Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00076
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: September 5, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00076
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text












Haltil en Mardle Cdition du S ap1 11 Septembre ZUUI, Vol. XV, No. 31


PASSION

uellle en.

e Faustin

Dorival
Francophonie, midaille de Bronze au der-
er championnat du Monde ) et Nadine
AUSTIN ( M6daille de Bronze aux 46mes
ux de la Francophonie).
Ils ont 6t6 accueillis au salon diplo-
(voir Sports / 2)


li3 e e x() cio e sd m n -


1.el eade
e Premier
- A ....


1111)
Illilli .
UNITRANSFER
.
.., 13:


- ~" I


I'OEA au Pirou
4 g nisation rdunie le 5 juIn & San
d altz !
w-.. vot6e A l'unanimiti par les 33
et dela CAR *(t'oAnnu sati ministres des affairs atrangbres ducon-
). tinent, et en vertu de laquellele pouvoir
Cour ci p <91p' or rendre Lavalas organiserail denouvelles 61ec-
dricup tra ail. Pen l'op- tions pour 8 postes de sinateur qui de-
n au parts au togg pie au sein meurent contests par unemission d'ob-
oalition appeloeEQgg Edd A'P- servateurs de l'OEA aux 16gislatives de
e, se refermait dans sa mapace, le Isai 2000. Aristide offrit 6galement une
nt Jean-Bertrand Anstide confia au reduction de deux ans du mandala de tous
re gndral Cesar Gasina une propo- les parlementaires 1us I'annie dernibre.
our I'Assemblee general de forga- (voir OEA /4)


Conference de

Durban boycotted par

Administration Bush
-
Vers un compromise

S ur la q ue s tion de

I' OSCIRVRge
DURBAN, Afrique du selonunesourceprochedelaconf6rence.
sud, 2 Septembre 12 conference Plusieurs pays africains et des
de l'Onu centre le racism Caraibes, ainsi que des militants afro-
s'achemine vers un compromise sur ambricains, out demand aux ex-puis-














la question des reparations pour les dances colonials de reconnaltre leur
nations victims de l'esclavage culpability et de verser des compensa-
(voir Durban / 6)


Somrmet de


session de I'OEA, qui avan it6 pricidde
d'un lam-tam, tant & Port-au-Prince qu'a
\\aslungton.OnvbI'administrationam6ti-
caine didencher un adritable blitzkrieg &
coups de menaces d'abandonner Hain A son
sort si les protagonistes ne trouvaient un
accord pour meure fin a la crise... Enmeme
temps que ddbarquall dans la capitale bai-
tienne une mission conduit par les secrd-
takes et assistants secretaries gineraux de


tri-s au s
posnio
d'une c
cratiqu
preside
secrdini
sition p


sr9RTS-P

,HaItI acc
heros Nadin

et Dudle
PORT-AU-PRINCE, 29 Ao la
Sous le haut patronage de la Pr6sidence et de ni
la secr6tairerie d'Etat des Sports sont arrives A F
Port-au-Prince le samedi 25 aoAt, les super Je
stars de I'athl6tisme haitien, Dudley
DORIVAL (m6daille d'Or au 46mes Jeux de
















Athletes ha'itiens d'hier et d'aujourd'hui rass
Dudley Dorival et Nadine Faustin, assis en
.
du Mamstre Herman Nau



Consul do

commissaria
LASCAHOBAS, 30 Aost -
L'information a en l'effet d'un couP Se
de foudre Incursion du consul dominicain en de
poste a Belladdres au commissariat de police ca
de Lascahobas, le 19 aoAt dernier, dans le but pa


premire rngedprted'ue


Haiti en Marche
Le-
Bois Verna
1910Fax 221-0204
173 N.W 94th Street
Ti 5 05 / 754-7543
New York 914 358 7559
Boston 508 941 6897
Montrdal 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URL www.haitienmarche.com
Library of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montrial, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 10 Gourdes


minicain envahit un

t ha'itien A la tSte de
centre les activists de contre..
s horn m es bande.


Cette operation men~e par


10 Sept.:

ler Sepil'ORT-AU PRIN rE-P
chain 10 septembre s'outre 5
Lima.Prouun noureausommetdel'Or- 1
ganisation des Elats Americams. Pouriant
en Haiti, pays du conunent en pleine
crise, aucune allusion n'est faite bla pro-
chaine reunion. NI en HaIti, ni & I'exti-
rieur comme & Washington ots on a Cha-
bIrude de Jacider impunement du sort des
7.5 millions d'habitants de certe moitad
d'lle.
Tout le contraire de la dermere


l'OEA
bYarac e








I


Page 2


Mercredi 5 Septembre 2001


La rentr6e des classes
Lundi 3 septembre, c'est la rentrie des classes en Haiti.
Rarement 1' Etat haltien a fait autant A la veille d' une rentr6e scolaire.
- De nombreuses coles primaries construites oureconstruites par le truchement de
1'UCG et du FAES.
de f6mb e ecteur public-secteur priv6 pour une reduction de moiti6 du prix
- Distribution d'uniformes scolaires.
- Is JAPON a renouvel6 avec l'Etat haitien son programme de cantines scolaires,
permettantAbeaucoupd'enfantsderecevoirunrepaschaudparjour.
- Taiwan a offers le plus grand stock de matdriels scolaires jamais vu.
- La Fondation Aristide a lanc6 sa propre vente de fournitures A prix r6duit.
- Des demi-bourses offertes par les nombreuses cooperatives qui poussent comme
des champignons A travers le pays.
Bien entendu, ce n' est pas ce qui va rdsoudre les problbmes de 1' Ecole Haitienne.
II faut beaucoup de travail. 8 faut surtout que les syndicate d' enseignants cessent de
scier la branches sur laquelle ils sont assis et present A donner l'image d'un enseignant
capable do nous faire rever d'une meilleure Haiti. Car dis moi qui t'a 6duqu6, je te dirai
qui tu es ]
Manifestants et contre-manifestants s'entrechoquent ...
La manifestation du mercredi 29 aoilt avait 6t6 planifide et announce A grand renfort
publicitaire par le Parti D6mocratique Haitien PADEMH de Claire Lydie Parent.
Objectif d6clar6 : r6clamer le depart du Pr6sident Jean-Bertrand Aristide et le return de
1' ancienne arm6e.
Rendez-vous avait 6t6 donn6 & la Place Boyer, P6tion Ville, pour 10 heures du matin.
Mais depuis bien plus tit, des manifestants, partisans de Fanmi Lavalas, le parti du
President Aristide, ont commence & arrive 6galement, langant des pierces, et forgant les
manifestants du PADEMH A se mettre A covert. Deux members du PADEMH out 6t6
blesses par des projectiles. Claire Lydie Parent a rendu son successeur A la mairie de
P6tion Ville, Sully Guerrier, responsible de cette attaque et s'est ambrement planted de
1' attitude de la police qui n' aurait pas montr6 beaucoup d' empressement pour disperser
les contre-manifestants.
Sully Guerrier a ni6 toute implication.
Le secteur priv4 de Petit-GoAve d6savoue la manif organi-
s4e dans la ville par Convergence
Vendredi 31 aoilt, des repr6sentants du secteur priv6 de Petit-GoAve ont vivement
critique attitude de la branches locale de Convergence qui, selon lui, utilise une poign6e
de ns ourubloqm le d elo pement de la lle.uQuelque partisans depce1regroupe-
Pr6sident Jean-Bertrand Aristide. Selon le secteur priv6 de Petit GoAve, "I'heure n'est
pas A1' aventurisme. Ce type de comportement risque de faire perdre A la ville un
ensemble d' advantages, dont un project d'adoquinage, la reconstruction des places
publiques et la vente de lives scolaires subventionn6s".
En conclusion, le secteur priv6 condamne le movement du 29 aoilt. L'heure, dit-il, est A
l'unit6, la solidarity, en vue du d6veloppement du pays.

Manifestation & Miami en faveur des "autres immigrants"

11 s'agit de tous les immigrants qui travaillent dans le pays, payment eux aussi leurs taxes
et contribuent au d6veloppement social et dconomique, mais qui se voient m6prisis par
1' administration Bush qui pr6voit d' accorded la residence permanence A 3 millions de
mexicains, en m6prisant tous les autres.
Rendez-vous est pris pour ce mercredi 5 Septembre deviant le local du Service de
immigration: 7880 Biscayne Boulevard, A partir de 4 heures de 1' aprbs-midi jusqu' A 8
heures du soir.

7 ans depuis Passassinat du Phre Jean-Marie Vincent ...
28 aotit 2001 28 aoilt 1994,7 ans aprbs l'assassinat odieux du P6re Jean Marie
Vincent,1e crime reste toujours impuni.
La Foundation Jean Marie Vincent a organism deux jours d' activists comm6morant
Inaction de Jean Marie Vincent. Une letter petition a 6t6 mise en circulation r6clamant la
nomination d'un juge instruction et I'ouverture enfin d'une enqu8te sdrieuse sur cet
assassinate.
Sur ce, les autorit6s judiciaires ont nomm6 un nouveau juge d'instruction pour
conduire le dossier relatif A cet assassinate survenule 28
aotit 1994. Il s'agit de Madame Jocelyne Pierre, qui avait travaill6 aux
cSt6s de son collbgue Claudy Gassant sur I'affaire du massacre de Carrefour
Feuilles. Cette decision a 6t6 prise par le Doyen du Tribunal Civil de
Port-au-Prince, Lise Pierre-Pierre.

Une mission A caracthre racist suspended en Guadeloupe

a'Conseil supirieur de l'Audiovisuel (CSA) de France a d6cid6 d'interdire la diffusion
de l'6mission A caractbre racist de l'animateur Ibo SIMON dirig6e centre les imnu-
grants d' Haiti et de la Dominique sur la change de t616vision Canal 10 de la Guadeloupe.
Izs immigrants haltiens et dominiquais avaient protests le 16 aoilt dernier et avaient
address une letter ouverte au Conseil sup6rieur de 1' Audiovisuel centre le pr6sentateur
de l'emission en question.
Deux organizations de defense des droits des migrants ont applaud & cette decision A
I'occasion-de la Conf6rence Mondiale centre le racism qui se d6roule & Durban, en
Afrique du Sud.

N6gociations ?
L'Initiative de la Soci6t6 Civile a invite mercredi (29 aoilt) Convergence D6mocratique
et Fanmi Lavalas & revenir A la table des negotiations, en vue de la resolution de la crise
post-61ectorale. L'ISC se dit 6tonn6e queles negotiations interrompues momentandment
le 16 juillet dernier, n' aient jamais reprise depuis.
De son c8t6, le Charg6 d'Affaires du Japon, Kanji Kitazawa, encourage les protagonis-
tes & revenir A la table des negotiations en vue de rdsoudre la crise politique.
Au cours d'une tourn6e dans le department du Centre, Mr Kitazawa a regrett6 que cette
crise ne permette au Japon d'accorder qu'une assistance humanitaire & Haiti.
Port-de-Paix Des organizations populaires, process du regime au pouvoir, appellent
les protagonists dela crise A s'asseoir auteur d'une table pour reprendre les n6gociations.
Bles estiment que le pays est sur le pomt de s'effondrer A cause de l'aggravation de la
crise n6e des 61ections du21 mai 2000. Ces OP ont exprim6 leur inquietude face A la
hausse vertigineuse du prix des products de premiere ndcessitd.

ManifeStation de JPP ...
Des membres de organisation pro-Izvalas Jeunesse Pouvoir Populaire (JPP) out
manifestmercredi pour protester centre l'arrestation la veille d'un de leurs membres, le
secretaire g6n6ral adjoint del'organisation, Jocelyn Lundi. Ce dernier s'6tait pr6sent6 au
bureau du Juge Claudy Gassant, charge de mener l'enquate sur l'assassinat de Jean
Dominique, pour lui announcer que le dirigeant principal de JPP, Ren6 Civil, 6tait dans
l'impossibilit6 de se presenter au cabinet instruction, ceci pour reasons de sant6. Is
(voir En Bref ... / 17)


Le President Jean-Bertrand Aristide remettant plaques et ricompenses


-


.

.

Nadine Faustin honorant Philippe Vorbe photo Yonel Louis/HenM
la F6d6ration haltienne d'athl6tisme ama- pays del'Oncle Sam, il va 6crireunelettre
teur avec & leur tete le president Roland blaF6d6rationInternationale d'Athl6tisme
Roy et le secretaire g6n6ral Alain Jean- Amateur afin de permettre & Hditi d'avoir

.4. ., .-

IE NV ENUE EN I--IAl TI
DUDLEY DO RIVAL
JOEL BALJT'US
2. -P&IIL jc; Tig ... 5td


photo Jean Claude Pierre-Louis


Pierre


.
un stade olympique au bendfice des Jeu-
nes haltiens.
Les super stars de l'athl6tisme
haftien out 6t6 requs dans la matinee du
lundi 27 au Palais National par le Pr6si-
dent de la R6publique, Son Excellence
J Bertrand ARISTIDE
Dans son discourse de circons-
tance, le chef de l'Etat a tout d'abord re-
merci6 les deux jeunes athletes pour le tra
vail positif qu'ils sont en train d'effectuer
(voir Sports / 20)


Dimanche soir (26 aoilt), Dudley
DORIVALetNadineFAUSTINavaient6t6
pr6sent6s au grand public au stade Sylvio
Cator par le secretaire d' Etat Herman Nau.
A cette occasion, une rencontre amicable
opposant le Violette an Racing Club Hal-
tien, avait 6t6 organise. Iz coup d'envoi
de cette rencontre, qui s'est soldie par la
victoire du VAC sur le RCH ( 2-10) a 6t6
donn6 par Dudley DORIVAL
Inrs d'un point de press donn6


)
EN B REF ...I


EN PLUS


SPORTS

H * *
8 ROC 0 0 el I HU I
e

heros Dudley Dor Ival

et adine Faustin
(Sports ... suite de la premiere page) A la mi-temps, Dudley et Nadine se sont
matique de1' Aroport international par le d6clar6s tras satisfaits deleur passage dans
secretaire d'Etat Herman NAU, par le pr6- le pays et se dissent plus que jamais moti-


. .








L'EVENMENT |


____ ________


L'EVENEMENT-SPORTS
Haiti accueille en h&ros Nadine Faustin et Dudley Dorival p.1
Discourse du Sec. d'Etat Nau p.10

ACTUALITY NATIONAL
Rentr6e des classes p.2
Manifestants PADEM et contre-manifestants Lavalas ... p.2

L'EVENEMENT
Consul dominicain envahit commissariat haltien A la tate
de ses homes p.1

L'EVENEMENT-INTERNATIONAL
Conference de Durban boycotted par administration Bush
Vers un compromise sur la question de l'esclavage p.1
L'Allemagne s'excuse pour les excis du colonialism p.7

DIASPORA
Echo de Miami: Redistribution ilectorale et l'avenir politique
de la communaut6 haltienne p.5

TOURISM
Fort-Royal au coeur de la Notte-Dame p.9

SOCIETY
Vacem Anti-sida: l experience haltienne en bonne voie p.11


adrh nnar
:-L~ aJ IT
~O .

'-



r 3:


10 7 11
. "
01 I


plusieurs jours plus tard.
Une commission gouvernementale
d6pach6e sur les lieux, 12 jours aprbs l'inci-
dent, soit le 30 aoilt, affirmed qu'il s'agissait
d'un fait miner 6tant donn6 que le consul
dominicain avait l'habitude de circular avec
ces m8mes homes A Belladdres.
Cette commission 6tait pr6sid6e par
le minister de 1' Intdrieur et des collectivit6s
territories, M. Henry Claude M6nard, ac-
compagn6 du secretaire d'Etat A la S6curit6
publique, M. Jean G6rard Dubreuil et d'un
cadre de la PNH.
Le Ministry M6nard a pr6cis6 qu'il
n' a jamais 6t6 question de soldats donumcams
foulant le sol haltien pour faire lib6rer des ci-
toyens dominicains. Cependant il pense qu'il
est urgent que le government haltien fasse
les frais d'infrastructures lui permettant de
contr81er la frontibre au niveau d' Elias Pinas
et de Belladdres.
De son c8t6, la mairesse de
Lascahobas, Mme Annette Francisque Gar-
gon, a qualifi6 cette incursion d'ing6rence des
dominicains qui ne manifestent aucun respect,
dit-elle, pour les autorit6s policies haltien-
nes. Elle aussi pense quele government de-
vrait agir vite pour 6viter la r6p6tition de tels
incidents.
D'un autre cit6, le Chef de l'Etat
haftien, M. Jean-Bertrand Aristide, a accept
une invitation de son homologue dominicain,
Hipolito Mejia, de visitor 1' autre parties d' His-
paniola, mais la date de cette visit officielle
n' a pas encore 6t6 fix6e. Les deux chefs d' Etat
discuteront entre autres de questions portent
sur la migration, la cooperation et sur le Fonds
de D6veloppement Frontalier, qui a pour ob-
jet de finance des programmes visant au d6-
veloppement de la zone frontalibre. Le FDF
devrait 8tre aliment6 conjointement A partir
de resources provenant de la conversion de
la dette extrieure de Haiti et de la R6publi-
que dominicaine.

Yves Paul L6andre, journalist
Envoy6 Spicial
Haiti en Marche



Milodie 103.3 FM


"Lady Blues "
l'heure du JAZZ
tous les jours de Midi & 2 h

"Au bon vieux temps!"
succhs hat'tiens de 4 dicennies
de3hd5h
103.3 FM, Port-au-Prince


M rem
ndi5 emb
l X2V 10.31


Pae3


Un consul dominicain envahit

HR COmmissariat ha'itien A la

(Lascahobas ... suite de la 16re page) te te ^ e se sh om mes
confisqu6 se mit & invectiver les policies B.A AM
haltiens, alors quele con-
sul discutait avec le com-
missaire de Lascahobas, I
Ren6 Versaint, pour trou-
ver une entente. Mais la
situation a empire quand
le chef de s6curit6 du con- '
sul dominicain, impa-
tient, a brand son arme
sur les policies haftiens, r
remettant enm8me temps \k / .:.
un revolver 9mm au con- .
sul comme pour intimider
les haitiens etles former A. ..
lib6rerles dominicains en
detention. .


ANALYSE


SOMMAIRE


L


Finalement les
deux dominicains furent

r s os .
L' incident
6clata A la capital, mais


La mairesse Annette Francisque Gar on indignie photo Yonel Louis/HenM







. UN ANAY SE


Mrcredi 53 SembreX 0 31


Page 4


(OEA ... suite de la premiere page)
et dont la quasi totality apparent A son parti, Fanmi Imvalas.
De leur c8t6, 1' OEA et la CARICOM avaient pour
mission de convaincre les pays "amis"et les bailleurs in-
ternationaux de d6bloquer une assistance de US$500 mil-
lions A Haiti.
I'oppositionrejetalardsolutiondu5juinarguant
qu' elle n' avait pas particip6 & son 61aboration, la qualifiant
de"deal"Aristide-OEA...

Le show veritable se joue allieurs ...
Aujourd'hui aucune des dispositions de cette rd-
solution n'a 6t6 r6alis6e, sans qu'on puisse dire A qui la
faute (les deux parties continent de se rejeter les torts) ...
et au dernier round de negotiations, les repr6sentants de
I' Union europ6enne auxquels les Etats-Unis laissent vo~
lontiers jouer un r81e de phre fouettard dans cette intermi-
nable et impr6visible crise haitienne annonchrent de but
en blanc que aucun fonds ne sera d6bloqu6 tant que la crise
post-61ectorale n'aura 6t6 solutionn6e de A jusqu'd Z. En
meme temps que, selon des sources 6manant des deux camps
en Haiti, c' est1' Ambassadeur am6ricainlui-meme qui aurait
mis fin aux dernibres conversations et renvoyd sine die les
different acteurs, y comprise MM. Gaviria et Einaudi.
En un mot comme en cent, nous ne sommes pas
prbs de sortir de l'auberge et touted ces impossible ren-
contres, ce jeu de cache-cache entre le pouvoir et 1' opposi-
tion ce n' est que1' A-c8t6 du spectacle (side-show). Le show
veritable se joue ailleurs. Mais alors od et en quoi consiste-
t-il ? Allez savoir. Aujourd'hui ce n' est plus la confusion'
mais le black-out total. On est sciemment tenu dans l'igno~
rance la plus absolute. C' est la nouvelle phase de la crise.
It couvercle s'est referm6 sans laisser la moindre lucerne
et nul ne sait pour combine de temps. Tout un people tenu
dans ignorance la plus absolute, pendant qu'on decide de
son avenir quelque part nul ne sait oh, ni qui, ni quand, ni &
quelles fins ... Hilas, au contraire on ne sait que trop !
Effac6 d'un claquement des doigts ...
Car, autre nouvelle etape, d6sormats aussi on
double tout ce qui a 6t6 dit on fait jusqu'ici. Z6ro. 8 faut
tout reprendre. OR ? On ne sait pas, on ne sait plus. Etes-
vous sar que toute cette crise remote vraiment aux 16gis-
latives de mai 2000 ? Et qu'il n' y arien d' autre, et qu'il n' y


de l'OEA en Halti, Sergio Romeo Cuevas, qui est finale-
ment remont6 & Washington n' ayant plus rien A faire sur
place.

N6gociations, parenthise ferm6e ...
Entre-temps, un certain Georges A. Fauriol, con-
sultantambricainhWashingtonpourles ex-putschisteshai-
tiens, n' a cess6 d'appeler 1' administration Bush A remer-
cier l'OEA et la CARICOM pour prendre elle-meme la
question en mains.
On aurait crd qu'il a td entendu Iss navettes de
M. Einaudi out cess6 comme par magie.
Il est vrai que c'est lanouvelleligne en politique
6trangbre que semble d6velopper activement la Maison
Blanche :_ N6gociations, parenthbse ferm6e. En Colombie,
mise de c8t6 duprocessus de paix pendant que l'arm6e lance
une grande offensive contreles FARC guerillaa, marxiste),
et que le president Andres Pastrana (conservateur) regoit
une mission sp6ciale de la Maison Blanche.
Tout comme, mcontente de ne pouvoir prendre
(voir OEA / 5)


a rien derriere. Ta gueule. Accord en X points n6gocid en
dicembre dernier avec 1' administration Clinton ? Engage-
ment Y d' organizer des 16gislatives anticipdes ? Resolution
du 5 juin vot6e A l'unanimit6 deviant I'OEA et m8me, di-
sait-on, sur insistence del'administration amdricaine ? En-
tente sur une formula de composition d'un nouveau con-
seil 61ectoral provisoire ? Iss deux parties haitiennes qui
auraient 6t6 sur le point en juillet dernier d' arrive hun pre-
mier consensus, n'6tait une difference de quelques mois
pour la tenue de nouvelles 61ections deviant remplacer cel-
les du 21 mai 2000 ? Toutes ces navettes diplomatiques
OEA-CARICOM ? Pauvre Luigi Einaudi. Toutes ces jour-
n6es et soirees de reunions assommantes A l'hatel Mon-
tana, avec des participants qui ne sont pas tous des jean-
foutre ou des politicians A la manque dont on a le droit de
se moquer comme 1' on vent ? Tout cela disparu soudain A
la trapped, effac6 d'un trait de plume, que dis-je d'un cla-
quement des doigts par un ambassadeur-pro-consul ...
Et si 1' on pouvait avoir encore quelque doute,
n'est-cepas l'ambassadeur Brian Dean Curran qui d6clara
r6cemment qu'il souscrivait Alaposition dela Convergence
que 1' atmosphere
politique ne se ..
pr8tait pas A une
-
reprise des nego-
ciations ... Pen- --
dant qu'il partait
en champagne (de
quoi ?) dans la
communaut 6
haltiano-amdri-
caine de Miami,
la plus forte con-
centration d'hal-
tiens d'origine A
1' stranger & en
croire le service
am6ncamdes sta-
tistiques.
Mettant
aussi fin aux vel-
16it6s du Repr6-
sentant special du L'Ambassadeur de Ta"iw
fournitures scolaires offers p
secretaire g6n6ral de PEducation Gas


I 11 Hit I~


IVIonocotura D6pot et Salle d'Inventaire
18xl8&16xl6
C6ramiques Accessoires / C6ramiques/ Marbre pour Salle de bain
Espagnols et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6

Nous exportons vers Haiti



Meilleurs prix de la place


UBneZ done uoir par uous-m@me


5386 N.m. 7945me Ruenue, Miami, Florida

Tel: (385) 592-2558

Tan: 585-477-2675


Sommet de l'OEA au P~ron


10 Sept.


T&CEO uS


Gratuit
C6ramiques crises
(iviaximum a saes)
avec tout achat nummum
de 200 pieds carries
Apportez ce coupon



































































































NOIM


DE LACTULITE


___II_______ ____ _~___ I.


ECHO DE MIAMI


Redistribution ilectorale et I'avenir politique
MIAMI, 3 Septembre / * doivent aussi tenir compete d'autres
Tous les 10 ans, les Etats-Unis de la communaute haltienne soc..........-,~-,2...
doivent organizer et conduire un la sant6, 1'6conomie etc. Mais
PAR VITER JUSTE
Census (recensement) pour 6valuer ses toujoursest-ilquelapopulationdemeurele
programs ou reculs. Le Census s'adresse A et des precincts (circonscriptions nouveauxdistrictsetprecincts doitsefaire principalpointdefocuspourtracerleslignes
tous les aspects et activities de la vie 61ectorales). en accord avec l'augmentation ou la dimi- de redistricting acceptable & la majority.
am6ricaine depuis les naissances et les nation dela population et ce pour satisfaire Alors que les 2 branches 16gislatives ont la
dicks, tout ce qui concern la population, Redistribution aux exigences de la loi. Les 16gislateurs (voir Redistribution / 8)


REDISTRICTING AND HAITIANS POLITICAL FUTURE
Every 10 years United States of policy and solutions for every aspect of the
America must organize, conduct a census American life and an important one is re-
to evaluate its progress or its recess. The districting
census relates to every aspect and activity
of the American life from birth to death, Redistricting
which means population, economy, pro- Two years after the National Cen-
duction, health, housing, education, immi- sus, a redistricting process mus? be con-
gration etc. ducted throughout the United States 50
To meet its goals, the Census States and territories scaling down to
Bureauprepares a questionnairewhichis Counties, Cities and Precincts. The goals
distributed to every household in the of redistricting are to redraw, if necessary,
Country, territories andAmericancitizens districts and precincts in such a way that
living abroad. The questionnaire must be every ethnic group through elections be
filled and mailed back to regional and con- represented at Local, State and Federalley-
sularoffices. Peoplearehiredtohelpthose els.
unable, for different reasons, to fill it The The redistricting is also the pro-
filling and assembling operations last 2 to cess with which Federal and States authori-
3 months, then they are processed and the ties establish the number of elected offi-
results published. The accuracy of the re- cials : U.S Representatives for each State,
sults and their analysis will guide the Fed- State Senators and Representatives, the
eral and State Governments in projecting (See page 8)


.ge- 2. ** 1 aB 12 ***k


~ ~j~


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH '


RENOUVELLEMENT


NOVEL ABONNE


M rcredi emb
l X 0 31


Page 5


qui out Ctd entreprises ces


N6gociations suspendues sine dieon abandonnies
une fois pour touted ? La Maison Blanche est-elle en train
de mijoter une autre approche bien A clie, sans OEA ni
CARICOM ?
Le government Izvalas ne semble gubre s'en
6mouvoir, tout enter aux dillicult6s de la rentr6e des chis-
ses -
Cependant on aura remarqud les nouveau mots
d' ordre des manifestations organisdes la semaine dernibre
par des annexes de la Convergence (ex. PADEM de l'cx-
.
mairesse de P6tionville, Chure Lydie Parent). Aucune allu-
sion aux ndgociations, mais appelant directement au ren-
versement du pouvoir Lavalas. Rache Manybk. Affronte-
ment. Comme Bush le pr8ne 6galement en d'autres points
chauds de la planted (voir notre pric6dente edition) ...
Haiti abandonn6e A son sort ? Mais ne l'est-elle
d6jh. Alors, what's next ?

Haiti en Marche, ler Septembre 2001


Amdriques en mai dernier, menacant d'exclusion tout gou-
vernement qui n'aurait pas 6td 61u dans des conditions dd-
mocratiques ..
Une telle disposition viendrait enforcer la con-
vention de Santiago du Chili (1991) au nom de laquelle le
president Clinton envoyait en Haiti en 1994 une force mul-
tinationale pour chasser le regime militaire putschiste et
permetire AAristide d'achever son premier mandate.
,
Doit-on s attendre A un nouveau blitzkrieg juste
-
apr6s le sommet de Luna ? Et un, peut-atre, d'un tout autre
genre ?
,
Washington no dit mot depuis quelque temps. C est
la consigne du silence. No comment. A quelles fins ?

Alors, what's next ?
De son c8td, le president Aristide se garde cette
.
fors de toute initiative. Is dernibre, dont est sortie la r6so-
.
lotion du 5 juin, a 6t6 bafou6e par ceux-lk qui d6cident de
l'issue de cette crise, comme routes les autres demarches


-
cisme qui se tient & Durban (Afnque du Sud), I'administra-
.
tion Bush decide abruptement de ne pas y envoyer le Se-
cr6taire d'Etat Colin Powell.

La consign du silence ...
Ainsi & la veille d'un nouveau sommet de l'OEA
a Lima, A laquelle participera M. Colin Powell, pas un mot
de la crise haltienne ... Black-out. Rien. Nada. Caput-
Est-ce l'dchdance donnde avant le sommet du 5
,
Jum: que si nen n 6tait r6gl6, Haiti serait abandonnde A son
sort ?
.
Est-ce le reve de Georges A. Faunol, que la crise
haltienne soit enlevie A l'OEA et la CARICOM ?
Est-ce la grande lassitude vis-A-vis d' IIaiti au su-
jet de laquelle on n'a cess6 de nous prevenir ?
Que peut bien announcer ce silence ?
II avait td pr6vu que le prochain sommet de l' OEA
se pencherait sur la mise au point d'une disposition 6vo-
qu6e par les chefs d' Etat du continent lors du Sommet des


l'6conomie, la production, la sant6, le
logement,1'6ducation,1'immigration etc.
Pour aboutir A ses fins, le Bureau
de Census prepare un questionnaire qui est
d61ivr6 dans cheque famille vivant sur le
territoire am6ricain, ses d6pendances et &
tous les citoyens am6ricains vivant en terre
6trangbre.
Is questionnaire doit Stre rempli
et retourn6 aux offices r6gionaux ou aux
consulats. Des personnel sont employees
pour aider ceux-1A qui pour des raisins
diverse, sontincapables de le remplir.
Les r6ponses aux questionnaires
sontretournies aux offices rigionaux aprbs
2 & 3 mois. Ensuite ils sont examines,
compiles et les r6sultats publics.
I'exactitude des r6sultats et leur analyse
vont guide le Gouvernement Fidral et les
Etats dans leur projection et la solution de
cheque aspect de la vie amricaine. E un des
principaux objectifs du census demeure
certainement la redistribution des districts


. .


36me Prix- Un televiseur


r


Deux ans apres le recensement
nationalunprocessus deredistributiondes
districts et des precincts doit 8tre conduit A
travers les 50 Etats amricains et les
territories pour aboutir aux Comt6s, Villes'
Districts et Precincts. La redistribution a
pour but de r6aligner les districts et les pre-
cincts de fagon que chaque group ethnique
soit represent au niveau f6d6ral, au niveau
de l'Etat et au niveau local. La redistribu-
tion est aussi la procedure utilise par le
Gouvernement F6d6ral pour repartxr le
nombre de Congressmen entre les divers
Etats, de meme que les juges et autres
employs f6d6raux, la r6partition des sup-
ports fanciers sous former de dons aux
divers Etats pour r6pondre aux besoins de
l'dducation, de la sant6 etc, en accord avec
le chiffre de leur population.
Il income aux legislatures de
cheque Etat de proc6der A la redistribution
en accord avec les donnies nouvelles du
recensement. C' est a dire le trac6 des


Pour recevoir par la poste votre billet de participation au mirage du ler janvier 2002, d&coupez, remplissez et
envoyez cette anonce avec un chbque ou money order mandatet bancaire) de US$ 50.00 & I'adresse suivante:
NITE -
LA VOIX DE L'ARTIBO | Ecoutez nous sur: Radio Tropicale (NY) RadioTeleHorizon200.com j
The Empire State Building i Radio Collectivit4 Internationale (FL) La Voix des Palm Beaches I
350 Fith Avenue, Suite 1829 .
York NY 10118 I (FL) Radio Tate-A-tate (Saint-Marc, Artibonite) Et autres... I
MS L._ _______.__._____._. ._._._._._. . . .....-----.2

Nom et Prinom...................... ......................Tel:...

Adresse....


Note: Si le gagnant ou la gagnante du premier prix habit Haiti, it (ou elle) b6ndficiera d'une letter d'invitation et d'un billet d'avion
pour participer comme invit6 (e) special (e) a la grande ceremonies organise & New York par LA VOIX DE L'ARTIBONITE .
Faites vos jeux amis auditeurs et BONNE CHANCE A TOUS!* Pour plus d' informations 1-800-758-1412 ext. 111


ler prix: Une JeeP


26me Prix: Un televiseur


6 MOIS UNAN
ETATS-UNIS US $ 40.00
CANADA US$ 42.00 US$ 78.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 80.00
AMERIQUE LATINO US$ 70.00 US$ 135.OO
US$ 135.00


leO sutdlaae)PRS un mot d Ha'iti .


nretni national a-







CONFERENCE DE DURBAN I


.. La
conf dr enc e
-** . s'achemine vers
Members du Congressional Black Caucus des Etats-Unis : John Conyers, un compromise Fidel Castro accuse Israel de g nocide centre les Palestiniens
Eddie Bernice Johnson et Sheila Jackson A la Confirence centre le racism sur les r6para- et les Etats-Unis de chercher A rdprimer les d4bats A la conference
A laquelle le Secrbtaire d'Etat Colin Powell n'a pas td autorisi tions, mais nous n'y sommes pas en- Quelque 12 millions d'Africains ont 6t6 arrach6s
par Padministration Bush I assisted core", apr6cis6 une source proche des negotiations, ajoutant A leur terre d'origine pour 8tre conduits sur le continent
Pour sortir de cette impasse, des Etats europ6ens qu'aucun accord former ne devrait 8tre annonc6 avant la am6ricain pendant environ 400 ans. Dans la second moiti6
ont propose queles pays d6velopp6s s'engagent Arenforcer fin de la conference, le 7 september prochain. du 19e sidcle, la plupart des pays africains 6taient colonists
leur aide au continent africain, en soutenant notamment le Jusqu' A present, seule l' Allemagne a pr6sent6 des par des puissances europ6ennes (Grande-Bretagne, France,
plan de redressement 6conomique d'inspiration sud- excuses formelles aux nations africaines quifurent victims Belgique, Portugal, Allemagne). (Reuters)


Conference centre le Racisme: Colin Powell
WASHINGTON, 28 AoGt / / conference prevent A ne pas saisir la
- Des responsables de la devolt la communaute noire chancedeconduirelemondeversplus
communaut6 noire amricaine ont de justice racial et vers une cohabi-
affich6 mardi leur deception aprbs l'annonce du secretaire cette reunion se transformer en tribune explicitement anti- station multi-culturelle", a affirmle r6v6rend Jesse Jack-
d'Etat Colin Powell de ne pas se rendre A la conference isra61ienne, sur fond des violence entre Isratil et les son, meneur de la lutte pour les droits des afro-am6ricains.
mondiale sur le racism de Durban, en Afrique du sud. Palestiniens, un argument qui n'a pas convaincu les noirs M. Jackson devait s'envoler mardi pour Durban,
La decision du chef de la diplomatic amdricaine, amricains. accompagn6 de sa femme Jacquie et de six collaborateurs.
premier noir A ce poste, a 6t6 motive par son refus de voir "Ne pas participer A cette (voir Colin / 7)
?" I 1.*


man


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 6


Vers un compromise sur la question de l'esclavage
(Durban ... suite de la premiere page) africaine lanc6 r6cemment. de l'esclavage et de I'exploitation colonial. L'Espagne a
s pour les consequences de l'esclavage. Cette aide financibre, dont le montant n'a pas 6t6 quanthelle exprim6plus timidementses profounds regrets"
Mais laplupart des pays riches, Etats-Unis en tate, pr6cis6, ne serait toutefois pas .
fermement reject toute forme de compensation directcmentlidebunequelconquere-
ncibre directed. connaissance de la responsibility de
ces Etats dans
les prejudices
causes par
l'esolavage.
L e .,
vice-pr6sident
sud-africain
Jacob Zuma
estime que le
proJet europ6en
permettrait .
d' "annuler les
consequences
del'h6ritage co-
lonial"


tion

out
fina


COMMUNIQUs


L'UNESCO ccorde le d' ph idsa in roi Sejong
Montr6al, le 24 aot^zt 2001 A occasion de la journey international de
l'alphab6tisation, le 8 september prochain, la Fondation Paul G6rin-Imjoie recevra
le Prix d'alphab6tisation roi Sejong pour son programme Alfatibonit / Alfa-
Desalin, en Haiti. Ce prix, d6cern6 par an jury international de l'UNESCO,
recompense les efforts'remarquables de la Fondation dans le domain de
1'alphab6tisation. Outrel'apprentissageducalculdelalectureetdel'criture,
le programme Alfatibonit / Alfa-Desalin compared quatre volets : la
sensibilisation A l'environnement, aux droits de la Personne, A la sant6 et la
creation de micro-projets.
Ce vaste programme d'alphabdtisation, en particulier des femmes, a
6t6 implants en 1998 en collaboration avec la secr6tairerie d'Etat A
l'Alphab6tisation d'Haiti, en Artibonite, dans la region de Saint-Marc, au nord
de Port-au-Prince. Un d6fi de taille pour la Fondation Paul Gdrin-Lajoie qui
s'est fix6e comme objectif d'amdliorer les conditions de vie de la population.
On le sait, Haiti est l'un des pays les plus pauvres de la planted. Par surcroit,
deux tiers des infants inscrits hl'6cole ne termineront jamais leur cours primaire
et s'ajouteront aux d6ji trop nombreux analphabbtes, environ 80 % de la popu-
lation.
In Foundation Paul Gdrin-Lajoie procure le materiel d'apprentissage et
s'occupe de la gestion du programme, suscitant ainsi la participation active des
communaut6s qui fournissent locaux et mobilier scolaire. Les 6ducateurs sont
d6sign6s par les participants et regoivent la formation dispense par le person-
nel de la Fondation Paul G6rin-Imjoie.
Depuis sa mise en oeuvre, le project a permits l'alphabitisation de plus
de 5 000 personnel, 6 000 autres frdquentent actuellement les centres ; 800
6ducateurs ont 6t6 forms; 166 Centres et 10 dispensaires communautaires ont
6t6 ouverts. Is travail sur le terrain est immense, et la passion et le ddvouement
des responsible sont r6compens6s par le prix de l'UNESCO.
Le Prix d'alphab6tisation roi Sejong a 6t6 cr66 A initiative de la Corde
du Sud, en 1989. Rappelons que le roi Sejong (1397-1450), I'un des rois les plus
aim6s de la dynastic Choson (1392-1910), fut entre autres, le cr6ateur de l'al-
phabet screen favorisant ainsi l'alphab6tisation de la population.
La Foundation Paul Grin-Lajoie souligne le travail admirable et
infatigable dela directrice du programme, Marie-Michelle R. Fournier de mime
que de toute son 6quipe. -30-
Source et renseignements :Margot Provencher
Communications et D6veloppement
(514) 288-3888
margotpro@fondationpgl.ca
Presse.UNESCO, ...... / 010830


Per Minute No Monthly Fee No Connection Fee No
Contract No Minimum Time 24/7 Customer Service -
No Hidden Charges
IInsu s 0.38
Argentinu lawnu s 0.09
a s s 0.43 anmnica s e.37
British Virgin Island S 0.33 Mexico 5 0.18
Canada S 0.07 Panumn S 0.28
Cayman Island S 0.24 Peru (Lima) $ 0.17
Columbia g in Tehago
Du nican Republic S 0.17 United Kingdom $ 0.07
France $ 0.10 United States 5 0.06

call us today & Get connected id

YOU htVE nOf hing 10 OOSE .

; ; ? '
Rele Jod a ae nap connect ou

StiC her il
MMUIcxcom-USA can provide you with three options:
PreferredCarrier*:MICL/Texcom-USAwillactasyourprincipalcarrier.
Casual Dialer*: MICLfTexcom-USA will provide you with the 10-10-093 Access Code.
AfobileService*: MICLrTexcom-USA will provide you with a toll free number accessible anywhere from the
United States. (Additional fees apply for toll free usage)
*A PIN# can also be provided to you for each activated lines, at no additional charge.
701 IIrickell Avenue, Nutto 1,5.50. Mind. Irl,.53131.Tel: 305-379-5.530 X 22 or 1-800-379-8980.
Offer Valid for Ilusiness and Residential IAnes-Price does not include cellular entis
Rates are subject to change without prior notice. Additionni ce of $0CO6 per minute upplies for Mobile Service few I)omestic and Long


Tour leag ilatence Frealter





MICL Long distance provider is offering first class long
distance rate to HAITI, U.S.A & the WORLD.


`*ihuan Aducatio:~


S/8 )( 4 7280


H AIA






















































La CAM a ouvert ses premiers bureaux de transfert d'argent a New York at Miami.
Naus summer fiers d'itre les premiers 8 livrer I'argent 8 domicile a travers tout IB
territuire de la Ripublique d'Haiti. Delai de livraisun: le lendemain

Nous summer devenus le plus important bureau de transport d'argent sur la RipubliqUB
d'Haiti.
.
Nous avans Introduit la livraison de pruduits alimentaires comme service additional afin
de satisfaire les besoins de natre clientele.
Reduction du temps de livraison des transferts: les transferts provenant des itats-UniS
at du Canada offectuis avant une (1) houre de I'apris-midi, sent livres le mome jour a
60mitilB.

La CAM ast fibre d'itre de loin le Bureau de Transfert d'Argent la plus important B
dBSSBrvir la Ripublique d'Halti.
Nous summer jusqu 8 present la sale compagnie 8 liver les transferts sur Haiti dans un
dilai de 2 heures, 8 domicile at 8 travers Halti. Ceci, pour tout transfert effectui jusqU'g
511sures de I'epris-midi. aux itats-Unis at au Canada.
Les products alinlantaires caliviandes a nos bureau sent livens le lendernain sanS
EXception,
Notre excellent service de reclamation, nutre banne renammee. notre serieux et notre
SYStimB 00mplitement informatisi sent sons aucun doute la raisin pour laquelle nOUS
50018195 IB LBadBP (18 00tre industries at avans une clientele qui ne fait qu'augmenter,
(Plus de 388 000 clients)


BPrCI u00 f0iS de plus B la Communautb Haltienne pour So CDnfianCB et Son appui !


Etats-Unis


S-1-800-934-0440


CENTRE LE RACISM


Mercredi S Septemblre- 2001





--7~i~-------------' -


j~ I


h rf


I


3sl


Page 7


ont des choose h apprendre d'autres pays "pour am61iorer
les relations entreles races"aux Etats-Unis.
"ll await dG s'y rendre". a tranch6 Michael
McClintack, directeur adjoint de f organisation Human
Rights Watch, dont le siege est A New York, estimant par
allieurs que M. Powell voulait "probablement" aller &
Durban "muis qu'on ]'8 mis on garde" devant les
consdquences d'une mile d6marche.
tes prises de positions des noirs ambricains
contrastent singulibrement avec colles des dirigeants de la
communauld juiveouverlement satisfaits dela decision de
M. Powell.
"Un message clair signifiant que les Etats-Unis
n'accorderont aucune legitimitd A des lentatives de faire
ressurgir des mensonges anti-isradliens et anti-juifs", s'est
fdlicild Abralwn Foxman, directeur de
I' Anti-Debunation League (ADL).
Pour pallier l'absence de M. Powell, Washington
pourrail choisic d'8tre reprdsent6 par des diplomates, oh
hien se contender d'un statutd'observateurs, voire boycotted
totalernent la confidence. (AFP)


e d'aistoriser Colin Powell 6 s'y rendre est qu'il s'exclut de
la direction do monde sur la question de la justice raciale'
I alors que les Etals= Unis out rdellement qudque chose A
offrit tola mutibre", a til qjould devant des journalimes
Le reprdsentum ddmocrate noir de Gdorgie (md)
Johola:windesonchidjugdqu'cnconsiddrunl"I'histoire
do noire pays, il est important qu'h chaque his que non"
ovens one confironce international de mile nature, nous
,,
y protons part .
"Nons n avous pas 5 avoir home. Nons n'avons
rien A cruindre, Nons pouvons profiter des enscignements
du resic Un monde", a-I iI dit dans an comnumignd
I edireciourdn"l.cadershipConfereneconCivil
Rights", Wade Henderson, W est lui assi dit
"pmfonddment ddqu par le bit que M. Powell no conduirn
pas in .It It p.mun amdrienine".
"("at une ocension mailade pour
f administration am(rienine de partager so connuissance
on malibre de lutte contre la discrimination raciale", a
offirmd M. Henderson, qui considbre que !cs litals Unis


L'Allemagne

les exces du
DURBAN, Allique du sud, ler Septembre -
Dans le cadre de la conference de l'Onu sur le racism
qui se tient en Afrique du Sud, I'Allemagne, ancienne
puissance colonial, a pr6sent6 des excuses aux nations


H I


s'excuse pour

colomahsme
africaines qui furent victims de I'esclavage et de
exploitation colonial.
le ministry des Affaires 6trang6res Joschka
Fischer, r6pondant has exigence essentielle de l'Afrique,
a dit que la reconnaissance des
fautes etait un moyen de
rendre aux victims et A leurs de-
scendants "la dignity dont its furent
priv6s"


Colin Powell


e "C"est at c que t ce
maintenant au nom de la
R6publique f6d6rale d' Allemagne",
a-t-il dit dans un discourse prononc6
au deuxitme jour de la Conf6rence
mondiale centre le racism.
Fischer a 6g41ement dit
que l'Allemagne s'engageait A
accroitre son assistance A 1' Afrique,
oil elle a bribvement contr816
jusqu'd la Premibre Guerre
mondiale des territories
correspondent A la Tanzanie, A la
Namibie et au Togo actual.
Dans la second moiti6 du
19e sidcle, la plupart des pays
africains 6taient colonists par des
puissances europ6ennes (Grandc-
Bretagne, France, Belgique, Portu-
galAllemagne).
Les Etats africains,
fortement represents A la
conference de Durban, r6clament
ave, insistance des excuses
officialles de leurs ancient
colonisateurs en imputant pour une
grande part le sous-diveloppement
dconomiqueauxlegsdel'esclavage
et du colonialism.
"Il faut (...) assumer la
responsabilit6 des injustices
historiquesc'estundevoirdl'dgard
des victims de l'csclavage", a
didard le president nig6rian
01usegunObasanjodontlepaysful
une colonies britannique jusqu'en
1960.
Les Etats-Unis, oh plus
d'un million d'esolaves furent
acheminds par chateau jusqu'd
1' abolition de la trite des Noirs, ont
jusqu'ici rechign6 haller aussi loin
que Fischer, de mime que d'autres
anciennes puissances colonials.
Les Etats-Unis, qui competent une
forte population afro-amricaine,
craignent en particular que des ex-
cusesofficiellesneprovoquentdes
demanded de reparations
financiares. (voir Durban / 12)

Haiti en Marche
en vente tous les mercredis


I


C


Colin Powell ddqoit la communautd noire


s( u e e a page )
"I'ironie du boycott de la conference par (l
president des Etats-Unis, George W.) Bush at de son refu





Page* ITEH ITMA I|


(From page 5)
repartition and amount of grants money to be returned to the States
for such needs as education, health, etc in accordance with their
population.
The State Legislatures are empowered with the respon-
sibilities to redesign and conduct the redistricting in accordance
withinformation's provided by the late census compared to those
collected presently in relation to population growing, diminish-
ing and shifting.


R do *
SO I TI OH IB
/ w
Elector ale et

I' RV CIIIr politIque
dl /
O 8 COm munaute
,, ,
haItlenne
(suite de la page 5)
responsibility pour 6tablir le trac6 et les limited des districts et
des precincts, dans les Etats od I'un ou l'autre parti domine la
16gislature, les 16gislateurs out me attendance A retracer les lines
en tenant compete surtout des int6r8ts de leur parti.
En Horideohle S6nat et les Chambres Repr6sentatives
ont une majority r6publicaine, les R6publicains auront la haute
main pour retracer districts et precincts suivant les besoins de
leur politique. L'une des tactiques serait de diluer et affaiblir les
zones de concentration des votes d6mocrates. Pour cette reason,
les communaut6s haitiennes du sud de la Floride devraient Stre
sur le << qui vive >> parce qu'elles peuvent devenir les premieres
victims des zones cibl6es et ce pour deux reasons essentielles.
La premiere est que la forte concentration du vote haltien
se retrouve dans un couloir limits au sud par la 366me Rue, au
nord parlaligne de demarcation entrees comt6s de Miami-Dade
et Broward, 41' est par la ligne de chemin de fer et A l' ouest par la
176meAv turellement ce n'est point14une d6marcationrigide

carellerencontredansceparcourslescommunaut6sportoricaine
et dominicaine dans le sud, les afro-amricains dans I'ouest, les
angles et les cubains dans le nord et le nord-est.
Ensuite, 80% de cette concentration vote d6mocrate.
Pour les 61ections A venir, les republicans seraient trop heureux
s'ils arrivaient A obtenir 5% de ces votes tenant particulibrement
des Haitiens-ambricains opposes augouvernementhaltiende Jean-
Bertrand Aristide. Ce pourcentage peut aussi contenir un group
de jeunes loups gradu6s de colleges ou d'universit6s, qui ont
explore les champs de la politique et rdalisent que les rangs du
Parti D6mocrate sont trop encombrds, qu'ils ont une meilleure
chance avec moins efforts pour attire sur eux attention dans
les rangs des R6publicains. Ils ne tiennent pas A Stre des lutteurs
et des semeurs, ils pr6fbrent 8tre des glaneurs.

Maintenant qu'adviendra-t-il de nos blus ?
Au cas oh les R6publicains gardaient la haute main dans
le processes de redistribution 61ectorale, qu' adviendra-t-il de nos
officials 61us ? Cela d6pendra des efforts qu'ils auront d6ployds
pour 6viter 1' 6parpillement de nos votes. Comme Aubry Blague a
l'habitude de dire: << Ils auront du pain sur la planche. >> D&s lors
et dbs A present, ils doivent commence A traveller avec les
organizations comme Grass Roots Coalition, Veye Yo, Fanm
ayisyen nan Myami, les chauffeurs de Taxi, I'association des
M6decins et des Avocats haltiens, la pressed haltienne parole, derite
et te?6vis6e afin de constituer un bloc sans fissure capable de faire
face A tout decoupage on remaniement arbitraire des
circonscriptions 61ectorales.
Haitiens d6mocrates et r6publicains mod6r6s devraient
pouvoir s'entendre et s'asseoir avec le Repr6sentant Philippe
Brutus pour laborer un plan d'action capable de pr6venir le
d6manthlement de notre capacity de votes en petits groups isolds
et enfin preparer le budget n6cessaire pour mener la lutte.
A son tour, le Repr6sentant Philippe Brutus doit pouvoir
d6velopper et utiliser une habilet6 politique de grand calibre afin
de s'entendre avec les autres members de la 16gislature, pour
aboutir au meilleur scenario qui strait de cr6er avec les concen-
trations d'Haitiens & Little Haiti, El Portal, Miami Shore, North
Miami et North Miami Beach un nouveau district 61ectoral ca-
pable de mieux d6fendre les intdrats des Haitiens, Haitiens-
Am6ricains et tout autre group ethnique 6voluant dans les mimes
limits.
Cependant en cas de d6faite, 8tre prets A s'arranger A
travers des concessions mutuelles pour 6viter une fragmentation
multiple du vote haltien. Le grand public, de South West Miami
jusqu'd West Palm Beach, devrait Stre invite & joindre les rangs
en apportant leur plein support aux officials Haitiens elus et en
fortifiant cette unit6 afin de resister aux efforts des adversaires
d6cid6s A nous d6sunir en utilisant une poignde de dollars.
Viter Juste


E Ob Hope

hospitals
BURBANK, Californie, 30 Aofit -
I'6tat de sant6 du comique am6ricain
Bob Hope, hospitals dimanche pour
use pneumonia bact6rienne b6nigne
s'am61iore, mais I'un des rois du mu-
sic-hall ne sera pas renvoyd chez lui tant
qu'il ne sera pas capable de respirer
ais6ment sans assistance respiratoire.
"Il r6agit trbs bien A la th6rapie", a
d6clar6 le Dr Lee Keegan lors d'une
conference de pressed mercredi. Bob
Hope est Ag6 de 98 ans.


kg/ x
Children
ER / BEAUTY SALON wetcome!
r
s10" DESIGNER CUT
First time customer only. Reg. 12.50
Em am CONDITIONING
F IE~.TREATMENT
was @11. coupon *
ean-Wood Jullen 5 O 5 9 40- 90 7 O
Educator/Designer 15455 W. DIxie Hwy. Ste. N & O
Slyllis Since 1976 N. MiamI, Fl... 33162 -


Allo Miarni

FADKIDJ VARIE TY STORE
Le magasin pour routes les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138

1 6 0 2 7 r} 5

E FA D K IDJ VARIETY S TO RE
..


ff -r- -
-9

.

n ,,, a
.
-




2 .

* Parfums
* Cellular & Beepers CD's (Compas, Racine, Evangdlique)
* Soldiers et Sandales Zouk, frangais, ambricain
* Products pur la cuisine Video's (haftiens, ambricains, documentaries,
* Cadeaux dramas)
* Tableaux Produits de beauty
* Moneygram Money Order Produits pour cheveux
* Reception de paiement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc
4 "
connection t616phonique chez vous

TOLL FREE 877 485 4428
T41: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916


"""'""'C "e'txmoo 200


It also takes into consideration many other factors
such as races, employment, health, wealth etc.
But population remains the principal focus
point to tailor acceptable redistricting lines. However
since thelegislativebranches, watchedby the Courts,
are the sole authority to establish the boundaries
among the precincts and districts, in any State were
either party dominates the Legislature, the Legisla-
tors tend to draw the lines in their best interest.
In Horida, since both the Senate and the
State Representative Chamber have a republican
majority, they will have the high hand to draw the
lines in such a way to dilute and weaken every pos-
sible democratic strong hole. In this capacity the Hai-
tian community in Dade County shouldbe on the "qui
vive" watch because it may become the first victim
of the republican targeted areas for two essential rea-
sons.
As first reason, the heavy concentration of
Haitians in Dade County is stretched from 36 St in
Miami in the south, to border line with Broward in
the north, and from the railroad track on the east to
17 Ave. on the west. Of course along the way, it
touches hands with the dominican and portorican
communities in the south, the Afro American in the
west, the Anglos and the Cuban in the east and north-
east.
Second, 80% of this concentration vote
democrat. For the upcoming local elections, the most
vote the Republican Party may harvest is amere 5 to
6% from mostly Haitian Americans opposed to
Aristide. This percentage may also include a few
young and ambitious graduates from Colleges and


Universities who explore the fields of politic and feel the
ranks of the Democratic Party are too crowded and they .
have a better chance with fewer efforts to attract personal
attention in the republican ranks. Those most likely are not
fighters and sowers but harvesters.
Among our elected officials the most vulnerable
in case the republicans have full upper hands in redistrict-
ing would be Representative Philippe Brutus and the most
likely beneficiary wouldbe Mayor Celestin. Philippe Derose
in B Portal has not too much to worry, Jacques Despinosse
should. Osman Desir, since he is a very skilled and natu-
rally likeable politician, he might be able to swim and come
out.
Therefore our elected officials have "du pain sur
la planche" to quote Aubry Blague.
Now, what Elected Officials, Grassroots Coalition, Asso-
ciation Fanm nan Miami, Association Veye Yo, Democrats
and Republicans, young leaders eyeing political power,
should do?
They should seat with Representative Philippe
Brutus to develop a plan of action capable to prevent the
breaking in pieces of our political power. Then, Represen-
tative Brutus should develop his political skill in Tallahas-
see and cut deals with other members of the legislature to,
inthebestsituation, createarepresentativedistrict that could
encompass the haitian pockets groups living in Miami, El
Portal, Miami Shores, North Miami and North Miami
Beach. Or in the worse, save the most part of our political
strength to prevent the multi fragmentation of the Haitian
vote. The public at large from South West Miami to West
Palm Beach should give full support to its elected officials
and preserve this unity to resist the efforts of adversaries
out to divide us with a handful of dollars.
VITER JUSTE


Ouvert 6 Jours par semaine: 8:30 am i 7:30 pm


Denis/Joujou


REDISTRICTING AND HAITIANS POLITICAL FUTURE







| r--p 4


Fort Royal au couwr de la Notre-Dame


Tarif S 6cial




Valuable jusqu'au 01 Decembre
Les billets doivent etre pay4s
au plus tard le 01 Oct



ur information et reservations
z votre agency de voyage ou Air ALM


0-327-7230 (USA


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 9


vaux, qu'il soit anthropology, 6cologiste, historian ou so-
ciologue.
Du point de vue agricole, Fort-Royal b6ndficie
de la rehabilitation de son systhme d'irrigation par le PPII
MARNDR qui permit de mettre 30 ha en culture. Its


Un environment 6cologique it fort
potential .
I'environnement de Fort-Royal est relativement
d6pourvu de pollution. Mais la presence de l'homme dans
la locality a entrain6 le d6frichement des terres au profit
de 1' agriculture et des besoins 6nerg6tiques. Toutefois, le
verdant sud du morne Balanier qui fait face A la valley est
couverte d'une for8t naturelle. Ce qui invite 4 une agr6a-
ble randonn6e p6destre.
I'environnement aquatique est marque par un
ilot & 5 minutes de coups de rames du littoral. Il se baigne
dans un bras de mer parfaitement prot6g6.

Tout commence avec la fortification
I'histoire de Fort-Royal d6bute avec la fortifica-
.
tion du m8me nom construite par les frangais au nulieu
du 186me sidcle pour prot6ger Petit-GoAve des 6ventuelles
attaques des anglais. Le fort fait parties d'un r6seau de forti-
fication. Sa position strat6giquelui fait jouer le r81e de der-
nier obus. I'attaque des gallons ennemis pr6sente ainsi
advantage dela surprise et se termite par l'envoi au fond
del'eau
v.w Avec la paix qui
suit l'ind6pendance de la
n n a q; premiere r6publique Noire
du monde, Fort-Royal,
commelaplupart des autres
fortresses du pays, se voit
d6saffect6. Sans aucunplan
de revalorisation, le poids
des ann6es a fait son tra-
vail pour le conduire A son
stade de ruine actuelle.
Le bitiment est
une r6ussite architectural
adapted aux conditions cli-
matiques du milieu. Ainsi,
le fort posshde-t-il un sys-
tbme de climatisation qui
all offre une difference d' au
moins 4 degr6s C avec 1' ex-
.. t6rieur. Apras la petite ran-


Its fates patronales et champatres sont des ren-
dez-vous que certain ne veulent manquer pour rien au
monde. La Notre Dame (de I'Assomption) fat6ele 15 aofit
en beaucoup de points du pays, prend une couleur particu-
libre & Petit-Goive. Le group musical Bossa Combo a
immortalis6 l' ambiance et 1' ampleur que cette fate a con
nue dans les ann6es 70. On ne saurait oublier ce refrain:
Tigway, Tigway a la f6t koute ch6 ...
Cette 6poque marque I'apog6e de ces festivities. En
effet depuis, la chaleur de la 15 aoilt se refroidit, annie
aprbs annie. D' autres destinations font leur apparition dans
les zones septentrionales et mdridionales du pays.
Depuis 3 ans, le CEHPAPED et quelques parte-
naire sociaux priv6s (MOSOCAP KOPWOKOlvP),
.
CAPP0o et publics ( BAC/MARNDR, Maine) tentent de
rehausser l'6clat de la Notre Dame. En plus des bals tra-
ditionnels et activists religieuses, ces nouveau promoters
diversifient le menu servi aux visiteurs. Ils proponent A
ces derniers des fires th6matiques visant la mise en va-
leur des resources locales, principalement agricoles et ar-
tisanales.
I'6dition 2001 de la Notre Dame a propose aux


Fort-Royal datant des annies 1740 photo E.E.
premiers r6sultats positifs obtenus de l'essai de la culture
du pigment montrent d6jil'orientation quepeut prendrela
production Agricole en se tournant vers une agriculture
d' enterprise plutSt que vers une agriculture de subsistence.
I' accompagnement rapproch6 des usagers conduit A 1' or-
ganisation des producteurs et de la production en vue d'une
am61ioration du niveau de vie de la population. La recher-
(voir For t-Royal / 11)


Une baie limpide et hospitalibre
visiteurs un paquet d'activitis diversifies au cours de la
priode du 10 au 17 aoilt. Dans ce programme une scale
: Fort Royal.

Fort-Royal : cela vaut le detour !
A une soixantaine de kilometres au sud-ouest de
Port-au-Prince, au fond de la magnifique baie de Petit-
GoAve, I'une des plus belles du pays, se dressed majestuen-
sement une valley : Fort Royal. Elle s' 6tire sur prbs de 100
ha d'est en onest. Elle se limited au nord par le morne
Balanier, A l'est pas la baie de Petit-Goave, au sud par
Barette et Vialet hl'ouest par Bineau.
Le site offre au visiteur plusieurs voies d'acc6s en
function de ses conditions physiques, de son temperament,
de sa recherche de sensations et autres.
I'accbs se fait par le littoral de Petit-GoAve en
passant par I'Acul. Une second voie donne la possibility
de passer par Vialet. La dernibre voie terrestre serpent un
peu dans le lit de la rivibre Barette. I'autre option reste la
mer. Chacune de ces voies d'acchs poss6de un panorama
umque.
En passant par le littoral,1e voyageur se laisse ra
fraichir par la douce brise se malant 11' ombre de cocotiers.
I.x passage par la mir offre au voyageur le plaisir de se
laisser mercer par les flots tout en voyant s'agrandir sous
son ceil sa destination aprbs cheque coup de rame. Passer
par Vialet peint un tableau surr6aliste avec la baie et la ville
de Petit-GoAve en toile de fond. Utiliser le chemin de la
rivibre lui procure le plaisir de p6n6trer dans la locality
comme un couteau dans du beurre. Avec ce calme qui y
rbgne, il ne saurait rater sa destination.

Un environnement conomique lid aux
resources naturelles
I'6conomie de la locality repose principalement
sur 1' agriculture. Celle-ci se caract6rise par deux cultures
de rente : la canne A sucre (ananas) et la banane (plantain).
Au niveau de la trentaine d'hectare du systhme d'irri a..
tion, en phase de rehabilitation par le PPI/,MARNDRO
les cultures traditionnelles (mais, haricot) se pratiquent.
Introduction avec succas dupiment semble vouloir chan
ger le visage des parcelles irriguies. Dans une moindre
measure, la production du lait de vache ainsi que les pro-
duits de la mer apportent leur contribution 4 l'6conomie
locale.


donnie qui mbne au site, le visiteur sent une agrd
fraicheur qui le laisse bouche b6e ...

Un citi socio-
culturel haltien !
Le c8t6 socio-cul-
turel est constitute par une
vieprochedelanature ax6e
sur une vision animiste du
monde. La religion vodou
estlaseulequiposshdedes
spaces physiques d'ex-
pression. Les autres reli-
gions classiques occiden-
tales ne se pratiquent qu'en
dehors de la communaut6,
Vialet, Barette, Petit-
GoAve. I'accueil chaleu-
reux ainsi quela cuisinelo-
cale sont des points qui ne
passent pas inaperqus.

Des at outs
pour un d& veloppe-
ment local durable e e
Fort-Royal pos- $181111
shde de nombreux atouts
pour un d6veloppement lo-
cal durable. Ces principaux
touts sont de plusieurs or-
dres.
Du point de vue
environnemental, Fort-
Royal offro le repos des
sens comme l'ouie et la
vue. La pollution sonore
est quasi nulle. Iss diff6-
rentes voies d' acc6s per-
mettent A l'oeil de se re-
Po
laxer deviant le passage
pittoresque qui se dessine. contacted
Ces nouvelles sensations
sont tras recherchies pour 1-8
combattre le stress des 0
habitants de la ville. Il
donne au chercheur un
cadre natural pour ses tra-


~


~ ~ ~3 ~


\

/ 0 4/7 84N,


POff-aS-PrHInc- MImi~l





Discours du Secr~taire d']Etat Herm~Pan NA~U lors de la Soir~e des


humble h l6guer. Cette tiche, Secr6taire
d'6tat A la Jeunesse, aux Sports et au Ser-
vice civrque, merci Seigneur !
Enfin, il nous permit ren e
un homage m6rit6 aux h6ros du jour, A


Mesdames, Messieurs les Minis
tres
Mesdames, Messieurs les Secr6
tires d'Etat
Mesdames, Messieurs les Mem
bres du Corps L6gislatif
Mesdames, Messieurs les Mem
bres du Corps Diplomatique
Messieurs les Repr6sentants de
I'Eglise Catholique
Mesdames, Messieurs les Mem-
bres de la F6d6ration des Eglises Protes-
tantes,
Mesdames, Messieurs de la
G6n6ration du Vodou
Mesdames, Messieurs les Mem-
bres du Comit6 Olympique Haitien
Messieurs les Membres de la
F6d6ration d' Athl6tisme Amater
Mesdames, Messieurs les Re-
pr6sentants de la Presse
Monsieur et Madame Faustin
Monsieur et Madame Dorival
Mesdames, Messieurs les Titans
Mesdames, Messieurs sportifs


Si dans l'histoire des peoples ou
des Nations, la Bataille d' Austerlitz est
consid6r6e comme an 6v6nement extra-
ordinaire sans pr6c6dent, si dans la pen-
s6e des uns et des autres les reactions
titanesques de Napoldon Bonaparte, de
Jules C6sar, de Spartacus, de Jean-Jac-
ques Dessalines le Grand, de Toussaint
Inuverture marquent I'histoire A tout
jamais ; dans notre histoire sportive na-
tionale,1es processes de nos athletes
demeurent des points d' orgue qui jon
chent le pav6 sportif de notre fibre Haiti.

Reprenant cette tradition sacrde
de par le monde, nous tenons A t6moi-
gner publiquement et de fagon grandiose
notre gratitude A tous athletes, jeunes
d'aujourd'hui et nos devanciers qui ont
d6fendu avec amour et fiert6 nos cou-
leursm onales de par le mond rappe-

nous croons en notre existence en tant
que people, en tant que nation A part
entire.

Un people sans m6moire est un
people sans Histoire. Aussi est-ce pour
nous une occasion rav6e ce soir, pour
honored lam6moire de Sylvio Cator, I'un
des pionniers de l'athl6tisme en Haiti. II
a fait hisser notre bicolore blcu et rouge
en France en 1928, lors d'une reunion
d'athl6tisme organis6e parle Stade
Frangais, avec son saut en longueur de
7.93 m6tres, battant ainsi de 3 centimb-
tres le record jusqu'alors d6tenu par
l'amdricain Hamm.

Pour m6moire, rappelons les
processes de la selection national de
football de 1974 qui a 6pat6 le monde.
Emmanuel Sanon sur une passe astu-
cieuse de Philippe Vorbe, s'en va tout
seul battle l'imbattable Dino Zoff. Le
sang des Haitiens bouillonnait au plus
haut degr6. Iss course battaient A sortir
de leur cage. Is coup de pied vers la
gloire que tout le monde attendant, a 6t6
r6alis6. Le rave 6tait concr6tis6. Haiti
venait de marqixer et, du m8me coup'
mener au score face A1' 6quipe finaliste
de la coupe du monde del974.

De m8me, rendons homages A
l'infatigable marathonien Diendonn6
Lamothe qui a fait connaitre l'histoire de
I'athl6tisme haltien dans diff6rents states
strangers ; A Guy Clermont, cet aguerri ;


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 10


dans l'humain. La decision de la
SEISSC est d6sormais claire.

Le choix de la secr6tairerie
d'Etat est r6solument fix6 sur la multipli-
cation des infrastructures sportives add-
quates et la formation adequate de cadres
dans routes les disciplines sportives. 11
nous faut des comp6tences pour souvenir
les projects et les porter & execution.

Nous avons choisi d' offrir A la
jeunesse haltienne des mini-stades de
12.000, 5000, 2000, et 1000 places assi-
ses dans tous les d6partements gdogra-
phiques du pays. En effet, il est inconce-
vable qu'h l' approach de 2004, Haiti soit
aussi d6pourvue en infrastructures sporti-
ves ad6quates. Aussi comptons-nous
inaugurer en 6t6 2003, 9 states dans les
90 chefs lieux de d6partement avec f or-
ganisation d'un tournoi international
r6unissant des clubs on des selections de
haut niveau.

La reparation et la construction
de 6 gymnasiums b la Capitale, au Cap
et & Port-de-Paix,1a presence sur le sol
haltien de formateurs strangers et I'oc-
troi de plusieurs bourses d'6tudes dans
les pays strangers, sont autant de preuves
que nous voulons appuyer sur I' acc616ra-
teur pour enter d'embl6e dans le
monde rationnel du sport de haut niveau.
Nous luttons de touted nos forces pour
un veritable appui & touted les f6d6ra-
tions. Nous avons besoin d'autres victoi-
res et d'autres modbles pour la jeunesse
haltienne. La rdcolte, croyez-moi, vient A
peine de commence.

Le pays a besoin d' autres tro-
ph6es. A nous comme A vous, A vous
comme A nous de prendre routes les
bones dispositions pour ce faire. Par-
tons en campaign das aujourd'hui. R66-
ditons les exploits de Sylvio Cator, les
exploits del974, ceux de Dieudonn6
Lamothe, de Johnny Descollines, de Guy
Clermont, de Roselyn Desroches et per-
p6tuons ceux de Nadine, Dudley et Joel.

Mais avant tout il nous faut
l'61aboration d'une 16gislation sportive.

Comment pouvons nous survi-
vre ? Et comment avez-vous pu survive
pendant tout ce temps ? Plus d'un sidcle.
Les sportifs d'Haiti, yous aver du cou-
rage. Que Dieu vous benisse,

Excellence, Monsieur le Prisi-
dent de la R6publique, Grandprotecteur
des sports, Monsieur le Premier Minis-
tre, Mesdames, Messieurs les members
du Gouvernement, Mesdames et Mes-
sieurs les Parlementaires, Mesdalues et
yessieurs les representants du secteur
priv4, les Amants du sport, le people
haltim tout enter, yous 6tes tous con-
vids & appuyer ce grand project pour trans-
former ce grand r8ve en une r6alit6 dans
le d61ai impart; ce ,dans l'intdrat mime
de notre jeunesse, porteuse de notre ave-
nir. Mais sur l'honnatet6, la loyaut6, la
clairvoyance, la conviction et la d6termi-
nation.

Au nom du Pr6sident de la R6-
publique, son Excellence Mr Jean Ber-
trand Aristide, au nom du Gouvernement,
au nom de tous les ilus, au nom de l' en-
semble de la soci6t6, nous souhaitons du
courage A nos athletes, et de 1' espoir au
people tout enter.


A Roslyn Desroches qui, lors de son con-
trat en Israel, a fait trembler les plan-
chers de Tel Aviv et de Halfa.
Aujourd'hui, nous avons notre
Johnny Descollines qui r6alise des ex-


me ivamasur nerman nau entre numey conven et amuse r=sun
plots en terre 6trangbre avec notre 6quipe ceux qui ont particip6 aux 4es jeux de la
national de football. Francophonie, particulibrement & Dudley ,
Nadine et Jobl qui, une fois de plus, ont
Petits et Grands, ils m6ritent no-


Le President Aristide remettant un Prix au Ministre Nau
pour le champion Joel BRUTUS
tre respect. Nous leur exprimons, A travers fait blotter notre bicolored sous d'autres
cette soirde, notre profound gratitude et cieux.
notre sincere reconnaissance pour les ser- 11 nous permit aussi d'6valuer, de
vices rendus A la nation aussi bien en Haiti diagnostiauer et de comprendre qu'il faut


Lo Cmain ~znil Sprl'e dsi usotht td a


jeunesse toute entire.

Dudley, Nadine, Jobi vous avez
tir6 la sonnette d'alarme, yous avez ap-
puy6 sur la detente qui doit provoquer le
renouveau du sport en Haiti.

Vous aver donn6 reason au chef de1'Etat
. ..
qui a delib6r6ment chorst d' investor


Au fait, 1' 6v6nement
d'aujourd'hui rev8t pour nous une double
signification.

Je revais, j' ai tonjours rev6 dans
nia vie de server, j'ai toujours demandA
Dieu, pourquoi je n' ai pas un ami chef !
pour nos jeunes ". Aujourd'hui, je remer-
cie encore Dieu pour cette tAche aussi







SSOCIETEI


____ ________ ___


TOURISME FOrt Royal au coeur de la Notre-Dame


M~o Role koldk Ozetazini


Mercredi5Septembre 2001
Hati en Marche Vol. XV No. 31


Page 1


Tourism is estimated to employ 212 million people in the
world and it generated at least 10% of the world's gross
domestic product. Haiti is in need of the wealth and pros-
perity bring by good Tourism Planning.
The most important ingredient for a successful
Tourism Plan is commitment by all the parties involved-
The private sector, the government and the local communi-
ties. You cannot develop tourism without the involvement
of the communities. Then, the close connections with other
sectors, such as
transportation, training, infrastructure and environment.
While tourism has great economical benefits, it
certainly has many imperfections. Environmental degrada-
tion, soil, water, air and noise pollution and impacts on cul-
tural and social environmental are associated with tourism
if it is not properly implemented.
Before the government start promoting Jacmel and
the rest of the country has a Tourism Destination, a lot
need to be done. You do not just bring the tourists, but give
them a reason to come back and promote your destination.
The most powerful toolinmarketing is "the word of mouth".
As an author
,,
said "Tourism we Make it Happen .

Metchine Jean-Philippe
.
BS m Tourism and Hospitality Management


Dr m 't a3h101 ple 5 ch e0(CCL)" philippe@carnival.com

Tourism is the world's Fastest growing industry. It grew
by 300 percent in a frame time of 20 years, and further
growthby 50% is expected before the end of next century.
No wonder Haiti wants a piece of the cake since it has so
much to offer if it can be Marketed as a Tourism Destina-
tion. With an excellent Marketing Plan and People who
really care, Haiti can become a great destination. Other
Caribbean countries such as Belize had gained alot from
tourism by working very hard to develop a good Tourism
Plan.
The governments talking about developing Tour-
,
ism In Haiti which was called once "La Perle des Antilles' .
It was the place where the stars used to vacation in the
1950's. If it was a popular destination before, it could
gain its place on the Market once again. How can we do
that and what are the
benefits for the country?
Tourismis a powerful factor for economic growth
and employment. Its economic's contribution could be
from 21% to up of a country's total GDP. This is taking
into account tourism strong linkages with other sectors.


cene approach principalement I'amilioration du re-
1-enu paysan par la diversification de ses sources, ainsi
que la promotion et la protection du patrimoine natural
pour un d6veloppement local durable
Au lecteur de se convertir en v isiteur et parnr
& la decouverte de Fort-Royal ou la valley du silence.

Par Alain R. THERARL

Ing-agr. Specialize en management et Pro-
tection de 1' Envirounement
email : ulbob: 1 s uboo com on
cehpape@yahoo com
Phone : (509)223-"63.

1) entree a nd PE ir no me Nhone

fondle en 199.
blous m ut Socio-Cultuel poKol ancement de PG.

Comite d' Appui 5 la Paroisse de PG


turelles et du Diveloppement Rural, avant our otyectif
la remise en service de26 petits pirimbtres A travers le

dGont 5dans les communes de Grand0-Goilve et
oh e.


ils out procidd au netto}age du site facilitant par lb acobs
A ce vestige de I' histoire colonial -

Le context mondial : Une voie d'ave-
-
Mr a exploiter
lx monde change rapidement. La production agri-
cole amle difficilement A jouer son r81e icononuque au
nivenu des exploitations paysannes. L'une des mamfesta-
tion u con qlua o all 1 Is tuation reste I hadon

I'diranger. Permettre aus rumux de trouter de quoi sivre
sans erre contraint de laisser leur nulieu est une preoccu-
panon de sout ELab Eiche ou non. Parnu les muluples
theories a oulant rdsoudre le problem de l'exode rural, le
daveloppement du courisme alternatif semble former des
st sale an xplore.e ea \de in

type tradiuounel ou de masse. La tendance mondiale est
d'8tre plus proche de la nature, de la culture, de I'bistoire,
de la socitd de I endroi( que 1 on v isite.
Lin pays comme le nStre, rdputi mondialement


non exploird. La rencontre de ces deux modest va crder
des changes comerubles en argent pour le bien des popu-
lations hates. Le CEHEAPE fait la promotioude ce type
de tourism dans ses aires d'interv enuon. 11 vise par


(Fort-Royal ... suite de la page 9)
che de nouveau march est une des premi&res actions
mscrires dans Cagenda du commit directeur recemment
61u.
Du point de vue touristique, Fort-Royal pri-
sente un catalogue riche en activists exploitables. Les
randonneurs ont b leur disposition des pistes de diff6-
rents degr6s de difficulty. Les touristes attirds par la
culture, I'histoire, la nature et le social ou contact hu-
main trous ent des manifestations t odous, des diseurs'
une unrure genereusement diversified et une population
umque in la fois curieuse er resers ee, bospitaliere er
calme Les amoureux de la mer et de ses activitis nauti-
ques peuvent se gaver de plaint Les peutes blades en
hateau de pacheurs jusqu'A filot, la pomte voire Petit-
Gobve titout stmplem uthfaireetjouerdumeme

Du point de a ue social. f approach participa-
lion!responsabibsation du project PPI MARNDR arris e
A changer paniellement la mentaba de la population
d'usagers majoritaire de la population global. Certe


ple, 5 la suite de plusieurs interventions du CEHPAPE
sur les alouts que possede Fort-Royal pour son deve-
loppement, un group s'est constitud en vue de fex-
ploitation de I'espace du fort. Alec les mayens du bord


Ou pa peye anyonr bb isit la


I,


Tourism


Vaccine Anti-Sida
,

L'experlence
* *
hantienne en
e


Par Roosevelt JEAN-FRANCOIS
(CECOSIDA), 2 Septembre I' experience
haltienne dans la deuxibme phase des recherches vaccinales
.
centre le VIH/SIDA est en bonne voie, selon des mforma-
tions reccueillies des Centres GHESKIO, organisation non
gouvernementale haltienne charge par le Ministbre de la
Sant6 Publique de conduire l' essai vaccinal pour Haiti.
Is project advance h bon pas", a d6clard un des
responsables de ce project qui announce 6galement la visit
de Dale Lawrence, specialist de 1' Institut National de La
Sant6 des Etats-Unis sur le Protocole vaccine.
Le Protocol Specialist doit avoir des seances de
travail avec les diff6rents partenaires qui travaillent dans le
project des essays vaccinaux en Haiti.
Selon des informations communiques par des
members du CAB qui intervenaient ce dimanche dans une
animation communautaire dans la banlieue de Delmas, le
(voir Vaccin / 16)


24 sou 24


Fe n~me wo so-a








CONFERENCE DE DURBAN )


I


ESCL AVAGE


* Effootues un transfer d'argent
a Western Union Money Transfer@ "
A destination de VAfrIque ou de Haiti
entre ie 24 AeOt et le 8 Octobre 2001
et vous aurea automatiquement utte
chance de gagner.


Pour plue do renaelgnements'
1.800-288-0000
www.weetomunion.com


O ZY EVNE
meanomramemarm seumamma



TY.%


EN MEOU )(' 'If |]
POUR AVOIR UNE CHANCE DB



GG E RA N


Abdchiziz Boutcflika, nigerian Olusegun Obasanjo
et s6n6galais Abdoulaye Wade, avait ddjA sembl6
pencher en ce sens.
Devant le Forum des ONG -qui a avanc6
des propositions radicals en ce domaine- il avait
plaid6 pour un "engagement measurable" des pays
riches afin "d'6radiquer Phritage de fesclavage".
En s6ance pl6nibre de la conference, M.
Obasanjo a abond6 samedi dans ce sens, estimate
essentiall" de reconnaltre "les consequences
fondamentales (de E esolavage), comme la pauvretd,
le sous-d6veloppement et la marginalization".

qui pens"Jeqdo ouefo soeudodrl8etse i edceux
compensation financibre", a-t-il poursurvi. Et
d'insinuer que ceux qui militentpour des reparations


pn be nMu e fo A
et exacerber la divisions entre Africains du conti-
nent et de la dias ora".
"Le temps doit venir de la reparation des
injustices du pass et avec lui celui des
dysfonctionnements et des d6s6quilibres d'un
systhme de relations qui voueimplacablement les
plils puissants A toujours plus de richesses et les plus
,, .
paUVres A un malheur sans fin a reacherit Je
president Bouteffika.
Is Congolais, Denis Sassou Nguesso "ne
demanded pour scule reparation que la reconnais-
sance, le repentir et surtout, la solidarity des pays
riches"
JA "Lider maximo" cubain, Fidel Castro, a
joint I ces voix celle des Caraibes, en appuyant la
demanded de reparations pour "I' exploitation
impitoyable et I'extermination des centaines de mil-
lions d'enfants des peoples qui constituent A prudent
le lierN=monde".
Sales notes discordantes, Abdoubye Wade
et le president oug..ndnis Yoweri Museveni.
Me Wado, qui a par le pass6 estimd "ridi-
oule" la demanded de compensations, a soubdid une
fois de plus "qu'aucun lien no soit 6tubli entre la
rdpnfation de I'acinvage et 10 nouvenu plan poul' IC
ddvel tement dconomi uc de l'Afri ne".
0PI 9 9
M. Museveni a par contre estimd que its
Afro= Amdrienius out hesoin do rdpnrntions, Ils ont
4(4 ddrucituds". Pour 1' Afrique, il prdfbre no pns so
prononcer, relevant : "dans mon pays, quand les
traliquanIN d'cNclaves Nont Venus, nota 108 avellN
Vaincua et TODVoydM .
Fuee au radicaliame politique de la socidtd
civil, un front "moddrd" so dessine done pour dyiter
un bloonge stir ce thbme poldinique, tout on
perinettant de reliance la coopdration Nord= Sud,
Car confronted 6 la "lusitudc" dcN pays
donateurs, P Afrique disp.e.e .sun use synession d'un
1 A tid
Micr gill n 081 pm gliger,
1.0 usinistre ddidgud franquis A la
Coopdration, Charles Jossolin, a pout-Stre donnd le
ton. Tout on estimant que la question de I'calavage
ne devil pas servir & augmenterr le chiffre
d'affaires" des cabinets d'avocats ambricainsil s'cst
dit pret A regardedr (notre) passen face" et a lou6
la "Nouvelle initiative africaine". A condition
toutefois dene pas lier explicitement la question des
reparations A celle de l'aide au d6veloppement.
(AFP)

L'actualitiau quotidien de bon matin
6: 30 A.M. AU PIPIRIT CHANTAN
7: 00 A.M. Milodie Matin
103.3 FM Port-au-Prince, Haiti
Tel 221-8567 / 8568 / 8596 FAX 221-0204


* I


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 12


forts accrue pour souvenir la Nouvelle initiative africaine,
programme d'inspiration sud-africaine visant A stimuler le
d6veloppement de l'Afrique, A all6ger10 ponds de sa dette
et A letter centre le sida par le biais d'un fonds des Nations
unies. (Reuters)


ef-


exprim6 des regrets mais
en 6vitant des excuses
directs pour le pass6 co-
lonial de l'Espagne.
"Nous regrettons
profonddment les injus-


. T


?- 1


--- C


DURBAN (Afrique du
Sud),2Septembre-Issdirigeants
africains ont abord6 la d61icate
question del'esclavage deviant la
conference de l'ONU centre le
racism A Durban, se d6marquant
des demanded de reparations
financibres pour mieux plaider un
accroissement de l'aide au
d6veloppementoul'annulationde
la dette.
Ja president sud-africain

neo gy,,'" """"' C'
avec ses homologues alg6rien


2001, a exclusion des employes de
Western Union et de ses filiales, societies
affiliees, agencies publicitaires et de
promotion, et des membres de leur
famille immediate et/ou des personnel
vivant sous leur toit. Offre nulle sous les
juridictionsquirinterdisent.Lesgagnants
ne pourront benbficier d aucune
substitution ou transfer de prix. Toutes
les taxes fidbrales, d'Etat et locales
releveront de la seule responsabilith des
gagnants. Offre soumise is routes les lois
c2em stations d4tales'
poutront 6M pe6s & remplir une
'attestation d admissibility et une
dbeharge de responsabilit6 et. sous les
a ip ici ice 2 jouuN1
suivant la notification de leur prix, Le
non-respect de ce dblai pourra 6tre
cause de disqualification et donner lieu A
la selection d un autte gagnant. Le retour
do tout prix ou notification de prix pour
cause de livraison ou remise impossible
pourra 4tre cause do disqualification et
donner lieu 6 In 8610Clion d'un autre
gngnant.Lecommanditairesolbserve10
droit do rompineer tout prix par un autre
de valour 6ple ou superioute
L'neceptation d on prix tiendra lieu
d'autorisation pour le commanditaire el
see agents dutilitief le nom evou la
photographis du gagnant A des fine
pubbetining et commerciales sons auke
compensation, soul literdiction sale
En articionni A cotto promotion in
panicipants songagent 6 an respectw le
Agloment olicial 01 |@0 440181000 dea
arbittee. Pat Acceptation de low prix,
1911 gagnals sengagent 4 degager he
commanditairon do toutes demandon at
fesponsabilitb0 11408 & Yoblention ou &
futitiention de few prix. Los gagnants
. -urnal la planeurpnne...b e.100
4 diceu711 4 or is da
participation 6 cotto promotion ou 4
fusage ou chantion d'un prix Lachat ou
e 1111 t dpuno offract no so
sooner Tom IItigo on revendication
emannot do present ittlement win supt
aux lots do fl at do Now York Le
commanditaire no poutra are tenu
responable dos enoute dimpression et
mm danfp doe $
la lotorio, pos plus a des neerptions
volks, $garbes, tardives, mal
ai "Jo indo a no a in m f
tirage albatoire ou que des transactions
10rdives ou incorrecies, ou perdues pour
cause de panne d ordinateur,
til6phonique ou blectronique. Cette
promotion est commanditbe par Western
Union Financial Services. Inc., 100
Summit Avenue, Montvale, NJ 07645. 6.
Pour oblenir les noms des gagnants.
adressez une envelope (no 10)
s#parde prd-affranchie et prd-adressbe
A : Western Union a Back to School *
Winners, P.O. Box 4647. Blair, NE
68009-4647, d ici le 28 d6cembre 2001
au plus tard.


LOTERIE PROMOTIONNELLE
a RENTREE DES CLASSES a
DE WESTERN UNION
REGLEMENT OFFICIAL
SANSOBLIGATIOND'ACHAT
1. POUR PARTICIPER A LA LOTERiE :
Du 24 aotat 2001 au 5 octobre 2001
inclus, forsque vous effectuerez un
transfer d argent Western Union
ordinaire valuable de type a will call = (a
I'exclusion des transferts de type Quick
Cash, Quick Collect, Quick Pay, par
to e erpnarU rrmt) ns t uth
destination de He11. do Iithiopie, du
Ghana, du Kenya, du Nigeria ou do tout
autre pays d'Afrique. vous serez
utomatequement inscritts la later v le
structure et distribution des prix. 2.
AUCUNEOBLIGATIOND'ACHAT:Pour
participer A la loterie sans effectuar de
transport d argent, inscriver (en
caractbres d imprimerie, s.v.p.) votte
nom complot, adrosse, code postal et
(facultativomont) los num@ros de
1616phone CO vous pouver 4tre Contact@
pendant la journ60 at le soir our no
faulile do papier de 3 pouces out 5
adresid 6 : Western Union a Back to
School a Swoopalaken RO, Box 4885,
Biolf. NE 80009=4885 IMPORTANT :
Dans 10 com Inf4rlour gauche do
I'onvoloppe, no anage pas d'indlquer
le pays pour legal von participez (voir
In 14gle n" 1) Pout tout pays d Affigue
dent la nom West 000 sodellid A In Male
6" 1, indique n Autte n, Participation
limith 8 un fiche d'Inscription put
onvoloppe. Toutes los Insoliptions
devront ill@ mques, au plus tard, 10 12
coloble 2001 & TIRAGE ALIATOIRE :
t ee, payrole, nnel es lea tionab. vw, 10
15 Ocluble 2001 pain toutes les
inneriptions automatiques at anna what
va n arbitpa a niciounn
les d4cisions colont finotes La
penants stolen notifl6s put carrier
od'unes hapn gpereofa
dependront do number tota
winneriptione volables aques pou
chague payr, 4. PhilX ET VALEURS DE
DETAIL APPROXIMATIVES (VDA)
(110) Premiers prix un ordinateur
u hu F eu ch a of a
Windows ME 01 propolot comprenant
1 neyelopidle hearts (VDA USD 1
,anint'!'.iai.'"in?". no
modblededistributon advant:
I thlople -7 pilx
Ghana 10 prix
Konya-7prix
Nigeria -45pnx
Tous outres pays d Afrique 31 pnx
Haiti-10 prix
Les prix sont strictement limits aux
articles sp6cifiquement indiques comme
en faisant parties.
5. REGLEMENT GiNGRAL : Offre
limited aux residents des 50 4tats des
Etats-Unis et de Washington, D.C., Ages
d au moins 18 ans en date du 24 aout


L* nsiqualunw uad ~eposiethemarqu nd teavk e*ncw~loviati hpdlx ~degastern~io


-L'Allemagne s'excuse pour les exchs du colonialisme


BAYCO AUTO SALES
9105 NW 27 AVE, MIAMI, Fl. 33147 DIESEl
OFFICE (305) 836-4333 SPECIA
FAX (305) 836-0230
iAL Of > SALES E-MAIL: BAYCOAUTO(.d)AOL.COM 4X4 VEH


DBE ELPE IA1 TME







N~s etits anonce clas~es


. .


I


Radio
Port=a'h-Prince
M61odie 103.3 FM
de 5:00 & minuit
To j s

Musique retro, Jazz,
compass, salza, hiphop,
labonne humeur est de
mise avec nous
captez MeTodie et votre
vie ne sera plus la meme...
Chicago

Radio l'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
module anglais
bulletin de no les

4:20
Module frangais
bulletin de nouvelles
Lionel Ch6ry
Modd 0 riole
Nouvelles
Lionel Ch6ry
New York

Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
T61516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
every sunday
9:00 ani

New York
Halfti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am
Votre attention !
Etudes de droitaux
USA+A scanmSeL
ties Admission Program,
(AUAP) www.auap.com,
-Le LL.M-Master of
Law, pour une grande
maJoriti, ouvre I acces au
"Baiexam"(brevet
d'avocat) des diff6rents
6tats US.
LLM xn aA el
programmes sont tres
restraints de 10 & 80
6tudiants -Pour plus
d'informationsviistez notre
page frangaise: http://
www.auap.com/llmfr.html

Haiti en Marche
.

ve rnercredi &

Chicago Boston New York

ns xelles
Berlin Genbve... .
Pour itre & jour
avec l'actualiti,
abonnez vous
en nous appellant*
Miami
305754-7543
(305) 754-0705
Port-au-Prince
245-1910
221-8567/68/96
New York
914 3587559
Boston
508 941 6897

51VIontreal
1286


-~ -'-----


Delra Beac


Por aue e ar-A VENDRE


Mercredi 5 Septembre 2001
Haiti en Marche Vol XV No 31


1


rage 1


Points de Vente HaYti en Marche
Miami Pompano Beach Fort Lauderdale


Real Estat e

Un petit morceau
de Fluoride en Harti !
2 1/2 acres de terre
plants d'une centaine
d'arbres fruuitiers,
incluant: Manguiers,
avocatiers, bananiers,
cachiman, cocover etc...
La propri6t6 a anssi
une facade sur 1' eau pour
la pache.
Incation: Redland
prbs de Kendall
contacted:
305 710 3867

Occasion
Abs beaux v8tements
pour Femmes
Neufs, dans leurs sacs
herm6tiquement ferm6s
Prix : $ 1.25 cheque
(954) 568-9600

Medecins
Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynicologie
Accouchement
Operation pour
fibrome Family Planing
Ligature des trompes
CirconcisionCureage
Tous les tests pour
Immigration
Nous acceptons touted
sorts d'assurance ainsi
que la carte Medicaid
pour les femmes
enceintes. Nos maladies
accouchent dans des
h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertibres Shopping

(305 1 081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
.
Chemm des dallies
No 27


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
tel.: 954-421-4777
RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, FI 33311
Tdl: 954 523 0767
Island
Super mar ket
Beauty Supply
8079 West Sample Road
954 345 0450


Bou'olly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950
Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie Highway
305 940 9070
Lucas Super Mar ket
14759 N.E. 6th Av.
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway Miami
305 893 0410

Eclipse
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
954 380 1616


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954781 2646

Christephanie'S
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
H 33064
Tel. : 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500

TELECOM PAW
206 North Hagler Ave
Pompano Beach
Ho 330608
954-941-7004


Av' lS

Commonwealth of
Massachusetts
The Trial Court
Probate and Family Court
Department
Plymouth division
Docket No 01DO986-DVI
Divorce/ Summons by
Publication and Mailing
Jean Lam q e Pilate


Marie H616ne Pilate
Defendant
To the above named
Defendant:
Marie H616ne Plaintif
A complaint has been
presented to dCourt by
Jean Immarque Pilate
seeking to dissolve the
bonds of matrimony.
An Automatic Restraining
Order has been entered in
this matter preventing you
from taking any action
which would negatively
impact the current
financial status of either
party. Please refer to
Supplemental Probate
Court Rule. You are
-
At ery thseers e er
Good Attorney for Plaintiff
whose address is 1354
Hancock Street # 207.
Quincy, MA 02169
your answer on or before
October 22- 2001 If you
fall to do so, the court will
proceed to the hearing and
adjudication of this action.
You are also required to
file a copy of your answer

m Athiso urt d or
Witness Catherine P.
Sabaitis, Esquire, First
Justice of said Court at
Plymouth this 27th Day of
July 2001
Register of Probate court
Robert E. Mc Carthy


i


CARSSIC
. 181000
203 SE 2ND AVE
DELRAY BEACH
FL 33483
561-279-8846


OUR LADY Bakery

102 SE 2nd Ave
Delray Beach, FI
33444 T61:
561-272 3556


ppy
Immediate Sale
1.5 million lbs
used wearable clothing
1st and 2nd quality.
All or Part
Call for mini-
mum and further
information.
USA:
800-840-2437
Wayne Hecht

Riflexion

brate aavaitu nu n
haute reputation de
sagesse. Quelqu'unvint
un jour trouper le grand
philosophy et lul dit:
"Sais-tu ce que je viens
d'apprendre sur ton
a m i ?
Un instant, r6pondit
Socrate. Avant que tu
.me racontes, j'aimerais
te faire passer un test,
celuides trois passoires.
Les trois passoires?
Mais oui, report Socrate.
Avantde racontertoutes
sorts de choses sur les
autres, il est bon de
prendre le temps de
filter ce que I'on aimerait
dire. C'est ce que
j'appelle le test des trois
passoires. La premiere


Art
Nicole
Klagsbrun Gallery
is pleased to present
two solo shows:
JOHN PRISON
New work, NANCY
DAVENPORT the
apartments
September 6 -
October 6, 2001 Opening:
Thursday, September 6, O
8 pm
For full information
please click below:http://
www.e-flux.com/


passoire est celle de la
vbritb. As-tu vbrifib iece
4
v r a i ?

Non, j'en ai seulement
entendu parler...

Trbs bien Tu ne sais
done as si c'est la v6rit4
Essa d filt -
yons e rer
autrementen utilisant une
deuxibme passoire, celle
.de la bonth. Ce que tu
veux m'apprendre sur
mon ami, est-ce quelque
chose de bien?
Ah non, au contraire.


Art
Postmasters
Gallery
is pleased to
announce the opening of
"2001", an exhibition of
new works by Wolfgang
Stachle. The show will
open on September 6 and
will be on view until
October 6, 2001. The
reception is scheduled for
Thursday, September 6,
between 6 and 8 pm.
For full information
please click below:http://
www.e-flux.com/

Donc, continue Socrate,
tu veux me raconteur de
mauvaises choses sur lui
et tu n'es mime pas cer-
tain si elles sont vraies.
Tu peux peut-6tre encore
passer le test, car iI reste
une passoire, celle de
I'utilit6. Est-il utile que tu
m'apprennes ce que mon
ami aurait fait?

Non pas vraiment.
Alors, conclut Socrate, si
ce que tu as A me
raconteur n'est ni yrai, ni
bien, ni utile, pourquoi
vouloir me le dire!


13bUin ppareil de
20 pouces
RCA
Remote Monitor ( color
Trac Plus Stereo)
14) Un Four & Gax & 4
Foyers
15) Une Salle A manger 6
places en acajou
16) Un Lit pour deux avec
table de chevet
17)Une Mitsubishi
Montero Pickup
18) UN R6frig6rateur 15
pieds cube 2 Portes
avec Stabilisateur

) n oSmTc transfer
Switch


Torche A souder
7) Un apparel A sounder (
Mig 170 amperes)
8) Quatre Tables de travail
( Inurdes)
9) Un Inverter et 12
Batteries
10) Un apparel Stereo
- amplifier ( Fisher)
- equalizer (Piramid)
- turntable( Technics)
- Tuner AM/ FM Technics
- Cassette Deck ( Sony)
- Deux Speakers ( Pionner)
12 pouce 3 Ways
11) 3 Palm Compoters

12) UnCS 8R Biver
( Sony)


1) Container 20 pouces
aminag6
lumibre table 6tagbre
bureau
2) Compresseur
80 Gallons
5 Chevo
220 Volts simple phase
3) Articles divers pour
garage
4) Scie circulaire (Makita)
5) Mede
(Makita) H.D.
6) Apparel A louder
oxy ac6tildne complete (
Tube, manometre)
Une bon one A oxygbne

ac6tilbne


Madame Claudie Etienne

Restaurant



Bhl Fouchbt
Restoran
8267 North Miami Av.
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!


Madame Claude F6quibre

Boulangerie
-
OSH MRTC
57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich pain au beurre
manchette Bagel sur

T6 om40 85
403-1958


AVIS IMPORTANT
Iss soussign6es Madame Claudie ETIENNE
et Madame Gislaine FEQUIERE n6e ETIENNE,
propri6taire demeurant et domicilide la premiere A
,
P6tion-VilleetlasecondeaPort-au-Princefontsavoura
tous les notaires, A tous les arpenteurs, et A touted les
Banques delaR6publique queles successions des 6poux
CLAUDIEN EDOUARD ETIENNE dit Claude
ETIENNE,1'6pousen6eAnnaTHIESFELDsontenvoie
de partake suivant assignation en date du quatorze juillet
deux mille, exploit de l'hnissier Jean Ernst Latortue et
qu'elles n'acceptent pour 8tre ex6cut6es que les trans-
actions auxquelles elles ont particip6 soit comme
h6ritibres de feu leurs phre et mbre, soit comme
actionaires de la Soci6t6 Clodana S. A. en vertu d'une
d61ib6ration del'Assembl6e G6ndrale des actionnaires
r6gulibrement constitute suivant laloi et les statutes de
la dite Soci6t6.

Tout ce qui a6tifait ou qui est fait en violation
de cet avis donnera lieu h une action en justice d'autant
qu'actuellement est pendant par deviant la Justice une
action mettant en d6bat la gestion de la Soci6t6 Clodana
S.A.
Port-au-Prince le 7 Aoilt 2001







CONFERENCE CONTRE LE RACISM


Le Forum des ONG traite Isratfl d'Etat racist


"M~ille et un" racismes se confrontent g Durban


..


*
rguay.
Nazon reres ropor ar p y ...


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 14


1' Homme, Mary Robinson, a assure avoir tentd en vain de
persuader le Fonun des ONG de ne pas insurer le texte sur
Israel dans sa declaration finale. Elle a jug6 improbable
quela Conf6rence officielle del' Onu
adopt un texte d'une telle duretd.
"Je les ai exhortes a ne pas
l'adopter. Mais c'est un processus
d6mocratique et ils ont poursuivi leur .
action et Cont adopt6, a-t-elle dit A
Reuters. "Mais j'ai aussi le droit
d6mocratique de rejeter cette
declaration au sujet d'lsrael."
Des responsables
amiricains se sont dits
"profond6ment attristds" par le choix
des ONG. Les Etats-Unis n'ont
envoy qu'une d616gation rdduite A
Durban afin de protester centre les
mentions anti-isradliennes.
Le secretaire g6ndral de
I'Onu, Kofi Annan, avait mis en
garde samedi les participants centre Supporters p
une controversy sur Israel susceptible de compromettre
I'issue de la conference. Is president palestinien Yasser
Arafat, intervenant vendredi & Durban, a qualifi6 I'Etat
h6breu de racist en reason de son treatment des Palestiniens
dans les territories occup6s.
Le conflict isra610-palestinien a monopolies
Inattention de la Conf6rence centre le racism, dont les
travaux peinaient A avancer dimanche.
Mary Robinson a demand aux m6dias de faire en


sorte que 1' on ne retienne pas uniquement la controversy
sur Israel de ce rendez-vous.
"En tant que mddias, yous avez un r81e A jouer,
F .
LA & > 4^ > ... . Mt


DURBAN, Afrique du Sud, 2 Septembre Is Fo-
rum des organizations non-gouvernementales (ONG), qui
r6unit 3.744 movements en marge de la conference des
Nations unies centre le racism, a fonnellement adopted un
project de declaration condamnant Isradl, qualifi6 d'"Etat
racist et d'apartheid".
Dans une declaration finale, le Forum des ONG
de Durban accuse 1' Etat h6breu de perpetrationn
systimatique de crimes racists, dont des crimes de guerre,
des actes de genocide et des nettoyages ethniques" A
l'encontre des Palestiniens.
Des ONG conune Human Rights Watch et Am-
nesty international out toutefois mis des reserves,
soulignant qu'elles n'adhdraient pas A accusation de
genocide.
Les ONG ont par ailleurs d6cid6 de retired une
clause qui condamnait les attaques centre les synagogues
et des attaques armies centre les juifs.
La declaration, adopted dans 44 comit6s distinct
et qui devait 8tre publide hmdi, a choqu6 les organizations
juives, qui out quitt61es d6bats en signe de protestation.
Des diplomats occidentaux ontestim6 que ce vote
alourdissait encore l' atmosphere de la Conf6rence mondiale
centre le racism A laquelle participant 153 d616gations a
Durban, Afrique du Sud.
Le ministry isra61ien des Affaires 6trangbres,
Shimon Peres, a vivement d6nonc6 ce texte. "C' est une ex-
plosion de haine, d'antis6mitisme, d'antisionisme, sans la
moindrer6flexion",a-t-ild6clariauxjournalisteshTelAviv.
Critiques de Mary Robinson
Le haut-commissaire de 1' Onu pour les droits de


alestiniens et israeliens se confrontent pacanquement
une responsibility & assume afin que cette conference ne
porte pas sur un seul sujet, le Proche-Orient. Vous devez
faire en sorte que les autres sujets, tout aussi important,
soient abordds et mis en avant lors de cette reunion", a-t-
elle dit aux millers de journalists presents & Durban.
"Les sujets comme l'esclavage, les droits des
minorities, la sexuality et la pauvret6 sont aussi trbs
importants, a-t-elle soulign6. (Reuters)


DURBAN (Afrique du Sud), 2 Septembre Irani
Barbosa dos Santos arbor une magnifique coiffe
multicolored de plumes de perroquets et de toucans de son
Amazonie br6silienne natale, sous le solely dominical de
Durban. .
Femme et indienne, elle est venue "se battle" A la
Conference de l'ONU centre le racism pour "d6noncer la
discrimination" dont elle et ses semblables sont victims
dans le Br6sil des grand propri6taires et des riches
exploitants de bois tropicaux qui r6duisent I'espace de vie


des indigenes.
Irani represented le combat centre I'un des "mille
et un" racismes, d6nonc6s par les participants A la
Conference et au forum des ONG, qui se t61escopent, parfois
s'affrontent pour des reasons idologiques, culturelles ou
historiques. ,
Parfois, ces reasons sont aussi "politiquement
corrected", et recoupent les lines de front entre le Nord et
le Sud. Ainsi, la d6nonciation de la traite ndgribre des puis-
sances occidentales dans le pass, qui occupy le devant des


d6bats avec la question de la politique isra61ienne, occult
la trite effectude par les pays arabes pendant des sidcles.
Cet esclavage, qui perdure au Soudan, en
Mauritanie et aussi en Somalie n'est pas d6nonc6 par les
d616gu6s, comme si un pays du sud, "ne pouvait"
officiellement*garder des pratiques esclavagistes pour des
reasons politiquement corrected.
"Nous avons parlun peu du Soudan, mais, c'est
vrai, la Mauritanie nous dit que ce n'estpas de1'esclavage",
(voir Racismes / 15)


New York New Jersey Boston Miami Montrial
I Info : 2-877-&64-8726 Toll Free Number
F Ab t M tissant Ca
-Haltien Ca es


Apparel + activation + 100 minutes de communication gratuities

Envoyez le A votre famille par [ill] UNITRANSFER
Sur presentation de votre regu, Comcel activera gratuitement
votre cellulaire TDMA Atranger d6s I'abroport servi


40


ce&laciene


OfCfre








CONFERENCE DE DURBAN I


Page 1s


necrd .eeXbr 0.31


Fidel Castro et Yasser Arafat dans les couloirs de la conference
des untouchabless".
"Nous abordons le probl6me des castes, qui existed en Inde, mais aussi
en indon6sie, au Bengladesh, et anssien Afrique, mais cela reste un sujet d61icat",
indique le rapporteur.
M8me au sein des ONG, prompted & d6noncer tous les racismes sans
s'embarrasser de precautions et circonvolutions diplomatiques, les opposition
demeurent. "I.es Japonais se sont opposes A ce qu'on assimile leur systhme de
caste A celui des Indes", explique l'une des participants du forum qui s'est
achev6 samedi.
Autre sujet qui fiche et qui n'est pas abord6, celui des affrontements
ethniques en Afrique comme le recent example de la x6nophobie r6percut6e par
le government ivoirien Al'encontre des immigr6s d'origine burldnabb, selon
un recent rapport de Human Rights Watch (HRW).
Les enfants des minorities ethniques constituent un autre point
d'achoppement.
"Ces infants, comme les Pygmies par example, explique Awa N'deye
Ou6draogo, du comity de 1' ONU pour les droits des infants, ne sont souvent
pas enregistris A leur naissance. Ils n' ont pas d' existence 16gale".
"Leur cas, poursuit-elle, n'est malheureusement pas pris en compete
par les deT6gu6s. Dans la declaration, nous voulons unpr6ambule les concernant
mais les d616gu6s refusent, et veulent les englober avec le reste de la popula-
tion. Pourtant, ils subissent une discrimination sp6cifique".
Les d616gu6s travaillent en deux groups pour 61aborer la declaration
finale et le programme d'action qui doivent 8tre adopts par la Conf6rence.
Les travaux sont longs, et cette lenteur illustreles conceptions etint6r8ts
divergent. Ainsi, dimanche, les d616gu6s ont pass6 la matinee A discuter de
article 49 sur les droits bafou6s des autochtones.
Le d6bat a tourn6, sans Stre r6solu, entre partisans du terme minoritiess
raciales" comme le Pakistan et la Jamalque, qui a insists sur "500 ans
d' esclavage"dans les Caralbes, et ceux, comme les Europdens, qui veulent "ef-
facer ces notions de races pour aller de l'avant", selon l'une des participants
frangaises. (AFP)


Attaque de requin 1 mort
WASHINGTON, 2 Septembre Une vague d'attaques de requins pen
dant I'6t6 sur les c8tes am6ricaines a fait dimanche son premier mort, avec le
dicks d'un gargon de 10 ans, David Peltier, mordu samedi trbs gribvement A la
jambe alors qu'il se baignait & Virginia Beach (est).
La psychose des attaques de requins s' est intensified aux Etats-Unis an
cours des deux deniers mois, avec la multiplication des attaques, plus
particulibrement le long des cStes de la Floride (sud-est).


8

Avi Re won
Komite Bidj6 Ad Hoc Sibkomite Redistrlbisyon
Asanble Komisyon Konte An ap rankontre:

vandredi, 7 Septanb, 2001
Stephen P. Clark Center
111 NW 1st Street
10:00 AM.


Pou plIs enf6masyon tanprI role 305-375-5553,
Pou u j e5n3 omas na tim aksesib ozald ent4prdt pou moun soud, tanpri


I I


Miami-Dade County, Horidais announcing the availability of the following bid (s) which can
be obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor Infor-
Ination Center (VIC) 111 NW 1st Street, Suite 112, Miami, FI 33128 ( Phone : 305-375-5753).
There is a non-refundable dollar fee for each bid package (see cost of each bid package below)
and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service All requests by mail must contain the bid number,
title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the
correct dollar amount made payable to "Miami-Dade Board of County Conunissioners".
Bids/ proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid proposal envelope
or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility for submit-
ting a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and
strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail, package or courier service, including the US mail, or caused by any other
occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office lo-
cated at 111 NW 1st Stret 17th Floor, Suite 202, Miami, Fl 33128, by no later than 2:00 PM on
the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation subject to the "Cone of Silence" in accordance with county Ordinance No
98-106.
The following bid (s) will open at 2:00 PM on Wednesday OCTOBER 17, 2001


5396-3/06-OTR


Jumpsuits

I)igoal of Household Hazardous Waste
This contract requires Insurance
This contract includes Living Wage
Attendance at a Pre-Bid Conference
is scheduled for October 03, 2001 at
10:00 AM at the Stephen P. Clark Center
located at 111 NW 1st Street, 18th Hoor
Room #4, Miami FI 33128. Attendance
is recommended.


Cost $ 10.00


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid (s) which can be
obtained through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor Informa-
txon Center (VIC), 111 NW P' Street, Suite 112, Miami, FL 33128 ( Phone: 305-375-5773).
There is a non-refundable dollar fee for each bid.package (see cost of each bid package-below)
and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors wishing to receive the bid package
through the United States Postal Service. All requests by mail must contain the bid number, title,
opening date, the vendor's complete return address and phone number and a check for the cor-
rect dollar amount made payable to: "Miami-Dade Board of County Commissioners".
Bids/proposals must be submittedin a sealed envelope or container and will be opened
promptly at the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope
or container has been opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting
a bid proposal to Miami-Dade County on or before the stated time and date, is solely and
strictly the responsibility of the bidder. Miami-Dade County is not responsible for delays
caused by any mail, package or courier service, including the U.S. mail, or caused by any
other occurrence.
Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office
located at 111 NW P' street, 17* Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM
on the bid opening date in order to be considered.
This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance
No I 98-106.

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday OCTOBER 10, 2001:


0253-4/06-OTR Award Pins
This contract includes Bid Preference
Provisions for Certified Black Business
Enterprises (BBE S), Certified Hispanic
Business Enterprises (HBE S) and Certified
Women Business enterprises (WBE'S)


Cost $10.00


6038-0/04


Runway Rubber Removal
This contract requires Insurance

R~oll-Up Door Maintenance
This contract requires Insurance


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday OCTOBER 31, 2001


5203-0/02-SW Model Year 2002 A Various Sizes
This contract is State-wide

5204-0/02-SW Model Year 2002 Picialy Trucks Various
sizes
This contract is State-wide


Cost $ 10.00


5205-0/02-SW


Model Year 2002 Utiliy Ve Vrus


This Yer20 contr omact isSae-ie


"Mille et HR" TRCISmeS

se confrontent a Durban
(Racismes ... suite de la page 14)
reconnait dans un entretien avec l'AFP, le rapporteur des Nations unies sur le
racism, le B6ninois Maurice Gl6b6-Ahanhanzo.
On observe la meme reticence du c8t6 des pays du Sud pour d6nonc"
le systEme de castes qui fait d'une parties de la population, notamment en Asie,


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


1


LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS


MI AM








I


Bobby E express
Rapiditi- Conjiance- etler Meillears Tamr
Ici c'est panto panto!

. E 2nd Avenue T61: 758-3278 us 1 Flatbush Ave (718)287-5295
629N.E125SL892-6478 Gaunch2825ChurchAve(718)693-3798
19325 NW 2nd Avenue T61654-2800 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spang Valley 19 South Main Street (914)425-'T747
28 West Sunrise Blvd 524-1574 Washington
835 Juniper StreetT61202-722-4925
604 25th Street 6554166 Connecticut
Parn 953 Washington Blvd. Suite 1 (2t3)324-2816
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave a Rue du Centre # 175
Orlando T6123-0865/22-7913/22-8855
Orange Blossoms Trail (407)265-2100 Pourd3u 53nfo5 lez Toll Free
71'T7 Rue St Denis, Montrial (514)270-5968 1-800-427-2622 (New York)
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 N
Massachusetts 506 IIth Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 50B River Street (617)298-9366 Imunokalse
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 Street Kemp Plaza (941) 658-9229
2219 Fewler St (941) 461-0343
Quel que soit I'endmit surla planiteois vous voulez envoyer
use sonune pmate pronto, Faites conflance in
BOBBY EXPRESS

En plus des operations de transfer d'argentnous nous chargeons de faireparvenir
immddiatement as destinataire vos cassettes, lettres, sacs deriz, gallons d'huile
et tons autres products alimensnin-sa
.
BOBBY EXPRESS,
c'est 6galament one carte de telephone dant laligne d'accas dest jamais occupde.
C'eSt foRE SIFFlpleFFI&FIf le NO.1 .7


Aventis Pasteur (France), seul on en combination avec un
vaccine de la companies VAXGEN (Etats-Unis).
"Ces vaccine ont 6td tends aux Etats-Unis, en
France, en Thailande et en Ouganda sur des millers de
volontaires et sont trouv6s inoffensifs ", avait didard
r6cemment le Dr Rose Irane Verdier, member du council
administration des Centres GHESKIO, dans une session
d'iziformation avec des journalists organis6e par
CECOSIDA, le Centre de Communication sur le SIDA qui
regrouped des journalists et des communicateurs engages
dans la vulgarisation des informations sur le SIDA.
Parallblement aux activities de recherche, plusieurs
rencontres information et de motivation sont organises
dans la zone m6tropolitaine par le Conseil Consultatif (CAB)
pour des organisation diverse de la soci6t6 haltienne.
Les members du CAB, qui sont des b6nivoles
sensibilis6s aux problbmes divers rencontrds par des
individuals infects on affects par le VIH-SIDA, ont rencontr6
des organizations de femmes, des vodouisants, des religieux
baptistes et catholiques ainst que des universitaires.
Les autorites haltiennes accordent une grande
priority au dossier SIDA. La Premidre Dame de la
R6publique, Madame Mildred T. Aristide, qui pr6sidait la
d616gation haftienne A la session g6n6rale de I'ONU, a eu
mardi une reunion de travail avec les repr6sentants des
principles organizations travaillant dans le domain du SIDA
et des repr6sentants des organizations international.


MOrt du Dr Christian
Barnard
NICOSIE, Chypre, 2 Septembre Le Dr
Christiaan Barnard, qui avait r6alis6 la premiere greffe du
coeur il ya plus de trente ans, est mort & Chypre dimanche
matin d'une crise cardiaque, a annonc6 le ministry chypriote
de la Sant6 Fnxos Savvides.
Le m6decin sud-afncam, age de 78 ans, a fait une
crise cardiaque dans la chamber de l'hitel Coral Bay de
Paphos, sur la c8te sud-ouest de l'lle, oft il 6tait en vacancies
avec sa femme, a pr6cis6 le ministry.
Son spouse ayant alertles scours, Chris Barnard
a 6t6 conduit d'urgence A l'h8pital gouvern6mental de
Paphos, oil le dicks a it6 prononc6 A son arrive.


Attention! Nous vous at tendons ...
Good credit, Bad credit ?
Laissez cela c'est notre affaire. Nous nous en occupons pour vous.
Venez choisir VOTRE volture. Et nous nous occupons de tout le reste. Vous Stes assure de sortir au volant de VOTRE BAGNOLE ...

Des occasions exceptionnelles !!! g


185 EAST SUNRISE BLVD. 954 527-5522 1
MOP4-SAT @AM.


I


I


1

ildlP~ :


|1994J MAPZDA 6:P LX .iulm : 10 u and (*r


I__ _I 1


C


, .


Page16


Mercredi 5 Septembre 2001


Vaccine Anti-Sida:
(suite de la page 11)
nombre de personnel qui veulent Stre volontaires est en
hausse constant.
"Nous sommes pour le moment A 31 volontaires
et nous gallons avoir 3 nouveau A la fin de cette semaine",
a poursuivi notre informateur qui fait parties du Conseil
Consultatif Communautaire, une organisation de
repr6sentants de plusicurs institutions de la soci6td civil
aupris des Centres GHESKIO pour le project vaccine.


Au cours de ces recherches, les Centres
GHESKIO doivent enrSler et suivre pendant 18 mois 40
adults a has risques pour le VIII, avons nous apprise.
Pour le moment, trois pays (Haiti, Brdsil et
Trinidad) ont 6td sdlectionnds sur une liste d'une
cinquantaine pour participer i cette phase ll des recherche
vaccitualesquivisentadvalucrlardponseimmunitairedes
volontaires A 2 vaccines. 11 s'agit de I'ALVAC-HIV de


&


1991 HONDA ACCORD LM Sea rns auto 1989 TOYO1
ol aded w opis cola ac 5699 DDwn Payment cold ac 4:14


L'expirience ha'itienne en bonne voie


illllTI


~4a '; ~ ~` t


INDE XE are 1


1997 FORD F150 LONGED Wh rr.I 10DDE*r
CD, auto ac $1350 Down Payment








SL'ACTUALITE EN MARCH I


Page 1l


11.


34 credi 5 em e
X2V 10 31


Rencontre au Palais National avec les
HOUVeauX members du Conseil d'Ad-
ministration de la BRH ...
Monsieur Venel Joseph, Gouverneur, Mr Hansy Pierre-
Inuis, Gouverneur-adjoint, Mr R6ginald Momplaisir,
directeur g6n6ral, Mr Yvon Guirant et Mme Gladys P6an
membres. Cette rencontre a 6t6 consacr6e A l'examen de
la situation mon6taire du pays, A exploration des grand
dossiers financiers de l'heure ainsi qu'au rble r6gulateur
que la BRH doit jouer quantA la mattrise des structures
de credit.

" Action D6mocratique deviant le
parquet (voir En Bref ... / 18)


sonmis entre autres au Fonds Mon6taire International et &
la Banquet Mondiale, a dit M. Bazin.

Construction d'un Village Digniti
dans le Nord Est ... '
C'est le coordonnateur de l'Office National pour la
Migration, Mr Carol Joseph, qui a annonc6 le project. Au
total 160 masons seront construites, dont 22 sont d6ji
achev6es. Ces maisons serviront A l'h6bergement des
rapatrids de la R6publique dominicaine qui n'ont aucun
lien familial en Haiti.
Un project analogue existed d6ji & Mont Organis6 011360
maisonnettes out 6t6 constnutes aux bons soins de
l'ONM.


UNTY, FLORIDA
participation in the EDP, the firm will be placed in the EDP Pool in each of the catego-
ries for which the firm is technically certified. The firm will remain in the EDP Pool
for a period not to exceed three (3) years, provided that the firm maintains the eligibil-
ity mandates. The terms will commence upon award of the first work assignment and
end three (3) years from the date of the first award. The firm's initial position in the
EDP Pool under each qualified technical certification category will be based on the
firm's last three (3) years of dollars awarded and paid, for professional services ren-
dered on County projects. Work assignments will be issued on a rotational basis. Sub-
sequently, the firm's position in the EDP Pool will be adjusted based on the value of
the work awarded and/or payments to the firm for all County professional services as
a prime and/or sub consultant. Please be advised that no minimum or maximum
amount of compensation or work will be guaranteed to the professional service con-
sultant retained under this agreement. These contracts will serve to meet the unantici-
pated needs of various County departments for A/E professional services.

The following criteria must be met in order for consultants and/or firms to be eligible
for the EDP, pre-qualification certification, a business owner, alone or as a member of
a group, shall own or control only one firm including affiliates in the EDP, and indi-
vidual design professional can only qualify one firm pursuant to their respective gov-
erning boards of the State, executed the continuing services contract, submitting
monthly utilization reports on all new and existing County contracts, submitting affi-
davit affirming its three years past history of dollars awarded and paid for County
proycts as a prime and/or sub consultant, and having an actual place of business in
Miami-
Dade County. Please be advised there will be no further direct individual mailings
advising consultants and/or firms of architectural and engineering solicitations
for any projects in the future. All advertisements will be made via the Depart-
ment of Procurement Management's Internet web site (www.co.miami-
dade.fl.us!dpm) and the following periodicals : The Miami Times, Daily Business
Review, Diarios de Las Americas, and Haiti en Marche.


g MIAMI-DADE CO
NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
EQUITABLE DISTRIBUTION PROGRAM (EDP)

MISCELLANEOUS ARCHITECTURAL, ENGINEERING &
LANDSCAPE ARCHITECTURE PROFESSIONAL SERVICES

The County Manager, Miami-Dade County, announces the establishment of the Eq-
uitable Distribution Program (EDP) for the purpose of distributing the County's
procurement of architectural & engineering (A/E) services fairly and equitably.
County miscellaneous A/E service contracts as defined in Chapter 287.55, Horida
Statutes and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code, will be
administered through the EDP. The County announces that professional services
from qualified firms who elect to participate in the EDP are being requested, to pro-
vide miscellaneous architectural, engineering, landscape architecture, planning ser-
vices, etc., on as needed services for various projects where preliminary scope and
estimated construction costs are identified for various Miami-Dade County Depart
ments. These services include, but may not be limited to : design and plan prepare
tion of capital project development; preparation of architecturallengineering studies,
and summary reports; updates and modifications of previously-designed projects to
conform with current code mandated/legal requirement; construction phase services
as necessary; and provision of office and field personnel as support to staff and any
other miscellaneous services scope permitted by Florida Statute 287.055 and Chap-
ter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code.

To fulfill such miscellaneous architectural, engineering and landscape architecture
services, the County intends to contract with all pre-qualified professional consult_
ants, interested in participating in the EDP program, under separate but similar non-
exclusive miscellaneous professional service agreements for specified terms which
will not exceed three (3) years in duration. Upon successful approval of a firm's


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS

1.00 Transportation Planning
1.01 Urban Area and Regional Transportation Planning
1.02 Mass and Rapid Transit Planning
1.03 Aviation Systems and Airport Master Planning
1.04 Port and Waterway Systems Planning
2.00 Mass Transit Systems
2.01 Mass Transit Program (Systems) Management
2.02 Mass Transit Feasibility & Technical Studies
2.03 Mass Transit Vehicle & Propulsion Systems
2.04 Mass Transit Controls, Communications & information Systems
3,00 Highway Systems
3.01 Site Development and Parking Lot Design
3.02 Highway DesiP
3.03 Bridge DesiP
3.04 Traffic Engineering and Operations Studies
3.05 Traffic Operations Design
3.06 Traffic Control Systems Analysis, Design
4.00 Aviation Systems
4.01 Engineering Design
4.02 Architectural Design
5.00 Port and Waterway Systems
5.01 Engineering Design
5.02 Architectural Design
6.00 Water and Sanitary Sewer Systems
6.01 Water Distribution and Sanitary Sewage Collection and
Transmission Systems
6.02 Major Water and Sanitary Sewage Pumping facilities
6.03 Water and Sanitary Sewage Treatment Plant%
7.00 Solid Waste Collection and Disposal Systems
8.00 Telecommunication Systems
10.00 Environmental Engineering
10.01 Engineering Design
10.02 @ Geology Services
10.03 @ Biology Services
10.04 @ Chemistry Services
11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering
14.00 Architecture


16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management
18.00 Architectural construction Management
19.00 Value Analysis and Life-Cycle Costing
19.01 Transportation Planning
19.02 Mass Transit Systems
19.03 Highway Systems
19.04 Aviation Systems
19.07 Solid Waste collectioziand Disposal Systems
19.08 Telecommunication Systems
19.09 Soils, Foundation and materials Testing
19.10 Environmental Engineering
19.11 General Structural Engineering
19.12 General Mechanical Engineering
19.13 General Electrical Engineering
19.16 General Civil Engineering
19.17 Engineering Construction Management
19.18 Architectural Construction Management
19.20 Landscape Architecture
20.00 Landscape architecture
A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), pre-qualification package,
and submittal instructions may be obtained at the Vendor Information Center (VIC)
which is located at 111 NW 1 Street, Lobby, Suite 112, MIAMI, FL33128, (305) 375-
5773, or on-line at www.co.miami-dade.fl.us!dpm and www.co.miumi-dade.fl.us!!dbd.

CONTRACT MEASURES REQUIREMENTS
There are No Contract Measures.

SUMITTAL REQUIREMENTS
The submission deadline date for Letters of Participation is November 15, 2001 a(
2:00 P.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes must be received at the Vendor Infor-
mation Center (VIC), 111 N.W. 1 Street, Lobby, Suite 112, Miami, FL 33128. Be ad-
vised that any and all sealed envelopes received after the above specified response
deadline shall not be considered for eligibility to the EDP Pool for calendar year
2001. The VIC with the date and time of receipt shall stamp each submittal. This
stamp shall constitute definite evidence of such date and time. The EDP will be
opened for new members semi-annually, thereafter.

This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance 98-
106.


f
En Bre ...
.
jug rlo d re 21)'arrestation de Jocelyn Lundi.
Motif : port d'arme dans l'enceinte du tribunal.

Sommet National centre la Pauvret6 ...
Iz Minister de la Planification et de la cooperation
externe, Marc L. Bazin, a inform que le government
haltien se prepare A organizer son premier Sommet
national centre la pauvret6 A la fin de l'ann6e.
Objectif du sommet: laborer un document sur la
n6cessit6 de rdduire la pauvret6 dans le pays et de
faciliter la croissance 6conomique. Ce document sera








IJ LJ|


HORIZONTAL:
1. Esclaves n6s en Afrique -
2. Tribunal d'Athenes -
3. Sac du fantassin -
4. Trainard D&chiffrb -
5. Mer, en anglais Irridium -
6. Thallium Approbation -
7. Initiations 8. Exag4rd.

VERTICAl..:
1. Bof Bande dessinde -


I


GRILLE DES PROGRAMMES


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Harti
tel: 221-8567 / 221-858/ Fax 221-0204
.
email: enmarche@haitiwolrd.cmURL;
www.haitienmarche.com


Page 18


Mercredi 5 Septembre 2001


RAIDI


.

Cocho







K .
La Kwn
""z""
--
Master P
"x ""


Dx IG
2",'
ALM
g'"",
Dg,-
" N
Wu TM CM


Wlchl kn


LUTTE


Solutions de la semaine passe:


( SCRABBLE 1
Arrange les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais



MAF

RT


Solutions de la semaine passe:
AB Z Y MES


2. Parle Prenom d'une actrice americaine des annes 40 -


...


(suite de la page 17)
Les responsables de 1'Action D6mocratique pour Bitir Haiti (ADEBHA), M" Ren6
Julien et Levelt Dorcil, devaient se presenter deviant le parquet du tribunal de premiere
instance pour expliquer expression s'engager A tout entreprendre pour reverser le
government en place .
A leur sortie du parquet, les jurists se sont rendus au local de l'Amicale des Juristes
ott ils out fait savoir qu'ils ne voulaient pas 6clairer les lanterns du Magistrat, mais
expliquer A toute la nation que le rbgne lavalassien touche A sa fin et qu'il faut sur-
veiller ceux qui essaient de mettre la loi de leur c8t6 ". Les responsables d'ADEBHA
ont r6it6r6 leur declaration du 13 aoilt dernier, distant qu'ils 6taient pr8ts A tout pour
combattre le pouvoir Lavalas et instaurer un Etat de Droit dans le pays. Selon eux, face
ALavalas, le people Haitien est en 6tat del6gitime defense parce qu'il est en train de
se faire exterminer par les sans pitid au pouvoir ".
Les jurists present qu'ils n'avalent pas a 8tre convoqu6s par la Justice parce que la
Constitution de 1987, dans son article 28, stipule que Tout Haitien a le droit d'expri-
mer librement ses opinions en toute matibre par la voie qu'il choisit ".
De son cit6, le substitute du Commissaire du Gouvernement, M" Rocky Pierre, s'est
d6clar6 satisfait des explications fournies par M" Ren6 Julien et Levelt Dorcil et ils
ne seront pas convoqu6s A nouveau parce que la loi n'a rien trouv6 a retemr centre
eux.

Vers une protection juridique du patrimoine
Le Ministbre de la Culture et de la Communication a organism une journey de
r6flexion auteur du thbme Protection juridique du patrimoine cultural, natural,
materiel et immatriel ". C'est un 616ment important & environ trois ans de la
commemoration du bicentenaire de I'ind6pendance national.
- C'est pour cela que diff6rents ministries out mis sur pied une direction commune
pour la gestion du patrimoine. Plusieurs personnalitis importance out pris part A
cette rencontre. Cette initiative a trouv6 le soutien de l'Organisation des Nations
Unies pour l'Aucation,1a Science et la Culture (UNESCO), qui s'6tait faitrepri-
senter par son resident dans le pays, M. Bernard Hadjadj.

Le chandelier Joseph Antonio centre de Santo Domingo
et part pour la Confirence de Durban ...
Is government haltien se prepare A demanded la restitution de 16 haltiens qui
seraient impliquis dans les incidents du 28 juillet, selon le ministry des Affaires
6trangeres.
Joseph Philippe Antonio, qui 6tait en R6publique dominicaine les 23 et 24 aofit
dernier, precise que parmi ces personnel se trouvent des femmes et des infants, dont
7 members de families des ancient militaires et civil qui ont particip6 & l'attaque
centre l'acadimie de police.
Interrog6 sur absence d'accord d'extradition entre Haiti et la R6publique domini-
caine, le ministry a soulign6 qu'il ne s'agit pas d'cxtrader, mais de restituer ces gens
qui out tu6. M. Antonio a indiqud que la Ripublique dominicaine a promise d'6tudier
en profondeur la demand et les argumentations haltiennes sur la question avant de
prendreuned6cision.
Is ministry des Affaires 6trang6res a 6vit6 de parlor de la th6se du coup d'dtat,
contrairement A ce quele government tendait A faire croire. 11 s'agit tout
implement des assailants qui ont tud 5 policies, un acte puni par la loi hartienne ",
a d6clar6 M. Antonio.
D'autres questions comme le sens du vote d'Haiti par rapport au Mexique et A la
R6publique dominicaine qui disputent un poste au conseil de s6curit6 de l'ONU, la
Se session de la commission mixte haltiano-dominicaine, ainsi qu'une prochaine
visit officielle dupr6sident Jean Bertrand Aristide & Santo Domingo, ont 6t6
aborddes avec les autorit6s dominicaines.
Le chandelier Joseph Antonio est parti dis mardi (28 aofit) pour la Confdrence
centre le racism, qui se tient & Durban, Afrique du Sud, ots il dirige une d616gation
haftienne.


Sh00 6h30

6h30-7h00


7600- 9h00








10h00-Midi

12h00-12hl5

12hl5 2600


2h00- 3h00

3h00-5h00


5600

5h30-7h00

7h00-8h30

8630-9600


10h00






9h00 et :s.


Bon Riveil en musique

An Pipirit chantant
premier journal creole avec Yves Paul Liandre

M6Iodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7hl5: Au quotidian avec Elsie
7h24 : La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35 : I' Actualit6 en Bref avec Yves Paul L6andre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55: 1' Editorial
Le disque de I'auditeur .
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un r6sumi des informations avec Villette Hertelou
Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles

Les Top Ten

Amer y Sabor con Lutchano

Soir Informations


Notre Grand concert
L'Hcure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jcudi et dimanche)

Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanchc)
Cavaliers prenez vos dames Chaque Samedi
Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


Solutions de la


Allez de RAIDIS & LUTTER, en utilisant


Mote CroisCs


En Bref







txgu at ou kJnMpu


____ ____ __ _~__


KREYOL

AP VALE TEREN

NEW YORK, Aug. 24 (Reuters) The Equal
Employment Opportunity Commission said
Friday that Prudential Insurance Co. has agreed
to pay $300,000 to settle a national origin dis-
.
crimination suit brought on behalf four Hal-
tians who were allegedly prohibited from
speaking Creole at work.
According to the lawsuit, which was
filed in Brooklyn federal court at the same time
the settlement was announced, alleges that even
though the Haitians were prevented from speak-
ing Creole, their native language, several co-
workers were not reprimanded for regularly
speaking French, Russian, Italian, Greek, Leba-
nese and Spanish.
The suit also alleged that Prudential
failed to take remedial action after employees
complained about the discriminatory practices.
Bob DeFillippo, a Prudential spokes-
man, said the company agreed to the settlement
.
without admitting guilt.
"At Prudential we have a long standing policy
prohibiting discrimination... we cooperated
fully with the EEOC on this matter," he said.
.
The company is a unit of Prudential FI-
nancial, which plans to go public on the New
York Stock Exchange later this year under the
ticker PRU. The firm is not related to British
insurer Prudential Plc.


FESTIVAL LIV OZE TAZINI
Nan chankl televizyon 17 osnon 31, nan
.
journal Miami Herald ak anpil 16t medya meriken;
senmenn sa-a y'ap pale anpil sou enpotans liv nan
vi nou. Yo monte malgre tout pwogr&s teknolojik
yo, pa gen anyen ki ka ranplase youn bon liv.
Mounn aprann nan liv, li f6me tit li, li edike tht h.
Se nan liv nou jwenn bonjan enfomasyon ki penmat
nou reflechi sou misth ki antoure nou, sou sa ki te
pase ak sa ki ap pase nan moman n'ap viv la. Se
konbinezon de bagay sa yo ki penmit prepare
denmen. Nan tele, Oth yo defile younn dby& lit kit
se te istoryen, womansye, powbt, oth pydsteyat,
oth liv teknik osnon liv pou etidyan ak timounn...
Tout monte valb entelektybl liv nan lavi nou.
Ayiti se younn nan pi gwo pwodikth liv nan
Lamerik la. Pifb chita son politik paske politic
gouvbnen lavi nou nan tout domenn. Daprb
esperyans nou nan Libreri Mapou, nou remake se
prbske chak jou youn liv parit. Oth Ayisyen yo
gaye toupatou: an Ayiti, an Frans, Kanada, Ozetazini
an Afrik, an Almay...Gen liv k'ap soti nan gwo
edisyon liv an Frans ak Kanada. Gen tou se oth yo
ki f'e sakrifis piblive yo. Gen oth Ayisyen ki deja
milyond nan piblive liv, Dany Laferribre se younn-
(Haiti-en-Marche dixit); Edwidge Danticat ak Jean-
Bertrand Aristide pa twb lwen (daprb pwojeksyon
estatistik yo).
Liv ap piblive an Franse, an Kreybl ak an
Angle. Pou liv an Angle yo menm, pifb nan yo se
etranje k'ap viv an Ayiti osnon k'ap f'e rechbch sou
Ayiti k'ap piblive yo. Indiana University, Kansas
University... si nou ta nonmen 2 iniv6site sa yo
senpman; y'ap pouse materybl an Angle tankou an
Kreybl. Edisyon CIDHICA nan peyi Kanada
Educa Vision nan Fort-Lauderdale ap f'e konkirans
nan piblikasyon liv an Franse ak an Kreybl.
Malgre ouvwa enthnkt 'ounen 'odi-a
mache liv la pa ralanti; okontrb pwodiksyon yo
ogmante. Travay rechbch yo vin pi fasil epi
migrasyon ak kontak ak lit lanng tankou Angle ak
Panybl penmht oth-yo tradui materybl yo nan div6s
lbt lanng-
Liv se nouriti lespri nou. LA youn oth vann
nou youn liv, se pa youn grap fey papye li lage nan
men-n, se youn trezb li depoze nan sbvo-n.
Jan Mapon


NAN PEYI ETAZINI
AYISYEN NATIF-NATAL

PALE KRE YOL TA TKALE
KAT Ayisyen natif natal mare
$300.000.00 paske bbs yo te defann yo pale
KREYOL. Wi fout! Ki bagay! Ha! Ti YSyol
nou-an wi? kiybs ki ta kwd sa? Youn ti lanng
ki pa te menm ka monte sou tab
nan peyi lakay rantre nan gwo peyi tankou papa
gede bbl gason! Kbt!. Si Moriso te la an verite
.
li t'ap di Nou fout mare yo'
E oumenm Pol Larak sa ou di nan sa?
Pye Banbou, Togiram, Kaptenn, Maks... kote
nou? voye dlo, jete dlo! Kreyb1 pran bwa
fouye li rantre Ozetazini... epi li tonbe fa
wbklb... oo! Se gwo koze.
Depi tout senmenn nan kout telefbn ap
f'e zbrby tout krevolofbn kinen, mesaj ap voye
monte sou entbnbt kou mesaj k'ap glise file
monte nan sbvolan grandou.... se lemon antye
k'ap danse rara nan Bouklin, Nouybk!...
Men jan sa te pase. Kak travayb ayisyen
.
ap travay pou youn konpayi asirans ki rele Pru-
dential. Yo t'ap plenyen mizb yo osnon yo t'ap
bay de lodyans nan lanng yo, nan lann Ti YSy61
la...nou konprann? Ki lanng ki ka bay bonjan
odyans pi byen pase Kreybl? Blan yo vekse..
yo f6 mesye yo obshvasyon byen di kbmkidire
yo pa dwe vin pale lanng sa-a... la-a nan biko
a. O YB!. Yo te konprann yo t'annaf6 ak konph
.
Bouks...Anplwaye lbt nasyon yo ki pale Franse,
Italyen, Ris, Grbk, Libank ak Panybl toujou
pale nan lanng yo, Bbs la pa janm f6 yo
obshvasyon... Alis poukitoutbri?..
Kat Ayisyen yo trennen konpayi-an nan
leta pou youn esplikasyon. Si zbt yo pale nan
lanna yo pouki Ayisyen pa kab ale an
Ayisyen?... Y'al pote plent nan E.E.O.C ki se
youn enstitisyon meriken k'ap pwoteje travayb
kont tout fbm diskriminasyon.
-
Konpayi Astrans Prudential la... kouri
vit mande kase fey kouvri sa.. Owi se jwe yo
t'ap jwe... Yo di kidwa nou pou nou ta fe youn
bagay konsa! Konpayi-an bay mesye $300.000
US... kash... san manke senk pou yo blive sa...
ak anpil eskiz...jenouth... Adye!
300.000 balTi kbb la raz... men s'oun
leson pou tout Ayisyen natif-natal ki pa kwd
nan valk lanng Kreyb11a. S'oun leson tou pou
tout lbt konpayi Ozetazini ki konprann yo ka
mete bayonn nan bouch Ayisyen... S'oun leson
pou jenerasyon timounn nou yo ki refize aprann
lanng Kreyb1la... Nan pwen mounn sou lath ki
ka anpeche-n pale lanng nou depi se pa youn
enkonvenyan pou sbvis n'ap bay kliyan osnon
prensip ki tabli nan travay n'ap f6-a.

APHEC INTERNATIONAL, INC.
RANVWAYE B(')LAT LA.. *
THE ANNA PIERRE HEALTH EDUCATION CENTER
ki t'ap eseye leve youn ti monnen pou penmbt
iganizasyon-an soutni kb-1 finansybman, blije
ranywaye tiraj raf la ki te dwe f6 3 Septanm
pase. pou jounen Labor Day-a. Anna anyone
piblik la, li pa vann ase tikh pou li peye pou
machine Daewoo Sport Lanos 2001 li t'ap rafle
a. Li mande tout mounn ki achte tikh deja pou
yo pran youn ti pasyans. Mounn ki ta vle soutni
oganizasyon sa-a ki ap fe prevansyon ept bay
swen lasante gratis pou yo rele Anna nan 305-
981-9010 osnon pase reklame youn tikh pou
$5.00 nan Libreri Mapou 5919 NE 2nd Avenue
Miami.. Tiraj la ap f6t w6 pa wb 8 Desanm
2001 nan 45m Health fair Anna ap bganize pou
kominote-a...Ankouraje mezanmi!


M
MtiPa .eX2V0 o. 31


Page 19


coMMUMN]AMIEM IRCEFNE TOURS
SIKSt OSNON ECHAK ?
Pwomnad kiltirdl la Miami Music Fest t'ap prepare depi
kbk mwa-a, fini sarndi swa vb 7-6 diswa. Tankou nou te
anyone, otobis t'ap soti toupatou nan lavil pou vin vizite
kominote Ayisiyen, Panybl, Karayibeyen, Juif, Afro-
Ameriken, Anglo... Sa te dwe youn esperyans tounkf ki
te pral penmbt Miyami rekonsilye ak tht li epi pou chak
kominote pataje esperyans kiltirdl yo.
LITTLE HAITI
Sosyete Koukouy te bganize sedans kiltirbl Little Haiti-
a.Akkolaborasyonlbtatis tankouCACECMarcelAlexis
ap dirije nan Sidwbs, HAYO Mireille David ap dirije
nan Sidwbs, HAYOT, Titcha Carline Paul ap dirije,
Gwoup Lafanmi, Jean-Michel Daudier, Max Piquion,
Nbna Dijital, Sosyete Koukouy Tanpa ak Gary Daniel
ak Sosyete Koukouy Miyami, Majisyen Fritzner Paul...
Anbyans lan drape a 1:00-6 PM rive 76 diswa.
KOTE OTOBIS YO?
Komite Miami Music Fest la te di youn otobis chaje
ak majistra ak fanmi yo te pral fe laviwonndede nan tout
kominote yo pou vin savoure esperyans kiltirbl-la. Yo te
di nou, pare nou pou nou reseywa 300 vizith VIP Ladan
yo t'ap gen atis Tabou Combo yo ak Swing... Wonbbbb.
Shl VIP nou te genyen se Majistra Djo C61estin,
Konsilmann Despinosse, Komisyonb Barbara Carre
Shuller, Dr. Claude nan NET Office, Youn atis Tabou
Combo, youn atis Swing...Konsil (nonmen), Gary Vic-
tor. Si te gen ofisybl Meriken... Yo te envizib... osnon je
nou te twoub ak fatig nou pa te wb yo. Kanta pou 3,000
mounn yo ki t'ap debate chak demi-Ed'tan nan Anbyans
kiltirbl1a... Si te gen 2 otobis, pa te gen 3.
PIBLISITE YO MAL FAT
861 piblisite! Good food.. Bb1 mizik, anyen tonton! Se
Miami Music Fest ki te anchaje pou f'e piblisite yo.
Malgre entbvansyon nou pou nou redirije piblisite yo
pou yo te kab pi klb pou tout mounn konprann; yo pa
koute nou. Anpil lajan depanse. Anpil mounn pa
konprannmesajla. Kantapoupwomnadkiltirallamenm
si se pa kbk enthansyon nou te fe nan radvo; nan pwen
youn Ayisyen ki t'ap konprann sa k'ap f6t la. Youn
.
piblisite twb klasik, vwala! Epi st nou li Haiti en Marche
nan espas Tigout pa Tigoutla gen 2senmenn pase, menm
mwenmwenm, mwen pa konprann youn mo nan taks
piblisite-a. Malgre entavansyon nou, m'ofri s6vis gratis
responsab yo pa korije-1. Mwen panse se te youn soufldt
nan zo machwk lanng Kreybl la. Pouvwa nou te
limite...N'ekri nan journal. Nou pa gen journal.
KISA KOUKOUY YO TE PREPARE?
Youn bal espozisyon tablo Legagneur Leaurenceau ak
koleksyon Prive P. Saliba (nan Uni-Transfert) ak Jan
Mapou, maji ak Majisyen F. Paul, mizik, manje natif-
natal, anbyans tipiko ak Jean-Michel, Dans trese Riban
Dans Ibo, Dans rara, dans Filklb ak CACEC ak
HAYO..., Lafanmi, konpetisyon jwdt Domino,
espozisyon foto Marc-Arthur Lakou Lakay ak medam

t rp Tar n 0 6 0 iin
tant ki layite kb yo ant 59street ak 59 Place. Caribbean
Marketplace la te anpenpan pou reseywa envite yo...
NOU RENMESYE
Se grasaDOKTE HUMANE CLAUDEadministrathNET
Ofis la si tout bbl bagay sa yo te rive realize. Depi kbk
senmenn l'ap travay ak nou, gide nou, pran kontak, ekzije
ofisybl nan City-a pou debloke youn seri ekzijans pou
nou te gen pwoteksyon lapolis, Netwayaj Caribbean-nan,
Limyb ak reparasyon.. Dokth Claude menm depanse
layan nan khs NET ofis la pou peye youn seri depans
pou nou.Nou di-1mbsi. F6k nou renm6sye Linda Cesar
Noel tou ki jwenn lajan pou peye polis yo ak Showmobile
la.Nou di Jipsie Mitellus Mbsi pou siph li ban nou.
Komisyond Art Teele ak Barbara Carey Shuller Nou
renmbsye Stanley ak Merline ak ekip Roots & Culture
ki achte pou nou 30 pye pou espozisyon tablo ak foto
yo. N'ap di Uni-Transferl, Rasin 2001, Derm-HAYOT
Coalition, CACEC, HAYO, HAYOT Titchi Carline,
Lucie Tondreau, HAFlki prete nou 18 tant pou machann
yo, Miami Mini Bus ki ban nou dlo pou atis yo, Nind
Digital ki ban nou son, Panthaleon Guilbeau, Marcel
Alexis pou patisipasyon yo; Max Piquion ak madan ni,
La Difference Restaurant Emst Registre ki f 'e dekb-a,
Marc-Arthur pou foto yo, Raymond Allen ki kontwole
sisthm elektrik la ak dekb, Catering Raymonde Marcel,
ki te f'e bon ti manje pou VIP yo, Bbs Berone Guerrier
ak Rose-Marie pou ti kay Lakou Lakay-la, Dr. Michelle
Edouard pou bandw61 yo, Edeline Clennont, Myrtha
World, Marie Florance, Doktd Sylvan Jolibois jr.,

rn, e, a arewM.auNd H ,cD riie eat it u
di Carline Faustin ki te ofri nou emisyon Radyo lekbl misi,
RCI, Express Publicit6 ak Emeline Alexis.








I


I


RAS IN 20 0 1

SATURDAY NOVEMBER 3RD, 2001
BAYFRONT PARK AMPHITHEATER
301 N. BISCAYNE BLVD, MIAMI
2:OO PM MIDNIGHT


"Levi pou Attl"
Celebrule Hs..t.au Rosts th....c ar 16< he to as Downs **n. Miami, Florida.
The Annum Festwai n orp..nored rr ine purpose or picannoting Haitian
cushinc ill '.v.rh Flornia .val ess o n.,ang s .ara Houri an Americans to
..1 so.mi 0 ..o., 1.. I ... emer.r 4 ..r.eJ The RES FF F1TILTL ..r M..m. t. rhe Miaml New
[,me. R.1 b v'4 J.v.< ur. J an Lill RA .11' ...sattendedby
lintrition.J R 4 Lis alian me, one tied r.1 ..r. I NJ 1 This year the

.ts .4 the theme in rhe Emphth.4nnual Hasuan Roots Music
Fe II.el RMIN 21(11 annel. will be held on Saturday November3rd,
20ril us e psu. 4pti a Lde fer Halli a .s awd an tress et.rucat to urge citizens
and inends of Hasts ra make a concened erTon:.1bring rhe once beautiful
poniors of Hirparnicela back ra isle This is a call ro w.ase rhe lives of
thousands rd Gua .. chddren who are sulleny no Jur s>.-verty and dying
of runinuinrian 11 14 alas a call to plasu s.ne wed of hope so that the once
lus.h fairsiallon thal so cerJ the mour.r.E.rs:4.1 Hmis san one day bloom
n Allen assures to the = ener.. w ar e 01 rhe pop..Inse The us.ny..ru e ..aR 111N Jed.uages me sciebration of the
")OIress..,,IinIInc. 10 struggle Ir. 11,< h.sniciand Mr a bener v.me.ns. Lel them live, IAvi

Die emhth presental.cod 18451\ rea.a ul .n M..m., ce.nranues the mission
clbnragir.gicthe (veironi a smanduce.>f Humanculture.Throughthis,
the Cenler for Hallian Slue es..absen .s the prer.c.ple producer, offers to
Haitian American. In FI..ndm arid In tr.e rea of rhe undJ the opportunity
to revel in one a pect of our allure of ..ryar..nd, to do at with other
menter..4 the multiethnic American ..c.ery For trace who, for one
re son or another. In e Lar from thru homeland. the re-inval offers the
rare and precious opponur.stres to touch base ar.d in fewufy themselves.

ememareasse
M HalVI.


5r I


Mercredi 5 Septembre 2001


Page 20


(Sports ... suite de la page 2)
en terre 6trangbre. Dudley et
Nadine sont la fiert6 de la nation
haltienne et nous devons les remer-
cier ", a -t-il d6clar6.
Plusieurs objets, dont des
drapeaux et des montres mention-


Diverse plaques Honneur et
M6rite ont 6t6 d6cern6es A plusieurs
personalities du monde sportif hai-
tien, dont Dudley DORIVAL, Nadine
FAUSTIN, les H6ros de la coupe du
monde de 1974, Manno SANNON,
Philippe VORBE, Mario LEANDRE,


__


NadineFaustin et un group de fanatiques
nant sur leur cadran Je faune Wilner PIQUANT.
out 6t6 remis par le chef de l'Etat Dans son discourse de cir-
aux 2 athletes au cours de cette c6- constance, le secretaire d' Etat
r6monie organis6e en leur honneur. Herman NAU a address ses remercie-
DudleyDORIVALetNadineFAUS- ments A tous les athletes qui out d6-
TIN ont, de leur c8t6, remerci6 le fendu avec fiert6 et amour les cou-
pr6sident ARISTIDE pour cet ac- leurs nationals in travers le monde.
cueil combine chaleureux et ont pro- De son c8t6, Manno SANNON, pre-
mis de s'entrainer afin de continue nant la parole au nom des joueurs
A faire encore plus honneur 11a na- ayant particip6 Ala Coupe du Monde
tion. de 1974 en Allemagne, a salu6 l'ini-
Soirie des titans : une tiative de la secr6tairerie d'Etat, sou-
Ph tenue par le Prdsident Jean-Bertrand
grande premiere dans is- ARISTIDE. Aprbs 27 ans dans
toire du sport national l'anonymat, on a finalement pens6 A
Cette soir6e s'est d6roul6e nous "a-t-il d6clar6.
le lundi 27 aofxt au Ritz Kinam H en Dudley DORIVAL, Nadine
l'honneur de Dudley DORIVAL, FAUSTIN et leurs process out laiss6
Nadine FAUSTIN et des H6ros de P rt-au- ce IleuT 6 ao snon
la coupe du monde de football de rigeants sportifs haitiens.
1974.


Bient6t accessible

> www.unitransfeEcom


UNITRANSFER sera la premiere mason
de transfer a vous permettre d'effectuer.
VOs transfers d argent on-line via son web-site:

Lancement du site prochainement.
Restez attentifs a notre prochaine announce.


"NOH Eapid, NOU G&Tanff"


AYABOMBE




DANCE

TROUPE







p
L]


PSSOEP


Accueillis en hiros Dudley Dorival et Nadine Fiaus


UNITRANSFER
A suessfurs of new am


TOKAY I~I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs