Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00080
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: October 3, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00080
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text




















U.S.A. remet les documents FRAPH g Ha'iti


coup d'etat aux Gonalve


WASHINGTON : POLITIQUE
ANALYSE Le 11 Septembre tout a basculd !

PORI' AU- 4 4 g / 1 1

P NeCmrP-LeHasts n echappe pas a la regle
r66quilibrage entre-
pris actuellement par la Maison Blanche, bre et en vue de concentrer routes les forces ne semble pas devoir 6pargner Haiti. rectoire de la Conve
aulendemain des attentats du ll septem- dans la lutte mondiale centre le terrorism, A Port-au-Prince, coup de th64tre decision A la suite d'


?




Wa


DIASPORA


~


- on CDicM.S Haiti en Marche edition du 3 au 9 Octobre 2001, Vol. XV, No. 35


coup d'6tat de 1991.

s .....:::::"
"Toto" Constant, qui vit en exil & New
York. Constant a 6t6 jug6 par contumace
I'ann6e dernibre pour avoir orchestra un
massacre aux Gonaives en 1994, sous le
(voir Documents Fraph / 3)


SeptembGeTA Vr ide2n: du
Jean-Bertrand Aristide a comm6mor6 le
10e anniversary du coup d'6tat qui l'a
forc6 & passer trois ann6es de son pre-
mier mandate en exil, en le qualifiant
d'acte de terrorismm" et en appellant les
Etats-Unis & extrader un leader


des ann6es de requates.
1 n remis enfinles documents
1 f ces intervention
sc e 990 d6criraientend6tail
ati de aramilitaires dans le
a particip on sp


paramilitaire accuse de participation dans
le bain de sang qui s'en suivit
Parlant A une foule de plusieurs
millers qui remplissait samedi la Place de
I'Ind6pendance aux Gonalves, Aristide


mrentld'icles 15u


**ette semaine dans le monde politique. Les
deux princi-
paux protago-
nistes de la
crise post-elec-
torale vieille de
plus d'une an- .
n6e et respon-
sable d'un
quasi-embargo ,d,
6conomique -4
qui coupe le
pays de touted 5 -
ses sources a
assistance et )
de credits, ont *
annonc6 simul- ,
tan6ment leur -9 /
intention de re- e A
venir A la table ?
des n6gocia-
tions.


(voir


rgence a pris cette


Au
cours d'une
conference de
press, les res- e.
ponsables dela >
principle coa-
lition de l'dy
position, Coh-
vergence D6-
m6cratique, Parallblement & Pencerclement diplomatiques des
out fait part talibas, le president George Bush et ses allies occidentaux
de leur vo- intensifient leur stratigie d'asphyxie financibre des rdseaux lids
lont6 de re- au milliardaire islamiste


Oussama ben' Laden (premier plan), le milliardaire d'origine saoudienne


f Ha'Iti en Marche 1
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinibre
Bois Verna
Tel: 245-1910 Fax 221-0204
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Fl. 33150
Tel: 305 754-0705 / 754-7543
New York 9143587559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URLwww.haitienmarche.com

Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montr6al, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
ort-au-Prince: 10 Gourdes


D


I


. -


. n--


--. -.


Au moins 75 Haitiens ports disparus au World Trade Center ...
C'est un veritable climate de psychoses qui s'est install & travers tout le pays, et la Floride est
particulibrement affected, aprbs avoir appris que plusieurs de ces terrorists y vivalent ...
Les vinements out overt une barribre aux groups anti-immigrants qui n'ont jamais cessi
de souhaiter notre depart des Etats-Unis ... MIAMI, 29 Septembre Les
Un Tilithon le Jeudi 4 octobre pour recueillir des fonds attentats du 11 Septembre ont des
retombdes directed sur la communaut6
Jean-Robert Lafortune, Pr6sident du Haitian American Grassroots Coalition, haitienne. A New York, il ya environ 75
est notre invite. Avec lui, nous avons essays de corner les implications des tragiques Haitiens "missing", c'est-A-dire ports
6v6nements du 11 Septembre sur la communaut6 haltienne vivant aux Etats-Unis, et disparus. Jusqu'd present, on n'a identified
plus pr6cis6ment & Miami, ainsi que leur impact sur Haiti. que7 corps d'haltiens dans les d6combres
(suite Haitiens victims / 8)








EN BREF ...l


PLUS ...


La Cover ence Dimocrati ne se dit dispose & revenir
& la table s negotiations d mi le 15 octobre
Au cours d'une conference de press, 1'un des porte-parole de cette coalition politique,
Paul Denis, a indiqu6 que le director de la Convergence a pris cette decision Ala
suite d'une rencontre avec le repr6sentant du secr6taire g6n6ral de l'OEA en Haiti,
Sergio Romio Cuevas, et des members du corps diplomatique accr6dit6s en Haiti.
Cependant lesresponsablesdeConvergence d6clarent conditionnerlareprisedes
pourparlers A certaines conditions:
- La creation d'un climatet de paix et de tranquillit6"favorisant le return dans leur
foyer de sympathisants de Convergence qui feraient I'objet de persecutions A
Verrettes, Lascahobas, Baptiste et Grand Gosier.
- Liberation de citoyens emprisonn6s.
En ce qui concern la rencontre proprement dite, Convergence declare avoir attire
attention des repr6sentants de la communaut6 international sur I'importance de la
adation d'un environnement propit ch I'organisation de bones 61ections dans le pays.
- Convergence declare avoir formula le souhait de voir arrive rapidement une mission
interam6ricaine des droits de l'homme pour veiller au respect des droits humans dans
1e pays.

Fanmi Lavalas se dit elle aussi prate & reprendre
les negotiations
Faisant savoir que le parti Fanmi Lavalas avait lui aussi rencontr6 le repr6sentant du
secretaire g6n6ral en Haiti, Sergio Romo Cuevas et des membres du corps diplomati-
que, le repr6sentant national a.i. du parti, Yvon Neptune, declare souhaiter que les dis-
cussions reprennent au plus vite en vue de soulager les souffrances de la population,
" Seule Convergence d6mocratique peut dire pourqual les negotiations ne peuvent
stre reprises d6s ce lundi," a declare M. Neptune.
En ce qui concern les conditions poses par Convergence pour la reprise des discus-
sions, le repr6sentant de Fanmi Lavalas dit ne pas comprendre pourquox les dirigeants
de cette coalition cherchent A lier des affairs de police et de justice A la politique.
" Les affairs de police et de justice doivent 8tre r6gl6es selon les prescrits de laloi" a
d6clar6 Yvon Neptune.

Le President Aristide aux Gonalves
Is President Jean Bertrand Aristide a marque le 106me anniversaire du coup d'6tat du
30 september 1991 aux Gonaives, oh il apass6 le week-end du 29 et du 30 september
2001.
Is President a qualifi6 le coup d'6tat du 30 september d'acte de terrorism et en tant
que tel la seule fagon de r6parer serait de liver le chef paramilitaire Toto Constant A
la justice haltienne.

Le gouvernement ambricain a remis les documents du
FRAPH et des Forces Armies Haitiennes aux autoritis
haltiennes
Ces documents avaient 6t6 emport6s par les soldats am6ricains, en 1994, lors de des-
centes de lieux au quarter g6ndral des FAD'H et A celui des forces paramilitaires
FRAPH.
Depuis, le government haltien n'avait cess6 de les r6clamer au government ambri-
cain. Mais sans succbs ... Les.Etats-Unis acceptaient de remettre sculement des docu-
ments tronqu6s, priv6s de noms de personnel ayant jou6 de prbs ou de loin un r81e
dans le coup d'6tat du 30 september 1991 et le rbgne sanglant qui s'en suivit.
Is samedi 29 september 2001, le Pr6sident Aristide s'exprimant aux Gonaives devant
une foule estim6e A des millers de personnel, a annonc6 que les Etats-Unis avaient fi-
nalement r6pondu Ala demand du government haltien et avaient remis les docu-
ments si long temps r6clam6s.
Is Snateur G6rald Gilles, de la Grand'Anse, a confirm que ces documents se trou-
vaient maintenant entre les mains du government haltien, et ceci depuis le mois de
Mars 2001.

Un rapport d'Amnesty International sur le respect
des dronts humans en Haiti
Its droits de l'homme se d6gradent en Haiti, note Amnesty dans un rapport A l'occa-
sion du 106me anniversaire du coup d'6tat du 30 september 1991.
Aprbs le return du president Aristide en 1994, les droits humans 6taient respects
dans le pays avec le depart des militaires responsables du coup d'6tat. Mais depuis lors,
on a enregistr6 de nomhreuses violations des droits humans ... Et le rapport d'Am-
nesty de citer des professions politiques sur le Judiciaire et la Police, et des barribres
dans l'exercice des libert6s fondamentales. I'organisation 6voque particulibrement les
difficulties de l'enquate sur I'assassinat en avril 2000 du journalist Jean Dominique,
Inarquie par les menaces exerc6es centre certain juges et le refus de t6moigner de
certaines personalities, solvent soutenues par des fouled de partisans en colbre, dit
Amnesty, qui se dit 6galement proccupde par des atteintes A la liberty d'expression
commises par des partisans de Fanmi Lavalas.

Le Prix de la mason du Premier ministry !
Is Minister de l'6conomie, Faubert Gustave, a indiqu6 jeudi que la propri6t6 achet6e
par l'Etat haltien pour servir de residence aux premiers ministers haltiens a 6t6 acquire
de faqon transparent aprbs d'intenses negotiations avec le propri6taire.
Il ne s'agit pas en rdaliti d'une residence, mais de quatre masons habitable sur une
superficie de deux hectares de terre a pr6cis6 le ministry qui a r6v616 que le tout est
revenue A 1 Million Sept Cent Mille dollars amricains.
L'Etat haltien dispose d'un d61ai de 3 mois pour payer cette somme, dont la moiti6 a
d6ji 6t6 verse A l'ancien propri6taire. Iss 6ch6ances sont de US$ 116.666 dollars le
moIs.
L'achat de cette villa ne finit pas de faire scandal, y comprise au sein du parti Imvalas,
alors que la cais'se publique est suppos6ment quasi vide.

Remise de letters de criance
Les ambassadeurs du Canada et de Belize, respectivement Kenneth Cook et
Edouardo Lama, ont remis mardi leurs letters de cr6ance au Pr6sident Aristide. L'am-
bassadeur Kenneth Cook replace M. Gilles Bernier, tandis que Edouardo Lama est
le premier ambassador de la R6publique de B61ize accr6dit6 en Haiti.
Cuba a 6galement un novel ambassadeur en Haiti. H s'agit de M. Rolando Antonio
Gomez Gonsalez, qui replace Oscar Blastock Coet, et est le deuxibme ambassadeur
cubain accr6dit6 en Haiti depuis le r6tablissement des relations diplomatique entre les
deux pays en 1996.
Impremierambassadeurd'AutricheenHaitiMme Erika Lebenwein, aremisven-
dredi ses letters de crdance au Pr6sident Aristide. Mme Imbenwein a exprim6 le sou-
hait que sa presence en Haiti contribute au rapprochement des deux pays. Ble a 6ga-
lement fait savoir que son pays peut, en tant que member de l'UE (Union Euro-
(voir En Bref I17)


SINCERE REGRETS
/ e
Emouvantes funer aIlles
*
de Fratz Blerre


~ ~_~ _ __ ~ __


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 2


through the extremely tough times and
through the good times. Parrain Fritzo was
funny, generous and easy going. He we
always there to lend a helping hand ... He
gave me a shoulder to cry on when I we
sad and he was always there to share a
laughter when I was happy. But mostly I
remember Parrain Fritzo for his love of
life.
Yana, Karaand Tanya, Fritzo we
your Papa. You were his life, his every
breath. Most importantly, you were his life
greatest accomplishment. You had a
relationship with your father that I ad-
d.
mire Parrain Fritzo, I promise to be

there for Yann, Kara and Tanya. No one
will ever be able to replace you, but the
way you were there for me anytime I
needed you, 11 will make it my honoring
priority to be there for them."

Sa mbre, Marie Michble Rey,
face au courage et & la determination de
ses petites-filles, a dd surmonter soacha
grin et ses larmes pour s'adresser A son
fils mais aussi & toute la famille 6branl6e
par cette perte soudaine.
"Mon Fritzo mon petit Negus
comme j'aimais l'appeler lorsqu'il 6tait
b6b6 et que je le prenais dans mes bras -
mon Fritzo, notre Fritzo est parti pour ce
long, tr6s long voyage pour rejoindre Dieu.
Je vais me permettre de vous faire
une confidence, de vous r6veler le secret
de notre famille.
Fritzo, Chantal et moi nous
avions ensemble constrait un immeuble.
Cela nous a pris du temps, beaucoup de
temps. Et nous n'avons jamais cess6 de
nous battle, d'affronter cyclones et
tornadoes, tremblements de terre et raz-de-
mar6e, qui de temps en temps assautaient
cet immeuble.
Nous nous astreigmons au
contraire au jour le jour A le fortified et &
le ednsolider.
J'6tais la base de cet immeuble.
Fritzo repr6sentait la tour
d'accueil, de tendresse et de g6ndrosit6;
en un mot,1a tour du coeur.
Chantal6taitetestencorelatour
forte, la tour de la determination et du
punch.
Aujourd'hui des lames de fond,
multiples et diverse, des lames de fond
alimenties parl'incompr6hension des uns,
I'intransigeance et le manque de compass~
sion de certain, om, ces lames de fond
ont r6ussi & 6branler une de nos tours et
elle s'est effondrde lundi matin.
Car, si Fritzo 6taitbonpr6venant
et g6n6reux, il 6tait aussi orgueilleux et
d'une sensibility a fleur de peau, qu'il
savait trop bien teacher.
Mon Fritzo, tu as fait un choix.
Pourquoi ce choix?
Nous n'en saurons sans doute
Jamats les vrates reasons, mats par amour
pour toi, nous nous efforcerons de
I'accepter.
Tu nous as quitt6, mais Chantal
et moi, nous te promettons de restaurer
l'immeuble.
Et nous en ferons avec notre
amour pour toi une forteresse pour
prot6ger les n8tres.
Margaret, toi qui as 6ti la
compagne de Fritzo pendant ces six
dernibres annies, joins toi A nous pour
restaurer etfortifier cet 6difice:1es infants
et toi y avez votre place.
Ton dynamism et ton courage
nous aideront & 8treplus forts et ensemble
nous arriverons a surmonter les d6fis qui
nous attendant au lendemain d'une si
grosse perte.
Nous le demons A notre Fritzo.
Je prie et je vous demand de
prier avec moi pour que Fritzo soit
I'engrais qui nourrit et vivifle cheque jour
la semence d'affection et d'amour qui a
toujours aliment6 les fibres d'union et de
(voir Fundrailles / 3)


I.x samedi 22 september could,
de 2h & Sh 30 p.m., out 6t6 chanties les
obsbques de Fritzo, d6c6d6 tragiquement
le lundi 17 september.
En cette p6nible occasion,1e Pare
du Souvenir od toute la c6r6monie s'est
d6roul6e, a vu d6filer plus de 500
personnel, jeunes, moins jeunes et vieux,
ais6s et moins ais6s, simple citoyens et
personages publics. Tous, amis de Fritzo
on de ses parents et allies, venus apporter
leur r confort aux families atterries par ce
depart impr6visible.
Dans un d6cor sobre et

xG onfi6 A Pe sde Paris,
Souvenir element M. Max P6nette
Fritzo are9 er homage Alahau
teur des actes de tendresse, d'affection et
de g6n6rosit6 qu'il avait toujours A
I'endroit de tous ceux qu'il a cotoy6s pen
dant sa vie adolescent et d'adulte.
N6 le 3 Avril 1961, Fritzo est le
fils aind et unique de Serge Brierre et
Marie-Michble Rey. Son depart brusque,
et inexplicable, laisse dans la douleur sa
mbre, ses soeurs Chantal et Krystele-
Sylvie, ses infants Tanya, Yann et Kara, et
son spouse Margaret Dessources et ses
trois infants Raffaisle, Allan et David.
11faut aussimentionner ses nieces
et neveu, Annick, Krystina et Aino qu'il a
aim6s et qui l'ont aim comme un phre.
Le rituel religieux, introduit par
son spouse, Soeur Margaret, 6taitfait d'un
ensemble de chants et antiques qu'il
aimait beaucoup et qui, en d'autres
circonstances, auraient certainement aid6
au rapprochement avec Dieu et tous ceux
et cells venus dire un dernier Adieu &
Fritzo.
Iss moments les plus poignant
out 6t6 ceux od sa fille ainde Tanya, tout
juste arrive de Montr6al, suivie de ses
nieces Annick et Krystina out gravile po-
diumpour dire Aleur phre, parrain et oncle
leurs dernibres pens6es.
"Je te promets de toujours re-
specter tes consigned et directives, de
toujours appliques les rbgles et disciplines
de vie que tu t'6vertuais A m'inculquer ...
Je serai digne de toi, Papa ... Je t'aime
beaucoup"devait dire Tanya.
Puis ce fut le tour de sa ni6ce et
filleule Annick Timmer Khawly de dire
quelques mots :

"Fritz, Fritzo, Papa to me,
"Parrain Fritzo", .
He was a wonderful, worthy and
loveableperson. He was definitely unique!
Fritzo, no one has ever been or will ever
be quite like you. You are one individual,
an original,'one of akind, only make' and
all those things that make you uniquely you
are deserving of praise and love.
Parrain Fritzo was at his happiest
in nature. He found beauty in a, simple
mountain, in the serenity of the sea ... He
was at his happiest with his friends, chil-
dren, the ones he loved and wholovedhim.
He found happiness in the fun of doing
things together. In our sharing, and un-
derstandings and in the simplicity and just
knowing someone cared.
Fritzo, this new lifeis the one you
choose. In my heart I know you will be
happy, we shared a lot of joys and some-
times tears. You are an angel and now you
are free to be your true self. Socrate said it
best : I believe we cannot live better than
in seeking to still be better than we are.'
We love you and we will miss your physi-
cal presence. But I know in our hearts, in
our memories you are there. We will all
see you again. We love you and don't
worry! We'll be OK. Go in Peace. Good
bye for now."

Puis Krystina, 6galement sa
niice, devait s'exprimer ainsi:
"Fritzo, Parrain Fritzo, was a fa-
ther figure to me. He was there for me







I L'ACTUALITE EN MARCH I


_____________ ~__~___


ACTUALITEENMARCHE SOMMAIRE
Washington remet les documents FRAPH A Haiti p.1

se t-2-6more le 10e anniversaire du coup d' 6tat

ANALYSE
IX 11 Septembre, tout a bascul6 !
Haitin'6chappe pas blarbgle p.1

DIASPORA
Les Haitiens lourdement victims des attentats p.1
"A sensible obsession" du cindaste harden George Jihap.11

SOCIETY
Les lointaines origins du d6chouquage p.10
Emouvantes fun6railles de Fritzo Brierre p.2

OFFRE D' EMPLOYS
INDEPCO lance un appel aux Haitiens de l'ext6rieur p.15

DROITS DE I' HOMME
Selon Amnesty International, dix ans aprbs les progrbs
accomplish sont remis en cause p.3

INTERNATIONAL
Assassinat de l'ancienne ministry colombienne
de la culture p.15
Etats-Unis: principaux extraits delalettre
des pirates de l' air p.11


LUNDI-VENDREDI 8:30ami3:00pm
SAMEDI 9:00 am b l:00 pm




277-9423 2TI-9424 2TI-9425
Fax:2TI-9427


M
Mt en Mace ol2XV No. 35


Pae3


RShiligtOR ranet leS
.. *
documents FR APH a Har ts

Le 10e anniversaire du coup d'itat
**
commemore aux Gonaxves
(Documents Fraph ... suite de la premiere page) "Iss Etats-Unis soutune victim du terrorism.
regime militaire issu du coup d' 6tat, et condamn6 Ala prison Nous aussi sommes victims du terrorism" a dit Aristide
& vie. Ala foule. "Tous ceux qui meurent de faim, qui souffrent
aujourd'hui & cause des
s6quelles du coup d'6tat,
sont les victims d'une
armee terroriste"
Le s6nateur
G rald Gilles, un membre
du parti Lavalas au
pouvoir, indiqua que le
government a obtenu
les documents en mars
dernier. II a li61e d6sir de
voir Emmnanuel Con-
e stant en prison A la
poursuite par les Etats-
4. Unis de Oussama ben
-- Laden, le principal sus-
**- mi pect dans les attentats du
11 september aux Etats-
Unis.


photographic de victims et pourraient fournir les
preuves de connexions entre les services de
renseignements amricains et les forces paramilitaires
qui ont tuentre 4.000 et 5.000 civil haltiens.
Si Constant estretourn6 en Haiti, selonl' agency
Associated Press, la loi requiert un nouveau proc6s.
Une force multinational, sous la roulette des
Etats-Unis, intervint en Haiti en 1994 pour restaurer
Aristide au pouvoir. Celui-ci dissout les forces armies
haltiennes et quelques mois plus tard, en 1996, se retire
du pouvoir, conformiment & la constitution. Son
successeur fut Ren6 Pr6val, 6galement member du parti
Imvalas.
Is 7 f6vrier dernier, Aristide a pr8t6 segment
pour un second mandate constitutionnel.
Mais il a h6rit6 d'une crise remontant aux
16gislatives de mai 2000, massivement remporties par
Fanmi Lavalas, et que opposition d6nonce comme
frauduleuses.
Iss donateurs strangers ont depuis suspend
toutcriditoudon&Haititantquelacrisepost-61ectorale
n'aura6t6r6solue.


"Les Etats-Unis
veulent ben Laden. Nous
voulons Toto Constant" a-t-il
dit.
Emmanuel Constant a
dirig6 organisation
paramilitaire Front pour
l'Avancement et le Progrbs en
Haiti (FRAPH), qui a fait
r6gner la terreur aprbs le coup
d'6tat dans le but de briser le
moral des supporters
d'Aristide.
Le government
haltienatoujoursmaintenuque
les documents saisis par les
U.S. Marines aprbs
intervention d'une force
multinational en Haiti pour
chaser les militaires du
pouvoir, continent des


Le president Aristide regoit au Palais des enfants haltiens laureats au


(Fundrailles ... suite de la page 2)
tendressedenotrefamille."

Jean Sanon, un copain de
Montr6al oil Fritz Brierre faisait ses
6tudes A Concordia University; Samuel
Dessources "Samy", son beau frbre, son
ami out 6t6 tout aussi eToquents ...
Le t6moignage de son beau-
phre, Frantz Lafontant Fanfan pour la


famille, a boulevers6 toute assistance.
"J'ai perdu mon fils" a 6t6 le
leitmotiv de son intervention.
Iss propose de son 6pouse Margaret
ontd8tur61ac6r6monie.
Fritzo a td port6 par les siens pour
Stre enterr6 aux c8td de son phre, Serge Brierre,
lichement assassinen plein centre-ville, un
lundi & midi, en november 1999.
Que leurs ames reposent en paix !


a me-weenws


I


Emouvantes fundrailles


Rue Toussaint Louverture


AMNESTY INTERNATIONAL
COMMUNIQUE DE PRESSED

HAITI ,
Dix ans aprbs le coup d'Etat, les

prOgrkS accomplish en matibre de
droits humans sont remis en cause
Amnesty International a
d6clar6 aujourd'hui (jeudi
27 september) que la situation en MilOdie 103.3 FM
matiare de droits humans se d6gradait
&Haitiaprbss'Stre ametior6e dans la "Lady Blues "
pdriode qui a suivi leretourA1'ordre
constitutionnel en octobre 1994. I'heure du JAZZ
Dix ans aprbs le violent coup tous les jours de Midi & 2 h
d' Atat du 30 september 1991 qui a con-
duit A la chute du government de
"
Jean Bertrand Aristide,1'organisation "Au bon vieux temps!
pubhe un rapport qui fait le bilan des succhs ha'I'tiens de 4 dcennies
advances et des reculs intervenes en
de3ha5h
matibre de droits humans pendant cette
(voir Amnesty / 7) 103.3 FM, Port-au-Prince







S UNE NALYSE I





WASHINGTON

Le 11 Septembre,
(Ridquilibrage ... suite de la premiere page) out sign6 un accord, vite sa-
I.x director de la Convergence a pris cette d6ci- lu6 par Washington comme
sion & la suite d'une rencontre mercredi avec le repr6sen- le d6but dela fin des hostili-
tant du secretaire g6ndral de 1' Organisation des Etats Ami- t6s qui font quotidiennement
ricains, Sergio Romeo Cuevas, et des membres du corps des morts dans les deux
diplomatique accridit6s en Haiti. camps.
De son c8t6, le reprisentant national a.i. du parti Le 11 september .
Fanmi Lavalas, le s6nateur Yvon Neptune, indique que son dernier, dans la mouvance
organisation a rencontr6 6galement M. Romeo Cuevas et des attentats terrorists con-
des members du corps diplomatique. tre New York et Washington,
Selon M. Neptune, Fanmi Lavalas serait prete A le premier ministry isra61ien
reprendre les conversations d6s ce lundi ler octobre, s'il le Ariel Sharon proclamait que
faut. Arafat et ben Laden m8me
Enmame temps, del' autre c8t6 de la planted, avait combat. Et de lancer A nou-
lieu la rencontre tant attended entre l'isra61ien Peres et le yeau ses chars dans les ter-
palestinien Yasser Arafat. Le minister des affairs 6trang6 ritoires palestiniens ...
res Shimon Peres et le president de l' Autorit6 palestinienne


,
.


,


I _


Meilleurs prix de la place

UBRBZ done uoir par uous-m6me


5386 N.m. 796me Ruenue, Miami, Florida

461: (585) 592-2558


"""cedi 30ctobre 2X 1No3


Page 4


Remise des lettres de cr6ance du novel ambassador du Canada, Kenneth Cook
I I a fallu tordre photo Yonel Louis/HenM


quelques poignets ...
On vient done de loin,
et il a fallu tordre quelques poi-
gnets, A commence par celui de
M. Sharon ...
En Haiti 6galement,
comme en d'autres endroits dela
planted, Washington devra tordre
quelques bras pour arrive & 6ta-
blir cette unanimity, cet unani-
misme ( ), cette mobilisation
intercontinental sans pric6dent
d6crit6e dans la lutte centre le
terrorism international qui a
commit les plus de 7.000 morts
ou disparus enregistr6s le 11 sep-
tembre dans les attentats simul-
tan6s centre le World Trade
Center, A New York, et le Penta
gone dans la capital fddrale.
Les Etats-Unis considbrent


11


comme premier suspect le milliardaire islamiste d'origine
saoudienne Oussama ben Laden, r6fugid dans les monta-
gnes d' Afghanistan.
Aux dernibres nouvelles, des forces sp6ciales
anglo-am6ricaines seraient d6ji en action dans ce pays, avec
pour mission d'apprdhender ben Laden mort on vif ", et
de d6truire les bases terrorists.
Mais c' est un combat 11' 6chelle de la planted qui
est d6clench6e, longer et impr6visible, out annonc6 les of-
ficiels occidentaux, se donnant d' entree de jeule droit d'in-
tervenir sans advertisement dans n'importe quelpays sou-
verain pour 6radiquer le terrorism de la surface de la
terre ...
En dicembre 1999, des 616ments isla-
mistes suspects ...
Haiti parait loin de cette histoire de bruit et de fu-
reur, replied dans sa misbre tropical ...
Pourtant on se souvient qu'en d6cembre 1999, le
bruit avait couru que des 616ments islamistes suspects
auraient d6barqu6 dans notre p s, s6journ6 quelques se-
vour R46quilibrage / 5)


: POLITIQUE


, r -


T&CEOMS

Cdramiques & Marbre



'nts Grande SaBe d'Exposition

D6pot et Salle d'Inventaire

Accessoires / Cauniques/ Marke pour Salle de bain
fDi





Nous exportons vers Haiti


Gratuit.
Cdramiques grases
(Maximum a sacs)
avec tout achat minimum
de 200 p.ieds carr6s
Apportez ce coupon








IDELATAIE


txcrd n3 cc 12XVe o.35


a


,ge- ". ** 1 st 1" "*@k
Pour recevoir par la poste votre billet de participation au tirage du lor janvier 2002, d6coupez, remplissez et
envoyez cette anyone avec un cheque ou money order mandatet bancaire) de US$ 50.00 & I'adresse suivante:
LA VOIX DE L'AR TIBONITE -
i T i l NY R dI TeleHorizon200com j


36me Prix* Un televiseur 46me Prlx: Un apparent ----****--
14" couleur Photo(kedak) Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habit Haiti, it (ou elle) b6n6ficlera d'une lettre d'invitation et d'un billet d'avion
. pour participer comme invite (e) special (e) a la grande ceremonies organis6e & New York par LA VO1X DE L'ARTIBONITE .
Faites vos jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUSI* Pour plus d' Informations 1-800-758-1412 ext. 111


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH


S
0.00
2.00
0.00
0.00


____


Page s


la regle

Une sorte de diktat ...
Points 11' ordre du jour, selon1' ex-s6nateur (OPL)
Paul Denis : fixer la date des prochaines 61ections 16gislati-
ves et territories; le calendrier de depart des actuels d6-
put6s et s6nateurs et la mise en place d'un environment
politique favorable A la tenue de ces elections.
L'opposition souhaite 6galement l'arriv6e tout de
suite dans le pays d'une mission interambricaine des droits
de l'homme.
De son c8t6, le pouvoir Imvalas a propose de re-
prendre les elections pour 7 & 8 slides de s6nateur contes-
t6sparunemissiond'observation61ectoraledel'OEA;ainsi
qu'une reduction de deux ans dumandat de tous les parle-
mentaires 61us en 2000.
Voici done les positions de part et d'autre; cela
prompt des marchandages difficiles.
Cependant on peut supposed qu' A cette reunion de
mercredi avec le repr6sentant du secretaire g6n6ral del' OEA
et les diplomats des pays amis ", 1es deux protagonists
ont 6t6 places deviant une sorte de diktat ... et un novel
6ch6ancier qui ne permit aucun dilatoire ni volte-face.

Un certain accord politique is n6goder !
...
On peut penser aussi, tout comme on le voit dans
le conflict israilo-palestinien, qu'il y aura besoin de tordre
quelques bras ...
Ce n' est pas de gaiety de cour que les dirigeants
de Convergence abandonment leur litanies d'exigences qui
leur ont permits de tenir sans reliche sur la defensive Aris-


d'un climate de paix et de tranquillity
favorisant le return dans leur foyer
de sympathisants de cette coalition
qui auraient gagn6 le maquis aprbs
les 6v6nements du 28 juillet dernier
qui out vu un commando d'anciens
militaires envahir des locaux de la
Police national et faire 5 morts
parmi ces derniers.
L' opposition r6clame aussi,
mais sansfournir depricisions,1ali-
b6ration de citoyens emprisonn6s ar-
bitrairement par le pouvoir en place.
Mais cette dernibre condi-
tion n'est pas contraignante pour la
reprise des negotiations, apr6cis61e
porte-parole Paul Denis.
I.x gouvernementmaintient
de son c8t6 que routes les personnel
qui avaient 6t6 arratdes aprbs les at-
tentats du 28 juillet dernier ont 6t6
premises en liberty. La plupart de ces
d6tenus 6taient d' ancient members
de l'arm6e d' Haiti abolie en 1994
apris intervention d'une force mul-
tinationale sous lahoulette des Etats-


Le chancelier allemand Gerhard Schroeder accueillant ir Berlin le


islamique ...
avait 6t6 d6clench6e aux Etats-Unis Apropos de possibles
attentats terrorists & New York et dans d'autres grades
villes la veille de l'an 2000. Le nom de ben Laden 6tait
d6ji sur tous les te'liscripteurs du monde enter.
I.e 11 september, d6s la nouvelle des attentats, des
units sp6ciales de la police haltienne 6taient d6ploy6es
autour des locaux de la mission diplomatique amricaine
et d'autres ambassadors ...
Depuis, des measures draconiennes de scuritont
6t6 mises en place A l'a6roport international de Port-au-
Prince, entre autres-

Que s'est-il pass4 cette fois ? ...
Cen'estpaslapremibrerencontredurepr6sentant
du secretaire g6ndral de 1'OEA, I'ex-ambassadeur mexi-
cain en Haiti Sergio Romeo Cuevas, avec les protagonistes
de la crise haltienne.
Ceux-ci ne s' en sont jamais souci6s outre measure

Que s' est-il pass6 cette fois pour que la rencontre
de mercredi soit suivie d'effet aussi rapidement ?
Alors que moins d'une semaine plus t8t, la Con-
vergence D6mocratique repoussait toute possibility de ren-
contre avec le parti aupouvoir en plagant des exigences de


Unis pour chaser du pou-
voir un regime militaire
putschiste responsible de
plus de4.000 morts dans la
population civil. ..-
Ilfantreconnaltre A
Fanmi Lavalas qu'elle n'a
cess6 depuis plusieurs mois
de se dire pr8te A reprendre
les conversations. Pas 6ton-
nant done de la voir sauter
sur 1' occasion, du moins of-
ficiellement, annongant que
si cela d6pendait d'elle, les
negotiations pourraient re-
prendre dbs ce lundi 1" oc-
tobre et sans conditions,
autrement que 11 oft elles
s' 6taient arrat6es la dernibre
fois en juillet dernier. Le president Aristide regoit les letters de criance du novel ambassadeur
Seule la Convergence D6- de Cuba Rolando Gomez Gonzalez photo Haiti en Marche
mocratique peut dire pourquoiles n6gociations ne peuvent tide et un pouvoir Lavalas priv6 du moindre sou d'assis-
Stre reprises dbs ce lundi a d6clar6 le s6nateur Yvon Nep- tance, dans un pays 6galement d6sert6 par 1'investissement
tune, no. 2 de Fanmi Lavalas. priv6 ... (voir Ridquilibrage / 7)


j Ecouter nous sur: Rado
or p ca e ( ) a o .
The Empire State Building .
I Radio Collectivit6 Internationale (FL) La Voix des Palm Beaches I
350 Fith Avenue, Suite 1829 .
118 I (FL) Radio T6te-6-tate (Saint-Marc, Artibonite) Et autres... I
New York, NY 10 L. .....-----.---.--- -----------------------------------

Nom et Pr6nom............ ...Tel:....
Ad resse................................


ler pix* ne Jep 2me Prix: Un televiseur


RENORDWT
O
NOVEL ABONNE
UN AN
US$ 78.00
US$ 80.00
US$ 135.00
US$ 135.00


H .. ,
arts n echappe pas
(Rddquilibrage ... suite de la page 4)
mines dans une v6sidence non loin de la capital hditienue, plus en plus nombreuses et compliquies ...
puis traverse la frontibre avec la R6publique dominicaine Les dirigeants de Convergence dissent condition-
voisine pour essayer de se rendre aux Etats-Unis. Ils ont ner leur acceptation (pour une reprise des pourparlers d'ici
6t6 stoppis in extremist ... en m8me temps gg'png alerted au l50ctobreprochain")hlacriationparlepouvoir I.avalas


NOM

ADDRESS
6 MOI
ETATS-UNIS US $ 4
CANADA US$ 4
EUROPE US$ 7
AMBRIQUE L.ATINE US$ 7





Metro Dade


I


~


Mercredi 3 Octobre 2001


Pagep6


KOTE POU MWEN FA RAPO POU YON TWOTWA KRAZE?
LA YO RANMASE FATRA LAKAY MWEN?
KOTE POU MWEN PRAN P&MI POU CHYEN MWEN?
DWA MWEN GENYEN KiM LOKAT&?
KOTE POU MWEN JWENN KOPI DEKRA DIVOS MWEN?
KOTE POU MWEN JWENN YON ESTIKE POU ENFIM?
LA LEKbL AP KiMANSE?


KI
KI
KI
KI
KI
KI
KI


ALiKILE, REPONS YO PA P WEN KE YON KOUT TELEFON A NOUVO TEAM
METRO KONTE NAl-DADE LAN.
SANT REPONS YO
305-468-5900
OZALO VOYE KESTYON NOU YO NAN ADRES KOURYE ELEKTWONIK
TEAMMETRO@MIAMIDADE.GOV
AN PALAN ANGLE, ESPAYOL, KREYOL, ANPLWAYE TEAM METRO YO
LA TOU PARE POU EDE NOU.
OUVE 8 AM (dimaten) A 8 PM (diswa) Di Lindi a Vandredi.
MIAM I-DADE
Pou plis enfbmasyon sou gouv&nman Konte Miami-Dade, vizite nou www.miamidade.gov.


NOU JANM POZE TAT NOU KESTYON KI KOTE POU






SWASHINGTON : POLITIQUE I


Page


Mercredi 3 Octobre 2001


c6sdevaNuledo e uemercredinosd6cideursont6t6pla-
" "...... ...., o, a..... s,. ..
Haiti en Marche, 29 Septembre 2001

AMNESTY INTERNATIONAL
COMMUNIQUE DE PRESSED

HAITI Dix ans aprbs le

COup d'Etat, les progress
**
RCCOmphs en matter de
droits humans sont
TemiS CH CRUSE
(Amnesty ... suite de la page 3)
de al Phi d'Haiti
pdrio e et 6vi c e, la situation en matibre de
drods hum&n en's samis damadqu qu 4 &ah
Amnesty International, qui souligne les measures positives
d6ji prices, comme le d6manthlement del'arm6e ? dont
les violations des droits humans 6taient notoires ? la
1 toona o Tbcm6s expr sn nt7'Inili e t
Mais le pays n' a pas encore complement regle
les graves probl6mes hdrits des ann6es de regime
militaire ajoute organisation, qui fait par ailleurs ob-
na nT&s i m6me qmueu e oha &nt
du systhme judiciaire demure
hugementinadef e encore,
depuis les elections qui se sont
drouldes en 2000, certain des
progrbs accomplish ont td battus en
brache ", affirme Amnesty Inter-
national. L'organisation fait
notamment 6tat des professions
politiques qui sont exerc6es sur
le systhme judiciaire et la police,
ainsi que des graves premises en
cause des libert6s fondamentales.
I'organisation de defense des
droits humans 6voque
notamment les difficulties de
l'enquate mende sur homicide,
iami. en avril 2000,du journalist Jean
Dominique, marque par les men-
ers tnut IB acesexerc6es centre certain juges
et le refus de t6moigner de
certaines personnalit6s, souvent
soutenues par des fouled de parti-
R@publique sans encolare.
Amnesty International
. est 6galement prdoccupe par les
tionnel afin
atteintes A la liberty d' expression,
commies par des partisans de
Etats-UniS Fanmi Lavalas, le parti de Jean
Bertrand Aristide actuellement au
ime jour a pouvoir


avec une
ouvaient
velle ad-
en Ariel
istration
6.
eut plus
Anque
end: dd-
ue etc-
In com-
e qux se
so s
-Staline-
a guerre
blocs de

p d
ris dans
urait 6t6
6n no


i "- I I I I


"Les partisans de Fanmi
Lavalas devraient se montrer
particulibrement attentifs A ces
questionsenraisondeleurpropre
experience des violence
commies par le pouvoir au mo-
ment du coup d'$.tat ", affirmed
Amnesty International, qui a
appeal le president Aristide, les
dirigeants des parties politiques
et les repr6sentants de1' tat &
prendre dans les plus brefs d61ais
des measures pour s'opposer A la
vague de violence et
d'intimidation dont sont victims
des journalists, des d6fenseurs
des droits humans et des members
de parts de l'opposition.
Si cette tendance n'est
pas inverse, les violations des
droits humans risquent de
s'aggraver ", ajoute
I'organisation. Amnesty Interna-
tional remarque par ailleurs que
les attaques qui ont86 commies
(voir Amnesty / 10)
Hard en Marche
en vente tons les merardis


h rf


Le 11 Septembre, tout a basculd !

H a'i tin 6 chappepash lar bgle
(Rddquilibrage ... suite de la page 5) pour le people et appauvrissement pour les autres,
En meme temps, rappelons que opposition exi- nouvelle migration massive des cadres.
geait aussi quelques ministries et autres hates functions En tout cas,1es leaders de Convergence p
dansle government, dans le cadre d'un certain accord se targuer jusqu'ici de leur proximity avec la nou
politique A n6gocier avec le pouvoir Lavalas. La d6clara- ministration amdricaine ...
tion de Convergence parle de mise en place d'un "envi- Tout comme le premier minister isradli
ronnement politique favorable ala tenue d'dlections ... Sharon avait clairement la pr6f6rence de l'admin
Est-ce un euph6misme ? Bush ...
De fait, alors que le responsible national a.i. du Mais le 11 september 2001, tout a bascul
parti Imvalas, Yvon Neptune, didare sauter de joie dans la Is government amdricain est on ne
p
x'."mimi'""'""Esedde nigoi saa6ionns man te ans chr("r do se unn ts RBuAphr
populaires (OP) pro-Lavalas; ces dernibres sont connues du terrorism. Autrement dit, tout le reste en d6p
pour dire tout haut ce que les dirigeants du parti present mocratie, droits del'homme, assistance conomi
q
solvent tout bas ... Cela a la faveur du 10* anniversaire du Vous avez dit return A la guerre froide ?
sanglant coup d' 6tat militaire du 30 september 1991, que le paraison n' est pas de trop. La machine ambricam
g so.... q..........""it """:'"'"'"":::"'""o ada de b
qui est aussi Pun des actifs du pouvoir Lavalas. Caraibe, ou ailleurs C'est la doctrine Metternich
11 september 2001, tout a basculd Kissmger revue et corng6e. C'est le glacis de l
*** froide, mais hl' chelle delaplandte terre. Hierles

uig6 u ub 1 a mM odanh o r, u esp
ter et endant si longtemp
vi pEt si tant est qu'onsd ve garden un certain opti- Haiti, mine de rien, est trbs vulnerable,
p
le nouveau context ... Sans arm6e (comme tout a
p
o oo drops ,rn ecomeCs sanss


M




M










M


n~m


lr


portent 8

iti dans un
tui jusqu'b

sanS

ux et notfB
uelle nOUS
ugmenter.


La CAM a nuvert ses premiers bureau de transfert d'argent a New York et M
Nous summes fiers d'itre les premiers a livrer I'argent 8 domicile a trav
territaire de la Ripublique d'Haiti. Delai de livraison: Is lendemain

Nous summer devenus le plus important bureau de transfert d'argent sur la
d'Haiti.
.
Nous avans introduit la livraison de products allmentaires comnie service addi
de satisfaire les besuins do notre clientalB.
Reduction du temps de livraison des transferts: les transferts provenant des
,
et du Canada effectuds avant une (1)haure de Iapris-midi, sent livris le m
80miti B.

8 M.est fare d'itre de Inin le Bureau de Transfert d'Argent 18 plus im
desservir la Ripublique d'Haiti.
a
Nous summes jusqu a present la soule companies a livrer les transferts sur Ha
delai de 2 heures, a domicile at a travers lialti, Ceci, pour tout transfert effec
5 heures de I'apris-midi, aux Etats-Unis at au Canada.
1.es products alimentaires commandos a nos bureaux sent lives le lendemain
BXception.
Notre excellent service de reclamation, nutre banne renammie, notre serie
systime complitement informatics sent sans aucun doute la raisin pour laq
summer le Leader cle nutre industries at avans une clientele qui no fait qu'a
(Plus de 388 000 clients).


Merci une fois de plus g le Communautd Haltienne pDUP So confiance et Son appui .i


Etats-Unis


1 -800-934-0440







L'UACTUALITE EN MARCH I


I


L'information an
.
quotidlen de bon matin ...
*
Melod ie Matm
76 9h

ME LODIE

103 3 FM
Port-au-Pr ince, Haiti
509 221-8567/ 8568
FAX 221-0204


___ ~ __~


CIZ wa


___ I _I _~ O-*IAI~CI.


____


Allo Miami

FADKIDJ VARIE TY STORE
Le magasin pour routes les occasions 8272 N.E. 2nd Av e. Miami, FI 33 138

30 5 7 57 491 5 8 27 2 30 5 7 57 491
.
FADKIDJ VARIETY STORE
95
I
.)
.




Ma,.
..-q
".E




2J.


II s & B ers CD's (Compas, Racine, Evangilique)
Soldiers et San71es Zonk, frangais, ambricain
Prodaits pur la cuisine Video's (ha'itiens, ambricains, documentaries,
Cadeaux ham@
Tableaux Produits de beauty
Moneygram Money Order Produits pour cheveux
Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
connection t616phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428
Til: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 8


des atten
(Hairiens victims ... suite de la premiere page)
duWorlTradeCenter.Maisaumoins75seraientport6sdisparus
depuis le 11 septembre-
Beaucoup de restaurants de New York emploient du
personnelhaltien. Beaucoup de taxis sont pilots par des Haitiens.
Pareil pour Miami. Iss Haitiens travaillent en foule dans
le secteur de la restauration. Grands hotels, restaurants de Mi-
ami Beach, taxis A l'a6roport international de Miami. Environ
80 % des chauffeurs de taxi & l'a6roport de Miami sont des
Haitiens.Iss Haitiens sont6galementpropri6taires denombreux
petits restaurants dans Miami.
L'une des consequences des attentats est la chute
vertigineuse (Jel'industrie du tourisme,1es Am6ricains craignant
deprendrel'avion-
Done d'une fagon g6n6rale la communaut6 haltienne
est trbs affected par ces 6v6nements.
En mai dernier, lors du passage du president Jean-
Bertrand Aristide & Miami, il disait comment les Hditiens de la
diaspora contribuent A soutenirl'6conomielutitienne en exp6diant
annuellement en Haiti environ UN Milliard de dollars.
Pourront-ils container ifaire autant ? Rien n'est moins
sr^xt !

Une interview avec Jean-Robert Lafortune
...

Qu'est-ce qui est fait pour identifier les victims
haitiennes de la castrophe du Wor1 Trade Center ?
.Nous autres dela Haitian American Grassroots Coali-
tion, sommes en contact 6troit avec Madame Josseline Mayas
qui travaille au bureau du Gouverneur de l'Etat de New York,
Mr George Patakis. Elle a avert la Coalition que 150 families
haltiennes sont pr6sentement inscrites au bureau du gouverneur
pour recevoir de I'aide. La majority des Haitiens semblaient
traveller & un restaurant de la deuxibme tour du World Trade
Center, Windows of the World. Mais les fouilles vontlentement,
et les Haitiens pour diff6rentes reasons principalement les
problamesd'immigration-hisitenthrapporterladisparitiond'un
member de leur famille.
Au World Trade Center, les immigrants haltiens
travaillaient surtout dans la restauration serversr, cuisiniers). U
y en avait aussi beaucoup falsant le menage ...
Done des Haitiens un pen partout aux Etats-
Unis peuvent se retrouver sans resources ?
Is situation est assez tragique. Le government f6d6ral
a pr6vu une assistance pour les parents des victims imm6diates
de la catastrophe, c'est-h-dire les gens de New York et de Wash-
ington.
II faudrait maintenant que le gouverneur de la Floride,
Mr Jeb Bush, envisage de prendre des measures analogues pour
la Floride ais jusqu' Aprisent, rien de ce genre n'a 6t6 envisage.

Qui pis est, toute une s6rie de projects sociaux dont le financement
avait d6jh6t6 accept, se voientpriv6s de financement,1es fonds
out 6t6 tout implement coups.
Queva-t-iladvenirdelacommunaut6?
Les chauffeurs de taxi sont particulibrement affects.

Quel est le r81e de la Haitian American Coa-
lition ? Avez-vous entrepris des demarches auprbs
du bureau du Gouverneur pour r4clamer de I'aide
pour les HaYtiens?
On s'attend & une s6rie de coupures budg6taires pour
des projects d6jiapprouv6s. Va-t-il y avoir des measures sp6cifiques
pour parer aux consequences de ces coupures qui ajouties A
l'impact n6gatif des 6v6nements du 11 september sur le march
du travail, prennent A present une ampleur incalculable. Nous
travaillons avec la United Way et dans ce but, on organise un
T616thon le Jeudi 4 octobre pour recueillir des fonds qui scront
utilis6s non sculement pour les victims directed & New York
des 6v6nements du 11 september, mais aussi pour venir en aide
aux Haitiens de Miami qui subissent les retomb6es de ces
6v6nements.
C'est Haitian Coumbite USA qui a pris initiative de
ce T616ton. Plusieurs organizations haltiennes participant A ce
project.
A Miami,1e T616ton sera diffuse de 8 heures & Minuit
sur WLRN T616 et Radio. Ceux qui veulent participer, peuvent
appeler le: 305 995 1717 on envoyer leur participation au P.O.
BOX 381416 MIAMI, FLORIDA 33128.
Le cheque devra 8tre fait au nom de la United Way.
La majority des fonds recueillis seront utilis6s pour les
personnel affect6es & Miami. Mais une contribution sera aussi
exp6di6e & New York.

Quelle #valuation faites-vous de la situation
?


rats du 11 septembre


De meme avons-nous apprise ce matin, certain
terrorists se seraientinfect6s avec certain germes motels
pour container tous ceux qu'ils croiseraient sur leur
chemin.
C'est un v6titable climate de psychose qui s'installe
lentement A travers tout le pays, et la Floride est
particulibrement affected, aprbs avoir apprise que plusieurs
de ces terrorists y vivaient.
Evidemment, if ya 11 beaucoup de rumeurs.
Beaucoup. Et les autorit6s ont m8me du cr66r un "Rumor
Hot Line"pour tenter de rassurer la population.

Craignez-vous une certain attitude
racist concernant les minorities et les HaYtiens
en particulier ?
La discrimination ? C'est un domain d'activit6
de la Coalition. On a planifi6 toute une s6rie de rendez-
vous avec diverse autoritis, dont le Secr6taire d'Etat Collin
Powell, I'Attorney General ministere de la Justice) John
Ashcroft etc.
Nous cherchons & rencontrer les plus haute
autorit6s pour porter le dossier haltien A leur attention.
Concernant l'impact des 6v6nements du 11 september sur
la situation soci-6conomique de la communaut6 haltienne,
nous pouvons dire queles problbmes ont augment.
Mais pis encore, les 6v6nements ont ouvert une
barribre aux gropes anti-immigrants quin'ont jamais cess6
de souhaiter notre d6part des Etats-Unis.
(voir Haitiens victims / 10)


concernant l'impact des 6v6nements sur la
communaut6 haitienne. Nous s'ommes pris de court.
C'est un 6tat de crise. Is gouverneur de la Floride va
d6ployer toute une s6rie de measures de s6curit6 &
1'a6roport de Miami pour essayer de rassurer les gens,
et les encouraged A reprendre l'avion. Mais nous
sonunes en crise.
Izs chains nationals continent A r6p6ter
que les terrorists se trouveraient encore aux Etats-
Unis. C'est ce qui explique l'6tat de tension r6gnant
dans le pays. Chacun est sur le qui-vive.
Il ya eu depuis de 11 september plusieurs
alerted & la bombe & Miami, ce qui a entrain6
l'6vacuation de plusieurs buildings.
Nous avons aussi apprise que avant le 11
septembre,1'undes terroristesMohammedAttaaurait
6t6 marchander un petit avion monomoteur Ala base
de Homestead. Aujourd'huiles autorit6s craignent que
le project de MohammedAttah6tait d'embarquer Abord
de l'avion des germes biologiques pour les semer en
Floride. Un petit avion du genre de celui qu'il avait
marchand6 ne peut aller trop loin, c'est ce qui explique
qu'onpense quel'actionplanifi6e 6tait pourlaHoride.
Ensuite, il y ala crainte de voir empoisonner
nos reserves d'eau. Cette crainte est constant. Lasur-
veillance de ces reservoirs d'eau a 6t6 double et ils
sont sous constant supervision.
On craint que les terrorists ne tentent


Jean-woon Junen
Edaeator/Designe
- Since 1976


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am B 7:30 pm


Denis/Jonjou


Les Hai'tiens cruellement victims


~~&


Children
/ BEAUTY SALON welcome, .
r
j 10" DESIGNER CUT
1 First time customer only. Reg. 12.50
="CONDITIONING
FRE TREATMENT
ww..e-a
3 O 5 9 40- 9 O TO
r 15455 W. Dixie Hwy.* Ste. N & o
N. Miaml, FL. 33162







Banqu de l R~bliqu d'H Iti


____ __


IYe o.


-- -s ~6-


~i~LIIPPIB~


2lr~s


,L?L~l~hP~T~'~1": r'~~h~~


ag us u.m. co.. .. su gg


___ _~~_


en nan ma la


e
2 xT w 33


Page 9


REMItt UEl DR EL
6 162 2 DI SS63





glim




BS





Irnpiressiori dans la mar) e / Yo desin


ka we


.....=6-almrieretschiffres d~ores / Pye-palmis ak chif dore


X-TElorifvaribs / Anpil koule


aux Billets


Banque de la R~publique d'H~a~iti








SSOCIETEI


Les lointaines origins du dechouquage


Les Ha'itiens cruellement victimnes


les homes ont idifi61eurs superbes cit6s pour en faire des
fauveries : leurs capitulares, ddits, d6crets et traits 16onins
n'ont 6tble plus souvent 61abords que pour manifested l'acte
d'un tout-puissant du jour destiny & subjuguer les mal n6s.
CommedisaitTaine: "IARomainconquiertpouracqu6rir,
il exploiteles peoples vaincus commeunem6tairie". Alors,
I'homme ce troglodyte incorrigible ne se distingue pas
du vautour pr6dateur qui s'acharne inconsid6r6ment sur une
proie encore haletante. M8me dans les pays A civilisation-
6talon, trente minutes de black-out affectant les grand bou-
levards suffisent implement aux nuitards de toute condi-
tionsocialepour6ventrerlesvitrineslumineusesd6valiser
et d6chouquer les magasins. Trbs certainement la gent
cambienne en d'autres temps et en d'autres lieux, n'aurait
pas agi diff6remment.
Le d6chouquage n'est donc, dans un context
strictement haftien, qu'une tradition ineTuctablement entire
(voir Dichouquage / 12)



w
I I 5
INTERNATIONAL
SFCTION CANAOtFNNE FRANCOPHONr

Invitation
CONFERENCE DE PRESS
Mercredi 3 octobre & 10h
au Caf4 a Port& Disparu a
957 Mont -Royal est Montrial
( A 1' est du mitro Mont-Royal)

Pour information : 514-766-9766

(Anne Sainte-Marie)


EObbyEx press
Co & 0 Mr TM -
Idi c'est pronto proatW .
NewYork .
. 2mlAvenueTdl-75B-3278 1 Avb 1 5295
M2nd A 6542800 Queens 15435 B Hillside Ave (718)523-9216
Eng I winglale Spring Valley 19 South Main Sheet (914)425-7747
28WestSumiseBlvd524-1374 Washington
IV.dBEBlad).Mail B JuniperSheetTdl20Z-7234925
604 25thStreet6554166 953WashingtonBlvd.Suite1(2(B)324-2816
487 DixieHwy429-9552 Contre#175
128 bJ. Flagler Ave a Tdl 23-0865 / 22,7913/ 22-8855
M South Omnge Blossoms Trail (4(?7)265-2100 Pour toute information, appelez Toll Free
1--800-388-3875(Flonde)
7177 Roc St Denis, Montedal (514)TIS-5968 1-800-427-2622 (New York)
3820 Hemi Bourassa, Est (514)852-9245 Neatell
hananachmann St511thAreN.(94I)435-3994
Matiapan 508 River Street (617)298-9966
Cambidge 300 Broadway (617)354-6448 lell W Malm Street Kemp Phsa (941) 658-9229
19 ewlerSt.(941)441-8343
Quel que solt Pendroit sur la planted oal vous voules envoyer
use solaine preseto pasanto, Faites MA
B()BBY EXPRESS


Michel Frenette, directeur
g&ndral section canadienne
francophone : les droits humans
en Haiti, une situation
Inquidtante .
Nadine Dominique : le point sur
1'enquAte Apropos de
1'assassinat de son phre Jean
Dominique, journalists et
d6f ens eur de s dr oits humans .

Patrick flie : la campaign centre
l impunity& men&e par la Fondation
Eko Vwa Jean Dominique.


Amnesty : 10 ans apres
(suite de la page 7)
au mois de juillet centre des posters de police, apparemment
par d'anciens militaires, ont contribute & enforcer les ten-
sions dans le pays.
Pour obtentr de plus samples informations,
organizer une entrevue ou recevoir un exemplaire du
rapport d'Amnesty International intitul6 Haiti. Iss droits
de l'homme depuis le coup d'itat : une d6cennie
d'avancies et de reculs (index AI : AMR 36/010/01),
veuillez contacted le Service de press d'Amnesty Inter-
national au 444 20 7413 5562 on an +44 20 7413 5566.


.


Page 10


Mercredi 3 Octobre 2001


d6coulerait, par stagnation, d'un frangais moyenageux. C'est
A pen pras ce language que me tint 1'illustre sorbonnard. Je
prie d'ores et ddji le lecteur de bien vouloir m'excuser du
reportage imparfait que je fais de mon dialogue avec ce
gand homme de letters, ce grand haltieqdont je respect
tant la m6moire. Mes msuffisances en lmgmstique sont
terrible.
Que ce soit d6chouquage, pillage, vol, etc., un fait
demeure certain : I'Haitien n'a 6t6, ni n'est, ni ne sera 19
premier on le dernier vandals de cette planted. Dailleurs st
Geiseric n'existait pas avec sa cohorte de d6vastateurs
connussouslenomdepeupleVandale,1emot vandalismm"
nefigureraitcertespasaudictionnaire.I'ancienTestament
estpav6 de ces incalculable et inimaginables maltraitances
subies par le people h6breu dans la recherche et la
preservation de sa terre promise. Attila, Hitler, Colomb,
Napolon pour ne citer que ceux-11, ont 6t6 ces grand
conqu6rants qui guides par cette tendance A d6truire
stupidement comme s'il s'agissait de Putilisation d'un don
infuse avec la vie n'ont jamais rat61'occasion de s'illustrer
par le fer, le feu et le sang, rien que pour satisfaire tant leurs
besoins sordides imm6diats que leur gloire personnelle.
Ne nous empressons done pas de d6cerner un bre-
vet de violence il'homme haltien. Sous touted les latitudes,


par Alix Ambroise
Dans notre parlor vernaculaire, le mot "chouk" se
r6fbre commun6ment & la racine d'une molaire
insuffisamment extradite. On extend souvent parlor
6galement de ''chouk bwa" quand on se r fbre A un arbre
tronqu6 presqu'Aras de terre, soit par la main de Phomme,
soit par le feu, soit par une force 601ienne irresistible, mais
qui n'a pas 6t6 encore d6racin6. Le vocable "chouk" fait
int6gralement parties du language haftien, d'oh d6coulera le
verbe "d6chouquer" (quand on en extirpe les raciness)
popularis6 par les revanchards eux-m8mes appeals
d6chouqueurs 11a chute de l'bre duvali6rienne. Le
d6chouquage, dans un context strictement politique,
consist A d6valiser, meme en plein jour et sans inquietude
aucune, les maisons appartenant on ayant appartenu aux
prot6g6s d'un regime renvers6, par esprit de vengeance on
simple envie de voler.
Aucun rephre 6tymologique, populaire on non, ne
nous aide enl'occurence. Le Dr Pradel Pompilus que j'eus
le privilege de frequenter A l'Universit6 Jean Price-Mars
oh nous enseignions me fit part un jour, si toutefois j'ai
bonne m6moire, de la relation existent entre souche, racine,
etc... ayant soin d'ajouter que le verbe "6radiquer"


(Hairiens victimes ... suite de la page 8)
Les groups pro-KKK tonjours acufs, le
deviennent un peu plus, mettant leurs signed partout,
distribuant des "flyers" (Iracts) anti- Haitiens, anti-immi-
grant. Au ddbut du mois de september, pr6alablement aux
6v6nements du 11 september, deux jeunes haitiens, Ag6s
de Ilans et 9 ans, out 16 agressis par un blanc A West
Palm Beach. Ils out chacun requ deux ballet, uniquement
parce que le blanc ne voulail pas voir des noirs dans les
garages de sa mason ...
Aprks les attentals du 11 september, la champagne
anti-immigrant a did reliance. Les groups d'extrame
droite on[ vite fait d'arriver A des g6ndralisations.
L'immigrant tout doucement desient la b8te
noire.
Sclon les nous elles dispositions voties de toute
urgence par le Congras, le gouvernement fidiral est
autorisd A arreter n'importe qui pour les besoins de
investigation. El ce n'imporre qui est le plus sourent une
mersonne de descendance arabe, qu'elle all la nationalist
ambricaine ou pas.
Nousavonsbeaucoupd'Halliensdedescendance
arabe, vivant dans le South West de IL1iami. El on a rapporld
'8 la Coalition que plusieurs d'entre eux auraient it6
agressis, uniquement pour leur appearance physique. El
on ne peur pas faire grand chose pour le moment. Nous
aimerious profiter de I'occasion qui nous est offered
aujourd'hui pour recommender la prudence A ces


compatriotes.
D'autre part, beaucoup d'arrestations
d'immignmis out ddjh eu lieu. Trois cent en tour. Seulement
cing d'entre eux auraient etd remis en liberty.
La relivision rous dernibrement montrail I'un de
ces immigrantsun mddecin arabo-am61icain, menottes aux
poignets, escort par des agents de la FBl. 11 aural passa
10 jours en prison pour interrogaroire. Puis, remis tout
implement en liberty. 12 m6decin a d6cidd de traduire en
justice le gouvernement am6ricain,
11 faut faire attenton, tras auention. Nous
n'aimons pas du tout ce qui se ddveloppe ici. C'est
extr8mement dangeren.v. L'Am&rique menace de devenir
une socadid militarisde oil les droits des gens, et
particuierement ceux des inunigrants, peuvent are foules
aux pieds.
Nous autres de la Haitian American Grassroots
Coahtion, qui trataillons pour prot6ger ces droits, sommes
franchement tras mquiets
Le fen vert a drd donni pour tirer sur o'importe
quel avion amiricain qui aurait 616 intercepter par des
terrorisres, en depit du fait que cet avion aurait b son bord
des civil d6sarmis. Or en mime temps, le Prdsident veur
encourage les gens b reprendre I'avion. Ce o'est pas fac-
ile.
Nous sommes trbs inquiets.
(intervaew recueillic par Elsic Ethdart)


Justice pour Jean Dominique


Int..v......


Ea plus des opfealians do transfert d'mgentsons mous chargeons de faire pervenir
in...AE=>**-4 as M vas cassenes, Ictaxes, sacs de xiz, gallons d'lmile
ct tons antens produits awarware

g()ggy g;Krxa;SS, "
M Maleon*** was cute do sal do.@ in lips d'acets dest janesis occupto.
'ggg gaggg g fftl30tlf 10 NO.] f








.


"A Sensible Obsession" du cindaste
MIAM I, ** * NelsonEdyetJanetteMc
Octobre3 La haltien George JIha DonaldLoveStory.Nos
communaut 6 jeunes course qui jadis ont .


*
Pour Information et reservations,
contacted votre agency de voyage ou Air ALM


a m m
( )SI 00 07


ETATS-UNIS

Principaux extraits de la letter des
p IB7 Manifes
pirates de I arr retrouvee par le Fe1 talibanaffir
m
WASHINGTON, 28 Septembre Voici les anx Etats-Unis. saoudien se trou
principaux ex traits des consigned 6crites A intention des Cette letter de quatre pages, manuscrite en arabe,
piradel'air qui ontperp6tr61es attentats du ll september a 6t6 distribute vendredi par le FBI (police fddrale). Elle n'est pas signed.
*


.. 0 .
.. *
.**
'

..*,"
**




g a a a e
Msama Port-an-Prsace Miams


Mercredi 3 0ctobre 2001
HMti en Marche Vol XV No 35


I


Pag n1


haitienne du sud de la Floride est en train de vivre un
6v6nement in6dit. Il s'agit de la presentation sur grand
6cran du film A Sensible Obsession, du cindaste haftien
Georges Jiha
Ce film qui met en haleine le public haltien, sera
pr6sent6 & partir du 5 Octobre dans les grades sales de
cinema des comt6s de Dade, Broward et Palm Beach.
Mr. Jiha qui est A la fois l'auteur du rcit et le
r6alisateur du film est un
originaire de la ville du Cap-Haltien. II a fait ses etudes
primaries et secondaires au Coll6ge Notre Dame et
immigra aux Etats-Unis oilil se mit Al'6tude del'art et de
la science cindmatographique.
A sensible Obsession, 6crit etpr6sent6 en anglais,
est une histoire d'amour A la manibre des grand films
d'antan tellers que Romeo et Juliette, Rosemarie avec


battu si fort au cours de la presentation de ces produc-
tions inoubliables, retrouveront leur jeunesse d'autrefois
Ala grande overture du5 Octobre 2001.
Ne ratez pas la premiere de ce grand 6v6nement
artistique qui fera vibrer les grades emotions endormies
quelque part dans votre coeur et dans votre Ame, car
I'amour est 6ternel.et se moque du temps.
Le Magistrate de Miami Dade County, Mr. Alex
Penelas, assistera A la premiere de ce grand film comme
invite d'honneur. La premiere aura lieu le mercredi 3
OctobrecourantauAMCdeAvanturaMallh7hrePM, et
le revenue de cette soirde sera partag6 entre City Hope,
Breast Cancer Research et I'American Red Cross.
BONNE CHANCE << A SENSULE OBSES-
SION >>
(Viter Juste)


station pro-ben Laden & Karachi; les
entmaintenantquelemiHiardaire
ve bien dans leur pays, et pas question
de le liver aux Ambricains ...

Une copie en a 6t6 trouv6e
dans la valise del'un des pirates de f air
Mohammed Atta, un autre dans une
voiture A l'aroport Dulles, prds de
Washington, et un troisibme dans les
debris del'un des avions d6tourn6s, qui
s'est 6cras6 en Pennsylvanie.
La reduction du texte en
arabe a 6t6 assure par 1'AFP
"Un des compagnons du
proph6te a dit : +le proph6te nous a
demand de lire (la letire) avant la
conquate. Nous l'avons lue. Nous en
sommes sortis vainqueur et sains et
saufs+

LA DERRIERE NUIT


dence.
2 Bien connaltre le plan sous
tous ses aspects, s'attendre A une
reaction on A une resistance de 14 part
de 1' ennemi.
3 Lire la sourate du
+repentir+, bien 6tudier sa signification
en ce qui concern les martyrs.
4 Se rappeler que durant
cette nuit, to dois t'habituer & ob6ir
parce que tu vas 8tre expose Anne situ-
ation crucial dans laquelle il faudra
que tu sois en measure d'ob6ir & 100

= p 1 d
qu'il faut ob dir & Dieu et A son prophtte.
Ne lui fais pas opposition car to seras
vaincu, et patient, car Dieu est'avec
les patients.
5 I.x nuit est tomb6e et tu
dois te mettre A prier
6 < de Dieu). Sache quele meilleur +zilm>
est la lecture du Coran.
7 Purifie ton coeur et double
tout ce qui est terrestre car le rendez-
vous est arrive avec le Bien (...).
8 Ouvre-toi car entre toi et
lafin, il n'y a que quelques instants, et
aprbs commencera la vie bienheureuse
et le paradise 6ternel (...).
9 Concentre-toi sur com-
ment r6agir s'il t' arrive un malheur, car
cela signifies que tu as commit une
erreur et que to dois savoir comment
lacorriger (...).
10 Rappelle-toi ce que Dieu
a dit : +avant, yous souhaitiez la mort,
yous l'avez rencontr6e et elle est deviant
vous+. Rappelle-toi aussi: combinen
de petits groups ont pu vaincre un
grand group avec l'aide de Dieu+ (...)
+Si Dies vous donne la victoire,
personnel ne peut vous vaincre+ (...).
11 Rappelle-toi les pribres

(voir Lettre des pirates / 14)


~i~te~i~ ~t~e ~ce~tie~ec~et S~c~/


INS OLIT E








L' HISTOIRE AU PRESENT I


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 1


portes ouvertes. Ce meme P6tion s'adressera hl'hdroique
d6fenseur dela ville,1e g6ndralYayou, en ces terms : "Mon
cher g6ndral, vous n'auriezpas pu vous y opposed; laissons
les faire, mais exigeons d'eux qu'ils resent A leurs posters;
pour accueilir ce butin,1eurs femmes viendront leur apporter
lanourriture ..."
Maintenant, aprbs labataille, quand Christophe de
son c8t6, aprbs l'infructueux assault du 7 janvier, se rendit
comptedel'inutilit6depoursuivrelecombatmeurtrier,1eva
le sidge de Port-au-Prince, il se vengea, durant sa retraite
surlespropri6t6s "enfaisantincendierlaplupartdesusines
et les champs de canne de la Plaine du Cul-de-Sac".
Aussi, face A ces pillages effrin6s, le S6nat
s'empressadeprendrele7f6vrier 1807,und6cretstipulant
: Toutes personnel convaicues de s' Etre fait mettre en
possession de divers biens, par de fusses attestations, des
ventes simul6es, testaments dont les testateurs sont
inexistants en pays stranger .. on par des moyens ill6gaux,
seront d6pouill6s desdits biens, lesquels seront r6unis au
domain et afferm6s au profit de la R6publique: (Art 7).
Mais ce m8me P6tion, dit le debonnaire, devenu president
d'Haiti fermera les yeux sur le pillage systimatique des
biens ayant appartenu & ceux qu'il eut le soin de faire
61iminer aprbs les avoir considrds comme des siditieux.
La fameuse curie du g6ndral Yayou fut saccag6e
sans piti6; ses superbes chevaux, vol6s et distribu6s en
cadeau & ses frbres d' armes sans un centime de
d6dommagement pay6 & sa maitresse, l'ex-6pouse de
Germain frbre. I'adjudant g6ndral Bonnet, qui succ6da au
g6n6ral Magloire Ambroise A titre de commandant de
1' arrondissement de Jacmel, pr6sidera & un d6chouquage
sans andantissement du bien immobilizer : Il s'apropria la
mason de commerce, connue sous I'enseigne "Ambroise
et Co que son devancier partageait avec son fils Inuis-
Philibert Ambroise. Puis, consommant son oeuvre, 11 en
contiala gestion A son genre, Brisson aind, sous la nouvelle
reason social Brisson et Co Or Bonnet 16gislateur,
connaissatt parfaitement la Loi f ixant les moyens d' acqu6rir
une propri6t6; il n' aurait ni le toupet ni la liberty d'agir de
la sorte s'il n'avaitpas le consentement de P6tion. Magloire
et Louis-Philibert furent physiquement elimin6s.
Sous le government de Boyer, 1'un des plus
obs6quieux serviteurs de P6tion, lorsque les infants de
Louis-Philibert je cite Henriette ( Mme Mathieu IArge),
Marcelin et Jean-Philiert devenus majeurs, introduisirent
une action en r6int6grande en bone et due forme aupres
des stances concerns en vue de renter en possession
(voir D4chouquage / 16)






s FFOfl(Ois P. Colixte
W
sy, 5
s? Bassa


s Industries Inc.
eting International Trade
9651 S.W. 148 PL.
0202 Telep :b( ri 3 M
6-9717 Fax: (305) 387-4963
Tchanches@aol.com
ralb@controle-prospective.com


l a. ... BAYCO AUT


MIAMI-DADE

Avi Reyinyon Piblik
KONTE MIAMI-DADE CHANJMAN NAN LIZYG DISTRI YO
Madi, 9 Oktbb, 2001 Madi, 16 Oktbb, 2001
7pm 7pm
South Dade Government Center North Dade Regional Library
10710 SW 211 Street, Room 203 2455 NW 183 Street
M6kredi, 10poktbb, 2001 MAkredi, 17poktbb, 2001
J ephNCalebnCenter .R.3000 Sa dhd School
Conference Room
Jedi, 11 Oktbb, 2001 Jedi, 18 Oktbb, 2001
7pm 7pm
IVIiami Senior High School Barbara Goleman Senior E-ligh
2450 SW 1st Street 14100 NW 89th Avenue
Lendi, 15 Oktbb, 2001
5pm
North IVilami Beach Library
1601 NE 164 Street
Reyinyon sa a se pou tout rezidan yo kapab bay opinion yo
an piblik sou keksyon pwosesis chanjman nan lizy@ distri yo.
Pou plis enf6rnasyon tanpri rele 305-375-5311.
Pou nou jwenn enfdmasyon an f6m aksesib orald ent&prdt pou moun
soud, tanprl role 305-375-53 11 an avans.


__ ~ I 1


(Dichouquage ... suite de la page 10)
et ancr6e dans nos communes habitudes, depuis la guerre
del'Ind6pendance. Les Blancs par le systhme esclavagiste
ax6 sur le m6pris de la personality de l'esclave et par les
moyens brutaux qu'il a codifis et utilis6s pour maintenir le
cheptel human dans les liens d'une servitude perenne ont
offers aux opprim6s I'ocasion de s'en saisir pour en avoir
s6culairement trop souffert. En return, la legon 6tant ap-
prise, ils en firent usage, comme s'il s'agissait d'un certain
droit de reversion p6niblement acquis. Au troupeau
d'esclaves r6voltis etassoiff6s de justices'offraitcemoyen
) radical dans une ultime tentative de d6truire, d'effacer A
jamais le visage colonial ex6cr6 qui macula la peau noire &
la moindre pcadille. 8 fallait "abattre has de terre" toute
Infrastructure 6rig6e par l'occupant et qui symbolisait
justement cette m6thode manquant d'humanit6 qu'il mit en
oeuvre pour perp6tuer 1'asservissenient. Mais n'oublions
pasnonplus, quel'Africain transplantemportaitaveclui
ses coutumes tribales avec toute la gamme des rivalit6s et
des luttes exterminatrices qui jonchbrent l'histoire du con-
tinent noir.
De prime abord, par use deforestation outrancibre,
le colonialism d6coiffa Kiskeya de sa couverture v6g6tale,
d6cimant enm8me temps les aborigines del'^11e, d6peuplant
les continents. C'est une espice de d6chouquage v6g6tal
dont nous continuous A payer d'ailleurs les imparables
consequences, la terre arable elle-meme 6tant convide A se
retired. A tant d'actes ravagers, il convent d'ajouter cette
destructionradicaledetoutl'attiraildeproductionagricole
16gu6 par I'ancien occupant europ6en.
H n'est nullement question pour nous d'admettre
tant de viols comme des faits implement acquis en essayant
d'exorciser on d'absoudreleurs auteurs. Mais il nous faut,
en m8me temps, regretter que le d6chouquage, surtout
exp6riment6 durant les temps de crise et de turbulence
incontrolables, A la faveur des hesitations des
gouvernements de transition, soit devenu chez nous un vi-
rus latent inextirpable, et m8me une obsession de
cleptomanie menagant A tout bout de champ les assises
memes de notre soci6td.
Certainement au depart, 1804 n'aurait pas eulieu
sans la mise en application de 1'injonetion dessalinienne :
"Koupe tht, boule kay" plus que n6cessaire aux besoins et
objectifs de l'6poque. Salvatrice recette confide d'ailleurs
par son concepteur & Miranda, m8me si celui-ci ne s'en est
point servi. On notera surtout que les orders de razzia parent
du sommet. D'ailleurs, bien avant cette guerre d6vastatrice
qui aboutit A notre independence, suite & la c6r6monie du
Bwa Kayiman, ne vit-on pas, A partir du 22 aoGt 1791, les
enclaves des habitations du Nord, puis ceux de l'Ouest et
du Sud, par bands innombrables et sans coherence aucune,
ravaged les ateliers, semant partout la mort, la ruine et la
desolation. Iss meneurs n'6taient d'ailleurs que d'anciens


enclaves marrons qui, judis, pratiquaient la maraude avec
la complicity de la nuit et des temps d'orages, avalent
I'habitude d'opdrer des raids sur les ateliers, emportant les
products ensilds on en essorage, sans oublier les ustensiles
portatifs.
Un tel antic6dent porter Henry Christophe A
broiler le Cap & l'approche de l'escadre fran9aise. C'6tait
un dichouquage pr6ventif. Sit8t terminde la guerre de
l'Ind6pendance, les esprits semblent se concentrer sur
d'autres objectifs n'ayant aucun rapport avec l'int6ret
common. Adieu Vertibres avec ses morts et ses estropids!
Aux vis6es lib6ratrices succhdent les vis6es ambitieuses.
Les rivalit6s criantes naissent parmi les g6ndraux qui, soit
pour se consolider advantage soit pour faire fortune sans
atermoiement, pensent de pr6f6rence donner satisfaction a
leurs ambitions strictementpersonnelles. Ils planifientleurs
priorities : tirer, le plus vite que possible, profit du butin
recueilli del'expropriation des colons, deleurs d6pouilles.
S'il en reste, les va-nu-pieds se contenteront des miettes
tomb6es de la table, car seuls les officiers accidaient A ces
all6chants trophies.
Le 28 mars 1806, aprbs que Dessaines eut donn6
I'ordre aux gindraux de lever le sidge de Santo Domingo,
"la cavalerie se r6pandit de tous c8t6s, d6truisant et brilant
tout sur son passage". Et tenant compete des dernibres in-
structions request, "les g6n6raux firent pousser devant eux
le reste des habitants, des animaux et des bestiaux qui se
trouvaient dans les campaigns, r6duisant en cendres les
bourgs, les villages, les huttes et les villas". De plus, 8
sacril6geinutile et m8me inoui: on coupa les jarrets aux
boeufs, aux chevaux et aux criminals quin'allaientpas assez
vite". C'est I'historien Ardouin qui nous en fait la narra-
tion.
A la mort de Dessalines, les expropriations
arbitraires prirent une telle extension quele g6n6ral G6rin,
I' ame damn6e de1'arm6e r6volutionnaire quirenversanotre
premier empire, sons pr6texte de partir en campaign centre
Christophe se montrera plus int6ress6 & l' accaparement
des biens du Fondateur & Marchand. C'est pourquoi P6tion,
1'un des co-auteurs du drame du Pont-Rouge, s'empressera
de se disculper auprds de l'imp6ratrice Claire Heureuse en
lui 6crivant ce qui suit, seulement deux jours aprbs
1'assassinatde sonmari: "Oubliez quevous fdteslafemme
de Dessalines, pour devenir I'6pouse adoptive de la nation
la plus g6n6reuse ... Vos biens, vos propridtis, tout ce qui
vous apparent et sur quo1 vous avez quelques droits sont
un d6p8t confi6 A nos soins pour vous les transmettre dans
toute leur int6grit6. Ils sont sous la sauvegarde de l'amour
de vos concitoyens".
Durant la bataille de
Sibert ler janvier 1807 -
lorsque les troupes
r6publicaines, sous la
pouss6e des nordistes,
y devaient se replied sur la '
s capital pour la d6fendre,
soldats et officers agg
pillbrent les magasins et ff a
demeures privies qu'ils agar tas


"d" #d Cosnso
propri6taires, pris de Mark
7 panique, s'enfuirent vers 1730 Washington
0 Carrefour, laissant leurs E1nston, IIIlnois 6
Telephone: (847) 86
a
O SALES c


All Your Beaut


Telephone (954) 784-1713


2031 N. Dixie Hwy


Les lointaines origines du dichouquage


ar


fa PedLe Dis~acunfBeauity Supphy


9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147
DIESEL
OFFICE (305) 836-4333
SPECIALIST
FAX (305) 836-0230
4X4 VEHICLES
E-MAIL:BA 9 UTO AO COM


_DI~ESELSPE ClALTner. 5



























































































Restaurant

.,

Bhl Fouchht
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le rneilleur
grior de la ville!


Boulangerie


- 0811 MarC
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur
command
Tdl: 4092-4685
403-1958


. .


a pL111


Delra Beac


Aidons l'H8pital Albert Schweitzer de Deschappelles!

Jeudi 25 Octobre 6:30 A 9:OO
Tap Tap Restaurant, 819 Fifth Street, Miann Beach
Buffet special pour c616brer la culture haltienne.
$ SO.OO par personnel.
En participant A ce buffet, yous aiderez1' H8pital Albert Schweitzer .
Cet h8pital fond, il ya de cela 45. ans par le Dr William Larimer et
son spouse Gewn Grand mellon, sur le module de l' Hopital Albert Schweitzer
du Gabon dessert une vaste population qui, sans cet h8pital serait priv6 de tous
soins m6dicaux.
Aider 1' H8pital Albert Schweitzer de Deschapelles, c' est offrit des soins
m6dicauxh des infants souffrant de malnutrition, A des haftiens atteint de
tuberculose, de sida.
Photo: Mary Ellen Mark


SMrs Gwen Mellon, d~cid~e depuis en compagnie d' enfants mal nourish ...


_..~L J


_.~...~1. .i


Mercredi 3 Octobre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 35


L


N~s etits anonce clasdes


Pagel13


Vente Hai ti cn


March
t ro buderdale


Radio /
Port=all-Prince
Milodie 103.3 FM
de 5:00 & minuit
To s jours

Musique retro, Jazz,
compass, salza, hiphop,
labonne humeur est de
mise avec nous
captez M61odie et votre
vie ne seraplus lameme..-
Chicago

Radio I'Union
RUW

4:00 pm & 6:00 pm
bullm u es

4:20
Module frangais
bulletin de nouvelles
Lionel Ch6ry
4:50
Module Crdole
Noulane6s
New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Cheque samedi
11:00 am
T61516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WUR
130 AM
every sunday
9:00 am
& Midi
New York
Haiti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am
Votre attention !
Etudes de droit aux
USA + Classement L.LM
American Universi
ties Admission Program,
(AUAP) www.auap.com,
-Le LL.M- of
majority, ouvre l'accas au
"Bar exam" (brevet
d'avocat) des diff6tents
i bn'U que 85
LL.M. aux USA et les
programmes sont tris
restraints de 10 & 80
6tudiants -Pour plus
d'informations viistez notre
page frangaise: http://
www.auap.com/llmfr.htmi

IIa'iti en Marche
-* '-

ve s mercredi &

Chicago Boston New York
Montrial
Paris Bruxelles
Berlin Genbve...
Pour Etre a jour
avec l'actualite*,
abonnez vous
en nous appelant-
Miami
305754-7543
(305) 754-0705
Port-au-Prince

221-8567/68/96
New York
914 3587559
Boston
508 941 6897
Montreal
514337 1286


M6decins

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gyndcologie
Accouchement
Operation pour .
fibrome Family Plamng
i s sn me e
Tous les tests pour
Immigration
Nous acceptons touted
sorts d'assurance ainsi
quela carte Medicaid
pour les femmes
enceinte No alades

hSpitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertt06 hopping


Dr Sony Figaro
Gynico ogue
accoucheur
Chemin des dalles
No 27 -

valuable experience to be
success uldbo gh

move on, as first-genera-
tion college students.
Renard and
Orgela, both of Haitian
descent, first learned
about the Museum pro-
grams through their
schools.

Orgela gained organiza-
tional and management
skills during the Teachers
in Training Program and
was inspired by her most
recent program involve-
ment in BioTrac, a three-
year biomedicine pro-
gram that provides an
opportunity to learn about
the field of biomedicine.

All this experi-
ence got them each a job
Renard was hired as a
Museum interpreter fol-
lowing his stint with
Youth ALIVE! And later
moved to the institution's
membership Sales Team,
where he has been work-
ing since December
2000. Orgela is currently
a member of the Develop-
ment-Marketing team.
They sum up
their Museum experi-
ence saying: The

p gr asm w us
to develop into mature
and responsible individual -
als. We can handle any-
thing that heads our way
and we owe it all to what
we've learned at the Mu-
seum".


P ints de


Avis

Nord-Ouest R4uni
Wout Fraternite a...

Chers Frbres et
soeurs et Amis du
Nord Ouest d'Haiti.

Les tragiques
6v6nements qui nous
ont frapp6s le 11
september dernier ont,
comme on le sait,
caus6 des d6gits
cons rablesd pertes

d6gats mat6riels sans
cooper les effects
n6 e equ es.
Nul ne peut roster
indifferent face A cette
trag6die qui nous
porte & r6fl6chir sur la
fragility des causes
humaines et en m8me
temps A modifier
notre comportement.
Face A cette

ni' nN t
roster passif. II
exhorted chacun de
nous & roster attentif
et & essayer d'aider

p slle% u rues
pour ceux qux sont
parties, pour leurs
parents et amis afin
qu'ils obtiennent le
r6confort dont ils ont
tant besoin, une aide
en service ou encore
une aide en esphee.
En tout 6tat de cause,
il faut 8tre & P coute
de la t616 ou de la
radio pour pouvoir
8tre Inform6 sur les
besoins du moment .
Les bones oeuvres
ne sont jamals
perdues.

MialHi MUSeuH1
Of Science youth
prOgrBIRS
brimming with
the bright star S
Of tOIROrrOW.

Mackinson
Renard and Sophonie
Orgela just two ex-
amples of our suc-
cess stories.

Mackinson Renard and
Sophonie Orgela have
started their senior years
in high school as best
prepared as possible and
fr sM y

ence to thank.

Since joining the
Museum's youth program
in 1998 andl997 (respec-
tively) theV have gained


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tel: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI33311
T61: 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sinnple Road
954 345 0450


Bonjolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber
Sh
15455 West I e Highway
305 940 9070
Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th Av.
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Hi Miami


Eclipse
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie'S
581 BC East
Sample road *
Pompano Beach
FI33064
T61. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach


TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach

9HR9 10 804


OUR LADY Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 Til:
561-272 3556


CIRSSIC
Telecom
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846


13) Un Appareil de
T616vision
20 pouces -
RCA
Remote Monitor ( color
Trac Plus Stereo)
14) Un Four & Gax & 4
Foyers
15) Une Salle A manger 6
places en acajou
16)1eUn I pour deux avec
17)Une Mitsubishi
Montero Pickup
18) UN R6flig6rateur 15
pieds cube 2 Portes
avec Stabilisateur.
19) Un Fax Samsung
20) Un Automatic Transfer
Switch


Torche A louder
7) Un apparel A louder (
Mig 170 amperes)
8) Quatre Tables de travail
( Lourdes)
9) Un Inverter et 12
Batteries
10) Un apparel Stereo
- amplifier ( Fisher)
- eq IbT( TPir )
- Tuner AM/ FM Technics
- Cassette Deck ( Sony)
- Deux Speakers ( Pionner)
12 pouce 3 Ways
11) 3 Palm Compoters
Casio ii8 M.B.
12) Un Stereo Receiver
(Sony)


1) Container 20 pieds
am6nag6
lumibre table 6tagbre
bureau
2) Compressor
80 Gallons
5 Chevo
220 Volts simple phase
3) Articles divers pour
circulaire (Makita)
5) Meule
(Makita) H.D.
6) Apparel A louder
oxy ac6tiline complete (
Tube, manometre)
Une bonbonne A oxyghne
Deux bonbommes
ac6tildne






4 4


YI ~i~ Es


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 14


Par Andri Charlier COHVergellce ZirO !
Il est bruit que les negotiations politiques vont volont6 delib6r6e de faire trainer enlongueur les pourp.
re entre Lavalas et la Convergence. I'6missaire de lers, de les empacher d'aboutir. La calcul sous-jacent vi-
n Haiti arencontrd les reprisentants des deux camps sait A saboter le quinquennat du president Aristide, no-
iques, qui se sont dits pr8ts & revenir A la table' tamment on bloquant I'aide 6trangbre. C'6tait un calcul
antpourla Convergence qu'il y aitun climate stable particulibrement peu patriotique, car il ne tenait aucun
pays. Lavalas, de son c8td, n'a pos6 aucune condi- compete des souffrances imposes A la population par suite
salable. de P arrat de l'aide et du quasi blockage du government.
Esp6rons que cette nouvelle ronde de pourparters Calcul aussi, la nomination par la Convergence d'un pr -
a pas le module des pric6dentes. En effet, pr6c6- sident de la R6publique fantoche. Il s'agissait 14 d'6ner-
t, elles se d6roulaient comme suit: ver le president Aristide, et de le porter A commetire une
es negotiations represent. faute, par example, celle de faire arreter M. Gourgue. LA
avalas fait des concessions. anssi, le calcul a ichou6. Titid a gard6 son sang-froid,
a Convergence formula arissitSt unenouvelle s6rie
personnel n' a 6t6 jeti en prison, et le public a pu tranquil-
ces. element oublier 1' existence du president de la Conver-
es negotiations sont suspenders.
mblait avoir de la art de la Conver ence un
e gence.


y p g ,


reprend
I'OEA e
antagon
moyenn
dans le
tion pr6
ne suivr
demmen
1) L
2) L
3) L
d' exigen
4) L
8 se


Les leaders de F opposition ont sans doute pens6
1 que le temps jouait centre Lavalas,
done pour eux. Ainsi, tout en r6cla-
mant A cor et h cri de nouvelles elec-
tions, ils les renvoyaient aux calen-
.
des grecques, en faxsant trader les
S
PORT '2t"it p sTeeng'a nese
lis ki echelons libres dans ce pays.
lepuMh e esleins sphas us
th nales se rendent compete que c'est la
Co en e s bloquee tou
ti occidentaux n' ont pas donn6 un chb-
a queenblanc hl'oppositionhaftienne'
ion malgr67 appui que lui apporte Y IRI.
Pussi ptede la converge f
at Yautrefalloirn6gocier sdrieusement
i En ce sens, h partir d'un certain
S poin le te p o p urkTsvalas
terms math6matique la Co er-
genoce estune suite qui converge vers
LundiNostalgie
les succas latino-ambricains
de tonjours
7h Sh30 p.m.
AVEC DON LUCIANO
DE
Milodie103.3FM
Port-au-Prince, Haiti


IG HRO ETHM
AVEK TI KAT GOLDEN PASS
Tout moun ki ginyin 65 and ou p
abith nan Miami-Dade e ki f4
$ 20,000 ou pipiti kapab mon
Metrobus, Metrorail. oubyin
Metro mover, GRATIS avek
Kat sa-a. Ou kapab anr4jistr6 anb
nan vil Miami nan Sant Gouv6nman estas
Metrorail la ki nan 26m 6tage nan ti ofis infomasion
Tranzit la. Ou bezouin poth numbo Sosial cekirit6 ou, yon k
( ID) ki kapab montr6 lage ou ak foto ou souli, e yon papid k
pou prove konbyin kob ou f6. Yon group de 10 moun ou pli
ka ab anregitre han zone lakay yo.
Lundi a Vendredi (ekcepte jou kenge) 8 a.m. a 5 p.m.


Pou plis infomasion rbl6: 305-884-7567
de Lundi a Vendredi, de 8am a 5pm
TTY/TDD (Pou moun ki pa tarnde)
305-654-6530
M


www.miamidade.gov/transit


Une letter des

pirates de I'air
(suite de la page 11)
12 V6rifie routes tes affairs : les bagages, les
v8tements, le couteau, les outils, ton billet, ton passport,
tous tes papers.
13 V6rifie ton arme avant de partir (aiguise bien
ta lame pour qu' elle puisse cooper ta victime.
14 Ajuste bien tes v6tements et tes chaussures.
15 Fats ta pndre collective du matin et ne sors
pas de chez toi avant d'avoir fait tes ablutions, car les anges
te pardonneront si ta les as faites.
LA DEUXIEME ETAPE:
Si le taxi te prend & "M" ("Matar": aroport), il
faut que to dises tes pribres (...).
Sourish et sois convaincu que Dieu est avec les
woyants et queles anges te prothgent (...).
Riennet'arriverademalsitusuiscettevoie.Toute
leur technologies ne pourra pas te porter prejudice, car les
croyants n'en ont pas peur. Seuls les adeptes de Satan, en
ont peur (...)
visible snurTo ispa e f st sby os
ouvert, tranquille, car tu comments une action que Dieu aime
et qui le satisfait, et le jour viendra oil tu seras avec les
hours (nd1r : beaut6s celestes que le Coran prompt aux
musulmans fiddles qui arrivent au paradise .
N'oubliepas d'accompagner tes actes et tes gestes
de pribres car, ainsi, Dieu t' aidera.
LATROISIEME ETAPE:
Imrsque to prendras le "T" ("Tarra" : P avion), il
faut faireles pribres. Mais n'oublie pas qu'il s'agit d'une
unquet or q as esuu n sidge, il faut que tu
pries pour toi et tous tes frares, afin d'8tre victorieux et que
Dieu acceptela < (ndlr : profession de foi) et que
chacun se prepare A jouer son r81e et qu'il serre ses dents,
comme le falsaient les ancient avant de se lancer dans la
bataille.
Imrs du contact avec l' ennemi, il faut dire < estleplus grand car celaintroduiralapeurdanslescoeurs
des micrdants (...).
Si quelqu'un est amend & 6gorker (...) il ne faut
pas qu'il y ait de diffrends entre vous (...).
II faut se mdfier de I'ennemi afin qu'il ne mane
pasunecontre-attaquecar1'objectifdel'actionpasseavant
tout (...) (voir Lettre des pirates / 15)


IA I -D





HMti en Marche Vol. XV No. 5 .


La letter des

pirates de I air
(suite de la page 14)

"r:,:=2::t'........-
toi et accueille avec joie la mort, A la gloire de Dieu.
Les derniers mots que tu dois prononcer : +iln' ya
de Dieu que Dieu et Mahomet est son proph6te+ et aprbs
celasiDieuleveutnousnousrencontreronsdansleparadis
sous la mis6ricorde de Dieu". (AFP)


VIOLENCE POLITIQUE ,

Assassinat de l'ancienne mmistre
e
COlOIII lenne e la Culture
BOGOTA, 30 Septembre Consuelo Araujo, g6ndral de Colombie, a 6t6 d6couverte morte prbs d'une
ancienne ministry de la Culture et spouse du procurer semaine aprbs son enlbvement par les rebelled des Forces
armies r6volutionnaires de Colombie (FARC).
Le corps de Mme Araujo, 62 ans, a 6td d6couvert
prbs de Valledupar (nord), a annonc61e president colombien
. Andres Pastrana b la famille. Elle a 6t6 tude par balle, alors
que l'arm6e avait lanc6 une operation pour sauverles otages.
Trbs connue dans son pays, Mme Araujo 6tait une
amie du Prix Nobel de literature Gabriel Garcia Marquez
et elle avait organism pendant des ann6es le plus grand fes-
a VI tival de musique du pays, A Valledupar.
Mme Araujo et dix autres personnel avaient 6td
enlev6es lundi A un barrage router prbs de Valledupar
(675km au nord de Bogota). Ancienne ministry de la Cul-
ture du president Pastrana, elle 6tait I'6pouse d'Edgardo
Maya, le procureur g6n6ral de Colombie.
Selon le g6ndral Jose Mahecha, 1'arm6e donnait
la chasse aux rebelled, qui ont overt le feu sur eux, avant
de s'enfuir avec leurs stages. Mme Araujo, 6puis6e, est
tomb6e par terre et a refuse d' advance. Elle a alors 6t6 abattue
de deux ballet en pleine face, explique-t-il, citant le
t6moignage de cinq autres stages lib6r6s pendant
1' affrontement.
*
Le corps de Mme Araujo 6tait rest6 dans les
montages dimanche, le climate et le terrain empachant
l'atterrissage d'un h61icoptbre pour le rapatrier.
Cet assassinate d'une personality trbs connue et
appr6cide met gravement & I'6preuve la politique du
no W president Andres Pastrana de negotiations de paix avec les
IMI M
FARC.
.2 Et certain candidates A 1' 61ections pr6sidentielle
de mai prochain ont du coup r6clam6 la suspension
inunidiate du processes de paix, entam6 il ya pras de trois
ans dans la zone lib6rde" grande comme la Suisse,
accorded par le president 6 la guerilla en gage de bone
volont6 dans le sud du pays.
Les pourparlers n'ayant pas product de rdsultats
1 substanticls, le president Pastrana subit de plus en plus de
pressions pour y mettre un terme, amsx qu'd la "zone
lib6rde", dont Ic bail" expire le 7 octobre.
Samedi, un des principaux candidates h la
prdsidentielle, Horacio Serpa, avait 6td emp8ch6 de se rendre
4- dans la zone lib6rde" par les FARC. Dimanche, choqu6
par le meurtre de Mme Araujo, il l'a qualifi6 d"'outrage
sans pr6c6dent".
de localit6s haltiennes que n'importe qui. Les FARC n'ont pas revendiqu61'enl6vement du
group, ni comment la mort de Consuelo Araujo. (AP)


Les informations au
JHOtidien de bon nation ...
MELODIC MATIN
7h 9h a.m.
Milodie 103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
Phone (509) 221-8567
FAX (509) 221-0204


bien que si vous leur remettiez l'argent vous-meme en
Le moyen le plus rapede d'envoyer de
mains propres. Rapid, fable, chaque fois. 1-800-235-0000. I'argent de par le monde*


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 15


INDEPCO lance un appel aux Ha'itiens
a a / l'lNDEPCO aucours des trois dernibres annies. Plusieurs
....-,;(12-"gy,('"""'E,.vivant a I'etranger,.-: ::r--'&:':-'t::-

afin de combler des posters vacant au sein del'institution. constats:1esusines d'assemblage6taientenperte de vitesse, de confection de couronnes (Aid to Artisans). Sept autres
En effet, I'INDEPCO est en champagne pour et les petits ateliers de couture 6taient omnipr6sents. Selon contracts avec des 6coles privies sont en cours d'ex6cution
recruiter cinq personnel qui occuperont des posters de cette analyse, le seul espoir pour la reliance de industries avec plus de 700 employs suppl6mentaires consolid6s &
responsibility tant au niveau de la structure administrative delaconfectiontextile en Haiti 6tait que ces ateliers poissent travers le pays, seulement dans le cadre de cette activity.
del'institution qu'auniveaud'unprojetdemarketing auprbs produire avec des techniques d'usines industrielles. I.e bureau ex6cutif de l'INDEPCO fait la promo-
des 6coles privies du pays, project finance par la Banque Le r6sultat est que aujourd'hui, I'INDEPCO est tion du secteur de la couture en Halti, le d6marchage des
Interam6ricaine de D6veloppement (BID). constitute de plus de 200 ateliers de couture dans 22 villes contracts de confection de marchandises en textile pour les
"Nous demandons de 1' assistance technique des du pays qui fonctionnent en r6seau pow r6aliser des contracts besoins locaux et strangers. I' INDEPCO se vent aussi porte-
Hardens vivant hl'6tranger parce quenous recherchons des au niveau national et international. Plus d'un miller parole des tailleurs et couturibres du pays et les represented
comp6tences dans diff6rents domains de la couture" a d'emplois ont pu 8tre consolid6s dans le secteur de la con- au besoin, tel lors du Salon Caraib6en de I'artisanat & la
annonc6 M. Guy Pierre CHAVANNES, Directeur Ex6cutif fiction de v8tements. Barbade en octobre 2000. Il est egalement repr6sentant du
del'INDEPCO. "Nous les invitons A venir nous aider." INDEPCO a invest dans ce secteur, parce que secteur informal au sein du Conseil ADHOC, project de
Cet appel intervient & un moment oix industries selon ses dirigeants, ces micro-entreprises avaient besoin r6forme de la formation professionnelle. L'INDEPCO a
de la couture, qui 6tait moribonde pendant des ann6es, de soutien, de formation et de direction. Ainsi, INDEPCO b6n6fici6 du soutien de plusieurs institutions 6tatiques,
connait un essor principalement grice aux actions r6alis6es arenduconip6titive cette classes d'entrpreneurs enl'int6grant privies et internationales et de professionnels en activity
par l'INDEPCO, fond6 en 1992. A ce moment, M. Hans dans un r6seau de formation de tailleurs et coutuneres en ouretratt6s travaillant dans le secteur dans d'autres pays.
GAROUTE, fondateur et president du Conseil de Direc- techniques de couture industrielle, en calcul de cost de
tion del'INDEPCO, fort de son experience dans le secteur revient et en gestion. Ceregroupementpermetlarialisation INDEPCO
de la couture et du marketing & New York, a fait deux d'achat ou de prestations de service comme les contracts. Building 13B, Pare Industriel SONAPI
'
i i 6 d Pi H ii


Tout ceci est dans le but daccroitre la comp6titvt es
tailleurs et couturibres d' Haiti.
WDEPCO a d6ji ex6cut6 sept contracts pour le
compete de1' Etat haltien. En effet, plus de 500.000 uniformed
d' coles ont 6t6 confectionnis par les membres de


Port-au- rnce, at
Telephone : 509-2505216 / 2505217 / 2505218
Fax: 509-2505218
e-mail


Nous avons maintenant une cinquantaine d'agences partout en Hai'ti et nous en ouvrons constamment


Western Unions envoie plus d'argent dans plus


puissent ve~nir les toucher sans retard. C'est presque aussi


OFFRE D'EMPLOIS









L' HISTOIRE AU PRESENT


I


cupant jouerait en leur faveur,


He ephon acquire ant
La journey du7 f6vrier
1986 aurait da normalement
8tre une page tourn6e sur ces
douloureuses et combxen
d6plorables episodes de notre


!11n'estdoncpoint6tonnantde
voirles petits caporaux de Pros-
.
perAvzil, enservicecommand6,
d6chouquer A tour de rble les
commandants de d6partements
militaires. Les gardens de
I'ordre d6chouquent 1 Les
protecteurs ne protagent plus.
Finalement etprobablementil
& est pas le seul de son espace -
on certain Maitredieu, tir6 des
bas-fonds de notre Far-West,
s'amusera, avec la complicity
flagrant des notaires arpenteurs
et juges sans scrup es,
recenser les proprx6t6s non
b^mties pour y enger ses stations
d'essence. D'une fagon
6n6rale s'a issant de
E E
ddchouquage, sontvictimesnon
seulement les expatrids priv6s
du contr81e et de la jouissance
de leurs biens, mais 6galement
des compatriots vivant sur
place. Tardivement avertis,
tandis que le mal est d6ji fait,
ils ne sont accul6s qu'd en
constater les d6gats. En

eg a
recup6rer leurs immeubles, les
bones ayant 6t6 d6pass6es.
Voild done le
d6chouquage dans notrepauvre

titopayst, tantl qu'existera la
d6chouquage du d6chouquage,
du train oil ga va, ne s'av6re pas
une tache ais6e. Pent Stre, mais
ce n'est qu'un simple souhait,
que 1' education civique en
6dulcorerait aumoins les effects.
Mais quandd6buterontdonc ces
lemons de patriotism ? Ce mal
continuera-t-il A r6pandre la
terreur alors que nous sommes
en train de preparer les veill6es
patriotiques de nos deux-cents
ans d'Ind6pendance? Quiddela
zdro-tolrance ? Autant de ques-
tions auxquelles les r6ponses ne
semblent pas Stre
n6cessairement pour domain.

Alix Ambroise

Haiti en Marche
Consulted notre site
www.haitienmarche.com


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 1


* *
Les loIntaines origines du dechouquage
(Dichouquage ... suite de la page 12) Pendant ce temps, d' autres 6vinements
malheureux se sont d6roul6s, en province comme A la
des biens de leurs phres, le president d'alors dans le but capital particulibrement od se trouvait un attrayant palais
apparent de d6cliner les responsabilit6s de Bonnet, rejeta & occuper coste que coAte. Le 5 juillet 1861 Galumette
leur demand pr6textant qu'il ne voulat pas cr66r un Michel et Victorin Chevalier, aprbs s'8tre s6par6s de
ant6c6dent qui ouvrirait la voie A tant de rdclamations de l'arsenal des Gonaives, terrorisbrent la cit6 de
cette espace. Boyer s'inspirait plut8t dunrapport que Bon- 1'Ind6pendance. It 14 octobre 1867, dit Dorsainvil, <<
net lui-meme avait address A P6tion, distant que "les une populace effrayante compose surtout de femmes
demands en r6clamations de propri6t6s qui augmentent armies de pierres et de coutelas s'organisa en bands
cheque jour me command, citoyen-pr6sident, de vous compacted et parcourut la capital en vocifrant "Vive
presenter les funestes consequences qui en r6sulteraient si Salnave A bas la Chambre !" Elle envahit le Palais
le government ne prenait pas une measure sage ...etc ... 16gislatif, en chassa les d6put6s, brisa chaises et bureau,
Ce report r6dig6 en 1809, c'est-a-dire deux ann6es apres d6chiquetales portraits historiques, chanta, but, dansapuis,
le vandalism n' 6tait qu'un plaidoer pro-domo empreint se retirant, clouales portes". Le meme scenario serarejou6
de malignity, une esp&ce d' acte conservatoire destiny & en 1950 en rdplique hune tentative de l' arm6e de renverser
rendre untouchable le bien acquis A Jacmel dans des condi- Dumarsais Estim6 du pouvoir,
tions aussiinfAmes. La politique de "lese grennen" institute par
Ainsi s' ouvrit pour de bon la source intarissable Boisrond-Canal aboutira A 1' anarchic. En plein jour,
des escroqueries et des brigandages appeals imarquer notre continue Dorsainvil, on tirades coups de feu dans les rues,
existence de people depuis deux sidcles. Iss kakos duNord' on cambriola les magasins, les demeures privies, la po-
soulevis pour la premiere foxs par Sylvain Salnave dans le lice ferment les yeux". It samedi 22 octobre 1882, "une
but de se faire porter au pouvoir en 1865, ne d6poseront' populace dichainde, pilla et incendia les quarters habits
malgr(eux, leurs armes qu'aprbs un demi-sidcle de par les Lib6raux". En 1902, les g6n6raux Carri6 et
nomadisme et de filouterie, mettant et d6mettant les pre- Francillon incendibrent la ville de Petit-Goive jug6e trop
miers magistrates de la nation, en passant par C. Laconte firniniste. Le 11 f6vrier 1911, Antoine Simon, combat-
jusqu' A Davilmar Thdodore. I'historien T. Brutus nous dit tant les kakos s' empara de Ouanaminthe qu'illivra au pil-
d'eux qu'ils 6taient "une arm6e de gens sordides, des as- lage et hl'incendie.
sassins et des pillarss. Beaucoup de t6moins de cette Cette liste de d6chouquages n'est ni exhaustive
troublante 6poque s' accordent A dire que les kakos ont fait ni imitative.
plus demal que de bien au pays.


Plus prbs de nous, 1' 6chaufourrie de 1929, pas du
tout saccageuse, demeura une protestation estudiantine
n'atteignant pas les masses populaires. Il n'en fut pas de
meme de celle de 1946 au cours de laquelle le "rouleau
compressor" aliment6 par les couches d6favoris6es du Bel
Air et de la Saline occupa sans interruption les macadams
de Port-au-Prince, sans invitation formelle de la part des
6tudiants qui avaient d6clench6 cette gr6ve qui costa le
pouvoir AElie Isscot I'omnipr6sence de cerouleaufit trem-
bler les m6tropolitains: et I'arm6e lassie de ses exactions,
ne put finalement qu'assister passivement au d6chouquage
decertainsitablissementscommerciauxetindustriels.Ilfant
noter que la pl6be n'est pas tellement insupportable comme
on seplait hle croire: ses instincts pr6dateurs sont maitris6s
et ses pr6f6rences et cibles, fixes h l'avance. Je le vis b la
chute de I.zscot 6pargner et meme prot6ger lar6sidence, sise
& Lalue, de1' ancient pr6fet du regime 6chu. Or tout le monde
sait le r81e que joue un pr6fet en Haiti.
Duvalier, s'elevant au-dessus de toute loi, fera fi
des modes normaux d' acquisition de propri6t6. Une politique
de "dap-piyan perfidement 61abor6e, sera pratiquie par ses
spires A l' endroit de ceux qu'ils 61iminaient physiquement
ou mettaient en demeure de laisser le pays sans terme ni
d61ai. Les biens de ces "opposants" 6taient tacitement
d6claris vacant, et leur succession ouverte au profit
d'h6ritiers pr6-selectionnis. Dans cet ordre d'idde, on verra
d'6minents VSN les gros macoutes, sans tires ni qualit6s
occupier comme si de rien n' 6tait, les demeures des absents
malgr6 eux. Puis,1apr6sidence 6tant d6clar6e viagbre, et sa
manibre d'agir pareillement, les accapareurs se mettaient en
tate qu'avec un regime 6ternel, quelque droit de dernier oc-


Organisation Non-Gouvernementale Recherche:
DansJe cadre d'un programme de enforcement des marches et de la comphtitivith des petites et micro
.
enterprises dans le secteur vestimentaire.


Un(e) Coordonateur (tr ice) local
dont les tiches principles seront les suivantes:
Sous la Direction du charge de project, assurera la coordination des diffdrentes
activists de I'6quipe de consultants
Etablir et developer des relations avec d'autres institutions de credits tant
formelqu'informel.
Coordonner les activists de passation de sous-contrats et veiller A ce que ces
activists soient girbes de fagon A d6velopper la capacity des members A
participer individuellement A des appeals d'offres pour des contracts prives.
Coordonner les activists de Marketing de I'institution
Coordonner les activists de formation
Veiller & la mise en Place des 616ments du programme adopt@, Participer & la
redaction des dossiers d'appels d'offres ainsi qu'au d6pouillement et A la
selection des attributaires de contracts de fournitures, soit d'dquipements, soit
d'intrants ou accessories divers.
Controller le travail des autres members de f6quipe
Participer & I'6tablissement des different rapports techniques et administrations
trimestriels et annuals
Contribute A la preparation du rapport final.
, Qualification et expidences requires
Diplime en gestion ou en Sciences Comptables ou une formation 6quivalente.
Experience confirmed dans le domain du montage d'entreprises, de gestian de
micro et petites enterprises de systimes bancaire haitien
Slide experience en comptabilit4 informatis&e, notamment en Quick Books
Pro. .
Connaissance et mattrise de I'informatique et des loCicials de base.
Esprit initiative et du travail on 6quipe.


1 " sa *

Un responsible de formation /
Ou Specialist en couture
dont les t&ches principles sont les suivantes:
Organiser les s6mminaires sur des ateliers de formation & I'intention des
int6r6ss6s et en assure le suivi dans les centres de production
D6term esem I ees up obrtunit n matibre d' quipements ainsi qu'd

Ai:compagner, les responsables, chef d'atelier / propri6taires d'ateliers dans
leurs demarches d'organisation de structuration pour une production
rationnelle int6gr6e.
Ddvelopper et amdliorer les modules de formation documents sous forme de
/ manuel, et conduire des ateliers de formation pour les members de I'institution
qui participeront dans les contracts
Veuiller 6 augmenter la capacity de I'intitution A tenir des seances de formation
Conduire une &valuation avec le staff et les members de institution pour en
determiner les forces et les faiblesses
Qualifications et experiences requires
Diplime en gestion des Ressources Humaines
4 ans d'expbrience dans un poste de direction dans le secteur de la production
textile sp@cifiguement au niveau des industries d'assemblage ou de fabrication
de vitements pour I'exportation
4 ans d'expirience dans I'enseignement de la couture et de techniques de
production industrielle
Connaissance et maitrise de informatique et des logiciels de base
Esprit initiative et du travail en dquipe.


Un(e) Charg6 de project
dont les tiches principles seront les suivantes;
- Assurer I'encadrement institutional technique "back Stopping" de I'6quipe de
travail
- Elaborer en concentration avec le conseil de I'institution, les plans et
programmesd'intervention.
- Veiller 4 la mise on place des 616ments du programme adopt, r6diger les
dossiers d'appels d'offres et participer au d6veloppement et & In s61ection des
attributaires des contracts de fournitures soit d'6quipement, soit d'intrants ou
accessories divers.
- Supervisor et contr61er le travail des autres members de I'dquipe.
- Etablir les diffOrents rapports techniques et administrations trimestriels et
annuels.
- Prdparer le rapport final.
Qualifications at experiences requires
- Dipime de maitrise en gestion de syst6me de production.
- Possdder une longue experience en matibre d'ex6cution de projects de
production et de formation dans le domain de la couture
- Connaissance et maltrise en Informatique des logiclels de base
-. Esprit d'initiative et de travail en dquipe

a e so * *

Un specialist en installation
/ Maintenance et entretion des
6 equipment de couture
. dont les tiches principles seront les suivantes:
- Fournir des indications professionnelles sur le choix des 6quipements A

- rrfinstalation en bonne et due former des nouveau 6quipements et
matbriels acquis dans le cadre du project.
Dbvelopper des modules de formation appropriate
Former des cadres de formateurs de relive pour la maintenance et I'entretien
des machines et accessories

4 cox e esla confection textile au niveau des usines
de sous traitance.
4 ans d'expdrience dans I'enseignement
Diplime en mbcanique industrielle
Connaissance de I'informatique et des logiciels de base
Esprit initiative et de travail en 6quipe



Un Specialist en Marketing
dont les t&ches principles seront les suivantes: .
Dbvelopper et ex@cuter.un plan de marketing des services de I'entreprise:
Aider 4 avoir acc6s & do nouveau marches
Renforcer la vpnte des.services au sein de institution
Identifier les enterprises nationals et services publics en vue do n6gocier des
contracts
Recherche de contracts au niveau des firms d'assemblage
Elaboration d'une brochure de I'institution
Encourager la participation et la representation inctive des products et services
des members de I'institution.
Qualifications at experiences requires
Diplime en marketing
4 nannies d'expbrience dans le domain de la vente de product
Experience du march haition
Connaissance en informatique et des logiciels de base
Esprit initiative et de travail on 6quipe.








SL'ACTUALITE EN MARCH /


rage rr
Ronald Camille, dit Ronald Cadavre on ROCA, serait
recherche partout par la Police, entre autres pour avoir
abattu le nomm6 Fritzner Jean, 1010 september dernier,
deviant le parliament haftien.

L'enquate sur I'assassinat de Jean Domini-
que pi4tine
Une organisation catholique canadienne, D6veloppement
et Paix, demand au Pr6sident Aristide d'user de son
influence pour convaincre le S6nat de voter la lev6e de
I'immunit6 parlementaire du s6nateur Toussaint, telle
que demanded par le juge instruction Claudy
Gassant. Cette organisation ajoute que le refus de lever
son immunity parlementaire constitute dans les faits un
dini de justice et fait de Dany Toussaint un perp6tuel
(voir En Bref /18)


att n Mac e 1 X No. 35


_____________


MIAMen MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
participation in the EDP, the firm will be placed in the EDP Pool in each of the catego-
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS ries for which the firm is technically certified. The firm will remain in the EDP Pool
EQUITABLE DISTRIBUTION PROGRAM (EDP) for period not to exceed three (3) years, provided that the firm maintains the eligibil-
ity mandates. The terms will commence upon award of the first work assignment and
MISCELLANEOUS ARCHITECTURAL, ENGINEERING & end three (3) years from the date of the first award. The firm's initial position in the
LANDSCAPE ARCHITECTURE PROFESSIONAL SERVICES EDP Pool under each qualified technical certification category will be based on the
firm's last three (3) years of dollars awarded and paid, for professional services ren-
The County Manager, Miami-Dade County, announces the establishment of the Eq- dered on County projects. Work assignments will be issued on a rotational basis. Sub-
uitable Distribution Program (EDP) for the purpose of distributing the County's sequently, the firm's position in the EDP Pool will be adjusted based on the value of
procurement of architectural & engineering (A/E) services fairly and equitably. the work awarded and/or payments to the firm for all County professional services as
County miscellaneous A/E service contracts as defined in Chapter 287.55, Horida a prime and/or sub consultant. Please be advised that no minimum or maximum
Statutes and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code, will be amount of compensation or work will be guaranteed to the professional service con-
administered through the EDP. The County announces that professional services sultant retained under this agreement. These contracts will serve to meet the unantici-
from qualified firms who elect to participate in the EDP are being requested, to pro- pated needs of various County departments for A/E professional services.
vide miscellaneous architectural, engineering, landscape architecture, planning ser-
vices, etc., on as needed services for various projects where preliminary scope and The following criteria must be met in order for consultants and/or firms to be eligible
estimated construction costs are identified for various Miami-Dade County Depart- for the EDP,-pre-qualification certification, a business owner, alone or as a member of
ments. These services include, but may not be limited to : design and plan prepara- a group, shall own or control only one firm including affiliates in the EDP, and mdi-
tion of capital project development; preparation of architecturallengineering studies, visual design professional can only qualify one firm pursuant to their respective gov-
and summary reports; updates and modifications of previously-designed projects to ermng boards of the State, executed the continuing services contract, submitting
conform with current code mandated/legal requirement; construction phase services monthly utilization reports on all new and existing County contracts, submitting affi-
as necessary; and provision of office and field personnel as support to staff and any davit affirming its three years past history of dollars awarded and paid for County
other miscellaneous services scope permitted by Florida Statute 287.055 and Chap projects as a prime and/or sub consultant, and having an actual place of business-in
ter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code. Mian-
Dade County. Please be advised there will be no further direct indIvadual mailings
To fulfill such miscellaneous architectural, engineering and landscape architecture advising consultants and/or firms of architectural and engineering solicitations
services, the County intends to contract with all pre-qualified professional consult- for any projects in the future. AH advertisements will be made via the Depart-
ants, interested in participating in the EDP program, under separate but similar non- ment of Procurement Management's Internet web site (www.co.miami-
exclusive miscellaneous professional service agreements for specified terms which dadsft.midpan) and the following periodicals : The Miami Times, Daily Business
will not exceed three (3) years in duration. Upon successful approval of a firm's Review, Diarios de Las Americas, and Haiti en Marche.


Ri


Merrd cor 200


.


Harti.
L 6co-tourisme, les sports et 1' agriculture, tels sont les
trois domains dans lesquels il poun-alt y avoir une coo-
p6ration entre B61ize et Haiti, a souhgn6 1'ambassadeur
Edouardo Lama mardi au cours de la c6r6monie de re-
mise de letters de cr6ance au palais national.

Une nouvelle icole de m6decine en Haiti
Le novel ambassadeur cubain en Haiti a annonc6 que
son pays aiderait b la construction d'une faculty de md-
decine en Haiti, pour cobbler le vide que cr6era le d6-
part 6ventuel des m6decins cubaIns d6ployds dans les
h8pitaux haltiens A travers tout le pays.

Ronald Camille poursuivi par la Police ...


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

1.00 Transportation Planning
1.01 Urban Area and Regional Transportation Planning
1.02 Mass and Rapid Transit Planning
1.03 Aviation Systems and Airport Master Planning
1.04 Port and Waterway Systems Planning
2.00 Mass Transit Systems
2.01 Mass Transit Program (Systems) Management
2.02 Mass Transit Feasibility & Technical Studies
2.03 Mass Transit Vehicle & Propulsion Systems
2.04 Mass Transit Controls, Communications & information Systems
3,00 Highway Systems
3.01 Site Development and Parking Ent Design
3.02 Highway Design
3.03 Bridge Design
3.04 Traffic Engineering and Operations Studies
3.05 Traffic Operations Design
3.06 Traffic Control Systems Analysis, Design
4.00 Aviation Systems
4.01 Engineering Design
4.02 Architectural Design
5.00 Port and Waterway Systems
5.01 Engineering Design
5.02 Architectural Design
6.00 Water and Sanitary Sewer Systems
6.01 Water Distribution and Sanitary Sewage Collection and
Transmission Systems
6.02 Major Water and Sanitary Sewage Pumping facilities
6.03 Water and Sanitary Sewage Treatment Plants
7.00 Solid Waste Collection and Disposal Systems
8.00 Telecommunication Systems
10.00 Environmental Engineering
10.01 Engineering Design
10.02 @ Geology Services
10.03 @ Biology Services
10.04 @ Chemistry Services
11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
14.00 Architecture


16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management
18.00 Architectural construction Management
19.00 Value Analysis and Life-Cycle Costing
19.01 Transportation Planning
19.02 Mass Transit Systems
19.03 Highway Systems
19.04 Aviation Systems
19.07 Solid Waste collection and Disposal Systems
19.08 Telecommunication Systems
19.09 Soils, Foundation and materials Testing
19.10 Environmental Engineering
19.11 General Structural Engineering
19.12 General Mechanical Engineering
19.13 General Electrical Engineering
19.16 General Civil Engineering
19.17 Engineering Construction Management
19.18 Architectural Construction Management
19.20 Landscape Architecture
20.00 Landscape architecture
A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), pre-qualification package,
and submittal instructions may be obtained at the Vendor Information Center (VIC)
which is located at 111 NW 1 Street, Lobby, Suite 112, MIAMI, FL 33128, (305) 375-
5773, or on-line at www.co.miami-dade.il.us!dpm and www.co.iniami--dade.tT.us!!dbd.

CONTRACT MEASURES REQUIREMENTS
There are No Contract Measures.

SUMITTAL REQUIREMENTS
The submission deadline date for Letters of Participation is November 15, 2001 at
2:00 P.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes must be received at the Vendor Infor-
mation Center (VIC), 111 N.W. 1 Street, Lobby, Suite 112, Miami, FL 33128. Be ad-
vised that any and all sealed envelopes received after the above specified response
deadline shall not be considered for eligibility to the EDP Pool for calendar year
2001. The VIC with the date and time of receipt shall stamp each submittal. This
stamp shall constitute definite evidence of such date and time. The EDP will be
opened for new members semi-annually, thereafter.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance 98-
106.


fbE FOH aaa
(suite de la page 2)
pennee, participer A la r6alisation de grand projects de
d6veloppement en Haiti.

Prochaine signature d'accord entre le gou-
vernement haltien et canadien
Le novel ambassadeur du Canada en Haiti, Jr Kennet
Cook, a annonc6 la signature de deux accords de coop6-
ration d'un montant de7 millions de dollars entre les
deux pays. Ces accords concernent les domains de
l'Education et de la Sant6.

Les domains de cooperation entre Bblize et





I I


Allez de GUERIE & IETE nuiiatdsmt


LI I I 1


I


I


GRILLE DES PROGRAIMMES


Mercredi 3 Octobre 2001


Page l8


LS Jeux


G UEI


Solutions de la


ETTE


VBESM
G X MCT
L KADR
BTB F K
Z UDNU
R GRAH
B HELM
LAGHM
C ZAGM
AN 0 AC
SISBS
TAK HA
INAG Z
ONVCJ
I HE BV


J AL
ZAP
US 0
RIN
MPR
IAP
N KB
ATA
WIM
RAI
AZA
P F N
KAG
MRQ
GTB


SCABL


Solutions de la semaine passde:


...


FM LI~


etI iZ ~ s


1 OS .:3


1 ppement et Paix se dit 6galement pr6occup6 de la s6curit6 du juge Gassant
et de la famille de Jean Dominique. (source AHP)
Distribution de materiel de travail aux policies de l'adroport.
Is directeur administration de la PNH, Carel Alexandre, a proc6d6 mercredi der-
nier Ma distribution de materiel de travail aux policies cantonnis au commissa-
riat de l'Aroport Mais Gat6 de Port-au-Prince. Cette distribution de materiel doit
permettre aux policies d'8tre plus efficaces dans l'accomplissement de leur tAche
et a 6t6 r6alis6e simultan6ment au Cap-Haitien, A Jacmel et & Malpasse.

Operation Ouragan centre la drogue : Arrestations oprdes
Is porte-parole de la PNH'a confirmI'arrestation de plusieurs personnel & J6r6-
mie, au Cap Haitien et & Port-de-Paix dans le cadre del'Op6ration Ouragan lance
par la police centre les trafiquants de drogue.
Cette operation est men6e conjointement avec d'autres pays de la Caraibe dans le
cadre de la lutte centre le traffic illicit de la drogue dans la region.
Is ministry de la justice, Gary Lissade, a fait savoir que l'objectif de l'Op6ration
Ouragan est de freiner I'expansion du traffic de la drogue dans la region Caraibe. II
a aussi annonc6 qu'un bilan des personnel arr8ties sera pr6sent6 A la press A la
fin de l'op6ration.
Nouveau conseil administration A la Tileco
En voici les membres :
Mr Faubert Gustave, Pr6sident
Mr Ansy Pierre-Inuis Vice-pr6sident
Mr Ernst Israque, Membre
Mr Karl Auguste, Membre
Mr Claude Etienne, Membre.
Journ4e mondiale du tourism
I'Organisation Mondiale du Tourisme avait choisi cette ann6e pour thame: Is
tounsme, un instrument au service de lapaix et du dialogue entre les civilisations.
En Haiti,1e Ministre du tourism a organism jeudi & la Maison du tourism de
Port-au-Prince, une journ6e portes ouvertes hl'intention des 6coliers et des to-
diants.
Marine Deverson, a mis en evidence le rble des infants dans le d6veloppement de
cette activity porteuse d'espoir, de devises aussi. Madame Deverson a expliqu6 que
l'essence de I'industrie touristique 6tait fondle sur les relations interpersonnelles, ce
qui permit aux peoples du monde enter d'dchanger leurs experiences A tous les ni-
veaux.
IL occasion dela journey mondiale du Tourisme, le Pr6sident Jean Bertrand Aristide
a requ, jeudi, au Palais National, quatre-vingt-treize miners dans le cadre d'un con-
cours litt6raire destiny & tester la perception par les jeunes de la r6alit6 et du yotentiel
touristique haltien. Plusieurs d'entre eux ont 6t6 honors par le Chef de l'Etat, dont
Christian Immaine, laur6at national du concourse. Madame Deverson pense qu'il est
n6cessaire de profiter du talent des infants pour vendre nos products touristiques A
l'extrieur.
Cependant, elle n'6tait pas en measure de dire avec precision les progrbs r6alis6s par
son Ministbre au cours des sept derniers mois. Elle a tout implement parl6 d'un en-
semble de priorities fixes par le pouvoir pour permettre l'intensification du tourism.
Il s'agit de enforcer un cadre l6gal de concert avec le Minist&re du Commerce et le
Parlement, dans le but de favoriser l'investissement dans le pays. Rappelons que le
project relatif au code d'investissement d6pos6 par le MC a dbjh 6t6 ratifi6 par les
S6nateurs et les D6putis.
Martin Deverson a mentionn61'imp6ratif de revaloriser notre patrimoine cultural, en
encouragement les oeuvres artisanales, la peinture et la cuisine locale, qu'elle considered
d'ailleurs comme la meilleure de la Caraibe. La Ministre a 6galement annonc6 lamise
en place d'une campaign d'6ducation civique pour sensibiliser les gens b la n6cessit6
de mettre en valeur << tout ce que nous avons A offnr comme resources aux 6tran-
gers >.
Ce vendredi 28 september, Madame Deverson devrait se r6unir avec des profession-
nels, des universitaires et des fonetionnaires de son Ministare auteur des m6tiers li6s A
l'activit6 touristique. << Le tourism n'est pas un secteur vertical, mais transversal. II
n'est pas l'affaire d'un Gouvernement, d'un hotelier, d'une agency de voyage, mais
d'une communaut6 >, a-t-elle pr6cis6. (source HPN)


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Harti
161: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
-
email: enmarche @haitiworld.com
URL; w ww.haitienmarche.com


5h00 6h30


Bon Rdveil en musique

Au Pi irit chantant
premier journal creole avec Yves Paul L6andre

M6Iodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7hl5 : Au quotidian avec Elsie
7624 : La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35: I'Actualit6 en Bref avec Yves Paul Liandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55 : 1' Editorial


10h00-Midi Le disque de Pauditeur
avec Jacques Lacour
12h00-12hl5 Le Midi
Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou
12615 2h00 Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

2h00- 3h00 C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
3600-5600 Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

5600 Nouvelles

Sh30-7h00 Les Top Ten

7600-8630 Amor y Sabor con Lutchano

8h30-9h00 Soir Informations

10600 Notre Grand concert
L'Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)


Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)


9h00 et ...


En bref







| I gotptigu akJnMpu





a
MIAMI MUSIC FEST- COMMUNITY EXPERIENCE TOURS.
SOU FOTO-A NOU WA GROUP KILTIREL <>(Haitian American Youth) KI
NAN SIDWAS MIYAMI. H.A.Y.0 SE MANM <>(Haitian Artists Network)
HAYO SOU DIREKSYON MIREILLE DAVID AP SALOUWE DRAPO PEYI NOU
BLE-E-WOUJ FYETE TOUT AYISYEN NAN DYASPORA-A


y por todos

Jose Deluy
in: Le vent tourney
Editions Deluy -Monr6al-Qu6bec

28 OKTOB 2001
. JOUNEN ENTENASYONAL KREYOL
Nou mande tout mounn osnon bganizasyon
k'ap prepare aktivite pou selebre Jounen
entanasyonal Kreybl la pou yo voye E-mail bay
Jan Mapou pou nou kab anonse-1 nan Ti-gout
pa Tigout. Voye anons yo bond. Pa tann d6nye
jou. Ane sa-a YOYOL pral danse banda nan
dyaspora-a! janmapou@aol.com

RASIN-2001
Ane sa- a Koukouy yo ap la. Achte tikht nou
bond pou n'pa rate evennman kiltir61 sa-a.
Rasin 2001 se pi gwo rasanbleman family
Ayisyen nan Miyami. 3 Novanm, depi 26 rive
jouk 116 diswa...Make kalandrive nou

KREMAS MAPOU! SE NICHE DWAT!


DIKSYONE SINONIM
LANG AYISYEN
Youn diksyoni parbt anpenpan nan ane 2000-lan.
Diksyond-a soti anba plim Proph6te Joseph. Li rele:
Diksyonb Sinonim Lang Ayisyen-an. (Mo san
Tokay)Youn diksyond 557 paj. Edisyon Konbit
Ayisyen(revize-ogmante). Diksyond Sinonim sa-a
se youn dokimanth, youn michan travay rechbch ki
merited pou nou voye konpliman bay Phophate Jo-
seph. 26m edisyon-an balewouze tout ti pousyk
erb kwen kay oth-a te f'e nan premye edisyon-an.
S'oun liv ki bon anpil pou mounn k'ap aprann ak
ekri Kreybl, powbt ak ekriven. Diksyond Sinonim
Lang Ayisyen MO san Tokay anvant nan Libreti
Mapou Bookstore 5919 NE 2nd Avenue Miami
Fl. 33137, 305-757-9922

LITTLE HAITI
FIRST CLASS PARK
BRAVO
KOMISYONE ART TEELE
Kou sou kou de gwo reyinyon Younn nan
Chanm Dade County komisyond yo. L6t la nan Chanm
City komisyond yo. Komisyoni ART TEELE pardt ak
youn lame sipbth, Ayisyen, Kiben, Meriken, Juif.... Tout
te ankadre komisyond-a ki te prezante devan ansyen
kolbg li yo nan Dade County pou te mande pou yo soutni
pwojh Pak nan Little Haiti-a. Li pat mande lajan. Li te
mande siph. Siph moral. Siph pou youn pwojb li ta
renmen devlope ansanm ak County-a pou leve eskanp
figi Little Haiti, ede timounn yo ak fanmi Ayisyen yo.
Komisyonk-a di,. Wi, nou tout koupab, County-a koupab,
City-a koupab si Little Haiti nan kondisyon li ye-a, si
Little Haiti se sN kominote ki pa gen youn Pak pou
sbvi popilasyon-an... se youn wont. Li mande pou yo
ede-1 efase wont sa-a.
Apre sa, youn digdal Ayisyen ak etranje defile
devan komisyon6 yo pou siphte pwojb-a epi mande
komisyonk yo pou pote kole. Younn nan demand yo se
te Caribbean Marketplace la kote County-a ak Barbara
Carre te deja apwouve demand pou plis pase $300.000
pon reyabilite-1.. Komite-a mande pou County-a louvre
anvlip lajan sa-a pou achitbk yo koumanse travay.. Se
ta va premye kout pikwa pou PAK LITI'LE HAITI-a.
Dezybm reyinyon-a f'et vandredi pase nan City-
Hall kay Komisyond-a menm ak konfrb li yo. Dokiman

fe:,-" ..""s'pka nus0yonbyon te a6vo ebpo odu t e
pwojb-a. Kounye-a balon-an nan kan nou. Se kominote-
a ki pou vote yes pou <> nan pase pou nou
jwenn lajan sa-a. Mezanmi. men youn avantaj bab-e-
moustach nou pa ka kite glise anba bab nou... Jwbt pou
nou. Annatandan nou bat BRAVO pou komisyond-a. Fwa
sa-a, Li kenbe mo-1. 4 Jan Mapou


ATANSYON LENGIS...
Eske pou nou elimine lbt <> ndtalkole nan
lanng Kreybl la osnon se pou nou ta kite-1 an
rez6v pou ka espesyal tankou:
Jules, Jude, Jilles, Jid
Si nou di Jil ou Jules
Si nou di Jid pou Jude
nou vin tonbe nan Jil ak Jid ki 2 non fanmi
diferan...
Youn non tankou <>, si nou mete
<>... Sa n'ap ekri lb nou jwenn fanmi
<>?
Si m'achte youn machine mak <> eske
m'ap di m'achte youn machine isizi osnon
isouzou?
Pou youn ekriven ti detay sa yo f6 tinbg grate
tht. Sa nou di nan sa mesyedam?

MO ANGLE NAN KREYOL
Nou sonje blan Franse te pran youn lwa pou
defann mounn k'ap pale Franse mete mo Angle
nan lanng Franse-a? enoumenm sa n'ap f'e ak
pakht mo Angle ki fin anvayi lanng Kreybl-la.
Eske lanng nan ap f6 <> osnon l'ap
<> pi devan.


Mercredi 3 Octobre 2001


Page 19


LOS NEGROS DE DAJABON
Fuente de Sibao
merchant A l'aurore
en guenilles
vers les Bateys
Plaintiffs noirs D'Haiti
Sur le sucre du malheur
A la gloire de nos ivrognes en epaulettes
souffrent les ndgres des Bateys
bajo de los Charamicos
l'anti-chambre de la Plaja
van les cuisses dor6ess
con Pifia-colada
& la sueur
de los n6gritos
salvages d'Haiti
Mea-culpa
Dios mio
Caramba!


trabajando fiegro


Oy6! frbres humans


MIAMI MUSIC FEST COMMUNITY EXPERIENCE TOURS
PREMYE SEPTANM PASE. SOU FOTO-A NOU WA YOUN GROUP
VIZITE LOT KOMINOTE KI DEBATE NAN LITTLE HAITI POU VIN
GOUTE KILTI AYISYEN- AN : DANS- MIZIK- PWEZI- KUIZIN
ESKILTI- ESPOZISYON PENTI TOUT LAJOUNEN (foto: L. King)







I


_________ ~ __~__ ~___


Giving people help. Helping people give.

MEDIA ALERT
United Way of Miami-Dade to participate in
HAITIAN KONBIT US A RADIO THON
Fund-raising effort to benefit dislocated workers,
victims of terrorist attacks in N.Y. DC

WHAT: The economic impacts resulting from the terrorist
attacks are hitting home. With tourism, Miami-Dade's number-one
mdustry down, many local employees are facmg layoffs. Many Hai-
tians and Haitian-Americans are employed by the tourism industry.

To address the needs of the dislocated workers while
also extending a hand to the victims of New York City and Washing-
ton D.C., United Way of Miami-Dade is partnering with leaders within
the Haitian community on Haitian Konbit USA Radiothon.

Fund raised through the radiothon will be distributed as
follows: 75 % will go to dislocated workers in Miami-Dade and 25%
will go to victims of the terrorist attacks.

WHO: RADIO CARNIVAL (1020 AM) will host and
broadcast the radiothon.

WHEN: Haitian Konbit USA Radiothon will air on Thurs-
day, October 4th from 8 pm to 12 midnight.

MORE INFO: For more information, please call
305-751-5311


Charlot Lucien's CD release, Oct 19
September 24, 2001 Dear Friend,
On Friday October 19, from 6 to 9PM, please join State
Representative Marie Samt Fleur, Mr. Jacques Borges
of FHRM (Fondation Haitienne de Reconnaissance du
M6rite), and Professor Marc Prou (Haitian Studies
Association) for the release of our friend Chartlot
Lucien's first CD, "Ti Oma", a collection of stories
in Creole that look into the often bizarre behavior of
Haiti's social elite.
The author wiH sign copies of his CD ($10). The
event will take place at BAYOU CAFE, 215 FIRST ST,
CAMBRIDGE, MA Phone: 494-1115 for directions.

ATTENTATS DU 11 SEPTEMBER

Drble de Coincidence !!!
Date del'attaque: 11 Septembre ou 9/11- 9+1+1=11
11 Sept. est le 254e jour de l'ann6e : 2+5+4 = 11
Aprbs le 11 Sept. il ya : 111 jours pour la fin de l'ann6e
119 estl'areacodepourl'Iraqll'Iran: 1+1+9= 11
Les 2 Tours jumelles, debut c8te A cSte, ferment le chiffre 11
Le premier avion, frappant la tour 6tait Je Vol No.11
I'Etat de NY est le 11e Etat ajout6 Al'Union
New York City 111ettres
Afghanistan 11 lettres
The Pentagon- 111ettres
Ramzi Yousef 11 letters
Flight No. 11 : 92 passages A bord : 9+2 =11
Flight No.77 65 passages A bord : 6+5= 11


(6 oeuvres de six cineastes origi~naires de Chine, d'lran. du


I


Saturday N~ovemnber 3 rd 2001


"Layl pou Aykl"
Celebrate Haitian Roots Music in the heart of Downtown, Miami. Florida.
The Annual Festhwl is organized for the purpose of promoting Haitian
culture in South Florida and encouraging young Haition Americans to

0 value their culture. The event is by far the most attended Haitian celebration
in South Florida. In 1997, over 8000 fans attended RASIN 97 and the
event was named "The BEST FESTIVAL ofMiami" by the Miami New
Times: RASIN 98 drew a crowd of 9000; RASIN 99 was attended by
10,000 and RASIN 2000 was attended by over 18.000. This year the
crowd is expected to be over 20,000!
"Lavi pou Ayiti" is the theme for the Eighth Annual Haitian Roots Music
Festival "RASIN 2001" which will be held on Saturday November 3rd,
2001. Lavi pou Ayiti (Life for Haiti) is used in this context to urge citizens
and friends of Hait) to make a concerted effort to bring the orice beautiful
portion of Hispaniola back to life. This is a call to save the'lives of
thousands of God's children who are suffering in dire poverty and dying
of malnutrition. It is also a call to plant one seed of hope so that the once
lush forestation that covered the mountains of Haiti can one day bloom
rich and green again. This call is for justice for the thousands who have
fallen victim to the senseless wave of crime and violence that terrorize
the populace. The committee of RASIN dedicates the celebration of the
2001 festival to those who have lost their lives and to those who continue
to struggle in the homeland for a bettei- tomorrow. Let them live. Lavi
pou Ayiti
The eighth presentation of RASIN festival in Miami continues the mission
of bringing to the forefront a small slice of Haitian culture. Through this,
the Center for Haitian Studies, which is the principle producer, offers to
Haitian Americans in Florida and to the rest of the world the opportunity
< / to revel in one aspect of our culture of origin and, to do it with other
' members of the multiethnic American society. For those who, for one
reason or another, live far from their homeland, the festival offers the
rare and precious opportunities to touch base and to fortify themselves.


0M81HSPONSOR
MHAVE


Mercredi 3 Octobre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 35


Page 20


SIX FILMS, SIX PAYS
L'Institut Frangals en Haiti, avec le conc
Media en Haiti, prdsente
FESTIVAL CINEMAS D'AILLEURS
De Pekin it Mexico
du 2 au 7 octobre 2001 is flmpirial


ours du project Appui aux


I~~United Wa,


RAS IN


20 0 1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs