Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00199
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 4, 2004
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00199
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

/ 2/5


Hati en Marche dition du 4 au 9 Mars 2004 Vol. XVIII No 5

Jean-Bertrand Aristide affirmed avoir t force

quitter Haiti par l'arme amricaine


WASHINGTON DEMENT ENERGIQUEMENT
ATLANTA, 2 Mars Le president Washington.
hatien dchu Jean-Bertrand Aristide a affirm, L'ancien chef d' Etat hatien a t mis en
dans un entretien tlphonique avec l' Associated contact avec l'Associated Press par Jesse Jackson a h i
Press arrange par le pasteur Jesse Jackson, avoir aprs une conference de dpresse du pasteur n e
t forc de quitter son pays par l'arme amricainaucoursdelaquellecedernieraappel rete les dem andes
amricaine. Ce que dment formellement (voir Accusations/ 3) e em

S.. des rebelles hatiens

S. "Tous les movements
At 1 .iauxv rdoivent rldnncor


*K I[DNAPPED ^J__U
Jean Yvon Kernizan et d'autres supporters manifestent Queens (New York) demandai
que Aristide soit rinstall au pouvoir aprs son renversement le dimanche 29 fvrier


WASHINGTON, 3 les arm e 99 affirmant qu'il tait le
Mars Les Etats-Unis nouveau chef de
ont oppos mardi une fin de l'arme d' Hati, le secrtaire d'Etat
non-recevoir aux demands de adjoint Roger Noriega a dclar qu'il ne
participation au pouvoir des "contrlait rien part un group de
rebelles hatiens, soulignant racailles".
qu'ils devaient dposer les "Il y a un processus politique en
qu'ils devaient dposer les
armes .et permettre la course pour choisir le successeur
succession du president dchu d'Aristide et les rebelles n' y ouent aucun
Jean-Bertrand Aristide. rle", a de son ct affirmnn le porte-parole
Rejetant les propose du du dpartement d' Etat Richard Boucher.
dirigeant rebelle Guy Philippe (voir Rebelles / 2)

ANALYSE

La France a eu la


peau d '
PORT-AU-PRINCE,
29 Fvrier Le president Jean-
Bertrand Aristide aurait t
forc la dmission par des
diplomats, particulirement
ceux des Etats-Unis et de la
France.
La fin de la saga s'est
joue dans la nuit du samedi 28
au dimanche 29 fvrier. Une
longue file de limousines du
corps diplomatique est arrive
au Palais National, pour repartir
aprs plus de quatre heures.
A-t-il sign une lettre
de dmission, ou non? se


Aristide


000


demandait-on, se rappelant un prcdent
lors du coup d' Etat de septembre 1991
quand M. Aristide tait renvers une
premiere fois par 1' arme d'Hati aprs
seulement 7 mois d'exercice du pouvoir.
"Le president a quitt Haiti"
titrent toutes les agencies, sans donner de
dtails sur les circonstances qui ont pu
entourer son acceptation. Selon le
ministry Leslie Voltaire, qui a confirm
l'information, Aristide a laiss Port-au-
Prince, dimanche vers 6: 30 am, pour la
Rpublique Dominicaine, dans un avion
blanc sans signe distinctif.
,Un convoi de voitures a gagn
(voir Renversement / 4)


Ha'ti

tourne
la page

Aristide

apres
24 jours
de

Troubles
S -P.5
PP il lage de dpo1ts
d':alimentalion


"/ Ha'ti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
maill: enmarche[S@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com
Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montreal Boston ,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and AMarcus In(


- .~,'-'~-~.-- ~ j ____________________________


Retour des Marines en Halti


i








IaLcui enJ ivieuit, 2 u. 0 A V 04 IoU. J


En plus ...


Hati: Washington rejette

les demands des rebelles

"Tous les movements illgaux

doivent dposer les armes"
(Rebelles ... suite de la 1re page)
"Tous les movements illgaux doivent Le dpartement d'Etat a raffirm
dposer les armes", a-t-il ajout,. qu'un nouveau gouvernement hatien
Richard Boucher a galement serait form en vertu de la constitution du
expliqu que les soldats amricains et pays. Selon Richard Boucher,
franais aidaient la police hatienne l'ambassadeur amricain en Hati, James
reprendre le contrle de la situation. "Les Foley, tait en contact mardi avec des
s. ,
: ,, | .; -


Guy Philippe et quelques-uns de ses hommes
rebelles doivent dmanteler leurs groups membres du gouvernement d'Aristide et
et rentrer chez eux", a-t-il encore lanc, de l'opposition pour mettre sur pieds "un
"Et il faut que les choses soient claires: conseil de personnel minentes charge de
c'est notre position", a-t-il soulign, nommer un Premier ministry et un
nouveau gouvernement". AP

Guy Philippe s'auto-proclame

commandant en chef de la po-
PORT- ,,, dire s'il dpo-
AU- P RIN ,ice et de l'"armee''dre'il dpo-
AU-PRINCEI e e e 1 arm e serait les armes
Hati, 2 Mars L'ancien officer de police sur ordre du .hef de l'Etat, il a rpondu
Guy Philippe, chef des rebelles hatiens, par l'affirmative.
s'est proclam mardi commandant de Philippe avait auparavant invit
l'ensemble des forces nationals, police la population de Port-au-Prince



I




k.

j.
..
h.


Rebelles habills en policies aprs l'appropriation par leur chef Guy Philippe
de l'ex-Grand Quartier Gnral de l'Arme photo Reuters
y comprise. manifester son soutien aux insurgs en se
Entour de ses combatants et de rassemblant devant le palais prsidentiel
membres de cette police qui, jusqu' dsert depuis dimanche et dsormais
dimanche rpondait aux ordres de Jean- gard par des troupes spciales
Bertrand Aristide, Philippe s'est galement amricaines.
engag au course d'une conference de "Il faut que la population nous
press respecter l'autorit du president donne le mandate de lui procurer la scurit.
Boniface Alexandre, qui a prt serment Quand nous disposerons de ce mandate,
aprs le dpart de l'ancien chef de l'Etat., nous assumerons notre responsabilit", a-
"Je suis commandant en chef du t-il dclar une radio locale en prsentant
Front de resistance national, chef ses forces htroclites, qui ont pris le
militaire", a-t-il affirm. Pri de dire s'il contrle la veille du QG de la police de la
commandait l'ensemble des forces de capital, comme une "arme" national.
l'ordre hatiennes, il a rpondu: "En ce qui "L'arme ni'a jamais t
concern l'anne et la police, oui." dissoute", a-t-il affirm.
Interrog sur les conditions Aristide avait dcid la
ncessaires un dsarmement de ses dissolution de l'arme dans les annes
hommes, Philippe poursuivi: "Le 1990 aprs une srie de coups d'Etat
president est un president lgitime, nous militaires, confiant la responsabilit du
nous plierons donc ses ordres. Pri de (voir Guy Philippe / 5)


En bref ..


Jeudi 4 Mars 200.


Le Front du Nord et le Front de resistance en tourne dans
Port-au-Prince...
En tte de la tourne Jean Tatoune, Guy Philippe et d'autres figures de la branch
arme de l'opposition Jean Bertrand Aristide. Ils ont entrepris une tourne dans les
rues de Port-au-Prince. On les a vus devant le Palais National, puis sur le balcon du
Grand Quartier Gnral o Jean Tatoune a fait part de son intention de procder
l'arrestation du Premier ministry Yvon Neptune. Il se sont donc dirigs vers Bourdon
o se trouve la Primature, empruntant le quarter du Bois Vernas, avec force fracas.

L'Ambassadeur des Etats-Unis se rend la Primature ...
On a appris que le Premier Ministre se trouvait .tranquillement au bureau de la
Primature alors que se rpandait cette rumeur de son arrestation prochaine par les
membres des deux fronts.
L'ambassadeur amricain se trouvait en conference de travail avec lui et ils ont donc
attend ensemble l'arrive des membres de l'opposition arme!!!

Communique du Dpartement d'Etat...
La rponse est venue sous la forme d'une declaration des autorits de Washington.
Mardi aprs midi Richard Boucher, porte-parole du Dpartement d'tat, lanait un
appel demandant au Front du Nord de dposer les armes dans l'immdiat. "Les
'rebelles n'ont plus aucun rle jouer dans le pays", aprs la dmission du president
Jean-Bertrand Aristide. Une fois Aristide parti, le Front doit tre dissous.

Appel de Guy Philippe ...
A peu prs vers la mme heure, Guy Philippe, le chef du Front du Nord, annonait une
operation Koukourouj derrire les partisans de Jean-Bertrand Aristide, les fameux
"chimres" qui sont accuss d'avoir commis beaucoup de dgats dans le quarter
commercial de Port-au-Prince et de la vandalisation des mdias Tl Hati et Radio
Vision 2000. Guy Philippe a donn aux chimres un ultimatum pour qu'ils viennent
dposer leurs armes, sinon il ne rpond pas de ce qui pourrait leur arriver.

Jean-Claude Duvalier refait surface ...
C'est dans cette atmosphere que l'ex-dictateur Jean-Claude Duvalier fait de nouveau
entendre sa voix, faisant part de son intention de retourner dans son pays.
Je ne prvois pas de devenir president de la rpublique, a dit Duvalier. Je n'iai
aucune relation avec les rebelles. La situation d'Hati me choque au plus haut point et
je veux rentrer chez moi, un chez moi qu je n'ai pas revu depuis de si nombreuses
annes.
L'organisation de defense des droits humans, Human Rights Watch, a rpondu
rapidement cet appel rappelant que Duvalier tait responsible de la mort de plusieurs
milliers de gens. Il a forc de nombreuses personnel prendre l'exil. Aussi tout retour
en Hati de l'ex-dictateur n'est pas possible.

Les rebelles dfilent la capital ...
Guy Philippe, Jodel Chamblain en compagnie d' peu prs 100 200 membres des ex-
Forces armes d'Hati, en tenue militaire (style Lopard), se sont installs au bureau de
la Police (ex-Recherches Criminelles), en face du bureau des Contributions.
Les Marines amricains, quant eux, arpentent les pelouses du Palais national.
Les barrires d'accs du palais sont fermes. Personne n'essaye d'entrer.
De leur ct, Evans Paul et Andy Apaid ont fait savoir que les "rebelles" faisaient
parties de la solution. Ce sont des Hatiens, a soulign Andr Apaid. Cependant les
diffrents Plans de paix proposs par diverse instances (CARICOM, Plan de Paix
amricain) n'ont jamais fait mention des rebelles, runis aujourd'hui sous le label
Front Insurrectionnel et qui semblent avoir pignon sur rue.

Les pillages au Quartier Commercial ...
Ils sont immense. A Lalue, toutes les stations d'essences ont t dmolies, incendies.
Radio Vision 2000 pille. Des institutions bancaires, filiales de la Sogebank, Capital
Bank Unibank ont t galement vandalises. L'Abeille, le Cin Capitol, la rue
Pave, la maison Raoul Denis a t vide et incendie, tous les appareils emports, les
CD, les Pianos.
Toujours dans le centre commercial, les magasins Lektronitek, ABC Electronik, le
sige social de Capital Bank, Sogebank, Unibank, la maison Tabou Fleurs, tout a t
dtruit. L'agence de voyage de la Place Gefrrard, Chatelain Tour and Travel Services, a
t aussi dvalise par une meute dvastatrice.
Plusieurs supemarchs ont t pills : Delimart Delmas, Big Mart Lalue, Big Star
au Champs de Mars. Au Bicentenaire, la station Tl Hati a t dchouque. Et ses
antennes se sont teintes, coupant ainsi de l'actualit international et national ses
nombreux abonns.
C'est grce Tl Hati que l'on pouvait chapter les grades chanes telles que TV5,
RDI, CNN, ABC, NBC, etc. Plus de nouvelles internationales maintenant.
Les antennes de la station de radio RFI, qui se trouvent dans la cour de Tl Hati, ont
galement t dmolies.

Le dchouquage d'officiels Lavalas ...
Il a frapp surtout dans les quarters de Laboule, Thomassaint o plusieurs demeures
ont t dchouques, avant d'tre livres aux flames. En tte, on nous a signal la
maison d'une cousine du Premier Ministre, Yvon Neptune, chez qui il habitat. La
maison du secrtaire d'tat la Communication, Mario Dupuy, celle de la mre de
Jonas Petit, coordonnateur a.i. du parti Lavalas, celle de Me Calixte Delatour, ministry
de la Justice ainsi que la maison du Pre Massac.
Le lendemain, c'tait au tour de la residence de l'ex-prsident Tabarre tre dtruite.
La "villa" d'Aristide a t compltement compltement mise sac, les meubles
emports, les livres, la vaisselle ...

Un charter de la Air Continental arrive Port-au-Prince
mardi aprs midi...
Alors que l'aroport Toussaint Louverture tait ferm tout traffic arien commercial,
tant devenu le sige de dbarquement des Marines, gendarmes franais, forces
canadiennes, brsiliennes et autres devant participer la Force de Paix qui est en train
d'tre mise en place en Hati, on a annonc l'arrive d'un charter de Air Continental
l'aroport.
(voir En bref/18)


Page 2


--J








Haiu en Marcne voi. AV i I NO. 3 5 V .EVI 14 V ______________________ j


dclar le secrtaire d'Etat Colin 'Powell,
regrettant que des parlementaires amricains
se soient fait l'cho de cette rumeur, sans
tenter de la vrifier auprs de


1 .1FVENEMENT


Jeudi 4 Mars 2004


Aristide affirme avoir t forc

quitter Hati par Washington

DEMENTI ENERGIQUE DE L'ADMINISTRATION BUSH


(Accusatioins... suite de la 1re page)
le Congrs enquter sur le dpart de Jean-Bertrand
Aristide.


Interrog pour savoir s'il a quitt Haiti de son
plein gr, le president dchu a rapidement rpondu: "Non,
on m'a forc partir".
"Des agents m'ont dit que si je ne partais pas, ce
n'tait qu'une question de temps avant qu'ils ne
commencent tirer et tuer", a prcis M. Aristide au course
de ce bref entretien plusieurs fois interrompu par des
parasites. Sur la nationalit de ces agents, il a rpondu:
"Des blancs amricains, des militaires blancs". "Ils sont
arrivs la nuit. Ils t trop nombreux pour que je puisse
les computer a-t-il ajout.
Il a galement affirm qu'il avait sign sa
dmission de peur d'un bain de sang Hati s'il ne se


Chaque Hatien, chaque Institution ftera 2004
sa faon. A la UNIBANK, nous clbrerons
2004 en renouvelant les promesses faites il y a
de cela 10 ans: moderniser le systme bancaire
et offrir le meilleur service tous les Hatiens,
tant Port-au-Prince qu'en Province, qu'
l'Etranger avec UNITRANSFER et travers
1'internet sur UNIBANKOnline.
En cette fin d'anne 2003, la UNIBANK
souhaite tous les Hatiens, et en particulier
ses 310,000 Clients, ainsi qu' ses nombreux
Amis, Collaborateurs et Actionnaires, un Nol
de Paix et une Bonne Anne 2004, Anne du
Bicentenaire de notre Indpendance.



I UNIBANK
lI I**ll**ll*uI'I)

"Faisons route ensemble"

www.unibankhaiti.com


conformait pas aux exigences "des agents de scurit
amricains".
Selon l'ancien "cure des bidonvilles", les
soldats amricains ont fait irruption alors qu'il se
trouvait dans sa residence de Port-au-Prince. Il pensait
tre conduit Antigua mais a finalement atterri en
Centrafrique. Il a par ailleurs qualifi ses agents
amricains de "bons, chaleureux et gentils" mais a
affirm qu'il n'avait eu aucun droit lors de son voyage,
long d'une vingtaine d'heures, en avion.
Par ailleurs, lors d'un entretien tlphonique
accord CNN, Jean-Bertrand Aristide a assur lundi
soir que les Etats-Unis avaient retir samedi les 19
gardes charges de sa scurit.
Jesse Jackson a de son ct dclar lundi que
le Congrs devrait ouvrir
une enqute pour saoir si
les Etats-lUnis, et plus
particulirement la CIA,
ont jou un rle dans
l'insurrection qui a conduit
l'exil de Jean-Bertrand
Aristide Il a encourage les
journalists chercher
savoir o les rebelles


s'taient procurs leurs armes. "'Pourquoi
soutiendrions-nous immdiatement un
ren ersement arm plutt qu'un gouvernement
lu", s'est-il minerrog.
-- \


Partisans d'Aristide furieux gagnent les rues aprs avoir appris son dpart
Aristide, qui est arriv lundi en l'administration Bush.
Centrafrique aprs avoir quitt Hati dimanche "Il n'a pas t enlev. Nous ne
matin, affirme avoir t enlev par les forces l'avons pas forc embarquer dans l'avion.
amricaines. Il y est mont de son plein gr", a soulign
Washington a ni ces accusations, le chef de la diplomatic amricaine. D'aprs
assurant que le president dchu tait parti de son lui, ce n'est qu'une fois la lettre de dmission
plein gr. rdige que les Etats-Unis ont dpch un
"Il n'a pas t enlev", a schement avion en Haiti pour l'aider fuir. AP


"UN COUP D'ETAT MODERNE"

Aristide dit avoir quitt Ha'ti

contre son gr; dmenti des USA
WASHINGTON, 2 mars L'ancien volontairement, accusant les forci
president hatien Jean-BertrandAristide a dclar amricaines d'avoir perptr une sorte
lundi avoir quitt son pays contre son gr sous coup d'Etat Il a compar en outre son dpa
la pression des Etats-Unis, des allegations "forc" un enlvement.
qualifies de stupidits par des responsables "Is m'ont menti, et il se peut qu'i
amricains. vous mentent vous aussi", a-t-il dcla
Aristide a rejet les affirmations de dans un entretien tlphonique accord
Washington selon lesquelles il serait parti (voir Coup d'tat/6


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse


Etats Uni s
Canada
Europe
Amrique Latine


6 Mois
$40.00
$ 42.00
$ 70.00
$ 70.00


Un An
$78.00
$ 80.00
$ 135.00
$ 135.00


Renouvellement


Nouvel Abonn


M


L'EVENEMENT SOMMAIRE
Jean-Bertand Aristide affirme avoir t forc quitter Hati par
l'arme amricaine; Washington dment nergiquement p. 1
Un coup d'tat moderne": Aristide dit avoir quitt Hati contre
son gr; Dmenti des U.S.A. p.3
Aristide est un homme libre Bangui, selon le ministry
centrafricain des Affaires trangres p.6
Guy Philippe s'auto-proclame commandant en chef de la police et
de l"'arme" p.2
Washington rejette les demands des rebelles hatiens:
"Tous les movements illgaux doivent dposer les armes" p.1
ACTUALITE
Hati tourne la page Aristide aprs 24 jours de troubles p.5
Ottawa avait press Aristide de partager le pouvoir p.5
La crise affame la population p.9
POLITIQUE
Hati scelle la reconciliation entire la France et les U.S.A. p.7
Paris et Washington dans la crise hatienne : une conjunction
d'intrts p.7
L'aprs-Aristide tarde se mettre en place p.8
Bush se flicite auprs de Jacques Chirac de l'excellente
cooperation franco-amricaine p..8
ANALYSE
La France a eu la peau d'Aristide p. 1

HISTOIRE
Chronologie des %enenients politiques en Hati depuis 1957 p.9
PORTRAIT
Le President des pauvres devenu.autocrate p.15
Haiti Tragdie d'un prophete, tragdie d'un people p.11
PEOPLE
Bo\e 11 a -40 ans C lah battait Liston et naissait la lgende
Mluhamrnmed Al p 10


es
de
rt.

ils
r

6)


o
o
0


I


_


I


Page 3


1 --- ---e --- -1








I UNE ANALYSE I


Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 5


La France a eu la peau d
(Renversement ... sute de la 1re page)
un deuxime avion sur le tarmac. Le president Aristide aurait sollicit assuraient la scurit dimanche matin la Primature.
des visas pour plus d'une trentaine de collaborateurs. Dimanche aprs-midi, on apprend que le
Dimanche matin, Port-au-Prince, des dchoucages president Bush a ordonn aux Marines bord de trois
btiments amricains
qui se trouvent en rade
de Port-au-Prince
d' aller donner un coup
A .de main la police
haitienne.
O se trou-
vent les rebelles de
Guy Philippe? Aucune
ide (du moins jusqu'
ce dimanche).
Quant l'op-
position, elle s'est
manifeste par la voix
de l'ex-maire Evans
Paul pour souligner
qu'elle accepted le plan
amricain, sa seule
objection ayant t la
presence du president
Aristide.
Aristide et Mario Dupuy (Conmmnunication) Le premier ministry sortant YvonNeptune
clataient aussitt, et dans les deux camps, aussi bien par des partisans a lanc un appel aux activists des deux camps pour
arms du president renvers (qui s'en sont pris entire autres aux studios mettre fin aux violence et aux pillages, tandis que le
de la radio Vision 2000), que par des adversaires du regime Aristide president provisoire Boniface Alexandre a invit les
qui ont vandalism la residence du pre Massac Thomassin, puis celle
du premier ministry Yvon Neptune.
A Lalue, banques, stations service, pharmacies et autres
tablissements commerciaux sont pills et incendis par des individus
lourdement arms don't certain roulant dans des vhicules service de
1' Etat.


Un peu plus tard, c'est au tour des studios de Tl Haiti, au
Bicentenaire, d'tre ravags.
Le commissariat de police de Ption-Ville a t totalement
dvalis.
A Delmas, ainsi qu'au quarter commercial de Port-au-Prince,
des supermarchs et autres tablissements, don't des maisons de
transferts, ne sont pas pargns par les pillards, identifies gnralement
comme pro-Aristide.
L' air est constamment dchir de coups de feu et de rafales
de mitraillettes, tandis qu'on annonait la prestation de serment du
president de la Cour de cassation, Me Boniface Alexandre, comme
president par interim en vertu de la constitution ... C'est le premier
ministry, en l'occurrence M. Yvon Neptune, qui est appel procder
son installation.
Ce dernier a lu une court lettre d'adieu du president Aristide
disant, en un mot, qu' il a fait le choix de partir pour "viter un bain de
sang" ...
Mais pendant que Yvon Neptune tait conduit cette
crmonie sous la protection de Marines amricains, on rapportait
que des dchouqueurs se dirigent vers sa maison Thomassin.
En tout cas, le pays se trouve d' ores et dj sous domination
trangre. Ce sont des policies canadiens qui ont accompagn le
president Aristide l'aroport. Ce sont des agents amricains qui



Pat Plus Bakery inc
f latrat faitee *

11638N.E. 2,Ave. CateringSpecialists
Miami,FL 33161 Cakes, Patties, Hors d'oeuvres
Tel: 305-7.6-3695 For ail Occassions


'Aristide
Toujours est-il qu' on ne manquera pas de
signaler que ce sont trois puissances capitalistes
occidentales qui se sont ligues pour ce renversement:
Washington, Paris et Ottawa.
Alors que, curieusement, le prsidentAristide
aura t le chef de l'Etat hatien le plus branch ce
jour sur ces mmes capitals. Jusqu' ngliger ou sous-
estimer 1' opinion dans son propre pays ...
Alors qu'il a pass le plus clair de son temps
soigner son image dans les cercles politiques de
Washington, ce sont les Etats-Unis qui, pratiquement-
de force, lui ordonnent de quitter le pouvoir.
En effet, ces dernires annes, on a connu
peu de conseillers hatiens au president Aristide; auquel
on a reproch de payer prix d'or des firmes trangres
de lobbyism.
Tout comme ses dernires interviews, il les a
rserves CNN.
Mais non seulement les tombeurs du
president d' Hati le plus populaire de ces dernires
dcennies, sont trois puissances capitalistes
occidentales ... ces dernires n'ont pas ressenti le
besoin d'inclure quelque pays du tiers monde ou en
dveloppement leurs cts, serait-ce pour donner le
change,-du fait encore qu' Haiti commmore cette
anne le bicentenaire de son indpendance si
chrement acquise ...
Alors que le dossier Hati est cens avoir t


Dirigeants de la Plate-forme de l'opposition: Marie-Denise Claude, Andy Apaid, Evans Paul
et Mischa Gaillard


acteurs politiques trouver au plus tt un accord pour
un gouvernement de reconciliation, lui-mme n' ayant
l'intention de rester dans cette function que pour
quelques jours.
Interrog savoir si le president Aristide est
part sous la contrainte, Yvon Neptune s'est content
de rpondre qu' il1' a fait "pour viter un bain de sang"

Cependant d'autres sources, mais non
confirmes, ont fait tat de chantage, jusqu' la
menace de brandir certain dossiers remettant en
cause son intgrit de chef de 1' Etat ...


entrants tooers

Tous les appeals internationauxsontPatits


ComCEL.

401-5500 -401-5566


Ims les Wi'isaIieus de Coencd
ont le chiffre quiatoe<4) commne premicrpreltxc
(509) 4 x x- x x xx


confi rcemment aux pays de la Communaut carabe
(Caricom), ces derniers ont t de toute evidence
repousss soudainement de ct pour laisser la
direction des operations la France ...
Or la France a un contentieux avec Aristide
sur la question de remboursement de la dette de
l'indpendance verse au dbut du 19e sicle par la
nouvelle petite nation son ancienne mtropole (150
millions de francs or, que le president Aristide a estim
au taux du jour plus de 21 milliards de dollars).
L'intervention de la France dans le dossier
ne pouvait donc ne pas tre intresse ...
L' acharnement du ministry Dominique de
Villepin a donc pay: la France a eu la peau
d' Aristide.
Toute la semaine dernire, la diplomatic
franaise n'a cess de rpter qu'elle est en parfait
accord avec les Etats-Unis et le Canada.
Mais quid des pays de la Caricom?
O est passe l'Organisation des Etats
Amricains?
C'est la premiere fois que les Etats-Unis
mnent une operation de ce genre dans le continent
sans l'assistance, mme superficielle, d'autres pays
de la rgion.
Le president Reagan avait pris la peine
d'embarquer quelques petites nations de la Carabe
anglophone dans son operation dans la Grenade de
Maurice Bishop.
Qui pis est, 1' administration Bush est passe
par-dessus le symbolisme du bicentenaire de 2004
pour laisser la maneuvre aux mains de l'ex-
colonisateur d' Hati, peut-tre parce que ne faisant
pas suffisamment confiance nos congnres de la
Caricom ...
(voir Renversement / 5)


Page 4


L.


~I~B~i~


taaaB- ..Ifo j.. . ..


i


, :


''







I DE 'ACTIJALITE I


RENVERSEMENT
(suite de la page 4)
Mais ce n'est pas l le plus frappant. C
qu'aucun pays du monde en dveloppement n'a dit un
non plus en faveur du president Aristide aux prises ai
ces trois grandes puissances ... Personne n'a vol au seco
de ce petit David aux prises avec ces Goliath.
Ce ne serait pas le cas pour un Hugo Cha
davantage intgr dans le grand monde latino-amric


en dehors de ses propres problmes politiques avec ethnique, ni religieux. C'est une simple lutte pour le
*** Washington. pouvoir. Et qui justement a pour centre de gravit, non point
Aucun gouvernement de l'Amrique latine- tant Port-au-Prince, que Washington et Paris.
'est, Carabe, mme parmi les pourfendeurs de la globalisation, Les autres pays doivent presque penser: une
mot ne s'est senti concern par la prsente crise en Hati jusque simple affaire de famille!
avec pour y prendre une position. Mais qui va nous coter cher ...
ours Cela tient probablement que cette crise hatienne Plus cher, semble-t-il, que ne pouvaient l'imaginer
ne resemble aucune des grandes questions qui agitent mme les plus pessimistes.
ivez aujourd'hui la plante. Le mobile n'est idologique, ni Hati en Marche, 29 Fvrier 2004
7niH


PRINCE29Fver- Hati tourne la page A
Confront une
insurrection arme et
aprs 24 jours de tro
cdant aux pressionso
deJa communaut international, le president hatien Jean- rapidement en Hati", pays o des troupes amricaines
Bertrand Aristide a dmissionn le dimanche 29 fvrier et taient intervenues en 1994 pour rtablir au pouvoir
aussitt quitt Hati. Aristide, trois ans aprs son renversement par une junte
... .... militaire.


Le president de la
Cour supreme, Boniface
Alexandre, a t invest
president dans la journe,
conformment la
Constitution qui veut que le
dtenteur de cette function
assure l'intrim la tte de
l'Etat en cas de vacance du
post. Alexandre avait t
nomm par Aristide lui-
mme la tte de la Cour
supreme.
Lors d'une cr-
monie la residence du
Premier ministry Yvon
Neptune, Alexandre a fait
savoir qu'il acceptede cette
responsabilit avec


ristide

ubles
president haitien ouvrait la v


A Paris, le
ministry des Affaires
trangres franais
Dominique de de Villepin a
dclar que le dpart du
'oie " un retour l'ordre


constitutionnel" et "la mise en place d'une union
national" dans l'le.
"En dmissionnant, le president Aristide a tir les
consequences de la situation", crit le ministry dans un
communique public peu aprs l'annonce du dpart d'Haiti
du president Aristide, confront une insurrection arme
et aux pressions internationales.
Dans les rues de la capital Port-au-Prince, des
bandes de membres des "chimres" la milice de partisans
d' Aristide circulaient dans les rues bord de camionnettes,
arms de fusils. Des pillards s'en sont pris un poste de
police de Ptionville, un faubourg sur les hauteurs de la
capital.
Le dpart d'Aristide, sous la pression des Etats-
Unis, de la France et d'autres pays, intervient 24 jours aprs
le commencement d'une insurrection parties de la region
des Gonaves, dans le nord d' Haiti, et qui a fait depuis le 5
fvrier prs de 70 morts.
"C' est formidable pour le pays. C'est ce que nous
attendions", a dclar Port-au-Prince Charles Baker,
dirigeant d'une coalition d'organisations politiques et des
droits civiques. "Maintenant, nous faisons la fte. Ensuite,
nous reprendrons le travail".


Barricades enflammes Reuters
Un responsible gouvernemental dominicain a tout s
d'abord dclar qu'Aristide s'tait rendu en Rpublique
dominicaine, pays voisin d'Hati sur l'le d'Hispanola. s
Un peu plus tard, le consul d'Haiti en Rpublique d
dominicaine dclarait que le president dmissionnaire se C
rendait probablement.au Maroc, mais dans ce pays, le d
ministre des Affaires trangres annonait dans l'aprs-
midi que Rabat n' accorderait pas asile politique Aristide.
L'ambassadeur des Etats-Unis en Hati a dclar
que des forces militaires internationales "seraient


sincrit".
Neptune a lu de
son ct une declaration
d'Aristide, dans laquelle
ce dernier dit avoir
dmissionn "pour
viter un bain de sang".
A Washington,
un haut responsible.
amricain a dclar que


I ,-. ,


Chaque matin : 7h 10, suivez
MELODIE MATIN
sur Md(o4 de 1003.3 FM
Cette mission est retransmise en direct par
Radio Soleil d'Hati New York
Tl.: 305-221-8567/68 ou 417-0384



City of Miami ''" '"' &.
Department of Community ..
Development ...<.

Advisory Board City oi Miami pou District 5, Pwogram Pilt pou Kreyasyon Job
pou Little Haiti ap ganize yon rankont ak piblik la;

Jedi 4 Mars 2004,2:00 PM
444 Southwest 2m Avni
2m Etaj Conference Room (# 201)
Miami, Florida 33130

Men sij ki pwal diskite
1. Diskisyon/ Rekbmandasyon konsnan kbb yap prete aplikan sa yo: Tarpub Bay
USA Restaurant
- Haiti Medical Clinic Inc, P.A.
- Libreri Mapou Bookstore, Inc.

2. Diskisyon/ Rekbmandasyon konsnan chanjman sou plan travay pou loan ki te
deja aprouve pou aplikan sa yo:
- Super Kids Christian Day Care Center, Inc.
- Weberman's Traditional Foods, Inc.

3. Epi tou-t lot aplikasyon ki ta prezante devan Advisory Board la.

Moun ki interest ankouraje pou vi n asiste Rankont lan. Kote li pwal ft la aksesib
pou moun enfim. Si nou ta bezwen akomodasyon espesyal, nou kap w ak Department
of Community Development nan (305) 416-2080 pa pi ta ke 3 jou anvan dat rankont
lan.

(Ad. No # 07510)


Cadavre d'inconnu excute photo Arr
administrationn pense Aristide, ancien prtre catholique, avait pris ses
qu'Aristide a, en functions en 1991, mais avait t chass dupouvoir par un
dmissionnant, pris la bonne coup d'Etat quelques mois plus tard. Il avait t rtabli par
decision dans l'intrt du une intervention arme amricaine en 1994, puis rlu en
people hatien". 2000 pour un second mandate qu'il comptait bien exercer
jusqu' son terme, en 2006. (Reuters)

Guy Philippe se fait commandant

de toutes les forces hatiennes
(Guy Philippe ... suite de la page 2)


maintien de l'ordre une
police mal quipe, qui n'a
pas su rsister l'offensive
lance le mois dernier dans le
nord du pays par les rebelles
de Philippe don't beaucoup
sont d'anciens militaires.
Tandis que les
soldats amricains contil
nuaient affluer Hati pour
former l'avant-garde des
5.000 hommes de la force
international laquelle le


Conseil de scurit de l'Onu a donn son feu vert dimanche,
des centaines de rebelles arms ont pntr dans la capital.
Ceux-ci ont rencontr lundi dans un htel de luxe
gard par des hommes lourdement arms les reprsentants
de l'opposition politique Aristide, qui n'avaient pas
soutenu le soulvement. Rien n'a transpir de ces
tractations.
Les miliciens arms fidles l'ancien rgime se
sont quant eux fondus dans la population des bidonvilles
de la capital et leur mentor, rfugi provisoirement
Bangui, a dnonc un "coup d'Etat diplomatique" des Etats-
Unis dans une interview accorde CNN. (Reuters)


Ottawa avait press Aristide de


partager le
SMITHS FALLS,
Canada (AP) Le Canada
pressait Jean-Bertrand


pOuVOir Aristide d'accepter de ngocier
iyUV ee. ** un partage du pouvoir avec les
parties d'opposition avant que le president hatien dchu ne
quite le pays, a affirm mardi le Premier ministry canadien
Paul Martin. (voir Ottawa / 7)


riiiclIidci U. v l N ..


Page 5


Jeudi 4 Mars 20,04


anUU,







L'EVENEMENT


Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 5


"UN COUP D'ETAT MODERNE"

Aristide dit avoir quitt Ha'ti contre son gr, dmenti des USA
(Coup d'tat ... suite de la page 3) minutes avant d' atterrir, qu'on arrivait en Rpublique "Ce n'est pas exact. Ils ont enlev la phrase o je disais Si je
CNN depuis la Rpublique centrafricaine, qui ,,
CNN depuis la Rpublique centrafricaine, qui centrafricaine. suis oblig de partir pour viter un bain de sang'. Ils l'ont enleve du
lui a offer un asile temporaire. Son pouse, une Amricaine, s' est vu intimer document. C' est pour cela qu'ils vous mentent, en vous donnant un faux
Personne ne devrait forcer un ,,
viterun document", a dclar Aristide. "Ces gens
president lu a partir pour viter un mentent."
bain de sang." Auparavant, des lus amricains
E administration Bush a rejet. favorables Aristide avaient dj voqu ces
pour sa part ces accusations. ': ., accusations, qu'il avait formules dans des
"Les allegations selon conversations avec eux.
lesquelles nous aurions en quelque ". : .


ULr tIIUVi d ctll cen preiaentl rs4tel UU
sont dnues de tout fondement,
compltement absurdes", a dclar le
secrtaire d'Etat amricain Colin
Powell.
Le secrtaire la Dfense
Donald Rmsfeld et le gnral Richard
Myers, chef d'tat-major interarmes,
ont formellement dmenti qu'Aristide
ait t forc partir et Scott McClellan,
porte-parole de la Maison blanche, a
qualifi ces accusations de totale
absurdit".
Mais Aristide a insist sur la
vracit de ses dires. "Je vous dis la vrit", a-t-
il dclar.
"UN COUP D'ETAT
MODERNE"
Pri de revenir sur les
allegations selon lesquelles il aurait t
enlev, Aristide a dclar, selon une
transcription de l'entretien fournie par
CNN:"Comme je l'ai dit, j' appelle cela
un coup d' Etat moderne, un enlvement
moderne."
Interrog sur l'identit de ses
ravisseurs prsums, Aristide a
rpondu:
"Des forces en Haiti. Ce n' tait
pas des forces haitiennes. Elles taient
composes de Hatiens et
d'Amricains, et elles ont encercl
l'aroport, ma maison, le palais
(prsidentiel).
"Ensuite, malgr toutes les
conversations diplomatiques, malgr
tous les efforts diplomatiques que nous
avons dploys pour les empcher d'organiser
ce massacre, qui pouvait aboutir un bain de
sang, nous avons d partir, et passer 20 heures
dans un avion amricain.
"On ne savait pas, en plus, o on nous
forait aller, jusqu' ce qu'on nous dise, 20


.' ; ", LONGUES NEGOTIATIONS POUR
S.. TROUVER UN PAYS D'ASILE -
Ainsi, le reprsentant dmocrate
_. Maxine Waters et Randall Robinson, ancien
dirigeant du group de pression noir TransAfrica
Sont dclar la radio publique amricaine
qu'Aristide les avait appels de Bangui.
"Il a t emmen de force de sa
u ne prsidence en pleine nuit, embarqu centre son
gr dans un avion et emmen sans savoir o il
allait. il a t enlev, il n'y a aucun doute l
dessus", a dit Robinson. "Le president m'a
demand de dire au monde qu'il s'agit d'un coup
Jean-Bertrand Aristide d'Etat, qu'ils ont t enlevs".
l'interdiction de regarder par les fentres de avion Cependant, le reprsentant dmocrate Charles Rangel, membre
comme Waters du Caucus noir du Congrs, a dclar aprs s' tre entretenu
."Vous ne pouvez pas vous imaginer une situation aussi
horrible", a-t-il dit. par telephone avec Aristide que ses allegations de "kidnapping"taient
.subjectives".
"Ils ont suggr avec insistence qu'il
quite la ville. Les militaires 1' ont aid prendre
la decision", a dit Rangel des journalists tandis
qu'une dlgation du Caucus noir rencontrait le
secrtaire gnral des Nations unies Kofi Amnnan
pour discuter de Hati.
"Le president Aristide a le sentiment
que c' tait un coup d' Etat, il a l'impression qu'il
a t kidnapp, que les autorits amricaines lui
ont dit qu' elles ne pouvaient plus protger sa
vie", a expliqu Rangel.
S Powell a expliqu que le pays o
Aristide aurait prfr aller n'avait pas voulu de
lui, de sorte que les autorits amricaines avaient
entrepris de longues et dlicates ngociations
avec diffrents pays qui ont dbouch sur un
accord avec, la Rpublique centrafricaine.
"Une quinzaine de membres de sa
(voir Coup d'tat / 7)


Congressman Charlie Rangel et d'autres confreres
Quand un jour-
naliste lui a lu sa lettre de
dmission, Aristide a
affirm aue cette dernire


avait t altre.


Aristide est un homee

libre" Bangui, selon le

ministry centrafricain des

Affaires trangres
BANGUI, 1er Mars Jean-BertrandAristide est un hommee libre"
en Rpublique centrafricaine, a assur lundi le ministry centrafricain des
Affaires trangres Charles Wenezoui, dmentant les rumeurs selon
lesquelles l'ex-prsident hatien serait retenu contre sa volont Bangui,
la capital du pays.
"Aristide n' est pas un prisonnier en Rpublique centrafricaine", a
soulign M. Wenezoui, qui a accueilli le president renvers son arrive
lundi matin (1" mars) l'aroport de Bangui. L'ex-chef de l'Etat hatien se
trouve dsormais au Palais de la Renaissance, le sige de la prsidence,
dans la capital centrafricaine.
"Il est un homme libre et l'imposant dispositif de scurit autour
du palais prsidentiel a pour but d' assurer sa scurit", a-t-il expliqu en
allusion aux renforts de troupes posts autour de cette residence o le
president centrafricain Franois Bozize ne vit pas.
Jean-Bertrand Aristide, qui s' est vu octroyer une villa au sein du
palais prsidentiel, ne serait qu' en escale provisoire Bangui dans l'attente
d'une autre destination. L' Afrique du Sud a fait savoir qu' elle tait prte
offrir l'asile l'ancien president mais qu'elle attendait toujours une
demand formelle. AP

L'information de bon matin! ...
Mlodie Matin 103.3 FM
7-9 AM, Port-au-Prince Pour9-221aWonsas
Radio Soleil d'Hati New York


Page 6


PUBLIC NOTICE
Request for Applications
CITY 0F MIAMI
CIVILIAN INVESTIGATIVE PANEL
The City of Miami Civilian Investigative Panel (CIP) seeks applications to fill a vacancy for membership.
Members serve on a volunteer basis and must be willing to commit significant hours to the CIP.
Interested individuals must submit a completed membership application and .may include for
consideration a short biography, resume or other relevant information.

The CIP is an independent group of citizens who oversee the City of Miami Police Department. Ail
members of the CIP must be permanent residents of the City of Miami, own real property, work or
maintain a business in the City of Miami. Members should have a reputation for integrity and community
service and.cannot have a record of a felony conviction. Applicants will be subject to a background
check. No appointpe nor member of the appointee's immediate family (spouse, children, parents,
siblings) can be currently employed by the City of Miami, nor be a sworn former employee of the City of
Miami Police Department. No appointe can currently be a party or party's legal representative in
litigation against the City of Miami.

A CIP Sub-Committee will screen ail applications, interview candidates and submit its recommendations)
to the full panel. The City of Miami Commission shall appoint an individual to the fill the vacancy from the
names(s) proffered by the CIP.

Applications may be downloaded from the City of Miami's website: ww. c:'*.;ar.ii fi t us or obtained
from the Civilian Investigative Panel, 155 South Miami Avenue PH-1B, Miami, FL 33130; the Office of the
City Clerk, 3500 Pan American Drive, Miami, FL 33133 or local Neighborhood Enhancement Team (NET)
Service Center locations throughout the City of Miami. (Locations of specific NET Centers and other
general information may be obtained from the CIP at (305) 579-2444.

Applications must be received or postmarked no later than 5:00 PM, March 11, 2004 and
forwarded to: Shirley E. Richardson, Executive Director, Civilian Investigative Panel, 155 South Miami
. -Avenue PH-1B, Miami, Florida, 33130.
Shirley E. Richardson
CIP Executive Director






Jeudi 4 Mars 200-
Ha'ti en Marche Vnl XVIII Nin .


Haiti scelle la
PARIS, 1" Mars -la
Dominique de Villepin s'est
flicit lundi de la cooperationn F r a n
exemplaire" entire Paris et Washington dans la crise (...) reprendr
hatienne, jugeant que la solution "conforme au droit" solides et durai
dfinie par la communaut international devrait permettre hatiennes".
Hati de "retrouver le calme". "J'ent
"Je crois que, dans cette crise, on peut parler de Hati ds qu'i
cooperation exemplaire avec les Etats-Unis. La diplomatic en place et a
a bien travaill, les contacts avec Colin Powell ont t
permanents", a dchir le ministry franais des Affaires
trangres, en dpla ment Tokyo. ..
"Nous avo s pas pas cherch trouver la .
meilleure solution, .upondre l'urgence, faire face cette .'
inscurit croissante, essayer d'avancer dans la voice d'une
solution politique avec l'ensemble de nos partenaires, les
partenaires de la region, la Caricom, l'ensemble des amis
d' Hati, en Amrique latine et ailleurs (...) On a trouv cette
solution, conforme au droit, l'exigence de ralit, qui
permet aujourd'hui d'avancer et permettra Hati de .
retrouver le calme", a-t-il ajout.
Pour Dominique de Villepin, "il tait de la
responsabilit de la communaut international, et donc
de la France, de dire haut et fort que le president Aristide
ne pouvait pas continue diriger son pays en
s'affranchissant de toute rgle de droit".
"En lui demandant de tirer les consequences de la
situation de faillite dans laquelle il avait plong Hati, la
France n'a pas ignor le droit; elle a voulu au contraire le
restaurer et lui rendre toute sa vigueur", a insist le ministry
franais.


Dominique de Villepin s'est "rjoui" de l'adoption
au Conseil de scurit de l'Onu d'une resolution autorisant
la mise en place d'une force multinational intrimaire
charge de rtablir le calme et la scurit en Hati. Il a
rappel que la France apportait "une premiere contribution
cette force avec l'apport de prs de 300 hommes".

"UN CHEMIN COMMUN"
II a aussi annonc l'envoi de nouveaux moyens
en matire d'aide humanitaire, d'une assistance technique
et a jug que la communaut international devait
encouragerr les grands bailleurs de fonds internationaux


Le minis
Dom
Dominique de
Le oor


P)T ITTIT IP


Page 7


reconciliation entire
t Tl s A plus tt que la concertation franco-
e t amricaine sur Hati tait "un novel
example de la cooperation entire nos
re le chemin de Hati pour crer des bases deux pays, qui se manifeste dj sur de nombreux dossiers".
bles en faveur de l'conomie et de la socit Dominique de Villepin, qui a appliqu la crise
hatienne sa thorie d'une diplomatic sans cesse en
ends moi-mme me rendre prochainement movement, a multipli les contacts avec le secrtaire
un gouvernement d'union national sera mis d'Etat amricain Colin Powell depuis le dbut des troubles
iura commenc travailler", a conclu il y a deux semaines.
Partisan ds le 17 fvrier de l'envoi d'une force
.1-'" internationale de paix", appel amplifi le 24 par le
s president Jacques Chirac, et, ds le 25, du dpart du
president Jean-Bertrand Aristide, le chef de la diplomatic
.,.', .franaise a peu peu gagn l'assentiment de Washington.
Le Washington Post soulignait ainsi le 26 fvrier
que "le diplomat qui s'attelle mettre fin l'anarchie qui
svit sur une le distant de 900 kilomtres de la Floride
est le ministry franais des Affaires trangres".
'9 .' Dominique de Villepin a aussi maintenu une
A'. .. concertation constant avec ses homologues d'Afrique du
Sud Nkossazana Dlamini-Zuma, du Canada Bill Graham,
notamment, ainsi qu'avec les dirigeants de la Caricom
(Communaut et March commun des Carabes) et bien
sr avec les Nations unies.
Il a aussi reu Paris des reprsentants du
Sgouvernement d'Aristide et de l'opposition hatienne.
Un an aprs les dchirements de la crise irakienne,
l'heure semble donc tre au rchauffement entire Paris et
Washington, dj engags ensemble en Afghanistan et dans
la lutte contre le terrorism.
Le Quai d'Orsay soulignait dimanche que "les
relations entire Paris et Washington sont dj tout fait
proches" et refusait de voir dans la gestion de la crise
..' : .hatienne la simple expression d'un rapprochement
diplomatique.
Dans un entretien public dbut fvrier dans la
revue "Politique internationale, Dominique de Villepin
. estimait que, si Europens etAmricains ont, en raison de
tre franais des Affaires trangres l'Histoire, "sans doute deux manires diffrentes d'aborder
unique de Villepin photo Reuters et de grer les crises", cela ne devait pas conduire
Villepin. "renoncer essayer de trouver un chemin commun".
te-parole du Ouai d'Orsav avait iug un peu (Reuters)


Paris et Washington dans la cruise


hatienne
PARIS, Ier Mars La crise hatienne
lumire une conjunctionn d'intrts" entire la Fra
Etats-Unis qui n' est toutefois pas alle jusqu' un
du travail entire Paris et Washington, selon les e:
Le ministry des Affaires trangres Dom
Villepin s'est flicit lundi Tokyo de la
coordination franco-amricaine" et de la "con
troite" avec les Etats-Unis pendant la crise.
"Il y a eu conjunction d'intrts un

"'nlITD7 1J V2TATrt


(suite de la page 6)
scurit personnelle l'ont accompagn de son domicile
l'aroport, dans l'avion, aux escales de ravitaillement et
jusqu'en Rpublique centrafricaine. Et c'est ce qui s'est
pass, n'en dplaise ceux qui disent le contraire en se
basant sur des
conversations tlphoniques", a dit Powell des
journalists. Reuters

CITY OF MIAMI
MIAMI AND SOUTH FLORIDA COORDINATE
COMMITTEE FOR THE CELEBRATION OF T
REPUBLIC OF HAITI BICENTENNIAL (JANUA]
1804 JANUARY 1, 2004) [HAITI BICENTENNI
COORDINATION COMMITTEE]
PLEASEALLTAKE NOTICETHAT the Miami and South
Coordination Committee for the Celebration of the Republic
Bicentennial (Haiti Bicentennial Committee) has scheduled
Committee Meeting for Monday, March 8, 2004, at 6:00
the City of Miami Police North Station, located at 1000 NS
Street, Miami, Florida.

Komite kap KobdoneAktivite Selebrason Bisantn Repiblik
nan Miami ak nan South Florida ap ganize prochen ran
Lendi 8 Mas 2004 a 6 z nan apremidi nan City of Miami
North Station ki nan 1000 NW 62m Ri, Miami, Florida

(Ad.#14752) Priscilla A. Thompson
City Clerk


: une conjunctionn d'intrts"
a mis en donn", explique Dominique Moisi, de l'Institut franais La France, par la voix de M. de Villepin, a
dance et les des relations internationales (Ifri). "ll n'y a pas eu de tension effet la premiere envisager, le 17 fvrier, le dploi
ie division franco-amricaine, mais il n'y a pas eu non plus division d'une force de paix et appeler, le 25 fvrier, au d1
experts. du travail ou collaboration totale. president hatien Jean Bertrand Aristide.
unique de "Les deux pays ont t dans la mme direction, 'Le lendemain, s'en pregnant la "diplc
"parfaite mais pas ncessairement totalement ensemble, mme s'ils minimaliste" du gouvernement de George W. Bi
icertation sont arrivs au mme point", estime M. Moisi. Washington Post crivait que "le diplomat qui s'al
"11 n'y a pas de partage des rles", a renchri un mettre fin l'anarchie qui svit sur une le distant
i moment diplomat franais, tout en soulignant que M. de Villepin km de la Floride est le ministry franais des Ai
et son homologue amricain Colin Powell s'taient parl trangres Dominique de Villepin".
| "deux trois fois par jour" tout au long de la crise hatienne. (voir de Villepi


t en
ement
part du

>matie
ush, le
ttelle
de 900
ffaires

n /8)


Ottawa avait press Aristide de

partager le pouvoir, selon Paul Martin


(Ottawa ... suite de la page 5)
"Notre position, depuis le dbut, tait qu'un
arrangement devait tre conclu entire le president et les
parties d'opposition", a expliqu M. Martin. "Le
Parlement (...) ne sigeait pas et, en fait,'a
manqu de temps."
ON "Il aurait d y avoir un partage du
HE pouvoir pour permettre aux parties de rtablir la
RY 1, stability. C'tait notre position et nous l'avons
fait valoir trs, trs directement", a-t-il poursuivi.
M. Martin a affirm que le risque
Florida existait que les vnements ne dgnrent en
of Haitibain de sang measure que les rebelles
1 its next
p.m., at approchaient de la capital, Port-au-Prince, en
W 62nd fin de semaine. Il a estim que le president
Aristide avait fait preuve de prudence en quittant
son pays.
Dayiti Jean-Bertrand Aristide a pour sa part
kont li affirm que des forces "amricaines blanches,
Police des militaires blancs" l'avaient forc fuir. Mais
Paul Martin a remis en question ces allegations.
"Ce que je comprends de ce qui est
arriv la fin, c'est que, malgr ce qui a t dit
depuis, le president Aristide a dcid -et sa lettre
le dit- de faon prvenir tout bain de sang, qu'il


devait partir. Il nie cela umaintennt, mais cela va a
l'encontre de sa lettre."
Le Premier ministry a expliqu que la priority est
dsormais de permettre la communaut international de
jouer son rle en Haiti et de rtablir l'ordre.
"Nous devons apporter de l'aide l-bas. La
principal preoccupation va au people d'Hati. Nous devons
commencer rtablir l'ordre. Nous devons (...) pouvoir
faire fonctionner les hpitaux, les coles, et cela doit
vraiment tre la priority que nous tous devons avoir."
"En tant que seule nation francophone (de
l'hmisphre), et nation avec une important population
hatienne, nous avons affaire ici une tragdie humaine et
cela doit avoir prsance dans nos esprits", a fait valoir M.
Martin.
Environ 120 soldats canadiens de la base de
Gagetown, au Nouveau-Brunswick, ont t mis en
disponibilit pour une mission en Hati. Ils devraient
s'envoler de la base de Trenton, en Ontario, en mme temps
que les membres du Groupe des operations interarmes,
qui sont bass Kingston, galement en Ontario.
Trois avions Hercule et 50 militaires canadiens se
trouvent dj en Rpublique dominicaine, le pays voisin
d'Hati, ainsi que 20 autres soldats et experts militaires en
Hati mme. AP


I


liat xlivalu u. v11 NU 1JL 1-JJ L L .IrIl --


- =L l!


1








I WHO IS IN CHARGE? I


Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIHII No. 5
-- 1M


L'Aprs-Aristide tarde


se mettre en place ...


PORT-AU-PRINCE, 2 Mars L'ambassadeur des Etats-
Unis en Hati, James B. Foley, a annonc que c'est le plan
international propos rcemment au gouvernement hatien et
l'opposition qui sera appliqu comme sortie de crise ...
Refus auparavant par l' opposition, ledit plan a t accept
ds dimanche par celle-ci parce que ne contenant plus l'obstacle
Aristide, le president Jean-BertrandAristide a quitt Haiti dimanche
matin l'aube pour l'exil.
Que dit le plan?
Nous nous rfrons au dernier numro de l'hebdomadaire
Hati en Marche: le plan international de rglement "de la crise
s'appuie sur la nomination d'un nouveau Premier ministry, "neutre
et indpendant, jouissant de la confiance de la population."
Nous reprenons: un nouveau Premier ministry "neutre,
indpendant et jouissant de la confiance de la population."
Autrement dit, l'oiseau rare!
Le nouveau chef de gouvernement aurait sous son contrle
les 5.000 policies hatiens, don't la formation et l'entranement
seront superviss par 1' ONU et/ou 1' OEA (plus srement 1' ONU,
qui est implique elle aussi depuis la semaine dernire dans la
question hatienne) ...
A ce sujet, les effectifs de la Police tant largement


Bush se flicite auprs

de Jacques Chirac de

"l'excellente cooperation"

franco-amricaine
PARIS, 2 Mars Le president amricain George Bush a
tlphon mardi son homologue franais Jacques Chirac "pour se
fliciter de l'excellente cooperation franco-amricaine en Hati",
selon la porte-parole de l'Elyse Catherine Colonna.
M. Bush a "remerci la France de son action", a-t-elle
prcis. De son ct, Jacques Chirac s'est galement "rjoui de la
quality de la cooperation" entire Paris et Washington sur ce.dossier
et a "espr que la paix civil et la dmocratie puissent s'tablir en
Hati".
La dernire discussion tlphonique entire les deux
hommes, don't les relations s'taient tendues en raison de leurs
divergences sur le dossier irakien dbut 2003, remontait au 10
dcembre dernier. AP

Paris Washington : une

conjunctionn d'intrts"
(De Villepin ... suite de la page 7)
Pour M. Moisi, "il y a eu un moment donn une sorte de
vide politique laiss par les hsitations amricaines et la France a
montr la voie". En agissant sur le dossier hatien, la diplomatic
franaise a peut-tre vu l "un lment permettant de se rabibocher
avec les Etats-Unis", estime pour sa part Jean-Jacques Kourliandsky,
de l'Institut de relations internationales et stratgiques (Iris).
Pourquoi les Etats-Unis, qui avaient envoy 20.000 soldats
en Hati en 1994 pour rtablir au pouvoir Jean Bertrand Aristide,
ont-ils cette fois laiss la France prendre l'initiative la fois sur la
ncessit d'une force et sur celle d'un dpart du president Aristide?
"La logique amricaine est celle d'une trs grande prudence
vis--vis de toute possibility d'intervention humanitaire", "l' inverse
de celle de 1994", oonstate Bruno Tertrais, de la Fondation pour la
recherche stratgique (FRS).
En ce qui concern le sort de Jean Bertrand Aristide, les
hsitations amricaines ont t d'autant plus grandes que
rpublicains et dmocrates avaient, en pleine champagne lectorale,
des positions clairement opposes, fait valoir M. Kourliandsky.
"Le +Black Caucus+, group des lus noirs au sein du parti
dmocrate, soutenait Aristide", rappelle-t-il, tandis que
"traditionnellement, les rpublicains soutiennent l'opposition
Aristide".
Mais s'ils n'ont pas agi exactement la mme vitesse, la
France et les Etats-Unis avaient des intrts similaires.
En, priode lectorale, les Etats-Unis ne pouvaient pas se
permettre une arrive massive de rfugis en Floride. Plus de cinq
cents Hatiens qui tentaient de fuir leur pays par la mer avaient t
refouls vendredi par les garde-ctes amricains.
"Le phnomne migratoire concernait aussi la France",
selon M. Kourliandsky, qui souligne qu'il y avait 20.000 Hatiens
en 1990 en France et dans ses dpartements d'Outre-mer contre
"100.000 peu prs" aujourd'hui. "A chelle de la France et surtout
de la Guyane, de la Martinique ou de la Guadeloupe, c'est
beaucoup".
Hati tait en outre devenu "une plaque tournante du traffic
de cocaine de Colombie vers les Etats-Unis et l'Europe", relve un
diplomat franais, en soulignant qu'il s'agissait l d'une autre
inquitude commune. (AFP)


insuffisants, il n' est pas impossible que l' on fasse appel
des lments de ce qu'on appelle le Front de
resistance, puisque une parties de ces derniers serait
des militaires dmobiliss ...
Mais bien entendu aprs un passage au peigne
fin pour liminer tous ceux-l qui dans le pass se
sont rendus coupables de violations et d' abus de toutes
sortes, y compris meurtres et torture.
Ce travail de screening est d'autant plus
indiqu que la formation et l'entranement de la Police
seront superviss par les Nations Unies, selon le plan.
Mais revenons la parties formation de
l'appareil gouvernemental ...
L'originalit est que cette fois il ne s'agit pas
de mise en place automatique d'un president provisoire
et d'un gouvernement ...
Le nouveau plan international commence par
la formation d'un groupe des trois", trois personnel:
1 reprsentant du pouvoir sortant, 1 reprsentant de
l'opposition et 1 reprsentant de l'international ...
C'est ce triumvirat qui son tour sera charge
de designer un conseil de 9 15 personnel cens
(voir Aprs-Aristide / 9)


Premier ministry Yvon Neptune


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY MIAMI, FLORIDA


ME7ROAD


Miami-Dade County, Floridais announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained -
through the Departinent of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1st
Street, Suite 112, Miami, FI 33128 (Phone 305-375-5773). There is a non refundable dollar fee for each
bid package (see cost of each bid package below) and an additional $5.00 handling charge for those
vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal Service. Ail requests by
mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone
number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County
Commissioners".

Vendors may choose to download the bid package (s) free of charge from our Website (www.miami-
dade.gov/dpm/) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the
submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been
opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-
Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder.
Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any mail, package or courier service, including
te U.S. mail, or caused by any other occurence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111
NW lst Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FL33128 by no later than 2:00 PM on the bid opening date
in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-
106.

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday March 24, 2004


7576-4/09-OTR POWERTECH/ONAN GENERATORS
PARTS & SERVICES
This contract requires Insurance.


Cost $10.00


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday March 31, 2004


3143-0/09


AUTOMOTIVE GASOLINE & DIESEL
FUEL PRE-QUALIFICATION


Cost $10.00


This contract requires Insurance. A pre-bid
conference will be held on Monday March
15, 2004 at 10:00 AM at the STEPHEN P.
CLARK CENTER located at 111 NW 1st Street, in
conference room 18-3, attendance is
recommended.


6786-4/09-OTR


MATTRESSES, BOX SPRINGS, BED
LINEN & RELATED ITEMS


Cost $10.00


This contract includes Bid Preference
provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE's), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE's) and Certified
Women Business Enterprises (WBE's).

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday April 14, 2004


7578-3/10-OTR


MEDICAL TRANSPORT BILLING
AND COLLECTION SERVICES


Cost $10.00


This contract requires Insurance and a Bid Bond
Deposit. A pre-bid conference is scheduled for Tuesday March 16, 2004 at
1:00 PM at the Stephen P. Clark Center located at 111 NW lst Street in
conference room No 18-2, attendance is recommended.


Page 8


. 1 -- -- -- --- -- -







Jeudi 4 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 5


Page 9


1 PENIRIE I


La crise affame la population
CAP-HAITIEN, Hati, 29 Fvrier pouvoir distribuer l'aide au milieu du chaos Briere, porte-parole de Deerfield Beach, dit-elle. "Chaque jour
-Mme les denres de base sont dsormais grandissant. Les trois semaines une organisation base en Floride. "Les Elle s'aliment
hors de porte de nombre des Hatiens les d'insurrection contre le president Jean- stocks sont puiss et il n'y a plus ge le maximum ses enfa
plus dfavoriss. Aide bloque, Bertrand Aristide, qui a dmissionn reserves disponibles". Parfois, les journes l
approvisionnementinterrompu, envole des dimanche, sont intervenues aprs les Les routes bloques par les vais encore me couc
prix: la crise qui secoue l'un des pays les inondations qui ont noy les rcoltes demais rebelles ou les partisans d' Aristide ont mang".
plus pauvres du monde a encore aggrav la et de manioc dans l'un des pays les plus entrav 1' acheminement de l'aide, le Depuis le dL
situation d'une population qui peine se pauvres du monde. manque d'essence a augment les cots le prix d'un petit sac d
nourrir. Les organizations humanitaires A. a 15 gourdes (moi


Les organizations humanitaires
essaient dsesprment de s'organiser pour


redoutent une grave cruise. La pnurie de
nourriture est"plus que grave", expliqueAnn


des transports.
"Dans des circonstances


d'euros) Cap-Hatie


, cela empire".
e peine pour laisser
ants puissent manger.
es plus difficiles, "je
her sans avoir rien

>ut de l'insurrection,
le riz est pass de 10
is de 30 centimes
n.


Who is in
(Aprs-Aristide ... suite de la page 8)
traduire la diversity de la socit hatienne

Lors de la presentation du project
au president Aristide et l'opposition, la
dlgation international s' tait donne
environ 48 heures pour la formation du
group de trois personnel ...
Aristide est "out of the picture"
(hors jeu) depuis 48 heures. O en sommes-
nous avec le triumvirat?
On ne connat encore date ni le
reprsentant de Lavalas, ni celui de
l'opposition...
Quant l'international, on cite
beaucoup le nom de 1' ex-gnral Hrard
Abraham, 63 ans, qui avait accept sans
rechigner de remettre le pouvoir un
gouvernement civil en 1990 ...
Le conseil de 9 15 membres,
surnomm conseil des sages, participerait
la nomination du nouveau Premier
ministry (qui remplacera le chef de-
gouvernement en exercise, Yvon Neptune),
puis la nomination du nouveau
gouvernement:..
Ce qui n'est pas encore clair, c' est
comment ces diffrentes instances de
pouvoir vont s'enchevtrer, ou si elles
disparatront au fur et measure ...
Ainsi, le triumvirat continuera-t-
il de siger mme aprs la designation du
conseil de 9 15 membres? ...
Il est peu probable qu'il
disparaisse, tant donn que c'est la seule
instance don't fait parties l'international
travers l'un des trois reprsentants ...
Dans un tel cas, c' est le triumvirat
qui dtiendrait en quelque sorte le pouvoir
supreme. Il est l'instance qui nomme:
d'abord le conseil des sages, ensuite le


charge?
nouveau Premier ministry, ainsi que le
nouveau gouvernement.
D'autre part, le triumvirat pourrait
constituer un facteur d' quilibre, serait-ce
parce que ses membres sont au nombre de
trois, donc une majority de deux votes peut
dpartager le group, en supposant que ce
ne soit pas toujours les deux mmes
reprsentants qui votent ensemble, isolant le
troisime...
Il serait donc important que les
votes du triumvirat soient rendus publics, la
transparence tant l'une des exigences de
l'heure.
Transparence et participation.
Revenons en effet au rle assign au conseil
de 9 15 membres dans le plan plan
international, pour ne pas dire plan
amricain, mais que Washington dit inspir
de la proposition de la Caricom, mais avec
apparemment certaines modifications. Par
ex., dans le plan Caricom, le president
Aristide devait achever son mandate; tout
comme ce plan n'incluait pas les insurgs ...
Ce conseil des sages, autrement dit
citoyens minents, a pour mission de
permettre aux nombreux secteurs de la
population de manifester leurs griefs,
exprimer leurs desiderata, d'avoir une voix
au chapitre: ouvriers et patrons, paysans et
cadres, tudiants, religieux etc.
C' est donc une formule tout fait
nouvelle pour Hati...
Cependant elle demand qu' on ait
les resources humaines ncessaires. Elle
demand aussi la volont politique de
respecter l'esprit d'ouverture et de
transparence que cela exige. Bref, une
vritable volont de changement.

Editorial, Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


Pnurie de toutes si
normales, ils ont peine de quoi acheter
ce qu'ils ont besoin", resume le Dr. Daniel
Rubens, un reprsentant argentin du
Comit international de la Croix-Rouge
(CICR). "Ils sont en situation de stress
chronique et ce conflict ajoute un facteur
de stress".
La plupart des huit millions
d'habitants de Hati sont sans emploi ou
n'ont pas de travail rgulier et beaucoup
survivent avec moins de 80 centimes
d'euros par jour.
Les paniers de tomatoes et haricots
et les sacs de riz aligns dans les alles
boueuses autour du march de Cap-
Hatien, la deuxime ville du pays, dans
le nord d'Hati, semblent narguer les
parents qui tirent sur leurs dernires pices
et billets pour faire vivre leurs families.
Roseline Jacques, 30 ans, doit
nourrir ses sept enfants. La maigre some
qu'elle avait rcolte en mendiant et en
lavant des vtements est passe dans
l'achat d'un petit sac de riz, qu'elle a
stock dans la pice de bton o elle vit
dans un taudis de la ville.
Il ne lui reste plus de quoi pour
acheter du carbon pour cuire le riz et elle
a partag vendredi avec ses enfants une
assiette de racines bouillies offerte par un
voisin. Leur seul repas de la journe.
"C' tait dur avant. Maintenant c' est pire",


V
r

D


ortes photo Reuters
Dans le chaos qui a suivi la prise
de la ville par les rebelles dimanche dernier,
quelque 800 tonnes d'aide ont t pills
dans un entrept du Programme alimentaire
mondial (PAM).
La crise empche l'arrive de
nouvelle aide alimentaire: " l'heure
actuelle, il est impossible d'envisager de
nouveaux acheminements de nourriture
vers le nord d' Hati", explique Rick Perera,
un porte-parole de l'organisation
humanitaire CARE. "Malheureusement,
*nous ne pouvons faire grand chose tant que
des conditions lmentaires de scurit
n'auront pas t restaures".
L'organisation Food For The Poor
("vivres pour les pauvres") dit avoir 15
conteneurs prts partir pour Cap-Hatien,
mais aucune compagnie maritime ne veut
s'y rendre. Le chef des rebelles Guy
Philippe dit vouloir cooprer avec les
organizations humanitaires: "nous avons
vraiment besoin de leur aide maintenant".
Les violence compromettent
galement les maigres capacits du pays
produire lui-mme de quoi se nourrir. Les
agriculteurs du nord-ouest du pays n' ont pu
se dplacer pour acheter les semences pour
la saison des semences qui commencent en
mars, selon l'organisation britannique
ActionAid. AP


Chronologie des


vnements politiques


Haiti depuis 1957
PORT-AU-PRINCE, 29 Fvrier -7 fvrier: chute de Jean-Claude
oici la chronologie des principaux Duvalier, remplac par un Conseil national
vnements politiques qui se sont products de gouvernement (CNG). Le gnral Henri
Hati depuis la prise du pouvoir par "Papa Namphy en devient president. Duvalier se
oc" en 1957: rfugie en France


-22 octobre 1957: "Papa Doc",
Franois Duvalier, devient president. En
1964, il se proclame president vie, grant
le pays d'une main de fer avec la milice
des "Tontons macoutes"
-21 avril 1971: dcs de Franois
Duvalier. Son fils Jean-Claude, "Bb
Doc", g de 19 ans, lui succde
1986


1987
-29 mars: une nouvelle
Constitution est approuve par rfrendum
-29 novembre: les lections
prsidentielles et lgislatives sont annules
la suite des massacres qui se sont products
le matin du scrutiny: 24 morts et 74 blesss
(voir Evnements / 12)


Commonwealth of Massachusetts
The Trial Court
Probate and Family Court Department


SUFFOLK Division


Summons By Publication
Lyvie Etienne Plaintiff (s)
vs
Volvick Franois Defendant (s)

To the above named Defendant (s):
A Complaint has been presented to this Court by the Plaintiff (s)
Livye Etienne seeking a divorce.

You are required to serve upon Sandra Mendoza Miller, Esq.
plaintiffs) attorney for plaintiffs) whose address is
1214 Hyde Park Aenue, 3rd Floor,
Hyde Park, MA. 02136
your answer on or before April 15, 2004. If you fail to do so, the
court will proceed to the hearing and adjudication of this action. You
are also required to file a copy of your answer in the office of the
Register of this Court at Boston.
Witness John M. Smoot, Esquire, First Justice of said Court at Bos-
ton this 10th day of February 2004.


Publication: In Cap Haitien


- I^ -----


Doket No 04DOI83


Register of Probate Court


1








1 PEOPLE I


Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 5


Boxe: Il y a 40 ans, Clay battait Liston,

et naissait la lgende Muhammad Ali
NEW YORK, 25 Fvrier Il y a 40 ans, le 25 professionnels, s'appropriait le titre mondial des poids l'ponge au 7e round. Pourtant, entree
fvrier 1964, au Convention Hall de Miami, Cassius Clay, lourds en battant Sonny Liston, 31 ans. Clay ne voyait rien, quasiment aveug
un jeune boxeur de 22 ans, invaincu en 19 combats Le lendemain, Clay annonait sa conversion qui avait coul dans ses yeux. avait i
l'islam et devenait entraneur Angelo Dundee de jet
Muhammad Ali. souffrait. Mais Dundee l'avait remis
Ali est n seule consigne "Cours". Et Cassius
Louisville (Kentucky) en Liston, vitant les coups.
1942. Trois fois vainqueur Le chroniqueur de boxe d
de la couronne mondiale des crivait alors: "D'une faon incroyabl
lourds, mdaill d'or gueule, gamin prompt l'insulte, disi
olympique Rome en 1960, allait gagner". Clay n'avait en effet pa
il a dispute plus de 60 son adversaire, le traitant de grosss
combats en 18 ans de rencontrait ou que la press l'interro
carrire, remportant 56 Il avait galement agress l
victoires, pour seulement 5 lesquels Norman Mailer, leur recoin
...dfaites. aprs sa victoire, de "bouffer leu
.Atteint de la words").
maladie de Parkinson Liston, 31 ans, 36 combat
depuis de nombreuses compteur -dont deux victoires sur 'Fl
Rmannies, il s'est retire dans sa pourtant figure d'norme favori. Les
S,. ," . maison du Michigan, en gagnant 7 contre 1.
compagnie de sa femme Ce 25 fvrier 1964, il pic
Lonnie. seulement 8297 spectateurs s'
Le match historique du 25 fvrier 1964 Liston, qui souffrait d'une paule, avait jet Convention Hall, qui comptait 15.0C


e la 3e et la 61 reprise,
gl par une pommade
mnme demand son
er l'ponge, tant il
s sur le ring avec une
avait dans autour de

lu New York Times
le, le fanfaron grande-
ait vrai. A savoir qu'il
is arrt de provoquer
s ours", ds qu'il le
geait.
es journalists, parmi
mandant notamment,
rs mots" ("eat your

ts professionnels au
oyd Patterson, faisait
parieurs le donnaient

:uvait sur Miami, et
talent dplacs au
>0 places. (AFP)


La Passion de
NEW YORK, 26 Fvrier "La Passion du Christ"
de Mel Gibson, un film controversy auquel des
organizations juives reprochent son antismitisme, a fait
son apparition mercredi dans. les cinmas amricains,
bnficiant de la publicity gnre par une vive polmique.
Les cinmas de Manhattan, qui pour l'occasion
avaient ouvert leurs portes plus tt que d'habitude, ont
accueilli de nombreux spectateurs curieux de voir ce film
fortement reint par une parties de la critique avant mme
sa sortie, dans pas moins de 3.006 cinmas de tout le pays
- une distribution rserve notamment des grosses
productions telles que la srie des "Arme fatale" avec
Gibson.
"Les gens sont trop sensibles concernant ce film",
estimait Elsie Figueroa, aprs une sance matinale. "Ce
sont les Romains qui l'ont crucifi, et les juifs les ont aids.


Mel Gibson sort aux Etats-Unis


Tout-le monde y a particip."
Des organizations juives, entire autres, ont organis
des manifestations tout au long de la journe. Une vingtaine
de manifestants juifs ont revtu des uniforms rappelant
les camps de concentration nazis devant un cinma de New
York diffusant le film, voulant signifier par l que la
presentation des juifs dans cette fiction pouvait gnrer
des sentiments de haine comparable ceux qui ont about
la shoah.
Brandissant des pancartes frappes de slogans tels
que "La "Passion" de Mel Gibson est une crucifixion", les
manifestants taient toutefois moins nombreux que les
journalists et photographs.
A Wichita, au Kansas, une.femme d'une
quarantine d'annes a succomb une apparent crise


cardiaque en pleine sance, au moment de la scne de la
crucifixion, a rapport une chanme de tlvision locale.

MISES AU POINT
Le cardinal catholique de New York, Edward
Egan, a demand aux paroisses sous sa juridiction de
souligner dans les prches que les juifs ne sont pas
responsables de la crucifixion de Jsus.
"Il a donn Sa vie pour nous", a crit Egan, dans
une tribune paratre dans le prochain numro de Catholic
New York (Le New York catholique). "Personne ne la Lui
a prise. C'est, et a a toujours t, la doctrine catholique."
Le directeur national de la Ligue anti-difftnation,
Abraham Foxman, s'est dit trouble par l'affirmation de
Gibson selon laquelle son film est historiquement exact.
. ** (voir La Passion / 11)


Page 10


MAXISOUND

L'tiquette du Succs

Vous souhaite un Joyeux Nol 2003 et une Merveilleuse

et Fructueuse Anne 2004













D-ZINE JACKITO T-VICE Sweet Vibe












SMANIAK Full Power DAN JUNIOR

Tous ces fabuleux CD sont en vente chez Nous








Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 5


(suite de la page 10)
"Il a fait un choix, celui d'accuser les juifs", a
dclar Foxman aprs une conference de press, aprs avoir
vu le film.
Il s'est dit proccup par les reactions
que pourrait provoquer ce dernier en-dehors des
Etats-Unis, et tout particulirement au Proche-
Orient.
Le film a donn lieu des dbats
passiomnns devant un cinma new-yorkais.
A l'issue d'une sance, le rabbin Avi
Weiss, president de l'organisation juive Amcha,
s'est dit du par le film, qu'il a qualifi de
"retour en arrire".
"J'accorde beaucoup d'importance aux
relations entire juifs et chrtiens. C'est un norme
retour en arrire. C'est ce mensonge mme,
selon lequel les juifs sont responsables du
meurtre de Jsus, qui a sem les graines de
l'holocauste", a-t-il dclar.

MARKETING ASTUCIEUX
Plusieurs milliers de personnel se sont prcipites
ds l'aube Plano, au Texas, dans un multiplexe qui
proposait toute la journe une projection gratuite du film
sur pas moins de 20 crans.
Ces derniers jours, les producteurs du film ont su
attiser les braises de la curiosity du public en organisant
notamment des projections spciales pour certain groups
r-


Page 11


ARTS & SPECTACLES


religieux. La sortie tait programme dessein le mercredi
des Cendres, dbut du Carme, priode de pnitence
prcdant Pques.
. ]---- .', *


La scne qui fait couler le plus d'encre ... et de sang
Pour de nombreux critiques, Mel Gibson, coups
d'hmoglobine et d violence le New YorkTimes a voqu
un "film d'horreur" don't la brutalit crue rappelle les films
de Quentin Tarantino, ralisateur de "Pulp Fiction" ou, plus
rcemment "Kill Bill" a perdu de vue son propos.
Le New York Times minimise les accusations


-^ -* *," ',"i r ,! 1''', ,, T .- ,,... ,......-,.^

d'antismitisme visant les choix effectus par Gibson,
estimant que la duret du portrait des juifs dans le film "ne
semble pas excder ce que l'on trouve dans les documents
ayant servi de sources'"
"Condamner 'La passion du Christ' pour
son soi-disant intgrisme est une erreur, et revient
ne pas identifier correctement le problme", crit
r le Times.
La Passion du Christ' ne justifie jamais
toute cette dbauche de sang, une incohrence qui
constitute le plus grave dfaut artistique de M.
Gibson", ajoute le journalist A.O. Scott.
Selon le chef de l'Eglise orthodox
grecque, la "Passion" de Gibson trahit les
vangiles, qui selon lui ne sont pas destines
encourager la haine.
"Le film est parcouru d'un ralisme
excessif, et troublant, du moins dans ses scnes
les plus violentes. Mais il contredit le rcit des
Passions dans les vangiles", a dclar
l'archevque Christodoulos, l'issue d'une
projection du film laquelle assistaient Athnes
de nombreux journalists et prtres en robes noires.
"Le but des Passions n'est pas de provoquer, de
stimuler l'imagination ou les motions, ni de provoquer
des sentiments de haine et d'indignation contre ceux qui
ont particip la crucifixion et la Passion, tant donn
que la Passion du Christ tait volontaire", a-t-il ajout.
(Reuters)


POINT DE VUE

Ha'ti :

tragdie

d'un

prophte,

tragdie

d'un people

par Giscard Bouchotte
LE MONDE 124.02.04

Vingt-sept mille kilomtres carrs de
mythes et de paradoxes. Surnomme autrefois "la
perle des Antilles", Hati offre aujourd'hui le
spectacle d'une longue descent aux enfers :
barricades enflammes sur des routes coupes,
milices armes affrontant les tudiants. Des
rebelles se sont empars de plusieurs villes de
province. Messie longtemps espr, Jean-
Bertrand Aristide, ancien prtre de Cit Soleil,
est pass de la Bible la Constitution, en gardant
tout de mme la grce de faire des sermons et le
pouvoir du Verbe. Que la lumire soit Et la
lumire fut. Sauf que, aujourd'hui, les tnbres
sont revenues. Aprs avoir acquis leur
indpendance premiere victoire de soulvement
d'esclaves au monde -, les Hatiens prfrent
rgner en enfer que de servir au paradise.
Le centre du monde n'est pas dans les
parages, comme les Hatiens s'obstinent le
croire, en bons nombrilistes. L'ambassade
amricaine Port-au-Prince a dj conseill ses
ressortissants de ne pas mettre les pieds dans le
pays. Elle serait mme favorable accorder des
visas aux membres de la famille de ses employs.
La population, quant elle, opterait pour une
intervention urgente de leur part afin d'acclrer
"cette transition dmocratique qui n'en finit
pas ", come l'a crit le quotidien Le Nouvelliste.
Mais les Etats-Unis semblent avoir
d'autres chats fouetter. La recherche d'armes
(voir Tragdie / 14)
"A HAUTE VOIX"
la chronique littraire de
DOMINIQUE BATRAVILLE
Mlodie Matin 7 10 AM
MELODIE FM 103.3 FM
Port-au-Prince, Hati .


OUTCII CARIBEAN AIRLJtE$


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES

~ 1p..flvdc .ne


- -- -- ~ -- ~- - -- -


.








I GRANDES DATES I


Jeudi 4 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 5


Chronologie des vnements politiques
(Evnements ... suite de la page 9) *i dep u 9 7 national. La police reprend le contrle du btiment
1988 j H a de puJ U J 7 et tue l'un des assailants. Les opposants accusent
-17 janvier: Leslie Manigat est lu president, aprs le gouvernement d'avoir opr une mise en scne


de nouvelles lections boycottes par l'opposition qui
accuse le pouvoir de fraude lectorale
-19 juin: le gnral Namphy prend le pouvoir la
suite d'un coup d'Etat et dpose le president Manigat
-18 septembre: le gnral Prosper Avril, ancien
collaborateur de Jean-Claude Duvalier, reverse le gnral
Namphy

1989 .
-13 mars: le gnral Avril restaure partiellement
la Constitution suspendue de 1987
-2/8 avril: tentative de coup d'Etat mene par trois
officers, suivie d'une mutinerie et de violent
affrontements. Le gnral Avril sauve son pouvoir

1990
-10 mars: le gnral Avril dmissionne et il est
remplac par le gnral Hrard Abrahams, qui s'engage
remettre le pouvoir aux civils dans les 72 heures
-13 mars: Ertha Pascal-Trouillot, prsidente de la
Cour Suprme, assure la prsidence par intrim jusqu'aux
lections
-16 dcembre: le pre Jean-Bertrand Aristide est
lu dmocratiquement president avec 66,7% des suffrages

1991
-7 janvier: tentative manque de coup d'Etat du
Dr Roger Lafontant, un duvaliriste ayant dirig les Tontons
Macoutes
-7 fvrier: entre en function du pre Aristide, qui
met la retraite la majority du commandement militaire
-30 septembre: l'arme reverse le pre Aristide,
qui s'exile aux Etats-Unis. Des centaines de civils sont
massacrs dans les jours qui suivent
-7 octobre: la junte refuse de discuter avec
l'Organisation des Etats amricains (OEA) qui souhaite la
restauration d'Aristide
-8 octobre: le president de la Cour supreme Joseph
Nerette devient president par intrim; l'arme garde la
ralit du pouvoir. Les pays del'OEA dcident un embargo
commercial et glent les avoirs hatiens

1992
-24 mai: le president amricain George H.W. Bush
ordonne le refoulement de milliers de "boat people" tentant
de gagner les Etats-Unis
-2 juin: le conservateur Marc Bazin devient
Premier ministry, avec le soutien de l'arme

1993
-8 juin: Marc Bazin, en dsaccord avec les
militaires, dmissionne. Son gouvernement continue
d'expdier les affaires courantes
-23. juin: entre en vigueur de l'embargo global
surle ptrole et du gel des avoirs hatiens dcids par l'ONU
-2 juillet: l'issue de cinq jours de ngociations
sous l'gide de l'ONU et de l'OEA, le gnral Raoul
Cdras, chef de la junte, donne son accord de principle la
restauration du president Aristide le 30 octobre 1993
-3 et 4 juillet: l'accord est sign par le gnral
Cdras, puis par le pre Aristide Governors Island (New
York). Il prvoit la dmission de Cdras, le retour d'Aristide
le 30 octobre et la restructuration de l'arme
-2 septembre: Aristide nomme Robert Malval


Premier ministry par intrim, charge d'apaiser la situation
avant son retour
f1 octobre: des manifestants soutenus parl'arme
empchent un navire amricain d' accoster avec 200 soldats
bord charges de restaurer le calme avant le retour
d'Aristide. Cdras revient sur ses promesses. Le 13,l'ONU
retire ses charges de missions et largit l'embargo au ptrole
et aux armes. Le 15, l'ONU et Washington annoncent un
blocus naval
-15 dcembre: dmission de M. Malval

1994
-fvrier/avril: les violations des droits de l'Homme
se multiplient
-20 mai: l'ONU impose un embargo total, ainsi
que le gel des avoirs
trangers
-31 juillet: le Conseil de scurit autorise une
intervention militaire pour restaurer la dmocratie.
18 septembre: Bill Clinton ordonne l'invasion de
l'le
-19 septembre: arrive des GFs Port-au-Prince
-29 septembre: 1'ONU lve ses sanctions
-15 octobre: Aristide rentre d'exil, alors que
Cdras part au Panama

1995
-31 mars: l'ONU prend le relais de la force
multinational
-25 juin: lections lgislatives entchs
d'irrgularits
-17 dcembre: l'agronome Ren Prval remporte
la prsidentielle, Aristide ne pouvant se reprsenter

1996
-17 avril: dpart des derniers soldats amricains
-aot: poursuites des violence, notamment contre
le sige de la police et du Parlement. Le gouvernement
accuse d'anciens soldats dmobiliss

1997
-28 novembre: la Mission de transition de l'ONU
(MITNUTH) s'en va, remplace par la force de police
onusienne MIPONUH. Cette dernire entrane la nouvelle
police hatienne

1999
S-11 janvier: dissolution de l'Assemble national.
La date du scrutiny sera sans cesse repousse

2000:
-15 mars: l'ONU met fin la MIPONUH
-21 mai: le premier tour des lections lgislatives
et municipales est un triomphe pour la Famille Lavalas du
pre Aristide. Mais l'opposition contest les rsultats et
les pays donateurs don'tt USA et UE) suspendent leur aide
conomique
-26 novembre: Jean-B ertrand Aristide retrouve le
pouvoir en dcrochant 91,7% des suffrages la
prsidentielle, alors que l'opposition a boycott le scrutiny

2001
-7 fvrier: Aristide prte serment
-17 dcembre: tentative de coup d'Etat au Palais


pour dtourner l'attention de ses manquements.

2002
2 juillet: arrestation d' Amiot Metayer, chef de
l'Arme cannibale, une milice pro-Aristide. Il s'vade le 2
aot et passe dans l'opposition au president hatien.

2003
septembre: dbut d'une vague de protestation
contre le president Aristide qui se propage travers le pays.
Plusieurs dizaines de tus et de blesss dans les
affrontements entire la police et les adversaires du
gouvernement. Le 22 septembre, assassinate d'Amiot
Metayer.
17 novembre: grve gnrale
-- dcembre: manifestations tudiantes contre
Aristide 2004
1er janvier: bicentenaire de l'indpendance
7 janvier: deux morts et plusieurs blesss lors
d'affrontements entire des miliciens pro-Aristide et des
centaines d'tudiants, qui manifestaient pour rclamer le
dpart du president hatien et sont disperss par la police.
13 janvier: les mandates des 83 membres de la
Chambre des dputs arrivent terme, sans que de
nouvelles lections aient pu tre organises, en raison de
l'impasse politique.
18 janvier: manifestation de l'opposition Haiti
pour exiger le dpart d'Aristide.
31 janvier: Jean-Bertrand Aristide promet des
rformes pour sortir le pays de la cruise.
5 fvrier: dbut de l'insurrection Gonaives,


quatrime ville du pays
9 fvrier:
l'insurrection s'tend 11
villes du Nord et de l'ouest
d'Hati.
16 fvrier: les
rebelles prennent le contrle
d'Hinche, ville stratgique
dans le centre du pays.
21 fvrier: Jean-
Bertrand Aristide accepted un
plan de sortie de crise
international, l'opposition
refuse.
22 fvrier: prise de
Cap-Hatien, la deuxime
ville du pays, par les rebelles.
24 fvrier:
l'opposition politique au
president hatien Jean-
Bertrand Aristide rejette le
plan de paix international.
25 fvrier: Paris
lche Aristide: le ministry
franais des Affaires
trangres Dominique de
Villepin invite implicitement
le president partir.
26 fvrier: le
secrtaire d'Etat amricain
Colin Powell envisage son
tour ouvertement le dpart
d'Aristide.
(voir Evnements / 14)


KISKEYA EXPRESS

SL'Esprit d'quipe avec notre communaut

Visitez nous au

7921 N.E. 2 me Avenue
MUUI J TRANSFER- . . .1 t I ltA r


Pour- cidbrep 200 &ns

de lijhrtd.
Western ilha oin' r..ue me,esrie.de il
Mabeaux hiSaii e,.; fi arrquiculnild itibu
faire de 1 Iicle fldance dCuit, mie ralit. tout
en perso'iiiirIOdi L sse, toUu i aitla (rre


Jean Jacques Dessalines






WIPIo 0 d- 0.oik! ae~
ra,,rp 'l. i ffm i P, T b.
,ilit flaO) il. u nh, l i-
poAwa ehlltoedli lup it,
----------, 10, eie ~


Page 12


vu Lunai au Duimancne ae 9:00 AM a 9:00 PMri
Tlphone: (305) 751-4488 Fax : (305) 751-4002 Toll Free : 1-866-547-5393


Multi-Transferts

Argent Nourriture- et autres services Pour Port-au-Prince et toutes les Provinces


Captez Vwa Pa nou chak Samedi 10-11 A.M. sur Radio Carnivale 1020 AM







Page 13


Jeudi 4 Mars 2004
yT y-.*.:- X,'f- 1- ,r-i %fTTT r- Z


laitn en Marcne vol. AVIi 1o. J3i .


Offre d'Emploi

On recherche des
Sewing Operators

( Oprateurs de machine
coudre).
Salaire excellent, Trs bonnes
conditions de travail. Nous
sommes une compagnie
existant Miami depuis 1955.
Nous avons besoin de
couturires exprimentes,
avec spcialisation dans la
couture de Tissu et de Cuir
F/T ou P/T. Venez appliquer
en personnel de Lundi
Vendredi de 7:00 am 3:30
PM
7260 NW 68me Street
Miami, Florida.

Coiffeur
Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 9409070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien


Original

Barber
Charlemagne Coiffeur
103 S.E. 2nd Street
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086


Mdecin

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
# 45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h- 19 h
Samedi 8h-16 hres

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


JOB JOB JOB!

Dump truck drivers
Exp. a must
Must have CDL license, DFWP
MOCEEO/AAE Benefits include.
Ins./401K Apply at Central Florida
Equipment 9030 NW 97 Terr.
(305) 888-3344


Well established company since 1955 is looking
for seamstress specializing in fabric & leather.
We offer excellent pay, benefits & working
conditions. F/T or P/T. Apply in Person M-F from
7:00 am 3:30 pm
7260 NW 68 Street
Miami, Florida


The Haitian-American Center

for Economic and Public

Affairs (HACEPA), is looking

for an attorney and an

Accountant willing to do pro

bono work. Honorary

Membership will be granted.


HACEPA is a relatively

New, 501 C-6, non profit

Organization.


For more information, contact


Jean-Claude P. Cantave,

Executive Director


Pefites annonces


Points de Vente de Haiti en Marche


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902

Maxisound
11854 West Dixie Highway
Miami, Florida
Tl.: 305-895-8006

Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W..150 Ave.
Suite 104
9543801616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
9547812646
Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl. : 954-781-7424
Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Del's Corner
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
9543450450
Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543

Haitian Caribbean Market 4760 Austell Road SW Suite 4
Austell, Ga 30160
Tl.: 770-944-8545


notre courier cette semaine
From: JAEtienne
To:
Date: Friday, February 20, 2004 8:15 AM
Subject Democracy in Haiti
In Haiti, we are witnessing Coup-Deta in slow motion. The
country is under attack by a terrorist group. The govemment,
the people, and the constitution is being violated by terror-
ism.
The situation in Haiti is very clear. We have a democratically
elected president who's tenn ends on 7 Feb 2006. which
gives the opposition party more then enough time to
campaign peacefully and rationally for the next election. The
current president Jean Bertrand Aristide can not participate in
the nest election by the constitution.
The opposition group refuse to participate in the election..
They only support one avenue and that's overthrowing the
current govemment They don't support any effort made by
the govemment to improve life for the citizens. The have
sabotage many govemment projects, they burem loot and crash
construction sites. They broke into a prison, free convicted
felons, and arm them to aid a coup-deta.
As the world sits and watch 8,000,000 lives at the hands of
some thousands armed extremist
The Haitian Govemment is seeking help because we have a
police force of 5,000 officers to protect 8,000,000 citizens, as
the terrorist group is expending with former known exile
militants making they way in from the Dominican Republic.
The message is clear support Democracy in Haiti
Condemn Terrorism.



Lisez Hati en Marche en
vous abonnant.


Miami: (305)754-0705 ou 754-7543


Port-au-Prince: 509 221-8567 ou
221-8568 ou 221-8596


Si vous series interess distribuer
le journal New York ou au Canada


Contactez notre bureau de Port-au-
Prince, au 305-221-7029 ou
417-0384 si cela vous interesse.


2004 NFL
Summer Student Intern Program
The National Football League is proud to offer an exciting
intemship program in the New York City League office. The
NFL
reigns as America's favorite sport and its popularity keeps
growing. No other professional sport involves its fans so
thoroughly. From the in-stadium experience to broadcast and
print
media to the Internet, the NFL is clearly America's passion. Join
the NFL team in New York City this summer for an exciting anc
unique experience. Assignments may be available in the
following
areas: Football Operations and Officiating, Communications &
Public Affairs, Information Technology, Marketing & Sales,
Finance & Accounting, Consumer Products, Special Events,
Human
Resources, Media, Legal and Strategic Planning. The summer
will
include a kick-off with an orientation/training program, a
weekly
speaker series, field trips, and social/networking functions.
The NFL encourages students from a variety of majors and
backgrounds to apply to the internship program.
General Guidelines
* We plan to accept 25 interns for the summer program. Ail
prospective iritems must be Juniors (e.g., having completed at
least two years of college), Seniors or Graduate-level students
currently enrolled at and retuming after the summer to an
accredited college, university or graduate school, and in good
standing. Applicants must be legally permitted to work in the
United States. International students must have ail visas and
employment authorizations prior to the start of the internship.
* Students with a GPA of at least 3.3 will be given first
consideration; it is preferred that students have a 3.5 GPA or
better in their major.
* Applications must be postmarked no later than February 28th,
2004. Please do not telephone regarding the status of your
application. Applicants will be notified no later than April
15th.
* The summer program dates are Monday, June 7th to Friday,
July
30th, 2004. The program will require intems to work 5 full days
per week (approximately 40 hours per week 9:00 AM 5:00
PM).
lntems will receive $500 per week.
How to Apply
A completed application includes:
1. Summer Student Intemship Application (see attached)
2. Resume
3. Transcripts (can be mailed to us directly from
college/university)
Send application materials stapled together in the same order as
the aforementioned list to:
Internship Applications or
National Football League Email: Resumes@NFL.com &
Human Resources, 15th floor enter "Summer Intemship"
280 Park Avenue in the subject
New York, NY 10017 line.


1


i


..... ......... -.., 1


1


1








POINT DE VUE


Jeudi 4 Mars 2004
Hati en Marche Vol. XVIII No. 5


Ha'ti: tragdie d'un prophte, tragdie d'un people
(Tragdie ... suite de la page 11) exposait ses blessures en vitrine: le grand cart entire riches ont toujours tort").
,de destruction massive en Irak les procclipe, mme s'ils etpauvres, accentuparles discrimination entremultres La diaspora hatienne est plus ou mo
sont conscients d'avoir tout fait pour le retour d'Aristide et noirs. Dictature et rpublique ont longtemps fait bon proccupe par cette situation, mme quand la plup
aprs le coup d'Etat. A chacun son enfer : les uns luttent mnage dans ce pays. Les macoutes sont devenus des n'envisagent pas un proche retour au pays natal, scu
quotidiennement pour chapper la mort, --, ..oblige. Certains prtendent tre exi
les autres ne peuvent toujours pas exporter .. depuis trop longtemps pour se sei
leur vision dmocratique. Personne ne peut l. directement concerns. Ils prfrent, con
porter sur le dos toute la misre du monde, . disait l'crivain Ren Depestre, "chan
surtout quand terrorism et inscurit font en flope d'invention les preuves,
la loi. I' Oncle Sam attend le tout prochain . experiences et les ventures laiss
bain de sang pour le condamner derriere eux". D'autres ne cessent
formellement. condamner la situation depuis 1' exil. N'e
De l're du "ralisme ce pas trop facile de vouloir tuer un bourr
merveilleux" qui passionnait Andr dans le noir et de lui planter le couteau d
Malraux ouAlejo Carpentier, Haiti connat le dos ? Ceux-l, dans leur immune
le surralisme des chimres. La gomme residentielle, ont longtemps ent
effacer l'Histoire n'a pas encore t 1 nationality trangre et condamnent
invente. Des empereurs, des rois et .derrire la protection que leur accorded
d'autres fous se sont succd au pouvoir ; immunity. Ils avaient fui le cannibalism
selon leur folie des grandeurs, jusqu'aux ."duvaliriste, l'American way of life
Duvalier pre et fils. La dictature n'est pas attendait, avec toutes ses douce
mne tare hatiano-ha'tienne. Le Chili, Cuba, civilisatrices.
l'Argentine, le Venezuela et tant d'autres Les organizations international
ontconnulaleur. Ceux-lontsulaverleur ,I,.- organizationss inutiles pour la plupa
linge sale en famille pendant qu'Hati Sosl hsb icese pnflnnmms nhoto AFP pullulent pour la survive d'Haiti.


ins
part
rit
ls
ntir
nme
ger
les
es
de
est-
eau
ans
nit
une
de
leur
sme
*les
urs

ales
)art)
En


EVENEMENTS ...
(suite de la page 9)
27 fvrier: violence et pillages Port-au-Prince,
don't les rebelles ne se trouvent plus qu' 40km. Allocution
radio d'Aristide qui maintient qu'il va rester au pouvoir.
29 fvrier: Jean-Bertrand Aristide quite Hati
destination de la Rpublique dominicaine. AP


"chimres". Le royaume des aveugles donne sur la cour
des Grands dans une architecture social trs
contemporaine. Entre Cit Soleil, la Medellin d'Hati, et
Raboteau, le bidonville du Nord, se dressent les plus
grandes villas des zotobrs (surnom des millionaires) de
Belvil, dans un luxe qui vajusqu' provoquer lui-mme la
misre. Les armes puissantes et la drogue transitent d'un
quarter l'autre : "Sa ki mouri, zaf a yo" ("Les morts


apportant le rseau Internet, on leur avait dit qu'il n'y avait
d'lectricit qu'un jour sur deux. Ces rats de la
mondialisation, les riches n'y voient aucun mal Ils se
contentent de cracher sur leurs propres tombeaux pour
exprimer leur dgot de la misre qu'ils voient derrire la
vitre blinde de leur 4 Y 4 (35 000 dollars seulement chez
Bermanh Motors, dit la publicity !). Les officials du
gouvernement et le people, les innocents comme les
coupables, pataugent dans cette Savane dsole regionn
dsertique proche de Gonaves) o la boue social salit
tout le monde au regard de la communaut international.
Les premiers y vivent; les autres, sans repre, y survivent,
et c' est toute la difference.
1804-2004, deux cents ans de preuve de la "vanit
de la libert", disent certain. La France, loin de'faire don
d'une statue de la Libert son ancienne colonie, ne s'est
pas prte au jeu du bicentenaire. D'ailleurs, celui-ci lui a
dj apport pas mal d'accusations. Elle semble dtourner
les yeux de ce miroir dformant que son ancienne colonies
lui tend, de peur d'tre mduse par une image rpugnante
don't elle se sentirait quelque part coupable : comment
Charles X aurait-il pu rclamer cette indemnit de 90
millions de francs or en 1825 pour la reconnaissance de
l'indpendance d' Hati ? Tout a failli sombrer dans l'oubli,
le nom de l'le aussi.
Du haut de son socle, l'accuse prcise: "Hati ?
Hati ?... Vous voulez parler de Tahiti alors ?" Dans sa
tourmente, Hati semble lui reprocher ses maux de riche et
son attitude de mre ingrate envers une fille qui aurait
beaucoup contribu sa splendeur d'aujourd'hui. A moins
que la Rpublique des droits de l'homme ne soit l'image
de cet intellectual don't l'humoriste Maurice Sixto a dcrit
l'aveuglement dans Ti-Saintanise. Celui-ci, perdu dans ses
bouquins, son humanisme, ne ralisait pas que, au sein
mme de son foyer, sa femme traitait une fille de 8 ans
avec tant de cruaut qu'elle tait devenue sa petite esclave.
Aprs qu' Haiti eut reproch la France d'avoir
accueilli bras ouverts le dictateur Jean-Claude Duvalier
aprs sa destitution, c'est un autre dossier qu'elle fait
remonter de la nuit des temps : celui de la "restitution d'une
dette suivie d'une rparation", oomme le rclame Jean-
Bertrand Aristide. Ce qui, d'ailleurs, n'exclut pas
l'hypothse, soutenue par certain, que ce dernier veut
surtout dtourner les yeux des vraies plaies de ce pays.
Mais l'Hexagone est tellement avanc dans la course
mondiale qu'il doit lui tre difficile de revenir si loin en
arrire.
Cycle infernal de ces vnements historiques que
le president appelle
"crimes contre l'humanit". La gauche alterne
avec la droite, le rpublicain fait place au dmocrate. En
Haiti, la dictature fait place une crise sans prcdent.
L'ternel retour du paternalisme politique qui protge et
qui tue: Papa Doc n'est plus que dans les mmoires, mais
"P Titid" s'est dit prt tout pour boucler ses cinq ans,
comme le prvoit la Constitution, avec le soutien de Colin
Powell : "Je ne partirai pas avant le 7fvrier 2006", a-t-
il dclar. Mcne gnreux pour les dmunis de Cit
Soleil, Aristide garde encore une certain popularity dans
ce quarter, situation que l'opposition essaie de matriser
de plus en plus. Celle-ci reproche l'homme d'avoir
bnfici de votes frauduleux et d'tre entour d'un
gouvernement corrompu.
Ecce homo : "Titid". Un nom qui reprsentait
l'espoir d'une dmocratie rve. Hros louverturien par
(voir Tragdie / 15)


Page 14


SMIAMI-DADE COUNTY FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE COUNTY AVIATION DEPARTMENT
MIA BUILDING 890/25 OVERHAUL ADF
CICC PROJECT NO. A 04-MDAD-01

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter
2, Section 2-10-4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 95-64 and Admnistrative Order 3-39,
announces that professional architectural, engineering and construction management (A/E) services will be required
for MIA Building 890/25 Overhaul, ADF, for the Miami-Dade Aviation Department (MDAD).

The scope of services include but are not limited to providing complete professional architectural engineering and
construction administration services to execute life safety work and required repairs for building life safety code
requirements upgrades for Building 890/25. Consultants shall provide construction document preparation that
identifies each problem, its location and repair method, bidding assistance, and construction administration. Known
repairs include refurbishment of hangar doors, repairs to the electrical and heat, ventilation and air conditioning
(HVAC) systems, fire alarm and life safety upgrades, compliance with the requirements of the Americans with
Disabilities Act, compliance with current code requirements and exterior painting. Consultants shall coordinate
scope of work with anticipated Florida Power and Light (FPL) lighting retrofit and replacement of air handling
unit's (AHU) and controls work. The estimated construction budget for this project is $ 6,150,000.00

TECHNICAL CERTICIFATION REQUIREMENTS
14.00 Architecture (PRIME)

11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management
19.14 Value Analysis and Life/Cycle Costing Architecture

A copy of the Notice To Professional Consultants (NTPC) forms and accompanying participation provisions (as
applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC) located at 111 NW 1st Street, Lobby Level,
Suite 112, Miami, FL33128. The phone number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305) 372-
6184. A solicitation notification will be forwarded electronically to ail consultants who are pre-quaified with Miami-
Dade County and have included an e-mail address in their vendor registration form. It will also be e-mailed to those
who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms without an e-mail address will be faxed
a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on line at http-://
www.co.miami-dade.fl.us/dpm at the following link "Solicitations ON-Line".
The Consultant Coordinator for this project is Fernando V. Ponassi who may be contacted via e-mail at
FernanP2@miamidade.gov, fax (305) 375-1083 or phone (305)375-5637.

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreement 100% Community Business Enterprise (CBE) Set-Aside
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on March 8, 2004 at 3:30 PM in Conference Room
"F', 4th Floor of the Building 5-A at Miami International Airport located at 4200 NW 36th Street, Miami, Florida.
While attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is March 26, 2004 at 12:00 PM, LOCAL TIME, ail sealed envelopes and
containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1st
Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED
PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE
DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11 l1(t) of the Miami-
Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete and
thorough description of the Cone of Silence.


'


I


.







Jeudi 4 Mars 2004
Liati n Marrche Vol YXVIII MNn .


Page 15


I PORTRAIT I


Le president des pauvres

PORT-AU-... d e v e nU u c r at incarn l'aspiration
PRINCE (AP) -Udevenu autocr. des pauvres une vie
Premier dirigeant lu dmocratiquement Hati en 1990, Jean- meilleure. Mais incapable d'amliorer le sort de son
Bertrand Aristide, qui a quitt dimanche l'le, a longtemps people, l'ancien "prtre des bidonvilles" devenu
autocrate s'est accroch au pouvoir





"" .. ', d'allure frle, aux lunettes cercles
!. d'or et la voix douce, Aristide,
aguerri la lutte, expliquait encore
) samedi qu'il tait pour lui "hors de
question de partir".
"en aNd en 1953 dans une famille
de paysans pauvres Port Salut,
Spetite locality du sud du pays, il a
connu une vie trs tt marque par la
..violence. Alors qu'il est encore bb,

Spsychologie et apprend le franais, leynch par latin, fouanglais,
p'accuse d'utiliser le vaudou des,






.E lIS jg l'allemand, l'espagnol et l'hbreu. Sa formation le
_conduit en Rpublique dominicaine, au Canada et en
I Israel.


ca


Nou vle gate kliyan nou yo de jou en jou pi plis.


ATLANTA
1232 Moreland Ave, Suite A
Atlanta, GA 30016
Tel: (404)622-8787

BAHAMAS
E. Street Sawyer
Studio Blvd 2nd Floor
Nassau, Bahamas
Tel: (242)322-6047

BOYTON
544 E Gateway Blvd, Suite 3
Boyton Beach, Florida
Tel: (561)742-3046

CAMBRIDGE
300 Broadway
Cambridge, Mass 02139
Tel: (617)354-6448

CHURCH
2807 Church Ave.
Brooklyn, NW 11226
Tel: (718)693-3798

CONNECTICUT
953 Washington Blvd, Suite 1
Stamford, CT 06901
Tel: (203)324-2816

DELRAY BEACH
.402 West Atlantic Ave
Delray Beach, FI 33444
Tel: (561)265-2100

FLATBUSH
1161 Flatbush Ave.
Brooklyn N.W. 11226
Tel: (718)287-5295

FORT LAUDERDALE
8 West Sunrise Blvd
Ft. Lauderdale, FI 33311
Tel: (954)524-1574

LAKE WORTH
330 S. Dixie Hwy, Suite 2
Lake Worth, FI 33460
Tel: (561)585-1077

MATFAPAN
508 River Street
Mat. Mass. 02126
Tel: (617)298-9366

MIAMI
5401 N.W. 2nd Avenue
Miami, FI33137
Tel: (305)758-3278

NAPLES
506 1Ith Street
Naples, FI 34102
Tel: (941)435-3994

NORTH MIAMI
629 NE 125th Street


N. Miami, FI 33161
Tel: (305)892-6478

MIRAMAR N. DADE
19325 NW 2nd Avenue (441)
Miami, FI33169
Tel: (305)654-2800

MONTREAL
7177 Rue St Denis
Mont. QC H2R2E3
Tel: (514)270-5966

ORLANDO
2469 S. Orange Blossom Trail
Orlando, FI32805
Tel: (407)649-9896

POMPANO (1)
4857 N. Dixie Hwy
Pompano Bch, FI 33064
Tel: (954)429-9552

POMPANO (2)
128 N. Flager Avenue
Pompano Beh, FI 33060
Tel: (954)946-4469

QUEENS
159-35B Hillside Avenue
JamaicaN.Y. 11432
Tel: (718)523-9216

SPRING-VALLEY
South Main Street
S. Valley, NW 10977
Tel: (914)425-7747

WASHINGTON
835 Juniper Street NW
Wash D.C. 20012
Tel: (202)722-4925

WEST PALM BEACH
604 25th Street
W. Palm Beach FI 33407
Tel: (561)655-4166

NEW JERSEY
152 Jefferson Ave
Elizabeth, NJ 07201
Tel: (908)354-1411

MONTREAL NORD
3820 Henri-Bourassa Est
Montral, Canada
Tel:(514)852-9245

TUfRKS & CAICOS
Downtown Providenciales
Butterfield Plaza.
Tel: (649)941-4172-4173

CENTRE VILLE
59 Rue Pave
avant la Pharmacie Idale
223-0865-223-0839
222-2704,221-8910, 221-1632


E


"Titid" (son surnom populaire) est devenu un
vritable saint pour la population aprs s' tre fait
connatre dans les annes 80 par ses prches
prophtiques contre la dictature des Duvalier et la
misre. Adepte de la "thologie de la liberation", ne
craignant pas d'voquer la"lutte des classes", il est
exclu de l'ordre des Salsiens pour des prises de
position juges rvolutionnaires, ses appeals la
violence, et notamment ses apologies du terrible
"supplice du collier", le pneu enflamm autour du cou,
qu'il aura beau jeu de dmentir par la suite.
Jean-Bertrand Aristide drange, par son
charisme. Ses discours loquents en crole qui
hypnotisent les foules d' Hatiens pauvres.
Il est la cible de plusieurs tentatives
d'assassinat: en 1988, les "tontons macoutes", milice
du dictateur Jean-Claude Duvalier, chass du pays en
1986, attaquent son glise de Saint-Jean-Bosco Port-
au-Prince, massacrant 12 fidles. Aristide parvient
s'chapper.
Malgr l'opposition de l'arme, des milieux
d'affaires, des propritaires terriens et des Etats-Unis,
don't il avait dnonc l'imprialisme, il est lu
triomphalemeht en dcembre 1990 la prsidence. Il
(voir Aristide / 16)


Ouvert

6 Jours

par

semaine: Agr Wireless

8h30 am
AGEN AUTORISE.
a UNITRAFER

7h30 pm




* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


Tragdie d'un prophte,

tragdie d'un people
(suite de la page 14)
excellence "Deux hommes, une mme vision ", a-t-il dit -
, mari une Amricaine, .Aristide, sa bible
constitutionnelle en main, chante des versets pour ses
fidles, et Hati est en flames. Mais, videmment,
personnel n' ose lui demander s'il s'en rend compete. De son
hlicoptre qui le ramne de sa proprit au palais, il voit
effectivement que "dy mon, gen mon" ("derrire la
montagne, il y a la montagne").
Et c' est alors qu'il doit commencer se demander
si l'ex-ambassadeur franais Yves Gaudeul n' tait pas lui
aussi un prophte : la tempte qu'il avait annonce avant
son dpart, l'anne dernire, s'est installe. Ayant chapp
de nombreux attentats, Aristide, comme un roi Christophe
que sa citadelle aurait englouti, a dj t trahi par plusieurs
de ses ministres, qui ont prfr donner leur dmission (...).
Le chasseur qui autrefois, sur l'autel de Saint-Jean-
Bosco, demandait aux macoutes de "rach manyokyo, bay
teren an blanch" ("prendre leurs biens et s' en aller")
devient celui que l'on pursuit actuellement. L'histoire du
voleur qui crie "Au voleur !". Overdose de rves de sa
"thologie de la liberation" ou inventeur du mythe de
"l'union fait la force" qui se retourne contre lui ?
La libert semble n'avoir de sens que si la
repression existe. Et pour cause, la Bible se referme
quelques annes, les miracles aussi d'ailleurs. Aujourd'hui,
il ne reste qu' un pseudo-Christ longtemps dpass par ses
disciples, qui il fait porter la croix saplace. Long calvaire
que la population endure, mais jusqu' quand ?
La peur des "chimres" a remplac celle des loups-
garous. Mais personnel n'a assez de voix pour chanter I
Will Survive. Le prophte doit peut-tre lui-mme suivre
la foule qu'il conduisait depuis 1991 vers la Terre promise.
Voici un people vivant dans un pays don't la situation
tragique exige qu'il ne s'endorme pas et qu'il questionne
sans cesse l'oracle du jour. Se pourrait-il qu'il y ait une
main invisible et puissante derrire toutes ces manouvres
d'un hros millionaire mais suicidaire ? Ce n'est sans
doute pas celle de Dieu. Mme si dans ce pays, en mauvais
conomiste, il donne toujours ceux qui en ont trop, sa
misricorde emporte tout. Ce n'est pas non plus la main
des dieux vaudous, trop pauvres et trop modestes.
Force est de conclure que, ici conmmune ailleurs, la
dchance social peut anantir toute valeur morale, au
point de voir natre de nouveaux juifs errants qui,
condamns survive, ont oubli de vivre. Vingt et un ans
aprs sa dernire visit en Hati, le pape lui-mme serait
oblig de rpter la mme phrase ces gouverneurs de la
cendre : "Il faut que les choses changent !"

Giscard Bouchotte est crivain.
ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU
25.02.04


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


Attention Miami



FADKIKJ VARIETY STORE


LE MAGASIN POUR TOUTES LES OCCASIONS.
- Reception de paiement pour Bell South, FPL, GAZ, CABLE TV,
BELL MOBILITY etc...etc...
- Connection tlphonique chez vous...


flaiti Uliiviiituii VUI. AL Ili 114 U j 1 A -p A %-.& L l%- ]L i -









PORTRAIT


Jeudi 4 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 5


Avi pou Eleksyon Prim ak

Eleksyon Espesyal kap ft 9

G Mas 2004

TOUT MOUN PRAN nt ke on Eleksyon Prim ak on Eleksyon espesyal
pou preferans prezidansyl ap ft 9 Mas 2004 de 7 nan maten jouk 7
disoua nan Miami-Dade County, Florida, nan biwo vt yo ki nan divs kote
pou moun al vote ki deziye pa Board of County Commissioners of Miami-
Dade County, Florida. Tout moun ki anrejistre kbm vot elijib pou vote pou
on Kesyon konsnan County a ki sou bilten vt yo. Demokrat ki anrejistre
yo ka vote tou nan Prim Prezidansyl sa-a. Pa gen oken prim ane sa a pou
Repibliken ni pou elekt ki afilye ak lt parti oubyen ki pa nan oken parti.

Department Eleksyon Miami-Dade avize tout elekt ke dapre la lwa State
la, si on kandida pat retire kl nan Prim Prezidansyl yo anvan 12 Janvye
2004, non kandida sa-a ap part sou bilten vt yo.

Depatman Eleksyon Miami-Dade kmanse voye nouvo katregistrasyon pou
elekt depi fen Janvye 2004. Si ou pa resevwa nouvo-kat enregistreman ou,
tanpri rele Miami-Dade Elections Department, Voter Registration Division
nan (305) 499-8363.

Tanpri pran nbt ke ap gen on biwo vbt kap louv bon nan maten nan City of
Miami. Biwo sa-a ap louvri de 7:00 am a 7:00 pm, depi 26 Fevriye 2004
jouk 28 Fevriye 2004; lap fmen dimanch 29 Fevriye 2004; pou li relouvri
de 9:00 am 7:00 pm jou kap Premye mas 2004, jiska 3 Mas 2004. Lap
louvri de 7:00 am a 7:00 pm 4 Mas 2004 pou 6 Mas 2004; anfen de 10:00
am a 5:00 pm pou Dimanch 7 Mas 2004.
Kote biro sa a ye se pan:
STEPHEN P. CLARK CENTER
111 NW 1 STREET (LOBBY)

Tout elekt ki anrejistre nan City of Miami ka al vote bon nan adrs sa-a
oswa nan lt adrs ki pi ba yo.
Anplis, elekt anrejistre ki ta made oubyen resevwa bilten absentee pou
moun ki pa ka deplase al vote ka depoze pwp bilten pa yo tou nan menm
kote sa-a yo.
City Seal
Priscilla A. Thompson
(#147530.
City Clerk

LOKAL POU VOTE BON YO POU ELESYON PRIM PREFERANS PREZIDANSYIL 9 MAS 2004 LA
.' ..


DADEREGIONAULIBRARY 7:00-7.00 7.00-7:00 7:00-7:00
455 NW183 ST
NORTH CENTRAL UBRARY 7.0-7:00 7:00-7:00 7:00-7.00
50 NW27 AVE
11NW54ST
UORTHEASTLIBRARY 7.00-720 7:00-7:00 7:00-7:00
AVENTURA BLVI
MIAMI BEACH UBRARY 7M0-7:00 7:00-7:00 7200-72
I00COLUNSAVE
ICTOR WILDEPARK 7:00-7.0 700-7:00 7:00-7:00
W1408WAVE
CORALGABES UBRARY 7:00-700 700-7:00 7:00-7:00
43 SEGOVIA ST
HOMESTEAD UBRARY 7:00-700 7:00-7:00 7:00-7:00
00 N HOMESTEADOLVD
ST. JOSEPH DFLANCYPARK 7:00-7.0 7:00-720 7:00-7:0
14375 BOGGS DRIVE
OsTrDADEREGIONAL UBRARY 7:00-7:00 7:00-7:00 7:00-720
9445SW24ST
WKENDA REGIONALLIUBRARY 7:00-7:0 7:00-7:00 7:00-7:00
10201 HAMMOCKS0BLVD
LI-AMIADEELECTIONSDEPT 7:00-7:00 7:00-.:00 7:00-700
9700NW87 AVE
LM LAKESLUBRARY 7:00-7:00 7.0-7:00 7:00-7.00
69NDIDMLLGATERO
STEPHENP.CLARKCENTER 7:00-700 7:00-7:00 7:00-700
111 NW1 ST, LOBBY


FaMN 9:00-7:00 9:00-7:00 9:00-7100 7:00-7.00 7.00-7:00 7.00-700 1000-5:0
F AEN 9.00-7:00 9:00-7:00 920-7:00 7:00-7:00 7:00-7.00 7.00-7.00 1000-5:0
F 0MEN 900-7.00 900-700 9:00-7:00 7.00-700 720-7.00 7:0-7 1000-5:0
FME 900-7:00 9:00-7:00 9:00-0-7:00 7:00-7:00 710-7:00 7:00-7:00 10.00-5:0
FMEN 900-700 00-7:00 0-77.0 900-7:00 20-0 7:00-7:00 7:00-700 7:00-7:00 1W00-5:0
FEMEN 9:00-7:00 9:00-7.:00 900-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 10:00-5:0
FMEN 9:00-7:00 900-7.00 900-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 7:00-700 10:00-5:0
FMEN 900-7.0 90-7:00 9:00-7:00 70-7:00 7:00-7:0 7070-770 00 -7 10-5
FMEN 9:00-700 00-7.00 920-7:00 720-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 10.0-5:0
FMEN 9-00-7:00 9.00-7:00 9.00-700 7 -7:00 7:00-700 7.00-7.1 1000-5:0
FMEN 9.00-700 900-7.00 9.00-7.0 700-70 700-700 7:00-700 10.00-5.0
FMEN 9-00-7:00 900-7:00 900-7:00 7:00-7.00 7:00-700 7:00-720 10:00-50,1
FIMEN 9.00-7:00 9-00-7:00 9.00-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 7.00-7:00 10O00-5:0
FMEN 9:00-7:100 9.00-7:00 9:00-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 7:00-7:00 10:00-5:0


Sample Ballot
MOUN KI ENSKRI KM DEMOCRAT SLMAN




Carol Moseley BRAUN 16 (.'
Wesley CLARK 17 ('

Howard DEAN 18 Q

John EDWARDS 19 (.

Dick GEPHARDT 20 Q

John KERRY 21


Dennis J. KUCINICH

Joe LIEBERMAN

AI SHARPTON


22

23

24Q
,.I,

. '0.


TOUT VOT KI ENSKRI .


ske se pou yo f chanjman nan Konstitisyon an pou efektiv an 2004, ke tm Biwo Majistra ak Komisyon
Konte yo ft pou kmanse dezym Madi apre Eleksyon Jeneral yo an Novanm olye de apre nenpt Dezym
Eleksyon Prim Eta a?
Wj 26 (
NON 27

City Ss.9
PrisllhA. Thompson
(#147530.
Cily Cl.k


Aristide, le prtre-prsident
PORT- -face de trois

RC'des espoirs perduside et
(Reuters) Aristide et ses
D'abord ft comme un champion de la opposants, provoqu par les lections lgislatives
dmocratie dans un pays meurtri par les entaches d'irrgularits de mai 2000. Ce blocage
dictatures, le president hatien Jean-Bertrand politique a cot des milliards de dollars d'aide
Aristide, qui a quitt son pays tt le dimanche extrieure-au pays le plus pauvre des Amriques,
29 juillet, a renonc au pouvoir aprs un don't la plupart des huit millions d'habitants vivent
soulvement arm don't certain voyaient la avec moins d'un dollar par jour.
cause en lui seul. Aristide prsentaft ses opposants comme


Les dnomms "chimres" ou partisans violent du president Aristide


Cet ancien prtre catholique de 50
ans tait devenu le hros des masses pauvres
d'Hati en dnonant l'oppression dans ses
sermons inspirs de la "thologie de la
liberation", avant d'accder la prsidence
en 1991 lors des premires lections
dmocratiques du pays, aprs 29 ans de
dictature des Duvalier.
Mais l'immense espoir qu'avait
soulev le charismatique "Titid" en
promettant d'instaurer la justice conomique
l'a vite dpass. Sa popularity a dclin sur
fond de misre chronique et, selon ses
adversaires, sous l'effet des mthodes de
"voyou" qu'il employait pour se maintenirtau
pouvoir. .
Rtabli au pouvoir parles Etats-Unis
en 1994, trois ans aprs en avoir t chass
par un putsch militaire, Aristide s' est retrouv
cette anne la case zro.
"Si Aristide est coinc, c'est en
grande parties de son fait Quand on traite avec
des voyous, on se comporte comme eux",
estimait rcemment Robert Fatton, professeur
de sciences politiques l'universit de
Virginie, aprs la prise de la ville des Gonaves
le 5 fvrier par des rebelles que dominant un
gang arm qui s'tait retourn contre le
president aprs l'avoir soutenu.
POPULISME
La rebellion a clat aprs un face-


les membres d'une lite mtisse avide de retrouver
sa domination politique sur la niajorit noire de ce
pays des Carabes qui rejeta l'esclavage et devint
la premiere rpublique noire indpendante en
s'affranchissant de la tutelle franaise en 1804.
Rsolu terminer un second mandate
prsidentiel qui expirait en 2006, Aristide jouissait
encore d'une "base" populaire, et ses ennemis
politiques eux-mmes estim(ai)ent qu'aucune
figure de l'opposition n'tait mme de le battre
lors d'une election.
Mais pour bien des observateurs, il a
gaspill sa popularity et perdu sa crdibilit en
traitant par le mpris une opposition politique
lgitime.
Selon Robert Rotberg, spcialiste d'Hati
l'universit d' Harvard, Aristide a dbut avec des
ides saines mais s'est laiss corrompre par le
pouvoir comme ses prdcesseurs.
"Quand on commence en sauveur, on croit
savoir tout faire", note Rotberg qui, dans un article,
jugeait le gouvernement d'Aristide "emptr dans
la corruption, submerg par le traffic de drogue et
complice de la stagnation conomique".

VICTOIRE ET EXIL
N le 15 juillet 1953 Port-Salut, dans le
sud du pays, Aristide tudie la thologie et la
psychologie en Hati, en Rpublique dominicaine,
en Isral, en Egypte, au Canada, en Grande-
(voir Portrait 17)


Le president des pauvres devenu autocrate
(Aristide ... suite de la page 15) lgislatives. Mais les allegations d'irrgularits
devient ainsi le premier dirigeant d'Hati entourant le vote conduisent les donateurs
dmocratiquement lu. internationaux geler leur aide au pays, l'un des
Mais il est chass du pouvoir peu plus pauvres de la plante.
de temps aprs par la junte conduite par le Dsormais, l'ex-idole des pauvres, l'ex-
gnral Raoul Cdras,le 30 septembre 1991. home providentiel, a dgringol de son pidestal,
En exil aux Etats-Unis, Aristide plaide avec qualifi de dictateur, accus par ses dtracteurs qui
succs pour des sanctions de l'ONU contre voient en lui un psychopathe de diriger depuis ses
la dictature et une intervention militaire, villas de luxe un rgime illgitime et corrompu,
En 1994, le president amricain entour de narcotratiquants, sans gards pour un
Bill Clinton envoie 20.000 hommes pour le pays la misre de plus en plus crasante.
rtablir dans ses functions, l'opration Selon les organizations de defense des
"Restore democracy". droits de l'homme, il gouverne via la terreur seme
Lors de la prsidentielle de 1995, par la police et les bandes armes, les "chimres",
le prtre dfroqu, qui a dissous cette arme la version Aristide des "tontons macoutes", pour
qui l'avait renvers, ne peut se reprsenter: touffer l'opposition. Nombre d'Hatiens ont t
il choisit son successeur, Ren Prval. blesss ou tus lors de manifestations anti-Aristide,
Durant le mandate de ce dernier, Aristide les assassins du journalist Jean Dominique, le plus
continue diriger le pays en coulisse, avant clbre d' Haiti, courent toujours...
d'tre lu pour un deuxime mandate en 2000 L'auteur haitien Laennec Hurbon dcrivait
lors d'un scrutiny prsidentiel marqu par le autrefois Aristide comme l'"incarnation d'un rve
boycott de l'opposition, une faible collectif'. Aujourd'hui, l'heure o la premieree
participation. rpublique noire", peine fts ses 200 ans,
Son parti, la "Famille Lavalas" s'enfonce une nouvelle fois dans le chaos, il voque
remporte la mme anne les lections un "rveil douloureux". AP


Page 16


-4


F
F
F
F







Jeudi 4 Mars 2004
TTU-** .X.f-L-17-1 1yTTT kT.r C


Page 17


I VARTIFTES I


naiu en iMiarche VUi. XV iii iNuo. 1 -L JA A A1.1


- CARNAVAL DE RIO 2004


"Baby Doc" veut

rentrer en Haiti


MIAMI, 2 Mars L'ancien dictateur hatien Jean-
Claude Duvalier, dit"Baby Doc" a mis le souhait de rentrer
dans son pays aprs le dpart du president Jean-Bertrand
Aristide.
Contraint l'exil en France en 1986 aprs avoir
perptu en Hati la dictature de son pre Franois, dit "Papa
Doc", Jean-Claude Duvalier a dclar la chane de
tlvision de Miami WFO-CBS4 qu'il avait demand il y
a quelques semaines un passport diplomatique.
Il a soulign qu'il n'avait pas l'intention de se
porter candidate la prsidence. "Ce n'est pas dans mon


calendrier", a-t-il dit.
"Je suis choqu par
la situation qui prvaut dans
mon pays", a dit Baby Doc
en affirmant tre en contact
constant avec des amis
Haiti.
Les autorits
hatiennes estiment qu'en


"Sex and the City" peut-

tre sur grand cran
NEW YORK, 19 Frvrier Ce magazine "Variety" selon lequel HBO
n'est peut-tre qu'un au-revoir pour tenterait d'obtenir des accords avec les
Carrie, Samantha, Charlotte et Miranda. stars de la srie, Sarah Jessica Parker, Kim
Si l'ultime pisode de la srie tlvise Cattrall, Cynthia Nixon et Kristin Davis


Trois actrices de la srie "Sex and the City"


"Sex and the City" doit tre diffus
dimanche aux Etats-Unis, les quatre
clibataires new-yorkaises pourraient
poursuivre leurs ventures dbrides sur
grand cran...
Des discussions ont actuellement
lieu entire le producteur excutif Michael
Patrick King, les acteurs de la srie et la
chaine amricaine HBO sur la possibility
d'un film qui continuerait la saga, a fait
-savoir jeudi une porte-parole d'HBO Tobe
Becker.
Elle n'a pas voulu commenter
plus amplement l'information du


trente ans de pouvoir, les Duvalier ont dtourn leur profit environ 500
millions de dollars des caisses d'Hati, l'un des pays les plus pauvres au


pour qu'elles acceptent de reprendre leur
rle au cinma. Ce serait assez inhabituel,
car. si les adaptations cinmatographiques
de series tlvises abondent Hollywood,
il est beaucoup plus rare de voir le casting
original passer du petit au grand cran.
En attendant, les tlespectateurs
amricains dcouvriront dimanche sur
HBO la fin de la srie, que l'quipe est
venue turner Paris, avec la rponse
un cruel dilemme sentimental pour
l'hrone Carrie Bradshaw, partage entire
deux amours... AP


monde.


(Reuters)


Liberation et le

Canard assigns

en diffamation par

l'ex-pt. Aristide
MARSEILLE, 2 Mars Le president hatien dchu
Jean Bertrand Aristide a assign Librationi et Le Canard
Enchamn devant le tribunal de grande instance de Marseille,
estimant avoir t injuri et diffam par ces deu journaux,
selon l'avocat Gilbert Collard.
Le parquet de Marseille n'tait pas inform, mardi
soir, de ces affaires qui n'taient pas audiences. .
Me Collard, qui dit tre 1' "avocat d'Aristide depuis
cinq ou six mois", rclame, au civil, un euro de dommages
et intrts et 3.000 euros de frais de justice aux directeurs
de publication Serge July et Michel Gaillard.


Dans Libration, le plaignant a notamment relev une vocation
de la "mgalomanie d'un prtre dfroqu devenu tyran", ou encore des
propos-de l'crivain'Lionel Trouillot dnonant "de sinistres pratiques que
l'on croyait oublier, celles des tontons macoutes de Duvalier".


Super mardi: Ge<

tlphone Kerrj
WASHINGTON, 2 Mars Le president amricain
George W. Bush a tlphon mardi John Kerry pour le
fliciter de ses bons rsultats lors des primaires dmocrates
du Super mardi. Le chef de la Maison Blanche s'est dclar
impatient de vivre une competitionn anime".
"Je pense vous", a confi George W. Bush au
snateur du Massachusetts, selon Ken Mehlman, son
directeur de champagne. Les deux hommes ont eu une
conversation tlphonique peut avant 20h00 locales (01h00
GMT). "Ce soir vous avez remport une important victoire",


Le prtre-prsident des espoirs perdus
(Portrait ... suite de la page 16) remplac par le president Ren Prval, mais con
Bretagneet en Grce..,II parle six langues et en lit huit. remplac par le president Ren Pryal, mais cor
Ordonn prtre en 1983, il se fait connatre n forte influence dans l'entourage de ce reprsenta
dnonant la dictature de Jean-Claude "Baby Doct Lavalas au pouvoir.
.., Aristide obtient un second mandate prsi
Duvalier, fils et successeur de Franois"Papa Doc" Aristide obtient un second mandate prs
1 novembre 2000, mais la plus grande parties de l'1
Duvalier, puis les rgimes militaires qui s'installent aprs novembre 2000, mais laplus grande partie des l'
la fuite de "Baby en1 a boycott le scrutiny pour protester contre des irr
la fuite de "Baby Doc" en 1986.
Aristide acquiert une aura exceptionnelle en aux lgislatives organises plus tt dans l'a
chappant une srie d'assassinats qui culmine le 11 opposants et lui iron de dsaccord en dsaccord s
de nouvelles elections et la mise en oeuvre de
septembre 1988 avec le massacre d'un group de ses fidles dnouvelles elections et la mise en oeuvre de
par un commando no-duvaliriste arm de revolvers, de dmocratiques. dplorent aujourd'hui u
piques et de machettes. Ses critiques dplorent aujourd'hui une
Aristide triomphe en 1990 lors des premires d'espoirs perdus. Pour Lawrence Pezzullo, ancient
lections dmocratiques d'Hati, mais il est contraint de de Washington en Hati, Aristide tait un
quitter le pays en septembre 1991, sept mois aprs son populist n" mais sans aucune quality d'admim
investiture. Il passe trois ans en exil, au Venezuela puis "Et un populiste sans vrai programme
aux Etats-Unis. demagogue. C estce qui la perdu. Il acesse d etr
au pouvoir grce une intervention militaire sous avec le people hatien et l'opposition politique (
commandement amricain en 1994, il dmantle l'arme elections frauduleuses, parl'intimidation et les
et entreprend de reformer la police. Il s'efface en 1996, non tenues."


serve une
nt du Parti

identiel en
opposition
rgularits
ine. Ses
ur la tenue
e rformes

e dcennie
n missaire
'dirigeant
tistrateur.
devient un
re en phase
...) par des
promesses


Selon le cabinet Collard, le
Canard Enchan avait voqu, entire
autres, des "gangs la dvotion"
d'Aristide, prts "lyncher" ses
opposants. (AFP)


orge W. Bush


pour le fliciter
a galement dclar le president amricain, selon M.
Mehlman.
John Kerry, qui attendait mardi les rsultats des
cinq dernires primaires du Super mardi aprs avoir
remport celles de l'Ohio, du Connecticut, du Maryland
et du Massachusetts, et perdu celle du Vermont, a dclar
avoir eu avec George W. Bush une "conversation trs,
trs agrable". "Il a appel pour me fliciter. Je lui ai dit
que j'esprais que nous aurions un grand dbat devant le
pays sur les questions importantes", a-t-il ajout.
Le probable future candidate dmocrate a
galement expliqu qu'il avait regard la tlvision
l'allocution de son rival John Edwards, qui devrait
annoncer mercredi son retrait de la course l'investiture.
Il a affirm qu'il ne savait pas qu'Edwards avait
dcid de se retire avant d'en tre inform par une
dpche de l'Associated Press. "Cela dit qu'il se retire.
Je ne pensais pas qu'il dirait cela", a-t-il dclar. AP

John Edwards va

se retire de la course
WASHINGTON, 2 Mars John Edwards va se
retire de la course l'investiture dmocrate pour la
prsidentielle amricaine aprs sa dfaite dans quatre des
dix primaires du Super mardi, ont confi l' Associated
Press des sources dmocrates.
"Il va se retirer, a dclar un responsible
dmocrate sous couvert de l'anonymat. Selon un autre
responsible, John Edwards va annoncer officiellement
sa decision mercredi dans son Etat de Caroline du Nord.
Edwards, le seul pouvoir encore empcher John
Kerry d'tre le candidate dmocrate la prsidentielle de
novembre, esprait reporter les primaires de l'Ohio,de
la Gorgie et du Minnesota pour sauver sa champagne.








Page 18


R IPAI S


Bunii Gailin
DJ Khaled
DJ Sprang 1~,~s L R A G I J N U L Y
Dirtbag Z "S V O L E T G H M-
Djakout Mizik T J 1 V Ty C R F S
Drums of E L A R 0 N A
Polynesia
Faloe N G E MI U E U
Ivy Queen M YO GT T
twer George E M J S R R
Konna Krevol ST II U J 1 EE I
M1 Sound F B R0M, WR
Moreno Z p M F ,J E E
Oscar DeLeon K I Z I M T KA JIL
RePapa KeT E KAPAP X
Slinky Sharpe L 0 V E R K A N N 0 H
Sonora E P R A H S Y K N I L K
Caruseles S OE C N A S S I AN E
Stage Lee A I C (E E L E G G A S) E I
Stone Love
T Vice'
Taikko Drummers
Timmy


Allez de RIPAIS PAMENT, en utilisant des mots du du vocabulaire
franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.






HORIZONTAL
1. Commandant 2. Singes -
3. Oxyde 4. Argon -
5. Oui Alli 6. Recipient -
7. Lettre grecque Couche -
8. Considre.

VERTICAL
1. Danseuse sacre- -
2. Vibration sonore aigue -
3. Eructation -
4. Matre spiritual Boxeur -
5. Rayon Etendus 6. Chasseresse de la mythologie grecque -
7. Votre Excellence Molybdne -
8. Fatigue.

" , I 7 7, 7iT. I TITJ /'/ IT ',1TT I I T' I II7 I'T; T I II


Solutions de la
semaine passe:



MENAGE
MINAGE

MIRAGE
MIRAGE
VliSAGE


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7HOO


7H00-9H30






7HOO-9HOO

10HOO-Midi


Midi Midil5


Midi 15 2H00



2HOO-3HOO
21100-3HO00'


3HOO-5H00


5H00


5H30'


6HOO-7HOO

7H00-8H30


8H30-9HOO

10HOO








91100... x du mat


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

LE MIDI
Un Rsum des Informations-avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

SPORT
Jacky Marc

LES TOP TEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref...
(suite de la page 2)
Les curieux ont vu monter bord des officials ou proches du gouvernement Lavalas: M.
Jonas Petit, et plusieurs membres de sa famille, Lovinski Pierre Antoine et deux de ses
enfants, Jacques Antoine ( Gwo Lobo), principal animateur des "koudyay" lavalassienne.
D'aprs certaines rumeurs circulant mardi Port-au-Prince, il y aurait 29 personnel,
prvues pour ce vol de dpart. Des appeals taient lancs sur certaines stations de radio,
demandant au people de se porter l'aroport pour empcher le dpart de l'avion.

Evasion de prisonniers ...
Samedi dans le cadre des nombreux pillages, dmolitions de magasins etc., des individus
se sont rendus au Pnitencier National, profitant de ce chaos gnralis, et ont ouvert les
portes de la prison, mettant en libert tout le monde, don't le gnral Prosper Avril et les,
nombreux autres prisonniers qui s'y trouvaient, parmi eux des individus accuss de traffic
de drogue.

Mise sur pied Jacmel d'un Comit de gestion de la ville ...
A Jacmel un Comit de gestion de la ville a t mis sur pied. Il comprend les personnel
suivantes : Jol Jean-Baptiste, Jacques Khawly, Georges Greffin, Deput Lambert et
Grald Mathurin.

Jean-Bertrand Aristide se trouve dans une villa Bangui.,.
L'ex-prsident Aristide a dbarqu tt lundi Bangui, capital de la Rpublique Centre
Africaine.
Il a d'abord t conduit dans une base franaise, o on a rapport qu'il a t maintenu
incommunicado, pour tre par la suite transport dans une villa pour htes officials. Des
ministres du gouvernement centrafricain ont rencontr Jean-Bertrand Aristide mardi pour
envisager au plus vite la prochaine tape de son exil, Selon Parfait Mbaye, ministry des
Communications, ils auraient demand M. Aristide de ne pas lancer des accusations
contre l'Amrique, car ce genre de dclarations pourraient compromettre les relations
entire la Rpublique centrafricaine et les Etats-Unis.

Dnonciation du "coup d'tat" de Bush en Haiti...
C'est ainsi que les membres du Black Caucus qualifient le dpart de Jean-Bertrand
Aristide. La crise hatienne est dj l'honneur dans la champagne lectorale amricaine.
Le Black Caucus taye ses dclarations sur une conversation tlphoniqcue qu'ils ont pu
avoir avec l'ex-prsident hatien qui a racont avoir t littralement
"kidnapp par des Marines amricains et forcs de partir. Aristide reconnat toutefois
avoir sign une lettre faisant part la nation qu'il devait partir pour viter "un bain de
sang." Selon des dclarations faites au course de cette interview, Jean-Bertrand Aristide se
serait vu dans l'obligation de choisir entire ne pas signer cette lettre et voir les rebelles qui
se trouvaient dj aux portes de Port-au-Prince liminer une parties important de la
population, y compris peut-tre lui-mme et tous ceux qui se trouvaient avec lui; ou bien
signer et partir. Il aurait donc choisi de partir contre son gr mais pour viter un bain de
sang.

Reprise des activits Port-au-Prince le mardi 2 mars...
I s'agissait d'une reprise assez timide. Alors que la plupart des magasins et stations
service restaient ferms, certain supermarchs ont ouvert pour quelques heures ainsi que
des stations d'essence. Longues files, et les rayons immdiatement vids.
Tandis que le quarter commercial tait visit par des propritaires victims de la
sauvagerie des dchouqueurs, ainsi que par des curieux, tous sont unanimes dire que
jamais ils n'avaient vu pareille chose de leur vie.

Les garde-ctes amricains ont interpell plus
de 500 Hatiens fuyant leur pays
Les garde-ctes amricains ont annonc jeudi qu'ils avaient intercepts plus de 500
Hatiens fuyant leur pays bord d'une dizaine de bateauxces trois ou quatre derniers
jours, alors que Hati s'enfonce dans le chaos.
La veille, le president George W. Bush a rappel que les ventuels rfugis hatiens
qui tenteraient de gagner les Etats-Unis ne seraient pas admis sur le territoire amricain
et seraient refouls. (voir En bref / 20)


5


S S ACIBBIE "
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot franais

A B

J D E

R 0


Solutions de la semaine passe
^ RAUC I TE





'9 1179 1a 1 iiI I I IIIII


___~


Jeudi 4 Mars 2004








Jeudi 4 Mars 2004
Hti en Ma\rfahe Vol. XVIIINTo.


Page 19


I ti gout pa tl gout akJan Mapou


Ti Gout Pa Ti Gout


ak: aU .Maplu


ONE BOOK

ONE COMMUNITY


Edwidge Danticat nan Libreri Mapou
Dimanch, 7 Mas 4- PM
S'oun program Center for the Literary Arts
ki chita nan Miami Dade College ap lanse pou
kwazman kiltirl k'ap ft ak kominote yo. Yo
chwazi youn liv. Youn bon liv. Epi yo pase nan
kominote yo, sanble mounn ki renmen aktivite liter
pou chita pale diskite sou sij liv la. Dimanch
apremidi Center for the Literary Arts asosye-
1 ak Sant Kiltirl Mapou pou derape pwoj-a.
Rankont lan ap fe Dimanch 7 Mas a 4 nan
apremidi Liv ki chwazi-a se liv Edwige Danticat
la ki rele BREATH EYES AND MEMORIES
youn woman ki klase nan OPRA Club km youn
Bon Liv.
Edwige ekri 7 liv deja. Se younn nan ot Ayisyen
ki pi jenn e ki pi popil nan dyaspora-a. S'oun
okazyon pou nou vin chita ak li pou nou vin tande,
patisipe, diskite sij li devlope nan liv la. Si nou
vle fe youn koudy sou liv la anvan diskisyon-an
nou gendwa achte mwatye pri osnon ale nan libreri-
a li-1 gratis.
Pa bliye Dimanch Apremidi 4 tapan nan 5919
NE 2nd Ave. Libreri Mapou. 305-757-9922

HAITIAN WOMEN OF MIAMI
F.A.N.M.
VANDREDI 5 MAS
KONFERANS TOUTLAJOUNEN NAN F.I.U
Pou jounen entnasyonaLFanm yo, Haitian Women
* ofMiami ap 6ganize youn konferans nan FU North
3000 NE 151th. Street Vandredi 5 Mas 2004 depi
8 dimaten rive jouk 5 nan apre-midi. Tm nan :
kontribisyon FANM Ayisyen yo nan Lit pou libte
ak jistis. Konferans lan ap pale tou sou kondisyon
Fanm yo nan Sid Florid la. Men Esp k'ap pale yo
: Gayyinah Bello, Cheryl Little, Marleine Bastien,
Representative Yolly Roberson, State Representa-
tive Marie Lafleur, Carline Jean-Gilles, Clarel
Cyriaque, Marie Gill, Margaret Armand,Michelle
Jean-Gilles, Louise Myrlande Marcelin,
Concilwoman Mariette Sainvil, Paula
Xanthopoulou, Gepsie Metellus, John Shewairy,
Nancy Denis, Aline B Franois, Jean Geordany,
Mercedes Washington. Medam yo pral pale sou
sante, sou fanmiy, sou politik, sou vyolans sou
Fanm, sou imigrasyon, sou Fanm nan biznis
elatriye. Rele: 305-758-7900 pou enfmasyon

SAMDI 6 MAS DEPI 7: 30PM.
F.A.N.M AYISYEN NAN MIYAMI envite
tout mounn nan 12m bank anyl yo y'ap
ganize Samdi 6 Mas depi 8 diswa. nan
Biscayne Marriott 1633 North Bayshore Drive
Envite espesyal: Komisyon Barbara Carey
Shuler, Bagginah Bello ak Marie Lafleur. $75.-
pa tt. Ap gen Mizik ak dans foklorik. Rele
305-758-7900 pou rezvasyon.


Emile Clestin Mgie dnye ranje agoch ak Jan Mapou, Guerline, Yanouwi, Nedgine,
Clotaire, Sheila, Nancy, (devan nt): Emile, Fatal, Tiwouj


Nou blije reprann bl powm areyto sa-a, Emile Clestin-
Mgie dedye pou fiyl li Jacques Hendry Rousseau.
Powt la t'ap devlope youn teknik nf nan pwezi kreyl
la youn estil Pwezigram 12 pye li batize
Areyto l aksidan-an te rive. Nan tw prese,
senmenn pase-a nou part premye maniskri-a. Se sou
kabann lopital-la apre operasyon li f nan pye goch li,
Togiram opere sou fraz pwetik yo, pase poli sou powm
nan. Kidonk men vsyon final la.

Lt-Areyto pou:
Jacques Hendry Rousseau

ALO FIYOL
Sou tablo memwa mwen, non-w ekri ak lt wouj,
Wouj kramwazi, wouj natirl tankou btwouj
Relasyon mwen ak ou solid pase kbd pit
Pou mwen ou se fiybl ki plis pase pitit

Malgre kokenn distans ki byen spare nou,
Pafwa mwen konn siprann m'ape pale ak ou.
Malgre souvan-souvan mwen konn twouve ou dwol
Mwen toujou rekont ou se youn bon fiybl

Isit la, byen souvan mounn konn w m'ap souri,
Pafwa yo konn menm w mwen pete eklari
Kan lespri mwen tonbe sou istwa-w ak kk fi
Miz Ezili ou yo, pran plezi bay defi.

Isit kote m'ye-a, tanzantan mwen sonje-w
Sonje jan ou frengan l bl fanm vegle je-w.
L sa-a ou enve-m, paske ou san kontwbl.
Menmsi w'rele-m parenn, w'bliye ou se fiyl

Malgre sa, ou pwouve-m afeksyon ou pwofon
Mwen tw konprann lavi m'gen twbp
konpreyansyon
Pou m'pa ta padone-w, epi di ou byen f:
Ak ou monch fiyl, m'ape toujou dakb.

Togiram
Miami Gardens, 31 Janvye 2004


LIBTE OU

LANMO !

TEYAT NAN MIYAMI
Kijou?: Dimanch 21 MAS 2004 Kibb?:
Gusman Performing Art Theatre
Ki adrs?: 174 East Flager Street(Off
Biscayne) Kil? : 7:OOPM
Sosyete Koukouy AP PREZANTE:
LIBTE OU LANMO
Pysteyat 4 tablo ot: Jan Mapou ak
kolaborasyon mizikal Kiki Wainwright,
DIMANCH 21 MAS 2004. 7:OOPM
Ap gen tradiksyon an Angle.
$20 (POT; $18 (DAVANS) CHILDREN UNDER 12 &
ETIDYAN & SENIOR CITIZENS $15,
N'AP JWENN KAT NAN LIBRERI MAPOU
5919 NE 2ND AV, MIAMI FL.
AK PMP NAN FT. LAUDERDALE


LIV NEF NAN

LIBRERI MAPOU
< ki ekri-1. L'ile aux requins se youn woman ak youn
seri psonaj ki raple-n reyalite lavi ayisyen-an. Ot-
a di gen youn bann reken degize an mounn k'ap sikile
sou mounn. Ou jwenn yo toupatou nan peyi-a, nan
lekl, nan tribinal, nan politik, nan tout enstitisyon
yo. Li fasil pou rekont yo. Yo voras, yo akrk, yo
rapid, dan yo koupe pase gowin... Ot-a di gen reken
blan, gen reken ng ki anvayi ti moso t ki rele Kiskeya
osnon Boyo-a.... Epi li ban-n youn pinga. Imajinasyon
ot vwayaje byen lwen nan denonse reyalite peyi-a...
L'ile aux Requins, s'oun liv pou n'li. N'ajwenn ni
nan Libreri Mapou(305)757-9922 /janmapou@aol.com


<< LE PAYSAN ET SA VISION D'HAITI Se
youn lt liv ki part senmenn sa-a anba plim CHESNEL
PHANORD. Chesnel zanmi peyizan ayisyen yo pase
tout vi-1 ap defann yo. Li part youn liv 297 paj nan
edisyon EDUCA VISION.
Chesnel Phanord, se ng ki soti nan FIGUIER ki se
youn lokalite ki nan 2m seksyon kominal Anse Rouge
(nan: La plaine de L'arbre) Li fe etid li Gonayiv; Pou
etid Inivsit li yo ki pa mens, li etidye nan l'Ecole
Normale de l'instituteur, Ptoprens, nan Inivsite Pto
Rico (Centro Interamericano de Education Rural sou
lobedyans OEAnan Venezwela, nan Ecole de droit nan
Gonayiv, nan Hunter College School of Social Work
nan Nouyk. Nan College sa-a, Chesnel soti ak young
metriz kbm Travay social..
Se ak chaj konesans sa-a plis esperyans li ranmase an
Ayiti ak peyizan yo nan youn seri pozisyon edikatif li te
okipe nan peyi-a ki penmt li kri jounen jodi-a: Le
Paysan et sa Vision d'Haiti>>
Se pa premye kout plim ot-a. Chesnel ekri lot liv asiks
deja tankou Essai Mthodologique ki se oun liv
sou Techmique D'Enseignement a'u niveau
Primaire
Konbit Figuier>> ki se youn teyat peyizan, ki ap
re-edite nan edisyon Mapou
<> ki part ane pase N'ap jwenn nan
Libreri-a.
CHESNEL PHANORD pral f lansman Le Paysan
Et sa Vision D'Haiti nan mwa Avril la. Siveye anons
yo. Liv la deja disponib nan Libreri Mapou 5919 NE
2nd Ave.

HEROLD TOUSSAINT ekri; Psychanalise
Sociale Religion et Politique. Herold Toussaint s'oun
pwofes sikoloji social ak sosyoloji kominikasyon nan
Inivsite D'Etat D'Haiti. L'ap dirije koleksyon
Collectif des Universitaires Citoyens>> ki gen bi pou
ankouraje etidyan yo pibliye travay yo f nan domenn
Sciences Humaines et Social. N'apjwenn Liv sa-a nan
Libreri Mapou 305-757-9922/janmapou@aol.com


Chak fwa bt desanlye pral sikile nan peyi-
a mwen toujou pran youn sant... YOUN
MOVE SANT....YOUN SANT MAYAS...
ADYEEE! TOUT POWT SE DIVINE !
JAMA


Premye Janvye 2004,
Tout ewo 1804 leave pou vin fete...
Premye Mas 2004 tout m resisite
tonbe fas ba... Kriz kadyak sezisman..
Foumi pa te pote bon nouvl!
ian


na


9


Li


1


V A.


fli







Page 20


En bref ...
(suite de la page 18)
Selon un porte-parole des garde-ctes, Luis
Diaz, les 546 Hatiens
interpells ont reu de la nourriture et de
l'eau. "Cela ne semble pas tre
un exode massif', a toutefois dclar Luis
Diaz. AP
Powell table sur un
dploiement amricain
minimum Hati
Le chef de la diplomatic amricaine Colin
Powell a
prcis lundi que l prsence.militaire
amricaine en Haiti ne
dpasserait pas les "centaines", soit
beaucoup moins que les 20.000
.. soldats amricains qui rtablirent Jean-
Bertrand Aristide au pouvoir il y a
dix ans.
"Je ne crois pas que ce sera une presence
trs importante, a dclar
le secrtaire d'Etat: "c'est principalement
une operation de stabilisation,
par opposition avec une operation de
combat".


SL'ACTUALITE EN MARCH


I--k-


Jeudi 4 Mars 2004
Haiti en Marche Vol. XVIII No. 5


PERSONNEL N'A FAIT MIEUX!!!


Avec une croissance de 110% demeuree constant

toute l'anne pendant 4 annes conscutives,

CAM confirm sa premiere place exclusive

sur le march des transferts.


CAM surpasse toutes les companies de transferts d'argent sur Hati
parce que les hatiens font confiance CAM, le leader incontest.
Tous nos remerciements notre fidle clientle!


Notre difference c'est notre service!

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
USA/CANADA: 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687
Ou faites votre transfer ONLINE: www.camtransfert.com


Mr, Mme,
Professionnels
Haitiens
Vivant en terre
trangre
Cher (s) Amis

La prsente est pour
vous proposer une
opportunity unique
de possder une
proprit au bord de
la mer sur la Cte
des Arcadins. Le
project du Club
Nautique Aquabella
S.A. est une ide
original qui ferait
de vous le
propritaire d'une
surface btissable de
1000 m2
surplombant la
mer et le lac de Bois
Neuf avec accs
votre plage
prive, dans le cadre
. d'un lotissement
viabilis, scuris et
structure de 101 lots
don't 50 sont dj
vendus et 4 dj
construits.
Visiter sans tarder
notre site web
wwwvHaitiaquabellacom.
Tous les dtails y
sont contenus.
Agissez vite car, vu
nos prix, les lots
s'enlvent.
Vous pouvez nous
crire : mail:
Htaquabdla@ahotxm


Colin Powell s'est invit dans plusieurs
missions matinales
d'information, au lendemain de l'arrive
en Hati d'un premier contingent
de Marines, avant-garde d'une future
force international de paix.
"Il avait us son autorit politique et sa
crdibilit", a-t-il ajout au sujet
du president dchu Jean-Bertrand
Aristide, et "il a pris la decision sage
et approprie. Je crois que c'tait sage et
patriotique de sa part de
s'carter". Une petite centaine de Marines
sont arrivs dimanche
Port-au-Prince o d'autres taient
attendus lundi.
Et, sur CBS, il a ajout: "Je ne crois pas
qu'il y aura beaucoup de
combats, mais nous devons y tre
prpars". "J'espre que nous
verrons la fin de la violence et le retour
d'une certain stability, afin que
les nouveaux dirigeants intrimaires
puissent s'attaquer la tche de
choisir un nouveau Premier ministry". AP

Abonnez-vous
Hati en Marche
Phone 221-8567


I m .


I


1 mm


AVI PIBLIK
Yo avize piblik lan de chanjman tanpor sa yo ki ft nan adrs biwo vt
sa yo ki ekri pi ba la a. Sipviz Eleksyon an f chanjman sa yo dapre
Seksyon 101.71 Lwa Florid.
Chanjman Tanpor Nan Biwo Vt Sa Yo
Biwo Vt No. Nouvo Lokal
142 North Miami Community Center
13130 NE 8 Avenue
212, Ro-Mont South Recreation Hall
20314 NE 2"" Avenue
216 Norwood Park
19401 NW 14 Avenue
SMIAM OADE Constance A. Kaplan
Sipviz Eleksyon
Konte Miami-Dade




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs