Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00077
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: September 12, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00077
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haditi en Marche edition du 12 au 18 Septembre 2001, Vol. X V, No. 32


TENNISnU.S.OPEN
.es eoeurs
wouams en anaxe

Venus bat Serena

6-2, 6-4 *
.


BOYCOTT ET EMBARGO
.

Lavalas s' or g an xse
*


z^"^"" pour res ster -,
Septembre-Jean-BertrandAristideestentrain total. s'adapter au context de
pen 'a peu de d6voiler ses batteries pour con- Au moment de tirer le quasi-embargo iconomique
trecarrer l'embargo iconomique occidental rideauen juilletdernier,1'interna- qui frappe actuellement le
pays.


MONDIAL 2002

EPOSII COHVRleSient

et furia Argentine a ==


U.S. IMMIGRATION

Le project Bush-

FOX unacceptable

pORT leS RHireS

immigrants
MIAMI, 7 Septembre Pendant que le president
George W. Bush et son homologue Vicente Fox se rencon-
traientlasemainedernibredesmilliersd'immigrantshaltiens
et quelques leaders hispaniques out organism une manifesta-


Hal-tz en Marche
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinibre
Bols Verna
Tdl: 245-1910 Fax 221-0204
ISliarni
173 NW 94th Street
Miami, Fl. 33150
Tel. 305 754-0105 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 5018 941 6897
illontreal 514337 1286
Fax 305 750-09 0 513-5688
e mal elunarche':1 hania orld.com
CRL www blitienmarche com I

LibraryofCa pre- 40sN like.xxors
-- -- ----


1


I


Ex. le president fait
appel aux membres du gou-
vernementpour sacrifier 10%
de leurs salaires A une cam-
pagne pour alphab6tiser le
plus grand nombre possible de
nos compatnotes qux ne sa-
vent lire ni 6crire leur nom
avant le bicentenaire de l'in-
d6pendance en 2004.
En m8me temps,
c' est surles jeunes des lyc6es,
colleges et university que re-
posera la champagne. Le pr6-
sidentintroduitainsilanotion
de service civique. Les
plus m6ritants seront r6com-
pensis en notes aux examens
officials, ainsi qu' en bourses
d'6tudes.
Le movement coo-

pbeuratcipre
cette campa-
gne semble
aussidestin6e
A soulever un
certain mou-
vement de
ferveur na-

""Yo...

"L*Loempend
Toussaint
Louverture
4 n' a apprise A
.. lire qu'd 48
ans, relieve
Aristide .


Le president Aristide dans un message aux accents nationalists
photo Jean Claude Pierre-Louis .
sans le nom qui menace de runner son second tional a td on no peut plus clair.
quinquennat. Haiti ne recovra pas un kopeck
Environ40.000 personnel se r6unis- tant que la crise n' aura 6t6 solu-
e


Pourtant, il a
Exhibition de majorettes vendredi au stade Sylvio Cator photo Yonel Louis/HenM
saint vendredi au stade Sylvio Cator pour tionn6e de A jusqu'd Z. Sur ce, pris sa place dans la grande
comm6morer la journ6e mondiale de l'alpha- I'ambassadeur am6ricainen Haiti Histoire; sa constitution de
b6tisation.I'6v6nement avaitpour titre: Al- partit mener campaign centre le 1801 ne finit pas, 200 ans
phab6tisation+coop6ratives=croissance6co- government en diaspora has aprbs, do nous 6tonner (voir
nomique. tienne (Miami), alors qu'on parle exposition au musde des an-
Septmois se sont d6ji 6coul6s depuis mime de rappel tout implement catres / MUPANA), y compris
I'investiture d'Aristide, 61u ennovembre 2000 de son ambassadeur on Haiti par un president Frangois Mit-
pour un second terme Alapr6sidence, dontit a administration Bush. errand visitant le memorial
pass6 jusqu'icilaplus grandepartiehessayer Le president Aristide consacr6 & Toussaint au fort
de trouver un modus avec son opposition qui semble avoir comprise qu'il n'y a de Joux ott Napoldon le fit
contest en bloc les 61ections del'ann6e 2000 plus rien & esp6rer de ce c8t6, et emprisonner et mourir de
(16gislatives, manicipales et locales rempor- que ces ndgociations ne le mbnent froid et de privations. Ainsi,
tdes plus que massivemetit par le parti aupou- nulle part, cu dehors d'une suren- explique Aristide A sa jeune
voir) et avecla communaut4 international qui chhre dont il ne peut privoir jus- audience, si Toussaint a pu
appuie les revendications de l'opposition en qu'ofi clle pcut aller trop loin. apprendrehlitejusqu'hl'ilge
plant toute assistance financibre gendralement Aussi a-t-on clairement I'impres- de 48 ans, jamais trop tard
quelcomple no rigime Invalas nu pouvoir. sion quele government haltien pour him faire ... en marte-
Main depuis prbs de trois mois, les est cu train de changer son fusil lant la devise national et en
ndgaciationssentsuspendues.Pouvoiretop- d'dpaulc. lafaisantr6piterparlamulti.
position set lonjours prGts 5 affirmer leur Leplanddvoilivendredi tude:Libert6,f-*.,1ild.Frater
volume de reproudre 6 la premiere occasion 6 I'occasion de la journec de l'al- nit6.


tion en face des
bureau du Ser-
vice d' Immigra-
tion et de Natu-
ralisation (INS)
& Miami pour
exprimer leurs
revendications
vis-A-vis du pro-
gramme de16ga-
lisation on dis-
cussion entre les
deux chefs
d' Etat : celui
d'accorder lard-
sidence16gale A
3millionsd'im-
migrants ille-
gaux mexicanns









SEN PLUS ...ENBRF..


L'61ue du concourse Miss Videomax 2001, MIle Jessica St Jean
photo Image Nouvelle
la cha^me priv6e T616max. porter cette quatribme edition du Concours
La finale a eu lieu le samedi ler T616max? A l'annonce de sa victoire,
september. Jessica a fondu enlarmes,
Aprbs 8trepass6e A cit6 delapre- Nous disons Bravo k Jessica.
mibre edition duconcours en 1998, et plus Bravo aussi & T616max et A
d6terminde que jamais, Jessica avait tenu l'6quipe de Miss Videomax, en espirant
absolument A prendre sa revanche en par- que cette dernibre fera encore mieux & la
ticipant pour la deuxibme fois au concourse. procaine edition.
Et cette fois a 6t6 la bonne. Le Colas


Page 2


Mercredi 12 Septemnbre 2001


Lancement de la champagne d'alphabitisation
II a eu lieu le vendredi 7.Septembre en presence du Pr6sident de la R6publique, de la
Premiere dame, du Premier ministry, du cabinet ministriel, de quelques diplomats et
d'une foule estim6e A environ40. 000 personnel. Le state Sylvio Cator, oft se d6roulait la
c6rimonie, 6tait plein 4 craquer. Des d616gations venues des 9 d6partements g6ographi-
ques du pays, 6taient prdsentes.
" Youn mobilizasyon manchlong, pou youn alfabetizasyon tou-t bon: tel est le mot d'or-
dre lanc6 par le Chef de 1' Etat qui a pr6sent6 1' example de Toussaint Louverture qui a
apprise Alire et & 6crire A1' Age de 48 ans. "11 avait donc l'tige que j' ai aujourd'hui", a fait
remarquer M. Aristide.
Le President a indiqu6 le nombre d'analphabbtes ripertorids dans le pays :
364.268 dans le Nord; 305.717 dans l'Artibonite; 266.955 dans le Sud;
Grande Anse et les Nippes : 266.469; Plateau Central: 130.452; 121.847 dans le Nord
Ouest; 117.081 dans le Sud-Est, et 93.961 pour le Nord Est.
D'autres measures annonc6es par le Pr6sident:
Un pr616vement mensuel de 10 % sur le salaire des ministries, prilbvement aussi sur les
salaries des s6nateurs, diput6s, magistrates, members de Asec et Casec.
La Police national, les D616gu6s et vice-D616guds fourniront aussi leur aide A cette
champagne, de m8me que les 616ves des classes terminals rh6to et philo.

Le Ministry de l'Education Nationale donne sa admission
Le ministry de 1'Education national a refuse de commented sa decision. Cependant le
ministry Georges M6risier a confirmavoir envoy6une letter de admission au Prisident
de la R6publique, et au Premier Ministre pour leur faire part de sa decision.
Le Ministry devait serendre & Genbve pour assisted hune conference del'UNESCO sur
l'6ducation. Le minister de l'Intdrieur Henry-Claude M6nard a 6td d6pach6 Al'adroport
pour empacher le depart de son collbgue de l'6ducation.
Celui-ci en reaction, aurait imm6diatement d6cid6 de d6missionner.

Edwid e Danticat invite & Tours dans le cadre
,
d un co loque
L'6crivain d'origine haltienne Edwidge Danticat a 6td invite A prendre part & un collo-
que qui porter sur les crises et la violence aprbs les nannies 60 aux Etats-Unis, c'est-A-
dire la radicalisation du Mouvement des Droits Civiques et le d6clin des revendications
assassinates, 6mentes urbaines, Panthdres Noires, Nation de l'Islam). Le principal thbme
retenu pour cette reunion, qui se tiendra du 15 au 17 novembre 2001 h l'Universit6 de
Tours, en France, est Incidences del'Histoire dans la fiction noire contemporaine ".
Le Group de Recherches Anglo-Am6ricaines de Tours, organisateur du colloquie, a opt6
pour une approach pluridisciplinaire. Ainsi, des historians am6ricains, specialists de
1'histoire afro-amricaine, participeront A cette session oix Edwidge Danticat est convide
avec d'autres 6crivains.

Ratification de cinq ambassadeurs
Le S6nat de la R6publique a ratified le choix de cinq nouveau Ambassadeurs d'Haiti.
11 s'agit de MM. Gabriel Augustin mut6 de Miami & Kingston, Jamaique;
Idalbert*Pierre-Jean qui laisse l'Espagne pour occupier le poste d'ambassadeur au Mexi=

1:-, An c ee m6 a eur den agne;
Renard Fleurismi repr6sentera Haiti kl'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Dicaissement de soixante six millions de gourdes
La decision a 6t6 prise par le Ministbre de l'Intbrieur pour satisfaire les revendications
des employs des diff6rentes mairies de la region m6tropolitaine de Port-au-Prince et
permettre aux diverse administrations communales de se mettre s6rieusement au tra-
vail.
A P6tion ville, on peut observer dans les rues des 6quipes d'6boueurs, chauss6s debottes,
leur casque viss6 sur la tate, nettoyant les rues de la ville, tandis que la mairie de Port-au-
Prince a rendu public un plan plut8t ambitieux qui consisterait A d6barrasser les rues de
la ville de ces millers demarchandes installers sur les trottoirs, des garages fonctionnant
en plein quarter r6sidentiel etc... Un plan difficilement applicable.

Lundi 3 Septembre : Rentrie des classes
3 September, c'6tait la rentrie des cases. Ce jour 111es infants se sont pr6sentis dans
les diverse dcoles pour faire connaissance avec leurs professeurs, voir leurs sales de
classes et pour renter chez eux peu aprbs.
Cependant la veritable rentr6e des classes n' a pas eu lieu pendant cette semanie du 3
september, si l'on en juge par le peu d'affluence de voitures dans les rues. II faut dire
que diverse coles avalent choisi de fixer leur rentr6e b la semaine d'aprbs. 11n'est
que d'attendre.
Cette decision de faire renter les infants h l'6cole dbs le d6but de septembre est trbs
controversies non seulement par des parents craignant de ne pouvoir faire les frais
mais aussi par les professors, surtout ceux des members de l'Union Nationale des
Normaliens Haitiens et de la Conf6d6ration Nationale des Enseignants Haitiens pour
qui, une augmentation des jours de classes ne peut en aucun cas r6soudre le problbme
des checks enregistris aux diff6rentes 6preuves de l'Etat.

L'Etat Ha'itien et la rentr4e des classes
Vente massive de lives subventionn6s par l'Etat, ce qui allege un tant soit peu le far-
deau des parents.
Distribution d'uniformes ( 150.000 au total) aux 616ves des six premieres annies fon-
damentales des coles publiques.
Bourses on demi-bourses d'6tudes pour les infants .
A cela il faut ajouter la decision de Talwan de reconduire son progranune de canines
scolaires instaur6 depuis quatre ans. I'aide de la R6publique de Chine s'616ve A
TROIS MILLIONS de dollars et s'6chelomxe sur 5 ans.
1 Million est d6bours6 chaque semester aux responsables de l'Education Nationale et
le lundi 3 septembre le 5 d6boursement a 6td remis.

Cooperation ha'itiano- japonaise
Dans le cadre du programme de cooperation entre les gouvernements japosuris et hai-
tien une d616gation du MARNDR, compos6c du Directeur G6ndral l'Ing6nieur Agro-
(voirEnBref/17)


HISTOIRE
f *
Lumumba re ar t

SHTERCO R WRShmgton
WASHINGTON, 7 Septembre anglais NSC, et secretaire b la D6fense).
Le film Lumumba de notre compatriot Contrairement au personnel du
Raoul Peck est en train de cr6er un mini- film, Frank Carlucci n'6tait pas le CIA
candle dans la capital f6d6rale man A Liopoldville, bien qu'il servira
amricaine. plus tard comme assistant-directeur de
Eneffet,1'un des personages du 1'agence de renseignements.
ilm n'est autre qu'un amricain nomm6 Aujourd'buiFrankCarluccis'est
Frank Carlucci, qui se troupe Stre reconverti dans les affairs, au sein d'un
aujourd'bui un grand ponte & Washington. important group bancaire, Carlyle Group.
Aussi s'insurge-t-il centre la description Selon Carlucci, son personage
que fait de lui le ciniaste haltien. dans le film est une pure fabrication, et il
Patrice Lumumba est arrive au pourrait m8me trdner Raoul Peck deviant
pouvoir A l'indipendance du Congo en les tribunaux s'il ser6v61ait quele cin6aste
uillet l960.Quelquesmoisplustardilfut l'a introduit dans cette rencontre avec
envers6 et plac6 en detention par le colo- Mobutunon par erreur, mais defagonma_
nel Laurent-Disir6 Mobutu. licieuse.


Raoul Peck s'estinspird enpartie
de1' oeuvre d'un crivain hollandaise, Ludo
de Witte, I'assassinat de Lumumba. "
Dans le film, on voit un jeune di-
plomatenomm6 Frank Carlucci participant
A une rencontre avec le colonel Mobutu,
au cours de laquelle l'assassinat de Lu-
mumba aurait 6ti d6cid6.
Le vrai Frank Carlucci est
aujourd'hui une sorte d'6minence grise A
Washington (depuis le temps qu'il 6tait le
2* secretaire hl'ambassade des Etats-Unis
A L60poldville, en passant par diff6rentes
positions de plus en plus importance dans
administration am6ricaine, y comprise
no.1 du Conseil National de S6curit6, en


s


f






j
r


Cependant la v6rit6 demure que
le president Dwight Eisenhower, craignant
que le Congo ne devienne un satellite de
I'Union Sovi6tique, avait instrait le chef
de la CIA, Allen Dulles, de faire tout ce
qui est en son pouvoir pour se d6barrasser
de Patrice Lumumba, pour 1'61imination
duquel un poison avait m8me 6t6 pr6par6
et d61ivrd au chef d'antenne dela CIA dans
la region, Larry Devlin.
Fait prisonnier, Lumumba fut li-
vr au president s6paratiste du Katanga,
Moise Tshombe, qui 6tait sonpire ennemi.
Celui-cile fit torturer, puis finalement abat
tre. Deux policies belges firent disparal-
tre le corps dans un bain d'acide.


. ,
Cubann de Miams accuse
, , ,
d'avour ete un tor txonnaire
.
MIAMI, 7 Septembre Un re- dans sa residence & Miami. 11 a 6te renns
traits cubain de Miami a 6t6 arrat6 sous on liberty sous une caution de $500.000.
I'accusation d'avoir torture des prisonniers Eriberto Mederos est accuse plus
.
politiques autrefois & Cuba, en leur appli- sp6cifiquement d'avoir menti pour obte-
quant des chocs 61ectriques. nir la nationality amdricaine. II a d6clar6
Iss agents immigration ont ar- faussement aux autorit6s am6ricaines
r8tdmardiEribertoMederosAgde78ans, (voirCubain/18)


SPECTACLES

L T le CO800 S 6 8 MRH0 X
Jessica St. Jean, Ag6e de 19 ans, Jury a d6cid6 A l'unanimit6 d'accorder la
616ve des soeurs de la Charit6 de St-Louis, premiere place A Jessica St Jean, qui de-
cadette d'une famille de 3 filled, a triom- vient ainsi Reine pour un an.
- ph6 des dix finalists du Concours Miss Qui aurait cru que cette jeune fille
Videomax 2001 organism chaaue annie nar assi simnle anns sn demarche allait rem





I


a t en arc e o ,


SOMMAIRE


e.gALen bugo:
Lavalas s'organise pour resister p.1


Admission du Ministre

epPORe AeU- d: de l'Education,"J:'r"rdn ouh
l'Education Nationale, Geroges M6risier, a confirm sur ne pouvait laisser le pays au moment oft la rentrde s' an
une radio de la capital qu'il a effectivement envoy une nonce aussi difficile et d61icate, mais qu'il n' ya rien eu
letter de admission au chef du gouvernement Jean-Marie de personnel ni aucune discussion entre eux.
Ch6restal, ainsi qu'auprisident Jean-Bertrand Aristide. D'autant que le ministry Georges M6risier est
La letter de admission n'a pas 6t6 rendue publi celai qui a d6fendu la rentr6e das le 3 september, mal-
que, et le ministry M6risier s'est refuse & tout common gr61es protestations des syndicate d'enseignants et des
taire. parents incapable de faire les frais pour envoyer leurs
Les speculations sont allies bon train au sujet de infants en classes.
cette admission. La version la plus courant est que le mi- Deplus,1e government est sous les feux croi-
nistre del' Education national allait partir le jour m8me de sis d'une opposition qui fait fl5che de tout bois.
larentr6e des classes,1elundi3 september, pour une conf6 Le minister M6risier ne se trouvaitpas aux c6-
rence de1' UNESCO sur 1' education & Genbve, et qu'il en a r6monies de vendredi au stade Sylvio Cator & 1' occa-
6t6 empachi, d'ordre du government, par son collbgue sion dela journiemondiale de l'alphabitisation. N6an-
de l' Int6rieur, Henry Claude M6nard. moins onrapporte qu'il serait encore isonposte ... pour
Celui-ci est intervene sur les ondes pour dire qu'il exp6dier les affairs courantes.


Un Dominicain tue une centenaire
SANTO DOMINGO, 6 Septembre La police a Ag6e de75 ans, et nu compagnon de 60 ans d' Age, a d6-
arrat6 un homme accuse d'avoir tu trois personnel, dont clar61apolice dominicaine dans un communiquannon-
une femme Ag6e de 106 ans, avec une machete. gant I'arrestation mercredi de Franklin Pena Garcia.
Franklin Pena Garcia, 28 ans, encourt la peine de In police a trouvi les corps mutil6s des victi-
mort pour les assassinate de Florida Pena, 106 ans, sa fille mes dans leur mason & Canongo, une ville situde prbs


ACTUALITENATIONALE
C616bration de la journey mondiale d'alphabitisation p.8
Admission du Ministre de l'Education p.3
Les Ev$ques d'Halti :
Pour un dialogue "sans retard et sans marronage p.3
IMMIGRATION
Le project Bush-Fox unacceptable ... p.1
Manifestation AMiami p.7
IIISTOIRE
Lumumba refait surface & Washington p.2
Entre 15 et30 millions d'africains riduits A l'esclavage
en dix sidcles p.11
Des avancies & Durban, mais ce n'est qu'un d6but p.12
INTERNATIONAL
Cubain de Miami accuse d'avoir 6t6 tortioidaire p.2
Janet Reno, candidate au poste de Gouverneur de la Floride p.8
SPORTS
Un entraineur argentinA la tate de la s61ection haltienne
::-',boalvCcentetfuriaArgentinep.12
Venus bat Serena p. 9
Serena Williams trop forte pour Martina Hingis p.10
Hewitt remporte son premier titre du Grand Chelem p.11
Open du Canada double dame p.20
SPECTACLE
Le concourse T616max p.2

de la frontibre avec la R4publique d' Haiti.
Il n' est pas clair si Franklin Pena est
parent, ou non, avec les victims, et la police
n' a pas fourni plus de details.


Les eveques

d'Ha'iti:


pour un dia-

OgHe <


sans marro-



Conf6rence Episcopale d'HaYti
Message au Peuple de Dieu
Chers Frdres et soeurs,
Bientit, nos obligations pastorales et
notre devoir de coll6gialit6 6piscopale nous
conduisent tous & Rome, nous, Eveques
d' Haiti. Nous gallons accomplir notre visited

"ad limina apostolorum", c'est A dire un pble-
rinage aux tombeaux des Ap8tres, lieux sanc-
tifi6s par leur mar tyre. C' est pour nous 1' occa-
sion, tous les cinq ans, d'informer le Saint Phre
de notre activity pastorale, de partager avec lui
nos joies et nos espoirs, nos inqui6tudes et nos
soucis. Le Saint Phre en profit pour nous pro-
diguer conseils et encouragements, pour nous
dresser avis et directives aprbs avoir pris con-
naissance de nos rapports et nous avoir enten-
dus. C'est toujours pour nous un motif de joie
mais cette fois, notre joie est m816e de graves
preoccupations morales, vu l'6tat deplorable
du Pays.
(voir Ev4ques / 8)


Mblodie 103.3 FM

"Lady Blues "
l'heure du JAZZ
tous les jours de Midi & 2 h

"Au bon vieux temps!"
succhs haYtiens de 4 dicennies
de3hh5h
103.3 FM, Port-au-Prince


.


Mercredi 12 Septembre 2001
Hii M h VlXV No32


Pae3


E.














..aS -


10 67 1







. I a


ACTUALITE







I UNE ANALYSE I


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


BOYCOTT ET EMBARGO


/ 1 /*

Lavalas se prepare a resister
(Risister ... suite de la premiere page) nes de millers de members et ne demandent pas plus de


tion, et de l'initiative ainsi saisie pour relancer la mobilisa-
tion, 1'autre volet du diptyque s'appelle cooperative. Un
movement se met en place depuis quelques minois dans le.
pays. Ce sont les cooperatives. On commenqa par entendre
qu'il existe de petites institutions financieres.dans le sec-
ar~wep rap y rert.sSSESwpmsaulH m


r- yfc&
Une multitude
teur informel qui peuvent garantir 10% d'interets et meme
dclavantage A ceux qui y placent leur argent. Le bouche A


oreilles fit le reste. Des gens qu'on ne soupyonnerait pas,
en profitent aujourd'hui pour faire fructifier leurs dcono-
mies face aux grandes banques locales qui restent des insti-
tutions de d6p6t avant tout.
Un certain brassage d'argent qui ne doit pas etre
stranger aul6ger ralentisse-
ment de la hausse du dollar
(malgr6 tout vendredi, on
demandait 25.gourdes pour
1 dollar amdricain), alors
qu'avec la fin des vacances,
le ralentissement des visits
par les compatriotes de la
diaspora et les d6penses de
la rentr6e des classes, 1'on
s'attend toujours A une nou-
velle et plus forte pression
sur la monnai e national ...
Mobiliser le capital
national...
Quel rapport entire
le pouvoir et cette floraison A lf 9
de cooperatives ? C'est le
pr6sidentAristide lui-meme
qui vend souvent la meche. Le president Aristi
Recevant les petits bouquinistes au palais na- ecoutant l
tional la semaine dernire, il leur recommande de s' organi-
ser en cooperatives. Tout comme avant eux les membres de
divers autres petits mdtiers ...
Certains disent que Haiti est en train de se chan-
ger en un paradise fiscal. En tout cas, dans son dernier rap-
port sorti la semaine dernmire, 1' office international (OCDE)
qui d6nonce les pays coupables de blanchiment d'argent
n' a pas Haiti sur sa liste noire ... contrairement aux ann6es
pr6c6dentes.
En meme temps que ces cooperatives prennent de
plus en plus d'initiatives ... Par example, A 1'occasion de
cette rentr6e, on les voit offrir fournitures scolaires et bour-
ses d' 6tudes pour s'attirer toujours plus de membres, ceux-
ci se recrutant principalement dans la parties majoritaire de
la population. Certaines compteraient d6jA plusieurs dizai-


500 gourdes pour en faire parties ... Une fois inscrit, on a
droit A des privileges, comme celui d'avoir un bonus sur
chaque nouveau membre recommand6.
Un vaste movement qu'on dirait destined A mobi-
liser le capital national.


letizasyor

de, entire son spouse et le premier ministry Ch6restal,
e message de la ministry a I'Alphabetisation


Donner A l'informel pignon sur rue ...
Du coup, 1' on se souvient des conferences en HaYti
du sociologuelatino-amdricain Hernando de Soto, affirmant
que les pauvres d' Haiti sont plus riches que les riches ...
Pour peu qu' on sache organiser cette richesse !
C'est peut-etre A quoi est en train de s'atteler le
pouvoir Lavalas." Alfa + koperativ = kwasans ekonomnik. "
Organiser le capital privet informel. Encourager la creation
de cooperatives, ou celles d6jA existantes en leur confiant
des contracts publics, dans le cadre de ce partenariat secteur
public secteur priv6 tant vant6 dans le programme 6cono-
mique Lavalas.
Cooperatives de productcurs (caf) ; dc petits mne-
tiers (tailleurs etc) ; de toutes sortes de services (bouqui-
(voir Resister / 5)


Precious

Ceramiques & Marbre


TrIs Grande Salle d'Exposition


Monocotura D6pot et Salle d'Inventaire
18x18&16x16
Ceramiques Accessoires / C6ramiques/ Marbre pour Salle de bain
Espagnols et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6

Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place

Uenez done voir par uous-meme


3306 N.W. 79eme Ruenue, Miami, Florida

Tel: (305) 592-2558

Fak: 385-477-2673


Gratuit
Ceramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum
de 200 pieds carries
Apportez ce coupon


Page 4


I I -


_ __ _.. ~. f








I DE L'ACTUALITE I


Alphabetisation et mobilisation ..
(Risister ... suite de la page 4) tions pour 8 s6nateurs, au sujet desquels une commission
nistes, transport public, chauffeurs guide, marchandes am- d'(observation 61ectorale de 1'Organisation des Etats Am&-
bulantes on madan sara etc). Ainsi une place est faite ricains (OEA) avait conclu qu'ils auraient dQ tre soumis h
aux cooperatives dans le programme touristique du grand un second tour, et aussi de r6duire de deux anndes le man-
- dat de tous les par-
lementaires 6lus
en mai 2000.
M ai s
COMOMIC TINEaS Aristide semble
IA~~#~ii ,reJ', avoir la volont6
d6sormais de ne
pas mettre tous ses
mufs dans le pa-
rnier des negocia-
tions, et de mettre
en march cofite
que coute son pro-
gramme de gou-
vernement, bien
entendu avec les
moyens du bord


Bush a ses
Spectacle cultural A 'occasion de la Journee de I'Alphabitisation prif rences
photo Jean Claude Pierre-Louis politique ... mais aucune


Nordinaugur6 r6cemmentparlavisite auPalais Sans Souci
et A la Citadelle (Milot) d'un group d' Afro-am6ricains du
Black Caucus, sans oublier 1'artisanat. Etc.
D'autre part, on prete au pouvoir l'intention de
donner au secteur infonnrmel d6finitivement pignon sur rue.
Ceci, par voie de legislation. Des lors, les cooperatives pour-
raient traiter directement avec les institutions financieres
nationals et international en passant par la banque cen-
trale, comme les 6tablissements bancaires priv6s existants.

Ne pas mettre tous ses ceufs dans le pa-
nier des negociations ...
Bien entendu, il est encore trop t6t pour mesurer
F impact de ces initiatives sur la situation g6n6rale du pays,
ni de dire dans quelle measure elles peuvent r6ellement faire
une difference.
Ensuite, une tell politique n'cst pas compatible
avecleluxe don't s' entourent certain membres dupouvoir.
Les grosses 4x4 Toyota a 100.000 dollars 6taient l6gion
aux abords du stade.
En meme temps que la pauvret6 atteint des ni-
veaux insoupqonnis. Bon nombre de ceux qui assistaient
dans les gradins aux ceremonies de vendredi, pouvaient
n' avoir rien mange depuis la veille si ce n' est pis.
Mais soulignons aussi que tout ce que nous 6cri-.
vons reste du domaine de la speculation car le gouverne-
ment n' a 6mis aucune position nouvelle dans ce bras de fer
avec international et qu'il continue de dire sa volonti de
revenir aux n6gociations mais en insistant, et avec de plus
en plus d' emphase, que le vote du people doit etre respect
.. Le president Aristide a propose de reprendre les 6lec-


D'un autre cote, depuis quelque temps on n' a pas


Page 5


voir ...
Au Proche-Orient, Washington se content
d' affirmer sa pr6f6rence pour Israel, mais sans la moin-
dre proposition qui puisse arreter le cycle de la violence ...
M8me absence d' imagination qui pousse A annu-
ler abruptement 1' envoi du premier Secr6taire d'Etat de race
noire dans 1' histoire des Etats-Unis, 1'ex-G6n. Colin Powell,
A une conference consacr6e a la traite et 1' esclavage ...
quand les Etats-Unis abritent I'une des plus grandes popu-
lations noires au monde, les Afro-amiricains sont done le
seul people noir A n' avoir pas 6t6 repr6sent6 officiellement
A la Conference de Durban centre le Racisme. Insens6 !

I am fed up with the Haitians ...
En Haiti, c'est tout come. La Maison Blanche a
apparemment d6cid6 de tirer le rideau sur les n6gociations.
Comme disait Reagan apres le massacre electoral du 29
novembre 1987 organism6 d' ailleurs par une arm6e d' Haiti
r6pondant fidalement aux instructions de la CIA): I am
fed up with the Haitians. J' en ai marre des Haitiens !
Bush n' a aucune politique non plus pour Haiti. On
peut bien aller se faire voir Seulement, la Maison Blan-
che a ses pr6f6rences. Et on ne fera rien pour 6viter un coup
de t8te en Haiti ... voire pour 1' empacher de r6ussir.
Autrement dit, Lavalas n'a rien A esp6rer de ce
c6t6, sinon quelque mauvaise surprise toujours possible. Et
Aristide semble avoir compris le message.
Quant A la d6tresse haitienne, il ne leur cofite rien
aux Haitiens d'en rechercher eux-memes la solution pou-
voir et opposition puisque M. Bush a d' autres chats A fouet-


beaucoup entendu
arler de l'inter-
national ( il fait
trbs chaud en
Haiti, les diplo- I .
mates occiden- I "
taux ont peut-8tre
regagnd leurs pd- Uwe
nates !)
La plu-
part des leaders
de Convergence
D6mocratique,
une coalition de
quelque 15 parties
de l'opposition ,
anti-Lavalas en- .
gage dans une m-.mmR ^-a
lutte sans merci --
avec le pouvoir w
Lavalas, ont 6ga- Le group musical Strings, invite avec le group Tokay photo*HaWiti en Marche
element mis une sourdine. On ne sait trop pourquoi, ni dans ter ; come vient de lerappeler un communique de
quel but ... fdrence Episcopale Haitienne notant avec raisol


Quant a cepartenaireincontournable qui se nomme
Washington, eh bien 1' administration Bush laisse en Haiti
come ailleurs (Etats-Unis inclus) lam8me impression de
n' avoir aucun programme, aucune politique ...
C' est 1' opinion qui commence A se d6gager aux
Etats-Unis memes oA la diminution des emplois est de plus
en plus li6e aux initiatives 6conomiques del 6quipe au pou-


Sla Con-
1n que le


came actuel n' est qu'un trompe 1' ceil et que toute solution
durable doit passer par un dialogue franc, sans detour,
sans marronage ".
A 1' exception de ceux qui ne peuvent s'empEcher
d' etre 6temrnellement des chiens de garde ... Les memes qui,
du temps de la traite, livraient leurs freres aux n6griers.
Haiti en Marche, 8 Septembre 2001


0 0- e- A *8" 5
Pour recevoir par la poste votre billet de participation au tirage du ler janvier 2002, d6coupez, remplissez et
envoyez cette anonce avec un chbque ou money order mandatet bancaire) de US$ 50.00 a I'adresse suivante:
m LA VOIX DE L'ARTIBONITE r---------------------------7---- ---------------------------


The Empire State Building I Ecoutez nous sur: Radio Tropicale (NY) RadloTeleHorizon200.com
The Empire State Building
350 Fith Avenue, Suite 1829 Radio Collectivit6 Internationale (FL) La Voix des Palm Beaches
New York, NY 10118 (FL) Radio T6te-a-tete (Saint-Marc, Artibonite) Et autres...

Nom et Prnom....................................Tel:... ..................
N om A dr esse. nom... .................................................................................... e :...............................................................
Ad resse ............... ............................... ............ .... ... .................... .... ........................................ ......................... .............


36me Prix: Un televiseur 46me Prix: Un appaelme Prix: Un apparel ....................................................................................................................................3me Px: Un televiseur 4me Prix: Un appael................................................
14" couleur Photo(kodak) Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habite Haiti, il (ou elle) b6n6ficiera d'une lettre d'invitation et d'un billet d'avion
, . 'pour participer come invite (e) special (e) ala grande ceremonies organisve a New York par LA VOIX DE L'ARTIBONITE
Faites es jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUS! Pour plus d' Informations 1-800-758-1412 ext. 111


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH

NOM

ADRESSE RENOUVELLEMENT

6 MOIS NOUVEL ABONNE
6MOIS *UNAN <119
ETATS-UNIS US $ 40.00 UNSAN 7
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
AMERIQUE LATINE US$ 70.00 US$ 135.00
US$ 135.00


Mercredi 12 Septembre 2001
THaiti en Marche Vol. XV No 32


ler prix: Une Jeep
Izuzu Rodeo


26me Prix: Un televlseur
24" couleur



a


Ilatu V-1. v I,-. -- I I


C


I


I








VOTRE ATTENTION I


Page 6


(Immigration ... suite
de la premiere page)
Unis.
Cette 6ventualit6 a revigor6 les
groups de defense des immigrants A tra-
vers tous les Etats-Unis pour porter 1' agenda
de r6forme del'immigration au niveau d' un
d6bat national en faveur d'une 16galisation
equitable qui ne se limiterait ni A un pays
sp6cifique, ni A hun group ethnique.
La proposition pour legaliser quel-
que 3 millions de mexicains vivant d6jA aux
Etats-Unis a soulev6 un d6bat virulent en-
tre adversaires et amis des immigrants ces
jours demrniers. Tout en saluant 1' initiative de
1' administration Bush de l6galiser des im-
migrants mexicains qui le m6ritent, il est
aussi evident que le meme traitement doit
6tre accord A d'autres groups d'immi-
grants qui se trouvent dans la meme situa-
tion. La politique de preference ethnique
envoie un message n6gatif au pays.
Le d6bat cette ann6e resemble A
celui del ann6e derniere au sujet du Visa H
l B quand 1' industries high tech a exerc6 une
pression intense sur 1'Administration
Clinton pour adopter la legislation H 1B.
En d6pit d'un certain engagement
de la part du president Clinton pour suppor-
ter un project de l6galisation enfaveur de tous
les immigrants ill6gaux g6n6ralement quel-
conques (" Latino and Immigrant Fairness
Act of 2000 "), quand vint le moment de
n6gocier avec le leadership r6publicain sur
la question d' immigration, le r6sultatfut des


promesses vides pour les autres groups
immigrants.
Bush reprendra-t-il la meme stra-
t6gie consistent A n6gocier avec le Congres
le vote de laproposition mexicaine pendant
qu'il demand aux autres groups d'immi-
grants d'attendre leur tour, un jour qui ne
viendrajamais !
Les avocats des immigrants doi-
vent Utre tres vigilants pour qu'une situa-
tion similaire ne se r6pete cette annee. En
r6alit6 pendant que le d6bat reste focalis6
sur la question mexicaine, il existe un cer-
tain nombre d' alternatives qui ont 6te intro-
duites cette annie et qui, si elles etaient vo-
tees, pourraient beneficier a divers groups
d'immigrants tels queles Haitiens, les Gua-
t6malteques, les Honduriens et
Salvadoriens.
Le Central American and Haitian
Adjustment Act of 2001, r6introduit cette
annie par le congressman Cris Smith du
New Jersey, m6rite une plus grande atten-
tion, et donnerait lieu h une proposition d6-
cente qui corifprendrait aussi bien les Co-
lombiens.
Tous ces pays ont une chose en
commun. Dans les annfes 80 et 90, leurs
nationaux ont exp6rintent6 une p6riode d' in-
tenses bouleversements politiques qui ont
donn6 lieu h des vagues successives de r6-
fugies.
Le plus on attend de faire justice,
(voir Immigration / 7)


M ~ Avi Reyinyon Komite Konsey
mO Minisipal Z6n Wes Kendall

Denyeman, Asanble Komisyon6 Konte yo te kreye yon Komite
Konsey Minisipal (MAC) pou z6n Wes Kendall la. Yo idantifye z6n
sila a nan lizy6 suivan yo:

Pati N6: S.W. 40tym Ri
Pati Sid: S. W. 152yem Ri
Pati Ist: Florida Turnpike
Pati Wes: Krome Avni

MAC la pral f6 yon evalyasyon pou w6 si z6n sa a ta genyen posi-
bilite enk6porea yon minisipalite nouvo; epi tou li va reyini ak
responsab Konte yo pou yo f6 yon etid sou ki enpak sa gen dwa fM
sou 16t minisipalite ki pa enk6pore yo ozal6 sou sevis rejyonal yo
pandan enk6porasyon sila a. MAC la pral etidye tou posibilite sou
si taks yo ap monte ozal6 desann ak tou si sevis itilite piblik yo ap
kenbe byen si z6n la enk6pore.

MAC la previ de reyinyon nan Bibliyotek Rejyonal W6s Kendall la
ki, 10201 Hammocks Boulevard:

Jedi, 13 Septanm
Lindi, 15 Oktob
Jedi, 8 Novanm
Jedi, 29 Novanm
Madi, 11 Desanm

Nou met rele bibliyotek la nan (305) 385-7135. Tout reyinyon yo
pwograme pou k6manse a 7:00 P.M.

Plizy6 manm 16t konsey kominot& gen dwa la. Tout seyans sa yo
ouv6 o piblik epi yo gratis.

Pou sevis entepret moun soud ak materyo nan yon 16t f6m pi
aksesib, rele 305-375-2842 senk jou an avans de reyinyon nou vie
ale an. Si genyen yon moun ki ta deside f6 apel a nenp6t desizyon
ke yon asanble, ajans, ozal6 komite ta pran sou nenp6t koze ki te
diskite nan reyinyon an, li va bezwen yon dosye de reyinyon an.
Moun sa a genyen pou li fi si ke yon dosye motamo reyinyon an
f6t, sa vie di de tout temwayaj ak prev ke li an konfli avek li/yo pou
lale an apel la.

Si nou ta renmen plis enf6masyon sou MAC la ozal6 koze enk6po-
rasyon an general, tanpri kontakte Alex Rey Panama oubyen Sylvia
Crespo-Tabak dan Biwo Administrasyon e Bidj6 nan (305) 375-
5143.


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


IMMIGRATION

Le project Bush-Fox

unacceptable pour les

autres immigrants


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA

NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
MIAMI-DADE AVIATION DEPARTMENT
MIA NEW NORTHSIDE RUNWAY -
MIAMIMADE CONSTRUCTION
INSPECTION SERVICES (CIS)
PROJECT NO EO1-MDAD-01
The County Manager, Miami-Dade County (COUNTY), pursuant to Chapter
287.055, Florida Statutes, and Chaper 2-104 of the Miami-Dade County Code as
amended by Ordinance 01-105, Florida Statutes, and Chapter 2-10.4 of the Miami-
Dade Co8nty Code as amended by Ordinance 01-105, announces that professional
services will be required from qualified firms to provide Construction Inspection
Services (CIS) for the MIA New Northside Runway.. These services shall include,
but not limited to : administration assistance scheduling and construction phases in-
spection tasks during the construction phases of the project, and participation in final
inspections during the close out phase. Services shall also include providing project
management and/or coordinating daily inspections on an as needed basis and con-
ducting Surface Water Pollution Prevention Plan (SWPPP) inspections and preparing
SWPPP reports. All inspectors performing required building code inspections must
have the required certifications. The total CIS amount also includes testing, survey-
ing and mapping. All CIS and testing services shall be conducted in accordance
with FAA, MDAD, and FDOT criteria. Testing Labs must be registered with the
Florida State Board of Professional Engineers and have ASTM D3666 and ASTM C
1077 Accreditation in accordance with FAA requirements.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
17.00 Engineering Construction Management (Prime)
9.00 Soils, Foundations and Materials Testing
10.00 Environmental Engineering
15.00 General Surveying and Mapping

A copy of the Notice and the Performance Data Sheets may be obtained at the Ven-
dor Information Center (VIC), which is located at 111 NW 1st Street, Lobby, Suite
112, Miami, Fl 33128. The phone number for the VIC is (305) 375-5773 and the
fax is (305) 372-6184

CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
1. Agreement: 24 % DBE Measures
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on SEPTEMBER,
28,2001 at: 2:00 PM in Miami-Dade Aviation Department Main Conference Room,
41h floor located in Building SA, 4200 NW 361h Street, Miami, Florida. While atten-
dance is NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.

Deadline for submission of proposals is October 29,2001 at 2:00 PM, LOCAL
TIME; all sealed envelopes and containers must be received at Miami-Dade Conty
Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW `t Street, 1711 Floor, Suite
202 Miami, Florida 33128-1983. BEADVISED THAT ANY AND ALL SEALED
PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED AFTER THE ABOVE
SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE CONSIDERED.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance 98-
106.

MIAMI-DADE GENERAL SERVICES ADMINISTRATION
Accessible Route to Existing South Dade Government Center Building
PROJECT NO. A01-GSA-01
The County Manager, Miami-Dade County (County), pursuant to Chapter
287.055, Florida Statutes, and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade
County Code as amended to Ordinance 01-105, announces that professional ser-
vices will be required from qualified firms to provide architectural, civil, struc-
tural, electrical and landscape services, to redesign the accessible route to the
South Dade Government Center buildings for compliance with the Americans with
disabilities Act (ADA) and the Florida Accessibility Code requirements. The con-
sultant will be responsible for reviewing and improving previously developed
schematic designs, providing re-design and construction plans, as well as construc-
tion administration services. The new design will eliminate the necessity to utilize
long ramps to access existing buildings. The proposed design shall include a new
exterior elevator. The reconstruction of existing patios, ramps and stairs shall be
inclusive of the design work. The previously developed schematic designs is avail-
able for review at the Office of ADA Coordinator, 111 NW. 1" Street, Miami,
Florida, 121, Floor, Suite 348. The estimated construction cost is $ 1.3 million.
TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
14.00 Architecture (Prime) 18.00 Architectural Construction Man-
agement (Prime)
11.00 General Structural Engineering 13.00 General Electrical Engineering
12.00 General Mechanical Engineering 16.00 General Civil Engineering
LA Landscape Architecture
A copy of the Notice and the Performance Data Sheets may be obtained at the Ven-
dor Information Center (VIC) which is located at 111 NW 1' Street, Suite 112,
Miami, Fl 33128. The phone number for the VIC is (305) 375-5773 and the fax is
(305) 372-6184.
CONTRACT MEASURE REQUIREMENTS
1 Agreement No Measures
A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on September 24,
2001 at 9:00 AM in Conference Room # 18-3, on the 18"' Floor of the Stephen P.
Clark Center, located at 111 NW 1" Street, Miami, Florida. While attendance IS
NOT mandatory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals is Friday, October 19, 2001 at 2:00 P.M.,
LOCAL TIME, all sealed envelopes and containers must be received at Miami-
Dade County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1"' Street,
17"' Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. BE ADVISED THAT ANY
AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS RECEIVED
AFTER THE ABOVE SPECIFIED RESPONSE DEADLINE SHALL NOT BE
CONSIDERED.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance
98-106


I





Mercredi 12 Septembre 2001
9ti eon w VM c YV 1n .32


I ECHO DE MIAMI I


.- Manifest
Miami, Floride -Manifest
Lemercredi5septembre
en face des Bureaux de des ImmHf
l'Immigration, entire 5
hres et 6hres PM, une foule de 800 A 1000 personnel,
bravant une chaleur au-dessus de 95 degr6s sans brise,
manifestait pour r6clamer 1'introduction de tous les
travailleurs illgaux dans les arrangements actuellement en
consideration entreles presidents mexicain Fox et americain
Bush.
Un grand enthousiasme a t6 cr& autour de cette
manifestation par les stations de radio communautaires
oi se relayaient les membres des diverse organizations
participants. Cependant la canicule, combinee A un
match de football Bresil-Argentine prevu pour le meme
apres -midi, ont eu le malencontreux r6sultat de retenir
chez eux plusieurs participants 6ventuels. D'autres
souffrant d'hypertension, de l'inconfort de cette grande
chaleur ont dO pr6cipiter leur depart. Sans cela, cette
temperature insupportable et le match de football, on
aurait pu ais6ment r6unir la foule des grands jours de
gloire de la lutte haitienne, soit au moins 3 A
3.500.personnes.


Immigration


* e


(suite de la page 6)
le plus se multiplieront les souffrances des enfants am6ri-
cains nds de ces immigrants ill6gaux. Mais pour 1'instant,
aucunchampionn'a 6merg6 duleadership d'aucun des deux
parties pour faire du Central American and Haitian
Adjustment Act une priority pour 1 'actuel Congres.
(j.lafortune)


LI


ation de support en faveur,

migrants et leon a en tirer


VITER JUST
Dans ce rassemblement ou la presence haltienne
comptait pour les 2/3, se retrouvaient des repr6sentants de
diverse categories d'illegaux appartenant A tous les groups
ethniques qui forment le kaleidoscope de la population sud
floridienne.
La foule qui avait commence A se r6unir des 4hres,
choisit de s'agglomdrer pour mieux faire resonner sa voix.
Mot d'ordre : "Justice et traitement dgal pour tous les
travailleurs et contribuables illegaux vivant actuellement
sur le territoire americain."
L'intention est de profiter de la tenue des entretiens
entire les Presidents Vincente Fox du Mexique et Georges
W.Bush des Etats-Unis pour signaler au people am6ricain
1 'aspect strictement politique et partisan des dits entretiens.
Ces deniers ont pour finality de l6galiser le statut de trois
millions de travailleurs ill6gaux mexicains, mais en igno-
rant les millions de Caralbhens, sp6cialement les Haitiens,
des habitants de l'Am6rique Centrale come les
Guatdmalteques, Nicaragu6ens, Honduriens etc, r6fugi6s
aux Etats-Unis parce que eux aussi victims en parties des
machinations de la politique am6ricaine dans leurs pays
respectifs. Ceux-lA sont laiss6s en limbo, A la discretion de
la loi sur l'inummigration votee en 1996.
Dans un movement de consensus, le concile de
dirigeants actuels de la lutte en faveur de la cause des
rdfugies haltiens, qui comprend le group traditionnel Veye
Yo, a augment le cadre des participants pour inclure les
repr6sentants d'autres organizations rdgionales telles que
la Coalition des Organisations Haltiennes, Femmes Vanyan,


.11il


L Co~Am


NOdes BureauxdoTrnsir


1-3


Ud


La CAM a ouvert ses premiers bureaux de transfer d'argent a New York et Miami.
Nous sommes fibers d'etre lEs premiers a livrer I'argent a domicile A travers tout Ie
territoire de la RIpublique d'Haiti. D0lai de livraison: le lendemain

Nous sommes dovenus te plus important bureau de transfer d'argent sur la Republique
d'Haiti.
Nous avons introduit la livraison de products alimentaires comme service additional afin
de satisfaire les besomins de notre clientleo.
Reduction du temps de livraison des transferts: les transferts provenant des Etats-Unis
ot du Canada offectues avant une (1) houre de I'apris-midi, sont livris le meme jour '
domicile.

La CAM est fire d'etre de loin le Bureau de Transfert d'Argent Ie plus important a
desservir la RIpublique d'Haiti.
Nous sommes jusqu'a present la soule companies a livrer les transferts sur Haiti dans un
delai de 2 heures, a domicile et a travers Hafti, Ceci, pour tout transfert effectue jusqu'a
5 heures de I'aprts-midi, aux Etats-Unis et au Canada.
Les products alimentaires commandos a nos bureaux sont livres le lendemain sans
exception.
Notre excellent service de reclamation, notre bonne renommee, notre serieux et notre


systbme complbtement informatise sont sans aucun doute la raison pour laquelle nous
sommes Ie Leader d e notre industries ot avons une clientIle qui no fait qu'augmenter.
(Plus de 388 000 clients).

Merci une fois de plus A la Communautt HaTtienne pour sa confidence et son appul


Contactez-nous a notre numero gratuit:


1-800-934-0440
(509)256-8687


celle des MWdecins hai'tiens, I'Asso<
Unit6 etc.


'Organisation des
Dfficiels haltiens d1us,
'Association des
Avocats haltiens et
nation des travailleurs


On avait invite aussi des organizations
nicaragulennes, honduriennes, colombiennes, africaines et
meme chinoises, A se joindre aux haYtiens et haftiano-
amdricains pour d6fendre ensemble la cause commune des
ill6gaux. A noter que ces associations ne sont pas centre la
I1galisation du statut des travailleurs mexicains, comme
voudraient 1'impliquer certain semeurs de confusion,
cependant elles insistent que cet arrangement (qui a toutes
les caractdristiques d'un conciliabule pour change de
faveurs entire les deux chefs d'6tat) indique clairement le
biais d'un genre nouveau de s6gr6gation, favorisant
uniquement les Mexicains au detriment des autres ethnies.
Pour les protestataires, l'amnistie doit pouvoir s'6tendre A
tous les travailleurs ill6gaux qui respectent les lois du pays
et auxquels on n'a rien A reprocher..
A deux cents ans pres, les Haitiens de Miami qui
avaient pris initiative, ont prouv6 une fois encore que
1 'esprit de solidarity entire peuples qui s'6tait manifesto Ala
Bataille de Savannah et renouvel6 A l'entrevue de Jacmel
entreAlexandre P6dtion et Simon Bolivar, t6moigne une fois
de plus de ce sentiment de solidarity Al'6gard de tous ceux-
lA qui luttent et qui souffrent.
Plus tard, sous le Pr6sident Geffrard, n'avait-on
pas accueilli un contingent de noirs amn6ricains qui, fuyant
la persecution racial dans leur pays, ont pr6f&r6 s'6tablir
en Haiti plut6t que d'aller au Liberia.
Ce sentiment de solidarity universelle est rest
encore vivant dans le coeur des Haitiens d'aujourd'hui. C'est
bien malheureux que nous soyons
incapables de faire montre de ce
meme altruisme envers nous
memes. C'est triste de constater
11 combien notre vie de people est


pave de bizarreries.
Au plus fort de la lutte en
faveur de nos refugies, nous ne
fumes pas seuls. Nos freres derace,
les Afro-Amdricains, out su nous
apporter leur soutien durant nos
luttes l6gales et nous r6conforter
aux jours tristes des obs6ques de
nos freres et sceurs malheureux.
Nous ne pourrons non
plus oublier la colonie juive
repr6sentde par Mr. Jack
Lieberman.
Pour les autres, ils
peuventpr6tendremais nepeuvent
pas prouver qu'ils furent jadis de
notre cote dans notre lutte centre
la tyrannie duvalidriste et celle en
Sfaveur de nos r6fugi6s. Ce fut une
surprise quand par une rare et
unique exception, ils s'infiltrerent
dans nos rangs ; vu qu'ils avaient
besoin des arguments hatiens pour
soutenir leur propre cause. Et ce fut
justement lors de l'affaire du petit
Elian Gonzalez, au mEme moment
ou des Haitiens 6taient arrives par
bateau le ler janvier 2000 et
retourn6ms en Haiti. Contre tout con-
cept de charity humaine, deux
enfants don't la mere 6tait allit6e A
Jackson Memorial Hospital, furent
aussi reembarqu6s ne suscitant la
pitid6 de personnel.
Alors il fut consid6r6
comme une bonne strat6gie de
venir nous rejoindre A la Torche de
la Liberty, pour protester centre le
retour des enfants haftiens. En fait
ce qui les interessait, c'6tait de
ereer un parallkle pour le petit Elian
Gonzalez. Je me rappelle avoir
demand AMr. Sanchez: "Ou 6dtiez
vous quand nous protections seuls
dans les rues de Miami ou
grelottant de froid dans les rues de
Washington? "J'attends encore sa
reponse.

Mme Janet Reno
candidate au poste de
Gouverneur de la
Floride revue dans la
communaut6 haitienne
lire p. 8
Haiti en MAarcie
en vente tous les mercredis


.ii rf


Page7


Etats-Unis
Haiti:


nalu On, MaU AL VuA. d T.- 1-- U. --. 1 1


I


[AM4


J


, c f






I LITTLE-HAITI I


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 32


Janet Reno, candidate au post de Gouverneur

de la Floride, reque dans la communaute haitienne


NORTH-MIAMI, Floride -- Samedi 1" septembre,
Mme Janet Reno, ancien District Attorney de Dade County
et Ministre de la Justice pendant les 8 ann6es de la
presidence de Bill Clinton, 6tait I'invitee d'honneur de
Messieurs les Councilmen de North Miami Jacques
Despinosse et Osman Desir.
A cette reunion, se retrouvaient les representants
des organizations communautaires, particulibrement Veye
Yo, le matador de la lutte en faveur des r6fugids hatiens, et
des personnalit6s de marque de notre communaute, au
dessus desquelles brillait la grande distinction de notre
compatriote Mme. Nadia Pierre. Elle fut impeccable dans
son r8le de Maltresse de CUr6monie.
Peu apres 1'arrivee de Mme Reno, Mme Pierre
introduisit les diverse personnalites haitiennes et
americaines se trouvant dans la salle. La presentation de
deux danses folkloriques fut suivie par la presentation A
Mme Reno d'un tableau sur bois figurant une carte d' Haiti,
d' oi s' echappent des refugies a la recherche de cieux plus
clements. Cette marque de reconnaissance et d' attachment
fut pr6sent6e par Mr. Samedi Florvil, Directeur executif du
Centre des Refugies haitiens. Une heureuse reminiscence
des decisions de justice prises par 1'Attorney General en
faveur des refugies tant haltiens qu'appartenant a d'autres
nationalities. Des fleurs lui furent presentees par des enfants,
ce qui ouvrira la voie a son expose sur 1' education


GOUVERNEMENT

Celebration de la

journee mondiale

d'alphabetisation
Port-au-Prince, vendredi 07 septembre (HPN) Sous
un soleil de plomb, des milliers d'leves, d' etudiants et de gens
souffrant de ne pas savoir lire ni ecrire, se sont reunis, ce vendredi,
dans les tribunes du stade Sylvio Cator pour comm6morer la
journee mondiale del' alphabetisation dacretee par 1' Organisation
des Nations Unies.
Dans son discours, le Pr6sident Jean Bertrand Aristide
a exprime sa ferme determination de travailler pour diminuer
considerablement le taux d'analphabe6tisme dans le pays. Son
administration projette de reduire celui-ci A 35 % d'ici a 2004,
alors qu'aujourd'hui le pourcentage serait de 1'ordre de 55 %.
<< Yon mobilizasyon manch long pou yon alfabetizasyon tout


Les eveques d'Haiti:

pour un dialogue

<
marronage>>
(suite de la page 3)
Nos families sont aux abois face a une rentree scolaire
qui les trouve demunis de tout Au march, lea products sont inac-
cessibles aux petites bourses. L'insecurit6, malgre une certain
accalmie, peut rebondire si on ne met en place des structures
propres a cr6er un veritable environnement securitaire.
Aujourd'hui encore, nous soupirons apres la Paix dans
ce pays. Le temps, oi les n6gociations promettaient de grands
espoirs s'est 6vanoui, car les pourparlers se sont arret6s, et, de-
puis, l'on semble s'enliser irremediablement. II est tres dange-
reux de s'habituer a cet 6tat de fait et de banaliser la situation.
Voila pourquoi, il faut sortir du bourbier et tirer le Pays du gouf-
fre, avoir pitid6 de ce Peuple. Nous invitons les protagonistes A
revenir a la table des negotiations: c'est 1'heure d'ouvrir la voie
aux concessions.
Que chacun A son niveau, et en ce qui le concerned, apla-
nisse le terrain, pour que, ensemble, tois puissent a nouveau ,
sans retard et sans marronage, se rencontrer dans un dialogue
franc qui ne cherche pas A tromper !
Absents du pays, nous vous emportons, tous, dans nos
coeurs et dans nos prieres. En Dieu notre esperance, notre seul
espoir! nous nous recommandons A vos ferventes prieres pour la
reussite de notre mission. Que Notre Dame du Perpetuel Secours
vous envelope de son mantean et que Dieu vous garde et vous
b6nisse!
Donn6 an Siege de la Conference Episcopale d' Haiti le
5 septembre 2001.

Pour la Conference Episcopale d'Haiti

Hubert Constant OMI
Eveque de Fort liberty
President de la CEH


Puis dans un anglais impeccable, Mme Nadia
Pierre retraga la vie de 1'invitee, toujours au service de
causes nobles et du triomphe de la loi et de lajustice ; puis
elle introduisit Mme Janet Reno sous les applaudissements
nourris de l'assistance qui se mit aussit8t debout.
Mme Reno qui souffre de la maladie de Parkinson,
visiblement emotionn6e, dut prendre quelques minutes pour
se recomposer et exposer son programme.
Elle commenga par remnercier l'introductrice pour ses belles
paroles, les organisateurs delar6union, Messieurs Desir et
Despinosse. Elle prit la vie de Jacques Despinosse comme
example, pour magnifier les Etats-Unis come etantla terre
del'opportunit6. Elle relata leurs relations depuis le temps
oil elle etait District Attorney de Miami-Dade, et ses
nombreuses visits a Washington oil elle beneficiait de ses
experiences du problkme des refugies et de sa devotion a
leur cause. Et elle terminal par cette ultime preuve
d'admiration: "Jacques, je vous salue."
Elle remercia les artistes qui venaient del honorer
ainsi que tous ceux qui avaient particip6 a 1'amenagement
et a la decoration des lieux, en faisant remarquer que 1'art
est universel.
Puis, elle exposa son programme dans le cas oit
elle se d6ciderait a entrer dans 1' arene electorale. Sa priority
sera certainement education: des classes maternelles a
1'Universite. Elle deplora 1'6etat lamentable des sales de


bon est le theme qui a ete retenu par le Chef del tat
a I' occasion de cette c&6r6monie. II en a profit
egalement pour demontrer son charisme en demand-
ant de repeter des slogans tout au long de son mes-
(voir Alphabetisation / 9)


^55e4?rc^^4 0dty4^<3
Children
ARBER / BEAUTY SALON IS;,"

1l100 DESIGNER CUT
S First time customer only. Reg. 12.50
MM E CONDITIONING
!wIiNsouTREATMENT
Wit tiscopo


Jean-Wood Jalien
Educator/Designer
St&LsU Since 1976


505- 940-9070
15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & 0
N. Miami, FL. 33162


L'infonnation au
quotidien de bon matin.

Melodie Matin
7h 9h
MELODIES

103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
(509) 221-8567/ 8568
FAX 221-0204


Allo Miami

FADKIDJ VARIETY STORE
Le magasin pour toutes les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, Fl 33138

305 757 4915 8272 305 757 491

5 FADKIDJ VARIETY STORE


Page 8


* Parfums
* Cellular & Beepers CD's (Compas, Racine, Evangilique)
* Souliers et Sandalepers Zouk, franais, amdricain
oleset Sandales
* Produits pur la cuisine Video's (haitiens, americains, documentaires,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beauty
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux
Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
* connection t6l6phonique chez vous

TOLL FREE 877 485 4428
T61: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916


Overt 6 Jours par semaine: 8:30 am & 7:30 pm Denls'Jouiou


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am A 7:30 pm


Denis/Jouiou


classes surpeupl6es, le salaire insuffisant des professeurs qui
eloigne de 1' enseignement les plus comp6tents.
Parlant de' ecologie, et de la lutte centre la pollu-
tion, elle promit de lutter contre 1' exploitation des richesses
6nerg6dtiques du Golfe du Mexique afin de prot6ger son
ecologie.
Ensuite, elle 6tablit un parallkle entire le Parti
Democrate et le Parti R6publicain, faisant remarquer que
le Parti Democrate n' exclut personnel A cause de sa reli-
gion, ses pr6f6rences sexuelles ou autres. 11 est le Parti de
1'inclusion. Laphilosophie d6mocrate est: travailler areunir
ensemble des gens different en les respectant. Des
programmes de re66ducation en faveur de la classes ouvriere
doivent 8tre conqus pour parer aux imprevus d'un monde
changeant.
Mine Reno insist finalement que nous avons
suffisamment parle et que maintenant 1' heure est A 1' action;
quant a elle, elle est prete.
Parlant de politique, elle ajouta que c'6tait une
activity hautement honorable et que les jeunes doivent
rentrer dans le champ de la politique car c'est un domaine
merveilleux pour servir le people. Cette presentation fut
longuement salute par une ovation debout de l'assistance.
Le discourse fut aussi interrompu plus d'une fois
par des acclamations de : Run Reno, Run! "
Une reception attendait les invites qui en firent
honneur largement.

N.B Le mardi 4 septembre, Mmine. Reno mit fin au
suspens en d6clarant publiquement qu'elle etait candidate
au poste de Gouverneur de la Floride. Ce qui va creer la
frousse dans le champ des nombreux candidates a ce poste.
Viter Juste







Mercredi 12 Septembre 2001
-vr -. I X - T l. 1 *X' VA XT-


Haiti en Marche Vol. XV No. 32 I


TENNIS : U.S. OPEN


Venus bat Serena et conserve le trophee


Venus Williams qui dit avoir eu peu de plaisir
h battre sa soeurette et meilleure amrnie


NEW YORK, 9 Septembre -
Venus Williams a d6fendu avec succes son
titre A l'US Open en battant sa soeur
Serena 6-2 6-4, samedi soir, lors d'une
finale d'un genre in6dit A Flushing Mead-
ows.
Venus, tEte de s6rie numero 4 qui
n'aura conced6 aucun set au fil du toumrnoi,
a tenu sa soeur en 6che en 69 minutes de
jeu et a empoch6 850.000 dollars.
Senera (num6ro 10), qui avait
remport6 l'ddition 1999, a comnumis
36 fautes directed au fil d'un duel oi clle
s'est montr6e tres in6gale.
Les deux soeurs se sont enlac6es
de part et d'autre du filet A l'issue du
match, Venus laissant dchapper un "Je
t'aime".
Ce match Williams centre Will-
iams 6tait la premiere finale dispute par
deux soeurs dans un toumrnoi du Grand
Chelem depuis 117 ans. En 1884, Maud
Watson avait battu sa soeur Lillian dans
la premiere finale feminine de
Wimbledon.
C'6tait aussi la prefnire finale
de Grand Chelem dispute par des Afro-
Americain(e)s.
Une vive effervescence rdgnait pa


Venus, l'ain&e, a conserve son titre sans concider (6-2, 6-4)
rni les le moindre set au fil du tournoi


sage.


(suite de la page 8)


Dans le D6partement de l'Ouest, on compete plus
d'un million d'analphabktes. Leur nombre d6passe quatre-
vingt-quatorze mille (94.000) dans le Nord-est, cent vingt-
deux mille (122.000) dans le Nord-Ouest, cent trente mille
(130.000) dans le Centre, deux cent soixante-dix mille
(270.000) dans le Sud, deux cent dix-sept mille (217.000)
dans le Sud-Est, deux cent soixante-six mille (266.000) dans
l'Artibonite et plus de trois cent soixante-quatre mille
(374.000) dans le Nord. Ce qui mane A pres d'un million
sept cent mille (1 million 700.000) illettrds dans les prov-
inces Ces statistiques ont 6t6 avanc6es par le Pr6sident de
la R6publique.
Le chef de 1' Etat a affirm que tous les Ministres
avaient d6cid6 d' offrir volontairement 10 % de leur salaire
chaque mois pour encourager le d6veloppement du proces-
sus d'alphab6tisation dans le pays. Les Parlementaires ainsi
que les repr6sentants des collectivit6s territoriales seraient
6galement prets A faire le meme geste, a poursuivi le
President.


***00


Jean Bertrand Aristide a annonc6 aussi une
nouvelle maniere d'6valuer les bacheliers. II invite ces
derniers A participer a la champagne d'alphabetisation. Ceci
leur donnera droit a ce que le chef de l'Etat appelle << Note
pour devoir civique >. Celle-ci repr6sentera une nouvelle
formne d'6preuve sur laquelle les 6coliers pourront computer
pour gagner des points au
baccalaur6at.
Le President n'a pas fait fi des 6tudiants de
l'Universit6. Ils pourront b6n6ficier de bourses pour
poursuivre leurs 6tudes sur la base de leur apport au project
d'alphab6tisation.
L'ancien pretre de Saint Jean Bosco a remerci6e
1' Eglise Catholique pour les travaux qu' elle a d6jA realis6s
dans ce domaine. II appelle les congregations protestantes
ainsi que le secteur vaudou A travailler au d6veloppement
de1' alphab6dtisation. II pretend que ce sera une bonne
occasion de mettre fin aux conflicts religieux.


HPN


23.000 spectateurs du court central venus voir les deux
soeurs se dispute le troph6e. Aleur entr6e dans le stade, un
immense drapeau am6ricain a 6t6 d6ploy6 sur le court et
une chorale a accompagn6 la chanteuse Diana Ross pour
un "God Bless America" qui s'est achev6 dans un feu
d'artifice.

"Je luttais centre le vent, centre moi et
contre Venus"
Le match, qui opposait deux joueuses
charismatiques comptantparmiles plus grandes frappeuses
du circuit, n'a toutefois pas 0t6 aussi galvanisant qu'on
l'espdrait. Serena, 19 ans, ne maitrisant pas ses balles de
fond de court aussi bien qu'en d'autres occasions.
"Je luttais contre le vent, contre moi parce que
je faisais trop d'erreurs, et contre Venus", a comment
Serena. "Cela fait trop de combats en meme temps."
"Je suis d6gue mais pas trop, parce que Venus a
gagn6 et queje suis encorejeune. Jen' ai que 19 ans etil me
reste quelques ann6es. Je n' 6tais pas du tout nerveuse. J' ai
(voir Venus / 10)


Bii iLt18 lHe lurIdto de la Leu.hi ulogie en Haiti sera boulevers6


| Guo~i '^ t i :iiuiSt~a ^?^eTc?26 <;tlt? <<'^. *' .. l.*-*


Page 9


Commemorer Alphabetisation


bPL








TENNIS : U.S. OPEN


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


Serena


Williams trop forte pour
NEW YORK, 7 septembre
L'Am6ricaine Serena Williams
(N.10) est passe comme un bull-
dozer sur le Central de Hushing
Meadows pour 6craser la Suissesse
Martina Hingis (NA) en 51 minutes
et deux sets secs, 6-3, 6-2, se
qualifiant ainsi pour sa deuxibme fi-
nale de l'US Open de tennis.
"Il faut supporter Venus
pour que nous 6crivions l'histoire",
a lanc6 au public Serena Williams,
laureate en 1999, quirave de dispute
une finale familiale avec sa soenr
ainde Venus, tenante du titre.
Venus Williams (N.4), la
double gagnante de Wimbledon,
devait dispute le second billet de
finaliste A sa compatriote Jennifer
Capriati (N.2), victorieuse des deux
premieres
Une Serena tout en muscles ...


U.S. Open: Venus fait respecter son droit d'ainesse
(Venus ...fsuite de la pages9) second set, avant que la num6ro dix stopped la sdrie A 1-2. Garros, Venus a rafl6 les titres de Wimbledon, San Di
d6jA 6t6 en finale A 1 US Open, ga ne me mettait pas les La soeur cadette s'est alors faite plus menagante, New Haven et celui des Etats-Unis. Elle est ainsi
nerfs Pour Venus,21 ans,"il y audebons et demavvif.ais pregnant le service de Venus au jeu suivant avant qu'une d'6galer son "0t6 parfait" de 1'an 2000, ou elle avaita
moments. Je voudrais tonjours que Serena gane, c'desmauvt un s6riedebreaksmetteles deuxjoueuses A 6galit63-3. L'ainde remport6la m6daille d'or des Jeux olympiques de Syc
moments. Je voudrais toujours querna ,e ar6ussi le break d6cisif au neuvime jeu. Richard Williams, pare et entraineur des


peu e6trange pare que je suis la soeur ain. i e w
Serena."
Latenantedutitre a opt6 pourlapatience. Poussant
Serena A la faute, elle s'est limited A sept coups gagnants et
a n6goci6 ses balles enjouant sur la profondeur et la vitesse.
Venus a pris le service de sa soeur au cinquieme
jeu du premier set grace A un coup droit gagnant et a un
revers rasant, puis auseptiemejeu, Serena mettantun revers
dans le filet avant de commettre une double faute.
Sur sa lance, Venus s'est adjug6e sept jeux
d'affil6e, en brisant le service de Serena au premier jeu du


Parcours triumphal
Serena Williams a perdu cinq de ses six matches
disputes professionnellement contre Venus. "Les soeurs
cadettes veulent toujours gagner parce qu'elles (les ain6es)
nous devancentet qu'elles gagnent sans arrEt", a-t-ellelach&.
Cette victoire couronne un parcours triomphal pour
Venus, qui rdussit pour la deuxiime annde consecutive un
double Wimbledon/US Open.
Depuis sa d6faite au premier tour de Roland-


iego,
pres
aussi
idney.
deux


soeurs, avait fait savoir qu'il ne pourrait supporter d'assister
a la finale sur place. Dans la joum6e, il leur avait dit
d'accepter la competition et de "s'amuser", a rapport
Serena.
Mais leur mere Oracene Williams, qui les entraine
aussi, 6tait bien IA. "Historique, c' est ma reponse en un mot",
a-t-elle dit quand onlui a demand sa reaction. "Ce qu' elles
ont r6alis6 depuis 1' age de quatre ans est stup6fiant. Elles
ont toujours voulu jouer l'une contre l'autre dans une fi-
nale du Grand Chelem, maintenant elles 1' ont fait." (Reuters)


20o01


Saturday November 3 rd 2001
Bayfront Park Amphitheater
301 N. Biscayne Blvd. IVIiami 2:00 PMVI IVIIDNICH-T


"Lavi pou Ayltl"

Celebrate Haitian Roots Music in the heart of Downtown, Miami. Florida.
The Annual Festival is organized for the purpose of promoting Haitian
culture in South Florida and encouraging young Haitian Americans to
value their culture, The event is by far the most attended Haitian celebration
in South Florida. In 1997, over 8000 fans attended RASIN 97 and the
event was named "The BEST FESTIVAL of Miami" by the Miami New
Times: RASIN 98 drew a crowd of 9000; RASIN99 was attended by
10,000 and RASIN 2000 was attended by over 18,000. This year the
crowd is expected to be over 20,000!

"Lavi pou Ayiti" is the theme for the Eighth Annual Haitian Roots Music
Festival "RASIN 2001" which will be held on Saturday November 3rd,
2001. Lavi pou Ayiti (Life for Haiti) is used in this context to urge citizens
and friends of Haiti to make a concerted effort to bring the once beautiful
portion of Hispaniola back to life. This is a call to save the lives of
thousands of God's children who are suffering in dire poverty and dying
of malnutrition. It is also a call to plant one seed of hope so that the once
lush forestation that covered the mountains of Haiti can one day bloom
rich and green again. This call is for justice for the thousands who have
fallen victim to the senseless wave of crime and violence that terrorize
the populace. The committee of RASIN dedicates the celebration of the
2001 festival to those who have lost their lives and to those who continue
to struggle in the homeland for a better tomorrow. Let them live. Lavi
pou Ayiti

The eighth presentation of RASIN festival in Miami continues the mission
of bringing to the forefront a small slice of Haitian culture. Through this,
the Center for Haitian Studies, which is the principle producer, offers to
Haitian Americans in Florida and to the rest of the world the opportunity
to revel in one aspect of our culture of origin and, to do it with other
members ofthe multiethnic American society. For those who, for one
reason or another, live far from their homeland, the festival offers the
rare and precious opportunities to touch base and to fortify themselves.




MHAVE


Page 10


Martina Hingis
levees du Grand Chelem en Australie puis a Roland-
Garros.
L'opposition de style entire Serena la cogneuse
et Martina la tacticienne n'a pas produit la bataille
annonc6e. Rien A voir avec le match tres dispute de 1' Open
d'Australie oi la Suissesse s'6tait impose 8-6 dans le
troisieme set du quart de finale.
Cette fois, 1'Am6ricaine a fait parler la poudre
chacun de ses coups, don't un service qui a produit 10
aces et aucune double faute, et r6alis6 un parfait 5/5 sur
les occasions de break.
"C'est un jour fabuleux", langait la plus jeune
(19 ans) mais aussi la plus muscle des Williams, drape
de sa robe jaune, qui n'a laiss6 que des miettes A la N.1
mondiale meme si celle-ci lui a pris deux fois le service
dans le premier set (3e et 5e jeu).
Sous le regard inquiet de sa maman-entraineur,
Hingis devait se contenter de seulement 5 points gagnants
contre 40 i son adversaire.
"C'6tait difficile... Elle 6tait trop forte", r6p6tait
Hingis qui avait du mal A cacher sa deception en d6pit des
traits de maquillage d'apres match. Je ne parvenais pas A
(voir Serena / 11)


I


I








I TENNIS U.S. OPEN I


Serena, reine du biceps
(suite de la page 10) pP 3S TS consecutive en sept
lire son service. Ile e t d sp e participation A
trouvait les ligncs et les coins. 3
c'US Open oi elle s'est impose en 1997. A l'or6e de ses
N.1 en question 21 ans (30 septembre), elle reste sans succes en Grand
Williams a conclu le premier set sur trois aces, Chelem depuis sa victoire AI 1'Open d'Australie en janvier
1999.
Elle pourrait perdre son rang de N. 1
mondiale si Capriati, sa partenaire en double,
^ i--j parvient en finale.
t Au compteur, I'avantage 6tait h Venus


Page 11


Williams qui abordait cette demi-finale avec une
invincibility en trois prec6dents matches centre Capriati.
L'6quipc zimbabwcenne compose de Wayne
Black et Kevin Ullyett, tate de s6rie N. 14, a cr66 la surprise
en battant les vainqueurs de Wimbledon, les Americains
Don Johnson et Jared Palmer (N.2),7-6 (11/9), 2-6,6-3, en
finale du double messieurs.
Black amanqu6 unepremiere balle de match mais
a saisi la second en claquant un service que John ne pouvait
que renvoyer hors du cadre. Au palmares, Black et Ullyett
succedent hlapaire australo-b6larusse compose de leyton
Hewitt et Max Mirnyi.
La paire victorieuse a remport6 un cheque de
350.000 dollars (390.800 euros). (AFP)


CATEGORIES MASCULIN

US Open: Hewitt remporte son

premier titre du Grand Chelem


Serena Williams (US) et Martina Hingis (Suisse)
durant les ceremonies avant leur demi-finale
deux autres scellant sa victoire. Elle a d6bord6 sa rivale A
maintes reprises de son coup droit de massue on ce revers
qu'elle claque A deux mains, et claqu6 des smashes A chaque
tentative de lob.
Hingis disputait sa sixieme demi-finale


NEW YORK, 9 Septembre Vainqueur 7-6 6-
16-1 enfinale de1' US Open de tennis d'un Pete Sampras
visiblement amoindri par ses exploits des tours
precedents, Lleyton Hewitt a remport6 son premier
tournoi du Grand Chelem ia Flushing Meadows.
Sur la lance de sa demi-finale, ou il avait
balay6 le Russe Evgu6ni Kafelnikov 6-1 6-2 6-1,
I'Australien, tete de s6rie num6ro quatre, a r6alis6 un
match exceptionnel auArthurAshe Stadium, notamment
en retour et en passing, qui a dur6 un peu moins de deux
heures.
C'est la deuxieme d6faite consecutive pour
l'Am6ricain, ag6 de 30 ans, en finale de l'US Open,
apres celle conedde face an Russe Marat Safin 1'an
dernier. Hewitt, 20 ans, disputaitpour apart sapremiere
finale d'un tournoi du Grand Chelem.
"C'est incroyable", s'est-il exclam6 apres avoir retu le
titre qui lui permet d' empocher 850.000 dollars. "Je revais de ce
moment, atre ici et dispute une finale d'un tournoi du Grand
Chelem".
"Je ne sais pas quoi dire d' autre. F ai eu un peu de chance.
J' ai Wtd meilleur que dans les autres matches disputes ces deux
dernmires semaines. C'est un veritable r8ve qui devient r6alit6",


All
y~ ^
^UctevUd# tde %cn6eem S4!













Miami Port-au-Prince Miami

Tarif Special
taxes

$ 166.06

Valable jusqu'au 01 Decembre
Les billets doivent etrd pays
au plus tard le 01 Oct



Pour information et reservations,
contacted votre agence de voyage ou Air ALM


1-800-327-7230 (USA)


[ woirlm I cI


K


2


ajoute IAustralien.
Sampras salue la rapidity de
Hewitt
Sampras, sportivement, a salue la perfor-
mance de 1' adversaire: "1 a 6t6 incroyable. Ce gars
est si rapide que c'en est incroyable. Ces jambes!
J'aimerais avoir des jambes pareilles".
La dWfaite de Sampras face A Hewitt met
fin A une moisson record de titres depuis huit ans, oh
il glanait chaque ann6e au moins un titre du Grand
Chelem. "J'ai perdu face A un grand champion", a
concede Sampras devant les 24.000 spectateurs.
"Vous allez voir ce Lleyton Hewitt dans les dix ans A
venir comme vous m'avez vu, moi", a ajout6
1' Am6ricain, qui report avec un lot de consolation de
425.000 dollars.
Ayant perdu le premier set, Sampras s' est
trouv6 imm6diatement en difficult des le premier
jeu du second set, conc6d6 15-40. II a ensuite sorti
quatre grosses premieres balles, ce qui lui a permits
de revenir a 1-1. Mais Hewitt a aussit6t renvers6 la
vapeur, d6crochant le premier break du deuxieme set
et arrachant I'avantage 3-1.


DURBAN (Afrique du Sud),
5 Septembre L'esclavage, inscrit
pour 8tre I'un des thbmes priviligi6s
de la Conf6rence de I'ONU centre le
racism ADurban, a frapp6 de 15 a 30
millions d'Africains du IX eme au
XIX ene sicle, selon les spcialistes.
Les premieres deportations
de populations du continent noir out
commence, a une grande 6chelle, au
IX eme siecle. Elles se isont.
poursuivies jusqu'au XIXe A
l'initiative et au profit des pays
musulinans qui auraient rAduit en
esclavage plusieurs millions de Noirs,
de quatre ia dix selon les sources.
Puis, de la fin du XV eme
siecle au XIX &me siecle, entire 12 et
20 millions d'hommes et de femmes
out 6td deplacdes de force par les pays
europdens de1' Afrique vers les
Ameriques. ,
En effet, des 1494, par
I'accord de Tordesillas, I'Espagne et
le Portugal se partagent le Notiuveau
Monde. En 1518, Charles Quint,
Empereur germanique et roli
d'Espagne, est le premier A officialiser
I'importation d'esclaves africains. Les
deux empires onut besoin d'une main
d'oeuvre abondanie pour
l'exploitation dconomique des
nouveaux territoires d'outre-
Atlantique.
Au XVIII eme siecle, le
commerce triangulaire est A son
apogee. Les bateaux ne naviguent


jamais A vide, et panrtent de 1'Europe
vers 1' Afrique charges d'armies et de
products europeens. En Afrique, les
cargaisons sont 6chang&es contre du
"materiel human" qui est d6barqut
outre-Atlantique. Les baleaux
repartent vers I'Europe, ramenant des
products exotiques.
En France, les ports de Bor-
Sdeaux et La Rochelle deviemnnent de
grands centres n6griers, mais c'est
surtout Nantes, A 1' embouchure de la
Loire, qui, dans la premiere moiti6
du XIX %ne, sous la Restauration,
gere 70% des expeditions ngrieres
franqaises.
De leur cotd, les bateaux des
marchands portugais accoslent au
Cap Vert, aux Aqores, A Madbre et
en Guinde, sur la c6te occideniale.
d'Afrique et.sutir la cte oriental,
surtout au Mozambique.
Pourl'essenliel,lesnavires
europ6ens d6barquent leurs
chargements surI a COte des Esclaves
(B6nin, Togo aujourd'hui) ou en
SUndgambie Gorde deviendra la
ville symbol de la traite des Noirs -
avant de repartir avec leurs
cargaisons humaines vers les
Amdriques.
Sous 1'impulsion des anti-
esclavagistes, les pays europdens
vont remettre en cause cette pratique.
L' Angleterre en 1807 interdit ia traite
des Noirs et abolit I'esclavage en
(voir Esclavage./12)


Mercredi 12 Septenbre 2001
Ha'iti e'n Marche Vnl 2V No 32


CONFERENCE DE DURBAN

SEntre.15 et 30

millions d'Africains

reduits a l'esclavage

en dix siedles


Irialu ULI Ivitil ul~z v ul, % v 1,4 -. -. ,


i


e


~t-






Page 12


Bresil convalescent et furia argentine


MONTEVIDEO, 6 septembre Le Br6sil, conva-
lescent, a conc6d6 mercredi une cinquieme d6faite dans le
groupeAmsud qualificatifau Mondial-2002, en s'inclinant
A Buenos Aires face A une formation Argentine survoltee,


press par Rivaldo, qui d6toumrnait de la tete un longue remise
en touche de Roberto Carlos (2e).

Rage de vaincre
Le Br6sil se retrouvait ainsi plac6
dans des conditions id6ales pour jouer en
centre sous la baguette d'un Rivaldo tres
inspire. Mais c'6tait computer sans la furia
d'une formation argentine port6e par la rage
de vaincre de Diego Simeone, meme si
Pablo Aimar,
remplaqant de luxe de Veron, s'embrouillait
quelquepeu.
SL'entr6e d'Ariel Ortega allait faire
basculer le match. Le seul argentin 6voluant
au pays (River Plate) servait d'abord
parfaitement Marcelo Gallardo (77e) avant
d'ouvrir sur Claudio Lopez don't le centre
6tait detourn6m dans son but par Chris (85e)
sous la menace de Hemrnan Crespo, qui reste
.X le meilleur buteur de la zone avec 9 buts.
"Le meilleur football est
aujourd'hui pratiqu6 par 1'Argentine",
reconnaissait sportivement Luis Felipe
27 Scolari apres la rencontre, tout en affirmant
il avec force que "le Brdsil va se qualifier"
'meme si "ce n'est pas celui de 1958, 62,70
ou de 94", faisant allusion aux quatre titres
mondiaux.


Rivaldo victim de la defense aggressive de I'Argentin Walter En fait, le Brdsil, d6sormais 4e A
Samuel; le Bresil, it la 4e place du group, reste qualified, mais il ne 6galit6 de points avec le Se, 1'Uruguay,
devance le Paraguay qu'au diff6rentiel de buts b6n6ficie d'un calendrier assez favorable avec deux matches
portde par son public, et qui a trouv les forces de renverser faciles A domicile (Chili et Venezuela, les deux "cancres" de la
une situation compromise apres deux minutes dejeu (2-1). zone) et un d6placement en Bolivie. Dans le meme temps,
Au course de cette 15e joumne, le Paraguay a l'Uruguay aura 1'occasion d'assurer au minimun une place de
6galementfait un grand pas vers la qualification en donnant barragiste lors de la prochaine journey en recevant la Colombie,
lalecon Ma Bolivie (5-1), alors quell 'Equateur a obtenu un avant de fairele d6licat voyage de Quito et de recevoir I'Argentine,
pr6cieux nul Bogota (0-0), qui condamne pratiquement dans un derby du Rio de la Plata de feu.
1 sColombiens
les Colombiens. Le, Paraguay, de son cote, est pratiquement qualified apres
Les Argentins, priv6s de leur meneur Juan salarge victoire sur la Boliviegrace notamment un superb coup
Sebastian Veron, suspend, avaient ia coeur d'effacer leur franc de son'gardien Jose Luis Chilavert, sur un coup franc de 25
seule d6faite, conc6dae au match aller contre ces memes metres.
Br6siliens (3-1). Ils 6taient pourtant douch6s d'entree par
un but contre son camp de leur capitaine Roberto Ayala,


Esclavage ...
(suite de la page 11)
1833. La France abolit la traite en 1815 et, apres plusieurs
hesitations, attendra 1848 etl'initiative de Victor Schoelcher
pour que l'abolition de l'esclavage devienne officielle.
C'est en 1865 qu'Abraham Lincoln offre aux
quatre millions d'esclaves amiricains la liberty et promet
"40 acres et une mile", engagement que le Congres des
Etats-Unis ne tiendrapas.
Quelques poches d'esclavage ont subsist an XX
eme sickle. La Mauritanien'a ainsi aboli 1'esclavage qu'en
1980.
En mai 2001, la France a reconnu 1 'esclavage et la
traite negriere comme crime centre 1'humanit. (AFP)


SBAYCO AUTO SALES
9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147 DIESEL
OFFICE (305) 836-4333 SPECIAL
I FAX (305) 836-0230 P AL
AUJ o s a E-MAIL: BA COAUTOAQLOLCOM 4X4 VEHI

-- i 14:4^.-


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


Ha'iti-Sports


Un entraineur

argentin 'a la

tete de la selec-

tion haitienne

de football
Jorge Hugo Castelli, le nouvel entraineur
de la selection national de football, a 0t6 pr6sent6
officiellement Ala press, le jeudi 30 aoflt, au course
d'une conference de press offerte conjointement a
1'h6tel Le Plaza par le Pr6sident de la F6d6ration, le
DrYves Jn Bart, et par le secr6taire d'Etat A lajeu-
nesse et aux sports, Mr Herman Nau.
Le professeur Jorge Hugo Castelli (55 ans)
est diplbm6 en sociologie et en education physique
et sportive. I exerce la profession d'entraineur de-
puis 33 ans, il a d6jA dirig6 des clubs argentins tels
Boca Junior, Son Lorenzo, Racing de Buenos Aires,
New Wells Old Boys, Union Platense, Ferrocaril
Oreste et des clubs mexicains comme America, At-
lante, et Guadalajara. II aremport6 11 titres de cham-
pions, 2 Copa Libertadores de America et une coupe
Intercontinentale. .._ ,-
Intercontinentale.(voir Football / 20)

Les treize qualifies pour le Mondial
LONDRES (Reuters) Apris les matches
61iminatoires de mercredi, treize pays sont A cejour
qualifies pour la phase finale de la Coupe du monde
de football, qui aura lieu l'Ft6 prochain au Japon et
en Coree du Sud.
La liste des pays qualifies: France (tenant
du titre); Japon (pays organimsateur); Corde du Sud
(pays organisateur); Pologne; Suede; Espagne; Ar-
gentine; Cameroun; Nigeria; Senegal; Tunisie;
Afrique du Sud; Costa Rica. (7 septembre)


Des avancees a Durban mais ce


nest qu un ceOut,
DURBAN, Afrique du Sud, 9 Septembre Au lendemain
de la clOture d'une tumultueuse Conf6rence des Nations unies
contre leracisme, les responsables etles organizations des defense
des droits del'Homme ont salu les avanc6es enregistrdes. Encore
faudra-t-il qu'elles soient appliques par les pays repr6sent6s A
Durban, en Afrique du Sud.
"Durban doit 6tre un commencement, pas une fin. II doit
y avoir un suivi", a d6clar6 le haut commissaire de l'Onu pour les
droits de l'Homme, Mary Robinson, demandant aux d6l6gu6s de
mettre en oeuvre des measures concretes traduisant les
recommendations de la declaration finale.
Cette "Declaration de Durban", assortie d'unplan d'action
contre le racism, a 6t6 adopt6e
---- al'arrach6 samedi, au terme de


IST
CLES
m!14


neuf journ6es de d6bats
chaotiques dominds par deux
Les movements de
defense des droits de l'Homme
ont soulignu que derriere une
attention m6diatique toute
concentr6e sur ces deux ques-
tions se cachaient des avancdes
significatives, notamment en
matiere de droits des minorities.

"Des succes
important"
La declaration -
adoptee par les quelque 160 pays
presents A Durban, mais qui
n'est pas contraignante met
6galement 1'accent sur la protec-
tion des travailleurs immigr6s et
leurs families, des r6fugies ou -
encore sur la lutte contre le traffic
d'6tres humans et les crimes
sexuels.
Les "peuples d'Afri-
que" sont 6galement cites pour
leur "lutte continue centre le
racisme.


disent les UONIT


La conference exhorte les pays Apoursuivre
les personnel coupables de crimes centre l'humanit6,
et demand hAl'Onu de mettre sur pied une commis-
sion de cinq personnalit6s charges de travailler avec
Mary Robinson pour faire en sorte que les
recommendations de Durban se concr6tisent.
"En d6pit de problemes et controversies
graves qui ont gach6 le rendez-vous, la Conference
mondiale contre le racism a atteint des succes
importants, a estim6 Amnesty international.
"Pour la premiere fois, la situation
d6sespdr6e de certain groups comme les
intouchables, les Roms, les Tib6tains, les peuples
indigenes, ceux qui subissent plusieurs formes de
discrimination, comme les r6fugi6s, les femmes ou
les gays et lesbiennes, et ceux qui vivent sous occu-
pation, ont 6t6 inscrits de force dans l'ordre dujour
mondial", s'est r6joui Claudio Cordone,
coordonnateur dela d6l6gation d'Amnesty a Durban.
L'accord cr6e en outre un Forum perma-
nent pour les questions indigenes et nomme un Rap-
porteur special pour les droits de l'Homme et les
liberf6s fondamentales des peuples indigenes.
Reste la dd6ception provoqu6e par le depart
des d6l6gations isra6lienne et am6ricaine, apres que
les pays arabes et des ONG eurent qualifi6 l'Etat
h6breu d'"Etat raciste.
Pour la ministry sud-africaine des Affaires
6trangeres, Nkosazana Diamini-Zuma, Washington
aussi aurait eu des choses A apprendre des
declarations de Durban.
Celle qui a pr6sid6 les d6bats pr6vient
toutefois que le vrai travail ne fait que commencer.
(Reuters)


L'actualitiau quotidien de bon mnatin
6: 30 A.M. AU PIPIRIT CHANTAN
7: 00 A.M. M6lodie Matin
103.3 FM Port-au-Prince, Haiti
Tel 221-8567 / 8568 / 8596 FAX 221-0204


I MONDIAL 2002 I


~,o~~e~~,~~~7>ijrm


r~~F~'P~P~'n~L~P~~


._._






Mercredi 12 Septembre 2001
HKiti en Marche Vol XV No 32


1
NOS pet1teS allTIOTICES ClaSSieS I


Radio ,
Port-ab-Prince
Melodie 103.3 FM
de5:00 aminuit
Tons les jours
7jours sur7
Musique retro, Jazz,
compas, salza, hiphop,
la bonne humeur est de
mise avec nous
captez Ml61odie et votre
vie ne sera plus la m.me...
Chicago

Radio I'Union
WLUW
88.7 FM .
4:00 pm A 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouch6
4:20
Module frangais
bulletin de nouvelles
Lionel Chery
4:50
Module Creole
Nouvelles
Lionel Ch6ry
New York

Radio Eclair
1240AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
Tel 516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130AM
every sunday
9:00 am
A Midi
New York
Haiti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am
Votre attention!
Etudes de droit aux
USA + Classement L.LM
American Universi-
ties Admission Program,
(AUAP) www.auap.com,
-Le LL.M-Masterof
Law, pour une grande
majority, ouvre I'acces au
"Bar exam" (brevet
d'avocat) des diff6rents
6tats US.
iL n'y a que 85
LL.M. aux USA et les
programmes sont tres
restraints de 10 h 80
6tudiants. -Pour plus
d'informations viistez notre
I page-frangaise: http://
www.auap.com/llmfr.html

Haiti en Marche



En vente des le mercredi a
Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston New York
Montr6al
Paris Bruxelles
Berlin Geneve...
Pour etre d jour
avec l'actualite,
abonnezvous
en nous appelant:
Miami
305 754-7543
(305) 754-0705
Port-au-Prince
245-1910
221-8567/68/96
New York
9143587559
Boston
5089416897
Montreal
514337 1286


Restaurant



Bel Fouchet
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!


Points de
I Miami


-lLLcuiiiL w. z .v


Vente

Pour vente
immediate:
1/5 million de livres
Vetements usag6s
1 ere ou 2 eme
quality.
Acheter en bloc ou
en detail.
Appeler pour savoir
le
Minimum a acheter
et pour toute autre
information
USA: 800-840-2437
Wayne Hecht

A

mediter

Chanje mantalite
Ayisyen se change Ayiti

(E.W.Vedrine)

Ayiti nan yon'faz
rekonstriksyon' (apre
move gouv6lman
diktath fin kraze 1)
byenke nou sou rejim
yon gouvelman ki gen
bon entansyon e yon
gouvelman pep
la vote, sa nou dwe f6
Setan patriyot se
"6ganize" non (pa
gwoup pwofesyonel,
group rejyonal, ou
menm endividyilman
pou f6 kichby pou
Ayiti). Bay piti pa
chich. Nou ka fe selon
posiblite nou.

Toujou met nan tet nou
"travay pozitif" n ap
vize f6 a ke plizy6
Ayisyen
kapab benefisye de li.
L- n al Ayiti, pa jis ale
ak entansyon pou n al
benyen nan plaj, bay
payet, chaje k6 n ak
bijou, montre nou se
dyaspora...
Non! Se n6mal pou n al
pran bon ti chal6, bon ti
beny lanmb men toujou
panse
realize yon bagay
pandan vwayaj sa a
(vizite kek pwoj6, lek6l,
lopital,
klinik, komin e menm
rejyon nou sot Ayiti a
pou w6 ki ed nou kapab
bay. Panse ton a
"domen" nou: kijan onu


Boulangerie


Jean Marc
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur
command
T61l: 4092-4685
403-1958


Vente Haiti en Marche
Pormnano Beach Fort Lauderdale


El


Real Estate

Un petit morceau
de Floride en Hafti!
2 1/2 acres de terre
plants d'une centaine
d'arbres fruitiers,
incluant: Manguiers,
avocatiers, bananiers,
cachiman, cocoyer etc...
La propri6t6 a aussi
une facade sur 1' eau
pour la peche.
SLocation: Redland
pres de Kendall
contactez:
305 710 3867

Occasion
Tres beaux vOtements
pour Femmes
Neufs, dans leurs sacs
herm6tiquement fermds
Prix: $ 1.25 chaque
(954) 568-9600

| Medecins
Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynecologie
Accouchement
Operation pour
fibrome Family Planing
Ligature des trompes
CirconcisionCureage
Tous les tests pour
immigration
Nous acceptons toutes
sortes d'assurance ainsi
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceintes. Nos malades
accouchent dans des
hnpitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertidres Shopping
Center
(305)751-6081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dalles
No 27


I Delray BeachI


Classic
Teleco
203 SE 2ND AVE.
DELRAY BEACH
FL33483
561-279-8846


For
Immediate Sale
1.5 million Ibs
used wearable clothing
1st and 2nd quality.
All or Part
Call for mini-
mum and further
information.
USA:
800-840-2437
Wayne Hecht

mekredi 29 dawou,
2001) se yon
j6n fi japone ki rele
Sachiko Ozawa ki
montre antouzyas li pou
1 retounen
lekIl ak entansyon pou I
al etidye medsin pou 1
ede moun an Ayiti (apre
vizit li Ayiti, Lopital
Jeneral...) tandike n ap
tande Ayisyen k ap di yo
p ap
janm met pye Ayiti.
Donk gen yon travay
totalkapital ki dwe f6t
pou ribil
sevo ayisyen an tankou
yo ta ribil yon mote.

Konsidere tou zev nou


OUR LADY Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, Fl
33444 T1l:
561-272 3556


Art
Nicole
Klagsbrun Gallery
is pleased to present
two solo shows:
JOHN PILSON
New work, NANCY
DAVENPORT the
apartments
September 6 -
October 6, 2001 Opening:
Thursday, September 6,6-
8 pm
For full information
please click below:http://
www.e-flux.com/

kom (bonjan) misyon6
ki bliye tet yo ak anpil
opotinite, bon Samariten
pou al sekouri lt ki nan
detres. Bondye p ap
make
jete benediksyon sou
nou (an retou).

'Rekonstwi Ayiti' se yon
kokenn konbit, yon
bwalong (tyaleng) pou
nou menm
Ayisyen (konsekan) e
yon defi devan nou pou
n leve nan syek tounef


Art
Postmasters
Gallery
is pleased to
announce the opening of
"2001", an exhibition of
new works by Wolfgang
Staehle. The show will
open on September 6 and
will be on view until
October 6, 2001. The
exception is scheduled for
Thursday, September 6,
between 6 and 8 pm.
For full infonnrmtion
pleasecliqk below:http://
www.e-flux.com/
la.
Konsa, nou bezwen
gason kanson ak fanm
vanyan pou pote-kole
nan konbit
manchlong sa a pou
Ayiti w6 klete
douvanjou pou nounri
lespwa tout pitit li.

e.w.vedrine
http://
hometown.aol.com/
ewvedrine/Dizan.htm


Pour cause de ddpart- AVENDRE
appelez Philippe 249-0015 ou257-2916


1) Container 20 pieds
amdnag6
lumiere table 6tagere
bureau
2) Compresseur
80 Gallons
5 Chevo
220 Volts simple phase
3) Articles divers pour
garage
4) Scie circulaire (Maldkita)
5) Meule
(Makita) H.D.
6) Appareil A souder
oxy ac6tilene complete (
Tube, manometre)
Une bonbonne A oxygene
Deux bonbommes
acetilene


Torche a souder
7) Un appareil A souder (
Mig 170 amperes)
8) Quatre Tables de travail
(Lourdes)
9) Un Inverter et 12
Batteries
10) Un appareil Stereo
- amplifier ( Fisher)
- equalizer ( Piramid)
- turntable( Technics)
- Tuner AM! FM Technics
- Cassette Deck ( Sony)
- Deux Speakers ( Pionner)
12 pouce3 Ways
11)3 Palm Compoters
Casio ii8 M.B.
12) Un Stereo Receiver
(Sony)


13) Un Appareil de
T616lvision
20 pouces
RCA
Remote Monitor ( color
Trac Plus Stereo)
14) UnFour AGax A4
Foyers
15) Une Salle A manger 6
places en acajou
16) Un Lit pour deux avec
table de chevet
17)Une Mitsubishi
Montero Pickup
18) UN Rdfrigerateur 15
pieds cube 2 Portes
avec Stabilisateur.
19) Un Fax Samsung
20) Un Automatic Transfer
Switch


Page 13


'-r----- --~~-


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie Highway
3059409070

Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th Av.
3059409902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
3058930410
Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
9543801616


kapab ede Ayiti
nan pw6p domen ou? Ak
pwop metye w? Pou
Ayiti "devlope", se pa
plizy6 milyon
dola US nou bezwen
men, se change atitid
panse nou (pou n aprann
renmen peyi
nou, ede youn 1t, travay
ansanm); se la sekr6
devlopman an chita.

Ann gade kisa ki f6
Japon6 yo lanse apre
Dezyem G6 Mondyal?
Kisa nou kapab
aprann de filozofi yo?
R- Anpil koze! Youn nan
atik ki frappe m
xesamman
(nanjounal "Haiti en
Marche", Vol. XV, #30,


""~""


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
9547812646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
F1n33064
T61.: 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECO PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Ho 330608
954-941-7004


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t6l.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, Fl33311
T61: 954 523 0767
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
9543450450






I SOCIrE I


La Protection du Citoyen dans
4Aot 1999) en "transition democrat
Introduction
De par 1'article 207 de la Constitution de 0A
7, D'Etat haitien est d6sormais tenu de PROBLEM ATIQU
6mc ses r nityvoi ns entre totess les forms


d'abus" de son administration. Quasiment impensable pen-
dant les sombres d6cennies de la dictature des Duvalier (et
meme ant6rieurement), 1'6nonc6 de ce devoir d'Etat renvoie
probablement a un double imp6ratif


par Francoise Boucard


"Le pire qui puisse arriver a un people est que celui-
ci laisse aux hommes politiques le soin de d6cider pour lui


celui (au plan interne) de r6pondre ad6quatement Adolfo Perez Esquivel (Prix Nobel de la Paix
a certaines des grandes revendications de la population cans: Face 1'Opinion, Radio Haiti Inter,
haitienne encore majoritairement frapp6e d'exclusion et
donctoujoursenquatede citoyennet6danssonproprepays; mondial) d'instrumenter, al'6chellenationale,cequ'ilest
celui (au regard d'Haiti dans un environnement convenu d'appeler la "transition d6mocratique" qui, dans


MONTE GRATIS
AVEK TI KAT GOLDEN PASSPORT
Tout moun ki ginyin 65 an6 ou plis ki
abit6 nan Miami-Dade e ki f6
$ 20,000 ou pipiti kapab mont6
SMetrobus, Metrorail. oubyin
Metromover, GRATIS avek ti
Kat sa-a. Ou kapab anrejistr6 anba
nan vil Miami nan Sant Gouv6nman estasion
Metrorail la ki nan 26m 6tage nan ti ofis infomasion
Tranzit la. Ou bezouin pot6.numbo Sosial cekirit6 ou, yon kat
(ID) ki kapab montr6 lage ou ak foto ou souli, e yon papi6 ki
pou prouve konbyin kob ou fW. Yon group de 10 moun ou plis
kapab anregitre han zone lakay yo.
Lundi a Vendredi (ekcepte jou kenge) 8 a.m. a 5 p.m.


Pou plis infomasion r616: 305-884-7567
de Lundi a Vendredi, de 8am a 5pm
TTY/TDD (Pou moun ki pa tarnde)
305-654-6530
M
www.miamidade.gov/transit


IAMI DADE
IAMI DADE


1'apres Guerre Froide, correspondrait
aunprocessus de standardisation des
institutions de 1'ensemble des pays
du monde contemporain (une sorte
de misee a niveau" des laissds pour
compete du D6veloppement).
De par ce present, et
come dans un sursaut de lucidit6,
l'Etat haitien semble ici vouloir
admettre qu'il a besoin de ses
citoyennes pour se donner les
moyens d'une administration
publique digne de ce nom. Ne
s'agissant encore que d'un voeu tres
succintement formula, c'est a travers
sa loi organique que 1'Office de la
Protection du Citoyen dira plus
explicitement samission. Cependant,
la tache est loin d' tre facile, car, tout
en s'inspirant. d'un module familiar
aux populations des rares Etats provi-
dence ~
de la planete, il va falloir
supplier aux carences d'autres insti-
tutions et surtout, surtout, faire le bon
choix strategique en vue de
promouvoir une citoyennet6
englobant 1'ensemble des habitants
du pays. Si, de par leur plus recente
phase de propagation, les pratiques
de protection du citoyen tendent a
s'imnlanter un en nartout a travers


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


1987
*nrnfr^


Offrez-leur le Pack basic


Appareil + activation + 100 minutes de communication gratuites

Envoyez le a votre famille par I UNITRANSFER
Sur presentation de votre regu, Comcel activera gratuitement
votre cellulaire TDMA stranger des I'aeroport ciente
Service A la clientele
cia*e\ New York New Jersey Boston Miami Montr6al 401-5566
1l N nInfo: 1-877-864-8726 Toll Free Number 40 -5
)01 Nazon Freres Aeroport Martissant Cap-Haitien Cayes...


Page 14


I'Etat Haitien
ur 1 j1*fl ^ le monde, il se pose a nouveau le
Stique" problem de leur adaptation
en function de differentes realities
Eet, surtout, au regard des
IE -^changements socio-politiques en
course dans des Etats comme le notre.
La grande question de depart reside done, sans
contest, dans le choix d'un axe strat6gique, g6nerateur de
pratiques in6dites au sein de 1'Etat et dans la population
don't une grande parties, toujours livr6e a elle-meme, se com-
pose d' un nombre considerable de victims d' une premiere
forme d'abus: celui de se voir priver de services et done
d'etre priv6s de ses droits citoyens.
Comment collector des plaintes contre le mal-
fonctionnement de services auxquels les gens n'ont pas
aces (surtout en matiere de justice) ? Voila une question
bien embarrassante A laquelle il faudra pourtant r6pondre;
tout comme il faudra penser a 6lucider certaines questions
relatives a l'application del'universalit6 des droits humans.
Car, que deviennent ces droits sans la possibility de les
exercer an sein d'une citoyennete ?
N'est-ce pas en r6f6rence a cette derniere que, depuis
l'avenement des Etats-nations, les membres d'une soci6t6
donn6e parviennent a penser leur appartenance a une m8me
communaute politique? Que la citoyennet6 s'inscrive
dans un cadre national, ou qu'elle soit appel6e a
d6border ses limits initiales pour tendre vers des dimen-
sions r6gionales, voire mondiales, ne reste-t-elle pas ce
principeparlequelles collectivit6s des temps modernizes ont
trouv6 le moyen de se donner une certain cohesion? Ne
demeure-t-elle pas cette dynamique par quoi les habitanis
d'une meme patrie construisent leur identity commune,
ob6issentauxmemeslois,balisentleur trajectoirehistorique,
tirent des lemons du passe, pensent leur present et se
projettent dans l'avenir ?
N'en d6plaise a la flibuste international (aujourd'hui
: transnationale), la citoyennet6 ne r6f6re-t-elle pas,
justement, a ce par quoi la soci6t6 se donne la capacity d' agir
sur elle-meme et done de subvemnir aux besoins de sapopu-
lation ? Car enfin, ce principle ne se retouve-t-il pas au coeur
du plus grand des enjeux de la d6mocratie: celui d'actualiser
l'universalit6 des droits humans droits civils etpolitiques
concretement indissociables des droits sociaux,
6conomiques et culturels ?
En raison de ces considerations et compete tenu des
conditions d6jAbrievement evoquees, I'institutionnalisation
de la protection du citoyen en Haiti ne saurait done faire
(voir Citoyen /16)


-~: ~-


p p)- paua






Mercredi 12 Septembre 2001
1-it en Mfacrrep Vol1 YV MN o32


I VOTRE ATTENTION! I


FE KONESANS AK KOMISYONE KONTE


W KOMISYONE KONTE MIAMI-DADE


BRUNO A. BARREIRO


"Jouwoumou pa donnen kalbas" paw6l
granmoun sa a se li ki vreman di nou kiyes ki
Komisyone Bruno A. Barreiro. Li te fet nan yon
fanmi Kiben, ki te vini o'Zetazini Damerik chbche "
sa peyi isit bay tout moun-lib6te, lavi miyb pou
nou jwenn kW kontan-, li te toujou tre enterese sou
byennet rezidan Konte Miami-Dade yo.
Komisyone Barreiro te eli pou premye fwa k6m ,
reprezantan Distri 5 sou Asanble Komisyon
Konte Miami-Dade (BCC) an Jen 1998, yo te re-eli
li yon dezyem fwa an Septanm 2000.
Komisyone Barreiro te rantre nan karye
fonksyon6 piblik la an 1992 1I yo te eli li pou li sevi
nan La Chanm Lejislatif Leta Florid, Distri 107. A
tout ke se te premye fwa li tap rantre sou senn
fonksyon piblik la, li te konnen an tout konfyans ke
li tap kapab byen sevi ni pep la ni Lachanm lan.
"An 1992, te genyen anpil pale anpil ki tap f6t
sou koze la sante. Mwen te okouran diferan koze
sa yo, paske mwen tap travay nan biznis fanmi Komis
mwen yo ki genyen yon Oganizasyon Prevantif La elektI
Sante (HMO). Mwen te remake ke plizye ofisyel ki Nitrisy
tap kase tet yo sou koze sa yo, pa te konnen
anyen sou koze an. Men, mwen te santi ke mwen te kapab
byen reprezante bezwen pep la nan nivo gouv6nman leta a."
Komisyone Barreiro te di.
Se Komisyone Barreiro ki te prezide sou Komisyon
Touristik la epi sevi nan Komisyon Finans ak Swayaj a Lon
Tin. Li te youn nan moun kle ki prezante epi ede pase
Evelyn Gort Career Criminal Act, se Iwa ki garanti ke yon
krimin6l de karye sevi omwen 85% de tan kondanasyon yo.
Dapre Komisyone Barreiro, se Iwa sa a ki te bay Majistra
Alex Penelas zouti pou li te kapab etabli "Operation Safe
Streets", yon enstriman kle nan batay kont zak krimin6l ki
ede bese pousantaj krim nan Konte Miami-Dade.
"An 1992, 80% de krim ki te fet nan Konte Miami-Dade,
te fet pa yon gwoup kriminel byen detemine: Bann kriminel
de karye sayo tap koule dous anba sistem legal la. Yo tap f&
vye zak kriminel yo, ale nan prizon pou yon ti tan, lage pou
yo annik ref6 menm vye zak kriminel Ia. Lwa sa a te frennen
kriminel de karye yo pou yo pa kontinwe menm jan an, 'Si w'
pa gen k6 pa jwe poke,'" Komisyone Barreiro te di.
Depi Komisyone Barreiro chita nan Asanble an, yo
rekonet li kom yon moun ki konsantre travay li pou tout sa ki
nan entered pep la. Youn nan koze sa yo,se netwayaj Rivye
Miami an kap f6t ak pwoj6 Miami River Dredging Project",
se yon netwayaj pou restore Rivy6 Miami an. Se av6k sistem
drag la ke yap f6 netwayaj sa a, sa vie di sifonnen fon Rivy6
a, ki kontamine ak gwo bout f& epi pwodwi ki genyen gres
gaz6y-gazolin, se wete yo e mete yon nan yon twou dech6
espesyal.
An May 2000, Komisyone Barreiro te prezante yon Iwa ki
pou nonmen Konte Miami-Dade k6m parenn pwoje "Miami
River Dredging Project". Se yon Iwadke Asanble Komisyone
yo apwouve ki bay yon plan alokasyon fon lokal pou Konte
an patisipe kom pati ki pa s6ti nan federal la, avek Leta Florid
kontribye 50% fon monet6 pwoje sila a, epi Konte Miami-
Dade ak vil Miami va kontribye 25% de fon yo.
Depi pli de 9 an, Komisyone Barreiro te fM Rivye Miami
an youn nan top priyorite li yo. Li se manb "Miami River
Commission", yon 6ganizasyon ki kle nan ef6 restorasyon
Rivye an.
Komisyone Barreiro di konsa Rivye Miami an se youn
nan resous natirel Florid di Sid e se yon branchman natir6l
B6 Biscayne. Se yon gran jwa pou mwen ke nap travay pou


yonb Bruno A. Barreiro, Distri 5, ap bay la byenve
l yo nan yon resepsyon Jounen Fet Papa nan Sa
on akAktivite "Little Havana".
Ssolisyone pwoblem Rivye an."
Komisyone Barreiro trb angaje tou nan pefeksyonnman
sistem transp6 piblik nan Konte Miami-Dade. Youn nan
pwen ki pi enterese li vreman se devlope ekstansyon sevis
tren "Metrorail" lan de Les/Lwes, ki va kouvri z6n .
Pb Dante B. Fascell Miami-Dade direksyon Iwbs jiska
ekspreswe 836 lan, tou pre
"Florida Intemational University" (FlU) Sid. Ekstansyon
sila a pap sevi selman de estasyon sa yo, men lap desbvi
Anbalavil Miami, epi tou Ayewop6 Entenasyonal Miami.
"Entansyon mwen genyen pou sevis transpo
Konte Miami-Dade la se kreye yon sistem ki aksesib epi
gratis pou tout pasaje yo. Se yon sous finansman espesyal
ki ta fet pou sa selman," Komisyone Barreiro te di.
An 1999, Komisyone Barreiro te patwone Iwa ki
rele "Golden Passport" la. Yon fwa ke li te pase kbm Iwa
devan BCC an, li te f& li posib pou granmoun pa peye
transp6 depi yo elijib. Se Iwa sa a ki te bay granmoun aje de
65 an ou plis ak rantre any6l pa plis ke $20,000 elijibilite pou
yo monte otobis Metro, tren Metro, ak Ti tren Metromover
(san Chof6) gratis.
Komisyone Barreiro di konsa Yon gran pati
granmoun rezidan Konte an depann totalman sou transp6
piblik pou yo regle afe yo, Mwen swete ke kbb yo sere sou
transp6 an kapab sbvi yo pou 16t bagay ki va pi nesesV."
Komisyone Barreiro trb enterese tou pou ke
sist6m tren "Bullet Train" lan vinn yon reyalite. Gouvenman
Leta Florid la te pwopoze pwoje sa a, ki tap desbvi
popilasyon nou an pi byen, kbm li tap konekte senk vil iben
nan Leta sila a.
"Ak sistem sa a an plas [bullet train], nou kapab genyen
yon still de'Grand Central Station'(gwo estasyon tren New
York)," Komisyone Barreiro te di. "L sa a, tout bagay tap
ansanb menm kote, tankou Metrorail, Metromover, ak "Bullet
Train" lan, moun yo va gendwa change de yon kalite transpb
a yon 16t pou yo rive kote yo vie ale yo.
Komisyone6 Barreiro patisipe tou nan program
"Mosaic"(echanj kilti ) Majistra Penelas lan. D&nybman,
"Latin Quarter Cultural Center of Miami, Inc.," ki chita nan
District 5 la, te jwenn sibvansyon nan men leta pou yo
6ganize de "Cultural Fridays"(Vandredi Kiltirbl). Nan sware
sa yo, ki fbt yon fwa pa mwa le Vandredi, pbm&t piblik lan an
general viv lavi rey&l kominote Little Havana an.


r


Se Kanpay Sevis Piblik gouvenman Miami-Dade ki prepare Lbt prezantasyon sila a.


Page 15


oI .a


ri


;


Komisyone Barreiro di konsa,"Nou kapab w6
tout sa ki fM Little Havana sa li ye jodya. Mizik li,
SManje li ak divestisman li yo. Epi tou, li pbmet
moun ki s6ti nan 16t kominote yo vini pran plezi
Syo, e f& konesans ak kominote nou an. Anplis de
sa, li ede rale mennen kominote yo ansanb
Sespesyalman nan Konte Miami-Dade, kote
genyen yon gwo eka ant dive kilti yo."
Aparaman Vandredi Kiltirdl sa yo vini yon bon
egzanp a 16t kominote yo. Div6 16t katye vini
Spatisipe nan f4t sa yo e pi tou yo montre yon
/ entered nan aprann kouman pou yo ta etabli
/ menm still fet kiltirel sa yo nan z6n lakay yo.
/ / Komisyone Barreiro di konsa,"Mwen la pou
/ reprezante entered tout moun mwen yo e non pa
yon grenn gwoup moun espesyal. Li tre enp6tan
pou mwen rete tre aktif nan tout dive kominote
Konte Miami-Dade yo."
Youn nan oganizasyon ki vreman yon gwo
ni a pwen enter& pou li se Sant Nitrisyon ak Aktivite
nt Little Havana.
Komisyone Barreiro di konsa," Sant sa a ofri
anpil s6vis sante ak nitrisyon bay granmoun(65
an ou plis). Nan Distri mwen an, popilasyon granmoun de 85
an ou plis kontinye ap vinn pi gwo de jou an jou. Mwen
kontan w& ke sant sa a f6 yo jwenn tout sa yo bezwen kom
swen."
Komisyone Barreiro kw6 ke se papa li ki f6 li genyen
devouman espesyal sa a pou sevis piblik. Papa li se yon
aktivis rekoni nan Konte Miami-Dade, sitou nan Vil de Miami.
Nan lafami Barreiro, se pa s&lman Komisyone Barreiro ki
fonksyon& piblik. Pi gran fr6 liyan, GustavoA. Barreiro, chita
nan plas li te kite an 1998 nan La Chanm Lejislatif Leta
Florid, Distri 107.
Komisyone Barreiro di konsa,"Se Papa nou ki te plante
semans lan. Pandan nap grand nou te w& travay li tap fb nan
kominote an, al6 se pa siprenan ke nou vinn grand pou nou
f6 menm bagay la men nan yon nivo diferan."
Men yon lis dive prim done ke Komisyone Barreiro te
resevwa: 1996 Florida Police Benevolent Association Award;
1995 Florida Sheriffs' Legislative Award; 1994 ak 1995
Hispanic Trooper Association Award; Miami-Dade Police
Appreciation Award; 1993 ak 1996 Miami-Dade County
Public Schools of Miami-Dade ak UTD Efforts Award; 1993
University of Florida Appreciation Award; 1996 Florida
Medical Association Appreciation Award; 1996 Medical
Group 92 Appreciation Award; 1994 Champion for Tourist
Development Award;1995 Salvation Army Outstanding
Volunteer Service Award; ak plizy6 16t.
Nan vi pwofesyon6l Ii, Komisyone Barreiro se prezidan
BABJ Investment Corporation, yon konpayi imobilye e
aksyon finansye.
Komisyone Barreiro, fet nan Clearwater, Florid, li vinn
abite nan Konte Miami-Dade a yon tre j6nn laj. Li resevwa
edikasyon primb ak segondI li nan sistem lek6l lokal piblik ak
prive yo. Mesye ak tout madanm li abite nan Miami Beach.


MIAMDADE

Distri 5 kouvri de z6n nan Vil Miami ak
Miami Beach, Little Havana, Anbalavil,
Overtown, ak South Beach.







Pagel6


La Protection
(Citoyen ... suite de la page 14
1'dconomie d'un accompagnement de la grande masse des
marginaux qui, pour s' en sortir, ont essentiellement besoin
d'entrer en possession de leurs droits et d'acqu6rir des
comp6tences citoyennes. Car, que serait 1' Etat de Droit sans
1'exercice des droits et que deviendrait la d6mocratie sans
la potentiality d'une participation de tous aux lois qui
r6gissent la soci6t6?
Quelle que soit la perspective spatiale dans laquelle
on se place nationall, r6gionale ou mondiale), le grand
combat pour le respect des droits humans ne saurait se
dissocier de celui que tant de populations ont encore A
poursuivre pour une reconnaissance de leur citoyennet6.
Mieux; plus les spaces g6opolitiques se modifient et plus
s'affine la probl6matique de cette double quete don't les
effects sont en train de modifier consid6rablement le paysage
des "societes civiles"et du rapport de ces dernieres 1'Etat,
ici en transition, ailleurs, d6ja en complete metamorphose.
Compte tenu des conditions d'institutionnalisation
de la protection diu citoyen en Haiti, il reste et demeure
qu' on ne saurait se contenter d'importer des formats de ser-
vices ayant course en France, au Canada ou dans tout autre
pays ayant eu (ndo-colonialisme oblige!) 1'exclusivit6 de.
1'Etat-providence. Car, a quoi servirait alors de r6fl6chir a
une quelconque strat6gie ? Le produit import ne serait-il
pas, tout implement, 1'indice d'une capitulation, d'un aveu
d'impuissance face A ine vision du future ol le monde serait
fait, d' une part, de regroupement de collectivit6s citoyennes


I SOCIETY I


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


du Citoyen dans 1'Etat Haitien !


en pleinepossessiondeleurs droits (universels ?) et,d'autre
part, d'un large ensemble de parias, de damn6s de la Terre
? Mais, quel people pourraitbien avoir perdula tete jusqu' a
perdre le fil de sa resistance a 1' injustice d'un tel monde ?
... Autant de questions qui font penser aux propos tenus
par Me Patrick Pierre-Louis a un des Forum du Jeudi ou
ilrendaitpublique son hypothese, A savoir: "L' OPC se situe
dans 1' aboutissement provisoire d'un movement
d'institutionnalisation du droit ala resistance, aujourd'hui
consacrd A la hauteur m8me de 1' arrangement
institutionnel".

Un defi a la hauteur de nos aspirations
collectives
A la lumiere de cette hypothese, 1' article 207 de la
Constitution pourrait bien s' apparenter i un veritable defi
que se lancerait 1'Etat haitien dans sa transition. A ce
tournant crucial de l'histoire des soci6t6s humaines, il
s' agirait alors, pour 1' Etat, d' offrir une boude de sauvetage
a sa population, tout en se donnant, du meme coup, les
moyens d' assurer un caractere d6mocratique a sa transi-
tion. Dans cette perspective, 1' Office de la Protection du
Citoyen prendrait done valeur d'outil indispensable au
d6montage des puissants m6canismes d'exclusion et des
violent m6canismes de repression qui competent encore
parmi les traits les plus caract6ristiques de 1'appareil
tatique.
En nous tenant a cette supposition optimist et


Bobby Express

Rpidite Confiance- et lei MeilleurTar
Id c'et pronto pronto!


.5401 N
629 N.
193251
28Wes
60425
4o75N
128 N-I
Orlan
2469 S
7177 R
3820 H
Massa
Matiapi
Camrnti


i
.E
E il
LNW
atS

tS
Ed
uth
nM

me.

cue
Fbq
cth
da
lad

an5
mdgei
ige


pour revenir a la strat6gie, il importerait done de trouver le
point de depart, le declic, les operations Amener initialement,
de faqon A ce que toute la population se senate concern6e par
1'amnnagement de ce nouvel space institutionnel. En plus
de s'appliquer A developper des comp6tences en matiere de
reception de plaintes et de mediation, il faudrait faire en sorte
que, dans la population, tout un chacun ressente jusqu'au
besoin d' oeuvrer iA 1' institutionnalisation de pratiques visant
1'acquisition et/ou la defense de ses droits, en tant qu' etre
human et en tant que citoyen-ne (membre a part entire d' une
communaut6 politique national, appel6e a s'ouvrir pour
s'articuler a d' autres dans un space regional, voire mondial).
Le defi est de taille, surtout en raison du fait que
c' est au sein m8me del' Etat qu'il convient de cr6er un organe
ayant pour mission d' aller A 1' encontre des modules de
comportement de ce meme Etat. Le defi est d'autant plus
grand qu'il en appelle A la determination du Protecteur et de
son 6quipe qui devront faire preuve d'independance face au
Pouvoir qui, lui, aura certainement du mal A se laisser
"d6lester de son rapport A la personnel du souverain" ... Un
immense defi done, et qu' on ne saurait pr6tendre reliever sans
la complicity d'une socid6t6 civile ?) 61largie aux dimensions
de la nation, prise en tant que lieu initial d' accomplissement
de la citoyennet6 : ce principlee moteur de la modernist
politique" qui s'applique a tous, sans exception. Un defi a
reliever de toute urgence pour ne pas perdre le fil de cette
citoyennet6, don't le future s'annonce deja dans des spaces
plus r6gionaux que nationaux.
A noter qu'il serait tout a fait d6placa de parler de
defi si, comme A 1' ordinaire, il suffisait de proceder a une de
ces innovations purement formelles que 1' on retrouve A foison
dans notre environnement institutionnel. S'il ne s'agissait
que de cela, il suffirait alors, comme A 1' ordinaire, de proc6der
a quelques formalit6s d'usage passant, entire autres, par la
nomination d'un protecteur, I'am6nagement d'un bureau
habilitd a recevoir les plaintes (d'un faible pourcentage de
citoyens en butte a la maladministration de services publics
exangues), le d6ploiement depetites activities dans quelques
6coles et quelques centres p6nitentiaires de la capitale... Et
le tour serait jou6. Comme a 1' ordinaire, on pourrait alors se
contenter d'importer un plan directeur, de s'assurer d'un
certain savoir-faire avec I'appui d'un conseiller technique,
d'inscrire 1'office parmi les b6n6ficiaires d'un programme
dit de enforcementt institutionnel", de questionner les
possibilities du budget national et, enfin, de partir ici et IA en
quete de financement extemrne. Ainsi et toujours comme A
1'ordinaire -, les r6sultats obtenus ne s'appr6cieraient qu'au
regard des resourcess disponibles" resources financiires
(toujours de plus en plus rares) et resources humaines,
entendues au sens exclusif de comp6tences techniiques et
administrative (presqu' aussi rares et toujours trop chores).
Et, comme A 1' ordinaire, on ne disposerait au bout du
compete que d' une sorte de boite vide reduite A la mendicit6
pour la strict alimentation de son budget de fonctionnement.
Une fois de plus et comme A1' ordinaire le pays h6riterait
d'un organe d'Etat frappi d'inertie et venant peser de tout
son poids dans 1'acc6l6ration de la march arriere de notre
soci6t6 national.
Point n'est besoin de s'6tendre sur 1'issue de cette
demarche deplorable, mais h6las si familibre, par quoi le
"paraitre"se voit toujours convi6 A prendre le pas surl"etre".
Paraphrasant Frank Etienne au forum mentionne
pr6c6demment, Me Patrick Pierre-Louis en 6voque le r6sultat
de faqon fort image. Triste tableau, en v6rit6, que ces
semblants d'institutions 6tatiques servant de repairs A yon
kolonn makak. (voir suite a prochain numro)
(voir suite au prochain numero)


Pou Rele kolek Ozetazini


eF n imewo sa-a


, Ou pa peye anyone b6 lsit lae.


-Sprint


NewYork
2nd Avenue Tl 753278Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
25 St. 892-6478 Chiuch 2825 Church Ave (718)693-3798
S2nd Avenue Tl 654-2800 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
2nd Avenu TSpring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
minse Blvd 524-1574 Washington
S~iM .835JuniperStreetTel 202-7224925
treet655-4166 Connecticut
c 655-41 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Dixie Hwy 429.9552 Ruae u ene _1
ler Ave 9464469 Rue du Centre # 175
glerAve9 4 T61 23-0865 / 22-7913/22-8855
SOrange Blossoms Trail (407)265-2100 Pour toute information, appelez Toll Free
1-800-388-3875 ( Floride)
St Denis, Montral (514)270-5968 1-800-427-2622 (New York)
i Bourassa. Est (514)852-9245
uqetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
08 River Street (617)298-9366 Inmafnale
300 Broadway (617)354-6448 io lW Mal Street Kemp Plaza (941) 658-9229
EortMymr
2219 Fowier St. (941) 461-0343
Quel que soit Ilendroit sur la plante oh vous voulez envoyer
une sonune pronto pronto, Faltes conflance a
BOBBY EXPRESS

En plus des opErations de transfer d'agent, noas nous chargeans de faire parvenir
inmMmittewwMat aa des natae vos cassettes, Icttires, sacs de iz, gallons dimle
et tos antics poduits almit-naim

BOBBY EXPRESS,
c'est egalem ent mecate do taephne dontlaHigne d'accsn'estjamais occupy.
Clest tout simplement le No.1!


24 sou 24


l~j~Sy


- _


;- --


dm&Amm- A







Mercredi a .acptimore uu i
TH5.it; i-n M \ih1 VlXV TN 112


I DIASPORA I


Deportation d'une haitienne bloquee


Le cas d'une haitienne menace de deportation se
trouve depuis plusieurs mois dans un va et vient devant les
tribunaux am6ricains (Washington Times, 22 aout 2001).
Un panel de trois juges d'une cour d'appel d'im-
migration a renvers6 un ordre de deportation frappant une
haitienne qui a 6t6 reconnue coupable d' avoir tu6 un b6b6
ag6 de 18 mois.
Selon les trois juges, bien qu'elle ait reconnu sa
culpability, le cas ne r6unit pas tous les 616ments de ce que
la loi amdricaine d6finit comme un crime de violence. "
Les trois juges ont ainsi bloqu6 1'ordre de d6por-


tationmenagant Melanie Jean-Beaus6jour, arguant aussi que
sa deportation causerait a sa famille des torts irr6para-
bles."
La coupable a d6jA passe 2 ans derriere les bar-
reaux pour la mort du b6b6.
C' estle 12 septembre 1995 qu'un tribunal de Buf-
falo, New York, a trouv6 Ml61anie Beaus6jour coupable de
meurtre au second degr6.
Selon les minutes du procds, elle a admis avoir
frapp6 le b6b6 A la tete, et 1'avoir secou6 jusqu'A ce qu'il
cessa de respirer.


L' autopsie r6vela des trauma A la tate, A lapoitrine
et 1' abdomen.
Ce malheureux 6v6nement survenait moins d'un
an apres l'arriv6e de Ml61anie Beaus6jour aux Etats-Unis,
done A un moment d' adaptation particulibrement difficile.
Au moment de sa remise en liberty en 1997, un
juge ordonna qu' elle soit d6port6e en Haiti. Lejuge Philipp
J. Montante fixa la deportation au 18 aofit 1999.
Mais 4 mois plus tard, une cour d' appel devant
laquelle 1' affaire avait 6t6 port6e, d6cida de returners le cas
(voir Deportation / 18)


iIA MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS participation in the EDP, the firm will be placed in the EDP Pool in each of the catego-
NOTICE O PRO ESSONAL C O LAN ries for which the firm is technically certified. The firm will remain in the EDP Pool
EQUITABLE DISTRIBUTION PROGRAM (EDP) for a period not to exceed three (3) years, provided that the firm maintains the eligibil-
ity mandates. The terms will commence upon award of the first work assignment and
MISCELLANEOUS ARCHITECTURAL, ENGINEERING & end three (3) years from the date of the first award. The firm's initial position in the
LANDSCAPE ARCHITECTURE PROFESSIONAL SERVICES EDP Pool under each qualified technical certification category will be based on the
firm's last three (3) years of dollars awarded and paid, for professional services ren-
The County Manager, Miami-Dade County, announces the establishment of the Eq- dered on County projects. Work assignments will be issued on a rotational basis. Sub-
uitable Distribution Program (EDP) for the purpose of distributing the County's sequently, the firm's position in the EDP Pool will be adjusted based on the value ot
procurement of architectural & engineering (A/E) services fairly and equitably. the work awarded and/or payments to the firm for all County professional services as
County miscellaneous A/E service contracts as defined in Chapter 287.55, Florida a prime and/or sub consultant. Please be advised that no minimum or maximum
Statutes and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code, will be amount of compensation or work will be guaranteed to the professional service con-
administered through the EDP. The County announces that professional services sultant retained under this agreement. These contracts will serve to meet the unantici-
from qualified firms who elect to participate in the EDP are being requested, to pro- pated needs of various County departments for A/E professional services.
vide miscellaneous architectural, engineering, landscape architecture, planning ser-
vices, etc., on as needed services for various projects where preliminary scope and The following criteria must be met in order for consultants and/or firms to be eligible
estimated construction costs are identified for various Miami-Dade County Depart- for the EDP, pre-qualification certification, a business owner, alone or as a member of
ments. These services include, but may not be limited to : design and plan prepara- a group, shall own or control only one firm including affiliates in the EDP, and mindi-
tion of capital project development; preparation of architectural/engineering studies, vidual design professional can only qualify one firm pursuant to their respective gov-
and summary reports; updates and modifications of previously-designed projects to ermng boards of the State, executed the continuing services contract, submitting
conform with current code mandated/legal requirement; construction phase services monthly utilization reports on all new and existing County contracts, submitting affi-
as necessary; and provision of office and field personnel as support to staff and any davit affirming its three years past history of dollars awarded and paid for County
other miscellaneous services scope permitted by Florida Statute 287.055 and Chap- projects as a prime and/or sub consultant, and having an actual place of business in
ter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code. Miami-
Dade County. Please be advised there will be no further direct individual mailings
To fulfill such miscellaneous architectural, engineering and landscape architecture advising consultants and/or firms of architectural and engineering solicitations
services, the County intends to contract with all pre-qualified professional consult- for any projects in the future. All advertisements will be made via the Depart-
ants, interested in participating in the EDP program, under separate but similar non- ment of Procurement Management's Internet web site (www.co.miami-
exclusive miscellaneous professional service agreements for specified terms which dade.fl.us/dpm) and the following periodicals : The Miami Times, Daily Business
will not exceed three (3) years in duration. Upon successful approval of a firm's Review, Diarios de Las Americas, and Haiti en Marche.


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS


1.00 Transportation Planning
1.01 Urban Area and Regional Transportation Planning
1.02 Mass and Rapid Transit Planning
1.03 Aviation Systems and Airport Master Planning
1.04 Port and Waterway Systems Planning
2.00 Mass Transit Systems
2.01 Mass Transit Program (Systems) Management
2.02 Mass Transit Feasibility & Technical Studies
2.03 Mass Transit Vehicle & Propulsion Systems
2.04 Mass Transit Controls, Communications & information Systems
3,00 Highway Systems
3.01 Site Development and Parking Lot Design
3.02 Highway Design
3.03 Bridge Design
3.04 Traffic Engineering and Operations Studies
3.05 Traffic Operations Design
3.06 Traffic Control Systems Analysis, Design
4.00 Aviation Systems
4.01 Engineering Design
4.02 Architectural Design
5.00 Port and Waterway Systems
5.01 Engineering Design
5.02 Architectural Design
6.00 Water and Sanitary Sewer Systems
6.01 Water Distribution and Sanitary Sewage Collection and
Transmission Systems
6.02 Major Water and Sanitary Sewage Pumping facilities
6.03 Water and Sanitary Sewage Treatment Plants
7.00 Solid Waste Collection and Disposal Systems
8.00 Telecommunication Systems
10.00 Environmental Engineering
10.01 Engineering Design
10.02 Geology Services
10.03 Biology Services
10.04 Chemistry Services
11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
14.00 Architecture


16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management *
18.00 Architectural construction Management
19.00 Value Analysis and Life-Cycle Costing
19.01 Transportation Planning
19.02 Mass Transit Systems
19.03 Highway Systems
19.04 Aviation Systems
19.07 Solid Waste collection and Disposal Systems
19.08 Telecommunication Systems
19.09 Soils, Foundation and materials Testing
19.10 Environmental Engineering
19.11 General Structural Engineering
19.12 -.General Mechanical Engineering
19.13 General Electrical Engineering
19.16 General Civil Engineering
19.17 Engineering Construction Management
19.18 Architectural Construction Management
19.20 Landscape Architecture
20.00 Landscape architecture
A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), pre-qualification package,
and submittal instructions may be obtained at the Vendor Information.Center (VIC)
which is located at 111 NW 1 Street, Lobby, Suite 112, MIAMI, FL 33128, (305) 375-
5773, or on-line at www.co.minuami-dade.fl.us/dpm and www.co.miamii-dade.fl.us/idbd.

CONTRACT MEASURES REQUIREMENTS
There are No Contract Measures.

SUMITTAL REQUIREMENTS
The submission deadline date for Letters of Participation is November 15, 2001 at
2:00 P.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes must be received at the Vendor Infor-
mation Center (VIC), 111 N.W. 1 Street, Lobby, Suite 112, Miami, FL 33128. Be ad-
vised that any and all sealed envelopes received after the above specified response
deadline shall not be considered for eligibility to the EDP Pool for calendar year
2001. The VIC with the date and time of receipt shall stamp each submittal. This
stamp shall constitute definite evidence of such date and time. The EDP will be
opened for new members semi-annually, thereafter.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance 98-
106.


Page 17


ait en arc e o o. .


Vr'


I


3


t


!







I JOUONS I


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


P E I L L E


Allez de PEILLE A MARRIS, en utilisant des mots du
vocabulaire Frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne.

SMeots Caches 9


MA R R I S


Solution de la semaine passe:


UD
G U
Y L
Z N
W Y
NA
LC
IS
UH
XI
AF
U E
I K
R R
MB


YI
AE
AB
J K
S 0
BL
RF
A I
EJ
TS
IU
A W
GT
HW
LI


Trouvez les pays membres de d'Union Europeenne
I dans le carr6 ci-dessus


Solutions de la
semaine passee:.
HAITi


r SCRABBLE >
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Frangais

BA

AJU

OE


Solutions de la semaine pass6e:
B E Z 0 A RD


ERrmr~va FTIUM-19 uvratojJ


GRILLE DES PROGRAMMES


1 O3-3


t'I~M


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Haiti
tdl: 221-8567 / 221-8568/ Fax 221-0204
email: enmarche@haitiworld.com
URL; www.haitienmarche.com


5h00 6h30 Bon Reveil en musique

6h30-7h00 Au Pipirit chantant
premier journal crdole avec Yves Paul Leandre

7h00- 9h00 Melodie Matin avec Marcus
Informations, Interviews, Analyses
7hl5 : Au quotidien avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35: U'Actualit6 en Bref avec Yves Paul Leandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55:1' Editorial
lOhOO-Midi Le disque de l'auditeur
avec Jacques Lacour
12h00-12hl5 Le Midi
Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou
12hl5 2h00 Lady blues (elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

2h00- 3h00 C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Sh00 Nouvelles

5h30-7h00 Les Top Ten

7hOO-8h30 Amor y Sabor con Lutchano

8h30-9h00 Soir Informations

lOhOO Notre Grand concert
Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir "Sous le Kiosque a Musique"
Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)
Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)
9h00 et ... Cavaliers prenez vos dames! Chaquec
Samedi Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


En Bref


.*.


(suite de la page 2)
nome Bonel Jean Baptiste et du Coordinateur National du programme KR21' Ing6-
nieur Agronome Jacques Alix, a sign le jeudi 6 septembre 2001 A Tokyo trois
contracts avec les firmes japonaises Mitsubishi, Mitsui et Sumitomo.
Ces contracts totalisant Y300,000,000.00(trois cent millions de yen) repr6sentent
9400 tonnes m6triques d' engrais reparties comme suit
2000 tonnes m6triques Urde 46%
3000 << << 20-20-10(NPK)
2100 << << 12-12-20(NPK)
1515 << << 16-10-20(NPK)
800 << << 12-24-24
et une important quantity de machines agricoles.
Ces intrants et machines agricoles vont certainement contribuer A augmenter la
production national dans les grandes zones de production agricole du pays, no-
tamment dans la vallee de 1' Artibonite, la region de Kenscoff, le momrne des Corn.-
missaires, la plaine des Cayes etc. La livraison de ces products est pr6vue pour le
mois de d6cembre 2001.


Etats-unis: Deportation

d'une haitienne bloquee


(suite de la page 17)
devant lejuge Montante.
Celui-ci emit a nouveau un or-
dre de deportation, arguant que 'immi-
grantehaitienne'areconnu sa culpability.
A nouveau, la court d' appel fut
appelde A se prononcer.
1 y a deux semaines, les trois
juges de la cour d'appel d'immigration


don'tt la jurisdiction couvre tous les Etats-
Unis) ont cass6 pour la second fois 1' ordre
de deportation.
Mais ce n' est pas fini. Le juge de
Buffalo, N.Y., a l'intention d'exiger que la
totality des juges de la cour d' appel, qui
comprend 18 membres, se prononcent sur
le cas, et non pas seulement les trois juges.


Cubain de Miami accuse
d'avoir e te un tortionnaire


(Cubain ... suite de la page 2)
n' avoirjamais appartenu Aunpartidcom-
muniste.
A la v6rit6, Mederos est d6-
nonc6 par plus d'une dizaine de ses con-
gdneres A Miami, qui affirment reconnai-
tre en lui celui qui a torture de nombreux
prisonniers politiques dans un centre psy-
chiatrique de La Havane sous le regime


de Fidel Castro, en leur appliquant des chocs
6lectriques. Selon ses accusateurs, entire
1968 et 1978, Mederos, qu' on surnommait
" l'infirmier ", a torture de cette faqon de
nombreux prisonniers politiques.
L' accuse plaide que c' 6tait des
malades et qu'il agissait sur ordre des m6-
decins qui soignaient les malades avec des
chocs 61ectriques.


L'infonnrmation au quotidien
de bon matin ...

Melodie Matin
7h 9h
MELODIE 103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
(509) 221-8567/ 8568 / FAX 221-0204


Page 18


m


I


B~119 MON N BERNARDT~


T1Vdl







Mercredi 12 Septembre 2001
TT-- .. ik ---7L X)- V^rxT XT_ '11


ti gout pa ti gout


Haiti en Marche Vol. XV No. 32


ak Jan Mapou I


KILTI AK EKONOMI
AP MACHE

BRADSOU-BRADSA
NAN MIYAMI
Konferans Pou Lapres
Ak

Majistra Alex Penelas

Miami, Florid, Nbt pou Lapres
Miami-Dade MajistraAlex Penelas pral f6 youn
chita koze a kominote Ayisyen-an Madi 11
Septanm pou li esplike rekbmandasyon li f6
nan Bidje 2001-2002pou kominote Ayisyen-an.
Bidje sa-a pral devan Board of County
Commissioners yo. Li pwopoze youn grap
program kiltirel ak ekonomik pou kominote
Ayisyen-an. Nan program sa yo, li pwopoze
youn Sant pou jenn yo, youn Sant pou
granmounn nOu yo, youn mize pou atizay ak
istwa Ayiti, Mwa Kilti Ayisyen-an pral
kontinye ak plis sipb pou program televizyon
Ayisyen yo.
Majistra Penelas anonse tou
gouv6nman l'an pral ofri anplwaye li yo
opbtinite pou yo al pran klas Krey6l Aprann
lanng Krey6l la Majistra-a di pa selman
ogmante d6z konesans anplwaye Dade County
yo nan youn 16t lanng, men jtou li pral
amelyore sevis y'ap delivre bay kliyan yo pou
County-a ak konesans ak kilti ayisyen k'ap fleri
kou pye flanbwayan.
Pres Konferans sa-a te f6t nan Biwo
Majistra Alex Penelas la Madi 11 Septanm a
2:00 PM. Lapres ak lid6 nan kominote-a te
envite...
Si nou di plis pase sa y'a di se dy616
n'ap f6.. NOu sonje mwa Me pase sa mwen te
ekri 16 Majistra-a te dekrete Mwa Me Mwa
eritaj Ayisyen... Enben men mren!. Lakilti
devan. Ekonomi dey6 pye pou pye. Jounen
jodi-a Majistra Marye Lakilti-a ak ekonomi-
an pou kournanse pwogran devlopman Little
Haiti, pou ede kominte AQyisyen-an epi f6 16
mounn nan 16t kominote-yo k'ap travay nan
Dade County konnen sa nou ye, kiyes nou ye,
kote nou soti fa yo aprann lanng Kreyol la epi respekte
kiti Ayisyen-an... Ki bagay! Louvri je-n gade. Chak
mwa,. chak ane.... n'ap pou se pi devan... Bayo!


UNHAF

UNITED HAITIAN AMERICAN
FEDERATION
ENVITASYON
UNHAF Envite tout mounn nan youn dine-
dansan pou fe lakonesans avek youn 6ganizasyon tounef.
Dine dansan sa-a ap fet nan Wyndham Hotel ki nan 1600
Biscayne Blvd. Miami Samdi 29 Septanm 2001 depi
7-6 rive pou 36 dimaten.
Nan okazyon sa-a, UNHAF ap pwofite onore
ansyen konsil Jeneral Ayiti-a nan Miyami: Msye Gabriel
Augustin ak ansyen minis dizyem Depatman-an: Msye
Jean V. G6ndus.
Prensipal konferansye-a pou sware-a ap achitek
LESLIE VOLTAIRE minis Ayisyen lbtbb dlo.
Pou plis enfbmasyon, rezevasyon kat rele 305-899-7712
nan Dade/ 954-728-9200 nan Broward osnon Libreri
mapou nan 305-757-9922
UNHAF s'oun oganizasyon ki reyini youn
bann oganizasyon ak teknisyen nan tout domenn.
Oganizasyon sa-a derape apati premye ak dezyem
ansyen minis Jean G6n6us te
6ganize an Ayiti. Konpatriybt sa yo panse se te youn bel
inisyativ ki te penmet dyaspora-a pataje konesans epi
brase lide ak konpatriybt lakay yo.... N'al nan peyi
blan, nou pran lakonesans pou nou pote bay fre ak se
nou yo pou peyi nou ki anvlope ka devlope


An n'Prepare Denmen. Youn ti demwazel
6-an ap chante pou youn odyans nan Sant
Kiltirel Mapou ak akonpayman Marcel
Alexis sou admirasyon Margareth Armand









f







RANDOLPH VOYARD, Prezidan-FondatW
Banque Haitienne de Devloppement anAyiti
nan youn prezantasyon sou Paviyon Kreyol
USA- PwojP Creole Village nan Florida City.
Randolph ap esplike premye pati pwoj6-a
ki se youn Convention Center ak achitekti
Pale San Sousi nan Milo. Youn pwoj% ki pral
louvri bary6 pou touris anvayi Ayiti...

LIBRERI MAPOU BOOKSTORE
LIV KI FENK PART:
-History of Haiti: Jean M. Cyprien
72paj $10.-
-Le Genie de existence Bien vivre et mourir
heureux
Daniel Beauzil 236 paj $20.-
-Amour d'une terre natale
Osni Eugene 44 paj (pwezi) Vant siyati
Dimanch,16 Scptanm 20(61 6-8PM Sant
Kiltirel, Mapou
-Govi lavi
Serge Madhere 88 paj Pwezi (krey6l-Pany6l)
$12.-
-Lavie et L'influence de la Femme: Jean Joel
Sirene 196 paj $20.-

ENVITASYON
OSNI EUGENE envite tout zanmi fanmi ak
mounn ki renmen bel pwezi nan vant-Siyati
denye liv pwezi li a ki rele AMOUR D'UNE
TERRE NATALE ki soti na edisyon Kiskeya.
ti liv la chaje ak powem franse ak Krey6l. Osni
Eugene s'oun dokt6 youn sikyat, youn
espesyalis nan medsin fizik espb ak elev lekbl.
Li fet Senlui Din6 nan ane 1948. Manm fondat&
e prezidan Klib sosyo-kiltirel ak esp6 Gemini
nan Sen Lui din6 an 1968, direktejeneraljenes
ak esp6 an 1992, Senate peyi Dayiti an 1993
manm fondate e PDG Kiskeya enterprises.
OSNI ap nan LIBRERI MAPOU Dimanch 16
Septanm depi 66 rive pou 86 diswa pou vant
siyati <>.'Tout
mounn envite.


Page 19





LITrTLE HAITI

.PAK
BRAVO KOMISYONE ART TEELE!

Little Ayiti Pak se pwoje Komisyone
Art Teele. Se rev li. Se te anbisyon li. Depi
lontan l'ap f6 mannigans pou li w6 kijan li te
mete youn Pak nan Little Haiti. Komisyone-a
okouran nou se kominote ki pi mal nan Dade
County-a. Pa gen anyen menm. Pa gen teyat,
pa gen silema, pa gen sant ni pou timounn ni
pou granmounn...Anyen tonton. Se sa k'f6 gen
4-5ane, Little Haiti se te kay machann tipoud.,
Chak jou gason ap tonbe. V6lk-zehglendoun
konn ap mache gwo jounen, f6 mounn kouche
plat, pran lajan, pran bijou... menmpolisdi gen
katye yo pa pase paske yo pa konn kilU youn
vye bal mawon ap pati vin ateri nan k6f
lestonmak yo.
Jounen jodi-a Little Haiti ap bay payet.
Menmsi poko gen mouvman gwo k6b men tipa
patipa n'ap mache. Majistra Penelas,
Komisyone Barbara Carey Shuller, Majistra
Corollo, Komisyone Art Teele plis ankb, lide
Ayisyen yo tankou Joe Celestin,. Philippe
Brutus, Osman Desir JakDespinosse...Toutap
voye Ti Ayiti monte tetkale... Lb ou gen pouvwa
politik.. politisyen konf6me- yo. Se reg jwet
la. LU ou gen youn ekip Ayisyen solid tou ki
plase nan pozisyon kle tankou Emeline Alexis,
Jepsie Metellus, Linda Cesar Noel... Medam
sa-a pa p'd6mi e yo pa manje anyen k'fret....
Konpliman mesyedam!
Pou nou retounen sou kozman PAK la,
reyinyon ap fet chak vandredi nan American
Legion nan ki nan 64-am ri ( apre Biscayne)
Komisyone Art Teele s6l majbjon. Li envite tout
asosyasyon nan kominote-a. Li envite tout gran
blan Dade County .ki responsab dlo, limy6,
libreri, mize, asosyasyon foutbal, asosyasyon
Karate, 6ganizasyon tankou Boys and Girls
Club pou vin di kijan y'ap kolabore.....Koze
ap pale. Diskisyon ap fet. Desizyon ap pran.
Pyon ap plase. Tankou Banbou ta di...< pyonnen>>
Gen plizy6 komite ki f6me. Komite pou
chache kote Pak la pral f6t. Jouk kounye-a gen
ti diskizyon toujou men se garanti Pak la ap
ant 62 Ri rive nan 59 Ri ki akote Caribbean
Marketplace la.... Y'a pase pran tout z6n trel6
yo..kapote desann, vire monte sou mache
Ayisyen-an.
Wi, tet femal la kaba. CARIBBEAN
MARKET la se pral premye pitit Pak la. Yo
pral f6-1 tounen youn teyat kominot6 kote pral
gen estidyo pou atis, pral gen pefomans pou
kominote-a, pral gen boutik pou
touris...Komite-a vote alinanimite pou Carib-
bean-nan ranje vizaj li pou l'tounen tifi. Gen
plis pase 300.000 dola vet ki chita ap tann pou
koumanse travay yo. Pwoje Caribbean nan se
youn maryaj ant City-a ak County-a sou
direksyon Depatman zaf6 Kiltirel. ASUIV

SANBA LOCHARD NOEL
NAN MIYAMI
Powet Lochard Noel retounen Miyami ak tout
lafanmi. Nou swete yo byenvini. Gen 2-3 ane
depi Lochard ak lafanmi te pran desizyon pou
retounen lakay... Jodi-a yo kase tet
tounen....Youn lavi difisil ki made anpil
sakrifis. Lochard te konsanti sakrifis yo men
lavi-a vin pi difisil chakjou ak youn sitiyasyon
politik e ekonomik k'ap anpire e ki fe tout
mounn ap viv nan laperez. Atchaba pou ou
Sanba!


I







HAITI-SPORTS


Mercredi 12 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 32


Un entraineur argentin 'a la tkte de

la selection haitienne de football


(Football... suite de la page 12)
Le professeur Castelli espere conduire Haiti A la
phase finale de la Coupe du Monde 2006, qui aura lieu en
Allemagne.
Pour y arriver, il nous faut 8 heures de temps de
travail par jour et des stages A 1'6 tranger. Je suis pret A me-
ner des d6marches en Amdrique du Sud ", a-t-il ddclar6.
Des le 15 septembre, Mr Castelli espere commen-
cer le recrutement avec assistance d'un autre entraineur
argentin et de 1' entranieur haitrden Maxime Auguste. Ce-
pendant le montant du contract n' a pas Wtd communique.
Haiti doit jouer la phase finale de la Coupe d'Or
qui aura lieu aux Etats-Unis en f6vrier prochain.
Premier congress de Football haitien de
la diaspora a New York le 15 septembre pro-
chain
Sous le theme Construire pour changer", les
membres des diff6rentes commissions representatives de
la Fed6ration haftienne de football dans diverse villes
d'Am6rique du Nord, les dirigeants et anciens dirigeants
de football de la diaspora, d6battront du support A apporter
au foot haitien et de la reorganisation du sport roi dans la
diaspora.
Le comit6 executif de la Fed6ration haltienne de
football, des personnalitds du monde du football d'Haiti,


seront presents A cet important atelier.
Nous esp6rons que ces d6bats d6boucheront sur des
relations encore plus renforc6es entire les compatriotes passion-
nds de football d'ici et ceux de l'exttrieur, pour le plein renou-
veau du football hatien.
Parmi les themes qui seront A 1'ordre du jour, citons:
Encadrement des sportifs hadtiens; comment rendre
le football hatien rentable ; la contribution de la press spor-
tive dans 1'6volution du sport national; le sport une industries
mondiale. Parmi les intervenants, mentionnons Raymond Jn
Louis, Dr Pierre Cl61estin, Jean Claude Sanon, Dr Serge Conille.
On attend aussi la presence du secr6taire d'Etat Herman Nau,
du president de la FHF, le Dr Yves Jean Bart, de plusieurs jour-
nalistes sportifs haltiens don't le secr6taire g6ndral de
l'ASHAPS, Smith Griffon.

Football crise, denouement heureux et sa-
tisfaisant
Dans le but de trouver un denouement heureux, ra-
pide et satisfaisant et afin de mettre fin A la paralysie des cham-
pionnats nationaux, le Comit6 Ex6cutif de la Feidration had-
tienne de football avait invite tous les arbitres actifs de la FHF
A une reunion de travail, le jeudi 6 septembre, A la salle de
conference du Stade Sylvio Cator. Participaient 6galement A
cette reunion, le secr6taire d'Etat Herman Nau et le directeur
central de la police administrative.


3 00 aoU^t 1 -93 0 aoU^t 20 0


2ans!

Grace avous

un Leader est ne

dans le monde

des Transfrrts


II y a de cela deux ans, la UNITRANSFER 6tait un project.
24 mois apres, la UNITRANSFER a bati son double reseau:
celui d'Amerique du Nord couvrant les Etats de Floride,
de New-York, du New-Jersey, du Massachusetts de Louisianne
et le Canada; Celui d'Hafti couvrant le territoire national
par le biais des Succursales de.la UNIBANK et de ses
Agents Payeurs repartis dans les 9 ddpartements geographiques.

A l'occasion de son Second Anniversaire, la UNITRANSFER
remercie ses milliers de Clients et tous ceux qui bient6f
la rejoindront. Elle reaffirme son engagement a tout mettre
en ceuvre pour satisfaire leurs exigences et meriter chaque
jour davantage leur confiance.


V


Merci de...

votre Cb lance!


4-
. POUR TOUSVOSTRANSFERTS. -.,
-- -- D'ARGENT FTr DE NOURRrfJRES ^-.
'ADOO .iCi ..E *. -


L'entraineur Jorge Hugo Castelli
Une autrereunion s'est ddroulde au restau-
rant Le Tiffany, le vendredi 7 septembre, avec les
dirigeants des diff6rents clubs, oi les diff6rents sec-
teurs concerm6s out pu trouver un terrain d' entente
poulareprise des comp6dtitions nationals d'ici cette
semaine.


TENNIS
Open du Canada double
dame : Le titre ia notre compa-
triote Neyssa Etienne
Neyssa Etienne, 18 ans bient6t, aremport6
le samedi ler septembre le titre de Championne de
double Junior de 1' Open du Canada en compagnie
de l' Indonesienne Ang6lique Utidjaja.
Elles ont battu en finale la pair asiatique
Shuail Peng et Chia-Jiung Chuang.
Les deux joueuses sont satisfaites de la
maniere don't elles ont 6volu6 et ont continue aiijouer
ensemble la semaine dernire a 1'US Open de New
York. Malheureusemcnt, elles oneto-6t61imin6es en
course de route.
Neyssa Etienne est la fille de Joe Etienne
Junior, Directeur technique national de Tennis et
propri6taire de Jotac Tennis Academy.
Smith Griffon
CULTURE

Edwidge Danticat
invitee a Tours

dans le cadre d'un
colloque
Port-au-Prince, le 6 septembre (HPN) -
L'6crivain d'origine haatienne Edwidge Danticat a
Wtd invitee a prendre part A un colloque qui portera
sur les crises et la violence apris les ann6es 60 aux
Etats-Unis, c' est-A-dire la radicalisation du Mouve-
ment des Droits Civiques et le d6clin des revendica-
tions (assassinats, 6meutes urbaines, Pantheres Noi-
res, Nation de 1' Islam). Le principal theme rctenu
pour cette reunion, qui se tiendra duI 15 au 17 no-
vembre 2001 Al'Universit6 de Tours, en France, est
<< Incidences de I' Histoire dans la fiction noire con-
temporaine .
Plusieurs sujets seront traits, notamment
<< la peiriode allant de 1963 A 1973 et la conscience
contemporaine >>, < d' evdnement, de ses interpretations et de ses repr6-
sentations dans le champ de 1'6criture historique,
fictionnelle, thaitrale et dans le champ des arts vi-
sucls >>, < 6v6nementielle >>, et << n6cessit6 et contrainte de
l'ouvrage historique >.
Le nom de I'auteur dc E Eyes, Breath and
Memory > est retenu parmi ceux de Toni Morrison,
Gwendolyn Brooks, Alice Walker, Ismael Reed,
Edgar Wideman, James Baldwin pour le grand d6-
bat sur << les 6crivains et 1' histoire >.
Le Groupe de Recherches Anglo-Ainmericai-
nes de T''ours, organisateur (idu colloquc, a opted pour
une approche pluridisciplinaire. Ainsi, des historians
amencains, specialists de 1 histoire atro-ainmenricaine,
participeriont a cette session onit Edwidge Danticat
est conviee avec d'autres ecrivains.
HPN


Page 20




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs