Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00159
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: April 16, 2003
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00159
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text














Halti en Marche dition du 16 au 22 Avril 2003 Vol. XVII No 11


L'AMERIQUE DE BUSH

Crise d'hyperpuissance ou Hyperpuissance en crise
ANALYSE bafoue par l'administration amricaine, et les Nations Unies bonnes seulement a grer le sort de celles-ci leur avis parat scell
DnDT A T DDTKTrCP C 1 aors aue M. George W. Bush eut dclar la distribution de l'aide humanitaire en Irak,


SVl. U -1- 1\.n I i, ,, L .
Avril A Bagdad, les troupes
amricano-britanniques entrent
victorieuses. A autre bout du monde,
le gouvernement communist cubain
organise le procs expditif de
dizaines de militants pro-dmocratie
qui sont condamns des peines de 8
25 ans de prison.
Les deux vnements ne
coincident pas seulement dans le
temps, mais ils s'interpellent,
renvoient l'un l'autre.
En effect, la guerre des Etats-
Unis contre l'Irak reprsente une
volte face 180 degrs par rapport
ce qu'a t l'tat du monde pendant
longtemps et remet en question un
grand nombre d' acquis, ou considrs
comme tels, au niveau des relations
internationales.
Les pays europens anti-
guerre considrent que c'est la loi
international elle mme qui a t


Des Marines se reposant dans l'un des palais de Saddam Hussein aprs la prise de Bagdad


Hyprialisme ...
D'o naissance aussi d'une
nouvelle expression : hyprialisme,
driv de hyper-puissance ...
S'il en est ainsi chez les
autres grands de ce monde, alors
qu'en est-il pour des nations plus
vulnrables ?
Les militants anti-castristes
de l'intrieur sont en train de
exprimenter leurs dpens. Fidel
Castro a jur de n'avoir aucune
compassion pour ceux que le rgime
qualified d'opposition soutenue par
les Etats-Unis pour saper la
revolution cubaine, ou encore de
cheval de Troie.
En ralit, le vent a tourn
et Castro est en train de prendre de
nouvelles dispositions ... Comme
c' est le cas sans doute pour Iiaints
autres dirigeants de la plante, mme
(voir Hyperpuissance / 4)


m


Clinton plaide en faveur de

l'allgement de l'embargo

conomique impos Haiti P.


I "a PridntAritie a I
Le President Aristide partage un bon moment avec l'acteur Dany Glover
photo Yonel Louis/HenM 1


EDITORIAL
Ds lors que les Etats-Unis ddaignent
les institutions internationales et autres,
quelle autre tribune ont les petits pays pour
se faire entendre ? P.6

DEMAND DE
RESTITUTION DE LA DETTE
DE L'INDEPENDANCE
La France refuse de rembourser ...
Les autorits hatiennes rclament des
rparations de l'ordre de 21 milliards de dollars
L'opposition demand aux autorits franaises
de ne pas tenir compete de ces dmarches ... p.3


Little-Haiti : Carnaval

du bicentenaire


MIAMI, 13 Avril Une
parties de la ville de Miami tait
ferme dimanche au traffic
automobile pour le Carnaval de
Little Haiti, un vnement qui
devait revtir cette anne un
caractre special plac dans le cadre
de la commration du bicentenaire
de Indpendance d'Hati, la
deuxime rpublique de
l'Amrique aprs les Etats-Unis et
la 1re rpublique noire du monde.
"C'est une chance de
pouvoir montrer au monde la beaut
et la force de notre culture" a
dclar au Miami Herald le
principal organisateur de
l'vnement, 1'homme d'affaires
Ringo Cayard, chairman de la
Haitian American Foundation Inc.,
prsentant le carnival de Little-
(voir Carnaval / 3)


/ Hati en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
t.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston 508 941-6897
Montral 514 337-1286
email:: enmarche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston ,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc





1


1








Page 2


I EN PL.1S


an
r
l'a
ci
I'

ap
no
mi
pr
Do
L'1
de
Lo
trick
rv
no
To
re
et
eur

pol
coi
Es]
tr.
pas
Na
sa
de
Toi
Fra

po
"I1
t'o
Wc
em
am
l'es

18(
fra
l'h
ou
de
lib

reci
la I
de
rall


Le President Aristide dcouvrant une nouvelle statue de Toussaint Louverture
au Champ de Mars le 7 Avril 2003 photo Yonel Louis/HenM
nonait un membre du Parlement I a combattu l'esclavage pour jouir de la
volutionnaire franais en 1794. Mais libert, non pas pour changer un matre
ristocratie de la peau demeure. Celle- domestique pour un matre colonial. Il
aussi est ses derniers moments et accueillait la solidarity trangre, mais il
galit a t consacre, comprit que seuls les habitants de Saint
Ainsi donc, sous des Domingue pouvaient tre les architects
plaudissements enthousiastes, trois de leur propre liberation.
uveaux reprsentants un noir, un Tandis que les troupes
iltre et un blanc ont t accueillis en amricaines encerclent Bagdad pour
ovenance de l'le carabenne Saint l'assaut final, on a l'impression qu'aux
)mingue, appele de nos jours Hati. yeux du Prsident amricain George W.
homme qui avait renvers l'aristocratie Bush et du Premier ministry Tony Blair,
la peau en Haiti tait Toussaint la libert n'est pas une bannire laquelle
)uverture, le leader de la seule rebellion les peuples opprims doivent rester
omphante d'esclaves de l'histoire. La attachs niais plutt un tat qui doit tre
solution franaise avait dj tabli les impos certaines fois aux rcalcitrants. A
tions de libert, d'galit et fraternity; leur avis, on ne peut laisser le soin aux
ussaint Louverture devait testerle degr Irakiens d'tre les acteurs de leur
el d'universalit des droits de l'homme mancipation; ainsi donc, ils doivent se
l'tat d'esprit de leurs auteurs rsigner treles objets dela"libration"
ropens. des bombes fragmentation.
Avec la France rvolutionnaire L'explication la plus gnreuse
ur alli, Toussaint a dirig sa nation qu'ils donnent au sujet de l'absence de
ntre l'invasion des Anglais et des gens dansant dans les rues de Bassora est
pagnols. Mais ce qui a t consacr peut que, aussi longtemps que la guerre se
e aussi dsacralis. Quand la France pursuit, Saddam peut tre vivant et le
ssa de la revolution la reaction sous parti Baas peut encore exister.
polon Bonaparte, elle se transform de L'ambivalence alimente la promesse de
situation d'alli du gouvernement noir survive tant donn l'issue incertaine de la
Saint Domingue celle d'ennemi. guerre.
ussaint a t captur et dport en "Ils ne peuvent avoir aucune
since sous les ordres de Bonaparte. certitude dans leur esprit", a dclar Tony
Pour beaucoup, mme cette Blair. "Dans leur esprit, ils doivent tre
)que, Toussaint tait une cause clbre. trs circonspects, jusqu' ce qu'ils soient
n'est un seul soupir du vent qui assurs du dpart du rgime."
ubliera", crivait le pote William Cette assertion est gnreuse par
)rdsworth au sujet du dirigeant le simple fait qu'elle semble doter le
prisonn. "Tu as de grands allis; tes people iraquien au moins de mmoire et
is sont exultation, agonies, amour et de facults cognitives rarement attibues
sprit indomptable de l'homme." aux gens de couleur sous occupation. Le
Deux mois plus tard, le 7 avril Shia se rappelle s'tre soulev contre
)3, Toussaint mourut dans une prison Saddam en 1991, sous l'impulsion des
naise. Ce n'tait pas seulement Etats-Unis d'Amrique, pour se retrouver
omme que Bonaparte essayait de tuer abandonn et massacre par le rgime.
mme une nation qu'il tait impatient Rendre cette gnrosit quelques
conqurir. C'tait la notion mme de annes plus tard, n'empchera cependant
ration qu'il essayait de briser, pas le people iraquien de se souvenir du
La libert des Noirs, si elle tait fait que ceux qui cherchent dsarmer
onnue Sant Domingue et lgalise par Saddam aujourd'hui sont ceux-l mmes
France, avait confi Bonaparte l'un qui l'avaient arm hier en taisant les
ses ministres, constituerait un point de critiques internationales pendant que
iement pour tous les esprits pris de (voir Toussaint et l'Irak / 9)


J ' LJLdJL


1


1


B


LA PRESS BRITANNIQUE


Toussamint et la


Guerre d'Irak

La limited de la gnrosit. Toussaint Louverture
a combattu l'esclavage pour la libert. Deux cents
ans aprs sa mort, son heritage demeure plus
vivant que jamais ... libert dans le Nouveau Monde.
Deux cents ans aprs la mort de
PAR GARYYOUNGE Toussaint, pendant que les troupes
The Guardian Royaume Uni, amricaines se demandent pourquoi les
le 7 avril 2003 Irakiens qu'ils ont bombards n'accourent
L'aristocratie de la naissance et pas vers eux pour les embrasser, son
l'aristocratie de la religion ont t abolies, heritage demeure plus vivant que jamais.


I Mercredi 16 Avril 2003
EN BREF ... Hati en Marche Vol. XVII No. 11
Nouvelle runion le 23 Avril du Conseil Permanent
de l'OEA sur la crise hatienne ...
Les membres du Conseil Permanent de l'Organisation des Etats Amricains
devraient se runir le 23 avril sur la cruise hatienne, a appris vendredi l'AHP.
Cette runion devrait permettre aux membres de 1' OEA d'valuer les progrs
raliss par les diffrents secteurs concerns par l'application de la resolution 822
depuis la visit de la dlgation de haut niveau OEA/CARICOM en Hati le mois
dernier.
Les discussions prvues lors d'une premiere runion le 5 avril sur la cruise hatienne
n'ont pas eu lieu en raison du retard enregistr dans l'envoi du rapport de la mission
spciale de l'OEA en Hati aux diffrents membres du Conseil Permanent.
N'empche, le reprsentant amricain a fustig le gouvernement hatien, l'accusant
de n'avoir rien entrepris de srieux pour faire avancer le dossier, dclarant que les
Etats-Unis peuvent se dsolidariser de la tenue des lections lgislatives anticipes
en 2003 et menaant de faire appel la Charte Dmocratique Interamricaine.

L'ancien Prsident Bill Clinton plaide en faveur de
l'allgement de l'embargo conomique impose Haiti
L' ancien president amricain, William Jefferson Clinton, a plaid en faveur de
l'allgement de l'embargo conomique impos Hati par la communaut
international.
Bill Clinton qui effecluait une visit de quelques heures Port-au-Prince, a fait ces
dclarations lors d'une conference conjointe avec la Premire dame, MildredTrouillot
Aristide. Il a indiqu que le dgel de l'aide permettrait aux Hatiens qui vivent
actuellement une situation conomique particulirement difficile, de bnficier de
l'aide humanitaire.
M. Clinton qui a affirm prendre la parole en quality d'ancien president et non de
politician, a soulign que malgr 1'embargo conomique, I'OEA devrait travailler pour
permettre au pays de bnficier de l'aide humanitaire.
Il a estim que cette measure devrait tre applique non seulement Hati, mais aussi
aux autres pays victims d'embargo conomique o le VIH/SIDA fait des ravages.
M. Clinton a formul le souhait que l'OEA et les tats-Unis engagent des discussions
avec le gouvernement hatien pour permettre Hati et ses institutions sanitaires de
bnficier de l'assistance international.
Il a estim important que des dispositifs soient mis en place au niveau national en vue
de la prevention du Sida. Il a envoy une pense spciale aux nombreux Hatiens
vivant New-York, Miami, en Rpublique Dominicaine et aux Bahamas.
Par ailleurs, l'ex-prsident Clinton a sign un mmorandum d'intention avec le
president Jean-Bertrand Aristide. M. Clinton revenait de Saint -Kitts, dans le cadre
d'une tourne dans la Carabe.
En vertu de ce document, la Fondation Clinton s'engage aider le gouvernement
hatien dans sa lutte contre le VIH/SIDA. Cette aide devrait permettre aux autorits
hatiennes de renforcer les structures sanitaires du pays.
Aprs sa visit au Palais National, M. Clinton s'est ensuite rendu l'Hpital de
l'Universit d'tat d'Hati o il a donn une point de press en compagnie de la
premiere Dame de la Rpublique d'Hati, Mildred Trouillot Aristide.
Madame Aristide a mis le souhait que l'ancien president amricain intervienne pour
aider les autorits hatiennes dans leur lutte contre la pandmie du sida, travers la
Fondation Clinton.

Le President Aristide reoit l'acteur afro-amricain Dany
Glover
Le President Aristide a reu le mercredi 9 avril au Palais National l'acteur afro-
amricain, Dany Glover, en visit en Hati dans le cadre de la clbration du
Bicentenaire de l'indpendance.
Cette rencontre s'est droule en presence d'un group de personnalits don't les
historians Rony Durand, Georges Corvington et Toussaint Desrosiers.Dans son
discours de circonstance, le chef de l'tat a prsent Dany Glover comme un
grand connaisseur de Toussaint Louverture. Le Prsident qui a rappel les
circonstances dans lesquelles il a rencontr l'acteur, a estim qu'il est l'un des
personnages qui travaillent le plus l'application de l'idal louverturien. "Dany
Glover est aujourd'hui la fiert des peuples noirs du monde entier", a encore
ajout le chef de l'tat.
Pour sa part, la grande vedette du cinma amricain a annonc qu'il travaille
actuellement sur un film qui retrace la vie de Toussaint Louverture.
Ce film, a-t-il dit, devrait permettre de montrer au monde entier les valeurs
symbolisant le people hatien telles la grandeur, la dignit, l'idal de libert et sa
determination, travers Toussaint, crer une nation.
L'acteur a galement estim que le bicentenaire de l'indpendance d' Hati devrait
tre une occasion de permettre aux autres peuples de la terre de mieux connatre
le vrai sens du mot "libert".
Dany Glover a dclar que l'organisation qu'il prsente, Transafrica, a dj crit
plusieurs reprises aux organismes internationaux pour leur demander de lever les
sanctions conomiques imposes, a-t-il dit, la population hatienne.

Le President d'Hati demand des rparations la France

Au course d'un discours prononc le 7 Avril au Muse du Panthon National
(MUPANAH) Port-au-Prince, l'occasion de la commmoration du bicentenaire de
la mort de Toussaint Louverture, le Prsident Aristide a rclam de la France la
restitution du montant que les autorits hatiennes avaient d verser en 1825
l'ancienne mtropole pour que celle-ci reconnaisse son indpendance qui avait dj t
gagne au prix d'une guerre hroque de liberation. Les autorits hatiennes rclament
aujourd'hui un peu plus de 21 milliards de dollars pour les 90 millions de "francs or"
verss en 1825.

Fin de non recevoir de la part du gouvernement franais ...
Le Ministre franais des Affaires trangres, Dominique de Villepin, a rejet la
demand de restitution et rparations faite par le chef de l'Etat hatien auprs des
autorits franaises. Il a expliqu la position de son gouvernement par le fait que
depuis le retour du Prsident Aristide en 1994, la communaut international a fourni
Hati une aide value deux milliards de dollars don't une contribution de 200
millions de dollars de la France et que l'on ne voit pas trop quoi a servi cet argent.

Reactions du Chancelier hatien ...
Nous parlons de restitution pour les torts causs au pays alors que M. de Villepin
parle de 200 millions de dollars accords Haiti par la France dans le cadre de la
cooperation multilatrale qui est une chose normale" Mr Joseph Philippe Antonio en a
conclu que le gouvernement franais est embarrass et cherche dplacer le problme,
surtout que le parlement fanais a reconnu rcemment l'esclavage comme un crime
(voir En bref/ 18)








I 1'.ACTTITAIJTFPTMARC T-F I


DEMAND DE

RESTITUTION DE LA DETTE

DE L'INDEPENDANCE

Le Ministre Franais des Affaires


trangres rejette la demand des
*autorits l *i-*- l'occasion de la commmoration du
autOItes haitiennes bicentenaire de la mort de Toussaint
Louverture, le Prsident Jean-Bertrand


Port-au-Prince, 10 Avril (AHP) Le Ministre
franais des Affaires trangres, Dominique de Villepin, a
rejet la demand des autorits hatiennes relatives la
restitution de la dette de l'indpendance. Dominique
deVillepin a fait savoir le mercredi 9 avril pass que depuis
le retour du Prsident Aristide en 1994, la communaut
international a fourni Hati une aide value deux
milliards de dollars don't une contribution de 200 millions
de dollars de la France.
Selon lui, trs peu de progrs ont t raliss en
Hati, en dpit de cette aide financire. Dominique de
Villepin a fait savoir que la France continuera
d'accompagner le people hatien, malgr les sanctions
imposes au pays et qui reduisent la misre la plus abjecte
les couches dfavorises ".
Dans un message adress depuis le Muse du
Panthon National (MUPANAH) le lundi 7 avril


Aristide a rclam de la France, l'ancienne
mtropole, la restitution des dettes de
l'indpendance.
Parce qu'en 1825, sous le gouvernement
de Boyer, nous avons d payer 90 millions de francs
or la France, aujourd'hui, nous rclamons au
moins la valeur capitalise pour l'anne 2003, soit
plus de 21 milliards de dollars amricains ", a
dclar Jean-Bertrand Aristide.
Le President de la Rpublique a invit le
people hatien rclamer dignement et
pacifiquement restitution et rparation pour les torts
qui lui ont t causs par les colons franais. _
Selon M. Aristide, l'argent restitu devrait
tre invest dans des projects de dveloppement et
d'infrastructures scolaires et routires,


Reactions dans le pouvoir et opposition
Port-au-Prince, 9 Avril (AHP) Le Dupuy, a appel mercredi tous les secteurs du pays s'impliquer
secrtaire d'tat la Communication, Mario profondment dans la dmarche du gouvernement hatien visant


1:'3 ~4~0~11~a~~ ~B~Lr"P4Q~DYsP~~ BJ~t~"ELjb~:
"- 1 tP I I B i ~-)s~ii;-9~L~~

irsri :~
iPI-R~-b~ :~ry~ha~- ~~~b~i~3~L:T~i~'iIp4~'-ly-s
Iii b- ~
C Y L ; ~p: = r'
i; '~ cl ~i
..
. ,
~ : "-' '

~s -


~pt~ 'I


7-;,~
3 ~
i t


The convenience of Haiti's

largest branch network:
22 branches in Port-au-Prince,
12 in the Provinces!


111, II UNIBANK


"Faisons route ensemble"

P.O. Box 46 Port-au-Prince, Hati
Tl: (509) 299-2057 299-2066
Fax: (509) 299-2069
e-mail: info@unibankhaiti.com
www.unibankhaiti.com


obtenir rparation et restitution du
gouvernement franais pour les torts
causs au pays et aux Hatiens travers
l'esclavage qui leur a t impos par les
colons franais. "Cette initiative
concern tous les Hatiens quelle que soit
leur appartenance politique ou
idologique ", a-t-il soulign. Selon le
secrtaire d'tat, il s'agit d'une dmarche
noble qui vise reconqurir la dignit
national travers la restitution de
l'quivalent de la dette de
l'indpendance.
Les autorits franaises avaient
exig d'Hati en 1825 la some de 90
millions de francs or pour reconnatre
son indpendance. Aujourd'hui, les
autorits hatiennes rclament reparation,
soit un peu plus de 21 milliards de dollars.
Toutefois, les parties politiques
de la Convergence qui rclament la table
rase en Hati ont demand aux autorits
franaises de ne pas tenir compete des
dmarches du Prsident


Aritisde.
La Confdration Unit Dmocratique (KID
en crole) de Evans Paul, l'Organisation du Peuple
en Lutte (OPL) de Grard Pierre-Charles et le
Congrs National des Mouvement Dmocratique
(KONAKOM) de Victor Benot dclarent voir dans
la dmarche du chef de l'tat une tentative visant
empocher de l'argent au nom de la population. Selon
les parties membres de l'opposition, le gouvernement
n'a ni la crdibilit, ni la capacity ncessaire pour
grer une telle some d'argent.
Toutefois, plusieurs secteurs estiment
farfelue l'argumentation de la Convergence, dans la
measure o une telle dmarche prendrait un peu de
temps avant d'aboutir. Ainsi, ont-ils ajout, ce n'est
probablement pas 1' actuel government qui recevrait
ces ddominagcmcnts, mais les futures
gouvernements. Le syndicaliste Duclos Bnissoit
qualified d'apatrides les leaders de l'opposition qui
demandeht la France de ne pas ddommager Hati
pour y avoir instaur un rgime de fer durant la
priode colonial.
Selon Duclos Bnissoit, seuls des leaders
dsesprs et dpourvus de tout sentiment patriotique
peuvent prendre une telle position. Le syndicaliste
invite la population prendre acte de la position de
l'opposition qui, dit-il, deux 200 ans aprs
l'indpendance, avalisent les mfaits de ceux qui ont
pill le pays.


Little-Haiti : Carnaval
u bcenten e Etaient galement attendus au
u b ente aire carnaval de dimanche les fabuleux Sweet


(Carnaval ... suite de la lre page)
Haiti comme le coup d'envoi des
clbrations du 200e anniversaire de
l'Indpendance hatienne.
Parmi la dbauche de couleurs,
de dguisements et surtout de folle
musique qui a rgn dimanche dans les
rues de Miami, la note spciale est venue
cette anne directement d'Hati : ce sont
les masques du carnaval de Jacmel, qui
ont voyag sous la protection spciale de
la grande prtresse de cet vnement qui
attire chaque anne des milliers de
compatriotes de la diaspora en Hati,
Mme Michaelle Craan.


Stock Photo
P-au-P, 10 avr. 03 [AlterPresse]
- L'agence canadienne Stock Photo a
choisi Hati pour marquer son quinzime
anniversaire. L'inauguration d'une
exposition intitule "Stock en Haiti, Quinze
ans" tait prvue le 10 avril la Maison de
la culture Cote-des-Neiges Montral, a
appris AlterPresse.
L'exposition rassemble la vision
des six photographs qui ont parcouru Hati
depuis 1987 : Benoit Aquin, Normand
Blouin, Robert Frchette, Emmanuel


Micky et T-Vice, et pour apporter le cachet
international, entire autres les groups Byron Lee &
the Dragonaires de Jamaque, Grupo Niche de
Colombie et la populaire deejay de la soca Miami,
Giselle D. Wassi.
Le carnaval don't le budget est de l'ordre
d'environ $600.000, selon Ringo Caillard, a reu une
contribution de $30.000 de City of Miami, en plus
des services de police et de sapeurs pompiers, et de
prs de $300.000 de-Miami-Dade County, selon les
chiffres apports par le Miami Herald.
L'vnement qui s'est droul de 2h pm
minuit, a eu lieu ct du Bayfront Park. Une parties
du Biscayne Boulevard a t ferme pour l'occasion.


: objectif Hati
Galland, Caroline Hayeur et Jean-Franois Leblanc.
Cette exposition est ralise en collaboration
avec la Fondation AfricAmricA, base en Hati au
Canada et au Sngal, La Maison d'Haiti, organisme
cultural haitiano-canadien tabli Montral et Vue
d'Afrique, institution responsible du festival du mme
nom.
La plupart des exposants se trouvaient en
septembre 2002 Port-au-Prince, lors de l'inauguration
d'une exposition sous le titre "Haiti regarde par le
Qubec", regroupant 74 photos ralises en Haiti de la
fin des annes 80 aux annes 2000.


Mercredi 16 Avril 2003
MTIt ;-- n n-ln I7 -1 VI7TT \TL 11


Page 3


Haiti en mamie voi; VU. Avi -o 11 1 L rm,1 ,a ,1' 1V1-%lX.


ANALYSE SOMMAIRE
L'Amrique de Bush
Crise d'hyperpuissance ou hyperpuissance en cruise p. 1
DIASPORA
Little Hati: Carnaval du Bicentenaire pp.l&20
EDITORIAL
US versus International p.6
Lettre ouverte aux politicians hatiens p.11
L'EVENEMENT
Demand de restitution de la dette de l'Indpendance p.3
Les reactions dans le Pouvoir et l'Opposition p.3
ACTUALITE
Bill Clinton en visit en Hati dans la lutte contre le Sida p.7
Le President Aristide reoit l'acteur Dany Glover p.8
SOCIETY
Pignon ou l'exprience communautaire p.9
Lancement de l'tude sur la domesticit des enfants en Hati p.9
Milliers d'enfants hatiens sans papers marchent pour leur droit
la nationalit dominicaine p.7
ARTS & SPECTACLES
Albert Mangons racont par Arnold Antonin p. 10
Hommage en demi-teinte Histoire de Toussaint Louverture p.16
Les vendredis "Anba Lavil" de l'atelier Copart p. 17
La press britannique: Toussaint et la guerre en Irak p.2
Stock Photo : Objectif Haiti p.3
IRAK : ANARCHIE ET PILLAGES
La guerre d'Irak a dtruit le mythique jardin d'Eden p.11
Le muse archologique de Bagdad mis sac p.11
ECONOMIC DE GUERRE
G7 front uni sur la reconstruction de l'IRAK, qui passera par
l'ONU p.14
Le Congrs US d'accord pour une aide fdrale aux companies
ariennes p. 15
SONDAGES
La chute de l'Irak fait grimper la cote de Bush p.14
SANTE
EEpidmie SRAS: Nouveaux Cas au Canada p. 17








UNE ANALYSE


L'AMERIQUE DE BUSH


Crise d'hyperpuissance ou


Hyperpuissance en crise
(Hyperpuisance ... suite de la lre page) Le monde ne sera plus come
sous une forme moins spectaculaire. Et voil pourquoi de Moscou Paris


Ce n'est plus seulement l'Amrique aux
Amricains ...


c est le branle-bas diplomat
Jus u' rsent,


Qu'est-ce donc qui a
pu tellement changer ?
En premier lieu,
1' unilatralisme amricain,
dnonc depuis l'arrive de
l'administration Bush, mais M
consomm la faveur de
I'opration Irak, et surtout le
choc diplomatique interna-
tional qui l'a prcd.
Washington large les amarres
(en crole,"' kase kd "), se
considre libr de toute
alliance qui ne lui obirait pas
au doigt et 1'oeil (bye bye
ONU, OTAN ou autre), et
mmIne la Grande-Bretagne
don't l'homme du jour, Donald
Rumsfeld, ministry amricain
la Dfense, disait un moment
que sa cooperation cette
guerre n' est pas indispensable,
on s' en souvient. Manifestant mettant une cigarette la bouche de la
Quant la France, aurait ajout statue gante de Saddam Hussein
Quantam la France, aurait ajoute


cette semaine le dcidment trs diplomatique chef du
Pentagone, elle devra payer pour son opposition la guerre
(" read my lips ").
Donc ce n'est plus seulement 1'Amrique aux
Amricains de la fin du 19" sicle, significant aux ex-
puissances coloniales europennes qu' elles ne peuvent plus
esprer faire la loi dans ce qui tait dsormais le back
yard du seul oncle Sam ...
Mais aujourd'hui, il faudrait presque dire que c' est
le Monde entier aux Amricains, d'un bout l'autre des
cinq continents.


avant...
ou Pkin,


que.
un certain jeu d'alliances
internationals et d'accords
rgionaux pouvait
permettre de calmer
certaines apprehensions,
adaptation au niveau des
nations du vieux dicton :
l'ami de mon ami est mon
ami ...
Saddam Hussein a
pu croire en effet que ses
relations d'affaires avec
Paris et Moscou pouvaient
bloquer la main des Etats-
Unis au Conseil de scurit

Quelle ne fut la
surprise du dernier tsar de
Russie, Nicolas II, quand on
vint lui apprendre que
l'Allemagne, patrie de sa
femme, la tsarine
Alexandra, venait de lui
dclarer la guerre ...
Depuis, en effet, le
nm avant la r-villtiln


JUtmonLt e ne a a piu.s om U.tAl av ai, la viL
bolchevique, deux grandes guerres, la bombe atomique etc.
Le monde est-il entr dans une priode similaire,
sommes-nous devant une courbe aussi radical dans
' histoire de la plante ? Qui sait ...

L'actuelle administration se montre
dfinitivement moins frileuse ...
Mais commenons par le commencement, car
c' est aux Etats-Unis mmes qu' on doit faire remonter les
fils ...
(voir Hyperpuissance / 5)


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


Hait


Twoubadou
PRESS RELEASE

Haiti Twoubadou in collaboration with the
Center for Haitian Studies and Musikfest Productions
Presents: Haiti Twoubadou, Live in Miami.
Twoubadou is a musical genre that echoes in
the streets of Haiti, through the use of accoustical
instruments, specifically, the accoustic guitar,
percussions and a manuba.

Fabrice Rouzier and Kk Belizaire of Mizik
Mizik decided to experiment with the Twoubadou sound.
Using Twoubadou as a rhythmic base and incorporating
popular Roots, Kompa, Zouk and contemporary
melodies and lyrics, the men created a different sound
within the Twoubadou experience. Having realized the
popularity of the movement, Fabrice and Kk decided
to share their success with other talented Haitian artists
in a new musical formal. Haiti Twoubadou gathers multi
generational Artists combining base rhythms with
popular roots. This ensemble, bringing together more
than40 well known musicians from popular groups, has
captured the imagination of Haitians all over the world.

Ha ll' Twouao 6 u,
Live in Miami
Where: Bayfront Park Amphitheater
301 North Biscayne Blvd. Miami, FI
When: Saturday, April 19, 2003
2pm-11-pm
Admission: $ 20 adults-in advance
$ 10 children under 10
ail Media are welcomed to meet and great the artists of
ofa*itTwoub adou
Press Conference
Where: HOLIDAY INN, MARINA PARK
340 Biscayne Blvd
When:Thursday April 17, 2003 8pm
Tickets Available at:
Haiti Twoubadou 305-888-3939
C.A.M 305-892-0973
C.A.M 305-758-1063
Libreri Mapou 305-757-9922
Maxi Sound 305-895-8006
Touche Douce 305-981-3611
PMP Studios 954-523-0767


Page 4


I







Mercredi 16 Avril 2003
Haiti en Marche Vol XVII No 11


Page 5


I DE P'ACTIAIJTE I


Washington espre que l'Irak servira de leon !"


(Hyperpuissance ... suite de la page 4)
Bien entendu, il y eut le 11 septembre 2001 ...
Il tait intressant d'entendre une manifestation
organise pendant la semaine Manhattan, New York, en
soutien aux soldats sur le front, dclarer premptoirement
que Saddam Hussein soutenait le rseau al Qaida, quand
les troupes amricano-britanniques qui occupent
actuellement 1'Irak n'ont pu dcouvrir jusqu'ici aucune
arme chimique, ou biologique ou de destruction massive.
Absolument rien. Et aujourd'hui des experts ont dnonc
come faux argument principal du dernier discours sur
l'Etat de l'Union du president Bush justifiant aux yeux du



!..


Des Irakiens transportant ouvertement dans la ri
qu'ils ont drob
people amricain le mrite de la guerre preventive avant
que Saddam et ses rseaux terrorists n' erent relch un
harmaguedon nuclaire sur leur tte ...
D'un autre ct, on tenait presque pour certain
que le people amricain refusait de voir ses boys aller
mourir en terre lointaine ...
Ds que les premiers Marines taient tombs dans
une embuscade en Somalie, le president Clinton sonnait la
retraite.
Et au moment de l'opration retour du president
hatien Jean-Bertrand Aristide d'exil en septembre 1994
sous la protection de 20.000 GI's, on retrouva le mme
prtexte dans la bouche cette fois de l'opposition
parlementaire rpublicaine.
Or l'actuelle administration se montre
dfinitivement moins frileuse. Cette fois l'intrt national,
il est vrai mdiatiquement bien orchestra, a sembl primer
sur toute autre consideration (les campus amricains n'ont
finalement mobilis que peu ou prou). Est-ce un pas vers
' esprit de sacrifice cher aux grands btisseurs d'empires :
la Pax Romana; Rule Britannia; l'Amrique aux
Amricains de l'homme du'" big stick ", Teddy Roosevelt


Tout le bazar idologique la mode .
Cela agrment de tout le bazar idologique la
mode o dmocratie, droits humans et devoir
d'intervention en viennent constituer un vritable fourre
tout sans plus de signification, librer les Irakiens d'un
monstre assoiff de sang, bref une lutte entire le bien
(forcment amricain, c'est--dire la loi du plus fort) et le
mal (1'adversaire quel qu'il soit).



Etiq uette Ut
BARBER / BEAUTY SALON

305 940 9070 Children v
15456 West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 3:
$ 10%i
Jean-Wood Julien First time custo
Educator-Designer/Stylist FREE Cond
since 1976 with t
with tl


ue


Mais soulignons aussi, peu de rfrence au
fameux'" fardeau de l'homme blanc cher la vieille
Europe ", la doctrine rumsfeldienne est-elle plus terre-
-terre ou moins hypocrite, c'est selon ...
Qu'est-ce encore qui doit avoir change ?
Cette venture survient dans une conomie
amricaine en mauvais tat et au risque de se faire accuser
par l'opposition dmocrate de ngliger les besoins rels
du people amricain ... Qu'importe Les dmocrates ne
semblent pas avoir encore ralis ce qui arrive ... Pourtant
les prochaines prsidentielles, c' est dj en novembre 2004.

Dsir de revanche pour le 11
septembre ? Mme aprs Pearl
Harbor, le president Roosevelt
(l'autre, le surnomm FDR) eut fort
faire pour secouer l'isolationnisme
invtr de ses compatriotes ...
Alors ?

A la Clint Eastwood...
Une autre attitude qui tait
jusqu'ici bien enracine, c'est
l'hsitation affronter sous d'autres
1 cieux une population hostile, ce qui
".: peut rsulter en de lourdes pertes en
vies humaines, et surtout attiser un
terrorism anti-amricain etc ...
Or le fait que les populations
n' aient pas saut au cou des troupes
aprs le passage de la frontire .
koweito-irakienne n'a pas ralenti
e le matriel l'avance des forces d'intervention


jusqu' la capital Bagdad ...
Ni les quelques attentats suicide enregistrs.
Quant la menace terrorist proprement dite, aprs
le 11 septembre, c'est devenu un lieu commun.
En un mot, tout ce qui pouvait jusqu'ici laisser
croire que les Etats-Unis rflchiraient deux fois avant
de se lancer dans une pareille venture, voici tout cela
balay d'un seul coup ...
Comme si les Amricains se rendaient
brusquement compete qu'ils ignoraient leur force, et que
jusqu' present ils se sont comports en purs masochistes

Un tantinet freudien ... C'est la volont de
puissance, mais au sens le plus matrialiste, la rumsfeld,
quoi ...
Bref, c' est le beau temps de la conqute de l'Ouest
qui refrappe la porte ... Comme cette photo de Marines
se prlassant cette semaine dans un des palais de Saddam
Hussein Bagdad, savourant un repos bien mrit. Mission
accomplie. L'arrogance bon enfant d'un western la Clint
Eastwood ...

Washington espre que l'Irak
servira'" de leon "'...
Comme si les Amricains dcidaient assez c'est
assez et de fire fi de tout tat d'me, de balayer tous les
tabous.'" Y ap konn Joj ".
D'abord contrairement tous les principles de la
chevalerie, la premiere decision est de chercher occire le
dirigeant du pays attaqu. Hitler aurait-il pu donner l'ordre
de tuer le roi d'Angleterre Ensevelir le chef de l'Etat du
pays envahi sous plusieurs mgatonnes de bombes ...
Ensuite, destruction systmatique du pays et de
toutes ses infrastructures,
mme aprs avoir promise le
i iS A X contraire, afin d'intimider la
population pour qu'elle
renonce toute resistance,
vel come mme pacifique, avant de
livrer les plus important
3162 difices officials au pillage,
designerr Cup un sort qui ne peut rassurer
)mer only Reg. 12.50 aucun dirigeant de la plante
ioning Treatment pourvu d'un peu de dignit.
his coupon Rumsfeld et


consorts ont t on ne peut plus clairs : Nous esprons que
l'Irak servira de leon !
On devine l'indignation des pays arabes et
musulmans o mme ceux qui n' avaient pas d'apprciation
spciale pour Saddam Hussein se dclarent rvolts par ce
comportement par trop cavalier des librateurs amricains
vis--vis du pays conquis, voyant l un'" dangereux
prcdent. "


L a
doctrine de
"guerre
preventive"
permet tous
les abus ...
En ef-
fet, on doit
s'attendre une
rdition tout
moment et en
n'importe quel
autre point du
globe, present
que toutes les
barrires ont
saut ?
A com-
mencer par le
prtexte de la
guerre, le casus
belli ...
O sont
les fameuses
armes de des-
truction massive


Miss Bulgarie 2001 manfestant pour
la paix dans toute sa puret...
dissimules par Saddam Hussein aux


inspecteurs en armement de 1' ONU ?
Ensuite, la doctrine de "guerre preventive" permet
tous les abus ds lors que le super-gendarme de service ne
rpond aucune instance et qu'il est la fois juge et parties.
Pour finir, la notion de vie humaine n'est plus ce
qu' elle tait, du moment que cela le concern le camp d'en
face, don't les dirigeants ne sont plus que des monstres,
tandis que les patriots d'autrefois quand on prenait les
armes pour dfendre le territoire national, aujourd'hui ce
sont indiffremment des feddayin, des miliciens, des
kamikazes, en un mot des bandss de voyous" pour le
gnral Tommy Franks, commandant en chef des forces
amricaines en Irak.
Aprs avoir promise d'pargner la population
civil, les bombardments n'ont mme pas respect des
marchs publics, tuant principalement femmes et enfants.
Enfin, cette guerre totalise aussi le plus grand
pourcentage de journalists tus, onze en vingt jours de
combat.

La bote de Pandore ..
Une nouvelle idologie largement rpandue grce
un quasi-monopole des moyens de communication ici
comme ailleurs, a cr un monde bipolaire avec d'un ct
les bons, qui come par hasard sont tous en accord avec
les grands centres de la globalisation et du rouleau
compresseur de la pense unique, et de l'autre ct les
mchants, les suppts du mal, tous des "chimres."
Saddam Hussein n'est qu'un tortionnaire, peu
imported qu'il ait transform 1'Irak en un pays moderne et
une rpublique laque o coexistent plusieurs religions, le
plus avanc des pays du Golfe, entire un Iran ayatollique et
des mirats moyengeux.
Fidel Castro n'est qu'un violateur des droits
humans qui refuse des lections dmocratiques son
people depuis plus de 40 ans, mme quand Cuba est le
plus grand reservoir de cadres de l'Amrique latine et a
dvelopp tout seul une industries bio-mdico-
pharmaceutique qui par certain cts surpasse mme celle
des Etats-Unis.
Blan an di ou mouri mon ch, ou mouri ...
Les Etats-Unis ont ouvert la bote de Pandore, c'est
(voir Hyperspuissance / 6)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom

Adresse


6 Mois


$40.00
$42.00
$ 70.00
$70.00


Un An

$78.00
$ 80.00
$135.00
S13500n


Renouvellement


Nouvel Abonn


Etats Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


0
o










I EDITO)RIA I


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


US versus International

Ds lors que les Etats-Unis ddaignent les institutions internationales

et autres, quelle autre tribune ont les petits pays pour se faire entendre ?


PORT-AU-PRINCE, 12 Avril Aprs avoir fait
illusion lors d'une rencontre en Irlande avec le premier
ministry britannique Thony Blair, laissant entendre que
1' ONU devrait jouer un' rle vital dans la reconstruction
de l'Irak, le president George W. Bush rentre Washington
et c'est pour prciser aussitt que les Nations Unies ne
seront pas sollicites au-del4 de la gestion de l'aide


la guerre ... Par consquent on n'a pas attend les attentats du
Pour la plupart des observateurs, voici qui sonne 11 septembre 2001 ni les dernires msaventures au Conseil
le glas des Nations Unies, la plus grande organisation de scurit la veille de la guerre en Irak pour s'engager
international et la plus important de tous les temps. dans cette nouvelle voie ...
Or une telle obstination invite croire que ce ne En effect, on sait que Washington n'a pas sign
peut tre simple improvisation et que .
Washington aurait bien mijot son coup. I l/


Le President Aristide et le corps diplomatique
commemorative du Bicentenaire de la mort de Toussa
humanitaire ...
Renchrissant, le vice-prsident Dick Cheney
dclare que 1' Onu n'estpas quipe "pour faire davantage

Esprit de revanche pour n'avoir pas obtenu le feu
vert du Conseil de scurit pour la guerre ...
Un autre official du gouvernement ne va-t-il pas
jusqu' prtendre que la France paiera pour son opposition

HYPERPUISSANCE ...
(suite de la page 5)
le cas de dire, don't les mtastases ne tarderont pas clater
aux quatre coins de la plante, sous une forme ou une autre.
Disons que ce n'est pas trs prometteur pour
dmarrer un nouveau sicle.

Haiti en Marche, 12 Avril 2003


au grand complete pour la messe
int Louverture photo Yonel Louis/HenM
On se souvient des misres et
avanies qu'ont connu des institutions
spciales de l'ONU auprs des autorits Lacc
Condo]
amricaines, tel le cas de 1' UNESCO dans les Coo
voyage e
annes 70-80 frappe d'une cessation de
paiement de la contribution amricaine ...
Plus rcemment, c'est l'ONU qui subissait les
foudres particulirement de l'ultra-conservateur Jesse
Helms, president de la puissance commission des Affaires
trangres du snat des Etats-Unis, et qui a fait une affaire
personnelle du replacement du francophone M. Boutros
Boutros Ghali au poste de secrtaire gnral.
Il y a eu le beau geste de Ted Turner, ex-patron
de CNN, volant au secours de l'organisation avec une
promesse de 1 milliard de dollars.
Mais aujourd'hui ce sont des disciples du snateur
la retraite Jesse Helms qui occupent les traves de la


Maison blanche et du Congrs.
Donc rien d'tonnant que
l'on announce ces funrailles de
troisime classes pour une organisation
qui avait t tenue voil plus d'un
demi-sicle sur les fonts baptismaux
parles Etats-Unis eux-mmes, afin de
servir comme un forum international
destin justement prvenir toute
drive d'une quelconque puissance
pouvant dboucher sur un cataclysme
comme celui que le monde venait de
vivre, la Seconde guerre mondiale.
Pendant les dcennies de
Guerre froide entire les deux camps
capitalist et communist ce qu' on a
appel encore l'quilibre des forces,
1' ONU sembla remplir le rle qui lui
avait t assign par ses pres
fondateurs ...
Lors de la crise des missiles
sovitiques Cuba, Kennedy et
Khrouchtchev jourent le jeu, mme
si les vraies ngociations se
droulrent par des voies secrtes
latrales.
Mais ds la chute du camp
sovitique, les protestations ont
commenc monter. Certains
dmagogues amricains sont alls
jusqu' raconter au people amricain
peu renseign comme on le sait sur
tout ce qui ne concern pas
directement son pays, que l'institution
a des prtentions de jouer au super-
gouvernement et de dicter aux Etats-
Unis la politique trangre qu'ils
doivent suivre ...


jnseillre de la Maison blanche en scurit national,
lezza Rice, rencontre des responsables russes lors d'un
clair Moscou pour essayer de raccomoder les relations
le protocole de Kyoto sur le rchauffement del'atmosphre,
provoquant un norme scandal ...
On connat aussi son refus de ratifier la creation
du Tribunal pnal international (TPI), moins que les
militaires amricains et autres reprsentants officials ou
officieux ne tombent pas sous le coup de cette jurisdiction

On retrouve l le mme refus de remettre les
documents FRAPH-FAD' H la justice hatienne, moins
qu'en soient soustraits les noms de tous citoyens amricains
qui auraient t impliqus dans les activits commises dans
le cadre du coup d'tat militaire de septembre 1991.
Enfin, ds son accession la Maison blanche, la
nouvelle administration a dnonc le trait Washington-
Moscou pour la limitation des armements nuclaires et
annonc firement la matrialisation de la premiere tape
du bouclier anti-missiles.
Donc un refuse vident de se laisser limiter par
aucune convention international que ce soit, bilatrale ou
multilatrale.
Sans oublier les batailles juridico-commerciales
par-devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC)

Mais que veulent les Etats-Unis ?
C'est la question primordiale. On voit ce qu'ils
ne veulent pas. Mais que veulent-ils, que veulent-ils mettre
la place ?
Nul ne sait. Washington n'a pas formula jusqu'
present la moindre alternative.
On ne veut pas de 1' ONU dans la reconstruction
de Irak, mais la victoire des forces amnricano-britanniques
abandonne Bagdad. et le pays tout enter au pillage et
l'anarchie, or aucune solution de rechange n'avait t
envisage.
Aussi est-ce une cruise d'hyper-puissance ou une
hyper-puissance en crise ?...
C'est pour l'instant l'inquitude qui domine,
l'expectative total. Les Etats-Unis se donnent le monopole
du rle de gendarme du monde, le droit d'intervenir o ils
veulent et quand ils veulent...
Mais qui fixe les critres, quand l'ONU est
renvoye sur la touche ?...
Sont-ce les Etats-Unis eux-mmes, tout seuls, qui
vont dcider dsormais envers et contre tout ?
D'autre part, est-ce que la guerre en Irak sonne
aussi l'abandon d'une autre tentation amricaine non moins
bien enracine : l'isolationnisme, une quasi-indiffrence
aux problmes de la plante pour cultiver son propre jardin

Ou est-ce que la globalisation, pour commencer
(voir Etats-Unis / 7)


Page 6


A UNIQUE HAITIAN FLAG

CENTENNIAL CELEBRATION
SMapou Productions, in association with the Haitian Musical
Heritage Foundation (HMHF)
presents:
"fait?: The Rhvthmsy, The Dances and The godis"

Carnegie Hall on Friday, May 23, 2003 at 8:00 PM.

This historical/cultural dramatization will depict two hundred years of
freedom and cultural fineness and a prospective glimpse at the next two hundred
years while paying homage to our heroes.
Featuring:
Danny Glover
Emeline Michel
James Germain
Erna Letemps
Jean Claude Eugene
Beethova Obas
Boulot Valcourt
Kiskeya: The Haitian Orchestra led by Jean Jean-Pierre
Aykodans Dance Company (directly from Haiti) directed By choreographer
JeanGuy Saintus
Master Drummers: Friztner Augustin, Bonga, and (directly from Haiti)
Mapou Azor .
Guest Stars: (from Japan) Kimiko Nakazawa, violinist and (from Haiti)
Welmyr
Jean-Pierre, pianist.
This cultural festivity will be the kick off of a series of events
culminating in the commemoration of Haiti's independence bicentennial in the
year 2004.
Reserve your seats today.
Tel. 866.655.7355
ivww.windowson.haiti.co-m
niapouproductionis @ aol.com
www.cruisingintohistoir.org (Sign on to the 2004 cruise to Haiti today as
spaces are limited)
Ticket prices: $100.00; $ 75.00; $ 30.00

"Be the change you want to see in the world"
Mahatma Gandhi


JL .jL A L NP J %.JL. IL- -


. 1






Page 7


Mercredi 16 Avril 2003


Haiti en Marche Vol. XVIINo. 11 i I 1 1 I J ,I I I, 1 ivi i .1 I .l


I A n-rT T A T T-A-PTTT M A -PTDC1U-P I


EN VISIT EN HAITI DANS LA LUTTE CONTRE LE SIDA

Clinton plaide en faveur de l'allgement


ds sanctions conomiques internationales
Port-au-Prince, 8 Avril (AHP) L'ancien president le VIH/SIDA fait des ravages. M. Clinton a estim important que des dispositifs
ain, William Jefferson Clinton, a plaid en faveur Le Prsident Bill Clinton a formul ainsi le souhait soient mis en place au niveau national en vue de la
gement de 1' embargo conomique impos Hati que l'OEA etles tats-Unis engagent des discussions avec prevention du Sida. Il a envoy une pense spciale aux
ommunaut international. le gouvernement hatien pour permettre Hati et ses nombreux hatiens vivant New-York, Miami, en
Plus de 500 millions de . -- IRpublique Dominicaine et aux
Plus de 500 millions de Bahamas.


dollars a aide et ae prets sont
bloqus par les institutions
financires internationales depuis
les lections du 21 mai 2000.
Bill Clinton qui effectuait une visit
de quelques heures Port-au-
Prince, a fait ces dclarations lors
d'une conference conjointe avec la
Premire dame, Mildred Trouillot
Aristide. Il a indiqu que le dgel
de1' aide permettra aux Hatiens qui
vivent actuellement une situation
conomique particulirement
difficile, de bnficier de l'aide
humanitaire.
M. Clinton qui a affirm
prendre la parole en quality
ri'ancien nrsid.ent et non de '"ss,


c,
-




~r ~ :::
I!
~
.ib:
"' '.
::'(:


'


Plusieurs dizaines de
partisans de Fanmi Lavalas ont
manifest devant l'Hpital
Gnral pour souhaiter la
bienvenue 1' ancien president
Bill Clinton.
Ces manifestants,
surtout des femmes, ont exprim
le souhait que Bill Clinton se
fasse le porte-parole du people
hatien qui souhaite vivre dans
S1'unit et la dignit.
Ils en ont profit pour
remercier l'ancien president
amricain d'avoir contribu au
retour de l'ordre dmocratique en
Hati en 1994. M. Clinton avait


......,......... '' effectu une visit en Hati en
politician; a soulign que malgr effectu une visited en Hati en
'embargo c, I' A .'1995 peu aprs le retour d'exil
l'embargo conomique, 1 OEA .,,
devrait travailler pour permettre au du PrsidentAristide qui avait t
pays de bnficier de 1'aide renvers par un sanglant coup
humanitaire. " .. d'tat le 30 septembre 1991.
humanitaire.
Il a estim que cette Arrive de l'ex-prsident Clinton au Palais National le mardi 8 avril dernier photo Thony Blizaire
measure devrait tre applique non seulement Hati, mais institutions sanitaires de bnficier de l'assistance L'ancien president amricaina sign un
aussi aux autres pays victims d'embargo conomique o international. mmoradum d'intention avec le president Jean-Bertrand
Aristide.


US versus International ...
(Etats-Unis ... suite de la page 6) que Washington peut les carter du (
des changes des biens et services, impose de faire une semble, moins de se soumettre total
volte-face radical ? Vous me direz 1' OEA es
Mais si ce n' est pas l'isolationnisme, alors qu' est- l'isolement de Cuba alors que ce pays
ce que les Amricains ont prvu pour remettre de 1'ordre des relations avec toutes les autres
sur une scne international o leur propre initiative ajet sauf les Etats-Unis.
ainsi le chaos ... Or que reste-t-il aux autre
La rcente rencontre Chirac-Poutine-Schroeder se petits ou plus faibles, pour se protg
termine sans aucune decision que celle de dfendre 1' ONU movements d'humeur du grand vc
comme devant jouer un "rle cl" dans la reconstruction Quel forum o faire entend
de l'Irak. Or Washington s'y oppose farouchement... ci est trop faible pour se faire enten
D'un autre ct, le monde arabe n'est que La guerre en Irak soulve
consternation et fureur, aussi bien les peuples que les casse-tte, aussi bien pour les aspire
dirigeants, et pas forcment pour les mmes raisons, voyant et plus indpendante, que pour les
dans l'Irak un "dangereux prcdent." recherchant une formule de develop
Mais ds lors que la plus important institution nos ralits.
international, la seule qui soit au niveau des Etats-Unis, En revanche, voici les Etats
n'a plus sa raison d'tre, quel est le sort des institutions bienisols. Comme dit le proverbe,
simple porte rgionale ... Encore plus, celles oprant treint...
directement dans le back yard de l'oncle Sam. Mais pour l'instant, ce i
Et pour commencer, 1'OEA ou Organisation des problme.
Etats Amricains.
De quel poids peuvent-elles se rclamer, ds lors (Editorial Mlodie 103.3 F


chemin comme bon lui
element ses dictates ...
t habitue. Regardez
s entretient aujourd'hui
nations du continent,

es pays, voire les plus
,er, serait-ce contre les
>isin ?
re sa voix quand celle-
idre toute seule ?
un nouveau et norme
ints une Europe forte
dirigeants de nos pays
pement mieux adapte

-Unis qui se retrouvent
qui trop embrasse, mal

n'est pas encore leur


M, Port-au-Prince)


L'ancien president amricain a t reu par M.
Aristide alors qu'il revenait de Saint -Kitts, dans le cadre
d'une tourne dans la Carabe. En vertu de ce document,
la Fondation Clinton s'engage aider le gouvernement
hatien dans sa lutte contre le VIH/SIDA.
Cette aide devrait permettre aux autorits
hatiennes de renforcer les structures sanitaires du pays.
Aprs sa visit au Palais National M. Clinton s'est
ensuite rendu 1' Hpital de 1' Universit d' tat d' Hati o
il a donn une point de press en compagnie de la premiere
Dame de la Rpublique d' Hati, Mildred Trouillot Aristide.
Madame Aristide a mis le souhait que l'ancien
president amricain intervienne pour aider les autorits
hatiennes dans leur lutte contre la pandmie du sida,
travers sa foundation.
Elle en a profit pour saluer la decision des
Nations-Unies d'avoir vot le Fonds global de lutte contre
le sida. Selon Mme Arisitide, ce fonds a permits Haiti de
bnficier d'une assistance susceptible de l'aider
combattre cette malade.
Pour sa part, le Prsident William Jefferson
Clinton a mis l'accent sur les consequences nfastes du
sida travers le monde. "Plus de 25 millions d'tre humans
sont dj morts de cette maladie et plus 40 millions d'autres
infects par ce virus", a-t-il rappel.
(voir Clinton /8)


I~re cf -? t- us


Nous exportons vers Haitil



18 x 18 & 16 x 16
Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition
.79 pied carr

G R A T XI I T
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Cramiques & Marbre


Nous exportons vers Haiti


fMonocol ura
12 x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
69 pieds carrs

GJ RA1 2 T -I I I
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs )
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs


noppone c ce e uupopp
Venez donc voir vous-mme


Meilleurs prix de la place


3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


amric;
de 'alli
par la c







Page 8


I DANS LE CADRE DU BICENTENAIRE


Mercredi 16Avril 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 11


Le President Aristide reoit l'acteur afro-
Port-au-Prince, 9 Avril,(AHP) *ai Dn Ge montrer au monde entier les valeurs
- Le Prsident Jean-Bertrand sideer ca D any G lover symbolisant le people hatien tells
reu mercredi au Palais National l'acteur la grandeur, la dignity, I'idal de
afro-amricain, Dany Glover, en visit en Hati dans le dans lesquelles il a rencontr l'acteur, a estim qu'il est libert et sa determination, travers Toussaint, de crer
cadre de la clbration du bicentenaire de l'indpendance. l'un des personnages qui travaillent le plus application une nation.
Cette rencontre s'est droule en presence d'un de l'idal louverturien. "Dany Glover est aujourd'hui la L'acteur a galement estim que le bicentenaire
group de personnalits don't les historians Rony Durand, fiert des peuples noirs du monde entier", a encore ajout de l'indpendance d'Haiti devrait tre une occasion de
Georges Cavington et Toussaint Desrosiers. Dans son le chef de l'tat.
discours de circonstance, le chef de l'tat a prsent Dany Pour sa
Glover comme un grand connaisseur de Toussaint part, la grande
Louverture. Le Prsident qui a rappel les circonstances vedette du cin-
ma amricain a
annonc -qu'il
CLINTON travaille actuel-
(suite de la page 7) element sur un
Bill Clinton a estim que si rien n' est fait pour filing qui retrace la
stopper cette maladie avant la fin de cette dcnie, plus de vie de Toussaint
100 millions de personnel seront infectes et plus de 44 Lou vertur e,
millions d'enfants seront orphelins. L'ancien president particulirement
amricain s'est engag permettre Hati de bnficier au moment o il
de mdicaments contre le VIH. Il a annonc que sa s'tait engag
foundation va travailler de concert avec des pays europens dans la bataille
pour permettre Hati de mettre sur pied un plan national pour lalibert des
qui permettra aux sidens d'avoir accs aux soins de sant noirs de Saint-
susceptibles de les aider vivre avec la maladie. Domingue.
Peu avant, l'ancien president amricain a visit Ce film,
plusieurs places publiques de la capital don't les places de a-t-il dit, devrait
la paix et de la Constitution au Champs-Mars. permettre de Danv Glover recu le mardi 8 avril par le Prsident Aristide photo Yonel Louis


$


f


Dutch Caribbean Airlines


. .


" "~.' 2'" "

SALLER-RETO
......... ...., ...


Valable jusqu'au 14 Juin 2003.



Miami /Port-au-Prince


Deux vols par jour!

La ligne arienne prfre vers Haiti!


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES

1-800-327-7230


*Tarif sujet a tre discontinu sans avis pralable. Les billets ne sont pas remboursables. Les places sont limites.


permettre aux autres peuples de la terre de
mieux connatre le vrai sens du mot "libert"..
Dany Glover a dclar que


l'organisation qu'il prsente, Transafrica, a
dj crit plusieurs reprises aux organismes
internationaux pour leur demander de lever
les sanctions conomiques imposes, a-t-il
dit, la population hatienne. Plus de 500
milliards de dollars de prts sont gels par
des bailleurs de fonds internationaux la suite
de reserves formules par une mission
d'observation lectorale de l'OEA sur
l'lection au premier tour d'un group de 7
snateurs en 2000. Ces sanctions qui font
normment de torts des millions
d'hommes, de femmes et d'enfants sont
maintenues en dpit du fait que ces
parlementaires ont dmissionn depuis plus
de deux ans.
Dany Glover qui est un fidle ami
d'Hati et qui a normment contribu au
retour de l'ordre dmocratique en Hati en
1994, s'est dclar concern par1' aggravation
de la situation social et conomique dans la
premiere Rpublique ngre indpendante du
monde.
Il a appel le people hatien se
servir de son pass glorieux pour construire
son avenir afin d'honorer la mmoire des
hros de l'indpendance comme Toussaint
Louverture, Boukman, Mackandal,
Dessalines etc.
I encourage le people continue
de se battre pour son pays. Selon lui, les
Hatiens hritent cette force de leurs anctres
qui se sont battus pour librer Haiti du
colonialisme.
D'un autre ct, l'acteur afro-
amricain a soulign que Toussaint
Louverture n' appartient pas seulement aux
Hatiens, mais tous ceux qui se sont battus,
qui se battent et qui se battront travers le
monde pour la libert.
Dany Glover a par ailleurs attir
' attention, sans les citer, sur certaines forces
du mal qui tentent par tous les moyens, a-t-il
dit, travers le monde, de dtruire tous ceux
qui travaillent pour la libert et la dmocratie.

CULTURE
Albert Mangons
racont par P.o
Arnold Antonin

Le muse P.n
archologique de
Bagdad mis sac


1







1cSC)CIETE 1


al itienIVImamIev oUi. fAv i ieo. I 1 %. lA tA Ja


P-au-P., 9 avr. 03 [AlterPresse] Le 22 mars
2003, quelque 2.000 enfants Dominicains sans papers
ont march vers le Tribunal supreme de la Rpublique
Dominicaine (Santo Domingo) pour demander la
nationalit dominicaine et obtenir leur certificate de
naissance.
Au course de cette march la premiere de ce
type en Rpublique Dominicaine les enfants ont lu une
declaration expliquant les consequences de cette situation.
N'ayant pas de certificate de naissance, ils ne peuvent avoir
accs aux services publics de base tels que1' education et
la sant, et ils vivent dans la crainte d'tre refouls du


seul pays qu'ils connaissent.
La majority de ces enfants sans papers sont
d'origine hatienne et ne possdent pas de certificate de
naissance parce que les autorits dominicaines ont refus de
les enregistrer en dpit du fait que la Constitution prcise
que tout enfant n sur le sol dominicain est Dominicain
(exception faite des enfants de diplomats ou de personnel
en transit).
Le Service Jesuite aux Rfugis (JRS) Rpublique
Dominicaine voit dans le refus des autorits 1' expression
d'une tendance au racism et la xnophobie.
Le JRS s'inquite galement du fait que cet tat de


ta rldAno


lail COIUIte cest itaSntUl laux mares e U ia socet i ua
laquelle ils ont grand.
C' est pourquoi le JRS travaille en rseau avec un
certain nombre d'organisations relevant de la socit civil
qui font champagne afin que les enfants ns sur le sol de la
Rpublique Dominicaine reoivent la nationalit de ce
pays. La march, qui fait parties de cette champagne, a offer
aux enfants concerns la possibility de se faire entendre.
La march qui a t largement couverte par les
mdias a provoqu de vifs dbats. La date a t choisie en
function du 21 mars, Journe Internationale Contre le
Racisme.


Pignon ou 1'

Port-au-Prince, 9 Avril Pignon est un petit coin
d' Haiti situ 40 kilomtres de la ville du Cap, dans le
Plateau Central.
Cette localit modest, que l'on atteint
facilement par avion grce une piste en terre battue,
mais difficilement par la route, jouit par contre des
meilleures avances technologiques grce au comit de
bienfaisance de Pignon.
Ce comit est une association qui regroupe les
habitants de Pignon. l vise l'amlioration des conditions
de vie de lapopulation tous les niveaux. Sa philosophie
repose sur une forte participation de la communaut dans
la gestion des projects de dveloppement qu'il prend en
charge. Le comit a certes pris naissance Pignon mme
en 1980, mais cette ville n'est pas pour autant la seule
commune bnficier des bienfaits de cette association.
Les 70.000 habitants qui profitent des services du comit
sont rpartis dans les quatre communes priphriques,
Dondon, St Raphal, Ranquitte et Lavictoire.
Les sphres d'intervention du comit de
bienfaisance de Pignon sont multiples. Dans la
perspective de participer au reboisement d'Haiti, il
distribue chaque anne plus de 100.000 arbustes la
population. En ce qui concern l'agriculture, il met sur
pied des groupements de paysans et leur inculque des
notions appropries l'agriculture. Dans le souci
d' duquer les enfants qui prendront sans doute la relve,
une demi-douzaine d'coles primaires desservent la
population. Plus de 800 lves en primaire et secondaire
reoiventdes bourses d'tudes etune trentaine d'tudiants
frquentent des centres universitaires de Port-au-Prince
grce au comit.Le comit de bienfaisance de Pignon a
conduit depuis 1985 des projects de forage de puits dans
le Plateau Central. 2500 puits'ont t fors, de Mirebalais


Toussaint (
(suite de la page 2)
Saddam les gazait et les torturait. S'ils projettent leur
mmoire au-del des frontires iraquiennes, ils peuvent
se rappeler les massacres de Jenin, de Sabra et Shatila et
se demander comment les pays qui ont tolr l'oppression
en Palestine peuvent apporter la libert l'Iraq?
Mais les limits de cette gnrosit sont
imposes par la mmoire excrable des Occidentaux. Vu
au prisme des Etats-unis d'Amnsie, le pass est un
inconvnient. Par contre, nous vivons dans un present en
constant volution avec un ennemi en constant
mutation.
Plus rpugnante et plus rationnelle est la position
de missionnaire, articule au mieux par le secrtaire
l'Habitat, David Blunkett. A l'instar d'un crois du 19e
sicle, Blunkett croit sincrement qu'en raison du fait
que les Iraquiens ne savent pas ce qui est le mieux pour
eux ce moment, ils comprendront mieux aprs qu'ils
auront t conquis, colonists et compltement humilis.
Ils se rendront compete que tous ces meurtres et toutes
ces destruction taient dans leurs meilleurs intrts.
"Nous savons que pour le moment nous serons
come les vilains", a-t-il dit. Mais il promet que cette
perception changera une fois que la guerre sera termine
et que l'Iraq aura t libr en devenant un Etat
dmocratique reposant sur 1' affluence des gens duqus
ayant des capacits d'entrepreneur."
A cette phase, a-t-il fait savoir, "la population
dans son ensemble pourra dire ; nous voulons un pays
libre, nous voulons vivre dans un Etat o nous pourrons
utiliser nos talents leur pleine capacity.
La vrit est que si l'Iraq doit tre libre, il n'y
aura pas de place pour les occupants amricains et


experience communautaire


Fort Libert, de Massade Limb, en passant par les
communes de la Grande Rivire du Nord, Bahon, Milot,
Limonade et Cap-Hatien, pour ne citer que celles-ci.
SLe comit a galement mis sur pied un project de
valorisation des femmes en milieu rural. Un systme de
micro-crdit a t organis pour amliorer la vie social et
conomique. Plus de cinq millions de gourdes ont t
affectes ce project.
Mais la sant reste le domaine qui illustre le mieux
les nombreuses ralisations du comit de bienfaisance de
Pignon. Aprs quatre annes d'existence, le fondateur du
comit, en l'occurrence le Docteur Guy Dv Thodore, a
cr hpital de bienfaisance de Pignon. Ce centre hospitalier
dispose aujourd'hui de trois nouvelles sales d'opration de
haute technologies (voir notre article de hier ce sujet). Les
chiffres suivants tmoignent des efforts consentis par le
comit pour amliorer la sant de base de la population. Si
le taux national de vaccination des enfants jusqu' 23 mois
est de 34 %, celui de Pignon est de 78 %. Le taux de mortality
infantile du pays fait tat de 80 cas sur 1000, tandis qu'
Pignon il y en a seulement 15. Pour ce qui est de la mortality
maternelle, 523 mres meurent en couches sur 100.000
1'chelon national. Pignon, ce taux a t ramen 94, soit


cinq fois moins.
Le mdecin fondateur du comit et du centre
medical a indiqu que l'hpital de Pignon reste et demeure
une initiative hatienne au service de la communaut
haitienne, mais qui bnficie de l'appui financier et
technique des trangers. De nombreuses organizations
internationales sont en effet impliques dans ce vaste project.
" Notre philosophie se situe dans le cadre de l'accs
universal aux
services, et ceci en dehors de considerations d'ordre
conomique, social, religieux, politique ou autre ", a
soulign le Dr Thodore.
Le porte-parole de 1' organisation, Me Emmanuel
C. Sylvestre, a rappel que le comit de bienfaisance de
Pignon avait t fond par le Dr Thodore assist d'un
group de notables de la zone des fins spirituelles,
charitable, scientifiques, ducationnelles, mdicales et de
dveloppement communautaire pour venir en aide la
population de la region de Pignon et de ses environs
immdiats.
Pignon dispose galement d'une grande piste
d'atterrissage, d'un cybercaf, d'un systme de radio
communication et d'un autre de communication par
satellite. HPN


Lancement de l'tude sur la domesticit


des enfants en Hati
Port-au-Prince, 8 Avril Lorsque Siddharta Gotama,
celui qui allait devenir le future Bouddha, a vu les souffrances
du monde, il a t conduit s'interroger sur leur cause.
C'est la piste qu'ont suivie les chercheurs qui se
sont attaqus au problme des enfants vivant en domesticit


t l'Irak


...


britanniques. l n' y a pas l'ombre d'un doute que les Iraquiens
veulent se dbarrasser de Saddam. Mais cela n'implique pas
qu'ils veulent tre dirigs par un vice-roi amricain. Ce n'est
pas la seule option et cela ne 1' ajamais t. Ayant t "librs"
d'un tyran local, les Iraquiens devront maintenant se librer
d'un tyran tranger.
La notion qui fait croire que les Amricains et les
Anglais se retireront une fois que la dmocratie aura t
rtablie dfie toute comprehension de l'histoire et est
dmentie par les actions et les mthodes des soldats sur le
terrain.
"C' est une situation similaire celle de 1'Irlande
du Nord", dclare le sergent fourrier Barry Little qui-y a
sjourn pendant 5 ans et demi. "C' est une menace terrorist
plus qu'une menace ennemie.'
Le parallle est aussi instructif que dconcertant.
D'une part, le regime de Saddam est dfinitivement cras
et les Iraquiens peuvent bien descendre dans la rue tel que
ce fut le cas des Catholiques saluant les troupes britanniques
uand elles arrivrent en Irlande du Nord en 1969, mais
antagonisme qui mina la presence anglaise dans la province
te tarda pas refaire surface. Le rsultat en est une guerre
lui a dur 25 ans, cotant la vie des centaines de personnel,
,t agrment d'ingalit conomique, d'injustice social et
e la perte des liberts civiles travers tout le Royaume Uni.
La vie de Toussaint Louverture nous a enseign que
a liberation ne peut tre impose d'en haut, voire importe
e l'extrieur, que les droits de l'homme sont universels ou
s sont sans sens et irrpressibles une fois qu'ils sont comprise.
"En me renversant, vous n'avez abattu que le tronc
le l'arbre de la libert, dit-il, ses capteurs franais. Il
epoussera par les racines, parce qu'elles sont profondes et
nombreuses."


en Hati. Parce que, si les conditions de vie de ces derniers
ont t souvent dcrites, on n' a jusqu' present que trs
peu d'informations sur les causes du phnomne. Cela a
d'ailleurs t relev par Madame Marcela Vasconcellos,
qui se trouvait pour la premiere fois sous les feux de la
rampe depuis le dpart de Monsieur Rodney Philips, en
voyage Cuba pour une semaine avant de quitter
dfinitivement Haiti.
La reprsentante a.i. de 1' Unicef a encore prcis
qui taient les partenaires lis par cette tude. Il s'agit du
BIT (Bureau International du Travail), du PNUD
(Programme des Nations Unies pour le Dveloppement),
de I'UNICEF (Programme des Nations Unies pour
l'Enfance), ainsi que de l'Alliance Save The Children.
Comme c'est la coutume dans ce genre d'tudes, elle est
conduite en troite collaboration avec un Ministre, celui
des Affaires Sociales et du Travail.
Madame Eude Saint Preux Craan, la titulaire du
MAST, a d'ailleurs relev l'excellence de cette
collaboration et raffirm l'intrt du gouvernement pour
cette problmatique, qui vise 1'radication total du travail
des enfants.
La salle Horizon de 1'Htel Montana tait bien
remplie pour la premiere parties officielle de ce lancement.
Comme de coutume, l'assistance s'est lgrement
clairseme lorsque les deux intervenants principaux, M.
Jon Pedersen (FAFO) et Jean Lherisson (HSI) ont prsent
les deux rapports substantiels produits,la Domesticit
des enfants en Hati, caractristiques, context et
organisation ", et"" Les fondements de la pratique de la
domesticit des enfants en Hati ". Ils avaient t prcds
des courts et claires introductions de Mines Sabine
Manigat et Maryse Guimond.
Grce au support d'une presentation assiste par
ordinateur, assistance a pu suivre les mandres complexes
de ce problme human qui puise ses racines dans les
fondements mmes de la socit hatienne. Relater
l'ensemble de ce qui a t dit serait difficile. Dgageons
quelques ides force des exposs.
Tout d'abord, les confrenciers ont refus
l'anglisme en rappelant que tout travail n'tait pas
dommageable pour un enfant ". La limited se situe dans
l'article 138 de l'OIT (Organisation Internationale du
Travail, 1973): le travail effectu par les enfants ne devrait
(voir Enfants / 12)


Mercredi 16 Avril 2003
14.it; e Smtl,4. \TT V\7TT \LT, 11


Santo Domingo : Milliers d'enfants hatiens sans papers

marchent pour leur droit la nationality dominicaine
fifl -.f,-.deIn-ni.1


Page 9








CINEMA


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


Albert Mangons racont par Arnold Antonin

La salle de l'Imprial est pleine craquer ce La tche n'a pas t des plus aises, s'est rappel il dessinait nerveusement des formes, des contours, des
mercredi 9 Avril. Antonin qui a eu sa disposition des photos d'amis de visages (beaucoup d'auto-portraits), qu'il s'agisse de la
Cela fait tout just UN An que l'Architecte Albert l'architecte, mais a d mme aller New York pour pierre.dont il a fait sortir cette merveille quest le Marron
Mangons est dcd et pour lui rendre hommage en consulter d'anciennes photos. Mais le rsultat est l et Inconnu ou du bois, celui de son Christ, Albert Mangons
mrite qu'on s'y attarde. semble avoir t habit par une passion tout au long de sa


"'
.!J;i :
:~:
n:~~
irC':


''


1 ..... ...- -- --, .



Le ralisateur Arnold Antonin entour des enfants Mangons, de la gauche Frdric,
Lorraine et Georges photo Image Nouvelle


Le Marron Inconnu
quelque sorte, cette date a t choisie par la Fondation
Culture et Cration pour la projection du dernier
documentaire du cinaste Arnold Antonin:


Albert Mangons, l'espace public


er: Faire revivre Albert Mangons en une
here de temps, faire jaillir la passion qui a
*.' habit cet homme dans l'amnagement de
l'espace, dans le marriage de la nature avec
l'intrieur, pour taler les doutes qui ont tortur
l'homme vers la fin de sa vie, cela n'a vraiment
pas d tre facile. Mais tout cela a t bien rendu dans ce
documentaire et les gros plans sont l pour permettre de
cerner le talent de cet homme qui se servait des moindres
supports pour traduire sa passion, son gnie.
Qu'il s'agisse de son crayon gouache avec lequel


LIVRAISON GARANTIE EN MOINS DE 2 HEURES

A DOMICILE A TRAVERS HAITI


Pour tous vos transferts effectus jusqu' 5:00pm-

aux Etats-Unis et au Canada


y..4 .



CAM 44aw e k ;*i 4 Paes ^ a M (.e dCe4~

Appelez nous gratuitement:
USA & CANADA: 1-800 934-0440
Haiti: 800-256-8687


Ou visitez notre site internet: www.camtransfert.com


vie. C'est ce qui l'a peut-tre amen accepter les
commander d'un tyran pour raliser ses rves.
"Nous ne lui en avons pas voulu" dit Michel
Hector quelque part dans le documentaire. "S'il ne l'avait
fait, quelqu' un d'autre de moindre talent aurait accept de
le faire et nous n' aurions pas eu notre Marron Inconnu" et
d'ajouter "j'aimerais bien l'avoir chez moi en miniature."
Oui, ce Ngre Marron a soulev bien des doutes
chez son auteur.
Ailleurs, Mangons parle du Thtre de Verdure,
conu selon le mme principle que l'amphithtre grec, un
thtre ouvert avec des pots en terre cuite
diffrents niveaux pour permettre tout le anonde
S d'avoir une parfaite audition.
Que dire aussi de la musique du film
d' Antonin, une musique lancinante qui vous pntre
tout entier d'un bout l'autre du documentaire.
Mushi et Jol Widmaier ont su rendre parfaitement
dans leurs sons cette harmonie recherche par
Arnold Antonin.
Le documentaire n'est pas une histoire
d'Albert Mangons raconte d'un bout l'autre
dans un ordre chronologique.
Ce sont des gros plans sur sa vie, je dirais,
et ceci au gr de l'inspiration du ralisateur.
Albert Mangons avait t choisi par le
E-' Prsident Dumarsais Estim comme le Rgisseur
S gnral pour les travaux du Bicentenaire de la ville
de Port-au-Prince. Sous Duvalier, on voit ses
diverse ralisations:1' l'Hpital Franais, la demeure
de la Famille Avril, celle de la famille Roger
Gaillard, le btiment des Contributions, le Lyce
Anacaona de Logne, l'hpital OFATMA...
Puis un rappel des divers projects auxquels
S Albert Mangons a collabor: l'htel Oloffson, la
restauration de l'ancienne cathdrale et surtout celle
de la Citadelle, l'oeuvre de sa vie.
Enfin c'est cette interview avec le vieil
homme qui revient d'un bout l'autre, interrompu
par les tmoignages de ses enfants, ses trois enfants,
surtout celui de sa fille Lorraine qui semblele mieux
avoir cern ce pre et avoir compris son dchirement
vers la fin de sa vie. Albert Mangons a vu dtruire
plusieurs de ses ralisations. Et le documentaire
d'numrer l'ancienne Cathdrale don't il avait
S prsid les travaux de restauration, le Calvaire,
l 1' Habitation Leclerc et le Marron inconnu qui fort
heureusement n'a pas t dtruit mais que le public
a boud pendant fort longtemps. Et le pre du
Marron cite comment le 7 Fvrier 1986, jour de la
chute de la dictature, le people n'a pas hsit
"chier" dans la niche au pied du marron, comment
il a tent de faire basculer l'oeuvre qui a t sauv
par son poids colossal.
Cette oeuvre, celle du Ngre Marron est
celle qui le rendra clbre come sculpteur. Ce fut
une command de Franois Duvalier qu'il a ralis
en 1968.
(voir Mangons / 12)


Page 10


''
i . 1-I

: .L,~UE~E~6~jO~?


881,
""'







Mercredi 16 Avril 2003


Page 11


1 nIITRRIR PFCIAI.


Haiti en Marche Vol. XVII No. 11 .I L ..L ., --.--


Lettre ouverte aux politicians haitiens


Par Gary Klang
Messieurs,
Nous vivons une drle d'poque. Avant 1989,
il y avait le communism et le capitalism. Le choix tait
simple, selon qu'on recherchait la libert ou une figure
de pre autoritaire. Ceux qui voulaient un pre fouettard
allaient vers le facho et les autres, vers le dmocrate.
De nos jours tout a bascul. Il y a eu d'abord la
chute du mur de Berlin, effondrement tous les sens du
terme o les communists ont perdu d'un seul coup tous
leurs repres. Ils se sont convertis au capitalism qu'ils
hassaient et, en bons proslytes, ils crient plus fort que
tous les autres pour qu' on ne doute surtout pas de leur
sincrit.
Il y eut ensuite le 11 septembre, autre rupture
qui a fait perdre leurs repres non pas aux communists
mais aux capitalistes. Aprs la fin de l'Union sovitique,
c'est maintenant la chute des valeurs dmocratiques. Le
droit est bafou et personnel ne sait o donner de la tte.
Cet croulement des valeurs universelles a des
repercussions, bien entendu, en Haiti. Comment notre le
chapperait-elle ce sisme ? Dans ce chaos mondial,
o l'on voit des allis s'insulter d'une manire indigne
de gentlemen, je vous adresse cette lettre peut-tre nave
et utopique, tant plus que jamais un rveur impnitent


qui refuse d'ajouter la haine.
Et la veille du bicentenaire de 1804 symbol
de libert comme 1789 -je vous propose de tout mettre en
ouvre pour donner l'exemple une deuxime fois
l'humanit tout entire : en faisant de l'Arcahaie la
mtaphore de la Nouvelle Union.
Au lieu de continue une lutte strile pour un
pouvoir qui n'en vaut pas la peine, engageons le combat
pour la Fraternit humaine.
Nous ne pouvons pas fter 1804 pour vanter
simplement les hauts faits de Dessalines et de Ption. Le
nationalism est un concept vide s'il consiste simplement
se recueillir devant l'Histoire !
2004 devrait aussi tre un project, se turner vers
l'avenir. Posez les bases de la reconciliation.. Mettez en
place, d'un commun accord, des instances visant crer
l'harmonie, faire rgner la paix, la justice et la scurit
dans l'le.
L'image d'Hati dans le monde est pitoyable.
D'un ct, les laisss-pour-compte qui n'ont mme pas de
quoi s'acheter un morceau de pain. De 1' autre, des nantis
qui se dchirent pour un fauteuil qui, vraiment, ne justified
pas toutes ces luttes fratricides.
Spectacle d'autant plus drisoire qu'on ne peut
s'empcher de le compare aux hauts faits de 1804 o


AL


BERCEAU DE L'HUMANITE


La guerre d'Irak a dtruit le mythique Jardin d'Eden

AL-QURNA (Irak), 13 Avril Pour la Bible, ce d'Adam, le lieu o il a pour la premiere fois parl Dieu. nous sommes chargs'de le garder. Nous esprons qi
delta mythique, aux confines du Tigre et de Euphrate, Maintenant, vous pouvez le constater, tout estenruines. n quand la paix reviendra en Irak, des gens du monde enti
200 km au sud de Bagdad, a abrit le Jardin d'Eden, le n'y a ni respect, ni humanity, non...". Il cherche ses mots. reviendrons etprierons Aouveau devant l'arbre d' Adair
berceau de l'humanit oAdam s'est pour la premiere fois "Pas d'amour ni de gentillesse". poursuit-il.
adress Dieu. Que l'on croit en la tradition biblique ou non, la Aprs la guerre du Golfe en 1991, la rgion a
Aujourd'hui ce n'est plus qu'un space dsol, Msopotamie, le croissant fertile entire le Tigre et victim de la politique de la terre brle de Sadda
couvert d'excrments, de pierres dessches et d'impacts 1'Euphrate, est le berceau des civilisations de Sumer, Hussein, en raison du soutien apport par le sud du pa
.. .. eda ll tentative de snllJvement onu v


. .. ; . ,^ :. :"^ .
Pour la Bible, ce delta mythique, auc confins du Tigre et
l'Euphrate, 200 km au sud de Bagdad, a abrit le berco
l'humanit, o Adam s'est pour la premiere fois adress i
de balles. L'arbre d'Adam, o se rendaient en plerinage
chrtiens, musulmans et juifs, est nmort.
"Autrefois, nous considrions que c' tait un petit
bout du paradise sur terre", dclare Qassem Khalif,
professeur d'anglais. "On a enseign chaque gnration
qu'il s'agissait du vrai Jardin d'Eden et du vrai arbre


d'Akkad, de Babylone et d'Assyrie, auxquelles
l'humanit doit l'criture, le calcul et ses
premires villes. C'est l que l'alphabet a t
invent et que nos journes ont t divises en
-,..,A 24 heures. C'est l que les premiers pomes
piques ont t composs pour perptuer
l'histoire collective, et que nous avons appris
cultiver.
Et c'est l encore que le parti Baas de
Saddam Hussein a difi dans les annes 1970
un tombeau, dans le village d'Al-Quma, pour
essayer de tirer profit de l'afflux de plerins. Mais
:.. la guerre centre 1' Iran a commenc. Le lieu a t
S nglig et tombe en ruines. Les murs et le sol
sont lzards.
de Sous le Jardin, sur une jete pollue par
eau de les rejects urbains, des enfants se battent avec une
i Dieu meute de chiens famliques avant de longer pour
nager et pcher.
"C' est si bte. Comment peut-on former le Jardin
d'Eden?", s'interroge M. Khalif, qui rappelle que l'Irak,
depuis les temps anciens, n'a jamais t un space ferm.
"Regardez ce qui reste, c'est une tragdie. J'ai honte car


ue
ier
i",

t
im
ys
Ml


aux JuJ aLV^VJL c/i. oc ain e et au I v /ur b uuiumut. qA*ui y a
eu lieu.
Le parti Baas au pouvoir a assch les marais et
dtruit la vie des indignes, descendants des anciens
Sumriens et Babyloniens, sous le prtexte fallacieux de
rendre cette terre sale cultivable.
Aujourd'hui, aprs une nouvelle guerre, les
troupes britanniques du rgiment irlandais du 1er Bataillon
royal sont accueillies par des applaudissements. Leurs
vhicules sont couverts de fleurs de frangipaniers roses et
de soucis d'un orange clatant. Les enfants poursuivent le
dfil des troupes et les invitent entrer dans le Jardin,
mais ils refusent.
"Ce n'est pas le lieu pour les uniforms et les
armes, cela n'a jamais t le cas et cela ne le sera pas
maintenant", dclare le commandant Mike Murdoch,
officer irlandais qui a pris le contrle d'Al-Quma dans les
heures qui ont suivi la chute du rgime de Saddam Hussein.
M. Khalif dit que la population lui est
reconnaissance de son geste.
"Nous, les gens d'Al-Qumna, nous pensions que c'est un
lieu exceptionnel et c'est notre voeu le plus cher qu'un
jour sa gloire ancienne soit restaure. Car la gloire du Jardin
d'Eden est la gloire de Dieu". (AFP)


Le muse archologique de Bagdad mis sac


BAGDAD, 12 Avril Des pillards ont mis sac
le clbre muse archologique de Bagdad en faisant main
basse sur des joyaux remontant 1'aube de la civilisation
msopotamienne, ont indiqu samedi des reprsentants de
son personnel.
Ils ont vivement reproch aux troupes amricaines
de ne pas avoir protg les trsors artistiques drobs
vendredi.
Devant les vitrines brises et les tessons de poterie
jonchant le sol du Muse national irakien, sa directrice
adjointe Nabhal Amine tait en larmes. "Ils ont pill ou
dtruit 170.000 objets antiques datant de milliers d'annes
(...) Cela reprsente des milliards de dollars", a-t-elle dit
Reuters.
Elle a dplor que 1' arme amricaine, qui contrle
Bagdad depuis la chute du rgime de Saddam Hussein
mercredi, n'ait pas rpondu aux demands de protection
du muse.
"Les Amricains taient censs protger le muse.
S'ils avaient stationn un seul char et deux soldats, rien de
tel ne serait arriv", a dit Amine. "Je tiens les troupes
amricaines responsables de ce qui s'est pass au muse."


Les pilleurs d'objets d'art ont pntr dans des
sales dotes d'paisses portes d'acier l'instar des
chambres fortes d'tablissements bancaires. Samedi,
l'intrieur du muse, on ne voyait que portes et fentres
dfonces. Le sol tait couvert de documents administratifs
et de livres parpills.
"Nous savons que les gens ont faim, mais que
vont-ils faire de ces objets anciens ?", lance Mouhsen
Kadhim, garden de muse depuis trente ans qui dit avoir
t submerg par les pillards. "Ds que j'ai vu les soldats
amricains prs du muse, je leur ai demand de le protger,
mais le deuxime jour les pillards sont arrivs et ont vol
ou dtruit tous les objets anciens", ajoute-t-il.
Amine a demand quatre gardens du muse de


se munir d'armes pour protger ce qui n'a pas t drob.
Certaines pices du muse avaient t transfres
dans des entrepts pour viter que ne se reproduisent les
dprdations intervenues durant la guerre du Golfe de 1991.
Le muse archologique renferme des objets qui
remontent Babylone et Ninive, des statues sumriennes,
des coupes et des casques d'argent du cimetire d' Ur, des
bas-reliefs assyriens et 5.000 tablettes o sont portes les
plus anciennes critures connues.
Ferm au dbut de la guerre du Golfe en 1991, le
muse avait rouvert ses portes au public en avril 2000
seulement. Il avait survcu aux raids ariens de 1991 sur
Bagdad et les pilonnages des trois dernires semaines
l'avaient pratiquement pargn. (Reuters)


An archie et piIage-,..
BAGDAD, 12 Avril Tandis que les forces des Irakiens et la "bravoure" des soldats amricains.
amricano-britanniques tentaient de ramener 1' ordre dans La chane de tlvision allemande ZDF a annonc
les grandes villes irakiennes en'proie l'anarchie et aux la reddition du conseiller scientifique de Saddam Iussein,
pillages, George W. Bush saluait samedi la libert recouvre (voir Irak / 14)


1


1


1' Histoire a atteint la cime des tragdies d'Eschyle et
de Shakespeare.
Nous assistons aujourd'hui un mlodrame
de boulevard avec, hlas, de vraies souffrances et une
misre morale et matrielle unacceptable. Chacun en a
assez de la stagnation.
Je vous demand donc de tout faire, d'un
commun accord, pour que le pays recouvre son honneur
et soit de nouveau une source de fiert. Dans ce naufrage
des valeurs universelles que nous vivons actuellement,
Haiti pourrait tre une lumire comme elle le fut jadis.
Rvons un peu...
Loin de moi cependant la volont de vous faire
la leon. Je ne suis qu'un ex.l qui souffre, un natif
natal qui ne sait plus quoi s'accrocher. Un homme
enfin qui a honte de 1' tat de sa terre natale, tout come
des milliers d'autres.
Il faut agir et redresser la barre. En esprant
que chacun participera cette qute d'unit et que tous
les acteurs de ce drame finiront par comprendre qu' il y
a un pays qui se meurt et que la haine en est la cause.
La haine qui gare et assombrit mme les plus
hauts faits d' armes.
Y compris 1804 !

G.K.






CINEMA


Mercredi 16 Avril 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 11


Albert Mangons racont par Arnold Antonin
(Mangons ... suite de la page 10) la statue a t faite sous Duvalier, qu'elle a t inaugure large parties cette gne qu'a connu Albert Man
Albert Mangons dit avoir pris le part de la par Duvalier pre et que c'est une chose qu'on ne peut pas qui remontait la surface, surtout vers la fin de
sobrit. Il a choisi tout de suite l'utilisation de matriaux carter d'un revers de la main." don't il parlait constamment, faisant ainsi ressorti
locaux, rejetant le marbre et autres matriaux prcieux. Et le cinaste fait suivre cette remarque de la fille des intellectuals et des artistes face aux tyrans et au:
L'immense sculpture est place sur un socle de bton brut. de l'architecte d'un extrait du discours prononc par. en gnral.
L'homme souffle dans un lambi qu'il tient de la main Mangonslejourmmedel'inaugurationdel'oeuvred'art, Si Albert Mangons est un sculpteur
gauche. Ce qu'on oublie trop souvent, et peut-tre que discourse dans lequel il est question de libert. laiss son empreinte chez nous, il est surtout t
certain ne savent mme pas, c'est que cette sculpture sera Et sa fille d'ajouter: "Il avait mauvaise conscience urbaniste, un homme qui trs tt a lanc des cris
choisie par l'UNESCO en 1989 pour illustrer en timbre et quand il racontait ce genre d'anecdotes, on sentait que contre l'utilisation abusive de notre space u
poste l'article 4 de la Dclaration Universelle des Droits c'tait pour se donner du courage, pour se rconforter lui- faudrait peut-tre davantage s'y attarder etArnold
de l'Homme sur l'esclavage mme. Il aimait raconter quel point tous les grands artistes ndtre avis, passe avec trop de lgret sur cet a
"Le Ngre Marron, dira sa fille Lorraine, tait ont bien t obligs d' tre redevables des politicians peu l'homme, de celui qui, toute sa vie, a souhait une
la fois sa grande firt et un sujet de tourment parce qu' il recommandables finalement, pour pouvoir raliser leurs conscience du grand public en face du problme
a senti jusqu' la fin de sa vie que ce monument n' tait pas grades oeuvres." la cruise de croissance sans prcdent de notre cap
comprise, n'tait pas accept, alors qu'il s'agissait d'un Albert Mangons a mme tjusqu' se compare I aurait fall dans un documentaire su
monument la libert qui fait rfrence notre Histoire, l'architecte allemand du national-socialisme, Albert Mangons mieux faire ressortir cette mission qu'
quel que soit le context dans lequel il a t fait. Mais il y Speer, en posant la question suivante: Comment raliser donne et pour laquelle il s'est battu par des conf
a le fait que cette statue est associe Duvalier et pour une grande oeuvre pour un tyran ou pour les membres de des crits de journaux, des conversations avec t(
cause! Elle a t commandite par Duvalier. Les sa court sans vendre son me ... qu'il rencontrait.
circonstances particulires sont peut-tre un peu plus Antonin consacre uCette prise de conscience, Albert Ma
compliques mais devant l'Histoire cela demeure vrai que souhait toute sa vie qu'elle se manifeste


Lancement de l'tude sur la

domesticit des enfants en Hati


la situation conomique reste le principal facteur l'origine
du problme (74 %). Mais le dsengagement de l'Etat (11
%), et les vestiges du systme esclavagiste (3 %), ne sont
pas en reste, mme s'ils interviennent en bout de ligne de
la chane des causalits.
On relvera encore l'attrait de ce que l'on a appel
"La Rpublique de Port-au-Prince", miroir aux alouettes
pour les provinciaux, qui n'hsitent pas y envoyer leurs
enfants n'importe quel prix, sans rflchir aux situations
dsastreuses qui peuvent en rsulter.
Les tudes sont l, le lancement est fait. Alors ?
Va-t-on s'enliser et se reposer sur ces lauriers ou saisir
l'opportunit ? En apart, Philippe Rouzier (PNUD) a
confi HPN : autrefois, la pauvret tait atroce, mais
cache, aujourd'hui, elle clate au grand jour. J'ai
confiance. Les choses peuvent changer ".
Il est temps d'agir...


(Enfants ... suite de la page 9)
pas interfrer avec l'ducation de l'enfant, ni tre nuisible,
ou menacer de nuire la sant ou au dveloppement
physique, mental, moral ou social de l'enfant ".
Les enqutes menes l'ont t tant sur le plan
quantitatif, pour lequel 1'IHSI (Institut Hatien de
Statistique et d'Informatique) a apport une forte
contribution, que sur le plan qualitatif, travers des
enqutes sur le terrain menes par FAFO.
Certaines dcouvertes sont trs intressantes. Par
example, le travail et l'ducation sont plus important que
Sla residence. Un enfant bien plac "serait ainsi en measure
de bien progresser. Ou encore, en combinant les
correspondances de la scolarisation, de la charge de travail
et de la domiciliation de l'enfant, on voit s'esquisser des
solutions possibles pour une amlioration substantielle de
la domesticit infantile.
Malheureusement, Jean Lherisson l'a confirm,


.gons et
sa vie et
ir le rle
x princes
qui aura
un grand
d'alarme
rbain. Il
Antonin,
aspect de
praise de
que pose
pitale.
ir Albert
il s'tait
rences,
ous ceux
igons a
vite et


vigoureusement avant qu'il ne soit trop tard.
Voici la fiche technique du documentaire:
Albert Mangons, l'espace public
Scenario: Arnold Antonin
Images et son: Oldy J. Auguste
Assistant: Mathieu Painvier
Musique : Jol et Mushi Widmaier
Narration: Pierre Brisson
Production: Centre Ption Bolivar


Voyez notre reportage

photo sur

le Carnaval Hatien

de Miami. P. 20
ABONNEZ-VOUS
A HAITI EN MARCH


A ~~IIIS IEYA EIXPI ESS


, isa 2003 ANNEE TOUSSAINT LOUVERTURE

4 S3T1 CSCIL DIIIS C0 ULTJrNi


MULTI TRANSFER




20 % DISCOUNT


yaK
10.15*945
Instuction
pour l'Amrique du Nord
Formez les numros: 10*15*945
+ 1 + code de la ville + le numro.
A L'tranger
Formez les numros: 10*15'945
+ 011 + code du pays + le numro.

Aucune ncessit de changer de transporter. Aucun
contract signer Pas besoin d'approbation de credit
Pas de frais mensuels Pas de frais de connection


7921 NE 2ND AVE.


PHONE:(305) 751-4488
FAX:(305) 751-4002

TOLL FREE: 1-866-547-5393


Les Tarifs "long distance" les plus bas du Monde


Sel \eY4e~t


Pour d'autres informations, appelez 10-159454
ou visitez notre site: wwm.yak.com


Centimes la


Haiti 29t es es j
Argentine .............15 -- Costa Rica..........19 .. Salvador.............. 25 Nicaragua..........29 .
Bresil ..................15 -- Cuba ..................99 .- Guatemala ..........27 Panama ...............29 ..
Chili.................... 15.. R. Dominicaine...15 -. Honduras ........... 39 Perou...................29 ..
Colombie............15 Equateur ............29 M. Mexique...............15 .. Porto Rico.3.........13
* pnlgk1 urlMDmlRrndf inl iUu. L n guruUay .............29..
lm..q.ii|<..m .p u .Aat .i ..i- slamoMbp pqes.mWcFa diunai.dm Venezuela ..........19 .
C d..b." bc *smt p- l ,rums C i caWpnd PB k. "i* US.


Page 12







Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


. ,1'


NEIGHBORHOOD



"P.RILD.E
M I -D A D E C OUNTY


MIAMff.Oi

s *J TtJ t /


,.1 Ri'rwnI.* teiMllURMCi J
JliFj \. .JIJI


SEMN "P.R.I.D.E." VWAZINAJ
21-26 AVRIL, 2003 OR AKTIVITE YO/EVENNMAN YO
Pou enfmasyon sou Komite Planifikasyon 2003 P.R.I.D.E. vwazinaj oswa pou patwone yon aktivite
P.R.I.D.E., tanpri kontakte kowdinat Pwogram P.R.I.D.E. vwazinaj
lan Amy-Terese Smith nan (305) 557-2171.

IlP II I I II IIIIII II IIIIIIIIIIIIIIIIIIInllllll


PROGRAM ANVAN BALON DANVWA


SAMDI s19 AVRIL, 2003
9:00am Tean Metro Ws Baron Danvwa PRIDE. Comm. DistM
3800 SW 137 Avenue 11


LENDI 21 AVRIL, 2003
900am Pwogram balon darvwa P.R.ID.E.
VwazIna ak inogirasyon Team Memlo
Melrse 2340 NW 27h Avenue

MADI 22 AVRIL, 2003
8:00am Pantire MaagiIli
Mi k sou SW QfaiilRoost Drive an
ant 117yim ak 127ym Avnl

8Oam Jmmun Prezantasyon Kary
North Mlami Beach Senior High
1247 NE 167Street
9:003m Pwot PertreAnbelisman
SW 142nd Avenue & SW 37th Street
10 00am Pentire Majigrlil
SW 1461h Avenue from
99th-101st Street

10:00aa Pwoj Anbelisman
CSX Ralroad
Coral Way and NW 72nd Avenue

38Opm Jwt Komfnot RR.I.D.E.
Merose Elementary Schoo.
3050 NW 35h Street

6.00pm Sware AKvMIe Asosiyasyon Kominot
Lake Stevens Elementury
5101 NW183 Street
7:30pm Prezantasyon
Country walk HOA
14601 Country Walk Dive


MKREDI 23 AVRIL, 2003

8tl0am Pentire Majigrlj
Mi sou SW Qual Roost Drive
between 117th &127th Avenue
900am Plante nan Jaden Paplyon
West ille Riiver ementary

9:00am Netwayaj Trtyang Ayewop
NW21st-22nd Sreet and
NW 35th437th Ave.

900am Pwojf AnbelsmarvPentire
SW 142nd Avenue & SW 26th Street

9 00am Svis Pasp ak Prezanlasyon
Kendall Regional Medical Center
11750 Bird Road

10:00am Dedye Plas Piblik
Miaml Wesl Park
3000 NW 87 Avenue


SJEDI 24 AVRIL, 2003


Team Metro West
(30) 480-1700


Comm. Disri Team MeoMt Merose
2,3,5 (306) 638-6800


Comm. Dislri Team Metro South
9 (305)234-1510

Camm. Distri Team Matro Northeas
4 (305) 947-9858

Comm. Distri Team Mtro West
11 (305)480-1700
Comm. Dliri Team Metro Kendall
8 (305 270-4979

Comm. Oltri Team Metro University
6 (305) 222-2133

Comm. slair Team Metro Melrose
2 (305) 638-6800

Comm. OIsirl Team Metro Nortlwest
13 (305)557-2171

Comm. Oislr Team Metro Kendall
11 (30) 270-4979


Comm. Di0sri Team Metro South
9 (305) 234-1510

Comm. Distri Team Metr Caleb
2 (30)s636-2333

Comm. Distr Team Metro Melrose
5 (305) 638-6800

Comm. Distri Team Metro West
11 (305) 480-1700

Comm. ODisri Team Mtro Kendall
10 (305)270-4979

Caom. Disri Team Metrm Northwest
12 (305)557-2171


8:00am Plante Pye Bwa
Michael Krop Senlir High
NE 14th Avenue and County Line Road

9:00am Plante jaden Papiyon
Arcoa Lakes Elementary -

9:00am Pwoj'Plante Semans Pou Lavni Nou
Comstock Elementary School
2420 NW 18th Avenue
9:30am Ranmasai Ftra
Centeunnal Midale School
SW 86 Avenu and SW 212st Street

l0fclam Raumasaj Fata
Bid Road and SW 701h Avenue

VANDREDI 25 AVRIL, 2003
9 OOam Pwoj Anbelisman
North County Elemetay School
3250 NW 207 Street

90am Pwoj PRIDE Ame dc Sall an
The Salvabon Army
1897 NW 38th Sheet

9OODm Jouaen Prezantasyon Kary
Ma4orie Douglas Eleamntary
11901 SW 2nd Stret

9:r0am Ranmasaj Faira
Whipering Pines Elmentary School
18929 SW 89h Road


Comm. lDstri Team Mtroe Northeast
4 (305) 947-9858

Com. Olsiri Team Mero Caleb
2 (305) 626-2333
Comm.l Oisir Team Mer Metose
2 (305) 638- 00

Com~m. Oisd Team Metre South
8 (305) 234-1510

Comnn ODisri Team Mtro Universty
6 (305) 222-2133


Comm. Dliri Team Metro
1 NorthCentral
(305) 626-7976

Comm, fIrslr Team Metro Melose
3 (305) 638-6800

Comm. Dir l Team Metro Universily
11 (305) 222-2133

Comm. Disiri Team Metro South
8 (305) 234-1510


10:00am Pwoj Pentlre Majigrlj ak Ranmasa] Fatra Comm. Olsir
SW 2nd Avenue onSW 39t 8
140th Terrace


900am Teyat Kom iot PRIDE
Miami Dade Transit Authority Auditorium
3300 NW 32nd Avenue

400pm Festival nan Skylake
Skylake Mal
1658 NE Miami Gardens Drve


SAMDI 26 AVRIL, 2003

800am Ft KFominot sou Katye an
Chuck Pezodt Park
SW 157 Avenue and SW 168 Street

90am Pendire Majigriji
Coral Park High School
SW 32nd Street and 112th Avenue
900am r etwayaj Kominot
Rainbow Park
1700 NW 152nd to 155ah Street

9 0am PiknikPRIDE nan Plas Ptik Dorai
Doral Meadows Park
NW 59th Streeet and 116th Avenue


Comm. Disl r
2


Team UMef Kendall
(305) 270-4979

Team Metro Melose
(305) 6384800


Comm. ODlri Team Meto Northeast
4 (305) 947-9858


Comm. Oslri Team Metro Kendall
9 (305) 270-4979

Comm. Dislri Team Mebro Universiy
7 (305) 222-2133

Comm. Di ri Team Metro
2 North Central
(305) 626-7976

Comm. Oisri Team Metro Northwest
12 (305) 557-2171


-4


IEMrO
HatiEnT 01h Vo. VI o.1


Page 13


I








1 F.nNCOMIF DE GUERRE


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


WASHINGTON, 13 Avril Les grandes
puissances ont cherch afficher samedi un front uni sur
1'Irak, pour la premiere fois depuis le dbut de la guerre,
en affirmant que l'effort de reconstruction du pays devait
se faire dans le cadre d'une resolution de l'Onu et en
s'entendant sur la ncessit de rgler la question de la dette
de l'Irak.
Cet essai de reconciliation a eu lieu dans le cadre
d'une runion Washington des ministres des Finances du
G7, les sept pays les plus industrialists, et des reprsentants
des 184 pays membres du Fonds Montaire International,
runis au sein de l'instance dirigeante du FMI dans la
capital amricaine.
Ils ont tent de mettre en place un cadre aux
premires decisions conomiques de
l'aprs-guerre, mais sans entrer dans les dtails de la future
S resolution et sans pouvoir
cacher des divergences, en particulier sur la dette.
"Nous reconnaissons la ncessit d'un effort
multilatral pour aider l'Irak. Nous soutenons une nouvelle
resolution du Conseil de scurit des Nations Unies",
crivent les grands argentiers du G7, dans un communique
public l'issue de leur traditionnelle runion de printemps
vendredi et samedi.
Plus tard dans l'aprs-midi, le Comit montaire
et financier international du FMI a lui aussi soutenu une
nouvelle resolution de 1' Onu, mais en insistant plus que le
G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon
et Royaume-Uni) sur les aspects humans de la situation



irakienne.
"Le Comit a not que la situation actuelle en Irak
pose d'importants problmes, avec un besoin urgent de
restaurer la scurit, de soulager la souffrance humaine et
de promouvoir la croissance conomique et la reduction
de la pauvret", indique le communique.
Le G7 tait profondment divis entire partisans
d'une intervention militaire en Irak mene par les Etats-
Unis et la Grande-Bretagne, et ses adversaires, la France
et 1'Allemagne,
associes la Russie.
Le group, tout en soulignant que le FMI et la
Banque mondiale doivent jouer leur "rle normal", estime
que "le people irakien doit avoir, en dernier lieu, la
responsabilit de mettre en oeuvre les bonnes politiques et
de construire son propre future Le Comit a renchri mot
pour mot.
Les deux instances ont paralllement demand au
Club de Paris qui runit les cranciers publics d'agir
vite sur la question de la dette irakienne. "Il est important
de s'attaquer au problme de la dette irakienne et nous
sommes impatients de voir le Club de Paris se saisir
rapidement de la question", insistent-elles.
"Le people irakien ne peut pas tout seul porter le
fardeau des niveaux actuels de la dette et nous
reconnaissons que le Club de Paris doit commencer
s'attaquer la question", a dclar John Snow, le secrtaire
amricain au Trsor. "La cooperation est vitale pour
apporter une aide humanitaire et rpondre aux dfis de la
reconstruction", a-t-il
Sajout.


Le G7 s'est gard
de faire publiquement une
valuation chiffre de la
dette irakienne. Selon des
estimations concordantes,
la dette extrieure de l'Irak
3278 se monterait plus de 120
"70o (voir Irak / 15)


G7: front uni sur la reconstruction

de l'Irak, qui passera par l'Onu


Irak : Anarchie et pillages

dans les grandes villes


(suite de la page 11)
la gnral Amer
Hammoudi al Saadi, aux
forces amricaines.
Selon la chane,
c'est le premier haut
dignitaire de l'ancien
rgime irakien agir de la
sorte. Il fait parties des 55
responsables les plus
recherchs "morts ou vifs"
par les forces anglo-
amricaines qui ont envahi
l'Irak le 20 mars.
"Le cauchemar
du rgne de Saddam
Hussein en Irak s'achve.
Bientt, les Irakiens bons
et talentueux seront libres
de choisir des dirigeants
qui respectent leurs droits
tout en refltant leur
personnalit", a dclar le
president amricain dans
son allocution radio-
diffuse hebdomadaire.
Bush, qui passe le
week-end dans sa retraite
de Camp David
(Maryland), a cependant
prvenu que des "combats
acharns" pourraient avoir
lieu pour rduire
d'ventuelles poches de
resistance irakiennes.
A Bagdad,
soldats et chars amricains
ont pris le contrle du
dernier bastion connu des
combatants arabes non
irakiens fidles Saddam
Hussein dans le centre-
ville. Une semaine aprs le


dbut de la bataille pour la capital, les Marines ont annonc
des patrouilles dans certain quarters et un couvre-feu
partiel l'est du Tigre pour rduire les pillages.
Des pillards ont dvalis le muse archologique
de Bagdad, important des trsors multimillnaires
remontant 1' aube de la civilisation msopotamienne, ont
rapport des employs du muse.

INQUIETUDE DE L'UNESCO
Le directeur gnral de l'Unesco, Koichiro
Matsuura, a demand Londres et Washington de "prendre
immdiatement" des measures pour prserver le patrimoine
cultural irakien.
Dans le quarter Mansour, qui rassemblait les
ministres de l'Information et des Affaires trangres sur
la rive ouest du Tigre Bagdad, un officer amricain a
affirm que la resistance de combatants trangers avait
t vive ces trois derniers jours mais s'tait puise samedi
matin.
Dans certain quarters, habitants et commerants
ont cr des milices annes charges de protger leurs
biens.
Prs de l'htel Palestine, o logent la plupart des
journalists trangers, une centaine d'Irakiens ont manifest
contre l'anarchie en rclamant "un nouveau gouvernement
au plus vite pour assurer la scurit et la paix".
Des responsables de l'aide humanitaire ont dclar
que l'tendue des pillages risquait de compromettre
1'acheminement des fournitures vitales, mais la Croix-rouge
a indiqu que des soldats amricains avaient entrepris de
protger l'une des principles stations d'puration d'eau
de Bagdad ainsi qu'un grand hpital.
Plus au nord, un premier convoi militaire
amricain est entr dans Mossoul, ville stratgique tombe
sans coup frir aux mains de "peshmergas" kurdes et d'une
poigne de soldats amricains. La plupart de ces
combatants devaient laisser la ville passer samedi soir sous
contrle militaire amricain, mais certain s'employaient
y limiter les dsordres en contrlant les vhicules pour
intercepter des pilleurs et leurs butins.
A Bassorah, dans le Sud, l'arme britannique
espre faire circuler dans les 48 heures des patrouilles
communes avec la police locale afin de rtablir l'ordre et
viter les pillages.


Pape 1i.


Boby Express

Rapidit Confiance et les Meilleurs Taux

Ici c'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, Fl 33137 305-758-3
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3'
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5
300 Broadway Cambridge Ma 02139 617-354-6
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432 718-523-!
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298
7177 rue St Denis Montreal Qubec H2R2E3 514-270-
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852
19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-'
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-492.
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-6
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-3
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-
19325 NW 2nd ave Miami FI 33169 305-654-
506 1lth Street N Naples FI 34102 941-435-:
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 954-429-S
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-4
604-25 Street West Palm Beach Fl 33407 561-655-
1232 Moreland ave SuiteA Atlanta Ga 30316 404-622-8
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162 305-945-
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-4


Le nombre de nos succursales augmente... "
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto !

En plus des operations de transfer d'argent
Boby Express se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires. y Express,
Boby Express,
c'est galement une carte de tlphone
don't la ligne d'accs
n'est jamais occupe ~
Boby Express
C'est tout simplement No 1 !


I


ptC-'I UV lll i --


La chute de Bagdad

fait grimper la cote

de Bush
NEW YORK, 13 Avril La cote de popularity du
president amricain George Bush aprogress de trois points
depuis la chute de Bagdad, passant 71% d'opinion
favorable contre 68% il y a deux semaines, rvle un
sondage public samedi par Newsweek
Les deux tiers des Amricains accordent toutefois
une grande importance la dcouverte de preuves attestant
de la presence en Irak d'armes de destruction massive,
souligne l'hebdomadaire.
Les forces lances le 20 mars contre le rgime de
Saddam Hussein, que Washington accusait de dtenir de
telles armes, n'ont jusqu'ici dnich aucun indice.
Aux yeux de 67% des personnel interroges, "il
est trs important de capture Saddam Hussein (...)."
"La mme proportion affirme qu'il est trs
important de dcouvrir des signes concluants quant
l'existence des armes biologiques et chimiques que les
Etats-Unis ontaccus 1' Irak de dissimuler aux inspecteurs
de 1' Onu", prcise l'auteur de 1' article. (Reuters)


Bush declare un

revenue de 856.056

dollars pour 2002
WASHINGTON, 11 Avril Le president amricain
George Bush a dclar un revenue brut de 856.056 dollars
(795.812 euros) pour 2002, sur lequel il a vers 268.719
dollars d'impts, a fait savoir vendredi la Maison Blanche.
Le president et sa femme, Laura, ont dclar le
salaire de.chef de 1'Etat et les revenues tirs de fonds
d'investissements..
Le total est peu prs le mme qu'en 2001
(811.100 dollars, 250.202 d'impts fdraux).
Les Bush ont vers 69.925 dollars (65.022 euros)
des oeuvres religieuses -' glise mthodiste- et de charit.
AP


i


5295
6448
-9216
8-936
-5966
-92451
.7747


5040
046
-2100
1-1573
-1077
-2800
-3994
-6478
-9896
9552
4469
.4166
3787

.1390

4172








Mercredi 16Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


Page 5 -


IECONOMIE DE GUERRE


Le Congrs amricain d'accord pour


une aide fdrale aux companies ariennes


WASHINGTON, 12 Avril Les ngociateurs des
deux chambres du Congrs amricain sont parvenus un
accord vendredi soir pour octroyer une aide fdrale de
quelque 3 milliards de dollars aux companies ariennes,
en grave difficult financire, a-t-on indiqu de sources
parlementaires.
Cette aide est destine amortir la forte baisse du
traffic et des reservations rsultant des craintes d'actes
terrorists lies la guerre en Irak et don't l'impact sur le
secteur arien pourrait tre catastrophique.
Le groupement amricain du transport arien
amricain (ATA), qui reprsente les principles companies,
a chiffr au moins 4 milliards le montant minimum d'une
aide fdrale.
Le Snat et la Chambre, toutes deux majority
rpublicaine, avaient adopt la semaine dernire, la
demand du president George W. Bush, une rallonge
budgtaire de prs de 80 milliards de dollars pour finance
le conflict en Irak, les premiers efforts de reconstruction et
des aides des pays allis. Ils y avaient inclu une aide pour
les companies ariennes.
Le Snat avait vot une envelope de 3,5 milliards


de dollars, alors que la Chambre avait octroy 3,2
milliards.
Les deux chambres sont finalement tombes
d'accord sur un texte de compromise prvoyant une
envelope d'un montant de 3 milliards, qui doit encore
tre soumis la signature du president George W. Bush.
Sur ce montant, 2,4 milliards seront verss en
tant qu'aide directed dans les 30 jours, notamment pour
rembourser, les cots supplmentaires de scurit. Le
restant doit couvrir des compensations pour les salaries
du transport arien ayant perdu leur emploi et prolonger
de dix ans l'assurance fdrale couvrant les risques lis
des conflicts.
La Maison Blanche avait critiqu le Snat et la
Chambre la semaine dernire aprs l'adoption d'une aide
de cette ampleur aux companies ariennes, la jugeant
excessive.
Mais des responsables parlementaires, don't le
chef de la majority rpublicaine de la Chambre, le Texan
Tom Delay, a indiqu cette semaine lors d'une conference
de press que l'administration Bush avait fait savoir


qu'elle ne s'opposerait pas l'aide que voterait le Congrs.
Aprs les attentats du 11 septembre 2001, les
companies ariennes avaient dj obtenu une assistance
fdrale de 15 milliards de dollars, don't 5 milliards d'aide
directed et 10 milliards sous forme de garanties de credit.
Le gouvernement fdral, comme les analysts du
secteur, estiment que le transport arien souffre surtout de
problmes structures, comme la surcapacit, ses cots
d'exploitation -notamment salariaux trop levs et une
restructuration insuffisante.
Les transporteurs ont, depuis le dbut.de la guerre,
rduit leurs capacits de 6 12% et supprim quelque
10.000 emplois, selon des analysts.
Avant mme le dclenchement de la guerre, I'ATA
avait affirm que les pertes des companies ariennes
devraient se monter 10,7 milliards de dollars cette anne
et qu'un conflict en Irak pourrait par entraner la disparition
de 70.000 emplois de plus.
Depuis le 11 septembre 2001, les transporteurs
ariens ont dj supprim plus de 100.000 postes de travail
et accus des pertes cumules d'un montant record de 18
milliards de dollars. (AFP)


NBA- Wag
MIAMI (Etats-Unis), 12 Avril Les Washington
Wizards et Michael Jordan, la lgende du Championnat nord-
amricain de basket-ball (NBA), ne disputeront pas la phase
finale en dpit d'un succs sur le parquet de Miami vendredi
(91-87), limination synonyme de retraite imminent pour
le sextuple champion NBA.
Auteur de 25 points en Floride, Jordan est en outre
devenu, -en terme de moyenne, le meilleur marqueur de
l'histoire de la NBA en devanant une autre lgende, Wilt
Chamberlain, l'ancien joueur des Los Angeles Lakers.
Vendredi, 1'ex-vedette des Chicago Bulls a toutefois
t contraint de s'avouer vaincu dans lalutte pour obtention
du 8e et dernier billet. de la Confrence est en raison du
succs, dans le mme temps, de Milwaukee Toronto (105-
103).
Avec 37 victoires pour 42 dfaites, les Washington
Wizards ne peuvent effectivement plus esprer rejoindre,
d'ici la fin de la saison rgulire, les Bucks de Milwaukee,
qui possdent 40 victoires pour autant de dfaites.
Ag de 40 ans, Michael Jordan doit prendre sa
retraite la fin de la saison. Symbole de l'imminence de ce
dpart, une crmonie lui a t consacre avant le dbut de
la rencontre face Miami: un maillot partag entire les
couleurs des Chicago Bulls et des Wizards, et orn du N.23,
a t inaugur dans la salle de Floride. En outre, le manager
de Miami Pat Riley a annonc qu'aucun joueur ne portrait
dsormais ce numro chez les Heat, une decision
particulirement surprenante de la part d'une quipe adverse.

Une seule inconnue
L'limination des Wizards confirme, tous les
qualifies de la Confrence est sont donc dsormais connus:.


G7: reconstruction

de l'Irak passera par

l'Onu
(suite de la page 14)
milliards de dollars, compete non tenu des compensations
dues au titre de l'invasion du Koweit en 1990. Avec ces
sommes, elle dpasserait 380 milliards de dollars.
Sur la dette irakienne, des clivages sont apparus
entire les Amricains, enclins un geste gnreux l'gard
de Bagdad, et les Europens, soucieux de rcuprer leurs
crances et de ne pas lser les pays trs pauvres, en particulier
en Afrique.
"Certes l'Irak aura besoin de notre attention mais
le Niger aussi (...) Qu'on n'oublie pas qu'il y en a aussi
beaucoup d'autres", a dclar le ministry franais des
Finances, Francis Mer. Son homologue allemand, Hans
Eichel, a affirm samedi que l'Allemagne "ne s'attend pas
seulement rcuprer son argent, mais va le rcuprer". Sa
crance s'lve quelque 4 milliards d'euros.
Les Europens ont t chauds, il est vrai, par les
dclarations du numro deux du Pentagone, Paul Wolfowitz,
l'un des faucons de l'administration amricaine. l avait
demand de manire trs vive la France, 1' Allemagne et
la Russie d'effacer leur dette. (AFP)


ALL SPORTS

shington et Jordan limins
outre Milwaukee, Dtroit, New Jersey
Philadelphie, La Nouvelle-Orlans, Boston,
Orlando et Indiana participeront la phase
finale.
Les Chicago Bulls, 1' ancient club de
Jordan, sont galement limins avec un bilan
calamiteux de 29 victoires pour 51 dfaites.
Mercredi, Michael Jordan avait voqu pour
la premiere fois un possible retour Chicago
en tant que dirigeant. Al'issue de la saison, il '
n'existe aucune clause spciale entire
Washington et Jordan, qui avait occup le .
post de directeur des operations du club de
la capital avant de reprendre le jeu lors de la '
saison 2001-2002.
Dans l'autre Confrence, celle de l'ouest, un La championne amricaine d'athltisme Marion Jones, multiple
ticket pour la phase finale rest attribuer. mdaille mondiale et olympique, et son compagnon
Phoenix occupe pour le moment cette Tim Montgomry, dtenteur du record du monde du 100 m,
dernire place qualificative. San Antonio, attendent un heureux vnement, a annonc le journal australien
Sacramento, Dallas, Minnesota, les Los Daily Telegraphsur sonsitejeudi...
Angeles Lakers, Portland et Utah sont dj qualifis. voir Carnaval Hatien Miami P.20
(AFP)

Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour toutes les occasions
Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
Connection tlphonique chez vous


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm


Denis/Joujou


305 757 4915 8272 30'5 757'" -491

FADKIDJ VARIETY STORE


* Parfums
* Cellulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique)
* Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
* Produits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beaut
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux


1








LIVRES


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


Hommage en demi-teinte


Histoire de Toussaint
S avec ses confrres que la carrire militaire

Louverture de Toussaint Louverture avait t court
et rapide, mais il a repouss la thse de


Port-au-Prince, 11 Avril -
L'intervention tardive d'un membre du
public a fini par mettre nu des
contradictions videntes, dans trois
exposs prsents, jeudi 3 avril,
l'occasion du lancement official de ce
livre vnement'd'Hoiace Paulus
Sannon.
L'histoire ne change pas, mais
la connaissance qu'on a des vnements
change ", a prcis Mme Michle Oriol,
en reaction la presentation de son
collgue Wilhcm Romus. Ce dernier,
la limited de l'encensement, avait camp
Horace Paulus Sannon comme l'historien
par excellence de Toussaint Louverture et
reproch ses co-panlistes de n'avoir pas
respect la vrit historique.
Il a fallu un grand historien pour
retracer la vie d'un grand homme ", a
martel M. Romus. M. Sannon est un
grand historien parce qu'il sait raconter'",
a-t-il renchri.
L'histoire n'est pas un conte de
fe ", a rtorqu Mme Oriol. Selon elle,
l'histoire ne peut plus s'crire, 70 ans
aprs Paulus Sannon, comme ce dernier
l'avait fait. Mais l'ouvrage en trois tomes
de M. Sannon est considr par de
nombreux historians come LE livre de
rfrence sur la vie de Toussaint
Louverture.
La polmique a tourn sur
plusieurs points. M. Romus a reconnu


Mme Oriol portant sur la tentation de
Toussaint de mener une politique
ostentatoire. Quel pouvoir n'est pas
ostentatoire ? ", a-t-il dit.
La tentation la corruption du
premier chef d'Etat, qui, avec son
penchant certain pour la propaganda
politique, continue d'inspirer, jusqu'
cette date, les successeurs de Toussaint, a
galement aliment la controversy, a laiss
entendre Mme Oriol.
Entre autres hritages qu'a laisss
l'auteur de la premiere constitution
hatienne, ses rglements de culture "
ont inspir tous les codes ruraux hatiens,
jusqu'en 1964. Sa politique agraire,
illustre par 1' affermage des biens fonciers
de l'Etat, a t suivie, l'exception
d'Alexandre Ption et de Jean-Pierre
Boyer, par tous les dirigeants de l'histoire
du pays.
Ces prcisions ont heurt M.
Wilhem Romus. Il a par example
clairement rfut la thse du professeur
Pierre Buteau taxant Toussaint
Louverture, nouveau libre, de chef porte-
parole des esclaves. Selon lui, le hros
tait, titre d'ancien esclave, un chef
authentique de la masse. Avec sa defense
de Toussaint Louverture et de Paulus
Sannon, il s'est attir la faveur d'une
bonne frange de l'assistance.

(voir Paulus Sannon /17)


MIAMI.D MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE PARKS AND RECREATION DEPARTMENT
DESIGN SERVICES FOR THE CHUCK PEZOLDT PARK
CICC PROJECT NO. E03-PARK-01

The County Manager, Miami Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055 Florida
Statutes, and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by
Ordinance 01-105 as applicable, announces that professional services will be for architectural
engineering services on a project specific basis for the South West Kendall Park (a/k/a Chuck
Pezoldt Park). This 40 acre tract is located at the northeast corner of SW 168 Street and SW
157 Avenue in southwest Miami-Dade County. The parcel, whick was formerly agricultural
farmland, is currently developed; except for access fencing that surrounds the property. The
projected development for this site may include a field recreation center with ail required
supporting utilities, lighted parking lot walkway/pathway system along perimeter of site with
connections to crosswalks at adjacent streets, lighted soccer fields: irrigation, infrastructure,
general right of way improvements, and other associated improvements related to the
development of this property. The design, budget and as well as the Public works
Department's requirements, will determine the necessity for signalization changes, roadway
widening and extensions.

One (10 qualified consultant will be retained under a non-exclusive Professional Services
Agreement The estimated construction budget for this project is approximately $ 2,000,000
and is subject to modification as available funding is identified.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
16.00 General civil engineering (PRIME)
17.00 engineering Construction Management (PRIME)
11-00 Structural engineering 14.00 Architecture
12.00 General Mechanical Engineering 20.00 Lanscape
Architecture

A copy of the Notice To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying
participation provisions (as applicable) maybe obtained at the Vendor Information Center
(VIC), located at 111 NW Ist Street, Lobby Level, Suite 112, Miami FI 33128. The phone
number and fax respectively for the VIC is (305) 375-5773 and (305) 372-6184. A
solicitation notification will be forwarded electronically to ail consultants who are pre-
qualified with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their vendor
registration form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line.
Additionally those pre-qualified firms without an e-mail address will be faxed a solicitation
notification. The NTPC and accompanying documents may be obtained on line at http://
www.co.miami-dade.fl.us/dpm at the following link "Solicitations On-Line".

The Consultant Coordinator for this project is Pamela Paulk who may be contacted via e-
mail, fax or phone at rsteele@miamidade.gov, fax (305) 375-1083 or phone: (305) 375-1109.

CONTACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreements- (CBE) Set Aside

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on April 18th, 2003 at 9:00
AM in Conference Room 18-3, 18th Floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 NW
Ist Street, Miami, Florida. While attendance
IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is May 9, 2003 at 12:00 PM., LOCAL TIME. AU
sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the
Board of County Commissioners, 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami,
Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL
ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED
RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-
11.1(t) of the Miami-Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County
Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description of the Cone of Silence.


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which
can be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor Information
Center (VIC), 111 NW Ist Street, Suite 112, Miami, F1 33128 (Phone: 305-375-5773).
There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package
below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to'receive the bid
package through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid
number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a
check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County
Commissioners."

Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our Website
(www. co.miami-dade.fl.us/dpm/itb) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is
solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for
delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S mail, or caused by
any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW Ist Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, F1 33128, by no later than 2:00
PM on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County
Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday MAY 21, 2003


1553-PR



1554-GS


THREE-UNIT PASSENGER TRAM Cost $10.00
A Pre-Bid conference is scheduled for 04/23/20003 at 11:00
AM at Stephen P. Clark Center (SPCC) 111 NW 1' Street
18U' Floor Room 18-1 Miami, Fl. Attendance is recommended.


A/C DUCT CLEANING FOR THE
GERSTEIN BUILDING


Cost $10.00


A Pre-Bid Conference is scheduled on
'Monday, May 12, 2003 at 10:00 AM in the
Lobby ofthe Richard Gerstein Building, 1351
NW 1211 Avenue, Miami, FI. Attendance is
Recommended.

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday May 28, 2003


1067-3/08-OTR


ODOR CONTROL CHEMICALS


Cost $10.00


This contract includes Bid Preference
provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE's).




City of Miami
Rankont Konsey ki okipe District 5 Little Haiti pou Pwogram kreye Job.

Konsey district 5 Little Haiti nan City of Miami ki pou kreye job ap gen on reyinyon
Mkredi 23 Avril 2003 2 z nan apremidi
2 me taj conference Room (# 201)
444 South West 22 me Avenue
Miami, Florida 33130
Men sij ki pwal konsidre:
1-Diskisyon/ rekmandasyon pou prete kb pou pwoj sa-a yo:
boselli Prosciutto Inc
-Amazing MindsAcadey
Neptune and sons Restaurant
Neptune and sons Beauty Parlor

2. Kap gen 6t pwoj tou ki ka prezante devan konsy la.
Moun ki inerese ankouraje pou yo asiste ranont lan. Kote lap ft la gen aks pou andikape.
Pou 1t infomason, tanpri kontakte department of Community Dvelopment nan (305)416-
2080
(AD NO.11553)
REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) No. 377


ONLINE TRAVEL MANAGEMENT SERVICES


Miami-Dade county, a represented by the Miami-Dade county Office of Management and
Budget, is seeking the services ofa travel management company who will provide both an
on-line web interface for employees to book their own travel, as well as the services
provided by a full-service travel agency. The interface will allow travelers to conduct on-line
web searches for the best airline, hotel and rental car reservations to meet their travel nceds
while still adhering to the
County Travel policy. In addition, the travel management company will provide 24-hour
customer service for travelers who would prefer to make their travel arrangements with a
live agent in the event of a problem during the course of the travel, and to handle ticketing
and fulfillment.

The term of any contract issued as a result of this solicitation is for a period of three years
with two, one-year options to renew/
The RFP solicitation package, which will be available starting April 7, 2003, can be obtained
at no cost on-line at
www.miamidade.gov.'dpm. The package can also be obtained through the Vendor
Information Center (305-375-5773) Department of Procurement Management, 111 NW Il
Street, Suite 112, Miami, FI 33128-1919 at a cost f $10.00 for each solicitation package and
an additional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the United
States Postal Service. For your convenience, we now accept VISA and MasterCard. To
request the solicitation package through the United States Postal Service, mail requests with
the following Info: the RFP number and title, the name of proposer and contact person,
complete address to be mailed to, telephone number and fax number, along with a $ 1500
check or money order made payable to: Miami-Dade board of County Commissioners.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for Wednesday, April 23, 2003 at 2:00 PM (Local
time) at 111 NW 1' Street, 18'h floor, conference Room 18-2 Miami, FI. Attendance is
recommended bt not mandatory. The Contracting Officer for this RFP is Rita Fenwick at
(305-375-5018)
Deadline for submission of proposals is Friday May 0 at 2:00 PM (Local time) at Miami-
Dade County, Clerk of the Board of County commissioners, 111 NW 11 Street 17' floor,
Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's cone of Silence
Ordinance 98-106


Page 16





M1-DIDADE


MI AM FADE







Mercredi 16 Avril 2003
ti; i \.n A \rla Y 1t.1 7VITTTMn 11


Page 17 ,


I SPECTACLE ES


Hatli en r iVIrctIf. vi. Av ii i o.3i i" .A JL A A.


Les "Vandredi
Depuis deux semaines dj, l'Atelier Copart
(Poly Art) sis au 14 de la Rue Ption de Port-au-Prince
organise une srie de manifestations culturelles et
artistiques baptise "les Vandredi anba lavil". Est-ce pour
dire que le centre port-au-princien existe encore ou
voudrait revivre ses jours d'autrefois ? Ici,'Anba Lavil
veut surtout retrouver toute sa connotation de familiarity
et d'intimit comme ces soires et ces veilles au clair de
lune o 1' on entend surtout des clats de rire.
L'ide est sans doute original. Comment
prouver que de talentueux conteurs, acteurs, chanteurs
etc..sont encore nombreux ? Pour ces sortes de soires
d'changes culturels, il est surtout question de tirer des
contest sous les toiles, d'amuser, de divertir un public
le plus souvent accabl par le stress et l'angoisse d'un
quotidien mouvement. Une faon de voyager dans un
rel merveilleux qui hante nos sommeils, nos penses et
nos crits. Bref, une forme de lgende laquelle on
voudrait tous y croire et Edouard Maunick disaitque tous
ceux qui n 'auront pas de lgendes seront condamns
mourir de froid "


anba lavil" de l'Atelier Copart
L'atelier Copart dirig par Nicole Martinez, Hati. On a aussi entendu les merveilleuses histoires de
ducatrice de formation et Emst St-Rome, veut se mettre Dieuvela nous entranant dans le fascinant "pays des
au pas avec la culture. Spcialis dans la creation et la merveilles "d'Alice et renouer avec l'inoubliable histoire
manipulation de marionnettes pour enfants et pour adults, de Tzin, mon ami mwen zin zin... ".
l'Atelier se veut pluri-dimensionnel et intervient dans La soire s'est termine par un spectacle de
plusieurs champs d'activit: dans le domaine thtral, il marionnettes o il tait question demontrer l'importance
peut intervenir dans les dcors de scnes et des domaines du rara dans notre culture, comment les rythmes
de formation. Des stages de formation sont mme prvue envotants du rara peuvent entrainer les plus endurcis et
au course de l't 2003 comme nous confiera la directrice les plus rfractaires cette catgorie de dfoulement
ainsi que des camps d't. Une bibliothque sera aussi au populaire attribue comme toujours la paysannerie
service des enfants des coles environnantes et beaucoup hatienne et considr come quelque chose de malsain
d'atres projects sont dj en course. et d'anti-catholique. Le public avait droit un th ou un
La dernire soire tenue ce vendredi 11 avril caf, comme ce sera le cas pour tous ces vandredi anba
computer de 19h, a permis plusieurs jeunes invits de lavil venir (A l'exception faite de ce Vendredi Saint).
prendre la parole. Beaucoup, mme s'ils taient l come Ces soires de contest sont ouvertes aux crivains,
par hasard, ont pu quand mme honorer leur presence par aux guitaristes, aux plasticiens et autres. On souhaite
leur humour piment. D'autres ont pu center des histoires, vivement l'mergence d'autres projects de ce genre si
dire des blagues et couter de la musique hors pair. Certains porteurs d'esprance. Le invites front de ces vandredi
ont pu dcouvrir les chansons du test-pressing d'Erol Josu, anba lavil ce qu'ils en voudront !
chorgraphe, danseur, chanteur haitiens don't la sortie du Giscard Bouchotte
premier album est prvu pour le mois de mai prochain en kee_ven@yahoo.fr


PAULEUS SANNON
Pour prvenir tout malentendu, Mme Michel Oriol
a t oblige d'voquer tout le respect qu'elle nourrissait
pour ce grand home de l'histoire d' Haiti et rappeler, au
passage, le thme de son expos. Toussaint Louverture
dans l'histoire : un modle politique des fondements
institutionnels, une politique conomique ". Elle a
galement soulign l'importance de la clbration. du
bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture. Cette
commmoration doit tre un instrument de rflexion et
non un moment de lgitimation de ses choix ".
Cette conference, suivie d'un dbat trs anim, a
t organise, l'Htel Le Plaza, l'instigation de la
Collection Patrimoine des Presses Nationales, cre en
2000 pour la rdition des uvres littraires et historiques
qui constituent la mmoire du people hatien, et de la
Socit hatienne d'histoire et de gographie.
Historiens, professeurs, tudiants, journalists et
lves ont suivi avec attention les trois presentations, don't
celles de Wilhem Romus et de Pierre Buteau, charges
respectivement de parler de l'oeuvre d'Horace Paulus
Sannon, et de retracer le parcours de Toussaint Louverture.
La veille, le mardi 2 avril, des dizaines de
personnalits, doit la premiere Dame Mme Mildred
Aristide Trouillot, l'ancienne premi rMe M Ge ry Gracia
Prval, et li Ministree d la Culture Liilas Desquiron avaient
tssist, aui Muts du Panihon National Hatien la
InI,-imI.,iiiin de Hlistoire de Toussaint Louverture ". Le
musdtt accueille gailement une n11lle liniin de portraits de
I oussaiii,
Paulots Saniuo, estl nt i t auC ,. le 7 avril 1870,
date duu' lisat-. de la iorl du Premiuir d(le Noirs, Parti
Pris c I s'> il y mune studies en sciences politiques
et saei ls, y public, n 1898, son pieimie livre ln'I'ti


... (suite de la page 16)
et le rgime parlementaire", paru aux Editions A.
Fontemoing. De retour au pays, M. Sannon est nomm
respectivement Ministre des Relations Extrieures sous la
prsidence de Nord Alexis, en 1906, puis Ministre
Washington sous le gouvernement d'Antoine Simon et,
nouveau, Ministre des Relations Extrieures, en 1916, et il
a enfin particip au premier Cabinet nomm par Stnio


Vincent.
L'ancien membre de la Socit d'histoire et de
gographie d' Haiti a public plusieurs ouvrages, don't les
trois tomes de Histoire de Toussaint Louverture ", parus
entire 1920 et 1933. En 1938, quelques mois aprs sa
rvocation brutale de la direction du lyce Ption, il meurt
l'ge de 68 ans ", conclut une biographique prsente
par les Presses Nationales. HPN


EPIDEMIC

SRAS: 9 nouveaux cas au Canada,

le nombre total passe 283
TORONTO, 13 Avril Le Canada, pays hors Les autres cas recenss ailleurs au Canada -des
d'Asie le plus affect par le Syndrome respiratoire aigu ctes de'l'Atlantique au Pacifique- sont tous lis des
svre (SRAS), a signal dimanche 9 nouveaux cas, portant voyages l'tranger, avait indiqu vendredi le ministre
le total 283 en tenant compete des 13 personnel

La plupart des cas restaient circonscrits ..i
la province de l'Ontario, et plus
particulirement la mtropole de Toronto, qui
en dnombrait 232 (97 probables et 135
suspects).
Tous les dcs, don't Il concernaient
ldes personnel ges de plus de 60 ans, se sont
products dans la capital d la province.
A Toronto, trois tablissements
scolaires et deux hpitaux ont t fermis, .
p)endant Ique plusicurs milliers de persotmes,
poiiur la pnplar tdes agents lihospitaliecrs,
dencecraient ci quarantaine volontaire pour une : ,
priode de 10 jours, priode d'incubation de la Nouvelle manire de s'embrasser Hong Kong
nlahtdie. ..canadieni de la Sant.


3< . .


Britlaniique signalait
dimanche 39 cas, deux de
plus que vendredi,
l'Allhcrta 5, l'le diu
Prin:c-ledouard 4, le
Nouvtenu=lrunswick 2 ct
le Saskatichiwan 1, selon
le ministre,
A, Toronto,
pliccntie tic t t 'aladie au
l'Catlda, le s alutoites \vut
o\ N iil la scmaine
lichmniitc une cinqutictle
clihiqie de detcetimn di
SRAS et priVoient
t'ograniscr des staueccs
id' iunorutiotn publique
dants %lusieurs langues.
Jeudi, le ini-
nisi rt' canladicn tic la
Saule avait dcitde de
r t g i m li n t e r
hlli-nii; uiitnKt le'
H a'iit,|'isIus Jet\K *sa,

S," IN p o S kIu.\ ay\at




~tS~rmli~51i c~te tilS t~ cW
t^' d".'kA0.


The 2003 South Florida Pan African

Bookfest & Cultural Conference

& Pan African Jam

April 26 to May 4, 2003


Exploring the Quest for Freedom in Florida

F 1 -,i i,, , ', 'l* ; -

: ,, ', ,, ,,, . ; ,


Ie

'


~-~ --~--~- S -.itu&i-y -.~ .--


I


- -- ---


- = i -=- = - - --*I~ -.~ --- --=-~-~~--- ~--~-~~~~a~E~3~"Lh-ai


i
I








Les Jeux de Bernard


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


BrSTOIUfS'


RI RE NT


Solutions de la semaine passe:

O K I Z '7T\F D J C S S B
W O N K A 1 R S C I Q Q Y
T A M Y/UXI\Z B E T U
A B v A R/N X\N\Y/E VT
R A G S TB A ( TXXA/HD
B H U ^N G Y/C R D ON
A A"A /M U R C U/ R R M A
D M'E G V L E MI/1T J\D
A N /NITST E N-A Y U G)
B S SAT/E TS/ //I/K\T) S) F O
F/D/B S/N/K/Q/V B Y T H E
EH C/Y/J/U/Y P H G V C E
F N (M/Y (E/Z I L E B) D O K


L r11// /1 'gfll#Arl)lg


Solutions de la

Allez de BISOUS RIRENT, en utilisant des mots semaie passe:
du vocabulaire franais, et ne changeant qu'une HAiTi
lettre par ligne.



l( Mots Ciss D


HORIZONTAL
1. Recusa 2. Aides -
3. Preparation du cuir -
4. Reptiles 5. Possssif-
6. Purification 7. Fruits -
8. Les singes en ont plus que
les hommes.
VERTICAL:
" 1. Dmonstratif Ancien nom
d'une comagnie des Antilles -
2. Obscurcit -
3. Fille Organisation de 184 pays -
4. Peuple d'Afrique du nord 5. Paramtres.-
6. Constituera Astatine 7. Pronom divinit egyptienne -
8. Enzymes En matire de.


- .. noIm mi- M o -MI


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7H00


7H00-9H30






7H00-9HOO

10H0O-Mtidi


Midi- Midi 15


Midi 152H00



2H00-3H00


3H00-5H00


5H00


5H30


6H00-7HOO

7H00-8H30


8H30-9H00

10H00








9H00... x du mat


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves PaulLandre

MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

SPORT
Jacky Marc

LESTOPTEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jaz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref...


(suite de la page 2)


contre l'humanit. "Alors comment refuser de rparer les torts causs par l'esclavage?"
s'est exclam Mr. Antonio qui a exprim le souhait qu'un terrain d'entente soit trouv
entire les deux gouvernements sans qu'il soit ncessaire d'intenter un procs cette fin.

Reactions de Mario Dupuy...
Le secrtaire d'tat la Communication, Mario Dupuy, a appel de son ct tous les secteurs
du pays s'impliquer profondment dans la dmarche du gouvernement hatien visant
obtenir des rparations du gouvernement franais pour les torts causs au pays et aux
Hatiens travers esclavage qui leur a t impos par les colons franais. Selon le secrtaire
d'tat, il s'agit d'une dmarche noble qui vise reconqurir la dignity national travers
la restitution de l'quivalent de la dette de l'indpendance.

Reactions negative de l'opposition ...
Toutefois, les parties politiques de la Convergence Dmocratique qui rclament la table
rase ont demand aux autorits franaises de ne pas tenir compete des dmarches du chef du
pouvoir Lavalas.
La Confdration Unit Dmocratique (KID en crole) de Evans Paul, 1'Organisation du
Peuple en Lutte (OPL) de Grard Pierre-Charles et le Congrs National des Mouvement
Dmocratique (KONAKOM) de Victor Benot dclarent voir dans cette dmarche du chef
de l'tat une tentative visant empocher de l'argent au nom de la population. Selon les
parties membres de1' opposition, le gouvernement n'a ni la crdibilit, ni la capacity ncessaire
pour grer une telle some d'argent.
Cependant une nouvelle organisation, la Plateforme Toussaint Louverture, announce un sit-
in devant l'Ambassade de France, pour soutenir la dmarche du president Aristide.

Une nouvelle organisation de defense des droits humans ...
Une organisation de defense des droits humans vient d'tre cre officiellement Port-au-
Prince. Il s'agit de la Coalition Nationale Protestante pour la Promotion et le Respect des
Droits Humains (CNPRDH). La crmonie inagurale a eu lieu en presence notamment du
Ministre de la Justice, Me Calixte Delatour, du Directeur Gnral du Ministre des Cultes,
Jules Anantua, des reprsentants d'organismes de droits humans et d'Eglises Protestantes.
Dans son discours de circonstance, le Secrtaire Excutif de la CNPRDH, Jean Fritz Odney,
indique que "cette institution n'a nullement la prtention de remplacer les organismes de
defense des droits humans existants. Elle vient surtout en complement des institutions
connexes exerant sur le terrain".

Trois citoyens victims ...
Au moins trois (3) partisans de Fanmi Lavalas ont t tus et plusieurs autres blesss le
dimanche 6 avril dernier au Cap-Hatien (dpartement du Nord). Ces personnel auraient
t assassines lors d'une manifestation organise en signe de soutien et de solidarity au
President Aristide. La march se situait dans le cadre des activits commmorant le
bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture. Au course d'une conference de press, le
porte-parole de Fanmi Lavalas dans largion, Dominique Innocent, a accus des partisans
de la Convergence Dmocratique d'avoir attaqu les manifestants au niveau de Carnage,
devenu depuis quelques temps, dit-il, le lieu de rassemblement de l'opposition.

Un sminaire sur les Technologies de l'Information et de la
Communication ...
Il s'est ouvert Port-au-Prince sous les auspices du Ministre de la Culture, du Bureau du
Droit d'Auteur et de l'Agence Universitaire de la Francophonie. Dans son discourse de
circonstance, le Directeur du Bureau Carabe de 1' Agence Universitaire de la Fancophonie,
le professeur Christian Racurt, s'est rjoui de l'organisation de ce sminaire qui peut
aider dgager des pistes de solution aux problmes auxquels se trouvent confronts en
Hati tous les crateurs intellectuals ou artistiques.
Des measures visant revaloriser le mtier d'enseignant en Hati ...
Au nombre de ces measures, le Ministre de l'ducation national a mentionn:
- la signature d'un accord entire son ministre et la compagnie Dignit pour permettre aux
enseignants publics et privs de bnficier de moyens de transport, moyennant l'obtention
d'une carte.
- Un project de formation et de perfectionnement l'attention des enseignants du secteur
public; un programme de cantine scolaire pour professeurs et lves; un project
d'tablissement d'une mutuelle destine aux.enseignants des secteurs public et priv.
Toutefois Madame Marie-Carmelle Austin a ajout que son ministre tait pour l'instant
dans l'impossibilit de donner suite aux revendications de salaires, en raison notamment
de l'embargo conomique impos au pays par la communaut international et des dettes
du ministre envers d'autres cranciers, qu'elle n'a pas cits nommment.


Page 18


Antigua
Bahamas
Barbade
Belize
Dominique
Grenade
Guyane
Haiti
Jamaique
Montserrat
St Kitts
St Lucie
St Vincent
Suriname
Trinidad


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

El

MCA

U N

Solutions de la semaine passe:
CINGLAT


i::il


%,.-







1 Page 19-


1 --N7- -- - -- -
AKT ENTNASYONAL NAN KANAVAL LAKILTI SOU
BISCAYNE BOULEVARD AK SOSYETE KOUKOUY, MIYAMI 13 AVRIL (foto mapou)


KANAVAL ...2003
BANBOCH LAKILTI
NAN MIYAMI
Kana\ al osnon banboch, se te tou lede.
Youn kanaval ayisyen natif-natal tou pi. An nou
di pito Kana\al Jakmnl debate Mi)ami. Alabl
bagay! Kilti ayis en-an ap fe letoudimonn. L'ap
\\vayaje. Li fe plim. Plis pase 50.000 mounn
sanble sou Biscayne Bl\d nan Mlivami. Nlounn,
mounn, mounn f kenken. Tout nasyon. Tout
koul, granmounn, timounn, enganm, kokobe
...tout pran lari jou dimanch 13 Avril la pou vin
goute ti moso griyo kilti ayisyen. Plis pase 200
machann ap pouse griyo ak bannann peze
mayo, ti drapo, akra ak marinad..tout kalite
fritay .Se gwo koze!. Se dijamvi!...
Defile-a derape ak ld ak disiplin. Tout
atis te gen chanm.yo nan otl
pou yo abiye, prepare yo. Depi siyal la te bay,
tout atis sou cha yo anpozisyon. Yo derape...Cha
sa- chaje ak fanm Brezilyen, youn bann jennn
gengenn an bikini k'ap woule ren... Ayisyen dyaye!
Youn 1tb se Trinidadyen ak youn
veritab ks ak youn bann gwo degizman zwazo,
chvsouri, pan.... Gwo zafe... te gen plizy nasyon.
Cha Jakml yo pwente ak istwaAyiti touvivan. Ewo
yo an inifm Tousen, Desalin, Kristf kanpe
andenmon ..Cha-a tankou youn plasdm. piba,
Janmdebwa ap danse, frape dada, bay gagann. Epi
se te defile gwott yo.... Pa gen pary!.... Piba, nou
tande youn ti mizik cho... yo Mizik AZO k'ap
bouyi... sou cha-a se te SOSYETE KOUKOUY.
Medam yo andenmon. Hanch yo ap balize ovan.
Yayad f mikalaw!... Koukouyt yo abiye an
Afranchi akonpaye Wa-a ak Rn nan k'ap voye
beze. Epi ekip gason solid sou chak kote cha-a ap
danse..pye yo se tyap-tyap-tyap-tyap y'ap kannale
desann... bagay efrayik nt. Blan kou ng ap marye
pou pistach! ki bagay!


i.


PEOPLE'S CLINIC:
INISYATIV ANNA PIERRE
Atis ANNA PIERRE ki gen 10 ane deja depi li t'ap
kominote-a, jounen jodi-a pran
desizyon pou l'depoze pansman, konsilte osnon edike
kominote-a sou maladi SIDA ak sou kijan pou n' pran swen
ko nou. ANNA youn anplwaye Jackson Memorial Hospital
pandan 15 ane, aie lekl, pran youn Master nan koze lasante.
An 1997, li monte youn oganizasyon ki rele APHEC IN-
TERNATIONAL. Youn oganizasyon ditilite piblik ki bay
enfmasyon sou Sante nan radyo ak TV osnon nan wounmble
sou maladi ki afekte sante nou.
APHEC GRANDI. Li f plim._Li pran fs. Anna
monte youn klinik. The People Clinic> se konsa, li rele-
1. Klinik Pp-la. Deviz APHEC se: << Sante-w se priyorite
nou.> Inogirasyon klinik lan te fet Samdi 12 Avril. Zanmi
kou sipt te reponn prezan. "Misyon APHEC International
se bay kominote-a svis pou ede-1 ak sante-1 epi ede-1 prevni
maladi" Anna di nan prezantasyon-an.. ANNA w Iwen. Li
se youn militan. Li konn goumen pou sa l'bezwen. Li psistan.
Kidonk younjou l'ap rive, jou sa-a, se noutout ki pral sanble
pou n'salwe-1 ak on, ak resp.
ANNA marye don atistik li ak konesans plis
esperyans li nan domn Sante-a pou li te resevwa envite yo.
Youn resepsyon < Tout mounn t'ap manje nan youn ti labriz freee; zetwal yo
t'ap miyan-miyan, anba youn lalin tranch melon sou kadans
mizik rannchera Maryachi ki fe-n dmi-reve lakay... l lakay
te lakay. Kouzin Jepsie Mtellus metrs seremoni te wololoy.
GO ANNA GO! lanm-a bl... Voge ...Mete van nan vwl ou
mafi pou ede ti kominote nou-an. Pa koute malpalan-
medizan... Kontinye travay ak tout k-w... Se mounn tankou-
w ki pote laviktwa!...GO! V Jan Mapou


KOUKOUY YO ap danse rara-Dans Trese Riban nan anbyans kanaval 2003, nan Miyami.
Plis pase 50.000 mounn Ayisyen, kou etranje te sanble sou 13 Avril pase(f.mapou)


BAYO HAYO!... BRAVO HAYO !
Youn bl sware kiltirl nan FIU South
ak HAYO ki vie di Haitian American Youth,
ganzasyon Mireille David apdirije nan Sidws
Miyami, youn ganizasyon jennjan ki bay kilti
ayisyen-an anpil espwa. Samdi 12,yo te ofri
piblik la aktivite kiltirl anyl yo ak mizik,
pwezi, dans, chante, Defile mod etsetera.
Panthaleon Guilbeau ak Pitit li yo te wololoy, Sole
son pyano akKalil k'ap jwe klarint. Cassandra
Bissainte, dansz, te prezante 2 solo, piblik la te
byen degiste. Nou te gen lapeti apresye tou vwa
Mia Langlois ki te chante an Angle, ak Sebastien
Denis nan entpretasyon powm< Mwen ta
renmen Pale Kreybl manman-l Danielle Denis
ekri. Powm franse Noire> ak Anick Pierre. Konpliman tou pou
Batrice Vieux nan entpretasyon pire>, ak 2 sipb monolog ak Dana Bell Denis.
Kanta pou Sibil menmmenm li f tout mounn
bkk ak deksterite dwt li yo sou oun pyano.
Nou pa bliye youn jenn Talan ki pse
nan HAYO se Elodie Duchatellier ki prepare e
ganize defile md la. Pou youn premye
demonstrasyon, nou ta di, se youn travay
pwofesyonl. Konpliman Elodi, Konpliman tou
pou Mano Mrisier ak Mousson ki te danse youn
koregrafi Dans. Nou pa ka fini san nou pa voye
youn bouke fl pou Koukouyt yo. Sou
Direksyon Nancy StLger ak Clotaire Robinson,
ki te danse youn Dans Afranchi pou sikonstans
lan.Koukouyt yo t'anpenpan, ak youn gangans
san pary yo te simen pa san gade dy... Pitit
tig... se tig Konpliman medam! Pou n' fini, nou
pa ka bliye pasaj Kiki sou Sn-nan nan youn
duo ak Pantalon Guilbeau, youn omaj Kiki
byen merite e ki dapr sa nou aprann se youn
avangou nan sa HAYO rezve pou kouzen Kiki
nan mwa Jen k'ap vin la-a. Nou bat bravo tou
kanpe pou HAYO ak MIREILLE DAVID.
[HAYO se manm HAND(Haitian Artists Net-
work of Dade) ki sou lobedyans Sosyete
Koukouy]


Powt-Ekriven-Dans KIKI WAIN-
WRIGHT ap montre Koukouy Rose
Bleus grate gita pandan Madanm ni
Mikette ak Koukouy Raymond Allen ap
obsve. Kiki fenk pibliye youn reky
pwezi ak istwakont ki rele : Nan Tan
Malouk(Kreyol-Angle), Tyeke Libreri
Mapou nan (305-757-9922)

KONFERANS NAN

SANT KILTIRL

MAPOU

AVANGOU 2004
ENVITASYON
Dimanch 27 Avril Depi 6- f Benng Sant
Kiltirl Mapou ap prezante Pwofes JEAN-
CLAUDE EXULIEN AK CLAUDE
CHARLES nan: Pionier et Militant de la Ngritude>. Gaye
nouvl la, souple. Sware refleksyon yo ap
kontinye.
Nan kalandriye-a, nou genyen Jean Robert
Lafortune ki pral pale sou relasyon Haiti ak
US ak dokt Osni Eugne Toussaint
Louverture 13m dimansyon. Siveye anons yo.








I RBTCNTENATRE I


Mercredi 16 Avril 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 11


Carnaval haitien Miami ...
Miami, 13 Avril Des milliers de personnel s'taient runies dimanche Depuis environ midi, les rues taient bourres de gens en que
Biscayne Boulevard, pour participer au carnaval organis par un group de citoyens ce pour ne pas rater l'vnement. Et la Petite Hati avait le ceur la f
hatiens aids des officials de la ville de Miami. Le dfil a commence vers six heures du soir, avec un char


Looking for a better way

to stay in touch with Haiti ?


We've got just the right thing !

You now can purchase Comcel cell phones
and calling cards for your loved ones in Haiti




XPRESSBUY at 1-800-898-3496,, ....
or visit www.xpressbuy.com
or UNITRANSFER at 1-877-864-8726r-err a Ii
,Ney% .fl rk cn Je';e bu r *in Afiri, ,





Incoming international calls are
FREE !
for ail Comcel users in Haiti
24h/24, 7j/7

Nap pale nt !



ComCEL

27. avenue Martin Luther King. Port-au-Prince, Haill
Tl- (509) 401-5500 (509) 401-5566
,'- FilS T i-I 'n i.-J Pein-Go ,a Mijca'n, JJerril


te d'un parking,
;te.
transportant les


lus de la ville de North Miami : Le maire Joe Clestin, l'assesseur Jacques Despinosse
etc
Tout de suite aprs, venait un group de majorettes hatiennes, acconipagnes
d'une fanfare interprtant des airs appropris pour la circonstance.

k 4,1 1., :,
^^ ^i^ ^ : ":' '*^' ts "


tn ,. 4-
'- ,' ..


Puis un" group pied "dnomnuAyiti Kiskeya Bohio, des "indiens"rappelant
les beaux jours du carnaval hatien.
Beaucoup de chars, beaucoup de couleurs et dc reins venant aussi d'autres
groups ethniques'du comt de Dadc, tels la Bolivie, Trinidad Tobago, la Colombie, le
Brsil, eh oui, les fameuses danseuses de samba, ajoutant une note vraiment exotique
cette fte du rire, de
;l 'amour et de folie."
Un couple
d'trangers, venu d'on
ne sait o, "dguis'"nii
bleu et rouie,c portrait
L une pancarte sur
Shla.quelle on pouvait lire:
.",h.lti pap jnumi mouri


Toutes les voix
scandaient le clbre lit
du recent carnival
hatien: Kriz, Lese
inweln rcle, lesc mwven
clunte, woule k w jla
w vie ". lMme les
trangcrs niarilaient ce
refrain,
Les groups
T.V\ce. et Sweet Micky,
maintenant rconcilis,
ont mis le feu au
Biscayne. qui devrail
dsonnais. tre baptis
Boulevard du C(hamp de

iLi, v.i nLi l ." 'v c k-:.'

'. .i Nde ' . .o;,.: i
Lcc.har-il "Nc l. HenM


= P;ge 20t


_ i u ~c ~r r Yi


iY




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs