la
ville, Winter Etienne, a galement affirm que ses hommes
dposeraient leurs armes.
Butteur Mtayer a fait savoir qu'il obtiendrait un
port d'arme pour sa protection personnelle aprs avoir
rendu les armes, suggrant que les autres rebelles en fassent
autant
Ses dclarations interviennent alors que 140
lgionnaires franais sont arrivs vendredi aux Gonaves,
ville du nord de l'le d'o est parties la rebellion. Butteur


Mtayer a annonc qu'il confiait lecontrle de la ville aux
troupes franaises. "A partir de maintenant, la scurit des
Gonaves ne sera plus dans mes mains. Nous allons pouvoir
avoir du calme et nous laisserons les Franais faire", a-t-il
assur.
Butteur Mtayer est le chef du gang qui a lanc 1 a
rebellion en s'emparant de la ville des Gonaves. Il a
reconnu qu'il terrorisait auparavant les adversaires
d'Aristide. Sa milice, surnomme l'"Arme cannibale",
aujourd'hui rebaptise Front de resistance de l'Artibonite,
avait t arme par le president dans ce but. AP


Des chefs de bandes

de Cit Soleil ort-au-
a Prince, 18 Mars -
desarment (HPN) Quatre
groups illgaux
arms de Cit Soleil, nord de Port-au-Prince,
ont dcid de dposer les armes et ont remis
symboliquement, jeudi la police, une cinquantaine
d'armes lourdes ou de poing, en presence de militaires
franais.
(voir Dsarmement / 8)


1








ARMEE OU PAS ?


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol XVIII No R 8


Arme hatienne: "la decision est


du resort d'un gouvernement lu"


PORT-AU-PRINCE, 18 Mars Il appartiendra
"un gouvernement lu" de dcider s'il faut ou non
remettre sur pied l'arme hatienne dissoute en 1995, a
dclar jeudi le Premier ministry hatien Grard Latortue.
"Nous avons besoin d'une arme qui respect la
primaut du pouvoir civil et les droits de l'Homme, mais
c'est une decision qu'il n'appartient pas notre
gouvernement de transition de prendre et qu'il faut laisser
un gouvernement lu" a soulign M. Latortue.
M. Latortue, qui s'exprimait l'occasion de la
prise de functions du nouveau chancelier ministrye des


Affaires Etrangres) hatien, Yvon Simon, a soulign que
"la nation est trs divise sur cette question".
Prnant "une diplomatic de dveloppement" et un
"quilibre entire la rgionAmrique, o nous sommes situs
gographiquement, et l'Europe, partenaire privilgie", il
a souhait un enforcementt des relations avec l'Union
europenne".
Il a rappel que les forces trangres dans le pays
"sont l pour assurer le maintien de la paix et contribuer
au dsarmement des groups arms qui se sont multiplis
dans le pays".


Il a voqu la tenue d'lections 'peut-tre 1 t
2005", assurant qu'elles seraient "libres, honntes et
dmocratiques". Auparavant, le nouveau ministry de la
Justice et de la Scurit publique, Bernard Gousse, avait
lors de son entre en functions stigmatis le "temps de
l'avilissement de la Justice que nous venons de vivre" et
souhait que "l'indpendance de la Justice soit mise sur
les rails d'une manire definitive".
Il a galement annonc un "effort de recrutement"
dans la police, souhaitant notamment "intgrer ceux qui
ont lutt contre la dictature selon des critres d'intgrit
morale et de competence". (AFP)


IMPORTANT DOCUMENT


Ne pas faire les choses moiti !


Au dbut de cette anne, quand il est apparu
qu'Hati, le pays le plus pauvre de l'hmisphre Ouest,
sombrait rapidement dans le chaos et que1' on a commenc
parler d'une nouvelle intervention international, la
reaction instinctive, l'ONU, a t de se dire : "Oh non,
a recommence !"
Dix ans plus tt, nous tions dj passs par l.
En 1994, une force multinational avait t dploye
Hati, avec la bndiction du Conseil de scurit, et avait
rtabli dans ses functions le president lu, Jean-Bertrand


Des chefs de bandes

de Cit Soleil
dsarment (Dsarmement ...
esarment suite de la page 7)
Au course de la crmonie, qui a dur un quart
d'heure, les chefs de bandes ont promise de s'investir
dsormais dans des activits sociales visant " promouvoir
le dveloppement de la plus important bidonville d' Haiti

Par ailleurs, les habitants de Cit Soleil, entire
ralisme et fidlit, continent d'arborer firement des t-
shirts et des parasols frapps de1' l'effigie de l'ancien homme
fort d' Haiti, parti pour l'exil depuis 17 jours dj. Comme
au temps de la grande mobilisation, ils criaient encore jeudi
"Aristide 5 ans, si yo pa vle 10 ans ".
"Vle pa vle f 1 tounen (Qu' on le veuille ou non,
il doit revenir ), ont chant d'une voix tantt menacante
tantt nostalgique, des milliers de jeunes de Cit Soleil,
venus assister la crmonie de remise d'armes par des
chefs de bandes de cette commune (environ 5 kilomtres
carrs et 300 000 habitants).
Les partisans arms de l'ancien chef d'Etat,
communment appels les ""chimres ", sont accuss par
la population, notamment les opposants au president dchu
Aristide de semer la terreur dans le pays, et de s'adonner
certaines fois au ranonnement de la population. HPN


PAR KOFI A. ANNAN
Aristide. Six mois plus tard, 1' ONU elle-mme avait pris
en main la mission. Des efforts rels mais, on le sait
aujourd'hui, trop limits dans le temps, avaient t dploys
pour remettre le pays sur pied et lui permettre de maintenir
la stability, notamment grce la creation d'une force de
police professionnelle dment forme et quipe.
Nous voil revenues la case dpart. Le 28 fvrier,
quand le president Aristide est parti, la police s'tait
dsintgre et le pays tait aux mains de bandits arms. Le
lendemain, le Conseil de scurit a autoris une nouvelle
intervention des Etats membres, prvoyant cette fois que
1' ONU prendrait la tte des operations de scurit dans les
trois mois.
Une quipe prparatoire des Nations unies se
trouve actuellement Hati. Elle value les besoins et
s'efforce de dterminer la forme que devrait revtir la future
presence de 1' ONU. Une chose est sre, la tche sera
complex. Le Conseil de scurit a promise une assistance
humanitaire et conomique et de l' aide dans les domaines
de la governance, des droits de l'homme et de l'tat de
droit.
Pour autant qu' onpuisse en juger, la situation est
aujourd'hui plus grave encore qu'il y a dix ans. Les armes
ont prolifr et le traffic de drogue a pris pied. Les Hatiens
sont frustrs et dus, tant par la communaut international
que par leurs propres dirigeants. Les vnements de fvrier
ont encore exacerb l'antagonisme, et il sera difficile de
former un nouveau gouvernement don't tant les opposants
que les partisans de M. Aristide reconnaissent la lgitimit.
Devrions-nous finalement accepter que les
problmes d' Hati ne peuvent pas tre rgls par des tiers
? Aprs tout, le pays vient de fter le bicentenaire de la
revolution grce laquelle il s'est libr du joug de
l'esclavage et du colonialisme. Au dbut du XXe sicle, il
fut un temps un protectorat des Etats-Unis. Le moment
n' est-il pas venu de le laisser se tirer d' affaire seul ?
Cette proposition n'est attrayante que dans


City of Miami I

Department of Community Development Miami City Commission ap ganize on meeting ak
Piblic la pou kiskite sou sij ki gen rap ak Community Development Block Grant (CDBG) epitou ak lt HUD Pro-
grams.
Madi April 8, 2004, 3:00 P.M
.City of Miami Commission Chamber
3500 Pan American Drive Miami, Florida 33133
Lwa federal ke CDBG ak 16t program HUD respekte ekzije ke jiridiksyon patisipatif yo founi sitouayen yo on avi rezonab sou
optinite pou yo f kmant sou chak amandman nan program HUD-a. Anplis piblik la avize sou tout amandman ki pwopoze nan
finansman City Pwogram la jan yo anonse-l pi ba-a:
1. Diskisyyon ak Rezolisyon ki aksepte fon nan men US HUD anba Inisyativ American Dream Downpayment pou FY 2003 ak FY 2004 nan yon
val $ 204.049 ak $ 240.784 respectivman pou yo itilize-I tankou yon peman inisyal pou otorize City Manager-a pou li ekzekite dokiman neses
yo pou pmt li resevwa kb la.
2- Diskisyon ak Rezolisyon yo pwopoze yo ki otorize pou yo transfer Fond yo de on pwoj nan on lt.
ALLOCATE FUNDS FROM
Program /Actvity ALLOCATE FUNDS To
District 5 Little Haiti Job Program /Actvity Amount
Creation Pilot Project $ 90.000 Tarpun Bay USA, Inc. $ 90.000
Total $90,000 Total $ 90.000
3. Diskisyon ak Rezolisyon pou yo deft obligasyon anv Latin Quarter cultural Center e transfer fon yo bay Little Havana Homeownership Zone
Trust:
Proqram/Activitv Amount
The Latin Quarter CulturalCenter Program/ActivitV Amount
of Miami, Inc. (281 Year) $40,000


The Latin Quarter CulturalCenter
nf Miami Inr. (29 9Qhea r


Total $80,000 Little Havana Homeownership
Zone Trust $ 80.000
Totat $ Q,000.
Adopsyon yon donans/rezolisyon pa City Commission ki otorize CityManager-a pou li f amandman nan City of Miami
Annual Action Plan. Moun ki interest yo ankouraje pou yo asiste a Rankont lan. Kote l'ap ft la aksesib pou tout moun. Kote
a aksesib pou moun ki andikape. Si on moun ta bezwen akomodason espesyal, li ka made Department of Community
Development nan telef6n sa-a : (305) 416-2080 o mwen 3 jou avan dat rankont lan.
(AD #07514)


$40i nnn


l'abstrait. Il est clair qu'Hati est incapable de se tirer
d'affaire et que, livr lui-mme, il continuerait
s'enfoncer dans le chaos. A l're de la mondialisation, les
risques associs un vide du pouvoir que ce soit dans les
montagnes d'Afghanistan ou aux portes de la seule
superpuissance qui subsiste sont trop grands.
Il est plus difficile qu'avant d'ignorer le spectacle
de la dtresse humaine. Mais, surtout, le chaos n'est plus
endigu par les frontires nationals. Il s'tend, sous la
forme de movements de rfugis, d'actes de terrorism,
ou de trafics de drogue, d'armes, voire d'tres humans.
Personne n'a envie d'intervenir, mais en fin de compete il
n'y a pas d'autre solution.
Nous pouvons nous appuyer, dans notre action,
sur de nombreuses leons tires de l'exprience.
Premirement, aucune organisation, aucun
donateur et auun partenaire international ne peut agir seul.
L'ONU doit collaborer de prs avec la Caricom et
l'Organisation des Etats amricains, dans le cadre d'une
dmarche commune et intgre. Ces organizations jouent
un rle de premier plan dans la crise actuelle, et il faudra
qu'elles poursuivent leurs activits Hati, en tant que
partenaires rgionaux, bien aprs le dpart des Casques
bleus. Hati ne doit plus se retrouver l'cart de ses voisins,
comme ce fut le cas dans le pass.
Deuximement, il faut absolument prendre
temps des measures efficaces pour grer d' ventuels
lments perturbateurs. L'exprience a montr, dans
d'autres pays tout just sortis de crises ou de conflicts, que,
pour viter que de nombreux individus dsabuss et arms
ne sment nouveau le trouble, il est impratif, aprs les
avoir dsarms, de leur offrir des emplois et de relles
possibilits de rinsertion dans la vie civil. Sans croissance
conomique, les milices se reforment vite et le cycle de la
pauvret, de la violence et de l'instabilit est relanc.
Troisimement, et c' est la leon la plus important,
il ne peut y avoir de sortie prcipite. Hati aura longtemps
besoin de nos resources et de notre appui. La crise actuelle
(voir Kofi Annan / 9)


Troupes franaises

se dploient dans le

nord d'Hati
CAP-HAITIEN, 19 Mars Environ 200 soldats
franais sont arrivs au Cap-Hlatien et ont commenc se
dployer dans le nord d'Hati vendredi avec pour mission
de scuriser la region afin que les organizations humnnitaires
puissent distribuer la nourriture et les autres aides don't la
population a tarit besoin, ont annonc des responsables
militaires franais.
Avec 500.000 habitants, Cap-Hatien est la
deuxime ville du pays.
Plusieurs zones du nord du pays taient isoles par
des barrages routiers dresss parles rebelles, qui bloquaient
l'acheminement d'eau, de nourriture et de carburant.
Outre les 200 soldats au Cap-Hatien, environ 140
lgionnaires sont aux Gonaves, au nord de Port-au-Prince.
C' est dans cette ville qu' avait commenc la rvolte arme
qui avait contribu la destitution du president Jean-
Bertrand Aristide.
Grard Latortue, Premier ministry par intrim s'est
rendu samedi aux Gonaves, d'o il est originaire. Cette
visit tait coordonne avec les troupes franaises et
amricaines, a indiqu Xavier Pons, porte-parole du
contingent franais.
Les troupes amricaines continuaient vendredi de
patrouiller dans la capital et devaient se dployer dans le
(voir Troupes / 9)


Page 8


1 1 1 IM- L un --- i qll ic ; y M. Ak v Ili IN V. 0ui








Jeudi 24 Mars 2004 HA IA T RAN E
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8H't 1 d vToi d-e-sld rt


Hati. le devoir de solidarity


Une fois encore dans sa longue histoire, Hati
connat l'preuve. La France veut agir ses cts car Haiti,
qui est aux portes de nos dpartements d' outre-mer, qui
partage notre langue et nous est li par une histoire
commune, a besoin de notre aide et de notre soutien. Ce
pays est riche de talents et de promesses, mais il demeure
depuis trop longtemps une terre de sous-dveloppement et
de misre. Face cette crise, nous avons un devoir de
solidarity. Et c' est la raison pour laquelle la France se
mobilise.
A quoi avons-nous assist ces derniers mois en
Hati ? D'abord, les autorits politiques ont remis en cause,
dans l'exercice de leur pouvoir, la plupart des liberts
dmocratiques. L'assemble legislative qui achevait son
mandate le 12 janvier 2004 n' a pas t renouvele. Dans le
mme temps, les responsables hatiens, au lieu de crer les
conditions de scurit ncessaires l'organisationu
d' lections, armaient leurs partisans pour faire rgner la
terreur. Le pouvoir judiciaire tait mis sous tutelle, la police
national empche de mener sa mission.
Ce constat, nous n'avons pas t les seuls le
faire. Dans son rapport sur la situation en Hati, le secrtaire
gnral de 1' OEA, Csar Gaviria, notait l'absence de suivi


KOFI ANNAN ...
(suite de la page 8)
rsulte au moins autant de failles ou d'checs dans les
prcdents efforts internationaux que d' actes irresponsables
de la classes dirigeante hatienne. Pour que les efforts
internationaux aboutissent vraiment cette fois, il faudra
favoriser l'mergence de nouveaux groups politiques plus
responsables, en faisant fond sur le rle de la socit civil
dans la rise.
Tout cela prendra du temps. Il faudra une action
long terme dix ans, voire plus- pour aider remettre
sur pied la police et l'appareil judiciaire, ainsi que les
services de base, notamment les services de sant et
1' enseignement.
Trop souvent, les crises de ce type ne retiennent
notre attention qu' leur point culminant, quand les images
sont trop dures, la violence trop pouvantable etla dtresse
de millions de personnel trop insupportable. Dans un pays
comme Hati, seule une action soutenue, avec la
participation du gouvernement et de la socit civil,
permettra de crer les institutions ncessaires pour que la
dmocratie prenne racine.
Les enjeux sont levs, surtout pour les Hatiens,
mais aussi pour nous tous. Pour que nos efforts aboutissent
cette fois-ci, nous devons nous y prendre autrement. Nous
devons mobiliser long terme l'attention et les resources
de la communaut international.

Secrtaire gnral de l'Organisation des nations
unies.


Troupes franaises

dans le nord d'Hati
s (Troupes ... suite de la page 8)
sud et l'est du pays. Des militaires chiliens ont remplac
les Marines l'aroport de Port-au-Prince.,Plus de 300
soldats canadiens attendaient l'arrive de 400 hommes
supplmentaires la semaine prochaine.
Les troupes trangres aident aussi dsarmer les
bandes armes, don't certaines soutiennentAristide.
Leurs efforts ont t accueillis tidement. Ils ont
rencontr inscurit et mfiance dans un pays o les
promesses faites aux pauvres n'ont presque jamais t
tenues.
"S'ils veulent qu' on dpose nos armes cette fois,
ils feraient bien de nous donner une bonne raison", a dclar
Jacques Pierre, qui habite Cit Soleil. Les habitants de
ce bidonville en bord de mer ont donn mercredi aux
troupes franaises une cinquantaine de pistolets, fusils et
mitrailleuses. Un geste symbolique.
"J'ai donn mon pistolet mais si l'on ne voit pas
bientt des coles et des cliniques dans notre quarter, nous
trouverons d'autres armes. Nous nous battrons pour le
changement, avec des machettes s'il le faut", a averti
Jacques Pierre.
Les armes dposes mercredi taient les premires
rcoltes par la champagne de dsarmement.
Par ailleurs, l'ambassadeur amricain en Hati
James Foley a confirm vendredi que les Etats-Unis avaient
demand au Canada d'extrader Oriel Jean, qui tait chef
de la scurit sous Aristide. Ag de 39 ans, il est souponn
de traffic de drogue, AP


PAR DOMINIQUE DE VILLEPIN
par le gouvernement des measures proposes par la
communaut international pour assurer la scurit
du processus politique et lectoral. Au mme
.... m


Dominique de Villepin Reuters
moment, l'issue d'une mission pour le compete de
la Commission des droits de l'homme, le magistrat
franais Louis Joinet constatait qu'en Hati "l'tat
d'impunit se substitute toujours plus l'Etat de
droit"."
Comment s'tonner alors que ces
mthodes aient conduit au blocage de tout dialogue
politique ?
Le pays entier s'est trouv, depuis le dbut
de cette anne, en proie au chaos, aux pillages, la
dsolation. L'escalade de la violence menaait
d'chapper tout contrle. L'ensemble de la
communaut international tait concern. Il tait
de son devoir de mettre le president Aristide face
ses responsabilits.
C' est bien cet objectif qui a inspir l' action
de la France. Notre pays s'est voulu fidle une
double exigence : s'en tenir la lgalit
international, affirme notamment dans la charte
des Nations unies et dans celle de l'Organisation
des Etats amricains, et prendre en compete la ralit
d'un engrenage qui conduisait la guerre civil.
Face au chaos, nous avons appel au dialogue entire
toutes les parties hatiennes, avant de proposer,
devant la menace d'une crise humanitaire, l'envoi
d'une force de paix international. Devant
l'impasse, nous avons demand aux autorits de
Hati de tirer les consequences de la situation
qu'elles avaient elles-mmes cre. et appel n'a
pas t vain: M. Aristide a annonc sa dmission le
29 fvrier et, conformment la Constitution du
pays, le president de la Cour de cassation a t
dsign et invest comme president intrimaire. Le.
droit tait ainsi respect et la voie ouverte pour une
transition rellement dmocratique.
Aujourd'hui, nous devons soutenir le
processus politique qui s'est mis en place.
Conformment au plan propos par la CARICOM,
un comit de sages a dsign un nouveau premier
ministry, M. Grard Latortue; cette nomination a
t accueillie avec satisfaction dans l'ensemble du
pays. La communaut international doit maintenant
conforter le gouvernement d'union national en voie


Mdecine: Record de greffe: huit organes pour un bb


WASHINGTON Des chirurgiens
amricains ont tabli un record en greffant
simultanment huit organes une fillette de huit
mois de nationalit italienne, ont annonc jeudi les
mdecins de l'Universit de Miami (Floride).
Durant une operation de 12 heures, le bb,
Alessia Di Matteo,.originaire de Gnes, a reu un
foie, un estomac, un pancras, le petit intestin, le
gros intestin, la rate et les deux reins, tous ces
organes provenant d'un nouveau-n de Floride.
La procedure s'est droule le 31 janvier
l'hpital pour enfants de l'Universit de Miami,


mais l'quipe de chirurgiens, qui avait dj ralis une centaine
de greffes simultanes de plusieurs organes par le pass, a prfr
attendre une stabilisation de l'tat de sant du bb avant
d'annoncer l'opration.
La fillette, ne le 4 juillet 2003, souffrait du syndrome
de la mgavessie, qui empche l'estomac, les intestins et les reins
de fonctionner normalement. La greffe d'organes tait sa seule
chance de survive.
Tous les organes de la fillette n'taient pas dficients mais
les mdecins ont prfr transplanter, en une seule fois, huit
organes du mme donneur pour minimiser les risques de rejet,
ont-ils expliqu.


n Q


de se constituer. C'est tout le sens de la resolution 1529 adopte,
le jour du dpart de l'ancien president Aristide, par le Conseil de
scurit des Nations unies. Cette decision engage tous les membres
de la communaut international contribuer au retour la paix
en Haiti. En particulier, les pays qui accueillent M. Aristide doivent
veiller au strict respect du devoir de reserve par 1' ancien president
hatien.
Nous devons aller plus loin pour viter que ne se rptent
les erreurs du pass qui ont tant cot Hati. Aujourd'hui, les
Nations unies doivent agir avec une vision long terme de 1' avenir
de la Rpublique hatienne. Ce n' est qu' en pregnant en compete les
problmes de fond de ce pays que nous pourrons asseoir un
dveloppement conomique et social durable et doter Hati d'un
systme politique solide et accept par tous.
Aidons le people hatien retrouver le chemin de la
confiance. 11 faudra du temps, de la patience et, surtout, du respect
pour permettre l'mergence d'une vie politique apaise et
tolrante. A cette fin, nous devons encourager les forces politiques
hatiennes se mettre d' accord sur un calendrier lectoral credible
pregnant en compete la situation sur le terrain et la ncessit d'une
vraie reconciliation.
Ds present, la communaut international doit soutenir
le processus politique en matire de scurit, de justice et de
dveloppement.
Le rtablissement de la scurit est une priority. Lui seul
permettra le retour une activity normal dans le pays. Le Conseil
de scurit a dcid, dans le cadre de la resolution 1529, l'envoi
d'une force multinational titre intrimaire pour ramener la
scurit et 1' ordre. Cette force achve son dploiement ; la France
y participe hauteur de prs de 800 hommes. Cette premiere
intervention fera place, d'ici trois mois, une force de
stabilisation des Nations unies charge de crer les conditions
d'une scurit durable. La France est prte prendre sa part aussi
dans cettefuture force, avec un double objectif : aider d'abord la
police hatienne retrouver autorit et crdibilit travers
l'assistance technique et la furniture d'quipements
indispensables ; contribuer ensuite au dsarmement des bandes
armes. La force des Nations unies devra mener une action
persvrante dans ce domaine, en appui aux autorits hatiennes.
Le retour de la justice constitute la deuxime priority pour
l'avenir d' Hati. Cela suppose de ne pas accepter l'impunit pour
les responsables des exactions passes et leurs commanditaires.
La surveillance rigoureuse du respect des droits de l'homme
s'impose sans dlai, en coordination avec la Commission des droits
de l'homme de Genve qui doit ouvrir rapidement un bureau en
Hati. Paralllement, la communaut international doit veiller
l'instauration d'une autorit judiciaire forte, comptente et
indpendante. Une justice nouveau credible est indispensable
pour rendre confiance au people hatien.
Nous devons enfin reliever le dfi du dveloppement
conomique et social travers des programmes d'aide long terme
pour combattre la pauvret et le sous-dveloppement. Pour cela,
il nous faut mobiliser tous les acteurs de la communaut
international, des Etats aux bailleurs de fonds et aux institutions
financires internationales, autour d'une stratgie cohrente et.
.capable de prendre en compete l'ensemble des dimensions de la
question hatienne. Cela doit passer par une conference
international susceptible de rassembler toutes les bonnes volonts.
Cela impliquera sans doute aussi la constitution d'un group de
contact sur Hati, compos des pays et organizations amiss", pour
susciter l'effort long terme indispensable au dveloppement du
pays.
Tels sont les dfis que nous devons reliever si nous voulons aider
Hati sortir de la crise. La France, pour sa part, y est prte avec
le souci de faire prvaloir une double exigence de solidarity et de
dialogue.
Aujourd'hui, en Hati, une page a t tourne ; il nous
faut present aider ce pays crire un nouveau chapitre de son
histoire. Nous devons tous nous rassembler pour assurer le
redressement du pays dans la paix, la dmocratie et la stability.
Les Hatiens n' ont que trop souffert. L'heure est la mobilisation,
la reconciliation, la reconstruction. Nous avons ensemble le
devoir de russir.

Ministre des Affaires trangres.







TEMOIGNAGE


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marchr. \V,-I YXVTN- M


Lyonel Trouillot: "Ce sont bien

les Hatiens qui ont renvers Aristide "


Lyonel Trouillot est universitaire et romancier
hatien (1).

Comment les artistes et intellectuals hatiens ont-
ils particip au movement de protestation et quelle va tre
leur place dans la reconstruction du pays ?

Lyonel Trouillot. Le Collectif non (qui n'est pas
dans le group des 184, mme si, titre personnel,
beaucoup de ses membres y sont) est n en novembre
dernier. La population nous demandait comment nous,
artistes et intellectuals, allions dire notre mot sur ce qui se
passe dans ce pays. Nous avons cr ce collectif avec deux
objectifs : dfendre les liberts et contribuer une pense
qui aiderait ce pays sortir de la situation dans laquelle il
se trouve. Nous .sommes aujourd'hui plus d'une centaine.
Le 30 dcembre 2003, la faculty des sciences
humaines, sur les lieux mmes du crime (invasion de
l'universit par les chimres ", arrestations et violence
notamment contre le recteur auquel ils ont bris les jambes-
NDLR) contre l'universit d'tat et en protestation centre
les clbrations .officielles du bicentenaire de
l'indpendance, nous avons organis une grande fte
populaire, de quality bien suprieure la fte officielle.
On n'avait jamais vu ici des artistes de musique dansante -
qui ne s'taient jamais mls au dbat sur la socit -
participer avec des artistes de musique racines pour dire
non la dictature. Nous avons fait un disque don't les
bnfices iront aux tudiants et la population de la ville
des Gonaves qui a t le lieu de la resistance populaire et
o le gouvernement a rpondu au mcontentement avec
des pratiques abominables de rpression contre les
membres de ce qui s'appelait l'poque l'Arme cannibale.
Mais c'est la population des Gopaves, en particulier celle
de Raboteau, qui a souffert des exactions des partisans du
gouvernement et de la police.

Que faut-il penser de ce soulvement arm qui dit
avoir dpos les armes mais ne les a pas rendues ?

( Lyonel Trouillot. Il faut revenir 1990, au
gouvernement Lavalas Ire version. Il y avait vritablement,


aux Gonaves, des organizations populaires (OP),porteuses
de revendications populaires. Mais, en 1994, lors de son
retour, Aristide a commenc les corrompre et il a continue
aprs les lections frauduleuses de 2000. Dans l'Arme
cannibale, il y avait aussi des gens porteurs de ces
revendications populaires mais, avec la corruption, la
distribution d'armes et la vie facile, les OP ont t
dtournes de leur mission premiere et sont revenues des
bandes armes, terrorisant une grande parties de la
population. Quand les gens ont commenc rclamer de
vritables lections, ils ont demand au gouvernement de
dsarmer ces bandes. Jean-BertrandAristide a prfr faire
assassiner quelques chefs, parmi lesquels Amiot Mtayer.
C'est l que c'est produit le retournement. L'Arme
cannibale a reconnu qu'elle avait fait, ce qu'elle a fait, ce
qu'elle a fait -pour le gouvernement. Il y a eu ensuite la
scne pathtique de la demand de pardon de l'Arme
cannibale la population des Gonaves, aux lves, aux
tudiants, la population civil, reconnaissant ses crimes
mais demandant parliciper la lutte de liberation. Et la
population des Gonaves, comme celle du Cap-Hatien un
peu plus tard, les a applaudis.
Guy Philippe, le chef de l'insurrection, n'est pas
un tueur et c'est un homme qui ne fait pas n'importe quoi.
Mme s'il a t fabriqu par les Amricains, puis chass
par eux car ils ont sorti le dossier drogue que la DEA
possdait contre lui, c'est quelqu'un qui peut jouer un rle.
Comme Winter Etienne qui, s'il y avait des lections aux
Gonaves, serait lu maire coup sr.

O en est-on aujourd'hui de l'opposition
dmocratique ?.

Lyonel Trouillot. Mme si ce ne sont pas les
Hatiens qui l'ont mis dans l'avion, ce sont eux qui ont
renvers Jean-Bertrand Aristide. Je le vois mal quittant le
pays s'il n'y avait pas eu la menace de cette opposition. La
question, c'est ce que la communaut international, et les
tats-Unis en particulier veulent faire. Il ne faudrait pas
qu'elle joue les opposition l'une contre l'autre pour les
rduire nant. La population ne comprend pas du tout
pourquoi il semble y avoir une obsession quant au


Page 10


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004







.

.. '.. ...



D-ZINE T-VICE Sweet Vibe






MIAXI SO


.W Dixie Highway

_____-__ ,Miami, FI 33161

DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous


1


I


dsarmement du front insurg et du laxisme quant celui
des chimres qui continent agir. La communaut
international semble assez indulgente avec le personnel
Lavalas impliqu dans des crimes.

B Il y a un grand soulagement de savoir Jean-
Bertrand Aristide hors jeu ?

Lyonel Trouillot. Pour moi, tout Aristide est dans
Franois Duvalier. Quandj'tais gosse l'cole, j'apprenais
les slogans de Duvalier. Et bien, les phrases sont
interchangeables. Mais, il y avait chez lui une sorte de
destruction presque maladive pour rduire zro
l'administration publique. Et, plus cela allait, plus il y avait
criminalisation, plus cela tirait vers le bas, moins les
4intellectuels taient considrs. Ce serait se tromper que
de croire que l'lan qui a conduit au dpart d'Aristide va
maintenant tre cass. La socit civil veut prendre son
destin en mains et elle ne laissera pas les politicians hatiens
faire, une fois de plus ce qu'ils veulent de ce pays, pas
plus qu'elle ne laissera des militaires amricains faire ce
qu'ils veulent. La Plate-forme dmocratique est sous
pression entire les Amricains et la population qui veut des
actions. "
titre personnel,je pense que le gnral Abraham
est l'un des mieux placs pour tre un Premier ministry de
transition Il a maintenu la discipline dans les rangs de
l'arme d'Hati lors des lections. Nous avons besoin de
scurit pour reconstruire ce pays et il est capable de
l'assurer. Le problme aujourd'hui est que les' tontons
macoutes de Duvalier avaient un pouvoir donn par leur
chef. Les OP d'Aristide ont un pouvoir sur la population
civil et les chimres peuvent continue de terrorisent
leur voisin, si elles le dcident.

Entretien ralis avec Lyonel Trouillot

par Franoise Escarpit

(1) Les Enfants des hros et la Rue des pas perdus
chez Acte Sud). -







Jeudi 24 Mars 2004


Hati en Marche Vol. XVIII No. 8 v|Iv xvy----xx'- t_---



BAN ..GUI, m arE aprs trois semaines d'insurrection en Hati,
BANGUI, 14 mars En r-OHVig,. ._a i H M. Aristide, dsormais president dchu, est
Centrafrique, le president hatien dchu Jean O i i 1 i M. Arivstide, dsorma lersmairsent dchu, esti.
arriv son tour le ler mars en exil Bangui.


Bertrand Aristide a suivi, bien malgr lui, les pas de son
ancien mentor, son compatriote le pre Antoine Adrien,
exil Bangui une trentaine d'annes avant lui.
Le pre Adrien, un prtre de la Congrgation du
Saint-Esprit trs critique l'gard de l'ancien dictateur
hatien Franois Duvalier ("Papa Doc"), avait t chass
de son pays la fin des annes 60 et avait trouv refuge
Bangui, o il avait enseign quelques annes au petit
sminaire.
Connu en Hati pour la vhmence de ses sermons
l'gard du rgime de Franois Duvalier, le pre Adrien,
dcd en 2003, a laiss Bangui l'image d'un homme
"calme et sans histoire", se souvient le pre Yves Gautier,
un Franais install en Centrafrique depuis 1950, la
Mission Saint Paul de Bangui, au bord du fleuve Oubangui.
L'exil du pre Adrien Bangui n'a dur que
quelques annes. Aprs un passage aux Etats-Unis, il avait


rejoint Hati ds la chute, en 1986, de Jean-Claude Duvalier
("Baby Doc", qui avait succd son pre).
Il s'tait alors impos comme une figure politique
de premier rang en pregnant part au movement
dmocratique hatien ayant suivi la fin du rgime Duvalier.
Ardent militant et conseiller de Jean Bertrand
Aristide, lui-mme ancien prtre et opposant forcen au
rgime duvaliriste, il avait oeuvr l'accession au pouvoir
de ce dernier en 1990 puis son rtablissement en 1994,
aprs un coup d'Etatmilitaire qui l'avait renvers en 1991.
"lT tait son mentor", rsume une source proche
du president dchu. A la mort du pre Adrien en mai 2003,
le prsidentAristide avait rendu homage l'ecclsiastique
en louant ses qualits d'humaniste et de combattant de la
dmocratie.
Quelques dcennies plus tard, chass du pouvoir


Quand Michel Manigat est arriv d'Hati Bangui
en 1972, le pre Adrien n'tait dj plus l, mais il se
souvient qu'en Hati, "le pre ne mchait pas ses mots
pendant ses prches".
"Aristide c'est comme a qu'il.a commenc chaque
dimanche", raconte-t-il, tout en affichant une certain
indifference la presence dans la capital centrafricaine
du president dchu. "Il peut passer dix ans ici, a ne me
regarded pas", lance cet enseignant de 74 ans.
La presence de M.-Aristide ne semble pas non
plus trouble outre measure les cinq autres membres en
tout et pour tout de la minuscule communaut hatienne
en Centrafrique, qui comme les Banguissois, sont
davantage proccups par les conditions conomiques
difficiles que traverse le pays. AFP


APRES L'OURAGAN DU 29 FEVRIEResprer Les chances du ct des
Sbanques locales sont galement trs minces. D'ordinaire
celles-ci ne font pas ou n'ont pas les moyens de fair
Itef,,.re l c entre V Adu crdit long term.
EDITORIAL prtendre que c'est votre petit frre qui a mis le feu en Par contre, certain voquent l'ventualit d'un
jouant avec des allumettes. grand emprunt sur le march international; qui dit mieux,
PORT-AU-PRINCE, 16 Mars Le Donc de ce ct, il n'y aurait pas grand chose (voir Centre-ville /12)
centre commercial ne s'est pas encore relev des
pillages et incendies qui l'ont frapp lors des
dermures meutes. Certains ne semblent toujours
pas avoir le courage de semr constater ce qu'il



...t "DC",W;


'j





p. ~


Btiment Lektronitek-Unibank pill
et incendi photo Yonel Louis
est advenu de leurs entreprises qui dj n'en
menaient pas large, comme c'est notre cas tous
depuis dj fort longtemps.
Cependant il est coutume dans certaines
civilisations de considrer que lorsque tout
s'croule, c'est toujours le meilleur moment aussi
de se ressaisir, de rebtir.
Est-ce que les Hatiens de ce dbut du
21e sicle front mentir cette lgende?
A ce qu'on dit, les assurances ne
paieront pas pour les dgts causs ...
Hati est depuis longtemps sur la liste
rouge des assurances mondiales, c'est--dire les
grandes companies refusent d'assurer notre
pays, ni en gros ni au dtail, cela bien sr pour
cause d'instabilit chronique et' de
malgouvernance.
Les derniers vnements d'Hati ont fait
la une de l'actualit mondiale, donc difficile de


hAlp;hnTR 'F








I 1'Ar TITAl.lTTTPPNTXARCF1W 1


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8


I !I [T~T l I *jI l IpI1 If 1 IT.I t Il.. .

Aristide assure au Premier ministry jamaicain
OCHOSRIOS, 18 Mars aucun Aristide a dit Patterson que
Le president renvers Jean-Bertrand cu ne creera a cun trou le en' tait pas dans sonintention de crer
Aristide a assur mercredi le Premier des troubles.


ministry jamacain, Percival Patterson, qu'il ne consacrera
pas- son sjour temporaire la Jamaique des activits
politiques qui pourraient menacer la stability en Hati.
"Je veux assurer le people de la Jamaque que je
n'utiliserais pas cette opportunity fournie par mes frres et
surs ici la Jamaque pour engager aucune activity
politique ou faire quoi que ce soit qui pourrait menacer le
processus de paix dans ma chre Hati a dit Aristide au
Premier ministry Patterson, selon un porte-parole.
On a appris aussi que l'pouse de l'ex-prsident,
Mildred Trouillot Aristide, a voyag mercredi aux Etats-
Unis pour aller chercher leurs deux filles Christine, 7


ans, et Michaelle, 5 qui-se trouvaient avec des parents
de Mme Aristide en Floride.
L'ex-prsident tait runi jeudi avec ses enfants.
Des critiques ont fus de toute part contre cette
visit du president dchu hatien la Jamaque, moins d'un
mois aprs son renversement et qu'il eut cherch refuge
en Rpublique Centrafricaine.
Le nouveau Premier ministre hatien, Grard
Latortue, ainsi que l'administration amricaine, ont
manifest leur mcontentement.
Une polmique fait rage galement la Jamaque
autour de cette visit trs controverss.


k


APRES L'OURAGAN DU 29 FEVRIER


Refaire le centre-ville!
//^--^ - 1 - A i - -


(Centre-ville ... suite de ula page i)
de la part des institutions internationales de crdit...
Et comme chez nous on n'est pas avare de
formules, certain parent dj d'un nouveau plan Marshall

Comme vous le savez, c'est le nom du
programme conomique extraordinaire qui fut conu en
1945 par les puissances capitalistes pour sauver
l'Allemagne, l'Italie et le Japon des ravages de la 2e guerre
mondiale...
Sans aller jusqu' parler de plan Marshall, c'est
en effet ce qu'il y aurait de mieux aujourd'hui pour nous
aussi ...
Mais vous avez dit plan!
O est le plan?
La situation se prsente comme si tout le monde
et chacun attend qu'on lui fasse un credit pour rebtir sa
propre entreprise ...
Ce n'est pas de cela du tout qu'il s'agit.
Vous. parlez de plan, .c'est--dire un project
d'ensemble...
Qu' on comprenne d'abord qu' aucune institution
international ne va traiter avec chacun en particulier, ne
va se dplacer pour venir aider Guibert ou Gauthier ...
C'est l'enfance de l'art.
Par contre, un project de revitalisation du centre.
commercial de la capital, du viejo Port-au-Prince, a toutes
les chances d'obtenir l'attention des grandes instances
conomiques.
Si tant est que le seul moyen de relancer l'activit
conomique gnrale ce sont des projects haute intensity
de main d'oeuvre (restauration des infrastructures,
reconstruction des principles artres des grandes villes
et des routes du pays, nationals et dessertss.
D'autant que nous avons un Premier ministry qui
ne doit pas tre tranger ces questions, pour avoir boss
de longues annes pour les institutions conomiques des
Nations Unies.
Mais ce n'est pas le Premier ministry qui
apportera la solution, c'est nous qui devons la crer...
D'abord en cessant un instant de penser
gostement pour soi-mme, pour commencer enfin
penser collectivit, et toute la collectivit...
D'abord aucune institution international ne
s'engagera si ce n'est dans un project d'ensemble, et
concernant toute la communaut ... qui include le quarter
commercial dans un context gnral de dveloppement


conomique et pour toute la citoyennet en gnral:
possdants et dmunis, patrons, ouvriers et chmeurs,
hommes et femmes...
Nous n'inventons rien. En ce moment, un tel
projectt est en course dans le vieux Havane, Cuba ... Un
project intgr comprenant le centre commercial et
touristique, mais galement les residents du quarter, les
femmes qui lvent leurs enfants et les enfants qui jouent
en rentrant de l'cole, et les petits qui babillent dans les
crches, tout a.
Or n'est-ce pas ce qu'attend galement le centre
ville de Port-au-Prince?
Et c'est partoutpareil, y compris aux Etats-Unis,
la transformation du centre ville de Boston en une surface
pitionire qui a fait aussitt de l'un des downtown
autrefois les plus dgrads des Etats-Unis aujourd'hui l'un
des hauts lieux touristiques du pays ..
Idem en Floride, o la fameuse Ocean Avenue
de Miami Beach n'tait il y a dix ans qu'un repair de
fumeurs de crack.
Donc les derniers vnements, avec tous les
malheurs qu'ils entranent pour nous tous, ainsi que pour
chacun de nous, peuvent tre aussi la meilleure occasion
de dvelopper un potential qui est l... Pour peu que nous
fassions l'effort de nous entendre un peu, de nous couter
les uns les autres, de sortir de notre mentality par trop
insulaire, pour ne pas dire d'esprit de chapelle.
De toutes faons, il n' existe pas de plan Marshall
pour Guibert ou Gauthier, kesekwann, kesedyo ... Le plan
Marshall est un project total capital, ou il n'est pas, On en
connat les rsultats, ce que sont devenus l'Allemagne et
le Japon.
Toutes proportions gardes, c'est ce qu'il nous
faut aussi. C'est notre seule chance. Et une chance qui
passe, la laisserons-nous passer? ...
Enfin, souvenons de nos anctres ... Quand le
feu ravagea Port-au-Prince, celle-ci fut reconstruite pour
la premiere fois en dur, et quand les possibilits de
l'architecture mtallique se prsentrent, ils sautrent sans
hsiter sur l'occasion, quoi nous devons quelques beaux
fleurons qui continent dfier l'usure du temps.
Souvenons-nous du Bicentenaire de 1950 ...
Ferons-nous le Port-au-Prince de 2004? Pourquoi
pas!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Une affiche du president dchu au bidonville
de Cit Soleil photo Reuters
"Je veux la paix pour Hati, je veux la paix pour
la Jamaque, et pour tous dans la Carabe. "
Je veux aussi remercier mes collgues de la
Caricom, le Premier ministry Patterson, le gouvernement
et le people de la Jamaque de m'avoir accueilli" a dit
encore l'ex-prsident hatien.
Le Premier ministry Patterson doit prsider vers
la fin de ce mois un sommet de la Caricom, don't il assure
en ce moment la prsidence, o la question du dpart
prcipit d'Haiti du president Aristide, et de la
reconnaissance ventuelle du nouveau pouvoir de Port-au-
Prince sera voque.

COURIERR

Adresse:

la Primature !...
Quand un pays est al' article de la mort, qu'aucune
institution ne fonctionne, que la terreur est matresse des
rues et des vies, c'est une situation d'urgence. Je ne connais
pas Grard Latortue. Je ne l'ai jamais rencontr. Cependant
je dois reconnatre que jusqu' present il advance sans faute,
dclarations point Il se situe avec maestria sur la question
de l'arme d'Hati, decision, dit-il, qui revient un
gouvernement lu; il limine du coup toute controversy
inutile. Il gle les liens avec la CARICOM par suite de
leur decision d'hberger Aristide la Jamaque. Il choisit
un gouvernement de personnages indpendants, presque
sans lien avec les parties politiques. (Misha Gaillard
s'offusque de "l'exclusion de la Convergence" de l'quipe
de transition parce qu'il ne saisit.pas la ncessit pour
Latortue d'avoir avec son quipe le pouvoir d'excution
rapide. Gaillard devrait avoir comme moi un job
.d'ingnieur dans lequel on invented tout en tant rmunr
(voir Primature / 15)


/ .KISKEYAEXPRESS

! & L'Esprit d'quipe avec notre communaut

Visitez nous au

MULT TRANSFER 7921 N.E. 2 me Avenue
Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


Page 12


j'







Jeudi 24 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 8


Offre d'Emploi

On recherche des
Sewing Operators

( Oprateurs de machine
coudre).
Salaire excellent, Trs bonnes
conditions de travail. Nous
sommes une compagnie
existant Miami depuis 1955.
Nous avons besoin de
couturires exprimentes,
avec spcialisation dans la
couture de Tissu et de Cuir
F/T ou P/T. Venez appliquer
en personnel de Lundi
Vendredi de 7:00 am 3:30
PM
7260 NW 68me Street
Miami, Florida.

Coiffeur g-
Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 9409070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien


Original

Barber
Charlemagne Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086 /


NOU BEZWEN operate
KOUD!


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Chaque semaine, lisez
Hati en Marche


Petites annonces --- age 13
hints de Vente de Hati........en Marche
Points de Vente de Ha'ti.en Marche +. <..,
Lm;-".S.C,.I


Miami

Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902


Maxisound
11854 West Dixie Highway
Miami, Florida
Tl.: 305-895-8006


Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
3058930410

Eclipse
Connnunication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
9547812646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl.: 954-781-7424
Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777


Delray Beach


Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous voulez vous
auussi devenir un
dpositaire de Haiti
en Marche,
contactez notre
bureau de Miami
Michel Leys au :
305 754-0705
ou
305 754-7543


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543

Haitian Caribbean Market 4760 Austell Road SW Suite 4
Austell, Ga 30160
Tl.: 770-944-8545


MACHINE A


Machin ak Yon zegui pou $ 11.00 pa
Machin ak D zegui pou $ 10.00 pa
Serging ak Zig-Zag !
Bon sal, Bon kondisyon travay !
FT/ PT posibilite pou f Overtime !
Konpayi nou an nan biznis depi 1955 !
Aplike an pson nan :
7260 NW 68 me street
Miami, FI 33166


t


HEAVY EQUIPMENT MECHANICS
must have experience, DFWP
MOCEEO/AAE Benefits include Ins./401K
Apply at
Central Florida Equipment


9030 NW 97 Terr.

305-888-3344


Pax Villa et Hati en Marche annoncent le dcs de DANNY EDOUARD CIVIL survenu
tragiquement le Samedi 13 Mars 2004 l'ge de 14 ans.
Condolances son pre Ronald Civil, sa mre ne Elsie Snat.
A ses frres : Dimitri Alexis Civil son frre jumeau, Mr Rony Civil, Mr James Edmond.
A n-Sr-Mm Alcndi Edmnd


a s uUr Vlur: /lme iexanlU ra lmon
A son grand pre : Mr Franck Snat
A sa grand-mre : Mme Raymonde Jean-Baptiste
A ses oncles ; Monsieur Franck Civil, Monsieur Flix
Civil, Mr Pierre Duval, Mr Claude Marcel Civil, Mr
Pierre Frdrique Civil, Mr Charles Snat, Mr Patrick
Snat, Mr Grard Duval et famille, Mr Carnot Duval,
A ses tantes : Mme Carmite Civil, Mme Gisle Duval,
Mme Adeline Civil, Mme Yolande Duval, Mme
Francesse Snat Buteau, Mlle Christine Snat, Mme
Dominique Duval, Mme Evelyne Snat Thomas, Mme
Lunie Brunet.
A ses cousins et cousins : Mr Haye Civil, Mr Ally
Civil, Mie Carmelle Civil, Mrie Maud Civil, Mme
Chimne Civil, Mme Kettel Civil, Mme Michle Civil,
Mme Marjorie Duval Pidoux, Mr Jean Luc Duval,
Mme Mie Jude Duval Delatour, Mr et Mme Jean
Claude Duval, Mme Rgine Louis ne Duval, Mlle
Marie Carline Duval, Mme Carmen Duval, Mr et Mme


courier


Danie St Hilaire ne Duval, Mme Mie Esther Duval,
Mme Marilyn Duval, Mr Camot Edouard Duval,
Mme Adeline Snat, Mr Yves Brunet et pouse, Mr
Georges Brunet, Mr Pipo Brunet.
A son parrain : Mr Rodney Flambert
A ses camarades de la Gardoche Nouvelle, du
Collge Catts Pressoir et du Collge Jean Price Mars
A ses pdiatres : Mr Maryse Laroche, Dr Florence
Legros.
Aux families Civil, Snat, Duval, Montinard,
Edmond, Jean-Baptiste, Brunet, Larco, Bordenave,
Sajour, Lamothe, Bayard, St Louis, Bien-Aim,
Thomas, Jean-Charles, Ren, Delatour, Coicou,
Laraque, Saint-Hilaire et tous les autres parents
affects par ce deuil.
Les funrailles du jeune DANNY EDOUARD
CIVIL ont t chantes le Samedi 20 Mars 2004
l'Eglise St Louis Roi de Franceet l'inhumation s'est
faite au Parc du Souvenir.
Paix son me !


From: Shiro6484@aol.com
Subject: un taptap en France


Je pense qu'il faut saluer l'intiative des transports
Savoyards, qui ont dcor un bus aux couleurs d'un tap-
tap, je les ai remercis mais votre voix irait plus loin
encore. Merci d'en parler, ci-joint deux photos du bus,
prises en France par un haitien de passage.
Une concitoyenne

Message initial:
Un bus decore en tap-tap de Carrefour-Feuilles dans
une petite ville des Alpes Francaises ou l'on ne


rencontra pas d'Haitiens. Ces photos ont ete prises en
France, par un etudiant haitien interne resident en
chirurgie orthopedique. Je vous fais partager mon
emotion. Je tenais tout simplement a faire circuler le
message que, quelque part, les couleurs d'Haiti sont a
l'honneur en ces moments de tribulations" a-t-il confie
au Le Nouvelliste. "Being happy doesn't mean
everything's perfect. It means you've decided to see
beyond the imperfections."


Calendrier d'activits en France
25-mars
Toulouse
Film "Port au Prince ma ville" de Rigoberto Lopez (Cuba) Dbat ave,
Karine Dorcan (Hati, productrice du film) et Grard Barthlmy) A
la salle du Snchal, 21h.
France Amrique Latine Toulouse
05 61 80 41 28
faltoulouse@free.fr
http://faltoulouse.free.fr
26-mars
Crteil
Conference dbat organise par le CERFOM : "Hati 1804-2004"
avec Naissant Bemier, conomiste et Guy Montaubant, tudiant en
sciences politiques. Presence de l'association "Les tincelles"
A 20h, Maison des associations de Crteil, 1 av Franois Mauriac,
94000 Crteil
CERFOM
26-mars
Bron (69)
Soire Haitienne, l'espace Albert Camus, avec Michel Martelly.
Pour tout ceux qui aiment la musique haitienne
Entre 20 euro
danie.berchel@numericable.fr
28-mars
Paris
Journe de solidarity avec Haiti
3 film: "Zone interdite aux chimres" de Maxence Denis et Frdric
Koenig, "E Pluribus Unum" de Maxence Denis, "Des hommes et des
dieux" de Anne Lescot et Laurence Magloire,
52 min., 2002 I Performance live : Un mix d'images et de sons en .
live nous plongera dans une vision bien particulire de la ralit
haitienne d'aujourd'hui. Maxence Denis Franck Cottel : vido.
Atissou Loko (Adjabel) : tambours. Laurent Cho: sampler
Conference dbat sur la ralit culturelle hatienne, avec entire autre,
Grard Barthlmy. Expo photo de Frdric Koenig
Au cinma Images D'Ailleurs 21 rue de la Cl Paris 5ime
Tarif: 8 euro (ou plus) Les fonds recueillis serviront finance en
parties la reconstruction de la Boite Musique, l'autre parties sera
destine aux enfants des rues de Port-au-Prince.
Collectif 2004 Images
Contact et reservation
0140 68 03 38/01 53 27 06 36

From: Sylvie Lumeau-Prceptis..
Subject: L'adoption en HAITI
Chers amis journalists
Je suis rive votre site. Je suis la maman franchise
d'un petit Hatien don't le jugement d'adoption a t
prononc en septembre 2003. Depuis, notre dossier
vgte quelque part et nous attendons l'mission de
notre passport. Avec prudence la Mission de
l'Adoption Internationale franaise, service dpendant
du Ministre des Affaires Etrangres en France, nous
dconseille tout voyage vers Hati tant que le passport
des enfants n'est pas valide. Nous sommes en France
trs nombreux dans
ce cas. Pensez-vouis que les autorits hatiennes vont
bientt s'occuper de refaire fonctionner les bureaux
d'immigration, les ministres, l'IBESR?

Des parents inquiets.


;c





Page 14


I Western Union I


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8


" ' .- .. ti. .
. ... .. .- ," ., .. .: -
., ,r :'.i,


Payez I


00


pour envoyer $100

~Poit-au-Prince tn'imoe :o en Hai

Pour le. mema pni conomique.


il ,* *- t.


La cot du transfer est 9% du montant total envoy Les prix sont sujets des modIfications.
(1) Le numro'PIN' est valable pour les appels internationaux faits partir des USA. Certains tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offert par une compagnie tiers, en accoen avec les tartis
tablis par les agencies gouvernementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004. Les appets doivent tre faits daim les 30 ours suivant la reception
du numro 'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Western Union Financial Services, Inc. Est autDris par le New York Departnent of Banking faire des transferts d'argent O 20C4 Western Union Holdaiga, lec.Tous droite rservs. Le nom WESTERN UNION, le logo et les marques de services sont
les proprits de West9%ern Uni on Htant total envoy. Let sont egstrs ujet o ben utils aux USA et dans plusie pas trager
les prpi de Western Union HoMioms nc. et sont ennegitrsl et/ou bien utiliss aux USA et daml pitadeurspa rages


' m" i


r
r


:::- I:







Jeudi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVII No. 8


Adresse : la
(Primature ... suite de la page 12)
royalement ou bien un mtier de coupeur de bois, deu
qui vous permettent de vous dtacher de la politique po
la comprendre.)
Le Premier ministry a une tache colossale. il es
un mdecin au chevet d'un patient qui agonise. Nous ne
gure au temps des dlibrations interminables. Ce
proposed requiert un effort national de longue hal
moment de reconstruction d'un pays, il y a des
d'urgence prendre. Et le conseil des "sages", et la noe
de Latortue, participent de cette logique. Il faut rec
par la voie la plus efficace et la plus rapide.
J'espre que cette nouvelle quipe n'est


Page 15


I COITRRIER SPECIAL I


Primature! ...
seulement comptente mais a aussi beaucoup
ix teaches de vision, le facteur le plus important pour un
ur mieux dmarrage rel et soutenu. (J'laborerai trs
bientt l-dessus.) Au terme de son travail, le
St comme gouvernement devra raliser les conditions
sommes permettant une participation saine du people
que vous hatien au processus lectoral. Entre autres,
eine. Au Latortue devra "showcase" un modle de
measures gouvernement, un modle d'intgrit et de
mination performance (He must be a trailblazer.) Il devra
onstruire tablir des critres de performance avec les
diffrents ministres qui le supportent et
pas non demander priodiquement des competes ses

pidqeentope


ministres tout en levant progressivement la barre. Hati a besoin
d'un gouvernement performant, de fait plus performant (ail
thugs being equal) que tous les gouvernements de l'hmisphre
amricain (a tall order.) Nous verrons pourquoi dans (Patt IV)
Beyond the Revolution of Ideas. L'avenir d' Hati commence
se jouer avec cette quipe gouvernementale. C'est la dernire
parties de sauvetage.
C'est fort drle, mais je n'ai aucun reproche jusqu'
present l'gard de ce gouvernement. Donnez leur donc une
priode de grce. Tout gouvernement devrait avoir ce droit.
Quant l'occupation, on peut ou bien agoniser l-
dessus ou bien y voir une nouvelle opportunity de redmarrer
et jurer qu'aucune force trangre ne foulera le sol d'Hati
l'avenir.
Ray Killick


Technocral
Nous -nageons en pleine improvisation et en plein
arbitraire, comme nous le confirment les dclarations et measures
maladroites du nouveau Premier Ministre.
Ainsi, Chef d'un Gouvernement de transition, il
s'improvise Ministre des Affaires trangres, et prend des
decisions htives pouvant compromettre long terme nos
relations avec nos voisins carabens et notre integration
rgionale pniblement acquise.
Chef d'un Gouvernement de reconciliation, il se
prononce imprudemment pour le maintien en exil d'un citoyen
hatien, Chef d'tat dmocratiquement lu puis renvers de


dlJDFffIoes


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street-Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047
BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448
CHURCH
2807 Church Ave,
Brooklyn; NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 WashingtonBlvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100
FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295
FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, F133311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI 33137
Tel: (305)758-3278
NAPLES
506 lith Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994
NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478
'MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800
MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966
ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552
POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060
Tel: (954)946-4469
QUEENS
159-35B Hillside Avenue
JamaicaN.Y. 11432 .
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411
MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245
TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173
CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Lie ou improvisation?
manire on ne peut plus douteuse. Monsieur l'apprendra lui-mme ses dpends comme aux ntr
Latortue exige mme que la measure de suffit pas d'tre un technician bard de diplmes pou
bannissement du citoyen Aristide soit tendue un pays, surtout quand ce pays s'appelle Hati et qu
l'chelle d'une region, voire d'un continent. Cette tes parachut, au course d'une operation douteuse, et
measure, outre qu'elle est clairement anti- des dcennies passes loin de la ralit national.
constitutionnelle est dangereuse pour son Finalement, en ces temps de profonde tristes,
initiateur mme. En effet, les chances de monsieur reconnaissant Grard.Latortue de ne pas manquer dc
Latortue de satisfaire les nombreuses l'humour. Commenten effetnepas sourire, quandun go
revendications populaires et les frustrations de arriv au pouvoir par la grce d'une operation am
toutes sortes qui ont t exploites pour le franaise et travaillant sous la dicte de Washington et
renversement durgimeAristide, ces chances sont se permet de parler avec des trmolos dans la voix d
au mieux trs minces. Pour le moment, le Premier national. -
Ministre fait face une population, sonne, Quelques interrogations
groggy, mais cet tat ne va pas durer. 'Bientt les Les 15 snateurs don't le mandate doit encore
manifestations de rues, les grves sauvages et, ans, ont-ils t galement balay par le Premier
Dieu nous en preserve, la violence et l'insurrection krazebrize ?
risquent fort d'avoir raison de son gouvernement La cooperation cubaine, modle du genre, si
de technocrates. Latortue sera-t-il alors forc de people hatien, peut-elle se poursuivre avec un pays de
s'exiler enAustralie colonie franco-amricaine ? En fait, Cuba ne devrait
En fait on peut raison commencer prendre l'initiative de rompre les relations diplomatic
mettre en doute la sagacit de ceux qui ont fait un pays don't le statut a si radicalement change et a
choix de monsieur Latortue ou plus prcisment Latortue ne renouvelle son numro jamacain ?
de ceux qui ont impos ce choix au Conseil des
Sages "..Nous savons bien, et l'intress Un citoyen constern


es : il ne
ir diriger
e vous y
ce aprs

se, on est
e sens de
ouvernant
lricano-
de Paris,
e dignit


courir 2
Ministre

utile au
venu une
-elle pas
|ues avec
vant que


Des rebelles haitiens prennent

des Dominicains en otages

Et les changent contre la liberation
de leurs chefs centre un leader rebelle dtenu en Rpublique Dominicaine,
d'un_ -de lelHWS CldelS ont confirm les autorits dominicaines.
MIAMI HERALD D'aprs un article L'incident est survenu pendant le week-end dans la
du Miami Herald en date du 17 mars, des rebelles ville hatienne de Ouanaminthe, au nord-ouest de l'le, a dclar
hatiens ont pris en otages 13 Dominicains visitant le gouverneur de la province dominicaine qui comprend la ville
une ville frontalire hatienne et les ont changs sur de Dajabon, Caciano Lora. (voir Otages / 16)

Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL,'GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


Ouvert

6 Jours

par

semaine:

8h30 am



7h30 pm


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


-- 1 1 -- ---- ~- - -- -


i








Page 6 L' EVENEMENT Mercredi24 Mar 2004No.
Hati en Marche Vol. XVII No.8


Rebelles hatiens changent des otages dominicains
(Otages ... suite de la page 15) a lai n de u chefkidnappant 13 citoyens
M. Lora a dit au Miami pour la ldominicainsib ration de don'tt 10 homes et 3
Herald que les rebelles hatiens On nous a dit qu'ils les assassineraient si nous femmes) qui visitaient le march local de Ouanaminthe.
* avaient dj kidnapp 2 Dominicains le mois dernier pour ne remettions pas en liberty leur chef. Nous ne pouvons En quelques heures, ils ont obtenu la liberation
obtenir la liberation d'un autre de leurs leaders, cela au pic permettre que des Dominicains soient tus pour cela. de leur camarade, une certain John Robert, alias Ovep".
de l'insurrection qui a about la admission du president L'change qui a eu lieu pendant le week-end Les ngociations avec les rebelles ont t
Jean-Bertrand Aristide, qui a laiss Hati le 29 fvrier concern un rebelle hatien qui avait t.arrt Dajabon conduites par tlphone cellulaire et supervises par le
dernier. en rapport avec l'assassinat de deux garde champtres gouverneur Caciano Lora, par un gnral de l'arme
"Nous avons cd leurs demands parce que la dominicains pendant qu'ils taient en patrouille le long de dominicaine et un procureur regional.
vie de ces citoyens dominicains tait eni danger "a dit le la frontire. L'change, qui a eu lieu samedi sur le pont qui
gouverneur dans une interview par tlphone. Les rebelles Ouanaminthe ont rpliqu en (voir Otages /17)



REVISED NOTICE
. .Miami-Dade County, Florida
MIAM fDADE Notice To Professional Consultants
SMiami-Dade Transit Department
Planning and Preliminary Engineering Consulting Services for the
East/west rail corridor project
CICC project No. E03-MDT-02,R
MDT PROJECT No.TRO4-EWC-R.
The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter2, Section 2-10.4 ofthe Miami-Dade County ode as amended by Ordinance
01-105 and Administrative Order 3-39, announces that professional architectural and engineering (A/E) services will b required, for Planning and Preliminary Engineering Consulting
Services, for the East/West Rail Corridor Project, for the Miami-Dade Transit Department (MDT).
Pursuant to the passage ofthe 1/2 cent sales tax for transportation in November 2002, Miami-Dade County is asking Congress to re-authorize the East-West Corridor under Metrorail's Phase
II Comprehensive Plans. The East-West Corridor begins at Florida International University (FIU) and extends along SR-836, through the Miami Intermodal Center (MIC) and downtown
Miami, to the Port of Miami Through this scope of work, Miami-Dade Transit (MDT) requests consultant assistance for ail necessary tasks to complete the environmental impact work and
Preliminary Engineering (PE) for the East-West Corridor, secure a Record of Decision (ROD) from the Federal Transit Administration (FTA),-and obtain FTA approval to initiative Final
Design.
The scope includes work necessary to complete the environmental impact work (Draft Environmental Impact Statement and Final Environmental Impact Statement (DEIS/FEIS) and the
Preliminary Engineering (PE) phase for the East-West Corridor and secure Federal Transportation (FTA) approvals (including an ROD and authorization to enter into Final Design).
A general scope of work is provided in the Notice to Professional Consultants (NTPC), for this solicitation, to generally guide consultants on the range of tasks and level of effort anticipated
the selected consultant shall provide a detailed scope of work proposal, schedule and compensation schedule to be used for negotiations purposes. Furthennore, if authorized by MDT, the
consultant will assist MDT in preparing and negotiating Full Funding Grant Agreements (FFGA) with the Federal Transit Administration.
This contract is anoni-exclusive professional services agreement for a maximum of three-years.
MINIMUM REQUIREMENTS:
Proposers are advised of the following minimum consultant requirements.
MNiami-Dade County, through the Miami-Dade Transit department, requires the services of an experienced, consultant to perform planning and other services related to the East/West Corridor
generally nms from Florida International University to the Port of Miami along State Road 836. A Record-of-Decision (ROD) was issued by the Federal Highway Administration (FHWA) in
1998.
The prime and/on sub-consultants selected must have current experience within the last five (5) years in the following areas:
1 )Completed all phases of the National Environnemental Policy (NEPA) process and received a Record of Decision (ROD) from the Federal Transit Administration (FTA);
2) Assisted other transit agencies in negotiating Full Funding Grant Agreements (FFGA), for rail projects with FTA;
3) Prepared 5309 New Starts Report, on recent rail projects that have received nationally competitive rating from FTA;
4) Assisted other entities in developing and conducting information campaigns to educate elected officials and other stakeholders on the goals and needs of various transit agencies.
If the prime consultant lacks the required experience in one or ail of the four areas abov, the sub-consultants on the team may qualify the team by having the required experience.
Note, prime and/or sub-consultants must employ sufficient numbers of individuals experienced in the above-mentioned areas, so that the absence of a few employees will not hamper the
progress ofthe work or the success ofthe effort.
The work to be performed under this contract is extremely time sensitive. Since time is of the essence the selected consultant will be required to perform this work under an
accelerated schedule.
Issues related to professional relationships
A.. .
Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or members have participated in assisting MDT in the preparation of the control estimate, for the East/West
Corridor project. Please note that any firms having performed said task will not be considered for this solicitation.
B. .,
Prime and subconsultants selected for the E03-MDT-01, Program Management Consulting Services for the People's Transportation Plan (PTP), will not be allowed to participate on this
Planning and Preliminary Engineering Consulting Services for the East/West Rail Corridor, CICC Project No. E03-MDT-02, R.
C.
Prime Consultants must identify whether they or any of their sub-consultants, or team members are providing or will provide services as the Project Management Oversight Consultant
(PMOC) for FTA, on any MDT Project. Any proposer involved in this relationship wishing to participate in this solicitation shall do the following.
1. Disclose the professional relationship in the proposal cover letter, and
2. Agree in the proposal cover letter to eliminate the offending relationship with FTA, to the extent allowed by law or contract, before this contract is awarded by Miami-Dade County.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
1.02 Transportation Planning-Mass and Rapid Transit Planning (Prime)
Transportation Planning.
1.01 Transportation Planning Urban Area and Regional Transportation Planning
Mass Transit Systems
2.01 Mass Transit Program (systems) Management
2.02 Mass Transit Feasibility & Technical Studies.
2.03 Mass Transit Vehicule Studies & Propulsion Studies
2.04 Mass Transit Controls, Communications & Information Systems
3.04 Highway Systems-Traffic Engineering Studies
9.02 Soils, Foundations and Materials Testing- Geotechnical and Materials Engineering Services.
Environnement Engineering
10.01 Storinwater Drainage Design Engineering Services
10.02 Geology Services
10.03 Biology Services
10.04 Chemistry Services t
10.05 Environmental Engineering Contamination Assessment and Monitoring
10.08 Environmental Enginnering Pathogen and Contraminant Risk Analysis'
10.09 Environmental Engineering Wellfield, Groundwater, ad Surface Water Protection and Management.
10.10 Environment Engineering Coastal Processes and Ocean Engineering
11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
14.00 Architecture.
Survevine and Mapping
15.01 Land Surveying
21.02 Aerial Photogrammetry
.' 16.00 General Civil Engineering
21.00 Land-Use Planning
A copy ofthe Notice To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions (as applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC), located
at 111 NW 1 st Street, Lobby Level, Suite 112, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305) 372-6184. A solicitation notification will be.
forwarded electronically to all consultants who are pre-qualified with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to
those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified fnms without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents
may be obtained on lineat http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm at the following link Solicitations On-Line ". The Consultant Coordinator for this project isAmelia M. Cordova Who may
be contacted via e-mail atameliac@rhiamidade.gov, fax: (305)375-1083 or phone: (305)375-2036.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreement-15% Disadvantage Business Enterprise (DBE) Goal.
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on March 22,2004, at'1:00 P.M in Conference Room 18-2, 18th Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W 1 st
Street, Miami, Florida.While attendance IS NOT mandatory: interested parties ARE ENCOURAGED to attend. Dadline for submission of proposals is April 2, 2004 at 12:00 PM,
LOCALTIME, ail sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk ofthe Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202,
Miami, Florida 33128-1983.. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED
RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1 (t) ofthe Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County
Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description ofthe Cone of Silence.








Jeudi 24 Mars 2004
TT-- -- 1IL. \T1 T'VITTT RT.- O0


naiu en iviarche voi. iY v ii i No. o;5 'l


Page 17


F.C)NOMFI


Le Ministre Henri Bazin pense border

PRINCE, 20 MarsA- le problme avec srnit et ralisme
nouveau ministry des


Finances dclare avoir conscience de la gravit de la
situation. Le Dr Henri Bazin, qui repondait aux questions
des journalists au sujet des fonds de l'Etat, se propose
d'aborderla dure ralit du pays avec srnit et ralisme,
selon des informations recueillies par le Rseau de
l'Information Economique (RIE).
Ce qu'il y a de certain nous allons faire de notre
possible pour que les choses aillent mieux, que les affaires
reprennent, qu'il y ait plus de travail dans.ce pays", affirme
M. Bazin.
La situation est trs mauvaise actuellement, les
chiffres'en font foi. Pour l'anne qui vient de commencer
jusqu' cette semaine, le deficit est valu plus' de trois
milliards; alors que pour toute l'anne dernire, malgr une
mauvaises gestion, il tait estim quatre milliards.
Il est noter que la chute de l'ancien rgime a laiss au
pays de trs mauvais souvenirs, avec des scnes de pillages
-partout. Les dgts causs sont estims plusieurs centaines
de millions de dollars.
La situation en Hati quelques jours avant et
mme aprs le dpart d'Aristide, n'a t qu'une immense
scne de pillages.
Des magasins ont t cambriols, des pompes
essence ont t pillies et incendies. Mme les stations
de radio n'ont pas t pargnes.
Des individus arms et prsums partisans du
rgime lavalas, ont mis sac la Facult d'Agronomie et de


Mdecine Vtrinaire (FAMV) Port-au-Prince, ses 16
sales de laboratoire ont t endommages par ces pillards.
Selon le vice-doyen aux affaires acadmiques., Audalbert
Bien-Aim, la remise en tat de la facult va coter quatre
millions de dollars amricains.
Cependant la communaut international ne tarde
pas venir en aide Hati. Les dirigeants de I'UNICEF se
montrent confiants quant la possibility pour
l'Organisation de runir 9 des 35 millions de dollars
amricains ncessaires pour la ralisation d'un programme
d'urgence.
Ces fonds devraient finance six mois d'assistance
aux trois millions d'Hatiens qui ont difficilement accs
la nourriture et aux soins mdicaux en raison des violence
et des pillages qui persistent sur l'le.
De son ct, l'Organisation des Nations-Unies
espre collector 35 millions de dollars amricains pour voler
au secours des secteurs dfavoriss, notamment les
dpartements du Nord, du Nord Est, du Nord-Ouest et de
l'Artibonite.
Le reprsentant de l'Organisation des Nations
Unies en Haiti, Adama Guindo, fait remarquer que les
partenaires d'Haiti se montrent intresss.

Guerlain Guervil
gewrry3@yahoo.fr


Port-au-Prince, le 21 mars.- (RIE).- Les membres
du nouveau gouvernement ont t introniss officielllement
dans les diffrents ministres depuis jeudi dernier, a
constat sur place le Rseau de l'Information Economique
(RIE).
L'admisnistration publique est en pleine mutation
deux semaines aprs le dpart de l'ancien prsidentAristide
et l'arrive de l'quipe Alexandre/ Latortue au pouvoir.
Les rues de la capital reprennent l'ambiance
quotidienne en course de journe.
Des coles, pour-la plupart congrganistes,
fonctionnent avec un effectif rduit Un effectif qui grossit
au jour le jour. *
Le Premier ministry Grard Latortue, dans un
communique de press, invite la communaut ducative :
parents, lves, chefs d'tablissements scolaires et
universitaires reprendre les activits scolaires et'
universitaires sur l'ensemnble du territoire national partir
du lundi 22 mars 2004.


Le nouveau ministry de l'Education national
monte au crneau dans les mdias pour soutenir la mme
cause. Il announce que"'" toutesles dispositions ont t prises
avec la Police Nationale d'Hati et l'appui de la forced
multinational pour assurer la scurisation des rues et
des btiments scolaires.
Les banques continent fournir un'paquet
minimum de services la clientle jusqu' 2:00 pm. Du
moins Port-au-Prince. La plupart des banques -et des
maisons de transferts ont cess leurs activits dans les
principles villes de provinces.
I Le transport public interurbain se pursuit Aucun
incident n'a t rapport dans l'opinion publique sur des
actions malheureuses sur les princiapux axes routiers reliant
Port-au-Prince aux 9 dpartements gographiques du pays.
Des magasins et institutions commercials
saccages au course des derniers vnements, tentent de
reprendre leurs activits.


U n^11 ... ... .....


Sur le march es IIchanges, le uuolla a connuU une
lgre baisse. Il fallait jeudi 41,75 gourdes pour U$ 1
l'achat
Les cambistes et les maisons de change
revendaient la devise amricaine 43 gourdes.
L'Agence France Presse, dans une dpche cable
de Port-au-Prince, mentionne qu'une nouvelle tape vers
la normalisation du pays se pursuit avec le dploiement
de soldats de la force multinational dans le nord (Cap-
Hatien).
Cette normalisation s'est poursuivie la capital
avec la remise d'une trentaine d'armes lgres- par des
membres des Chimres (partisans arms du president
dchu), alors que l'inquitude grandit dans la population
avec la proliferation des armes feu qui circulent dans le
pays.
Les membres de ces gangs disent qu'ils attendent
une reprise des activits conomiques dans les bidonvilles
et surtout Cit Soleil.
Paralllement, plusieurs institutions de la
communaut international ont manifest leur volont de
fournir une assistance substantielle au pays. Les Nations
Unies et leurs partenaires lancent un appel pour U$ 35
millions afin de rpondre aux besoins humanitaires urgents
et pour tablir la base de la rcupration de la population
au course des prochains 6 mois..
"Le people hatien a besoin d'aide maintenant plus
que jamais" a dclar-Jan Egeland, secrtaire gnral
adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires
soulignant "la ncessit d'une rponse rapide des
donateurs".
Le gouvernement des Etats-Unis a rpondu .sa
faon cette demand. Les Etats-Unis ont octroy une
aide humanitaire d'urgence d'environ U$ 1 million qui
passera directement par le truchement de l'Agence
Amricaine pour le Dveloppemnt International (USAID).
' L'Union Europenne reprend galement son
assistance au pays. Des contracts de convention d'environ
5 millions d'euros ont t signs avec des institutions et
des ONG's locales dans le cadre de l'asssistance
humanitaire.
Le Japon de son cot prvoit une aide alimentaire
de plus de 2 million de dollars
Le Ve nezuela promet de donner du combustible
et de l'essence pour le fonctionnement des hpitaux
Le nouveau ministry de l'Economie et des
Finances, Henri 'Bazin, invite border la conjoncture
conomiqe du pays avec "srnit et ralisme".
Il promet de faire de son mieux "dans les jours et
dans les mois venir" pour relancer la machine
conomique.
Roosevelt Jean-Franois
rojefra@yahoo.com


POLITIQUE


La presence d'Aristide dclenche une-polmique


KINGSTON, 18 mars La presence du president
hatien dchu Jean Bertrand Aristide dclenche une
polmique en Jamaque, o il sjourne l'invitation du

Otages Dominicains ...
(suite de la page 16)
relie les deux nations qui se partagent l'le, a t trs critiqu
Santo Domingo, la capital dominicaine.
"Nous parlons d'un gang arm qui se croit fort,
qui traverse la frontire comme bon lui semble et fait de la
provocation, probablement cherchant crer des frictions
que nous autres les Dominicains prfrons viter ", disent
les journaux dominicains.
Les deux propritaires de troupeaux kidnapps le
mois dernier,' avaient t aussi changs pour un autre
.rebelle hatien qui se trouvait en dtention en territoire
dominicain, selon le gouverneur Lora.
"C'est un nouveau phnomne, a-t-il poursuivi.
"Nous sommes dans un constant tat de preoccupation.
Nous aimerions que les forces amricaines (en Hati)
viennent Ouanaminthe, car en en ce moment il n' y aucune
autorit qui parler du ct hatien. "
"Les rebelles ont un contrle de fait."
Une force multinational intrimaire de plus de
2.700 membres se trouve en ce moment en Hati, mais ne
s'est pas encore entirement dploye en dehors de la
capital, Port-au-Prince.
Mais depuis jeudi, des centaines de militaires
franais sont arrivs au Cap-Hatien (nord).


en Jamaique
Premier ministry Percival Patterson, beaucoup craignant
d'irriter les Etats-Unis ou d'attiser la violence dans l'le
voisine.
Dans les missions de tlvision et de radio, dans les
courriers des' lecteurs, dans les bars et dans les dbats
universitaires: tout le. monde la Jamaque ne parle plus'
que d'Aristide, hberg depuis lundi dans une maison de
champagne du gouvernement Lydford, dans la province
de St Ann (centre).
Les 9.000 auditeurs de Radio Jamaica (RJR) ayant
particip une enqute d'opinion sur internet se sont
prononcs 57% contre le sjour de l'ex-prsident hatien,
tandis que 43% l'approuvent.
"Je ne crois pas que ce soit une bonne ide, (...)
a ne donne pas une bonne image international de la
Jamaque. Est-ce qu'on veut que les Etats-Unis nous
tournent le dos?" s'inquite devant1' AFP Patricia Williams,
un agent de scurit de 41 ans.
"Nous dpendons des Etats-Unis pour presque
tout", explique-t-elle au course d'une patrouille Port Royal,
une demi-heure de trajet de Kingston, en faisant allusion
aux revenues du tourism et de l'exploitation de la bauxite.
Au contraire, l'ditorialiste Mark Wignall, dans
le quotidien Daily Observer, estime que M. Patterson "fait
ce qu'il y a faire en se se plaant du ct d'un 'frre'
politique dans la region". "On peut bien dire ce qu'on veut,
Aristide a t lu", ajoute-t-il.


"Il n'y a rien craindre de ma presence", a assur M.
Aristide lui-mme dans un communique diffus par son
porte-parole Huntley Medley, remerciant les Jamacains
pour leur "chaleureuse hospitality".
M. Aristide a promise mercredi Percival Patterson
de s'abstenir de toute activity politique pendant son sjour
la Jamaque, qui est vu d'un mauvais oeil par les Etats-
Unis et a provoqu une crise dans les relations entire Les
deux pays voisins des Carabes.
Le nouveau Premier ministry hatien Grard
Latortue a annonc un gel des relations diplomatiques et
le rappel de son ambassadeur Kingston. M. Patterson, de
son ct, a indiqu que son pays ne reconnatrait pas les
nouvelles autorits d'Hati avant une runion de la
communaut des pays de la Carabe (Caricom), prvue la
semaine prochaine.
Aprs son dpart prcipit d' Hati le 29 fvrier,
qu'il a dcrit comme un "enlvement moderne" perptr
par les Amricains, M. Aristide avait d'abord t accueilli
en Centrafrique, d'o il s'est dit "la victim d'un coup
d'Etat".
Mais il n'a pas convaincu tous les Jamacains.
"Aristide n'est pas (Nelson) Mandela, non
l'asile", a dclar un participant un forum internet
organism par un quotidien local, Charlie Memamo.
Si l'asile doit lui tre accord, c'est titre
"humanitaire", opine un autre, Elder Yout, qui estime qu'il
devrait lui tre interdit de faire le moindre commentaire
(voir Polmique / 20)


Relancer la machine


conomique tout prix


'


r-


Q.. 1 1 A









I Les Jeux de Bernard


Mercredi 24 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 8


Allez de JAMAIS SERONS, en utilisant des mots du du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


XSNOXALKSYU.E
AB Z G DRU ETANR
HJC E ZNENI S SU
PRUETUBIRTS I
PAUERQNOI SNE
ONREITONDLB E
POEETS IRUE TA
UTDUBASVRFME
BUF I RR S EEUUA


S N E F E'D
ETLAGE
OCGZAS
DF DRFI
PSUSFA
ERVQUH
RUBRAC
TEQPHD
LTF S C D
RAE FI.D
FRDRID
AEEEID
S L RU PE
EEUARN
L-C H G'P I
BC AAEE
TAI DAR


OVKERFF0CIPIFF


Solutions de la
semaine passe:
ECULEE
E C UNLE E
ECINEE
EL IM E E
ELIMNE S
ELISES
AL ISES


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TOPROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE COUNTY PARKIANDRECREATION DEPARTMENT
SOUTHRIDGE COMMUNITY AND AQUATIC CENTER
CICC PROJECT NO. A04-PARK-02

The County Manager, Miatmi-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and
Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and
Administrative Order 3-39, announces that professional architectural and engineering (AIE) services will be
required for the design and construction administration services of the Southridge Community and Aquatic
Center for the Miami-Dade Park and Recreation Department (PARK).

TECIINICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS


14.00 Architecture (PRIME)
18.00 Architectural Construction Management (PRIME)


11.00 General Structural Engineering
13.00 General Electrical Engineering
20.00 Landscape Architecture


S12.00 General Mechanical Engineering
16.00 General Civil Engineering


A copy of the Notice To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying participation provisions
(as applicable) may be obtained ai the Vendor Information Center,(VIC), located at 111 NW 1 Street,,
Lobby Level, Suite 112, Miami, FL 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305)
375-5773 and (305) 372-6184. A solicitation notification will be.forwarded electronically to ail consultants
who are pre-qualified with Miami-Dade County and have included an e-mail- address in their vendor
registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those
pre-qualified firms without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and
accompanying documents may be obtained on line at.http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm, at the following
link "Solicitations On-Line."

The Consultant Coordinator for this project is Rosemarie M. Wilson who may be contacted via e-mail at
wilsor@miamidade.gov, fax: (305) 375-1083 or phone: (305) 375-2660.

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS

One (1) Agreement- 15% Community Business Enterprise (CBE) Goal

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on March 29, 2004, at 10:00 A.M. in
Conference Room 18-3, 18h Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 N.W. 1" Street, Miami,
Florida. While attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is April 30, 2004 at 12:00 P.M., LOCAL TIME, ail sealed
,- envelopes and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
Commissioners, 111 NW 1" Street, 176 Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED
THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED
AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11l1(t) of the
Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a
complete and thorough description ofthe Cone of Silence.


nW: C:E mentsand Settings\Sajini G. Hdion\Dlektop\AD ITISEMRl E imibper3-19.doc


Jy


Les dclarations du Premier Ministre Grard Latortue ... A l'occasion de la
crmonie d'investiture du nouveau gouvernement, le Premier ministry Grard Latortue a soulign
qu'il fallait turnerr dfinitivement le dos la dictature". C' est un "gouvernement non partisan
juger sur ses rsultats", a-t-il dit, en soulignant que "c'est la premiere fois dans le pays que la
formation d'un gouvernement a donn lieu des consultations aussi dmocratiques".Le nouveau
gouvernement, form de 13 ministres, est largement compos de technocrates souvent proches de
l'ex-opposition au president dchu Jean Bertrand Aristide.
La France et Hati
La France a rapidement ragi cette nouvelle tape politique en Hati.
Le ministry franais des Affaires trangres, "Dominique de Villepin, va venir avant la fin du
mois", a dclar l'AFP le PM Latortue aprs la crmonie d'investiture au nouveau cabinet
ministriel.
Il s'agirait de la premiere visit en Hati d'un chef de la diplomatic franaise depuis l'indpendance
en 1804 du pays, aprs une meurtrire guerre de l'indpendance qui s'tait solde par la.droute de
l'arme franaise, et que la France n'a jamais pu pardonner son ancienne colonies.
Auparavant, dans une declaration au journal franais Le Figaro (mercredi 17 mars), M. de Villepin
avait estim que "la communaut international doit maintenant conforter le gouvernement d'union
national ".
De son ct, le Premier ministry franais, Jean-Pierre Raffarin, a assure M. Latortue que Paris "est
vos cts dans la priode de transition dmocratique qui s'ouvre", dans un message de
flicitations.
4 Chefs de gangs remettent des armes la Force multi national ...
Quatre groups illgaux arms de Cit Soleil ont dcid de dposer les armes et ont remis
symboliquement, le jeudi. 18 mars, la Police national une cinquantaine d'armes lourdes ou de
poing, en presence de militaires franais.
Au course de la crmonie qui a dur un quart d'heure, les chefs de bandes ont promise de s'investir
dsormais dans des activits sociales visant promouvoir le dveloppement du plus important
bidonville d'Hati ".
Par ailleurs, les habitants de Cit Soleil, entire ralisme et fidlit, continent d'arborer firement
des t-shirts et des parasols frapps de l'effigie de l'ancien homme fort d'Hati, parti pour l'exil
depuis 17 jours dj. Comme pour rester fidles eux-mmes et leur leader, ils clamaient encore
jeudi, comme au temps de la grande mobilisation anti-Lavalas, Aristide 5 ans, si yo pa vie 10
ans"".
" Vle pa vie fO 1 tounen (qu'on le veuille ou non, il doit revenir), ont chant des milliers de jeunes
de Cit Soleil, venus assister la crmonie de remise d'armes par les chefs de bandes de la
commune de Cit Soleil (environ 5 kilomtres carrs et 300 000 habitants).
Un froid sur les relations d'Hati avec la Jamaque ...
L' arrive de l'ex-prsident Jean-Bertrand Aristide la Jamaque a t accueillie sans grand plaisir
par le nouveau gouvernement de Port-au-Prince. Monsieur Grard Latortue, le nouveau Premiere
ministry, a tout simplement annonc un gel des relations avec la Jamaque et la CARICOM.
La Jamaque a rpliqu qu'elle ne reconnaissait pas le'nouveau gouvernement hatien et attendait
que la CARICOM se prononce l-dessus au course d'une runion qui doit se tenir le 27 mars St.
Kitts. Monsieur Latortue a fait savoir qu'il ne comptait pas se rendre St Kitts pour cette runion.
Le President de la Caricom, Mr Percival Patterson, Premier ministry de la Jamafque, a rpliqu que
de toute faon, il n'y tait pas invit.
Le geste humanitaire" de Kingston
Devant le Parlement, le Premier ministry jamacain, PJ. Patterson, a prcis que l'invitation faite
M. Aristide rpondait exclusivement des critres humanitaires retrouver ses deux filles."Je
m'attends ce qu'il utilise le temps pass ici en Jamaque pour se runir en famille .et finaliser les
prparatifs de leur dmnagement dans un pays tiers prpar les recevoir pour une longue dure",
a ajout le Premier ministry jamacain, se disant persuade que l'ancien president haitien "n' abusera
pas des terms de notre hospitalit".Dans une interview publie le mardi 16 mars par leWashington
Post, Jean-Bertrand Aristide a pourtant raffirm son statut de chef d'Etat et dit esprer que ses
partisans se sentent rassurs par le fait de le savoir proximity de leur pays.

Aristide revoit ses deux filles
Mildred et Jean-Bertrand Aristide et leurs filles Christine 7 ans et Michaelle 5 ans sont maintenant
runis Ste Anne, dans la maison de Lydford Park mise leur disposition par le premier ministry
de la Jamaque, Mr Percival Patterson. Les deux petites filles taient arrive mercredi 17 mars la
Jamaque en compagnie de leur mre qui s'tait rendue spcialement en Floride pour aller les
chercher.
Aristide assure que les Jamalcains n'ont "rien craindre" de sa
presence
Le president hatien dchu Jean Bertrand Aristide a remerci jeudi les Jamacains de leur
"chaleureuse hospitality", assurant qu'"il n'y a rien craindre de (sa) visit dans l'le",
dans un communique diffus par son porte-parole Huntley Medley.
"Je veux la paix pour Hati. Je veux la paix pour la Jamaque, pour les Carabes et le
monde enter, partout. Je veux participer au process de promotion de la paix", a dit M.
Aristide, hberg depuis lundi dans une maison de champagne du gouvernement Lydford,
dans la province de St. Ann au centre de la Jamaque, o il pourrait passer jusqu' dix
semaines.
Il avait assure mercredi lors d'un djeuner avec le Premier ministry Percival Patterson
qu'il "ne saisirait jamais l'occasion fournie par ses frres et soeurs jamacains pour faire
quoi que ce soit de politique ou pouvant gner le processus de paix en Hati".


A&E- Le gouvernement jamacain lui a demand en outre de s'abstenir de tout contact direct
avec la press, a dclar l'AFP un proche de M. Aristide sous le couvert de l'anonymat.
(voir En bref /20)


Page 18


Solutions de la
semaine passe:


J 0
PB
AO 0
V.o
W A
S 0
C R
U R
T N


$SCRBBIE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

N K




AN


Solutions de la semaine passe
POINTER


Trouvez 40 pices de voiture dans le carr ci-dessus
^*^/^A^r77/ rg/ f/// t/ /l.,''rJ//// r f//M


_ I ___I


JJIAIM A I S


~------~/


Ll


I


I


1


SIEIRIOINUS


v







Jeudi 24 Mars 2004


I tl PVout ha ti OUt ak Jan Mapou


I Ti GoutPaTiut ak: J aiap


CITY OF MIAMI DEKRETE 21 MAS

<
LT SIP KOUKOUY YO RESEVWA


FROM: THE MIAMI-DADE COUNTY
DEPARTMENT OF CULTURAL AF-
FAIRS:

March 18, 2004
On behalf of the Miami-Dade County Cultural Af-
fairs Council and the Department of Cultural Af-
fairs, I would like to congratulate Sosyete Koukouy,
Inc for its outstanding contributions to Miami-Dade
County's cultural life. We are proud to continue to
provide annual funding support to Sosyete Koukouy
and to celebrate the remarkable work that is offered
to the community.
On the leadership of his executive director, Mr. Jan
Mapou, Sosyete Koukouy continues to develop and
present outstanding programs and activities that
fostered and preserve the cultural wealth of Hai-
tian arts and artists in our community..

Sosyete Koukouy's presentation of the historical
play Liberty ou Lanmb ( Liberty or Death), pro-
vides a rich and powerful experience of the Haitian
people's struggle for freedom in 1804 and is par-
ticularly relevant as Haitian-American and ail of
Miami-Dade County celebrate the 200th. Anniver-
sary of Haiti's Independence.

We are fortunate to have Sosyete Koukouy offer-
ing programs of this quality and importance here
in our community. It is with great enthusiasm that I
encourage Miami-Dade County residents, as-well
as our visitors, to attend this exceptional perfor-
mance commemorating the milestone of Haiti's
great history.

Sincerely,

Michael Spring
Director
Miami-Dade County Department
of Cultural Affairs


AKT-DANS-CHANT DEKORAT
ELATRIYE ...NAN PYESTEYAT
LIBTE OU LANM-2004
Men akt ki patisipe nan mizikal teyat total pysteyat
Libte ou Lanm-a ki sot fe mvy nan Gusman Center
dimanch pase. Plis pase 1,000 mounn te prezan Jounal
New-Times lage youn atik 3 pages ak foto sou teyat la.
Youn dokiman pou kolekt. Vol.: 18; # 50 Mas 18-20/
2004 paj 71( miaminewtimes.com)
Pou listwa men artists ki te patisipe nan kokennchenn
aktivite sa-a yo:
Ot/Direkt: Jan Mapou.

Direkt mizikal : Kiki Wainwright

Koregraf: Robinson Clotaire/ Prospre Etienne

Dance Director : Nancy St, Lger

Direkt teknik: Ernst Registre( Nn)

Sn ( 3 tablo): Rara Kuyu/ Ernst Registre/
Louis Jean-Paul,

Dancers/ Actors
Sheila Bastien, Nedgine Pierre
Guerline Corus, Nadege
Marphise Dominique, Djenane Chariot
Michemond Pubien
Tamara Jean- Philippe
Chris-Ann Magloire
Sherly (Nyanuvi) Cesar
Antony Bayas
Nancy St. Lger

Atis Envite: Jean-Claude Exulien, Ovida
Alva (nan Compagnie de Dance Alva-Ayiti)


FROM: THE CITY OF MIAMI


March 16, 2004

Mr. Jan Mapou
President Mapou Cultural Center
5921 NE 2nd Ave, Miami FI 33137

Dear Mr. Mapou,
It is with great pleasure that 1 extend to you and the
Mapou Cultural Center, my most heartfell best
wishes on the presentation of your play Libte ou
Lanm, taking place on March 21, 2004..

This event is especially significant because it is a
part of our communities' official celebrations for
the 200th. Anniversary of Independence for the
Republic of Haiti. With Libte ou Lanm being a
historical depiction of the events surrounding Haiti's
revolution which stands as the only succcessful
slave revolt in recorded history. Your presentation
could not be more apropos. The City of Miami and
South Florida, w would be at a loss if not for your
dedication to bring such noteworthy occasions to
our community.

Again, we wish you a very enjoyable and educa-
tional event. Your work and commitment to educa-
tion are admirable and we hope that you will con-
tinue to enrich the lives of the residents and visi-
tors of our community.

Warmest personal regards,

Faithfully,

Arthur E. Teele, Jr.
Chairman
City of Miami Commission


Akseswa: Allan Corus & Jude Descollines

Soufl: Jean-Robert Cadely & Edeline Clermont

Sanba/ Griyo: Yolande Thomas

Tradiktz: Jepsie Mtelllus, Lonie Hermantin

Piblisite, ekip Sip : Emst Julmus(Degoutan),
Fifi Stacy, Lina, Carine, Grard Mtellus, Jean
Desrouleaux, Marcel Alexis, Carole, Carole Delinch

Pwogram: Carine Deshommes/ Sandy Volmar
Dorsainvil/ Casandra Hurlston ak Ingrid LLera

Makiyaj : Emma Etienne/ Margareth Duverger,
Nadiejda Dubois.

Kostim: Ginette Etienne & Nyrva St. Lger

Foto : Lucius King

Video: Robert Thomas & Guy Elie (HTN)

Sekirite : Citizens on Patrol (Janian St. Armand)


KREMAS MAPOU

NAN LIBRERI MAPOU
SE MEY KREMAS
NAN MIYAMI

GOUTE PA KITE


I


Akt
Yolande thomas
Henry Alfred
Carline Paul Cadely
Sasha McKinley


Psonalite ki soti Atlanta
ki te nan teyat la:
-Ron Daniels
-Wayne Thompson

Envite Espesyal nan Teyat
Libte ou Lanm
Angelucci Manigat
Direkt Sosyete Koukouy Connecticut


Page 19


I


Hiti en Marche Vol. XVIrI No. 8 V~ -~--


MSI POU SIP NOU !

Pysteyat sa-a ki sot jwe la-a ak plis pase 35
akt-a se jef ak kolaborasyon youn dal atis
ak sipt. Pou koumanse nou renmsye
depatman Zaf Kiltirl nan Miyami ki gras a
sibvansyon yo lage nan men nou, penmt nou
kenbe aktivite sa yo chak ane. Nou renmsye
tou komisyon Art Teele ki youn zanmi lakilti
e ki toujou ankouraje tout aktivite kiltirl k'ap fet
nan kominote-a. Nou di komite 200m anivs
endepandans peyi-a ki sou lobedyans City of Mi-
ami msi pou kontribisyon yo ban nou ki penmt
nou lwe machine tradiksyon similtane-a. Sa penmt
nou travse youn lt estad ak kilti ayisyen-an.
Ayisyen kou etranje gendwa chita epi asiste san
pwoblm youn aktivite an kreyl. Nou di FANM
msi. Se grasa a yo si nou ka voye plis pase 5,000
envitasyon ale. Nou di CACEC ak Marcel Alexis
ki te degajt li kou mt Janjak pou te jwenn youn
son nou te bezwen nan premye tablo teyat la. Msi
Koukouy yo, Radyo yo, HAYO, HAYOT, HAHS,
Msi Vodou Fest, Toussaint Louverture Center,
Radio camivale,ganizasyon sou lobedyans Musik
Fest e k'ap prepare pou louvri seri konferans sou
vodou ayisyen-an. Sant lan ki lage nan zbry
etranje yo de bon tradikt pwofesyonl ki se Jepsie
Mtellus ak Lonie Hermantin, Nou salwe Island
TV, Kiskeya Herald, Bibil, YEYE, Alex Sainsurin,
Emeline Alexis, Travay an Avnat, Radyo FANM,
HTN, Msi Claude Mancuso, Msi Elizabeth, Msi
premye Minis Grard Latortue ki te envite-n nan
program < Msi New-Times ki pibliye youn michan atik 3 jou
anvan fet la nan paje 71-72 jounel senmenn pase-
a, Msi journal Le Floridyen, Z- Wave, Haiti
Antennes PLus, Radyo Balance, Carl Fombrun,
Haiti Vivra, Haitian Advocacy, FLAHOF, Edeline
Clermont ak Jean-Robert Cadely ki t'ap soufle akt
yo Pou fini nou renmsye Emma Etienne ak
Margarette Duverger pou sip yo ban nou kozman
makiyaj.


Akt/ Chant
Mikette Wainwright
Jeanette Gregoire-Registre
Rose Blus
Rose Assinthe
Ginette.Etienne
Marleine Daphnis
Weislande (Nyanui) Cesar
Jude Descollines
Allain Corus
Limone Joseph
St. Louis Fleurizard

Drummers
Joseph Senatus(Ti Wouj)
Elisson Pascal
Myrtho (Matissou) Xavier
Wilnord Emile
Enso Fatal







Page 20_ I1 L'ACTITAIJTE EN MA

JAMAIQUE

La presence d'Aristide

dclenche une polmique
(Polmique,... suite de la page 17)
sur la crise hatienne, pour viter que la Jamaque se trouve
"emporte dans un affrontement international Mercredi, les
embarrassant", partisans d' Aristide Port-
"Bien sr qu'Aristide vient ici pour faire de la au-Prince avaient laisse
politique", estime cependant Morris Christopher, un clater leurjoie de lesavoir
chauffeur de taxi de 50 ans, selon qui "il veut renverser le s proc. "On pre "
nouveau gouvernement haltien" et "il ne devrait pas rester qu'Aristide revienne de 'f
aux Carabes". Jamaique. Il s'occupait de. .
"Il est difficile de voir l'intrt ou la ncessit de nous", adclar l'un d'eux
la visit d'Aristide en Jamaique. Sa presence aux portes u'AFP mercredi Cit
Soleil, un quarter dshrit
d'Hati ne fera que stimuler ses partisans qui pleurent e 'P ,
encore son dpart et prolongera les troubles, dans un pays
qui a surtout besoin de stability", a crit un lecteur du


Mercredi 24 Mars 2004


Au carrefour de deux mondes photo Yonel Louis/HenM


En bref...
(suite de la page 18)
Arme d'Hati : La decision est du resort
d'un gouvernement lu ...
Le Premier ministry hatien, Monsieur Grard Latortue, a
soulign que ce n'tait pas du domaine d' un
gouvernement provisoire de dcider si oui ou non


l'arme allait tre rinstalle. Il appartiendra "un
gouvernement lu" de dcider s'il faut ou non remettre
sur pied 1' arme hatienne dissoute en 1995, a dclar
jeudi le Premier ministry hatien Grard Latortue.
"Nous avons besoin d'une arme qui respect la
primaut du pouvoir civil et les droits de l'Homme, mais
c'est une decision qu'il n' appartient pas notre
gouvernement de transition de prendre et qu'il faut
laisser un gouvernement lu" a soulign M. Latortue.


M. Latortue, qui s'exprimait l'occasion de la prise de
functions du nouveau chancelier ministrye des Affaires
Etrangres) haitien, Yvon Simon, a soulign que "la
nation est trs divise sur cette question".
Prnant "une diplomatic de dveloppement" et un
"quilibre entire la region Amrique, o nous sommes
situs gographiquement, et l'Europe, partenaire
privilgie", il a souhait un enforcementt des relations
avec l'Union europenne".
Abonnez-vous
Hati en Marche
Phone 221-8567


.- f. S,


PERSONNEL N'A FAITMIEUX!!!


Avec une croissance de 110% demeure constant

toute l'anne pendant 4 annes conscutives,

CAM-confirme sa premiere place exclusive

sur le march des transfers.


w.


CAM surpass toutes les companies de transferts d'argent sur Hati
parce que les hatiens font confiance CAM, le leader incontest.
Tous nos remerciements notre fidle clientele!


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


Mr, Mme,
Professionnels
Haitiens
Vivant en terre
trangre
-Cher (s) Amis


La prsente est pour
vous proposer une
opportunity unique
de possder une
proprit au bord de
la mer sur la Cte
des Arcadins. Le.
project du Club
Nautique Aquabella
S.A. est une ide'
original qui ferait
de vous le
propritaire d'une
surface btissable de
1000 m2
surplombant la
mer et le lac de Bois
Neuf avec accs
votre plage
prive, dans le cadre
d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et 4 dj
construits.
Visiter sans tarder
notre site web
wwwHiliaquabellaaom
Tous les dtails y
sont contends.
Agissez vite car, vu
nos prix, les lots
s'enlvent.
Vous pouvez nous
crire : email:
--_ V-is ril M,(Firanhom


i i i


1 cu"ULmja!Iecu &Xa 1


i I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs