Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00152
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: February 26, 2003
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00152
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
RECEIVED


Hati en Marche dition du 26 au 4 Mars 2003 Vol. XVII No 4


L^~' Pi 'i C .
iL


- l~ r C'~~


iTUaL~


,i- ;.r-2 .* N


FERMETURE DE


RADIO HAITI INTER


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 22 Fvrier Le
dossier de l'assassinat de Jean Dominique reste
bloqu au niveau de l'ordonnance definitive du
juge d'instruction laissant prvoir d'ventuelles
inculpations. Vendredi Radio Hati Inter announce
la suspension de toutes ses missions tellement
prcises sont les menaces reues par la direction
et le personnel de la station devant la perspective
prochaine d'un procs du double assassinate du 3
avril 2000 o fut tu aussi un garden, Jean
Claude Louissaint. Les ennemis de Jean
Dominique sont dtermins empcher la tenue
du procs. Ils lancent une champagne de
diffamation contre la veuve, la journalist
Michle Montas, au course d'missions de radio
en diaspora; en Haiti ils multiplient appeals
anonymes et menaces de mort.
Personne ne sait ce qu'il va en advenir,
ni quelle serait la valeur d'un procs ralis dans
une atmosphere de terreur pour la parties qui
demand justice. Et d'impunit aussi arrogante
de la part de ceux qui s'y opposent.
Les vnements ces derniers jours se
succdent et se ressemblent par un dnominateur
commun : personnel ne croit plus en la justice et
chacun en tire les conclusions sa faon, tire
soi la couverture tant qu'on peut.
Mais toute une montagne de justices
expditives ou sommaires ne remplacera jamais
la justice come institution quitable, au-dessus


des parties et des intrts individuals. Au contraire,
c'est la loi du far west, la conscration du dni de
justice. Radio Hati Inter ferait alors mieux
d'embaucher une bande de justiciers
professionnels.
Ce sont les associations fministes qui
doivent aller jusqu'au fond de la prison pour en
tirer une fille de 18 ans qui, aprs un viol par un
employ de l'institution, amis au monde un enfant,
et qui autrement continuerait purger (avec son
bb) une preventive qui aurait pu durer toute la
vie.
Et quand le directeur gnral de la Police
National d'Hati a trois de ses conseillers mis aux
arrts sous l'accusation d'implication dans une
affaire de drogue, il dcide de les remettre en libert
d'office, accusant l'Inspection gnrale d'excs de
zle...
Mme dmarche unilatraliste quand la
brigade anti-drogue de la mme PNH prend sur
elle-mme d'excuter froidement deux prsums
trafiquants (Hector Keitan et Herman Charles), une
louche affaire qui ne serait pas sans rapport avec
l'atterrissage d'un avion colombien bourr de
cocaine rcemment sur la Route 9, non loin du bord
de mer de Port-au-Prince. Le commandant de la
brigade en question se trouve derrire les barreaux,
d'ordre aussi de l'Inspection gnrale. Une
profonde msentente, sur fond de poudre blanche,
secouerait en ce moment l'institution policire.
Mais ni vu ni connu ... Pas l'ombre d'une toge
(voir Justice / 4)


Michle Montas ct du portrait de Jean Dominique
photo Thony Blizaire


I.


CARNAVAL

Jacmel avec ou

sans masques .11


':, I~,


. .
S I





*


.1 i rj% ;


r.'-
T7. .


z. .


,ST- DU. "- .G -


VISITE DU CARDINAL ETCHEGARAY


PORT-AU-PRINCE, 22
Fvrier Des responsables de
l'Eglise Catholique Romaine ont
appel samedi de plus grands
efforts pour soulager la pauvret
galopante au course de crmonies
d'ordination de deux nouveaux
vques hatiens auxquelles


assistaient galement le Prsident
Jean-BertrandAristide et d'autres
officials.
Le reprsentant du
Vatican, le Cardinal Roger
Etchegaray, a lu une declaration
du Pape Jean Paul II mettant
l'accent sur la signification de


SPORTS

Tyson expdie

Clifford Etienne

au tapis aprs 49

seconds P.2


USA / Irak :

CARICOM

recommande

de la reserve P


l'anne 2004 qui marque le 200e
anniversaire de l'indpendance
d'Hati de l colonisation
franaise.
"J'espre que l'anniver-
saire de cet vnement don't le
Peuple Hatien est si fier, parce que
(voir Vatican / 3)


Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Vema
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 33150
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston (508 941-6897
Montral 514 337-1286
email: enmarche(@haitelonline.com
URL www.haitienmarche.com

Library of Congess tilIS.\ 1064-3896

Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago : S 1.00
Port-a-Prince : 10 Gourdcs
\Une publication Elsie and Marcus Inmc


L Il ____________________________


P~ .~-:j IrCF~. L. ,:
TC1 -U
f~-?.,
n~'' -"
-?1
~ .cY t9 L


..
=:;2"; i








Page 2


I ENPLUIJS...


ALL SPORTS

Boxe: Tyson expditif

Expdiant Clifford Etienne au

tapis aprs 49 seconds de combat
MEMPHIS, Etats-Unis, 23 envoy son adversaire au tapis.
Fvrier Aprs tout, Iron Mike a encore Aprs son succs, Tyson s'est
quelque chose de la terreur qui secouait plaint du dos. "Je me suis cass le dos. Je
l e ne sais mme pas
comment je me
tiens debut. C'est
un miracle", a
dclar Tyson,
Sprcisant que ses
double u r s
t rsultaient d'un
accident de moto
survenu il y a dj
G quelque temps.
"Le mdecin m'a
conduit au centre
pI medical et je
e n'aurais pas d me
battle. Mais que
dois-je faire? Je
Unlike Tyson avait promise un KO son entraineur. Il a tenu sa vais m'occuper
parole en expdiant son compatriote au tapis aprs 49 seconds de ma famille."
de combat Ag de 36 ans, Tyson a sign la
le monde de la boxe la fin des annes sixime victoire la plus rapid de sa
80. carrire et la 16e conclue dans les 93
En qute d'une victoire seconds d'un premier round. Il avait
dvastatrice, Mike Tyson a obtenu -terriblement besoin d'une telle victoire
exactement ce qu'il cherchait dans la nuit pour sauver ses chances de revanche contre
de samedi, allongeant Clifford Etienne Lewis ou d'affronter une troisime fois
aprs 49 seconds de combat d'une droite Evander Holyfield.
savage qui a rappel le Tyson des plus "Pour tre honnte,je ne suis pas
beaux jours. prt affronter (Lewis) en ce moment", a
Etienne, allong sur le dos au dclar Tyson. "J'ai besoin de plus de
milieu du ring n'a pas pu se reliever combats. Je ne veux pas tre battu une
pendant que l'arbitre Bill Clancy le nouvelle fois."
comptait dix, mettant un term brutal un Etienne avait t choisi parce
combat qui semblait destin ne jamais qu'il semblait une proie facile pour Tyson.
se drouler. Il n'a pas du.
"J'ai annul trop de combats au "J'ai gard les mains leves en
course de ma carrire", a dclar Tyson, qui attendant l'ouverture et je l'ai pris", a
a touch une bourse de 5 millions de dclar Tyson.
dollars. "Je n'avais pas peur. Il avait besoin Avec son nouveau tatouage sur le
de l'argent, j'en avais besoin aussi." ct gauche de son visage, Tyson a fait
Tyson s'est ensuite pench et a preuve d'une determination nouvelle sur
aid Etienne se remettre sur pieds devant le ring, malgr l'atmosphre de cirque qui
les 15.171 spectateurs de la "Pyramid a entour le combat et ses multiples
arena". rebondissements tout au long de la
Sur le ring o il avait t battu semaine. Et Etienne n'a jamais eu la
par Lennox Lewis au mois de juin de moindre chance de toucher le fameux
I'anne dernire, Tyson, qui avait besoin tatouage maon.
de prouver qu'il restait un challenger Tyson, qui n'a jamais perdu un
srieux pour le titre mondial, est rentr de combat sans enjeu, a sign la 50e victoire
plein fouet dans Etienne, qui a bien de sa carrire, entame il y a 18 ans, et
coopr en restant en face de lui. Une son 43e KO. Son palmars compete
stratgie payante au bout de quelques galement quatre dfaites et deux no
seconds quand sa droite la mchoire a contests. AP


Tonya Harding troque

les patins

pour les

giants de "'

boxe lil
MEMPHIS, 22 Fvrier -
Dans le trs mdiatique monde de ... .
la boxe amricaine, un "mchant" :ii::.
peut toujours en cacher un autre,
ou une autre: samedi Memphis
(Tennessee), l'ombre de son
compatriote Mike Tyson, l'ex-
patineuse amricaine Tonya
Harding, fait ses vritables dbuts
sur le ring.
L'change de coups, elle
connat dj, comme peut en

(voir Boxe ) Tonia adding dit prfrer la boxes au p
(voir Boxe / 11) Tonia Harding dit prfrer la boxe au p"


sur glace


atinage


EN BREF


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


Radio Hati Inter teint ses metteurs ...
Dans un ditorial lu sur les ondes le vendedi 21 Fvrier, la Directrice des Nouvelles
Radio Hati Inter, Madame Michle Montas Dominique, veuve du journalist assassin
Jean Dominique, a annonc qu'en raison des pressions de plus en plus fortes reues
par les membres de son quipe, Radio Hati Inter se voit force d'teindre ses
metteurs pour ne pas mettre la vie de ces derniers en danger.
Dans cette communication, Michle Montas parle de coups de tlphone, de menaces
prcises tre excutes durant la priode carnavalesque contre les journalists de la
station, de la presence le soir de deux vhicules sans numro d'immatriculation devant
les portes de la station ... etc. Elle prcise toutefois qu'elle ne gagnera pas l'exil une
troisime fois et que Radio Hati Inter continuera produire des missions qui seront
ou diffuses sur d'autres stations ou demeureront en attente d'une rouverture de la
station.
Prcisons que la publication de l'ordonnance sur l'assassinat du 3 Avril 2000, aprs
trois ans tarde tre publie. Ce retard peut contribuer aussi mettre en danger tous
ceux qui luttent pour que le jour le plus complete soit fait sur ce crime odieux.
Rappelons galement que le 25 Dcembre dernier, des individus qui courent toujours,
ont tu l'un des gardes du corps de Madame Montas, Maxime Sde, devant la
demeure de la journalist qui venait tout just de rentrer chez elle.

Drogue
4 conseillers particuliers du Directeur Gnral de la PNH arrts par la police,
librs 24 heures plus tard par ce dernier, parent pour Miami, puis reviennent
au pays ...
Une brigade spciale de la Police Nationale d'Hati (PNH), agissant sur ordre de
l'Inspecteur gnral, procde l'arrestation de 4prsums conseillers du Directeur Gnral
de l'Institution Policire, Jean Nesly Lucien. L'Inspection Gnrale de la Police accuse
ces personnel d'avoir pris part le 6 fvrier dernier l'atterrissage prs de la capital d'un



f,.


Le haut commandement de la Police convoqu au parlement pour
rpondre sur diverse questions, don't ce nouveau scandal de drogue
photo Yonel Loui/HenM
avion colombien qui transportait 1000 kilos de cocaine. Une source proche de l'Inspection
gnrale a indiqu que cette scne s'est passe sur la Route 9. Selon des informations
communiques par la mme source, le Directeur Gnral de la Police, Jean Nesly Lucien,
aurait procd 24 heures plus tard la liberation de ses conseillers, estimant que leur
arrestation tait infonde et intresse. L'Inspection gnrale dclare vouloir poursuivre
son enqute afin de faire toute la lumire sur ce dossier. Un responsible du Bureau de
lutte contre le traffic des stupfiants (BLTS), Evens Brillant, est quant lui gard en
dtention pour son implication prsume dans ce nouveau scandal de drogue.
Trois des quatre conseillers auraient quitt le pays le lundi 17 fvrier destination des
tats-Unis. Jean Ren Lochard, Georges Dr et Louis Jean Landre avaient t arrts
par une brigade de la BRI sous les ordres de l'Inspection Gnrale de l'institution policire.
Ils ont t remis en libert par le Directeur gnral de la PNH, jugeant ces arrestations
suspects et intresses, selon une source proche de la Direction gnrale de la PNH.
En milieu de semaine, on a appris que les 3 hommes, qui-avaient voyag Miami, ont
regagn Hati et se tiennent la disposition de l'Inspection gnrale.
Selon le Directeur gnral d la PNH, ils avaient fui parce que certain avaient commenc
citer leur nom dans une affaire de complot contre le gouvernement. Mais ils ont t
rassurs.

Affaire Josiard Agnant ... Un snateur rvle qu'une some de 300
mille dollars amricains aurait t verse contre la liberation d'un prsum
trafiquant...
Le Snateur Prince Pierre Sonson a dnonc mardi l'attitude des membres de l'Association
National des Magistrats (ANAMA) qui ont paralys l'appareil judiciaire dans les 15
jurisdictions du pays pour se solidariser au juge d'instruction Josiard Agnant. Le juge a
t mis en disponibilit par le Ministre de la Justice, Calixte Delatour, pour avoir fait
librer un individu arrt en possession de 58 kilogrammes de cocaine. Le snateur a
rvl que le prsum trafiquant, Jean Berthony Salim, aurait vers un montant de 300.000
(voir En bref/ 18)

REMERCIEMENTS

Dcs de Claire Alexandre Singer
Elle tait une soeur tendre, affectueuse, soucieuse du bien-tre de chaque
membre de la famille. Elle tait une tante attentionne qui s'impliquait dans tous les
problmes et essayait de les rsoudre. Elle tait l'amie de tout le monde et son coeur
tait ouvert pour tous ceux qui cherchaient un peu de chaleur. Durant ton passage sur
Terre, tu n'as profess qu'une seule devise : aimer. Au revoir Kekette.
Les Familles Singer, Alexandre, Jn Baptiste, Figaro, Dsir, Delbrun,
Levque, Antoine, Dominique, Carling trs touches des nombreux tmoignages de
sympathies reus tant New York qu' Port-au-Prince l'occasion du dcs de leur
trs regrette Claire Alexandre Singer appele en sa demeure ternelle le Vendredi 7
fvrier 2003 New York, remercient bien sincrement tous ceux qui se sont associs
leur peine et les prient de trouver ici l'expression de leur vive gratitude.

23 Fvrier 2003


AL- d 1-- - -- ------- --- -









Malti en Marcne vol. Avil NO. 4 I i -' I- l I I I1 llt I


I 1 'A CrTT TA T A IT FTFM MAPr VrW, I


Le Vatican salue


le Bicentenaire de 2004

VISIT EN HAITI DE MGR ETCHEGARAY


(Vatican ... suite de la lre page)
Haiti a t le premier pays de toute 1' Amroque latine
proclamer son indpendance, sera un vnement
pour promouvoir notre capacity vivre ensemble" a-
t-il dit, lisant la declaration du Pape.
Mgr Etchegaray et d'autres responsables de
1' Eglise ont parl ainsi durant la messe d'ordination
de Mgr Simon Pierre Saint-Hillien et Mgr Pierre-
Andr Dumas promus vques auxiliaires.
Environ 2.000 paroissiens ont rempli la
basilique Notre Dame de Port-au-Prince, avec le
President Aristide assis en premiere range.
"Ecoutez les cris des pauvres. C'est notre
responsabilit, et chaque jour qui passe, cette
responsabilit est triple" a dclar Mgr Hubert
Constant, du lointain district de Fort-Libert (nord-
est).
"Les gens sont en train de mourir de faim"
a poursuivi Constant. "N'essayez pas de cacher les


movements de votre coeur" ( ce sujet). "Ne fuyez pas
vos responsabilits".
La pauvret a empir en Hati alors que les prix
du carburant continent grimper (la gasoline vient de
passer de 17 27 dollars hatiens), tandis que la gourde
(monnaie national) a perdu prs de la moiti de sa valeur
ces six derniers mois.
Aristide, qui a un peu plus tard assist aussi
l'ouverture d'une clinique mdicale, a expliqu que le
gouvernement pourrait faire davantage si la communaut
international acceptait de librer des centaines de
millions de dollars d'assistance financire gels cause
d'une cruise post-lectorale remontant mai 2000.
Le Cardinal Etchegaray est rentr peine d'une
mission d'information sur demand du Vatican auprs du
President irakien Saddam Hussein, pour motiver celui-ci
collaborer encore plus troitement avec les inspecteurs
des Nations Unies en vue de diminuer les risques de guerre
contre l'Irak.


SUSPENSE USA / IRAI


c


CARICOM

prche de la reserve


aussi le president irakien Saddam Hussein
satisfaire pleinement la resolution 1441
du Conseil de scurit des Nations Unies.
La Caricom comprend 15
membres Antigua et Barbuda, les


PORT-OF-SPAIN, Trinidad Les
dirigeants des 15 nations de la Communaut
Carabe (CARICOM), don't l'conomie de
plusieurs d'entre elles dpend du tourism,
ont annel les Etats-UTnis harder un sens


L UNIBANK \
et ses Collaborateurs
apportent leur soutien
au Foyer
des Sours


Salsiennes

La UNIBANK a apport officiellement le vendredi 13 dcembre 2002
son soutien au foyer des Surs Salsiennes.
En presence des membres du Conseil d'Administration, de leurs
pouses et de quelques collaborateurs, le Directeur Gnral de la
UNIBANK M. Franck Helmcke a remis la responsible du Foyer Soeur
Nicole Gaillard, un chque de 125,000 gourdes. Cette some sera
double l'anne prochaine, grce la participation des collaborateurs
de la UNIBANK.
Le President du Conseil d'Administration de la UNIBANK, M. F. Carl
Braun, a salu le travail des Soeurs Salsiennes et encourage les 42
petites filles accueillies par le foyer bien travailler l'cole et devenir
de bonnes citoyennes.
10 Ans de Leadership, 10 Ans au Service de la Communaut!



I"Flin rUNIBANKl


"Faisons route ensemble"


www.unibankhaiti.com


President Aristide et Sir Edwin Carrington, secrtaire gnral de la Caricom
photo Jean Claude Pierre-Louis


de la measure dans la question irakienne.
Les chefs d'Etat et de
gouvernement de la Caricom, la fin d'un
sommet de deux jours Trinidad et Tobago,
le week-end du 14 au 16 fvrier dernier,
recommandent dans une declaration
commune que Washington laisse plus de
temps aux inspecteurs en dsarmement des
Nations Unies pour complter leur travail.
"Nos Dirigeants sont fermement
opposs l'usage de la force militaire un
moment o il est clair que les efforts
diplomatiques n'ont pas encore t puiss,
et que les inspecteurs rapportent certain
progrs et demandent officiellement plus
de temps pour complter leur travail" dit la
declaration de la Caricom.
"Nos Dirigeants recommandent
aux Etats-Unis et leurs allis militaires
d' exercer de la reserve dans leur approche
de cette cruise international complexe"
Les leaders caribens appellent


Bahamas, Barbade, Belize, Dominique,
Grenade, Guyana, Hati, Montserrat, St.
Kitts et Nevis, Ste. Lucie, St. Vincent et les
Grenadines, Surinam, Trinidad et Tobago.
Beaucoup de ces nations
dependent largement du tourism, une
industries qui souffre gravement en temps
de guerre parce que les voyageurs
choisissent de rester chez eux.
Les leaders caribens soulignent
que la plupart des Etats de la region ne sont
pas prts pour faire face l'impact d'une
recession global provoque par la hausse
des prix du ptrole, une grave dislocation
de leur industries touristique et du secteur
des services financiers avec l'tranger et la
chute des investissements.
Les nations de la Caricom ont
galement choisi l'anne 2005 comme
chance pour' tablissement d'un march
et d'une conomie unique, un rve nourri
par les nations membres depuis 1989.


ANALYSE
Justice: Un recul sur tous les fronts
Fermeture de Radio Hati Inter p.l
BICENTENAIRE
Le Vatican sale le Bicentenaire de 2004
Visite du Cardinal Etchegaray p.l
Les dfis d'Hati la veille du Bicentenaire p.9
Clbration 2004 : Ballet Thtre 1804 p. 10
Colloque international sur Toussaint Louverture p.11
SPORTS
Tyson expdie Clifford Etienne au tapis aprs 49 seconds p.2
Tonya Harding troque les patins pour des gants de boxe p.2
SOCIETY
La voix de Jean Dominique renat sur un film p.3
Carnaval 2003 :
Jacmel avec ou sans ses masques p.11
GOVERNANCE
Rformer l'administration publique haitienne p.5
Fidel Castro fait un discours sur l'tat de notre region p.7
La destruction des coraux pourrait affected les pays pauvres
et la recherche mdicale p. 12
ARTS & LETTRES
Nuit Publique p. 11
Au coeur de l'anorexie p. 17
AMERIQUE LATINE
La gurilla dtient 3 officerss de la CIA" en Colombie p.6
Venezuela: Offensive contre les dirigeants de l'opposition p.7
USA-IRAK
La CARICOM prche la reserve p.3
Chirac est un ver pour The Sun, un maquereau pour
le Daily Mail p.14
Washington va prsenter un nouveau project de resolution p. 15


La voix de Jean Dominique
M IAM J, 23 C'est
Fvrier C' esrenait sur un ilm une tragdie de
l'histoire d'un homme et de son amour dimensions presque shakespeariennes
pour son pays et son people ... don't le protagoniste connait une fin
(voir Dominique / 5)


Page 3


Mercredi 26 Fvrier 2003









ITNE ANATYSE


Mercredi 26 Fvrier 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 4


dtenteurs des nouvelles fortunes.
Tous les derniers faits de l'actualit
tmoignent ...
SDe la grve lance par l'ANAM
(Association national des magistrats) si
prendre le temps de s'interroger sur
allegations souleves contre le confrre qu'
dfend (trois cent mille dollars US en char

... .. .
"" ;
'E.'


Une manifestation du Mouvement Syndical Hatien, une association membre du groupe des 184
(opposition), runissait quelques dizaines de partisans le lundi 17 fvrier photo Thony Blizaire
toujours en marge de la justice proprement dite. de la remise en libert d'un prsum truand)
Faute d'une justice galitaire, quitable, gale et Aux 4 conseillers du DG de la Pol
qui soit une pour tous (pardonnez le plonasme, mais on national, relchs par celui-ci sans aucune au
ne le rptera jamais assez); dfaut d'une restauration de forme de procs ...
la justice que l'on nous promet depuis la chute de la Ou les deux prsums trafiqua
dictature trentenaire en fvrier 1986, y compris abattus sans pravis par labrigade des stup, ap
l'international (!), eh bien on a le sentiment aujourd'hui leur kidnapping en plein jour par celle-ci da
que fatigus de cette vaine attente, nous soyons en train une rue trs frquente de Ption-Ville ...
petit petit de tirer la leon comme quoi justice bien
ordonne commence par soi mme. C'est kif-kif...
Une justice chacun pour soi ; une justice aussi Un commun dnominateur: le pouv
selon la bobine du client ... Et cela d'un bout l'autre du de se faire justice sans souci de l'opinion de E
systme, du Pouvoir l'Opposition, de Cit Soleil aux que ce soit ...
quarters les plus hupps o se sont aussi rfugis les Par example, le jour mme o l'av:


- 0


Etiq uette Unisex
BARBER / BEAUTY SALON

3059409070 Children welcome
305 940 9070
15456 West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 33162
r - - - -1 $ 10% Designer Cup
Jean-Wood Julien / First time customer only Reg.12.50
sinEucatDesie/tye 1976 FREE Condioning Treatment
L - - - - with this coupon


oI znoco t ura
18 x 18 & 16x 16


(Justice ... suite de la lre page)
judiciaire l'horizon, la justice s'applique
mthodiquement, pas de coup fourr permis, mais une
justice, si l'on peut dire, en circuit ferm.

Justice bien ordonne commence par
soi mme ...
Des comptes se rglent, justice se fait mais


oir
iui

on


AKY'S VARIETY & BE
S A Variety of Haitian & Fr
SE D M


..... EDDY MARS
Manager

12809 W. Dixie Hwy.
North Miami, FL 33161-4807


Ph


Cramiques & Marbre


Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition Nrt vrs H i
.7 ied carr,. Nous exDortons vers Hati


Le marronage...
A dfaut de la restauration de l'institution judiciaire, don't
on nous rebat depuis si longtemps
les oreilles, y compris
l'international, voici donc l'Hatien
EAUTY SUPPLY qui dans ce domaine aussi, revient
AUTY SUPPtranquillement son instinct
bench Products premier : le marronage. Mais un
marronage qui cette fois ne nous
conduira pas l'indpendance, mais
qui nous enferme au contraire
toujours plus profondment dans
l'enfer de l'impunit.
one:786-346-4875 Aujourd'hui un retard trop
(one: 786-346-4875
(voir Justice / 5)
I


12 x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
69 pieds carrs


Gt RAT UxL IT
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Trs grande salle d'exposition
Dpt Salle d'Inventaire
Accessoires
Cramiques
' Marbre pour Salle de bain


GREAT _J I T
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Venez donc voir vous-mme



Meilleurs prix de la place

3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


Page 4


Justice


colombien dbarquait la came (plus d'une tonne) au beau milieu d'une
en autoroute et sous la protection d'un commando de la police anti-
drogue, le president de la Rpublique rpliquait vertement l'oncle
4A Sam propos d'une liste de hauts grads de la police et de
ans parlementaires (Lavalas), don't le visa de tourist amricain aurait t
les suspend, savoir que ce sont les Etats-Unis qui ne remplissent pas
'on leurs obligations envers Haiti en ne poursuivant pas les bateaux de
ige drogue comme ils le font pour les boat-people.
Pareillement les incidents qui clatent Petit-Goave
S l'occasion des funrailles d'un militant Lavalas assassin par des
individus lourdement arms se rclamant de l'opposition, oeuvre de
S "paramilitaires" qui depuis quelque temps hantent les hauteurs,
effectuent des descentes de lieux, terrorisent villages et voyageurs,
tuent. En dernire heure, un agent de la Swat team, Patrick Samedi,
Belladres.
Mais la Convergence Dmocratique (opposition) n'en
dmord pas. Seul Lavalas a des armes ...
Qu'un correspondent de La Voix de l'Amrique soit aussi
un leader attitr de l'opposition politique, chose inadmissible aux
Etats-Unis, personnel ne trouve redire.
C'est kif-kif. Jusqu'aux membres de l'organisation pro-
Lavalas Dmi nan Bwa revendiquant le plus normalement du monde
au micro de la press qu'ils ont tu le journalist Brignol Lindor le 3
dcembre 2001 ... parce qu'il tait un "agent de la CIA."
Il n'y a pas longtemps une telle declaration aurait provoqu
un toll.

Un anti-systme ...
Il n'y a pas longtemps aussi tout le monde criait haro sur le
president Jean-Bertrand Aristide aprs une declaration invitant le
people ne pas faire de quarter aux "zenglendo" (bandits arms) et
appliquer la "zro tolerance".
Aujourd'hui la justice expditive petit petit est devenue
" une second nature dans notre milieu et probablement tous les
niveaux, cela force d'une crise politique qui par sa dure mais surtout
S par son ct absurde, mme souvent irrel (mais jamais fatal car le.
ice plus absurde et irrel c'est d'abord notre total irresponsabilit), est
itre en train de changer l'essence mme de tous nos comportements.
Tous les derniers faits de l'actualit nous y renvoient ...
nts Evidemment, les principles victims ce sont d'abord ceux-
rs l qui n'ont aucun moyen de defense dans un tel anti-systme, et ce
ans ne sont pas seulement les habitants de Cit Soleil ou de Raboteau ...
des quarters qui au contraire font recette. On a l'impression que
chaque secteur gnralement quelconque ne rve que d'avoir son
Amiot Mtayer ou son Ronald Cadavre. En un mot, son super-justicier.


Un recul sur tous les fronts


'


I


1 -. q IL NL L -d L b- - .- .-. 1 -


:sTsaFo
~ ~rab~:


. f- li-u --


ln>c ZL






Mercredi 26 Fvrier 2003
HUoit; in M\,r h.n V X VIT NT A4


at ya rPT TAT T"PD
1JO Un 1 U ALI 1 0


Page 5


liait l en i i arciL evuo. %ii 1,4-o. .- .a._.. .d a 1 IL I l.. s. I


FERMETURE DE RADIO HAITI INTER
(Justice ... suite de la page 4) Condition objective premiere ... entourant la station le permettront.
prolong dans la dernire tape vers un procs de Michle Montas dit que Radio Hati Inter Autrement dit quand un vrai procs (pas une
l'assassinat de Jean Dominique permet aux secteurs qui y reprendra ses missions quand les "conditions objectives" parodie) aura retir de la circulation ou dsarm ceux-l
sont opposs de croire qu'ils- qui veulent effacer tout jamais
peuvent encore viter cette issue la mmoire de Jean Dominique
en provoquant la fermeture de / t'."; et de son micro.
Radio Haiti Inter. Mais quand les
Ils rpandent leur venin "conditions objectives"pour une
dans des missions hatiennes en justice hatienne ?
diaspora, finances par toutes .:: Question encore plus
sortes d'officines, hatiennes et complex, car nous devrions
peut-tre aussi autres; en Hati ils commencer par faire le choix
inondent le standard tlphonique pour notre pays d'une justice qui
de la station de menaces plus soit la mme pour tous, car les
intimidantes et sales les unes que Amiot Metayer et Ronald
les autres. Cadavre ne sont autres que les
C'est un test pour nous dignes successeurs (mme en
tous ... .. version marronnage) des Ti
Si la fermeture de Radio Boul et autres assassins en
Hati Inter peut passer come une uniform qui ont servi aux lites
lettre la poste, il suffira de pour refuser au pays cette mme
n'importe quel prtexte, agit par justice que nous tous, aussi bien
n'importe quelle petite camarilla, Cit Soleil que Peggy-Ville,
dans un pays o tout est divis, appelons aujourd'hui dsesp-
comme dit le chanteur ivoirien rment de nos voeux.
Alpha Blondy ("le gouvernement On rcolte ce qu'on a
est divis, l'opposition est divise, sem. Commenons donc tout de
la police est divise, la socit est suite prparer la prochaine
divise, la press elle-mme est "., rcolte au lieu de nous acharner
divise") pour vous enlever la chemise Partisans Lavalas montant la garde devant le Palais National au cas o des manifestants aveuglment dans les mmes sillons.
que vous avez sur le dos. de l'opposition voudraient trop s'en approcher photo Thony Blizaire Haiti en Marche, 22 Fvrier 2003


La voix de Jean Dominique renait sur un film


(Dominique ... suite de la page 3)
inattendue aux mains d'un meurtrier inconnu.
C'est un travail d'amour qui a pris au ralisateur
Jonathan Demme (Oscar pour Le Silence des Agneaux
et Philadelphia ) une dcennie pour son achvement.
L'Agronome, le documentaire trs attend au
sujet du clbre journalist d'Hati, Jean Leopold
Dominique, est l'histoire du people hatien vu travers
les yeux de Dominique, un expert en agriculture qui
devint un agent pour le changement dans son pays de la
Carabe avant d'tre assassin le 3 Avril 2000 dans la
cour de sa station.
Le film a t montr ce dimanche 23 fvrier au
Festival International de Cinma de Miami.
Arm de son microphone et de sa "foi
inbranlable comme militant pour un changement
vritable", comme il aimait le dire, Jean Dominique
passa presque toute sa vie (il est mort 69 ans) plaider
contre ceux qui, d'aprs lui, continent dtruire son
pays : chefs d'Etat, milices, militaires, les Etats-Unis.
"Je ne suis pas un journalist" dclare
Dominique durant sa premiere interview proprement dite
avec Demme, le 12 Juillet 1993. "Je suis devenu un
journalist. Je suis un agronome."


Un des deux films cette anne du Festival de
Miami qui adressent la problmatique de la libert de la
press l'autre tant le film brsilien Something in the air
- L'Agronome est n du dsir de Jonathan Demme de chapter
sur l'cran la lutte perptuelle, et souvent illusoire, du
Peuple Hatien pour la dmocratie.
Le rsultat est travers un montage de photos
noir et blanc et d'interviews la premiere personnel avec
Jean Dominique et son pouse, la journalist Michle
Montas l'histoire puissante et authentique d'un homme -
et de sa qute contre deux dictatures, des coups d'Etat
militaires et pour dboucher sur un gouvernement
dmocratiquement lu afin de donner une voix au people
des sans voix.
"Sans l'ombre d'un doute" dit Dominique, "vous
ne pouvez tuer la vrit. Vous ne pouvez tuer la justice.
Vous ne pouvez tuer ce pour lequel nous nous battons : la
participation des citoyens du pays ... Vous ne pouvez tuer
cela."
Mais six ans aprs que Dominique et Montas
furent rentrs d'exil, quelqu'un mit fin pour toujours la
voix de Radio Hati Inter.
Le 3 Avril 2000, Jean Dominique et un garden
de la station sont abattus dans une vole de balles alors
que Dominique entrait la station.


Prs de trois ans aprs ce double assassinate, les
meutriers courent toujours. Malgr une forte pression
national et international de groups de droits humans
et d'associations de journalists pour trouver justice,
aucun jugement n'a encore eu lieu.
L'anne dernire, l'association Reporters Sans
Frontires, base Paris, a appel le gouvernement
protger les responsables de l'investigation, y comprise
l'actuel juge d'instruction, qui il reste encore prsenter
son rapport final.
Jonathan Demme, qui est devenu un grand ami
de Dominique et Montas pendant le tournage, a lanc lui
aussi une champagne pour faire justice. Il a persuade des
douzaines de personnalits de Hollywood participer
une initiative demandant au gouvernement hatien d'agir
en ce sens.
"Pour moi, le film est une faon de maintenir
vivante l'histoire de Jean Dominique, et aussi cette qute
de justice" a dit Demme.
"I1 y a tant d'Haitiens qui sont morts en Hati
dans la lutte pour la dmocratie. Jean semble le plus
susceptible de trouver justice."

(informations extraites du Miami Herald)


GOVERNANCE

Rformer l'Administration publique haitienne !


Face un monde en pleines mutations
conomiques, les structures administrative hatiennes sont
frappes d'obsoleslence et ncessitent des modifications
profondes. La nouvelle donne international domine par
la mondialisation amnage d'autres spaces conomiques.
Si la Rpublique d'Hati ne veut pas s'enliser davantage
dans le sous-dveloppement, il lui faut articuler ses
structures organiques aux donnes du monde moderne
selon un catalogue de measures intelligentes.
La rforme entreprendre en Hati ne peut pas
tre parachute de l'extrieur ni dcalque sur le schma
organisationnel des pays dj avancs. Nos parcours sont
diffrents. Il faut tenir compete de l'historicit de chaque


Par Jean rich Ren
nation dans le cadre de son programme de dveloppement,
conseille Frederich List de l'Ecole Historique Allemande.
Il ne s'agit pas non plus de retouches comstiques ordinaires
issues du repltrage des cabinets ministriels, just pour
donner l'impression d'oprer un changement. Il nous faut
une rforme fondamentale de l'Administration publique
hatienne don't les structures organiques sont vermoulues.
La rentabilit conomique et social de toutes les
instances publiques doit tre questionne. Il nous faut un
mnage complete afin d'amliorer l'efficacit de la machine
administrative publique. Face aux pineux problmes que


confront le people hatien, nous mettons en doute la
lgimit de certain services publics. Aprs deux sicles
d'indpendance, le people hatien croupit dans la misre
la plus abjecte. Il habite les taudis et subit les mfaits de
l'inscurit. Les institutions tatiques rpondent-elles
encore dans toutes leurs latitudes leurs vocations?
La structure vertical de nos institutions tatiques
sont l'origine de nos dboires. Comment nos dispensaires
et nos hopitaux qui rendent des services spcifiques des
localits bien dtermines peuvent-ils dpendre pour
l'approvisionnement de leurs stocks de matriels et leurs
quipements du Ministre de la Sant Publique situ Port-
(voir Administration /6)


Fiche d'Abonnement Haiti en Marche
Nom

Adresse

6 Mois Un An Renouvellement O

Etats Unis $40.00 $78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00 Nouvel Abonn
Europe $ 70.00 $135.00
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


.ML A&








I REFL EXIONS I


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


Rformer l'Administration publique hatienne !


(Administration ... suite de la page 5)
au-Prince! Ne serait-il pas prfrable d'adopter une
structure matricielle intgrant l'horizontal les Mairies o
ils sont implants? Nos assesseurs communaux plus
proches des besoins de leurs mandants sauraient y rpondre
avec plus d'empressement et d'efficacit. L'tat hatien
n'a-t-il pas intrt favoriser l'mergence d'hopitaux, de
cliniques communautaires et de dispensaires grs par le
secteur priv ?
La distribution de l'eau potable assure par le
SNEP serait plus efficace sous la tutelle
de la Mairie. Pour une barre de tuyau ou d'autres
articles de peu d'importance les residents sont privs de
l'eau potable en attendant que Port-au-Prince fasse
diligence. Le mode de taxation appliqu au niveau du
SNEP, de l'EDH et de la TELECO ne cadre pas du tout
avec la ralit conomique hatienne. Ce mode de
perception litiste empche toute la population de
bnficier des services dispenss. l y a une infime parties
de la population qui a l'eau courante, le tlphone et
l'lectricit cause d'une simple erreur de conception des
mthodes comptables en course. Dans les trois cas il s'agit
de monopoles discriminants ncessitant une autre approche
au niveau de l'acquittement des bordereaux. Le plus
souvent, les administrateurs de Port-au-Prince montrent trs
peu de soucis par rapport aux problmes des abonns .
L'enseignement en Hati est dispens dans des
conditions rellement excrables. Pas de mobiliers, pas de
matriels didactiques, pas de laboratoire pas de
bibliothque, pas de sales d'ordinateurs. Les locaux sont
souvent en vtuste. Si le Ministre de l'ducation
National, dans une configuration vertical, est charge de
l'orientation des programmes d'enseignement, il serait
prfrable horizontalement de laisser nos assesseurs
communaux, la tche d'entreprendre avec le comit des
parents des lves qui frquentent ces tablissements
l'initiative de doter leurs coles des biens et des services
ncessaires. Le Ministre de l'ducation Nationale est
indifferent la maintenance du local de l'cole Nationale
de Mombin Crochu de Duchity ou de Ravine Desroches
etc.. .
Dans un monde vou au libre change commercial,
le march hatien va subir un raz de mare des products
alimentaires des pays voisins. Hati sera transform en un
segment du march agricole de la Dominicanie. Quelle
serait donc l'utilit du Ministre de l'Agriculture don't la
structure organique oriente vers l'assistance technique n'a
pa su fouetter la production agricole de manire satisfaire
nos besoins alimentaires de base ? A quoi servent les
districts sgricoles ? Vaut mieux librer nos agronomes et
nos technicians en agriculture afin de former des units de
production plus rentables pour l'conomie hatienne plus
valorisantes pour l'exercice de leurs professions.Ainsi nous
arriverons vaincre le dsquilibre malthusien.
Le parc de logements de la Rpublique d'Hati
accuse un deficit extraordinaire. La population hatienne
est trs mal loge. Les bidonvilles augmentent de plus en
plus par suite de l'absence d'une politique de logement de
l'tat hatien. Dans nos communauts rurales on vit encore
dans des cahutes couvertes de chaume. Le people hatien
vit dans l'ignorance des commodits de la vie moderne.
Ce ne sont pas les matriaux de construction qui manquent
en Hati. Nous disposons de mines immense de marne.
Les origins gologiques d'Hati le confirment. Nous avons
de grandes possibilits de produire du ciment selon les
tudes dj ralises sous le Gouvernement de Paul Eugne
Magloire, implantant le Ciment D'Hati avec l'objectif dans
le future d'ouvrir deux autres usines notamment au Cap
Hatien et aux Cayes don't les sous-sols renferment les
matires premires indispensables la fabrication du
ciment.
Au lieu de supporter la structure vraiment
alourdissante du Ministre des Travaux Publics,Transports


JUSTICE LEAGUE
LAW CENTER
90 Pleasant St., suite 16
Tandolph MA X
Lear more" 781-986-4500

the company
that You have the problem,
single handedly We have the solution
turned the Credit
Repair Industry, t-he
Mortgage Business Dr Max Antoine I
or the Real Estate DIRECTOR / VICE
Industry on its head PRESIDENT
Call now :
781-986-4500


et Communications, ne serait-il pas plus intelligent de
segmenter ses diffrents services en les confiant des
firmes prives.Que valent les Bureaux des TPTC implants
partout en Haiti? Pour illustrer considrons le Transport.
Des associations communales, fdres en associations
dpartementales puis confdres en associations
nationals seraient plus aptes assurer le transport en
commun et viter des gaspillages d'essence de Tap Tap ou
de bus qui roulent vide en entravant la circulation. Avec
un sytme de transport trois niveaux, on pourrait mieux
rpondre aux besoins de dplacement de la population
hatienne. On conomiserait beaucoup d'argent en lanant
la command de la flotte et des pices de rechange au
niveau d'une seule compagnie.L'irrgularit et l'anarchie
des services de transport en commun handicapent
l'volution de la socit hatienne.
Quand aux logements il revient chaque
commune d'valuer les possibilits de dveloppement de
sa ville en function du taux de croissance de sa population.
Des firmes prives de construction viendront mettre
execution le plan de ramnagement du territoire national.
Des zones de residence seront dresses en dehors des bruits
de la ville Des constructions bon march seront tablies.
Le systme financier de location-vente doit tre intgr
dans nos principles de gestion afin de faciliter la rentabilit
et le progrs de l'industrie de construction.Bien entendu
toutes ces initiatives seront entreprises sous la tutelle du
Ministre de travaux Publics Transports et Communications
De nouvelles procedures administrative doivent
tre inaugures pour renforcer l'application des nouveaux
concepts. De nouvelles politiques doivent tre suivies au
niveau des organismes publics pour nous affranchir du
carcan de la misre et du sous-dveloppement. Il serait trop
naif et mme utopique de faire miroiter de si beaux projects
sans faire allusion aux sources de financement ncessaires
pour les concrtiser. Souvent ce n'est pas l'argent qui
manque c'est d'abord l'intelligence ensuite la bonne
volont et l'honntet.
Tout d'abord le fait par l'tat de se dfaire de
certaines sincures et d'appeler nos technicians se grouper
en firmes prives lui permettra d'conomiser des fonds que
l'autorit montaire ventuellement se chargers de mettre
la disposition des Banques Charte pour une politique
de credit orient.Une reprogrammation de notre systme
d'impt locatif nous permettra de prlever les resources
ncessaires pour le fonctionnement de nos hopitaux, coles,
bibliothques communales et places publiques.
La plus grande erreur de l'administration
financire d'Hati consiste laisser au Bureau Central des
Contributions la maudite tche de centraliser les recettes
del'tat Port-au-Prince. C'est partir de l que s'effectue


le pillage des caisses publiques par nos dirigeants
successifs. Il faut dcentraliser les services publics, surtout
la DGI et accorder chaque commune l'autorisation de
finance ses propres dpenses selon une comptabilit
rigoureuse. Un barme sera fix selon la prosprit de
chaque commune afin de voler au secours des communes
les plus pauvres.ll demeure entendu qu'un Maire devient
un personnage important et forcment un gestionnaire
avis. N'importe quel Blanc-bec ne saurait aspirer une
telle function! Le dcret lectoral peut faire le tri avec
aisance.
L'excution des projects nationaux de production
agricole et de construction de residences suivant un prisme
privatisant, sera finance par le systme de credit orient
que doit mettre sur pied la Banque Centrale. On peut tout
aussi faire appel aux sources de financements
internationaux. Il suffit de prouver le TRI ou Taux de
Rendement Interne du project et d'taler les possibilits de
remboursement dans un temps dtermin. Des prts seront
accords aux firmes prives de production agricole, de
construction de maisons et des soins de sant. Nos
agronomes, nos ingnieurs, nos agricuculteurs, nos maons,
nos charpentiers, nos ferrailleurs pourraient mieux se tirer
d'affaires. Il y aura un effet multiplicateur. Notre population
serait mieux nourrie et mieux loge.Nos mdecins, nos
infirmires pourraient mieux servir nos compatriotes. On
pourra aussi s'affranchir de cet esprit partisan qui prside
dans la function publique.
Le dveloppement est dans le mens. l faut briser
ce frein psychologique qui nous porte nous encrasser dans
un traditionnalisme desschant et strile, sans quoi Hati
restera prisonnier de la misre et du sous-dveloppement.
Si nous nous obstinons croire que l'tranger comme le
Bon Samaritain viendra souffler nos oreilles les secrets
de notre dveloppement, nous rvons en couleur. Un clair
d'intelligence pourra nous tirer de nos ornires en nous
portant moderniser nos structures administrative vtustes
et nos lois organiques obsoltes par une rforme
fondamentale.
Il nous faut des gens honntes et comptents la
direction des affaires de l'tat. Il nous faut abandonner la
conformation vertical de la structure organisationelle de
nos institutions publiques pour adopter une configuration
matricielle incluant l'horizontal la participation des
communauts impliques, plus intresses leur
advancement conomique et social.La dcentralisation de
certain services publics la dlgation des pouvoirs et la
privatization de certain secteurs augmenteront la
performance de l'administration des affaires du pays en
crevant nos poches de misre.


COUP DE THEATRE !


La gurilla dtient "trois officers


de la CIA" en Colombie


BOGOTA, 23 Fvrier La gurilla des FARC a
reconnu samedi avoir abattu un avion amricain le 13
fvrier dans le sud de la Colombie et retenir en otages les
trois survivants, officerss de la CIA" selon elle, exigeant
le retrait de l'arme "pour garantir leur vie".
"Les operations de recherche se maintiendront,
sur ordre du president de la Rpublique" Alvaro Uribe, a
dclar l'AFP un porte-parole de l'arme, qui a requis
l'anonymat, aprs les menaces des rebelles. Plus de 2.000
soldats, appuys par des hlicoptres, avions et matriel
d'coute amricain, participent cette chasse l'homme.
Cette revendication par l'tat-major des Forces
annes rvolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes)


Other Services
Include
assis tance
Vith: Immi gration
Visa,, Citizenship
& appeal

Expungement
Of criminal
Records
Solutions
For
Illegal Immigrants
eliminate finger
prints& Mug
Shots


est continue dans un
communique
authentifi, adress
samedi la radio
prive Radionet de
Bogota, don't l'AFP a
obtenu une copie.
Malgr le
silence de l'ambas-
sade des Etats-Unis et
du ministre de la
Defense colombien,
l'AFP avait rvl ds
le 14 fvrier que les
FARC, principal
gurilla avec 17.000
hommes, avaient


abattu dans la matine du 13 fvrier, prs de Florencia (sud),
un Cessna-208 de la lutte antidrogue, excut deux de ses
occupants et squestr les trois survivants amricains.
"Le 13 fvrier, 08H10 locales (13H10 GMT),
une unit du Bloc sud des FARC a abattu dans la commune
de Santa Ana, prs de Florencia, un avion appartenant au
gouvernement amricain, avec son bord un militaire
colombien et quatre agents de la CIA (services secrets
amricains, ndlr), don't trois sont entire nos mains", indique
le communique des FARC.
C'est la premiere fois que les rebelles prennent
en otages des employs du gouvernement amricain en
Colombie, alors que la guerre civil qui dure depuis 39
ans a dj fait plus de 200.000 morts, avec une moyenne
de 3.000 enlvements par an.
Le monomoteur Cessna-208, retrouv carbonis
par l'arme, "ralisait des operations d'espionnage contre
les gurilleros", affirme le texte avant d'exiger "la
suspension immediate des operations" militaires prs de
Florencia "pour garantir la vie et l'intgrit physique des
trois officers amricains".
Le sergent des services secrets colombiens Luis
Alcides Cruz et l'Amricain Jennis Thomas avaient t
retrouvs tus, le premier d'une balle dans le dos, le second
dans la tte, un kilomtre de l'pave. Le communique
des FARC ne fait aucune allusion aux deux victims,
"assassines" par cette gurilla, selon une declaration du
president Alvaro Uribe le 14 fvrier.
Un porte-parole de l'arme Florencia a indiqu
que les autorits militaires n'avaient pas reu le document
(voir Colombie / 7)


Page 6








Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol XVIT Nn 4


Page 7


PAYS D'EN-BAS


Fidel Castro fait un discours sur l'tat
Allocution prononce par e dpchrent trente mille soldats pour les
Fidel Castro Ruz, president de la re r i n I rprimer dans une vaine tentative de les
Rpublique de Cuba, la clture des A td soumettre de nouveau. Au-del des veux
Cinquimes Rencontres sur la Tout ce qui a exist cejour ou existe a timpos pieux ou des intentions des hommes des Lumires, s'ouvrit
mondialisation et les problmes du dveloppement, au l'humanit. Depuis les lois naturelles qui l'ontfait voluer au contraire une re colonial qui, des sicles durant, toucha
palais des Congrs (La Havane), le 14 fvrier 2003 vers la catgorie d'tres pensants jusqu' l'origine ethnique l'Afrique, l'Ocanie et presque toute l'Asie, don't de grands
(Extraits) et la couleur de la peau ; depuis la condition de groups pays comme l'Indonsie, l'Inde et la Chine.
errant dans les forts tout en cueillant des fruits et On ne saurait affirmer que la second moiti du
des racines, chassant ou pchant, jusqu'aux socits XX. ait t tmoin d'un nouveau partage dumonde, comme
capitalistes de consommation par lesquelles cela se passa la fin du XIX' sicle et au dbut du XX'. Le
.. quelques nations riches mettent la Terre sac. monde d'aujourd'hui n'est plus'" rpartissable ", il est la
Le capitalism dvelopp et possession presque exclusive du pays qui, au terme de cette
l'imprialisme moderne, la mondialisation no- histoire hasardeuse, merge comme la seule superpuissance
librale ont t imposs au monde en tant que et le plus puissant empire qui ait jamais exist. Il suffit de
systmes d'exploitation global, de mme que le constater combien presque toutes les capitals du monde
manque de justice lmentaire que des penseurs et. tremblent devant la dernire phrase ou la dernire
des philosophes ont rclame pendant des sicles declarationon prononce ou sur le point d'tre prononce
et qui est encore trs loin de rgner sur la Terre. Washington. Si tant est qu'on ait eu l'illusion un jour que
Mme ceux qui librrent en 1776 les Treize l'Organisation des Nations Unies existait, cette dernire a
Colonies d'Amrique du Nord en proclamant pratiquement t dissoute par mandate imperial aprs le
comme'" des vrits videntes que tous les fatidique 11 septembre, voil peine dix-sept mois, tandis
homme naissaient gaux et que leur Crateur leur que le plus froce unilatralisme prenait sa place.
donnait tous des droits inalinables tels la vie, la Ecoutant ces jours-ci nos distingus intervenants
libert et le bonheur, furent incapables d'affranchir et invits avancer des arguments points au sujet de thmes
leurs esclaves, si bien quelamonstrueuseinstitution comme la cruise conomique mondiale, notamment en
s'est prolonge pendant encore presque un sicle Amrique latine, la ZLEA, les obstacles au dveloppement
jusqu' ce que, anachronique et insoutenable, une des pays pauvres dans le monde actuel, le rle des politiques
guerre cruelle lui substitua des formes plus subtiles sociales et les faits rels, bien souvent par le menu, les
et plus modernes ", quoique non moins cruelles, causes de tant et tant de tragdies ; coutant dire que le
d'exploitation et de discrimination racial. De PIB avait augment ou diminu, que la croissance soutenue
mme, ceux qui arborrent la devise: Libert, avait eu lieu pour s'arrter ensuite, que l'accroissement
galit, fraternity "lors de la Rvolution franaise des exportations tait la seule manire de juguler le deficit,
en 1789 ne furent pas capable de donner la libert d'quilibrer les balances, de crer des emplois, de diminuer
----1 leurs esclaves en Haiti et l'indpendance cette le nombre de pauvres, de promouvoir le dveloppement,
Fidel Castro riche colonie d'outre-mer. Bien au contraire, ils (voir Castro / 8)


Venezuela : Offensive contre les dirigeants


de l'opposition au president Chavez


CARACAS, 20 Fvrier Le patron des patrons
vnzuliens, Carlos Fernandez, a t arrt et le dirigeant
syndical Carlos Ortega est pass jeudi la clandestinit,
pour chapper la justice qui a lanc une offensive contre
les dirigeants de la grve opposs au president Hugo
Chavez.
Cette offensive est intervene de manire
inattendue au lendemain de la signature d'un pacte de non
violence entire le gouvernement et l'opposition.


Les Farc dtiennent

"trois officers de la

CIA"
(Colombie ... suite de la page 6)
et n'a pu prciser quelle decision serait prise par l'tat-
major.
Florencia se trouve l'ore de l'ex-zone
dmilitarise retire la gurilla des FARC le 20 fvrier
2002 par le pouvoir. C'est prs de cette ville qu'Ingrid
Betancourt, ancienne candidate des Verts la
prsidentielle, a t enleve par les FARC il y a un an, le
23 fvrier 2002.
*Washington avait manifest mercredi son
impatience, le porte-parole du dpartement d'Etat, Richard
Boucher, exigeant la liberationn immediate, sains et saufs"
des trois ressortissants amricains.
A l'issue d'une visit Bogota, un reprsentant
rpublicain des Etats-Unis, Tom Davis, a assur jeudi que
ces enlvements allaient "provoquer de fortes reprsailles"
des Etats-Unis, sans prciser de quel type.
Le Plan Colombie antidrogie, concrtis depuis
2000 par une aide des Etats-Unis de deux milliards de
dollars, inclut la presence dans le pays andin de conseillers
militaires entire 300 et 400 actuellement, selon une source
diplomatique amricaine et la livraison de 79 hlicoptres
pour l'radication de la coca par fumigation d'herbicides.
70 Brets verts des forces spciales amricaines
entranent d'autre part depuis la fin janvier un bataillon
antigurilla dans une caserne Saravena, 300 km au
nord-est de Bogota, prs du Venezuela.
Ni les conseillers militaires ni les Brets verts ne
sont autoriss par Washington combattre sur le thtre
des operations contre la gurilla. La Colombie reste le
premier producteur mondial de cocaine, avec 580 tonnes
par an, exportes essentiellement aux Etats-Unis et en
Europe. (AFP)


Le mandate d'arrt contre MM. Fernandez et MM. Fernandez et Ortega ont t les initiateurs
Ortega a t dlivr par le juge Maikel Jos Moreno, la de la grve du 2 dcembre au 2 fvrier, qui a paralysis
demand d'un procureur, pour rebellionn, trahison de la l'industrie ptrolire vitale pour le Venezuela et entran
patrie, incitation la dlinquance, association de la perte de quatre milliards de dollars. La production de
malfaiteurs.et saccage", a prcis le magistrat
Carlos Fernandez, president de la
fdration patronale Fedecamaras, a t arrt
mercredi soir par la police politique (DISIP)
dans un restaurant de Caracas, selon ses avocats.
Le chef de l'Etat s'en est montr
satisfait, estimant qu'"il tait temps".
"Un des putschistes de Fedecamaras a
t arrt hier soir (mercredi) -il tait temps-
et un autre se cache", a-t-il dclar.
"J'en ai t inform vers minuit etj'ai
dit +Allez y+ (...) puis je me suis couch avec
le sourire", a ajout Hugo Chavez.
Le vice-prsident de Fedecamaras,
Alvis Munoz, a pour sa part qualifi la dtention
de M. Fernandez de "squestration".
"Si le president Carlos Fernandez est
responsible d'avoir t impliqu (...) dans la
.Prsident Hugo Chavez s'est flicit de l'arrestation du patron
grve (...), on devrait donc envoyer en prison tous des patrons du Venezuela
les Vnzuliens, tous les chefs d'entreprise, tous lesbrut, de plus de 28 millions de barils par jour (mbj) avan
travailleurs et tous ces gens qui sont sortis dfiler et lagrve, estrcemmenemonte japrvoir
manifester", a-t-il dclar sur la chane de tlvision prive a ve50.000 e ent remne
Globovision. 150.000 bj en janvier.
Globovion.Plusieurs centaines d'opposants manifestaient
"Nous appelons l'ensemble du pays tre en alert Plusieurs centanes d opposans nie pulique
car ce qui est arriv notre president, peut arriver d'autres jeudi aprs-midi prs des beaux delay compag pubqu
pe a al l . Petroleos de Venezuela (PDVSA) pour protester contre la
personnalits", a-t-il lanc.
pouse de M. Ferandez, Soa de Fernandez, decision de la justice, tandis que d'autres adversaires de
Ipose de M. Ferae, S a de FM. Chavez ont menace de lancer une grve de 24 heures.
qui a pu parler son mari, a expliqu sur Globovision qu'il M. Chavez ont menac de lancer une grve de 24 heures.
Le mandate d'arrt contre MM. Fernandez et
lui avait "dit de rester tranquille, sereine", qu'il tait "bien"
et qu'il avait "t trs bien trait". Ortega coincide avec la suspension pour une semaine des
et qu'il avait "t trs bien trait".
Le dirigeant syndical Carlos Ortega, qui n'avait ngociations menes entire l'opposition et le gouvernement
Le dirigeant syndical Carlos Ortega, qui n'avait i la c pltqe
pas encore t arrt jeudi aprs-midi, est pass dans la pour trouver une issue la cruise politique.
clandestinit aprs avoir dnonc, surla mme chane, une Un accord, le premier depuis le dbut des
"escalade terrorist du rgime actuel" contre l'opposition. discussions en novembre, avait t sign mardi en faveur
"Je n'ai pas l'intention (...) de me rendre un de la non violence, sous l'gide du secrtaire gnral de
e i p i (.) d e r 1 u 'Organisation des Etats amricains (OEA), Csar Gaviria.
quelconque organisme de scurit, ni de me prsenter au l'Organisation des Etats amricains (OEA), Csar Gaviria.
tribunal. Ici il n'y a aucune garantie de rien, il n'y a pas Depuis Barcelone (Espagne), o il est en visit,
d'Etat de droi ", a-t-il dcla ar tlphone.i M. Gaviria, a appel au respect des droits de M. Fernandez.
"Ortega passe la clandestinit car nous ne Les autorits doivent garantir que"les decisions judiciaires
Ort a l cl ii sont prises dans l'indpendance, I'impartialit et
pouvons permettre qu'il soit humili par ce gouvernement", con t prices dans l'indpendance, lois et ds its pr
a ensuite annonc le secrtaire gnral de la Centrale des cono nt au sct stict ds lois t ds d s
dans la Constitution a-t-u dclare. (AFP)
travailleurs du Venezuela (CTV), Manuel Cova. Avec dans la Consttuton, -il dclar. (AFP)
Ortega "et le reste de la direction de l'oppositionC arnaval
vnzulienne, nous continuerons combattre ce rgime", C ux C ar ava
a-t-il ajout.


s


kt


t
e
a
e


s
kt

s
1
e
1.


s
t
s


'0,000








C MONDIA.ISATION I


Mercredi 26 F6vrier 2003
Haiti en Marche Vol XVII No 4


ALLOCATION DE FIDEAL CASTRO

ALLOCUTION DE FIDEL CASTRO


(Castro ... suite de la page 8)
de tenir les obligations ; ou, parfois encore, que les
privatisations pouvaient tre trs utiles, engendrer la
confiance, attirer les investissements tout prix, favoriser
la comptitivit, etc., etc,. je ne pouvais manquer d'admirer
la persistence avec laquelle on nous recommande depuis
un demi-sicle la formule pour sortir du sous-
dveloppement et de la pauvret.

J'ai dit auparavant que toute opinion tait
respectable. Tout autant, some toute, que les nombreuses
interrogations et questions qui assaillent nos esprits. En
quel monde idyllique vivons-nous donc ? O sont les
conditions d'galit minimes qui rendent possibles les
solutions au dveloppement des pays du tiers monde qu'on
nous enseigne dans les coles d'conomie ? Peut-on
vraiment parler de libre concurrence, de mme disponibilit
de resources, de libre accs aux technologies pertinentes,
alors que celles-ci sont monopolises par ceux qui
possdent non seulement les fruits de leurs talents mais
aussi ceux d'autrui, enlevs aux pays moins dvelopps,
sans payer pour autant le moindre centime ceux qui les
ont forms aux prix de leurs maigres resources ? Aux
mains et sous le contrle de qui se trouvent les institutions
financires internationales et les gros excdents de fonds ?
Qui possde les grosses banques ? O, comment et qui
blanchit et dpose les normes sommes dcoulant des
spculations financires, des vasions d'impts, du traffic


f


de drogue grande chelle et des fruits des grandes
malversations ? O se trouvent les fonds de Mobutu et
d'autres dizaines de grands pilleurs des deniers publics qui,
sous les yeux complaisants de leurs tuteurs occidentaux,
ont brad les resources et les souverainets de leurs pays
au capital tranger ? O se trouvent, et comment sont-ils
arrivs l, les centaines de milliards de dollars chapps
de l'ancienne URSS et de Russie aprs que les conseillers,
technicians, spcialistes et idologues d'Europe et des
Etats-Unis les ont conduites sur la voie brillante et
bienheureuse du capitalism dans lequel une meute de
charognards sortis de partout s'est empare d'une grande
parties des resources naturelles et conomiques du pays ?
Qui, du point de vue morale, rendra compete du fait que sa
population est en train de diminuer et que ses indices de
sant don't les mortalits infantile et maternelle- aient
empir, et que de nombreux citoyens, parmi eux des gens
gs qui ont lutt contre le fascisme, ont faim et vivent
dans l'indigence, aux cts de millions d'autres personnel ?
Qui dtruit les cultures nationals d'autres peuples grce
au monopole des mdias et sment le poison de la
consommation sur tous les recoins de la Terre ? Comment
juger le fait que les dpenses de publicity commercial se
montent chaque anne un billion de dollars, une some
qui permettrait de rgler les principaux problmes
d'ducation, de sant, de carence d'eau potable et de
logement, de chmage, de faim et de dnutrition qui
frappent des milliards de personnel dans le monde ? S'agit-


Dutch Caribbean Airlines


$150 o.00
ALLER-RETOUR + TAX

Valable jusqu'au 14 Juin 2003.



Miami/Port-au-Prince


Deux vols par jour!


La ligne arienne prfre vers Haiti!


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


1-800-327-7230


*Tarif sujet a tre discontinu sans avis pralable. Les billets ne sont pas remboursables. Les places sont lim


il d'un simple problme conomique ? Ne serait-il pas
plutt politique et thique ?
La mondialisation no-librale constitute la
recolonisation la plus honte du tiers monde. La Zone de
libre-change des Amriques (ZLEA) est, comme on l'a
ritr ici, l'annexion de l'Amrique latine aux Etats-Unis ;
une union btarde entire des parties ingales, dans le cadre
de laquelle le plus puissant engloutira les plus faibles, et
mme le Canada, le Mexique et le Brsil; un accord
immoral pour faciliter le passage des capitaux et des
marchandises, et la mort des barbares qui tentent de
franchir les limits de l'Empire travers l'abattoir que
reprsente la frontire entire le Mexique et les Etats-Unis,
des'" barbares ", soit dit en passant, pour lesquels il n'existe
pas de Loi d'ajustement qui leur concderait
automatiquement le permis de residence et de travail -
quelles que soient les crimes et dlits qu'ils auraient
commis- et ce .parce que cette Loi a t peaufine
uniquement pour dstabiliser Cuba et la punir des
changements rvolutionnaires oprs dans notre patrie.

Je dois dire fermement et sans atermoiement, en
tant que rvolutionnaire et militant qui croit vraiment qu'un
monde meilleur est possible, que la privatization des
richesses et des resources naturelles d'un pays en change
d'investissements trangers constitute un grand crime et
quivaut aubradage bon march, quasi gratuit, des moyens
de vie des peuples du tiers monde et les conduit une
nouvelle forme de recolonisation plus
commode et plus goste dans le cadre de
laquelle les dpenses d'ordre public et
d'autres essentielles, assumes autrefois par
les mtropoles, seront la charge des
autochtones.
Dans ses rapports avec l'extrieur;
Cuba recourt des formes de cooperation
mutuellement avantageuse et bien calcules
qui n'alinent pas sa souverainet et ne
W mettent pas le contrle des richesses et de
la vie politique, conomique et culturelle du
pays la merci du capital et du pouvoir
trangers.
Par principle, nous ne faisons
cadeau d'absolument rien et, placs devant
l'alternative de payer un prix, nous rendons
Csar ce qui est Csar et au people ce
qui est au people. Que nul ne se mprenne :
nous sommes un pays socialist et nous le
resterons. Et, dfiant des obstacles normes,
nous sommes en train de btir une socit
nouvelle et plus humaine, forts de plus
d'exprience, de plus d'enthousiasme, de
plus de vigueur et plus de rves que jamais.
Le dollar circle dans notre pays, et l'euro
commence le faire aussi, quoi pourraient
s'ajouter d'autres monnaies pour faciliter le
tourism, mais circulent aussi, et
fondamentalement, le peso cubain et le peso
cubain convertible. La situation montaire
est sous contrle. La valeur de notre
monnaie national est reste stable durant
toute l'anne 2002, quelque chose d'inou
pour d'autres pays, et nous ne connaissons
pas la fuite de devises.
L'un des immense maux qui
frappent ce sous-continent est on ne le sait
que trop la gigantesque dette extrieure
don't le paiement du principal et des intrts
poidctionne parfois jusqu' la moiti des
budgets nationaux, au dtriment de services
vitaux pour tout pays comme la sant,
l'ducation et la scurit social.
Les intrts normes que les
gouvernements sont contraints de payer pour
des dpts bancaires, et ce tout just pour
se dfendre grand-peine des assauts
spculatifs et de la fuite des capitaux,
interdisent absolument tout pays de se
dvelopper avec ses propres fonds.
La libre conversion de l'argent,
impose par le nouvel ordre conomique,
constitute un instrument meurtrier pour les
faibles conomies des pays qui aspirent
se dvelopper. Il y a beau temps que l'argent
a cess d'tre, comme il l'tait par le pass,
une valeur en soi qu'on thsaurisait dans un
bas de laine ou qu'on enterrait dans son
ites. jardin l'instar des pices d'or et d'argent.
La fuite des capitaux est l'une des
pires formes de saigne conomique don't
(voir Castro / 16)


Page 8


P1''''
.~a~









Mercredi 26 F6vrier 2003
Haiti en Marche Vol XVII No 4


Page 9


I DEUIX SIFECIFS! I


Les dfis d'Hati la veille du Bicentenaire


de son Indpendance Nationale


Notre pays est en faillite. La misre chronique de
nos masses n'a jamais t aussi grande. La dgradation de
l'cosystme national announce un dsastre cologique sans
pareil. Le corps social est dans un tat de dlabrement tel,
que l'existence mme de notre Nation est menace.
Les cas de viols, vols, assassinats, enlvement et
justice expditive deviennent parties intgrante du quotidien
hatien. Ces crimes, souvent perptrs au grand jour et dans
l'impunit, crent un climate de peur, dfiant l'tat de droit
et menaant de dtruire toute la structure social du pays.
Lahausse du cot dela vie, cause en grande parties
par une baisse considerable de la production national, men-
ace d'affamer la majeure parties de la population.
En un mot, notre sous-dveloppement chronique,
l'insalubrit de nos villes, la dlinquance social, et
l'instabilit politique ont fait de nous des quasi-pestifrs
aux yeux de la communaut mondiale. Hati, hier encore
vers les annes 50-60, un modle pour les peuples alors
dcoloniss, est devenue aujourd'hui le "contre modle"
qu'il faut viter. Voici en quelques mots d'introduction la
triste image qu'offre notre pays la veille presque du
bicentenaire de la proclamation de notre indpendance
national.
Dj en dcembre 1903, le docteur Rosalvo Bobo
dcrivait une situation similaire en Hati la veille du
centenaire de notre indpendance. l esprait alors que faute
de pouvoir clbrer le premier centenaire de l'indpendance
parce que nous avons failli a notre tche, nous aurions t
en measure d'avoir quelque chose clbrer en 2004.
Malheureusement le constat d'chec est aussi cuisant
aujourd'hui qu'il ne l'tait en dcembre 1903.
Mon objectif est d'une part, d'analyser avec vous
le plus grand des dfis auxquels fait face la Nation hatienne
aujourd'hui; et d'autre part, de proposer, au fur et measure
que nous avanons, dans l'analyse, des mcanismes concrets
et des propositions spcifiques pouvant nous aider reliever
ce grand dfi qu'est la modernisation des structures
politiques, conomiques et sociales de notre chre Hati.

A. Modernisation des structures politiques
le rve dmocratique
le regime des parties politiques
la dcentralisation de l'administration publique
l'organisation d'lections libres, dmocratiques et
transparentes

Le systme judiciaire
L'ducation civique de la population
Le secteur priv et la socit civil
Les syndicats d'ouvriers et les movements de
paysans
La press

En conclusion quelle dmocratie et pour qui?

B. Modernisation des structures conomiques.
La modernisation des structures conomiques requiert
essentiellement que nous apportons une solution aux
problmes de la production national tant sur le plan
agricole, que sur le plan industrial et celui des services dans
un environnement comptitif.

1. Modernisation du Secteur Agricole
La modernisation du secteur agricole sera
grandement facilite si les prconditions suivantes sont
remplies:
tablissement du cadastre national, protection des
terres et reboisement ;
Mise disposition d'engrais et de pesticides des
prix abordables sous la supervision de technicians agricoles

Rforme agraire encourageant le regroupement des
terres et protection de la proprit terrienne ;
Mise disposition des cultivateurs ou des fermiers
d'quipement et de machines agricoles sous un rgime de
location ou de location vente ;
Construction de marchs ruraux disposant de
capacity de storage et de conservation ;
Construction systmatique de routes reliant les
centres de production agricole aux centres de distribution;
Credit agricole des conditions prfrentielles.
Construction de mini barrages dans les zones
rurales produisant de l'lectricit pour les besoins de
l'agriculture et pour rendre la vie dans les zones rurales
plus attrayantes ;


Gerard R. Latortue

Construction de points de retenue d'eau et de
canaux d'irrigation pour que les agriculteurs ne dependent
pas exclusivement des pluies pour irriguer leurs terres.
Construction de ports de pche modernes
Dveloppement de l'aquaculture
levage

Les objectifs d'un tel programme de modernisation
du secteur agricole sont multiples. Nous pouvons en citer
quelques uns:
Augmenter la production et la productivity
agricoles ;
Rduire la dpendance alimentaire et augmenter
la scurit alimentaire;
Crer des emplois et de meilleures conditions de
vie dans les zones rurales ;
Dcourager l'exode rural vers les centres urbains
ou vers les pays trangers ;
Rduire le cot de la vie et le volume des importa-
tions de products alimentaires.

2. Modernisation du secteur industrial
Dans le secteur industrial, la priority devrait tre
accorde la promotion et a la creation d'un rseau de pe-
tites et moyennes entreprises sur toute l'tendue du territoire
national, autant que possible l'intrieur de petits domaines
industries ou de zones industrielles ou mme de zones
branches. Une importance particulire devrait tre accorde
la transformation ou la conservation de resources
naturelles ou agricoles existantes dans le pays. Envisageons
quelques examples de sous-secteurs considrer en priority.
Matriaux de construction (ciments, briques et
marbres) ;
Agro-industries, y compris la conservation ou la
transformation de fruits et lgumes pour la consommation
locale ou pour l'exportation ;
Industries mtallurgiques et mcaniques ;
Industries pharmaceutiques y compris
l'industrialisation des plants mdicinales et la fabrication
de mdicaments gnriques non protgs par des patentes
en cooperation avec l'OMS et l'OMC ;
Huiles vgtales ;
Huiles essentielles;
Produits textiles surtout pour l'industrie
d'assemblage ;
Il reste entendu que le succs de la modernisation
du secteur industrial suppose un certain nombre de condi-
tions don't les 3 principles sont:
un environnement politique et conomique stable
qui maintienne la paix social, garantisse la scurit de tous
et protege les droits acquis de tous les agents conomiques
y compris ceux des travailleurs ;
un tat de droit dans lequel la loi est une pour tous
et l'unique manire de rsoudre les conflicts est langociation
ou l'arbitrage ou l'intervention des tribunaux ;
une lutte sans merci contre la corruption sous
toutes ses formes y compris la contrebande ou les fraudes
fiscales.

3. Modernisation du secteur des services
Tourisme
Problmes du secteur: inscurit, insalubrit, tat
dfectueux des infrastructures de communication, budget
inadquat affect la promotion et la publicity ;
Produit touristique: plages et beauts naturelles ;
cotourisme ; tourism cultural et historique ;
Rle de la diaspora dans la promotion d'un
tourism national et dans des investissements dans le secteur
l'intrieur des diffrentes rgions du pays ;
Creation de PARADORES travers le pays en vue
de favoriser le dveloppement du tourism local et
d'encourager les tourists venus de l'tranger visiter les
diffrentes rgions du pays ;
Dveloppement du tourism sur les principles les
adjacentes du pays (La Gonve, La Tortue et l'le Vache).
Un tel programme requiert des investissements normes
dans la construction de nouvelles infrastructures telles que
des routes, des aroports, des htels, des amnagements
portuaires, des travaux d'adduction d'eau potable et de
gnration d'lectricit, par example .Un tel programme
d'investissements pourrait tre finance et excut par le
secteur priv hatien en partenariat avec les hatiens vivant
l'tranger.


Nouvelles technologies d'information
Tlphone et cartes d'appel tlphonique;
Electronique ;
Traitement de donnes ;
Promotion des cyber cafs.

Assurances, Banques et Services Financiers
Creation de nouvelles socits d'assurances
nationals ;
Rorganisation du secteur bancaire pour
promouvoir le financement du dveloppement ;
Organisation du secteur financier en vue de la
. creation d'une bourse des valeurs.

Firmes prives de Consultants firmes de gestion
et d'audit d'entreprises firmes d'ingnierie pour les projects
d'infrastructure et de dveloppement

Sport, Art, Musique et Folklore
Promotion des artistes et de leurs ouvres ;
Promotion systmatique de la musique hatienne
et protection des droits d'auteurs
Rorganisation et promotion de troupes
folkloriques
Promotion du sport dans toutes les rgions du pays

Promotion du livre hatien.

4. Modernisation des structures sociales.
La modernisation des structures sociales passe.par
des rformes profondes dans les domaines suivants:
Education national dans sa parties primaire,
secondaire et universitaire ;
Formations professionnelles ;

Politique de sant et d'hygine publiques;
Quality de la vie de la population;
Protection des travailleurs ;
Construction de routes sur toute l'tendue du
territoire reliant les diffrentes rgions ;
Mise en place d'un systme d'assurance et de
scurit sociales ;
Systme de pension pour les fonctionnaires pub-
lics et les travailleurs du secteur priv.

5. Modernisation des Infrastructures
Construction d'autoroutes reliant les diffrentes
rgions du pays;
Utilisation des diffrentes sources d'nergie pour
satisfaire les besoins des mnages aussi bien que ceux de
l'industrie, du commerce, de l'agriculture et de
l'administration publique;
Production d'eau potable y compris la
dsalinisation de l'eau de mer et traitement des eaux uses

Construction de ports et d'aroports modernes;
Construction de marchs publics ;
Construction de complexes sportifs;
Construction d'coles ; de bibliothques, et de
centres professionnels ;
Construction d'hpitaux, de maternits, et de cen-
tres de sant.

Conclusion
Hati fait face d'normes dfis la veille de la
clbration du bicentenaire de son indpendance national.
C'est seulement dans un climate de dialogue et de srnit
que nous arriverons identifier et mettre en oeuvre des
solutions durables. Chacun de nous devrait s'lever au
dessus de ses convictions idologiques et de son
appartenance un parti politique pour voir les intrts
long terme de la Nation hatienne et du people hatien.
L'organisation d'un DIALOGUE NATIONAL pourrait
tre le VEHICULE pour arriver un consensus national.
Ce consensus, une fois tabli, devra faciliter une plus grande
mobilisation et une meilleure allocation des resources
nationals disponibles pour le dveloppement. Une nouvelle
politique de cooperation international, base sur des
priorits pralablement tablies, devrait pouvoir fournir le
complement ncessaire au financement du programme de
modernisation.

Gerard R. Latortue

9 fvrier 2003


INTRODUCTION







Page 10


('PI FPR ATIC)N 2004


Ballet Thtre 1804


Ils ont mlang leurs rves l'histoire. La lourde
mmoire blesse est entre dans le corps des danseurs,
infuse ...
Frdric Surpris et Viviane Gauthier ont repris
l'Histoire avec des mots, des gestes, des chants, de l'me.
Des ctes de l'Afrique nos rvoltes; leur rvolte, la mort
des hros, l'espoir, les guerres,jusqu' nos raisons d'esprer,
ils nous emmnent ... La vie se mlange et se refait, nous
tombe dessus avec tout ce qu'on n'a pas choisi.
Les gestes sont beaux jusqu' nous faire oublier
la douleur, la misre; nous nous mlangeons l'art, la vie
des douleurs de certitude, d'espoir.
Tout est mis nu, les paroles, la musique,
l'histoire, offertes ...
Immense cri de libert, de rvolte, nous sortons
de nos chanes. L'homme et la femme peuvent danser,
chanter, les notes de leur histoire.
T '' - ZC.


Premire Partie
1er Tableau
La TRAVERSE DES NEGRIERS
Ballet folklorique Rythme Nago
Tout a commenc en pleine mer, en pleine nuit des
milliers de kms des ctes de l'Afrique; la future
nationhaitienne sur les bateaux ngriers exorcisait
dj son malheur et dfinissait sa lutte pour la survive.
2me Tableau
RAISON D'SPRER


Chanson
Dans ce texte, il est retrac le parcours du people hatien.
La chanteuse fait une incursion dans l'histoire.

3me Tableau
VENTE DES ESCLAVES
Ballet Folklorique Rythme Yanvalou
L'horreur de la traverse des bteaux ngriers n'tait point
attnue sur la terre ferme. L'or noir, pour l'poque, tait
dvers profusion dans la future Hati. Les hommes et les
femmes numrots, sont vendus comme des animaux.

4me Tableau
DEFILE ENFANT
Ballet Folklorique (araigne) & Thtre
Ce personnage


historique est
mconnu. Il est
dot d'une me,
d'une enfance,
d'un idal et
anim d'un patriotism


ne ardent.


5me Tableau
LES BANDES REVOLTES
Ballet Folklorique Rythme Nago.

l-


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


7me Tableau L'ARME VICTORIEUSE
Ballet Folklorique et Moderne
C'est cette arme discipline, altire et de fire allure
qu'il nous est donn d'admirer. C'est une parade
militaire o la dignit et la joie remplacent quelques
mois de la proclamation de l'indpendance,
l'indignit de la condition d'esclave.

8me Tableau
L'INDPENDANCE
Choeur, Thtre, Danse Nago
Tous les Hatiens connaissent le fameux
Grenadiers l'assaut, sa ki mouri zaf a yo
. C'est sur ces notes et en choeur que les futures
Hatiens porteront les ultimes charges
aboutissant la victoire de Vertires et


l'indpendance.
Communion des classes, des ethnies, des civils
et des militaires avec leur chef.


9me Tableau
LE MESSAGE DES ESPRITS


C'est Dfil qui announce l'arrive
des Bandes rvoltes
constititues d'anciens esclaves
marrons qui ont dsert les
champs et dfi le systme
colonial. C'est un moment de
violence et de courage. De la
soumission, elles sont passes
l'action, se forgeant un destin de
libert.

6me Tableau
LA SAGA DE TOUSSAINT
Chanson
C'est Toussaint Louverture que
reviendra la difficile tche de
constituer une arme
rvolutionnaire bientt victo-
neuse.
Dans cette chanson, l'histoire est
la fois narre et joue. La Saga
de Toussaint est un grand moment
pour l'mergence d'Hati.


Chanson
De l'avis de plus d'un, ethnologue, historien, les
esprits du vodou ont accompagn nos anctres
africains Saint-Domingue et depuis participent
la vie du people hatien. Ce tableau nous
permet de lier connaissance avec certain d'entre
eux.
10me Tableau
LE NOUVEL ETAT
Parade Militaire
Dans ce tableau, les militaires hatiens entire 1804
et 1806 s'adonnent quelques exhibitions
d'habilit suivies de prs par Dfil la Folle,
fascine. Il arrive qu'ils se laissent faiblir par les
belles aguicheuses aux moeurs plutt dilues.

1 lme Tableau
GRANDEUR ET DECADENCES
Ballet Folklorique et Moderne
La rigueur, la vigilance, la discipline militaire
succombent sous le poids de la luxure, de la
licence et des passions (voir Ballet /12)


LETTRE A HAITI EN MARCH

Bicentenaire de la Mort de Toussaint

Louverture
Monsieur le Directeur,
Premirement je n'cris pas en mon nom mais bien en celui de Toussaint Louverture
et pour Toussaint.
Dans cinq semaines (4 lors de la parution du journal), ce sera le bicentenaire de la
mort de Toussaint Louverture. Quelles que soient les circonstances, c'est dans des chances
pareilles que nous attendons de voir l'intelligence de nos dirigeants (Culture, Tourisme,
Education nationale.
Je reste persuade que Toussaint Louverture mrite des clbrations ex'ceptionnelles,
d'envergure comme, par example, un Alleluia au Stade Sylvio Cator.
Mais qui va finance ? Le Palais, le priv, l'opposition, les pays amis d'Hati ?
Les Etats-Unis et la France sont deux Etats qui revendiquent de plus en plus une
appartenance au profit de Toussaint Louverture qui se rsume ainsi: dmocratie, mancipation
des noirs ...
Vu les circonstances, les dlais,la lthargie ambiante, seul un scoop mdiatique pourrait
aider sauver l'clat terni de ce bicentenaire du Prcurseur, prcurseur lui-mme ...
Bien sincrement

Frdric Surpris


SCARWAVAL 2 003
Le Plaza Hotel
; hZUne Oasis au Centre de Port-au-Prince
Champ-de-Mars, Port-au-Prince, Hat
"I Spcial
4 2,3,4 Mars
3 Nuits 4jour
Package
1 chambre pour 1 ou 2 personnel ,3
Cot Total : US$ 549.00 March
3 Nights 4 Days
Compris par personnel 4 Days
Cocktail de Bienvenue or 2 persons n room
*3 Petits djeuners complete US$ 549.00
(7:30 11 Hres) Included per person
* 3 Grands Buffets du Carnaval Welcome cocktail
( 19 21:30 hres) 3 Full Breakfast (pp)
Accs au stand (7h30 11:00AM)
3 T-shirts du Carnaval (pp) 3 Grand Carnival Buffet
Ticket de parking gratuit (7:00 9.30 PM)
Free Entrance to Stand
US$ 130 (p.p) pour 3 me et 4 me 3 Camival T-Shirts (pp)
personnel supplmentaire dans la Free Parking ticket
chambre.
Les tarifs ordinaires de l'htel seront US $130 (p.p.) for third or
appliqus tous les jours avant ou aprs fourth person in room
la priode carnavalesque. The regular hotel rate will be
charged for accommodation
La reservation pour ce special devra before or after camival.
Ail reservations for this package
tre garantie par un dpt de US$ 200
non remboursable aprs le 23 Fvrier minimum of $ US 200 deposit
2003. La balance sera paye minimum of $ US 200 deposit
2003. La balance sera paye non-refundable past February
I'enregistrement l'htel 23rd 2003. Payment of balance
upon arrival at hotel.
De trs belles suites d'une ou de deux Beautiful suites upon request
chambres sur demand sont aussi are also available one or two
disponibles. rooms.

RESERVATION U.S. 1-800 CHARMS 1-800-742-4276
10 Rue Capois, Champs-de-Mars P.O. Box 1429


Ballet Thtr 10






Mercredi 26 F6vrier 2003
Haiti en Marche Vol XVII No 4


S c.1 il ave o sa, Lw %J as I


Jacmel*: avec ou sans ses masques kee nwhfr


Avenue Baranquilla. Avenue du
thtre de l'irrel. C'est le dimanche jour
J, celui qui prcde le dimanche des trois
jours gras et comme chaque anne, il n'est
pas question de rater cet vnement
unique que sacralisent tant les mdias d'un
peu partout. On est Jacmel, quatre
vingt dix kilomtres de Port-au-Prince, la
capital d'Hati dans un universe du dlire
et de contest de fe. La recette est simple :
surtout de la bonne humeur dans la
mtropole du Sud-est surnomme just
titre la capital de la culture. Entre
l'odeur envotante des beignets des bords
de rue et celle du clairin qui enivre rien
qu' en respirer, une foule immense et de
plus en plus grandissante vacille. Les
tourists affluent, les enfants s'en vont en
se tenant la main. Quant aux Port-au-
princiens, c'est surtout histoire de profiter
de cette vasion vers le Sud-est pour
oublier tous les maux et le stress de la
capital.
On est en plein Carnaval
National Jacmel. National tant par sa
richesse culturelle et par son originalit,
mais aussi parce que les yeux du pays
entier et de bon nombre de compatriotes
et trangers sont braqus sur ce grand
festival de parfums, de couleurs et de sons
qu'est le carnaval de Jacmel. Orphe, le
rcitant noir la guitar qui charme
d'habitude tant de coeurs de jeunes
Eurydice par sa mlodie s'y perdrait dans
cette bacchanale de se donne le privilege
d'y croire encore, ce qui engendre cette
importance particulire accorde au dcor,
aux couleurs, aux oeuvres artisanales, aux
masques en paper mch, aux
dguisements. Loin d'un Champ-de-Mars
ou la bamboche cacophonique est de
rigueur, espce de grand concert en plein
air o la polmique est reine et les coups
de fouet sont rois. Ici, la vie- carnaval
oblige- mlange toutes les classes
sociales, toutes couleurs de peaux
confondues et les emporte tous vers le
grand chteau de la Belle et de la Bte ou
se naissent des amours perdues, des


amours retrouves et au diable les
prjugs.

Baranquilla, l'enjeu est de taille.
Chaque group, chaque bande musical
doit participer au dfil et faire preuve de
leur raison d'tre. Des stands de parts et
d'autres de la rue craquent sous le poids
des gens. Le stand principal abrite des
reines et des rois reprsentants tous les
dpartements et le comit carnavalesque.
Estrade aux couleurs vives et pare de
masques multicolores abritant galement
les grands dignitaires du monde
diplomatique et gouvernemental hatiens
ainsi que des journalists et tlvisions du
monde entier. Et c'est l que doit se jouer
le jeu car tout le monde doit faire ses
preuves par leur performance, leurs
dguisements et les couleurs. La foule
hurle, siffle, applaudit : c'est le dlire
partout. Et c'est comme si on pntrait en
plein zoo africain, une sorte de jungle
tropical o les tigres seraient amis des
hommes et effraieraient les enfants qui
n'auraient pas encore pris leur djeuner.
Thtre du rel merveilleux o les acteurs
deviennent des personnages du pass, de
l'histoire du pays ou des hros mythiques.
Un Juif errant, condamn par Jsus en
personnel errer tout le reste de sa vie,
explique tout le drame de sa vie aux
Chevaliers de la Table Ronde qui le
passent en drision. Rue Alcides
Charmant, une marchande de feuilles qui
se fait appele Bouda-pa-bouda cause
de ses fesses dmesures s'empresse pour
participer au dfil. A la file indienne,
les'Ailes de Mathurin crent l'pouvante
et le charme en mme temps. Les Charles
Oscar, les Lanceurs de cordes, les Indiens,
les zombis, tous, espces de grenadiers
l'assaut font leurs scnes part. Et puis, il
y a le Yaw- dformation du mot Yahv-
qui se fait abattre par une bande de gamins
et d'adultes. Une rfrence biblique
omniprsente dans ce carnaval
symbolique et qui tient toute son
importance parce que le carnaval,


Colloque international



sur Toussaint


Les membres du comit de la
Commmoration du Bicentenaire de la
mort de Toussaint Louverture ont
rencontr la press Vendredi dernier la
salle Thrse de l'htel Le Plaza. Le
president de ce comit, le professeur Rony
Durand, sa coordinnatrice, Mme Marie-
Lourde Elgirus et M. Ronald Legout, l'un
des conseillers ont expliqu l'intrt de ce
colloque prvu pour la deuxime


quinzaine de mars et ax sur le thme
" Toussaint Louverture, au rendez-vous
avec l'histoire universelle ". Cette
manifestation consacre Toussaint se
droulera Port-au-Prince. Le point de
press s'tait droul en presence de la
Ministre du Tourisme, Mme Martine
Deverson; du Ministre des Hatiens
vivant l'tranger, M. Lesly Voltaire et
des membres influents du secteur priv.


ALL SPORTS

Tonya Harding troque les

patins pour les gants de

(Boxe ... suite de la page 2) box pour Kerrigan et une 8e place pour
Leur rivalit avait tourn au sa rival.
vinaigre et dfray la chronique en 1994. Suspendue vie aprs ses aveux,
Harding, championne US de Harding a enchan ensuite les problmes
patinage artistique, avait reconnu avoir avec la justice amricaine, faisant mme de
couvert un complot foment par son ancien la prison en aot dernier pour conduite en
mari Jeff Gillooly pour blesser un genou tat d'brit durant une priode de mise
Kerrigan, sa grande rivale aux l'essai.
Championnats des Etats-Unis, slectifs "Je rechausse encore de temps en
pour les jeux Olympiques de Lillehammer temps les patins mais je ne regarded pas en
(Norvge). arrire", assure aujourd'hui Harding. "Je ne


Les deux femmes s'taient
finalement retrouves aux JO pour
alimenter un feuilleton mmorable, qui
s'tait termin par une mdaille d'argent


suis pas amre en voyant la manire don't
certain me regardent mais j'essaie de
changer mon image et d'tre une dame.
Mais on peut tre une dame et une athlte
(voir Boxe / 14)


manifestation paenne par excellence, a
toujours lieu dans la priode de la Passion
du Christ. On se serait donc tourn vers le
pass historique pour faire revivre des
personnages don't on ne connat plus
que l'histoire. C'est l'poque de la
colonisation, pendant les jours fris du
calendrier chrtien, les esclaves pouvaient
aller ce dfoulement tolr de leurs
matres blancs. D'o le carnaval qui
depuis, malgr la misre acclre et la
chret grandissante de la vie, ne peut n'y
avoir pas lieu. La fte rara peut tre
considre comme le premier carnaval
rural hatien. Un tel phnomne tend tre
rcupr en ville.
En tout cas, on ne peut que
fliciter les organisateurs de cet vnement
qui prend de l'essor d'annes en annes
contrairement au rythme dans lequel va le
pays. C'est dommage que le beau ne dure
jamais et que ce festival de couleurs et de
sons ne dure qu'un seul jour. Jacmel a
besoin de cette espce demur de garde des
temps remains et grecs pour empcher
toute invasion de l'extrieur car le charme
natural et le calme de la ville lectrifie
24 heures sur 24, fascinent plus d'un.
Alors, bonjour l'exode urbain sans
contrle, la rue massive des uns, la
construction de villas de villgiatures des


- t--, -- S
I __t_


La pice "Nuit
publique" de Gary Victor, de Gary
joue le 8 fvrier dernier au
Forum Eldorado, a remport un immense
succs auprs du public. Dans cette pice
mise en scne par Daniel Marcelin, la


autres qui commencent dj pulluler. Il
y ades gens qui doutent fort que c'est pour
la Hollande si tempre que Baudelaire
avait fait son invitation au voyage
Jeanne. Peut-tre disent-ils, aprs ces
nombreux voyages, fut-il bien qu'il se soit
tromp de continents. Car Jacmel aussi,
tout le monde venant du bout du monde
songe la douceur et au plaisir d'aller l-
bas vivre ensemble, les soleils couchants
revtent les champs, les canaux, la ville
entire d'hyacinthe et d'or et parce que l
aussi, tout n'est qu'ordre et beaut, luxe,
calme et volupt. Capital de la culture,
Jacmel a tous les facteurs pour devenir
une capital tout court. La capital des
couleurs s'opposerait la capital des
douleurs et celle de la lumire
s'opposerait celle de la misre. On
souhaite seulement un peu plus
d'organisation et de srieux, beaucoup
plus de moyens conomiques, la
construction de plus de chambres d'htels
et que de plus en plus, on doit penser
national, mais viser l'international. Place
au nationalism inventif au lieu de
l'gosme farouche. Jacmel, sans ce
climate socio-politique complex, n'aurait
plus rien envier Rio de Janeiro, la
capital mondiale du carnaval.



-

un huis-clos. Une reine (Belle
Victor de Nuit), incarne par
Florence Rzeau. Malgr son
jeu sobre, elle a enrichi les moments forts
de cette nuit publique o il tait question
d'Eros et de Thanatos. Baron-Samedi n'est


S\ ...

Principaux interprtes de la "Nuit Publique" de Gary Victor
gestion de la parole revt une importance autre que Thanatos dans ce cas-l. Le
aussi capital que celle existant entire Crateur tait present aussi. Il se prenait
"l'espace-temps" scnique etla lumire. On pour Icare et confectionnait de manire
a senti du Bertold Bretch au course de la automatique ses ailes d'aigle devant dfier
representation. Les comdiens du Petit le soleil. Edgard Clestin, l'interprte du
Conservatoire se sont surpasss. crateur a fait penser par moments Lobo
Baron-Samedi ouvre et ferme le Dyabavadra. Albert Molon, dit Baron-
spectacle. Presque tout se droule dans un
jardin public transform paradoxalement en (voir Thtre


Page 11


--1


r-


~--~-~-~-----


CARN AVA, 9-003n








I RICENTENAIRE I


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


(suite de la page 10) Ballet Thtre 1
nouvelles qui ne sont point compatibles avec un tat fort, Ballet Folklorique
visionnaire et progressiste ... Dfil encore une fois tmoin, Quel autre moment magnifique de notre histoire que la
nous en dit plus qu'on avait besoin de savoir ou de prise de conscience de nos origins? La ngritude revient
comprendre. dan la littrature. dans les arts. dans la nolitique. Haiti


12me Tableau
LA MORT DE DESSALINES
Chanson & Ballet Folklorique
L'impratrice pressentant la mort de son
poux, l'interpelle et le met en garde ...

13me Tableau
UNE NATION D'EXCLUSION
Chanson et Thtre
Cette chanson dclame don't les 2 refrains
montent l'unission et en choeur retrace le
drame de notre histoire de nation toujours
trahie, conspue autant de fois qu'il lui est
arriv de tendre la main et de s'ouvrir aux
autres.
14me Tableau
CENT ANS D'INDEPENDANCE
Ballet Medley
Enracinement et ouverture. Malgr les
vicissitudes, avatars, la mise en quarantine,
Hati sait tre magnanime et pour la
promotion de l'homme pour le mtissage des cultures.

15me Tableau
L'OCCUPATION D'HAITI
Ce texte apparement mlancolique est un profound
plaidoyer politique dans l'histoire de l'humanit,jamais
au grand jamais une nation occupante ne joue les bons
samaritains. Churchill disait" l'Angleterre n'a pas d'ami,
n'a pas d'ennemi, elle n'a que des intrts ". Mditions

16me Tableau
RETOUR LA NEGRITUDE

ENVIRONNEMENT
La destruction des coraux
pourrait affected les pays
pauvres et la recherche
mdicale
GENEVE, 20 Fvrier Les rcifs coralliens sont
en danger et leur destruction progressive menace des
centaines de milliers d'emplois, risque de priver les pays
pauvres de revenues important et pourrait empcher la
dcouverte d'un traitement contre le cancer, a mis en garde
(voir Coraux /14)


Estasyon televizyon de ,.
premy kalite Miami-Dade
lan pral ofri rezidan yo
chans pou yo pran avantaj
nouvo svis gouvnman yo
epi pale dirkteman ak
Manadj Konte an, Steve Shiver,
epi ak 1t anplwaye konte yo sou
S koze nouvo program ak svis Miami-Dade yo.


Pou konnen ki chanl, tcheke konpayi kab lokal n
Pou plis enfmasyon sou program yo ak or yo, mor
wb konte an nan www.miamidade.gov.

KONEKSYON KONTE
MAM Koze ak SteveShiver
:I ,-ll^ Lendi, 3 Mas, 2003 o 7:00 p.m. 8:00 p.m
miamidade.gov


s'affirme comme une nation leader libre et fire dans le
monde noir et dans l'histoire amricaine. Le ton ici


est Unit et Identit.
17me Tableau.
1950-1960 LA DECOLONISATION,
LA MODERNITE
Petit prodige politique mais nain conomique, Hati pouvait
continue tonner le monde dans la 2me moiti du XXe
sicle. Cependant nous allions attraper la grippe mondiale
qui tait, l'poque, liberation des moeurs, liberation des
communications, luxe, sexe et vie facile. C'est la socit
de consommation outrance, avec ses consequences
nfastes aujourd'hui.
18me Tableau
DICTATURE, REPRESSION, DEMOCRAT
Choeur, Marche Patriotique, Ballet Folklorique
Toute la 2me moiti du XXme sicle aura vu la
dynamique "Dictature, Rpression, Dmocratie"
s'accentuer, s'intensifier si vrai qu'il est urgent de s'en
affranchir. Plus le besoin de dmocratie est percutant, plus
la repression se fait violent et insidieuse.

19me Tableau
LE CONSENSUS NATIONAL
Ballet, Thtre, choeur
Les hatiens sont un people trs croyant qu'ils soient
catholiques, vodouisants ou protestants. Ce tableau, qui
s'inspirait du thtre, de la
chanson et de la danse, traduit bien
l'oecumnisme social et politique
tant attend et si ncessaire.
1: 20me Tableau
MEURTRE, SANG ET
RESURRECTION
S Chanson, Mime, Thtre, Ballet
(rythme Dahomen)
Chaque vie est important et chaque
moment de la vie est un cadeau de
B Dieu. Aussi notre present est
ressenti par l'artiste comme une situation
explosive de tempte devant dboucher
sur la vie, la rssurection. Ce sont l nos
motions et notre vision d'avenir, notre
'raison d'esprer.


ou an.
ite sou


THEATRE suite de la page 11)
THEATRE ...
SSamedi, aux paules supportant un
Scercueil etmme l'le entire a convaincu
plus d'un par son jeu. Y avait-il eu un bon
dosage de la baisse et de la croissance
d'intensit de la pice ? Forcment. Le
metteur en scne Daniel Marcelin,
longtemps connu comme comdien, se
forge un nouveau destin.
"Nuit publique," se veut un
ensemble de dlires (dlires deux, dlires
trois) comme dans les lieux asilaires ou
travers les ncropoles. Cette nuit
publique faite de confessions a confirm
le talent de Ricardo Lefvre et de Brunatch
Zphyr. L'criture de Gary Victor
-' commence mieux s'ajuster au thtre.


Na,,n.e, e - p, Ina k *e ant miex.


804
21me Tableau
RAISON D'ESPRER
Chanson, Mime, Thtre, Ballet
Une Chanson porte-bonheur. Elle invite la
conference, la renaissance, la vie!

Metteurs en Scne
Deux crateurs de grand talent et connus,
mais surtout des hatiens patriots
souhaitant sincrement et pleinement
contribuer au progrs social et
S conomique de notre pays.

Mme Viviane Gauthier
S Compagnie de Danse Viviane Gauthier
S Viviane Gauthier, 85 ans, 60 ans de mtier,
a pass toute une vie tudier, rpertorier
S ... et cataloguer les traditions culturelles afro-
hatiennes dans le domaine de la danse.
Elle a d'ailleurs t dcore deux
reprises au grade de chevalier honneur et
mrite. Une vraie anthologie de la danse
folklorique en Hati.

Dr. Frdric Surpris
Auteur Dramatique
Expert en communication Audio-
visuelle.

Frdric Surpris est l'un des plus
brillants et des plus prolifiques crateurs dans
le domaine du thtre, de audiovisuel. n a reu
le diplme Grande personnalit du thtre
de l'Institut hatien du thtre et de l'Institut
international du thtre affili l'UNESCO.

Textes et creation
Frdric Surpris

Creation de la musique
Lonel Laguerre

Mtellus Armstrong

Direction de la Chorgraphie
Viviane Gauthier

Jean Evens Cadet
Danielle Jeudy

Tambours
Jacques Fontilus
Joseph Brignol
Jean Marie Brignol
Dominique Hubert Jr.
Flte
Sail Jean-Pierre
Dcors
Jimmy Frantz Hector
Fritznel Climy
Son & Lumire
Ernst Saint Rome
Atelier COPART

Costumes
Altagrce Hyppolite

Printec S.A.


Page 12


Pale ak Manadj an nan inogirasyon premye cho an jou 3
Mas, 2003 de 7:00 p.m. a 8:00 p.m. Koneksyon Konte an
va pase an dirk chak mwa, a 7 diswa epi yo va repase li
pandan tout mwa a de tanzantan sou televizyon Miami-
Dade lan.


MATIN MELODIE
Mlodie 103.3 fni
Port-au-Prince
Au pipirite
chantant !
6:30 7: 00 ANI

Mlodie Matin
L'ditorial
de Marcus
7:00 9: 30 AM

Phone 221-8567 /8568
FAX 221-0204


1 LP A%- -dX 'q L 'q l.JL %--d


Tant mieux.


D.B.







Mercredi 26 Fvrier 2003
HFlaiti en Marche Vol XVIITT No. 4


Page 13


I Nos petites annonces classes I


Coiffeur


Points de Vente de Hati en Marche


Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien
Educator, Designer, Stylist
since 1976
10% designercup
First Time customer Only
Reg. $ 12.50
Free conditioning, Treatment
with this coupon



Original Barber
Charlemagne Coifeur
103 S.E. 2nd Stret
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086


restaurant

Bl Foucht
Miami
8267 North Miami Ave
(305)757-6408
Le meilleur griot
de la ville!
Boulangerie
Jean Marc \
57 Avenue Muller
Port-au-Prince
TiKabich, Pain au Beurre
Manchette, Bagel sur
command -
Tl: 402-4685 403-1958
Nuvo Kafe
L'originalit, c'est notreforce
13152 West Dixie Highway.
tl,: 305-892 1990
305 892 1441
Yvan Dorvil est e-



Real Estate

NORTH MIAMI
3 BEDROOM 1 BATH
HOUSE FOR SALE
WITH POOL.
HEAR RECORDING
IN ENGLISH AT
305-668-7453
REALTY 24/7.

A vendre
Proprit fonds et btisse
668 m2 90 Size
Rue Le Pine No 1
Canap Vert
Haiti
Contacter:


24.


772-778-7856 (USA)
5-0098 Haiti


245-2073
9Ai-9 ^1


Mdeci

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
#45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/ 18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h- 19 h
Samedi 8h-16hes

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950


Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070


B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
3058930410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F 33064
Tl.: 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Del's Corner
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
9543450450

Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2ndAve
Delray Beach, Fl
33444 Tl:
561-2723556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543
J.C-- Canxtave
12320 NW 6th Avenue North Miami Tl: 305 899 7712 Le spcialiste de
e-mail: jccantae@aol.com l'Incorne Tax


SL e co u rrier lectro n iq u e d e 1

-.-. Intressant Projet Voulez-vous lui rpondre?


Partout, captez:

LaVoix Evanglique.com
sur internet
tous les jours 24 sur 24


Position Available

Full-time lectureship
in Haitian Creole beginning
Fall 2003. Non-Tenure
accruing position, with benefits.
Prefer experienced
language teacher.

Minimun qualifications:
MA in related field,
superior fluency familiarity
with Haitian culture
and community.

Letter of application, CV,
dossier file
(or three letters
of reference )
by March 17 to :
Haitian Creole Search
Committee Chair, POB 117405,
The University of Florida,
Gainesville, FL
32611-7405.
The University of Florida is an
OE/AA/ADA employer.


Project Teach/Konbit
Pwof is offering its 7th
annual professional
development seminar for
Haitian teachers. This
years' seminar will
take place in Haiti's
famed city of poets,
Jeremie.
The seminar, attended by
teachers who may never
have had any teacher
training, covers
methodology for
delivering all core
subjects at various
grade levels, with a
strong emphasis on
respecting and
protecting children's
rights and the
importance of a
teacher's role in
society.
A group of dedicated
teachers and school
administrators from
Europe and across North
America come together to
form a volunteer team
to deliver the seminar.
We are looking for
others to join with us
and help. In particular
we need specialists in
French Language Arts,
Writing, Math, Social
Studies (ail levels),
conflict resolution,
and kindergarten.
Help make a difference.
www.projectteachhaiti.org


From: Sundaystyle@aol.com
Bonjour.
Je suis Africain d'origine de
Cote d'Ivoire .Je suis marie a une
Belle femme Haitienne .Et nous
vivons tous deux a Miami .
La raison de mon courier est
que je voudrais savoir si
presentement ou dans le passe il
eut une quelconque relation
politique,culturelle etc...)entre la
Cote d'Ivoire et 1 'Haiti.
Et Merci encore pour votre
Journal .C'est l'un d'entre les plus
beaux journaux qu'on a ici a
Miami.
Salomon Sunday
From: Nicole Dufresne


Je dsire retourner en Haiti en
septembre ou octobre prochain
cependant j'aimerais pouvoir
converser un peu mieux en
crole avec les gens. J'ai ici
quelques chansons don't
j'aimerais la traduction -
croyez-vous possible de faire
cette traduction en franais ?

I may be going back to Haiti
in September or October and
would like to be able to
converse a bit more in Crole.
I have a few songs (13 in fact
- but some are quite short) is it
possible for someone to
translate these into English ?


__ __ __ J I j L


DWA FANM invites you to
our Third Annual Voices
of Women -
CELEBRATING HAITIAN
WOMEN FILMMAKERS:
An auction and film
festival for Haitian
women survivors of
violence in Haiti and the
United States


Une Clbration


THE EVENT OF THE YEAR!
March ZZnd, 2003
The Brooklyn Museum of
Art, the Cantor
Auditorium, 3rd FI.
2PM-6PM. Limited Seating.
200 Eastern Parkway,
corner of Washington Ave.
#2 train to Eastern
Parkway/Brooklyn Museum.


The 41 Bus to the Grand
Army Plaza Stop.
Featuring the work of 8
extraordinary Haitian
women, their-
achievements, their
vision and their use of
film as language to speak


with the world about
women's struggles, gender
bias, racism, class,
sexuality, abuses,
oppression and child
labor.
Screening films by Michele
Stephenson, Patricia
Benoit, Rachele
Magloire, Michele Lemoine,
Claudette Coulanges, Anne
Lescot, aurence


a semaine


Conference

HACEPA
Haitian-American
Center for Economic and Public
Affairs, Inc.
12320 NE 6th Avenue, North
Miami Florida33161
Phone: 305-899-7712 Fax: 305-
892-5645 Email:
hacepa@aol.com

As part of the ABiCC World
Business Week
You are cordially invited
to the 2nd Annual HACEPA
Conference .
Haiti's Bicentennial Luncheon
For Trade, Commerce and
Tourism
Saturday, March 22,2003
11:00 AM until 3:00 PM
Kovens Conference Center.
Florida International University
North Campus
Sponsored by
HACEPA
Haitian-American Chamber of
Commerce (HACC)
United Haitian-Americans of
Forida (UNHAF)
the Consulate General of Haiti
in Miami
RSVP
J.C. Cantave 305-899-7712 or
hacepa@aol.com
Tickets: $20 Each Make
Check Payable to:
HACEPA
Mail before March 8, 2003
12320 NE 6th Avenue North
Miami Florida 33161


Magloire, Michaele Jean
Also acknowledging the
first Haitian film to
deal with restavek in
Haiti, 'Anita', by Rassoul
Labouchin and 'Si'M
Pa Rele', by the latE
Martha Jean-Claude.
For Film Information anc
tickets, go to:
htti:Zwww.dwafanm.or g
dwafanm.html
or call 718-230-3194


iiaiu ii iiii yvi


J


F-


-" '


w


1








I PRESS INDEPENDANTE !!!


PARS, 20Fvrier- "Chirac est un ver", pour The Sun,
"Chirac est un ver", proclame *
en franais le journal un maquereau pour le DailyMail
populaire britannique The
Sun, favorable une action militaire contre l'Irak, tandis A la Une d'une dition spciale distribute journal affirme que "le ver
que le Daily Mail a trouv une autre pithte, "le maquereau gratuitement jeudi Paris, apparat la tte de Jacques Chirac Mugabe, le president zimba
de Paris". au bout d'un long ver de terre surgissant du centre d'une "C'est une dition
mdias et qui sera distribu

La destruction des coraux pourrait affected

les pays pauvres et la recherche mdicale
(Coraux ... suite de la page 12) dveloppement. Mais la croissance dmographique et des
jeudi le Fonds mondial pour la nature (WWF). techniques de pche plus productive ont entran une
Un tourism de masse incontrl, l'urbanisation surpche. La rarfaction des poissons a conduit de
ctire, la surpche, la pollution et le rchauffement nombreux pcheurs utiliser des mthodes plus efficaces
climatique ont dj provoqu la disparition de 27% des mais aussi destructrices, come la pche au cyanure ou
coraux dans le monde. Si leur destruction se pursuit au l'explosif.
rythme actuel, ce chiffre pourrait grimper 60% d'ici 30 "Parce qu'il est difficile d'empcher ces
ans, prvient le WWF operations illgales, l'attrait financier court terme pour
Dans un rapport intitul "L'conomie de la les pcheurs est grand. Mais l'impact cologique cause une
dgradation des rcifs coralliens dans le monde", le WWF perte nette pour la socit", souligne le WWF
souligne que les coraux contribuent gnrer 30 milliards La plonge sur les rcifs est une source important
de dollars par an dans le monde. Dans certaines rgions, de revenues dans les Caraibes et enAsie, mais l'urbanisation
leur destruction pourrait rduire ces revenues des trois ctire s'est accompagne d'une pollution qui a
quarts, selon l'organisation. endommag les coraux. La frquentation des sites par de Jacqu
"Une bonne gestion des rcifs est coteuse mais nombreux plongeurs peut galement dgrader directement porte-parole du journal au
les pertes seront beaucoup plus leves si nous n'agissons les rcifs, par le contact avec les palmes et les mains, et Bretagne (3,5 millions d'ex
pas maintenant", affirme le rapport de 24 pages. Le WWF par les bateaux et les acres. millions de lecteurs. "Nous
souligne que les rcifs coralliens ne couvrent que 0,2% du Un autre enjeu de la preservation des coraux est et cela nous paraissait une b
fond des ocans mais assurent l'existence d'environ un la recherche pharma-ceutique. Plus de la moiti des dansle journal".
quart de toutes les espces marines. recherches pour dcouvrir de nouveaux mdicaments La Une du quotidi
Les pcheries rcifales offrent revenues et contre le cancer se concentrent surles organismes marines, tait consacre la chanteu
nourriture des millions de personnel dans les pays enT fnnthl vette a i
tt l'A 7T n mdicament de football vedette anglais1


"ess

eilleurs Taux


Ici c'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, FI 33137 305-758-327
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3798
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5295
300 Broadway Cambridge Ma 02139 617-354-644
159-35B Hillside ave Jamaica NY11432 718-523-92]
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298-9:
7177 rue,St Denis Montreal Qubec H2R2E3 514-270-59
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852-92
.19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-774
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-4925
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-604(
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-304(
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-21C
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524-15
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-107
19325 NW 2nd ave Miami F1 33169 305-654-28C
506 1lth Street N Naples FI 34102 941-435-399
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-64'
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-989
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 954-429-955
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-446!
604-25 Street West Palm Beach Fl 33407 561-655-416
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316 404-622-878'
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162 305-945-139
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-417:

Le nombre de nos succursales augmente...
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto !

En plus des operations de transfer d'argent
Boby ExpreSS se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products


alimentaires.


Boby Express,
c'est galement une carte de tlphone
don't la ligne d'accs
n'est jamais occupe ~
Boby Express
C'est tout simplement No 1 !


eL J --|., UJLt XlA Al, MAAtA AV
contre le VIH/sida, a pour
origine un compos extrait
d'une ponge rcifale des
Carabes.
"I1 est probable
que certaines espces
disparatront avant d'avoir
'8 t identifiess, souligne le
WWF. Or "ces espces
S pourraient contenir des
composs bioactifs qui
8 dtiennent le remde contre
16 le cancer, le VIH et d'autres
36 maladies."
66 L'organisation de
defense de la nature
demand que les rcifs
'7 coralliens soient dclars
"zones marines protges"
afin que les activits
0 humaines y soient plus
troitement contrles.
"Nous sommes
00 un point critique o les
73 gouvernements doivent
77 prendre leurs respon-
00 sabilits (...) en mettant en
S oeuvre des measures
spectaculaires pour
78 garantir la sant sur le long
96 terme d'importantes
2 resources biologiques et
9 conomiques, et contribuer
rduire la pauvret",
S estime Simon Cripps,
7 directeur au WWF du
Programme sur les espces
'0 marines en danger. AP


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


France craquele. La
premiere page du Sun est en
franais, le reste en anglais.
En deuxime page, le
rencontre le monstre" Robert
ibwen.
i exceptionnelle destine aux
e dans la rue", a affirm une


es Chirac
Plus fort tirage en Grande-
xemplaires), qui revendique 10
voulons faire passer nos ides
onne faon de le faire. Tout est

en vendu en Grande-Bretagne
ise Britney Spears et au joueur
David Beckham.


"Votre president Jacques Chirac est devenu la
honte de l'Europe", accuse le Sun, proprit du magnat de
la press australo-amricain Rupert Murdoch.
Le journal reproche au president franais de
"menacer constamment de recourir son droit de veto pour
empcher toute action militaire destine faire appliquer
la volont des Nations unies en Irak".
l sermonne: "nous pensions que cette attitude est
d'autant plus hypocrite que tout le monde sait qu'au bout
du compete, le president Chirac apportera finalement son
soutien l'Onu, aux Etats-Unis et la Grande-Bretagne".
Celui que le journal affirme tre surnomm "le
ver" au Royaume-Uni "se pavane avec arrogance sur la
scne international avec pour seul objectif de donner
son pays une importance dmesure par rapport la ralit".
Ilmenace: "lorsque Saddam Hussein aura disparu,
les Britanniques et les autres europens se tourneront vers
la France et se poseront la question de savoir si ce pays est
encore un alli".
Il moralise: "nous Britanniques, pensions
galement que vous, Franais, avez oubli ce que vous
devez aux autres nations et en particulier aux Etats-Unis et
la Grande-Bretagne qui sont venus votre secours lors
des deux guerres mondiales".
Il conclut: "au nom de nos dix millions de lecteurs,
nous vous posons aujourd'hui cette question: n'avez-vous
pas honte de votre president ?"
"Les insultes en disent bien souvent plus long sur
ceux qui les profrent que sur ceux qu'elles prtendent
dcrire", a rtorqu la porte-parole de l'Elyse Catherine
Colonna, interroge au course d'un sommet France-Afrique
Paris.
Le Daily Mail, autre journal populaire britannique
de droite, consacre un ditorial de deux pages au
"maquereau de Paris". "Sous Jacques Chirac, la politique
envers l'Irak est devenue une potion de sorcire de
duplicit, d'hypocrisie, d'intrts gostes et d'immoralit",
(voir Chirac / 15)


BOXE ...
(suite de la page 11)
en mme temps", ajoute-t-elle.
Lajeune femme, issue d'un milieu
modest et jamais trs l'aise dans le
monde guind du patinage et de ses petites
princesses, se dit en tout cas plus son
affaire aujourd'hui dans son nouveau sport.
"Ce que j'aime dans la boxe, c'est qu'on
n'a pas composer avec les conventions
comme en patinage", souligne Harding. "Ce
n'est pas une question d'apparence, de
costumes, de leur colors ou de leur prix".
L'ancienne patineuse avait mis les
gants pour la premiere fois l'occasion
d'une soire de boxe pour clbrits
organise par la chane amricaine Fox. Elle


avait alors martel de coups Paula Jones,
matresse prsume de l'ancien president
Bill Clinton. Et elle y a pris got.
Malgr ces dbuts quelque peu
folkloriques, Harding assure, 32 ans,
vouloir entamer une nouvelle carrire. "Ce
n'est pas just un combat en passant. Je
m'entrane dur et j'espre pouvoir
combattre pendant trois ou quatre ans".
La page parat donc turner. Ce
que semble admettre son adversaire du jour,
la jeune miss Browning, 21 ans, qui ne se
focalise pas davantage sur le pass de
Tonya. "Ce n'est pas comme si elle avait
tu quelqu'un de ma famille. C'est just du
sport et que la meilleure gagne", lance-t-
elle, avec l'assurance d'aborder ce combat,
cette fois sans coups tordues, armes
gales. (AFP)


Page 14


Boby Expr

Rapidit Confiance et les MI


- - - - -


=


I - --~- - L


2


"Q~w
~3,Q~







Mercredi 26 Fvrier 2003
ULt; n' ~ fm ,. .hJe YIVTT T'jn A


I qlTlPFNqETlq -IRAK I


Washington va prsenter cette semaine

IAn eau proet de resolution ::d'ie er mars
Fvrier- un nouveau project de rsolutionplusieurs dizaines de missiles


Dernire tape diplomatique avant la guerre. Les Etats-Unis,
a annonc samedi Crawford (Texas) George W. Bush, vont
prsenter la semaine prochaine devant le Conseil de scurit
des Nations unies un nouveau project de resolution constatant
en termss clairs et simples" que Saddam Hussein ne remplit
pas ses obligations en matire de dsarmement.
"Le Conseil de scurit a pris une position claire
et il fait maintenant face un choix clair", a soulign le
president amricain. "Alors que le monde entier le regarded,
le Conseil va devoir maintenant montrer s'il pense ce
qu'il dit", a soulign le chef de la Maison Blanche aprs
une runion de travail avec le Premier ministry espagnol
Jos Maria Aznar qu'il recevait dans son ranch texan.
La resolution 1441 adopte l'unanimit le 8
novembre dernier par les 15 membres du Conseil de scurit
de l'ONU n'exigeait pas des "concessions mineures", a
rappel M. Bush. "Elle exigeait un dsarmement complete
et
Mais l'Irak, don't le directeur de l'Agence
international l'nergie atomique (AIEA) Mohamed El-
Barade avait auparavant jug samedi la cooperation encore
insuffisante, "ne se conforme pas la resolution 1441", a
dclar le president amricain. Saddam Hussein "va jouer
faire comme s'il allait dsarmer. l n'en a pas l'intention".
S'agissant de l'opposition manifeste par la Russie,
la Chine et la France, trois des membres permanents du
Conseil de scurit, M. Bush a observ qu'on lui avait pos i
"les mmes questions" avant l'adoption l'unanimit
de la resolution 1441.
Pour le moment, les Etats-Unis ne peuvent computer
que sur la Grande-Bretagne, I'Espagne et la Bulgarie, alors
qu'une majority de neuf
Mais M. Bush ne se dit pas inquiet. Comme en
novembre dernier, a-t-il dit, le Conseil de scurit fera
preuve de la mme "clart", aprs "un bon examen des


faits". Invit prciser si c'tait la dernire chance pour
le Conseil de scurit de faire preuve de pertinence, M.
Bush a rpondu "oui". Et a la question de savoir s'il tait
prt attendre deux mois supplmentaires, il a rpondu


Saddam Hussein la tlvision irakienne
tout aussi laconiquement "non". "Le temps presse, a fait
valoir M. Bush.
Le rgime de Bagdad n'a pas ragi dans
l'immdiat ces dclarations. L'Irak n'avait pas encore
comment officiellement non plus l'ordre donn vendredi
par le chef des inspecteurs de l'ONU Hans Blix de


Al-Samoud, don't la porte dpasse les 150km autoriss
par l'ONU.
Pour leur part, les inspecteurs de l'ONU ont
notamment effectu samedi une visit dans les locaux de
la socit Ibn'al-Hassem, qui produit et assemble les Al-
Samoud 2. Aprs le dpart des experts onusiens, le directeur
de l'usine, Owayed Ahmed Ali, a affirm que seuls deux
missiles avaient dpass lors d'essais le seuil des 150km
autoris par la resolution 687 du Conseil de scurit.
Les inspecteurs, a-t-il dplor, veulent dtruire les
missiles "au moment o nous sommes menacs
quotidiennement, chaque minute et chaque seconde.
En dplacement Thran pour une mission
d'inspections, M. El-Barade n'a pas mentionn en
particulier ces missiles. "Nous n'avons pas termin notre
travail en Irak", a-t-il dclar lors d'un conference de press
Thran.
"Nous n'avons pas une entire cooperation de
l'Irak, mais nous esprons l'obtenir dans les semaines
venir", a ajout le chef de l'AIEA qui supervise le volet
nuclaire des inspections, tandis que le chef de la
Commission de contrle, de verification et d'inspection
des Nations unies (COCOVINU) Hans Blix dirige le volet
bactriologique et chimique.
"Nous aimerions voir aussi une cooperation
active" de l'Irak pour "interroger librement les scientifiques
irakiens", a encore dclar M. El-Barade, qui garde encore
espoir. "Nous pensions toujours que la guerre n'est pas
inevitable", a-t-il dit.
C'est le message transmis samedi par le pape Jean
Paul II qui a accord une audience prive au Premier
ministry Tony Blair. Selon le porte-parole du Vatican
Joaquin Navarro-Valls, "le Saint-Pre a exprim l'espoir
qu'en rsolvant la grave situation en Irak, tous les efforts
soient faits pour viter de nouvelles divisions du monde".


Vives condamnations du project de transition
LE CARE23 Fvrier Le project militaire aricaine le monde dengloutir les
amricain d'installer Bagdad une militaire amricane en Irak humanes et


administration provisoire dirige par un militaire amricain
aprs la chute ventuelle de Saddam H-ussein risque d'tre
peru dans le monde arabo-musulman comme une
imposture intolrable.
Dans une interview la chane satellitaire Al-
Arabiya, le secrtaire d'Etat amricain Colin Powell a
affirm vendredi qu'en cas d'intervention amricaine en
Irak, un commandement militaire serait probablement
ncessaire.
"S'il y a conflict, un commandement militaire sera
en charge dans un premier temps", a-t-il dclar.
En octobre dernier, M. Powell avait dj admis que,
comme l'affirmait le New York Times, l'option d'une
autorit militaire tait envisage.
Selon le quotidien, les Etats-Unis prvoyaient une
transition sur plusieurs mois ou plusieurs annes, avec un
commandant militaire amricain qui rappellerait
l'administration installe par Washington au Japon aprs
1945, sous la direction du gnral Douglas McArthur.
Le "McArthur" de l'Irak serait peut tre le gnral
Tommy Franks, actuel commandant des forces amricaines
dans le Golfe, prcisait le journal.
Dans la region, une telle option s'attire de
vhmentes condamnations.
L'opposant irakien Adnan Pachachi, qui est
pressenti par la press amricaine pour diriger son pays, a
rejet cette ide, dans un entretien l'AFP.


CHIRAC ...
(suite de la page 14)
tranche Andrew Neil, ancien rdacteur en chef du Times.
"La France tait un pays champion de libert et de
justice mais avec Chirac il est devenu un maquereau la
solde des pires rgimes au monde", crit-il.
Selon M. Neil, M. Chirac a "non seulement du sang
sur les mains mais devrait avoir les menottes aux poignets
pour ses fraudes".
Et de souligner qu'avant d'tre rlu president
l'anne dernire, M. Chirac "tait dans la corruption jusqu'au
cou". "Selon les rgles de la plupart des dmocraties
occidentales, il y avait assez d'affaires de corruption autour
de Chirac pour le dissuader de se prsenter. En France, il a
t r-lu par un raz-de-mare", ironise-t-il.
Et de conclure: "il n'est pas exagr de dire que s'il n'avait
pas t lu, il aurait probablement t condamn une longue
peine de prison". (AFP)


Pour cet opposant qui vit aux Emirats arabes
unis, Washington veut crer une "commission
consultative irakienne", qui ne serait charge que d'"aider
l'administration militaire amricaine", un project pour
lequel il n'est "pas d'accord".
A Thran, le Guide supreme iranien, l'ayatollah
Ali Khamenei, assure qu'en envisageant une telle option,
les Etats-Unis montrent qu'ils permettront "aux grandes
companies sionistes et aux centres d'oppression dans


Ou


* Pai
* Cel
* Soi
* Pr
* Ca
* Tal
* M(


uIateieelled ueI Irak".


Et pour le guide supreme du movement islamiste
des Frres musulmans, Maamoun al-Hodeibi, qui est la
tte de la principal force d'opposition au rgime du
president gyptien Hosni Moubarak, un tel project est
"totalement unacceptable".
'Toute cette affaire estune aggression dirige contre
l'islam et les musulmans de la part des Amricains, qui
ont dj fait cela en Afghanistan avec la marionnette
(voir Irak / 17)


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE

Le magasin pour toutes les occasions
Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
Connection tlphonique chez vous
ivert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm Denis/Joujou

305 757 4915 -7,
57 4P91 5 8272 305 7574.

FADKIDJ VARIETY STORE


















rfums
Ilulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique)
fliers et Sandales Zouk, franais, amricain
oduits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires.
deaux dramas)
bleaux Produits de beaut
oneygram Money Order Produits pour cheveux


B A G D
CRAWFORD, 22


Page 15


Haiu e iviarne vo. Av 1 1,4 4 1 lj %.J JLL i14 lj1--.d%-) LJLX J 1%,


==Fl


I-d


m-


0111









MONDIALISATION


Mercredi 26 Fvrier 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 4


Fidel Castro fait un discours sur l'tat
(suite de la page 8) u qui se sont chapps d'Argentine, du
souffrentles pays latino-amricains depuis n otren Brsil, du Mexique et du rest de
les dernires dcennies. l ne s'agit pas de l'Amrique latine !


rapatriement de bnfices de la part d'investisseurs
trangers ; il ne s'agit pas du pillage dcoulant du paiement
d'une dette extrieure contracte bien souvent par des
gouvernements tyranniques et corrompus qui ont gaspill
et malvers les fonds reus, ou contracts pour assumer
des responsabilits dcoulant de dettes prives et parfois
de vols ou de ngoces troubles de la banque prive ; il ne
s'agit pas non plus des pertes croissantes causes par le
phnomne connu comme change ingal : non, il s'agit
de fonds crs dans le pays mme, de la plus-value arrache
des ouvriers mal pays, ou d'pargnes tout fait honntes


En bref ...
(suite de la page)
dollars amricains en change de sa liberation.
L'Ambassade de Etats-Unis aurait annul le visa du juge
Agnant dans le cadre de cette affaire. Le Snateur Prince
Pierre Sonson estime qu'il est inconceivable que les autorits
ferment les yeux sur cette forme de corruption consistent
soudoyer les juges sous le prtexte de l'indpendance de
l'appareil judiciaire. Il ainvit les juges des 15juridictions
du pays reprendre le travail.
Le juge Agnant admet avoir remis en libert la personnel en
question, mais parce que le parquet n'a prsent aucune
evidence pour supporter les accusations.

Dpart pour l'tranger de six
journalists des Gonalves qui avaient
fait l'objet de menaces ...
Six des sept travailleurs de press des Gonaves qui avaient
d se mettre covert Port-au-Prince pour chapper aux
menaces don't ils auraient t l'objet de la part de l'Arme
cannibale du fugitifAmiot Mtayer, ont fini par partir pour
l'tranger. Seul le Directeur Gnral de Radio Etincelles
des Gonaives, Esdras Mondlus, connu galement comme
un membre dirigeant de la branch locale de l'Initiative
Citoyenne (IC), selon l'Agence Haitienne de Presse, a
choisi de rester au pays. Selon le scretaire gnral de
l'Association des Journalistes Hatiens (AJH), Fleurimond


de travailleurs intellectuals et professionnels, ou de gains
de petits industrials, commerce et services.
Le joug qui trangle les pays latino-amricains et
les ligote la fuite des capitaux, c'est l'achat libre, sans
restriction ni condition aucune, de devises convertibles avec
de la monnaie national, une formule impose comme un
principle no-libral sacro-saint par les institutions
financires internationales. On estime que ces fuites se sont
chiffres, dans certain pays comme le Venezuela, environ
deux cent cinquante milliards de dollars sur une priode
de plus de quarante ans. Ajoutez cela les fonds nationaux


Henry (Radio Kyskeya), Gurino Jaiton (oprateur, Radio
tincelles), Gdon Prsendieu (Radio Etincelles) se
trouveraient provisoirement en Rpublique Dominicaine.
Ren Josu (Radio tincelles) vit en France depuis deux
semaines Renet Nol, jeune animateur de musique
trangre, qui avait quitt le pays avant ses cinq (5) autres
collgues, tait dj en possession d'un visa pour les Etats-
Unis au moment des incidents. Selon certaines sources,
l'Ambassade des tats-Unis s'tait refuse accorder un
visa aux autres collgues. Le secrtaire gnral de l'AJH a
fait savoir que ces collgues, don't des correspondents, des
animateurs de musique trangre et des metteurs en ondes,
ont quitt le pays en raison du fait que rien n'ait t fait, a-
t-il dit, par les autorits pour les protger.

Reporters Sans frontires et la situation
des ournalistes
en Haiti ...
L'Organisation "Reporters Sans Frontires" s'est dclare
contrarie par les menaces et attaques don't les quipes de
journalists de Radio Mtropole affirment tre l'objet. Le
Secrtaire Gnral de RSF, Robert Mnard, a dclar
considrer la decision de la station de suspendre pendant
la journe du mardi 18 fvrier ses ditions de nouvelles,
"comme une consequence directed et grave des atteintes
la libert de la presse. Robert Mnard a indiqu qu'il est
plus que temps que les bandes armes utilises, a-t-il dit,
par le pouvoir pour perscuter les journalists, cessent leurs
(voir En bref ... / 18)


Page 16


rMIA~DA
MI AMM MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE DEPARTMENT OF ENVIRONMENTAL RESOURCES
MANAGEMENT GROUNDWATER, SURFACE WATER, AND SOIL
CONTAMINATION CLEANUP SERVICES CICC PROJECT NO. E03-DERM-01

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter
2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order
3-33, announces that professional services will be required from qualified firms to provide environmental
services for federally funded projects, at Miami-Dade County owned and/or operated facilities.

Two (2) qualified consultants will be retained under non-exclusive professional services agreements with an
effective term of three (3) year and a maximum compensation of $ 5,000,000 per agreement. The agreements
will provide two one-year renewal options with no additional increase in the maximum compensation limit of
$5,000,000 per agreement.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
10.02 Geology Services (Prime)
10.05 Contamination Assessments and Monitoring (Prime)
10.06 Remedial Action Plan Design (Prime)
10.07 Remedial Action Plan Implementation/Operation/Maintenance (Prime)
10.01 Storm Water Drainage Design Engineering Services
16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management

A copy ofthe Notice To Professional Consultants (NTPC), forms and accompanying
participation provisions (as applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC) located at 111
NW 1't Street, Lobby Level, Suite 112, Miami, FI 33128. The phone number and fax respectively for the VIC is
(305) 375-5773 and (305)372-6184. A solicitation notification will be forwarded electronically to all consultants
who are pre-qualified with Miami-Dade County and have included an e-mail address in their vendor registration
form. It will also be e-mailed to those who have vendor enrolled on-line. Additionally, those pre-qualified firms
without an e-mail address will be faxed a solicitation notification. The NTPC and accompanying documents may
be obtained on line at http://wvw.co.rriami-dade.nf.us/dpm, at the following link "Solicitations On-Line".
The Consultant coordinator for this project is Rosemarie M. Wilson who may be contacted via e-mail, fax or
phone at wilsotan@mianiidade.gov. fax : (305) 375-1083 or phone : (305) 375-2660.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
Two (2) Agreements 20 % DBE goals

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on March 5, 2003 at 10:00 AM, Stephen P. Clark
Center in Conference Room 18-2, 181' floor of the Stephen P. Clark Center, located at 111 NW 1 Street, Miami,
Florida. While attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is March 28, 2003 at 12:00 PM, LOCAL TIME, ail sealed envelopes and
containers must be received at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1"
Street, 171 floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED
PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE
DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade Countv's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1 (t) of the Miami-
Dade County Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete
and thorough description ofthe Cone of Silence.


1


r-


Gloire au vaillant people vnzulien et son
courageux leader qui viennent d'tablir le contrle des
changes par lequel ils mettent leur pays l'cart de la
tragdie que j'ai mentionne !
Je me rappelle qu'au triomphe de la Rvolution
cubaine, en 1959, l'ensemble de la dette de l'Amrique
latine ne se montait qu' cinq milliards de dollars. Le sous-
continent ne comptait que 214 400 000 habitants. La
population est passe aujourd'hui 543 400 000 habitants
- don't 224 millions de pauvres et plus de 50 millions
d'analphabtes'- et la dette se chiffre non moins de 800
milliards en 2003.

Comment explique-t-on que cette region du
continent n'ait pas atteint dans l'aprs-guerre un
dveloppement similaire celui du Canada, de la Nouvelle-
Zlande ou de l'Australie, qui furent des colonies
europennes jadis moins riches et moins dveloppes que
nous ? Cela ne se doit-il pas par hasard, mme en parties.
au douteux privilege d'tre l'arrire-cour des Etats-Unis ?
Ou serait-ce alors que nous sommes un ensemble
mprisable de Blancs, de Noirs, d'Indiens et de Mtis, et
donc le dni de ce que les tudes sur le gnome human et
les recherches scientifiques ont prouv : qu'il n'y a pas de
differences de capacity intellectuelle entire les diffrentes
ethnies qui composent l'espce humaine ? O est la faute ?

Pour la premiere fois dans l'histoire humaine,
notre espce court le risque rel de s'teindre. Elle est
menace non seulement par la destruction de son milieu
de vie, mais encore par de graves risques politiques, des
armes toujours plus perfectionnes de destruction et
d'extermination massive et des doctrines ultras qui
pourraient s'appuyer sur des forces mortellement
dvastatrices.
La paix ne vit pas ses meilleurs moments de gloire
et d'espoir. Une guerre est sur le point d'clater. Il ne
s'agirait pas d'un affrontement entire des forces
comparable. D'un ct, la superpuissance hgmonique
avec toute son crasante force militaire et technique,
soutenu par un alli principal, un autre pays nuclaire et
membre du Conseil de scurit des Nations Unis. De
l'autre, un pays don't le people a souffert plus de dix ans
de bombardements quotidiens et la perte de centaines
de milliers de vies, surtout d'enfants, de faim et de
maladies, au terme d'une guerre ingale provoque par
son occupation illgale du Kowet qui tait un tat
indpendant et reconnu par la communaut
international. L'immense majority de l'opinion
mondiale refuse unanimement la nouvelle guerre. Elle
n'accepte pas ei premier lieu la decision unilatrale du
gouvernement tasunien au mpris des normes
internationales et des facults qui incumbent aux Nations
Unies et qui sont en soi dj bien pauvres. Il s'agit d'une
guerre inutile, sous des prtextes ni crdibles ni prouvs.
Totalement affaibli par la guerre qu'il a dj
livre en 1991 contre les Etats-Unis, l'Irak'- qui, dans
son conflict avec l'Iran, avait t soutenu et arm dans
une bonne measure par l'Occident'- n'a pas la moindre
capacity de contrecarrer l'armement offensif et dfensif
par lequel les Etats-Unis qui peut annuler tout risque
d'utilisation d'une arme nuclaire, chimique ou
bactriologique de la part de l'Irak, si tant est que celui-
ci en dispose, ce qui est trs peu probable et serait par
ailleurs politiquement absurde et militairement
suicidaire.
Le vrai danger est que cette guerre se
convertirait pour le people irakien en une guerre
patriotique, et nul ne peut prdire ce que seraient sa
reaction et sa resistance, combien de temps durerait le
conflict, combien de morts et de destruction il causerait,
quelles seraient ses consequences humaines, politiques
et conomiques pour chacun des adversaires. Le monde
serait sans doute soumis des risques conomiques
colossaux au milieu de la profonde cruise qu'il traverse
aujourd'hui. On ne pourrait calculer ce qui surviendrait
(voir Castro / 17)


SMELODIE

103.3 FM

Special K-naval
JEUX, DEDICACES. SUCCESS D'HIER
ET DU JOUR
Phone 221-8567 / 8568








SI DISPENSE IS-IRAK


Vives condamnations du project

de transition militaire americaine ...


(Irak ... suite de la page 15)
(Hamid) Karzai", le president afghan, a-t-il affirm l'AFP.
Le politologue d'origine algrienne et spcialiste
du Golfe, Hasni Abidi, insisted pour sa part sur les dangers
d'une telle entreprise.
"Les Etats-Unis devront se tenir, au jour prs,
leur calendrier de retrait militaire, s'ils veulent viter que
les populations se retournent contre eux", a-t-il affirm
l'AFP.
"D'autant qu'ils ne sont pas fixs sur l'aprs-
Saddam. En tmoigne le +zapping+ entire Powell et le
Pentagone, le premier souhaitant une presence militaire
brve, le second voulant donner l'anne plus de latitude,
pour rduire les poches de resistance et pacifier l'Irak",
dclare M. Abidi, qui dirige Genve le Centre d'tudes
et de recherches sur le monde arabe et mditerranen


(Cermam).
"Les Amricains ne pourront pas tenir les grandes
villes, ce sera une boucherie", assure quant lui un libraire
du Caire, qui souhaite rester anonyme.
"Pour rgner, ils vont diviser le pays entire
communauts, mais ils ne pourront pas se maintenir
Bagdad sans tuer des civils, sans se faire tuer. Regardez
quel point c'est difficile pour les Israliens en Palestine",
ajoute-t-il.
"C'est une venture nocoloniale, mais ils n'ont
pas intrt rester longtemps en Irak", affirme pour sa
part Yhia, lors d'une manifestation anti-amricaine, qui
runissait samedi au Caire environ 1.500 personnel.
"Il y aura une resistance, dans le pays et dans la
region", prvoit ce jeune Egyptien, diplm en sciences
sociales. (AFP)


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
M M MIAMI-DADE COUNTY
_IAM MIAMI, FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability ofthe following bid(s), which can be obtained
through the Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC) 111 NW 1't Street, Suite
112, Miami, FL 33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for eachbid package (see
cost of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive
the bid package through the United States Postal Service. Ail requests by mail must contain the bib number, title,
opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount
made payable to: 'Miami-Dade Board of County Commissioners'.
Vendors may choose to download the bid package (s), free of charge, from our web
site (wyvw.co.miami-dade.fl.us/dpmiitb) under "Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-ODade County on or before the
stated time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other
occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received inthe Clerk ofthe Board Office located at 111 NW 1't
Street, 17' Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be
considered.
This bid solicitation is subject to the 'Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106.
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday April 02, 2003.


6168-1/06-OTR-LW


Janitorial Services for Various
GSA/Buildings
This contract includes Set Aside for
Certified Black Business Enterprises
(BBE'S).
This contract requires Insurance.
This contract includes Living Wages.
A Site Visitation is scheduled for March 19
2003 at 9:00 AM at Community Action
Agency, location 395 NW 1' Street.
At 11:00 AM at Facilities Maintenance
Bldg, location 1175 NW South River Dr.
At 1:00 PM at Juvenile Justice Annex,
Locations 3300 NW 27' Avenue
At 3:00 PM at Metro Annex, location 864
NW 23 Street.
March 20, 2003 at 9:00 AM at Record
Center location 9350 NW 12 Street.
At 1:00 PM at Cooperative Extension,
Location 18710 SW 288 Street. Attendance
Is Mandatory.
3:00 PM March 20, 2003 at different
locations, Record Center- 9:00 AM
Cooperative Extension Satellite -11:00
AM, Cooperative Extension 1:00 PM
Attendance is Mandatory.


Cost $10.00


Page 17


Au coeur de l'anorexie

roman

GERARD ETIENNE
Nelly, une jeune fille Acadienne anorexique,
dteste le monde qui l'entoure. Tout la dgote et
occasionne le rejet physique que constitute sa maladie
Interne contre son gr, la jeune fille tente de s'extraire de
la vision tragique qui l'obsde. Elle nous invite alors la
suivre dans les mandres de son universe tortur mais non
exempt de jugement et d'une certain intransigence vis
-vis de l'hypocrisie social. La gurison pourtant
s'annonce, mais il faudra avant tout dglutir le monde pour
y arriver.
Avec la mme puissance d'vocation que dans'Li
Ngre Crucifi et'La Reine Soleil Leve, Grard Etiemut
nous livre encore une fois un roman o il condamne le:
aberrations et institutions de nos socits modernes. Sui
les traces d'une jeune hrone en qui vrit et marginality
se confondent et avec le style percutant qui le caractrise
l'auteur nous reconduit aux limits de l'humain.
N en Hati, Grard tienne s'est exil au Qubec
en 1964. Il a t class par le professeur Keith Walker dans
son volumineux essai Counter modernism andfrancophone
Literary the culture gaine of Slipknot (Duke Universit)
Press Durham and London, 1999) parmi les six plus grands
crivains de la francophonie. Auteur d'une vingtaine
d'ouvrages (posie, roman, essai), la plupart traduits en
anglais, en portugais, en allemand, en italien, Grard
Etienne a aussi enseign pendant de nombreuses annes le
journalism et la communication l'Universit de
Moncton. Il a reu plusieurs prix et distinctions don't celle
de meilleur ditorialiste de la press francophone hors
Qubec et la mdaille d'or de la Rainaissance franaise
pour l'ensemble de son oeuvre. Grard tienne a vcu plus
de temps en Acadie que dans son pays d'origine.
Editions du CIDIHCA
Montral, Qubec, Canada


FIDEL CASTRO...
(suite de la page 16)
dans de telles circonstances aux course du ptrole.
Malgr les huit cent millions d'analphabtes
encore existants, des milliards de personnel ont d'une faon
ou d'une autre accs des informations dtermines et
souffrent tous les jours les calamits du chmage, de la
pauvret, de la carence de terres, de l'insalubrit, de
l'inscurit, du manque d'coles, de logements, de
conditions d'hygine minimales, d'estime de soi et de
reconnaissance social. Jusqu' la publicity commercial
poussant la consommation qui exacerbe la conscience
de leurs propres carences et de leurs dsespoirs.
Pas moyen de continue de les berner
systmatiquement, impossible de les tuer tous : les habitants
de la plante sont dj plus de 6 220 000 000, quadruplant
en un seul sicle. l'arme des mcontents du tiers monde,
se joignent des millions de travailleurs instruits, et des
hommes et des femmes des professions librales et des
couches moyennes des pays dvelopps, toujours plus
inquiets de leur propre destin et de celui de leurs enfants,
quand ils voient s'envenimer l'air, les eaux, les sols, les
plants, et disparatre tout ce qu'il y a d'agrable dans ce
qui nous entoure, par suite de l'irresponsabilit et de
l'anarchie don't sont uses les resources naturelles.
L'existence des citoyens partout devient chaque fois plus
une lutte pour la survive.
Que l'humanit n'ait pas d'autre choix que
changer de cap ne fait pas de doute. Comment changera-t-
elle ? Quelles nouvelles formes de vie politique,
conomique et social adoptera-t-elle ?
(exraits d'une allocution prononce
par Fidel Castro le 14 fvrier dernier)


yaK
e10O15*945

Instuction
pour l'Amrique du Nord
Formez les numros: 10'15945
+1 + code de la ville + le numro.
A L'tranger
Formez les numros 10*15*945
+ 011 + code du pays + le numro.

Aucune ncessit de changer de transporteur Aucun
contract signer Pas besoin d'approbation de credit
Pas de friq mnsnic. Paic riP frmi ern nnnr-tinn


Les Tarifs "long distance" les plus bas du Monde -


Pour d'autres informations, appelez 10-1N5450
ou visitez notre site: www.yaL.com


v&_c


Centimes la
Minute


Hati" 29 s ..._.

Argentine...........15 .. Costa Rica......... 19 m. Salvador.............. 25.m Nicaragua-..m...
Bresil............ 15.-. Cuba............99 Guatemala..........227 ... Panama .......29
Chili ......................15 R. Dominicaine..15 . Honduras ............39 M Perou...............29 .
Colombie..............15 Equateur .............29... Mexique...............15 m. Porto Rico...... 13...

urgeusm.lir ndal jDnesouldBs rdmn inswe.laSeviceaAtm pe d scoLragule m lsnai aepance toes P u UnVe neua .......
carxbmw bcu d. Uirh pm ',i MWI . --ifaiMa ti 6, -' rp 1 tn 11<


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol XVII No d.


li uili iV I vL IU -,%- -- - -- -


I


~ern)~t~








age 18


I Les Jeux de Berard I


Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


TORDRE


Allez de MONTES TORDRE, en utilisant des mots du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par


ligne.


Solutions de la semaine passe:

MAG IC IEN
AVE H i A
SO RC I E RS
S. I cN U I

C I A P Act
ON I RISM E
TEL EX I EIZ


Mots Cachs )

IRQMQGSEI J B JDH
PLOOGBIYVFCVSWC
VDCYDREERTSFPMV
FVRXANDAEIVGENM
Y P F GLUNCNKEXXFA
NI LFLCMUNTI RHHG
UUXWEOSEOQNCQZW
BDSNMTHCURABCOG
RENGAPSEUNENLPZ
FDPTGTGS GE IMWHG
ZSEXNOSONCXCASA
DFVGEILIHCORRCL
EGXHEAUIKGBULSX
RKADEG N BRAADPW F
VSADU EVMNAPXWOB
Trouvez 15 pays membres du Conseil de Scurit
des Nations Unies dans le carr ci-dessus.


s -_mlam11I.~mI~W.~


Grille des Programmes
Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Hati
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com


5H- 6H30

6H30-7H00


7H00-9H-30






7H00-9H00

10HOO-Midi


Midi Midi 15


Midi 15 2H00



2H00-3H00


3H00-5H00


5H00


5H30


6H00-7H00

7H00-8H30


8H30-9H00

10H00


yj.lra


BON REVEIL EN MUSIQUE

AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

MELODIES MARTIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Mlichle Kerlegrand

LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

SPORT
Jacky Marc

LES TOP TEN

AMOR Y SABOR
con Luciani

SOIR INFORMATIONS

NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jaz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


En bref ...
(suite de la page 2)
actions criminelles et soient dmanteles. Reporters Sans Frontires a cit notamment une
aggression qui aurait t perptre le mardi 18 fvrier contre la residence de la mre de la
journalist Nancy Roc. L'organisation a galement cit le cas d'individus arms qui auraient
"tent dans la nuit du 14 fvrier de mettre le feu au domicile de Jean-Numa Goudou en
incendiant le vhicule stationn dans le garage". Dans sa note de protestation, l'organisation
a toutefois omis de citer le cas du reporter de Radio Solidarit, Goudou Pierre Haill, frre de
Jean Numa Goudou. C'est plutt la voiture de Goudou Pierre Phaill qui a pris feu l'aube
du 15 fvrier dans des circonstances qui n'ont pas encore t clarifies.


La Mission spciale de l'OEA dplore la perptration d'actes
de violence et d'intimidation en Hati ...
La Mission Spciale de l'Organisation des Etats Amricains en Hati dplore elle aussi de
rcents actes de violence et d'intimidation touchant, selon elle, plusieurs secteurs et groups
de la socit, notamment des stations de Radio Port-au-Prince et dans les villes de province.
Dans une note de press, la Mission de l'OEA cite galement les cas d'tudiants, de militants
de droits humans, du personnel medical de I'HUEH, d'hommes d'affaires et de militants
politiques qui seraient touchs par ces actes. La Mission appelle le gouvernement multiplier
les efforts visant promouvoir le respect des droits humans, l'tat de droit, la libert de
movement et d'expression, la lutte contre l'impunit et la scurit de tout un chacun.
"Il est venu maintenant le moment o le gouvernement devrait porter tous ses efforts vers
l'amlioration des buts et capacits de la Police Nationale, le enforcement d'un climate de
scurit et l'encouragement d'un enviroimement propice au fonctionnement efficace d'un
Conseil Electoral Provisoire ", indique la note.
La Mission Spciale de l'OEA soutient galement que la magistrature doit tre en measure
d'agir normalement, sans ingrence aucune, dans le respect des lois et procedures en vigueur.
La mission enfin dit raffirmer le support ferme de la communaut international en gnral
et du group des pays dits Amis d'Hati en particulier la mise en application des resolutions
806 et 822 du Conseil permanent de l'OEA, cette dernire appelant la ralisation de
lgislatives anticipes pendant l'anne en course (2003).
3 personnel tues au course d'affrontements entire deux gangs
rivaux ...
Au moins trois (3) personnel ont t tues par balles et l'arme blanche dans le quarter de
Delmas 4 (Saint-Martin) lors d'un affrontement entire deux gangs rivaux. Des homes arms
en provenance de Fort Touron o ils avaient trouv refuge (La Saline) ont lanc leur attaque
le mardi 18 fvrier contre l'autre group qui les avaient chasss il y a un mois du quarter de
Delmas 4. Avec ce raid, les hommes de Fort Touron entendaient reprendre le contrle des
quarters de Delmas 2 et 4. Cependant au course de l'affrontement, ce sont des innocents
trangers au conflict qui ont pay la note. Trois personnel ont t tues, don't Mme Josita
Joseph, 60 ans, et un membre du gang de Saint-Martin. Plusieurs personnel ont galement
t blesses dans la population. Le calme est revenue aprs l'intervention de la police, mais
une situation de panique continue de rgner dans la zone.

Rapatriement Port-au-Prince de 146 rfugis qui tentaient
de gagner les ctes de la Floride ...
Le Bureau des Affaires Publiques de l'Ambassade amricaine en Hati a inform jeudi
que les gardes-ctes amricains ont procd au rapatriement de deux groups de rfugis
hatiens, un premier group de 83 et un deuxime de 63. Dans une note de press,
l'Ambassade amricaine explique que le premier group de rapatris a t intercept le 10
fvrier 15 miles nautiques au Sud de la Grande Inague. Selon la note, les rfugis qui
tentaient d'atteindre la Floride ont reu de la nourriture, de l'eau, des articles de toilettes.
Ils ont galement subi un examen medical et profit de toute autre assistance que
ncessitait leur cas. Dans cette note, le gouvernement amricain informed que sa politique
demeure inchange en ce qui a trait la migration illgale.

La Caravane de l'Espoir ", une activity du Groupe des 184

Le group dit des 184 organizations de la socit civil a organis le 18 Fvrier
l'htel Montana un sminaire sous le thme Socit civil et Journalisme.
Le reprsentant du secteur civique au sein du group, Andr Lafontant Joseph, a annonc
qu'une series de rencontres analogues allaient avoir lieu travers le pays pour discuter de
l'laboration d'un nouveau contract social. Le premier arrt de la Caravane de l'Espoir
devait tre la ville de Jacmel et ce pendant le week-end du carnaval jacmlien.
(voir En bref /20)


Solutions de la
semaine passe:


HAiTi


u


SCRABBLE
Arangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

EM

UAR

TA


Solutions de la semaine passe:
RO UMIES





I ____


L


-I -~- ~-


[ IES 1191 Si SEMA WNS j








Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati on Marrhp Vol YVTTI No. A


I ti-gout pa ti-gout


TiGoutPaTi Gout ak:JajhmAapeau


e, n istwa peyi nou, r
komsyal ak peyi Etazi
endepandans an 1804. Younn n
l Vis-Amiral Franse-a Charle
rantre Sen Domeng vin chacl
ede Meriken nan Savana Joj)
Se grasa Franse yo plis gw
meriken-an te rive degaje an
ak milat nan zile-a ki te sou
gendwa anwole nan lame frai
kontenjan 800 gason byen
ame, byen prepare ki t'al
goumen sou kote lame
meriken-an. Dapre sa kk
istoryen di se grasa bravou
solda ayisyen yo, ki penmt
sblda franse yo ki t'ap ede
lame meriken-an te vin
degaje nan anskman,' nan
eto lame Angle-a t'ap'sere,
pou kofre yo... Jounen jodi-
a,. gen youh gwoup
konpatriyt nan Miyami nan
youn bganizasyon ki rele
torical Society> k' ap f
gwo demach pou imtalize
prezans Ayisyen sou
plasdm Savana akote tout
lbt peyi ki te pote sekou nan
lag pou endepandans peyi
Meriken.
Akolad istorik sa-a
se resp gran prensip
lamitye, senbol fratnite ant


relasyon zanmitay, politik,
ini derape depi anvan
ian relasyon yo se an 1779,
es Hector, Comte d'Estaing
he Chas-Volont pou al e
ya blan Angle te anskle.
voup Volont yo si lame
Oktb 1779. Ayisyen lib
lobedyans Lafrans e ki te
nse-a te patisipe nan youn


SAVANA JJI

MERIKEN PA DWE

BLIYE PREMYE

LAPLI KI FE

MAYI POUSE !


nan pch men pito fe rechch epi idantifye e prezante
kontribisyon Ayisyen nan tout domn e nan tout peyi.
Anbisyon yo se penmtjenerasyon mounn k'ap vini yo
konnen kisa noumenm Ayisyen nou pote pou sosyete-a
ak limanite. Premye pwoj mesye-dam yo se Savana.
Yo nan mwatye chemen. Otorite yo ba yo teren, Enjeny
ayisyen yo trase plan. Atis prepare estati yo. Dekorat
ap prepare dekorasyon ...Yo made sip ekonomik
kominote-a isit tankou toupatou. S'oun pwoj tout
Ayisyen dwe patisipe, klkeswa kote y'ap viv sou t-a.


"% Ayiti kou Etranje. Nou made
pou. tout pwofesyonl,
emtelekty, etidyan, politisyen...
tout mounn alwonnbad pou
pote ti penich menmjan sou
prezidan TITIM pou
reyalizasyon pwoj sa-a ki pral
-. f lon nou, lon peyi nou. e se
S'"' 5 pou rezon sa-a dimanch 2 Mas
nan Sant Kiltirel Mapou n'ap
bganize youn KONFERANS-
LAKT pou yo. Konferans lan
pral gen youn panel ak Pwofes
.I. JC Exulien, ak Claude Charles,
Daniel Fils-Aim ki pral pale
sou Batay Savana-a,
.-. kontribisyon volont Sen-
~ "domeng yo, Poukirezon Lafrans
t'al ede Meriken? Ki pwoblm
Franse yo te gen ak Angle yo nan
epbk la?... Eske Kristbf ki te gen
12-an nan epbk la te Savana...
Daniel Fils-Aim ki se prezidan
Asosyasyon Haitian American
Delegasyon ofisyl Savana Jji ak ofisyl Ayisyen nan City Hall North Miami(rotc Mpou): Historical Society-a, pral pale


pep KI te anoa Dot represyon.
Nan epbk sa-a, Fevriye 1778, Lafrans te siyen trete
zanmitay ak Meriken ki t'ap goumen pou endepandans
yo. Rochambo te gen 9 mil solda nan zn Lamerik la.
Te gen 3.ooo nan 9.ooo lan ki te estasyonnen Sen
Domeng... Se grasa Franse-yo si an 1781 Meriken pote
viktwa final nan Yorktown. Anplis de sa, yo te ranmase
1,2000.0001ivres (yo te kolekte an pyas) ki te kotizasyon
Ayisyen nan zn N peyi-a; plis anko plant gwo
zounzoun yo avanse million livres (an pyas) epi nan
pita Etazini achte eta yo rele Luizin nan pou youn ti
monnen e ki reprezante youn sous ekonomik pou etazini
jounen jodi-a se gras a noumenm Ayisyen, se grasa
viktwa Tousen te ranpote sou lame Bonapat la...
Sa fe nou lapenn,,,Owi k nou senyen, nou
krache san endiyasyon lb nou aprann apre 1804, lb
zanst nou yo fin flank Kolon yo dey, Etazini ak
Ewopeyen yo mare sosis yo pou pini AYITI pou mete
anbago sou mas esklav yo rache libte yo e ki made
egalite an fratnite pou tout mounn. Yo t'ap mare konplo
paske esklavaj la te pwofitab, kit se te Panybl, Angle,
Franse, Ptig, Meriken. Yo te antann yo pou souse...
souse zokbkwbs tt Sen Domeng jouk nan mwl Yo
seche-n kon po kann. Se sa k'fe jounen jodi-a, nou
tounen youn pil bagas ekonomik..... Istoryen yo menm


rapte Meriken te ankouraje Lafrans pou fse nou peye
22 milyon fran pou reparasyon domaj enter zanst nou
yo koze blan yo lb yo te blije mete dife pasipala pou
dechouke yo nan peyi-a... Kipiz pandan lokipasyon
1915-1934 Meriken peye dnye tranch lan...epi
noumenm pou nou peye yo... Se prezidan Titim (
Dumarsais Estime) ki finalman nan ranmase ti peni nan
men elv lekl te rive retire pwa lou dezon sa-a sou kbf
Lestomak nou. Rankoft K'ap fet yo se rekonsilyasyon
ant Ayisyen ak sitwayen Afriken Meriken ki rive nan
pozisyon politik e ki deside peye dt rekonesans yo anv
noumenm Ayisyen ki kontribye nan liberasyon peyi yo.
Oganizasyon-an bezwen YOUN MILYON DOLA pou
pwoj-a fini. Y' ap f sa yo kapab pou yo inogire-1 an
2004 pou 200m anivs endepandans peyi-a. Se youn
js patriyotik. Youn mouvman ki te dwe fet depi lontan.
Ayisyen Miyami poze youn bon pyon. Pyon Savana sa-
a nou pa ka kite zt manje-1...
Sosyete Koukouy kore aktivite sa-a e nou
made tout konpatriyot ki konprann sans demach istorik
sa-a pou yo pote kole ak< Haitian American Historical
Society. Bi ganizasyon Haitian American Histori-
cal Society-a ki day, se youn ganizasyon benevl
sa vle di se pa youn biznis, yo pa la pou fe lajan four


sou pwoj Savana -a.
Men mounn ki nan direksyon ganizsyon Haitian Ameri-
can Historical Society-a:
Daniel Fils-Aim : Chmann
J.C Claude Exulien
1-e Asistan-Chmann
Claude Charles
2m Asistan, Chmann
Eugnie Fils-Aim, Trezorye
'Bernice Morris, Sekret
Jean-Claude Cantave
Asistan Trezorye
Daniel Calixte, Marleine Bastien, Philippe Derose, Jetta
Jn Baptiste, Jean-Claude Timmer, Wilner Fils-Aim-Jean
Gervais Manm
Komite Konseye,
Hon. Philippe Brutus, Hon. Joe Clestin, Hon Jacques
Despinosse, Maggy Dimey, Gepsie Mtellus, Emeline
Alexis, Hon. Jean Monestime, Josephine Elise, Seraphin
Bernard, Shirley Lafleur, Judith Lajoie, Grard
Philippeaux, Hon. Yolly Roberson
Nou swete si pa enkonvenyan, tout mounn sa yo ap
avk nou Dimanch pwochen 2 Mas nan Sant Kiltirl
Mapou. v Jan Mapou


MESSAGE DES CRIVAINS HAITIENS
AUX CRIVAINS FRANAIS

Rpondant l'appel des potes Ren Blance
et Paul Laraque, qui furent membres du comit
d'accueil d'Andr Breton et de son pouse Elisa
Port-au-Prince, Haiti, en dcembre 1945, les
crivains hatiens suivants experiment leur
solidarity avec les crivains et artistes franais
protestant contre la vente l'encan de la
fameuse collection de Breton Paris:




Pour copie conforme:

Pau Laraque
Prix Casa de las Americas(posie)1979
Ex-secrtaire -gnral de l'Association des crivains
Hatiens l'tranger.


Pou enfmasyon sou aktivite atistik nan
Kominote-Ayisyen nan Miyami, kapte
ANTN KOUKOUY sou radio Carnivale
1020 AM depi 11- f bennnng nan
maten.


8 MAS JOUNEN

ENTNASYONAL FANM

8 mas se Jounen medam yo. Pou okazyon sa-a
tankou chak ane FANM AYISYEN NAN
MIYAMI ap prezante youn gala tradisyonl ki
se youn kt pou yo ranmase youn ti monnen
pou yo kab kenbe svis kominot yo. Ane sa-
a aktivite-a ap ft nan Biscayne Bay Mariott
ki nan 1633 North Bayshore Drive nan Mi-
ami, Samdi 8 Mas jou pou jou ak jounen
mondyal Fanm nan.
De 7 a 8 Resepsyon ak Kktl
8-10 pm : Dine
A 10 rivejouk li jou, danse Konpa ak TOP
VICE
Men envite yo:
Ansyen Congresswoman Carrie Meek
Ansyen Attorney General Janet Reno
State Representative Yolly Robenson

Dans Fklorik ak Sosyete Koukouy

Patisipasyon $100.-
rele pou rezvasyon 305-756-8050


KATRIYEM KONFERANS

SOU ISTWA AYITI
AYITI AK ENDEPANDANS
PEYI MERIKEN
800 VOLONT NAN SAVANAH GEOR-
GIA ak istoryen Jean-Claude Exulien,
Etnolg Claude Charles, pwofesyonl :
Daniel Fils-Aim, nan:
SANT KILTIRL MAPOU
5919NE 2ND AV-MIAMI
Dimanch 2 Mas 2003 depi 5:00PM
TOUT MOUNN ENVITE
Konferans sa-a s'oun fund-raising pou
Haitian-American Society k'ap plante
listwa nan Savana Jji.
Antre Gratis men tanpri pote kontribisyon
nou pou ede mesye-dam yo.
305-757-9922


NAN WOUT TOUTBOULIN. ANE SA-A
JAMAYIK, TRINIDAD & TOBAGO, BELIZE
AK TAND'OT ANK'O.. SE PRAL YOUN
OMAJ POU 200'EM ANIVS PEYI AYITI.
6 AVRIL NAN NORTH MIAMI BCH.
PERFORMING ART THEATRE


Page 19 >


1 1





Mercredi 26 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 4


En bref
(suite de la page 18)


..00


Cependant les autorits de police ont fait savoir qu'en
raison du Carnaval, une autre date devrait tre choisie
par la Caravane de l'Espoir pour mener ses activits dans
le Sud Est du pays.
Nancy Roc, journalist de Radio Mtropole, serait la
coordonnatrice de ces activits du Groupe des 184.
Nouvelles augmentations des prix
du carburant sur le march local
Les prix des products ptroliers ont connu vendredi (21
fvrier) de nouvelles augmentations sur le march local,
passant de 91 gourdes 130 gourdes le gallon de
gasoline ordinaire, tandis que le super se vend 137
gourdes, des augmentations de l'ordre de 50%.
Le ministry du Commerce Lesly Gouthier a expliqu que
cette hausse est directement en rapport avec les
fluctuations des prix du fuel sur le march international,
tandis que les distributeurs de products ptroliers
(ANADIP) ont vite fait de dclarer qu'ils n'y taient
pour rien.
Les augmentations sur 1' essence ont engendr
immdiatement la hausse des prix du transport en
commun. Les chauffeurs de taxis obligent les passagers
payer plus de 15 gourdes pour une course normal alors
qu'elle tait de 10 gourdes.

Plus d'une cinquantaine de
personnel dcedes l'Hpital
de l'Universit d'Etat d'Hati,
ci-devant Hpital Gnral...
C' est le bilan de cette grve sauvage dclenche
par mdecins residents et infirmires du plus grand
centre de sant du pays, sans mme avoir pens
mettre en place une cellule de cruise pour sauver la
vie des malades confis leurs soins.
Selon les chiffres fournis par la Morgue, le Service
des archives et des residents de garde de 1' HUEH,
20 personnel sont dcdes en service d'urgence,
16 en pdiatrie, 7 en chirurgie et 5 en mdecine
interne. E
Les malades qui ont survcu cette grve ont vu
leur cas empire. Ceux qui en avaient les moyens
ont quitt l'hpital pour d'autres centres
hospitaliers privs. Les morts se recrutent
uniquement dans la classes des dfavoriss qui ont
fait les frais d'une situation pour laquelle, crit le
Rseau d'informations Justice et Droits Humains, E
ils devraient rclamer rparations, voire intenter
une action en justice contre l'administration de E
l'Hpital Gnral.
Plateau Central: Arrestation h
d'au moins 4 anciens militaires
La Police Nationale d'Haiti a procd mercredi C
dernier 1'arrestation d'au moins 4 anciens ,
militaires dans le Plateau Central.
Il s'agit de Rosevaldo Bastia, Gesner Blizaire,
Franck Sraphin et Blanc Hubert.
Ces anciens militaires accuss d'implication dans p
l'assassinat du policies (Swat Team) Patrick
Samedi, feraient parties d'un group arm qui a
terrorism la population de Pernales, une localit du
Plateau Central.


MELODIES

103.3 FM


SpcTal

K -mAVA L

JEUX,
DIVERTISSEMENTS

Carnavals

d'hier et

d'aujourd'hui
Captain Bill, Jacques Lacour et Jacky Marc
Phone 221-8567 / 8568
%. __I


C
L










P
al
A
Ei
0


Mort de Marc Duverger
Marc Duverger, ra (M a r R cords' entendre aussi les cris de ses
propritaire et grant a r. Rr compatriotes dans le besoin, au pays
responsible dela maison de disques Marc Records, est mort come en diaspora.
New York, d'un arrt cardiaque. Disquaire depuis plus de Les funrailles seront chantes New York, et
quarante ans, au bas du Rutland Road, Brooklyn, N.Y., l'inhumation aura lieu en Hati.


Marc Duverger fut un homme
sympathique, un entrepre-
neur, discaire et dcouvreur
de talents, qui a toujours su

MATIN MELODIE
Mlodie 103.3 fm
Port-au-Prince
Au pipirite
chantant !
6:30 7: 00 AM
Mlodie Matin
. L'ditorial
de Marcus
. Au quotidien (la
chronique de la vie
qui va)
7:00 9: 30 AM
Phone 221-8567 / 8568
FAX 221-0204


Ideal Villa Apart-Hotel
Delm-as 53 # 6
Tl.: 246-1123/ 0146/ 9334/ 35/ 36 ou 510-8394 Fax: 246-9433
http://www.haitihotel.com/Main-french.htm
Single Occupancy Double Occupancy Triple Occupancy
US$ 40.00 US$ 55.00 US$65.00
Included AC -+- Breaukfast
Free Internet Access
Free Internet call to 30 Countrie,
Electricity 24 /24
TV (Satellite-Cable-TV Local)
Baby Sitters on site
Doctors on call 24 Hres
Swimming Pool
Bar-Restaurant
Reception Hall
Quel que soit le but de votre voyage en
Hati, Tourisme ou Affaires
nous avons l'hbergement
qui vous convient


LIVRAISON A DOMICILE


EN MOINS DE 2 HEURES!!!


CAM garantit son service!


xemple: Pour un transfer ffectu 5H PM aux
Etats Unis ou au Canada, les charges vous sont
embourses s'il n'est pas livr 6H30 PM en
laiti (Port-au-Prince et villes de province) et
condition que le destinataire ait t present
adresse indique.


'our les transferts d'argents ou de products
limentaires, Une seule rfrence: CAM.


DAM, tellement plus sr et plus rapide!
a meilleure compagnie sur le march.



IOTRE DIFFERENCE


C'EST NOTRE SERVICE!


our de plus samples informations,
ppelez gratuitement:
ux Etats-Unis: 1-800 934-0440
n Hati: 800-256-8687
u visitez notre site internet: www.camtransfert.com


I


L'ACTUALITE EN MARCH




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs