Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00092
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: December 26, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00092
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text













Haiti en Marche edition du 26 D6cembre 2001 au 2 Janvier 2002 Vol. XV, No. 47


ISONNE ET HEUREUSE ANNEE 2002 !


HAITI-CRISE Rendez-vous & OK Corral!


ENVAHISSEUR CAPTURE PASSE AUX AVEUX

L'opposition continue de dinoncer une mascarade "
longtemps queles deuxprotagonistes ne se de coup, ne cessent aussi de d6plorer les leaders, dont les professors G6rard
ANALYSE sententpointoblig6s de jouer cettepomidie, incendies de bureau et de residences de Pierre-Charles et Victor Benoit ainsi que
PORT-AU-PRINCE, 22 6tant donn6 que bien malin saurait dire les leaders de opposition (1' ambassadeur des repr6sentants rigionaux de Conver-
D6cembre Evidemment on ne saurait v6ritables intentions del'un ou del'autre et amricain paie de sapersonneune visited sur gence un peu partout dans le pays, tout
les locaux calcinds
de la Convergence -
6 D6mocratique),
mais pour retomber
' sur leurs deux
pieds : en dehors
des negotiations,
r point de salut En
effet, c' est appa-
remment le dernier
fil que croit d6tenir
encore 1'internatio-
nal s'il ne veut pas
assister imptussant
au plongeon d6fi-
nitif d' Haiti au coeur




des slides des
L'assant des forces de s4curit6 pour reprendre le Palais National Assaillant abattu au Palais National
principaux parts members de cette
photo Yonel Louis/HenM photo Yonel Lours/HenM
esp6rer aprbs ce qui vient de se passer que les chooses durent comme ga depuis si coalition (ce sont & Port-au-Prince OPL' cela entrepris simultandment et dans un
que le mot N6gociations ne soit mis longtemps.Maisl'internationalquanthlui, KONAKOM, KID et ALAH aux apparent movement d'ensemble, la
meme pour un temps sous le boisseau. tient bon. Les Etats-Unis, la France, le Gonalves, MOCHRENAH), suivie de colbre du porte-parole Paul Denis peut
C' est meme la premiere fois depuis Canada et I' OEA condamnent la tentative l'incendie des residences deplusieurs de ces (voir 17 D4cembre / 4)


US, France et Mort de Liopold Sdar Senghor
per Le chantre de la
I'OEA condamnent -- "nigritude" n'est plus
PARIS, 20 D6cembre Avec la
IR telliallVe de coup a mort de L60pold S6dar Senghor, d6c6d6
ce jeudi A l' Age de 95 ans, I' Afrique post-
5 colonial perd I'une de ses figures
d Etat am st que les . historiques et la France un symbol de la
francophonie et de ses relations avec le
.
SO OR COVI Port-au-Prince dans les premieres heroes continent noir
du lundi 17 D6cembre. Au moins sept (7) Premier Noir eTu A l' Acad6mie
PORT-AU-PRINCE, 18 personnesouttrouv61amortdurantleraid frangaise en 1983, le chantre de la
Dcembre Les Etats-Unis ont lanc6 etles actes derepr6sailles qui s'ensuivirent. (voir Senghor 12)
un appel le mardi 18 D6cembre au La violence, a dit Richard r '
government haftien et aux parties Boucher, "souligne la n6cessit6 pour le ( Haiti en Marche}
d' opposition pour arrive & un accord dialogue et la r6conciliationparmi tous les Port-au-Prince
mettant fin & une crise de plus d'une 616ments de la soci6t6 haltienne." 100 Avenue Lamartinibre
ann6e et demi autour d'61ections "L'Organisation des Etats Bois Verna
16gislatives remontant & Mai 2000. Am6ricains a poursuivi activement des Senghor TeT: 245-1910 Fax 221-0204
Cet appel intervient au efforts pour n6gocier une solution Ala crise Miami
lendemain d'une joum6e de violence qui post-61ectorale, et nous avons appuy6 MOr t de Gilbert 173 N.W. 94th Street
vit les forces gouvernementales icraser 6nergiquement les efforts du Secr6taire / Miami, Fl. 33150
une tentative apparent de coup d'6tat. g6ndral del',OEA"a dit Richard Boucher. Becaud Tel: 305 754-0705 / 754-7543
Leporte-paroleduD6partement Ha appeal le parti au pouvoir, P.14 New York 9143587559
d'Etat Richard Boucher a condamn61e Fanmi Lavalas, et la coalition de Boston 508 941 6897
raid conduit sur le Palais National de (voir Rdactions / 7) La rue obtient Montrial 514 337 1286
* Fax: 305756-0979 / 513-5688
P 3 la dennssion e mail: enmarche@haitiworld.com
17 DECEMBRE : URLwww.haidache.com
du president
LE FILM DES EVENEMENTS argentin Lx arya Neong 09n6
ARRESTATION GUY PHILIPPE, GUY FRANCOIS washington, Chicago: $ 1.00
De la Rua P.16 ort-au-Prince: 10 Gourdes )


I`





. .


17 DECEMBRE : REACTIONS


Declaration pour la press


an i on Bdreyan O. Walsh
Monseigneur Bryan O. Walsh est une figure important des communaut6s cubaine et haltienne de
Fluoride. C'est lus qui avait mis sur pled un programme destme a aider les infants cubains Cuban
Children's Pagram et A aiderles parents rifugids cubains A 69acuer leurs infants de I'Etat
nouvellement communists de Cuba. C'6tait en 1960. Ce programme devenu c616bre, sous le nom
de Opemtion Pedro Pan (Peter Pan), requt ses premiers infants le 26 D6cembre 1960. Pendant les
deux ann6es qui suivirent, 14.000 infants non accompagnis arrivdrent aux Etats-Unis.
L'archidiockse de Miami envoy ces infants dans des masons d'accueil chez des parents, dans
des foyers d'adoption ou des orphelinats jusqu'd ce que leurs parents finirent pales retrouver.
Parmi ces infants se trouvaient deux qui allaient devenir, une foxs adults, le maire sortant de la
ville de Miami, Joe Carollo, et le Secr6taire d'6tatambricain pour les affairs de logement et
de d6veloppementurbain, Mel Martinez.
"Lesmotsne peuventpasexprimer laprofondeur de notreappriciationpour Monseigneur
Walsh, dont la persivdrance e le courage m'ont perms de connaltre ce qu 6tait la libedd" a
d6clar6 le Secr6taire d'6tat Mel Martinez dans un communique. "Peu de gens ont touch ainsi la
vie de millers d'enfants immigrants de fagon tellement profonde".
Mgr Bryan Walsh a aussi gagn6 attention du public pour avoir &crit en 1963 une condemnation
de la sigr6gation qu'il qualifia de pich6, pour avoir aid6 aussi des centaines de rdfugi&s haitiens
et enfin pour avoir travailli & amiliorer les relations de l'Eghse catholique avec la communaut6
juive.
"Beaucoup de gens dans le public le remercieront, mais des millers et des millers d'autres qui
demeurent anonymes peiIsemnt A lui au plus profound de leur coeur" a opin6 le Rdvdrend Arthur
Dennison, un ami de tongue date de Monseigneur Walsh. "Et ils n'oubliemnt jamais son nom".
Monseigneur Bryan O. Wash 6tait n6 en Irlande.
Il est mort171 ans, d'un arr8t cardiaque au Mercy Hospital de Miami.

La journey du 17 D&cembre & Port-au-Prince
et en provmee
La tentative de coup d'6tat centre le Prisident Aristide et occupation du Palais national pendant
quelques heures par une 6quipe de mercenaries estimde A prbs d'une trentaine, a fait au moins 11
morts. Parmt eux, 4 envahtsseurs qui ont 6td blesses dans un accrochage avec la police prbs de la
frontibre haltiano-dominicaine, qu'ils tentalent d'atteindre dans leur fuite. Un autre envahasseur
a 6td trouv6 mort au Palais national, Son nom Chavrd Milot II avait dans sa poche des papers
portent un nom dominicain, Perez. II a 6td tu6 au Palais dans un change de tirs avec les
membres de l'Unit6 de Sdcuritd du Palais National. Parmi les morts, on compete aussi 2 poherers
tu6s par les envahisseurs pris du Palais national.
Aprbs 1'annonce de la tentative du coup, des actes de vandalismes regrettable ont 6td commit:
incendies des locaux de parties politiques de opposition; Convergence, KONAKOM, KID,
ALAH it Port-au-Prince. Le sibge du MOCHRENA aux Gonalves, oil 2 members de ce parti
ont 6td 6galement lynches.
Des residences privies de leaders de parts politiques ont 6galement it6 bril6es. Celle de Victor
Benoit du KONAKOM & Lilavoix, en Plaine la mason de Gdrard Pierre-Charles au Morne
Hercule (P6tion-Ville), celle du repr6sentant de Convergence A Petit Goive, Ddus Jean-Frangois.
Mais des residences de personnilit6s du pouvoir ont 6t6 6galement attaquies dans les premieres
heures du lundi 17 dicembre aprbs l'annonce de la tentative du coup. Ainst & Petit Goive la
mason du maire Emmanuel Antoine et la residence du Directeur de la Tilico. A Port-au-Prince
la mason du directeur G6n6ral de l'APN Administration Portuaize Nationale Mr. Fritz
Aristil. Un des gardens du corps de Mr Aristile a trouv6 la short pendant I'attaque.

Les 200 Ha'itiens disparus en mer retrouvis

it.':1,egsament parties de l'lle-h-Vaches, d6but november, et avaient 6t6 pris dans les
eaux en furie du cyclone Michelle. Depuis aucune nouvelle d'eux et leurs parents avaient cm en
leur disparition en mer.
Voici que ces 200 Haitiens ont refait surface, et en Haiti.
En effet, its avaient trouv6 refuge & Cuba. Les jeudi et vendredi 20 et 21 D6cembre, ils out
d6barqud en Haiti. Nous pensions qu'ils avaient trouv6 la most. Mais heureusement ils avalent
atterri & Cuba a d6clard le directeur de I'Office National de la Migration Karol Joseph, en
allhut les secueillir.
Ces Haitiens se trouvaient A bord de deux embarcations, I'llne avec 63 personnel A bord et la
second avec au moins 150.
Les mois de novembre et d6cembre ont connu de nombreux d6parts de boat people. 2000 en tout,
estime t-on, deux fois plus que les annies pricidentes A la mime 6poque. Et environ 700 ont
trouv6 refuge sur les c$tes cubaines.
,
La Premiere Dame de la Republique souhaite la
reconciliation des fils et filled du pays A Poccasion de la
NOil
Mme Mildred Trouillot Aristide a souhait6 que l'annie 2002 sait portense de Paix, d'Amour et de
(voirEn bref/18)


COHilllumque de pressed de

1 Ambassade du Canada
Port-au-Prince,
le 19 d6cembre 2001
NOTE DE PRESSED
"Le government canadien condamne l'attaque perp6tr6e centre le Palais
national dans la nuit du 16 an 17 d6cembre. Encore une fois, la population
haltienne a v6cu des 6v6nements tragiques qui sont venus endeuiller les
families. Dans ces circonstances, le government canadien exprime ses
condolences aux parents des victims et invite tout un chacun A faire
preuve de retenuo
Dans une soci6t6 d6mocratique la violence d'od qu'elle vienne n'a pas sa
place. Dbs le d6but,1e Canada a appuy6 le processes d6mocratique en Haiti.
Nous restons convaincus que la violence constitute un obstacle majeur A la
jouissance pleine et entire des libert6s fondamentales, incluant la liberty
depression. La recherche d'une solution par des yoies pacifiques est la
scule solution viable.
Nous encourageons les autoritis haltiennes dans leur determination explimbe
A mettre tout en oeuvre pour que toute la lumibre soit faite sur ces
6v6nements et & prendre les measures afin d'assurer la protection des
personnel et des biens."


This contract requires Insurance
A Pre-Bid Conference is scheduled
for Thursday January 10, 2002 at 8:30 AM
Location. 490 N.E. 2 Ave. Attendance is recommended..
This is a Section 3 covered activity, as
Stipulated in HUD 24 CFR 135, for Miami Dade
Housing Agency projects only.
Section 3 requires that economic opportunities
be directed to low and very
low income persons and to businesses that provide
economic opportunities, to these persons. Call 305 644 5333
for further info.


Mercredi 26 D~cembre 2001


Page 2


ORGANISATION DES ETATS AMERICA
WASHINGTON, D.C. 2 0 0 0 6 U.S.A.
COMMUNIQUE DE PRESSED
Iz Secretaire ex6cutif dela Commission
interamricaine des droits humans
(CIDH), le Dr Santiago A. Canton, a
ndamn6 ent la situation de
co 6nergiquem de
violence qux regne en Haiti, par suite
I'attaque arm6e perpetrde centre le Palais
national & Port-au-Prince le 17 d6cembre
2001 qui a occasionn65morts etplusieurs
blesses. Selon plusseurs sources, par suite
de cet 6v6nement, plusieurs personnel, des
members des parts opposition ainsi que
des journalists et des stations de radio et
de te?6vision ont td la cible de cette vio_
lence

so ig I deexs u6ddd sata DHua
environnement d6mocratique en Haiti, et
a r6it6r6 importance de l'Etat de droit".
Pour faire face aux d6fis de la construc-
tion de la d6mocratie, il est imp6ratif que
-
tous les secteurs de la soci6t6 puissent
participer A la tAche de la enforcer sans
risque de repr6sailles. Le Secr6taire
ex6cutif r6itbre sa repudiation de tout acte
qut met en p6ril l'int6grit6 des personnel.
"La d6mocratie doit se construire dans un
climate de tolerance et participation de tous
les secteurs de la soci6t6," a d6clar6 le Dr
Canton.
De m8me, le Secr6taire ex6cutif de la
CIDH appelle I'Atat harden A prendre des
measures ncessaires pour prot6ger les
personnel, et & ouvrir une equate sur les


faits d6crits, en vue de traduire en justice
et unir les res onsables de ces actes avec
les garanties voulues, dans un d61ai
reasonable, par un juge ou un tribunal
competentind6pendantetimpartial,6tabh
antdrieurement conform6ment hlalor, qul
d6cidera dubien-fond6 de toute accusation
en matibre p6nale. La Convention
amricaine relative aux droits humans,
dont I'itat hdtien est parties, souligne que
les Etats ont le devoir de pr6venir et de
sanctionner, A la suite d'une enqu8te
drunent men6e, toute violation des droits
reconous dans cetinstrument. Les Etats ont
pour devoir de pr6venir et de sanctionner
les anteurs de ces actes, aprbs une equate
ddment men6e, et de garantir aux victims
les reparations approprides.
LaCIDH estunorgane autonomy
de l'OEA qui est charge de la promotion
et et de la protection des droits humans
dans le Continent amricain. Les sept
members dela Commission sont 61us a ti-
ye personnel par I'Assembl6e g6n6rale de
l'Organisation des Etats Am6ricains
de
r uTo dl CID 1 v t
fondamentalement de la Convention
ambricaine relative aux droits humans et
de la Charte de l'OEA, instruments
ratifies par la R6publique d'Haiti.

Washington D.C. le 19
d6cembre 2001 '


avons eula vie sauve grAce A la change de
solidarity qui a 6t6 organise spontandment
par les habitats de Lilavois.
3.- J'accuse la Police Nationale
d'Haiti et particulibrement le Commis-
sariat de Bon Repos, pour NON
ASSISTI'ANCEAPERSONNEENDAN-
GER-
J'accuse Lavalas de tentative
d'assassinat sur ma personnel et celle de
monmari Victor Benoit etles members de
notre famille qui 6taient dans la mason
avec nous.
4.- Jedishl'ensembledelapopu-
lation baitienne : hier c'6tait la Presse avec
Jean Dominique, Brignol Lindor;
aujourd'hui c'est la Convergence
D6mocratique avec Victor Benoit, G6rard
Pierre Charles et d'autres dirigeants et
members de la Convergence.
Demain ce sera ensemble des
secteurs de la soci6t6 haftienne qui luttent
pour une soci6t61ibre et d6mocratique. -
En avant tous, n'ayons pas peur'
serrons-nous les codes pour ce grand
faxsceau qui doit barrier la route A la
dictature.

TEF ANSANM TEF ANPLAS
N'AP CHANGE SA
< JessieEwaldBenoit


Mercredi 19 D6cembre, 2001
10:16 AM

oi, 6ponsJessieEwald Benoit, e
de Victor Benoit, coordonnateur du
KONAKOM et ditigeant de la Conver-
gence D6mocratique, certified et attest que:
1.- Le lundi 17 d6cembre 2001,
A 12 :00 A.M (midi), un commando de
mercenaires agissant au nom de Lavalas
a d6barqu6 en notre residence situde A
Lilavois.
Quatre (4) v6hicules charges
d'hommeslourdementarm6s:
- une Toyota Four Runner de couleur noire
sans plaque d'immatriculation;
- une Nissan Patrol blanche officielle,
immatricul6e au No 0824;
- une Toyota double cabinet sans plaque;
- une Toyota RAV4 de couleur marrow.
2.- Cecommandoavaitpourmis-
sion d'assassiner en plus de Victor Benoit,
tout Stre vivant humanss et animaux) se
trouvant sur les lieux. Nous 6tions tous
presents, Victor Benoit et moi, ainsi que
trols (3) parents adults et quatre (4) ado-
lescents quand ils ont d6barqu6. Aprbs
avoir sem6 la panique chez nos process
voisins, nos assassins ont invest la cour
de la mason. Ils ont incendi6 la mason
pi6ceparpibceenmettantparticulibrement
I'accent sur les spaces fermis. Nous


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can
be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor In-
formation Center (VIC), 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FI 33128 ( Phone: 305-375-
5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package
below) and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid
package though the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid
number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a
check for the connect dollar amount made payable to: Miami-Dade Board of County Commis-
sioners".
Bids/proposals must be submitted in a scaled envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/pmposals received after the first bid/proposal enve-
lope or container has been opened will not be considered. The responsibility for submitting a
bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and
strictly the responsibility of the bidder, Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any
-a--

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1" Street, 17'" Floor, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00
PM on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106.


Wednesday, JANUARY 23, 2002


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


Replacement of A/C Units at Harry Cain


Cost $25.00


FLA5-089


EN PLUS


EN BREF


MIAM












ANALYSE
Rendez-vous & OK Corral p.1

EVENEMENTSDU17DECEMBRE
US, France et I'OEA condamnent la tentative de coup
ainsi que les violence p.1.
J.x film des 6vinements p.3
Washington inquidte des 6v6nements d'Haiti p.10
Convergence parle d'un coup mont6 p.10
Journalists menaces par des partisans Lavalas p.11

REACTIONS
Commission Interam6ricaine des droits humans
' .2
preoccupee p
Amnest International condamne la violence .11
ONGs ambricaines coridamnent tentative
de coup d'6tat p.20
Vive inquietude de la NCHR p.20

ARTS & LETTRES
Mort de IAopold Sidar Senghor p.1
Mort de Gilbert B6caud p.14

INTERNATIONAL
La rue obtient la admission du president argentin p.16
Un avion d6tourn6 sur Boston aprbs d6couverte
ex losif .17
P P


JUSco CMtion A mort d'Abu-Jamal r6vis6e p.17


LE FILM/ DES EVENEM[EN~TS


meld 954-757.16.7 wwIssdrie;o


Mercredi 26 D~cembre 2001


Pae3


u moins apparent de coup d'Etat par un commando arm6 lanc6
nements centre le Palais presidential, puis la contre-attaque des
entative forces gouvernementales pour reprendre le contr81e de
la situation,
suivie de nom-
breux actes de
sp reprisailles
entrepris par des
partisans du
pouvoxr centre
opposition.
Nous
avons 6cras6 le
coup, mats tout
n'est pas ter-
min6"a d6clar6
le President
Jean-Bertrand
Aristidedans un
message
prononc6 dans
1'aprbs-midi du
17 D cembre
depuis le Palais
rt acteur photo Haiti en Marche National.


~~~'~ '- g"~~ -'~~_---- ---'~~ -~~-~~-~-~


Civil armis se dd la n


haltienne avait retrouv6 son train
train, et tout avait recommenc6 &
fonctionner comme si rien ne
s'6tait pass. La frontibre avec la
r6publillue voisine a 6t6 6galement
rouverte aprds avoir 6t6 ferm6e le
lundi 17 D6cembre.


Le lendemain mardi les
forces de police restaient en 6tat
d'alerte maximum, toujours & la
recherche de conspirateurs qui ont
pu s'6chapper et de leurs complies
dans le pays. Mais la capital


Environ 23 & 24
assailants lourdement
armis
La tentative de coup a
d6but6vers2:00dumatinlelundi
17 D6cembre, quand un com-
mando en habits de camouflage et
arrivant dans 3 pick up trucks
lourdement armis ont lanc6 une
grenade dans la cour du Palais
National, puis profitant de l'effet
desurpriseontfranchilabarribre
en tyrant Al'armelourde (doritune
mitrailleuse M-50 moutie sur l'un
des v6hicules), en m8me temps
que les .intrus se frayaient un
chemin jusqu'd I'int6rieur du
Palais.
Deux policies out 6t6
tu6s sur le coup, et six autres
blesses. .
S'emparant d'un walkie-
talkie du personnel de s6curit6, le
commando aurait annonc6 que
Aristide n'6tait plus president
d'Haiti et qu'ils agissaient aunom
del'ex-Arm6ed'Haitialli6ekl'ex-
commissaire de police Guy
Philippe.
L'occupation du palais
presidential a dur6 plusieurs heures
jusqu'au petit matin du lundi 17
D6cembre. Mais le president
Aristide passait la nuit en sa
r6sidencepriv6ehTabarredansla
banlieue de la capital.
Les assailants d6cidbrent
alors de se retire. Selon l'un des
members du commando capture,
ils sontpartis parce queles renforts


attends sur place ne s'6taient pas
manifests.
Alors que les assailants
fuyaient le palais dans deux pick
up trucks, ils ont tir6 sur deux
peasants, etles ont aussi abattus.
Le premier bilan des
pertesannonc6parlaPolices'616ve
47 personnel, dont deux policies.
Trois agents gribvementbless6s out
6t6 transports A Cuba, ne pouvant
recevoir en Haiti les soins
n6cessaIres.
Les envahisseurs ont 6t6
alors pris en chasse par des units
sp6cialis6es delaPoliceNationale
d'Haiti (PNH), ces dernibres
guides par un hdlicoptbre qui leur
indiquaitlatrajectoiresuivieparles
fuyards se dirigeant vers la
frontibre.
La pour suite dura
plusieurs heures, au bout
desquelles le commando se
d6sagr6gea dans les hauteurs
rugueuses du Morne-h-Cabrits, dut
abandonner v6hicules et
armements. Puis leurs uniformed,
pour essayer de disparaitre dans la
population civil. Des barricades
avaient 6t6 dresses partout par la
population sur les routes
conduisantAlafrontibre.
Finalement, 4
envahisseurs pr6sum6s furent
attrap6s par la population qui les
ex6cuta sur le champ A coups de
machete sur la foi qu'ils portaient
des marques de blessures par balls
(voir Le Film / 8)


*Ist Communion


*Baby Showers


Special Occassion Souvenirs
By Sophia


L'ACTUALITE EN M/ARCHE


17 Dicembre : Tentative de coup d'6tat


PORT-AU-PRINCE, 21 D~cembre Al







| UN ANAY SEI


HAITI-CRISE


Rendez-vous & OK Corral!
(17Dicembre ... suite de la 16re page) Il ya une semaine, c'est Convergence qui avait le Nationale pr6sente & la pressed I'un des envahisseurs du
se passer de tout commentaire : Aprbs ces 6v6nements, vent en poupe, bien d6cid6e A mettre les negotiations en Palais National, un ex-soldat nomm6 Pierre Richardson,
nous nous demandons ce qui peut 8tre encore n6gocid veilleuse afin de profiter du passage A la vitesse superieure capture alors quele commando faisait voile vers la frontibre
Pour Evans Paul, il s'agit d'une mascarade et que semblait avoir pris la mobilization anti-gouvernementale haltiano-dominicaine. Ce Richardson fit des aveux publics.
la strat6gie deLavalas aujourd'hui estde d6truirelepays. A la faveur des tumultueuses fundrailles A Petit-GoAve du Oui, il faisait parties du group qui a pris d'assaut le palais


.Ian oon


T&CEOEKS

Cdramiques & Marbre


'll*bs Grande Salle d'Exposition

D6pot et Salle d'Inventaire Monocotor
18 x 18 & 16 x 16 13.5 x 13.5
Cdramiques Accessoires / C6ramiques/ Martue pour Salle de bain Cdramiques
Espagnols et espagnoles
Italienne Diffdrents Styles et
Orand Choix & votre Cmleum
disposition .
.87 pied card .75 pieds carries

Nous exportons vers Haiti


L'ambassadeur Brian Dean
Curran, present sur les lieux, a qualifi6
de regrettable le fait que la police ne
soit pas intervene pour empacher ces
d6bordements des partisans Lavalas.
Mais tout en condamnant avec
force les incendies de locaux et de
domiciles des chefs de opposition,
c'est en m8me temps pour indiquer qu'il
revient A cheque haltien, et notamment
aupr6sident Jean-BertrandAristide, de
chercher Ar6tablirla paix etlaconfiance
n6cessaires pour la reprise des
negotiations en vue de trouper une
solution Ala crise politique.
La mobilisation a
chang de camp ...
De son c8t6, le pouvoir
Lavalasabattusonproprerecord:c'est
depuis longtenips la premiere semaine
qu'il n'aura prononc6, en bien on en ma
de N6gociations.
.


VAUTY S
5
10" DE


,"


LS


S3506 N.W. 7945me Ruenue, Miaml, Florida


I


""',thd 26 D~cendneV201 4


Page 4


w presidential dans la nuit du 16 au 17
D6cembre. Oui, leur intention 6tait de
. faire un coup d'Etat. Au profit de qui, il
n'en sait rien. Il n'a fait qu'ob6ir aux
ordres, en bon soldat qu'il demeure.
Mais il n'en a pas moins r6v616 de qui
., 9 il recevait ses orders. De l'ex-
it commissaire Guy Philippe (il ne l'a
jamais rencontr6 mais c'est au nom de
Guy Philippe quel'op6ration a 6t6 mise
au point, dit Richardson). A la tSte du
commando se trouvait un ex-capitaine
des Forces armies d'Haiti (dissoutes),
Ernst Ravix. Enfm, au niveau de la
strat6gie, I'ex-soldat a indiqu6 qu'ils
devaient recevoir du renfort (" back-
up ") sur place d'un group sous les
ordres de l'ex-colonel Guy Frangois,
ancient commandant des Casernes
Dessalines, bataillon d'61ite des ex-
Forces armies d'Haiti. Voyant que ce
l, le mot Les lavalassiens accourent pour prater main forte photo Yonel Louis/HenM dernier ne se manifestait pas, Ravix a
journalists Brignol Lindor assassins par une foule pro- sonn6 alors la retraite. Le commando est parti du Palais
Lavalas avide de revanche. National, laissant un mort, qui seraidentifi6 comme ('havr6
Soudain la situation s'est totalement Milot, qui se faisait appeler aussi Perez ",1ui aussi un ex-
renversee. La mobilization est passe dans le militaire haltien.
eamp Lavalas depuis la tentative de putsch du Guy Frangois a 6t6 arrat6 mercredi soir dans la
ALON Children 17 D6cembre. Izs forces de s6curit6 sontlanc6es capital haltienue. Il conduisait, selonle porte-parole de la
Welcome!_ dansunechassehl'hommeAtraverstoutlepays police, un v6hicule immatricul6 en R6publique
IGNER CUT pour retrouver auteurs, commanditaires et Dominicaine.


complies.
Guy Philippe, Guy Frangois,
Nau, Dragon, Ernst Ravix ...
Alors que opposition continue de
d6noncer ce qu'elle appelle une mise en
schne ", justement coup de th6stre La Police


Guy Philippe en instance de deportation
...
D'autre part, on apprenait aussi 1'arrestation de
I'ex-commissaire Guy Philippe en Equateur or'Iil livait en
exil depuis sa faite d'Haiti au lendemain des 61ections
16gislatives du 21 Mai 2000, qui sont officiellement A
(vonr 17 Decembre]5)


r~PC


S
First time customer only. Reg. 12.50 r
E EF R CONDITIONINg
TREATMENT
With this cupn
JuHen 5- 940- 9 O7 O
r 2 any.* Ste. N & 0
6 e ml, FL. $3102- Eat


Meilleurs prix de la place :


Gratuit

e es8 ed
vec tout achat minimum
de 200 p.ieds carr6s
Apportez ce coupon


a







I DELATAIE I


Envahisseur

capture passe

aux aveux



L'opposition
.
contmue de

d6noncer une

mascarade "
(17 Dicembre ... suite de la page 4)
f origin de la crise politique qui fait rage dans le pays.
Selon une d6pache de Reuters, Guy Philippe a 6t6
arr8t6 & I'abroport de Quito (de source
gouvernementale haltienne, on affirmed qu'il rentrait
de R6publique Dominicaine oh il se serait trouv6 le
dimanche 16 D6cembre, ce qu'il a d6menti).
Selon le minister des affairs 6trangbres
6quatorien, Jaime Marchan, I'ex-officier de police
haitien a 6t6 arrat6 sur une requate du government
haitien. II a 6t6 d6tenu par les autorit6s de
Immigration. Nous allows le d6porter aussit8t que
possible "a d6clar61e chandelier 6quatorien.
Guy Philippe serait d6port6 vers le Panama,
le dernier pays qu'il a touch avant d'arriver en
Equateur.Sonvisades6jourdanscepaysohilr6sidait
sous un statut d'investisseur, a 6t6 r6voqu6.
A 6t6 6galement appr6hend6 par les autorit6s .
6quatoriemies, I'ex-commissaire Jean-Jacques Nau
qui soe treaitnen6com delGuy Philippe. Nau
L'ex-soldat Pierre Richardson a mentionn6
6galement, lors de cette conference de pressed dans
les locaux dela police, les rioms de Nau et d'un autre
ex-commissaire nomm6 Gilbert Dragon-
Jusqu'en fin de semaine, opposition qui
maintient qu'on se trouve en face d'une grande
machination dupouvoir Lavalas, n'avait encore aucun
commentaire Apropos des declarations de Pierre
Richardson.
Selon certaines sources, la police n'a paS
encore d6voil6 touted ses carts. Ainsi les deux
v6hicules pick up dans lesquels se d6plagait le
commando auraient tb retrouvis. Ils ont 6t6 louds
d'une firme de location de la place dont le nom n'a
pas 6t6 divulgu6, pour 6viter des actes de repr6sailleS,
a soulign6 le porte-parole de la police Jean Dady
simeon.
(voir 17 Dicembre / 6)

I I
ABONNEZ VOUS A HAITI EN MARCH


Des grand pr
ix de $25,000 doHars chacun!
GRAND TIRAGE AU SORT FATESS DE VOS REVES UNE REALITY" DE WESTERN UNION REGLEMENT OFFICIEL- AUCUN ACHAT NECESSAIRE POUR PARTICIPER OU POUR GARNER 1. COMMENT PARTICIPER
qousnQUIE NT:Art uteler embre 2 iri es e D o ide r uere d b eau em ildo6 rue6Pveir if ue vous rez raCn arge od 6 ii eea Et
tr usacttion ks ioQui k Pay, GiroTeh co ou de cedle in I to e eset aonst rgent part nhan p i ddee" sur # r luu # e udx oa sse a ai u tiragbe $
tini e gns* cee us can ppant automeatt geA Ns 1 vNI aEi dedoPn oRmd I sdndc r Ge od d rot i edre aiNnsoer enr e ctio 4 le 3esz5 er
d'im rimerle, votre nom complete, votre apresse, code pos t votre numdro de tbliphone oil yous ouvez itre contact pendant la journey ou lp soIr facultatif) sur une feuille de pa ler de 7,62 x 12,7 cm x
5 po et env ez ces informations A: Westem Union 'Win Your Dream" Sweepstakes, P.O. Box 48 5, Blair, NE 68009-4895. IMPORTANT: Pour mdiquer le tirage auquel votis c erez ( oint n ),
inscrivez, enfettres d'Imprimerie et en has A gauche de I'enveloppe, I'une des mentions suivantes: Afrique; Asie/Australie-Pacifique; Carallies; Amerique central, Euro de I exiq n-Orient;
^"'fe]in to so dA ieldu Sud To onMesntrale;u n un usaide u eo Ice uS Pa c idu r tt3iTrd be in nees@l e im ndieN 1 n est 89 a ern 002. 3.
ndeseds4 s er Nsa ebs snbsupa sr eej tso 9 ana ecro ro i e r eu de cotte dateo e1u f sI c Ndsec ne d a rMDre t if tui in d 4 g eas
Sc"e aPRI VA e eMMsER rAWdRe0cX ATIVE: rant et n (41u d4 rO 0113 U6Sli e esatc@sdabcsi sA e nx oauur b II 61 lbjartdesa aut mati es
t}Asi Astral Pacifiquee4dri our es bul r a r as iles Carde riuxe 2ur les essb de b nssa ons ve Mc9n r ebt li s s
li#e e snie nre xe oEu Ub et ii sledse e na t b eests irea atn Or c ul t@ulet 1 g les shtr ti4 g h deEsu pes tons Swit4 x pouerslep i offe
n uste t ge ent en ceeQs gif es ge prixss oe em uo sti s/ icou ns on et I sm e $rt tileUimsmoudi t e persC vid s
luen c Fe o i( It es. In I uo 1 uami Lu s it 3 I qude6 e raox r i nmdee p li tr6e n bij06 sg ntsd II rand nd6 g anets de r ir
dal cosnd I saimrpeartis risquet eant winter la di alifi ationeduoga iant a sdlectied'n aut p ire nt esroenvRoi s d'u x d' ii sus a ta ga d' re po u\a
augment pas vos s de gagner.aT reclamation et tout diffdren I sh ce rt ment est soumis aux I is de I'Elat de New York Lorganisateur n est pas responsab e des erreurs d'imprimene ou
des erreurs typographique ouvant 8tre prisentes dans les documents concemant 18 tirage au sort, ni du vol, de la perle, du retard, de I'dgarement, de
I'endommagement, du rem e income et ou illisible des bulletins d'inscription ou du fait ue des bulletins d inscription ne sent pas r sh temps pour le
'gy;,au not,"Witlangs#e par sd t a iia ,olu0 du na n, Muo\ an n@ isdeUt is c mi MSnON6deA r N%
w P ede 4N603TBdj r, 6a8n ,9e sU ur je p jneaen ep 8efC e uetp ur a ssee (n" 10): Westem Union "Win Your Dream"
@2001 Westem Union Holdi Inc Tous droR Reserv6s. Le nom Western Union, la conception ainsi que les marques deposes et les marques de service relatives, propridt6 de Westem Union, sont registers
et/ou utilis6s aux Etats Unis et ans beaucoup d'autres pays.1-800-235-0000


I


FICHE D'ABONNEMENT-A HAITI EN MARCH

NOM

ADRES SE RENOUVELLEMENT

6 MOIS W ANNOUVEL ABONNE
ETATS-UNIS US $ 40.00 I
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
AMERIQUE LATRINE US$ 70.00 US$ 135.00
US$ 135.00


d


a


1 s--


M ttreni 26c mb.e o.47


Page s


ler prix: Une Jeep


Pour recevoir par la poste votre billet de participation au tirage du lor janvier 2002, d6coupez, remplissez et
- envoyez cette anyone avec un cheque ou money order mandatet bancaire) de US$ 50.00 & I'adresse suivante:
LAVOIX DE L'ARTIBONITE r--------------------------------:---------------------------s
The Empire State Building I Ecouter nous sur: Radio Tropicate (NY) RadIo TeleHorizon200.com I
350 Fith Avenue, SuIte 1829 I Radio Collectivit6 Internationale (FL) La Voix des Palm Beaches I
New York, NY 10118 I (FL) Radio T&te-A-tate (Saint-Marc, Artibonite) Et autres.. 1
Nom et Pr6nom.................. ... Tel
Ad resse..........

Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habit Haiti, il (ou elie) b6n6ficiera d'une lettre d'invitation et d'un billet d'avion
puus punicipen auntine invite (e) upecies (e) a in gianue weeinunie unposivue & men ask pal LA *01% &C LARTIDGNITE.
Faites vos jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUSI Pour plus d' informations 1-800-758-1412 ext. 111


. . . ,


36me Prix* Un televiseur


.
Cheque loss que de Western Union aux E rar s- Unis ou were un surre pas s. Ou que
vous effecruez une cansaction Quick Collect ou Swife Pa\
Laus are automanquement seleenonne pour paraciper
au rirage au son pour faire de, on res as une realue .6 ec


I~QP~i~l


26me Prix: Un televiseur


GRAND TIRAGE AU SORT


de WVestern Untion


.


Plus de


'Bg~








| OK CRRAL !





Georges EDOUARD
M.D. F..A.C.O.G.
Diplomat American Board OB-GYN


G ARD Y MARCE LIN
M.D.
Diplomate American Board OB-GYN



WO N C CM MEDI E TEL E N


Obstetrics-G itecolO

Accouchement
IlliediOll Va liale
Tumeur-Fibrome-Hemorrhagie
Incapacity d'avoir des enfantS ,
J Kvste de l'ovaire et de l'utdruS

FIRHtatiOR FRVillOR OB/GYN CENTER

8320 W. SUNRISE BLVD SUITE 208


PLANTATION, FL 33322
954-370-9909
Fax: 954-370-7551
Office hourS
By appointment

All Women Medical Center
11845 West Dixie Highway
Miami, Florida 33161
T61: 305 899 0345
Fax 305 891 7260


stationatin anti-gouvernementale & Petit-Goive photo Harti en Marche

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS .
MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI-FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can
be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, VendorInfor-
mation Center (VIC), 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FI 33128 ( Phone: 305-375-5773).
There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below)
and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title,
opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the cor-
rect dollar amount made payable to: Miami-Dade Board of County Commissioners".
Bids/proposals must be submitted in a scaled envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/pmposal envelope
or container has been opened will not be considered. The responsibility for submitting a bid
proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly the
responsibility of the bidder, Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any
mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occurrence.
Bid pmposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office lo-
cated at 111 NW 1 Street, 17'" Floor, Suite 202, Miami, Fl33128, by no later than 2:00 PM on
the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No. 98-106.
The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, JANUARY23, 2002
FLAS-089 Replacement of A/C Units at Harry Cain Cost $25.00
Apartments
This contract requires Insurance
A Pre-Bid Conference is scheduled
for Thursday January 10, 2002 at 8:30 AM
Location: 490 N.E. 2 Ave. Attendance is recommended..
This is a Section 3 covered activity, as
Stipulated in HUD 24 CFR 135, for Miami Dade
Housing Agency projects only.
Section 3 requires that economic opportunities
iboe d acted to ow and ve businesses that pmvide
economic opportunities, to these persons. Call 305 644 5333
for further info.

2121-4/07-OTR-CW Fire Rescue Replacement Equipment Cost $ 10..00
This contract is County-Wide


Mercedi2 DtceabrV 1 47


Page 6


Les lemons du coup d'Etat de september
1991 ...
Ce 17 D6cembre, Lavalas a voulumontrer qu'il a
retenu quelques lemons du coup d'Etat de september 1991
qui avait fait quelque 4.000 morts dans la population civil.
En premiere range, il ya les forces de s6curit6
r6gulibres (aujourd'hui les Swat Team), mais celles-ci sont
serr6es de prbs par ces centaines de jeunes lavalassiens en
armes et fanatis6s A blanc ... Tandis que routes les artbres
puncipales sont bloqu6es par des montages de barricades
crachant des flames hates comme des grate ciel.
Une difference avec les Tontons Macoutes de
Duvalier,1es nouveau civil en armes n'en veulent qu'aux
ennemis deLavalas et non A toutelapopulation. La tentative
du l7 D6cembre estun coup mont6 par des ancient militaires
frustr6s et des ex-commissaires de police fugitifs, selonl'ex-
soldat Pierre Richardson. Ensuite, inutile de dire que, du
fait aussi que ce bras de fer politique dure depuis si
longtemps, la coalition Convergence li'est pas consid6r6e
(voir 17 Dicembre / 7)


ectateur

r le mur
dernier
e fait de
tachev6


Envahisseur capture passe aux aveux


L'opposition continue de dinoncer une mascarade "
(17 Ddcembre ... suite de la page 5) ... Interdite par la Constitution de 1987, nous rappelled A bon infant, 6veillant plus d'amusement chez le sp
Milice Lavalas versus ex-militaires ... juste titre une note de press de l'Initiative de la Socidtd que de crainte. Du moins, jusqu'A present ...
A travers tous ces 6v6nements, un fait nouveau est civil, un group de pression pen suspect de sympathies Mais c'est le meme tracteur qui fait saut
e

appear. Des centaines de jeunes civil arm6s qui sont envers Lavalas. d'enceinte d'un siage de parti politique, livrant c
e


aux incendiaires et aux d6chouqueurs qui ont vit
n
1pillerleslocauxavantm8mequelesflammesn'aie


a 4


Mais ,
vous dira j un

que faites vous des
ex-militaires qui
ont d6fil6 l'an
dernier dans les
rues de la capital
en so proclamant
en condition D "
ou 6tat d'alerte
I maximum centre
,, le pouvoir, que
sont-ils eux aussi
sinon une milice
arm6e ? ...
. C e s
jeunes brandissant
touted sorts
d armements
h6t6roclites sont
ll6 et incendid supposes constituer aujourd'hui le bras
arm6 dumouvement Lavalas ... Cependant ils n'eurentpas
A intervenir le lundi 17 D6cembre, les units sp6cialis6es
de la Police Nationale
d'Haiti s'6tant acquitt6es de
leur tuche avec honneur "
(dixit le president Aristide,
qui n'abien si^xr pas tari non
plus d'610ges pour la
vigilance de la population,
entendez le Lavalas). O
On en a vu arrive
figurez-vous au haut d'un '
tracteur, leurs armes .
pointers en avant, dans une
attitude A la fois de d6fi et -, v


Le quarter ginral de Convergence pi
descends dansles rues dela capitalelelundi 17 D6cembre
pour pr8ter main forte au pouvoir Lavalas centre
l'envahisseur putschiste ...
Hs ne sont pas seulement arm6s de machetes, de
barrels de fer, mais beaucoup brandissent 6galement des
armes A feu, dont on nous dit que certaines sont de
fabrication artisanale (" armes cr601es ").
C'est 11 un nouveau facteur sur l'6chiquier
politique. On sait que ces petits groups existent depuis
longtemps, au moins depuis le return d'exil du president
Aristide, qu'onles appelle indiff6remment arm6e rouge "
ou chimb ", mais c'est la premiere fois qu'ils se montrent
A visage d6couvert.
D6sormais il faudra done computer, en cas de mise
enprildupouvoirImvalasaveccettesortedemilicearm6e







E


REACTIONS INTERNATIONALS M

US, Franci et I'OEA condamnent tenta

AINSI QUE LES REPRESAILLES
(Rdactions ... suite de la 16re page) Lundi 17 D6cembre, le jour des 6v6nements, la
opposition, Convergence D6mocratique, A collaborer MaisonBlancheavaitdemand6auxcitoyensambricainsen
activement aux efforts de l'OEA pour r6soudre la crise. Haiti de ne pas laisser leur mason.
Le porte-parole du D6partement d'Etat demand Apr6s quelapolice eutrepris le contr81e dela situ-
anssi urgemment aux autorit6s haltiennes de prot6ger les ation,1'ambassadeur des Etats-Unis en Haiti a communique
droits de tous les Haitiens et de prendre les measures A la Maison Blanche que tout le personnel de la mission
appropri6es pour d6courager les actions de repr6sailles, am6ricaine 6tait sain et sanf.
enforcer le respect de la loi et le maintain de l' ordre. I' ambassadeur Brian Dean Curran avait requis -


SURGES

tive de coup d'Etat

DES LAVALAS
et requimm6diatement des autorit6s haltiennes une force
de police additionnelle pour enforcer la s6curit6 de
I'ambassade et du consulate, a d6clar61e porte-parole de la
Mason Blanche, Ari Heischer.
I'ambassade est rest6e ferm6e au public ce jour-
IA.
De son c8t6, le porte-parole du D6partement
d' Etat, Richard Boucher, recommandait aux Haitiens de
retrouver leur calme et au government haltien de pren-
d s la mome popnds poude return Ma

Le porte-parole Richard Boucher a soulign6 que
les Etats-Unis considerent le leadership en Haiti comme
16gitime, ayant 6t6 ilu dans des 61ections libres.
"Evidemment, nous appuyons les gens qui ont 6t6
61us, centre ceux qui chercheraient A prendre le pouvoir
par la force" a pr6cis6 le porte-parole du D6partement

Une declaration

du porte-parole du

D6partement d'Etat
pfOVOOHe
.E
I'6tonnement

d' Etat
Lelendemain, des journalists out demandau
porte-parole de mieux pr6ciser sa pens6e. M. Boucher a
alors essays de mettre un b6mol & la pr6c6dente
declaration..
'Q. Il est done juste de dire qu'en g6n6ral yous
8tes toujours du c8t6 du government 61ulorsqu'il s' agit
d'attaque. Mais si cette attaque est provoqu6e ouiniti6e
par le government, yous n'aimeriezpas cela, en g6ndral,
n' est-ce pas?
R. Vous essayez de me tirer an commentaire.
En g6n6ral, oui. Est-ce que cela s' applique A cette situa-
tion particulibre ? Je ne sais pas. Nous n'avons aucune
information en ce qui concern la manibre dont ces
attaques out commence. Nous croons qu'il revient au
government de stopper la violence collective qui a suivi
et de faire plus d' efforts afin d' assure P application de la
loi et de faire en sorte que le calme rbgne."

La France a condamn6 aussi la tentative de
coup d' 6tat militaire de lundi centre le Pr6sident Jean-
Bertrand Aristide.
"La France demand A tous les Haitiens de
montrer la plus grande revenue pour 6viter quele sang ne
coule" a d6clar6 le Ministbre frangais des Affaires
(voir Rdactions / 8)

Jean-Bertrand Aristide :
"Nous avons le contr81e
de la situation"
(HPN) La Police Nationale a reprise le contrGle
de la situation au Palais National aprbs la tentative de
coup d'etatperp6tr6epar des homes armis
Le President Jean-Bertrand Aristide est
intervene dans l'aprbs-midi du lundi 17 D6cembre au
Palais National, quelques heures aprbs P 6chec d'une
tentative de coup d' 6tat perp6tr6e par des inconnus arm6s
qui a fait cinq morts et une dizaine de blesses, out
constant des reporters de Haiti Press Network. M.
Aristide, qui est appear en companies des members de
son government, y comprise le Premier Ministre Jean-
Marie Ch6restal et le Directeur G6ndral de la PNH, a
annonc6 la fin de la tentative de coup d' 6tat.
<< Je le dis, je le redis, le people haltien ne doit
rent-s':-':-a-"';.:dnx MnsMr
Dans sa premiere intervention publique depuis les inci-
dents, le Pr6sident Aristide a demand & ses partisans <<
de se mobiliser pacifiquement et d'organiser des veill6es
patriotiques dans les different quarters de la capital
M. Jean-Bertrand Aristide a confirm qu'il 4tait
en contr81e de la situation et a rendu homage A la Po-
lice Nationale qui a r6ussi & chaser les occupants du
Palais National. Is contre-offensive de la pohce s'est
sold6e par la mort de deux policies, cing autres ont 6t6
blesses. Le corps d'un des assaillants tua 6t6 montr6 A
la press. Cependant, parmi les trente personnel que
comptait le commando, une scule, Pierre Richardson, a
6ti appr6hend6e, selon le porte-parole de la PNH.


III


.4 2000 ER9
r
anne et Wemense flunce 2002
'
e



USA & CANADAs 1-soo-es4-o44o
HAITis 25e-as87


txcrd n2arDhde b V 20.47


Page


9 0



0 0



a g g


Rendez-vous
(17 Dicembre ... suite de la page 6)
comme une simple opposition dans ces milieu lavalas de
base, mais comme un ennemi irr6ductible ...
Cependant aucune autre propri6t6 appartenant A
un particular quelconque n'a 6t6 touch6e au cours de ces
d6bordements ... Das le lendemain, mardi 18 D6cembre,
routes les activists privies et publiques reprenaient A la
capital, comme si de rien n' 6tait.
International prudent dans ses
reactions ...
Des lors, voiciles deux "armies dressess face A
face:d'unc8t6,1amenacedesanciensmilitairespr6parant
des invasions successive de 1'autre c8td de la frontibre
qu'ils repassent ensuite une fois termin6eleur operation en -
territoire harden (les envahisseurs du 28 Juillet dernier A
1' Acad6mie de police de Frdres, qui ont tu5 policies, ont
requ rcemment I'asile politique de la part des autorit6s


& OK Corral !
dominicaines) ; pourquoi sans doute 4 des envahisseurs
blesses lundi par la police au moment de traverse la
frontibre, ont 6t6 athev6s A coups de machetes par des
paysans sans aucune autre forme de procks ; et de l'autre
c8td,1e people Lavalas en armes ..
Dbs lors aussi, on compared quel'international ne
veuille pas licher le dernier et sed recourse que represented
la N6gociation pour 6viter le grand saut final dans le n6ant
et dans 1' enfer ..
Et aussi que international se soit montr6 aussi
prudent dans ses reactions ... Condamnant la tentative de
coup d'une main; de l'autre admonestant le Lavalas pour
avoir eu la main aussi lourde centre ses rivaux de
l'opposition...
D&s lors aussi, Paix sur la terre, mais aux homes
raiment de bonne volont6 !

Ha'iti en Marche, 22 D6cembre 2001


17 DECEMI1BRE


LE NO.1 DES IBUREAUX DE TRANSFERTS






SL'ACTUALITE EN MARCH I


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour routes les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33 138

305 757 4915 8272 305 757 49

FADKIDJ VARIETY STORE


* P 1 1 s & Beepers CD's (Compas, Racine, Evangilique)
Zouk, frangais, ambricain
Soldiers et Sandal Video's (ha'itiens, ambricains, documentaries,
Produits pur la cussme dramas)

a eama Produits de beauty
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux
* Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
* connection t616phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428
T41: (305) 757-4915
ex vsusis


Deux policies abattus par le commando en pregnant
d'assaut le Palais photo Yonel Louis/HenM
tion par peur de susciter des repr6sailles, a pr6cis6 le porte-pa-
role.
Imrs de l'assaut des forces de s6curit6 pour reprendre
possession du Palais, un member du commando a 6t6 atteint :
mortellement Ala t8te. Son cadavre a 6t6 montr6 Ala press. II a

/* /
Reactions Inesurees
*
de 1 international ...

6trangbres a T6c H eo r du 17 D6cembre.
"La s6curit6 de tous les citoyens doit Stre garantie en
Haiti ... La France appelle les autorit6s haltiennes & assume leurs
responsabilit6s de prot6ger les personnel et leurs biens" ajoute
la declaration du Quai d'Orsay.

De son c8t6, le Secr6taire G6n6ral de I'Organisation
des Etats Am6ricains, Cesar Gaviria, a condamn6 6nergiquement
-
la violence en Haiti, et appeal les Haitiens & either les cas
d'agression mutuelle.
M. Gaviria dit que, A la suite des efforts du Sec. G6n
adjoint Luigi Einaudi, revenue de mission en HMti la semaine
dernibre, il a td possible aux autorit6s haltiennes de r6aliser
l'urgence d'arriver & un accord entre le parti Lavalas au pouvoir,
et la coalition opposition Convergence D6mocratique, avec la
mediation de l'OEA.
Selon Cesar Gaviria,1e Pr6sident Aristide a garanti que
cet accord solutionnera les probl6mes n6s des inquiaritis
.
relev6es aux legislative de Mai 2000.
I.x no. 1 de l'OEA a r6it6r6 6galement importance du
respect de la loi, ainsi que le support de I'organisation Pan-
Am6ricaine, basde A Washington, pourle processes d6mocratique
en Hati; insistent que le people et le government d'Haiti, le
pays le plus pauvre de l'h6misphbre, so doivent de trouper une
solution politique pour stabilizer leur nation et faciliter, par des
moyens pacifiques, le d6veloppement social et 6conomique.

"Le bon vreux temps"
Succbs haltiens de 5 D6cennies
MELODIE 103.3 FM Port-au-Prince, Haiti


-


.


C


En plus des operations do transfer d'argant, nous aous chargeans de faire parvenir
ineddisresnown as ves cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile
et tons autres products Amonaires

BOBBY EXPRESS '
dest 6galancalme carte do adlephnur dant laligan d'accas a'est jamais oa*op6c.
C'est tout implement le No.1 !


Mercredi 26 D6cembre 2001


Page 8


morts, dont aux Gonalves deux

no-att.it!"O
x homes auraient 6t6 lynch6s.
pu chiffrer A au moins 11 le nombre
urn6e du 17 D6cembre.

i le coup?
ement on mentioned le nom de l'ex-
ice Guy Philippe, vivant actuellement
i le pays l'an dernier, avec 7 autres
s accusation de preparer us coup

Philippe a appeal l'agence Associ-
r toute implication, distant que "c'6tait
(voir Le film /10)


suite (Le Film c tea ecalPs7or es LE FILM DES EVENEMENTS
gouvernementales.
6td identified comme Chavr6 Milot, lui aussi an ex-soldat M6sadieu. Les deu
Selon un envahisseur capture, un ancient soldat des ex-
haltien. Iss papers trouv6s dans sapocheportantunnom On a done
Forces armies d'Haiti nomm6 Pierre Richardson, le commando
dominicain, "Perez", on a pu croire qu'il s'agissait d'un de victims de la jo
6tait compose de 23 & 24 members, avec A leur t8te un ex-
mercenaire dominicain.
capitaine, Ernst Ravix. Bilan total des victims fourni par la Police Pour qu
Selon Richardson, c'est un ancient colonel de l'armee,
National : Officieus
Guy Frangois, qui devait procurer les renforts sur place. Guy
5 assailants morts (dont 1 abattu au moment commissaire de pol
Frangois a 6t6 arrat6 mercredi soir. Selon le porte-parole de la
de la reprise du palais par les forces de s6curit6, et 4 tuds en exil. II avait f'u
police Jean Dady Simon, il conduisait un vihicule immatriculd
par la population dans les parages de la fronti6re); commissaires, so
u
en R6publique Dominicaine. 2 morts dans les rangs de la Police, et 6 blesses d'Etat.
Par centre, les v6hicules utilis6s par le commando du
(dont 3 transports & Cuba); Mais Guy
17 D6cembre ont 6t6 lou6s en Haiti. In police a ricup6r6 ces .
2 civil morts et 3 blesses. ated Press pour nie
v6bicules, mais n'apas communique le nom de la firme de loca-
C d I' iti t i d


_c .


epen ant oppos on a ra s


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am B 7:30 pm


Denis/Jonjou


5301 N.K 2m
629 N.K 125
19325NW 2n
Egg I agrli
28 West Sunri
pg
604 25th Stre
487 D
128 b). Flagle
Orlando
South O
7177 Rue St D
3820 Hemi B
~
- -E
Manapan 50B
Caminidge 30


Tentative de coup d'Ctat_


17 D~~cembr~e


E Obby E' express

Rapidill? COBBjialice- et IBB ######875 IllRE .
Jgg gaggg pygg pygg f
New Y@
l Avenue Tdl* 758-37/8 FlaIbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
St 892-6478 Omach28250mrch Ave (718)693-3798
d Avenue Tdl 654-2800 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
pdale Spsing Valley 19 South Main Sheet (914)425-7747
se Blvd 524-1374
835 Juniper Street Tdi 202-723-4925
et 655-4166 Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
ixieHwy429-9552
r Ave 9464469 Rue du Centre # 175
Tdl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
sange Blossoms Trail (407}2652100 toute inf ez Toll Free
enis, Montrial (514)770-5968 1-800-427-2622 (New York)
ourassa, Est (514)852-9245 Neaks .
&ttil WHAAwN.(MI)MM
River Sheet (617)298-9366 leanskalse
0 Broadway (617)354-6448 1011W Malm Street Kemp Plaza (941) 658-9229
EarthlIsra
2219FewlerSt.(941)451-8343
Quel que soit I'emiswit sur la planted es1 vous woulez envoyer
une sellane pronto plento, Faites conflance=1
BOBBY EXPRESS







| Votre Attention


.


Mrrdi 6 Dcmade 200


Page 9


Digital Spils Air Conditioner



a sw.....com. .


pwrer


Our single spilt unit, Wall Mounted Type can be easily

installed in a small space, and has exceptional cooling

capacity. Designed for low noise operation, it ensures a
pleasant air-conditioned environment. It also features Jet
Cool for high level cooling and clean air supply through its
Plasma aW purifying system.


PURE-A R


a9 LG








E_ U_ 11 1__1_1~ 11 I_ r_


ums; ni par la gauche parce qu'elle
resemble trop & de l'interfdrence.
Enfm pour un official de la
Banque Mondiale qui a requis
l'anonymat, la situation haftienne
repr6sente une charge enorme pour so
voisine, la R6publique domino caine.
"C'cst une viritable hombe
A retardoment" dit-il. "Et les
Dominicains le savent.'

Ps 9 ,
LOup d Etat :

La Convergence

parle d'un coup
IROnti
Port-au-Prince, le 18 d6cembre 2001
- (HPN) Izs membres de la Con-


"Actuellement, le government amdricain n'a
aucune politique vis-A-vis d'Haiti" dit Rachel Nields, du
Washington Office on Latin America. "11 a tout d616gu6 &
1'Organisation des Etats Amricains" ajoute-elle~
En 1994, intervention militaire a 6t6 active en
parties par le flot de millers d' Haitiens qui essayaxetit
d'atteindre la Horide pour fair le brutal regime militaire
qui avait commit le coup d'Etat de september 1991.
Le D6partement d'Etat am6ricain a condamn6 la
tentative de coup d'Etat du lundi 17 D6cembre, ainsi que
les violence qui s'ensuivirent, et appeal le government
haltien A r6tablir le calme et A garantir le respect des
personnel et de leurs propri6t6s.


..
vergence D6mocratique estiment queles 6v61iements du
17 D6cembre visaient A faire taire les opposants au regime
Lavalas et seraient, en fait, un pr6texte pour << d6ployer la
machine> 80nt dispose le Prisident afin d'6touffer toute
opposition.
<< Atxcune parole humane n'est n6cessaire. Nous
sommes deviant la grande misbre de la parole humane face
A ce qui s'est pass6 >>, alanc6 G6rard Gourgues, Pr6sident
d6sign6 de la Convergence D6mocratique, lors d'un
entretxen avec Haiti Press 'Network." Dans la nuit de
dimanche blundi, une trentaine d'hommes arm6s, selonla
Police Nationale d'Haiti (PNH), ont pris d'assaut le Palais
National dans une tentative de coup d'Etat. Selon Paul
I)enis, 6galement de la Convergence,1'opposition n'a rien
a voir avec le coup d'Etat. 8 estime que << c'est un pr6texte
(voirCoupmont4/11)


17 D6cembre

LE FILM DES

E VENEMENTS
(Le Fibn ... suite de la page 8)
un scnano mont6 pa le government pour lui fournir le
pr6texte d'6craser oppositiono"
Cependant ona appris mercredi que Guy Philippe
a td arr8t6 Al'a6roport de Quito, Equateur, Ala requate du
government haltien, sous accusation d'Stre l'auteur
intellectual de la tentative de coup d'Etat en Haiti.
Guy Philippe est en instance de deportation, ont
annonc6 1es autorit6s 6quatoriennes.

Repr6sailles centre les parties membres
de la Convergence ...
Aprbs la reprise du Palais National par les forces
gouvernementales, des supporters Lavalas out d6clench6
une s6rie d'actes de repr6sailles centre I'opposition,
incendiant les permanence de la Convergence
D6moc ainsi queKlesdid es des parties members de

I.es residences de G6rard Pierre-Charles et Victor
Benoit ont 6t6 6galement hvrdes aux flames. Egalement
le CRESFED, une mason d'6dition dirig6e par M. Pierre-
Charles.
Aux Gonalves, on a mis 6galement le feu & la
Liaison de Luc M6sadieu, coordonnateur national du parti
MOCHRENA. La foule a aussi lynch deux personnel sur
les lieux etbral eurs t sda oe ganisations affects sont

members de la Convergence D6mocratique.
Le president Aristide a condamn6 ces
d6bordements de la part de ses partisans.
Is ministry de la Culture et de la Communication
Guy Paul a qualifi6 de "regrettable" l'incendie des sibges
de parties politiques opposition, et expliqu6 que les gens
6taient fous de rage et que ce genre de drapages peuvent
Stre difficiles A 6viter.
Diff6rentes associations lutitiennes exigentune in-
vestigationind6pendantesurces violencespourenretrouver
les auteurs et commanditaires et les traduire en justice.


VISITEZ-NOUS AUSSI SUR:


Page 10


";"""Ji 6 D~cemrV201 4


Une telle instability pourrait
reliance I'exode des Haitiens cherclumt
par tous les moyens A fuir la crise dans
Icur pays en direction des Bahamas et
des Etats-Unis, soulignent des analysts
amricains, pr6disant que le president
George W. Bush pourrait bien Stre force
d'ahandonner sa politique de "helle
indilldrence"Al'endroitd'Haiti.
Sclon ces cibservateurs, le
Gouverneur de Floride, Job Hush (frare
du president), doit 6tre en train de
regarded tout ceci avec un brin
d'inquidtude.
Les Gardes-C8te amdricains
activaient le m8me lundi 17 Dicembre
le rapatriement de quelque 160 haltiens
dans leur pays, les members d'un group
de 187 clandestine intercepts en mer le
3 D6cembre dernier Dix huit (18) d'entre
eux out 6t6 relich6s aux Etats-unis. Deux
passengers sont ports manquants.


' .
2 - --- .?-RM ( .
-

.



.






.. .z .


.
.* e


s barricades eloquent routes les arthres photo Harti en Mare
au pouvoir, et la coalition opposition Convergence
D6mocratique.
"Sans un accord garantissant la 16gitimit6 du
pouvoir en place, yous pr6parez sculement le terrain pour
le prochain group de comploteurs" dit Jim Morrell, un
specialist d'Haiti au Council on International Policy, un
autre think-tank de Washington.
Les autorit6s haltiennes out mentionn6 l'ex-
commissaire Guy Philippe comme unresponsable pr6sum6
du coup. Mais d'aprbs ces experts de Washington, la ten-
sion montait d6ji depuis plusieurs semaines
particulibrement depuis la manifestation anti'
gouvernementale du ll D6cembre dernier d Petit-Golve, h
I'occasion des fundrailles d'un jeune journalist assassins


Thiliftin editorial
public le m8me lundi 17
D6cembre, le Washington
Post 6crit que Haitiillustrele
cas de ce que les Etats-Unis
ne doivent pas faire
aujourd'buienAfghanistan:
abandonner le pays une fois
intervention militaire
'-"6e.
D'aprbs ces
analysts Washing ton
devraitaussisepencherdela
meme fagon sur cette petite
natim v.ne a c'""


fois parti n sm e
A beaucoup d'6gards plus
mal en point qu'avant, le
systhme politique s est
retrouv6bloqu6,etles8mil-
lionsd'Haitienssoutdevenm
encore plus mis6rables" 6crit
le Washington Post, invitant
Washington A ne pas refuse

so aide 6mn unique & Hani
"querelleentreAristide etsm
opposants'
Pour Anthony
Brian, Haiti est aussi la
preuve que "vous ne pouvez

tichangs la cul us
hl'autre.

Aide et inter-
ventionnisme "

"la common a toe
tionale a besoin de retourner
16 bas pour reprendre les
chooses lb 06 nous les avions
,,
laissdes en 1994.
H recommanderait
un "large programme" pour


MIINI RECORDS


LES EVrENEMENT S


Washington inquikte des vinements d'Haiti

D6cWA s ilo7"AIDE ET INTERVENTIONNISME Ad r en o asTd

Cependant, pour ces observateurs & Washington, de decision politique ...
D6cembre ont relanc6 les craintes & Washington que la fin .
de tels 6v6nements sont susceptible de recommencer en Une id6e peu susceptible, avoue-t-il, d'8tre bien
de l'instabilite ne soit pas pour bientit dans un pays qui a
. absence d'efforts s6rieuxnotamment delapart dupr6sident reque ni par la droite am6ricaine, parce que Haiti n'est pas
6t6 envalu et occupy par les Etats-unis 11 ya cinq ans &
Aristide, de briserl'impasse politique entre son parti Lavalas une preoccupation de "s6curit6 national" pour les Etats-
peme.


1971 MINI RECORDS 2001
y
30 ans d Excellence


ANNOUNCE LA PARUTION DE

QUATRE NOUVEAU CD's POUR LA
FIN DE L'ANNEE 2001


EN VENTE ACTUELLEMENT .
MICHELINE LAUDUN DENIS : en concert
DANZON BY SIX : The First Danzbn


EN VENTE A PARTIR

DU 15 DECEMBER 2001
,GINA DUPERVIL : Les plus grand succbs de Mon phre
HAITIANDO 3 : COMPARENGUE


Pou ft la of i yon CD MINI, se yon
kado ki p anpil plezi !


MINI RECORDS







1 LE EV NEMET SI


Haiti en Marche ol. X N ,


Ce jour (mardi 18 dt~cembre 2001), Amnesty


partisdadugouvemement, slocauxde station d
detra
hostile, de meme que ceux de CaraYbes FM, oft des fenetres
out en outre it6 brisdes et des v6hicules endommag6s.
D'autres stations tells que Radio M6tropole, Vision 2000
et Kiskeya out r6duitleur couverture des 6vinements apris
avoir requ des menaces t616phoniques.
(voir Amnesty / 12)

PRESSED MENACE
y ** *
lial I : OS

JOUTHR ISteS
/
IB0HRCES par

OS partiSRHS
4 e a
d Artstide
PORT-.11.i-i'KINCE, ILan, "'1 Decembse --
Plusteurs journalistes tral aillant 2 f-falti on( de clard
vendreds a l'agence Associated Press, son convert de
1' anon) mat, qu'ils claignaient pour leur \ie depuls
.aunque du Palais national a Port-au-Prince pendant la
tentaute de coup d'Eral prdsumde de lunds.
Certain out wonvi refuge dans les ambassades
et au moins une radio a suspendu ses bulletins
d' formation A la suite de l'agression de ses journalistes
par des parusans du prisadent Jean-Bertrand Anstide.
Depuis ce qua est primenti comme un coup
d'Etat avond, deux homes ont 6td arraids et cinq autres
tuds. Les autoritis pensent que jusqu'a 18 autres
pulsclustes pourraient s'6tre ichappds lorsque la police
a reprise le contrble du palais. I'opdration a fait un total
d'au moins dix morts et les partisans d'Asistide out
incendid les maisons et bureau des dirigeants de
l'opposi nont igalement agressi au moins une dizaine

de journalistes deviant le Palais national et les out
chass6sselon Reporters sans fronsibres (RSF). Certain
reporters out it6 forces de crier "' Vive Aristide" sous la


montre queues manifestants out requ des instrucuous

son c81 le journal "Is Nouvelliste" se
demandair dans son editorial si I'attaque du palais allait
seretournereucoupcontrelapresse.
la president Aristide a condamn6 la violence
et demand & ses partisans de "respecter les droits des
u A un 6



fait u'em u thdHaiti depuis l'assassi en ril 200d0

tique envers le parti d'Aristide. (AP)


Locaux de ALAH, le parti de lVle Keynola Ge
h to YonelLouis/Hattien


Pour Convergence un coup monte
(Co nti itedela 10) up me ... su page Plusieurs questions demeurentigalement sans r6ponse pour
le son c8t6, Micha Galliard, porte-parole ae la 10f anillard. Comment les members du commando ont-ils
pu enter et sortir du Palais National ? Comment se fait-il
Convergence, abonde dans le meme sens. << Que ce soit un ,
coup d'Etat on non, la volont6 qui se cache derriere ces qu'aucun policies n'ait 6te affect au Commissariat de
6v6nements est de rapper les parties de opposition en les Malpasse, prbs de la frontibre de la R6publique



m mmr 'lo o ao d seons ad6ment Ise
manifestants pro-lavalas, mobilis6s dans plusieurs parties commando qui a pris d'assaul le Palais National. Iors d'une
du pays, suite A l'annonce de la tentative de coup d'Elat. entrevue sur la station << Radio Carni < ont transport des manifestants pour incendier et miller les moyens, je le renversemis. Alais on ne peut m'artribuer certe
maisons des opposants aur6gime n, aioute Al Gaillard. tentative de coup d'Elat n, a indiqud Al. Philippe.
Gu D



s de la

r6gles cal j'ail'appareil del'Etal en main Cet te HPN
operation, selonM. Gaillard, visit la press et I'opposition.


Consulate Gindral de la Rdpublique d'Harti
271 Madison Avenue (17th floor)
New York, New York 10016

Tel (212)697-9767 Fax (212)681-6991

SOUHAIT DU CONSULATE GENERAL DE LA REPUBLIQUE D'HAITI A NEW YORK A LA COMMUNAUTE HAITIENNE



Le Consulate Gindral de la Rdpublique d'Harti & New York,

tout en remerciant la Communautd hartienne pour son support au cours de l'annie 2001,

profit de occasion pour lui souhaiter

un Joyeux No#1et une Nouvelle Annie 2002

de Paix, de Joie et d'Amour
Marie Thirdse Guilloteau, Consule Gintrale


Mercredi 26 D6cembre 2001
V V 47


Page n1





lapopulationhunemobilisationpacifiquehieraprbs-midi,
cette attaque a 6t6 suivie de nombreux actes de violence
cibl6s, imputables A des sympathisants armis du
Rouvernement.
i. arel)eudxu m md
... Opposition
- 2 1 movement
bretien pour une
e Tu".
>nt notamment it
udshGontiqesei

i "'o nit
ED), la principles
coalition de
OUTCHICGlb
,oi a"<
ongres national
des mouvements

(KONAKOM),un
autrepartid'oppo-
orges, totasement ucu mm ,
sition, out et6
arche


p o M
Prince, qui a fait aumoins cinqmorts, dont deux civil qui incendi6s A Port-au-Prince
se trouvaient 14 par hazard. I'organisation & 6galement le feu aux residences de fi
condamn6 une s6rie de violence commies A titre de Prince, A Cap-Haitien et ai
repr6sailles par des sympathisants du government centre informations recueillies,
d
des parties opposition et des journalists. leur famille se sont r6fug
Au cours de l'attaque lance centre le Palais national, des sources diverse, soit
deux policies out apparemment 6t6 tu6s et plusieurs autres s'est abstenue d'intervenir
blesses. Au moins un des assailants a 6t6 tuet plusieurs Un grand nombre de r
auraient6tbarr8t6standisquedenombreuxautresontr6ussi out 6galement 6t6 pris
& s'6chapper, d'aprbs des porte-parole de la police. journalists, dont un corre
Bien quele president Jean-BertrandAristide ait appeal Gonalves, ont it6 agress6s


. Des fouled out 6galement mis
gures de l'opposition & Port-au-
lleurs dans le pays. D'aprbs les
es members de opposition et
i6s dans la clandestinit6. Selon
la police 6tait absentee, soit elle
au cours de ces 6v6nements.
reporters et de stations de radio
pour cibles hier. Plusieurs
spondant de Radio M6tropole A
dans la rue par des groups de


Amnesty Int~ernaiobna l~c~o~n~daPm n~ele s violence







POETE ET PRESIDENT


I --II^Y Y-- -YVIYI ~I I ~ ~ U IIIliLC;LI: YI. V 47. )I


Liopold S

de la "n
(Senghor ... suite de la 16re page)
"n6gritude" vivait & Verson, A sept kilometres de Caen
(Calvados), ots il s'6tait retire aprbs une vie partag6e entre
la politique et la literature.
Lopold S6dar Senghor dirigeale S6n6gal de 1960
A 1980 et fut le premier chef d'Etat d'une ancienne colonies
francophone d' Afrique sub-saharienne A c6der

AMNESTY CONDAMNE -...
(suite de ha page 11)
<< L'itat haftien est tenu de prot6ger tous ses citoyens,
et doit prendre des measures d6cisives pour mettre fin & ces
violence commies A titre de repr6sailles >, a d6clard
AmnestyInternational.I'organisationa6galementexhort6
le president Jean-Bertrand Aristide A container d'appeler
ses sympathisants A faire preuve de revenue, et demand
queles forces de s curit6 se conforment hla loi et respectent
les droits humans dans le cadre des efforts d6ployds pour
r6tablir l'ordre public.
<< La Police national d' Haiti (PNH), le pouvoir
judiciaire et touted les autres autorit6s doivent rdpondre &
I'appel du president, en enqu8tant de manibre exhaustive
sur tous les actes de violence, qu'ils aient 6t6 commit au
Palais national ou ailleurs, et en faisant tout ce qui est en
leur pouvoir pour que les responsables pr6sum6s soient
traduits en justice >, a concluAmnesty International.1
Pour obtenir de plus samples informations, veuillez contacted
le Service de press d'Amnesty International, 1Londres,
au+44 20 7413 5566


,


.
.


Le pohte durant sa reception & PAcadimie
hangaise le 29 mars 1994
du S6n6gal nouvellement ind6pendant. II est
ensuite eTu president.
Son exemplarity6" a 6td salute,
notamment pour avoir accept de quitter le
pouvoir en 1980 aprbs avoir instaur6 dans son
pays un climate de tolerance unique en Afkique.
Il n'h6sita pas, n6anmoins, A emprisonner pen-
dant douze ans 1'un de ses rivaux, Mamadou
Dia.
Parallblement I cette carridre
1'Arique, ILyld Sdar Senglior a poursuxvi
une oeuvre litt6raire abondante et lou6e pour
son originality.
D'"Hosties noires" (1936-1945) aux
"Isttres d'hivernage" (1972), son 6criturelui a
overt les portes de l'Acad6mie frangaise.
D6fenseur du "m6tissage cultural" et
de la civilizationn de l'universel", il estimait
que, "pour se m6tisser (...) chacun doit
s'enraciner dans les valeurs de sa race, de son
continent, de sa nation pour 8tre, puis s'ouvrir
aux autres comments, aux autres races, aux
autres nations, pour s'6panouir et fleurir".
II a continue & Stre un inlassable mili-
tant de la francaphonie jusque dans les demibres
ani16es de sa vie.
Senghor fut mari6 avec Genevibve
Ebou6, fille du gouverncur guyanais noir des
colonies F61ix Eboud, puis avec la petite-fille
d'un marquis nomumd, Colette Hubert.
II a eu trois fils, dont I'un s'est suicide
et un autre est mort dans un accident de voiture.
(Reuters)

Des homages

HHRmmeS Ont

RCCOmpagnd
,
I RHROnce du
d/ 1
OCOS
L'actuel chef de l'Etat sin6galais,
Abdoulaye Wade, qui a apprise la mort de
Senghorlors d'unsommetdela Communaut6
iconomiquedes Etats d'Afnquedel'Onest, A
Dakar, a annonc6 que le Sdnigal organiserait
des obs6ques nationals pour son illustre
prid6cesseur.
L60pold S6dar Senghor, a-t-il dit'
"exprimait ce qu'un n6gre pouvait ressentir a
(VOir Senghor / 14)
Bonne et Henreuse Annie !
vous souhalte I-laYti en Marche


www.kbs-tecortt www.dishnetwork.co A*,,4,as .
age one prand an le 15 junder 200 E Lainanation desivalabirque pour los nouveaux abonnes IER Networkifabonnd twoult un cr4dif mensual de $9.99 pour TV5 qul prondry
effet on rhars et Mr$ 2000 Un hisonnernent amuel est exig6. Tods leg prk.aftes a pnganwnes most souris Kdes wantpres e.Des tases locales etimleraIts peu*
etre appliquees. Les prograrwnes soni valuable pour swe abancement hirdliel, localime set la territohn confinenist des US. Tous les prograrrwnes DISH.Network et les serukes eik.ants.A annouis
eutriartneselsonditionedu'ResidenhamusternerAgreement",411sponitilesurdemandelesabonnesquineaoleolvanipesaDISHLalinoDISHleAnoDosArnerica's top60,AmerictsTop
100 Du Arned:ift Toy150 eatest fracture off droit d'attian sharisual de $$.00. Der teceplaurs alloomsels dolverit etre editiesen conjondisin swee all receptatapfricpil at sonf mournita me
redevance WAe deS4.00 per recep ur. Tous les necepteurs dolvent erre connects a one igre telephonklue. Uno secondmentenne dish est wh pour les progm americains.
Tous les nona do marques a logos apparannnont a leuis propdolakes suspecuts, CGODuchester Canararacaums Corporanon. Taus Obts reseWes.Photos burbles gradeusernort par TV5,


Page 12


Mercedi26 ~cebre2001


dar Senghor,


igritude" n'es
volontairement le pouvoir le 31 d6cembre 1980 & son Premier
ministry et dauphin, Abdou Diouf.
Le S6n6gal lui doit une stability politique rare en
Afrique. Il consid6rait cependant quel'essentiel de son oeuvre
r6sidait dans ses 6crits.
N61e 9 octobre 1906 dans l'ancien comptoir portugais
de Joal, dans un S6n6gal qui constituait I'un des fleurons de
1'ancien empire colonial frangais, IAopold S6dar Senghor avait
fait des etudes sup6rieures de literature & Paris il fut
notamment condisciple du futur president Georges Pompidou
en khigne, aulyc6e parisien Inuis-le-Grand.
It selie alors d'amiti6 avec une autre grande figure de
la negritudee", le pobte et futur d6put6 communists noir de la
Martinique Aim C6saire, ainsi qu'avec les 6crivains-
philosophes Jean-Paul Sartre et Albert Camus.
Agr6g6 de grammaire, il est professeur au lyc6e de
Tours de 1935 A 1938, puis A Saint-Maur-des-Foss6s.
Durant la Seconde Guerre mondiale, il est prisonnier
pendant deux ans en Allemagne.
Aprbs son return de captivity, il entame une carribre
politique dans la France lib6r6e: 61u d6put6 du S6n6gal A
1'Assembl6enationale en l945, sidge qu'il conservera jusqu'ert
1959, il est secretaire d'Etat A la pr6sidence du Conseil sous
Edgar Faure (1955) et ministre-conseiller du fondateur de la
Ve R6publique, le g6n6ral de Gaulle (1959).

"Mitissage culture"
II adh6ra bla SHO (1'anc8tre du Parti socialist) d6s
1936, trois ans aprbs avoir acquis la citoyennet6 frangaise et y


Abonnez vous enttele for Dec. 2001 et le (0and002 et profitez de 2 mois
d'abondament gratuits (lviars et Avrk 2002).
Appreciez fe nitilleur des informations des reportages, des films, du sports
En Frantals eraw


le chantre


t plus
resta jusqu'en 1948, 6poque Alaqrielle il s'orienta vers
le nationalism africain.
En l960, il est d6put6 41' Assembl6e legislative

,.,-=-


FORW' Souleanent 9.99$ ph MOE 5

1-877.586-9675
NET W 0 RK


I
































































































Restaurant


Ogo
Bhl Fouchbt
Restoran
8267 North Miami Av.
305 757 6408
Le meilleur
griot de la ville!


N~s etits anonce clasdes


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950 .
Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie Highway
305 940 9070

Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6thAv.
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616


- - ----


Pagel13


. .


Il_L


a ,, .
IVIOGCC111

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynicologie
Accouchement
Operation pour .
fibrome Family Plamng
Li ature des trompes
Ci concisionCureage
Tous les tests pour

Nou po utes
sorts d'assurance ainsi
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceintes. Nos maladies
accouchent dans des
h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertibres Shopping
Center
(305)751-6081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
ch
acCOU eur
Chemin des dalles
No 27


Mercredi 26 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 47


POSITIONS
Radi ANNOUNCElklENT
Port- M61odie 103.3 FM Youth
de 5:00 & minuit Counselor
Tous les ] This position

Musi jowsestro, Jazz, oversees anAfter-School
que prevention program aimed
compass, salza, hiphop, at helping at-risk Haitian
la bonne humeur est de girls remain outside of
mise avec nous academic probation and
captez M61odie et votre the Juvenile
vie ne sera plus la meme... positi Justicel tem. This
ChicagO implements the activities
of the program, attends
training and meetings
Radio I'Union associated with implemen-
WLUW station phases. The
88.7 FM candidate must be bi-
4:00 pm & 6:00 pm lingual (Cmole/English),

bullm Ade 11es od ve thF on cents.
The candidate will conduct
Harry Fouch6 workshops, field
4:20 trips, and recreational
Module frangais activities for the clients.
bulletin de nouvelles Qualifications:
Lionel Ch6ry Bachelors degree m
4:50 sociology, psychology or
Module Cr ole social work and/or a
Nouvelles related field or 3 to 5 years
Lionel Ch6ry experience may substitute
in lieu of a degree. The
Y k candidate must be
NOW Or bilingual (Creole/English),
Radio Eclair and have at least 3 to 5
years experience m
1240 AM working with at risk andlor
WGBB refugee youths. Back-
Chaque samedi ground in domestic
11:00 ant violence and child abuse a
plus. Salary & Benefits:
T61 516 333 1487 Salary range: $22,000-
New York $24,000.00. Benefits
include full employee
medical insurance, life
Horizon 2000 Plus insurance, and dental.


Points de Vente Harti en Marche
Miami Pompano Beach Fort Lauderdale


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t61.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
T61: 954 523 0767

Sup annad ket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450
Delray Beach
Classic Teleco

DO S
FL 33483
561-279-8846
OUR LADY Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 T61-
561-2723556


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie'S
581 BC East
S ad
Pom o each
H 33064
TeT. : 954-781-7424

Chiro tactic
OHice
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Flo 330608
954-941-7004


130 AM
every sunday
9:00 am
& Midi

New York
HaRi
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 aIn

Ha'iti en Marche I
I


-

.
1


En vente d6s le mercredi
& Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston New
York Montrbal, Paris
Bruxelles Berlin, .
Gen&ve...


Pour 4tre & ur
8VOC I'8Clu8/M ,
abonnez vouS
en nous appellant:

*
305 754-7543
(305) 754-0705

Port-au-
Prince
245-1910
221-8567/68/96

New York
914 358 7559

BOStOn
508 941 6897

MOntreal
514 337 1286


Mental Health
.
Counsel
This position will
provide one-on-one and
group counseling to
members of the Haitian
community infected/
aff cted by HIV/AIDS.
This position will
overseethe psychological
well being of individuals
diagnosed with HIV/AIDS
by providing group and
individual sessions. The
. candidate will providing
individualized counseling
and treatment plans for
infected individuals and
refer them to other
continuum of care services
in Broward County.
Qualifications: Masters
Degree in Social Work,
Counseling and/or related
fields. Bilingual (Creole/
English) a plus, and have
pee n g with
infected/affected individu-
als. Salary & Benefits:
Salary range $28,000-
$32,000. Benefits include
full employee medical
insurance, life insurance,
and dental.'
Employment
Specialist (1) (F/T)
This position will be
in charge of providing
intakes, and assessments of
Poab cdp ts n wal le
calls for interfacing with
clients seeking jobs and
positions thro hout
Broward Coung and in
us fields. Th
c1d)idate will woek


field or3 to S years
experience may substitute
in lieu ofa degree. The
candidate will have at least
3 to 5 years experience
working with at-risk
youths. Background in .
domestic violence and
child abuse a plus.
Salary Sr 2B &
$24,000.00. Benefits
include full employee
medical insurance, life
insurance, and dental.

Targeted
Outreach for
Pregnant Women
S list
pecia
provid'I'his position will
Haitian women in the
Pompano community on
issues of pregnancy,
pbrenatal care, bs nee
Coordinator will be
responsible for providing
education and information
regarding HIV/AIDS
prevention Salary range
$20,000-$24,000. Benefits


Salary & Benefits:
Salary range is $22,000-
$25,000. Benefit includes
full employee medical
insurance, life insurance,
403(b), and dental.

Program
Coordinator
S.T.A.R.S.
This position will
oversee two youth programs
deahng exclusively with
Haitian males and
Haitian.females. This is a
e-spco cTv s r
participants in amas of
tutoring, after-school
activities, field trips, health
and social activities, self-
ze eem ir opsletc. The
-
coordinate and implement

i iogs program'
meetings associated with the
dmen nb -
(Creole/English), and have
experience working with
adolescents. Qualifications:
Bachelors degree in


sociology, psychology or
social work and/or a related
field or3 to 5 years
experience may substitute in
heu of a degree. The
candidate must be bilingual
(Creole/English), and have
at least 3 to 5 years
supervisory experience in
ao 2u dA ul tA good
work with youth and their
families a plus, as well as a
capacity to supervise staffs.
Salary & Benefits: Salary
range: $30,000-$32,000.00.
B y em eud surance,
life insurance, 403(b), and
dental.

Domestic
Violence Counselor
This position oversees
an After-School prevention
pmgram aimed at helping at-
nsk itianc2sm main

probation and the Juvenile
Justice System. Qualifica-
tions: Bachelors degme in
sociology, psychology or
social work and/or a related


directly with both the Haitian
Refugee population
and various members of
other ethnic populations
informing them of the
various programs, as well as
a list of potential employers.
Qualifications: The
ideal candidate must be
nhguy a 3Enghsh
experience in the field that
may substitute in lieu of a
degree. An intricate
knowledge of Refugee INS
codes a plus, as well as
refuge pmgrams throughout


Boulangerie


Jean MarC
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur
commander
T61: 4092-4685
403-1958





Mercredi 26 Decembre 2001


Page 14


PARIS, 18 D~cembre-GibrBcadetmr


Auteur de quelque quatre cents chansons, B~caud,


Mort de Liopold Sdar Senghor
(Senghor ... suite de la page 12) par Jacques Chirac pour qui l'une des plus grades
l'6poque lorsqu'il vivait en tant qu'intellectuel dans un contemporainesdel'humanisme"etun"magnifiqu
e
milieu occidental". de cultures" se sont 6teints avec L60pold S6dar Se
"Je pense que son message est alltrbs loin puisque "La podsie vient de perdre un mature, le
les combatants angolais h l'6poque chantaient encore des un homme d'Etat, I'Afrique un visionnaire et la Fr
po6mes de Senghor, de sorte qu'il a represent la culture ami", derit le president frangais dans un commune
noire avec C6saire et leurs amis, comme Jean-Paul Sartre "Magicien des mots, L60pold S6dar S
et tant d'autres", a-t-il ajout6 sur France Inter. incarnait les beaut6s de fame africaine. Par s
Pour le president alien Alpha Oumar Konar6, eminent du dialogue et sa soif de l'autre, il fut un ma
"le president Senghor 6tait un grand homme politique et un passer de cultures entre les civilisations", poursu
grand Africain". "Senghor est plus que jamais present avec "En ces instants de recueillement, la
nous", a-t-il ajout6. n'oublie pas qu'il fut aussi 1'un des siens, minist
Dans un communique, Laurent Gbagbo, le R6publique et acad6micien, parmi les plus 6minen
pr6sidentivoirien, a soulign6 "le bel example pour plusieurs Lionel Jospin a salu6 lui une "figure ma
g6n6rations d'Africains" quele premier president s6n6galais l'Afrique ind6pendante" et de la literature frangai
incarnait. "C'6tait un ardent d6fenseur du dialogue des cul- "Le president Senghor a 6t6 de touted l
tures et du m6tissage", poursuit-il. pacifiques pour 1'6mancipation et la dignity du c


africain"', 6crit le Premier ministry. "Il a 6t6 un module de


figures
passer
nghor.
S6n6gal
ance un
qu.
enghor
on gor^zt
gnifique
it-il.
France
re de la
ts."
jeure de
se.
es luttes
continent


law=wn-=.m:-s=i


B4caud
cancer dont il 6tait atteint. II venait de terminer un novel
enregistrement, "Mon Cap .
Avec une vingtaine de tubes qui out traverse touted
les modes, il a connuune carribre dont la long6vit6 n'a gubre
d'equxvalent que celle de Charles Tr6net, et qui s'identifie
pour une grande part A l'histoire de l'Olympia oil il s'est
product plus de trente fois. Ce
fils de petits commergants, n6 le
29 octobre 1927 & Toulon, a fait
des etudes aussi braves que
m6diocres. Mais, simultand-
ment, il suit des cours de piano
au conservatoire de Nice, od la
petite histoire lui pr8te comme
professeur le virtuoso polonaise
Ignacy Paderewski.
Les anecdotes sur sa
vie sont d'ailleurs souvent
sujettes A caution, I'int6ress6
ayant reconnu qu'il s'6tait
amus6, tout au long de sa
carribre, A m81er le vrai et le faux
au fil des interviews. Mont6 A
Paris dis la Lib6ration, B6caud
mettra aussitSt A profit ses tal-
ents de pianist dans divers
night-clubs de la capital. Il y
fait notamment la connaissance
du chanteur Jacques Pills, dont
il devient rapidement
l'accompagnateur.
Cette rencontre
s'av6rera decisive en reason de
la personnalit6 de l'6pouse de
Jacques Pills, qul n'est autre
qu'Edith Piaf. Confirmant sa
reputation de d6couvreuse de
talents, celle-ci l'incite A
l'interpr6tation et lui pr6sente le
pr6fet-pobte Louis Amade qui
sera, avec Pierre Delanob, I'un
de ses principaux paroliers.
Gilbert B6caud va
connaltre un succbs foudroyant.
Aprbs quelques passages dans
a des cabarets parisiens en vogue,
a il fait des debuts fracassants A
l'Olympia, au propre comme au
figure, d'abord en premiere
parties, puis comme t8te
d'affiche en avril 1954. Ce spec-
tacle restera dans l'histoire du
music-hall frangais comme celui
od, pour la premiere fois, des
slides sont bris6s par des
spectateurs 61ectris6s par le
rythme de la musique,
6v6nement qui vaut & B6caud le
surnom qui le suivra toute sa
carribre: "Monsieur 100.000
' volts".
Toujours vitu d'un
costume bleu nuit, une 6ternelle
cravate A pois sur sa chemise
blanche, il ne fera qu'une
(voir B4caud / 16)


"Un magnifique passeur de cultures"


ADE L'M


Nathalie orpheline de Bcaud

GILBERT BECAUD MORT A 74 ANS D'UN CANCER







S Vote AttntionI


Haiti en Marche Vol. XV No. 47 1


FAi KONESANS AK KOMISYONE KONTE NOU


Mercredi 26 D~cembre 2001


Page 15


LA yo te envesti Rebeca Sosa nan Asanble Komisyone Konte Miami-Dade la
nan mwa Jen pase, li te plis sable yon reyinyon lafami ke yon seremoni envestiti
ofisybl. Se pitit gason ak pitit fi Komisyond an ki te dirije piblik la nan seman a la
nasyon an. Se, Onorab Jij Blanca Bianchi de la Torre, ki te preside seremoni an,
pandas ke manman ak papa li, mari li ak plizye 16t alye fanmi an te chita nan piblik
la.
Aprb k41ke mwa nan nouvo dj6b liyan, li byen enstale nan biwo li yo nan dezyem
etaj nan Sant Gouv6nman Stephen P. Clark epi li pre pou tout travay. Antoure de
foto la fami li, Komisyond Sosa se yon fanm total ak yon vizyon byen define pou
lavnit Pou li kenbe pawil li de pbt ouvb a kominote an li ouvb yon biwo nan distri
liyan.
"Mwen genyen yon responsabilite fas a sitwayen Konte Miami-Dade yo pou
mwen sbvi yo ak tout kapasite mwen, pou mwen travay pou katye yo gen sekirite,
kenbe katye yo pwbp ak pwoteje yo de pwoblim inondasyon an, epi tou pou 16jman,
swen pou granmoun, edikasyon, ak tout fakth ki manyen lavi jounalye yo epi tou
koute tout doleyans," li eksplike. "Mwen vle ke rezidan yo santi yo albz pou yo kon-
takte mwen.se mwen ki se koneksyon yo ak gouv6nman konte an."
Vreman Koneksyon. Nouvo manb Asanble Komisyond Konte yo apre seremoni
envestiti liyan pa to pbdi tan li pou li rantre an aksyon. Li otomatikman rankontre ak
reprezantan tout minisipalite ki chita nan Distri 6 Vil South Miami, West Miami, ak
Miami Springs, epi tou yon pati Vil Coral Gables, Miami, Hialeah, ak Miami-Dade ki
pa enkbpore- e li declare ke se kenbe liy kominikasyon sa yo ouvb ak tout kominote
yo ki priyorite II.
Mbzalb, se premye nan tout yon seri de priyorite ke Komisyond Sosa etabli pou
tht li nan travay lap f6 pandas manda liyan.
Komisyonk Sosa di konsa, "Mwen espere bay rezidan Distri 6 yo pi bon s&vis
posib. Nou pral travay ak detbminasyon sou de pwobl6m byen define, tankou inon-
dasyon, enfrastrikti konte an amelyore twotwa yo ak lari yo, epi asire ke tout ti
granmoun retrete jwenn 16jman abidab
.,
daprb mezi lajan yo. gg
Avan ke yo te eli li kbm Komisyond
Konte, li te nan pis Majistra Vil West Miami
pou setan. Avan majistrati an, li te
Komisyond de 1992 a 1994 e Asistan
Majistra de 1990 a 1992.
LA yo te eli li Majistra Kominal Vil West
Miami a an 1994 Sosa pran an chaj yon
minisipalite ki te an fayit e ki te sou lis
dijans gouv6ne an. .Li etabli yon plan twa
pati pou f6 vil la reprann e li travay ak tout
rezidan z6n la ansanm ak kombsan yo. Li
jwenn fon monet& pou sibvansyon nan men
gouv6nman Federal ak leta pou amelyore .
enfrastrikti minisipalite an epi li achte pomp ,
drenaj d&nye mod41 pou rezoud pwobl4m
IItanm Asosiyasyon Pwopsfyeth Sch
inondasyon an. . sip6 Komisyon& Sosa, yo to prezant
Sou titbl li, vil West Miami a vin sipere
defisi nan bidjb a de 52% epi li reyisi kon-
plete plizy& pwoj6 amelyorasyon ansanm ak konstriksyon yon nouvo sant amizman,
sisthm drenaj ak amelyorasyon twotwa yo Gras of6t ke Majistra Sosa te jwenn 5
milyon dola lajan sibvansyon sa a- epi tou li inogire yon program livrezon manje
adomisil ba granmoun ak enfim yo..
Se vizyon ak det6minasyon Komisyond Sosa pou konplete travay la ansanm
avek pwombs li ba pbp ki ell liya ki metel kote li ye jodi a.
Anplis deske se yon manb aktif plizy4 komite li manb tou plizy& 6ganizasyon
tankou- Metropolitan Planning Organization; Economic Development and Housing
Committee (Komite Devlopman Ekonomik ak Lbjman); Health, Public Safety and
Human Services Committee (Komite Sante, Sekirite Piblik ak S&vis imanith);


z

a
P



Nan seremoni envestiti liyan, le 14 Jen, 2001, Grefye en Ch6f Tribinal Konte
an, Harvey Ruvin, prezante Komisyond Sosa ak S&tifika Eleksyon an.

Recreation and Cultural Affairs Committee (Komite Sant Amizman ak Af6 Kiltir61);
and the Transportation, Infrastructure and Environment Committee (Komite
Transpo, Enfrastrikti ak Anviwonman); Patisipasyon Komisyonb Sosa nan aktivite
sivik yo f6 anpil. Li sbvi kom Premye Vis Pretidan de The Miami Dade League of
Cities, epi li te Prezidan West Miami Financial and Budget Committee, The Miami-
Dade Coalition for Community Education, ak the West Miami Hurricane
Preparedness Committee. Li se manb tou
de Miami Dade County Public Schools
Bilingual Task Force, The Governor's
Commission for the Everglades
Restoration, the Hispanic Women
Chamber of Commerce.
Komisyonb Sosa kwd anpil rian
edikasyon. Li grade loreyat de Biscayne
College, ki rele Saint Thomas University
kounyen an, ak yon Bachelye nan
Edikasyon elemante ansanm ak inivesite
Poto Riko ak yon Bachelye nan Edikasyon
Second&. Li se pwofesb diplome de IEta
de la Florid pou lekil elemanth ak ESOL
kote li anseye angle ba moun ki pale lit
lang. Se pwofesh pou plis de 23zan e
aktyblman li bay f6masyon pou pwofese
ey Park yo te tou d&nybman rekon&t lekil piblik Miami Dade yo.
ak yon S&tifika Dapresiyasyon. Komis nb Sosa di "Mwen kwe anpil
nan repeye kominote a sal te f6 pou w."
Mwen anseye timoun pou plis de 23 an. Se te yon bbl eksperyans ke mwen
Kounyen an, e pandas dis denye ane yo, konsantrasyon mwen se sou sbvis pibli
ak bi de amelyore vi nan kominote Dou an.
Li f6t Camaguey, Cuba, Komisyond Sosa marye ak Armando Sosa yo gen de
pitit, Armando Jr. ak Veronica.


MIAM

Biwo Distri (305) 267-6377


Se Kanpay S~vis Piblik gouv~nman Miami-Dade ki prepare L~t prezantasyon sila a.


enl
e li












La rue obtient la admission du president


UNDCP
CARIBBEAN REGIONAL OFFICE
,
COMMUNIQUE DE PRESSED

31 octobre, 2001, Port-au-Prince, Haiti

CONNAISSANCES, ATTITUDES ET COMPORTMENTS DES LEVES
DE LA REGION METROPOLITAINE VIS-A-VIS DE LA DROGUE


Haiti, 31 octobre 2001--- Une nouvelle 6tude sur la probl6matique de la drogue parmi les jeunes de la region
m6tropolitaine de Part-au-Prince a 6t6 rdeemment publide et content des rdsultats fort int6ressants pouvant Stre
une source information important notamment face A Pdlaboration de programme de prevention en toxicomanie.
Constatant la situation pr6caire des jeunes hardens et leur vuln6rabilit6 & Stre confront aux drogues dues A leur
situation dconomique difficile, leur manque de soutien psycho-affectifainsi que de maturity psychologique, le
Gouvernement HaTtion, appuy6 par le Programme des Nations-Unies pour le Contrble International des Drogues
(PNUCIDX requ6rait une meilleure comprehension de la situation de ces jeunes face A la drogue. Commanditde
alors par le.Gouvernement Haitien et r6alisde par FInstitut Hattien de PEnfance (IHE), I'Association pour la
Tr6vention de FAlcoolisme et Autres Accoutumances Chimiques (APAAC) et en collaboration constant avec le
PNUCID, cette 6tude visit A determiner notamment le niveau de connaissance, les attitudes, les comportements
et la perception des 616ves de 28 6coles secondaires de la zone m6tropolitaine de Port-au-Prince vis-A-vis des
drogues ainsi que des moyens de prevention. Depuis les dix dernibres anades, aucune autre 6tude de cette nature
et de cette ampleur n'a 6t6 effectude appuyant done Pimportance des rdsultats obtenus.

D'abord, une certain miconnaissance face aux drogues a 6t6 soulignde dans cette enquate. Ef fectivement, m8me
si la majority des jeunes reconnaissent la marijuana, la cocaine/crack, Palcool et la cigarette comme 6tant des
drogues, plus de la moiti6 des r6pondants n'y considerent gubre les mddicaments. II parait 6galement que tous les
proddits identified comme drogues auraient 6t6 consomm6s par les utilisateurs mais pi divers degrds, Falcool restant
la drogue la plus utilis6e. Quant & Faccessibilit6 aux drogues, il resort de F6tude que, pour la plupart des
6tudiants, certaines drogues (la cigarette, alcohol et certain m6dicaments) se procurent assez facilement- les
drogues dures, tels que le LSD, Phdroine et la cocaine/crack, et A un degr6 moindre la marijuana, semblent plus
diBicile d'acc6s. L'enqu8te note aussi que PAge d'initiation aux drogues est relativement has oA pr6s de 50% des
616ves sondds client avoir d6jA consomme une drogue avant fige de 16 ans. Plus spdcifiquement, les 611es et les
gargons, datis des proportions semblables, mentionnent avoir ddjA utilis6 des drogues avant PAge de 14-16 ans.
Encore plus inqui6tant, plus de 1/3 des files s'initient A la marijuana assez prdcocement, soit avant 11 ans. L'6tude
rapport 6galement que les illles utilisent beaucoup plus les tranquilisants et les somnif&res que les gargons. Les
donnies sur la frequence d'utilisation montrent qu'une pratique addictive et pr6-addictive se pr6sentent chez les
utilisateurs de marijuana et de cocaine/crack qui consomment au moins 2 & 3 fois par semaine. L'enqu8te sigDRIC
6galement Pexistence d'une sous-estimation des taux d'utilisation surtout dans le cas de tabagisme et de drogues
dures.

L'6tude prdsente d'autres rdsultats pertinents sur la probldmatique des drogues tel que perqu par les 61dves de la
region Port-au-Prince. On y retrouve 6galement plusieurs recommendations se rattachant surtout A F61aboration
de nouveau programmes de prevention, d'dducation et de soutien psychosocial. Une approach multisectorielle
est notamment sugg6r6e pour letter centre cette probl6matique. C'est entre autres en vue de enforcer les
programmes de prevention que cette 6tude a 6t6 rdalisde.
Pear des informedows supple'mentaker, veuillez voas adresser & M. Flario MIrella, Reprdsentant adjolar,


Adases: Pine HiB, BeHeviHe, St. AGdad. Adasse postale- P.O. Box 625C, Bridaciown, Batmdos, West Imues.
Tdidphone: (246) 437-8732 Til6copicur (246) 437-8499: courriel: undcphrtmdos@umiqAb org


Page 16


Mercredi 26 D~cembre 2001


BUENOS AIRES, 21 D6cembre Le *
president argentin Fernando de la Rua a argentm De la Ru
d6missionn6, cidant Alapression popular au
terme de quatre jours de pillages et d'6mentes provoquies par la par le government en bloc. I.x chef de l'Etat avait
politique d'aust6rit6, qui ont fait au moins 22 morts et entrain6 la toutefois imiquement acceptable depart de Cavallo -
d6mission du government. auquel un magistrate a interdict de quitter le pays.

@. Appel A la gr Ave


::::":=:. me-
Mais les incidents se sont poursuivis
sudi. Dans le centre de la capital, des 6mentiers
ut notamment mis le feu & deux grades banquet.
L'Argentine traverse sa pire crise politique
epuis la fin de la derni&re dictature, en 1983, et sa
ire crise conomique depuis plusieurs d6cennies.
AWashington,1epr6sidentGeorgeW.Bush
fait part de son inquietude face Ala crise argentine.
-. "Le president est proccup par les
v6nements en Argentine et suit la situation de prbs",
d6clard le port'e-parole de la Maison blanche, Ari
leischer. Ha ensuite fait savoir que Washington
abservait" de prbs la situation.
La Grande-Bretagne a pour sa part appeal
unesolution"d6mocratique"heettecrise.
Is FMI s'est dit pr8t A collaborer avec le
xtur government argentin pour 61aborer un
programme 6conomique viable, et le chef de la
Eplomatie espagnole Josep Piqu6, dont le pays
isumera la pr6sidence de I'Union europdenne A
>mpter du ler janvier, aaffirmjeudi queles Quinze
>porteraient eux aussi leur soutien & I'Argentine.
La col6re populaire face aux baisses de
slaires et de pensions de retraite a d6g6ndrd en vio-
:nces au cours du week-end. On d6nombrait jeudi
I moins 22 morts, dont une grande parties dans la
unlieue et le centre de Buenos Aires, et la police et
:s services ambulanciers ne cessaient de revoir ce
Elan & la hausse. Nombre des victims ont 6t6
(voir Argentine / 17)


general
Mais des centaines de
manifestants pacifiques, m6contents
des baisses des salaries et des
retraites destinies A permettre le
remboursementdeladettepublique,
se sont rassembl6s sur la Place de
mai, deviant le palais presidential de
Buenos Aires, afin de demanded la
admission de De la Rua en
personnel.
"Le plus beau cadeau de
No61 que le president pourrait nous
apporter strait sa admission",
dclaraitunmanifestant.
La procession s'est encore
accrue lorsque plusieurs syndicate,
dont la Confddration g6n6rale des
travailleurs (CGT), la principle
central syndicate argentine, out
appeal jeudi & une grbve g6ndrale
ir la levie de I'6tat de sidge. Cette grbve,
8600 (21600 GMT), devait se poursuivre

e la Rua a proclaim mercredi soir l'6tat de


er""" -- .

Les affrontements entre policies et manifestants sur la Place de Mai:
plus d'une vingtaine de morts pour obten
La admission du chef de l'Etat a 6t6 announce officiellement lance & 1
par le secretaire g6n6tal dela pr6sidence, Nicolas Gallo, et accueillie vendredi.
par des cris de joie par des Argentins descends dans les rues de Buenos D
Aires pour l'occasion.
Des t6moins ont ensuite rapport que le president
d6missionnaire avait quitt6 son palais A bord d'un h61icoptbre-
De la Rua, 64 ans, a expliqu6 sa decision par le refus de
opposition p6roniste de prendre part & un government d'"union
nationale, comme il le lui avait demandauparavant.
"Je fais appel aux p6ronistes avec beaucoup de g6n6rosit6
(...). Je suis pr8t A tous les changements qui s'aybreront n6cessaires",
avait-il assur61ors d'une allocation t616vis6e.
Dr r6ponse del'opposition ne s'est pas faite attendre: moins
d'uneheareaprbsl'interventionpr6sidentielle,1eseTusp6ronistesAla .
chambre basse du parliament ont rejet6 I'offre de De la Rua. "Le
p ronisme va continue d'exercer son rble opposition et ne participera
& aucun government de coalition", ont annonc6les d6put6s dans un
communique.
La vague d'6meutes soudaines avait d6ji provoqu6 la
admission duministre del'Economie, Domingo Cavallo, aussitSt imit6


PROGRAIMIE DES NATIONS UNIES


ARGENTINE


a


UNITED NATIONS


Monsieur Gilbert Go home !

MORT DE GILBERT BECAUD
.te de la 14
(sus page )
infid61it6 a I'Olympia dans la capital, en fatant ses quarante ans de
carribre au Palais des Congrbs, en 1993. Cette exceptionmise A part, il
s'en remettait Ma press pour tenir le compete de ses productions sur
cette schne mythique, qui atteignaient 33 (ou 34) lors de son dernier
passage, fin 1999. C'est d'ailleurs lui qui avait 6t6 choisi en 1997 pour
inaugurer la nouvelle salle, r6nov6e & 1'identique, y c616brant par la
meme occasion ses 70 ans.
Mais la carriare de Gilbert B6caud ne se resume pas, loin
s'en faut, A ses concerts parisiens. Au faite de sa gloire, il dotmait
jusqu' A 250 representations par an, en province mais aussi A l'6tranger
oft, comme Trenet ou Aznavour, il fut un veritable ambassadeur de la
chanson frangaise. En 1966, il 6tait notamment rest6 trois semaines
d'affilde A I'affiche & Broadway.
L'une de ses chausons les plus c616bres, "Et maintenant", a
d'ailleurs connu un succhs gigantesque outre-Atlantique dans sa ver-
sion anglaise ("What now my love"), qui a ti interpr6t6e par quelque
cent cinquante artistes, dont Frank Sinatra et Barbra Streisand. A
l'image de ce tube, I'essentiel de son repertoire se compose de chan-
sons sentintentales dont certaines sont rest6es sur routes les 16vres:
"Nathalie", "L'important c'est la rose", "Je reviews te chercher",
"Quand il est mort le pobte", "Is solitude qa n'existe pas", "Le jour
oix la pluie viendra", etc.
Egalement r6put6 pour des chansons enjou6es tellers que "les
Marches de Provence", "M. Pointu, "I'Orange" on encore "Le petit
oiseau de routes les couleurs", Bdcaud avait 6t6 plus d6cri6 lorsqu'il
avaitinterpr6t6,enl965,unechansonhlagloiredug6ndraldeGaulle,
alors chef de l'Etat, "Tule regretteras".
Affirmant n'avoir jamais connu de "bide" sur schne, Bcaud
avait en revanche 6chou6 dans ses tentative pour diversified ses
activists, aussi bien au cinema que dans la production d'oeuvres mu-
sicales plus ambitieuses. Une oeuvre lyrique, "L'Op6ra d'Aran" (1962),
et une com6die musical, "Roza" (1986), adapted du roman d'Emile
Ajar-Romain Gary, avaient ainsi 6t6 dreint es par la critique, en France
et aux Etats-Unis. (AFP)








_______~~~____ __ _


0II RVIon detourne sur Boston apres


Abu Jamal,
aujourd'hui Ag6 de 47 :. i
ans, a pass les 20
dernibres annies en .
prison et ses nombreux 4 ,
partisans, quin'h6sitent
pas A le compared &
Nelson Mandela, voient
en lui une victim du
racism qui, A leurs
yeux, corrompt le
syst6me judiciaire ,
amdricain. Les magid-
trats, eux, affirment
qu'il s'agit d'un
criminal de droit :
common ordinaire.
L'agentdepo-
lice Faulkner, 25 ans, a
6t6 tu6 dans la fusillade
qui avait 6clat6 aprbs
I'arrestation du frdre
d'Abul Jamal qui
conduisait A contresens
dans une rue de
Philadelphie Abu Mumia Abu-Jamal, ancient journalist et
Jamal, qui se trouvait A member des Black Panthers qui misquait la
bord dela voiture, avait peine de mont, a vu son ve Alict rivis6
alors 6t6 bless & la poitrine et a toujours affirms qu'il avait 6t6 touch alors
(voir.Mumia / 20)


_I I _


UNDCP
CARIBBEAN REGIONAL OFFICE

COMMUNIQU DE PRESSED

J 31 octobre, 2001, Port-au-Prince, Haiti

CONNAISSANCES, ATTITUDES ET COMPORTMENTS
DES INFANTS EN DIFFICULT DE LA REGION '
METROPOLITAINE VIS-A-VIS DE LA DROGUE

Harti mercredi 31 octobre 2001 Une nouvelle 6tude sur le ph6nombne des drogues parmi les jeunes on
difficult y compris les infants des rues de la zone mitropolitaine de Port-au-Prince a 6t6 rdalis6e et compared
des donodes importantes pouvant 4tre tiles quantA la mise en place ou fam61ioration des programmes de
pr#vesition en toxicomanie. M4me si les jeunes de la rue sont identifies comme vuln6rables face A la drogue, tris
pend'dtudess'adressenticegroupe.Privisnotammentdesoutienpsycho-affectifetvivaritdansunenvironneme#t
pressif les jeunes de la rue prevent 8tre ponds A giratiquer des conduites d6viantes comme la prostitution on
encore, la consommation de drogues pour survive. La toxicomanie demure done une probl6matique important
chez ce group A risque. Face A ces constatations, le Gouvernement Haltien, avec Pappoi du Programme des
Nations-Unies pour le Contrble International des Drogues (PNUCID), a commandit6 une 6tude s'adressant aux
infants en difficult de la adgion mdtropolitaine de Port-au-Prince pour determiner leurs connaissances, lews
attitudes et leurs comportments vis-4-vis des drogues ainsi queleur perception des strategies de prevention. Cette
6tude a 6t6 ef fectu6e par FInstitut Haltien de l'Enfance (IHE) et FAssociation pour la Pr vention de FAlcoolisme
et Antres Accoutumances Chintiques (APAAC) en collaboration constant avec le PNUCID.

Il resort de F6tude que les infants de la rue out un degr6 de connaissance assez 61ev6 face A la drogue et w, =
d6pit de leur faible niveau de scolarisation. Les products identifies par ces jeunes comme drogues sont
principalement la marijuana, la cocaine/crack et les inhalants. Cependant, plus du tiers des jeunes ne considbrent
ni Palcool ni la cigarette comme des drogues. 11 parait que l'alcool, la cigarette, les somnifdres, les inhalants, les
analg6siques et les tranquilisants present facilement accessible. La niarijuana et la cocaTue sont d'acc6s difficiles
et plus particulibrement, PhdroTue et le LSD qui, semble-t-il, sont plus difficiles A se procurer. L'Age d'initiation
A la consummation des drogues, surtout pour les gargons, semble 6tre relativement bas, soit avant FAge de 11 ans.
Une polytoxicomanie des substances relativement facile A obtenir se pr6sente 6galement chez les files. Il resort
aussi que les infants de la rue rapportent une consummation plus important que les infants vivant dans les
centres d'accueil. Une consummation pr6-addictive et addictive se r6vble chez les utilisateurs d'inhalants (57%),
de marijuana (50%) et de cigarette (40%). L'enquate rapporte 6galement une sous-estimation du degr6
d'accessibilit6 et du taux d'utilisation se rattachant surtout aux drogues dures.

L'enqu8te souligne d'autres rdsultats important sur la perception des jeunes en difficult provenant de la
region xh6tropolitaine de Port-au-Prince. Suivant les r6sultats obtenus, plusieurs recommendations ont 6t6
, proposes dont : la mise en place on le reinforcement des programmes, des measures 16gales existants et des
services de soutien psychosocial. C'est entre autres en vue de reoforcer les programmes de prevention que
cette 4tude a 6td rdalisde.

Pear der Informations suppldmentalses, venilles poss adrtrser & M. Flapto Mirella, Reprdsesiast adjolat,
Programme des Nadows-Usles poor le Coakdle laternadonal des Drogues (PNFICID), tdidphone: (246) 437-8732



Adream- Wine HW, BeMoviHe, St. Michael. Adneen postal: P.O. Box 62SC, Bridgelown, Bartmdos, West a
Telehone:(246)437-a732 T (246)437-8499: courrial:undephartedos@undcpbb.ors


La rue obtient la admission
/ *
du president argentin
De la Rua
(suite de la page 16)
abattues par des commergants cherchant A prot6ger lear boutique.
La police estime flue quelque 20.000 personnel ont pris part
anx pillages, et plus de 1.200 personnel out 6t6 afrat6es dans labanlieue
de Buenos Aires en reason des exactions.
Confronts A la vague de pillages, les groups de distribu-
tion Carrefour et Casino ontferm61eurs magasins argentins. Carrefour
compete dans ce pays 22 hypermarch6s et 132 supermarch6s, de m8me
'que 227 Dia (hard discount) et Casino un total de 43 magasins.
La admission de De la Rua, dont le mandate n'arrive
normalement A son terme que dans deux ans, laisse la voie libre aux
p6ronistes, qui out dirig6 le pays de 1989 A 1999. La Constitution
argentine pr6voit en effet que le president du S6nat prenne la tate du
government si le president et le vice-pr6sident d6missionnent ou ne
peuvent plus exercer le pouvoir.
Orlepays n'apas de vice-pr6sident actuellement, etle Sinat
est dirig6 par Ramon Puerat, un p6roniste. Is succession doit toutefois
8tre approuv6e par le Congrbs dont la chambre basse est contr816e
par les p6ronistes, qui sont aussi la principle minority de la chambre
basse.
Les pdronistes s'6taient ditprets dans la journey A assume le
pouvoir.
"Soit le president change, soit nous changerons de president",
avait d6clar6 Eduardo Dubalde,1'un des dirigeants du Parti p6roniste.
(Reuters)


Adolfo Rodriguez -

S aa pr end la tete
,
de P Ar g entine

BUENOS AIRES, 22 D6cembre Adolfo Rodriguez Saa, le
responsible proniste en passe de prendre les r8nes de la pr6sidence
argentine, est consid6r6 comme un homme de consensus, dot6 de po-
sitions responsables sur les questions de fiscalit6 des qualit6s qui lui
seront indispensable en tant qu'hdritier d'une dconomie exsangue,
dans un pays ravage par des "6mentes de la f aim".
Gouverneur respect de la province andine de San Luis,
Rodriguez Saa devrait, sauf surprise, 8tre 61u ce soir (aprbs 22600
GMT) par le Congrbs. 8 devra alors assure la pr6sidence par interim
d'un pays secou6 par une grave crise financibre jusqu'd I'61ection, le
3 mars, du successor de Fernando de la Rua, d6missionnaire.
La fermet6 dont il est cr6dit6 ne sera pas de trop pour ramener
le calme, aprbs une vague de pillages et d'6meutes qui ont fait 27
morts et pr6cipit6 la crise politique.
Opposant r6solu d'une devaluation du peso en d6pit de
l'effondrement annonc6 de la devise argentine, Rodriguez Saa aura
fort A faire pour regagner la confiance des Argentins, r6duits
massivement A la pauvret6 aprbs une cure d'aust6rit6 rigoureuse censde
honorer le service d'une dette de 132 milliards de dollars.


Mercredi 26 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No. 47


I


Pag 1


procks r6clam6 par Abu Jamal.


'un policies. II a ordonn6 la tenue


P
juge f6d6r
Jamal a ca
avait 6ti r
membre d
meurtre d


Selon la change CNN, l'homme en ques-
tion aurait tent6 de d6clencher la charge explosive
dissimulee dans sa chaussure.
Aprbs une brbve altercation, des members
d'6quipage avec l'aide de certain passages out
mattris6 l'individu, avant quel'avionne soit d6tourn6
d'urgence sur l'aroport Logan de Boston.
Dans sa chaussure examine aux rayons X,
les policies ont trouv6 des explosifs "en quantity
suffisantepourprovoquer des d6gits", apr6cis6 Tom
Kinton, lors d'une conference de pressed.
II a indiqu6 qu'il s'agissait d'explosifs
improvis6s", sans plus de precisions sur leur na-
ture.
Selon son passport britannique 6mis il ya
trois semaines, ce passage r6pondrait au nom de
Richard Reed et serait Ag6 de 28 ans. II voyageait
& b
se et sans agage.
Is suspect 6tait toujours interrog6 samedi
en fin d'aprbs-midi par les agents du FBI, tandis que
des 6quipes sp6cialis6es inspectaient l'avion.
Les passages out 6t6 6vacu6s vers un
endroit confine de l'a6roport. (AFP)


WASHINGTON,22D6cembre- Un
avion d'AmericanAirlines a6t6d6vid samedi
aprbs-midi sur I'adroport de Boston et une
petite quantity d'explosifs a 6t6 trouvie &
1'int6rieur d'une chaussure d'un passage qui
a 6t6 arrat6, apparemment en possession d'un
faux passport britannique, a annonc6 Tom
Kinton, directeur de l'aroport international
deLoganhBoston.
L'avion, qui effectuait le vol 63 reli-
ant Paris & Miami, avec 185 passages et 12
membres d'6quipage, s'est pos6 peu avant
13HOO locales (18HOO GMT), escort par
deux chasseurs F-15. II a 6t6 aussit8t invest
par les agents du FBI qui out interpell6 le sus-
pect.
Quel ues instants aravant, un
membre du personnel de bord avait senti une
odeur de souffre, semblable A celle d'une
allumette qu'on allume, et aperqu un cAble
sortir de la chaussure d'an passage assis au
rang 29, au milieu de la cabinet en classes
econounque.


PROGRAMIIME DES NATIONS UNIES


JUSTICE


La condemnation g mort d'Abu Jamal. rejet~e


ss6 le verdict de peine de mort qui revenue sur sa con
damnation pour le meurtre
de
endu centre l'ancien journalist et l'agent Daniel Faulkner de la police de Philadelphie,
es Black Panther condamn6pour le tu6 le 9 d6cembre 1981, refusant ainsi le nouveau


UNITED NATIONS
INTERNATIONAL DRUG CONTROL
PROGRAMME







Les Jeux


""rcredi 26 D~cembre 2001


Page 18


1


Trouvez 16 objects habituellement places


GRILLE DES PRO GRAMMNES


74 bis Rue CapoiS
-
Port-au-Prince, Hait1
t61: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204.
email: enmarche@haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


En Bref...
(suite de la page 2)
Reconciliation pour tous les fils et files du pays. Mme Aristide s'expdmait dans le cadre d'une
distribution de jouets A plusieurs centaines d'enfants de I'oeuvre social La Fanmi Se Lavi et
aux infants des rues. La Premible Dame souhaite que l'on fasse ces trois (3) cadeaux aux
infants haltiens A I'occasion de la nouvelle annie.
Dans le cadre de cette distribution, cheque infant a requ une sacoche contenant des jouets, du
riz, des haricots et des bonbons.

La Rougeole en voie de disparition dans Phianisphbre
Occidental
C'estune bonne nouvelle et l'Organisation Pan ambricaine de la Sant6, dans un dernier
mpport, fait savor que les cas de rougeole sont passes de 250.000 en 1990 & 500 cette ann6e.
Le Center for Disease Control and Prevention (Atlanta, Georgia) et I'Organisation Pan
amiricaine de la sant6 attribuent cette baisse spectaculaire au fait que plus de 99.5%
regoivent actuellement le vaccine centre la rougeole.
Jusqu'au 8 Dicembre, tout juste 469 cas ont 6td rapportis cette annie dans environ 41 pays,
(voir En Bref / 20)

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS .
MIAMI-DADE COUNTY MIAM FD
MIAMI-FLORIDA
Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can
be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor Infor-
mation Center (VIC), 111 NW 1" Street, Suite 112, Miami, FI 33128 ( Phone: 305-375-5773).
There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below)
and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number,
title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for
the correct dollar amount made payable to: Miami-Dade Board of County Commissioners".
Bids/proposals must be submitted in a scaled envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/pmposal enve-
lope or container has been opened will not be considered. The responsibility for submitting a
bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and strictly
the responsibility of the bidder, Miami-Dade County is not responsible for delays caused by
any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any other occur-
rence.
.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW 1 Street, 17* Floor, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00 PM
on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence"in accordance with County Ordinance
No. 98-106.


10h00-Midi

12h00-12hl5

12hl5 2h00


2h00- 3h00

3h00-5h00


Sh00

Sh30-7h00

7h00-8h30

8h30-9h00

10h00





9h00 et ...


Bon Riveil en musique

Au Pipirit chantant
premier journal creole avec Yves Paul L6andre

M6Iodie Matin avec MarcuS
Information, Interviews, AnalyseS
7hl5 : Au quotidien avec Elsie
7624 : La chronique Economique avec
Roosevelt Jn FrangoiS
7h35 : I' Actualit6 en Bref avec Yves Paul L6andre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55 : 1' Editorial
Le disque de I'auditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un r sumb des informations avec Nati Pioly a
.
Lady blues ( els1e)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles 5 Heures avec Villette Hertelou

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
1' Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten /(mardi jeudi et dimanche)

Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque
Samedi Tous les airs populaires d' aujourd' hui et d' hier


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday JANUARY 30, 2002
1304-PR Furnish & Install Pool Water Heat Pum9 Cost $10.00
This entract requires Insurance
A Pre-bid Conference is scheduled for
January 15, 2002 at 10:oo AM
Location 11201 SW 24th Street Miami Fl.
Attendance is recommended.


e:


CACABE


Solutions de la


VE
OD
XV
Y 0
DG
JE
J C
PT
XB

li
ND
AB
SB
HL


OB
RA
ZY
SK
F D
US
EM
OH
BP

At
X.F
PH
WZ
KI


SURG
RAPS
SERE
EDNA
I AGE
K CD K
F KMR
SOPD
HTGH
A

ISUE
HBWN
0700
WMVK


SCRABBLE )
Arrangez les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais

1

EDE

|


Solutions de la semaine passe:
ADDITIF


1 0~3. 3


5h00 6h30


Wednesday, JANUARY 23, 2002


The following bid(s) will open at 2:00 PM on


Replacement of A/C Units at1-larry Cain


Cost $25.00


FLAS-089


This contract requires Insurance
A Pre-Bid Conference is scheduled
for Thursday January 10, 2002 at 8:30 AM
Location: 490 N.E. 2 Ave. Attendance is recommended..
This is a Section 3 covered activity, as
Stipulated in HUD 24 CFR 135, for Miami Dade
Housing Agency projects only.
Section 3 requires that economic opportunities
be directed to low and very
low income persons and to businesses that provide
economic opportunities, to these persons. Call 305 644 5333
for further info.
Fire Rescue Replacement Equipment Cost $10.00
This Contact is County-Wide


2121-4/07-OTR-CW


FARDER


Allez de CACABE a TIRAGE, en utilisant des mots du


FM 2L







Sti gout pa ti gout ak Jan Mapou I


AN AYITI GEN TWOP MOUNN


Page 19-


Mercredi 26 D~cembre 2001 -


Tankou youn ti sous dlo k'ap fofile
nan fant youn pakbt sab ak wbch
galbt
youn bon zanmi glise kb-1 nan
mitan-n .
pou l'lage limyk verite nan zye-n

Li di-n kann yo se pou Wachintonn
Tonton Nwdl respire nan bouch
misye
Sendomeng chita sou janm misye
Tonton Nw61 voye-n pou chen
manje-n

Li di-n nou pa bezwen dezespere
li pote pawbl espwa pou nou
youn sN wout pou sove peyizan
se pou nou "koupe tht boule kay"

Zanmi-an kontinye boule avb-n
li pa lage-ri kite-n pou kb-n
li ban nou rembd jeklere .
ki f'e nou dekouvri rasin dould-n

N'ap mande tout patriybt sense
ede-n mache pran Tonton Nwil
pou peyizan d'Ayiti Tonma
sispann drive nan kann vwazen
Andrefritz Dossons
(Papadds-Desanm 85)

Kouray pou tout mounn ki nan kalamite
kouray pou tout frb ak sh '
ki kenbe la nan tht ansanm
Kouray pou tout fanmi desepsyon,
dezespwa, lanmiz4 ap degbje
Kouray pou tout mb, ph, pastb ak kretyen
ki pa ph defann pbp la .
Kouray pon tout abitan k'ap vann jounen
pou de goud
Kouray pou tout fi y'ap f'e abi nan travay
faktori
Kouray pou tout bouretye, chany
mounn k'ap bwete anba chay ki two lou
pou yo
Kouray pou tout phy k'ap rale youn kalvb
ki pa janm fini
Kouray pon tout misyond vanyan ki pa chita
ap gaga pbp la ak bbl pawb1 ak lacharite
Kouray pou tout mounn san defans lbt ap
souse
Kouray pou tout vanyan ayisyen ki cache,
ki dekouvri rasin pwobldm pbp la
Kouray pou tout mounn k'ap soufri lopital,
nan prison, anba galri
Kourayc jto t ounn Idpkenbe la k'pa

Kouray pon ou k'ap rele anmwe, kaba
lenjistis, kaba abi, kaba esklavaj
Kouray, mantalitt-a gen pou change,
sa p'ap ka rete konsa, kouray!
Yves RigIs
(Lekbl Abraham Lincoln Pbtoprens
nan: Bbn Nouvbl-1980)




MARYANNA
Maryanna dous pase kann kreybl
ay manman s'oun tablet lakbl

Tout tan do-1 pa touche tb
ou pa ka di w'amath
men kon w'pase pye
se li k'pi prese

Maryanna dous pase kann krey61
ay manman s'oun tablet lakbl

vant li fre tankou nannan kbk ole
li cho pase tizon dife
se jodi w fin bout
Maryanna ap di-w cheri pa ban-m tout!
PM Larak
nan: Fistibal


Nou pa manje, nou pa bwd
nou pa agenda pran youn ti repo
Se koupe kann tout lament jounen
pou fieri grenye Zafra

LA younn nan nou fe youn aksidan
Youn ponybt oubyen youn janm
blese
yo mare-1ak moso chemiz byen sal
epi yo di-n ba li, boule gra!

San nou tache tout fey kann
ki donned nan th batey
chak senk liv sik ki vann
gen douz gout san-n ladann

Nou santi chenn nan mare pye nou
n'al travay di, nou pa wk lajan
lb nou f'e wondonmon pou n'touche
yo di-n Tonton Nirdl gentan tou-
che
.
Kidwa Tonton Nwbl pou li touche
pandas fby kann ape blese-n
annipye, ghp panybl mbde-n
misye chita nan bonjan van

Pandan n'ape ranpe tankou koulby
ak pitit, madam, fanmi dbyb-n
anba chay kou pwasenkant Zafra
Tonton Nwbl woule nan b61
M&sedbs

Lb nou di nou bouke nou malad
bouwo yo reponn ak dan sere
Nou pa agenda ni bouke ni malad
Tonton Nwbl vann nou lajan
kontan

Kidwa Tonton Nwel pou li vann
nou
nou pa bbt volay, nou pa zannimo
nou se peyizan, gwo travayb
ki toujou pote peyi-n sou do-n

Yo di chen k'jape wk vbl6 .
bbf k'ap begle anthtye
si chak jou n'ap rele anmwe
gen youn bagay ki re nou mal

Nou tout ape soufri menm soufrans
ak frb nou ki nan kan Miyami
ki d&t nou dwe n'ape peye?
kilb n'ape jwenn youn rembd?


MOVE
Monph renmen change lanmbs,
konfese jenn gengenn,

Mamb kominven san konfese

Dbk renmen mete sonn
sonn devan 1)ou gaz,
sonn dbyd pon emowoyid

Enjenyd renmen bati kay
kay chanmbt san pbt. '
vant kalbas, ndf mwa seufrans

Abitan renmen bbl manch6t pou
koupe bwa gayak, kokoye ole

Mizisyen fb bbl mizik pou
dodomeya ti demwazbl

Avoka plede kbz devan-dbyb...
JAMA
inedi-Desanm 01


An Ayiti gen twbp mounn
Gen twbp mounn ki pale san konprann
Gen twbp mounn ki konprann san pale

Gen twbp mounn ki avbg ki between wb
Gen twbp mounn ki wk san yo pa santi

Gen twbp mounn ki pran san renmht
Gen twop mounn ki bay san reseywa

Gen twsp mounn k'ap swe
Gen twbp mounn ki gra

Gen twbp san k'ap koule
Gen twbp Leyopa k'ap tire

Gen twbp mounn k'ap pote mak
Gen twbp Tonton Makout k'ap voye
makak

Gen twbp timounn san jwbt
Gen twbp lelit ak machine

Gen twip manman k'ap krive
Gen twbp r6stavbk y'ap maltrete

Gen twbp kann k'ap rekblte
Gen twbp abitan san manje

Gen twbp timounn ki pa kab change
Gen twbp tourism k'ap benyen nan solby

An Ayiti gen twbp mounn
Gen twbp mounn ki pale san konprann
Gen twbp mounn ki konprann san pale
Mako
(Etidyan Brooklyn College
Desanml980
nan: Tonbl, Edisyon Jbune Clarth)


TONTON NWEL
Tonton NwM
LA ou ap pase simaye nan gran lakou
rev61vb fizi Bonbon Avyon
Elikopth Polipe
Pou Rolan ak Murybl
Tanpri pa blive ti pitil Sb Ybt ayo
Yo n bon li tou
ge zay
Foun jbs av6 yo
Pa ph antre andedan joupa yo
Kot marengwen ak pink ap paweze
pa blive Tonton Nwbl
Pa blive
M'ap sipliye-on
M' ap ekri pawbl yo nan men-ou
Pa blive timounn san manman san papa
cheve yo sable dbgizman
Chemiz yo an relenng
Tonton Nw61louvb bwbt la
Ba yo youn ti kado

I z t al Betleybm lan
Te file nan sybl la
KS yo va kontan
Y'a met ajenou pou yo bere pye-ou
y'a rele byen fb "Viv Tonton Nwbl"

Dominik Batravil
nan: (Boulpik, Edisyon Choucoune-1978)


KOURAY

neges yo plede pase monte
NAg yo tou
Nighs yo plis toujou
Nbg yo younn younn
Fanm ak nonm
Nonm san fanm
Fanm san nonm
Yo ri youn ri lamizb
Youn mizb darasi
Kb yo plen dby

Jean Armoce Dug4
nan: Tribb Babb


VIV ML T

NAL NAN CHAN KANN

Kouiannimoy'ap mennen labatwa
nan kamyon bwat yo marinen-a
lapli mouye-n, pousyd kouvri-n
malfekth yo lage-n nan kann
vwazen

Tankou manman poul yo tate-n
pouki rezon? nou pa konnen
yo konfiske papye nou tout
nou pa agenda mache sou mounn

Nan youn ti kay panache youn bb
san fenbt, kouvri ak pay kann
anverite lajb pla men
.
yo fose nou diset rete
.
LE lapli, nou pa ka dbmi
do kay la koule kou paswa
anndan tounen youn marekay
li tit ko ak ak kochon

Ritt panyb1 ape banboche
chak swa nan mitan lannwit
nan youn konsk tuitui-tuitui
lanbe bouch itit nou

Maladi reklame kaday kb-n
nou mbg pase tako lambgrb
pa youn kafenbl, youn aspirin
dokth koupe kounouk la koixtje

Gaya, malad, fbk nou kanpe
koutoup-koutap nou nan chan kann
depi anvan poul desann bwa
jis apre poul remote bwa

Okhs marengwen jwe nan zorey
nou
tout mizik sou nbt esplwatasyon
ki chita kb-1 nan chan kann
Sendomeng
ap tann peyizan d'Ayiti Tonma

LS youn van vante nan batey
li anbombe tout Sendomeng
ak vaph swe nan fon nou tout
k'ape koule nan pbch Zafra

PANZOU
Nou koupe panzou
Nou mare asks
Nan tout bougay
Ban-m
M'a ba-w
Se lavi
KA sansib pa jwe
Kaminize-w
Tout
Tout m'vie .
Ou pa travay
Ou gen tousa
Tousa pou on
Pou on sal
Pwenn bay tout
M'a spare bay tout mounn
Ou, mwen, Li
Nou tout va jwenn kichby
N'ap jwenn tikal
Pou n'travay
Pou n'manje
Pou n'viv
Nou koupe panzou
Nou mare asbs
Ban-m; M'a ba-w
Se lavi
Kb sansib pa jwe!
(Jan Mapon)








SL'ACTUALITE EN MARCH I


Vive inquidtude de la NICHR aprks


-- I L I -d I


LAYAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ITERECORDI1 S


I -


Mercredi 26 D~cembre 2001


Page 20


ONGs ambricaines condamnent

tentative de coup d'Etat en Ha'iti

Subject: COALITION OF HAITI NGO'S STATEMENT ON COUP ATTEMPT
Date: Fri, 21 Dec 2001 12:50:34 -0800
From: Alvaro Eduardo Rojas


Tentative de coup d'Etat du 17 D6cembre souligne
importancedesolidarit6internationaleavecgouvernement
16gitime d'Haiti
Une coalition d'organisations am6ricaines active
danslad6fensedesdroitshumains:GlobalExchangeHaiti
Reborn (filiale du Quixote Center), Pax Christi USA Haiti
Task Force et le Comit6 d'Action pour Haiti se joignent au
people haltien pour condamner 1'attaque arm6e du Palais
national du l7 d6cembre.
Les assailants ont 6voqu6 un souvenir des trois
ann6es de repression militaire termindes en 1994 par la
restauration du government d6mocratiquement 61u du
President Jean Bertrand Aristide. Ces homes arm6s, qui
se sont empar6s bri6vement du Palais ont f1m par s'enflur,
aprbs un combat qui alaiss6 plus de cinq personnel mortes
et un nombre 6gal de blesses. Le people haltien, averti dela
tentative de coup d'Etat, a r6pondu dans les rues.
Cette coalition souligne son opposition Ala
tentative de coup d'Etat et tout acte de violence que fait
obstacle A la paix et A la d6mocratie en Haiti.
L'attaqueduPalais etlar6actionpopulaire qu'elle
a provoqu6e out eu lieu & un moment de crise 6conomique
impitoyable qui menace de d6s6quilibrer les fragile insti-
tutions d6mocratiques en place si peu de temps aprbs de
10ngues annies de dictature en Haiti La suspension d'aide
financibre international qui a survi les 61ections de l'an
2000, a contribute en grande parties A l'aggravation de la
crise et de la souffrance humane dans le pays. ,
Une des consequences de la crise 6conomique est
la faite de millers d'Haitiens qui cherchent un asile aux
Etats-Unis en s'aventurant surlamer dans defr81es bateaux
surcharges. Plus de deux cents d'entre eux ontp6ri pendant
ce voyage dangereux en novembre. Par ailleurs,1e manque


de fonds affected d6sastreusement administration de la jus- .
tice et d'autres institutions n6cissaires pour le
fonctionnement d'une soci6t6 d6mocratique. Pour que la
d6mocratie naissante en HaIti survive, ces institutions sont
indispensable.
La coalition donne son appui aux efforts du
"Congresssional Black Caucus" (Comit6 de 16gislateurs
noirs au Congrbs des Etats-Unis) pour r66valuerlapolitique
amdricaine par rapport & Haiti et pour d6geler l'aide
financibre dont les Haitiens out besoin dans leur lutte pour
la survivance de la d6mocratie.
La coalition a initi6 une campaign pour solicitor
l'envoi massif de letters demandant au Pr6sident Bush
d'accepter de se r6unir avec les 16gislateurs noirs. Les
groups constitutifs de la coalition demandent aussi aux
Am6ricains d'encourager leurs repr6sentants au Congrbs &
donner leur appui au d6veloppement d'une politique plus
favorable & Haiti. De l'avis de la coalition, la tentative de
coup d'Etat du 17 D6cembre constitute une reason de plus
pour que les personnel de bonne volont6 aux Etats-Unis et
partout au monde soient solidaires du people haltien dans
leur luttte pour sauvegarder les principles d6mocratiques et
pour resister A la violence.
On trouvera la letter au President Bush a:
http://w w w.globalexchange.org/getinvolved/
actionshtml#Haiti
-
Alvaro Eduardo Rojas
Communications Associate
Global Exchange
800.497.1994 x351
alvaro@globalexchange.org
www.globalexchange.org


Port-au-Prince,1e 20 d6cembre 2001 (HPN) La
Coalition Nationale pour les Droits des Haitiens (NCHR) a
fait part de sa vive inquietude aprbs les actes de violence
qux ont eulieulundi dernier dans ensemble du pays.
Rappelons que, dans la nuit du dimanche 16 an
lundi 17 D6cembre, une trentaine d'hommes arm6s ont
p6n6tr6 dans le Palais National lors d'une tentative de coup
d'Etat. Le P6nitencier National aurait 6galement 6t6 la cible
d'une attaque lors de cette journey fort mouvement6e.
Dans un communique envoys aux m6dias du pays,
jeudi, la NCHR souligne << queles attaques par des homes
arm6s non identifies et les violence qui en ont d6coul6
sont les signes.dda descent d'Haiti dans un circle vicieux
de r recriminations politiques, de bouleversements


dconomiques et d'un leadership pauvre >, a indiqu6 le
Directeur Ex6cutif de l'organisine, Jocelyn McCalla.
Rappelons que, lors dela tentative de coup d'Etat
de lundi, des mamfestants venus soutenir le President
Aristide out brt^x161es locaux et les maisons de membres de
la Convergence D6mocratique et ont menace des
journalists et attaqu6 des stations de radio acefus6es d'8tre
trop critiques envers le government,
Is NCHR salue toutefois l'appel de M. Aristide
pour lapaix et I'arr8t des violence, qui risquent deplonger
le pays dans une situation chaotique. << Nous demandons
au government d'aller plus loin en pregnant des measures
concretes pour remplir ses obligations, A savoir prot6ger la
vie des opposants d6mocratiques et garantir la liberty de


En Bref ...


e.'",11d adP g e ede e c ochis
entre les maladies et d'autres pays oh la rougeole est plus
fr6quente.
" C'est tout implement incroyable dit le Dr Ciro de Quadros,
sm sm76Mcab eulservice dev nation de
implement une nouvelle fantastique ".
Un trafiquant de drogue s'4vade
de prison
Un trafiguant de drogue de nationality dominicaine, Antonio
Lopez, incarcAre depuis plusieurs mois au Commissariatde P6tion-
Ville, s'est 6vad6 de la prison en debut de semaine, a apprise Haiti
Press Network d'une source digne de foi.
Le d6tenu aurait r6ussi & s'6chapper de sa cellule lors des
6v6nements du 17 dicembre, alors qu'il 6tait plac6 sous haute
surveillance, a appns l'agence. Cependant, la nouvelle n'a pu 8tre
ce rte- 1 lu oc e n6d a e ao e .
Les informations que nous avons pu obtenir de sources cr6dibles,
dit HPN, indiquent qu'Antonio Lopez 6tait activement recherche
par la R6publique Dominicaine. Le Commissaire de police de
P6tion-Ville, Patrick Guillaume, qui avait 6t6 plac6 en isolement,
a 6t6 relich6 apres avoir itinterrog6 par l'Inspection Gindrale
de la police, avons-nous 6galement appns.
Pourl'instant, le ressortissantDominicain serait toujours en fuite.
La USAID renseigne
Malgrd le blockage de l'aide dconomique de la communaut6
International & Haiti, I'USAID announce, dans un rapport
d p j lat s ne ues ad IT olne endsodl N3
6t6 d6bours6s, selon organisation, dans les domains de la
vaccination des infants etdelaplanification familial.
Presentation du nouveau budget de la
rdpublique
Le Ministry des Finances Faubed Gustave a d6pos6, la semaine
dernidre au Parlement, le budget national pour I'exercice fiscal
2001-2002. Le montant de ce budget est estim6 A treize milliards
de gourdes. Plus de la moitid de celui-ci servira au fonctionnement
de l'Etat


Mumia Abu-Jamal ...
sea....,sy.,< (suite de la page 17)
Avec le soutien obstine de partisans convaincus de son
innocence. Abu Jamal a multiplied les procedures pour obtenir la
revision de son procks en appel.
soutenus eD um m n na ml tjet u
centre son execution. (Reuters)

tous les Haitiens de s'exprimerpacifiquementpour on centre
la politique du government sans la crainte et la peur de
repr6sailles, d'arrestations on d'assassinats >.
<< Is d6mocratie ne peut pas sortir renforc6e de
coups d'Etat ou par I'etionnation des dissidents n, a ajoute
M. McCalla.
.HPN


5; 3886


LA4IYITTE: RECORDS


95s4- 739




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs