Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00094
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: January 9, 2002
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00094
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche edition du 9 au 15 Janvier 2002 Vol. XV No 49


D istabilis ation


1.

La police a pr6sent6 la semaine dernibre ces trois homes : 1 haltien (A gauche)
et deux ressortissants nig6riens, comme members d'un gang qui parcourrait la capital au
volant de camions remplis d'immondices, qui sont volontairement d6vers6s un peu partout
dans les rues. Ce que les officials gouvernementaux d6noncent comme autant de strategies
de d6stabilisation des pouvoirs 6tablis, dont une nouvelle vague de kidnapping (il y en
aurait en une dizaine 11' occasion des fates de fin d'ann6e, mais dont aucune n' a 6t6
r6ellement rendue publique) ... Les trois individus appr6hend6s rejettent vigoureusement
cette accusation. Port-au-Prince a 6t6 couverte de fatras depuis plusieurs semaines, y
comprise le jour de1' an.

HAITI-CRISE


Opposition recherche

une Suspension d'Haiti
PORT-AU-PRINCE, p6ruvienne Diego Garcia
7 Janvier .I'opposition a 1 EA "'
haltienne mblierait des Selon le document,
demarches A Washington pour conduire le pays sanctions, aprbs decision d'une
les pays members de Y Organisation des assemble g6ndrale extraordinairenepourraplus
Etats Am6ricains (OEA) A invoquer participer Ala moindre activity de f OEA, de
contrele gouvernement haltienlaCharte I assemble g6n6rale aux commissions
D6mocratiqueInterAm6zicaineselondes sp6cialis6es.
sources dans la capital f6d6tale Le document se propose d'8tre "un
amricaine, particulibrement les articles guide pourf action politique dans le continent
de ce document inlitul6s Renforcement ambricain montrant que P exergice effectif de la
et preservation de la d6mocratie d6mocratie representative rig6n6r6e par la
institutionnelle. participation dela soci6t6 civil est essential au
,,
I'objectif de cette Charte d6veloppement politique avait soulign6
D6mocratique, votte par l'Assembl6e I'ambassadeurcolombienauprbsdef OEAaprbs
G6n6rale del'OEA en september 2001 A adoption du project, Humberto dela Calle-
Lima (P6rou), est de pr6munir le I.ad6marchedefoppositionhaftienne
continent de." toute rupture de l'ordre (ConvergenceD6mocratique) formul6eauprbs de
constitutional qui ne se limited pas au 1' administration Bush, se base notamment sur les
traditional coup d'6tat ", expliquait on Articles suivants dela Charte:
septembredernierlechef deladiplomatie (voir Charte OEA/ 6)


EVENEMENTS DU17 DECEMBRE

Homme d affairs

de Miami emprisonni
PORT-AU-PRINCE, 5 frbre, Antoine Saati, 47 ans, president de
Janvier Beaucoup de demarches la firme One World, bas6e A Miami, se
sont enterprises & Miami par la smur (voir Saati / 3)
d'un homme "
d'affaires de
nationality
amricaine qui a
td arrat6 aprbs
1'attaque thende
centre le Palais -
National le 17 9 7
d6cembre icoule
par un commando v .
d'une vinglaine
d' ancient me b tas -
res et de comnus-
saires de poke
haltiens en exil

Gina Saati, son
Units
spidalisies .
de la police
national
diploydes
auprbs de
basilique
Notre Dame
alors que le



solennelle du

: :
March


PRESSED
zz ..
glian M

pOur I'annie 2001
Apropos d' Haiti, le rappon
de Reporters Sans Frontibres fail
naturellement dial de l'assassimu du
jeune journabste Bngnol landor par
des at tisans du ut oir La1 alas le 3
dicembre dernier & Pcut Gobve.
LA ra ort mentioned assi
des persecutions repeties contre les
journahstes en Haiti au cours de
I'annee deoulde. et releve que prbs de
deux annees apres Yassassinal du
duecteur general de Radio Haiti Inter,
J ea nDominiq u e, fen q u 8 to o' a
toujours about nulle part.
P 10


( HaYti en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinibre

"is24T910 Fax 221-0204
Miami
173N.W.94thStreet
Miami Fl.33150
T61: 305754-0705 / 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montr6al 514 337 1286
Fax:305756-0979/513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URLwww.haitienmarche.com
Dbrary of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montr6al, B oston,
Washington, Chicago: $ 1.00
ort-au-Prince: 10 Gourdes )


AL depuis de longues anades chez
nous (Haiti en Marche, 28

r 92" N3 ed il(a s
bas salaires out fait perdre aux
Etats-Unis la majority des
employs de factory. Comment
donc, alors que les salaries sont plus
alit6s naturelles ilev6s en R6publique dominicaine,
a main d'oeuvre pouvons nous continue A voir nos
le, et surtout la employs disparaitre tandis quenos voisins
d march nord- exportent dix fois plus que nous en
volume ?
aussi, nous La creation d'emplois ne
courierr internet) nous est pas impossible ...
amricain 6tabli (voir Assistance pihge / 4)


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 26
D6cembre Le government
haltien vient de se casser le nez A
Washington dans une nouvelle
tentative d'obtenir la reprise de
1'aide. Mais le plus surprenant est
I'obstinationdenosdirigeantssuccessifs
A placer I'aide international au haut de
leurs priorities, avant tout veritable effort
de d6veloppement national.
Plus encore, ce sont les
strangers dans le pays qui doivent nous
rappeler A nos devoirs ainsi que nos


Ty
1

possibilit6s-
R6cemment, l'ambassadeur de
Taiwan, Michel Lu, mettait en relief lors
d'une conference de press les multiples
advantagess comparatifs" de notre pays : le
climate qui permit, par example, au riz
haltien de mikir plus vite que celui de la
Chine; lemoindreusage des pesticides qui


garde & la terre ses qu
(cultures organiques) l
abondante et trbs flexib
proximity avec le gran
am6ricain.
R6cemment
reproduisions une e-lettre
d'un homme d'affaires


HAIlTI vs. INTERNVATIO~





. .


11 1 1 * *
La valse des detritus
Le porte-parole de la PNH, Jean Dady Simon, apr6sent6 A la press le vendredi 4
janvier trois citoyens, parmi eux deux de nationality nig6rienne, accuses de se promener
& travers les rues de Port-au-Prince avec un camion charge de detritus qu'ils auraient 6t6
chercher A la d6charge municipal et de les semer A travers les rues de Port-au-Prince.
Un des nig6riens entre les mains de la police, a ni6.toute implication dans un tel traffic et .
pretend que la th6se de la PNH ne tient par debut.
Une d616gation ministdrielle visit les ruins de deux parties
politiques ... (voir En Bref/ 17)


j


777 Brickell Ave, Suite 1114


Aksidan machi-n ?
Reservva Chbk ?

Lanmb pa aksidan ?
Fbt dokth?

Abi son granmoun
nan nur sing home ?

Kadej ak ?

Ou pap peye senk kab toutotan nou pa genyen ka-a pou ou

Sitirasyon-ou ak imigrasyon pa enpbtan

Konsiltasyon GRATIS

Nou ka rann ou vizit lakay ou oswa nan lopital .


Se on jas enpbtan nou f& 12 nou chwazi on avoka. Pa baze nou s&lman sou on reklam. anvan nou decide se avoka sa-a nap
pran, mande konsky, mande enfamas on sou avoka-a, sitou sou qualifikasyon li ak eksperyans li.


Mercredi 9 Janvier 2002


Page 2


.
able qu'il y ait un lien avec des reseaux
terrorists.
Le bi-place Cessna-172 s'est
encastr6 dans un immeuble de qttarante
stages abritant des bureau de la Bank of
America A 17600 locales (22h00 GMT).
Son pilot, Charles Bishop, originaire de
Palm Harbor, en Floride, a 6t6 tu.
L'adolescent avait exprim6 sa
"s athie our Oussama ben Laden et
ymp p
les 6vinements du ll september", dans une
missive trouv6e dans une poche a d6clar6
le chef de la olice de T a, Bennie
Holder, lors d'une conference de press.
II "laissait entendre clairement
qu'il avait agi seul sans l'aide de qui que
ce soit"
"C'6tait un jeune homme
perturbs", a-t-ilpoursuivi, pricisant que sa
missive d6voilait un comportement
suicidaire.
Un h61icoptbre des gardes-c8tes
amdricains avait pris l'avion en chasse
imm6diatement aprbs son d6collage car il
n'avait pas requ l'autorisation de prendre
l'air, a d6clar6 le lieutenant des gardes-
c8tes, Charlotte Pittman, A CNN. Selon
elle, I'h61icoptbre avait tent, sans succbs,
de contacted l'appareil et de le diriger vers
un a6roport proche.
"Le Cessna a ignore ces
nyonctions", aajout61elieutenant Pittman.
Selon cet officer, I'heticoptbre se trouvait
A quelques m6tres du petit apparel et son
pilot ne pouvait pas ne pas l'apercevoir.
I.x Cessna s'est encastr6 entre les 20e et
25e stages de l'immeuble mais n'apas pris
feu, d'aprbs la police qui ajoute qu'il n'y a
pas eu de victims au sol ou dans
I'immeuble ferm6 pour la fin de semaine.


TAMPA, Floride, 6 Janvier -
L'616ve pilot de 15 ans qui s'est 6cras6

sFI d ,damn cm e TpeTtpa i
de tourism, s'est apparemment inspired du
mode d'action des pirates des attentats du
11 september.
Dans une court note manusciite
d6couverte par la police dans sa poche,
Charles Bishop, mort au moment de
l'impact de son Cessna quadriplace dans
le gratte-ciel, exprime sa sympathies pour
Oussama ben Laden et approve les
attentats du 11 septembre commit Bennie
Holder. -
Toutefois iln'existepas depreuve

eeuneTo to s iC arles Bi
.,
et un r6seau terrorist. Ses actes nous
laissentpenser que c'6tait un jeune homme
trbs trouble a declare le chef de la po-
1 '
ice. L'acte del'adolescentn'aeupour

r6sultat que sa propre mort et des d6gits
mat6riels pour Fimmeuble, dans sequel
l'avions'estencastr6auniveaudu28edes
42 stages. Les bureau, h part ceux
directement touches, devraient rouvrir
lundiz
Charles Bishop avait d6coll6 sans
autorisation et ignore les signaux des
garde-cSte en h61icoptbre qui lui
ordonnaient d'atterrir sur un petit
aerodrome voisin.
Les enquateurs ont interrog6 sa
famille dimanche et comptaient chercher
des 616ments dans son ordinateur. Is FBI
a d6pech6 des agents sur place bien qu'a
prior les autorit6s aient estim6 peu prob-


l'am61ioration des conditions de vie de la
population qui, reconnait-il, a v6cu une
ann6e 2001 difficile. Is ralentissement des
activists 6conomiques et I'absence de
resources financibres pendant I'ann6e
6taient li6s A la crise politique.
L'6quipe au pouvoir va articuler
le programme de l'ann6e 2002 sur les 5
points suivants, a 6galement fait ressortir
le President : restructures et commum-
cationsproductionnationale, education et
alphab6tisation, sant6, justice et s6curit6.
Is dentAristide
pr6si prdvoit pour
2002 un taux de croissance de 2 % en
terms r6els et le maintien de inflation
dans une fourchette de 10 & 12 %. Comme
projects devant8trelanc6s au cours de cette
nouvelle annie, le president cite la
modernization des aroports de Port-au-
Prince, celle des aerodromes de plusieurs
autres villes de province dont le cott est
estim6h2.5milliards de gourdes. Environ
700 millions de gourdes seront consacr6s
Al'dducation et une parties de ces fonds sera
invested dans le programme Alpha-
coopdrative.


Le Chef de l'6tat a plaid en
faveur d'une Haiti socialement juste,
6conomiquement libre et politiquement
ind6pendante. Is Chef de l'6tat a aussi
parl6 de la crise actuelle qui ne cesse de
d6truirele pays; aussi a-t-il renouvel6 son
appel au dialogue, celui des Haitiens en-
tre eux.
S'adressant & opposition, le
president Aris tide a rappel que la
conquate.du Pouvoir par les armes 6tait
quelque chose de r6volu en soi. "N'ayons
pas pear des urnes, a-t-il r6p6t6" A deux
fois, en martelant ses mots.
Le chef de l'Etat haltien a aussi
rappel que ni cette crise, ni les ambitions
politiques ne doivent agrandirle foss6 en-
tre les Haitiens qui sont tous frbres. Aussi
Jean-Bertrand Aristide n'a pas h6sit6 &
preacher 1'entente national, scule condi-
tion pour sortir le pays dubourbier actual.
"L'Union qui nous a permits de survive
pendant 198 ans, nous permettra
aujourd'hui de faire revive Haiti." .
Sur le plan conomique, M.
Aristide s'est engage & travailler A


EN PLUS


EN BREF


ACCIDENT OU TERRORISMIE ?


Le President Aristide


Spencer


. or an


oswa1- 866-667-;4265


3 05 -423 -3 800







SL'ACTUALITE EN MARCH I


Page3


Mecredi 9an oe 2V o.49


/ANALYSE SOMMAIRE
Haiti face au chantage de l'aide p.1

=2-:::resdeMiamiemprisonn6enHaitip.1
I'opposition recherche use suspension d'Haiti
=:-'mbre : comment, pourquoi et apr6s p.8.

Ta psa mess uHmerdJpa 9vier, Aristide lance un
novel appel au dialogue p.2
PRESSED '
Nette degradation de la liberty de la press
dans le monde p.10
SOS Presse p.7
EDITORIAUX
En Argentine on en Haiti: le n60-lib6ralisme
en panne p.7
Demand de reconduire le mandate du juge
G 3
assent p.
SPECTACLES DE FIN D'ANNEE
I.es fates : incidences du 11 Septembre p.12
Farah Juste au James L. Knight p.14
F8te de la guitar et de l'union p.14
AMERIQUE LATINE
Un adatescent s'est 6cras6 en avion sur une tour
de Tampa p.2
Argentine : le Congrbs approve la devaluation p.15
Buddy, le abien des Clinton, 6cras6 par une voiture p.16
IMMIGRATION
Innovation au Consulat US en Haiti p.6


BONNE ET HEUREUSE


de 1'enquate officielle sur l'attaque du 17 d6cembre
centre le palais pr6sidenttel de Port-au-Prince. Les
arrestations confirmed par la Police Nationale d'Haiti
sont cells d'unmembre du commando,1'ex-soldat Pierre
Richardson; d'un ancient colonel des ex-Forces armies
d'Haiti, Guy Frangois; d'un garden d'une mason qui
aurait abrit6 le commando la veille du coup, il s'agit de
Jean Dumesle, garden de Albert Dor61ien, frbre d'un
ex-colonel haltien, Carl Dor61ien, vivant en exil en
FI de
ori
La detention d'Antoine Saati a 6t6 6galement
mentionn6e par le porte-parole de la PNH, mais sans
trop de details.
Les autorit6s haftiennes ont d6nonc6 Claudy
Gassant comme auteur intellectual de la tentative de
putsch un ex-commissaire de police haltien vivant en
exil en Equateur. Il s'agit de Guy Philippe. Ce dernier,
qui 6tait retourn6 en Equateur deux jours aprbs les
6v6nements du 17 d6cembre, a 6t6 expuls6 par le
government 6quatorien. Guy Philippe est actuellement
d6tenu en R6publique Dominicaine, voisine d' Haiti.
Selon le Sun Sentinel de Floride, le ministry


(Saati ... suite de la 16re page)
trouvait en Haiti pour r6gler un diff6rend avec un
comp6titeur. Celui-ci serait Joel Deeb, impliqu6 dans une
querelle de marque d6pos6e avec la companies de products
alimentaires de Saati.
It jeudi 27 d6cembre, Antoine Saati se rendit au
bureau de son comp6titeur & Port-au-Prince accompagn6
de la police. Mais c'est centre son frbre que se retourna la
olice, selon Gina Saati, qui en accuse Joel Deeb, un
supporter du president Aristide, a-t-elle d6clar6 au Sun
Sentinel.
Antoine Saati fut arrat6 et jet6 en prison sous
accusation d'implication dans la tentative de coup d'6tat
du 17 d6cembre. Un mensonge infAme, dit Gina Saati.
Le d6tenu, qui aurait entrepris une grbve de lafaim,
selon les informations rapporties & Miami par sa soeur, a
6t6 hospitals.
Iss demarches enterprises pour obtenirl'assistance
de 1' Ambassade ambricaine & Port-au-Prince n'ont pas
apport6 les r6sultats souhait6s par la famille, Antoine Saati
6tant toujours en prison.
Plusieurs arrestations out 6t6 op6r6es dans le cadre


parti politique haitien d' opposition
& Miami. Georges Saati, qui se
pr6sente anssi comme un citoyen
amricain, se plaignait dans une
letter adress6e A 1'Ambassade
ambricaine & Port-au-Prince que
ses 6tablissements commercial en
Haiti auraient 6t6 saccag6s an
lendemain des 6v6nements du 17
d cembre.
Nous ne savons pas s'il y
a des liens de parents ou autres
entre Antoine et Georges Saati.


des Affaires 6trangbres haftien a
6crit la semaine dernibre A son
homologue dominicain, Hugo
Tolentino Dipp, lui demandant sa
collaboration pour stopper les
comploteurs d'utiliser le territoire
voisin pour commettre leurs
forfeits en Haiti, et se r6fugier
ensuite de 1'autre c8t6 de la
fronfibre haitiano-dominicaine.
Un autre homme
d'affaires floridien il s'agit de
. Georges Saati est president d'un


directeur g6ndral de Radio Haiti
Inter, Jean IAopold Dominiquie, est
arrive & sa fin.
Diff6rentes organizations
haltiennes de defense des droits de
I'homme recommandent que le
juge Gassant soit reconduit dans le
dossier. C'est opinion de la
NCHR (Coalition Nationale pour
les Droils des Haitiens), mais
igalement celle de la "Fondation
30 Septembre", rdputic proche du
movement Lavalas.
Le coordonnateur de la
Foundation, Lovinsky Pierre-
Antoine, pense que le maintain du


J;


Pierre Esp6rance, no.1 en
Haiti de la NCHR, penche dans le
m8me sens. Il suggbre aussi la
nomination de deux autres juges
podr assisted Me Claudy Gassant
dans instruction de ce dossier.
Le dernier mot restera au
Chef de l'Etat qui est habilit6 par
la loi & rancher en la matibre.
La presence du juge
Claudy Gassant dans ce dossier a
iti en elTel a hale Tout autre que
lui aurait pu abandonner depuis
longlemps la parties, tant les
pressions countries se sont
rd\dides doormes et menagantes.
(voir Gassant / 5)


* st Communion


*Baby Showers


Special Occassion Souvenirs
By Sophia


one:954757-662www.sosdezine.com


RETOMIBEES DU 17 DECE~MBRE


AFFAIRE JEAN DOMINIQUE

Demanded de

reconduire le

mandate du juge
PORT-AU-PRINCE, 5 juge Gassant sur cette enqu8te
anvier Le mandate du juge pourrait contribute A son
laudy Gassant dans instruction advancement, voire son aboutis-
u dossier de l'assassinat du segment.








I UNEANALYSE |


H


--sm
..-


_I__ _^_*_I 1_^1_11_11~_~_


L,


m


5506~ N.IU. 793me Ruenue, Miami, F~lorida


Me"cedi 9afanviar 2 N. 4


Page 4


importations ...
Soudain,1'i
capable d'9ffrir un
am6ricains, c' est-h-
main d'aeuvre, et A


HATI RIE .........

La dernibre edition de "Bobbin", un magazine
commercialmontrequeaussibienHaitiquelaR6publique
dominicaine ont perdu des parts de march dans I'industrie
du vetement aux Etats-Unis durant 1' ann6e dcoulde.
Selon ce businessman,
l'industrie de la confection aura toujours
besoin de beaucoup de main d' oeuvre, A
prix comp6titifs, pour mettre ensemble
les tones de v8tements que nous --.
portions. .
Conclusion : la creation
d'emplois n'est pas impossible et fera
plus pour notre pays que tous les pr8ts et
dons international.
Comme initiatives, cet homme
d'affaires propose encore plus de
facilities pour importation et
exportation des containers destined an
march du travail, ne pas taxer
I'importationdes products destined 48tre
r6-export6s.
D' encourage aussi la visit en ,
Haiti d'6ventuels investisseurs et de
d6rouler pour eux le tapis rouge, comme
lefontd'autrespays.
L'aide talwanaise ...
Apropos de Taiwan, qui ne manage pas son
assistance & Haiti malgr6les al6as de la conjoneture
politique locale, onpourrait demanded h ce pays de consacter
une parties de son aide & assisted ses fabricants de textile en


a Y tiimpuissante . .
Souffrir pour souffrir, que ce ne soit pas pour rien. Sans
payant pour eux le transport des containers de materiel remoter au blocks des puissances monarchiques
destiny & 8tre transforms en Haiti, A charge par Haiti europ6ennes centre la France r6volutionnaire, isolde dans
d' accorded de son c8t6 une franchise to tale A ces un cordon sanitaire, mais avec pour tout rdsultat de pousser
. .. ..0.. A cette specialisation en villas
manufacturibres qu' on connait encore
aujourd'hui (la soie & Lyon, porcelain
de Limoges, en meme temps que se
popularisent le sucre de betterave et
7: I'alcool de pomme de terre); mais
nous avons plus prbs de nous Cuba et
aujourd'hui sa formidable industries
bio-m6dicale ; on les Iraniens qui
1 - organisent deputs trois ans une grande
' ' ' ' ' ' foire commercial annuelle & Port-au-
..--- Prince (elle s'achbve A peine A
I'Holiday Plaza, au Champ de Mars)
aprbs avoir visit d' autres grades
capitals du monde. En un mot,
I'embargo a du bon, quand on a la
volont6 de reverser la situation.
Or c' est cette volout6 qui
nous manque, et d'abord A nos
dirigeants, d' hier comme
d'aujourd'hui. Des voix se sont
Le nouveau port touristique de Jacmel photo H fti en Marche 61ev6es r6cemment, commela chroniqueuse Odette Roy


Fombrun our ex-mairesse Mme Frank Paul, d6nongant cette
forme de "paresse chez l'haltien ... Selon cette dernibre,
institutricedecarribretoutcommenceparI'dducation.Or
l' education hMtienne reste inchangde et ne nous prepare
nullement A cette revolutionn des esprits ...

On jette I'argent par les fenatres ...
Evidemment, le problbme n' est pas si simple.
Ecoutons l'historien Leslie Manigat : Les
dimensions du pays sont modestes, A l'heure de la
concentration et de la massivit6 (...). La superficie total
est de 1' ordre de 28.750 kms carr6s (...). II faut aussi dire
tout de suite que les 4/5 du pays sont montagneux et que
moins du quart de la superficie tothle est cultiv6e. La
liliputienne Haiti de ce fait, a,.en temps normal et du strict
pomt de vue 6conomique, une importance marginal dans
la vie politique et 6conomique du globe et ne peut prendre
relief qu'au mvead regional (...).'On 1'a dit et'r6p6t6: la
(voir Assistance pidge / 5)


ndustrie manufacturing halitienne serait


qui est la reason pour laquelle les employs se
* diligent massivement anjourd'hui vers les pays
asiatiques.
Enfinpour ce business amricainitabli
dans nos murs, la solution id6ale serait pour les
secteurs public et priv6 de traveller main dans
la main comme aux Etats-Unis. C'est le contraire
en Haiti, a-t-il observe ...

L'embargo a du bon, mais si
on a la volont4 ... .
Pourtant ce ne sont pas les examples
qui manqueat de pays qui ont su trouver tute
nouvelle voie h la faveur d'un embargo ...


rdCloMS

Cdramiques & Marbre



'IHs Grande Salle d'Exposition


D6pot et Salle d'Inventaire
18x18&16x16
C6ramiques Accessoires / C6ramiquest Marine pour Salle de bain
Espagnols et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6

Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place


Uenez done voir par uous-m@me


'-- I


.
-t


AUTY SALON
r-
10" DES IG NERC UT
First time customer only. Reg. 12.60 r
CONDITIONING
wimTT MMT
d Jullen *O- 9 O 7 O
Hwy. Ste. N & O eg/
Joe1976 $@gg A


Gratuit.
e es sed


avec tout achat minimum
de 200 pieds carr6s
Apportez ce coupon










Q


FILCHE D'ABONNEMENT AHAITI EN MARCH


RWOUVUW


M ttreni o2ani 2V0 o49


Pae s


face au chantage-d
(Assistance pidge ... suite de la page 4)
lutte contrele sous-d6veloppement est, le plus souvent, uoe R6cemment des appeals sont venus de la Diaspora
lutte centre une nature incl6mente (Eventail d'Histaire pour une sorte d' emprunt intirieur '-'mais auprbs de nos
Vivante d' Haiti, Leslie Manigat, Trait d' Histoire d'Haiti, compatriots en terre 6trangbre ...
Collection du CHUDAC, Port-au-Prince, Haiti, 2001). Evidemment tout le monde sait que EEtat hartien
Cependant, pour suit Manigat, la 4.
nature" estloind'8treingrate, tous competes i .
faits. L'absence d'hiver (...), la vari6t6
d'altitudes vite accessible, la beauty z
naturelle des passages, I'inexistence
d'animaux dangereux, la diversity et le
compartimentage des terrors (entretenant
micro-climats et micro-r6gions) (...). Cet
exotisme de la soci6t6 traditionnelle, le
tourism A petite dchelle en afait un product
recherche par les connoisseurs qui
appricient la difference enfuyant l'hiver ,
et la soci6t6 industrielle pourun .
d6paysement vers la grande 11e de la
montage et du solely. "
Une m6chante champagne
midiatique(d6jh!)quipr6tendaitqueHaiti
est & I'origine du SIDA, nous a ray6 de la
carte touristique international. Mais alors
que nous avons notre propre march
Retour de la pache & Montrouis .
touristique de plus d' 1 million en Diasporahaftienne et que
Jacmel est fin pr8t avec, en plus de la beant6 naturelle o'a aucune cr6dibilit6 dans ce domain, mais 1' argent peut
de sa region, I'61ectricit6 et 1'eau 24 heures sur 24, le 8treplac6dansun"trustfund"Al'extirieurouadministr6
te?6phone, plusieurs nouveau hStels El a
et restaurants, des plages uniquespas
de mendiants et d'immondices dans @5 p
les rues, et la route asphaltie jusqu'd
Marigot, que fontles officials haltiens .
dit tourism pour attire nos
coinpatriotes A l'6tranger en cette
saisonparticulibrementpropice, suite
au choc provoqu6 par les attentats du
11 september aux Etats-Unis ? Pas
une mission d' exploration, pas un
placard publicitaire, pas un mot ...
Pendant ce temps, on jette
I'argent par les fenetres eat missions ....
en Europe qui ne rapporteront
probablement rien dans le court ni le ,
moyen terme ...
Alors quelepays est sous an
embargoetqu'ilnousfantdesdevises
tout de suite, touted affairs cessantes. -
La fanfare de Jacmel le 18 mal 2001 photollatti en Marc
e ue cDor bipe 'autres moyens demettre par use ad Emme aq 'o pourrait instituer une
des fonds A disposition del'Etat en dehors de Paide, pour a ,,
peu que celui-ci fasseun effort pour sortir des sentiers battus s allee pow tous as 'eurs et
t i i d PE t h lti t t


e l'aide
.disponible pour des projects publics et priv6s (A rentabilit6
calculde) en Haiti, et A des conditions certainement moins
fantaisistes que cells de la Banque Interambricaine de
D6veloppement ...
En effet, alors que celle-ci a des prets de l'ordre
.. de $ 250 millions pour Haiti qui sont bloqu6s
ep.. en reason de 1' embargo d6cid6 par
Washington et I'Union Europ6enne
(entendezlaFrance),Port-au-Princequidoit
Payer r6gulibrement les intrats sur cet
argent, aura vers6 Alafin de l'ann6e 2001,
selon les officials gouvernementaux, plus de
5 20.7 millions Ma BID et n' aura requ que $
10. 1 millions de d6caissement, soit une
balance negative de $ 10.6 millions pour le
trisor public haltien. A ce compte-lA, on
pourrait presque dire clue c' eit Haiti qui
financel'aideinternationale...

Mieux que tous les coups


monds ...
Peut-on s'attendre A un sursaut comme en
France aulendemain de 1789, en Iran des
avatollah ou & Cuba ?
Force est d'avouer que c'est dans
la direction contraire que souffle le vent. Vous avez d'un
c8t6, depuis la d6cennie del'aide (les ann6es70 le jean-
claudisme" qui aura requ plxisieurs milliards,.disparus
comme on le sait sans laisser de traces),
a I'Etat quireste prisonnier de cettelogique
.. del'aide 6trangbre, revenue aujourd'hui
2 1' arme de chantage par excellencemieux
que routes les diplomatic de la
canounitre, que touted les mandeuvres de
.. la CIA et touted les tentative de coups
d'6tat par militaires d6mobilis6s
interposes ...
De 1' autre c8t6, -un pays qui
tourneradicalementledosAlaproduction
1 national. Ces derni6res ann6es ont vules
quelques grand patrons de I'industrie
haltienne se d6barrasser all6grement de
M leurs6tablissementspourreconvertirleur
fortune en services (stations service,
supermarchds, banques, assurances etc)
alors queles m8mes banquet ne font des
pr8ts qu' A trbs court terme, et
pr6f6rablement pour Pimportation de
a riz de Miami .
Enfin les nouvelles fortunes,
ndes A la faveur de ces ann6es de crise, ne semblent pas
advantage orienties, sinon moins encore que leurs

n seurs obalisatiPon oblige, vers un d6veloppement
Ha'iti en Marche, 26 D4cembre 2001


ne sera pas aux mans e t


e h


UE

andat du juge
- Ainsi done, s'il a td le "petit juge" qu'on espdrait
pour oser conduire le dossier aussi loin, centre vents et
mares, Claudy Gassant a trop souvent laiss6 aussi
]'impression de vouloir Stre un justicier.
Mais 1'homme a r6ve?6 un sacr6 caractbre, et il
n'en faut pas moins pour la t&che qui lui a td confide.
Nous comprenons done la position des
organizations haltiennes de defense des droits humans qui
recommandent de le reconduire dans le dossier. Mais il faut
espirer que Claudy Gassant aurafait son propre bilan pour
pouvoir, si telle est la decision definitive, repartir du bon
pied.


(Gassant ... suite de la page 3)
Cela a 6t6 plus d'une fois une question de vie on de niort ...
Maissicespressionsn'ontpufinrefldchirlejuge,
toujours est-il qu'elles sontarriv6es haffecter profond6ment
lecoursdel'instructionetm8melecomportementdujuge
lui-meme. .
A plusieurs reprises, on aurait pu se deinander si
c'6taitl'afffaire JeanDominiqueoufaffaireClaudy Gassant

Paranoia ? Tant les professions devenatent violentes
: tentative d'agressions physiques centre le juge; sans
computer la disparition de deux important pr6venus : l'un
trucid6 mystbrieusement, dontle cadavre disparaitra ensuite
A la morgue; I'autre lynch par une foule alors qu'il se


trouvait aux mains de la police.
Est-ce toute la m6diatisation qui entoure l' affaire,
6tantdonn61apersonnalit6dudisparu,1ejournalisteleplus
c616bre du pays ... Le juge s'est retrouv6 plus souvent qu'd
son tour au haut de l'affiche, au point qu'on aurait pu
<;onfondre : est-ce publicity pour faire avancer le dossier,
ou publicity auteur du juge Gassant ?
Finalement au correspondent du Miami Herald, il
confine que personnele en Haiti ne me compared ...".
Puis A la question : A qui voudrait-il
professionnellement ressembler ? A-t-il un modble ?
R6ponse de Claudy Gassant : le procurer ind6pendant
Kenneth Star. Oui, celui-lA qui voulait 8tre le tombeur du
president Clinton.


(Editoiial M61odie 103.3 fm, Port-au-Prince)


L ABONNE


UV
6 MOIS UNAN
, BTATS-UNIS US $ 40.00
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
AMERIQUE MTINE US$ 70.00 US$ 135.00
US$ 135.00


, i='l


DE L 'ACTUALITE


AFFAIRE JEAN~ DOMIINI(


NOM







[ HAITI-CRISE


L


L'opposition
(Charte OEA ...
suite de la 16re page)
Article 18: Lorsqu'il se product
dans un Etat member des situations
susceptible d'avoir des'inciderices sur le
d6roulement du processes politique,
institutional et d6mocratique ou sur
l'exercicel6gitimedupouvoir,1eSecr6taire
g6n6ral oule Conseil permanent peut, avec
le consentement du government concem6i
decider de la realisation de visited et
entreprendre d'autres demarches en vue de
proc6der & une analyse de la situation. Ix
Secretaire g6n6ral soumet un rapport au
Conseil permanent qui effectuera une
evaluation collective de la situation pour
adopter, le cas 6ch6ant, les measures propres
A la preservation et au reinforcement de la
d6mocratie institutionnelle.

Article 19 : Sur la base des
principles 6nonc6s dans la Charte de l'OEA


ris entie dant visit A la P6diatrie
e No81 photo Yonel Louis/HenM
l'Organisation.

Y a-t-il eu interruption
inconstitutionnelle de I'ordre
d6mocratique en Haiti & occasion des
6v6nements du 17 D6cembre qui out vu une
tentative de coup d'6tat contrele regime en
place (dontl'authenticit6 demeure contested
par I'opposition) suivie de raids mends par
les partisans dupouvoir contreles locaux et
les domiciles des principaux leaders
politiques de la coalition Convergence
D6mocratiquequiont6t6pill6setlivr6saux
flames ?

D'ailleurs la Charte D6mocratique
Interambricaine dit d'un autre
c8td :
Article 17 : Lorsque le
gouvernement d'unEtatmembreestime que
son processes politique, institutionnel et
d6mocratique ou son exercise 16gitime du
pouvoir se trouvent en pirilil peut recount
" s ... .... see s; e .. .....

en vue du enforcement et dela preservation
delad6mocratieinstitutionnelle."

Par consequent, aussi Gien le
government que opposition pourrait en
l'occurrence invoquer la meme Charte.


Le corps diplomatique assist


INNOVATION AU

CONSULATE US EN HAITI

Nouveau service
.
d'mformation par

tiliphone concernant
les demands de visa
COMMUNIQUE DE PRESSED
La section consulaire del'Ambassade des Etats-Unis & Port-au-
Prince prend plaisir A informer le public en g6ndral qu'elle pourra
d6sormais r6pondre A touted les requates effectu6es par t616phone
concernant l'octroi des visas immigrant et de s6jour temporary A partir
d'un nouveau service information fourni par le Centre d'Information
sur les Visas Am6ricains (CIVA) moyennant des frais de service. La sec-
tion consulaire announce que la Soci6td G6n6rale Haitienne de Banque
S.A. (Sogebank) assurera la gestion des diverse operations du CIVA,
selon un accord driment sign6 avec l'Ambassade le 23 juillet could. A
partir du7 janvier 2002,1es ittt6ress6s d6sireux d'obenir des informations
concernant les visas d'immigrant et de s6jour temporaire pourront appeler
aunum6ro de teTiphone suivant Apartir de Port-au-Prince: 229-5959 (en
province, il faut d'abord coinposer le 800).
A partir des Etats-Unis, I'int6ress6 devra composer le 011 (509)
229-5959, on le 1 (900) 740-2842.
Iss int6ress6s auront l'opportunit6 d'avoir acc6s A des informa-
tions g6n6rales pr6-enregistries ou en parlant & un op6rateur. Des
op6rateurs, pr6par6s A cet effet, r6pondront plus sp6cifiquement aux
different cas relatifs aux demanded de visa d'immigrant, y comprise la
date pr6vue pour l'entrevue. Le CIVA fournira 6galement des informa-
(voir US visa / 7)


Mercredi 9 Janvier 2002


Page 6


.

recherche une suspension d'Ha'iti & POEA
et sous reserve des normes de
celle-ci, et conform6ment A la
Clause d6mocratique figurant dans
la Declaration de Qu6bec,
interruption inconstitutionnelle
de I'ordre d6mocratique dans un
Etatmembredel'OEAconstitue,
tant que .dure la situation, un
obstacle insurmountable A la
participation de son
Government aux sessions de
I'Assembl6e g6n6rale, de la
Reunion de consultation des
ministers des relations ext6rieures, ??
des conseils de l'Organisation et '
des conferences sp6cialis6es, r
commissions, groups de travail et /
autres organes de l'OEA.


E~;Jpl~;~B~ I~b


Article 20 : Dans le cas age...
oix ilbse produitalde ti E t 1' ordre sur son ordre d6mocratique, Le couple
d
constitutionnel qui a de s rieuses incidences tout Etat membre on le d
Secretaire g6n6ral
peut demanded la convocation du
Conseil permanent afin de
proc6der & une evaluation
collective de la situation et
d'adopter les decisions qu'il juge
tiles.

Article 21 : Lorsque
l'Assembl6e g6ndrale, r6unie en
Session extraordinaire, v6rifie
qu'il ya eu une interruption
inconstitutionnelle de l'ordre
d6mocratique dans un Etat
membre et que les demarche
diplomatiques se sont r6v616ps
infractueuses, A la lumibre de la
Charter de l'OEA, elle d6cidera de
la suspension de l'exercice par cet
Etat member de son droit de
nt A la messe solennelle du ler janvier, participation hl'OEA, par le vote
i, dont Pambassadeur US, lunettes noires affirmatif des deux tiers des Etats
Harti en Marche members. La suspension
pr end effet imm6dia-


" "'

1. L' Etat member
frapp6desuspension
doit continue A
respecter ses obli-
gations en quality de
membre de


ALL W 0 MEMMEDUCALCENTER
.
Obstetnes-Gynecology


Accouchement
Infection Vaginale
Tumeur-Fibrome-Hemorrhagie
.
Incapacity d'avoir des infants
Kyste de l'ovaire et de l'ut&rus


GEORGES EDOUARD GEORGEBEDOUARD
M.D. E.A.C.O.G. M.D. E.A.C.O.G.
Diplomate American Board Diplomate American Board
OB-GYN OB-GYN

Plantation PavilIon

M.D OB/GYN CENTER
8320 W. SUNRISE
Diplomate American Board BLVD SUITE 208
OB-GYN
PLANTATION,.FL
33322
All Women Medical Center
4) 954-370-9909
11845 West Dixie Highway --
Miami, Fl 33161 Fax: 954-370-7551
T61: 305-894-0345 Office hourS
Fax 305 891 7260 By appointment





I EDITRIAL |


. .


SOS PRESSED !
Subject: SOS...SOS...SOS...
Date: Sat, 05 Jan 2002 11:23:13 +0100
From: G rald
Bloncourt
CC: Groupe 4

SOLIDARITY DE TOUTE URGENCY!!!
Nous avons requ ce jour 4/01/021e message suivant:
Monsieur Bloncourt,
Je suis le responsible pour les Amriques de Reporters
a sans frontibres. Je vous 6cris au sujet de journalists
haltiens qui, aprbs les derniers 6v6nements qu' a connu
(voir Presse / 8)

Information par

tiliphone concernant
les demands de visa
(US visa ... suite de la page 6)
tions g6ndrales sur les visas de s6jour temporaire, tels
que les visas d'6tudiants, de tourist ou d'affaires entre
autres categories. Tous les services CIVA seront
disponibles en anglais, frangais et creole.
Pour effectuer an appel au CIVA, les int6ress6s
appellant d' Haiti devront se procurer une carte pour un
montant de US$ 5.00 et te?6phoner au 229-5959. Ces
cartels d'acc6s seront en vente dans touted les succursales
de la Sogebank en HaIti. Ceux appelant des Etats-Unis
auront deux options: Ils pourront, soit acheter une carte
qui leur donneral'acc6s pour un montant de US$ 10.00
par appel et appeler le num6ro 011 (509) 229-5959, soit
utiliser le 1-900-740-2842 au tarif de US$ 2.25 par
minute. Pour de plus samples infounations sur I' obtention
descartes d'acc6s, les int6ress6s peuvent composer
gratuitement le 1 (866) 829-2842 Apartir des Etats-Unis,
et 229-5001 Apartir d'Haiti.
Is CIVA fonctionnera tous les jours ouvrables
.de 8:00 am A 4:00 pm dulundi au vendedi.
Is section consulaire continuera A r6pondre A
touted les correspondence par letter on par e-mail sur
une base journalibre. Elle espbre que l'introdisction du
CIVA permettra aux demandeurs de visa d'obtenir plus
facilement et plus rapidement des informations relatives
aux different types de visas disponibles.

INVITATION POUR LA PRESSED
La press est cordialement invite A une
rencontre avec les responsables de 1' Ambassade et ceux
du CIVA qui leur foumiront de plus samples details auteur
de ce nouveau service information. Cette rencontre aura
lieu A l'annexe consulaire, au numbro 104 de la rue
Oswald Durand, Port-an-Prince,1e jeudi 10 janvier 2002
& 9h30 du matin. Une visit du CIVA localism as sidge
social dela Sogebank & Delmas suivra cette renconte qui
inclueraune tournde du centre suivie d'un brunch.


Mercredi 9 Janvier 2002
Haiti en Marche Vol XV No 49


Page 7


p6roniste du sinat, et celui-ci par le president de la chambre.
Rien n'y fait. Le people n'en d6mord pas. Tous des ordures
et des incompetents "
Incompetents ? Pas plus qu'auparavant. Seulement
que les m8mes acteurs se retrouvent noy6s, ankylosis'
d6sarm6s, les problbmes nationaux doubles de ceux soulev6s
par la globalization et ses consequences de plus en plus
impr6visibles.
La crise argentine estlapreuve quele ndo-lib6ralisme
ne march pas forc6ment mieux dans les pays avanc6s que
dans les pays pauvres. Parce que ce sont touted les rbgles du
jeu qui ne sont plus les m8mes ...
I'Argentine, 3** 6conomie de l'Amrique latino'
c' est une industries advance, mais, voild, qui soudain ne Y est
pas assez pour r6pondre aux exigencies du grand march&
globalism.
C' est le plus grand producer de viande du wntinent
aprbs les Etats-Unis, les steaks argentins 6taient hier encore
sur touted les tables de tous les restaurants de Miami Beach'
ainsiquelevinargentinmaisvoildsoudainl'agro-industrie
argentine ne r6pond plus aux critbres du grand march
globalis6.
Or qui fixe ces critbres ?
Pendant ce temps, la production national du pays'
faute de d6bouch6s, se niet A p6ricliter. Ms gouvernements
s'endettent A tours de bras pour maintenir un semblant de
normality. Le nbo-libralisme qui devait, en stimulant la


PORT-AU-PRINCE, 4 Janvier La crise
argentine est la preuve que le no-libralisme A la mode
ne fonctionne pas forc6ment mieux dans les pays dits
avanc6s que dans les pays pauvres.
Voicilatroisibmedconomiedel'Amriquelatine
en proie ifune des pires crises politiques et 6conomiques
de son histoire. Cinq presidents de la r6publique se
succhdentenmoinsdedeuxsemainesetlepaysincapable
d'honorer ses engagements financiers meme envers le petit
6pargnant local, voire une dette publique de plus de
US$130 milliards.
Undo-lib6ralismedevaitrem6dier Alacorruption
gouvemementale, en r6duisant I'influence de PEtat sur
1' conomie ... Au contraire la corruption des acteurs
politiques n'en est que plus prononc6e par le jeu des
contract entre le secteur public et le secteur priv6 national
et international.
Il en r6sulte une disaffection plus grande vis-A-
vis des acteurs politiques, qui anjourd'hui ne sont pas
sculement accuses de corruption mais aussi
d'incomp6tenced'ineptie.
En effet, en meme temps que la globalization
r6duit I'influence de ces derniers, elle rend aussileur tiche
plus complete. Aussi les politicians paraissent plus
facilement d6pass6s.
Etgouvemement/oppositionc'estblancbonnet,
bonnet blanc. De la Rua est remplac6 par le president


concurrence, propulser la creation d'emplois n'aboutit
qu' A une brutal hausse du ch8mage, 1'industrie
argentine 6tant soudain seulement bonne A mettre A la
ferraille.
Puis, un beau matin, c'est la dependance
presque total qui se profile A Phorizon. Et la fuite en
avantdanstoutessortesdepisallerdontladollarisation.
C'est centre cette incompetence et ce
d6faitisme que s' est soulev6 le people argentin, qui se
reveille soudain en plein cauchemar. Cinq presidents
se succhdent en moins de deux semaines. Anarchic ...
Lorsque l'ONU envisageait sa terminologie
des entities chaotiquesingouvernables ", on 6taitloin
de penser & P Argentine ...
Cusieusementetcontrairementhtoutcequ'on
a pu croire, ce n' est pas dans les pays comme Haiti que
semanifeste le plus violent refus du n60-lib6ralisme ...
En 1999, c' 6tait 1' Indonisie, un tigre
dconomique asiatique ...
Aujour3huic'estl'Argentine,1a3**6conomie
del'Amriquelatine...
Bientat, ce pourrait Stre, qui sait, un pays de
1' Union europ6enne : le Portugal, la Grace,1a Belgique,
l'Espagne oul'Italie !

(Editorial, Melodie 103.3 fmPort-au-Prince,


*


*


Haiiti)


En Argentine on en Ha'iti







S TEMOGNAGE I


Le 17 D~cembre 2001: Comment ,


Allo Miami


SOS PRESSED !
(suite de la page 7)
le pays, out 6t6 constraints de trouver refuge en France. It s'agit
de MM. ....., de Radio Galaxie, et de ....., de Radio Vision 2000.
Sans logement, leur situation est d'autant plus difficile qu'ils
sont venus accompagn6s deleur femme et quel'6pouse de M. ...
est enceinte de six mois.
Je me permit de vous contacted pour savoir dans quelled measure
vous pourriez nous aider A leur trouper un logement, m8me
provisoire. Toute information on autre contact au sein de la
communaut6 haltienne ou de vos amis susceptible de nous aider
est la bienvenue. Bien entendu, des informations concernant un
employ sont 6galement bienvenues (nous senons notamment
int6ress6s par les coordonn6es de M. ....).
En vous remerciant par advance de toute information que vous
pourrieznous transmetire ou de toute demarche que vous pourriez
entreprendre, recevez, Monsieur Bloncourt, nos sinchres saluta-
tions ainsi que nos meilleurs voeux pour l'ann6e 2002.

R6gis Bourgeat
Despacho Am6ricas / Americas desk
Reporters sans frontibres
5, rue Geoffroy-Marie
75009 Paris France
til. : +33 (0) 1 44 83 84 57 r

'"23@ul 5s@r .51 -
/ americas@rsf.org

Nous avons gard6 l'anonymat des personnel en question par
un reflex de prudence, ne les ayant pas contact encore pour
obtenir leur accord de les citer.
Nous demandons A tous nos amis susceptible d'aider
directement on denous renseigner surles possibilities de solidarity
concrete de nous contacted dans les plus brefs ddlais. Dans la
p6riode terrible que traverse notre people, il s'agit pour chacun
d'entre nous de nous mobiliser pour que ces gens courageux,
d6fenseuis de la V6rit6 et dela Libert6, puissent 8tre soutenus au
nueux.
Faites connaitre autour de vous notre appel. Nous vous tiendrons
au courant au fur et A measure dans cette page.
Vous pouvez 6galement vous dresser directement & Reporters
sans Frontibre dont vous avez ci-dessus l'adresse du responsible
pour les Amriques. La plus petite aide est important. "I'Union
fait la Force!", telle est la devise d'Haiti. Restons fiddle A notre
grand people et A ceux qui luttent
pour le d6fendre.
Merci.
G6rald Bloncourt.
Consulter notre site: http://membres.tripod.fr/BLONCOURT/
R6pondez-nous de toute urgency si vous pensez pouvoir nous
aider. Merci.

"Le bon vieux temps"
Succbs haftiens de 5 D6cennies
MELODIE 103.3 FM Port-au-Prince, Haiti


.


BObby Express
Rapidist Co et les MeiBears Taux .
Jgg gaggg page ppeggpf
New Y
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
. 1 1 & 3 HillA 8 )579216
19325NW 2nd AvenuoTdl 654-2800 Spsing Valley 19 South Main Street (914)425-7747
. Full Lapderdale
nest & 24-1574 83 per Street Tdi 203-722-4925
604 25th Street655-4166 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
487 Dixie Hwy 429-9552 Centre # 175
. 128 b Flagler Ave W Tdl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pow toute infounation, appelez Toll Free
2469 South Osange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-388-3875 ( Floride)
St Denis, Montrial (514)2' 5968 1-800-427-2622 (NewYork)
3820 Hami Bourassa. Est (514)852-9245
1 a base Se$11th Are N. (941) 435-3994
300& 1 Mah Street Kemp Plaza (941) 458-9229
@$%5555
2319 Fewler St. (941) 451-8343
Quel que solt Pendrelt surla plankteeal vous woulez envoyer
use sonune panto parent, Faites conflance &
BOBBY EXPRESS

Ea plus des operations do transfest d'argent, sons nous changeons de faire parvessir
inanklingen-t as desknataire ves cassenes,1sures, sacs doriz, gallons d'hnile
ar ts....ne.greshis.=wn-

BOBBY EXPRESS '
dest Analenna one caste do useptem dant latigue d'accas abst januals occup6c.
C'est tout implement le No.1 !


M ercre "o Jano. 490


Page"


citoyens ne sont pas renseign6s du sort de ces
.....

tes aient pu s'6vader, tandis que le palais 6tait d6ji
par la population et la police national? Se sont-
formis en fum6e pour quitter le palais?
Tertio, comment comprendre que des organisateurs
p d'Etat, disposant d'armes lourdes occupant le
sans s'assurer du contr81e des organs de press
, tels la Radio Nationale, la T616vision Nationale.
oute la matinee, j'ai personnellement entendu des
stes de Radio Nationale faire 6cho aux paroles du
sur le Coup d' Etat.
De toute fagon, si le pouvoir Lavalas n'a su
cre aucune personnel sense d'une tentative r6elle
(voir Timoignage/9)


Tout d' abord, je pr6sente mes

sincere condoliance6 Itoo tes I 68@ POu
6v6nements cauchemardesques du 17 d6cembre dernier; et je
souhaite les voeux de bonheur, de mieux-8tre, de paix r6elle
pour ce Nouvel An A toute la Nation Haitienne et aux militants
politiques. Une pens6e sp6ciale aux infants A qui, ce 17
d6cembre, Lavalas a remis des armes meurtribres, A des fins
criminellesalorsqu'ilsm6ritaientautrechosecommecadeau.
La mise en schne grotesque et macabre du 17
D6cembre a port6 un coup dur A la situation d6jh fragile de
notre pays. Ce, contrairement aux attentes du people haltien
tout enter, A la veille des fates de fin d' ann6e, d jh rendue
morose grice h Lavalas!
En d6pit de la propaganda orchestra maladroitement
par le pouvoir Lavalas pour justifier ses excks anti
d6mocratiques le 17 d6cembre, je continue A parlor de la
pritendue tentative de coup d'6tat pour les reasons suivantes:
Primo, le fil des 6v6nements tel que pr6sent6 par le
pouvoir Lavalas n' est pas convaincant : A1' aube de ce lundi,
le bureau de press de la pr6sidence parle de occupation du
palais par un group .d'individus armis; certain d'entre eux
parlant anglais et espagnol. Iss partisans de Lavalas, encadr6s
par la police national, entourent le palais. On apprend m6me
par la voix des ondes que le people excite voudrait p6n6trer
dans 1' enceinte du palais pour affronter les assailantst" mais
la police s'y oppose, garantissant qu'elle pourra r6soudre le
problbme. Aux environs de10 heures AM, coup de thditre: le
m8me bureau de press declare que les assailantst" ont pris
la fuite; ils sont en direction de la frontibre haltiano-


1

r quo1, et Apr es .
putsclus
PAR VICTOR BENOIT encercl6
dominicaine. Ce r cit a tout1' air d'un conte pour infants ils trans
naffs: comment penser autrement quand on sait qu'un
palaispr6sidentiel dispose, en permanence, d'un systhme du Cou
de defense; et que, aux diff6rentes barribres donnant palais,
accbs A l'6difice du palais, des sentinelles sont posties officials
de jour et de nuit? Od 6taient-elles au moment de Durant t
l'arriv6e des assailants "? Ont-elles 6t6 fusill6es Aleur journal
poste? Sinon, ont-elles pris la fuite? Ont-elles op6r6 un pouvoir
retreat strat6gique pour alerter leurs sup6rieurs
hirarchiques? Jusqu' A present, les citoyennes et les contain


ap
* Cellular & Beepers CD's (Compas, Racine, Evangdlique)
* Souliers et Sandales Zouk, frangais, ambricain
* Prodwits pur la cuisine Video's (haltiens, amdricains, documentaries,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beauty
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux
* Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
* connection te?6phonique chez vous


TOLL FREE 877 485 4428


Denis/Jonjou








I OPOSITON 1


____ _________ __~__ ~__~~_


Ne pas laisser broiler Ha'iti

Le "coup d'Etat", un bon moyen pour Aristide de riduire au silence les

opposants et le r81e de la francophonie dans un pays en crise ...


r
t1Fen a o2 2V No. 49


Page 9


Benoit
prise & la manceuvre d'Aristide. Bref Lavalas a perdu
politiquement: II s'est isol6 advantage sur le plan national
et international.
Pourquoi Aristide, au lieu de suivre la voix de la
reason et du respect de la vie d'autrui, utilise-t-il ces
m6thodes fascists (gwo ponybt)?
La r6ponse est li6e A plusieurs facteurs : premier
facteur,1'hommeresteauniveande saconceptiondel'Etat,
un politician traditional haltien, semblable aux dirigeants
I du 19** sidcle avec tout ce que cela
signifies d' esprit despolique, tyrannique
et refus de pluralism politique.
* Deuxibme facteur, leader populist,
. Aristide d6couvre qu'il est de plus en
plus contest par le people qui ne
peut se contender de slogan. C'est que
le people abesoin de changer son v6cu
quotidien fait de viols, de vols, de
spoilation, d'injustice, de la misbre et
d'assassinats de femmes, d'hommes,
d'enfants et de reves les plus nobles.
Comme Aristide ne peut faire le
miracledechangerdenatureetn'ayant
pas la grandeur d' &me pour
a d6missionner ( Al'exemple du Pr6sident
argentin, Fernando de La Rua), il a
- recourse & la m6thode d' Hitler en
distribuant des armes A des enfants des
couches d6favoris6es pour 6tablir un
, Evans Paul regime de terreur, orient centre ses
adversaires politiques et la press
ind6pendante.
Tout compete fait, aprbs avoir jongl6 pendant un
certain temps avec les norms d6mocratiques, Lavalas
menace d'8tre emport6 par une crise politique qu'il alui-
m8me cr6de avec le Coup d'Etat electoral du 21 mai 2000,
alaiss6 tomber tous les masques : pi6tinement delalibert6
de la pressed, complicity dans l'assassinat de journalists,
incendies de locaux de parts politiques et de leaders de
opposition, pillage de l'Institut Frangais et utilization des
fonds publics dans des activists de corruption. Un regime
qui a perdu tous ses allies parmi les honnates gens de tous
les secteurs sociaux, unr6gime quine s'appuie que sur les
bandits les chimb "n'aplus d'avenir politique. Un Coup
d'Etat est anachronique et n'est pas n6cessaire A son
renversement; et, A la limited, un Coup d'Etat qu'il
aboutisse ou 6choue pourrait apporter une boude de
sauvetagehAristideunefoisdeplus. IAformequeprendra
la fin du regime Lavalas sera function de son entatement A
garden ugpouvoir ill6gitime malgr6 la determination du
people hdtien dans salute centre une dictature archarque
et our la d6mocratisation du s
C'est limonpari! Victor Benoit


Timoignage de Victor
(suite de la page 8) .
de putsch, il est clair aux yeux de tous qu'il a utilis6 ces policies ne sont pas inter venus pour prot6ger les vies et les
6v6nements pour essayer de faire disparaitre opposition biens. Est-il vrai qu'ils ont obdi & une consign strict de
de la sc6ne politique. ne pas intervenir centre les "chimb" tout puissants, places
Aux environs de7h dumatin, des miliciens d'un au-dessus de laloi grace & Lavalas ? Par la suite, j'ai su
nouveau genre, les "chimb", se sontinstall6s dans les rues que depuis dimanche soir, des autorit6s r6gionales de
jouxtant deux locaux de parties politiques, celui de l'OPL Lavalas, dans pltisieurs villes du pays, out distribu6 argent'
qui abrite la Convergence D6mocratique et celui du armes A feu et machetes A plusieurs "chimb"pour les
KONAKOM ( angle Bois Verna et ruelle Alix Roy en face preparer A faire face A un Coup d'Etat pr6vu pour le


du sidge central de la T616co au Pont-
Morin). Its propose tenus A l' occasion
sont: Lavalas doit finir avec la
Convergence! C'est la Convergence
qui se met avec les Etrangers pour faire
le coup d'6tat". Et puis, ce furent des
propose menagants hl'encontre de tout .
militantdela Convergence, des ancient
militaires, de certain journalists et
particulibrement ceux de Radio
Caraibe. La suite, on le sait: c'est un
engin lourd de la CNE (propri6t6 de .-.
I'Etathaltien)quiarenvers61emurde . 1--
la Convergence pour permettre aux -e
"chimb" de Lavalas d'envahir la cour ,
del'6difice. Dans leur rage, aprbs avoir
pill61elocaldelaConvergenceetcelui
du KONAKOM, ils out tout incendi6,
maisons et voitures, pour mieux "
accomplir leur forfeit; le tout ex6cut6 -
enpr6sence de policies et de certain Leaders de C
parlementaires, members du parti
Lavalas. Leur rage s'est alors tourn6e centre l'Institut
Frangais, qui a 6galement 6t6 sauvagementpill6. Puis, dans
la foulde, ils sont all6s & Turgeau pour incendier le local
de ALA et A Bourdon pour incendier celui du KID. Vers
11h AM, en presence de policies, ce fut I'assaut centre la
residence de G6rard Pierre-Charles & P6tion-Ville; et A
12h30, cefutle sac etl'incendie demarisidence ALilavois
27,commune delaCroix desBouquetsparuncommando
de civil arm6s months A bord de 4 jeeps, dont I'une
portrait la plaque d'immatriculation officielle. 0824. Dans.
plusieurs provinces du pays de nombreux membres de la
Convergence D6mocratique ne furent pas 6pargn6s: entre
autres, citons le cas Luc MESADIEUX, aux Gonaives'
dont un garde du corps a 6t6 br016 vif, le Pasteur Sylvio
DIEUDONNEdontlamaisona6teincendidedanslameme
ville; Milton CHERY, au Cap Haitien, dont la mason a
6t6 pillie; Gabriel FORTUNE, aux Cyyes, dont deux
camions ont 6t6 mis en pibce; Franck LOUIS, dont la
mason a essuy6 des jets de pierres dans 1alocalit6 de Bois-
d' Homme, anx Anses-h-Pitres. A Petit GoAve, ce fut le
comble de l'anarchie: 17 masons ont 6t6 incendides dont
celle de D6us Jean-Frangois ... Et A tous les coups, les


convergence: Claude Roumain, Victor Benoit, Serge Gilles
hoto Harti en Marche
lendemain 17 d6cembre. Alors tout devient clair: lavalas
a orchestra une rumeur de Coup d'Etat pour justifier une
operation d' 61imination physique et politique de
opposition. C'est que Jean-Bertrand Aristide, conscient
de son 6chec cuisant durant l'ann6e 2001 aux yeux de la
population, veut porter le d6bat politique sur le terrain du
Coup d'Etat. N'ayant plus de discourse mobilisateur, Jean-
Bertrand Aristide utilise le spectre du Coup d'Etat pour
isoler opposition et auprbs de la population et auprbs de
la Communaut6 Internationale, notamment l'Organisation
des Etats Amricains (OEA). Cette tactique, dans le
context actual, n' est pas rentable pour Lavalas. La
population, en dehors des Gogos et "chimb"de Lavalas, ne
croit pas dans la thbse du Coup d'Etat. La Communaut6
International, A travers l'OEA, I'Union europ6enne,
plusieurs gouvernements aprbs un court temps de
' confusion a clairement condamn6 les disordres
inadmissible du 17 dicembre et a demand au pouvoir de
fait en Haiti, de mettre fin au climate de violence. Quand on
sait que les violent ont 6t6 des Lavalassiens incendiaires,
on compared qu'en language diplomatique ces propose
significant que la Communaut6 Internationale n'a pas 6t6


nouveau barrages construits avec des matiriaux de for-
tune: bills de bois, pierres entassdes, carcasses de voiture
en travers de la chauss6e d6fonc6e. Apr&s avoir utilis6 des
chemins de traverse, nous sommes tout dem8me arrives &
1'a6roport. On disait que celui de Port-au-Prince avait 6t6
pris et qu'en consequence aucun avion ne d6collait ni
n'atterrissait.
Pendant ce temps, I'Institut frangais de Port-Au-
Prince se faisait d6vaster. D'aucuns m'ont dit avoir entendu
un commissaire de police inciter les casseurs A s'occuper
plutSt de la Convergence d6mocratique, qui regroup tous
les parties d' opposition au president Aristide. L'institut
n' 6chappa pas & la furie: t616visions, ordinateurs, fax,
ch6quiers, materiel de sonorisation et d' 6clairage out 6t6
vol6s, des tiroirs ont &td vid6s, des papers disperses, des
comptabilit6s et documents d'exercice d6truits, une voiture
de institute a 6t6 vol6e, une autre endommag6e. Sur le
morceau de territoire frangais quest toujours un pareil lieu,
I'6v6nement fait diplomatiquement sens...
I'institut a toujours fonctionn6 comme unlieu de
resistance d6mocratique et r6publicaine dans ce pays
habituellement ravag6 par les dictatures Depuis 1946, les
passages de Malraux, Leiris, Breton, M6traux & Port-au-
Prince ont toujours 6td I'occasion de dire l'anciennet6 et la
permanence des relations d'amiti6 entreles deux pays. HMti
est la premiere nation n6gre, la premiere A prendre son
independence sans attendre qu'onlalui donne,1a premiere
(voir Haiti-Crise / 10)


essentielle, plus d6tach6e...
En fait, dans cette salle b la chaleur accablante, je
constatais que la philosophic n'est pas, contrairement au
lieucommunhabituellementprof6r6,uneactivit6pratiqu6e
par des individus au venture plein. Ceux-ci present, certes,
mais moins visc6ralement que ceux-14 au venture vide: la
misbre, la pauvret6, le d6nuement obligent & envisager la
philosophic comme une question de vie, de survive, non
comme un luxe praticable en dilettante. Revenue urgency
existentielle, la discipline accede A une autre dimension.
Dans ce cinema vieillotmille personnel d6montraient qu'on
peut vouloir philosopher pour envisager prioritairement des
effects, du concrete, des gestes, notamment en vue de d6passer
1' archarsme 6thique chr6tien, puis d' en finir avec les collu-
sions perp6tubl1es dulib6ralisme et de la mafia.
Ce fameux "coup d'Etat" eut done lieu au matin
du lundi 18 dicembre. J'en ai d'abord apprise existence
dans l'h8tel de Cap-Haition ot j'attendais qu'on vienne me
chercher on provision do man transfert par avion pour
Jamel. Is radio diffunnit A tue-tite des communiquds qui
annonquient des combats dans le palais pWaidentiel, des
mercenaires dominionins cogoulds, des f its hl'armo losuric,
des mark, dela punique.12nnuitt les barragon qu'cn voiture
nous rancontrious dans cotto ville do province bianient in
ddmonstration que la capitate n'dtnit pas la sculo touchde,
La premise barricade so fit sons nos youx: des pneus, de
I'essence, une allumate et une immense fumdc noire qui
s'616ve. A chacun de nos mouvements, nous butions sur de


Liberation (Fratice)
Vendredi 4 Janvier 2002
J'6tais en Haiti lorsque le "coup d'Etat" du 17
d6cembre a eu lieu A Port-au-Prince (1). A ce moment de
mon s6jour, j'avais d6ji entraperqu quelques qualit6s de ce
people miserable mais extraordinairement assoiff6 de
connaissance et de culture. Au cin6ma-th64tre Rex oh j'avais
donn6 une conference le lendemain de mon arrive, mille
personnel s'6taient d6plac6es. Non pas pour m'entendre
personnellement, mais pour rencontrer un philosophy
frangais un philosophy venu de France. Dans la ville, de
banderoles annonqaient la conf6rence-d6bat en citant
Politique du rebelled, le livre pour sequel j'avais 6t6 en parties
invite. Pour Stre 14, dans cette salle bondle, les Haitiens
avaient dG se d6placer A pied, faire la route et descendre
des montagnes oude la campaign alentour.
Is d6bat ici, mais aussi dans les autres villes oh
je suis intervene a 6t6 riche, de quality, avec un public
vraiment d6sireux d'dchanger sur la possibility d'une mo~
rale post-chr6tienne contemporaine on sur les conditions
d'une politique anarchist aujourd'hut Une done do
Nietzsche, une dose de Proudhon... Dans un pays oO ks
maximes chr6tiennes s'affichent partout sur les taxis, los
camions, les voitures, les murs, les rues, et que dirige un
ancient pr8tre sal6sien devenu dictateur, le d6bat pread un
autre sens que dans les sales frangaises od I'on intend les
questions 6thiques et politiques d'une manikre mains







SLIB ERTE D'EXPRES SION I


Mercredi 9 Janvier 2002


Page 1


s le monde en 2001


Apropos d' Haiti, le rapport de Reporters San
Frontibres fait naturellement 6tal de I'assassinal du jeun
journaliste Brignol Lindor par des partisans du pouvoir Lavala
le3 d6cembre dernier & Petit Gobve.
la rapport mentioned aussi des persecutions r6pd16e
centre les journalistes en Haiti au cours de I'annie icoulde, e
relive que pras de deux anades aprbs I'assassinat du directed
g6ndral de Radio Haiti later, Jean Dominique, I'enquate n'
toujours about nulle part.


Ne pas lar sse
r
(Harti-Crise ... suite de la page 9) -
& avoir srieusement consid6r6 la R6volution frangaise et
ce durablement -- les pieces de monnaie portent la m8me
devise que cells, bientSt d6funtes, de notre r6publique. Iss
trois mille Haitiens qui apprennent le frangais A institute
(d'autres le souhaiteraient mais ne le peuvent pour
d'6videntes reasons financibres), ceux qui viennent
massivement aux conferences leur permettant d'entendre
des voix frangaises, montrent, si besoin 6tait, que le d6sir
de France reste vivace en un lieu od la misbre fait des ray-
es
ag Qui saura jamais ce qui se dissimulait derriere ce

"coup d'Etat'? Iss leagues se d61ient de plus en plus dans
ce pays habitue aux manoeuvres d'un Pr6sident nettement
corrompu. La plupart pensent que l'6v6nement est un pur
produit d' Aristide: de la sorte, il laisse croire qu'il maitrise
la situation, qu'il contr81e, qu'll saurait hypoth6tiquement
d6jouer de r6elles premises en cause de son pouvoir. Mais,
plus strement, cet 6v6nement lui a permits d'infliger un cer-
tain nombre de lemons: des maisons d'opposants ont 6t6
d6truites, incendi6es, use repression a pu s'installer et la
crainte des intellectuals sur place est r6elle et fondue. La
table ronde b laquelle je devais participer A la faculty des
sciences de Port-au-Prince avec des pobtes, des 6crivains,
des journalists, des economists, des sociologues, et qui
devait Stre radiodiffus6e, a 6td purement et implement


V'ISITEZ-NOUS AUSSI SUR wrrw.MINIRECORDS.COM


m: -nen2000:
329 interpell6s
- 510 agress6s oumenac6s
- 295 m6dias censures

Sommaire:
31 journalists tu6s en 2001;
I'impunitbrestelarbgle;
Prbs de cinq cents journalists arrat6s dans

Plus de sept cents journalists agress6s ou


Communiquidepresse da
2 janvier 2002
31 journalists tu6s, dont 1 en Haiti
De plus en plus de journalists interpell6s,
La liberty de la press recule dans plusieurs
pays
489 interpell6s
.716 agress6s oumenac6s
378 m6dias censures

Au ler janvier 2002, 110 journalists
emprisonn6s dans le monde


s
e
s

s
t
r
a


l'ann~e-'


menac6s;
Chaque jour, un nouveau m6dia censure;
Is press 6trangbre sous haute surveillance;

liberty d Leaspcons6quences du-"11 septembre" pour la

A 1' exception du nombre de journalists tu6s qui
reste stable, tous les indicateurs journalistss interpell6s,
agress6s, menaces, m6dias censures) sont en forte hausse
par rapport & 2000. I.x nombre de journalists interpell6s
(489 en 2001) a augment de prbs de 50 %, et celui des
journalists agress6s oumenac6s (716) de plus de 40 %.
De plus en plus de joumalistes sont emprisonn6s dans le
monde. Ils sont actuellement 110 derriere des barreaux.
Alors que ce nombre n'avait fait que baisser depuis 1995,
il abrusquement remont6 en 2001.
Chaque jdur, un nouveau m6dia est censure dans
le monde et prbs du tiers delapopulation mondiale vit dans
un pays od il n'existe aucune liberty de la press. Dans de
nombreux Etats (le Bangladesh, I'Erythr6e, Haiti, le N6pal,
le Zimbabwe, etc.), la situation s'est consid6rablement
d6t6riorde, alors que trbs peu de regimes ontfait des progrbs
en matibre de liberty de la pressed. I'impunit6 qui caract6rise
la quasi-totalit6 de ces affairs est unacceptable. Les Etats
et les organizations intergouvernementales doivent
concentrer leurs efforts dans ce domain. Dans le cas
contraire, il ya fort A parier que les assassinate et les
aggression de journalists continuerontdesemultiplier dans
les prochaines annees,

31 journalists tuds en 2001
Cette ann6e encore, une trentaine de journalists
out it6 tu6s dans le monde pour leurs opinions ou dans
I'exercice de leurs functions. Quinze d'entre eux ont 6t6
assassins par des groups arm6s ou des milices. Dans au
moins trois cas, les.autorit6s ont une part de responsibility.
Neuf professionnels dela press sont morts lors de conflicts
arm6s (dont huit en Afghanistan). Par ailleurs, en plus de
ces trente et an journalists, dix collaborateurs des m6dias
technicianss, personnel administratif, etc.) ont 6galement
td tu6s dans l'annee.

C Asie a 6t6 le continent le plus meurtrier pour les
journalists en 2001 (14 cas). En Afghanistan, la guerre
engage par les Etats-Unis A la suite des attentats du 11
septembrea6t6particulibrementndfastepourlapresse.Huit
envoys sp6ciaux ont 6t6 tu6s alors qu'ils couvraient le
conflict En Chine, Feng Zhaoxia, un journalist du quotidien
Gejie Daobao, a 6t6 retrouv6 mort, le 15 janvier dans la
province du Shaanxi (sud-ouest de P6kin), la gorge tranchde.
La police a rapidement conclu & un suicide, malgr6 les pro-
testations de sa famille, de ses colleagues et associations
de journalists locaux. Selon eux, il s'agit d'un assassinate
li6 aux articles publics par le journalist. Celui-ci avait
,
recemment d6nonc6 les connivences entre des groups
mafieux et certain responsables politiques locaux.

Halti: Assassinat de Brignol Lindor
Sur le continent amricain, dix journalists et dix
collaborators des m6dias ont 6t6 tuds. En Haiti, cette ann6e
encore, un journalist a 6t6 assassin. Le 3 d6cembre,
Brignol Lindor, responsible de information de Radio Echo
2000, a 6t6 tu6 & coups de pierres.et de machete. Aprbs
avoir invite des personalities del'opposition hintervenir &
I'antenne, il avait td menace de mort par des responsables
locaux du parti au pouvoir. Cet assassinate a sonni comme
un veritable coup de semonce pour l'ensemble de la pro-
fession qui se sent menace. Aux Etats-Unis, un journalist
et huit technicians sont morts dans les attentats du 11
september centre le World Trade Center, A New York. Un
reporter amricain a 6galement 6t6 victim de la maladies
ducharbonaprbsavoirrequunelettreanonymecontaminde.
En Colombie, trois journalists ont 6t6 assassins. Parmi
eux, Havio Bedoya, de l'hebdomadaire Voz, a 6t6 tu6 de
quatre ballet le 27 avril. II avait requ des menaces de mort
aprds avoir public un article sur des exactions commies
par les paramilitaires. II critiquait "I'incapacit6 de l'arm6e
etdelapolicehcapturerles criminels .

En Europe, le nombre de professionnels de la
pressed tu6s pour leurs opinions a 6galement augment(7).
En IrlandeduNordunjournalistea6t6tu6pourlapremibre
fois depuis le d6but des annies 1960. Martin O'Hagan, re-
porter de l'hebdomadaire Sunday World, a 6t6 assassin,
dans la soirde du 28 september, deviant son domicile prbs
(voirPresse/11)


Sbr uler


.
En Haiti, le regime est corrompu, mafteux. Il
contrble l'argent de la drogue et le pays sert de plaque
tournante (sur ce sujet, comme sur d'autres, les Etats-Unis
semblent peu regardants, Clinton et son administration out
toujourssoutenuAristide).Ilassassinelesjoumalistes:pen-
dantmons6jour,1apressearelat6deuxcas.Pourl'und'entre
eux, le minister de la Culture en personnel a meme d6clar6
que le journalist n'avait pas 4t6 abattu, tu6 et d6coup6 en
morceaux en tant que journalist, mais comme opposant...
Ilpeut done sans difficultorganiser tous les "coups d'Etat"
qui lui permettent d'autres exactions de la sorte mieux
planifides.
En laissant d6truire institute je ne dis pas en
commanditant I'acte, car aucune preuve ne viendra jamais
corroborer cette hypothbse... 2, en ne manifestant pas, mame
pourlaforme, unregretAristiden'interditpas qu'onpense
de hai qu'il associe la cooperation frangaise, le travail des
institute et des alliances qui vont dans ce sens, la presence
intellectuelle frangaise aux cit6s des Haitiens, des plus
modestes aux plus repr6sentatifs de I'intelligentsia, A
opposition. Lamisedsac del'endroitquelles qu'ensoient
les.raisons (d6bordement n'ayant pas entrainb de regrets
-
officiels on action nettement commandit6e), c'est aussi la
punition d'un people qui demand A la France et aux
Frangaislesuppl6mentd'amequeleurs gouvernantsneleur
donnent pas.
Je r8v e qu' un
Jacques Chirac qui (lorsqu'il
lui faut communique pour
dire que ses goOts cultures
d6bordent la musique
militaire et la bande
DS 2001 dessin6e), ne cache jamais sa
passionpourl'arttaino(celui
des premiers occupants
erice d'Haiti), ait A coeur
d'augmenter et de faire
OUVEAUX CD's s' 6panouir la presence
frangaise dans un pays qui
aime la France d'une manibre
6mouvante et touchante; je
reve aussi qu'un certain
candidate probable aux
prochaines prisideittielles ait
.
la petite audace, une fors
n'est pas costume, de
formuler son project, sa
grande vision de ce que
pourrait 8tre la presence
culturelle frangaise dans les
pays oh l'on parle la m8me
anzen by Six league qu'd Cergy-Pontoise.
he First Danzon A d6fautilfaudrait constater
*r - '- -- -r que la francophonie n' est
plus qu'un gadget surann6'
une passion de vieux mes-
stems....


MICHEINb LAUUUN UtNI5


U


(1) Dans la nuit du
16 au 17 46cembre, un
group, estim6 & une
trentaine d'hommes armis,
s'est attaqu6 au Palais na-
tional, avant .que la police
reprenne le contr81e de la
situation. Plusieurs
personnes,1i6es hla diaspora,
ont 6t6 arrat6es. Des
responsables del'opposition
haftienne out accuse la
s6curit6 pr6sidentielle de
"montage".


Nette degradation de la liber~ti de la press


Haiti


1971 MINI RE CORI


Gana Dupervil
Les Plus glands succks de mon Pbre

MINI RECORDS
13710 NE 11th Avenue
Abami. Flonda
Phone/Fax: (305) 892-6200


Halliando3
Comparengue
MINI RECORDS
221-14 LINDEN BOULEVARD
CAMBRIA HEIGHTS, N.1.
Phone; Fax (718) 276-1794








I LIBERATE DEPRESSION |


V~o.49


a a ...






nights US$ 525
s in room)



Sunday February

fast (P.P.)

7 9:30 P.M.)
and + 3 T-shirts

t

or third or fourth

will be charged for
or after carnival.

package must be
mum of US$
unable past
ment of balance



o available one or




42-4276)

/ 260-4409


e






Social Carnaval 20
10, 11,12 f6vrier, 3 nu
pour 1 ou 2 personnel

Comprise par person

* Cocktail de bienve
f6vrier
* 3 Petits D6jeuners
(7 :30 hres-11 :00
* 3 buffets du Carna
* Acc6s au Stand +
* Ticket de parking

US$ 125 (P.P.) pour
personnel suppl6men
chamber.
Les tariffs ordinaires d
appliques pour les jou
la p6riode carnavelesq

La reservation sera ga
de US$ 200 non-remb
1" f6vrier 2002. La b
l'enregistrement A l'h

De trbs belle suites d'
chambres sont aussi d



RESERVE
1
Tbl.: 260-4011


user edinvie 202


Page 11


...


au ler janvier 1995 pour trouver un chiffre plus impor-
tant. Prbs de la moiti6 (50) sont d6tenus dans un pays du
continent asiatique. Les plus grades prisons du monde
pour les journalists sont l' Iran (18 d6tenus),1a Birmanie
(18),1a Chine (12),1'Erythrie (8) et le N6pal (7).
En Iran, la plupart des journalists urgent de
longues pines de prison. En janvier, quatre d'entre eux
ont 6t6 condamn6s A des pines de trois A huit ans your
avoir "port atteinte A la sOret6 nationale. En revanche,
RezaAlijanir6dacteurenchefdumensuelsuspenduIran-
6-farda, et laurbat du Prix Reporters sans frontibres -
Fondation de France 2001, a 6t6 lib6r6 en d6cembre, aprbs
neufmois de detention.

En Birmanie, les autoritis out une attitude
criminelle vis-A-vis des journalists emprisonn6s en les
privantdes soinsmidicaux quenicessiteleur 6tatdesant6.
Inurdement condamn6s pour avoir "diffus6 des informal
tions hostile A l'Etat" on pour avoir inform des
journalists strangers, ils sont d6tenus dans des conditions
inhumaines qui ont des consequences dramatiques sur leur
sant6physique etmentale. Myo Myint Nyein, emprisonn6
de s mhi es b oe te t 6 ed de

huit mois dans l'une des cages du chenil de la prison
d'Insein & Rangoon.

En Chine, aux douze journalists emprisonn6s,
s'ajoutent vingt-deux cyberdissidents arrat6s pour avoir
diffuse des infounations jug6es "subversives"sur Internet
I'tm d'entre eux a 6t6 condamn6 & quatre ans de prison.
En tout, 489 professionnels de la press ont
6t6, A un.moment ou & un autre, priv6s de leur liberty
en 2001, solvent sans explication. AuN6pal, oil'6tat
d'urgence a 6t6 d6cr6t6 & la fin dumois de novembre,
plus d'une cinquantaine de journalists et de
professionnels des m6dias ont 6t6 interpell6s par les
forces de l' ordre. A Cuba, au Pakistan, en R6publique
1 d6mocratique du Congo et au Zimbabwe, plus d'une
vingtaine de journalists out it arr8t6s. Souvent,
aucuneexplicationn'estfournicetiln'y pas demandat'
official. La majority d'entre eux sont lib6r6s
rapidementmais certain passentplusieurs semaines,
voire plusieurs mois derriere les barreaux. Dans
I'ensemble, leurs conditions de detention sont trbs
mauvaises. Les interrogatoires muscles etles passages
A tabac sont frequents. En Iran, des journalists out
6t6 soumis A des mauvais traitements dans le but de
leur extirper des fanx aveux on de leur faire 6crire
des letters de repentir. En R6publique d6mocratique
du Congo, cette ann6e encore, an journalist a 6t6
fouett6 par ses ge61iers.


directeur de la Radio Haiti Inter, en avril 2000, a failli Stre
6touff6e A plusiews reprises. Is S nat, contr816 par Fanmi
Lavalas, le parti du president Jean-Bertrand Aristide,
multiple les arguties pour ne pas se prononcer sur la lev6e
de l'immunit6 parlementaire de Dany Toussaint, principal
suspect dans cette affaire. Par ailleurs, malgr61eurs aveux,
les assassins deBrignol Lindor, process duparii aupouvoir,
n'ontpas encore 6t6 arrat6s.

Au Sri Lanka, I' assassinate, en octobre 2000, du
collaborator de la BBC, Mylvaganam Nimalarajan, n'a
tonjours pas 6t6 r6solu. Personnel n'a 6t6 arrat6 et la police
es t loin d' avoir engage les moyens n6ces saires pour
d6couvrir la v6rit6.

En Ukraine, I'appareil d'Etat fait puissamment
obstacle A la recherche de la v6rit6 concernant I'assassinat
du journalist Gorgly Gongadze, en september 2000. Le
parquet g6n6ral et le ministbre de l'Intbrieur s'opposent &
toute enqu8te sirieuse. En september 2001, le Conseil de
1' Europe a vot6 une recommendation appelant "les autorit6s
ukrainiennes Alancer une nouvelle enqu8te surla disparition
et la mort de Gorgiy Gongadze, et A crier A cette fin une
commissioned'enquatee d6pendante", compose

Prbs de cinq cents journalists arrat6s dans
I'annde
Au ler janvier 2002, 110 journalists 6taient
toujours emprisonnis dans le monde pour leurs opinions
on en reason de leurs activists professionnelles. Un an plus
t8t, ils n'6taient "que" soixante-quatorze. II faut remoter


(suite de la 10)
page
de Belfast. "Its d6fenseurs de la main rouge", un group
militaire loyalist, lui ont reproch6 d'avoir comans do
"crimes contrelepeupleloyaliste". Par ailleursonrecense
encore an cas de journalist assassins en Ukraine, an au
Kosovo et an autre au Pays basque en Espagne.

Iss deux bones nouvelles viennent de l'Afrique
et du Moyen-Orient od aucun professionnel des m6dias n' a
trouv61a mort dans le cadre de ses functions. Vingt-sept
autres cas d'assassinats de journalists en 2001 dans le
monde sont toujours en investigation, mais, au ler janvia
2002, rien ne permit d'affirmer qu'il existe un lien avec
leurs activists professionnelles.

L'impanit6 reste la rkgle -
La quasi-totalit6 des affairs de meurtres et
d'assassinats de journalists n'ont jamais 6t6 rdsolues. IAurs
commanditaires sont toujours enlibert6 etn'ontjamais 6t6
inqui6tis par la justice de leur pays.
Au Burkina Faso, par example, plus de trois ans

ens s emob el 98, mut .
frere du president de la R6publique, Frangois Compaor6'
largement impliqu6 dans cette affaire, a 6t6 enteadupour la
premiere fois par un juge d'mstruction en janvier 2001, soit
plus de deux ans aprbs les faits.
Enquate sur assassinate de Jean Dominique
En Haiti, la situation n'est gubre meilleure.
I'enquate concernant I'assassinat de Jean Dominique,


Special Carnival 2002
February 10, 11, 12, 3
per room (1 or2 person

Included per person

* Welcome Cocktail
' 10*
* 3ContinentalBreak
(7:30 11 A.M.)
3 Carnival Buffet (
Free Entrance to st
(p.p.)
Free Parking Ticke

US$ 125 per person f
person in room.
The regular hotel rate
accommodation before

All reservations for thi
guaranteed with a mini
200.00 deposit non-ref
February 1", 2002. Pay
upon arrival at hotel.


Beautiful suites are als
two rooms.


02 -
its, 1 chambre
US$ 525.00

ne

nue dimanche 10
.
Continental (P.P.)
hres A.M)
val (19 21 :30H)
3 T-shirts (P.P.)
gratuity
me me
3 et 4
taire dans la

e l'h8tel seront
rs avant on aprbs
ue.

rantie par un d6p8t
oursable aprbs le
balance sera pay6e A
6tel-

une ou deux
isponibles.


menac6sPlus de sept cents journalists agressis ou
Les aggression centre des professionals de
la press sont de plus en plus nombreuses. Qu'elles
soientle fait des forces del'ordre, de militants de parties
politiques, de groups arm6s on de d61inquants, elles
ne font quasiment jamais l'objet d'enqu6tes s6rieuses
et pouss6es. Is sentiment d'impunit6 des auteurs en
sort ainsi grandement renforc6. Dans de nombreux
pays, des responsables politiques sont A l'origine de
as actes de violence. Ils s'en prennent directement
aux journalistes.qui les ont critiques plut8t que
d'engager des procedures judiciaires Aleur encontre.
Au Bangladesh, plus de 130 journalists ont
. 6t6 agressds par des militants on des sympathisants
de parties politiques. La plupart du temps, ces attaques
ont 6t61e fait de militants du Bangladesh Nationalist
Party et du Jamaat-e Islami (deux parties members de
la coalition au pouvoir) ou de la Ligue Awami (au
pouvoir jusqu'en juillet). Les journalists qui
d6noncent des affairs de corruption, la violence
politique ou l'intoldrance religious, sont des cibles
priviligi6es.
En Colombie, prbs d'une trentaine de
3 alistoo 'saKronm a ssipe at
Au Zimbabwe, ce sont les anciens combatants de la
guerre deliberation qui sont Al'origine de nombreuses
attaques centre des reporters de la press priv6e. En
Ukraine, en Russie et dans les anciennes R6publiques
sovi6tiques d'Asie central, la violence est toujours
pr6sente et de nombreuses aggressions sont recens6es.
Dans les territoires occup6s par Israiil, huit
journalists out 6t6 blesses par ballet. Aprbs investi-
gation, Reporters sans frontibres a mis en cause la
responsibility de l'armie isra61ienne dans la plupart
de ces cas. Au terme d'enquates superficielles, les
autorit6s ont affirms qu'elle n'avaient aucune
responsibility dans ces tirs.
(voir Presse / 17)


TION *1-800 CHARMS *(1-800-7
0, rue Capois Champs de Mars P.O. Box 1429
/ 260-4012 / 510-4594 / 510-4595 Fax: 260-4410
E-mail: hiplaza@acn2.net / hiplaza@hotmail.com


Reporters Sans Frontiibres : Rapport 20)01


3 I~SI,~-~SY~J


Qo-Le Prlaza HHtel







Mercedi 9 a o No. 492


viter Juste

Bonne Annee !
Subject: Fw: Bonne ann6e
Date: Wed, 2 Jan 2002 21:01:27 +0100
From: guillaume.severe@t-online.de
(Dr.med.G.R.S6vbre)
To: "Rony Francois"


-- Original Message ---
From: "G6rald Bloncourt"

To: 'Woupe 4"

S ent: Tuesday, January 0 1, 2002 6:56 PM
Subject: Bonne annie

COMITE POUR JUGER DUVALIER
(voir Bloncourt / 18)


Pear sealeanent 9.995 par anois!

1-877-586-9675
N ORK
www.kbs-ty.com www.dishnetworitcom re..
f& ementousne sp@cI.s
cone areprend (In le lillamfor 2002.1.5 promolian t'est valable que pour los nouveauxabonnes DISH Network.faimnn6 TagoIt urr credit ynonauel de 39.99 pour TV5 qul prundra
offet on rners et attril 2002. Un Abonnernent amluel est exig6. Totis les pris, offres at prognistirnes test soumis&desidmngisments sans preavis.Des taxes locales attederales pouvent
etre appliques. [as programmes sonl valuables pourunabonnement familat, localise sur le territaire costlinentaides US. lixIs les programmes DISH Netwosket fes servisms stewards sentwoumis
aux terms et condillons du"Residential Customer Agreementdisponit e sur demanded. Les abonnes qul no souscrivent pas a DISH Lalino, DISH latino Dos, America's ToptiD, Arnerica's Top
100 nu Arnedca a Top iso serant fracture on dron &acces mi & 55.00. Des tecepteurs altionWeb doWant obe 4cguesen conjoncSin aved at rateplar pincipal at tant Acurrh a drie
rederance rnensuelle de$4.00 per recepleur. Tous les recepteurs dolventelre connecies a une IIgne telephonique. Une second anienne dish est namesake pour les programmes amedcains.
Tausias noins do neques enogos apportlementa leurs propdataires resliedit. 0001. EchoStar CanarnataUnit Corpondian. Tous tons reseWes. Photos foundes gradousanert par TV5.


Page 12


MIAMI, 5 Janvier Lafetes defin d'annie 2001-
2002 n'ontpas eul'6clat des annies ant6rieures. Iss grand
balsoilseretrouvaientplusdemilleparticipantsn'ontpas
pu en rassembler 200.
Cela se compared. Iss tragiques 6v6nements du
11 september qui, comme une lame de fond apris un ter_
rible ouragan, out 6branl6 les structures 6conomiques A
travers le monde, n'ont pas 6parga6 les Etats-Unis.
Pendant plus d'un siacle et demi, la R6publique
6toil6e a 6t6 gratified del'unique advantage d'avoir menou
particip6 A des guerres sans jamais en connaitreles rigueurs
et atrocit6s sur son propre sol. Au contraire, elle s'en est
toujours si bien tirde qu'elle s'offritleluxe de didommager
g6n6reusementles vaincus tels quele Mexique etl'Espagne
aprbs les avoir d6pouill6s d'unepartie de leur territoire, on
de les renflouer conomiquement dans le cas de l'Italie, de
I'Allemagne et du Japon. Aprbs avoir endommag6 leurs
resources et leurs 6conomies,1es Etats Unis contribubrent
g6n6rei>sement & la renaissance de leurs industries et de
leur6conomie.
Si dans la guerre de Cor6e, plusieurs soldats
amricains sont tombs 6t sans queles Etats-Unis arrivassent
k mattriser la Cor6e du Nord, ils durent accepted un partake
de la Cor6e et pour 6viter une reprise des hostilities,
continent Amaintenir un garrison de plusieurs millers de
GIs.
Aprbs cheque guerre, I'6conomie amricaine a
rebondi de plus belle, ce qui faisait dire A notre Professeur
d'Histoire g6n6tale et d'6conomie politique au Lyc6e P6tion,
Maitre Emile St-Int, que 1'6conomie amricaine est une


sance militaire.
Pour la premiere fois de son histoire, un ennemi
estarriv6hfairepleurerlapuissanteAmiriqueenassociant
les resources dupuissant Goliath aux talents et Al'habilet6
du terroristt" David.
Et chose humane, les trois quarts des peoples de
la terre ont pleur6 avec le people ambricain. Les petits
peoples des Cardibes comme Haiti, victim en moins de
dix ans d'un coup d'6tat sanglant qui afait 3.000 morts en
une nuit, d'aprbs les agencies de renseignements de I'OEA
et des Nations Unies, et deux tentative de prise de pouvoir
parla force malgr6 la declaration en trompel'oeil de Qu6bec;
Cuba qui souffre d'un enibargo de plus de 40 ans, sans
computer les invasions de son territoire par des terrorists
soudoyds et.prot6g6s; les peoples de l'Am6rique Centrale
comme le Nicaragua, le Panama; de l'Am6rique du Sud
comme le Chili,1'Argentine un pays riche, grand producteur
de viande, de products agricoles qui souffle actnellement
des consequences n6fastes dela globalisation quifacilitela
concurrenceddloyaledel'industriedelaviandedesgrands
centres de Chicago, en plus de la privatization qui I'oblige
A se d6partir sans contr81e de ses richesses nationals au
b6ndfice des conglomdrats international. Le Br6siln'a qu'd
bien se tenir.
1 our comble, les manufactures d'armes
meurtribres amiricaines ont offers hl'Argentine et au Br6sil
de leur vendre des armements en tout genre pour la baga-
telle de 12 milliards de dollars. Et voilk.
Et tous ces peoples qui out souffert de l'h6g6monie
amricaine, ont pleur6 avec le people amiricain, car les
peoples ne sont jamais ennemis. Ce sont les
gouvernements qui cr6ent les inimiti6s pour
mieux exploiter les peoples et les porter A
s'entretuer au nom de la liberty et de la
d6mocratie, pendant que les elites dirigeantes
continent A faire fortune.
2 De tous temps, les victims de la
guerre, les morts, les estropi6s, les d6figurds
m6connaissables se rencontrent parmi les.
616ments de la classes moyenne et des classes
pauvres. Pendant queles tenants dela richesse
national deviennent plus riches, et les laiss6s
pour compete plus pauvres. Je n'ai pas invent
cette r6flexion, je l'ai lue plus d'une fois dans
les colonies du Miami Herald ou du New York
Times et autres grades publications
am6ricaines.
R6cemment le programme
radiophonique Carrefour de M. Alex St. Surin
invite ses auditeurs A donner leur opinion sur la
catastrophe du 11 september 2001.
Tous ont d6plor6 les victims des
attentats, mais prbs de 90% des r6pondants out
vite ajout6 que si le Gouvernement amricain
voulaitl'instauration d'une vraie paix et 6viter

mercer par changer le cours de sa politique A



I au pays de pareilles catastrophes, il devrait com-
1'6gard du reste dir monde, et particulibrement
les pays du tiers monde.
A present que I'annie fatidique s'en
est all6e et que la terre continue sa ronde au tour
du solely, souhaitons que ceux qui nous
governments cesserontleur cable sans grandeur
et finiront par comprendre que la paix du monde
est la somme des paix individuelles au niveau
de chacun de nous.


PAR VITER JUSTE
6conomie de guerre. C'est-h-dire qu'elle progress
seulement en pdriode de guerre.
Vint la Guerre du Vietnam qui d6buta sous
l'Administration Eisenhower, et evoluera sous
l'Administration Kennedy malgr6 les avis du G6n6ral de
Gaule pour finir en debacle sous l'Administration Nixon
.avec Henry Kissinger comme Ministre des Affaires
Etrangbres. Ce fut la premiere d6faite des Etats-Unis. Le
pays en porte encore les cicatrices.
Mais le territoire continental amdricain n'a jamais
requ le moindre soubresaut, pas une cartouche n'a 6clat6
sur son territoire
Alors que les Etats-Unis b6n6ficient du contrble
de la communicationmondiale A travers ses r6seaux de sat-
ellites, disposent de la puissante force de dissuasion de sa
machine de guerre, de r6seaux information tant humans
qu'61ectroniques personnel ne pouvait s'imaginer qu'une
destruction A la fois rapid, massive, soudaine et
impr6visible pourrait en moins d'une demi heure cause
tant de. torts & 1'h6gimonie de 1'unique, incontr81able et
indiscutable puissance militaire du monde. L'Amdrique a
6t6 humili6e dans son amour propre par un inconnu
insaxsissable, qui l'a frappe sans bruit, sans tambour ni
trompettes dans ce qu'elle considered comme le plus sacr =
les symbols m8mes de sa puissance, 6conomique et
militaire :1es deux tours duTVorld Trade Center qui, comme
leur nom l'indique, logent le centre de la puis sance
6conomique du monde; etle Pentagone,1e sidge de sa puis-


s


> .


Abonnez votis entre le ier tiec.:2001 eth 18 Jart.2002 et profited de 2inoi
d*abonnement gratuits (Mars at Avril 2002).
Appreciez le rneilleur des informations, des reportages, des films, dix sport...
Erl F"raricaiS


ECHOS DE MIIAIMI


Incidence~:t~s du 1 ept~pdem~br;e 2001







NOS et~tS anonce clas~es


Points de Vente Haiiti en M/arche


Mercredi 9 Janvier 2002


Pagel13


Radi
PortakiGPrince
Melodie 103.3 FM
de h minute

7 jour 3s
Musique retro, Jazz,
compass, salza, hiphop,
la bonne humeur est de
unse avec nous
captez M6lodie et votre
vie ne sera plus la meme...
Chicago

Radio l'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouch6
4:20
Module frangais
bulletin de nouvelles
Lionel Ch6ry
4:50
Module role

Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Cheque samedi
11:00 am
T61516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
every sunday
9:00 am .
& Midi
New York
Haiti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am
Ha'iti en Marche


...




En vente d&s le mercredi
& Miami, Port-au-Prince
Chicago Boston New '
York Montrbal, Paris
Bruxelles Berlin, .
Ave...


Pour 4tre & jour
aveC I'8Clualiti,
abonnez vous
en nous appelant:


Vijarysi
305 754-7543
(305) 754-0705

POrt-au-
Prince
245-1910
221-8567/68/96

NOW YOrk
914 358.7559

IBoston
508 941 6897

IVIontreal
514 337 1286


Avis


The Inunigrant
Coalition will host a
teleconference
to discuss our new
realities and future
advocacy strategies.

Current and
proposed new
policies include.

1) Making non--
citizens use certain offices
in certain "high-immi-
grant" counties
.
2) Changing
expiration dates to
correspond with expiration
of visas

3) Using imaging
equipment to copy
information about
mmngrant


3) Distributing
information about immi-
grant applicants to federal
and state agencies

4) Taking
licenses away from
individuals attempting an
address change
if applicant does not
have sufficient documents

5) Reasoning
behind segregating non-
citizens to certain offices-
does it really help
security?

6) Reporting
people to INS

7) New found
duty of the DMV to be
responsible for security

8) Making
applicants declare Place of
Birth on their application
.
9) Haymg non-
citizen licenses expire
after 3 years instead of 7
which is standard.

10) Removing the
I-94 from the list of
primary documents.

The
teleconference

eP dnesday
January 9th from
9:30 to
11:00.



David Skovholt
Immigrant
Coalition Coordinator
Florida Immigrant
Advocacy Center
3000 Bis
Blvd. Mcayne
Miami, FI 33137
(p) 305-573-1106
X1160
(f) 305-576-6273
dskovbolt@fiacia.org


M'de I
e cin

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynicologie
Accouchement
Operation pow .
fibrome Fanni Plamng
Ci sionCurme e
To estsd ur
Nous acceptons touted
sorts d'assurance ams1
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceinte mNo alades

h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertibres Shopping
Center
(305)751-6081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dallies
No 27
I'OLYCLINIQUE
de la Rue Gr6goire
45 RUE Gr6goire
P6tion-Ville
Haitio

JEAN CLAUDE
DESGRANGES,
M.D.,
M6decine Interne
Giriatrie

T61: 256-3017
256-3018
HEURES DE VISITED
LUNDI &
VENDREDI
MATIN 7:00-9:00
SOIR 17:00 19:00
SAMEDI 8:00-16:00
Public Park to be
redeveloped to sit casino
gambling and commer-

operations

Miami-Dade
County planni to
reevee p" Ha ver
Park. The County's plan
includes the construction
of large commercial
marina, an administration
building in the ark and
docking facilities in the
water for a casino
gambling ship for "cruises

Restaurant




Bhl Fouchht
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!


130Ulal1gerle


Jean Ma TC
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur
commander
T61: 4092-4685
403-1958


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t61.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
T61: 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450
Delray Beach
Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846
OUR LADY Bakery
102 SE 2n Ave
Delmy eNh, FI
561-272 3556

stmg with al me s

the casino operation at
Haulover on a permanent
basis.

For more
information
Saving
Haulover
see:
wwyetown.surfside.fl.us/
haulover.html

University
Adventiste
d' Haiti
UNAH .

Inscriptions pour
janvier 2002 et aprbs
Dl de
ip inleS
Licence en:
Thologie Scences
de l'Education
Gestion des
affairs
Sciences
comptables

Di 18mes ou
certificates
Secretariat
Trilingue-Bilingue-
Monolingue
Gestion
Dactylographie

immMusi e vocal et
Langues vivantes
Labratoire de
leagues modernes
Adresse: Route de
Dquini 63, Carrefour
TeT:
234-9210
234-1197


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie Highway
305 940 9070
Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6thAv.
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Hi hw Miami
g ay
305 893 0410

Eclipse
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616
COIFFEUR

ORIGINAL
BARBER
CHARLEMAGNE
COIFFEUR
103 S.E. 2nd Street
DELRAY BEACH,
FL 33444
T&I: 243-1039
BEEPER:
524-0086
OPEN
MONDAY-
SATURDAY 1-7
SUNDAY 10-3

to nowhere", the
construction of a dozen
commercial structures
along the bayside for
driv e" and a
fi artnersip
between the casino
company and the
County itself. The
construction of a major
commercial marina and
associated buildings
among the park's. west
side adjacent to
Biscayne Bay and a 60
foot high net to catch
golf balls from the
driving range along the
east side of AIA will
ruin the beautiful
natural views that the
public has enjoyed for
generations.

Miami-Dade
County obtained title to
submerged lands
adjacent to the park from
the State of Florida
subject to a deed
restriction requiring that
use of the property be
entirely and perpetually
for a "pubhe purpose' .
However, as soon as the
County acquired the
submerged land from the
State, the County began
to implement its plan to
convert the area to
commercial, revenue
producing uses and
activities. The County
entered into a five year
contract with a casino
gambling company'
under which the County


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

ChriStephanie'S
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
FI33064
Tel. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach

9 9 10 804
rece $1 .000,00

plus $5.50 per person
boarding the gambling
ship, plus 5% of sales
made by the casino
company in building to
be built for it in the park.
Although the casino ship
has temporarily
suspended its opera-
. tions, it will start up
again if the County gets
needed permits or it will
assign its lease to another
casmo company.

The commercial
marina and bayside
"concessions' featuring
.
thhe casino operation
constitute thhe first
phase of the "redevelop-
- ment" eCoduaty

has funded- and with
public funds of cowse.
The commercial marina
is slated to be built in a
manatee protection zone
within the Biscayne
Aquatic Peserve. The
public interest is clear:
Hauulover should be
renovated, not commer-
cially developed.

The H 'da
Department ofnEnviron-
mental Protection
recently denied permits
sought by the County to

p annede ci es for the
casino vessel. FDEP
found the County's plan
to be contrary to the
public interest, and the
area's wildlife, and
contrary to the need to
protect the Biscayne
aquatic preserve and the
area's wildlife, and
contrary to the sovereign
lands deed restriction
requiring its use to be
solely for a "public
purpose". Incredibly the
county is appealing and
claiming a casino
operating in public
waters and a public park
constitutes a valid
"public purpose".
County officials are












Le festival artistique Farah Juste


Farah Juste au James L. Knight Center


Mercredi 9 Janvier 2002


Page 14


MIAMI, 3 Janvier Le journde du l er Janvier
se terminal par le festival Farah Juste au James Kmght
Center
Annonc6 par un blitz radiophonique 6chelonni
sur un mois prbs, le festival a r6pondu hl'attente de son
auditoire. Chose rare dans nos annals, le spectacle
commen9a 17 heures pm comme annonc6. I'auditorium
du James Knight Center 6tait plein & craquer.
Is festival d6buta par la presentation sur grand
6cran d'un video oh plusieurs personalities de la
communaut6 rendent homage & Mme Farah Juste qui
allait reprendre sa tradition interrompue depuis 7 ans. En
effet, Farah eut A presenter par le pass 11 spectacles
consecutifs un ler Janvier, jour de7 Ind6pendance d' Haiti.
Sur ce vido prirent tout a tour la parole Jacques
DespinosseAlex Desum6, Harry Brice, Marleine Bastien,
Viter Juste, Jean Pompde, N6n6 Jeudy.
A 7: 25, le M.C., M. Tarka Rose introduisit


"D6fi" d6di6 & Raymond Piquion, Inite, San nou mele, Tu
amor, une composition de Ana Gabriel, El torro, d6di6 &
Carole D6mesmin, Exodus, chanson de EditlfPiaff, Quo
Vadis, de Ansy D6rose, Wind beneath my wings, etc.
Et enfin, "Main dans la main" interpr6t6 en
accompagnement avec tous les artistes qui out particip6
au spectacle, auxquels se sont joignirent des membres du
bli
pu c.
Ce fut un spectacle hors pair et dont on ne finira
pas de parlor de si t8t.
Nos felicitations A Farah Juste, ainsi qu'd son
directeur musical, le jeune guitarist haltien A succ6s
B6mol Telfort, et A toute la bande qui nous a donni cette
f8te de la grice et de la beauty, A occasion du jour de
l'Ind dan
epen ce.

9.ster Juste


1' artiste bien connu Wilky Fortunat, "Kiki Inve" qui mit le
public en condition en interpr6tant son succhs "Do not for-
et me "
Ensuite ddfildrent en schne Jean Claude Guillaume,
interpreted de "Belle Crdature", Lubert Cadet dans "La
Called", suivi d'un beau tableau de danse moderne.
Un group de jeunes dirig6 par le fils de Farah
Juste, Larryinterpr6ta trois compositions Rap avec des mots
et une composition de leur crft. Ce morceau souleva
1' enthousiasme des jeunes
King Kino, Cubano, Henri.Volel, Nadgine Pierre,
Jackie d6fildrent Pun aprbs l'autre.
Enfin on annon9a Farah Juste, la "Reine Soleil."
V8tue d'un impressionnant accoutrement rouge
cramoisi avec son allure de reine sous son diad6me
ensoleill6, notre "Farah Anacaona" aboard sans sourciller
les 14 morceaux constituent son repertoire de la soirde, dont


Lesoirpluvieuxdu31d6cembredansunquartier
deHollywoodnousregardonssurnotrepetit6cranled6part
des dernibres heures de l'annie 2001, t6moin de tant de
tragedies, de violence visible ou invisible, physiques et
dconomique. C'est Manhattan, ce coin de New York aux
entrailles dchirdes, plus particulibrement Times Squares
oil une foule solitaire est au rendez-vous, malgr6 le
froid, traduisant ainsileur fid61it6 kne tradition vicille
de cent ans, mais aussi et surtout leur determination &
toujours rechercher le futor dans l'ombre du 11
september. Dans cette ville symbol, oil la hausse
spectaculaire du Dow Jones et la rapidity de 1'Internet
nous incident A vivre en permanence dans l'6clat
titopique du cybercapitale. Ville t6moin de l'6clat
resplendissant de la modernity et de la pouss6e de la
technologies am6ricaine. .
Que d'id6es et de refrains taraudent notre
conscience jusqu'd ce que les douze (12) coups de
minuit nous apportent cette nouvelle annie 2002 :
La communaut6haltienne s'est r6veill6e trbs tSt.
C' est le jour de 1' Ind6pendance, comme ils .
s' amusent A le r6p6ter avec joie et fiert6,
"Independance Day". Le P' Jour de l'An, vous
vous imagine toute la nostalgic qui y passe,
heureusement-.chacundanssonfoyer d6guste la
"soupe", ce butin de guerre que nous conseryons
jalousement. .
A 9 :00 AM le Te Deum A la 626me, lieu de
meditations, de pridres, de voeux mais surtout lieu de
se rassurer qu' on n' allait pas rater le render-vous du
jour : Farah Juste / Ti poul kay la au James L. Knight
Center. M8me la Dame Nature ne s'6tait pas fait prier, le
solely s' etaitr6veill6 trbs t8t. Au temps de chien de la veille,
s'est substitute un ciel bleu caraib6en,.
Dbs 6 :00 pm, une foule de cing mille (5.000)
personnel avait d&ji envahi le Carnegie Hall de la Floride
616gamment habill6 pour la circonstance dans le but de
recevoir cette communaut6fibre etenthousiaste d6terminde
A venir fater avec Farah Juste et une pl6iade d'artistes
invites venus de diff6rents Etats.
Le rideau s'ouvrait avec Wilky Fortunat, ce
charmer qui a enivr6 le public avec sa chanson Don't
forgetme". .
Ce fut ensuite le tour de Jean-Claude Guillaume .
avec sa voix saccadde de Capois.
Lubert Cadet, avec sa chanson vindictive,


apporte use note nouvelle et diversified: un group de
jeunes avec en solo Larry qui, avec son habilet6 et son
inergie, a une fois encore donn6 reason A cette boutade "
joumon pa donnen kalbas ". Une fiert6 16gitime se lisait
sur le visage de Farah, sambre, et il ya eu Jackie Armand,
femmeliaison entre ce group de jeunes et1'apparition sur


tuniquerouge dont seule MadameP6riclbs ale secret de
confection, et sur sa tete son diad6me rayonnant, elle
s'approchait dupubliefredonnantvous devinez quoi: Haiti,
ce coin de terre pour qui elle nourrit un amour charnel.
Une fois arrive, au milieu de la sc6ne, une mutation se
produisit : la b$te de sc6ne arpentant les moindres recoins
du podium, sa voie grave r6sonnant.
Le public a d6couvert une autre Farah,
celle qui, A travers une chanson d'amour, recherche
les sentiers lumineux de son enfance. Ce fut le
ddhre.
De la Toredo chant6e en espagnol, A une
chanson chr6tienne, tout y passe. C'est toute une
vie: ses r$ves d'enfance, ses flies d'adolescence,
ses frustrations d'artiste, les espoirs galvaud6s de
la militant de voir son pays avancer sur la voie
du progrds et du bonheur pour tous.
Farah jouait avec sa voix comme une
infant avec son cerf volant. Passion, joie,
communion de coeur et d'esprit avec son public
bigarr6 et pluriel qui ne cessait de crier A chacun
de ses arrats : Farah, Farah ! !
Un minuscule point d'ombre au tableau,
le symbol de la chanson patriotique dans son
interpretation anglaise a dans 1'euphorie
communautaireoubli61'espaced'un cillementque
ses vrais hdros se retrouvent dans time collective
de ces milliers d' ouvriers et d' ouvridres qui
travaillent dans les factories, les restaurants et les
hotels et de cette masse anonyme de Cit6 Katon,
la Fossete, Raboteau.
Heureusement, sa voix govie posshde le
pouvoir de p6n6trer tous les murs, les foyers, les vies, les
esprits, d'abattre les clivages sociaux et dconomiques qui
ne peuvent plus durer mais qui perdurent dans cette Ayiti
Toma.
C'est le grand d6fi & reliever ! C'est I'effort
inhuman & d6ployer avec le concourse de tout un chacun
sans distinction aucune Pour le Pays, pour la Patrie qui
attend encore de devenir une Nation, dans le cadre d'un
processes d'int6gration social, pour ddboucher sur le
vouloir vivre ENSEMBLE dont parle Renau dans le
respect des rbgles du jeu d6mocratique, car 2004 c'est
Demain ! Devoir de m6moire oblige.

Jean Claude Desgranges, M.D.


la schne des tenors de la musique haitienne-
King Kino, artiste dans toute son $me, on aurait
cru un infant g&t6 resplendissant de talent une fois sur
schne. Et ce fut le tour de Cubano et sa guitar. Avec brio
efmaestro, il a fait revive au public les rythmes d'antan.
Le chanter du compass s' 6tait fait troubadour. Sa
performance a pu en parties calmer I'impatience du public
qui rdclamait A tue tate la vedette de la soirde. Le plat de
resistance doit se faire attendre pour une meilleure
d6gustation-
, Et enfin, le rideau s'ouvrit A nouveau. Dans un
d6cor f6erique, de lumibre et de confetti, Farah
majestueuse, 6panouie et ruisselante, enveloppie dans sa


Miami : fate de la guitar
MIAMI, 5 Janvier -

:::::: etdeI union -'v: ..:'=

ds r ean Jr dui u6 s ade me composia sde leimmort8el Ti Parisguitare avec Philippe
de touted conditions sociales et 6conomiques, de la Laraque dit Toto, Clifton Confident, B6mol Telfort, ce
communaut6 haltienne de Miami. dernier se produisant r6gulibrement dans les grades bites
de Miami Beach



tion de l'arts ir h tS de e Guitares pr6sent6e par Nous ne sommes pas au courant du cott financier

la Foundation Espoir, le sourire irresistible du Dr. Fanfan a de cette belle venture mais un grand pas a 6t6 fait dans le
pu, pendant trois bones heures, faire taireles rancoeurs et sens d'une meilleure comprehension entre nous et pour le
renom de l' Haitien
61ever les course et les esprits.

musician M n B a a ng chaleure Dr JosTh Fanfan rd? he ap and so si
deux de ses succ6s, Rire et Caf6. Ensuite, Lina qui a gagn6 son pan. Viter Juste


LIT T LE-I-I^I J


Le jour de l'an

ALittleHaiti
MIAMI, 3 Janvier 12 fin d' ann6e a 6t6 marque
par des 6v6nements remarquables dans la communaut6
tiexine de Miami-Dade.
Le ler Janvier 2002, le consulate d' Haiti, en la




et bon nombre de fiddles durent roster dans la cour faute de
place A I'intrieur
I.a messe 6tait ce16brde par Monseigneur G6rard
Darbouze, en charge dela paroisse, assist d'un jeune pr8tre
.6
en. A l'homelie, Mgr Darbouze invoqua Notre Dame
(voir Little-Haiti /15)








| MRQE AIE |


Argentine: le Congrks approve la devaluation


SURPEUPLEMIENT CARCERAL


M ***
(suite de la page 14) .
du Perp6tuel Secours, Patronne d' Haiti. Il exhortales fiddles
A s'unir pour l'avancement de notre communauti et
demand hl'assembl6e de prier pour notre pays, Haiti.
Ce fut le tour du Consul G6n6ral Guy Victor de
presenter A toute la communaut6 haltienne du Sud de la
Floride, les voeux du Gouvernement du Pr6sident Jean-
Bertrand Aristide, exhortant les Haitiens A l'union en ce
jourmarquantle 198e anniversaire d'ind6pendance de notre
pays, et afin que 2004 nous retrouve dans une atmosphere
de reconciliation.
La Chorale ex6cuta des chants appropri6s qui
furent reprise en choeur par assistance.
Mgr Darbouze en profit pour announcer les plans
de construction d'unenouvelle 6glise.
Aprbs lamesse,1e Consul Gnbralinvita ses invites
A prendre la soupe traditionnelle du "jour de l'an" au res-
taurant de Piment Bouc situ6 non loin de Y 6glise.

Pen aprbs, commen9ait une autre c6r6monie A
P Eglise Episcopale St Paul etles Martyrs d' Haiti que dirige
le Rbv rend phreFritz Bazin. .
LA aussi, dans une m8me communion d'iddes,
Assistance se joignit A la chorale sous la baguette de
I'organiste Immini.
Dans sapr6dication, Phre Bazinfit I'historique du
ler Janvier tout en mettant I'accent sur la crise politique
haltienne qui a trop dur6 et menace de faire somber le pays
dans une total anarchic.
Aprbs la messe, une gentile reception a 6t6
organise dans la salle paroissiale et amis et connaissances
en profitbrent pour se souhaiter la bonne ann6e.

V.J.


des problbmes de surpopulation dans les cellules, une
coteriee delamort" avait 6t6 organise en 1985 dans la prison
de Belo Horizonte dans l'6tat de Minas Gerais (sud-est)
,
En fait la coteriee" 6tait truquee car les chefs de bande
d6signaient eux-memes les d6tenus A sacrifice pour
augmenter l'espace vital dans 76tablissement.
En outre tous les jurists et les sociologues
sp6cialis6s dans I'6tude de la violence au Br6sil sont
d'accord sur le fait que administration p6nitentiaire est
trbs largement gangr6nde par la corruption.
Les gangs prospbrent d'autant mieux qu'ils
parviennent & organizer pour leur compete la vie dans des
prisons surpeuplies, deTabr6es et insalubres et dont les ad-
ministrations n'ont que pen de moyens, en argent et en per-
sonnel
"11 ya des porcheries plus d6centes que certaines
prisons au Brisil", avait d6clard A 1' AFP l' ancient
repr6sentant au Br6sil de l'organisation de defense des droits
de1'Homme Human Rights Watch, James Cavallaro.
II attribute "au treatment brutal, A la misbre et A
I'oisivet6 des d6tenus" le nombre impressionnant de
mutineries dans le pays
'Notre syst6me p6nitentiaire est chaotique. Nous
n'avons pas de prisons mais des d6potoirs de prisoners:
tous les mois nous avons des r6voltes, des morts, de
nouvelles bands organises et surtout le probl6me majeur,
la surpopulation", selonle president du Tribunal Supreme,
Roberto Costalmite.
Depuis 1997, 40 nouvelles prisons ont 6t6
construites dans le pays, dont 24 dans le seul Etat de Sao
Paulo, mais il en faudrait au moins 130 pour cobbler le
deficit carc6ral. (AFP)



BONNE ET

HEUREUSE ANNEE !

Haiti en Marche
POft-RU-PrillCC, Haiti

TEL 221-8567

Miami (305) 754-0705
FAX 756-0979


M tlreni o2ani 2V o.49


Page 15


auquel il a demand de prot6ger les investissements
espagnols, soit 30 milhards de dollars (33,5 mds euros/220
mds FF) ces dix dernidres ann6es. I' Espagne est le
deuxibme investisseur derribreles Etats-Unis. Le president
argentina r6pondu que son pays 6tait "fauch6". Son plan
pr6voit aussi un gel des licenciements pendant 90 jours,
sinon les enterprises devront doubler le montant des
indemnit6s.
LeministrefrangaisdesAffaires6trangbresHubert
V6drine, a envoy un message diplomatique A son homo-
logue argentin Carlos Ruckauf pour lui demanded de faire
"de son mieux pour prot6ger" les enterprises frangaises,
tells que France T616com, Renault on Carrefour. Le porte-
parole de la pr6sidence Eduardo Amadeo a annonc6 que le
government allait ouvrir lundi"un dialogue s6rieux" avec
les repr6sentants des companies 6trangbres, qui
repr6sentent des employs.
L'ex6cutif devra aussi faire face A la rue, qui ris-
que de ne pas appricier la prorogation du gel partial des
competes bancaires, d6cid61e ler d6cembre par le president
De La Rua. Les particuliers redoutent le return de
I'hyperinflation et, de fait, de nombreux prix ont d6ji
augment. Si les salaires sont payds en pesos en g6ndral,
quatre transactions sur cinq se font en dollars, y comprise
les credits. Is president Dubalde va permettre la conver-
sion en pesos des dettes de moins de 100.000
.dollars.
En ce qui concerned sa dette de 141 milliards de
dollars (158 mds euros/1.033 mds FF), I'Argentine espbre
obtenir un r66chelonnement et a d6ji annonc6 qu'elle
reportait une traite de 28 millions de dollars. Samedi, la
nouvelle d'un deficit record de 11 milliards de dollars (12
mds euros/30 mds FF) en 2001 n'apas ame'lior61es per-
spectives. (AP)


BUENOS AIRES, Argentine, 7 Janvier Le


des manifestations r6prim6es dans le sang.
' Avec le vote de ce week-end, 1' Argentine tourney
la page du dollar et de1' 6conomie de march qui ont fond6
la politique du pays depuis dix ans.
A1'ongmelaparit6dupesoavecle
dollar avaxt perans de rompre avec
une inflation A trois chiffres et de
faire venir les capitaux strangers
mais par la suite cela a nui aux e -
portations de la deuxieme econonne
d'Am6rique latino, au profit de son
voisinle Br6sil.
Le nouveau taux de change
du peso devrait turner autour de 1,4
pour un dollar (-40% de sa valour
actuelle) pour le commerce et les
affairs et 8tre flottant, done
probablement plus cher, pour les
particuliers.
Le"Clarin",premierjour-
nal du pays par sa diffusion, titrait
dimanche "Le d6but d'unenouvelle
conomie" et saluait "les nouvell?
r6gles dujeu(qui) aprbs 11onzeans
4 allaient "apporter des changements
t profound au people et, aux
enterprises".
election jusqu'en Un enthousiasme que ne
partagent gubre les investisseurs


a e e rgen ne
feu vert A la devaluation du peso, A parity avec le dollar strangers, qui craig
depuis 1991, et accordant au government les pouvoirs government p6ro
n
exceptionnels qu'il demandait pour deux ans afin de ry Selonle"G
dresser l'6conomie en faillite. espagnol Jose Maria
A l'issue de deux jours de d6bats, le government te?6phonique "dure
form jeudi a obtenu Fautorisation de ne pas consulted le
C ngrbs po floe merelse yst ceeb caire, cont es
industries et 1'emploi, dans ce pays de 36 millions

d btants c r ladepuis quatre ans A la recession et PFISo
C' est une premiere victoire pogr Eduardo Duhalde,

meD IM ta tusm le .20L n d un
deux ans de la fin de son mandate de quatre ans, A la suite


Eduardo Duhalde, deviant le Congrbs juste aprks son i
3002 d l tat d PA ti


ent que la politique protectionniste du
iste n'entrame use chute des profits.
arin"dedimanche,1ePremiermanstre
Aznar a eu samedi une conversation
et tendue" avec le president Duhalde


RIO DE JANEIRO, 3 Janvier Corps de dtenus
6gorg6s, d6capit6s ou 6ventr6s: A chaque mutinerie dans
les prisons br6siliennes, comme celle qui a fait 27 morts
mercredi & Porto Velho, capital de P6tat br6silien du
Rondonia (onest),1e tableau est le m8me.
Dansles prisons surpeuplies obles bands rivals
s'affrontent en permanence pour le contrble du traffic
d'armes ou de drogue, les r6voltes servant la plupart du
,
temps a regler des competes de manibre extr8mement
violence comportant syst6matiquement des rituels de muti-
lation. .
En entrant dans le p6nitentier peu avant mmmt
mercredi, la police et les autoritis locales ont d6couvert
des corps entass6s dans les cellules et, dans les cours, des
corps qui avaient 6t jet6s depuis les toits de1' 6tablissement.
La pnson de Porto Velho abrite 900 prisoners
r6partis en six grades cellules alors qu' elle a 6t6 construite
pour en recevoir 360.
Dans les grades prisons br6siliennes etnotamment
A Sao Paulo oh se trouvent 94.000 des 230.000 prisoners
que compete le pays, des organizations comme le "Premier
Commando de la Capitale" (PCC) font la loi.
Ils tiennent tous les trafies d' armes, de drogue, de
te?6phone mais ils tiennent aussi le march de l'6vasion'
selonles specialists.
"Dans les prisons, il existed une veritable industries
de la rebellion, un march de l'6vasion, des armes, de la
drogue et des t616phones: pour s'6vader il suffit d'y mettre
le pnx", avait d6clard A l' AFP il ya quelques mois le
responsible du Centre d' etudes sur la violence de
l'universit6 de Sao Paulo, Luiz Antonio Souza.
Le PCC avait 6td A l' origin en f6vrier dernier
d'une gigantesque rebellion simultan6e de 22.000 d6tenus
dans 29 prisons de 1' Etat de Sao Paulo et qui s' 6tait sold6e
parl6morts. Danslecas

MATIRIALS SHOW de grades orga-
nisations comme le
ILLIER PCC,1esmutineries
e fervent A la fois A
r6gler des competes
avec des bands
rivals et A exiger
1546 des transfers dans
.0 -0-
I 14 d' autres prisons,
a 0
Pour r6gler


RH I1C


.eS r OaSIV


HARDWAAS/HOUSEWARES & BUILDING







SGUANANAMOI


Le;s o:'.esoaaldatsambricains prdarnlabs


Le chimage bat un record de six ans
WASHINGTON, 4 Janvier a ; pour qu'ils acceptent le programme de

ach magel a ig: : 8.HX Etats-Ums en december G MA on 1 pd s
ans aux Etats-Unis en d6cembre, avec un enterprises out supprim6 des employs pour I'ann6e dernibre 1,08 millions- q e pen- stons cemois-ci. Mais les d6mocrates jugent
tauxde5,8% delapopulationactiveselon le cinquibme mois cons6cutif, ce qui se dant aucune autre depuis 1982 -2,16 mil- trop importantes les reductions d'imp8ts
les chiffres publics vendredi par le traduit par la plus longue priode de recul lions- et c'6tait la premiere fois depuis la pour les plus riches et veulent plus d'aide
government. de1'emploi en dix ans. dernibre recession en 1991 (moins 844.000 pourles ch8meursalors queles republicans
Confront6es & la recession, les I' conomicaperduplus d'emplois. posters) que l'emploi reculait. Toutefois 14 affirment que leur plan cr6eta des employs.
chiffre de 124.000 suppressions en En octobre 2000, le taux de
n / L II 11 11 d6cembre est nettement inf6rieur A ceux des ch8mage 6tait tomb6 A 3,9%, son niveau le
DECOS GH GOyeH Ge deuxmoispricidentsinoteleministbredu plus has deliuis30 ans, aprds dix ans de
, a ; Travail, ce qui sixggbre que l'6conomie croissance, la plus longue pdriode dans
l'humamte age de 112 ans pourraitsestabiliser. 1'histoire des Etats-Unis. En 2001, le
La pente est plus douce alors on ch6mage a atteint son pic en mars, le mois
TIANA, Italie, 5 Janvier Anto- refuse de manger. espbre que l' on touche bientit le fond, mais d6sign6 comme le d6but de la recession par
nio Todde, un berger italien enregistr6 au 1961e 22 janvier 1889 dans un petit on ne peut pas vraiment dire", a r6agi Bill le Bureau f6d6ral de la recherche
Livre Guinness des records comme le plus village de montage au coeur de la Cheney, economist en chef pour1a soci6t6 conomique. Depuis, 1,4millions d'emplois
vieil homme du monde, est d6c6d6 vendredi, Sardaigne, le vieil homme avait 6t6 berger John Hancock Financial Services. out 6td supprim6s, dont 1,1 million sur le
A quelques jours de son 113e anniversaire, toute sa vie et n'avait quitt6 son^lle qu'une La Maison Blanche fait procession dernier trimestre, marque par les attentats
Le doyen de l'humanit6 avait fois, pour servir dans l'arm6e pendant la sur les d6mocrates majoritaires au S6nat du 11 september. (AP)
6 616 1' 6 d ib l t d


r v ann e ern re e secre e sa
long6vit6: "Aimez votte frbre et buvqz un
verre de vin rouge tous les jours". Et puis
" A cheque jour suffit sa peine" -
8 est mort pendant son sommeil
dans sa mason de Tiana, en Sardaigne, selon
son neveu Vanni Todde. Son coeur a
licl16". Antonio Todde avait d6clar6 qu'il
ne se sentait pas bien jeudi soir et il avait

A BONNE Z V O US 9 .

HaItI en Marche


CANINE PRESIDENTIAL

B dd I h de C OH OSH 7 I


C Imton ecr ase par
*
une voltur e

CHAPPAQUA, Etat de New s'6tait 6chapp6 de la mason. Buddy "a
York, 3 Janvier Buddy, le labrador de implement bondi deviant une voiture", a
l'ancien president Bill Clinton, est mort .pr6cis61e policies Izrry Green. L'incident
aprbs avoir 6t6crasipar un automobiliste, a eu lieu sur la Route 117 trbs fr6quentde
a annonc6 jeudi Bruce Cathie de la police qui passe deviant I'impasse dans laquelle
de New Castle. II a pricis6 que le chien se trouve la mason des Clinton.
avait 6t6 percut6 mercredi aprbs-midi non Alors tout jeune chiat, Buddy
loin du domicile des Clinton & Chappaqua avait 6t6 offers par un ami au pr6sidentfin
(Etat de New York). 1997, quelques semaines avantle d6but du
Julia Payne, porte-parole des scandal Monica Lewinsky. Is labrador
Clinton, a pr6cis6 que Bill et Hillary ne se couleur chocolate tirait son nom du d6funt
trouvaient dans la mason lorsque le chien grand-oncle de Bill Clinton, Henry Oren
a 6ti tub. "Nous sommes trbs attrist6s par "Buddy" Grisham.
la mort de Buddy. II avait 6t6 un I'arrivie de Buddy A la Maison
compagnon loyal et nous avait procure Blanche avait quelque peu contrari6 Socks,
beaucoup de joie. Il nous manquera le chat de la famille. Imrsque le couple
raimentt, a r6agi le couple dans un Clinton a quitt6 Washington l'an dernier,
communique. le fetin a tb confi6 Al' ancienne secretaire
La police, qui a disculp6 particulibre du president, Betty Currie.
1' automobiliste, n' a su dire si le chien 6tait (AP)
en promenade lors de accident on s'il


This contract is County Wide.


Mercre& 9 Jan ieo No. 4


Page 16


e-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, oft
des centaines de personnel sont mortes.
"Beaucoup de ces gens out montr6 leur
determination & tuer les autres ou eux-
m8mes on A s' 6chapper", a-t-il dit, ajoutant
qu'il n'avait pas encore 6t6 d6cid6 si des
tribunaux militaires seraient
. organisms pour juger certain des prisoners
sur la base naval. .
I'endroit offre peu de possibility
de fuite. Il s'agit d'une base datant d'avant
la revolution communist cubaine et dont
le government castriste estime qu'elle
aurait dr^x 8tre ferm6e et place sous son
contr81e depuis long temps.


Les troupes pr6pareront d'abord
une parties de la base pour un premier con-
tingent de moins d'une centaine de
prisonniers mais A terme jusqu'd 2.000
prisonniers pourraient 8tre h6berg6s sur I'^rle.
Les premiers prisonniers pourraient arrive
dans les dix prochains jours. Ils seront traits
comme des prisoners de guerre et les
organizations non gouvernementales tellers
que la Croix-Rouge pourront leur rendre
visite.
Le lieutenant Davis a soulign6
qu'une"sicurit6maximum" seraitdemise,
afind'6viterparexemplequeneseproduise
une mutinerie meurtribre comme celle des
combatants strangers d'Al-QaidahMazar-


Iss autorit6s militaires ambricains
affirment avoir fait prisonniers plus de 300
talibansetmembrespr6sum6sd'Al-Quaida.
Les autorit6s afghanes et pakistanaises
d6tiennent plusieurs millers d' autres
prisonniers captures pendant les combats.
Mais les deux homes les plus
recherch6s, le mollah Mohammed Omar,
chef supreme des talibans, et Oussama ben
Laden, resent introuvables. Selon les
s6nateurs d6mocrates John Edwards et Bob
Graham,1es services secrets d'Ouzb6kistan
estiment que Ben Laden a probablement
quitt6 l'Afghanistan pour le Pakistan, oft
I'une des tribes locales 1' aurait accueilli. AP)


WASHINGTON, 6 Janvier
Environ 1.500 soldats amdricains devraient
rejoindre la base de la Marine A
Guantanamo, dans le sud de Cuba, pour y
constraire une prison de "s6curit6 maxi-
mum" destine aux containers deprisonniers
afghans, talibans et membres pr6sum6s du
r6seau Al-Qaida d'Oussama ben Laden, a.
annonc6 dimanche le Pentagone. .
Un miller d'hommes on(
commence dimanche A se diployer dans la
baie de Guantanamo,1es 500 autres devant
arrived dansles prochaines semaines, selon
le lieutenant Jeff Davis, porte-parle au
Pentagon. .


CL


Premiere Guerre mondiale.
11 laisse une fille, deux fils, une
soeur et denombreux petits et arribre-petits-
enfants. Ses fundrailles se d6rouleront
samedi aprds-midi & la cath6drale Santa
Elena prbs de Nuoro, en Sardaigne.
Antonio Todde 6tait le devenu le
doyen de l'humanit6 aprbs le d6chs en
d6cembre 2000 de l'Ainbricain Benjamin
Harrison Holcomb, Ag de 11 ans. Lafemme
la plus ^sg6e du monde est, selonle Guinness,
Maude Farris-Luse, 114 ans, n6e le 21
janvier 1887 & Morley, dans le Michigan-
(Reuters)


LEGAL ANNOUNCEMENT OF' BIDS


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which
can be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Ven-
dor Information Center (VIC), 111 NW 1st Street, Suite 112, Miami, FI 33128 (Phone:
305-3755773): There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each
bid package below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to
receive the bid package through the United States Postal Service. All requests by mail
must contain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and
phone number and a check for the correct dollar amount made payable to: "Miami-Dade
Board of County Commissioners".
Bids/pmposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibil-
ity for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and
date, is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade Cotmty is not
responsible for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S.
mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from perspective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1 Street, 17thh floor, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than
2:00 PM on the bid opening date in order to be considered.

:-:::n is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordi-
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, FEBRUARY 06, 2002


7015-2/05-OTR DaoPp~ n imlupis


Cost $10.00


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday FEBRUARY 13, 2002


0245-2/05-OTR-CW


Shelves [Metal) Racks. Storage Bins & Cabinets Cost $10.00


Air & Electric Powered Hand Tools
This contracts County Wide

Pog & Fountain Services
This contract is County Wide
This contract requires Insurance.
A Pre-Bid Conference is scheduled for January
24, 2002 at 9:00 AM at The Stephen P. Clark
Center 111 NW 1" Street, Miami Fl. Room 18-1

L And Pavement Directional


Cost $10.00


MIM








I INTERNATIONAL


Le mollah Omnar et ben Laden


Tract distribu6 par I'arm6e am6ricaine
cens6 montrant ben Laden sans barbe et en
costume occidental et appellant ses partisans A
ne pas mourir "pour rien" en tenant de le
-prot6ger

' dollars pour sa capture et I'arm6e amricaine a
distribu6 en Afghanistan des millers de tracts
le montrant sans barbe et en costume occidental
et appellant ses partisans kne pas mourir "pour
rien" en tenant de le prot6ger. En attendant,
les forces ani6sicaines continent de fouiller
m6ticuleusement les grottes autour de Tora
Bora, odben Laden avait 6t61ocalis6 pour la
dernibre fois, tandis que I'aviation bombarded
des
camps pr6sum6s de son r6seau islamiste dans
l'est du pays. C'est dans cette region que le
sergent Chapman a 6t6 tu.
Samedi soir, une autre source du
renseignementaindiqu6qu'AbdulAhadcom-
mandant pro-taliban du village de Baghran
(province d'Helmand), s'6tait rendu aux
autorit6s locales. Les 1.000 ou 1.500
combatants talibans (qui 6taient assi6g6s a 4
Baghran) se sont tous rendus et out d6pos61eurs
armes", a dit cette source, ajoutant que celaleur
permettrait deb6n6ficier del'amnistie d6cr6t6e
par le president du government provisoire
afghan, Hamid Karzal.
Par ailleurs, I'envoy6 special en Af- .
ghanistan du president amricain, Zalmay
Khalilzad,'est arrive samedi & Kaboul pour une
visit de quelques jours, selon le porte-parole
du ministbre afghan des Affaires 6trang6res.
(AFP)


KABOUL, 6 Janvier Le chef supreme des
talibans, le mollah Mohammad Omar, a 6chapp6 samedi &
ses poursuivants am6ricains et afghans, alors que la traque
du chef islamiste Oussama ben Laden reste infructueuse.
.
Trols mois aprbs le d6but des operations militaries
en Afghanistanele president George W. Bush a r6p6t6 sa
determination d'en finir avec le terrorism, lors d'une in-
tervention samedi devant 5.000 personnel & Ontario en
Californie. 11 a offer ses condolences A la famille d'un
"b6ret vert" tu6 vendredi au cours d'une fusillade dans l'est
de l'Afghanistan.
Selon le g6n6ral Tommy Franks, Ross Chapman'
31 ans, premier soldatam6ricain officiellement tuau com-


Nette degradation de la

liberate de la pressed dans
-
le In onde en 2001
(suite de la page 11) .
Forcer les journalists & Pexil
Contraindre les journalists hl'exil est une autre
forme de menace employee par certain governments.
Ainsi, A Cuba, en Haiti, en Ethiopie et en Somalie, de
nombreux journalists ont fui leur pays par peur des
repr6sailles.EnColombie,1esjournalistesfuientlaviolence
des groups arm6s.

Cheque jour, un nouveau mddia censure
En 2001, 378 m6dias ont 6t6 censures dans le
monde. En Turquie, plus d'une centaine de changes de
te?6v s n de s tionso o et dt pr ees deCsls derite

gouvernementaldesurveillancedel'audiovisuelouparles
diff6rentes Cours de sitret6 de l'Etat. La plupart du temps,
ces m6dias sont accius6s "d'inciter 4 la violence" ou
"d'atteinte bla stret6 del'Etat"aprbs avoir critiqu61er6gime
on fait 6tat des preoccupations de certain movements
d'extr8me gauche.

En Erythr6e, au mois. de september, le
government a ordonn6 la suspension de tous les midias
priv6s, fatsant ainsi de son pays l'un des rares endroits du

o s ot be He etm bwd, auunmo t
sariat de la capital. D'autres ont disparu ou fuile pays. Le
directeur de la te?6vision publique a expliqu6 & l'antenne
que 'les m6dias priv6s mettaient en p6ril l'unit6 du pays".


-- => =
le Sahara occidental et la corruption, ou pour avoir critique
leroi. Les m6dias espagnols etfrangais sontparticulibrement
surveillis par les autoritis marocaines.

EixTunisie, iln'existepas de censure Aproprement
parler pour la simple reason qu'il n'y a pas de press
ind6pendante. Enrevanche,1es rares joumalistes qui essaient
de diffuser des informations sur Internet nu fe traveller
pour des m6dias international sont harcel6s. Leurs lines
de t616phone sont r6gulibrement bloqudes et leurs conver-
sations 6couties etparfois m8me coupes. L'acc6s A Internet
est 6galement 6troitement contr816-

La pressed 6trangbre sons haute surveillance
Les correspondents de lapresse 6trangbre sont dans
le collimateur de nombreux chefs d'Etat on de
government A travers le monde. Au Zimbabwe, trois
d'entre eux ont6t6 expulsis du pays. I.e government tente,
par tous les moyens, de faire adopter un project de loi
obligeantles m6dias international employer uniquement
des journalists de nationality zimbabwdenne..A Cuba, le
correspondent de l'agence Reuters a 6t6 constraint de quit-
ter l'^xle suite A des attaques dans lapresselocale. Au Liberia,
le government se plaint sans cesse dela "propagandemas-
sive n6galive" v6hicul6e, selon lui, par certain m6dias
strangers hl'encontre dupr6sident Charles Taylor. En Chine,
les correspondents strangers bas6s dans le pays doivent
obteniruneautorisation duministbre des Affaires 6trangbres
cheque fois qu'ils d6sirent r6aliser an reportage.

Par ailleurs, les journalists ne peuvent toujours
pas se rendre dans certain pays sans une surveillance
constant. C'est notamment le cas en Arabie Saoudite, en
Birmanie, en Cor6e duNord ouau Viet-nam. Hs rencontrent
6galement d'6normes difficulties pour obtenir des visas afin
de traveller en Alg6rie, en Libye on en Irak. Au Pakistan,
les autoritis ont refuse des visas aux journalists indiens
ou d'origine indienne qui souhaitaient couvrir le conflict
afghan. Deux envoys sp6ciaux de quotidiens amricains
out 6t6 expuls6s du pays pour cette reason.


Merrd t1Fena o202V~.9


Page 1


bat depuisle debut dela guerre le7 octobre, travaillait avec des groups
tribaux dans lar6gion de Gardez-Khost, prbs dela frontibre pakistanaise,
quand une fusillade a 6clat6. Selon l'agence Afghan Islamic Press (AIP),
.
bas6e & Islamabad, ce sergent falsait parties d'un group de vingt-cinq
Am6ricains qui enqu8taient sur les morts 6ventuelles de civil causes
par les bombardments a6riens.
L'agence a 6galement rapport qu'un autre soldat et qu'un guide
af ghan avait 6t6 bless. Un responsible amdricain apour sa part indiqu6
vendredi qu'un member de la CIA avait 6t6 blesslors de la fusillade
mais que ses jours n'6taient pas en danger. Iss r6cents bombardements
en Afghanistan ont tu6 des dizaines de civil, selon des sources afghanes
et des t6moins, suscitant l'inqui6tude des Nations unies.
Le president Busha d6clar6: "Nous portions le deuil de Nathan
Chapman, mais je peux assure sa famille qu'il a perdula vie pour une
cause qui est juste et important. Cette cause est celle de la s6curit6 des
Am6ricains, c'est la cause de lalibert6 et du monde civilis6". Ce soldat,
qui avait servi lors de la guerre du Golfe en 1991, est mari6 et phre de -
deux infants, Ag6s de 2 et 1 an.
Le president amdricain a 6galement assure son auditoire que le
government aurait recourse A tous les moyens pour soumettre les
terrorists A la justice. "En 90 jours, a-t-il affirm, nous avons fait des
progrbs incroyables. Iss members d'Al-Qaida (le r6seau d'Oussama
ben Laden) ite peuvent plus consider 1'Afghanistan comme un ref_
,, -
uge a-t-11 dit .s
L'ancienporte-paroleetambassadeurtalibanauPakistanAbdul
Salam Zaeef, a d'aillears 6td remis aux autoritis ambricaines par le Pa-
kistan dans la nuit der vendredi & samedi. II a 6t6 transf6r6 pour
interrogatoire A bord du navire USS Bataan, a affirms samedi un haut
responsible ambricain. Ce responsible taliban avait connu son heure
de gloire au d6but de la guerre lorsqu'il animait quotidiennement une
conference de press & Islamabad pour d6noncer les bombardments
-
amen chef supreme des talibans, le mollah Omar, a de son c8t6

6chapp6 une noixvelle fois A ses poursuivants dans des conditions
rocambolesques puisque, selon les services de renseignement afghans,
c'est en moto qu'il aurait pris la fuite avec quatre on cinq de ses
compagnons. Donn6 comme encercl6 depuis prbs d'une semaine par
les forces afghanes et des commandos del'arm6e am6ricaine, il ar6ussi
A s'enfuir de la province de Helmand, dans le sud du pays.
Il semble cependant queles autorit6s afghanes sachent ohil se
trouve: "Nous savons odil est, mais nous ne pouvons le d6voiler", a dit
samedi & l'AFP un responsible du renseignement dans le sud de
l'Afghanistan.11s'agitdelaseulediff6rence avec sonmentorben Laden,
dont les Etats-Unis admettent maintenant qu'ils ne savent plus oh il se
trouve, "mort ou vif", en Afghanistan ou ailleurs.
Iss Etats-Unis ont promise une recompense de 25 millions de


L'Inflation est actuellement en baisse
C'est du moins ce qu'a annonc6 vendredi 5 janvier, le
ministrye de l'Economie et des Finances Faubert Gustave,
qui a pr6cis6 qu'en september 2001, inflation 6tait & 12
% et qu'elle est tomb6 en octobre A 9.51 %, et en
novembre dernier & 8.61%.
Faubert Gustave a indiqu6 que le government
- contiquera A appliquer une politique de prudence pour
continue A faire baisser le taux inflation dans le pays.
Des measures fiscales, budg6taires et mon6taires seront
adoptees au niveau de l'Etat pour porter les acteurs
6conomiques & investor dans le pays.
.
Le mandate du juge Claudy Gassant est
BTriV4 11 expiration
Le 4 Janier 2002 Mitre Claudy Gassant, juge
d'instruction en charge de l'enquate ouverte sur
l'assassinat du PDG de Radio Haiti Inter, Jean L.
Dominique, est arrive & expiration. II faudrait le
consentement exprbs du Pr6sident de la R6publique pour
qu'il reste A son poste. Les dossiers ont 6td sonmis au
president Aristide et il faut attendre sa decision. Deux
organizations de defense des droits de l'homme :
Foundation 30 Septembre et Coalition Nationale pour les a
Droits des Hardens, out exprim6 le souhait de voir
renouveler le mandate de Me Claudy Gassant en vue de la
poursuite de instruction du dossier Jean Dominique.

Les N6gociations ?
Le ministry dela Communication, Mr Guy Paul, a affirm
que le government 6tait pret A reprendre les discussions
avec opposition le plus t8t que possible. Cependant un
porte-parole de la Convergence d6mocratique a affirm6
que les 6v6nements du 17 d6cembre 2001 ont marque la
fin des negotiations. Convergence d6mocratique appelle A
la constitution d'un front centre le pouvoir Lavalas.
De son c8t6, le porte-parole de l'Ambassade am6ricaine A *
Port-au-Prince, Judith Trunzo, a souhait6 la reprise des
negotiations entre Fanmi Lavalas et la Convergence
d6mocratique pour r6soudre la crise post-eTectorale.
(voir En Bref / 18)


...


(suite de la page 2)
Une d616gation minist6rielle pr6sid6e par le minister de
la Justice Mr Gary Lissade, assists des ministers des
Finances, Faubert Gustave et des TPTC, Ernst Laraque a
visit61e 4 janvier les locaux incendids de la Convergence
D6mocratique et du CONACOM.
,"11 s'agit de la premiere 6tape d'un processes
devaluation des prejudices causes et une commission
interministdrielle a 6t6 mise sur pied en vue de rencontrer
les victims et d'6valuer avec eux l'ampleur des d6ghts
mat6riels" a d6clar6 Mr Gary Lissade.

IRSUlte (
Telle a 6t6 la reaction de l'un des porte-parole de la
Convergence
D6mocratique, Mr Paul Denis, selon qui cette visit a eu
lieu sans qu'on eut demand au pr6alable l'autorisation .
des dirigeants de la Convergence. Paul Demis qui accuse
les autoritis gouvernementales d'avoir incendi6 les
locaux de la Convergence et les residences de leaders de
I'opposition, a fait savoir que ces repr6sentants du
government sont "des arrogant, des gens mal 61ev6s et
des pr6tentieux qui ont d6cid6 d'investir ill6galement le
local de la Convergence".

Bilan de la PNH
Is porte-parole de la PNH a dressun bilan du travail
effectu6 par la Police Nationale pendant la p6riode des
fates de fin d'ann6e. II a cit6 en tout premier lieu
l'encadrement des diverse activists culturelles qui se
sont ddrouldes pendant la season des fates, pour 6viter le
moindre d6rapage. Jean Dady Sim6on a 6galement
annonc6 la formation d'une commission qui aura pour
tAche de g6rer les questions de s6curit6 pendant la
priode pr6-carnavalesque. Parmi les diverse
dispositions qui vont 8tre prices, il a cit6 interdiction de
circular avec des bouteilles dans les bands
carnavalesques. I.es chefs de bande ont 6t6 Egalement
prids de communique leur parcours A l'avance 11a PNH.


En Bref







Les Jeux


Mercredi 9 Janvier 2002


Page l8


Allez de MERDES & VOULUE, en utilisant des mots du
vocabulaire Frangais, et ne changeant qu'une letter par ligne.

was sena
REUGORDAREBOCAZRUBCO
N 0 R 0 MSAB 0 DR 0 CUBACANC
ESANBERNARD 0 LAVARRIA
FAI 0 TREUT 0 DANE VE 0 ICU
ANCIPILARPOTRERILLOS
TTACNALBAI HAB Z W LI 0 AH
NARUTS 0 G NAALALLIVCNU
AR GTE 0 SATALPALTN 0 HAA
S 0 AISN NX N 0 SL 0 BLESENI
M.S TT 0 E YRI 0 CE BALL 0 SBA
EALSYUREL HADENALLE VA
N. NAN 0 BDRPU ERT 0 IG UAZ U
DJSORHAEDOSANNICOLAS
OUSCRCMUPIAMCALAFATE
ZAIAA Y 0 CSICNARF NASBL
ANULSETNEIRR 0.C F NH LET
SILLETRAMALLIVPARANA
IINIRGEDNARGOIRNAJUL
VXAVTLUQD.HOLLIDALASA
DWSC AMPANAMERCEDESSR


SCRABBLE
Arrangez les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais



STU




Solutions de la semaine passe:
'TORPEUR


I


orT uvez 50 villes s


GRILLE DES PRO GRAMIMES


74 b Ruis e apols .
Port-au-Prince, Haiti .
t61. 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
email: en march @haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


Le MOP et les nigaciations
I.x MOP de Grard Philippe Auguste a fait savor qu'il 6tait pret A s'asseoir avec le
parti au pouvoir, mais non pas pour lui donner le moindre support, mais de pr6firence
pour n6gocier avec lui des conditions de son depart. Le secretaire g6n6ral de cette
formation,1'Ing6nieur FranckAdelsonavivementeritiqu61epouvoir enplace qui,
"aprbs 10 ans au pouvoir, n' a pas fait grand chose pour le people. "

Coup d'4tat : I'enquate se pursuit ...
Le juge d'instruction Bernard Saint-Vil a entendule jeudi 5 janvier trois individuals
accuses de complicity dans la tentative de coup d' 6tat du 17 dcembre 2001 contte le
President Jean Bertrand Aristide. Il s'agit du garden de la residence de Albert
Dor61ien, Jean Dumesle, et de deux agents de s6curit6 travaillant pour Me J6han
Colimon et r6pondant aux ikoms de En6us Pr6val et Jean-Max Louis. :
La stance d'audition a dur6 environ 2 heroes en presence de Me Patrick Wooly et de
Me J6han Colimon, tous deux avocats des accuses.

Admission du maire principal de Petit-GoAve
Le maire principal de Petit-GoAve, Emmanuel Antoine, a d6missionn6 le jeudi 5
janvier de son poste.
La admission de Mr Antoine entrance automatiquement la caducit6 du Cartel
municipal. L'un des maires adjoins de Petit-Goive, Dumay Bony, est accuse
d'implication m8me indirect dans l'assassinat le 3 d6cembre du journalists Brignol
Undor.
Des Canadiens A la Gonive
Une d616gation de technicians canadiens s'est rendue & Is Gonive le week-end
dernier pour 6tudier comment reconduire l'61ectricit6 & Anse A Galets qui en est priv6
depuis maintenant 6 ans. Ce project va b6n6ficier du support du government haltien.
le project sera finance par des Haitiens de la Gonive vivant en diaspora. .

DipSt du project loi sur le budget de la ripublique
Is Minister de1'Economie et des Finances, Faubert Gustave, a fait Ala Chambre des
d6put6s le d6p8t du projet-loi sur le budget de la r6publique. Le Ministre attend
maintenant l'invitation du S6nat de la R6publique pour faire de meme. Une
commission bi-cam6rale sera former dans le but d'analyser ce budget, avant d'arriver
au vote.
L'Ambassade des USA informed
Nouveau service d'infounation par te?6phone concernant les demands de visa.
D6sormais touted les requates effectu6es par te?6phone concernant I'octroi des visas
d'immigrant et de s6jour temporary pourront Stre consid6rdes. A partir du7 janvier
2002 les int6ress6s d6sireux d' obtenir des informations concernant les visas
d'immigrant et de s jour temporaire pourront appeler au num6ro suivant A partir de
Port-au-Prince: 229-5959 ( en province, il faut d'abord composer le 800). A partir des
Etats-Unis, il faudra composer le 011 (509) 229-5959 ou le 1 (900)740-2842.

Blorecortrt ... (suite de la page 12)
IL tous les d6mocrates, h tous ceux qui se battent pour les Droits de
1' Homme, de la Femme et des Enfants, nous souhaitons une bonne ann6e 2002.
Une annie de JUSTICE pour les peoples martyrs. Une annie de JUSTICE pour
tous ceux qui par le monde sont victims des exactions, du m6pris, des
s6vices. Bonne ann6e au Peuple d' Haiti, du Chili, de 1' Am6rique Latine,
d'Afrique, d' Asie, d'Europe, d' Oc6anie, d' Afghanistan, de Palestine, A tous
ceux de notre planted. Bonne annie A ceux qui vont grandir et qui n'ont pas
quatre ans, A ceux qui ont soif, faim. Bonne aunde A ceux qui dorment sur
les trottoirs ou dans les bidonvilles. Bonne annie A tous les ch8meurs,1es
mal-log6s et les sans abris. Bonne ann6e A tous ceux qua croupissent
injustement en prison. Bonne ann6e A tous ceux qui sont heureux et qui
veulent que les autres le soient. Bonne annie A ceux qui vont connaltre ce
siacle nouveau et auxquels je souhaite de voir se r6aliser l'immense espoir
de vivre un jour & jamais d6barrass6s de la violence et du meurtre. Bonne
ann6e A vous tous, amis, compagnons, camarades. Bonne annie A tous ceux qui
comme moi out achev6 leurs trois quarts de siacle et qui brandissent 1' AMOUR
comme seule v6rit6 possible. Bonne annie ... pour tout cela ... pour tous
ceux-lk .... G6rald BLONCOURT http:/Imembres.tripod.fr/BLONCOURT/


Emission de chansons frangaises
3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

5600 Nouvenes s ueures avec vinette Hertelow

Sh30-7h00 Les Top Ten

7h00-8h30 Amor y Sabor con Lutchano

8h30-9h00 Soir Informations

10h00 Notre Grand concert
I' Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jetidi et dimanche)

Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
.9h00 et ... Cavaliers prenez vos dames Chaque
Samedi Tous les airs populaires d'aujourd' hui et d'hier


MERDE


Solutions de la


V ULUE


Solution de la semaine passde:


..suite de lapagel17)


1 03~3


FM IL


Me~l Z~oli z


5h00 6h30


.
Bon R6veil en musnque

Au Pipirit chantant
premier journal creole avec Yves Paul L6andre

Milodie Matin avec Marcus -
Informations, Interviews, Analyses
.
7hl5 : Au quotidien avec Elste
7h24 : La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35 : I' Actualit6 en Bref avec Yves Paul L6andre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill


7h 55 : 1' Editorial -
Le disque de Pauditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un rsumi des informations avec
.
Lady blues ( elste) .
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons


10h00-Midi


Nati Pioly


En Bref







ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


s o o.


LANGSTON


2 FEVRIYE 2002
NAN LYRICS THEATRE
AK SOSYETE KOUKOUY
Langston Hughes se oun
Afriken-Meriken, li se powbt
,womansye, dramatic; li se oth liv
pou timounn. An nou wk kouman
koneksyon ant ekriven sa-a ak li-
terati peyi mounn nwa anjeneral,
espesyalman ak Ayiti te fbt.
Listwaliteratinbgmontrenou ka
pran mouvman negritid-la nan li-
terati, ki te koumanse -nan peyi
Lafrans ak twa etidyan nwa yo ki
se Ldopold S6dar Senghor, Lon
Daynas, ak Aim6 C6saire, pou nou
jwenn koneksyon-an ki te ekziste
nan rankont ak kontak entim
etidyan Afriken ak Antiyd yo te gen
ak Afriken-Meriken tankou
Langston Hughes, Jean Toomer,
Claude Mckay, Countee Cullen,
Richard Wright. Epi, nou ka gade
sou vwayaj Langston Hughes ak
. travaylif'eanAyitiKibaetsetera...
Nan vil Paris, te gen oun
Ayisydn yo te rele madmwaz61
Andr6e Nadal. Kay li tounen oun
-salon liters kote entelektybl-
ekriven Afriken-Meriken, Antiy6,
Afriken te konn kontre pou yo
frathnizeakpouyodiskitezaf61i-
terati, kilti, politic, ak atizay laras
ndg ak lavni li sou th-a. '
Depi 1919,te gen oun
mouvman entelektybl, ekriven ak
atis ki te rele < sance>> osnon < Renaissance>>ki te rasanble bon
travay atizay Afriken-Meriken yo.
Perybd sa-a te temwen nesans ak
jayisman jazz, blues klasik,1iterati
ak kilti pbp sa-a Se te pwemye
mouvman Afro-Meriken nan sans
sa-a men ki te gen menm objektif
ak mouvman negritid-la ki te vin
ekziste lintenm nan lane 1930 yo.
Sa vle di mete sou sifas -tout vals
pbp Afriken-Meriken an. Ant
Lafrik, Lamerik ak Antiy yo, gen
la oun koneksyon istori ,
emosyonbl.
Langston Hughes, ekriven.
<> nan oun
vizyon pou libbte pbp nwa sou tout
lath te f'e anpil vwayaj nan Lewbp,
Lafrik, ak Karayib. Nan Karayib-
la, li te gen oun santiman espesyal
pou Ayiti. Nan lane 1931, li te pase
sis semenn nan vil Kap Ayisyen'


LANGSTON HUGHES
d61 af Peth
toupre Sita L eryb. t se
vwayaj nan peyi Ayiti, zanmitay
Langston Hughes ak kbk
entelektybl Ayisyen, espesyalman
Jacques Roumain, ki provoke
lakay powbt Afriken-Meriken-an
oun gwo virewon bb kote
idewoloji goch la. Li piblive anpil
esh ak powim ki kritike sisthm
kapitalis la.,Travay li piblive sou
Ayiti, se prby oun gran afeksyon
pou peyi-a. Li piblive oun liv pou
timounn ki rele < Fifina: Children ofHaiti>>; h ekri
oun pyds teyat sou revolisyon
Ayiti-a<>, oun
opera an'sanm ak oun konpozith
Meriken ki rele William Grant Still
rele <>; li
tradui< ros6e> oun woman Jacques
Roumain e tit la se < the Dew>>.
Langston Hughes pote
enfliyans Walt Whitman, Carl
Sandburg ak Williams Carlos Wil-
liams, men 16 It jete nanm h jouk
anba nan rasin pbp li, li jwenn
batman << jazz, blues ak negro
spiritual>>. Emosyon nan pwezi
Langston Hughes sitblman gran,
chak powbmli pote tout dould, kilti
ak eksperyans pbp li.
Hughes te oun entelektybl.
Li te konn aji kont lenjistis sosyal.
Nan aksyon li yo, li jwenn ak Jean-
Paul Sartre ki kwd tit entelektybl
la se pou oun mounn ki gen zewo
tolerant enfas enjistis sosyal epi ki
aji kont yo. Pwezi Langston
Hughes se oun pwezi
aksyonsosyal, oun pwezi Ag,
lanati ak lanmou- -
Tankou manm mouvman
negritid la ak Lopold S6dar

Sdn horat daonLDnamt up mt
byen fon nan laras nwa. Menmsi
sa, li goumen tou pou li ta rete oun
de 1 L-
powbt ki pase thm aras. 1
.toude, li iniv6shl, ept li pataje
soufrans tout mounn nwa nan
lemon. Se pouthtsa, li te konekte
Ay i.

seM n 0 nsey nP tik
Sosyete Koukouy-Miyami


DIMANCH
13 JANVYE 2002
KONFERANS
SOU ZAM BYOLOJIK
ISTORIK:
ak Mbt : J.C Exulied
SYANTIFIK:
ak Dokth: Yves Jodesky
Youn konferans istorik nan Sant
Kiltirdl Mapou 5919 NE 2nd Ave
Youn konferans sou lasyans. Youn
konferans edikatif ak de gwo pilye:
dokth Yves Jodesky prezidan
Asosyasyon Dokth Ayisyen yo ak
Pwofesh Jean-Claude Exulien nan
C.O.I.N...
Konferans lan pral chita sou kozman
zam byolojik yo.... kote yo soti,
depikilb zam sa yo ap f'e dega sou
limanite, la ki malady
nou jwenn an Ayiti; kisa h
ye menxm? de as n a-a
Eske gen maladisa a Ayiti toujou? ...
Kijan pou nou pare nou si lagh ak zam
byolojik eklate.... Se tout bon "bbt"
sa yo Dbk la ak Mbt la pral vide sou
nou Dimanch 13 Janvye 2002, depi
5brivepou76diswananSantKiltiral
Mapou 5919 NE 2nd Avni, Miyami.
Kenbe dat la wi... M'aviti nou bond-
bonb.Konferanssa-asereziltathtkole
de bganizasyon: C.O.I.N ak Sant
Kiltirdl Map : DONASYON

Atansyon, se menm konferans ki
te dwe fbt dimanch 6 la ki te
ranywaye. Fwa sa-a l'a f6t
Dimanch 13 Janvye a 5:00PM

KLAS KREYiL
KLAS PANYOL
Aprann lanng Kreyb1 Ayisyen-an
Aprann Li ak ekri
Aprann pale nan 3 mwa
Klas Sou lanng Kreyb1 ak lanng
Panybl ap f'e nan SANT KILTIREL
MAPOU chak jou
rele SANT lan nan 305-757-9922
pou plis enfbmasyon/ Klas yo ap
drape nan premye senmenn mwa
Fevriye-a

LIV... LIV NEF
FENK PARET

Langue Crbole Universelle
oth: Jean Targ6te 336 paj $25,00
disponib sou ent6ndt
www.1ibrerimapou.com
Le chant de Miraya: Oth Paula
C. P6an. disponib sou enthubt
Hideous Dream
(a soldier's memoir of the US in-
vasion of Haiti)
Panorama de la Littirature
Haitienne de la Diaspora(Edition
complete).
Oth : Pierre-Raymond Dumas
Le sucre Amer (tome II)
Oth: Francis Ambroise
Libreri Mapou nan pwen lbt
5919 NE 2nd Avenue, Miami
Fl. 33137.
Tel: 305-757-9922
Website: www.1ibrerimapou.com


ET
'"
i $fs4,


rage 19


DAPPIYANP
BOUT MOL TON:

KOLEKSYON POWAM
FRANSE-KREYOL
SIYEN:
EDDY GARNER
Nan Prolongement de
Assure ki se Dappiyanp bout
Monyon...Powbm yo an Franse ak
kavalye phlka Kreyb1 sou kote yo.
Youn grap ti Hayikou, Wongbl'
Zwing, Pwent ak Fantezi k'ap
brase youn sblbkbth pou tout
Bawon Sanmdi k'ap mete
baboukht nan dybl Ginen yo. Youn
ti liv dimansyon chita-nan-pich,
byen bwbda, 175 paj, e ki vin
ajoute sou youn koleksyon 516t liv
Eddy deja pibliye: En balise d'lle
m6moire- Ginen-m an chalkalis;
Eclats de bourgeons- youn bann
tikal boujon; Plaie rouill6e; vivre
au noir en pays blanc; Adieu
border, bye bye vodou...
Eddie Garnier maton nan toulede
lanng yo. Li woule grenn fraz
pwetik kreybl yo tankou se bika
chelbn l'ap teke pou l'al dodomeya
nan wonn literati franse-a. Eddy
ak Dany de ekriven Ayisyen nan
Monreyal k'ap fblonblaras.
An nou goute 2-3 ti nannan kokoye
fonn nan bouch Eddy Garnier yo:
Peyi-a fini
Oun 16 .
So to hon honbon
oun 16 fte oun lb

Kounye la-a
. Gade jan l'ap degrennen
Degrengole

E demen timounn yo menm?
Oggagg
Dich6ance -
II fut un temps
Le pays folklore

Aujourd'hui .
En pays 16gende s
Vivre A contretemps

Et dentain
Oil sera la patrie?

M'Sonje Langinen .
Nan mitan granchimen peyi blan
De boul je solby ap pise fredi
Sou youn pil lanbj fr6t
Se lantbman zonbi vivi dangriven
Beniswalethnbl
pou sa k'kase kbd k'ale
M'gen chonje lakay
Sa fb m'anvi djayi.
000000
Souffle
En pleine rue du Canada
Double pupille de solely noir
Surgel6e sous le monticule
Froide neige
Silhouette d'6bbne -
Paix & tous espoirs exiles
II se souvient du pays
Son coeur se r6chauffe.
Eddy Garnier


ENVITASYON
DIMANCH 2 FEVRIERnan Lyr-
ics Theater ki nan Overtown
Sosyete Koukouy ap prezante
youn konferans ak pwofest
Wallis Tinnie, Mis Tinnie ap
anseye "Harlem Renaissance"
nan FIU(Florida International


University.) Youn konferans ki pral
rale Langston Hughes sou triyang'
Ayiti, Kiba ak US. Youn konferans
pou fete 100bm aniv6sh nesans
powbt la. Youn konferans ki pral
penmbt nou bay lebra ak kanmarad
Afriken meriken yo, youn inisyativ
Sosyete Koukouy.


POU FETE 100-AN





TENTIN *


I FC GOLD CUP 2 002 2


Sunday/ January 20 Costa Rica vs Trinidad & Tobago 3:00 pm
Ecuador vs Halti 6:00 pm
General Admission Tickets: Advance $ 21 Reserved tickets : $ 30.00 Day of Game $ 25 Premiere tickets : $ 40.00
For Information contact 1) New York (646) 210-1551 / 2) Boston (617) 825-4271/ 3) West Pam Beach (561) 315-1742
/ 4 Pompano Beach (954) 942-8269
For Information: Contact Sport Passion: (305) 895-8006 (954) 781-7424


LAYITE E~RECORD


Mercredi 9 Janvier 2002
Haiti en Marche Vol. XV No. 49


Page: 20


stars ....


The National Teams of
HaYti, Trinidad & Tobago, USA, Mexico, Costa Rica, Canada, Cuba, Guatemala, El Salvador,
Martinique, Korea and Ecuador fight for GOLD, and the championship of the North, Central America
and the Caribbean region
Miami Orange Bowl


Friday/ January 18


Martinique vs Costa Rica


7:00 pm


2.70)4- W.


954 /


770


954~ 7/39 5886~


The best teams and brightest


LAIYITE( RE~CORIDS


OAKLAND PARK BLVD


F~t. L audLerdale, Fil.333 11


T61:


3449




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs