Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00201
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 17, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00201
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text


















Hati en Marche dition du 17 AU 23 Mars 2004 Vol. XVIII No 7


p

C;

.. ...... ..
I
s
c




i




Jean-Bertrand Aristide donne une conference
de nrese h Bannui


La visit d'Aristide la Jamaique


provoque un toll Port-au-Prince
Cependant Jean-
A n i W a h into BertrandAristide a dclar qu'il
Ainsi W ashington*** est toujours le president lgitime
PORT-AU-PRINCE, 14 Unis. L'pouse de l'ex-prsident, ne d'Hati et a accus le gouvernement des
ars -Dimanche soir l'ex- Mildred Trouillot, est une citoyenne Etats-Unis de l'avoir forc laisser son
president Jean-Bertrand Aristide amricaine, post. Ce que Washington dment
s'apprtait laisser Bangui, Une dlgation de responsables nergiquement.
apitale de la Rpublique jamaicains et afro-amricains est arrive La visit la Jamaque est une
entrafricaine, pour la puamaque o tard dimanche soir afin d'escorter M. surprise, mme si les Etats-Unis et la
il est invit par le Premier ministry Aristidevers laJamaque. France ont rfut les accusations de
P. J. Paterson passer de 8 10 "M. Aristide a exprim le souhait l'ancien president hatien.
emaines. P Le president Aristide, de retourner temporairement dans la Les Etats-Unis voient d'un
renvers le 29 juillet dernier, a Carabe avec sa femme et pour tre runi mauvais oeil la venue du president dchu
rouv refuge en Centrafrique. r, avec ses deux jeunes enfants, qui sont dans un pays situ 180 km des ctes
devrait dbarquer Kingston, actuellement auxEtats-Unis" aditPatterson hatiennes, et ont appel vendredi les
evrait de la Jamaque, ce mardi. dans une declaration, autorits de Kingston garder ce sjour
apitale de la Jamaque, ce mardi.Il a ajout que Aristide n'avait un caractre temporaire et priv.
I profitera de son sjourpour revoir dfinitivement aucun plan d'tablir une D'autant que les accusations de
ses deux files qui vivent aux Etats- residence permanent dans la region. (voir Jamaque / 3


' ' . '." *. .' ' ~ ^ / '


t.' ,


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 13 Mars La
constitution hatienne a tout prvu. Aussi bien-
la dure du mandate d'un president lu (5 ans)


que d'un president provisoire. Selon
la constitution, le president par
interim a un dlai de 45 90 jours
pour organiser une nouvelle election


prsidentielle. Point.
Or cette semaine, c'est
entire les lignes que le public est
contraint d'essayer de deviner les
intentions des nouvelles autorits
provisoires installes en Hati
aprs le dpart le 29 fvrier
dernier du president Jean-
Bertrand Aristide.
Selon l'AFP citant un
des membres du "comit des
sages", Paul-Emile Simon, "quant
aux lections, il ne les voit pas
avant' un an et demi deux ans'".
Un autre membre, Ariel
Henry, a fait remarquer:
"L'Organisation des Etats
Amricains (OEA) a estim qu'il
faudra un minimum de 9 mois"
pour organiser des lections
parlementaires.
Les prsidentielles
seraient donc encore plus
(voir Transition / 4)


President par interim Boniface Alexandre
photo Yonel Louis


PORT-AU-PRINCE, 14 Mars Que se
passe-t-il? Quelle est la part de vrit et de parfoi
rumeurs? Des residents des quarters populaires rapid
accusent les troupes amricaines d'effectuer des
raids la nuit dans leur quarter, qui se solderaient seulen


DERNIERE HEURE
L'ex-prsident
hatien Aristide a
quitt
Bangui pour la
Jamaque P.2

EDITORIAL
Grard Latortue
ou le no-
libralisme dans un
monde trop vieux P2


--r


r .... -.
, _-- r:o , _


'- t tus dans la nuit de vendredi
s par des morts qui sont ensuite samedi par les Marines, comme l'a
ment vacus ... annonc samedi un porte-parole de
Ainsi ce ne serait pas ces derniers. Selon des habitants du
lent deux Hatiens qui auraient (voir Rpression? / 6)


J Marines US patrouillant dans un quarter populaire photo AFP


Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Vema
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email:: enmarche @haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc


1


I I


)


--,, ^ -.- -


; r:


...'. ,









I En lus ...


En bref..


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


I __ ___ ____ ___ ___ ____ ___ ___ ____ ___ ___


EDITORIAL

Grard Latortue ou le

no-libralisme dans un


monde trop vieux
PORT-AU-PRINCE, 15 Mars Mais, intentionnellement oupas,
Le Premier ministry Grard Latottue a un pour devenir des firmes de distribution de
discours tout fait no-libral: marchandises importes plutt que de
pri vati s action,
gouvernement de
technocrates, etc ...
On 1' coute
comme on le faisait il y
a dj plus de 10 ans ...
M a i s
beaucoup d'eau a coul
sous les points.


Gouvernement de
technocrates n'est
qu'une autre faon de
dire Ajustement
structure, la mdecine
de cheval du Fonds
Montaire qui a t
force dans la gorge au
gouvernement Ren
Prval-Rosny Smarth en
1996.
Or cette
reduction drastique du
personnel de la function
publique n'est pas sans
rapport avec la crise
politique qui ravage le
pays depuis plus de trois
annes longues et
cruelles.
En rejetant sur
le pav tous ces


fonctionnaires, jeunes et vieux, en
change soit d'une retraite anticipe qui
par le jeu de l'augmentation du cot de la
vie se rduit une pitance, soit d'une
compensation vite dpense en riz et
haricots quotidiens avant mme la
prochaine rentre d'octobre, Etat hatien
faisait dj le lit de la grande insurrection
qui a emport Jean-Bertrand Aristide et
qui est loin d'arriver son terme.
Que reste-t-il encore ajuster
dans la function publique hatienne?

Gouvernement de
consensus ou gouvernement de
technocrates? ...
Un gouvernement de
technocrates donc jusqu'au garden qui
sommeille la barrire du ministre ...
On remarquera que M. Latortue
promet en mme temps aussi un
gouvernement de consensus le plus large
possible (vendredi il a rencontr aussi le
parti Fanmi Lavalas) ...
Gouvernement de consensus et
gouvernement de technocrates, est-ce tout
fait pareil? Notre Premier ministry
aurait-il un discours quand il rencontre les
politiques, et un autre l'adresse du
monde des affaires, par example, comme
lors dela reception donne vendredi soir
en son honneur par les associations
patronales?
Revenons la privatization
proprement dite ...
On n'est plus en 1995-2000 ...
Lorsque le Premier ministry Smark Michel
rompait avec le president Aristide sur
l'agenda conomique gouvernemental;
puis l'arrive un an plus tard de l'quipe
Prval-Rosny Smarth, le mot privatization
remplac par un euphemisme:
modernisation ... Creation du Conseil de
Modernisation des Entreprises d'Etat etc.
Mais que reste-il aujourd'hui
privatiser? Je vous le demand ...
La Minoterie d' Hati, vendue ...
Le Ciment d' Hati, pass aussi en
des mains prives.


production ... Donc autant d'ouvriers
allant rejoindre sur la paille les victims
prcdentes de l'ajustement structure
dans l'administration publique.

Vache. lait de la nation

Ah oui, il reste bien sr le gros
morceau ...
Cela s' appelle d'abord la
TELECO, les Tlcommunications
d'Hati S.A., la plus important vache
lait de la nation ...
Le Premier ministry peut oprer
des coupes sombres dans le petit personnel
de cette entreprise d'Etat, car le personnel
qualifi a depuis longtemps laiss le pays,
vaincu par la crise et attir par les offres
de residence permanent au Canada.
Mais cela ne reprsente pas grand
chose. 'En effet, l'essentiel des
tlcommunications d'Hati est depuis
longtemps en des mains prives ...
Le pourcentage d'Hatiens
utilisant le cellulaire Port-au-Prince est,
toutes proportions gardes, quivalent
celui dans n'importe quelle grande ville
du monde...
Or ce sont toutes des companies
prives, capitaux internationaux
majoritaires, qui selon les conventions
doivent utiliser la Teleco comme relais,
mais peuvent bien s'en passer et de fait
qui techniquement prfreraient bien s'en
passer...
En effet, c'est le retard des
tlcommunications d'Etat qui a facility
ce boom, aprs avoir pendant trop
longtemps bloqu le dveloppement de ce
secteur.
Idem pour le service Internet, qui
est rgi aussi par le capital priv.

Comme on joue au
gendarme et au voleur...
Ne reste que le piratage, le
march informel de la tlcommunication,
que l'Etat peut s'amuser poursuivre, si
(voir No-libral / 5)


-1


Page 2


Prestation de serment de Grard Latortue vendredi
devant le Prsident par interim photo AFP


I


L'ex-prsident hatien Aristide a quitt Bangui pour
la Jamaique
Deux semaines aprs son arrive en exil en Centrafrique, le president dchu
d'Hati, Jean-Bertrand Aristide, a quitt Bangui dans la nuit de dimanche lundi
pour la Jamaque.
L'avion bord duquel il a pris place a dcoll 2h15 (lh15 GMT), a prcis un
responsible de la scurit de l'aroport de Bangui.
Il a effectu une escale technique l'aroport de Dakar, au Sngal, ont
rapport des tmoins. Un responsible sngalais en uniform est mont bord de
l'appareil pour saluer les passagers, avant de repartir bord d'un vhicule.
Une dlgation de parlementaires jamacains et amricains tait arrive dimanche
Bangui bord d'un avion spcialement affrt pour emmener en Jamaque Jean-
Bertrand Aristide et son pouse.
La parlementaire jamacaine Sharon Hay Webster avait dclar des journalists que
l'objectif tait de permettre M. Aristide de revoir ses deux jeunes enfants, qui se
trouvent actuellement aux Etats-Unis.
Il devrait sjourner dix semaines au maximum en Jamaque, une le situe 180 km
des ctes hatiennes.

La visit d'Aristide Banqui provoque un toll !
Le project de visit en Jamaque de l'ex-chef d'tat hatien a provoqu un dbut de
polmique avec le nouveau Premier ministry hatien, Grard Latortue, qui a parl
d'"acte inamical" de la part de Kingston. Le nouveau pouvoir de Port-au-Prince craint
que la presence d' Aristide si
prs de son pays ne reliance l'agitation sur l'le.
I administration amricaine n'apprcie pas davantage ce dplacement. "Nous pensions
que c'est une mauvaise ide, nous pensions que le president Aristide, d'une certain
faon, a perdu son aptitude diriger son people parce qu'il n'a pas gouvern
dmocratiquement", a dclar sur NBC la conseillre de George Bush la scurit,
Condoleezza Rice.
Sur CNN, le secrtaire amricain la Dfense, Donald Rumsfeld, avait exprim
"l'espoir qu'il ne reviendra pas aux Amriques et ne compliquera pas la situation".
La dlgation parties chercher Aristide comporte Randall Robinson, ancien chef du
group de pression noir TransAfrica, et la reprsentante amricaine Maxine Waters.

Haiti attend son gouvernement d'union national
Le nouveau Premier ministry hatien Grard Latortue a mis dimanche la dernire
touche son gouvernement d'union national qui devrait tre annonc lundi ou mardi.
M. Latortue, qui s'est install provisoirement dans un grand htel de la capital
hatienne, a poursuivi ses discussions dimanche avec les formations politiques et les,
reprsentants de la socit civil pour constituer ce gouvernement, a indiqu son
entourage. Le Premier ministry par interim a rencontr entire autres Winter Etienne, le
responsible politique des insurgs du Front de resistance qui contrle encore une
parties du pays (Nord, Centre et Artibonite), malgr la presence des Marines US dans,
ces rgions.

La formation du cabinet ministriel ...
Selon des sources proches du Premier ministry, la nomination de l'ancien.gnral
Hrard Abraham la tte d'un grand ministre de la Scurit publique, semblait
acquise.
Au ministre des Affaires trangres, le nom d'Yvon Simon, un conomiste form en
France est souvent cit, ainsi que celui de Mirlande Manigat, l'pouse de l'ancien
president Leslie Manigat (1988).
Le ministre des Finances pourrait aller Eric Pierre, un haut fonctionnaire la
Banque Interamricaine de dveloppement (BID) et ancien premier ministry dsign
sous la prsidence de Ren Prval (1991-1996) ou Marc Bazin, ancien haut
fonctionnaire de la Banque mondiale et ancien Premier ministry de 1992 1993,
toujours selon ces sources.
On cite aussi les noms du Dr Daniel Henrys comme ministry de la Sant publique,
Bernard Chancy, comme ministry des Travaux Publics, de Smarck Michel au
Commerce...

Deux personnel tues dans le quarter du Bel Air ...
Au course d'une perquisition effectue dans la nuit de vendredi samedi (12 au 13
mars) dans le quarter du Bel Air, les Marines amricains auraient eu un change de
coups de feu avec des partisans de l'ex-prsident Aristide munis d' armes
automatiques.
Les Marines ont ripost. Deux personnel ont t tues. Il n'y a pas eu de victims dans
la force international depuis son dploiement en Hati le 1r mars dernier, au
lendemain de la dmission du president Aristide.

Combien de personnel tues par les Marines depuis leur
arrive ?
Le nombre est incertain et serait tenu secret, rptent un nombre de plus en plus grand
d'Hatiens.
Les gens du Bel Air rapportent qu'au moins 11 personnel ont t blesses lors de
l'change de coup de feu du 12 au 13 mars.
Une visit au Bel Air samedi matin montrait une flaque de sang recouverte de
mouches devant l'glise de Notre Dame du Perptuel Secours. Les habitants
rapportent que ce sang tait celui de deux jeunes garons de 12 et 14 ans tus lors de
la perquisition.
L'Agence Reuters parle aussi du corps d'une jeune femme de 23 ans identifie comme
tant celui de Jeanne-Louis Yolette, dcouvert galement au Bel Air. Elle avait les
deux mains lies sur la poitrine, comme faisant une prire. Elle aurait t tue aussi
vendredi lors de la fusillade ", a rapport sa famille.

Des soldats franais remplacent les Amricains dans certain
quarters de la capital ...
Des soldats franais ont pris la place de leurs collgues amricains dimanche pour assurer
les patrouilles dans le quarter du Bel Air.
Des incidents ont eulieu, selon un porte-parole des Marines, le sergent Thimothy Edwards,
alors que les militaires amricains effectuaient une patrouille dans le quarter de Bel Air
Port-au-Prince. Ils ont ripost, tuant deux des assailants.
Une patrouille de 40 Lgionnaires franais a parcouru les rues du quarter, tandis que
les residents se mettaient couvert.
" Si cela doit continue ainsi, nous seront tous tus, a dclar Dread Juniors.
Regardez-nous. Est-ce que nous ressemblons des criminals. Nous sommes seulement
des survivants ".
(voir En bref... /18)









H-aiu en varchue vol. AV J2'IYU. q


T 'EVENEMENT


La visit d'Aristide la


Jamaique provoque un toll
Poa m au- Pc jamacain que l'invitation faite l'ancien
"'>P oY"m1 m- -ITn1 flprsident Aristide serait une visit
.. temporaire pour des raisons familiales" a


(Jamaque ... suite de la lre page)
M. Aristide centre administration Bush ont soulev une
vive polmique l'intrieur mme de la classes politique
amricaine en cette anne d'lection prsidentielle.
Les Etats-Unis redoutent galement que ce
retour mme temporaire dans la Carabe ne reliance les
tensions en Hati, o la tte d'une force multinational
comptant quelque 1.200 Marines, ils parrainent un dlicat
processus de transition politique dans un climate scuritaire
tendu.
"Nous avons t informs par le gouvernement


dclar le porte-parole du dpartement d' Etat Richard
Boucher.
"Nous esprons que cette visit sera conforme
cet objectif et avec le but que nous avons tous de
renforcer la dmocratie en Haiti" a-t-il ajout.
De son ct, le nouveau Premier ministry
hatien, Grard Latortue, a annonc vendredi avoir
demand son homologue jamacain de ne pas
autoriser l'ex-prsident Aristide sjourner dans son
pays.


mL'EVEMENT SOMMAIRE
Aristide arrive la Jamaque p.2
La visit d'Aristide la Jamaque provoque un toll Port-au-
Prince ainsi qu' Washington p.l1
ANALYSE
Hati-Transition:
Est-ce un provisoire dans le dfinitif? p. 1
L'ACTUALITE EN MARCH
Arrestation de Harold Svre p. 17
Y a-t-il une repression anti-lavalas? p. 1
Le nouveau gouvernement toujours en formation p.6
Yvon Neptune quite la primature p.9
Note aux missions diplomatiques et consulaires p.7
Un responsible lavalas appelle la reconciliation p.7
ARMEES ETRANGERES EN HAITI
Le Chef d'Etat-major interarmes amricains Richard Myers
Port-au-Prince p.9
Qu'est-ce qu'on doit attendre de la force international? p.9
Signification de la presence militaire franaise en Haiti p.12


EDITORIAL
Dchoucages, une honteuse pratique p. 11
Grard Latortue ou le no-libralisme dans un monde trop vieux
p.2
SANTE-
L'obsit va devenir la premiere cause de mortality aux U.S.A.
p.14


Membres de la dlgation du Black Caucus laissant les Etats-Unis pour Bangui
d'o ils accompagneront Aristide la Jamaque, ce sont la congressman Maxine
Waters, Randall Robinson, Sharon Hay-Webster et Sidney Williams


annulation de la visit d'Aristide. Ce
qu'elles n'ont pu obtenir.
L'ex-prsident hatien devrait
arriver Kingston mardi matin.
Depuis son dpart prcipit
d'Hati le 29 fvrier dernier, bord d'un
avion affrt' par 'le gouvernement
amricain, l'ex-prsident multiple les
dclarations pour. dire qu'il avait t victim
d'un "enlvement" et restait le president
lgitime de son pays.
Cette version est fermement
conteste par Washington qui assure que M.
Aristide est parti de son plein gr aprs avoir
sign une lettre de dmission en bonne et


Mais les conditions de ce dpart
ont provoqu des remous entire Washington
et les pays de la Communaut des Caraibes
(Caricom), actuellement prside par la
Jamaque, qui ont rclam une enqute.
L' Union Africaine (UA) a pour sa
part jug ce dpart du pouvoir
"inconstitutionnel."
Embarras supplmentaire pour
Washington, la dlgation venue chercher
Aristide Bangui comprend des
personnalits de l'opposition dmocrate,
don't des membres du Black Caucus.


... ainsi qu' Washington
WASHINGTON, 13 Mars Les proximity de son pays n'a pas manqu de
Etats-Unis voient d'un mauvais oeil la provoquer l'inquitude de Washington, qui
venue du president hatien dchu Jean- fait face une vive polmique intrieure et
Bertrand Aristide en Jamaqu, et ont international sur son dpart en exil vers la
appel vendredi les autorits de Kingston Rpublique centrafricaine.
garder ce sjour un caractre temporaire Les Etats-Unis redoutent
et priv.. galement que ce retour dans les Carabes
Ir TA_____-________ LA pr e A M s a ( .... g. ..6


S La presence de M. Aristaide a (voir Washington / 6)

Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom__________________________

Adresse
6 Mois. Un An
6 MRenouvellement Q
Etats Unis $40.00 $78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $70.00 $135.00 Nouvel Abonn O
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


www


I UNITRANSFER
i ll1 A subsidiary ofUNIBANK Hait

"Nou Rapid, Nou Garanti"


www.unitransfer.com


ISFNI


'


Page 3


Jeudi 17 Mars 2004








1 JNE ANALYSE


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


Est-ce un provisoire dans le dfinitif ?
(Transition ... suite de la 1re page) .La gigantesque panne d'lectricit qui frappe la en place ne rpond non plus aucun de ces plans ou
renvoyes sine die ... capital depuis la chute de M. Aristide est due cette propositions ...
Enfin, au course d'une reception organise measure: impossible de dbloquer le chque pour l'achat D'abord tout seigneur tout honneur, Washington
vendredi en son honneur par les associations patronales, le du gasoil faisant fonctionner les moteurs lectriques. a cr pouvoir se rfrer au plan Caricom (Etats de la
Premier ministry intrimaire Grard Latortue aurait dclar D'autant que le ministry des Finances s'est enfui Carabe) exception faite de l'viction de M. Aristide, parce


Manifestation Lavalas diperse le jeudi 11 mars par la police anti-meute,
2 manifestants tus et 7 blesss photo AFP vendredi 1
qu'il voit les lections "en plusieurs tapes." La "note circular
Par consquent, la constitution est une fois pour Responsable du Cabine
toutes carte. Dans ce domaine tout au moins ... particulier du Prsidei
Mai's dans. quel cadre fonctionne le pouvoir Alexandre, Michel P
intrimaire que l'on achvera de mettre en place cette Brunache, rdige su
semaine avec la nomination d'un nouveau gouvernement, paper en-tte men
aprs celle du Premier ministry Grard Latortue, remplaant tionnant "Palais Nationa
Yvon Neptune rest son poste aprs le dpart d'Aristide? le Prsident de 1
Le mme dimanche 29 fvrier, un Prsident par Rpublique d'Hati"...
interim a t install en la personnel du premier juge de la Pour Le Non
cour de cassation, Me Boniface Alexandre. velliste,"auseindel'Eta
Mais le recours la constitution s'est arrt l ... qui a la competence d
s'adresser aux chefs d
Toute activity conomique bloque missions diplomatique
depuis dj deux semaines ... pour quelque cause que c
Me. Boniface Alexandre inaugure son mandate en soit?"
gelant :tous les pomptes,de l'Etat, Mesure de sauvegarde Sans doute pas I
destine protger les fonds publics. Des ex-ministres ou Responsable du Cabine
hauts fonctionnaires du pouvoir renvers auraient t Particulier, rpond I
rattraps la frontire hatiano-dominicaine avec journal, mais plu
d'importantes sommes dans leurs b.agages. Et srement un Chanceliei
l'immigration canadienne qui a procd vendredi ou en son absence 1
l'arrestation de Oriel Jean, un ex-chef de la scurit directeur gnral d
rapproche du president Aristide, dclare qu'il voyageait ministre des Affaires
avec US$17.000 en cash, plus un chque de US$300.000. President de la Rpubliqi
M. Oriel Jean arrivait au Canada en provenance de la "Ensuite, la di
Rpublique Dominicaine. Rpublique peut-elle e
Cependant cette measure a eu aussi pour effet de dmission de tous les ch
bloquer toute activity conomique dans le pays depuis dj Depuis quand et pourquo
deux semaines.
L'actuel systi
plans ou pro
formuls ...
Pat Plus Bakery c ..D'autre
M. Aristide, dif
S" avaient vule jour
S1638N.E.2.'Ave. '. ih ., analysts, soupe
3 Catering Specialists '
Miunni,FL33161 Cakes, Patties, Hors d'oeuvres beaucoup plus ei
Tel: 305-756-3695 For ail Occassions Mais l'a
Ma I a


lui aussi...


--------Q ui a la
competence de
s'adresser aux
chefs de mis-
sions diplo-
matiques? ...
Une se-
conde measure du
President Boniface
Alexandre a fait
presque autant de,
bruit. 'Celle de
rappeler tous les
reprsentants
diplomatiques
l'extrieur.
Laissons
parler le quotidien
Le Nouvelliste
bilan: (dition du
2 au dimanche 14 mars 2004) ...
aire" du 8 mars 2004 est signe du
et -

P.
Lr
t-



:- .- .


le-
t,
e
e

e




s


e
u
t
lue
m
eni
hef
i?'




p
Cr

se
nc
cti


eTrdnorse

Tous les appeals international so


0 mCE40

II 401-5500 401-5566


que la Caricom stipulait son maintien jusqu'au terme de
son mandate en fvrier 2006.
Mais voici que, outrs de la faon "malheureuse",
selon eux, don't s'est droul le scenario du 29 fvrier
dernier, la Caricom a dcid de se dmarquer totalement
de tout ce qui se passe actuellement en Hati.
Quant la proposition de la Confrence
Episcopale d'Hati (catholique), selon un autre article paru
dans le mme numro du Nouvelliste, on ne semble pas en
faire grand cas non plus. Alors qu'il tait cens reprsenter
.la plus grande diversity du corps social hatien, "le Conseil
de sages se donne -un pouvoir discrtionnaire don't il est le
seul avoir le secret et les fondements." Et toujours la
"Rpublique de Port-au-Prince"!
Autrement dit, aucune information n'a filtr sur
les critres ayant prsid au-choix du Premier ministry, et
du nouveau gouvernement...
Et ainsi de suite ...
La transparence une fois de plus n'est pas au
rendez-vous.

Un gigantsque one man show ...
Mais dj le Premier ministry a perc sous le.
President par interim..


Le comit. i es sages: (gaucheu Lamarti aUlle raermonnu, ramul ,me Simon, Anne ivarie
Issa, Christian Rousseau, Danielle Magloire, Ariel Henry et Mac Donald Jean
rangres, sur instruction du photo Georges Dup
via le Premier ministry ... A peine dbarqu de la Floride, Grard Latortue
mission d'un president de la promet de rtablir la scurit et la justice et de crer des
trainer automatiquement la millers d'emplois ...
s de missions diplomatiques? Avocat, conomiste, grand fonctionnaire des
"se demand le confrre. Nations Unies, une reputation dj bien tablie.
"Je veillerai personnellement ce que chaque
me ne rpond aucun des dollar fourni la Rpublique d'Hati pour son
positions prcdemment dveloppement soit dpens dans le but pour lequel cette
some a t accorde" souligne-t-il, dans son discours
d'investiture vendredi au Palais National.
art, avant le renversement de
Mieux encore, propos de l'assistance trangre,
*ents plans de sortie de cruise
ents plans de sortie de cse gare au "saupoudrage si au dpart nous ne nous entendons
our tre tour a tour comments, ..
ou s o men ts, pas sur des priorits nationalement dfinies et
s ... Puis finalement rejets,
S r l t j nationalement acceptes", a dclar celui qui a dirig ou
ore par 1 opposition.
el systme en train d'tre mis supervise pendant de nombreuses annes des programmes
uel systme en train d'tre mis
de dveloppement pour les Nations Unies dans divers
coins du monde.
Il .a indiqu avoir rencontr le mme


souci de reconciliationn national" ...
SIl promet de donner "les mmes facilits"
tous les parties politiques lors des futures lections.
Tout comme on peut apprcier de l'entendre
souhaiter"que les troupes trangres restent le moins
longtemps possible dans le pays", tout en considrant
le dsarmement comme "impratif ...
nt gratuity Cependant depuis son entre en scne
(Pif les uti isate7rs comce mercredi, M. Grard Latortue s'est lanc aussi dans
un gigantesque one man show, mme si cela semble
si bien convenir sa personnalit que la grande press
international n'en a en effet que pour lui ...
Passe encore que l'Agence France Presse
J croit que c'est lui de trouver un asile dfinitif pour
1 ex-Prsident Aristide ...
Mais comment ne pas s'tonner qu'un
Premier ministry intrimaire croie que c'est lui aussi
tous les uwsaewa de Canoel qu'il revient de "dterminer si une nouvelle arme
ot ti fcfre quatre(4) come prenmcrpfae i


Page 4


1 1









Jeudi 17 Mars 2004


vi 1 'A CTI T A MTTE


Halti en Marche Vol. XVIII No. 7 I v ooz re 1 v 2 1 xxa ., .


Provisoire dans le'dfinitij?


(Transition ... suite de la page 4)
On pourrait croire une telle mission rserve plutt
aux futurs lus dmocratiques de la Nation.

Le pays n'est pas rassur ...
Tout comme M. Latortue ne semble pas avoir
attend de connatre l'avis du "conseil de sages" pour
designer l'ex-gnral Hrard Abraham comme son future
ministry de l'Intrieur ou des Affaires trangres ...
Qui t'a fait roi?
Cependant (pour employer un mot cher au thtre
de boulevard), malgr tout l'abattage de notre nouveau chef
de gouvernement, le public n'est pas rassur ...
La classes politique (en tte l'opposition, devenue
aujourd'hui la Plate-forme dmocratiqu) lui a fait un*,
accueil mitig ... L'enthousiasme n'touffe personnel.
Certain secteurs ont mme parl de "peu d'exprience du
terrain." '
Le secteur priv quant lui est venu, a vu et
entendu ... Pas un mot jusqu' present des millions de
l'assistance financire bloqus depuis trois ans, voire "un


plan Marshall" pour relancer l'investissement et
l'quipement conomique tellement mis mal lors des
meutes des derniers jours.
La seule aide envisage ce jour est l'humanitaire.
Les Nations Unies ont lanc un appel de fonds portant sur
35 millions de dollars ...
Les' Etats-Unis ont fourni un million ...
Le Programme alimentaire mondial (PAM) a
besoin de 4 millions pour fournir semences et outils aux
agriculteurs. Etc.
Enfin, les quartierspopulaires quant eux'n' ont
aucune confiance. "On ne fait pas du neuf avec du vieux",
declaration rapporte par Reuters.
Cependant nous ne-pensons pas moins qu'on
devrait donner une chance l'actuelle quipe qui se met
en place. .

"Who is really in charge"? ...
Mais d'abord qu'on sache hquoi s'en tenir? C'est
une exigence normal. Sur quelle base lgale repose cette
succession, dfaut de la constitution? Quel canevas,


dfaut d'un calendrier prcis tout de suite, mais qui ne
saurait tarder sinon c'est le mme laissez faire, "tout voum
se do" ...
En un mot, "who is really in charge"? Rien n'est
moins clair ...
Est-ce un provisoire dans le dfinitif? Ou est-ce
faute d'un programme, de la volont de le dfendre, des
moyens de l'appliquer et enfin d'hommes non seulement
comptents et intgres mais aussi sans oeillres d'aucune
sorte et ayant une conscience claire des exigences de l'heure

En visit samedi Port-au-Prince, le chef d'tat
major interarmes des Etats-Unis, Gnral Richard Myers,
a assur que la force international n'a aucune intention
de se mler des affaires hatiennes, mais seulement d'aider
stabiliser le pays, "et elle russira, grce l'aide de la
population hatienne" a dit le gnral avec fermet.
Cependant dans le dernier numro de Time (15
mars 2004), ce journal cite un official de haut rang du
Dpartement d'Etat, sur un ton exaspr: "A moins que
nous passions tout nous mmes, ce pays ne s'en sortira
jamais."
Hati en Marche, 13 mars 2004


.... ~EDITORIAL/
G4 a dLator tue ou le nedo-liberalisme
an s n o n -:-- Q e ' r o. pourrait'faire l'objet de-la
i 2 a su o d troivavsatio don nor
e0h; tlnahc ul cmme on jou'lle a!! endarme et ai1 voleur 6. al an in sai co:" s'endbrasr


Reste aussi le Conatel (Conseil National. des Trou sans fond. Tonneau des Danades s'il en est..-
Tlcommunications), le service de l'Etat qui distribue et Avant le dclenchement des derniers vnements,


contrle les licences dans ce domaine.
L'Etat ne saurait privatiser un tel service sans
abdiquer sa propre existence, la plus petite raison d'tre
:qu'il lui reste ...
Puis, vient l'ED'H ou Electricit d'Hati,
compagnie d'Etat ... Qui veut de l'Electricit d'Etat
d'Hati? Mme le gouvernement hatien le plus


l'actualit ne retentissait
encore que de l'histoire
d'employs de l'Ed'H
lynchs par la foule en
colre alors qu'ils viennent
dconnecter des prises
clandestines...
Ou bien des
employs syndiqus
protestant contre l'achat de
l'lec-tricit des
companies prives, la
com-pagnie d'Etat se
retrouvant rduite comme
la Teleco, un rle de
simple relais non indis-
pensable ...
Voil de nouvelles
armes de chmeurs
condamns rejoindre sur
le pav de Port-au-Prince
t structure.


Le 11 Sep-tembre est pass par l...
Est-ce de cette privatization l don't parle le Premier
ministry intrimaire?...
A moins qu'il ne pense plutt aux ports et aroports du
pays, qui en effet avaient t eux aussi tiquets dans les fameux


NEW 15 KW YANMAR DIESEL

.1800 RPM ,


INCLUDES: .

> Weather Enclosure *
> Auto-Start Panel ..
> Fuel Tank
> Battery & Cables
> Circuit Breaker $5 490
> Electronic Governor $
F.O.B. MIAMI, Fl.


# SOLESCO (305) 885-2612
Power Systems
/ 1020 E. 14th St. Miami, Fl. USA


documents signs en 1994
par le president Aristide et
les gendarmes financiers
internationaux avant le
retour l'ordre
constitutionnel...
Mais, voyez-
vous, les attentats du 11
Septembre 2001 sont
passs par l, et ce qui
auparavant passait pour
tout fait bnin est devenu
littralement affaire d'Etat -
En effet, depuis
le 11 Septembre fatidique,
les ports et aroports dans
le monde entier sont
devenus des pla-ques
tournantes extrmement
sensibles dans la lutte
contre le terrorism
intema-tional.
L e u r
privatisation-.n'est. donc
plus l'ordre du, ur.'EtF
pour commencer aux
Etats-unis mmes...
On ne voit donc
pas trs bien ce qui


tat dans la moindre de ses dclarations.
Il n'y a pas que les immondices qui
encombrent les rues de la capital hatienne qui
n'aient pas depuis longtemps t privatiss.
Le no-libralisme du Premier ministry
Grard Latortue arrive donc dans un monde trop
vieux.

Comment on met en place une
bonne petite crise...
Le dernier aspect de cette politique,
l'abaissement des barrires douanires, a t
ralis de manire si radical qu'il a mme fallu
'les rajuster un peu la hausse pour l'adhsion
d'Hati au march commun de la Carabe ou
Caricom!
Par contre, M. Latortue n'a encore rien
- dit l o il pourraitfaire oeuvre d'innovation, pour
ne pas dire oeuvre qui vaille... -
Par exemple, comment compte-t-il'
ralentir l'invasion total du pays par des products
alimentaires trangers que notre pays produit
encore, mais don't le march est siffl par- les
grandes multinationales de l'alimentation au nez
de nos pauvres agriculteurs ...
Encore d'autres foules rejoignant sur le
mme trottoir les premires victims de
l'ajustement structure, et trottoir dsormais
s'chauffant de plus en plus.
Voil donc comment on met en place une
bonne petite crise politique.
Grard Latortue n'a apparemment pas
encore fait son vrai homework (devoir de maison).
Mais 16 temps press ... Aussi bien pour lui, que
pour nous.
C' est aussi oublier que le no-libralisme
est actuellement sur sa course descendante aprs
la banqueroute de l'Argentine, les meutes de
Bolivie et d'ailleurs'...
Y comprise l'apparition aux Etats-Unis
d'un phnomne inattendu: la croissance sans
production d'emplois.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-
Prince, 15 Ma's 2004 -


Page 5


~- -
Des diplomats tragers, don't (au milieu) l'Ambassadeur des Etats-Unis, James Foley
S. photo Georges'Dupu e2 .. i :x. i .:; dl.. a2 i..i--


Chaque matin : 7h 10, suivez

MELODIE MATIN

MtoliTe 10-3.3 FM

Cette mission est retransmise en
direct par
Radio Soleil d'Hati
New York
Tl.: 305-221-8567/68
ou 417-0384


1 1


r-


ies premieres victimes ae r ajustementCill








Page 6


SL'EVENEMENT


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


Washington voit d'un mauvais oeil

la venue d'Aristide la Jamaique
(Washington ... suite de la page 3) Mais il a aussi admis les limits des souhaits amricains, Washington, qui assure qil est parti de son plein gr aprs
ne reliance les tensions en Haiti, o, la tte d'une force en reconnaissant que le president dchu "peut aller o il asign u re de done fr.
,, avoir signed une lettre de dmission en bonne et due f orme.
multinational comptant quelque 1.200 Marines, ils veut, l o il peut tre admis". L. ueLes conditions de son depart ont
parrainent un dlicat processus de eteWsigo
provoqu des remous entire Washington
transition politique dans un climate ... .. ,.. les paoq de la Communaut des
scuritaire tendu. Le.dpartement d'Etat .
Carabes (Caricom), actuellement
amricain indiqu que ce sujet avait t prside Jamaue,
abord lors de conversations prcl par la J qui ont
rclam un enqute.'
tlphoniques entire le secrtaire d'Etat nq e.
L'Union africaine (UA) a pour
Colin Powell et le premier ministry
sa part'jug son depart du pouvoir
jamaicain Percival Patterson, ainsi que "inconstitutionnel".
son ministry des Affaires trangres i s onune
Selon une source diplomatique
Keith Desmond Knight.
occidentale Port-au-Prince, M.
"Nous avons t informs par.
"Nous avons t informs par Aristide et son pouse ont t invits
le gouvernement jamaicain que
le government jamacain que se rendre en Jamaique la semaine
l'invitation faite l'ancien president
prochaine par M. Patterson. Ce sjour
Aristide serait une visit temporaire oc iepa M er eso
doit officiellement leur permettre de
pour des raisons familiales", a dclar voir.leurs deux filles, qui vivent aux
~voir leurs deux filles, qui vivent aux
le porte-parole Richard Boucher. "Nous
Sesprons que cette visit sera conform Etats-Unis, et ne devrait pas excder dix
esprons que cette visit sera conforme 'eans
semaines.
cet objectif et avec le but que nous
Selon une source officielle
avons tous de renforcer la dmocratie Ba elonunedl sourcofiie
,, Bangui, une dlgation conduirte par M.
en Haiti", a-t-il.ajout, en faisant *Bd
eallu tion au e jort en course pour., 7,, ,Patterson est attendue dimanchedans la
allusion apux efforts en course pour .il t s aales re du e e cet
tounerlaupagefdefl'rtecourstdMlpmtcapitale centrafricaine pour emmener
turner la page de l're Aristide. Militailres amricains et franais dans les rues du centre-vill photo AFP,


"Une visit pour des raisons familiales ne nous
pose pas de problme. Et tant que tout le monde restera
engag sur une vision d'avenir pour Hati, ce sera OK", a-
t-il ajout, une manire diplomatique de dire que pour
Washington, M. Aristide appartenait dsormais au pass.


M. Aristide, part de Port-au-Prince le'29 fvrier
bord d'un avion affrt par les Etats-Unis, a multipli les
dclarations pour dire qu'il avait t victim d'un
enlvement et restait le president lgitime de son pays.
Cette version est fermement conteste par


M. Aristide dans les jours suivants. Embarras
supplmentaire pour Washington, cette dlgation doit
comprendre des personnalits de l'opposition dmocrate
amricaine et des membres du "black caucus", le group
des lus noirs du Congrs. (AFP)


Y a-t-il une repression anti-Lavalas?
(Rpression? ... suite de la 1re page)
Bel-Air, les morts seraient plus nombreux. Mais il est sont accuss d'avoirparticipdiffrentes operations, don't de l'arme des "rebelles" de l'ex-commissaire
difficile de documenter ces accusations et de faire la part la reprise de la ville de Saint Marc par les forces Guy Philippe.
de vrit et des allegations. L'enqute comme on dit se gouvernementales. Saint Marc tait tombe peu auparavant Toujours est-il que des informations
pursuit. aux mains des insurgs parties des Gonaves le 5 fvrier. Cap-Hatien et de Port-de-Paix rapportent que ce
- . . ..-... 1. -.~-e


D'un autre ct, on rapporte plusieurs arrestations
depuis la fin de la semaine dernire dans les rangs de
fonctionnaires du gouvernement renvers ... Dont des
membres de diffrents services de scurit. Tous seraient
renferms la prison du Commissariat de Ptionville. Ils


Les ex-fonctionnaires arrts sont probablement
accuss d'avoir commis des atrocits aux ordres du
gouvernement renvers.
Mais une autre rumeur veut surtout que certaines
de ces arrestations auraient t opres par les ex-militaires


de police

venant du
es derniers,


connus aussi sous le nom l ront INorUIU, IUL tujours la
loi dans ces villes. A Port-de-Paix, ils, auraient excut
sommairement trois partisans Lavalas,.Tandis que la ville
du Cap-Hatien est censeetre sous le contrle des Marines
US depuis lundi dernier.


POLITIQUE

Le nouveau gouvernement toujours en formation

DISCUSSIONS APRES AUTOUR DE NOMBREUX
PORT-AU-PRINCE, 14 Mars N TC ABLES "Ce fut une nuit calme", a
- Le nouveau Premier ministry hatien M INISTRABLES dclar l'AFP un porte-parole du .
Grard Latortue a mis dimanche la dernire touche son contingent amricain, le major Richard Crusan.
gouvernement d'union national qui devrait tre annonc La situation sur la route entire Port-au-Prince et la
lundi ou mardi, alors que la situation tait calme Port-au- frontire avec la Rpublique Dominicaine, vitale pour la
Prince. reprise des changes conomiques. entire les deux pays, est
M. Latortue, qui s'estinstall provisoirement dans redevenue normal, a indiqu de son ct Elisabeth Byrs,
'un grand htel de la capital hatienne, a poursuivi ses porte-parole de l'Onu.
discussions avec les formations politiqeet ls "Selon une quipe de l'Onu d'valuation de la
reprsentants de la socit civil pour constituer ce scurit qui vient d'effectuer le trajet, toutes les boutiques
gouvernement, a indiqu son entourage. sont ouvertes le long de la route, les pompes essence
Samedi, il a rencontr Winter Etienne,-le fonctionnent. Ellen'apasvud'armes,nidemanifestations
responsible politique des insurgs du front de resistance d'hostilit", a-t-elle ajout.
national qui contrle encore une parties du pays et qui a Cette route, il y a quelques jours encore, tait
contribu au dpart du president dchu Jean-Bertrand considre comme dangereuse en raison de la presence de
Aristide le 29 fvrier. partisans d'Aristide arms.
Selon des sources proches du Premier ministry, la Le chef d'tat-major interarmes amricain
nomination de l'ancien gnral Hrard Abraham la tte Richard Myers, qui a effectu une visit clair Port-au-
d'un grand ministre de la Scurit publique semblait Prince samedi, a averti'qu'aucune violence ne serait tolre
acquise. par la force multinational.
Au ministre des Affaires trangres, le nom En Rpublique centrafricaine o il se trouve depuis
d'YvonSimon, un conomiste form en France est souvent le 1er mars, le president hatien dchu, Jean Bertrand
cit, ainsi que celui, de Mirlande Manigat, l'pouse de Aristide a assist dimanche Bangui une messe clbre
l'ancien president Leslie Manigat (1988). en l'honneur du premier anniversaire de la prise de pouvoir
Le ministre des Finances pourrait aller Erid du president centrafricain Franois Boziz.
Pierre, un haut fonctionnaire la Banque Interamricaine Une dlgation constitute de personnalits
de dveloppement (BI)) et ancien premier ministry amricaines et jamacaines tait attendue Bangui pour
dsign sous la prsidence de Ren Prval (1991-1996) ou emmener, dans les prochains jours, M. et Mme Aristide en L'ex-Gnral Hrard Abraham
Marc Bazin, ancien haut fonctionnaire de la Banque Jamaique, o ils devraient rester quelques semaines et y ______L____________________
mondiale et ancien Premier ministry de 1992 1993, voir leurs deux filles.
toujours selon ces sources. A Washington, la conseillre amricaine pour la L ire le film I
scurit national, Condoleeza Rice a estim que ce voyage d
WEEK-END PLUS CALME tait "une trs mauvaise ide" et que le president dchu dU Voyage
La force multinational de 2.600 hommes, devait rester l'cart des vnements dans son pays. Les mrl
compose d'Amricains, de Franais, de Canadiens et de Etats-Unis redoutent que ce retour dans les Carabes ne I SterIeuX
Chiliens n'a pas relev d'incidents dans la nuit de samedi reliance les tensions en HaMti et ont appel les autorits de B ng i
dimanche Port-au-Prince. Kingston garder ce sjour un caractre temporaire et a DguI P.10
priv. (AFP)








Jeudi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


MINISTER DES
AFFAIRS
ETRANGERES

Note aux Chefs de
Missions Diplomatiques
et Consulaires
Le 10 Mars 2004
Concernant la Note Circulaire du Palais National
en date du 8 Mars 2004, le Ministre des Affaires Etrangres
informed les chefs de Missions diplomatiques et consulaires
d'Hati de ce qui suit:
1. Aucun Chef de cabinet particulier n'est invest
des attributions qui l'habilitent, mme avec l'approbation
d'un Prsident provisoire, dcider du rappel de
Diplomates, ou Consuls responsables de missions.
2. Le Premier Ministre Yvon Neptune exerce
toujours la function de chef de Gouvernement et le Ministre
des Affaires Etrangres assure la gestion des services de
la Chancellerie.
3. Aucune disposition de la loi sur la Fonction
Publique, ainsi que (de) la Constitution hatienne, ne fait
tat de la procedure selon laquelle les chefs de Mission,
dans les situations de changement de gouvernement, sont
tenus de dmissionner. Il en est de mme par rapport la
designation du fonctionnaire le plus ancien en quality de
Charge d'Affaires a.i.
4. Les dispositions administrative accompagnant
la procedure de rappel prvoient par ailleurs l'octroi de
billets d'avion et de frais de rapatriement pour les chefs de
Mission et les membres de leur famille.
5. Enfin, la Circulaire du 8 Mars fait l'objet de
consultations entire le Ministre Antonio et le Premier
Ministre Neptune.
Par consquent, ladite note ne possde aucune
validit et ne doit faire l'objet d'aucune disposition de suivi.
Le Ministre des Affaires Etrangres saisit l'occasion pour
renouveler aux chef de Missions diplomatiques et
consulaires l'assurance de sa haute consideration.
Joseph Philippe Antonio
Ministre .


I ACTUALITE POLITIOUE I


----i


president du Snat Yvon
Feuill, un partisan du-
prsident dchu, l'issue d
la rencontre.
"Le president par
intrim est Boniface
Alexandre car Aristide est en
dehors du pays", a-t-il ajout,
estimant toutefois qu'il
n'tait pas encore tabli si
Aristide avait dmissionn
ou s'il avait "t forc de
quitter le pays".
"Le temps est notre
plus grand ennemi face
l'inscurit", a dclar pour
apart Paul-Emile Simon, un
membre du conseil des sages
qui participe aux rencontres.
(voir Lavalas / 9)


^^^- TOUT





S SIKILAYON


MALOUK?




Vini an Psn Oswa konekte sou Televizyon Miami-Dade
Reyini Ansanm Ak Vwazen Nou Yo Pa telef6n, Faks, oswa Imel
Pou Yon Reyinyon Patisipasyon An Dirk Sou
Pwogram Amelyorasyon Transptasyon (TIP)
ak Plan Transptasyon A Lon Tm (LRTP)




Mkredi, 24 Mas 2004
6:00 p.m. a 8:00 p.m.
Sal Konferans Komisyon (BCC Chambers)
Stephen P. Clark Center
111 N.W. 1 Street


It


* RELE (305) 375-1843
* E-MAIL mpo@miamidade.gov
* FAKS (305) 375-4950


PATWONE PA KOMITE KONSY SITWAYEN POU TRANSPTASYON (CTAC),
KOMITE KONSY BISIKLT AK MOUN APYE (BPAC) AK KOMITE REVIZYON ESTETIK TRANSPTASYON (TARC)
YON KOPI TIPA DISPONIB POU NOU W OSWATELECHAJE SOU WWW.MIAMIDADE.GOVIMPO


Page 7


Lavalas

omciliation


Un responsible

appelle la rc(
.PORT-AU-PRINCE, 12
mars Le nouveau Premier ministry
hatien Grard Latortue menait
d'ultimes discussions vendredi avec
les parties politiques avant d'annoncer
la composition d'un nouveau
gouvernement.
Grard Latortue, charge par
un conseil des sages de former un
gouvernement d'union national, a
rencontr des membres du parti
Lavalas, le parti d' Aristide, puis des
membres des parties d'opposition
avant de discuter avec des membres
de la socit civil, dans un htel de
la capital hatienne.
"Nous devons voir ce que
nous pouvons faire pour sauver le Prsident par il
pays", a dclar la press le e


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following
bid (s), which can be obtained through the Department of Procurement
Management, Vendor Information Center (VIC), 111NW 1st Street, Suite
112 Miami, FI 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non refundable
dollar for each bid package (see cost of each bid package below) and an
- additional $5.00 handling charge for these vendors wishing to receive the
bid number, tile, opening date, the vendor's complete return address and
phone number and a check for the correct dollar amount made payable to:
Miami-Dade Board of Country Commissioners ". Vendors may choose to
download the bid package (s) free of charge, from our Website w
miami-dade.gov/dpm/) under" Solicitations Online ". Bid/proposals must
be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly
at the submittal deadline. Bids/proposals received after the firstbid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered.
The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on
or before the stated time and date, is solely and strictly the responsibility
of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by
any mail, package or courier service, including the U.S mail, or caused by
any other Bid proposals from prospective vendors must be received in the
Clerk of the Board Office located at 111NW Ist Street, 17th Floor, Suite
202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00PM on the bid opening date in
order to be considered. This bid solicitation is subject to the Cone of
Silence in accordance with County Ordinance No.98-106.

The following bid (s) will open at 2:00 PM on
Wednesday April 07, 2004.


1767-WS


AIR COMPRESSORS.TRAILER


Cost $10.00


MOUNTED (250 SCFM MODEL)


6740-2/07-OTR RECORD STORAGE CONTAINERS Cost $10.00
WITH DETACHABLE LIDS
The contract includes Bid Preference
Provisions for Certified
Black Business Enterprises (BBE'S).


7587-0/09


7590-3/08.ORT


BLOWERS industriall type),
EXHAUST FANS, AIR CURTAINS
& ACCESSORIES

LANDSCAPING & LAWN
MAINTENANCE SERVICE
For Human Services Departement.


Cost $10.00



Cost $10.00


This contract requires Insurance.
A pre-bid conference will be
held on Tuesday March 23, 2004
at 10:00 AM at the Opalocka
Center located at 16405 NW 25th Avenue,
Miami, FI. Attendance is mandatory.
For specific sites, dates & start locations please
see paragraph 2-8 on the Special
Conditions of the Bid Package.


Il._________________________


ACTUALITY POLITIQUE I


Page 7


interim et president du Snat, Bonif
et Yvon Feuill photo Georges Dup





Mercredi 17 Mars 2004


1 Western Union 1


I.


- ',. -.~ t -
e


~1


i:


Payez


00


pour envoyer $1000

a- Prt-au-Prince et n'importe o en Hati.
P o ': :- ". .. n: ...' l e',-:" :


PRou le meme --rix conomiqpue
~ ~ m = .


3 minutes d'appel tlphonique S
gratuit chaque transaction.) U I
Le cot du transfer est 9% du montant total envoy. Les prix sont sujets des modifications.
(1) Le numro 'PIN' est valuable pour les appeals internationaux faits partir des USA. Certains tlphones publics ne permettront pas d'effectuer ces appeals. Ce service tlphonique est offert par une compagnie tiers, en accord avec les tariffs
tablis par les agencies gouvemementales. Western Union n'est pas responsible des numros PIN perdus ou vols. Cette offre est valuable seulement jusqu'au 31 dcembre 2004. Les appeals doivent tre faits dans les 30 jours suivant la reception
du numro'PIN'.
Cette offre est valuable auprs des agents participants. Pour le service aux clients, appelez le 1-877-984-1726.
Western Union Financial Services, Inc. Est autoris par le New York Department of Banking faire des transferts d'argent O 2004 Western Union Holdings, Inc. Tous droits rservs. Le nom WESTERN UNION, le logo et les marques de services sont
les proprits de Western Union Holdings, Inc. et sont enregistrs et/ ou bien utiliss aux USA et dans plusieurs pays strangers.


Page 8


rin


i


~








Jeudi 17 Mars 2004
Ui-,t; oe nMarohho Vnl YVTTT NIn 17


Page 9


I FORCE INTERNATIONAL


ratunliulrVo. AVIl N.11v

Le chef d'tat-major interarmes


amricain Myers Port-au-Prince
PORT-AU-PRINCE, 13 Mars Le chef d'tat- prs du cen e-ville de Port-au-Prince, a annonc samedi succursale du group automobile japonais Toyota a ainsi
major interarmes amricain, le gnral Richard Myers, un porte-parole du contingent amricain, le major Richard t djoue dans la nuit de jeudi vendredi par des gardes
est arrive samedi dans la capital hatienne Port-au-Prince Crusan. de scurit.
pour une.visite-clair o il devait rencontrer le contingent "Un contingent de Marines patrouillait vers 21 "La situation reste volatile", a estim le
amricain. heures quand ils ont t attaqus par
Le gnral Myers est arrive vers 14h30 (19h30 plusieurs tireurs, environ un...
GMT) l'aroport, o il a t accueilli par l'ambassadeur kilomtre du palais prsidentiel", a-
amricain James Foley ainsi que par des responsables t-il expliqu. "Les Marines ont
militaires franais, amricains et canadiens de la force rpliqu, indiquant avoir tu deux des
multinational dploye dans le pays. tireurs dans l'change". ;:'
Le gnral Myers, don't la visit devait durer deux Les Marines ont ensuite tc
heures et demi, est ainsi le premier responsible militaire de nouveau attaqus plus tard dans
de haut rang rendre visit aux 2.600 soldats de la force la soire, mais il n'y a pas eu cette
multinational, fois de victim, a ajout ce porte-
Aprs de brefs changes avec M. Foley et le parole.
colonel des Marines Mark Gurganus, qui dirige la force Selon une source mdicale,
multinational, le gnral s'estenvoldansunhlicoptre un responsible d'une des plus
militaire pour rencontrer des troupes amricaines grandes banques prives hatiennes,
stationnes proximity faisant parties de la la Sogebank, Ernst Pape, a t
force multinational de 2.600 hommes dploye dans la grivement bless par balle vendredi
capital Port-au-Prince et qui comprend galement des Port-au-Prince par un groupe......
militaires franais, chiliens et canadiens. d'hommes arms.
Cette premiere visit du plus haut responsible Des agressions armes etdes
militaire amricain intervient dans un context toujours tirs sont rgulirement signals dans
trouble. certain quarters de la capital,


Les Marines amricains ont tu vendredi soir deux
Hatiens au course d'une fusillade dans le quarter de Bel
Air, un bastion des partisans du president dchu Aristide,


Yvon Neptune

quite la Primature
PORT-AU-PRINCE, 12 Mars Le Premier
ministry hatien Yvon Neptune a prsent formellement sa
dmission mercredi dans une lette adresse au president
intrimaire Boniface Alexandre, don't une copie est
parvenue vendredi l'AFP.
Yvon Neptune, un proche du president dchu Jean
Bertrand Aristide, parti le 29 fvrier en Centrafrique sur
pression de la communaut international et aprs un mois
d'insurrection, a t remplac cette semaine par un nouveau
Premier ministry, Grard Latortue.
M. Neptune tait rest en functions jusqu'
l'installation definitive de M. Latortue, nomm mardi par
un conseil des sages, et la designation d'un nouveau
gouvernement, prvue samedi. "Je continuerai assurer la
gestion des affaires courantes jusqu' l'installation du
nouveau Premier ministry", a crit M. Neptune dans sa
lettre adresse au president intrimaire BonifaceAlexandre,
date du 10 mars. AFP


Un responsible

Lavalas appelle

la reconciliation
(Lavalas ... suite de la page 7)
Le nouveau Premier ministry arriv il y a deux jours en
Hati devait s'installer vendredi aprs-midi la Primature,
le sige du chef du gouvernement.
Dans un entretien au quotidien amricain New
York Times, Grard Latortue, 69 ans, a dclar vouloir
constituer "un gouvernement de technocrates, un
gouvernement de gens non issues de parties politiques".
"Nous voulons la transition la plus neutre possible", a-t-il
ajout.
"Il faut voir ce qu'on peut faire pour sauver le
pays", a dclar des journalists ce responsible, le
president du Snat Yvon Feuill, considr comme un alli
de longue date de M. Aristide.
"Quoi que nous fassions, il faut'que ce soit par le
dialogue et la reconciliation", a-t-il ajout. Interrog sur
les scnes de violence Port-au-Prince imputes aux
partisans du president dchu, M. Feuill a avanc une
explication. "Les partisans d'Aristide souffrent: la peur et
le dsespoir sont deux facteurs qui empchent la creation
d'un climate d'apaisement".
"Il faut que les acteurs en place travaillent pour
liminer cette peur... le future d'Hati dpendra de ces efforts
pour crer un climate d'apaisement", a-t-if conclu. Interrog
sur le statut de M. Aristide, M. Feuill a par ailleurs soulign
que "le president de transition est Boniface Alexandre,
parce qu'Aristide est hors du pays", depuis son dpart le
29 fvrier l'aube. Il a ajout qu'il restait tablir si M.
Aristide avait rellement dmissionn ou s'il avait t
"forc quitter le pays". (AFP)


notamment la nuit o oprent encore des partisans arms
du rgime dchu se livrant des actes de banditisme.
Une attaque d'un group arm contre une


Gn. Kichard Myers
commandant Xavier Pons, porte-parole du contingent
(voir Chairman / 12)


Qu'est-ce qu'on doit attendre


de la force international


EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 9 Mars Les Marines
amricains gardant le Palais National rapportent avoir
abattu dimanche l'un des individus qui ont tir sur les
manifestants de l'opposition, faisant 6 morts et plus d'une
vingtaine de blesss.
Les Marines disent avoir localis deux des
individus qui tiraient sur la foule, et avoir abattu l'un
d'entre eux, l'autre a fui en voiture.
Cependant les gens ont en mme temps t
offusqus dimanche par une declaration du commandant
des troupes franaises en Hati, disant que leur mission
n'est pas de faire la police ...
Or nous devrions y tre habitus aujourd'hui,
tant notre deuxime occupation en moins de dix ans,
hlas-... Les responsabilits de la force d'interposition sont
troitement dlimites par le mandate reu du Conseil de
scurit de l'ONU, et ce mandate est lui-mme conditionn
par l'exprience acquise sur le terrain depuis qu'existent
les casques bleus des Nations Unies.
Principe premier: ne pas intervenir dans les
affaires internes ...
Or quand les diverse forces politiques d'un pays
s'affrontent, il n'y a rien de plus interne.
Bien entendu, chaque parties voudrait interpreter
la presence de la force international sa faon, son
advantage ...
Mais celle-ci a pour devoir de ne pas se laisser
influence.
Je m'explique ...
Les partisans Lavalas des quarters populaires
vont se plaindre auprs de la force international que les
rebelles n'ont pas dsarm et que des anciens
paramilitaires viennent les perscuter la nuit depuis que
les hommes de Guy Philippe sont dans la ville...
D'un autre ct, les manifestants de l'opposition
qui ont subi dimanche l'assaut meutrier des "chimres"
se plaignent que les militaires trangers n'aient rien fait
pour les protger...
Guy Philippe menace de prendre nouveau les
armes si la force international refuse d'assurer la
protection "du peuple"...
Et tout le monde de pousser les hauts cris quand
le commandant franais rpond que telle n'est pas du tout
la mission qu'ils ont reue. .
En effet, personnel ne peut ne pas avoir entendu
que ces soldats et gendarmes, formant l'avant-garde de la
future force de maintien de la paix, ont essentiellement
pour mission de protger les ambassades et les
ressortissants de leurs pays respectifs ...
Par ailleurs, les amricains sont charges aussi de
protger certain difices publics hatiens, tels le Palais
National et le sige du Premier ministry ...


Mais galement, certain services publics
essentiels, tel le port, les hpitaux.
Mais quant intervenir entire les parties en
conflict, c'est une autre histoire. Et l'on peut facilement
comprendre ... Car chacun tout naturellement ne pense
qu' tirer la couverture de son ct.
La force international accompagne une
manifestation, mais cela ne va pas plus loin qu'une simple
measure de prevention, ce qu'on appelle un show of force,
une simple dissuasion...
Car qu'une bagarre vienne clater avec la parties
adverse, quelle position voulez-vous que prenne la force
international?
Quelle que soit la position qu'elle prendrait,
celle-ci risque d'tre qualifie de partisan, par l'une ou
l'autre partie...
De plus, ce sont quand mme des trangers, qui
ne sont pas censs connatre toutes nos histoires internes,
tous nos problmes, tous nos "chire pit" ...
On comprend donc que la consigne soit d'viter
autant que possible d'tre pris en sandwich dans les
conflicts locaux ...
La force international ne fait pas la police, par
contre elle apporte son appui la police locale, et c'est
celle-ci de faire son travail, et de le faire en toute
indpendance...
La force international fournit une occasion, non
seulement de seconder la police locale, mais surtout de la
perfectionner au contact, par l'exemple, au pied du mur

Il ne faut donc pas nous en prendre la force
international mais notre propre police nationale... Sans
pour autant faire semblant d'ignorer les problmes rels
de cette dernire ...
Car au fond la vraie police c'est nous qui la
faisons pour nous-mmes. Lancer des initiatives sans
penser aux consequences, c'est tout aussi condamnable

Vous me direz, mais les Marines ont bien fait
feu dimanche abattant un de ceux qui tiraient sur les
manifestants ...
Oui, mais ils n'ont pas tir sur un partisan de
Lavalas en soi, ils ont arrt sur sa course un individu
arm qui attentait la vie d'autres personnel totalement
dsarmes ...
Et ceci est tout fait dans la mission de la force
international: ils sont tenus de ragir en face d'une
exaction physique vidente et mortelle. Mais quelque
chose tout fait en dehors de toute appartenance politique,
un acte de pure criminalit.
Il nous faut donc tre clair concernant la mission
de la force international. Cela nous vitera bien des
dboires, bien des dsillusions ...
(voir Force international / 12)


1







INEDIT


Mercredi 17 Mars 2004
Haiti en Marche Vol XVIII No. 7


LE FILM DU VOYAGE MYSTERIEUX A BANGUI


De Port-au-Prince Bangui
L'intelligent Hati 9 mars 2004
Port-au-Prince, dimanche 29 fvrier, 6 h 30 du
matin. Quand Jean-BertrandAristide monte dans un Boeing
757 de l'arme amricaine, personnel ne. sait encore dans
quel pays il sera accueilli. Depuis la veille, Amricains et
Franais cherchent fbrilement un point de chute... En vain.
La course contre la montre commence samedi 28 dans
l'aprs-midi.
Par un communique public Washington, le
dpartement d'tat appelle le chef de l'tat hatien "
examiner soigneusement sa position, accepter ses
responsabilits et agir au mieux des intrts du people
d'Hati".
En clair, trois jours aprs Jacques Chirac; George
Bush lche Jean-Bertrand Aristide. Celui-ci tlphone alors
l'ambassadeur amricain Port-au-Prince. Il lui demand
si, en cas de dmission, il bnficiera d'une protection.
Aussitt, le secrtaire d'tat Colin Powell piend les choses
en main. Il doit trouver un pays d'accueil au plus vite.
Contacte, l'Afrique du Sud demand un temps
de rflexion. Certes, deux mois plus-tt, le president Thabo
Mbeki a t le seul chef d'tat present aux crmonies du
bicentenaire de l'indpendance hatienne- Mais les Sud-
Africains vont renouveler leur Parlement le 14 avril
prochain. En pleine champagne lectorale, le Congrs
national africain (ANC) n'a nullement envie de recevoir
un cadeau aussi encombrant.
Le Maroc est galement sollicit. Comme il l'a
montr en 1997 l'gard de Mobutu Sese Seko, le royaume
a une tradition d'hospitalit. Mais, dans la soire, le
couperet tombe: "Le royaume du Maroc n' a pas l'intention
de rpondre favorablement toute demand ventuelle
d'asile politique du president Aristide. "
dj C'est alors que la France entire en action. Depuis
trois semaines, Colin Powell et son homologue franais
Dominique de Villepin sont en contact permanent sur la
crise hatienne. Objectif de Paris : rtablir des relations
privilgies avec Washington, un an aprs la rupture sur
l'Irak. L'Amricain demand au Franais qui est en
dplacement Tokyo si un pays ami serait disponible. Le
Gabon vient tout de suite l'esprit. Le doyen des chefs
d'tat d'Afrique central est l'homme de confiance par
excellence. Celui qu'on appelle en priorit en cas
d'urgence.


Rpublique centrafricaine. Pour ce pays financirement
exsangue, Aristide pourrait tre une aubaine ...
Omar Bongo Ondimba tente donc de joindre par
tlphone son homologue centrafricain. Mais ce n'est pas
si simple. Franois Boziz est en week-end dans sa ferme,
prs des chutes de Boali, 80 km de Bangui le seul endroit
o le gnral chappe au rythme infernal des audiences.
La nuit passe. Tout le monde s'impatiente.
Finalement, dimanche 11 heures, le president gabonais
parvient avoir le chef de l'tat centrafricain sur un
tlphone satellitaire. Le gnral Boziz coute
attentivement, et finit par dire oui, mais ". Comme dit
l'un de ses proches,"" on ne rpond jamais au doyen par
un non abrupt".
Mais il ne s'agit pas seulement d'un oui, mais.
"de politesse entire Bantous. Franois Boziz est
rellement intress par la proposition Bongo. Simplement,
en homme d'exprience, il veut se couvrir de plusieurs
cts. Depuis sa ferme de Boali, il prend donc le soin de


errant ne restera Bangui que quelques jours, sur la route
de l'Afrique du Sud. Reste convaincre Abel Goumba,
vice-prsident et surtout figure morale du pays aux yeux
de nombre de ses compatriotes. Le president centrafricain
suggre son homologue gabonais de l'appeler lui-mme.
Sans doute sera-t-il plus persuasif... De fait, Abel Goumba
se rend assez vite aux arguments d'Omar Bongo Ondimba
sur les avantages financiers que peut en tirer son pays.
Dimanche, en dbut d'aprs-midi, Franois Boziz
donne donc son accord formel. Il tait temps. L'avion de
Jean-Bertrand Aristide tait en l'air depuis plusieurs heures.
Paris et Washington, c'est le soulagement. Dominique
de Villepin appelle le president centrafricain pour le
remercier et lui annoncer un coup de fil de Colin Powell.
La conversation entire le Centrafricain et l'Amricain est
bien entendu chaleureuse, et en anglais, car Franois Boziz
a eu le temps d'apprendre la langue de Shakespeare pendant
ses longues annes :d'exil en Europe et en Afrique de
(voir Bangui / 11)


Page 10


tional
dateur
lui-ci
lir un
EmmJWB


MAXISOUND

L'tiquette du Succs


Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004













D-ZINE T-VICE SweetVibe



M":AXI SOUND




Dixie Highway

M-iami, FI 33161

MANIAKbFull Power DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous


'


Omar Bongo Ondimba voit tout de suite le parti consulter par tlphone le president du Conseil na
qu'il peut tirer de la situation. Depuis six mois, il est en de transition Nicolas Tiangaye. En tant qu'avocat foni
dlicatesse avec George Bush. En septembre dernier, il lui de la Ligue centrafricaine des droits de l'homme, ce
a fait savoir, via son ministry Jean Ping et l'ambassadeur n'est pas du tout enthousiaste l'ide d'accueil'
des tats-Unis Libreville,
qu'il n'tait pas dupe des
pressions amricaines sur le .
Fonds montaire
international pour que celui-
ci retarde la signature.d'un ....
accord avec son pays.
L'occasion d'une
reconciliation est trop belle.
Toutefois, le chef de 1' tat......
gabonais est soucieux de son
image. Il ne tient pas
accueillir chez lui le
president dchu d' Haiti. Le
prtexte est tout trouve:
Un certain nombre
d'Hatiens vivent
Libreville. La scurit de M.
Aristide pourrait tre
menace. Alors il sous-
traite. Un instant, il pense au Aristide et Mildred mettent pied terre Bangui aprs 20 heures de vol
et saps jamais savoir o ils taient conduits
Congo-Brazzaville, mais trs vite son choix s'arrete sur a litpir c.h rnni n7 ln i1r, l nr
d ictateur dchu. Francois Boziz lui assure (ue le Dr,


qildent







Jeudi 17 Mars 2004
1-1i1t; a fe.r,.i, \n YIVTTT ATN. 17


Page 11


EDITORIAL


honteuse pratique...
PORT-AU-PRINCE, 10 Mars On a dnonc cette dehors de leur position sur l'chiquier politique, qui n'a
semaine sur cette antenne la destruction sauvage des oeuvres pas une position? Qui n'a pas de position aujourd'hui
est un menteur!...
Tout come tous
les commissariats et autres
difices publics incendis
S travers le pays... Qui va
payer pour leur
reconstruction? Ou ces
.. dtenus librs de manire
indiscrimine, y compris
les criminals notoires et les
violeurs, rapists
rcidivistes ...
Pour un peu, on
aurait pu incendier aussi
l'hpital de Delmas 33,
que les mdias
dnomment d'ailleurs
ainsi (c'est dj une
condemnation la hache
du bourreau) pour ne pas
Les pillages se poursuivaient plus d'une semaine aprs le renversement du pouvoir l'appeler par son nom:
photoAFP l'Hpital universitaire de la Paix, parce qu'il a t
d'art exposes au muse de l'indpendance, anciennement inaugur sous le gouvernement Aristide ...
Grand quarter gnral de l'arme ... (voir Dchoukaj / 15)
Mais il faudrait parler aussi de
l'universit de Tabare, o tout a t saccag sou,
prtexte qu'elle apparent la Fondation .Aristide

Egalement de Tl Haiti et de Radio
Vision 2000, des mdias de service public en


Bangui: film

du voyage ...
l'Ouest., (Bangui ... suite de la page 10)
Lundi 1cr mars l'aube, le Boeing blanc
frapp d'un drapeau amricain se pose enfin sur
l'aroport de Bangui -Mpoko. Digne, droit comme
uni, Jean-Bertrand Aristide descend la passerelle
accompagn de son
pouse, de son beau-frre et de deux gardes du
corps.
Les soixante-six autres occupants de
l'avion, tous amricains, descendent se dgourdir
les jambes quelques minutes et re-dcollent,
aussitt le plein de carburant termin.
Leprsident dchu est conduit dans l'un
des appartements rservs aux htes de marque,
dans l'enceinte du Palais prsidentiel. Deux jours
plus tard, le3 mars, Franois Boziz lui rend .s site
dans son appartement. [1 lui tend la main et luI
-dit en sango: Zo K Zo ", tout homme est
homme une manire de lui signifier qu'il le
respect, mme destitu.
Combien de temps restera Jean-Bertrand
Aristide au bord du fleuve Oubangui ? Sans
doute deux mois ", dit-on dans les milieu
autoriss. Le temps que les lections soient
termines en Afrique du Sud. D'ici l, les
Centrafricains lui demandent de ne plus faire de
declaration polmique et de ne plus accuser les
Amricains de l'avoir enlev Pour Bangui,
en effet, il est hors de question de froisser
Washington l'heure de la contrepartie
financire. L'tat centrafricain est en cessation
de paiements. Depuis nos embre dernier, la
plupart des fonctionnaires n'ont reu aucun
salaire. Tout le monde espre que Washington
poussera le FMI signer un accord avec les
autorits centrafricaines Si les Amricains
peuvent nous aider payer trois mois de salaires
de fonctionnaires, nous serons ras is", resume un
membre de l'entourage de Franois Boziz La
paye des fonctionnaires %aut bien un dictateur
dchu.
Christophe Boisbouvier


"A HAUTE VOIX"
la chronique littraire de
DOMINIQUE BATRAVILLE
Mlodie Matin 7 10 AM
MELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince, Hati


HAITI-CRISE


La lucidit...
Au dernier journalist tranger qui m'a sollicite
pour un entretien, j'ai rpondu que je ne lui serais d'aucun
intrt puisque je fais parties de ceux qui en Hati mangent
leur faim, ont fait des tudes universitaires et don't le
taux de mlanine n'a pas peut-tre pas dpass le seuil
d'acceptabilit. Et pour parachever ma fiche d'identit, je
lui certifiai qu'il n'y avait aucune chance que je le reoive
en tat de transe, un anneau en travers des narines ou qu'il
constitute mon prochain repas. Au silence prolong de mon
intrlocuteur au bout du fil, je savais qu'il tait en train de
se demander entire le registre du persiflage ou celui de la
colre o situer exactement mes propos. Il n'a sans doute
pas pens la lucidit.
Tout en clamant haut et fort que le people hatien
doit imprativement sortir de la misre, la communaut
international, (anglophone dans sa composante
majoritaire) laisse pourtant souvent l'impression que cette
misre et son cortge de maux lui est utile et ncessaire.
Nous n'irons pas jusqu' demander Dieu de nous
prserver de la charit international mais force est de
constater que la misre permet la communaut
international d'une part d'allger sa mauvaise conscience
et d'autre part de mettre, peu de frais, du baume sur ce
qui persisterait encore de cette mauvaise conscience, en
dversant sur des boucs missaires locaux, savamment
dsigns par des complices du terroir, les responsabilits
(voir Lucidit / 16)


'-2
', "-" -?.
., ,


DCA


t-,'.
* ., y.


1


iiaiu en 2viarene voi. Av iii iN o. JL-diL-- J IL ----


zz;zmp-


1,DUTCH* CARIBBEAWAIRLIN

IN WMel'. fl v d c a. n e t







Page 12


I FORCE INTERNATIONAL


Significant

militaire 1


Vendredi soir, Hati en Marche rpondait l'invitation de
Capitaine Sophie de la Combe. Elle nous reoit avec le commandant
Xavier Pons. Cela se passe l'Ambassade de France.
But de la rencontre: la signification de la presence des
militaires franais en Hati.
D'entre de jeu, les deux officers expliquent qu'ils ne sont
pas en Hati pour effectuer eux-mmes une mission de police, mais
pour encadrer la force de police hatienne, car si la plupart des
institutions n'existent plus en Hati, celle de la Police est bien l. Elle
a besoin d'tre renforce, c'est un fait. D'o la presence des troupes
franaises sur le terrain.
Les troupes franaises ne sont pas encore dployes en
province. Elle sont uniquement la capital avec un effectif de 600
hommes et femmes, mais devra atteindre 800.
a- Que font ces troupes franaises en Haiti? Leur mission qui
l'origine tait de protger les ressortissants franais et les institutions
franaises en Hati s'est largie. C'est ainsi, par example, que l'on
trouve un dtachement de Lgionnaires protgeant les locaux de Tl
Haiti cette tlvision a t la proie des pilleurs et elle se remet peu
peu de cet acte de vandalism. La station de radio RFI, qui partage le
mme local, est revenue en ondes, tandis que 19 des 31 chanes de
Tl Haiti peuvent maintenant tre captes.
Ce sont galement les militaires franais qui assurent
l'approvisionnement en carburant de l'Aroport international Toussaint
Louverture Port-au-Prince, et qui, du coup, ont permis la reprise des
vols commerciaux.
Les militaires franais sont videmment l'Ambassade de
France, la residence de l'Ambassadeur mais aussi l'hpital du
Canap Vert, l'un des rares hpitaux de la capital tre vraiment
oprationnel.
Et puis, ils accompagnent les policies hatiens dans les
operations de patrouille dans les rues et dans celles du dsarmement.

- Visite du chef d'tat-major

interarmes amricain
(Chairman ... suite de la page 9)
militaire franais. "On n'est plus dans une inscurit de type militaire
mais plutt une inscurit de droit commun", a-t-il toutefois ajout.
Il a prcis que les militaires franais n'avaient pour l'instant
aucun moment t menacs. "On n'a jamais t pris parties depuis
qu'on est arriv", a-t-il dit.
Samedi matin, les rues de la capital hatienne taient animes,
encombres par les voitures et les bus. La plupart des commerce
taient ouverts.
De son ct, le nouveau Premier ministry Grard Latortue
poursuivait ses consultations pour former un gouvernement d'union
national.
Il a t officiellement invest vendredi dans ses functions par
le president par intrim Boniface Alexandre. Au course de la crmonie
d'investiture, il a annonc qu'il esprait soumettre au president la
composition du nouveau gouvernement "au plus tard lundi matin pour
que l'investiture puisse tre donne au nouveau.cabinet ministriel"
peut-tre mercredi matin.
"Ce pays ne peut plus continue attendre, le vide a trop
dur, il faut que l'on se mette au travail le plus vite que possible", a-t-
il dit.
Quelques heures plus tt, il avait rencontr des reprsentants
du parti Famille Lavalas, le parti du president dchu Jean Bertrand
Aristide. Il a dit s'tre accord avec eux sur la priority de la
reconciliation nationale.
r' La recherche d'un pays d'accueil pour Aristide, qui se trouve
depuis le ler mars eh Rpublique centrafricaine, continue
d'empoisonner l'atmosphre. M. Latortue a estim urgent de rgler
cette question. AFP


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


Une patrouille motorise 1
maison ou de leur entreprise. Ils doivent appeler la
police hatienne. Cette dernire peut nous demander
de l'accompagner. Nous le ferons alors.
L'ide que nous tenons bien faire
comprendre, c'est que nous ne sommes pas l pour.
nous substituer la Police hatienne. Nous sommes
l pour l'accompagner.
Concernant la manifestation du 7 mars
dernier qui s'tait termine par l'hcatombe que l'on
sait, 6 morts et plus d'une trentaine de blesss, le
commandant Xavier Pons a exprim ses regrets les
plus sincres aux families des victims. Il nous
aurait t difficile, mme pratiquement impossible
de stopper le massacre. Pour moi c' est un assassinate.
Les commandos embusqus ont pntr la


franaise Port-au-Prince
manifestation touchait sa fin. Les troupes avaient
commenc se disperser quand les tueurs sont arrivs.

Combien de temps durera leur presence en
Hati?
Ils ne savent pas encore. "Nous sommes l pour
prparer le terrain l'arrive de la Force
International de Paix des Nations Unies, qui, quant
elle, durera peut-tre plusieurs annes. Mais nous
ne savons combien de temps il faudra pour pacifier le
pays".
Le Commandant Xavier Pons' a tenu
souligner toutefois avoir not une sensible
amlioration dans la reprise des activits dans la ville.
(voir Contingent franais /14)


Qu'est-ce qu'on doit attendre

de la force international


(Force international ... suite de la page 9)
Elle ne peut intervenir dans rien qui pourrait
tre entach de parti pris politique, nos problmes
internes sont les ntres, c'est nous de nous
dmerder ...
Nos histoires de rebelles et de chimres ne
regardent que nous, point.
Cependant ce n'est pas le plus important
dans cette situation ...
La question se poser aujourd'hui, c'est le
pourquoi de cette force international. En notre me
et conscience, avait-on rellement besoin d'en arriver
l? Ne pouvait-on pas faire autrement? D'abord est-
ce que la presence de cette force international a
rellement un sens aujourd'hui en Hati?A la limited,
en 1994 elle rpondait la presence d'une arme
qui avait t accuse d'exactions nombreuses ... Mais


aujourd'hui, entire nous, quel est le pourcentage de
bluff dans tout ce qui se passe, hein.
Mais plus important encore, n'est-il pas
temps de raliser au vu surtout des pillages qui se
poursuivent et de tous les dgts qui n'ont pas cess -
que la force international n'est qu'une illusion ...
Et que notre premier devoir aujourd'hui ce
serait de protger le territoire national, car aucune
force international ne viendra le faire pour nous, et
comment mieux le faire qu'en cultivant la tolerance
entire nous ...
En ce domaine plus que tout autre, la
tolerance est la meilleure prevention. La tolerance est
la meilleure protection. Et une protection tous risques.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


T, KISKEYA EXPRESS

S 3L'Esprit d'quipe avec notre communaut

uI Visitez nous au

MULTIRANSFER 7921 N.E. 2 me Avenue
Du Lundi au Dimanche de 9:00 AM 9:00 PM
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393

Multi-Transferts

Argent -- Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces

Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM


1


1 L l 1.


ion de la presence

franaise en Haiti
Si au co us d'une patrouille, nous voyons manifestation qui touchait sa fin dans le but de tuer.
un individu en danger de mort, nous irons le secourir. Ils n'avaient d'autre but que de tuer. Ce sont des
Mais les gens ne peuvent pas nous appeler parce que assassins. "
des dchouqueurs (pilleurs) sont aux abords de leur A cela, capitaine de la Combe d'ajouter: "La

.. ~~'.. .







Page 13


Jeudi 17 Mars 2004


I EitI11et1 rinnn L1P I


Haiti en Marche Vol. XVIII No. 7 i


Offre d'Emploi

On recherche des
Sewing Operators

( Oprateurs de machine
coudre).
Salaire excellent, Trs bonnes
conditions de travail. Nous
sommes une compagnie
existant Miami depuis 1955.
Nous avons besoin de
. couturires exprimentes,
avec spcialisation dans la
couture de Tissu et de Cuir
F/T ou P/T. Venez appliquer
en personnel de Lundi
Vendredi de 7:00 am 3:30
PM
7260 NW 68me Street
Miami, Florida.

Coiffeur
Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien


Original

Barber
Charlemagne Coiffeur
103 S.E. 2nd Street _g_ ,
Delray Beach
Tl: 243-1039
.Beeper 524-0086 W


NOU BEZWEN operate
KOUD!


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930

Chaque semaine, lisez
Hati en Marche


MACHINE A


Machin ak Yon zegui pou $ 11.00 pa
Machin ak D zegui pou $ 10.00 pa
Serging ak Zig-Zag !
Bon sal, Bon kondisyon travay !
FT/ PT posibilite pou f Overtime !
Konpayi nou an nan biznis depi 1955 !
Aplike an pson nan :
7260 NW 68 me street
Miami, FI 33166


______________________________________________________________________________ I.-.!


FREE EDUCATION AT HARVARD
Harvard pays for low income families tuition.
Harvard University, in an effort to improve its
relations with students from low to moderate
income families, is guaranteeing that households
earning less thafi $40,000 annually won't have to
pay for their children's education at the school.
Through the initiative, announced last month, the
institution will also reduce the contributions
expected of families earning between $40,000 and
$60,000 and disadvantaged backgrounds.
In addition, the University will set aside an
additional $2 million to cover the expanded
financial aid commitment, which will increase
its annual undergraduate scholarship budget to
nearly $80 million."We want to send the strongest
possible message that Harvard is open to
talented students from ail economic backgrounds,"
university President Lawrence H. Summers said
during the announcement. 'Too often, outstanding
students from families of modest means do not
believe that college is an option for them much
less an Ivy League university," Summers said.
Tuition and fees will not be absolutely free though.
Students that will qualify for the plan are expected
to meet "self-help" requirements through scholar-
ships, work-study and summer jobs. But
the qualifying families will no longer be expected
to pay the current $2300 contribution. Families
with an annual income between $40,000
and $60,000 will see their contribution decrease by
an average of $1,250.
Harvard also said it will identify and visit high
schools where students don't consider Harvard an
option, and reach out to students from financially
disadvantaged backgrounds to make them aware of
its financial aid resources. For these students, the
institution will waive application fees, pay for


CL I .Le- Velllni e Mlarlohe....... .... ..

Points de Vente de Haiti en Marche


NOTICE


The City of Miami Community Relations Board

is accepting applications from City of Miami residents
interested in serving in this voluntary board.
Each member must be a resident ofthe City of Miami,
terms are for three years.


A minimum of 10 hours a month is expected of members.
If interested, send resume to:


Office of Community Relations
444 S.W. 2nd Avenue, 10 th Floor
Miami, FL 33130
Attn.: Ada Rojas or e-mail:
A Rojas(t)ci.miami.fl.us


Deadline: Thursday, March 25th 2004 by 5:00pm j

Elr


HEAVY EQUIPMENT MECHANICS
must have experience, DFWP
MOCEEO/AAE Benefits include Ins./401K
pply at
Central Florida Equipment

9030 NW 97 Terr.
305-888-3344


travel for campus visits and books,
winter clothing, medical care and other expenses. "Our
doors have long been open to talented students regard-
less of financial need, but
many students simply do not know or believe this. We
are determined to change both the perception and the
reality," Summers said.
Please visit Harvard Univeristy's websire at
www.harvard.edu/l for
more information.
Torra Haynes
TIME For Kids
P: 212-522-0497 I F: 212-467-1605
E: Torra_Lisa_Haynes@timeinc.com

Dcs de

Karl-Henry Rey
(collaborateur de longue date
d'Hati en Marche)
Liliane POLYNICE, Marie-Michle REY,
Monique REY-ANDRADE, Liliane REY et Nicole
REY-DELATOUR annoncent avec douleur le dcs
de leur unique fils et frre KARL-HENRY, notre
TOMMY, survenu a Montral, Canada dans la nuit
du 9 au 10 Mars aprs cinq annes de pnibles
souffrances.
Notre immense chagrin se mle celui de
sa fille Bthina, son poux et ses deux enfants,
celui de ses fils Karl-Henry Jr. et Jean-Luc de mme
qu' celui de sa benjamin, Karen et de ses
nombreux neveux, nices, cousins et cousins tant
en Hati qu' l'tranger.
Les obsques de notre trs cher KARL-
HENRY seront chantes Montral o il a vcu
pendant plus de trente ans.
Que ton me repose en paix, cher TOMMY.
Nous ne t'oublierons jamais.


HACEPA
Haitian-American Center for Economic and Public
Affairs, Inc
.8325 NE 2nd Avenue, Suite 205, Miami Florida
33138
Phone: (305) 759-4795 Fax: (305) 759-4751
Email Address: hacepa(a@aol.com



You are cordially invited to our first 2004
workshop entitled:

What you need to know to:
Start, Manage your Business
&
Create Jobs

Place: Jean-Jacques Dessalines Community Center
8325 NE 2nd Avenue
Miami Florida 33138
Date : Wednesday, March 31, 2004
Time : 12 :30 PM
Admission : Free
For Information & Reservation: Call Giselle
Thevenin at (305) 759-4795


Votre programme du
Dimanche
sur Mlodie 103.3 FM
Port-au-Prince, Hati
7h 10 heures:
Varits avec Fqlire Rapha(
10 h- Midi
Textes et Prtextes
une anthologie de la chanson franaise
prsente par Dominique Richez
9h 10
Jazz inspired
avec Judy CarMichae(
10 h 11h
Melody Time


1 F---








Page 14


ANONS


CITY OF MIAMI
AVI POU YON REYINYON PIBLIK

City Commission nan City Miami, Florida ap ganize yon reyinyon piblikjou ki va
25 Mas 2004,9 v nan maten nan City Commissidn Chambers nan City Hall, 3500
Pan American Drive, Miami, Florida:


ON REZOLISYON PA ON VOT AFIMATIF 4/5 m
MANM CITY KOMISYON, AK ATACHMAN KI OTORIZE
CITY MANAGER POU EKZEKITE ACHAAK AGREMAN
VANT POU AKIZISYON ON PWOPRIYETE KI LOKALIZE
NAN 207 NORTHEAST 59TH STREET AK 5911 NORTHEAST
2ND AVENUE (THE "PROPERTIES"), MIAMI, FLORIDA, JAN
LI LEGALMAN DEKRI NAN AGREMAN ACHAAK VANT
LAN ANT CITY OF MIAMI AK CBI CAPITAL HOLDINGS,
ON CORPORATION FLORIDA, ATTACHED HERETO AND
MADE A PART HEREOF, AN KONEKSYON AK
DEVLOPMAN LITTLE HAITI PARK, POU ON PRI ACHA
TOTAL $411,000 AK POU ACHIEVE TRANSAKSYON-AN
AN AKO AK TERM AGREMAN VANT AK ACHAT-A;
EPITOU ALWE LOT KOB KI MONTE $442,700 KAP SOTI
NAN $255 MILLION HOMELAND DEFENSE/
NEIGHBORHOOD IMPROVEMENT BOND POU KOUVRI
PRI AKIZISYON AN AK LOT KOU ESTIMASYON,
SURVEY, RAPO SOU ANVIWONMAN, ASIRANS,
DEMOLISYON AK LANTOURAY.
Tout moun ki interest yo invite pou yo part tt yo ak pou yo pale konsnan zaf
akizisyon sa-a. Si on moun ta gen nenpt ki bagay kont desizyon City Commission-
an oswa tout lot sij ki pale nan rankont lan, f moun lan asire li li gen kontrandi
ekzakt tou sa ki te diskite nan reyinyon-an.
An rap ak Americans with Disabilities Act of 1990, moun ki ta bezwen akomodasyon
espesyal pou pmt li patisipe nan pwosedi sa-a, ka kontakte Biwo City Clerk la
men pa pi ta ke 2 jou ouvrab avan pwosedi-a nan (305) 250-5360.


(City Seal)
(#14755)


Priscilla A. Thompson
City Clerk


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


CITY OF MIAMI
AVI POU YON REYINYON PIBLIK
City Commission nan City Miami, Florida ap ganize yon reyinyon piblik jou ki va
25 Mas 2004, 9 v nan maten nan City Commission Chambers nan City Hall, 3500
Pan American Drive, Miami, Florida:

ON REZOLISYON PA ON VOT AFIMATIF 4/5 m
MANM CITY KOMISYON, AK ATACHMAN KI OTORIZE
CITY MANAGER POU EKZEKITE ACHA AK AGREMAN
VANT POU AKIZISYON ON PWOPRIYETE KI LOKALIZE
NAN 5901 NORTHEAST 2nd AVENUE (THE "PROPERTY"),
MIAMI, FLORIDA, JAN LI LEGALMAN DEKRI NAN
AGREMAN ACHAAK VANT LAN ANT CITY OF MIAMI AK
OLGA FELIX AK ANNE MARIE LOURDE-LACROIX,
ATTACHED HERETO AND MADE A PART HEREOF, AN
KONEKSYON AK DEVLOPMAN LITTLE HAITI PARK, POU
ON PRI ACHA TOTAL. $550,000 AK POU ACHIEVE
TRANSAKSYON-AN AN AKO AK TERM AGREMAN VANT
AK ACHAT-A; EPITOU ALWE LOT KOB KI MONTE -
$586,902 KAP SOTI NAN $255 MILLION HOMELAND
DEFENSE/NEIGHBORHOOD IMPROVEMENT BOND POU
KOUVRI PRI AKIZISYON AN AK LOT KOU
ESTIMASYON, SURVEY, RAPO SOU ANVIWONMAN,
ASIRANS, DEMOLISYON AK LANTOURAY.



Tout moun ki interest yo invite pou yo part tt yo ak pou yo pale konsnan zaf
akizisyon sa-a. Si on moun ta gen nenpt ki bagay kont desizyon City Commission-
an oswa tout 1t sij ki pale nan rankont lan, f moun lan asire li li gen kontrandi
ekzakt tou sa ki te diskite nan reyinyon-an.
An rap ak Americans with Disabilities Act of 1990, mounki ta bezwen akomodasyon
espesyal pou pmt li patisipe nan pwosedi sa-a, ka kontakte Biwo City Clerk la
men pa pi ta ke 2 jou ouvrab avan pwosedi-a nan (305) 250-5360.

(City Seal) Priscilla A. Thompson
(#14756) City Clerk


SANTE

L'obsit va devenir

la 1re cause de

mortality aux Etats-Unis


WASHINGTON, 9 Mars -
L'obsit et le surpoids causs par la
mauvaise alimentation et l'absence
d'activit physique pourraient devenir la
premiere cause de mortality aux Etats-Unis
d'ici 2005, selon une tude publie le mardi
9 mars.
"Les Amricains doivent
comprendre que le surpoids et l'obsit
nous tuent littralement", a dclar le
secrtaire la Sant en reaction cette
tude. Ses rsultats "devraient motiver tous
les Amricains prendre des actions pour
protger leur sant. Nous devons nous
attaquer au problme aussi agressivement
que nous nous sommes attaqus au tabac",
a ajout Tommy Thompson.
En 2000, le tabagisme a caus
435.000 morts aux Etats-Unis contre
400.000 morts associes la mauvaise
alimentation et l'inactivit physique,
largement devant les 85.000 morts causes
par l'alcool, selon l'tude des Centres de
contrle et de prevention des maladies
(CDC).
"Le fait que plus d'un tiers des


morts aux Etats-Unis chaque anne soit lis
au tabagisme, de mauvaises habitudes
alimentaires et l'inactivit physique est
la fois tragique et unacceptable car il s'agit
de comportements largement vitables", a
renchrit le Dr Julie Gerberding, directrice
des CDC, lors d'une conference de press
conjointe avec le secrtaire la Sant
Washington.
"La forte progression du surpoids
signifie que cette proportion (de dcs)
devrait augmenter substantiellement au
course des prochaines annes", crivent les
auteurs en recommandant "des
interventions pour amliorer l'alimentation
et augmenter l'activit physique (qui)
doivent devenir des priorits plus leves
de la sant publique".
Entre 1990 et 2000, la proportion
de morts dues la mauvaise alimentation
et l'inactivit est passe de 14% 16,6%
du total des dcs, soit "la plus forte
progression parmi toutes les causes de
mortality", note le rapport.
Prs de 130 millions
(voir Obsit / 16)


Signification de la presence

militaire franaise en Hati
(Contingent franais ... suite de la page 12)Guyane. Parmi eux, il y a des soldats
Les gens vaquent maintenant presque fran
normalement leurs occupations,alors qu' franais originaires de Martinique et de
son arrive, les rues taient pratiquement Guadeloupe. Ils ont t particulirement
videos. heureux de venir en Hati pour aider le
Les troupes franaises dployes people hatien rebtir son pays.
en Hati viennent surtout du bataillon de


CITY OF MIAMI


MIAMI AND SOUTH FLORIDA COORDINATION COMMITTEE FOR
THE CELEBRATION 0OF THE REPUBLIC OF HAITI BICENTENNIAL
(JANUARY 1, 1804 JANUARY 1,2004) [HAITI BICENTENNIAL
COORDINATION COMMITTEE]

PLEASE ALL TAKE NOTICE THAT the Miami and South Florida
Coordination Committee for the Celebration of the Republic of Haiti
Bicentennial (Haiti Bicentennial Conmmittee) has scheduled its next Committee
Meeting for Monday, March 22, 2004, at 6:00 p.m., at the
City of Miami Police North Station, located at' 1000 NW 62nd Street,
Miami, Florida.

Priscilla A. Thompson
(Ad #14759) City Clerk


CITY OF MIAMI
Komite kodinasyon nan Miyami ak Sid Florid pou selebrasyon
bisantn Repiblik Dayiti ( ler Janvye 1804 ler Janvye 2004)
(Haiti Bicentennial Coordination Committee).

Tanpri pran nt ke Komite kodinasyon Miyami ak Sid Florida pou
selebrasyon bisantn Repiblik Dayiti ( Haiti Bicentennial Committee)
ap gen pwochin rankont li Lendi 22 Mas 2004, 6 z nan asw nan City
of Miami Police-North Station ki lokalize nan 1000 NW 62 me Ri,
Miami, Florida

(Ad # 14759) Priscilla A. Thompson
City Clerk


"


1









Jeudi 17 Mars 2004
-.-;- fenn, rL,.lol YVTIII MNo. 7


ridliu


Page 15


SSORTEZ VOS-MOUCHOIRS


Les vraies raisons du naufrage hatien
11 mars 2004 Le Figaro PNB (320 e par an et par habitants) pour constater le gchis, Prince, jadis capital de la Perle des Antilles, la
L'individualisme exacerb, l'irresponsabilit immense, durable. colonie qui elle seule assurait le tiers du
lise et l'absence de tout dialogue politique sont, avec Aucune autre nation de la terre n'a reu depuis un sicle commerce extrieur du royaume de France Le
ration et la violence, lesingrdients du marasme del'le autant d'aides trangres par tte d'habitant. Des surfaces de terres Kowet du sicle de Voltaire ", rappelle
as, Pati ne veut plus rien apprendre de la vie. Ses paules cultivables l'poque de l'indpendance, il ne reste plus que justement Rgis Debray, envoy par Dominique
;coues de tics nerveux. Battue presque tous les jours 2%. Les productions de coton, de cacao, de sucre, de bois de de Villepin en mission sur l'le partir
prs de six ans, tout just nourrie d'un peu de pain et de campche reprsentent peine 5% de celles de 1789, quand elles d'aujourd'hui -, est devenue une porcherie, o
uotidiens, cette Cosette de l'an 2004 se lve 5 heures existent encore. Elles n'ont t remplaces par rien. Port-au- (voir Naufrage / 16)


du matin, travaille d'arrache-pied seize heures durant, puis se
couche sur le sol, sous une table, prostre, la dernire de la
maisonne.
Dans le quarter poubelle de Carrefour, Port-au-
Prince, Pati est une restavek, une enfant de la champagne offerte
des citadins, dans l'espoir qu'elle puisse aller l'cole. Pati
ne suit aucun course. Comme 95% des 9 millions de Hatiens,
elle ne sait rien, mme pas son nom ", dit le pre Miguel, qui
s'occupe d'elle lorsque la fillette russit s'chapper jusqu'au
foyer o le prtre accueille 250 restavek (1).
Pati est une personnel au rabais, l'un des 300 000 petits
esclaves d'Hati. Elle ignore bien sr qu'il y a deux cents ans
ses anctres ont conquis leur indpendance en s'affranchissant
de l'esclavage. Pati, avec sa souffrance, son regard qui plonge,
fuit et sombre, illustre tragiquement deux cents ans d'chec
collectif en Hati, une socit comme ptrifie dans ses
contradictions, fige dans la dsesprance. C'est un pays qui
ne progress pas, il rgresse ", constate un prtre depuis vingt
ans en Haiti, qui n'a pas. besoin des chiffres du naufrage du









Nou vle gate kliyn nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida .
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
402 West Atlantic Ave
.Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel:.(718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, F133311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH .
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATTAPAN
508 River Street
. Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, F133137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1 Ilth Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI 33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI 32805
Tel: (407)649-9896.

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Bch, FI 33060 -
Tel: (954)946-4469
QUEENS
159-35B Hillside Avenue
Jamaica N.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferso Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TURKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


Dchoucages, une hon


teuse pratique
Les barbudos vainqueurs de Fidel
Castro n'ont pas brl la caserne Moncada,
pourtant centre de torture abominable, mais l'ont
ransform plutt en un muse de la-Rvolution
qu'aucun tourist Santiago ne voudrait rater

Mme nos voisins Dominicains nous
dpassent de mille coudes; en effet y aurait-il
eu des dchoukaj aprs la mort de Trujillo que
a Rpublique dominicaine ne serait pas
aujourd'hui ce qu'elle est ...
Alors que chez nous, prs de deux
dcennies aprs la chute de Baby Doc Duvalier,
nous ne rvons toujours et toujours que de
dechoukaj, de destruction en masse, de "bale
rouze", "banm t a blanch", et de "p lebren"..
Et ce n'est pas fini.
La destruction sacrilge de l'ancienne
cathdrale n'a pas servi de leon...
Quand des chimres ou prsums tels
font une razzia la Facult d'agronomie, c'est
effrayant, mais quand des tudiants participent
eux-mmes la destruction d'une university,
sans aucunement penser plutt la rcuprer...
Tout comme des prtres qui auraient
donn leur bndiction la destruction de
l'ancienne cathdrale ...
Tout cela parait bien dsesprant, en
tout cas presque car il ne faut jamais dsesprer,
il ne faut surtout pas ...
Il ne faut surtout pas dsesprer car la
rponse est connue, il n'y a pas de secret, c'est
la tolerance ... Tolerance dans nos discours, par
example dans nos analyses et ditoriaux, mais
d'abord en famille, l'cole, l'glise, partout.
La tolerance est- la meilleure
prevention. La tolerance est l meilleure
protection. Mieux encore que la sacro-sainte
dmocratie passe partout, une protection tous
risques!

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
'- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...



Ouvert ? '

6 Jours s FACDKIDJ VARIETY STORE
















Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
Parfums
Cellulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique) -
Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
Produits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires
Cadeaux dramas)
Tableaux Produits de beaut
Moneygram Money Order Produits pour cheveux


gnral
la frust
Allai
sont se
depuis
mas al


(Dechoukaj ... suite de la page 11)
Oubliant qu'il a t construit sur des fonds publics et
aussi avec l'aide de Cuba ...
Qu'est-ce que les Cubains doivent penser, eux qui t
conomisent chaque peso sur le peu que leur laisse l'embargo q
amricain de plus de 40 ans, pour aider les nations frres. Voir
l'universit qu'ils ont aide mettre sur pied avec la Fondation
Aristide dtruite sans aucune autre forme de procs ...
Qui pis est, des tudiants auraient t la tte de
F'opration, tudiants dtruisant une university dans le pays au 1
plus grand nombre d'analphabtes dans l'hmisphre occidental,
et au taux le plus bas de mdecins par tte d'habitant que presque
partout dans le monde ...
Sous prtexte queAristide voulait privatiserl'universit i

Comment le gouvernement de Fidel Castro pourrait-il
participer un project de privatization de l'universit?
Pourquoi n'a-t-on pas pens plutt intgrer l'universit
de Tabare au sein de l'Universit d'Etat d'Hati?Alanationaliser
en un mot ...
La destruction des oeuvres d'art qualifies en
l'occurrence oeuvres de Satan, tout comme de l'universit de
Tabare, tout comme des mdias qui se sont vues frappes dans
un camp comme dans l'autre et quantit d'autres cas parvenus
ou pas encore notre connaissance, c' est la demonstration d'une
certain sauvagerie difficilement explicable car on ne la trouve
presque nulle part ailleurs ...
Mais depuis que ce pays incendiait l'une des plus
anciennes cathdrales des Antilles, la vieille cathdrale de Port-
au-Prince, o Toussaint Louverture reut le te deum, parties en
fume sans aucune explication sinon "rache manyk ou banm t
a blanch", que pouvait-on esprer?.
Je ne voudrais pas croire que nous sommes plus sauvages
que d'autres. Seulement on pourrait souligner qu'aprs plus d'un
demi sicle de communism, de stalinisme et de Goulag, la chute
de l'Union Sovitique n'a t accompagne d'aucune dbauche
de ce genre ... .
L Kremlin est toujours bien en place et le president .
Vladimir Poutine n' a eu aucun mal rhabiliter le mme hymne
national que sous le rgime sovitique ...
Pas un endroit en Amrique Latine o l'on a vu pareils "
dbordements ... Ni le Chili de Pinochet, ni le Prou de Fujimori,
pourtant considrs comme des rgimes durs.








Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


Page 16 EN CONTEXT!

HAITI-CRISE a lucidit ...
(Lucidit ... suite de la page 11) lu cid it


de cette misre. Ouvrons ici une ncessaire parenthse. Il
serait malhonnte voire indcent de nier les responsabilits
locales. Elles existent depuis deux cents ans et se perptuent
encore aujourd'hui. Mais les exclusions qui traversent et
bloquent notre socit ne seront certainement pas rpares,
le moment venu, sur le mode du supplice du collier ou de
l'excution sommaire. Elles le seront par l'instauration de
rgles dmocratiques au profit de la collectivit et de
mcanismes de respect de ces rgles, non par
l'enrichissement personnel et illicite et l'incitation la
haine des quelques-uns qui rgulirement dans notre
histoire ont assaut le pouvoir politique.
La communaut international a donc comme
Aristide, mais pas pour les mmes raisons, besoin des
pauvres. La premiere pour crire des rapports qui finiront
leur vie dans le prcipice de l'oubli ou pour raliser des
"- reportages comme des rites expiatoires sur l'autel de la
bonne conscience, le second comme fond de commerce
principal. Aristide a su jouer sur cet alibi des pauv.res pour
construire l'image d'un parti et d'un homme vous leur
cause et vendre cette image qui tait prt l'acheter argent
comptant. Mais ct de ce march de dupes, il y a aussi
ceux conclu entire partenaires avertis et vreux qui savent
que la pauvret peut tre paradoxalement payante. Ceux l
ont du mal dserter un comptoir o coups de dollars, ils
ont sign des contracts juteux, et ngoci des honoraires et
des pots de. vin faramineux. Mais faut-il rappeler qui
l'avait trop vite oubli, qu' en matire de politique trangre,
les pays n'ont pas d'amis mais des intrts.
.1 De la pauvret l'authenticit il n'y a qu'un pas
qu'Aristide a su habilement franchir, entranant avec lui
les mmes clients, don't cette fois le Black Caucus en
premiere line. Reprenant un contentieux don't se sont
servis tous les pouvoirs en Hati et que la socit semble
aujourd'hui finalement vouloir commencer vider sans
fard, Aristide entonne sous forme d'antienne, le refrain bien
connu selon lequel l'hatien authentique serait
consubstantiellement pauvre et le people ne saurait tre
compos que de pauvres, d'analphabtes et de noirs de jais.
Les autres, tous les autres seraient par definition de faux
hatiens. Ce qui laisse supposed qu'une fois la pauvret
vaincue, l'analphabtisme enray et le mtissage ralis
dans l'incontournable dynamique de l'ouverture de la
socit hatienne, des movements migratoires et de la
mondialisation, le people hatien disparatrait. Quel destin!
Venant de la communaut international, une telle
distorsion du raisonnement appelle les remarques suivantes.
Elle connat, pour en avoir pay le prix chez elle.ou laisser
faire ailleurs, l'tendue des ravages de ces theories de la
puret, quelle soit de race, de classes ou d'idologie et don't
la mise en oeuvre n'a toujours dbouch que sur des


politiques d'puration bases sur la haine savamment
entretenue par des propagandes mensongres.
Elle ne peut pas, moins d'amnsie, avoir oubli
le genocide de l'Allemagne nazie pour delit de facis ou
plus rcemment ceux du Kosovo, du Rwanda pour
appartenance ethnique sans oublier le dernier, mais pas le
moindre, celui des Kmers rouge au Cambodge.
Mais une telle confusion' a t possible que parce
que derrire les prises de position les plus humanistes et
lesplus progressistes, perdure de manire plus insidieuse.
et tenace qu'on ne l'imagine, cette image rductrice la
limited du mpris, qu'avec les gens du Tiers-Monde, les
Noirs et particulirement les hatiens, on ne doit pas
s'embarrasser de trop de dtails. Les nuances et les
prcisions tant un raffinement des socits plus avances
qui, elles, ont su btir l'ide d'un people moderne, citoyen
sans prise en compete de la condition social, de la religion
ou de la couleur de la peau. Le people hatien ne saurait
constituer cette diversity et cette pluralit nes de son
histoire particulire qui fait sa force.
C'est prcisment trop moderne, trop citoyen et
trop sophistiqu pour lui comme la dmocratie. Il doit
demeurer ce magma informed, instrumentalisable souhait
et susceptible lafois d'alimenter les populismes de droite
comme de gauche ou de nourrir les fantasmes des
Occidentaux.
Oui, j'ai bien dit fantasmes parce qu'il est aussi
question de cela.
L'hatien serait dans leur imaginaire cet tre
trange, pratiquant un culte obscur le vaudou, mangeant
des mets curieux, ayant des moeurs bizarre, don't le versant
fminin serait particulirement lascif (rappelez-vous les
propos d'un ambassadeur il y a trois ou quatre ans) et enfin
potentiellement dangereux par sa violence inne. Une telle
conception a, faut-il le rappeler, des fondements thoriques
et historiques prcis.
En effet depuis que l'Occident avec les temps
modernes, a emprunt les tunnels de la science, de la raison
et du progrs, il porte au fond delui lanostalgie d'un paradise
perdu, de l'instinct brut, bref d'une enfance du monde don't
nous et ceux qui nous ressemblent, seraient encore les
gardens ou mieux les heureux dpositaires. Mais
entendons-nous bien, avec tout .ce que 1'enfance porte
d'immaturit, d'ignorance, de navet et de violence non
matrise. Cette tranget est donc indispensable
l'Occident pour assurer sa propre survive culturelle. Gare
au people hatien de vouloir quitter cette enfance qui
priverait l'Occident d'une reserve naturelle de primitifs
pour se ressourcer au-moment o ses propres repres dans
la modernit lui semblent fragiliss. Et c'est l que de tels
raisonnements font le jeu des rgimes comme celui


OBESITE ...
(suite de la page 14)
d'Amricains, ou 64% de la population, sont en surpoids
ou, plus grave, obses, facteurs de risque pour le diabte,
la maladie cardiaque et certain cancers. Le cot direct et
indirect du surpoids est estim 117 milliards de dollars
pour 2000.
Les dcs attribuables au tabagisme sont en
reduction, passant de 19% en 1990 18,1% en 2000;,ainsi
que ceux lis l'alcool, passs de 5% 3,5%, selon le
dtail de l'tude publie dans le Journal of the American
Medical Association (JAMA) dat. du 10 mars.
"Il est clair que si la tendance l'accroissement
de l'obsit n'est pas inverse au course des toutes
prochaines annes, la mauvaise alimentation etl'inactivit
physique devraient dpasser le tabac comme cause vitable
de mortality", crivent les chercheurs sous la direction du
Dr Ali Mokdad, des CDC, selon lequel la barre pourrait
tre franchise en 2005.
Parmi les autres causes de dcs figurent les agents
microbiens (75.000 morts) comme la grippe ou la
pneumonie, les products toxiques (55.000 morts) comme
les agents polluants, l'exposition l'amiante ou aux
benznes, les accidents de la route (43.000 morts), les armes
feu (29.000 morts), les maladies sexuellement
transmissibles (20.000 morts) et l'usage de drogue (17.000
morts).
Dans un ditorial accompagnant l'tude, plusieurs
chercheurs de la Robert Wood Johnson Foundation :
Princeton (New Jersey) et de la Bill et Melinda Gates
Foundation. Seattle (Washington) insistent sur "le besoin'
de renforcer considrablement la prise de conscience pour
rendre les changements possibles",
"Les decisions de fumer, de boire, la quantit et
le type d'alimentation et d'activit (physique) sont le
rsultat de signaux culturels'et commerciaux forts",
- poursuivent-ils. (AFP)


Les vraies raisons


du naufrage hatien
(Naufrage,... suite de la page 15) une lutte de classes, de castes, des races. Nos classes


l'on s'.enrre-tue plus facilement que n'importe o au monde
(32 coups d'Etat pour 45 chefs d'Etat en deux sicles, 80
lynchages par mois Port-au-Prince pendant les dernires
annes d'Aristide),.et ol'on meurt naturellement, en
moyenne l'ge de 52 ans.
Cette chute libre, cette persistence dans la
calamit, pose tous les Noirs du monde la question de
leur aptitude conduire leurs pays au dveloppement C' est
ce qu'affirmait le president sud-africain Thabo Mbeki, le
1er juillet 2003, lors d'un discours prononc l'universit
des Indes occidentales, Kingston, la capital de la
Jamaque : "Nous devons constater que, si les rvolutions
amricaines et franaises oni russi crer les conditions
du dveloppement pour les peuples amricains et franais,
dclarait-il, Hati n'a pas connu le mme dveloppement.
Au contraire. Nous, les Africains, et ceux de la diaspora,
nous avons rpondre cette question : pourquoi la
condition des Africains s'est-elle dgrade au fil des ans,
malgr que les rpubliques africaines existent en temps
que rpubliques noires, comme c'est le cas en Hati depuis
deux cents ans ? ""
Hati, c'est vrai, soulve des interrogations
drangeantes. Dans cent cinquante ans, tous les.pays noirs
africains seront-ils leur tour tombs au niveau d'Hati ?
Pourquoi, en dix gnrations, les Hatiens n'ont-ils pas
forg la moindre valeur commune ? Comment cet Etat sans
ide de nation est-il devenu maintenant un pays sans Etat ?
L'individualisme des Hatiens est la premiere des
explications. On compete entire 64 et 72 parties politiques
dans le pays, et une quinzaine d'organisations patronales.
"L'indpendance est le seul acte unifi que nous ayons
russi faire, explique une journalist locale. Aprs, ce fut


dirigeantes n'ont jamais t capable de s'entendre pour
trouver des solutions. Pour cela, ils se tournent vers le
Blanc, qui sait tout. Le Blanc, c'est la solution toute faite.
L'Anmricain ou le Franais dcide alors en function de ses
intrts. ""
Ce" chacun pour soi des habitants, double d'une
mfiaoce trs jalouse l'gard de son voisin,, trouve ses
racines dans l'histoire du pays, o l'Etat n'a jamais incarn
rien de bon. Comme l'explique l'historienne Suzy Castor
(2),'" en 1804, les chefs de la guerre d'indpendance se
transformrent pratiquement en. gouverneurs et
administrateurs de la jeune rpublique ", et s'arrogrent
les immense domaines des colons chasss, sans rien
changer l'organisation fodale des campagnes. La moiti
des 500 000 esclaves d'Hati, librs "' en 1804, taient
ns en Afrique. Les paysans sont rests des quasi-
citoyens, dit Laennec Hurban, chercheur au CNRS,
d'ailleurs le mot" paysan "figure toujours sur leurs papers
d'identit. Les lites urbaines ont vcu de cette paysannerie
robuste, et ont tout fait pour que a dure. (3)"
" L'indice de supriorit des individus se measure encore
la clart de leur peau ", regrette Jean-Claude Bajeux, sans
doute le plus brilliant intellectual du pays. Aujourd'hui,
un million d'enfants la moiti d'entre eux vont l'cole.
Sur ce nombre, 10% arrivent au bac. Et 10% de ces 10%
savent crire une lettre en franais sans fautes. Misrable
bilan pour des hommes politiques incapables de discuter
et de s'entendre, et des hommes d'affaires malthusiens.
Hati n'a donc pas les lites qui font dcoller un pays.
D'abord, parce qu'elles portent un regard mprisant sur
"la populace analphabte ". Ensuite, parce qu'elles ont un
(voir Naufrage / 17)


1 1


_ -- r ~---


d'Aristide et rencontrent leurs distorsions dlibres: les
crimes, les viols, les assassinats, les vols feraient parties de
la normalit des primitifs que nous sommes. Ne devrions-
nous pas tout simplement prserver tout prix ce qui,
some toute, revt les allures d'une sorte d'exception
culturelle hatienne.
Les pays de la Caricom mus par un sous-racisme
double de fascination pour un pays qui a su contrairement
eux conqurir son indpendance en 1804, ont embot le
pas dans ce "Pourquoi des hatiens veulent-ils autre chose
alors que ce qui est leur Ressemble tant? Quelle mouche
les a donc piqus pour qu'ils se mettent en tte tout d'un
coup, de devenir un people citoyen?"
Ainsi les hommes et les femmes de la Socit
Civile et de l'opposition qui ont manifest dans les rues de
toutes les villes de l'le, ne seraient donc pas des hatiens
authentiques puisqu'ils l'ont fait jusque la sans violence,
et tenez-vous bien, sans bandes de raras (tant entendu
qu'un hatien qui ne danse pas cesse d'tre un hatien en
attendant que cesse de l'tre, tout hatien qui ne se brle
pas quotidiennement la cervelle au crack). Des hommes et
des femmes donc, qui se sont contents, l'instar des
citoyens d'autres socits, de dnoncer les viols, les
assassinats, la creation de gangs arms, les atteintes la
libert de la press et la corruption gnralise. Tout cela a
dfinitivement manqu d'exotisme et ne peut tre le fait
que d'une infime minority. Une tlvision trangre, dans
un reportage du dbut de l'anne a mme prsent ces 40
60 mille manifestants comme des intellectuals, des
mdecins et des hommes d'affaires. Face un tel constat,
les Nations Unies, la Banque Mondiale, le FMI, sans
computer les conomistes et les statisticiens locaux devraient
rviser leurs donnes et classer dsormais Hati parmi les
pays les plus avancs de la region.
Pour Aristide comme pour la communaut.
international, il faut que soit franchise la barrire du sang
et celle du chaos. Cette communaut a attend, comme il
fallait le prvoir, que la violence s'installe au coeur d'une
population bout de manipulations, de mensonges,
d'injustices et d'humiliations et que cette violence soit
relaye sur ses crans de tlvision pour se prononcer. L'a-
t-elle fait dans le sens de l'intrt du people hatien ou
simplement pour continue conforter les tiquettes qu'au
fond d'elle-mme, elle nous a toujours accoles? Ou pour
sceller des complicits locales peu recommandables? Ou
pour intervenir sur un terrain mouvant afin de semer la
confusion, favoriser l'amalgame et reprendre du mme
coup la direction exclusive du course de l'histoire?
Dieu merci, je n'ai pas en mmoire que le people
hatien ait souvent attend le feu vert de l'international
pour faire l'histoire. Gageons qu'aujourd'hui, et cela
prendra le temps qu'il faut, il ne l'attendra pas non plus
pour devenir ce qu'il veut tre.







Jeudi 17 Mars 2004
lrirT . Xf - rl VI- [r'TTT .T X 1


Haiti en Marche Vol. XVIH N 7


S L'ACTUALITE EN MARCH


Rgis Debray va effectuer une nouvelle "mission


d'information et de rflexion


"Plusieurs personnalits qualifies, de par leur
experience professionnelle, avaient t invites siger
dans ce comit indpendant. Celui-ci a rendu ses
conclusions, qui sont publiques, le 28 janvier", a indiqu
le porte-parole du Quai d' Orsay, Herv Ladsous.
Il a ajout que, "pour faire suite ces travaux, le
ministry (Dominique de Villepin) vient de demander
Rgis Debray d' effectuer sur place, partir de demain jeudi,
une nouvelle mission d'information et de rflexion".
Selon Brian Concannon, avocat amricain de M.
Aristide, la plainte dpose en France par le president en


PARIS, 10 Mars Cit nommment dans la plainte
pour "complicit d' enlvement" que l' ex-prsident hatien
Jean-Bertrand Aristide compete dposer en France,
l'crivain Rgis Debray effectuera partir de jeudi une
"nouvelle mission d'information et de rflexion" en Hati,.
a annonc mercredi le Quai d'Orsay.
L'intellectuel prside le comit indpendant sur
les refltions franco-hatiennes, qui s'tait rendu deux
reprises l'automne dernier en Hati.


Le naufrage

haitien ..
(suite de la page 16)
got immodr pour le pouvoir tout prix. Les seules
priodes de stability politique (mais pas de dveloppement
conomique) furent les annes de l'occupation amricaine
(1915-1934) et celles du rgne des Duvalier (1957-1986).
Tout Hatien, ds qu'il est devenu un homme
d' affaires prospre, un avocat ou un spcialiste rput,
aspire, devenir president de la Rpublique, premier
ministry, ou ventuellement ministre..Cette rude ambition
se paye de grands mots on invoque avec des accents
rvolutionnaires un pass glorieux, tout propos, et en
particulier pour fouetter un nationalism vide de sens ou.
pour cacher les tares nationals -, mais, comme on se situe
dans un project ultra-personnel, on n'a pas le moindre sens
de la tolerance et du dialogue. Qui parle en Haiti de
reconciliation, d'amnistie, d'un Etat de droit ? Personne,
sauf lorsqu'il s'agit de chasser un dictateur. Dans ces seules
circonstances, les lites savent trouver des accents
communs, vite rangs au placard des accessoires, lorsque
le tyran est parti en exil.
Dans cette socit noire o l'apartheid entree
classes sociales est une ralit ( Port-au-Prince, il y a les
quarters rsidentiels et la basse ville "), apparaissent donc
rgulirement des fuses serpentines, comme Aristide, qui,
surgies.du people, le mobilisent soudain contre une classes
social (les riches) ou une race (les multres, en gnral),
avant de terminer en dictateurs psychopathes, dans .un
engrenage de destruction (les "dechoukages), de foli
pure. "Tous ceux qui prennent ici le pouvoir ont t des
frustrs, d'une faon ou d'une autre, explique un journalist
hatien, et on ne peut pas gouverner avec de la frustration.
Aristide, par example, tait un homme qui croyait tout
savoir, qui n' avait jamais tort, et qui a tout dtruit dans le
pays pour tre le seul homme que l'on devait consulter.
N' est-ce pas effarant ?"" .
a l'est d'autant plus que le parfum tenace de
1' esclavagisme dans la socit hatienne a produit un
homme qui n' est jamais responsible, et donc jamais fautif.
"Pas fot moin (" Ce n' est pas ma fate ") est 1' antienne
national. Aristide Bangui, aprs avoir amen son pays
au board du gouffre, le rpte: "Pas fot moin. Cette
propension se cacher la tte dans le sable, ce "maronage "
contemporain (1' esclave qui s'enfuit dans la montagne et
masque .toujours son sentiment devant son matre) induit
une autre tare psychologique de la population: si ce n'est
pas moi, c'est donc systmatiquement la faute de l'autre.
Et l'autre, c' est forcment celui qui ne me resemble pas,
"l'tranger ", l'Amricain. Ou sa version plus souple, le
Franais.
Cette dmission, cette irresponsabilit, est
gnrale. Elle va du chauffeur de taxi qui tombe en panne
,en rase champagne et qui dit "Pas fot moin cet homme
politique connu qui nous dclarait hier, sans rire : "La
France devrait nous aider monter des parties politiques. "
Un travers qui a son corollaire, ncessaire : les trangers ",
les Amricains en tte, sont accuss de tous les malheurs
du pays. En ce moment, la population de Port-au-Prince
fustige les marines et nos lgionnaires parce qu'ils ne
dsarment .pas en. 4 jours les Chimres, ces milices de
milliers de voyous arms jusqu'aux dents par Aristide...
De l'intervention rclame aux trangers, la
dnonciation, immdiatement aprs, de "l'immixtion "des
trangers dans la vie hatienne, il n' y a donc qu' un pas. La
faillite des lites du pays est dans ce constat: depuis deux
cents ans, comme le dit Laennec Hurbon, "le sentiment
d'tre un citoyen de ce pays n'est pas clair. La mentality
de citoyen n'a pas beaucoup volu ". Ce que le pre Le
Beller, de la Socit des prtres de Saint-Jacques, traduit
sa faon : Les Hatiens sont ici chez eux, le proclament,
jnais ont du mal habiter la maison. Ils en ont un peu honte
parce qu'elle se dsagrge. Alors c'est l'tranger qui va
mettre de l' ordre dans la maison. Et cela ne vous aide pas
grandir. "
Franois Hauter, Le Figaro


" en Ha'ti
exil visera l'actuel ambassadeur de France en Haiti, Thierry
Burkard, son prdcesseurYves Gaudel, l'crivain Regis
Debray et Vronique Albanel, la soeur du ministry des
Affaires trangres.
Gilbert Collard, dfenseur franais de Jean-
Bertrand Aristide, a pour sa part soutenu que M. Debray et
Mme Albanel, parties eu Hati en dcembre, avaient
demand au president Aristide de dmissionner.
"A minima la France s'est rendue complice", a
soulign Me Collard, qui compete utiliser plusieurs
tmoignages, don't certain parus dans la press, et des
photos pour appuyer la thse de l'enlvement. AP


Lettre ouverte un


intellectual
Monsieur,
Excusez-moi de ne pas m'adresser nommment
vous. Ma mre, paix son me, m'a toujours interdit de
prononcer ou d' crire des mots orduriers.
On a prtendu iu'enfantivous tiez un surdou,
eh bien rassurez-vous, adulte vous l'tes rest
"surdou "... pour la trahison. Vous avez en effet russi
1' exploit d' tre deux fois Judas. Tratre envers un,
authentique intellectual, c' est--dire un tre de courage,
Ernesto "Che Guevara, vous vous rendez aujourd'hui
complice de l'assassinat du.droit des peuples disposer
d'eux-mmes.
Permettez que je me risque une prediction: Hati
fera nouveau la honte de la France.
Quand je dis : "la France ", je pense videmment
sa classes politique, non au gnreux people franais, trahi
par ses politicians depuis ce fameux 18 Brumaire et ce
systmatiquement, l'exception du bref et glorieux pisode
de la Commune..
Haiti fait dj de nouveau la honte de cette France-
l, don'tt vous tes, Monsieur, le parfait reprsentant.
Incapable de gagner seule ses guerres contre des peuples
dtermins, la voil qui revient fouler notre sol sacr, aprs
s'tre assure de l'autorisation et de la protection
amricaine.
N'est-ce pas l une supreme ironie qu' Haiti,
nation fracture s'il en est, fasse si bien l'unit contre elle.
Unit de la classes politique franaise, qui des communists
aux no-fascistes de Le Pen, est toujours reste soude pour
ostraciser, ranonner et vilipender notre.peuple rebelle.
Unit des puissances esclavagistes et coloniales, des tenants
de la supriorit de la race blanche, contre ces' sous-
hommes qui vous ont si bien rabattu le caquet Vertires.
Ainsi, a'prs avoir os, sans doute dans uninoment
d' oubli, un dsaccord avec les Etats-Unis sur la question
irakienne, votre France revient au pied de son matre


de service
amricain, avec.Hati dans la gueule.
Monsieur, don't je n'ose prononcer le nom par
respect pour ma dfunte mre, vous tes n' en pas douter
"digne fils de Gobineau, don't vous partagez les stupides
convictions sur l'ingalit des races. .Je suis pour ma part
*convaincu de l'inexistence des races autant que de
l'existence ttue des peuples, avec leur histoire, leur culture
et leur inestimable contribution la grande venture
humaine.
Alors, Monsieur, au course de votre nouvelle
expedition en terre d'Hati, expedition don't le but est
comme celle de Leclerc, de distinguer parmi les ngres
ceux qu'il faudra exterminer de ceux qui pourront tre
domestiqus, je vous suggre un simple test. Tous ceux
que vous rencontrerez et qui ne vous cracheront pas au
visage, ceux-l pourront tre retenus pour vous servir de
chiens couchants.
Vous venez sans doute avec sur les lvres les mots
"Fraternit et Paix ", qui sonnent aussi faux venant de vous
que l'adresse de Bonaparte au people hatien au moment
du dbarquement de Leclerc. A cela je rponds : .
"Aux armes citoyen ... Q'un sang impur, abreuve nos
sillons "
Pour terminer, je vous souhaite, Monsieur,
toujours sans vous nounmer, la mme lucidit qui fut celle
de Judas au dernier moment de sa vie. ignore la valeur
en euros de la some paye pour votre nouvelle trahison,
mais je gage qu' elle dpasse, inflation oblige, les 30 deniers
originels. Rappelez-vous nanmoins, le geste pos par votre
anctre, aprs la mort du Christ; nous vous encourageons
fortement l'imiter. Ainsi, nous pourrons alors croire, qu'
un moment de votre existence, si bref fut-il, vous avez t
un homme.

Un citoyen constern


Dernires Heures
HAROLD SEVERE ARRETE A

L'AEROPORT DE PORT-AU-PRINCE
Harold Svre a t arrt dimanche l'aroport M. Svre avait t inculp en 2003 par un juge,
de Port-au-Prince au moment o il s'apprtait quitter Hati Bernard Saint-Vil, dans le cadre de l' assassinate d'un clbre
pour les Etats-Unis, a indiqu T AFP le directeur d'un journalist hatien, Jean Dominique, commis le 4 avril 2000
organisme de defense des droits de l'homme. Port-au-Prince devant Radio Hati Inter, la station qu'il
"l a t conduit au commissariat d Ptionville dirigeait, d'aprs M. Esprance.
o il est incarcr", a prcis Pierre Esprance, directeur Deux hommes de main de Jean-Claude Jean-
de la Coalition national de defense des Hatiens (NCHR). Baptiste ont galement t arrts dimanche Port-au-
Harold Svre tait considr comme le bras droit de Jean- Prince, selon la mme source. Il s'agit d'Ostide Ption,
Claude Jean-Baptiste, l'ancien conseiller pour la scurit alias Douze, et de Paul Keller. Ostide Ption est souponn
de Jean Bertrand Aristide. M. Jean-Baptiste a quitt Haiti d' avoir particip fin fvrier 2004 au sabotage des metteurs
pour une destination inconnue quelques jours avant le d'une douzaine de radios prives de la capital pour. le
dpart de M.,Aristide. compete du pouvoir.
Une dlgation Jama'icano-amricaine ministry dlgu Guy Moskit, du porte-parole du
rencontre Aristide Bangui gouvernement Parfait M'bay, et du ministry dlgu charge
BANGUI, 14 mar. Une dlgation conduite par la ministry de la Scurit Publique, Jules Bernard Ouand. A l'issue de
jamacaine des Affaires trangres et compose de cinq cette rencontre, aucune declaration n'a t faite.- (AFP)
parlementaires amricains est arrive dimanche soir Bangui, .
a constat un journalist de l'AFP, et a ensuite rencontr le Ha'ti attend son gouvernement d'union
president hatien dchu Jean Bertrand Aristide. national
"Nous avons t charges par le Premier ministry (jamacain Le nouveau Premier ministry hatien Grard Latortue a mis
Percival Patterson) de rencontrer le president Jean Bertrand dimanche la dernire touche son gouvernement d'union
Aristide et connatre ses projects a dclar la ministry national qui devrait tre annonc lundi ou mardi, alors que
jamacaine, Sharon Hay Webster, son arrive, la situation tait calme Port-au-Prince.
"Je suis l pour une mission (...) destine remettre un Ml Latortue, qui s'est install provisoirement dans un grand
message du Premier ministry jamacain au president Franois htel de la capital hatienne, a poursuivi ses discussions avec
Boziz", a-t-elle galement affirm. "Je ne peux pas vous dire les formations politiques et les reprsentants de la socit civil
quel est le contenu de ce message, mais laJamaque qui prside pour constituer ce gouvernement, a indiqu son entourage.
en ce moment la Caricom (Communaut des Etats des Samedi, il a rencontrWinterEtienne, le responsible politique
Carabes) veut sortir le president Aristide de cette situation", des insurgs du front de resistance national qui contrle
a-t-elle indiqu,. encore une parties du pays et qui a contribu au dpart du
La dlgation a ensuite rencontr M. Aristide et son pouse president dchu Jean-Bertrand Aristide le 29 fvrier.
au palais prsidentiel en presence du ministry centrafricain
des Affaires trangres Charles Herv Wnzoui, de son


Page 17


I


IL-
























Solutions de la
semaine passe:


QA ANODGOBRETEPI M
G NANORAH KHH KA
SAPTNECN I VIN I
AR BENIARRO
I )CIRISYNOtG
z .N Y L EI MA M

BEU L BWX
A A F D1CZ AXV


SMX W NA Y LTN
ARARAE H l



Py NIF LODNAGSEMA XL
J N ZNAVEVET3GFTPYXL


Les Jeux-de Bernard





Allez de ECULEE ALISES, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


HORIZONTAL-
1. Petite pompe 2. Travailleurs d'un port -
3. Liquide jauntre Actinium -.
4. A deux signaux -
5. Magistrat Romain 6. Direction -
7. Dcoula 8. Mode de retribution.


VERTICAL
1. Anciennes pices de monnaie
chinoises 2. Ancienne monnaie
franaise Pronom -
3. Battu Aluminium -
4. Indium Lac d'Ethiopie -
5. Conjonction Conjonction Argon -
6. Germanium Ralle -
7. Representation du serpent naja -
8. Accompagnat.


Mercredi 17 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 7


Solutions de la
semaine passe:

RIPAIS
RIPAIT
RIPANT
RIPENT
PIPENT
PIMENT
PAYMENT
P MEINIT
jLHlA1


Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

0 1

PTE

RN


Solutions de la semaine passe
SJOBARDE


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.hailienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7HOO


7HOO-9H30






7H00-9H00

10HOO-Midi


Midi Midil5


Midi 15 2HOO



2H00-3H00


3H00-5HOO


5H00


5H30


6HOO-7HOO

7HOO-8H30


8H30-9HOO

10HOO









9H00... x du mat


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc .
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
av1ec Jacques Lacour

LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN-CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5 -
avec Villette Herttelou

SPORT
Jacky Marc

LES TOP TEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze.


En bref ...
(suite de la page 2)
"Reprise de la vie conomique ...
Elle est trs lente. Les bureaux de l'administration publique sont toujours ferms. La
mairie, le SMCRS envoient des notes expliquant pourquoi ils ne peuvent pas ramxasser les
ordures. Alors que la mairie opine que ce n' est pas son travail, la SMCRS qui dpend des
Travaux Publics, s'excuse auprs de la population disant qu'ils n' ont pas le premier sou
pour effectuer le travail."' Si la semaine dernire nous avons pu nettoyer certaines rues de
Port-au-Prince, c' est parce que un particulier nous avait remis 1' argent ncessaire 1' achat
du fuel pour faire marcher'les vhicules.
La situation sur la route entire Port-au-Prince et la frontire avec la Rpublique
Dominicaine, vitale pour la reprise des changes conomiques entire les deux pays, est
redevenue normal, a indiqu de son ct Elisabeth Byrs, porte-parole de l'Onu.
"Selon une quipe de l'Onu d'valuation de la scurit qui vient d' effectuer le trajet,
toutes les boutiques sont ouvertes le long de la route, les pompes essence fonctionnent.
Elle n'a pas vu d'armes, ni de manifestations d'hostilit", a-t-elle ajout.
Cette route, il y a quelques jours encore, tait considre
comme dangereuse en raison de la presence de partisans d'Aristide arms.
Mais lundi, la radio rapportait que la frontire du ct hatien tait nouveau en tat
d'effervescence (dchoucages, incendies de maisons de partisans du gouvernement
renvers, marchands et passagers dtrousss).

Visite clair du Gnral Richard Myers ...
Le chef d'tat-major interarmes amricain, Richard Myers, effectuant une visit clair
Port-au-Prince samedi (13 mars), a averti-qu' aucune violence ne serait tolre par la force
multinational. Les Marines amricains ont reu l'ordre de riposter s'ils taient menacs.
De mme interviendront-ils en cas de civils en danger.

Monsieur Yvon Neptune s'en va ...
L'ex-Premier minister Yvon Neptune a fait ses adieux au pays au course d'une petite
crmonie qui s'est droule le vendredi 12 mars la Primature.
Dans son message de circonstance, Monsieur Neptune a dit :
"Au matin du dpart du Prsident Jan-Bertrand Aristide le 29 fvrier dernier, mon choix
a t de rester dans mon pays. Cette decision, qui a t fondamentalement personnelle, a
cependant trouv l'appui de la plupart des responsables du group politique don't je suis
membre .
Aujourd'hui, malgr les efforts et les appeals au calme du Gouvernement, de nombreux
dbordements sont dplorer. Cependant, tout en exprimant ma solidarity avec tous ceux
qui ont perdu, en l'espace de quelques heures, le fruit de plusieurs annes de labeur, force
est de constater que nous sommes tous victims des obsessions gocentriques des uns, de
la couardise et de la bassesse des autres.
Je tiens aujourd'hui, pour l'histoire et afin que nul n'en ignore, raffirmer ma
conviction que le dsarmement de tous les groups arms illgaux, quelles que soient
leurs appartenances politiques et leurs motivations, est un passage oblig pour le
enforcement vritable de la dmocratie en Hati. De plus, aprs mon dpart de la
Primature, je continuerai lutter, en communion avec tous ceux qui partagent sincrement
cette mme conviction, pour encourager la rcupration, par les instances concernes, de
toutes les armes illgales actuellement aux mains de civils ou de gangs arms.
A ce propos, il faut que des measures d'urgence soient prises avec le support de la
Communaut Internationale, pour que justice soit rendue tous ceux don't les droits ont
t lss ou simplement ignors."

Le nouveau Premier Ministre
Monsieur Grard Latortue, de son ct, a renchri sur la question.
S"Mon premier travail sera de dsarmer les milices qui font encore rgner la peur dans le
pays. Je vais composer un gouvernement de personnalits possdant une grande
expertise ", a-t-il dclar. Je ne peux m'occuper de tout, je vais dlguer des pouvoirs,
avec l'objectif de dsarmer tous les groups, les Lavalas comme tous les autres qui
dtiennent illgalement des armes. Mr Latortue"" espre au moins crer un pays dans
,lequel la plupart des Hatiens voudront retourner vivre, y compris moi-mme! "


Page 18


MI


AL
James Gandolfini
Edie Falco
Lorraine Bracco
Mihael impeMoll
Dominilc Chianese
Steve Van Zandt
Tony Sino
Jamie Lynn Discala R
Robert lier E
Drea de Matteo L
Steve R Schinipa
Aida Turturro A
JolihnVenlimiglia.
Vince Curatol
Joe Pantoliano R
Federico Castellucc
Vincent Pastore -
Davld Proval R
KathrineNarduccl O
MaureenVanrZandt C
SharonAngela L
Jerry Adler A
Nancy Marchand FE
Annabella Scdorra EJ
Peter Bogdonavich I
Robert Funaro DI
Dan Gnmaldi t
Joseph Gannascoli WN
Max Casella. Z
TonyLip E
RayAbruzzo
Carl Capotorto


;rrnl


II I J jL


-S ES


[E








Jeudi 17 Mars 2004


-1 ti Piit Da tI %t Ohil . dnManou


Hati en Marche Vol. XVIII No. 7 t'x .1 -.^_. i. . .r.i.


Ti Gout Pa Ti Gout


ak: Jaa .Map.o


300 ANE... 3 SYK DEJA PASE...
Dimanch 21 Mas, n'ap gen lokazyon w
youn pysteyat ki pral bwose youn ti tranch nan
miz zanst nou yo te pase nan Sen Domeng. Istwa
esklav sa yo se pa ti kozman anba tonl, se gwo
levennman ki afekte listwa limanite. Anpil istoryen
ekri sou istwa esklavaj men l nou rive sou istwa
esklavaj 16m syk ak ewopeyen yo se rl, youn
lide Monp Las Casas te lage nan zry yo. Panyl
yo eliminen endyen yo nan travay di. Yo plonje an
Afrik al chache gason solid. Gason tout sezon.
Gason pwatray pou vin travay sou plantasyon yo.
An Afrik tranzaksyon esklav se te gwo biznis. Pi
gwo biznis pase dwg nan peyi Kolonbi. osnon
Ozetazini. S'oun biznis ganize. Ng tankou Blan,
ap woule sou.mago. Eske Wa Afriken yo, zotobre
ki te gen dwa lavi ak lanmb sou malere yo, eske yo
te konnen kisa mounn sa yo pral pran ni sou bato
negriye yo, ni sou plantasyon yo l yo rive nan
zantiy yo? Kolon yo pa te janm rakonte yo pou ki
rezon y'ap achte yo. Se te toupatou ng ap vann
ng. Kolon Franse yo itilize menm teknik, menm
taktik ak kolon Angle yo. Yo pote kado pou ch
boukmann yo. Yo achte ng pou dlodevi, bijou,
tafya, tabak, zam, grenn bal. Kolon yo mete
kontwadacha nan preske tout gran vil yo.

REZON YO VANN NG
Gen plizy jan yo te konn vann ng. Younn ladan
yo se prizonye deg. Malgre yo se ng nan youn
sl kontinan ,chak tribi sa yo pale lanng diferan.
Kilti yo diferan. Kondisyon lavi yo te malouk, se
te batay pou lasibzistans. E se pa senpamn an Afrik.
Se te toupatou nan tout lt kontinan yo. Lag
relijyon. Lag ant gran pisans tankou Lafrans ak
Langlet. Lag nan Lamerik Yo goumen pou
agrandi espas jewografik yo. Yo goumen pou
pwodui natirl yo. Yo goumen pou pwouve
siperyorite ak pouvwa. Anfen sou tout plant la
se chen manje chen.
Nan tan sa-a Lafrik te tounen youn lanf
pou pitit li yo. Tribi yo toujou ap goumen antre yo.
Lb tribi yo fin batay, gwoup ki genyen-an gen dwa
devi osnon dem sou gwoup ki pdi-a. Wa ki pi
mechan yo konn touye yo ,antere yo nan tonbo


RAT KONNEN...


piblik pil sou pil. Rezon-an byen senp, yo pa gen
manje pou bay tout prizonye sa yo e si yo ta lage
yo, y'ap tounen lennmi k'ap vin goumen ak yo
ankb. Yo vann yo tou bay Blan yo. Nan zbn
Okidantal Afrik Din-a, machann mandenng yo
yo rele Ginen konn anchennen ng prizonye yo
epi twoke yo pou fizi, lenn, metal, manje .....

NG AP VANN NG
Koms la ft nan nivo gouvennman. Li Fet tou nan
nivo endividi. Nan nivo fanmi. Papa-Manman
vann pitit. Mari vann madanm... Istoryen
Drummond rapte si 3 ng ap mache, 2 ap fe
mannigt pou l'vann twazym nan. Istwa ki pi tris
ske nou konnen ng renmen jwe zo. Enben nan
jwt zo sa-a yo konn parye vi yo, pitit yo, madanm
yo, kidonk libte yo. Sa vie di mounn ki genyen
pati zo-a gendwa vann yo bay blan yo,...

YO VANN PRIZONYE DWA KOMEN YO
Se pa te prizonye lag senpman yo te konn vann.
Yo vann ng y'arete pou vbl. Asasen. Kadejak.
Wangat.. Ng yo kenbe k'ap fe gwo maji pou
andyoze mounn. Kriminl k'ap touye mounn pou
fe sakrifis satanik. Si yojije young ng epi li koupab,
yo kondane-1, li gendwa peye pnn ni ak lt mounn
nan fanmiy li Yo ranmase yo pou y'al vann yo
kbm esklav.
Nan zn Kot-Divwa, si youn ng ta penmt al sedui
fanm youn Wa osnon fanm nenpt ki chf, enben
vyann ng sa-a se li ki pral svi km repa Si se
youn ti km nan lakou Wa-a li ta penmt al file,
y'ap kondane-1 ak 3 lbt mounn nan fanmi li pou yo
vann yo kbm esklav..


liirli t3


DIMANCH 21 MAS 2004 7:00 TAPAN
GUSMAN PERFORMING ARTS
THEATRE 174 E FLAGLER STREET
(OFF BISCAYNE BLVD)
$20.- $18.- $15.-Tikt anvant nan Libreri
Mapou ak Ail Tickets Masters(305-338-5885)


Frantz Kiki Wainwright nan wol
JEAN-FRANOIS


Yolande Thomas nan wol
GRANN NANA


Page 19


1


I _


'


BLAN PRAN NG NAN PLEN
Gendel kolon yo itilize trik pou raie ng yo, pran
yo nan plen kon ztolan nan karabann Yo konn
pwoche bato yo toupre plaj yo, epi yo etale chenn,
bijou, ajantri.. bl rad epi yo envite ng yo monte
vin w bl bagay epi Kaptenn bato-a bay siyal epi
yo mete bayonn nan bouch ng yo pou yo pa rele,
mete yo anba kbd mare yo ak chenn. Lamenm, yo
f vwal pou Sendomeng. Blan vl ng tankou ng
vbl bannann.
GOUVENNMAN FRANSE GWO
KONTREBANDYE
Franse yo te gen kontwa dacha yo toupatou sou
kontinan Afriken-an Depi chf Afriken yo gen
prizonye pou vann; depi yo w bato yo, yo limen
gwo boukan dife. Se lafimen dife sa yo ki bay yo
nan ki direksyon pou y'ale. L yo desann, tanbou
Afriken yo ki rele goujon salwe yo epi swete yo
byenvini. 9 janvye 1670 Louis XIV voye youn
kaws ann bay Wa peyi Arada-a. Jou sa-a se te
gwo ft. Tanbou "Goujon" woule, yo bay kalinda,
yo bay banboula. Timounn kou granmounn kanpe
debb pou vin admire "vwati" dore chf la..
Rekonpans Lafrans ske delege konpayi End
Okidantal la Msye Heinrich Carolof siyen youn
kontra ak Wa Arada-a pou mete youn kontwa-
dacha ng nan wayom nan.
Blan yo pete Wa yo. ( SbfWa Dawomen-an) Yo
pote tout kalite kado pou yo espesyalman zam pou
yo goumen paske yo konnen tank yo goumen se
tank y'ap fe plisa prizonye e se tank y'ava gen plis
prizyonye. Koms ap mavche .Yo pral fe mago kbb
.nan Karayib la.. Repentigny youn "Kont Franse"
deklare Lafrans te ba-1 pouvwa pou 1' negosye ak
Wa Senegal la.
VWAYAJ SOU BATO NEGRIYE YO
Yo makonnen ansanm kon bann bt sovaj. Yo
mare yo ak chenn osnon kwk anbwa. Y'ap mache
soti byen lwen anba flanm soly, san manje, san
dlo pou y'al monte bato yo. Sou tout traj -a, y'ap
bat yo. Gendel yo pran plis pase 30jou anvan yo
rive sou plaj la. Sa ki malad osnon ki febli yo touye
yo epi yo lage yo sou b wout la. Bt manje kadav
yo youn fason pou kraponen rs ng yo.



CHAT KONNEN...


SOU BATO NEGRIYE YO
Yo anchennen yo. Yo mare janm dwat yo ak men
dwat yo. Janm gbch yo ak men gbch yo. Gen youn
sk anf ki relye yo youn fason Mt yo gendwa
sere boulon yojan yo vie. Lajouhen yo nan kal
bato-a. Nan nuit yo fmen yo tou maknen, li difisil
pou yo kanpe debou. Yo dbmi kwoupi osnon chita..
Bato negriye yo gen griy tankou griy prizon, Gwo
seri ak gwo kadna., klwazon blende ak youn ti twou
tou chich pou le fofile rantre.Pandan travse-a si
yo ta make fe youn ti wondonmon,.... Mt yo pa
ezite dyake yo epi lage yo nan lanm. Imajinen de pye-
w de men-w mare epi y'ap vide baton sou ou.. Yo rapte
youn jou gen youn ti bebe k'ap kriye blan-an nve pou
timounn nan k'ap f bri nan tt li, li raie timounn nan
nan bra manman-an epi li lage-1 nan lanm. Lucien
Peytraud nan l'Esclavage aux antilles franchises avant
1789 rapte youn kaptenn bato negriye sispk gen kk
esklav k'ap konplote., Li rale 2 nan yo. Youn fanm ak
youn gason. Li touye ng la. Li rache k-1 ak fwa-1. Li
tyake vyann li an 300 timoso epi li fose ng yo manje
vyann nan..Wouch! Epi li di yo si yo refize, sa ki sot
rive ng la, se menm bagay-la ki pral rive yo tou.
L li rive sou fanm nan, li pann- ni. li bat li jouk li
benyen ansan li retire tout vyann ki te sou eskelt fanm
jiskase se zo-a ki rete tou blanch... Ayayay, tonn!...

KONKLIZYON.
Wi se zak sa yo yo konnen yo fe. Se atwosite sa yo yo
konnen youn jou fk yo rann.kont. Menmsi Lepap
made padon pou yo... Youn jou fok yo jije Richs sa
yo ki fe yo pi gran pisans jounen jodi-a se san ak sw
zanst nou yo. Fk yo rann kont. E se sa
YO>>konprann ki f y'ap fe konplo sou konplo, pou
yo toufe vwa premye peyi ki te kanpe kase chenn
lesklavaj la. ASUIV... VJan Mapou








- Page 20

Oriel Jeai
TORONTO, 12 Mars Oriel Jean, qui ta
chef de la scurit de l' ancien president hatien dchu.
Bertrand Aristide, a t arrt l'aroport de Toronto,
on appris vendredi de source officielle, apparemment ]
des problmes d'immigration.
"Il a t interpell la nuit dernire l'aro
Pearson (de Toronto)", alors qu'il arrivait de la Rpubli
dominicaine, a dclar l'AFP Bill Tu, porte-paroi
l'agence des services frontaliers canadienne.
"Il s' agit davantage d'une affaire d'immigrati
a-t-il prcis, en refusant de donner d'autres dtails. S
le site internet du Toronto Sun, Oriel Jean serait soup<
de crimes de guerre par la Gendarmerie royale du Car
(GRC, police fdrale) qui l'aurait interrog plus
heures. Selon d' autres informations non confirmes, (
Jean serait souponn d'tre ml un traffic de drog
Cependant, interroge par 1' AFP, Michele Par
porte-parole de la GRC Toronto, a affirm que la pC
fdrale n'tait pas mle cette affaire. "Nous n'a
rien voir l-dedans", a-t-elle indiqu, en renvoyant
services d'immigration:
Fin 2003, l'ancien chef de la scurit d'Ari:
au palais prsidentiel avait effectu un voyage au Ca
pour des raisons mdicales. 1 ambassadeur des Etats-
Port-au-Prince l'poque, Brian Curran, avait a
indiqu la press que son pays souhaitait que les auto
canadiennes puissent lui remettre Oriel Jean afin d,








: ... / ,





I T'ACm'ITAI JT-F EN MARCHED I


arrt les poches
poser des questions sur son ventuelle implication dans le parties de son p
traffic de drogue entire Hati et l'Amrique du Nord. Le Ti
Cette demand n' avait pu tre satisfaite, Oriel Jean une cellule a
ayant regagn Hati beaucoup plus tt que prvu. Il tait avec son poi
considr comme un proche du president dchu, faisant chque d'env


r .










Deux -,emaines aprs son
arrive en exil en
Centrafrique. le pr,ident
renters d'Hatn Jean-
Bertrand Anistide, aquitt
Bangui dans la nuttde
dimanche lundi pour la
Jamaque.
Jamaque.


Mercredi 17 Mars 2004
Ilati en Marche Vol. XVIII No. 7


pleines
premier cercle scuritaire.
oronto Sun a indiqu que Jean tait dans
prs avoir t dtenu tout en voyageant
ise, portant 17.000 dollars comptant et un
iron 300.000 dollars. AFP


Jean-Bertrand Aristide et son pouse assistant un office dimanche
la cathdrale de Bangui photo AFP


Abonnez-vous
Haiti en Marche
Phone 221-8567


Mr, Mme,
Professionnels
Hatiens
Vivant en terre
trangre
Cher (s) Amis

La prsente est pour
vous proposer une
opportunity unique
de possder une
proprit au bord de
la mer sur la Cte
des Arcadins. Le
project du Club
Nautique Aquabella
S.A. est une ide
original qui ferait
de vous le
propritaire d'une
surface btissable de
1000 m2
surplombant la
mer et le lac de Bois
Neuf avec accs
votre plage
prive, dans le cadre
d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et 4 dj
construits.
Visiter sans tarder
notre site web
wwwHaltiaquabellaom.
Tous les dtails y
sont contends.
Agissez vite car, vu
nos prix, les lots
s'enlvent.
Vous pouvez nous
crire : mail:
Huti -LIfvtuljd(t(h xLfi nl


PERSONNEL N'A FAIT MIEUX!!!


Avec une croissance de 110% demeure constant

toute l'anne pendant 4 annes conscutives,

CAM confirm sa premiere place exclusive

sur le march des transferts.











ou nneeou



CAM surpasse toutes les companies de transfers d'argent sur Hati
parce que les hatiens font confiance CAM, le leader incontest.
Tous nos remerciements notre fidle clientle!


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


VF' AI v r-


I


i -i i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs