Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00086
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: November 14, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00086
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text













Haiti en Marche edition du 14 au 20 Novembre 2001, Vol. XV, No. 41


HAITI

Beaucor
ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 10 Novem- chain e
bre Un observateur ext6rieur aurait pu sur la lig
croire qu'on se troupe au bord d'une pro- teurs qui
9 so C
LOUR ca 93 H


PREMIERE
VICTOIRE
Les

for ces

d"oppsition

pretes a

attaquer .
lK b Un char T-62 de PAlliance du Nord, alors que
OH *** I'opposition afghan affirme avoir pris le contrSle
de plusieurs provinces dans le nord du pays et Stre
P. 14 capable de prendre la capital Kaboul


Une famille cubaine prbs de sa maison d~truite g Matanzas,


Un "Fideliste" nomm6 Mlaradona


Dai Lanton opine

sur aensehanience
I'ancien president amencam Unt L.1mton esume que ie pre-
sident Jean-Bertrand Aristide a fait des processes r6alistes pour
favoriser le d6blocage de la crise n6e des r6sultats des s6natoria-
les du 21 mai 2000, selon on bulletin de l'Agence Haitienne de
Press (AHP).
Dans une interview accord6e & Radio Soleil d'Haiti &
New York, I'ex-chef a
de la Maison Blan- f Harti en Marche 1
che a notamment Port-au-Prince
cit& l'accord en huit 100 Avenue Lamartinibre
(8) points qui avait Bois Verna
6td trouv6 entre M. T61: 245-1910 Fax 221-0204
Aristide et son ad- Miami
mimstration. 173 N.W. 94th Street
(voir Clinton Miami, Fl. 33150
opine / 3) Til: 305 754-0705 / 754-7543


New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URL www.haitienmarche.com
Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montrial, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
0 Port-au-Prince: 10 Gourdes
L


-9 11 I a ----


I ~~Lire page 1.....


* LA SEMAINE POLITIQUE


ip de bruit pour rien (
g6ndral Patton, rassemoleuk ls energies
explosion. Mais tout est tranquille beaucoup de gesticulationsmais enr6alit6 rien fatigues ou vell6itaires, cloue au pilori le
ne bleue de 1'horizon. Des ac- ne bouge, en dessous c' est le biton ... president Lavalas, son government et
s'agitent, qui brassent du venk: En fin de semaine,.1a coalition d'op- son parti pour gaspillage des maigres de-
positioIf Convergence D6mocratique a annonc6 niers de 1' Etat dans des d6penses person-
872 ,g une lev6e de boucliers centre le pouvoir nelles on somptuaires et gabegie adminis-
Lavalas. Dans un vocabulaire trbs color6,1' ex- trative, alors que les employs de routes
s6nateur (OPL) Paul Denis, porte-parole de la les marries alentour sont en grbve et que
P. 6 Convergence, qui joue le r81e d'une sorte de (voir Politique / 4)


Entretiens
a ree le
President du
Sinigal
Me. Abdoulaye
Wade
P.10


-.
'
.

_
La 14gende du football argentin et mondial, Diego Maradona, exhibe le tatounge de son ami
et h6te cubain Fidel Castro, qu'll s'est fait apposer sur le mollet gauche. Lors de leur rencontre,
Maradona a aussi prodigu6 quelques conseils footballistiques au Lider maximo P. 8


Notre journal en visit g leur nouveau







I


. .


Forum mondial des ONG :

I'OMC reuse le foss6

entre riches et pauvres
BEYROUTH, 6 novembre Des de l'Universit6 arabe de Beyrouth-
ONG out d6nonc6 mardi & Beyrouth la Il s'adressait & quelque 150
mondialisation d6s6quilibr6e qui se fait personnel participant hun Forum mondial
surtout "an detriment des pays du Sud", de quatre jours, le second du genre A
au deuxibme jour d'un "contre-sommet" Beyrouth, hostile A la 46me reunion
Ala conference del'Organisation mondiale ministrielle de l'OMC pr6vue du 9 au 13
du commerce (OMC) de Doha. novembre au Qatar.
"11 ya danger que l'OMC "L'OMC deviant une autorit6
devienne une autorit6 16gale supreme international qui r6git
supranationale, a d6clar6 Mohamad partiellement le commerce par dessus la
Douidar, professor 6gyptien d'conomie tate des Etats et impose, sous le signe du
(vour Dohn / 16)

Les informations au quotidien de bon matin ...
Au Pipirit chantant Mdlodie 103.3 FM
6:30 7:00 ana
MELODIE MATIN Port-au-Prince, Haiti
?h 9h a.rn. Phone 221-8567 FAX 221-0204


Mercredi 14 Novembre 2001


Page 2


Nouvelle Commission Communale & Port-au-Prince
La aveHe missimmunale A la tate de la mairie de Port-au-Prince se compose
de Yves M6dard (Pr6sident), St Fort Dadaille (Membre), Reynald Inuis (Membre).

g ;;7 m::nounn a pour administer la commune de Port-au-Prince

Des policies parmi les anteurs du hold-up de la Sogebel...
Le porte-parole de la Police Nationale d'Haiti, Jean Dady Simdon, a pr6sent6 mercredi
7 novembre bla press un group de 5 individuals accuses d'implication dans le hold-up
perp6tr6 le 19 september centre une succursale de la SOGEBEL & Delmas.
8 s'agit de Kelly Piquion, Beaudelaire Laguerre, Roosevelt Pierre, Flor6nard Yves et
Charles Brizard. Les deux premiers sont des employs de la SOGEBEL, tandis que les
trois derniers sont des policies, selon le porte-parole de la PHN.
Ces individuals avaient abattu de sang froid deux employs de la Sogebel au moment de
commettre leur forfeit.

Le Government de la R4publique announce un
r48)UStement de son programme d'action 2001-2002
Ce r6ajustement a 6t6 apport6 en reason du gel de l'aide international et dans le but de
soulager les besoins imm6diats de la population, a annonc6 le bureau du Premier
Ministry.
Selon un communique press rendu public jeudi, ces acquis ciblent I'entretien des
infrastructures d'une part et d'autte part le financement des projects d'investissements
susceptible d'avoir un impact sur la croissance 6conomique et le d6veloppement
durable du pays, dans le souci d'une rdpartition g60graphique equitable des resources.
Les secteurs priorities
Selon le comminuqu6 de press, les actions gouvernementales durant I'exercice 2001/
2002 porteront essentiellement sur des secteurs estim6s prioritaires l'6ducation de base
et l'alphab6tisation,1a sant6, I'6nergie, le tourism et I'agriculture.
Le Premier ministry Jean-Marie Ch6restal a entam6 en ce sens une s6rie de rencontres
avec les ministries concerns en vue d'identifier les projets-cl6s qui seront finances par
les fonds du tr6sor public. Is budget d'investissement pr6vu & cet effet est d'environ 3
milliards de gourdes. Iss projects qui vont b6n6ficier d'une parties des resources
disponibles auront un impact sur l'emploi, les revenues et l'am61ioration du niveau de vie
dela population. Ces projects seront r6partis dans tous les d6partements du pays, afin
d'obtenir un d6veloppement 6quilibr6 du territoire. Pour atteindre ces objectifs, le
government compete notamment souvenir les activities enterprises par des cooperatives
et enforcer son partenariat actif avec le secteur priv6 national.

Pour un meilleur climate socio-politique dans le pays
Tel est I'appel lanc6 par le Groupe d'Appui aux Rapatri6s et R6fugi6s (GARR)
vendredi, attirant I'attention de chacun sur les consequences de la degradation de la
situation socio-politique et 6conomique qui, selon lui, risque de provoquer d'importants
movements interest de populations et intensification de la fuite h l'6tranger des
Haitiens. Le GARR en profit pour renouveler son soutien aux militants victims
d'actes d'intimidation et de menaces de routes sorts. Cette organisation a aussi exprim6
ses inqui6tudes face A ce qu'elle appelle le climate de violence qui s6vit dans les
quarters populaires de Port-au-Prince, caract6ris6 par des executions sommaires, des
incendies crimine1s et la confusion.
Le G.iRR est compose de 12 institutions dont le CRESFED Centre de Recherche-t de
Formation Economique et Sociale pour le D6veloppement, proche dela Convergence
D6mocratique.

Overture du CESAC
Is Centre de Support et d'Assistance Conseil (CESAC) a officiellement ouvert ses
ortes au public le mercredi7 novembre dans les locaux des Promoteurs Objectif
Zerosida (POZ). Ce centre de d6pistage volontaire du VIH-SIDA 6tait fin pr8t &

aLemuDI te eP 1 Eddy G6n6c6, a mentionn6 qu'avec le budget dont il
dispose actuellement, la clinique ne pourra fonctionner que durant trois mois. "Nous
sommes activement Alarecherche de subventions. Nous avons contact divers
organisms du secteur priv6 et public ainsi que des ONG oeuvrant dans le milieu de la
sant6, le Ministbre de la Sant6 Publique et de la Population et des responsables
eccl6siastiques. Nous attendons impatiemment des r6ponses positives". Toujours selon
le Dr G6ndc6, le centre aurait besoin d'une somme de US $ 50.000,00 par an pour
fonctionner et traitor les 1.500 personnel qu'il pr6voit d'accueillir.

Le Sbnateur Prince Pierre Sonson et PUnion europ6enne
Iz Sdnateur Prince Pierre Sonson a indiqu6 que la decision de la Commission et du
Conseil de l'Union Europ6enne de ne pas mettre en application la dernibre resolution de
I'assembl6e paritaire ACP/UE sur Haiti, est une injustice grave.
Le S6nateur du Sud-Est, qui a pr6sid61a d616gation ayant pris part A cette assemble,
affirme queles parlementaires ACP/UE ont fait injunction Al'UE de lever les sanctions
adoptees centre Haiti, estimant que les autorit6s haltiennes avaient diploy6 des efforts
pour favoriser le d6blocage de la crise.

L'Ambassadeur d'Es gne declare ne as 8tre au courant
d'aucun appel des paPla mentaires AC /UE ...
Mr Rafa81 Matos, ambassadeur d'Espagne on Haiti, a estim6 que ce sont les stations de
radio de Port-au-Prince qui ont entretenoune confusion sur la question car jusqu'd
present, il n'a eu aucun 6cho d'un tel texte, selonlequel les parlementaires ACP/UE
avaient r6clam6 une levie des sanctions de l'Union Europ6enne centre Haiti.
L'Union Europ6enne, a soulign6 l'ambassadeur, s'en tient toujours A sa position de
depart, puisque le government haltien n'a pas encore satisfait aux conditions qui
faciliteraient le d6blocage des fonds gelds. Rappelons que l'Espagne occupy
actuellement la pr6sidence tournament del'Union europ6enne.

MISe A pied A la Mairie de Port-au-Prince
Is President Jean-Bertrand Aristide a dissous mercredi le cartel de la Mairie de Port-au-
Prince, dirig6 par Dr Marie-Yves Pouponeau Duperval et a fait apposer les scell6s sur
les portes de l'H8tel de ville, en reason de la admission de l'un des assesseurs Harold
S6v6re. Is D6put6 de Port-au-Prince, Simson Lib6rus, avait demandun audit de la
Cour Sup6rieure des competes pour faire la lumibre sur la gestion de la mairie. L'enquate
aurait r6v616 des irr6gularit6s au niveau de administration de cette dernibre.

Protestation de Pex-maire de Port-au-Prince ...
Le Dr Marie Yves Pouponneau Duperval a rejet6 cat6goriquement ces accusations et
affirmavoir g6r6 la Mairie en "bonne mbre de famille". Force de r6agir A attitude de
Simson Lib6rus, Mme Duperval a indiqu6 qu'h son avis un D6put6 n'a pas le droit de
(voir En Bref / 16)


ext 6 rieur ,
Frangois Huwart'
deux ans aprbs


~auvres


DOHA, 11
November La fronde pays
des pays pauvres et le
dossier des subventions A agriculture
risquent de faire 6chouer la conference de
Doha surlalib6ralisationdes changes, qui
est entire dimanche dans le vif du sujet.
Aprbs deux jours d'6chauffement
qui leur ont permits de marteler leurs posi~
tions et d'accueillir la Chine, les 142 pays
members de I'Organisation mondiale du
commerce (OMC) out entam6 le veritable
travail de n6gociation dans diff6rents
groups.
Les chefs des d616gations
singapourienne, suisse, chilienne, sud-
africaine, canadienne et mexicaine out 6t6
choists comme "facilitateurs" pour
proposer des solutions sur six dossiers'
dont I'agriculture, la mise en oeuvre des
accords du pass6, I'environnement ou
I'acchs des pays pauvres aux medicaments.
Des mots trbs durs ont 6t6
prononc6s par denombreuses d616gations,
augurant mal des chances d'un succks.
Iss pays en d6veloppement, qui
repr6sententles trois-quarts des membres,
se montrent m6fiants envers les
revendications des pays riches et une
mondialisation qu'ils jugent A sens unique.
ImministreindienduCommerce
ext6rieur, Murasoli Maran, a pris la t8te
de la fronde de ce group d'une centaine
de pays. o
Iss pays riches veulent que les
pays en d6veloppement le resentt, a-t-il
d6clar6. "Hs utilisent (les attentats du) 11
september pour nous former A accepted un
accord. 11s veulent nous passer au rouleau
compressor. Mais nous ne c6derons pas.
.
Les riches disunts
Les pays pauvres exigent done
plus de temps pour mettre en oeuvre les
engagements delibralisationpris en l995
A Marrakech et un meilleur accbs aux
marches agricoles et textiles des pays
industrialists, toujours prot6g6s de
diverse mameres
Its demandent aussi que les rkgles

1 OMtCdw 1 pr t int ectne
permettre d'acc6der A des medicaments
bon march afin de letter centre les
pand6mies comme le sida, la tuberculose
et la malaria.
Enfin, ils refusent adoption de
nouvelles rbgles surlaprotection delacon-
currence et des investissements,1e respect
e ironnement de Inormes ts60ci s

consommateurs qui, pour eux, relbvent du
protectionnisme.
"D Seattle, I s du Sud
ontpris cons deleur fr constate
le ministry frangais du Commerce


Les pays riches ne pr6sentent pas
un front uni.
La principle divergence
concern les subventions A agriculture,
qui opponent comme toujours l'Union
europ6enne A la quasi-totalit6 du monde
industrialist et d6velopp6.
L'UE, emmende par la France,
s'oppose A ce quel'onfixe comme objectif
de la n6gociation 1'61imination des
subventions & l'exportation ou m8me,
selonleprojet actual de d6clarationfinale,
leur reduction, "en vue de leur retrait
progressif".
Les Europ6ens se dissent prets A
rdduire ces subventions si 1'on englobe
touted les former d'aide, y comprise les
credits amricains A l'exportation, qui
6chappent A toute discipline. -

Esquisses de solutions
L'UE est 6galement isolde dans
sa volont6 d'6dicter de nouvelles rbgles au
niveau de l'OMC, par example sur les
investissements,1es normes socials oule
principle de precaution, afin d'humaniser
une mondialisation critique.
L'dchec est-il pour autant
programme, alors qu'il aurait des
consequences graves pour la confiance
dans l'6conomie mondiale aprbs le 1
september et la cr6dibilit6 de l'OMC ?
Au-deld des positions de
n6gociation, presque tous les participants
refusent d'envisager un nouveau fiasco,
l'Inde apparaissant quelquepeuisolde dans
son radicalism tandis que l'UE et les
Etats-Unis travaillent & un compromise.
Des esquisses de solutions
commencent A apparaitre.
Unquasi-accordexistedijipour
donner aux pays en d6veloppement plus
detempspourmettreenoeuvrelesengage-
Inents de liberalisation du pdss6 et pour
clarifier les rbgles de l'OMC sur l'acc6s
aux m6 cements.

de decide uoo e tt po sd
un programme de nigociation sera arr8td.
La declaration finale pourrait
done roster trbs floue sur des dossiers
commel'investissement,1'environnement
oules normes sociales, laissant le soin aux
ngociateurs de traveller dans les deux ans
on trois 7es I culture, qui pourrait

8tre le dernier point dur sur sequel la
cohesion europdenne seramisedl'6preuve.
Certain pays de l'Umon
europ6enne, comme le Royaume-Uni, out
d6ji laiss6 entendre qu'il faudrait faire
preuve de souplesse sur ce dossier pour
parvenir & un accord. (Reuters)


EN PLUS


EN B REF


O MIC







I L' V ENEENT |


ait en arc e o o. ,


J /

Leog ane : Pr evenu


7 Pl OO HORR T HOCH h /

LA POLICE ASSISTED IMPUISSANTE


,, a
Un Hartlen meurt au camp de
; 1 *
detention de Krowne a Miam s .
MIAMI, Floride Un Haitien enferm6 au camp de Krome, meurt subitement.


Incident au Festival


Le leader du group RAM, Richard Morse, revient du festival
annual de musique Racine tenule samedi 3 Novembre & Miami, avec un
oeil au beurre noir. II a eu une violent rixe avec un des organisateurs du
festival, qui ne serait autre qu'un vice-consul hatitien Guy Imurent ...
Iss interpretations different, A savoir sequel a attaqu6 le pre-
mter ...
Toujours est-il que, selon Richard Morse,1a vraie cause est que
le festival apris d6sormais une couleur politique et que sa participation
a 6t6 sabot6e cette ann6e du d6but A la fin ... A cause de son attitude
aujourd'hui plus "ind6pendante. "
It group RAM avait 6t6 mis hl'index sous le regime militaire
qui avait renvers6 le president Aristide (1991-1994) parce que lors jug6
proche du president en exil ...


Bill Clinton opine

sur la crise haltienne
(Clinton ... suite de la 16re page)


Mercredi 14 Novembre 2001
H i M h VlXV N 41


Pae3


/ANALYSE SOMMAIRE b
Haiti-Politique: Beaucoupde bruit pourrien p.1
HAITI-POLITIQUE
Bill Clinton opine sur la crise politique haltienne p.1
"opposition mobilize ses troupes centre le pouvoir en place p. 6
ACTUALITE NATIONAL
Dissolution du consell mumcipal de Port-au-Prince p. 17
Nouvelle Commission Communale pour la capital p.2
: "::,?"""t"""r:.du -3updelaSogebelp.2
Le government r6adjuste son budget ... p.2

Dn dSe a estival Racine de Miami p.3
Un Hartien meurt au camp de detention de Krome p.3
UNITE AFRICAINE
Entretiens avec le Pr6sident du S6n6gal p.10
INTERNATIONAL
r chhle porte un nouveau coup
Cubaine p.6
OMC: le sommet de Doha bute sur l'agriculture
et les pays pauvres p.2
LUTTE ANTI-TERRORISME
Visas d'entrie aux Etats-Unis : d61ai plus long
a we CTe t teCrimm n n 1 p.22
Les forces anti-Taliban progressent p.14
Michael Bloomberg, un nouveau maire charge
d'une difficile relive p.15

?bl donap.8
ALPHABETISATION
4Aphabitisation, c'est la cl6 du d6veloppement p.11


demachetted'aprbs des t6moins7
Iss policies n'ont pu nen faire pour s'oppo-
ser au carnage.
Le juge Gassant n' 6tait pas disponible pour
commenter incident.
Selon le commissaire de L60gane, Panel
R6ndlus est un r6cidiviste connu dans la region et res.
ponsable de plusieurs mauvats coups. .
D' autre part, A IAogane se trouve une usine
sucribre (1' ex-usine de Darbonne) qui a 6t6 rebaptis6e
du nom de Jean L. Dominique, en homage au journa-
liste qui d6fendait entre autres la cause des planters de
canne delar6gion centre de grosimportateurs d'alcool.


PORT-AU-PRINCE, 10 Novembre L'atmos-
phbre volatile qui r6gne dans le pays se traduisait samedi
par le lynchage d'un pr6venu par une foule, alors que l'in-
dividu en question venait d' 8tre entendu comme t6moin par
le juge instruction Claudy Gassant au commissariat de
police de Ldogane.
II parait que le juge Gassant 6tait venu interroger
le pr6venu nomm6 Panel R6n61us, dans le cadre de l'en-
quete sur 1' assassinate, le 3 Avril 2000, du Directeur G6n6-
ral de Radio Haiti Inter, le journalist Jean IAopold Domi
mque.
Claudy Gassant 6tait A peine parti qu'une foule en
colbre a envahi le commissariat et s'est saisie de la per-
sonne du pr6venu Panel R6neTus qui a 6t6 lynch & coups


Une premiere Center et c'est 1'examinateur medical
e indique que le qui a communique ce diagnostic.
er avait un coeur Sonnom:JeanJudeAndr6,28
et que c' est ce qui ans 11habitait dans le quarter de North
caus6 sa mort. Miamiavantsonarrestation.Alorsquil
n 6tait d6tenu au 6tait en detention, sa mort est survenue
Service Processing (voir Krome / 7)


autopsy
prisonni
normal
aurait
I' Haitie
Krome


l'avancement d'un processes et empe-
cher leur pays d'avancer.
"Dans une d6mocratie, seules
des 61ections peuvent rancher ", alanc6
l ancient president amdricain, ajoutant
qu'il revient aux Haitiens de choisir
leurs dirigeants.
Bill Clinton qui declare 8tre
sensible au sort d' Haiti et du people
haltien, invite les protagonists A con-
sentir des sacrifices en vue de l'avan-
cement de leur pays. (bulletin AHP)


Selon M. Clinton, il
est normal qu'en allant aux
61ections, une opposition ait
des garanties que les 1ec-
tions se drouleront dans de
bones conditions. II ajoute
toutefois que si des groups
politiques ont des probl6mes
pour obtenir de bons r6sultats
dans des 61ections il ne fau-
drait pas qu'ils utilisent des
subterfuges pour empacher










HAITI : LA SEMAINE POLITIQUE ~


I.e coup de gueule de M. Paul Denis vient coiffer
une campaign de mobilization anti-gouvernementale qui
est suppose battle son plein depuis plusieurs jours ...
Its posters du chef de l'Etat dans les rues graffi-
t6s avec emphase et on clin d'ceil complice vers les midias ;
quelques A bas Aristide 1 ici et 14, et pour commence
lors des derniers troubles A Cit6 Soleil qui ont mis aux pri-
ses tantSt policies et residents de ce m6gabidonville, tan-
MMINIMINibe."=v7 MI;:amanxWhrah -- /'"""k a


~---IX~I~UIPUI*C L~C------~~ I~IIYIX~


_IY


5596 N.1U. 796me R~uenue, Miami, F~lorida


Page 4


Mercredi 14 Novembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 41


tit des rdsidents entire eux, et qui se sont sold~s par un bilan


(Politique ... suite de la premiere page)


tion ironisent : c'est Lavalas qui a invite l'6tranger A s'im-
miscer dans les affairs du pays lorsque le president ren-
vers6 Aristide a acceptde revenir au pouvoir dans les ba-
gages de la US Army aprbs trois ann6es d'exil forc6 &
Washington (1991-1994).

Guerre psychologique ...
De son c8t6, le pouvoir Lavalas r6pond du tac au
tac. Des deux c8t6s, pas question d'abandonner le terrain A
l'adversaire dans cette guerre des mots, guerrepsychologi-
que. De plus en plus psychologique, Dieu merci. Lavalas
laisse moins faire les OP organizationss populaires) trop
confondues avec les chimbres ou casseurs, et on extend
Opposition moins dire que ses membres sont pers6cut6s
dans tous les coins du pays. Fant-il l'appeler une evolution.
En dernibre heure, c'est le minister de la Culture et de la
Communication, Guy Paul, passant au crible un S.O.S "
de l'Initiative de la Soci6t6 Civile (ISC), un group ras-
semblant divers secteurs professionals, religieux et d'af-
faires, qui joue on r81e de facilitator dans le processes pour
trouver une issue A la crise politique, mais solvent critique
par la "fanmi Lavalas d'Stre de mache avec la parties ad-
verse ou Convergence ...
(voir Politique / 5)


pris lui-mame en charge les
fundrailles aprbs une visit
sur les lieux pour lancer un
appel au calme. Le palais a
d6bloqu6 aussideuxmillions
de gourdes pour la recons-
truction des measures d6trui-
tes lors de ces 6chauffour6es
... et sans doute aussi pour
dissuader les plincipaux me-
neurs.

Op r ation mb-
diatique ...
Mais on ne tarde
paslongtemps hrdaliser que
lamobilisationannonc6epar
Opposition & cors et A cris
reste pour instant trbs arti-
ficielle, qu'il s'agit surtout
d'une op6rationmidiatique,
que l'on bat beaucoup d'eau
-


Le President Aristide a mobilis6 routes les institutions 6tatiques dans une
champagne national d'alphabitisation photo Jean-Claude Pierre-Louis
ou comme on dit chez nous


~~~rupou ar t e de beute


Des parlementai-
res du regime Lavalas dd-
nongaient rdeemment le d6-
placement A l'int6rieur du
pays d'ambassadeurs accrd-
ditisenHaiti,1es
.
e accusant de faire
champagne pour
I oppositionpra-
"", tique contraire A
touted les con-
CUT ventionsintema-
50 r tionales, s'indi-
NING gnent les sena-
T teurs Prince

76 ie. sonsp ed
o Gilles. A quoi des
.V voix del'opposi-


Les leaders de Convergence D6mocratique au cours des dernibres ndgociations,
qui furent dgalement un chec photo Yonel Louis


roon.gnuen
/Designe
a 1976


Rms ~


a7


Gratuit.
e nes8 p


vec tout achat minimum
de 200 yeds carr6s
Apportez ce coupon


UNE ANALYSE


. .
UTY SALON aff

10" DESIGNER
First time customer only. Reg. 12.

EEF R CONDITION
TREATMENT

50 O-90
r a Hwy. sts. Na
. la PLaf31@-:L a


T&CEOEKS

C6ramiques & Marbre



'D4s Grande SaBe d'Exposition

D6pot et Salle d'Inventaire

Acceshoires / Cdramiquest Marbre pour Salle de bein <
fDif





Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place







































































































6 OS NA


Beaucoup de bruit pour rien !


NOM


I DEL'ACUALIE |


_____ ______ _ ___ _~ .


4*


M


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH


I


ler prix* Une Jeep


I I I ~-------- 311 1111 1 I~li~


HM b are 1 2 o 41


Page s


,, Partie de poker menteur ... Deve mon genyen mon ...
ertant la
Mais aujourd'hui M. Clinton risque d'8tre une voix De pirouette en nouvelle proposition, et vice versa,
domains,
de plus dans le desert. Car dans cette interminable parties de c' est ainsi que international (USA, UE) prochde pour nous
on, d' orien-
ie ", et des poker menteur, il ya un autre protagonist qui joue un r81e conduire par le bout du nez, nous mener en bateau, et qui
tout aussi pen transparent, c'est le d6nomm6 international. pis est, on ne sait oil ...
euhonora- .
Quand l'Umon Europ6enne d6cida de geler son Il ya de nombreux int6r8ts en jeu dans cette crise,
aide & Haiti suite aux contestations surges apr&s les 16gis- comme en tout autre. Il ya les int6r8ts d6clar6s (pouvoir/
on objected :
natives de mai 2000, c' 6tait en vertu de 1' Accord de Coto- opposition), il ya des int6rets parallbles (opposition/inter-
olarisation
, les efforts nou. Celui-ci stipule que tout pays member des ACP (Afri- national), mais il ya aussi les int6r8ts dans les int6r8ts
...Dbyd mbn genyen mbn.
Pourbeaucoup d'observateurs,
tant depirouettes sontlapreuve quel'in-
ternational n'a pas encore int6r8t A voir
la fin de la crise, 6tant le seul A poss6der
totes les cares ..
Les parties haltiennes, de toute
-- evidence, n'ont pas les moyens de r6-

sister hune veritable volout6internatio-
I nale. Ni le pouvoir (caisses vides), ni
l' opposition qui n' a rien A perdre et tout
J a gagnerPar centre entretenir le divider
\ pour rigner (un pouvoir maintenu tou-
jours sur la defensive; une opposition
sans impact r6el dans 1'electorat mais
avec use grande capacity de nuisance),
comment mteux faire avancer les int6-
rats du novel ordre dans un pays sans
veritable int6ret 6conomique ni strat6-
gique. Actuellement on rapport que le
Ecoliers ha'itiens lors des c6rimonies comm6morant le 17 Octobre, anniversaire FBI effectuerait des investigations et
de la mort de Jean-Jacques Dessaline, fondateur de la nation haltienne arrestations en Haitidans le cadre del'enquate sur


6 cette d6-
"... Done
ait 6t6 jus-

se d'armes
armes ...
on de1' ex-
ondant de
ujourd'hui
time "r6a-
our favori-
slatives de
i avait 6t6

es dans un
est normal
s garanties
conditions.
i des grou-
e bons rd-
ls utilisent
un proces-


(Politique ... suite de la page 4)
I'ISC dinonce le laxisme d6conc
.
mauvaise gestion, un laisser-faire dans tous les
y comprise une absence flagrant de coordinate
station, de solidarity et de respect de la hibrarch
61us qui s'entred6chirent "pour des questions p
bles ,,
A quoi le ministry de la Communicati
a
pourquoi ce mutisme sur le programme de sc
universelle, sur la champagne d'alphab6tisation
d6ployds pour garantir la s6curit6 pu-
blique, la construction d'6coles, d'h8-
pitaux, de ponts, de places publiques ,
et que 1' ISC pourrait au moins souli-
gner que le government haltien con-
tinue depayer des intir8ts sur des pr8ts
de la BID (Banque Interambricaine de
D6veloppement) sans qu'il n'ait accbs
A ces fonds. (source AHP)

Une declaration de I'ex-
pr6sident ambricain Bill
Clinton
.
Mais cette fois, I' Initiative de
.
la Socidt6 Civile se retrouve prise en-
tre deux feux pour avoir 6gratign6 aussi
au passage l' opposition, m8me trbs 16-
gbrement, estimant que "les parties de
1' opposition ne jouent pas le r81e criti-
que qux leur prevent, et ce m8me s'ils
,,
ne sontpas represents au Parlement.
Dans sa fulgurante sortie de jeudi de-
vant la presse,1e porte-parole Paul Denis a rejet
declaration, estimant que l'on ne peut Stre "neutre
renforgant I'accusation selon laquelle l'ISC aur
qu'ici un alli6 de Convergence.
Bref, tous ces changes, touted ces pas
laisseralent croire qu'on est en pleine veillie d'
Sur ces entrefaites, tombe une d6clarati
pr6sident.am6ricain Bill Clinton A un corresp
Radio Soleil d'Haiti & New York (qui est aussi a
la ville de residence des Clinton). M. Clinton es
lists les processes du president Aristide p
ser le d6blocage dela crise politique n6e des16gi
mai 2000, notamment an accord en 8 points qu
trouv6 entre M. Aristide et son administration.
Selon M. Clinton declarationss reprise
bulletin del'Agence Haitienne de Presse), il
qu'en allant aux elections, use opposition ait de
queles 61ections se d6rouleront dans de bones c
Mais, ajoute l' ex-h8te dela Maison Blanche, s
pes politiques ont des probl&mes pour obtenir d
sultans dans des elections, il ne faudrait pas qu'i
des subterfuges pour emp8cher I'avancement d'
sus et empacher leur pays d' avancer. "


que-Caraibes-Pacifique) qui b6n6ficie des advantages de
1' UE, se doit der6gler quelque diff6rendpolitique qui 6clate
en son sein par le dialogue etlarecherche d'un compromise.
Dicidant que le government haftien, lors sous la pr6si-
dence de M. Ren6 Pr6val, n'avait en recourse au dialogue,
I'UE suspendit ses financements ...
Mais la semaine dernibre, alors que des parlemen-
taires Lavalas font 6tat des concessions advances
aujourd'hni par le government pour trouver une issue A
la crise, et en appellent au respect de l'accord de Cotonou,
I' UE fait volte face et c' est d6sormais an nom de la r6solu-
tion du5 juin del' OEA (Organisation des Etats Ambricains)
quel'ambassadeur d'Espagne en Haiti justifiele maintien
des sanctions. Or resolution du 5 juin depuis longtemps
obsolete (aussi bien que l'accord en 8 points avec 1'admi-
nistration Clinton). En effet, c'est sur des bases entibre-
ment nouvelles qu'avait lieu en octobre dcoul6 un dernier
round de n6gociations entrees protagonists haitiens sous
la direction de 1' OEA. A chaque fois, return & zdro et
aujourd'hui encore on announce (source AHP) que l'OEA
est en train de cuisine une nouvelle proposition A mettre
bientat deviant les parties haltiennes.


les attentats du 11 september aux Etats-Unis. En toute li-
bert6, ni vu ni connu. Dans le secret le plus total. Comme
sons la dictature ... Vous avez dit souverainet6 !

Cynisme de nantis ...
C'est encore an quotidien frangais qui 6crit cette
semaine mais & I'adresse de Washington dans sa campaign
international contrele terrorism: donner des lemons de
d6mocratie A des ventures vides, cen'estpas sculementperte
de temps, mais c'est du cynisme de nantis.
En d' autres mots, ce n' est pas avec du vinaigre
qu' on attrape les touches.
De plus, A partir du moment que international
n'est pas s6rieux, n'a pas an agenda une fois pour touted
d6fini, mais recherche en sous-main des objectifs plus on
moinsinavouablesbreftrichepourquoilesacteurslocaux
se generaient pour faire de m8me. 11s sont m8me obliges
d'en faire autant ...

Haiti en Marche, 10 Novembre 2001


Pour recevoir par la poste votre billet de participation au mirage du lor janvier 2002, d&coupez, remplissez et
envoyez cette anyone avec un cheque ou money order mandatet bancaire) de US$50.0D & I'adresse suivante:
LA VOIX DE L'ARTIBONITE "'
j Ecoutez nous sur: Radio Tropicale (NY) Radlo _TeleHorizon200.com j
The Empire State Building .
350 FIth Avenue, SuIte 1829 I Radio Collectivit6 Internationale (FL) La Voix des Palm Beaches I
New York, NY 10118 ((FL) RadIo T6te-6-t6te (Saint-Marc, Artibonite) Et autres...

Nom et Pr4nom Tel

Adresse

.. -------------------
Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habit Haiti, ii (ou elle) b6n6ficiera d'une lettre d'invitation et d'un billet d'avion

Faites vos jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUSI* Pour plus d' Informations 1-800-758-1412 ext. 111


26me Prix: Un televiseur


RWO


NOUV


,UVELuBENf








S BILN : 5MORTS I


L'ouragan Michelle porte un nouveau


TV5 est la premiere til6vision de league frangaise au monde. Grice A
l'offre de DISH Network, retrouvez chez vous trbs prochainement
24/24 les nouveau programmes de TV5. En Novembre, offrez vous

- de I'INFORMATION; Vous souhaitez avoir un regard compl6-
mentaire sur l'actualit6? TV5 pr6sente 15 bulletins par jour en
direct (journaux de Belgique, de Suisse, du Canada et de France
avec les editions quotidiennes de France 2 et France 3)
- du SPORT; Vous 8tes un "fan" de foot et de rugby? TV5 vous
offre le meilleur du sport avec par example Samedi 10 november
la rencontre de rubgy France-Afrique; tous les samedis igale-
ment, une journey du championnat de France de football en direct
et I'6mission Foot 3 (de France 3) cheque Mardi.
- des Documentaires: le WE est consacr6 en grande parties ax docu-
mentaires; Samedi 10 et Dimanche 11 november, r6galez vous
avec Reflets-Sud", "Carte Postale Gourmande", "Faut pas r8-
ver", Thalassa", Envoy6 Sp6cial" mais aussi Outremers" et
"Le ciel passionn6ment" et bien d'autres....
,
des missions pour les JEUNES: Un regard different pour vos
infants de 6 & 18 ans? T VS offre tous les aprbs-midi de 4:15 pm
A 6:00 pm plusieurs missions de quality (" Les Zapp ", "Ginies
h rbe,,
en e ...)
des FILMS: 4 films different pas jour, ga vous tente? TV5 cette
semaine c'est: Valdrie Lemercier dans <> (dds ce Di-
manche 10 Nov A 8:15pm), Montand et Beinex.dans IPS (Lundi
12 November), Gabin et Blier dans <> (Mardi 13
Nov A 8:15pm) et encore les series actuelles comme "La Kine",
"Police Judiciaire". .
Tous les programmes sont diffuses plusteurs fois dans la semaine
et sont en frangais, avec sous-titres en anglais.

Dicouvrez l'offre sp6ciale actuelle DISH Network-TV5 ( abonne-
ment mensuel $ 9.99 ) en. contactant nos conseillers au 1-877-586-
9675 (9 am & 10 pm la semaine et 9 a. A 5pm le WE). D6couvrez les
programmes TV5 & www.kbs-ty.com


Mercre& 14 Novembre 2001 4


Page 6


et les transfers de la
abame -06 cubano-
am6ricaine de Flonde, elle-
m8me touch6e par la crise du tourism aux Etats-Unis.
Par ailleurs le government cubain a habilement
mis les Etats-Unis au pied du mur, en lui demandant
d'autoriser "exceptionnellement" des vents directed de
vivresetdem6dicamentshl'^xletechniquementimpossibles
en reason de 7 embargo amdricain centre Cuba en vigueur
depuis 40 ans.
Dans une note diploma-
tique envoy6e jeudi & Washington,
le government cubain a d6clin6
1' offre des Etats-Unis d' apporter
une aide humanitaire & Cuba aprbs
le passage de l'ouragan, tout en
relevant que "jamais un tel geste
ne s' 6tait product" en 40 ans de re-
lations houleuses entre les deux
pays et qu'il 6tait "appr6ci6 & sa
juste valour".
Exprimant sa "reconnais-
sance", le ministbre des affairs
6trang6res cubain indique "ne pas
n6cessiter la coop6rstion offered
aimablement en vue d'une possible
aide humanitaire" en reason des
reserves dont dispose "toujours le
pays en prevention de tells situa-
tions".
Mais il relive "qu'il strait
beaucoup plus utile" pour Cuba
que"deformeexceptionnelle"ten-
ant compete de embargo, "des
avane companies d'4tat cubaines puisse
acquirir" rapidement aux Etats-Unis des "vivres des
medicaments et du materiel" afin de pouvoir reconstituer
le plus rapidement possible ses stock de reserves.
Le communique precise que le government
cubain paierait ces merchandise "comptant en monnaie
am6ricaine ou toute autre devise convertible" demandant
que des bateaux cubains soient autoris6es A en assure le
transport ce qui serait la 'Torme la plus pratique, rapid et
6conomique".
En vertu de1' embargo amricain renforc6 en 1996
par la loi Helms-Burton, aucun bateau en provenance d'un
port cubain ne peut se rendre aux Etats-Unis avant un d61ai
de six mois. (AFP)


LA HAVANE 9
November I'ouragan COup
Michelle, le plus d6vastateur
de ces 50 dernibres ann6es A
Cuba, a port6 un nouveau coup h l'6conomie de I'^xle, d6ji
fragilis6e par les repercussions des attentats du 11
september.
Le government cubain a reconnu jeudi que
l'ouragan Michelle qui a fait 5 morts avait inflig6 les
pertes matrielles les plus graves
que l'^rle ait jamais connu dans un
disastre de ce type.
Les "d6gits matbriels sont
important, de beaucoup sup6rieurs
A ceux provoqu6s en d' autres occa-
sions depuis le triomphe de la
R6volution",ad6clar6hlat616vision
le vice-pr6sident Carlos Lage, qm a
pr6cis6 que 45% du territoire
abritant 53% de la population de
l'^ile avait 6t6 affect . Plus de 45.000
habitations ont 6t6 endommag6es,
des millers d'entre elles totalement
d6truites.
"On peut affirmer
qu' aucun des ouragans qui a
traverse notre pays n'a product des
dommages conomiques de cette
ampleur" a ajout6 M. Lage.
Dans certaines zones,
1' 61ectricit6 ne pourra 8tre pas
r6tablie avant un mois en reason de


s rieux de compilation information des dommages en train
d' 8tre r6alis6".
Mais, en endommageant gravement les cultures
d'agrumes, de bananes et de canne A sucre de la region
central de l'lle particulibrement importance pour
1' agriculture du pays, 'Te plus grave est A venir" estime un


la chute de 125 pylines de haute
tension.
Le vice-pr6sident, artisan Inondations et maisons endommagles & Marti, au sud de La H
des prudentes measures 6conomiques def^rle, s'est toutefois diplomats. .
refuse & donner des chiffres, pr6cisant qu'un bilan d6taill6 I' 6conomie cubaine qui s' 6tait totalement
strait donn6 & la population aprbs 'Te travail minutieux et effondr6e aprbs la chute du camp socialist a connu un
modest r6tablissement ces

d dernibres ann6es qui risque
T V5, le M on een disormais d'8tre compromise
& la suite notamment des
** attentats du 11 september et
aus si de la r6ces sion qui s6vit
actuellement aux Etats-Unis.
"DISII Network et TV 5 Vous Ces facteurs ont en
effet fortement affect les
offrent 5 'TV en une. . deux principles sources de
devises de l'^11e, le tourism
D&s & present au 1-877-586-9675 pour $ 9.99/mois ( infos com-


plimentaires 3L www.kbs-ty.corn)


Plus de 2.500 arbres, certain centenaires ont 6t6 d6racinds dans la dapitale selon
les autorit6s. Ainsi sur la seule Quinta Avenida, I'avenue la plus prestigieuse du quarter
r6sidentiel de Miramar, 60 arbres ont 6t6 arrach6s par le cyclone.
Selon le ministbre des commuilications,1es centres t616phoniques de l'^de ont 6t6
particulibrement touches, certaines regions commelaprovince de Matanzas, Cienfuegos et
0^de de la Jeunesse restant sans communications.
L'ouragan a traversCuba du sud vers le nord avec des vents soufflant A plus de
200 km/h en moins de six heures, av cours de la nuit de dimanche A lundi.
II a caus6 "des d6gits v6ritablement historiques" dans le r6seau 61ectrique cubain,
indiquait mardi Granma, organ official du comity central du parti communist cubain, en
reason des nombreux cables et pylones arrach6s comme f6tus de paille.
Prbs de 800.00 personnel avaient 6t6 6vacudes avant I'arrivie de l'ouragan, qui,
selon la D6fense civil, a fait cinq morts. Quatre des victims r6sidaient dans la province de
Matanzas, A une centaine de km A1'est de la capital, et la cinquidme & Im Havane.
La t616vision cubaide a commence & montrer des images du d6sastre caus6 par
l'ouragan dans le centre de f ^11e et particulibrement autour de Playa Giron, dans la Cienaga
de Zapata, au sud del'^xle, oft sur plusieurs kilometres f asphalt des routes a 6t61itt6ralement
arrach6 par la violence des vents soufflant A plus de 210 km/h.
Plus de 90.000 tones d'agrumes prets A 8tre r6coltis out 6t6 perdus de meme que
les semis de tabac et la quasi totality de la r6colte de bananes.
Le jardin botanique de Cienfuegos, un veritable paradise tropical a perdu un mil-
lion des quelque 2.000 spaces de plates qui faisaient sa fiert6.
Des millers d'habitations out 6t6 d6truites, notamment dans les provinces de
Matanzas et Cienfuegos.
I.x president Fidel Castro qui aparcourules zones les plus touches, s'entretenant
notamment avec des tourists dans des hotels dela station baln6aire de Varadero, a estim6
que le cyclone avait "choisi la route la plus aimable", 6tant donn6 son potential de destruc-
tron. II a relev6 que le bilan des victims aurait pu 8tre catastrophique sans organisation,
la discipline et la preparation des autoritis de l'^ile.
II a 6galement fait une brave visited au domicile du petit Elian Gonzalez, A Cardenas,
dans la province de Matanzas, affectpar les pluses diluviennes. I'enfant, rescap6 d'un
naufrage, avait fait l'an dernier l'objet d'une intense pol6mique entre Cuba et les Etats-
Unis. (AFP)

HAITI POLITIQUE

L'opposition mobilize ses troupes
,
COntre le pouvoir en place
Port-au-Prince, le 8 nov. (HPN) Paul Denis, porte-parole de la Convergence.
Les dirigeants de la Convergence M. Denis a appeal le people A se dresser
D6mocratique (Opposition au parti Lavalas centre le movement Lavalas responsible,
au pouvoir), ont lanc6 jeudi une campaign selon lui, du blockage du pays.
demobilisationpopulairecontreler6gimedu Selon le porte-parole de.
President Jean Bertrand Aristide, a annonc6 (voir Opposition / 7)


l 'conomie







S IMMIGRATION


Hait en arc e o. o. ,



d


n


g
Cen lU


United Nations Children's Pund
Ponds des Nations Unies pour I'enf- A VIS DE FA CANC
Fondo de las Naciones Unidas para la Infancia


POSTE : HTIO2002
TIT RE DU POSTE : ADMINISTRATOR AD JOINT DE PROGRAMME
COMMUNICATION NOB


BUTDUPOSTE
Sous la supervision du Responsable de la Communication, contribute & la plamfication, la
mise en acuvre, le suivi et l'dvaluation de la stratigie de communication pour le changement
de comportment en vue de la promotion, la garantie et la rdalisation des droits de l'enfant.

QUALIFICATIONS -

. Dipldme universities avancd en Sciences Sociales complitd par une formation en
Sociologie, Anthropologie,-Psychologie, Education sanitaire
. Connaissances des deniers ddveloppements et dernidres technologies du secteur
d'a rentiss d'adultes, d'organisation et participation communautaire
.. Connaissances en communication, plaidoyer, ndgociation, particulibrement. au niveau
communautaire
Bonne capacity de recherche, d'analyse, devaluation et de synthise
Capacity a travailler dans un milieu international et multicultural
Familiarity avec la plupart des logiciels usuels (de preydrence Microsoft Word, Excel'
Powerpoint, Vzsto, Project)

EXPERIEN"

Trois annies d'expirience professionnelle en ddveloppement social, particulibrement dans les
secteurs de communication participative, mobilization social, communication pour e 1
changement de comportment et rehabilitation communautaire.

LEAGUES

Maitrise du frairgais, de l'anglais et du creole.


P-au-P : Dissolution du
.
CORSeil Municipal de
POrt-an-Prince
Port-au-Prince, mercredi 7 novembre -
(HPN) Is Pr6sident Jean Bertrand Aristide a dis-
sousmercredilecarteldelaMairiedePart-au-Prince,
dirig6parMarie-YvesPouponeauDupervaletafait
poser les scell6s sur les portes de Ph8tel de ville, en
reason de la admission de 1'un des assessears, Ha-
rold 36vare.
I'exdcutif 6voque le d6cret du 22 octobre
1982 sur le fonctionnement des communes, qui sti-
pule qu'en cas de admission, de d6chs oud'interdic-
(voir Mairiel 8)

ECHO DE MIAMI
Resultats
des Municipales
Commepr6valesmunicipalesdomardi
6 November could & Miami n' ont pas pu
d6partagerles candidates. Iss deux meilleurs scores
sont r6alis6s par Maurice Ferre et Manny Diaz,
autrement dit le make sortant Joe Carollo ne sera
pas rdau.
Ces deux candidates vont done au second
tour pour le sidge de maize delaVille de Miami.
Mr. Maunce Ferre, ancient Maire de la ville dans
les ann6es 80, et Mr. Manny Diaz, un jeune
millionaire mais nouveau venu dans la politique.
Its results de ces Sections rev8tent une impor-
tance certain pour les Haitiens-Am6ricains,
surtout en ce qui concern le
d6veloppement 6conomique de notre Little-Haiti.
Notre communaut6 est prete A traveller
avec n'importelequel des deux strait
61u, surtout en ce qui concerned le corridor
muristique.
Alasemaineprochaine
Viter Juste


L


I


Mercredi 14 Novembre 2001
i M h VlXV N 41


Page7


pays d'origine.
u Jean-Jude Andr6 aurait 6t6 arrat6 au
mains trois fois depais 1992, accuse de vols A main

e -"-'te;*"e letter envoy6e par des
d6tenus haltiens de Krome A l' advocate Cheryl Little,
aragm6mdve myt Advocacy Cen-
ter, ils auraient vuAndr6 vivant pour la demibre fois quand
il a eu cette indisposition dans les toilettes de Krome. 11 a
alors 6t6 transport bien vivant au Centre medical de la
pn son.
IssofficielsdeKromedeleurc8t6,pr6cisentque
Andr6 a requ les soins n6cessaires A la clinique du camp et
que les units du Miame-Dade Fire Rescue ont 6t6 appeals
quand son 6tat a empire. Mais il 6tait d6jh trop tard.
Une affaire A suivre, r6pondent les leaders de la
communaut6 haltienne de Miami, qui present que lear
compatriot pourrait avoir succomb6 & des mauvais
treatments.


(Krome .. suite de la page 3)
aprds une indisposition dans les toilettes du Un
camp de d6tenus. *
soulevkTo e la mr ss= cam
homme, venant entre autres de ses camarades
incarc6r6s avec luis qui present que Andr6 n'a
K
pas regules soins ad6quats.
Une accusation que d6mentent les officials de Andr6
immigration & Miami. "Krome est an camp modem, mois,
pourvu de routes sorts de facilities m6dicales et le d6tenu a
6t6 bien trait" r6pond la porte-parole du service Haiti
immigration, Patricia Mandha.
Dans une declaration rendue publique,1e bureau du '\nedi- c' est e
cal examiner" (m6decin 16giste) souligne qu'ane crise que c
cardiaque peut Stre responsible de la mort de7Haities d'avoi
Tout ce que nous pouvons dire, c'est que le de son
d6tenu souffrait d'une malformation cardiaque qui peat Comm
als6ment avoir caus6 la mort ", dit cette declaration. "Il n' y n' 6tan
a aucune indication de traumatisme quelconque qui pourrait
"""""d a Juna haldme
H
s'estiment pen satisfaits de ces declarations et out engage
des avocas pour aquakr sm cen mort. tr
"Une crise cardiaque128 ans ? a soulign6, plutSt
sceptique, Marleine Bastien, directrice executive de (Op
F association Haitian Womenin Miami. Elle a aussi soulign6 l'Opp
que d' aprbs la famille du d6tenu, celui-ci 6tait en excellent doit a
sant6. accus
Jeudi dernier, le cabinet d'avocat Maylove & corrup
Knufmann charg6dacasarefus6dedires'ilsenvisageaient vivre
un proc6s centre les autorit6s de Krome. Les parents du respo
d6tenu vivent & Miami. Ha 4 infants en bas Age. Jean-Jude millie


mobilize ses
*
ouvoir en place
'acquisition de maisons pour P ancient Pr6sident Pr6val et
e Premier Ministre Jean Marie Ch6restal. II a d'autre part
d6nonc6 des d6toumements d'importantes sommes d'argent
dans les conseils communaux dirig6s par des partisans du
pouvoir et d6plor61a disparition de plus d'un million de
gourdes au Parlement. < Denis.
Depuis la semaine dernibre, de nombreux tracts
anti-gouvernementaux sont distribu6s dans les
26gions dupays appelant Ala admission duPr6sident
JeanBertrandAristide.Isspartisansdel'opposition
ont 6galement annonc6 des rassemblements publics
afin de r6clamer le d6par t des dirigeants I.avalas. Une
grave crise politique secoue le pays depuis la tenue
enmai 2.000 d'&ections16gislatives dont les z6sultats
sont contests par la Communaut6 Intemationale et
les parties opposition. Ces deniers, qui r6clament
la tenue de nouvelles sections parlementaires et lo-
cales, ddnoncent1'attitude des dizigeants doparli an
pouvoir qui refusent tout compromise pour mettre f in
11a crise alors que P aide international est bloquie
depuis plus d'un an.
HPN


A noter:
9 Les candidates doivent tre de nationality hal tienne
@ A soumettre trois letters de reydrence (professionnelle et/ou personnel)
S Dresser Curriculum Vitae et photocopied de dipldmes et/ou certificats 8:
UNICEF
Services des Ressources Humaines
Poste No. HTIO2002 '
17, rue A ma xHo I mebussy
Port-au-Prince, Haiti
& Date limited de submission des candidates: 26 novembre 2001


** *
Hastr en meur t a


p de detention
a
r ome a MiamI
a 6t6 enferm6 au camp de Krome depais environ 6
aprbs avoir 6t6 condamn6 pour une infraction.
IIpurgeait sa peine en attendant d'8tre d6porti vers
Iss registers du tribunal de Miami indiquent que
n Juillet 2000 que Andr6 a en affaire avec la police et
e n'6tait pas pour la premiere fals. II a 6t6 accuse
r attaqu6 un officer de police et d'avoir r6sist6, lors
arrestation. II a 6t6 condamn6 & un an de prison.
e la loi de immigration Pautorise, tout d6tenu
t pas citoyen ambricain peut Stre d6port6 dans son


aiti : L'oppositio

oupes centre le p
position ... suite de la page 6) l
position, << une mobilization de masse mais pacifique l
boutir au depart du pouvoir en place >. M. Denis a
61es members duparli Lavalas de<< baigner a dans la
tion et la gabegie alors que le people continue de
dans la misbre. II a notamment reproch6 aux
sables Lavalas de d6penser plusieurs dizaines de
rs de gourdes dans du lobbying aux Etats-Unis et dans







| UIEMAAOAI


* Parfums
* Cellular & Beepers CD's (Compas, Racine, Evangdlique)
* Soldiers et Sandales Zonk, frangais, ambricain
* Products pur la cuisine Video's (haltiens, ambricains, documentaries,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beauty
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux
* Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
* connection t616phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428
Tdl: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916


a
BObby Express
Con & ks Mek Tm .
la C'ed p@ p@.
]gg3yIng
.5401 N.E. 2nd Avenue T41- 758-3278 Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
693 NW2ndhA 654-2800 3 BHill 8 9216
. Em..t lauderdale Spring Valley 19 South Main Sheet (914)425-7747
28 West Sunrise Blvd 524-1374 Wash
M Ealan Hainth 835Juniper StreetT61202 722-4925
604 25th Street 6554166 Connecticut
panzp 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
4873North Dixie Hwy 429-9552
28 Flagler Ave 9464469 1
2469 South Osange Blossoms Tsail (407)2652100 Pourioute information, appelez Toll Face
1-800-388-3875 ( Floride)
7177 Rue St Denis, Montsdal (514)270-5968 1-800-427-2622 (New York)
3 sa, Est (514)852-9245 NSO6 th As e N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immakales
Cambridge300 Broadway (617)354-6448 1011W Malm Street Kemp Plaza (941) 6SS-9229
19 ler St. (941) 441-8343
Quel que soit I'entiroit sur la planted oh vous voulez envoyer
une sonune pronto pronto, Faites conflance:1
BOBBY EXPRESS

En plus des opdralians do transfeat d'agent, nous nous chargeons de faire parvaair
insenAdintenant as vos cassettes, lettres, sacs desiz, gallons d'huile
et tous antres products manian

BOBBY EXPRESS, '
dest 6galanant use carte de *PI dont laligne d'accas dest jamais occup4c.
C'est tout implement le No.1 !


Page 8


""';.*,i 4 Noembre 2001 4


Deux deniers
BUENOS AIRES, 11 November La
Bombonera de Buenos Aires, le stade de Boca Jun- de
iors, a rendu samedi un homage inoubliable & Di-
ego Maradona qui a terming fourbu et en larmes son jubil6 qui
opposait l'6quipe d'Argentine, dont il 6tait le capitaine, A une
s61ection mondiale baptis6e 'les 6toiles".
I' motion a 6t6 & son comble lorsqu' Ala 55e minute de
la rencontre, Maradona transformait un penalty qui faisait se
pamer les 50.000 supporters du "pibe de oro".
En la circonstance, "Diego" portrait pour la dernibre fois
le num6ro 10 que la F6d6ration argentine a demand A la FIFA
de retire de la numdrotation officielle de touted les selections
"ciel et blanc".
Pour l'histoire,1'Argentine a battles "Etoiles" 6 buts
13 par deux penalties du "Diez", deux buts de Pablito Aimar, un
de Claudio Lopez et un de Luca Castroman. La s61ection
mondiale a r6pliqu6 sur trois buts du Croate Davor Suker, du
Frangais Eric Cantona et du fac6tieux garden colombien Ren6
Higuita sur penalty.
A la plus grande joie du public, Maradona, aprbs son
premier but, a continue de Jouer avec le maillot de Boca Juniors,
le club quil'avait rendu c616bre avant qu'ilne parte poursuivre
sa carribre en Europe.
Sous les yeux de Pel6 et de nombreuses autres gloires
du football, les Argentins qui participaient & un dernier
entrainement avant leur match centre l'Uruguay mercredi,
dernibre rencontre des 61iminatoires Amsud pour la Coupe du
monde Japon-Cor6e, ont tout fait pour que leur capitaine d'un
jour touche un maximum de balloons.
"Diego", qui souffrait visiblement du pied droit mais
qui est rest sur le terrain pendant toute la rencontre, a donn6
aux spectateurs ce qif ils 6taient venus voir: des buts mais aussi
des larmes lorsque Maradona a pris un micro aprbs le match
pour expnmer ses remerclements.


BUENOS AIRES, 10 Novembre Diego Maradona a
inscrit ses deux deniers buts samedi lors de son jubil6 dispute &
Buenos Aires et oil sa formation a battu 6-3 celle du "reste du
monde".
Portant son fameux num6ro 10 et 6voluant au sein de
1' actuelle 6quipe national d' Argentine, Maradona a fait se pamer
50.000 admirateurs r6unis dans un stade de la Bombonera en
6bullition pour la dernibre de celui qui fut l'un des meilleurs
jotteurs de l'histoire du football.
"El Pelusa" (le duvet) dont le poil est devenu rdche au
fil des annies a fait jouer la fibre de 1' motion, avec un
exceptionnel parterre de vedettes r6unies A Buenos Aires. Eric
Canton qui a inscrit l'un des buts pour le Reste du monde",1e
Bulgare Hristo Stoichkov, I'Uruguayen Enzo Francescoli, le
Colombien Carlos Valderrama, ainsi que de nombreuses vedettes
de l'actuelleArgentine comme Juan Sebastian
Veron 6taient pr6sentes sur la pelouse.
Dans les tribunes, le roi Pel6, et Michel Platini, venu
representer la FIFA, ont suivi avec attention les dernibres ara-


Dissolution du Conseil
Munici a de Port-au)-Prince

tion judiciaire, il est pourvu au replacement du cartel. La dis-
solution du conseil municipal de Port-au-Prince avait 6t6 quoti-
diennement r6clam6e par le D6put6 de la capital, Simson
Lib6rus, frbre du S6nateur Myrlande Lib6rus, ancient responsa-
ble de la Fondation Aristide pour la D6mocratie.
M.Lib6rusn'apascess6d'accuserlamairesseDuperval
de malversations et meme r cemment d' actes terrorists A la
Mairie de la capital, A la suite d'un diff6rend sur la gestion du
cimetibre de Port-au-Prince. Is Parlementaire avait 6galement
demand un audit par la Cour Sup6rieure des Comptes pour faire
la lumibre sur la gestion de la Mairie. I' enquate avait r6v616 des
irregularities au niveau de 1' administration de cette dernibre.
Le Docteur Marie Yves Pouponneau Duperval rejette
cat6goriquement ces accusations et affirmed avoir g6r6 la Maine
en bonne mbre de famille. Force de r6agir Al' attitude de Simson
Lib6rus, Mme Duperval a indiqu6 qu' A son avis un D6put6 n' a
pas le droit de donner des directives A un Pr6sident, sous-enten-
dant par 14 qu'il 6tait responsible de sa destitution. << Simson
Lib6rus avait des int6r8ts personnel & d6fendre, il n' est pas scu-
lement le D6put6 de PauP, mais le D6puti du cimetibre >>, a lance
l'ancien Matre de la capital.
Interrog6e sur son intention de contester ou non lame
sure prise A son encontre par l'ex6cutif, Marie-Yves Pouponeau
Duperval a soulign6 qu'il 6tait encore trop tit pour parlor de
protestation centre cette decision. << Je suis et reste une Haitienne
aimant son pays, je travaillerai pour le bien de celui-ci >>, a-t-elle
d6clar6.

HPN


Iss 6quipes du jubil6
ARGENTINE: German Burgos, Roberto Ayala,
Mauricio Pochetino, Walter Samuel, Javier Zanetti, Juan
Sorin, Matias Almeyda, Juan Veron, Diego Maradona,
Cristian Gonzalez, Julio Cruz.

RESTE DU MONDE: Oscar Cordoba (Colombie),
Ciro Ferrara (Italie), Jorge Bermudez (CoJombie), Ivan
Cordoba (Colombie), Carlos Gamarra (Paraguay),
Nolberto Solano (P6rou), Juan Riquelme (Argentine),
Carlos Valderrama (Colombie), Enzo Francescoli (Um-
guay), Hristo Stoichkov (Bulgarie), Davor Suker
(Croatie).


besques du g6nie du football, qui avait maigri de 20
kilos pour cette rencontre des adieux.
C'est A la 63e minute de la rencontre que les
spectateurs de la Bombonibre, le stade de Boca Juniors
champion d'Argentine avec Diego en 1981, ont vu
Maradona battle le garden colombien Rene Higuita sur
un penalty hautement discutable obtenupar Pablo Aimar.
Une explosion de joie a suivi, Maradona soulevant son
maillot pour voir appraitre celui de Boca Juniors.
Je n' oublierai jamais cette journey", a d6clar6
1' Argentin de 41 ans, champion du monde avec
l' Argentine en 1986, vainqueur de la Coupe de l' UEFA
en 1989 avec Naples, deux fois champion d'Italie et


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am in 7:30 pm


Denis/Jonjou


buts pour I'ultime riv~rence


Allo Miami

FADKIDJ VARIE TY STORE
Le magasin pour touted les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138

OS 757 491 5 8 27 2 30 5 7 57 491

,;, FADKIDJ VARIETY STORE










































































mi-I'genrtelel tr) [][


in ("LU GI FM to d


*FY"" useswoomms











am asurawoman
colors varies 7 Anpal koule
\ RJaltl4 RJE DE KA IlitilliHilllWIF




I r arele ag a .







Banquet de la Republique d'Ha'sti


Mrrd 4c 4oebr 1 Bnu el 6ul edHiiPg




















a 88

~mm

















rr
3 es~d d n M nar N delnennanm l


ak chif dore








UNITE AFRICINEI


S6nigal, nous a accord une interview. Initiateur du Plan
Omega ( plan qui partake I'Afrique en regions : Nord,
Onest, Est, Centrale), Me Wade joue un r81e de pionnier
dans les initiatives actuellement en cours pour intigrer
I'Afrique dans l' conomie mondiale.

(interview recueillie par Jean-Edouard Rigaud,
au Club Suisse de la Presse, Genbve)

Monsieur le Pr6sident, parlez-nous du Plan
Omega ?
Le Plan Omega a 6t6 prisent6 au G8 & G8nes en
juillet de cette ann6e. Ce document de base entre l'Afki-
que et le G8, est en r6alit6 un plan de cooperation entre les
deux entit6s. C' est la premibrefois qu'un tel plan est 6tabli,
car d'habitude nous avons ifaire A des plans d'aide.
L' objectif du Plan Omega est de proc6der A l'6valuation
des besoins du continent afficain, de fagon & combler les
disparit6s fondamentales par rapport aux pays d6velopp6s
qui constituent nos handicaps majeurs et d' en trouper le
financement dans les meilleures conditions.

Quelle est laparticularit6 du Plan Omega ?
11 s'agit d'un plan continental mais faith partir
de plans sous-r6gionaux, selonle decoupage de1' OUA. Ce
qui ne signifies pas que nous n6gligions les pays, mais cela
nous permit d'agir de manibre plus 6conome et rapid.
Jusqu' A maintenant, la logique du d6veloppement
a repose sur un bin8me constitute par le credit et l' aide. 0
situation actuelle de l'Afrique est la preuve de l'6chee de
cette m6thode.
Iss secteurs considers comme prioritaires et pour lesquels
le Plan pursuit la resorption des disparities sont:
Iss infrastructures
I' education
La sant6
Agriculture.

Comment r6agissez-vous face aux 6v6nements
terrorists du 11 september qui out frapp6 les Etats-Unis ?
Tous les leaders africains combattent le terro-


Notre journal en visit A leur Nouveau Bureau Central situ6 & Miami



No 1 DES BUREAU DE TRANSFER SUR HAITI


prend dans le domain des transfers, nous avons cr66 plus important en R6publique dominicaine, mais
Nous voila a Miami & Sunset Drive #249. Nous c' 6titi trb dure
sommes accueillis par M. Billion D6sir qui se pr6sente un D6partement pour supervisor le blanchiment d'argent est une comp on s .
comme le Directeur G6n6ral du D6partement Bx e ue u uns s la est Question. Vous allez ouvrir dans d'autres
d' Execution pour Haiti. Il nous fait visitor le nouveau
burau central de CAM et je dois vous dire que nous 6galement sous la supervision d'un Manager G6ndral, pays
. avec son personnel, et un employ, dans cheque Etat oh
sommes trbs impressionnes. nous sommes actifs, qui donne une formation & chacun de B.D. Nous 6tions sur le point d'ouvrir en
nos agents et nos propres bureau. Equateur, en Am6rique du sud, avant la fin de cette
Question. En somme, quelle est la dimension annie. Mais avec les dv6nements du 11 september A
de ce nouveau bureau central et combien de Question. C'est une grande organisation, CAM. New York et la recession coomique, la Direction a
personnel travaillent ici? Mais pour Haiti, vos plus grand concurrent sont pr6f6r6 attended l'aunde procaine et voir comment

B.D. En fait,1a dimension du bureau est de Unitransfert, Bobby Exp[ress, Western Union ... est I'6conomie.
650m2 et il ya 42 personnel qui travaillent ici. B.D. C'est exact. Et nous avons comme principle de Question. Est-il facile de trouper de grand

ne jamais sous-estimer la concurrence. Ce serait une responsables pour gdrer tout cela?
Question. Mais ga fait beaucoup de personnel -
erreur.. Cependant, je dois vous dire que 75 % de la
42 personnel, cela est uniquement pour Haiti? communaut6 haltienne vivant aux Etats-Unis et au B.D. Eh bien, laissez-moi vous dire ceci & ce

B.D. En fait, on elle le Bureau Central dans Canada, envoient leur argent avec CAM et nos chiffres sujet. Nous avons d6ji en des gens avec de grand
app ne font qu'augmenter. dipl8mes qui aprbs avoir requ le training n6cessaire
notre language, notre Bureau de contrble de CAM, car nous ont d69us, et on a 6t6 oblige de les renvoyer.
c'est d'ici que tout est contr816 et supervise, qui est Question. Comment expliquez-vous que 75 % de la Par centre, nous avons eu des gens qui ont fait des
en somme divis6 en 3 grand d6partements : Un communaut6 haltienne vivant aux Etats-Unis et au etudes normales, mais qui avalent de l'ambition, de
D6partement de Finance qui contrble routes les Canada envoie leur argent avec CAM? I'ordre et de la discipline qui sont devenus de trbs
operations financieres avec un Manager G6n6ral a sa bons responsables. D'ailleurs, je dois vous avouer
tate. Un D6partement d'Ex6ction qui contrble et B.D. La r6ponse est relativement simple. C' est que que tous nos grand responsables, ainsi que les
assure que tous les transfers des clients sont livrds A les clients se sentent le plus satisfaits en envoyant leur Managers de nos different bureau, sont dans notre
temps, tous les jours, avec un Manager G6n6ral A sa argent avec CAM. II n' ya pas d'autres explications, et je language A nous des CAMISTES, ce qui veut dire

s d lu70D o s a on s t dois vous dire et j'en suis fier, que CAM offre le meilleur q CAM a une place A part dans leur coeur et c'est
pas livrds pour cause de mauvaise adresse, dans un service sur le march.
temps record et toujours avec un Manager G6ndral & Question. Comment ga va pour vous & Saint C'est la fin de interview M. Billion D6sir,
la tate. Cela est fait de cette fagon aussi bien pour 9 nous vous remercions de nous avoir requs et de
Haiti que oour la R6publique dominicaine. En plus, Domingue nous avoir donn6 tous ces renseignements
depuis 2 mois, sur les conseils du D6partement B.D. Eh bien, nous sommes parmi les 4 bureau les impressionnants sur CAM. Bonne Chance !
Bancaire de New ork, vu importance que CAM


""'".'s' .4Novnbre 2001 4


Pagelo


ouaye ,


site


rism. Cestde anibe tbs ort qu je ondmnecesat-marginalis~e, aprbs cette crise n~e des attentats du 11 sep-


.Quepensez-vousdelamontdedel'islamophobie
?
Trop d' amalgames sont faits car aucun effort n' a
td fait pour clarifier les chose. Cette grave confusion
entre Islam et terrorism est un pr6jug6 criminet. Regardez
de prbs et vous verrez que les premieres victims du terro-
risme ont avant tout 6t6 des musulmans ( Alg6rie, Egypte,
Tunisie). Une guerre de religion au 216me sidcle serait inad-
missible! Je rejette cat6goriquement I'appel au djihad (
guerre saint) lanc6 par Oussama ben Laden. Des gens
pr6tendent nous donner une interpretation de l'islam et du
djihad. Je dis non!
I'Islam afficain est un Islam tolerant et c'est une religion
de paix. Le S6n6gal, pays musulman A plus de 95 %, a 6t6
dirig6 pendant plus de 20 ans par un president chr6tien (IAo-
pold Sddar Senghor) et aucun de ses opposants s6n6galais
ne 1' a jamais attaqu6 sur le terrain religieux.

.La Nouvelle Initiative pour l' Afrique, d6cid6e an
Sommet de Lusaka en juillet dernier, est-elle une sorte
d'Union Europ6enne politique ?
.La Nouvelle Initiative n' a rien A voir avec l' aspi-
ration d'union afficaine qui existed depuis 1' ann6e 1963. Dbs
I'ann6e prochaine, I'OUA disparaitra pour laisser la place
hune nouvelle organisation continental : 1' Union Africaine.
Aujourd'hui l'union politique afkicaine est une
n6cessit6, sinon nous allows vers le suicide. Cette option a
6td choisie et est irreversible. La Nouvelle Initiative est en
r6alit6 une manibre de management. It est important que
nous conservions la maitrise de notre continent. 11 faut no-
ter que jusqu' A maintenant 1' Afkique a 6t6 g6rde de ina-
nibre tout A fait irresponsible.

Comment pensez-vous g6rer la corruption de
vottepays ?
Pour commence nous faisons appel A des audits
effects par des cabinets sin6galais et strangers carla plu-
(voir Entretiens / 11)


President du Sinigal, Abdoulaye Wade
chefs d'Etats africains centre le terrorism. J'ai requ1'ac-
cord de certain de mes pairs. J' ai pris sur moi laresponsa-
bilit6 de convoquer une telle conference. Par ailleurs, je ne
comprends pas l'attentisme de certain leaders africains.


Entretiens avec le Prisident du S6nigal,


offidtle=== Me Abdoula
ye Wade --
l Wade Pr6sident du dans le Monde. I'Afnque risque d'8tre







ExclusifA Haiti en Marche


MtzenMard .


L'alphabitisation c'est la cl du d6veloppement,

I'6ducation c'est le chemin de la paix ParRendleCIbre
d' id d6 l t i international de la Fondation Paul G6ria-Lajoie / Haiti (q
vi u ient de Alphatibonite, autrefois enseignant dans le priv6 ; et


Dans le cadre des activists a e au veoppemen n
se m6riter le Prix d'alphab6tisation roi S6jong 2001, d6cern6 par l'UNESCO), avec la collaboration de la secr6tairerie
d' Atat Al' Alphab6tisation de la R6publique d' Haiti, de jeunes haltiens consacrent leurs activists professionnelles et leurs
loisirs & alphab6tiser lews concitoyens dans le Bas-Artibonite. Is present article est le dernier d'une s6rie de cinq.
Bien str, en Haiti, il n' ya pas qu'une scule et chr6tienne dont les ouvrages, dont M' ap li ak kb kontan,
unique m6thode p6dagogique pour s'attaquer de front A sont approuv6s par le ministbre de l'Aducation national
(et le passage du
cr ole au frangais

,wilt sefaithlafindela
Of 9 Enfin le
government de
< la R6publique
d' Haiti, par sa
secr6tairede d'Etat


Pou Rele koldk Ozetazini


M 2
P
1 4


page it


d'Emmanuel Charles, adJoint p6dagogique pour
Alphadessalines, lui-aussi autrefois ensexgnant dans le priv6.
Is travail est loin d' 8tre une sinecure et consisted A
former les superviseurs ; v6rifier leur travail ; assure le
suivi du travail; preparer de conserve avec les superviseurs
le programme << C-L-2 > (calculer, lire et 6crire) des Cen-
tres d'alphabitisation. La secr6tairerie d'itat A
1' Alphab6tisation ajoute une autre dimension : celle de bien
clouter. Bien sGr, il faut aussi s'assurer du bon

fonctionnement des Centres, s'asseoir avec les responsables
de la direction du project afin de discuter du fonctionnement
de ces Centres; preparer le calendrier des sorties des autres
volets (Droit de la Personnes, Sant6, Environnement, etc.)
et assure leur suivi.
II fant aussi se pencher sur la formation des
animateurs p6dagogiques et preparer la formation g6n6rale
des moniteurs (aussi appeals <); r6diger
des rapports mensuels, semestriels et annuals concernant
les activists.
Rose Murat (bien joli nom qui sent la France
napol6onienne), quantA elle, supervise les Centres
d'alphab6tisation une fois par semaine elle en a douze
sous sa responsibility; contr81e si les apprenants sont bel
et bien presents aux sessions de formation; contrble le tra-
vail des moniteurs recruits sur le terrain et forms durant
un s6minaire d'une dur6e de unmois et demi durantlaquelle
les meilleurs d' entre eux seront choisis; formeles moniteurs
; remplit cheque semaine une fiche de rapport sur le
fonctionnement des Centres, et si rienne march : << Je suis
oblige, dit-elle, d'imposer nae autre formation aumoniteur
,
Elle aussi r6dige des rapports p6riodiques, et
prepare l'6valuation des apprenants, tout particulibrement
en ce qui concern leur orthographe.
Aucune improvisation, tout est r6gl6 comme du
paper A musique. En alphabetisation, deux cycles de sept
mois chacun sont pr6vus.
Is premier cycle, de novembre A mai, est suivi
d'unrepos pendantlequelles apprenants suivront des cours
de couture, de cuisine, d'artfloral, etc., donnis paroles agents
des petits m6tiers; puis enfinle deuxibme cycle, encore de
november imai, I'ann6e suivante.
Durant le premier cycle, les apprenants utihseront
le pr Islas tan o Et Alapha n

cycle, ces apprenants auront A leur disposition des feuilles
volantes r6dig6es par la superviseure, avec l'aide des deux
adjoints pB ngo .objectifs ne sont pas de faire des

apprenants des letters, mais plutSt des personnel quisauront
lire (et qui auront acquis des connaissances permettant de
lire intelligemment le courier venant de leur famille qui
habit le dixibme department) et qui sauront signer un
document et non plus temper leur pouce dans an encrier
(voir Alphabitisation / 12)


- 1' Alphab6tisation,
avecl'approbation
du ministbre de
1' Education, a mis
au point ses
propres m6thodes
Apartir de letters et
de mots. Parmi les
lives 61abords par
le Bureau de
re photo Rend le Clbre league cr ole, on
trouve Ki jan pon nou monte granmoun li ; Ann apram
Stograf kreybl1a; Koute, pale, li, ekri / 4 chemen konnen.
Dans ces lives, les noms d'Yves Dejean, linguist, et de
Paul Dejean, jadis secretaire d' Atat A l' Alphab6tisation,
apparaissent comme les chevilles ouvribres de
l'alphab6tisation. '
IL la Fondation Paul G6rin-Lajoie, le volet
Alphab6tisation est le domain de Rose Murat, superviseure
pourAlphatibonite;deMarclhieadjointpddagogique pour


Jour de march, le centre-ville de Saint-Ma
1' analphab6tisme.
On trouve d'abord << lam6thode conscientisante >,
m6thode qui part non pas du moniteur mais plutSt de
l'apprenant lui-meme, de son quotidien, de son v6cu, et qui
exigelaparticipationactivedel'apprenant.
Une autre m6thode, mise au point par l'Eglise
catholique, s'appelle Goute sbl. Iss institutions religieuses
A vocation enseignante utilisent leur propre m6thode de
frangais, et je ne citerai que les Frdres de instruction


,
Entretiens avec le Pr resident

du Seneg al Abdoulay e Wade
(Entretiens ... suite de la page 10) Genbve et une Ambassade & Berne.

ph en Na o enatio es sont. e sMn Monsieur le Pr6sident, qu'en est-il
tionnons. Beaucoup de directeurs d'entreprises sont enpri- diplomat ques actuelles entre la R6publique
son. Notre objectif est de mettre en place un systhme qui S6nigal
puisse emp8cher la corruption. De plus, il ne faut pas met-
tre les gens en situation qui permeate la corruption. 7 ai d6cid6 de plus m' engager av
'


noire des U.S.A., des CaraYbes et dHaiti. Je compete orga-
niser an congress aux Etats-Unis sur ce thbme. Je tiens anssi
absolument A am61iorer les relations diplomatiques entre
Haiti et le S6n6gal, car j' aime beaucoup Haiti.

(interview recueillie pour Haiti en Marche par
Jean-Edouard Rigaud, Suisse)


Sides relations


Que pensez-vous de1' 6tat de la cooperation en-
tre le S6n6gal et la Suisse ?
Elle n' est as au niveau oil elle devrait 8tre. Nous

& rde fa Js e men n
Ambassade en Suisse; nous pourrions avoir un Consulat &







1 LH -H III


Haiti en Marche Vol. XV No. 41


L'alphabitisation c'est la cldu dveloppement...
(Alphabitisation ... suite de la page 11)
d'Alphadessalines. jour y travailler avec enthousiasme, determination,
avant de l'apposer au-bas d'un document, qui sauront faire Toutes ces personnel qui s'affairent au sidge so- parcourant quotidiennement jusqu'd 80 kilometres sur de
un choix au moment des 61ections. cial portent I'uniforme. Chemise blanches pour les homes bien mauvaises routes.
De cette formation en Centre d'alphab6tisation, il (les chauffeurs ont des epaulettes oh se client 1' anciennet6 L' alphabetisation c' est la cl6 du d6veloppement,
se dit queles acquis correspondent A la 4e ou encore A la So dans la function) et corsage bleu pour les femmes, et 1' education c' est le chemin de la paix. Haiti en a bien be-
ann6e du syst6me scolaire de l'Etat haltien mais avec des pantalon kaki pour tous. soin. Et la Fondation est b la barre.
connaissances plus avanc6es en operations math6matiques La Fondation Paul Gdrin-Lajoie est le plus gros
616mentaires. employer de Saint-Marc, et ses employs viennent cheque Rend le Clbre
Ces sessions de formation sont donnies sous des
tonnelles, sous des toits de paille supports par quatre
poteaux de bois, on encore dans des constructions aux murs E TAT S- UNIS
faits de feuilles de cocotiers, mais aussi parfois au parois 9 * .
en dur, de briques ou de t81e ondulde. Visas d entree aux Etats-Unis: dilan d'obtention plus
Suivant leur religion, les apprenants avant de lOng pour les ressortissants de pays musulmans
commencerles sessions de formation-r6citerontune court
pribre ou chanteront en creole, avec des paroles inspires WASHINGTON, 10 Novembre Is department racist, le porte-parole a r6pondu que les Etats-Unis avaient
des volets Sant6, Alphab6tisation, etc. d'Etat am6ricain a laiss6 entendre vendredi que l'enqu8te "le droit et le devoir" de s'assurer de la silret6 de leurs
Pourles adjoints p6dagogiques,1a journey se passe sur les attentats du 11 september entrainera un frontibres.
toujours de la m8me manibre : le matin, au sidge social, et ralentissement du processes de premise des visas d' entire Le secretaire d' Etat Colin Powell a toutefois
1' aprbs-midi, sur le terrain. Les responsables enfourchent aux Etats-Unis pour les homes souhait6 que cette measure de filtrage ne soit que temporary.
leur moto et conduisent sur des chemins de terre originaires de pays arabes ou musulmans. Lui-meme fils immigrants jamarcains, il a assure, dans
impossible, faisant jusqu' A une heure et demie de trajet "Nous devons nous assure que nous ne laissons un entretien Ala change Fox, que les Etats-Unis resteraient
pour rejoindre des points 610ign6s, tel le village de entrerpersonnequipuissenousfairedutort",aexpliquile un pays d'accueil pourles strangers. "Nous aimons les
Morisseau. porte-parole du d6partement d'Etat, Richard Boucher. voir vemr ici", a-t-il dit.


POuT ifrmOTHiGnO et T erveations,


I, ~-


La lutte centre

I argent du
terrorism

s'intensifie
WASHINGTON, 8 Novembre ---
La lutte centre les r6seaux de financement
d' Oussama ben Laden s'intensifie aux Etats-
Unis etailleurs. Mais alors queles enquateurs
ont mis au jour plusieurs pieces du puzzle
depuis deux mois, les autoritis amricaines
reconnaissent qu'il reste encore beaucoup &
faire pour cooper les vannes qui
alimentent Al-Qaida.
Le government am6ricain a
d6cid6 mercredi le gel de nouveau avoirs
des r6seaux financiers d' Oussama ben Laden
dans au moins neuf pays, dont les Etats-Unis.
Soixante-deux noms ont ainsi 6t6 ajout6s &
la liste des personnel ou organizations
soupqonnies de participer ou de souvenir les
activities d' Al-Qaida, le r6seau du milliardaire
d' origin saoudienne.
Sont particulibrement vis6es deux
soci6t6s de change sans structure formelle,
appel6es hawalas, qui apporteraient
beaucoup d' argent en liquid & Al-Qaida. Les
deux groups, Al-Taqwa et Al-Barakaat,
englobent de nombreuses soci6t6s diverse
et varies et sont actifs dans plus de 40 pays,
dont les Etats-Unis, selon administration
Bush. Ils sont accuses de blanchir, finance
et apporter un soutien logisitique AAl-Qaida.
Les Emirats arabes unis et la
Grande-Bretagne out ordonn6 aux institu-
tions financibres sur leur territoire le gel des
avoirs des 62 organizations et individuals
d6sign6s par les Etats-Unis, a-t-on appris
jeudi. Les banquet et autres companies
d'assurances qui ne coop6reraient pas
risquent de voir leurs avoirs et activists gelds
aux Etats-Unis et dans d'autres pays, et
encourent une punition s6vbre" aux
Emirates, a avert la banquet central 6miratie.
De son c8t6, la Suisse, qui a gel6
les avoirs de 24 groups lids au financement
du terrorism, a indiqu6 jeudi que les avoirs
d'Al-Taqwa sur son sol seraient gelds.

bas6,1ept nideon qoauim & ma
annonc6 la creation d'une commission
sp6ciale pour enquater sur les liens prisumis
dela soci6t6 avec le terrorism. Al-Barakaat,

""E-"i= "= "'"= d
Le president d' Al-Barakaat, Ahmed
Nur Ali Jim'ale, qui ri Dub affirm


I ~_ ___ _


Page l2


Mercredi l4 Novembre 2001


Dans ce cadre, le FBI va v6rifier 1'identit6 des
demandeurs de visas de plus de 20 pays et en r6f6rera au
d6partement d'Etat. Parmi les pays concerns par cette
mesurefigurentl'Egypte,1'Inde,1'IranlePakistan,1'Arabie
saouditele Soudan et la Syrie.
A la question de savor si ces precautions
exceptionnelles ne comportaientpas des risque de d6rapage


Parallblement, le d6partement de la Justice a
pricis6 vendredi soir queles quelque5.000 personnel clue
les enqu8teurs souhaitent interroger dans le cadre de leur
investigations sur les 6v6nements du 11 september sont
entries aux Etats-Unis aprbs le ler janvier 2000 en prov-
enance de pays oft des terrorists pourraient preparer de
nouveau attentats. (AP)


Sur le terrain, lors des sessions donnies de 15 A
20 heures, dbs que des manquements sont remarquds, ils
sont 6tudids pendant des animations p6dagogiques qui se
d6roulentausidgesocialASaint-Marctouslesquinzejours.
Ces sessions durent de 9 heures A midi, rassemblant les 64
moniteurs des premiere, deuxibme et troisibme annies
d' Alphatibonite ainsi que les 70 moniteurs


~rt~tei~B de ~dru~eddeas Sdy.


Tarif Spicial




OS 616 W aller-retot
Valuable jusqu'au 01 Decembre
Attention: Les places sont limitdes. Faites votre reservation
imm6diatement. Ces tickets ne sont pas remboursables
et ne peuvent 6tre changes. Une p4nalit6 sera
appliqu6e pour tout changement
de reservation.


,o


e~ia i e ota-rne *








N~s etits anonce clasdes


L_.


.auderdale


r


I


I


Radio /
Port=a'h-Prince
M1odie 103.3 FM
de 5:00 hminuit

P3 m
Musique retro, Jazz'
1 as h m- stopd'
mise avec nous
captez M61odie et votre
vie ne sera plus la mame...
Chic ago

Radi nion

88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
bulletin es
Harry Fouch6
4:20
Modulefrangais
bulletin de nouvelles
lionel Ch6ry
Module Crdole
NouveHes
Lionel Ch6ry
New York
Radio Eclair

gT
Cheque samedi
11:00 am
T61516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus

130 AM
every sunday
9:00 m

New York
HaIti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8
di e
7-9 am
Haiti en Marche


--~--~~~ I


I


Centre Haitien de
Presse
S6minaire

Le Journalist
haltien et
l'6conomie au 21
Ame sidcle
Jeudi 8 et
vendredi 9 Novembre
Pan61istes:
Pierre Marie
Boisson
Philippe Vixamar
Keaner Pharel
Hancy Pierre-
LomsRoosevelt Jean-
Frangois
Centre Haitien de
Presse
353 Route de
. Bour w.cybermedia-
ht


, Analyse
Sdmantique du
s md nesn
radiophoniques

Pr6sentation d'un
m6moire r6alis6 par
Inuis Handrick
POINSON, Facult6 de .
linguistique applique
pourl'obtentiondn
grade de Licenci6 en
LINGUISTIQUE, sons
la direction du Docteur
Pierre VERNET, Doyen
de la Facult6. *
Jeudi 8 Novembre
2001.
Ce m6moire par
les r6sultats oblenus
aooirte un 6clairage sur
le fonctionnement de la
publicity en Haiti.


Job !
A Major Corp seeking to expand in
the Haitian Market seeks two career
minded Individuals.. Initial Compensa-
tion up to USA 800.00 / week to start.
Outstanding Benefits and training pro-
gram. Please call Roger Dominique at
305-308-7597
or 954-987-5518
or 561-416-4802.
1..e Comit6
d'Investissement et de
D@Veloppement on Haiti

Super Market -C.I.D.E.H
71 8 941 -6 0 80
Situ6 tout juste en face de la
Librairie et des services 16gaux et de
traduction Rincher,
2608 Church Avenue
coin Rogers Avenue,
vous trouverez tous les products
tropicaux particulibrement des products
Haitiens A C.I.D.E.H Super Market,
une oeuvre A but non lucratif pour
supporter le
Dbveloppement bconomique
d'Haiti.
A C.I.D.E.H Super Market
et Groceries
Prix r6duits tous les jours de la
semaine.


Courier la francophonie

Pour ceux qui dsirent reliever des ddfis ...

Courirlafrancophonicestunjeuparticipatifextraordinaire
offert aux internautes de 10 A 16 ans du monde enter. Compose de
d6fis d reliever et de tSches & accomplir en 6quipes, ce jeu
favorisela d6couverte des pays francophones et francophiles du
monde A travers Punivers fascinant du masque.

Courir lafrancophonie c'est aussi une project ax6 sur la
cooperation international. Prisent6 sous forme d'une activity
intitulde <>, ce project vise & sensibiliser les
jeunes aux r6alit6s des pays en d6veloppement enleur proposant
d'amasser des fonds de fagon amusante et de contribute Ala mise
en oeuvre d'une activity productive dans une 6cole du S6n6gal;
Bref, beaucoup plus qu'une simple competition, Courir la
francophonie se pr6sente comme an veritable d6fi collectif dont
le succ6s d6pendra des efforts del'ensemble des participants.
Maintenant, A vous do jouer I
Courier la francophonie est un project de la Fondation Paul
G6rin-Lajoie r6alis6 gr&ce & l'appui financier de ses
partenaires.


Mercredi 14 Novembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No. 41


L1


Pagel13


Real Estate

A Vendre
Excellent
opportunity

Terrains
de 700 m
et 1000 m ~~ ,,
,

& Mayotte
Terrains de
828 m2 & Berth6
Maison &
Pegguy-Ville

PriX
int6ressant
Contacted le :

256-5751
558-1044

A Vendre


carreauxUdATt e
contigus &
LAMANDOU
( Jacmel).
Peut 8tre
achet6 par carreau
ou dans
l'int6gralit6.

Merveilleuse
vue sur In mer.
Pour routes
informations, pribre
de s'adresser A
Ren6 ISAAC
401 3532
Port-au-Prince on
Hoche Pierre-Louis
(notaire) Jacmel
288-2060
Prix negoeiaste.


M6decins

Dr Enock Joseph
Obst6taique
Gyn6cologie
Accouchement
fibrome y Pldg
co sPon
Tol ests pour
Nous acceptons touted
sorts assurance ainsi
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceinte mNo mal es

h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Verti&res Shopping

(305)751-6081
Dr sony vagare
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dalles
No 27


MiP ints de Vente H iii ehn M~arcohte


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t61.: 954421-4777

1TNW 9 v 2
Ft Lauderdale, FI33311
T61 954 523 0767

Su market
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450
Delray Beach
Classic Teleco
DO C -
561-279-8846
OUR LADY Bakery
102 SE 2nd Ave
Delray ea FI
561-272 3556


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber

15455 WesS e Highway
305 940 9070
Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th Av
305 940 9902
B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Hi wa Miami

Eclipse
.
Conununication

929 15 cAve.
Suite 104
954 380 1616


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646
Christephanie'S
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
FI 33064
T61. : 954-781-7424

Chiropractic
OHice
910 East Atlantic Blvd.
Po ano Beach


TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Flo 330608
954-941-7004


I Le clierse actvitd En. Ort--au-Prin~~ce


Lancement des
products de beauty
Michel Chateigne
HOTEL MONTANA
Dimanchell Novembre 01
Toute une gamme
de products de
maquillage et de soins
a 6t6 pr6sentde au public
par des profesionels.
Des conseillers en
beauty 6taient sur place
pour presenter les
products et conseiller
l'assistance sur les
products les mieux
adapts Aleur type de
peau.
MICHEL CIIATEIGNE
Cosmitiques
98 Ave. Martin Luther
gue Carlstroam
245-5861 / 245-0326
401-1947


Comity Bicentenaire
Toussait Louverture
S6minaire
Femmes et Esclavage
dumardi 6 an
vendredi 9 novembre
2001
Salle Th6rbse,
Hotel I.z Plaza
Divers
intervenants: Vertus St-
Inds, Sabine Manigat,
Eveline Trouillot, Digna
Castaneda, Arlette
Gautier, Barbara Bush,
Jocelyne Jacquot
Panel autour dela
resistance populaire et le
pouvoir louverturien
avec comme participants
Claude Moise, Carolyn
Fick, Jean Casimir,
Guerdy lissade, Michel
Hector et Pierre Butean


En vente d6s le mercredi
A Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston New
York Montr6al, Paris
Bruxelles Berlin,
Genbve...


Pour 4tre b jour'
avec I'actualitd,
abonnez vous
en nous appellant:


Miami
305754-7543
(305)754-0705
Port-au.
Prince
245-1910
221-8567/68/96

New York
914 358 7559

Boston
508 941 6897

Montreal
514 337 1286


Restaurant



Bhl Fouchht
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le rneilleur
griot de la ville!


0
setname
*
0 &
ti
&
& z.,e
gir"


Boulangerie


Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain as beurre
manchette Bagel sor
command
T61: 4092-4685
403-1958








D DESTINATION : KABOUL I





.1
.;.o ?'
. ...< 1
, .
.


I I


BAYCO AUTO SALES
9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147
OFFICE (305) 836-4333 DIESEL
FAX (305) 836-0230 SPECIALIST *
ura sAsas 4X4VEHICLES
E-MAIL: BAyCOAUTO@AOL.COM .


miel au Y6men, qui financeraient secrdtement Al-Qalda.
Des responsables strangers 6voquent6galementunpossible
financementd'Al-Qaidaviale traficde diamants enAfrique,
et certain experts ambricains present que Ben Laden a
profitdelamannedel'opiumenAfghanistan.
"Il n'est pas encore possible de savoir combien



Certain experts estiment quelabataille contreles
circuits de financement du terrorism pourrait ne jamais
.,
finir. Je pense que l'on ne saura jamais si on les a d6truits
complementn" souligne Mark Imwenthal, un specialist
durensei emetMts-Unis out gel6 26 millions de dollars

d'avoirs des talibans et d'Al-Qaida depuis le 11 september.
Ailleurs dans le monde, 17 millions de dollars ont subi le
m8me sort, ce qui porte le total & 43 millions de dollars.
(AP)

MELODIC 103.3 FM
Port-au-Prince, Halti
A 3heures pile, tous les jours

"Au bon vieux temps"
Succbs haltiens de 5 D6cennies


IEELSECA tlTne.


Mercredi 14 Novembre 2001


Page 14


'ogressent ...
didar6 Khan & Reuters par t616phone satellite. "La ligne
de front se trouve actuellement & 24 km de la ville."
Khan a ajout6 que quinze combatants taliban
avaient 6t6 tuds et environ 300 arrat6s durant les combats
pour le contr81e de Qala-i-Nau, capital de la province
occidental de Badghis dont Pensemble serait d6sormais
sous le contr81e del'opposition.
Importe-paroledeKhan, cit6parl'agenceAfghan


Ustad Mohakik, dirigeant chiite de 1'Alliance du
Nord, a annonc6 que 1' opposition avait mis en d6route 1.200
combatants pakistanais et arabes rallies aux taliban qui
avaient refuse de se rendre et choisi de resister prbs de
Mazar-i-Sharif.
Ha ajout6 que ces 1.200 volontaires strangers,
ayant fait all6geance au dirigeant islamique pakistanais
Maulana Soufi Mohammad, 6taient entr6s en action samedi
soir & quatre kilometres de la ville du Nord, bien qu' on leur
ait offers de se rendre.
Ashraf Nadeem, porte-parole de l'Alliance du
Nord, a dit qu'un grandnombre de ces combatants avaient
6t6 tu6s dans les combats et que les autres avaient 6t6
captures.
Ces informations n'ont pas 6t6 confirmed de
source ind6pendante. Le bureau de Soufi Mohammad a
affirm6 qu'aucun de ses combatants ne se trouvait dans la
region de Mazar-i-Sharif, qui est tomb6e aux mains de


ISLAMABAD/KABOUL, 11 November -
Progressant en direction de Kaboul,1es forces d'opposition
afghanes ont pris dimanche la ville strat6gique de Qala-i-
Nau, dans l'ouest du pays, et affirment marcher sur Herat,
I'Alliance du Nord a 6galement pris le contr81e
dimanche de la ville strat6gique de Pul-i-Khumri, qui
verrouille le principal axe router reliant le nord du pays &
Kaboul, et s'est d6clar6e en measure de marcher en direc-


nages.
La Russie, les Etats-Unis et les pays limitrophes
de l'Afghanistan, qui ferment le group "Six plus deux",
out d'ailleurs demand samedi Al'Alliance de respecter les
droits de l'Homme dans les territories qu'elle reprend aux
taliban.
Imministre britannique Ala D6fense, Geoff Hoon,
dontlepays estpourtantl'allibleplus enthousiastedesEtats-


pour sa part d6clar6 dans le Sunday
Times qu'il strait "assez content" que
opposition fasse son entire dans
Kaboul.
Dans la capital, les taliban
ont renforc6 la s6curit6 et drig6 des
posters de contr81e, fouillant les
v6hicules A la recherche d'armes, de
t616phones satellitaires et autre
materiel de telecommunications.
"Pourlemaintiendel'ordre
et de la s6curit6, nous proc6dons A
ces contr81es pour veiller A ce
qu' aucun combatant de 1' opposition
nes'infiltreici",ad6clar6unmilicien
& Reuters dans une rue du centre-
ville.
Confirmant partiellement
les gains
revendiqu6s la
salue le drapeau veille par le
Hance du Nord chef-de guerre
ouzbek Abdul Rashid Dostum, les
taliban ont annonc6 dimanche avoir
effectu6 un retrait "strat6gique" des
provinces de Samangan, de Jozjan et
de Sara-i-Pol, rapport l'agence Af-
ghan Islamic Press (AIP).
I.es taliban out en revanche
dimenti que opposition se soit
.
emparde de la province de Faryab. .

scNous somme s au X
por tes de Kaboul"
"D'intenses combats ont en
lieu ce matin & Pul-i-Khumri et nous
avons pris la ville", a d6clar6 & .
ReutersAshrafNadeem, orte arole
.
de l' Alliance du Nord, par telephone
satellite
Les troupes de 1'Alliance
faisant route vers le sud out avanc6 Un gargon d
dans la province de Bamiyan, au
no e de K oul, et ont posit deux kilombtres

"Nous sommes arrives aux portes de Kaboul en
provenance du nord et nos soldats peuvent lancer une
attaque sur Kaboul A tout moment", a ajout6 le porte-pa-
role
Ismall Khan,1'un des commandants del'Alliance
du Nord, a annonc6 pour sa part la prise de Qala-i-Nau.
"Nos soldats ont pris Qala-i-Nau & 11600 (05630
GMT)... Nous nous dirigeons maintenant vers Herat", a


Le president du Front uni, Burnahuddin Rabbani,
afghan lors d'un d6tild de quelque 7.000 soldats de l'AI
tion de la capital.
L'opposition, multipliant les avanc6es aprbs plus
d'un mois et demi d'impuissance, a
reprise en outrela province de Takhar, y comprise sa capital'
Taloqan, region perdue
il ya un an au profit des taliban, a d6clar6 un porte-parole.
La chute de Takhar devrait permettre aux
antitaliban de rapporteur en Afghanistan
des stocks d'armements rushes actuellement entrepos6s dans
.
1' ancienne r6pubhque
sovi6tique du Tadjikistan, qui borde le pays au nord-est.
Les raids a6riens ambricains 6tant entr6s dans leur
46e journey, une dizaine de bombers largudes par des avions
am6ricains sont tomb6es dimanche avant I'aube h l'est de
lacapitaleontrapport6dest6moms.
I.e"ministredesAffaxres6trangbres"del'Alliance
du Nord, Abdullah Abdullah, a d6clard que cette dernibre
pr6f6rait ne pas p6n6trer & Kaboul tant qu'un accord n'a
pas 6t6 conclu sur un government post-taliban, mais il a
ajout6 qu'elle portrait enter dans la valle sirkgne une situ-
ation de "vide politique .

communal t otinos een lieu, consul ter la
Cetteannonceintervientquelquesheurespenaprbs
que George W. Bush et le president pakistanais Pervez
Musharraf se soient d6clar6s, A New York, hostile A une
entire des forces de opposition dans Kaboul. De process
conseillers de l'ex-roi d'Afghanistan Zabir Shah ont fait
part d'inqui6tudes similaires, appelant 1' opposition &
s'abstenir de p6n6trer dans la capital.

S4curit6 renforde A Kaboul
Pour expliquer cette position, Musharraf argue du
fait qu'aprbs le retrait sovi6tique,1a presence de factions
ethniques rivals dans Kaboul avait donn6 lieu & des car-


e 10 ans bless dans la nuit de jeudi & vendredi
par les bombardments ambricains
1' Alliam AN d-Umni t ar ailleurs identified deux

laboratories afghans oft I'organisation Al- Qaida
d'Oussama ben Laden s'efforcerait defabriquer des sub-
stances chimiques militaires, 6critle New York Times dans
son edition de dimanche.
Interrog6s par le journal, des responsables de la
CIA, de la Maison blanche et du Pentagone se sont refuse
& dire pourquoi ces sites n'avaient pas 6t6 bombards.
(Reuters)


(Terrorisme ...
suite de la page 12)
eudi & l'Associated
3Press queles accusations
de collusion avec le



a soci o gel
aux Emirats arabes unis.
Les enquateurs
amricains present que
des dizaines de millions
de dollars parent A
1' stranger via Al-
Barakaat, et une grande
parties est envoy6e par
des residents somaliens
aux Etats-Unis A des
process.
Mais il existed
d'autres circuits de
financement. Le
ministbre amricain du
Tr6soraidentifi61emois
*******:"


Les forces anti-taliban


La lutte contre I argent








SB IGAPPLEI


.__ .I__I _ __ _


eux.
Selon les sondages, la moiti6 des Hispaniques
environ semblent avoir choisi Michael Bloomberg, assez
pour faire basculer le vote. (AFP)

L UNDI NOSTALGIC !
les sucebs latino-ambricains
de toujours pour toujours
8Vec Don LucianO MELODIE 103.3 FM
.
7:00 8:30 PM Port-au-Prince, Haits


PLEASE NOTE CORRECTION TO MINIMUM QUALIFICATIONS
REQUEST FOR QUALIFICATIONS- RFQ No. 47
Disbursement A ent Pool
E MIAM

Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County" as represented by Miami-Dade
.
County's Department of Busmess Development (DBD), is seeding proposals from interested
parties to provide fund disbursement services to Community Small Business Enterprise (CSBE)
firms participating on County Construction Projects. Selected Proposers will participate in the
Disbursement Agent Pool. The Pool will consist of up to ten (10) members; however, should it
be warranted, the County, at its sole discretion, may increase the number of Pool members.-
The contract term shall be a period of one (1) year with options to expand for three (3) addi-
tional one (1) year periods, exercised at the sole option of the County. The estimated yearly
value of any award as a usult of this solicitation is dependent on the number and the value of
constmetion projects awarded by the County with assigned CSBE contract measums. The
County makes no guarantee to the number of County projects that will require the utilization of
Disbursement Agent services, nor the amount to be paid to any selected Pool member Selected
Pool members will be assigned work on a rotational basis There are no contract measures for

opRFe s must meet minimum qualification requirements as foHows:
- Proposers must have a minimum of five (5) years experience in disbursement of funds for
public/private entities or five (5) years of banking experience.
- Proposers must have disbursed a minimum of $1 million annually over a period of five(5)
years.
Supporting documentation for these requirements must be provided in the proposal. There are
no exceptions allowed to these minimum requirements.
To Rgt a CoDy of the RFQ Solicitation Package
The RFQ document will be available starting Monday, November 5, 2001. Copies of the so-
licitation package can be obtained through the Vendor Information Center (VIC), Depart-
ment of Procurement Management, 111 NW 1^ Street, Suite 112, Miami, FL 33128-1919
at a cost of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request
to receive the solicitation package though the United States Postal Service. To request the
solicitation package through the United States Postal Service, mail your request with the
following information: the solicitation number and title, the name of Proposer's contact
person, Proposer's name, complete address to be mailed to, telephone number and fax
number, along with a $15.00 check or money order made payable to: Miami-Dade Board
of County Commissioners. Please contact the VIC at (305)375-5773 should you require
additional information.
Pre-Proposal Conference
A Pre-Proposal Conference is scheduled for November 13, 2001 at 10.00 AM (local
time), at the Lawson E. Thomas Courthouse Center, 10 NW l' Avenue 24* Floor, Main Con-
ference Room, Miami, FL. Attendance is recommended but not mandatory The contracting

a r sSo iYanette Bravo.
Deadline for submission of proposals is Wednesday, November 21, 2001 at 2:00 PM
(local time) at Miami-Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners 111 NW 1"
Street, 17m Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFQ is subject to the County's
Cone of Silence Ordinance 98-106


The following bid(s) will open at2:00 PM at Wednesday, DECEMBER 19, 2001

0760-2/06-OTR Transportation of Deceased Bodies Cost $10.00
This contract requires Insurance
A Pre-Bid Conference is scheduled for
November 03, 2001 at 10:00 AM to 12:00
Noon at Stephen P. Clark Center 111 SW lu
Street, Room 18-1, Miami, Fl. Attendance is recommended.


Mercredi 14 Novembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 41


Page 15


New York : Michael Bloomber g, un nouveau


Novemb L o maire charge d'une difficile relive 20 i o sd e
maire de New York Michael Bloomberg doit une fibre chan- Alan Hevesi, estime le coilt total des attaques pour New que demandait la ville- il lui faudra roger quelque 15%
delle A son pr6d6cesseur Rudolph Giuliani quilui a apport6 York auteur de 105 milliards de dollars sur deux ans. du budget municipal, et done supprimer des employs.
un soutien determinant, mais la relive sera difficile pour Le troudansles caisses ad6jiatteint2,5milliards Ce dossier risque de crier les premiers
diriger une ville frappe de plein fouet m6contentements envers un magnet qui devra
parlesattentatsetlar6cession6conomique. . aussi garner, aprbs leur bulletin de vote,
Novice en politique qui a rejoin les re affection des New-Yorkais,1ui qui est solvent
rangs r6publicains il ya seulement un an, accuse de froideur.
Michael Bloomberg, 59 ans, a terrass6 mardi le Dans l'imm6diat, il lui faudra surtout
v6t6ran d6mocrate Mark Green, une victoire faire oublier son pr6d6cesseur, l'infatigable et
jug6e "ahurissante"par la pressed de New York, popular r6publicain Rudolph Giuliani, sans le
m6gapole de huit millions d'habitants long temps soutien duquel ses millions de dollars n' auraient
consid6r6e comme un fief d6mocrate. sans doute pas suffi & lui offrir son sidge.
Il est vrai que le patron de l'empire Loin d'8tre I'enfant ch6ri de tous les
d'informationsfinancibresn'apash6sit6hsortir / New-Yorkais avant le 11 september, "Rudy" a
de ses poches prbs de 50 millions de dollars pour conquis leur coeur aprbs les attentats, digne et
finance sa campaign et prendre le ler janvier omnipresent aux c8t6s des secouristes ou des
prochainlescommandesd'unecit6quin'aplus families des victims, assistant aux services
grand chose A voir avec celle sur laquelle il avait religieux, multipliant les conferences de press
jet6 son d6volu il ya un an. pour informer la population.
Depuis le 11 septembre, les New- Son attitude lui a valu le surnom de
Yorkais vivent dans la peur de nouvelles attaques "maire de l' Am6rique" et l' a propuls6 au sommet
et la hantise de la maladies du carbon, faisant . des sondages, avec des taux d'approbation de
malgr6 tout turner la capital financibre du quelque 80%, New York ayant oubli6 les
monde, un moment paralyse par l'attentat du poldmiques sur la fin de son marriage ou ses
World Trade Center sous les d6combres duquel m6thodes autoritaires pour jugular le crime.
sont mores quelque 4000 personnel. Avant que "Rudy" ne lui accord son
Lapremibre tAche du"maire Mike"sera soutien, Michael Bloomberg tournait p6niblement
de reconstruire cette zone du sud de l'^11e de auteur des 22% d'intentions de vote.
Manhattan et de relancer I'6conomie dela ville, Le republican Michael Bloomberg fate sa victoire A la mairie de New Les d6mocrates eux, pansent leurs
dt^xrement touch6e par la disaffection des York, en companies du maire sortant Rudolph Giuliani (A gauche) et du blessures et s'interrogent sur leur tactique. En
visiteurs etleralentissement del'activit6 qui outlaiss6plus gouverneur republican George Pataki (h droite) ayant choisi 1'avocat Mark Green comme candidate aux
de 75.000 personnel sans employ. de dollars et certain economists estiment qu'il pourrait d6pens de 1' Hispanique Fernando Ferrer, president du
Son travail est immense : il h6rite du plus gros doubler. ,, Bronx, ils se sont ali6nds une communaut6 trbs important
deficit de l'histoire de la ville et le contr81eur financier, 'C'est maintenant que le plus dur commence a
2( 7% des New Yorkais) qui votait traditionnellement pour


lanc6 Michael Bloomberg & ses
partisans, mettant dbs son
discourse de victoire mercredi
matin, la reconstruction
6conomique comme priority. II
en avait d6ji fait le leitmotiv
de sa campaign, insistent sur
ses comp6tences d'homme
d'affaires.
8 sait que m8me si le
government f6d6ral a
accord6une aide d'urgence de


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which
can be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor
Information Center (VIC), 111 NW 1" Street,, Suitell2, Miami, FL33128 (Phone 305-375-
5773). There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid pack-
age below) and an additional $5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the
bid package through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the
bid numbers, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number
and a check for the correct dollar amount made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners".
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid's proposal
envelope or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility
for submitting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is
solely and strictly the responsibility for the bidder. Miami-Dade County is not responsible
for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S.mail, or caused
by any other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received by the Clerk of the Board Office
located at Ill NW 1" Street, 17* Floor, Suite 202, Miami, FI 33128, by no later than 2:00
PM on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordi-
nance No. 98-106.

The following bid (s) wW open at2:00 PM on Wednesday, NOVEMBER 28, 2001
3077-3/36 OTR Power Collector Shoes & Electrical C.. Cost $10.00
on Brushes

The following bid (s) will open at 2:00 PM on Wednesday DECEMBER 12,2001


5463-4/06-OTR


Entry & Reradoval Sse For Miami Dade


Cost $10.00


ost $10.00


6982-2/05-CW-OTR Pre-Qualification of Vendors for the Purchase


FL.A.54080


Flal;ity Gardens Drainage Improvements C
This contract requires Insurance
A Pre-Bid Conference is scheduled for
November 20, 2001 at 10:00 AM location at
900 NW 6 Ave, Fla. City. Attendance is
recommended.
This is a Section 3 covered activity, as
stipulated in HUD 24 CI'R 135, for Miami
Dade Housing Agency projects only. Section 3
requires that economic opportunities be
directed to low-and very-low income persons
and to businesses that provide economic
opportunities to these persons. Call 305-544-5333
for funher information.


MIM DADE








Page 16I


A 4 F" 1 4


Forum mondial des ONG : I'OMC creuse


se tenir en soirde.
Un premier rassemblement, plus modest, tenu
durant le week-end, avait permits une concertation dans le
cadre du "premier rassemblement panarabe centre la
mondialisation", organise par des sympathisants de la
gauche arabe.
Ammar Abboud, I'un des organisateurs, a atIinn6
hl'AFP que les deux reunions devaient bientit announcer
un programme d'action & Beyrouth pour le 9 novembre, A
1' overture de la reunion du Qatar. (AFP)




OR FRVeur de la
*
reduction de la
/
RUVYete
WASHINGTON, 8 Novembre Le president de
la Banquet Mondiale, James D. Wolfensohn et le directeur
g6n6ralduFMIHorstKoeblerontpress6jeudilesministres
du commerce de l'OMC de lancer un nouveau cycle de
liberalisation des changes & Doha pour dynamiser la
croissance mondiale et r6duire la pauvret6.
"Nous pressons les ministries du Commerce (des
142 pays de l'OMC) de saisir I'occasion de la conference
de Doha (Qatar) pour lancer un nouveau cycle de
negotiations multilat6rales qui s'inspire du d6sir d'utiliser
le commerce comme d'un moteur de croissance de
1' 6conomie mondiale et de reduction de la pauvret6' ,
d6clarent-ils dans un communiquconjomt
"Acemomenteritiquepourl'6conomiemondiale,
an engagement de la part des ministres pour continue A
ouvrir les marches mondiaux redonnera conflance au
march et amiliorera les perspectives de croissance",
ajoutent-ils.
"Un tel engagement enverraaussiunmessage clair
aux gouvernements pour qu'ils rejettent les restrictions au
connnerce et le protectionnisme qui dans les circumstances
pr6sentes sont particulibrement dommageable", insistent
MM Wolfensohn et Koebler.
It commerce international doit jouer un rble cl
dans la promotion du d6veloppement 6conomique et de
reduction de la pauvret6, poursuivent-ils.
Une decision ADoha de "fournir aux pays les plus
pauvres un acchs sans restriction aux marches des nations
les plus riches, y comprise pour leurs products agricoles,1eurs
textiles et v6tements, serait une perc6e important dans la
lutte centre la pauvret6", d6clarent les dirigeants du Fonds
mon6taire international (FMI) et de la Banque Mondiale.
Hs ont r6it6r6 engagement de leurs institutions
de soutenir les efforts des pays en d6veloppement,
particulibrement les plus d6munis, pour s'int6grer encore
plus profond6ment dans l'6conomie mondiale en
renfor9ant notamment leurs capacit6s de n6gocier,
d'appliquer les accords, d'amiliorer le climate des
investissements et deriduireles obstacles interest au com-
merce.
Selon un rapport de la Banque Mondiale public &
la fin octobre, un accroissement des changes pourrait
reliever le taux de croissance annual des pays en
d6veloppement de 0,5% ce qui glermettrait en 2015, que
300 millions d'individus sortent de la pauvret6.
Selon les estimation de la Banque, les pays en
d6veloppement pourraient d6gager un revenue

pvp un r n sh o su xcomms
merce pom xce edre, il faut queles pays d6velopp6s

soient prets Amettreles products agricoles et textiles sur la
table des n6gociations & Doha, insistait la BM.
La Banquet critique surtout "les subventions, les
barridres tarifaires sur certams products provenant des PVD
et les codes tarifaires des pays & revenues 61evis qui
d6couragent les industries de transformation dans tous les
pays en d6veloppement". Is conference ministrielle de
l'OMC & Doha se tiendra du 9 au 13 novembre. (AFP)


Haiti en Marche en vente
dbs le Mercardi dans les rues de
Port-au-Prince et dans tous les
stands de Miami, New York,
Boston, Montrial
Pour announces et suggestions :
Phone (305) 754-0705
Haiti (509) 245-1910 ou 221-8567


Mercredi 14 Novembre 2001


(Doha .. suite /
delapage2) le FOSSO
libre change, un monopole
des pays d6velopp6s sur la technologies, le commerce et les
services, et meme sur les inventions technologiques", a
ajout6 M. Douidar. .
Iss participants aux contre-sommets de Beyrouth
contestant vivement les tentative de l'OMC de lancer
depuis Doha un nouveau cycle de negotiations sur
1'ouverture du commerce mondial.


ateliers sur 1' environnement,


alisation du secteur financier consacrera l'hdg6monie
monopole financier du Nord sur le Sud".
"Dans les annies 1970, la concentration bancaire
anoins grande etle danger d'une ouverture des marches
sitlimit6.Aujourd'hui,1'ampleurmondialedesfusions
ce processes dangereux", a-t-il dit.
I'Uruguayen Roberto Bissio de Social Watch a
accuse l'OMC d'8tre "un club pour
pays riches".
"I' OMC ne vent pas ouvrir
le commerce mondial comme elle le
pretend, mais prot6ger le monopoly
des pays riches et les puissantes
q'. multinationals. Elle extend 6tablir
des accords contraignants qui ont de
dents pr8tes A mordre ceux qui ne s' y
plieraient pas", a-t-il ajout6.
Selon lui, les pays du Sud
sont "A la merci" de la Banque
Mondiale et du Fonds Mon6taire In-
ternational qui impotent leurs con-
ditions avant d'avancer les fonds.
"C'est tout A fait comme les dettes
de jeu avec la maffia. Si vous
parvenez Arembourser vous vous en
sortez. Mais l'OMC est comme la
maffia, quand on y entre, il est trbs
ile d'en sortir, comme chacunle sait", a-t-il dit
Le pharmacologue 6gyptien Mohammad Raouf
d a 6galement accus61'OMC de vouloir 6tendre son
pole sur les brevets pharmaceutiques. "Un malade ne
ttendre 10 & 20 ans l'expiration du brevet pour enfin
icier du medicament disponible sur le march6, a-t-il
6.
Plusde2000NGanti-mondialisationparticipent
forum qui assemble des d616gu6s de 45 pays. Des


------ --
Manifestation anti-mondialisation vendredi & Paris
Le president de la session, le Franco-6gyptien diffic
Samir Amin, qui dirigel'ONG "Forum du Tiers monde", a
affirmque"le vraiobjectifdulibre6change estd'aggraver Hame
I'6cart entre les pays du Nord et ceux du Sud". mono
"Si raiment les pays du Sud acceptent de lancer peut a
le nouveau cycle de n6gociations cela aggravera cet 6cart", b6nif
a-t-il estimb. assur
Selon lui, "le reve du capitalism et des
multinationals est de gouverner le monde" et "la A ce


publiques en d6pit du blockage de l'aide international,
dont une parties de la soci6t6 civil est en parties
able
response .

L'O position mobilize ses troupes
8 re I I
CO e pouVoir en pace ... ,
Iss dirigeants de la Convergence D6mocratique ont lance
une campaign de mobilization popular centre le regime
du President Jean-Bertrand Aristide, a annonc6 Paul
Denis, porte-parole de la Convergence. Mr Denis a

6)e pe 1se ser co e movement
sp ocag pay .
Selon le porte-parole de l'Opposition, une mobilization de
masse mais pacifique doit aboutir au depart du pouvoir en
place. Mr Denis a accuse les members du parti Invalas de
'baigner" dans la corruption et la gabegie alors que le
people continue de vivre dans la misbre. II a aussi d6plor6
que le pouvoir gaspille beaucoup de fonds dans du
lobbying aux Etats-Unis et dans acquisition de maisom
luxueuses, ainsi quele ditournement d'importantes
sommes d'argent dans les conseils communaux dirig6s
par des partisans du pouvoir. C'est assez !" s'est 6cri6
Paul Denis '

BODHe Fife CORhire I
L' haiti Samedi-Midi diffuse 1
sa les o s de CKUT 90.3 fm M dalsa
c616br6 grandiosement samedi dernier son 136
anniversaire par une gentile reception suivie d'un grand


be o3s ee duez p orem 6ertlde
la fid61iti qu'elle lui t6moigne. Raymond Laurent,
personage aim6 par certain, contestpar d'autres pour
sa p ition poli e, a sd trouver les mots qu'il faut en

pat ses autou 'un objectif common: HMti. Des
gens venus d'un peu partout au Canada et aux Etats-Unis
ont fait le d6placement pour supporter les animateurs de
cette popular mission qui donne la parole A tous.
Plusi lealqtues d'honneur ont 6t6.remises A des

Devant le succhs de cette f&te anime par Joe Jacques et
le group Passion, rendez-vous est d6ji pris pour l'ann6e
prochaine. (serge casar)
Un compatriot haltien a 6t6 blu
conseiller municipal du Grand
Longueil
Imrs des elections du 4 novembre dernier, qui se sont
d&rouldes 6galement & Montrdal, M. Grald Trembaly a
6t6 eTu nouveau maire de la m6ga-ville, d6faisant ainsi le
maire sortant Pierre Bourque qui avait prin61a fusion des
villes. M. Bourque qui a reconnu sa d6faite a d6cid6 de
roster sur la scane de la politique municipal en tant que
(voir En bref / 18)


entre niches et pauvres


f
EnBre ...
(suite de la page 2)
donner des directives hunpr6sident, sous-entendantpar .
1'a que Lib6rus 6tait responsible de sa destitution.
"Simson Libdrus avait des intir8ts personnel A d6fendre.
Il n'est pas seulement le D6put6 de Port-au-Prince, mais
le D6put6 du cimetibre" a lanc6 l'dacien Maire de la
capital. _.
Dichouquage au cimetibre ...
Consequence directed de la dissolution du Conseil
Municipal,1a valse des directors s'est poursuivie au
cimetibre de Port-au-Prince oit Eddy Moise, ricemment
nomm6 par la mairesse Duperval comme directeur, a 6t6
remplac6. Is nouveau titulaire est Pierre Constantin.
L'Initiative de la Soci6t6 Civile lance
un S.O.S. face in la drive de la gestion
de la chose -ubli ne
P 3
' I'ISC deplore le laxisme dconcertant del'Etat dans
plusieurs spheres qui affectent la vie des citoyens,
d&nonce les effects perverse d'une gestion boiteuse des
affairs publiques qui se traduit notamment par un taux
d'inflation de 17 %, une devaluation constant de la
gourde (plus de 26 gourdes pour un dollar ambricain)'
l'6rosion du pouvoir d'achat et I'augmentation du coAt de
la vie. A ces difficulties s'ajoute l'incapacit6 pour
plusieurs families h r6pondreaux besoins de base de
St as q eel d grM n agen nMe du t.
oujours se 1 SCdm s on s cu
"certaines recettes ne soient meme pas fiscalis6es. Elles
sont perques par des instances publiques, sans le contr81e
du Tr6sor Public on de la Cour sup6rieure des competes .
Pour la quatribme ann6e consecutive le budget, dont
, I'ann6e fiscal a d6but6 en octobre, n'a tonjours pas drt6
6 ar le Parlement
En 1plSC demand: Quel est le bilan de l'annde
6coulde? Quelles measures d'aust6rit6 et de redressement
seront prices pour la nouvelle annie fiscal?

Reaction du Gouvernement par la voix
du Ministry de la Culture et de la
Communication.
Is Ministry Guy Paul a minimis61a note rendue publique
par 1'ISC, I'Initiative de la Soci6t6 Civile, estimant
qu'elle 6tait hypocrite, partisan et int6tess6e.
, Is ministry se dit 6tonn6 de constater que dans sa note,
l'ISC ne fasse aucune allusion an fait que le
government haltien continue de payer des int6r8ts sur
des pr6ts de la BID sans qu'il n'ait acc6s A ces fonds. 8
dit 6galement s'6tonner du fait que l'ISC fasse silence sur
les efforts d6ployds par le government dans la con-
struction d'dcoles, do ponts, d'h6pitaux et de places








SECONOMIE ET GOVERNANCE I


it en 0.


A Marie-He2ne et A tous ceux qui
commeellecroientfermeAla
renaissance d' Haiti

par Franck Laraque, Professeur 6m6tite'
City College (New York)

Parsoninterm6diaire(lebudget),1'Etatpeutbouleverser
la r6partition des revenues et des
fortunes etmodifierl'dquilibredes classes
sociales en diminuant par les pr616vements
les moyens des uns et en augmentant, par les
d6penses, les moyens des autres.
(Dictionnaire 6conomique et social)
.
N6cessit6d'uneconcientisationdcononnque
La politique et l'6conomie sont les deux pliers
fondamentaux de toute soci6t6. Elles sont sx lides qu'H
est inutile de chercher A determiner laquelle est la plus
important sauf pour les adjustments n6cessaires. La
concientisation politique a fait bien du chemin chez nous
jusqu'd cr6er une situation oh tout le monde parle mais
personnel n'dcoute; rien ne s'accomplit Iss conditions
ex6crables des masses rurales eturbames ne semblentple
6mouvoir personnel dans un pays qui ne cesse d'agoniser.
Une telle conjoneturer6sulte en grandepartie dufait qu'H
n'y a jamais eu de conscientisation 6conomique
(conscientisation: prise de conscience plus action.)
Iss masses se savent exploiters mais sont tenues
dans la parfait ignorance des micanismes exploitation
iconomique, des r6els d6tenteurs du pouvoir politique et
dupouvoir 6conomique qu'une 6tude s6rieuse du budget
de l'Etat et d'autres facteurs et documents dconomiques
peut aider A d6voiler. Une conscientisation 6conomique
aiderales 6conomiquementfaibles Acomprendre qu'il ya
des moyens plus persuasifs quel'utilisation des excriments
et urines au visage des autres, qui produisent I'effet
contraire au but recherche.
Par centre, une notion m8me sommaire du
fonctionnementdel'6conomieconvaincralesplusinstruits
comme les analphabbtes de la n6cessit6 de la formation
de groups de pressing pour la defense des droits
6conomiquesdetous. D'odlapossibilit6d'unepolitique
A deux volets: national et international.

Volet national
Dbs 1986, nous avons signalle srieux d'ane
situation obl'ignorance est maintenue A dessein:
"bs deux documents les plus importantes d'un
pays sont sa constitution et son budget.. Les
r6alit6s et chiffres qu'ils contiennent, tras souvent
dans les pays sous-d6velopp6s, ne refldtent pas
les realit6s quotidiennes. N'empSche que nos
parties politiques, politicians et
constitutionnalistes d noncent A bon droit les vio-
lations des droits politiques pr6vus dans la con-
stitution. Peu de gens se prioccupent de la vio-
lation des droits fondamentaux, des droits
dconomiques dela majority. Quel budget est en
vigueur? Qui pergoit le revenue national, regoit
l'assistanceetrangbre-emprunts et contributions
et superviseles d6penses? C'est encore un se-
cret d'Etat comme auparavant. Le budget'
matrice conomique delanation, qui devrait Stre
vulgaris , examine Afond et en somme approuv6
par le people, est A peine trouvable... il serait
utile de savoir les salaires des dirigeants,
employs, frais des d6partements ministriess)'
mcanismes des d6penses etresponsables. Ilfaut
rendrepublics ces renseignements... Its parties
politiques, les syndicate, les institutions
d6mocratiques, ont pour devoir de r6clamer du
ministry des Finances un budget d6taill6 et la jus-
tification des priorities pour des d6bats publics et
approbation. Rien n'habilite le CNG A impose
son budget et ses r6formes. (Franck Laraque
'Quel est le budget d' Haiti sous le Conseil Na-
tional de Gouvernement?" m Is Nouvelliste, 7
nott 1986)'
Une conscientisation iconomique s'aybre indis-
pensable pour rdduire le verbiage politique par l'analyse
des m6canismes d'exploitation 6conomique, de contr81e
et de d6tournements des fonds de l'Etat ainsi que des
r6seaux de collusion et de complicity. II faut n6anmoins
d6personnaliser les d6bats et s'attaquer plutSt au systhme
de corruption 6conomique afin d'y mettre fin ensemble;
d'6tablir des structures de contrainte cr6ant des garde-fou.
La conscientisation politique doit beaucoup A la
vulgarisation de la constitution et des droits et libert6s
individuals, la conscientisation (pour ne pas dire
l'alphab6tisation) des 90 pour cent des Haitiens qui sont
des analphabdtes econonnques devra commence par la
vulgarisation des donnies 6conomiques essentielles et
surtout du budget. Im budget de l'Etat n'est le budget ni
de l'excutif, ni du gouvernement, ni des parlementaires,


F
M h 2 41


rage 17


m6thode, chacun pregnant et se plagant comme il
l'entendait... Dans les ventes faites parl'Etat,
on payait cinquante, cent, deux cent gourdes, des
immeubles qui valaient dix, vingt, quarantemille
gourdes et advantage." (P6an p.176)
"Sous Dessalines, le budget est fond & partir de
prblbvements sur le commerce ext6rieur et les
emprunts auprbs des marchands strangers."
(P6an pp. 177-178)
Les r6centes privatizations montrent des
enterprises de 1'Etat venues bien au-dessous de leurs
valeurs r6elles sous pr6texte del'incapacit6 de gestion de
l'Etat alors que les dirigeants sont eTus ou nomm6s pour
g6rer les biens dela nation.
La plus grande parties du budget national est
fondue par l'6tranger sous forme de subventions et
d'emprunts.
Its iddes exprim6es plus haut se veulent objec-
tives et non acrimonieuses, car l'objectif n'est gubre
d'accuser on demontrer du doigtles coupables mais plutSt
de prouver existence de structures pourries centenaires
qui arrivent A corrompre les mieux intentions ou
pr6sum6s tels en vue deles remplacer par des systhmes de
contr81e, de contrebalance garantissant que tout dirigeant
en charge doit rendre compete de sa gestion, surtoutlorsqu'il
s'agit des fonds publics.

Guides et objectifs d'une conscientisation
dconomique
- R6unir dans les centres de recherche 6conomique
(particulibrement A la bibliothbque de Plantation si les
demarches de Kern Delince aboutissent) des donnies sur
les different aspects de l'6conomiehaltienne sous forme
delivers, de bulletins, d'6tudes, de magazines, d'articles,
interviews, etc... grice A un relev6 systimatique des
institutions, centres acad6nnques, organizations en Haiti
ethl'6trangerinternetainsiqu'unichangededocuments
entre ces diff6rents centres.
- Diss6miner ces donn6es (journaux, programmes de
radio et de te?6vision) sur des themes sp6cifiques A
exclusion d'attaques personnelles et d'accusations.
Encourager des equates rigoureuses et objectives sur
le fonetionnement des institutions 6conomiques
6tablies en Haiti.
- Organizer des s6minaires et d6bats' sur des
recommendations concrdtes A partir des resources
humaines et mat&rielles disponibles. In situation en
Haiti est tragique et vertigineusement en march
arribre. Il ya n6anmoins sur place des organisms et
des individuals qui luttent courageusement centre
l'effondrement total. Iss faire connaitre, les encour-
ager moralement et financibrment A d6velopper en-
semble un systhme de cooperation visant a 6viter le
double employ, A r6duire les d6penses tout en
s' assurant un minimon de s6curite.
- Combattre la notion que1' Etat est forc6ment mauvais
administrareur. I'Etat, hl'instar de Cuba, de la Gre-
nade sous Bishop, de la Subde, de la Norv6ge, peut
8tre bon g6stionnaire dans la measure oA il n'est pas
min6 on destabilis6 par des forces externes en collu-
sion avec un secteur interne utilisant alternativement
ou simultandment la d6stabilisation m6diatique, la
d6stabilisation politique, la d6stabilisation
6conomique, la d6stabilisation arm6e.
- Dresser un relev6 estimatif en dollars des gaspillages,
des d6tournements et des employs contre-indiquis des
fond qui auraient pu ou dd servir Al'investissement.
Fonds qui se content A des milliards de dollars.

Secteur public: D6tournements de fonds
budg6taires on extra-budg6taires, estim6s A plus de U$
800 millions dans le cas des Duvalier; d6penses exag6rdes
des ministries ou d6partements, costs excessifs des frais
de voyage de d616gations gonfl6es A l'extr8me.
Privatisations d'entreprises publiques vendues au-dessous
de leurs valeurs r6elles. Refus de contraindre les
contribuables & payer leurs taxes on imp8ts. Refus de
poursuivre en justice les d6tourneurs de fonds publics
malgr6 des preuves tangibles etablies par des equates. II
s'ensuit la n6cessit6 de pr6voir en cas d'annulation des
dettes externes que les sommes destinies au pavement des
int6r8ts et amortissements resent dans les caisses
publiques pour des investissements rentables.

Secteur priv4: Manques A gagner du fait de
l'chee du secteur priv6, sauf des exceptions, dans la
domain de Phabitat, do transport maritime et routine, du
commerce,(rues revenues des d6patoirs demarchandises
do contrebande, d'excriments et d'urine; marched pub-
lics poussidreux on boueux au gr4 des saisons). Fonds
utilis6s pour la s6curite, Pachat d'inverters (convertissews
dicetriques) etc... qui pourraient 6tre consacrds A Npargne
on A des investissoments,
(A SUIVRE)


mais le budget du people qui doit done participer A sa
preparation comme cela a 6t6 le cas en Grenade avec
Maurice Bishop.
On doit tout d'abord se convaincre que le budget
est A la fois un instrument politique et un instrument
6conomique comme 1' article si bien le Dictionnaire
6cononiique et social (Paris: Editions Sociales, 1075, pp.
78-80).
"Is budget de l'Etat redistribute, par le canal des
d6penses, h certaines categories 6conomiques et
sociales des revenues pr61ev6s parl'imp8t etla taxe
sur d'autres categories. C'est ici qu'apparait le
caractbre politique du budget. Par son
intirm6diaire, I'Etat peut bouleverser I'6quilibre
des classes sociales en diminuant par les
pr61dvementslesmoyensdesunsetenaugmentant,
par les d6penses, les moyens des autres.
Iscontenur6eldubudgetestentibrementdiff6rent
selon que la decision appartient A ceux qui
supportent la charge des recettes budg6taires ou,
an contraire, aux b6ndficiaires des d6penses, ou
encore suivant que les conditions d'ex6cution du
budget sont arrat6es d6mocratiquement par les
repr6sentants authentiques du people ou bien par
un monarque agissant pour le compete d'une
minority dominante...
En dernidre analyse la fluctuation des d6penses
budg6taires d'interetsocial d6penddelar6sistance
et de la lutte de la classes ouvridre et des masses
laborieuses. Seule cette lutte peut modifier le
caractbre des d6penses de l'Etat."
Dans cette optique, consid6rons ensemble
quelques traits dela conjoncture haltienne.
La Constitution de 1987, rampant avec la tradi-
tion et croyant r6duire le pouvoir de l'ex6cutif, lui en at-
tribute advantage. En effet, un de ses articles stipule:
"Art.111-2. Toutefois, I'initiative de la Loi
Budg6taire, des Lois concernant 1' assiette, la
quotit6 et le mode de perception des imp8ts et con-
tributions, de cells qui ayant pour objet de crier
les recettes et les d6penses de l'Etat est duressort
du Pouvoir Ex6cutif."
Cette clause constitutionelle autorise done le
pouvoir ex6cutif Apr6synter des projects d'impSts et de taxa-
tion ainsi que des d6penses favorable A une classes au
detriment d'une autre. II peut en r6sulter de ficheuses
.
consequences 6conomiques.
"Nous trouvons un ddlicit budg6taire colossal, de
l'6rdre de 13 milliards de gourdes (prbs de 87 mil-
hons de dollars) A peine & la moiti6 de l'annie
fiscal 1995-95, alors que 800millions de gourdes
(environ53 millions de dollars) 6taientpr6vus pour
toutl'exercisefiscal. Ced6iicitesten grandepartie
H6 & des d6penses extra-budg6taires, notamment
dans le cadre des 'petits projects dela Pr6sidence'."
(R. Peck Monsieur le Ministre... Jusqu' au bout de
la patience 56)
F F

Une comparison entre le budget de 1987 et de
1995-95 indique:
Budget 1985-1986
Budget 1995-1996
Pr6sidence US 3,723.400
$16,931.000 +$13,207.600
Affairs courantes: $55,28.000
$111,106.000 +$55,826.000

(Conversions en US dollars par l'ingdoieur Max
Blanchet dans lib6t6, 1997)

Qui bndficie le plus des dpenses publiques?
"Quatre-vingts pour cent des gros contracts de
construction sont plis par des ancient macoutes,
ancient militaires, ou les fils de ceux-ci...1e
pouvoir rdel, le pouvoir 6conomique ne change
pas de mains rapidement, m8me aprbs une
revolutionn'." (Peck p.88)
Dans sa monumental et implacable Economie
politique de la Corruption, Leslie J.R.P6an r6duit en
poussibreles vieux mythes historiques deprbs de deux cents
ans et r6vble des proc6d6s de gabegie administrative et de
corruption qui, pour notre plus grand mal, demeurent
actuels '

D'une fagon g6n6rale
"L'instauration de l'arbitraire, du refus de la
transparance et de l'obligation de rendre compete
de la part des gouvernants. (P.28) ...L'Etat est
consid6r6 comme la propri6t6 privde des tenants
du pouvoir, les finances publiques gdrdes comme
des fonds personnelsles budgets annuels dilapidds
en quelques mois... (p.91)

IVune fagon plus precise
...on distribuait les terres gratis, sans ordre, sans


L'Incontour nable Impbr atif d'une






I LesJeuxI


.Allez de ROUSSE g PRIMESe tlsn e osd


SCRABBLE
Arrange les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais
CD


SA

1 1 1 1 1 1 1 1
Solutions de la semaine passe:
Z WANZ ES


Solution de la semaine passe:
SAHRA 0 UI
E BENIERS
NS S 0
E LEST H
CHAMBER Y
HE U 0 P
ABAL 0 NES
LEGERETE


L 9 m~n I 1


I


True 6juuscornsd Iup


GRILLE D)ES PR~O G~rRI3RAMME S


74 bis Rue Capots
Port-au-Prince, Harti
* t61: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204 .
email: enmarche@haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


.Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)


En bref ...
""ite de la page 16)
chef de l' opposition' eTue d'origine hditienne Kettly Beauregard lui a c6d6 la
place dans le comt6 de Mercier.
(serge cesar)
Concourse Cil6bration du 2006me anniversaire de
l'Ind6pendance d'Ha"iti ...
I.x Commission Interminist6rielle pour la Ce?6bration du 2006me Anniversaire de
1' Independence d' Haiti (2004), announce qu'en vue de faciliter une plus large
participation des artistes, des peintres, des graphistes et de publicists haltiens tant
en Haiti qu'hl'6tranger au concourse de LOGO, lanc6 dans le cadre de la
ce?6bration du Bicentenaire de l'Ind6pendance, elle a d6cid6 de reporter la date du
d6pot des dossiers au 17 DECEMBRE 2001. Le Ministle de la Culturebt de la
Communication Mr Guy Paul, coordonnateur de cette commission, invite les
int6ress6s & remettre leurs projects au plus tard le lundi 17 D6cembre 2001 & Midi,
au Ministbre de la Culture, A la Bibliothbque Nationale de Port-an-Prince, aux
bibliothbques municipales et aux representations diplomatiques et consulaires
d'Haiti Al'6tranger.
Selon la commission, trois prix cinquante mille gourdes pour le premier, treated
mille pour le second, vingt mille pour le troisiame seront attribu6s aux gagnants.
Prix Mondial de la Libert6 de la Presse
I.x Ministbre de la culture et de la Communication al'avantage d' anoncer qu'il a
propose les candidatures de Jean IAopold Dominique A titre posthume et de la
revue mensuelle Bon Nouvel pour "IA Prix Mondial de la Libert6 de la Presse
UNESCO Guillermo Cano" qui sera d6cern6 le 3 mai 2002 & 1' occasion de la
Journey Mondiale de la Presse.
Ce prix est an homage au journalists colombien Guillermo Cano qui a drd
assassin par des forces retrogrades alors qu'il exer9ait sa profession. Attribu6
annuellement, ce prix consist en "an objet symbolisant le prix, une sculpture du
Maitre Edgard Netret et une somme en esp6 de de US$ 25.000,00.
Le government de la R6publique par le biais du Minist&re de la Culture et de la
Communication, tient & assure, une fois de plus, le people haitien de sa
determination d'accompagner, jusqu' au bout, tous les ouvriers de la press, sans
tenir compete de leurs tendances politiques, de leurs croyances religieuses, de leur
statute social, dans leur mission, combine difficile, d' informer, d'une mani&re
scientifiqueetresponsable.
Un S6minaire international Femmes et Esclavage dans
les Amiriques
In comit6 du bicentenaire de Tousaint Inuverture ainaugur6 aumus6e d'Art
haitien du Coll6ge Saint-Pierre & Port-au-Prince, le s6minaire international sous le
thame Femmes et Esclavage dans les Amdriques du 16 &me au 19 Eme sible.
Ala stance inaugural, le Pr6sident du Comit6,1'historien Michel Hector, a attire
l' attention sur l' objectif de initiative de comm6morer les deux cents ans de
f action politique et la mort de Toussaint Inuverture en pr6lude A la c616bration du
bicentenaire de 1' Ind6pendance haltienne en 2004.
Haiti participe A la 314me session de la conference
de la FAO A Rome
Lelfinistre de1' Agriculture S6bastien Hilaire a exprim6 les inqui6tudes de son
government sur la drive des prix des products agricoles tropicaux et la main-
mise des companies multinationals sur les resources g6n6tiques servant de base
sla production agricole.
Is Ministry intervenait A la 31 Eme session de la Conf6rence de la FAO A Rome.
Is Ministry Hilaire a aussi d6nonc61e manque d'int6r8t de la communaut6
international pour les agriculture de subsistence.
( source combines, notamment AHP et HPN)

ABONNEZ VOUS A HAITI EN MARCH
(voir fiche d'abonnement au bas de la Page 5)


Mercredi 14 Novembre 2001


Page l8


ROUSSE


UNE
UNE
UNE
INE
ITE
ITE


Solutions de la


PR M S


WB
U E
XD
NA
V V
LE
R 0
WU
00
LP
Mw
K D
XT
YA


MeI~ 1o ie z


1~ 03. 3


FM


Sh00 6h30

6h30-7h00


7h00- 9600







10h00-Midi

12600-12615

12615 2h00


2600-3600

3h00-5h00


5600

5630-7600

7h00-8b30

8630-9600

10h00


Bon Riveil en musique
-
Au PupIrut chantant
premier journal creole avec Yves Paul L6andre

Milodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7615 : Au quotidien avec Elsie
7624: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35 : I' Actualit6 en Bref avec Yves Paul IAandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55 : 1' Editorial
Le disque de Pauditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un r4sumb des informations avec Nati Pioly
Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est sibon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

NouveHes 5 Heures avec VIIIette Hertelow

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
L' Heure classique (lundi et mercredi)
,,
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)








I tigoutpa t gou ak an Mpou


. Y


$300.000 POU METE CARIBBEAN
MARKETPLACE-LA TIFI: M. FERRE
_MOIUS FERRE kandida pou vin majistra nan vil
Miyami te rann nou youn ti vizit nan Sant Kiltirbl
Mapou. Kandida-a ki te majistra deja, ki konnen tout
ti sekrb kominote ayisyen-an e ki te ankouraje vil
Miyami bay Haitian Task Force lajan...bonkou lajan
pou yo te drape pwojbCaribbean Marketplace la ki
te youn pwoji pilbt pou modb1devlopman ekonomik
nan kominote-a. Kandida Ferrete santi li byen
kontrarye lb li aprann building nan femen depi plis
pase 3 ane. Li Fe nou koupliman pou jef6 n'ap fe pou
nou kenbe lakilti nan kominote-a. Epi li lage chat la.
Majistra-a di, Gen plis pase $300.000 ki la pou building
nan repare.Miami-Dade County gen nan youn anybp
anba kle pou reyabilite Caribbean nan. Men person
pa janm di pesonn anyen... kidonk bokit mayi-a ret
la.. Li di si l'bon se pral younn nan priyorite-1. Nou
ta swete sa!


SEZO KRMASLARIE


KREMAS MVAPOU NAN LIBRERI


DOKTi GI IZID('~ .


<>
Dokth GUY IZIDOR nan Sant Kiltirbl Mapou pon Jounen Entbnasyonal Kreybl nan Miyami. Dbk la pataje
ak piblik la esperyans li nan lanng Kreybl la. Youn esperyans ki drape depi nan ane 60 yo lb Dokth Ernst
Mirville (Pyd Banbou) ak kbk zanmi te pran desizyon fonde Mouvman Kreyb1 Ayisyen. Dbk la benyen
asistans lan ak pwovbb ki tradui sajbs pbp la nan esperyans pa-tak lavi-a. Devan youn asistans ki te gen plis
pase 80 mounn Dokth Izidb, Jan Mapou, Mbt JC Exulien ak Wanbghs te f'e piblik la goute riches ak bote
YSybl. Dansk Koukouy yo te danse oun koregrafi dans konbit. Wanaghs,( Madan Yvette Leroy ) ki fenk
piblive youn CD pwezi kreyb1 te ofri piblik youn ti goute...Yoland Toma te change Ayiti Toma youn grap
change fbklorik anrejistre sou CD..
Nan sekwe fey bannann memwa li pou chase lawouze souvni, li f'e nou sonje jan jenn ti bway li te
konn ranmase pimsyon ak penshm nan lekil kay Frb nan ri di Sant lb li pale kreybl. Khm penshm se gwo
moso pwezi franse sovaj yo ba-w pou aprann pa kb lb ou fe derespektan pale kreybl nan lakou lekbl la osnon
nan salklas la Dbk la di. Tank on pa ka konn pwezi-a se tank y'ap met sou li. Plis ankh apre klas chh Fr&
osnon Chh SE voye-w opikb.


Mercredi 14 Novembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 41


Page 19


Dimanch 11 Novanm Madam Charlotte
Barlatier Cadet siyen 3 liv << Recits du temps
lontemps, Grisaille ak Dans les Profondeurs de
la Mer>> nan Sant Kiltirbl mapou. 3 Liv, 3
sikdby pou rapadou panse nou. Ak youn
senplisite san parby nasn youn souri luil doliv
Charlotte esplike plis pase 50 envitekijan
kozman ekriti-a rantre nan san li kon mbfin.
Depi li te lekbl li te damou lekriti. Pwofesh-1 te
konn li redaksyon-1 nan klas pou lbt elby yo.
Se an 1991 apre li fin piblive youn atik sou
journal Le Nouveliste < d'autrefois & Port-au-Prince>> ki te gen youn
siksk san presedan, enspirasyon anvayi-1, dwbt
li tonbe grate-1. Li ekri sou tan lontan
chak fwa li wk kijan tan jodi fin delalatan lontan.
Jan bbl jbs vwazen vwazin kijan nou ye?... ti
kafe santi bon byen fb nan ti tas eritay grann ak
bon ti manje pitimi ak legim ap sbvi son tht
lantouray... Timounn k'ap jwe marilb akasan-
siwo, zonbi bann manmann wi wa... ti poulit
sove, wi wa... Jounen jodi-a Charlotte di se
foutbbl entbnasyonal sou gwo ekran osnon
silenma an angle ak CNN k'ap monte bonm
k'ap devaste Kosovo osnon sakaje bybl
Afganistan ..
An verite, Tan yd pa tan jodi. Se tan yd
Charlotte lage nan de pla men nou pou nou ka
blive jodi epi prepare denmen. Charlotte ki te
rantre nan youn monn fantezi pou amize epi f'e
lekth yo admire peyi yo te sezi aprann Georges
Corvington ki ekri 8 t6m sou < au Cours des Ans>>klase < Temps Longtemps>> nan kategori liv istorik....
<> s'oun grap pow8m sou
,1apli... dlo... lavi. Charlotte f'e nou konprann
jan lapli jwe gran wM nan vi li. Timounn, li te
konn pran beny lapli ti kilbt li sou li ap kalme
chalk, rafrechi ti kb-1 ak 16t timounn nan katye-
.
a... Li renmen tande lb lapli ap farmer sou do
kay yo... odb boule fey tM yo melanje ak jasmen
denui osnon ilan-ilan ki gaye nan lanati kon
youn pafen natirbl. Nan < la Mer>> Charlotte rakonte istwa Boat people
.
ki soti nan zbn NS-a, SENLUI DIN(') kote h
mounn... Charlotte declare si tout peyi-a debate
Pbtoprens pon f'e-1 tounen youn bidonvil.. Pa
gen youn grenn mounn Senlui Did... tout plonje
Miyami, youn mounn nan asistans la ajoute...
youn liv ki re-n sonje DPM Kannte.. pyesteyat
k'ap f'e chou-e-ray jouk jounen jodi-a.
CHARLOTTEBARIATIER CADET ap nan Mi-
ami Book Fair International anba tant Libreri
Mapou Dimanch 18 Novanm. Toule twa liv yo
anvant nan LIBRERI MAPOU 5919 NE 2nd Av.
Miami. Tel.: 305-757-9922$10Grisaillel $20 Les
Profondeurs de Ja Mer $15.:R4cits du Temps
Longtemps.


Si on se youn timounn ki an tyoupht, kb-
w grate, ou pa ka ret anplas, tht ou chow- ap
voye boulkt sou pwofesh osnon w-ap bay lbt
timounn zikbk, se fann chh Frb osnon chh SA
ap fann fwa ak penshm. Yo gen dwa menm
espilse-w nan lek61 la si ou pa kab pale Franse.
Sa ki pirbd 16 paran-w aprann, ou te pran pinisyou
nan lekbl la osnon kank-w pa bon, yo flange
dbyb-w ak kout wigwaz. Kidonk depi nan lekb1
zbt fe-w gen degoutans pon lanng nan. Men sa
nou remake Dbk la kontinye pou l'di, malgre
radyo ap voye chanson&t fransiz monte, osnon
manman ak papa ap beke kbk grenn mo frans,
lanng Krey61se Wa k'ap gouvbnen. Se mbt tout
kominikasyon nan kay la osnon nan peyi-a.
Kominikasyou ak manm fanmi-an,
kominikasyon ak machann, ak bbn, ak gason
lakou, ak revandbz, ak vwazen, vwazin, ak
zanmi... Lanng Krey61 gen youn lagh l'ap
mennen men Franse-a blije batba pou Kreybl la
enpoze-1 toupatou nan lavi nou. Li tankou sourit


ki nan twou k'ap veye pou l'soti kouri pase menmjan ak
zandolit.Nanreyalitesa-aDbklademontrenanpeyiAyiti
aphn si gen 1% Ayisyen ki pale Franse, 7jou7; 24 sou 24;
363 jou nan 52 sembn nan ane-a. Pwoblbm nan kbkanswa
jefb ki f'et se lanng kreybl ki pbse sou nou.
Kidonk lb youn gwoup endividi eseye pran youn
lanng ki pa lanng pa-w epi voye-1monte epi f'e-w konprann
lanng ki lanng pa-w la menm pa bon, mounn sa yo pa
inosan, yo pa sensk ak tht yo. E si yo inosan, yo pa
konprann ki konsekans atitid sa-a genyen sou timounn ki
lekil, sou jenbs peyi-a e pidevan sou granmounn yo...
L6t bagay nou dekouvri Dbk la ajoute nou remake tank
.
oun mounn renmen lanng h. se tank li renmen 16t lanng
tou, paske youn lanng gen koneksyon ak youn bann At.
Depi ou respekte pa-w, w'ap respekte lit yo. Sa ap ba-w
anvi konnen pi plis. Dbk la te kite asistans ak youn grap
bal pow6m ki make jends li tankou < kodenn...Poul pa ri>> Gwo filozofi!.
Sosyete Koukjouy Miyami renmbsye Dbk Izidb pou b61
prezantasyon sa-a ki te gen gwo siksh nan Miyami pou
Jounen Ent&nasyonal Kreybl la. JM


MADAM CHARLOTTE BARLATIER CADET








HAITIFOOTBLL |


Gold Cup 2002, la Corde du Sud


ta t sme
el Louis/HenM
Une premiere reunion s'est droulde le vendredi
26 octobre au local du Comit6 Olympique Harden. Pour
Jean-Edouard Baker,1eprisident du COH, le temps qu'il a
fallu attended pour concr6tiser ce project est peut 8tre long.
8 y aura d' abord la signature de 1' Acte constitutif de
I'Acad6mie, ensuite I'6tablissement du comity de travail
charge de preparer les statutes de l' acad6mie et de convoquer
une assemble g6n6rale constitutive charge de voter les
dits statutes et d' 61ire les members de l' acad6mie.

Les informations au quotidien
de bon matin ...
As pipirit chantant 6:30 7:00 A.M.

MELODIC MATIN
7h 9h a.m.
MilOdie 103.3 FM
Port-au-Prince, Harti
Phone (509) 221-8567 / 8568
FAX (509) 221-0204


par Smith Griffon
La Cor6e du Sud, co-organisatrice du Mondial
2002, sera l'un des deux pays invites .
h participer A l'6dition 2002 de la
Couped'Ortournoiannuelr6unissant '0
12 6quipes, du 18 Janvier au 2 F6vrier,
a annonc6 la CONCACAE
Le Canada, tenant du titre, .
sera l'un des repr6sentants du Nord -
avec les Etats-Unis et le Mexique.
Trinidad et Tobago, Haiti, la 0'
Martinique sont les trois qualifies de
la Caraibe; le Guat6mala, le Salvador,
le Costa Rica 6tant les repr6sentants
del'Am6riqueCentrale.
Cuba a 6galement obtenu son
liillet en battant le Panama en match
de barrage.
Le 12 kme participant sera
annonc6ultirieurement. Cependant on
parle d6ji d'une formationbrdsilienne.
Les 12 6quipes seront
r6parties en quatre groups, deux ...
6voluant A l'Orange Bowl de Miami
(Floride) et les deux autres au Rose
Bowl de Pasadena (Californie).
Les quarts de finale auront Le FICA, ch
lieules 26 et 27 janvier,1es demi-finales le31 etlafinalele
2 f6vrier au Rose Bowl.
De son c8t6, la selection haltienne de football
devrait prendre l'avion dans les prochains jows pour un
stage de preparation en Argentine. Selon une source proche
delaf6d6rationhaltienne de football,1'entraineur argentin
du Violette, Rodolfo Rodriguez, devait seconder l' entraineur
Jorge Hugo Castelli dans sa tAche.
La liste des joueurs retenus par le s61ectionneur
argentin de la Selection Nationale Jorge Hugo Castelli pour
le Stage de preparation en Argentine : G6teau Ferdinand
(Valencia de L60gane); F6nelon Gabard (Racing Club
Haitien); Roosvelt D6sir (FICA du Cap Haitien); Dikenson
Ch6ry ( Z6nith du Cap Haitien); Jackson Dolc6 ( Cavaly
de IAogane); Jean Muller Altidor (Roulado dela Gonive);
Frantz Giles (Z6nithdu Cap Hditien); Peter Germain (Bal-
timore de St Marc); Sala Pierre (Violette); Lisius Nicolas
(Valencia); Alexandre Bourcicot (Violette); Ricardo Pierre
Inuis (Cavaly de IAogane); Pierre Jean Jacques (Cavaly
de IAogane); Adbert Joseph (Valencia de IAogone); Pierre
Roland St Jean (Baltimore de St Marc); Patrick Tardieu
(Violette); Colmon Pierre (FICA du Cap Haitien); Hary
Lucien (Don Bosco de P6tion Ville); Wilfkid Montilas (Don
Bosco de P6tion Ville); Dieudonni Morency (Z6nith du Cap
Harden); Charles Alerte Junior (AigleNoir); Josu6 Mayard


LAY1TE RECORDS

2704 W. OAKLAND PARK BLVD

Ft. Lauderdale, Fl..33311

T41: 954 770 3449

954 739 5886


LAYITE RECORDS

3702 W. OAKLAND PARK BLVD

Lauderdales Lakes, Fl. 33311 ,

T61: 954 360 9084

954 714 8375


Meced 4Novmbre 2 41


Page 20


(Etats-U~nis); Mikaiail Katimn (Etats-Unis); Gilbert Jn Baptiste


secretaire g6ndral Reynold Valbonard. Suite A ce congrbs,
leCentreded6veloppementdelaF6d6rationinternationale
- pour la region Caraibes, bas6e & Santo
Domingoestpr8threcevoirles l6-17-
18 novembre 2001 pour un s6minaire
mternational de M6decine sportive, tout
m6decin, 6tudiants finis sants en
m6decineprofesseursd'6ducationphy-
sique, entraineurs et physiothdrapeutes
du ler au 14 d6cembre 2001, pour un
coursinternationald'entraineursuiveau
1 et 2.


Niveau 1: Tout entraineur
d6sign6 par la F6ddration Nationale.
Niveau 2 : Tout entraineur
.ayant acquis le certificate de niveau 1.
Tout professeur d'6ducation
physique sp6cialis6e dans le volley ball.
Les inscriptiozis se
poursuivent au bureau de la F6d6ration
Haitienne de Volley Ball aunumro 128
de l'Avenue Christophe, prds de la
Ruelle Waag.
Vers la cr nation de
I'Acad6mie Nationale du sport et de
l' hl4i


ampion national 16re Division, 5 fois champion photo Yone


Le Palmarks de la season 2000/2001
En Premiere division c' est le HCA du Cap Haitien
qui a remport6 la palme, suivi du Violette Athl6tic Club.
Ces deux formations repr6senteront Haiti cette season au
tournoi des clubs champions et vice-champions de la
Concacaf.
Is Dynamite de St Mare et Amateur de Cit6 Soleil
sontdescendus en2 kmedivision.-Meilleursbuteurs Colmon
Pierre du FICA, 24 r6alisations, suivi de Jean-Robert
M6n61as (Roulado), 23 buts.
En 2 kme division, c'est Excelsior de Port-au-
Prince qui a remport6 le titre: Vice Champion, Triomphe
de Liancourt. Ces deux formations content en premiere
division. Enligue communale, champion All Stars deP6tion
Ville, vice-champion US Papaye de Hinche.
Volley-Ball
Haiti au Congrbs de la Norceca
Du 27 au 28 octobre 2001 s'est tenu en R6publiqe
dominicaine le congrbs de la Norceca.
Is f6ddration haltienne de Volleyball s' 6tait fait
repr6senter par son president Guy Joachim et par son


SIAYITI E ~RECORD




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs