Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00162
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: May 7, 2003
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00162
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text


~/4)


Hati en Marche dition du 7 au 13 Mai 2003 Vol. XVII No 14


HAITI-CRISE
ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 3 Mai -
Quelques indications un peu diffrentes
sont apparues cette semaine. Visite en
Haiti d'un assistant secrtaire au
Commerce des Etats-Unis. Ensuite, la
conclusion du Conseil Permanent de
l'Organisation des Etats Amricains
(OEA) aprs une nouvelle runion sur la
cruise hatienne, indiquant entire autres que
la Banque Inter-Amricaine de
Dveloppement (BID) pourrait bientt
dbloquer quelques-uns des prts tant
attends pour la ralisation de certain
travaux d'infrastructures et haute
intensity de main-d' oeuvre. Touchons du
bois.
Mais aussi les ravages de
l'pidmie de pneumonie atypique
(SRAS) en Chine, pays qui reoit le plus
gros des contracts dans le domaine de
l'industrie d'assemblage, et qui peuvent
porter les industries amricains et autres


Time for business...
rechercher d'autres points de chute pour La visit du sous-secrtaire au le cadre du project de legislation "Haitian
leur production outre-mer. Commerce, William H. Lash, s'inscrit dans Recovery Opportunity Act" qui se trouve
, s.._ actuellement devant le Congrs
amricain ...
:' C Tandis que les membres du
Conseil Permanent de 1' OEA ont insist
-. .. en particulier sur le dsastre humanitaire
. qui menace Hati et que quelque chose
S'~Q doit tre fait.

.%' divers lments ? Ou est-ce une simple
S"p, coincidence qu'ils surviennment la mme
semaine ... Nous ne saurions le dire ..
f PTout come il n est pas sr que
..les dcideurs hatiens, politiques et
A. conomiques, aient su chapter encore le
...' tournant ... Par example, quand le
Conseil Permanent de 1'OEA note que
l'assistance humanitaire est pour le
:moment indispensable, mais que "Haiti
a besoin plus que d'assistance
humanitaire ... ". Et que nos voisins et
Downtown Port-au-Prince ohoto Thonv Blizaire (voir Business / 4)


Les 800 Marins Tawanais visitent Haiti sans encombre

MAIS LE PRESIDENT TAIWANAIS REPORT SA VISIT

EN HAITI ET DANS LA CARAIBE A CAUSE DU SRAS P6

IMMIGRATION
Haiti dment les accusations

de John Ashcroft

PORT- 6


30 Avril- Le
gouvernement
hatien a d-
menti les accu-
sations selon
lesquelles Haiti
est utilise
comme point de
transit pour
entrer illgale-
ment aux Etats-
Unis par des
nati on aux
trangers, tels
(voir Dmenti / 5)


Attorney Gnral John Ashcroft


.'A ," ..

"' ''" o.






Plusieurs milliers de compatriotes sont accourus au Champ de Mars pour assister aux
exhibitions des marines tawanais photo T. Blizaire


Hati en Marche


Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
e-mail : enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc


g


OEA-HAITI REUNION DU 30 AVRIL

CONCLUSIONS DU CONSEIL PERMANENT

Le pouvoir doit arrter Mtayer

et nommer un Chef de la police

en accord avec l'International

L'opposition et la socit civil

dcontenances

La BID commencera dbloquer des fonds

ds le rglement des arrirs
PORT-AU-PRINCE, 4 Mai des Etats Amricains (OEA) de ne pas s'en manque d'efforts de la part de
Les conclusions de la dernire runion prendre seulement au gouvernement l'opposition et de la socit civil
du Conseil Permanent de l'Organisation d'Hati, et de critiquer galement le (voir Conseil Permanent / 3)
c (vi osi Praet/3


L.


r


-L-
















EDITORIAL
PORT-AU-PRINCE, 5 Mai -
Toronto, la seule ville, en dehors du
continent asiatique, tre violemment
frappe par le SRAS ou pneumonie
atypique, est en train de faire ses comptes.
La mtropole industrielle, commercial et
touristique du Canada a vu ses chiffres
d'affaires s'effondrer, du jour au
lendemain, cause de la mauvaise image
rsultant de l'pidmie et de la mise en
quarantine don't l'a frappe, pendant un
peu plus d'une semaine, une measure de
l'Organisation Mondiale de la Sant
(OMS) dconseillant de voyager Toronto
(Ontario).
Toronto, ville morte ; ville
martyre ; c' est le monde entier qui vole au
secours de Toronto, toutes les capitals,
toutes les grandes agencies et institutions
internationales, tous les mdias ...
N'a-t-on pas t injuste envers
Toronto ? Est-ce que l'on n'a pas trop
paniqu ? Les mdias n'en ont-ils pas trop
fait ? Etc.
Or difficile de ne pas penser : Et
nous, et Hati ?
Qui a jamais pleur notre sort ?
Pourtant la similitude n'est que
trop vidente, l'injustice encore plus
frappante, plus cruelle, plus infamante ...

Hati discrimine,
ostracise ...
Mais a-t-on jamais entendu une
seule chancellerie occidentale, une seule
agence ou institution international
dplorer que l'on ait mis Haiti en
quarantine pour cause d'pidmie du
Sida, et cela pendant plusieurs annes,
1982-1986 environ. Et la maldiction nous
pursuit toujours ...
Peut-on nous montrer une seule
declaration, noir sur blanc, d'une des
puissances de ce monde ou d'une
institution majeure, distant nettement
qu'Hati a t discrimine, ostracise,
n'avait-on pas trop paniqu l aussi, qui
relve les consequences de cette
condemnation sans jugement,
consequences l' chelle de tout un people,
et qui dise: que peut-on faire pour rparer
les torts causs ?
Si vous.avez jamais vu une
confession de ce genre, moi pas ...
Contrairement ce qu'on voit
pour Toronto, nous par contre c'est le
pome de Morisseau Lery : "Se ti kochon
laplenn, oto a pa rete."
Dans l'impossibilit d'identifier
la cause du mal, et comme certain cas
taient apparus galement en Hati, on
conut une hypothse totalement
fantaisiste, savoir que la maladie serait
apparue en Hati.
Jusqu'alors la socit de
consommation occidentale croyait qu'elle
tait immunise contre toutes les
pidmies, que les maladies dites
"honteuses" n' taient pas pour elle ... mais
pour les autres, comme les Hatiens
justement, pays le plus miserable de
l'hmisphre occidental.
Et ceux-l qui l'avaient attrape
aux Etats-Unis ou au. Canada, ou ailleurs

Eh bien, c'est parce qu'eux-
mmes menaient une vie "honteuse". Nous
citons : homosexuals, hronomanes (avec
aussi les hmophiles infects, les pauvres,
en recevant du sang contamin au course,
par example, d'une intervention
chirurgicale).

Hatiens, singes ...
D'o la maladie 4 H
homosexualss, hronomanes, hmophiles
et hatiens) avec accent sur Haitiens car il


EN BREF.


I-IL -'--


faut maintenir que le mal est venu
d'ailleurs, et pourquoi pas d'Hati ...
Et comment est-il n en Hati ?
Eh bien, la misre, pardi. La promiscuit

D'autres, partisans convaincus
d'un certain mercenariat scientifique,
avancrent que le syndrome aurait suivi
la trace d'Hatiens qui ont vcu en Afrique
et que le virus du Sida existait depuis
toujours mais chez certain singes ...
Hatiens, singes : le reste, bien
entendu, va de soi ...
Du coup, Port-au-Prince fut
envahie, inonde de reporters, chercheurs,
photographs et cameramen accourant du
monde entier ... On fouilla de fond en
comble l'Hpital Gnral, le Sanatorium,
Pont Bedet, que sais-je, la recherche de
sidaques. On en inventa mme pour la
circonstance ...
Le drisoire, la salet, les odeurs
de nos tablissements hospitaliers firent le
tour de la plante, et "la une" de toutes les
publications les plus sensationnalistes du
monde.
Hati, pays fuir et viter toutes
affaires cessantes ... (Vous voyez, la
nouvelle interdiction des autorits
franaises ne fait qu'enfoncer une porte
ouverte !).
Or la veille seulement, Haiti tait
encore un paradise touristique au cour de
la Carabe ...
La veille encore, on continuait
recevoir srement autant de tourists que
la Rpublique Dominicaine, sinon plus ...
Eh bien, du jour au lendemain, les
plages de Jacmel, de Port-Salut et de
Carris taient dsertes ... Les tourists
parties. A tout jamais.

La psychose anti-
hatienne ...
Mais ce n'est toujours pas fini.
La psychose anti-haitienne continue de
faire son chemin, particulirement dans
l'Amrique (de Reagan et Bush senior),
o les deux institutions principles en
matire de sant, le CDC (Centre de
prevention des maladies infectieuses), bas
Atlanta, Georgia, et la FDA, charge du
contrle des mdicaments et autres,
dcrtrent du haut de leur science que le
sang hatien est contamin, entendez
contamin par nature, par essence, et que
pour viter le Sida, il faut viter le sang
hatien les Hatiens furent donc interdits
de faire le don du sang. Et cela fut affich,
appos dans tous les Etats-unis, au Canada,
bref dans tout le monde capitalist et
ailleurs.
Alors finalement, trop c'est trop !
On vit enfin se lever le prs d'un million
de ressortissants hatiens et leurs
descendants en Amrique du Nord, qui
sortirent pour la premiere fois de l'ombre
et dfilrent en rangs serrs sur le Brooklyn
Bridge dans un movement de protestation
sans relche et marchrent sur la Maison
blanche Washington.
Bientt, on commena
rechercher les vritables causes du Sida et
le nom Hatien fut enlev de la liste noire
du CDC et de la FDA ...
Mais peut-on dire que
l'ostracisme anti-hatien a totalement
disparu puisque rien n'a jamais t fait
pour rparer les torts occasionns.
En effet, parlons en. Tout comme
on s'affaire aujourd'hui au chevet des
Torontais, mais s'est-on jamais inquit du
sort des plus de 8 millions qui durent subir
pendant plusieurs annes un traitement
aussi humiliant et injuste, mprisant et
cruel en Hati comme ailleurs, en
diaspora sur les lieux du travail, au high
(voir Epidmies / 15)


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


EPIDEMICS:

De Toronto Hati...


Le thtre hatien est trs fcond
ces jours-ci. De nouvelles pices voient
le jour. Elles ne sont pas toutes de valeur
gale, mais ce foisonnement a en soi
quelque chose de positif.
Cependant Ti Kaporal remote dj
1987, la pice de Chesnel Phanord que son
auteur vient de faire sortir en brochure.
C'est une pice sur l'arme
d'Hati, ses abus, sa faon de traiter la
population civil, une pice qu' il faut lire
deux, trois fois comme le recommande
l'auteur dans la prface. D'abord une
pice trs critique vis--vis de l'Anne
d'lati, une arme qui se devrait d'tre
au service du people, du pays, mais qui
n'a fait qu'exploiter ce people.
Une pice porteuse d'un
message plus large et qui fait une


proposition claire. Il faudrait changer la
Constitution du pays pour permettre tous
les Hatiens, ceux du dehors comme ceux
de l'intrieur, de jouir des mmes droits.
Une pice qui exige la
dcentralisation, pour que tous les
dpartements gographiques soient
responsables d'eux-mmes et ne voient
pas leurs resources, toutes leurs
resources achemines vers la Rpublique
de Port-au-Prince.
Ti Kaporal est cn vente la
Librairie Mapou Miami. A Port-au-
Prince, vous le trouverez aux dresses
suivantes: Librairie B6n Nouvl. 103 Rue
Pave, librairie Auguste, Grand Rue,
Libraries La Pliade (Rue des Miracles
et Ption Ville).


Page 2


I EN P.I IS


Le President tawanais report sa prochaine visit en Haiti
cause du SRAS ...
La visit annonce longtemps l'avance du Prsident tawanais, Mr Chen Shui-bian, a
t reporte une date ultrieure cause de l'pidmie de SRAS svissant aussi
Taiwan. En 10 jours, les cas ont tripl et on a enregistr maintenant 7 morts, sur 102
personnel contamines. Tawan attend l'arrive imminent d'une dlgation de
l'Organisation Mondiale de la Sant (OMS) don't elle ne fait pas parties puisque la
Chine en est membre et que la Chine considre Tawan comme faisant parties de son
territoire. Mais les officials chinois ont intercd auprs de 1' OMS pour rendre possible
la venue de cette dlgation que les autorits de Taiwan attendent avec impatience pour
les aider circonscrire le nombre de cas.
Le chef d'Etat tawanais devait se rendre dans quatre pays de l'Amrique Centrale et
des Carabes considrs comme des allis de son pays. Il s'agit de Costa Rica, de
Belize, d'Hati et de la Rpublique Dominicaine. Le Prsident Chen Shui-bian devait
quitter Taiwan le 29 Mai.
"Etant donn que l'pidmie fait des ravages ces jours-ci chez nous, notre priority
premiere pour le moment est de concentrer tous nos efforts pour arriver contrler la
maladie, rassurer notre population et restaurer la vitality conomique de Tawan" a
dclar le porte-parole de la prsidence, James Huang. Le moment est plutt mal choisi
pour notre Prsident pour partir en tourne, a t-il ajout.

Le President Aristide procde l'inauguration du village ONA-Ville
et de plusieurs magasins communautaires Port-au-Prince ...
Ces diverse inaugurations ont eu lieu dans le cadre de la clbration de la Fte de
l'Agriculture et du Travail. Le cot de ces divers travaux s'lverait plus de 681
millions de gourdes provenant du trsor public. Selon le chef de l'Etat, beaucoup
d'autres travaux d'infrastructure auraient aussi t raliss si des sanctions
conomiques n'avaient pas t imposes Haiti par la communaut international.

Rouverture du Port de Jacmel...
Le 1er Mai, le (nouveau) port de Jacmel a t solennellement ouvert au commerce par
le Directeur gnral de l'APN, Monsieur Fritz Aristil.
La crmonie s'est droule au bureau du port, devant une assistance compose de
membres du secteur priv et du secteur public. Ce port comprend un wharf pour le
commerce et un spcialement pour les tourists. Le port touristique ne sera pas encore
ouvert, certaines rglementations devant au pralable tre satisfaites.
A l'occasion de l'ouverture solennelle du port, une magnifique exposition d'objets
d'art, d'artisanat ainsi que de products agricoles avait t organise. Un chantillon de
tout ce que le Sud Est a offrir, tait prsent au public. On remarquait toutes sortes de
products agricoles, tels le caf, les fruits (ananas, mangues, citrons, tamarin), les
liqueurs de fruits et une grande varit d'articles de vannerie, de poterie, de statuettes
en bois, de vtements etc...
La gestion du port de Jacmel a t confie un comit provisoire comprenant des
membres du secteur public, le dlgu du Sud-Est, Mr Eric Danies, faisant office de
president et des membres du secteur priv tels que Lyonel Tunier, Reynold Alexis, Dr
Lon Paul et Frantz Raymond. Le comit envisage de prendre des measures pour que le
port ne soit pas transform en march de'" pp ", comme cela s'est pass dans
d'autres villes du pays. L'une de ces measures consisterait emmagasiner les
marchandises, une fois dbarques, dans des dpts spciaux localiss dans des
quarters spcifiques, ce qui obligeraient les marchandes aller les chercher loin du
port. Il s'agit l d'une experience pilote appele se rpter dans l'autres villes du
pays.

Les conclusions de la dernire runion du Conseil Permanent
de l'Organisation des Etats Amricains ...
Le Conseil Permanent de 1' OEA s'est runi le 30 avril dernier pour discuter nouveau
du cas d'Hati. Cette runion s'est solde par une critique du manque d'efforts non
seulement de la part du gouvernement, mais aussi de l'opposition et de la socit
civil. "
SLe reprsentant amricain a not que "le gouvernement hatien n'a pas encore franchi
certaines tapes essentielles, tout en admettant que d'autres tapes avaient t franchises
mais non de manire contribuer la creation d'un climate de scurit."
Les exigences satisfaire sont de taille : Arrestation de Amiot Mtayer (la police
dclare que celui-ci a disparu des Gonaves sans laisser d'adresse); Dsarmement des
bandes armes voluant autour de certain lus Lavalas; Remplacement du directeur
gnral de la Police (le Prsident Aristide vient peine de nommer ce poste sensible un
ancien collaborateur) ...
Cependant, "la dlgation est aussi arrive la conclusion que l'opposition et la socit
civil n'avaient pris aucun engagement en ce qui a trait leur participation la formation
d'un CEP une fois que le gouvernement hatien aurait pris des measures concrtes, telles que
formules par la dlgation."
Le Quai d'Orsay public une liste de pays viter don't Haiti ...
Le Ministre Franais des Affaires trangres vient de publier une liste de pays viter par
les citoyens franais en raison notamment de la pneumopathie atypique, de conflicts, de
risques d'attentat, de criminalit ou de banditisme. Dans toutes les Antilles, Hati est le seul
pays tre place sur cette liste de pays viter, selon un article public en France cette
semaine dans le Magazine 'Tl Star"

Des compatriotes vivant en France assimilent cette decision une
rplique a la demand de restitution de la dette de l'Indpendance
(voir En bref... / 18)


Une nouvelle pice

de thtre

TI KAPORAL


1







Mercredi 7 Mai 2003 Pae
Hati en Marche Vol. XVII No. 14 T' A CTI T A ITE N MA R H Page3

OEA-HAITI-CRISE ANALYSE SOMMAIRE
Time for business p. 1

Des conclusions du Conseil LATirusITNes
Les Conclusions du Conseil Permanent:
S* Arrter Mtayer et nommer un nouveau chef de la Police;
L'opposition et la socit civil dcontenances pp. 1&7
Perm anent qu d rangent Des conclusions du Conseil Permanent qui drangent pp. 13
Nouveau sursis au 8 Juin pour les protagonistes hatiens p.12

MECONTENTEMENT DE L'OPPOSITION L'EVENEMENT
9 Les 800 marines Tawanais visitent Haiti sans encombre p.1
(Conseil Pernanent confrres de la
... suite de la re page) PRUDENCE DU POUVOIR press don't la IMMIGRATION
pour sortir de la cruise ont jet de toute evidence un grand couverture del'vnement laisse beaucoup dsirer Haiti dment les accusations de John Ashcroft p. 1
froid dans ces milieux, mais semble-t-il aussi chez certain EPIDEMIES
Jusqu' Editorial : De Toronto Haiti p.1
l'Ambassade Une contamination de l'Afrique serait catastrophique,
samricaine elon l'OMS p.17
amricaine L'arme amricaine traque le remde au SRAS p.20
qui se con-
tente de pu- ARTS ET SPECTACLES
blier l'inter- Canada: Festival de cinma International
mention du Royal Bonbon sduit les festivaliers p. 15
reprsentant SOCIETE
adjoint des Mutations Sociales et Idaux Rpublicains p. 16
Etats S-Unis Foire du ler Mai: Une agriculture saine p. 5
auprs de PRESSE
Sl'OEA, Peter Hrold Jean Franois, laurat du Prix Jean Dominique p.18
DeShazo, Nouvelles menaces centre Liliane Pierre-Paul p.16
.. 'sous le titre BICENTENAIRE
plutt vague I1 y a 200 ans, Napolon cdait la Louisiane
de "Les E- \aux Etats-Unis p.17 /
t a t s U n i s Alors que le reprsentant amricain, contrairement
continent son attitude lors de la prcdente reunion du Conseil
Ssoutenir la Permanent, note que "le gouvernement haitien n'avait pas
Resolution 822 encore franchi certaines tapes essentielles, tout en admettant
Une runion du Conseil Permanent de I'OEA photo L'Union de l'OEA" ... que d'autres tapes avaient t franchises mais non de manire
C 7 ,.I i... .. contribuer la creation d'un climate de scurit." Lesdites
S, tapes restant satisfaire sont le dsarmement (y comprise
i' -.. .M 1' arrestation du fugitif Amiot Mtayer), la scurit lectorale,
S. t la professionnalisation et le renouvellement de la direction
...'N gnrale de la Police Nationale d'Hati, ce dernier point
i. I ... (soulignez) en accord avec la Mission spciale de OEA en
` Hati.
Cependant, pursuit DeShazo, "la dlgation est aussi
Jouez et Gagne z arrive la conclusion que l'opposition et la socit civil
au S n'avaient pris aucun engagement en ce qui a trait leur
S- participation la formation d'un CEP une fois que.le
a s gouvernement hatien aurait pris des measures concrtes, tells
t re que formules par la dlgation."
2 Par ailleurs, le reprsentant amricain s'est
longuement tendu sur les "efforts en course de la part des
S-institutions financires internationals pour parvenir un
accord avec le gouvernement en vue de la normalisation des
relations conomiques", en vue de soulager "la dtresse social
10 Ans de Leadership. 10 Ans au Strvioe de la Communautd et conomique" du people hatien.
Comme on le sait, la Convergence Dmocratique et
Vous tes tuitulaire ,,. l'Initiative de la Socit Civile (qui sont partenaires dans
V l'opposition) continent de rejeter publiqueinent toute
d'un Compte d'Epargne 'ventualit pour l'organisation d'lections lgislatives et
en Dollars US: locales avec le president Jean-Bertrand Aristide en function
Gagnez le Aussi les conclusions adoptes par le Conseil
SGagnez chaque mois 19 juillet 2003 Permanent de l'OEA l'issue de la runion du mercredi 30
avril, ont pris tout ce monde revers ...
S105000 Le porte-parole de l'ISC, Rosny Desroches, dit qu'il
16 Lots de250 Dollars US Dollars US esprait de 1' OEA "une attitude plus ferme contre le manque
15 Lots de 150 Dollars US /.s I. de suivi des promesses faites par le gouvernement dans le
15 Lotsde l00 Dollars US cadre de la resolution 822."
Gagnez le Ces conclusions ne font que dmontrer, selon M.
19 dcembre 2003 Desroches, que l'OEA "est incapable de rsoudre la crise
,O2 politique."
10,000 Rappelons que ces mmes secteurs ont sollicit que
SUNIBANK Dollars U le dossier de la crise hatienne soit transfr plutt au Conseil
11111 s U 2 de scurit de 1'ONU...
Quant au porte-parole de la Convergence
Faisons route ensemble" Dmocratique, Paul Denis, il croit que c'est la Caricom
www.unibankhaiti.com (Communaut caraibe) qui empche 1'OEA d'adopter des
"dispositions supplmentaires" contre le gouvernement
hatien, telle la Charte dmocratique ...
Paul Denis accuse la Caricom de regarder la crise
hatienne "avec des lunettes noires" et de "soutenir un rgime
dictatorial" en Haiti.
.Mais le plus tonnant est l'attitude d'une bonne parties
de la press locale qui a trait cette actualit presque par-
dessous la jambe...
Il est vrai que la rumeur tait forte laissant croire
que le Conseil Permanent allait appliquer la Charte
Dmocratique contre le gouvernement Layalas ...
Le seul quotidien du pays, Le Nouvelliste, titre:
r" OEA/HatilCrise Politique: Une sance spciale, rien de plus"

"-Pour l'agence Haiti Press Network (HPN) "La
'" runion du conseil permanent de 1' OEA n'a pas t la hauteur
/ .(voir Conseil Permanent/ 7)







I UNE ANALYSE I


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


HAITI-CRISE
(Business ... suite de la lre page)
partenaires de la Caricom se dclarent prts nous do
un coup de pouce dans la measure de leurs moy
bicentenaire de 2004 oblige ...
La lutte conomique est impitoyable ; on i
fait point de cadeaux. Tout comme le Sida devait sonn
glas du tourism hatien, ou de ce qu'il en restait apr
annes fastes de 30 ans auparavant (aimes
40 50), aujourd'hui la Chine n'en sortira
pas non plus sans laisser quelques plumes.
Il y a fort parier que les investissements
internationaux sont -en train de chercher
une quelconque alternative dans le cas o


L'conomique est struc-
turelle et la politique
conjoncturelle ...
Dans la Carabe, nous offrons
encore l'un des salaires minimum les plus
bas ... En plus de la proximity avec le grand
march nord-amricain. Le Mexique est
sursatur, depuis l'ALENA (Alliance
conomique nord-amricaine) qu'il fournit
en emplois de factory. Notre voisine, la
Rpublique Dominicaine, vit dj trop au-
dessus de ses moyens.
Dans sa conference de press, le
lundi 28 avril, l'htel Villa Crole,


$


Time for business.
nnerl'assistant secrtaire au Commerce et l'Accs aux Transparence, stability, lutte contre la corruption
en-s, ita s ir a C e et a lAcc au (mme s'il est difficile sinon impossible de faire mieux
Marchs, William Lash, a beaucoup insist sur la creation (mme s'il est difficile sinon impossible de fire mieux
que la Chine ou les fonctionnaires vreux sont passes
d'un envirolmement pro-investissement faisant un instantque la Chine o les fonctionnaires vreux sont passes
ne se n .carrment par les armes), meilleur tat des infrastructures,
er le sortir l'actualit national du ton entirement ngatif qui uneAdministration bien imbue des mcanismes du march,
s les l'a domin toutes ces dernires mes ...des instances de decision conscientes que l'conomique
est structurelle et la politique conjoncturelle


I


. . . .. ' .
Conference de press du Secrtaire d'Etat la Scurit Jean Grard Dubreuil
photo Georges Dup


Duth Carba rline__ .


00
0 ALLER-RETOUR + TAX


Valable jusqu'au 14 Juin 2003.



Miami / Port-au-Prince


Deux vols par jour!

La line arienne prfre vers Haiti!








DUTCH CARIBBEAN AIRLINES

1-800-327-7230




*Tarif sujet a tre discontinu sans avis pralable. Les billets ne sont pas remboursables. Les places sont limites.
* J


Toutes choses pour lesquelles,
entendre M. William Lash, nous sommes
classs bon dernier (d'aprs des statistiques
compulses par le Wall Street Journal) ...
Lutte fratricide et aveugle
pour le pouvoir...
En 17 ans (de la chute de Duvalier
en fvrier 1986) d'une lutte fratricide et
aveugle pour le pouvoir, nous avons vu toutes
les infrastructures du pays se dsagrger (il
faut prs de neuf heures pour se rendre au
Cap-Hatien au lieu de trois), le barrage
hydro-lectrique de- Pligre qui est notre
principal source d'lectricit est le plus
souvent hors service mme en pleine saison
4< pluvieuse, pendant que le gouvernement
puise les rares reserves financires dans
l'achat de kilowatts l'extrieur, enfin Port-
au-Prince et toutes les grandes villes sont des
cloaques o la circulation automobile, et
mme pitonnire, est devenue quasiment
impossible ...
En ce moment, une announce est
entendue sur les ondes appelant vainement les
conducteurs un comportement plus rationnel
Sans oublier l'inscurit. Un pays o
mme des jardinires d'enfants doivent tre
protges par des gardes lourdement arms
(cependant une halte est constate dans la vague
de kidnapping qui a marqu les annes coules,
pourvu que a dure)...
Autre dsavantage comparatif d'Hati,
ce sont les douanes. Il coterait moins (en temps
et en argent) de dbarquer des marchandises en
rpublique voisine et de les acheminer en Ha-iti
par la frontire (ce qui reprsente un important
manque gagner aussi bien en emplois qu'en
devises trangres) .. Pas tonnant donc que l'une
des rares exportations qui nous restent, nos
mangues Francisque, sont galement embarques
le plus souvent par la RD.
Conclusion, tout est refaire ...
Une sorte de jugement dernier

Mais en premier lieu, faut y croire, car
le premier handicap que Hati a probablement
aujourd'hui vaincre, aprs tant d'annes
gaspiller ses nergies dans de vaines luttes
politiques, dans les combats politicians sans
grandeur, c'est sortir de cette dpendance total
de la communaut international laquelle la
condamne son puisement politique (la rcente
runion du Conseil Permanent de l'OEA a t
vcue aussi bien par le gouvernement que
l'opposition, come une sorte de jugement
dernier) ...
Alors que, selon le sous-secrtaire
amricain au Commerce, la plus belle legislation
du monde ne peut faire, pour vous, votre
"recovery" ou redmarrage conomique. Votre
future est entire vos mains, pas celles des Etats-
unis ou de la communaut international ...
La dmarche conomique est donc
exactement contraire celle suivie jusqu'
present par nos politicians ...
Un petit people qui n'a pas
baiss les bras ...
L'Hatien a-t-il encore la force de
remettre son pays sur les rails, si jamais
l'occasion se prsentait?
Regardez seulement autour de vous ...
Oui, la capital et les grades villes (Cap- laitien,
Cayes, Gonaves, l>ort-dc-Paix) sont
transformes en marchs a ciel ouvert, il n'y a
plus de zones rsidentielles, seules les sectes
protestantes qui le disputent en ardeur aux
marchands de carbon et aux chaudircs
(voir Business / 5)


Page 4








FT A ACT TI A .ITE


Haiti en Marcheo Vol. VIINo. 1 j .14 --J. -, --


Business
(suite de la page 4)
fumantes et odorantes des restaurants ambulants, mais c' est
le signe aussi d'un petit people qui n'a pas baiss les bras
et est toujours prt reprendre le collier...
O est la Fifth Avenue de Port-au-Prince sinon
1' autoroute de Carrefour pour utiliser un bien grand mot
car ce n' est plus qu'un long et troit corridor, un vritable
capharnaim, tant les tap-taps se marchent dessus, entrant
jusque sur les galleries des maisons pour se doubler
rageusement ... Aussi pour beaucoup, Lavalas = laxisme,
dsordre scandaleux.
Mais des deux cts de la voie, des boutiques,
magasins et "degaje" de toutes sortes qui font la survive de
plus d'un million d'habitants et reprsentent sans doute le


plus grand chiffre d'affaires du pays ...
...
On rve de ce qu'une municipalit avertie ferait
d'une avenue aussi colore et vivante comme attraction
touristique ...

Au-del des beaux discours ...
Haiti ne mourra pas, tant qu'il existera le people
hatien.
Donnez lui seulement la chance de le prouver.
Bien entendu, on relvera que le capital hatien
n' existe pas ou peu dans la plupart des dernires grandes
innovations (ex. secteur du tlphone portable qui n'a pas
fini d'tonner, ce sont aujourd'hui les petites gens qui en
constituent la clientle principal, ouvriers, artisans,
mnagres, vendeuses des rues, colires, simples mres


USA-HAITI-IMMIGRATION


suite de la repage) Hati dment les accusations

Palestinienti est du ministry John Ashcroftun
Ce dmenti est u


rapport dans une dpche de l'agence Associated Press.
Dans une decision adresse au Service
d'immigration amricain, le ministry de la Justice, John
Ashcroft, a invoqu la scurit national pour justifier la
dtention indfinie de migrants illgaux hatiens, arguant
que, selon des informations du Dpartement d'Etat, des
nationaux trangers, spcifiquement Pakistanais et
Palestiniens (deux categories souponnes d'implication
dans des actes terrorists par l'administration amricaine),
utilisent Hati comme une porte d'entre illgale aux Etats-
Unis.
Haiti n'accueille ni ne donne asile ds
terrorists a dclar Haendel Carr, un porte-parole de la
prsidence hatienne, poursuivant : Nous ne comprenons
pas ce que Hati vient chercher dans cette histoire. "
Le Dpartement d'Etat a refus de dire combien
d'trangers auraient utilis ainsi Haiti pour entrer
clandestinement aux Etats-Unis, note Associated Press.
Le porte-parole du Dpartement d'Etat, Chip
Barclay, a dclar mardi qu'il confirm l'information, mais
il a t incapable d'apporter plus de prcisions.
Les Gardes Ctes et le Bureau des Douanes et de
la Protection des Frontires qui tiennent des statistiques
sur les activits d'interdiction et de migration, ont t
incapables aussi de fournir des chiffres ce sujet.
Cette accusation, crit Associated Press, est le
dernier coup port la nation caribenne, dj place sous
sanctions par les donateurs internationaux pour son manque
de progrs dmocratique et dnonce par Washington
comme une voie de passage pour la drogue en direction
des Etats-Unis.
Le ministry John Ashcroft a mis cette opinion
pour bloquer l'ordonnance d'un juge de la Cour d'Appel
de 1' Immigration autorisant la libert sous caution (montant
$2.500) d'un immigrant illegal hatien, David Joseph,
dtenu depuis octobre 2002.
L'argument de menace la scurit national
annule automatiquement l'ordonnance de liberation et
signifie que David Joseph, ainsi que les plus de 200 autres
Hatiens arrivs le mme jour, devront rester en dtention


jusqu' ce qu'une decision definitive soit prise concernant Cela saute aux yeux ...
leur demand pour l'asile politique aux Etats-Unis, c'est-
-dire probablement jusqu'
leur rapatriement en Hati.
Les mdias
amricains ont relev aussi Looking for a be
que c'est le ministry
considr comme le plus to stay in touch Wm
modr du cabinet du
president Bush, le Secrtaire
d'Etat Colin Powell, qui est W t j t the
responsible de l'information W e've got just the.
qui a t utilise par
Ashcroft.


Cela sous la forme
d'un memo envoy par la
Secrtaire executive du
Dpartement d'Etat, Maura
Harty, au Conseil National de
Scurit, sigeant la
Maison Blanche ...
Et ce memo aurait
t communique au
lendemain du dbarquement
impromptu Miami, et en
plein jour, d'une
embarcation transportant
216 migrants illgaux
hatiens.
Ces migrants
devraient tre dtenus,
moins qu'ils prouvent une
peur vraiment fonde de
perscution dans leur pays "
disait le memo.
Commentaire du
Washington Post qui a
critiqu l'argument mis en
avant par le ministry de la


FOIRE DU 1ER MAI

Hati : Une agriculture


saine ..
Port-au-Prince, 1" Mai (HPN)- L'agriculture
hatienne est encore saine Elle est prserve des mutations
gntiques. Cela lui offre la possibility d'tre son tour
competitive sur le march international ", a dclar le
Ministre de l'Agriculture, M.Sbastien Hilaire
Le Ministre de l'Agriculture a bross un tableau
de l'agriculture hatienne de la priode esclavagiste nos


jours. il se resume comme suit
: trois sicles de colonisation
et deux sicles post-coloniaux
qui ont t surtout marqus
par le paiement de la dette de
l'indpendance. Selon les
propos du ministry, durant la
premiere priode, la pro-
duction agricole servait
(voir Foire / 14)


Haiti


Justice: il ne doit pas tre
bien difficile pour la
police des frontires de
fire la difference entire
Hatien et un Pakistanais !

en Marche


tter way

ith Haiti ?


right thing


You now can purchase Comcel cell phones
and calling cards for your loved ones in Haiti



JC4- ce&SL :

XPRESSBUY at 1-800-898-3496,,,anwLon

or visit WWw.xpressbuy.com
or UNITRANSFER at 1-877-864-8726,. ,
itNei York New Jersey Boston M'ami Monmeai)
1*





Incoming international calls are
FREE!
for ail Comcel users in Haiti .
24h/24, 7j/7


Nap pale nt!
, ^: ;',' ,
,,..



.' 27"an\, aNnZ. n Luther King, Port-ae-Padnc ial l .
l : 7. l(509) 401-5500 /(509) 401-5566
*,1f" aes CafiHaen Caes Pel-Golve aagone Jacme
,, ; ,, .


Mercredi 7 Mai 2003
.. ... . -1-- i tf MT T 1'


Page 5


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom

Adresse

.6 Mois Un An Renouvellement O
Etats Unis $40.00 $78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00 Nouvel Abonn
Europe $ 70.00 $135.00
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


-


r-_


de famille, et ce n' est pas par snobisme, mais la possibility
de recevoir un appel d'un parent en diaspora sans avoir
besoin d'aller au-dehors et de risquer l'inscurit). Le grand
capital hatien est pass ct ...
Cependant il existe un autre grand march de
capitaux pour Hati et c' est sa diaspora. Mais le temps des
illusions est termin, beaucoup trop se sont faits gruger
depuis les lendemains de la chute de la dictature Duvalier
o 1' on voulait tdut prix rentrer la maison. La diaspora
ne dplacera pas ses conomies des banques de New York,
Chicago, Boston, Miami ou Montral si elle n'est pas
certain de bnficier d'une protection au moins gale
celle exige pour les investissements trangers.
A ce sujet, le pouvoir Lavalas et son parlement,
malgr toutes leurs promesses, n'ont pas t au-del des
beaux discours ...
Hati en Marche, 3 Mai 2003












' EVENEMENT


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


Les 800 Marins Tawanais visitent Hati sans encombre

MAIS LE PRESIDENT TAIWANAIS REPORT SA VISIT

EN HAITI ET DANS LA CARAIBE A CAUSE DU SRAS


Port-au-Prince, 4 Mai L'escadre de trois units
de la marine de guerre de la Rpublique de Chine (Taiwan)
est arrive Port-au-Prince le jeudi ler Mai.
Hati est le neuvime pays avoir t touch par
cette flotte qui avait quitt Tawan le 28 fvrier dernier. La
visit des militaires tawanais en Hati, celle rcente du
Premier Ministre Yu Shyi Kun en Hati, et la visit d'Etat
du President Jean-Bertrand Aristide Taiwan, confirment
les rapports troits d'amiti et de cooperation entire les deux


immacul, ont t fortement applaudis par la population
admirant leur parade et surtout les exhibitions de karat.
La journe du 1"' mai a t trs charge pour les
visiteurs.
La rencontre avec le people hatien au Champs
de Mars avait t prcde d'une entrevue officielle entire
le haut tat-major accompagnant les 800 marines, et le
President Jean-Bertrand Aristide, accompagn de son
nouse Mildred.


pour le show de karat prsent par les invits. Plusieurs
milliers d'Hatiens avaient rpondu presents l'appel du
gouvernement qui avait invit le people venir en grand
nombre et sans crainte, en garantissant que ces militaires
taient en mer depuis bien avant le dclenchement de
l'pidmie.
Les appeals de l'opposition boycotter la visit
ont t bouds par le people. Evans Paul (KID) avait lanc
f arqppe osantsatlhnhaessgt hs lf~insLtrech v vatwatilM
I 2 ~ tO~~~~I sa


Un officer tawanais montre les dossiers sanitaires des marines prouvant qu'ils
sont tous en bonne sant, sous le regard heureux de l'Ambassadeur de Tawan
en Hati photos Georges Dup Au course de cetti


pIay
Les 800 marines de Tawan, voyageant bord de
trois navires de guerre, sont arrivs Port-au-Prince le ler
mai pour une visit d'amiti notre pays.
En dpit des alarmes souleves la semaine
prcdente dans la population cause des ravages de
1' pidmie de pneumonie atypique dans le monde asiatique,
spcialement en Chine continental, plusieurs milliers de
personnel avaient pris position aux environs du Muse du
Panthon National (MUPANAH) et du Palais National, au
Champ de Mars, pour souhaiter la bienvenue aux visiteurs
et admirer leurs exhibitions. Pour ne rien rater du spectacle,
beaucoup s'taient installs dans les arbres entourant les
lieux. Un stand avait t rig devant le MUPANAH pour
accueillir les autorits hatiennes et tawanaises.
Les marines tawanais, dans leur uniform blanc


Reception du commandant de l'escadre par le Prsident et Madame Aristide


e crmonie de bienvenue, le chef


de la dlgation, le Vice-Amiral Chu Tsong Rong a remis
au President Aristide, et son pouse, des souvenirs venant
de Tawan. En retour, le chef de 1' Etat lui a remis un buste
de Toussaint Louverture.
Dans ses propos de bienvenue, le Prsident
Aristide a exprim sa joie d'accueillir les Tawanais en
Haiti. Il leur a
souhait la bien-
venue et les a
invits rester au
pays le temps
qu'ils voudraient.
Le 2 mai, '
c'tait au tour des
autorits tawa- t
naises de recevoir ,. 1
I . .


dbarquent dans une ville morte.
Or jamais Port-au-Prince n'avait t aussi anime.
Les gens dferlaient au Champs de mars, pas seulement
pour voir les "chinois", mais aussi pour venir la foire
agricole et artisanale de la Fte du Travail et de
l'Agriculture, qui a connu cette anne encore un vif succs.
Le Premier ministry Yvon Neptune a lui aussi reu
des membres de la dlgation tawanaise le vendredi 2 mai.


jrI ,~r
I k


Exhibitions pour la grande joie du public au Champ de Mars photo Georges Dup/HenM
les Hatiens au course d'une reception Dans son discours de circonstance, Mr Neptune a indiqu
offerte bord du vaisseau-amiral. Des que cette visit tmoigne de la solidarity entire les peuples
invits tris sur le volet, officials du hatien et tawanais qui ont souvent t victims de
gouvemement et autres, taient months contradictions entretenues, a-t-il dit, dessein par des
bord et ont fait honneur aux nombreux intrts exclusivistes dans un monde en globalisation.
plats de la cuisine chinoise prpars par Le chef du gouvernement a fait savoir que la
les cuisiniers de la flotte. La reception presence en Hati des 3 bateaux de la marine tawanaise
a dur de 7 h 9 heures pm. devrait permettre tous d'apprcier le niveau atteint par la
Avant, les Tawanais avaient Rpublique de Chine dans un ensemble de domaines, y
pu apprcier la musique hatienne par comprise celui de la defense.
l'entremise de l'orchestre Kanpch Pour sa part, le Vice-Amiral Chu Tsong-Rong a
jouant spcialement pour eux dans la salu l'accueil reu par l'Escadre de la part du
court de l'Administration Portuaire. Les gouvernement et du people hatiens. Il a expliqu la
Tawanais ont rpondu en jouant a decision du Prsident tawanais d'envoyer cette dlgation
capella deux numros tirs de leur en Hati par les similarits existant entire les deux pays.
rpertoire folklorique. "Cette visit devrait galement permettre aux membres de
L'annonce de la visit des la dlgation de mieux comprendre la culture hatienne"
Tawanais Port-au-Prince avait caus a-t-il fait savoir, tout en ritrant la volont de son pays de
bien des remous dans la press, certain continue collaborer avec le people hatien.
craignant d'tre infects et de voir Cependant on a appris dimanche que la visit que
arriver en Hati avec ces visiteurs le devait accomplir en Haiti, et dans trois autres pays de la
virus tellement redout du Syndrome zone Carabe-Amrique central, le Prsident tawanais
de Pneumonie Atypique (SRAS) qui Chen Shui-bian, a t reporte cause de l'pidmie. On
svit particulirement en Asie. enregistrait dimanche 102 cas Taiwan, don't 7 sont morts.
Je suis l et je me rjouis de Le Prsident Chen Shui-bian devait laisser Taiwan
les voir" a dclar un des curieux du le 27 mai pour une visit d'Etat qui devait le conduire dans
Champs de Mars, venu spcialement (voir Taiwan / 7)


Page 6


A UNIQUE HAITIAN FLAG

ICENTENNIAL CELEBRATION
IMapou Productions, in association with the Haitian Musical
IHeritage Foundation (HMHF)
presents:
"Haiti: The Rhythms, The Dances and The gods"

Carnegie Hall on Friday, May 23, 2003 at 8:00 PM.

This historical/cultural dramatization will depict two hundred years of
freedom and cultural fineness and a prospective glimpse at the next two hundred
years while paying homage to our heroes.
Featuring:
Danny Glover
Emeline Michel
.James Germain
Erna Letemps
Jean Claude Eugene
Beethova Obas
Boulot Valcourt
Kiskcya: The Haitian Orchestra led by Jean Jean-Pierre
Aykodans Dance Company (directly from Haiti) directed By choreographer
JeanGuy Saintus
Master Drummers: Friztner Augustin, Bonga, and (directly from Haiti)
Mapou Azor
Guest Stars: (from Japan) Kimiko Nakazawa, violinist and (from Haiti)
Welmyr
Jean-Pierre, pianist.
This cultural festivity will be the kick off of a series of events
culminating in the commemoration of Haiti's independence bicentennial in the
year 2004.
Reserve your seats today.
Tel. 866.655.7355
v...w.wi.n.do.w.s..onlaiti ...o.m.
mapouproductions @ aol.con
www.cruisingintohistoLr.org (Sign on to the 2004 cruise to Haiti today as
spaces are limited)
Ticket prices: $100.00;$ 75.00; $ 30.00

"Be the change you want to see in the world"
Mahatma Gandhi


1


~~'"


r







Mercredi 7 Mai 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 14


Page 7


1 1.'ACTIIAIITFFNJMARPI-W, I


OEA-HAITI REUNION DU 30 AVRIL / CONCLUSIONS DU CONSEIL PERMANENT

Le pouvoir doit arrter Mtayer et nommer

un Chef de la police, en accord avec l'International

L'opposition et la socit civil dcontenances
La BID commencera dbloquer des fonds L'exercice du pouvoir
(Extraits de docuentsLa BID commencera dbloquer des fonds doit tre n travers la
emnanant de la reunion du Ct m d
Con lds leP e t ) commptitione dmocratique et des elections.
Conse le r element des arrires Aussi, le Conseil Permanent croit important
Consil ermnen) vvg iiinm.UVSAusi leConeil~ eectons


La principal conclusion de la rencontre, le .u3
Avril coul, du Conseil Permanent de l'Organisation des
Etats Amricains (OEA) sur la cruise politique haitiemne,
c'est en substance :
Continuer exercer des pressions sur tous les
acteurs, reconnaissant que le Gouvernement a accompli
certaines obligations, mais qu'il lui reste d'autres encore
plus vitales entreprendre ...
Mais que, de l'autre ct, l'Opposition et la
Socit civil n'ont pas respect non plus leurs
engagements.
Voici un rsum de la Dclaration finale tablie
par le Prsident du Conseil Permanent ...
Des measures vitales doivent tre prises par le
Gouvernement, telle la Professionnalisation et le
renouvellement du Leadership de la Police Nationale
d'Hati (PNH), en consultation avec la Mission spciale
de l'OEA en Haiti ; mettre fin l'impunit notoire du


fugitif Amiot Mtayer par son arrestation ; application des
measures de Dsarmement.
Les rponses inadquates du Gouvernement, dans
ces domaines substantiels, sont les principaux obstacles
au rtablissement de la confiance publique et restauration
du processus dmocratique.
En mme temps, le Conseil Permanent note que
la Socit civil et la Convergence Dmocratique n'ont
pas donn les assurances requises qu'elles participeraient
au Conseil Electoral Provisoire (CEP), si le Prsident Jcan-
Bertrand Aristide accomplissait les measures qu'on attend
de lui.
Le Conseil Permanent tient ritrer que la
Communaut international ne soutiendra aucun effort pour
renverser le Prsident d'Hati travers la confrontation
violent, ou tout autre action ou arrangement contraire au
processus dmocratique.


qu une sne de measures soient prises par le Giouvernement
d'Hati, par la Socit civil, et par la Convergence
Dmocratique pour faciliter la formation d'un CEP
indpendant, neutre et credible, qui permettra Haiti de
lancer le processus pour des lections lgislatives et
locales.
Le CEP prendra alors les decisions requises pour
conduire le processus lectoral avec le support appropri
des acteurs locaux, et avec l'assistance de la Communaut
international, coordonne par la Mission spciale de
l'OEA en Hati.
Le Conseil Permanent soutient le enforcement
de la Mission spciale, et son mandate tabli par les
Resolutions 806 et 822, particulirement ses 4 piliers qui
sont : la Scurit (incluant le Dsarmement) ; la Justice ;
les Droits humans et la Gouvernance.
A ce sujet, le Conseil Permanent endosse les
(voir OEA-HAITI / 8)


Des conclusions du Conseil Permanent qui drangent...

MECONTENTEMENT DE L'OPPOSITION ; PRUDENCE DU POUVOIR
(Conseil Permanent ... suite de la page 3) nommer ce poste sensible un ancien collaborateur) ... C'est cette mme opinion qui fait aussi que les
des attentes des secteurs politiques hatiens" ... ,De plus, chat chaud craint l'eau froide, le secteurs d'opposition ne vont pas changer leur attitude pour
Par contre, c'est l'Agence Haitienne de Presse r ,gp. S i, f si peu.
(considre come pro-Lavalas) qui apporte la plus large .r Il aut
couverture, citantles dclarations des membres du Conseil souligner que la
Permanent, aussi bien que les reactions de l'opposition et t: menace(ede la
de la branch opposition de la socit civil hatienne .... Charte dmocra-
Du ct du pouvoir, on enregistrait peu de tique n'a pas
commentaires, pas de triomphalisme, mais au contraire des : .disparu ... Selon le
appeals au "consensus" lancs l'opposition. reprsentant
Le President Aristide propose une trve pour le .. ._' amricain Peter
18 Mai, bicentenaire de la creation du drapeau national. -e5s. f DeShazo, c'est aux
C'est aussi que les exigences restant satisfaire parties hatiennes
sont de taille Arrestation de Amiot Mtayer (la police de savoir, "toutes
dclare que celui-ci a disparu aux Gonaves sans laisser actions positives et
d'adresse); Dsarmement des bandes armes voluant concrtes de la part
autour de certain lus Lavalas; Remplacement du directeur du gouvernement,
gnral de la Police (le Prsident Aristide vient peine de,- "L aussi bien que de


...


(suite de la page 6)
les 4 pays suivants : Costa Rica, Blize, Hati et la
Rpublique Dominicaine.

(sources HPN, AHP, AP et Mlodie FM)


l'opposition et de


TP: ~ la socit civil
ST~?. (mais aussi toute
: ..."-- '. .,; 's indifference de leur
i part) dtermi-
neront, dans un
Pouvoirs toujours plus tendus pour le chef de la Mission spciale en Hati, le Canadien
David Lee photo Thony Blizaire sens ou dans l'autre, lequel des instruments
gouvernement hatien a vu le Conseil Permanent de 1' OEA appliquer pour aider rsoudre la cruise "
changer tant de fois de direction dans cette crise post- Cela aprs avoir soigneusement soulign que les
lectorale vieille de trois longues annes ... (voir Conseil Permanent / 8)


Nous exportons vers Hatil


18 x 18 & 16 x 16
Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition
.79 pied carr

G RAT U IT
Cramiques grises
( Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Cra ue ci& Marbr

Cramiques & Marbre


Nous exportons vers Haiti


JMonocot ura
12 x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
69 pieds carrs

GT. R.AT JU I1T
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs


TAIWAN


X T Apportez ce coupon
Venez donc voir vous-mme


Meilleurs prix de la place

3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


1


%..









OI FA-CO(NSEII, PERMANENT -


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


L'opposition et la socit civil dcontenances

La BID commencera dbloquer des fonds ds le rglement des arrirs


(OEA-HAITI... suite de la page 7)
"Termes de Rfrence tablis conjointement par la Mission
spciale et le Gouvernement d'Hati, comprenant le
dploiement des Officiers de Police Internationaux en accord
avec les rgles et procedures de l'OEA.
Le Conseil Permanent croit que l'application
ncessaire et effective par le Gouvernement, avec l'aide de
la Mission spciale, des measures et activits fixes dans les
Termes de Rfrence, permettra au Gouvernement de
dmontrer de manire credible au Peuple Hatien, ainsi qu'
la Communaut international, un progrs tangible dans
l'amlioration du climate de scurit en Hati, et dans le
enforcement de ses institutions dmocratiques.
Le Conseil Permanent note aussi que la
Communaut Europenne a confirm que, si c' est opportun,
elle apportera son concours dans un programme d'assistance


Plantons bes arbres et cdros note Bicolore
plantons bes arbres et clfrons note Bicolore


Du 1' au 31 mai, week-end riche en activits cotouristiques: troubadour, troupe de danse, shows
d'acteurs, veille culturelle 17 mai et parade du 18 mai, reboisement, visit familiale, etc.... Dormez
merveilleusement bien et consommez le plus purement crole, tout en restant en contact avec les autres
d'ici et d'ailleurs. Prix promotionnel trs avantageux, avec transport gratuit de Tapion Vallue, don't
40% va l'amlioration de cette route.
En chambre simple: US$ 27.00/tte ou US$ 35.00 pour 2 personnel, avec 2 repas par jour
En chambre double : US$ 45.00 pour deux avec 2 repas par jour
Payez encore moins chez les families paysannes.


N.B. : En semaine, l'Htel est maintenant prt accueillir les institutions pour des sminaires, des
reunions et autres rencontres d'affaire. Toutes les facilits de travail les plus modernes sont l.
Vous n'avez donc rien apporter. Nous vous offrons un trs bon prix et des services de quality.

Ne rtez pas cette occasion. Faites et confirmed vos reservations notre bureau sis
au #17, angle rue 6 et Jose Marti. TL (509) 245-2345. E-mail: apvalldcompLOnet


technique pour la Police et la Justice, pourvu que les garanties soient
obtenues des autorits hatiennes qu'il s'agit bien de l'ordre, la scurit
et dans le cadre de la loi.
Par ailleurs, le Conseil Permanent prend note, avec beaucoup
d'apprhension, du dsastre humanitaire en Hati, et applaudit le
lancement, le 22 Avril coul, par'le Systme des Nations Unies, du
Programme Intgr de Rponse aux Besoins Urgents des Populations
les plus Vulnrables ; ainsi que le support international pour combattre
le Sida.
Le Conseil Permanent note aussi, avec appreciation, la furniture
d'assistance humanitaire par les Etats-Unis et le Canada, et d'autres
membres du group des'" Pays Amis d' Hati.
Cependant, le Conseil Permanent reste convaincu que de
l'assistance humanitaire additionnelle reste ncessaire. Il salue les
dclarations rcentes des Etats-Unis de rendre plus de resources
humanitaires disponibles.


Mais Haiti a besoin plus que
d'assistance humanitaire. Le Conseil
Permanent salue le travail men pour
1' accomplissement du paragraphe 11
de la Rsolution 822. Ainsi, le
Conseil Permanent note la
confirmation par la Banque Inter-
Amricaine de Dveloppement (BID)
qu'elle reprendra ses operations de
credit en Hati immdiatement, une
fois que les arrirs de la dette seront
rgls ...
SA cet gard, le Conseil
Permanent note que certaines nations
de la Communaut carabe
(CARICOM) se sont engages
faciliter Hati le paiement de ses
arrirs vis--vis de la BID ...
De tels engagements sont,
bien entendu, lis la conclusion des'
arrangements actuellement ngocis
par le Gouvernement hatien avec le
Fonds Montaire International (FMI).
Le Conseil Permanent
ralise que de l'assistance financire


additionnelle sera ncessaire pour le
rglement dfinitif de ces arrirs.
Le Conseil Permanent exprime
aussi sa conviction que la Transparence
dans la gestion conomique par le
Gouvernement hatien facilitera la
conclusion d'autres accords entire le
gouvernement d'Hati, les Institutions
Financires Internationales, et d'autres
bailleurs de fonds.
Finalement, le Conseil Permanent
appelle de toute urgence le Gouvernement
d'Hati, et les autres acteurs hatiens
concerns, jouer respectivement leur
partition, conjointement et de manire
responsible.
Des actions concrtes, positives
(mais faute aussi de les entreprendre)
indiqueront aux Etats membres quels
instruments choisir parmi ceux tablis par
le Systme inter-amricain pour renforcer
la dmocratie dans l'hmisphre, et lesquels
devraient tre utiliss pour aider le Peuple
Hatien venir bout de cette crise.
Des actions positives, concrtes
permettront aussi la Communaut
international d' accompagner le
dveloppement politique, conomique. et
social d'Hati, un membre fondateur de
1' OEA.

De son ct, dans son rapport au
Conseil Permanent, le reprsentant de la
CARICOM, le chancelier de Sainte Lucie,
Julian Hunte, a mis lui aussi l'accent sur
l'urgence pour le Gouvernement hatien de
respecter ses engagements tablir un
environnement scuritaire pennettant la
tenue des prochaines lections lgislatives
et locales, particulirement la
Professiomialisation et le renouvellement
(voir OEA-HAITI / 12)


Des conclusions


qui drangent...
(Conseil Permanent prend note, avec beaucoup d
... suite de la page 7) du "dsastre humanitaire'
Etats-unis appuient "les multiples applaudit le lancement, le 2:
instruments du systme par le systme des Natio
interamricain conu pour renforcer Programme Intgr de
la dmocratie dans l'hmisphre, Besoins des Populatio
don't la Charte Dmocratique Vulnrables (PIR); ainsi q
Interamricaine." international dans la lutte c
Mais selon un autre Sida.
diplomat amricain (qui a requis Le Conseil Perman
l'anonymat), il faudrait considrer le travail men pour accom
que la Charte Dmocratique se paragraphe 11 de la Rsoluti
trouve dj en application la confirmation par
travers nombre des dispositions Interamricaine de Dvelop
continues dans la Rsolution qu'elle reprendra ses oprat
822 ... en Hati "immdiatement", u
Cependant, en Hati arrirs de paiement auront
mme, aussi bien l'opposition A cet gard, certain
que la plupart des mdias se sont la Caricom se sont engage
contents de commenter Hati le paiement de ses arr
l'aspect politique de la de la BID...
declaration du Conseil A cette fin, le Cons
permanent, accordant une conseille au gouvernement
importance bien moindre son transparence dans sa gestior
aspect conomique et social ... qui ne pourra que "faciliter
Et pourtant. d'autres accords entire le goum
En effet, dans sa institutions financires inte
declaration finale du 30 avril d'autres bailleurs de fonds.
dernier, le Conseil Permanent Haiti en Marche,


' apprehension,
" en Haiti, et
2 avril dernier,
ns Unies, du
Rponse au-x
ns les plus
ue le Support
:ontre le VIH/

ent salue aussi
iplissement du
on 822, savoir
la Banque
pement (BID)
ions de credit
ne fois que les
t rgls ..
nes nations de
es faciliter
irs vis--vis

seil Permanent
hatien de la
i conomique,
la conclusion
vernmenet, les'
rnationales et

4 mai 2003


Etiq uette Unisex
BARBER / BEAUTY SALON

305 940 9070 Children welcome

15456West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 33162
Jean-Wood Julien $ 10% Designer Cup
Educator-Designer/Stylist First time customer only Reg. 12.50
since 1976 FREE Condioning Treatment
with this coupon


Page 8


Mesdames et Messieurs,
L'Htel Villa Ban-Yen est heureux de vous informer qu'il est maintenant prt
vous accueillir dans son cadre d'excellence Vallue, 60 km de Port-au-
Prince, pour vos activits de sminaire, de runion priodique ou de
planification annuelle, et d'autres rencontres professionnelles ou d'affaire. En
comparison aux autres structures prestataires de service de lp place, l'H6tel .
fait la difference, par ses services professionnels et comp6itifs notamment '''.
quant la quality du product, au prix et l'accueil. En outre, voici quatre (4)
autres raisons pour faire ce nouveau choix:
1. Changer pour mieux Innover et voir Grand sur la montagne, plus de j
700 mtres d'altitude. Nos premiers clients dissent toujours: fait du bien, inspire, dpermet de respirer et de changer d'ides! l
2. Toutes les facilits de travail les plus modernes sont disponibles:
Ordinateur PC ou Laptop avec imprimante, Intemet, Tlphone,
Bibliothque, Radio communautaire, projecteur LCD, Retro projecteur et
projecteur de diapo, appareil de reliure, photocopieuse, laminoire, coupe-
papier, camra LCD digital, Digital handyCam, VCR et TV, chevalet et
tableau blanc. Nos clients aviss disent que Tout est l pour travailler
dans les meilleures conditions, tout en restant en contact avec son
bureau et sa famille. C'est encore trs bien de se sentir ici en
sJCERITE:! e i "
3. Notre accompagnement pour vous faire dcouvrir le Village. avec son



frais et naturels, dans l'air pur et vivifiant de la montagne. Vallue, une
valeur sre !.
4. Choisir notre site, c'est faire une contribution une noble cause visant la
dignity humane et l'amlioration de la quality de vie des paysans dansun
environnement protg. C'est alors fire parties de cette quipe qui a le
privilege de signer le grand livre d'une histoire de dveloppement qu'on
enseignera come modle dans les prochaines annes. i' -
L'Htel Villa Ban-Yen rest ouvert ngocier avec vous la meilleure offre. j
Soyez rassur que son cadre et ses services seront la measure de vos attentes,
et vous laisseront en partant de trs bons souvenirs. Contactez-nous sans.
attendre au (509) 245-2345 ou au #17, angle rue 6 et Jose Marti, Port-au-
Prince, HATI. E-mail: apvallicompa.net a, .
Merci l'avance de rpondre notre invitation.. d de mn
Abner Septembre
Responsible de Marketing









Mercredi 7 Mai 2003
U'vt; en Afo'rho lX,1 YJTT VTna 1 1


Page 9


CITY OF MIAMI


CDI3rG C OE .OLTT 2'Tni.f-mfz ECOCoEilIC DFC ELOPM%[.tTf r .TCGc'OR
FUNDED NET DRAWN CLOSE OU'r
AGENCY AMQiUNti AM2O.UNl TtUNr
Dow.vnto.n MiaMi P'rtners.trhlp I. c. 150 00D U' I I 41? .. 54 S '
F'afael Hertfl2il': Housing arnd
Econorm. Dev*lopmrent 150 0O0.00 14?.113 16 OF. 9-t
Ecdgeialcr Econ mic De.'elCpmanf
corp.. Inc i's.,000 o Cip-9 i4.9 20 o :
Neigniiors ?nd Neilg Bnr.:
Assac.aion, In,: 150.000 00 149 994 21 7
4lilapallah Bi slres.s Devalo'.pmntn
4utlholiy, Inc 150,nll 00 1 l 49..91t SCe 13
Camare dLe Cnercia ianna jc iQ'.
Estados UniCra. ICAMUIOiOL, rnc 200.C'00 DO .19,993 6e 6 3,1
Smail Susilrea' C;'sor'irmnv Cenisr.
.C .S c5 '0 ,ij ;E0'4 06 01 3 2c r 7
rmegna Fa '-,O s 3-. 0'"C -0 ', 30P


raininoi.eCTrii 'l ve .': hji.er"'
ir '.lliml inC.iore T'r iP-.alnl
Hflif ai oCenlfir
'arid of Lifa CrmmirLinll;
Del' ,eloom en: (. n-'arior'. in:


Tdoal
271"1 AR CBBC; CLOSE-OIT


i rion Lin iO
'-'O CoQ


142 -4,1. ,
rC7 4o8l1


; 2F.; 87


1us5.001] O 1.4 01,15?7 63,4. 4 3
lflr-u.l: HMOL SI. DF. F.I.OI'ME. _r CATEr.Op. .


FUNDED


NET DRAWN


CLOiE OUT


AGEAM A~.OUNT AMOUNT Al .0UT
c.1ai McLtsinE Cc.peradi.e inc 53.'X' C'0 58, 3i '3; 1,U3l9 5
JJail'p Conmr inir mi -e.eil '0onr
C.rre rim.an. Inc 1',7 2-; O 1..77 26 '0 1 '
Eait LItfle Hifiana Ce'rnmunir,
Develapmenri (.or. Inr .. C C. 0o 2",9' -
BAM8,~ D e',ilorern Ciorp 'o-afin of
S uth Fiorij,. inc 82 7.2 0; 7J 196 P.6" E4
U'l!im .mace C fmmuni\'
D0vori.crmenl Inr =.r 'T000 J.3.301 ' C G6' ?
Allmpcaih 4 B 7ilrines' DE'.DFi'nAenr
Auihoi.ll,, Inc ;i.0rO 0 ,? d,, _.:.t r.;l..4
r-iatr ilaml JNerrnboir.,:,r Inc "' :3000 QO j 73.40s3 99a .3, '.
Hksn. Ecron.il: Deve.cpernt.. Inc S0 000 C.00i 4 41 ____ 5a3 E
Total 1,202.00o.00 1,182.47.13 19.5 23E 7
2' Y .AR (,inc CLOSE-f.Ti'lT2nOi.2lI0 IP'JBLIC SER% ICES & Tr.t;OR'i
FUrIDEc NET DRAWN CLO'I E COt
AGENCY %210T A.ImipT 8AiWT
Allsapiitth C a 'munity Aclon. inc 3S.00ri Gi 343 ., 4 3e <.73 1
ACrrn.rll:.e Frr~arams Int Tnic 70 00 o 1-3 2 ;: : 'CE
' oplr'i cf Fiarll'a Inc 5 3. 0 i. 2' 1 :.'3 l1
'.Vut',I ll, 1 vCh'ir.Ea if ine ir-'.1U : .'" -'P of
.ulirrdl Inc .'Sagrada Feaiii 7. '3E;.X.e ad 3 77 19., ..'
M'Drts'lic C oi.a .rieiI cf Ih -c'l..cIre e .1f
r.'lal .i. inc .'frcr Daml. Cri CI areF 15.r.'i r' Jj ad ..i. 5 *
CarI-iriic ChrEnll.fs oif li r ( r.arloceEsa o
MAlnri. In.~Ser.ie- for Lhe Elderls, 25.500 IL' 27.931 o0 5'%' 3JO
Centlr r Ir.fcrmalJon S Orleanrlalc.n
rni: (C,'hllt 'bu.e Pr.jBci F C' 00 0'0 Ct 37 e 2 1 ; .1
iThio h'diden' Ps:hO.l.i' rConler lic 20 10,3 r.- I 9.53 1 5a J..: IJE


.t C ir. Cio.oE-OtI Tno01.: u, P r, r~;_, rrE .1 _:"-'
2AESo r-r., I" L 21 i *,5' a
Dc'.elopmenla iHenaL.SF Iric 2. OWr. n0 *ld4 S?.g9 1
De h'is:O Se rio Cenier, Inc. r1.721.l0 2L5.'?,9.F-8 ; 891 ?2

Deaf SerSier Blsir tu, Inc 30.000,0 C2 7,65 39 240 ( 1
Dorrnln,.en n-r Ot ri Cin N.iior.1l
FoundeBion. In: 235.r3' O 1I ? 4, 0 : 51'3
F.Timu At im Va Nrn M, ami i neml c25.00I0 20.'f PI 1' '"3 9
Fifty.iF,.Gi Y'stand i.p Ir 5.nc 20S.C0 O J 2 49q 1 C .
Fu=-t Unrtdl r,1thleo i Chur:r :f Miam,
(Hotl r ilso 21.00, 10 20,0.9?S 0) O ;'
J3mes E S t l C'nmanllty .J4i*iilicn 1Ci.00,.00 il 9 IS 45 01 55,

;IDCO ChiiW C:are ric 100.000 .0 F8.1il 99 i -1181 '1i

LUor-. Hiom fcr Ihe Blind. Inc. a0 00 O0 7. '4. i 3 ;' P ::7
LiiUe OIvanc .'3lie ana Nul.,liin
Cenlbrs On Wale C Coutny. ri- m Prc.
SsAlud 5.,i oa 04 ~o3 3 G si C'
.jnB Havana iCt,'."li, s enS eu itil or.
'ennte M c.f Da 1'o Counl,' Inc.' ihderi.
.laar, 2eC''JD'i0. 26. P29.53 'i 5 .|7
LitBri, City 'i'llmisit CI,.b el FlDora
ir c aU.DoOn Or :.i.70 .04 293 .',
,liani Jewl.n Humre and HMS;l.pi for
he Aged ir- / IOcugila Garirir 35.000.00 34 86?9 s I 30.is
Safra, Forlvei Clarc So 000 O 47.700 5s .e 299 3
egp.! House. inc O.Oc.cO i q999 72 0.28
,.uIt~..ias So'ial Se -ic.= Progrnm.


Argent, Inc
tctinms Service Center, Inc,

Jwiroh Con' rn'uni', 'C. i2C'e-
vlen.l Heolth Aasociates
actionn Cc.Tisin.'i',(,' Ccrii'r ir,..
Botitiaj:,r f',r fri' D.ei..,rm,,-I offe a
!.xceptlonai. IIc.
laitian Amerli:an Foundsaton. Inc.
-iderly

eante ,-r iar iar, sf n ullie. Inr,
7he youngg m Cn's Christlan Agssclrtion
if Greater Miimi, tne,' Carver Branch
"he Young Mion's CnirllHiri Assaclliaon
rf Greater Mi;ml. Inr, / Inlernatianal
Ranch


125..0,30.'00

25.000.00
25.000.00

55,000.00
63,,44.00

325.000.0 0
54,085.00

75,000,00

66,500.0C0o

41,500.00

60D.00.b0 .


123 38 4 7

2a,820.s5
24.602.18

52,415.59
34,202.39
324. S42S2
54.072.86

54,233.29

31,917.87
34.892.61

43 927 58


3,15,000 O 2,O0,.098.21


,t 1 1 *i3?
1,111 ,11
397.84

2,584.42
29.741.( l
5.75
12.14

20,766,71

35,182.13
,,607.:39


Sil
9.972.42 Il


1t4,30a1.79 i


_DBG CLOSE OUi 2001i.21,, MI) N ICIPAL SERVICES
FUNDED NET DRAWN CLOSE OUT
AMOUNT AMUN AMOUNT

NET Office.' Miaili LOt Clerance .. U L4.,,' ui. 4. I, 6,17t T72


NET Office Ml'ml D.molllior 4i 00i 00 4,.7V3.8 19.236 14
Park.; 3nd F!:rearoiin Department !



TOtail __ 1.57.000,00 1,14, 145.5 142,254.35


tli'c ie l :. .9,934.,4 f CrD'j fLnd:, Fr,-m !t cl allt 0f Y' Ec3 CDBG C:nr.tr ,l i k trrn4lcrr,:J c r
ibc Cninmicrcial Faciad TTcam mrTit rlrrsrn Tii.r ir;in.i'cr ir fr i lic rJaNli I:'.n i' r rt '::, i'. "
t&gd r, .; 1i (li' IY!I'T .'.?r *' ..**r '1 "' ;.. dri'i m u.t ) t. 1 1 0 (lC ;f.'


D' .-: ;.,;;;. iw ;-- ..r * "
inwi2vt .-,


ALLOCATION 29"2 NEAR PROGRAM r.lNoS
CATEGORY PROJECT i AMOUNT

CDrO Progaun Liricv HnvIn. HoImeornliip Tnir S1.f0.00f.i0
HOME Prn'ramrn __ ridt;:iA itsigPiluoti Paircct i1i ;.


Dicusoqin and pnipostd rrclscition appidAng U poJalcr related to it' Frlid;ra of die Housiiig DcvIlopnmcr
caiogcny3 oarti 29'' Ycar COpG Prronimmr d liihonifici'lup acrivictcs Rfned h the 1OMEB ivernstienl P nrshp
(HOMI i Pgram.,

,i.tai an arI prop, rcd r~eoluion pditorir'ng:


REALLOCATING IOPWA PROGRAM IPIND6
iDEOBLIGCT ETt FTl FROM: . LLOCAThE FUUNiS T:
AMOLtINT AMOUNT

Cy ofMl r.lisugamr 1411 542. 5,rJ 00 MOVERS, ine 425. '?.00

The pmrinmdn reallocalion to MOVER5. Irn i fe tlic purchase ofrpprnir nojacrnin t.the Suar HiB facility, and tht
dvelopienim and ehab iliation of srvcnl (I17) diiJ knaoml l ntiits o hobo e low-4I nmt pir'on living witfi v'ATDS.

Intm$lctd iidMdl ai Eancouraged anond fl)s Public Ieriisg Thdc iting hite is accessible i he hafdicappad,

Aal s i .c- __a__

AVI SOU SA KI DISPONIB POU FY'03
Request for proposals
Housing Opportunities for persons with AIDS (Hopwa) PROGRAM
(Optinite Kay pou moun kap viv ak maladi SIDA)











Rekt pou Pwoposal (RFP) pou Finansman Pwogram pou ane 2003-2004, Finansman
ki s6ti nan US Department of Housing and Urban Development pou al nan City of
Miami disponib nan:
City of Miami
Depatman Developman Kominot
444 SW 2e" Avni 2 me Etaj, Miami, Florida
City of Miami
Client Support Service Center
1313 NW 36m" Street, 2me" Floor, Miami, Florida
Oubyen
City of Miami Website under the Department of Community Development
www.ci.miami.fl.us

Men kantite kb program la prevwa:
FY 2003 HOPWA FUNDING SUMMARY BY CATEGORY



Kategori TOTAL
Long-Term Housing Program Services $2.070,000
Project-Based Rental Subsidy Program $ 220,000
Special Needs Residential Care $ 401.000
Housing Information, Referral & Advocacy $ 200,000
Acquisition, New Construction and Rehabilitation $1,562,934

TOTAL $4,453,93
Tout Pwoposal dwe pou yo resevwa yo anvan 3 z nan 3500
Pan American Drive
Voye yo bay: City of Miani Office of the City Clerk IY 2003 Proposal, 3500 l'ai
American Drive, Miami, Florida 33133
Pou lt infmason, rele Department o' Community Development nan: (305) 416-2080
Ad. No 11556


tiaiU en IVIarcne voiYV. A~v ii iNo. 14 -- -1-L VA A--


-l


",\ Miami City Commission ap ganize yon Rankont Piblik pou diskite sij ki gen rap ak
Community Development Block Grant ak lt HUD Program:
Jeudi 8 Mai 2003, 3:00 PM
^I City of Miami Commission Chamber
City of Miami 3600 Pan American Dve
Department of Community Development 3600 Pan Amercan Drive
Miami, Florida

Federal Regulations ki gouvne City of Miami CDBG Program ekzije ke jiridiksyon kap patisipe yo founi citizen yo avi e bayo optinite
pou f kmant sou chak amandman nan program CDBG. Piblik la avize de tout amandman nan CDBG program lan. Amandman sa-a
sou 27me lane CDBG Pwogram
Diskisyon ak pwopozisyon rezolisyon ki otorize transf de:


-


-~~-~-~------~-~~~ -


~c- ----- ~;-~ I


1


li


il





I AEROPORT I


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


[4I J il PS


,. rj
I i I .


NI


* Amn

d'arriv

* Install

* AmnE

de rc

* Amn

pour I'

* Amna

* Constr


E~3St 'iti-i j


i'.-tt,
*' *! -.


t I Kt


Page 10


- --- - - --




Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No.- 14


I INTERNATIONAL I


TOU:S, A- -
~~irLh4


.'ZQ1


PORT-AU-PRINCE


m


gement d'une nouvelle salle
e climatise

tion de nouveaux tapis bagages

gement d'une nouvelle salle
amation des bagages

gement de nouveaux comptoirs
Immigration

gement d'espaces pour la Douane
action d'un nouveau salon V.I.P.


jEAN BERTRA-D


* .2il jD 99l..~ r P. 1 p


-,r Iltu~~~~
;- ~ *1i~'`ti2~~


Page 11


I .


*^^ MHB


l 7F~-f


va,








I CONSEIL PERMANENT


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


OEA-HAITI ...
(suite de la page 8)
du Leadership de la force de Police, 1'arrestation du fugitif
Amiot Mtayer, et l'application des measures dj fixes
pour le Dsarmement, en accord avec la Mission spciale
de 1' OEA...
Mais le Gouvernement hatien n'est pas seul
n'avoir pas accompli ses obligations. La Convergence
Dmocratique et la Socit civil n' ont pas montr, de leur
ct, une volont de cooprer avec la Dlgation de haut
niveau OEA-CARICOM (qui a visit rcemment Hati)
dans ses efforts pour 1' tablissement du Conseil Electoral
Provisoire.
Mme rappel par l'ambassadeur Julian Hunte que
la Communaut international n' appuiera aucune tentative
de renverser le Prsident d'Hati par la confrontation
violent, ni par aucune mthode qui ne soit celle des


lections honntes et libres.

Enfin, pour le reprsentant amricain au Conseil
Permanent, Peter de Shazo, les Etats-Unis, comme les
autres membres de la Dlgation de haut niveau, restent
fermement engags au processus dmocratique, tel que
tabli dans la Rsolution 822 ; ainsi qu'aux efforts en course
pour arriver une normalisation des relations conomiques
entire les Institutions Financires Internationales et le
Gouvernement d' Hati.
Les Etats-Unis soutiennent aussi les divers
instruments du Systme inter-amricain destins renforcer


la dmocratie dans l'hmisphre, y compris la Charte
Dmocratique Inter-Amricaine.
Des actions positives, concrtes (mais aussi leur
non-accomplissement), et aussi bien de la part du
Gouvernement que de l'Opposition et de la Socit civil,
aideront les Etats membres dterminer lesquels de ces
instruments appliquer pour assister le Peuple Hatien dans
la resolution de la cruise politique.

(Extraits de documents manant de la runion du
Conseil Permanent de 1' OEA tenue sur la cruise politique
hatienne, le mercredi 30 avril coul.)


SjPort-au-Prince, 3 Mai (HPN) -
Nouveau sursis au 8 Juin pour La runion du conseil permanent de
les 1ps h tie s OEA du 30 avril, qualifie par plus d'un
les protagonists hatiens (voir Sursis / 14)


The Haitian American Historical
Society First Project

The Haitian American Historical Society is in the pro-
cess of erecting a monument in Savannah, Georgia in
honor of Haitian Ancestors who foughtalongsideAmeri-
can troops during the American Revolutionary War on
October 9, 1779.
To further this cause, this delegation consisting of HAHS
Board Members, associates, friends and families will de-
part from Miami on May 7th bound for Savannah, Geor-
gia. This delegation is scheduled to meet with the Sa-
vannah-Chatham County Historic Site and Preservation
Commission on May 8th for approval of the second of
three phases needed for the placement of this monument
You are invited to join us for this momentous event. We
will travel as a group in a private luxury motorcoach
(similar to Greyhound). Wehavemade arrangements for
a $300 package, which includes 2 nights hotel stay,
motorcoach seat, city tour, and access to receptions with
the Mayor of Savannah. The $300 rate is per person
(double occupancy). The rate is $350 p/p for single oc-
cupancy; individuals
interested in attending must call us at (786) 621-0035.
or e-mail us at: haitianhistory@hotmail.com.


MULTI TRANSFER


20 % DISCOUNT


10*15*945
Insbuction
pour l'Amrique du Nord
Formez les numros: 1015945
+1 + code de la ville + le numro.
A L'tranger
Formez les numros 10*15*945
+ 011 + code du pays + le numro.

Aucune ncessit de changer de transporteur Aucun
contract signer Pas besoin d'approbation de credit
Pas de frais mensuels Pas de frais de connection


Cruising Into History/ Haiti
I am pleased to have this opportunity to contact you and
to invite you to joinme atA Concert To Benefit "CRUIS-
ING INTO HISTORY"/Haiti 2004, a Pilgrimage Com-
memorating the 200th Anniversary of the Haitian Revo-
lution on Friday, June 6,2003 at Holiday Inn Select, 8120
WisdonsinAvenue, Bethesda, Maryland (301-652-2000).
The doors will open at 8:30 PM, show time is at 9:00
PM. The price is $25 in advance and $30 at the door.
The opening act is "Union Street" presenting a combina-
tion of soul, afro, hip-hop, and reggae music to get you
dancing. Headlining is "Strings", internationally ac-
claimed acoustic guitarists, direct from Haiti. Strings
enchanting rhythmic sounds will keep you dancing.
Don't miss this opportunity to have a great time and find
out how you can get on board the Haiti cruise into history
for the 200th anniversary of the freedom of Haiti from
England planned for August 2004.
To purchase tickets for the concert-or find out more about
the cruise in 2004, mail me atjean@ejzdesign.com and
refer to ZG Strings as an Ujamaa Partner of the Cruising
Into History Initiative. I look forward to having you there
so that, together, we can enjoy the smooth and lively
sounds of "Strings".


Do you know the Resurection
Dance Theter of Haiti?

We have got a project for you. We want to get the
Resurrection Dance
Theater of Haiti invited to perform on the Oprah
Winfrey show when they are at DanceAfrica Chicago
in October. To do this we want to start an e-mail
campaign. Would you please email the Oprah show
and sing our praises. Please include our story of
resurrection involving street kids and disabled kids
who are lifting themselves up through dance. Also
mention that we are the featured performers at
DanceAfrica New York over Memorial Day weekend,
and we will also be featured at DanceAfrica Chicago
in October. Tell them if they want more information on
the Resurrection Dance Theater of Haiti or to
talk to our representatives they should contact me at
sjgrants@hotmail.com. Keep the emails flowing until
we get their attention. Maybe they'll talk to us just to
get you to stop mailing thcm every week! Go to http:/
/www.oprah.com and click on the "email us" link and
then select "send us your show suggestions" and
"email Oprah" to send your messages.
Thanks!


l


IKIS ICEYA EXIRT ESS

2003 ANNEE TOUSSAINT LOUVERTURE



7921 NE 2ND AVE.IS

7921 NE 2ND AV E.


PHONE:(305) 751-4488
FAX:(305) 751-4002

TOLL FREE: 1-866-547-5393


Les Tarifs "long distance" les plus bas du Monde
Pour d'autres informations, appelez 10-15-945-0
t vk ou visitez notre site: m Lyakcom


2 Centimes la
Minute
24 hmes par jour
Haiti 29 et troes M

Argentine.............15 .. Costa Rica.........19 .- Salvador..............25 c- Nicaragua........29..-
Bresil ..............15 Cuba ..........9... Guatemala ...........27 Panama .............29 M
Chili ......................15 R. Dominicaine..15 .. Honduras ............39 Perou................29..
Colombie.........15. Equateur .........29 Mexique...............15 ... Porto Rico ...........13..
-LuDi al'm .~lrnlawr ler.cl .du'-t im i qpr m pp-lS(~sr 'ridr ma s rs Uruguay ........ ......329 ..
m....qu.an.ia. ...mw. Sp-bS.l.M d...-li...l. ... B.Bi ~lilPof. Venezuela .........19
hcii, .ii mpi .iraunibmu lD lsonm Uiast I r -1 .. oc -'i l
rfmt .a tMl b i t --rip ,M. C4l i ,.ndp k,.il USF.


Page 12


African Heritage Center's Youth Choir Petites Annonces Classes
In Concert, Friday, May 9 Annual presentation is free and open to the pubic
(Miami)-Experience a colorful tapestry of music and culture at the African Heritage Youth Choir's ThirdAnnual Spring Concert, 7-8 p.m., Friday, May 9 at the African Heritage
Cultural Arts Center's (AHCAC), Wendell A. Narcisse Performing Arts Theatre, 6161 NW 22 Ave., Miami.
"Visitors will enjoy a wide variety of musical styles from classical to modem to folk and gospel, said Andra Araoz, director of the African Heritage Youth Choir. "Our students
are eager to share their talent and as well as their knowledge about their rich African heritage and the many cultures around the globe."
For further information about the Spring Break Concert and the AHCAC's upcoming summer camp program, cali 305-638-6771.


1 I


1


I _


1







I AN NOTCNC, 1T ASFFS I


Hlai enI lvliiLe Yul. 1 Y LA u. J1 I I A v ii No. 1


Coiffeur /

Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien
Educator, Designer, Stylist
sirice 1976
10% designercup _
First Time customer Oly
Reg. $ 12.50
Free conditioning, Treatment
with this coupon


Original Barber
Charlemagne Coifeur
103 S.E. 2nd Stret
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086


suRestaurant

Bl Foucht .
Miami
8267 North Miami Ave
(305)757-6408-
Le meilleur griot
de la ville!
Partout, captez:



lavoixivangelique.comi
sur internet
tous les jours 24 sur 24


______________________________________________________________ J


Mdecin


Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
#45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/ 18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h 19 h
Samedi 8h-16hes

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Points de Vente de Hati en Marche


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902
'

Boujolly Records
13148 West Dixie
-lighway
305 893 8950

Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Mviami
305 893 0410
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646
Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F1 33064
Tl. : 954-781-7424
Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Del's Corner
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954345 0450

Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, Fl
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-754p


J. C- C antave
12320 NE 6th Avenue North Miami Tl: 305 899 7712
e-mail: iccantae@aol.com


Le spcialiste de
l'Income Tax


_
-- L'Information de bon martin, c'est
nMIlod1ie MaNltin
avec Marcus 7:00 9:30 Mlodie 103.3 FM Port-au-Prince
Tl: 221-8567 ou 68 Fax: 221-0204


Paint & Body

Shop for RENT
with
Chassi machine &
Paint Booth.
835 NW 72nd Str.
MIAMI,
FLORIDA33150

Tl.:

305 693 4633


PARKING UP TO
15 CARS


'*ii


For Sale in Haiti
Building for Sale
19.000 sqft, 1.5 acre
Premium location Near
Airport Excellent for:
BANK OR SUPERMARKET
DELMAS 19 # 153
PRIX: $ 500.000,00
negociable
contactez:
PLANET REAL ESTATE

Hati: 509 405 2291

USA 813 671 8939


Superbe Maison
Low Down Payment to Close
100%o financing
Five (5) Bedrooms, Three (3) Baths
Completely Renovated
Only$ 110.000
Call (305) 535-5964

Maison toute neuve louer
a Vivi Mitchell
4 chambres coucher- 5 toilettes+ dependendance-
Reservoir 30.000 gallons."
Chateau d'eau".
Informiations: Haiti: (509) 257-0211 apr 6 heures PM
demandez pour madame Bright- (509) 404-9676 demander
pour Mr. Raymond Dsir
USA: (954) 436-9293( 786-356-7297 Demander pour
Elizabeth Noel ou Lochard Noel
email Lochard@hotmail.com
PS:Courtiers s'abstenir


Voitures vendre


Job Job Job!


Two Part-Time Interviewer Positions Available
April 2003

Job Title: Two Interviewers: (1) Russian and (1)
Haitian-Creole
Department: New York Forum for Child Health,
Division of Health and Science Policy
Reports to: Director, New York Forum for Child
Health

Summary
The Interviewer(s) for the New York Forum for Child
Health will conduct qualitative interviews in Russian
at a community based organization in Brighton
Beach, Brooklyn and in Haitian-Creole in Cambria
Heights, Queens for a study on immigrant parent's
experiences with public health insurance and health
care for their children. The Russian Interviewer
should be bilingual Russian/ English and have
experience conducting interviews in Russian. The
Haitian-Creole Interviewer should be bilingual
Haitian-Creole/ English and have experience
conducting interviews in Haitian-Creole.

Part-Time
These are short-term, part-time consultant positions
with flexible hours contingent upon the hours of
operation at the community based organization.

Contact
Positions available immediately. Interested person,
should mail, fax or email a cover letter and resume:
Liz Carroll, Administrative Coordinator, Child Health
Forum, The New York Academy of Medicine, 1216
Fifth Ave, NY, NY 10029,
ecarroll@nyam.org, (212) 822-7369 (fax).


Real Estate


Machin-n pou vann
Nissans 300 1987
Mitsubishi Montero 1987
Buick Skylard 1994
Chevy Impala 2 pot 1966
Buick electra 73
Honda Accord 1995
Honda Accord 1989
Mustang 86 Stick Shift
Chevy Blazer 1986
Vinn w machine yo
835 N.W. 72 Street
Miami (305) 696-4633
Pote lajan CASH...


cry for help !!!

From: Brotherstates@aol.com
To:

Subject: revans the black
birds (what is their mean-
ing when they cross you?)

to whom it may concem
I am looking for a voodoo priest
to give me the meaning
of : (1)the revans crossing my path
(2)who is behind(3)how do I stop
it.
whoever is behind it, is bringing
me bad luck and holding me back
please be so kind and
find me a good voodoo priest
e-mail
brotherstates 1454@aol.com


1


1 L


Page 13


Mercredi 7 Mai 2003
Lll.,;t xliar^l Vn YlrT jn l









SL'ACTUALITE EN MARCH


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


Nouveau sursis au 8 juin


pour les protagonistes haitiens


(Sursis ... suite de la page 12)
de runion de la dernire chance ou runion decisive "
n'a pas t la hauteur des attentes des secteurs politiques
hatiens.
Certains secteurs s'attendaient l'application de
la Charte dmocratique contre Haiti. D'autres espraient
une declaration trs ferme qui aurait permis Haiti de se
rapprocher de la sortie de la cruise post-lectorale vieille de
3 ans dj.
Le conseil permanent de l'OEA s'est seulement
content d'une declaration finale don't les grands points se
retrouvent dans la conclusion du rapport de la mission de
Haut Niveau OEA-CARICOM du 19 mars coul. Cette
declaration juge insuffisantes les measures prises par le
pouvoir pour crer un climate de confiance et de scurit
dans le pays.
La declaration finale fait obligation au
gouvernement hatien de mettre fin l'impunit en
procdant l'arrestation d'Amyot Mtayer. Elle exige
galement la poursuite des rformes la direction de la
police en accord avec la mission spciale de 1' OEA en Hati.
Elle exige enfin le dsarmement des civils arms.
S'adressant l'opposition, la declaration reproche
la Convergence dmocratique et la socit civil leur
manque d'engagement dans le processus, de sortie de crise
notamment le boycott du Conseil Electoral Provisoire.
Le rapport stipule que la CARICOM et la
communaut international n'accepteront aucune initiative
non dmocratique visant le renversement du president


nI d-1 4 J


hatien par la confrontation dans les rues.
La Commission invite les acteurs politiques
prendre des measures drastiques afin de mettre sur pied un
conseil lectoral honnte, loyal et credible.
La declaration clairement stipule que l'OEA se
reserve le droit d'utiliser ses instruments, don't la Charte
dmocratique, pour mettre un terme la crise politique au
cas o les protagonistes n'arriveraient pas s'entendre.
On serait tent de dire qu'il n'y a ni gagnant ni
perdant au terme de cette runion du Conseil Permanent
de 1' OEA. Le-rgime Lavalas en est sorti un peu renforc.
Le rapport de la Mission de haut niveau OEA/CARICOM
et la declaration finale ont soulign les progrs raliss
par le rgime Lavalas dans le cadre de la Rsolution 822.
Tout en restant objectif, on serait tent d'admettre
que la declaration finale du conseil permanent de 1'OEA
n'a rien apport de nouveau. la cruise post-lectorale qui
n'en finit pas. Interrog par HPN en marge de la reunion
de ce 30 Avril, le chef de la mission spciale de l'OEA en
Haiti, David Lee, s'est voulu quand mme optimiste. "
Nous esprons qu'il y aura des rponses des acteurs
politiques hatiens. Nous esprons qu'il y aura des actes,
commencer avec le gouvernement ", a dclar le diplomat
canadien.
Le reprsentant hmisphrique amricain prs de
1'OEA, Peter DeShazo, a une fois de plus renouvel sa
confiance dans la Rsolution 822. Interrog par HPN, il a
laiss entendre que la Charte dmocratique pourrait tre
utilise pour mettre un terme la crise politique hatienne
si les acteurs politiques
n'arrivent pas s'en-
,- I tendre' ".


"J "" Ly p -J&,rI O5 a

Rapidit Confiance et les Meilleurs Taux

Ici c 'est pronto pronto !


5401 NE 2nd ave Miami, FI 33137
2807 Church ave Brooklyn NY 11226
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226
300 Broadway Cambridge Ma 02139
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432
508 River street Mattapan Ma 02126
7177 rue St Denis Montreal Qubec H2R2E3
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4
19 South main street Spring Valley NY 10977
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas
1552 Jefferson ave Boyton beach Fl 33435
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460
19325 NW 2nd ave Miami F1 33169
506 1 lth Street N Naples FI 34102
629 NE 125 Street North Miami Fl 33161
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064
128 N Flagler ave Pompano Beach F1.33060
604-25 Street West Palm Beach FI 33407
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands


305-758-3278
718-693-3798
718-287-5295
617-354-6448
718-523-9216
617-298-936
514-270-5966
514-852-9245
914-425-7747
202-722-4925

242-322-6040
561-742-3046
561-265-2100
954-524-1573
561-585-1077
305-654-2800
941-435-3994
305-892-6478
407-649-9896
954-429-9552
954-946-4469
561-655-4166
404-622-8787

305-945-1390

649-941-4172


Le nombre de nos succursales augmente...
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto!

En plus des operations de transfer d'argent
Boby Express se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires.oby Express,
Boby Express,
EwU c'est galement une carte de tlphone
b don't la ligne d'accs
n'est jamais occupe ~
Boby Express
C'est tout simplement No 1 !


noter que la declaration finale du
conseil permanent de 1' OEA accord un sursis
aux protagonistes hatiens jusqu'au 8juin date
de l'ouverture de l'assemble gnrale
hmisphrique qui a lieu au Chili.
Al_ u ici ...a aucun ........ n es ru... a ta c se.


1i U ici la aucun denouement n est trouve a la cruise
politique, on devrait s'attendre ventuellement
l'application du nouvel instrument de l'OEA : La Charte
dmocratique ". Ce qui ne serait pas souhaiter.

HPN Jean-Pierre Leroy


FOIRE DU 1ER MAI

Hati : Une

agriculture saine
(Foire ... suite de la page 5)
mtropole. Ensuite, elle s'est porte sur la production des
vivres et sur l'obtention d'argent pour payer la dette de
l'indpendance au gouvernement franais.
"Aujourd'hui, Hati ne peut rpondre aucune
de ses obligations. Elle est dans une situation difficile et sa
misre est criante aux yeux de tous", a dit le ministry:"'
Maintenant, l'conomie national est dficitaire ", a-t-il
ajout. M. Hilaire a cit en example les statistiques pour
1' anne 2001, histoire de montrer la gravity de la situation
conomique du pays. Le total des exportations du pays ne
s'lve qu' 23 millions de dollars, tandis 321 millions de
dollars ont t consacrs aux importations.
M. Hilaire a laiss entendre qu'on pouvait encore
miser sur la production agricole pour faire renatre le pays.
Cependant, il pense que tout programme
d'accompagnement doit tre finance. Ce qui pose un
problme, parce que le pays est dpourvu de resources.
Le Ministre de l'Agriculture a prtendu qu'il tait encore
(voir Foire / 15)


LEGALANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following
bid(s), which can be obtained through the Department of Procurement
Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1st Street, Suite 112,
Miami, FI 33128.(Phone : 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee
foi each bid package (see cost of each bid package below) and an additional
$5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the
bid number, title, opening date, the vendor's complete retum address and phone
number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-
Dade Board of County Cornmissioners."

Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our
Website
(www.co.miami-dade.fl.us/dpm/itb) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be
opened promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the
first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened or
considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade
County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail, package or courier service, including the U.S mail, or
caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the
Board Office located at 111 NW 1st Street, 17thFloor, Suite 202, Miami, FI
33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with
County Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday JUNE 18, 2003

0548-3/08-OTR ELECTRICAL PARTS AND SUPPLIES Cost $10.00
(Pre-qualification of bidders)
This contract includes Bid Preference
Provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE'S), certified Hispanic
Business Enterprises (HBE'S), and Certified
Women Business Enterprises (WBE'S)


CRANDON TENNIS CENTER
SEATING


This contract requires Insurance
A Bid Deposit and Performance bond are
Required. A Pre-Bid Conference is scheduled
For 05/29/2003 at 10:30 A.M. at Crandon Tennis
Center Clubhouse located at 7300
Crandon Boulevard, Miami, FI Attendance is
Recommended.


1569-PR


Cost $10.00


Page 14





I


MIAMF DMX







Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol XVTII No 14


ARTS & SPECTACLES


CANADA : FESTIVAL DE CINEMA INTERNATIONAL

"Royal Bonbon" a sduit les festivaliers

L'crivain Dominique Batraville, interprte de Vues d'Afe pour, finalement, se forger un monde intrieur qui
principal du film Royal Bonbon du cinaste de Vues d Afr que emprunte la cabale juive. Il voue un culte Mose


Charles Najman, revient du festival Vues d'Afrique de
Montral. Heureux comme Ulysse, il est en train de penser
d'autres projects cinmatographiques et littraires. Les
cinphiles, presents lors de l'ouverture de ce festival (l9m""
dition) en presence de son Prsident monsieur Grard Le
Chne, de la marraine Sophie Faucher, du parrain Dany
Laferrire, ont t littralement emballs par ce film
"borgsien", pardon najmanien, consacr Henry 1".
La press montralaise a unanimement salu les
performances de ce double du Roi Christophe, gourmand
d'explications sur les rapports existant entire le rel et
l'imaginaire chez chaque illumin hatien. Qu'il soit le Roi
Chacha, qu'il soit le quatrime roi mage. Le journal la
Presse de Montral le plus grand quotidien franais
d'Amrique dans son dition du 25 avril 2003, a public un
intressant article sur ce long mtrage de fiction, expliqu
avec force dtails par son ralisateur : Pour moi, explique
Najman, cet homme incarnait le fait que, ici, quand les
gens n' ont plus rien, ils se raccrochent leur histoire pour
ne pas mourir.
Ce Roi Chacha, il le dcrit comme une sorte de
Don Quichotte qui prend ses illusions pour la ralit. Royal
Bonbon, c'est le rve veill d'un homme qui entreprend
de revivre l'pope du roi Christophe travers sa tentative
dsespre de recrer une cour et de retourner vivre au
palais Sans-Souci.
La mm'oire, Hati, estime le cinaste, est reste
bloque. Le temps, pour certain hatiens, semble s'arrter.
Pass et present s'enchevtrent. Le present reste toujours
hant par le pass. D'o le pari de ce film qui cherche
traduire, par des personnages actuels, un drame collectif
don't la source remote 200 ans dans le pass.
Il s'y mle une bonne dose de mystique hatienne.
Cet homme illumin que campe Dominique Batraville tient
la fois du personnage faustien et du zombie. Najman
m'avoue y avoir mme mis des allusions des mythes


FIRE ...
(suite de la page 14)
possible de revitaliser le pays sans dmagogie.
Des changements sont encore faisables en Hati.
Mais il faudrait une bonne planification et une surveillance
au niveau de l'excution. Le Premier Ministre a annonc
cette mme occasion que des lois taient en voie
d'laboration sur les zones branches et que la rforme
agraire allait redmarrer.


don't le dcalogue lui sert d'incantation afin, comme il le
proprement juifs tels que le Golem ou des allusions aux
personnages du'Die Buch. dit, de quitter le monde visible pour accder l'invisible
personnages du'Die Buch. ou 'l'ultime dimension".
Batraville lui-ou "'ultime dimension"
Batraville lui-mme. prand ami de Danv


Hati de nos jours. Un fou errant d
Cap. Hatien se prend pour le roi Chr
esclave et librateur d'Hati en 18l
quelgues jours il reconstitue une cc
et regne par l'absurde dans le pal;
aujourd'hui en ruines.


wI ~


Laferrire, n'est pas le personnage le moins excentrique
qu'on puisse rencontrer. I a fait des tudes
chezz les cathos", a subi l'influence d'une
mre protestante et d'un pre vaudouisant


Tourner un long
ans les rues du mtrage Hati n'est pas
istophe, ancient vident. Najmam est le
04. L'espace de premier s'y risquer. Les
our de pacotille' Hatiens eux-mmes n'ont pas
ais Sans Souci, les moyens de faire des films,
mme si depuis quelques
annes surgissent des essais
tourns avec des cameras
numriques.'Royal'Bonbon
est une coproduction
majority franaise. Haiti et le
Canada y sont partenaires. Du
ct quebcois, une jeune
maison de production, les
films de l'Isle, que dirige Ian
Boyd, a relev le dfi.
Aprs bien des
retards, le tournage devait
dbuter vers la mi-septembre
r 2001. On avait prvu que le
matriel quitterait Montral le
12 septembre. A cause des
vnements du 11 septembre,
tout est rest bloqu. Il a fallu
attendre deux semaines pour
ci T l'expdier. A measure que le
tournage avanait, une autre
-arles NAJMAN menace se profilait: la sison
des pluies. Finalement, estime
Najman, "on a t assez
chanceux. La pluie a dbut le
dernier jour du tournage".
Juliette Ruer
s'explique ainsi sur Royal
Bonbon, dans le magazine
B ATRAVILLE Vo Voir, du ~" au 7 mai 2003: "On
retrouve donc un drle de
mlange, qui est souvent le lot
de l'observateur attentif: celui
du rel merveilleux presentt
aux Antilles comme en
Amrique latine), la
fascination mystrieuse pour le vaudou, ce got prononc
pour l'Histoire, la mise en lumire d'une noblesse
paysanne, d'un sens de l'exil et d'insularit. Et tout a s'est
gliss travers les mailles du filet "d'une fausse bonne
(voir Royal / 16)


I


EPIDEMICS :

De Toronto Hati...
(Epidmies ... suite de la page 2)
school ou au college ?

Beaucoup de mal aux Hatiens et Haiti

Et le tourism hatien ? Et l'conomie ?
On sait que nous en sommes rduits voir aujourd'hui
les promoters dominicains profiter impudemment et notre
barbe de nos monuments historiques du Grand nord, tmoins
de notre valeureuse histoire ...
On sait que le vrai project Labadie fut vite abandonn

Notre tourism, du sous-tourisme, pendant que les
plus beaux sites naturels de la Carabe sont ignors, notre
artisanat dpouill, dbaptis ... Et comment se rattraper quand
les autres, profitant d'une telle injustice, ont pris largement
les devants.
Et la tare, le stigma, la blessure, l'entaille profonde
faite et reste notre image ...
Qui a jamais confess : nous fmes l un grand mal,
beaucoup de mal aux Hatiens et Hati, et qui mriterait qu'on
les aide surmonter les consequences de cette quarantine
injustifie de plusieurs annes, qui a davantage contribu
ruiner leur conomie, augmenter la misre des masses, et
par voie de consequence perptuer le chaos dans ce pays.
Personne, personnel qui s'en souvienne ...
Au contraire, on en voit d'autres toujours aussi
presss de nous confectionner des bonnets, comme dit le
crole, nous mettre leurs phantasmes les plus incongrus sur
le dos ...
Une semaine et demie de quarantine, c'est trop pour
Toronto.
Mais plusieurs annes pour Hati, ce n'est rien !
(Editorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince, Haiti)


Page 15


Allow Miami

FADKIDJ VARIETY STORE


Le magasin pour toutes les occasions
Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
Connection tlphonique chez vous
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm Deni


305 757 4915 _go 2 30"5 757" 4S

FADKIDJ VARIETY STORE '


* Partums
* Cellulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique)
* Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
* Produits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beaut
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux


is/Joujou







Page 16


DEBATE PUBLIC


Mercredi 7 Mai 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 14


Mutations Sociales et Idaux Rpublicains


1- Les Idaux Rpublicains sous nos
Palmiers
L'histoire de ce pays a fait l'objet d'analyses
pntrantes qui aident comprendre que des mutations
sociales significatives accompagnent ou suivent la plupart
des crises profondes qui ont rythm la vie national.
Une rupture historique des plus radical, la guerre
d'indpendance, a marqu la fin de l're colonial chez
nous. De cette geste, sortira une caste d'officiers bien
pntrs de l'idal de libert. Bnficiaires des meilleures
terres du pays, ils taient dcids participer aux cts des
anciens libres la constitution d'une oligarchie locale.
Une autre situation de crise.d'envergure lie une
dynamique de mutation social significative est, sans


Canada: "Royal

Bonbon" sduit

les festivaliers ...
(Royal ... suite de la page 15)
ide de film don't je me mfiais!" prcise l'auteur, en visit
Montral pour Vues d'Afrique et pour le lancement de
son film. La vraie bonne ide, c'est d'avoir fait appel
Dominique Batraville, pote et crivain renomm en Hati.
Visage hilare, prestance et assurance, mais un regard inject
de dingue qui fait basculer ce clown, en quelques seconds,
de la bonhomie la tyrannie".
Le mensuel Diaspora crit ceci propos de Royal
Bonbon "Le ralisateur confie s'tre inspir des crits du
grand pote antillais Aim Csaire ainsi que du clbre
romancier cubain Alejo Carpentier. Le ton oscille avec
lgance entire ralit et fiction, pass et present, et transmet
toute la vitalit et le dynamisme de l'imaginaire haitien.
Entre le ralisme magique et le drame comique, le regard
du cinaste est toujours complice et solidaire, pour notre
plus grand plaisir.
Entirement tourn en Hati,'Royal Bonbon est
interprt par des acteurs du pays. Les images-sont
magnifiques et nous font sentir toute la sensualit tropical
du pays".

N.B: Nos lecteurs pourront lire dans une
prochaine dition "Les notes borgsiennes de Dominique
Batraville Vues d'Afrique.


Gabriel Nicolas, Ph. D.
contest, celle que favorite l'occupation amricaine de
1915-1934. Les multiples contradictions sociales dcoulant
de cette perte de souverainet ont aliment la consolidation
de groups de nouveaux mutants contestataires et
revendicatifs. Ces groups de jeunes, pour la plupart
duqus, allaient, au nom de l'idal d'galit, imposer leurs
exigences, commencer par le dpart du pouvoir du
President Lescot en 1946.
La troisime situation de crise que nous retenons,
se rfre celle que nous vivons au quotidien, partir des
vnements qui ont concouru la chute du Prsident
Duvalier en 1986. Elle est, n'en pas douter, associe au
surgissement dans un space urbain dbord, de nouvelles
couches sociales de souche populaire. L'importance
accorde par cette mouvance la dimension associative
de la question, souligne toute la consideration qu'elle
accord l'idal de fraternity, pour faire avancer une vision
du monde qui contredit celle de l'ordre traditionnel no-
colonial, bas sur l'exclusion des masses.
A bien considrer, les moments dcisifs
d'acclration de notre histoire, ponctus par d'importantes
mutations sociales, clairent le cheminement, sous nos
palmiers, des grands idaux rpublicains qui ontpour noms:
libert, galit et fraternity.

2- Libert: Principe v/s Ralit
Vivre libre ou mourir! Nos anctres avaient senti,
dans leur chair et leur dignit meurtries par l'esclavage,
que la libert et la condition humaine taient insparables.
Leur lutte victorieuse contre l'esclavage est une expression
indite de l'idal rpublicain par excellence qu'est la libert.
Nos ans ont aussi dmontr une conscience
aigie de la libert, cet idal sans frontire. L'apport
hroque de ces combatants de la libert dans la guerre
d'indpendance des Etats-Unis et le support, tant matriel
que moral, de Ption Miranda et Bolivar dans leurs
luttes pour librer l'Amrique hispanique, tmoignent
loquemment de cet tat d'esprit.
Mais, qu'est donc devenu cet idal transcendent
qu'est la libert dans l'pret d'une mise en place post-
coloniale en Hati?
Les haut-grads de la victorieuse arme indigne
ont trs vite constitu le noyau dur de la premiere vague
de mutation social dans l'Hati indpendante. De
l'amalgame des, anciens et des nouveaux libres,
bnficiaires des largesses de Ption puis de Boyer, allait
lentement se constituer le clan des grands propritaires
terriens, fondement de l'oligarchie hatienne.
Si C'est dans ce
context, que l'idal de


libert allait se corrompre. Car, si pour les anciens libres
et les hros de guerre grads, vivre libre supposait
l'appropriation exclusive de l'hritage des matres d'hier,
pour la grande masse des anciens esclaves, eux aussi
combatants de la libert, le vieux carcan esclavagiste de
l'exclusion fut ractiv, la sauce no-coloniale et au profit
de compagnons d'armes qui ont engrang tout seul, les
bnfices de la liberation.
Et, comme pour officialiser un tat de fait, la
promulgation du Code Rural par Boyer, en 1818, vint
lgaliser l'existence d'une rpublique deux vitesses.
En outre, l'accaparement autoritaire par la
soldadesque de l'appareil d'Etat tout au long du 19me
sicle, a permits de verrouiller le systme d'exclusion
social en place.
Ainsi s'est perverti l'idal rpublicain de libert,
dans une rpublique qui fut cre au nom de la libert.

3- Egalit: Droit v/s Faits
La.ferme mergence d'une classes moyenne teint
fonc fut compromise par l'occupation amricaine. De
1915 1.934, l'occupant a institutionnalis chez nous
certain des aspects nocifs de son universe cultural,
notamment le prjug de couleur. Ce comportement trouva
en Haiti un terrain favorable d'enracinement, cause de
l'hritage idologique colonial qui accord au noir une
prime dontl'importance est proportionnelle l'attnuation
des attributes gntiques de sa race.
En tout tat de cause, l'occupation amricaine mit
fin au rgne politique des gnraux, pour la plupart teint
fonc, qui, quelques exceptions prs, prsidrent un sicle
durant aux destins du pays, de la fin de la prsidence de
Boyer en 1843, la chute de Vilbrun Guillaume Sani en
1915. Aussi, les noirs au teint clair allaient-ils, de
Dartiguenave Lescot, c'est--dire de 1915 1946,
contrler; de concert avec certain trangers, le grand
commerce, tandis qu'ils dominaient aussi les sphres
administrative et politique.
Ayant particip activement au dpart de Lescot
du pouvoir en 1946, la classes dite moyenne s'apprtait
concrtiser sa prminence intellectuelle et ses vllits
conomiques en s'accaparant du pouvoir politique.
L'galit, en tant qu'idal rpublicain qui confirm
la primaut de la loi, anime le combat dmocratique contre
les travers idologiques de l'occupant et de ses allis'
internes. A partir de 1946, un teint fonc et une
appartenance historique au "pays en dehors", ne poulvaient
plus sceller par le bas le sort d'un hatien. Ainsi, l'accs
aux leviers administratifs et politiques de l'Etat devait tre
function de la seule competence. L'ducation, le travail,
(voir Mutations / 17)


PRESS

Nouvelles menaces

contre Liliane Pierre-Paul


P-au-P., 2 mai. 03
[AlterPresse] --- La
journalist hatienne Liliane
Pierre-Paul, Directrice de
Programmation de la station
prive Radio Kiskeya, Port-
au-Prince, et prsentatrice
d'un journal grande coute,
fait l'objet de nouvelles men-
aces de mort, selon ce qu'ont
dnonc ce 2 mai plusieurs
responsables de la station.
Une envelope,
contenant une lettre de men-
ace et une balle de calibre
Douze, adresse Liliane
Pierre-Paul, a t dpose le
30 avril dernier la station, a
indiqu le Directeur de
l'Information, Marvel
Dandin, au course du journal
de fin d'aprs midi. La lettre
lance un "ultimatum" la
journalist, qui elle intime
l'ordre de lire son contenu au
micro chaque jour jusqu'au 6
mai, a expliqu Marvel
Dandin.
Le document, don't
copie a t obtenue par
AlterPresse, est sign par des
inconnus et renferme un mes-
sage en faveur de la restitu-
tion par la France de l'argent
pay par Hati en 1825 (90


millions de Francs or) pour la reconnaissance de son
indpendance. Cette champagne, conduit officiellement par
le gouvernement, exige de la France la some de 21 mil-
liards de Dollars. La lettre content des menaces galement
contre des "citoyens franais" et l'ambassade de France
Port-au-Prince.
"Les journalists sont-ils des oiseaux?", s'est
interrog dans un ditorial le Directeur de Radio Kiskeya,
Sony Bastien, en rfrence la balle de calibre douze. Il a
soulign que de multiples fois, la station a dj reu des
lettres de menaces. "Nous n'allons pas abandonner la
lutte pour la parole libre", a averti Sony Bastien.
Le Secrtaire d'tat la Communication, Mario
Dupuy, est immdiatement intervenu en direct pour
"fliciter" Radio Kiskeya de ne pas s'tre laisse "intimide"
par les menaces. Le gouvernement espre que la station va
continue travailler "en toute indpendance et autonomie",
a-t-il affirm.
Le Secrtaire d'Etat Dupuy en a profit pour parler
de "manipulation grossire" qui coincide avec l'"chec d'un
secteur" dans sa lutte politique.
Pour sa part, dans une intervention galement en
direct Radio Kiskeya, le porte-parole de la Convergence
Dmocratique (opposition), Micha Gaillard, a condamn
les menaces contre Liliane Pierre-Paul. Il a en mme temps
interprt les dclarations de Mario Dupuy comme de la
"manipulation".
La Coalition Nationale pour les droits des Hatiens
(NCHR) se dclare "choque" de ces "menaces terrifiantes"
contre la journaliste-prsentatrice de Radio Kiskeya. La
NCHR rappelle que des menaces pareilles ont t profres
contre le journalist Brignol Lindor Petit-Goave (Ouest)
peu de temps avant son assassinate en dcembre 2001.
(AlterPresse)


S0Commission Nationale Hatienne i[ U

de Cooperation avec I'UNESCO


Offre de bourse

La Commission Nationale Hatienne de Coopration avec l'UNESCO
(CNHCU) informed les chercheurs hatiens en troisime cycle universitaire
que trois bourses d'une valeur de 5 000 dollars des Etats-Unis chacune-
du Programme sur l'Homme et la biosphre (MAB), de l'UNESCO sont
disponibles.

Le project de Bourse de Recherche du MAB vise encourager les jeunes
scientifiques, en particulier ceux venant des pays en voie de
dveloppement, utiliser les recherches du MAB, les projects de sites ainsi
que les reserves de biosphre dans leurs recherches.

La priority est donne aux recherches entreprises dans les reserves de
biosphre sur le thme des cosystmes et de l'eau.
(les recherches doivent tre conduites sur deux (2) ans)

Conditions de participation:
- Etre Haitien;
- Etre en 3e cycle d'tudes universitaires(titulaire d'une matriq ou d'un
doctorate ou d'un titre quivalent);
- Etre g de 40 ans au plus:
-Rpondre aux modalites de participation.

Les intresss, qui ont une preuve de l'obtention soi: n doctorate, doivent contacted la CNHCU au plu tt a '-e;: i. -dessous.
Les dossiers de candidature doivent tre drenri re r: :ardl e 30
avril 2003.


Commission Nationale Haitienne de Coopration avec l'UNESCO (CNHCU)
4, rue 4, Paco, Port-au-Prince, Tl.: 245-0370


,









Mercredi 7 Mai 2003


Page 17


PTPN1NTFM A TRF


Haiti en Marche Vol. XVII No. 14I _l i % s JL xxj1 -1- ---------------


II y a 200 ans, Napolon cdait
LA NOUVELLE je dois m'attendre la
ORLEANS(EtatsUs),Avl la Louisiane aux Etats-Unis pedr Ls nglas n'ar
.. .i... 1 '4 onI pas le Mississippi qu'ils


- Il y a zuu ans, le u3 avni lou3,
Napolon Bonaparte cdait la Louisiane aux Etats-Unis,
une vente qui sonnait le glas du rve imperial de la France
en Amrique du Nord et allait contribuer faire de la jeune
rpublique amricaine une puissance mondiale.
Cette transaction immobilire, la plus important
de l'Histoire, fut conclue de quelques traits de plume, sans
qu'aucun coup de feu ne soit tir, une circonstance qui
doit moins la diplomatic qu' la chance et aux intrigues
sur fond de rCves d'empire contraris.
Le Premier Consul de France vient d'apprendre
que l'expdition Saint-Domingue de son beau-frre a
tourn la catastrophe. Le gnral Leclerc et ses 24.000
soldats ont pri en tentant de reprendre l'le, secoue par
une rvolte d'esclaves emmene par Toussaint Louverture.
Le mme mois, le president amricain Thomas
Jefferson, conscient du besoin d'assurer l'avenir
conomique de la jeune rpublique, dcide d'acqurir le
port de La Nouvelle-Orlans, dbouch commercial
incontournable l'embouchure du Mississippi.
l autorise son missaire James Monroe dpenser
deux millions de dollars, et plus si ncessaire, pour acheter
le port franco-espagnol et les Florides, et obtenir de la


France la libert de navigation sur le Mississippi.
En mars 1803, Monroe est dpch Paris. En
cas d'chec, Jefferson n'exclut pas de les prendre par la
force car, confie-t-il, 'la future destine de cette rpublique"
en dpend.
Trois ans plus tt, Bonaparte venait de rcuprer
la Louisiane par le trait secret de San Ildefonso. Pour
qu'elle ne devienne pas britannique, celle-ci avait t cde
en effet l'Espagne en 1763 par Louis XV, aprs la dfaite
de la France durant la Guerre de Sept ans.
Mais avec la perte de Saint-Domingue qui devait
servir de base maritime arrire pour le commerce de la
canne sucre, du caf et du coton, Napolon voit son project
d'un empire franais en Amrique du Nord s'effondrer.
Face aux 20 navires anglais dans le Golfe du
Mexique, il sait qu'il ne pourra dfendre longtemps le port.
franais face la puissance maritime anglaise et que, tt
ou tard, les Amricains finiront par s'emparer de ces
"quelques arpents de terre".
Le 10 avril, sa decision est prise. "Je connais tout
le prix de la Louisiane et j'ai voulu rparer la faute du
ngociateur franais qui l'a abandonne. Quelques lignes
d'un trait me l'ont rendue et peine je l'ai recouvre que


convoitent. Je songe la cder aux.Etats-Unis. Je considre
la colonie comme perdue et il me semble que, dans les
mains de cette puissance naissante, elle sera.plus utile la
politique et mme au commerce de la France que si je
tentais de la garder".
Quand Monroe arrive Paris, il est tout tonn de
se voir proposer toute la province.
Le 30 avril, trois conventions sont signes par
lesquelles les Etats-Unis acquirent 2,1 millions de km2
(quatre fois la France) au prix de 15 millions de dollars de
l'poque (80 millions de francs), soit environ sept dollars/
km2.
Le montant, considerable pour l'poque puisqu'il
reprsente 1,5 fois le Produit national brut (PNB) des Etats-
Unis, est finance par le biais d'obligations 6% auprs de
banques hollandaises et anglaises.
Le trait sign, Napolon Bonaparte se flicite: "Cette
accession de territoire affermit pour toujours la puissance
des Etats-Unis et je viens de donner l'Angleterre une
rivale maritime qui, tt ou tard, abaissera son orgueil". Le
20 dcembre 1803, les couleurs amricaines sont hisses
sur La Nouvelle-Orlans. (AFP)


SANTE/pidmie SRAS :
GENEVE, 2 Mai c
L'Afrique "ne peut pas se permettre" Serait c
d'tre infecte par l'pidmie de s '
pneumonie atypique car "les consequences seraient t-e
dvastatrices" pour le continent et pour le reste du monde, l'o
a soulign vendredi l'Organisation mondiale de la sant
(OMS). aus
Une des hantises de l'OMS est que la maladie et
s'implante durablement dans des pays en dveloppement ch<
don't le systme de sant est prcaire ou dficient, a expliqu au
Christine McNab, une porte-parole de l'OMS. jou
Ce serait d'autant plus dramatique qu'il existe
actuellement une opportunity, d'une dure limite, d'
d'radiquer la maladie si on fait les efforts ncessaires, a- eff


ai

Ile
cca

isi d
la n
efd
co
irna

vl
icac


Une contamination de l'Afrique


tastrophique, selon l'OMS
dans le monde de manire rgulire", a-t-il ajout.
raffirm, citant l'exemple du Vietnam. "On a Un vaccin anti-SRAS "ne serait pas
sion de contenir (le virus), il faut la saisir". ncessairement la rponse car il serait difficile de
"Nous n'avons pas d'autre choix que de travailler l'introduire dans les pays africains" faute d'un rseau
lur que possible pour stopper cette maladie temps medical suffisant, a expliqu Mme McNab.
envoyer dans la nature", a dclar David Heymann, Dans ce context, elle s'est flicite de la volont
u dpartement des maladies transmissibles l'OMS, des pays de l'Union africaine, exprime jeudi par leurs
urs d'une conference par tlphone avec des ministres de la Sant runis Tripoli, de redoubler de
listes. vigilance face au Syndrome respiratoire aigu svre
"Si (le SRAS) devient une maladie des pays en (SRAS).
oppement que nous ne pouvons pas contenir Un seul cas de SRAS a.t recens pour le moment
cement, certain de ces pays vont la propager partout (voir SRAS /'20)


Mutations Sociales et Idaux Rpublicains


(Mutations ... suite de la page 16)
le mrite, la competence et l'excellence sont les points forts
du discours lgitimateur de cette nouvelle vague de
mutation social, incluant des tudiants avides
d'opportunits, des professeurs sous-rmunrs, des
professionnels sous-estims etc.
Paralllement l'avnement d'Estim au pouvoir
en 1946, le carcan oligarchique s'est assoupli au profit de
nouveaux mutants teint fonc, avides d'crire leurs
propres pages d'histoire. De 1946 1986, cette classes
moyenne allait, en 40 ans, concrtiser son ascension socio-
conomique, en occupant l'appareil d'Etat.
Qu'on se le dise, la mission que cette catgorie
de socit s'tait fixe n'tait pas de casser les reins du
systme oligarchique. Bien au contraire, les plus
assimilables d'entre eux espraient une ascension rapide
dans les rangs de l'oligarchie. Les autres, soit par
conviction, soit par manque d'atout, ont assum leur
condition d'intermdiaires entire l'oligarchie et les masses
exclues.
C'est partir de cette situation ambigue
d'intermdiaire que les mutants en question ont travesti
l'idal d'galit. En effet, ils se sont, pour la plupart,
satisfaits de leur ascension dans la hirarchie du systme
oligarchique, cautionant ce faisant la situation d'exclusion
des masses rurales et urbaines.
En outre, le fait pour certain d'tre
intellectuellement dous (ng save) ne servait le plus
souvent qu' garantir leur aurole personnelle. Le fait pour
d'autres d'tre professionnellement comptents, justifiait
gnralement le dtournement de fonds affects aux
activits de dveloppement ou de fonctionnement de l'Etat.
On se sert, on se dveloppe, car le pays doit bien nous
gratifier pour tant d'annes d'efforts consentis sur les bancs
de l'cole.
Ainsi s'est dvoy l'idal d'galit qui, l'origine,
a su donner ses lettres de noblesse au movement
revendicatif de 1946, connu sous l'appellation des "cinq
(5) glorieuses".

4- Fraternity: Pratique v/s Idologie
Si les premiers mutants de l'Hati indpendante
ont russi leur mutation la faveur du processus de
consolidation du sytme oligarchique, ceux de 1946-1986
ont en majority russi leur passage du statut d'exclu celui
d'admis dans l'ordre oligarchique, la faveur entire autres,
d'un assouplissement circonstanci de celui-ci.
Toutefois, la mutation qui s'amorce partir de


l'effervescence politique du milieu des annes 80 et qui a
contribu la chute de Duvalier, s'annonce problmatique.
Quoiqu'il en soit, l'on peut facilement identifier
la presence d'un idal rpublicain, la fraternity, qui une
fois dissipe la haine de l'adversaire dchu, devrait
permettre aux nouveaux mutants d'apprivoiser l'espace
urbain.
Si nous sommes vraiment tous frres, alors les
murs de l'exclusion doivent tre renverss, et ce, pour tous
les hatiens. Au plan juridique, la Constitution de 1987
met fin lgalement l'exclusion, dans la measure o elle
signifie l'inconstitutionnalit du Code Rural. Avec la
rcente mise hors jeu de l'Acte de Naissance Paysan, on
peut d'ores et dj parler d'une homognisation de la
citoyennet haitienne.
Par ailleurs, l'idal de fraternity agissante semble
galement animer l'explosion du nombre des organizations
de quarters, des groupements socio-professionnels et
socio-politiques qui ont sonn l'veil de la vie associative,
aprs la chute de la dictature.
Nanmoins, la grande communion fraternelle
souhaite n'a p se concrtiser pleinement dans un
context, certes marqu par la mise en place d'institutions
dmocratiques, mais o le vieux mode de fonctionnement
oligarchique est encore dominant. Ainsi, la pratique
politique, la ralit conomique et la culture politique n'ont
que peu volu, tandis que l'exclusion, ce dominateur
commun du systme traditionnel, subsiste encore dans les
faits.
La frustration des nouveaux citadins, la fois
bnficiaires et victims de l'inclusion anarchique, a
transform nos premiers balbutiements fraternels en
insolences l'gard des ans, qui l'on accord au mieux
des prnoms et au pire des sobriquets ironiques (ti cheri, le
p, etc.). Paralllement, on assisted depuis 1986 un
clatement des normes administrative et un refus de la
hirarchie qui constituaient de prcieux acquis des mutants
de l'galit, dans la mise en place d'un embryon d'Etat
moderne.
Ainsi, la fraternity, la plus humaine des valeurs
rpublicaines a t, sous la pression d'une cruise profonde
de l'ancienne moule no-coloniale, se chercher une identity
dans la subvertion de l'autorit.

5- Mouvance Populaire et Idaux
Rpublicains
La premiere vague de mutation post-indpendance
eut pour idal la libert. Ce principle, aprs avoir


accompagn notre liberation des chaines de l'esclavage,
fut perverti par la reproduction adapte du systme
d'exclusion qui caractrisait l'ordre colonial.
La deuxime vague de mutation retenue ici fait
rfrence au rle jou avant, pendant et aprs la "Rvolution
de 1946" par ceux qui ont, depuis, pris l'appellation de
classes moyenne. L'idal d'galit qui lgitima l'ascension
des groups sociaux concerns, permit la mise sur pied
d'un embryon d'Etat moderne. Mais, ce mme idal fut
perverti lorsque l'excellence et la competence furent
utilises par les nouveaux tenants du savoir et du pouvoir
afin de justifier, d'une part, le maintien en place d'un ordre
social deux vitesses et d'autre part, pour occulter
l'enrichissement illicite des membres de "la classes .
La troisime vague de mutation a aliment le
movement populaire qui, sa manire, a contribu au
dpart de Duvalier, tout en alimentant de ses revendications
la crise du modle traditionnel oligarchique. Cependant,
l'idal de fraternity qui a anim la vie associative et permis
l'homognisation lgale de la citoyennet hatienne, a vite
fait montre d'une tendance la dispersion et au non respect
de la hirarchie.
Toutefois, l'panouissement du movement
populaire par l'intgration ordonne de cette masse de
nouveaux mutants, semble incompatible avec la survive de
l'ordre oligarchique bas sur l'exclusion. Aussi, ds que
cette dernire vague de mutants de souche populaire
parviendra orchestrer son historicit, les murs du systme
no-colonial ne pourront-ils plus tenir.
Au course de ce processus d'organisation, le
movement populaire devra computer avec les acquis
valables des mutants de l'galit, quant l'importance de
l'idal galitaire d'excellence, de competence, de respect
des normes dans la construction d'un Etat moderne. Ce
movement devra dans un mme temps assumer les acquis
positifs des premiers mutants de la liberty, quant la
capacity de mobilisation national de cet ideal.
Finalement, force est de reconnatre que toutes
les vagues de mutations sociales se tiennent, dans leur
capacity d'expression d'idaux rpublicains
complmentaires. En outre, le movement populaire aura
atteint sa maturity lorsque ses dirigeants refuseront de "jeter
le bb avec l'eau du bain", pour intgrer les acquis
historiques des mutations sociales prcdentes. Alors
seulement, la fraternity, enrichie par les acquis actualiss
de la libert et de l'galit, pourra guider la nation entire,
hors des sentiers battus de la moule no-colonialiste et
oligarchique qui nous suffoque depuis 200 ans.
Gabriel Nicolas, Ph. D.


1 1








I Les Jeux de Berard I


Allez^-/ de/OUSE UIES7e utlian7ds ot d


Mercredi 7 Mai 2003 -
Hati en Marche Vol. XVII No. 14
1 1I


POUSS E


Q U IIN E S


Solution de la semaine passe:


Allez de POUSSE QUINES, en utilisant des mots du
vocabulaire Franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.


S Mots GCchs )


T J J
E P V
TJJ
EPV
QNU
X EL
W Y E
NIE
J QD
HS 0-
U V H
T D R
V Z N
Q 1 S

E X Z
UVH
TDR
VZN
QIS

EXZ
PTV


Trouvez les 11 villes plus affectes par le syndrome respiratoire
aigu svre (SRAS) dans le carr ci-dessus (OMS)


Solutions de la
semaine passe:

HAITi


k r


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7H00


7H00-9H30






7H00-9H00

10HOO-Midi


Midi Midil5


Midi 15 2H00



2H00-3H00


3H00-5H00


5H00


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou


SPORT
Jacky Marc


6H00-7H00

7H00-8H30


8H30-9H00

10H00


9H00... x du mat


LESTOPTEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche


CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


E n bref *.. (suite de la page 2)
Selon la correspondante de l'AHP Paris, de nombreux compatriotes ainsi que des Franais sont
consterns par la mise d'Hati sur cette liste et demandent aux autorits hatiennes de ragir au
plus vite. "C'est une grave injustice de la part du Quai d'Orsay d'inscrire Hati sur une telle liste,
puisqu'il n'y a pas de cas de pneumonie atypique dans ce pays, les cas d'inscurit sont loin
d'atteindre ceux de nombreux autres pays de la Carabe, don't la Jamaque et aussi d'Europe, et
il n'y a pas de guerre civil en Haiti, ont fait savoir de nombreux compatriotes vivant en France.
Ils accusent certain secteurs trangers de vouloir tout faire pour tenter de saboter la clbration
des deux cents ans d'indpendance d'Hati, par crainte d'tre propulss malgr eux au-devant
de la scne en raison des abus commis au course de la priode colonial.

Demolition de jardins de lgumes dans la plaine de Maribahoux ...
A l'occasion du 1er Mai, fte de l'Agriculture, le GRALIP s'est fait l'cho des protestations des
paysans ayant des jardins dans la plaine de Maribahoux et qui assistant leur destruction au profit
du project de Zone Franche. Particulirement touches sont les zones de Nan Cacao et Pitobert, deux
localits de la Plaine agricole de Maribahoux.
Des tracteurs ont dmoli les jardins de paysans, don't une cinquantaine sont affects par cette
measure. Quelques-uns ont reu un ddommagement s'levant 7.500,00 gourdes par quart de
carreau. Mais la majority des victims ont refus cette some qualifie de "drisoire".
Ce serait un tracteur dominicain qui accomplit le travail de demolition et en dehors des champs de
lgumes, il y aurait aussi des maisons prives tre menaces. Un comit a t cr, le Comit de
Defense de Pitobert, qui appelle les agriculteurs des autres rgions du pays la vigilance, car ce
processus de dpossession des paysans au profit du project Zones branches est un programme visant
toute la zone frontalire.

Nouvelle reprsentante de I'UNICEF en Hati ...
Madame Franoise Gruloos-Ackermans a raffirm l'engagement de 1' UNICEF
poursuivre son Programme quinquennal de Coopration, sign avec le Gouvernement au
mois de mai 2002. Les priorits en sont la lutte contre le VIH/SIDA, l'appui aux enfants et
families affects ou infects et la lutte contre la stigmatisation et la discrimination vis--
vis des personnel vivant avec le VIH/SIDA.
Avant sa nomination en Hati, Mme Gruloos a successivement occupy les postes de
Reprsentante Cuba, de Reprsentante Dlgue en Rpublique Fdrale Islamique des
Comores, de Charg de Programme Madagascar et de responsible de Projets Urbains au
Burundi.

La Cour d'appel report au 12 mai l'audition du dossier de l'assassinat
de Jean Dominique ...
La Cour d'Appel de Port-au-Prince a dcid le lundi 28 avril de reporter au 12 mai
prochain l'audition du dossier de l'assassinat du PGD de Radio Hati Inter, Jean
Dominique Lopold et du garden de la station Jean-Claude Louissaint. Le dossier avait
t envoy la Cour d'Appel aprs que la veuve de Jean Dominique, Michle Montas, eut
dcid d'interjeter appel de l'ordonnance du juge d'instruction en charge du dossier du
double meurtre du 3 avril 2000. La Cour d'Appel a pris la decision de reporter l'audition
suite une demand formule en ce sens par les avocats de la parties civil qui rclamait la
presence de l'inculp Ralph Lger la barre. Le nom de Ralph Lger n'a pas t cit par
le Ministre public dans le dossier envoy la cour d'appel. Par contre, les inculps Ralph
Joseph, Gymsley Milien, Machkenton Philippe, Freud Junior Desmarates et Jean Daniel
Jeudi ont t conduits au tribunal pour tre entendus. Un des avocats de la parties civil,
Me Carlo Hercule, a estim que l'inculp Ralph Lger est un lment important du
dbssier.

Le Ministre de la Sant announce un ensemble de measures pour
protger la population centre la pneumonie atypique ...
Au course d'une conference de press, les autorits sanitaires ont annonc la formation
d'un comit national multi-sectoriel avec pour mission de fournir des informations sur la
maladie. Le ministry de la Sant Publique, Henri Claude Voltaire, accompagn du
Directeur Gnral de l'Autorit Portuaire Nationale (APN), Fritz Aristyl, et d'un
reprsentant de l'OMS, le docteur Pascal Frison, a indiqu que des dispositions ont t
prises au niveau de l'Hpital de 1'Universit d'tat d'Hati en vue de faire face toute
ventuelle contagion. Selon le Ministre, des sances spciales de formation sont prvues
l'intention des professionnels de la sant sur la faon d'intervenir auprs des personnel
contamines.
Hrold Jean Franois, laurat du Prix Jean Dominique
Le Prix Jean Dominique pour la libert de la press est dcern cette anne aux journalists
Hrold Jean-Franois, Romney Cajuste et Jean-Numa Goudou pour les diffrentes
categories, ont annonc les membres du Jury. Les gagnants ont t choisis sur une liste de
douze candidates rpartis en trois categories (Journaliste professionnel pour l'ensemble de
sa carrire, Journaliste pour une srie de reportages, d'articles ou d'missions, Jeunes
journalistss.
Nos flicitations aux heureux gagnants qui ont reu leurs prix respectifs le Lundi 5 mai au
course d'une crmonie. Le jury tait prsid cette anne par Madame Michle Pierre-
Louis.


Page 18


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

YA

NS I

BS


Solutions de la semaine passe:
S GRABUGE


5H30


% --.Oe






Mercredi 7 Mai 2003
TT ... - V __L_ 'qT Pv [TTT NT iA


HataiuenlvMarche Vol.AVIIN4i. l y v y Al % J 1 q J %F '


WF.TFRN T1NTON


.. ...'o -- ~ . ,.,., .
,. : .. ,: : . . .:' : ; .


Po-rt do Pai*

~t ~jl + ~Groshlorrio t k Cap-Haitict i III~tIii ii~~t $
**Gros-Morne TGou i i-t-' rd

Soniest japiiri
St :lcliel (Je e 'AtaIW


Golfe de la Gonve


**
**
*


Jm
**r


AMii siaro
P t i v e P de Niii)peis
*~ ,~ F Aqu rt('in


Peit-Rv!?r c~IAIrtUontc ~L ~, Hmndlip1kb
Su. MtaJ*


.*,


*
*


'A Gabarel
Deirnas *' A
Port-au-Prince
toessier Petiuiii Viilp

+ Carruour- eld'l
I a 'dI~e *'Jarmn rl I


SLo:eau Ius, Ca ciy(


Mer des Antilles


K b


ou


la.


Envoyez de l'argent vers Port-au-Prince
ou n'importe o en Haiti
au mme prix.


Envoyez


Paiement en U.S. $

3 minutes d'appel gratuit
chaque transaction'


Payez seulement


$ 50.00 $4.50

$1 .0.00 $9.00

$200.00 $18.00
Frais gal 9%/ du montant envoy


Appelez au 1-877-984-1726 pour information en crole et en franais


Page 19


Il


I=









Page20 1 PNEUMONIE ATYPIQUE rcredi7 Mai 2003
PaUe contamina n de 'e s Hati en Marche Vol. XVII No. 14

Une contamination de l'Afrique serait catastrophique ...


(SRAS ... suite de la page 17)
sur le continent africain, en Afrique du Sud.
Le patient, un homme d'affaires sud-
africain de 62 ans, diagnostiqu dbut avril,
est dcd mardi soir Pretoria.
"L'Union africaine ne peut pas se
permettre d'avoir le SRAS car les
consequences seraient dvastatrices (...), on
ne peut pas prendre le risque de le voir
devenir endmique dans ces pays-l", a
dclar Mme McNab.


Elle a rejet l'ide que le virus ne
rsiste pas la chaleur, ce qui le rendrait
inoprant en Afrique: "on ne peut pas le
confirmer, ce serait idal mais on ne peut
pas prendre ce risque", a-t-elle dit.
Elle a galement rejet le parallle
avec d'autres pidmies qui font beaucoup
plus de victims en Afrique comme la fivre
hmorragique Ebola. Le virus Ebola
Touchee une petite region au Congo (..), un


FAITES UN TRANSFER

ET GARDEZ LE SOURIRE

AVEC CAM,

LA PLUS RAPIDE

ET LA PLUS SRE!


CAM, l'UNIQUE Compagnie de
Transfert qui livre domicile en
moins de 2 heures travers Haiti
TOUS les transferts effectus
jusqu' 5:00 PM aux USA et
au Canada.
Les products alimentaires sont livrs
le lendemain, toujours domicile.


endroit o on ne trouve pas de
voyageurs internationaux"


susceptibles d'exporter la maladie, a-t-elle expliqu.
"Ce n'est pas la mme menace". (AFP)


JP 63i ci i 4


-. 3. ..,-. syndrome respiratoire aigu
~,~'L .. .-.... L" _rsvre (SRAS), les
FORT DETRICK, laboratoires de biodfense de l'anne amricaine
Maryland, 4 Mai Dans leur vaste esprent que la solution viendra d'un traitement
traque au remde contre le existant. L'interfron et les antiprotases, utiliss
notamment centre le SIDA, semblent prometteurs.
Snauel En travaillant 24 heures sur 24, l'Institut
de recherche mdicale de l'anne de Terre sur les
maladies infectieuses (USAMRIID), situ Fort
S m ni I l Detrick dans le Maryland (nord-est), pense tester
au moins 100.000 composs, voire 500.000, dans
les prochains mois.
Dans un laboratoire hautement scuris,
avec une vingtaine d'autres scientifiques, John
Huggins, charge des traitements antiviraux, essaie
ainsi systmatiquement tous les traitements
possibles. "Tenter de deviner et suivre des liens
logiques l'aveuglette est dangereux quand on en
sait peu" sur le virus, explique-t-il.
Sur les dizaines de products tests a cejour
-principalement des traitements centre le virus du
SIDA et l'herps-, seul l'interfron, une protine
naturelle empchant la replication du virus, offre
des perspectives.
L'interfron, fabriqu par le corps pour
arrter les virus, agit avant que le systme
immunitaire ne lance la production des anticorps
plus spcifiques. Il est commercialism sous
diffrentes formes.
Or l'une de ses varits, l'interfron bta,
bloque le virus du SRAS dans les experiences en
laboratoire. La dose ncessaire est dix fois
suprieure celle normalement prescrite aux
malades, mais les experts pensent que des doses
infrieures pourraient tre efficaces dans le corps.
Si l'interfron semble prometteur dans la
mise au point rapide d'un traitement de cette
pneumopathie atypique repre en Asie fin 2002,
des experiences supplmentaires seron(
indispensables afin de s'assurer qu'il fera plus de
bien que de mal.
Dans le cas de cette maladie respiratoire
nouvelle, on ignore en effect pourquoi le SRAS
occasionne de tels dommages, dtruisant parfois les
poumons des patients. Certes, le virus lui-mme
peut causer d'importants d ,gts, mais dans certaines
infections, la contre-attaque excessive du corps,
notamment par la production d'interfron, peut tre
aussi nocive que le virus lui-mme. Il faudra donc
s'assurer que les malades ne fabriquent pas dj
trop d'interfron.
Le Dr Frederick Hayden, spcialis dalns
les virus respiratoires l'Universit (le Virginie,
souligne namnoins que, lorsque la grippe entraine
une pneumonie, le corps produit insuffisammcnt
d'interfron pour combattre efficacement la
maladie. Les rsultats de I'USAMRIID "suggrent
donc la possibility d'utiliser l'interfron pour la
prevention ou le
traitement du SRAS",
estime-t-il.
Les scientifiques
s'enthousiasment aussi
pour les antiprotiases
cystine qui pcuvent
stopper le virus en
neutralisant l'une des
enzymes ncessaires a sa
multiplication. Selon
Peter Jahrling, chercheur
l'USAMRIID, sur les 19
S essayes par le laboratoire
militaire, six ont donn
satisfaction.
-Tous ces products
ont t mis au point par
des laboratoires phanna-
ceutiques pour prvenir ou
traiter des rhinovirus
(responsables notamment
des rhinites, rhino-
pharyngites, sinusites ou
engines, et insensibles aux
antibiotiques), mais aucun
des six efficaces n'a t
administr des humans.
Toutefois, tant donn les
similarits entire les divers
virus respiratoires, les
scientifiques placent leurs
espoirs dans un traitement
semblable et rassemblent
4C de nombreux products
abandonns en chemin par
l. 'K.-.I iZ n d ii s t r i e
pharmaceutique.


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs