Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00149
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: February 5, 2003
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00149
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text














Hati en Marche dition du 5 au 11 Fvrier 2003 Vol. XVII No ~IF'FIVF"
Ii


Ae INTERVIEW sn

Aristide defend son bilanA


du support depuis sa r-lection en 2000
alors qu'il doit faire face une opposition
rcalcitrante et une dispute lectorale qui a
occasionn le gel de centaines de millions
de dollars d'assistance.
Mais dans une interview exclusive
Associated Press, l'ex-prtre a dclar
qu'il reste le choix principal des masses
pauvres qui, inspires par ses sermons
enflamms pour la libert et la dmocratie,
se sont souleves pour chasser la dictature


de Jean-Claude Duvalier en 1986 et l'lire en
dcembre 1990.
Durant l'interview, Aristide a attribu la
responsabilit des malheurs d'Hati au systme
conomique et politique global, teint de
racismme, remontant jusqu'au combat par la
France pour empcher son ancienne colonie de
sortir de l'esclavage. Aprs une rvolte
victorieuse, les Hatiens ont fond la premiere
rpublique noire en 1804.
(voir Aristide / 3)


PORT-AU-PRINCE, 30 Janvier
- Face une hostility croissante en Hati
et l'tranger, le Prsident Jean-Bertrand
Aristide a dfendu son bilan mercredi,
disant qu'il a sauv du chaos sa nation
au pass marqu par la violence malgr
les grves incessantes et les appeals sa
dmission.
Aristide, qui est devenu en 1991
le premier president dmocratiquement
lu d'Hati, a admis qu'il peut avoir perdu


B 0 7 2003


HAITI-CRISE Et Bush vint !



Une dstabilisation contrle


DON'T HAITI REUNIT AUSSI
ANALYSE qui fait rage depuis mai 2000.
PORT-AU-PRINCE, 1er Cependant la nouvelle ne fait ni
Fvrier La Reprsentation amricaine chaud ni froid Port-au-Prince. C'est du
l'OEA propose l'envoi d'une nouvelle dj-vu ...
mission international en Hati pour Ce sont les conclusions d'une,
inciter les parties en cause trouver une sance spciale sur la cruise hatienne qui
solution lectorale la crisepolitique s'est tenue le mercredi 29 janvier au Conseil


Aristide


TOUTES LES CONDITIONS
Permanent de l'Organisation des Etats d'Hati non-membres de l'OEA, ainsi
Amricains Washington. que des institutions financires
Le vice-Reprsentant des Etats- internationales ", mission qui serait
Unis, Peter Deshazo, a suggr que "le conduite par l'Assistant-Secrtaire
Conseil Permanent envoie une mission en gnral Luigi Einaudi.
Hati comprenant la fois des reprsentants D'un autre ct, le Venezuela a
du Conseil Permanent, des Pays amis (voir Bush-Hati / 4)


- r q


Dorlien, millionaire et dporte
CARL DORELIEN ET HEBERT VALMOND
ENFERMES AU PENITENCIER NATIONAL
PORT-AU-PRINCE, 28 Janvier Deux Unis le lundi 27 janvier dernier.
anciens officers des ex-Forces armes d'Hati, dontl'un Les deux ont t condamns par
a gagn le gros lot de Floride, ont t dports des Etats- (voir Dports / 7)
REPRESSION SOUS LE REGIME MILITAIRE (1991-1994)


~ "-.


Morts et blesss devant la Mairie de la capital aprs un assault contre des manifestants pro-Lavalas
par les forces militaires et paramilitaires quelques jours avant larrive de la force multinational
en septembre 1994


TRAGEDIE

La navette spatiale Columbia s'est

disloque en vol avec sept astronauts
CAP CANAVERAL, Floride, 1" Fvrier La bord alors qu'elle s'apprtait regagner la Terre aprs une
navette spatiale amricaine Columbia s'est disloque mission de 16 jours dans l'espace.
samedi dans le ciel du Texas avec sept astronauts (voir Columbia / 10)


CONSEIL PERMANENT DE L'OEA

.Etats-Unis

proposent envoi d'une

mission en Haiti pour

trouver une solution en

vue de lancer le processus

lectoral
Mercredi 29 Janvier 2003
WASHINGTON, 29 Janvier Les Etats-Unis ont propos
mercredi, lors d'une sance du Conseil Permanent de l'OEA
(Orgnaisation des Etats Amricains), l'envoi d'une mission en
Hati compose de membres du Conseil Permanent (de l'OEA) et
de membres du Groupe des Amis d'Hati.
Cette mission aurait pour but de raffirmer au
Gouvernement, l'opposition et la socit civil que la
Resolution 822 demeure "la voie" suivre pour parvenir une
solution de la cruise politique.
D un
autre ct, Haiti en Marche
le Venezue-
Port-au-Prince
la a propose 100 Avenue Lamartinire au Bois Verna
une ruon tl.: 245-1910 Fax 221-0204
de la Ban-
Miami
que mon- 173 NW 94th street
diale, du
Miami, I loi id. .150
F o n d Tl.: 305 754-0705 / 754-7543
(voir Fax 305 756- l'1),
Mission / New York 914 358-7559
2) ostorn ( 9411-6\897


Montral 514337-1286
mail: cnnmarchc(@haitclonilinc.coin
SRL www.lhaitienmarche.comr

Library of Congess #ISSN 1064-3896


Miami, New York, Montreal Boston,
Washington, Chicago : $ 1.00
Port-au-Prince : 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus In


I


'


I


m


-1


1


,7T 1







EN PL UlS


EN BREF...


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


CONSEIL PERMANENT DE L'OEA

Etats-Unis proposent

envoi d'une mission en Hati

pour trouver une solution en

vue de lancer le processus

electoral Gouvernement hatien pour les activits
de la Mission et du Gouvernement dans
(Mission .. suite de la lre page) le domaine de la scurit, particulirement
Montaire International et de la BID ,
(Banque Interamricne de la scurit lectorale, ainsi que du
(Banque Interamricaine de dsarmement.
Dveloppement) pour tudier une

Le Venezuela et la Caricom

demandent de trouver une procedure

pour dbloquer les fonds pour Hati


procedure afin de dbloquer les fonds pour
Hati.
La proposition du Venezuela a
trouv l'appui des pays de la Communaut
Carabe (CARICOM), ainsi que de la
Rpublique Dominicaine.
Selon l'Ambassadeur de Guyane,
le Reprsentant de la BID a contact
Trinidad et Tobago et la Guyane pour
essayer de trouver une solution. Il a
compar Hati un homme don't "les bras
et les pieds sont attachs, et qu'on jette
dans une rivire en lui demandant de
nager."
Hati, a expliqu l'Ambassadeur
de Guyane, doit de l'argent parce qu'elle
n'a pas d'argent et on lui demand de
payer sa dette avec de l'argent qu'elle n'a
pas..
L'Assistant Secrtaire Gnral de
l'OEA, Luigi Einaudi, et le chef de la
Mission spciale de 1;'OEA en Hati,
David Lee, ont prsent leurs rapports au
Conseil Permanent, dcrivant la situation
comme "grave" et "trs proccupante."
Durant la sance, le Conseil
Permanent a considr deux documents :
Le second rapport du Secrtaire Gnral
surl'application de la Rsolution 822 (sur
lequel l'Assistant Secrtaire Gnral avait
fait une presentation orale le 16 janvier
dernier), et Le Programme de travail ainsi
que les besoins en Ressources de la
Mission spciale de l'OEA pour renforcer
la Dmocratie en Hati.
Mettant l'accent sur le travail de
la Mission spciale dans les domaines de
la scurit, les droits humans, la justice
et la gouvernance, le chef de la Mission,
l'Ambassadeur David Lee, a not que
celle-ci opre sur des objectifs court
terme, et d'autres actions plus long
terme.
Il s'est flicit des Termes de
rfrence qui ont t ngocis avec le


M. Lee a galement appel la
conclusion de Termes de rfrence pour
des projects dans d'autres domaines, tels
que les droits humans, l'impunit et la
rforme de la justice.
L'Ambassadeur d'Hati,
Raymond Valcin, a confirm les
engagements pris avec la Mission, et
demand que les Etats membres
fournissent des resources additionnelles
pour permettre la Mission de mener
bien sa tche.
L'Assistant Secrtaire Gnral,
Luigi Einaudi, et le chef de la Mission
spciale ont soulign l'encre forte la
dtrioration de la situation politique et
conomique en Hati, demandant qu'une
action urgente soit entreprise pour
l'tablissement du Conseil Electoral
Provisoire, faute de quoi la possibility du
pays de tenir des lections cette anne sera
grandement affecte.
l semble qu'il se soit dgag un
accord substantial la fin de cette sance,
appelant toutes les parties impliques'-
aussi bien le Gouvernement que
l'opposition, la socit civil et la
communaut international trouver les
moyens d'agir simultanment, un
processus que l'Ambassadeur d'Hati
I'OEA a traduit par les mots : "oeuvrer de
concert."
De son ct, appelant toutes les
parties et entits en Hati honorer leurs
obligations en vertu de la Rsolution 822,
l'Assistant-Reprsentant des Etats-Unis,
Peter Deshazo, a aussi suggr que "le
Conseil Permanent envoie une mission en
Hati avec la fois des reprsentants du
Conseil Permanent, des Pays Amis d'Hati
non-membres de l'OEA, ainsi que des
institutions financires internationales,
mission qui devrait tre conduite par
l'Assistant Secrtaire Gnral."


BICENTENAIRE

Une semaine en mmoire

de Toussaint Louverture


Hati dveloppement (Hadev) et
l'ICPO (Ide Conseil- Placement -
Organisation) ont annonc la tenue
prochaine d'une semaine en hommage
Toussaint Louverture, en France.

Port-au-Prince, le mardi 21
janvier- (HPN) -Ces deux associations
ont dcid de marquer le bicentenaire de
la mort de Toussaint Louverture travers
l'organisation de la Semaine Toussaint
Louverture en France ". Celle-ci se
droulera du 5 au 13 avril 2003, en marge
de l'vnement clbr le 7 avril cette
anne.
Ancien gouverneur de la
colonie la plus riche de France, pre de la


libert des noirs et instigateur de la
premiere constitution indpendante de
l'Amrique Latine, Toussaint Louverture
a eu un pass trs glorieux ", rappellent
les initiateurs. Hadev et l'ICPO ont prvu
de raliser de nombreuses manifestations
- thtre, crmonie au Panthon,
exposition, conferences, prix d'art, prix
littraire, gala et autres.
Nos racines sont profondes ",
extrait des paroles prononces par
Toussaint, peu avant son emprisonnement
au Fort de Joux"- dans le Jura franais -,
est le thme de cette semaine lance pour
faire honneur ce grand homme de
l'histoire de l'humanit. HPN


Affaire Jean Dominique: Le Juge d'Instruction transmet
l'Ordonnance au Parquet...
Le juge d'instruction Bernard Saint-Vil, en charge du dossier de l'assassinat du PDG
de Radio Hati Inter, Jean Dominique, a transmis le mercredi 29 Janvier son
Ordonnance au chef du Parquet de Port-au-Prince.
Le Commissaire du gouvernement, Josu Pierre-Louis, a confirm avoir reu
l'ordonnance. Il a maintenant un dlai de 5 jours ouvrables pour produire son
rquisitoire avant de retourner le dossier au juge instructeur pour son ordonnance de
clture.
Me Pierre-Louis a toutefois fait savoir que ce dlai de 5 jours tait insuffisant, compete
tenu du caractre volumineux de ce dossier. Josu Pierre-Louis a toutefois promise que
le procs pourrait se tenir en mars si aucune des parties ne dcide de faire appel.
Jean Dominique a t assassin le 3 avril 2000 dans la cour de sa station, en mme
temps qu'un garden de la station, Jean-Claude Louissaint.

Le Conseil Permanent de I'OEA se runit sur Hati....
La runion qui a eu lieu le 30 janvier, s'est solde par une proposition des Etats-Unis
d'envoyer une mission en Hati qui serait compose de membres du Conseil permanent
et de membres du group des'" pays amis d'Hati ".
Cette mission aurait pour but de raffirmer au Gouvernement, l'opposition et la
socit civil que la Rsolution 822 demeure la voie suivre pour parvenir une
solution de la crise politique.

Proposition de l'Ambassadeur de Guyane prs de l'OEA
" Hati doit de l'argent parce qu'il n'a pas d'argent et on lui demand de payer une
dette avec de l'argent qu'elle n'a pas. Haiti est un pays don't la dette devrait tre
limine. Et les conditions sont idales pour une telle decision". L'Ambassadeur de
Guyane a par ailleurs annonc que le
Reprsentant de la BID a contact les responsables de Trinidad et Tobago et de Guyane
pour essayer de trouver une procedure pour le dblocage de l'aide.

Proposition du Venezuela
Le reprsentant du Venezuela prs l'OEA a propos que la Banque Mondiale, le FMI
(Fonds Montaire International) et la BID, Banque Interamricaine de Dveloppement
se runissent bientt pour expliquer la procedure qui sera utilise pour dbloquer les
fonds destins Hati actuellement gels. La Rpublique dominicaine appuie cette
proposition et souligne qu'en dpit de sa situation prcaire, le gouvernement hatien a
pu verser sa cotisation l'OEA. La Rpublique dominicaine demand elle aussi que la
dette d'Hati soit limine.

Dgts des averses dans le Nord-Ouest...
Ces pluies ont provoqu des inondations et des dgts matriels important. Myrtho
Julien, dlgu dpartemental du Nord, a indiqu que 3 personnel au moins ont t
blesses dans des glissements de terrain et qu'il y a des families sinistres. Des ttes de
btail et de nombreuses plantations ont t emportes par les eaux, surtout dans les
communes de Plaisance, Bas Limb, Port-Margot, l'Acul-du-Nord, de la Plaine du
Nord et de la Grande Rivire du Nord.
Plusieurs families de ces zones sinistres ont t dplaces et seraient hberges
provisoirement dans des glises ou des coles national.

Le chancelier hatien rencontre les secteurs concerns par
la formation du CEP ...
Le ministry des Affaires trangres Joseph Philipe Antonio a rencontr le jeudi 30
janvier la chancellerie les reprsentants des diffrents secteurs concerns par la
constitution du nouveau Conseil Electoral Provisoire. Ont assist la rencontre les
reprsentants des Eglises catholique, piscopale et protestante, du Secteur priv et de
l'Organisation Politique Fanmi Lavalas. Par contre, la Convergence Dmocratique
(opposition) et le secteur des droits humans ont boud cette rencontre. Tous les deux
le dpart du Prsident Aristide.
A l'issue de la rencontre, le chancelier a indiqu que les diffrents secteurs se sont mis
d'accord sur la ncessit de continue dialogue afin d'aboutir la formation d'un
nouveau CEP. Par ailleurs, le Ministre a confirm que des lections lgislatives et
locales anticipes auront bien lieu au course de l'anne 2003.

KOZEPEP encourage tous les secteurs du pays oeuvrer
en vue de l'organisation d'lections ...
Le coordonnateur de KOZEPEP, Kenson Polynice, a indiqu que les lections
constituent la voie royale pour sortir le pays de l'impasse. Il a aussi affirm que les
paysans attendent avec impatience la constitution du prochain Conseil Electoral
Provisoire charge d'organiser ces joutes.

La question des rparations dfinitivement rgle avec
l'OPL, selon Paul Denis ...
Un porte-parole de l'OPL, Paul Denis, a confirm le vendredi 31 janvier que la
question des rparations a t dfinitivement rgle avec ce parti politique. Les locaux
de l'OPL ainsi que les domiciles de certain membres de ce parti, avaient t incendis
par des manifestants en colre lors des vnements du 17 dcembre conscutifs une
attaque arme contre le Palais National.
Selon l'ex-snateur Paul Denis, le gouvernement a dj vers un chque de 45 millions
de gourdes aux dirigeants de l'OPL et le Ministre des Finances a mis 4 bons de 5
millions de gourdes pour complter les 65 millions de gourdes que le gouvernement
doit verser l'OPL.

La grve d'enseignants presque pas suivie par les coles ...
Les syndicats d'enseignants avaient lanc un mot d'ordre de grve dans les coles
publiques et les lyces pour les 29, 30 et 31 Janvier 2003. Alors que les reprsentants
de ces syndicats s'estiment satisfaits et parent de russite de la grve, on n'a pas t
sans remarquer la foule habituelle d'lves dans les rues et un traffic intense de
vhicules la sortie des coles.
Rappelons que l'objectif de ces trois jours de grve tait de rclamer des
augmentations de salaire (250%) et la baisse des prix du carburant.


(voir En bref... /20)


Page 2


JL41- 'q JL A-- --j 1







Mercredi 5 Fvrier 2003
-l-it i n Marr-h L- Vrl YVTT'Mn 1


Page 3


I L'ACTUALITE EN MARCH


HAITI-POLITIQUE

Sen. Mike Dewine : Conditions

pour la reprise de l'aide financire

directed au gouvernement hatien


PORT-AU-PRINCE, 27 Janvier,
HPN L'administration Bushn'octroiera
pas d'aide financire directed au
gouvernement hatien tant que persistera
la crise politique en Hati et la non-
application de la Rsolution 822 de


I'OEA ", a dclar le snateur Michael
Dewine.
Le gouvernement amricain n'a pas
change de stratgie face la cruise politique
hatienne vieille de plus de deux ans. Avant
son dpart d'Hati le 27 janvier, le snateur
(vair rnnnditions /I


AANALYSE
Et Bush vint Une dstabilisation contrle
Dont Hati runit aussi toutes les conditions p. 1
ACTUALITE POLITIQUE
Aristide dfend son bilan p.l
Les Etats-Unis proposent l'envoi d'une mission p.1
Les conditions pour la reprise de l'aide financire, selon le Sn. Mike Dewine p.3
Ultime Atout p.9
JUSTICE
Dorlien, millionaire et dport p. 1
DROGUE
Les USA continent leur aide Hati, malgr la maigre performance hatienne
dans la lutte contre les stupfiants p.12
SOCIETY ET POPULATION
Conference rgionale sur la socit mondiale de l'information p.7
La communaut "Bel Azuei" p. 12
Allocution du Premier ministry Neptune autour du Rapport national
sur le Dveloppement human p.9
Tricentenaire des Filles de la Sagesse p. 17
Une semaine en mmoire de Toussaint Louverture p.2
TRAGEDIE
La navette spatiale Columbia s'est disloque en vol avec 7 astronauts p.1
CHRONIQUES
Le Cri p. 11
Mille nuits d'toiles avec Isis p. 11
SPORTS
Football: Monaco prend le commencement p. 14
Le Bayern en chec, Dortmund revient 7 points p. 14


Aristide dfend
(Aritide ...pas de savoir qui
suite de la lre page) n I l nous sommes"
Aristide lui- "b ilA nAA Aristide a
mme n'est pas dans une interview qualifid"apartheid"
tranger la violence et conomique ce
aux conflicts qui ont l'agence AP blocage de l'aide.
marqu l'histoire d'Haiti, don't de trangre, destin empcher l'volution
nombreuse dictatures et 32 coups d'Etat. des peuples du tiers monde.
Huit mois aprs son accession "Certains ne veulent pas voir Hati
la prsidence en 1991, il a t renvers progressed conomiquement, afin de



Y Iii.


Pour plus d'informations contactez la succursale
UNIBANK la plus proche de vous.



1 UNIBANK


aisos route ensemble"
"Faisons route ensemble"


ISFN


www.unibankhaiti.com


Le President Aristide reconduisant Ethel Kennedy, la veuve du snateur Robert
Kennedy, en visit rcemment en Hati photo Jean-Claude Pierre Louis
dans un coup d'Etat o plusieurs centaines pou\ oir continue nous montrer du doigt
de ses supporters trou\rent la mort. en disant, "voyez, ils ont t la premiere
Plusieurs milliers d'autres seront nation noire indpendante mais regardez
tus jusqu'au dbarquement en 1994 de comme ils sont pauvres aujourd'hui. Vous
20.000 Mannes en\ o0 s par le president ferez donc mieux de rester o vous tes au
Bill Clinton pour restaurer Aristide au lieu de vous battre pour la libert. C'est a
pouvoir et mettre une halte un flot de leur but."
dizaines de milliers de boat people Par contre, l'opposition accuse
hatiens se dirigeant vers la Floride. Aristide de tendre vers la dictature, et
Mais la restauration de la beaucoup de ces opposants rclament sa
dmocratie n'a pas apport une dmission.
amlioration dans les conditions de vie du Aristide insisted qu'il reste fidle
plus grand nombre dans le pays le plus la dmocratie et qu'il ne partira pas avant
pauvre de l'hmis-phre. l'expiration de son mandate en 2006.
Depuis, chaque election a t Des groups de jeunes, se
accuse d'irrgularits. rclamant du parti Lavalas, ont attaqu des
Hati a t en cruise depuis les manifestants, journalists et politicians de
lections lgislatives de mai 2000 l'opposition en rponse une vague de
remportes massivement par Fanmi protestations demandant la dmission
Lavalas, le parti d'Aristide. Les lections d'Aristide.
furent dnonces come frauduleuses par Au moins 4 personnel ont t
l'opposition, ainsi qu'une commission tues depuis la mi-novembre et plus de 350
d'observation de l'Organisation des Etats blesses, en majority des supporters de
amricains. l'opposition.


Consequence: une assistance de
$500 millions gele par les institutions
financires internationales.
"Oui, la misre continue
d'exister, mais elle ne nous empchera


Dans l'interview accorde
Associated press, Aristide admet que les
agresseurs taient ses supporters, mais que
les autres agitent aussi toutes sortes de
(voir Aristide / 6)


!


rimti un lvialcuc V( IV A, v Il IN U. 1I







TTNF. ANAI YSF


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


I %J11% ... 1- ILI 14.1 I1- A- -


HAITI-CRISE
(Bush-Hati ... suite de la lre-page)
propos une runion de la Banque
Mondiale, du Fonds Montaire
International et de la Banque
Interamricaine de Dveloppement (BID)
afin d'tudier une procedure pour le dbloca
qui se trouvent gels cause de la cruise politi
Cette proposition trouve l'accord de la
Dominicaine et des pays de la Communai
(CARICOM).
- -----7 ------7-~


Et Bush vint !


Une dstabilisation contrle


ge des fonds
que.
a Rpublique
ut Caraibe

zzsC SS


Un des stratges du plan Bush en Hati,
l'Ambassadeur US auprs de I'OEA, Roger Noriega
Et pourtant, rien ne va plus aux yeux de l'homme
de la rue en Hati. C'est du dj-vu et entendu ...
D'autant plus quand c'est Washington qui propose
l'envoi de cette nouvelle mission ...
Et que c'est just au moment o le Snateur
rpublicain Mike Dewine, message en l'occurrence de
l'administration amricaine, conclut une visit en Hati en
dclarant qu'il n'y aura pas de reprise de l'aide financire
tant qu'une solution n'aura t trouve la cruise.
Puis qui ajoute, sans se soucier de la contradiction
perant travers ses propos qu'il n'y a pas de sanctions
amricaines contre Hati ...
Alors qu'on dit que ce sont bien les Etats-Unis
qui interdisent la BID de dbloquer les crdits approuvs
pour Haiti.

Un noy don't les bras et les pieds sont
attachs...
Hati, selon une description du Reprsentant de
la Guyane auprs de l'OEA lors de la sance de mercredi


au Conseil Permanent, est comme un homme don't les
bras et les pieds sont attachs et qu'on jette la mer en lui
demandant de nager. "
La politique ou l'absence de politique de
Washington est en grande parties responsible de la longueur
de la crise et qu'elle exerce tant de ravages dans tous les
secteurs et compartments du pays, de haut en bas de
l'chelle.
Le partisan Lavalas est persuade que le
president George W. Bush est m ni plus ni moins par
une haine personnelle pour M. Aristide et pour le
movement qu'il incarne, et que la seule chose qui
l'intresse est le dpart de ce dernier du pouvoir.
Le partisan de l'opposition croit que tt ou tard,
comme le rpte le dirigeant de la KID (membre de la
Convergence Dmocratique) Evans Paul, Aristide devra
partir.
Ds lors, toutes les dmarches Rsolution 822,
formation du CEP, nouvelle mission OEA/Pays amis etc.
ne seraient que dilatoires, manoeuvres pour faire passer
le temps jusqu' l'issue fatale.
On n'a pas t sans remarquer une plus grande
radicalisation de l'opposition depuis son retour de la
rcente conference de Santo Domingo avec l'IRI (Institut
Rpublicain International), la branch international du
parti qui dtient la Maison blanche et la majority au Congrs

Ds lors, tout est bloqu triple tour ... Jusqu'
ce que M. Bush dcide, et lui seul, de laisser repartir le
pays.
Nul doute que les dirigeants hatiens n'en
reviennent toujours pas d'un tel acharnement ... Aussi bien
ceux du pouvoir que de l'opposition.

L'ambigut s'installe au ceur de la crise
hatienne...
Aprs une priode d'attentisme vers la fin de la
prsidence de Ren Prval, le president Jean-Bertrand
Aristide inaugurait son nouveau mandate le 7 fvrier 2001
sous le signe du dynamisme au plan diplomatique. Peu
avant l'investiture, c'est la signature avec le president
sortant Bill Clinton d'un memorandum stipulant diffrents
engagements du nouveau pouvoir hatien envers
l'administration amricaine ...
Mais, coup de thtre Les dmocrates percent
MI


Etiq uette Unisex
BARBER / BEAUTY SALON
Children welcome
305 940 9070
15456 West Dixie Highway Ste N" & O Miami, Florida 33162
r - - - 1 $ 10% Designer Cup
Jean-Wood Julien I First time customer only Reg. 12.50
Educator-Designer/Stylist FREE Condioning Treatment
since 1976 coupon
L- -- - --- -with this coupon


1AV1


la Maison blanche. Victoire inattendue de George W. Bush.
Le pouvoir Lavalas ne se laisse pas dcourager
pour autant. Aristide participe la Confrence de Montral
des chefs d'Etat et de gouvernement du continent ...
La navette diplomatique de l'OEA, avec
l'invitable Assistant-Secrtaire gnral Luigi Einaudi,
s'intensifie ...
Cependant la premiere surprise avait lieu le jour
mme de l'investiture du 7 fvrier 2001, avec l'installation
d'un president parallle en la personnel de Me Grard
Gourgue, 75 ans. Les journalists et correspondents
trangers rapportrent les deux vnements comme s'il tait
normal que deux presidents soient installs le mme jour
dans un pays ... Bref, comme une affaire entendue.
S Ds lors, l'ambigut s'installe au cour de la cruise
hatienne comme principal instrument stratgique ...

Une gifle pour I'OEA ...
Mais les protagonistes locaux n'avaient toujours
pas entirement comprise.
Aristide multiple les concessions. Mais rien n'y
fait ... A chaque pas en avant,l'autre camp fait monter les
enchres ...
Alors que l'on se croit au bord d'un accord en
juillet 2001, c'est l'Ambassadeur amricain lui-mme qui
met brusquement fin aux conversations qui sont renvoyes
sine die ...
En aot 2001, une resolution sur Hati est vote
au Prou par tous les pays de l'OEA, y compris les Etats-
Unis, mais Convergence Dmocratique, la principal
coalition de l'opposition, troitement protge et conseille
par les stratges de I'IRI, se permet de la rejeter sans aucune
autre forme de procs. Une gifle pour I'OEA ... Mais qui
ne sera pas la dernire.
Sur ce, un commando lourdement arm investit
le Palais national dans la nuit du 16 au 17 dcembre 2001
pour tre mis en droute dans la matine ...
Suite quoi, des partisans du gouvernement
incendient plusieurs siges et demeures de dirigeants de
l'opposition...
Le gouvernement, conformment une resolution
de l'OEA (806), accepted de verser aux victims des
rparations de l'ordre de plusieurs centaines de millions
de gourdes ( ce propos, l'OPL du Professeur Grard Pierre-
Charles a reu vendredi son chque de 65 millions de
gourdes, aprs dduction d'impts).

La corde pour se


-iiLj IiDSCcounI

Beauty Supply


ETIENNE MATHURIN
Owner

12809 W. DIXIE HWY. PHONE: 305-899-9112
NORTH MIAMI, FL33161 email: akeplus@bellsouth.net


pendre...
S'ensuit la Rsolution 822
stipulant l'organisation d'lections.
anticipes en 2003, ainsi que la
normalisationn" des relations entire
Hati et les institutions financires
internationales qui refusent de
dbloquer cause de la cruise politique
des crdits dj approuvs s'levant
500 millions de dollars amricains.
(voir Bush-Hati / 5)


r c -I? ilI .s


18x18& 16x 16


Cramiques & Marbre


Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition ex ortons r a
.79pied carr NOUS exportons vers Hati


1\4 c> zc CfL Lztr-c
12 x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
69 pieds carrs


, ." ,. '":


Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Trs grande salle d'exposition
Dpt Salle d'Inventaire
Accessoires
Cramiques
Marbre pour Salle de bain


9c Ri AT ILj i
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs )
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Venez donc voir vous-mme



Meilleurs prix de la place
". '.'.. .. *3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


Page 4


I







Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol XVIT No 1


DE L'ACTUALITE


..DONT.. HATI REUNITE AUSSI ROUTES LES CONDITI

DON'T HAITI REUNIT AUSSI TOUTES LES CONDITIONS


Page 5


(Bish-Haiti ... suite de la page 4)
Convergence commena par rejeter la resolution
822. Puis en un rien de temps, elle la retournait contre le
gouvernement, alors que celui-ci de son ct l'avait
accepte avant mme son vote ..,
Les leaders de la coalition vont mme se vanter
qu'Aristide ait choisi en approuvant cette resolution la
corde pour se pendre ...
En effect, la nouvelle resolution intime au pouvoir
un dlai pour mettre en place le nouveau Conseil lectoral
provisoire (CEP).
Le pouvoir se bat pour respecter ce dlai. Mais
que peut-il quand sur les 9 membres du conseil lectoral, 7
doivent tre dsigns par des institutions qui ont parties lie
avec l'opposition ...


On parvient jusqu' la
nomination de 8 membres, le 9c devant
reprsenter la Convergence
Dmocratique, le chouchou de 1' IRI.
Mais, nouvelle pirouette, les 5
secteurs de la "socit civil" y
compris les Eglises catholique,
piscopale et protestante dclarent que
mme dsigns, leurs membres doivent
attendre leur autorisation ( ) avant de
prter serment.
Qu'on en vienne aux
rparations pour les parties politiques
victims des vnements du 17
dcembre 2001, mme confusion,
marchandages inutiles, disputes
interminables, marronage ...

Soudain un seul cri:
Aristide doit partir !
Le principal obstacle demeure
bien videmment la scurit. Le comit du
Entre en scne de la "socit civil" et des
organismes locaux de protection des droits humans qui
dnoncent tours de bras, d'autant que les problmes dans
ce domaine sont bien rels ...
Les jeunes partisans du pouvoir dnomms OP
ont bien dispers coups de fouet ("rigouaz') une march
du secteur priv au centre ville de la capital alors qu'elle
venait peine de s'branler ...
Mais quel gouvernement peut tablir "un
environnement plus scuritaire en vue de la tenue
d' lections libres et honntes", quand il est 1' objet en mme
temps des provocations les plus inimaginables ...
La "socit civil" exige-t-elle que le
gouvernement demand l'assistance international pour la
scurit des lections ...
Le gouvernement commence par se rebiffer.
Puis quand il signe des Termes de rfrence avec
la Mission spciale de 1' OEA pour la scurit lectorale et
le dsarmement, l'opposition et la socit civil avaient
dj fait volte face ...
Soudain, ce n'est plus qu'un seul cri : Aristide
doit partir Des lections, oui mais sans Aristide.
La Convergence s'tait vite mise au diapason ...
Rcemment lors d'une conference de press du
group des "184"prcdant la grve du vendredi 24janvier,


LAW CENTER
90 Pleasant St., suite 16
Leam more Tandolph MA
abtoutma 781-986-4500
the comrnpany -


that
single handedly
turned the Credit
Repair Industry, the
VMortgage Business
or the Real Estate
Industry on its head
Call now :
781-986-4500


You have the problem,
We have the solution

Dr Max Antoine
DIRECTOR / VICE
PRESIDENT


la question: demandez vous aussi le dpart du president
Aristide, le reprsentant du secteur des affaires, Maurice
Lafortune, laissa entendre ngligemment que cela peut
venir dans un second temps ...

Bush-Dieu y pourvoira ...
La communaut international, pardon
Washington, laissa faire plusieurs semaines durant... o le
chaos menaa plus d'une fois : manifestation de
l'opposition finissant en confrontation directed entire
adversaires et partisans du gouvernement. Bilan : des
blesss dans les deux camps, don't des blesss par balles
chez les pro-gouvernementaux.
Etc.
Cependant les dirigeants de l'opposition, eux


i Carnaval 2003 "Ann rasanble nan chimen 2004" photo Yon


aussi, ont sans doute t surprise de la nouvelle approche
de Washington. Alors que le pouvoir Lavalas se retrouvait
prisonnier de ce labyrinthe, ils ont d mettre un petit peu
de temps pour raliser que peu important leur force
dialectique, leurs connaissances, leur coefficient personnel,
leur dignit et qu'ils n'avaient qu' se laisser porter par la
vague ... Tout un programme !
Ou au contraire, point n'est besoin dsormais de
programme, ni mme d'un discours logique ou cohrent.
Rien. C'est le rgne du laisser-faire intellectual et de la
dolce vita idologique ...
Bush-Dieu y pourvoira !
Ds lors, on peut rpter tant qu'on veut que
l'opposition n'a pas les moyens d'affronter Lavalas aux
lections ; les Lavalassiens peuvent bien s' en enorgueillir
et proclamer que opposition apeur du suffrage universal,
et alors In n'y aura tout simplement pas de nouvelles
lections tant que Lavalas menace de l'emporter nouveau.
Point final. Et Hati restera dans l'tat o elle croupit.
Et pas de bicentenaire 2004!

Division et cannibalisme ...
Mais de la mme faon aussi, les diffrents
secteurs de l'opposition se voient entrans leur tour dans
une sorte de competition et de surenchre les uns par rapport


aux autres, sans savoir
pas plus o ils vont
aboutir que le pouvoir
Lavalas quand il pourra
tre dlivr de ses
chanes.
Alors que
Convergence a t
pendant plus de deux
annes une presence
incontournable,
exerant un quasi-
monopole sur la
representation politique
de l'opposition, dsor-
mais ce n'est plus elle


Include
assis tance
With: Immi grati on
Visa,, Citizenship
& appeal

Expungement
Of criminal
Records
Solutions
For
Illegal Immigrants
eliminate finger
prints& Mug
Shots


qui se trouve sous les feux de la rampe, mais l'Initiative de
la Socit Civile (Andy Apaid, Rosny Desroches), celle-ci
coiffant un group de soi-disant 184 organizations de
la'" socit civil ", domin par le secteur des affaires ...
Qui dit mieux Convergence n'en runissait pas plus de
quinze, n'est-ce pas.
Demain, ce sera un autre group, qui sait...
M. Bush n'a point d' explication, mme pas pour
ses plus fidles allis sur place.
Il a dcid de se dbarrasser d'Aristide et du
movementt populiste "dnomm Lavalas, un point c' est
tout. D'abord, l'objectif. Ensuite, ses collaborateurs de
se dbrouiller pour y arriver. Aristide partira tt ou tard,
comme l'a dit Evans Paul. Mais aucune stratgie
particulire. La politique amricaine en Hati est un jeu
ttons, quelles qu'en soient les
consequences cruelles pour le pays.
Sanctions conomiques, divisez pour
rgner, tous les secteurs hatiens
dresss les uns contre les autres, aussi
bien au sein du Lavalas que parmi les
diffrents groups d'opposition, et
sans plus de consideration pour l'un
que pour l'autre. Mettant en avant
tantt l'ex-gauche, tantt les classes
les plus conservatrices, tantt les
duvaliro-putschistes, tantt la grogne
estudiantine etc. Bref, une
dstabilisation contrle.
Pendant que des commandos
des ex-forces armes hantent les
hauteurs du Plateau Central, et que de
son ct Aristide refuse aussi de
dsarmer ses chefs d'OP.
Aprs tout, division et
cannibalisme sont depuis toujours les
ielLouis/HenM deux mamelles de la politique
hatienne...


Une dimension caritative ...
Misre et dsesprance dcuples, augmentation
de la mortality infantile, chute de 1' esprance de vie, enfants
victims de maladies aisment curables ...
Les Etats-Unis ne dispensent-ils pas une aide de
$56 millions Hati parle truchement d'ONG's, mais don't
personnel ne connat la carte de visit ...
Autrement dit, peine le dixime d'une assistance
financire de $500 millions bloque sur demand express
de Washington !
Au bout du compete, cela revient dtourner l'aide
publique de son objectif de dveloppement pour la ramener
au niveau de simple charit publique, une dimension
caritative.
Pourquoi mettre des gants, Hati ne produit pas
une goutte de ptrole...
Vous avez dit bicentenaire de 2004 ? ...
L'Amrique de Bush ne semble pas souffrir de ce genre
d'tats d'me.
Autres graves consequences pour le pays :
Il rsulte de cette lutte acharne pour la survive
laquelle se trouvent rduites toutes les categories sociales,
et pas seulement les ternelles masses populaires, une
vritable prostitution des valeurs mme les plus sacres,
de tous les gains des decades prcdentes, certain acquis
de haute lutte contre les dictatures passes.
Par example, jamais on n'avait autant parl en
Hati de libert de la press, mais en mme temps une press
"indpendante" conditionne dans un discours sens
unique. On a vu comment la rcente visit de Ethel
Kennedy, la veuve du snateur assassin Robert Kennedy
(1968), a t boycotte par un grand nombre de mdias
privs hatiens, consacrant exclusivement leur "une" aux
dclarations du snateur rpublicain Mike Dewine ("Pas
de reprise de l'aide avant qu'une solution n'ait t trouve
la cruise politique") alors que Mme Kennedy et sa
dlgation plaident contre les sanctions conomiques.
Respect des droits humans ? Oui, mais cantonn
la cause de l'opposition (entendez la cause de M. Bush),
(voir Bush-Hati / 6)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Nom

Adresse


6 Mois


Etats Unis
Canada
Europe
Amrique Latine


$ 40,00
$ 42.00
$70,00
$70.00


Un An

$78.00
$ 80.00
$135.00
$135.00


Renouvellement


Nouvel Abonn


r \ JUSTICE LEAGUE Other Services


O


--


1








HAITI-POLITIQUE


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


Sen. Mike Dewine : Conditions pour la reprise de

l'aide financire directed au gouvernement hatien


(Conditions ... suite de la lre page)
rpublicain Michael Dewine l'a une fois de plus rappel
au gouvernement hatien : la Rsolution 822 de 1'OEA
est la seule issue la crise post-lectorale de 2000 ".
Michael Dewine, qui intervenait en marge d'une
visit au Parc industrial dans la capital hatienne dans la
soire du 26 janvier, a mis l'accent sur une politique
amricaine en trois tapes : la mise en application de la
Resolution 822 de l'OEA par le gouvernement Aristide
d'abord, ensuite viendra le tour de la Convergence
dmocratique. Et, en dernier lieu, le gouvernement
amricain rpondra ses engagements.
Se faisant le porte-parole de l'administration Bush,
Michael Dewine a souhait le respect de la Rsolution
822 par Jean-BertrandAristide. Nous croyons que c' est


une ncessit pour le president Aristide de faire
avancer la resolution de 1' OEA tout en mettant en
application les exigences de cette dite resolution ", a-
t-il dclar.
Dans cette politique en trois tapes, le
snateur amricain attribue le.second rle aux acteurs
politiques de l'opposition. Lorsque le Prsident
Aristide aura mis en application les exigences de cette
resolution, opposition devra son tour jouer sa
partition; a-t-il dclar.
Michael Dewine a cependant indiqu que
1' administration Bush respecterait ses engagements
vis--vis d' Hati, une fois que les deux parties auront
rempli leurs engagements face la 822.


Rpondant aux critiques relatives des sanctions
conomiques contre Hati,le snateur Dewine a clairement fait
savoir que les Etats-Unis n' avaient impos aucun embargo
Hati. Dewine a rappel que les seules sanctions appliques
contre Hati avaient t prises pour restaurer le pouvoir de Jean-
Bertrand Aristide lorsqu'il tait en exil ".
Le snateur a tenu rappeler que les Etats-Unis
octroyaient prs de 57 millions de dollars d'aide humanitaire
Hati par an.'" Depuis la restauration d'Aristide, le
gouvernement Amricain a donn prs de 750 millions de
dollars pour aider le people hatien ", a-t-il indiqu, tout en
rappelant que l'aide financire allait directement aux
Organizations Non Gouvernementales ouvrant en Hati.
(voir Conditions / 8)


Et Bush vint Une dstabilisation contrle
(Bush-Hati ... suite de la page 5) n'a jamais eu rien de mieux ... hatiens curieusement n'ont rien trouv redire ...
mais pas les droits humans en soi, voire dans le camp d' en Hatin' ajamais rien connu de mieux de toute Que recherche donc l'administration Bush dans une
face, tel l'assassinat du juge de paix de Belladres, son histoire. "200 ans gaspills", dclarait Roger Hati qui n'a pas une goutte de ptrole ...
Christophe Lozama ... Noriega, Reprsentant des Etats-Unis auprs de Une proie facile pour asseoir une nouvelle politique
1' OEA, et un des stratges de la politique amricaine "impriale" du gros bton ...
Banana republics ... en Amrique latine, annonant dj la couleur... Une satisfaction, mme symbolique, aux plus froces
Evidemment, point n'est besoin de se gner, Hati Les plus minents historiens-politologues conservateurs qui ont aid sa difficile victoire prsidentielle
de novembre 2000, en mme temps des nostalgiques du temps
A des banana republics, du genre Jesse Helms don'tt
l'Ambassadeur Noriega est un protg) ...

Le choix idal ...
Eh bien, il faut en convenir, Hati est en effet pour M.
Bush le choix idal ...
SD'abord le president Aristide a commis un certain
nombre d'erreurs qui ont pu faciliter les choses :
Les lgislatives de mai 2000 o Fanmi Lavalas a
SIengrang plus de siges qu'il n'en faut, refusant mme un
Peta Ve t q a tdt partage" en famille "avec ses allis naturels ...
Ce qui est impardonnable, en cette re de "faade
dmocratique" que nous vivons.
Avoir laiss s'achever la prsidence Clinton sans
trouver un accord avec l'opposition, alors que l'envoy special
de la Maison blanche, Anthony Lakes, un tmoin au marriage
de M. Aristide, avait tabli presque domicile en Haiti.
Mais la raison principal est que Hati est un pays
rduit vivre entirement de la charit publique.
Pourquoi notre indpendance, don't nous clbrerons
le ler janvier prochain le 200e anniversaire, peut paratre
Appels internationaux entrants certain comme un luxe !
S1 1 Mais le secrtaire la Dfense, Donald Rumsfeld, n'a-
t-il pas os traiter la France et1' Allemagne de "vieille Europe"!

Haiti en Marche, ler Fvrier 2003


Tarifs appeals internationaux sortants :

20 gdes / minute => 9h. am / 9h. pm

12 gdes / minute =g 9h. pm / 9h. am
La premiere minute est 25 gourdes Taxes incluses


CoemCEL"l E 4 :'

..i .. ... -.l e .:. 4 0 1 -5 5,0. -
Service la clientele: 401-5500 401-55
: :- .. = : -;.


Id


41BJ-


Aristide dfend

son bilan
(Aristide ... suite de la page 3)
fausses accusations pour salir le nom du parti Lavalas.
Selon lui, la reputation de violence donne Haiti est
infonde, compar au taux beaucoup plus lev de criminalit,
par example la Jamaque et au Mexique.
A propos des abus reprochs la police hatienne, il a
rappel la sodomisation d'un immigrant hatien avec un bton
dans les locaux de la police de New York.
Parmi ses plus important accomplissements, Aristide
mentionne qu'il a pu empcher Hati "de sombrer dans une
situation chaotique" et qu'il est arriv maintenir le pays "dans
un environnement pacifique ... malgr qu'il n' y ait pas beaucoup
de routes, d'coles et d'hpitaux construits."
Plus loin encore, il insisted : "Oui, nous pouvons avoir
moins de support que nous avions en 1990 ... Mais je pense que
la grande majority du people hatien continue de me soutenir ...
Et si vous compare ce que j' ai avec ce que celui qui vient aprs
moi peut avoir, vous verrez une grosse marge de difference."
Aristide reconnait qu'il n'a pas accompli sa promesse
d'lever les Hatiens "de la misre la pauvret dignifie" mais
il ajoute que ses compatriotes, hommes et femmes, qui s' apprtent
commmorer le 200e anniversaire de l'indpendance d'Hati
l'anne prochaine, peuvent tre fiers de leur place dans l'histoire
du monde.
"Oui, la misre continue d'exister, mais elle ne nous
empchera pas de savoir qui nous sommes."

(interview recueillie par Michelle Faul, Associated
Press)


Page 6


I


r-_


a.







Mercredi 5 Fvrier 2003
i L~ M. h -I VNlTT KT i


Page 7


I 1.'ACTITAIITFFNIMARCI-IP I


Dorlien, millionaire et dport

CARL DORELIEN ET HEBERT VALMOND DETENUS AU PENITENCIER NATIONAL


(Dports ... suite de la lre page)
contumace dans le cadre du procs du massacre de
Raboteau (Gonaves) perptr en avril 1994 par des
militaires et paramilitaires rpondant aux ordres du rgime
militaire qui avait commis le coup d'Etat du 30 septembre
1991, ayant renvers et forc trois ans d'exil le president
constitutionnel Jean-Bertrand Aristide.
Bilan du massacre de Raboteau : au moins 29
morts, hommes, femmes et enfants. Leurs corps ont t
jets dans des fosses communes ou laisss manger aux
chiens et aux porcs.
L'ex-colonel Carl Dorlien, 53 ans, et l'ex-
lieutenant colonel Hbert Valmond, 52 ans, ont t
transports dans un avion affrt par le gouvernement
amricain et transfrs immdiatement au Pnitencier
National de Port-au-Prince.
Dorlien et Valmond nient toute implication dans
le massacre de Raboteau. Ils sont susceptibles aussi d'tre
poursuivis pour des rparations par les victims de ce
massacre.
Ils rejoignent au Pnitencier National un autre
collgue, dj dport par les autorits amricaines, l'ex-
major Jackson Joanis.
Selon la constitution hatienne, les personnel
condamnes par contumace, c'est--dire en leur absence,
ont droit un autre jugement.
Carl Dorlien et Hbert Valmond, qui vivaient ern
Floride depuis la chute du rgime militaire hatien en 1994,
sont les derniers d'une srie d'environ 45 ex-officiels
gouvernementaux et chefs militaires de diffrents pays,


tre arrts aux Etats-Unis et dports vers leur pays
d'origine o ils sont accuss de violations des droits
humans. Ce programme a vu le jour en l'anne 2000.
"C'est un dveloppement positif" a dit Ira
Kurzban, un avocat de Miami qui aida dans l'investigation
du massacre de Raboteau et qui reprsente le gouvernement
hatien aux Etats-unis.
Dorlien risque la prison vie. La sentence de
Valmond n'a pas t dtermine.
Mais Dorlien n'a pas eu que de la malchance
aux USA. En 1997, il a t l'un des deux gagnants de la
Lotterie de l'Etat de Floride totalisant US$6,3 millions,
don't il obtint la moiti.
Dorlien reoit son gain sous la forme de
US$169.000 par an. Il continuera recevoir son argent
malgr sa deportation.
Dorlien et Valmond font parties d'une liste de 37
accuss qui ont t jugs en l'anne 2000 et reconnus
coupables pour leur implication dans le massacre de
Raboteau.
Les deux hommes auront droit un autre jugement
pour les charges portes contre eux, "sans aucune
prsomption rsultant du premier jugement" a prcis Me
Brian Concannon, un avocat amricain qui avait assist
l'accusation au procs de Raboteau.
Concannon fait parties d'un bureau international
tabli par le gouvernement hatien dans le cadre des
poursuites contre les droits humans.
Selon un official du Service d'Immigration et de
Naturalisation amricain (INS), Barbara Gonzalez,


Dorlien, qui vivait Port St Lucie, et Valmond, Tampa,
sont entrs aux Etats-Unis avec un visa de tourist.
Les deux hommes ont t dtenus par
l'Immigration depuis qu'a t rejete leur requte pour
l'asile politique. Ils ont galement perdu en appel. En
dernier lieu, quand la lle Cour d'appel d'Atlanta a lev
tout rcemment une decision qui bloquait la deportation
de Dorlien.
Hbert Valmond avait essay d'obtenir la
residence permanent en pousant une citoyenne
amricaine. Mais en 1998, le gouvernement hatien a mis
un mandate d'arrt contre lui pour implication dans le
massacre de Raboteau.
Autres grands condamns au procs du massacre
de Raboteau, ce sont l'ex-commandant en chef Raoul
Cdras, son adjoint Philippe Biamby, l'ex-chef de la police,
Michel Franois, ainsi que Emmanuel "Toto" Constant,
dirigeant principal d'une organisation paramilitaire
dnomme FRAPH.
Cdras, Biamby et Michel Franois se sont
rfugis en Amrique latine, tandis que Toto Constant vit
Queens, New York, sans tre inquit.


MIA


REQUEST FOR
PROPOSALS
RFP # 388

CONVENTION AND
VISITORS BUREAU
PERFORMANCE REVIEW
CONSULTANT

Miami-Dade County is soliciting proposals from
qualified firms to provide consulting arid related
services. Th selected Proposer shall conduct a
performance review of the Greater Miami
Convention and Visitors Bureau assessing the
governance, structure, processes and overall
operations; making recommendations to achieve
optimal public relations, sales and marketing efforts,
and enhancing the tourism and convention industries
within Miami-Dade County. Miami-Dade County's
Audit and Management Services is working in
cooperation with the City of Miami on this project.

The selected Proposer should have consulting
experience in reviewing convention and tourism
sales organizations of comparable size and
complexities as the aforementioned Bureau.

The RFP solicitation package, which will
be available starting February 3, 2003, can be
obtained on-line atAwww.miamidade.gov/dpm at no
cost. The package can also be obtained through the
Vendor Information Center (304/375-5773),
Department of Procurement Management, 111 NW
1" Street, Suite 112, Miami, F1 33128-1919 at a
cost of $ 10.00 for each solicitation package and an
additional $ 5.00 fee for a request to receive the
solicitation package through the United States
Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard. To request the
solicitation package through the United States
Postal Service, mail requests with the following
info: the RFP number and title, the name or
proposer and contact person, complete address to be
mailed to, telephone number and fax number, along
with a $ 15.00 check or money order made payable
to: Miami-Dade Board of County Commissioners.

A Pre-Proposal conference is scheduled for
February 12, 2003 at 10:00 am (local time) at 175
NW 1 Avenue, 29" Floor, Conference Room,
Miami, FL. Attendance is recommended but not
mandatory. The Procurement Contracting Officer
for this RFP is Rita Silva at (305) 375-1081.

Deadline for submission of proposals is Friday,
February 21, 2003 at 2:00 PM (local time) at
Miami-Dad County, Clerk of the Board of County
Commissioners, 111 NW 1"s street, 17Th Floor, Suite
202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is
subject to the County's Cone of Silence Ordinance
98-106.


(Bavaro,RIE).- Le Sommet Mondial sur la
Socit de l'Information doit examiner les moyens de
mettre la revolution du numrique au service du
dveloppement human et transformer la fracture
numrique en perspectives numriques pour la grande
majority de l'humanit vivant dans les pays du Sud, a
dclar Adama Samasskou, president de la conference
rgionale de l'Amrique Latine et des Carabes qui se
tient dans la station balnaire de Bavaro Punta Cana,
en Rpublique Dominicaine, du 29 au 31 janvier.
Dans une declaration gnrale, faite la session
inaugural en presence du president dominiacin
Hippolito Mejia, et des reprsentants des dlgations
des diffrents pays de la zone Amrique latine et des


Miami-Dade County is seeking proposals to provide
employee benefits consulting services. The County
offers a wide array of benefits to its employees/retirees
and requires a full-service employee benefits
consulting firm to provide expertise on a variety of
matters involving employee benefits. The selected
Proposer shall have expertise in consulting on the
group benefit plans offered by the County: medical
plans (POS and HMO), dental plans (prepaid and
indemnity), a vision plan, a basic and optional life
insurance plan, Section 125 cafeteria plan, 457
deferred compensation plan and 401a plan (for senior
executives), a legal services plan, short-term and long
term capability insurance, executive benefits, and
retirement plans through the Florida Retirement
System.
It is anticipated that the County will issue an agreement
for a three and one-half (3 1/2) year period with two
(2), one (1) year options to extend the term at the
County's sole discretion.
The RFP solicitation package, which will be available
starting February 3, 2003 can be obtained at no cost
on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package can
also b obtained through the Vendor Information Center
(305-375-5773), Department of Procurement
Management, 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, H


Carabes, Adama Samasskou a appel les acteurs du
Sommet Mondial sur la Socit Mondiale de
l"information "briser, sinon rduire la grande
mfiance" et faire en sorte que "Gouvernements,
Secteur priv, Socit civil et Instistutions
intergouvernementales apprennent travailler
ensemble de manire complmentaire pour btir un
consensus quant aux solutions et aux grandes questions
souleves par la Socit de l'Information".
Ce point de vue est partag par le Prsident
Dominicain Hypolito Mejia qui voit en ce sommet le
point de dpart d'une nouvelle re dans les relations
internationales, ou les idologies de competition
(voir Numrique /15)


33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation
package and an additional $ 5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United
States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard. To request the
solicitation package through the United States Postal
Service, mail requests with the following info: the RFP
number and title, the name of proposer and contact
person, complete address to be mailed to, telephone
number and fax number along with a $15.00 check or
money order made payable to; Miami-Dade Board of
County Commissioners.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for
February 13, 2003 at 10:00 am (local time) at Stephen
P. Clark Center, 111 NW 1" Street, 1811 Floor,
Conference Room 18-3, Miami, FI. Attendance is
recommended, but not mandatory. The Procurement
Contracting Officer for this RFP is Rita Silva at
(305)375-1081.
Deadline for submission of proposals is
Friday, February 28, 2003 at 2:00 PM (local time) at
Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
Commissioners 111 NW 1" Street, 17* Floor, Suite
202, Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject
to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


NOUVELLES TECHNOLOGIES

Conference rgionale sur la Socit

Mondiale de l'Information

"Transformer la fracture numrique

en perspectives numriques"


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) NO. 375
EMPLOYEE BENEFITS CONSULTING SERVICES








I HAITI-CRISE I


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


LES ETATS-UNIS PRONENT UNE MISSION DE L'OEA
POUR FAIRE AVANCER LA NORMALISATION DES RELATIONS ENTIRE HAITI ET LES
INSTITUTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES
ET LANCENT EGALEMENT UN APPEL EN FAVEUR DE LA FORMATION D'UN CONSEIL
ELECTORAL PROVISOIRE CREDIBLE


Sen. Mike Dewine...
(Conditions... suite de la page 6)
Michael Dewine a galement fait savoir que
l'administration amricaine ne donnait pas d'argent au
gouvernement hatien. "Nous continuerons cette politique
aussi longtemps que persistera la crise politique en Hati et
la non-application de la resolution 822 de l'OEA ".
Rappelons que le snateur Dewine tait la tte
d'une dlgation snatoriale en visit pour 48 heures en
Hati afin d'y valuer la situation socio-politique et
conomique. Cette dlgation, compose galement du
congressiste Andric Mick, de Floride, assure le patronage
d'un project de loi pour la reliance conomique d'Hati (Haiti
Economic Recovery Opportunity Act) dj soumis au
congrs amricain pour ratification. Ce project de loi, qui
bnficie de l'appui du Black Caucus, est l'oeuvre du secteur
patronal hatien et de l'Association des Industries d'Hati.
HPN
ABONNEZ-VOUS A
HAITI EN MARCH


r


AMBASSADE DES ETATS-UNIS EN HAITI
BUREAU DES AFFAIRES PUBLIQUES
Le 31 janvier 2003
Remarques du Reprsentant Permanent des Etats-unis
auprs de I'OEA la rencontre du 29 janvier 2003
E L'Ambassadeur Lee, Chef de la Mission Spciale de' lequel nous avons tous vot en september
l'OEA en Haiti, et l'Assistant-Secrtaire Gnral Luigi devrions continue reconnatre qu'elle rep
Einaudi nous ont fourni une valuation de la situation meilleur moyen, la "carte routire" ca
en Haiti qui nous invite rflchir. Les Etats-Unis rsoudre la cruise politique en Haiti. Mai
souhaitent ritrer leur soutien sans quivoque la l'Ambassadeur Lee l'a soulign, un boi
resolution 822 et la mission spciale de l'OEA don't d'acteurs impliqus doivent rpondr
la tche est de renforcer la dmocratie en Haiti. obligations face cette resolution, et nous
avoir une approche consistante vis--vis
1 Dans des circonstances difficiles, la mission spciale dernire.
a beaucoup accompli. Pour cette raison, nous devons
tous exprimer notre gratitude l'Ambassadeur Lee et 1 L'appui financier est vital pour la mission
son personnel dvou, et nous devons trouver les tout comme le sontl'exercice d'un leadership
moyens de recueillir des fonds afin que la mission et la volont politique de la part du gouv
spciale puisse raliser ses objectifs. haitien. Mme si nous fournissions toi
financier ncessaire au bon fonctionnem
1 La resolution 822 est un document de consensus, pour mission snciale ses chances de russite ser


Dutch Caribbean Airlines


e *L


$


00
0 ALLER-RETOUR + TAX


Valable jusqu'au 14 Juin 2003.



Miami/ Port-au-Prince


Deux vols par jour!

La ligne arienne prfre vers Haiti!









DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


1-800-327-7230




*Tarif sujet a tre discontinu sans avis pralable. Les billets ne sont pas remboursables. Les places sont limites.


e, et nous
prsente le
capable de
s, come
n nombre
e leurs
s devrions
s de cette

a spciale,
ip efficace
'ernement
it l'appui
lent de la
rai ent hien


maigres moins que le Gouvernement
d'Haiti dcide d'agir dans l'immdiat,
premirement pour rpondre aux
nombreux engagements pris dans le cadre
de la resolution 822, et ensuite pour
former un Conseil Electoral Provisoire
credible, autonome, indpendant, come
stipul dans l'Esquisse de l'Accord
Initial.


2 L'opposition doit se prparer agir de
faon constructive, ds que le
gouvernement aura pris les measures
concrtes pour remplir ses engagements,
particulirement ceux relatifs la creation
d'un environnement plus scuritaire en
vue de la tenue d'lections libres et
honntes. Nous avons pu constater les
efforts constructifs de la socit civil
haitienne en vue de promouvoir un climate
de confiance etde scurit.

C Monsieur le Prsident, ce Conseil a
clairement indiqu qu'un CEP doit tre
form conformment au processus dfini
dans l'Esquisse de l'Accord Initial. Tout
autre CEP, qui ne serait pas credible,
neutre, indpendant, et qui ne
reprsenterait pas les intrts de l'ventail
politique en Haiti conduirait un chec
lectoral quant la vraie expression de la
volont populaire. Sans un CEP credible,
il n'y aura pas d'lections crdibles.

Y Un des lments cl de la resolution 822
est le soutien la normalisation des
relations entire Haiti et les institutions
financires internationales. La resolution
exhorte les parties rsoudre les obstacles
techniques et financiers qui ont en
quelque sorte entrav la normalisation des
relations.

Y Nous avons not que le Gouvernement
d'Haiti et les institutions financires
internationales ont eu et continent
d'avoir des discussions en vue d'aplanir
ces obstacles.

X Bien que ces rencontres reprsentent une
tape positive, elles devraient toutefois
rsulter en un plan de paiement des
arrirs d'Haiti aux institutions
financires internationals ou encore en
une structure susceptible d'amliorer la
governance conomique et la discipline
budgtaire du gouvernement, les deux
principles conditions la reprise des
programmes de prts de ces institutions
financires.
X En gros, il est clair que toutes les
(voir Remarques / 9)


Page 8


~--~-~---~---------~---~--~------~-----


cg

9~s~rs~l







Mercredi 5 Fvrier 2003
unath n Jrrh, YVTT MI 1


Page 9


1 HAITT-CRISE I


Remarques du Reprsentant Permanent des

Etats-unis auprs de I'OEA la rencontre
la 1%k bgf" .-in----


(Remarques ...
suite de la page 8) du
Parties, qu'elles soient nationals ou internationales,
gouvernementales ou civiles, ont un rle important
jouer, et nous les encourageons travailler en toute
bonne foi l'excution de la resolution 822.

S Monsieur le Prsident, ma dlgation croit qu'il est
temps pour les tats membres et les pays amis d'Haiti
de lancer un message clair au Prsident Aristide,
l'opposition et la socit civil que la resolution 822
demeure la "carte routire" propice la resolution de
la cruise politique en Haiti. A cette fin, nous suggrons
que le Conseil Permanent envoie une mission en Haiti


invier Q 2LJ avec les representants au
Sconseil, des pays amis
d'Haiti qui ne font pas parties de l'OEA, et des
institutions financires internationales, mission dirige
par l'Assistant-Secrtaire Gnral.

U L'objectif essential d'une telle mission ferait ressortir
que les measures prescrites par la resolution 822
constituent notre guide, mais que les engagements pris
envers la communaut international et le people
haitien n'ont pas encore t respects.

(Fin texte)


Ritz Kinam H, le 28 janvier 2003
Monsieur le Reprsentant rsidant du Programme des
Nations Unies pour le Dveloppement PNUD en Hati,
Madame la Reprsentante
rsidant-Adjointe du PNUD en Hati,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Monsieur le Chef de la Mission Spciale de l'Organisation
des tats Amricains en Hati,
Mesdames et Messieurs les membres du Corps
Diplomatique et du Corps Consulaire,
Mesdames et Messieurs
les Reprsentants des Organisations Internationales,
Mesdames et Messieurs les Reprsentants des
Grands Corps de l'tat,
Mes chers amis du PNUD,
Mesdames, Messieurs,
Ma presence, aujourd'hui cette crmonie de
lancement official du premier Rapport National sur le
Dveloppement Humain, rpond la volont du
gouvernement hatien de souligner cette premiere, en ce
sens que l'vnement ne passe pas inaperu et attire plutt
le regard des dcideurs de ce pays qu'il soit des secteurs
priv ou Public.
Le lancement official du Rapport National sur le
Dveloppement Humain mrite d'tre considr comme
un triple vnement. Le premier vnement est, bien sr,
la parution de ce rapport tant attend, certes avec un peu
de retard par rapport certain de nos voisins
gographiques, mais s'inscrivant point nomm dans cette
logique de dialogue sur le dveloppement human que le
President de la Rpublique et le Gouvernement ne cessent
de vouloir encourager au sein de toutes les forces de la
Nation.
Le second est, sans aucun doute, cette
interpellation directed que ce rapport fait tous ceux et celles
qui, un titre ou un autre, exercent un leadership dans les
domaines de l'conomique, des affaires, de la politique,
des arts et de la culture dans la socit. En effet, le titre de
ce rapport: La governance: un dfi majeur pour le
dveloppement human durable en Hati ne saurait nous
laisser indifferent puisqu'il adresse, ds la page de garde,
l'une des proccupations majeures de notre action la tte
du gouvernement. En effet, l'anne 2003 sera marque par
une impulsion dans la coordination et le suivi des politiques
publiques en vue d'une relle modernisation de l'tat
hatien.
Enfin, le dernier vnement, et sans doute le plus
remarquable mon sens, est l'effort d'impartialit dudit
rapport qui, une fois n'est pas coutume, divorce d'avec
l'exposition habituelle de vieux clichs montrant
immanquablement les tares de notre socit, mais souligne
aussi les nombreux efforts raliss et les rsultats obtenus
dans des domaines aussi important pour le dveloppement
human durable que sont la sant, l'ducation,
l'alphabtisation ou l'quit de genre. En effet, ce rapport
souligne que si "l'analyse des caractristiques du pays
amne le classer parmi le group dit des PMA ... par
contre, l'utilisation de l'approche du dveloppement
human dbouche sur un classement nettement plus
favorable". Ainsi, il est reconnu que la dynamique de
changement et de recherche d'amlioration des conditions
de vie des plus dfavoriss est relle mme si les progrs
enregistrs laissent toujours notre pays en dea des niveaux
atteints par les pays de l'Amrique Latine et des Carabes.
Dans le mme ordre d'ides, je ne peux


m'empcher de souligner les conclusions dudit rapport
suite l'tude comparative des chiffres de l'inscurit dans
certain pays d'Amrique Latine et de la Carabe qui,
contrairement Hati, se subisse pas la propaganda
negative tant qu' l'intrieur qu' l'extrieur. On peut en
effet lire la page 82: "Ces chiffres d'inscurit
contrastent sensiblement avec le traitement octroy
par certain pays (notamment les europens et
amricains) l'inscurit en Hati, qui est
rgulirement class comme trs dangereux dans les
avis officials et les mdias. Cette situation mriterait,
compete tenu des retombes ngatives sur le
dveloppement du tourism dans le pays, d'tre
rigoureusement analyse par toutes les autorits
concernes".
Monsieur le Reprsentant rsidant, je vous serait
gr de bien vouloir transmettre tous ceux qui ont particip
la ralisation de ce document, qui fera date, l'expression
de la gratitude de tous les Hatiens en gnral et celle du
gouvernement en particulier. Car, si ce rapport est souvent
sans complaissance pour les institutions hatiennes, il
constitute, sans aucun doute, un instrument incomparable
pour le dialogue et la recherche de solutions.
Mesdames, Messieurs, la bonne governance est
un effet un dfi majeur pour toute socit qui aspire un
mieux-tre et un mieux-vivre pour tous ses concitoyens;
ce dfi, nous sommes en train de le reliever. Les principles
de la bonne governance, savoir: participation,
transparence, responsabilit, efficacit et efficience, quit,
primaut du droit, orientation du consensus et vision
stratgique sont, en effet, la base du programme politique
de l'xcutif nl n'en reste pas moins vrai que ce combat
ne saurait tre facilement men sans la collaboration, la
cooperation et la comprehension de toutes les composantes
(voir Premier ministry /12)


JONAS PETIT


Ultime Atout
Les colons sont parties, mais longtemps aprs, le
foss social, squelles de leur conception de socit trane
et menace d'engloutir notre Hati. De 1804 1990, l'Etat
hatien, bras agissant des nouveaux matres de l'ancien
Saint-Domingue, n'a construit qu'une cole tous les six
ans. Sur chaque 100 Hatiens, plus de 65 ne savent ni lire,
ni crire. Plus de 85 n'ont ni toit ni repas, encore moins de
soins de sant, parce qu'ils sont exclus du tissu social et
conomique du pays, ce au vu et au su des pays dits amis
d'Hati.
Pis encore, les plus svres et injustes sanctions
financires internationales sont dcrtes contre le people
hatien au moment o ce dernier, conformment la
constitution de 1987, afait usage de son droit dmocratique
pour designer ses reprsentants. Si l'on except les trois
ans du coup d'tat du 30 septembre 1991, l'Etat hatien,
depuis 1990, construit 30 coles par an.
Le people hatien ne s'tonne absolument pas de
la reaction guerrire des lites hatiennes qui n'ont pas
encore compris la ncessit d'intgrer la grande population,
l'instar des nations industrialises, dans le processus
conomique et social du pays, ralisant ainsi la synergie
ncessaire au dveloppement durable d'Hati.
L'establishment hatien doit s'efforcer de comprendre
l'normit du changement que notre socit a subi
l'effondrement de l'ordre ancien, le 16 dcembre 1990.
Plus rien ne sera comme avant. La population hatienne a
.fait l'exprience de son pouvoir politique. Comme ses
anctres, les mains nues, le venture creux mais le coeur rempli-
d'espoir, il pursuit ses rves de libert et de justice.
La confiance que le people hatien place en Fanmi
Lavalas reprsente une opportunity extraordinaire que les
lites devraient exploiter dans la construction d'une socit
moderne. Hati, pour ouvrir ce grand chantier d'un Etat
nouveau a besoin de la patient et confiante participation
du people hatien qui est, aujourd'hui, affam, dsempar
... La socit hatienne, au lieu de se lancer dans ce conflict
sans issue prvisible, devrait saisir cet immense atout pour
enter, la tte haute, dans ce monde globalis.
Personne ne gagnera entretenir cette spirale de
la violence. D'autant plus que ceux qui rvent de renverser,
sans dlai, Fanmi Lavalas n'ont pas les moyens
dmocratiques de leur prtention. Nous sommes, en cette
aube du bicentenaire de l'indpendance de la premiere
rpublique ngre du monde, en presence d'une situation
gagnante-gagnante" La decision que l'on va adopter
conditionnera la vie des gnrations entires venir.
Dans le Nouvelliste du 2 janvier 2003, le Nonce
Apostolique, Luigi Bonazzi, a crit : Mais la chose la plus
intolrable reste toujours la scandaleuse pauvret de la
majority des hommes, des femmes et des enfants d'Hati.
Voil, entire autres, le grand dfi et la tche historique qui
interpellent les lites intellectuelles, politiques,
conomiques, sociales et religieuses du pays. Voil un cas
emblmatique qui interpelle aussi la Communaut
International et qui doit la pousser une solidarity
(voir Atout /12)


MIAM DADE


REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) NO. 378
EMPLOYEE VISION INSURANCE PROGRAM


Miami-Dade County is seeking proposals for an
Employee Vision Insurance Program with a vision
date plan for County and Public Health Trust
employees. The County is a governmental entity
in Miami-Dade County, Florida and employs over
40.000 individuals. The current vision plan OPTIX is
provided through VCI, a CompBenefits Co. The
selected Proposer shall duplicate the current vision
plan benefits. Enhancements to the current plan
benefits may be offered on an optional basis. The
County is not interested in a discounted vision
program The County will not guarantee a minimum
number of participants in the Vision Plan.
Only those firms which, in the opinion of the County,
are financially capable of providing the coverage of
services will be considered. Annual Reports and
Financial Statements will be used as a guide to
determine financial stability. It is anticipated the
County will issue one contract for a three (3) year
period plus two (2) one (1) year options to extend
the term at the County's sole discretion.
The RFP solicitation package, which will be available
starting February 3, 2003, can be obtained at no cost
on-line at www.miamidade.gov/dpm. The package
can also be obtained through the Vendor information
Center (305/375-5773), Department of Procurement


Management, 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, F
33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation
package and an additional $ 5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United
States Postal Service. For your convenience, we now
accept VISA and MasterCard. To request the
solicitation package through the United States Postal
Service, mail requests with the following info: the
RFP number and title, the name of proposer and
contact person, complete address to be mailed to,
telephone number and fax number, along with a
$15.00 check or money order made payable to:
Miami-Dade Board of County Commissioners.
A Pre-Proposal Conference
is scheduled for February 13, 2003 at 11:30 am (local
time) at Stephen P. Clark Center, 111 NW 1"' Street,
181h Floor, Conference Room 18-3, Miami, FL.
Attendance is recommended, but not mandatory. The
Procurement Contracting Officer for this RFP is Rita
Silva at (305) 375-1081.
Deadline for submission of proposals is
Friday, February 28, 2003 at 2:00 PM (local time) at
Miami-Dade County, Clerk of the Board of County
Commissioners, 111 NW 1 Street, 17'h Floor Suite
202 Miami Florida 33128-1983. This RFP is subject
to the County's Cone of Silence Ordinance 98-106.


Allocution de Son Excellence

monsieur Yvon Neptune

Autour du Rapport National sur le Dveloppement Humain


Haue wrcevi viii .i -- A &-J &-







TRAGEDIES


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


Columbia s'est disloque en vol avec
(Columbia ... suite de la 1re page)
"N(Columbia ... suite de la lre page) ap a su trSOSt plus tard pour subir une centaine de modifications,
"Nous avons perdu Colubia. n'y a aucun destinies notamment permettre de plus longs
survivant", a dclar le president amricain George Bush, p destines ls tard pour sir n permettre de modplusongs
l'air sombre et solennel, dans une allocution la nation. sjours en orbite. Elle avait regagn le pas de tir en 1992 aprs un
"Vous n'tes pas seuls. Tout le pays est en deuil avec vous", L'agence spatiale amricaine a perdu le "lifting" de 70 millions de dollars.
a-t-il ajout l'adresse des proches des astronauts. contact avec Columbia 09h00 locale (14h00 Un nouveau bouclier thermique avait notamment t
La Maison blanche a exclu l'hypothse d'un acte GMT) alors que la navette se trouvait une altitude install sur les ailes. Interrog vendredi au sujet de dgts subis au
dcollage par le bouclier thermique de l'aile gauche, Leroy Cain,
directeur des operations de rentre dans l'atmosphre, avait indiqu
qu'il s'agissait de dommages mineurs.
Les phases de dcollage et de retour dans l'atmosphre
terrestre sont les plus dangereuses d'une mission spatiale.
L'accident est le premier d'un engin spatial amricain dans
sa phase de redescente en 42 ans de vols spatiaux habits.
C'est aussi le deuxime accident d'une navette spatiale
presque 17 ans jour pour jour aprs l'explosion au dcollage de
......Challenger, le 28 janvier 1986, avec sept astronauts bord. Les
sept membres d'quipage de Columbia avaient d'ailleurs observ
une minute de silence la mmoire de leurs dfunts collgues mardi
*..... dernier.


L'explosion de la navette Columbia son entre dans l'atmosphre a provoqu au Texas des clats de
lumire, un bruit assourdissant et un brouillard pais
terrorist en attendant les rsultats d'une enqute dtaille, de 207.000 pieds (environ 60 km). Elle devait se
L'quipage comptait dans ses rangs le premier astronaut poser 16 minutes plus tard au centre spatial
isralien. Kennedy de Cap Canaveral, en Floride.


La Nasa a annonc la suspension de tous ses vols
jusqu' claircissement des causes de l'accident. Les
premiers lments indiquent une rupture des transmissions
de donnes et une surchauffe concernant l'aile gauche d
l'appareil, a-t-elle ajout.
"Nous ne pouvons dire ce qui a caus la perte de
Columbia", a dclar Ron Dittermore, directeur du
programme navettes la mission de contrle. "Cela nous
prendra du temps."
La Nasa a prcis qu'une commission
indpendante serait nomme pour enquter sur les causes
de l'accident.


La catastrophe de Challenger avait amen la Nasa
interrompre les vols spatiaux pendant 32 mois.
Dans son allocution la nation, George Bush a promise
que le programme spatial amricain se poursuivrait.
Les Etats-Unis competent galement dans leur flotte de
navettes spatiales Discovery, Atantis et Endeavour.

PEINE ET COLERE
Parmi les sept astronauts figurait le colonel de l'arme
de l'air isralienne Ilan Ramon. Son venture dans. l'espace avait
mobilis l'attention en Isral, et la nouvelle de l'accident a
traumatis le pays.
George Bush a tlphon au premier ministry isralien
Ariel Sharon pour transmettre les condolances du people amricain
la famille d'lan Ramon en ce "jour tragique pour les families
des astronauts et pour la science".


Les chanes
de tlvision ont
diffus les images de
tranes blanches dans
le ciel et des dbris ont
t retrouvs dans le
nord du Texas, sur une
zone de 120 km2 selon
les mdias locaux.
Les habitants,
qui se sont approchs


! CARWAVAL 2.0003
Le Plaza Hotel
m ,'Une Oasis au Centre de Port-au-Prince
Champ-de-Mars, Port-au-Prince, Ha ti __
Special 1. )
b 2,3,4 Mars


3 Nuits 4jour
I chambre pour 1 ou 2 personnel
Cot Total: US$ 549.00
Compris par personnel
Cocktail de Bienvenue
3 Petits djeuners complete
(7:30 11 Hres)
3 Grands Buffets du Carnaval
(19 21:30 hres)
Accs au stand
3 T-shirts du Carnaval (pp)
Ticket de parking gratuit
US$ 130 (p.p) pour 3 me et 4 me
personnel supplmentaire dans la
chambre.
Les tarifs ordinaires de l'htel seront
appliqus tous les jours avant ou aprs
la priode carnavalesque.

La reservation pour ce special devra
tre garantie par un dpt de US$ 200
non remboursable aprs le 23 Fvrier
2003. La balance sera paye
l'enregistrement l'htel

De trs belles suites d'une ou de deux
chambres sur demand sont aussi
disponibles.


Package
March 2,3,4
3 Nights 4 Days
1 or 2 persons in room
US$ 549.00
Included per person
Welcome cocktail
3 Full Breakfast (pp)
(7h30 ll:00AM)
3 Grand Camival Buffet
(7:00 9.30 PM)
Free Entrance to Stand
3 Carnival T-Shirts (pp)
Free Parking ticket

US$ 130 (p.p.) for third or fourth person
in room.
The regular hotel rate will be charged foi
accommodation before or after carnival.

All reservations for this package must be
guaranteed with a minimun of US$200
deposit non-refundable past February
23th, 2003. Payment of balance upon
arrival at hotel.

Beautiful sites upon request are also
available one or two rooms


RESERVATION U.S. 1-800 CHARMS 1-800-742-4276
10 Rue Capois, Champs-de-Mars P.O. Box 1429


de
pa
cha
aut<
par
tou
cari
pou

mt
tem
lge
par
sign
con
ceni
Nas


VIE
TES

plu
nav
les
le 1
tota
danw

197
Cen
retire


Les 7 astronauts morts dans la dsintgration dela navette spatiale amricaine
restes mtalliques Les six autres membres d'quipage taient le commandant
rpills dans les de mission Rick Husband, le pilote William McCool, le
mps ou sur les commandant du chargement Michael Anderson, et les spcialistes
routes, ont t pris de mission David Brown, Laurel Clark et Kalpana Chawla,
la Nasa de ne rien d'origine indienne.
cher en raison du Dans sa ville natale de Kamal, proche de New Delhi,
urant toxique utilis plusieurs milliers d'habitants sont sortis dans les rues pour prier et
r l'appareil. pleurer cette hrone locale.
Les provisions En France, le president Jacques Chirac a adress ses
to annonaient un condolances aux presidents amricain et isralien George Bush et
ips clair et un vent Moshe Katsav.
;r et aucune difficult L'ancien spationaute franais Patrick Baudry a exprim
ticulire n'a t son "immense peine" mais aussi sa colre. "Il faudrait qu'on arrte
ale avant la perte de ce type de mission, don't je ne vois pas trs bien l'intrt", a-t-il
itact, a dclar le estim. L'accident de Columbia pourrait remettre en cause l'avenir
tre de contrle de la de la station spatiale international. Les trois cosmonautes bord
a. de l'ISS ont suffisamment de vivres, air et eau pour tenir plusieurs
mois mais les missions effectues par les navettes sont essentiels
LA PLUS son dveloppement. Un prochain vol d'Atlantis tait prvu le ler
,ILLE DES NAVET- mars.
5 La Russie a prsent ses condolances au people amricain
Columbia est la tout en ajoutant que le lancement
s ancienne des du vaisseau de ravitaillement Progress vers l'ISS tait maintenu ce
ettes construites par dimanche. (Reuters)
Etats-Unis. Inaugure
12 avril 1981, elle
ilisait 28 missions De prtendus dbris de
s l'espace.a a e
Livre en mars Columbia aux enchres sur


9 au Kennedy Space
iter, elle avait t
re du service 10 ans


le net P.11


Page 10


'


I







Mercredi 5 Fvrier 2003
Hiti en Marche Vol XVHI Nn 1


Page 11


T ETTRES


Carnets du routard
Au commencement, j'ai lu des histoires d'les
anciennes sur du papyrus, avant de rcrire des histoires
de l'Inter-Mditerrane sur du bois poli, de l'ardoise et du


De prtendus

dbris de

Columbia aux

enchres sur le net

SAN FRANCISCO, 2Fvrier A peine la navette
spatiale Columbia s'tait-elle dsintgre au-dessus du
Texas samedi que des particuliers offraient la vente sur
intemet ce qu'ils affirmaient tre des dbris de l'appareil.
L'offre de ces restes, don't la NASA a prvenu qu'il
ne fallait pas les toucher en raison de leur toxicit, est
apparue brivement sur le site de la socit spcialise dans
les enchres eBay avant d'en tre retire, a indiqu un porte-
parole.
"Je pense que la premier morceau est apparu entire
6h30 et 7h00 (heure de la cte Ouest) et qu'il y a eu ensuite
une poignes de cotations dans le courant de la journe", a
dclar un porte-parole d'eBay Reuters.
Ce phnomne tait attend, a-t-il ajout en
rappelant que des offres similaires taient apparues sur le
site web peu aprs les attentats du 11 septembre.
"Chaque fois que survient quelque chose de ce
genre, notre quipe service clients commence regarder",
a poursuivi le porte-parole. "Chaque fois qu'un vnement
devient le centre de l'attention des mdias, nous voyons
des gens essayer de coter des articles relatifs
l'vnement".
"L'exprience nous a appris que les offres de ce
type sont souvent des farces", a-t-il ajout. "Quelques fois,
les gens essayent d'attirer l'attention ou de participer
l'vnement". (Reuters)


Mille nuits d'toiles avec Isis ...
A l'crivain milanais Danilo Manera, au romancier strasbourgeois Maxime
Benoit Jannin et la beaut gabonaise nomme Elsa Youssouf


paper quadrill. J'ai vcu l'criture des sambas et de toutes
les ctes lointaines, avant de devenir syllabe yorumba
imprime sur des feuilles d'amandiers dfaut des papers
et des frappes de Gutemberg. Je suis une le, pardon, une
portion d'le, bref, un personnage insulaire et nigmatique
de Pirandello. Je suis un areytos indien grav sur les pierres-
silex de moi-mme, personnage apocryphe de Pirandello
et de l'Amiral des mers Christophe Colomb. Je fais l'amour
avec Isis. Ne suis-je pas le frre jumeau d'Osiris ? Je dois
respecter le lvirat. Le Nil sera rebaptis comme le fleuve
Artibonite.

Moi, fleuve tranquille et clair, lac Azuei ou lac
Enriquillo, je me dresse la hauteur des hautes montagnes.
Je traverse les les vnitiennes du Nouveau Monde et mes
cent passes d'eaume livrent les cls de Jacmel, du Mle
St-Nicolas, du fleuve Artibonite. J'coute les pomes
d'amour d'Anacaona et les chants guerriers ou pacifiques
de Cotubanama. Je contemple les chutes d'eau d'Hati avec
la croix de Saint Christophe des mers sur mon plexus
solaire. J'enterre la croix d'Alcantara. J'cris les pages les
plus phosphorescentes du-Xaragua et du Cibao. Je mdite
l'astrolabe de Christophe Colomb, l'Amiral qui aurait d
tre un personnage aux mains troues par les clous du
Christ. Pourquoi avait-il plant sa croix au Mle St-
Nicolas ? Pourquoi les colombes n'interrogent-elles les
restes-de Christophe Colomb Santo Domingo ? Ma
portion d'le est aujourd'hui un paper froiss de l'Amiral
Christophe Colomb et du mage-crivain Luigi Pirandello.
Osiris rcrit la biographie de Toussaint. Lequel des Osiris ?
Moi je suis un Osiris. Je revois les cendres de Toussaint
Louverture. Je fais l'ouverture partout. N'ai-je pas sauv
le divin Mose dans les eaux du Nil ? Tous les fleuves vont
la mer, commencer par le Jourdain et le Nil.
J'englobe l'histoire de toutes les les situes, dit-
on, l'Ouest des Indes. Un anctre italien de Pirandello a
i inscrit mon existence dans


les premires pages de
chroniqueur de voyages,
seulement le 5 dcembre
1492, date de son arrive
mon port principal rvle-t-
on le jour du St-Nicolas,
donc le 5-6 dcembre 1492
aprs minuit. Je m'appelle
Hati-Quisqueya ou Bohio.
S'agit-il encore d'un
pseudo ? J'ai t Hispaniola
et Saint-Domingue.
L'histoire de mes ports


d'bne devient une partition musical d'une Dominique,
l'criture nerveuse, flamboyant, bonne construire des
caravelles pour le voyageur retour vers Port-Guine, Port-
Ile-Gore. Isis habite mes songes et me raconte l'histoire
des dix magiciens gyptiens. Mose, l'Ancien, peut toujours
sourire. Aaron aussi. N'avaient-ils pas eu la formation
gyptienne comme Osiris ? Aaron a mme la verge des
anciens gyptiens. Sans computer les prires d'un
innommable.

Somme toute, j'entends exister comme portion
d'le, livre apocryphe de Pirandello, avec des flaques de
sang dans ses jardins, des mines d'or pilles, des montagnes
chauves comme les ruines de civilisations teintes.

Comme jouet de Nol, je ne rclame qu'un bateau
en paper au dessin de l'Amiral et au mt fixant le soleil de
Guine lointaine de Mackandal, le mage-mathmaticien
aux sourates dites en crole peut-tre comme les prires
de Boukman, filleul d'Agar, l'Egyptienne aux pieds parfaits
et aux mains d'argile pur. Les pieds d'Isis sont encore plus
parfaits. Le Nil parlera publiquement.

La prose duTransslien O, Pirandello, parle-moi
des villes italiennes construites sur l'eau, parle-moi de
Rome avec ou sans le Rhum Cinq Etoiles -, parle-moi de
mon le-fourche, dicte-moi les rcits perdus de l'Amiral
Christophe Colomb. Pirandello, calme-toi. Je m'adresse
Isis. Je l'ai eue en seconds noces. Toi Pirandello, je ne
suis qu'un lecteur fidle de tes crits.

Ici la mort taquine la vie. Nous ftons tous les
morts et tous les saints, commencer par Saint-Christophe
des Mers. Pirandello, je suis auteur de toutes les
Mditerranes. Ce fut un mditerranen qui me baptisa.
Voil pourquoi je te parle sans t'invoquer, sans l'utilisation
des tables tournantes de mon amie Isis. Toi et moi, on
pourrait crire une nouvelle mise en scne de dix sept
les en qute d'un Amiral. Qu'il soit de Gnes ou de
Quisqueya-Hati ou Bohio, mon le-fourche. Regardez-moi
bien mon le sur votre cran de tlvision de troisime type,
vous verrez bien qu'elle resemble du paper froiss et
une fourche pour travailler la terre. Les portes du soleil
t'claireront.

En attendant, Isis me considre comme un voleur
de baisers. Car je suis condamn baiser encore ses pieds
pendant mille nuits. Ta voix, O Isis, va engendrer d'autres
constellations.
Dominique Batraville
dbatraville@yahoo.fr


LE CRI
Par Henri Gilbert
Les ngres veulent, faire rver leurs rves, d-ranger le distant et insolent
mustime des icnes dans les cathdrales, rveiller la parole que les croque-morts tentent
d'inhumer profitant de la traitrise des nuits.
Les ngres veulent,.remplir leurs cases de toutes la vivance de la vie, tondre un
fringant "kann kale" dans la tideur vesprale, tendre la main au pote ivre sans le sou,
expuls sans management d'un "Caf", danser avec "Agou" sur la crte des vagues.
Ils veulent, faire un grand cercle et planter au centre le feu dompt, couter la
musique de leurs tripes, celle qui raconte l'Histoire de leurs blessures, l'infini
cheminement de leurs voyages, les chos sismiques de leurs treintes.
Le ngre n'est pas une Race mais un cri. Ala fois multipli et inachev. Dans
ses yeux mi-clos, il emprisonne les ciels. Espaces frivoles et jaloux. Toujours. n1 ne
craint Dieu parce que celui-ci se confond avec ses dieux qui accompagnent les flneries
du vent, l'accouplement du soleil avec la mer l'entre du crpuscule, le chuchotis du
Mapou dialoguant avec la pluie.
:Le ngre, un tre la fois de passage dans l'acclration du Temps mutil et
Mmoire des ratures sur les pages des sicles orphelins ...
A chaque pause de l'Histoire impose par les implosions, le Ngre "pose" devant
ses hsitations. Expression de ses limits mais aussi rflexe sculaire du Marron face
la d-raison de la "Dmocra-Tue", cet aropage de criminals convertis en censeurs de la
Morale Universelle. Alors le ngre, photograph de toutes les impostures "civilisatrices"
fixera dans sa camra cette "runion de famille". Et au dos de l'image il inscrira
simplement :
"Ils ont effac tous mes soleils.
Ils ont fusill la lune, pleine.
Et leurs mains d'trangleurs
Tentent d'touffer
Mon cri"

Henri Gilbert.


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA
Miami-Dade
County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can
be obtained through the Department of Procurement Management, Vendor
Information Center (VIC), 111 NW P1 Street, Suite 112, Miami FI 33128 (Phone:
305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost
of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling charge for those
vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal Service.
Ail requests by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check for the correct dollar amount
made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".
Vendors may choose do download the bid package (s), free of charge, from our
Web site
(www.co.miami-dade.fl .us!dpm!itb) under 'Solicitation Online"
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be
opened promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first
bid proposal envelope or container has been opened will not be opened or
considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County
on or before the stated time and date, is solely and strictly the responsibility of the
bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any mail,
package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other
occurrence.
Bid proposals from perspective vendors must be received in the Clerk of the Board
Office located at 111 NW 1st Street, 17t Floor, Suite 202, Miami, F 33128 by no
later than 2:00 PM on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the '"Cone of Silence" in accordance with County
Ordinance No. 98-106.
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday March 12, 2003.

1844-2/07-OTR-CW Construction & Industrial Tool Cost $10.00
Accessories
This contract is County Wide.
This contact includes Bid Preference
Provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBD'S), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE'S) and Certified
Women Business Enterprises (WBE'S).

6274-2/07-OTR-SW mt1rul Fifigiun oL! tie Cost $10.00

This contract is State Wide,
This contract includes Bid Preference
Provisions for Ccrtified Black Business
Enterprises (BBE'S).

7297-3/07-OTR S~bTlowel Renita and Lamnam y rvic Cost $10,000
This contract requires Insurance.


LLLU YI--- I. 1 1 .8 I--j -&-d & L IL N


--9








Page 12


I AUMRASA V)DES FTATS-IINIS I


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


Le31 janvier2003 LES ETATS-UNIS D'AMERIQUE CONTINUERONT LEUR AIDE

A HAITI MALGRE LE NON RESPECT DE SES OBLIGATIONS DANS LE CADRE
DE LA LUTTE CONTRE LE TRAFFIC DES STUPEFIANTS


Le president des Etats-Unis, George W. Bush, a
sign le 30 janvier coul une attestation stipulant que les
intrts nationaux vitaux des Etats-Unis exigeaient une
drogation la loi amricaine qui requiert une suspension
de l'aide amricaine trois pays, notamment Haiti,
Guatmala et Bunna, en raison du non respect de leurs
engagements vis--vis de l'accord international contre le
traffic des stupfiants et pour adopter les measures anti-
narcotiques nonces dans la Section 489 de l'amendement
de l'Acte de 1961 relatif l'aide trangre.
Quoique le gouvernement hatien n'a
manifestement pas russi faire des efforts substantiels
cet gard, les intrts nationaux vitaux amricains exigent
la poursuite de l'aide amricaine Haiti. Toute suspension
de l'aide Hati, notamment les programmes pour allger
la faim, augmenter l'accs l'ducation, combattre la
dgradation de l'environnement, prvenir la propagation
du virus du VIH/Sida, et favoriser le dveloppement d'une
socit civil, aurait pour effet d'accrotre la pauvret,
d'encourager le dsespoir, et de favoriser la dtrioration
des institutions.


Nous craignons qu'une suspension de l'aide ne
conduise une participation accre des Hatiens au traffic
de la drogue et la criminalit en gnral.
Par ailleurs, la suspension de l'assistance
amricaine saperait les efforts amricains en vue d'assurer
l'application de la resolution 822 de l'OEA, qui engage
Hati la tenue d'lections lgislatives en 2003.
Hati demeure un important point de transit pour
la drogue, particulirement la cocaine qui provient de
l'Amrique du Sud et est achemine vers les Etats-Unis.
Nous estimons qu'au moins huit (8) pour cent de la cocaine
destine aux Etats-Unis a transit par Hati en 2002. Cette
estimation est base sur les informations fournies par les
services de renseignements, quant aux cargaisons de
stupfiants et aux saisies actuelles de drogue.
Malheureusement, les actions entreprises par Hati
dans le cadre de la lutte contre le traffic des stupfiants sont
encore minimes. Le gouvernement hatien n'apris que deux
measures positives pour contrecarrer le traffic des stupfiants,
notamment la mise en vigueur de l'Accord Maritime


Bilatral hatiano-amricain de 1997 pour l'interdiction
de la drogue et la mise sur pied d'un service de
renseignements financiers, non encore test.
En outre, le gouvernement hatien a continue
politiser la Police Nationale et n'a pas su investor des
fonds additionnels pour la bonne march de la Garde
Ctire hatienne; paralllement, le nombre de saisies
de drogue et d'arrestations n'a pas augment par rapport
celui des annes prcdentes.
Des bateaux ultra-rapides transportent une
bonne parties de la cocaine partir des ctes de la
Colombie vers les ctes sud d'Hati non surveilles. Il
y a galement une augmentation de petits avions en
provenance de l'Amrique du Sud qui larguent en
territoire hatien leurs cargaisons de cocaine.
Un certificate d'Intrts Nationaux Vitaux est
de mise pour poursuivre l'aide amricaine don't le but
est de s'attaquer aux causes profondes de la misre en
Hati, raison principal de l'implication hatienne au
commerce international de la drogue.


LA COMMUNAUTE "BEL AZUEI"


IV LE MARCH

Toutes les tudes dmontrent que les communauts
modernes se sont dveloppes grce la mise en euvre
d'un systme de credit rationnel et ouvert sans restriction
social. De ce fait, la stratgie de MARCH de Bel Azuei
repose sur l'accessibilit la proprit par un Plan
National de Crdit Commercial et Hypothcaire
(PNCCH) ouvert aux Micro-Entreprises Familiales et
aux Entreprises Coopratives voluant partir des
noyaux socio-conomiques suivants :

A- 200 000 socitaires des coopratives financires,
actionnaires du RFCH.
B- 50 000 families dans les Communauts Hatiennes
l'Etranger.
C- 1 000 riverains investisseurs dans G.C.D.

Pour l'acquisition des trois mille residences et des
entreprises de production de Bel Azuei, les riverains et
les residents en Hati constituent environ 60% des
investisseurs et 30% des clients. Les communauts
hatiennes l'tranger et l'international constituent
respectivement 40% et 70%.

A- Solvabilit des Socitaires de Coopratives et des
Investisseurs Locaux.
La solvabilit de la clientle en Hati sera assure



Ultime Atout
(suite de la page 9)
empreinte de justice et d'efficacit.
Pour sauver les Indiens rescaps du genocide
espagnol, le pre Barthlemy de Las Casas suggra
l'importation des esclaves africains. Le Dieu d'Abraham,
quelques six sicles aprs, semble vouloir voler au secours
des descendants de ses esclaves en inspirant, magnifi-
quement, la plume de Monseigneur, le Nonce Apostolique
Luigi Bonazzi. l n'est jamais trop tard pour bien faire.
Un dbut de soulagement immdiat de la
scandaleuse pauvret de la majority des hommes, des
femmes et des enfants d'Hati pourrait commencer par le
dblocage des 500 millions de dollars qui dorment au fond
des tiroirs des institutions financires internationales, et la
solidarity empreinte de justice et d'efficacit de la
Communaut Internationale se concrtiserait en
encourageant les glises, le secteur priv et les organizations
de defense des droits humans autoriser leur reprsentant
prter serment devant la cour de Cassation. A l'aube de
2004, le moment est venu pour que tous les Hatiens se
donnent la main dans cette grande march de l'histoire.

Jonas Petit


PREMIER MINISTRE...
(suite de la page 9)
de la socit et le soutien rel de la communaut
international. Je formule donc le voeu que la lecture de
ce rapport permettra, chaque personnel rellement
intresse l'avenir d'Hati, de trouver un peu d'espoir
mais surtout des pistes de travail et de dialogue.
Je vous remercie.


(suite de notre prcdent numro)
par le dveloppement de Micro-Entreprises familiales offrant des services d'accueil et d'hbergement touristique.

Un rseau d'hbergement touristique d'environ 800 appartements autonomes Chez l'Habitant / Bed & Breakfast
(B&B) seraa constitu avec les families riveraines dans le cadre du PNCCH aliment par le CREDIT COOPERATIF
SECURISE (CCS) qui sera mis en euvre par la BHD et le RFCH.

Le CCS sera structure avec plus de US$800 millions d'actifs fonciers qui serviront de scurit la BHD pour
garantir un EMPRUNT INTERNATIONAL de US$400 millions sur le march international.

1- La SOCIETY DE VALORISATION IMMOBILIERE (S.V.I.) sera cre par la BHD et le RFCH pour
grer CE FOND DE GARANTIE constitu par :


GARANTIE
MEMBRES


VALEUR


US$
a- TOUS les ACTIFS des Caisses Populaires en Faillite (CPF) 8 000 000 30000
b- les ACTIFS DU RFCH (2 000ha. + btisse US$10/m2.) 200 000 000 50 000
c- les ACTIFS DES COOPERATIVES DE PRODUCTION 100 000 000 1 100 000
d- les ACTIFS BHD (5 000ha. US$10/m2) 500 000 000
TOTAL US$808 000 000 1 180 000


2- La BHD emmtra des BONS HYPOTHECAIRES (BH-BHD) pour une valeur gale la valeur de ce
Fond de Garantie pour scuriser ce EMPRUNT de US$400 MILLIONS.

D'O UNE LIGNE DE CREDIT : US$400 000 000 (50% du montant des garanties) don't :

a- US$150 000 000 en Crdit Commercial :


*US$50 000 000 pour 1 000 coopratives de production.
*US$50 000 000 pour 100 000 socitaires
*US$50 000 000 pour 20 000 micro-entreprises familiales


=US$50 000/coop.
=US$500/famille.
=US$2 500/famille.


b- US$240 000 000 en credit hypothcaire pour 12 000 socitaires. =12 000 units/3 ans

Dans leur stratgie d'entreprise, la BHD etle RFCH ont conu le PLAN NATIONAL DE CREDIT COMMERCIAL
et HYPOTHECAIRE (PNCCH) comme le principal Moteur de Prosprit Communautaire en garantissant l'Accs
la Proprit Productive tous les socitaires des coopratives en Hati.

Le PNCCH Les socitaires des Caisses Populaires y compris des CPF sous tutelle de la BHD et le RFCH, obtiendront
une LIGNE DE CREDIT (avec 0% d'intrt/an), gale au montant de leur D.A.T. partir de la date du contract avec
la BHD. Les socitaires des caisses recevant des intrts sur leurs dpts paieront 3% d'intrt/an en sus, sur leur
ligne de credit :
A- Quatre vingt-dix (90%) pour cent de cette ligne de credit couvriront:

1- L'acquisition de residences principles BELAZUEI. D'o l'estimation suivante quant aux segments
d'acquisition du parc rsidentiel:
a- Huit cent units aux riverains investisseurs.
b- Mille trois cent units aux socitaires des actionnaires du RFCH don't six cent aux CPE
c- Sept cent units aux Hatiens l'tranger.
d- Deux units d'autres acqureurs.

2- Les articles de production locale avec un rseau de fabricants qui seront homologus par la BHD et le
RFCH dans les secteurs suivants :
a- AGRICULTURE.
b- CULTURE.
c- ARTISANAT / INDUSTRIES.

B- 5% DE CETTE LIGNE DE CREDIT COUVRIRONT LES ACTIVITIES COMMERCIALS AYANT au moins
35% DE VALEUR AJOUTEE LOCALE.

C- 5% DE CEITE LIGNE DE CREDIT couvriront les dpenses de scolarit et de sant.

Avec la mise en place du PNCCH, il sera alors opportun et possible de constituer :

A- un" BUREAU DE CREDIT BHD-RFCH (BC-BHD-RFCH) "avec les donnes puises partir :

1- du montage des dossiers de credit par la caisse locale, actionnaire du RFCH.
(voir "Bel Azuei" / 16)







I Nos oetites announces classes


Haiti en Marcne VOl. A VI INo. 1 i i-


Coiffeur

Etiquette Unisex
Barber Beauty Salon
305 940 9070
15456 West Dixie Highway
Miami
Jean Wood Julien
Educator, Designer, Stylist
since 1976
10% designer cup_
First Time customer Only
Reg. $ 12.50
Free conditioning, Treatment
with this coupon
11

Original Barber
Charlemagne Coifeur
103 S.E. 2nd Stret
Delray Beach
Tl: 243-1039
Beeper 524-0086


5-^ restaurant

Bl Foucht
Miami
8267 North Miami Ave
(305)757-6408
Le meilleur griot
de la ville!


Boulangerie
Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince
TiKabich, Pain au Beurre
Manchette, Bagel sur
command
Tl: 402-4685 403-1958


Nuvo Kafe
13152 West Dixie Highway.
tl,: 305-892 1990
305 892 1441
Yvan Dorvil est le Chef
L'originalit,
c'est notre force


This article isn't about a search for
voodoo-related roots; it is more so
about a genealogical quest. Basi-
cally, one day I woke up and be-
gan wondering about my ancestry.
I wondered about where I came
from, where my parents came
from, and so forth. I had always
heard talk of Jeremie, a small com-
mune of Haiti, but didn't know
anything about how life there had
been. So, I started asking my
mother questions about her child-
hood in Jeremie. Of course, I got
the story about how they used to
walk a mile to school and there
were no school buses (I don't even
think they even had cars in Jeremie
back then), and how attending
weekly vespers was the was a fa-
vorite activity for the children of
the commune because they would
run through the corridors of the
Church of Saint Louis King of
France. Anyway, that conversation
with my mother led me to ask her
more questions about whom her
grandparents were, etc. As she
started sharing names, that is when
it hit me that I better go and get a
pen and some paper to start record-
ing the information that she was
sharing with me. I was amazed to
leam that my great grandparents
had had nine children and thus my
mother had and still has many
cousins. She shared with me ail
of the names that she could possi-
bly remember and I wrote them ail
down.
From time to time after that
initialconversation, I began asking


her more specific questions about
the lives of my forefathers and
foremothers. One day she shared
with me a very heart warming
story that her father had shared
with her about how our family
came to be in Haiti. Apparently
my great-great grandfather, whose
name was Jean Philippe, was what
they called a "Capitaine au long
course He purportedly had been
in the French military andhad been
stationed in Guadeloupe. He was
accustomed to traveling the seas
and one day discovered a treasure
of Haiti (c. 1850-1860). On his
first voyage to Haiti he found him-
self in Bon Bon, a commune near
the coastal city of Jeremie, where
he met and fell in love with a beau-
tiful 'quatrone' (meaning she was
1/4 white; the daughter of a Euro-
pean and a mulatto), by the name
of Clormela Phipps (daughter of
Wilson Phipps). Upon professing
his love for her, she urged him to
return to Guadeloupe and get his
affairs in order before they could
be together. He complied without
hesitation to her wishes; and must
have immediately returned to
Guadeloupe, resigned from his
post, and then returned to his be-
loved Clormela's side. (By the
way, on his second and final trip
to Haiti, Jean Philippe brought
along his younger brother (name
unknown) who settled in an area
called Trou de Nippes; therefore
those Philippe's are distant cous-
ins to the Jeremie Philippe's) Jean
Philippe and his beloved Clormela,


Points de Vente de Hati en Marche ..


Mdec*

Dr Enock JOSEPH
Obsttrique, Gyncologie,
Accouchement, Oprtion pour
fibrome, Family Planning,
Ligature des trompes,
Circoncision, Curetage.
Tous les tests pour
1'immigraton.
Toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes
5650 N.E 2nd Avenue
Vertires Shopping
Center
(305) 751-6081

Dr Jean-Claude
Desgranges
Polyclinique de la Rue
Grgoire
#45
Mdecine Interne,
Griatrie
Tl: 256-3017/ 18
Du lundi au vendredi 7-9
am 17h 19 h
Samedi 8h-16hes

Dr Camille Figaro
(Sony)
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles # 24
Tl.: 245-6489
245-8930


Miami


Lucas Supr Market
14759 N.E. 6th Avenue
305 940 9902


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950


Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070


B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
9543801616


Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500
Tlco Paw
206 North flagler ave
Pompano Beach
954-941 7004

Del's Corner
Your everyday store
service, quality Low Price
1448 N. state road 7
Lauderhill
954-585-0711


Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N; Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954421-4777


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tl: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079West Sample Road
954 345 0450

Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846

Our Lady Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, Fl
33444 Tl:
561-272 3556


Si vous dsirez vous aussi vendre votre journal, appelez le (305) 754-0705 ou 754-7543


J.C. C(antave
12320 NW 6th Avenue North Miami Tl: 305 899 7712
e-mail: iccantae@aol.com


Le spcialiste de
'Income Tax


NEWS...


L'Information de bon martin, c'est MI lcodie M atin
avec Marcus 7:00 9:3Q Mlodie 103.3 FM Port-au-Prince
Tl: 221-8567 ou 68 Fax: 221-0204


Partout, captez:
lavoixevangelique.com
sur Internet
tous les jours 24 sur 24


had one son named Bruno
Philippe. The couple remained in
Bon Bon until Jean Philippe's
death (c. 1903/4) and Clormela
Phipps later remarried to Leonidas
Joubert and they had a daughter by
the name of Clara Joubert who
married Abel Occenad. This is
where my family story commences
so far.
My conversations with my mom
evolved into conversations with
other relatives, to corresponding
my mail with family members in
Haiti for more information. The
journey into researching my fam-
ily history has enabled nie to ac-
quire such vital records as the
original birth certificates of my
great grandfather and great grand-
mother (on my mother's side of
course), as well as their marriage
certificate. I was also fortunate
enough to acquire from my own
mother the original letter of request
for marriage that my grandfather,
Bruno Philippe, wrote to the
Merceron family asking for Marie
Madeleine Aurelie Merceron's
hand in marriage, and the reply
letter from the Merceron family
(signed by Omer Merceron) ap-
proving the request. (see photo)
I guess as some point in someone's
life perhaps we ail stop and won-
der where we come from; who we
are descendants of; and become
curious about what various races
run through our blood and spirit.
Some of us wonder and do some-
thing about it and some of us only
wonder for just that brief moment


and then just forget about it and
go on with life maybe never find-
ing out. Well, it is never to early
or to late to start wondering now
and doing something about it. I
encourage everyone to look into
their past in order to successfully
move forward into your future.
I am now at the point of my re-
search where I am attempting to
find information about the family
prior to our arrival to Haiti and
have plans to travel to Haiti,
Guadeloupe and France this year
to visit their National Archive of-
fices. Although the archives of
Haiti are in such disarray, there are
many avenues that one can take if
they are interested in starting their
own genealogical research. Start
with yourself and write down what
you already know, then start inter-
viewing your relatives. Go
through old family photo albums
and inquire about whom everyone
is, start collecting documents or
copies of documents from every-
one who will share birth, dcath and
marriage certificates of past fam-
ily members. Make copies of your
findings and be sure to document
everything write everything
down. Conduct research on the
intemet at www.ancestry.com or
www.genealogy.com. And guess
what??? There is a genealogical
association geared specifically for
Haitians. I was surprised to have
learned of it myself. It is called
L'Association de Genealogie
d'Haiti, and their website address


is http://agh.qc.ca/indexen.html .
The Association is a non-profit
organization that operates solely
from membership fees ofits mem-
bers. They electronically collect
the old civil registers of the Ar-
chives Nationales d'Haiti in order
to preserve the information for fu-
ture generations. The Association
has also created a list of names
(approx. 40,000) of Haitian fami-
lies that it receives from persons
such as you and myself. The ge-
nealogical data are collected and
displayed on the web site and ac-
cessible anyone interested in find-
ing their roots.
Lastly, please don't forget to share
your newly found treasures with
other family members who might
be interested and be sure to pre-
serve whatever you accumulate for
the generations to follow.
You are welcome to check out the
web page that I have setup in dedi-
cation the Philippe family of Haiti
(it is presently under construction
so please be patient with me as my
profession is in the field oflaw and
not in the field of technology). I
encourage anyone with informa-
tion on any Philippe of Haiti to
email me if you would like or if
you just want some more advice
on how to get started on your own
genealogical research I would be
glad to help guide you in the right
direction. Come check us out at
www.philippegenealogy.com.
Written by:
C. Laporte


Haiti en Marche

En vente ds le mercredi Miami, Port-au-Prince, Gonaves, Chicago, Boston,
New York, Montral, Paris, Bruxelles, Berlin, Munich, Genve


An American woman searching for some Haitian 'roots.'


1


1 -


1


Page 13 ,


Mercredi 5 Fvrier 2003


-77-=


Ai







1 ALL SPORTS I


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


Football: Monaco prend le commandement


PARIS, 1" Fvrier Trois ans uaprs
son dernier titre de champion, Monaco a


confirl qu'il i'avait rien perdu de sonl
appdtil et tde ses ambitions, s'emiparant dtc
la place (le leader tie la
LI samedi aprs sonl
succs sans appel 3-0
face Sedan.
Les hommes
de Didier Deschamps
qui ont enfin trouv
leur rythme aprs des
dbuts un tantinet
poussifs se hissent au
sommet de la
hirarchie pour la
premiere fois de la
saison.


Cherrad ( droite) de Nice aux prises avec Yahia de
Guincamp lors de leur match de L1 remport par Nice 1 0


Certes, les
Mongasques ne sont
leaders qu' la
difference de buts et
pointent sur la mme
ligne que leurs voisins
Nice, et que Marseille
qui joue Bordeaux
dimanche, mais leurs
prtentions ne peuvent
plus tre ignores.
Ils restent sur
neuf matches de
championnat sans
dfaite, avec seule-


ment quatre buts encaisss depuis le 24
novembre.
Les joueurs de la principaut se
sont facilement imposs samedi face des
Sedanais qui semblaient pourtant aller un
peu mieux depuis l'arrive de leur nouvel
entraneur Dominique Bathenay.
Jrme Rothen centrait trs fort
devant le but la 34e minute et le dfenseur
ardennais Johann Charpenet emport par sa
course dtournait dans ses filets.
Cinq minutes plus tard, Rothen,
devenu une pice matresse dans le systme
Deschamps, tirait un corner pour la tte de
Sbastien Squillaci (2-0).
En fin de rencontre, le finisseur
Dado Prso scellait la victoire sur une
nouvelle passe de Rothen.
Les Niois qui apparaissent un peu
moins fringants que lors de la premiere
parties du championnat ont pein face l'En
Avant Guingamp, avant de finalement rafler
les trois points.
Il fallait attendre la 42e minute
pour que No Pamarot expdie une frappe
superbe au ras du poteau de Ronan Le Crom
sur un coup-franc indirect.
Les Azurens ont quasiment assur
leur maintien parmi une lite qu'ils ont eu
bien du mal rejoindre.

AUXERRE SE RAPPROCHE


Marseille, qui se rend au stade
Chaban-Delmas dimanche, recule donc la
premiere la troisime place.
La mauvaise operation de la soire,
c'est Lyon qui l'a faite.
Les Rhodaniens ne sont plus aussi
intraitables domicile et Nantes, qui avait
besoin de se relancer aprs son revers contre
Monaco (2-0) mercredi, est venu chercher
un bon match nul (0-0).
Au passage, le garden nantais
Mickael Landreau sauvait les siens en
arrtant un penalty du Brsilien Juninho
20 minutes de la fin du match.
Les protgs de Paul Le Guen ont
fait souvent preuve de trs bonnes
intentions mais dans un championnat
extrmement serr, la conservation de leur
couronne s'annonce trs difficile.
Parmi les prtendants, Auxerre
continue de se rapprocher de la tte et
malgr les propos toujours lnifiants de son
entraneur Guy Roux, le club bourguignon
est bel et bien engag dans la course au titre.
Les Auxerrois ont domin de bons
Sochaliens (2-0) sur une pelouse enneige.
L'attaquant international Djibril
Ciss ouvrait la marque la 35e minute et
le dfenseur Philippe Mexs doublait la
mise d'un coup de tte la 55e.
L'AJA est cinquime, dsormais,
un seul point de Lyon et deux du trio de
leaders. (Reuters)


Allemagne: le Bayern en

chec, Dortmund revient

L sept points cDans l'autre
vier Le BaeDortmund s'est ressaisi aprs sa dfaite
Munich a t tenu en chec 0 0 en berlinoise,\ infligeant un 2-0 sans appel
dplacement Bielefeld (10e) et a ainsi l' tenelvice-champion Leverkusen. Jouant
permis au champion en titre, Borussia dix ds la 6e minute suite l'exclusion
Dortmund, de revenir sept points grce pour brutality sur le Brsilien Ewerthon de
un succs 2-0 dimanche sur Bayer brtalit sur le Brsilien Ewerthon de
un succs 2-0 dimanche sur Bayer l'international turc Yildiray Bastuerk,
Leverkusen (14e), lors _______________-
de la 19e journe du
Championnat d'Alle-
magne de foot-ball.
Dortmund
chipe ainsi la 2e place
au Werder Brme qui a
t dfait 0-1 dimanche
dans le 78e derby
nordiste Hambourg
(6e) et rtrograde la3e
place, neuf points du
Bayern.
Dans sa mar-
che triomphale vers son .
18e titre national, le B rsen
Bayern a donc commis
un faux pas face une
des quipes en forme du
moment, mme si son
garden et capitaine
Oliver Kahn, a gard sa
cage inviole main-
tenant depuis 713
minutes de jeu. Il a donc
en point de mire, lors de
la 20e journe, le record
de la Bundesliga dtenu
par lui-mme lors de la Tommaso Rocchi de Empoli ( gauche) et Benoit Cauet de
saison 98-99 avec 736 France luttent pour le ballon dirant le match de lre
minutes. Division italienne entire Empoli et Como, prs de Florence
Handicap par l'absence de son Leverkusen tait alors dj men, Ewerthon
meneur de jeu Michael Ballack, suspend, ayant ouvert le score ds la 3 minute,
ainsi que du Paraguayen Roque Santa\ marquant son 10e but de la saison, et
Cruz, du Bosniaque Hasan Salihamidzic, l'international tchque Jan Koller doublant
blesss, et de Mehmet Scholl et du Brsilien la mise (26) avec, lui, son 9e but.
Ze Roberto, gripps, le Bayern a fourni une Pour Klaus Toppmoeller,
pitre performance. Face au promu entraneur de Leverkusen, la situation
Bielefeld, qui avait dj arrach un match devient critique: encore vice-championne
nul 2-2 Brme le week-end dernier, Kahn et finaliste de la Ligue des champions l'an
a sauv son club d'une dfaite en second dernier, son quipe, dj humilie la
priode, nettement l'avantage de semaine dernire sur son propre terrain 0-3
l'outsider. par Energie Cottbus.


Page 14


Boby Express

Rapidit Confiance et les Meilleurs Taux

Ici c'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, F1 33137 305-758-3278
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3798
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5295
300 Broadway Cambridge Ma 02139 617-354-6448
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432 718-523-9216
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298-936
7177 rue St Denis Montreal Qubec H2R2E3 514-270-5966
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852-9245
19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-7747
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-4925
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-6040
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-3046
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-2100
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524-1573
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-1077
19325 NW 2nd ave Miami FI 33169 305-654-2800
506 1 lth Street N Naples FI 34102 941-435-3994
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-6478
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-9896
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 954-429-9552
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-4469
604-25 Street West Palm Beach FI 33407 561-655-4166
1232 Moreland ave SuiteA Atlanta Ga 30316. 404-622-8787
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162 305-945-1390
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-4172

Le nombre de nos succursales augmente...
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto !

En plus des operations de transfer d'argent
Boby Express se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires.by Express,
Boby Express,
c'est galement une carte de tlphone
0 don't la ligne d'accs
n'est jamais occupe ~
Boby Express
C'est tout simplement No 1 !







Mercredi 5 Fvrier 2003
.... 1 -J 1 % Tr xI


Haiti en Marche Vol. XVH No. 1 1 yI rv 7 geI III 1 < ri so ri ui


Page 15


I P'P A q r)F FFP 1 S A TR A K I


Semaine crucial pou
WASHINGTON, 2 Fvrier La
communaut international se prparait d e
dimanche une semaine crucial pourde a crise ra
l'issue de la cruise irakienne, aprs les dclarations de deux la BBC-tlvision que Londres et Washington n'avaient
hauts responsables amricains confirmant l'intention des pas de "calendrier arrt" pour le dbut d'une guerre en
Etats-Unis de nrendre le contrle de l'Irak aprs avoir Irak.


Les dirigeants de huit pays d'Europe, l'exception nota
France et de l'Allemagne, ont appel jeudi l'unit av
Etats-Unis sur la cruise irakienne...
procd des frappes massive.
A trois jours de la presentation l'ONU par les
Etats-Unis de leurs "preuves" que l'Irak est en possession
d'armes prohibes, l'ancien secrtaire adjoint la Dfense
pour la scurit international sous la prsidence de Ronald
Reagan, Richard Perle, a estim que la guerre tait
imminent.
"Mon sentiment, c'est que la guerre va commencer
prochainement (...), et les Etats-Unis seront en measure
d'avoir la situation en main en l'espace de 30 jours", a
dclar cet influent conseiller du Pentagone, dans une
interview accorde au quotidien saoudienAsharqAl-Awsat.
Le secrtaire d'Etat amricain Colin Powell doit
prsenter mercredi au Conseil de scurit de l'ONU les
"preuves" runies par Washington de la mauvaise foi des
Irakiens. Selon la press, ces "preuves" seraient notamment
fondes sur des coutes lectroniques.
Trois jours plus tard, les chefs des inspecteurs en
dsarmement des Nations unies, Mohamed ElBaradei et
Hans Blix, doivent se rendre Bagdad, avant leur rapport
au Conseil de scurit, le 14 fvrier.
Entre-temps, mardi, le Premier ministry
britannique Tony Blair, qui tait vendredi la Maison
Blanche, fera le point de la situation avec le president
franais Jacques Chirac, l'occasion d'un sommet franco-
britannique prvu au Touquet, dans le nord de la France.
A deux jours de ce rendez-vous, le ministry
britannique de la Dfense Geoff Hoon a assur dimanche


Conference rgionale

sur la Socit Mondiale

de l'Information
(Numrique ... suite de la page 7)
cderont progressivement la place une idologie
universelle de la solidarit".
La dlgation hatienne prside par M. Jean
Ary Cant, Directeur Gnral du Conseil National des
Tlcommunications, a prsent une declaration de
politique gnrale d'Hati sur la question des
Technologies de l'Information et de la Communication,
a constat sur place le Rseau de l'Information
Economique (RIE), institution de press multimedia se
spcialisant dans la vulgarisation des informations
conomiques et technologiques.
La declaration initial d'Hati devait tre
labore en profondeur jeudi pour tre distribute aux
participants des autres pays et introduite dans la
declaration finale de la conference, a appris le Rseau
de l"Information Economique (RIE) d'un membre de
la dlgation hatienne constitute de reprsentants du
Conseil National des Tlcommunications (CONATEL),
du Ministre des Travaux Publics, Transports et
Communications (MTPTC), du Ministre de la Culture
et de la Communication (MCC).
Paralllement la dlgation officielle, d'autres
institutions hatiennes comme le Rseau de
Dveloppement Durable d'Hati (RDDH), la Tlconet
et le Rseau de l'Information Economique (RIE)
participent galement la conference rgionale de
l'Amrique Latine et des Carabes Bavaro, en
Rpublique Dominicaine.'(RIE)


Un autre aspect des plans amricains a
t dvoil par la conseillre du president
George W. Bush pour les affaires de scurit,
Condoleezza Rice, qui a confirm pour la
premiere fois l'hypothse de la mise en place
Bagdad d'une administration amricaine pour
une priode de transition aprs l'viction de
S Saddam Hussein.
"Les Etats-Unis et leurs allis devront
prserver pendant un certain laps de temps la
scurit, s'assurer qu'il n'y aura pas d'actes de
violence, maintenir l'unit du pays et vrifier
que les aides humanitaires parviennent au
people irakien", a-t-elle dclar au quotidien al-
Ahram.
Elle a toutefois cart l'installation
d'un gouvernement militaire, faisant valoir que
ble de la l'administration amricaine "oeuvrerait
vec les instaurer une administration civil irakienne".
Les propos de Richard Perle semblent accrditer
les informations du New York Times, faisant tat de
l'intention des stratges amricains de procder des
frappes massive contre l'Irak ds l'ouverture des hostilits.
Selon ce journal, le Pentagone a prvu de lcher
3.000 bombes et missiles sur l'Irak dans les premires 48
heures de la champagne, de faon briser le moral de l'arme
et crer un choc au sein du pouvoir politique.


* Parfums
* Cellulars & Beepers
* Souliers et Sandales
* Produits pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux
* Moneygram Money Order


lr l'issue
De son ct, l'hebdomadaire
R e britannique The Observer croit savoir
n e que les raids des bombardiers amricains
viseront en premier lieu les palais du president Saddam
Hussein et d'autres symbols de son rgime, de faon
convaincre le people irakien que la guerre n'est pas dirige
contre lui, mais contre le rgime Baas.
Face ces menaces, auxquelles Bagdad rpond
par celle d'exterminer "un million de soldats" amricains
en cas de dbarquement arien, les partisans de la paix se
mobilisent.
Les presidents gyptien Hosni Moubarak et
algrien Abdelaziz Bouteflika ont soulign l'issue d'un
entretien samedi au Caire "la ncessit de tout faire pour
pargner au people irakien une operation militaire".
En Afrique du Sud, l'ancien ministry des Affaires
trangres Pik Botha a annonc qu'il allait prochainement
se rendre en Irak pour tenter de convaincre Saddam Hussein
de cooprer pleinement avec les inspecteurs en
dsarmement de l'ONU. L'ancien president Nelson
Mandela l'a assur de son "soutien total".
Le chef de la diplomatic grecque Georges
Papandrou, don't le pays assure la prsidence europenne,
est arriv dimanche Damas, premiere tape d'une tourne
sur la cruise irakienne dans plusieurs pays arabes. Il tait
attend ensuite en Jordanie puis en Arabie saoudite.
Alors que les Europens viennent d'afficher leurs
divisions sur la question irakienne, la Grce s'efforce de
trouver une voie mdiane qui permette de les rassembler.
A l'issue d'un entretien avec le president syrien Bachar al-
Assad, M. Papandrou a adress un "message" Saddam
Hussein pour "qu'il applique la resolution 1441" de l'ONU
concernant le dsarmement de
l'Irak. (AFP)


La majority des Amricains

soutiennent 'ide d'une intervention

militaire en Irak, selon un sondage


NEW YORK, 2 Fvrier Le president George W.
Bush a renvers la tendance dans l'opinion publique
amricaine sur une ventuelle guerre en Irak: deux tiers de
ses concitoyens (66%) experiment leur soutien une
intervention militaire contre Bagdad, selon un sondage
ABC-Washington Post public samedi.
A la mi-janvier, les Amricains taient 57%
soutenir l'ide d'une action militaire.
De faon significative, 51% dclarent aujourd'hui
qu'ils appuient l'ide d'une intervention, mme en cas


d'opposition des Nations unies. Un taux qui ne s'levait
qu' 37% en dcembre.
Davantage d'Amricains aussi approuvent la
faon don't le chef de la Maison Blanche traite de la question
irakienne: ils sont en effet 61% dans ce cas contre 50%
selon un sondage ABC-Washington Post public le 20
janvier.
L'opinion publique souhaiterait nanmoins obtenir
plus de preuves sur l'existence selon Washington d'un
(voir Sondage / 16)


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour toutes les occasions
Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
Connection tlphonique chez vous


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm


Denis/Joujou


* CD's (Compas, Racine, Evanglique)
Zouk, franais, amricain
* Video's (hatiens, amricains, documentaires,
dramas)
* Produits de beaut
* Produits pour cheveux


305 757 4915 8272 305'5 757' 4

FADKIDJ VARIETY STORE







Page 16


1 T A CRIRSE VENEZII TET ENNE I


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


Venezuela: leve de 1


sauf dans le secteur


leve dimanche soir 'exception de l'industrie ptrolire,
a indiqu samedi un porte-parole de la Coordination
Dmocratique.
Le movement entiree dans une nouvelle tape
demain soir avec la ractivation des commerce, industries,
franchises et centres commerciaux", a dit Jesus Torrealba.
"Avec l'tablissement de la table de ngociation,
la grve a atteint son objectif", a-t-il affirm.
La table de ngociation entire gouvernement et
opposition, sous mediation du secrtaire gnral de
l'Organisation des Etats Amricains (OEA) Csar Gaviria,
avec le soutien d'un groupe d'amis" (Brsil, Etats-Unis,
Mexique, Chili, Espagne et Portugal), tente de trouver une
solution lectorale la cruise vnzulienne.
Vendredi soir, le president du patronat, Carlos
Femandez, qui, avec le principal syndicate vnzulien et
les parties politiques anti-Chavez runis dans la


SONDA GE SUR IRAK...
(suite de la page 15)
programme d'armement irakien de destruction massive.
Prs de six Amricains sur dix (57%) le souhaitent, un taux
qui grimpe 68% si les inspecteurs en dsarmement de
l'ONU ont du mal trouver des preuves de leur ct.
Le secrtaire d'Etat amricain Colin Powell doit
prsenter cette semaine devant le Conseil de scurit de
l'ONU des preuves qui selon l'administration Bush
devraient aider convaincre d'autres pays qu'une action
militaire est justifie.
Le pourcentage des personnel estimant que
l'administration amricaine va trop rapidement a
lgrement baiss, passant de 55% la mi-janvier 49%.
Par ailleurs, 62% des sonds approuvent en
gnral l'action du chef de-la Maison Blanche -un taux qui
n'a gure vari-, 75% apprciant la champagne amricaine
contre le terrorism.
Le sondage a t ralis de jeudi samedi auprs
d'un chantillon de 855 personnel ges de 18 ans et plus.
Sa marge d'erreur est d'environ 3,5 points. AP


Coordination Dmocratique, mne la grve, avait annonc
"un assouplissement de la grve civique national"
commence le 2 dcembre dernier pour obtenir le dpart
du president vnzulien.
l s'agit d'une nouvelle tape de la resistancee
civique", a-t-il affirm.
La Fedecameras appellera dsormais des arrts
de travail de 12 24 heures par secteurs.


agrve "Nous
a gr ve devons rexaminer
So nos actions pour
etrolier fortifier l'opposition et
gnrer des resources
suffisantes pour poursuivre la resistance", a-t-il ajout.
L'conomie et les entreprises vnzuliennes
sortent exsangues de cette grve, centre sur l'industrie
ptrolire, premiere resource du pays et de l'Etat. Le
Venezuela a perdu plus de 4 milliards de dollars de recettes
et le gouvernement s'apprte imposer un contrle des
changes. (AFP)


Venezuela: journe de signatures


pour une consultation lectorale


CARACAS, 2 Fvrier L'opposition Hugo
Chavez a change dimanche son fusil d'paule, abandonnant
son movement de grve aprs deux mois pour se lancer
dans une champagne de signatures en faveur d'une
consultation lectorale garantie par la communaut
international.
Des bureaux lectoraux ont commenc
fonctionner dimanche 06H00 locales (10H00 GMT) pour
accueillir 11 millions de Vnzuliens appels par
l'opposition signer dix petitions diffrentes visant au
dpart du president vnzulien.
Quelque 3.400 bureaux de vote ont t installs
dans le pays, sous protection des polices municipales et
rgionales, et avec l'aide de 30.000 volontaires.
A Caracas, des milliers d'habitants faisaient la
queue depuis 06H00 du matin (10H00 GMT), carte
d'identit en main, pour signer notamment en faveur de la
dmission d'Hugo Chavez, d'une rforme constitutionnelle
rduisant son mandate lectoral, de la dmission de
l'Assemble national, et d'un rfrendum "rvocatoire"
pour le 19 aot prochain.
Selon la loi, il faut runir les signatures de 20%
du corps lectoral, soit 2,2 millions d'lecteurs, pour que
soit organis une rfrendum "rvocatoire".


"Nous sommes dans une nouvelle tape", ont
expliqu les leaders de l'opposition, la Coordination
Dmocratique qui regroupe les parties anti-Chavez, le
principal syndicate vnzulien et le patronat, qui vont lever
dimanche leur grve lance le 2 dcembre dernier, sauf
dans le secteur ptrolier, vital pour le pays.
L'entre de la communaut international,
reprsente par "un group de pays amis" (Brsil, Etats-
Unis, Mexique, Chili, Espagne let Portugal), dans la
recherche d'une solution au Venezuela a change les donnes
de la cruise.
Depuis. la runion du group Washington, il'y a
une semaine, la tension a baiss de plusieurs crans, avec
des manifestations de masse ces derniers jours, qui se sont
droules sans incidents.
L'opposition, dans les ngociations sous la
mediation du secrtaire gnral de l'Organisation des Etats
Amricains (OEA) Csar Gaviria, estime que l'engagement
du gouvernement sur un ventuel accord contresign par
le groupe d'amis" sera garanti, a soulign samedi soir
des journalists Americo Martin, l'un des ngociateurs de
l'opposition.
"Avec l'tablissement de la table de ngociation,
la grve a atteint son objectif", avait affirm samedi Jesus
(voir Venezuela / 17)


LA COMMUNAUTE "BEL AZUEI"


(suite de la page 12)
2- des garanties apportes par la caisse locale.
3- de l'endossement de la BHD.

B- la BOURSE DE VALEURS IMMOBILIERES ET DE COMMODITIES
D'HAITI'(BVICH)'avec:

4- Les socits immobilires individuelles et coopratives.
5- Les socits de courage.
6- Les socits import-export.
7- LABHD.
8- LERFCH, etc....
BUDGET DE LA PHASE INITIAL DE LA MISE EN VALEUR

Les tudes de faisabilit ralises ont t diriges par Randolph Voyard.

Durant la premiere priode de la phase initial, les travaux d'arpentage et de
notaire ont t pays en liquid et en actions pour un cot gal :

A- 1% des actions de GCD.
B- 300 actions du RFCH.
C- 150 000 gourdes en liquid.

Pour finaliser l'Etude de faisabilit, il faut engager les travaux de test, de
preparation du sol (nettoyage, routes, canalisation, spaces verts) et
d'infrastructure selon le budget suivant :


A- Main-d'oeuvre : 290 j. 150 pers. 60g. *1.1
B- Plan et Supervision:
C- Topographie:
D- Matires premires :
E- Conception, zoning et supervision :
F- Autres :
TOTAL


= G3 000 000
= G1 000 000
= G1 000 000
= G5 500 000
= G1 000 000
=G 600000
= G12 100 000


FINANCEMENT

12.1 millions de gourdes doivent tre budgtes pour complter la deuxime
parties de la Phase I, entire janvier et mars 2003. G6 100 000 proviendront de la
vente d'actions de G.C.D.. G6 000 000 seront dgags partir de la vente d'actions
RFCH.

PHASES DE DEVELOPPEMENT

Le dveloppement de BEL AZUEI sera complt en cinq phases:


A- Phase I


1- Consolidation Foncire #1 :
2- Etudes de faisabilit Pralable :
3- Etudes d'Amnagement Zoning:
4- Montage Financier :
Janvier Juin 2003.
5- Commercialisation :


Octobre 1999 -juin 2001.
Octobre 2000 Octobre 2002.
A partir de Fvrier 2001.
BHD ; RFCH ; OPIC ; etc.:

A partir de Fvrier 2003.


B- Phase I
1- Infrastructures de l'ensemble.
2- Logistique I.
9- Industries Lgres I.
10- VillageArtisanal I.
11- Parc d'Attractions Culturelles: "HAITI CHERIE" I.
12- Muse I.
13- Plate forme Agroalimentaire I.
14- Plate forme Agro-Forestire I.
15- Plate forme levage I.
16- March Public I.
17- Quartier 1 9.

C- Phase III
1- Logistique II / FIN.
2- Industries Lgres II / FIN.
3- Muse II /FIN.
4- Plate forme Agroalimentaire II / FIN.
5- Plate forme Forestire II / FIN.
6- Plate forme levage II / FIN.
7- March Public II / FIN.
8- Village Artisanal II.
9- Parc d'Attractions Culturelles: "HAITI CHERIE" II.
10- Palais des Congrs I.
11- Quartier 10 18.

D- Phase IV
1- Village Artisanal III / FIN.
2- Parc d'Attractions Culturelles: "HAITI CHERIE" III / FIN.
3- Palais des Congrs II / FIN.
4- Campus I.
5- Village Olympique I.
6- Quartier 19 22.

E- Phase V
1- Campus H / FIN.
2- Village Olympique II/ FIN.
3- Quarter 23 25 FIN.
Pour informations appelez 509/554-8310, 246-3555


CARACAS, 1"r Fvrier
- La grve lance il y a deux mois
par l'opposition centre le
president Hugo Chavez sera


Y~--------~~ I- ~~---I--~----~ `~ `--






Mercredi 5 Fvrier 2003
UT-I'ti on AlfarrhP V1l YVTT MTn 1


Page 17


I MEDICATION I


2 Fvrier 1
Les Filles de
semaine leur Tricent
Dimanche 2 Fvrier
Montfort, le fondateu
en presence d'une no
chorale de l'Institutic
L'glise ta


Le Tricentenaire des Filles de la Sagesse
703 2 Fvrier 2003: 300 ans les anciennes, les amies et amis etc... Les lves se sont pendant toute la semaine, il y aura des crmonies de
e la Sagesse commmorent toute cette montres la hauteur, transformant ce qui aurait pu devenir commmoration de cet anniversaire.
enaire. Le coup d'envoi a t lanc une catastrophe, une glise remplie au maximum de sa Mais les Filles de la Sagesse qui existent travers
dans la chapelle St Louis Marie de capacity, en une petite fte de famille. En un rien de temps, les cinq continents continent leur tche sans tambour ni
ir de l'ordre, avec une Messe chante elles se sont rendues "ailleurs" et revenaient en moins de trompette, cultivant l'excellence et ayant coeur de la
ombreuse assistance et anime par la temps qu'il n'en faut pour le dire, avec des chaises qui transmettre aux diverse gnrations qu'elles contribuent
on. 1 i former.


it comble : les lves, leurs parents,


Venezuela ...
(suite de la page 16)
Torrealba, un porte-parole de la Coordination
dmocratique.
A cette table de ngociation, opposition et
gouvernement discutent sur la base de deux formules de
solution lectorale avances par l'ex-prsident amricain
Jimmy Carter.
L'opposition s'est prononce en faveur d'un
amendment constitutionnel qui aboutirait, aprs son
adoption par rfrendum, la dmission immediate du
president Chavez et des dputs de l'Assemble national,
et l'organisation d'lections prsidentielle et lgislatives
dans les 30 jours.
L'autre option prsente par M. Carter est un
rfrendum organiser le 19 aot, permettant de rvoquer
mi-mandat le president, lu jusqu'en 2006.
Le chef de la diplomatic vnzulienne Roy
Chaderton a pour sa part dclar que le gouvernement,
"lgitime et relgitim"par les lections, n'tait intress
par aucune formule rduisant son mandate et respectera
simplement les lois en vigueur. (AFP)


"..J ET A N M'""I
e q ,
^^ *


La chapelle St Louis Marie de Monfort chez les Soeurs du Sacr Coeur


rapidement ont t disposes, partout o il y avait un trou,
et conduisant ensuite chacune des personnel debout une
ntli nOCCICa


La chapelle tait resplendissante,
orne de tableaux des lves du course de
dessin reprsentant diverse scnes de la vie
de la Trs chre soeur Marie Louise, la
premiere Fille de la Sagesse.
Les murs de la chapelle abritaient'
aussi les divers emblmes des promotions qui
se sont succdes, au moins de 1950 2002.
Et on.peut comprendre que les anciennes
avaient coeur d'aller voir leur emblme
pour tre sres que leur promotion n'avait
pas t oublie : Tout, En Avant, Au Grand
Large, Servir ... etc..., les diverse devises
dfilent devant les yeux intresss et un brin
nostalgiques des anciennes.
300 ans d'existence, cela se fte et


L'Ecole du Sacr
Coeur de Turgeau vient de
faire peau neuve, grce
la gnrosit des
anciennes runies en une
association d'un
dynamisme rare. L'cole
de jadis s'est modernise
et peut concurrencer
n'importe quel centre
d'un pays disposant de
moyens autres que le
ntre.
La salle d'infor-
matique en est un
example. Elle fonctionne
plein rendement tous les
jours, jusqu' 4 heures
pm, et voit dfiler toutes
les classes de la 13 me
la philo.


La gymnastique est prsente aussi au curriculum,
de mme que les soins de premier secours. L'Ecole a
inaugur une foire annuelle pour recueillir des fonds pour
la construction d'une maison de repos pour ses anciennes
et le project suit son course.
Il y a actuellement trs peu de Soeurs, les lacs
ont pris la relve, mais l'esprit reste le mme, ouvert au
modernisme. Le Sacr Coeur de Turgeau a t l'une des
premires coles a introduire le crole dans son curriculum
et l'Institution a continue sur sa lance, ouverte toute
innovation correspondent sa philosophie et formant des
jeunes filles qui, non seulement se retrouvent dans l'lite
du pays, mais sont connues pour leur esprit de solidarity et
leur gnrosit.
Trois cents ans, c'est un ge certain. Est-ce que
Louis Marie de Montfort en crant l'ordre des Filles de la
Sagesse avait prvu qu'elles iraient aussi loin?
Bonne Fte aux Filles de la Sagesse, quel que soit
o elles se trouvent.


CITY OF MIAMI, FLORIDA
NOTICE OF PUBLIC HEARING


City Commission nan City of Miami ap ganize
on rankont ak piblik la jou kap 13 Fevriye 2003
a 9 v di maten nan Manuel Artime Theater, 900
SouthWest Ist Avenue, Miami Florida. Bi
rankont lan se otorize City Manager a pou li achte
2 pwopryete ki lokalize nan 243 N.E. 61me
Street, 253 N.E. 61 me Street ak nan 244 N.E.
62 me Street, Miami, Florida, jan sa ekri nan
Option Agreement ki genyen ant City of Miami
ak Exantus George (moun kap vann t-a) en
koneksyon ak pwoj konstriksyon Little Haiti
Park. Enpi tou pou fikse a $96.000 dola pri t-a
selon tm nan Option Agreement an.


Tout moun ki interest invite pou vin nan
rankont la pou yo ka tande sa ki pral pase. Si
on moun ta gen opozisyon a desizyon City
commission an, f li kbmanse par made on
rap ekri de tou sa ki pral diskite pandan
rankont lan, ak tout temouayaj ak tout evidans
ki pmt li baze apl li a.

City Seal # 10976

Priscilla A. Thompson
City Clerk


- 1 Les Tarifs "long distance" les plus bas du Monde


Instruction
pour l'Amrique du Nord
Formez les numros: 10*15*945
+1 + code de la ville + le numro.
A L'tranger
Formez les numros: 10*15*945
+ 011 + code du pays + le numro.

Aucune ncessit de changer de transporter. Aucun
contract signer Pas besoin d'approbation de credit
Pas de fraoi monsnil e. Psa dofral de rin Annertln


Pour d'autres informations, appelez 10-15-9450
M ou visitez notre site: www.yak.com


Sein) e~*4Neivd


o9VeC yai


29 Centimes la
Ha ti Minute
24 heures par jour
Haiti 29s u

Argentine .............15 Costa Rica ...........19 .. Salvador ..............25 Nicaragua ...........29 ..
Bresil ....................15 .. Cuba ......................99 Guatemala ..........27 .. Panami .............29
Chili ......................15 .. R. Dominicaine...15 .. Honduras .............39 ... Perou....................29 .-
Colombie..............15 .. Equateur ............29 .. Mexique.............15 m. Porto Rico............13 C.
'id-u~cm......... sa w w.......a e-me Uruguay...............29 -
mi]...ii.tMW rh.asi>.wdnuiim> Wl4swMdi* m itW ntpia>tOnk m Mapami* ata r Venezuela ............19 am


riau H vituicv l. v l N J-d %- % L vLJL%-F l


i c~La CCI- I 11


place assise.~








T .s leux de Rernard


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


CL A N D E


I NC E


c
c


Solutions de la semaine passe:

SZ N/EX L J P S U I M LN) S
AB\AX/J E I S Y A L/A/M) T
HE> \I T U E N O/T/S E)
D/6 E 'V EE S/S/U R)G F
S K AE',N CAC/I/ M 0 D
H R A IU L E2 B Z Nz/H A'S T S" N
O X Z R E N 0,)(L A/RR E l s)
N TA A E/ M E XI/E A V N A
G R K T I/K/A BXLN\U EC GR
K E H IR/C VA OB T\ 1 0 A M
0 L SU (E/N 1IH C)W\ NP E
^N ATS 1/K/1 J A T)A I\ 0 N
G N A 0 (A/E(N A D U 0 S'g U 1
U D N D C (E 1 N1 A B L A) X R, A,
C E U Q I X E MXE 1 U Q R U T


Nlez de CLANDE PRINCE, en utilisant
les mots du vocabulaire Franais, et ne
:hangeant qu'une lettre par ligne.



Mots Croiss)


HORIZONTAL:
1. Souverains gyptiens -
2. Dissection 3. Cultives -
5. Supportera 6. dieu smite -
7. Expulsai par reflexe -
8. Oppos du tacticien.
VERTICAL:
1. Liste des laurats -
2. Exclamation Modle de
voiture allemand -
3. Tmoigner 4. Eructation -
dieu gyptien 5. Farouchement -
6. Glucide non hydrolysable Choisie -
7. Rfute Argent 8. Arbrisseau de l'Inde.


J


SANTE-COOPERATION

M. Bush propose un important

programme de lutte contre le

sida en Afrique et en Hati


Le 30 Janvier 2003
No. 2003/01
(Rsum de la fiche analytique de
la Maison-Blanche) (500)
Le 28 janvier, dans la foule du
discours sur l'tat de l'Union, la Maison-
Blanche a public une fiche analytique afin
de donner de plus amples dtails sur les
initiatives du gouvernement Bush en
matire de lutte contre le VIH/sida dans le
nionde.
Le President a annonc un Plan
d'urgence pour le secours aux victims du
sida. Il s'agit d'une initiative de 15 milliards
de dollars sur cinq ans qui vise intensifier
les efforts mondiaux de lutte contre la
pandmie de sida. Cette dernire a tu au
moins 20 millions des quelques 60 millions
de sidens, laissant 14 millions d'orphelins
dans le monde.
Aujourd'hui, sur le continent
africain, prs de 30 millions de personnel
sont sropositives don't trois millions
d'enfants gs de moins de quinze ans. Il y
a en Afrique des pays entiers o plus d'un
tiers de la population adulte est infecte.
Plus de quatre millions de malades ont
besoin d'un traitement immdiat.
Cependant, sur l'ensemble du continent,
seulement 50.000 sidens reoivent les
mdicaments don't ils ont besoin.
Le Plan d'urgence pour le secours
aux victims du sida aidera les pays les plus
affects d'Afrique et des Carabes mener
et gagner la guerre contre le VIH/sida, et
prolongera et sauvera des vies. Cette
initiative visera notamment les pays
suivants : Afrique du Sud, Botswana, Cte
d'Ivoire, Ethiopie, Guyana, Hati, Kenya,
Mozambique, Namibie, Nigeria, Rwanda,


Ouganda, Tanzanie et Zambie.
Dans chacun de ces pays, les Etats-
Unis vont cooprer avec des groups privs
et les autorits de bonne volont la mise
en place d'un systme global de diagnostic,
de prevention et de traitement du sida. Les
grands hpitaux centraux auront des
laboratoires, des spcialistes et des
infirmires qui formeront l'pine dorsale de
ce systme. Des cliniques satellites
distribueront les mdicaments
antirtroviraux etles informations relatives
la prevention du sida. Par camion ou
motocyclette, les infirmires et les
gurisseurs locaux se rendront dans les
villages et les fermes les plus loigns afin
de dpister la maladie et d'apporter des
mdicaments qui permettent de sauver des
vies.
Cette initiative vise :
viter 7 millions de nouvelles
infections (soit 60 % des 12 millions de
nouvelles infections pivues dans les pays
cibls) ;
fournir des antirtroviraux 2
millions de sidens ;
prendre soin de 10 millions de
sidens et orphelins du sida.
Ces 15 milliards de dollars
reprsentent quasiment le triple des sommes
que consacrent actuellement les Etats-Unis
la lutte contre le sida dans le monde. Le
programme comprend 10 milliards de
dollars de nouveaux fonds, don't 1 milliard
sera rserv au Fonds mondial de lutte
contre le VIH/sida, la tuberculose et le
paludisme. Ce financement exceptionnel
commencera par le dcaissement de 2
milliards de dollars durant l'anne
budgtaire 2004 et augmentera ensuite.


Grille des Programmes

Mlodie 103.3 FM 74 Bis Rue Capois Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 221-8567 / 221-8568 Fax 221-0204
Email: en Marche@haitelonline.com
URL: www.haitienmarche.com

5H- 6H30 BON REVEIL EN MUSIQUE

6H30-7HOO AU PIPIRIT CHANTANT
Journal Crol avec Yves Paul Landre

7H00-9H30 MELODIE MATIN avec Marcus
Informations, Interviews, Editorial
Au Quotidien avec Elsie
La Chronique Economique avec Roosevelt
L'Actualit en Bref avec Yves-Paul Landre
Les Sports avec Jacky Marc
L'Editorial de Marcus
7H00-9H00 MELODIE MATIN du Samedi avec Fquire Raphal

10H00-Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Jacques Lacour

Midi Midil5 LE MIDI
Un Rsum des Informations avec Michle Kerlegrand

Midi 15 2HOO LADY BLUES
elsie
Jazz, Swing, Blues, Ragtime...

2H00-3HOO C'EST SI BON EN CHANSONS
Emission de Chansons Franaises

3H00-5H00 LE BON VIEUX TEMPS
Avec Doc Daniel et Captain Bill

5H00 NOUVEL 5
avec Villette Herttelou

5H30 SPORT
Jacky Marc

6H00-7H00 LES TOP TEN

7H00-8H30 AMOR Y SABOR
con Luciani

8H30-9H00 SOIR INFORMATIONS

10HO0 NOTRE GRAND CONCERT
L'Heure Classique (Lundi et Mercredi)

Jazz at Ten
chaque Mardi et Jeudi

Sous le kiosque Musique
Dimanche

9H00... x du mat CAVALIERS PRENEZ VOS DAMES
Chaque Samedi Soir l'mission de Lucien Anduze J


Page 18


Solutions de la
semaine passe:
HATi


Turkmenistan
Irelande
Azerbaijan
Hong Kong
Singapour
Kazakhstan
Coree
Soudan
Tajikistan
Malaysie
Russie
Maunlius
Chine
Congo
Dominicanie
Albanie
Guinea Bissau
Turquie
Sierra Leone
Mexique
Latvie
Nepal
Estonie
Sri Lanka
Armenia


I lsrael


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais


AA

TB L

EG


Solutions de la semaine passe:
TORSION


Trois grands Prix au Cresfed !
Aprs qu'ils ont obtenu des l'homme de la Rpublique franaise, de la
distinctions internationales, Franktienne, Commission national des droits de
Jean-Claude Bajeux et Grard Pierre- l'homme, a t octroy Jean-Claude
Charles prsenteront, lors d'une rencontre Bajeux, directeur du Centre ocumnique
au local du Cresfed, ce mercredi 5 fvrier, des droits de l'homme, pour ses activits
la signification de ces prix dans la dans le domaine de la promotion des droits
trajectoire de leur vie, de leur lutte et de et liberts.
leur ouvre. Enfin Grard Pierre-Charles, un
Des distinctions honorifiques ont des leaders de l'opposition en Hati, a t
t accordes trois personnalits dcor par le president de la Rpublique du
hatiennes, respectivement, dans la Mexique de la mdaille de l'Ordre Aguila
Carabe, en France et au Mexique ", dit une Azteca, la plus haute distinction accorde
note du Cresfed. par le gouvernement de ce pays un
L'minent crivain Franktienne a tranger, pour ses apports .la connaissance
reu, en Martinique, le prix Carbet qui de la Carabe et de l'Amrique Latine.
consacre Hros-chimres, meilleur livre de Le CRESFED apprcie
l'anne 2002 dans la Carabe. hautement la reconnaissance, l'tranger,
Le prix 2002 des droits de des mrites de ces compatriots.


I


-- I u~u u ~121, -r-- Y ------- -- I


1 "%


L as'


1






Mercredi 5 Fvrier 2003
Vt **ii %,- l yTITr TTT m 1


niai en Mivarce vi..vIiu. IINo.1


ti-s!out va ti-0out


I Ti Gout Pa Ti Gout


ak: Jai MJlapu


AVANGOU-2004

AN N'KOUMANSE

BRASE LIDE!
Pandan 200 lane ki sot pase la yo, noumenm Ayisyen, nou f
anpil mvy. Zanst nou yo pa te rete bwa kwaze devan kolon yo.
Yo te goumen. Yo te sakrifye vi yo. Yo mouri pa pil ak pa pakt pou
yo te kite youn nasyon pou nou. Yo te eklate chenn lesklavaj la, pou
te ban nou libte... Yo te depoze nan men tout ng sou lat oun moso
losti libte tranpe nan san ki te koule depi Bwa Kayiman rive jouk
nan Vty.. Zanst nou yo ranvse nechl sosyete-a, elimine
esplwatasyon, ede tout Lamerik la goumen pou endepandans yo.
Ane 2003 se 200-ane endepandans lan ki deja pwente dy mon yo.
Tt yo graton se vre, men yo kache youn lakansyl lespwa ki pral
blayi benediksyon sou tout youn nasyon zot al maltrete.
1803 youn bann levennman enptan pase nan istwa peyi nou tankou:
Lanm Toussaint Louveti Avril 1803
Nesans Franois Dominique Toussaint
(Toussaint L'Ouverture- Me 1746 ?)
Kreyasyon Drapo nou Me 1803
Batay Vty 18 Novanml803 kote lame
franse-a di pye sa m'manje m' pa ba-w
19 Novanm 1803 Rochambeau siyen
dokiman renmt vil Okap bay Desalin
29 Novanm Lame Endijn rantre Okap
4 Desanm Franse yo renmt Mol SenNikola
Desanm 1803 retounen ,non Ayisyen yo
te bay peyi yo epi, Kolon Panyl te change.
Gen youn bann lot evennman ki rive an 1803.Kidonk 2003,
selebrasyon-an dwe derape..Jou-a rive! Mare senti nou!
31 Desanm 1803 tou gwo chfjeneral te reyini Gonayiv pou yo tande
lekti deklarasyon akt endepandans lan ak pwoklamasyon Desalin te
genyen pou l'f nan denmen premye Janvye.. Chareron ki te sekret
Desalin desann kanson-1 nan ekri diskou yo. Li ekri youn dokiman
ki pa rantre ditou nan santiman Desalin. Se l sa-a Bwawon Ton
leave kanpe pou l'di byen move : gade non... Dapre mwen pou nou
ekri akt endepandans lan, nou bezwen po youn blan pou papye, zo
kkws tt li pou ankriye, san -1 pou lank ak youn bayont pou
plim. Ay fout! Desalin voup li leve kanpe sou bwenzenng li, epi li di :
se sa gason mwen!. Gason Bwaron, mwen chwazi-w pou al pre-
pare dokiman yo ... al esprime santiman-m bay pp la. Randevou
denmen maten sou plas dam Gonayiv 7 tapan.
Premye Janvye 1804 se te selebrasyon ofisyl, bl ft, bl parad,
bweson koule... libte ap bw soup joumou ak bonjan leren Leyogn....
Eske nou konnen Jan-Jak Desalin te made Etazini pou l'te
voye an Ayiti tout ng ki te bezwen vin respire bonjan van libte?
Eske nou te konnen Jan-Jak Desalin te ofri tout Kaptenn
bato k'ap transpte esklav nan Karayib la $40. (US) pou chak grenn
ng yo ta depoze sou t Ayiti libere?
Eske nou konnen Jan Jak Desalin te ofri Kmand Angle
Jamayik la pou li vin vann ng an Ayiti...Eke limenm Desalin l'ap
achte yo epi libere yo nan van fre libte ki t'ap soufle sou peyi-a?
Zanst nou yo goumen ak lafwa, Sen Domeng.te tounen youn
simity kadav pou yo. Yo te goumen. Yo te mouri pa pil, pa pakt pou
yo te kite youn peyi pou nou... men manman bf plenn! zt f nou
peye sa ch. Yo prije-n. Yo tttt tout resous nou. Yo plake sou kbf
lestomak nou bot desanlye, okipe nou plizy fwa pou yo fe nou peye
lenptinans. Yo f-n filalanng, yo betize-n, yo kakade-n, Yo mete
anbago. Bloke-n anl, at sou lanm pou yo te asfiksye-n, trangle-n,
toufe-n, dispart nou sou lat. ...Yo mete-n ankarantn. Yo di nou
pote maladi. Yo di se nou k'ap simen ti-moura>>...Kisa yo pa di?
Kisa yo pa fe pou yo detui nou. Yo Lage chen dy-n, fe nou tounen
chen manje chen... Yo menm chita ap fe nou repete depi nan Ginen
ng rayi ng...Ng trayi ng>>....Kisa yo pa di kisa yo pa f?
Jounen jodi-a s'oun konplo entnasyonal ki mare sou do
peyi-a, youn bayonn, youn baboukt panyol yo plake sou bouch nou
pou desounen-n, pou demantibile tout fs nou; pou Ayiti part kbm
pi gwo chanpyon (joko) lamiz nan Lamerik-la. Yo ekri-1 chak jou.
Y'ap plere nan radyo ak TV chak minit.. Yo la tinfas nan dengwenn
nou... Yo debake lakay nou fal bonbe kbmkwadire se yo k'ap vin
mete ld nan dezod... aloske lakay yo se youn bann dezdone k'ap
mennen.
Bi yo mezanmi, se anpeche-n leve tt nou ak diyite pou nou
di se NOU ki manman libte; se Nou ki manman Libte nan tout
Lamerik la. Se nou ki kase chenn lesklavaj la an miyt moso. Se Nou
ki ede peyi lamerik latin yo jwenn libte yo..Nou se chanpyon! Tout
peyi sou lat te dwe onore jounen jodi-a, voye mesaj konpliman ak
remsiman pou sa nou fe pou yo. San nou pett lemon pa ta sa li
jounen jodi-a. Okontr, y'ap avili nou.. Kokobe panse-n pou nou pa
ka vanse sou woulman bagt rasanbleman pou reparasyon ak jistis
pou zanst nou yo. Kisa yo pa fe? kisa yo pa di..
Men Ayisyen se tilandenng! Eritaj zanst yo te kite pou nou
se volonte pou nou kontinye goumen sou tout nivo... Fizik osnon
sikolojik. Sou tout plan, sosyal osnon ekonomik. N'ap soufri ak fyte.
N'ap degrengole eskalye miz-a ak lafwa ak detminasyon youn bon
jou n'ap redrese nechl sosyete lakay pou nou re-grenpe-1 ak lafwa
tankou an 1804
2003-2004 se ane pou nou tout chita ansanm pou nou fe
< bon. Se ane pou nou made rgleman, fe lemonn antye konnen kiys


SERI

KONFERANS

SOU ISTWA

AYITI

AVANGOU-2004

ENVITASYON

CAROLE >
DEMESMIN pral louvri seri
konferans 2004-yo nan Sant
Kiltirl Mapou (Mapou Cultural
Center). Kawl pral pale sou wl
kk fanm vanyan nan
endepandans peyi Ayiti.
Apre konferans lan Kawol ap
ofri piblik la youn mini kons
pou prezante dnye CD-la ki rele
.
Dimanch 9 Fevriye 2003
5:00PM Tapan.
Donasyon pou kolasyon: $3.-


2M-KONFERANS

SOU ISTWA

AYITI AK

PWOFESE

LOUIS NOISIN
Dimanch 16 Fevriye 2003
Depi 5- diswa Pwofes
LOULOU NOISIN ap prezante
youn konferans sou << Hritage
Colonial et nos 200ans
d'Indpendance>> nan Sant
Kiltirl Mapou-Mapou Cultural
Center.5919 NE 2nd Ave.Miami
Donasyon: $3.00 (pou kolasyon)
Rezve plas nou bon, Rele:
Libreri Mapou :305-757-9922
Vant Siyati Liv: SUR UN
CRAN FUM (Woman) ot:
Carmen Jean-Marie

LIV NF LIBRERI MAPOU
FENK RESEVWA:
=La Croix et la Bannire
(La difficile transition dmocratique en
Haiti)
Ot: Claude Mose
=Le pouvoir des ides:
Ot: Daniel Grard Rouzier
=Histoire et Dictionnaire de
la Revolution et de l'indpendance:
Ot: Michel Oriol
=Eventail d'Histoire vivante:
Ot: Leslie Manigat
=La Piste des sortilges:
Ot: Victor Gay

nou ye. Se pa ay nou part sou
mounn. Nou f mounn vin mounn.
Nou gen 200 ane endepandans
grandt sou po tt nou.. Nou ft sou
prezidan bann machw, Nou f lag
14. Nou frekan e nou angran. Nou
granmounn nan tout ko-n. Nou kase
chenn lesklavay ak fs kouraj nou.
Nou se ng; pa gen anyen k'ap retire
estanp Ayisyen-an nan figi nou...Li
kole ak lakol ft, nan pwen ni dlo, ni
savon, ni pwodui chimik rasis ki ka
retire-l. 2003 rive. An nou koumanse
reflechi sou y, sou jodi ak sou
denmen....Nou dwe zanst nou yo sa!
I Jan Mapou


1 1


Page 19


l -2 i - -]


1


r--


1


JAKO TOLOKLTOK
Rechch: M. Manigat (SK)
Eske nou konnen chante popil< tlkltk-la se younn nan pi ansyen lakay nou
epi li genyen youn val istorik? Se konsa Constantin
Dumerv lot: "Histoire de la musique en Hati"-a
k6manse chapit 8 liv li-a*.

Menjan mwen mete an Kreyl pi f sa ekriven-an
rakonte-a.

Se Defile-la-F1 ki konpoze-1. Defile te vivandy
nan tan lag endepandans nou-an. Fanm tankou l'yo
se te fanm vanyan ki t'ap viv avk solda yo pandan
batay pou kuit manje pou yo. Konsa, kote lame te
pase, medam sa-yo te suiv li. Yo di manmzl te
konnen renmd fey tou pou swaye solda blese yo.

Youn jou swa, apre youn batay, ngs total sa-a ki
pa te janm fatige, t'ap tann de pitit gason-1 ak twa
fr-1 ki te nan rejiman-an. Kote yo te ye? Yo te pati
ale nan youn banbch ki t'ap kaye nan Doko. Youn
kote lwen sou tt youn mn byen wo. Se la ng
mawon-yo te pran abitid fete pou malveyan pa te
vin deranje yo. Pandan kalennda-a te cho, youn
gwoup sanguine Jal Rochanbo te voye anskle yo
epi touye yo tout.

L nouvl-la rive, Defile pantan. Li pete rele epi
tt-la pati menm l-a. Sa pa anpeche-1 kontinye suiv
lame-a pi rd. Lide-1 te di-1 fk youn jou nou kraze
asasen franse-yo pou nou vin endepandan.

Kou solda yo te rete pou pran youn kanpo, Defile
te rete tou. Men, voup! li te leve kanpe. Avk youn
baton long li te toujou kenbe, li kmande: De-
file! Defile! Gason ki te bata faya kanpe pou yo
mache. Se konsa non-an rete pou li: Defile.

Apre lendepandans, li te toujou pye pou pye dy
Desalin ki te renmen-l anpil, kankou pitit li. Kote
lanper te pase, li te la. 17 oktb 1806, li te Pon
Wouj. L Desalin tonbe, youn foul mounn plonje
sou kadav-la pou yo dechpiy-l. Defile djayi. Li
vin mete ajenou bkote k-a. Li degaje-1, li mete
tt papa endepandans nou-a nan youn sak. L'ap
tribiche pou pote-l. Youn lbt malere, Dofen (Dau-
phin), tt-li pat bon tou, part pou ride-1 pote.

Pandan tan sa-a, Jal Alexandre Ption voye youn
eskwad pou sezi kadav-la. Youn branka pare pop
pop. Eskwad la pati pou youn ti simity ki te kote
yo vin bati legliz Sent-n lan, Ptoprens. Defile
suiv yo. Se la yo lage m-a nan youn fs san make.
Kkjou apre, Defile ale rete ri Lasnal pou li te kapab
pi pre kote yo te antere zanmi-1 lan.

Chak maten, l'al nan simity-a. Ajenou devan tonm-
nan, li te bo-1 twa fwa. Dlo nan je, figi defet, li
mete tout zn-nan an mouvman avk chante-1 sa-a:
Jako tlkbltok
Ti yan
Jako, Jako tlbkltok
Ti yan
Yo touye Desalin
Ti yan
Yo koupe tt a li
Ti yan
Yo lage-1 lan lari
Ti yan
Desalin papa mwen
Ti yan
Mwen pap janm bliye-w
Ti yan.

*'Defile te bay 3an-3a 'DesaCin ti non: Ja&o.

* E. Contantin TE. M Dumerv: ifistoire de la musique
en 'tati, Port-au-Prince, 1968, 301-304 (M.M)

OU BEZWEN KONN KI LIV KI PART?
OU BEZWEN KONN AKTIVITE POU 2004?
Kapte Antn Koukouy chak Dimanch maten 11:00
Tapan sou Radio Carnivale 1020 AM. Pa gen 2.






1 L'ACTUALITE EN BREF ...


Mercredi 5 Fvrier 2003
Hati en Marche Vol. XVII No. 1


En bref ...
(suite de la page 2)
"Pas de zones humides, pas d'eau "...
C'est le thme choisi cette anne pour commmorer, le 2 Fvrier, la journe mondiale
des zones humides. A cette occasion, le Programme des Nations-Unies pour le
Dveloppement (PNUD) a public les rsultats d'une enqute ralise de concert avec
le Ministre de l'Environnement dans les zones humides d'Hati.
La premiere parties de l'tude a t ralise l'tang de Miragone et l'tang Trou
Caman et a dmontr que la dgradation des bassins versants et l'rosion acclre
des sols risquent de compromettre les functions cologiques de ces zones. Toutefois on
a trouv dans l'tang de Miragoane 8 espces de poissons qui ne se retrouvent nulle
part ailleurs dans le monde. Or ces espces sont en voie de disparition chez nous. A
Trou Caman, il y a des tortues d'eau douce qui elles aussi, sont menaces
d'extermination en raison de la mauvaise utilisation'de cet tang.
L'tude propose un partenariat entire l'Etat hatien, les collectivits territoriales et les
pcheurs. L'Organisation des Nations Unies a dcid de faire de l'anne 2003 l'Anne
International de l'eau douce.
Encore des hommes arms dans la zone frontire ...
Un group d'hommes arms qui seraient des anciens membres des ex-Forces Armes
- d'Hati se seraient attaqus une patrouille policire Wafet, une localit situe dans
le Plateau Central. Des habitants de la zone ont fait savoir que ces hommes arms ont
galement attaqu plusieurs marchands dans un march public.
Aucune victim n'a t cependant signale lors de ces attaques, qui ont sem le trouble
dans cette region.
Le cas du juge Marcel Jean ...
Le juge d'instruction Marcel Jean a t frapp d'interdiction de dpart. Au course d'une
conference de press au sige de la Primature, Calixte Delatour, ministry de la Justice,
a indiqu que le juge n'avait pas sollicit de cong rgulier de ses suprieurs
hirarchiques. "Un juge ne peut pas laisser son
poste n'importe quand" a lanc le Ministre,
ajoutant que le juge Marcel Jean avait aussi dcid
de quitter le pays en pleine anne judiciaire. 41 i


Carl Dorlien et Hbert Vermond entire
les mains de la justice hatienne
L'ex-colonel Carl Dorlien et l'ex-lieutenant
colonel Hbert Vermond ont t enferms au
- Pnitencier national, leur arrive Port-au-
Prince, le lundi 27 Janvier.
Tous deux ont t dports par les autorits
amricaines pour venir purger leur peine en Hati.
I


MLI


Dorlien et Valmond ont t condamns par contumace la prison vie dans le cadre
du procs du massacre de Raboteau, qui s'tait sold par la mort de plus d'une
vingtaine d'habitants de ce bidonville des Gonaives. On apprend galement que l'une
des victims, Mme Marie-Jeanne Jean, don't le mari, Michel Pierre, a perdu la vie lors
du massacre vient d'intenter une action en justice aux Etats-Unis contre Carl Dorlien,
rclamant des compensations. C'est le Center for Justice & Accountability qui a
introduit l'action en justice prs d'un tribunal de Miami

Ideal Villa Apart-Hotel
I)elrmas 53 # 6
Tl.: 246-1123/ 0146/ 9334/ 35/ 36 ou 510-8394 Fax: 246-9433
http://www.haitihotel.com/Main-french.htm
Single Occupancy Double Occupancy Triple Occupancy
US$ 40.00 US$ 55.00 US$65.00
Included AC +I Breakfast
Free Internet Access
Free Internet call to 30 Countries .
Electricity 24/24
TV (Satellite-Cable-TV Local) .
Baby Sitters on site
Doctors on call 24 Hres
Swimming Pool
Bar-Restaurant
Reception Hall ;i
Quel que soit le but de votre voyage en' r .
Hati, Tourisme ou Affaires
nous avons l'hbergement
qui vous convient


a Ill I IFil MIl LamI


I f -i 0 k


'' i
i
r


b \


NOTRE DIFFERENCE


C'EST NOTRE SERVICE!


Pour de plus amples informations,
appelez gratuitement:
Aux Etats-Unis: 1-800 934-0440
En Hati: 800-256-8687
Ou visitez notre site internet: www.camtransfert.com


Page 20


gjI 1 M I' -RI ]


LIVRAISON A DOMICILE


EN MOINS DE 2 HEURES!!!


CAM garantit son service!


Exemple: Pour un transfer ffectu 5H PM aux
Etats Unis ou au Canada, les charges vous sont
rembourses s'il n'est pas livr 6H30 PM en
Haiti (Port-au-Prince et villes de province) et
condition que le destinataire ait t present
l'adresse indique.


Pour les transferts d'argents ou de products
alimentaires, Une seule rfrence: CAM.


CAM, tellement plus sr et plus rapide!
La meilleure compagnie sur le march.


MELODIES

103.3 FM


Sp ca(
K-/VA VAL


Tous les thmes
du Carnaval 2003
Tous les groups ...

"Disque de l'auditeur"

avec Jacques Lacour
Et Jacky Marc'
JEUX, CONCOURS,
CADEAUX ETC
Carnaval d'hier
et d'aujourd'hui

"Au bon vieux temps"
avec Captain Bill
et Doc Daniel

MELODIES
1003.3 FM
Port-au-Prince, Hati
221-8567
221-8568
FAX 221-0204


*




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs