Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00151
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: February 19, 2003
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00151
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Hati en Marche dition du 19 au 25 Fvrier 2003 Vol. XVII No 3 -2~ l V
filo. .


Arrive d'une Mission de la dern' ..hance
PEJICri r
I l' :i l i l. -
1: : . . . .. l i . : ''l -,'" ''- '


h.


Luizi Einaudi


PORT-AU-PRINCE,
16 Fvrier L'arrive d'une
dlgation international
venant aider rsoudre la cruise
politique hatienne a t
retarde cause d'une tempte
de neige qui faisait rage
dimanche Washington.
C'est la plus impor-
tante mission international qui
soit dpche en Hati depuis
le dbut d'une crise post-
lectorale remontant mai


HAITI-CRISE
2000. Elle doit comprendre des reprsentants
de l'Organisation des Etats-Amricains
(OEA), de la Communaut Carabe
(CARICOM), ainsi que du group des pays
"Amis d'Haiti". Les institutions financires
internationales (Banque Mondiale, Banque
Interamricaine de Dveloppement/BID,
Fonds Montaire Internationale/FMI) sont
galement du voyage.
La dlgation qui devait commencer
arriver ce dimanche 16 fvrier, a eu du
retard et est attendue en dbut de semaine.


Elle sera conduite par
l'Assistant-secrtaire gnral de
l'OEA, Luigi Einaudi, et le Ministre
des Affaires trangres de Sainte Lucie,
Julian Hunte, reprsentant aussi la
CARICOM.
L administration amricaine a
dlgu M. Otto Reich, envoy special
pour l'Amrique latine.
Le Canada sera reprsent par
M. Denis Paradis, Secrtaire d'Etat
pour la Francophonie au Ministre des
Affaires trangres. (voir Mission / 3)


ANALYSE


21 plu 0 .mSe ^S


Bush ou le pav de l'ours

UNE CRUISE DANS LE MONDE D'EN-HAUT


MIAMI, 16 Fvrier Le president amricain
rappelle ce personnage de la fable qui voyant une
mouche se poser sur le visage de son matre endormi,
s'empara d'un norme adoquin et paf crasa la tte
de celui-ci.
Selon la France, il n'est pas ncessaire de
mobiliser 150.000 Marines pour le dsarmement de
l'Irak en son tat actuel. La France, seconde par
1' Allemagne etla Belgique, se dclare prte prsenter
une autre proposition au Conseil de scurit de 1' ONU
capable de parvenir au mme but, croient les autorits
franaises, par des moyens moins belliqueux.
Cependant le president George W. Bush peut-
il revenir sur sa lance ?
La propaganda anti-Saddam (Hussein) bat
son plein depuis plusieurs mois. Qui plus est, depuis
une semaine et l'approche de la fameuse sance tenue
au Conseil de scurit vendredi dernier 14 fvrier
mettant face face partisans et adversaires d'une
guerre contre l'Irak, les autorits amricaines
travaillent convaincre le people amricain qu'il y va
de sa propre scurit ("homeland security"), cela en
multipliant les allegations susceptibles d'tablir que
Saddam et Oussama ben Laden travaillent main dans
la main. Un dernier enregistrement audio, diffus
comme par hasard au bon moment par la chane arabe
al Jazirah et attribu (par la CIA!) au chef du rseau
al Qaida, est venu couronner le tout. Alerte maximum
et consignes de scurit extrmement serres.
(voir Bush / 4)


La conseillre Condolezza Rice, incarnant
la branch radical et pro-guerre dans
l'administration Bush


I


DROGUE/HAITI

Le chef de la brigade anti-drogue

accus d'tre dans le traffic


PORT-AU-PRINCE, 14
Fvrier Le directeur d'une brigade
hatienne de lutte contre la drogue a t
arrt aprs que ses hommes eurent
bloqu un tronon d'une autoroute prs
de la capital pour permettre 1' atterissage
d'un avion colombien transportant au
moins une tonne de cocaine, a dclar
vendredi un porte-parole de la police
hatienne.
Evans Brillant, directeur de la


Brigade Anti-Drogue de la Police Nationale
d'Hati, a t arrt jeudi. Il est souponn
d'implication dans le traffic de la drogue,
ainsi que cinq autres policies, a dclar
l'Inspecteur gnral Harvel Jean-Baptiste.
"Ces hommes ont t arrts parce
qu'ils ont t impliqus dans l'atterrissage
d'un avion transportant de la drogue dans
le pays" a-t-il dit.


Les six sont accuss
d'avoir supervis l'atterrissage la
semaine dernire d'un avion
colombien charge de 1760 2200
livres de cocaine Port-au-
Prince, sur une route oi se
commettent souvent des activits
criminclles, la Route 9,
Ces policies auraient,
sous la supervision de leivans
(voir Drogue / 2)


f Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
tl.: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 NW 94th street
Miami, Florida 3315(1
Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
Fax 305 756-0979
New York 914-358-7559
Boston (508 941-6897
Montral 514337-1286
e-mail: emnarche@hliaitcloiiinc.comi
URL www.haiticnmarchc.com

Library of Congcss //ISSN 1064 3896

Miiami, New York, Montreal Hstonl ,
\Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Pnrince : 10 (ourdcs
LUne publication Elsie ancd Maricus, In


q


LAGUERRE I

ENIRAK


5


1


1 r


1 m









I EN PL.UTS


EN BREF...


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


DROGUE/HAITI

Le chef de la brigade anti-drogue

accus d'tre dans le traffic

HECTOR KEITAN ET HERMAN

CHARLES ABATTUS
(Drogue ... suite de la 1re page)
Brillant, dress des barricades sur la route residence d'une dame de leur
pour stopper les voitures et faciliter le connaissance, o ils ont t tus dans une
dbarquement de la cargaison, selon rafale d'arme automatique, selon des


,






L'Inspecteur gnral Harvel Jean-Baptiste (au centre) qui a annonc
l'arrestation du chef de la brigade anti-drogue Evans Brillant


Harvel Jean Baptiste. La drogue a ensuite
disparu.
Ces arrestations surviennent le
mme jour que deux barons de la drogue
rsidant dans un riche faubourg de la
capital, aux environs de Ption-Ville, ont
t assassins par des hommes-en cagoule.
portant uniform et insignes de la police.
Les hommes masqus se sont
empars de Hector Keitan et Herman
Charles dans une rue trs frquente de
Ption-Ville, puis les ont conduits la


tmoins.
Deux semaines auparavant, le
Dpartement d'Etat amricain a stigmatis
Hati ainsi que Myamar et le Guatemala
- parmi les nations qui n'ont pas fait
suffisamment dans la lutte contrela drogue
pendant l'anne coule.
Les Etats-Unis considrent Hati
comme offrant peu de resistance aux
trafiquants de drogue, cause de la
faiblesse de ses institutions, des officials
corrompus et une force de police
inexprimente. (Reuters)


Magie et Chimie

LE BAISER EST BON

POUR LA SANTE
Par Huguette Hrard


Il n'y a pas que les mdicaments,
l'alimentation, la haute technologies qui
soient soumis la chimie. L'amour aussi,
c'est dela chimie: les reactions provoques
par le baiser amoureux en sont la preuve.
C'est ce que nous apprend la surprenante
exposition qui a eu lieu Berlin du 30
janvier au 9 fvrier dans une galerie unter
den Linden. Organise par le Ministre
Fdral pour l'ducation et la Recherche
en collaboration avec l'initiative,,Sciences
en dialogue" et d'autres associations de
chimistes, l'exposition ,,Baiser : Magie et
Chimie" a l'ambition de dmystifier cette
science qui n'a pas toujours bonne press,
cologie oblige. Dans le cadre de la mani-
festation,,2003 : Anne de la chimie", 2000
manifestations dans toute l'Allemagne
prvues cette fin : rendre la chimie at-
tractive et ... sexy.
Le message est clair : tout est
chimie. Il n'existe pas un domaine dans la
vie o la chimie ne joue pas un rle. La
matire, la haute technologies. Mme
l'amour est aussi influence par des proces-
sus chimiques. Quand deux amoureux
s'embrassent, que se passe-t-il ? Ils sentent
un picotementagrable travers le corps :
des montes de chaleur, un tourdissement
et un abasourdissement qui leur donnent
le sentiment d'touffer, mais tout en ne
voulant pas en tre soulags, nous
rappellent les scientifiques. C'est d'ailleurs
dans le btiiser qu'on sait si la ,,chimie"
passe entire deux tres. travers la alive,


une sorte de signal biologique est envoy.
Les rcepteurs sensibles au niveau des
lvres, de la langue et de la muqueuse
buccale sont particulirement permables
l'excitation sexuelle. Il n'y a pas que
l'treinte et la succion du baiser qui
gnrent les sensations. L'odorat, heritage
gntique et unique,joue aussi un rle dans
l'attirance entire deux tres.
Les cellules nerveuses concernant
le sens olfactif (l'odorat) sont situes prs
de la bouche. Ce qui fait que les partenaires
qui sont gntiquement semblables ,,ne
peuvent pas se sentir", nous confirment les
scientifiques. En pareil cas, la progniture
qui sortira d'une telle union ne disposerait
que d'un petit ,,pool" gntique, ce qui
conduira plus tard des
dysfonctionnements dans son systme
immunologique. Un agent invisible
biochimique se chargerait ainsi de nous
intresser au partenaire nous allant
gntiquement comme un gant. L'odeur
individuelle serait ainsi un supplementnt"
attractif ou un signal d'alarme de la na-
ture. On nous rassure quand mme en nous
disant que l'tre human n'est pas pour
autant tlguid par les reactions
chimiques de son corps : si ,,l'optique" ne
fonctionne pas, la marque olfactive elle
seule ne peut non plus rien sauver.

Le baiser n'excite pas
seulement
Le baiser serait aussi bon pour
(voir Baiser / 7)


L'arrive de la Mission spciale de I'OEA en Halti retarde ...
La Mission de soutien la dmocratie de l'OEA qui devait arriver en Hati le dimanche
16 Fbrier, a d reporter son voyage cause du mauvais temps qui svit dans la
capital fdrale amricaine. Font parties galement de cette mission des reprsentants
des principaux organismes de financement qui ont bloqu toute aide Hati en
attendant la resolution de la cruise due aux lections de 2001.

Mission de la dernire chance ...
C'est la plus important mission international qui soit dpche en Hati depuis le
dbut d'une cruise post-lectorale remontant mai 2000. Elle doit comprendre des
reprsentants de l'Organisation des Etats-Amricains (OEA), de la Communaut
Carabe (CARICOM), ainsi que du group des pays "Amis d'Hati". Les institutions
financires internationales (Banque Mondiale, Banque Interamricaine de
Dveloppement/BID, Fonds Montaire Internationale/FMI) sont galement du voyage.
La dlgation qui devait commencer arriver ce dimanche 16 fvrier, a eu du retard et
est attendue en dbut de semaine.
Elle sera conduite par l'Assistant-secrtaire gnral de l'OEA, Luigi Einaudi, et le
Ministre des Affaires trangres de Ste Lucie, Julian Hunte, reprsentant la
CARICOM.
L'administration amricaine a dlgu M. Otto Reich, envoy special pour l'Amrique
latine. Le Canada sera reprsent par M. Denis Paradis, Secrtaire d'Etat pour la
Francophonie au Ministre des Affaires trangres.
On devrait computer galement dans la dlgation le ministry des Relations extrieures
de la Rpublique dominicaine; galement celui de Guyana, Rudy Insanali. Etc.
L'agenda de cette important mission se place dans le cadre de la Rsolution 822 de
l'OEA, appelant des lections anticipes comme seule voie de sortie de la crise
politique.
Cependant cette dlgation, que l'on dcrit dans les milieux internationaux come
celle de la dernire chance, a plus spcialement pour mission d'encourager
nergiquement les diffrentes parties en cause remplir leurs obligations dans
l'application de la Rsolution 822.
Cela signifie pour les autorits hatiennes runir totes les conditions de scurit et de
lgalit indispensables la tenue d'lections honntes et crdibles.
Quant l'opposition, l'amener envoyer ses reprsentants au conseil lectoral
provisoire (CEP) en formation.

Hector Keitan assassin
Deux personnel ont t tues dans la soire du 13 fvrier lors d'une intervention de la
Police Pguy-Ville. Les victims, Hector Keitan et Hermann Charles, seraient
impliques dans le traffic de la drogue, selon ce qu'a indiqu la police. Mais la famille
des victims considre l'vnement comme une execution.

Haiti : Le chef de la brigade anti-drogue accus d'tre lui-mme
dans le traffic
Le directeur d'une brigade anti-hatienne de lutte contre la drogue a t arrt aprs
que ses hommes eurent bloqu un tronon d'une autoroute prs de la capital pour
permettre l'atterissage d'un avion colombien transportant au moins une tonne de
cocaine, a dclar vendredi un porte-parole de la police hatienne.
Evans Brillant, directeur de la Brigade Anti-Drogue de la Police Nationale d'Hati, a
t arrt jeudi. Il est souponn d'implication dans le traffic de la drogue, ainsi que
cinq autres policies, a dclar l'Inspecteur gnral Harvel Jean-Baptiste.
"Ces hommes ont t arrts parce qu'ils sont impliqus dans l'atterrissage d'un avion
transportant de la drogue dans le pays" a-t-il dit.
L'OEA appelle l'arrestation des individus impliqus
dans les violence du 17 dcembre 2001
Le reprsentant permanent de l'Organisation des Etats Amricains (OEA) en Hati,
David Lee, a appel jeudi les autorits hatiennes procder l'arrestation de tous les
individus impliqus dans les violence du 17 dcembre 2001 lies une attaque arme
contre le Palais Prsidentiel. David Lee a cit entire autres le cas du chef d'OP des
Gonaves, Amiot Mtayer, qui selon lui doit retourner en prison ainsi que le nomm
Jean Tatoune. Selon M. Lee, il s'agit l de measures pralables la tenue de bones
lections dans le pays. L'ambassadeur David Lee a par ailleurs indiqu que
1' organisation hmisphrique est dispose fournir au CEP l'assistance technique
prvue dans l'Accord initial et la Rsolution 822.

Le groupe des 184" announce la publication prochaine
d'une proposition de sortie de crise
Le group dit des 184 a annonc la publication prochaine d'une proposition de sortie
de crise. Le vice-prsident de l'ADIH, Hans Tippenhauer, qui avait pris une part active
aux manifestations anti-gouvernementales des 7 et 8 fvrier au Cap-Hatien, a dnonc
la decision prise par le chef de l'tat de nommer un Conseil Electoral Provisoire avec
7 membres sur 9. Selon le dirigeant du group dit des 184, les conditions ne sont pas
runies pour la tenue de bonnes lections dans le pays. M. Tippenhauer affirme que
compete tenu du radicalisme de certain, tout peut arriver en Hati, sans toutefois donner
plus de prcisions.
Pour leur part, les parlementaires de la Rpublique ont salu la publication de l'arrt
prsidentiel nommant les 7 membres du CEP. Le snateur Yvon Feuill et les dputs
Wilnet Content et Joseph Berry ont encourage les nouveaux membres du CEP prter
serment afin d'enclencher rapidement le processus lectoral. Ces parlementaires ont
estim que la Convergence Dmocratique et les autres parties de l'opposition sont bel et
bien reprsents travers les secteurs reprsentant la socit civil dans ce nouveau
CEP, don't celui des droits de l'homme et de la Fdration Protestante. La coordination
Lavalas dans l'Artibonite a galement accueilli favorablement la publication de l'arrt
formant le nouveau CEP. La coordination dit souhaiter la resolution au plus vite de la
cruise post-lectorale qui doit, selon elle, passer par l'organisation des lections.

Trois personnel tues Delmas 4 au course d'affrontements
entire deux gangs rivaux ...
Au moins trois (3) personnel ont t tues par balles et l'arme blanche jeudi dans le
quarter de Delmas 4 (Saint-Martin), lors d'un affrontement entire deux gangs rivaux.
Des hommes arns en provenance de Fort Touron, o ils avaient trouv refuge (La
Saline) ont lanc une attaque mardi contre l'autre group, qui les avaient chasss il y a
un mois du quarter de Delmas 4. Avec ce raid, les hommes de Fort Touron entendaient
reprendre le contrle des quarters de Delmas 2 et 4. Cependant au course de
l'affrontement, ce sont des innocents trangers au conflict qui ont pay la note. Trois
personnel ont t ttres, don't Mme Josita Joseph, 60 ans, et un membre du gang de
Saint-Martin. Plusieurs personnel ont galement t blesses parmi la population. Le
calme est revenue dans la region aprs l'intervention de la police, mais une situation de
panique continue d'y rgner. Et les families qui ont dsert la zone, ont toujours peur
de regagner leur domicile.

Dprciation acclre de la gourde ...
Une lgre tendance la baisse a t constate au niveau du taux de change jeudi en
fin d'aprs-midi dans les banques commercials de Port-au-Prince. Il fallait 52 gourdes
pour acheter 1 dollar, alors que la veille, des pics de 53-54 gourdes avaient t
enregistrs. Il faut souligner que les banques ne vendaient que trs peu de dollars par
rapport aux cambistes qui en vendaient beaucoup plus, mais don't les taux taient
naturellement un peu plus levs. La tendance la baisse a t constate suite une
(voir En bref/ 18)


Page 2


i I


JLdl '4 JL L-d % -J -- -


1 --- ---- - 1


1








M rllalr en 9ivi U vol. Av ll r ieo. 2 0 I JL -- I A .


1 14AITI-CRISE I


Arrive d'une dlg1


de la dernire char

OEA-CARICOM-PAYS AMIS

INSTITUTIONS FINANCIERES


Le President Aristide au milieu des autres chefs d'Etat et de gouvernement
de la Communaut carabe photo J.C. Pierre-Louis


ition


ice
(Mission ...
suite de la 1re page)
On compete
galement dans la
dlgation le ministry
des Relations extrieu-
res de la Rpublique
dominicaine;.
galement celui de
Guyana, Rudy Insanali.
Etc.
L'agenda de
cette important mis-
sion se place dans le
cadre de la Rsolution
822 del' OEA, appelant
des lections
anticipes comme
seule voie de sortie de
la cruise politique.
Cependant
cette dlgation, que
l'on dcrit dans les
milieux internationaiux
comme celle de la demi
spcialement pour mis
nergiquement les di
impliques remplir leu
la mise en application de
Cela signifie
haitiennes runir toutes
scurit et de lgalit i


ire chance, a plus
sion d'encourager
ffrentes parties
rs obligations dans
Sla Rsolution 822.
pour les autorits
Sales conditions de
ndispensables la


D'o la presence de ces dernires
au sein de la mission.
Dans une interview au Miami
Herald, M. Einaudi met les torts aussi bien
sur le pouvoir en place que sur les leaders
de opposition.
Dans cette interview, l'Assistant-
secrtaire gnral de 1' OEA dclare que le
gouvernement hatien doit faire des


La UNIBANK I
et ses Collaborateurs
pportent leur soutien
au Envrp


"" oeurs

Salsiennes

La UNIBANK a apport officiellement le vendredi 13 dcembre 2002
son soutien au foyer des Soeurs Salsiennes.
En presence des membres du Conseil d'Administration, de leurs
pouses et de quelques collaborateurs, le Directeur Gnral de la
UNIBANK M. Franck Helmcke a remis la responsible du Foyer Sour
Nicole Gaillard, un chque de 125,000 gourdes. Cette some sera
double l'anne prochaine, grce la participation des collaborateurs
de la UNIBANK.
Le. President du Conseil d'Administration de la UNIBANK, M. F. Carl
Braun, a salu le travail des Soeurs Salsiennes et encourage les 42
petites filles accueillies par le foyer bien travailler l'cole et devenir
de bonnes citoyennes.

10 Ans de Leadership, 10 Ans au Service de la Communaut!


I UNIBANK
-I - -* -*


"Faisons route ensemble"

www.unibankhaiti.com


L'Ambassadeur des Etats-Unis ( droite), le Premier ministry Yvon Neptune
et la directrice du programme Peace Corps en Hati photo Yonel Louis/HenM
Quant l'opposition, l'amener "progrs significatifs" pour dsarmer
envoyer ses reprsentants au conseil gangs de rues et garantir un climate
lectoral provisoire (CEP) en formation. scurit pour les lections, comme
Evidemment, ce niveau, la gouvernement s'y estengag en septem
dlgation aura plus d'un protagoniste dernier.
convaincre, car l'opposition c'est Sinon, les Hatiens auront r
aujourd'hui la Convergence dmocratique, l'opportunit d'utiliser l'anne du 2(
les autres parties de l'opposition, mais anniversaire de leur indpendance (200
galement depuis quelques mois le groupe comme "le point de dpart d'une vr
des 184 organizations" de la socit civil mobilisation" pour sauvegarder l'avenir
qui a pris en peu de temps beaucoup pays.
d'importance dans le camp de l'opposition. "Vous ne pouvez avoir u
Cette dernire entit ne s'est election dcente d'un jour l'autre. C
jamais prononce dfinitivement au doit tre organis" a dclar Luigi Einau
chapitre des lections anticipes. Par contre, qui parlait un sminaire tenu Washing
Convergence et d'autres parties affilis sur Hati avec la participation de Univers
refusent toute participation des lections of Miami (UM).
tantquelePrsidentJean-BertrandAristide "Ni le rgime Lavalas,
n'aura pas dmissionn. l'opposition n'a fait ce qui est requis d
Celui-ci aritrquetellen'estpas la Rsolution 822, qui est destine
son intention. ramener la stability et la scurit dans c(
Selon le no. 2 de l'OEA, Luigi nation pauvre de la Carabe, et mettre fi
Einaudi, aucune des parties n'a rempli une impasse politique qui a paralys le p
vritablement ses engagements dans le depuis les lgislatives contestes de r
cadre de la Rsolution 822, y compris la 2000."
communaut international. "Le temps press" a dit Einau
La resolution appelle, par rvlant ses frustrations aprs main
example, les institutions financires tentatives infructueuses de ngocier
internationales qui ont gel une aide accord entire le parti Lavalas du Prsid
financire de US$500 millions destine Aristide et l'opposition.
Haiti, "normaliser" leurs relations avec "Mais ce qu'on est surtout en tr
le gouvernement hatien. de perdre, c'est l'opportunit d'utiliser


les
de
le
bre

at
)0e
04)
aie
du

ne
ela
idi,
ton
;ity

ni
ans
e
ette
n
ays
nai

idi,
tes
un
ent

ain
le


(voir Mission / 6)


ANALYSE
Bush ou le pav de l'ours p.l
LA CRISE
Arrive d'une mission de la dernire chance p.1
La Presse ne doit tre les chiens de garde de quiconque p.7
Crise de la gourde: pas de panique p.7
La depression de la gourde est la faute de Lavalas p. 7
DROGUE
Le chef de la brigade anti-drogue sous les verrous p.l
Hector Keitan et Herman Charles abattus p.1
CHRONIQUE
Le baiser est bon pour la sant p.2
PlaIdoyer pour une organisation horizontal du pays p.17
Appel aux peuples du monde entier p.16
Le Cinma et la Guerre p.5
LA GUERRE
L'Irak risque de coter beaucoup plus cher aux Amricains p.6
Le courant anti-guerre marque des points p. 14
Ben Laden promet de nouveaux attentats contre les U.S.A. p.15
Bush cherche rassurer aprs le message de Ben Laden p.15
REFUGIES
Rapatriement d'un group de 146 rfugis p.8
SPORTS
Arthur Ashe: Dix ans dj! p.9
'Venus Williams crase Clysters Anvers p.9
Coupe Davis: Grosjean et Santoro dsavouent Escud p.9
Arsenal donne la leon Manchester United p.12
Espagne: la Real et le Real battus p.12
ARTS ET LETTRES
Un nouveau livre : Jacmel et le Sud Est p.10
La pice "L'Ouverture" de Dominique Batraville p.10
Jay B: de la danse la musique p.11
Une rue Toussaint Louverture Montral p.10
Semaine Toussaint Louverture Paris p. 11
PETROLE
Le secteur ptrolier dans l'oeil du cyclone vnzulien p.16
es course du ptrole leur plus haut niveau p.16


Page 3


Mercredi 19 Fvrier 2003
Ui.7;ti X4-,h-^ U I Y VI~T Mr% qT








I UNE ANALYSE I


Mercredi 19 Fvrier 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 3


Bush ou le pav de l'ours


UNE CRISE DANS LE GRAND MONDE D'EN-HAUT


(Bush ... suite de la lre page)
Aroports, mtros (en tte New York et
Washington), points, autoroutes, ports sont sous
haute surveillance.
Sceller portes et fentres ...


A Londres prs de 750.000 manifestants contre
la guerre samedi, don't l'un des plus jeunes, Sam
Baldwin, 10 mois
Dans certaines rgions des Etats-Unis, les
supermarchs et autres magasins de products de
premiere ncessit sont dvaliss par les clients
(particulirement les stocks d'eau, ainsi que de
rouleau adhsif et plastic devant servir, la loindre
alerte et sur instruction des autorits, sceller portes
et fentres contre toute attaque biochimique).
Mais il ne faudrait pas croire que c'est
s'eulement la panique ainsi que le lavage de
cerveau qu'on devine en filigrane, qui alimente les
sondages montrant que les Amricains.sont dans
leur majority en faveur de la guerre. Alors que les
immigrants (hatiens et autres) voient tout a avec
un certain scepticisme, bon nombre de natifs natals


en revanche manifestent des reactions plutt semblables celles
de leur president. Le drapeau toil rapparat sur les voitures
et la tlvision a remis au programme tous les vieux films sur
la Second guerre mondiale avec en passant un clin d'oeil
plein de reproche vers la France libre en 1945 grce
l'intervention entire autres des Marines ...
Vieux rflexe du "rally around the flag" (ralliement
autour du drapeau national) depuis les temps lointains de la
conqute de l'Ouest, comme chaque fois que le pays se
considre en danger ...

Une angoisse couper au couteau ...
SMais cette espce de ferveur patriotique et pas
seulement familire l'Amrique profonde mais aussi la
gnration "Star Wars" (comme dit just titre le slogan, 'la
lgende continue"), n'est cependant pas ce qui fait
vritablement l'actualit pour le plus grand nombre ...
Vient d'abord la situation conomique du pays. Le
gallon de gasoline est $1.50 ($1.70 le super) et c'est un motif
de grande preoccupation au pays des voitures conues pour
consommer le plus d'essence et le meilleur.
Et come chez nous, la hausse du carburant entrame
une augmentation correspondante de tous les prix au
supermarch. En un mot, du cot de la vie. On ne sait plus si
l'angoisse, qui est couper au couteau, est provoque par la
peur du terrorism ou l'incertitude face l'avenir.
Le plus grand centre d'achat de Miami, Aventura
Mall, tait quasiment vide jeudi, veille de la Saint Valentin,
pourtant que beaucoup considrent comme une invention
commercial amricaine.
Plus prs du quarter hatien, le centre d'achat de la
79e Rue-Biscayne Boulevard a t abandonn par ses
principaux locataires, don't le principal, le supermarch multi-
services Walgreens.

Little Haiti dshrite ...
Quant .Little Haiti, le plus grand store du quarter a
mis la cl sous la porte. I s'agit de Lubins Discount, qui attirait
galement des clients d'Hati, et mme d'autres pays de la
Carabe.
En un mot, l'conomie amricaine va mal. Non pas
que le chmage soit plus lev que jamais. Mais la reprise tant
annonce tarde se matrialiser. Le systme semble en mal de
retrouver un second souffle. La thorie classique des annes
grasses annes maigres, bref le cycle keynesien (John


Etiq uette Unisex
BARBER / BEAUTY SALON
Children welcome
305 940 9070
15456 West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 33162
r- --Wo -d -n I $ 10% Designer Cup
Jean-Wood Juelien First time customer only Reg. 12.50
Educator-Designer/Stylist FE ,* a
since 1976 FREE Condioning Treatment
L- --_ _- -- I with this coupon


.1


Maynard Keynes) semble en panne, dbord, dpass ...
Or les prochaines prsidentielles, c'est bientt, en
2004.


.. 'o' n,,
i


George W. Bush lors de son discours samedi devant les
marines du croiseur de la classes Aegis USS Philippine Sea,
Jacksonville, en Floride
Il n'est pas sr que l'conomie pourra tre remise
sur les rails d'ici l. Aussi peut-on dire que l'Irak reprsente
aussi pour M. Bush comme une sorte de fuite en avant ...
Renoncerait-il renverser Saddam Hussein, il aurait alors
l'air d'avoir chou sur tous les tableaux.
Oui, mais que fait-on du poids de la guerre sur
l'conomie just au moment o celle-ci est si peu
performance.
Mais on n'est pas une quivoque prs, comme
vous le verrez.
Vous me direz, le ptrole.
De l'avis des spcialistes, les Etats-
Unis ont tout l'accs au ptrole de la
region qu'ils veulent, y comprise le
upply brut irakien travers l'accord
ri- Jnourri ture-mdicaments contre
ptrole conclu via les Nations Unies
'HURIN pour soulager quelque peu les effects
de l'embargo sur les enfants et les
malades. En vertu de l'accord,
Bagdad se voit imposer un prix fixe
E: 305-899-9112 pour son ptrole, et Washington pse
akeplus@bellsouth.net (voir Bush / 5)


Mooco -- Cramiques & Marbre
18 x 18& 16x 16
Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition e ortos r
.79 pied carr Nous exportons vers Hati


toI^oc 12x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
S69 pieds carrs


4U 1 b A r LI 7
C 4 aa,qrlLjtst.o LL'


Trs grande salle d'exposition
Dpt Salle d'Inventaire


GR 1 AST l L[ IT
Cramiques grises


,aximum 8 Sacs) Accessoires ( Maximum 8s acs )
maximum Sacs)avec tout achat minimum de 200 pieds carr
vec tout achat minimum de 200 pieds carrs Cramiques Apportez ce coupon
pportez ce coupon Marbre pour Salle de bain
Venez donc voir vous-mme



Meilleurs prix de la place


s


3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


Page 4


AKE Discount

Beauty S


ETIENNE MAT
Owner

12809 W. DIXIE HWY. PHONI
NORTH MIAMI, FL33161 e-mail:


(N
av
AI


z







Mercredi 19 Fvrier 2003
Haflai en Marche Vol. XVII No. 3


Page 5


DE L'ACTUALITE


Et pour les nations d'en-bas ?


(Bush ... suite de la page 4)
de tout son poids dans la determination de ce tarif
forfaitaire.

La stratgie du fait accompli...
Alors, qu'est-ce qui fait courir George Bush
junior?
Laissons parler les nombreux critiques de la
nouvelle politique de Washington, France et Allemagne
en tte. Selon ces derniers, la nouvelle quipe qui dtient
aujourd'hui la fois la Maison blanche et les deux chambres
du Congrs n'a qu'une seule politique : mettre tout le
monde devant le fait accompli.
Une accusation qui ne semble pas tout fait
infonde. Par example, en appelant leurs allis de l'Alliance
Atlantique (OTAN) prendre tout de suite des dispositions
assurant la protection de la Turquie, pays frontalier de l'Irak
et plaque tournante pour une ventuelle action militaire
contre ce dernier, les Amricains ont mis les pieds dans les
plats. La France, l'Allemagne et la Belgique imposent
aussitt leur veto une telle decision, arguant que ce serait
s'enfermer dans la logique de guerre, alors mme qu'on
tente de l'viter.
Vif mcontentement de Washington qui dnonce
ce nouveau "coup de Jarnac" de la part de la "vieille
Europe" (expression soi-disant mprisante employe par
le Secrtaire la defense Donald Rumsfeld, digne de la
cour de rcration en 1e" anne de middle-school).

Scandale dans la famille ...
Cependant il ne faudrait pas conclure trop vite
une division vritable du camp occidental ... Contrairement
au temps "lontan" (lointain) o les pays occidentaux ont
pu se retrouver dos dos, aujourd'hui les protagonistes
partagent le mme systme politique (la dmocratie) et
dfendent les mmes intrts (le capitalism mondialis).
Aucun rapport avec l'axe fasciste (Allemagne,
Italie) versus dmocraties occidentales, Grande Bretagne,
Etats-Unis etc.
De plus, la France n'en continue pas moins
cover jalousement son arrire-cour, la Cte d'ivoire, tout
comme le fait Washington au Venezuela ou en Hati et
ailleurs ...
Tout compete fait, la situation actuelle ne
semblerait donc impliquer que les pays riches eux-mmes,
les puissances nuclaires. Scandale dans la famille ...

Un no-imprialisme...
Cependant rien ne se perd, rien ne se cre. Mme
quand les pays du sud se garden de toute interpretation,
ils n'en sont pas moins intresss qu'un autre par ce qui se
passe.
Car le fond de la question c'est quoi d'autre que
le partage du monde et de ses resources. Un no-
imprialisme. L'quipe actuellement au pouvoir
Washington est bien dcide utiliser la hyper-puissance
amricaine pour imposer davantage l'influence des Etats-
Unis sur toute la terre et peut-tre mme au-del. Ils ne
cachent pointleur intention d'agir en consequence et croient
en avoir tous les moyens ncessaires. Le 11 septembre 2001
a t la goutte d'eau d'un processus qui couvait depuis la
fin de la guerre froide. La nature a horreur du vide et l'on
n'est pas la seule super-puissance pour rien. Tout le
.problme est que les nouveaux matres penser de
Washington, dops par le 11 septembre, ont une approche
trop directed, trop proche de la force pure et dure, et qui
droute jusqu' leurs allis du monde dominant, le monde
d'en-haut ...

Les nations d'en-bas ...
Mais peut-tre pas autant les nations d'en-bas, qui
n'y voient encore aucune difference les concernant.
Par example, dans l'actuelle crise politique
hatienne ne voit-on pas
Washington et Paris adopter la mme politique,
mme que la France a accept pendant longtemps d'tre le
fer de lance ...
D'un autre ct, les partisans du president ivoirien


Laurent Ghagho furieux que Paris ait forc ce dernier
accepted des rebelles clans le gouvernement, criaient "A
bas Chirac" et en suppliant vainement les Etats-Unis de
s'intresser leur cause ... Il est vrai, drle d'ide.

La Condottierra ...
Bref, cette querelle ne s'tend pas jusqu'aux
chasses gardes des uns et des autres ... Beaucoup de bruit
pour rien, vu de ce ct-ci de la terre.
Aussi commettrait-on une erreur monumental en
exagrant ou extrapolant la grogne europenne. Il s'agit
plus d'une question de forme que de fond. Ces derniers se
plaignent essentiellement de la manire d'agir de l'oncle
Sam qui, depuis un certain patricien nomm Franklin D.
Roosevelt, avait habitu leurs cousins de la "vieille Europe"
plus de manires. Aujourd'hui retour du cow-boy qui
tire d'abord etpose les questions ensuite. Et surtout n'hsite
pas vous faire sentir votre rle de simple second !
Et aprs l'Irak, ce sera qui, et qui encore et encore.
Et l'Union europenne serait condamne rester
les bras croiss moins qu'on lui fasse signe.
Le sang gaullien de Chirac n'a fait qu'un tour.
Par example encore, c'est la conseillre du


EDITORIAL
(Editorial Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince


LE CINEMA ET LA GUERRE
PORT-AU-PRINCE, 17 Fvrier qui a incarn tous les visages du mythe amricain, de la
Cette'semaineles grandes chanes amricaines conqute de l'Ouest au Vietnam, en passant bien sr par
de cinma en continue nous abreuvent de films de guerre. la Seconde guerre mondiale sur les deux fronts la fois
Surgissent des fonds de tiroirs, tous les Fort de l'Atlantique (" D-Day ") et du Pacifique (" Iwo
Alamo, Rio Bravo, prfrablement avec
John Wayne, mais surtout tous les
classiques sur la Seconde guerre
mondiale, Iwo Jima, Le Jour le plus
long, L'enfer des hommes avec Audie
Murphy (non Eddy Murphy) etc ...
Le jeune Amricain cette
semaine se sent l'me d'un hros,
l'instar de son jeune president qui
promne partout son petit air de texan,
roulant les biceps et un tantinet
provocateur.
Pas tonnant donc quele jeune
citoyen de la rpublique toile ne
ragisse pas comme nous, ni comme le
jeune Franais dans cette perspective de
guerre contre 1'Irak.
C'est aussi une question de
culture.


La culture europenne remote
plusieurs sicles en arrire (" vieille
Europe !), l'Iliade d'Homre,
Achille, Hector, Paris ; sinon Roland
et Olivier, fiers chevaliers de l'empereur
Charlemagne : Roncevaux,
Rojicevaux, morne plaine "
Chaque people vit et meurt
avec ses mythes ...
Par example, les ntres
remontent aux grands royaumes
africains d'Arada et autres.'" Lokoto w
f to w, lan guinen tande. "
Mais la culture amricaine est
au contraire de creation rcente.
Contrairement la vieille
Europe (n'est-ce pas !), ce n'est pas
le livre qui dfinit la culture amricaine,
chezz nous autres hatiens, ce sont les contest .
Les grands mythes amricains ont un visage
(contrairement Achille, Paris et la belle Hlne ;
contrairement aussi Legba et Ogoun) et ces visages ont
pour noms Tyrone Power, Erol Flyn, etc, mais surtout John
Wayne, un texan comme M. Bush.
John Wayne, le hros amricain par excellence,


Jima ").
Aussi la Maison blanche ne devait avoir aucune
difficult vendre sa champagne anti-Irak.
La principal conseillre prsidentielle,
Condolezza Rice, de ne pouvoir chausser elle-mme les
bottes du grand Wayne (car entire parenthse, les hros
(voir Editorial / 6)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom



SMois Un An Renouvellement O

tats Uvis $ 40:00 $ 78,00
Calada $ 4:00 $ 80,00 Nouvel Abonn
lurope 70.00 $135,00
Amnriqus Latine 70 :0 S 13500


president, Condolezza Rice, communiquant rcemment le
plan qui est d'tablir un systme d'occupation en Irak
pendant au moins deux annes, le temps de mettre en place
un nouveau rgime tout fait different.
Tout fait dvou aussi, bien entendu, aux intrts
amricains.
Aucun rle n'a t mentionn par la Condottierra,
pardon Condolezza, pour les allis ... On comprend donc
la colre de ces derniers, principalement la France,
l'Allemagne, mais aussi la Russie, la Chine (tous sauf
l'Allemagne disposant du-droit de veto.au Conseil de
scurit).

Epi, epi anyen ...
Les Etats-Unis sont srs de ne faire qu'une
bouche de l'Irak. Mais aprs ? Epi, epi anyen.
Pensent-ils srieusement pouvoir faire face ensuite
tout seuls tous les problmes, toutes les mtastases que
cette operation au forceps est susceptible de relcher
travers le monde musulman ?
C'estla question souleve parl'UE ... et laquelle
Washington object alors mme qu'il devrait tre le premier
concerns. (voir Bush / 6)









Page 6


1 HAITI-CRISF.1-


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


Arrive


dlgation de

la dernire

chance
(Mission ... suite de la page 3)
200e anniversaire comme une chance unique de rconcilier
le pays. avec lui-mme."
La patience de l'international est galement
bout. Recueillir de l'argent pour maintenir la Mission
spciale de l'OEA pour Renforcer la Dmocratie en Hati
a t trs difficile, selon l'Assistant-secrtaire gnral de
l'OEA.
La semaine dernire, 1'OEA a annonc aux pays
membres et aux autres donateurs don'tt le Vatican) qu'il
faudra US$5, 5 millions pour la mission. Mais c'est
seulement la moiti de ce qui est ncessaire.
"La communaut international est si fatigue
d' Haiti, que nous sommes obligs de qumander son aide
et son support" a dit l'Ambassadeur Einaudi. "Ils ne croient
tout simplement pas que quelque chose de valuable puisse
encore tre accompli en Hati. C'est un pays qui est
condamn l'chec."
Une fin de l'impasse politique en Haiti viendrait
librer des centaines de millions de dollars d'assistance
bloque cause de la crise politique.

EDITORIAL

LE CINEMA

ET LA GUERRE
(Editorial ... suite de la page 5)
noirs n'abondent pas ce niveau, Colin Powell est l'un
des premiers, un vritable pionnier), n'a pas manqu
cependant de faire jouer et rejouer tous les classiques de
John Ford, D.W. Griffith. Howard Hawks, Frank Kapra
dans le Oval office ", histoire de motiver encore plus son
protg, le president Bush junior.
Mais voil, entrent en scne ces maudits "
Franais, ces empcheurs de danser en rond ...
Trop tard bien sr pour arrter un John Wayne qui
a dj enfourch ses bottes de cent lieues.
Mais la France insisted, persiste et signe, et finit
aussi par convaincre l'Allemagne, la Belgique, puis aussi.
la Russie et la Chine.
Les allis se rebiffent. Ce n'est pas la croisade
sacre, c'est le moins qu'on puisse dire..
John Wayne trahi ...
Aussitt changement de programmation. Envoyez
moi Gary Cooper, le hros de High Noon ", en franais
Le train sifflera trois fois ", oui, la chanson de John
Williams Si toi aussi tu m'abandonnes ... "
Le hros tout seul faisant face aux mauvais garons
(tous ces saddam avant la lettre) ...
Devant la trahison de la vieille Europe ", Bush,
Rumsfeld, Cheney et Condolezza (bien sr, dans le rle de
Calamity Jane) se rfugient sous le masque noble et
flegmatique du Gary Cooper de High Noon "...
L'ennui est que Gary Cooper a toujours incarn
des hros pacifistes (de
High Noon Pour qui sonne le glas ",
adaptation du roman de Hemingway sur la guerre
d'Espagne), des hros pousss la guerre malgr eux.
On ne peut pas en dire autant de Bush junior et sa
Condolezza.

(ditorial Mlodie 103.3 fm, Port-au-Prince, Haiti)


Organisation des Etats Amricains


Communique de press


www.oas.org


(F-069-02)


4 avril 2002

UNE DELEGATION DE HAUT NIVEAU
SE RENDRA EN HATI


Une dlgation de haut niveau reprsentant
la communaut international effectuera une visit en
Hati lundi pour faire tat des proccupations
croissantes que cause la situation dans le pays.
La dlgation sera conjointement dirige par le
Snateur Julian Hunte, Ministre des affaires trangres,
du commerce international et de 1'aviation civil de Sainte-
Lucie et Prsident du Conseil des relations trangres et
communautaires de la Communaut des Carabes
(CARICOM), et le Secrtaire gnral adjoint Luigi
R.Einaudi.
La Mission incluera galement le Ministre des
affaires trangres des Bahamas, Monsieur Frederick
Mitchell, Le Secrtaire d'Etat canadien pour l'Amrique
latine et la Francophonie, Monsieur Denis Paradis;
l'Envoy du Prsident des Etats-Unis pour les initiatives
continentales, l'Ambassadeur Otto J. Reich etle Prsident
du Conseil permanent, l'Ambassadeur Arturo Duarte du
Guatemala. Les Reprsentants du Mexique et de la France
front parties de la Mission. L'Union europenne sera
reprsente et les institutions internationales de
financements participeront la Mission en quality
d'observateur.'
Le Ministre Hunte et le Secrtaire gnral adjoint
Einaudi ont dclar que la dlgation
communiquera la ferme conviction de la communaut


international que toutes les parties en Haiti devraient
respecter leurs obligations en vertu de la resolution 822,
en vue de mettre fin au climate de violence et d'inscurit.
Cette visit ne vise pas mettre en route de nouvelles
ngociations".
La resolution 822 appelle l'adoption de measures
visant rtablir la scurit et poser les bases des lections
en 2003. La dlgation exhortera le Gouvernement haitien
prendre immdiatement des measures pour amliorer l'tat
de la scurit et elle encouragera tous les secteurs politiques
en Hati participer activement la formation du Conseil
lectoral provisoire en tant qu'tape indispensable la
resolution de problmes mans des lections de 2000.
La dlgation rencontrera le Prsident Aristide
et d'autres officials du Gouvernement, des dirigeants des
parties d'opposition et de la socit civil, ainsi que des
reprsentants diplomatiques de la communaut
international en Haiti. La dlgation de haut niveau
paulera les efforts dploys par la Mission spciale de
1' OEA charge de renforcer la dmocratie en Haiti et qui
mne ses travaux depuis le mois d'avril 2002 pour traiter
de questions concernant la justice, la scurit, les droits de -
l'homme et la governance. Le Chef de la Mission spciale
et le Chef adjoint de celle-ci front parties de la dlgation
de haut niveau.


ANALYSE (SUITE)


Bush ou le pav de l'ours
(Bush ... suite de la page 5)


On n'est donc vraiment pas une quivoque prs
dans cette crise.

Des apprentis sorciers ...
Le Secrtaire la defense Donald Rumsfeld ne
semble pas croire que la guerre est un dernier recours mais
au contraire un instrument politique part entire. Pourvu
qu'on ait les moyens de sa politique. A la guerre comme
la guerre, quoi.
Mais en cela, il oublie la grande difference avec
tous ceux-l qui l'ont prcd dans cette voie: aucun d'eux
ne prsidait une nation dmocratique. Nous ne citerons
aucun nom, de peur d'tre indlicat.
Et Mlle Condolezza Rice, la grande
kremlinologue, pourrait avoir cd aux charmes du
principal sujet de sa thse de doctorate ... et tre en train
aujourd'hui de nous jouer du brejnevisme sans le savoir.


On sait aussi depuis Napolon que ce n'est pas
la guerre qui tranche en dernier lieu mais la diplomatic et
que celui-ci ne sacrifierait le fameux Talleyrand (eh oui,
la "vieille Europe") pour aucun de ses plus grands
gnraux.
Aprs la sance de vendredi au Conseil de
scurit, suivie de manifestations monstres dans toutes
les plus grandes capitals du monde comme'on n'en avait
pas vu depuis la guerre du Vietnam, voici la Maison
blanche un tantinet interloque ... Comme des enfants
qu'on aurait surprise en train de jouer avec des allumettes.
Pardon, aux apprentis sorciers.
Mais ce n'est pas Berlin 1948, ni la cruise des
fuses sovitiques Cuba (1962). Une petite crise en
circuit ferm. Une affaire de famille.

Hati en Marche, 16 Fvrier


L'ACTUALITE EN MARCH


L'Irak risque de coter

beaucoup plus cher

aux Amricains qu'en 1991


WASHINGTON, 16 Fvrier Un conflict en Irak
risque de coter beaucoup plus cher aux Etats-Unis que la
guerre du Golfe, surtout si le conflict dbouchait sur une
longue priode d'occupation et de reconstruction et que
les allis renclaient mettre la main au porte-monnaie,
avertissent les analysts.
Dgradation des finances publiques, hausse des


taux longs accompa-
gne d'une dprcia-
tion du dollar,
inflation, telles
pourraient tre les
consequences aux
Etats-Unis d'une
guerre en Irak, selon
une rcente simulation
faite par la Caisse des
dpts et consigna-
tions CDC Ixis capital
markets.
Cette simu-
lation se base sur une
hypothse d'une
guerre de six mois en


Irak suivie de six mois d'occupation. Elle peut changer en
function de la dure du conflict et de l'occupation, du degr
de dgradation des finances publiques, de l'volution des
changes et du course du ptrole.
La principal inconnue reste l'volution du prix
du ptrole, qui dpend du volume de brut retir du march
la suite de ce conflict et du caractre de l'interruption de
l'offre, temporaire ou durable.
L'autre point est la degradation des finances
publiques avec un cot total de la guerre (six mois
d'oprations militaires et six autres mois d'occupation)
d'approximativement 100 milliards de dollars en 2003, soit
1% du PIB.
Mme si l'pargne prive et les non-rsidents sont
mis contribution, il restera 50 mds USD finance. Une
hausse des taux longs est alors inluctable accompag-.'e
par la suite d'une dprciation du dollar 1,20-1,25 dollar
pour un euro.
La comparison est souvent faite avec la guerre
du Golfe, qui avait cot 61 milliards de dollars soit 1%
environ du produit intrieur brut (PIB) des Etats-Unis, et
avait t suivie d'une priode de croissance exceptionnelle
de la premiere conomie du monde.
(voir Irak / 14)


JUSTICE LEAGUE
LAW CENTER Other Services
Include
90 Pleasant St., suite 16 assis tance
Tandolph MA With:Immigrati on
Visa,, Citizenship
Learn more 781-986-4500 &appeal
about
the company Expungement
that You have the problem, f criminal
single handedly We have the solution Records
turned the Credit Solutions
Repair Industry, the For
Mortgage Business Dr Max Antoine Illegal Immigrants
or the Real Estate DIRECTOR / VICE eliminate finger
Industry on its head PRESIDENT prints& Mug
Call now :Shots
781-986-4500 ots


- -1 ---- u---~I






Mercredi 19 Fvrier 2003
UnH.ie kn4q iM hl- Va1 NVITT TN, '


Page 7


INSRTION


nHam en arciV A vi i e Io. o. J 1 .XA


MEDIAS La press ne doit tre les chiens


Par Ronald SAINT-JEAN
De l'assassinat crapuleux du d e
journalist Jean Dominique la tentative
de coup d'Etat du 17 dcembre, en passant par les
lections gnrales de 2000, pour ces "nouveaux chiens
de garde""(le titre d'un petit pamphlet de Serge Halimi,
rdacteur de Le Monde diplomatique), il n'est pas
question d'informer ou de commenter honntement, mais
bel et bien de travestir ou de nier les faits afin de peser
sur le sentiment majoritaire (Les Nouveaux Chiens de
garde, Editions LIBER, Collection Raisons d'agir, 1997).
Une fois de plus, au lendemain du "Week-end
de l'espoir" (colloque et manifestations) de l'Initiative
Citoyenne, des citoyens d'horizons divers et, en
particulier, des journalists hatiens avec qui nous avons
chang des points de vue, certes contradictoires, se
demandent face la rvrence de la press devant le
pouvoir non politique de la socit civil made in USA,
sa dpendance face aux forces financires des ONG et
des Ambassades des "pays amis d'Hati", comment la
repressionn mdiatique" qui vise alimenter la machine
de confusion, a pu tre organise de faon si efficace,
hormis les reportages de quelques rares mdias de la
capital.
En quelques lignes, nous allons dmontrer
comment, dans ce pays, une poigne de journalists
officialss" et d'intellectuels appoints la socit non
civil de Apaid/Desroches (PAC-Plate-forme d'Action
Citoyenne) tente de fabriquer l'opinion au compete des
tenants de la bonnee governance mondiale des ONG".
Hier, rvrencielle devant l'Etat; aujourd'hui,
soumise au pouvoir non politique de la socit civil,
dpendante face aux forces financires...
Appuyes sur des faits imaginaires, les
lucubrations de la folliculaire Nancy Rock, lors de son
expos (Lapresse au service de la dmocratie) au "Week-
end de l'espoir", dpassent tout entendement mme le
plus simpliste.
(...) La press est une composante
fondamentale de la socit civil. Elle est aujourd'hui
menace par-la crise politique autant que par le refuse
grandissantdu pouvoir lavalas de permettre au pluralisme
politique de prendre racine en Hati ... "
Plus loin, elle a fait remarquer que la critique
(de l'Etat et non des ONG de la socit civil lies aux
institutions/organisations financires internationales,
NDLR) demeure encore le meilleur ferment de la
dmocratie et la press en est le meilleur vecteur. Les
mdias doivent agir come chiens de garde du


garde de qui

gouvernement ""(soulign par nous), a-t-elle dit, ajoutant
que devant une telle responsabilit, ilfaudra essayer de
chercher doter laprofession d'une morale et des normes
plus leves travers un code d'thique et de
dontologie. "(Le Nouvelliste, du vendredi 7 au dimanche
9 fvrier 2003)
Plier l'histoire ses propres vues, falsifier les
dclarations ou crits passs ... Rien n'arrte ceux qui
voudraient nous faire voir dans les dirigeants Lavalas au
pouvoir la source de tous les maux. Nous devons rappeler
la folliculaire de l'mission trs prise'"Mtropolis",
propos du pamphlet de l'intellectuel Paul Nizan, que' "la
lutte fut toujours entire deux sortes de gens: les uns voulant
faire prendre les vessies pour des lanternes et les autres
obstins prendre les vessies pour des poches urine".
Sous le rgime des Duvalier et, mme timidement
aprs, de Namphy Avril, l'accs au statut prestigieux de
journalist professionnel hatien est soumis au devoir
d'allgeance au pouvoir politique en place.
Tout a change depuis une quinzaine d'annes. La
quasi-totalit des organes de press de ce pays est contrle
par une poigne de groupuscules d'ONG de la socit non
civil, qui prosprent essentiellement grce aux subsides
et au dtournement des prts et de l'aide allous l'Etat.
La ligne ditoriale est ainsi dicte par l'USIS, travers
l'ANMH, et autres officines des Ambassades, et des'"ONG
phrasologie de gauche", dignes hritiers des "fameux"
procs de Moscou (Les blouses blanches en 1936).
Soumise" ces forces, une camarilla s'estpartage
les places dans les diffrentes rdactions. Ils s'invitent, se
congratulent, s'encensent et dversent sans fin la bonne
parole (la pense unique) de leurs commanditaires
(USAID, Union europenne, ONG, Banque mondiale, etc).
Rvrence devant le pouvoir non politique de la
socit civil made in USA, dpendance face aux
multinationales et institutions financires internationales,
et connivences d'intrts sont les resorts d'une mcanique
qui touffe chaque jour la dmocratie.
Un silence tourdissant sur les 120 millions
de dollars US...
Nous avons l un concentr de dmarche
totalitaire, qui ne peut que nous alerter un moment o les
peuples et travailleurs se trouvent face la tricherie
institutionnelle dans de nombreux pays, y compris Hati.
Donc, la decision de faire circuler de bonnes informations,


e vrifiables par tous,
bon ueK n'est pas une tche
secondaire.
Rappelons, l'attention des lecteurs, ce que vient
de signaler Mario Dupuy, secrtaire d'Etat la
Communication :
"Le reprsentant amricain l'OEA, Roger
Noriega, a indiqu que son gouvernement avait dcaiss
au course de ces deux dernires annes 120 millions de
dollars (US, qu'il faut ajouter, NDLR) en faveur des
parties politiques de l'opposition, d'un group des ONG
et d'organisations de la socit civile" (Le Nouvelliste,
mercredi 12 fvrier 2003)
Information reprise, dans un autre article du
mme numro du Quotiden par le journalist Samuel
Boussicault
"Les bailleurs de fonds indiquent qu'il n'y apas
d'embargo, mais que l'aide international transit via
les organizations but non lucratif ". "
Ce texte n'est pas crit contre les journalists.
Au contraire, il s'inscrit dans la droite ligne de la
dontologie de notre profession. De plus, il souligne
simplement qu'une press indpendante est ncessaire et
que cette press est amene disparatre, dans la measure
o elle ne doit pas tre le "nouveau chien de garde" du
pouvoir excutif, ni de l'opposition, de la socit civil
des ONG, de la Banque mondiale, des Ambassades, etc.
L'objet de cet article sur le "Week-end de
l'espoir" n'est pas de dnoncer ce que tout un chacun
constate quotidiennement la lecture du journal, en
regardantla tlvision, ou en coutant la radio, mais plutt
de dmontrer les mcanismes permettant de mettre aux
ordres les beaux esprits de ce pays.
Raison de plus d'largir la diffusion de la revue
thorique trimestrielle du CERFO, Bayaki, et de
renforcer le plus vite que possible la Socit d'Edition
pour la libre information (SELI).
C'est pour cette raison que le'SELI et autres
groups de defense des intrts matriels et moraux des
travailleurs de la press, sans distinction aucune, pour leur
part, ont l'ambition de constituer un Centre de formation
et de renseignements sur la situation mondiale, au moyen
de ce project, afin de rendre dynamique et pratique la libre
information au citoyen.

Ronald SAINT-JEAN
Directeur de la Publication
Bayak


MARASME ECONOMIQUE


Crise de la gourde : pas de panique tout va s'arranger !
D'icipeu tout va s'arranger, a promise vendredi le avec APB (Association Professionnelle des Ban
gouverneur de la Banque Centrale, Venel Joseph, au course occasionne une plus grande instabilit des prix sur le avec I'APB (Association Professionnelle des Ban
uverneur delane Cerale, Veel Jose, au cours march national. pour une augmentation du taux d'intrt des bons
d'une rencontre avec llapresse autour deommentant la situation, le Gouverneur de la BRH (Banque de la Rpublique d'Hati) afin de les r
gourde par rapport au dollar amricain, b f
Port-au-Prince, le 14 fvrier 2003 (HPN) Banque Centrale, Venel Joseph, a lanc un appel au calme. beaucoup plus attractifs.
Port-au-Pnnce, le 14 fvrier 2003 (HPN) Selon M. Venel Joseph la situation de la g(
Durant ces derniers jours, la gourde a subi une srieuse Les choses vont s'arranger"', a assur M. Joseph. Selon M. Vene Joseph la situation de la g
Durant ces derniers jours, la gourde a subi une s6rieuse solution immediate la dprciation de aujourd'hui est lie au systme conomique du pay
dprciation par rapport au billet vert jusqu' atteindre le Comme solution immediate la dprciation de aujourd'hui est lie au systme conomique du pay
niveau de 55 gourdes pour un dollar amricain. Ce qui la monnaie national, la Banque Centrale s'est entendue est flottant.'" N'tait-ce les transferts des compatri
l'extrieu ernrnoM sPnon heacoupn nplus coincs. "


LE BAISER EST BON POUR LA SANTE


(Baiser ... suite de la page 2)
la sant. Quand on embrasse, nos hormones dferlent
travers le canal sanguin, le mtabolisme s'acclre, la peau
se tend, le teint devient rose (pour les Blancs bien entendu
!) ,,Le baiser n'excite pas seulement, il rend aussi heureux
et fait bien", nous dit-on encore. Parce que, quand nous
embrassons, le corps produit de la neuropeptide, des sub-
stances chimiques qui stimulent le systme immunologique.
Les personnel qui embrassent beaucoup auraient une
esprence de vie plus longue car la production d'adrnaline
maintient la sant,
L'exposition nous apprend aussi queles sensations
de bonheur qui viennent du baiser nous maintiennent dans
un tat ,,high". Car la distribution d'hormones propres au
corps et les substances qui transmettent des messages au
cerveau tells que i'adrnadine, la dopminie et la nrotonine
sont responsible de l'euphorie, du manque d'applit et du
stress positif, Ces substances combines sont indgalables
dans leur effect, Itl i peuvent ltiiter quelqu'un pendant
presqtu'ut anm Au lieu de manger du ho~eolat pour prouver
du bien-tre, les ehimint s erfntf i ux f6inmgL,
prcisment cells qui veulent mfaigrir, d prffldre tu
home, Le baiser rend minice o= ifre unf autre titui
d'affiche de l'exposition,


Vus du point de vue biochimique, les amoureux
sont des malades. Ils ont dans le sang un taux lev de
srotonine, semblable celui des nvross obsessionnels.
En consequence de cette lvation de la srotonine, ils se
comportent souvent comme des fous, ils ne peuvent se
concentrer et n'ont qu'une chose en tte : le partenaire.
Nvrose obsessionnelle.
Bref notre corps serait un laboratoire chimique trs
complex. Et les hormones influeraient nop seulement sur
les sentiments mais aussi sur les penses.
La vie en soi serait aussi une combinaison
complex de reactions chimiques. On est tous les instants
en contact avec la chimie. Des micro-chips en silicium, des
vtements ou des voitures jusqu'aux couches pour enfants
ou la machine c laver, rien n'chappe la toute-puissance
du dieu= cimie,

Ilugu tt Hlrard

(1) Mi -\tll.iiA ~ rie environ n de~-million dO personnel
trf:ailenfl dai le dmai ef d la ifumlie, , qui ln Cait
l'industtie do}nianflte t dlon leg plu n\plo eu du pays,


ques)
de la
endre

ourde
's qui
notes
a-t-il


ajout.
M. Venel Joseph reste optimiste quant
l'amlioration de la situation sur le march des
changes. Cependant, si cela perdure la BRH va intervenir
directement dans la vente du
dollar, a-t-averti.
Face au mauvais comportement de la gourde par
rapport au billet vert, des conomistes prnent la
dollarisation du systme. Une proposition qui n'est pas
envisage la Banque Centrale, a rpondu M. Venel Joseph.
HPN


La depression de la

gourde est la faute de

Lavalas, selon la

Convergence
Port-aui-Prince, vendredi 14 fvrier 2003 (HPN)
- Le directoire de la Convergence dmocratique attribue
la dvatluntion de la monnaie locale la mauvaise gestion
dsies biti publies par le pouvoir en place.
Lors d'une rencontre avec la press vendredi, les
(voir Gourde / 8)







I ECONOMIC I


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


La depression de la gourde est la faute

de Lavalas, selon la Convergence
(Gourde ... suite de la page 7) M.Benoit.
membres du directoire de la Convergence ont accus les Le responsible de la Convergence croit aussi que
responsables du pouvoir en place, le PrsidentAristide en le regime lavalas doit partir pour la tenue d'lections dans
particulier, d'tre les seuls coupables de la monte le pays. a galement cit l'application des clauses des
vertigineuse des products de premiere ncessit dans le pays resolutions 806 et 822 de l'OEA. Selon lui, si lavalas ne
cause de dpenses "inutiles ". rend pas effectif le programme de dsarmement et ne
Selon M. Victor Benot, l'un des dirigeants de la permit pas aux members de l'opposition d'organiser des
Convergence, le Prsident Jean Bertrand Aristide utilise manifestations
les caisses de l'tat pour entretenir un climate de peur dans pr-lectorales, c'est mettre la charrue avant les beufs.
le pays. Selon M. Benoit, cette pratique n'a pour autres Pour sa part, Serges Gilles pense que la position
consequences que la vie chre. de la Convergence est reste conforme la resolution prise
n a galement relat quelques fats survenus des le 15 dcembre 2000 au sommet des parties de l'opposition,
endroits du pays, o des membres de l'opposition ont t stimulant qu' "il faut un gouvernement provisoire pour la
victimss." Petit-Gove, sous couverture d'opration de tenue de bones elections dans le pays. Serge Gilles a
pacification lance par M. Aristide en personnel, les utue tait la riso principle justifiant l'absence
homes de main de Lavalas ont saccag les residences de ajoute que c'tait la raison principal justifiant l'absence
homes de main de Lavalas ont saccag les residences de de la Convergence au'" CEP bidon form par Aristide ".
plusieurs sympathisants de l'opposition. Actuellement, des "En mettant en place un Conseil lectoral de 7
coliersBsont membres, M. Aristide a viol la
devenus la cible de ces chimres ", a expliqu Victor Benot. constitution etes dispositions del'Accordinitial (conclu
Le leader du KONAKOM a port un dmenti aux(conclu
Le eadert du KONAKOMe port undenti aux e avec l'OEA). En se prcipitant former un CEP bidon, il
dclarations du chef de l'tat, indiquant quie la (Aristide) veut donner l'impression la communaut
Convergence avait un bras arm qui opre dans le pays. international qu'il entend organiser des lections. C'est
Mensonge hont. Tout le monde sait que la Convergence l une manouvre pour fire croire que l'opposition est
applique une politique de pacification. M. Aristide tient centre les elections ", a conclu Serge Gilles. HPN
ces propos pour diaboliser l'opposition ", a martel


Dutch Caribbean Airlines


- .~.


I.


.. .. .-
-'. :i .:.. [ :.'


$


00
0 ALLER-RETOUR + TAX


Valable jusqu'au 14 Juin 2003.


Miami/Port-au-Prince


Deux vols parjour!

La ligne arienne prfre vers Haiti!








D'UTCH CARIBBEAN AIRLINES

1-800-327-7230



*Tarif sujet a tre discontinu sans avis pralable. Les billets ne sont pas remboursables. Les places sont lin


BUREAU DES AFFAIRES PUBLIQUES
AMBASSADE DES ETATS-UNIS

Rapatriement d'un
group de 146 rfugis
Port-au-Prince par
les Garde-Ctes
amricains
Le 13 fvrier 2003
No. 2003/ 08
Le Bureau des Affaires Publiques de l'Ambassade
des Etats-Unis d'Amrique tient informer la press que
les garde-ctes amricains ont procd au rapatriement de
deux groups de rfugis haitiens, soit un premier group
de 83 puis un autre de 63 dans la matine du jeudi 13 fvrier
2003 la Marine hatienne (Base Navale Amiral Killick)
Bizoton.
Le 10 fvrier dernier, les garde-ctes amricains
ont intercept un bateau hatien 15 miles nautiques au
Sud de la Grande Inague. Le vaisseau avait quitt les ctes
d'Hati quelques jours auparavant. Le bateau en bois
mesurant 30 pieds tait nettement surcharg t ds que les
83 rfugis ont remarqu le bateau des garde-ctes
amricains, ils ont rclam leur assistance. Les passagers
ont volontairement quitt leur frle
embarcation pour prendre place bord du
bateau des garde-ctes amricains.
Le second group de 63 rfugis
S(soit 51 hommes adults, 5 femmes majeures
et 7 enfants) avait t intercept par les
membres de l'quipage du bateau des garde-
ctes amricains "Seneca" le 11 fvrier
coul 100 miles nautiques au Nord-Ouest
de la Grande Inague. Le vaisseau en bois
mesurant 40 pieds avait quitt les ctes du
Cap-hatien le 3 fvrier, et tait nettement
surcharg. A l'instar du premier group, ces
migrants ont galement demand de quitter
leur embarcation et de monter bord du
bateau des garde-ctes anricains.
Les rfugis ont reu de la
nourriture, de l'eau, des articles de toilette.
Ils ont eu l'occasion de prendre un bain, de
subir un bref examen medical et toute autre
assistance que ncessitait leur cas.
Vu l'tat de dlabrement dans lequel
se trouvaient les bateaux et le manque de
resources primaires, il n'y avait
pratiquement aucune chance pour les rfugis
d'atteindre leur terre de destination. Les
garde-ctes ont dclar qu'ils taient heureux
d'avoir pu secourir ces voyageurs clandestins
avant qu'une tragdie en mer ne se produise.
Le gouvernement des Etats-Unis
saisit cette opportunity pour rappeler tous,
que la politique amricaine demeure la mme
L en ce qui a trait la migration illgale. Dans
le but de protger les frontires des Etats-Unis
et de renforcer les lois amricaines relatives
l'entre aux Etats-Unis, les navires des
garde-ctes amricains patrouillentles mers
et les avions contrlent les cieux. Ils ont pour
mission de trouver et de rapatrier des
immigrants illgaux. C'est une tragdie
lorsque des gens pensent qu'ils peuvent
laisser leur pays pour des raisons
conomiques, et c'est encore une tragdie
plus atroce lorsque des personnel prissent
en haute mer en essayant de partir. Il est
toutefois possible d'immigrer lgalement aux
Etats-Unis. L'anne dernire
approximativement 18,000 Haitiens ont
immigr lgalement aux Etats-Unis.
(Fin texte)
N MARTIN MELODIES
103.3 fm
Port-au-Prince
Au pipirite
chantant !
6:30 7: 00 AM
Mlodie latin
nites. L'ditorial
de Marcus
7:00 9: 30 AM


Page 8


f


~8~ "
: i











Arthur Ashe: dix ans dej !


I ATL SPORTS I


WASHINGTON (AFP) Dix ans aprs sa disparition,
Arthur Ashe reste une lgende dans les mmoires, pour ses
qualits de champion de tennis, son engagement pour
l'intgration des sportifs afro-amricains et contre l'apartheid
en gnral, DANS SA LUTTE POUR QUE LES REFUGIES
HAITIENS reoivent le mme traitement que les autres
rfugis, puis pour la lutte.contre le SIDA don't il fut victim.
"Au-del de la grce et du talent qu'Arthur a apport
sur les terrains, ce sont ses actions humanitaires don't je me
souviendrai toujours", affirme Billie Jean King, reine du tennis
du temps de la splendeur d'Ashe, devenue capitaine de l'quipe
des Etats-Unis de Fed Cup.
"Arthur Ashe est un modle dans tous les sens du
terme et pour tout le monde, pas seulement les joueurs de
tennis", affirme James Blake,'l'un des fils spirituels de l'ex-
champion qui s'illustre dsormais sur le circuit mondial de
tennis et avec l'quipe des Etats-Unis de Coupe Davis.
Ashe est dcd le 6 fvrier 1993 l'ge de 49 ans,
avant de voir Serena et Venus Williams dominer le tennis
fminin et Tiger Woods le golf mondial. Avant que l'on
construise Flushing Meadows, thtre de l'US Open, un
magnifique Central de 23.000 places portant son nom et qu'une
statue de bronze son effigie soit rige Richmond, sa ville
natale o il a tap ses premires balles, dfiant le
sgrgationisme sous l'oeil vigilant d'un pre policies.


Vainqueur de 33 tournois durant sa carrire, Ashe
fut le premier joueur noir reporter l'US Open (1968),
s'imposer en Australie deux ans plus tard, puis sur le
gazon de Wimbledon en 1975 contre un Jimmy Connors
annonc pourtant imbattable, et atteindre la 2e place
mondiale en 1976.
Son palmars est galement riche de victoires en
Coupe Davis tant comme joueur que capitaine (1981 85).
Mais le court de tennis tait loin d'tre son unique
champ d'action, engag pour la cause noire en Afrique du
Sud et manifestant contre le traitement des rfugis
hatiens aux Etats-Unis, ce qui lui valut une arrestation
l'extrieur de la Maison blanche, cinq mois avant sa mort.
A 36 ans, il eut sa premiere alerte cardiaque. En
1992, il rvla courageusement au public qu'il avait
contract le virus du SIDA, aprs une transfusion sanguine
ncessaire l'opration consecutive s a deuxime cruise
cardiaque en 1983, sachant qu'une quotidien national tait
au courant.
Prcisant que son pouse et sa fille n'taient pas
contamines, il annonait la creation de la Fondation Arthur
Ashe de lutte contre le SIDA, concluant en ces terms: "Je
ne suis pas une victim, je suis un messager.
Un message qui, dix ans plus tard, reste present
dans les mmoires.


Tennis: Venus Wiliams crase

Clijsters Anvers


ANVERS, Belgique L'Amricaine Venus Williams,
tte de srie n1, a facilement domin la Belge Kim Clijsters
" (n2), dimanche en finale du tournoi de tennis d'Anvers.
Venus Williams, finaliste malheureuse des
Internationaux d'Australie face sa soeur Serena, s'estimpose
en deux manches 6-2 6-4 devant 14.400 spectateurs acquis
la cause de son adversaire.


! ~


iL
:'Sa-.,
v',
*r .s.


La Russe Anastasia Myskina renvoyant la balle
sa compatriot Elena Likhovtseva durant la finale
1 Dnq Ontar. dlimaknchle


Clijsters prenait le meilleur dpart mais le service
de Williams passait souvent la barre des 180 km/h et venait
bout de la Flamande.
La varit du jeu de Venus, fait delobs, de smashes
et de montes au filet, mettait Clijsters genoux et lui
permettait de reporter une victoire aise. (Reuters)


Venus Williams forfait pour le tournoi de Duba
ANVERS, Belgique, 16 Fvrier Venus Williams a les raisons qui l'ont pousse "changer son emploi du
dclar forfait pourle tournoi WTA de tennis de Duba qui temps".
dbute lundi. Williams a remport dimanche le tournoi d'Anvers
L'Amricaine, n2 mondiale, n'a pas souhait indiquer aprs avoir battu en finale la Belge Kim Clijsters 6-2 6-4.
(Reuters)


Coupe Davis: Grosjean et Santoro
MARSEILLE, 16 Fdvrier d Aprs, c'est le choix de
Les Franais Sbastien Grojean savouen t E scude chacun. On essaie tous, que
et Fabrice Santoro ont jugs "excessifs" les propos de leur ce soient les joueurs ou le staff, de jouer le jeu", a ajout
partenaire de Coupe Davis, Nicolas Escud, qui avait imput Sbastien Grosjean.
son abandon l'Open 13 de Marseille la preparation trop Vainqueurs du double l'Open 13, les deux
pousse de l'quipe de France. hommes ont minimis la violent attaque lance la veille
"Les propos de Nicolas sont sans doute excessifs. Je par Nicolas Escud.
crois qu'il les a prononcs sous le coup de la dception", a Victime d'une contracture la cuisse droite qui
Saffirm Santoro. l'a contraint au forfait avant la demi-finale de l'preuve
"La Coupe Davis fait parties des objectifs de la saison. (voir Tennis / 12)


Insertion demande

Avis du Tribunal Civil des Gonaves


Le Tribunal civil des
Gonaves comptemment runi au
Palais de Justice de cette ville a
rendu en audience ordinaire et
publique en ses attributions civiles
le jugement suivant:
Entre les sieurs Remis-
sainthe et Hainssot Dyle, tous
deux propritaires, demeurant et
domicilis aux Gonaves le premier
rsidant Santo Domingo,
Rpublique Dominicaine;
Et la Veuve Oracius
Joseph ne Similia Dessalines
propritaire demeurant et
domicilie aux Gonaives l'angle
des rues Saint Charles et Libert
Rpublique d'Hati rsidant
actuellement 174 N.E. 55th code


33137 Miami, Florida, Etats-Unis
d'Amrique du Nord don't le
dispositif est ainsi libell:
Par ces motifs: Aprs
examen du dossier de la cause et sur
les conclusions du Ministre public,
maintient le dfaut octroy
l'audience contre la dame veuve
Oracius Joseph, ne Similia
Dessalines pour n'y avoir pas
compare et ne s'y tre fait non plus
reprsenter, dfaut non rabattu. Au
fond donne acte la dite dame de
son acquiescement aux deux actions
en recouvrement de crances ainsi
qu'au commencement d'excution
auquelle a consent, constate qu'il
n'est coul depuis, et cela plus de
trois ans, 1'inexcution des


obligations ordonne en consequence
au Notaire Henry Claude M. Mose,
qui aurait t dj dsign par la
justice cette fin, d'effectuer toutes
les operations devant aboutir au
paiement des obligations au sieur
Hainssot Dyle, contre bonne et
valuable quittance laveuve Oracius
Joseph. Condamne la succession de
feu Oracius Joseph aux frais et
dpens de la procedure. Commet
l'huissier Jean Altidor du Tribunal de
premiere instance des Gonaves pour
la signification du prsentjugement;
Donne de Nous, Me Octelus
Dorvilien, juge en audience ordinaire
et publique du Tribunal de premiere
instance des Gonaves sigeant en
ses atributions civiles du Vendredi


douze Juillet deux mille deux ( 12
Juillet 2002) en presence de Me
Ketelin Thlmaque substitute du
commissaire du gouvernement
prs de ce resort assist du sieur
Antoine Paphius, greffier du sige.
Il est ordonn tous
huissiers sur ce requis de mettre le
present jugement execution aux
officers du Ministre public prs
les Tribunaux civils d'y tenir la
main, tous commandants et autres
officers de la force publique d'y
prter main forte lorsqu'ils en
seront lgalement requis.
En foi de quoi la minute du
present jugement est signe du juge
et du greffier sus-dit. Me Octelus
Dorvilien Av. Juge et Antoine
Paphius greffier.


Arthur Ashe tient son trophe de Wimbledon
aprs avoir battu l'amricain Jimmy
Connors en finale le 5 Juillet 1975


Page 9


Mercredi 19 Fvrier 2003


0 :








1 Arts et Lettres I


Mercredi 19 Fvrier 2003
Haiti en Marche Vol. XVII No. 3


Hayiti cheri pi blpeyi, sous forme de livre


Par Ren le Clre, chroniqueur


Un nouveau livre vient d'tre mis au monde !
Et de quoi s'agit-il exactement ?
C'est un livre consacr Hati, et plus particulirement la region de Jacmel (ville fonde en 1698) et au Sud-Est,
region pleine de promesses. Un livre, oui, mais pas n'importe quel livre !


L'dition est magnifique, avec une
couverture cartonne rabats. La presentation
graphique est soigne, la quality d'criture
lche. Avec plusieurs cartes gographiques,
deux gnrales et trois dtailles, de
nombreuses photos (prs de 200) aux couleurs
clatantes de beaut, de soleil, de cocotiers, de
sourires. Pour peu, on s'y croirait Il ne manque
que la musique endiable du carnaval et le bruit
des vagues !
Dans l'introduction, on lit: "Ce guide
s'est donn pour mission de vous faire
dcouvrir Hati, de promouvoir ses rgions, de
mettre en valeur leur potential, et de vous
fournir toutes les informations ncessaires afin
que vous puissiez profiter pleinement de leurs
attraits et de partager les ambiances et les
couleurs locales qui rendent Hati unique. "
Un peu plus loin encore : Les"Guides
Panorama veulent ainsi participer la
promotion d'un tourism alternatif, un tourism
responsible rsolument tourn vers l'change
cultural et la revalorisation du patrimoine
historique et environnemental. "
Que voil un livre, tir 15 000
exemplaires, imprim au Canada (le premier
d'une srie de dix livres qui couvriront toutes
les rgions de la Rpublique d'Hati, la premiere
Rpublique noire du monde. Le prochain livre
portera sur la capital national Port-au-Prince),
en franais et en anglais. Ce livre, qui a de la
gueule, qui se lit facilement, trace des portraits
de l'histoire de cette region. Il s'intresse bien
des sujets : architecture, art de vivre, carnaval,
vaudou, gagures (lieu de vie o se droulent,
entire autres activits, des combats de coqs), art
et artisanat.
Lecteurs et tourists qui iront Jacmel
et qui voyageront dans sa region trouveront la
liste des bars et clubs, des restaurants et des


htels ainsi qu'une foule de renseignements pratiques
sur les companies ariennes, les locations de voitures,
les stations-services et bien d'autres sujets encore. Il
faut apprcier dans ce livre les nombreux clins d'oeil
l'histoire du pays, en gnral, et de la region, en
particulier, et les explications pratico-pratiques et


En capitalisant sur la
richesse de son history
sa diversity culturelle
Les Guides PANORI1MI
veulent faire d'HA.TIl
vritable leader de la
region dans le domai
du tourism alternate

SUn tourism qui enco
de tous les aspects de
Snationale.


re et


\A
le

ne
If


urage la mise en valeur
l'identit culturelle


culturelles. Oui, pour un premier livre, c'est un coup de
matre.

Le format du guide est original : 27,5 cm de
hauteur sur 11,5 cm de larger et pratique. L'ouvrage
se glisse facilement dans la poche de votre veste ou
encore dans la poche arrire de votre jeans.


Flicitations aux artisans de ce livre de 80
pages colores, ces jeunes entrepreneurs, don't le
directeur gnral est Alex GEORGES, le rdacteur
en chef Jean-Cyril PRESSOIR (les collaborateurs
sont beaucoup trop nombreux pour tre
mentionnes ici !), ils savent de quoi ils parent.
Ils sont les fils de cette Hayiti cheri pi blpeyi, de
cette Perle des Antilles, aux plages de sable fin.
aux odeurs d'pices envotantes, aux vieilles
maisons colores et ceintes de magnifiques
balcons ouvrags et aux toitures tarabiscotes, aux
bus peinturlurs, aux combats de coqs
sanguinolents et aux lgendes fascinantes.
Et n'oublions pas que Hati a contribu
l'enrichissement de la langue franaise don't :'"
more, dchouquer et de bien d'autres mots
encore. Le terme'" mas ne vient-il pas de
l'espagnol qui l'a emprunt une langue d'Hati,
et qui a remplac les expressions'" bl d'Inde"'
(au Qubec), bl d'Espagne ", "bl de Turquie
"," bl d'Italie ", mil"" et ses drivs !
C'est une incitation aux voyages, une
invitation voyager. A vos marques !
Hati /Jacmel & le Sud-Est, Guides
Panorama, B.P. 2211, Port-au-Prince, Hati, 80
pages, 2003, avec de nombreuses illustrations et
des cartes. Site : www. uidespanorania.com.
En vente dans toutes les bonnes libraries.
Ren le Clre

Attention, Jeunes Reporters...
From: JMP
Je suisjeari-marc PULVAR journalist Radio
Caribes International et dlgu pour l'Union des
Clubs press de France et Pays Francophone de
la Bourse du Jeune Reporter. Cette bourse a
t lance fin dcembre. Pour participer, il faut
tre originaire d'un pays francophone, tre
titulaire d'une carte de press et avoir moins de
26 ans, ou encore tre en dernire anne d'une
cole de journalism.
Les inscriptions peuvent se faire jusqu'au 28
fvrier.
Pour plus d'informations, veuillez consulter le
site: httt://monsite.wanaeloo.fr/bourse_ucpf


.CARWAVAL 2. 003
Le Plaza Hotel
,:: *ne Oasis au Centre de Port-au-Prince
Champ-de-Mars, Port-au-Prince, Hat -_
S Special
4 2,3,4 Mars ::


3 Nuits 4jour
1 chambre pour 1 ou 2 personnel
Cot Total: US$ 549.00
Compris par personnel
Cocktail de Bienvenue
*3 Petits djeuners complete :
(7:30 11 Hres)
S3 Grands Buffets du Carnaval
(19 21:30 hres)
Accs au stand
3 T-shirts du Carnaval (pp)
Ticket de parking gratuit
US$ 130 (p.p) pour 3 me et 4 me
personnel supplmentaire dans la
chambre.
Les tarifs ordinaires de l'htel seront
appliqus tous les jours avant ou aprs
la priode carnavalesque.

La reservation pour ce special devra
tre garantie par un dpt de US$ 200
non remboursable aprs le 23 Fvrier
2003. La balance sera paye
l'enregistrement l'htel

De trs belles suites d'une ou de deux
chambres sur demand sont aussi
.disponibles.


Package
March 2,3,4
3 Nights 4 Days
1 or 2 persons in room
US$ 549.00
Included per person
Welcome cocktail
3 Full Breakfast (pp)
(7h30- ll:00AM)
3 Grand Carnival Buffet
(7:00 9.30 PM)
Free Entrance to Stand
3 Carnival T-Shirts (pp)
Free Parking ticket
US $130 (p.p.) for third or
fourth person in room
The regular hotel rate will be
charged for accommodation
before or after carnival.
All reservations for this package
must be guaranteed with a
minimum of $ US 200 deposit
non-refundable past February
23rd 2003. Payment of balance
upon anival at hotel.
13eaiiiful suites upon request
are also available one or two
rooiiis,.


RESERVATION U.S, 1-800 CHARMS I-80)0742-.l127.
10 Rue Capois, Champts-de-Mars PO. Box 1429


"" L'Ouverture met en
situation un Toussaint Louverture
quelque part mthodiquement rebelle
l'esclavage. Il se mtamorphose
pour atteindre la vrit et la libert.
Sa vision du monde rappelle Socrate,
Jsus, Martin Luther King, Gandhi,
Mandela pour ne pas les nommer.
Tout se passe Ennery, lieu de
retraite de Toussaint Louverture, lieu
aussi de sa trahison. Ce drame/rcit
monologu s'inscrit tout droit dans
l'esprit de la commmoration du
Bicentenaire de la mort de Toussaint
Louverture, survenue le 7 avril 1803
dans le Jura. Ce texte, titr
L'Ouverture, se veut intemporel.
Nous vous prions de lire
quelques extraits de ce drame/rcit :
Des rires fusent de partout.
Un grand cri retentit: Neveu! Neveu!
Neveu! C'est bien moi l'ami de Maitre-
Minuit. Je sais me mtamorphoser en
tte sans-corps. Je me transform en
qui je veux. Le matin, je suis Boukman,
midi, je suis Mackandal et le soir, je
suis Romaine la Prophtesse. La
prophtie elle-mme Je suis l'cho de
moi-mme. Tout le monde ici le sait.
Suzanne, tu vois ce qui s'est pass ?
Ma voix te parle, te dicte l'avenir.
Suzanne, tu as dj beaucoup appris.
Leurs livres et autres puits de science
mis leur disposition ne te sont plus
trangers.
Un silence parcourt l'espace.
C'est troublant Cette histoire de
flagellation minuit, de douche froide
cinq heures du matin et d'tampes
sur nos mains doit cesser Ne sommes-


nous pas des hommes ? Nous
respirons comme Jsus de Nazareth.
Nous avons appris philosopher
comme Socrate. Nous avons dj
assist la fte de tous les saints. Je
suis Franois, comme St Franois de
Sales ou St Franois d'Assise;
Dominique, comme Dominique Savio.
Ils sont tous batifis et canoniss par
l'Eglise Je prcise bien, l'Eglise Pas
celle des merchants au -visage d'acier
et des prtres aux sermons sortis tout
droit de l'Enfer ".

N en 1962 en Hati,
Dominique Batraville, journalist,
pote, crivain et comdien, a dj
public plusieurs ouvrages don't
" Boulpik" (pomes croles) en 1978,
" Petition au Soleil (pomes) en
1979, Papye Kreyol (pomes) en
1990, "La Fte du cerf-volant"
contest ) en 1998, "Grammaire des
Miles (pomes) et une nouvelle
indite, "Potre van lan svolan
lakansyl rcompense par le Prix
Sony Rupaire en 1998. Quelques uns
de ces textes ont t traduits en
espagnol, en anglais et en portugais.
Batraville s'est livr pendant une
dizaine d'annes, son activity de
critique littraire au plus ancien
quotidien d'Hati : Le Nouvelliste.
Ses textes ont t depuis publis
dans presque tous les journaux du
pays et aussi auxAntilles franaises,
en Amrique du Nord et en Europe. Il
incarne le rle principal dans le film
franco-canadien Royal Bonbon,
ralis par Charles Najman.


Page 10


La pice L'Ouverture"

de Dominique Batraville


- ~- E----P--


,%.- 00







Mercredi 19 Fvrier 2003
TT1-i..'*- "A lJ--l^p^ V'.TT T', 1


Hiit. jen IVIdeII l Vol. y AV iI I No..> -


Page 11


I Arts et Spectacles I


JAY-B

Jay-B est n Jrmie un certain jour
d'avril. Ds son plus jeune ge, il suit des course de
danse l'Haitian American Academy et RMT
Academy. Il partit pour la France en 1988 tudier
la danse Studio de Paris Centre. Rsidant en
Europe de nos jours, sa carrire se dfinit de Paris
Port-au-Prince, en passant par New York.
Aujourd'hui, Jay-B nous prsente un autre aspect
de ses talents : il achve un album genre
troubadour, don't on peut dj avoir une ide avec
le sigle "11 Septembre" et le clip de "Nativa"
qui dfraie la chronique. Cet album nous parle
d'amour, de vie et surtout dnonce les abus et non-
dits de cette socit. Une entrevue avec ce danseur,
chanteur, chorgraphe hatien qui porte haut les
couleurs de notre culture l'tranger !


.Giscard Bouchotte : Evoquez les
premiers souvenirs de votre carrire artistique ?
.Jay-B : Mes premiers souvenirs
remontent l'poque de la MorettaTalent Agency,
avec Patrick C. Lacroix, Emeline Michel, Kettly
Noel, Gaetane Joubert, Frantz Descollines, Weber
Bayard, Keziah Yacinth ...
Vido en vrac de la TNH, avec Frantz
Marcelin, les spectacles de fin d'anne scolaire au
Rex thtre, mes course de danse la RMTAcademy
et la Haitian American Academy. Ensuite, je revois
les course que j'assurais aprs le dpart de Patrick
Lacroix chez Viviane Gauthier et mes prestations dans les
journes rcratives et plein d'autres choses qu'on a plus
maintenant et ... c'est dommage.

G.B. : Bertrand Jules, on vous a toujours connu
en tant que danseur, quand avez-vous bifurqu vers la
musique et pourquoi ?
Jay-B : Parce que la danse ne suffit pas pour me
faire vivre et ceci mme l'tranger, les spectacles se font
rares. J'ai toujours voulu chanter, je voulais mme
commencer avec la chanson, mais malheureusement, je
n'tais pas bien entran. Du coup, j'ai commenc avec la
danse. De toute faon, cela me servira pour mettre mes
spectacles en scne, et aussi mes clips.
G.B. : Parlez-nous de votre musique et de vos
sources d'inspiration ? Parlez-nous de Nativa en
particulier ?
Jay-B : Je suis inspir des musiques reggae, hip-
hop, du r&b et de notre tradition. J'coute aussi le compass
quand c'est bien fait et surtout le troubadour. J'coute
beaucoup la musique racine; avec les percussions et
d'autres instruments typiques. Nativa a t mon avant
dernire voiture qu'on a vole il y a de cela deux ans au
carnaval. Le texte de la chanson en dit tout, c'est sur les
ondes radio de la capital. C'est l'un des morceaux de cet


: De la danse la musique !


L'artiste et une collgue antillaise


album de dix-huit titres qui sortira fin mars en France et
dans les Dom-Tom. Le clip de Nativa est dj la tl.
Mon album est autobiographique, ce sont des choses que
j'ai vcues.
G.B. : En pleine priode carnavalesque, le clip
de Nativa sort sur les ondes TV. Avez-vous eu l'effet
escompt ? Que pensez-vous du carnaval en lui-mme en
tant que chanteur ?
Jay-B : Bien sr, j'ai l'effet escompt. Je m'y
attendais puisqu'on a fait un trs bon travail. Le tournage
a dur une semaine et demi et le montage cinq jours, un
travail de quality. Je pense que le public a apprci, le clip
est sorti au bout de trois jours, tout le pays en parlait. Le
scenario n'a pas t difficile crire puisque tout tait dj
dans le texte de la chanson. Maintenant avec le carnaval,
je pense que cela va jouer sur le passage du clip sur les
chaines TV mais aprs j'en suis plus que sr qu'ils vont
rediffuser. Pour ce qui est du carnaval, je pense que cela
fait parties de notre tradition et qu'on devrait le vendre aux
tourists comme au Brsil par ex. Le carnaval est l'occasion
idale pour faire venir des tourists du monde entier. Je
pense qu'on devrait faire autant et aussi pour ce qui est des
reines, on devrait faire comme au temps des Duvalier, c'est-
-dire choisir les jeunes filles des coles secondaires et
universitaires, belles, lances, qui ont quelque chose dans


leur tte. D'ailleurs, lorsque les chars passent, personnel
ne fait attention elles. C'est triste tout a, on devrait avoir
plus de chars et chacun deux ou trois reines, pas entasses
l'une sur l'autre. Ensuite, il faut plus de dcors et de
dguisements aussi, voil !
.G.B. : Que cnseilleriez-vous auxjeunes artistes
hatiens qui sont vos fans et peuvent-ils vous prendre en
modle ?
Jay-B : Surtout d'tre forts, trs courageux parce
qu'ils vont rencontrer pas mal de difficults sur leur
parcours. Dj avec la famille, c'est parfois un calvaire
pour qu'ils acceptent cette voie de leur part et aussi le public
hatien mal duqu, qui ne comprend rien dans l'art et qui
jase. Il faut qu'ils soient passionns puisqu'en rencontrant
des difficults, on doit tre courageux pour surmonter les
preuves. On est dans un pays sous-dvelopp o la
mentality est mauvaise. Les gens portent des critiques mal
places et racontent n'importe quoi. Je pense que je peux
tre leur modle parfait puisque je ne bois pas, je ne fume
pas,je suis trs sportif, bien duqu (Merci mes parents !).
J'ai pris le temps de faire mes tudes avant d'tre sur le
march du show-biz. Je suis trs respectueux, j'adore la
nature et je suis trs gnreux.

Propos recueillis par Giscard Bouchotte


Lettre ouverte au maire Grald Treinblay


Deux important bicentenaires clbrs prochainement,
(le 7 avril 2003, le 1" janvier 2004), vont fournir
Montral une occasion unique de se distinguer sur le
plan international.

Certes, ces vnements appartiennent d'abord
l'histoire d'Hati (7 avril : mort de T. Louverture, le
librateur d'Hati; l"'janvier : foundation de la
Rpublique d'Hati) mais parce qu'ils ont cu des
repercussions partout en Amrique et dans le monde,
notamment sur la traite des esclaves, ils mritent d'tre
rappels et fortement par une grande ville
international come l'est Montral.

C'est, naturellement, avec la plus vibrant fiert que
les 80 000 Hatiens de Montral vont fter ces
anniversaires. Mais, nous en sommes convaincus,
c'est avec admiration pour le people hatien que
l'ensemble des Montralais se joindront eux pour ces
commmorations. Les uns et les autres se rappelleront
alors que c'est Hati, et sa liberation, qui a sonn le
glas de la traite des esclaves et de l'esclavage, et que
Toussaint Louverture a t le grand artisan de ce grand
vnement. En effet, en plus d'avoir dirig la rvolte
de son people, et vaincu de puissantes annes venues
d'Europe, T. Louverture a rdig la constitution de
1801, laquelle garantit aux Noirs que jamais l'tat libre


d'Hati ne les assujettira un statut d'infriorit.

Au nom de la Socit Saint-Jean-Baptiste de Montral et
de Presence partager', qui regroupe quatre organismes
du milieu hatien de Montral, nous demandons la Ville
de Montral de marquer ces anniversaires de faon
exceptionnelle en donnant le nom de Toussaint
Louverture une rue important de Montral. Notre
ville a certes fait un premier geste en ce sens en 1987
lorsqu'elle a prvu donner ce nom une petite rue dans
un nouveau secteur de Rivire-des-Prairies mais, outre
qu'elle n'existe toujours pas, qui oserait penser qu'une
petite rue dans un quarter peu achaland rendrait justice
la mmoire d'un si grand homme ?

En ajoutant le nom de Toussaint Louverture ceux
d'Abraham Lincoln, de Louis-Joseph Papineau, de
Christophe Colomb, de Ren Lvesque, de John-F.
Kennedy don't des toponymes Montral perptuent la
mmoire, notre ville contribuera renforcer le sentiment
d'appartenance Montral de notre communaut
hatienne, tout en ne manquant pas de frapper les
imaginations bien au-del des limits de notre le. La
nouvelle qu'une rue de Montral porte firement le nom
de Toussaint Louverture se rpandra rapidement en
Hati, aux tats-Unis, en Amrique latine, et mme


jusqu'en Europe et en Afrique, car, ce jour, peu de
villes dans le monde, outre Port-au-Prince et Abidjan,
ont compris la signification d'honorer ainsi le librateur
d'Hati.

Le temps press Nous vous offrons, Monsieur le
Maire ainsi qu' la Commission de toponymie, notre
collaboration pour vous permettre de prendre cette
decision rapidement et de l'annoncer prochainement,
avant le 7 avril 2003 en tout cas. Le Mois de l'Histoire
des Noirs, lanc le vendredi 31 janvier, vous offre
l'occasion idale d'en faire l'annonce.

Guy Bouthillier
Joseph Jean-Gilles et Ninette Piou
Socit Saint-Jean-Baptiste de Montral
Presence partager
(514) 843-8851


1 Presence partager
- L'Association des travailleurs et travailleuses hatiens
au Canada (ATTAK)
- le Bureau de la communaut chrtienne des hatiens
de Montral (BSSHM)
- le Centre N A Rive et GAP-Vies
_J


Manifestation culturelle et octroi de prix ror:asi

Deux associations bases Paris organisent du 5 au 13
avril 2003 une semaine Toussaint Louverture baptis e'
nos racines sont profondes ", l'occasion du bicentenaire
de la mort de Toussaint Louverturc le 7 avril 2001, H-ltt
,Dveloppemen t ICPO ( ide, conseil, plitamenit et
organisation) ont dcid de marquer l'vnement en
organissant tout un ensemble de iiiiii.lsiliian don't de
conferencess, des expositions, des activists culturells et


Thlatrales et des edrmonies nu Panthioon Dlux prix
seront accords dans le @cadr de 1 et ivdtnmient: um ptis
lillttire et un pix d'art Pour le prin littraire T,:m-,:.i
Louverturf, le int es @a tt oultes les itinal tis, qui
eont invit i fire l'loge de Tausain LouvLerture, ont
jutsqu'au 10 msitr pour s faie Cenite t i et \ ni. t i iin
pfQri@ts d t.t au i1, d l'; a uite de la Rpublique
75011 Paris. Une prlution gsia faiu t le 16 mare. La


fiwikd aim huiet le gnicdl 12 zvril, En ce qui a trait au
g#and pti\ d'ai Tussiins l.ouverturc, les intresss
pmdtluont tui nnti r, d'ad utitour du thmee R)iqIssai it
LouI'rtuto V~&Y;E)a EdQNr liklimmw d% 1 lai Les oeuvrcs
jrodutki t ew nt ,peo dzs l ek iQ Ide la Wlllzlll
T i!..L ouiiiii vfttlurtm et le vainueur sa dwwm k
vlidtedri 11 Av m W ars


---








A .1 SPORTS


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


Coupe d'Angleterre: Arsenal donne la leon
MANh~t CHESTER, 15 Fvrier Arsenal, a M anchester United
battu ici-mme (2-0) en Championnat en .


dcembre, a pris une revanche important pour le moral
dans l'optique de la course au titre en liminant Manchester
United sur sa pelouse d'Old Trafford et sur un score
identique, samedi en huitimes de finale de la Coupe
d'Angleterre de football.
Face une quipe de MU trs offensive, avec son
trio Giggs-Solskjaer-van Nistelrooy, et qui bnficiait du
retour de blessure de son garden Fabien Barthez,
l'entraneur d'Arsenal, Arsne Wenger, avait dcid de
laisser sur le banc Thierry Henry en vue du match de Ligue
des champions de mardi contre l'Ajax Amsterdam et de
titulariser en pointe le jeune Francis Jeffers.
Le dbut de rencontre tait trs houleux, avec trois
avertissements distribus en moins de dix minutes,
notamment pour calmer Paul Scholes et Ruud van
Nistelrooy auteurs de gestes dangereux.
Arsenal, le tenant du titre, faisait le jeu et prenait


rgulirement de vitesse les joueurs de Ferguson, notamment grce a
Sylvain Wiltord, particulirement vif et inspir.
Les deux premires occasions taient cependant pour les
Mancuniens: Solskjaer (13) trouvait le poteau de Seaman et Giggs,
malgr un but grand ouvert, tirait au-dessus (30), rcoltant une bronca.
Sur un nime coup franc dans l'axe, Arsenal, grce une
frappe du Brsilien Edu dvie par le mur l'paule de Beckham
prcisment et pregnant Barthez contre-pied, trouvait la faille (1-0,
35).
A la reprise, incapable de retrouver ses enchanements et en
panne sche d'inspiration, Manchester United regardait Edu servir
Wiltord qui, un crochet plus tard, prenait nouveau contre-pied Barthez
(2-0, 52).
A vingt minutes du terme, Giggs, encore malheureux sur une
demi-vole (61), cdait sa place l'Uruguayen Forlan, tandis que Jeffers,
trs en vue cette semaine (unique buteur de l'Angleterre contre
l'Australie mercredi en amical, 1-3), s'effaait pour Henry. (AFP)


Espagne-22e journe: la Real

et le Real battus, Valence et Dep
MADRID, 16 Fvrier Battue a score ds la 12e minute sur
Sville par le Betis (3-2), la Real Sociedad reVI n 1l l1e*L une tte de Fernando bien


conserve deux points d'avance sur le Real Madrid, lui aussi
dfait Pampelune par Osasuna (0-1), et qui a vu Valence,
vainqueur de Malaga (2-0), revenir sa hauteur lors de la
22e journe du Ghampionnat d'Espagne de football,
dispute ce week-end.
L'affiche de la journe entire la Real et le Betis a
donn lieu un match un peu fou. Le Betis, 6e, a ouvert le


Coupe Davis: Grosjean

et Santoro dsavouent
Escud
(Tennis ... suite de la page 9)
marseillaise, il avait directement imput cette blessure la
preparation qui a prcd la rencontre Roumanie-France.
"Je prends plaisir jouer la Coupe Davis, mais je
ne veux pas que ce soit au dtriment de ma carrire. C'est
la manire de concevoir la preparation pour arriver prt le
jour J qu'il faut remettre en cause. Je ne dtiens pas la
vrit, mais il faut peut-tre prendre les choses plus en
douceur au niveau de cette preparation", avait-il notamment
dclar.
Il avait galement affirm avoir discut de ce
problme avec les autres joueurs franais.
"Nicolas doit se sentir frustr. Il a un peu drap.
Il faut se calmer et tre solidaire. C'est vrai qu'il y a un
contrecoups, mais on le sait", lui a indirectement rpondu
Grosjean. (Reuters)


servi par Varela. La Real a ensuite pouss pendant
plus d'une heure, jusqu' ce que le Turc Nihat
Kahveci fasse basculer le match en faveur de la
Real en signant deux buts aux 73e et 78e minutes.
Le Betis n'a pas baiss les bras et la
86e, le dfenseur roumain Iulian Filipescu a remis
les deux quipes galit d'un retourn qui a
atterri, dans la lucarne de Westerveld. Dans les
arrts de jeu, le Betis s'est ensuite octroy la
victoire sur un gnreux penalty transform par
Femando (90+4).
La Real Sociedad n'a pris qu'un point
lors de ses trois derniers matches, mais,
heureusement pour elle, le Real Madrid a aussi
perdu sur le terrain d'Osasuna Pampelune.

Eclair de Makaay
Bien plus incisifs, les joueurs navarrais
ont pris le dessus au quart d'heure de jeu, par
l'Italien Christian Manfredini, prt par la Lazio
et homme du match dimanche, qui a clips
Michel Salgado pour tromper Casillas d'un tir du
gauche (38e).
Les Madrilnes, rduits 10 aprs
l'expulsion de Luis Figo, auraient toutefois pu
galiser dans les dernires secondes,le dfenseur
Gancedo repoussant une tte de Morientes qui
semble avoir franchi sa ligne d'aprs les images
de la tlvision.


or


Arsenal, battu (2-0) en Championnat en
dcembre, a pris une revanche important en
moral dans l'optique de la course au titre en


La veil- liminant Manchester Umted sur sa pelouse
le, Valence, sans d'Old Trafford (2-0), samedi, en huitimes de
cinq titulaires finale de la Coupe d'Angleterre
prservs pour le
match contre Rome en Ligue des champions, avait souffert mais
empoch les trois
points de la rencontre face Malaga (2-0). A Valladolid, le Deportivo
s'tait content d'un score minimum (1-0). Seul clair de ce match,
le 16e but de la saison du meilleur buteur de la Liga, le Nerlandais
Roy
Makaay, auteur d'une dviation acrobatique
Le Bara s'tait lui donn un peu d'air au classement, en
s'loignant de la zone rouge grce des buts du Nerlandais Philip
Cocu (40e) et de Xavi (42e). (AFP)


PETROLE

Le secteur

ptrolier dans

l'oeil du cyclone

politique

vnzulien
CARACAS, 16 Fvrier Depuis la fin de la grve gnrale
contre le president Hugo Chavez, l'oeil du cyclone politique s'est
dplac vers la compagnie ptrolire publique Petroleos de
Venezuela (PDVSA), don't la ractivation conditionne l'avenir
conomique du pays.
Source de 80% des recettes en devises du Venezuela, le 5e
exportateur mondial, PDVSA est passe d'une production de prs
de 3 millions de barils par jour (mbj) avant la grve, lance le 2
dcembre 2002, 150.000 barils au plus fort de la crise dbut janvier.
Depuis la leve officielle du movement, le 2 fvrier dernier,
la ractivation du secteur ptrolier, le seul o la grve soit maintenue,
reste lente dans les activits de raffinage et d'exportation.
Le gouvernement, qui prpare une restructuration de
PDVSA, a affirm en dbut de semaine que la production atteignait
dj 1,9 mbj (1,4 mbj selon les grvistes) et espre la porter 2,7
mbj la fin du mois.
Il reste vague en revanche sur les volumes de raffinage et
d'exportation, parlant de 13 mbj 1,5 mhj de livraisons l'extrieur,
mais admettant en mme temps que la resistance des amateurs
s'ancrer dans les ports vnzuliens persiste.
Quelque 200 employs renvoys de Pequiven, une de la
holding publique, ont manifest vendredi contre la "destruction de
PDVSA".
Le president de PDVSA, Ali Rodriguez, a prcis qu'au
total ce sont 12.400 des 37.942 personnel employes par la
compagnie ptrolire qui ont t renvoys pour avoir particip la
grve.
En fin de journe, plusieurs milliers de personnel ont form
des chanes humaines sur des avenues de Caracas, l'appel de la
Coordination dmocratique (CD) des parties d'opposition pour
protester contre la politique ptrolire du gouvernement et en soutien
aux salaries licencis.
(voir Ptrole / 16)


Page 12


Avi pou Rankont Piblik sou Kesyon Devlopman Kominote-a






Miami City Commission ap ganize on rankont ak piblik pou diskite sou sij ki gen rap<
ak Program Community Development Block Grant (CDBG).
Rankont ak Piblik sa a ap ft :

Jedi 27 Fevriye 2003, 10:00 a.m.
Manuel Artime Center
900 Southwest Ist Street
Miami,
Florida

Ajanda City Commission an pou Rankont sa a ap gen ladan 1 sij ki gen rapo ak
PROGRAM CDBG
1- Diskisyon ak rezolisyon pwopoze pou Kalandrye Planning pou 29 m Ane CDBG ab
lt aktivite program HUD.

Yo ankouraje moun ki interest pou asiste a Rankont Piblik sa a. Kote 1 ap ft la gen
plas pou moun infim.

(Ad No. 09840)


1


1


- I 1~ u ui vi-- -


IBBBBB~BBBBB~BBBgp~B.~r~Fe ~ga~gssssgUge







Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


Page 13


I Nos petites annonces classes I


Coiffeur -


Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien
Educator, Designer, Stylist
since 1976
10% designer cup _
First Time customer Only
Reg. $ 12.50
Free conditioning, Treatment
with this coupon


Original Barber
Charlemagne Coifeur
103 S.E. 2nd Stret
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086


restaurant

Bl Foucht
Miami
8267 North Miami Ave
(305)757-6408
Le meilleur griot
de la ville!
Boulangerie
Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince
TiKabich, Pain au Beurre
Manchette, Bagel sur
command
T1: 402-4685 403-1958


Nuvo Kafe
13152 West Dixie Highway.
tl,: 305-892 1990
3058921441
Yvan Dorvil est le Chef
L'originalit,
c'est notre force


Real Estate

NORTH MIAMI
3 BEDROOM 1 BATH
HOUSE FOR SALE
WITH POOL.
HEAR RECORDING
IN.ENGLISH AT
305-668-7453
REALTY 24/7.

A vendre
Proprit fond et btisse
668 m2 90 Size
Rue Le Pine No 1
Canap Verr
Hati
Contacter:
772-778-7856 (USA)
245-0098 Hati
245-2073
245-2551


Mdeci

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
l'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
#45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/ 18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h -19 h
Samedi 8h-16hes

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Points de Vente de Hati en Marche
L..j.. ', 1


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950

Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F 33064
Tl. : 954-781-7424
Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Del's Corner
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079West Sample Road
9543450450

Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2ndAve
Delray Beach, FI
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543


J-- Caantave
12320 NW 6th Avenue North Miami Tl: 305 899 7712
e-mail: jccantae@aol.com
News


Le spcialiste de
l'Income Tax


L 'Iiformation de bon matin, c'est IM lodie iM ati ri
a\ ec Marcus 7:00 9:30 Mlodie 103.3 FM Port-au-Prince
Tl: 221-8567 ou 68 Fax: 221-0204


Partout, captez: P

lavoixevangelique.com
sur internet
tous les jours 24 sur 24


Position Available

Full-time lectureship
in Haitian Creole beginning
SFall 2003. Non-Tenure
accruing position, with benefits.
Prefer experienced
language teacher.

Minimun qualifications:
MA in related field,
superior fluency familiarity
with Haitian culture
and community.

Letter of application, CV,
dossier file
(or three letters
of reference )
by March 17 to :
Haitian Creole Search
Committee Chair, POB 117405,
The University of Florida,
Gainesville, FL
32611-7405.
The University of Florida is an
OE/AA/ADA employer.


From: JMP
le suis jean-marc PULVAR journalist Radio Caribes INternational
et dlgu pour l'Union des Clubs press de FRance et Pays
7rancophone de la Bourse du Jeune Reporter. Cette bourse a t lanc
n dcembre. Pour participer, il faut tre membre d'un pays
rancophone, tre titulaire d'une carte de press et avoir moins de 26
ms, ou encore tre en dernire anne d'une cole de journalism.
Les inscriptions peuvent se faire jusqu'au 28 fvrier.
Pour plus d'informations, veuillez consulter le site :
httt://monsite.wanadoo.fr/bourseucpf
Merci de faire passer le message et me tenir au courant.


Bonjour vous,

Je me nomme
Stphane Dupuis et je
communique actuellement
avec plusieurs journaux
tavers le monde afin
de me faire de rel
contact un peu partout
pour ma grande venture.
Je prpare
actuellement un priple
au tour du monde, seul
avec mon sac dos et je
recherche des contact
travers le monde pour me
trouver de petit boulot
ou faire du volontaria.
j'aimerais savoir si
vous pourriez m'aider de
par vos nombreux
contacts.
merci d'avance

Stphane Dupuis
Responsable,
dveloppement des ventes
UNICEF Qubec
514-288-5134 p227
sdupuis@'unicef.ca

rom: Franois DOUALLA
Date: Friday, February 7,
2003 4:06 pm
Subject: Enfants esclaves de
Haiti

Messieurs,
j'ai t trs touch par une
enqute passe ici en France
par envoy special sur les
enfants esclaves HaTti, je
peux vous assurer j'ai la
peine dormir,
Y'a t-il quelque de fait
actuellement pour radiquer


Le courier lectronique


de la semaine

From
Alain Mazeau


Subject demand de
renseignements
bonjour
Je cherche un site sur le net
pour consulter les offres
d'emplois sur Hati. Pouvez
vous m'aidez? Cela exciste t'il
ou un site pour installer des
entreprises sur Hati?
Merci de votre rponse.




v





ce flau et que peut-on nous
apporter de concrete de notre
cter? ces reportages font
un mal terrible pour ceux qui
luttent tous les jours pour
faire accepter que
l"esclavage a t un
genocide au mme titre que
la shoa, si ce n'est plus
grave. Peut on avoir
l'adresse de l'association
Maurice Sixto, ces messieurs
et dames font un travail
merveilleux et mritent
encouragement.


From
louis-ferdinand schmid

Date Friday, February 14,
2003 8:32 am


cher monsieur!

Je suis un allemand qui lit
regulirement votre
journal. Je serais enchant si
dans vos ditions
prochaines vous pouriez
dcrire la vie

politique et lalutte anti -
duvalieriste de MONSIEUR
GERARD PIERRE-
CHARLES

ET DE MONSIEUR R.
THEODORE
Ayant lu leurs livres ou
articles je ne comprends pas
leurs positions actuels
Vous pouriez m nvoyer aussi
un E-mail a 1 adresse
suivante : Erilou@yahoo.de


Merci d'avance


2


Mon e.mail est le suivant :
manfredmauricesameebelle@ Ihotmail.com


- *- --







I 'ArTTTAT.ITPFFNMAQrC4F I


Mercredi 19 Fvrier 2003
IHiti en Marche Vol. XVII No. 3


I L. i.\i~JAL ~I~.~k tIx.& L


L'Irak r
(Irak .,, suite de la page 6)
Mais les allies avaient endossd plus
de 85% de ces cots. La situation serait
radicalement dillercic auigouird'lhui si les
Etats-Unis dcidaient de fire la guerre sans
l'aval de la communaut international. De
plus, ce qui risque de gonfler la facture est
cette fois l'aprs-guerre.
La guerre du Golfe avait dur 42
jours et la plupart des analysts jugent que
les operations militaires ont une forte
probability d'tre une fois encore
relativement courts.
Mais "une guerre qui tirerait en
longueur pourrait coter jusqu' 650
milliards de dollars, surtout si nous occupons
l'Irak dans l'ide de btir des institutions
dmocratiques. L'impact sur les deficits
budgtaires et les taux d'intrt pourrait tre
lev", dit Sung Won Sohn de la banque
Wells Fargo.
Contrairement la guerre du Golfe,
la fin des operations militaires ne signifiera
pas forcment que la page est tourne car "le
risque de terrorism restera lev" et les course
du ptrole pourraient mettre du temps
redescendre.
La Maison Blanche a bauch cette
semaine une esquisse de ce que pourrait tre
l'Irak aprs Saddam Hussein, mais plusieurs
snateurs ont critiqu l'insuffisance de sa
stratgie, lui reprochant de sous-estimer


isque de coter beaucoup plus cher
S 9 de la paix devraient coter de 75 500
aux Americains qu en 991 milliards de dollars, la reconstruction de
.J. ~ ~ ~ ~ ~ a a- IU. U IIkJU CirL i_ :11C UUII_,.Ia .' U.L d.I.-- C U


l'ampleur de l'engagement human et
financier qu'exigerait la reconstruction de
l'Irak.
"Le vrai dfi commencera aprs
la guerre", a estim le dmocrate Joseph
Biden, president de la commission des
Affaires trangres du Snat. Selon lui
l'occupation pourrait coter jusqu' 20
milliards de dollars par an.
La Maison blanche n'a pas
avanc d'estimation du cot d'un conflict
ventuel en Irak et ne l'a pas inclus dans
son project de budget. Mais le Bureau du
budget du congrs (CBO) a calcul qu'une
intervention en Irak pourrait coter entire


6 et 9 milliards de dollars par mois aux
Etats-Unis.
Pour la priode d'occupation, le
CBO table sur des cots allant de 1 4
milliards par mois. William Nordhaus,
conomiste l'universit de Yale et auteur
d'une tude sur les cots et les
consequences d'une guerre en Irak, a
envisag toute une palette de scnarios pour
le conflict et le lendemain de la guerre.
Selon lui, les seuls cots militaires
devraient atteindre entire 50 et 140 milliards
de dollars. Pour 1' aprs conflict, il table sur
une fourchette de 100 et 600 milliards de
dollars environ. L'occupation et le maintien


1 10 milliards de dollars.
"La dure de la reconstruction du
pays est extrmement incertaine, mais il est
difficile d'envisager que l'Irak puisse tre
transform en une socit dmocratique
moderne en mois de dix ans", affirme-t-il.
Et pour les Etats-Unis, les cots
macroconomiques, y comprise le ptrole,
pourraient atteindre 1.200 milliards de
dollars dans le pire des cas, met-il en garde.
L'conomie amricaine a, selon lui, dj
pay un tribute la guerre en subissant
l'envole des course du ptrole. (AFP)


Le courant antiguerre marque des

points Plus de six millions ont dfil samedi


PARIS, 16 Fvrier Aprs un
week-end de manifestations massive
contre une guerre en Irak et face la
resistance que rencontrent aux Nations
unies leurs projects contre Bagdad, Etats-
Unis et Grande-Bretagne semblent prts
donner une nouvelle chance aux
tractations diplomatiques.


Au fil d'une mobilisation mondiale
sans prcdent depuis la guerre du Vietnam,
plus de six millions de personnel ont dfil
samedi de Can-
berra Karachi et
de Chicago la
plupart des ca-
pitales euro-
pennes. Certains
des rassemble-
ments les plus
important ont eu
lieu dans des pays
don't les dirige-
ants suivent la
ligne dure du
president George
W. Bush.
Mais ces
manifestations,
couronnes
dimanche par un
rassemblement Le ministry franai
Sydney, ne Villepin en converse
semblent gure Colin Powell et d'a
avoir fait dvier les dirigeants du camp pro-
guerre, aux yeux desquels Bagdad
dissimule des armes illgales qui menacent
le monde entier.
L'Otan, don't la crdibilit a t
branle par un pre dsaccord interne au
sujet de l'Irak, a runi dimanche son Comit
des plans de defense don'tt la France ne fait
pas parties) pour tenter d'entriner une
formule de compromise sur l'octroi d'une
aide militaire la Turquie en cas d'attaque
de l'Irak. Mais le chef de la diplomatic
belge, Louis Michel, a fait tat de
"ngociations trs dures".
Au sein de 1'Union europenne,
qui tient lundi un sommet sur l'Irak, les
opposants la "logique de guerre" arrivent
en position plus comfortable que prvu,
encourages par le rapport assez positif
prsent vendredi au Conseil de scurit de
1' Onu par les inspecteurs en dsarmement,
comme par la majority qui se dgage au
Conseil pour la poursuite des inspections.
Mais la persistence de dsaccords
diplomatiques complique les efforts anglo-
amricains pour obtenir dans les rangs de
l'Onu des soutiens une action militaire
visant dsarmer l'Irak et vincer le
president Saddam Hussein, qui affirme ne
pas soustraire d'armes interdites aux experts
de 1' Onu.

LES DELAIS ALLEGENT LA
PRESSION SUR SADDAM, DIT RICE
La France, qui s'est attir des
applaudissements vendredi l'Onu en
insistant sur la poursuite des inspections, a
ritr sa position dimanche, ce qui a amen
Washington l'accuser de rduire la
pression exerce sur Bagdad.
Pour Babel, journal du fils an de


Saddam, uuaa, les Etats- uns ont suoi ces
derniers jours un chec dcisif: "Les
rapports des inspecteurs en chef de 1' Onu


s des Affaires trangres Dominique de
ition vendredi avec le Secrtaire d'Etat
autres collgues au Conseil de scurit
au Conseil de scurit et les manifestations
mondiales qui ont suivi ont port
l'Amrique un coup qu'elle n'oubliera
jamais."
Mais Condoleezza Rice,
conseillre de Bush pour la scurit
national, a fait savoir que Washington
cherchait toujours rallier des voix aux
Nations unies en faveur d'une nouvelle
resolution sur l'Irak. Samedi, le secrtaire
gnral de l'Onu, Kofi Annan, a jug
possible qu'une deuxime resolution doive
tre adopte, ajoutant que les inspections
ne pouvaient continue indfiniment si
Bagdad ne cooprait pas suffisamment.
Selon un haut diplomat
britannique, les Etats-Unis sont prts
essayer quelque temps de se concilier des
membres cls du Conseil de scurit aprs
la sance de vendredi, qui n'a pas dgag
de majority en faveur d'une intervention
militaire.
"Si cela requiert deux semaines de
plus, il faudra trouver ce temps-l", a dit le
diplomat en soulignant qu'une date limited
devrait tre arrte pour le processus
d'inspection de l'Onu: "Cela doit tre
clairement limit dans le temps."
Le diplomat a ajout qu'une
nouvelle runion du Conseil rclame par
la France pour le 14 mars serait acceptable
si elle donnait lieu une decision sans
quivoque. "Mais pas si c'est pour gagner
quatre semaines de plus", a-t-il dit.

CHIRAC ET LES "PETITS BEN
LADEN"
Parmi ceux qui ont dfil samedi
dans 600 villes du globe, beaucoup ont dit
craindre qu'une guerre avec l'Irak ne
(voir Anti-guerre / 15)


Page 14


Boby Express

Rapidit Confiance et les Meilleurs Taux

Ici c'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, Fl 33137 305-758-3278
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3798
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5295
300 Broadway Cambridge Ma 02139 617-354-6448
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432 718-523-9216
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298-936
7177 rue St Denis Montreal Qubec H2R2E3 514-270-5966
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852-9245
19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-7747
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-4925
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-6040
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-3046
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-2100
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524-1573
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-1077
19325 NW 2nd ave Miami Fl 33169 305-654-2800
506 1lth Street N Naples FI 34102 941-435-3994
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-6478
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-9896
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 954-429-9552
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-4469
604-25 Street West Palm Beach F1 33407 561-655-4166
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316 404-622-8787
Downtown Providenciales
N. Miami Beach F1 33162 305-945-1390
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-4172

Le nombre de nos succursales augmente... .
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto !

En plus des- operations de transfer d'argent
Boby Express se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires.


t oby L express,
c'est galement une carte de tlphone
don't la ligne d'accs
n'est jamais occupe ~
Boby Express
C'est tout simplement No 1


- -1


CIAA -- TT








Mercredi 19 Fvrier 2003
Hlati en Marche Vol XVII Nn 3


Page 15


I L'ACTUALITE EN MARCH |


Ben Laden promet de nouveaux attentats


DUBAI, 16 Fvrier Un site internet islamiste
a diffus un enregistrement audio cens tre celui de la
voix d'Oussama ben Laden, dans lequel le chef du rseau
Al Qaida appelle les musulmans lutter contre
l'"ennemi" amricain.
"Au vu de cette guerre de croisade sioniste
contre l'islam, il est du devoir des musulmans de lutter
pour Dieu et d'inciter les fidles combattre les

['^I**.K


Selon Al Hayat, journal saoudien public Londres,
Oussama ben Laden promet de perptrer de
nouveaux attentats contre des cibles amricaines
travers le monde


Le courant antiguerre

marque des points
(Anti-guerre ... suite de la page 14)
dclenche des reprsailles de partisans d'Oussama ben
Laden, chef d'Al Qada tenu pour responsible des attentats
du 11 septembre 2001.
Comme pour alimenter cette crainte, un site web
islamiste a diffus un enregistrement audio attribu Ben
Laden qui aurait t ralis la semaine dernire. "Au vu de
cette guerre de croisade sioniste contre l'islam, il est du
devoir des musulmans de lutter aunom de Dieu et d'inciter
les fidles combattre les infidles", dit la voix enregistre.
Dans un entretien la revue amricaine Time,
Jacques Chirac estime qu'une guerre en Irak risque de faire
"le jeu des intgristes" et de susciter "un grand nombre de
petits Ben Laden".
Le chef de 1'Etat franais raffirme que les
inspections de l'Onu doivent se poursuivre avec des
moyens renforcs en vue d'un dsarmement pacifique de
l'Irak. Il juge qu'"il n' y a pas de raison de faire une nouvelle
resolution" de l'Onu pour le moment et dit faire "le pari
qu'on obtenir de l'Irak une plus grande cooperation". Mais
il ajoute que Paris n'exclut 'aucune option" si, l'on ne
parvient pas dsarmer l'Irak.
Rice a rtorqu que continuer parler de dlai
supplmentaire revient grosso modo allger la pression
sur Saddam". "Le Conseil de scurit endosse
malheureusement une incapacit historique ragir", a-t-
elle dit en confirmant que Washington visit un nouveau
texte de resolution.
En Irak, les inspecteurs ont examin dimanche des
missiles controverss "Al Samoud", don't la porte dpasse
la limited fixe par les resolutions de l'Onu. Le vice-
prsident irakien Taha Yassine Ramadan a dit que
Washington tait rsolu attaquer son pays bien que les
experts n'y aient pas trouv d'armes de destruction massive.
Au Caire, les ministres des Affaires trangres de
la Ligue arabe ont tenu dimanche une runion de cruise sur
l'Irak et la preparation d'un prochain sommet arabe, mais
sans grand espoir d'carter le spectre d'une action militaire
amricaine.
Aux Etats-Unis, les autorits avaient dans un
premier temps estim 250.000 les manifestants
rassembls samedi New York, mais la police a ensuite
rduit le chiffre 100.000. Ce n'en tait pas moins la plus
grande manifestation contre la guerre en Irak observe
jusqu'ici dans le pays. (Reuters)


So t T eA Dans le nouvel enregistrement, Al Hayat cnt que
centre tes UA Ben Laden, suspect numro un aux yeux de Washington
des attentats-suicide antiamricains du 11 septembre 2001,


infidles", dclare la voix figurant dans 1' enregistrement, qui
selon le site aurait t ralis lors de la fte musulmane de
l'Ad al Adha.
"Il est du devoir des musulmans de combattre
l'ennemi qui sabote le monde. Le djihad (la guerre sainte)
est aujourd'hui une ncessit pour les musulmans, vous devez
tous vous battre pour la vrit", poursuit-elle.
Le journal saoudien public Londres Al Hayat
public dimanche des extraits de cette intervention dans
laquelle le chef islamiste promet galement de perptrer de
nouveaux attentats contre des cibles amricaines travers le
monde et exhorte les musulmans surmonter la crainte que
leur inspirent les Etats-Unis et la combattre, prdisant que
l'arme amricaine envahirait d'autres pays arabes aprs
l'Irak.
S'il est authentique, cet enregistrement est la preuve
la plus rcente de l'existence de Ben Laden malgr la chasse
l'homme lance contre lui et contre son rseau en 2001 par
l'arme amricaine en Afghanistan..
Il fait surface la suite de la diffusion la semaine
dernire par la chame qatarie Al Djazira d'une cassette vido
dans laquelle le chef islamiste appelle les musulmans
perptrer des attentats suicide et autres attaques l'explosif
pour empcher le dclenchement d'une guerre en Irak.
La mise au jour de ces documents coincide avec la
mise en tat d'alerte des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne.
Londres et Washington affirment avoir eu connaissance
d'informations selon lesquelles Al Qada envisageait de
perptrer des attentats.

BUSH ACCUSE DE LANCER UNE
"NOUVELLE CROISADE"
Par le pass, les attentats du rseau international ont
t prcds de messages de Ben Laden, et la diffusion de la
cassette par Al Djazira a accru les craintes d'ventuelles
attaques.


salue ces derniers qui prouvent, selon lui, que les
musulmans peuvent vaincre les Etats-Unis.
SLe chef du rseau Al Qada qualified par ailleurs le
president amricain George W. Bush d' "imbcile" et accuse
ce "pharaon des temps modernes" de mener une "nouvelle
croisade visant diviser la region pour le compete d'Isral".
"Les auteurs du 11 septembre ont dtruit les idoles
de l'Amrique infidle et fait mordre la poussire aux Etats-
Unis", aurait dclar Ben Laden, selon le journal.
"Ils ont prouv que (les Etats-Unis) pouvaient tre
vaincus et humilis", a-t-il ajout. "Musulmans, ne craignez
pas l'Amrique parce que nous l'avons vaincue plusieurs
reprises et son people est le plus lche qui soit quand on
l'affronte face face."
Al Hayat affirme que l'enregistrement, de trs
bonne quality, permettait d'entendre Ben Laden effeuiller
ses notes.
Selon le journal, qui cite des islamistes non
identifies, Ben Laden l'aurait effectu afin de clarifier la
position d'Al Qaida sur l'Irak la suite de la cassette
diffuse par Al Djazira qui, selon Washington, dmontrait
que Ben Laden est un partenaire du president irakien
Saddam Hussein.
Al Hayat, sans donner plus de dtails, crit
galement que Ben Laden a abord la question du conflict
isralo-palestinien, pri pour les activists dtenus dans la
base amricaine de Guantanamo, Cuba, et salu le chef
du Djihadislamique gyptien, emprisonn vie aux Etats-
Unis.
Vendredi, une source au sein des services de
renseignement amricains avait fait savoir-que selon une
analyse effectue par la CIA de l'enregistrement diffus
par Al Djazira, ce dernier est "presque certainement"
authentique. Des analysts estiment que la diffusion de son
prsum discours arrange les Etats-Unis en raison du lien
qu'il fait apparatre entire Ben Laden et Saddam Hussein.
(Reuters)


Bush cherche rassurer aprs

le message de Ben Laden


WASHINGTON, 15 Fvrier George W. Bush
s'est vertu samedi rassurer ses compatriotes aprs
le nouveau message d'Oussama ben Laden exhortant
les musulmans du monde entier se battre contre
l'Amrique et repousser toute guerre contre l'Irak.
"Notre Nation est prte ( affronter) une srie


de menaces don't nous esprons qu'aucune d'entre elle ne
se matrialisera", a dclar le president amricain dans son
allocution radiophonique hebdomadaire.
"Un grand nombre de ces dangers sont droutants
et peu families. Et pourtant, le meilleur moyen de les
(voir Menaces / 16)


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE

Le magasin pour toutes les occasions
Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
Connection tlphonique chez vous
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm Denis/Joujou


305 757 4915 8272 30'5 757" 499.

FADKIDJ VARIETY STORE


* Parfums
* Cellulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique)
* Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
* Produits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires.
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beaut
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux


iiu








PETROLE


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hlali en Marche Vol. XVII No. 3


Bush cherche

rassurer aprs

le message de

Ben Laden
(Menaces ... suite de la page 15)
combattre, c'est de les anticiper et d'agir contre eux avec
force et volont".
A ses compatriotes, le chef de 1' excutif a prodigu
le conseil suivant: "Vaquez vos occupations normales".
La semaine dernire, l'administration Bush a
relev le niveau d'alerte anti-attentats, ce qui s'est traduit
par un enforcement du dispositif de scurit aux alentours
des cibles potentielles New York et Washington.

24 HEURES SUR 24
Le chef de l'excutif, qui a demand au Congrs
une augmentation de dix pour cent de son budget pour la
scurit intrieure pour 1' anne budgtaire 2004, a ajout:
"Nos ennemis sont toujours dtermins frapper
l'Amrique et il n' existe pas de scurit parfaite face un
rseau secret de tueurs. Et pourtant, je vous assure que
notre gouvernement fait tout en son pouvoir pour parer
cette menace, qu'il enqute sur chaque piste et qu'il monte
une garde 24 heures sur 24 contre le terrorisme.
Bush a cit les plans labors par son nouveau
secrtaire la Scurit intrieure, Tom Ridge, pour assurer
la scurit des barrages, des centrales lectriques, des
rseaux informatiques et des centres de communications.
La scurit a notamment t renforce aux
frontires et dans les ports. Plus de 50.000 agents fdraux
ont t affects dans les aroports la surveillance
lectroniques des bagages et passagers.
Des campagnes de vaccination ont galement
commenc pour les militaires et le personnel des services
d'urgence, et le gouvernement a mis en place le premier
rseau de dtection avance contre les menaces de guerre
biologique.
"Nous sommes en train de collectorr les
informations les plus intressantes possibles et nous en
servir pour faire en sorte que les responsables protgent
nos citoyens", a affirm Bush. (Reuters)


Le secteur ptrolier dans l'oeil

du cyclone politique vnzulien


(Ptrole ... suite de la page 7)
De son ct, le president Chavez lui-mme a pris
la tte d'une manifestation"pour la nouvelle PDVSA" qui
a galement runi plusieurs milliers de personnel
Maracaibo, capital de 1'Etat de Zulia, coeur ptrolier du-
pays, 500 km 1' ouest de Caracas.
La question de la rintgration des salaries
licencis, don't de nombreux cadres, est devenue le point
central des ngociations menes entire le gouvernement et
l'opposition, sous l'gide du secrtaire gnral de
l'Organisation des Etats amricains (OEA), Csar Gaviria.
M. Chavez soutient qi' il ne peut rembaucher les
licencis car il1' avait fait aprs le coup d'Etat manqu des
12 et 13 avril 2002, prcd d'une grve gnrale de soutien
PDVSA, mais ceux-ci ont persist utiliser entreprise
comme une arme politique. "Les cadres putschistes ne
reviendront pas", a-t-il averti.
L'opposition affirme pour sa part que sans leur
rintgration, il n'y a pas d'accord politique possible.
La paralysie du secteur ptrolier a caus pour plus
de quatre milliards de dollars de pertes et oblig le


gouvernement envisager un contrle des changes, pas
encore appliqu, et des prix afin d'viter une fuite des
capitaux et une hausse de l'inflation.
A plusieurs reprises, le gouvernement a annonc
la reprise de la raffinerie d'El Palito, qui approvisionne en
carburants le centre et1' ouest du pays. Mais 1' essence reste
rare et pour la premiere fois en plus d'un sicle, le
Venezuela a t oblig d'en importer, ce qui renchrit
encore le cot total de la grve.
PDVSA ne russit pas encore satisfaire la totalit
de la demand interne de carburants et n' a pas non plus
repris ses exportations de products raffins notamment vers
certain pays des Caraibes, ce qui affected leurs conomies.
Le complex de raffinage de Paraguana (ouest),
le plus important du monde, ne redmarre lui aussi que
lentement.
Le gouvernement attribue ce difficile redmarrage
des dgts causs par les cadres en grve de PDVSA, qui
eux en rejettent la responsabilit sur le manque
d'exprience du personnel de replacement. (AFP)


Les course du ptrole leur plus

haut niveau depuis septembre 2000


NEW YORK, 15 Fvrier Les course du brut ont
atteint vendredi un nouveau sommet depuis septembre
2000, les Etats-Unis semblant toujours dtermins mener
une guerre en Irak bien que les inspecteurs en dsarmement
de 1' Onu aient demand plus de temps pour poursuivre leur
travail en Irak.
A New York, le prix du brut de rfrence (light
sweet crude) pour livraison rapproche en mars a fini en
hausse de 44 cents 36,80 USD, aprs avoir dj pris 33
cents la veille.
Il s'agit de la 5e sance consecutive de hausse du
prix du brut.


LEGALANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE MIAMI-DADE COUNTY
^ I MIAMI-FLORIDA
Miami-Dade County,
Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through the Department of
Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1't Street, Suite 112, Miami, Fl 33128 (
Phone 305-375-5773) There is non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of eachbid package
below) and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the
United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: Miami-
Dade'Board of County Commissioners".

Vendors may choose to download the bid packagess, free of charge, from our Website
(ww.co.miami-dde.fl.uis/dpm/itbv) under "Solicitations Online".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal
deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be
opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the
sated time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other
occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW 1"
Street, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106.


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday March 12, 2003
1507-PM BOAT. CATAMARAN FOR PARKS
& RECREATION

The following bid(s) will open at 2:0wl n Wednesday March 26, 2003
1506-WS VIDEO SURVEY B RS IN A
54" SEWER FORCE MAIN
This Contract requires Insurance.


AERIAL SPRAYING SERVICES
FOR MOSQUITOS
This contract is County Wide
This contract requires Insurance


7303-3/08-OTR-CW TRASH CRANE Cost $10.00
This contract is County wide
This contract includes Bid Preference
Provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE'S), and Certified
Hispanic Business Enterprises (HBE'S)
and Certified Women Business
Enterprises (WBE'S).
This contract requires Insurance
APre-Bid Conference and Tour is scheduled for 0219/2003 at 10:00 AM at GSA/Fleet, 8801 NW 58' Street Shop
# 3, Miami, FI. Attendance is recommended. i
^~ -


7031-1/05-OTR-CW


Cost $ 10.00


Cost $ 10.00


Cost$ 10.00


Les course se situent donc au plus haut depuis le
22 septembre 2000, quand ils avaient atteint 37,80 dollars.
Plus tt, le rapport sur 1' Irak de Hans Blix, le chef
des inspecteurs en dsarmement, devant le Conseil de
scurit de Onu, avait momentanment raviv les espoirs
d'une issue pacifique la cruise irakienne et entramn un
repli des course.
"Le march est trs nerveux et volatile", a constat
Fadel Gheit, analyst de Fahnestock and Company.
Les dclarations de Hans Blix ont "rendu difficile
pour les Etats-Unis une guerre immediate contre 1'Irak,
c'est pourquoi les course se sont initialement replis", a
estim M. Gheit.
Mais le discours du secrtaire d'Etat amricain
Colin Powell a ensuite donn l'impression que les Etats-
Unis veulent toujours une guerre avec la mme
determination, a-t-il ajout.
En outre, les marchs financiers seront ferms
lundi pour le Presidents' Day, ce qui a accentu la tendance
haussire en raison d'achats de couverture. (AFP)



APPEL AUX PEUPLES
DU MONDE ENTIER POUR
LA TENUE D'UNE
CONFERENCE
INTERNATIONAL CONTRE
LES ATROCITES
INFLIGEES AUX NOIRS,
AUX AMERINDIENS ET
AUX AUTRES

POPULATIONS OPPRIMEES

DU

MONDE ENTIER

Il y a cinq cents ans, la traite des noirs, le levier
sur lequel s'appuyait l'conomie des Amriques et qui
faisait la prosprit de l'Europe reprsentait le commerce
le plus florissant de l'humanit.
(voir Appel / 20)


SMELODIE

103.3 FM

Special K-naval
JEUX, DEDICACES, SUCCESS D'HIER
ET DU JOUR
Phone 221-8567 /8568


Page 16


S1


_~ I


1


1 & J- ' 1 .- -








Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVTT No. 3


Page l


IMA CONTRIBUTION


PLAIDOYER POUR UNE ORGANISATION STRUCTURELLE

COMPLETEMENT HORIZONTAL DU PAYS


27,750 Km2, ni plus ni moins. Voil toute la
superficie, toute la surface appartenant tout le people
hatien dans son integralit et sans distinction. Une
surperficie, une surface que chaque hatien devrait chrir,
protger, soigner, faire fructifier et ensuite remettre de
gnration en gnration pour continue son
embellissement. En a-t'il t ainsi? Quel devrait donc tre
le role des leaders qui, tour tour, ont pris le pouvoir au
nom de tous et ont formellement jur sur leur foi patriotique
de respecter et de faire respecter la constitution qui a
toujours trac la voie suivre. Que se passe-t-il?
Pourquoi donc les 27,750 Km2 sont dans un tat
si lamentable, si disastreux, si rpugnant, si horrible?
Pourquoi donc cette surface devient-elle un enfer pour nous
tous d'abord et principalement pour la paysannerie?
Pourquoi donc organiser des lections nationals
tous les niveaux pour que les lus deviennent les propres
bourreaux du people, par consequent du pays? N'est-il donc
pas vrai de dire que nous n'avons fait que changer de
maitres aprs avoir conquis cette independence au prix de
tant de sang? Avons-nous jamais eu, dans l'ensemble, au
timon des affaires, de vrais hommes de dialogue, de vrais
visionnaires? L'histoire est l. Il faut la consulter.
Nos diffrents chefs d'tat, ont-ils jamais eu le
courage, la volont de rechercher de vrais patriots, de vrais
hommes et femmes honntes, comptents, disciplines,
aimant aussi le dialogue afin de les aider trouver,
rsoudre ensemble et d'un commun accord avec le people
hatien dans son intgralit les problmes auxquels le pays
fait reellement face? A travers notre histoire de people, soit
disant indpendant, combien de chefs d'tat ont
effectivement compris qu'ils fallaient faire appel ces
patriots plus haut cits? De mon vivant, je connais le
president Dumarsais Estim qui s'tait efforc de
s'entourer, au fur et measure, d'hommes intgres en vue
de l'aider a remplir avec dignit ses obligations de chef
d'tat.

Dumarsais Estim: Le rassembleur, le
visionnaire, l'homme de dialogue
Elu le 16 aot 1946, son premier geste fut de se
dplacer, de se prsenter a son ennemi jur, le snateur
Max Hudicourt pour lui offrir une poigne de mains. On
connait la suite. A sa sortie du palais legislatif, il a t
accueilli par les partisans du professeur Daniel Fignol avec
toutes sortes d'insulte et des oeufs probablement pourris.
L'homme d'tat qu'il tait, il ne se dcourageait pas aprs
ces deux insultes.
Pour la formation de son premier gouvernement,
le rassembleur Dumarsais Estime fait appel a toutes les
categories sociales du pays sans oublier Daniel Fignol.
Hati devait 5 millions au gouvernement amricain. Le
president Dumarsais Estim somma ou encore fit appel
la nation hatienne qui repondit spontanment. 5 kob, 10
kbb, degouden ou 50 kb, youn goud, 2 goud, 5 goud, 10
goud; enfin, enfin "payons la tutelle financiere". Avec des
manifestations patriotiques organises de toute part
travers notre magnifique Hati d'alors, Hati paya
"tengtengendeng" 5 millions de dollars au gouvernement
amricain. L'hatien, sous le leadership d'Estim, avait la
tete haute. Estim tait donc un president qui savait
comment s' y prendre, comment rveiller l'me national,
comment faire agir, comment additioner, comment
multiplier. Il n'aimait pas la soustraction, l'limination
(physique ou morale). Il n'aimait pas non plus la division
dans le sens rel ou abstrait du terme. Il avait aid le people
hatien comprendre sa vraie force, sa potentialit.
Pour avoir t un grand rassembleur, un grand
visionaire, un grand patriote, il dota son pays
d'infrastructures solides qui font encore aujourd'hui,
l'orgeuil du people hatien. Nous retrouvons, entire autres:
le bicentenaire de la ville de Port-au-Prince, peligre et les


CHESNEL PHANORD
terres arroses de l'Artibonite, le pont de Jrmie, la ville
de Belladre, de nombreuses coles rurales et urbaines
construites travers tour le pays.
En peu de mots, voila le profile d'un leader, d'un
vrai leader. En trois ans et neuf mois de pouvoir, Estim a
prouv que notre pays, avec le concours et la participation
de tous sans exception, est capable d'atteindre le sommet.
Il faut trouver, dans la conjoncture prsente travers nos
neuf (9) departments gographiques, des hommes plus ou
moins semblables Estim et ceux de sa gnration.

Coup d'Etat du 10 Mai 1950
Mais depuis le coup d'tat du 10 mai 1950, la
descent, la dgradation relle et inexorable du pays
commence d'une faon accentue. Aucun chef d'tat,
partir de cette date, n'est capable de faire appel aux vrais
patriots, aux gens de dialogue, aux gens honntes et
integres, aux gens disciplines, aux gens comptents, aux
gens rellement disintresses voulant et pouvant
effectivement travailler au dveloppement global et
mthodique de notre pays. Chaque chef d'tat ou encore
chaque pseudo-parti politique, dans son programme,
prsente des gnralits creuses et abstraites sans valeur
relle pour l'ensemble du pays voir chaque dpartement
gographique en particulier. Les dpartements
gographiques du pays ne se retrouvent pas dans ces
programmes de gouvernement. Puisque donc les
dpartements gographiques du pays n'ont jamais, en fait,
particip, la rdaction de ces different plans prsents
par les parties politiques et qu'en reality, ils n'ont bnefici
de quoi que se soit d'aucun gouvernement; alors comment
ne pas prendre position pour un changement radical dans
l'organisation structurelle du pays.

Utilisation des Ressources
Les resources, en gnral, du pays ne sont pas
inventories. Dans la grande majority, si certaines
resources sont connues, mais elles sont tres mal utilises.
Qui peut nous dire, aprs 198 ans d'indpendance,
avec une certain exactitute les resources relles de chaque
dpartement et surtout proposer un tableau flexible de
developpement pour chaque dpartement. Qui peut nous
dire pour chaque department, combien de ses fils vivent
l'tranger. Combien parmi ceux qui vivent l'interieur
sont des professionals, des commerants, des industries,
des hommes de mtier, etc. etc. La mme question doit-
tre pose pour ceux qui vivent l'etranger et surtout
comment ils peuvent tre integrs dans le plan de
dveloppement du dpartement. Puis, quelles sont, en long
et en large, les diffrentes autres possibilits de ce
dpartement: nergetique, agricole, agro-industrielle,
ducationnelle, sanitaire, miniere, etc. etc. Comment,
partir d'un inventaire rellement exhaustif prparer le livre
blanc de ce department; organiser le dveloppement global
et mthodique de ce mme dpartement, tout en considrant
l'hatien vivant l'tranger comme hatien de son
dpartement, un hatien part entire ayant les mmes
droits et devoirs comme celui de l'intrieur.
Les habitants de chaque dpartement celui de
l'intrieur comme celui de l'extrieur s'accepteront
comme frres et soeurs, s'organiseront enfonction de leurs
expertise, de leurs connaissances, de leur savoir-faire, en
vue de raliser dans un premier temps la collect et ensuite
faire l'puration des donnes recueillies travers les
diffrentes localits et autres du department. Puis ils
prsenteront le produit de leur travail avec un certain ordre
de priority. Finalement, ayant particip aux diffrentes
tapes de cette preparation et presentation du plan global
du dpartement, commerceront alors le travail de mise


execution. Naturellement, le tout se fera sous le leadership
avis des diffrents lus de ce dpartement: coordonnateur,
dlgu ou gouverneur (peu imported le nom choisi) les
deputs de chaque commune et des magistrats communaux.
Il est temps pour nous d'en finir avec ce spectacle
affreux et odieux ou: 1) chaque dpartement doit s'adresser
un pouvoir central irresponsible, sans objectif rel pour
l'ensemble du pays et surtout centralisant tout au profit
des 28,19km2 de la ville de Port-au-Prince et a de trs rares
occasions de l'aire mtropolitaine avec 417.01 km2; 2) si
par hazard un project est vot pour un dpartement, la some
alloue pour ce project n'atteindra ce dpartement qu' 60
ou 75% et en outre le ou les chefs du pouvoir central s'en
ourgueilliront comme si "y'ap f pa depatman-an"; 3) les
lus locaux siegeant Port-au-Prince ainsi qu'au niveau
du dpartement ne travaillent pas rellment au profit, au
dveloppement et l'avancement de leur dpartement mais
bien satisfaire leurs matres du pouvoir central; 4) la
recherche du bien collectif est toujours souverrainement
ignore au niveau de l'appareil d'tat; 5) de plus en plus,
le patriotism a tendance disparaitre au profit du
mendiantisme; 6) les recettes du pays ne sont pas connues
des contribuables; 7) enfin les diffrents gouvernements
qui se sont succeds au pouvoir depuis l'independance,
de trs rares exceptions, n'ont jamais fait chrir, protger,
soigner, faire fructifier les 27,750 km2 qui sont ntre.
En consequence, afin de protger ce patrimoine
national appartenant a tous les hatiens sans distinction et
en outre, afin de freiner et ensuite de redresser
progressivement ce patrimoine collectif, nous proposons
que le pays'soit organis horizontalement, c'est--dire
que chaque department soit totalement, compltement
autonome avec son gouvernement local s'occupant de son
dveloppement, du bien-tre de ses habitants.
Nous proposons, par ailleurs, que le gouvernement
central, sigeant a Port-au-Prince, soit represent par l'un
des coordonnateurs, dlgus ou gouverneurs d'un
dpartement pour une dure de 5 ans. Dans ce cas,'il n'y
aura plus d'lections nationals formelles pour ce
president mais on procedera ou bien par tirage au sort- ou
bien par ordre alphabtique (des dpartements). Dans le
cas du tirage au sort, seuls les departments non encore
reprsentes participeront au tirage au sort. Ainsi donc, les
elections seront organises essentiellement au niveau
departmental.
Nous proposons, enfin, que la prsente
constitution soit totalement remanie dans le sens indiqu
plus haut et aussi afin de donner les mmes droits aux
hatiens vivant en dehors de leur terre natale mais
participant au dessus de leurs moyens, de leur measure la
non disparition du pays.
Pour cela, j'adresse un appel trs urgent 1) aux
vques, prtres, religieux et religieuses de toutes les
confessions de mon pays; 2) aux dirigeants et fidles de
tous les cultes rforms du pays; 3) tous les patriots
haitiens en gnral du pays et de la diaspora; 4) tous les
habitants de nos 9 dpartements gographiques qui
constituent les nouveaux esclaves de nos diffrents%
pouvoirs centraux et 5) enfin au gouvernement de mon pays
afin d'aider HATI sortir du prcipice.

HATI attend beaucoup de nous tous!
Que 2004 retrouve HATI organise dans le sens
horizontal le plus complete!
Que Vive HATI!

Chesnel Phanord
30 Octobre 2002


yaK
10*15*945

Instruction
pour l'Amrique du Nord
Formez les numros: 10015.945
+1 + code de la ville + le numro.
A L'tranger
Formez les numros: 10*15*945
+011 + code du pays + le numro.

Aucune ncessit de changer de transporteur Aucun
contract signer Pas besoin d'approbation de credit
Pas de froi mpnsp,l P>i~ .P f ricp a rnnnprtinn


Les Tarifs "long distance" les plus bas du Monde -
Pour d'autres informations, appelez 10-15-9450
u e ou visitez notre site: www.yakcom

Centimes la
SMinute

Haiti 29 et ms b p

Argentine.............15 .. Costa Rica...........19. c. Salvador.............. 25 Nicaragua..........29..
Bresil ............. 15 .. Cuba ..................99 .. Guatemala.......... 27 Panama ...............29 -
Chili........................15 R. Dominicaine...15 Honduras ...........39 9 Perou....................29 .
Colombie..............15 m. Equateur .............29 Mexique ...............15 Porto Rico ............13 ..
p I t-2g.oR.3,w M LW Uruguay...............29 .
hm s ..ii rr-hin min- ulBprdelsmai LSaicMSmdm ad*e m1-cdcogrig loct s Mmp u ar D e euVenezuela ............19 ."
les co, a i a lc id a de s nm tenA apdi game~ C mei t -1-E'.' Cte .ffr.m Istu.m u l, oaenc-eI I ki e t Ie Ds


.


I


i i









T ,es Jeux de Bernard


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


F 10 IR|M | |L


P E0 TES


Solutions de la semaine passe:


E\V J
NPS
H I
Acores I E
Angola
Bresil N R
CapVert F Z R
Congo
Daman B L A
Diu I CL
Goa
Guinee Q Z E
Macao K S
Madere
Malaca D N
Mozambique /
Sao Tome e Principe
Sierra Leone AC J
Sri Lanka R K V
Timor
N J Q
L U G
LUG


W X E I F )U Y
E V X M/AZ L H
C X/ Jv J C A
C~F A Z V X B
Z S G K X P
EA SK P P
OS RD U FM
AT I POE A
SL I LEEC
SA\ 0 N0 A
F (G\F Y XO
AP USRA
Y LW EI L
P L E IA W Q
TA S EU
O AA/S E EU


UM J J C
H U Q KW
A L P Q E
M R D
A X/ M
Q H D
N/A Y H C
Z PWG
STHQV
LO G NA)
PQFCP
O BCC
D TEP P
T GOR H
J H ABT
BRB S


Allez de FORMOL POETES, en utilisant des
mots du vocabulaire franais, et ne changeant
qu'une lettre par ligne.


Mots Croiss


HORIZONTAL
1. Prestidigitateur 2. Salut latin -
3. Envouteurs -
4. Textuel Deshabill -
5. Rivire de France Chlore -
6. Pronom Pieu -
7. Rve 8. Transmettiez.


VERTICAL:
1. Protoxyde de plomb -
2. Approche -
3. Teigne Pronom 4. Peu commun -
5. Pays populeux Neuf remain 6. Possd Lettre grecque -
7. Piece d'engrenage 8. Parlez'du nez.


e eU


En brief .*.0(suite de la page 2)
rencontre mercredi entire le Ministre des Finances Faubert Gustave, le gouverneur de la
Banque Centrale, Mr Vnel Joseph, et les dirigeants de l'Association des Professionnels
de Banques (APB). Les discussions avaient port essentiellement sur cette dprciation
acclre de la gourde. A l'issue de la rencontre, le gouverneur de la Banque Centrale,
Vnel Joseph, a indiqu avoir fait part aux dirigeants de l'APB des inquitudes de la BRH
autour de la flambe du dollar. Il a voqu la possibility d'augmenter les taux d'intrts
sur les bons de la BRH et d'intervenir sur le march des changes comme palliatif aux
problmes poss par le dollar amricain.

Dossier Jean Dominique : bientt le procs ...
Le procs des prsums auteurs et complices de l'assassinat du journalist Jean Lopold
Dominique pourrait se tenir au course du deuxime trimestre de l'anne 2003, a indiqu
1'agence HPN le chef du parquet de Port-au-Prince, Me Josu Pierre-Louis. Selon le
commissaire du gouvernement prs du parquet du tribunal civil de Port-au-Prince, si tout
se passe comme prvu, le procs devra avoir lieu en avril 2003. Me Pierre-Louis a
inform que le parquet a dj soumis son rquisitoire dfinitif au cabinet du juge
d'instruction charge de l'affaire, Me Bernard Saint-Vil. Le magistrat a un dlai de trente
jours pour sortir son ordonnance definitive ", a prcis Josu Pierre-Louis. Selon la
procedure prvue par la justice hatienne, aprs la publication de l'ordonnance, le parquet
se chargers de la signification des parties concernes, savoir la parties civil, les
prvenus et le ministre public. Ces dernires peuvent contester 1'ordonnance, si elles le
jugent ncessaire. Me Jousu Pierre-Louis a indiqu qu'au moins six personnel sont dj
places en dtention dans le cadre de l'enqute sur l'assassinat, le 3 avril 2000, du
journalist Jean Lopold Dominique et de Jean-Claude Loussaint, respectivement
directeur et garden de Radio Haiti Inter sur la cour de la station Delmas.

Rappel des policies qui montaient la garde devant la residence
du juge Agnant
Le Ministre de la justice, Calixte Dlatour, a rappel mercredi les policies qui montaient
la garde devant la residence du juge d'instruction, Josiard Agnant qui avait t mis en
disponibilit pour avoir libr dans des conditions juges suspects un prsum trafiquant
de drogue. Le Ministre de la justice a raffirm que le juge Agnant n'tait pas en
residence surveille contrairement ses dclarations, mais bnficiait de measures de
protection. Il dclare maintenir la decision de mise en disponibilit prise l'encontre du
juge qui peut toutefois recommencer vaquer librement ses occupations. Le ministry
avait indiqu auparavant que le dossier tait l'tude au Conseil Suprme de la
Magistrature pour les suites lgales.

Rapatriement de 146 rfugis qui tentaient de gagner les ctes
de la Floride ...
Le Bureau des Affaires Publiques de l'Ambassade amricaine en Haiti a inform
jeudi que les gardes-ctes amricains ont procd au rapatriement de deux
groups de rfugis hatiens, un premier group de 83 et un deuxime de 63.
Dans une note envoye l'AHP, l'ambassade amricaine explique que le premier
group de rapatris a t intercept le 10 fvrier 15 miles nautiques au Sud de
Grande Inague. Selon la note, les rfugis qui tentaient d'atteindre la Floride ont
reu de la nourriture, de l'eau, des articles de toilettes. Ils ont galement subi un
examen medical et profit de toute autre assistance que ncessitait leur cas. Dans
cette note, le gouvernement amricain informed que sa politique demeure
inchange en ce qui a trait la migration illgale.

Hommage au drapeau hatien ...
Le drapeau hatien sera l'honneur le 12 mai 2003 aux Etats-Unis. Le "Empire
State Building", le btiment le plus lev de Manhattan depuis l'effrondrement le
11 septembre 2001 du World Trade Center, hissera le 12 mai son sommet le
bicolore bleu et rouge, l'occasion de ses 200 ans d'existence.

Manifestations culturelles et octroi de prix l'occasion
de la semaine Toussaint Louverture Paris
Deux associations bases Paris organisent du 5 au 13 avril une Semaine
Toussaint Louverture baptise "nos racines sont profondes", l'occasion du
bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture, le 7 avril 2003. Haiti
Dveloppement et ICPO (ide, conseil, placement et organisation) ont dcid de
marquer l'vnement en organissant tout un ensemble de manifestations don't des
conferences, des expositions, des activits culturelles et Thtrales et des
crmonies au Panthon. (voir page 11)

Pour une rue Toussaint Louverture Montral.
Plusieurs personnalits et organizations ont adress une lettre ouverte au maire Grald
Tremblay pour lui demander de baptiser Rue Toussaint-Louverture une important rue de
Montral. ( voir p.11) .Selon les signataires de la lettre, cette decision donnerait la ville
une occasion unique de se distinguer sur le plan international dans le cadre de deux
grands vnements: la mort de Toussaint Louverture, 7 avril 2003, et le bicentenaire de
l'indpendance d'Hati, le 1er janvier 2004. (voir page 11)


,Page 18


Solutions de la
semaine passe:
HAiTI
0,


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

IM

REO

SU

I ZE III
Solutions de la semaine passe:
USUELLE


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

5H- 6H30 BON REVEIL EN MUSIQUE

6H30-7H00 AU PIPIRIT-CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

7H00-9H30 MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
7H00-9H00 MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

10HOO-Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

Midi Midil5 LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

Midi 15 2H00 LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Rlagtime...

2H00-3H00 C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

3H00-5H00 LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

5H00 NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

5H30 SPORT
Jacky Marc

6H00-7H00 LES TOP TEN

7H00-8H30 AMOR Y SABOR
con Luciani

8H30-9H00 SOIR INFORMATIONS

10H00 NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

9H00... x du mat CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze


I


r-


I -u u- --- -*- %,&.i IL I-L-W








Mercredi 19 Fvrier 2003


Page 19


I ti-pnnut na ti-2out I


Hati en Marche Vol. XVII No. 3 I M^ -- -- -

Ti Gout Pa Ti Gout ak: Aaa Altapf-


ERITAJ KOLONYAL APRE 200-ANE ENDEPANDANS

AVANGOU -2004 : OUN KONFERANS AK PWOFES

LOUIS NOISIN

NAN SANT KILTIREL MAPOU-MIYAMI


Apre Max Manigat, youn bon zanmi Loulou
prezante Loulou Noisin bay biblik-la, Mt la renmsye
Maks epi li derape. Se pa t'youn konferans. Se te pito
youn pwofes devan plis pase 100 elv ak youn depliyan,
youn mak, ak youn rg. Li pram istwa peyi-a paj pa
paj. Epk pa epk. Li montre kijan sosyete-a te ye; kijan
li vin ye e kijan youn ng vanyan tankou Tousen Louvti
transfme piramid klas mounn ki t'ap viv nan
SenDomeng. Tout mounn ap pran nt;. atantik fk pa
pus pou yo pa peur youn yota nan ioze-a. Li pale sou
debakman Kolon yo, koms Esklav yo, enptans Bwa
Kayiman, youn seremoni Mt la di ki gen youn pakt
siyifikasyon ak youn enpotan capital nan batay ki pral
pou endepandans peyi-a.
Mt la te plis chita sou Tousen Louvti.
Malerezman, li pa te ban nou oun ti byografi sou
zetwalpol sa-a. Non Tousen-an, non Louvti-a kote yo
soti. Yo toujou ap f nou repete Tousen se piti-pitit
Gawou-Ginou. Kiys ki te Gawou-Ginou? Kiys ki papa
Tousen. Nan ki moman Fatra Baton pran non Louvti-a.
Loulou di nou Sontonaks, malgre sa yo di, li gen youn
gran estim pou li. Se li ki aboli lesklavaj an premye. Se
Sontonaks ki bay Esklav yo fizi pou pesonn pa vin remete
yo nan lesklavaj. Apre Lafrans satisfy sou fidelity ak
konpetans Tousen pou dirije koloni-an, yo mete li
gouvnjeneral.
An 1801 gen youn evennman ki pase nan
koloni-an Loulou kontinye Se te youn koutdemt
Tousen te fe sou blan yo. .1801 non slman Tousen t'ap
dirije tout zile-a, men li fe youn konstitisyon, youn
manman lwa pou peyi-a. Men kijan Diplomat madre
fe-l. Li monte youn konsy ki gen 10 manm. 7 blan; 3
milat. Li pa mete youn grenn ng. Anpil mounn nan epk
-- -~r


PWOFES LOULOU NOISIN>
DIMANCH 16 MAS NAN MAPOU CUL-
TURAL CENTRE; 4- D'TAN DEBA SOU
ERITAJ KOLONYAL APRE 200 ANE
ENDEPANDANS (foto mapou)


ean plis pase 100 envite ~Louis Noisin transfme asistans lan an elv nan youn
aldelaspou youn ekspoze sou istwa peyi-a depi debakman Kristf Kolon rive jouk
reye Janvye 1804. Mt Loulou pale pandan 4-dltan' san pran souf.


la te poze tet yo KesyouI pouuKIJtlzuii uuUii ap i ysu
konstitisyon, epi li pa mete youn grenn ng ladann? Li
te gen plan-1. Se youn zen li te tann nan lanm konesans
blan matad yo. Konstitisyon fini, Mesye yo mete Tousen
Gouvn Jeneral Avi. Kimounn ki mete-1 Gouvn avi?
7 Blan, 3 milat. Se pa.ng. Pa gen mounn ki ka di se
konplo ng. Se blan yomenm ki mete ak milat yo ki mete-


rLI3 rr3I-. 3U II NIIY Ik AN iK U t-VANI N L..-IUL.VC UCIICll..31IV rOUiJ i AIlN 111
CD-BL KONGO> NAN SANT KILTIRL MAPOU, DIMANCH 9 FEVRIYE PASE.
KONTWOLE LAREST POU VEDT LA. KAWOL PASE 2- D'TAN AP PALE SOU
KONTRIBISYON FANM AYISYEN YO NAN BATAY POU ENDEPANDANS PEYI-A.

KALANDRIYE EVENNMAN KI PASE AN 1803


Ane 2003, gen 200-an:
=4 Janvye 1803 Kapwa akeyi Desalin nan vil Podp
km Jral anchf.
=14 Janvye 2003 Rochanbo made Bonapat pmisyon
pou li retabli lesklavaj/ Revot general nan pati Sid
peyi-a/ Desalin nonmen Jefra Jral debrigad
=4 Fevriye Jral Women atake vil Okap
=25Mas Lama demantibile gad-don Rochanbo.
=7 Avril 1803 Tousen mouri nan Fdejou, an Frans.
=14-18 Me kongr nan vil Akay.. Tt-ansanm pou
kreyasyon Drapo Ayisyen-an.
=16 Me. Lafrans ak Langlet deklare lag ank.
Langlet pral eseye glise k-1 pou l'f biznis ak peyi-
a. / Desalin anvayi Mibal. / Petyon pran Laskawobas.
=4 Jen, Petyon ak Desalin okipe Plenn Kildesak.
=Fen Jen. Rochanbo kite Ptoprens, li monte Okap.
=2-4 Jiy Blokis po maritime Okay la. i
=5 Jiy Desalin Jral anchf ak Eta Majo-1 reyini
Kan Jera pou plan batay final laJ Petyon ak Kanje
okipe Lewogn


=4 Dawou jeremi tonbe sou kbmandman jral Fewou
=5 Dawou Women okipe Lakil di no
-Fen Dawou Blokis f Libte ak Angle yo sou lanm
ak endijn yo sou t.
=Septanm 2003 Sen Mak tonbe./ Lame endijn
rantre nan F Libte.
=17-18 Septanm Petyon pran okipe Brouya, Damyen
Kwadbouk, ak Laplenn.
=30 Septenm Desalin pran fo Bizoton, L'ap mache
sou Ptoprens
=9 oktob Potoprens tonbe. Jefra Okay. Jakmel nan
men Maglwa Anbwaz.
=16 Novanm Desalin rantre Okap ak 15,000 gason.,
=18 Novanm batay final la deklannche. mvy nan
Vty
=19 novanm Rochanmbo f bkat. Li remt Okap
=29 Novanm twoup Franse kite Okap
=4 Desanm Franse yo kite Mol Sen Nikola.
=31 Desanm Konvokasyon tout chf yo.
=Premye Janvye 2004 Deklarasyon nan Gonayiv
devan lemonn antye Ayti Lib e endepandan.


1 1


1 AVI. Estrateji lousen, se te pou ng yo rive nan tet
piramid lan. Pou yo byen edike, pou peyi mache. K6m
Sontonaks te aboli lesklavaj, km bonkou Pwopriyet
plantasyon yo te jete yo, Tousen fe yo retounen. Li bay
yo sekirite. Epi ansyen esklav yo al travay km kiltivat,
san pesonn p' ap ni fse yo, no bat yo. Y'ap travay pou
lajan yo. Kidonk, se te youn relasyon patwon ak ouvriye.
Se konsa, Blan yo retounen epi yo aksepte Tousen kbm
chf yo. Nan re-ganizasyon sa-a, anpil zanmi, asosye
Tousen yo pa te kontan. Youn ng tankou Moyiz te f
wondonmon. Yo arete-1. Yo jije-1. Yo lage. Men Tousen
made pou yo jije Moyiz ank e se limenm menm ki
prezide komisyon-an. Apre kondanasyon; menmjou-a yo
fiziye Moyiz... Se youn er anpil istoryen panse Tousen
te fe. Depi l sa-a mekontantman koumanse manifeste
kay kk zanmi Tousen.
Edouvil youn reprezantan Lafrans te voye ki
pa't ka antann ni ak Tousen, tonbe kare Rigo ki t'ap
kmande pati Sid la kont Tousen epi Bonapat an Frans
voye youn general ttchaje Napoleyon Bonapat nan Sen
Domeng pou vin mete ld nan dezd, estope ide
pwogresis Tousen yo. Sa ki vin mete plis piman nan
koze-a toujou, se l Tousen manche plim li, li voye youn
lt bay Bonapat epi li di:Du Premier des Noirs au
Premier de BlancsBonapat voye Lekl ak youn flot
ki gen 4 misyon: depote an Frans prensipal chfendijn
yo, Lisansye twoup kolonyal la, dezame kiltivat yo,
Retounen ak esklavaj. 22 Me, esklavaj retabli nan peyi
Matinik. ak nan lIt koloni Franse yo eksepte Ayti.
Debake Lekl debake se zam l'ap vide. Rive Okap,
Kristf di Lekl si ou rantre Okap, m'ap fout boule-1 e
si mwen gen youn ti souf toujou m'ap kontinye goumen
ak ou ttkale sou sann dife -a.
Se konsa mizrere Tousen te kmanse. Lekl
te ret -ounen ak toulede pitit li yo ki t'ap etidye an Frans.
Isaak se te bon pitit Tousen. Plasid ki te pitit madan
Tousen(Suzn) li te adopted km pitit li. Als Isaak
menase pou li retounen Anfrans. Plasid di l'ap rete ak
papa-1. Konplo monte Yo arete Tousen. e se pa te san
rezon li te di: Jodi-a mwen tonbe. Se pye bwa libte-
a nou koupe. Anverit l'ap pouse pird ank paske yo
rasin yo anpil e yo chouke fon byen fon nan t-a.
"/ Jan Manou








I BICENTENAIRE I


Mercredi 19 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 3


APPEL AUX PEUPLES DU MONDE ENTER POUR LA TENUE D'UNE CONFERENCE


INTERNATIONAL CENTRE LES ATROCITIES INFLIGEES AUX


NOIRS ,


AiMERI nIENS ET AUX AU R2 DU j 'OwlrE ZDLl ~


(Appel ... suite de page 16)
L'histoire rapporte que, encourages par le prti
catholique Bartholom de Las Casas prtendu protctel
des indiens, les Souverains de l'Espagne ont fait venir de
ctes d'Afrique de la main-d'oeuvre noire pour remplaci
les indignes, les habitants qui occuprent l'poque ]
continent et qui avaient t dcims par l'puisement, ]
maladie et les travaux forcs imposs par les conquistador.
Des 25 millions que reprsentait la population du Mexiqu
central, seulement 1 million a pu survive. Sur l'le c
Hati,(Quisqueya ou Bohio) seulement une infime minority
de cette population a chap l'horreur en se rvoltant c
en se retranchant dans les montagnes du Bahoruco.
Les premiers esclaves noirs (" communmer
appels le bois d'Ebne ") africains furent dbarqus su
l'le, en 1503 sous l'administration de Nicolas Ovando.
Cette tragdie qui allait durer environ quatre cent
ans a vu natre le traffic le plus honteux de toute 1' volutio
de l'humanit. Plus de 18 millions de personnel, homme
et femmes, arraches de leurs terres, spares de leur
families ont de force fait la traverse de ocan Atlantiqu
en provenance de la fort tropical de la cte occidental
de l'Afrique. Beaucoup prirent d'abord dans les gle
avant d'tre embarques sur les ngriers, puis en haute me
et enfin sur les plantations o on les avait vendues comm
du btail. Ce ft l'un des plus grands gnocides de1' histoire
Lgitim par des arguments idologiques et
lgaux, ce traffic de la honte allait connatre au beau
milieu du 17me sicle un essor considerable jusqu'
son abolition. Et malgr la reconnaissance par la
communaut international de la trate de l'esclavage
comme un genocide et un crime contre l'humanit,
aujourd'hui encore, les squelles du systme psent
sur les paules des peuples noirs et Indiens opprims
d' Amrique et du monde entier. Beaucoup d'entre eux
n'arrivent pas jour les bienfaits de la modernit et
en sont encore exclus; victims une fois de plus d'une
autre forme d'esclavage, celle qu'entrainant
l'analphabtisme, la malnutrition, les pandmies
comme le SIDA et la tuberculose.
Pour que plus jamais de telles atrocits ne
se reproduisent, pour dnoncer les effects nfastes du
colonialisme sur tous les peuples qui ont subi ce
genocide, pour exiger de justes rparations, des
citoyens de 1' ancienne colonie de St Domingue qui
avait os chambarder l'ordre des choses tablies
lancent un appel solennel pour la tenue en Haiti, du
28 novembre 2003 au 5 dcembre 2003, de la
CONFERENCE INTERNATIONAL CONTRE
LES ATROCITES INFLIGEES AUX NOIRS AUX
AMERINDIENS ET AUX AUTRES
POPULATIONS OPPRIMEES DU MONDE
ENTIER
Cette conference servira de tribune o tous
les noirs, o tous les Indiens peuples et nations
opprims qui ont combattu et combattent encore
l'esclavage sous toutes ses formes, les femmes et les
enfants victims de l'oppression et de la violence et
tous ceux et toutes celles qui se dressent contre la
discrimination et l'exclusion social plaideront
ensembles en faveur de la libert, du droit et du


progrs rel de tous les peuples. Aussi seront dbattus les OPPRIMEES DU MONDE ENTIER.
points de vue des femmes et des enfants victims de SUIVENT LES SIGNATURES :
l'oppression et de la violence, hritages du systme.


Les pays du tiers
monde qui croupissent sous le
poids de la dette externe, et
qui n' arrivent pas trouver le
chemin du Dveloppement
durable et de
l'panouissement de leurs
peuples, profiteront de cette
tribune pour dnoncer les
mfaits des ajustements que
leur imposent les cranciers
internationaux.
N O U S
SIGNATAIRES .DE LA
PRESENT, NOUS
DECLARONS EN FA-VEUR
DE LA TEINUE DE LA
CONFERENCE
INTERNATIONAL
CONTRE LES ATROCITES
INFLIGEES AUX NOIRS
AUX AMERINDIENS ET
AUX AUTRES
POPULATIONS


Ideal Villa Apart-Hotel
IDelxxias 53 # 6
Tl.: 246-1123/ 0146/ 9334/ 35/ 36 ou510-8394 Fax: 246-9433
http://www.haitihotel.com/Main-french.htm
Single Occupancy Double Occupancy Triple Occupancy
US$ 40.00 US$ 55.00 US$65.00
Inclucdecd A C + Breakfast
Free Internet Access
Free Internet call to 30 Countrie ,
Electricity 24 /24
TV (Satellite-Cable-TV Local)
Baby Sitters on site
Doctors on call 24 Hres
Sw imming Pool
Bar-Restaurant
Reception Hall
Quel que soit le but de votre voyage en
Hati, Tourisme ou Affaires
nous avons l'hbergement
qui vous convient


l'si -i i l


LIVRAISON A DOMICILE


;N MOINS DE 2 HEURES!!!


CAM garantit son service!


Exemple: Pour un transfer ffectu 5H PM aux
Etats Unis ou au Canada, les charges vous sont
rembourses s'il n'est pas livr 6H30 PM en
Hati (Port-au-Prince et villes de province) et
condition que le destinataire ait t present
l'adresse indique.


Pour les transferts d'argents ou de products
alimentaires, Une seule rfrence: CAM.


CAM, tellement plus sr et plus rapide!
La meilleure compagnie sur le march.


NOTRE DIFFERENCE


C'EST NOTRE SERVICE!


Pour de plus amples informations,
appelez gratuitement:
Aux Etats-Unis: 1-800 934-0440
En Hati: 800-256-8687
Ou visitez notre site internet: www.camtransfert.com


Page20


AUX


MELODIE

103.3 FM


SAcia(

K-/VAVAL

JEUX,
DIVERTISSEMENTS

Carnavals

d'hier et

d'aujourd'hui
Captain Bill, Jacques Lacour et Jacky Marc
Phone 221-8567 /8568
1- J


1-il1 ilmal-lliTif-i1 ai mI




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs