Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00136
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: November 6, 2002
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00136
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text












Haiti en Marche dition du 6 au 12 Novembre 2002 Vol. XVPMf0IQNpvi __,,._


HAITI-FLORIDE ODICA
ARRIVE MASSIVE DE REFUGIES

Des Hatiens percent le bouclier

de la scurit national "
ANALYSE lections pour le poste de gouverneur qui dans leur pays. leaders politiques de Floride, les lus noir
MIAMI, 2 Novembre Ce qui ont lieu ce mardi 5 novembre dans l'tat de Ce qui n'a pas change, c'est la amricains pregnant fait et cause avec leurs
a change par rapport 20 ans auparavant, Floride et fait vaciller une decision contest- mme misre, le mme dsespoir qui homologues hatiens, et les maires


4 1m .
.I r7; ,= :..... .; ...




...--" -..
k -.- :- ;"


,*i


j'^lK-il : :-"'Izi t e';" ,-, - SUVi.'. ,- -u, ... ,.-
M^S^ Ial- F Sf. .:: ... ._ Ai l '-- ^^* __.....".

Les rfugis haitiens forcs par la police de s'asseoir le long de l'autoroute o la circulation a t interdite aprs le dbarquement de plus de 200 passagers
c'est le meilleur accueil fait dans d'une embarcation venant directement d'Hati cubains-amricains de City of Miami et
l'opinion amricaine l'arrive d'un able de la Maison Blanche de maintenir poussent l'Haitien fuir son pays, quel de Miami-Dade County dnonant, tous
bateau transportant 235 rfugis hatiens dsormais tous les rfugis hatiens qu'en soit le prix, au prix de sa vie. en choeur, cette politique spcifiquement
la semaine dernire Miami, au point que indfiniment en captivit jusqu' ce qu'ils Ce qui a change, c'est la sympathies anti-hatienne de l'administration Bush.
l'vnementaunimpact immdiat surles demandent eux-mmes d'tre retourns nouvelle trouve spontanment auprs des (voir Rfugis /4)


L'AMBASSADEUR AMERICAIN A L'OEA TIRE A BOU

Washington pessimiste sur la possibi
aington 30octobre (AFP). rmalisation avec Haiti
EtaLs-i Unis sont "dus" du"manque l 1 lisi 1ac1


de.volont" des autorits hatiennes re-
specter leurs engagements internationautx,
et le Prsident Jean-Bertrand Aristide
pourrait prochainement tre considr
come un dirigeant illgitime, a dclar
mercredi un haut responsible amricain.
"Je pense que (Aristide) est sur
le pointd'tre trait comme un Prsident
illgitime et que Haiti \a tre considr


Reprsentant
Dans des declarations faites au
course d'une reunion de l'Inter-American
Dialogue, Mr Roger Noriega,
Reprsentant Permanent ainricain
devant l'OEA, ancient chef de cabinet du
Snateur Jesse Helms de la Caroline du
Nord, a attaqu le gouvernement d'Hati
et le Prsident de la Rpublique pour son
incapacit se plier aux Rsolutions 806
et 822 de l'OEA.
Me Ira J. Kurzban, Conseiller
Lgal du gouvernement d'Hati aux
Etats-Unis, a rpondu aux commentaires
de l'Ambassadeur Noriega, les qualifiant


comme un 'Etat paria', si ce n'est par
I'organisation des EtatsAmricains (OE\),
du moins par le gouvernemeni 'mricain",
a not le reprsentant permanent de Wash-
ington I'OEA, Roger Noriega.
M. Aristide. a-t-ilsoulign, n'apas
russi freiner la corruption, le traffic de la
drogue augmente avec la complicity
d'elments de la police, aucune advance n'a-


t ralise dans le dsarmement de lapopu-
lation et il semble que les membres du
Conseil lectoral provisoire, qui devait tre
mis en place le 4 novembre, ne seront pas
nomms d'ici-l".
"Actuellement, 50 de la cocaine
qui entire aux Etats-Unis transit par Haiti
et ce problme crot", a dclar M. Noriega
devant le Dialogue Interamricain, un fo-


)GER NORIEGA
cement haitien
rations du


permanent U.S. prs de 'OEA
de faux, d'injustes et d'insulte au people Kurzban.
hatien. Les commentaires de Mr
Dans une declaration, Me Kurzban Noriega, selon lesquels 15 % (voire 50%
a expliqu comment le gouvernement come crit I'AFP dans une dpche) d
d'Ilati, sous leleadershipdu Prsident Jean- la drogue entrant aux Etats-Unis viendrai
Bertrand Aristide, avait accompli des tapes d'Hati, sont de la pure invention, a dit Mi
significatives pour se plier aux Rsolutions Kurzban, qui a aussi mis l'accent sur Ie
806 et 822 et a travaill de trs prs avec la fait que les Haitiens ne produisent pas, n
Mission de I'OEA en Hati pour atteindre vendent pas et ne sont pas consonunateur,
ces objectifs. de drogue dans les proportions cities pa
Le gouvernement a commenc Mr Noriega.
dvelopper un programme de dsarmement, Les commentaires du Repr
de scurit publique et de lutte contre le sentant permanent des Etats-Unis auprs
traffic international de la drogue, selon (voir Kurzban / 3)


r
e
t
r
e
e
s
r

-
s


LETS ROUGES

ilit d'une
rum de discussion.
Selon lui, le dsarmement de la
population et la nomination d'un Conseil
lectoral provisoire "autonome,
indpendant, credible et neutre" sont des
lments essentials pour organiser des
lections libres dans la premiere moiti
de 2003, selon un plan del'OEA accept
par le Prsident Aristide.
"Les tats-Unis ne sont pas
(voir Noriega / 3)

Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lanartinire
Bois Venma
Tl: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, FI. 33150
Tl: 305 754-0705 / 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montral 514337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: emnarche @haitelonline.com
URL www.haitiemnarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $1.00
Port-au-Prince: 10 Gourdes
Une publication Elsie and Marcus Inc.


1I


Les


RESPONSE DE IRA KURZBAN A RC
Le Conseiller lgal du gouvert
rpond aux rcentes dcla


*


I


1


1 L-


a








I EN PLUS!


pVuU.OUI i wuJ

^

DECLARATION

Pour que nul n'en ignore, le Prsidenf de la Rpublique declare sans la moindre
quivoque, ce qui suit:
1) Il n'a jamais t question, il n'est pas question et il ne sera pas question que
les Pouvoirs Publics nationalisent ou convertissent en gourdes les dpots en
devises dtenus auprs des institutions du systme bancaire.
2) Les Pouvoirs Publics raffirment leur volont de respecter scrupuleuseent
la libre circulation des capitaux.
3) Les Pouvoirs Publics n'ont aucune intention de se substituer au march et
ses mcanismes.
Le President de la Rpublique, au nom des intrts suprieurs de la Nation, invite
tous les secteurs de la vie national faire preuve de srnit et en appelle leur
sens de responsabilit. Il invite les dposants tant en Hati qu' l'tranger et
particulirement les Hatiens du Dixime dpartement, garder leur calme et faire
confiance aux Autorits Montaires et au systme bancaire, avec lesquels les
Pouvoirs Publics prendront toutes les measures pour garantir la scurit de leurs
avoirs.
Le President de la Rpublique profit de l'occasion pour renouveler son entire
confiance au Ministre de l'Economie et des Finances et au Conseil de la Banque de
la Rpublique d'Hati.
Donn au Palais National, Port-au-Prince, le 28 Octobre 2002

NOTE DE PRESS CONJOINTE MEF/BRH/APB
Suite leur rencontre plnire du 14 octobre courant, le Ministre de l'Economie et
des Finances (MEF), la Banque de la Rpublique d'Hati (BRH) et les Membres de
l'Association Professionnelle des Banques (APB) s'empressent de ritrer
l'attention du public en gnral et de la clientle des banques commercials en
particulier, que les rumeurs faisant tat d'une quelconque measure de conversion en
gourdes des dpts en devises du systme bancaire sont absolument fausses.
A cette runion, les Autorits Montaires ont tenu renouveler le fenne engagement
des Pouvoirs Publics maintenir l'intgrit et la stability du systme bancaire,
permettat ainsi aux banques de respecter pleinement leurs obligations contractuelles
envers leurs clients dposants, ce dans le strict respect des accords internationaux et
des lois en vigueur.
Les Autorits Montaires et l'Association Professionnelles des Banques demeurent
convaincues que les claircissements supplmentaires apports par la prsente note
contribueront dissiper toute quivoque.
Ls Membres de l'Association Professionnelle des Banques saisissent cette occasion
pour inviter leur clientle poursuivre en toute confiance leurs operations habituelles.
Fait Port-au-Prince, le 14 octobre 2002
'


Faubert Gustave
Ministre
De l'Economie et
Des Finances


Hancy Pierre-Louis
Gouverneur-adjoint
Banque Rpublique
d'Hati


Gladys M.Coupet
President
Conseil
d'administration
Professionnelle
des Banques


L'EVENEMENT

Hati dnonce la suspension de

l'aide comme responsible de la

nouvelle vague de rfugis
PORT-AU-PRINCE, Reuters Cependant pour les opposants
n o iel gouverement h en a Aristide, la communaut international ne
Jn official gouvernemental hatien a p
nonc mercredi le gel de l'assistance peut pas porter tout le blme
"Le gouvernement veut
inancire international comme "Le government veut
Sinentonl.o manipuler cette situation dramatique de
esponsable de la pauvret qui a conduit nip ctte situation ra e
lus de 200 migrants voyager jusqu'aux nos compatriots pour obteir un gain
tes de la Floride dans une embarkation politique" a dclar Micha Gaillard, un
,tes de la Flonde dans une embarcation porte-parole de la Convergence
urcharge de passages porte-parole de la Convergence
surcharge de passages. Dmocratique (opposition).
Le dbarquement dramatique des D antique (ositin
"C'est un problme de
migrants, don't des enfants, a t vcu "ent u l de
irect" la tlvision. A moins qu'ils ne governance, mis partl'aide
dissent prouver une reason ferme pour international. Notre pays a besoin de
luissent prouver une raison ferme pour
trouver un moyen de garder ses fils chez
riter d'obtenir l'asile politique, les trouver un moyendegarder ses fils chez
.. eux."


nouveaux amvants seront rapaines uans
leur pays,
"Les sanctions conomiques sont
responsables de la situation parce que la
population est dsespre" a dclar le
secrtaire d'Etat la Communication
Mario Dupuy, se rfrant une suspension
de l'assistance conomique directed au
gouvernement du Prsident Jean-Bertrand
Aristide depuis les lections contestes de
mai 2000.
Les gardes ctes amricains ont
intercept 1.400 migrants hatiens en mer.
l'anne dernire.
Les Hatiens patient des passeurs
pour une place bord d'embarcations
surcharges.


Les Hatiens ont une esprance de
vie d'peine 57 ans et un revenue per capital
d'environ $250, selon la Banque Mondiale.
4/5e de la population rurale vit
dans la pauvret, et la capital, Port-au-
Prince, est 'une concentration de
bidonvilles. (Reuters)

SD'aprs une dpche d'un re-
porter d'Associated Press qui a visit cette
semaine l'Acul du Nord d'o seraient
parties plusieurs des rfugis qui ont
dbarqu le mardi 29 octobre Key
Biscayne (Floride), les gens doivent
emprunter l'argent pour payer leur trans-
port jusqu'aux Etats-unis.
(voir Aide / 3)


EN BREF I


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40


15 % de la drogue entrant aux Etats-Unis transit
par Haiti...
Cette declaration a t faite par M. Roger Noriega, reprsentant permanent de Washing-
ton l'OEA. "Actuellement 15 % de la cocaine entrant aux Etats-Unis transit par
Hati et ce problme croit". Cette declaration a t faite au course d'un forum de discus-
sion dnomm Dialogue Interamricain. Noriega a galement fait savoir que les Etats-
Unis sont "dus" du "manque de volont" des autorits hatiennes respecter leurs
engagements internationaux et que le Prsident Jean-Bertrand Aristide pourrait
prochainement tre considr comme un "dirigeant illgitime."

Le President Aristide veut respecter la date du 4 Novembre

Cette date a t fixe par l'OEA pour rendre publique la formation du CEP. Le jeudi 31
octobre, on apprenait cependant dans une dpche de l'agence de press hatienne HPN
que "le 4 novembre ne devrait plus tre considr comme une date limited pour la forma-
tion d'un Conseil Electoral Provisoire", selon de rcentes dclarations du reprsentant
permanent des Etats-Unis prs de l'OEA, l'ambassadeur Roger Noriega, prcisant que
Washington n'acceptera pas un CEP don't ne ferait pas parties l'opposition (traduisez la
Convergence Dmocratique).
Passant outre ces dclarations, unporte-parole de la Prsidence, Jacques Maurice, indiquait
que des dispositions avaient t prises par le Prsident Aristide en vue du respect de la date
du 4 novembre prvue dans la resolution 822 de l'Organisation des Etats Amricains (OEA)
pour la formation d'un nouveau Conseil electoral Provisoire (CEP); et le mercredi 30
octobre lors d'une rencontre au Palais National avec des directeurs de mdias, Jean-Bertrand
Aristide leur confiait qu'il avait dj 8 des 9 membres dsigns par les diverse institu-
tions pour les reprsenter au sein du CEP.
Le grand absent, avait ajout le Prsident, tait le reprsentant de la Convergence.
Dmocratique. Cependant M. Aristide indiquait qu'il comptait rencontrer pendant la
semaine les leaders de cette formation dans le cadre des consultations entames autour de
la constitution du Conseil electoral.

Un nouveau regroupement politique
C'est l'Action Dmocratique (AD) qui se veut un regroupement d'une dizaine de forma-
tions don't le Parti de l'Entente Populaire (PEP),'le Mouvement Konbit National (MKN) et
le KONAVO. Objectif : concentrer et maximiser l'action de manire promouvoir les
conqutes dmocratiques, et accompagner le people hatien pour commmorer dans la
dignit le Bicentenaire de l'indpendance en janvier 2004. Cette coalition se dit dispose
participer au prochaines lections lgislatives anticipes sans conditions pralables. Elle
se dclare aussi dispose collaborer avec les autorits en vue de crer les conditions de
scurit ncessaire l'organisation de ces lections.

Diverses institutions ayant dj dsign un reprsentant au
sein du CEP tablissent cependant un pr-requis leur par-
ticipation ...
,Cinq des secteurs cl pour la formation du nouveau CEP ont demand le 31 octobre des
"conditions de scurit et de fiabilit du processus lectoral" comme pr-requis leur
participation au Conseil Electoral Provisoire. Dans une lettre en date du 26 octobre au
reprsentant de l'OEA en Haiti, David Lee, la Confrence piscopale d'Hati (catholique),
l'Eglise piscopale, la Fdration protestante, Justice et paix et la Chambre de commerce
et d'industrie informent qu'elles ont dj dsign leur reprsentant au sein du CEP.

Les bailleurs de fonds attendent des progrs significatifs ...
Selon d'autres dclarations prtes l'ambassadeur U.S. Roger Noriega, la Banque
Interamricaine de Dveloppement va tenir compete de trois facteurs : la bonne march des
institutions hatiennes, la transparence du gouvernement dans sa gestion, son sens des
responsabilits rpondre de ses actes face aux citoyens hatiens et la communaut
international. Ces prcisions auraient t galement donnes par l'amricain Roger
Noriega, selon HPN.

Liberation de dtenus hatiens
Une quarantine de dtenus ont t librs du Pnitencier national le mercredi 30 octobre
sur decision d'un comit d'urgence cr spcialement pour tudier les cas des prisonniers
en dtention preventive prolonge. Ce comit a t form peu de temps aprs la visit du
President Aristide au Pnitencier national le dimanche 27 octobre, et il devra effectuer le
mme travail dans les divers centres de dtention du pays. Le 27 octobre tait commmore
la Journe Internationale du Prisonnier.

Pour une amlioration des conditions dans les prisons
Le PrsidentAristide ainaugurun centre informatique au Pnitencier national, l'occasion
de la journe mondiale des prisonniers..Selon des statistiques, 1807 prisonniers sont
incarcrs dans le plus grand centre carcral du pays. De ce nombre, seuls 20 % ont t
jugs et condamns. Les autres sont en dtention preventive prolonge. M. Aristide a
dplor cette situation et annonc un ensemble de measures pour amliorer les conditions
de vie des dtenus afin qu'ils conservent leur dignit et leurs droits. Au nombre de ces
measures figure la liberation d'un group de prisonniers. Le chef de l'tat a galement
annonc l'augmentation du budget de l'Administration Pnitenciaire Nationale (APENA).
Pour sa part, le Directeur Gnral de l'APENA, Cliford Larose, s'est flicit des efforts
dploys par les autorits en vue de l'amlioration des conditions de dtention dans le
pays.. Pour sa part, la spcialiste en droits humans la representation de l'OEA en Hati,
Anne Fuller, a dclar constater une certain amlioration dans les conditions de dtention
dans les prisons hatiennes, particulirement au pnitencier national. Mme Fuller attire
toutefois l'attention des autorits sur le phnomne de la dtention preventive prolonge
qui, selon elle, dpasse les 70 % dans le'pays.

Josu Mrilien refuse toujours de rpondre ...
Le secrtaire gnral de l'UNOH syndicatet enseignant), Josu Mrilien, accus de
diffamation par le Ministre de l'Intrieur, Jocelerme Privert, s'est de nouveau fait reprsenter
par son avocat Samuel Madistin. Me Madistin conoit comme impossible de faire venir
son client au tribunal alors que la parties demanderesse ne se prsente pas.
Josu Mrilien avait dclar que le gouvernement tramait un complot pour le faire accuser
d'tre un trafiquant de drogue. Le complot consistait mettre de la drogue dans sa voiture;
pour justifier son arrestation et peut-tremme son assassinate. C'est suite ces dclarations
que le Ministre de l'Intrieur a introduit au parquet une convocation du professeur Mrilien,
pour lui demander des prcisions.

Le gouvernement n'a jamais eu l'intention de "nationaliser"
les comptes en dollars ...
Le President Jean-BertrandAristide a rassur lundi dernier les dposants hatiens et trangers
(voir En bref/ 18)


Page 2


d
fi
rc
p
c
si

n
d
P
n








SL'ACTUALITE EN MARCH I


RESPONSE DE IRA KURZBAN A ROGER NORIEGA
Le conseiller lgal du gouvernement hatien

rpond aux rcentes dclarations du

Reprsentant amricain prs de l'OEA


(Kurzban ... suite de la 1re page)
de l'OEA ignorent les diverse tapes franchises par Hati
durant les derniers mois, pursuit Kurzban, uniquement pour
combattre le traffic de drogue. Pas plus tard que la semaine
dernire, il y avait une conference international sur la faon
de combattre le traffic de drogue au course de laquelle les
Hatiens ont discut sur un plan anti-drogue, un fait
totalement ignor par l'ambassadeur Noriega.
Mr Kurzban a insist aussi sur le fait que les
dclarations de Noriega n'accordent aucune attention au
manque d'engagement vritable des Etats-Unis participer
au combat contre le traffic de drogue.


Noriega ...
(suite de la 1re page)
prts appuyer une autre comdie lectorale en Hati", a
affirm M. Noriega. Le haut responsible amricain a dclar
que les lections gagnes par Aristide en l'an 2000 "taient
loin d'tre parfaites", mais que les Etats-Unis le
reconnaissent et sont toujours prts travailler avec lui
"quand il agit de manire responsible". Washington
est le principal fournisseur d'aide bilatrale Hati, avec
120 millions de dollars ces deux dernires annes distribus
par le truchement d'organisations religieuses et non
gouvernementales.


Bien que les Etats-Unis aient sign un accord
avec Hati pour procurer au pays les moyens financiers
ncessaires cette lutte contre la drogue, pas un centime
n'a t remis au gouvernement hatien jusqu' ce jour.
De mme les dclarations de l'ambassadeur
Noriega concernant les efforts en vue du dsarmement
et les rparations aux victims des violence du 17
dcembre 2001, peuvent induire en erreur. Le
gouvernement d'Hati a dj pay plus de $1 million de
ddommagements aux parties et dirigeants politiques
victims des violence caractre politique. Vu la lutte
quotidienne que mne la grande majority des Hatiens
pour arriver survive, cette some colossale tmoigne
de la volont du Prsident Aristide de respecter ses
promesses.
Mr Kurzban a continue en soulignant que
l'Ambassadeur Noriega a compltement ignor les efforts
mens par la Police dans des circonstances trs difficiles
pour commencer le processus de dsarmement dans le
pays, en dressant des barricades et en dsarmant
systmatiquement ceux qui sont responsables d'actes de
violence.
Selon Ira Kurzban, ce qui surtout peut induire
en erreur dans les dclarations de M. Noriega, c'est son
refus de reconnatre que l'embargo don't les Etats-Unis
ont pris la tte, et qui est exerc par les institutions
internationales rend l
particulirement difficile au go
hatien dans ses efforts pour c
traffic de drogue, pour rduire 1
pour ddommager les victim
violence politiques.
Si les Etats-Unis n'
pris la direction de cet emba
maintenant deux ans, nous ne
des Hatiens chouer sur
amricaines. Bien plus nous
gouvernement hatien en meille
pour assurer la sant, la sret
des citoyens hatiens dit enco
Sconseil du gouvernement hatic


ANALYSE SOMMAIRE
Arrive massive de rfugis Miami
Des Haitiens percent le bouclier de la "scurit national" p.1
LA CRISE
L'Ambassadeur amricain I'OEA tire boulets rouges p. 1
Rponse de Ira Kurzban Roger Noriega p. 1
O en est la formation du CEP? p.3
Resolution 822: les bailleurs de fonds attendent p.7
Lavalas accord peu d'importance aux propos de Noriega p.8
L'EVENEMENT
La suspension de l'aide est responsible de la nouvelle
vague de rfugis, selon Lavalas p.2
Les Antilles nerlandaises et restrictions de visa p.7
Nombre de rfugis tre admis aux Etats-Unis en 2003 p.7
Des Haitiens humilis par le spectacle des boat people p.12
Condition des Haitiens en Rpublique Dominicaine p.10
ECONOMIC
Adoption en urgence de measures d'austrit, conseille
le Group Croissance p.8
Rencontre Aristide, Presse, Secteur bancaire p.8
PRESS ET ELECTIONS
Une communication de Marie Laurence J. Lassgue p.9
TECHNOLOGIES
L'Information gographique au service de l'amnagement
du territoire p.10
DANS LE NATIONAL
Creation d'un Comit d'urgence pour la liberation
de dtenus p.14
Josu Mrilien ne se prsente toujours pas aprs
la 3 me convocation p. 17
Arrstations illgales et ports disparus, la KID dnonce p.11
SPORTS
Synthse des championnats nationaux
europens p.20
L'affaire Victoria Beckham p.20
INTERNATIONAL
Quel Congrs pour Georges W. Bush? p.15
La Chine championne de la croissance, mais p. 15
Une grande parties du monde risque de manquer d'eau p.16

financires Pour finir, Ira Kurzban relve que les
la tche dclarations de M. Noriega renforcent ceux qui
uvernement veulent miner les efforts du gouvernement pour
:ombattre le respecter les Rsolutions 806 et 822 et qui
es crimes et pensent qu'ils peuvent continue indfiniment
s d'actes de de jouer ainsi avec la vie de tout un people. "
Enfin, pour Me Kurzban, de telles
avaient pas dclarations sont franchement inutiles si les
argo depuis Etats-Unis sont vraiment intresss voir la
versions pas fin de la crise politique en Hati. Le
les ctes gouvernement hatien veut voir le plus de gens
verrions le que possible jouer un rle constructif dans la
:ure position determination de l'avenir d'Hati. Ce genre de
et la scurit dclarations ne peut que miner ce genre
>re l'avocat- d'efforts. "


Seulement 6 mois d'existence
et dj un succs. La UNIBANK remercie
tous les internautes qui ont choisi la

Premire Succursale
Virtuelle de Banque en Hati:
www.unibankhaiti.com

Nous sommes fiers des nombreux clients qui
utilisent chaque jour UNIBANKOnline.




Fi| UNIBANK


"Faisons route ensemble"


aiN


O en
Port-au-
Prince, 31 octobre -
(HPN) Cinq des
secteurs cl pour la format
Conseil Electoral Provisoire
quatre jours de l'chance
des conditions de scurit e
processus lectoral comme
participation.
Dans une lettre dat
adresse au reprsenta
(Organisation des Etats Am
David Lee, la Confrence p
(catholique), l'Eglise
Fdration protestante, Just
Chambre de commerce
informent qu'elles ont d
reprsentant au sein du CEP
"Toutefois, nous i
disposs communique
formellement tant que ne
officiellement par l'OEA et
processus visant scuriser
Quinze jours plus tt


POLITIQUE


est la formation
du CE ? organizations avaient
r sollicit, dans une lettre
adresse la Prsidence de
ion du nouveau larpublique, que celle-ci invite la Communaut
ont demand, Internationale fournir une collaboration active
du 4 novembre, dans la mise en euvre d'un programme gnral
-t de fiabilit du de dsarmement et une assistance technique
pr-requis leur la police national.
Les cinq organizations signataires ont
e du 26 octobre galement cherch savoir, par courier auprs
nt de I'OEA du chef delamission del'OEA, si cette requte
ricains) en Hati, officielle du gouvernement lui tait dj
iscopale d'Hati parvenue et si elle avait t transmise aux in-
episcopale, la stances de decision et aux pays concerns par la
ice et paix et la question.


et d'industrie
j dsign leur
P.
ne sommes pas
ier les noms
sera pas initi
l'tat hatien le
r les lections".
ces mmes


Un 60 secteur impliqu par la mise en
ouvre du CEP abonde dans le mme sens. La
formation d'un nouveau CEP est l'un des points
cl de la Rsolution 822 de l'OEA, adopte le 4
septembre.
Ce texte fixait galement un dlai de
deux mois au gouvernement pour publier un rap-
port dtaill sur les measures dj prises contre
les auteurs des violence du 17 dcembre 2001.
HPN


Suspension aide et Rfugis !
(Aide ... suite de la page 2) D'aprs le reporter, la plupart des ha-
"ls sont trs, trs pauvres, et ils bitants de l'Acul ont vot pour Lavalas. Mais
doivent emprunterl'argent de vrais requins les lections ont t contestes, depuis lors
qui chargent jusqu' 20 pour cent d'intrt" l'conomie a plong, les gangs politiques ont
selonunrsident. Une famille apayjusqu' occup les rues et la criminalit n'a cess
$1.000 pour leur passage bord. (voir Aide / 7)

L'information de bon matin

C'est Mlodie Matin 7:00 9:30 AM
MELODIE 103.3 FM Port-au-Prince, Haiti / Phone 221-8567 / 8568


Mercredi 6 Novembre 2002
lUot; ,n M/archP Vn1 YVVT XV Tn lN


II~UL~IlI~I~~C *Vlil~rll~YN I -' _


Page 3







I UNE ANALYSE I


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40


HAITI-FLORIDE

Une arrive choc de rfugis haitiens
(Rfugis ... leur chance, ploum. Puis c'est un
suite de la 1re page) movement gnral, ploum, ploum, ploum.
Ce qui n'a pas chang, oimin' e' V En un clin d'oeil, ils taient tous la mer ;
c'est une administration rpublicaine toujours aussi hostile totalement objective, sinon ouvertement sympathique la puis sur la plage courant dans tous les sens, hommes,
au rfugi hatien qu'il y a 20 ans sous le president Ronald cause du rfugi hatien qui a fait quotidiennement la une femmes et enfants. En majority de jeunes adults et plutt
Reagan, et aujourd'hui mme pis. Le gouvernement Reagan du Miami Herald et du Sun-Sentinel (sans oublier le New en bonne forme aprs une traverse qui aurait dur plus
finissait par ouvrir en 1982 les portes du centre de dtention York Times etle Chicago Tribune) depuis l'vnement choc d'une semaine ...
de Krome librant des centaines de rfugis hatiens, aprs dumardi 29 octobre. D'ailleurs beaucoup dejeunes hatiens- Les voici qui dbouchent sur l'autoroute
~ 1 f't'SV


Manifestation devant un centre communautaire de Miami o le gouverneur de Floride, Jeb Bush,


devait parler mercredi dernier
amricains ont fait aussi carrire dans ces mdias floridiens.
Il tait environ 3:00 pm, quand le dnouement
inattendu va se jouer sous le brilliant soleil de Key Biscayne,
un faubourg trs hupp de Miami, et "en direct" la
tlvision, un hlicoptre d'une chane locale tournant dans
le ciel.
D'abord, deux ou trois units des gardes ctes
tentent d'aborder la petite embarcation hatienne charge
ras bord. Puis, de repcher les premiers passagers qui se
sont jets l'eau.
Alors seulement on ralise que la scne se passe
porte de la plage. Soudain d'autres passagers tentent aussi


une decision du juge James L. King dclarant non recevable
le trait d'interdiction pour cause d'"absence de
publicity" en Hati.
Aujourd'hui par contre, la justice a rejet une
demand similaire introduite contre l'immigration de M.
Bush, au nom de dizaines d'Hatiens enferms depuis
dcembre 2001 au Krome Detention Center. Ces derniers
de dsespoir, ont d abandonner la cause. Ils ont t rapatris
avec les mmes vtements qu'ils taient venus et la veille
mme que ce nouveau bateau allait parvenir jusqu'aux
plages de Floride.
"En direct" la tlvision ...
Ce qui a change, c'est une press amricaine


(Rickenbacker Causeway), mais l pas d'autre issue. Pour
une surprise, c'en est une pour les automobilistes lancs
pas moins de 60 miles l'heure. Les rfugis vont dans
une direction, puis dans l'autre n'ayant dfinitivement
aucune ide de l'endroit o ils ont dbarqu. Us ne voient
qu'un ruban d'asphalte s'tendant perte de vue dans les
deux sens, et au loin les gratte-ciel du downtown Miami.
Hlas, car s'ils avaient dbarqu dans un lieu habit,
beaucoup auraient eu le temps de s'chapper. En effet, la
police n'est nulle part, elle aussi prise par surprise. Pas de
tap-tap non plus l'horizon car Key Biscayne est une ville
de millionaire. Donc no way out !
(voir Rfugis / 5)


Etiquette Unisex .AKE Discount


BARBER / BEAUTY SALON

305 940 9070 Children welcome
15456 West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 33162
r--------------------------5i
S Ju i$ 10% Designer Cup
*First time customer only Reg.12.50
FREE Condioning Treatment
e_ with this coupon


MZo-zocot tira
18 x 18 & 16x 16
Cramiques espagnoles et italiennes
Grand choix votre disposition
.79 pied carr


s' '.5
Y''.. :......,


Beauty Supply

ETIENNE MATHURIN
Owner

12809 W. DIXIE HWY. PHONE: 305-899-9112
NORTH MIAMI, FL33161 email: akeplus@bellsouth.net


Cramiques & Marbre

Trs grande salle d'exposition
Dpt Salle d'Inventaire : ..
Accessoires
Cramiques : .
"-:. Marbre pour Salle de bain


Nous exportons vers Hati


Equipements pour
personnel souffrant
de surdit
Equipment to
diagnose hearing
problems"
( Brands: NIaico,
Interacoustics,
Otodynamics..-)
Contact lolanda
at tel:
786-293-8448
fax: 786 293 8447
e-mail:
audiousa@ bellsouth.net


M4Conzocoz ura
12 x 12
Cramiques espagnoles
Diffrents Styles et couleurs
69 pieds carrs
gr R A. T IL I T
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


Meilleurs prix de la place

Venez donc voir vous-mme

3306 N.W. 79me Avenue, Miami, Florida Tl.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673:


Page 4


I


GC -RATU IT
Cramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carrs
Apportez ce coupon


i ~Pr~cZLuCN


!











Mercredi 6 Novembre 2002
Haiti en Marche Vol. XVI No.40


I DE L'ACTUALITE I


Des Haitiens percent le bouclier de la scurit national


(Rfugis ... suite de la page 4)
Alors la police tranquillement s'amne et occupe les deux
extrmits de l'autoroute, fouillant les vhicules au passage. Le
reste, simple comme bonjour. Tous les rfugis sont cerns sans
grand effort ni brutalit, puis forcs de s'asseoir le long de la voie.
Des autobus ensuite les emmnent au centre de dtention de
l'immigration.

Discrimination flagrante ...
Mais entre-temps, d'autres vhicules sont arrivs en sens
inverse. Ils dversent des dizaines de manifestants hatiens qui se
lancent pancartes en avant, dnonant sous les camras l'injustice
et l'inquit centre le rfugi hatien alors que ceux d'autres
nationalits, et pas seulement les cubains, sont relchs sous cau-
tion une fois dmontre qu'ils ont une raison lgitime d'avoir peur
de rester dans leur pays. Pourquoi tuie discrimination aussi fla-


granted envers les hatiens ? Ds lors c'est un seul cri qui semble
parcourir tous les Etats-Unis, jusqu' sortir un instant le president
Bush de ses proccupations irakiennes ...
Depuis les manifestations ne s'arrtent pas devant le bu-
reau central du Service d'mmnigration et de Naturalisation (INS)
au Biscayne Boulevard ...
Car ce qui n'a surtout pas change, heureusement, c'est
une communaut hatienne toujours aussi activist qu'il y a 20 ans
quand le pre Grard Jean-Juste (Jerry) dirigeait le Centre des
rfugis hatiens, mais avec aujourd'hui encore plus de personnalits
marquantes et qui se sont fait un nom dans leurs activits
professionnelles, politiques ou militants. Le reprsentant hatien
au parlement de Tallahassee, capital dela Floride, l'avocat Philippe
Brutus, Jacques Despinosse, maire adjoint de North Miami,
Marleine Bastien, directrice de FanmAyisyen nan Miami, plusieurs
fois honore par de grandes institutions, la chanteuse et militant


ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES BANQUE


NOTE DE PRESS


Dans le but de maintenir la confiance dans le systme bancaire et de rassurer les agents
conomiques, particulirement les dposants en devises, tant en Hati qu' l'tranger,
l'Association Professionnelle des Banques (APB) a rencontr, le lundi 28 octobre 2002, le
President de la Rpublique qui a tenu porter un dmenti catgorique et formel aux
rumeurs de conversion des comptes en dollars.


Il a fermement raffirm la volont du Gouvernement de ne pas se substituer au march
mais de favoriser la libre circulation des capitaux et un libre accs aux comptes en dollars,
en encourageant le public continue dposer leurs fonds dans les banques.


Au course de cette rencontre, le Prsident de la Rpublique a tenu envoyer des signaux
clairs et sans quivoque au march. De plus, la declaration crite du Prsident a t
achemine la Chancellerie pour l'information des representations diplomatiques
trangres.


Dans cette declaration, le Prsident de la Rpublique a affirm qu'il n'a jamais t question,
qu'il n'est pas question et qu'il ne sera pas question que les Pouvoirs Publics nationalisent
ou convertissent en gourdes les dpts en devises dtenus auprs des institutions du
systme bancaire.


Le President de la Rpublique a pris l'initiative de solliciter des Autorits Montaires, une
lettre pour informer les bailleurs de fonds, notamment le Fonds Montaire International de
l'volution de la situation et pour leur communiquer la declaration officielle de la Prsidence
sur la question des dpts en dollars.


En remerciant les Hautes Autorits du pays pour les engagements renouvels envers le
public, l'Association Professionnelle des Banques (APB) invite les clients des banques, les
dposants et tous les agents conomiques poursuivre leurs transactions en toute
quitude et dans le calme, et continue faire confiance au systme bancaire.


Fait Port-au-Prince, le 29 Octobre 2002


politique Farah Juste, Jean .Robert Lauortune,
de la HaitianAmerican Grassroots Coalition
etc.

"Just call your brother" !...
Ce qui a change en bien c'est la
fraternity trouve dans la communaut noire
amricaine. Au dbut des annes 80, on faisait
croire ces derniers que les hatiens venaient
voler leurs emplois ...
Aujourd'hui les relations
intercommunautaires se sont dveloppes
la fois au niveau social, familial et bien
entendu politique. C'est la congtesswoman
Carrime Meek (Dm. de Floride) qui a t la
principal porte-parole de la communaut
hatienne lors de la visit jeudi Miami du
gouverneur Jeb Bush, candidate sa
rlection ce mardi 5 novembre.
"Vous n'avez qu' donner
un coup de fil votre frre" pour
S faire changer cette politique inique,
a lanc Carrie Meek au gouverneur.
Ce qui a change aussi c'est
l'indiffrence de la communaut
cubaine don't les leaders clamaient
autrefois ouvertement que les
cubains mritent leur statut
privilgi parce qu'ils sont des
rfugis politiques tandis que les
hatiens sont des rfugis
conomiques ...
Aujourd'hui les lus
cubains du comt de Dade sont tout
aussi favorables un traitement
quitable envers les hatiens ...
"Je pense que nous
devrions faire tout ce qui est en
notre pouvoir pour couter toutes
les rclamations" a dclar le maire
de Miami, Manny Diaz. "Je ne crois
pas dans la politique d'incarcration
de tout le group. Je crois qu'ils
doivent avoir la possibility de
prsenter leurs cas."
Le maire de Miami-Dade,
Alex Penelas, object galement
la politique de "dtention
indfinie"...
Mais ce qui a change
surtout c'est une communaut
hatienne plus sre aujourd'hui
d'elle mme, de sa place au sein de
la grande communaut floridienne,
qui paie des taxes, remplit ses
devoirs de citoyen... Et le plus in-
portant, qui vote. Un dput Tal-
lahassee, un maire et plusieurs
assesseurs dans le comt de Dade.
Et des candidates qui ont fait encore
bonne figure dans la champagne pour
les lections de ce mardi 5
novembre, don't une Lucie
Tondreau.
Les leaders afro-
amricains menacent de lancer un
appel la grve gnrale si
l'administration Bush refuse de
renoncer son hostility envers le
rfugi hatien.

Comme si tout cela
se passait sur une autre
plante ...
Par contre l o rien n'a
(voir Rfugis / 6)
,1


Page 5


Fiche d'Abonnement Hati en Marche

Nom Renouvellement O

Adresse
Nouvel Abonn O

6 Mois Un An
Etats Unis $ 40.00 $ 78.00
Canada $ 42.00 $ 80.00
Europe $ 70.00 $ 135.00
Amrique Latine $ 70.00 $ 135.00


lh-1-













Page 6


SANALYSE DE L'ACTUALITE


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40


Une arrive ch
(Rfugis ... suite de la page 5)
change c'est chez nous en Haiti, l'ignorance dans laquelle
la bonne socit semble rester vis vis de ce drame ... Le
ton cavalier, voire mme persifleur (voir dans Le Nouvelliste
du mercredi 30 octobre, les rflexions lors d'une rencontre
du secteur priv), comme si tout cela se passait sur une
autre plante.
Ce qui n'a pas change non plus, ce sont les mmes
dnonciations que l'on trouve aujourd'hui come il y a 20
ans dans la bouche du rfugi hatien, qui dit fuir la misre
effroyable rgnant dans son pays, l'absence de tout avenir,
mais aussi les perscutions politiques, y compris des cas de
meurtres aux mains de prsums partisans du rgime
Lavalas au" pouvoir. Perscuts d'hier, perscuteurs leur
tour ...
Mais ce qui n'a pas change surtout c'est l'absence
en Hati d'une vision politique et d'un consensus national
pour que nous risquions moins d'tre l'objet de ce genre
d'infanie "en direct" la tlvision international ...

Sous le nez du bouclier anti-terroriste

Ah oui, ce qui n'a pas change, c'est aussi la
hardiesse et l'astuce du marin hatien qui persuadait hier
ses passagers qu'il les changerait en rgimes de bananes
l'approche des gardes ctes amricains et qui aujourd'hui
arrive se faufiler sous le nez du bouclier anti-terroriste mis
en place aprs les attentats du 11 septembre ...
Les gardes ctes expliquent qu'ils avaient localis
le petit vaisseau hatien bien au-del des ctes amricaines
mais qu'il tait si surcharge (235 passagers) qu'un abordage
aurait pu provoquer une perte de vies humaines.
Quoi qu'il en soit, la gne des autorits fdrales
tait bien visible. Est-ce aussi ce qui a motiv le reprsentant
amricain l'OEA, Roger Noriega, choisir ce moment
prcis pour dclencher un feu roulant contre le pouvoir
Aristide-Neptune ...
Histoire de retourner la pression dans l'autre camp
en effet, le 4 novembre est une date butoir pour Hati,


1469-WS


Fumish & Deliver various air curtains
(Factory Assembled) to Miami Dade
Water & Sewer Dept
This contract includes Bid Preference
provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE'S), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE'S), and
Certified Women Business Enterprises
(WBE'S)


oc de rfugis hatiens domine
president des Etats-Unis, le gouverneur Jeb Bush, ne cessait
les v n e m e n ts d'essayer de se disculper, distant n'avoir eu connaissance
de cette politique qu'aprs qu'elle eut t mise en applica-
celle o devrait se concrtiser la premiere dmarche en vue tion et qu'il n'est pas d'accord non plus avec elle. Alors
d'une sortie de la crise post-lectorale vieille de plus de que va-t-il faire ? Mais c'est une autre histoire. Promesses
deux annes avec la formation d'un nouveau conseil lectorales...
electoral. I lit


Mais en mme temps ce qui n'a
pas change, c'est la mme hypocrisie de
l'international, en premier lieu Washing-
ton, qui d'un ct accuse le gouvernement
hatien de violations de toutes sortes et de
ne rien faire pour trouver une issue la
crise, alors que de l'autre ct
l'immigration amricaine boucle les
rfugis hatiens sans autre forme de
procs jusqu' ce qu'ils supplient eux-
mmes d'tre renvoys dans le mme pays
qu'ils ont fui.

Promesses lectorales ...
Mais heureusement ce qui a
change, c'est l'esprit de motivation et le
dynamisme au sein d'une communaut
hatienne de Floride jusqu' pouvoir.
forcer les deux principaux candidates au
poste de gouverneur de l'Etat prendre
ouvertement position sur l'vnement du
mardi 29 octobre. Le candidate dmocrate
Bill McBride n'hsitant pas traiter de
racistt" le traitement des rfugis hatiens
par l'administration Bush, une politique


dcide par la Maison Blanche elle-mme, sous prtexte
de ne pas fournir le moindre encouragement une popula-
tion hatienne aux abois, alors que l'arrive massive de la
semaine dernire et jusqu'au pied des villas de Key Biscayne
est la preuve, s'il en tait besoin, que cette politique
ouvertement discriminatoire ne march pas ...
Tandis que le candidate rpublicain et frre du


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMFDA MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained through the Depart-
ment of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC) 111 NW It Street, Suite 112, Miami, FL33128 (Phone:
305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below) and an additional
$5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package through the United States Postal Service. Ail requests
by mail must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for
the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners."
Vendors may choose to download the bid packages) free of charge, from our Website w.cmi.ad .ft.. da`! ls.sgid. under
"Solicitations Online".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at the submittal deadline. Bids/
proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been opened will not be opened or considered. The re-
sponsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for.delays caused by any mail, package or courier service,
including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at 111 NW n1 Street, 17t"
Floor, Suite 202, Miami, FI 33128 by no later than 2:00 pm on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-0106.
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, December 11, 2002


Cost $10.00








Cost $10.00


Janitorial Supplies
This contact is County Wide


'The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, December 18, 2002


Truck Mounted Crane for Miami Dade Cost $10.00
WATER & SEWER DEPT.
This contract includes Bid Preference
provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE's), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE'S), and
Certified Women Business Enterprises (WBE'S)


7247-0/07-CW Welding Repair for Heavy Equipment Cost $10.00
Machine Shop & Metal Fabrication
Service
This contract is County Wide
This contact requires Insurance.
This contract includes Bid Preference
provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE'S), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE'S), and
Certified Women Business Enterprises
(WBE'S)
A Pre-Bid Conference is scheduled for November 27, 2002 at 1:00 PM
at The Stephen P Clark Center, 111 NW 1" Street, Miami, Fl. Room 18-3. Attendance is recommended.
This is a Section 3 covered activity, as stipulated in HUD 24 CFT 135, for Miami Dade Housing
Agency projects only. Section 3 requires that economic opportunities be directed to low and very low income persons and to
businesses that provide economic opportunities to these persons. Call 305-644-5333 for further information.


7252-1/04-OTR-CW


1470-WS .


Le candidate dmocrate pour le poste de gouverneur de Floride,
Bill McBride, avec Robert Cayard, 10 ans, visit North Miami


Toutefois on apprenait par les journaux de samedi
que les rfugis du 29 octobre ne seront pas placs dans la
"mme catgorie" que ceux qui avaient t emprisonns
indfiniment en dcembre dernier, et que certain d'entre
eux pourraient tre habilits bnficier d'une liberation
conditionnelle...

Epi, epi anyen .
Par contre, ce qui n'a pas change et qui ne semble
pas devoir l'tre, c'est Hati, comme toujours semblant
(voir Rfugis / 7)

REQUEST FOR PROPOSALS
RFP# 370
DERIVATIVE PRODUCTS ADVISOR SERVICES
Miami-Dade County, as represented, through the Finance
Department, is soliciting proposals from qualified deriva-
tive products financial advisors to assist the County in
managing the County debt by making recommendations on
the use of a wide range of products to hedge the County's
risk.
During the selection of financial advisors for the County's
general financial services, the County reserves the right to
select in independent (separate) swap advisor at any time
during the financial advisory services contract duration.
The derivative products financial advisor may NOT be a
member of the County's underwriters pool. The derivative
products financial advisor may participate in all competi-
tive County bond transactions, so long as no derivative
product is associated with such bond transaction. The de-
rivative products financial advisor may not participate as a
counter-party in any County derivative product transaction.
Any contract resulting from this solicitation shall be for the
duration of three (3) years. The County, at its sole discre-
tion, reserves the right to exercise the option to renew any
agreement for a period of two (2) additional years on a year-
to-year basis.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for November
12, 2002 at3:00 pm (local time) at 111 NW 1 Street, 18'h
Floor, Conf. Rm. 18-1, Miami, FI 33128. Attendance is
recommended. The contracting officer for this RFP is Fred
Simmons at (305) 375-4259.
Deadline for submission of proposals is November 22,
2002 at 2:00 pm (local time) at Miami-Dade County, Clerk
of the Board of County Commissioners, 111 NW 1" Street,
17th Floor Suite 202, Miami, Florida 33138-1023. This
RFPis subject to the County's Cone of Silence Ordinance
98-106.
The RFP document, which will be available starting Octo-
ber 29, 2002, can be obtained through Vendor Information
Center, Department of Procurement Management, 111 NW
1l Street, Suite 112, Miami, FI 33128-1919 at a cost of $
10.00 for each solicitation package and an additional S
5.00 fee for a request to receive the solicitation package
through the United States Postal Service. For your conve-
nience the County now accepts VISA and MasterCard. To
request the solicitation package through the United States
Postal Service, mail requests with the following info: the
RFQ number and title, the name of proposer and contact
person, complete address to be mailed to, telephone num-
ber and fax number, along with a $15.00 check or money
order made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners. Vendors may also visit our web site at
www.miamidade.goy and click on "Business" for addi-
tional information on how to do business with Miami-
Dade County Department of Procurement Management
and/or to download a free Solicitation Package. .











Mercredi 6 Novembre 2002
TT .. ... T .


I PCU TTTCIOIIF ,k&, BECOME 1


liaiti en iarch e V \ iio iNo.4U I 1. %a J l I *, .- -a _, -%- -

Rsolution 822 : "Les bailleurs de fonds attendent
Sans le enforcement des institu- avons vot cette resolution pour donner au
tons, I'assistance financireinternationale des p r gr s significatifs gouvernement Lavalas un cadre de travail qui
Hati constituerait un investissement trs devrait lui permettre d'aller de l'avant, de se


squ Pourtant deux mois aprs le vote de la
rnsquesoi uun "au r 'ul u'iuil. pule.


Washington, 31 octobre (HPN) Dans la Rsolution 822
vote le 4 septembre coul par l'Organisation des Etats Amricains
en vue de rsoudre la cruise politique hatienne, les pays membres
avaient insr un petit paragraphe demandant aux institutions
financires internationales de normaliser leurs rapports avec Hati.
Cette resolution avait suscit une joie frntique au gouvernement et
dans les rangs du Parlement hatien, ainsi que chez les proches de
Fanmi Lavalas, qui s'attendaient un dcaissement des fonds de la
BID et d'autres bailleurs de fonds internationaux.


resolution, aucun fonus n a ete UtoeU quI; pour i
gouvernement hatien. Interrog par HPN, en marge du
dialogue inter-amricain tenu mercredi Washington DC,
le reprsentant permanent des Etats-Unis l'OEA, Roger
Noriega, a apport certain claircissements sur ce
paragraphe porteur d'espoir pour le gouvernement
Lavalas.
L'ambassadeur amricain l'OEA a tout
d'abord rappel l'esprit de la Rsolution 822. Nous


lgitimer en crant des conditions propices aux
lections et de normaliser ses rapports politiques et
conomiques avec la communaut international "
a-t-il dclar.
Roger Noriega a fait savoir que le
gouvernement hatien doit faire des progrs
additionnels considrables pour rpondre aux
exigences de la Rsolution 822. La Banque
Interamricaine de Dveloppement va tenir compete
de trois facteurs diffrents : la bonne march des
institutions hatiennes, la transparence du
gouvernement dans sa gestion, son sens des
responsabilits rpondre de ses actes face aux
citoyens hatiens et la communaut
international ", a dclar l'ambassadeur Noriega.
Le reprsentant amricain a clairement fait savoir
que les bailleurs de fonds ne vont pas risquer des
investissements en Hati si le gouvernement ne prend
pas des measures significatives relatives
l'application de la Rsolution 822.
Le gouvernement hatien compete beaucoup
sur le dblocage des fonds de la BID pour faire
baisser la pression de la crise hatienne. Un
dcaissement de la Banque Interamricaine de
Dveloppementpermettrait aux autorits financires
hatiennes de freiner l'hmorragie de la gourde, qui
connat une chute libre face au billet vert, de plus
en plus rare sur le march des changes, suite aux
(voir Bailleurs / 8)


Nombre relatif de

admis aux Etats-
Le president Bush a fait part au secrtaire d'Etat du nombre
de rfugis qui pourraient tre admis aux Etats-Unis en 2003, a
annonc la Maison-Blanche dans un communique diffus le 16
octobre.
Le nombre maximal autoris de rfugis sera de 70.000.
Rpartis par region, les rfugis d'Afrique seront les plus nombreux
(20.000), suivi des rfugis de l'ex-Union sovitique (14.000).
On trouvera ci-aprs le texte du communique.
(Dbut du texte)
La Maison-Blanche / Bureau du secrtaire de press 16


Haiti dnonce la suspen-

sion de l'aide comme

responsible de la nouvelle

vague de rfugis
(Aide ... suite de la page 3)
d'augmenter, lie une position de transit d'Hati dans le traffic de
drogue vers les Etats-Unis.
"Il n'y a pas de scurit et nous ne pouvons pas manger.
Alors pourquoi devrions nous rester?" dit celui-ci.
La plupart de ceux qui ont pris le bateau sont jeunes, moins
de 30 ans. Mais Marcel Marcelin, 68 ans, dit qu'en voyant le village
se dpeupler, il commence rflchir lui aussi.
"Si j'avais des ailes, dit-il, je m'envolerais moi aussi jusque
l bas" dit-il.
"C'est la misre ici. Les enfants ne vont pas l'cole. Il n'y
a pas de travail, aussi les gens disparaissent un jour, cherchant par
n'importe quel moyen atteindre les Etats-Unis" dit Marcelin.
Ecoutons encore cette dernire rflexion: "Seuls les
trafiquants de drogue et les politicians ont de l'espoir dans ce pays."


REFUGEES ...
(suite de la page 6)
oublier qu'il est le noeud de la question, et que aussi longtemps que
tous les secteurs dits responsables resteront insensibles leurs
responsabilits, eh bien on continuera pleurer de honte, comme cette
prsidente d'une grande association Port-au-Prince. Epi, epi anyen.
Ce qui n'a pas change, c'est notre indifference notre propre
sort alors mme qu'on se gargarise de bicentenaire 2004 et d'un
heritage don't nous sommes loin de nous montrer mritants ...
En conclusion de tout ceci : seulement en Hati que rien,
absolument rien, n'a change, n'a jamais change, et depuis toujours.
Ni la bonne conscience des bien peasants, comme elle transpire dans
cet article du Nouvelliste.


Hati en Marche, 2 Novembre 2002


rfugis tre

Unis en 2003
octobre 2002
Mmorandum du president au secrtaire d'Etat
Chiffres relatifs aux admissions de rfugis pour l'anne
budgtaire 2003 et autorisations relatives au statut de
rfugi interne
Conformment la section 207 de la Loi rvise
sur l'immigration et la nationalit (8 U.S.C. 1157) et aprs
consultation du Congrs, j'ai pris les decisions et autorise
les measures suivantes :
L'admission d'un nombre maximal de 70.000
rfugis aux Etats-Unis durant l'anne budgtaire 2003
se justifie par des considerations humanitaires ou d'intrt
national ; condition cependant que ce nombre entende
inclure les personnel qui seront admises aux Etats-Unis
durant cette anne grce l'aide fdrale en matire de
rinstallation des rfugis rgie par le programme
d'admission des immigrants amrasiens, selon les critres
noncs ci-aprs.
Les 70.000 admissions seront rparties entire les
rfugis qui font l'objet d'un intrt humanitaire
particulier pour les Etats-Unis, conformment aux allo-
cations rgionales prcises ci-aprs ; condition,
toutefois, que le nombre attribu la region de l'Asie de
l'Est comprenne des personnel qui seront admises aux
Etats-Unis durant l'anne budgtaire 2003 grce l'aide
fdrale en matire de rinstallation des rfugis en vertu
de la section 584 de la Loi d'attribution budgtaire de
1988 sur les operations l'tranger, le financement des
exportations et programmes connexes, ainsi que le stipule
la section 101(e) de la Loi 100-202 (immigrants
amrasiens et leurs proches) ; condition, galement,
que le nombre attribu l'ex-Union sovitique
comprenne les personnel admissibles qui taient des
ressortissants de l'ex-Union sovitique ou qui, dans le
cas de personnel n'ayant aucune nationalit, taient des
residents habituels de l'ex-Union sovitique avant le 2
septembre 1991 :

Afrique......... ..........20.000
Asie de l'Est................. 4.000
Europe orientale..............2.500
Ex-Union sovitique..........14.000
Amrique latine Antilles....2.500
Proche-Orient Asie du Sud...7.000
Reserve non attribue........20.000
La reserve non attribue sera alloue en tant que
de besoin aux admissions rgionales qui auront dpass
leur limited. Les admissions inutilises alloues une
region donne pourront tre transfres une ou plusieurs
autres rgions s'il se manifeste un besoin impratif
(voir Rfugis /12)


$299.00.
per person at
L'HOTEL VILLA CREOLE
S Your mini vacation includes:
Airfare from Miami
3 days/2 nights hotel accommodations and taxes
daily breakfast poolside
swimming
free use of tennis courts
Satellite TV
internet access in room
transfers to/from airport in Haiti ,
SPrice is per person, based on two persons per room and
hotel and air availability. Restrictions apply. Air taxes
additional.
For reservations, please call
561-347-0900
or
800-729-8767
fflr- W d=fc-f dz


Page7


L'EVENEMENT REFUGIES


Les Antilles Nerlandaises veulent

durcir les restrictions de visa aux

Hatiens, Dominicains et Colombiens
PHILIPSBURG, St Maarten Les autorits veulent resserer rien voir avec la criminalit, mais nombre d'entre e
les measures de distribution de visa aux ressortissants dominicains, crent un problme. Je soutiens donc l'ide d'une pi
hatiens et colombiens dans ce territoire hollandais de la Carabe. grande restriction de visa" a dclar Chief Derri
"J'espre qu'il y aura un meilleur contrle de ces gens de Holliday.
la Rpublique Dominicaine et d'Hati" a dclar vendredi le chef de Les consulats hollandais en Rpubliq
la Police, Derrick Holliday. "Mme s'ils sont requis d'avoir un visa, Dominicaine, en Hati et en Colombie devraient do
ils continent venir et de plus en plus en nombre." durcir les procedures d'obtention de visa aux gens
D'un autre ct, les Colombiens sont impliqus dans la ces pays dsirant se rendre aux Antilles Nerlandais
drogue qui est devenu depuis peu un problme ici, a dit Holliday. (Curaao).
"Evidemment, il y a beaucoup de Colombiens qui n'ont


bi I


Haitians everywhere
have experienced Our
Blessed Mother is a
Perpetual Help in ail
the challenges of life.
For a FREE picture of Our
Mother of Perpetual Help
and prayercard write to:
The Redemptorists
1633 N Cleveland Ave #H
Chicago IL 60614
E-Mail:info@omphc.org


1


mou"


eux
Aus
ick

que
onc
;de
iSeS






Page 8


POLITIQUE & ECONOMIC


Mercredi 30 Octobre 2002 .
Hati en Marche Vol. XVI No.36


Le Group Croissance invite les autorits politiques et les

agents conomiques adopter en urgence des measures
-A / publiques.
Port-au-Prince, 29 octobre (AHP) Le Group au st riLe Group Croissance suggre galement la
Croissance S.A. a invit les autorits gouvernementales et i rerucuraion es cmpes cour s rop n eu
montaires ainsi que les agents conomiques adopter en susceptible de restaurer la confiance. Au nombre de ces estructuration des competes courants trop nombreux des
urgence des measures d'austrit pour fire face la situa- mesures,legroupe cite l'arrt des nouveaux investissements ministres et d'autres agencies gouvernementales, la
tion alarmante que connait le pays au niveau conomique non inscrits au budget, la limitation de l'utilisation deligne rationalisation des dpenses des entreprises publiques, la
Dans un document remis I'AHP, le Group budgtaire aux seules dpenses d'urgence justifies par rduction drastique des dpenses publiques en dollars e
Croissance estime queles autorits politiques et montaires example par une catastrophe naturelle et la restauration de l'arrt momentan de toutes nouvelles measures susceptible
devraient court term announcer des measures crdibles la procedure de rquisition pour l'excution des dpenses d'augmenter la charge fiscal des agents conomiques el
dode toutes autres measures iuges nnalistes nour l'conomie.


Port-au-Prince, le 31 octobre 2002 (HPN) -
L'un des porte-parole de la prsidence hatienne, Jacques
Maurice, considre les dclarations de l'ambassadeur des
Etats-Unis l'Organisation des tats Amricains (OEA)
comme une simple plaisanterie. M. Noriega a dclar
mercredi Washington que le gouvernement hatien ne
faisait rien pour appliquer les resolutions 806 et 822 de

BAILLEURS ...
(suite de la page 7)
rumeurs relatives la nationalisation des comptes en de-
vises. Ces rumeurs ont t dmenties par le Prsident Jean-
Bertrand Aristide. HPN


f


l'OEA. Selon M. Maurice, ces dclarations ne refltent pas
la position des Etats-Unis, avec qui Haiti entretient de
bonnes relations.
Le porte-parole de la prsidence reconnat toutefois
qu'il y a des problmes rsoudre l'intrieur d la socit
hatienne. "On ne peut pas condamner un Prsident ou un
gouvernement partir de faits sociaux", a-t-il avanc.
De son ct, la commission de communication de
Fanmi Lavalas a attribu ces dclarations une industries
de dsinformation fonctionnant l'intrieur du pays ".
D'aprs Jonas Petit, les propos de M. Noriega ne corre-
spondent pas laralit du pays. Il espre que le diplomat
amricain rectifiera son tir. HPN


Dutch Caribbean Airlines


A partir du 09 Dcembre 2002

2 vols par jour!



Miami / Port-au-Prince

Dep MIA: 7:00 am Arr PAP: 9:00 am

Dep MIA: 1:30 pm Arr PAP: 3:30 pm

Et comme toujours nous vous offrons un service
personnel et courtois a l'aroport aussi bien qu' bord.
Et aussi les meilleurs prix!
DUTCH CARIBBEAN AIRLINES
Vive la difference!


DUTCH CARIBBEAN AIRLINES


1-800-327-7230

w ITfflH[Wi


........ ..... .. .. J-o- r ---- r . .a-. . .
Le document indique que de leur ct, les agents
conomiques devraient viter de cder la panique et
adopter des comportements adapts une conomie en
recession, en rationalisant les dpenses de luxe et non
essentielles et privilgiant dans des conditions de
comptitivit des biens et services nationaux.
l appelle l'implication proactive des chambres
de commerce et. d'industrie et des associations
professionnelles dans la formulation d'un plan de sortie de
crise et de reconstruction conomique. Ce plan
comprendrait, selon le Group Croissance, la rforme de
l'tat incluant le enforcement de la gouvemance, un plan
de dveloppement conomique s'appuyant sur les
opportunits de l'insertion d'Hati dans les marchs
rgionaux et internationaux (Accords Loin, Caricom et
ZLEA) et un plan financier adapt ce plan de
dveloppement coordonn par le FMI.
Le Group Croissance souhaite galement la
mobilisation des acteurs nationaux pour
obtenir dans les meilleurs dlais la formula-
tion d'une stratgie de croissance conomique
quilibre et durable avec la participation des
secteurs public et priv, des bailleurs de fonds
et des investisseurs privs nationaux et
trangers. AHP 29 octobre 2002


MARCH DES CHANGES

Rencontre

Aristide,

Presse et

Secteur

bancaire
PORT-AU-PRINCE, 30 Octobre -
Une rencontre trs productive a eu lieu
mercredi entire le Prsident de la Rpublique
et des Directeurs de mdias au Palais National.
Elle a dur plus de deux heures, tant taient
nombreuses les questions que les journalists
taient intresss dbattre avec le Prsident
de la Rpublique.
Objet de la rencontre: les rcentes
rumeurs qui ont secou le systme financier
du pays et qui se sont soldes par des retraits
significatifs d'avoirs dposs sur les comptes
en dollars des banques par des pargnants
affols craignant que ne se matrialise la folle
rumeur voulant que le gouvernement allait
nationaliser les comptes en dollars, les
convertissant en GOURDES.
Il ne s'agissait pas avec les directeurs
de mdias de chercher savoir quelle est la
provenance de ces rumeurs mais plutt de
prsenter l'action accomplie par l'Excutif,
par le Secteur bancaire et par les mdias pour
chercher les contrer.
Ds le dpart, il a .t clairement
tabli que ces rumeurs ne venaient pas de la
press, que celle-ci ne les vhiculait pas non
plus mais qu'elle devait y faire face ne serait-
ce que pour rpondre aux nombreux appeals
tlphoniques du public voulant savoir si oui
ou non c'tait vrai.
A signaler qu'en dehors des
directeurs de mdias (trs nombreux cette
rencontre), deux banquiers, Mr. Carl Brown
et Madame Gladys Coupet, de l'APB Asso-
ciation des Directeurs de Banques
participaient la rencontre.
Il faut noter le cacactre ouvert de la
rencontre. Pas de questions tabous. Tout a pu
tre pass en revue et les journalists ne se
(voir Dollars / 9)


j


Lavalas accord peu d'importance
aux propos de Roger Noriega


I


1


a

s

t


~P'''
Dci-~PI







Mercredi 6 Novembre 2002
TT -- *--_L1- Tr T Ty T r Ti Ain


iaiu en iviarche Vol. /X.VI PU.'1U


1 MEDIAS I


PRESS ET ELECTIONS

Une communication de

Marie Laurence Josselyn
Le travail des as- de pleinement participer
journalists est essential au L asse ue aux diffrentes tapes des
bon droulement d'une routes lectorales : de la


Marie Laurence Lassgue reue Mlodie Matin (Mlodie 103.3 FM)


election, en quelque lieu
que celle-ci se droule, dans
un pays forte tradition
dmocratique, comme dans
des contres mergeant la
dmocratie. En Hati, ce tra-
vail des journalists dans la
couverture des lections est
une preoccupation d'im-
portance. La press est cette
courroie de transmission
qui permet la population


LE CALME REVENUE SUR LE MARCH DES CHANGES

Rencontre Aristide, Presse et Secteur bancaire


(Dollars ... suite de la page 8)
sont pas fait prier pour exprimer ce qu'ils avaient sur le
coeur.

Des rumeurs et des rumeurs ...
Il y a rumeur parce qu'il y a un vide. Le pouvoir
ne ragit pas pour rassurer, informer, ce qui permet donc
cette rumeur de grandir, grandir jusqu' provoquer de
vritables catastrophes.
Ensuite, la question du manque de crdibilit des
membres du gouvernement. Pourquoi le Prsident de la
Rpublique est oblig de monter au crneau
personnellement.
Et le gouvernement ? Comment se fait-il qu'il ne
puisse dsamorcer une rumeur ?
Le fait est que, dans le cas considr, malgr les
interventions sucessives du Gouverneur de la Banque
Central, du Ministre des Finances, du Premier Ministre,
les gens ont continue effectuer des retraits de dollars des
banques. Les banques de leur ct ont.dcid de ne plus
vendre des dollars. Mais, une fois l'intervention du
President, la situation a commenc se calmer. Le PDG de
Unibank, Mr. Carl Brown, tait l pour confirmer que le
.dollar avaitbaiss, tait descendu 3536 gourdes pour UN
Dollar et que les retraits intempestifs avaient cess.
Cependant (autre point soulev lors de la rencontre
avec le Chef de l'Etat) l'action du gouvernement risquait
srieusement d'tre compromise quand au lendemain de
l'intervention rassurante du Prsident de la Rpublique et
des associations bancaires, l'on entendait sur les ondes de
stations de radio deux membres du Lgislatif, accuser avec
virulence le secteur bancaire, le rendant responsible de cette


NATIONAL ASSOCIATE
THE ADVANCEMENT O
DESCENDENT
We at the National Association for the Advancemen
(NAAHD) are outraged that th Haitians who struggled te
are treated in such indignified manner. The eight day vo
the Florida shore was a desperate effort to escape from th
living in Haiti.
NAAHD is the National Voice of the Haitian Communit
We understand the risks that these people took to escape
the American government to recognize that in their res
government makes it impossible for anyone to live in th
people attempt toward freedom. This action is a sheddin
issue that testifies that the US government needs to use
the actual government.
The Administration at NAAHD suggests that the US gove
tices of the Haitian government. Specifically we are poi:
are fleeing from their country:
1) Incapacity of the Justice System to function in order t
2) Lack of security that prevents investors from particip
nomic development.
3) The surprising growth of drugs trafficking and their s
ties.

NAAHD, the Voice of the Haitian Community in US, appi
States has always been supporting the people of Haiti in
justice and equality and we believe that there will be sc
measures taken to ensure and prevent such events from 1

Nodeler Dorcilien
President/CEO
NAAHD of AMERICA


rumeur, voquant ce fameux laboratoire qui ne veut qu'une
chose : embarrasser le Prsident.
Et voil reparti d'autres rumeurs: Prezidan-an di
on bagay men en menm tan li voye mount li yo di on lot
koze.
Tout a t dball et le Chef de l'Etat a su une
nouvelle fois expliquer, rassurer. Ncessit d'harmoniser
les prises de position des reprsentants du Pouvoir, de
differences de vue entire Excutif et Lgislatif, des divers
membres du Partis Lavalas ... d'excs de zle aussi.
D'autres rumeurs passes en revue: celle d'une
augmentation prochaine du Prix de la gasoline, celle de la
dmission du Ministre des finances, et mme celle du
lchage de la Gourde qui, selon la BID (c'est une rumeur!)
serait sur-value et qu'il faudrait la laisser dgringoler,
arriver mme jusqu' 50 gourdes pour UN Dollar, ceci avant
de pouvoir recevoir l'argent de la BID ...
Rumeurs, rumeurs ... et l'un des membres de
l'assistance de proposer la Cration d'un Comit de
Gestion des Rumeurs ...
S'il n'y a pas eu de decisions concrtes avoir t
prises (ce n'tait pas l l'objet de la rencontre), beaucoup
de choses peuvent sortir de cet change qui s'est rvl fort
fructueux.
Par example: la possibility d'organiser un
sminaire par l'APB (L'Association Professionnelle des
Banques) o des questions conomiques seraient abordes
avec les directeurs de mdias, ceci pour leur permettre de
comprendre le mcanisme des questions conomiques, la
designationn d'un porte-parole de cette association,
l'intervention de la BRH aussi, toujours pour renseigner
rgulirement.
Concernant la question de la gasoline, il faudrait
l'organisation d'un dbat
'ION FOR avec les principaux
concerns (Association des
F HAITIAN Vendeurs de Produits
'S Ptroliers, Excutif,
Secteur bancaire) pour
t of Haitian Descendents clairer le public.
o arrive in the United States Mais l'conomie
yage that brought them to n'a pas t la seule sur le
le unbearable conditions of tapis au course de cette
rencontre. Les journalists
y in US. ne voulaient tout
from Haiti and would like implement pas laisser
sponse. The actual Haitian partir le Prsident et
le country, yet hundreds of voulaient en savoir plus et
g light on a glaring foreign plus sir, par example, la
a different policy towards date butoir du 4 novembre
et la constitution du CEP. A
ernment examines the prac- quel point en tait-on de la
noting out why the Haitians constitution du Conseil
Electoral Provisoire?
o punish the criminals. L'attitude des autres parties
)ating at Haiti's social eco- politiques, celle du secteur
protestant etc?
subsequent criminal activi- La transparence a
t de mise cette rencontre
et tout le monde s'est spar
reciates the way that United avec le sentiment d'un
their struggle for freedom, change plus que fructueux
ome serious and important en souhaitant que de telles
happening again. rencontres- aient lieu plus
souvent.
Cela pourrait
viter bien des dsagr-
ments.


Page 9


priode de sensibilisation jusqu' l'aprs election.
Cependant, avant d'en arriver la couverture des
lections, il est inevitable d'aborder la question des pr-
requis. En effet, sans laprise en compete d'un certain nombre
de paramtres pralables et bien dfinis par les institutions
directement ou indirectement impliques dans le proces-
sus, le rle du journalist restera une gageure.
Dunombre des paramtres qui constituent autant
d'obstacles la conduite d'un rigoureux processus lectoral
et qui interpellent les journalists, retenons en 7 que nous
allons analyser :

1. Le manque de tradition et de culture lectorale
en Hati
Un rappel et non le moindre Les premires
lections libres et dmocratiques de l're contemporaine
en Hati ont eu lieu en dcembre 1990. Malgr
l'inexprience de l'appareil et les imperfections dans le
processus, la volont de changement politique aprs plus
de 30 ans de Duvalirisme, allait conduire un
bouleversement socio-politique d'une telle envergure que
cette tranche d'histoire hatienne restera jamais grav dans
la mmoire collective de cette nation. La fiert et la joie de
pouvoir enfin choisir sans contrainte un parlement, des lus
locaux et un president de son choix ... allaient carrier un
movement riche en bnvolat, en dsir de participation,
en patriotism d'action et ouvrir l'espoir en des lendemains
meilleurs. Le people hatien donnait au monde sa leon de
dmocratie.
Malheureusement, cet engouement de 1990 pour
la chose politique allait faire long feu avec le Coup d'Etat
sanglant du 30 septembre 1991. En effet, les lections de
1995 ne retrouveront, ni la ferveur, ni la participation ac-
tive de la population. Le manque de tradition et de culture
des lections, le manque de formation politique et la
dsillusion dans les possibilits-de changements socio-
conomiques rels ... ont eu raison des explosions
d'enthousiasme de dcembre 1990. Cette culture des urnes
don't sont habitus les Ouest-europens et tout
particulirement les Belges, avec l'obligation de vote et
les Franais, qui dsabuss de la classes politique, ont
rcemment failli, par leur abstention massive, ouvrir la porte
au fascisme ... Plus proche de nous, la Rpublique
Dominicaine, Colombie et le Brsil ont change leurs
excutifs avec ds machines lectorales bien rodes,
propres, crdibles et surtout avec des populations averties
et informes et politiquement motives. Malgr des
problmes socio-politiques et. infra-structurels
(loignement gographique, analphabtisme dans les
favelas, tradition militariste et dictatoriale, pauvret extreme
...) presque similaires aux ntres, ces pays ont su instituer
un systme lectoral incontest avec des rsultats crdibles
qui sont publis dans les heures qui suivent la fermeture
des Bureaux de vote.

2. L'absence de formation la citoyennet
Il s'agit-l de la second difficult prendre en
consideration. Si la politique en gnral, le fait
politique, le besoin de changement sont relativement
bien intgrs par une population hatienne 80%
analphabtes mais trs intresse la res public, il
n'en est pas de mme de la comprehension du
fonctionnement du systme lectoral, de la manire
de voter et du contenu des mandates des postes
lectifs. Cette difficult concern la population dans
sa globalit, tant urbaine que rurale. Les campagnes
de sensibilisation, communment appeles
campagnes d'ducation civique se droulent
(quand elles se droulent !) trs peu de temps avant
le vote. Souvent les campagnes lectorales des
candidats/tes se transforment en vritables sances
de la formation civique (le rle exact du snateur,
du dput, du maire, du parlement, du Conseil mu-
nicipal et surtout les tches qui ne leur sont pas
dvolues Quel est le nombre de snateurs
dpartementaux lire lors d'une election gnrale !
Les functions du CASEC par rapport au Maire ....).
L'ducation citoyenne devrait tre une entreprise
permanent, durant et hors des priodes lectorales.
Elle devrait faire parties du cursus scolaire et tre
prsente la radio, la TV et sur tous les mdias
visible du citoyen et de la citoyenne responsible.

3. L'absence de Listes Electorales Permanentes et
de Cartes lectorales prennes
Les Listes Electorales de 1990 auraient du tre
conserves et mises jour rgulirement. Or chaque
nouvelle election, il y a eu une re-inscription et une redis-
(voir Mdias / 10)


1







Page 10


I PRESS & ELECTIONS I


Une communication
(Mdias ... suite de la page 9)
tribution de Cartes lectorales ralise dans des Bureaux L
de fortune par des employs lectoraux l'impartialit non
prouve, source de toutes les suspicions. Chaque CEP a rglement des ind
constitu ses propres "listes et ses propres Cartes recruts en tant
dactylographies ou manuscrites qui disparaissent avec lui. d'une activity cc
Ne serait-il pas souhaitable (comme c'est le cas dans representation de
d'autres pays) que la carte d'identit permette l'lectorat commerce. Est "
de voter, dmultiplie ses m
membres du Bi
4. La question de la retribution des resourcess "pot
Superviseurs lectoraux, des membres constituent les vail des autres ob
Bureaux de Vote et des mandataires lectoraux Une apprc
L'analyse des dernires lections a montr le rle activity qui devra
dltre que peut jouer un Bureau de vote partisan mis citoyenne, serait
en place par des Superviseurs lectoraux peu scrupuleux, consensuelle des
en ce qui concern la rgularit du processus. Un president processus lectoi
de Bureau de vote peut interdire l'accs son local un directeur. Ces mi,
reprsentant ou un mandataire de Parti ou dbuter les les horizons polit
operations lectorales en l'absence d'observateurs seraient bien lon
provenant de secteurs diffrents. La partialit d'une Super- normes lectorale
vision aux ordres, venant conforter ce dni dejustice de prise en charge
lectorale. Larmunration des superviseurs et des membres states imprvisil
des bureaux de vote, a cr un nouveau march siblepourassurer
"saisonnier des temps lectoraux. Ce qui devrait etlaplus strict s
constituer un devoir civique de solidarity national est tion du Const
transform en activity politique partisan et lucrative la 5.L'inadi
dvolution d'un Parti ou d'un secteur. Internatio
La rmunration des mandataires lectoraux des
Partis politiques procde du mme constat. I s'agit d'un La journ
des obstacles majeurs au droulement rationnel et rgulier gnrale du CEP
des processus lectoraux en Haiti. La question de la 2000, demeure c(
rmunration des mandataires renvoie l'inorganisation des une observation i
principaux Partis politiques et leur reprsentativit pu le constater c
fondamentale. Un Parti exerant le pouvoir et ayant sa toutbonnementin
disposition les resources matrielles, financires et S'il s'agit d'tran
humaines de l'Etat, aura la capacity de se faire reprsenter se passe dans les
partout dans le pays et pas seulement par ses militants et lections, entire (
sympathisants. Ainsi, le rle de l'argent dans la gestion des Pourquoi pas Ce
processus lectoraux par les Partis devient disproportionn. si peu de ressourc
Un Parti digne de ce nom, fut-il de creation rcente peu de donnes cc
ou ayant un long pass, ne devrait pas avoir payer ses port substantial
membres au titre de mandataire dans un Bureau de Vote. L'Obser
Or, c'est malheureusement le cas dans tous les processus l'Observation nat
lectoraux qui ont suivi les lections de dcembre 1990. mise en traiq du p
Une large part des budgets des Partis tait dvolue au rotation, certes) d


[quation
onale


de .l'Observation


naliste que je suis, l'ancienne Secrtaire
de 1995, l'ancienne candidate de 1997 et
onvaincue que loin d'tre utile au pays,
ntemationale inadequate, telle que l'on a
es dernires annes, peut se rvler tre
utile voire dangereuse pour la dmocratie.
tigers qui viennent" voir comment cela
rues et les Bureaux de vote le jour des
5 heures du matin et 6 heures du soir.
e qui est incomprehensible, c'est qu'avec
:es humaines, matrielles ... donc avec si
,ncrtes ... ils peuvent prsenter un Rap-
sur le droulement des lections !!!
rvation international, tout comme
ionale d'ailleurs, se devrait d'observer la
processus, tre present physiquement (par
plans un nombre significatif de Bureaux de


'rli-W


1l:ni


LIVRAISON A DOMICILE DANS MOINS DE 2 HEURES!

* Tous nos transfers sont livrs en moins de 2 heures domicile
et cela pour tous vos transferts effectus jusqu' 5:00 pm aux
Etats-Unis et au Canada.


SNos products alimentaires de premiere quality sont livrs
le lendemain domicile.


CAM ne fait que progresser. Jusqu' present nous avons
20 000 nouveaux transferts additionnels chaque mois
par rapport tanne prcdente.


| CAM, le bureau de transfer prfr de la Communaut Hatienne

SNOTRE DIFFERENCE C'EST NOTRE SERVICE!

Pour plus d'informations, contactez nous (appel gratuit) au
USA / CANADA 1-800-934-0440 HAITI: 800-256-8687

Visitez notre site internet: www.camtransfert.com


I


L


Marie-Laurence Josselyn Lassgue


de Marie L

,assgue
emnits dues aux mandataires lectoraux
que "journaliers ". La mercantilisation
nceptuellement militant a vid la
son contenu essential pour en faire un
bien reprsent "le Parti qui paie le plus,
landataires et qui en plus de contrler les
bureau, dispose de suffisamment de
ir tenter de soudoyer ou handicaper le tra-
servateurs.
oche de solution la financiarisation d'une
it clairement reliever de la participation
l'implication transparent, volontaire et
organizations de la Socit civil dans le
ral. Le bnvolat en serait un principle
ssionnaires des lections, venant de tous
iques, institutionnels t organisationnels,
gtemps l'avance forms, informs des
s dmocratiques et rods aux mcanismes
e des dveloppements inhabituels et ob-
bles. Ceux-ci, aussi nombreux que pos-
la plus grande fluidit, la parfaite linarit
Scurit au processus, seraient la disposi-
eil Electoral et de la nation.


_~I_


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40

aurence Josselyn
vote, de l'ouverture des locaux 6 heures dumatinjusqu'au
dpouillement final. Or, le constat a t unanime, aprs 6
heures du soir, la trs grande majority des internationaux
ont dj regagn leur base" dans les villes. Quant aux
villages et rgions recules du pays, "la brume du soir
n'aura point eu le temps de rafrachir leur visag dessch
par le soleil de plomb de la mi-journe...."

6. Le secret des Centres de Comptage et de con-
solidation des rsultats
Leur existence est un secret d'Etat. Ils sont le plus
souvent inconnus des journalists, des mandataires des
Partis et des observateurs internationaux et nationaux.
Quand ils sont rprs, ils sont difficilement accessible
aux reprsentants des candidates alors que leur presence est
essentielle. Il est intressant de noter que jamais une
totalisation partir des chiffres fournis par les mandataires
n'ait eu confirmer les rsultats officials ". Mme pour
le Parti ou le candidate donn vainqueur ". L'on se rappelle
la guerre de chiffres dans le nord-ouest entire les premier et
second snateurs. De mme, des rsultats de la Grand-Anse
avant ceux officials du CEP central ...

7. Les dlais de publication des rsultats -
Dans toutes les Lois lectorales rcemment
dictes, le procs-verbal de dpouillement doit tre affich
le soir mme sur la porte du local abritant le Bureau de
vote. Une copie du procs-verbal est remise au candidate
arriv en tte. Cependant tous les mandataires presents ont,
au moins, reproduit les votes de leur Parti. Les journalists
ont souvent dj donn des rsultats connus, en particulier
dans les grandes villes. A l'heure des Nouvelles Technolo-
gies de l'Information et de la Communication (NTIC), rien
ne devrait plus empcher le CEP de publier au plus tt les
rsultats. Toutes les suspicions, toutes les manipulations-
viennent de la prolongation des dlais de publication de
rsultats senss tre connus et la disposition des Partis et
des journalists.
Ce n'est qu' partir de la correction de ces
paramtres que la Presse peut initier son travail:de
couverture des lections et entrer dans le concert des insti-
tutions responsables pour y jouer sa partition.
Ses instruments: une parfaite connaissance de la
Constitution et de la Loi Electorale !
Le Conseil Electoral Provisoire (C.E.P) sera bien
sr le partenaire privilgi des journalists. Nous
croyons que les Associations de press ainsi que
l'Association Nationale des Mdias Haitien (ANMH)
devront au pralable s'assurer de :
I La mise sur pied de rencontres rgulires avec
le Secrtaire Gnral du Conseil Electoral
Provisoire, responsible de la Politique de
l'Institution.
U La mise en place de rencontres hebdomadaires
entire le Porte-Parole du C.E.P (un professionnel
averti) qui peut ainsi informer sur le processes
dans les 9 dpartements.
2 Le fonctionnement effectif, efficace et
quotidien d'un service de Presse au C.E.P la
disposition des journalists : celui-ci leur
fournira tout ce qui est listes des bureaux
d'inscription, de vote, etc..
1 La mise la disposition des journalists :
a) De la carte de Presse lectorale
b) Du laisser passer pour les vhicules
au plus tard 10 jours avant les dates
prvues pour les lections.
C La tradition d'un service de press ( la Tlco)
est conserver ; toujours est-il que les
journalists doivent pouvoir y trouver rponses
leurs questions par des voix autorises du
C.E.P ainsi que des tlphones pour qu'ils
puissent joindre leur mdia respectif.
Nous croyons que l'effort vident consent
pour permettre aux journalists des Provinces et des
zones les plus recules d'exercer leur mtier doit se
poursuivre. N'oubliez pas que pour atteindre certaines
sections communales, l'utilisation des motos voire des
chevaux s'avrent par les correspondents de Presse,
les routes tant quasi inexistantes.
Pour terminer, je voudrais redire que
journalist en 1990, Secrtaire Gnrale du C.E.P en
1995, candidate au snat en 1997 et 2000, tout ce que
j'ai constat du dehors comme du dedans me portent
croire qu'une bonne couverture par la Presse reste
tributaire d'lections techniquement bien organises.
Pour cela, il faut de l'argent, c'est vident !
Mais, il faut galement et surtout la planitication, le
respect des calendriers, la transparence dans les actes
poss, alors et seulement alors les hritires et hritiers
d'Yvonne IHakim Rimpel et de Jean Dominique
pourront exercer ce noble mtier quest le quatrime
pouvoir pour une couverture lectorale efficace au
bnfice de la Nation.
MFRCI !!!








DROITS DE L'HOMME


Condition des Haitiens


en Rpublique dominicaine


Tir du rapport : Situation des droits de
l'Homme en Rpublique dominicaine, publi par le Bu-
reau de la Dmocratie, des droits humans et du tra-
vail, Dpartement d'tat des tats-Unis d'Amrique,
le 25 fvrier 2002.


les documents en leur possession leur donnant le droit de
vivre en Rpublique dominicaine. Les ONG et les prtres
catholiques families avec ce processus ont aussi dnonc
le fait que les enfants ns en Rpublique dominicaine de
parents hatiens ( qui l'enregistrement en tant que citoyens
n'est pas permis) sont trs souvent parmi ceux qu'on


La libert de movement dans le pays, les voy- dporte comme Hatiens illgaux.
ages l'tranger, l'migration et les rapatriements: Pendant que le gouvernement pratique une
Les Hatiens continent d'migrer en grand nombre vers politique strict de contrle des documents requis et le
la Rpublique dominicaine, certain en toute lgalit, rapatriement de ceux qui ne sont pas en rgle, il existe, par
d'autres sans papers d'identit. Tous sont la recherche ailleurs, une politique non-officielle plus tolrante, nourrie
d'une situation meilleure. Tout au course del'anne etmoins par la dpendance de la main-d'oeuvre hatienne pour le
qu'en l'an 2000, les forces de scurit, spcialement travail agricole et de la construction. Donc, aprs avoir t
l'Arme, ont rapatri des Hatiens sans papers que l'on arrt et prsum illegal, un Hatien peut demeurer au pays
croyait tre entrs illgalement. En dcembre, la Direc- mme s'il ne possde pas de papers en rgle, en autant
tion de la Migration a rapport qu'elle a rapatri 9 047 que son lieu de travail convienne l'officiel. Des
Hatiens au course de l'anne. De leur ct, les Forces reprsentants d'ONG ont rapport des cas de corruption
armes ont procd des rapatriements massifs et ont parmi les militaires et les agents de l'Immigration la
affirm avoir rapatri environ 12 000 Hatiens par mois frontire, et not que ces officials permettent souvent
les trois premiers mois de cette anne. Dans bien des cas, l'entre des travailleurs hatiens dans le pays.
le gouvernement a refus aux dports le droit de
s'expliquer et de dire qu'ils taient bien entrs lgalement Les minorits ethniques en Rpublique
et refus le droit d'avertir leur famille d leur deportation dominicaine: En Rpublique dominicaine, de srieux
ou de rassembler leurs effects personnel. Des membres du prjugs persistent dans la perception des citoyens au sujet
gouvernement hatien dnoncent le fait qu'on ne donne des Hatiens et des Dominicains de descendance hatienne;
aux dtenus que peu ou pas de nourriture et mme pas il en va de mme des trangers originaires d'Afrique. Le
l'occasion d'aviser les autorits hatiennes de leur gouvernement ne reconnat pas l'existence de cette dis-
dportation. Les organizations des droits de l'Homme et crimination et ne fait aucun effort pour la combattre. Les
les mdias ont rapport des cas de mauvais traitements de Dominicains la peau trs noire rencontrent aussi des ob-
la part des autorits, et la mort.d'n Hatien stacles leur insertion social et conomique.
Des reprsentants d'ONG des rgions rurales ont On croit que 500 000 migrants hatiens ou 7%
rapport que les decisions de rapatriement taient prises de la population vivent dans des conditions dplorables
par des subalternes des forces policires, parfois surla seule dans les bateyes, (camps de travailleurs de la coupe de la
caractristique de la race. La Direction de la Migration canne) sans lectricit ni eau potable, o les enfants ne
affirme que les rafles sont essentiellement sous la frquentent pas l'cole. Les groups de defense des droits
responsabilit des Forces armes et des fonctionnaires de de l'Homme dnoncent rgulirement auprs du
l'Immigration. gouvernement les dportations illgales et la brutalit
Ces derniers abordent les personnel qui, selon policire envers les migrants, tant ceux entrs lgalement
eux, semblent tre des Hatiens, ceux qui ont la peau trs qu'illgalement.
noire et sont trs mal vtus. Ils engagent la conversation--... -. -.Le gouvernement refuse de recoifffatre la-
et les interrogent sur leur lieu de residence et de travail, citoyennet dominicai n e aaucoup d'enfants ns en
surtout pour vrifier le niveau de leur connaissance de Rpublique dominicane de parents hatiens Comme bien
l'espagnol et dtecter l'accent crole. Si les personnel des parents hatiens n'ontjamais eu ni pice.d'identit, ni
possdent peu la langue ou ont un fort accent crole, elles erica de, na san ils ne peuventIprouver leur
sont amenes en dtention et dportes quels que soient


Page 11


TECHNOLOGIES :- i- -.

L'Information geographique au service


de l'amnagement du territoire


Une Foire Technique a eu lieu pendant trois jours
(du 30 octobre au ler novembre 2002) l'Htel Ritz Kinam
de Ption-Ville: GEOTHECH Forum-Expo 2002 pour
prsenter les rsultats du Projet Utilisation de l'Imagerie
Satellitaire pour l'Amnagement du Territoire.

Un vritable project complete et intgr!
Le Project Utilisation de 1'Imagerie Satellitaire pour
l'Amnagement du Territoire a t mis en place dans le
cadre de la cooperation entire la Rpublique d'Hati et
l'Union Europenne. Il vise favoriser le enforcement des
capacits de l'Etat hatien au niveau de la planification
spatiale et de l'amnagement du territoire en lui fournissant
des outils d'information et d'aide la decision travers
l'implantation des nouvelles technologies de l'information
gographique.
Le Project. a ralis notamment les activits
suivantes:'
Formation d'une quipe technique compose:
d'une douzaine d'experts nationaux, diffrentes sessions
de longues et moyennes dures en Europe permettant la
matrise des techniques de Tldtection, de Systme
d'Informations Gographiques et de cartographie
numrique.
La Mise en place d'un systme spcialis de pro-
duction compos de matriels informatiques, logiciels et
autres quipements appropris (GPS Diffrentiels, GPS
palmaires, Camra numrique, etc.);
SUne couverture complete du pays en 22 images
satellites SPOT XS (20 m de resolution) publie sous forme
de spatiocartes l'chelle 1/50 000 et 1/300 000;
Trois (3) nouvelles cartes thmatiques au 1/100
000 sur: Occupation du sol, Risque d'rosion et densit de
l'habitat;


Une premiere version d'une Base de Donnes
Spatiales (BDS) comprenant des donnes d'archives qui
ont t numrises et les nouvelles cartes cartographiques
produites;
Deux (2) projects pilots respectivement sur les
bassins versants et les statistiques agricoles partir de
partenariat inter-institutionnel.
Un systme d'Information spatialisie d'Appui
la Decision (SISAD), -

-; -De'l'avis des- experts de l'Unih. -uropenne
presents la sance inaugural de la foir -un tel project
n'auraitjamais t possible sans le travail de coordonnation
et de supervision exerc par Madame Gina Porcna,
coordonnatrice de l'UTSIG. Aussi le ministry de la
Planification, Mr PaulDuret, qui ouvraita foireade.mand
au public aprs son allocution, d'offrir une ovation debout
I Gina Porcna, ce que le public ne s'est pas pri de faire.
S Tous les connaisseurs en cartographie presents
a l sance ont,t unanimes reconnaitre que les divers
institute spcialiss en cartographie tant de l'Europe que
des Etats-Unis, n'auraient pas ralis un meilleur travail
don't les rsultats taient exposs pendant ces trois jours
qu'a dur la foire.
Ces diverse cartes sont disponibles au grand pub-
lic qui peut se les procurer partir de la some de DEUX
CENT GOURDES (Gdes 200.00).
Ces cartes sont une ralisation de 'UTSIG Unit
de Tldtection et de Systme d'Information
Gographique. .,
Cette structure relve du Ministre de la
SPlanification et de la Coopration Externe (MPCE) et a t
cre en 1998 pour l'excution du Projet "Utilisation de


I llndage 'i Otait.eiatUuip. our iju mlagmA-s.una.ut an. iTe s.uire .
L'UTSIG dispose de donnes, de moyens matriels
et d'une expertise en technologies de l'information,
gographique pouvant tremise en oeuvre'pour laralisation
de diverse applications. "
Pour rejoindre l'UTSIG adressez-vous au :
No 11 Rue du Marron Inconnu
Port-au-Prince, Hati
Tl: 222-3263 / 510-7620
S e-mail: info@utsig.net- -
UTSIG: Technologie et savoir-faire pour une vi-
sion spatialise!

Haiti-Politique

Arrestations

illgaleS et ports

disparus, la KID

dnonce
Lors d'une conference de press donne jeudi,
au local incendi du parti, les responsables de la KID
ont plaid pour la liberation des prisonniers politiques
et ont aussi dnonc l'arrestation illgale de plusieurs
militants du part don't le lieu de detention reste inconnu.
Port-au-Prince 31 octobre 2002 -(HPN) Les
intervenants, au course de cette conference, ont affirm avoir
entrepris diverse dmarches en vue de retrouver les
membres de la KID arrts illgilement. Ils ont crit au
directeur genrd de la police, visit les prisons de la capital,
les hpitaux et les morgues, sans retrouver la trace des
(voir KID / 15) ,


Mercredi 6 Novembre 2002
Hat; en Marche Vnl .VT I Mn o4


citoyennet. Par consquent, ils ne peuvent dclarer la
naissance de leurs enfants au registre de l'tat civil et
tablir la citoyennet de leur descendance. Certains
fonctionnaires des bureaux de l'tat civil n'acceptent pas
les dclarations tardives des enfants d'migrants hatiens,
alors qu'ils acceptent couramment les dclarations tardives
des enfants dominicains.
Les parents hatiens rencontrent des problmes
lorsqu'il s'agit d'inscrireleurs enfants l'cole. Ils ne font
pas souvent la demand de peur d'tre dports. Il revient
la discretion du directeur de l'cole d'accepter ces
enfants. Avec ou sans papers, il est rare que les enfants
dpassent la sixime anne du primaire.
En juillet, la Secrtaire d'tat l'ducation et
Vice-prsidente, Mme Milagros Ortiz-Bosch a annonc
que tous les enfants pourront aller l'cole jusqu'en
huitime anne mme s'ils ne possdent pas un certificate
de naissance. Plus tard, le Secrtariat l'ducation a
annonc avoir sign un accord avec la Commission
central lectorale facilitant l'obtention de certificates de
naissance aux parents qui en prsentant leurs cartes
d'identit, ils obtiendraient pour leurs enfants un certificate
leur permettant de les inscrire l'cole. Les ONG ont
rapport qu'un nombre plus lev d'enfants hatiens a t
inscrit l'cole durant l'anne.
Parfois, les parents pauvres hatiens font des ar-
rangements avec des families dominicaines pour qu'elles
adoptent ou embauchent leurs enfants. Ces parents adoptifs
peuvent facilement enregistrer les enfants comme tant
les leurs. Ils donnent en change aux parents de l'argent,
des vtements ou de la nourriture. Ceux-ci croient que cet
arrangement assurera leurs enfants un avenir meilleur.
Dans bien des cas, les parents adoptifs ne considrent pas
ces enfants comme les leurs et les emploient des travaux
managers la maison ou dans leur entreprise, plutt que
de les inscrire l'cole. La servitude de ces enfants dure
jusqu'leur majority. On rapporte que les filles de 10 14
ans sont trs en demand, surtout dans les rgions
frontalires.
.- -- Le gouvernement-fait4rs pu pour amlierer.les-
conditions de vie des travailleurs migrants .hatiens. .UA
bon nombre d'ONG et d'agences portent assistance dans
les bateyes et se chargent de la plupart des services sociaux.
(voir Braceros / 14)


rldlufzlLvli:uuiLr vul.2ILVL14U.-V u


1


___ _ 'i _
_ ~ >~_


1 irn mmie q fel1 i ni nnii r Am nq (jm ent dii '


Terri toi re"'






I L'EVENEMENT I


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40


Les Hatiens humilis par le spec
La communaut hatienne de Miami a exprim sa d e s b o t
colre et sa frustration. Port-au-Prince, c'est
l'indiffrence. Malgr cela, on peut tre certain que quelque d'une bite qui n'a rien offrir son people. Pas un mot
part, dans un coin du pays, d'autres dsesprs s'apprtent d'espoir, pas un seul motif de fiert. Rien que la laideur de
faire le mme geste: prendre le chemin de la mer. nos querelles quotidiennes. Le spectacle des Hatiens
Pourquoi ? Pour fuir les incohrences de nos hommes rattraps par la police et jets en prison aprs avoir ait le
politiques. Pour fuir la misre et la pitoyable performance geste dsespr de se jeter la mer, a heureusement suscit

Nombre relatif de rfugis tre

admis aux Etats-Unis en 2003


(Rfugis ... suite de la page 7)
d'admissions supplmentaires pour la region ou pour les
rgions o les chiffres seront transfrs. Vous tes autoriss
et pris par la prsente confrer avec les commissions
judiciaires du Congrs avant toute Utilisation des admis-
sions non allous ou toute rallocation de chiffres d'une
region une autre.
En vertu de la section 2(b)(2) de la Loi rvise de
1962 surles migrations et l'aide aux rfugis, j'affirme que
l'aide aux personnel demandant tre admises aux Etats-
Unis au titre du programme d'admission de rfugis
contribuera favoriser les intrts de politique trangre
des Etats-Unis, etje dsigne de telles personnel cette fin.
Un chiffre additionnel de 10.000 admissions de
rfugis sera.rserv au course de l'anne budgtaire 2003
l'octroi du statut de resident permanent, en vertu de la sec-
tion 209(b) de la Loi sur l'immigration et la nationalit (8
USC 1159(b)), aux trangers auxquels aura t accord


l'asile aux Etats-Unis aux terms de la section 208 de ladite
Loi (8 USC 1158), eu gard des facteurs humanitaires ou
d'autres considerations d'intrt national.
Conformment la section 101(a)(42) de ladite
Loi (8 USC. 1101(a)(42)) et aprs consultation avec le
Congrs, je prcise en outre que, pour l'anne budgtaire
2003, les personnel suivantes pourront si elles sont
admissibles selon les autres terms de la loi tre
considres comme des rfugis aux fins d'admission aux
Etats-Unis tout en restant l'intrieur de leur pays de
nationalit ou de residence habituelle :
a. des personnel au Vietnam
b. des personnel Cuba
c. des personnel en ex-Union sovitique
SVous tes pris de transmettre immdiatement la
prsente determination au Congrs et de la publier au Jour-
nal official ("Federal Register").


ENUE T


'51


DISH Network vous propose une offre spciale el




SPUn: systme satellite TV DISH Network
propose avant $99.00
est maintenant disponible pour...



Seulement $179.99

Pour un systme satellite TV DISH Network

(port inclus)



SInstallation professionnelle de base gratuite!


tacle accablant


des reactions de ceur de la part des vrais Hommes, ces
sans noms, ces Femmes et ces Hommes qui ont souffert
regarder des enfants, des jeunes s'offrir en spectacle, donner
leur vie face au dsespoir.
L'administration amricaine a clairement laiss
entendre qu'il n'y aurait" pas de traitement de faveur "pour
les 200 boat people hatiens qui ont chou cette semaine
sur les plages de Floride. Il est honteux de voir que
l'opposition Lavalas tire part du malheur de nos pauvres
compatriotes en rendant responsible le pouvoir en place.
Mais il est aussi opportun d'y voir un cinglant retour de
manivelle pour le pouvoir actuel qui, en d'autre temps, se
servait du sort et de la misre des plus pauvres des fins
politiciennes.
C'est en tout cas une gifle pour le pays tout enter.
Une tache sur notre drapeau. Une insulte la Premire
Rpublique noire qui s'apprte commmorer son
bicentenaire. Une humiliation que chacun devrait ressentir
avec la plus profonde douleur. C'est dsesprant, courant
de voir que nos politicians ne cherchent qu' tirer des
avantages politiques mesquins du malheur de tout un people.
L'espoir du pays, des jeunes, des enfants, qui sont montrs
en spectacle sur les chanes de tlvision et qui sont traits
comme des dlinquants, sans consideration.
Haiti Press Network a runi pour vous un certain
nombre de rflexions enregistres aprs le triste spectacle
de ces rfugis hatiens.
Je voudrais n'avoir jamais vu ce que je viens de
voir. Je suis un homme mort. Que faire ? Mon pays n'est
plus un pays. Quelle humiliation! Nos politiques prennent-
ils le temps deregarder la tl? (Un Hatien de passage
aux Etats-Unis.)
"Est-ce que je vais pouvoir
regarder les gens dans les yeux, sans
avoir rougir ? ", s'interroge un autre
Hatien qui vit en Floride.
C'est dshonorant. Je suis
triste et je me sens mal en regardant
ces images. Que font les politicians
t lim ite pour changer l'image de mon
pays ? ", raconte une jeune tudiante
hatienne.


Votre compagnie de cable vous

offre-t-elle les mmes services?
Apprciez les programmes varis de TV5
Soccer, Films, Reportages, Emissions pour les jeunes et bien sr toujours 15 bulletins
d'information en direct chaque jour!


Connect in French! dN I.
1 NETWORK


Appelez maintenant!
Abonnez vous TV5 pour seulement $9.99/mois
Abonnez vous RFI pour seulement $1.00/mois

1-877- 86-9675 cessite l'achat de
www.kbs-tv.com www.dishnetwork.com l'quipement ou une offre spciale
L'offre se termine le 31 dcembre 2002. Tous les prix, packages et programmes sont sujets des changements sans pravis. Des taxes locales et des taxes fdrales peuvent s'appliquer.
Un engagement de 12 mois est requis Une pnalit s'applique pour une annulation avant ce dlais. Tous les programmes DISH et autres services fournis sont sujets aux terms et
conditions de l'accord Residential Customer Agreement qui est disponible sur simple demand. Des restrictions peuvent s'apriiquer quant la disponibilit des quipements DISH.
Pour cette offre, une installation standard professionnelle comprend l'installation d'une antenne dish de 18" ou 20" et d'un model 2800 ou de son equivalent. Les clients ne s'abonnant
pas aux programmes DISH Latino, DISH Latino Dos. America's Top 50. America's Top 100 ou America's Top 150 devront s'arquitter de $5.00 par mois au titre de droit d'accs au service
pour le programme international.Pour de plus amples details, consultez votre dtaillant Dish, les brochures Dish Network on le site www.dishnetwork com. Toutes les marques appartiennent
leurs propritaires respectifs. 02002; EchoStar Communications Corporation. Tous droits rservs. Photos fournies grce TV5.


La communaut
hatienne de France
coure
Certes, apprendre que des
centaines d'Hatiens parent bord
de petites embarcations en direction
de Miami n'est pas nouveau. Durant
les deux dernires annes, c'est
devenu plus qu'une habitude. Mme
si plusieurs dizaines de nos frres y
ont laiss leur vie. Mais de les voir
courier moiti nus sur le
Rickenbacker Causeway o ils sont
encercls par la police comme de
vulgaires rien du tout est choquant
et suscite les commentaires les plus
divers de nos compatriotes en
France.
Le spectacle que nous
offrons au reste du monde est
honteux, s'crie une Hatienne
aprs avoir vu ces images. C'est
triste de voir nos frres prfrer se
jeter la mer que de se laisser
attraper par les gardes ctes
amricains.
Qu'est-ce que nous avons
fait pour mriter cela?, se demand
un tudiant hatien aprs avoir pris
connaissance des faits par les
bulletins d'information de Radio
France Internationale. Est-ce que
personnel ne s'est jamais interrog
pour savoir ce qui a pu se passer dans
ce pays pour que ses citoyens ne
veuillent ni y vivre ni y retourner et
prfrent s'aventurer en pleine mer
malgr risque et pril ? , s'interroge-
t-il.
Un compatriote qui vit en
France depuis plusieurs annes
compare ce triste vnement au
moment vcu par le pays durant le
coup d'tat militaire de 1991 1994.
cette poque, l'tranger, on
nontrait chaque jour des centaines
(voir Rfugis / 14)


Page l2


1 nfos







Mercredi 6 Novembre 2002
Haiti en Marche Vol XVI No40


Rad*
Port-de-Paix
Radio Etincelles
105.9 FM StereO
92 Rue Benito
Sylvain Port-de-Paix,
Pour tous vos
messages publicitaires
dans le Nord Ouest, une
seule radio, le rseau
dpartemental.

Radio Sonic FM
91.9 FM streo
24 Champ d'Aviation
Port-de-Paix, Haiti
C'est le rseau de
l'Information et de la
Formation.
de-Paix, Hati


Chicago
Radio l'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouch
4:20
Module franais
bulletin de nouvelles
Lionel Chry
4:50
Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry

New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
Tl 516 333 1487

Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
every sunday
9:00 am
Midi
Hati
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am

Haiti en Marche


En vente ds le mercredi
Miami, Port-au-Prince,
Gonaives, Chicago
Boston New York
Montral, Paris Bruxelles
Berlin, Genve...
Pour tre jour
avec l'actualit,
abonnez vous
en nous
appelant:
Miami
305 754-7543
(305) 754-0705
Port-au-Prince
245-1910
221-8567 /68/96
New York
914 358 7559
Boston
508 941 6897
Montreal
514337 1286


SCoiffeur

s ORIGINAL
g BARBER
CHARLEMAGNE
COIFFEUR
103 S.E. 2nd Street
DELRAYBEACH,
FL 33444
Tl: 243-1039
BEEPER:
524-0086
OPEN
MONDAY-
SATURDAY 1-7
SUNDAY 10-3




Bl Foucht
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!

Boulangerie


Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Hati
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur
command
Tl: 402-4685
403-1958


Livres,...
Vente Signature de
Sdeux ouvrages:

Restituer l'Enfance, de
Evelyne Trouillot

(Re)penser la citoyennet,
de Lyonel Trouillot

Samedi 2 novembre 2002
Haiti Solidarite
International (HSI)
14A, Delmas 43
10 heures AM

150 Gourdes / ouvrage

Musique
Nouveau compact-
disque de Jean-Claude
Eugne:
"Emotions".
SAMEDI 16
NOVEMBRE 2002,
partir de 9:00 p.m,
Tte--Tte avec
l'artiste au RED FORT
RESTAURANT:
170 Post Avenue,
Westburry. .
Succulent dner suivi
d'un tour de chants par
Jean-Claude Eugne. qui
signera son CD en fin de
soire.
Cotisation de $ 40
par personnel et $ 75 par
couple, non seulement
vous donne accs cette
soir, mais vous garantit
une copie du CD "
motions".
Rservez vos billets
aux numros suivants:
(718) 282- 4804; (718)
771-4798; (631)
434-6824; (631) 348-7120;
(631) 643-7892.
ou au Restaurant :
(516) 338-4933


Pagel3


fiai. _ _ _ _ _ _ _


MAinami


. Mdecin

Dr Enock Joseph
Obsttrique Gyncologie
Accouchement Opration
pour fibrome Family Plan-
ing Ligature des trompes
CirconcisionCureage Tous
les tests pourl'immigration
toutes sortes d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes.
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertires Shopping Center
(305)751-6081

OLYCONIQUE
de la Rue Grgoire
45 RUE Grgoire
Ption-Ville
JEAN CLAUDE
DESGRANGES,
Mdecine Interne
Griatrie
r1:256-3017
256-3018
HEURES DE VISIT
LUNDI
VENDREDI
MATIN 7:00-9:00
SOIR 17:00 19:00
SAMEDI 8:00-16:00
Dr Camille Sony
Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin
des Dalles
No 24
Tl1: 245-6489
245-8930


Points de Vente Hati en


PDrmnc'nr Rp rh


Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th Av.
305 940 9902
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070
B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954380 1616
et...
dans la plupart
des magasins de
Little Haiti


Marche
Frrt T iinrlrdalP


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F133064
Tl. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECO PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Ho 330608
954-941-7004
Del's Corner
Your everyday store
Service, Quality. Price
1448 N. State Road 7
Lauderhill, F33313
954-585-0711


Equipment to diagnose hearing problems"
( Brands: iMaico, Interacoustics, Otodynamics...)
Contact lolanda at tel:
786-293-8448 fax: 786 293 8447
e-mail: audiousa@ bellsouth.net


< Courier lectronique


Bonjour M. Marcus
Mon nom est Jean
Etzert Je vous envoie un
CD et une Photo pour pro-
motion. La sortie de
l'album(mon premier) est
prvue pour le dbut du
mois de Novembre 2002
Montral.
Je suis un tout nouvel,
auteur, compositeur,
chanteur et j'aime beaucoup
la musique rythme
particulirement le compas.
Mes thmes sont trs
diversifis. Vous savez que
votre journal a un impact
positif et considerable sur la
diaspora hatienne, alors
s.v.p. n'hsiter pas leur dire
de surveiller les ventes sig-
nature de cet album.
Aussitt sorti, je vous
un cd. mon # tel. (514) 219-
0624.

From:
Pierre Bomelus

To:
Subject: typo

Hi Folks,
Could you
guys revise the article
"seminaire
d'alphabetisation a
l'auturite portuaire." I
suppose the author meant
to write "l'autorite".
Thanks,
Pierre
Les plus
belles chansons latino,
TOUS LES SOIRS
7:00 8: 30 PM
Mlodie 103.3FM
Port-au-Prince
Phone 221-8567


Bonsoir, Mwen rel
Jean-Ren Rinvil
m'abit Chikago. M'se
yon lev cinematographer
ki fek fe yon dokument
sou sitiasyon sanksyon
ekonomik peyi-a.
Yo ak septe
dokument a nan film
festival African Diaspora
kap ft le jeudi 5 decemb
a 8:30 p.m nan Anthropol-
ogy Archive nan
Brooklynn.
ou ka thieke yo
nan: www.nyadff.org

sil te pl mwen ta
kenmen yon opportinit
pou nou ta invit piblik
Ayisyen nan Nou Yok pou
yo ka vini w video sa.
Ou ka kontakt-m
nan 773 665-4724 kay
312-213-5339portal
meci anpil
jean-Ren

From:
JRTHEODAT@aol.com
To:

Cc:


Subject: Tae
Kwon Do
Salut, Enmarche
& Metropole
Greetings Dr. Park
President of Patu
I have no choice
but to inform the reader
of these forums
"Metropole & en
Marche), the informa-


tion given regarding the
results of the Pan
Americain games in El
Salvador are false. I will
always be there to show
the lack of integrity in
our so-called leaders in
my country.
Salut Haiti en
Marche,
Je veux faire une
rectification sur un
article qui a ete public
sur le net par Metropole
Haiti ce Mercredi 16
Octobre 2002. J'ai deja
envoye plusieurs e-mails
a Metropole mais
jusqu'a present aucune
response.
Un pur produit de
l'ecole haitienne de Tae
Kwon Do, entrainee
depuis l'age de 10 ans
par son champion de
pere, le professeur Leo
Cartright. Vous etiez
champion de quel
championnat ou de quel
pays ou de quelle annee?
Mr. le professeur, le
classement report en
poids moyens de la
finale feminine est
completement faux. l ya
vait 4 participants USA,
CUBA, MEXICO et
HAITI. (les resultats si-
dessous)
Ta fille n'a jamais
beneficie d'un seminaire
ou d'une bourse a
l'etranger. Mais Mr. Le
professeur (de langues)
vous avez en maintes
occasions faire appeals
aux freres Dominicains
pour vous aider par ce
que vous ne savez pas


vraiment le Tae Kwon
Do. Vous vous etes
rendu en Coree du
Sud pour obtenir un
diplome de Seme.
Degree. Qui est votre
professeur de Tae
Kwon Do? Mr. le
professeur savez-vous
en sport, une medaille
de bronze est une
medaille de consola-
tion!!!!!
(visitez le site
Americain, voir
STEVEN PIERRE-
LOUIS Medaille d'or
Champion des USA
2002 age 18 ans.
entraine par Jean
Theodat)
Voila ici les
resultats de ce
tournoi. Pour plus
d'information, vous
pouvez contactez le'
(PATU) Pan Amencan
Tae Kwon Do Union
ou les (USTU) United
States Tae Kwon Do
Union.
Professeur Jean
Robert Theodat 6em.
Dan
Professeur a
l'Universite de
Brandeis
Au
Bon Vieux TeTps
avec Captain Bill
et Doc Daniel
Plusieurs
dcennies
de succs
populaires
hatiens
MELODIES
103.3 FM
3:00 PM
tous les iours


ITNIAg .&TAN*
a e ostosvaatspors ecinVet tSe-ieCag as e ura\aNe ok Mmi oso t otl etnaindIIit.


I Citv of Miami


IVILII r(llLUIU O ciul 'l 'a u i a%


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tl.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, F1 33311
Tl: 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450
Delray Beach
Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846
OUR LADY Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, Fl
33444 Tl:
561-272 3556

Si vous dsirez
vous aussi vendre
notre journal, appelez
le
(305) 754-0705







Page 14


HAITI-JUSTICE


Mercredi 6 Novembre 2002
Haiti en Marche Vol. XVI No. 40


Creation d'un comit d'urgence pour la liberation

des prisonniers en dtention prolonge nni
annea nour des cas iiufs mineur


de
urs
irs


Port-au-Prince, 31 octobre (HPN) Une
quarantine de dtenus du Pnitencier national (le plus grand
centre d'incarcration du pays) ont t librs le mercredi
30 octobre sur decision d'un comit d'urgence cr
spcialement pour tudier les cas des prisonniers en dtention
preventive prolonge, avons-nous appris d'une source proche
de ce comit.
Cette organisation, qui aura travailler dans les
diffrents centres pnitentiaires du pays, a t forme aprs
la visit du president Jean-Bertrand Aristide au Pnitencier
national le dimanche 27 octobre coul, jour international
des prisonniers.
Des personnalits judiciaires et juridiques, entire
autres, les juges d'instruction Bernard Sainvil et Patrick
Mtellus, le substitute du commissaire du gouvernement et le


REFUGEES ...
(suite de la page 12)
d'Hatiens qui prenaient la mer plat venture pour fuir la
dictature militaire. Dans la diaspora, on utilisait cette image
comme arme de combat pour rclamer un changement dans
le pays. Aujourd'hui, c'est pire, mais qu'est-ce qu'on en dit
?, se demand cet Hatien trs du du chef du pouvoir
'lavalas Jean-Bertrand Aristide. Ce compatriote estime
qu'aujourd'hui l'quipe Lavalas doit tre considre de la
mme manire que celle des putschistes de 1991 parce que,
utilisant les mmes mthodes, ils aboutissent aux mmes
rsultats. HPN


SBoby Expr

Rapidit Confiance et les Mei


reprsentant de l'Adniniistration pnitentiaire national, font
parties de ce comit d'urgence.
Dans le cadre de sa mission, l'organisation a eu le jeudi
31 octobre une sance de travail au centre pnitentiaire de Ption-
Ville. Cependant, aucune precision n'a t donne pour le mo-
ment sur le nombre de dtenus qui auraient t librs.
plusieurs reprises, les organizations militant dans la
defense des droits humans ont point du doigt les autorits pour


comme le vol d'une marmite de sel, celui d'un cabrit
ou autres cas du mme type.
Plusieurs milliers de dtenus, selon les
organizations des droits de l'homme, seraient
incarcrs dans les diffrents centres pnitentiaires
du pays et 82 % d'entre eux seraient en attente de
jugement, a confi HPN l'un des responsables de la
(voir Dtention / 15)


Condition des Hatiens en

Rpublique dominicaine


vail: le
mineurs
que des
leurs pai
compagi
del'Hor
sans pap
canne a
sucre av
droits hi
core et a

mauvais

?Si

illeur


Ici c 'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, FI 33137
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 7
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 7
300 Broadway Cambridge Ma 02139
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432
508 River street Mattapan Ma 02126
7177 rue St Denis Montreal Qubec H2R2E3
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4
19 South main street Spring Valley NY 10977
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 2
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 5
402 West Atlantic ave Delray Beach Fl 33444
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460
19325 NW 2nd ave Miami FI 33169
506 llth Street N Naples FI 34102
629 NE 125 Street North Miami Fl 33161
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 9
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 9
604-25 Street West Palm Beach FI 33407
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316 z
Downtown Providenciales
N. Miami Beach Fl 33162
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 6


(Braceros ... suite de la page 11)
Les droits des travailleurs et les conditions de tra-
gouvernement a essay d'liminer la main-d'oeuvre de
dans la coupe de canne sucre; cependant, on affirme
enfants pauvres, hatiens et dominicains, accompagnent
rents aux champs de canne avec l'acceptation tacite des
nies sucrires. Aussi, les groups de dfenseurs des droits
mme rapportent une augmentation du nombre d'Hatiens
piers de 14 ou 15 ans qui travaillent dans les champs de
sucre. Bien que le travail des enfants dans l'industrie du
ait diminu considrablement, selon les dfenseurs des
mains et les fdrations de travailleurs, il persiste en-
i mme lgrement augment l'anne dernire.
Les conditions de travail des ouvriers agricoles sont
es, spcialement dans l'industrie de la canne sucre.
Dans les villages, on constate un
*, taux lev de maladies et une
pnurie d'coles, de cliniques
mdicales et l'inexistence de
s Taux systmes d'gout. Dans les plan-
tations de canne, les travailleurs
sont pays au poids de la canne
305-758-3278 couple plutt que selon un taux
'18-693-3798 horaire. Les employers ne
718-287-5295 fournissent pas de camions pour
transporter la canne frachement
617-354-6448 couple, de sorte que cela
718-523-9216 entrane une baisse de salaire des


617-298-936
514-270-5966
514-852-9245
914-425-7747
2-722-4925

242-322-6040
;61-742-3046
561-265-2100
954-524-1573
561-585-1077
305-654-2800
941-435-3994
305-892-6478
407-649-9896
954-429-9552
954-946-4469
561-655-4166
404-622-8787

305-945-1390


649-941-4172
.. .


Le nombre de nos succursales augmente...
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto !


En plus des operations de transfer a argent
Boby Express se charge de faire parvenir dans l'immdiat vos
cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires. L_ .... ...


.D o y Eixpress,
c'est galement une carte de tlphone
don't la ligne d'accs
) ( n'est jamais occupe ~
SBoby Express
C'est tout simplement No 1 !


travailleurs car, lorsque qu'ayant sch, la canne
devient plus lgre.
Aprs la pese de la canne, les travailleurs
reoivent des coupons indiquant le poids de la canne
couple (souvent arrondi la baisse) et le montant
d'argent qui leur est d. Ces coupons sont parfois
remis l'employeur en retour d'un montant d'argent
toutes les deux semaines. Plusieurs coupeurs de canne
gagnent moins de 60 pesos, soit l'quivalent de 4,00
dollars US par jour. Comme les travailleurs gagnent
peu et qu'ils ne peuvent attendre le jour de la paie,
ces mmes coupons sont utiliss pour acheter des ar-
ticles dans les magasins privs installs sur les plan-
tations. Ces magasins rendent la monnaie en coupons
ou en argent. Il n'est pas rare qu'on retienne 10 pour
cent sur la some due au client.
Le Comit dominicain des droits de
l'Homme ainsi que des rsidants des bateyes
rapportent que les conditions des travailleurs de la
canne sucre se sont dtriores depuis la
privatization de l'industrie en 1999. Les travailleurs
sont moins pays, travaillent plus d'heures et ont
moins de bnfices, selon le Comit.

Extraits traduits par le Comit qubcois
pour la reconnaissance des droits des travailleurs
hatiens en Rpublique dominicaine.


Rapid Multi Services


Agency Inc.

12762 West Dixie Highway
North Miami, FL 33161
Cell (786)262-0149
Fax (305)891-9151

Immigration Services
Traduction et Recherche de documents
Affidavit de support
Carte de travail
Notary public
Job Placement
Photo Passeport, Residence, Identit
Free income tax with fast refund
Auction services
Photocopy & Fax Service
Immigration Services


Emmanuela Biamby
& Ernst Antoine Jean
Paralegal





-is~i


1 .- -.. -- -~- ` 11 11 -. -







Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No.40


1 U.S. ELECTIONS I


Quel Congrs pour George W. Bush?


WASHINGTON, 3 Novembre Quel Congrs va sortir
des urnes mardi l'occasion des traditionnelles lections de mi-
mandat aux Etats-Unis? Deux ans aprs son arrive la Maison
Blanche, George W. Bush s'attend tout: une "cohabitation" avec
les Dmocrates au Capitole ou la reconqute du Snat par les
Rpublicains.
L'enjeu n'est pas mince pour le locataire de la Maison
Blanche, qui souhaite maintenir sa bonne cote dans l'opinion
face une conomie un peu atone et la perspective d'un conflict
avec l'Irak.
Les lecteurs des 50 Etats devront lire 36 gouverneurs,
34 snateurs et renouveler la totalit des 435 siges de la Chambre
des reprsentants, alors que divers rfrendums et scrutins locaux
auront galement lieu dans les Etats.
Que les Dmocrates prennent le contrle de la Chambre
des reprsentants et la politique conomique de l'administration
Bush pourrait tre compromise. D'autant que c'est la Chambre
qui contrle l'inscription des lois l'ordre du jour. Al'inverse, si
les Rpublicains devaient reprendre le contrle du Snat, ils en
profiteraient pour procder aux nominations judiciaires
actuellement bloques par la court majority dmocrate.
A l'heure actuelle, les Rpublicains dtiennent sept
siges de plus que les Dmocrates la Chambre des reprsentants
(223 contre 208), contre un sige d'avance pour les Dmocrates


au Snat. Ce qui signifie qu'un des deux parties devrait
reporter les deux chambres pour pouvoir mener
bien sa politique. Mais, quel que soit le dcompte fi-
nal de ces lections, les experts s'accordent dire que
le Congrs restera divis.
Si les Dmocrates reprennent le contrle de
la Chambre, ils verront cette majority comme lajusti-
fication de leur opposition aux politiques conomique
et trangre de Bush alors qu'ils doivent choisir un
candidate pour tenter de reprendre les rnes du pays en
2004.
"Si nous conservons la majority au Snat et
reprenons la majority la Chambre, je pense que cela
adressera le message clair tous que le people veut
une nouvelle politique conomique", souligne Dick
Gephardt, chef du group dmocrate la Chambre.
Selon lui, les Dmocrates tenteront de redynamiser
l'conomie avec des investissements court terme
dans la construction des coles notamment, le salaire
minimum ou les retraites.
Tom Daschle, son homologue au Snat, a
galement promise que le plan de reduction d'impt
ne deviendrait pas permanent. Les Dmocrates
accusent l'administration Bush d'avoir creus le deficit


en parties cause de son plan de reduction de 1.350 mil-
liards de dollars sur dix ans. "Pouvons-nous l'annuler? Non.
Pouvons-nous empcher qu'il ne devienne permanent?
Oui", a estim Daschle.
Et si les Rpublicains, l'inverse, conservent la
majority la Chambre et remportent le Snat? Le Grand
Old Party tentera alors d'accrotre les chances de rlection
de Bush en votant ses grandes priorits, don't le nouveau
ministre de la Scurit intrieure, le rgime de sant ou la
politique nergtique.
Un Snat contrl par les Rpublicains confirmera
par ailleurs rapidement les nominations judiciaires de Bush.
Sous majority dmocrate, le Snat a confirm 80 des 130
nominations avant les lections de mi-mandat, mais rejet
ou report celles que les Rpublicains souhaitaient le plus
voir aboutir.
Quoi qu'il en soit, peu imported l'issue du scrutiny,
prvient Sarah Binder, enseignante l'universit de
Georgetown et auteur de "Stalemate" ("Impasse", NDLR),
il ne faut pas s'attendre ce que des lois importantes soient
mises en oeuvre avant la prsidentielle de 2004. En rgle
gnrale, les hommes politiques "ont tendance refuser de
faire des compromise et utiliser ces sujets comme des thmes
lectoraux", estime-t-elle. AP


MONDIALISATION


La Chine, championne de la croissance,


PEKIN, 2 Novembre Arme
d'une croissance exceptionnelle, adule par o l
les entrepreneurs du monde entier, la Chine
engrange d'impressionnants rsultats conomiques, mais les
nuages risquent de s'amonceler si les rformes tardent.
'Avec un produit national brut en hausse de prs de 8 pc,
le chouchou des capitaux occidentaux sera encoreune fois cham-
pion de la croissance en 2002.
"La conjoncture est trs bonne et le comptes extrieurs
excellent : commerce extrieur, investissements trangers et
reserves de changes", rsume Pierre Letocart, chef de la mission
conomique franaise Pkin, tout en rappelant que, face la
croissance, la pauvret et la prcarit existent.
Une fois peint un tableau some toute flatteur, de
nombreux conomistes mettent en garde le gouvernement chinois
contre les risques de sa politique de soutien de la croissance,
jugeant qu'elle ne fonctionnera pas sur le long terme.
"Le gouvernement ne peut pas continue dpenser
comme a indfiniment pour soutenir l'conomie", dclare Robert
Subbaraman, un conomiste de Lehman Brothers Tokyo. "La
consommation des mnages et l'investissement priv vont de-
voir jouer un rle de plus en plus important et la cl pour les
dynamiser est de fire avancer les rformes du systme bancaire,
des entreprises d'Etat et de dvelopper un systme de protection
social pour amliorer l'galit" pursuit M. Subbaraman.

Arrestations

illgales et ports

disparus, la KID

dnonce
(suite de la page 11)
disparus. Parmi eux figurent David Barjon et Mondsir Jean
Latouche.
Une lettre a t envoye au reprsentant de la mission
spciale de l'OEA en Haiti, M David Lee, pour qu'il intervienne
en leur faveur auprs du Prsident Aristide. Ils ne peuvent plus
supporter de ne pas savoir o sont dtenus les partisans de la
KID, qui, ont-ils dclar, n'ont pas t pris en flagrant dlit. Ils
affirment seulement qu'ils sont entire les mains de la police. Ils
souhaitent vivement les retrouver pour les rconforter.
Dans la mme perspective, ils ont demand au
pouvoir de librer les prisonniers politiques injustement
retenus en prison, d'aprs eux, comme Rosemond Jean et le
gnral Prosper Avril, entire autres.
Prcisons que aucune autre preuve de ces disparitions
n'a t apporte. Mme les parents des prsums disparus n'taient
pas presents lors de la conference. HPN


DETENTION ...
(suite de la page 14)
coalition national pour la defense des droits des hatiens (NCHR).
Ce dimanche du mois d'octobre, qui est consacr depuis
1955 par les Nations Unies comme journe international du
prisonnier, le president hatien avait plaid en faveur des dtenus
incarcrs depuis plusieurs-annes pour des cas mineurs. HPN


combien de t


Point de vue partag par Pierre Letocart : "il
y a un problme structure inquitant qui risque de
conduire des soubresauts d'ici trois cinq ans".
Le nerf du problme reste la rforme trop
lente des entreprises d'Etat dficitaires. Les banques
publiques continent de les soutenir massivement,
essentiellement pour limiter le chmage, mal
indemnis, la constestation social et par consquent
les risques politiques. La tche ne s'annonce donc pas
simple pour l'quipe qui dirigera la Chine aprs le
16me congrs du parti communist, qui dbutera le
8 novembre, et former un nouveau gouvernement en
mars prochain.
Les experts rappellent que la Chine est
engage dans trois mutations simultanes : passer
d'une conomie rurale une conomie urbaine, d'une


em ps ? conomie autarcique une
e I tconomie ouverte, d'une
ep conomie administre une
conomie librale. Une montagne pour un pays immense,
peupl d' 13 milliard d'habitants.
"La marge de manoeuvre du gouvernement sera
trs troite", affirme un diplomat Pkin.
L'entre de la Chine dans l'OMC peut-elle l'aider
acclrer sa politique librale ? Sans doute, vancent les
experts. Cela peut notamment lui permettre d'imposer
certaines rformes auprs des rcalcitrants, dans la measure
ola Chine devra respecter ses engagements internationaux.
Elle pourra aussi tricher si cela l'arrange, estiment les
analysts.
Au sein du gouvernement, des voix s'lvent
parfois pour alerter les autorits sur certaines consequences
de l'entre l'OMC. Wen Tiejun, chercheur en agronomie
au ministre chinois de l'agriculture, s'alarme de la baisse
(voir Chine/ 16)


Page 15


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour toutes les occasions
* Reception de paiement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
* Connection tlphonique chez vous
8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm Denis/Joujou

305 757 4915 8272 30f5 757 491

:' FADKIDJ VARIETY STORE


* Parfums
* Cellulars & Beepers CD's (Compas, Racine, Evanglique)
* Souliers et Sandales Zouk, franais, amricain
* Produits pur la cuisine Video's (hatiens, amricains, documentaires,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beaut
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux






Page 16


I ENVIRONNEMENT


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No.37


d'un nomu
1 'TIot;it


Une grande parties du monde risque
dont le thbme cette ann6e 6tait : "L'eau source
u


Washungton Selon les conclusions le
veau rapport public le 16 octobre par e
rai i tl Ude recerht ir IU nh lltIfin l


alimentaire (IFPRI), qui a son sige Washington, une
grande parties du monde pourrait tre confronte de graves
pnuries d'eau, mais il est encore possible d'viter une cruise.
Les auteurs du rapport recommandent aux pays
d'investir ds maintenant dans les projects d'infrastructure
qui accrotraient les resources en eau pour les besoins de
l'irrigation, les besoins humans et les besoins industries.
Les tendances actuelles, en matire d'utilisation
de l'eau l'chelle mondiale, font entrevoir des interrup-
tions dans lafourniture d'eau aux populations, d'importantes


CHINE ...
(suite de la page 15)
prvisible du revenue des paysans chinois qui cultivent des
surfaces beaucoup moins grandes que les fermiers
amricains, par example.
Prediction inquitante dans la measure o les
campagnes chinoises regorgent d'un excdent de main-
d'oeuvre qui grossit les bataillons de chmeurs.
Mais nombre d'observateurs pensent que les pays
riches, qui parent normment sur la Chine pour le
dveloppement de leur propre conomie, auront tout intrt
collaborer avec le gouvernement chinois, se montrer
indulgents. "L'OMC est un organisme politique et personnel
n'a intrt ce que la Chine vascille", estime l'un d'eux.
(AFP)


INTERNATIONAL SHII
TRADING, INC.
1 i il i


REGULAR SERVICE


Svis Regilye


manquer a'eai
reductions de la production alimentaire, une augmentation des prix
des aliments et des dgts environnementaux, souligne le rapport de
l'IFPRI, un organisme de recherche indpendant.
La situation serait le plus grave dans les pays en
dveloppement. Les auteurs du rapport prcisent que si les tendances
actuelles se poursuivaient ou empiraient, d'ici 2005 la production
vivrire mondiale enregistrerait des pertes annuelles d'au moins 130
millions de tonnes, soit le double de l'actuelle production annuelle
de bl. Ils prvoient que d'ici 2005, la demand en eau sera de 50
% plus important qu'en 1995.
Ils expliquent que des "dtournements excessifs" des flux
aquatiques et le recours trop important aux nappes phratiques ont
dj caus des dgts cologiques dans de nombreuses rgions du
monde et que les mnages, l'industrie et l'agriculture se font con-
currence pour des resources limites en eau.
Selon eux, en raison du pompage acclr, les principles
nappes aquifres du nord de la Chine, du nord et du nord-ouest de
l'Inde, de l'ouest de l'Asie et d'Afrique du Nord, commenceront
se tarir aprs 2010. L'extraction excessive a djrduit les resources
en eau pour la consommation humaine dans le Bassin de la mer
d'Aral en Asie central.
Il est ncessaire, leur avis, d'adopter de nouvelles
politiques et de faire de nouveaux investissements afin d'amliorer
l'efficacit en matire d'utilisation del'eau, notamment d'amliorer
la productivity des rcoltes par unit d'eau. Les auteurs du rapport
recommandent aussi de faire plus de recherches dans le domaine
agricole, notamment dans celui des semences et de la gestion de
l'eau utilise en agriculture.
SLe directeur gnral de la
MPING & FAO, M. Jacques Diouf, a lui aussi
soulign lerle essential del'eaupour
la scurit alimentaire l'occasion de
la commmoration, Rome, de la
Journe mondiale de l'alimentation,


de scurit alimentaire".
"La combinaison des effects pernicieux de
la pauvret, d'une demand croissante d'aliments
et du manque d'eau constitute un srieux obstacle
la scurit alimentaire et l'accs de tous l'eau
propre", a dit M. Diouf.
Et d'ajouter : "Il s'agit de produire
davantage en utilisant moins d'eau afin
d'conomiser l'eau ncessaire aux mnages et
l'industrie."
Il a insist sur l'urgence d'viter les
mauvaises pratiques d'irrigation, et fait remarquer
: "L'agriculture irrigue est deux fois plus pro-
ductive que l'agriculture pluviale, et au course des
30 prochaines annes, 70 % de la production
vivrire supplmentaire des pays en
dveloppement devrait provenir de terres
irrigues."
Selon le rapport de I'IFPRI, une mauvaise
gestion de l'irrigation a dj fait fortement baisser
les niveaux des nappes phratiques, endommag
les sols et rduit la quality de l'eau dans de
nombreuses rgions du monde.
Dans son message lu lors de la crmonie
organise Rome pour la Journe mondiale de
l'alimentation, le Pape a recommand "une plus
grande cooperation pour protger les sources d'eau
de la pollution, d'un mauvais usage et d'une ex-
ploitation visant seulement le profit et les
privileges".
(Les articles du "Washington File" sont
diffuss par le Bureau des programmes
d'information' international du dpartement
d'Etat. Site Internet : http://usinfo.state.gov/
francais/) NNNN


LE SUSPENSE

Irak-ONU: les discussions

pourraient encore durer

plus d'une semaine


NEW YORK, 3 Novembre La
Maison Blanche a dclar samedi que le
vote par le Conseil de scurit de l'ONU
d'une resolution sur l'Irak pourrait
intervenir non la semaine prochaine,
comme le dpartement d'Etat l'avait laiss
entendre, mais seulement la semaine
suivante.
Aprs plus d'un mois de
ngociations laborieuses, les positions des
cinq membres permanents du Conseil de
scurit sur la question irakienne se sont
rapproches ces derniers temps. Mais la
Russie a rpt samedi que "des diver-
gences importantes" persistaient. Les
Etats-Unis accusent le rgime du president
irakien Saddam Hussein de dtenir des
armes de destruction massive chimiques et
biologiques et de chercher se doter d'un
armement nuclaire, et exigent son
dsarmement. Bagdad, qui a accept en
septembre le principle d'un retour des
inspecteurs en dsarmement de l'ONU,
rejette les accusations de Washington.
Alors que la semaine qui com-
mence lundi tait gnralement considre
comme decisive, la Maison Blanche a
relativis les dclarations du secrtaire
d'Etat Colin Powell selon lesquelles un
vote devrait avoir lieu verss la fin de la
semaine prochaine". "Je ne pense pas qu'il
ait t aussi prcis dans ses propos. Il a
dclar que cela pourrait intervenir la
semaine prochaine ou la semaine
suivante", a dclar le porte-parole de la
Maison Blanche, Ari Fleischer. "Le
president voudrait que cela soit rgl
rapidement", a-t-il ajout. M. Fleischer
parlait Blountville, dans le sud des Etats-
Unis, o il accompagnait le president
George W, Bush en dplacement lectoral.
M. Bush a raffirm pour sa part
lors d'une autre tape lectorale Atlanta


(Gorgie) que les Nations unies devaient se
montrer "efficaces" et que, "si elles n'avaient
pas le courage ncessaire pour dsarmer
Saddam Hussein (...), si Saddam Hussein ne
se dsarme pas (...) les Etats-Unis conduiront
une coalition pour dsarmer Saddam
Hussein". Quoi qu'il en soit, les contacts en-
tre membres permanents du Conseil de
scurit se poursuivent.
Le ministry russe des affaires
trangres, Igor Ivanov, s'est de nouveau
entretenu samedi de la question irakienne par
tlphone avec son homologue britannique
Jack Straw. M. Ivanov a "mis l'accent sur la
ncessit d'une reprise le plus rapide possible
des activits des inspecteurs en dsarmement",
selon le ministre russe des affaires trangres.
Le retour des inspecteurs en Irak, rclam
depuis des semaines par Moscou, est suspend
l'adoption d'une nouvelle resolution du
Conseil de scurit, qui doit entire autres tablir
un rgime d'inspections renforc.
La France et la Russie ont svrement
critiqu le project de resolution dpos
initialement par les Etats-Unis avec le soutien
de la Grande-Bretagne. Paris et Moscou sont
hostiles toute resolution qui permettrait
Washington de recourir automatiquement la
force contre l'Irak en cas de violation par
Bagdad de ses obligations internationales, sans
nouvelle consultation du Conseil de scurit.
louri Fedotov, vice-ministre russe des
affaires trangres, a rpt samedi qu'il
appartenait au Conseil de scurit et lui seul
de dcider des consequences d'une violation
par l'Irak de ses obligations. Comme l'avait
dit la veille M. Ivanov, M. Fedotov a dclar
que "des divergences importantes subsistent
concernant toute une srie de questions clefs",
malgr "un certain rapprochement des posi-
tions" au Conseil de scurit.
Des sources l'ONU ont indiqu que
(voir US-Irak /17)


uOfering low rates ana nassle-Iree smpping
Ap ofri kominote ayisyn lan yon svis pwofesyonl,
pa pou anpil kbb



4-











Specializing in the transportation of:

CARS, TRUCKS, BUSSES, CONTAINERS, LOOSEAND GENERAL
CARGO; BAGGED RICE, BEANS, SUGAR, OILAND PERSONAL EFFECTS.


Pote machandiz an Ayiti, espesyalman:

Machine, Gwo Kamyon, Bis, Konten,
,-, .















sik, Iwil, bal pp, elatriye...


From Montreal, Boston, New York,
New Jersey, Miami & Fort Lauderdale.
To: Haiti Miragoane, St Marc
& Gonaves

FOR INFORMATION OR BOOOKINGS, PLEASE


POU TOUT ENFOMASYON RELE GRATIS NAN:


1-888-479-9418 OUBYE N A1-305-25-.766
OUBYEN LOCAL AGENTS (AJAN LOKAL NOU YO)








Mercredi 6 Novembre 2002
TT.t en ln \hp V \lX VI AN d


I DROGUE


.nl i i ..VlaHL;l VUI. AMa Ve .t .uV

Le Mexique a trop longtemps ignor la hausse de ses propres
taux de toxicomanie, a d cla Ve de la drogue aboutissant aux Etats-Unis, les responsables
taux de toxicomanie, ad clare Vicente Fox amricains et mexicains s'accordent dsormais pour dire que
MEXICO CITY, 3 Novembre Aprs s'tre longtemps concentr sur la guerre contre les cartels et les le Mexique resemble de plus en plus une nation
trafiquants qui introduisent la drogue sur le march "consommatrice" de drogue.
IraU les dis amricain, le Mexique doit dsormais fire davantage pour Le nombre des consommateurs de drogue a grimp
Irak- O N U : le d rduire sa propre consommation de drogue, en hausse en flche au course de la dernire dcennie et les toxicomanes
*pot croissante, a dclar samedi le president mexicain Vicente mexicains ont commenc se regrouper dans les villes situes
cu ions p urraient Fox. la frontire entire le Mexique et les Etats-Unis, o il est
Deux jours avant l'annonce d'un nouveau plan souvent facile de trouver de la drogue, sans que les autorits
encore urer pl quiquennal de lutte centre la drogue, Vicente Fox a dclar y prtent attention.
se ai e que le gouvernement cherchera amliorer les L'usage des drogues au Mexique reste en dessous
d'une sem ai e programmes de traitement et de prevention de la des niveaux constats aux Etats-Unis mais Vicente Fox a
(US-Irak ... suite de la page 16) toxicomanie travers le pays. Le Mexique appliquera reconnu que la consommation croissait rapidement. Le
l'adoption d'une resolution par le Conseil de scurit galement des sanctions plus dures l'encontre des president mexicain a prcis que la guerre mene contre les
pourrait conduire des inspections prliminaires en Irak revendeurs de drogues pris sur le fait. trafiquants avait incit ces derniers dvelopper un march
d'ici la fin de l'anne. Il faudrait ensuite attendre "Par le pass, ils ont parl de la production de mexicain pour couler leurs products.
vraisemblablement au moins deux mois avant des inspec- drogues et du traffic vers le large march qui se trouve "Nous tions tellement occups nous concentrer
tions plus approfondies des sites irakiens souponns de aux Etats-Unis", a dclar le president Fox lors de son sur cette tche que nous n'avons pas pris soin de la sant de
produire ou stocker des armes biologiques ou chimiques discours hebdomadaire la radio mexicaine. "Mais notre propre jeunesse", a-t-il soulign. "Cela ne peut tre."
ou encore des missiles, selon ces sources. aujourd'hui le problme nous touche de beaucoup plus Le gouvernement mexicain a arrt cette anne plusieurs chefs
Les Etats-Unis continent de se prparer une prs car cela affected nos enfants, nos jeunes gens." de rseaux de traffic de drogue, don't Benjamin Arellano Felix,
intervention militaire en dolovant des forces dans la region, Alors que pendant des dcennies, le Mexique chef prsum d'un gang du mme nom. AP


et ont annonc l'envoi ds ce week-end d'un deuxime
porte-avions dans le Golfe, l'USS Constellation, avec six
autres navires.
Le ministre franais des affaires trangres a
catgoriquement dmenti samedi des informations du
quotidien arabe Asharq al-Awsat selon lesquelles le
president franais Jacques Chirac aurait envoy un
missaire secret auprs de Saddam Hussein. En Irak, plus
de 2.000 Kurdes ont manifest samedi Suleimaniya pour
demander l'ONU d'intervenir auprs des autorits de
Bagdad afin de connatre le sort de milliers de leurs proches
encore dtenus en Irak. (AFP)


tait considr come un pays de "transit", sur la route

POLITIQUE

Troisime invitation : Mrilien


ne s'est toujours pas prsent


Port-au-Prince, jeudi 31 octobre 2002 -
(HPN) Malgr l'insistance du substitute du commissaire
Ricket Brutus, Josu Mrilien n'a pas rpondu sa


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS FOR DESIGN-BUILD PROFES-
SIONAL SERVICES
FOR THE ULETA FIRE RESCUE STATION # 32
MIAMI-DADE FIRE RESCUE DEPARTMENT
DPM Project #B02-FIRE-02
FIRE Project #MDFRD DB-04

The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter 287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-
10.4 of the Miami-Dade County Code as amended by Ordinance 01-105 and Administrative Order 3-33, announces that profes-
sional services are required for the design-build of a fire rescue station. Miami-Dade Fire Rescue Service District (MDFRSD),
through and on behalf of the Miam-Dade Fire Rescue Department (MDFRD), intends to enter into a Design-Build Construction
Agreement with a responsive, qualified applicant to provide design and construction of the Uleta Fire Rescue Station # 32, lo-
cated at358 N.E. 168 Street, North Miami Beach, Florida.
Copies of the NTPC, forms, accompanying participation provisions and the design-build criteria package may be purchased
beginning on November 8, 2002 at the office of Silva Architects, located at 3830 Shipping Ave., Miami, FL, 33146. The phone
number for Silva Architects is (305) 444-8262. The non-refundable fee for each design-build criteria package is $50.00 and
only checks or money orders are acceptable and shall be made payable to Miami-Dade County Board of County Commission-
ers.

FOR THOSE FIRMS WHO HAD PREVIOUSLY PURCHASED THE DESIGN-BUILD CRITERIA PACKAGE FOR
THIS PROJECT MAY RECEIVE THE REVISED PACKAGE AT NO COST
TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
14.00 Architecture 18.00 Architectural Construction Management
11.00 General Structural Engineering 13.00 General Electrical Engineering
12.00 General Mechanical Engineering 16.00 General Civil Engineering
20.00 Landscape Architecture
To satisfy the technical certification requirements for the requested services, valid technical certification in all of the above-
specified areas) of work must be held by a firm responding as a sole respondent, or a team of firms. Teams of firms must des-
ignate one of its members as the "prime". If an individual is providing services that require technical certification by Miami-
Dade County, the individual is required to have the relevant certification(s). Individuals who are not technically certified will
not be "allowed" to perform work for those scopes of work requiring technical certification. Additionally, firms that list other
areas of work as supplements to the required technical certifications must also be certified for those supplemental areas.
Pursuant to Administrative Order 3-33, a design-build firm is defined as a partnership or joint venture, corporation, or indi-
vidual, having at least one partner in compliance with each of the following requirements:
a. Is certified under Section 489.119, Florida Statutes, to engage in contracting through a certified or regis-
tered general contractor or a certified or registered building contractor as the qualifying agent; or
b. Is certified under Section 471.023, Florida Statutes, to practice engineering; certified under Section 481.219
to practice architecture; or certified under Section 481.319 to practice landscape architecture.

For questions regarding Miami-Dade County's Technical Certification, that are not related to this project and Certification
Committee meeting dates, please contact Jerry Borbolla, Public Works Department at (305) 375-1925.

The Consultant Coordinator for this project is John Mendez who may be contacted via e-mail, fax or phone at
men@miamidade.gov, fax (305) 375-1083 or phone (305) 375-5637.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
One (1) Agreement 7% CBE Measures (Design Portion Only)
24% CSBE Measures (Construction Portion Only)
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on November 19, 2002 at 10:00 AM at the Miami-Dade Res-
cue Facilities, and Construction Division, 9300 NW 41 Street, Suite # 237, Conference Room 237-04, Miami, Florida 33178.
While attendance IS NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend. Please be advised that the last day for
questions with regards to this project shall be the end of business day on November 25, 2002.
Deadline for submission of proposals is December 6, 2002 at 12:00 PM, LOCAL TIME, all sealed envelopes and con-
tainers must be received at MIami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissiners, 111 NW Ist Street, 17th
Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVE-
LOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT
BE CONSIDERED.

This solicitation is sujbect to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1(t) of the Miami-Dade County
Code, as amended. Please review Miami-Dade County Administrative Order 3-27 for a complete and thorough description on
the Cone of Silence.


troisime invitation. Accus de diffamation par le Ministre
de l'Intrieur Jocelerme Privert, le professeur s'est fait de
nouveau reprsenter jeudi par son avocat, Samuel Madistin.
Interview par des journalists, Matre Madistin a
dclar qu'une requte avait t adresse au commissaire
Brutus. Celle-ci fait tat d'un ensemble de problmes que
soulve ce dossier. Premirement, la plainte dpose par le
Ministre n'est pas claire. Elle ne spcifie pas si elle provient
du Ministre ou du Ministre lui-mme. Ensuite, le dfenseur
dit ignorer le pourquoi de ces invitations, parce que le Ministre
garde l'initiative de lapoursuite. Dans ces conditions, le mieux
serait d'attendre ces prochaines initiatives. Enfin, le dfenseur
croit que la demand du Ministre de convoquer le professeur
va l'encontre du code d'instruction criminelle.
Matre Madistin conoit comme impossible de fair
(voir Mrilien / 20)




REQUEST FOR PROPOSALS
RFP # 371
Pre-design and Programming Services of the New Juvenile
Courthouse for the Eleventh Judicial Circuit of Florida

Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County", as
represented by the Eleventh Judicial Circuit of Florida acting by
and through the Administrative Office of the Courts ("Courts") is
seeking proposals from experienced qualified firms to provide
Pre-Design and Programming Services for the construction of a
new Juvenile Courthouse. NOTE: This is not a request for de-
sign services. The selected proposer will be precluded from
submission for the design of the facility.

It is anticipated that the selected proposer will complete the pre-
design study within a six-month period of time from the date of
contract award, but will continue to serve in an advisory capacity
through construction close-out
To Regnesta Copy ofthe RFP Solicitation Package
The RFP document can be obtained through the Vendor Informa-
tion Center (VIC), Department of Procurement Management, 111
NW Ist Street, Suite 112 (lobby), Miami, Fl. 33128-1919 at a cost
of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00
fee for a request to receive the solicitation package through the
United States Postal Service. For your convenience, VISA and
MasterCard are now accepted. To request the solicitation package
through the United States Postal Service, mail requests with the
following info: the RFP number and title, the name of proposer
and contracting person, complete address to be mailed to, tele-
phone number and fax number, along with a $15.00 check or
money order made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners. Information and the RFP are also available on
our website at
http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm then click on Solicita-
tions Online

Pre-Proposal Conference/Site Visit
A Pre-Proposal Conference is scheduled for November 12 at
10:00 am (local time) at the Thomas E. Lawson Courthouse Cen-
ter, 27th floor Conference Room, 175 NW 1st Avenue, Miami, FI
33128. Attendance is recommended, but not mandatory. The con-
tracting officer for this RFP is Rita Fenwick at (305) 375-5018
Deadline for Submittal
Deadline for submission of proposals is December 6, 2002 at 2:00
PM (local time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of
County Commissioners, 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202,
Miami, Florida 33128-1983. This RFP is subject to the County's
Cone of Silence Ordinance 98-106.


Page 17


I








JEUX DE BERNARD


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marche Vol. XVI No. 40


f NIAPEISAIP


LAMI IES


Allez de NAPELS LAMIES, en utilisant des mots du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par
line. Moi Cachs


Solutions de la
semaine passe:

HAiTI


Solutions de la semaine passe:


NMZE
A I 0- U
AMMO
A M M .Q
KIWA
DRNR
AAWA
NCDL
SUNO
JZLT
AWXO
KKJT
BXMX
ZWQL
SCZW
XNZQ


Trouvez les 18 orchestres ou artistes haitiens


en vogue dans le carr ci-dessus.


(I ?_~2~TTICT; 1I's PIMMES F Al, Qi En1 i re


1 k3.--3


It~'ML


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Hati
tl: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
e-mail: enmarche @haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


5h00- 6h30

6h30-7h00


7h00- 9h00








10hO-Midi

12h00-12h15

12h15 2h00


2h00- 3h00

3h00-5h00


5h00

5h30-7h00

7h00-8h30

8h30-9h00

10h00





9h00 et ...


Bon Rveil en musique

Au Pipirit chantant


premier journal crole avec Yves Paul Landre

Mlodie Matin avec Marcus
Informations, Interviews, Analyses
7h15': Au quotidien avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Yves Paul Landre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h55: l'Editorial
Le disque de l'auditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un rsum des informations avec Nati Pioly
Lady blues (elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons franaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles 5 Heures avec Villette Hertelou

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
L'Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque Musique"
Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)

Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque
Samedi Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


i


(suite de la page 2)
que, contrairement aux rumeurs persistantes, les comptes en devises ne seront pas
converts en gourdes et que le gouvemementn'ajamais eu un pareil plan dans son agenda.
Le chef de l'tat a fait cette declaration l'issue d'une rencontre au Palais National avec
les autorits montaires du pays et les membres de l'association professionnelle des
banques (APB). "Il n'ajamais t question, il n'est pas question et il ne sera pas question
de nationaliser les actifs en devises dposs dans les institutions bancaires du pays."
"Le gouvernement n'ajamais eu aucun moment l'intention de se substituer au march"
a affirm encore le chef de l'tat.

Augmentation des frais d'obtention de visa de tourist
(visa "non-immigrant") pour se rendre aux USA
A partir du ler novembre 2002, le Dpartement d'tat a procd l'augmentation des
frais de traitement pour l'obtention de visas de sjour temporaire aux "non-immi-
grant", l'chelle mondiale. Le nouveau tarif passe de $ 65 dollars $ 100.00.. Le
Dpartement d'Etat fait actuellement face une baisse significative des revenues due
au fait que le montant initial de $ 65 dollars amricains n'arrive pas couvrir les
dpenses encourues par le service. De concert avec le Bureau de Gestion et de Budget
de la Maison Blanche, le Dpartement d'tat a dtermin que pour y rmedier il fallait
procder une augmentation de frais plutt qu' un ajustement des taxes payes par
les citoyens amricains. En raison du nombre rduit de postulants et du budget requis
pour la gestion du Programme de Scurit des Frontires, un montant de $ 100 dollars
amricains s'avre donc indispensable pour trouver les fonds ncessaires. C'est ce
qu'indique un communique de press de l'Ambassade des Etats-Unis Port-au-
Prince.

A quoi donc sert ce Ministre ?
Le Ministre du Commerce et de l'Industrie a affirm tre conscient de la hausse
vertigineuse des products de premiere ncessit tout en dplorant le fait qu'il ne disposait
pas de "moyens lgaux" pour intervenir sur le march. Selon le Directeur Gnral dudit
Ministre, Gabriel Zphyr, l'tat ne peut plus fixer les prix des products avec la question
de liberation des marchs. "Aujourd'hui, c'est la loi de l'offre et de la demand qui
determine les prix sur les marchs", a prcis Gabriel Zphyr, ajoutant que le ministre
est par contre dtermin contrler la quality des products en circulation sur le march
hatien. Gabriel Zphyr a indiqu que des inspecteurs du ministre du Commerce exercent
un contrle strict sur les super-marchs et les autres magazine qui font des importations.
Toutefois, il reconnait que l'effectif des inspecteurs don't dispose le ministre ne lui
permet pas de couvrir avec efficacit toute la zone mtropolitaine de Port-au-Prince.
(AHP)

Aucune confirmation d'assassinat de ressortissants hatiens
en Rpublique dominicaine
Suite la publication dans la Presse, au dbut du mois d'octobre 2002, de la nouvelle de
l'assassinat de six compatriotes hatiens par des ressortissants dominicains la frontire
commune de Belladre et de Elias Pina, le Groupe d'Appui aux Rapatris et Rfugis
(GARR) a effectu une enqute pour savoir ce qui s'tait rellement pass. Des policicrs,
le Juge de Paix de Belladre, un reprsentant de ONM ainsi que plusieurs habitants de
cette ville ont t interrogs. Aucune des personnel rencontres n'a pu confirmer
l'information.

Rfugis: Le Rvrend Al Sharpton protest
" C'est un outrage moral" fait aux Hatiens tentant de venir vivre aux Etats-Unis, a
dclar le Rvrend une foule de 2000 hatiens rassemble au festival RACINE
organis comme chaque anne au Bay Front Park.
Les 200 Hatiens arrivs la semaine dernire sur le causeway de Key Biscayne sont pour
la plupart dtenus au camp de Krome Avenue. C'est une question de violation de
droits human et non pas une issue d'immigration" a galement ajout Sharpton qui ne
comprend pas pourqoi l'administration Bush laisse une porte ouverte pour certain et
ferme la porte aux Haitiens. Il n'y a pas d'autre raison pour cette politique deux poids,
deux measures.
Hati en Marche
en vente la Station TEXACO
de St Louis Roi de France Port-au-Prince
24 h sur 24


Page18
f-


SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

LD

UMI

10


Solutions de la semaine passe:
PERD RI X


A4e~1cc1ie~


1


Ir -


% IWIL% A JLL.di L.diL.U~LL~







Mercredi 6 Novembre 2002
TT ..-. V-1 V _T VT- Aln


I ti Lout Da ti mout I


-aiu en varche vui. xv i iVu.' IJ -- c, -- '-


Page 19 .>


KITE-M KRIYE

Kite-m kriye... Wi mezanmi
Kite-m kriye!
Soufrans lan di wi mezanmi
Kite-m rele!
Doul-a rd wi mezanmi
Lapenn nan ap manje
Tout zantray mwen wi
Mezanmi tanpri kite-m kriye, kite-m rele

Se fann anndan-m ap fann
Se rache k-m ap rache
Se fyl mwen wi mwen santi k'ap pete
Se pa plezi non m'ap pran
Se doul k'ap rabote kf lestonmak mwen
Rachonnen tout kritkrit mwen

Adye mezanmi, ide-m non
Ide-m rele, ide-m kriye
Kenbe do-m mezanmi
Soutni do-m mezanmi
Youn ti zepl souple pou m'piye
Pase men nan tay mwen... Ay!
Soutni-m, wi soutni-m...woy!
Kite-m dyaye...Kite-m rele
Ay! kite-m rele pou fr ak s'm' yo
Kite-m rele... Houn! Kite-m kriye

Lavwa... Wi lavwa pou n'reveye Bondye
Sanble li bliye yo...
Kakofoni rl va monte nan syl
Pou lsen, lm bese je gade...
An nou houke jouk langinen tande.
Vwa yo fb wi mezanmi
Grangou, zenglendoun lage koukouwouj
Yo dezespere, y'ap sipliye-n,
Y'ap made sekou
Yo vle viv... Yo kite lakay ak espwa lavi
Ba yo lebra non... Sove yo non...
Gade jan reken ap deyore yo mezanmi!

Ay! kite-m kriye non pou tout kadav sa yo
Lanm lanm triangle, toufe nan woulawoup
Kite-m kriye pou yo...Yo, reken fin depes<
Kite-m pale pou yo...Yo, malfini fin defalk
Kite-m kriye pou tout pv malere sa yo
Refijye sou lanm ki pajanm rive
Espwa denmen pou lanm jodi

Wi, kite-m. Kite-m kriye ak tout fs mwen
Pou yotout... Owi yotout wi
Ki pa gen kay pou pare lapli
Ki pa gen rad, ki pa gen soulye
Pou y'al legliz priye Bondye

Wi, kite-m rele pou yo...
Kite-m dyaye pou yo!

Alade mal papa!
Alade soufrans manman!
Ki doul sa-a mezanmi!
Kisa yo fe, kisa yo di?
Depi nan koton y'ap made
Moso lavi tanpri souple...
Pesonn, wi pesonn pa tande...
Nanpwen mounn ki vle tande

Woy!.. Alade soufrans! Alade lapenn!
Ide-m non mezanmi... Ide-m rele anmweee

Jan Mapou
(Mas 1999 pou 40 refijye ayisyen ki neye
nan lanm Miyami)
(Septanm 2002 pou 200 refijye ki debake
miyami)

LIV NF LIBRERI MAPOU
FENK RESEVWA:
-No condition is permanent
Ren Godefroy
-Les femmes font l'amour:
Michel Lescouflair
-Dezafi: Franketienne
-Karioka: Daniel Supplice
-Et Toussaint Louverture merge:
Jean Renold Jean-Pierre
-Sur la route de l'Esclave :
Jean Reynold Jean-Pierre
-Je suis fatigu: Dany Laferrire
-30 ans de musique populaire
Haitienne: Jean Sylvio Jean-Pierre


Ane sa-a te younn nan pi gwo
selebrasyon Jounen Entnasyonal
Kreyl la nan Miyami. Sosyete
Koukouy envite kominote-a depi
midi. Anbyans lan woule rive jouk 10-
diswa. Tankou nou te anonse Jan
Mapou louvri bary-a ak youn
entwodiksyon sou istwa Jounen
Kreyl la ak reyalizasyon Mouvman
Kreyl Ayisyen depi 1965 ak Sosyete
Koukouy. Jan Mapou depoze youn
bouke fl pou memwa Moriso Lewa,
Henry Claude Daniel (PierreTanbou).
Pradel Pompilus Ti Wawa Goulo ak
tout lot yo ki tonbe nan batay pou bay
lanng kreyol w1 li nan peyi Ayiti.
Nou te gen reprezantan St. Lucie ak
Dominique ki te pran lapawl an
Kreyl, youn kreyol swa, luil ... tout
mounn konprann. Ekriven Maude
Heurtelou ak Fquire Vilsaint te
pataje esperyans yo nan edite Liv an
Kreyl.
Nan Twazm pati-a,kouzen Degoutan
te prepare youn resital pwezi kreyol
ki chita sou powm anvan ane 50 yo,
powm ane 60 yo ak powm kounye-


Jean-Robert Cadely ap reflechi
sou youn kesyon asistans lan te
poze-1 sou tograf lanng Kreybl
Ayisyen-an. 27 Oktob 2002,


a Koral Koukouy sou direksyon Kiki
Wainwright te akonpaye diz yo..
Seksyon Dans Sosyete Koukouy
fmen pati atistik la ak youn bl
koregrafi dans. Piblik la te poze kk
bl kesyon espesyalman sou tograf
Lanng Kreyl-la. Pesonn pa
t'kes'yonnen Kreyl antan lanng
ofisyl akote lanng Franse an Ayiti.
Apre sa, -nou te envite asistans lan
pase atab. Depi nan maten Koukouy
yo ak Nirva Jean-Jacques, Nancy St
Lger t'ap svi ti griyad. Nan pita
madan Duchatellier te svi envite yo
ak kk bl kuis poul, salad, makawoni
gratine, lanbi, diri apwa ak des.
Youn sware pyout! Youn jounen ki
fin pran rasin non slman nan Nouyk,
Miyami ak Koukouy yo, Tanpa Be ak
Gary Daniel, Kanada ak Jean Robert
Placide e Kaptenn Koukouwouj osnon
KIPKAA ki te dekrete youn mwa
Kreyl nan Monreyal, Nan Konektikt
ak Pascal Millien, nan Boston, an Ayiti
ak Dorcely Dede e Py Banbou nan
Santo-6.Jounen Kreybl pouse rasin menm
nan Kamaguy-Kiba ak Bannzil-Kiba.


SOSYETE KOUKOUY FETE JOUNEN ENTENASYONAL KREYOL AGRANLIJYN NAN
SANT KILTIRL MAPOU NAN LITTLE HAITI... MOUNN F MIKALAW. YO TE SANBLE
POU VIN KOUTE JEAN ROBERT CADELY, PWOFES LANNG NAN INIVSITE FIU- MI-
AMI KI T'AP PALE SOPU EVOLISYON LANNG KREYOL AYISYEN-AN.
SOU PREMYE RANJE-A ( Carl Fombrun '. Bissainte Marcel Alexis Woolley Henriquez(dy
Marcel: Ekriven Maude Heurtelou ak edit Fquire Vilsaint. Dy Maude: Pierre Mends Alcindor)
Youn manifestasyon liter sou lobedyans Dade County Dept. of Cultural Affairs ak Dept of State
Council for Humanities.


GRAM AK OTOGRAF

KREYOL
ai : Jean-'Ao6ert Pfacide
Lvezon ak anchnman nan lizav detminan vo


Nan kreyol ayisyen an, gen lyezon epitou gen anchnman
ki ft, l n' ap svi ak detminan yo. Pa bliye, anchnman
ak lyezon pa menm.
Anchnman, se l youn konsn pwononse nan finisman
youn mo al frape sou vwayl ki kmanse nan youn lt mo..
Egzanp :
Tout elv yo merite change klas..
Uit avoka, douz enbesil, senk anana, se pa menm bagay.
Okenn azireya san konsyans pa ta dwe pase nan eleksyon.
Li te in dimaten, l bal la fini.( cf. detminan in ", nan
zn Sid la)
Tandiske lyezon, se l nou ajoute youn fonm flotan,
(osnon youn segman flotan ), ki pa ekri, men ki pwononse,
ant vwayl ki fini youn mo ak vwayl ki kmanse youn
lot mo. Egzanp :
Manje ( y ) a poko pare, af. ( y ) a poko bon.
Yegede ( y ) a bohoun, bk ( w ) a ile jouk nan ziltik.
Lide yo ( w ) a pa ranje koze ( y ) a ditou.


Kategori lyezon yo
Nou kapab di nou jwenn de (2)kategori lyezon
nan kreyol ayisyen an: lyezon fonetik (lyezon
senp lan) ak lyezon etimolojik. Nou rele dnye
lyezon sa a, lyezon efonik tou.

Kategori 1 : lyezon fonetik
Lyezon fonetik la (lyezon senp lan ) pmt youn
fonm flotan ( osnon, youn segman flotan) pran
plas li nan mitan de vwayl, epi gen rgleman
fonetik kreyol ki aplike. Nan ka sa yo,
leplisouvan, se de fonm flotan, fonm ( y)
osnon fonm ( w ) ki part, selon tr fonolojik
vwayl ki fini mo ki plase agoch detminan
an. (Cf. Mivil 1984:20 ) Egzanp :
Tikm ( y ) a limen dife ( y ) a kounye ( y ) a.
Lakou nou ( w ) an tt anba poutt nou
derespekte konstitisyon ( w ) an.
Demen ( y ) an pral rive pou Ayiti ( y ) a bl
kou lasirn.
Lyezon an obligatwa ak detminan adwat la
Nou kab remake, lyezon an obligatwa ant non
an ak detminan ki adwat li a, selon rgleman
fonetik lanng nan. Lyezon an obligatwa tou
A SUIV


Page 19 >


I _l ... ...--- -- -- i . ..... ..... --


14.1


cp







ALL SPORTS


Arrestations de suspects

dans l'affaire Victoria
LONDRES, 3~ ^ eckhaLr Wold don't les reporters ont
Novembre La police am russi infiltrer un rseau
britannique a interpell neuf personnel mafieux d'Albanais et de Roumains.
souponnes d'avoir complot en vue L'pouse de "Beckie" s'est
.~~' ". ddclare "trs choque" par la
.. nouvelle. "I est clair que ces gens
'":; taient tout fait srieux et
que je suis absolument terrifie", a-t-
'-, elle dclar cette publication grand
S.- .. V .-, tirage.


IPFp. ' ^ BB l'UB
La famille Beckham, ici photograph
en mai 2002. La police britannique a
;nterpell 9 personnel soupon:nes d'avoir
complot en vue d'enlever la chanteuse
Victoria Beckham, alias "Posh Spice",
pouse du capitaine de l'quipe d'Anglete
d'enlever la chanteuse Victoria Beckham,
alias "Posh Spice", pouse du capitaine de
l'quipe d'Angleterre de football David
Beckham.
Les suspects ont t apprhends
dans plusieurs quarters de Londres par
Scotland Yard, qui avait reu un "tuyau" en
ce sens du tabloid dominical News of the


D'aprs le News of the
World, les ravisseurs entendaient
soutirer une ranon de cinq millions
de livres sterling (7,8 millions de dol-
lars) aprs avoir enlev Victoria et, le
cas chant, ses jeunes fils Brooklyn,
trois ans, et Romeo, deux mois.
L'enlvement tait prvu
Sd'ici la fin de l'anne.
SVictoria Beckham avait dj
fait l'objet d'une tentative
'4 d'enlvement. David Beckham et elle
avaient engag un garde du corps la
suite d'informations de press qui
indiquaient ei janvier 2000 que la
police avait dcouvert un complot
visant l'enlever
avec son fils Brooklyn pour en obtenir
une ranon d'un million de livres (1,6
ie million de dollars).
Victoria Beckham se trouvait
r samedi aprs-midi au stade d'Old
Trafford de Manchester United o
l'quipe de. son mari a battu
Southampton 2-1.
Victoria s'tait fait connatre
dans les annes 1990 en tant que membre
des Spice Girls, group qui a vendu 40 mil-
lions d'albums travers le monde. Elle
pursuit dsormais une carrire sous son
nom et son dernier disque s'intitule "A Mind
of its Own". (Reuters)


3e invitation : Mrilien ne

s'est toujours pas prsent
(suite de la page 17) Parquet, ont profit de ces moments pou
venir son clientau tribunal alors que lapartie adresser leurs reproches au Prsiden
demanderesse ne se prsente pas. M. Aristide. Ils ont lanc des propos hostile
Mrilien est prt se prsenter, cependant au gouvernement et souhait le dpart d
il doit tre en face de son accusateur qui dira pouvoir. Ces manifestants ont rclam 1
exactement de quoi il l'accuse ", a aussi liberation du coordonnateur de la Coalitio:
dclar l'avocat: Ce dernier condamne de Nationale des Socitaires Victimes de
Stoute sa force le fait que le Parquet dcide Coopratives(CONASOVIC), Rosemoni
d'entendre les tmoignages huis clos. Jean.
"L'instruction ne se mne pas au Parquet. Pour le moment, Matre Madistin
Les sances devraient tre ouvertes, attend de pied ferme les ventuelle
comme l'exige laloi ", a-il ajout. reactions du Ministre de l'Intrieur. Seloi
Des tudiants et des membres du ses propos, Josu Mrilien attend lui auss
Front de Rsistance, runis aux abords du la decision de la justice sur cette affaire


J---- .


ir
it
es
u
a
n
s
d


n
s

si


Qu K (M]i itiKf IB. /luin
S ADM: $25 (IN ADV.) $30 (AT THE DOOR)


I OIIaI Ul HO HO l ii risie, i 11 i \. .
^^: ___,_Info: Maxisound 305-895-8006 Chrislephanie's 954-781-7424


Mercredi 6 Novembre 2002
Hati en Marcha Vnl YVIT ~NT Al


JUrnM Un im %,Ur, Vn YV1 IN.44


FOOTBALL

Championnat d'Angleterre

12e journe: Liverpool

confirm, Arsenal revit
LONDRES, 3 Novembre quatre points de Liverpool.
Liverpool, en s'imposant (2-0) contre West
Ham, samedi, a confort sa place de leader Sixime pour Anelka
tandis qu'Arsenal, vainqueur dimanche Manchester United, qui avait
Fulham (1-0), amis fin une srie de quatre ouvert le-score grce son dfenseur Phil
dfaites et s'est replace dans la course au Neville, a t rejoint trois minutes plus tard
titre, lors dela 12e journe du Championnat par Southampton, grce au deuxime but
d'Angleterre de football. cette saison du milieu de terrain franais
De son ct, Manchester United Fabrice Fernandes, ex-joueur de Fulham.
avait attend la 85e minute pour venir Mais l'Uruguayen Diego Forlan a donn la
bout, samedi, de Southampton (2-1). victoire MU
C'est grce un double de son la 85e minute.
attaquant international Michael Owen (28, "Une de nos grandes qualits est
55) que Liverpool l'a emport. de pousser encore plus dans les 20, 25
"Les passes, le rythme et l'nergie dernires minutes. Et quand sur le terrain
montrs par les joueurs quelques jours vous avez van Nistelrooy, Forlan, Scholes,
seulement aprs la dfaite face Valence Beckham et Giggs, l'un d'eux peut toujours
m'ont souffl", a admis l'entraneur de marquer", s'est flicitAlex Ferguson.
Liverpool, Grard Houllier, l'issue de la De son ct, l'quipe de Kevin
9e victoire des Reds ef 12 matches de -Keegan, Manchester City, dj victorieuse
championnat. le week-end dernier, a confirm son retour
"Les joueurs ontles pieds sur terre en forme avec un nouveau succs
mais ils savent quel est leur objectif et nous l'extrieur, West Bromwich (2-1). Le
ne nous en carterons pas", a ajout le Franais Nicolas Anelka, considr par son
technician franais. entraneur comme "l'un des meilleurs avant-
Aprs quatre dfaites (deux en centres actuels" a ouvert le
Championnat, deux en Ligue des champi- score, inscrivant son sixime but de la
ons), les Gunners d'Arsenal, ont t pour saison, et a donn une passe decisive.
une fois chanceux et se sont imposs Sur le terrain de Leeds, l'attaquant
Fulham grce un but inscrit contre son d'Everton, Wayne Rooney, plus jeune buteur
camp par le Franais Steve Marlet (31), du Championnat d'Angleterre aprs son but
suite un corner de Thierry Henry. -le 20 octobre dernier contre Arsenal, a
"C'est un grand soulagement et rcidiv dimanche, donnantla victoire son
une victoire majeure pour nous car nous quipe la 80' minute (1-0).
tions dans l'obligation de l'emporter", a La 12e journe se terminera lundi
commentArsne Wenger, le manager des avec Newcastle Middlesbrough. (AFP)
Gunners. Arsenal, deuxime, revient ainsi


Championnat d'Italie L'Inter

Milan conserve la tte


ROME, 3 Novembre L'Inter
Milan, vainqueur sur le terrain de Cme (2-
0), a conserv la tte du championnat d'Italie
de football l'issue de la 8e journe,
dispute samedi et dimanche.
L'Inter devance toujours de trois
longueurs le Milan AC qui a dispos de
Reggina (2-0), grce des buts de Filippo
Inzaghi et du Brsilien Rivaldo.
La formation intriste qui avait
obtenu un succs trs important mercredi en
Ligue des champions contre Rosenborg (3-
0), a confirm tout son potential, surtout
dans le domaine offensif.
Elle a une prouv une nouvelle
fois certaines difficults imposer son jeu;
mais a fait la decision sur les prouesses
individuelles de ses grands attaquants Chris-
tian Vieri et l'Uruguayen Alvaro Recoba,
impressionnants d'efficacit.
-L'Inter a pris l'avantage l'heure
de jeu par Vieri qui a bien exploit un
cafouillage prs de la ligne de but de Cme.
Sur salance, elle s'est mise l'abri grce
Recoba qui, droite de la surface, a tromp
le garden d'une frappe magistrale brosse
du gauche aprs avoir mis dans le vent la
defense adverse par un superbe crochet
intrieur.
i -La Juve l'ouvrage


Le Milan AC, la faveur de son
succs sur Reggina (2-0), a gard le contact
avec son "frre ennemi". La formation de
Carlo Ancelotti a souffert quelque peu en
premiere priode, avant de prendre
rsolument la measure de sa rivale aprs le
repos. Elle a pris le dessus sur un nouveau
but, le septime dans le Calcio, de Filippo
Inzaghi, bien plac la reception d'un ren-
voi du garden Luca Castellazzi sur un pen-
alty tir par Rivaldo la 20e minute.
En second mi-temps, Rivaldo
s'est rachet de son erreur en marquant de
prs du gauche, aprs un loup d'Inzaghi.
La Juventus Turin, toujours priv
du Franais David Trezeguet, bless au
genou droit, et de ses dfenseurs Paolo
Montero et Gianluca Pessotto, blesss, ainsi
que Lilian Thuram gripp, a eu un certain
mal prendre le meilleur sur le promu,
Modne (1-0).
La Juve a d cravacher avant de
parvenir l'emporter sir un coup de tte
providentiel d'Alessandro Del Piero, fatigu
mais entr en second priode: "Tous les
matches sont difficiles et celui-ci comme les
autres, car Modne est une quipe de valeur,
solide, bien organise qui a eu certaines
excellentes occasions," a admis l'entraneur
turinois Marcello Lippi. (AFP)


Football: synthse des championnats

nationaux europens


PARIS, 3 Novembre -Ar-
senal, qui restait sur une srie de
quatre dfaites toutes competitions
confondues, a renou avec la
victoire dimanche en allant
s'imposer difficilement Craven
Cottage 1-0 face Fulham.
C'est Steve Marlet qui a
inscrit contre son camp l'unique but
.de la rencontre la demi-heure de
jeu.
Les Gunners confortent
leur deuxime place au classement
de la premier league quatre
longueurs de Liverpool, toujours
invaincu et vainqueur 2-0 de West
Ham grce un double de Michael
Owen.
En Espagne, le Real
Madrid ne parvient pas juguler la
cruise qui couve.
Trois jours aprs leur
dfaite en Ligue des champions


contre l'AS Rome, les Merengues ont concd
un nul vierge La Corogne.
Il faut dsormais regarder la
cinquime place du classement pour trouver
trace des Madrilnes.
La Real Sociedad de Raynald
Denoueix, leader de la Liga, se dplace
dimanche soir Villareal.
L'Inter Milan a pour sa part conserv
la tte de la srie A aprs sa victoire 2-0 sur
Cme, toujours la recherche de sa premiere
victoire de la saison.
Les carts restent inchangs en tte
du classement puisque le Milan AC,
deuuxime trois points, a gagn 2-0 contre
la Reggina et que la Juve, troisime quatre
longueurs, a domin Modne 1-0.
En Allemagne, le Borussia
Dortmund, deuxime, a but sur le Hambourg
SV. Le leader de la Bundesliga, le Bayern
Munich, limin de la Ligue des champions,
effectue dimanche un dplacement haut ris-
que sur la pelouse de Brme. (Reuters)


Page 20


l 1


r-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs