Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00089
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: December 5, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00089
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text













Haiti en Marche 6dition du 5 au 11 D6cembre 2001, Vol. X V, No. 44


L'opposition veut profited d'un vent de

micontentement pour distabiliser le pouvoir
gouvernementaux
PORT-AU-PRINCE
29Novembre-Dessupporters SAINT MARC : 1 MORT ET 3 BLESSES ;:::'f',"'v'","tan du
du president Jean-Bertrand un certain nombre de villes, dont Saint Marc Marc (Bas Artibonite), celles-ci arguant bas Aristide "
Aristide out tir6 sur un group de parti- obles 6v6nements ontprisla tournurelaplus qu'il leur serait impossible de garantir la Is m8me appel Ma grbve a 6t6
sans de opposition manifestant centre grave, s6curit6parce queles supporters dupouvoir suivi & Petit-Goave, oh le transport
legouvernementettu6unepersonne. Les partisans de opposition avaientannonc61eurintentiondemanifester public, les coles et la majority des
L' opposition avait lanc6 un .
s' 6taient vu refuse 1' autorisation de tenir 6galement le m8me jour- activists commercials sont rests fermis
appel Ala grbve g6n6rale pour jeudi days la manifestation par les autorit6s de Saint Les manifestants anti- (voir Grbves / 3)


L'Internationale Socia iste condamne
HAITI CORVergence menace'e d'implosion RoumainetAyitiKapab
CRISE Un front social-d6mocrate haltien
de Serge Gilles et l'OPL (Organisation du participation 6ventuellement de la KID align sur la puissante Internationale
LAVALAS PeupleenLutte) de G6rardPierreCharles. (Conf6d6ration Unit6 D6mocratique) de Socialistedontfontactuellementpartiela
A quoi, Victor Benoit a ajout6 la Evans Paul, G6n6ration 2004 de Claude majority des gouvernements de I'Union
MENACE DE Europ6enne (A quelques exceptions prbs :
TOUT BORD l'Espagneetl'ItaliedeBier e s /4)


ANALYSE ..-
PORT-AU-PRINCE, 1
D6cembre De return d'un sommet de
1' International Socialiste & Santo
Domingo (R6publique dominicaine), le
Secretaire g6ndral du CONACOM .
(Congrbs National des Mouvements
D6mocratiques), Victor Benoit, annoncela
creation prochaine d' une f6d6ration
regroupant les parties et organizations -
d' Haiti affili6s A ce courant international.
Selon M. Victor Benoit, il s'agit '.. .
des trois parties haltiens d6ji members de
1' I.S., soit le CONACOM, le PANPRA ,
(Parti National des Progressistes Haitiens)
Le dirigeant OP Ren6 Civil avant sa comparution mercredi au cabinet du juge instruction Claudy Gassant. Civil et un autre
leader d'organisation popular, Paul Raymond, refusent depuis plusieurs mois de se soumettre A la requate du juge enqu8tant sur
I'assassinat de Jean Dominique, alors que leurs comparations sont exig6es par les nombrcuses associations nationals et
internationales r6clamant justice pour le c616bre journalist assassinle 3 avril 2000 photo Yonel Louis/HenM (voir page 8)


( Haiti en Marche}
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinibre
Bois Verna
Tel: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 N.W..94th Street
Miami, Fl. 33150
T61: 305 754-0705 / 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URL www.haitienmarche.com
Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montr6al, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
ort-au-Prince: 10 Gourdes


litarche d'une centaine de vierges zoulous vantant I'abstinence sexuelle comme arme centre le sida


Sida : I'6pidimie s'acclilbree.


USA
Leaders noirs
contestant les
loss ants-
terrortsme
COLLEGE PARK, Ga., 30
November Des leaders noirs out
critiqud jeudi les lois anti-terrorisme voices aux
Etats-Unis, disant qu'elles restreignent les
liberties jusqu'h ramener la situation au point
oil elle 6tail avant que les noirs n'obtiennent
le vote des droits civiques.
Nous sommes en grand danger. Une
aile d'extrame droite a saisi les renes du
pouvoir s'6cria Jesse Jackson durant une
rencontre dans le cadre du State of The Black
World Conference.
Jackson fait allusion aux lois
d'urgence qui out suivi les attentats du 11
septembre & New York et & Washington. Elles
autonsent les tables d'6coute idliphoniques,
I'impossibilird pour un suspect de parlor 5 son
vocal en pa d, plus tongue durde de ddlention



(voir Leaders noirs /3)






I


rage aas~


Le Secretaire gindral de l'OEA fait une visit 6clair

in Ham u Pr6sident Jean-Bertrand Aristide, dit une note du Bureau de press de la
Prisidence, le Secr6taire g6n6ral de l'OEA, Mr Cesar Gaviria, a accompli vendredi une
visit de quelques heures & Port-au-Prince. Sa mission, a-t-il d6clar6 avant de laisser le
pays, visit & encourage les protagonists & retourner Ala table de discussions pour mettre
fin aux rivalitis politiques qui enfoncent de plus en plus le pays dans un tunnel sans issue.
C6sar Gaviria a rencontr6 le Pr6sident Aristide, puis les dirigeants de la Convergence
D6mocratique. Rappelons qu'il est A sa 4' visit en Haiti toujouts pour tenter de trouper
une issue A la crise. "11est temps qu'on en finisse" alanc6 vendredi Mr. Gaviria, soulignant
la deterioration de la situation politique et socio-6conomique du pays.

Journie Mondiale du Sida
IIS out dit ...
. Esther Bourcicaut Stanislas ( s6ropositive depuis 10 ans ) :
"Je me suis d6cid6e d'entrer dans le combat pour aider les autres. J'ai 6prouv6 le besoin
d'aller A la radio, Ala t616vision pour dire que SIDA NOU TOUT KA PRAN".
. M. Henri Claude Voltaire, Ministre de la Sant6 Publique, a lanc6 un appel A la Communaut6
International. << Is SIDA n'est pas un probl6me politique et c'est pourquoi je demand
que les fonds de la BID (Banque Interamricaine de D6veloppement) qui sont atTect6s au
secteur de la sant6 et qui sont gel6s en ce moment, soient d6bloqu6s."
. Madame Mildred Trouillot Aristide :
"Haiti a le taux infection le plus 61ev6 en dehors de l'Afrique, ce qui rend I'embargo
6conomique beaucoup plus injuste car cela bloque les prats des banques international et
empache d'obtenir des fonds pour reformer le systhme sanitaire, augmented le nivean
d'dducation, rendre l'eau potable au people et enforcer les infrastructures du pays".

Un mort et 4 blesses A Saint Marc ...
Tel est le bilan de la mobilization d6cr6t6e dans cette ville par les branches r6gionales de la
Convergence d6mocratique centre le Pouvoir Imvalas. Un incident s'est product au mo-
ment od des sympathisants de opposition masses pras de l'H8tel de ville lan9aient des
slogans hostile au president Aristide. Iss members de organisation Bale Wouze qui se
trouvaient A bord d'un v6hicule, ont overt le feu sur les manifestants, 6crit Is Nouvelliste.
L'Agence Haitienne de Presse, de son c8td, precise que toute manifestation avait 6t6 interdite
ce jour14, dufait que aussi bien Convergence que Fanmi Lavalas avaient d6cid6 de garner
les rues. "Des coups d'armes ont 6t6 entendus, continueAHP, qui precise qu'un jeune
homme nomm6 Saint Inuis, et qui serait an eleploy6 de la mairie, a 6t6 tu6. Is d6put6 de
Saint Marc, Amanus Mayette, aurait 6t6 s6v6rement malmen6 par-des partisans de Con-
vergence, toujours d'aprbs AHP, qui conclut que des membres de Convergence et de Fanmi
lavalas ont 6t6 s6vbrement bastonn6s par la Police qui avait interdict toute manifestation en
ce jeudi 29 novembre.

Tension & Cit6 Soleil.
La tension monte aussi depuis trois jours & Cit6 Soleil. Des habitats de plusieurs quarters
de ce bidonville situ6 & la sortie Nord de la capital, se sont engages dans des luttes
sanglantes qui auraient ddjifait trois morts et une dizaine de blesses. Une affaire de jalou-
sie serait A l'origine de cette dernibre 6chauffour6e, aprbs le passage d'une de?6gation
gouvernementale dans cette locality.

Violence & Saint Louis du Sud
Des individuals qui auraient 6t6 identified comme des partisans de la Convergence arm6s
out ouvert le feu mercredi soir sur le sous--commissariat de police de la region, 6crit I'AHP.
' Iss agresseurs ont 6galement dress des barricades enflamm6es dans plusieurs arthres de
la ville. Les bandits enfin ont lanc6 des jets de pierces sur des membres de la population
qui tentaient de d6bloquer les rues. Bilan deux blesses.

Violence & Petit GoAve
Des individuals non identifies, selon l'AHP, ont incendid le Lambi Night Club jeudi soir
parallblement & un movement de grbve lanc6 par la Convergence d6mocratique. Is maire
dela ville, Emmanuel Antoine, a accuse les responsables locaux de cette coalition politique
d'8tre responsables de cet incendie pour avoir annonc6 quelques jours auparavant qu'ils
bridleraient touted les coles qui ne se sonmettraient pas aux mots d'ordres dela Conver-
gence.

Dany Toussaint dimissionne comme president de la commis-
Sion JUStice et S6curit6 du Sbnat ...
Le premier s6nateur de l'ouest Dany Toussaint, principal suspect dans l'enquate sur
l'assassinat de Jean Dominique, a d6missionn6 de son poste de president de la commis-
sion s6natoriale Justice et Sdcurit&.
Le S6nat haitien doit examiner la semaine prochaine la demand de lev6e d'immunit6
parlementaire produite deliuis le mois d'aoilt dernier par le juge Claudy Gassant charge de
I'enquate sur la mort de Jean Dominique, et concernant le s6nateur Toussaint

Difficulty de conserve le visage net et propre
des places publiques
"Depuis quelque temps, le visage du Champ de Mars se transformed au rythme des con-
structions anarchiques", souligne Is Nouvelliste, mentionnant ces esphes de roulottes, cos
bites A places, table de fortune, quand ce ne sont pas des chaudidres qui de nouveau out
fait leur apparition tout autour d'une place qui a cotit6 si cher au contribuable haltien et qui
faisait la fiert6 du Port-au-Princien.
Les responsables de la surveillance des Places publiques out 6voqud les combreuses
difficult6s auxquelles ils font face dans leur travail.
"Tout ne peut Stre accepten reason de la pauvrit6" titre Is Nouvelliste dans cet article
paru en premiere page du quotidien de la rue du Centre.

Le montant du budget national ...
Le nouveau budget national liour l'annde fisonic 2001-2002, so chiffre A 8 milliards 500
millions de gourdcs. la situation est probldmatique pour ks autorilds on ec qui a trait & In
rdpurtition de cetic maigre sonune entre tous les ministers, A en cruire 10 thubsire des
Finances. hubert Gusinve. Unido international demourant togours bloqude, co hudget
sun exclusivement finaned par Iss fonds do tresor public,
(voir En IIrd ...I18)


Mercredi 5 D~cembre 2001


MUSIQUE

L'hommag e du monde de la
*
IRUSIque a George Harrison
NEW YORK, ler D6cembre Pierres qui roulent. 'Nous sections tous
De Ravi Shankar & Bob Dylan, en passant les deux que nous av ions des places
par les Rolling Stones, Paul Simon on similaires au sein de nos groppes
J ames ammalium Mar .
Brown, les
.
plus grand y:
noms de la .
musique,

aam naxses
ou simple
admirateurs
de George .
Harrison,
rendent
homage
au guitarist
des Beatles
qui s'est
6teint jeudi .
:
A Los Ange- .
lesemport6
par un can-
cer A 1'Age Fans honorant George Harrison dans un sanctunire consacr6
de 58 ans. au group les Beatles sur Hollywood Boulevaarl, A Los Angeles
Ran Shankar, que George respectifs, ce qui format un lien special
Harrison avait contribute & rendre c616bre entre nous". "Esp6rons.qu'il s'6clate avec
dans le monde enter lors de la visite des John"
Beatles en Inde dans les annies 60, a pass6 ' C'6tait un personage trbs
avec le guitaristeles dernibres heures de complexehlafoiscalmeetdr81eavecune
sa vie en Californie. nature trbs doucemais qui savait Stre assez
Nous avons pass6 l'avant- combatif parmoments",anot6desonc8t6
dernier jour avec lui et m8me alors il avatt Mick Jagger. 'C'est le premier musician
1'air paisible, entour6 d'amour a d6clar6 que j'ai connu qui ait d6velopp6 un vrax
le musician indien, qui avait miti6 George c8ti spiritual et il donnait g6n6reusement
Harrison au sitar, instrument que le plus de son temps aux activists caritatives et A
jeune des Fab Foizr avait ensuite introduit ses amis".
dans la musique des Beatles. 'George a Brian Wilson des Beach Boys,
laiss6 dans nos vies & tous tant de souve- giants ambricains de l'histoire de la pop*
nirs et de moments pr6cieux que nous s'est dit "horriblement attrist6"parlamort
garderons pour toujours avec nous de George Harrison. "Je crois que tout
C'6tait mon sitar etmamusique implement comme tout le monde sur la
indienne qm m'ont li6 & George au d6but, planted, j'ai toujours consid6r6 tous les
mais trbs vite notre relation a represent Beatles comme 6tant mes amis". "Izur
beaucoup plus que ga. C'6tait un ami, un arrive en Am6rique en 1964 6tait
disciple et un fils pour moi", a ajout6 Ravi 61ectrisante, I'une des chooses les plus
Shankar. George 6tait une Ame excitantes qui soit jamais arrive dans ma
courageous et magnifique, il 6tait plein vie", s'est-il rappel, "et leur musique a
d'amour, avaitl'humour d'un enfantetune toujours compt6 et computer toujours
profound spirituality beaucoup pour moi".
"11 inspirait I'amour et avait la "11 avait 6crit certaines des plus
force d'une centame d'hommes. II 6tait grades chansons des Beatles mais plus
comme le solely, les fleurs et la lune et il que cela, il avait une gentillesse et une
va nous manquer 6norm6ment. Le monde spirituality qui rendaient extremement
est intens6ment plus vide sans lui", a de agr6ables les moments passes avec lui", a
son c8t6 d6clar6 Bob Dylan avec lequel pour sa part d6clar6 Paul Simon. "Je
George Harrison s'6tait lanc6 en 1988 dans redoutais cette perte et il va vraiment me
l'aventure des Traveling Wilburys aux manquer".
c8t6s de Roy Orbison, Tom Petty et Jeff Qu'ils soient li6s
Lynne d'Electric Light Orchestra. personnellement on non & George
"George 6tait an g6ant, une Harrison, les plus grand musicians ont
grande, grande Ame avec 6norm6ment rendu homage au guitarist. Le parrain
d'humanit6, d'esprit et d'humour, de la de la soul James Brown a salu6 "I'un des
sagesse, de la spirituality, de bon sens et rares homes bons de ce monde", "I'une
de compassion pour les autres", a ajout6 des meilleurs pers ones qu'il ait
Bob Dylan. rencontr6es. "Il me manquera et il
Eric Clapton a pr6f6r6 garden le manquera au monde".
silencerefusantde fairedes commentaires Tandis qu'd Central Park & New
sur le d6chs de George Harrison, avec York, les hommages des fans se
lequelil avait partagebeaucoup de projects succ6daientenmusique,1e group 6cossais
musicaux, jou6 sur While My Guitar Travis ainterpr6t6 une version accoustique
Gently Weeps"et m8me accompagn6lors de "Here Comes The Sun" vendredi soir
d'une tourn6e au Japon en 1992. Iss deux devant 12.000 fans rassembl6s & Manches~
homes 6taient rests amis pendant des ter pour les premiers Top of The Pops
annies, m8me aprbs que l'6pouse Awards, du nom de la c616bre mission
d'Harrison Patti Boyd I'eut quitt6 pour musical dela te16vision britannique. I "
Clapton dans les ann6es 70, un triangle de la c6r6monie, de nombreux autres
amoureux qui inspire & Clapton la chan- artistes out salud le d6funt Beatle, tels Tom
son torture "Layla Jones: "C'est une triste perte. C'6tait un
Les Rolling Stones, les grand honune bon, il va nous manquer". (AP)
rivaux des Beatles dans les anndes 60, out .
6galement salad la m6moire de George "Le bon vreux temps"
Harrison, Pour mos, George 6tait, scra
Succbs hations de 5 Ddeennies
togours, par dessus tout, un wai gentlel
man au scru profound du terme a mm MELODIE 103.3 FM
oulignd Keith Richards, le guitariute des Port-au=Prince, Halti


IEN PLUS ...


FN BSR F.F











L'opposition vent profiter d'un

Vent de mecontentement pour

d re,""! TCHVOTSer le pouvoir d ev 6g ha
jeudi. Des barricades enflamm6es brfulaient A diff6rentes elections 16gislatives et locales de l'ann6e dernibre.
intersections dela ville et deux manifestants out 6t6 arr8t6s- Le parti Lavalas du president Jean-Bertrand
A Miragoane, non loin de 14, les 6coles 6taient Aristide a remport6 80% des votes. L'opposition
ferm6es 6galement. maintient que les 61ections ont 6t6 manipul6es.
,
A Jacmel, une bonne moitie des coles n'ont pas a Les pays donateurs (USA, Union europ6enne)
fonctionn6, mais les gens out vaqu6 normalement A leurs ont d6clar6 que l'aide ne sera pas r6tablie tant que les
occupations. -r6sultats des 61ections n'auront 6t6 revus, mais
C'6tait le second appel Ala grbve g6n6rale lanc6 opposition et le government n'ont pas 6t6 capable
le meme mois par 1' opposition, regrouped dans une coalition de trouper un compromise.
de 15 parties politiques d6nomm6e Convergence Le pouvoir Lavalas maintient qu'il a fait-de
.
D6mocratique. nombreuses concessions pour d6bloquer la situation,
L'opposition essaie de capitaliser sur le maisquel'oppositionappuydeparcertainssecteursde
m6contentement de la population vis-h-vis du government la communaut6 international, recherche l' option z ro.
& cause de la cadence des services essentials et d'une crise Unautre appel Ala gAve g6n6rale estlanc6pour
6conomique sans prcddent, pour former le government ce mercredi, et cette fois-ci 6galement pour Port-au-
,Aristide A la admission. Prince, la capital.
De son c8t6, le government accuse la La situation 6conomique est intenable. Le
nombre d'haftiens cherchant A fuir le pays est en
communauti international et 1' opposition d'8tre
responsables des difficult6s dconomiques en refusant de constant hausse. On announce que 200 clandestine
haltiens seraient morts en mer. Ils 6taient parties de l'lle
r6tablir I'assistance international. A Vaches peu de temps avant le passage dans lar6gion
Les bailleurs de fonds ont bloqu6 quelque 500 (Cuba, Bahamas) du cyclone Mich61e lp 5 novembre
millions de dollars de prets et dons pour protester centre dernier.


Des leaders noirs

contestant les lois

anti-terrorisme
(suite de la 16re page)
d'autres leaders afro-ambricains.
Selon Sharpton,1al6gislation anti-terrorisme sera utilise pour
" nous enfermer et ceux qui osent parlor seront traits de terrorists. "
Nous sommes des inches aux yeux de ceux qui veulent nous
d6pouiller de notre dignity et de nos droits a dit Sharpton.
Plusieurs containers de personnel ont assist Ala conference de
5 jours qui s'est tenue dans an faubourg d'Atlanta, dont des d616gations
d' Haiti, du Nigeria, de Grande Bretagne, de Barbade et de Cuba.


SL'ACTUALITE EN MARCH I


____ ___


Id credi S
MD6c
eembre
X2V o. 44


M. onveutprofiterd'unventde n mAIRE
pour d6stabiliser le pouvoir
me.. --es:B:=.e-soistesdetrouver
une solution p.8

aSEnalesocialistecondamne...
Convergence menace d'implosion
Lavalas menace de tout bord p.1
HAITI-SIDA
Le point ... p.4
Journde mondiale sur le SIDA p.6
I'6pid6mie s'acc616re... p.7
JUSTICE
Affaire Jean Dominique: Un nouveau pas vers la justice,
selon Amnesty International p.8
RELIGION ET CULTURE
Haiti au 8 kme Festival des cultures afro-am6ticaines p.10
Promenade A travers le terror littdraire jacmilien p.10
URBANISM
Les probl6matiques du Sud Est A la veille de 2004 p.11
TOURISM
Construction d'un h6tel quatre 6toiles A Port-au-Prince p.12
DIASP 17
oupirs p
Plus de 200 immigris haltiens qui voulaient se rendre
en Fluoride pr6sumis morts p.20
MUSIQUE
Homage du monde de la musique A Georges Harrison p.2


Page ?"d


INTERNATIONAL SOCIALIST
Condemnation sans appel

Mars negociatxon

la seule voie ...
PORT-AU-PRINCE, 29 d'engagement d6mocratique de l
November (AHP) Le Conseil part des autorit6s de fait.
de l'Internationale Socialiste (IS) La reprise de l'aid
r6unie 4. Santo Domingo intemationalenepeutatreeffectu6
(R6publique Dominicaine), les 26 que dans un environnemen
et 27 novembre, s' est d6clar6 d6mocratique, aprbs un accor
alarm par la degradation entre le pouvoir de fait et l
insupportable de la situation Convergence d6mocratique
conomique,.sociale et politique en indique l'Internationale Socialist
Haiti. qui deplore que le processes d


negotiations en cours en Haiti,
n'ait pas encore about Aun accord
politique, malgr6 Ia mediation de
l'Organisation des Etats
Ambricains.
L' International
Socialite dit encourage fortement
ses parties members et allies A
poursuivre avec pers6v6rance et
r6alisme les negotiations en vue de
cr6er les conditions propices A la
resolution des problbmes urgent
en Haiti, tels la misbre et la
deforestation.
Trois parties de la
Convergence, I'OPL,1e PANPRA
etleCONACOMsontmembresde
l'IS.


a

e
e
t
d
a
"
e
e


Dans une resolution sur
Haiti, I'Internationale Socialiste
declare condamner ce qu'elle
appelleles violations des droits de
joisrnalistes ind6pendatits et des
embres d'organisations de la
soci6t6 civil.
Selon la resolution,
opposition serait frappe
interdiction de reunion par le
pouvon:
I'IS declare appuyer les
sociaux d6mocrates haltiens et
leurs allies dans leur mobilisation
pour la construction de ce qu'elle
appelle un 6tat de droit tout en
d6clarant regretted absence


*ist Communion


*Baby Showers


Speia Ocasio Soveir


Phone: 954-757-1662


www.sosdezine.com







I UNEANALYSE |


I


Depuis la chute du bloc de l'est, il existed 3 grand
p81es politiques de par le monde. Ce sont Washington, bien
stir, comme unique super-puissance; I'Internationale
Socialite (Europe, Am6rique latrine) ; et la D6mocratie
Chr6tienne. Plus forte du temps dela confrontation est-ouest
-la chr6tient6 6tant une barribre au communism ath6e -la
D6mocratie Chr6tienne est paradoxalement en net recul
depuis la disparition delamenace communist, en Italie et
en Allemagne mais aussi de plus en plus en Am6rique latino

La droite aussi souhaite faire cavalier
seul ...
Que signifies un front commune CONACOM, OPL,
PANPRA, KID et consorts, avec l'onction de
l'Internationale Socialiste ?
C'estun gros coup de pouce pour ce regroupement,
qui pourra b6ndficier officiellement du support en tout genre
de ce puissant courant dans 1' arkne politique international
(d'autant la politique international se confound de plus
enplus-mondialisationoblige-aveclapolitiquenationale,
particulibrement dans des pays ifaible capacity 6conomique
comme Haiti).
Mais le premier bouleversement qui s'ensuit, c'est
bien silr le quasi-6clatement de la Convergence
.
.

Child
f BEAUTY SALON nw co
s10" DESIGNER C
First Ume customer only. Reg. 12.
N
EEF R CONDITION
a EATME
N

.... 3 O 5 9 40 9 O
r 11MIB lit? Dixie Hwy. Ste. N &
e1976 r ILMIamIFL.33162 .


3536 N.ID1. 796mre Ruenue, Mia~mi, IFlorida


Mercredi 5 D~cembre 2001


de cette coalition 6. """ A
de 15 parties ( ]
politic u es
d in 6 gale ps
importance; qui ga-
s'6taitformiepour E-- - -
d6noncer ce - - --4
qu' elle appelle les
irr6gularit6s des
61ections du 21
mai 2000.
Mais il *g
faut souligner que
Convergence n'a
pas attend 1'a-
an once de M.
Victor Benoit pour
commence a se
d6monter pibce par
lo
pibce, A imp -
ser Reunion de dirigeants du bloc s
Un r6- Paul, Serge Gilles, Rosemond P
cent num6ro de l'hebdomadaire Haiti-Observateur laissait
nettement entrevoir que 1' aile plus A droite de la
Convergence cherche A voler de ses propres alles,
souhaiteraitfaireaujourd'huicavalierseul...
x Cela depuis un certain communiqudu
RDNP (Rassemblement des D6mocrates
rert Nationaux Progressistes) de Leslie Manigat
me: (d6mocrate chr6tien), en juin dernier, reprochant
leadership de Convergence dominee jusqu'ici
UT par l'aile social d6mocrate) de prendre des
50 decisions dans son dos; enpassantparladistance
ING adopted depuis.quelque temps par le parti
T MOCHAENHA (Mouvement Chr6tienpourune
Nouvelle Haiti) du pasteur Luc M6sadieu par
7 b rapport aux negotiations politiques ; jusqu' A la
O r6cente mise en demure du PADEMH (Parti
U. D6mocrate Haitien) de Claire Lidie Parent


quelques


ocial ddmocrate (de la gauche) Victor Benoit, Evans
radel, Claude Roumain photo Haiti en Marche
voix du porte-parole Paul Denis (OPL) que la mobilization
c'est pour aider A barrier la route au project totalitaire de
Lavalas, et que Evans Paul precise de son c8t6 : la
mobilization est la seule fagon de force Aristide A
entreprendre de v6ritables negotiations. "

Un vrai petit bouleversement sur
l'dchiquier politique ...
Enfin,1ar6solution du congras del'Internationale
Socialist r6uni & Santo Domingo (rappelons que le PRD
actuellement au pouvdir avec le president domithicain
Hipolito Mejia apartment 6galement A l'I.S.), aussi dure
soit-ellepourleparti Lavalas aupouvoir, qu'elle traitem8me
de government de facto ", ne reconnaisse pas moins la
n6gociation entre le pouvoir et 1' opposition comme la seule
voie de sortie de la crise ...
(voirMenaces/5)


Gratuit.
e es sed


vec tout achat minimum.
de 200 pieds carr6s
Apportez ce coupon -


L'Internationale Socialiste condamne
) * sommant la Convergence
(Menaces ... suite COHVer g ence menace d Implosion de faire d6finitivement un
de la 16re page) choix entre la n6gociation
D6mocratique ..
I'id6e de ce rassemblement 6tait dans l'air depuis En d6cidant de se f6d6rer sous une ombrelle et la mobilization, le PADEMH penchant ouvertement pour
semaines, aprbs le s6jour dans la capital haltienne s6parde, CONACOM, PANPRA, OPL (et leurs allies KID une mobilization matches longues "; tandis que, de return
portent dirigeant de l'I.S.
of) eyrtale nt sauter automatiquementlabelle facade d'unit6 de Santo Domingo, le bloc social d6mocrate r6itbre par la


~recEO uS


D6pot et Salle d'Inventaire
18 x 18 & 16 x 16
Ciramiques Accessoires / C6nuniques/ Marbre pour Salle de bein
Espagnols et
Italicone
Orand Choix & vote
disposition .
.87 pied carr6

Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place


Uenez done uoir par uous-m@me


a







I DEL'ACUALIE |


____ I


Pour recevoir par la poste votre billet de participation au tirage du ler janvier 2002, d6coupez, remplissez et
envoyez cette anyone avec un cheque ou money order mandatet bancaire) de US$ 50.00 & I'adresse suivante:
LA VOIX DE L'ARTIBONITE r--- --'- '--- -- ---


36me Prix- Un televiseur 46me Prix: Un apparel
14" couleur Photo(kedak) Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habit Haiti, iI (ou elle) b6n6ficlera d'une lettre d'invitation et d'un billet d'avion
*. : ; . . puus punicipes culmile invit& (e) wpdaius (u) a sa yeallue celeniussie usualis on seen suit pal La VGlk DE LallTIDGNITE.
Faites vos jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUS! Pour plus d' Informations 1-800-758-1412 ext. 111


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH

NOM

ADDRESS RENOUVELLEMENT
NOVEL ABONNE
6 MOIS UNAN
ETATS-UNIS US $ 40.00
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
AMBRIQUE LATRINE US$ 70.00 US$ 135.00
US$ 135.00


3dercreds
eembre
c6c XVNo.
44


Page s


gvnu: lmn


61ections d6mocratiques (traditionnellement la bourgeoisie
haltienne ne vote pas, A moins d'8tre sGre de l'emporter,
done autrement dit en circuit ferm6). Les Amdricains qui
conduisent des sondages en permanence dans le pays le
savent, d'oil probablement leurs hesitations jusqu'ici &
donnerlefeuverthuncompromispolitiqueAbase61ectorale

Le veto ambricain incontournable ...
C) Car la vraie force. de Convergence
D6mocratique c'est le veto de Washington qui est
incontournable dans la pr6sente crise
haltienne ...
D' oi les vell6it6s de 1' aile
p droite de Convergence (du moins selon
un recent article paru dans Haiti
Observateur) de vouloir faire bande A
part A la faveur de la presence A la
Maison Blanche d'une administration
plus proche idologiquement de ses
voeux.
D'od aujourd'hui encore les
efforts du Pr6sident Aristide de plaider
sa cause auprbs de l' administration Bush
(via le Congressional Black Caucus
entre autres), alors que celle-ci continue
d'entretenir unmystbre total au sujet de
ses r6elles intentions en Haiti.
Ironic du destiny, voici I'ex-
pr8tre Jean-Bertrand Aristide, hier un
chouchou de Mme Danible Mitterrand
sinateur (1'une des voix les plus autoris6es de
l'Internationale Socialiste), forc6 aujourd'hui de n'avoir
pour tout port d'attache que Washington, quand bien m8me
1'actuelle administration R6publicaine lui fait tant de
misbres. De par ses origins, Lavalas devraitavoir aumoins
les moyens de se d6fendre deviant le congrbs de
I'Internationale Socialiste la semaine dernibre & Santo
Domingo. Sur ce plan-1A, Aristide paie le prix (malgr6 lui,
beaucoup semblent I'oublier) de son return au pouvoir en
octobre 1994 dans les fourgons de la US army. Son char
reste attach, qu'il le veuille on non, A l'aigle 6toil6e ...
Mais 6tait-il oblige demettreplus tard tous ses oeufs dans
le m8me panier ? Lui seul peut y r6pondre.

Entre le zdro option et I' option
zero ... -
D) Pour finir, le nouveau b6b6 en gestation
r6pondra-t-il aux attentes ?
11yaloindelacoupeauxlbvres...Qu'importeles
belles processes, c' est aux 61ections que tout se d6cidera
(condition sine qua non pour les parties members de l'I.S.).
11 n'empache que le nouveau coup de guidon ne
manque pas de consequences imm6diates sur 1' 6chiquier,
comme par example ...
Confusion sur le terrain entre d'un c8t6 ceux qui
(voir Menaces / 6)


ut bord


dMnacese.suite Lavalas menace de to
Aussit8t, M. Cesar Gaviria, secretaire g6ndral de de la part des sectes protestantes qui pullulent de plus belle
I'Organisation des Etats Am6ricains (OEA), de sepr6cipiter ... D'ot (entreparenthbses) receptions r6pities des pasteurs
A Port-au-Prince ... Motus et bouche cousue. au Palais National.
-Voici done, mine de rien, un veritable petit Maissiuneoppositionsociale-d6mocrateenvenait
bouleversement en train de se produire tranquillement sur A structure son message sous un angle iddologique qui
l'6chiquierpolitique: claire mieuxles problbmes politiques et conomiques
1) Le pouvoir I.avalas ... menace de toutbord. d'aujourd'hui, le Lavalas n'aurait d'autre choix que de
2) L'aile sociale-d6mocrate de la Convergence r6pondre au d6fi ..
d'unc8t6,appuydesurlapuissanteInternationaleSocialiste
Les parties one man show '' ...


3) De l'autre c8td, les
secteurs plus A droite de la m8me
Convergence D6mocratique ... align6s
plus probablement sur les milieu
R6publicains conservateurs de
Washington ...

I)iscours Lavalas trop
g6ndraliste ...
Consequences & plus ou
moins long terme pour les diff6rents
acteurs politiques ..
A) Fanmi Lavalas va 8tre t8t
ou tard oblige de mettre plus de clart6
dans son arsenal iddologique ...
Quelle est la ligne
id6ologique actuelle du parti du
President Jean-Bertrand Aristide ?
Bien malin qui pourrait le dire ...
Proche A sa foundation des ti-legliz .
(adaptation locale de la thdologie de


1- -9..


?C .lr ?r%8s B--`i1~ -


Yvon Neptune photo Image Nouvelle
B) Le m8me pronostic vautpour la droite haltienne,
1'autrebranchedelaConvergenceD6mocratiquequidevra
une fois pour routes se d6finir, cesser de camodler son jeu
si elle aspire A devenir un jour une vraie force 61ectorale et
6viterl'6ternel qualificatifdeputschiste...
Dans cette droite (ot certain sans nul doute
pr6f6reraient Stre qualifies de centre droit), il ya des parties
connus au pays, tels le RDNP du professeur Manigat, le
MOCHRENHA li& certain courants du protestantisme,
mais aussi toute une myriad de ce qu'on appelle par
derision en Haiti des parti-cules, y comprise les parties one
man show qu'on voit nature en diaspora autour d'une
personality quelconque homess d'affaires, politicians
traditionnels, journalists, ancient militaires etc) ...
En Haiti, cette droite est cens6e avoir pour base
social la bourgeoisie (notamment les milieu d'affaires)
et aujourd'hui aussi certaines couches de la moyenne
bourgeoisie, soit en reaction centre le populism de Lavalas,
soit appauvries en reason de la crise dconomique qui n'a
cess6 de s6vir dans le pays depuis plusieurs ann6es.
Mais on sait que Convergence D6mocratique s'est
r6ve16e incapable de transformer sa formidable puissance
m6diatique en gains v6ritables sur le terrain, c'est-h-dire de
mobiliser une veritable popularity & m8me de rivaliser


la liberation), 1e Invalas d'aujourd'hui ne semble pas tout
A fait en odeur de saintet6 auprbs des tenants de cette
premibresourced'inspirationjusqu'hadmettreouvertement
en son sein des ancient serviteurs (m8me z616s ") de la
dictatureDuvalier. Des ann6es proph6tiques (disons, de
1986 jusqu'au retour du president Aristide gr^*tee A une
intervention ambricaine d6cid6eparlepr6sident Bill Clinton
en 1994 pour chaser du pouvoir les anteurs du sanglant
coup d'6tat militaire de 1991), il ne reste que la popularity
au sein d'une bonne parties des masses urbaines et rurales
.. (quoique sans la m8me fi6vre qu'autrefois). Mais
popularity chaque jour plus menace, du fait de ne pouvoir
8tre pay6e en retour par un government soumis A un
embargo de I'assistance international qui represented
environ 80% du budget de 1'Etat. Sentant la menace, le
Pr6sidentAristidetravailledepuisquelquetempshr6ajuster
letir: alphabetisation, Sida, plus d'accentmis surles moins
d6favorisis, tout en.d6non9ant avec de plus en plus de
virulence les ravages de la suspension de 1' aide ...
Ndanmoins ce discourse I.avalas trop g6n6raliste
commence d6ji & porter de moins en moins, notamment
dans un pays oblalibert6 d'expression est total, quoi qu'on
dise, et oh la conscientisation politique n'a pas cess6 de
progressed depais le depart de Baby Doc en 1986.
D'abord,1e Lavalas subitune concurrence certain


The Empire State Building I Ecoutez nous sur: Radio Tropicale (NY) RadioTeleHorizon200.com j
350 Fith Avenue, Suite 1829 Radio Collectivit6 Internationale (FL) La Volx des Palm Beaches 1
New York, NY 10118 I (FL) Radio T6te-6-t6te (Saint-Marc, Artibonite) Et autres... 1

Nom et Pr6nom............ ...Tel'

Adresse.....


lor prix: Une Jeep


26me Prix: Un televiseur







SSIDA : VOUS ETES CONCERN I


I


Convergence menace d'implosion


"Dish Network et TV5

4 VORS OffreHt 2 MOiS GRATUITY
du meilleur de la tilivision en Frangais!

A occasion des fates de fin d'ann6e, DISH NETWORK et TV5 s'associent pour faire d6couvrir le mcillour des
programmes en frangais aux nombreux francophones et francophiles des US. I'offre est la suivante:
abonnement & TV 5 via DISH Network entree ler Dde. 2001 et le 15 Janvier 2002
subscription annuelle pour l'offre international TV5 (offre pour les nouveaux abonn6 uniquement)
un credit correspondent A deux mois d'abonnement sera donnd en mars et avril 2002.
TV5 est la chain de r6f6rence pour tous les Frangais des US souhaitant renter en contact avec les informations
nationals; c'est aussile media permettant A tous les Francophones et Francophiles de ddcouvrir les multiples
aspects de la culture frangaise au travers des films, reportage et missions sp6ciales. Enfin, I'affrc dddide nux fans
de sports n'est pas oublide avec par example la retransmission r6gulibre en direct des journdes de cluunpionnat de
France de Fotball de D1.
Cette offre n'est valuable que par I'intermidiaire de DISH Network. Renseignements et abonnements immddiats an
num6ro gratuit 1-877-586-9675
Vincent Trinquesse International Programming Manager French Setrices
Kelly Broadcasting Systems 414 Eagle Rock Avenue, # 200 West Orange, NJ 07052 Phone: 973 736 0800 ext 274
fax: 973 736 5185 vtrinquesse@kbs-ty.com www.kbs-ty.com


TT A Tax
flai I_ 1
/ ,
Our nee mond xale

sur le Sida
Port-au-Prince, 30 novembre 2001 HPN) -

2::- "::- 3::,1:::::::::::::::::",:t
dans la lutte centre le SIDA >>. Cette activity s'inscrit dans
le cadre de la Journ6e Mondiale du SIDA, qui a lieu le pre-
mier d6cembre.
Un panel de personalities se sont succ6dd au mi-
cro, de l' Ambassadeur Amdricain A la repr6sentante du
FNUAP en passant par le reprdsentant de FHI-JHPIEGO.
La journey a 6td marquee par la premise d'une plaque
commemorative & Mme Esther Boursicault, sdropositive
depuis dix ans. Depuis, Mme Boursicault lutte centre cette
maladie auprbs des jeunes, des fermnes et des << macho
men >>, comme elle se plaTt A les nommer. Elle a cr66 la
Foundation Esther Boursicault Stanislas (FEBS), qui donne
une assistance psychologique, social, dconomique et
m6dicale aux personnel atteintes par le virus. Le docteur
Eddy G6ndc6 alui aussi dtd honored pour le travail accompli
au miheu desj nude Voltaire, Ministre de la Sant6

Pubhque, a profitd de cone ocension pour lunce on appch
la Communnutd Internationale, a 1.0 SIDA West pns un
prohkme politique et o'est pourqual jo denumde que les
fonds de in HID (itanque Internm6tionine do
Da vioppoinent) qui sout alict ics nu scetour do in sold at
qui sent guids on to mment, solent adhlapids n, a (-il
demand. It discours h ouractbre humaniste du Ministic a
surtout soulign6 lus ludfnits do la maindic sur los
communautds pauvres du glote sla lutte contre to SIDA
est on combat citoyen and suns discrimination ni exclu=
sion mulgrd les iqjustices socinics et les dispwilds socio-
dconomiques du pays >. M. Volmire 3, de plus, unnoned
avec fiertila creation d'un site WHit nu cours de la Journ6c
Mondiale du SIDA et la mise on place d'nne suncture
information permanent destinde nux jounes.
Mme Mildred Trouillot Aristide, Premibre Dame
de la R6publique, a pricis6 que le savoir est le rem6de le
(voir Sida / 7)


W~


Mercredi 5 D~cembre 2001


Page 6


le point
abstinence plutSt que l'utilistion dut pr6servatif" soupire
Jean William Pape, fondateur des centres GHESKIO.
Comportment difficile A comprendre dans une
soci6t6 marque par le multipartenariat mais qui n'est pas
unique. On troupe encore aujourd'hui en Haitides personnel
qui refusent lar6alit6 du SIDA, cette maladies incurable qui
condamne celui qui est contained hune mort programme,
& une degradation corporelle et physique progressive et
handicapante."Celafaitpeuretcertaines
personnel pr6f6rent ne pas y croire"
souligne encore le Docteur Yves Lam-
bert infectiologue qui ajoute avec
humour:
Une plague circle distant que SIDA
cela signifies Syndrome Invent pour
D6couragerles Amoureux". Autre reason
de ne pas y croire: la longue p6riode
d'incubation. Iss jeunes notamment sont
dubitatifs. au d6but, la maladies ne se voit
pas, exlique Jean Leclerc, responsible du
centre de loisirs VDH de Jacmel
(Volontaires pour le D6veloppement
d' Haiti), alors les adolescents se dissent
que si la maladies 6tait tellement
&DA rdpandue, cela se verrait.
- Informer est done plus que
s' jamais ncessaire. Les organizations
haftiennes ont 1' habitude de mettre en
place des campaigns saisonnibres. Les
ser la jeunesse temps forts, outre la journey mondiale
centre le SIDA, en sont la p6riode de carnival, celle de
PRques et des vacancies d'6t6. Ce sont des moments trbs
sp6cifiques oix on rencontre dans larue un public nombreux,
plus actif sexuellement, declare GuerdaAlegis, responsible
du volet pr6ventif SIDA A 1' AFROSIFA, Association pour
la Promotion de la Sant6 de la Famille, une ONG haltienne
de sant6 communautaire. Al'ocasion, des pr6servatifs sont
distribu6s ainsi que des conseils et des livrets de
sensibilisation.
Pour l'heure, les perspectives sont mitigdes:
localement les campaigns de prevention out un impact mais
elles manquent de relais A l'6chelle national. On semble
attendre beaucoup d'un essai vaccinal de phase II lanc6 en
mars dernier par les centres GHESKIO.


Le Sida
Halti est dans la region l'un des pays les plus
touches par le VIH. Avec 5% de sa population contained,
la situation d' Haiti n' est certes pas comparable A celle de
certain pays d' Afrique sub-saharienne. Mais denombreux
indicateurs inquidtent les specialists et il deviant urgent
de prendre des measures d'envergure national. -
En 1999, on comptait prbs de 350.000 Haitiens
vivant avec le VIH. Quelque 300.000 autres avaient d6ji
succomb6aufl6aulaissantderribreeuxaumoins200.000
orphelins. Certes on est loin des
provisions alarmistes avanc6es en
1996.Las6ropr6valanceamemetrbs
16g6rement diminu6 entre 1996 et
2000, passant de 6.5 % A 4.5 %. Mais
les specialists ne crient pas pour
autant victoire. Si la s6ropr6valence
global a diminu6, explique le Dr
Blondel Auguste, administrator dela
Klinik Sante Fanm, une ONG de Port-
au-Prince, c' est que beaucoup de gens
sont morts! Une 6tude des centres .4, g
GHESKIOaeneffetd6montr6queles ',"
personnel vivant avec le VIH en Haiti '
meurent deux fois plus vite que dans
les pays d6velopp6s leurs conditions
de vie et leur statute nutritionnel y sont
probablement pour beaucoup. En : ); $
outre, il reste difficile de recenser tous
les s6ropositifs, beaucoup de gens n?
consultant en effet jamais unm6decin' Assistance A un c
en dehors du syst6me de soins
traditionnel. Et certaines situations locales resent
inqui6tantes, ainsi dans le Nord-Ouest du pays oix la
s6ropr6valence d6passe les 13 %.
En Haiti il n'existe jusqu'd present aucun
programme d' envergure national A m8me de letter centre
cette infection end6mique. On ne se mobilize pas tellement
.
autour du SIDA", explique Ralph Mellon, mfectiologue et
membre de l'ONG GHESKIO ( Groupe haltien d'6tude du
Sarcome de Kapost et des Infections Opportunistes), "saul
al' occasion de la journey mondiale. Cette maladies d6range
,,
encore beaucoup de monde .
C8t6 government, on announce la preparation -
d'un Plan quinquennal de lutte centre le SIDA. Les
concertations out d6ji commence avec tous les secteurs de
la soci6t6 (Eglises, Education national, ONG, etc...)
Mais en Haiti, I'aide international est bloqude
depuis un an et demi pour cause de crise politique et de
.
malversations 61ectorales. L'enjeu fancier est done de


i!


hampionnat de football dans la champagne pour sensible
sur le VIH/SIDA photo YonelLouis
.
prenneres semaines de vie de 1'enfant. Et elles enfm qul
out su rendre disponibles les fameuses multith6rapies qui
font fureur en Europe et aux Etats-Unis. On les troupe dans
.
les centres GHESKIO pour les femmes victims de viol on
le personnel medical expose & des products sanguine
contains mais aussi, et surtout & Cang6, dans le fin fond
duPlateaucentralhaltien.Lhun6tablissementhumanitaire,
la clinique Bon Sauveur, administre gratuitement des
multithdrapies A ses patients les plus atteints par lamaladie.
Un obstacle A l'utilisation du pr6servatif est le
.
polds des 6glises et des relations dans la soc16td haltienne-
Leurs leaders out pourtant une position pr6pond6rante.
Pretres catholiques, pasteurs protestants et pr6dicateurs de
,
tous bords ben6ficient d'une audience et d'une ascendance
considerable. C'est pourquoi les centres GHESKIO out
, .
decide d' aller aleur rencontre, pour changer, informer sur
la maladies, sur les moyens de prevention, I'importance de
la parole transmise. "Mais ils pr6fbrent souvent prconiser


Washington va-t-il enlin abattre ses vraies cartels ?
-Comment faut-il voir la soudaine visited de Cesar
Gaviria & Port-au-Prince au lendemain m8me du congras
de l'Internationale Socialiste ?
Enfin qu' est-ce qui change pour Aristide entre
d'un c8t6 le mystbre maintenu & dessein par 1' administration
Bush; et de l'autre le prix A payer pour une "solution
n6gocide" dans le genre envisage par lar6solution de l' I.S.,
vula duret6 de ladite resolution vis-2-vis du pouvoir Lavalas
---Du moins dans son libell6

Halti en Marche, ler Dcenibre 2001


(Menaces ... suite de la page 5)
dissent mobiliser pour chaser purement et implement
Lavalas du pouvoir; et d'un autre c8t6lamobilisation pour
o a
former Aristide A entreprendre de v6ritables negotiations,
comme 1'ont d6clard la semaine dernidre MM. Paul Denis
et Evans Paul. Entre le "z6ro option" et I'"option z6ro" ...
Washington se sentira-t-il constraint de sortir de
son mystbre avec la prise de position officielle du congras
de Santo Domingo en faveur dela voie des n6gociations ...
et la nouvelle donne apparne avec la creation de ce nouveau
bloc politique A l'int6rieur m8me de la coalition soutenue
par administration am6ricaine ?


en Haiti :
taille. Alors ce sont surtout les organizations privies qui se
d6marquent dans la lutte centre le SIDA. Seules les ONG
proponent en effet des tests de d6pistage et des soins gratuity
pour les personnel infect6es. Ce sont essentiellement elles
qui prodiguent les seances d' assistance counsel (counsel-
ing) aux personnel dont le test s'aybre positif. Elles encore
qui ont mis en place un project pilot de prevention de la
transmissionmbre-enfantparl'administrationd'AZTenfin
de grossesse, pendant I'accouchement et durant les






Mercredi 5 Decembre 2001
1I4tL > iVL,1n M -bh Y\C .XVNn 44


Sida: 1
PARIS, 29 Novembre Al'occasion de lajourn6mee
mondiale surle sida, des associations fontleparallkle entire
les 3.948 morts du World Trade Center et les milliers de
vies quotidiennement vol6es par'6 epidemie, devenue, selon
ONUSIDA, la maladie "la plus
devastatrice que humanitye aitjamais connue".
Si "I'hommage rendu aux personnel mortes
tragiquement a New York le 11 septembre s'est traduit par
trois minutes de silence, les trois millions de morts du sida
de l'an 2000 m6riteraient 4 minutes et 6 seconds de si-
lence chaque jour de 1'annee", estime ainsi Philippe
Leveque, directeur general de l'association de solidarity
CARE.
Act Up qui parle del' "autre guerre", celle menee
contre le virus a pour sa part calcule que le sida "faisait
10.000 morts par jour", et que "le dixieme des moyens


(Sida ... suite de la page 6)
plus puissant centre cette maladie. Elle aussi a fait appel a
la Communaute Internationale. << Haiti ale taux d'infection
le plus 1eleve en dehors del Afrique, ce qui rend 1'embargo
economique beaucoup plus injuste car cela bloque les prets
des banques international et empeche d'obtenir des fonds
pour reformer le systeme sanitaire, augmenter le niveau
d' education, rendre 1'eau potable au people et renforcer les
infrastructures du pays , a souligne Mme Aristide. La
Premiere Dame compete enormement sur les jeunes, qui sont
de grands utilisateurs d' Internet, pour sensibiliser la popu-
lation et les personnel qui n'ont pas acc6s a cet outil de
communication. < Les jeunes sont tres touches par le SIDA
et leur facility a travailler avec les nouvelles technologies


I SIDA: VOUS ETES CONCERN! I


epidemice s'accelere


A-
deployes en Afghanistan aurait suffi a vaincre 1' epidemic".
Vingt ans et quelques mois apres 1' apparition
officielle du virus, la journ6ee mondiale du ler decembre
intervient alors que, dans de plus en plus de pays
occidentaux pourtant largement pourvus en m6dicaments
-,1' epidemie a cesse de reculer et menace mme de repartir.
"Les recentes ameliorations dans le traitement et
la prise en charge ne sont pas systematiquement
accompagnees de progres equivalents dans le domaine de
la prevention", note 1' ONUSIDA.
En Amerique du nord, dans certaines parties
d'Europe et d'Australie, de nouvelles donnees font etat
d'une augmentation des taux d'infection parle virus du sida
(VIH) lie a une augmentation des rapports "non-proteges"
et a la consommation de drogues injectables.


p
h
I

i
I

1
c
s

C
1
I
1
u


p
1



1
I
i
c
i
I

Vi


leurpermet de diffuserleurs connaissances aux autres , a-
t-elle affirmed.
Mais ces NTIC ne sont pas encore accessible a
tous. Seulement 6 % de la population mondiale a acces a
l'internet. De ce pourcentage, 88 % se trouvent dans les
pays developpes. Ce medium est un outil de communica-
tion qui peut relier tous les habitants de la planete, mais il
semble que tous ne soientpas represents aleurjuste valeur.
Par centre, pour ceux 'qui y ont acc6s, l'internet permet de
partager les connaissances, de discuter lors de forums et
renferme des banques de donnees medicales utiles aux
specialistes, intervenants du milieu du SIDA ainsi qu'aux
patients.
HPN


wA




#1 DES BUREAU DE TRANSFERTS


Un system de transmission rapide par satellite
reliant nos succursales en Haiti a celles
des Etats-Unis et du Canada,


Plus de 388.000 clients satisfaits,


Livraison des transferts a domicile garantie
dans 2 heures


Un service courtois dans tous nos bureaux,


Plus d'une centaine d'agents autorises pour mieux vous
servir, et bien plus encore...















CONTACTEZ-NOUS POUR INFORMATIONS:

USA & CANADA: 1-800-934-0440

HAITI: 509-256-8687


Page 7


La journee mondiale sur le Sida


Ce "relachement de la prevention" est
particulibrement perceptible dans les communautes
homosexuelles: en France, 1' Institut de veille sanitaire vient
de rendre publique une enquete realisee en 2000 dans les
tablissements gays parisiens qui confirm "un niveau de
rise de risques 61eleve". Plus de 30% des personnel
nterrogees dans ces 6tablissements declarent avoir des rap-
ports anaux nonproteges avec des partenaires occasionnels.
En outre, comime dans les autres pays occidentaux,
enombre de cas de syphilis estbrutalementremonte A Paris
chez les homosexuals masculins, don't la moiti6d etaient
6ropositifs.
A de rarissimes exceptions pres comme le
Cambodge, la Thalande et 1' Ouganda, oi la prevalence de
'epide6mie baisse, partout ailleurs, le virus conquiert de
nouveaux territoires. Dans certain pays d'Afrique comme
e Malawi, le Mozambique ou la Zambie, 1'esperance de
ie a recul6 de 20 ans A cause de la maladie. Au Botswana,
n record, elle est passee de 62 ans A moins de 37...
Prochaines cibles possibles du virus: l' Indonesie,
luatrikme pays le plus peuple du monde, et le Nigeria, le
plus peuple d'Afrique.
Seule relative bonne nouvelle, 1' accord r6cemment
ntervenu A Doha lors de la conference ministerielle de
'Organisation mondiale du commerce (OMC) devrait
permettre aux pays en d6veloppement d'appr6cier par eux-
nmemes le degr6 d'urgence medical auquel ils sont
confronts. Et done, de fabriquer ou d'importer des
nm6dicaments "generiques" des copies de medicaments -
meme en cas de refus du laboratoire propri6taire des bre-
vets.
Cette concession des pays fabriquant des
m6dicaments anti-sida, principalement amdricains et
suisses, impose aussi aux pays du nord 10 % des
malades, 90 % des moyens de faire preuve d'une plus
grande solidarity.
Mais, depuis 1' announce par le secretaire general
des Nations Unies Kofi Annan de la creation d'un fonds.
de solidarity international centre le sida, la tuberculose
et le paludisme, d'un montant esper6 de 10 milliards de
dollars, moins d'un cinquieme de la some a ete vers6.
(AFP)


L'Afrique dans un

cycle infernal entire

sida et pauvrete
OUAGADOUGOU, 29 Novembre En forqant
les families a vendre leurs terres ou a retire les enfants
des ecoles, le sida accentue la pauvrete en Afrique
subsaharienne qui offre h son tour un "terreau fertile"
pour la propagation de la pandemic, selon le Programme
des nations Unies pour le developpement (PNUD).
Certains pays ont ainsi ete ramen6s 40 ans en
arriere selon 1'Indicateur de d6veloppement human -
grace auquel le PNUD measure la pauvrete en pregnant en
compete des indices economiques et sociaux (sante,
education...) qui etait en baisse en I'an 2000 dans 30
pays du continent
Pour plus d'une demi-douzaine de pays
(Bostwana, Burundi, Cameroun, Congo, Kenya, Rwanda,
Togo et Zimbabwe), cette baisse est imputable a la propa-
gation du virus VIH, selon des etudes du PNUD qui seront
presentees a Ouagadougou en marge du Congres inter-
national sur le sida et les maladies sexuellement
transmissibles en Afrique. Ce congres s'ouvrira le 9
decembre cdans la capital burkinab6.
"Le Botswana etleZimbabwe qui avaient realise
de reels progres economiques au course des annees 1980
ont vu leur esperance de vie baisser de 5 A 10 ans,
ramenant ces pays au niveau de developpement des
annees 1960", explique a 1'AFP Luc-Joel Gregoire,
economiste principal au PNUD.
Le PNUD relive egalement une "interference"
entire le developpement du Sida et la pauvrete. "La
pande6mie apporte une nouvelle vague d'appauvrissement
parce qu'elle a un impact devastateur sur le capital
human, la security alimentaire, la productivity des
couches les plus actives de la society", estime 1'expert.
"Outre la perte de revenue, les depenses liees aux
soins epuisent rapidement les reserves financieres du
foyer", souligne-t-il, ajoutant que "plus de la moitie du
revenue d'une famille peut tre engloutie par les depenses
lies aux soins a apporter au malade".
"Les families peuvent alors etre contraintes A
vendre des resources economiques telles que la terre ou
le retail, ce qui a pour effect d'aggraver leur pauvrete, ou
de les conduire A s'endetter", a-t-il ajout6.
La maladie peut ainsi remettre en cause tout
(voir Mrique-Sida / 17)


mainU.U enl Ivalrll V. v io. I I






I ENOUETE |


Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


Affaire Jean Dominique : un nouveau pas

vers la Justice, selon Amnesty International


Port-au-Prince, jeudi 30 novembre (HPN) Une
nouvelle tape a 6t6 franchise dans l'affaire Jean Dominique depuis
le mercredi 28 novembre. La comparution, devant le Juge Claudy
Gassant, de Ren6 Civil et de Paul Raymond, dans le cadre de ce
double assassinate, est un pas considerable vers la Justice, a estim6
jeudi Amnesty International (AI).
En effet, ces deux activists, proches dupouvoirlavalas,
et qui devaient etre entendus depuis longtemps sur ce dossier, se
sont finalement pr6sent6s mercredi au cabinet du Juge
d'Instruction, Claudy Gassant. Ils r6pondaient Ai une invitation
du magistrate 6mise depuis le mois d'aofit. Cette convocation
s'6tait transform6e en mandate d'arret suite au refus des deux
hommes d'obtemperer.

CRUISE POLITIQUE

L'Eglise

Catholique supplies

les protagonistes

de trouver une

solution
Port-au-Prince,-le 30 nov. (HPN) La Conference
Episcopale d'Haiti (CEH), organe de l'Eglise Catholique qui
r6unit les Eveques Haitiens, a demanded vendredi aux dirigeants
Haitiens de poser des gestes concrets en vue d'une solution A la
crise politique. Dans un communique, la CEH et exhorte Fanmi Lavalas, la Convergence, tous les secteurs de
la vie national, A transcender les contingencies partisanes pour
se hausser A la measure des int6rets de la Nation tout entire >>.
Les Eveques ont 6galement demanded aux protagonistes
d'accepter, dans un esprit de d6passement, de se sacrifier, eux et
leurs int6rets memel6gitimes, auprofit de lapaix social. << Qu'ils
nous donnent la preuve de leur civisme, de leur patriotism et de
leur desint6ressement >>, 6crivent les Eveques. Ils reprochentla
conduite ambivalente et les comportements mensongers et
scandaleux des parties engages dans les n6gociations politiques.
< Aujourd'hui, de concert avec le people et en son nom, nous
r6clamons des gestes non 6quivoques. I est temps que la parole
donn6e soit parole d'honneur >>, ont-ils poursuivi. Se faisant
' echo des cris de la population, laConference Episcopale ainvit6
les responsables politiques A 6couter les cris du pays et du people
au bout de leurs forces. << Leurs lamentations nous touchent au
plus profound de nous-memes >> lit-on dans le Communique de la
CEH.
Se r6f6rant aux elections de l'annie 2000, les Ev8ques
reconnaissent qu'elles 6taient entach6es de graves irr6gularit6s
qui ont constitu6 l'un des principaux 616ments de la crise. Ils
conedent aussi que le chemin parcouru par les protagonistes
leur apermis d'enregistrer quelques r6sultats satisfaisants. Sans
fixer leur position dans la situation actuelle, les Eveques
souhaitent qu'un accord de bon aloi soit trouvd et
scrupuleusement respect. << Toute solution exige sacrifices et
abn6gation de tout ct6 >>, souligne la CEH qui plaide pour une
r6fonrme profonde des structures, dans le respect et 1' Independance
des pouvoirs. HPN

IMMIGRATION

Washington facilitera

Pacces a la nationalite

americaine pour les

informateurs dans la

lutte antiterrorisme
WASHINGTON, 29 Novembre Le ministry
am6ricain de la Justice a annonc6 jeudi que les strangers, meme
clandestins, qui foumiraient des informations susceptibles d' aider
les Etats-Unis dans la lutte centre le terrorism verraient facilities
leurs demarches d'acquisition de visa ou de la nationality
americaine.
La consigne a et6 passee au FBI, hla division criminelle
du ministhre de la Justice et aux services de l'immigration. Le
parquet federal decidera si les informations justifient le "coup
de pouce" de administration.
John Ashcroft a en outre r6affirm6 l'intention de la
(voir Immigration / 10)


< L'6chec de la sommation du Juge et
I'incapacit6 de la Police Nationale A executer le mandate
ont laiss6 un grand doute sur l'ind6pendance et
l'incapacit6 du systeme judiciaire et de la police >>, a
soulign6 Amnesty International dans un communique
dat6 dujeudi 29 novembre. Malgr6 leur statut de fugitifs,
declare par le Ministere de la Justice, Ren6 Civil et Paul
Raymond circulaient et circulent toujours librement A
travers la capital.
Des envoys sp6ciaux d'AI avaient rencontre,
-en octobre dernier, des repr6sentants de l'Exdcutif, des
autorit6s judiciaires et policieres. Les de6l6gu6s
d'Amnesty avaient exprim6 << leur inqui6tude face A ce


comportement qui a s6verement
saps la crdibiliti des autorites
et des institutions haltiennes >.
Les deux chefs d'OP


Lavavas doivent rencontrer tres prochainement le
Commissaire du gouvernement Apropos du mandate 6mis
contre eux et A nouveau le Juge d'Instruction Claudy
Gassant, dans le cadre de 1' enquate conduite sur ce double
assassinate. En attendant, une requate judiciaire
recommandant au Grand Corps la levee de l'immunit6
parlementaire du S6nateur Dany Toussaint, qui doit 8tre
lui aussi interrog6 dans cette affaire, reste en suspens
depuis aofit.
Amnesty International incite les autorit&
hattiennes A poursuivre leurs efforts et leur engagement
afin que justice soit rendue dans cette affaire.

HPN


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour toutes les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, Fl 33138

305 757 4915 8272 305757 49.5

FADKIDJ VARIETY STORE












Parfums

ki .- c

1Parfums CD's (Compas, Racine, Evangilique)
Cellulars& Beepers Zouk, franais, amiricain
Produiers et Sandales Video's (haitiens, ambricains, documentaires,
Products pur la cuisine dramas)
Cadeauxdrms
Tableaux Produits de beauty
Moneygram Money Order Produits pour cheveux
Reception de paiement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
connection t6l6phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428
Tel: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916
Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am i 7:30 pm Denis/Joujou


Bobby Express
Rapiti- Confiance-et n Meile Taux .
Id c'est proute protn!
juli ~NewYork
.5401 N.2nd Avenue T&- 75-3Z78 Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
629 NE125t892-"a Chuich 2825Church Ave (718)693-3798
19325 NW2nd Avenue T&654-28 Queens 159-35BHillsdeAve C718)523-9216
SSprng Valley 19 South Main Street (914)425-7747
28 West SumseBlvd 524-1574 WasfhnLgton
Wr&JWMB 835 Jwmier Street Tal 202-7224925
60425d Steet655416 conwCcum ticut
425h Street 654166 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
487 North Dixie Hwy 429-9552 H t#175
129 N, Fla O IAr^ T61T 23-0865/22-7913/22-8855
2469 South Om Blossomirs TraTi (407)265-2100 PorWtoute infonnation, appelez Toll Free
STrail (407)265-21001-800-388-3875 ( Floride)
7177 RueStDenis,.l.ontzeal (514)27Q-5968 180:27-2622 (New York)
3820 Head Bourassa, Est (514)852-9245 Nata .M. ( -
k~ffiwhiivatftR SU lUthAve PL (941) 4-3"34
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Illlllldls
Cazmidge 300 Broadway (617)354-6448 111W MaiNk Street KemngPlM (941) W5-9229
2219 Fwler St. (941) 4614343
Quel que soit I'endrit sur la plan&te ob vous voulez envoyer
une sonne pronto pronto, Faltes conflance &
BOBBY EXPRESS

En plus des aopratin do trasfeat d'Cargint.no anou cdamgems do fare parvan
iminainsu*nadesxinataevois cahes.lcthres, siac desizugalloks dlmile
et toun autres products *Li't-

BOBBY EXPRESS,
c'st tdalutme carte do 1rms I=pig d'accts a sm'jumi occups
C'est tout implement le No.1 !


Page 8


I


rr







Mercredi 5 Dcembre 2001
U Ao- en Mrhen Vol YV MN A4


I Banaue de la R6publique d'HaiYti I


f~wSV ^ ^ '^^ '^ S" ^ -' r S?-tdrl".;. : ;1 ".t '*- *.


ja aQ iaen' ; -



aFA It&oM ens Billets


^^^^5fii~otioi0li;m w! "




^ ^ ^ -. 1 ri v.^ .'^ ^
I=N,-





AVA
2-C racer --1 et"


***' -~ ~ W. xA^ syj"iAmaki m:in' ^ 'ix, ' ." 'y



11 -- -a- --. --

34mpression dans [a marqe / Yo desh


-4-Fil de- e 'uri t a fi sekirite
4-Fit de s~ec~unjteap~p~aceot tFil~sekirite


-A.. .4
~.we4~O~' ae


=~atcsm. - - .~. -y-
""~ 1... i~t~==-r-.-=-. ,. - .,._-- --
-- .. r-~a~nTMn-~a~ -
. - -


ou ka we


m.5s4Pealmiereetfchiffresdores / Pye palmis


A AHO DH. AHDi7398




1j- 1 .
-- Z~-













t-Cooris varies / Anpil koule


ak chif dore


Banque de la Republique d'Haiti


- . $ -*, ^i .At SV... !i; A'.., j


Page 9


Asfl ~-.art~'Jtks flRr5mO~~~ ~ kF ~z-s amr~r-'- -


Wivieaux Billets


N


nai C eU m u vu..A v& T 4-+


SEi='s"2--TE-:?-^







Page 10


RELIGION & CULTURE I


Ha'iti au 8eme Festival des

Cultures Afro-americaines

Preservation des objets culturels haitiens


PORT-AU-PRINCE, 1" D6cembre Une petite
barriere verte en fer, d'aspect un peu d6labr6. Appuyez sur


la sonnette. On vient vous ouvrir et
des que vous foulez la cour
intdrieure, vous sentez que quelque
chose vous prend. Un arbre, comme
il en existe des centaines d'autres.
Mais IA, a 1'endroit o-h il se trouve,
derriere cette petite porte, il est
different. Ca et lA, des statues
repr6sentant des divinites vaudou. A
l'interieur, on est salu6 par Grann
Brigitte, Baron ... Des jarres partout,
des chaises sculpt6es avec des tEtes
grimaqantes, un sabre ... Des
meubles anciens, des vitrines en
acajou charges d'amulettes, de.
pierres et autres objets de la
civilisation Incas ...
On est chez Marianne
. Lehman. On est A la Fondation pour
la preservation, la valorisation et la
production d'oeuvres culturelles
haitiennes.


Elle arrive et tout de suite, c'est comme si on
(voir Vaudou / 11)


Piece appartenant a la collection de Mariane Lehman


Washington facilitera 'acces a la nationality

americaine pour les "informateurs"
(Immigration ... suite de la page 8) tenrorisme, un magistrat federal d'Alexandria, en Virginie,
Maison Blanche d'autoriser la creation de tribunaux aordonn6 la mise en detention sans possibility deliberation
militaires pour juger les terrorists pr6sum6s, car selonlui sous caution d'un Indonesien accuse de faux et usage de
la comparution devant des tribunaux civils pourrait livrer faux. Le parquet soupqonneAgus Budiman, 31 ans, d'avoir
des informations secretes et servir A la propaganda des Wt proche A Hambourg de certain des pirates de 1'air
terrorists. responsables des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis,
Toujours dans le cadre de la lutte centre le et notamment de leur chef pr6sum6, Mohammed Atta. (AP)


Mercredi 5 Decembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


LETTRES

"Promenade a

travers le terroir

litteraire jacmelien"
Le 25 novembre 2001... New York
Cher. I chere ami (e),
Pour cltrurer ses activilds de l'annie 2001, la
Fondauion Memoire organise utine rencontre culturelle
original et multidimensionnelle qui comblera de plaisir
non seulement ses fiddles habitues, mais aussi tous les
nouveaux invites. Elle se diroulera le dimanche 16
decembre 2001 A deux heures de I'apres-midi au Donna
Marie's Restaurant & Catering, situd au 20 New Hyde
Park Road, Franklin Square, tel. (516) 354-9173.
Le theme de la rencontre sera : "Promenade A
travers le terroirlittdrairejacmilien". Nous continuerons
cejour-lk le long processus de celebration de la m6moire
locale et des dilTdrentes cultures r6gionales, l'une des
marques distinctives de la Fondation Mimoire. Loin de
(out regionalisme diviseur, mais particuherement attach
a valoriser les particularitls reconnues de chaque region
haitienne, la Fondauon Mehmoire c16brera en effet les
diflfdrentes composantes de 1'identit6jacmdlienne en de-
mandant A plusieurs personnalitis de.nous parler de
plusieurs aspects de la culture jacmdlienfie : art,
economic, littudrature. Parmi les grands noms de Jacmel
qui seront valorisis, il y aura Alain Turnier, luhistorien de
1'economie haitienne et ancien MNinistre des Finances,
auquel la Fondation Mdmoire rendra un homage
postlhume; Jean MAellus, poete, dramaturgeel romancier
cdl1bre dans la Francophonie; Rend Depestre, monstre
sacr6 des Lettries haltiennes, 6crivain haitien
contemporain incontournable; Laennec Hurbon,
philosophy et sociologue de renommie international,
ainsi que des expositions de certaines toiless de la peintlure
jacm6lienne. 11 y aura des lectures de texte assures par
(voir Promenade /II)


LE PROGRAMME D'ASSURANCE

DES AGENTS DE LA FUNCTION PUBLIQUE : QUELLES AMELIORATIONS ?

r-emieuze PraKtie


D'mportantes r6formes viennent d'etre op6rdes dans le
systeme de gestion du Programme d'Assurance des
Agents de la Fonction Publique. Les nouvelles orienta-
tions adopt6es s'inspirent de la n6cessit6 d'adapter ce
programme aux conditions socio-6conomiques des
employes publics afin qu'il contribute effectivement A
r6pondre A leurs besoins sanitaires.
La formule de couverture pr6conis6e est celle de
1'auto-assurance. Elle constitute une approche nouvelle
en matiere d'assurance en Haiti. I imported que ses
mecanismes de fonctionnement b6nfficient d'une
certain vulgarisation dans l'opinion publique, ct que
les Fonctionnaires Publics en soient particulibrement
informs, pour une pleine utilisation des services mis A
leur disposition.
A cet effet, le Service des Relations Publiques du
Programme inaugure avec cette publication une s6rie
de communications destinies A renseigner les
concerns sur, entire autres, le mode de gestion du
nouveau programme, les modalit6s d'acc6s aux soins et
services sanitaires qu'il offre, son apport au
d6veloppement du secteur Sante haitien, ses perspec-
tives d'6volution dans le court, le moyen et le long
terme.

Mettant en oeuvre sa politique de r6forme administra-
tive, le Gouvernement haltien adopta au course de
l'ann6e 1998 une double measure au b6n6fice des
employes publics, celle de r6viser la grille des salaires
et de leur accorder des avantages sociaux. S'agissant de
ces avantages, L'objectif poursuivi a 0t6 d'aboutir de
maniere progressive A une formule adapt6e A la r6alit6
socio-6conomique des fonctionnaires et qui r6pondrait
le mieux A leurs besoins sur le plan sanitaire.

C'est ainsi qu'un programme d'assurance couvrant
pour la premiere fois l'ensemble de la Fonction
Publique a 6t6 mis en place. Aux termnnes d'un processus
d'appel d'offres ouvert, I'Etat attribua 60 % de
l'effectif des employes A la compagnie Capital Live et
40 % A INASSA, sur la base de leurs capacit6s de
gestion et leurs offres financidres avantageuses.

Cette initiative du Gouvemrnement a Wt trouv6e
judicieuse et le programme devait bien fonctionner
selon diff6rents avis techniques de sp6cialistes sur la
question. L'argument soutenu 6tait que l'assurance
traditionnelle avait toujours bien fonctionn6 et que


toute autre formule alternative, comme la mutuelle de
sant6, par example, exigerait des mises en place sur les
plans statistiques, l6gaux et r6glementaires pur lesquelles
les conditions n'6taient pas reunies.
N6anmoins, le module d'assurance traditionnel
exp6riement6 avec ces companies priv6es ne tarda pas A
se r6v6ler inapte A r6pondre aux besoins r6els de sant6 des
assures. Apres dix-huit (18) mois de fonctionnement, il
n'a pas pu produire les r6sultats attendus. Les
b6nfficiaires comme les prestataires de services,
exprimaient leurs insatisfactions vis-h-vis de son mode de
gestion au point de rendre de plus en plus n6cessaire la
recherche d'une solution de replacement.

Reorientation du Programme

La couverture d'assurance collective repr6sentait une
experience nouvelle pour administration publique. Le
pourcentage d'employds publics b6ndficiant d'une assur-
ance repr6sentait jusque-lA 5 %.
Du fait de 1'effectif imposant constitu6 par les 43.000
assures et leurs dependants 6ligibles, il 6tait necessaire de
r66valuer de maniere periodique le programme, pour
s'assurer que les objectifs vis6s 6taient atteints C'est ainsi
qu'apres avoir suivi sa progression et identifi6 les ob-
stacles A son fonctionnement efficace, les responsables de
l'Etat ont decide qu'il fallait en changer l'orientation,
pour les principles raisons suivantes:

- l'incapacit6 de r6pondre aux besoins de services de sant6
de tous les agents de la function publique;
- un aces tres limits aux soins sanitaires, A cause de la
difficult pour la majority des assures de payer le montant
total des.frais de sant6 pour 8tre rembours6s en parties par
les companies d'assurance;
- Une lenteur des procedures de remboursement
d6courageant le fonctionnaire dans l'utilisation des ser-
vices du programme;
- l'inexistence, notamment en province, de structures de
ddlivrance de soins et d'infrastructures sanitaires,
affect6es sp6cialement A la prise en charge des
fonctionnaires publics;

Les facteurs de dysfonctionnement une fois relev6s, les
companies d'assurance ont 6t6 avis6es, en octobre 1999,
que des measures devaient etre revenues pour apporter les
ajustements necesaires.


Avec le concours d'experts intemrnationaux, il a t
propose a ces companies des amendments aux
dispositons en application. Celles-ci ont fait une
contre-proposition qui ne renfermait pas les r6ponses
approprides aux preoccupations du Ministere de
l'Economie et des Finances. Aucune entente n'ayant
pu se degager des consultations entreprises, l'Etat
hailtien r6solut sur la base de 1 'experience des dix-huit
(18) mois de fonctionnement, de redynamiser le
programme.

II a Wte alors retenu le module d'Auto-assurance, un
mode de couverture sanitaire base sur celui des
Organizations de Maintien de la Sante (OMS) existant
aux Etats-Unis et dans d'autres pays. Encore appel6e
Administration d'Assurance, ce syst6me permet &
1'Etat d'assurer ses employes centre les risques
sanitaires sans utiliser les services d'une compagnie
d'assurance.

L'Etat met lui-m8me en place des necanismes et struc-
tures de gestion destines A delivrer aux assures des
soins et services de sant. Un telle approche des
prestations de services sanitaires pr6sente une
difference essentielle avec assurance traditionnelle.
Elle garantit une couverture sanitaire beaucoup plus
complete et efficace, en ce sens que 1'assur6 n'est pas
oblige d'8tre capable de payer pour avoir acces aux
soins et services.

Le nouveau Programme d'Auto-assurance est conqu
de maniere A garantir le enforcement de la capacity
de gestion des soins de sant6 des differents partenaires
impliqu6s, afin d'apporter une meilleure r6ponse aux
besoins des employs. Son objectif A moyen terme est
de permettre A l'Etat haltien toutes les structures
neecessaires une fois 6tablies, de mettre
progressivement sur place, une mutuelle de sante.

Les changements apportis au Programme ont 6t6
decides en vue d'amener des ameliorations dans la
gestion de l'assurance, les structures de distribution
des soins, I'accessibiit6 de la couverture et la quality
des services foumrnis.

Service des Relations Publiques
Programme d'Auto-assurance
des Agents de la Fonction Publique







Mercredi 5 D6cembre 2001
nffov .. I -_1_- 1 r~ VV M IAA


Haiti en Marche Vol. XV No. 4


1'ava
invit
Les c
ils s'
nous

... je
unh
je m
vaud


de vi
objet

femn

allaii
d'arg

Lehr
parld
jeco

cesp
des c
hadti

pas.
paro
cara
Elle
qui f
tenai

pas]
surl

leur

imp(

l'imi


I RELIGION & CULTURE I


Page 11


Ce qui compete avant tout c'est le respect,
mense respect que Marianne montre pour tous ces


Cette exposition se ddroule en mnme temps que
la Biennale de Santo-Domingo, ce qui explique l'affluence


URBANISME


Les problematiques du Sud'Est
La majority des % ll fois de trop, I'occasion
haitiens est aujourd'hui la veille de 2() pour certain de fire de
consciente que malheureusement le senti- Dr. Michel LOMINY 1'argent ou comme d'habitude de se faire un


ment de la fiert6 et de 1'honneur, qui devrait tout
naturellement nous illuminer le ler janvier 2004, ne sera
pas aurendez-vous.
N6anmoins, plusieurs personnalit6s du
d6partement du Sud'est se r6unissent A Jacmel depuis le
mois de juillet dernier a initiative du Pr6sident de la
Chambre de Commerce du Sud'Est, M. Jacques Khawly,
pour discuter de la forme que prendra la participation du
d6partement du Sud'Est A la commemoration du
bicentenaire de 1'ind6pendance d'Haiti. Au course de ces
diff6rentes rencontres o4 chaque participant pouvait
s'exprimer librement,j'ai note une certain volont6 de faire
les choses autrement:
1) une s'agira pas defeteruniquementpourfeter.
2) Cette fete ne doit pas etre encore une fois, une


Promenade litteraire...
(suite de la page 10)
des membres de la Fondation M6moire. La parties musical
sera anim6e par notre pianist pr6f6r6, Victor Surpris et le
maitre de c6r6monies sera ce jour-la notre talentueux
chanteur-maison, Jean-Elie Barjon.
Venez terminer 1'anne 2001 en beauty, en venant
participer en grand nombre A cette rencontre culturelle
organisee par votre Fondation Memoire. Vous passerez un
apres-midi de charme, vibrant au rythme de la culture
jacm6lienne, l'une des pieces maitresses de l'identit6
haitienne.
S'il vous plait, soyez Al'heure: le diner sera servi
aux environs de 2h30 et nous devrons rendre la salle A 6
heures pr6cises.
Ticket d'entr6e: $ 25.00, buffet inclus

Pour le comit6
Eddy Magloire
Hugues St. Fort


nom, un capital politique pour leurs besomins personnel sans
que le pays n'en b6n6ficie d'aucune maniere, une fois la
fete terminde, L'espace d'unejournm6e.
3) IR ne faut pas non plus qu'on se mette A


qu6mander de 1'argent a droite et A
gauche pour finance la commemoration
de cet ariniversaire. Un anniversaire qui
serait sans lendemain. Car, vu les condi-
tions infrahumaines de la majority de la
populationhaltienne, vul'6tat lamentable
du pays, qu6mander pour feter et se
r6jouir serait faire preuve d'une
effronterie audacieuse et d'un sans-gene
r6voltant.
4) Bien plus que cela, R s'agira
de profiter de cet anniversaire memorable
A plus d'un titre, et d'en faire le pr6texte
pour amorcer un nouveau depart, avec
l'ambition cette fois d'accomplir une
oeuvre durable sur le plan 6conomique
et social afin que nos petits enfants aient,
eux, de bonnes raisons de feter et d'etre
fiers le lerjanvier 2104.
A cette fin, les citoyens et
citoyennes du Sud'Est se doivent
d'aborder des maintenant, avec lucidity
et clairvoyance, A la recherche de solu-
tions d6finitives:
La probl6matique de
l'electricit6 du Sud'Est afin de s'assurer
que le ler janvier 2004 ne nous
surprenne pas dans l'obscurit6, dans le
noir...
La probl6matique de la con-
struction d'un axe routier a standard in-
ternational, la Trans-Sud'Est, traversant
(voir Jacmel / 12)


toutes sortes d'odeurs de feuilles, histoire de cr6er une
ambiance.)
Il y avait beaucoup d'officiels, l'ambassadeur
d'Haiti, le consul g6ndral de Suisse et l'on peut dire que
tout le monde semblait 8tre sous 1'emprise des pieces.
Nous avons voulu savoir pourquoi la Fondation
etait tellement discrete en Haiti. Seul un petit group en
connait 1'existence. Pourquoi?
Nous aimerions beaucoup montrer ces pieces
au plus grand nombre, nous a r6pondu Mariane Lehman,
mais nous sommes plutbt mal logs. Chez nous, c'est
comme un grenier de grand'mbre avec toute la poussiere
que cela sous entend, comme vous voyez."
(interview recueillie par Elsie Eth6art)


<<...On s'amusait a la suivre
dans la cour de r6cr6, elle ne sefachaitjamais.
On disaiten riant qu'ellIe avait
les plus grands yeux du monde
eton avait fini par I'appeler
"yeuxde lune".
Vous souvenez-vous d'elle et de ces beaux
jours ?
Elle sera Ia...

Le Dimanche 16 decembre
avec toutes les autres,
au Brunch, organism par
I'ASSOCIATION DES ANCIENNES
ELEVESDUSACRE-COEUR
(A.A.E.S.C.)
pour partager les souvenirs et la table.
Venez vous replonger dans une
ambiance d'autrefois sur fond de poesie
etdemusique!


Dmanche1Dwembre2001
l heumresa.m.
Instituion du Saco&Coeur


Admission :Gdes 350.00


S P 0 N S 0 R S
Agemar- EATT- Entreprises Rossard Gedimex-
Haitel Les Chantiers Modernes d'Haiti Promobank


C

0


EM






NMI


Pour la preservation des objets culturels haitiens
(Vaudou ... suite de la page 10) objets. Elle s'excusepourlapoussiere qui recouvre certain des visiteurs.
it tojoursconnue. D'unegrandesimplicit, ellenous d'entre eux. Ne me dites pas surtout que c'est la patine Quelles ont etW les reactions des visiteurs? Pour
e A prendre place dans un de ces magnifiques fauteuils. du temps. Non, chez le houngan, ces objets, statuettes et introduireles pieces, j'ai fait une conference, suivie d une
chats sont lA, eux aussi, tous tout noirs ... Eux aussi, autres sont resplendissants, bien nets. Pas un grain
approchent comme pour 6couter l'histoire qu'elle va de poussirre. Et pour elle, c'est une trahison que
center. de laisser la poussiere se d6poser sur eux, ou de
"Tout a commence il y a longtemps, longtemps laisser un strangerr les voir dans cet 6tat. |
e ne me rappelle plus exactement quand. Un beaujour, Personnage surprenant que Marianne
omme est venu me montrer ce qu'il avait a vendre. Et Lehman. Elle n'a pas d'age. Elle sourit beaucoup
esuis rendue compete qu'il s'agissait d'une statuette et connait personnellement tous ces personnages
ou. tr6nant dans sa mason. Elie nous parle du Festival,
D'ofi venait -elle? D'un houmfor. le VIl6mne Festival Anthropologique des Cultures
Celam'arendutoutetriste, nous confie Marianne Afro-amdricaines qui se tient en ce moment en
oir que ce houngan voulait se d6barrasser ainsi d'un R6publique dominicaine. La Fondation pour la
t sacred. Prservation, la valorisation et la production
"Je suis houngan et j'ai besoin d'argent. Ma d'oeuvres culturelles haltiennes y participe. C'est
ne a un cancer du sein." la premiere fois que la Fondation participe A une
Que faire, ai-je pens6? Renvoyer cet homme? II telle exposition A part entire.
t chercher Ale vendre ailleurs. II avait un urgent besoin "UIls sont venus avec un camion trop petit,
gent. C'6tait pour lui une question de vie ou de mort. nous raconte Marianne. On a tout essay. Mais
Done j'ai achet6 la statuette, pursuit Mariane finalement on a dft laisser un magnifique miroir
nan. Puis d'autres sont venues. Le premier houngan a qui measure 2m70 deN haut et qui est surplombe
6 un deuxieme, puis A un troisieme ... "Maintenant, d'une tate d'Indien avec une pipe. C'est dommage,
nnais tous les houngans d'Haiti dit-elle en souriant. pace que ce miroir montre la collaboration 6troite
"Je me suis ruinde en faisant acquisition de entire indien marron et haltien marron du pass. .
iices. Mais le r6sultat est lA. Ce sont des centaines et Puis Marianne revient Ala collection, cette
;entaines de pieces, toutes faisant parties dupatrimoine extraordinaire collection d'objets de l'art sacr6 du
en que je conserve jalousement." vaudou exposes chez elle:" Cette collection, en
Quand elle parle, Marianne Lehman ne s'arrete fait,c'estle refletd'unesoci6tW qui 6taitenmarche
route une passionl'embrase qui transpire atravers ses depuis l'esclavage. C'est bouillonnant. On ne
les. Elle respire l'6quilibre, mais aussi perce un connait pas grand chose de cette soci6t6-lk, parce
ctre batailleur. que les gens qui auraient pu s'en occuper la
sort unjournal etnous le montre, unjournal dominicain rejettent. D'abord les sectes protestantes et avant .. .... . .
ait 6tat de la participation haitienne a l'Exposition se 1'Eglise catholique. Quoique du cot6 des catholiques, on a Collection Mariane Lehman
nt ces jours-ci A Santo Domingo. eu A faire un certain mea culpa. J'ai vu une fois un pretre, communication de Rachale Dominique qui a Wt applaudie
Marianne est furieuse. Elie avait bien dit de ne. au course d'une rencontre & 1'Institut franoais monter sur longuement. Les gens se sont mis debout pour l'acclamer.
photographer I'Autel Bizango. Et le voilh qui s'6tale scene avec sonmissel et exprimer tout le tort quell 'Eglise Las gens ensuite sontmont6s Al'Exposition. Nous
a page du journal. catholique avait fait au vaudou. I faut maintenant que avions mis un livre pour recueillir les impressions du public
Que vont-dire les houngans? se plaint-elle. Je cela cesse ", s'est-il ecrid. !
avais promise dene pas laisser photographer l'Autel. Quant al'Exposition de Santo Domingo, elle s'est "Ayibobo ", a 6crit un monsieur. II y a une
Je ne lui ai pas demand. si elle 6tait initide. Quelle ouverte le 13 novembre et durera jusqu'au 13 D6cembre 6tudiante en g6nie civil qui a dit: Sa se ode lakay mwen "
ortance! 2001. (je dois vous dire que nous avions pris soin de distiller


0


ui







I URBANISME I


Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


Les problematiques du Sud'Est a la' veille de 2004


(suite de la page 11)
tout le d6partement, des Anse-A-Pitres aux C6tes de Fer, et
faisantlajonction avec la Nationale No. 2 vers l'ouest.
La probl6matique de I'adduction d'eau courante
dans nos diff6rentes communes pour une distribution
r6gulibre d'eau saine m8me en temps de pluie.
La probl6matique de fournir aux Sud'essois un
service moderne de telecommunications leur permettant de
communiquer entire eux et avec 1'exterieur et favorisant
l'utilisation des nouvelles technologies de 1'information et
des communications.
La probl6matique de la mise en service et de la
gestion du Port de Jacmel.
La probl6matique de la construction d'un Adroport
international moderne dans le Sud'Est.
La probl6matique de la construction de barrages
de nos rivieres et course d'eau, de citernes de retenue de
1'eau de pluie et de lacs collinaires en des endroits
appropri6s.
La probl6matique de l'irrigation de 6000 hectares
de terre de la plaine de Meyer et des Orangers.
La probl6matique de refaire les surfaces de nos
mornes par des travaux de protection de sol et de plantation
d'agrumes et d'autres arbres fruitiers.
La probl6matique de la scolarisation obligatdire
de tous les enfants du d6partementjusqu'Al'age de 14 ans.
Laprobl6matique de foumrnir une autre voice d'acces
A Jacmel et 6viter le goulot d'6tranglement que repr6sente
le march Geffrard et la parodie de gare routiere qui s'y
trouve.
La probl6matique de la ddlocalisation de cette


La Ligne a6rienne de

The Airline of


derniere et la construction d' une nouvelle gare routiere, une
vraie.
La probl6matique du drainage sanitaire et du
pavage des rues du bas de la
ville.
La probl6matique du financement et de la gestion
de la collect des dechets A Jacmel, la M6tropole du Sud' Est,
et la probl6matique de trouver un site de d6charge appropri6
A cet effet pour un Jacmel propre et propre h recevoir des
tourists en 2004.
La probl6matique du drainage des eaux de pluie
et du contr8le des crues de la rivibre des Orangers et 6viter
les d6gats que nous connaissons chaque annde le long de
son course.
La probl6matique de la construction et de
l'am6nagement d'autres marches publics converts,
conformes A l'hygiene et dots de toutes les commodit6s
usuelles, A Jacmel et dans les autres communes du
d6partement.
Laprobl6matique de larestauration-modernisation
du march central (Marche en fer) en face de la cath6drale
et de sa transformation en un marchede sec", ou meme sa
d6localisation, une des priorit6s dans les projects touristiques
du Sud'Est.
La probl6matique de la construction de routes
surfaces menant A nos sites touristiques (Etang Bossier,
Bassin-bleu, Grotte S6journ6, Fort Og6, Foret des Pins, Parc
la visit A Seguin, Chute Pichon etc.) et aussi menant A nos
greniers de denrdes alimentaires.
La probl6matique de la construction d'un stade
moderne dejeux pour les competitions sportives nationals


LEiAiiEI


For

Best Possible Service

at the
LOWEST POSSIBLE RATES


Special super saver

Promotion



$ 151 + Tax


Round Trip

Not valid for travel 12/05/01 01/15/02


Buy One ticket


Buy One ticket
Get One Free !



$206 +TAX


Round Trip

Not valid for travel 12/05/01 01/15/02


HOLIDAY AIR FARE $ 303.00 + TAX


Purchase your AIR D'AYITI Ticket at These Travel Agencies


Burnett Travel Service
D-Tour International Vacations
Federal Travel & Cruuises
Park Aenue Travel
Rita Olwel Travel
Sambra Travel
Sea Gulf Travel
Chang Travel
Florida Travel


954-584-6780
954-359-8385
954-942-5666
954-741-3003
954-764-1570
954-943-7944
561-394-6030
954-781-7130
954-975-4044


Fort Lauderdale, Florida
Fort Lauderdale, Florida
Lighthouse Point, Florida
Lauderhill, Florida
Fort Lauderdale, Florida
Pompano Beach, Florida
Boca Raton, Florida
Pompano Beach, Florida
North Lauderdale


et internationales.
La probl6matique de la construction d'un Centre
medical moderne de diagnostic, d'hospitalisation de court
dur6e et de chirurgie d'un jour desservant tout le
d6partement.
La probldmatique de ce que nous pouvons faire
du < La probl6matique de remettre en 6tat les sites
touristiques du d6partement et en particulier la transforma-
tion de Raymond les Bains et autres plages de la region en
vraies stations baln6aires dot6es de toutes les commodit6s
usuelles pour le confort des vacanciers et des tourists.
Laprobl6matique delaformationdu personnel de
service dans les hotels et les restaurants du Sud'Est.
Et enfin comme il n'estjamais inrterdit de rever:
La probl6matique de la construction d'un boule-
vard promenade faisant le tour de la baie de Jacmel, du Cap
des Mar6chaux A Pointe Baguette.
La probl6matique de la construction d'un boule-
vard c6tier A vocation touristique et r6cr6ative sur les 24
kms reliant Jacmel A Marigot.
A la veille de 2004, ann6e du bicentenaire de la
foundation de notre pays, ce programme-minimum
certainement non exhaustif n'est ni trop grand ni trop gros,
il nous faut seulement de la volont6, de 1'audace et de
1'imagination, encore de la volont6, de l'audace et de
l'imagination, toujours de la volonte, de 1'audace et de
1'imagination.

Dr. Michel Lominy


TOURISM

Construction

d'un h6tel

quatre etoiles

a Port-au-

Prince
Port-au-Prince, le 28 novembre
2001- (HPN) Le gouvernement Aristide a
proced6, mardi, Ala signature du contract pour
la construction d'un h6tel quatre 6toiles pres
del'a6roport international de Port-au-Prince.
Ce project, 6valu6 A 40 millions de
dollars am6ricains, se rdalisera en partenariat
avec la Compagnie des Tabacs Comme 1
Faut, la Caribbean Hotel Venture, le g6ant
mondial de l'h6tellerie Hilton et I'Etat
Haitien. D'autres actionnaires se sont aussi
joints au group.
L'ouverture du << Gateway of
Haiti >, nom qui a 0t6 choisi pour l'hotel par
le consortium, est pr6vue pour le premier
janvier 2004, soit un an apres le premier coup
de pioche du plus gros chantier que le pays
aura vu ces dernieres ann6es. Le group
d'hommes d'affaires impliqu6s dans ce project
soutient qu'il a 6tudi6 les risques encourus
dans une telle venture et que les conclusions
des diverse analyses se sont av6r6es
positives. << Le Gateway of Haiti sera le
premier h8tel haitien aussi luxueux et offrant
des commodit6s de classes international , a
mentionn6 M. Jean-Dany Pierre-Franqois,
administrateur g6ndral de la Compagnie des
Tabacs Comme II Faut. Le complex
comprendra 250 chambres don't deux suites
royales, une salle de conference, une piscine,
des terrains de tennis et plusieurs autres
facilities recherch6es par ce type de clientele.
Le group d'hommes d'affaires qui
a invest dans ce project vient de l'6tranger et
d'Haiti. C'estla Caribbean Hotel Venture qui
sera actionnaire majoritaire de l'hotel. Pour
sa part, la chaine Hilton s'occupera de la
g6rance et de I'administration. On profitera
alors del'expertise etde la grande experience
du gdant hotelier pour diriger 1'6tablissement.
L'implantation de ce complex a &t6
rendue possible grace au cadre incitatif
d'investissement mis en place par le
gouvernementAristide. Cette convention est
(voir Tourisme / 14)


___________ I -


Page 12


Airrd Ayiti


L






Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 44


Nos petites annonces classes


Radiip_
Port-imi- IPrince
Melodie 103.3 FM
de5:00 Aminuit
Tous les jours
7 jours sur7
Musique retro, Jazz,
compas, salza, hiphop,
la bonne humeur est de
mise avec nous
captez M61odie et votre
vie ne sera plus la m8me...
Chicago

Radio 1'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm A 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouchd
4:20
Module franqais
bulletin de nouvelles
Lionel Ch6ry
4:50
Module Creole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
T61 516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130AM
every sunday
9:00 am
A Midi
New York
Haiti
Diaspo Inter
1330AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am

Haiti en Marche


En vente des le mercredi
-a Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston New
York Montreal, Paris
Bruxelles Berlin,
Geneve...


Pour 6tre 6 jour
avec I'actualit6,
abonnezvous
en nous appelant:


Miami
305 754-7543
(305) 754-0705

Port-au-
Prince
245-1910
221-8567/68/96

New York
914 358 7559

Boston
508 941 6897

Montreal
514337 1286


Bon App6tit!

Pour les F8tes
mais aussi pendant
toute l'ann6e:
June Cabrit
8 A 12 mois A
Vendre.

Tue sur
command
Entier ou
demi
$ 2.75 la livre/
poids net
Appelez:

1-386-497-40931
ou consultez
notre adresse
6lectronique

jeunecabrit@aol.com


Medecin

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynecologie
Accouchement
Operation pour
fibrome Family Planing
Ligature des trompes
CirconcisionCureage
Tous les tests pour
immigration
Nous acceptons toutes
sortes d' assurance ainsi
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceintes. Nos maladies
accouchent dans des
h6pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertieres Shopping
Center
(305)751-6081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dalles
No 27


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie Highway
305 940 9070

Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th Av.
305 9409902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
9543801616


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
9547812646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
Fl 33064
T61.: 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECO PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Ho 330608
954-941-7004


Attention!
Is Government support of gambling and commercial activities considered a valid "public purpose" ?
Haulover Park and its adjacent waterways are a beautiful, natural, important public asset. Unfortunately, Miami-Dade County officials see the area
as a target for commercial development. The Board of County Commissers (BCC) recently succeed at transferring state owned submerged lands
and waterway areas into the County's hands, pledging to comply with a restriction imposed by state law that the acquired property would be used
strictly for a "public purpose".
As soon as the transfer was complete, the BCC concluded deals that had been waiting for the county to acquire the submerged lands from the
State, including agreeing to a contract with a gambling ship company and promising to construct an administration building for it within the park.
The County also promised its new partner that it would build a large commercial marina of over 240,000 square feet in the"submerged lands" and
more than a dozen commercial buildings for affiliated retail shops in the park and along the waterway.
The commercial marina is slated to comsume a significant section of the Intracostal Waterway adjacent to Haulover Inlet, directly within a critical
manatee protection zone.
The county's plan to "redevelop" Haulover Park reveals that the county intends to spend millions of dollars of public funds on building at the
commercial marina and buildings for commercial activities. However, there is no budget or other financial documentation for the project, County
officials are moving ahead with their endeavor under the cover of it being a park renovation project. This will be the first phase of an overall
commercialization land that has yet to be disclosed.
The County will be literally paving the way for special interests to reap huge profits on public property. The County's own public records reveal
that it considerers the marina operation to be "highly profitable". The plan is proceeding forward, and Haulover may be lost to profiteers unless
the process is halted quickly.


Montreal


COMMUNIQUE DE PRESS


Le Comit6 de Comm6moration du Bicentenaire de Toussaint Louverture de Montreal,
vous invite A l'inauguration de ses activities le samedi 8 d6cembre 200 la la
Cindmatheque Qu6bdcoise, 335 Boulevard Maisonneuve Est, Montr6al, Qu6bec.
Programme
Presentation du Comite Toussaint Louverture
Vente-signature du livre de historiann Claude Moise
Leprojet National de Toussaint Louverture et la Constitution de 18901,
public aux lEditions du CIDHICA.
Projection du film < Ame Noire > de Martine Chartrand.
Lancement du calendrier historique 2001
Vin et fromage

Paris
ADJABEL EN CONCERT A 1'OLYMPIC CAFE
LE SAMEDI 8 DECEMBRE ia 20h30
20 rue LUon 75018 PARIS (M6tro Chateau-Rouge)
Entree : 40 FF / T61.: 01 42 52 29 93

occasionT L~rniqtue .
A Vendre ou a Loner
Sur la route de 1' Adroport International de Port-au-Prince
S Immeuble moderne de 10.000 pieds carr6s avec
S show room et climatisation central.
Idal pour banque, supermarch6, magasin, bureaux,
quincaillerie, factorie etc...
A Vendre en tout on en parties
Terrain de 6.000 metres carrds. Iddal por construction h6tel,
bureau magasins, station d'essence
Pour tout renseignement
Tel: Haiti 509 250 1606 / 250 1847
USA 305 343 7638 / 954 714 0500


Restaurant



Bel Fouchet
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!


Boulangerie


Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurrec
manchette Bagel sur
command
T61l: 4092-4685
403-1958


Du Lundi au
Samedi

Melodie MATIN


103.3 FM

Port-au-Prince


Job!

A Major Corp seeking to expand in
the Haitian Market seeks two career .
minded Individuals.. Initial Compensa-
tion up to US$ 800.00 / week to start.
Outstanding Benefits and training pro-
gram. Please call Roger Dominique at
305-308-7597
or 954-987-5518
or 561-416-4802.

Le Comite
d'lnvestissement et de
Developpement en Hafti

Super Market -C.I.D.E.H.
718 941-6080
Situ6 tout just en face de la
Librairie et des services 16gaux et de
traduction Rincher,
2608 Church Avenue
coin Rogers Avenue,
vous trouverez tous les products
tropicaux particuliirement des products
Haitiens a C.I.D.E.H Super Market,
une oeuvre a but non lucratif pour
supporter le
D6veloppement economique .
d'Haiti.
A C.I.D.E.H Super Market
et Groceries
Prix r6duits tous les jours de la
semaine.


Points de Vente Haiti en Marche
Miami Pompano Beach Fort Lauderdale


Page 13


CL .C .


~.1.~~...


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t6l.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, Fl 33311
T61 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954345 0450
Delray Beach
Classic Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846
OUR LADY Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray Beach, Fl
33444 T1l:
561-272 3556






I TERRORISM I


Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


SUn week-end sanglant fait pas momins .Nos vies sont

IA, de 30 morts en Israel et 200 bless es unenferetnos
Israel, s 2d 30ebe- i ~ morrs en Israel eth200 flI ~efnsne peuvent plus
Une bombe a explonf se,. srtir". a d~plar6


bord d'un autobus A Haifa, dans le nord d'Israel, faisant au
moins 15 morts etune quarantine de bless6s au lendemain
d'un double attentat suicide dans lequel dix Israeliens
avaient 6t tu6s.
La police a imput6 1'explosion d'Halfa A un kami-
kaze palestinien.
Ces attentats en cascade marquent l'un des week-
ends les plus sanglants depuis le d6but de l'intifada
palestinienne centre l'occupation israelienne il y a 14 mois.
Us menacent de faire capoter une mission de paix entam6e
ces derniers jours par l'6missaire am6ricain, le g6n6ral An-
thony Zinni.
Des activists palestiniens ont en outre abattu un
Isradlien apres s'etre infiltr6s dimanche matin dans une
coloniejuive de la bande de Gaza.
Selon des t6moins, 1'explosion survenue dans
1'autobus a arrach6 le toit du vehicule, qui a 6t6 project
contre un mur dans le port d'Halfa. D6bris et fragments de
corps ont Wt6 6parpill6s dans une rue d'un quarter
r6sidentiel.
La police a covert les corps de couvertures tandis
que des artificiers passaient le secteur au crible. Des ambu-
lances ont transport les blesses dans un h6pital local. Des
t6l6visions ont dit qu'au moins 17 d'entre eux 6taient dans
un 6tat critique.
L'explosionn'apas Wte revendiqu6ejusqu'ici, mais


Jospin invite les Etats-Unis a tirer les lemons
RIS, 21 Novembre Le Premier ministry, 11 partager cette approche", a-t-il ajoute6. "Ils ont eprouve
n, invite les Etats-Unis A tirer les lemons de la U U 11 Slep l ltem b rI 1'utilite d'une coalition ils devraient comprendre l'interet
ionaleouverteparles attentats du 11 septembre insisted sur importance d'une dmarche multilatrale de d'une demarche multilaterale pour regler les probl6mes
et Washington. a t importance communs de l'humanitc.
et Washington. ~~~la lutte contre l'effet de serre aux n6gociations sur la cmusd hraiC
ans le monde actuel", a-t-il d6clare lors d'un altcontre effet de serre aux ngocatns sur a Le Premier ministry s'est appuy6 sur l'exemple
~~~~liberalisation des changes commerciaux. rri t '* .i *
a situation en Afghanistan A 1'Assembl6e i sat eses Americains, qui ont fait de 1'Afghanistan, oil le regime taliban a donn6 asile A
es diverse formes de violence, 'irrespect des experience faut espdrer que leu r possibe vulnans, qui t fait Oussamaben Laden, commanditaire presume des attentats
homme, les attetes A'expdrience tragique de leur possible vulnrabi liti et nt (voir Jospin /17)
homme, les atteintes & 1'environnement' ri1 tni,,o rrnfrtt (vrJspn/7


n des in6galit6s, se conjugent les uns les autres".
constat, a-t-il rappele, a conduit la France A


international, souhaitent


Project de construction d'un

Hilton a Port-au-Prince
(Tourisme ... suite de la page 12)
lapremiere sign6e depuis 1972 entire l'Etat haitien et des partenaires strangers. A 1'epoque,
le Club Med s'etait installed sur la COte des Arcadins. Le gouvernement a promise de fournir
des commodities pour la construction de 1'hOtel et de faciliter 1'implantation d'un tel project
pres de la capital. Le Ministre des Finances, M. Faubert Gustave, a par contre ete avare
de commentaires concernant ces incitatifs economiques ou autres, les details de 1'entente
ne pouvant etre rendus public.
La Ministre du Tourisme, Mme Martine Deverson, est enchantee. < 11 faut
sensibiliser la population sur 1'importance de 1'industrie touristique. Chaque stranger qui
visit notre pays report avec un souvenir laisse par un haitien. Cette industries peut faire
vivre plusieurs petits commergants si elle est bien developpee. M. Jan Van Doom, Pr6sident
Sde la Compagnie des Tabacs Comme II faut s'est montre confiant en l'avenir d'Haiti et du
d6veloppement du reseau touristique. << I n'y a pas beaucoup de concurrence sur le march
hotelier et notre produit aura l'avantage de se demarquer grace A son emplacement et a sa
quality. Nous croyons en Haiti et les perspectives d'avenirs sont tres positives >>, a-t-il
affirmed. HPN


9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147 DIESEL
OFFICE (305) 836-4333 SPECIALIST
FAX (305) 836-0230 4EHCLES
E-MAIL: BA YCOAUTO@AOL.COM 4X4 VEHICLES


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


MIAMI-DADE COUNTY
MIAMI, FLORIDA


Miami-Dade County, Forida is announcing the availability of the
following bid(s), which can be obtained through the Dade County
Department of Procurement Management Vendor Information Center
(VIC), 111 NW 1st Street, Suite 112, Miami, Fl 33128 ( Phone 305-
375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package
(see cost of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling
charge for those vendors wishing to receive the bid package through
the United States Postal Service. All requests by mail must contain the
bid number, title, opening date, the vendor's complete return address
and phone number and a check for the correct dollar amount made
payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container
and will be opened promptly at the submittal deadline. Bids'proposals
received after the first bid'proposal envelope or container has been
opened will not be opened or considered. The responsibility for sub-
mitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated
time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder.
Miami-Dade County is not responsible for delays caused by any mail,
package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any
other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk
of the Board Office located at 111 NW 1st Street, 17th Floor, Suite
202, Miami, F 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening
date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance
with County Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, JANUARY
09, 2002

1247-2/05-OTR-SW Trophies. Plagques and Award Ribbons Cost $10.00
6997-3/05-OTR-SW Surveyor's Supplies Cost $ 10.00


Page 14


PA.
Lionel Jospi
cruise internal
A New York
"Da
d6bat sur l
national, "l
1droits de 1'
l'aggravatiox
Ce


SLg V


un responsible de police, laakov Doronski, a dit qu'elle
s'inscrivait dans une "offensive g6n6rale" d'extr6mistes
palestiniens impliqu6s ces demrniers temps dans une vague
d'attentats.
"Nous examinons encore toutes les 6ventualit6s,
mais tous les signes laissent penser qu'il s'agit d'un kami-
kaze", a dit Borovski A Reuters.
Forces de 1'ordre et t6moins avaient d'abord
d6clar6 que des explosions avaient secou6 deux autobus
dans le centre de la ville, mais ils ont ensuite precis6 qu'il y
avait eu une seule explosion de grande puissance, qui a
gravement endommag6 un autre autobus gar6 A proximity.
"La puissance de la deflagration 6tait telle que les
victims les morts comme les blesses n'ont meme pas
pouss6 un cri pour r6clamer de l'aide. I y a eu un silence
total", a dit Arieh Zisso; t6moin de 1'explosion.
"II ne restait qu'A prot6ger certain d'entre eux et
A 6vacuer les autres", a-t-il dit.
Samedi soir, les attentats suicide de J6rusalem ont
fait dix morts, en plus de deux kamikazes, et plus de 150
bless6s don't 17 sont dans un 6tat critique sur BenYehuda,
une rue trrs anim6e du centre-ville, a indiqu6 la police.
Dimanche martin, le secteur offrait un
impressionnant spectacle de murs macul6s de sang, de vitres
pulverisees et de mares de sang. Des passants s'arretaient
pour prier sur les lieux des attentats oi brtlaient des cierges.


Carmela Eliahu, marchande dejournaux.
Dans le nord de la bande de Gaza, deux
Palestiniens se sont infiltrds dimanche A l'aube dans la
coloniejuive d'Elei Sinai et, embusqu6s dans un champ de
tir, ont ouvert le feu sur les v6hicules qui passaient.
UIls ont tu6 un Isradlien avant d'etre abattus par des
soldats, a indiqu6 l'arm6e. Le 2 octobre, deux colons
isra6liens avaient 6t6 tu6s par deux Palestiniens entr6s dans
lameme implantation.w
Les forces isra6liennes ont arret6 plusieurs
activists palestiniens dimanche avant l'aube la p6riph6rie
de Jrusalem-Est, a-t-onrapport6 de source militaire. Selon
la radio de l'arm6e, les suspects arret6s appartenaient A une
university islamique du village d'Abou Dis, consid6r6e
comme un foyer de nationalism palestinien.
Israel tient le president palestinien Yasser Arafat
pour responsible des attentats.
L'Autorit6 palestinienne, qui avait imm6diatement
condamn6 ceux de samedi soir a J6rusalem, a r6it6r6
dimanche son engagement d'arrEter les activists impliqu6s
dans des operations extr6mistes, mais en ajoutant qu'Israel
devait I'aider en mettant fin aux incursions de Tsahal dans
les zones autonomes et aux assassinats cibl6s.
Actuellement en voyage aux Etats-Unis, le Pre-
mier ministry isralien Ariel Sharon a avanc6 de lundi A
dimanche sa rencontre avec le president George W. Bush
afin de pouvoir rentrer au plus t6t dans son pays. (Reuters)





Mercredi 5 D6cembre 2001
iVti n Matcrhe Vol XV MNo. 44 d.


I INSERTION I


PURE AiR
p.rif2inF S. ir sys"Cm / p'-so


onter


Our single split unit, Wall Mounted Type can be easily

installed in a small space, and has exceptional cooling

capacity. Designed for low noise operation, it ensures a

pleasant air-conditioned environment. It also features Jet

Cool for high level cooling and clean air supply through its

Plasma air purifying system.


DgItal Split Air Conditioner


*LG
Digitally yours


' l www.lge.com.pa


Page 15


V~f


HamU en I r u. zL v n u.


... o.. oi





Page 16 IXTPmFi'ATTRMTCON Mercredi 28 Novembre 2001
V J 1 jVOTRE ATTENTION HaYti en Marche Vol.XV No.43





400 PERSONNEL NOURRIES

CHAQUE DIMANCHE!



Chaque dimanche, pour
aider les plus demunis,
le pere Jean Juste de la
SParoisse Sainte Claire
de Delmas, sert plus de
400 repas chauds. Une
initiative que Comrcel a
souhaite soutenir avec
un don de 100. 000
gourdes a Ia paroisse.
Le don de 100,000.00 gourdes fait la joie de la Paroisse Sainte-Claire.

C'est une petite paroisse, mais elle fait beaucoup pour un
grand nombre.de riverains de la zone nord de Delmas, A Petite
Place Cazeau. La paroisse Sainte Claire, avec ses paroissiens
et paroissiennes et sous I'impulsion d'un cure dynamique, le
Pgre Jean Juste, met en pratique ses principles de generosity
qui consistent non seulement a nourrir I'ame, mais aussi le
corps.
Aider les autres
Depuis le mois de mars 2000, la paroisse a ouvert une cantine
hebdomadaire install au presbytere de I'Eglise Sainte Claire.
p. iChaque dimanche, elle reussit 6 servir plus de 400 repas
Un don g6ndreux pour une entreprise gendreuse chauds aux plus demunis, notamment aux tres jeunes ainsi
du Pere Jean Juste. qu'aux vieillards.
Par ailleurs, grace au concours d'amis m6decins, mddicaments
S. ... et sons mddicaux sont rdgulierement offers aux paroissiens
i i 6 l : necessiteux. Le Pere Jean Juste a 6galement s6curis6
T I'education scolaire de certain jeunes en leur apportant une 5
-- aide financi1re. Tout cela represente une oeuvre
. communautaire qui bdn6ficie du support de plusieurs hommes I
et femmes de bonne volont6.
PEI JComcel r6pond present
A Face h cela, et sollicit6 par le pare Jean Juste, Comcel a
apporte un veritable soutien 6 cette oeuvre de partage et
Patrida Lllavols et Bertrand Florvflle de Comcel d'entraide, sous a -forme d'une contribution finance de
encadrent le pre Jean Juste et ses protdgds. dentrade, sous la forme dune contribution financier de
100.000 gourdes, qui permettra 6 institution de poursuivre
ses ambitions, notamment en ce qui concern la cantine
~ ~ hebdomadaire.
.**\ ,. Comme elle I'a fait precedemment pour Timkatek, l'Orphelinat
9 de la Fraternit6 Notre-Dame, ou encore lAsile Communal de
Port-au-Prince, Comcel a tenu h participer h une amelioration
durable des conditions de vie des plus d6favorisis. Cette fois
encore, toute la famille Comcel est fire de contribuer h un
mieux-etre pour quelques-uns.

La cafeteria du presbytere. COm CE L







Mercredi 5 Dccembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


I ECHO DE MIAMI I


MIAMI, 7 Novembre 11 faut avoir plus que la
bravoure, 1'ardeur au combat et le renoncement d'un
Spartiatepour s'6vertuer M butter pour les choses haltiennes
en g6n6ral tant en Haiti qu'Al'extdieur. A certaines occa-
sions, ces persistants infortun6s se retrouvent face A des
assassins commanditds. En Haiti l'assassinat de Jean Do-
minique continue A faire la une des joumrnaux et des conver-


Soupirs !

stations. A Miami, Fritz Dor, Donald Simplice, Daniel Pi-
ton sont tombs sous les balles d'assassins en defendant la
cause de la democratic et le respect du bleu et rouge. Ti


Jospin invite les Etats-Unis a tirer

les lemons du 11 septembre
(suite de la page 14) "Je veux croire que larecomposition des relations
du 11 septembre, et A son organisation, AlQaida. internationales entrainde par le 11 septembre favorisera une
11 a soulignpb que la communautri intemationalene prise de conscience nouvelle chez (les) partenaires (de
devait plus 'laisseraucun people dans une situation de non- 1 'Europe)", a-t-il conclu. "11 est souhaitable que la coali-
droit on de non-assistance" 1'exposant A devenir Totage tion centre le terrorisme soit prolongee par une coalition
de groups uniquement turn s vers la violence pournun monde plus just, donnant A chacg n sa place dans
destructrice". la communaut6 internationale" (Reuters)


(AJ
espoir de s'
tures, en co
l'6cole.
PoC
provoqu6sr
Afrique so
provoquees
millions de
200.000 vie


Jean, 1'Homme en Croix, s'en est all sans faire de bruit.
Pour ceux-la, le temps s'est charge de les recouvrir du voile
de l'oubli. Et sous le meme voile de l'oubli, on retrouve la
memoire de Ti Kekete, en attendant que d'autre noms
viennent allonger laliste. Le Gouvemement Lavalas, Fanmi
Lavalas et meme la Convergente opposition n'ont jamais
cess6 de proclamer A tous les vents les services rendus par
les diplomats du b6ton qui sont les fervents partisans
inconditionnels de Lavalas ou les rescap6s de l'Arm6e
d'Haiti, b6n6ficiaires des faveurs de jadis qui revent en-
core du paradise perdu. Ils sont eux les partisans int6ress6s
del 'Opposition.
Cependant comme je 1'ai &crit plus d'une fois,
aucun des tenants du pouvoir reel ou fictif n'ajamais fait
montre du moindre sentiment de respect soit pour ceux qui
lui sont d6vou6s A toutes 6preuves, soit pour ceux qui sont
pays pour participer comme soldats ou officers A cette
guerre sans merci avec 'espoir de retrouver un jour leurs
prerogatives malheureusement abolish par le regime lavalas
(voir Diaspora / 20)


L'Afrique prise dans un cycle infernal entire sida et pauvrete
rique-Sida ... suite de la page 7) Sant6 avait d6clar6 la maladie 6radiqu6e de la planete. Ce plan elabor6 par les Centres de contr61e et de
'extraire de la pauvret6 pour les g6ndrations fu- Le virus de la variole a une dur6e d'incubation prevention des maladies (CDC) pr6voit des measures
ntraignant les families h retire leurs enfants de d'une douzaine de jours, avec un taux de mortality de 30%. destinies A enrayer rapidement la propagation d'une
Ti ^ -i -. Ji i -ir- i pidemie: interdiction des 6venements et spectacles pub-
R se traduit par des pustules sur la peau, des l6sions dans la pid e: interdiction des vnements et spectacles pub-
ur le PNUD, les ravages sociaux et 6conomiques bouche et la gorge et une forte concentration du virus dans lies, arret des transport r6gionaux et, en dernier resort, mise
par le sida au course de la d6cennie ecoule en la alive, ce qui rend les maladies extremement contagieux. en quarantine et imposition de "cordons sanitaires"autour
ont plus important que les destruction En complement de ces precautions de villes entilres.
Spar les guerres: alors que le sida tuait deux pharmaceutiques, les autorites amdricaines ont annonc Mais, en aucun cas, pour 'instant, les autorit6s
Spersonnes en 1998, les conflicts auraient fait cette semainelamiseenplace d'unplan der6ponsesanitaire n'envisagent un programme massif de vaccination
nctimes. d'urgence en cas d'attaque bioterroriste. preventive de toute la population. (AFP)


Avec 23,3 millions de personnel vivant
actuellement avec le VIH, l'esp6rance de vie
moyenne sur le continent A l'an 2000 est de 47 ans,
centre un estimation de 62 ans sans le sida.
L'agence onusienne plaide pour une
evolution des mentalit6s et le enforcement des
resources des populations afin qu'elles soient A
meme de faire face A la situation.
Les Etats devraient de leur ct6 etre aides
financidrement pour redynamiser les secteurs de sante
tres affects, tout en engageant en retour un plan
credible et efficace don't la mise en oeuvre implique
I 'ensemble des acteurs.
Mais on en est loin. "On vient de decouvrir
au Burkina Faso que sur 1.800 projects qui mobilisent
chaque ann6e 420 millions dollars, il yen a seulement
10 concentr6s sur le sida", souligne M. Gr6goire.
"Si vous pouvez int6grer dans les 300 plus
gros projects, une composante-sida des la conception,
vous avez une capacity d'intervention multipliee par
10", estime-t-il. (AFP)
soudaine au virus mortel.
Le d6partement am6ricain dela Sante (HHS)
a annonce mercredi la signature d'un
contract de 428 millions de dollars avec le group priv6
Acambis/Baxter pour la
production de 155 millions de doses de vaccin
antivariolique.
Cette command, qui s'ajoute A d'autres,
devrait permettre de porter A 286 millions de doses
lenombre de vaccins antivarioliques disponibles d'ici
h la fin de l'ann6e 2002, soit grosso modo de quoi
vacciner l'ensemble de la population am6ricaine, a
pr6cis6 le secr6taire A la Sante, Tommy Thompson.
"Bien que la probability d'une liberation
intentionnelle du virus de la variole soit faible, le ris-
que existe et nous devons nous y preparer", a-t-il
declare.
"L'augmentation de nos stocks pour pouvoir
vacciner chaqueAmericain si besoin 6taitnous permet
d'etre prets A r6pondre de faqon offensive pour
minimiser 1'extension de la maladie, en cas de
declenchement d'une 6pid6mie", a-t-il ajout6.
La production par la soci6t6 britannique
Acambis et son partenaire sous-traitant amdricain
Baxter va d6buter des ce mois-ci dans l'usine de
Baxter en Europe pour un prix unitaire de 2,76 dol-
lars. Les doses de vaccin seront ensuite exp6di6es
vers les Etats-Unis, oil elles y seront trait6es et
raffinees.
Les autorit6s competent aussi sur l'effet
dissuasif de cette measure. "Nous esp6rons qu'en
augmentant ainsi nos stocks, nous dissuaderons ceux
qui pourraient envisager d'utiliser la variole comme
une arme dirigee contre nous", a poursuivi M. Th-
ompson.
Les Etats-Unis ne disposaient jusqu'A
present que de reserves remontant A 1983, date de
I'arret de la production, et constitutes de 15,4 mil-
lions de doses de vaccin antivariolique, de type
'Dryvax"' Selon le d6epartement dela Sant6, ces doses
ont conserve leur pouvoir immunisant.
Le dernier cas de variole constat6 aux Etats-
Unis remote A 1949 et, dans le monde, A 1977 (en
Somalie). En 1980, I'Organisation mondiale de la


GRAND TIRAGE AU SORT


de Western Union'


Plus de





a gagner EN LIQUID!


C'est simple.

Chaque fois que vous transferez de l'argenr par Iinrermediaire

de Western Union aux Etats-Unis ou vers un aurre pak-, ou que

vous ellecLuez une transaction Quick Collectr ou Su-Ir Payi

vous 6res aulomanquement selectionn6 pour parniciper

au tirage au sort pour fair de vos raves une realize. Avec
Des grands prix de $25,000 dollars chacun!

GRAND TIRAGE AU SORT "FAITES DE VOS REVES UNE REALITE" DE WESTERN UNION REGLEMENT OFFICIAL AUGUN ACHAT NECESSAIRE POUR PARTICIPER OU POUR GAGNER 1. COMMENT PARTICIPER
AUTOMATIQUEMENT: A partir du ler novembre 2001 jusqu'a I'heure normal de fermeture des bureaux le 31 d6cembre 2001, chaque fois que vous effectuerez un transiert d'argent ordinaire eligible aux Etats-
Unis ou vers I'tranger, via Western Union (y compris les services Dinero DIa Siguiente et Dinero a Domicilia effectues vers le Mexique), ou une operation Quick Collect ou Swift Pay (A 'exception des
transactions Quick Cash, Quick Pay, Giro TelegrAfico ou de celles initides sur Internet et les transfers d'argent par telephone), A partir de n'importe quelle agence aux Etats-Unis ("Transaction eligible"), vous serez
automatiquement selection pour participer au tirage au sort. Le participant doit ltre la personnel don't le nom apparait comme "Sender" sur le formulaire To Send Money" et sera ajout6 au tirage correspondent
d6fini par le point n*4 de ce reglement. Si un Participant automatique a refused la divulgation de son nornm A un tiers en accord avec la loi de protection des informations priv6es de Western Union, son nom ne
sera pas inclus dans le tirage et ilI ne sera pas eligible pour gagner. 2. AUCUN ACHAT NECESSAIRE POUR PARTICIPER OU POUR GAGNER: Pour participer sans effectuer de transaction eligible, crivez, on lettres
d'imprimerie, votre nom complete, votre adresse, codepostal et votre numdro de tdlphone o vous pouvez tre contact pendant lajourm6e ou le soir (facultatif) sur une feuille de paper de 7,62 x 12,7 cm (3 x
5 po) et envoyez ces informations A: Western Union Win Your Dream" Sweepstakes, P.O. Box 4895, Blair, NE 68009-4895. IMPORTANT: Pour indiquer le tirage auquel vous artciperez (voir oint n 4),
inscrivez, en lettres d'imprimerle et en has b gauche de I'enveoloppe, I'une des mentions suivantes: Atrique; Asle/Australie-Pacifique; Caraibes; Amerique central; Europe de I Est Mxique; Moyen-Orient;
Amirique du Sud; Asle do Sud; Europe occidentale; Etats-Unis nallonal, Quick Collectd ou Swift Pay. Limite, une inscription par envelope. Aucune demand d'inscription tape a machine, photocopide
ou reproduite par des moyens mdcaniques ne sera autorisde. Seules les demands 6crites a la main seront acceptdes. La date limited de reception des bulletins d'inscription est le 8 janvier 2002. 3. TIRAG AU
SORT: Les gagnants seront s6lectionnes parlirage au sort le 9 Janvier 2002 ou aux environs de cette date, parmi tous les bulletins d'inscriptions eligibles requs par D. L. Blair, Inc., une organisation independante
don't les decisions seront finales. Les gagnants seront privenus par courier. Limite, un seul prix par personnel ou foyer Les chances de gagner d6pendront du nombre total des bulletins d'inscription eligibles et
recus. 4. PRIX ET VALEUR COMMERCIALE APPROXIMATIVE: Quarante et un (41) Grands Prix: 25 000 dollars U.S. par prix, accords aux gagnants sdlectionnes au hasard parmi les participants automatiques
et ceux sans achat prialable, remis sous former de cheque, rdpartis de la fagon suivante: 4 prix our les bulletins eligibles des transactions vers I'Afrique; 2 prix pour les bulletins eligibles des transactions vers
I'Asie/Australie-Pacifique; 4 prix pour les bulletins dligibles des transactions vers les Caraibes; 6 prix pour les bulletins dligibles des transactions vers I'Amerique central; 1 prix pour les bulletins eligibles des
transactions vers I'Europe de I'Est; 4 prix pour les bulletins eligibles des transactions vers le Mexique; 2 prix pour les bulletins eligibles des transactions vers le Moyen-Orient; 6 prix our les bulletins dligibles
des transactions vers I'Amerique du Sud; 2 prix pour les bulletins eligibles des transactions vers I' Asie du Sud; 1 prix pour les bulletins eligibles des transactions vers 'Europe occidentale; 4 prix pour les bulletins
eligibles des transferts effectues a I'interieur des Etats-Unis; 4 prix pour les bulletins 61igibles des transactions Quick Collect et 1 prix pour les bulletins eligibles des transactions Swift Pay, Les prix offers
consistent uniquement en ceux sp6cifi6s. Tous les prix seront remis. 5. REGLES GENERALES: Ouvert uniquement aux individus risidant dans les 50 Etats des Etats-Unis ou A Washington, D.C., agis de 18 ans
ou plus A la date du ler novembre 2001. Les employes de Western Union, de ses affilids, filiales, agencies de publicity et de promotion et les membres de leur famille immediate et/ou les personnel vivant sous
le mime toit ne sont pas ligibles. Invalide lA ou interdit par la loi. Tous les impits ftddraux, des Etats ou locaux relivent uniquement de la responsabilitd des gagnants. II sera demanded aux gagnants de remplir
une Ddclaration d'dligibilitd/d6gagement de responsabilite foumie par D.L Blair. Inc. et, lorsque permis par la loi, une Autorisation de publicity dans les 10 jours de la notification. Le non respect de ces conditions
dans les ddlais impartis risque d entrainer la disqualification du gagnant et ola selection d'un autre participant. Le renvoi postal d'un prix ou d'une notification de prix entrainera la disqualification du gagnant et la
selection d'un autre participant. Par leur participation a cette promotion, les participants acceptent de respecter son Riglement official et les decisions des juges. L'achat ou acceptationn d'une ofure de product
u'augmente pas vos chances de gagner. Toute reclamation et tout difftrend relatifs a ce rglement est soumis aux lois de IEtat de New York. Lorganisateur n'est pas responsabe des erreurs d'imprimerie ou
des erreurs typographiques pouvant dtre prsentes dans les documents concernant l tirage au sort, ni du vol, de la perte, du retard, de I'garement, deo
I'endommagement, du remplisage incomplet ou illisible des bulletins d'inscription ou du fait que des bulletins d'inscription ne sont pas requs temps pour le Y' 7
tirage au sort, ni des transactions traites avec retard ou incorrectement, ou perdues en raison d'une poanne informatique, de tlcommunication ou lectronique. i I
Cette promotion est organize par Western Union Financial Services, Inc., 100 Summit Avenue, Montvale, NJ 07645, Etats-Unis. 6. LES NOMS DES GAGNANTS:
Pour connaitre les noms des gagnants, envoyez sous courier sIpard, une enveloppe prdaffranchie et prpadressde (n" 10): Western Union Win Your Dream"
Winners, P.O. Box 4638, Blair, NE 68009-4638, Etats-Unis, pour reception avant le 28 f tvrier 2002 au plus tard.
20o01 Western Unieon Holdings, Inc. Tous drit Reserves. L n 0om Western Union, la conception ainsi que les marques deposes et les marques de service relatives, proprit de Western Union, snt registers
et/ou utilisn s aux Etats Unis et dons beaucoup d tautros payt.1-BA-235-000l


Page 17







Page 18


Les'Jeux



--LES JEUKIE BENARD _J17


Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


P U R E E S


Aconcagua. Argentine, 2739
Ojs del Salado. Chi. 2708
Bonete. Argentine. 2705
Mercedario. Chill, 2665
Huascaran. Perou. 2664
IUuilailaco. Cull. 26468
El Lbertador, Argentine, 2845
Yenrupaa. Peowu, 2605
Tupungato., Chil, 2578
Saamna. BoiIe, 2575
Illinani. Holivle, 2540
Ancohuma. Bolviea, 2530
Coropuna. Perou. 2519
Huanisan, Perou, 2517
Huandoy, Perou, 2517
Ei Tom,,Chii.2511
Ausangate. Perou,. 2506
Iampu. Bolivie, 2504
Ampato. Perou. 2503
Cerm Palermo. Argentine, 2500
Las Torolas, Chili, 2492
Parinaccla, Botivie, 2492
Chlmborazo. Equateur, 2484
Chinchey, Perou, 2483
Juncal Chil, 2480
Marnolejo. Chill. 2480
General Belgrano. Argentine, 2480
Salcanitay. Perou, 2468
Olvares. Argentine, 2461
Pomerape, Boliviae 24560
Chani. Argentine. 2440
Aucanquilcha. Bolivie, 2440
Huayna Potosi. Bolivie, 2438
McKinley, Alaska.2438
Caaqul, Argentine, 2426
Ranrapallca. Perou, 2425
Queva, Argentine, 2413
Chaaroco.Bolivia, 2412
Quenmado, Argentine. 2409


N 0 M M ER


Solutions de la semaine passe:
Y D A D TT Z T K 0 M D(E T E N 0 B)N C'C
HWHQA MA J A SG H OJELOMRA
".(I U QALLA q)LLA'PARNA l
ZtJ NAMI LL Iy EHCNIH
M ,O R ELAPORRECCRQ CR
AD RYRATNACLASI C
JAHL ZAROB MI H A
AL I BO ZUW J I CUN
P AA Q TSI Q AODHUL
U S N A S U M T Z V F
R L S I CALL I L U L LE C
E VV F .LHS HEOL E
YDDZ(AU NO U DNC
ISOTOPE YAU AJ AI C
ODATRE BI LEWIA K C
BJPBQI(OC EHCR A T T
L.,NARGLEBL ENE G)V iA
FCEMZ(OTAGN UTMCIQ EP
XTA(NASTNAUH)KHAOJ L Q V
K H(YODNAU HX Y E U YQP QO.


Allez de PUREES c NOMMER, en.utilisant
des mots du vocabulaire Frangais, et n.e
changeant qu'une lettre par ligne.


Mots Croeses ^

HORIZONTAL:
1. P6rim6 2. Tableaux -
3. Propre Entour6e d'eau -
.4. dieu Pronom -
5. Satisfait En Ville -
6. Silencieux Exclafft
7. Exploite Frole -
8. Cruel.

VERTICAL:
1. Propice 2. Fach6e -
3. Pr6voir 4. Exclamation Devetu -
5. Article Radon 6. Reviserai -
7. Retransmit 8. Crochet Preposition.


Solutions de la
semaine passee:
HAITi
1.


r SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Frangais


AR

0 10

LN
I I I I I I I

Solutions de la semaine passee:
MAILLOT


Chaupl Orco. Perou, 2401


GRILLE DES PROGRAMMES

A46L ^e i i 1 03. 3 F M
74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Haiti
tel: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
email: enmarche@haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


5h00 6h30

6h30-7h00



7h00- 9h00









lOhOO-Midi

.12h00-12hl5

12hl5 2h00


2h00-3h00

3h00-5h00



5h00

5h30-7h00

7h00-8h30

8h30-9h00


lOhOO






9h00 et ...


Bon Re6veil en musique

Au Pipirit chantant
premier journal crdole avec Yves Paul Leandre

Melodie Matin avec Marcus
Informations, Interviews, Analyses
7hl5 : Au quotidien avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35: L' Actualit6 en Bref avec Yves Paul Leandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55:1'Editorial
Le disque de I'auditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un resume des informations avec Nati Pioly
Lady blues (elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...


C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles 5 Heures avec Villette Hcrtelou

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations


Notre Grand concert
I' Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir "Sous le Kiosque a Musique"
Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)

Jazz. at Ten (mardi, jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque
Samedi Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


EnBref ...
(suite de la page 2)
La Conference episcopale reclame l'entente entire les
Haitiens...
Dans une note 6mise jeudi, les Ev&ques de la Conf6rence Episcopale ont appeal a
nouveau les dirigeants politiques locaux A une entente pour 6viter le pire au pays. Us
ont toutefois reconnu que les dernmires negotiations avaient permis aux protagonistes
de parcourir un bon bout de chemin vers la solution de la crise. UIls estiment qu'une fin
A la crise est plus qu'indispensable parce que le people haitien souffre depuis d6jiA trop
longtemps.

Project de construction d'un hotel de luxe en Haiti...
Le gouvernementAristide a proc6d6, mardi, A la signature du contract pour la construction
d'un h6tel quatre 6toiles pres de l'a6roport international de Port-au-Prince.
Ce project, 6valu6 A 40 millions de dollars am6ricains, se r6alisera en partenariat avec
la Compagnie des Tabacs Comme II Faut, la Caribbean Hotel Venture, le g6ant mondial
de 1'h6tellerie Hilton et 1'Etat Haltien. D'autres actionnaires se sont aussi joints au
group.
L'ouverture du << Gateway of Haiti >>, nom qui a 6t6 choisi pour l'h8tel par le consortium,
est pr6vue pour le ler janvier 2004.

La resolution finale de l'Internationale Socialiste
Au terme de la rencontre de Santo Domingo les 26 et 27 novembre, 1'Internationale
Socialiste a condamn6 1'environnement anti-d6mocratique en Haiti et appuie le fait
qu'aucune aide A Haiti ne soit d6bloqu6e sans un accord politique sur la base d'un
compromise entire Lavalas et la Convergence.
La Resolution en 6 points condamne les violations des droits des journalists
ind6pendants, appuyeles socio-d6mocrates haitiens etleurs allies dans leur mobilisation,
regrette l'absence d'engagement d6mocratique des autorit6s, d6plore que le processus
de negotiations n'ait pas encore aboutit h un accord, encourage ses parties membres et
allies a poursuivre les negotiations et soutient le choix effectu6 par ses parties membres
de former avec d'autres allies, un large movement social d6mocrate capable d'aider
le people haitien A r6aliser ses aspirations.
Ouest
Petit-GoAve Les activities ont repris timidement, vendredi matin, apres lajourn6e
de tension v6cue jeudi par les habitants. La ville de Petit-Goave 6tait la seule A etre
paralys6e enticement par la greve de l'opposition. Le chef de la Municipalit6, Emmanuel
Antoine, met les partisans de la Convergence en garde centre toute tentative qui viserait
A tenter de renverser le pouvoir. II les accuse de vouloir semer le d6sordre dans la cit6.

Artibonite
Saint-Marc Depuis les incidents de jeudi, des agents de l'UDMO (Unite
D6partementale de Maintien de l'Ordre) patrouillent dans toute la ville. Cette disposi-
tion a 6t6 prise pour 6viter que d'autres affrontements n'aient lieu entire les partisans de
la Convergence et ceux de Lafanmi Lavalas. Rappelons que le conflict opposant les mili-
tants de ces deux camps a fait jeudi 1 mort et au moins trois blesses, lors de la manifes-
tation de l'opposition. La police avait proc6d6 A plus d'une dizaine d'arrestations.

Centre
Hinche Des partisans du Mouvement des Paysans de Papaye soutiennent les mani-
festations anti-lavalas qui ont lieu ces demrniers jours A travers le pays. Ils demandent le
depart inconditionnel du regime au pouvoir. Ils ont compare Jean Bertrand Aristide A
Oussama Ben Laden pace que, selon eux, il terrorise la population.

Nord-Ouest
Port-de-Paix Des bandits arms ont enlev6, jeudi, un b6b6 de deux ans de la
faminulle de Sony Guillaume, dans la locality de Grande-Savane. Ce kidnapping a
soulev6 la colere des habitants de la zone. Un appel a Wt lanc6 aux agents de la PNH
pour qu'ils retrouvent 1'enfant.






Mercredi 5 D&cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


I ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


ANNA PIERRE PRESIDENT
APHEC INTERNATIONAL, INC.
ENVITASYON
APHEC INTERNATIONAL ak
kolaborasyon Jackson Health System ap
6ganize youn Keme lasante pou kominote-a
nan Legliz NOTRE-DAME D'HAITI ki nan
130 NE 62 Street-la, Samdi 8 Desanm 2001
depi 9-6 dimaten rive jouk 4-6 nan apremidi.
Y'ap fe ekzamen gratis pou tout mounn
k'ap soufri ak tansyon, kolestew6l, dyabet,
kans6, Sida, pwostat....
N'ap resevwa konsey sou dyet nou ak
kijan pou nou goumen ak doul6. Ap gen
bwason, manje ak mizik.
Menmsi nou pa malad... ale. Al
ankouraje Anna Pierre ak ekip mesye-dam
APHEC yo. Epitou ou pa janm konn kote dlo
soti li rantre nan joumou, APHEC ap fe tiraj
youn vwati tounef- bel ti bagay- youn vwati
chelb6, espbtif 2001 Daewood ak chez ankui
kaset ak aparey pou CD. gwo koze!.
Tiraj la ap fet ant 86 AM a 5-6 PM nan
NOTRE-DAME nan. Pri tik6-a se $5.--
senpman. Dezyem pri $500.- 36m pri $250.-
Ou w Ii!f APHEC International ap geri nou si
nou malAd. L'ap f6 k6 nou kontan si nou
chagren. Al pran chans nou. Samdi 8 Desanm
toutlajounen nan LEGLIZ NOTRE-DAME
D'HAITI. BRAVO ANNA. KENBA LA
FANM! Se ak pasyans yo w6 tete foumi!.

ENVITASYON
ATIS MIRYAM PHILIDOR
DORISME NAN FLORID
Se GWOUP ALLIANCE GONAIVIENNE ki
nan Sen Ann Church nan West Palm Beach ki
envite tout mounn nan z6n Broward ak tout
fanatik li yo nan Miyami nan youn kons6 l'ap
fe Samdi 22 Desanm 2001 a 7:00PM
Aktivite atistik sa-sa ap f6t nan Roosevelt
Middle School ki nan 1900 North Australien
Avenue, West Palm Beach,
Atist envite: Zetwal Dancers ki soti Nouy6k
ak direkt6 Edele Clerg6 Williams mizisyen
Marc Rousseau Telfort, Gabriel Dorism6,
Philippe Pierre.
Antre $15 davans $ 20.0 nan pot.
Timounn $10.0
N'apjwenn biye nan Libreri Mapou. Nan West
Palm ale nan St. Ann Church 310 North Olive
Ave 561-832-5301


NWEL LA RIVE !!!
ACHTE TI KREMAS NOU BONE-BONE
KREMAS MAPOU PA CHITA
N'A REGRET WI...
PASE NAN LIBRERI MAPOU MADE
POU KREMAS MAPOU
SE SEL ESTASYON KI VANN
BON KREMAS NAN MIYAMI.
JOURNAL NEW-TIMES DEKLARE
<> SE PIBON
BWASON KI GENYEN NAN MIYAMI.
AL6S, SA N'APTANN!


ATANSYON NOUYOK
MARGUERITE MANIGAT PAULD
envite tout zanmi-fanmi nan vant-siyati youn
liv li fenk defounen tou cho ki rele: < CUISINE DE MARGOT- Best Haitian Reci-
pes>>. S'oun liv sou kuizin lakay ki montre
kijan pou fe bonjan ti manje e ki bay
enfomasyon sou dives kalite reset ki genyen
nan kuizin ayisyen-an. Youn sware kiline e
atistik kote Pwofese Max Manigat pral pale sou
< Haitienne>>.Youn sware okenn fanm ki fanm
toutbonvre pa dwe rate ak mari yo.
Vant-siyati <>ap fet
Dimanch 9 Desanm 2001 depi 26 rive pou 56
nan REDFORT RESTAURANT ki nan 170
Post Ave, Westbury, NY 11590


POET JEAN-MAX CALVIN
ENVITE TOUT NOUYOK...
nan vant siyati youn d6nye rekey powem an
Franse li fenk pibliye.: < TAMBOURS>>. Jean- Max ap viv nan
Nouybk depi nan ane 60 yo. Li f6t Pbtoprens,
Lontan, li te konn pibliye powem li yo nan
journal <>. Jean-Max Calvin
se manm fondate Houngenikon ki se youn lekbl
liter nan literati Ayisyen-an. Li pibliye dejan
<>(1966)
Kanmarad G6rard Campfort pwofese Bel-let
ak Filozofi e ki se younn nan manm fondate
gwoup Houngenikon-an ap vwayaje sot
Miyami rantre Nouybk pou prezante pow6
Jean-Max yo: << LA PLUIE ET SES TAM-
BOURS>>
Lot powet k'ap pale se Eddy M6sidor ak Jozafa
Large. Jozafa li, rantre sot Ayiti pou vin pote
sipb li bay zanmi powet Jean-Max. Jozafa li,
se powet ki soti Jeremi, ansyen akt6 nan twoup
Kouidor, li pibliye youn rekey powem Kreybl
ki rele P6 Set, youn rekey powem an Franse
<> ak youn woman <<
Les r6coltes de la folie>> Li gen youn dezyem
woman nan kouti k'ap part nan ane 2002-a.
Tout bel ekip entelektyel-powet-ekriven "
dekore" sa yo ap nan LE MANOIR-Queens,
Nouybk, Dimanch 9 Desanm depi 26 nan apre-
midi rive jouk 6e nan aswe.
Si nou rate evennman sa-a...pa di m' pa t'di-n!


KANDYANWOU KILTIREL AK
C. A. C.E.C NAN SIDWES- MIYAMI
Marcel Alexis prezidan Direkt6 CACEC envite
tout Miyami dimanch 16 Desanm de 1:00PM
a 9:00PM diswa nan youn kandyanwou kiltirel,
youn sblbk6t6 chante,danse, mizik ak solo atis
tankou Marcel Alexis, Kim Bankson, Louise
Blaesdell, Yolande Thomas, Panthal6on
Guilbaud, Ricot Mazarin, Max e Maggy
Piquion, Gwoup Mizikal Island Beats, Nadia
Pressage, Gwoup Mizikal Panybl, gwoup dans
Sosyete Koukouy...
|Ap gen anpil manje lakay, espozisyon penti,
kostim, atizay, Sen nativite, teyat timounn...
Youn apre midi nan lakou legliz Christ-Roi-a
nan bonjan frech6 lanati ki pral degaje youn
lansan toubouyon VIV NWEL sou tout pitit
Bondye sou late.
ANTRE GRATIS

ESPWA ...AN NAGONI

fyi ki acdite sepa lik(ipeye,
gadfepye boutikou anvan ou f diwje-f..
0d/ipou pfdi, pedi nit /c frm....


Dumas Special S add 6,5%tx+ $5S&H


L~Licuii.nWu UIL2.iL A\c MNiiuliULK -'


Page 19


__


VIV NWEL
POU TIMOUNN LAKAY

Nw61 la rive, konbyen timounn lakay ki ka di
VIV Nwel. Konbyen manman ak papa ki ka
fete nwel ap pitit yo?. Se pousa TOUT
bganizasyon nan dyaspora-a ap sonnen lanbi
pou made sekou pou timounn nou yo. Si lakay
made sekou se nou ki pitit ki pou leve kanpe.
An nou f6 k6 timounn nou yo kontan nan mitan
tribilasyon mize yo. An nou bay lebra ak tout
oganizasyon sosyal, politik kou kiltirel pou nou
voye sa nou kapab bay tizany yo lakay.
Isit jwet ap gaspiye. Lakay se nan televizyon
osnon kay pitit granneg timounn nou yo apjofre
jwet...
Jou-a rive. L-a rive. Sanble sa nou kapab.
Chak mounn fe youn ti jefo. Jwet pa koute ch6...
Day6 nan tout travay, nan tout lopital, nan tout
gwo biznis y'ap bay jwet. Pran 2. Sere younn
pou youn ti malere nan peyi Dayiti.
Bay pitit pa ti chich. Men anpil chay pa lou.
Al depoze Jwet yo nan LIBRERI MAPOU
5919 NE Second Avenue, Miami, nan Sant
Refijye Ayisyen-an, nan HACAD, nan HAFI,
nan SANT LA, nan Notre-Dame D'Haiti, nan
C.O.I.N, nan C,A,C.E.C ( Marcel Alexis nan
Sidwes-305-233-7215); Nan VEYE YO, Nan
F.A.N.M, JC. Cantave nan kwen 123 ak 66m
Aveni N.E, nan PMP(Fort-Lauderdale... Ale
depoze jwet yo pou timounn AYITI yo. Si nou
vie bay youn ti tyotyo tou, pa gen pwoblem.
Libreri Mapou ap ban nou resi. Epitou n'ap ekri
non-w nan journal la apre lt tout kado ale nan
biwo Minis Dizyem Depatman-an ki anchaje
pou distribiye jwet sa yo bay timounn yo.
MARATONN nan koumanse mezanmi... koute
k6 nou... SE UNHAF( United Haitian Ameri-
can Foundation) ki lanse mesaj sa-a.

SI N'AP VIV SE JEZI....
Se non bato ki debake nan Florid la Lendi 3
Jiy6 2001 ak 187 Ayisyen fatige f6k pa plis.
An verite se Jezi ki sove yo... Yo pase 10 jou
sou lanm6. Yo rive nan zbn Mayami-an apre 3
jou san bw6 san manje. Gen 2 mounn yo pa
jwenn. Yo mennen 185 lbt nan Prizon Kwom
Avni..... Mezanmi pa pote fal nou bay reken
devore-non. Kouri kite lakay pa p'ranje lakay.
Se noumenm ki pou bwote chay la... Mesye-
dam televizyon yo pase <,
py6steyat sou video, Jan Mapou ekri, Sosyete
Koukouy mete sou sen... Jwe li pou yo non!

6 JANVYE 2002 KONFERANS
SOU PWODUI BYOLOJIK
Youn konferans istorik. Youn konferans edikatif
Youn konferans enfbmasyon ak de gwo pilye:
dokte Jodesky prezidan asosyasyon Dokte Ayisyen
yo ak Pwofese Jean-Claude Exulien...
Konferans lan pral chita sou kozman Pwodui
byolojik yo.... kote yo soti, depi kile pwodui sa yo
ap fe dega sou limanite, la ki maladi
nou jwenn an Ayiti; kisa li ye menm? ki
dega maladi sa-a te fe an Ayiti.. kote li soti? Sa ki
bay li? Eske gen maladi sa-a Ayiti toujou? ... Kijan
pou nou pare nou si lag6 pwodui byolojik deklare....
Se tout bon bet sa yo D6k la ak Met la pral vide
sou nou dimanch 6 Janvye 2002, Kenbe dat la wi...
M'aveti nou bone-bone. Konferans sa-a se youn tkt
kole de 6ganizasyon C.O.I.N ak Sant Kiliud
Mapou.

YOUN BON KADOPOU SEZONFWT LA:
PANORAMA de la Litteraure Haitienne de la
Diuspora( Editions Complote) Pierre-Raymond


I-







I IMMIGRATION CLANDESTINE I


Plus de 200 immigres ha'tiens qui
Cj -nSL

voulaient se rendre en FLioride
PORT-AU U 1 0 de ces immigr6s. Le jour
PRICE H A Ut p re9i m e S IM suivant, un autre bateau est
PRINCE, Haiti, 2 parti avec 63 immigr6s A bord,
Novembre Plus de 200 .
immigrds hartiens qui voulaient aller vivre en Floride se qui esperaient une vie meilleure aux Etats-Unis.
seraient noyds au d6but dumois apres avoir pris place dans "Leurs families ont abandonn6 tout espoir", a
deux bateaux delabres, a annonc6 mercredi un responsible affirm6 Esperand Dominique, un responsible des affairs
dugouvernement hatien. sociales travaillantpourle gouvemementhaitien. L'ouragan
Quelque 150 Haitiens ont quitt6 I'"ile-A-vache", Michelle a frapp6 Cuba et les Bahamas le 5 novembre,
situ6e au large de la c6te sud d'Haiti, le ler novembre, a passant au sud de la Floride. Les bateaux ont probablement
bord d'un bateau, ont expliqu6 des membres des families chavir6 enraison d'unemer d&chainee, a-t-il soulign6. (AP)


USA: L'economie reste molle selon

la Reserve Federale americaine


WASHINGTON, 29 Novembre- La conjoncture
6 dconomiaue am6ricaine est rest apathique fin octobre et


Soupirs'
(Diaspora ... suite de la page 17)
au pouvoir.
A titre d'exemple, il y a quelque 4 semaines, Mr.
Jhony Cesaire, proprietaire et CEO de Radio Peuple Inter-
national, une station qui a support sans reserves les
Gouvernements Preval et Aristide II (pro bono), exposait A
ses fideles auditeurs et au grand public en g6n6ral ses
deceptions et ses d6converiunes quand lui et Mr.Voltaire, dit
Piment Bouc, lui aussi propri6taire et CEO de Radio Piment
Bouc et partisan inconditionnel de Lavalas retournmrent
bredouille et humili6s A Miami apres avoir Wt6 invites par le
Palais National A rencontrer le Pr6sident Jean-Bertrand
Aristide. us firent, dirent-ils, le voyage A leurs frais mats
ne furentjamais requs par le President Naturellement Mon-
sieur CUsaire, en terms durs, rendit le Chef du Bureau priv6
du President, le Docteur Jean-Claude Desgranges,
responsible de son humiliation. Mr. Voltaire se montra plus
conciliant dans son discours.
Ii n' est point dans nos intentions de rallumer un
feu qui semble s' tre 'teint de lui-meme. Mais nous
n' h6siterons point A signaler au Gouvemement du Pr6sident
Aristide que dans son plan de sauvetage national, il ne
devrait avoir place pour aucune action, intentionnelle oun
pas, capable de justifier cette declaration de 1'ancien
President Fran9ois Duvalier, A savoir: << qu' en politique,
la reconnaissance est une lachet6, la reconnaissance est une
faiblesse.>


d6but novembre alors que les consequences des
attentats du 11 septembre continuaient A se faire sentir,


Si ce n'est d6jA fait, nous supposons qu'une lettre
d'excuse pourrait corriger et enrayer les dommages de ce
malheureux inconvenient. Nous pensions que le
GouvernementAristide a besoin plus quejamais del'appui
. de ses partisans pour repondre aux tactiques et assauts de
ses ennemis conjugu6s. Le Roi Soleil, le grand Louis XIV,
qui disait que l'exactitude 6tait la politesse des rois, se
confondait, dit-on, en excuses quandparhasardillui arrivait
de se presenter en retard A unrendez-vous, voir ignorer une
invitation sollicit6e par la Cour. Corriger une erreur, et le
plus tt possible, s'il n' enflamme pas 1' ardeur des z6i6s, ne
verse pas non plus de 1' eau sur le brasier de leur devotion
et leur attachment.
Bref, maintenant si nous consid6rons
Gouvernement et Opposition Convergente, nous constatons
avec peine qu' aucun des deux camps n' a jamais pens6 A
faire appel A la competence des hommes et femmes vivant
A exterieur et qu'ils d6signent d6daigneusement du nom
de Diaspora. Aucun des deux n'a jamais, A notre
connaissance, invite les Haitiens de 1' ext6rieur A participer
aux d6bats sur la crise politico-6conomique actuelle et sur
les solutions possibles. Onvantelaparticipation des Haitiens
de l' Etranger au bien 6tre de la nation, mais on leur impose
le mutisme du serviteur qui n' a aucun droit, mais seulement
des devoirs. Le Gouvemrnement surtout n' apas pens6 jusqu' A
present A consacrer unjour Ala gloire des combatants de la
d6mocratie et des victims tombees pour sa cause et sa
defense apres avoir tout donn6: argent, peines, souffrances
et vie tant A l'interieur qu' I1'ext6rieur. Si la m6moire de
Ismery, du courageux officer Fritz Pierre-Louis abattu par


Mercredi 5 D6cembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 44


selon le '"Livre beige" public mercredi par la R6serve
fed6rale.
"Les informations en provenance des diff6rentes
regions de la Reserve feddrale indiquent que l'activit6
&,onomique est en general restde molle en octobre et lors
delapremieremoiti6 dumois denovembre," 6critlabanque
central amdricaine dans son rapport p6riodique sur l'6tat
de l'6conomie bas6 sur les donnies collect6es par les 12
banques r6gionales de R6serve f6derale.
Le ralentissement s'est accru dans la plupart des
regions, a soulign6 la Fed, ce qui a masque les signes de
reprise enregistrds dans un petit nombre de secteurs.
Ces propos pessimistes laissent penser que la
banque central pourrait a nouveau baisser ses taux d'int6ret
lors de la prochaine reunion de son comit6 de politique
mondtaire, le 11 d6cembre. Ce serait la onzieme baisse des
taux depuis le d6but de l' ann6e.
'Compte tenu de la poursuite de la baisse de la
production et de 1'emploi, meme s'il y a certain signes de
reprise de la demand, on peut s' attendre A ce que le Fomc
rdduise A nouveau d'un quart de point," comment Pete
Kretzmer, 6conomiste A Banc of America Securities A New
York.


les sbires de C6dras, du Ministre du commerce Guy Malary
, du Pare Ti Jean de l'Eglise Saint Louis Roi de France
demeurent, d'heureuses exceptions, mais un mot A la
m6moire des autres ferait croire aux membres de leur famille
qu'ils ne sont pas morts en vain.
Et vous Convergence, pensez vous a partager avec
vos partisans qui souffrent aussi de privatisations, les lar-
gesses don't tout le monde parole, vous except. Avouez que
certain de'vos membres, et non des moindres, se la coulent
en douce A 1'6tranger alors que pluiseurs de vos partisans
g6missent aussi dans la misere que vous critiquez A hauts
cris. Allons Messieurs, les floraisons du printemps
annoncent les recoltes de 1' 0t6 et de 1' automne.
Pendant qu' ils exaltent dans leurs discours 1' apport
des Haitiens de 1' ext6rieur a 1' 6conomie en d6tresse de la
Mere Patrie, ils ignorent souverainement les jeunes 616ments
de valeur qui vivent a 1' exterieur et qui sont pr8ts A sejoindre
Aun travail de reconstruction national. Jamais les Haitiens
de 1' ext6rieur sont consults dans les grandes questions rela-
tives A I' intr&t national, encore moins dans la recherche de
leurs solutions.
Messieurs du Gouvernement et de 1'Opposition
convergente, si vous persistez dans votre ignorance des
valeurs scientifiques, intellectuelles et culturelles haitiennes
de 1' exterieur, ce sera tant pis pour vous et peut-atre tant
mieux pour elles car la philosophies del histoire et du destin
de lapatrie les a d6ja signals comme les artisans del Haiti
de demain.

Viter JUST


LAYITE RECORDS


LAYITE RECORDS


W.) O1AKLAND PARK B LVD


Ft. Laucderdale, Fl. 33311


"1: 954 7/

954'739


70 31 19

5886


Page 20


2704


-jr




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs