Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00104
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 20, 2002
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00104
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















~LI~-Y M4~ % y Tn,,,


(voir Installation / 2)

Voir Nouveau
: Cabinet
MidStif iel P.2


.USA-HAITLOtto Reich, an crois de Pordre moral

ANOALDE-PRINCE MAiS QUI VEUT FAIRE L'ANGE, FAIT LA BETE !
15 Mars Selon un bulletin en date de de l'Institut National R6publicain (IRI), Otto Reich, voici la declaration que ce dernier sur notre pays. "Haiti est, sous bien
Washington et aux bons soins d'unproche done qui ne peut vouloir aucun mal & M. dernier aurait faite le mardi 12 mars des aspects, Ye d6fi le plus contrarian de
l'h6misphbre. C'est un pays qui souffle des
e effects cumulatifs de 200 ans de mauvais

Le ddtenu Prosper Avril ,i-:.e.:::. daTe
1 seulement la plus r6cente manifestation
conduct a la cour d Appel :-st":mded On s I ec
I.'ex-Pr6sident-G6ndral Prosper Avril conduit jeudi & la Cour d'appel pour contester son inaintien en Cette description, I peu de chose
detention alors qu'une des victims de son regime, Marino Etienne, un des "prisonniers de la Toussamt", prbs, aurait pu facilement Stre signed d'un
d6nonce les tortures dont il fut 1' objet de la part de la soldatesque aux orders du g6n6ral Avril photos Yonel Talleyrand ouautre ministry de Napolion ou
Louis/Hallien Marche des gouvernements colonialists del'6poque
qui a coincide avec l'ind6pendance de la
premiere r6publique noire du monde ..
L'allusion au pro chain 200e anniversaire de
l'ind6pendance d'Haiti,1e ler janvier 2004,
n'est silrement pas un hazard. "Arrater ce
cycle est le plus grand d6fi que pose Haiti."
L'autextr de ces curieuses
(voir US-Ha"iti / 4)

Harti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinibre a
Bois Verna
T41: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Fl. 33150
Tel: 305 754-0705 / 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
I MA 11 IIIIllig URL www.baitienmarche.com


,'\60 9


~ CUUL


POLITIQUE waves;

install sous le -signe du ''dtR"tYe"

REJETTE TOUTE PARTICIPATION
.. 3 st de dialogue" a dit le porte-parole
9, A de la Convergence D6mocratique,
Paul Denis.
Neptune, un architects de
profession Ag6 de 55 ans, qui a
d6missionn6 comme president du
adnat pour devenir chef du
Gouvernement, s'est engage aussi &
traveller vers la resolution de
I'impasse politique.
e "Mon government extend
-' travailler avec opposition, d'autres
:. secteurs cl6s et avec la communaut6
international pour aider A trouper
ane solution A la crise politique" a-t-
il d6clar6 au moment de sa
confirmation jeudi par les deux


OPPOSITION
7 e.
PORT-AU-PRINCE, 15
Mars L'ex-pr6sident du S6nat,
Yvon Neptune, a it install
vendredi comme nouveau Premier
ministry d'Haiti, alors que celui qui
l'achoisi,1ePr6sidentJean-Bertrand
Aristide, s'engage A trouver on
chemin pour mettre fin & la crise
politique qui s6vit depuis 22 mois
dans le pays.
"L'Etat haitien ne peat
servir le people comme il se doit*
sans une solution A la crise
politique" a dit le chef de l'Etat*
ajoutant qu'il est optimist au sujet
desperspectivesd'avoirundialogue
avec opposition.
Cependant opposition
rejette toute possibilise d'entents
avec Neptune. "La nomination d.
Yvon Neptune comme Premier
ministre est un mau envoye par Arisude car Neptune h Pander m
n est pas un bornme de consensus


tr e


ag
minister From N em de cabinet ndalueddel, domt 10 adsherws
secretaires d'Etat ont td recondults eph h
photo Haiti en Marc


~mT ~ T T~


Premier ministry







1


. >
Premier mamstre mstalle

NOUVE AU CABINET MINIS TERIEL
(Installation ... suite de la 14re page) National. Les ambassadeurs des Etats-unis
chambers (s6pardes) du Parlement. "Mon et de l'Espagne, qui preside actuellement
government sera ouvert pour la Communaut6 europ6enne, ainsi que le
reconstruire l'uait6 national au sein du Nonce Apostolique, Mgr Luigi Bonazzi,
People Haitien ont salu61es messages du chef del'Etat et
Is corps diplomatique a assist & du Premier minis tre comme 6tant
la c6r6monie de vendredi au Palais osi .

.
La hste des members du Cabinet
. .
MIRISterlel


Is nouveau cabinet ministdriel compared six nouveau venus, six ministers parent,
deux titulaires changent de portefeuille, tandis que 10 ministers sont reconduits.

Iss six ministers sortants sont Guy Paul (Culture et Commbnication), Hemi-Claude
M6nard (Int6rieur), Stanley Th6ard (Commerce et Industrie), Gary Lissade (Justice),
Georges M6tisier (Education national) et Ernst Laraque (Travaux Publics,
Transports et Communications).

Deux ministers changent de porte-feuille : Jocelerme Privert qui occupant la function
de secretaire d'Etat aux Finances (non remplac6) devient ministry del'Int6rieur, alors
que Marc Bazin quite son portefeuille de la Planification et de la Coopdration
externe pour devenir ministry sans portefeuille charge des N6gociations.

Une secr6tairerie d'Etat bla Communication a 6t6 cr66e. Elle est dirig6e par Mario
Dupuy, actual directeur g6n6ral du quotidien d'Etat I'UNION.

Un nouveau secr6taire d'Etat doit 8tre nomm6 aux Finances.


JUSTICE
Massacre de Piatre : la Fond ation

30 september denounce la lenteur de
. .
l'appareil judictatre


Mercredi 20 Mars 2002


Page 2


Le president Jean-Bertrand Aristide sera present
au sommet de Monterrey
Le president Aristide devrait as sister le 21 mars prochain & Monterrey, au Mexique, A la
cloture dela Conf6rence international sur le financement du d6veloppement, a
confirm & Haiti Press Network une source diplomatique.
M. Aristide devrait quitter Port-au-Prince dans la semaine en vue de prendre part Ala
Conference qui r6unira plus de cinquante chefs d'Etat et de government. Lundi, une
important d616gation haltienne conduit par le ministry des Affaires 6trangbres, M.
Joseph Philippe Antonio, quitterala capital pour le Mexique, avons-nous 6galement
apprise.
La Conference international pour le financement du d6veloppement devrait permettre
aux Nations Unies de mobiliser des resources international en faveur du
d6veloppement pour les pays moins avanc6s, ceux d'Afrique et les petits Etats
insulaires. Parallblement, les institutions international souhaitent des changements
dans ces pays dans les domains tels que: les infrastructures institutionnelles, les fi-
nances publiques,1a r6glementation et la surveillance financibre. Pour attire et
accrottre les investissements de capitaux productifs, les pays doivent continue &
s'efforcer de cr6er un cadre transparent, stable et pr6visible, articul6 auteur de politiques
macro6conomiques bien conques ", pr6voit un project de conclusions et de decisions de
la Conference.

PTOChain PRSSemblement de la Convergence
Les ditigeants de la Convergence d6mocratique annoncent pour le 22 mars prochain un
rassemblement dans les vestiges du local de la coalition & Pont-Morin, incendid le 17
d6cembre 2001 par les partisans de Lavalas.
" Il s'agit d'un meetitig pour rclamer le droit de fonctionnement des parties politiques,
de la soci6t6 civil et de la press ", a d6clar6 G6rard Pierre Charles,1'un des dirigeants
del'opposition, lors d'une conference de press. Regroup6s auteur des tablettes au
milieu des gravats, traces de l'incendie du 17 d6cembre, les members du Directoire de
la Convergence ont promise de presenter les grades lignes de ce qu'ils appellent "
alternative de transition d6mocratique A Lavalas. Nous voulons sortir de ce front de
refus quest la Convergence pour devenir une alternative au pouvoir lavalas, a fait
savoir pour sa part le professeur Victor Benoit.

Novel Ambassadeur du Mexique en Ha'iti
Is novel Ambassadeur du Mexique en Haiti, Mme Anacelia Perez de Meyer, a remis
le mardi 12 mars ses letters de cr6ances aupr6sident Jean-Bertrand Aristide.
Madame Anacelia Perez de Meyer replace l'Ambassadeur Carlos Ferrer en poste en
Haiti de 1996 & 2002.
A occasion de la c6rimonie qui s'est d6roulde au Palais national, la diplomats a
manifesto le d6sir de contribute au reinforcement des relations bilatdrales entre les deux
pays. Madame Anacelia P6rez a d'autre part assure le Gouvernement lialtien dela
volont6 de son pays de collaborer avecles Nations Unies,1'OEA et la CARICOM dans
la recherche de solution aux diff6rends politiques en Haiti, en vue de enforcer les
valeurs de la d6mocratie et les droits de l'homme.
La diplomats Mexicaine a 6galement promise de promouvoir les projects bilat6raux qui
"permettront et agrandiront les possibilities d'un d6veloppement integral et equitable
pour le people haltien".
La nouvelle ambassadrice du Mexique a pr6sent6 les lines d'action de la cooperation
entre le Mexique et Haiti. Cette nouvelle cooperation, a-t-elle annonc6, sera bas6e sur le
reinforcement du dialogue politique A tous les niveaux entre le Mexique et Haiti, la
souscription aux accords de cooperation scientifique et technique, culturelle et
educative.

Aide du Japon & PEcole de M6decine ha'itienne
Is Japon a fait un don de 156.780,00 dollars en 6quipements A la Facult6 de M6decine
et de Pharmacie de l'Universit6 d'Etat d'Haiti, a annonc61e service information de
l'Ambassade. La signature de ce don remote Al'ann6e 1998, mais les 6quipements
scientifiques delaboratoire fournis par le Japon ont 6t6 mis en service le 5 mars dernier.
Selon an communique l'Ambassade A Port-au-Prince, ce don devrait permettre A la
Faculty de M6decine et de Pharmacie d'augmenter et d'optimiser les capacit6s du
laboratoire par installation d'un systhme de conservation par le froid, d'un syst6me de
st6rilisation Ahaute temperature et ultraviolet et d'un systhme de purification de l'eau.
Trois autres financements dans le domain de la sant6 ont 6t6 octroy6s A Haiti par le
Japon pour un montant total de 13.8 millions de dollars dans le cadre de la cooperation
bilat6rale.

Admission du Directeur g6ndral de PED'H
Le directeur g6ndral de l'Electricit6 d'Haiti, Pierre Frangois Sildor, a remis sa admission
aupr6sident Jean-Bertrand Aristide, le 6 mars dernier. On ignore jusqu'ici les motifs de
cette decision.

PAPDA de plus en plus critique centre le FMI et la Banque
Mondiale
I.e responsible du Plaidoyer pour an D6veloppement Alternatif (PAPDA), Camille
Charlemers, a plaid mercredi pour la creation de nouveau organisms financiers
international en replacement de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Mon6taire
International (FMI) jug6s incompetents, d'aprds lui, pour canaliser l'aide au
d6veloppement. Selon l'dconomiste et professor h l'Universit6 d'6tat d'Haiti, ces
nouvelles institutions doivent Stre li6es A l'assembl6e g6ndrale de l'Organisation des
Nations Unies (ONU).
Camille Charlemers a fait cette declaration au cours d'une rencontre de pressed autour de
la tenue, du 18 au 23 mars prochain & Monterrey (Mexique), de la reunion de
l'Organisation des Nations Unies sur le financement de l'aide au d6veloppement. II a
rappel6 que cette rencontre est le r6sultat des decisions prices lors de l'assembl6e du
mill6naire de l'ONU od les chefs de government s'6taient entendus sur la n6cessit6 de
combattre la pauvret6 & l'horizon de l'an 2015.
La dette, le commerce, les biens communes universels, mobilization des resources in-
ternes, sont au nombre de questions qui seront soulev6es au cours de ces assises.
A occasion de la tenue de cette rencontre, le dirigeant du PAPDA a pr6sent6 les
revendications suivantes : l'e1imination de la dette des pays pauvres, le return des
capitaux vol6s par les dictateurs dans ces pays. La Papda s'est 6galement pronounce
centre l'imposition du Plan d'Ajustement Structurel (PAS). La cooperation
international en terme de volume et des m6canismes institutionnels est 6galement une
question proccupante pour le PAPDA.
Deux importance r unions au Mexique
Is ville Monterrey Mexique, accueillera pour ce mois de mars deux important
rendez-vous. Une conference des Organisations Non gouvernementales (ONG) et des
(voir En Bref / 18)


Ministry des Affaires Etrangbres
Ministry de l'Economie et des Finances
Ministre du Commerce et Industrie

Ministry de l'Int6rieur
Ministry de la Sant6 Publique
Ministry des Haitiens Vivant hl'Etranger
Ministry de l'Education Nationale
Ministry de la Planification

Ministry des Affaires Sociales
Ministry du Tourisme
Ministry de la Culture
Ministry des Travaux Publics

Minister de la Justice
Ministry sans portefeuille
Ministry de la Condition F6minine
Afinistre de l'Agriculture
Ministre de l'Environnement

Secretaire d'Etat hl'Alphab6tisation
Secretaire d'Etat aux sports
Secretaire d'Etat A la S6curit6 Publique


Joseph Philippe ANTONIO(reconduit)
Faubert GUSTAVE (reconduit)
Isslie Gouthier ancientn responsible
de la companies Comme II Faut)
Jocelerme Privert
Dr Henri Claude Voltaire (reconduit)
Izslie Voltaire (reconduit)
Myrthe Ce'lestin Saurel
Agronome Paul Duret de l'Association
des agronomes haltiens
Eudes St Preux Craan (reconduit)
Marine Deverson (reconduit)
La romancibre Lila Desquiron
I'Ing6nieur Harry Clinton ancientn
responsible du laboratory national)
Me Jean Baptiste Brown
Marc Bazin (reconduit)
Ginette Rivibre Lubin (reconduit)
S6bastien Hilaire (reconduit)
Webster Pierre (reconduit)

Maryse Guitean (reconduit)
Hermann Nau (reconduit)
Jean Gbrard Dubreuil


les moyens n6cessaires A la disposition du
cabinet instruction de Saint Marc pour
favoriser 1'aboutissement de 1'enqu8te
ouverte.
Lovensky Pierre Antoine qui
plaid en faveur de la r6alisation de ce
procks au cours del'ann6e 2002, inviteles
paysans victims & t6moigner ouhfaire des
depositions centre les auteurs et
commanditaires de ce massacre.
Pour comm6morer ce' triste
anniversaire, la Fondation 30 september et
association "Tht kole ti peyzan pyat"ont
organis6 un rassemblement devant le tri-
bunal de paix de Montrouis ainsi qu'une
march pacifique dans les rues de cette
locality pour r6clamer justice et reparation
en faveur des victims de ce massacre.
Selon des blanks 6tablis par des
organizations paysannes et de defense des
droits de l'homme, le massacre de Piatre
avait fait au moins 11 morts, plus de 340
maisonnettes d6truites,30 hectares de plan-
tations ravages et plusieurs containers de
tates de b6tail disparnes


Port-au-Prince 12 mars 2002
Is C ordonnateur de la Fondati
(AHP) o on
30 september, Invensky Pierre Antoine, a
d6nonc6 la lenteur de la justice haltienne
dans le treatment du dossier du massacre
de Piatre (26me section communale de
Saint- Marc) perp6tr6 le 12 mars 1990.
Dans une interview A l'AHP &
occasion du 125me anniversaire de ce
massacre, M. Pierre Antoine a 6galement
d6nonc61a complicity de certain 616ments
de l'appareil judiciaire qui, a-t-il dit'
entravent l'avancement du dossier.
Invensky Pierre a d6plor6 que le
principal accuse dans cette affaire, Olivier
Nadal, n'ait toujours pas 6t6 arr8t6.
"Il est temps que la justice
ha'itienne r6clame l'arrestation et
extradition en Haiti d'Olivier Nadal,
r6fugi6 depuis plusieurs ann6es aux Etats-
Unis, pour qu'il soit jug6 conform6ment A
laloi", a lanc6 Lovensky Pierre-Antoine.
II demand au Ministhre dela jus-
tice de s'engager dans le dossier enmettant


SEN PLUS !


EN BREF I





'


Haiti en Marche Vol. XVI No.7 I


5-a-nEstreinstallip.1 SOMMAIRE
Le nouveau cabinet ministinel p.2
Le ler minister pr6sente son expose de politique g6ndrale p.5
Pv neaeud enm eo re g ume r commercial
1 i g e8un contract avec une firme de relations
pu IUueLlamE names p.8
Le d6tenu Prosper Avril conduit A la cour d'Appel p.1
PAPDA de plus en plus critique enters FMI
et Banque Mondiale p.7
Un procks intent & l'INS p.15
ANALYSE
USA-Haiti: Otto Reich, un crois6 de l'ordre moml p.1
EDITORIAL
Cloudy Gassant ou la quadrature du circle p.3
ECONOMIC
vant-qpurojet de loics)u les oo dratives fait-il l'affaire
I'indusrie textile: creation de richesses et d'emplois p.8
Le financement du d6veloppement en question & Monterrey p.7
ED et la lutte centre le SIDA p/9
Le MSPP pr6sente le project soumis par Haiti au fonds
de l'ONU p.9
ARTS & SPECTACLES
Courier la francophonie p.10
Calendrier p.10
De Maurice Sixto & Charlot Lucien p.11
HOMAGE
Jean-Robert Sabalat ou l'id6aliste d69u p.11
SPORTS
Football: 26me Tournoi des Grandes Antilles p.20
INTERNATIONAL
Assassinat de l'archev6que de Cali p.14


Cependant le president Aristide continue d'8tre sollicit6 de
manibre pressante, aussi bien hl'int6rieur qu'hl'extdrieur du pays, de
reconduire Claudy Gassant.
Aulieu de cela, une commission de trois juges est mise sur le
dossier, qui reliance l'enquate.
Mais on continue de r6clamer Claudy Gassant, dut-il travailler
de concert avec la commission. Le juge Gassant a laiss6 une enqu8te
fort avancie, et on craint que celle-ci ne drape sous la pressing des
forces majeures qui s'exercent sur elle- et centre elle.
Mais le juge reviendra-t-il effectivement si le president le lui
demanded ?
Pourquoi est-ce la quadrature du circle ... Gassant ayant
indiqu6 aussi dans son interview au Miami Herald que celal'ennuierait
si le president le rappelait sur le dossier, il serait oblige de lui dire
non, car malgr6 tout le respect qu'll lui doit, il ne croit pas le
president Aristide en measure de garantir sa protection ..
Alors le president peut-il decider de reconduire le juge au
risque de se voir infliger un retentissant camouflet ?
C'est le dilemma de l'affaire Claudy Gassant ..
Onmetpressionpourluiremettreinouveauledossieralors
que lui-m8me n'a pas encore donni son consentement. Du moins, on
ne l'a toujours pas entendu se prononcer en ce sens.
Mais le temps passe ...
8 passe cependant aussi pour Gassant aux Etats-Unis oix iI se
-
Is juge a d6menti avoir demand61'asile politique. Mais c'6tait
il ya plus de deux mois ... Is visa de s6jour aux Etats-Unis ne dure
pas 6ternellement, et Claudy Gassant a charge d'times (femnte et
enfants avec lui en Horide). A un moment ou un autre, il devra done
chercher duboulot. Alors il aura besoin d'un permits de travail (" work
permit "), et comme il n'est pas encore resident permanent, 11 ne peut
avoir un permits de travail qu' en faisant une demanded d' asil@olitiquie.
Demand qui sera automatiquement exauc6e c'est un cas, comme
on dit, pour l'asile politique. Mais une fois qu'il aura introduit une
demanded d'asile, de quoi aurait-il l'air en acceptant de renter aussit8t
en Haiti !
Pourquoi c'est le moment ou jamais d'arracher la decision
du president Aristide, faute de pouvoir exercer la mime procession sur
le juge ...
Car A moins d'obtenir aussi un engagement former de la part
de ce dernier, on voit difficilement le president accepted d'aller vers
an refus certain.
Cependant, et c'est le plus important, tout cela ne fait pas
advance le dossier de l'assassinat de Jean Dominique.
Un dossier, tout le monde s'en rend d6sormais bien compete,
qui ne disparaitra a sans avoir 6t6 solutionn6.


(Editorial, M610die 103.3 FM, 14 Mars 2002, Port-au-Prince)



1st Communion Baby Showers
Bridal Showers Birthday's
Christening Weddings



Special Occasion Souvenirs
By Sophia

Phone: 954-757-1662 www.sosdezine.com
mm


LUNDI-VENDREDI 8:30 am 4 00 pm
SAMEDI 9:00 am 1 00 pm





274-2700 274-2703
Fax: 274-2705
n .. .. . .,-

eme



SUCCURSALE


9as


Mercredi 20 Mars 2002


Gassant ait demand 1' asile politique. Lui aussi nie ... Mais g savoir


:'`1C~illlj%~54c~


C er tain s
dissent que Claudy
Gassantreviendra si
le president Jean.
Bertrand Aristide le
reconduit dans le
dossier de
l'assassinat de Jean
Dominiquemais on
n'a toujours pas
entendu Gassant le
confirmed de sa
bouche. Done A ce
niveau, c' est
tonjoura l!iaconnue


Claudyv Gassant


EDITORIAL


Claudy Gassant on la quadrature


-
du c er cle
PORT-AU-PRINCE, 14 Mars Le mandate
du juge instruisant l'enquate sur l'assassinat de
notre confrbre Jean Dominique (bientit deux ans
d6jh, le 3 avril 2002), prit fin d6but janvier
dernier. Cloudy Gassant file aussit8t & Miami,
,-
Honde.Enpartantilannonceauxreportersqu11
prend quelques jours de vacancies.
Mais une fois A Miami, le juge
communique an Miami Herald qu'il n'a pas
intention de rentrer de si tit en Haiti, et peut-
8tre qu'il finira m8me par faire une demand
d'asile politique.
Le mot asile politique, comme
autrefois, fait sursauter & Port-au-Prince.
Certaines i-adios d6mentent que Me Claudy


GradeOuve ue


,BLa Banque ds


105, Rue Egalite entire Rues E Geffrard et Louverture








S UNE NALYSE I


~~re ci o us a


C2ramique epgoles et italine


Monocotura
12 x 12
C6ramiques espagnoles
,
Different Styles et couleurs
69 pieds carries

GRATURT
C6ramiques grimes
( Maximum 8 Sacs )
avec tout achat minimum de 200 pieds carr6s
Apportezcecoupon


aa 4 7 p 4 ,
C6ramiques crises
(Maximum8sacs)
avec tout achat minimum de 200 pieds carr6s
Apportez ce coupon


Meilleurs prix de la place


Merredi2cMats 2002VIo'


on
est
se
ie
ois
ue
de
tat
la
un

du




nt-
es
es
30
de
ur
urs

es
ro
et

ns
as
ure
o-
ue
nts
ots
ue
re

o-
...

op
be


(il rappelled les 6vang61istes de la "moral majority" arrive
aupouvoir avec le president Reagan en 1981 et qui ont vite
faitlong feu, ensevelis sous la centre de diff6rents scandals
d'argent oulet de sexe); on il ne tardera pas A se faire taper
sur les doigts comme une t8te chaude, et qui arrive trop
tard dans un monde trop vieux.
Et puis, pourquoi cibler uniquement les officials
corrompus del'Am6riquelatine ? Aujourd'huiles scandals
politico-financiers font partout la une, aussi bien en France
ces dernibres ann6es, qu'aux Etats-Unis (affaire ENRON)
... Qui ne sait, par example aussi, que les firrhes japonaises
sont imbattables en matibre de pots de vins.
(voir US Halti / 5)


autour du mot "corruption." Sous nos latitudes,
corruption veut dire avant tout miller la caisse
publique, telun Baby Doc et ses mignons. Alors
que Otto Reich semble confondre corruption,
traffic de drogue et blanchiment d'argent .--
"Nous ne voulons pas voir ces gens
sojourner aux Etats-Unis ou acheter un
condominium & Miami Beach"poursuit-il.
Mais les vraies victims des decisions
de M. Reich ni ne voyagent & Miami ni
n'ach6tent des condos. Ce sont les sans logis et
ventures creux qui hantent la capital et les
grades villes surpeuplies et fantomatiques
d'Haiti. Ce sont les infants qui meurent de faim


:O D .


USA-HAITI Otto Reich, un crois6 de Pordre moral

"Ha'iti est, sons bien des aspects, le difi le plus contrarian de l'himisphbre. C'est on pays qui
souffre des effects cumulatifs de 200 ans de mauvais leadership & la tate d'un Etat prddateur. Le regime
actuellement au pouvoir est settlement la plus ricente manifestation d'une histoire de 200 ans. Arrater ce
cycle est le plus grand difi que pose Ha'iti ..." et de maladies dans les mores. C'est toute une populate
(US Hai'ti ... suite de la 16re page) bien Reich !). d6jh habituellement frappe A 80% de ch8mage qui
remarquesneseraitautrequel'Assistant-Secr6taired'Etat La preuve, un autre signe particular de ce aujourd'huilaminelittralementparunembargoquin'o
am6ricain pour les Affaires h6misph6riques, M. Otto Reich, monsieur, c'est une animosity tout aussi bruyante envers pas dire sonnom, pour cause d'une crise politique aliment
un ani a rat6 olus d'une occasion de se taire depuis qu'il a ce qu'on appelle l'aristocratie de notre si6cle, les "rich and par des mains myst6rieuses et qui rebondit A cheque f
4 -, <1, famous", tels les Kennedy. On devine un qu'on la croit sur une voie de sortie. Et si c'est eux q
.. certain relent de pou]adisme movementt Otto Reich, dit Zorro est arrive, compete ainsi d61ivrer
ultra-nationaliste de defense des petits 200 ans de "mauvais leadership & la tete d'un E
< commer9ants et artisans et hostile aux pr6dateur", on peut dire qu'il s'y prend comme f ours de
: strangers, connu en France au d6but des fable qui pour chasser une mouche, achbve son mature d'
ann6es 50, la France de la guerre d'Indochine coup de massue.
et bientit anssi d'Alg6rie). Dans ses algarades Voire les companies am&ricaines qui font
centre Jean-Bertrand Aristide, notre homme business avec les corrupteurs ...
a cru bon de prendre aussi & parties presque Ici Otto Reich n'a aucune chance ...
gratuitement certain grand barons
d6mocrates comme JosephP. Kennedy II pour
avoir conclu, dit-il, des affairs avec le Une tate chaude ...
president haltien ... Dans le cadre de son interview avec l'Assista
4 Secretaire d'Etat ambricain pour les Affair
Otto Reich, dit Zorro est h6misph6riques,1e Miami Heraldrappelle queles banqu
arrid ... am6ricaines ont accept sans poser de questions $1
Mais il serait injuste de ne pas millions en d6p8t de Raill Salinas de Gortari, le frbre
reconnattre aussi quelques points positifs dans 1'ancienpr6sident mexicain Carlos Salinas, recherche po
le discourse de Otto Reich. Par example: enrichissement aux d6pens dela caissepublique et toujo
Quand ces officials violent I'argent en fuite.
deleur people, c'est nous (les Etats-Unis) qui Pareillement $260 millions de l'ex-chef d
*-. 4 .,z devonspayerl'additionparcequenousavons services de renseignements pruvien, Vladimi
& fournir de l'aide ou & recevoir ces gens Montesinos, dormant dans des banquet am6ricaines
M ii, comme r6fugi6s ou immigrants. europ6ennes ...
.Inloisanti-corruptionam6ticaines Alors que M. Reich s'emballe : "Nous allo
i iitterdisent aux companies de payer des pots appliques nos lois, les dirigeants de ces pays ne seront p
de vin, mais ordinairement les rbglements ne les bienvenus aux Etats-Unis"; le Miami Herald deconcl
sont pas appliques. interrogateur : "R6voquer les visas des officials latin
Otto Reich, nouveau chef du bureau du D4partement Cependant, les chose ne sont pas am6ricains corrompus c'est bien. Mais, A moins
q
d'Etat pour les affairs de PAmrique latine.et la Caralbe. De aussi simple, et dans la rdalit6 ce ne sont pas Washington fasse quelque chose au sujet des dirigea
1983-86, Reich a dirig6 un office du D6partement d'Etat accuse
de mener des operations illigales de propagande-domestique ceux que M. Reich tance aussi vertement dans corrompus de fires ambricaines qui distribubnt des p
centre le government Sandiniste du Nicaragua ses propose A l'emporte pike qui sont vraiment de vin on quiregoivent en d6p8ts del'argent sale, celarisq
les plus menac6s par ses foudres ... d'8tre plutSt perqu A I'6tranger comme une aut
6t6 install officiellement dans cette function le mardi 12 "Nous allows r6voquer les visas de ces gens qui manifestation de l'hypocrisie am6ricaine."
mars 6coul6. sont claii-ement identifies comme 6tant impliqu6s dans le Tandis queles officials corrompus despayslatin
Le probl&me d'Haiti, c'est done son existence traffic de drogue et le blanchiment d'argent, tout comme ambricains continueront d'acheter des condos A Miami
m8me comme 25me Etat ind6pendant de l'Amdrique et nous refusons l'entr6e du pays aux coupables de crimes de via des prete-noms.
premiere r6publique noire ind6pendante du monde. Ou guerre ...". Conclusion : on les declarations par tr
plut8t c'estlhleprincipal problhme de Otto Reich (soulignez . D6ji on a impression d'une certain confusion schimatiques de Otto Reich ne sont qu'un cran de fum


Ceramiques & Marbre


Trbs grande salle d'exposition
D6p8t Salle d'Inventaire
Accessories
C6ramiques
-en Marbre pour Salle de bain


Nous exportons vers Haiti











































OPPOSITION

EN PRELUDE AU
RASSEMBLEMENT DU
22 MARS PROCHAIN
Nommpupapomquoitouteve
auteur d'un changement de collaborateurs ou de complies
de Monsieur Jean-Bertrand Aristide dans un government
illegal et ill6gitime. Cela ne devrait gubre isitresser
opposition haltienne. Ce sont des operations cosm6tiques
qui refl6tent certaines contradictions au sein d'une famille
politiqued6cadente.Cesquerellesintestinesquiprovoquent
des remous au sein du clan lavalas ne devraient pas trop
nous proccuper. De C'hrestal & Neptune ou A un autre, il
ne s'agit que de manoeuvres dilatoires pour acheter et gagner
du temps. Le problbme reste enter.
Dans l'int6rit national, nous demons maintenir le
cap vers un accord politique et des riformes institutionnelles
profondes qui nous garantiront un veritable return A la
16gitimit6 constitutionnelle pour entamer un d6veloppement
durable et un rdel d6marrage de la Nation.
Sile compromise politique s'av6re impossible avec
. les tenants actuels du pouvoir, qu'ils soient haitiens ou
strangers, nous devons enforcer la mobilization national
pourprovoquerledipartforc6dur6gimelavalasdupouvoir
en Haiti.
Nous notions adec beaucoup d'int6r8t ce second
appel A la concertation de la Convergence D6mocratique
pour la recherche d'une veritable alternative au regime
lavalas privu pour ce 22 mars 2001. Nous sommes
condamnis pour le moment A supporter tous les efforts de
la Convergence D6mocratique gallant dans ce sens, malgr6
certaines divergences et erreurs comises parles dirigeants
de ce regroupement politique. Elle represented jusqu'h
present le front du refus et un des plus largest forum oh
s'expriment les 16gitimes revendications du people haltien.
Nous souhaiterions maintenant que tous les.
secteurs de la Nation, sans distinction aucune, puissent
,
s exprimer vraiment au sein de ce rassemblement pour que
(voirOpposition/6)


GOVERNMENT

Le Premier Ministre Yvon


Neptune presented son Expose
** / /

de politaque general
Port-au-Prince, 14mars 2002 (AHP)- Le Premier government s'attachera A encouraged le people h
MinistreYvonNeptuneaplaid6jeudi enfaveur d'unclimat A se joindre A son action et & apporter leur quote-
d'ouverture et de dialogue afin d'arriver, dit-il, 11'entente l'oeuvac do transformatiae at do d6veloppeant.
n6cessaire entrees different secteurs dela vie national.
M. Neptune, qui pr6sentait son expose de
politique g6n6rale devantla chambre des d6put6s, ainsist6 "
sur 1'entente qui doit Stre trouv6e avec opposition ; .
politique,1es secteurs dconomiques et sociaux du pays en
vue de promouvoir un climate de comprehension et de re-
spect mutual permettant d'atteindre I'unit6 favorable au
redressement de la situation et parvenir & une transforma-
tion en profondeur de la soci6td.
Selon M. Neptune, ce dialogue est 6galement 2
n6cessaire et souhaitable avec la communaut6 .4
international pour faciliter progressivement une approach 1
plus positive dans la position des partenaires strangers,
tant8t impliqu6s dans les negotiations entre les secteurs
politiques, tant8t engages dans les decisions politiques,
6conomiques et fmancibres concernant le pays.
Cette philosophic d'ouverture, de dialogue et
d'entente prendra n6cessairement en compete les
revendications essentielles de la population, a fait savor
le Premier minister qui appelle b la participation de tous
les secteurs nationaux pour maintenir le pays sur la voie
du progrbs et du d6veloppement. (
SelonluiI'ouvertureetlaparticipationentrainent
la coherence dans les actions gouvernementales, car elles
permettent d'6tudier les grand probl6mes et de contribute Premier addetre Trea Nepteme to Yoast L
de fagon transparent A leur resolution. Faisans savor qu'il a la capacity d'identif
i
M. Neptune a fait savoir que le government se sources et resources ndcessaires A l'avancement du
propose d'inaugurer un climate de conflance et d'harmonie Yvon Neptune estime que le succhs de son govern
entre tous les Haitiens
d6pendra des actions des uns et des autres.
Le Premier ministry a soulign6 que le
(voirPremierminist


DE L'ACTUA ITE1


Haiti en Marc e o. o.


_


E


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH

NOM

ADDRESS RENOUVELLEMENT

6 MOls NOVEL ABONNE
BTATS-UNIS US $ 40.00 UN AN O
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
BUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
. AMBRIQUE LATINO US$ 70.00 US$ 135.00
US$ 135.00


I I ; I__~_ _~ k-


Mercredi20Mars 2002
h VlXVI N 7


rage 5


VEUT FAIRE L'ANGE, FAIT LA BETE
4) r6publicain, porte-parole des fermiers ambricainsimpatients 1'ind6pendance de l'Amrique latino et pendant
de vendre leur bl et riz dans I'^xle ... siacle et demile seul flambeau de la race noire.dans
6 Ne reste done que la p6dale d6mocratie ... .
nation ? Mais on a pa noter la paloses do Itdds a's "Auster co cycle est is plus pand ddli
sa prestation de
pas 6t6 aussi
ux pays dans son
abundant
rgentine et Cuba.
concernant Cuba
el de la drogue ... I
dans sa longer
a r6cente faillite, profession de foi
lors de sa
aurait oubli6 que prestation de
une haine mortelle segment le 12
mars dernier, alors
ation Bush pour
que c'est le sujet
r sa politique sur
qui normalement
urit6, Int6grit6 lui tient le plus 4

eprocher sur ces 3 coeur ... A-1 ors
M. Reich a dit lui-
discrimination on
ll Street Journal -
lichet6 ? -
ement synonym Haiti est
enir compete de ce
6videmment
nt "nous voulons
aujourd'hui la
des institutions proielaplusfacile
nthgre reste une
(grice & l'incoas-
rruption constitute science de ses fils).
onounque.
Jusqu'h.vouloir
-
de corruption l'effacer de la MAM AparP MMI
(c'est le peloton de Meyer photo Yonel Louis/Harti en A&nche
international sont carte des nations ind6pendantes enluiniant an Haiti." On a comprise ...
ime en matibre de histoire de ces 200 demibres annies de premibrer6publique
s leiciff du part
i noire ind6pendante du monde, igalement berceau de Haiti en Marche, 15 Mars 2002


MAIS QUI
(US Hat'ti ... suite de la page
Discrimination ou IAchet
Otto Reich coupable de discrim
II aurait aussi annonc6 lors de
segment mardi dernier, que les 4 principal
collimateur sont: la Colombie, Haiti, I'A
La Colombie et Haiti sous le lab
L'Argentine a bon dos depuis
s
cela s'appellele coup de pied del'Ane ...
Quant & Cuba, pour un peu on
c'estle pays natal de Otto Reich, qui voue
au regune castnste ...
Le responsible de l'administr
l'Amrique latine et la Caralbe dit base
quatre principles : d6mocratie, s6c
gouvernementale, d6veloppement.
Cuba n'a en principle rien A se r
derniers points. QuantA la d6mocratie,
m8me dans une rcente interview au Wa
"supporter la d6mocratie n'est pas seul
d'61ections tous les quatre ans et ne pas t
qui arrive durant cette p6riode", ajouta
essayer de supporter le reinforcement
d6mocratiques. Un government i
composante important parce que la co
un obstacle majeur au d6veloppement ec
Cuba ne peut Stre accuse
gouvernementale ni de traffic de drogue
d'ex6cution) et touted les organizations in
unanimes & reconnaitre les acquis du r6g
d6veloppement human, jusqu'aux o


plus d'un


ai'tien


\ _______~


osts
er les
pays
ement

re/6)


!







1 ECONMIE |


L'avant-projet de loi sur les _CECs fait-il


Haiti, selon la Constitution de 1987, est une
R6publique Coop6rative. Aussi les Haitiens se regroupent-
ils dans plusieurs quarters pour former des Coop6ratives.


P RE L UDE AU

RASSE MB LE ME NT
DU 22 MARS
(Opposition ... suite de la page 5)
nous anivions hunev6ritable convergence des forces vitales
du pays pourle replaced sur le chemin de la d6mocratie.
L'heuren'estplus aux mesquineries, aux querelles
de chapelle, aux faux-semblants, ni hune lutte effr6nde pour
l'h6g6monie du movement d6mocratique et la prise
immediate dupouvoir. In pouvoir ne doit Stre qu'unmoyen
et non une fin en soi
L'heure est plut8t au d6passement de soi, A
I'abn6gation, au patriotism, A un engagement r6el et
d6sintiress6 pour doter le pays d'an government de tran
sition qui puisse nous conduire A une r6elle r conciliation
national, de s6rieuses r6formes institutionnelles, une
normalization de la cooperation international, une bonne
governance, une reprise 6conomique vicgoureuse et
irr6versibleune premise en confiance des different acteurs
nationaux, des eTections libres honnates et d6mocratiques
pour installation d'un veritable Etat de Droit en Haiti.
La Communaut6 Internationale continuera de nous
accompagner mais nenous remplacerapas. Ellen'apas les
memes urgences que nous, et de ce fait, n'6vahiera jamais
comme nous cet important facteur que constitute le temps
en politique. Il nous faut done nous organizer et nous
engager dans une veritable dynamique interne qui poise
instrumentaliser et provoquer le plus tSt possible ce
changement tant souhait6 par le people haitien.
Prenons done touted nos responsabilit6s en
multipliantlesconsultationsetenles6tendantmamejusqu'd
certaines personalities encore viable parminos adversaires
du moment pour le plein succ6s et la r6ussite de cette ini-
tiative.

Patriotiquement,
Dr Dunois Erick Cantave -

KONAKOM: Imparli politiquemodernepourle Renouvean
d'Haiti


Expose de pohitique gener ale


5
8

8



Konte Miami-D'ade de tande sa nou genyen pou nou di.

Isit nan biwo Konte Miami-Dade, nou vie asire nou ke did program ak sbvis ke nou ta renmen etabli pon lavni se sa ki va pwofitab a kominote nou desivi
yo. Si nou se rezidan Konte Miami-Dade, nou remain ta renmen tande opinion nou sou diva koze ki konsine kominote nou an ak wout nou ta renmen
Konte an pran nan lavni. Tanpri make kalandrye nou epi f'e plan pou nou vini nan youn nan reyinyon chita tande ki pral diskite did koze estrateji Konte an.
Silk Estrateiik Dat LA Lokal
Transph 19 Mas. 2002 7:00-8:30 p.m. Miami Lakes Middle School, 6425 Miami LakesWay, N.

Byenit Sosyal Sante 25 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Blanche Morton/Hialeah Neighborhood Center, 300 E. 1st Ave. Hialeah
26 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Frankie Shannon Rolle Neighborhood Center, 3750 S. Dixie Highway
27 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Culmer/Overtown Neighborhood Center, 1600 NW 3rd Ave.
Deviopman Katye Rezidansybl 20 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Fruit and Spice Park Auditorium, 24801 SW 187 Ave.
ak Anmwonnman E Sivis Mininfal
Rekreyasyors ak Kilti 19 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. South Miami Library, 6000 Sunset Drvie.
21 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Aventura Library, 2930 Aventura Blvd.
26 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Hialeah Chamber of Commerce, 1840 W 49th St., Ste.700
Sirte Piblik 18 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. John D. Campbell Agricultural Center, 18710 SW 288th St.

Deviopman Ekonomik 18 Mas, 2002 7:00-8:30 p.m. Hialeah Chamber of Commerce, 1840 W 49th St., Ste. 700

Pou plis enPomasyon son pwoji sa a, tanpri rele (305) 375-1111, oubyen vizite wab Inisyativ Planifikasyon Estrategik nan: www.co.miami-dade.fl.us/stratplan.
Genven plan pon plis reyinyon Pet pou mwa Fevrye an. Asire nou ke nou rele oubven vizite nou sou wab la pou enfomasyon ki pi resan yo.
Plizy6'manm dive Konsey Kominoth gendwa vint nan reymyon sa vo. Konte Miami-Dade bay tout moun aksk ak opotinite travay e li pa Pe prepje nan pwagram, oubyen sevis liyo poutbt enfamate ou
' moun. Pou materyo nan yon lot Com, entepret pou moun soud oribyen rout lat aranyman, ranpri rele (305) 349-6214.


Mercredi 20 Mars 2002


Page 6


Ces dernibres poussant comme des champignons offrent
pour le bonheur des d6posants des taux tellement all6chants
qu'on al'impression queles propri6taires des Banques ont
fini par avoir peur.
Dans le but de prot6ger les Banques commercials
et de sauvegarder le Mouvement coop6ratif un avant-projet
de loi a 6t6 distribu61e 7 mars dernier lors d'une conference
de press tenue au Ministbre de la Planification.
Cet avant-projet de loi d'une vingtaine de pages
environ comporte 150 articles et tend d remplacer laloi du
2 avril 1981 sur les Coopdratives d'Epargne et de Cr6dit. Il
n'est pas tout A fait explicit. Il ne fait pas l'historique du
movement coop6ratif. Il n'apprend pas comment monster
une Coop rative d'Epargne et de Cr6dit. Il ne dit meme pas
comment en devenir membre.
Comme l'a si bien dit Marcus, dans son editorial
du 12 mars, sur M610die FM : "C'est une loi partisan qui
ne tend qu'd brimer les Coop6ratives d'Epargne et de
Credit."
Malgr6 la situation conflictuelle qui existed


aujourd'huientreles Banques etles Cooprativesceux qui
ont 6t6 charges de preparer cet avant-projet de loi ont eu le
toupet d'inclure un article exigeant aux Coopratives de
bloquer une parties de leur Capital social dans 1'une des
Banques commercials de la place. Ce serait plus cens6 de
leur demanded de d6poser leur Capital social 11 od les
Banques commercials sont exig6es de d6poser le leur :
soit Ala BRH.
Nul besoin d'8tre un expert en marketing pour
remarquer la concurrence sans borne que se livrent les
Banques commercials entre elles. On n'a qu'd se rappeler
le combat sans merci qui s'est livr6 entre les deux plus
grades Banques de la place pour l'achat d'une autre
Banquet. L'esprit de competition est tellement pouss6 entre
elles, que la Sogebank & elle scule compete A son actif trois
succursales dans une petite commune comme P6tion-ville:
une, Ala rue Gr6goire, une autre, h la rue Immarre et une
autre encore, A la rue Louverture. La comp6titivit6 est
tellement forte que ces trois succursales en question se
(voir Projet loi / 7)


une recherche de solution A la crise post-61ectorale, la
diplomatic ha'itienne continuera A jouer son r81e de la
manibrelaplus efficacy que possible dans la recherche d'une
solution A cette crise, avec toute la flexibility possible et
dans le respect des lois haltiennes sans transiger avec
1'honneur,1a dignity et la souverainet6 du pays.
Le government travaillera 6galement A enforcer en
mciyens ad6quats et en resources humaines les structures
internes de la chancellerie haltienne, ainsi que les
ambas sades, missions, representations permanentes et
consulate haitiens.
Selonle Premier ministry, cette d6cisionpermettra
A la diplomatic haftienne d'8tre plus pr6sente, plus
dynamique et plus performance dans sa participation aux
rencontres international.
Elle permettra A la diplomatic haltienne de nigocier avec
succ6s au niveau bilateral et multilateral et do jouer.son
r81e de d6fenseur des int6rets nationaux et r6gionaux du
pays.
L'expos6 de politique g6ndrale du Premierministre
Yvon Neptune a 6t6 ratifib par une majority de 58 d6putis,
une abstention et 0 centre sur 59 d6put6s presents.


(Premier ministry ... suite de la page 5)
N. Neptune precise 6galement que le
government mettra en application une politique r6aliste
adapt6e aux exigences de la conjoneture et aux imp6ratifs
d'un d6veloppement 6conomique et social durable.
Cette politique, dit-il, exigera de l'6quipe
gouvernementale qu'elleprioriselasatisfaction des besoins
vitaux des Haitiens.
Sur le plan iducatif, I'action gouvernementale sera place
sur les principles d'dquit6, de solidarity et de justice social.
I 'action du government s'articulera sur le d6veloppement
des soins de sant6 primaires, sur la lutte centre les infec-
tions sexuelles transmissible etle VIH/sida,1a reduction
delamortalit6 maternelle etinfantile,1e contr81e de certaines
maladies end6miques.
Dans le secteur agricole, M. Neptune indique que
1'action gouvernementale visera & enforcer la s6curit6
alimentaire de la population par la production locale. II cite
notamment I'intensificytion et I'extension des cultures
saisonnidres, le soutien Ala production animal et aux sous-
secteurs piche et aquaculture.
Dans le cadre des relations international et pour


id I !\ MI D7110


*
Miami-Dades Strategic Plan
PEOPLE'S VISION: COUNTY'S MISSION






'


I


ne1t ar o.

Le financement du dveloppement -

MONTERRE Y,
qHOStiOH & MOHie0 YOf nandstiss Pencoung eminent
Mexique, 17 Mars En fimr


L'avant-projet de loi sur les CECs ...


F
M V210 VIN 7


Page':


suppl6mentaires sur trois ans qui seratent verses aux pays
remplissant des conditions trbs stricter de stability
6conomique et politique. Des exigencies trop fortes pour
les pays les plus pauvres selon de nombreuses organizations
non gouvernementales qui reprochent aux Etats-Unis
d'6dicter unilat6ralement les conditions de la cooperation
avec le Tiers monde.
De toute fagon, pour les organizations anti-
mondialisation, les envelopes europ6enne et amricaine
ne sont jamais qu'tin cautbre sur une jambe de bois et
p6rennisentla dependance des pays pauvres envers les pays
riches en 6vitant de remettre en question le syst6me inter-
national de financement.
De fait, les dirigeants attends A Monterrey
devraient se concentrer sur l'am61ioration du systhme actual
et une plate-forme a d6ji 6t6 6tablie pour l'action future,
Le document issu de la concentration entre riches et pauvres
appelle les pays d6velopp6s & respecter 1'objectif des 0,7%
du PIB.
Le sommet se penchera notamment sur la lutte
centre la corruption,1es faillites financibres,1a dette du Tiers


avec la pauvret6, oui, mais comment? La question sera au
coeur des discussions A la conference de Monterrey
(Mexique) sur le financement du d6veloppement, Alaquelle
participeront une cinquantaine de dirigeants de lundi &
vendredi, sous le regard trbs critique des militants
antimondialisation quid6noncent d6jh ce qu'ils considbrent
comme des measures eache-misbre.
C'est la premiere fois que se r6unissent les chefs
d'Etat et de government de pays riches et pauvres, les
plushautsresponsablesdumondedesaffairesetlesbailleurs
international tels que la Banque mondiale ou le Fonds
mon6taire international. "On n'a jamais autant pret6 atten-
tion au d6veloppement 6conomique depuis la Guerre
froide", estime le porte-parole de l'ONU Tim Wall.
Sont notamment attends le president ambricain
George Bush, celui de la r6publique frangaise Jacques
Chirac, le Cubain Fidel Castro et le secretaire g6n6ral des
Nations unies Kofi Annan, qui considered que la conference
"offre la meilleure chance que nous ayons eue depuis de
nombreuses anades indispensable au d6veloppement".
L'enjeu: am61iorer la vie de plus d'un milliard de
personnel dans le monde qui vivent avec moins d'un dollar
(1,1331euro)parjour.
Le context de lutte centre le terrorism et les

:"" at!""""""""totodans mornd n rom
la conference, qu'il demandaient depuis longtemps. Mais
avant meme le d6but du sommet lundi, attitude des pays
riches 6tait critique.
L'Union europ6enne r6unie & Barcelone a d6cid6
de porter, d'ici2006,h039%minimumduproduitint6rieur
brut (PIB) la d6pense annuelle de chacun des Quinze pour
lefinancementdel'aideaud6veloppement.Aterme,11s'agit
d'atteindre l'objectif de 0,7% du PIB fix6 par l'ONU.
L'UE, premier donateur mondial, pr6voit de
d6penser 4,8 milliards d'euros pour l'aide cette annie, en'
plus de ce que chaque pays verse. Les quatre seuls pays &
respecter I'objectif de 0,7% mimmum du PIB sont
europ6ens:1e Danemark (1.06, les Pays-Bas (0,82, la Sudde
(0,8 et le Luxembourg (0,7. La France contribute A hauteur
de 033% et la Belgique de 036%.
De son c8t6; le president americain George Bush
a promise 5 milliards de dollars (5,7 mds euros)


pauvres.
Washington pr6conise de substitute des bourses
d'aide au d6veloppement aux prets qui alourdissent la dette.
La Banquet mondiale quantA elle propose que le doublement
de l'aide des pays riches pour atteindre 100 milhards de
dollars (113 mds euros) par an et supprimer l'extr8me
pauvret6 A l'horizon 2015.
Mais pour les militants antimondialisation, tout
cela n'est que nombres et "les chiffres ne refldtent pas la
r6alit6", comme 1'explique la Mexicaine susana
Cruickshank. "Dans le module comp6titif des affairs, il y
a toujours un verdant".
Pour encadrer les manifestations pr6vues pendant
lesommet, des soldats ontit6 d6pach6s A Monterrey. Devant
une mason de parpaings du faubourg de cette ville
industrielle de quatre millions d'habitants, symbol de la
prosp6rit6 calqu6e sur le module amdricain, Pablo Vega,
vendeur de paniers, interpelleun journalist: "Je peux parlor
A Bush? Je ne peux pas lui parlor directement? Je voudrais
lui demanded un peu d'aide"... (AP)


PAPDA de plus

COntre le FMI et la
Port-au-Prince,1e 13 mars (HPN) Leresponsable
du Plaidoyer pour un D6veloppement Alternatif (PAUDA),
Camille Charlemers, a plaid mercredi pour la creation de
nouveau organisms financiers international en
replacement de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds
Mon6taire Internationale (FMI) jug6s incompetents pour
canaliser l'aide au d6vehippement. Selon l'6conomiste et
professeur A l'Universit6 d'6tat d'Haiti, ces nouvelles insti-
tutions doivent 8tre li6es & l'assembl6e g6n6rale de
l'Organisation des Nations Unies (ONU).
Camille Charlemers a fait cette declaration au
cours d'une rencontre de pressed auteur de la tenue, du 18
an 23 mars prochain & Monterrey du Mexique; dela reunion
de l'Organisation des Nations Unies sur le financement de
I'aide au d6veloppement. II a rappel6 que cette rencontre
est le r6sultat des decisions prises lors de l'assembl6e du
millionaire del'ONU obles chefs de gouvernements'6taient


e

en plus critique

Banquet Mondiale
entendus sur la n6cessit6 de combattre la pauvret6 &
horizon de l'an 2015.
La dette, le commerce, les biens communes
universels, mobilisation des resources internes, sont au
nombre de questions qui seront soulev6es au cours de ces
assises.
A occasion de la tenue de cette rencontre le
dirigeant du PAPDAapr6sent61es revendications suivantes
: 1'61imination de la dette des pays pauvres, le return des
capitaux vol6s par les dictateurs dans ces pays. La Papda
s'est 6galement prononc6e centre imposition du Plan
d'Ajustement Structurel (PAS). La cooperation
international en terme de volume et des mdcanismes
institutionnels est 6galement une question prdocupante pour
le PAPDA
La ville Monterrey Mexique, accueillera pour
(voir Papda / 8)


(Projet loi ... suite de la page 6)
trouvent situdes dans une meme sphere d'action, soit A cinq
minutesl'unedel'autre.
Faisons Aprisentunpetit tour & Port-au-Prince en
gallant d'abord Ala rue des Miracles, la rue commun6ment
appel6e "la rue des Banques"- et pour cause. Nous
d6nombrons plus d'une demi-douzaine de B anques
commercials dans cette scule rue, dont trois appurtenant
& la Soci6t6 G6ndrale de Banques etdeux autres, hl'Equipe
de la Capital Bank sans omettre de mentionner que, non
loin de IA, A la rue Geffrard, la Unibank occupy deux im-
meubles,1'unenfacedel'autre.
Au Bel-air, la Unibank comme la Socabank
compteraient d6ji & leur actif, chacune, deux succursales
ou plus ... D'autres banquet se hitent de prendre place dans
cette zone populaire pour nepas rater leur part du gAteau.
A la rue Pav6e, le Groupe de la Soca b lui seul,
occupy trois immeubles.
Quand nous constatons avec quelled vitesse et de
quelled manibre les Banques installment des succursales un
peu partout, il ya mati&re & riflexion. On est en droit de
penser que le profit r6alis6 par ces Banques est r6ellement
mirobolant. Sinon, certaines d'entre elles auraient d6jiferm6
boutique. Au contraire, en d6pit de la crise aigu6 qui s6vit
dans le pays, c'est alors queles Banques inaugurent, mois
aprbs mois, de nouvelfes succursales. A chaque coin de rue
(particulibrement dans les zones les plus sales et
apparemment les plus d6munies comme le Sans-Fil, la
Croix-des-Bossalespour ne citer que ces deux-14). "Si vous
voulez devenir riche dit-on, allez chez les pauvres." Ce
n'estpas sans reason que ces propri6taires de Banques n'ont
pas la moindre representation & Molitagne noire, A Morne
Calvaire et dans d'autres zones r6sidentielles. Lorsqu'on
imagine.1a somme d6pens6e par les Banques pour faire
marcher une succursale, I'on compared bien pourquoi elles
s'entred6chirentpouruamarch6quitendhdevenirdemoins
en moins florissant avec le flot incessant de Coop6ratives
offrant des int6rats de 120 % l'an, en comparison des
Banques qui ne sont disposes h donner, selon toute


tisan a soudainement vu le jour. Celui-ci a 6t6 pr6par6 par
une commission compose probablement d'un group
d'hommes qui estiment que les propri6taires des
Cooperatives doivent 8tre punis pour avoir accordA leurs
members des taux d'intrSt mensuels que les Banques ne
d6cideraient, en aucune fagon, d'accorder en une annie
entire A leurs clients.
Avant de terminer, disons qu'une Coop6rative est
une Socidt6 dont les soci6taires doivent participer A la
gestion et au profit C'est en quelque sorte un v6hicule de
d6veloppement 6conomique, cultural et social; alors qu'une
Banquet est une enterprise A vocation purement
commercial.
La mission des Coop6ratives (que ce soit une
cooperative d'6pargne et de credit) itant diff6rente de celle
des Banques commercials, il est inconceivable de les
astreindre aux memes lois et r6glements qui r6gissent
l'Institution bancaire.
Cet avant project de loi va jusqu'd cr er une certain
institution dinommie (IGCP) "Inspection Gnrale des
Caisses Populaires" dont la seule attribution serait de
dicourager et de d6molir le Mouvement coop6ratif. On est
en droit de se demanded & qui profit ou profitera cet avant-
projet de loi ? Pour qui travaillent ces homes qui ont
accouch6 un tel "monstre", pardon! un tel avant-projet de
loi ? Celui-ci fait-il I'affaire des Banques ou des Coopera-
tives -ondes deux Alafois ?
8 sera sage de former une autre commission pour
statue sur la question des Coop ratives (notamment, les
cooperatives d'6pargne et de credit). Dans le cas contraire,
cet avant-projet deloi, dont l'unique objectif est de d6molir
on de d6s6quilibrer le Mouvement Coopdratif, une fois
sonmis au Parlement, doit 8tre rejet6 en bloc, dans la measure
oil Haiti, comme le dit si bien notre Constitution, est une
R6publique cooperative.

Rico D'HAITI
15 mars 2002
le journaliste@yahoo.fr


vraisemblance, pas plus de 20 % l'an. Qui dit mieux ?
Face A un tel 6tat de fait,1es Institutions bancaires
exigentquelesCooprativeslivrentleursecret.Nevoulanti
pas obtemp6rer, semble-t-il, A un tel imp6ratif, certaines
Cooperatives se voient soudainement leur compete former
ou geler par certaines Banques d'une manibre unilat6rale.
Quelle est done la recette magique qui permit aux
Cooperatives de faire fructifier l'argent des 6pargnants
jusqu'd leur offrir des intir8ts allant de l'ordre de 10 a 15
% le mois ? Nos fameux economists broient du noir. LA,
encore, il ya matibre A r6flexion. ,,
Connait-onaussilarecetteoulesecretquiperm t
heertainesBanquespriv6es deconstruiredes6dificesaussi
imposants pour le logement de leur Sidge social et de
certaines succursales ? Quelle est v6ritablement la recette
magique qui permit aux Banques de r6aliser des profits
aussi extraordinaire pour implanted tout ce lot de
succursales, les unes plus process que les autres? Quelle
est done la recette permettant A des Banques de la place
d'offrir des millions de dollars en billets verts pour I'achat
d'autres banques pretes A 8tre vendues aux plus offrants ?
Connaissez-vous le secret ? Nos fameux economists front
bien de nous venir en aide.
Vous conviendrez avec moi que les Banques
pouvaient, si elles le voulaient, offrir mieux & leurs
6pargnants, au lieu de consacrer la plus grande parties de
leur profit & la "sale guerre des succursales". Depuis le
d6partdupays de certaines Banques 6trangbres,1es Banqubs
privies ne cessent de croitre en nombre yo pouse kou
dyondyon". Les Banques ayant fait cole, les Coop6ratives
vont aujourd'hui de succursales en succursales. Les
Cooperatives, elles aussi, poussent comme des champi-
gnons. Au sein du monde coop6ratif, c'est non seulement
la guerre des succursales qui prdoccupent les autorit6s, mais
aussi et surtout la guerre des taux.
Il est temps et meme plus que temps pour l'Etat
d'intervenir en vue de r6gulariserla situation et d'aider ces
Cooperatives A se structure et s'organiser.
Au lieu de cela, un avant-projet loi punitif et par-


SOMTMXQE







| ECOOMIE


de richesses et d'emplois
Haiti est riche en main d' aeuvre et le pays dispose
d'un grand vantage comp6titif dans le secteur de la con- (une conference de Hans Garoute de INDEPCO) du R6seau de l'Information Economique.
fiction textile dans le continent am6ricain, a d6clar6 v8tements, dont les tissues sont coups aux Etats-Unis et Le business du textile ne se resume plus i coudre
mercredi entrepreneur Hans Garoute qui intervenait au d'origineam6ricaine, selonlaloi 807. des morceaux mais beaucoup plus & acheter du tissu, A
Forum de l'Economie, session de for- mod61iser des patrons et A confectioner
mationetd'informationssurl'actualit6 pour le march global ", a pr6cis6
dconomique organise cheque semaine .' Garoute qui dit regretted que la classes
par le R6seau de l'Information d'affaires haltienne"n'estmalheureu-
Economique en partenariat avec le segment pas pr8te pour ce rendezvous ".
Centre Haitien de Presse. Garouteinsiste surlaformation
L'industrie textile est I'un des resources humaines dans le secteur.
des secteurs les plus porters de 8 faut des m6caniciens pour les ma-
croissance dans l'6conomie mondiale chines industrielles, des dessinateurs de
et le cost de la main d'euvre est un mode et m8me des ing6nieurs textiles.
facteur cl6 de compdtitivit6 ", a entre .. Voici done tout un pan de nouveau
autre d6clard Hans Garoute, principal -' m6tiers qui requirement de l'investis-
animateur de l'Institut pour le : ., segment.
D6veloppement et la Promotion de la Il faut investor dans les
Couture (INDEPCO), une institution resources humaines haltiennes au lieu
non-gouvernementale qui regrouped un de faire chercher des philippinos pour
r6seau de 200 ateliers de couture dans supervisor nos factories ", a-t-il
les diff6rents d6partements argument, invitant aussi les dirigeants
g60graphiques dupays. de l'Etat A former une commission
Intervenant sur le thbme sp6ciale pour jeter les bases de
"Cr6ation de richesse : la part de Centre d'artisanat de I'association INDEPCO planification pour le secteur de
l'industrie textile", M. Garoute a pr6cis6 que dans les annies industries textile.
50 le secteur textile 6tait exclusivement domino par les Lar6alit6d'aujourd'huic'estladisparitiondece EnintervenantauForumdel'economiemercredi,

A el e 3 nAge um c on a e ononn
trbs q A x6es 80,a tre pays avait use large Claude Garoute deviant une vingtaine de journalists millions/an d'achat de lingerie feminine pour la companies

part dumarch6 am6ticain avec industries d'assemblage de repr6sentant les different m6dias dela capitalepartenaires J.W. Mays Department, bas6e & Brooklyn, New York.

PROPAGANDA POLITIQUE

La Convergence diment avoir engage une firme

- Le D tea Adce,114amasMW AHP COmmerciale de lobbying ot"'""'" Jetie'tanog s
des process ou des members de cette coalition
ddmocratique a d6menti jeudi avoir pay20.000 dollars par invent6es par les lavalassiens. Toutefois, dans une note de
mois h une firme am6ricaine de lobbying. press rendue publique en d6but de semaine, M. de politique opposition, selon des parlementaires du parti
a au pouvoir.
Si vous avez des questions A ce sujet, adressez- Ronceray a affirm6 avoir entrepris son action au nom du
Selon un autre responsible de Convergence, Serge
vous au MDN qui a son project A ce propos"a declare G6rard MDN, du MPSN et de la Convergence d6mocraticine.
Gilles, I'aide des Etats-Unis A Haiti est g6r6e par des
Pierre-Charles, ajoutant que leur arme c' est de faire D'un autre c8t6, la Convergence a ni6 toute imph-
connaitre are t6dupays. cation dans le dossier des 70 unllions de dollars d'aide 'ali organizations gouvernementales ambricaines, qu'il n'a


riov( Convergence / 9)
.
Allo Miami

FADKIDJ VARIE TY STORE
Le inagasin pour touted les occasions
Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
connection t616phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428 Til: (305) 757-4915 Fax (305) 757 6916
8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am & 7:30 pm Denis/Joujou

3057574915 8272 3057<7494
1
FADKIDJ VARIETY STORE


G6rard Pierre-Charles afatt savor quela Conver-
gence d6mocratique n'impose pas A ses members une dis-
cipline de soldat et ne s'implique pas dans la politique in-
terne d'aucun de ses membres dans la measure oft cette
politique ne va pas A l'encontre des objectifs de la coali-
tron.
Selon Pierre-Charles,1a question des 20.000 dol-
lars.qui auraient 6t6 d6pens6s, ferait parties des rumeurs

LE MDN SIGNE UN
CONTRACT AVEC UNE
FIRME DE RELATIONS
PUBLIQUES AMERICAINE
NOTE DE PRESSED
Le 20 f6vrier 2002 le parti MOBILISATION
POUR LE DEVELOPMENT NATIONAL (MDN) a
sign6 avec la firme de Relations publiques Am6ricaines
ALCADE & FAY un contract parlequel cette firme travaillera
en 6troite collaboration avec le MDN, le MPSN
MOVEMENTT PATRIOTIQUE POUR LE
(voir MDN / 9)


PAPDA de plus en
I ..
us critique ...
(suite de la page 7)
ce mois de mars deux important rendez-vous. Une
conference des Organisations Non gouvernementales
(ONG) et des movements sociaux sur le financement du
d6veloppement du 14 au 16. Du 18 au 23, une rencontre
officielle de l'ONU avec les repr6sentants des
gouvernements sur le m8me sujet.
A la reunion des ONGs du 14 au 16 mars 2002, le
PAPDA se fera representer par Ricot Jean Pierre et Marie-
Carmelle Fils-Aim6 qui, durant tout le symposium, devront
.
fournir A la press haltienne des Informations sur le
d6roulement de ces assises.


n 1 r


P,lae-


" " u o f oears o0 0


* CD's (Compas, Racine, Evangilique)
Zouk, frangais, ambricain
* Video's (haltiens, ambricains, documentaries,
dramas)
* Parduits de beauty
* Products pour cheveux


* Parfums
* Cellular & Beepers
* Souliers et Sandales .
* Products pur la cuisine
* Cadeaux
* Tableaux .
* Moneygram Money Order


HPN


L'industrie textile


crdateur







I SANTEI


a en .


SIDA : le MSPP pr~sente le project sonmis


LE MIDN SIGNE UN CONTRACT AVEC UNE FIRMIE


(MDNNote de Presse ... suite de la page 8)
SAUVETAGE NATIONAL) et la CONVERGENCE
DEMOCRATIQUE (CD). Elle leur fournira les avis
strat6giques et I'assistance technique n6cessaire pour la
pr6sentationetlad6fenseducasd'Haitiauprbsdesd6cideurs
delapolitiquedesEtats-Unisd'Am6rique.Lescontraintes
juridiques et les obligations financibres de ce contract
n'engagentqueleMDN.


La Converge en ce

diment avoir engage

une firme de lobbying
(Convergence ... suite de la page 8)
.
toutefois pas identifies. .
II a fait savoir que les autont6s am6ricaines ont
pris cette decision aprbs avoir constant queles fonds allouds
au government haltien n'ont pas td utilis6s au profit de
la population haltienne.
Le responsible de la Convergence a ni6 que cette
coalition politique ait quelque chose A voir dans la gestion
ou la manipulation des 70 millions de dollars.


Mercredi 20 Mars 2002
Hiti Marche Vol XVI No7


Page 9


Le Magazine CHOIX du PNUD (Programme
des Nations Unies pour le D6veloppement) sort son dernier
numiro, consacr6 uniquement au VIH SIDA, un numro
qui veut tirer la sonnette d'alarme sur la situation de
certain pays dont Hditi, concernant le SIDA.
Haiti est trbs touch6e, 6crit Diene
Keita, repr6sentant resident a.i du PNUD ca
Haiti, avec ses 67 % de cas enregistris pour m
la Caralbe, ce qui fait d'Haiti le pays le plus .
affect de la region,
Ce num6ro special de CHOIX
rappelled le nombre incroyable de victims & ....
traverslemonde, eninsistantsurlan6cessit6 : .. I
d'un double effort de prevention et de
traitement pour emp cher la maladies de con-
tinuer Aprovoquer des ravages dans les pays
en voie de diveloppement, comme Hditi.
Un coup d'oeil sur la table des
matibres de ce dernier num6ro, qui porte la
date de D6cembre 2001, monte des articles
consacr6s au Botswana, au Yemed, A
Thailande, A la Roumanie, au Zimbabwe, A
la Pologhe, h la Caraibe, et Haiti en
particulier,
Desarticlesd'opinionsurlafagondefairereculer
le sida, sur la promotion de la sant6 et la prevention, deux
prioritis, et sur la lutte centre le sida et le r81e jou6 par
I'ONU dans cette lutte.
Un conseil: Mobiliser les femmes contrele sida
et la presentation du fonds M.A.C. AIDS qui finance use
ONG A Tahiti.
Nous nous arretons principalement Al'article sur
Haiti, illustr6 d'une photo de group, cheque member du
group portent une pancarte: Kapht Panth Pa pran GM ...
Ce group plutSt joyeux, pr6conise done l'utilisation des
pr6s rvatifs,1'un d'eux tientun pr6servatif giant tirantla


league, sans doute
Le SIDA
depuis le d6but de
de 300.000 perso
orphalias do sida


personnel vivant
260.000.
Ce sont l
qu'on finit par n'
la situation est gra
s'8tre engage aux
soci6t6 civil dan
Common
a d6clar6 le Sid
lancement official
pourlaPr6vention
transmissibles et
Ensuite


Port-au-Prince 12 mars 2002 (AHP)- le Ministre
dela Sant6 Publique et dela Population ( MSPP) a pr6sent6
le mardi 12 mars le project soumis par Haiti au fonds global
cr6e par l'Organisation des Nations Unies (ONU) dans le
cadre de lalutte centre le SIDA, la tuberculose et la ma-
laria dans les pays pauvres.
Selon le Ministre de la Sant6 publique, Henry
Claude Voltaire, ce plan strat6gique dont le budget pour la
p6riode 2001\2002 est de 10,2 millions de dollars
ambricains, a 6t6 e'labor6 de concert avec des repr6sentants
du secteur priv6.
Le budget pr6sent6 par Haiti pour les cinq
prochaines nannies, est de l'ordre de 66,9 million de dol-
lars. .
M. Voltaire a indiqu6 queles principaux objectifs


du plan strat6gique sont la reduction du risque d'infection
au VIH\SIDA en Haiti & travers la prevention et la promo-
tion d'un comportement sexual responsible et acquisition
de condoms. -
Ce plan se propose 6galement de r6duire la
vulnerability de infection chez les jeunes et les femmes,
de r6duire l'impact de la maladies, cr6er des activists
communautaires, de venir en appui aux personnel vivant
avec le VIH et de d6velopper des strategies de traitement
de cette maladies.
M ministry de la Santi publique a 6galement fait
savor que d'autres projects seront soumis au fonds dans le
cadre de la lutte centre d'autres pathologies, dont la
tuberculose et la malaria. .
Les autorit6s haitiennes ont exprim61e souhait de


traveller avec la R6publique Dominicaine en vue de la
submission de projects conjoints dans le cadre d'une stratigie
de prise en charge au niveau de la zone frontalibre.
En ce sens, a indiqu6 le Ministre de la Sant6
publiqueuner6uniona6t6organisdelasemainepr6c6dente
entre Haiti et la R6publique Dominicaine.
Leprocessus d'61aboration de ce plan strat6gique
centre le Sida a 6t6 lanc6 le 7 mai 2001 par le president
Aristide
Le budget du fonds global de l'ONU est de l'ordre
de 700 millions de dollars amricains.
b 10 mars 2002 6tait la date limited accord6e par
1'organisationmondialepourlapr6sentationdes demands
d'aide.
AGENCYE HAITIENNE DE PRESSED)


ALCALDE & FAY assumera de fagon sp6cifique
les t^mches suivantes:
1. D6velopper et d6fendrelemessage duPr6sident
du MDN en tant que membre du MPS et de la Conver-
gence D6mocratique deviant le Congrbs des Etats-Unis
d'Amrique, la branch Excutive amricaine, les
ambassadors, les organizations et forums mternationaux
comme les Nations-Unis, 1'Organisation des Etat
Am6ricains,1aCARICOM,1'UnionEuropdenne.
2 D6velopperetdifendrelemessageduPrisident
du MDN sur l'Etat du people haftien devantles organizations
et groups nationaux haltiens aux Etats-Unis d'Amirique.
3. Informeret6duquerlesorganisationsetgroupes
de pressing vivant aux Etats-Unis Apropos de la situation
6elle d'Haiti et de 1'6tat du people hditien.
4. Planifier et fournir le support logistique, la
campagnem6diatiquenicessaire pour les visites aux Etats-
Unis des officials du MDN, du MPSN, de la Convergence
D6mocratique et leur rencontre avec les members du Cabi-
net, les members de la Chambre des Repr6sentants, les
member du Sdnat et les leaders politiques-
5. Travailler dans la measure du possible pour
promouvoir l'image du MDN, du MPSN, de la Conver-
gence D6mocratique, attire 1'aide 6trangbre au


d6veloppement, assistance financibre, faire triompher le
respect des Droits del'Homme.
Pour faire face aux redevances financibres de cet
Accord, le MDN a active aux Etats-Unis d'Ambrique
plusieurs groups de fundraising sous la coordination du
bureau R6gional MDN/ Convergence D6mocratique de
Chicago. Grice A initiative de Lionel Sagail, Charg6 de
mission volontaire ad-hoc et d'un group d'6tudiants
am6ricains, un d^mer de fundraising a 6t6 organism le
vendredi 8 mars & De Paul University. Toute personnel
d6sireuse d'appuyer ce movement peut envoyer sa contri-
bution A l'adresse suivante:

Lionel Sagail
MDN /D6mocratic Convergence
Attn: fundraising Committee
P.O. Box 497133
Chicago, II 60649, USA

Hubert de Ronceray
President du MDN
Porte-parole du MPSN
Membre du Directoire de la
Convergence.D6mocratique


lutte centre le SIDA
multiplies et d6jh on constate certain r6sultats. M taux
Ala maladies ...
continue ifaire des ravages en Haiti oil, de prevalence qui 6tait de 6.2 % en 1993, est pass & 4.5
1'6pid6mie dans les ann6es 1980, prbs % en 2000.
Ensuite, Haiti a 6t6 retenue comme pays oil se
nnes auratent succomb6, tandis que les
sent estimds & 160.000 st le ambre de ddroulent des essays vaccinaux avec en fer de lance les
centres du Groupe Haitien d'Etudes du
Syndrome de Karposi et des Infections
opportunities, les centres GHES KIO
dont le leadership est assure par le Dr
William Pape, qui a 6t6 honor par le
a PNUD l'an dernier pour sa contribution
L 41aluttecontrelapand6mie.
L'article mentioned aussi la
crise politique qui a entrain6 une forte
-, I diminutiondel'aideinternationale.Cette
situation n'a pas lais s6 indifferent le
Secretaire g6n6ral de 1'ONU, Kofi
Annan, qui a exprim6 ses
preoccupations quant & la vulnerability
d'Haiti face hl'expansion du VIHISIDA
ajoutant que tous les efforts devraient
Stre faits pour aider le pays.
.... Que fait le PNUD ? II apporte
actuellement avec le virus atteindrait son soutien en terms de plaidoyer
auprbs des d6cideurs publics, en terms d'informations,
i des chiffres que l'on extend si solvent, d'6ducation, de communication et de mobilisation social
y preter plus grande attention. A tort, car A travers l'action de volontaires auprbs des personnel vi-
ve chez nous. D'ailleurs le PNUD semble vant avec le VIH.
cit6s des autorit6s haltiennes et de la Le PNUD appuie parallblement l'61aboration
s lalutte centre l'6pid6mie. d'un Plan strat6gique de lutte centre le VIH/sida et d'un
t ? D'abord le Pr6sident dela R6publique code d'6thique et juridique garantissant les droits des
a ennemi public num6ro un, lors du personnel frappes par lapand6mie. Conscient dulien qui
du Plan Stratigique National 2001-2006 unit la propagation du sida et les spirals de la pauvret6 et
etle Contr81e desinfections sexuellement de exclusion social en Haiti, le PNUD appuie les ef-
du VIH/SIDA. forts visant A promouvoir un programme d'emplois pour
des campagnes de sensibilisation se sont aiderlapopulationh6chapper auxconditions quilarendrait
plus vulnerable A la pand6mie.


Le PNUD et la








| ART S & SPECTACLES I


I


Vient de paraitre aux editions Hugu6nikon un recueil de potmes, par Jean-Max
Calvin, La Pluie et ses Tambours.
Pr6fac6 par le philosophy et 6crivain, docteur G6rard Campfort,
La Pluie et ses Tambours est une collection de podmes intimistes et 616giaques
qui lui sont inspires, pour la majeure parties d' entre eux, par la mort de sa mbre en
Mdre-Patrie, alors que 1' artiste vivait en exil. Done il n' a pas pu assisteraux
fun6railles. Vous imagine la suite ... ( Bon nombre de nos compatriots ont connu
cette trag6die, sous le regime dela dictature des Duvalier).
Un papillon A la manibre de Coriolan Ardouin, po6te romantique haltien du
dix-neuvibme sibcle, lui a apport61a nouvelle:
Ala porte s'annonce le papillon
Ses couleures contrastent avec
Cells du jour naissant

,,. Mon regard se perd dans le vide des mots
,::
Sonne le t616phone
Sonne l'heure du depart
Ma mbre est morte et s' arrate le temps
Le mutisme envelope mon visage ..."
La Pluie et ses Tambours (pages 21-22-23)
En lisant ce passage, je n'ai pas cess6 de penser & A Villequier" po6me-fleuve
6crit par Victor Huguo aprbs la mort de L60poldine, sa fille qui venait A peine de se
mariner, alors que le podte des Odes et Ballades vivait en exil lui aussi en Angleterre.
Je recommended vivement la lecture de La pluie et ses Tambours aux lectures de
Haiti en Marche.
Lochard Noel
Florida
Mars 2002

H AITI-ONU
** *
HaitI recouvre ses dronts de vote
sort-a.-exince.'" PONU au secretaire g6n6ral, M. Kofi
mars (HPN) Haiti a recouvr6 Annan, a apprise HPN auprbs du


CALENDRIER
*
01401 de ne cette sematne ?

Mercredi 20 Mars R60uverture de 9 heures A 5 heures 30
officielle de la m6diathbque de 1' Institut Jeudi 21 mars et vendredi 22 mars
Frangais 11 heures Angles Rue Ducoste Des experts nationaux et international
et Capois, Immeuble Air France Interviendront sur les themes
Vente signature de 11h & 17 h de : Un 6tat des lieux de 1' agriculture
"H6ros-Chimbres" de Franck Etienne haitienne
" Les infants des h6ros" de Lyonel I'interaction entre secteurs public et
Trouillot priv6 dans agriculture
L'impact des bailleurs de fonds sur la
Mercredi 20 Mars 2 & 5 hres production national et de leur implica- .
Iss Ateliers J6r8me, 7 Rue Capois tion dans les programmes alimentaires
Champs de Mars locaux
Exposition Frantz Jean-Baptiste Peinture I'importance delaparticipation de
et Wanglish Michel Terre cuite. Dur6e 20 agriculture haltienne dans les
mars au 4 avril. marches r6gionaux et international
Le credit agricole
Jeudi 21 Mars Congrbs de L'61aboration d'une proposition de
1' Archev8ch6 de Port-au-Prince A politique de d6veloppement
I' occasion du lancement & Port-au- agricole du secteur priv6.
Prince de l'Ecole de formation
sociopolitique: Toussaint Louverture". Jeudi 21 Mars Retraite Pascale
Th6me: Politique et Economie: Les voies Sainte Rose de Lima, Lalue Pour les
de la fraternity. anciennes 616ves de leurs amis
Hotel le Plaza Apartir de 10 heures 21 mars A 5 heures
Intervenants: Mgr Hubert Constant, 22 mars A 5 heures
Pr6sdient de la CI2H, Le Pr6sident de la 23 mars 4h30 Messe des Rameaux
R6publique ou son repr6sentant, Mr Luigi
Bonazzi, Mgr Joseph Serge Miot, Jeudi 28 Mars Conf6rence-D6bat
Professeur antonio Amaria Baggio ( 5 heures pm Projection du film sur la
Universitde Milan) Professuer Aldo march Mondiale des Femmes 2000.
Civic (Colombia University), Kesner Local Fanm yo la 19 Rue ch6riez.
Pharel ( Economiste).
Mercredi 3 Avril Spectacle au
Jeudi 21 Mars Conf6rence Kiosque Occide Jeauty, Champs de mars
International CLED Centre pour la libre Ekspresyon ak rezistans famn ayisy6n.
enterprise et la d6mocratie Spectacle de chants, dances, po6mes...
H8tel Montana P6tion Ville paw61 famn...
(Envoyez nous vos announce pour notre calendrier)
. ,
COHrlr la francophone presented
.
son exposition de masques


f


./

SA GA
D'UNE FA MILLE HAITIENNE
TRAVERS TRO/S GENERA TIONS





UN
DOUBLE ROMAN


at



J


Premiere edition par Pelican
En version original anglaise
editionspelican@hotmail.com


IVIi a.m i:
Sam Les cousins Books
& Records Shop
Grande vente signature
Second disque du talentueux musician haitien :
Victor Surpris Junior
7 helares pm. 7858 N.E 2nd. Ave
Miami- Fl. 33150
Ilel 305 754 8435


""",80i 0 cMar 200 IN.


Page 10


"""'Tosmiax carvin
Collections Huguenikon
Annie de parution: d6cembre 2001
215 s
page


- I~r


service du protocol des Nations Unies.
Avant cette nomination, M.
Alexandre exergalt depuis 1974 la
profession de m6deem et chirurgien dans
1' Illinois, aux Etats-Unis. 11 6tait
6galement directeur des programmes
d'internat en m6decine interne et de la
famille 11' H8pital de Westlake, A Melrose
Park, dans 1' Illinois, depuis 2000. II a
6tudi6 la m6decine A 1' Universit d' Etat
d' Haiti en 1967 et est member de
I'Association m6dicale ambricaine et de
1' Association des m6decins haltiens A
l'6tranger,
HPN


le 12mars dernier son droit de vote hl'ONU,
aappris Haiti Press Network. Le droit de vote
a 6t6 enlev6 A la Ripublique d' Harti qui avait
cess6 de payer ses dettes enters
l'Organisation.
Dans une note publi6e mercredi au
sidge de l'ONU A New York, le secretaire
g6ndral Kofi Annan a inform 1' Assembl6e
g6n6rale du fait que la d616gation d' Haiti
avait proc6d6 au pavement de ses arri6r6s au
titre de l'Article 19 de la Charte des Nations
Unies ".
Par ailleurs,1e nouveaurepr6sentant
d' Haiti & 1' ONU, M. Jean C. Alexandre (60
ans), aremis le 13 mars ses letters de cr6ance


Dans le cadre dela semaine de la
francophonie Projet Courir la
francophonie 2001-2002 Vernissage
d'une exposition virtuelle de masques
r6alis6s par de jeunes artistes
francophones Qu6bec, le 13 mars 2002 .
I 'exposition virtuelle des masques des .
participants au project Courir la
francophonie a d6but61e 14 mars. Plus de
60 oeuvres provenant de partout dans la
francophonie sont exposes pour le plaxsir
des yeux h l'adresse
www.courirlafrancophonie.org/
expo. Cette exposition constitute l'un des
volets du project, I'autre 6tant la realisation
d'un jardin dans une 6cole du Sngal.
Ces masques out 6t6 construits par
des 6quipes de jeunes de 10 & 16 ans dans
le cadre d'une fabuleuse demonstration de
solidarity international. Le project visit
trois objectifs : promouvoir l'usage du
frangais, la coop ration entre les peoples,
ainsi que appropriations des technologies
de la communication (TIC). LA rencontre
culturelle des 6quipes participants se fait
sous la forme de masques dans cette
galerie d'art virtuelle.
Les gagnants du concourse seront
d6voil6s le 20 mars
La Foundation Paul Gdrin-Lajoie,
instigatrice de Courir la francophonie,
announcer ety ligne,1e 20 mars prochain,
les noms des gagnants du concourse


accompagnant le project. En cette Jotuu6e
international de la Francophonie,1es
6quipes qui ont su mettre en valour la
quality de leurs diff6rentes productions
serontr6compens6es. Les trois 6quipes
laureates se seront respectivement
distingu6es dans les trois categories
suivantes : la quality du frangais,
expression artistique ainsi que la
solidarity. Les critbres de s61ection et les
prix seront affich6s sous peu sur le site
Web. Courier la francophonie est un jeu
participation extraordinaire pour les
internautes de 10 A 16 ans du monde
enter. Compose de d6fis & reliever et de
tAches & accomplir en 6quipes, ce jeu
favorisela.d6couverte des pays
francophones et francophiles A travers
l'univers fascinant du masque. Courier la
francophonie est d'abord ax6 sur la
cooperation international. Une facette du
jeu, une activity intitul6e << le chanter >>,
vise A sensibiliser les jeunes aux rdalit6s
des pays en d6veloppement en leur
proposant d'amasser des fonds de faqon
amusante et de contribute A la mise en
oeuvre d'une activity productive, un
jardin, dans une cole du S6n6gal. Courier
la francophonie se pr6sente comme un
veritable d6fi collectif dont le succ6s
depend des efforts de l'ensemble des
participants.
www.courirlafrancophonie.org





I


Haiti en Marche Vol. XVI No.7 I


Jean-Robert Sabalat on I'iddaliste ddqu


LE TTRES
* 1 *
De Maurice Saxto a Charlot LucIen :

souvient c t se une tr addition continue "",
Maurice A. Sixto qui, station A l'esprit et aux
dans les ann6es 1970 sens. L'auditeur ravi se
et 1980, effectua use Par Ludovic Comeau Jr. laisse sans effort
entriemagistrale dans l'histoirelitt6raire oralehaltienne et entrainer par la cadence d'une composition 6quilibr6e qui
gratifia le public d'au moins deux bones douzaines berce comme une symphonic. II se r6jouit m8me d'8tre en
d'audiences succulents et diverse qui firent de lux une occurrence t6moin d'un bel 6talage des richesses
veritable gloire national ? Qui ne se souvient de Zabelbak rythmiques et harmoniques de la league cr ole. De tely
B&rachat, Ti Sentaniz, Madan Jul, Gwo Moso, pour n'en morceaux sont aussi, dumoins pour moi, de vrais fUalang
citer que quelques-unes, sans n6gliger ce poignant episode puisque, I'app6tit venant en mangeant, je ne cesse d'en
de l'injustice social haltienne quest Lia Kokoyd ? On ne espbrer advantage, mais en vain. C'est comme si Martineau
saurait oublier ce repertoire de morceaux choisis qui, deux tenant son public hl'odeur d'un fricot irresistible.
d6cennies plus tard, n'ont pris aucune ride et ont pulaisser Heureusement, tout vient A point A qui sait attendre.
une empreinte durable sur la m6moire collective haltienne. Laparation Alafin de l'aun6e dernibre de "Ti Oma semble
En des tableaux scrupuleusement r6alistes, Sixto nous a announcer la fin de ce calvaire. Ti Oma est un CD
pr6sent6 des personnages prisoners d'eux-memes, deleur contenant trois nouvelles Manto Twopikal, Ti Oma et M&t
destiny, de leur environment. Ses creations sont comme Monplaisir Tribun qui se placent en droite lign6e du style .
un traits d'6tudes de caractbres. de Sixto. Elles recklent un potential et des qualit6s qui en
Cela fait bien une quinzaine d'annies que ce font comme des fleurs offrant la promesse d'une belle
pionnier est d6c6d6. Et depuis une quinzaine d'annies je moisson A venir. Leur auteur ? Charlot Lucien, un jeune
soupire aprbs la venue d'un autre contour dont le talent professional haltien qui vit dans le Massachusetts et dont
pourrait pr6tendre faire honneur A 1'oeuvre de Sixto et en la performance, A ce stade initial de sa carribre de narrateur,
assure une relive acceptable. m'apparait vraiment remarquable.
Il est vrai qu'entre-temps vint Jean-Claude Jen'h6sitepas & dire qu'avec le CD "Ti Oma ", je
Martineau, dit Koralen. La puissance de son inspiration offrit vois pointer hl'horizon un contour dont le talent semble de
une autre perspective & l'art de dire, par la parole ou la
plume, nos moeurs et travers avec pittoresque et humour. taillehreprendreetvivifierlamerveilleusetraditionlaiss6e
En se constituent le c616brant principal dumariage du conte 9," 1 tr semi hqeu utur x .d pn Luc n me
etdelapo6sie, Martineausurpritles inconditionnels de Sixto son art. Car il n'est certainement pas facile d'6galer du pre-
qui, sans doutene s'attendaient qu'Aunereprise dela vervy mier coup un Sixto qui, me suis-je laiss6 dire, n'a rendu
moqueuse et de la manibre panache del'illustre devancier. -
Au contraire, et pour le bonheur du genre, Martineau cr6a son aeuvrepubhque qu'hla suite sans doute de nombreuses
un style original difficile A 6muler parce qu'il exige la annies de pratique dans le priv6. Je ne puis en effet
maitrise simultande d'attributs aussi varies qu'une grande fa e 1 qcuep m e upuu LeTeKole psd'essai 'r
sensibility agrement6e de lyrisme, un don pour I'observation longuement et soigneusement exerc6 son talent deviant
et la peinture et une capacity & chiseler le vers creole. d'innombrables circles de parents, d'amis et d'admirateurs.
De trop rares morceaux comme Fl& Diz&, Twa Pa,
(voir Contes / 12)


Mercredi 20 Mars 2002


Pag 11


inqui6tudes et A d6sapprouver certaines prises de decision,
me disait-il. C'est la reason pour laquelle il fut 6cart6 du
circle rapproch6 dupouvoir.
A son return, tenant compete des pratiques
politiciennes v6cues et des connaissances acquires dans ce
domain et voulant poursuivre la lutte A un paher encore
plus 61ev6, il se pr6senta comme candidate ind6pendant pour
un poste au S6nat de la R6publique. Aur6016 de son prestige
.
d'ancien Pr6sident du C.E.P. et b6n6ficiant de la conference
de ses pairs, c'est sans difficulty qu'il acc6da au poste de
26me S6nateur pour le d6partement de l'Ouest. A ce stade,
il sentait qu'il avait franchi une 6tape important de sa
carribre, car il venait d'avoir accbs A un des trois pouvoirs
del'Etat. II pensait alors pouvoir agir sur les 6v6nements et
,
non se contender seulement de les subir. Frats emoulu, il se
langa dans la m816e avec toute l'ardeur d'un n60phyte et
toute l'6nergie qu'on lui connait. Imrs d'un entretien avec
Jean Dominique sur les ondes de Radio Haiti Inter, on sentait
ce feuardent, ce d6sir fou de vouloir bousculer les traditions,
de r6veiller les torpeurs, de dynamiser en quelque sorte la
vie parlementaire. II parlait, je me rappelled, de cr6er des
structures en vue de donner A chaque 61u la possibility
d'accomplir pleinement sa tAche. 11 baignait dans un
optimism b6at, une euphoric qui laissait penser au militant
qu'il 6tait, qu'il pouvait, par sa seule volont6, soulever les
montagnes, Chemin faisant, d6couvrant ce qu'il ne pouvait
pas voir de l'ext6rieur, devant faire face A la dure r6alit6 du
milieu et constatant la petitesse de certaines gens, il ne
pouvait que manifested sa deception et laisser 6clater sa
colbre.
A une deuxiame mission sur la m8me station, le
ton avait chang et tournait A l'amertume, il d6nongait avec
v6h6mence les pratiques de corruption qui s6vissaient dans
diff6rentes spheres de administration de l'Etat. II faisait
ressortir les liens de complicity qui s'6tablissaient entre
certain hauts responsables du government et certain gros
bonnets du monde des affairs. Ce triste constant qui le
tenaillait, au lieu de provoquer chez lui un sentiment"





remarkable avant de se retire paisiblement avec la seule
satisfaction d'avoir aeuvr6 pour le bien de son pays en
accomplissant dignement son devoir de citoyen et de
parlementaire.
Nous ne t'oublierons pas cher frere ..
Repose toi du sommeil du Juste.

Ing. Robert Paret
Port-au-Prince,1e 15 Mars 2002


tolerance etlamanifestationdelavolont6defairerespecter
les prescrits de la Constitution. Le r6sultat attestait de la
validity du processes 61ectoral, de son caractbre
d6mocratique.Malgr61amoralit6douteusedecescandidats
reprdscatant is rigime d6clmricans futfaitpour capacher


Ma femme et moi, nous venons de vivre
r6cemment une experience de communication & distance,
un de ces ph6nombnes troublants que les psychanalystes
pr6sentent comme une transmission extra-sensorielle. En
effet, nous n'avions pas tout de suite saisi le message qui se
dbgageait de la brisure de l'aide de cette superb colombe
d'argile noire qu'il nous avait offered en signe de
.
reconnaissance, disalt-il, pour avoir accept d'abriter
temporairement, en son absence, ses archives et certain
objets personnel auxquels il restart attach et de lui avoir
apport6 un rdconfort, un support moral durant sa maladies.
Comment imagine que ce bibelot que nous conservions
avec tant de precaution dans un coin du salon, sans qu'un
quelconque curieux ne s'en soit approach, ait pu subir un
tel dommage!?
Quandnous avons apprise par Serge, sonfrere cadet,
l'in61uctable v6rit6, nous avons tout de suite capt6 la
signification de ce fait insolite. Il tenant assur6ment A nous
.
faire ses adieux et A nous dire qu'il ne sentait plus la force
.. de voler. Tout homme a ses limits, m8me ce battant
qu'il 6tait. L'610ignement de sa terre natale, de ce pays pour
sequel il a tant lutt6, I'accumulation de frustrations, la perte
de certaines illusions, les humiliations, tout cela l'aurait
probablement mind et amend Abaisser la garde, affaibli qu'il
6tait d6ji par une operation chirurgicale majeure. Et
pourtant, tout semblait aller pour le mieux d'aprbs son
m6decin traitant, I'intervention avait parfaitement r6ussi et
sa convalescence allait bon train, au point que deux jours
avantla date fatidique il se rendit hl'h8pital pour un contr81e
de routine. Ce qui demeure certain, c'est qu'iln'en pouvait
plus de roster en terre 6trangbre, son obsession 6tait de
renter chez lui. Ne pouvant pas le faire dans un court d61ai,
l'adversit6 a eu le dessus.
Pour parlor du S6nateur Jean-Robert Sabalat, cet
homme que je pense avoir assez bien connu et que je prenais
plaisir A frequenter parce que partageant avec lui certain
id6aux, il me faut remonter le temps, d'une quinzame
1' I s' 1 t





61ections de 1987. C'est A ce moment que j'ai commence &
dcouvrirtouteslesdimensionsdel'hommeethl'appr6cier
encoreplusethluipr6direunbrillantavenirpolitique.C'est
avec competence et un rare d6vouement qu'il s'est acquitt6
de sa tAche, en meant d'une main ferme son 6quipe et le
group des volontaires du M.O.V.E.L.H. (Mouvement
Volontaire Pour des Elections Libres en Haiti) qui voulait
le seconder dans cette enterprise de mettre en bran1e la
machine 61ectorale. En 6crivant ces lines, une pens6
sp6ciale me vient A la m6moire A I'adresse de Madame
Artaud (B6b6), doyenne et chenille ouvribre inlassable de
cette structure.
Que de moments forts n'avons nous pas vicu !
Malgr61amitrailleetlesgrenadesquinous6taientlanc6es
trbs tard dans la nuit et parfois jusqu'au petit jour, nous
tensions ferme. Jeme souviens quele Pr6sident Sabalat avait
dG faire seller des plaques de t81es m6talliques A l'avant
des fenetres et des portes du local pour nous prot6ger des
projectiles. Ces tracasseries nepouvaientnullementinflichir
sa volont6. A ces inconvinients, il r6pondait avec plus de
determination. M8me aprbs l'6chec de cette operation
61ectorale, tristement c616bre dans notre histoire, ilne s'6tait
jamais avou6 vaincunilaiss6 aller aud6couragement. Pour
lui, la lutte devait continue avec plus de determination et
d'engagement, jusqu'd la concr6tisation de l'objectif final
et bien au delh. C'est; ainsi que lorsque s'est pr6sent6e
I'opportunit6 de r6parer l'infamie, il a int6gr6 & nouveau le
C.E.P. en 1990, en devenant son Pr6sident. A ce nouveau
poste, il a, une nouvelle fois, montr6 sa t6nacit6 et un
attachment des plus convaincants A ses convictions.
L'Histoire retiendra de lui qu'il fut I'un des principaux
responsables, avec les autres members du C.E.P., de
l'organisation des premieres 61ections libres et
d6mocratiques au suffrage universal r6alis6es en Haiti. A
ce sujet, j'aimerais mentionner un fait, du moins soulign6
un comportement qux avast retenu mon attention et
probablement celle des observateurs attentifs, lors de ces
61ections et qui prouverait, s'il en 6tait besoin, la valour
hautement 6thique des homes del'Institution de l'6poque.
Cela m'avait d'autant plus marque que ce genre attitude
n'estpas couturier des pratiques de notre culture politique,
plutSt oriented dans le sens de reactions revanchardes.
Connaissant son aversion vis-h-vis des macoutes, le fait de
retenir surlaliste definitive des candidates qualifies certain
personages connus pour leur appartenance au duvalidrisme
et de plus, ayant occupy des posters important au sein du
corps des V.S.N., 6tait, il me semble,1a preuve d'une grande


Jean-Robert Sabalat
leur accession & des functions electives.





pourrait tirer profit, pour la nation, de ses experiences

nt6a t e sdi fe s i n t ti s au
diplomatiques installers en Haiti et qui suivaient avec
attention l'6volution dela situation en g6n6ral. II avait aussi
de nombreux touts par rapport aux liens d'amitid qu'il
s'6tait cr66s pendant plus de vingt cinq ans d'exil en Europe
et en Afrique. Malheureusement le coup d'6tat de september
1997 vint noyer ses ambitions. A Washington, pendant le
regime militaire, il commen9a A manifested certaines


HOMM~AGE





Ip|


-De Mlaurice Sixto $ Charlot Lucien :


Page 12


Mercredi 20 Mars 2002
Haiti en Marche Vol. XVI No.7


UCnes euvr de uaite


IL


font autour de vingt-cinq mais en tout poin
excellent ap6titif, qui nous prepare pour la d
deux plats de resistance qui la suivent. Que
pas occasion, sous le government dit A
Claude Duvalier, de frequenter les receptions
d'aunde offrait Son Excellence Lee NanTsing
" pas plus haut que trois pommes mais app
aussi A vie de TM was ca Halli, on so ddlect
pittoresque de
cette faune
politicienne et
mondaine qui
accourait pour, ,
sans se faire prier, .4
s'attaquer aux I
copieux buffets du .
g6ndreux diplo- E e
ana e. .sy

diat gue pbar b
Lu ien, cette dame
qux, sous une
chaleur de 90oFen *
plein 6t6 tropical,
pr6fbre 6touffer
dans un manteau -
usag6 machete A
Paris plutSt que de

ter dcee oh a-
M t
an

pdkalmetdo
suite en train et lui fait d'embl6e prendre
l'artiste : justesse des intonations, continuity
d6bit, facility de l'61ocution. Lucien passel
du monde du cr dole le plus gouailleur au fra
de ceux qui affichent de parlor la league de
plus d'affectation que les h6ritiers du c616b
eux-mames.Cetalentagr6ment6d'unrespect
scrupuleux pour la couleur du temps, se con
deuxautresmorceaux etfaitles d61ices del'a
de l'6poque. Manto Twopikal revive le souv
cette p6riode du d6but des ann6es 1980 od l
au-princien faisait des gorges chaudes h
rumeur persistante qui annonqait lar6frig6rati
du Palais National en vue de la conservation
de fourmre de la Premibre dame de l'6poqu
Lapibce intitul6e Ti Omaun des deu
du CD, confirm cette corde puissante que E
son are : le don du portrait. Sous un prince
que riche en nuances, Ti Oma, peti
Bombargopolis transport & Port-au-Prince
restavek~ chez les Barnave, se pr6sente co
symboledel'apartheidquereprisenteladom
classes d' infants chez nous, une image vivant
de la misbre et de 1' esclavage dans lesqu
haltienne achoisi delaisser croupier des petits
Lucien organise une presentation judicieu
616ments de l'histoire. L'exposition des pe
6parpill6e A travers le r cit, cheque caractbre
au moment opportune et avec une palette don
gamme, en tout point remarquable, n'est p
caract6ristique. 11n'est pas jusqu'hla musiq
ne contribute A une meilleure visualization de
donnant ainsi impression que P auteur a mis
dans sa composition.


Une quality des pieces de Charlot Lucien reside
dans leur effort rdussi d'originalit6 quantA la mani&re de
dire. Ha su 6viter le danger d'organiser son 6nonc6 oral
comme une sorte de Sixto junior ". Une telle realisation,
veritable pari qux n'6tait pas n6cessairement facile A gagner,
est d'autant plus m6ritoire que Ti Oma et Mat Monplaisir
Tribune abordent deux questions qui out occupy une place
dechoix dansler6pertoiredes sujets ayantretenul'attention
de Sixto : la domesticity des infants et le penchant de
certain politicians du milieu pour la d6bauche. De plus, le
parlor de Sixto 6tant tout implement un parlor
authentiquement haltien, il n'est pas ais6 de mettre
directement sur schne des personages typiques du milieu
sans paraitre miter ce dernier. Dans un tel context,
l'originalit6 doit r6sider dans la manibre, laquelle doit
clairementporterlamarquedel'artistesauslaisserd'arribre-
goat. Et Lucien a su faire preuve d'originalit6. Ha certes
emprunt6 une ou deux expressions du vocabylaire de son
pr6d6cesseur : chemise blan nannan kokoye dans Manto
Twopikal; ou encore, toujours dans la meme pibce, cette
manibre savoureuse de designer la femme ou la concubine
: fa'm ", au lieu du fan'm habitual, rappelant ainsi le
verbe flamboyant de Gwo Moso.
Mais cela n'enlbve rien au m6rite de 1'auteur. II
n'y a en fait qu'un seul passage oix j'ai pu d6eeler ce qui
m'a sembl61a griffe de Sixto. LA, au cours d'une "1egon "
en politicaillerie oil Mitre Monplaisir Tribun se fait instruire
par un puissant protecteur sur la conduit A tenir au sein du
regime duvalibriste en ce qui a trait Ala question de couleur,
le mentor se lance dans une envol6e oratoire que Lucien le
fait terminer par un tonitruant Messieurs alors que le

bdahanne rus au sj eT win rda aqsulea
bouche de son avocat wongath du Bois Verna qui, pour la
galerie, dblatdrait sur les m6faits du Vaudou.
IL part ces peccadilloes somme toute normales -
pourquoi devrait-on ignore la richesse offerte par le talent
cr6ateur d'un grand pr6curseur ? -, Lucien prend les
commander de son art et trouve son ton propre. Dans Ti
Oma, en un saisissant tableau dont nous visualisons
ais6ment I'objet, il fait du public le t6moin des misbres
rubies par un infant des campaigns en domesticity chez
use famille de la classes moyenne de Port-au-Prince, sans
jamais nous remettre sp6cifiquement A Pesprit Ti Sentanit
deSixto.Etpourtantild6critlamamerialit6.Danslameme
pibce, sans jamais clairement notis rappeler aucun de ces
intellectuals d6peints par Sixtoil met en schne aveclameme
precision Maitre Barnave, un Haitien intelligent et
responsible qui n'a pu trouver meilleure utilization pour
ses meninges que des calculus arithm6tiques 6puisanty
destined Ar6veTerles numros deviant gagner Alaborlette.-
Dans M&t Monplaisir Tribun, il campe des personnages qui,
bien en selle politiquement, profitent de leur influence
passagbre pour s'adonner aux plaisirs de la chair tout en
essayant de s'en justifier par Putilisation laborieuse de
theories genre noiriste; et pourtant, pas un instant on ne se
souvient directement de deux fornicateurs imp6nitents
d6peints par Maurice Sixto : le ministry de l'Education
National qui humilia IAa Kokoy6 et notre ambassadeur
A Paris qui, dans J'ai vengi la race ", s'appliquait &
courier la galipote sous pr6texte de revanche historique.

Le souvenir amus6 de cette piriode du
d6but des nannies 1980
4 Je troupe judicieux choix de Manto Twopikal
comme introduction du CD. C' est une histoire relativement
brbve elle dure sept minutes alors que.les deux autres en


.





la measure de de vitriol dans l'univers de Lucien, m8me si elle r6volte
6 soutenue du autant. Serait-ce quela situation des infants en domesticity
plus ais6ment & Port-au-Prince s'est am61ior6e entre le temps de Sixto
ngais pr6cieux (ann6es 1940-1960 probablement) et celui de Lucien
Voltaire avec (annies 1970 & nos jours) ? Au vu de la deterioration
re philosophy acc616r6e au cours des dernibres dicennies des conditions
g6n6ralement de vie de la population haftienne dans un context de
firme dans les maintien de la meme mentality qui, Al'origine, apermis au
uditeur timoin ph6nombne du restavek d'6clore et de s'6panouir, il est
enir amus6 de permits d'en outer ...
e public port- Il n'est pas A dire : Ti Oma est d6finitivement un
propose d'une grand chanceux. Mme Barnave accepted la suggestion de
on d'une salle Manzb Martha, la vieille servant, de 1'envoyer dans une
des manteaux petite 6cole du soir, opportunity que la mbre de Chantouton
e -- n'aurait jamais donnie & Ti Sentaniz. 11 est vrai que Mme
x polds lourds Barnave y voit son advantage : le gargon pourra mieux
artiste reckle A computer la monnaie quand il est envoy aux commissions.
u aussi pr6cis Mais, il n'empache : Ti Oma quand meme va A l'6cole,
t pay san de meme de quality douteuse; il peut y roster au fil des ann6es,
pour devenir m8meauprix desmoqueries humiliantes delaprog6niture
mme un autre git6e de ses patrons; comble de chance, il trouve en Martha
esticit6d'une une protectrice efficacy et inconditionnelle qui se prend
e et poignant d'affection r6elle pour lui et, veut-on bien supposed, lui
els la soci6ti permit, quand bien memeles Barnave finissent par le jeter
sans defense. dehors par jalousie pour ses succbs scolaires, de devenir
se des divers plus tard P agronome Omar Dessources, occupant un poste
rsonages est important au Ministbre de l'Agriculture.
6tant introduit Sort 6tonnant, s'il en est, fagonn6 par quelque dieu
t la vari6t6 de tutilaire bon infant; destine rare, admettons-le, qui sans
as la moindre doute ne constitute qu'une exception A la rbgle g6n6rale de
ue de fond qui l'infortune systimatique des infants de cette condition dans
s faits relates, une Haiti en g6ndral trbs peu cl6mente pour eux. C' est
un grand soin comme si Lucien, disposant de quelque baguette magique,
s'6tait arrange pour r6cup6rer Ti Oma etlui permettre de se
prayer un chemin A travers le
labyrinth social infernal d' Haiti.
L PRESENTS Par quelled dispense sp6ciale du
destiny, Ti Oma a-t-il pu arrive A
conjurer le sort pour devenir un
grand commit de Y Atat ? Com-
ment s'est op6r6e la transition
d'une situation post-Barnave sans
doute pr6caire au statute
d'agronome ? On imagine mal les
maigres resources de Manz6
Martha, si divoude soit-elle, sufl1re
A souvenir Ti Oma d'ailleurs,
Martha peut bien avoir eu des par-
ents rests en province A qui elle
devait venir en aide. De plus,
y quand on sait que, du moins A
l' 6poque, il 6tait plus facile pour
un chameau de passer par le chas
I ( itwit d'une aiguille que pour un jeune
d'entrer 4 l'Universit6 d'Etat
d' Harti, par quel tour de force Ti
Oma a-t-il pu se faire admettre A
la Faculty d' Agronomie et de
M6decine V6t6rinaire ? 11 est
16gitime de penser qu'il 6tait pos-
sible pour Lucien, sans risquer de
rendre l'histoire lassante en la
rallongeant trop, d'6clairer cette
immense Zone de blackout en
donnant quelques details brefs
mais essentials.
11 est vrni que des families
abritant des restav#k se font le de-
voir de Icur offrir le pain de
(voir Contes / 17)


une tr addition <


continue s.....r..o,.
t agr6able. Un perception diffrente ? Il est tenant d'esquisser un
gustation des parallble entre Ti Oma et Ti Sentaniz, d'autant que le pre-
l'on art eu ou mier a su 6viter de se fairel'6pigone du deuxibme. Lucien
vie de Jean- dans Ti Oma fait monte de plus d'optimisme que Sixto
qu'hlongueur dans Ti Sentanit quant au sort ultime du petit domestique
, ambassadeur totalement livr6 aux caprices de ceux qu'il (ou elle) sert. Si
aremment tout 1' exploitation de1'enfant infortun6 est total etmonstrueuse
s hl'6vocation dans le contexte de Sixto, alle so priscate avoc un pen moins


i








Nss petites annonces classes |


I*v(UI1 p


Real Estate |

Occasion unique sur la route

de Padroport international de
.
FOrt-au-Prmc,


A Vendre ou a Louer...

Immeuble moderne de 10.000 pieds carries avec show room et climatisation -
centrale.
Idial pour Banque, Super March6, Magasin, Bureaux, Quincaillerie, Factory,


A Vendre en tout on en partle
Terrain de 6.000 m&tres carrds.
Iddal pour construction h8tel, bureau, magasins, station d'essence
Pour tout renseignement
T61: Haiti 509 250 1606 / 250 1847
USA 305 343 7638 / 954 714 0500

Th & 9h (
IVIdiloclie IV1ati n
sur 1VI61odie 10 3. 3 FTVI
Revue de l'actualit6 nationale.
Actualit6 international, les chr on iq ue 5:
Economic, Au Quotidien,
L' Editorial de Marcus, l es S port s...


I Real Estate I
Fully Developed building lots
IN Central FLORIDA
Southof WALTDISNEYWORLD
From $ 12,900 / 15 % down payment $ 149,50 Per
Month Placid Lakes has a PGA golf course, beautiful
lakes, churches great shopping, private airstrip, and over
1600 homes. From 75 to 125 ft above sea level.
Pleb placidlakesflorida.com
Email: placidlakesfl@yahoo.com .
Lake Placid Development Corporation,
Inc. Phone 1-800-967-0324
20 SW 27 Ave, Pompano Beach, FL 33069
Ask for Alice
Obtain the Property Report or its equivalent, ,
required by Federal and State Law and read it before
signing anything. No Federal agency has judged the
merits or value, if any, of this property.


I


Remerciements

Les families GUERRIER, Alizi et POLIARD
trbs touches des nombreux t6moignages de sympathies
requs hl'occasion du d6chs de leur trbs regrett6
EMMANUEL GUERRIER, survenu & Paris le 31
Janvier 2002, remercient Monsieur Marc A.
TROUILLOT, Ambassadeur d' Haiti & Paris, les
Members du personnel de cette Ambassade, et de fagon
sp6ciale 'I' Ing6nieur Wilbert Bdlizaire, conseiller
politique A cette ambassade, la R6v6rende soeur Eliane
de la congregation des Filles de la Sagesse, le Cur6 de
la Paroisse Saint-Louis Roi de France, les families
Legros et Amaury Fran90is, la direction du Journal Le
Nouvelliste, 1' administration de Pax Villa et du Parc du L
souvenir et les amis venus accompagner le d6funt A sa
dernidre demure.
Bles les priest de trouper ici 1' expression de leur
profound gratitude.


Dicks


Veuve Arlet Sajous ont
6t6 chant6es A l'Eglise
Catholique Presentation,
Parsons Boulevard, New
York, le Jeudi 7 Mars
2002.

La famille de la d6fimte
remercie tous ceux et
cells qui leur ont
timoign6 support et af-
fection lors du d6chs et
durant la maladies de la
chbre disparue.

Paix A son Ame!


Mercredi 20 M~ars 2002


Pagel13


.
Medecin


teEtnno ye o
Accouchement Op&ration
nou i edFs lan-
Circoncisioncureage Tous
les tests pourrimmigration
routes sorts d'assurance
Carte Medicaid pour les
femmes enceintes.
5650 N.E. 2nct, Avenue
Vertibres Shopping Center
(305)751-6081
R)LY
de la Rue Gr6goire
45 RUE Gr6goire
P6tion-Ville

D JFGARNACNLGA E
M6decine Interne

rst 17
256-3018
HEURES DE VISITED
LUNDI & .
VENDREDI
MATIN7:00-9:00
SOIR 17:00 19:00
SAMEDI 8:00-16:00
Thr Camille Sony

Gynicologue
- Accoucheur
Chemin
des Dalles
No24
T61: 245-6489
245-8930


Points de Vente Harti en
i Pom ano Beach


March
Fort Lauderdale


Radig/
Port-4Hi-Prince
M61odi)e0 103.3
Tous les
7 jours sur 7
Musique retro, Jazz'
compass, salza, hiphop'
la bonne humeur est de
mise avec nous
captez M610die et votre
vie ne sera plus la m8me...
Chicago

Radio l'Union

88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
bul de Iles
Harr uch6
Modulefrangais
bulletinndle n elles
4:50
Module Crdole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair

WGBB
Chaque samedi

T61 03 487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
every sunday
9:00 am

NewYork
Haiti
Dia o Inter

6-8 pm
dimanche
7-9 am

0 IvKG







Haiti en Marche
En vente d&s le mercredi
& Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston, New
York Montr&al, Paris
Bruxelles Berlin,
Geneve...
Pour etre b jour
a VOC / BClu8/ild,
abonnez vous
en nous .
.
"


Miami

5 74 5

Port-au-Prince
245-1910
221-8567 168 / 98

New York
914 358 7559

BOSton
508 941 6897

Montreal
514 337 1286


p coiffeur
# ORIGINAL
BARBER
CHARLEMAGNE
COIFFEUR
103 S.E. 2nd Street
DELRAY BEACH '
FL 33444
Tbl: 243-1039
BEEPER:
524-0086
OPEN
MONDAY-
SATURDAY 1-7
SUNDAY 10-3




Bhl Fouchht
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!



.Fean Marc

P -Avenue Mul iti
ti kabich pain au beurre
manchette 1sur

T61: 4092-4685
403-1958


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy

t61.: p 04777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
T61- 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450
Delray Beach
Classic Teleco
EL B V d
561-279-8846 -
OUR LADY Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 T61:
561-272 3556


Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6thAv.
305 940 9902
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette
Barber Shop
154-55
West Dixie Highway
305 940 9070
B & L Supermarket
& Produce
1 04 s e

305 893 0410
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646
Christephanie'S
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
T61 08 -7424
-

Chiropractic
office
910 East Atlantic Blvd.
P an ach


TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Flo 330608
954-941-7004


Nous annonqons avec
infiniment de peine le
d6cks de
Mme. Veuve Arlet
Sajous, nie Marie Anne
Valbrune, (Lelette)
pour les intimes, survenu A
New York le
Dimanche 3 Mars 2002 A
I'Age de 86 ans. -

En cette douloureuse
circonstance, nous
adressons nos sinc6res
condolences A ses infants,
petits-enfants et arribre
petits-enfants: Mr. et
Mme. G6rald Sajous,
VIme. n6e Joy Benjamin, et
famille; Mr. et Mme. Pierre
Hall, Mme. n6e Yolaine
Sajous; Mr. et Mme.
Edouard Sajous, Mme. nde
Maxine Hollar, et famille;
Mr. et Mme. Kenny
Sajous, Mme. n6e Denise
D6graf et famille; Mr. et
Mme. Adolphe Sajous,
Mme. n6e Marie Th6r6se
Stam, et famille; Mr. et
Mme. Jean Claude Villate,


Mme. n6e Marie Thdrbse
Sajous, et famille; Mr. et
~ Mme. Martin Sajous,
Mme. n6e Maryse Carrid, et
famille; Mr. et Mme.
Patrick Sajoris, Mme. nie
Jackie Kalipe et famille; A
ses beaux-frbres et belles-
soeurs: Mr. et Mme. F61ix
Sajous et famille, Mme.
Ninette Sajous et famille,
Mr. Roger Sajous et
famille; A ses cousins et
cousins, A ses neveux et
nieces; aixx families Alain,
Barbuto, Benjamin,
Blanchard, Carri6, Charles,
Clesca, Dauphin, D6graf,
Desgrottes, D6vot, Dorvil,
Estime, Eveillard, Faublas,
Frangois, Gardbre, Guerrier,
Guillaume, Hall, Hollar,
Jean, Kalipe, Legros,
Martelly, Petett, Rodriguez,
St. Lot, Sajous, Simon,
Stam, Taylor, Valbrune,
Village, ainsi qu'd tous les
parents et amis 6prouv6s
par ce deuil.

Les fundrailles de Mme.








I OO BEI


Assassinat de l'archev~que de Cali: la piste"`


ali, Isaias


AFRIQUE AUSTRALE

Zimbabwe: Mugabe
A/

R pr ete SOFIllelli
HARARE, 17 Mars Impr6sident contr81e des d6penses publiques.
zimbabwden Robert Mugabe a pret6 La r6forme agraire pr6voit la saisie

cerment diman- .
tant dans un .
discourse A la na- s,
tion une poursui-
te et une acc616- .
ration de la
r6forme agraire
controversies au .
Zimbabwe et en
appelanthl'unit6
national.
M. Mu- 1
gabe a estim6 que
u
la r6forme
agraire doit se
poursuivre plus -
rapidement et --- +
avec plus de Le president Robert Mugabe, au pouvoir depuis 22 ans, a
force aprbs pr8td segment dimanche pour.un nouveau mandate de 6 ans


En plus des opdra tions de transfer a argent
Boby ExpreSS se charge de faire parvenir dans l'imm6diat vos
cassettes, letters, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products
alimentaires. B ob E ress

c'est 6galement une carte de tiliphone
dont la ligne d'acchs
dP n'est jamais occup6e ~
: Boby Express
C'est tout implement No 1 !


Papge l4


Mercredi 20 Mars 2002
Haiti en Marche Vol XVI No7


Pierre, au Vatican.
ax H HRECOtr aflc Ispape a"exhort6les Colombiens Apoursuivre
ntaires du 10 mars dernier, a soulign6 le ministry le chemin du dialogue, excluant tout genre de violence,
rieur. chantageetenlbvementdepersonnes".
Armando Estrada a cependant reconnu, sans .Depuis 1964, la guerre civil en Colombie a d6ji
fournir aucune precision, que fait plus de 200.000 morts, avec une moyenne de 3.000
l'enqu8te "n'exclut pas d'autres enlbvements de civil par an, notamment par les FARC,
pistes", et appeal les Colombiens principle guerilla avec 17.000 homes, et 1'Arm6e de
h"informerles autbritds etfournir liberation national (ELN, extreme gauche 4.000
tous les indices possibles pour homess, pourtant d' obedience catholique et proche de la
empacher ce crime de roster th6ologie de la liberation.
impuni". Avant les 61ections du 10 mars pour le
Mgr Isaias Duarte 6tait renouvellement du Congras, remport6es par les candidates
6galement connu dans le pays independents, notamment de droite, Mgr Isaias Duarte
andin pour son opposition n'avait pas m^Teh6 ses mots centre la presence active du
permanent au processes de paix narcotrafic dans la politique.
avec les Forces armies Dans un document sign6 avant ce scrutiny,
r6volutionnaires de Colombie l'archev6quedeCalietles6v8quesdud6partementduValle
(FARC, marxistes), rompu par le del Cauca, dont Cali est le chef-lieu, avaient d6nonc6
pouvoirle20f6vrierenraisondes "I'argent brilant" de la drogue, et appeal les 61ecteurs &
. enl6vements de civil par les "choisir des candidates propres".
rebelles. La drogue reste un mother de base dans la vie
La Colombie, pays de 42 6conomique et-politique de la Colombie, avec une produc-
millions d' habitats A la foi tion annuelle de580 tones de cocaine et7 tones d'hdroine,
catholique fervent, a 6t6 exporters en majority vers les Etats-Unis, pour un chiffre
bouleversde par cet assassinate. d'affaires estim6 & 4 milliards de dollars.
Toutes les t616visions etradions ont Malgr6 l' extinction des cartels de Medellin et de
Duarte interrompuleurs missions samedi Cali entre 1993 et 1995,1e traffic de stup6fiants est d6sormais
announcer le meurtre, aussitat condamn6 par tous supervise par quelques trois cents organizations de moindre
dats 11' 61ection pr6sidentielle du 26 mai prochain. Importance mais discr6tes et efficaces, selon la police.
Jean Paul II a d6nonc6 dimanche cet assassinatet Pablo Escobar, le 16gendbre chef du cartel de
barbare ", au cours de Medellin abattu par la police le 2 d6cembre 1993, avait ainsi
l'ang61us dominicalhSaint- 6t6 61u d6put6 en 1982 sous la bannibre-du parti liberal.
(AFP)


BOGOTA, 17 Mars La piste du narcotrafic


parleme


commanditaires.
Mgr Isaias Duarte, 63
ans, a 6t6 abattu & coups de
pistolet par deux tueurs A gage
d'une vingtaine d'annies, aprbs
avoir ce16br6 une messe et marid
soixante-dix couples hl'6glise du
Bon pasteur dans un quarter
pauvre de sa ville, situde A 480
km au sud-ouest de Bogota.
Les tueurs n'ont
toujours it6 ni arrat6s ni
identified, mais leur portrait-ro- .
b.at est en cours d'achbvement
dansleslaboratoiresdelapolice,
a indiqu6 le ministre de
1'Int6rieur, Armando Estrada.
Un Conseil de s6curit6
extraordinaire a r6uni dbs
dimanche matin & Cali le
gouvernementetl'Etat-majordes
trois armes sous lapr6sidence du
chef de l'Etat, Andr6s Pastrana. ..
"I'une des principles L'archev8que de C
hypotheses sur les origins de ce crime concern les
d nonciations par l'archeveque du r81e des narcotrafiquants
dans la politique colombienne" avant les 61ections


.


L


Ici c'est pronto pronto !.
5401 NE 2nd ave Miami, FI 33137 305-758-3278
2807 Church ave Brooklyn NY 11226 718-693-3798
1161 Flatbush ave Brooklyn NY 11226 718-287-5295
300 Broadway Cambridge Ma 02139 . 617-354-6448
159-35B Hillside ave Jamaica NY 11432 718-523-9216
508 River street Mattapan Ma 02126 617-298-936
7177 rue St Denis Montreal Qu6bec H2R2E3 514-270-5966
3820 Henri-Bourassa est Montreal Nord H1H1K4 514-852-9245
19 South main street Spring Valley NY 10977 914-425-7747
953 Washington blvd Suite 1 Stanford Ct 06901 202-722-4925
Wulfs rd of East across Windsor park
Nassau Bahamas 242-322-6040
1552 Jefferson ave Boyton beach FI 33435 561-742-3046
402 West Atlantic ave Delray Beach FI 33444 561-265-2100
428 West Sunrise blvd Ft lauderdale FI 33311 954-524-1573
30 South dixie hwy Suite 2 Lake Worth FI 33460 561-585-1077
19325 NW 2nd ave Miami FI 33169 305-654-2800
506 11th Street N Naples FI 34102 941-435-3994
629 NE 125 Street North Miami FI 33161 305-892-6478
2469 So. Orange Blosson Trail Orlando FI 32805 407-649-9896
4857North Dixie Hwy Pompano Beach Fl 33064 954-429-9552
,128 N Flagler ave Pompano Beach FI 33060 954-946-4469
604-25 Street West Palm Beach FI 33407 561-655-4166
1232 Moreland ave Suite A Atlanta Ga 30316 404-622-8787
Downtown Providenciales
N. Miami Beach FI 33162 305-945-1390
Butterfield Plaza near Scotia Bank
Turks and Cacos Islands 649-941-4172


.
de quelque 10 mullions d'hectares de terres
de Blancs, pour les redistribute A des Noirs
d6munis. Ce processes a cependant 6t6 men6
dans la force et marque par la violence et a
6t6 d6nonc6 par l'ancien pouvoir colonial
britannique,1'Unioneurop6enneetles Etats-
Unis.
"Les attaques centre Mugabe et
centre le Zimbabwe sont revenues une ob-
session pour certain pays, notamment la
Grande-Bretagne", a estim6 le president,
dnongant "le racism britannique".
"Jamais, jamais, plus jamais le Zim-
babwe ne sera une colonies a-t-il martel6, se
f61icitant de l'effort collectif des
ZimbabwdensetdesAfricainspourrejeterle
ndocolonialisme".
Aprbs une campaign pr6sidentielle
marque par la violence politique (34 morts
selon les d6fenseurs des droits de l'Homme,
dont une majority d'opposants), le president
a appeal & l'unit6 national entre ses parti-
sans et ses opposants pour qu'ils "travaillent
ensemble" pour le Zimbabwe, lors de sa
(voir Mugabe / 15)


avoirpret6sermenten"jurantd'8trefidble
et de faire all6geance an Zimbabwe et de
respecter les lois" du pays.
Le president, r661u au terme du
scrutiny controversy du 9 an 11 mars, a
estim6 que la r6forme agraire 6tait
-particulibrement n6cessaire en reason de la
s6cheresse qui frappe le pays.
Celui dont la r661ection a 6t6
rejet6e par I' opposition, 1' Union
europ6enne, les Etats-Unis et les
observateurs du Commonwealth, mais
ent6rinde par la majority des organizations
et pays afkicains, a souligni que la r6forme
agraire visit & redresserr les injustices
monstrueuses de la colonization"
britannique.
Ha estim6 qu' elle "permettrait de
d6velopper.1'esprit d'auto-suffisance"
parmi les Zimbabwdens alors que le pays
est de plus en plus isol6 sur la schne
international et traverse une profound
crise 6conomique.
Pour en sortir, le president
Mugabe a notamment priconis6 un strict


Le nombre de nos succursales augmente...


rs Taux


bB express

Rapidit6 Confiance et les Meilleu







I DIAPORAI


Haiti en Marche Vol. XVI -


REFUGEES HAITIENS


Un procks intent au Service

de I'Immigration et de Nat
MIAMI, 15 Mars Les avocats des immigrants quiapr6sentilaplainteaunomdes d6tenus,1'Immigration
haltiens ontintroduituneplaintelevendredi l5mars devant a pris l'habitude d'enfermer des Haitiens arrivant dans le
un tribunal f6d6ral, accusant le Service d'Immigration et Sud de la Floride et pr6sentant une demand d'asile
de Naturalization (INS) de d6tenir en prison plus de 240 politique. Cela a commence depuis le mois de d6cembre
Haitiens quiavaientpr6sent6une demanded'asilepolitique. dernier, aprbs le d6barquement de 187 Haitiens qui 6taient
D' aprbs 1' agelice Florida Immigrant Advocacy Center arrives A bord d'un bateau surcharge.
^ /
ZImbabwe: Mugabe a prete segment


ambricain

uralisation
Deux des r6fugi6s de ce bateau dangereusement
surcharg6avaientp6rinoy6s,20autres avaientnag6 jusqu'd
atteindreles c$tes delaFlorideetleresteavait6t6transport6
Abord d'un navire des gardens cites sur la terre ferme.
Presque tous les survivants, ainsi que ceux arrives
par la suite, sont maintenus en detention, affirmed le Honda
Immigrant Advocacy Center (FIAC). Et environ 90 d' entre
eux se sont vus refuse 1' asile politique aprbs une brave
adidon.
La plainte introduite r6clame la premise en liberty
de ces personnel rclamantl'asile politique,1ar66valuation
de leurs demands d' asile qui out 6t6 rejet6es par
immigration et aussi une injunction centre cette politique
qui consisterait A emprisonner les gens suivant leur race et
leurnationalit6.
Le porte-parole de INS, interrog6 sur ce procks, a
.
refuse de faire le moindre commentaire sur sa sp6cificit6,
tout en pr6cisant que "la politique de l'Immigration et ses
procedures sont seulement bases sur la lox et non sur la
,,
race oule pays d'origine .
Avant le mois de D6cembre 2001, d' aprbs le
Directeur Ex6cutif du Florida Immigrant Advocacy Center,
1' advocate Cheryl Little, les immigrants haftiens qui
arrivaientiprouver hl'immigration qu'ils avaientunepeur
16gitime d'8tre poursuivis s'ils retournaient en Haiti, 6taient
relich6s dans l'intervalle de quelques jours.
Maintenant, ils sont maintenus en prison,
alors que les immigrants d'autres
nationalists qui passent le test de "peur
16gitime" sont relich6s.
"Alors queles Etats-Unis cr6entles
conditions pour le people de laisser le pays,
en coupant toute aide & Haiti, ils garden les
Haitiens en detention quandils arrivent aut
Etats-Unis et les retournent chez eux ", dit
l'avocat Ira Kurzban, qui represented aussi
'"'""" e.vmttequaHfiederacishet

de discriminatoire la detention des r6fugi6s
et declare que cela les empache d' engager
des avocats pour les assisted dans leur
demand d'asile.
"I' Immigration aurait mieux fait
d'aller derriere tous les Mohamed Atta du
monde et laisser les Haitiens en paix", a
6galement dit Cherryl Little, en faisant
allusion A l'un des 19 terrorists ayant
perp6tr61es actes du 11 september. En effet,
1' Immigration a 6t6 plut8t embarrassed la
semaine dcoule quand 1' cole de pilotage
de Floride, oil Mohamed Atta s' 6tait inscrit,
a requ une note des autorit6s de
immigration l'avertissant qu'un visa
d' 6tudiant avait 6t6 octroy6 au futur
"".... heryl Little a aussi pr6cis6 quele

Directeur de District de 1' Immigration, John
Burger, a admis deviant elle la politique de
d6tenir les Haitiens qui pr6sentent une
demand d'asile politique, alors qu'il lui
faisait visitor le 9 Mars dernier avec le
Repr6sentantiohn Conyers, D6mocrate du
Michigan, un centre correctional. John
Burger aurait 6galement pr6cis6 que
l'Immigration fait tr&s attention A ne pas
envoyer un signal aux Haitiens d' Haiti
attendant de s'embarquer eux aussi dans ce
voyage dangereux deviant les conduire en
Flonde. Le Horida Immigrant Advocacy

Center a r6v616 avoir d6couvert de
nombreux problbmes dans ces centres de
detention. Par example, au centre
correctionnel Turner Guilford Knight, une
prison situde tout pras de l'adroport de
Miami,1esd6tenuesfemmessesontplaintes
d' Stre harasses par les gardens et de ne pas
pouvoir se faire comprendre parce que leurs
gardens ne parent pas cr ole, et aucun
'""" ==tantde
laisser leur pays, A la recherche d'un mieux-
8tre aux Etats-Unis, sont stopp6s par les
gardes-c8tes amricains en pleine mer et
quand c'est le cas, ils sont returns chez
eux sans aucune autre forme de procks.


- - S~~g


Mercredi 20 Mars 2002


Page 15


,,
pour vo Bravo, Zimbabw6ens", a lanc6 M. Mugabe sous
.
les applaudissement, affirmant que cette 61ection est une
"fiert6 national" et a constitute "un sdrieux coup port6 &
1' ali
imp6ri smc 6monies'estd6roul6eenl'absencededip-
lomates europ6ens et de repr6sentants de opposition, qui
contestant sa r661ection.
Plusieurs chefs d'Etat africains ont en revanche
.
assist & la c6r6monie, dont Benjamin Mkapa (Tanzame),
Bakili Muluzi (Malawi), Joachim Chissano (Mozambique),
.
Sam Nujoma (Namxbie), Joseph Kabila (R6publique
d6mocratique du Congo), ainsi que le vice-pr6sident
Zambien Enoch Kavindele.
M. Mugabe les a remerci6s pour leur solidarity6"
face A "I'hostilit6 de l' Occident". (AFP


prestation de segment aprds sa victoire & 1' 61ection
P r6sidentielle
"J' en appelle A tous, qu'ils soient dans le parti au
pouvoir oudans les parties d' opposition, A s'unir et A traveller
ensemble pour le Zimbabwe", a d6clar6 le president
Mu abe
Selonles r6sultats officials duscrutinpr6sidentiel,
le candidate du Mouvement pour le changement
d6mocratique (MDC, opposition) & la pr6sidentielle du 9
au 11 mars, Morgan Tsvangirai, n'a remport6 que 41,7%
des voix centre 56,2% recueillis par M. Mugabe.
Selonle MDC, M. Mugabe a obtenu cette victoire
grice A des frandes massive et un climate de violence.
Le chef de 1' Etat zimbabw6en a r6torqu6 que
1' election avait 6t6 "un veritable processes d6mocratique
qui a vu des millions de personnel attended patiemment


, .
,

.
,,-*
.. *
.*
..


* -


Mia I POff-8H*Princh Miami

\w-^\
r 1--**
Tarif Special -LY




$ 0 017 5 aller-retour + tax
Attention: Les places sont limitdes. Faites votre
reservation immediatement.
Ces tickets ne sont pas remboursables
et ne peuvent 4tre changes.
,. r
.. /\/1,,/1/

* e
POUT Information et reservations,
contacted votre agency de voyage ou Air ALM



1-800-327-7230 (USA)


(suite de la page 14)






I Mer-ae


n arc e o o.


F6 konesans ak komisyond

konte nou
Komisyon& Konte Miami-Dade Dennis C. Moss, Distri 9


Page 16


Mercredi 20 Mars 2002
Haiti e M h VlXV N 46


Destriksyon total Siklbn Andrew te f6 gen 10
zan de sa te motive Dennis C. Moss pou li rantre
nan kous eleksyon pou sybj komisyon konte an.
Depi jou sa a, li ap sbvi pli de 170 mil rezidan ki
abite nan Distri 9, ki soti depi Kendall jiska
Florida City. "Mwen pa considered tht mwen kbm
yon politisyen, Mwen considered tht mwen kbm
yon fonksyond leta pou shvi piblik la e se sa ki
diferans lan. Etan ke yon fonksyond leta, mwen la
pou sbvi piblik la, san ankenn anbisyon pbsonbl,"
Moss te di.
"Mwen vle rezidan yo konnen ke rezon ke mwen te decide patisipe nan
eleksyon yo apre siklin la se paske mwen remain enterese nan ede moun
ak kominote an. Nan vi prive mwen se administrator yon 6ganizasyon
benev61. Apre siklin la, 6ganizasyon benevil mwen an ak CDC West
Perrine la te etabli plizy4 sant dijans Nou te travay ak moun ki te bezwen
kay yo, manje, dio, rad, ak travay yo. Apre sa mwen vinn realize ke mwen
ta kapab ede kominote an plis si mwen te an pozisyon nan gouv6nman kbm
yon ofisy41 eli. Mwen fy6 ke kominote an mete tout konfyans li sou mwen
e mwen pral eseye f6 tout posib mwen pou amelyore katye kote moun yo
to eli mwen kbm reprezantan yo," Moss te di konsa.
"Mwen deviope Konshp Plan
Vwazinaj Sid Dade la apre ke -- .
mwen te finn temwen dega siklbn
Andrew te f6 yo. Apre yon v6t de
konfidans inanim, Komisyon Konte
an te vinn ba li nouvo non, "The -
Moss Plan." Plan mwen an.se te
pou deviope zbn nan distri mwen .
an ki te pran frap nan men siklin la,
men too ki te deja frape pa Ibt kalite
sikl6n avan menm Andrew te pardt
an 1992. Pou mwen bannou li yon .
Ibt jan, zbn sa yo te bezwen
redevlopman depi lontan lontan.
Nou k6manse ak omwen 50
reyinyon nan plizy6 katye. Se yon
sisthm de baz kote nou mande
popilasyon an ki sa yo bezwen ak a .
ki sa yo vle- 1 Fondasyon Klinik West Perrine la: Kom
Epi de la mwen drape plan R.R. Moton Elementary school
"Moss Plan". Se yon plan kap
deviope pwoj6 jis jounen jodya nan distri mwen an," Moss di konsa.
Moss santi ke Kbporasyon Devlopman Kominoth yo (CDC's) ak 16t
6ganizasyon benev61 yo f6 pati integral de siks& amelyore kalite lavi
rezidan District 9 yo. "Mwen trb fy6 de travay kbporasyon deviopman
kominoth yo ak 6ganizasyon benev61 yo f6 jiska prezan epi tou tout travay
yo planifye nan lavni ak sip6 mwen e sipb Konte Miami-Dade," di Moss.
Komisyond Moss kontinwe travay sou devlope pak damizman nan
Metrozoo an ak 16t pati nan Sid Miami-Dade pou li kapab f6 li tounen yon
zbn de vakans. "Map travay sou mennen de pak/plas damizman/Iwazi pou
distri mwen an ak pou zbn Sid Miami-Dade la. Jounen jodya nap travay
sou yon plan prensipal pou Miami Metrozoo. Nou vie rez6ve yon
pwoprivete pou nou kapab bati yon pak damizman ki pou konplimante lokal


zoo an. Anplis de sa, nan "Homestead Air Force Base" la, nap travay sou
de aktivite ekonomik de deviopman, mwen wk tou de opitinite nan lokal sa
a pou plizy6 pak-damizman. Develop yo enterese tou nan zbn Florida
City an, kote ke map travay ansanm ak Majistra Otis Warren sou ide yon
pak damizman ki genyen jwbt nan dlo. Sa va pbmht nou ajoute sou lis pak
nou yo tankou, Everglades ak Biscayne National Parks, Monkey jungle,
sant kous Motor Sports Speedway ak Miami Metrozoo san konte biznis
tourism agrik61 zbn la.
Komisyond Moss wk tou yon Sant Kiltir61 Dbza pou f6 pati yon Sid
Miami-Dade ki my6 ak ki pi rich. Sant Kiltird Dbza sa a ta sitive anfas mbl
Cutler Ridge Mall la a kote Sant Gouvbnman South Dade la sou sis kawo
th. "Mwen wk yon 16 ke mbl Cutler Ridge la va deviope an yon gwo sant de
Iwazi ki va genyen la dedan li restrain yo ak teyat yo anplis de magazen ki
deja la yo, tankou Riverwalk anba lavil Fort Lauderdale." Moss di konsa
Soulaje pwobl4m sikilasyon an se youn nan koze ki domine Komisyond
Moss. "Mwen kwd se pou nou panache nou epi diskite sou plan ki pou f6 nou
jwenn solisyon ak bati enfrakstrikti transpb piblik. Tout moun konnen ke
genyen pwobl4m konjesyon nan sikilasyon an. Ak tout ke transp6 piblik pa
rezoud tout pwobl6m la, mwen kwd se pou nou bati pou lavni yow bon
transpb piblik. Nou bezwen yon sisthm transp6 ki f6 sanski va mennen
moun kote yo vle ale yo le yo vle ale yo." Moss di konsa
Mwa dbnye mwen te f6 vwayaj
any61 mwen an Afrik. Rezon mwen
.. ale vizite se pou eseye etabli
kombs ant Miami-Dade ak Lafrik.
Se yo gwo chans pou mwen
rankontre ak ofisy41 eli yo.ak
kombsan yo pou etabli yon dyalog
pou etabli yon wout komesyal ak
averybn ant Miami-Dade ak Lafrik.
Vre avantaj ke nou ofri yo sh ke
nou se baryb Lamerik Latinn la. Sa
nap di yo tou se pa selman ak
Miami-Dade ke nap kapab fe
biznis ni ak L6zetazini men ak tout
Lamerik Latinn e Karayib la tou.
Alb kouman Komisyone Moss
balance vi li ant ork travay li ak vi
prive li?
yonb Moss ak etidyan yo de Mwen renmen pran chak koze
youn apre 16t dapre enp6tans yo,
se benediksyon mwen ke mwen
genyen yon madam ki konprann ke pou mwen kapab yon bon lidd, mwen
bezwen tan pou mwen konsakre a popilasyon an epi pou mwen kapab
pran de angajman. Fanmi mwen kanpe dbye f6m," Moss di konsa.
Komisyond Moss diplome de Grinnell College avek yon bachelye an
Ekonomi. Li genyen yon b61 vi ak fanmi li, madam li, Margaret, ak twa gran
pitit liyo- Kamilah, Eboni, Keenon.


MIAM I-DADE

Biwo Lavil: 305-375-4832


lisJ


Se Kanpay S~vis Piblik gouv~nman Miami-Dade ki prepare L~t prezantasyon sila a.







I


I


Haiti en Marche Vol. XVI No.7 I


par les bourreaux du type famille Barnave de leurs m6faits
hl'encontredesTiOma.
Mais, en aucun cas ne devrait-on souhaiter que la
juster6tribution du crime deldse-humanit6 etdeldse-soci6t6
des Barnave vienne sous la forme dela perte deleur stability
6conomique. Sinon, ce strait la manifestation d'une con-
ception dangereuse parce qu' elle comported les germes d'un
veritable cancer qui affaiblitles micanismes appeals a sous-
tendre les 6ventuelles perspectives de prosp6rit6 de la na-
tion. La n6cessit6 imp6rieuse de faire justice ne devrait
jamais 8tre confondue avec l' envie de d6truire le coup able
en d6mantelant sa situation financibre. Tant que cette dis-
tinction o'est pas faite et accepted par le corps social, la
propri6t6priv6eresteramenac6eetl'6conomieenlambeaqxy
Entre temps, dichouqueurs, chimbres, zenglendos,
rangonneursincendiaireskidnappeurs etautres specialists
du crime, ainsi que leurs commanditaires, ont la part belle,
tandis que, crise politique sempiternelle, pourrissement
institutional et perfidie politicienne aidant, le potential
production se r&duit en une peau de chagrin face 4
l'investissement qui disparate et au capital qui fait, dans sa
double composante physique et humane.

Haiti, pourrait-on ritorquer, sauve-toi
tol-mime ...
Si tant est que 1'histoire pr6sent6e par Charlot-
Lucien est vraie, la m6chancet6 des Barnave n' a
probablement rien A voir avec leur faillite. Il faudrait sans
doute regarded du c8t6 d'une sorte de blockage de 1'esprit
caus6par lemanque de vision et de caractbrepratique d'une
certain mentality ainsi que du c8t6 de l'acc616ration de la
d6g6n6rescence de 1' 6conomie national au cours des
dernibres d6cennies. On ne finit pas de computer les cas de
faillites personnelles et de banqueroutes d'entreprises en
Haiti. C'est le grand sauve-qui-peut. Et iln'y a aucune jus-
tice immanente A cause pareil d6sastre. La responsibility
est la n8tre; et surtout celle, historique, de nos 61ites "
(voir suite dans notre prochaine edition)


RE QUEST FOR PROPOSALS




r "
.... .


The City of Miami Department of Community Development is
.
soliciting proposals from qualified developers seeking fmancmg to
.
construct new affordable rental housing units in the City of Miami
with HOME Investment Partnership Program funds, the
REQUEST FOR PROPOSALS (RFP) will be available
Tuesday, March 12, 2002 at the following location :
City of Miami Department of Community Development,
444 SW 2nd Avenue, 2nd FlOOT
Miami, Florida 33130
Telephone 305 416-2080

Deadline for submission of proposals is April 1, 2002 at 3:00 pm

(AD No. 09800)


MIAMI-DADE COUNTY
MIAMFDADE
7 to emnan n n
0) EC) 1 F LIK I'K

Miami-Dade County ("County") through the Dade County Health
Policy Authority ("authority") is soliciting proposals from qualified in-
terested parties to meet certain Authority business requirements. The
selected contractor shall develop and recommend a long-range five-year
plan to improve indigent health care access for County residents, in ac-
cordance with County Ordinance 95-71.
Pre-Proposal Conference
A Pre-Proposal Conference is scheduled for March 26, 2002 at 2:00 pm
(local time) at 111 NW 1^ Street, 18* Floor, Conference Room 18-2,
Miami, 8133128. Attendance is recommended, but not mandatory. The
Procurement Contracting Officer for this RFP is Oscar Willumsen Jr. at
(305) 375-1416 or e-mail: oscwill@miamidade.gov


Deadline for submittal
Deadline for submission of proposals is April 12, 2002 at 2:00 PM (Lo-
cal Time) at Miami Dade County, Clerk of the Board of County Com-
missioners, 111 NW 1" Street, 17* Floor, Suite 202, Miami, Florida
33128-1983. This RFP is subject to the County's Cone of Silence Ordi-
nance 93-106


COntract Measures
There is a Black Business Enterprises (BBE), Hispanic Business Enter-
prises (HBE) and Women Business Enterprises (WBE) Selection Factor
for this RFP.


To Request a Copy of the RFP Solicitation

Package
The-RFP document, which will be available starting March 13, 2002 can
be obtained through Vendor Information Center, Department of Procure-
ment Management, 111 NW 1^ Street, Suite 112, Miami, FI 33128-1919
at a cost of $ 10.00 for each solicitation package and azi additional $5.00
fee for a request to receive the solicitation package through the United
States Postal Service. Four your convenience, the County now accepts
.
VISA and MasterCard. To request the solicitation package through the
.
United States Postal Service, mail request with the following mfo: the
RFP number and title, the name of proposer and contact person, com-
plete address to be mailed to, telephone number and fax number, along
with a $ 15.00 check or money order made payable to Miami-Dade
Board of County Commissioners.
Miami-Dade.County requires business entities to complete a registration
application with Department of Procurement Management prior to
award of any contract, as failure to register may result in the rejection of
the Proposal. For assistance in registering, contact the Vendor Informa-
tion Center at (305) 375-5773.


Mercredi 20 Mars 2002


Page 17 ,


(Contes ... suite de la page 12)
instruction. Mais si l'on se fie aux nombreux rapports
&voquant les mauvais traitements inflig6s A ces infants en
g6n6ral, on peut supposed que de tells families sont en
minority. Dans des circonstances "normales ", les Barnave
n'auraient probablement pas acceptd'envoyer Ti Oma A
I'6cole de toute fagon, cela n'a jamais 6t6 yraxment
n6cessaire en Haiti pour computer la monnaie ; A
supposed que, comme rapport par Lucien, ils 1'y envoient
quand m8me, ils ne l'y auraient en g6n6ral laiss6 que
quelques mois, peut-8tre une on deux ann6es, pas plus ;
Manzb Martha, elle-m8me probablement aux prices, meme
A un nivean moindre, avec les pr6jug6s et l'impei-tinence
des patrons, aurait peut-8tre consacr6 ses energies beaucoup
plus A survive qu'd veiller sur Ti Oma et, qin saxt, aurait
peut-8tre pass6 "les frustrations qui l'6touffent sur "te
restav&kplus fable dan pouri gen fas sou bannan-n mi~ ;
etilne seraitpas impossible, dans un cas de figure quel'on
veut esp6rer extreme, que la m8me Martha y aille de sa
propre dose de mauvais traitements A l'encontre du petit.
domestique parce qu'elle serait A son tour 6gar6e dans ces
sorts de pr6jug6s sans fondement dans lesquels nous,
Haitiens, touted categories sociales confondues, avons la
destructrice sp6cialit6 de nous emp8trer et qui la feraient,
comble de paradox, se consig6rer comme n'6tant pas de
la classes de ce petit n&g man.~ Syndrome de 1'esclave de
I'habitation domestique du colon blanc qui se croyait
sup6rieur A l'esclave des plantations ...
L'dmancipation 6quilibrie de la soci6td
haltienne ne se produira pas par un nivellement
par le has ...
Ilne faut certes pas quereller Charlot Lucien pour
avoir pr6sent6 l'histoire d'un restav4k qui a bien tourn6.
On doit se dire aussi que Ti Oma est peut-8tre une histoire
vraie et que l'agronome Omar Dessources peut bien avoir
son homologue dans la vie r6elle, en Haiti, dans quelque
service du Ministbre de1'Agriculture ou ailleurs. La
chronique haltienne a toujours rapport avec satisfaction et
philosophic ces cas de personalities issues de condi-
tions sociales et dconomiques trbs difficiles qui, au prix de
sacrifices et d'acrobaties tenant souvent de la prestidigita-
tion, r6ussissent dans la vie alors que tout 6tait ligu6 centre
eux.Maisl'observateuraverliinform6delar6alit6dipeinte,
sait qu'il s'agit de v6ritables rescap6s, d'6minents veinards
-certains diraient des pr6destin6s, hl'instar dub6b6 Moise
qui, selonl'histoirebiblique, fut sauv6 des eaux par lafille
du Pharaon d'Agypte.
En se r6jouissant de I'aboutissement heureux du
parcours des quelques Ti Oma, il strait r6aliste de ne pas
oublier que, pour chacun d'eux, onpeut ais6ment d6nombrer
des millers de Ti Sentaniz, des fils et filled authentiques
d'Haiti qui n'ont pas eu autant de chance. Livr6s A eux-
m8mes souvent dbs le plus bas Age, ces derniers sont
sacrifi6s par le systhme traditionnelhaltien quineleur laisse
d'autre recourse que d'aller gonfler la population des
bid esdai ssqque ra sh t I
s'abandonner Ala plus abject d6r61iction on de se laisser
recruiter par les vautours de la politique et de tous les trafics.
Il ne faudrait surtout pas oublier qu'une nation ne saurait
prosp6rer sur la base d'exceptions et qu'il est suicidaire
pour une communaut6 de se satisfaire seulement de mani-
festations isoldes et al6atoires de succhs dont chacune fait
pendantid'innombrablescasdecatastrophehumaine-dans
I'espoxr fataliste et d6magpgique que notre tour arrivera
un jour "et que, jou sa-a,- nous connaltrons un bonheur
qui ne cesse de nous faire le pied de nez.
De plus, s'il est bien de se f61iciter du sort final de
TiOmailnefaudraitpass'empresserdeser6jouirdecelui
des Barnave. La d6ch6ance de cette famille est sans doute
le reflect du malheur 6conomique subi depuis de longues
ann6es par la majeure parties de la population haltienne.
I'erreur fatal consisterait A se rendre coupable du p6ch6


nsiddrer, esprit revanchard,
ille est bien faite pour elle
r pour le destiny de toute
que rach nan dlo kon'n dould
6quilibr6e de la soci6t6
r unnivellement par le bas.
tirer ni dans la reduction k la
qui b6ndficiaient d6ji d'un
n certain revenue, m dans une
le capital et ses d6tenteurs.
it se chercher dans unnouvel
domino par le souci primor-
gement qui verrait la roche
de son salut d'accepter que
e dans la fratcheur. Ce qu'il
l'instauration d'un nouveau
allocation optimal des
tribution equitable durevenu
nt efficacy des institutions
census de d6veloppement
context oh tous les Haltiens
ent invests de leur dignity
kgles du jeu sont clairement
visionprogressiste, oillapa-
roublardise et la corruption
pes de government, oh le
mes, destiny h mieux bemer
d droit de cit6, oble discourse
processes mirobolantes et
s un style pseudo-po6tique
d Haiti, notre seal vrai pays,
de ceux exergantles pouvoirs

rendre quel'auditeur moyen


d'aigreur et de rancune et de co
que la d6ch6ance de cette fam
sous le pr6texte, destructeu
communaut6, qq'g 6tait temps
rach nan soley.
Car 1'6mancipation
haitienne ne se produira pas pa
Il n' ya aucun profit collectif h
misbre d'agents 6conomiques
certain niveau de vie grice hu
hostility pathologique envers
Au contraire, notre int6ret devra
arrangement communautaire
dial de justice social, un arran
Al'eau comprendre qu'il est
la roche au solely "la rejoin
faudrait souhaiter done, c' est
contract social assurant une
resources disponibles, une dis
national et un fonctionneme
deviant accompagner le pro
6conomique. Et ceci, dans un
indistinctement sont pleinem
humane et citoyenne, ob les r
6tablies par un Etat honnate A
role donn6e a une valeur, ob la
ne sont plus 6rig6es en prmci
marronage sous routes ses for
et ifuir ses responsabilit6s, per
politique trompeur, tiss6 de
construct anarchiquement dan
fumeux, n'a plus de mise et o
devient enfinlaprioccupation
publics.
L'onpeut certes comp
de Ti Oma exprime, en pre-
mier r6flexe, un certain
contentment face & la
d6bicle des Barnave. Il n' y
a aucun doute qu'ils
devalent payer pour les
mauvais treatments
inflig6s A un pauvre petit
concitoyen sans defense
dont le destiny leur 6tait-
confi6. Mais cette sanction
ne devrait pas 6maner
d'une Justice immanente
"dontleressortetles d61ais
application 6chappent a
tout contr81e human. Sans
end6nierl'existence,-etje
dis m8me : au contraire -,
ilfautbienreconnaltreque
cette justice immatdrielle
ne suffit pas pour corriger
dn6 v6ealt o pe mte au
extraordinaire et aux
repercussions ravageuses
pour I'essence m8me de la
nation. Cette sanction
devraitplutSt venir d'un
tribunal fonctionnant dans
le context d'une soci6t6
qui s'est organise pour
pr6venir la perp6tration de
tels abus. En fait,1a simple
existence d'une structure
judiciaire efficacy et non
corrompue constitute une
force de dissuasion qui, de
prime abord, aurait
empach6 la commission


LET TRES


De Maurice Sixto a Charlot Luclen





En bref ...(suite de la page 2)
movements sociaux sur le financement du d6veloppement du 14 au 16. A cette
r6union,1e PAPDA se fera representer par Ricot Jean Pierre et Marie-Carmelle Fils-
Aim6..
Du 18 au 23 mars, aura lieu une rencontre officielle de 1' ONU avec les repr6sentants
des gouvernements sur le m8me sujet. Le president Aristide laissera Port-au-Prince le
mardi 19 mars pour aller as sister A cette 16union.
Un ressortissant ha'itien, Pierre-Michel Joassaint, vient d'8tre
diploma de l'Ecole Nationale d'Administration
M. Pierre-Michel Joassaint arequ son dipl8me national administration et son Mas-
ter en Administration Publique lors d'une crimonie pr6sidie le 27 fivrier par le
ministry frangais de la Fonction publique, Michel Sapin, a apprise l'AHP.
L'6v6nement est assez rare pour 8tre soulign6. En effet, aucun Haitien n'a
6t6 admis A la formation longue de fENA depuis 1956.
Pierre-Michel Joassaint est le premier Haitien A suivre le Cycle
International Long del'ENA depuis queles 616ves strangers de cette grande
Ecole frangaise out 6t6 admis A suivre la m8me scolarit6 que leurs
colleagues frangais.
Originaire de Jacmel, Pierre-Michel Joassaint a fait ses etudes secondaires
au Centre Alcibiade Pommeyrac avant de partir pour Strasbourg.
Aprbs avoir obtenu une licence d' Histoire et un Dipl8me d'Etudes
Supbrieures, Sp6cialistes en Relations Internationales, Pierre-Michel
Joassaint a travaill6 pendant un peu plus d'un an en Haiti avant de passer
le concourse de l' ENA.
I'ENA a form6 depuis sa creation au lendemain de la Deuxibme guerre
mondiale, 1'61ite administrative de la France.
Measure de l'APN A Port-de-Paix
Les dirigeants de l'APN dans le Nord Onest out bloqu6 le traffic du cabotage au
niveau de ce port. Ils ont indiqu6 que seuls les bateaux assurant le trajet de Miami &
Port-de-Paix seraient habilit6s A mouiller dans la rade. Cette decision aurait 6t6 prise
pour r6am6nager la place. Cette situation a provoqu6 la colbre des usagers.
Le directeur de l'Ed'H visited le barrage de P61igre
Le directeur dimissionnaire de l'Electricit6 d'Haiti s'est rendu, mercredi, dans la
region pour supervisor les travaux de rehabilitation de la Centrale de P61igre. Le
montant de ce project s'616ve Aplus de neuf millions de gourdes, d'aprbs M. Pierre
Frangois Sildor. Rappelons que celui-ci, qui a d6missionn6 de son poste il ya une
semaine, ne gdre que les affairs courantes de Finstitution.
La tension persist aux Gonaives
Malgr61'entente trouv6e entrees deux chefs d'OP organizationss populaires) de cette
ville, la tension n'a pas cess6 de monster entre leurs partisans. Des barricades de pneus
enflamm6s ont 6t6rig6es & divers endroits de la ville par des members
d'organisations populaires process d'Amio M6tayer, pour protester centre cette
reconciliation douteuse. En effets,1es deux puissants chefs d'OP des Gonalves ont
sign6 verbalement un accord pour mettre fin aux violent affrontements auxquels
leurs sympathisants se sont livr6s depuis plusieurs semaines. A la demanded du
president Aristide, Amio M6tayer a rendu visit, mercredi, A son adversaire Guy
Louis-Jacques d6tenu au P6nitencier national. Les deux homes ont parl6 d'une
seule voix pour ramener la paix dans la region. Signalons que le premier s6nateur de
1'Artibonite, Joseph M6dard, a jou6 le r81e de m6diateur dans cette rencontre.
Harti recouvre ses droits de vote A l'ONU
Haiti arecouvr61e 12 mars dernier son droit de vote A l'ONU. Le droit de vote avait 6t6
enlev6 Ala R6publique d'Haiti qui avait cess6 de payer ses dettes enters l'Organisation.
Dans une note publi6e mercredi au sibge de l'ONU A New York, le secretaire g6n6ral
Kofi Annan a inform l'Assembl6e g6n6rale du fait que la d616gation d' Haiti avait
proc6d6 au pavement de ses arri6r6s au titre de l'Article 19 de la Charte des Nations
Unies ".
Par ailleurs, le nouveau repr6sentant d' Haiti & l'ONU, M. Jean C. Alexandre (60 ans),
a remis le 13 mars ses letters de cr6ance au secretaire g6ndral, M. Kofi Annan, a apprise
HPN auprbs du service du protocol des Nations Unies.
Avant cette nomination, M. Alexandre exer9ait depuis 1974 la profession de m6decin
et chirurgien dans 1' Illinois, aux Etats-Unis. II 6tait 6galement directeur des progranunes
d'internat en m6decine interne et de la famille a1' Hopital de Westlake, A Melrose Park,
dans l'lllinois. 11a itudi61a m6decine hl'Universiti d'Etat d' Haiti en 1967 et est membre
de 1' Association m6dicale amdricaine et de 1' Association des m6decins haftiens A
l'6tranger. (sources HPN, AHP, M610die 103.3 FM)


.

o




E HW & 1



MALOUK
s


EDE RETIRE MALOUK 1..A 1.ADAN LA
Vini an phsonn oubyen tcheke
sou Televizyon Miami-Dade
(Ch. 34 oswa tcheke sisthm kab
Iakay nou an pou channel la)
Vini rejwenn vwazen yo pa telef6n, Faks
.
oubyen E-mail Pou yon reyinyon enth-aktiv an
,
direk sou koze Pwogram Amelyorasyon Transpo
"TranSportation Improvement Prog ram (TIP)

Man heawen pawal pa nou nan koze an!

M&kredi, 27 Mas, 2002
6:30 a 8:30 p.m.
Sa I Asan ble Komisyon (anba lavil M ia.mi)
Stephen P. Clark Center111N.W.1Street

RE LE(305) 375-1 843
.
E-MAl L mpo@mia midade.g oV
FAKS IDENOU YO 30 5 375-4950
PATWONE PA KOMITE SITWAYEN KONSEYE SOU TRANSPORT (CTAC) & METROPOLITAN PLANNING ORGANIZATION (MPO).
SCHEMA SOU PROGRAM TIP LA DISPONIB POU WG AK/OSWA TELECHAJE SOU WWW.CO.MIAMIDADE.FL.US/MPO
,


I


L I T" r~m~m 1


I


Page 8 LesJeuxMercredi 20 Mars 2002


MENACE



Solutions de la semaine passe
.ECIDUAL
ETA LE FA
VAL P FM
IBA R RU RI
DL FA EN
0 ISIVETE
IR E E EU
RAP IECER


Allez de RAVAGE & MENACA, en utilisant des mots du Solutions de la DESAX E
vocabulaire frangais, et ne changeant qu'une letter par semaine passe: DESAPE
DECAPE
gne. #08 0801168 iiiA

RECELE
CEADVNNSEANPENNWR REBELS
KATE WINSLETC XI Z U F
N 0 SNI K LI WM 0 TCVSMY
JHC Z UANDJ MT 0 Y SPAR
: R N ) ) W SCRABBLE
MNI W JDW J K EL VSK ISB Arrangez les sept lettres.ci-dessous
HEMAL F J I Y C 0 Z GW LAE pour former un mot Frangais
CRBSJCDURWJKNALTL
NRRHKMJONLXZIHSOL
EI0IAFWZVUHWKNMMA
DMANNELLEKCMNAIEH ENT
INDGUTCJKUBZEHTIT
DEBTHGIOVNOJBTHMF SK
ULEOSISSYSPACEKDY
JENNIFERCONNELLYF
MHTIMSEIGGAMZOHIO
Trouvez les 20 acteurs et actrices nomm6s pour un Oscar Solutions de la semaine passe:
cette annbe dans le carr6 ci-dessus.


G 0 M E N 0 L








ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


zen c .


KONFERANS SOU
LEOPOLD CEDAR
SE NGHOR
ASPR POLITIC E LITERS
Ak Pwofesh : Claude Charles

LEOPOLD CADAR SENGHOR youn zetwal
file nan literati inivbshl-la. Senghor s'oun powbt, youn
powbt toutbon nan literati-a. Li te chbf-deta nan peyi-1
senegal Php la te eli-13 fwa. Pou mounn ki poko konnen,
li mouri 20 Desanm ki sot pase la-a lakay li nan youn
vil ki rele VERSON nan Normandie nan peyi Lafrans.
Li te gen 95-lane.
Senghor se premye Ag entelektybl ki chita nan
gwoenstitisyon franse kireleAcadimie Frangaise-la.Yo
te konsidere-1kbmpibon ekriven afriken, youn nbg solid
ki pa t' ap jbbbdb, e ki te adopted lanng franse-a pou l'f'e
kolonfranse-yorespekteLafrikrespektenbg.L1remonte
moral pbp ndg yo, li bay yo valk ak diyite. Se te misyon
li 16, ak youn lbt bon zanmi-1, Aimi Cisaire, youn
Matinikh yo limen flanbo "Negritid"-la ki rebondonng
an Ayiti e ki vin tounen youn lekbl liters. Aimi Cdsaire,
ak younlit zanmi-1ki soti Lagiyan Lion Damas, fonde
revi:<> ki t'ap hise drapo filozofi negritid
la. Pandan l'a leve nbg nwa nan youn lit nivo, li tou f'e-
n konprann gen de mistifikasyon, nou pa dwe aksepte
< dans l'autre...c'est I'affirmation du soi>>
Nan anel960, Liopold C6dar Senghor vin
prezidan peyi Senegal.apre li te fin fonde youn pati
politic BDS( Bloc Democratic Senegalais) ak zanmi li
Mamadou Dia an 1965, Mouvman Krevol Ayisyen te
monte sou do prensip imen sa-yo ki bay Ag vald e ki
plase neg nan kontbks istorik li, pou nou te chita filozofi
operasyonalis Mouvman-an ki vin ba-1plis fbs e ki vin
f'e-1 tounen youn zam pou n'batay kont tout kolon kit li
te nwa kit li te blan. Senghor kite politic an 1980. 24
mas 1984 yo nonmen-m manm akademi franse-a...
Se tout bb koze sa yo Mbt Claude Charles pral devlpope
pou nou Dimanch 24 Mas nan Sant Kiltirb1 Mapou. A
66 tapan
ANVAN KONFERANS LAN AP GEN VANT SIYATI
LIV TAMBOURS FRAPPES, IIAITIENS CAMPERS,
LA FABULEUSE HISTOIRE DE LA MUSIQUE
HAITIENNE. DE LA PERIOD PR"COLOMBIENNE
IL L'APOQUE CONTEMPORARY. TANPRI RELE
POU REZiVASYON.

E PREZAN'IASYON SA YO AP RELEYE ANDIRRI
OU NOUJEZE AK NOUYOK |

,
TAMBOURS FRAPPES
HAITIENS CAMP S


LA PLUIE ET SES TAMBOURS
t DE: JEAN-MAX CALVIN
Livre
Nature: pohmes
Auteur:Jean -Max Calvin
Collections Huguenikon
Ann6e de parution: d6cembre 2001
215 pages
Vient de paraitre aux editions Huguinikon un
receuil de pohmes, par le pobte Jean-Max Calvin,
titr6... La Pluie et ses Tambours.
Pr6fac6 par le Philosophe et 6crivain, docteur
G6rard Campfort,
La Pluie et ses Tambours est une collec-
tion de pohmes intimistes et 616giaques qui lui sont
inspires, pour fa majeure parties d'entre eux, par la
mort de sa mbre en Mbre-Patrie, alors que l'artiste
vivait en exil. Done il n'a pas pu assisted aux
funrailles. Vous imagine la suite...( Bon nombre
de nos compatriots, ont connu cette trag6die, sous
le regime de la dictature des Duvalier).
Un papillon A la manibre de Coriolan
Ardouin, pobte romantique haitien du dix-neuviame
sidcle, lui a apport6 la nouvelle:

" la porte s'annonce le papillon
Ses couleurs contrastent avec
Cells du jour naissant
Mon regard se perd dans le vide des mots
Sonne le t616phone
Sonne l'heure du depart
Ma mbre est morte et s'arrite le temps
Le mutisme envelope mon visage...',

La Pluie et ses Tambours (pages 21-22-23)

En lisant ce passage, je n'ai pas cess6 de penser A
Villequier" pohme--fleuve 6crit par Victor Huguo
aprbs la mort de Ldopoldine, sa fille qui venait peine
de se mariner, alors que le oobte des Odes etBalides
vivait en exil lui aussi en Angleterre.

Je recommended vivement la lecture de < et ses Tambours>> aux lectures de Haitien Marche.

Lochard Noel
Florida
Mars 2002

IN MEMORIAM....
13 Mas Jounen Nasyonal Felix Morisseu-Leroy

MORISO-LEWA .
M'pat janm konnen ou te gangan
Men ou f'e mbvby mounn ret baba
Lan men-w pbt-plim tounen ason
Pou f'et tout mo kreyb1 djayi
Di-m non mbt-bann pou m'sa konnen
Apa ou gen rara nan lari
Tanbou-w bay tout mo kreybl jarbt
Pou yo danse jouk mayi mi.

M'wete chapo devan-w chbfkanbiz
Sa on bay mo kreybl yo manje konsa
Pou yo klere kou maboya vant swa
Anba solby midi lakay

Gangan, Mbt bann, chbf kanbiz
Voye ason woule tanbou spare manje
Tout mo krey61 tonbe nan won
Ap fout bay lamizb paybt.

Max Manigat


A la move ti bbt... se lanmb!
Li monte konbinezon ak lavi
Pou zbt kokobe memwh-n...
Sa k'ta di Ayisyen ta gentan blive Moriso-Lewa ki
pase tout vi-1 ap goumen pou lajistis ak diyite pbp
Ayisyen tankou pbp Afriken !
Tankou yo di: < mouri>>. Noumenm Ayisyen nou kapab!


FANM AYISYEN
NAN MIZIK
Ak: Nekita Lamour

Semenn pase nou te di apre manman
fanm mizik ayisyen yo Lumane Casimir,
Martha Jean Claude; Toto Bissainthe,
.
Emerantes de Pradines lanse vwa fanm nan le,
monn mizikal la pa te tblman tande vwa fanm
yo ant ane 70 yo ak 85 shf chantbz evanjelik
Emma Achille

Lan ane 70-80 yo, te gen "duo "
Claudette et TiPierre, Maud et TiRoi, Yole ak
Ansy. Sepandan se apati 86-87 mizik fanm
ayisyen -an vin reprann fbs li pou li f6 plis fird
ki gen pou desann lan lane 95, 96. Nou
rankontre mizisy6n soloyis yo kouwk Fedia
Laguerre, Carole Demesmin (Mawoule), Farah
Juste, Barbara Guillaume, Emelyne Michel,
Myriam Dorismd, Ti Corn, Danielle Thermidor
Sb Ann, Marie Michile Saurel. Gen Yole
Desroses ki te konn change ak defen mari li
Ansy. Jacqueline Denis ki te konn change lan
<> ak youn mizisydn nouvb1
jenerasyon, Yannick Etienne .

Lan ane 90-91 yo, pa t' gen oun Ayisyen
ki pa t'konn Anna Pierre. Koze fanm ayisydn
te konn chichote ant yo menm oubyen repwbch
yo te konn f6 mari yo, Anna Pierre met pawil
sa yo lan lari nan change li < bon-m>>. Fanm yo te vin fbme djaz pa yo tou.
Te gen oun gwoup Fanm <> nan ane
90 yo.

Fanm yo change Jan gwoup mizikal tou
kouwd Maguy Jean Louis ak Mimose Beaubrun
lan <>. Pandan
evolisyon mizik noutr61 jenerasyon an nan ane
90 yo,; fi kbmanse danse epi fb koral lan djaZ
kouwd Josie ak Magguy lan gwoup mizikal
<>
u
Gen on jenerasyon fanm ki komanse
pwodui lan fen ane 90 yo, vb 1996,1997,1998.
Gen Chantal Drice (1996), Yonee Cherenfant
ki gen CD ak Kaskt Prelude (1998); Dionne
Lamothe.

Semenn pwochenn, na pale sou wM ak
enpitans mizik evanjelik la tou. Nou pral wb
anpil chantbz kouwd Farah Juste, Emeline
Michel, Martha Jean Claude, Fedia Laguerre,
yo tout te komanse change lan legliz.
Nekita Lamour

anpil ak jwe foutbal.. Li te konn ekri atik nan revi
Le Pilerin, Li ekri youn pydsteyat < le mal de notre sibcle>> ki te fe gwo siksh nan
oditorybm Saint Louis de Gonzague.
Ed kite Ayiti an 1970. Pase Nouybk, rantre
Kanada. An 1984, li kolabore nan journal Haiti
Pwogrbs nan ane 1984. Se konsa li change non li
pou evite dezagreman ak diktati Divalye yo. Non
li ki te EDRAINER Sainvill tounen Ed Rainer...
SE nan journal sa-a kote li te konn fe repotaj sou ak
analiz sou esph, sou lakilti, sou plak ki fenk pardt,
<>, entbvyou ak
mizisyen konpa, kadans, rasin, tout esperyans sa
yo penmht li rasanble bonkou materybl ki fb li ofri
nou jodi-a << Tambours Frapp6s, .Haittens
Campss>. Daprb Edouard Pierre Liv sa-a, s'oun
gwo diplis nan patrimwin liters kilti Ayisyen-an.
Youn trava ekstrawbdink.
VANT SIYATI DIMANCH 24 MAS 56-66 pm
Tapan nan Sant Kiltirdl Mapou 5919 NE 2nd Av.
Miami.


ED TRAINER SAINVAL
Dimanch 5-6PM Vant Siyati nan Libreri Mapou
TAMBOURS FRAPPES, HAITIENS
CAMPAS s'oun ansiklopedi sou mizik ayisyen-an.
Youn travay rechbeh pwofonde. S'oun gwo fose
Ed konbl6 pou tout m ounn k'ap ft rechach sou
mizik ayisyen-an. Gen anpil Ayisyen ki mouri san*
yo pa gentan kite anyen pou laposterite, pou nouvdl
jenerasyon-an. Men Ed ft devwa-1. Se ak plezi li
mete deyb pou piblik la < Haitiens Camp6s>/. Li pa manti. Si tanbou frap6
Ayisyen pa brase ren li enben Ayisyen sa-a manke
youn f'ey. Li pa tbm. Li pa Ayisyen natif natal.
-
Ed Trainer se mounn Pbtoprens. La elve
Bapedchoz. Jenn ti bway, li te konn change nan
<> ti djaz katye. Li te renmen li


M
t
F
M
V21TVINo7


Page 19'








1 p|





MELODIES 103.3 FM

aMilodie Matin"

(7 9: 30 AM)
"Le bon vieux temps"
Sucebs haltiens de 5 Decennies
Port-au-Prince, Halli
Phone 221-8568 FAX 221-0204


, V6hicules d'occasion

ISSAN, TOYOTA, MAZDA, LANDROVERS

Ag6s de 2 10 ans ; Toutes marques, Tout Modble
WASHINGTON / BALTIMORES Meilleurs Distributeurs de trucks
NOU ACHTE SELMAN NAN "DEALERS" AK AUCTIONS

SOU DEMAND KLYAN -AN
CI-IWAZI SA OU VLE, SA OU BEZWEN
EXCONOlvilZE PLIZYE IVIILYE DOLA
Plase kbruand pou pvvochen AUCTION-an
RELE TIlkI OU CI-MANTALE 410 653-4166 oux FAX; 410-646-3841


Page 20


Mercredi 20 Mars 2002


duNordanZA Clerval du Racing des Gonaives au

TriomphStdFILurmMaxiduBaltimoreAl'ASC;

Samuel Dolc6 du Cavaly au Roulado;
Clamard Augustin du Cavaly au Roulado;
Garry Beauvil du Violette au Roulado;
Philippe Jonas de Amateur de Cit6 Soleil au
cavary;
AlexToussaintJeandyGeorgesMackenzyR6gis
de S6 fbm, un club de quarter du Cap Haitien, A 1' ASC;
Ernso Laurence du Carrioca au Racing Club
Haitien;


La F6d6ration haltienne de Tennis confirmed la
participation d'Haiti Ala Coupe Davis 2002, zoneAmbrique,
Group m. La competition se tiendra au Salvador du P' au
7 Avril. Notre objectif est de retrouver le Groupe II dela
Competition en 2003 declaree Frantz Liautaud, Pr6sident
delaF6d6ration.
La formation haltienne de quatre joueurs sera
conduiteparRubenLamothe.LecapitaineLamotheachoisi
les joueurs suivants pour d6fendreles couleurs nationals :
No.1 Bertrand Madsen
No.2 Ifton Louis
No.3 Joel Allen
No.4 Philippe Edouard Lacombe
Haiti jouera dans le group B centre Costa Rica,
.
Honduras et Jamaique. Les deux mellleurs du group
joueront les 1/2 finales le samedi 6 avril centre les deux
meilleurs du group A compose du Salvador, du Panama,
de Porto Rico et de la R6publique dominicaine. Les deux
pays finalists monteront en Groupe Il l'aun6e prochaine.
44
Championnat Junior Fate
de PAques" au Jotac du 25 au 30
MRf S 2002
La direction de Jotac confirmed la mise en place
de son traditional tournoi Fates de PAques ", 106me edition
qui se d6roulera du 25 au30 Mars prochains. Les rbglements
de la f6d6ration international, ainsi que ceux 61abor6s par
la f6d6ration haltienne de tennis pour les championnats
nationaux seront rigoureusement appliflu6s.
Le Comity suivant sera charge de 1' organisation
du championnat: Joseph Etienne Junior, Directeur; Ma811e
Martin, Jugelarbitre; Ernst Jean Pierre et Jean Pierre
Desrosiers, members.
9
Echecs vers I organisation
du Tournoi Etudiant 2002
Le Comity Excutif dela F6d6rationhaltienne des
Echecs renouvelle son invitation aux Ecoles, Collkges,
Lyc6es, Facult6s et Universit6s publiques ou privies &
participer A son tournoi Etudiant 2002, qui sera organism au
cours de la p6riode pascal en se faisant representer par
deux 6tudiants joueurs d'6checsr6gulibrementinscrits dans
leurs 6tablissements auxniveaux secondaire et universitaire.
Le comity ex6cutif de la FHE remercie les
responsables int6ress6s des diff6rentes institutions de bien
vouloir encourage ses efforts dans cette premiere 6tape vers
lamise en place d'un programme d' enseignement sur 4 ans
du Jeu d'Echecs en milieu scolaire et les informed d' ores et
d6ji qu'elle compete les invited prochainement & une
conf6renceduprofesseur Uvencio Blanco, secretaire g6n6ral
du Comity des Echecs aux Ecoles de la Fdd ration
International des Echecs (FIDE).

, Douzibme Congrbs de
PASHAPS le 14 Avril & Port-
au-Prince
Le Comity directeur de 1' Associauon haint-ane de
Press sportive (ASHAPS) a I'asantage d'annoncer aul
members de la grande famille sporul e et our journables
sportifs en particular que le 12eme congress aura lieu A
Port-au-Prince le 14 avril 2002. Un regare d'Inscription
pour la participation as congrbs est out ert au local de
Association.
Le comity directeur de I'ASHAPS complex sur


1'appui de ses partenaires, sponsors et amis pourlar6ussite
de son 12e Congrbs qui aboutira A1'61ection d'un nouveau
comit6 directeur.

FOOT-BALL
Deuxibme tournoi deS
Grandes Antilles & Port-au-
Prince du 2 an 8 Avril
Du 2 au 8
Avril 2002, se
tiendra 1 Port-au-
Prince le deuxid-
'
me tournoi des
grades Antilles
avec la participa-
tion des 6quipes
olympiques de
Cuba, la R6pu- .5
oblique domini- .
caine, Porto-Rico,
Martinique,


Jamaique et Haiti. 77
La liste
des joueurs rete-
nus par les
entraineurs Patrice
Dumont et Carlo
Marcelin est la
suivante : Le president du COH Jean Edouard Baker remettant la coupe de mellieur butter
Gabart F6nelon ( Racing Club Haitien) A Golman Pierre
Lapaix Edouard (Aigle Noir) Nicolas Emerlin de l'ASC A Baltimore;
Andou Ednelson ( Racing Club Haitien) Joseph Jocelyn du Roulado au Cavaly ;
Eric Beauvais (Aigle Noir ) Chrismonord T61usma du Racing au Carrioca;
Barthold Dummy ( Carrioca) Jimmy St Lot du Racing au Carrioca;
Coming Jean Kenson (Cavaly ) Jean Roland Dartiguenave de Aigle Neir au
Jean Jacques Ernso (Aigle Noir) Violette;
Jean Jacques Pierre ( Cavaly ) Ernst Baron de l'Aigle Noir au Carrioca.
James St Cyr (Violette)
Romulus Turlien ( Cavaly ) Nouveau comity provisoire au sein de
Alexandre Bourcicot ( Violette) la Ligue Hal'tienne de Football f4minin
Peter Germain (Baltimore) Suite A la admission de certain membres de la
Richardson Ulcinat ( Roulado de la Gonive) Ligue haltienne de football f6minin, dont la president le
Ch6ry Monds ( Roulado) Dr Jessie Pierre, et dans le but d' assure la bonne march
Bennet Philippe ( Roulado)_ de la ligue, un comity provisoire a 6t6 nomm6 par la
Mac6us Judes ( Carrioca) F6d6ration Haitienne de football jusqu'hlafin dela season
Charles A1erte Junior ( Aigle Noir ) 2002.
Marc H6rold Gracien ( La Rochelle France ) Voici la composition du comity :
David Michemberg ( Athl6tic d' Haiti) Pr6sident : Etienne Beauvoir ;
Lorm6ra Junior (Quilm6s d'Argentine) Vice-pr6sident: Mme Luna Jean;
Elie Samuel ( Racing Club Haitien) Secr6taire : Mme Yolda Jean Marie;
Fucien Brunel ( Aigle Noir ). Membres : Yola Joseph et Eunide Adam;
I' overture du championnat aura lieu le dimanche


2
Championnat national de
Football de premiere division
season 2002.
Les pnncipaul transf erts
Cdlesun Balagel du Don Bosco au Club Excelsior ;
Fortunato Valcourt du Don Bosco au Club
Excelsior .
Joseph Pinclbs du Zenith au Don Bosco;
Frana Pierre du Zdunh au Tempete :
Pierre Joel du Zinith au Roulado;
.16timie Jean-Jacques de I' ASC au Zenith;
lklondesir Lesly de Umon Sportise Club de Trou


Tennis Coupe Davis 2002 Zone Amdrique




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs