Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00121
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: July 24, 2002
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00121
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















BARRY diind24a30uilt20Vo.XIN.5


nvergnce;mais ussiditleur avoirr~pondu : Je travaille aussi bien


I ~


SIDA
250.000 siropositifs en Haiti
as

< Haiti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartiniare
BoisVerna
T61: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173N.W.94thStreet
MiamiH.33150
T61: 305 754-0705 / 7.54-7543
New York 9143587559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URL www.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896

MiamiNewYorkMontr6alBoston,
Washington, Chicago: $ 1.00 *
Port-au-Prince: 10 Gourdes
ne publication Elsie and Marcus Inc.


Heureux qui comme Ulysse ...
Le President Aristide est rentr6 dimanche d'une visit d'une
semaine & Taiwan, accompagn6 d'une importance dil6gation
d'honunes d'affaires haltiens.
Des engagements concrete ont did pris ($55 millions pour des
projects divers et visited prochaine du Premier minister taiwanais) .


L'impunit&
A SE U- de HOS

PRINCE, 20 Juillet-Tout
le monde d6nonce l'impunit6, or ce sont travaille pour la Co
les acteurs politiques eux-memes, si c'est pour Lavala
aussi bien du pouvoir que de < .
Opposition, qui plus que personnel
1' alimentent par leur discourse
inconsid6r6...
Une fois 6clat6e la
nouvelle de 1' enlbvement du
journalist de Caralbes FM Israel
Jacky Cantave, des secteurs de
1' opposition on affili6s A celle-ci se . -
met tent A tenure un doigt accusateur .,
vers le pouvoir Lavalas. ,
Le urnaliste est rel^ich6
24 heures plus tard ... ..
Selonles premiers compete . .
rendus, ses ravisseurs lui auraient
demand s'il travaille pour la
Convergence, ou pour1' Ambassade
amricaine ou pour la CIA ...
Or c'est tout le contraire
que declare Jacky Cantave, selon
quisesagresseursneluiontsembl6
appartenir A aucun camp politique 16 juillet, fate de S
determined. Ils lui out bien demand s'il


--EI;


HAITI-CRISE


l' opposition n' ont pas hisit6 & donner
automatiquement au pouvoir la
responsibility du kidnapping, des
parlementaires Lavalas ont estim6
pouvoir d6clarer, eux aussi sans la
moindre preuve, que c'est un
"montage"
Selon ces parlemt;ntaires
du part(au pouvoir, I'enlavement
entrerait dans le cadre d'une
champagne de d6stabilisatioIi pour
empacher la signature d' un accord
politique en vue de trouper une
issue A la crise post-61ectorale.
Mais de quale preuve disposent-
ils ? Aucune ...
Or n' est-ce pas fairele jeu
de tous les kidnappers
g 6ndralement quelconques, de
routes les mafias qui d6fient
quotidiennement la loi et I'ordre
dans ce pays que de refuse toute
investigation veritable des actes
criminals pour se contender d'une
(voir Impunit4 / 4)


ant d'Eau, pelerins sur le chemin conduisant A la fameuse chute


KIDNAPPING


Port-au-Prince, 17 juillet 2002
-(AHP)- Les responsables de Radio
Caraibes ainsi que de nombreux
collaborateurs et confreres out accouru
mardi soir A l' Hopital du Canap6-Vert
aprbsavoirit6informisquelejournaliste
Israel Jacky Cantave et son cousin, Frantz
Ambroise, ont 6t6 retrouv6s par la Po-
lice aprbs 24 heures de disparition.
Un journalists de Radio


Caralbes, Jean-Robert C61in6 a fait savor que c'est
un grand moment de joie pour la famille du
journalists et pour tous les employs de la station.
M. C61in6 qui avait annonc6 qu'il mettrait
fin A sa carribre si son collogue n' 6tait pas retrouv6 a
adressdes remerciements & tous ceux qui se sont
mobilis6s pour obtenir le return de de M. Cantave et
de son cousin.
"La lutte pour la liberty de la press se
(voirKidnapping/3)


7, r
-


Jack Canavehosptals6 aprbs sa libiration~


WA SHING I' OE A
TON (AFP) Le
president haltien Jean-Bertrand la remain
Aristide et son government out permanent
endoss6 un project d'accord de president
l'Organisation des Etats plein
Amricains (OEA) visant A mettre gouverne
un terme A la crise politique en visant A
Haiti qui dure depuis deux ans, a- politique
t-on apprise vendredi auprbs de Haiti, a i
1' OEA. Enaudi, se


dat6e du 9 juillet et qui
serasonmisell'6tude
e procaine du Conseil
t de l'Organisation, le
Aristide confirme le
soutien" de son
ment au project de1' OEA
r6soudre "la crise
et iconomique" en
ndiqu6 A 1' AFP Luigi
cr6taire g6ndral adjomt
(voir Accord OEA/ 5)


Dans une lettre g l'OEA,


NEGOCIATIONS





,


SO

Champagne centre les
VIOleHOUS faiteS RUX femmeS
Le 18 Juillet a td lance la vu la crise de logement s6vissant dans
champagne Nonmen non agrees yo ", notre milieu, a ajout6 Mlle Joachim, bon
lanc6eparSOFA-SolidariteFanmAyrsy6n nombre de femmes, battues ou pas
- pourencouragerles femmes quile veulent viendraient porter planted A nos centres
& d6noncer leurs bourreaux. uniquement pour b6ndficier d'un toit au-


** *
4 vK'7L

4:- est en vente b (a StationfD(ACO
de St to a ls Ro ? de Fr ance
20 ff*D U*Prfy CO
St C'ert 0 OVER 1 50 Y 14


Mercredi 24 Juillet 2002


Page 2


R6sultats positifs de la visit pr4sidentielle & Ta'iwan ...
Le President Jean-Bertrand Aristide est revenue de Taiwan le dimanche 21 Juillet fort
satisfait de sa visit en Chine.
Iss authorities talwanaises se sont engages ifournir & Haiti un total de CINQUANTE
CINQ MILLIONS de dollars sous forme de prets et de dons.
Du)Mcal s rn ss rhenn no aumntshou p defo ets bien sp6cifiques, concernant
De nombreuses rencontres out eu lieu & Talwan ofila d616gation haltienne a rencontr6 le
President de la R6publique, le Premier Ministre, des investisseurs potentiels et de
nombreuxmembresdusecteurpriv6.
Les homes d'affaires hatiens qui accompagnaient le chef de l'Etat n'ont pas manqu6
de souligner les diverse opportunities qu'offre Haiti avec sa main d'oeuvre bon march
et connue pour sa discipline et son sdrieux et appr6cide des nombreux investisseurs qui
n'ont pas h6sit6 jusqu'd present A faire appel A elle.
Parmi les homes d'affaires haltiens qui 6taient parties avec le Pr6sident Aristide,
signalons Dumas Sim6us, Pr6sident de la Simbus Foundation, qui vient d'ouvrir une
clinique m6dicale & Pont-Sond6, Jean-Marie Vorbe, Richard Coles, Richard Sassine,
Patrick Turnier, Franck Cin6 (Haitel) entre autres. Ces homes d'affaires haltiens out
rencontr61eurs colleagues talwanais qui se seraient montr6s int6ressis A venir en Haiti et
dont on attend la visited A une date ult6rieure.
Le Premier ministry talwanais est attend prochainement en Haiti.
La Premiere Dame Mildred Trouillot Aristide
rdpond & une invitation du Black Caucus
Sur la route du return de Talwan oh elle avait acompagn6 le Pr6sident de la R6publique,
Madame Mildred Trouillot Aristide s'est arrat6e & New York od elle r6pond A une invi-
tation du Black Caucus. Mildred Trouillot Aristide effectuera une tournie aux Etats-
Unis et prendra la parole sur des sujets gallant des droits humans au Sida. Sa premiere
intervention aura lieu le 22 Juillet & Cleveland ( Ohio), oh Madame Aristide participera
b la reunion annuelle de la Southern Christian Leadership Conference, un group fond
par le R6v6rend Martin Luther King Junior en 1957 pour la promotion des droits civil
des Afro-am6ricains. Madame Aristide sera l'intervenante principle A un dejeuner et &
une session pl6nibre sur les droits humans. La Premibre dame d'Haiti doit 6galement se
rendre & Chicago oh elle participera A une table ronde sur le Sida organise par
l'Institution RainbowlPush Coalition du R6v6rend Jesse Jackson. La Premibre dame du
Nigeria ainsi que d'autres dignitaires sont 6galement attends A cette table ronde.
Aristide endorse le project d'accord de I'OEA
Le President Aristide a lotun61e juillelt sop hun rojetxd'accord de POEA visant &

Doam unseal um a asp m@l s &al sOaEb e chef 'aE tra Mt stal e signer.

COHVergence formula de nouvelles exigences
La Convergence D6mocratique a appel6 vendredi le government & op6rer des
changements au sein de la Police Nationale d'Haiti (PNH), conform6ment aux
recommendations de la commission d'enquate de l'Organisation des Etats Am6ricains
(OEA) sur les 6v6nements du 17 d6cembre 2001.
Un porte-parole de cette coalition politique, Micha Gaillard, a estim6 que la PNH
n'avait rien fait pour prot6ger les locaux des parties politiques et les residences de
certain leaders de Ifopposition lors de ces 6v6nements perp6tr6s A la suite d'une attaque
arm6e centre le Palaxs Pr6sidentiel.
"Is government doit appliquer A la lettre les recommendations faites par la commis-
sion d'enquate de l'OEA", a d6clar6 Micha Gaillard, qui appelle au d6sarmement des
groups armes.
Is porte-parole de la Convergence appelle 4 la mobilisation de tous les haltiens pour ce
qu'il appelle "la victoire finale".
Convergence qui r6clame des amendments au texte de l'OEA, continue de formuler
des exigencies pour revenir Ala table des negotiations et parapher l'accord visant A
mettre un terme en m8me temps aux souffrances de la population.

La POHDH estime que la situation des droits de l'homme
S'eSt d6grad6e en Haiti au cours des 6 premiers mois de
I'anRie
Les responsables de la Plate-Forme des Organisations Haitiennes des Droits de
I'Homme (POHDH) ont pr6sent6 vendredi un rapport n6gatif de la situation des droits
humans dans le pays pour les 6 premiers mois de l'ann6e en cours.
La POHDH compose notamment du CRESFED, de PInstitut Carl L6vbque et du
Programme pour une alternative de justice (PAJ) a tentd'expliquer son evaluation de
la situation des droits de l'homme par des cas de kidnapping et des actes d'agression
qui auraient 6t6 commit, selon elle, par des policies.
Le coordonateur de cette organisation, Maxime Rony, a indiqu6 que le ph6nombe de
l'impunit6 favorite Paugmentation de l'ins6curit6 et des actes de violence.
L'ISC se dit alarm6e par la situation politique, 6conomique
et social du pays
L'Initiative de la Socidt6 Civile (ISC) se dit alarm6e par ce qu'elle appelle la
degradation continue de la situation politique, 6conomique et social du pays.
Dans une declaration rendue publique vendredi, I'ISC estime qu'il n'existe en Haiti
aucun respect pour la vie humane.
"Qu'un conflict 6clate et c'est P61imination de l'adversaire par le feu, en plein jour, au
sem de administration publique, au vu et au su des autorit6s qut n'entreprennent
aucune action pour prevemr, m pour s6vir", d6plorel'ISC.
L'orgamsation rapport 6galement que quand des groups arm6s lids & des parties
politiques auratent saccage, tacendi6, pillet que c'est le contribuable qut doit r6gler,
dit-elle, la note de reparation.
L'ISC estime que la situation qu'elle d6nonce ne peut plus durer et que les autoritds
doivent se ressaisir", car, ajoute-t-elle, les citoyens et les mstitutions ne peuvent plus
accepted l'inacceptable.

Le gouvernement ha'itien determined A accorder des
didommagements aux soclitaires des cooperatives en
faillite
Le government haltien a inform vendredi qu'il continue de multiplier ses efforts en
vue du d6dommagement des soci6taires des cooperatives en faillite.
Au cours d'une conference de press, le ministry de l'Economie et des Finances,
Gustave Faubert, a annonc6 que deux accords out d6ji 6t6 signs, I'un avec les
repr6sentants des soci6taires et I'autre avec des dirigeants de cooperatives, en vue
d'arriver aux reparations.
Gustave Faubert a d6clar6 que l'Etat s'engage non seulement A d6dommager les
socidtaires, mais aussi & accorded des prets aux cooperatives en faillite afin qu'elles
puissent reprendre leurs activists.
"Le prSt accord aux cooperatives ne sera pas un cadeau", a pr6cis6 le Ministre,
soulignant que les dirigeants des cooperatives devront travailler en vue de rembourser
cetargenthl'Etat.
selonitu2 oeumanement intend assume ses responsabilit6s pour crder un climate de

Par ailleurs, le minister de l'Economie didare ignore le montant des fonds volatilis6s
(voir En bref / 18)


-






9ap denortse ye ,


a use Inuy m anyw.:a im


1


dessus deleur tete".

l'h8tel C Re p rconakes 6al'ai no

omlla sd ens

Am qu duNvordtietesn qu ediumud
venues de France, du Canada et du P6rou.
Il s'agissait de Suzy Rojtman,
Andr6e Gilbert et Lindla Tremblay
Zamalloa.
La Campaign de d6nonciation
des cas de violence exerc6e surles femmes
est un des millions de I'intervention de
Solidarity Fanm Ayisybn dans le milieu.
SOFA a product plusieurs crits
en la matibre:
Etat G6n6ral de la Violence faite
aux Femmes et aux Filles en Haiti;
Bottin des Ressources qui
interviennent en Violence et Violence
Conjugal en Haiti;
Les Trois Manuels de
Formation en Intervention F6ministe A
l'Intention des Commissions de Violence
delaSOFA;
Un cadre juridique sur la
Violence Conjugale, une proposition des
Commissions de Violence de la SOFA;
Le Syst6me National Haitien
d'Information en Violence, une initiative
de PAPAVF ( Projet d'Appui & la
Prevention et I'Accompagnement des
Femmes Victimes de Violence) et
M6decins du Monde.


Lacampagnedureradulanullet
au 25 Septernbre 2002. le d6sirant sont

urunbou r2'1 e


s e ItaC.mususses titsdboult e
SOFA et remis A l'autorit6 comp6tente en
la matibre
"Puisqueles autorit6s ne font pas
leur travail, puisque les femmes qui se
d6cident A porter planted sont sujettes &
touted sorts de tracasseries
administrative, ce qui & la tongue les
discourage, nous avons d6cid6, nous a dit
Marie France Joachim de SOFA, de leur
servir de courroie de transmission et de
d6poser leur planted deviant les autorit6s
concerns. "
Evidemment, la grande question
aprbs 1'expos6 du project SOFA a 6t6 :
"Est-ce que SOFA a les moyens
de prot6ger ces femmes qui oserontporter
plainte, en d6nongant celui qui les
maltraite?"
"llnousfaudraitpouvoirrecevoir
ces femmes dans nos centres, pour les
prot6ger et empacher qu'elle soient de
nouveau sous la coupe de leur bourreau,
mais nos centres ne sont pas des centres
d'h6bergement et financibrement, nous
n'avons aucun moyen aide venir en aide
ainsiauxfemmesbattues",aexpliqu601ga
Benoit, responsible de la commission
violence au niveau national de SOFA. "Et,


En effet, les forces de police
appel6es sur les lieux out proc6d6 &
I'arrestation de l'un des cinq malotrus.
Mais dbs le lendemain, II 6tait remis en
liberty, plus fort, plus fanfaron que jamais.
< Les Villages d'enfants SOS sont
coiff6s par un conseil de 4 membres. II
compared des personalities cr6dibles du
miheu: Dr Jean Claude Desmangles,
President, Dr G6rard Boyer, Vice-
Pr6sident, Mr Jacques JoachimTr6sorier,
Mme Sybille Th6ard, Conselllbre.
Le Grant responsible des trois
Villages estun autrichien, Mr Bernd Geant
qui vient d'8tre nomm6 par la Maisonmbre
bas6e enAutriche, responsible pour toute
la region des Caraibes oil se multiplient
les Villages SOS.
En Haiti, trois d'entre eux
(voir SOS Villages / 17)


Une oeuvre, vieille de plus de
quinze ans en Haiti, risque de former ses
portes d'ici la fin du mois de Juillet, si le
n6cessaire n'est pas fait par les autorit6s
du pays pour y ramener le calme et la
s6r6nit6.
Il s'agit des Villages d'enfants
SOS, dont I'un, celui de Petite Place
Cazeau est la proie de cinq jeunes
chenapans qui y font la loi, volant,
rangonnant les infants qui y vivent
d6truisant le mobilier et pillant les d6p8ts
de nourriture.
Hs r6clament de institution, A
laquelle ils appartiennent, qu'elle leur
troupe un employ. Et tant qu'ils n'auront
pas 6t6 places, cas6s quelque part, ils
continueront A voler, miller etc... etc.
Une situation inadmissible et que
la police peut facilement r6soudre ?
Point du tout.


EN BREF !


EN PLUS !


AU SECOURS!





/ /
Soulagement general ...
(Kidnapping ... suite de la 14re page) C. Delvas, a indiqu6 mercredi qu'il s'agissait d'une
pursuit, a-t-il lanc6. grande victoire pour les journalists. La dicouverte de
Pour sapart,1e secretaire g6ndral del'AJH, Guyler Israel Jacky Cantave a 6t6 renduepossible, a-t-il dit, grace


Ap estd'abordleproduitdeno o rs o q e p.1

"nEMEg dral aprbs la liberation de Jacky Cantave p.1
Le journalist indique qu'il ne peut attnbuer son enl&vement
t?"-=. ."o:1de deib6ration...p.6
POLITIQUE
Aristide endorse un project d'accord de l'OEA p. 1
La Convergence maintient ses exigences p.5
L'ISC se dit alarmie de la situation politique, 6conomique
et social p.5
La Mission de l'OEA et les actes de violence en Haiti p.6
REFLEXION
Governance: Qui sont nos dirigeants ? p.9
Regard de Diaspora sur la r6alit6 du pays p.10
ECONOMIC
Les pays pauvres relancent l'UE sur la cooperation p.7
Le Souvernementptq ours d6te n6 & d6dommager les
Publication de la Loi sur les coop6mtives p.T

a an haltiens 6cument North Miami p.14
Little Haiti include dans le "Empowerment zone" p.16
SOCIETY
Champagne centre les violence fates aux femmes p.2
Au Scours SOS Villages d'enfants sur le point de former p. 2
La Premiere Dame en tournde aux U.S.A. p.4
USAID apporte une aide aux victims des inondations p.7
250.000 s6mpositifs en Haiti p.8.
ds co surlesprixentrelespaysdelaCaraTbe

rges n Srlin p.8
Margareth Papillon ou une volontdindestructible p.9 )


.

,
. .


Mercredi 24 Juillet 2002


Page3


Port-au-Prince, 17 juillet 2002 -(AHP)- Le
journalist de Radio Caraibes, Israel Jacky Cantave, a
indiqu6 mercredi qu'il ne peut attribuer son enl6vement A
un secteur oliti d6termin6.
Interrog6 par des journalists A l'hipital du
Canap6-vert oi1il est hospitals, Jacky Cantave a expliqu6
qu'aumoment de soninterrogatoire, ses ravisseurs ontcibl6
deux secteurs politiques du pays (Invalas et Convergence).
Le joumaliste affirme avoir dclar6 & ces derniers
qu'il travaille et pour Lavalas et pour convergence, puisque
son travail vise avant tout, dit-il, A l'avancement du pays.
Le secretaire g6ndral de l'AJH Joseph Guyler C.
Delva qui affirmait citer les propose de Isra81 Jacky Cantave,
avait d6clard mercredimatin que les auteurs del'enl6vement
du journalists sont vraisemblablement des process du
ouvernement.
Ces individuals lui auraient reproch6, selon Delva


le fait qu'il travaillerait centre le pouvoir.
Par ailleurs, Israel Jacky Cantave a r6it6r6 sa
volont6 de continue A traveller comme joumaliste et en
faveur de la liberty de la press en Haiti.
.
"Etre journalist c'est s'engager, j'alme mon
m6tier et je continuerai informer la population quoiqu'il
advienne", a-t-il d6clar6, ajoutant que son enlbvement
ne peut qu'augmenter sa passion pour le m6iia.
Le secretaire g6n6ral de 1' Association des
Journalists Haitiens (AJH), Joseph Guy C. Delva, avait
indiqu6 mercredi matin que le journalist n'avait pas fait
1'objet de trbs graves svices. C'estplutSt son cousin qui
a 6t6 le plus maltrait6.
II a essay d' expliquer cette difference de
traitements par le fait que, a-t-il dit, I'individu qui a
bastionn6 Frantz Ambroise pourrait avoir agi de fagon
plus violence que celui qui apris en chargele journalist.


A la mobilisation de la press haltienne.
Le secretaire g6n6ral de l'Association
des Journalistes Haitiens a indiqu6 que
l'enlbvement du journalists de Radio Caraibes,
Israel Jacky Cantave" est la preuve du danger qui
plane sur les journalists.
"Avec cet enlbvement I'exercice de la
profession de journalist deviant de plus en plus
dangereux", a d6clar6 Guy Delva, affirmant que
ce cas est un acte politique, en reason du fait qu'il

s r edu E peu aprbs la diffusion d'un
De son c8t6, le secretaire d'Etat A la
Communication, Mario Dupuy, a exprim6 "la
satisfaction du gouvemement en apprenant que
la Police a puretrouverle journalist Israel Jacky
Cantave", avec I'aide de la press et de la popu-
lation.
MarioDupuy a soulign6 quepour arrive
A cette fin, le gouvemement avait pris touted les
dispositions et mobilis6 touted ses resources.
8 assure que les autorit6s continueront
I assume totes leurs responsabilit6s pour
prot6ger les droits des journalists.
M.Dupuy rappelled qu'une structure sera
cr66e au Ministbre de la Culture pour recueillir
les dol6ances des journalists qui s'estiment
menaces 8 invite les journalists A d6noncer les
menaces et les intimidation dont ils seraient
1'objet.
Le Premier Ministre Yvon Neptune s'est
rendu mercredi au chevet du journalists de Ra-
dio Caraibes, Israel Jacky Cantave, pour1'assurer
du soutien du government et des autorit6s de
l'6tat en g6n6ral.
A cette occasion, le chef du
government a r6affirme engagement du
government A respecter et A faire respecter les
droits des journalists pour qu'ils contribuent A
la construction d'un 6tat de droit en Haiti.
Yvon Neptune a souhait6 que l'enquate
ouverte sur cette affaire permeate de mettre la
main au collet des auteurs de l'enlbvement du
journalists.
It Premier Ministre a indiqu6 que les
autorit6s s'engagent A accompagner la police
national dans sa mission de prot6ger les vies et
les biens de tous les citoyens y comprise les
journalists.
Pour sa part, I'organisation politique
Fanmi Lavalas a indiqu6 que l'enl&vement du
journalist Jacky Cantave participe d'un complot
visant A distabiliser le pays.
Is s6nateur G6rald Gilles a d6clar6 que
Fanmi Lavalas est solitaire du journalist
Cantave et des members de la press suite A cet
acte de violence.
Le parlementaire qui condamne
l'enl6vement du journalist de Radio Caraibes.
invite la population A roster mobilis6e pour faire
6chee A ces actes de d6stabilisation politique et
(voir Kidnapping / 6)


4, . . .. u. 4

1 9 9 1 9 UIL .1 2 0.(1 .
.





.



go -

5
. n . . .
I UNIBANK f4te es Neut ans, Neuf ans de service et d'engagement .
dans la communautb haltienne. Neuf ans' A- batif avec vous.une
grande Banque solid, dynamique et performance.
UNIBANK, 19 Juillet 2002, Neuf ans avec vous, et une- occasion de :
lus pour les 740 UNIBANQUIERS des 33 succursales UNIBANK &
ravers Haiti de dire un Grand Merci et de souhaiter bonne f6te A leurs .
200,000 clients. .

Notre anniversaire o'est aussi le vitre. Merci, merci de tout coeur pour :. -
cos Neuf annbes de succ6s et de confidence.



.
:r



: -








-

( .


. .


L'ACTUALITE EN MARCH


Jacky Cantave indique qu'il ne









I UNEANALYSE 1





.
Erig nette Unrse-r
BARBER / BEAUTY SAChiOd en welcome

O 9 0 03 5 4 9 70
15456 West Dixie Highway Ste N & O Miami, Florida 33162
r- - - - - - - -i
$ 10% Designer Cup I
First time customer only Reg.12.SO |
FREE Condioning Treatment ]
with this coupon
I.--- -J


18 x 18 & 16 x 16
Cdramiques espagnoles et italiennes
Grand choix & votre dis position
.79 ied carr6


am-zoctor ura

Cdramiques espagnoles
,
Different Styles et couleurs
69 pieds carr6s

aRATUxT
Cramiques grises
( Maximum 8 Sacs )
avec tout achat minimum de 200 pieds carries
Apportezcecoupon


aRATUxT
C6ramiques grimes
( Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carries
Apportez ce coupon


Page 4


M"":,"""" 2XU2 No.le 225


est d'abor
avec son consentement mais sans le moindre di
dans ce jeu infernal ...
En effet, la querelle politique est
parvenue & affected assez profond6mentle tissu
social pour le mettre en pieces, le d6chirer de
part en part. 11n' en faut pas beaucoup, me direz-
,
yous, Haiti n 6tant jamais sortie d'une
.
stratification digne de son pass6 colomal: gens
de la ville, gens des mornes ; intellectuals,
analphabbtes ; francophones, crdolophones *
bourgeois, masses ; civilis6s, gros orteils ; rich,
phy; moun anro ak moun anba Desalin et
aujourd'hui gens de I'intrieur et diaspora etc.
Et les haines encore plus f6roces qu'infond6es,
mais quin'est pas avec moi est centre moi Sans
oublier le perp6tuel transfer de classes, le
bovarysme,1egeaiquiprendleplumagedupaon
mais qui ne parvient A brouiller les cartels A
personnesaufauxyeuxdupauvregeailui-m8me
Est-ce la base social du pouvoir en
place n6 aux pr6sidentielles de 1990 d'un
ph6nombne surgi de la matrices populaire qui
continue A faire peur aux bien pendants alors
m8me que le Lavalas n' a rien de r6volutionnaire
dans sa politique ni & pouvoir faire peur et a
depuis long temps 6t6 6mascul6 de manitre A
6pouser les dictates du novel ordre mondial ?
Est-ce 1' 6chec du coup d' Etat militaire
de september 1991 qui se voulait une revanche
des classes qui se consid6raient comme les
grandd) perdants aux pr6sidentielles de 1990 ?

Temp8te dans un mouchoir de
poche ...
On sont-ce des politicians, aussi bien
dans le camp du pouvoir que dans celui de
opposition, qui n'ont eu pour toute politique
que de jeter constamment de l'huile sur le feu
de nos divisions s6culaires ? En effet, on cherche
en vain un programme politique digne de ce
nom, ici on ailleurs ..
Sans 8tre v6ritablement en 6tat de
guerre, comme celapourrait Strele cas ailleurs,
les citoyens haltiens s'en veulent aujourd'hui
avec rage mais pour des motifs auxquels ils n' out
finalement rien A voir et pas plus les uns que les
autres ...
(voir Impunit6 / 5)


L'impuniti
(Impaniti ... suite de la 16re page)
interpretation politique, pardon politicienne, et dont la
couleur varie, bien entendu, selon qu'on soit proche du
pouvoir ou de opposition ?
Tel a 6t6 le sort de tous les assassinate survenus
ces dernibres anniesm8meles plus m6diatis6s et justement
pour cause. Une guerre de mots. Un match nul ...

Nouvelle fagon aussi impitoyable que
h^iche de faire de la politique ...
Entoutechoselapolitiqueprendledessusprend
lapremibreplace, etfinalementaujourd'hui toutelaplace;
et quand il s' agit de criminality, ce sont bien stir les criminals
de m6tier qui ont la parties belle.
Les criminals peuventmassacrer en toute impunity
puisque les politicians, aussi bien du pouvoir que de
opposition, se chargent aussit8t, sans attended la moindre
vell6it6 investigation policibre ou judiciaire, de
" politiser pour eux leurs forfeits, 6cartant dum8me coup
toute n6cessit6 intervention judiciaire, toute chance A la
justice.
Et ce sont encore les m6mes qui plaident pour un
Etat de droit ...
Done letter centre l'impunit6, c' est d' abord mettre
fin A ce jeu perverse, ce circle vicieux, ce cycle infernal,
cette nouvelle faqon aussi impitoyable que liche et cynique
de faire de la politique et qui consist A se balancer des
accusations r6ciproques A la figure, sans souci d' apporter
la moindre evidence, de donner une chance A la justice, et
toujours aux d6pens de la soci6t6 abandonn6e ainsi & la
fantasies des criminals de tout acabit stirs qu'ils ne seront
Jamals poursuxvis ..
C'est le pays tout enter qui se troupe pris entre
deux feux par ces changes A coups de canon mais qui
n'atteignent toujours qu'une m8me cible : la soci6t6 livrde
ainsi pieds et points li6s depuis plusieurs ann6es & routes
les organizations criminelles possibles et imaginable :
drogue, traffic moderne d' esclaves (femmes on petits
domestiques/restavbk), prostitution, p6dophilie etc. La
politique politicienne leur servant de couverture et done
d'impunit6 & tous leurs forfeits. Tuez, volez, violet,
massacrez, il ny aura aucune poursuite car tout est mis au
compete de la bataille politique. Peut-il exister meilleure
impunity !
Le tissu social mis en pikes ...
El6mentaire mon cher Watson, oui, mais pas quand
c' est toute la soci6td qui se retrouve impliqude, A la fois


ivnsurea arOHHIOEAflSuae pnoro lonet was
Etats-Unis sur les droits humans et le Sida, a annonc6 vendredi le
Bureau de communication et de pressed de la pr6sidence.
Selon le communique, Madame Aristide doit intervenor le
22 juillet & Cleveland (Ohio) Ala reunion annuelle de la Southern
Christian Leadership Conference ", un group fond6 par le r6v6rend
Martin Luther King Junior en 1957 pour la promotion des droits civil
des Afro-Amdricains. Madame Aristide seral'intervenante principle
A un dejeuner et hune session pl6nibre sur les droits humans, indique-
t-on dans cette note.
La Premiere dame


d'Haiti doit 6galement se
rendre A Chicago pour une

tablaenir nde sur leti H A,
RaimbowlPush Coalition du
Riv6rend Jesse Jackson. Son
homologue du Nigeria et
d' autres dignitaires sont
6galement attends A cet
6v6nement.

HPN


accessories
C6ramiques
Marbre pour Salle de bain


3306 N.W. 796me Avenue, Miami, Florida T61.: 305 592 2558 Fax: 305 477 2673


d le product ...
scernement,

ea
a remiere ame en
/

P Pi 19 ill t IIPN L P ib d d


ort-au- rnce, ju e ( ) a rem re ame e
la R6publique Mildred Trouillot Aristide est invite hune tourn6e aux
- -ar.ma


AhKLE Discount


1


Beauty Supply

ETIENNE MATHURIN
Owner

12809 W. DIXIE HWY. PHONE: 305-899-9112
NORTH MIAMI, FL33161 email: akeplus@bellsouth.net


Ceramiques & Marbre


Trbs grande salle d'exposition
D6p8t Salle d'Inventaire
A i


Nous exportons vers Halti


Meilleurs prix de la place


..









I DELATAIE |


quocatees = := vtislnlqel n nu


L'IS C se dat alar mee par la s xtuatlon


pOlitique, iconomique et social
Port-au-Prince, 19 juillet 2002 -(AHP)- L' Initiative sacrifices d' infants qu' elle d6nonce.
de la Soci6t6 Civile (ISC) se dit alarm6e par ce qu' elle I' organisation rapport 6galement que des groups
appelle la degradation continue de la situation politique, armis lids ides parties politiques auraient saccag6,incendi6,
6conomique et social du pays. pill et c'est le contribuable qui doit r6gler dit-elle,, la
Dans une declaration rendue publique vendredi, note de reparation.
I'ISC estime qu'il n'existe en Haiti aucun respect pour la I'ISC estime que la situation qu'elle d6nonce ne
viehumaine- peut plus durer et que les autorit6s doivent se ressaisir",
"Qu'un conflict 6clate et c' est 1' 61imination de car, ajoute-t-elle, les citoyens et les institutions ne peuvent
l'adversaire par le feu, en plein jour, au sein de plusaccepterl'inaccelitable.
Administration publique, au vu et au su des autorit6s qui Elle invite les citoyens A se mobiliser pour exiger
n' entreprennent aucune action pour pr6venir, ni pour s vir", que les responsabilit6s soient 6tablies, que des sanctions
d6plorel'ISC.
Cette organisation de la socidtd civil indique que (voir Socidtd civil / 6)
des 6glises, des coles et des 6vach6s sont profanes, sans
toutefois fournir des details sur ces cas. Noter la nouvelle adresse E-MAIL
I' ISC qui critique des cas d' enl6vement de d'Haiti M rch
journalists, d'agression centre des militants de droits
humans, n'a pas non plus foilrni de details sur des cas de enmarche@haitelonline.com


ICrHE D'ABONNEME~r A HAITI EN MIARCHE


NEGOCIATIONs
ArIstIde endorse project

d'accord del'OEA
(Accord OEA ... suite de la 14re page)
de l' OEA.
M. Enaudi s'6taitrendu d6but juillet en Haiti pour
une 246me mediation afin de trouver une solution Ala crise
qui opposeleparti aupouvoir Famille Lavalas AI'opposition
r6unie au sein dela Convergence d6mocratique, depuis des
61ections en 2000 au r6sultat controversy.
"Le parti Famille Lavalas a d6ji acceptl'accord
et est pret A le signer", a 6crit Jean Bertrand Aristide.
Haiti "appelle les institutions financibres
internationals & des consultations imm6diates avec le
government d' Haiti pour reprendre une cooperation
6conomique normale, ajoute le president haYtien.
La Convergence d6mocratique a elle aussi remis
r6cemment une letter A l'OEA, dans laquelle elle propose
des amendments au texte de I'Organisation, a indiqu6 &
I'AFP son porte-parole, Micha Gaillard.
I'opposition veut notamment advantage en matibre
de s6curit6, et une reorganisation de la police et de la jus-
tice "par un government de consensus", a pr6cis61e porte-
parole. Uprojetd'accorddel'OEAdontl'AFPaobtenu

une copie, pr6voit des 61ections en Haiti au cours du
deuxibme trimestre 2003 pour remplacer les parlementaires
61us le 21 max 2000. L'Etat r6parera aussi financibrement
les d6gits causes lors del'attaque perp6tr6e contrele Palais
national, sidge de la pr6sidence, le 17 d6cembre 2001,
prcisele texte.
Cette attaque par des inconnus arm6s s'6tait
accompagn6e de violence & 1' encontre notamment de
locauxdel'oppositionenHaitietdebiensappartenanth
des personalities del'opposition.
Le project d' accord pr6voit aussi des pour suites
judiciatres centre les personnel impliqu6es dans les
6vbnements du 17 d6cembre et des r6formes dela justice et
de la police, un disarmement de la population, et le respect
des droits de l'Homme et de la liberty de la press.
La persistence de la crise politique a entrain6 des
sanctions international portent sur prbs de 500 millions
de dollars.


amovaar


tzrcendM2achle 12XM2I~.5


Page 5


vue d'identifier les responsables pour qu'ils soient jug6s
conform6ment a la lot
On a constant aussitat unb6mol aux interpretations
purement politiciennes de l' 6v6nement.
Est-ce un signe des temps ?

La plus grande victoire de la midiocrit4
...
Car, mine de rien, il ne s'agit plus seulement
aujourd'hui de politique, mais de tout d6truire, d'une
absence total de management quite A tout d6truire,
institutions, pays, jusqu'd notre fiert6 de people si
h6roiquement gagn6e, bref tout ce qui ne correspond pas A
mes vues ou mes int6r8ts du moment, vues et int6rats
solvent peu d6finissables par ailleurs ...
Dire que pendant notre lutte sous la dictature
Duvalier, on s' 6tait fait un point d'honneur d' 6viter de salir
son pays, d' 6viter tout ce qui pouvait faire du mal hl'image
m8me du pays ... quite A ne pas rencontrer en cela
l'adh6sion de opposition en diaspora.
La s6quelle la plus grave de la crise politique
actuelle ce sera d'avoir tout ramen6 auniveau banal et sterile
dela dispute politique, et une qui pis est de bas 6tage. Toute
la vie intellectuelle, littraire, culturelle et artistique du pays
- et m8me l'intimit6 de la famille s'est retrouv6e balay6e
sous l'effet de ce qui aura 6t6 avant tout la plus grande
victoire de la m6diocrit6 sur la terre d' Haiti.

Ha'iti en Marche, 20 Juillet 2002


Un signe des temps ? ...
Cependant quelque chose est peut-8tre en train de
changer et c' est 1' attitude de international. Dans une note
de se aprbs la

de Jacky Cantave
par ses ravisseurs,
dont I'identit6
demure jusqu'd
present inconnue,
I' Ambassade

address ses f61ici-
99 am6ricaine
was stations A la police
haltienne et &
toute autorit6
gouvemementale "
qui out aid6 A
retrouver le
journalist ,
ajoutant que les
responsables out
pour devoir
Gen. Jean Nesly Lucien, Jeannot d'enquater sur cet
oto YonelLouis/HenM enlbvement, ce
pour assurer que justice sera rendue.
M8me son de cloche du c8t6 de la Mission Sp ciale
de l'Organisation des Etats Am6ricains pour Renforcer la


Haut Etat Major de la PNH, Avel Jean-Baptiste, Dir.
Frangois et porte-parole Jean-Dady Simion ph
Bizarroides surtout car tout cela ne d6passe pas,
dieu merci,1es limited dela r6publique de Port-au-Prince. "
Bref, une temp8te dans un mouchoir de poche.


Le porte-parole de la Convergence appelle A la
mobilization de tous les Haitiens pour ce qu'il appelle "la
victoire finale".
Parallblement, le president actuellement en visited
officielle & Taiwan a donn6 le 9 juillet son aval & im project
d'accord de l'OEA visant A mettre un terme A un conflict
post-61ectoral qui dure depuis deux ans.
Dans unelettre aux responsible del'OEA,1e chef
de litat a fait savoir que l'drganisation politique fanmi
Lavalas a ddji accept61'accord et est pr8t A le signer.
Toutefois, la Convergence qui rclame des
amendments aux texte de1' OEA, continue de formuler de
nouvelles exigences pour revenir Ala table des negotiations
et parapher I'accord visant A mettre un terme aux graves
souffrances de la population.
AHP 19 juillet 2002 12:30 PM


Port-au-Prince, 19 juillet 2002 -(AHP)- La Con-
vergence D6mocratique asppel6 vendredi le government
& opdrer des changements au sein de la Police Nationale
d' Haiti (PNH), conform6ment aux recommendations de la
commission d' enquate de 1' Organisation des litats
Am6ricains (OEA) sur les 6v6nements du 17 dcembre
2001.
Un porte-parole de cette coalition politique, Micha
Gaillard, a estim6 quela PNH n'avait rien fait pour prot6ger
les locaux des parties politiques et les residences de certain
leaders del'oppositionlors deces 6v6nements perp6tr6s A
la suite d'une attaque arm6e centre le Palais Pr6sidentiet
"Le government doit appliques A la letter les
recommendations faites par la commission d'enquate de
1' OEA", a d6clar6 Micha Gaillard, qui appelle au
d6sarmement des groups armis.


C>


6 MOIS W ANNOUVEL ABONNE
ETATS-UNIs US $ 40.00
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
? MOPB US$ 70.00 @.00
AMEltlQUE LATINE US$ 70,00 US$ 135.00
US$ 135.00


1L


I( mpuniti ... suite de la page 4)
Mais allezl'expliquer 6tant donn6 que ces attitudes
bizarroides trouvent leur 6cho jusque dans la profonde nuit
de notre pass colonial ...


La Convergence formule


NOM.









HAITI-OEA-CRIS E


1


Port-au-Prince, le 19 juillet 2002 Is Mission
sp6ciale de l'OEA visant b enforcer la d6mocratie en Haiti
estfortementconcern6eparlesactesdeviolenceenregistris
ces derniers jours sur le territoire national d' HMti.
Dans ce context, la Mission spdciale se filicite
du fait que le journalists de Radio Caraibes, M.IsraeT Jacky
Cantave, et son cousin, Frantz Ambroise, ontitdretrouvis
sains et saufs suite a leur disparition survenue dans des
circonstances suspects le lundi l5 juillet dernier et de la
rdponse des autoritis a ce jou"
Une enquate s6rieuse sur les circonstances de cet
enlbvement est essentielle de fagon & identifier les
responsableseths'assurerqu'ilssoientjug6sconform6ment
hlaloi.

L'IS C se dit alarmie
(Socidtd civil ... suite de la page 5)
soient prices et que des changements soient effects au
sein des institutions.
Elle invite 6galement la communaut6
international notamment la Mission Sp6ciale de
I'Organisation des Atats Am6ricains (OEA) h apporter ce

7:--;;,onibsuitol d I e
droit "Aujourd'hui, c'est le temps de l'action. Remain,

sera trop tard", indique le document le document de l'ISC
qui ne porte pas de signature


L'Ambassade US soulagee apres


dicouve:~;'rte deIs~yrae Jcy anae


Des responsables de opposition avaient accuse
mardilesautorit6sgouvernementalesderesponsabilit6dans
la disparition du journalist Israel Jacky Cantave.
Un responsible de l'Organisation du Peuple en
Lutte (OPL), I'ancien s6nateur Paul Denis, avait compared
ce cas aux assassinate des journalists Jean Liopold Domi-
nique et Brignol Lindor.
Pour sa part, I'ambassade des Etats-Unis aexprim6
mercredi son soulagement suite A la lib ration du journalists
de Radio Caralbes, Isra61 Jacky Cantave, aprbs une
disparition de 24 heures.
Dans une note de press, 1' ambassade declare
partager l'6motion de la famille du journalist ainsi que
celle de tous ses confreres dela press et de tout partisan de
lalibert6 depression, des droits humans et de la justice.
L' ambassade am6ricaine en profit 6galement pour
f61iciter la policehaltienne et les autorit6s gouvernementales
qui ont aid6 A retrouver le journalist et qui auront a enquater
sur cet enl6vement pour s'assurer que justice soit faite.

Participez aux Jeux de I'Etd de Milodie
103.3 FM, Port-au-Prince
Tel 221-8567 / 8568


Merrdi 4 Junle 12X INo 2


Page 6


violence en Ha'iti
dirigeaute du Centre Oecuminique des Droits del'Homme,
CEDH, et spouse de M. Jean-Claude Bajeux, a 6t6 l' objet
d'une attaque armie A son domicile le 16 juillet 2002. Il
convent que le travail accompli par les organizations non-
gouvernementales de droits humans et leurs members ne
soit pas entrav6 par des actes arbitraires et intimidation.
La Mission Spiciale se r6jouit par ailleurs de l' appui fourni
par la PNH dans les minutes qui out suivi ce dernier inci-
dent.
La Mission Sp6ciale souhaite, dans les
circonstances pr6sentes d' Haiti, que des measures 6nergiques
soient adoptees par les autorit6s pour assure la protection
de tous les citoyens, y comprise la realisation d'enquates
policies rapids et s6rieuses permettant d'61ucider les
crimes commit et de donner des r6sultats cr6dibles. La
Mission s'attend aussi & traveller dans les plus brefs d61ais
avec t'ous les acteurs concerns de manibre constructive sur
la fagon d'appliquer les recommendations de la Commis-
sion d'Enquate et cells de la CUH et ce, en vue d' avancer
vers le respect integral des droits humans de tous les
Haltiens, sans aucune distinction.


La Mission spciale tient A rappeler que la Com-
mission d'enquate surles 6vinements du 17 d6cembre 2001
en Haiti s'est pench6e sur les actes d'intimidation, les
attaques etles menaces qui out vis6 les members dela pressed
et les propridtaires des m6dias ce jour-ld. La Commission
d'enquate a fait 6tat de nombreux actes de violence et de
menaces dirigis sp6cifiquement vers Radio Caralbes et ses
journalists. Elle a enfin formula d'importantes
recommendations au sujet de la press.
La Mission sp6ciale rappelled 6galement que la
Commission interam6ricaine des droits del'homme (CIDH)
s' est int6ress6e A l'exercice de la liberty depression lors
de sa dernibre visit au pays, comme l'un des aspects
important del'Etat de droit en Haiti. La CIDH a alors
r6affirm6 les terms de la Charte D6mocratique
Interamdricaine qui 6tablissent comme des composantes
fondamentales de l' exercise de la d6mocratie, la liberty
depression et celle de la press. La CIDH s'6tait alors
montr6e trbs prioccupde du plein exercise de ces libert6s
en Haiti
De plus la Mission Sp6ciale s'inquidte des
circonstances dans lesquelles Mme Sylvie Bajeux, co-


Port-au-Prince, le 17 juillet -
(HPN) L'Ambassade des Etats-Unis
d'Am6rique & Port-au-Prince a exprim6
son soulagement aprbs A lalibration de
Israel Jacky Cantave. Le journalist de


RadioCaralbes6taitportdisparudepuisle15juilletdernier.
DansuncommuniqurendupublicmercredileBureaudes
affairs publiques d'Ambassade a indiqu6 qu'il partageait
1' motion delafamille du journalist ainsi que celle de tous
(voir Ambassade US / 7)


O-R ONB- R ES PA


HONNEUR-RESPECT


Au nom de notre famille, de ma
femme, Sylvie, du personnel dela mason,
Ton Simon, Jocelyn, Jacqueline, Sonny,
je tiens & exprimer publiquement notre
gratitude pour la solidarity qui vient de
se manifested & I'occasion de l'attaque
effectu6e centre notre mason, le mardi
16 juillet 2002 A 1 h 30 PM et qui aurait
pu ajouter d' autres noms au destiny
tragique qui a d6ji frapp6 nos vies et nos
families.
Merciauxamisdelapresseainsi
qu'aux organizations de defense des droits
de la personnel qui ont relay 1' announce
de cette nouvelle attaque centre notre
foyer.
Merci & tous les amis qui n'ont
cess6 d' appeler jusque bien tard dans la
nuit, parfois de la province et de
l'6tranger, pour exprimer leur solidarity.
Notre gratitude s'adresse aussi
aux amis de la Communaut6


International, en particulier la Nonciature Apostolique,
1' Ambassade de France et d'Espagne, la Mission de l'OEA,
la representation de 1' Unesco, Amnesty International, qui
se sont unis A une grande change de solidarity.
Nous avons appr6ci6 le fait que le Commissaire et
le personnel de la police de P6tion-Ville aient rapidement
r6pondu & nos appeals.
C' est cette solidarity qui nous a aid6 & supporter le
choc de cette nouvelle aggression qui s'inscrit dans une
vague de violence qui frappe le pays et qui a atteint un
nouveau seuil dans l'horreur. Cette champagne d' intimida-
tion ne reculera que dans la determination collective de
cheque citoyen de ce pays, de ne toldrer aucune complai-
sance avec la violence, aucun discourse ambigu, aucune men-
ace, aucune complicity explicit ou implicate avec la vio-
lence quelled qu'elle soit, d'oft qu'elle vienne. Car il s'agit
d'un des plus grand obstacles A tout project de reconstruc-
tion du pays.

Jean-Claude BAJEUX
Directeur Excutif du CEDH


(Kidnapping ... suite de la page 3)
social, constat6s dans le pays depuis
plusieurs semaines.
Selon G6rald Gilles, Fanmi
Lavalas prend note dufait que certain
secteurs cherchent A crder une situation
de chaos dans le pays. .
Un porte-parole de la
pr6sidence, Jacques Maurice, affirmed
qu'ils'agitd'unevictoirepourlapresse
et pour les autorit6s haltiennes.
M. Maurice salue 6galement la
population qui a fourni, dit-il, toute sa
collaboration A la Police dans le cadre
de la disparition du journalist.
Avec toute cette mobilization,
ceux qui out enlev6 1srael Jacky Cantave
et son cousin, ne pouvalent rien faire
d'autre que les libdrer, affirme Jacques
Maurice qui invite les deux homes &
reprendre leurs activists aussitSt que
possible.


.......
--- -
.
swer;&zzz,


II | | ||) UNIBANK
I jp

"Faisons route ensemble"

www.unibankhaiti.com


La mission de I'OEA et les actes de


NOTE DE PRESS DE JEAN-CLAUDE BAJEUX








| y


COOPERATIVES

L h ** * / / 1 /
e gouvernentent antlen toujours determme a preparer

,..,:oo::":- les soci6taires des coop ratives en faillite sow.':":;Bal
Le government haltien ainform6 vendredi qu'il continue responsabilit6s pour cr6er un climate de stability dans le pays. appeal les responsables des cooperatives en faite & revenir
de multiplier ses efforts en vue du dddommagement des Parailleurs,1eministredel'Economied6clareig- au pays pour qu'ils participant au processes de
soci6taires des cooperatives en faillite. norer le montant des fonds volatilis6s dans le cadre de cette d6dommagement.
Au cours d'une conference de press, le Ministre crise qui frappe le secteur des cooperative, Selon le Ministre, les dirigeants des cooperatives
de1' Economie et des Finances, Gustave Faubert, a annonc6 II a fait savoir que la commission de reparation est n' out aucun intdrat A pratiquer le marronage, tout en les
que deux accords out d6ji 6t6 signs, I'un avec les au stade de la collected d'informations afin d'6valuer les invitant d rencontrer les responsables de l'Etat charges de
repr6sentants des soci6taires et 1' autre avec des dirigeants d6gats. d6dommager les victims pour faciliter 1' advancement du
de cooperatives, en vue d'arriver aux reparations. En ce sens, M. Gustave invite les soci6taires A processes.
GustaveFaubertad6dar6quel'Etats'engagenon d6poserleurspibces auConseilNationaldesCoop6ratives De son c8td, le responsible de l'Initiative des
sculement A d6dommager les soci6taires, mais aussi & (CNC) en vue de faciliter la tiche au government. Cooperatives (INICOOP), Zach6e Michel, s'est dit satisfait
accorded des pr8ts aux cooperatives en faillite afin qu'elles II a pricis6 que c'est la Banque Centrale qui de la decision de l'Etat haltien d' aider les cooperatives &
reprennent leurs activities. fournirala somme exig6e par la commission de reparation. sortir del'impasse, en d6pit, dit-il, des fables moyens dont
"Is pret accordaux cooperatives ne sera pas un De son c8t6, le Ministre dela justice, Jean Baptiste .il dispose.
cadeau", aprcisile Ministre, soulignant queles dirigeants Brown, a fait savoir que des instructions formelles out 6t6 Zach6e Michel qui a paraph6 I'accord trouv6 en-
des cooperatives devront travailler en vue de rembourser passes A la police en vue de r6cup6rer les biens des tre le government, des repr6sentants des soci6taires
cetargent hl'Etat. cooperatives sequestries par des soci6taires. victims et des responsables des cooperatives, prompt de
Selon lui, le government extend assume ses respecter les clauses dudit accord.


Publication de la loi sur les cooperatives


US AID appor te une aide de 300.000


Port-au-Prince, le l8 juillet (IIPN) L'Agence
amdricaine pour le d6veloppement (USAID) a signle 12
juillet dernier un accord de 300'000 dollars avec le Fonds
panam6ricain pour le d6veloppement (PADF) pour la

Ambassade US soulagde ...
(suite de la page 6)
ses confreres de la press et de tout partisan de la liberty
d'expression, des droits humans et de la justice.
Par ailleurs, 1' Ambassade des Etats-Unis a profit
de1' occasion pour f61iciter la police haitienne ainsi que toute
autorit6 gouvernementale qui ont aid6 & retrouver le
journalist. Elle a 6galement rappel dans cette note que
celles-ci auraient & enquater sur cet enl6vement, ce pour
assure que justice soit faite.
Le responsible de la redaction de Radio Caraibes
FM, Israel Jacky Cantave, et son cousin Frantz Ambroise
qui l'accompagitait 6taient ports disparus depuis lundi
dernier. Ils out 6t6 retrouv6s le lendemain & Petite Place
Cazeau, A quelques kilometres de Port-au-Prince. Selon
leurs timoignages, ils auraient 6t6 s6v6rement battus par
leurs ravisseurs. Les victims sont actuellement soign6es
dans un centre hospitalier de la capital. HPN


Inspection g6ndrale des caisses Populaires (DIGCP) qui
sera cr66e au sein de la BRH. Cette entity va veiller au re-
spect des normes et de la 16gislation concernant les CECs.
Et Particle 14, accord A la BRH la r6glementation des
operations et les activities de celles-ci en matibre de d6p8t,
decr6ditetdeplacement.
Pour souvenir les institution financibres en
difficulty, cette loi, dans son article 60, fait I'obligation A
toute CEC de concourir A la constitution d'un Fonds de
soutien aux cooperatives g6r6 dans un compete special overt
Ala BRH pour appuyer toute cooperative faisant face A des
besoins de financement. Un pr616vement de 10 % des trop-
perqus est pr6vu aux fins de constituer un fonds de reserve.
Pour I'obtention d'un permits de fonctionnement,
ce texte exige, entre autres, la deposition au CNC d'une
cople des status signes par un mimmum de 21 members
fondateurs, un plan d'affaires pr6visionnel pour une CEC
en formation, la preuve de la constitution d'un capital so-
cial minimum de 50 000 gourdes dont le quart serait vers6
dans une bt oi t g ement des questions des pra-

tiques de gestion saine, de la tenue des lives et des registers,
de la verification et concourse exceptionnels, de la fusion,
du dessaisissement, de la liquidation et dissolution, des in-
fracdons et sanctions.

HPN
Participez aux Jeux d'Etd de Milodie
103.3 FM Port Pr
-an- ince
Tel 221-8567 / 8568

plus de 900 maisons endommag6es et 7 667 families out
6t6 affect6es par les inondations qui out touches regions
du Sud et dela Grand'Anse. Certain villages sont jusqu'A
prisentinaccessibles.Iss violentes chutes depluieavaient
ditruit des routes et des ponts dans plusieurs localit6s du
pays d6clardes depuis zones d'urgenceparle government.
PN


Mercredi 24 Juillet 2002


Page 7


NADIFidji,18JuilletLes pa
- Les pays les plus pauvres du y

.1:. sur la
avec les anciennes puissances colonials europ6ennes lors
du sommet de la Conf6rence ACP (Afrique, Caraibes,
Pacifique) qui s' ouvre ce jeudi & Nadi, aux Iles Fidji.
Des containers de de16gu6s repr6sentant 78 pays
sont attends pour ce sommet de quatre jours visant A d6finir
une position commune dans la perspective de negotiations
commercials avec l'Europe, qui doivent d6buter en
september & Bruxelles.
"Nous avons en common des probldmes de
pauvret6 et le besoin de cr6er un environnement favorable
A un d6veloppement durable", a d6clar61undi soir Ala press
le ministry de la R6conciliation national et de l' Information
des Res Fidji.
Les negotiations avec Bruxelles doivent s'achever
en d6cembre sur la mise au point d'un novel accord deviant
enter en vigueur le ler janvier 2008.
Le sommet ACP va encourage l'Union
europ6enne Aratifier un ancienne convention, connue sous
le nom d'accord de Cotonou, qui pourrait, selon des
responsables, representer une aide de 16,9 milliards de dol-
lars aux pays members


s pauvres relancent I'UE Les autorit6s out


cooperationeconoml q u e 2: o:": = ::::
aux abords du lieu du
Iss members del'ACP travaillent hl'6tablissement sommet, organism dans un complex hotelier de luxe des
de nouveau Accords de partenariat 6conomique (APE) qui environs de Nadi.
seront d6battus A Nadi dans la perspective des pourparlers "De tells actions nous sont 6trangbres, ce genre
de Bruxelles. d' activists ne fait pas parties de notre culture", ad clard le
Les APE constituent une nouvelle forme d'accord Premier ministry fidjien Laisenia Qarase. "J'espbre que les
econonuque m81ant volets commercial et measures visant gens vont respecter la loi et s'il ne le font pas, alors la loi
a promouvon le d6veloppement et A donner libre accas aux remplira son rble."
denr6es prodmtes dans les pays de la region ACP. Certaines organizations fidjiennes out annonc6 leur
Ces derniers exportent en valour 93% de leurs intention de manifested leur m6contentement Apropos de
products hors taxe vers 1' Union europ6enne mais certaines divers sujets tels que la mondialisation, les violations des
denr6es comme le sucre pnncipale nchesse agncole des droits de l'homme an Zimbabwe, la peine de mort au Kenya,
Iles Fidy sont encore soumis A des quotas- le transport de d6chets nucl6aires dans la region Pacifique
ou encore la discrimination envers les homosexuals.
MANIFESTATIONS INTERDITES Fidji devait organizer le sommet ACP-UE de juin
Des d616guis europ6ens, parmi lesquels le 2000 devant mettre au point un accord destiny A remplacer
Commissaire au Commerce ext6neur Pascal Lamy, la Convention de Imm6 reliant les pays europ6ens A leurs
participeront A la reunion de Nadi. C'est la premiere fors colonies via des aides et des subventions.
que des members de pays non members sont invites A un La reunion a finalement eu lieu A Cotonou, au
sommet de I'ACE B6nin, aprbs une tentative de coup d' Etat centre 1' ancient
Des negotiations prdparatoires out d6jicommenc6 Premier ministry fidjien Mahendra Chaudhry. (Reuters)


en attendant I'ouvertue officielle des d~bats le jeudi 18


Port-au-Prince, le 18 juillet 2002 (HPN) La
nouvelle loi sur les cooperatives d'6pargne et de credit
(CEC) a 6t6 public le mercredi 10 juillet 2002 dans un
num6ro extraordinaire du journal official Le Moniteur ".
Votdepar les deux Chambres en juin dernier, cette
loi r6pond & un besoin de regulation du movement
coop6ratif haltien qui faitface depuis des mois hune crise
de gestion, de conflance et de cr6dibilit6 mettant en pril
les placements deplusieurs millers de soci6taires.


Les 151 articles de ce texteportent surla constitu-
tion,1'organisation, le contr81e et la surveillance des CECs
et des f6d6rations de coop ratives d' 6pargne et de cr6dit-
Selon cette loi, I'existence des CECs vient du Conseil na-
tional des cooperatives (CNC) et de la Banque de la
R6publiqued'Haiti(BRH).
Dans son article 10, cette loi accord la supervi-
sion et le contr81e des CECs et des f6d6rations de
cooperatives d'6pargne et de credit & une Direction de


rehabilitation des routes endommag6es en Haiti lors des
inondations du mois de mai dernier, a annonc6 & Washing-
ton un communique l'agence amricaine.
Cette aide devrait permettre d'acheminer du scours
dans les communaut6s isoldes oft de nombreuses personnel
ont 6t6 frappes par les inondations.
. A cause des routes endommag6es, beaucoup de
simstr6s n'ont pas pu recevoir de assistance ", a d6clar6
M. Bernd Mc Connelll, directeur du bureau assistance
international de l'USAID. Avec ces fonds fournis au
PADF, il sera plus facile pour l' US AID d'atteindre ceux
qui sont dans le besoin ", a-t-il ajout6.
Le 29 mai dernier, I'ambassadeur des Etats-Unis
en Haiti Brian Dean Curran avait remis par l'intermidiatre
du bureau de Catholic Relief Services une aide de 50'000
,,
dollars apport6s par 1' US AID a 6galement rappel M.
Mc Connell. Ce nouveau montant porte A 350'000 dollars
1'aide humanitaire fournie par les Etats-Unis aux victims
des inondations. Ces fonds devraient servir A l'achat, au
transport et A la distribution de assistance destine aux
populations ministries.
Selon le Bureau de la protection civil haltien'
entre le et le 27 mai dernier, 31 personnel ont td tudes,








I~I


SIDA

0002 05
/ e a
ft SOSe tOPS II
H
en altI
selon le dernier rapport de l'ONUSIDA
Port-au-Prince, 16 juillet 2002 -(AHP)- Le
Ministry de la Sant6 et de la Population, Henry Claude
Voltaire, a pr6sent6 mardi le dernier rapport de1' ONUSIDA
sur la situation du sida dans le monde.
Selon ce rapport public lors de la conference
mondiale sur le sidaorganis6e & Barcelone (Espagne) du7
au 12 juillet dernier, quarante (40) millions de personnel
vivent avec le sida dans le monde.
Le Ministry Henry Claude Voltaire a indiqu6 que
250 mille de ces siddens sont des haftiens. Selon lui, cette
maladie a d6ji fait 200 mille orphelins en Hditi.
Faisant savoir que ces chiffres sont de plus en
plus inqui6tants, le Ministre de la Sant6 invite tous les
secteurs du pays A s'engager advantage dans lalutte centre
la propagation de cette maladies.
Is titulaire du MSPP a invite particulibrement le
secteur priv6 & contribute au enforcement des efforts des
autorit6sdestindsicombattreleSIDAdanslepays-
En marge de cette conference, des repr6sentants
de 15 pays dela CARICOM dont Haiti out signavec 6
companies de products pharmaceutiques uncontrat visant
& r6duire le codt des medicaments centre le sida.
it government am6ricain a 6galement d6cid6.
de mettre Ala disposition de 12 pays africains, Haiti et la
Guyanne un montant de 500 millions dollars en vue de la
prevention et la transmission du SIDA de lambre A l'enfant


Projet d'accord
1 *
SHf OS prxx entre

les pays des

Car a'ibes et six

laboratories
BARCELONE (Espagne), 12 juil (AFP) Les
pays des Caraibes out signun project d'accord avec six
laboratories pharmaceutiques afin de enforcer l'acc6s aux
soins et A des traitements A prix abordables pour les
personnel touches par le virus du sida, selon un
communiqurendu public & Barcelone oil s'achevait la
XIV6me conference international sur le sida.
I.xspays signataires sontles Bahamas, Bdlize, La
R6publique Dominicaine, la Grenade, la Guyana, Haiti, la
Jamaique, Saint Kitts et Nevis, Sainte Lucie, Saint Vincent
et les Grenadines, le Surinam, Trinidad et Tobago.
Les six laboratories figurent parmi les plus important
empires pharmaceutiques mondiaux : Abbott, Boehringer
Ingelheim, Bristol-Myers, Squibb (BMS), GlaxoSmithKline
(GSK), Hoffmann- La Roche et Merck.
Les signataires reconnaissent la gravity de
1' 6pid6mie dans la region Cardibela plus durement touche
aprbs l'Afrique sub-saharienne- et rappellent que le sida
est d6ji la premiere cause de mortality parmi les homes
et femmes de 15 A 44 ans dans plusieurs pays de la region.
L' 6pid6mie continue A s' 6tendre et A un impact
social et 6conomique d6vasteur car la majority des ha-
bitants de cette region affects par le virus de l'immuno-
d6ficience humane (VIH) n' out aucun accbs aux
traitements ou & une prise en charge addquats ", ajoutent-
ils.



Al nnoduonellPeraednez note de
E-MAIL de
Hal'ti-en-Marche

enmarche@haitelonline.com


Y STORE


az, Cable TV, Bell Mobility, etc...

305) 757-4915 Fax (305) 757 6916
N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138
Denis/Joujou

8 27 2 3 O 5 7 5 7 as1

VAR IETY S TO RE


Page 8


Mercredi 24 Juillet 2002


reduction en allemande, c'6tait au tour de Georges Castera
de d6clamer en francais l'oeuvre auparavant traduite de son
partenaire po6tique. Ce fut le r6sultat d'un travail r6alis6
en atelier avec les pobtes et leur traducteur. L' objectif de ce
systhme dual de declamation est d' arrive & 6tablir un dia-
logue harmonieux entre des 6crivains issus d'univers, de
pays et de langue different. Cette parties du programme
mettant en exergue la podsie francophone a it6 rendue pos-
sible grice au dynamism et A l' engagement d' Aur61ie
Morin, directrice du project "Vers Schmugel" ("Vers
contrebande") et de son group. "Vers contrebande" traduit
icil'id6e de vol de vers une fois le texte traduit et dit par un
autre.

AMBIANCE AROTIQUE
Pour avoir la pleine measure du talent po6tique de
Caster et de samattrise delalangue po6tique, it fallait Stre
A1'Ambassade d' Haiti ce 4 juillet, od le po6te a 6t6 invite &
une lecture-rencontre, organise par le Dr. Alrich Nicolas,
repr6sentant d' Harti en Allemagne et un grand amoureux
de la literature et de1' art. Si, au cours des autres interven-
tions, Castera a parl6 de l'histoire de la league et de la
literature crdoles, qu'il ponetait par la lecture d'un ou deux
pohmes, A la Mission d' Haiti il a surtout d6clam6, pendant
plus deux heures, ses oeuvres en francais et en creole, que
Sassa Kraft traduisait au fur et A measure. Les Haitiens
presents dans la salle se sont reconnus dans la po6sie de
Caster et n' ont d' ailleurs pas manqu6, A la fin de la
presentation, de le manifested au pobte, qui en fut 6mu. La
musicality du creole casterien a aussi charm le public
stranger, lilutSt allemand, 6valu6 & une centaine de
personalities issues du monde litt6raire, m6diatique, dip-
lomatique et universities. On a meme retrouv6 des 616ves
du cours de creole que dispense, I 1' Ambassade d' Haiti,
Nathalie Castera Hahn, traductrice et professeur de creole
A l'universit6 allemande et qui met un point d'honneur &
susciter 1'amour du creole chez les Allemands.
Chacun, en ce qui le concerned, a 6t6 fascin6 par la
musique rythmique du creole et de la league casterienne et
61ectris6 par1' ambiance rotique qui se d6gageait de certain
poemesquel'artisteavoulud61ib6r6mentprovocants,1ibres
de toute morale contraignante. Ce sont des po6mes qu'.il a
tirds de son dernier recueil, 8 combine provocant, "Jbf",
dont le titre dit tout. Comble de succ6s : les homes
(Haitiens) se sont mis vers le stand oil se trouvaient les
outrages de Castera pour feuilleter cet ouvrage ou pour
ter.
(voir Posisie / 9)


Par Huguette Hirard
Invite par le centre cultural allemande
LiteraturWerkstatt en collaboration avec l' Association
"Rencontres" de Heidelberg conduite par les soeurs Castera
(1), I'Institut Ibiro-ambricain et I'Ambassade d'Haiti, le
po6te Georges Castera fils a s6journ6 & Berlin du 28 juin au
7 juillet dernier dans le cadre du "Festival de la Po6sie",
consid6r6 commel'un des plus grand festivals delitt6rature
enAllemagne.UneoccasionpourlesAllemandsamoureux
de po6sie exotique, de gotter aux savers de la league et de
la literature crdoles et pour les HMtiens nostalgiques, de
les redcouvrir. Castera a 6t6 & la hauteur du d6fi au cours
des quatre interventions qu'il a effectu6es pendant son s6jour
dans la capital allemande.
Quand on parle de literature creole, on ne peut
pas ne pas 6voquer l'histoire douloureuse de notre league
vernaculaire. C' est ce que Georges Castera a fait dans sa
premiere intervention au centre cultural, la "Kulturbrauerei"
("Brassage des cultures"). 11 a pr6sent6 la situation in6gale
- des deux langues en Haiti, et ce, m8me apris l'accession
du cr ole au statute de league officielle, d6cid6e en 1987 par
la Constitution. Is parcours difficile suivi par le creole,
long temps consid6r6 comme parent pauvre dans le context
linguistique haltien, a 6t6 mis en evidence. Caster a
cependantrappel6 quemalgrd la promotion juridique qu'a
connue le cr ole, celui-ci reste encore une league plus parl6e
qu' 6crite. D' oil d' ailleurs son utilization fr6quente, et
presqu' exclusive, par les politicians qui cherchent A
atteindre le plus grand nombre et sa presence dans la
publicity et dans les manuels de vulgarisation m6dicale.
Caster a aussi mis l'accent sur le fait que des crivains
avaient commence & 6crire en creole avant 1987. II a ainsi
not61e r81e jou6 par des pr6curseurs comme un Morisseau-
Leroy, par example, I'un des pionniers de la lutte pour
l'adoption du creole comme league d' enseignement et
league litt6raire. Avant son expose, une Allemande,
specialist en literature caraib6enne, Sassa Kraft, avait
pr6sent6 au public une lecture exhaustive sur l'oeuvre de
Caster et sur son importance A la fois pour la littrature et
pourlapromotionm8medelalangueensoi.
Le lendemain, toujours A la "Kulturbrauerei", le
public a assists A une experience artistique original, ce que
les organisateurs out appeal "Dichter-Paare" ("Pottes en
couple"). Deux po&tes content en schne, I'un d6clame soit
en francais, soit en allemand ses propres vers dont la tra-
duction est assure par 1'autre. Et vice-versa. Aprbs avoir
pr6sent6 deux po6mes en creole, dont son vis-A-vis a lu la

Allo Miami

FADKIDJ VARIE T
Le magasin pour touted les occasions
Reception de pavement pour Bell south, FPL, G
connection t616phonique cher vous
TOLp FREE 877 485 4428. T41: (
8272
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am & 7:30 pm
3 O 5 7 57 491 5

FA DK ID J
5


1.



wro*wo







rarrums
Cellular & Beepers
Soldiers et Sandales
Products pur la cuisine
.* Cadeaux
Tableaux
Moneygram Money Order


* cD's (Compas, Racine, Evangilique)
Zouk, frangais, ambricain
* Video's (haTtiensambricains, documentaries,
dramas)
* Products de beauty
* Products pour cheveux


Georges Castera g Berlin









I IT [


ou une vroglorntineti inesrcil


Dans son roman Margareth Papillon ne s'oppose pas
seulement Alamultinationale Mc Donald. Elle affront aussi
la voracity, la lichet6 de certain homes de lois qui
manipulentleurs connaissances etl'ignorance deleurs clients
pour leur soutirer de 1' argent et les abandonner ensuite en

man ndeol n e6 q m
tout pour survive en ramassant les miettes d'une soci6t6
capitalist et esclavagiste. Devant nos yeux chavir6s et
rajeunis, les mots de Margareth Papillon gesticulent,
s'animent pour ressusciter une affaire scandaleuse,
surprendre la fatality et former le destiny
Sij'6taiscindustesijem'appelaisArnoldAntonincelui
qui autilis61e76me art pour diss6quer etd6noncerladictature
duvali6rienne, si j' 6tais RaoulPeck, non pas le Ministre mais
le cin6aste qui a camp pour la post6rit6 le portrait de Patrice
Lumumba, mar tyr de la decolonisation africaine,

a bm o le dd ee v
je poursuivrais aussi le combat centre la b8te A multiples
tetes, au sang vert oh s'engluent les volont6s et les reves
humans. Et des cin6philes aussi bien que des lectures, une
foule de plus en plus nombreuse saurait comment un petit
bout de femme a os6 affronter la bBte immonde
Jacques ROACHES
Journalist Ecrivain


CASTER A BERLIN

=:.:=:=dmerPMquder
important du nouveau Berlin, une place entibrement r6nov6e
et qui est revenue le sidge des grades fires allemandes et
international. C'est en cet endroit historique, et en plein
air, que Castera a, 1e samedi 6 juillet, lu k nouveau des pas-
sages de ses oeuvres en cr ole dans le cadre dela "Weltklang-
Nacht der Dichter" ("Nuit de la R6sonance Mondiale des
Pobtes"), la grande fate de la po6sie, oix tous les sons et
sonorit6s esth6tiques des languages du monde d6ferlent. Les.
pobtes invites 6manaient des Quatre continents et
repr6sentaient des langues aussi diverse quele japonais, le
br6silien, I'anglais, I'italien, I'allemand, le finlandais, le
francais. A ce dialogue mondial entre pobtes, la po6sie cr ole
de Castera a apport6 une musicality, un rythme etune couleur
particuliers. Des podmes que les organisateurs de la
LiteraturWerkstatt, sons la roulette de Odile Kennel, out pris
soin de traduire A l'avance et qu'ils ont pr6sent6s sous la
forme de petits lives, afin de permettre au public allemande
d' avoir une id6e exact du contend des textes. Ces vers nous
mettaient ou remettaient selon le cas en pleine ambiance
haltienne, ambiance empreinte de misbre, de manque, de
desolation mais aussi de luttes plurielles. Ses deux pohmes
"Ranquitte"et"Tambour"ontremport6unvraisuccas aupras
du public allemand, qui a eu un double plaisir : celui ressenti
en se laissant mercer par la musicality et le rythme caraYbes
du creole sans forc6ment en comprendrele sens etl'6motion
intellectuelle acquire une fois le texte traduit en allemand.
Bref, le plaisir des sens d'un c8t6 et de 1'autre le plaisir
intellectual le plaisir du texte, comme dirait Barthes pour
le lecteur ou l'auditeur face A une explosion d'images
m6taphoriques sans lesquelles un poste ne saurait 8tre un
vrai potte. Caster en a en tout cas 1' 6toffe ...

Huguette H6rard

Notes :
1) "RENCONTRES", association litt6raire fondue
par deux Haitiennes trbs engages, Nathalie Castera-Hahn
(Heidelber) et Genevibve Castera-Fabinger (Hambourg) dont
l'objectif est de promouvoirlalittrature et le cr61e haltiens.


HaYti en Marche
en vente cheque semaine partout
Miami, New York, Chicago, Boston,
Montrial, Paris, Munich, Genbve,
Por t-au-Prince, Gonalves, Jacmel ...


Pour un abonnernent, appelez:
Miami 305 754-0705
Port-au-Prince 509 221-8567/68


G OUVE RNANC E


Mercredi 24 Juillet 2002
Haiti en Marche Vol XVI No 25


Page 9


J'ai lu du d6but A la fin sans une halte le dernier
roman de Margareth Papillon intitul6 "La reason des plus
Forts>> lecture facile et captivante. Facile car I'6criture de
Margareth Papillon n'est nullement mani6r6e. I'6crivain
ne recherche jamais les effects de style utilis6s souvent pour
obliger lelecteur Apreter de multiples sens au texte. Parfois
m8me, nous avons une telle impression de simplicity que
le texte parait accessible aux adolescents. Dans ce livre,
Margareth Papillon a opt6 pour un d6pouillement qui
insuffle A cet ouvragel' allure d'un dossier sans nous pnver
du plaisir de lire. Captivant, ce roman autobiographique
l'est car il relate l'histoire d'un petit bout de femme en
l'occurrence Margareth Papillon qui affront dans la neige
de Montr6al la puissante companies de Fast Food>> Mc
Donald. La soci6t6 responsible de la publicity pour la
Multinational refuse une campaign de publicity imagine
et dessin6e par l'auteur qui lutte pour sa survive dans l'hiver
de Montr6al. Quelques mois plus tard, le Slogan ( J'M)
qu' elle avait propose est inscrit sur touted les affiches
publicitaires de Mc Donald et reported un succbs
grandissant jusqu'd garner plusieurs prix. es neons
imprim6s au fameux J' M strident les t6ndbres, dansent.dans
1' space pour impose avec sobnet6 non sculement la
marque qu'elle symbolize d6sormais, mais aussi
l'ing6niosit6 de cette haltienne inconnue alors. Ainsi les
rapaces lui violent son id6e, son gagne-pain lui laissant un


PAR JACQUES ROCHE
arribre-gox^xt de solitude A la bouche.
8 ne s'agit pas d'un roman oh la qu8te esth6tique
de l'auteur nous entrance dans la scule venture des mots.
II ne s' agit pas non plus d'un roman oh I'introspection
agite les mots jusqu'd les transformer en parole vive d'un
8trepourluim8me etles autres. << La reason des plus forts>>
est un roman construct comme un dossier pour nous related
un fait pareil A tous les mythes de l'histoire oh David
affront Goliath. Au fur et A measure de la lecture, 1' auteur
nous apporte avec m6thode les preuves de la culpability
de ses ennemis qui paraissent pourtant invincible'
untouchables. Bataille perdue sur unplanmais aussi gagn6e
car elle propose aux g6n6rations futures les examples de
ceux qui ne baissent pas les bras deviant les difficulties
m8me d6sarmis
Margareth Papillon se bat et nous invite Ala rejoindre
dans cette lutte acharn6e centre vents et mares car son
combat, sa d6faite ou sa victoire sont n8tre. Nous sommes
le people des interminable tribulations, de l'6ternelle
errance A travers les obstacles et les peurs. Quand nous
osons nous imagine pareils aux autre, nous r6clamons nos
droits et culbutons les limits imposes et les pr6jug6s qui
nous 6touffent. Le silence dont on nous entoure ne peut
alors paralyser nos members, figer nos 61ans et sclroser
notre imaginaire.


l' emergence des cadres comp6tents au sein de
administration publique.
Il suffit de jeter un simple coup d' oeil
dans les bites publiques pour reliever la contradiction fla-
grante entre les functions occupies et les comp6tences
acadimiques des acteurs. I'61ite intellectuelle haltienne
se heurte aux portes fermies del'administration publique.
Laplupartdenosjeunesdipl8m6ss'ennuientend6pitde
leur enthousiasme. Certain d'entre eux arrivent A se
faufiler dans l'administrationsans pouvoir s'affirmer. Le
corps administratif haitien est trbs h6t6roghne. I' 61ite
culturelle est different de1' 61ite politique, I' administration
publique souffre d'un problame d'6quilibre.
U administration haltienne a des problbmes graves
d'encadrement A r6soudre. Il prevent au Pr6sident d' Haiti
d'amorcer le d6collage 6conomique du pays. Une brbve
retrospective dela galerie de nos chefs d' Atat nous expose
clairement leur ignorance des questions nationals. Il y en
a qui n' ont aucune formation acad6mique en d6pit de tout
ce qu'on raconte. Ils n'ont aucun baggage technique. Izur
competence socioprofessionnelle est nulle. Il ya un
president de la R6publique d' Haiti qui n' a jamais visit
une ville de province comme J6r6mie. Malgr6 toutil prend
une attitude savante. Done point n'est besoin de vous dire
s'il ignore le cot^xt du loyer d'une famille moyenne et le
prix d'une petite marmite de mais on d'anlot de patates.
Il est mal ais6 de convaincre un chef ignorant du
bien fond6 d'un project national. 8 n'y compared goutte.
De plus il ne pense pas dans les m8mes directions que
vous. Il ne peut m8me pas vous interroger par crainte
d'exposer son cr6tinisme que personnel n'ignore. II faut
un minimum de connaissances pour poser des questions
pertinentes et appricier l'impact d'une entreprise collec-
tive.
Imrsqu'on fait appel & un aveugle pour piloted
une voiture, on peut ais6ment proph6tiser ce qui va arrived
la minute d' aprbs. -
Is statute socioculturel d'un dirigeant represented
un atout majeur A toute tentative de promotion social.
Quand on ignore les bones manibres, on ne peut pas
assume la responsibility d'indiquer la bonne voie A ses
compatriots. On va obligatoirementla conduire selon ses
reflexes coutumiers. Si les noms en al changent al en aux
au pluriel, chacal resent toujours chacals. Que dire des
.
canmbales n'est pas 6tonnant que certain maires negligent

1' entretien deleurs villas en faisant fi des services de voirie.
On doit commence par se lib6rer soi-mame de certaines
pratiques pernicieuses avant de penser aux autres. Le
d6veloppement est une affaire de mentality. Quand nos
dirigeants sont encrass6s dans des traditions retrogrades,
commentpeut-onbriserlecarcandusous-d6veloppement?
Notre plus grande erreur c'est de nous fier au
(voirDirigeants/11)


Par Jean rich Rend
Agronome-Economiste

19 juillet 02
L'ind6pendance politique des jeunes nations n'est
pas une garantie d'avancement conomique et social pour
leurs peoples. Les deux siacles de turpitudes politiques
d'Haiticonfirmentl'6checdenosdirigeants.Eneffetdepuis
1804,1'administrationpolitique d'Haiti est entrees mains
desnationaux.Malgr6toutlepaysn'apaspusortirdel'6tau
du sous-d6veloppement. On n' arrive m8me pas & am61iorer
le sort de nos compatriots qui vivent toujours dans la gene'
abstinence et habitent les taudis.
Ce ne sont pas les homes qui manquent
pour monster l'armature de la machine du d6veloppement'
la mettre en march et assure son fonctionnement A plein
regime. Les Haitiens et les Haitiennes d6tiennent des
dipl8mes tras recherch6s. Nos technicians out des forma-
tions trbs pointers dans tous les domains. Le problame du
capital human thoriquement ne se pose pas.
Ce ne sont pas les resources physiques
qui font d6faut. D6ji au point de vue des resources
agricoles, nous sommes dot6s des facteurs de production
ad6quats pour atteindrel'autosuffisance alimentaire. Surle
plan des resources minibres et 6nerg6tiques, le sous-sol
haltien peut r6pondre implement A nos besoins de
d6veloppement. Is Soleil Tropical n'attend qu'une inter-
vention opportune pour nous cobbler gratuitement en
61ectricit6 etc. II suffit de faire appel A la technologies
appropriate.
Notre probl6me strait alors d'ordre iddologique.
Nous n'avons pas su choisir le module de d6veloppement
qui nous convent. Nos different regimes politiques nous
ont tous conduit vers 1' 6chee parce qu'ils n' ont pas su faire
appel aux resources humaines qualifies pour monster le
vaste chantier de la reconstruction national A cause de
certain freins id ologiques. Nous avons pass61e plus clair
de notre temps k nous chicaner pour des posters de d6put6s'
de s6nateurs. Nous voulons tous Stre presidents, unmstres
rien que pour jouir des privileges attaches A ces functions.
Nos dirigeants politiques n'ont aucun savoir-faire. Ils ne
savent pas comment solutionner le probl6me de la farm et
dulogement avec les moyens dubord. Hs n'y pensentmame
pas.
Si l'ind6pendance politique 6tait militaire, le
d6veloppement 6conomique d' Haiti est plut8t d' ordre tech-
nique. Nous ne manifestons aucun sentiment de respect pour
certain 616ments d'61ite de intelligentsia haitienne. On
pense qu' on peut entreprendre le d6veloppement sans leurs
connaissances jug6es trop sophistiquies. On d6veloppeune
attitude negative envers les nantis du savor. On cherche A
lesridiculiser.11fautunde r ird h cienschevro s
P
enterprises dconomiques. En Haiti le politique prime sur
l'6conomique ce qui constitute un obstacle majeur A









I TOURSME 1


I _


Patronie par


Minist&re des Haitions Vivant
if Etranger (MHAVE)




OF
LO. -
www.haiti20041akay.com


- WAGENCE
CITADELLE,
e-u.Prue?"

PetionMile:
Tel JO 001 4868
e m2 I 9p Men e lame mi

emil:vptap@aptedtaltileam


AUTORITg
a mA ROPORTUAIRE
q aN M

B.P. 1792, Port-au-Prince, Haiti
Tels.: (5097250-4105 / 250-4106
/ 250-1120 / 250-1129
Fax : (509) 250-5866
aan@haitiworld.com




BUREAll DE GESTION

PI-480/TITRE Ill

Boulevard Harry Truman
B.R 2488, Port-au-Prince,
Haiti T&L: (509) 223-8625,
223-9267 221-2149, 221-2147
Fax : (509) 223-8031


..







Les products frais font le lit
d'une cuIsine r&putee


M e(Ucuele 24 ue 21No.2


Page 10


Loger dans file est simple: soit fiter d'un sejour sur file pour aller
le quatre toiles Port Morgan, soit A la d6couverte, A pied ou en ba-
Ioger chez I'habitant. teau, des autres point de peuple-
ment.


Depuis les Cayes, pour rejoin-
dre f ile, I'aller et le return content
30 gourdes en bateau de trans-
port public (le plus solvent des
voiliers). Si vous logez A Port Mor-
gan, le transport dans la luxueuse
navette ded'@tablitssement est in-
-
Les loisirs sur file sont des plus
simple. C'est le return A I'4tat
nature sur 50 kilometres carrbs si
on exclut I'enclave Port Morgan.
II n'y a ni route, ni voiture, ni
rivibre, ni source, ni blectricith A
I'lle-A-Vache, sauf A I'h8tel Port
Morgan qui est une exception.
I.'antique deux chevaux Citroen
de I'h6tel n'a que trois cents me-
tres carrossables A parcourir et
pour I'eau potable Port Morgan est
6quip6 d'une unite de dessale-
ment de I'eau de mer.


Les jours de march, le spec-
tacle A Madan Bernard, la princi-
pale locality de I'lle A Vache, vaut
le placement. Le jundi et le
jeudi, c'est une veritable flottille
de voiliersSvenus d oute la pre

Voir cette armada aux voles de
routes les couleurs s'approcher ou
partir du port, est sublime. Le
march A bestiaux, avec ses che-
vaux, mules et beaufs qui consti-
tuent les seuls moyens de d6pla-
cement dans file, est I'un des plus
important du pays.
Avant I'h6tel, la marina de Port
Morgan, un havre de paix pour les
bateaux du monde enter qui y
font reliche, a fait la reputation
du coin. De partout, des marines y
viennenteten repartentsatisfaits.
Ch6tel est aussi connu pour
6tre un centre de relaxation par
excellence. Dans un environne-
ment idyllique, on y jouit d'une
quietude d'esprit hors norme tout
en logeant dans un cadre at-
trayant qui retrouve les standards
international les plus exigeants.
Pour ne pas faire tAche dans
ce beau tableau, la table est re-
put6e. A partir de products frais, la
cuisine concocted des mets qui
mblangentl'originefrangaisedes
gArants de I'h6tel et le savoir-faire
haltien des pr6parateurs. Au bout
du compete, le Guide Ulysse con-

sma ed Haiti dit probablement, de la region... .
Les fruits de mers sont de pre-
mier conseil et r&clamez, au des-
sert, leur riz au lait napp6 de sauce
de pruneaux au Rhum, un vrai
dblice !!!

Pour contacted Port Morgan:
286-1600 @ 1603, 485-0804
email: portmorgan@pgty.net
site web: ww.port-morgan.com


MP 8 000 FO 5



dl 00f08 II 1
II n'y a pas vingtfagons de se ren- puis par bateau depuis un point tou- bateau a voile ou A mother, enfin...
dre A I'ile-A-Vache: par bateau de- chantlamer;paraviondepuisPort- A la nage. Cette dernibre manibre
puis les Cayes; par voiture depuis au-Prince;puis rejoindrele wharfdes prend un peu plus de temps, mais
tout autre point de la R4publique Cayes en voiture puis prendre un relive de I'exploit possible.


--- WI


-


Sinon, on peut pratiquer la
march qui est, par obligation, le
sport local. Mis a part les mousti.
ques qua piquent tout corps qul
n'est pas en movement ou bien
prot6g6, la d6couverte d'une na-
ture contrasted mais partout belle
et plut6t verge est un ravisse-
ment pour ceux qui ont I'habitude
de vivre dans nos villes pollutes.
Les c6tes de cette fle adja-
cente de la R6publique recAlent
de vrais tremors sous-marins, pour
les amateurs du genre. Les16gen-
des auteur des bateaux du flibus-
t ang a sa r nryd organnj

seurs qui rivent de les d6couvrir.
Baies, anses, criques, pages de
sable blanc sont 16gions dans file.
On & I'impression de se senior seul
au monde et mature de file quand
on se baigne dans les eaux turquoi-
ses d'Anse Dufour, par example.
En plus de I'h6tel et de ses at-
traits (plong6e en apnee, planche
A voile, volley-ball, basket-ball,
badminton, jeux de boules, la
tble par satellite, etc) on peut pro-


Anse Dufour, g trente minutes de march de I'H6tel, est une plage de sable blanco sur plus d'un kilometre


Architecture allie clins-d'oell locaux et confort moderne


. ,


Pas moyen d'aller B I'lle-A-Vlache en volture


Cette page, pr6parle par Halti Info Presse (HIP), est diff usee par Le Nouvelliste, par Hai'ti en Marche et est disponible sur www. haitl2004Iakay.com














Regard de Diaspora sur la rdalitC du pays


tional) n' est pas un reve; cette dame
qui est accroupie prbs de la cloture,
non loin des marchandes de
16gumes, est bien en train de ... D'ott
viennent ces remous de poussibre
. que la voiture traverse de proche en
proche? Decid6ment vous
remarquez tout, cher diaspo. Ne
' savez-vous pas qu' on circle en
engin & air climatis6, routes vitres
I levies, pr6cis6ment pour ne pas faire
' attention Aces choses-lh? CAMEP,
, TELECO, Ed' H, ga vous dit quelque
. chose? Comment ga non? Ces
remous de poussibre sont le fait du
d6capage, des fouilles et des exca-
vations anarchiques et prolongs de
nos rues effects soi-disant pour
amhorer ces services. De fait, c',est
hl'aidedecesentreprisesquel'Etat
prend toute la soci6t6 en otage.
Celles-ci parviennent A faire en
quelques annies ce que les
duvali6riens n'avaient su faire en
trente-cinq ans : casser les rems aux
Haitiens. Ah oui! J'exagbre?
Laissons la parole A votre frbre. Car,
comme dirait Cicron, A moins de
connaltre la r6thorique, les mots
qu'onprononce surlaplacepublique
(voir Diaspora / 12)

Samedi 13
Juillet Nuit
des E toilets
ik Taras
Fabienne
Colas
; .4 remettant
le Prix
de la

au
rialisateur
Jean-
G ar dy
Bien-Aimb.
(photo
Image
Nouvelle)
as


*

DtrIgeants ***
(suite de la page 9)
discourse mielleux de certain regards en leur confidant la garde
de nos institutions. Avant de choisir nos dirigeants, nous de-
vons d'abord les connaltre. IA d61inquance d'Etat c'est bien
expression qui caract6rise le comportement de nos dirigeants
politiques. Il income A nous autres de d6finir les critbres de
choix de nos leaders. C'est A la quality du fruit qu'il faut
reconnaltrel'arbre. C'estinous de choisirles plates quidoivent
agr6menter nos parterres car il y en a qui ne produisent que des
ronces et des pines et qui sont par surcroit malodorantes-

Par Jean Erich Ren6


Mercredi 24 Juillet 2002


Page 11


m8me de circular parmi ces fouls anonymes, aux moeurs
bizarre et manifestement d6pourvues de l'dligance et du
fini habitues des Port-au-princiens. Oh! Vous Stes t6moin
d'une schne6pouvantable: un homme, jeune pourtant, vient
de tirer son pigeon en pleine rue, au vu de tous les pass ants,
pour pisser. Vous avez bien vu qu'il pissait, puisque la
voiture s'est immobilis6e dans un embouteillage. Vous vous
mettez en rogne, bien stir, parce que cet acte insens6 ne
semblait 6mouvoir personnel auteur delui, autour de vous.
Votre frbre et sa femme "n'ont rien vu", car quand on a les
vitres levees, on ne tend pas A voir ces choses-lk.
Ce que vous voyez un peu plus loin sur le m8me
parcours (vous 8tes sur la route de Delmas, mais cela se
passe le jour comme la nuit dans la m6tropole, y comprise
an Champ-de-Mars, devant le Rex Th6atre oule Palais na-


Canada, ler juillet 2002
Vain counsel, je presume. Ayant 6t6 absent de votre
pays pendant plus de trente ans, yous en avez le mal, bien str.
Comme Phlin-tbt, yous avez 1'"envie de voir des touches".
Votre avion se pose done A1' a6roport de Port-au-Prince
A 16 heures, ce dimanche de mars. l' votre sortie, yous 8tes
accueilli par une bouffe d'air qui n'est ni frais ni raiment
chaud, mais quelque chose qui se traduit comme par une
extraordinaire sensation debien-8tre. Bref, yous eussiez crd vous
trouver dans un bienheureux nirvana. Cependant, dbs que vous
aver franchi la porte de sortie de l'arogare au terme des
formalit6s de l'Immigration et des Douanes qui, il fant bien le
dire, mise Apart l'agressivit6baineuse des agents immigration,
out 6t6 moins tracassibres que vous ne vous l'6tiez imagine -,


Par Termontour Mond6sir

ferment ddji sur votre front et sous vos aisselles.11faut
renter au hout de deux minutes pour 6viter d'8tre bouff6
littdralement A votre tour parses rayons infernaux. Vous
comprenez maintenant pourquor les Port-au-princiens
garantis grand teint circulent dans leurs voitures
chmatis6es, routes vitres levies. Il ya aussi d'autres
reasons, que vous allez bient8t d6couvrir. .
Vous prenez place A c8t6 de votre frere et votre
belle-soeur, qui ont pris ce lundi de cong6 dans le but
express de vous pdoter dans cette ville que vous ne
connaissez plus. M8me si vous 8tes horriptl6 p"
I'6talement de tant de misbre, cela vous amuse quand-


vous 8tes vite ramen6 & la rdalit6
haitienne. Bienvenue en Haiti, sa (/ 6
cher lecteur. ...
Ah, y ous voulez .
t616phoner A votre frare pour lui
/ 6pargner le derangement,
d'autant qu'une course en taxi .
vous permettrait d'avoir an vrai
"feeling" de cette ville deux fois
et demie centenaire! Mais les
cabinets t616phoniques brillent par
leur absence. En revanche, dbs
que vous vous trouvez dans la
rue, yous 6tes littdralement
assailli par une mente de
mendiants, de jeunes
maigrichons aux visages
sinistres, qui semblentprets A tout
pour trouper de quoi casser la
crotte aprbs plusieurs jours de
diskette. Pas de panique! Votre ,
jeune frbre est lb qui attend en
companies de vos adorable .
nieces dans la grande salle :
d'attente en plein air I'enclos ..,
infernal (dans toute l'acception .".- 4,
du terme) plac6 vis-2-vis de .
1'a6rogare, cette sorte d'6curie ott ?
les voitures stationnies pale-mele
dans la salet6 disputent 1'espace
aux humans qui viennent faire leur adieu h des parents on amis F8te de Saut d'Eau, 16 Juillet 2002 photo Thony Bilizaire
qui vont en voyage on accueillir des process qui arrivent au
pays aprbs une longue absence ou au terme d'un petit s6jour A
l'6tranger -, votre belle-soeur 6tant rest6e A la mason pour
acc616rerle super de bienvenue. Dans1'automobile, vottefrare,
encore irrit6 par le combat (A coups de klakson et de manoeuvres
du volant) qu'il vient de liver pour sortir dupand6monium, se
scandalisera que vous ayez pens6 1prendre un taxi.
"Quelle id6e grotesque et path6tique! Prendre un taxi
A l'aroport de Port-au-Prince! Tu n'es pas A Montr6al, mon
vieux, Tu es en Haiti, pays de zenglendos, oft la diaspora se
r6vble souvent une proie trop facile pour les malfaiteurs. N'as-
tu pas entendu les histoires horrible mettant en cause des
voyageurs qui ont la t6m6rit6 de prendre un taxi Al' a6roport de
Port-au-Prince? La diaspora peut-elle par naivete ou une
sensiblerie mal avis6e continue de se faire avoir par des .
vautours d6guis6s en chauffeurs de taxi? Le plus horripilant,
vois-tu, est que les autoritis du pays sont insensibles au fait
que les chauffeurs de taxi honn8tes crbvent de faim en presence
de tant de possibilities de revenues int6ressants qu'offre la venue ,
d' 6migr6s au pays. Imagines-tu 1' ampleur du manque A gagner
imputable au climate d'ins6curit6 qui.rkgne & Port-au-Prince?
Les Haitiens vivant A l'6tranger, les seuls tourists sur lesquels
nous pouvons encore computer, ne peuvent prendre l'avion, tu
comprends, tant qu'ils n'ont pas la garantie qu'un des leurs
viendra Aleur rencontre hl'a6roport. Pourtant, si l'on organisait
le transport en taxi, dans l'aire de l'aroport du moins, cela
garantirait A ces malheureux travailleurs un revenue intdressant,
tout en 6vitant des surprises d6sagr6ables A ceux qui viennent RAPPORT DE LA COLLECTE
faire un s6jour au pays.

des gensQu Ilu6c ti n'e oVus ne6ztrethoeuv6 vos se abllablce s Organis4e par le Ministr
"g6n6rations spontau6es" ... que vous devez frequenter &
Montr6al. Vous vous r6veillez tbt lelendemain -7 heures du Le government
matin pile, pour Stre exact -, au terme d'une fraiche nuit de haltien, A travers le Ministbre
sommeil, encore que mouvement6e A cause des mises en garde des Haitiens Vivant A l'Etranger avait lanc6 & occasion movement de pa
que toute la famille vous a service la veille. Vous pouvez d6ji de No81 2001, un appel au Haltiens vivant A l'6tranger. Des 310
voiratraverslabaievitr6edevotrecoquettechambre,1esoleil Des cadeaux, m6dicamentt, v6tements et nourriture ont institutions de bi
r8der sur le bord festonn6 des toits de tuile du voisinage, spec- &ti sollicitis aupris des Haitiens vivant A l'6tranger au donateurs. Le r81
tacle que vous.avez perdu de vue en trente ann6es d'existence profit d'enfants d6favoris6s d'Haiti.Des donateurslocaux aux b6n6ficiaires.
hors de votre pays. Vous fates une sortie en trombe pour aller ont aussi particip6 & ce Konbit de < Au nive
prendre le frais, c'est-h-dire une bouffe de ce solely que vous qui a mobilis6 les communaut6s de Montrial, Ottawa, MHAVE a proc6d
imagine frais comme celui de Montrial au printemps, mais Chicago, New York, Miami Washington, Paris, Tokyo, distributes aux
vous Stes accueilli par un astre brilant. Des gouttes de sueur se Cayenne, Berlin. Ces cadeaux ont su a
p porter A de poptilaires, et aux


nombreuxenfantsvivantdansdesconditionsdifficilesun le pays. Au total, 280 families on(regu des dons. Une
sourire et le sentiment de n'avoir pas it6 oublids. distribution partielle aux ilus a 6td effectude pour distribution
Afin de mener A bon port tous les dons, une dansleurlocalit6.70Institutionsdebienfaisanceetassociationd
organisation fut mise sur pled. Les messages de dequartieront6galementb6ndfici6deladistribution.
sensibilisation de la champagne out 6t6 diffuses grice A la Il est evidentt que la champagne ne pouvait rdpondre
contribution des m6dias communautaires. Les ambassades aux attentes de la majority des infants d6munis. Le Ministbre
et consults d'Halti se sont mobilis4s afin de collector et devait done arrater ses choix en function du niveau de vie des
stocker les dons : 310 boltes contenant des millers de colis, families, en lonction du s6rieux et de leurs besoins et ripartir
en provenance de nombreuses villes du monde, achemin6es les dons entre different d6partements de manibre la plus
par cargo A Port-au-Prince, ont mobilis6 durant plus de equitable qui soit, tout en essayant de manager les sentiments
trois mois la majority du personnel du minister des et dceptions de ceux qui ont dG remettre leurs espoirs au Noel
Haitiens vivant A l'Etranger. Les frais de d6douanement, prochain
de transport et de distribution ont 6t6 pris en charge par le Sur le plan de la participation locale, les dons en
ministbre des Haitiens vivant A l'Etranger species d'un montant de 8.000.00 gourdes d'une part en
Cette action se veut le premier jalon d'une change nournture, .louets et v6tements, soit 28 bottes de jouets, 10
de solidarity qui devrait tous les ans et A la mime piriode, sacs de riz et d'autres ailments ainsi qu'une boTte de v8tements
permettre A un Hattien vivant A l'6tranger de prendre la ont it6 collects et distribuds. Dans quelques icoles, des enfants
main d'un tout petit et de lui souhaiter un Joyeux Noel. ont attend impatiemment pour certain, apris la Nobl, pour
Tous les ans, les Hartiens de l'6tranger ou de l'int&rieur recevoir leur jouets.


DE CADEAUX

e des Ha'itiens

(J' pourront alors par leur geste,
alimenter un grand
rtage et de solidarity.
bottes de jouets, 36 talent destinies & des
enfaisance et municipals d6sign6s par les
e du Ministhre a donc td de les acheminer

au des dons sans destinataires nominaux, le
6 de la manibre suivante: 274 boTtes ont &td
orphelinats, associations, organizations
families les plus ndcessiteuses, et ce A travers


DIASPORA /SEDENTAIRES









| AEA AE|


I


-


complement d6sincarn6e. Aussi le mal qu'on disait de
Jean-Claude Duvalier n'6tait-il que balivernes v6hiculdes
par les Imvalassiens de Miami et de Montr6al, ces 8te-toi-
que-je-m' y-mette, ces pourris qui ne comprennent rien A la
r6aliti haltienne.
S J'admets que le regime de terreur que les
Duvalier et leurs supp8ts avaient instaurd au pays 6tait
unacceptable et nous a fait passer pour des 8tres veules et
stupidest aux yeux de1' stranger; cependant, les 6pith6tes de
malfaiteurs kleptomanes que tu leur attributes peuvent tout
aussi bien s'appliquer A tous les dirigeants haltiens depuis
l'Ind6pendance. Notre d6funt phre savait r6sumer cette
r6alit6, tu te rapelles, en distant qu'en Haiti tout pouvoir
vient du diable.

S Quant Amoi, je suis pour un vrai changement.
Pas du changement cosm6tique dont semble se contender la
diaspora. Quoi que veuillent insinuer tes frbres et soeurs de
Montr6al et de New York, la classes moyenne sidentaire
traditionnelle n' accepted pas plus qu' eux que des mares de
boue m816e de detritus nausiabonds croupissent sur un
demi-kilombtre depuis des mois A 1' entree de Martissant
sous le regard indifferent et complied des autorit6s
publiques; nous aussi sommes horripil6s que les 16gumes
et les fruits que nous gallons consommer le soir au return du
boulot se vendent sur des tas d'immondices qui serpent aussi
de pissoirs et de latrines aux maratchers; tout aussi
estomaqu6s que de toutpetits infants, aulieu d' 8tre Al' cole
oft se troupe leur place, soient constamment dans les rues,
presque nus, mendiant, volant, fouillant dans les ordures
ui sillonnent la capital, espirant y trouver la saloperie
9 .
qut les empachera de clever de farm. Tu dis refuse cette
r6alit6 au nom dela d6cence et de la dignity humane; mais
que crois-tu que nous faisions tout le temps que tu vivais
dans la s6curit6 et le comfort nord-am6ricains? Eli bien je
vais te 1' apprendre : nous luttions.
Si les 6migr6s ne s'6taient pas mal6s de nos
dans sa crease fongeuse, et nous aurions 6td du m8me
coup d6finitivement d6barrassis de tous ces nouveau
tontons-macoutes. Mais non contents denous 8tre imposes
de force, ceux-ci s'accrochent au pouvoir conune une
tique aux couilles d'un cheval. Alfrbs eux c est encore
eux. Laressemblance avecles ancient duvaliristes n'est-
elle pas frappante? "Apris nous, c' est nous", disaient ces
derniers.

A en juger par cette.int6ressante "conversation"
entre fires, on peut conclude que les Haltiens savent
intuitivement quele gachis administratif actual perdure A
cause de la grande imperfection de Jeur d6mocratie, dont
les principaux fossoyeurs sout, selon eux, leurs propres
gouvernements et1'ensemble dela bourgeoisie. Dans leur
esprit, il suffirait que ceux-ci le veuillent pour que nous
ayons une d6mocratie global c.-h-d. politique,
conomique et social plus parfait.
Les Haitiens sidentaires et diaspora ont
beaucoup de mal A se retrouver dans la d6mocratie
haltienne en devenir. Beaucoup present que ce serait in-
sulter la d6mocratie que d'attribuer ses valeurs A ce qui
leur apparat plut8t comme un march de dupes entre
mattres et enclaves.
S'ils refusent au regime actual I'dpith6te de

:-==;==:.w-zemdd c
dont le d6terminisme serait la jouissance passive et
harmonieuse des bienfaits politiques, conomiques et
sociaux. Une des consequences de ce refus est que les
Haitiens ne cherchent pas A am61iorer leur systhme
politique, pr6ferantrecommencer & z6ro cheque fors qu'ils
se en as qoebes aclaurensqlue d as rddeet

"d6mocratie parfaite.
Or, la d6mocratie est l'asymptote de la perfec-
tion; elle s' en approach sans jamais y atteindre.
(Autrement, ce strait la fin del'histoire.) Comme elle ne
peut Stre plus parfait que la soci6t6 dans laquelle elle est
historiquement r6alis6e, il faut la voir plutSt comme un
combat. Dans cette optique, sa conquate en Haiti scra
lente, comme les conquates politiques, conomiques et
sociales qui la conditionnent, c' est-A-dire, entre autres, la
participation de tous, 1' employ et 1' education pour tous et
I'6galit6 entre tous.
Selon nous, la v6rit6 se partake entre les
disabus6s qui croient que la liberty, I'objet de la
d6mocratie, est de plus en plus compromise en Haiti, et
ceux qui constatent que les gouvernements qul out
succ6d6 & Duvalier en out dji fait advance un tout petit
peulacmF e.effet, aprbs le depart de Duvalier, les trois
pouvoirs ont fonctionn6 de faqon ind6pendante l'un de
l'autre; des conflicts ouverts et tol6r6s ont eu lieu entre
eux, et les armes employees dans ces conflicts ont 6t6 les
professions psychologiquesqles manipulations de opinion,
les declarations intempestives. Y a-t-il eu des assassinate
et des emprisonnements politiques? Dieu seul le sait.
Cependant, la plupart des liberties -libert6 de religion, de
press, de reunion, d' opinion, etc sont respected. Cela
dit, il prevent maintenance aux citoyens de veiller au
perfectionnement dans les details de leur mediocre
d6mocratie, au lieu de contempler une democratic parfait
qu'ils ne sauraient avoir.
De fait, tous les Haitiens raisonnables veulent la
d6mocratie, mais ils ne sont plus A mime de s'unir pour
la rdaliser.
Une profound mdfiance s'est instalide dans la
soci6t6 haltienne sddentaire, oh les differences sociales
sont de plus en plus marques et ots cheque group diteste
(voir Diaspora / 14)


a a &

NOuveaux Services Depuls Montreal.



Greyhounds dessert maintenant East Orange, NJ; Brooklyn, NY et

New York, NY avec depart de Montrial. la meilleure est que nous

VOUS Offf0nS (0Uj0Ur$-les prix les plus bas. Vous aver juste besoin

de re server 24 heures a 1' advance pour votre embarkation.





RENSEIGNEZ-VOUZ AUPRES DU BUREAU LOCAL:

A MO0tf al:

505 East Boulevard

de Maisonneuve

Tbl: (514) 842-2281








8 *
a 1 GREVHOUND
8
o E Appeler 1-800-231-2222 ou visited greyhound.com pour des informations suppl4mentaires.


Merred 2 Junlet 2 02I.2


1Page l2


Duvalier et leurs complies. Mais aprbs trente-cinq ans de
brigandages, de dilapidation et de meurtres, le pays 6tait
en droit d'obtenir na changement pour le mieux. Port-au
Prince est devenu une vaste Cour des Miracles. Tout vrai
changementdoitcommencerparlerenvoide cesmis6rables
qui polluentla capital dans lapaysannerie d'oilils viennent.
S Penser qu'une education de masse et un
accroissement de l'emploi suffiront A r6cup6rer cette
racaille, en engageant Haiti sur la voie du progrbs et de la
d6mocratie, c'est faire preuve de naivet6, comme cela ar-
rive souvent A l'ensemble de la diaspora. QuantA moi, en
d6pit de tout ce que le malheur m'a appris sur l'arbitraire
de la destine, je reste convaincu que ces masses abruties
sont irricup6rables et ontbesoin d'8tre prices en charge p'
une dictature, cela va sans dire, responsiblee".
S Je ne suis pas sans savoir que ces jeunes
homes et jeunes femmes aux moeurs bizarre sontici parce
queleurs parents, des braves paysans sans terre, avaient 6t6
abandonnis A Port-au-Prince aprbs y 8tre amends de force
par Duvalier en preparation de son coup-d' Etat A vie, afin
de se donner 1' appearance d'une popularity que lui contestait
la branch r6calcitrante de la classes moyenne, ou encore
pour applaudir aux assassinate qu'il orchestrait centre les
intellectuals progressistes. J'en suis, certes, profond6ment
attrist6, mais je n'ai pas de legon A prendre de gens qui out
abandonn6 le bateau en plein naufrage.

S Tu dis que c' 6tait difficile de partir, mais ce
l'6tait advantage de roster. Ici, nous avons v6cu et vivons
toujours, Abien y penser, la dynastic morbid des Duvalier
alors que la diaspora 6tait Al' stranger A meubler ses porches
de "pognon" et son cerveau d'une philosophic social


'te de 1 11
(sus a page )
ont vite fait d'6chapper A votre contr81e.
De toute faqon, yous ne tarderez pas & d6couvnr
qu'un diaspo en Halti n'a gubre le droit A la parole, tout
comme 11 n'a aucun droit A la propri6td. Vous n'aurez pas
sitSt overt la gueule que quelqu'un vous la fermera par un
6talage de ses connaissances sur la reality haltienne, en
insinuantquevouslamiconnaissez.ParailleurscetteCon-
stitution pour la defense delaquelle vous Stes toujours pret
A donner votre peau ne vous reconnatt pas le droit de
poss6der m8me une mince parcelle de terrain dans ce pays
que vous aimez tant. Si vous en h6ritez d'un parent, hitez-
vous de vous en d6barrasser de fagon frauduleuse, pour ne
pas 8tre d6poss6d6 par la justice de ta chbre Haiti.
Nous reproduisons pour nos lecteurs la conversa-
tion suivante qui a eulieu entre notre tourist (D pour diaspo)
etsonfrbre(Spours6dentaire)pendantsons6jourenHaiti.
S En effet, mon cher vieux, aprbs un mois dans
la galere haltienne, tu souhaiteras que feyner 1986 ne se
ffitJamals produit Tout a 6volu6 si rapidement depuis qu' on
dirait qu'une main invisible entrance le pays au fond du
precipice. La unsere gagne constamment du terrain, et la
enannalit6 ausst. Avant, les assassinate et les vols portalent
l'empremtedupouvoir enplacemais denos jours personnel
ne pread plus de responsibility pour ses m6faits. Avant;
cheque eTiment de la classes moyenne avait un "poids-lourd'
(un Tonton-macoute influent) A qui demanded protection.
-
Mars de nos jours, personnel ne connait personnel ni ne sait
ou donner dela t8te. A l'instar des Huns, des gens venus de
nulle part sont en train de d6chirer le pays.

S Tu sais trbs bietr & quel point j'ai honni les


Diapr vs S~eties g g







I


a en arc e o. o. ,


31F~ff4;~-IP~es g-gcs


First Class Service s'occupe aussi de l'obtention
on du renouvellement de permits d'armes

Vous voulez recevoir vos magazines, vos paquets,
votre correspondence
| La First Class Service, la seale rdfdrence.
First Class Service represented la Firme Morson et Associds
et vous aide 4 monster votre dossier pour l'obtention de la
Residence canadienne et elle fait le suivi des pieces achemindesn
Port-au-PrInce
DEUX ADDRESSES
Delmas 32, Delimart Plaza
P6tion Ville A l'6tage de la UNIBANK
Angle Rue Og6 et Rue Geffrard Til: 246-8452, 53, 54 ou510-9827

BOOKS
Haunting, Life Affirming & Inspirational
Experience the extraordinary journey of nine men and one
woman who flee their devastated homeland for a better life. The
"Common dream" by Camila (Gladys Bruno, Haiti) is a story of
loss, survival and faith. It is a modern-day parable for our time.
Available at your local bookstore, or order it on the web at
.
www.xlibras.corn

F r'B 0 C (( Ef f ei 8 e 4 00 Off a


L'esthitique du
chaos. Spiral et
creation littiraire "
pronounce par
l'6minent 6crivain
Info :
(514) 593-8889;
(450) 654-9956;
(450) 629-7698


I


Les Dimanches
litt6raires de Montr6al
et Lyla Prodis
convent le public & la
grande vente-signature
de
H'6ros-Chimbres
le plus recent outrage
de Frank6tienne


PO#Sie

Participation d'Halti & la troisibme edition
du Festival International de la Poisie" A Berlin
L'ambassade d'Haiti en Allemagne informed que le potte haltien
Georges Castera a s6journ6 & Berlin du 28 juin qu 7 juillet 202
dans le cadre de la troisibme edition du

1 Festival International de la Podsie".

Georges Castera a 6t6 invite A participer A ce festival par
l'ambassade d'Haiti, de concert avec la "Literaturwerkstatt", une
association haltienne bas6e & Heidelberg et engage dans la promo-
tion de la literature et du creole haftiens.
Dans sa premiere intervention, Georges Castera a pr6sent6
la situation-jug6e in6gale des leagues en Haiti, m8me aprbs
l'accession du creole au statute de league officielle, d6cid6e par la
constitution haftienne de 1987.
Le pobte qui a dress le parcours difficile suivi par la league creole
long temps trait6e en parent pauvre, a cependant rappel que malg6
la promotion juridique'qu'a connu le creole, cette league reste plus
parl6e qu'6crite.
Georges Castera a aussi mis l'accent sur le fait que des 6crivains
avaient commence & 6crire en cr ole avant m8me que celui-ci ait
atteint son statute juridique.
Il n'a pas oubli6 le r81e jou6 par des pionniers comme Morisseau
Leroy dans la lutte pour adoption du creole comme league
d'enseignement et league littdraire.
Plusieurs autres pobtes dont des Japonais, des Br6siliens, des
Anglais, des Italiens, des Finlandais et des Frangais ont 6galement
6t6 invites & participer A ce festival.
Selon l'Ambassade d'Haiti en Allemagne, la po6sie creole de
Caster apportait un rythme et une couleur sp6ciales A ce dialogue
mondial entre les pobtes.


A Vendre ( on & lower)
Immeuble A 6tage de 400 m2 de construction
r6cente
Possibility d'agrandissement de 840 m2
sur 3 nouveau stages.
Situ6 & l'angle de deux rues importance du
haut de la zone commercial de
Port-au-Prince.
Position exceptionnelle.
Id6ale pour toute enterprise.
Contacted le 249-2721 avant 10h am
ou aprbs 7h pm ou le 551-8293
Real Estate
A LOUER
A Montagne Noire
Une tras jolie mason avec piscine.
Trols chambers A voucher, salon, salle A
manger,, office
appeler le 402-6617 on s'adresser au
journal: 221-8567 on 221-8568

A VENDRE
MAISON A Jacquet Delmas
3 Chambers/ 2 Toilettes
salon / salle a manger
Cuisine / D6pendances
2340 sq ft
Price : $ 250.000,00
call Sacha 954-274-1424 954-483-8348
Une IVIaison de 549.23 sq ft
3 chambers / 2 toilettes
Salon-Cuisines-D6pendances
Price $ 65.000
call Sacha 954-274-1424 954-483-8348
PACKAGE DEAL $ 130.000 pour le tout
DEUX APARTMENTS de 194.86 sq
ft / each
Salon Cuisine D6pendance
Price $ 45.000
call Sacha 954-274-1424 954-483-8348
MAISON de 231.08 sq ft
construct pour avoir 2 stages
1 chamber / 1 toilette / salon / cuisine dependancee
Price $40.000
call Sacha 954-274-1424 954-483-8348
TERRAIN de 2256,48 sq ft


Mercredi 24 Juillet 2002
Hiti M h VlXVI N 25


S-


NOs petites announces classes


Pagel13


M6decin

Dr Enock Joseph
Obstitrique Gyn6cologie
Acur 1 1 aonn
ing Ligature des trompes
CirconcisionCureage Tous
les tests pourf immigration
routes sorts d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes.
5650 N.E. 2nd Avenue
Venibres Shopping Center
(305)751-6081
POI.Y(11NIQUE
de la Rue Gr6goire
45 RUE Gr6goire
P6tion-Ville
JEAN CLAUDE
DESGRANGES,
M6decine Interne
Gdriatrie
rdl: 256-3017
256-3018
ITEURES DE VISITED
LUNDI &
VENDREDI
MATIN7:00-9:00
SOIR 17:00 19:00
SAMEDI8:00-16:00
Dr Camille Sony
Figam .
Gynicologue
- Accoucheur
Ch emin
des Dalles
No 24
T61: 245-6489
245-8930


Radif
PortaWrince
M61odie 103.3 FM
de 5:00 & minuit
Tous les jours
7 jours sur 7
Musique retro, Jazz'
compass, salza, hiphop'
la bonne humeur est de
mise avec nous
captez M6lodie et votre
vie ne sera plus la m8me...
Chicago

Radio I'Union
88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouch6
4:2o
Module frangais
bulletin de nouvelles
Lionel Chdry
4:50
Module Crdole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
T61516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
ev unday

A Midi
New York
Harti -
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am


_ Coiffeur
a ORIGINAL
a BARBER
CHARLEMAGNE
COIFFEUR
103 S.E. 2nd Street
DELRAY BEACH,
FL 33444
T41: 243-1039
BEEPER:
524-0086
OPM
MONDAY-
SATURDAY 1-7
SUNDAY 10-3



Bhl Fouchbt
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!
Boulangerie



Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur

T6Tm d 85
403-1958


Plaque d'immatriculation de v6hicules
Renouvellement de Vignette
Carte d'Identit6
Imp8t incatif
Permits de Conduire
Extraits des archives
- Replacement plaque d'immatriculation en cas de vol


le samedi 20 juillet
2002
& 17 hA l'h8tel
Sheraton
475, rue Sherbrooke
Ouest, Montr6al
La vente-signature
sera suivie d'une
conference intitul6e


Ha'iti en Marche

En vente d6s le mercredi
& Miami, Port-au-Prince,
Gonalves, Chicago
Boston New York
Montrbal, Paris Bruxelles
Berlin, Gen&ve...

Pour 4tre b jour
avec I'actualiti,
abonnez vouS
en nous
appelant:

Miarni
305 754-7543
(305) 754-0705
Port-au-Prince
2214 9/ / 96

New York
914 358 7559

Boston
508 941 6897

Montreal
514 337 1286









DIASPORA


I


Bo y express
*
Rapidit6 Confiance et les Meilleurs Taux
Ici c 'est pronto pronto !
5401 NE 2nd ave Miami, FI 33137 305-758-3278
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3798
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5295
300 Broadway Cambridge Ma 02139 617-354-6448
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432 718-523-9216
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298-936
7177 rue St Denis Montreal Qu6bec H2R2E3 514-270-5966
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852-9245
19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-7747
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-4925
.Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-6040
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-3046
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-2100
28 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524-1573
30 South dixie hw Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-1077
19325 NW 2nd ave Miami FI 33169 305-654-2800
506 11th Street N Na les FI 34102 941-435-3994
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-6478
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-9896
4857North Dixie Hwy Pompano Beach FI 33064 954-429-9552
128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-4469
604-25 Street West Palm Beach FI 33407 561-655-4166
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316 404-622-8787
.
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162 305-945-1390
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-4172
to a '
Le nombre de nos succursales augmente... .- a
Et avec nous, c'est toujours pronto pronto .. '- '


En plus des operations de transfer a argent

Boby ExpreSS se charge de faire parvenir dans l'imm6diat vos
cassettes, letters, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires. EOby Express

c'est 6galement une carte de t616phone
g 8 dont la ligne d'acchS
n'est jamais occupde ~

Boby ExpresS
C'est tout implement No I !


MIAMI-DADE County, Florida is announcing the availability of the following bid (s) which
can be obtained through the Dade County Department of procurement Management Vendor
Information Center (VIC) 111 NY 1st Street, Suite 112 Miami, FI 33128 (phone 305 375-
5773). There is anon refundable dollar fee for each bid package (see costof each bid package
below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid
package through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid
number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check
for the correct dollar amount made payable to Miami Dade Board of County Commissioners.
.
Bids proposals must be submitted ma sealed envelope or container and will be opened promptly
at the stibmital deadline, Bids\proposals received after the first bid\proposal envelope or con-
tainer has been opened will notbe opened or considered. The responsibility for submitting a
bidproposal to Maimi-Dade County on or before the stated tune and date, is solely and strict the
responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any
mail package or courier service, including the U.S mail or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be meeived in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00 pm
on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106
The following bid(s) will open at 2:00 PM on WEDNESDAY August 28, 2002
0984-2 6-OTR-CW Plastic Laminates 0-hgh M Cost $10..00
This contacts County Wide
4979-2\05-OTR-CW Ceramic & Vinil Tile. Adhesive & Cost $ 10.00
Eglated item.s
This contract is County Wide
5622-407 -OTR-SW Photographic Processing Services Cost 10.00
T c is State Wide
This contract requires Insurance.
5772-2 5-OTR-CW Hand Tools & Stortage Boxes Cost 10.00
(pre-qualification)
This contract is County Wide.
5917-3\07-OTR-LW Antenna And Tower Maintenance & Cost 10.00
This contract includes Living Wages
This contract requires Insumnce
A Site Visit is scheduled for August 08,
2002 at 10:00 AM at the Stephen P. Clark Center, 111 NW 1st Street, Miami, FI
This contract includes Bid preference provisions for Certifed Black Business
Enterprises (BBE'S) and Certifed Women Business Enterprises (WBE'S)
6810-205-OTR Trafic Control Sjgg Fabrication Cost $ 10.00
7157-2\06-OTR -CW Toilet Room Partitions Cost $ 10.00
This Contractis County Wide.
pThi iciontnu-t nerizu cParapanese
Enterprises (BBE'S), Certified Hispanic Business Enterprises (HBE'S),
and Certified Women Business Enterprises (WBE'S).


MIAM1-DADE
-- MIAMI-DADE COUNTY FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
PUBLIC WORKS DEPARTMENT
GENERAL LAND AND ENGINEERING SURVEYING
PROFESSIONAL SERVICES PROJECT NUMBER EO2-PW-04,E
THE COUNTY MANAGER, MIAMI DADE (COUNTY), pursuant to Chapter 287.055, Florida
Statutes, and Chapter 2, Section 2-10 4 of Miami-Dade County Code as amended by Ordinance
01-105, as applicable, announces that professional services will be required from qualified firms
to provide general land and engineering surveyingsetrices on an as needed basis for various
County departments. This solicitation is directed to firms which are cugently technically with
Miami-Dade CA to p..coyLde the desired services. but were net certified Er yveir not to mpond
to the previous solicitation E01 m EPu in October 2001. Firms who were awarded a profes-
sional services argmement under solicitation E01-PW-01.EP. need not apply All firms currently
in good standing with the County that are in compliance with all of the qualification requirements
outlined in this solicitation prior to the submittal due date of this Notice to Professional Consult-
ants, will be offered a two-year, $ 750,000 professional services agmement to pmvide general
and an entonelenngi ae nen n anoonn-aenxalsu on orth aCa Tt
allocation will be awarded. Work assignments will be assigned on a rotational basis. Interested
Runs mustbemgi mdo hta nSta of ndae pam entoftlProefess oenalouRe usladson other
allow new firms to join the pool of qualified firms providing the services to the County.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
15.01 Land Surveying
AND\OR
15.02-Aerial Photogrammetry

A copy of the Notice Professional Consultants ( NTPC), Performance Data Sheets, and the par-
ticipation provisions ( as applicable) may be obtained at the Vendor Information Center (VIC)
which is located at 111 NW 1st Street, Lobby, Suite 112, Miami, FL33128. The phone number for
the VIC is (305) 375-5773 and the fax is (305) 372-6184. These documents may also be obtained
online at http://www.co.miami-dade.fl.us/dpm. However, if the NFTC is obtained online you are
advised to send an e-mail to Ms Angela Sukhdeo, Consultant Coordinator at
Sukhdeo@miamidade.gov with the project name and number, your firm's name, address, phone
and fax numbers in order to receive future infomationhddenda for this solicitation.

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
POOL -No Measures

Deadline for submission of pmposals is August 09, 2002 at 12:00 PM, LOCAL TIME, all
sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dude County, Clerk of the Board of
County Commissioners, 111 NW 1st Streer, 17th Floor, Suite 202 Miami Flodda, 33128-1983.
BE ADV I SED TI IAT ANY /\ND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS
REClilVLiD AFFER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence pursuant to Section 2-11.1
(t ) of the Miami Dude County Code, as amended. Please review Dade County Administrative
Order 3-27 for a complete and thorough description of the Cone of Silence.


""":,"!"" Jull,,2 I0.2


Page14


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


,,
Qui sont ces "baby gangsters
exergant aujourd'hui leurs m6faits dans
cette zone que l'on appelle North Miami,
c'est-h-direla zone gallant dela 1196me rue
jusqu'd la 1636me rue. II ne s'agit pas de
Little Haiti mais d'un nouveau quarter
(voir Gangsters / 16)


Il ya un sujet dont on ne parle pas
beaucoup dans les journaux floridiens et qui
pourtant est d'une importance vitale, c'est
celui de ces s de unes haltiens ui
ravagent la conununaut6 de North Miami,
mettant la police sur les dents et laissant aux
Haitiens un goilt amer dans la bouche.


Draspora ...
(suite de la page 12)
tous les autres. Iss s6dentaires appliquent
le vocable de diaspora & I'ensemble des
Haitiens del'6migration, afin de trouper un
group & hair collectivement. Mais chose
nouvelle en Haiti, il n'y a m8me plus de
solidarity entre gens de conditions sociales
analogues. La seule chose qui semble faire
consensus entre les Haitiens est 1' absurdity
selon laquelle le government seul peut
leur apporter la d6mocratie et le bien-8tre
d6sir6s. Selon toute vraisemblance, cette il-
lusion est 6galement entretenue par la
diaspora, qui a son propre cabier de charges
et de revendications.
Cette dernibre, en effet, ne s'est as
contented du r81e de fournisseur de devices
qui lui est traditionnellement assignpar la
soci6t6 haltienne s6dentaire, r81e qui a
permits au secteur commercial du pays de
garden une certain tonicit6 en d6pit de la
d6prime end6mique de 1' 6conomie
national. Elle s'estplutSt tonjours montrde


intdress6ehjouerunepartitionpolitiquesig-
nificative. A cet 6gard, son rapport au
movement qui aemportdler6gimeduvalier
a 6t6 aussi large qu'incontestable. Depuis
1990, cet int6rat a pris la forme d'un
unlitantisme actif et tapageur. Les Haitiens
sedentaires rejettent ce militantisme qui
selon eux dissimulent de la part de la
diaspora une attendance 4 consider
ensemble des Haitiens sidentaires comme
une emanation du duvali6risme retrograde.
A partir de ce moment, la diaspora a cess6
d' 8tre perque comme une alli6e et une source
inspiration pour les Haitiens s6dentaires,
qui la trouvent accapareuse, arrogant et
ind6sirable.
Si cet antagonism de facade, forg6
par les jean-claudistes pour divider ces deux
branches de la famille haitienne, doit
perjurer, il ya lieu de se demanded qui
travaillera A la realisation de la d6mocratie
et du progrbs en Haiti? Triste destiny d'un
people.
.
mondesir@sympatico.ca


Baby gangsters ha'itiens


MIAM EDADE





I


VOTE ENSKRI
MIAMI-DADE Y0
, ,

Si nou change siyati nou depi d6nye fwa nou te siyen f6m enskripsyon
voth an, se pou nou mete siyati nou a jou.

Se pou nou ranpli yon nouvo F6m Enskripsyon Voth. Nou va jwenn
f6m yo nan Bibliyotbk yo, Lakomin Minisipalite yo, Biwo Lisans
Kondwi yo, Biwo Leta pou Enfim ak Asistans Piblik yo, Biwo
Rekritman Fbs Ame yo oswa rele Depatman Eleksyon Miami-Dade
nan 305-375-4600.

Now d evueenje?
Si nou demenaje, yo f6 li pi fasil pou nou f6 chanjman dadrbs lan...
Nou kapab fi chanjman dadris Ian pa telefin, faks, oswa
email(entinbt). Se pou nou enkli non nou an antye, nouvo adrbs Ian
ak d at de nesans nOU.

Annik rele Depatman Eleksyon an nan 305-375-4600, email:
grs@miamidade.gov oswa Faks: 305-375-2525 pou nou bay nouvo
adrbs lan.

Dat Reks g ow 2002 y ou wou soft

Dat Eleksyon Dat F4mti Liv
E nskripsyonVoth

Eleksyon Prims
10 Septanm, 2002 12 Dawou, 2002

Dezybm Tou Eleksyon
Kornisyon Konte, 2 Septanm, 2002
1 Oktib, 2002 '

Eleksyon Jeneral,
5 Novanm, 2002 7 Oktib, 2002


Merrdi chJllet 2 V2I o 5


|


ML~etro-Dade


Page 15


Si nou tovie f~yon chanjmant re-


Sbviakdwitnousilman(noupa
dwe sbvi ak ankenn |bt bagay)
pou nou f4 chwa nou yo. Chwazi
nan ki lang nou vie b#ten an. Yon
fwa ke "Ekran Biken V6t" parK f4
cowanonyoson entenan.


Sou ekran ki make "Ekran Ou fwa ke nou satisfy ak tout
Revizyon" nou kapab re-wd tout chwa nou yo, peze bouton
dinye biken nou to chwazi yo. "VOTE" la. Sa vie di nou f4k voye
ver noumonte!

Nouvo machine IVOTRINIC yo ekspoze nan tout biwo
Lakomin Minisipalite yo, nan biwo Team-Metro yo, ak biwo
Ajans Aksyon Kominoth yo toupatou nan Konte Miami-Dade
lan
Pou plis enf6masyon, osnon pou yon demonstrasyon nan
biwo nou rele Depatman Eleksyon Miami-Dade nan (305)
375-3155 oubyen vizite nou sou entankt nan
soemilt@miamidade.gov.
*yo bezwen yon minimum de 15 moun


Vote nan pwochen eleksyon an

ap vin pi fasil ke jamb

Depatman Eleksyon Miami-Dade
lan set M aksyon vote an pl AsH
ke Jamb av6k nouvo


ATANISYON


PW08E818 VOTE









I LIT TLE HAI I


a en arc .


Little Haiti include dans le Empowerment Zone


N


,
Pour Information et reserve
contacted votre agency de voyag


Im m m


~Page 16


Mercredi 24 Juillet 2002
Hiti M he Vol XVI No 24


faveur des Haitiens depuis les temps de l'implentation des
Haitiens en Flonde A travers le drame des r6fugids, jusqu'au
return du Pr6sident Jean-Bertrand Aristide victim du Coup
d'Etat militaire du 29 september 1991 qui n'a pas frm de
meurtrar 1' Ame et le corps de notre terre natale.
Heureusementl'esprit combatif de ses fils les plus d6sh6rit6s
continent A faire briller la flame de la resistance. Passons!
Ce project de loi introduit par le d6put6 Brutus fut
vot6 tant par la chamber des d6put6s que par le S6nat. II fut
sign6 par le Gouverneur de la Floride, Mr. Jeb Bush, et
deviant loi.
Personnellement jen'en savais rien car lors j' 6tais
malady et avais peu ou pas de temps pour les nouvelles. Je
suxvals des traitements douloureux qui me clouatent au ht.
Tantmieux car apparemment il me semble que je vais m'en
tirer. La fundbre dame va devoir attendre encore quelque
temps.
Cependantle 19 juin dernier Ala suite d'une stance
de cabinet tenu par le Gouverneur dans la salle audience
de la Commisiion Communale de la Ville de Miami, je
profitai de1' occasion pour lui browser le triste tableau d'une
pauvret6 intolerable dans la zone de la Petite Haiti, malgr6
les efforts de nos concitoyens. En peu de mots, je lui tragai
(voir Little Haiti / 17)


allou6s par le Gouvernement F6d6ral aux Etats afin de
combattre la pauvret6 dans certaines zones d6termin6es.
Chaque fois qu'il m' arrive de prendre la parole en presence
des officials on pas, je ne manque jamais de presenter les
m8mes dol6ances au nom de la communaut6. Chaque fois
la m8me r6ponse nous est faite; Little Haiti ne figure pas
dans la liste des communautis pauvres."
Ma r6ponse a toujours 6t6 la m8me : Comment
est-il possible que Miami Beach y soit et que Little Haiti
P ,,9
n' y soit pFhose dr81e alors que je retrouve le soutien moral
de certain strangers, il m'arrive parfois de rencontrer le
sourirenarquois de certain compatriots plus royalistes que
le roi qui pensent que celane vaut pas la peine de continued
A se plaindre aux autorit6s. Toutefois je les en remercie car
la b8te noire ce sera tonjours mox..
Cependant rendons homage A qui homage est
dit. Le d6put6 de la Floride, 1' Honorable Philippe Brutus,
qui m'a entendu si souvent clamor ces dol6ances justifies
a pr6sent6 & la chamber des d6put6s de la Floride un project
de loi en vue d'un nouveau trac6 des zones d6claries
pauvres. Et au S6nat, le s6nateur Kendrick Meek, fils et
h6ritier oliti e de sa mbre honorable d6put6 Carrie
Meek, bien connue pour ses interventions pertinentes en


VITER JUSTE
Depuis plus de 5 mois, nos lectures n' ont pu nous
retrouver dans les colonies de Haiti en Marche. Certain
m'ont confi6 que mon jargon leur a manqu6. Un confrere'
des amis de Chicago, de Montrial se sont enquis de mes
nouvelles et souhaitent me rehre. Je leur en sais gr6 de leur
attention. - -
D' autres certainement ontbem le crel deles avoir
d6barrass6s de ce journaleux qui critique tout le monde,
sauf lui m8me. Que ce soit pour m'encourager A reprendre
le clavier on a 1'abandonner je m'en rejouxs, car le plus
grand malheur d'un publicist c'est de n'8tre pas lu.
Retourn6 sur la schne, j'essaierai de rechercher la
v6rit6 partout oh elle se cache. Et Je distant mieux & ceux-
li qui s'y plaisent et aux autres continued A me maudire,
mats aussi contmuez A melire. Heureusement qu'ils ne sont
pas nombreux.
Bonne Nouvelle ..
Depuis vingt ans faisantroute seul, ne pouvantme
trouper des companions, je mbne une lutte ardue pour
obtenir que la Petite Haiti sort meluse dans 1' Empowerment
Zone; en d' autres terms soit d6clarde Zone pauvre pour
pouvouir participer et b6n6ficier des distributions de fonds


orth Miami
C' est lb que ces gangs de jeunes haitiens
ns ont 61u domicile, harcelant cette communaut6,
nt les business, tuant 6ventuellement. Jeunes ou
ces gangsters sont Haitiens ou descendants
s. Et leurs victims aussi sont d' abord des Haitiens.
I'une de ces derniares, Watson Ch6ry, dontla mbre
travaille A l' A rorort international de Miami, a requ
30 ( oui, TRENTE ballet ) le mois dernier A trois
blocs de sa demure.
Pourquoi? Faisait-il partielui aussi d'un
gang? S'agissait-il d'un raglement de competes?
C' est devenu monnaie courrante dans ce quarter.
La communaut6 haltienne de North Mi-
ami est A nouveau aux abois.
De jour en jour aussi elle met advantage
de pression sur les officials municipaux de North
Miami pour trouper une solution.
Ces derniares annies, la communaut6
haltienne a 61u trois Haitiens am6ricains pour la
representer A la mairie de North Miami.
Maintenant, il n'y en a plus que deux. En effet
Osman D6sir a d6missionn6. Pourquoi? Est-ce des
suites des actes de vandalism qui out culieu dans
son district? En tout cas les administers, eux, sont
furieux, rappelant que quand ces 61us menaient
campaign, ils out fait mille processes, parlant de
recherche de solution face au problbme de la
jeunesse abandonn6e. Et promettant de tout faire
pour la reprendre en mains.
Aujourd'huiles jeunes voyous ontla vie
belle.
D'od viennent-ils ces jeunes voyous?
D'abord ils sont jeunes. La majority a
moins de 30 ans. Certain dissent qu'ils sont venus
des Bahamas. D'autres present qu'ils sont plut8t
des products dela civilization ambricaine. Ce sont,
disent-ils, des infants ayant grand dans ces
"projects" (HLM) oh les gangs font rage et qui,
depuis leur plus jeune Age, out 6t6 confronts A ce
milieu.
Les parents? Que peuvent-ils? Les par-
ents sont des absent6istes forces. Obliges de faire
deux jobs pour arrived & joindre les deux bouts, ils
n'ont pas le temps de savoir ce que font leurs
enfans pendant leur absence et.quand ils s'en
rendent compete, il est souvent trop tard.
Beaucoup d'entre eux espbrent s'en tirer
en envoyant leurs enfants A une vicine tante en
Haiti. Mais & partir d'un certain Age, I'enfant ne
se laisse plus faire et n'h6site pas A brandir des
armes centre ses propres parents. Le reste est fac-
ile A deviner ...
Un group de "citoyens conscients" du
quarter de North Miami vient de decider de pren-
dre le taureau par les corners. Ils auront une reunion
cette semaine et invitent tous ceux qua sont
intresss A cette question 6pineuse A y assisted.
Ils reprochent 4 leurs politicians, et d'abord ceux
d'origine haltienne, de ne rien faire pour chercher
A amiliorer la situation qui ne fait que d6g6ndrer
cheque jour dans le North Miami. Aussi ces
citoyens ont-il d6cid6s de porter le probl6me cux-

"to demnt ces poHsdceen quedda60 ndr n


ES

a a
a







of tax
alleMeto


s votre

es




tions,
e ou DCA



( )


Baby gangsters ha'itiens cument
(Gangsters ... suite de la page 14) taurants hC e ut celaleNorthMiami. Les coles accusent
rempli d' Haitiens. De nombreux business haitiens out aussi un effectif i ortant d' Haitiens. Elles ont da vantage am6ricai
. mp rangonna
chorst d y 6hre domicile. Des avocats haltiens s'y sont d'616ves haltiens que hispaniques on am6ricains d'origine.
adults,
installs, des maisons de disques, des maisons de trans erts, Bref, c'est un second Little Haiti qui a vu le jour dans le
des tailleurs, couturibres et un nombre incalculable de res- North Miami d' Haitien


A


a a a
m m


Attention: Les places sont limitees. Faite!










AU S C OUR I |


Haiti en Marche Vo. o. .


AVI PIBLIK POU RANKONT CITY OF MIAMI
PUBLIC NOTICE FOR PUBLIC HEARING
REGARDING
COMMUNITY DEVELOPMENT ISSUES

Miami City Commission ap gen yon rankont ak piblik la pou diskite sou
kesyon ki gen raph ak Program Community Development Block Grant
(CDBG)
1- Khm yon rapousuiv a rankont Special City Commission an te f6 jou ki
te 8 Jiyd 2002 pou transfer $1,928,400 sot nan kbb 28th CDBG ak
$960.000 sot nan Program Income pou al nan Public Services Category,
diskisyou ak rezolisyon propose pou distribye $462.144 kap sot nan DiS-
trict 2 bay ajans nou pral site la yo epi pou utilize pou District 5 Priority
Set-aside pou sbvis piblik:


> Les tariffs sont les memes 24 h sur 24, 7 jours our 7 4
'"""'"""*' ""x MI hone condalms Intemanonaux et a codains codes pays seard pakes @,

"" """E"k. our no az r e e 25 e TER
locals do tads prevent e app5qubes. Com a : : D -H 5 5 0
yak info: 10*15*945*O ou visited www.yak.com


5
If
I 5

.E WH RM
Abonned: vous A TVS pour settlement $9.991mois
3 Abonaez vous A REE pear settlement St.001mois
NETWORK 1.822.586-9675 ,
www kbs-ty.com www dishnetwork.com ***
.... .L* 2 -- --:- "- - "-' I

.. : -' -


3- Khm yon rapousuiv a rankont Special City Commission an te f6 jou ki
te 8 Jiyd 2002 pon transfer $1,111.750 sot nan kbb 28th CDBG al nan
Housing Development Category, diskisyon ak rezolisyon propose pou
distribye $178.800 bay District 2 Housing Reserve Fund.

4- Diskisyon ak rezolisyon propose pou bay $258.381 CDBG sot nan
kontra 26th Year CDBG ki te pou depans pon reyabilitasyon business nan
Commercial Fagade Treatment Program

The City Commission Meating ap reyini :
JEDI 25 Jiyd 2002 a 9:00 AM
City of Miami Commission Chamber
3500Pa ricanDnve *

Tout moun ki interest ta fbt ou asiste rankont la.
Kote lap f6t la gen fasilite pou moun ki infim. *

(AD NO.09815)


Cuba . . . . . . . - - -990
Dominican Republic . . . .150
Ecuador . . . . . . . . .29@
El Salvador . . ... . . . .259
Guatemala . . . . . . . .27@
Honduras . . . . . . . .399
IViexico . . . . . . . . .15e
a Nicaragua 99

2." o-n.co 2
UTUgUBy . . . . . - - *290



,
InStructions pour I'appel .
en direction de PAmerique du
:
Nord falter: 10*15*945 + 1 + le code
+ le numero que vous appelez.
on direction de Petranger falters:
10*15*945 + 011 + le code du pays +
le number que vous appelez.


Mercredi 24 Juillet 2002
lXVI N 25


Page 17


em
p
oy s p
travad; et la fin de la subvention de

DEUX MILLIONS de dollars verse chaque
annie par SOS Villages au project d'Haiti.
Pensez-vous que les author 6s
haltiennes vont continue A faire la source
oreille ? Ce serait impensable.

letters A di fe si v tpl
(voir SOS Villages / 20)


, qui aboutissent
utes les chances
ous ,
verdant leur


Im~ru


Mais rien n'est moins str
m ntenhandtdec ns t tronmrisque

portes en Haiti siles autorit6s haltiennes ne
manifestent pas leur int6ret en intervenant
pour stopper la d6t6rioration de la situation
& Petite Place Cazeau
La fermeture de cette institution
dans le pay40 remis au Bien-8tre

social qui d6ji ne peut venir en aide aux


(suite de la page 16)
quart d'heure. La semaine prochain
fournirons A nos lectures les d
renseignements. Cependant ceux qu
en dehors de Miami peuvent aussi a
envoyant des E-mail, des letters
lappellset616pho nesdaux a stra
Nous demandons A
concitoyens de nous aider
dans centre lutte pacifxque.
Nous leur sermons
reconnaissants le jour ots ils

'eendr ndt A passer par la

Nou velles
braves
Le directeur de
l'Ecole J.B. Damier Monsieur
Inveill6 est de passage A Mi-
ami & la recherche de soutien
enfaveurdecet6tablissement
de formation technique et
professionelle. Nos faisons de
notre mieux pour l'aider &
trouverl'appui quem6riteune
pareille initiative. Le pays a
plus que jamais besoin de la
comprehension de ses vrais
fils.


e, nous
erniers
i vivent
ider en
on des
ns de

nos


, v.

Qus dat mneux.

. super low yak"rates

CentimeS IB MiHUt9 Argentina . . . . . . . .15@
Brazil . . . . . . . . . .150
j>OUP " W Chile . . . . . . . . . .150
5 Colombia . . . . . . . .154
a ag a Costa Rica . . . . . . . .19@


Y


District

Aspira of Florida, Inc
$ 10,000
Catholic Charities of the Archdiocese of Miami, Inc/
Centro Hispano
Catholic Charities of the Archdiocese of Miami, Inc/
Services for the Elderly
Coconut Grove Cares, Inc
DeHostos Sentor Center, Inc
First United Methodist Church of Miami
KIDCO Child Care, Inc
Lions Home for the Blind, Inc
Miami Jewish Home and Hospital for the
Aged, Inc./Douglas Gardens
The Young Men's Christian Association of
Greater Miami, Inc./Coconut Grove Branch


8,040

16,500

93,883
201,721
21,000
70,000
8,000
23,000

10,000
- -

$462,144


Total District 2 Allocation


Obtenez gratuitement une antennae dish
et un receiver pour appr4cler un bouquet
de changes ambricaines. Et pour seutement
$100,vous recevrez une second antennae
dish necessaire pour chapter TV5. Un
abonnement de 12 mois pour le service
Arnac pS p ramme supeneur)

*Recever alors une second antennae Dish
et un receiver gratuity pour appr4cier TV5!
.Installation professionnelle de base gratuite.

* udees o mmes ambricains &
*TV5, seulement $9.99/mo.

Pricisez le code RDISH pour
bindficier de cette offre indgalde!


District 5
District 5 Priority Set-aside 40,000
2- Khm yon rapousuiv a rankont Special City Commission an te fb jou ki
te 8 Jiyd 2002 pou transfer $2,223.400 sot nan kbb 28th CDBG al nan
Economic Development Category, diskisyon ak rezolisyon propose pou
distribye $400.000 nan District 2 bay ajans nou pral site la yo :


District 2
Downtown Miami Partnerships, Inc
Edgewater Economic Development Corporation. Inc
Rafael Hernandez Housing and Economic
Development Corporation, Inc


$150,000
100,000
150,000
- - -

$400,000


Total District 2 Allocation


SOS Villages d'enfants sur le point de former
(suite de la page 2) Ils sont localis6s & Petite Place Cazeau, A village sera bientit construit dans la ville infants abandonn6s du pay
s
fonctionnentdepuis denombreuses ann6es. Santo et au Cap Haitien. Un quatribme des Cayes, les fonds ayant d6ji 6t6 dans les rues oft ils ont to
approuv6s A cet effet. de devenir de veritable voy
0 03 l 6


* *
Little Hastr ...
I b tabl d tt one adis
neo erEdison tlee ereetzconn e de
nos ours sous le nom de la Petite Haiti. Je
.1.
lui fis remarquer que c' esdemUtd ai

z n 6 q ses Hinit r
qui r6unit le centre ville et les zones
r6sidentielles de El Portal, Miami Shore etc.
et le refus persistent des administrations de
la ville de Miami et du Comt6 de Dade de
rien faire car elle ne se trove pas dans
I'Empowerment Zone.
C'est alors que le Gouverneur
m' apprit qu' il a sign une loi et inclus dans
son budget certaines valeurs pour le
d6veloppement 6conomique de la Petite
HaIti. Je fus particulierement 6tonn6 et
surpns alors qu'un officiel de Miami Dade
County indiquait qu'on ne pouvait pas faire
grand chose car Little Haiti ne fait pas parties
del'EmpowermentZone.
Afin que nul n'en ignore j'ai 6crit
une letter aux Maires Diaz et Penelas pour
leur faire part de la nouvelle. J'y ai ajout6
une letter signed par le gouverneur la
confirmant. En p6riode d' 61ections le
mauvais candidate devient bon et le bon
meilleur. II faut savor en profited.
lious ensommes14pourlepr6sent


vous n'avez qu's composer le

1 O*15 o 945
a mtode one le man mdu1v n1ez appelereet-

comment fonotionne yak"
1 Former 10*15*945 et ensuite former le
numbro que vous d6sirez appeler en n'importe
quel endroit du monde, A n'importe quelled heure.
2 Aucun bordereau additionnel pour vos appels-
Vous restez avec votre companies locale et vous
bbn@ficiez de tariffs super bas chaque fois que
yous fates vos appeals avec Yak.
a au 9 uat A sig adPs d' caution de cr6d
4 Pas de surcharge. Pas de frais de connection.
Pas de frais mensuels.


W app le FrangalS SOMS10Mt0S SOS180011051
Offro excelitionnelle at lintW6e DISH Network

g
A

p -:








ILeJexI


. .--- -1--~- U--~


Allez de VRAIES a ELODEE, en utilisant des mots du
vocabulaire Frangais, et ne changeant qu'une letter par ligne.

MBIS 08CII88

RHFOWACALIJGWAN
TCHAIINELY K CIV K
0 L 0 PI Y TVPASALLY
IPEOSABTN FE 0 F WP
ANANH N 0 NB J I WRSM
0 LI LIVATSU G U EIR
PM 0 V 0 HG G X EU YDDL
BPAATMPAN KAZ 0 0 G
U Z GRRSAENITDUL W
BYETCCRI-STOBALC
OBGCSOTHDOIKRYH
PUEFDWHXEUJIDTB
OTGIRWUCJVDDPCI
AGSMCFRPBXEFHZT
EIILSATKYTXPGI A


Solution de la semaine passe:
UISSANT
RDURI ER
C ES RO
REACTION
E0LIENNE
ALITE R
LESE ARA
ESERINES


rrm m l~;.-Tirrnar ni a rgaaaggiU mu;lrr'mmisurrraiwas


I


True e 1nmrsrL u ylnsd


GRILLE DES PROGRAR/IMMES


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Harti
161: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
email: enmarche@haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


.
10h00-Midl Le disque de Pauditeur
avec Jacques Lacour
12h00-12hl5 Le Midi
Un rdsumi des informations avec Michble Kerlegrand
12hl5 2h00 Lady blues ( Elsie)
Jazz, Swing, Blues, Ragtime ...

2h00- 3h00 C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises

3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps (Retro Ha'itien)
avec Doc Daniel et Captain Bill

5600 Nouvelles 5 Heures avec V. Hertelou

Sh30-7h00 Top Ten

7h00-8h30 Amor y Sabor con Luciano -
8h30-9h00 Soir Informations avec Yves Paul Ldandre

10h00 Nos Grands concerts
L'Heure classique (lundi et mercredi)
.
Dimanche soir Sous le Kiosque 1 Musique"
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanchc)
Sam. 9h00 ... Cavaliers prenez vos dames !
.
Tous les airs populaires d'hier et d'aujourd' hut
P mission de Lucien Anduze


Page 18


Mercredi 24 Juillet 2002
Haiti en Marche Vol XVI No 25


VRA E


Solutions de la


ODEE


(suite de lapage 2)


dans le cadre de cette crise qui frappe le secteur des cooperative, II a fait savoir que la
commission de reparations est au stade de la collected d'informations afin d'6valuer les
d6gats
En ce sens, M. Gustave Faubert invite les soci6taires A d6poser leurs pieces au Conseil
National des Coop6ratives (CNC) en vue de faciliter la t^sche au government.
Hear st o e c'est la Banque Centrale qui fournirala somme exigde par la commission
De son c8t6, le ministry de la Justice, Jean Baptiste Brown, a fait savoir que des instruc-
tions formelles ont 6t6 passes Ala police en vue de r6cup6rer les biens des cooperatives
sequestr6es par des soci6taires.
Jean-Baptiste Brown a 6galement appel61es responsible des cooperatives en fuite A
revemr au pays pour participer au processes de d6dommagement.
Selon le Ministre, les dirigeants des cooperatives n'ont aucun int6r8t A pratiquer le
marronage. II les invite A rencontrer les responsables de l'Etat charges de didommager les
victims pour faciliter I'avancement du processes.
Du c8td des responsables des Coopdratives
It responsible de l'Initiative des Coop6ratives (INICOOP), Zach6e Michel, s'est dit
satisfait de la decision de l'Etat haftien d'aider les cooperatives A sortir de l'impasse, en
d6pit, dit-il, des faibles moyens dont il dispose.
Zach6e Michel qui a paraph6 l'accord trouv6 entre le government, des repr6sentants des
soci6taires victims et des responsables des cooperatives, prompt de respecter les clauses
dudit accord.
Le mois d'aotit 2002 d6clard "mois de lutte centre les fatras"
in Port-au-Prince
Le Ministbre de I'Environnement a annonc6 jeudi que le mois d'Aor^it 2002 sera d6cr6t6
"mois de lutte centre les fatras" dans la region m6tropolitaine de Port-au-Prince.
Au cours d'une rencontre avec les maires de la region m6tropolitaine, le ministry de
l'Environnement, Webster Pierre, a annonc61'arriv6e dans le pays A la fin du mois d'aotit
d'une dizaine de camions destined au ramassage des fatras.
Une vingtaine de polybernes actuellement en reparation seront places dans les marches
publics de la region dans le cadre de l'ex6cution de ce plan, a indiqu6 M. Pierre qui
announce pour le ler aoilt la publication d'un communique deviant priciser les heures de
passage des camions.
En vertu de ce communiququi sera signpar les Ministres de la Justice et de
I'Environnement et les mares de la region m6tropolitaine, les habitats de Port-au-Prince
seront mvitis A d6poser leurs dichets & des heures fixes (entre 6 heures et 10 heures du
soir) et dans des endroits fixes.
Des agents environnementaux seront d6ployds dans les zones prioritaires de la capital
pour favoriser application des measures arraties par les autoritis en la matiare.
Des sanctions disciplinaires seront adoptees centre ceux qui ne respectent pas ces measures,
a encore fait savoir le minister.
Il invite les agents eilvironnementaux des chefs lieux des 9 d6partements du pays A se
presenter au Ministbre A partir du lundi 22 juillet du courant pour signer leur contract.
Nombreux cas d'ins4curit6 dans le pays ...
Le journalist Israel Jacky Cantave de Radio Caralbes a 6td retrouv6 vivant avec son ami
Frantz Ambroise, aprds un kidnapping qui aura dur6 de nombreuses heures. Le journalists
qui a 6t6 retrouv6 dans une zone isolde & Petite Place Cazeau, a fait savoir que ce sont les
phares d'un v6hicule qui out permits d'6viter son execution et celle de son ami & proximity
de l'Imp6rial & Delmas 19.
On s'interoge encore sur les auteurs de cet acte criminal en passant au crible les derniares
enquates qui ont 6t6 mendes par ce jeune journalist investigator.
D'autre part, le responsible du Centre Occuminique des Droits de l'Homme, Jean-Claude
Bajeux, a indiqu6 mardi que des individuals arm6s ont fait irruption en plein jour A son do-
micile et ont inflig6 des mauvais traitements A son spouse et A son personnel.
I'ancien num6ro 2 du CONACOM a 6tabli un lien entre incident dont il a fait 6tat et les
actes de violence enregistr6s, dit-il, A travers le pays.
M. Bajeux a indiqu6 qu'il ne se trouvait pas chez lui au moment de incident.
La Mission spiciale de l'OEA en Haiti se declare consternie
.
par les derniers actes de violence enregistris dans le pays
12 Mission Spdeiale de l'Organisation des itats Amricains (OEA) visant A Renforcer la
d6mocratie en Haiti s'est didarde consternde par les actes de violence enregistris ces
derniers jours dans le pays.
La Mission Spdciale se felicity que fe jounuiliste de Radio Caraibes, Israel Jacky
Cantave, et son ami Frantz Ambroise, aient it6 retrouvis sains et sauls suite A Icur
disparition survenue, dit-dle, dans des circonstances suspected.
Selon la Mission, une enquite sdricuse sur les circonstances de cet enl6vement est
(voir En bref / 20)


2LI~~~~ ~ ~z


1 OS ,. 3


FM 1L


5h00 6h30


Bon Riveil en musique

Au Pipirite chantant
Premier journal creole avec Yves Paul L6andre

Mdlodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Anal ses
7hl5 : Au quotidian avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35 : P Actualit6 en Bref avec Yves Paul L6andre
7h50 : 1' Editorial
8h00 : Les sports avec Smith Griffon et Captain Bill


( SCRABBLE 1
Arrange les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais

ME





Solutions de la semaine passe:
DJ I HADS


En bref ...










|ti gout pa ti gout ak Jan Mapou I


BON FAT KOUKOUY SANTO-6

POTOPRENS AYITI
SOSYETE KOUKOUY pitit Mouvman Kreybl Ayisyen fonde
18 Desanm 1965 pou bay lanng ayisyen-an jarbt, toujou ap kontinye
chemen-1 tigout pa tigout. Jounen jodi-a, nou ka konstate kantite pwogrb
lann kreybl ayisyen-an f'e nan dombn edikasyon. Lanng nan vwayaje. Li
frekante anpil gwo biwo, li pale sou gwo tribin entbnasyonal, li kraze
anpil baryd zbt te mete sou chemen-1, anpeche-1 vanse. Grasadye < dybz -ti dybz, I'ap vin grandybz>>. Se grasa Mouvman Kreybl Ayisyen-
an ki ban nou Spbtinite pou nou tande osnon wa Sosyete Koukouy an
(" aksyon. Ayisyen ki kimanse vanse nan laj ka sonje brimad, pataswbl
Lanng Kreybl Ayisyen-an te konn pran lakay li menm. Nan lekbl, yo te
enthdi timounn'pale Kreybl. Si bouch chape, baton leve-w, baton jete-w.,.
Toujou gen youn baryb ant pbp la ak biwokrat yo kote chak gwoup ap pale
youn lanng diferan.
Sa ki pale Franse-a konprann sa ki pale Kreybl men sa ki pale
Kreybl pa konprann anyen nan sa biwokrat la di. Nan radyo, youn espikh
1. pa t'otorize pale Kreybl. Politisyen ki reprezante mas pip la, pa t' kominike
ak pbp la nan lanng pip la Ak sa li blofe-1 jan li vie. Konsa, nou ka
konprann kbman yo te klase Kreybl la kbm lanng jaden, lanng peyizan,
<> youn klib sosyal ak Animath MICHELLEANDRE lanng lakou, lanng analfabbt. Fik te gen youn THEOPHLE SALNAVE
sou<> fete 56m aniv6sh yo agranlijydn nan Othl<> pou te rache youn premye poto nan baryb
Renaissance>>. Kandida pou komisyond Distri-2 LUCIE TONDREAU sosyete-a te mete anfas Kreybl. Thdophile se premye Ayisyen ki parit ak
emisyon radyo an Kreyb1 nan radio Caraibes. Noumenm, nan Sosyete
[anblan) ap renmht bay delegasyon Sosyete Koukony Miyami youn plak
Koukouy, ki vin apre Thdophile Salnave, nou rann ni omaj. Enben!
senbolik dbske yo kenbe tinfas Flanbo lakilti ayisyen-an nan Miyams Mouvman Kreyb1 ap kenbe labanyb depi 1965 depild-a, Mouvman-an


ENVITASYON
28 Jiyk 1915 28 Jiyk 2002
Nan okazyon anivish premye
s
envazyon fos ameriken sou th
.
Ayzti nan lanne 1915,
KONBA ansanrn ak GRAP
(Group Refleksyon Aksyon
Patriyotik ap voye youn
envitasyon pou kominote-a
pou youn chita-koze nan Sant
Kiltirdl Mapou 5919 NE 2nd
Av., Miami, Samdi 27 Jiyd a
6:00PM. N'ap tann ou.
Prezans ou enpbtan.
G.R.A.P

KREMAS MAPOU
W"A BON PA-W !!!


-


SOSYETE KOUKOUY-SANTO-6 Potoprens-Ayiti rete 13 Jiy6 pase 6-em
anivbsh yo... Malgre Jeran Responsab la DORCELY DEDE nan Miyami,
.
Kouzen-Kouzin Aynti yo fete thtkale. Se te youn okazyon pon yo te inogire
ofisyblman Bibliyothk Koukouy ki nan Sant Dorcely-Dede Santo-6.


BON FAT <>

MICHEL LEANDRE, animate
Emisyon sou Carnival> rive realize mbvby pby Defen
. .
Jan Dommak te reyahze nan ane 60 yo nan
. Youn Klib Jennjan sou radyo.
Younn ap ekri lit, younn ap pale ak lit, pafwa
bbl rankont konn f6t ant amour ak anmourbZ.
Klib Jamb Dodo f6 nou sonje tou < Vacances>>Okay osnon nan Ti Gwav nan fen
ane 50 yo kote jends la te konn sable nan
epbk vakans pou yo amize yo, manje ansanm
danse ansanm, al silenma ansanm...
Samdi nan Ot61 <>
Sal la te plen ak << enkonni>>. Pi fo envite
yo younn pa konn lit. Chak mounn gen youn
ti non, osnon youn nimewo. Tout mounn ap
gade tout mounn men nanpwen mounn ki
konn person. Konesans ap f6 ofiramezi
Michel ap rele yo grenn pa grenn..
Michel louvre sedans lan ap youn bbl
powbm. Byen entiprete. Bbl diksyou. Tout sal la
te enpresyone. Youn powbm lanmou ki te fb
medam yo tranble ak emosyon. Change ki rantre-
soti program Jamb Dodo-a se change komedyen
Dubrdus ki te mouri nan bra nou nan Miyami
nan ane( 89?)Dubrdus te malad, bon malad. Youn
atis tout phtoprens te renmen. Lig Imanith, Dokth
Moise ak Kawbl Demesmen (Mawoule)te mobi-
lize tout kominote-a pou sove Dubrdus. Men li te
twb ta.. Maladi <> te gentan
foudwaye atis la. Youn delegasyon Koukouy ak
plizyd lbt asosyasyon nan epbk la te rantre
Pbtoprens ak kaday la...KidonkMichel L6andre
imbtalize vwa Dubrdus...ak <> youn
change li te konpoze an omaj pou kaprina k'ap fe
wonn R&ks Teyat chak swa, youn djbb-grigri ki
pa penmbt yo dbmi nan nuit.
Michb( L6andre ak ekip Jamb Dodo renmit
Sosyete Koukouy youn plak pou konplimante-1
pou bbl travay atistik y'ap f'e nan kominote-a. Nou
te byen kontan. Nou bat bravo pou Michel e nou
di li mbsi e Bbn Fit!

YOUN APR MIDI KILTIREL SOL
ROYAL CARIBBEAN CRUISE
Younenvitasyonespesyalpou Toutmounnki gen
lentansyon patisipe nan kwazyd k'ap f'et nan ane
2004 pou selebrasyon 2006m anivish
endepandans Peyi Ayiti. Vizit la ap koumanse
Samdi 24 Out depi 11& dimaten rive pou 36 nan
apr6mdi. Y'ap sbvi dine, ap gen mizik ak Jean-
Michel Daudier. Ap gen Dans ak Sosyete
Koukouy. Antre $100. Rele Libreri Mapou pou


Mercredi 24 Juille 12 V0o25


Page 19


ap feraye malgre difikilte li rankontre ak politisyen ak entelektybl rayisab
ki kont lanng kreybl.
Mouvman-an poze baz toupatou nan Kanada, nan Miyami, nan
Konektikdt, nan Lantana, nan TanpaBe, nan Nouybk... 13 Jiyd 1996, li
rechouke Ayiti, zbn Santo-Laplenn sou direksyon kouzen Jean Dorcely
Dede. Depi 6-an, Sosyete Koukouy Santo ap fe bil bagay nan laplenn
nan ride jenn yo rekonat vald kilti ayisyen-an, f'e yo konprann nesesite
pou yo kenbe idantite yo, f'e yo konprann kimounn yo ye ; yo se avni
.
peyi-a.Sosyete Koukouy Santo ap fonskyonen ak 40 Jenn fanm ak gason
ki ap aprann atizay, aprann danse, aprann f'e penti, fe teyat: pyis kreybI ak
franse, bay konferans tinzantan,
Sosyete Koukouy Santo byen loje nan Sant Kiltiral Dorcely kote
yo mete youn bibliyotik pou yo ede kominote-a. Yo gen pwojb f'e anpil
bbl bagay pou jends la. Y'ap travay nan enters popilasyon-an, se dwa devwa
yo kbm atis, sanba, ekriven ki soti nan rasin lakilti. Sosyete Koukouy
Santo ap feraye sou direksyon DORCELY DEDE, TYENO LAGUERRE
E MYRTHA PROPHET. BIWO SANTRAL SOSYETE KOUKOUY
.
Miyami, retire chapo-1, li koube-1byen ba devan efb ak reyahzasyon manm
Sosyete Koukouy Ayiti yo pandas 6 lane sa yo. Nou soude ak tout branch
Koukouy kbm youn bouke flb pou di Koukouy Santo yo <>.
-
Kontinye Pote labanyb-a byen wo. Konphman Kouzen-Kouzin N'ap f'e


5tM ANIVESA C.A.C.E.C.
Mwa Out 2002-a ap f'e CACEC 5 ane nan batay
pou leve nivo kilti natif-natal ISidwds Miyami.
Tankou chak ane, CACEC ki sou direksyon
Marcel Alexis ap prepare youn dine gala pou
manm ak zanmi 6ganizasyon-an. Se pral youn
anbyans eksepsyonbl. Ap gen mizik, dans, de-
file mbd, mizik ak bonjan ti manje lakay. Youn
sware lanmou, laph ak inite. Donasyon $40.-
Madanm ak msye $75.- adrbs: 1001 SW 86th.


F.A.N.M
Fanm Ayisyen nan Miyami invite tout
kominote-a nan youn chita-reflechi sou
malady SIDA-a nan kominote ayisyen-an..
Kisa pou nou f6 pou nou pwoteje tit nou, pou
nou trete si nou malad, ak kijan pou f6 tbs
SIDA-a. -Rankont sa-a ap f6 nan 8340 NE
2nd Av. chanm 212. Depi 6:00PM rive pou
7:00PMPou enfbmasyon rele: 305-756-8050.
Y'a savi rafrechisman.





I I --I I I I I I- IL II


I I


A 8:00 pm Les Monstres sacrees du Foot-ball Haiten
Phillipe Vorbe, Dr Tom Pouce, Ti Nes Jn JosephPierre BayoneFranzie MathieuTheo Jn Baptiste, Jn Joseph Mathelier
:
VS
Les Geants du Perou
Nene Teofilo CubillasCesar CuetoRamon QulirrogaOlaede ReynosoPercy Rojas, Jose Velasquez
Admission $ 10.00 a l'avance $ 12.00 a la porte
Information 305-895-8006 954-721-7424 Information 305-895-8006 954-721-7424 -



Les Systhmes de Secours de Sun Electronics vous permettent de le r6aliser ...
I Etes-vous pr8t A toute 6ventualit6? Les Systhmes de Secours de Sun Electronics vous protagent de toute interruption dans la distribution du courant dlectrique.


511 NE 15th St. MiamiFI 33132 T41: 305-536-9917 fax 305.371.2353 www.sunclec.com
Wour recherchons der representants aux 9ats-Onis et & ('etranger


Mercredi 24 Juillet 2002


Page 20


SOS Vi ages
8tre social le Ministbre de la Planification,
le President dela R6publique et la Premibre
Dame de la R6publique.
Aucune r6ponse n'a 6t6 faite.
Meme pas un accuse de reception. Et cela
date maintenant du mois de Mai.
Selon toute vraisemblance, les
autoritis haltiennes n'ont pas 6td touches.
Un coup d'oeil sur cette institution r6vble
pourtant tout le bien qu'elle fait dans notre
unheu
Les infants ncessiteux, ayant
parents ou non, sont pris en charge
totalement par SOS Villages d'enfants. Ils
sont g6s dans des maisons h reason de 50
par vi age.
Chaque village a un pbre, qui est
le directeur du village.
En dehors de cette structure,11 ya
des professeurs, de l'6cole primaire, I'ecole
secondaire etl'6cole vocationnelle. Dans ces


En bref ...(suitedelapagel8)
essentielle en vue d'identifier les responsables pour qu'ils soient jugds conform6ment A
la loi. Par ailleurs, la Mission sp6ciale dit s'inqui6ter des circonstances dans lesquelles
Mme Sylvie Bajeux, co-dirigeante avec son mari Jean-Claude Bajeux du Centre
C)ecum6nique des Droits de l'Homme (CEDH), a 6t6 l'objet d'une attaque A son domi-
cilele 16 pullet 2002.
La Mission dit souhaiter que des measures inergiques soient adoptees par les autorit6s
pour assurer la protection de tous les citoyens et la realisation d'enquates policies sur
les actes pr6cidemment citis.
Arrestation de 2 personnel dans le cadre de Penqu&te sur
I'enliVelnent du journalist de Radio Caraibes
Le Directeur Central de la Police Judiciaire, Jeannot Frangois, a indiqu6
mercredi que deux personnel out 6t6 arrat6es dans le cadre de l'enquate ouverte sur
l'enl6vement du journalist de Radio Caraibes, Israel Jacky Cantave.
M. Frangois s'exprimait lors d'une conference conjointe avec la Ministre de la Culture
et de la Communication, Lilas Desquiron,1e Secr6taire d'Etat A la Communication,
Mario Dupuy et le secretaire d'itat A la S6curit6 publique, Jean G6rard Dubreuil.
I.x commissaire Jeannot Frangois a indiqu6 que ces individuals ont 6t6 arrat6s par la po-
lice A proximity de Radio Caraibes oil travaille le journalist.


11854 West Dixie Hwy


du onspas
es Princes


~IVIAXI


~SO LIND;T~


The Distribution of those 4 CD's is being done by Maxisound


T61. 305 895 8006
Fax 305 895 3752


L'e'tiquette du Succ~s !


Une Exhibition
de Volley-ball
Ancienne gloire du Volley
Haitien
Brigitte Desroches etc...
VS
Perou Volley-ball
Des annees 80


G~ndratricers loverter/ Chargevrs, Batterfer


U IS EC OURS '*


d'enfants ..-
dernibres sont dispenses des cours
d'61ectricit6, de plombene, de menuiserie.
Tout r6cemment des cours d'informatique
ont td aj s utico n re. C'est ainsi
que maintenant les professeurs se plaignent
ene as xffisanun ntepa s, cer us
Et les enfants dans tout cela ? Pas
grand mo & y psee e direction, dans une
demibre tentative pour sauver I'institution,
vient d'envoyer une lettre au Ministbre des
Affairs sociales,1'informant que fin Juillet
les 400 infants lui seront remis, et que les
Villages fenneront leurs portes si ...
Oui si ... Mais est-il si difficile de
faire respecter la loi par cinq galopins ?
Ces 400 infants, ces 300 employs
et la soci6td haltienne vous en seront
reconnaissants.


M~1axi Sound


SProduxction


Music Hall


-e
Someds 27 Julliet 2002

Ted Hendricks Stadium Hialeah

A I'affiche


4:00 pm
Les infants de Ze Nono
Selection Haitienne du Sud de la Floride
Vs
Selection Perou Moins de 16 ans


" W




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs