Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00073
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 15, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00073
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text






























Dudley ;Dorival d'Ha'iti


TRoo;Ms..


pour nos


Halti en Marche edition du 15 au 21 Aoilt 2001, Vol. XV, No. 28


nes qui avaient 6t6 arraties en conne
xion
avec les attaqifes perp6tries le 28 juillet
dernier centre des installations de la po-
lice national d' Hditi, ont 6td premises en
liberty.
Ces personnel 6taient d6tenues aussi


Allen Johnson, au centre, des Etats-unis, exhibant sa midaille d'or sur le
podium avec & gauche Aimer Garcia, de Cuba, midaille d'argent et Dudley
Dorival d'Halti, midaille de bronze, le jeudi 9 Aotat dernier aux Championnats
International d'Athl4tisme & Edmonton, Alberta, au Canada (p.17)


Miami : L'Ambassadent US

en Ha'iti fait champagne dans la

COmIllullRRtRIre haltlenne


qui ont fait 5 morts et une q
unzane e
blesses dans les rangs de la police.
Quant & Yonel Tr6cil, il 6tait gard6
" en isolement A la direction de la po-
lice de 1' Ouest. Tricil dizigealt 1' Acad6-
(voir Lib4rds / 3)


lues


gou


Jean Yonel Tr6cil a pu 6galement
regagner son domicile pendant le week-end.
Mario Andresol 6tait toujours en prison
lundi matin, mais le tribunal a pris vendredi
une ordonuance de liberation en sa faveur.
I'ex-directeur delapolice judiciaire avait 6t6


bien & la capital que dans la province,
particuli6tement dans le department du
Centre (Plateau central) qui avait 6t6 par-
couru par le commando dans sa fuite vers
la frontibre haitiano-dominicaine.
Par ailleurs, le commissaire de police


"Brothers"
LABADIE, 9 Aott
Le paquebot Ex-
plorer of the Sea est au
large de Imbadie, dans
le nord d' Haiti. I' ancre
est jet6e. Trois barges
font le va-et-vient pour
amener A terre les
passages. Bles ont des
noms qux nous sont
families : la Santa
Maria, la Pinta et la
Nifia.


Ils sont 3.500
passages A bord et
paran eux, quarante
trois afro-ambricains,
members du HaIti Sup-
port Project, an group
de la soci6t6 civil
travaillant dans le cadre
du Black Caucus, qui
arrive en Haiti dans le
but d'explorer les
ressourcesetenvisage
les possibilities d'inves-
6 -
C'est une journey
exceptionnelle qui doit
les conduire au Cap
Haitien, A Milot, au
Palais Sans Souci et A
la Citadelle Laferribre.
L 1
db qu tea rf Lb e ot Voltaire, Ministre dees Haiti
pour une randonn6e inoubliable a la Citadelle ( La Citadelle / 10)
photo Elsie Ethdart/HenM voir


maire de Miami, Joe Carollo. Elle
souligna la n6cessit6 du dialogue entre
les Halliens, tant en Halli qu'd 1' stranger.
Elle pr6senta aussi les officials 61us
locaux et terminal en demandant A tous
ceux qui partagent use meme vision de
(voir Ambassadeur US / 3)


MIAMI, Horide La rencontre
avait lieu au Mus6e d'art de North Miami.
La maitresse de c6r6monie Mme Linda Noel
sollicita Pattention de Yassistance sur la
pr6sencede7invit6dujour,1'Ambassadeur
des Etats-Unis en Haiti, M. Brian Dean
Curran. Elle s' excuse pour P absence du


I


',.2 ma --
100 Avenue Lamartinibre

910 Fax 221-0204

sse.

TeT: 305 754-0705 / 7.54-7543
New York 9143587559
Boston 508 941 6897
Montrial 514 337 1286
Fax: 305 756-0979 / 513-5688
e mail: enmarche@haitiworld.com
URL www.haitienmarche.com

Ubrary of Congress #ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montr6al, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 10 Gourdes


De stabilisation our mals



conspire ation, euh !
ET SI LA VERITE ETAIT AILLEURS !
Pourquai des commandos ne seraient-ils pas planquis non loin de la fronfidre, & tout moment
disponibles pour effectuer sur command quelque coup de poing en territoire haftien ?
lies, qui ont ensuite travers61a frontibre et ciaient de complicit6s sur place, aussi bien
ANALYSE demandasile politique dans la R6publi- au sein de la police qu' ailleurs ...
PORT-AU-PRINCE, 11 Aoot que dominicaine voisine ... Or c' est ce que la Commission
Is rapport dela Commission d'enquate Le rapport reconnait aussi qu'ils n'est pas arrive de toute evidence A prou-
sur les 6v6nements du 28 Juillet dernia ont invest la plus grande base de la PNH, ver ... Prouver signifies 6tayer avec des preu-
conclut que le commando qui a attaqu6 1' Acad6mie de police, situde & Frbres, dans ves matbrielles, slides, irr6futables car nous
des 6tablissements dela Police national la banlieue de la capital, sans rencontrer sommes dans le juridique et en matibre p6-
d'Haiti (PNH), faisant 5 morts et une la moindre resistance ... nale la preuve n'est-elle pas A la charge de
qumzame de blesses, 6tait compose d' ex- Ce qui prove, selon la Commis- 1' accusation ?
members des Forces armies d' Haiti abo- sion d'enquate, que les assailants b6ndfi- (voir Distabilisation / 4)


Remis en liberty sans aucune charge revenue

Yonel Tricil librd, ordonnance de liberation
PORI' AU-PRINCE, 11 Aott Is arrat6 deux jours aprbs les attaq
v-at a moAc6 que 23 p- OR TRVeur de Mar to Andresol conne des commissadats des le
i i








EN PLUS ... EN B REF ...I


I


*
Cuba : Fidel Castro f8te

tr ols quar ts de sle cle dont
*
42 ans au pouvour
LA HAVANE, 10 aoat, 10 Aoat communist du monde occidental, au
Impr6sident Fidel Castro, quiapass6plus pouvoir depuis 42 ans, partira samedi en
de la moiti6 de sa vie aux = .
commander de 1' Etat -
cubain, fate lundi son **
756me anniversaire, . .
confront ddsormais hune -
mortalit6 ineTuctable qu'il
6voque volontiers mats
qu'il s'obstine & d6fier .
dans on maelstrom
d'activit6s.
Publiquement
victim d'un bref malaise
il ya six semaines, attribu6 .
officiellement A la chaleur
et la fatigue mais qui a .
relanc61es speculations sur / .
son 6tat de sant6, sujet
tabouhCubaFidelCastro,
loin de ralentir le rythme
d'un employ du temps
surcharge, semble au
contraire vouloir prouver
que l'Age n'a pas de prise .
sur lui. .
"Je ne sais pas
quel jour je mourrai, mais
n ->
celanemeprioccupepas ,
a-t-il dit r6cemment
Le lider maxima s'attendrit sur le petit Elian
d6clinant plaisamment son taux de Gonzalez jouant avec son cadet
cholest6roletsatensionart6tiellequ'iljuge visit officielle au Venezuela, otx il
excellent, et s'affirmant plus que Jamats retrouvera sonhomologue, ami et "fils spi-
confiant dans lap6rennit6 de la revolution
rituel" Hugo Chavez, seul president latino-
cubaine et les capacit6s de son frbre Raul,
minister de la D6fense et "num6ro deux,, ambricain avec Fidel Castro A se proclamer
dupays,'aluisucc6der. r6volutionnaire en ce d6but de 216me
Le president du dernier Etat siacle. (voir Castro I 8)

MORT DE L'ECRIVAIN JORGE AMADO

Salvador de Bahia pleure

le chantre de I'Ame brisilienne
SAI.YADORDEBAHIA, Br6sil, I'8mebr6silienne, d6c6d61undid'une crise
7 ASut Des centaines de personnel de cardiaque.
toute condition se sont presses mardi & T8t dans la matinee, les portes du


L'actuarlite' au qluotidien de bon matin


Mercredi 15 Aost
HMti en Marche Vol. XV


Page 2


Le phlerinage des Afro-ambricains it la Citadelle ...
Ir jeudi 9 aoGt 2001, plus d'une quarantine d'Afro-amricains, members du Haiti
Support Group, r6pondaient hune invitation du Ministbre des Haitiens vivant A
l'6tranger et du Ministbre du Tourisme, de se rendre A la Citadelle et & Sans Souci,
Milot, pour un pblerinage dans ces hauts-lieux de la culture Milienne et de l'histoire de
notre race.
Enpresiomb, cag6nant prds & -, et mi de Wre a qi &
leur pouvoir pour aider A la realisation de divers projects dans la capital du Nord. Ils
6taient arrives A bord du Explorer of the Sea,, une croisibre de 3.500 passages qui deux
fois par semaines ambne des tourists ALabadie. Les autorit6s hiftiennes sont en
pourparlers avec les op6rateurs du Tour pour permettre aux tourists arrivant pour la
journ6e, de se rendre anssi Ala Citadelle, s'ils en manifestent le d6sir.
F8tes Champ8tres ...
Iz 15 Aoat rambne la Notre Dame qui sera f8t6e dans de nombreuses villas du pays.
En tout cas, la ville de Petit GoAve, dont c'est le Saint Patron, a fait peau neuve. Le
dimanche 12 aoot, commen9aient les festivities avec la premise en 6tat du Fort Royal, le
premier point d'ancrage des filibusters sur la Grande Terre et qui a 6t6 exhum6, grice A
la pers6v6rance et au courage de deux habitats de la zone qui ont mis 5 mois &
d6broussailler les lieux et A d6gager le Fort.
Aussi le 12 aoOt, une petite c6r6monie avait lieu dans l'enceinte de ce fort construct en
1741.
L'Agronome Bissereth avait invitbla population hune rencontre au cours de laquelle le
president du comity de gestion du p6rimbtre irrigu6, Anthony IAonard, pr6sentale Fort
Royal hl'assistance.
Mais la grande fate auralieu le mercredi 15 aost. De nombreux orchestras sont
attends depuis la veille et les compatriotes de la diaspora, comme cheque annie, ont
r6ponduprisents.
Fin de mission en Haiti pour le Secritaire g6ndral
de l'Internationale socialist
Is Secretaire g6n6ral de l'Internationale Socialiste (IS), Luis Ayala, a boucl6 vendredi
une visit de 48 heures A Port-au-Prince.
Au cours de cette visited, M. Luis Ayala s'est entretenu notamment avec le chef
del'fitat Jean Bertrand Aristide, les members de l'Internationale
socialist en Haiti et les dirigeants de la Convergence d6mocratique (opposition).
Iss discussions ont portparticulibrement sur le d6veloppement de la
situation politique du pays, marque par la crise post-61ectorale side des
16gislatives du 21 mai 2000.
Interrog6 par des journalistes,1e Secr6taire gdnral del'Internationale
Socialite a salu61a volont6 exprim6e par les protagonists de la
crise A poursuivre les discussions en vue d'arriver hun consensus
permettantdetirerlepaysdel'impasse.
M. Ayala a fait savoir que l'Internationale socialist ales yeux fix6s sur
la situation politique battienne et suit attentivement les efforts d6ploy6s
jusqu'ici par les parties en presence.
II dit souhaiter qu'un compromise soit trouv6 au plus vite pour qu'un terme
soitmisauxsouffrancesdelapopulation.
En ce sens, le secretaire g6n6ral s'est f61icit6 de ce qu'il appelle
I'engagement des parties members de l'Internationale socialist au
d6veloppement 6conomique et social du pays.
Des centaines de millers d'haltiens vivent actuellement dans une situation
infra-humaine en reason du gel de l'aide & Haiti de pays important de la
communaut6 international, dont les Etats-Unis et la France.


L'sb lon d ladn ori ledes personnel arraties aprbs
I.x responsible de l'Acad6mie Nationale de Police, le Commissaire Jean Yonel Tricil,
a 6t6 remis en liberty le samedi 11 aoat, aprbs avoir pass6 une semaine en isolement ".
De son c8t6, le commissaire Mario Andr6sol, arrat6 aprbs les 6v6nements, a 6t6 lui
aussilibrd.
Par ailleurs, le government a confirm vendredi la liberation de 23 personnel arr8t6es
dans le cadre de l'enqu8te ouverte sur les attaques meurtribres perp6tries centre des
installations policies & Port-au-Prince et dans le Plateau Central.
En reaction, Convergence D6mocratique (opposition) se r6jouit de la liberation des
personnel arrat6es dans le cadre de l'enquate ouverte sur les attaques du 28
juillet, et dit consider la decision des autorit6s comme an bon pas vers la reprise des
n6gociations.
Le Conseil Sup rieur de la Police deviant le s4nat
Is Conseil sup6rieur de la police national (CSPN) a r6pondu
le jeudi 9 juillet A une convocation de la commission de s6curit6 de la chambre basse
auteur des attaques perp6tr6es le 28 juillet dernier centre l'Acad6mie
National de Police et des commissariats de police de Hinche, de Mirebalais
et de P6tion-Ville.
Is Premier ministry Jean Marie Ch6restal, 6galement president du CSPN, a
indiqu6 que selon les premiers e?6ments de l'enqu8te, les attaques du 28
juillet out 6t6 mendes par des ancient unlitaires.
A l'issue de cette deuxibme rencontre avec le CSPN, les d6put6s se sont d6claris
Satisfaits. 113 dissent avoir obtenu les informations qu'ils voulaient auteur des
6v6nements du 28 juillet.

Signature d'un accord de project entre le government haYtien et le
PNUD
Is government Mitien et le Progrkmme des Nations Unies pour le D6veloppement
(PNUD) ont sign6 jeudi un accord de project intitul6 :"Appui au d6veloppement d'un
partenariat national pour 1'int6gration conomique et social et l'implantation d'un
pr e national de promotion d'emplois productifs et de lutte centre exclusion

Ce programme finance entibrement par le PNUD, h hauteur de 750 000 dollars
Am6ricains, doit s'6tendre sur une p riode de 18 mois. Ses b6n6fictaires directs
devraient Stre les femmes, les jeunes, les mirco-entrepreneurs, les partenaires sociaux
tels que les associations, les maires et les syndicate.
Dans son discourse de circonstance,1e Ministre de la Plamfication, Marc Louis Bazin, a
indiqu6 que ce project vise surtout Mutter contrelapauvret6 en cr6ant des employs
productifs, et A letter centre exclusion en 6tendant et en renfor9ant la protection
social et aussi & mettre en place les 616ments d'un dialogue national.
ILl. Bazin a insistsur la n6cessit6 d'un dialogue inter-haltien parce que, a-t-il dit, il est
temps que la MHim unt de s'entrM6chirer et & MAeleur pays.
(voir En Bad/ 18)


palais du parlement de
I'Etat de Bahia, oft a 6t6
installed la chapelle
ardent, ont 6t6 ouvertes
au public et use immense
file d'admirateurs de
l'6crivain, melant
personnalit6spolitiques,
intellectuals, 6tudiants et
toutle petit people de Ba-
hia, s'est imm6diatement
former.
B ahiannais es
dansleur costume typique
en dentelle blanche,
pratres du Candombl6
(rites afro-br6siliens), fils
de Gandhi en turbans, on
homes politiques en
costume cravate, tels que
1:anciengouverneurlocal
et ex-prisident du S6nat,
Antonio Carlos
Magalhaes, tous voulaient
d6filer devant le cercueil,
vert et) recou t de

dernie adieu hl'auteur de
Dona Flor et ses deux
16pouille de Jorge Amado a
(voir Ecrivain / 9)


)s -


.
r 4 z


- -
L'auteur pose avec Pactrice brisilienne Sonia Braga
Salvador de Bahia (nord-est) devant le maris".
cercueil de l'crivain Jorge Amado, pour Is
rendre an dernier homage au chantre de








POLITQUE |


IIL.


L.-wross so..-
Lionel Tricil lib6r6
Ordonnance de liberation pour Mario Andr6sol p.1
Funbraillesdespolicierstu6sp.6
11 ex-militaires r6fugi6s en R6publique dominicaine p.7
TOURISM
a 1 eur n oN 111

ANALYSE
D6stabilisation oui, mais conspiration enh p.1
Et si la v6rit6 6tait ailleurs
DIASPORA
UAmbassadeur US en Haiti fait campague
dans la communaut6 haltienne p.1
INTERNATIONAL
Fidel Castro fate trois quarts de si&cle p.2
Fidel Castro survole les chutes de Caroni au V6n6zu61a p.8
I' Am6rique Centrale menace de famine p.7
Visit de Colin Powell aux Bahamas p.7

ECONOMIC
Apropos des transfers imposables p.8
SOCIETY
Ma journey du 2 Mai 2001 p.15
Mort de7 6crivain Jorge Amado p.2

SPOaxFtx Dudley Dorival m6daille de bronze p.17
V
I' Ambassadeur Curran fit aussi une
demonstration de sa connaissance du creole:
"Bblm6 pa manman. Li bonnoupa blyelakay
nou.
Pour finir,1' Ambassadeur amricain
s'6cria: "Haiti vivan, li pap mouri."
Ensuite, use reception fut offerte au
cours de laquelle M. Brian D. Curran fit le
tour des invites presents, plaisantant ici,
promettant par IA.
Pendant toute la durie de
1' 6v6nement, une manifestation organise par
le movement Veye Yo (pro-lavalas) montait
une garde serr6e et dontles 6chos firent grincer
quelques dents hl'int6rieur dela salle. Cheque
fois que la porte s'ouvrait, on entendait les
"A bas les militaires", A bas les Assassins et
leurs compliess, Vive Haiti, A bas
Ambassadeur complied."
AumomentdepartirfAmbassadeur
pr6f6ra s' es quiver par une porte arribre aulieu
d'affronter les slogans de Veye Yo.
Pour le Rev. Fritz Bazin, il est tout A
fait positif que Y Ambassadeur amricain en
Haiti rencontre les Haitiens de l'ext6rieur.
Mais le c8t6 n6gatif, c' est la confusion laiss6e
dans les esprits quant aux objectifs de la
rencontre.
Jean Claude Exulien rappelle que
c'est la deuxiame fois qu'un Ambassadeur
ambricain visit la Floride. "Me Zen" a aim6
que f invite ait rendu homage A l'apport
6conomique des Haitiens de l' ext6rieur
Dans une note d'humour, Exulien
souligna qu'il n'y a pas eu de coup d'Etat,
comme certain le pr6tendent, puisque
"1' Ambassadeur 6tait accompagn6 de 7
policies haltiens."
Carl Fombrun s'estime satisfait que
l'Ambassadeur Curran s'exprime dans on
frangais correct.
Jacques Despinosse, assesseur 61u de
North Miami, se dit confuse. "Qui est-ce qui
Pa invite? Qui a prdpar6 P agenda de la
rencontre? Quels sont les objectifs?"
Despinosse pursuit : "Et quand il
declare supporter les requites de Conver-
gence, A savoir la premise en liberty de tous ses
partisans, est-ce que la1iste content aussi le
nom de Prosper Avril?"
La tourn6e de l' Ambassadeur Brian
Dean Curran 6tait aussi agr6ment6e de
diverse interventions sur des radios de la
communaut6 haltienne de Miami.

Viter Juste

Milodie 103.3 FM

"Lady Blues "
l'heure du JAZZ
tpus les jours de 12 h & 14 h
103.3 FM, Port-au-Prince


M
a tt MarAhoe V21 V No 28


Pae3


(suite de la premiere page)
s'unir afin de traveller ensemble.
Ce fut ensuite le tour du maire de North Miami,


Premise en liber t6 des
A >
CItoyens arretes
(Libdrds ... suite de la premiere page)
mie de police, I'une des installations & avoir 6t6 attaquies
.
par le commando compose, selon les officiels gouverne-
mentaux, d'anciens members des forces armies d' Haiti
responsables d'un sanglant coup d'6tat en 1991 et qui ont
6t6 abolies en 1994 aprbs le retour d' exil du president Jean-
Bertrand Aristide. :
Le government a 6galement accuse opposition
d' avoir complot6 avec les ex-soldats.
De son c8t6, P opposition a nitoute implication dans
les 6v6nements du 28 juillet, accusant A son tour le gou-
vernement d'avoir voulu profiter des circonstances pour
organizer un crackdown g6ndral centre tous ses oppo-
sants. (voir Lib6rds / 20)


Joseph Celestinunmembre dupartir6publicain. Celui-
ci commen9a par souhaiter la bienvenue &
1' Ambassadeur au nom de la "Grande ville de North Mi-
ami."
== ***-gg avag 78 pin I'statma
Jor du PUDH, parti member de Convergence
D6mocratique (opposition haltienne).
Ensuite se produisit un group musical sous la
direction du t6nor Samuel Eudovique, accompagn6 de
trois musicians au violon, A l' accordion et & la
contrebasse.
Puis 1' Ambassadeur Brian D. Curran fut invite
Aprendrelaparole. Ilremercialacommunaut6haltienne
de son accueil, et rendit homage aux eTus haitiens
locaux.
II d6crivit ensuite existence p6nible des
Haitiens A cause de la crise politique. II parla de $700.000
qui seront distribu6s aux ONG haltiennes. II profit aussi
sa collaboration aux Haitiens de 7 extrieur.
It salua des policies hardens qui 6taient dans
la salle. Ceux-ci 6taient les invites la semaine dernibre
du chef de la Police de North Miami Beach.


M~iami : L'Amnbassadeur U.S.











Distabilisation, oui!


UBR8Z done uoir par uous-m@me


5506 N.m. 796me Ruenue, Miami, Florida

Tel: (.585) 592-2558 .

Van:- 595-477-2675


""err" or


Page 4


as prouvie
Oil sont les preuves mat6rielles ? ...
La premiere chose qui ait frapp6 les reporters qui
se sont pr6cipit6s h l'Acad6mie de Frdres aprbs le d6part
des assailants, est l'absence de tout obstacle lorsqu'on p6-
nbtre dans une base aussiimportante. Pas une gu6rite. M8me
pas de dos d'Ane, voire des chevaux de
frise, alors que n'importe quel ensem-
ble r6sidentiel aujourd'hui en Haiti est
muni de plus de moyens de s6curit6. Le
commando est entr6 comme dans un
moulin, oui, mais ceci dilpour commen-
cer A l'6tat m8me de la situation carac-
t6ris6e par une negligence g6n6rale.
Ils sont all6s droit au but ?.
Rien n'est moins si1r ...
Aprbs que les assailants eir
trellis militaire eurent d6barqu6 sans
rencontrer aucune resistance apparent,
que s'est-il pass6 ? Ils se sont empards
du commissaire Eddy Cantave, admi-
nistrateur du centre de formation de la
police, 1' ont attach et 1' ont forc6 A les
conduire au corps de garde. L'a, ils ont
tu6 Eddy Cantave, ainsi que le policies
de garde, Inuis-James Gasmart.
al assistant aux Puis le camp, qui 6tait plong6
aux de la police dans un profound sommeil, fut r6veill6
par des rafales de mitraillettes et autres armes lourdes ti-
rdes A hauteur d'homme sur les dortoirs pr6fabriquis abri-
tant les Swat Team. Ceux-ci, surprise et d6sarmis, n'eurent
quele temps de se jeter Aplat venture. Position dans laquelle
ils resteront pour toute la suite de l' operation : environ deux
heures ...
Pour reasons de s6curit6 (!), les Swat se voient
enlever leurs armes das qu'ils rentrent de mission Al'ext6-
rieur
Oh sont les preuves de complicity hl'int6rieur de
1' Acad6mie ?
Oil sont les preuves mat6rielles de cette compli-
cit6 ?
(voir Distabilisation / 5)


u niveau de la
telligence "
ando 6tait venu je
ouvoir Invalas sur



.




-


Grande vulnerability a
s4curit6 ... et surtout de I' in
D6stabilisation, oui. Is comm
ter le trouble dans les esprits, mettre le p
la defensive, en lui d6montrant sa
grande vulnerability au niveau de la s6-
curit6 ... et de1' intelligence. (A ce
propose, la Commission recommended
que la PNH mette sur pied une section
renseignements ").
Mais la conspiration, elle,
n'est pas prouv6e ... Imin de IA.
A preuve, la majority des gens
arrat6s dans le department du Plateau
central, oille commando a attaqu6 trois
commissariats en se dirigeant vers la
fronsibre, ont 6t6 remis en liberty cette
semaine (note de press du Ministbre
de la Culture et de la Communication)
sans qu'aucune charge ne soit revenue
centre eux.
Settlement trois ont 6t6 rete-
nus pourles besoins de l'enquate ", pr6-
cise la note de press.
D6stabilisation dans quel but?
Selon la Commission d'enquate, il
s' agit d'une tentative 6vidente de coup d
pour preuves que :
Le commando portrait I'unifor
Its se sont pr6sent6s eux-mem
litaires, faisant crier aux d6tenus refer
riat de P6tionville, faubourg de la capital
pris bribvement possession: Vive l'ar
Ils op6raient pas loin de la r6s
1' Etat & Tabarre ;
L' operation a eulieu dans la n
au samedi 28 juillet. Dans le pass6, les co
res out toujours 6clat6 6galement dura
(ex traits du rapport de la Commission d'
vendredi & la press par le minister de la


Comme on peut deviner, les enquateurs out en-


3 ,

*




Le President Aristide entre son spouse et le Premier ministry Chirest
fundrailles des 5 policies tuds lors des attaques du 28 juillet centre des loc
'Etat. Elle en veut photo Jean-Claude Pierre-Louis/HenM
mandate de cinq ans en exil.
me militaire; Cependant la Commission d'enquate formere de
es comme des mi- members de l'ex6cutif et du judiciaire ainsi que d'un an-
m6s au commissa- cien minister de 1' Int6rieur d'un pric6dent government
le, dont ils avaient Aristide,1' ex-g6n6ral Wiltan Lh6risson) croit pouvoir n6an-
m6e moins retenir la thbse de la conspiration ou du complot et
idence du chef de sur la base que :
La facility avec laquelle ces ex-militaires ont p6-
uit du vendredi 27 n6tr6 A 1' Acad6mie de police, qui sert 6galement de base A
ups d' 6tat militai- la plus important unitde maintien de l' ordre, le corps des
nt le week-end ... Swat Team, prove qu'ils if6ndficiaient de complicity ...
equate pr6sent6s . Ensuite, its savaient excitement oil ils allaient.
Justice, Me Gary Or ceci justement n'est pas prouv6.


Mo
18xl8&16xl6
Cdramiques
Espagnals et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6


UNE ANALY SE


Mais la conspiration n'est i


T&ecEO S


DIpot et Salle d'Inventaire


Accessoires / C~amiques/ Marbre pour Salle de bain


Meilleurs prix de la place


Gratuit
C6ramiques crises
( Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum
de 200 pieds carr6s
Apportez ce coupon






DE L' ACTUA ITE |


~IET SILA RELLE EXPLICATION ETAIT AILLEURS !


WHami-Dade
COMMIflY CGIEGE
Tout klas sa--a yo, nou ka suiv yo an krey61 si nou pi pito




EEC Credit Ref. # Days Tune Class Begins Ends VMonal Rd. #
16 Wks (Creole) EET1082 109664 Times./Thurs. 5:40P 6:55P INTRO TO ELECTRONICS 8/29/01 12/22/01 EEV0821 109282
8 Wks ETD1200 110398 Times./Thats 7-05P 9:40P TECI-INICAL DRAW 1 8/29/01 10/23/% ETD0081C 110402
' 8 Wks ETD1330 110399 Times./Thurs 7-05P 9*40P TECHNICAL DRAW 2 10/23/% 12/22/01 ETD0082C 110403
8 Wks (Creole) CET1171 110400 Mon./Wed. 7-05P 9-55P MICRO CMP SRV/MNT 1 8/29/01 10/23/% EEVO851 110404
8 Wks (Creole) CET1172C 110401 Mon./Wed. 7-05P 9-55P MICRO CMP SRV/MNT 2 10/23/% 12/12/% EEV0852 1104


M-DCC Entrepreneurial Education Center Fall 2001
6300 N.W. 7th Ave.


FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH


RWOUVEU.ABTT
O
NOVEL ABONNE
UNAN

UUSd O 0
U .WOO


IS


-- I I


awah 15 A
hestVM01V No 28


Page s


Pourquoi des commandos ne seraient-ils pas planquis non loin de la fronti&re, a tout moment disponi-
bles pour effectuer sur commander quelque coup de poing en territoire harden ?
(Distabilisation ... suite de la page 4) transmit au parquet de Port-au-Prince un dossier oix figa- les directions comme des forcends.
Les assailants 6taient si pen guides sur le terrain rent les noms des commissaires de police Mario Andresol Convoqu6 au s6nat de la R6publique
qu'ils n'ont pas pu atteindre ce qu' on croyait 8tre leur but : et Jean Yonel Tricil, et de deux inspecteurs, sous 1' accusa- ministry Jean-Marie Ch6restal a en pour toute
se procurer des armes. Hs en ont emport6 quelques-unes, tion de complot centre la siret6 int rieure de l'Etat et d'as- que c' est une police civil, et done qui n' est
mais ils n' ont pas eu acc6s au principal d6p8t d' armes, ce sassmat ... pour faire face A des militaires entram6s ... P
qu' on appelle dans le jargon de la PNH : le bunker. Mario Andresol, ex-capitaine de la d6funte arm6e sans doute lui-meme cette explication un pe
u
Est-ce pour cela qu'ils ont anssi lichement abatm d' Haiti, a 6t6 mis aux arrats deux jours aprbs les 6v6ne Ch6restal a assure que aprbs ce qui vient de
Cantaveet Gasmart, tous deux tu6s A bout portent d'une ments du samedi 28 juillet. Soulignons qu'il 6tait jusqu'd gouvernementvamettreenplaceles moyens d
balle Ala tete ? 1'investiture du president Aristide le 7 f6vrier dernier, le r6p6tition de tels actes ...
no.1 delameme police judiciaire quil'accuse aujourd'hui.
Des drapages qui peuvent Stre arrepa- Son passage A ce poste aurait 6t6 marque par l'envoi en L'hypothbse des contras .
rabies et ne font que du tort au pouvoIr en place taule de plusieurs trafiquants de cocaine ... Mais il ya une dernibre hypothbse qu
*** Is commissaire Tr6cil est aussi un ancient of f icier consid6r6e par la Commission d' enquate, c' e
s
La thbse de la conspiration ne nous semble done des ex-forces armies et il 6tait le responsible del'Acad6- commando bien entrain6, pourvu d'm plan
pas fondue. Nous le disons pour pr6venir tout malentendu, nuie de police. 11 est l'une des premieres personnel rencon- des lieux, entre autres 1' Acad6mie de police,
voire des rbglements de compete pour affairs personnelles tries par les reporters en y arrivant aprbs le depart des as- 6t6 d6pech6 directement de la frontibre avec
comme on le voit si souvent en Haiti en parcel cas, surtout saillants, gallant et venant et essayant de reassure les esprits mission bien prices ... Foutre la pagaille. La
p
depuis le passage sur cette terre dur6gimeDuvalier ... Nous encore sous le choc ... Tr6cil a 6t6 plac6 en isolement les esprits. Jeter de l'huile sur le feu d'une cri
le disons par respect de la v6rit6 et par esprit de justice. A la Direction d6partementale de l' Ouest (PNH). qui commence A se refroidir et A retomber de
Sans oublier ce principle de droitp6nal selonlequellapreuve I.eur arrestation a-t-elle aussi & voir avec leur sta- poids ... Bref, la d6stabilisation. La guerre de
est 11a charge de l'accusation; celui qui accuse doit four- at d'ex-militaire ? sit6.
nir la preuve irrefutable de ce qu'il advance ... Samedi aprbs-midi, on apprenait que Andresol et Elbmentaire, mon cher Watson Qui
Ceci dit, 1' operation du samedi 28 juillet n' en de- Tricil avaient regagn61eur domicile. de cette information rapport6e, dans les mois
meure pas moins une enterprise de d6stabilisationmajeure intervention en september 1994 de la Force
contrele pouvoir en place ... Le public n'est g6ndralement pas satis- nale en Haiti, par an "newsletter (petit journ
Si le but 6tait de d6montrer la vulnerability du sys-, fait de cette investigation ... tion interne) li& & certain secteurs de droite
thme de s6curit6 du government, ce but a 6t6 plus que Dans le public, oix on n' est pas satisfait de la per- ambricaine (informations qui servant comments
atteint. Negligence, laxisme, manque de formation on d'ex- formance du government dans cette investigation, les parle mensuel The Nation "). Dans cette publ
p6rience, absence de toute measure de prevention sont aussi commentaires continent d'aller bon train. Etant donn6 que clandestine, de jeunes Marines racontent qu'il
des conclusions qu'aurait dd tirerla Commission d'enqu&te les mobiles des agresseurs neparaissentpas nonplus suffi- tre autres missions lors du d6barquement en H
samment claims (qu' est-ce qu'ils voulaient en somme, quelle selectionner les soldats et paramilitaires hafti
Non seulement toute l'op6ration s' est d6roulde 6tait leur mission, pourquoi avitient-ils besoin de tuer, quel paraissaient les plus violemment anti-commu
commeunepromenademilitairemais aussilapanique sm- but ont-ils atteint A travers un coup aussi audacieux ?), tou- les mettle A covert avec leurs armes. Bonnom
ble avoir marque les premieres reactions government tes sorts de speculations sont 6voquies; sans oublier, su- 6t6 "planquis dans lar6publique voisine ...
les. Poisque lamajorit6 des personnel arraties ont 6t61ibe- jet inevitable : la drogue. Qui se souvient ensuite que les prem
r6es sans qu'aucume charge n'ait 6t6 retenne centre elles' Pour certains,1es assailants 6taient Alarecherche sions des contrast "nicaraguayens sont partie
c' est done que la plupart de ces arrestations n' 6taient pas de drogue. La PNH aurait pour habitude de stocker ld hant tibre de ce pays avec les 6tats voisins de 1' Am
fondles. Gare aux vengeance personnelles (comme sons dela drogue saisie. Mais aucune drogue n'a 6t6 emport6e, trale ... Des ex-soldats aussi, de l'arm6e de
la dictature Duvalier !) ... Gare aussi aumilitantisme aveu- selon des t6moins oculaires. soute par les sandinistes.
gle, sans directionni objectivity. Cela cr6e des ddrapages Pour d'autres, le commando avait pour mission
qui peuvent 6tre irr6parables. Cela ne fait que du tort au delib6rer deux trafiquants colombiens d6tenus au commis- Un certain congressman Port
pouvoir ... Particulibrement quand la press a l'opportu- sadat de P6tionville ... Pourquoi des commandos du meme
nit6 de faire aussi son propre travail investigation. Avant leur intervention & l'Acad6mie de police, raient-ils pas cas6s "nonloin dela frontitre
II faut rendre justice bla Commission d'enquate Hs attaquaient en effet le commissariat de P6tionville. Ils monde, y comprise l'ambassadeur dominicain
quin' aretenu dans son rapport aucun suspectni aucumnom; ont emport6 tous les fusils Galil et forc6 les prisonniers A connait qu'il est impossible d' y maintenir une
admettant par consequent elle-meme que ses conclusions crier vive l'arm6e ". Mais ils ne pouvaient mettre per- totale, A tout moment disponibles pour effect
sont, h ce point de vue, plus hypoth6tiques et circonstan- sonne en liberty, nous a-t-on expliqu6 sur place juste aprbs mande quelque coup de poing en territoire
cielles que rdellement documents ... le d6part des assailants, parce qu'ils n'avaient pas le code D'autant que la situation hallienne c
Les cas Andresol et Tr4cil ... pour ouvrir laporte delaprison, alors que tous les policies reassemble cheque jour advantage A celle du Nic
Par centre, la direction dela Police judiciaire aurait avaient pris la fuite en les voyant arrived tirant dans touted (voir D stabil


, le Premier
explication
pas form6e
uis trouvant
course, M.
se passer, le
eprivenirla

..
i n'a pas 6t6
t celle d'un
bien d6taill6
et qui aurait
un ordre de
antique dans
se politique
son propre
basse inten-

se souvient
qui ont suivi
multinatio-
al A circula-
de l'arm6e
es largement
ication quasi
s avaient en-
aiti, celle de
ens qui leur
nistes, et de
bre auraient

ibres incur-
s delafron-
6rique cen-
Somoza dis-


er Goss ...
genre ne se-
(dont tout le
en Haiti, re-
surveillance
uer sur com-
haltien ?
commence &
aragua sous
station / 6)


NOM

ADRESSE

6 MO
ETATS-UNIS US $ 4
A RNOA A UU
AMERIQUE LATINO US$ 7







(FUNERAILLES OFFICIELLES


Mercredi 15Ao


Page 6


Ambassadeur

Dean Curran du
;' s
- Illeme RVIS que

17 7
PORT-AU-PRINCE, 9 aott L' Ambassadeur
ann61icain Brian Dean Curran s' est rang6 del'avis de Con-
vergence D6mocratique, une coalition de 15 parties de l' op-
position haltienne, A savoir que l'atmosphbre politique ne
se prete pas A la reprise des negotiations.
Convergence refuse de reprendre les pourparlers
avec le parti au pouvoir, Fanun Lavalas, arguant que ses
supporters sont victims d'une vague de repression "de-
puis les attaques perp6tries centre des installations de la
police national par an commando d'ex-militaires qui ont
laiss6 5 policies morts.
Mercredi selon un bulletin de Reuters,1' Ambas-
sadeur Brian D. Curran a exprim6 son support Alaposition
(voir Ambassadeur / 7)


REQUEST FOR PROPOSALS
MIAMED= RFP # 303
m
Laboratory Testing and Samph'ng Services

Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County", as represented
by the Miami-Dade County Departments of Aviation, Environmental Re-
sources Management (DERM), and Solid Waste Management (SWM), is
seeking proposals from experienced State of Florida certified laboratories to
provide chemical and biological testing and sampling services to meet and
maintain compliance with federal, state and local environmental regulations
andinconductingscientificinvestigations.TheCountyintends toenterinto
non-exclusivecontract(s)withuptothreelaboratoriestoprovidetesting
services on an as needed basis.

To Request a Copy of the RFP Solicitation Package
The RFP document, which will be available starting August 6, 2001 can be
obtained through the Vendor Information Center (VIC), Department of Pro-
curement Management, 111 NW 1" Street, Suite 112 (lobby), Miami, FL
33128-1919 at a cost of $10.00 for each solicitation package and an addi-
tional $5.00 fee for a request to receive the solicitation package through the
United States Postal Service. For your convenience, VISA and MasterCard
are now accepted. To request the solicitation package through the United
States Postal Service, mail requests with the following info: the RFP num-
ber and title, the name of proposer and contracting person, complete address
to be mailed to, telephone number and fax number, along with a $15.00
check or money order made payable to : Miami-Dade Board of County
Commissioners.

Pre-Proposal Conference / Site Visit
A Pre-Proposal Conference is scheduled for Monday, August 20, 2001 at
10:00 AM (local time), at Department of Solid Waste Management, 8675
NW 53" Street, Koger Building Conference Room 108, Miami, FL. Atten-
dance is recommended, but not mandatory.

A site visit for the Department of Solid Waste Management is scheduled for
2:00 PM (local time) on Monday, August 20, 2001 at the South Dade
Landfill 24000 SW 97* Avenue, Goulds, Florida. Although not manda-
tory, attendance at the site visit is strongly recommended.

Deadline for Submittal
The issuing Department for this Request for Proposals (RFP) is Department
of Procurement Management. Deadline for submission of proposals is Fri-
day, September 21, 2001 at 2:00 PM (local time), at Miami-Dade
County, Clerk of the Board of County Commissioners, 111 NW 1^
Street, 176 Floor, Suite 202, Miami, Florida 33128-1983. This RFPis
Subject to die County's Cone of Silence Ordinance 98-106. The contracting
officer for this RFP is Rita Fenwick at (305) 375-5018.


Dans son hom61ie de circonstance, le c616brant
principal, le phre Grard Jean-Juste, a insist sur le fait que
les coupables doivent Stre punis.
Pour le president Jean-Bertrand Aristide, ces cinq
assassinate s'ajoutent aux 5.000 meurtres qui avaient 6t6
commit par le regime issu du coup d'6tat militaire de sep-
tembre 1991.
.. .
Destabxhsation, our
(suitedelapage,
le regime sandiniste ... Al'ext6zieur boy cottage diplomati-
que et disinformation. A Yint6rieur, 6tranglement 6cono-
mique (entre autres par la cessation de toute aide, meme
dans lapr6vention du Sida). Et & Washingtonune adminis-
trationr6publicaine (lors c' 6tait Reagan dont Bushphre 6tait
le vice-pr6sident. Ce dernier fut aussi directeur de la CIA).
La dernibre accusation du congressman r6publi-
cain de Horide, Porter Goss, n'est peut-8tre pas un simple
hazard. Dans une letire A 1' ambassadeur des Etats-Unis A
Port-au-Prince, il trite Haiti de supp8t de Cuba ...
I' arme id6ologique se met en place. Pendant
ce temps, c'est le meme congrbs auquel appartient M. Por-
ter Gossquivotepourlalev6edel'interdictionauxcitoyens
am6ticains de voyager & Cuba. Mais Haiti n'a pas droit A
une politique 6trangbre propre (dans les deux sens dumot).
La dernibre r6publique bananibre, en quelque sorte ... Pas
plus de politique int6rieure, ni de politique 6conomique, A
-
en croire an certain monsieur Georges A. Faunol, un des
ideologues de la pens6e unique gravitant author de la
nouvelle administration & Washington.
Affaire A suivre ...

Hitti en Marche, 11 Aott 2001


w-

MICL Long distance provider is offering first class long
distance rate to HAITI, U.S.A & the WORLD.


@ OH IA e * J

Per Minute No Monthly Fee No Connection Fee No
Contract No Minimum Time 24/7 Customer Service -
No Hidden Charges
Argentina s 0.19 IInsts s 0.38
amass so a la
British Virgin Island S 0.33 Mexico S 0.18
-Canada S 0.07 Panama $ 0.28
Caym sland Peru a)) $ 0
Cuba S 0.88 Trinidad & Tobago $ 0.36
Dominican Repubile S 0.17 United Kingdom S 0.07
France S 0.10 United States S 0.06

Call us today & Get connected
*
You have nothing to loose.


Rele Jod a ae nap connect ou

ratis ti chiril
MICI/rescom-USA can provide you with three options:
Casua II r* I eMco S Ir I H artwisth c 13 ees Code.
Mo6ueservice*: Micurescom-USA will provide you with a toll free number accessible anywhere from the
*A rm# cent n f A of a h tv s WIonal charge. .
ves arseken Avenesun. usu. M ams, us,>>sse.Tel: 305-3794330 x 22 or 1400-379-8980.
use....uk eKer and or Busion and I as| ran at n ----- jj od an li o cut a ITstic and Long
01.:....c.II..


ficiel
ques
une
nale.


station des conflicts opposant les citoyens d'une m8me pa-
trie.
Enfin, il a r6it6r6 la volont6 de son government
de maintenir an climate de s6curit6 dans le pays matin et
soir.


.
-a ,,
.
Doulear d'un parent
photo Yonel Louis/HenM


-
FUNERAILLES DES POLICIES TUES


Appel du Prisident Aristide aux ex-militaires
Cependant, le message presidential a essentielle- patrie commune, Haiti a besoin de vous. "
PORT-AU-PRINCE, 8 Aott -- Des fundrailles of- ment 6td un appel A la sagesse. Aux armes meurtribres, il A l' aube du 2P sidcle, ce n' est pas le moment de
les ont 6td fates aux 5 policies tombdes lors des atta- faut oppose les armes de la dialectique visant A assure la militariser le pouvoir; nous devons d6mocratiser le pou-
d'un commando d' ex-militaires qui ont fait 5 morts et paix sociale,1a cohesion des communaut6s et le respect des voir. "
quinzaine de blesses dans les rangs de la police natio- droits de la personnel. M. Aristide a d6nonc6 1' action de mains g opo-
Et aux ancient soldats : Vous Stes les fils de la litiques ", lides b la criminality organise, dans 7 aug men-





'


n ei tra Marc e o o. ,

EVENEMENTS SANGLANTS DU 28 JUILLET


11 ex-militaires rifugids


en R4publique Dominicaine


REGION


* *
VIsste de Colin Powell aux Baham
Arrive ce landi & Nassau, Bahamas, du Secr6- Its Bahamas, un archipel de 28
taire d'Etat ambricain Colin Powell, pour des conversations habitats, s'6tendant de la cSte est de la Fl
avec les officials babamdens, selon an communique du jusqu'aunord d'Haiti, se trouve sur la rout
D6partement d'Etat. pruntbe par la drogue colombienne en dire
Ces conversations porteront sur le traffic de dro- des Etat-Unis, ainsi que sur celle des r6f
gue,1'immigrationill6gale, ainsi que sur d'autres questions hardens et cubains cherchant & enter clan
tells que la lutte dans la prevention du Sida, la r6forme cement en Floride.
financi&ce etc.


HAITI NEWS NETWORK
The Premiere source of news online about
Haiti and Haitians

" WWW.HAITI-NEWS.NET
SHEMIMil
SE"Ming
Find the latest news and headlines about Haiti
collected from newspapers and news agencies
worldwide.
Listen to Haitian radio stations online, learn about music
and Hatian culture.


Aott 2001
h VlXV N 28


Page c


Reprisentant special du Secr6taire g6n6ral de l'Organisa-
tion des Etats Ambricains, I'Ambassadeur Sergio Romero
Cuevas, n'ont-ils pas ddfini les attaques du samedi 28 juillet
comme l'oeuvre de gangsters qui ne sauraient perturbed le
processes de negotiations pour mettre fin Ala crise politi-
que hanienne ? Dans un tel cas, et d6s lors qu'il ne s'agirait
pas de crimes politiques ", les traits signs entrees deux
pays obligeraientles authorities dominicaines drenvoyerleurs
nouveau pensionnaires en Haiti pour Stre jug6s. Comme
ce fut le cas del'ex-commissaire de police Coles Rameau,
qui a 6t6 arrat6 & Santo Domingo et extrad6 en Haiti oit il
fut jug6 et condamn6 l'ann6e dernibre pour sa participation
au massacre de Carrefour feuilles, an bidonville de la capi-
tale, en mai 1999.


ne d6porter personae dans ce genre de situation "a dit To-
lentino Dipp cit6 par le Miami Herald additionn du vendredi
3 aost dernier).
Iss traits d'extraditionsign6s entre Port-au-Prince
et Santo Domingo ne couvrent pas les crimes politiques,
indiquent les officials dominicains.
Un cas semblable s'6tait pr6sent61'ann6e dernibre
lorsque une demi-douzaine de commissaires de police hai-
tiens, accuses d'avoir planifi6 un coup d'6tat contrele gou-
vernement du president Ren6 Pr6val, se sont r6fugi6s en
rdpublique voisine. Is government dominicain avait opt6
de les envoyer dans un pays tiers. Its trouveront f inclement
asile en Equateur.
Cependant certain off iciels internationaux, tel le


SANTO DOMINGO, 11 Aost Ils seraient envi-
ron 11 ex-militaires haltiens qui out travers la frontibre
pour demanded l'asilepolitique en R6publique dominicaine.
se declarant pers6cut6s par le gouvemement d'Haiti.
Selon le minister des Affaires 6trangbres Hugo
Tolentino Dipp, le government dominicain est en train
d'examiner si les Haitiens seront admis & roster en R6pu-
blique dominicaine; ou s'ils seront envoys dans un pays
tiers, mais il semble pen probable qu'ils soient returns
en Hditi. D'ailleurs 1'Ambassadeur dominicain & Port-au-
Prince, Alfredo Despradel Cabral, a dit encore cette semaine
qu'aucune demarche n'a 6t6 accomplice en. ce sens par le
government haltien.
La R6publique dominicaine a toujours choisi de


AGUA CALIENTE, Guatemala, 9 Aoilt Is vieil homme
march entre des pieds de mals, tordus et fan6s plants dans la terre
as d6s6ch6e:"Cettercole6taitcens6efairevivremafamillejusqu'hla
0.000 fin de l'annie", soupire Flias Marroquin, an paysan guat6malthque
oride de 64 ans d'Agua Caliente, village situ6 & 125 kilometres au nord-
e em- ouest de la capital, Guatemala.
ction A quelques kilometres delh, Felipa Claveria,75 ans, accabl6e
ugi6s sur sa chaise de bois dans sa cuisine de torchis, attend leretour de son
desti- fils Oscar avec, espbre-t-elle de quoi preparer le prochain repas.
"Qu'est-ce que je vals faire manger si lar6colte est perdue?"
Elias Marroquin et Felipa Claveriafigurentparmiles quelque
600.000 Centre-Am6ricains victims d'une scheresse qui affected la
region depuis plusieurs mois. Plus de 300.000 hectares de mals, de riz
et deharicots ont 6t6 d6traits au Honduras, au Nicaragua, au Salvador
rces, et au Guatemala. It n'est pas tomb6 une goutte de pluie en mai,
mid- habituellement le mois des plus fortes pluies et qui permit de semer
s qui les grains qui donnerala premiere r6colte de l'annee.
6 sus Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), la
s6cheresse entrance d6ja des p6nuries et les vivres tiennent A manquer
au Honduras et au Nicaragua. Iss entrepots du PAM sont vides et
l'agence des Nations unies a lanc6 un appel A de nouveau dons. Is
PAM estime que 266.000 paysans honduriens et 107.000
Nicaraguayens souffrent d'ores et d6jh de la faim, la s6cheresse
affectant aussi 200.000 paysans au Salvador et 63.500 au Guatemala.
Iss ministers del'agriculture du Guatemala, du Honduras,
du Nicaragua, du Costa Rica et du Salvador doivent se retrouver
vendredi au Salvador pour envisaged uner6ponse collective Ala crise.
Le Honduras a d6cr6t61'6tat d'urgence dans lamajeure parties du pays
le mois dernier, la scheresse ayant d6truit 80% de sa production
annuelle de grains. Le Salvador a fait de meme tandis que selon le
PAM, le Nicaragua a perdu la moiti6 de ses r6coltes. La situation est
moins critique au Guatemala (moins de cinq pour cent de la produc-
tion de mais an6anti) bien que l'est du pays ait perdu les quatre
cinquibmes de sa rdcolte de haricots. (voir Famine / 8)


sou
ade a
ation
a 6t


*


CAIVI donne du travail & prbs de 1000 haltiens en Halti
aux USA et au Canada. Aucun autre bureau de transfer
n'offre autant d'emploi & la communaut6 haltienne.

CAM, le seul bureau qui respected les 2 heures de
livraison & domicile de vos transfers d'argent. C'est
une grande publicity et une grande r6alit6.

La livraison des products alimentaires se fait le
lendemain toujours & domicile.


* *


* ^ "


HAITI REP. DOM *


L'Amirique central menace de famine


Ambassadeur Dean Curr an
(Ambassadeur ... suite de la page 6) Cependant, selon certaines
de Convergence, distant que le climate politique actual n'est c'est d6jh hl'instigation del'Ambass
ce A des n6gociations caine que le dernier round de covers
pas prgFanmi Lavalas, quant & elle, se declare prete d re- semblait 6voluer de manibre positive
,
*
venir Ma table des negotiations. pendu et renvoy6 depuis sine due ...


#1 DES BUREAUX DE


I Iit


Pour mnformations






Page* | DLA7 N "',w


HAITIEINS VIVANI;T A L'ETRANGER


es transfers imposables
pergoivent un agia A occasion des operations de sur le terme revenue" .
change, sont dans l'obligation de payer A l'Etat un Le D6cret du26 september 1977 relatif Al'imp8t
impSt sur le b6ndfice qu'elles r6alisent, mais pas les sur le revenue dit en son premier article : Le Revenu est le
infortunds b6nificiaires de l'acte de philanthropic. product d'une activity individuelle on collective,1e fruit de
C'est pourquoi il ya lieu de s'entendre excitement la joutssance d'un droit engendrant un accroissement de
(voir Transferts / 12)
Allo Miami

FADKIDJ VARIE TY STORE
Le magasin pour routes les occasions 8272 N.E. 2nd Ave. Miami, FI 33138

305 757 4915 8272 305 757 4915

FADKIDJ VARIETY BTORE
95
.

.



MA ,
al

'

---
-

a pay.gggag
Cellular & Beepen CD's (Compas, Racine, Evangelique)
a Soldiers et Sandales Zouk, frangais, ambricain
PMuik pur la cubine Video's (haltiens, ambricains, documentaries,
Cadeaux dramas)
Tableaux Produits de beautd
Moneygram Money Order Pseduits pour chereux
Reception de pavement pour Bell south, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
connection t616phonique chez voils
TOLL FREE 877 485 4428
T41: (305) 757-4915
Fax (305) 757 6916


La contribution fmancibre volontaire des Haitiens vi-
vant A l'6tranger au profit de leurs families respective laissdes
en Haiti, sepasse de tout commentaire. Gouvernants et gouvern6s
sont d'accord sur une telle evidence. Toutefois,1e quantum des
mutations quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, annuelles
- demeure difficilement chiffrable, les operations n'6tant faites
individuellement que par des agencies de services multiples. La
tiche des fiscalistes est done loin d'8tre ais6e. Ainsi, la totality
de la masse mon6taire reque A titre d'apport externe dans ce
domain bien particulier 6chappe, du moins apparemment, anx
6conombtres en charge du calcul de la balance des pavements.
Or, sans des donndes statistiques fables, les estimation les plus
hasardeusespartantaventureusesseheurtentin6vitablementaux
conditions sp cifiques dans lesquelles s'ophre cette mouvance
unidirectionnelle de protestations p6cuniaires, de leur point de
depart d'an territoire stranger jusqu'Aleur redistribution finale A
travers le territoire national.
Les donndes numbriques qu'on a costume de publier,
non issues demoyens techniques utilis6s dans ce sens, demeurent
peu convaincantes et ne sauraient d6cemment pr6tendre servir
d'assiettes imposables. En pareille situation, si 1'on recount &
I'arbitraire pour contourner ou ex cuter des dispositions 16gales,
les percepteurs risquent d'exercer leur function & partir de
combinations hitives, fragile et iniquitables. Iss pourvoyeurs
de fonds, cibl6s et d6courag6s, finiront par renoncer tout
implement A leur oeuvre humanitaire au grand prejudice des
prestataires. Une brusque rupture avec une tradition solidement
ancr6e dans le milieu haltien depuis plus d'une trentaine d'annies
peut conduire A des commotions sociales incontr81ables. Selon
Dunham, "une fiscalit6 oppressive freine p81e-m81e touted les
ambitions individuelles".
N'oublions pas qu'il s'agit de "dons", faits en esphces
ou en nature, entre personnel qui ne s'obligent pas
contractuellement, et dont ensemble constitute une oeuvre
d'int6rat social. Une lib6ralit6 n'est pas un acte de commerce
porteur de b6n6fices taxable. L'interm6diaire charge de
l'exp6dition et de la distribution des valeurs qui lui sont confides
n'exige du donateur que des frais de transfer dont le montant est
proportionnel A la valour transferable selon un barbme
pr6alablement 6tabli. A la rigueur, les banquet locales qui

e .
***
(suite de la page
Elias Marroquin estime ses propres pertes & 100%. Sa
rcolte lui permit normalement, avec 1'aide de ses cing fils, de
mettre de cit61'6quivalent de 150 dollars en une ann6e (1.100FF/
170 euros). 'Nous nous retrouvons sans argent et sans r6colte",
dit-il. (AP)


-. .. . .


pour son 75e
lundi matin, s'est d6clar6 "trbs heureux" de cette
visit. Les deux dirigeants avaient dm6 ensemble la
veille, avant de discuter politique et de jouer aux domi-
nos dans an club de Puerto Ordazune ville industrielle
situde A 500km au sud-est de Caracas.
Au pouvoir depuis 42 ans & Cuba, Castro a
confi6 son envie de fater ses 75 ans sur le sol qui vit
naitre au XIXe sidcle le movement en faveur de
I'ind6pendance en Am6rique du Sud. "Je voulais
c616brer mes 75 ans sur la terre du Lib6rateur", Simon


anniversary
Bolivar, avait-il expliqu6 samedi.
II s'agit dela premiere visited Al'6tranger effectude
par Fidel Castro depuis son malaise lors d'un discourse au
mois de juin. Elle intervient aprds que le Venezuela a
ordonn6 & la mission militaire ambricaine dans le pays de
quitter les bureau qu'elle occupait gratuitement depuis 40
ans A Caracas. Le Venezuela a assure qu'il avait besoin de
cet space et ne cherchait nullement Aprendre ses distances
visA vis des Etats-Unis, premier client du p6trole
v6n6zu61ien. (AP)


depuis les inaugurations jusqu'aux diners tardifs avec des
--t-ves dMnois n
Fidel Castro a m8me assistpour la premiere fois

::: s::: .d 6
* un concert unique & Cuba.
Malgr6 les rumeurs persistantes sur son mauvais
6tat de sant6, l'6nergie du chef d'Etat cubain surprend
toujours nombre de ses interlocuteurs. Le mois denier, le
ministry allemand de l'Economie, Werner Mueller, avait
mdigu6 quele president cubamlui avait sembl6 "en parfaite
sant6" et I'avaxt Juge "trbs agrdable, avec un bon sens de
l'humour".
Cuba fate habituellement discrbtement les
anniversaries de son president qui n'aime pas, dit-on, les
homages rendus A sapersonne, mais cette ann6e plusieurs
provinces de l'ile ont annonc6 des ce?6brations pour
occasion.
A 75 ans, Fidel Castro atteint ainsi l'esp rance de
viemoyenne delapopulation cubaine (qui a 6t6 porte sous
son regime de 60 4 76 ans), ce qui selon les statistiques
officielles lui donne advantage de chances de vivre une
dcennie suppl6mentaire. (AFP)


Quarts
de sIecle do
e
(Castro ... suite de la page 2) / F
Il se rendra notamment & 7 1
Ciudad Bolivar oilil sera d6cor6 de
appear presqixe
l'ordre d'Angostura, comm6morant I'installation du Congrbs des actes politi
v6nizu61ien en 1819 par le "libertador" Simon Bolivar, et contreles Etats-
pr6sidera A plusieurs activists. la te?6vision.
I.x 26 juillet demier il avait conduit en trellis vert ol- N6 le
ive, chaussures de sport et sous un solely de plomb me march pays, Fidel Cast
d'unmillion de cubains (selonles autorit6s) pour protester centre d'origine espagn
la politique des Etats-Unis h l'6gard de Cuba, accompagn6 des depuis la Sierra
deux petits-fils de l'ex-leader iranien,1'ayatollah Khomeiny, en de Batista en 19
visited dans 1'^xle. Is pr6
S'il avait reconnu l'an dernier Stre arrive6 A la conclu- quelque 637 ten
sion, peut-8tre un pen tardive, que les discourse doivent Stre sa personnel par
courts", Fidel Castro n'en a pas moins renou6 avec ses Omnip
traditionnelles interventions de plusieurs heures, mais se perd politique cubain
parfois dans ses notes. autant de parti


t 42 ans
Employant de plus en plus
fr6quemment des lunettes,1abarbe
blanchie, 1'index accusateur, il est
quotidiennement ces derniers mois A
ques de la "bataille d'id6es" lance
Unis, systimatiquementretransmis par

13 aofit 1926 & Biran, dans 1'est du
rofils d'un grandpropri6taireterrien
ole, conduisit Ala victoire une guerilla
Maestra pour reverser la dictature
59.
sident cubain affirmed avoir survica &
tatives d'assassinats recensdes centre
la s6curit6 cubaine.
resent depuis 42 ans sur la schne
e, Fidel Castro ne d6daigne pas pour
ciper A des activists en tous genres,


A propos d


Par Alix Al


Denis/Joujou


Olvert 6 Jours par semaine: 8:30 am a 7:30~ pm


au Venezuela
PUERTO ORDAZ, Venezuela, 12 Aott En visit au
Venezuela, le dirigeant cubain Fidel Castro s'est rendu dimanche
dans la forst amazonienne et a survol6 les chutes de Caroni en
companies de son h8te,1e president v6n6zuelien Hugo Chavez.
Ce demier tenait h "offrir aulider maximolaplus haute
chute d'eau du monde (880 m6tres) situde dans le Pare national
de Canaima, Alaveille de son75eanniversaire. Ce sitemajestueux
auraitinspir6 Sir Arthur Conan Doyle pour son roman' 'Is monde
perdu".
Castro, qui pr6voit de rentrer & Cuba dimanche soir ou


Fidel Castro fe~te trols







S NATI NATALI


. .


Adieux de sa ville natale au chantre de I'Ame brisilienne


(Ecrivain ... suite de la page 2)
6t6 veill6e pendant toute la nuit par sa famille et notamment par celle qui fut
le grand amour de sa vie, son spouse Zelia Gattai, 6crivain comme lui, qui
ne s'est pas 61oign6e un seul moment du cerceuil de son 6poux.
Selon ses derni&res volont6s, Amado devait Stre incin6r6 en fin
d'aprbs-midi et ses cendres jeties aupied d'un vieux manguier du jardin de
sa mason de Salvador, oh il a v6cules 40 dernibres ann6es de sa vie.
Au sidge de la Fondation Jorge Amado, situde dans le quarter
historique duPelourinho (Pilori), un livre de condolences a 6t6 ouvert et de
nombreusespersonnesontfaitlaqueuepourdireleurpeineetleursolidaritb
avec la famille.
Parmi eux, le president de l'Acad6mie Br6silienne des Lettres du

ADVERTISEMENT
REQUEST FOR PROPOSALS
MIAM RFP # 326

Miami-Dade County Voting SystemS

Miami-Dade County ("County"), through the "Elections Department",
is soliciting proposals from qualified interested parties to provide (a) a
turnkey Direct Recording Electronic (DRE) Voting System with Touch
Screen Technology to include 7.200 voting booths to service the needs
of all voters who vote absentee ballots in person and all voters who
vote at the poHs on election day and (b) a turnkey Optical Scan Voting
System to service the needs of all voters who vote absentee ballots by -
mail. The County seeks a single Contractor who will provide both vot-
ing systems. The voting system shall provide for ballot layout, the cast-
ing of votes, the counting of votes and the reporting of election results.
The selected Proposer shall not only supply all hardware and software
constituting the new voting systems, but shall also provide all neces-
sary installation, programming, testing, maintenance, support, training
and delivery services during the term of the agreement.

Both voting systems proposed (Direct Recording Electronic and Opti-
cal Scan) must have been certified for use in the State of Florida by the
Florida Department of State prior to any awardby the County.
Proposers must have submitted applications to the Department of State
for certification of its proposed systems prior to proposal submission.
At time of submission, Proposer must be on the Florida Department of
State's list of vendors that have applied for voting system certification
or that have had their voting system certified.

Pre-Proposal Conference
A Pre-Proposal Conference is scheduled for August 27, 2001 at 10:00
AM (local time), at 111 NW 1" Street, 18-2, Miami, FL 33128. Atten-
dance is recommended but not mandatory. The Contracting Officer for
this RFP is Fred Simmons, Jr.

Deadline for Submittal
The issuing department for this Request for Proposals is the Depart-
ment of Procurement Management for the Elections Department. The
deadline for submission of proposals is September 21, 2001 at 2:00 PM
(local time) at 111 NW 1" Street, 17* Hoor, Suite 202, Miami, FL
33128-1983.

The RFP document, which will be available starting August ?, 2001,
can be obtained through Vendor Information Center, 111 NW 1" Street,
Suite 112, Miami, FL 33128-1919 at a cost of $20.00 for each solicita-
tion package and an additional $5.00 fee for a request to receive the
solicitation package through the Postal Service. For your convenience
the County riow accepts VISA and MasterCard. To request the solicita-
tion package through the Postal Service, mail requests with the follow-
ing info : the RFP number and title, the name of proposer and contact
person, complete address to be mailed to, telephone number and fax
number, along with a $25.00 check or money order made payable to:
Miami-Dade Board of County Commissioners.


I A -


--- ---~


I


ercredi 15Aost 2001
Haiti en Marche Vol XV No 28


Page 9


''C'4tait le
RIO DE JANEIRO, ? AoAt Pour
'icrivain br6silien Paulo Coelho, Jorge Amado,
16c6d61undi d'une crise cardiaque A pras de 89 ans
1 Salvador de Bahia (nord-est), 6tait le "meilleur et le plus
:omplet des 6crivains" du Br6sil.
"C'6taitlemeilleur etle plus completes crivains
xisiliens. II 6tait capable de se battle pour la justice social
at en meme temps de naviguer dans l'univers magique et
sopulaire de notre pays", a d6clar6 mardi Al'AFP l'auteur
fel'Alchimiste.
Coelho, 53 ans, qui est devenu aussi c616bre
qu'Amado et a d6jh vendu 29 millions delivers, traduits en
SS leagues dans 120 pays a rappel quelors du Salon du
.ivre & Paris, en 1999, od le Br6sil 6tait le pays invite6
I'honneur',ilavaitrenduplusieurshommagesauromancier
qui n'avait pu venir en reason de sa sant6 pr6caire.


/ e a ff
OSO Cr IV ams
,
Les members de 1' Acad6mie Bresilienne des
Isttres du Br6sil (ABL) rendront homage jeudi & Rio, A
leur confrbre immortall' .
"Dans la modernity, Amado a 6t6 le premier
crivain I exporter lalitt6rature br6silienne dans le monde.
Ha 6t6 traduit & Y6chelle plan6taire et a overt les portes A
la literature du pays", a d6clar6 le president de l'ABL'
Tarcisio Padilha. .
"11 a plus contribute & la diffusion de la culture
br6silienne que n'importe quel ambassadeur du pays. Il
racontait comme personnel les histoires d'amour", a estim6
quant & lui, Godofredo de Oliveira Neto, professeur de
literature br6silienne A 1'Umversit6 F6d6rale de Rio et


auteurdu"BruxodoContestado"notamment.
Dans une declaration diffuse apr&s 1' announce de
la mort d'Amado qui aurait eu 89 ans le 10 aott prochain,
le president br6silien Femando Henrique Cardoso a atfirm6
"que le Br6sil a perdul'un de se plus grand interprdtes".
"Il nous laisse, A nous Brisiliens, la legon d'un
combatant, de quelqu'un qui a toujours oeuvre pour la
justice, au c8t6 des opprim6s", a dit Cardoso.
E d6chs d'Amado, auteur de plus de 40 romans
traduits en541angues dont"DonaFlor etses deuxmaris"
ou "Gabriela Girofle et Canelle", a marqu61' overture du
Festival de cinema br6silien & Gramado (sud), lundi soir.
"Amado6taitanmilitantpermanentdubonhear.
Ses romans ont inspire de nombreux cindastes", a affirm6
CacaDieguesauteurde"XicadaSilva".(AFP)


remplis de tendresse et d'humour, od se c8toient
"ces homes et ces femmes batailleurs, pauvres
sans 8tre tristes, exploits sans 8tre vaincus".
"Qu'ai-je 6t6 d'autre qu'un romancier
des putes et des vagabonds ? Si quelque beauty
existed dans ce que j'ai 6crit, elle vient de ces
d6poss6d6s, de ces femmes marquees auferrouge,
de ceux qui sont aux fringes de la mort",
d clarait-il.
Syst6matiquement present pour le
Nobel de la literature mais jamais couronn6,
Amado a pass6 les dernitres ann6es de sa vie A
Salvador, loin de la vie mondaine et ne voyageait
plus en reason de ses problbmes de sant6. Victim
d'un infarctus en 1993, il portrait an r6gulateur
cardiaque depuis 1996 et avait 6t6 hospitalis6 &
plusieurs reprises au cours des deniers mois,
notamment pour une crise de diabate.
Amado aurait eu 89 ans le 10 aost
prochain. (AFP)


Brisil (ABL), Tarcisio Padilha pour qui "Amado a
6t6 le premier 6crivain I exporter la literature
br6silienne dans le monde". "Ha 6t6 traduit A
I'6cheHe plan6taire et a overt les portes & la
literature du pays".
Amado 6tait entr6 en 1961 h l'ABL, eTu &
I'unanimit6.
Depuis"Impaysducarnaval",sonpremier
romanparn en 1931, il n'a cess6 de chanter la vitality
prodigieusedupeuplebr6silienquirestelev6ritable
h6ros de ses lives, poisant son inspiration de PEtat
de Bahia, le plus africain du Br6sil et sa terre
d' origin.
Ecrivain engag6,'T empereur de Salvador"
a 6crit 40 romans traduits en 54 langues au cours de
60 ans de carribre, une oeuvre foisonnante et
bariolde, place sous le signe de la joie de vivre, du
solely et de engagement politique.
Sespremiers6critsmarqu6sparl'iddologie
marxiste, ont ensuite laiss6 la place A des lives


Miami Port-au-Prince MI semi

'I'ous les jours

Mardi Exceptd)




D' art MIA 8:00 am Arriv6e PAP 8:50 am

D6part PAP 9:40 am Arriv6e MIA 12:35 pm


Les meilleurs prix
Un service de quality a bord
Un billet gratuity aprbs 7 voyages pendant l'ann6e




Pour informations et reservations, contacted votre agency de voyage ou la AL1VI
1 -800-327-7230


Pour votre reservation sur internet, visited nous au:
.
WWW.81TallII.COIII


meilleur et le plus complete







I TOURIME EN H ITII


La Citadelle accueille des


E.E./Halti en Marche

* p *
Ondo, vic time d un malaIse en Cor se,
/ / 1 transf6r6 & l'h8pital Saim-Jo-
CIO, 8 Aodt Jean-PM tr answer ea Par Is s h dans le XIV
time d'un malaise alors ep ,
arrondissement, od il devrait subir des examens
it en vacancies en Corse, a 6t6 transf6r6
compl6mentaires.
midi h Paris par avion sanitaire aprbs une
Jean-Paul Belmondo a apparemment 6t6 victim
station & Bastia
d'un accident vasculaire c6r6bral.
m6dien, qui est Ag6 de 68 ans, est sorti de Un court bulletin de sant6 public at I'hSpital de
ajo A 16600 afin d'8tre conduit par avion
Bastia precise que 1'acteur a 6ti victim d'un malaise
, selonles voeux de sa famille, a-t-on applies
mercredi matin & 10h40, dans sonlieu de residence, A Lumio,
section de l'6tablissement
prbs de Calvi (Haute-Corse). 11 souffrirait d'une paralysis
France Info, Jean-Paul Belmondo aurait 6t6
facial an c8t6 droit.


Mercredi 1 A


Pae10


ericanns
Tu es 14 & fairela queue comme une femmelette,
alors que to pourrais aller te d6gager dans les champs "
lance l'une d'entre elle A son conjoint. It ne s'occupe pas
d'elle. Onne vapas dans la nature quand on est invite chez
le roi.
Maintenant A cheval! Ce n'est pas sans peine. Je
demanded A l'une de ces dames si elle ne pr6firerait pas
marcher
"Quelle id6e, me r6pond-elle. Je peux marcher
dans le Bronx. C'est une occasion unique qui m'est offered
d'aller A cheval ..."
Et finalement,1a Citadelle! La Citadelle est de tras
bonne humeur en cette matinee du 9 aost, fait remarquer
unhabitu6.
Onpeutlirel'6merveillement sur tous les visages.
Il sera meme on peu #fficile de regrouped tout le
monde pour une visited organise. Chacun voulant aller de
son cat6. On veut voir, tout voir. On veut aussi se faire
photographer.
"Et quand on pense que c'est un 'Brother', I'un
d'entre nous qui a construit cette merveille!"
La race noire semble veng6e tout d'un coup de
touted les humiliations qu'on lui a fait subir au cours des
sidcles et de touted ses p6r6grinations. D'autant que l'an
des tableaux, tout au fond de l'une des sales d6crivant les
diverse tapes de la vie d'Henri Christophe, monte son
arrive & Saint Domingue. 11 est venu d'ailleurs. De file de
la Grenade. Diaspora done avant 1a letter.
Jamais tourist n'avait 6t6 aussi soign6. Cheque
group 6tait guid6 par un historien-urbaniste: il s'agit de
Patrick Delatour et de Fr6d6ric Mangonds, tous deux
impliqu6s aussi dans le project de restauration de la ville du


m
congeneres nord-a
(La Citadelle ... suite de la premiere page) Mais en gros, d'ane fagon g6n6rale, tout s'est bien
aviv nt & 1'Etranger salue l'arriv6e de ces membres de la passe.


-U-~ ~~ I -l


La traverse de la ville du Cap a 6t6 dure, trbs
embarrassante surtout. Le spectacle de ce march de char-
bon at tenant A ce "nouveau Cap-Haitien", an bidonville qui
n'enfinitpas dese
d6rouler tout le
long de la route.
Et puis,
soudain, la ver-
dure, les champs
de canne. "
Imagine les
esclaves coupant
la canne, s' est
's exclam6 de Mi-
nistre Voltaire et
derriere chacun
d'eux, un com-
mandeur, le fouet
& la main, les
forgantitravailler
jusqu'd ce qu'ils
en cr&vent." Et le
ot n 6tait donn6 le


,
spectacle peu
ragottant 6tait
que brusquement au detour d'un chemin, on
e Palais Sans Souci dans toute la splendeur
am6nag6es sousve doux soleilmatinal.
sites veulent tout de suite metire pied &
elatour joules guides touristiques avec une


-
Au pied de la Citadelle photo Haiti en Marche
A quoi Ron Daniels, le chairman du Haiti Support oubli6, surtout
Project, r6pond en pr6cisant qu'ils ne sont pas des tourists d6bouche sur l
commeles autres. de ses ruins r6
Nous ne venons pas sculement comme des Iss vi
tourists, mais comme des partenaires, d6sireux de traveller terre. Patrick D
aux c8t6s de nos frbres et soeurs haltiens pour d6velopper
des partenariats responsables, par example
dans la promotion du tourism.
En v6rit6, nous sommes d6ji tr&s heureux
d'8tre un partenaire de la Banque Haitienne
de D6veloppement qui s'efforce de
promouvoir un d6veloppement 6conomique
Apartir des groupements Alabase, ceci dans
le but d'am61iorer la quality de vie des
masses haltiennes. Nous pensions qu'un
partenariat puissant entre Afro-amricains,
Haitiano-amiricains et Haitiens a un bnonne
potentielentermesdereaforcementdela
d6mocratie et de d6veloppement d'Haiti en
cr6ant des partenariats d'affaires. "
Un ambitieux project est annonc6*
celui d'organiser en Haiti le Festival inter-
national des Arts ndgres, hl'occasion de la
c616bration du Bi-centenaire de
l'Ind6pendance haltienne en 2004. Dans ce
but,1es Haitiens sont invites A participer en
grandnombre blaconf6rence duMondeNoir qui se tiendra 3.500 passa
& Atlanta, dans l'Etat de Georgia, du 28 Novernbre au 2 pointe d'humo
D6cembre prochain. Iss discussions seront alors ouvertes Hemi. Its flash
avecle gouvernementhaltienles organizations delasoci6t6 le temps press
civil des deux pays, pour envisager comment Haiti pourra faut cotte que
recevoir la m6me conference en 2004. On arr
Et c'est ainsi que s'ouvrait cette journ6e bien It platoon.
remplie, oh pas une minute n'a 6t6 n6glig6e et dont les Tout e
invites ont sembl6 profiter au maximum. nappesnaperon
Deux ministers 6taient les h8tes de la journey. repouss6, petite
Issly Voltaire, titulaire du Ministbre des Haitiens vivant A tous ces objets
I'Etranger et Martine Deverson, Ministre du Tourisme. Mais
L'enjen 6tait de taille. 11 fallait prendre en charge les Monter jusque
tourists, A peine d6barqu6s du Explorer of the Sea, les Iss ch
emmener de Labadie jusqu'd la Citadelle et les ramener A proprement v8
Labadie, I temps pour l'embarquement et le depart du repass6e. Sur la
paquebot fix6 & 5 heures pr6cises de l'aprbs midi. proprethimpec
11 fallait faire vite. Et bien pour leur laisser un damesmoqueu
inoubliable souvenir. la nature.
11 fallait done aussi donner aux visiteurs, dont
plusieurs appartiennent au monde des m6dias et des rela-
tions publiques, le temps de voir, de poser des questions, II
d'appr6cier la bonne cuisine bditienne, etc. De la riussite Delm
d'un tel project d6pendl'ouverture de relations durables entre
les op6rateurs de la Royal Caribbean Cruise et les AJAC
Belmondo, vic
responsables haltiens.
qu'il se trouva
Plusieurs handicaps sont tout de suite apparus : I'6tat de la
mercredi aprbs
-
routelabadie-Cap Haitienles embouteillages hl'intrieur
court hospital
de la ville du Cap, dont les rues transformers en march
public empache la circulation automobile, la rudesse du Is co
l'h6pital Falcon
chemin montant h la Citadelle,1e manque installations
sanitaire & Paris
sanitaires, tant & Sans Souci qu' A la Citadelle, l'absence de
auprbs de la dir
posters de premiers scours en cas d'accidents etc... etc...
Selon
etc.


-- "I am so happy to be
here. "
"I want to come back. I
have to show it to my kids."
"NeverIwillneverfor-
get what I saw today." Etc...etc...
On n'en finirait pas de
noter les reflexions
encourageantes entendues en ce
jeudi 9 aott. Et quand, aprbs la
visited de la Citadelle, on retourne
A Sans Souci, le Palais est
photographic sous touted les
coutures. Puis, au pied de
l'escalier royal conduisant dans
la cour, sous le cannitier du roi,
une immense table od touted
sorts de victuallers nous
attendaient. I'euphorie 6tait A son
comble. Griot, acra, bananes
gers d6barquds tous les mercredis & Labadie presses, riz coll6, riz au djon-djon, mais aussi


ur, faisant revive la vie A la cour du roi
es cr6pitent derribreles vitres des bus. Mais
, on leur prompt de s'arrater au retour. II
cotte arrive A la Citadelle.
ive au grand parking au bas dela Citadelle.

st propre. Des marchandes exponent lews
srobes brod6esobjets enAcajouenm6tal
s bites peintes aux motifs primitifs, bref
qui font larenomm6e del'artisanat haitien.
14 aussi le temps press. II faut monster.
lh-haut.
evaux attendant et leurs conductors, tous
tus de leur chemise en carabella bien
droite, sont installers deux toilettes d'une
cable. Les visiteurs fontla queue. Certaines
sesconseillenthleurshommesd'allerdans


6crevisses, cassaves, chiquetaille de morne, hareng marine
... etc. "What is this? What is this? "
Et 14 encore, il faut tout expliquer, les quendpes'
les acras, les cassaves ...
Mais il est d6ji prbs de 4 heares pm, les autobus
sont prets pour le retour & I.abadie, laplage Coco Beach. Et
les canots quirambnent tout le monde A bord.
Ce n'est qu'an aurevoir, Brother!
Le pari est gagn6. Quel sera l'impact de cette
premiere visit?
Lacompagniemaritime serait d6sormais d'accord
pour permettre aux passages de l'Explorer of the Sea de se
rendre bla Citadelle, s'ils le d6sirent, mais A condition qu' on
soit de return pour le d6part de 5 heroes de l'aprbs-midi.
Maintenant, il s'agit de polir l'offre pour en faire
un Produit
Va-t-onyarriverC'estlhunnouveaupari.








____ _______ ____ __


FRANCOFOLIES

Subject: Isttre ouverte & Luck Mervil
Date: Wed, 8 Aug 2001 17:56:48 -0400
From: "Jean Nonez"
To: CC: "6ric lov'",
In musique noire est trbs important dans la
ture noire. L'observateur le remarque dbs qu'il
moindrement attention hl'aire culturelle afro-am6rica
on encore A celle n6gro-afixcaine. Qu'il nous soit per
de nous interroger aujourd'hni sur ce navet que vous a
sibien orchestra enl'honneur delamusique dite mantilla
Musique antillaise qui s'articule essentiellement autou
la chanson crdole, v6hicule principal de ses symbo
identitaires. On troupe ses different m6tissages
Martinique, en Guadeloupe, en Guyane frangarse et
Haiti. M8me si Cuba fait parties, g6ographiquement,
Grades Antilles, sa musique demeure fondamentalem
latine. Osez dire A un cubain que le son montuno
charanga, le pachanga, le mambo, ou le cha cha cha s
des rythmes antillais! Notre profonde consternat
provientnon seulement dumauvais usage que vous fai
du terme musique antillaise ", mais aussi les pieces


M
ax AchomV21 V No. 28


Page 11


Le plan directeur r~vble que toute la zone Nord, de Fort


tres villes
elopement
t citer Fort
uphin dans
plus belles
es villages
, tandis que
ernationale.


lic, incluant la diaspora hai'tienne, la bourgeoisie locale du


Rehabilitation du Cap Haitien
La rehabilitation du Cap a d6jh commence avec
le project ISPAN CARIMOST qui a
A son actif, non seulement la
restaurationdelaCitadellemais celle
aussi de certain bitiments
historiques de la ville, comme la
MaisonAltieriquiabritemaintenant
le Mus6e de La Monnaie et les
nouveau locaux dans la ville de la
Banque de la R6publique d'Haiti.
It project compared aussi la .
rehabilitation de deux places .
publiques, celle de la Cath6drale et
celle de la Donane, la restauration de
certaines rues de la .ville, la
rehabilitation des fagades..
Le Bicentenaire de 2004
marque le triomphe de la Premibre
r6volutiond'esclaves dumondeetles
projetsderelabilitationentrentdans
le cadre de cette c61e'bration,
Le but ultima est done Un gui
d'attirer des tourists, plus sp6cialement an tourism
ethnique, par example un march de 40 millions d'Afro
am6ricains aux Etats-Unis, sans computer les 2 millions
d'Haitiens en diaspora, 5 millions de Caraib6ens etc...etc.
Voici l'objectif pour le moment.
Le tourism (et anssi 1'industrie) sont les pbles
actuellementvis6s.
L'objectif est de cr6er un tourism participatif,
comprenant un ensemble de cooperatives de tourism:
cooperatives de guides, de transport, d'he'bergement, de
restaurationetc.
11 faut anssi lancer une grande champagne de
sensibilisation pour la conservation du patrimoine
historique, pour montrer que cheque petit morceau de ce
patrimoine est un trisor pour nos infants.

Un A ro port International au Cap
Haitien pour le ler Janvier 2004 -
Parmi les projects les plus process, il ya la con-
struction d'un abroport international au Cap Haitien, un
projetdontl'6tude a6t6 confide AEduardo Hillman-Waller
de la Birk Hillman, qui a d6ji & son actif la construction
de plusieurs a6roports dans la Caraibe.
L'6tude est d6ji trbs advance et les travaux
doivent commence fin 2001- d6but 2002. La firme s'est
engage & remettre l'a6roport le Premier Janvier 2004.
La American Airlines a pris engagement de mettre un
vol reliant le Cap Haitien & Miami et le Cap A New York
, aussit8t que l'a6roport sera achev6. Elle a igalement
promise d'entrainer le personnel devant desservir cet -


Ceci dans une perspective de
20 ans.
Un autre project tout aussi
important est de d6velopper d'autres
pales attraction auteur de la ville
m6tropole, en l'occuretice le Cap
Haitien, qui aujourd'hui a 600.000
habitats, et qui est appeal & en avoir
Un Million d'iciune dizaine d'ann6es.
Le Cap Haitien est comme un
porte-avions. Mais aux c8t6s duporte-
avions, il ya des bateaux assez
important comme Milot, la cl6 de la
visit du Parc National Sans Souci,
Citadelle, le site des Ramiers. Il ya
Grande Rivibre du Nord, une ville
agricole qui peut fournir routes sorts
dematieres agricoles, tels les engrais;
Fort Libert6 qui est une ville
touristique pouvant fournir des ser-
vices touristiques et de loisirs;


ide pas comme les autars, Patrick Delatour photo Ilaiti en Marche


II faudra aussi un op6raiteur strat6gique s'y
connaissant, pour faire marcher cet a6roport, dont il pourra
lui aussi devenir un partenaire. Des appeals d'orf fres en per-
spective, nationaux et international.
L'A6roport International du Cap Haitien est sGr
d'8tre rentable sil'on tient compete des statistiques fournies
parlaAmericanAirlinesetr6v6lantque40%desaclientble
vient du Nord.

2e parties : D6veloppeinent de la zone Nord
A partir du Cap Haitien, il est envisage un
d6veloppement de toute la zone Nord. Zone historique par
excellence : vestiges de la civilization des Tainos, puis de
la civilization espagnole, c'est la parties du pays oh
Christophe Colomb a cr66 son premier 6tablissement dans
le Nouveau Monde, c'est 14 aussi que la Santa Maria a
6chou6, vestiges de la culture frangaise et colonial, ves-
tiges de l'esclavage.
Ensuite,1a zone Nord d'Hati est le prolongement
de la c8te nord de la.R6publique dominicaine qui accueille
deux millions de tourists, surtout & Puerto Plata, sa plus
grosse ville touristique. Les tourists de Puerto Plata
aimeraient bien avoir la possibility de venir visitor la
Citadelle et si possible de passer un ou deux jours dans
notre pays.
Pour cela, il faut construire en urgency la route
Ouanaminthe Cap Haitien. Iss etudes ont d6ji 6t6 faites
aux bons soins de l'Union europ6enne. Le financement lui
aussi est pret, et n'attend que la stability politique pour Stre
d6bloqu6.


Ouanaminthe qui avec sa contrepartie Dajabon en
R6publique dominicaine, peut devenir une villeindustrielle
oh s'6tabliraient des zones branches, des zones industrielles
pouvant attire la population et d6sengorger le Cap Haitien
et d'autres grades ville du pays.

Ce qu'on attend de Labadie ?
Avec ses deux bateaux d'une capacity de 3.500
personnel chacun arrivant deux fois par semaine, la Royal
Caribbean Cruise peut devenir an 616ment moteur du
d6veloppementdutourismedanslar6gion.
Iss 43 invites afro-amricains qui sont arrives A
bord del'Explorer of the Seale jeudi 9 aoat 2001, out une
mission bien precise. Ce group est une sorte de "base"
du Black Caucus. Ce sont eux les activists qui organisent
les operations de collected de fonds. Ce sont eux qui por-
tent les revendications par deviant le congras am6ticain.
Eh bien, aujourd'hui nous comptons sur eux pour qu'ils
aillent au Congrbs ambricain, dans les media pour dire
qu'il y aun phlerignage quela race noire doit accomplir A
la Citadelle. C'est un pays od des enclaves noirs se sont
un jour r6volt6s et out conquis leur independence. Voild
le message ...
On essay done d'int6resser ces cong6ndres &
I'61aboration duproduit touristique Ametire sur pied, pour
que l'entreprise soit viable.
La communaut6 afro-am6ricaine des Etats-Unis
represented un march de 40 millions de personnel qui
constitute la 6 kme puissance financibre du monde.
proposes recueillis par Elsie Eth6art)


Lettre ouverte & LUCK MERVIL
sicales auxquelles vous l'identifiez. Ilne suffit pas de metire g6n6ralement I'enfant ignore de la francophonie, n'6tait-ce
des tambours sur du lady marmalade pour transformer un pas l'ultime occasion de mettre un peu de baume sur ces
vulgaire bouillon en pit6 en pot. Cela suscite aussi notre nombreux musicians gal6riens qui subissent I'ostracisme
critique envers ceux qui, volant mettre en relief la musique des radios priv6es ? D'encourager cet schne locale
om noire, organisent de tels spectacles au risque de ramener antillaise en proie A un manque de reconAssance ? It ne
ceHe-ci A un niveau essentiellement dantesque. Or, la fant pas seulement vivre la musique ou enc e en demeurer
cul- musique fait parties d'une culture et traduit, et parfois trait, au niveau profane. Proposed un flop aussi ficel6 aux
fait le rapport d'unpeople avec l'anivers social et physique qui FrancoFolies, ne rend ni service A la culture dont la dite
me l'environne. D'ot I'int6rat pour les communaut6s de musique est originaire, ni au destinataire. En r6alit6, elle
mis pratiquer, d6fendre et promouvoir leurs different rythmes les alike tous les deux puisque la musique afro-antillaise
vez dans la soci6t6 d'accueil. C'est-h-dire de les experimenter, volue aux merges d'une consideration singulibrement
ise les partager A la manibre de ceux qui s'initient aux arts de folklorique, malgr6 la turbulence des syntheses, routes ses
r de 1'inde bouddhiste et dravidienne. Ceux-lk n'apprennent pas influences d6terminantes et les fusions modernes. Les
les sculement A vivreles tonalit6s effective, les movements artistes afro-antillais n'ont toujours pas rdussi & obliger les
en rythmiques de ceux-ci, mais qui plus est, s'initient structureshr6viserlejugementpr6judiciablefaithleurart.
en frdquemment A la culture du people dont ils 6pousent en Un art si solvent d6cri6 comme du" word beat ", veritable
des quelque sorte l'e'l6ment fundamental cultural. 11 s'agit la fourre-tout brassant dans le m8me panier A crabes tout ce
ent d'un rdel change entre individuals, entre peoples vivant dans qui n'est pas de la salsa. L'occasion vous 6tait offered de
, la une soci6t6 commune. Force est de faire ce constant amer faire d6couvrir A la soci6t6 qu6b6coise tous ces rythmes
ont que vous ne sortezpoint du cliche du conceptracoleur d'une riches tel le kompa, le zouk, le rara, le gwo-ka, la biguine,
ion fate gratuity en plein air. Isrsque ces Messieurs dela Ligue la mazurka, le ragga, pratiqu6s A longueur d'ann6e par des
tes des Noirs, en mal de publicity, pr6fbrent se battle centre groups que vous connaissez d'ailleurs trbs bien. Au
mu~ des caricatures, que la musique afro-antillaise es t (Voir FrancoFolies / 16)


ITOURISME ET~ DE VELOPPEMENT


Le Plan de dive oppement
CAP-HAITIEN, 8 Aott / e Parmi les au
- C'est quoi le Plan de comprises dans le d6v
diveloppement dela R6gion Nord? JR. de la zone Nord, il fau
Nous avons consultIsslie Voltaire, Ministre des Haitiens Libert6, avec le Fort D
a
vivant A l'Etranger. Ce plan compared deux aspects aroport. sa baie. h Baie de Fort Libert6 est I'une des
principaux : d'abord la rehabilitation de la ville du Cap Mais d'ot vient le financement pout tout cela? au monde. On peut done y construire d
Haitien dans un premier temps; ensuite le d6veloppement Cet a6roport va 8tre rendupossible, d'aprbs Isslie touristiques, avec touted sorts de attraction
s
dela zone Nord. Voltaire, grice hun partenariat secteur priv6 secteur pub- la baie peut abriter une marina de port6e int








| CHANCES


d


I1yo'Md


/

City of Miami Housi Mm rCeroediTTao t Wan o ttee organize une R6union
10 kme 6tag alle Ampalende conference
.
Miami, Honda 33130
Iss suj smDiv as on tta Peme t du r81e du comity, de ses rbglements et de ses .
procedures
2- Discussion/ 6tablissement de rbgles de r6installement, ateliers, modifica-
tions on autres propositions en rapport avec les pr8ts non rembours6s
13- Discussion/ recommendation concernant le r6installement, les modifica-
tions on autres propositions concernant les pr8ts suivants qui n'ont pas 6t6 rembours6s
suivant les rbgles:
- Zogby et Pelaez Inan
- Hilary Ventures, Inc. Inan
- United States Aviation Inan
- OT 12, Inc. Inan
- OT 15 Inc, Loan
- Winwood Nine, Inc. Inan
- Alberto and Marfarita Inrenzo Inan
- Omar and Donna Sisto-Two (2) Inans
- E.Z. 100 Inan
-E.Z352Iman
- T. Cameron Jacobs / John B. McVeigh Inan
- Et autres pr8ts pouvant Stre pr6sent6s au Comit6.
Iss personnel intresses sont encourages & assisted Alarencontre. It site dela
rencontre est accessible aux handicaps. Pour toute information additionnelle, vous
8tes prids d'entrer en contact avec le Department of Community Development au
(305) 416-2080 (AD No. 09770)
----- --
BAYCO AUTO SALES
9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147 )lESEL .
OFFICE (305) 836-4333
SPECIALIST
FAX (305) 836-0230
u ro sm.. ses E-MAIL: B A OL OM .4X4 VEHICLES


L'actualiti au quotidien de bon matin
6: 30 A.M. AU PIPIRIT CHANTAN

7: 00 A.M. Milodie Matin

103.3 FM Port-au-Prince, HMti
Tel 221-8567 / 8568 / 8596 FAX 221-0204


Mercredi 15 Aott 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 28


Page 12


' Apropos
(Transferts ... suite de la page 8)
patrimoine on une satisfaction des besoins, soit de
numbraires, soit de services en nature resultant d'une ini-



o d"""i". "te
""2 lu di & nkso
ts tir6s des valears mobilibres,1es gains r6els surles rachats'
sessions et ventes de titres,1icences et brevets, les actions
de meme quela plus-value resultant de la vente immobilibre
su de touted operations se rapportant aux biens
unmobiliers.


ictivit6 rentable. 11 est vrai que le sens des terms fiscaux
reste hl'appriciation deleurs utilisateurs enl'absence d'une
toi interpretative propre A les clarified. Mais leur m6susage
peut 6galement conduire A des actions tardivement
0 regrettable. Un example bien simple : la "pension" figure
sur la liste des items imposables; or elle est une allocating
insaisissable et incessible sur laquelle l'Etat, g6ndralement


n pr amunmpo8 don te 1 e u
9
paiementAdedl mp8t sur sprpauc rationale g6ndratrice




1 d dmbHae i aim
co 8 ina quit ad intpadeHem b
o 6rit6 social, but ultime de ses demarches. Les
pr sp 6 di t le
H sdeme mon sdp dn ndpquem nmparmus
d6termin6 de la population, celui le plus d6favoris6 et le
plus d6muni, horns leurs effects att6nuants sur l'6tat


Pe onnaires atent6s de fonds requs du public en
E 'ex 1
l'o dce RA e rsrd vbTc etsno ace de
96cipiendaires d'6moluments trbs variables qui s'6reintent
d6ji & abouter leurs d6penses.
La tion l'on se ose done est celle de
savoir s'il s'agit d'unimp8t
sur le revenue frappant
directement les r6cipien-
daires, ou d'une contribu-
t et PretS tionciviquenonfacultative
que verseraient les
bienfaiteurs par le bials des
interm6diaires, mais dont la
riversibilit6 toucherait
finalement les b6n6fi-
ciatres.


aux personnel physiques que morales, comme l'exige la
Lox. Toutefois, les cables imposables dolvent Stre
rigoureusement scruties, analyses afin quela contribution



n1aenma n Dan o aib se s I asdlb da ha
pmsices sm draw tv an wanskas 4D 6s cet undr
d'idde:
1- Tout Haitien (ou stranger) vivant en Haiti, qui
ne travaille pas, mais marge d'une fagon quelconque, et A
des fins di aux pay srdd[nstidtutions privies on de
tell ils

istence parasitaire, vivent des renters que leur octroient
r6gulibrementles ONG,1es IRI, et consorts. Nos lois fiscales
n'exemptent queles institution gouvernementales 6trangbres
definaricementetles organisms financiers international
leconnus parle government haitien, "qm auraient conseinti
des pr8ts a des personnel physiques on morales exergant
dans le pays une activity commercial, industrielle, agncole
ou6ducative". Si ces renters disposent de revenues suffisants
pour pouvoir vivre sans s'dchiner, ils ont des competes &
rendle et des imp8ts A payer & Un Etat trop tolerant, trop
indulgent, dontles besoins d'argent sont des plus pressants.
2- Les Haitiens et les strangers qui construisent
des maisons et des appartements qu'ils louent en devises
6trangbres, seront non sedement astreints au pavement de
l'imp8t locatif en vertu du D6cret du 4 novembre 1974 sur
la Contribution financibre des propri6t6s b&ties, mais
6galement Al'imp8t sur le revenue & percevoir sur les lovers
qu'ils encaissent, ce, en vertu des dispositions du D6cret
r6gissant I'Imp8t sur le Revenu dont nous avons d6ji
mentionn61e premier article.
3- Les usuriers, les cr6anciers gagistes et
h oth6caires qt Tgent 1 6cooT cement fdaib en
nantissement, et accroxssant leur patrimoine; ils satisfont
pleinement leurs besoins au grand m6pris de leurs
redevances fiscales.
4- Iss tenanciers de borlette, dontles ... banquets"
veulent dire grand chose et toute chose.
en raiso d Imur c nts -ldeTh mlea
(voir Transferts / 16)


Devant subvenir
aux charges publiques,
1'Etat haftien, consid6r6
tulnke tout co7e)
sance pubhque et dont
l'6conomie est, de plus,
grevee par les bailleurs
international, exercera
son privilege de chercher
Idummons eve o
immddiats, s'adressant tant


I


Les transferts imposables


Avi Reyinyon PIblik
KONTE MIAMI-DADE CHANJMAN NAN LIZYA DISTRI YO

Lindi, 20 Dawou, 2001
North Dade Regional Library
2455 NW 183 Street
7:00 p.m.

Madi, 21 Dawou, 2001
West Dade Re ional Libra
9445 Coral Way
7:00 p.m.
LIndi, 27 Dawou, 2001
South Dad6 Government Center
10710 SW 211 Street,, Auditorium
7:00 p.m.

Jedl, 23 Dawou, 2001
North Miami Beach Library
1601 NE 164 Street




Reyinyon sa a se pou tout rezIdan yo kepab bay opinion yo an
pibilk sou keksyon pwoseals chanjman nan IIzy6 distri yo. Pou
pils enf6masyon tanprl role 305-375-5311.
Pou nou jwenn enfamasyon an fam aksesib ozat6 ent6pr&t pou
moun soud, tanprl role 305-375-5311 omwen 4 jou an avans.





Points de Vente Harti en Marche .
Miami Pompano Beach Fort Iauderdale


tia en arc e o o.


Radio /
Port=all-Prince
Mdlodie 103.3 FM
de 5:00 h minuit
Tous les jours
7 jours sur 7
Musique retro, Jazz,
compass, salza, hiphop,
la bonne humeur est de

captez M61odie et votre
vie ne sera plus la m8me...
Chicago

Radio I'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 & 6:00
mo e anglaiF
bulletin de nouelles
Haq Fouch6

bullMeo f u9v Iles
Lionel Ch6ry
Mod 50role
Nouvelles
Lionel Ch6ry
New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 m
Te'1516 333 1487
New York

Horizon 2000 Plus
WLIR

ev Os day
9:00 m

New York
Haiti
Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am
Ha'iti en Marche
En vente dbs le mercredi
A Miami, Port-au-Prince,
Chicago Boston New
York Montr6al
Paris Bruxelles
Berlin Genbve
Pour Stre A jour
avec l'actualit6,
abonnez vous en nous
appellant:
305 754-7543
(305) 754-0705

.


MIAM
REYINYON PIBLIK KOMITE DETID
MINISIPALITE ZbN
REDLAND

Madi, 2 Dawou

Madi, 28 Dawou
7:00 P.M.
Rediand Middle School
16001 SW 248 Street
Komite Detid Minisipalite Z6n RedIand ap f6 yon rech6ch pou yo jwenn
opinion piblikIa sou kestyon enk6pore z6n Palmetto Bay. Komite an pral bay
rape sou ki pwen yo rive ak pran komant6 ak kestyon nan men pibilk la.
Pou e
da b Il6t kons4y kominoth gendwla la. Tout reyinyon sa yo gratis epi
Pou shvis ent6pr6t moun soud sk materyo nan yon 16f f6m pi aksesib, rete
305-375-2842 senk jou an avanade reyinyon nou pale an. Si gen yon mouri
ki to decide f6 ap61 an nenp6t desizyon ke yon asanble, ajans, ozal6
komisyon to pran sou nenpbt koze ki to diskite nan reyinyon an, ap bezwen
yon dosye de reyinyon an. Moun sa a genyen pou li f6 si ke yon dosye mo
pou mo reyinyon f6t, sa vie di de temwayaj ak prby ki to f6 li pran desizyon
pou lale nan ap61 la.





blVestigator private. No surveillance.
Creole speaking. Computer literate.
Extensive travel throughout Florida.
Fax resume to (813)948-3900
OT eHISil
OCOS 1 ROl.COIII
3 9


Communique de Presse
GINSA, le group des investisseurs du Nord S.A.
announce son entire sur l'internet avec
ginsaonline.com.
GINSA qui oeuvre dans different secteurs de
l'Economie au Cap-Haitien dont la construction avec
Bitinord S.A. 1'h8tellerie avec Habitation Labadie et
le shipping maritime avec Cap shipping S.A. espbre
avec ce nouveau moyen 61ectronique, r6introduire sa
Soci6t6 au public et anssi, se faire connaltre advantage.
En plus du site web ginsaonline.com, GINSA
aura sous pen, comme novel outil un CD rom
contenant les informations vitales du Groupe et de
chacune de ses companies, comme les addresses et
contacts ainsi qu'ane description de ses nouveau
projects. It lancement official auralieulors d'un cock.
tail d'inaugurationle vendredi 14 september 2001 A
I'Eclipse du Cap Haitien dbs 20 heures.
Renseignements: Martine St-Victor, Relations
Publiques GINSA
Tbl: (954)733-3113 Fax 9547337495
e-mail: MSVGinsa@aol.com
T9e S3A-113
Haiti
(509) 262 26567
(509) 262 6351


Radyo Lakay lanm
www.radiolakay.com'
Pa ezite ekri nou
pou voy reyaksyon on ak
poun kapab fb
wo nan bon


Lisez
Haiti en Marche
pour 8tre bien
inform


Mercredi 15 AoGt 2001
H i M h VlXV N 28


I


NOS petites announce class es |


Page 13


.
Avis

Commonwealth of
Massachusetts
The Trial Court
Probate and Family Court
Department
Plymouth division
D k SW lons DV
Publication and Mailing
Roosevelt erre-Louis

v
Yanick Pierre-Louis
Defendant
To the above named
Defendant:
Yanick Pierre-Inuis
A complaint has been
presented to this Courtby
Roose 1 Pierr Inuis

she g diss the
An Automatic Restraining
Order has beenenteredin
this matter preventing you
from taking any action
which would negatively
impact the current
financial status of either
party. Please refer to .
Supplemental Probate
Court Rule. You are
required to serve upon
Attomey Catherine Becket
God Attorney for Plaintiff
whose address is 1354
Hancock Street # 207.
Quincy, MA 02169
your answer on or before
October 9- 2001 If you
fall to do so, the court will
proceed to the hearing and
adjudication of this action.
You are also required to
file a copy of your answer
a the office of the Register
of this court ad Plymouth.
-Witness Catherine P.
Sabatis, Esquire, First Jus-
tice of said Court at Ply-
mouth this 16th Day of
July 2001
Register of Probate court
Robert E. Mc Carthy


.
MedecinS
Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynicologie
Accouchement
Operation pour
fibrome Family Planing
Ligature des trompes
CTiron simmCumage
l'
Nous 1 ums
sores d'assurance ainsi
que la carte Medicaid
pourles femmes
enceinte mNo aladses

h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertiates Shopping

(305)751-6081

Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dalles
go 77

Musique
Ha'itiando Vol.3
right on schedule

Visit our website:
including the acclaimed
hit "GWO PWEL"

Fred Paul


Boulan erie

Boulangerie
Jean Marc


57 Avenue MuHer
Port-au-Prince, Harti
6 kabich
pain au beurre
manchette
Bagel sur commander
T61:
4092-4685
403-1958


Radio
Pou Koalisyon an:
Dahoud Andre,
718-284-2255
KoalisyonAyisyen
ano e ss Tadyo
Emisyon an ap fst
chak M6kredi 8pm-9pm
son Radyo Lakay
ki sou 96.3 bann"Sub-
Carrier" FM. Se
ap yon ennsyon
bileng, kreyM ak angle.
Emis sa a
yonfowbmynuadra
puMK ahyon an
tankou- maspinay lapolis,
lanmb '
mosankinan
prizon, biznis prison an'


militarizasyon
lekbl nan kominote
nou yo, pwobl6m chofe
i,
macha lo It
enjistis ak krazezo.
Menm si oupa gen
Radyo Lakay oswa oupa
"ork No moun
ki jwenn email sa a kapab
koute
emisyon an "an
dirsk" chak MAkredi swa
tinTla n sit


SEmployment Offer I


MIAMFA

REYINYON PIBLIK KOMITE DETID
MINISIPALITE ZbN PALMETTO BAY

Jedi, 23 Dawou
Ak
Lindi, 27 Dawou
7:00 P.M.
Southwood Middle School
16301 SW 80 Avenue

Komite Detid Minisipalite Zbn Palmetto 13ay ap f6 yon rech6ch pou yo Jwenn
opinion piblik la sou kestyon enk6pore zbn Palmetto Bay. Komite an pral bay
rap6 sou ki pwen yo rive ak pran komant6 ak kestyon nan men piblik la.
Pou enf6masyon rele Sylvia Crespo-Tabak nan (305) 375-5143.

Plizyd manb 16t konsby kominoth endividy61 gendwa la. Tout reyinston sa yo
gratis epi ouvb a piblik la epi.
Pou s6vis ent&pr6t moun soud ak materyo nan yon 16t f6m pi aksesib, rele
305-375-2842 omwen senk jou an avans de reyinyon nou prale an. Si gen
yon moun ki ta decide f6 apbI a nenpbt desizyon ke yon asanble, ajans, ozald
komisyon ta pran sou nonp6t koze ki to diskite nan reyinyon an, ap between
yon dosye de reyinyon an. Moun sa genyon pou li f# si ke yon dosye mo pou
mo reyinyon an f6t, sa vie di de temwayaj ak pr&v ki to f4 li pran desizyon
pou lale nan ap&I la.






I Offe d chat I


BANQUET DE L'UNION HAITIENNE S.A.

OBJET: ACHAT PAR LA UNIBANK S.A.
DE 100% DES ACTIONS ET
DE 100% DES DEBENTURES (DETTE SUBORDONNEE)
DE LA BANQUET DE L'UNION HAITIENNE S.A. (BUH)


Mercredi 15 Aoxit 2001


Page l4


OFFRE MINIMUM FERME ET GARANTIE
US$7,000,000.- soit US$ I 6.92 par action
ordinaire (ou 406 gourdes au taux de change
de 24 gourdes/dollar), aprbs reimbursement
des < (dette subordonn6e) de
US$4,500,000.-

OFFRE MAXIMUM US$9,500,000.- soit US$33.84 par action
ordinaire (ou 812 gourdes au taux de change
de 24 gourdes/dollar) aprbs reimbursement
des < (dette subordonn6e) de
US$4,500,000.-

Aux 2,000 Actionnaires de la BANQUE DE L'UNION
HAITIENNE
Aux actionnaires petits, moyens et grand, femmes et homes
Aux actionnaires retrait4s
Aux actionnaires repr6sentant les Fonds de Pension
Aux actionnaires professionnels (m6decins, ing6nieurs, agronomes,
avocats, etc...)
Aux actionnaires commergants et industries .
Aux actionnairesvivant A Port-au-Prince, dans les villas de Province
et hors d'Haiiti

La UNIBANK, Soci6t6 Anonyme de Banque,
Consid6rant la mise en march de la Banque de I'Union
Haitienne S.A. (BUH) et I'invitation faite & la UNIBANK de
participer A I'appel d'offres y relatif;
Consid6rant qu'une condition essentielle du d6veloppement et
du progrbs des marches financiers est la complete divulgation et
la transparence de I'information de fagon A permettre aux
investisseurs de faire des choix en toute reconnaissance de cause;
Consid4rant qu'il imported d'offrir les meilleures options possibles
aux investisseurs afin de faire jour, en toute bquitd, la .
concurrence entre les offres;
Consid4rant la n4cessit4 de permettre 6 tous les actionnaires
indistinctement, et en particular aux petits porters d'actions
et aux repr4sentants institutionnels de petits investisseurs (les
Fonds de Pension), de bbndficier des conditions les plus avanta
geuses pour leurs actifs financiers durement gagn6s et 6pargnis;
Consid6rant le Code de Diontologie en vigueur A la UNIBANK,
qui exige la protection de routes les personnel physiques ou
morales avec lesquelles la UNIBANK traite;
Consid6rant, en particulier, I'article 2 du Code de Dbontologie
..- qui precise que < constituer la pierre angulaire du comportement tant de la
UNIBANK que de ses repr6sentants>;
Corisiddrant I'annulation de I'Assemblie G4ndrale Extraordi
naire de la BUH du 7 juillet 200 I pour irrigularit6s et absence
d'informations transparentes et completes;
Consid4rant la convocation en Assembl&e G4ndrale Extraordi
< naire des actionnaires de la BUH et le premier point de I'ordre
du jour public dans I'4dition du Nouvelliste du vendredi 3 aoGt
2001 (No 36255) ainsi libell: < tions et dettes subordonnbes de la Banque de I'Union Haitienne
S.A. par d'autres banquet>;
Consid6rant que cette nouvelle Assembl6e devra d61ib6rer en ,
toute transparency et en pleine reconnaissance de routes infor
nations relatives aux offers;
Consid4rant la solidity et la capacity financibre et technique de
la UNIBANK, tels qu'en t6moignent ses liquidit6s, son niveau de
fonds propres et sa rentabilith;


Consid6rant la constitution parla UNIBANK A la Bank of
America (BOA) de deux d6p6ts respectivement de US$7.0 mil
lions et de US$2.5 millions pour r6aliser I'acquisition de la BUH;

Informed les Actionnaires de la BUH de ce qui suit:

I) Signature d'un accord d'achat:
En cas d'agr6ment de I'offre de la UNIBANK par la prochaine
Assemble G6n6rale Extraordinaire de la BUH convoqu6e pour le 18
ao0t 2001, la UNIBANK est pr&te A conclude, dans les huit (8) jours
suivant I'Assembl&e, un accord d'achat de la BUH, A un prix variant entre
un minimum de US$7,000,000.- et un maximum de US$9,500,000.-

Le prix ferme minimum de US$7.0 millions se decompose comme
suit: US $2.5 millions pour les actionnaires, repr4sentant US$16.92
par action ordinaire (ou 406 gourdes au taux de change de 24 gour-
des/dollar), et US$4.5 millions poui- le reimbursement de la dette
subordonn4e (< lions qui pourrait porter I'offre global A US$9.5 millions soit US $33.84
par action ordinaire (ou 8 I 2 gourdes au taux de change de 24 gour-
des/dollar) est sujet aux ajustements resultant du contrble des lives par
les auditeurs externes agr66s.par les parties, et par la UNIBANK.

2) Modalit6s de Paiement:
Une fois I'accord d'achat de la BUH conclu, et I'autorisation ob-
tenue de la Banque de la R6publique d'Haiti (BRH-Banque Centrale), la
UNIBANK paiera cash le montant ferme minimum de $7.0 millions de
dollars d&ji disponible sur un compete A la Baink of America (BOA), dont
US$2.5 millions pour les actionnaires et US$4.5 millions pour le rem-
boursement de la dette subordonnbe.

En ce qui concerned le montant additionnel de US$2.5 millions,
sujet A ajustement et payable aprbs contrble des lives, il sera garanti par
le d6p8t du m&me montant maintenu A la BOA et dont les int6r&ts
reviendront aux Actionnaires de la BUH A partir de la date de la signa-
ture du contract d'achat. Tous les adjustments qui pourraient Stre pro-
pos6s durant la phase expertise seraient d6duits de ce d6p6t de ga-
rantie. En aucun cas, les ajustements ne pourront exc6der US$2.5
millions, garantissant ainsi le prix ferme minimum offers, soit $7.0 mil-
lions (ou 406 gourdes par action).

3) Information suppl6mentaires:
Tout Actionnaire de la Banque de I'Union Haitienne S.A. (BUH)
d4sireux d'obtenir des informations suppl4mentaires ou 4claircisse-
ments sur la pr4sente note est prid de s'adresser au:

Conseil d'Administration
UNIBANK S.A.
I 57, rue Flaubert P4tion-Ville, Haiti
Tel. 299-2052 / 299-2082 Fax. 299-2069
e-mail: board@unibankhaiti.com

Port-au-Prince, le six ao0t deux mille un (6 aoit 2001).

Pour le Conseil d'Administration
de la UNIBANK S.A.

F. Carl Braun
President

Note information de la UNIBANK aux Actionnaires de la Banque de
I'Union Haltienne S.A. (BUH)


NOTE D'lNFORMATION


118 UNIBANK
115 *****


a 11$ NIBANK








DOLEANCES |


at en ar e o.


aucun doute leur m6contentement. Tenez, je suggere que
les autorit6s d6cernent une m6daille, par exemple1' << ordre
des martyrs duTomisme n, aux travailleurs international,
aprbs un s6jour d'aumoins vingt-quatreheures dans le pays
!
J'allais oublier. Je prends des potions magiques
pour la haute tension. Vraiment, il va falloir que je prenne
le temps de la mesurer car depuis mon arrive elle a dG
monster d'un cran !
Sur une table m6tallique branlante A quatre patties,
celle sur laquelle je mange, un magnifique bouquet
multicolore mais inodore subit sans coup firir les varia-
tions de temperature et de degr6s hygrom6triques. Ces fleurs
en matibre plastique me sourient et me lancet un d6fi, celui
de la survive en milieu non hospitalier !
Mais au fait, oft suis-je excitement ?
Dans un h8tel en construction, plus loin queld oix
vous pensez, en Haiti.

FIN

Haiti en Marche

Soyet les mieux informs


REQUEST FOR PROPOSALS
MIAMED RFP # 315
g
Financial Consultant to Review Convention Develop-
ment
Tax and Other Tourist Tax Forecasts
Miami-Dade County ("County") is negotiating wth a
major league baseball team ("Team") to build a new
state-of-the art 40,000-seat retractable roof baseball sta-
dium, and 1.500-space parking garage in downtown Mi-
anni. It is contemplated that one of the funding sources
that will be pledged to the financing of the project is the
Convention Development Tax (CDT), which is levied
pursuant to the provisions of Flonda Statutes, Sections
212.0305, and Miami-Dade County Code, Article VI,
Sections 20-60 through29-83.
The CDT is levied at the rate of three percent (3%) on
rentals charged to every person who rents, leases or lets
for consideration any transient lodging accommodation
(hotel, apartment hotel, motel, resort motel, apartment,
apartment motel rooming house, mobile home park, rec-
reational vehicle park or condominium) for a term of six
(6) months or less.
The County is seeking a financial consultant to review
the CDT receipts and to prepare a projection of these re-
ceipts over the next five and ten year periods. In addition,
the County is seeking validation of a 40-45 year forecast
produced by the County. The County may also ask the
consultant to project other tourist-related taxes, including
the Tourist Development Tax (Florida Statutes, Section
125.0104) and the Professional Sports Franchise Facili-
ties Tax (Horida Statutes, Section 125.0104 (3)(1) over
similar time periods.
It is anticipated the County will issue an agreement for a
one (1) year period plus two (2) one (1) year options to
extend the term at the County's sole discretion.
A Pre-Proposal Conference is scheduled for August 14,
2001 at 2:00 PM (local time) at 111 NW 1st Street, 18th
Floor, Conference Room 18-4, Miami, FL33128. Atten-
dance is recommended, but not mandatory. The contact-
ing officer for this RFP is Andrew Zawoyski at (305)
375-5765.

Deadline for submission of proposals is Augut 24, 2001
at 2:00 PM (local time) at Miami-Dde County, Clerk of
the Board of County Commissioners, 111 NW 1st Street
17th Floor, Suite 202 Miami, Florida 33128-1983. The
RFPis subject to the County's Cone of Silence Ordinance
98-106.

The RFP document, which will be available starting July
27, 2001, can be obtained through the Vendor Informa;-
tion Center (VIC), Department of Procurement Manage-
ment, 111 NW 1st Street, Suite 112, Miami, FL 33128-
1919 at a cost of $ 10.00 for each solicitation package

an man cd e forea rmeqtudaStotre edthe
Service. For your convenience, VISA and MasterCard are
accepted. To request the solicitation package through the
United States Postal Service, mail requests with the fol-
lowing info : the RFP number and title, the name of
p a andl on ng pbwson comeetebadPdasdom&
a $ 15.00 check or money order made payable to: Mi-
ami-Dade Board of County Commissioners.

Miami-Dade County requires business entities to com
plete a registration application with Department of Pro-
curement Management prior to award of any contract, as
failure to register may result in the rejection of the Pro-
posal. For assistance in registering, contact the Office of
Vendor Assistance at (305) 375-5773.


F
A
M h V21 V N 28


rage 1s


quarante-cinq. Ext6nu6, ne songeant qu'hl'air climatis6 et
hune bonne douche froide de toute fagon il n'y a << douche
chaude a que lorsque la journey est ensoleill6e.
Je rentre dans ma chamber.
b climatiseur d'air est M'arrat J'essaie delefaire
d6marrer. Rien ne fonctionne.
Dans la salle de bains, 1'eau du lavabo ne coule
toujours pas et la pomme de la douche ne laisse toujours
passer qu'un timide filet d'eau. Pas de serviettes pour
s'essuyer et le carrelage de la salle, fort sale, n'a pas 6t6
nettoyd ...
Je vais voir l'administrateur ...
Pa gen dlo, pa gen kouran, pa gen sbvybt, pa gen,
pa gen
Je suis vraiment fich6, mais sans le faire voir.
Je command un Coca-Cola (pourquoi est-il done
impossible de trouver une bouteille d'ean mindrale ?). Je
bavarde un peu avec des amis, command mon diner Ame
.
faire server dans la chambre.
Dans ma chamber, il fait une chaleur torrid et je
suis fort m6content. De nombreux moustiques virevoltent
ici et 14, reprenant leurs forces sur les murs blanco de la
chambre.
Je prends un Rapport annual de ma companies
et 6crase un & un les moustiques. A la fin de
I'extermination, les murs blanks seront macul6s de
moustiques 6cras6s. Il est 6tonnant qu'une si petite
bestiole laisse une tache si noire. Je ne peux pratiquement
tous les tuer, il en reste done encore.
J'6teins l'unique lampe de ma chambre et
.
3'allume l'unique lampe de la salle de bains afin que les
moustiques y soient attir6s. Puis au bout d'un moment,
je referee la porte sur leur volibre-mouroir.
Je vais demanded h l'administrateur si je peux
avoir une bouteille d'a rosol anti-moustiques. 11 n'en
ade
poss pas ...
Subitement, derechef, panne de courant. C'est
l'obscurit6 to tale. La radio s'arrate,1e climatiseur s'arr8te,
et je ne sais ou se trouve malampe-torche que je cherche
& titons sur les deux lits. Je finis par la trouver.
Le server vient m'apporter une premiere
. .
bougie, plus revient m'en apporter une deuxibme, et
reprend la premiere ... Et pourquoi done ?
Avez vous des allumettes ?
Wi, me dit-il.
J'6teins la boogie par measure d'conomie. En
as d'urgence, avec les allumettes, je pourrai l'allumer
de nouveau.
Dans la cour de l'h6tel, c'est la nuit complete,
pas delumibre de sdcurit6, et jen'entends personneparler,
Celafait strange. Un moment, j'ai pens6 quel'h6tel allait
Stre attaqu6 par une bande de zinglindos.
Par lafenSire de la chambre je regarded en direc-
tion du sous-commissariat de police. Pas de lumibre ...
saufles phares des rares voitures qui passent.
b server m'apporte mon diner : du cabri
.
accompagn6 de bananes presses et d'une salad a
laquelle je ne touche pas. Et aussi ma bouteille de Coca-
Cola que j'attendais d6sesp6r6ment depuis plus de une
heure et demie.
Je dme tranquillement. Seul
.
J'at plusieurs textes hpeaufiner mais je nepeux
rienfaire sans la complicity del'eTectricit6. Je me couch
done.

qui vientE o d pd pTul db ulte
croire que l'hatel n'en posside qu'un seul et unique
exemplaire, comme par hazard, oubli6 dans ma chambre.
11 est vingt-et-une heures et je m'endors du
sommeil de l'homme 6puis6, disons m8me trbs-trbs
epulse.
Puis je me reveille A cause d'un grand tumulte :
le climatiseur d'air fait grand bruit, la radio tonitrue, la
lumibre m'aveugle. Il est vingt-deux heures excitement.
Je n'ose trop m'6veiller de peur de ne pouvoir me
rendormir. Avec un seul ceil overt, tel un zombie, je vais
6teindre la lumibre et fais taire la radio.
A plusieurs reprises durant mon sommeil, d'une
seule oreille, j'entends des moustiques foncer sur moi
avec des vrombissements d'avion en piqu6.
Je me renders mais ... me reveille en pleine nuit.
11 fait st froid que je dois me lever pour aller r6gler le
climatiseur. Il est trois heures ... A ma pendulette.
Dbs potron-minet, je me reveille. 11 est cinq
heures. Depuis, je joue de l'ordinateur.
Ainsi se passa ma journey du 2 mai 2001 dans
.
un h8tel dont I'actuel propri6taire veut en faire un cmq-
6toiles Le chemin pour y arrived sera long et sem6
d'embriches et, entre temps, les clients manifesteront sans


TOURISM

Par Rend de Nauroy
11 est une nuit ...
Je me reveille subitement !
Je cherche dans l'obscurit6 ma lampe-torche
6gar6e sur le carrelage pour constater A ma pendulette de
voyage qu'il est quatre heroes quarante-cinq du matin ..'
Je me reveille A cause de l'arr8t du climatiseur
d'air. L'absence de sonronronnement est aussiremarquable
que son bruit permanent -lorsqu'il fonetionne, bien sdr.
J'ouvre la radio que m'a confine une anne.
Un pr6dicateur semble se ficher. Je comprends
deux mots sur trois.
Jezi Kris se fis de Dye ... Bondye kreye tout bagay.
Je veux prendre ma douche mais la pomme ne
laisse passer qu'un timide filet d'eau. Quant au lavabo,
depuis mon arrive, le robinet est toujours A sec. .
J'arrive cependant Ame brosserles dents et Afaire
un brin de toilette.
Mbsi Bondye ... continue l'imperturbable
pr6dicateur qui semble toujours r6p6ter lamame chose. Un
yrai moulin A pribres.
Au bout de quelques instants, la chambre se
transform en sauna, et j'ouvre les deux fenetres au prix de
mille difficulties techniques.
'Dehors, il fait frais, et les feuilles des palmistes
sont recouvertes de ros6e. Cela me fait penser au livre de
Jacques Roumain, Gouverneurs de la ros6e, 1e plus grand
crivain d'Haiti, me dit-on.
Acinqheares et quartonfrappeMaporteetsans
attendre ma r6ponse, un server louvre. J'avais pourtant
.
bien dit et r6p6t6 moult fois qu'on devait me servir le
petit dejeuner A sept heures. Peine perdue
Un gaillard noir comme de I'6bbne, long comme
an jour sans pain, m'apporte an grand pot de caf6, dubeurre,
une tasse et sa soucoupe, un plateau de fer rouill6 surcharge
de deux petits pains ronds, deux oeufs, deux bananes, une
fourchette et un couteau, deux serviettes de paper.
Is jour se Idve rapidement, et lalumidre blafarde
de l'unique ampoule central qui pendouille du centre
g60m6trique du plafond attire les moustiques qui
envahissent la chambre. H aurait falk que j'y pense
auparavant.
Je dois les chasser ou mieux, 1es 6craser entre la
deux mains. Un observateur qui me verrait de loin se
demanderait ce que je peux faire A me promener avec la
deux mains aux pauses ouvertes, 1'une face A l'autre,
distant de vingt centimetres. Voild comment il est possible
de tuer les monstiques I
II fait vraiment chaud et humide..
A quelques pas de ma fenatre, une companies de
cinq perroquets en cage discutent violemment. Dieumerci,
eux, ils donnent la nuit.
Is climatiseur d'air est toujours muet.
It prddicateur continue toujours ses j6r6miades.
Mbsi Bondye
8 fait toujours chaud et humide, et je suppose que
la journ6e sera 6prouvante.
Dans deux heroes excitement, une voiture viendra
me cueillir pour aller passer la matinee d'abord A mon bu-
reau temporaire, pois dans 1'aprbs-midi dans les mornes
pour assisted A des cours.
II fait vraiment chaud et humide.
Je suis A peine arrive au pays que d6jh j'ai des
rougeurs dans l'aine et sans doute autre part. Je ne peux
voir car je n'ai pas de miroir dans la chambre ... A la v6rit6
la chambre est plutSt d'ane construction bizarre.
Is bouton de la porte de la salle de bains est A
hauteur de ma poitrine, et la b6quille de la porte d'entr6e
doit 8tre lev6e au lieu d'8tre abaiss6e pour s'ouvrir.
De ma chambre, au rez-de-chauss6e d'an petit
edifice de b6ton peint en blanc, je n'entends aucun bruit de
larue, A croire que tous les habitats dorment encore.
J'ingurgite un caf6, et je returned A mon ordinateur.
Je mange une banana, et je returned A mon
ordinateur.

peur de r e a ee s 6 u as,
d'eTectricit6.
Dieumerci, dans ma chambre,1e circuit eTectrique
qui alimente mon ordinateur est different de celui du
climatiseur d'air
M6si de an lethn61... s'exclame le pr6dicateur.
Je ferme mon ordinateur. Je ferme la radio.
Je continuerai ce soir.
Il est sept heures quarante-cinq et le chauffeur est
d6ji arrive
A huit heures pile je serai prSt.

Il est un soir ...
Ce meme soir, je rentre hl'h8tel & dix-huit heures


MR journ~e du 2 mai 2001







I


ERVIL
pr6jug6s de la simple gesticulation facile. Une nouvelle
carribre s'ouvre finalement A vous : animateur de camp
touristique. Il est bien loin le temps on vous vantiez, A la
til6vision, la culture haltienne A travers ses rythmes &
Christiane Charest. Sans liberty de blimer, il n'est point
d'eToge flatter. Nous ne vous ferons pas l'honneur de vous
transmetire nos felicitations pour 1'organisation de votre
fate antillaise." A nos yeux, yous n'8tes qu"'un musician
parmi tant d'autres qui ve'hicule l'image marketing de la
musique afro-antillaise A un semblant de distraction, un phle
tremplin pour des artistes dont on sait pertinemment qu'on
en laissera plusieurs sur le tapis.
Sortez done de vos ambitions de succhs qui vous
font produire de la soupe au kilombtre et, redevenez un ar-
tiste qu'on a cru voir en vous A vos debuts : celui qui ne se
cherche pas, mais celui qui se retrouve.
Les animateurs de l'6mission SUN TROPIC (hic
inve, Jean Nonez, Dorothy Rhau, Fainice Thdodose) CISM
893 FM- dimanche 11h-14h
ericlov@yahoo.fr, jnf@videotron.ca, T61: 514 344-1101 /
332-0192

LEGAL ANNOUNCEMENT OF BIDS
MIAMI-DADE COUNTY
MIAM)DADE
a MIAMI, FLORIDA
Miami-DadeCountyFloridaisannouncingtheavail-
ability of the following bid(s), which can be obtained
through the Dade County Department of Procurement
Management, Vendor Information Center (VIC), 111
NW 1" Street, Suite 112, Miami, FL 33128 (Phone -
305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for
each bid package (see cost of each bid package below)
and an additional $5.00 handling charge for those ven-
dors wishing to receive the bid package through the
United States Postal Service. All requests by mail must
contain the bid number, title, opening date, the vendor's
complete return address and phone number and a check
dollar amount made payable to : "Miann-Dade Board of
County Commissioners."

Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope
or container and will be opened promptly at the submit-
tal deadline. Bids-proposals received after the first bid/
proposal envelope or container has been opened will not
be opened or considered. The responsibility for submit-
ting a bid proposal to Miami-Dade County on or before
the stated time and date, is solely and strictly there-
sponsibility of the bidder. Miami-Dade County is not
responsible for delays caused by any mail, package or
courier service, including the U.S. mail, or caused by
other
any occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be re-
ceived m the Clerk of the Board Office located at 111
NW 1" Street, 17* Hoor, Suite 202, Miami, FL 33128,
by no later than 2:00 PM on the bid opening datein
order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence"
in accordance with County. Ordinance No. 98-106

The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednes-
bySEFTEMBEROS,2001:
1331-3/05-OTR-SW Coatings (Decorative, Industrial
Cost : $10.00
Maintenance, Texture and Waterproof)
Furnish and / or Deliver .
This contract is State-wide.

The following bid(s) will open at 2:00 PM on
Wednesday, SEPTEMBER 12, 2001 :

4346-4/06-OTR-LW Automated Baggage Sortation
System Cost: $10.00
This contract requires Insurance.
Attendance at a Pre-Bid Conference / Site
Visit is scheduled on August 22, 2001 at
11:00 A.M., at the Stephen P. Clark Center,
Located at 111 NW 1^ Street, 186 Floor,
Room # 2, Miami, FL 33128. Attendance
is mandatory.
This contract includes Living Wage.

4512-2/05-OTR-CW Rental of Dust Control Products
Cost : $10.00
This contract requires Insurance.
This contract is County-wide.

6929-2/04-OTR-LW Landscaping & Lawn Mainte-
nance Service Cost: $10.00
This contract requires Insurance.
co Wa

For site visit information see invitation
to Bid Package Section 2.0 para 2.8.

6931-2/04-OTR Aviation Fuel Cost : $10.00
This contract requires Insurance


4
q

Bobby Express
RapkWEE ConjFance- et les Meillears Taur .
let c'est pronto pronto!
New York -
5401 N.E. 2nd Avenue T61' 7.58-3278 Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
629 N.K 125 St. 892-6478 Church 2825 Church Ave (718)693-3798
25 W ne T61 654-2800 asV 5 BSouMs veS 9 '7747
es se 524-1574 85 ape treet T61203-722-4925
604 25thStreet6554166 Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (2(13)324 2816
4873 sth Dixie Hwy 429-9552 Centre # 175
128 N. Flagler Ave W T6123-0865 / 22-7913/ 22-8855
19 South Oran Blossoms Trail (407)265-2100 Pour toute information, appelez Toll Free
ge 1-800-388-3875 ( Floride)
St Denis, Monis6al (514)270-5 1-800-427-2622 (New York)
3820 Henri Bourassa, Est (514)852--9245 Nap.1m
Massachusetts 506 11th Are N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immoka$ee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Malm Street Kemp Plaza (941) 658-9229
ErtM
2219 Fowler St (941) 461-0343
Quel que soit I'endroit sur la planted ots vous voulez envoyer
une somme parate pronto, Faites conflance &
BOBBY EXPRESS
'

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons do faire parvenir
immMiatement as vos cassettes, lettres, sacs desiz, gallons d'hnile
a tous ants a Maw

BOBBY EXPRESS *
dest 6galcanent me carte de telephone dant taligDe d'acc6s dest jamais occup6e. .
C'est tout implement le No.1 !


h


Pagel6


Mercredi 15 Aoxlt 2001


Lettre ouverte &
(FrancoFolies ... suite de la page 11) insignifiante A vos yeux q
contraire, vous avez pr6f6r6 le rejet de l'essence meme de 136mes FrancoFolies se tr
la musique antillaise pour vous rabattre sur des navrantes tourists de Cuba ? Un grou
adaptations, du cultural galvaud6, une execrable tentative plumage? Votre fate ant
d'escroquerie culturelle. La schne locale est-elle si


Apropos des transfers imp
o


dans l'int6r8t des compatriots vivant hl'6tranger il revient
& un pouvoir conciliateur de paver le chemin au retour des
exiles, volontaires ou non, qui, seront, tout comme les an-
ciens duvali6ristes absous, accueillis A ce meme bercail
sans qu'ils n'aient aucun soupcon de danger capable de
s'abattre sur eux d'un moment A l'autre. Iss lois sur les
strangers ne leur seront pas applicable : la taxe de depart
qu'ils paieront h l'abroport ne sera pas distinct de celle
que patient les autres. Une mainlev6e lear sera accorded de
interdiction qui leur est faite de b6n6ficker, comme tout
autre Haitien, d'une pension aprbs avoir fourni le nombre
d'ann6es de services en function des lois r6gissant la
matibre prices avant cells des Duvalier. Etcetera
Pour revenir A cet imp8t sur les transfers, il ne
frappera done que les Haltiens consid6r6s comme tels par
la Constitution non encore amended. Is non-Haitien ne
serapas imposable. Parallblement, des measures initiatives
seront prices en lieu et place des simple processes de
g trance intelligence. Ainsi :
L'Etat devra letter centre les expropriations
arbitraires. Certes, "I'expropriation estune operation ad-
ministrativeparlaquellelepropri6taired'unimmeubleest
oblige d'abandonner hl'Administrationlapropridt6 de son
bien, moyennant indemnity, lorsque l'utilit6 publique
l'exige". I.x I.ni du ler september 1951 accord un tel
privilege hl'Etatbaitien; unpropri6taire est d6possid6 par
avis du D6partement des Travaux Publics, aprbs qu'une -
commission sp ciale d'indemnisation ait status sur le cas
et 6valu6 1'immeuble. Mais lorsque des intrus avec la
complicity flagrant des arpenteursnotaires, juges depaix
- se substituent & eux pour s'approprier le bien d'autrui,
de tellers occupations indues ne sont pas des actes de
l'autorit6publique. Laplupart du temps, ces accaparements
sont difficilement attaquables, car les usurpateurs sont
d6tenteurs de litres de propri6ti & eux d61ivr6s par des
notaires malhonnates. Un recourse en justice dans le but
d'entreprendre une action en r6int6grande centre les
voleurs, n'aboutit le plus souvent qu'en faveur de ces
derniers vu qu'il existed une communaut6 d'int6r8ts
p6cuniaires entre l'usurpateur, le notaire et le juge. Ainsi
l'HKitien vivant hl'6tranger perd son bien, et ce bien est
irricup6rable. Ce n'est pas juste, et ce n'est pas non plus
le moyen le plus stir de souhaiter un prompt detour de nos
compatriots au pays natal.
L'apport financier, 6conomique des Haitiens vi-
vant A l'6tranger pourrait s'intensifier sans aucune men-
ace de l'Etat d'nnposer les transfers qu'ils effectuent
normalement; nos compatriots retourneront chez eux si
des guaranties leur sont r6ellement donnies pour leurs
personnel et pour leurs biens. Sans an Etat de droit, les
projects de d6veloppement resent des voeux pieux; et la
contribution massive qu'on attend des Haitiens d'outre-
mer qu'ils retournent en Haiti pour y investor ou vivrele
reste de leurs Ages, qu'ils continent harder A partir de
l'ext6rieur se fera encore attended aussi longtemps que
le champ n'estpas d6broussaillipour recevoir la semence
neuve et productive.
Alix Ambroise -


(Transferts ... suite de la e 12)
pouvoir s'exemptent des droits de douane et de routes
autres charges fiscales.
6- Les notaires, premiers propri6taires terriers.
Beaucoup d'entre eux utilisent des moyens countries A la
pudeur et & la biens6ance pour eTargir leurs domains
fonciers plagess, montages, planes, etc), s'ils ne font pas
carr6ment main basse sur des immeubles appurtenant aux
Haitiens vivanthors du territoirenational, ils le font le plus
souvent par l'usage de prete-noms. Et quand on sait que,
sans aucun appui16gal,1e notariat est commun6ment, chez
nous, une function h6riditaire, Dieu seul sait comment
certaines families priviligides s'enrichissent sans peine et
sontprot6g6es enmeme temps par les percepteurs d'imp8ts.
On parle solvent de magistrature corrompue jusqu'd la
moelle, mai l'Etat a pour obligation de veiller A ce que les
homes qu'il place pour rendre service au public exercent
correctement leur function
Etnous enpassons.
8 reviendra en mame temps & l'Etat de prendre
des measures d'accompagnement sans lesquelles
l'accomplissement de sa tSche de percepteur sera difficile,
concernantl'apport esp6r6 des Haitiens vivant Al'6tranger.
En r6alit6, si la majority des Haitiens d'outre-mer a bien
accueilli le retour au bercail des ancient duvaliristes qui
avaient 6t6 constitutionnellement cartbs de la schne
politique durant touteune d6cennie, avec reprise entire de
tous les droits dont ils 6taient d6chus cette meme majority
s'interrogemaintenant quand elle constate qu'elle demeure
la scule A 8tre exclude A cause d'une nationality d'emprunt
prise dans des conditions sp6cifiques. Elle est cat6gorisde,
index6e. D'aucuns dissent qu'ayant v6cu eux aussi &
l'6tranger, ils n'ont pas acquis pour autant lanationalit6 du
pays d'accueil. Mais celui qui a travaill6 pour le compete de
I'ONU on de l'une de ses institutions sp6cialisdes, n'a pas
6t6 astreint hune telle obligation. Sonretour en Haitinelui
pose aucun problame11 en et de m8me de certaines profes-
sions lib rales qui n'exigent pas la mutation de nationality.
Si un ancien- duvali6riste est habile A retourner A ses
privileges d'antan, pourquoi pas un non duvaliriste dont
le crime a 6t6 d'emprunter une nationality 6trangkre? Il est
vrai que le fauve encag6, apparemment docile, r6pond A
des instincts inn6s dbs la levie de ses 6crous; mais nous
nous interdisons d'assimiler le duvalidxiste A ce fauve; il
eston Haitienipart entire qui, en dix ans, de bannissement,
a suffisamment pay6 le pnx de ses errements. Quid du
naturalist? Il ne sauratt, dans un Etat impartial et juste,
existed de cloison 6tanches entrefrares et soeurs d'un m8me
pays ; il n'y a plus de classes de blanco, d'affranchis et
d'esclaves. Aussi nos cris n'auront point de cesse aussi
longtemps quelar6conciliation demeureunsimple vocable
16nifiant.Nous demandons aux pouvoirs en place derevoir,
aumoins,1es D6crets s6gr6gationnistes pris sous Duvalier
afind'enexpergerles dispositions d6favorisantles Haitiens
naturalists, y comprise la Constitution de 1987 elle-meme.
Si 1'article 291 de ladite Constitution est tomb
en disuitude sans aucune intervention de 1'Etat, de meme


__~i_


LUCK M
ue l'616ment f6dirateur des
ouvait dans un grand hotel A
peplutStremarquableparleur
illaise v6hiculait bien les


sables







EJ UX D'EDMONTON


MIAMIDADE MIAMI-DADE C

NOTICE TO PROFESSIONAL CONSULTANTS
EQUITABLE DISTRIBUTION PROGRAM (EDP)

MISCELLANEOUS ARCHITECTURAL, ENGINEERING &
LANDSCAPE ARCHITECTURE PROFESSIONAL SERVICES

The County Manager, Miami-Dade County, announces the establishment of the Eq-
uitable Distribution Program (EDP) for the purpose of distributing the County's
procurement of architectural & engineering (A/E) services fairly and equitably.*
County miscellaneous A/E service contracts as deemed m Chapter 287.55, Flonda
Statutes and Chapter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code, will be
administered through the EDP. The County announces that professional services -
from qualified firms who elect to participate in the EDP are being requested, to pro-
vide miscellaneous architectural, engineering, landscape architecture, planning ser-
vices, etc., on as needed services for various projects where preliminary scope and
estimated construction costs are identified for various Miann-Dade County Depart-
ments. These services include, but may not be limited to : design and plan prepara-
lion of capital project development; preparation of architecturallengineering studies,

o & c m pkh an ml/o f a r n mm ppdb e v s
as necessary; and provision of office and field personnel as support to staff and any
other miscellaneous services scope permitted by Florida Statute 287.055 and Chap-
ter 2, Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code.

To fulfill such miscellaneous architectural, engineering and landscape architecture
services, the County intends to contract with all pre-qualified professional consult-
ants, interested in participating in the EDP program, under separate but similar non
exclusive miscellaneous professional service agreements for specified terms which
will not exceed three (3) years in duration. Upon successful approval of a firm's


1


Haiti en Marche Vol. XV No. 28 I *

d


ley
Dorival,


110m haies .
(USA/1er): "Ce n'6tait pas une course parfaite, mais j'ax
fait mon travail. En fin de course, je sentais qu'Anier Garcia
n'6tait pas loin, et j'ai eu peur de perdre. J'ai touch61es 3e
et 4e haies et ensuite, Garcia a commence & revenir. Aprbs
ina 4e place & Sydney, je suis heureux de garner ici."
Anier Garcia (Cubl2e): "Mon depart n'a pas 6ti
bon. Je suis un athlete de haut niveau et je sais que je suxs
(voir Edmonton / 20)


O


Mercredi 15Aolkt 2001


Page 17


Athl6tisme: L'Ha'itien Du


midaille de bronze sur
EDMONTON, Canada, 10 Aoilt L'Amricam Garcia a gagn6 la m6daille d'argent avec un re-
Allen Johnson a battu le champion olympique, le Cubain tard de sedement 0"O3. L'Haitien Dudley Dorival est arrive
Anier Garcia, en reportant la finale du 110 mbtres haies troisibme en 13"25. (Reuters)
messieurs des Championnats du monde d'athl6tisme
d'Edmonton.
En 13"O4, le meilleur temps dela season, Johnson D6clarations des Champions
est devenu champion du monde pour la troisibme fois, aprbs EDMONTON (Canada), 10 aolit Allen Johnson
ses titles de 1995 et 1997.


UNTY, FLORIDA
participation in the EDP, the firm will be placed in the EDP Pool in each of the catego-
ries for which the firmis technicany certified. The firm wiH remam in the EDP Pool
for period not to exceed three (3) years, provided that the firm maintains the eligibil-
ity mandates. The terms will commence upon award of the first work assignment and
end three (3) years from the date of the first award. The firm's initial position in the
EDP Pool under each qualified technical certification category will be based on the
firm's last three (3) years of dollars awarded and paid, for professional services ren-
dered on County projects. Work assignments will be issued on a rotational basis. Sub-
sequently, the firm's position in the EDP Pool will be adjusted based on the value of
de work awarded and/or payments to the firm for all County professional services as
and/or sub consultant. Please be advised that no minimum or maximum

treo med agre ode t s ta wide oe o ee e
pated needs of various County departments for A/E professional services.
Re following criteria must be met in order for consultants and/or firms to be eligible
for the EDP, pre-qualification certification, a business owner, alone or as member of
groupshall own or control only one firm including affiliates in the EDP, and indi-
v design professional cancou2qualifyno e pursuantotorthMeir respective gov-

monthly utilization reports on all new and existing County contracts, submitting affi-
davit affirming its three years past history of dollars awarded and paid for County
projects as a prime andlor sub consultant, and having an actual place of business in
Mian-
Dade County. Please be advised there will be no further direct mdivIdual mailings
advising consultants and/or firms of architectural and engineering solicitations
stor any.projects in the future. All advertisements will be made via the Depart-
ment of Procurement Management's Internet web site (www.co.miami-
dade.fl.us/dpm) and the following periodicals: The Miami Times, Daily Business
Review, Diarios de Las Americas, and Haiti en Marche.


TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS
1.00 Transportation Planning
1.01 Urban Area and Regional Transportation Planning
1.02 Mass and Rapid Transit Planning
1.03 Aviation Systems and Airport Master Planning
1.04 Port and Waterway Systems Planning
2.00 Mass Transit Systems
2.01 Mass Transit Program (Systems) Management
2.02 Mass Transit Feasibility & Technical Studies
2.03 Mass Transit Vehicle & Propulsion Systems
2.04 Mass Transit Controls, Communications & information Systems
3,00 Highway Systems
3.01 Site Development and Parking Ist Design
3.02 Highway Design
3.03 Bridge Design
3.04 Traffic Engineering and Operations Studies
3.05 Trallic Operations Design
3.06 Traffic Control Systems Analysis, Design
4.00 Aviation Systems
4.01 Engineering Design
4.02 Architectural Design
5.00 Port and Waterway Systems *
5.01 Engineering Design
5.02 Architectural Design
6.00 Water and Sanitary Sewer Systems
6.01 Water Distribution and Sanitary Sewage Collection and
Transmission Systems
6.02 Major Water and Sanitary Sewage Pumping facilities
6.03 Water and Sanitary Sewage Treatment Plants
7.00 Solid Waste Collection and Disposal Systems
8.00 Telecommunication Systems
10.00 Environmental Engineering
10.01 Engineedng Design
10.02 @ Geology Services
10.03 @ Biology Services
10.04 @ Chemistry Services
11.00 General Structural Engineering
12.00 General Mechanical Engineering
13.00 General Electrical Engineering .
14.00 Architecture


16.00 General Civil Engineering
17.00 Engineering Construction Management
18.00 Architectural construction Management
19.00 Value Analysis and Life-Cycle Costing
19.01 Transportation Planning
19.02 Mass Transit Systems
19.03 Highway Systems
19.04 Aviation Systems
19.07 Solid Waste collection and Disposal Systems
19.08 Telecommunication Systems
19.09 Soils, Foundation and materials Testing
19.10 Environmental Engineering
19.11 General Structural Engineering
19.12 General Mechanical Engineering
19.13 General Electrical Engineering
19.16 General Civil Engineering
19.17 Engineering Construction Management
19.18 Architectural Construction Management
19.20 Landscape Architecture
20.00 Landscape architecture
A copy of the Notice to Professional Consultants (NTPC), pre-qualification package,
and submittal instructions may be obtained at the Vendor Information Center (VIC)
which is located at 111 NW 1 Street, Lobby, Suite 112, MIAMI, FL33128, (305) 375-
5773, or on-line at www.co.miami-dade.fl.us/dpm and www.co.miami-dade.fl.us!/dbd.
CONTRACT MEASURES REQUIRELVIENTS
There are No Contract Measures.

SUMYITAL REQUIREMENTS
The submission deadline date for Letters of Participation is November 15, 2001 at
2:00 P.M., LOCAL TIME, all sealed envelopes must be received at the Vendor Infor-
mation Center (VIC), 111 N.W. 1 Street, Lobby, Suite 112, Miami, FL 33128. Be ad-
vised that any and all sealed envelopes received after the above specified response
deadline shall not be considered for eligibility to the EDP Pool for calendar year
2001. The VIC with the date and time of receipt shall stamp each submittal. This
stamp shall constitute definite evidence of such date and time. The EDP will be
opened for new members semi-annually, thereafter.
This solicitation is subject to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordinance 98-
106.







I


L


- I


Allez de TMESES g RHUMAI, en utilisant des mots du


Solution de la semaine passe:
K 0 LINSK I
A 0 N A S
WATERLOO
AVIS A P
SI PAMER
ARTEMISE
KO RN N
INVETERE


government haiden serait trop proche,
Ido arde tmerequ moyens
soient mis 11a disposition de1'Initiative
dela Soci6t6 Civile (ISC), nae branch
de la soci6t6 civil haltienne, et du Cen-
tre pour la Libre Entreprise (CLED), lui-
m8me une branches de l'ISC, afin, dit-il,
de contribute Ala democratisation du
pays.
Les reactions aux declarations
de Porer Goss ...
Le d6put6 de Trou du Nord, Rudy
H6rivaux, a condamn61es declarations
du parlementaire ambricain qui, affirme-
t-il, visent A primer advantage le people
haltien
Selonle parlementaire haltien, ces prices
de positions participent des manoeuvres
de certain secteurs strangers qui
s' associent A de petits groups politiques
locaux pour tenter de distabiliser le pays.


Trouvez 35 livres de P'Ancien Testament


GRILLE DES PRO GRAMMES I


I


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Harti .
t61: 221-8567 / 221-858/ Fax 221-0204
email: enmarche @haitiwolrd.cmURL;
.
www.haxtienmarche.com


| REQUEST FOR PROPOSALS
DADE RFP # 303

Laboratory Testing and Sampling Services
Miami-Dade County, hereinafter referred to as the "County", as represented by the
Miami-Dade County Departments of Aviation, Environmental Resources Manage-
ment (DERM), and Solid Waste Management (SWM), is seeking proposals from
experienced State of Florida certified laboratories to provide chemical and biologi-
cal testing and sampling services to meet and maintain compliance with federal,
state and local environmental regulations and in conducting scientific investiga-
trons. The County intends to enter into non-exclusive contracts) with up to three
laboratories to provide testing services on an as needed basis.
To Request a Copy of the RFP Solicitation Package
The RFP document, which will be available starting August 6, 2001 can be ob-
tained through the Vendor Information Center (VIC), Department of Procurement
Management, 111 NW 16 Street, Suite 112 (lobby), Miami, FL 33128-1919 at a cost
of $10.00 for each solicitation package and an additional $5.00 fee for a request to
receive the solicitation package through the United States Postal Service. For your
convenience, VISA and MasterCard are now accepted. To request the solicitation
package through the United States Postal Service, mail requests with the following
info : the RFP number and title, the name of proposer and contracting person, com-
plete address to be mailed to, telephone number and fax number, along with a
$15.00 check or money order made payable to: Miami-Dade Board of County
Commissioners.
Pre-Proposal Conference / Site Visit
A Pre-Proposal Conference is scheduled for Monday, August 20, 2001 at 10:00
AM (local time), at Department of Solid Waste Management, 8675 NW 53 Street,
Koger Building Conference Room 108, Miami, FL. Attendance is recommended,
but not mandatory.
A site visit for the Department of Solid Waste Management is scheduled for 2:00
PM (local time) on Monday, August 20, 2001 at the South Dade Landfill 24000
SW 976 Avenue, Goulds, Florida. Although not mandatory, attendance at the site
visit is strongly reconunended.
Deadline for Submittal
The issuing Department for this Request for Proposals (RFP) is Department of Pro-
curement Management. Deadline for submission of proposals is Friday, September
21, 2001 at 2:00 PM (local time), at Miami-Dade County, Clerk of the Board of
County Commissioners, 111 NW 1^ Street, 17* Floor, Suite 202, Miami, Florida
33128-1983. This RFPis subject to the County's Cone of Silence Ordinance 98-
106. The contracting officer for this RFPis Rita Fenwick at (305) 375-5018.


Page 18


Mercredi 15 Aoilt 2001


T MEE


Solutions de la


ZJ


GE
UM
MO
RO
R 0
S 0
HA
UB
AD
01
OA
BS
TB
ES
E.R


LR
OD
HC
AM
ES
EC
LP
RE
TK
LU
BK
GA
FB
DA
AH


r SCRABBLE 1
Arrange les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais


MYR


1 1 1 1 1 1 1 1
Solutions de la semaine passe:
MARFRAT


2I~~~~ ~c '


1 OS 3


FM 1


Sh00 -6h30


.
Bon Rdveil en musxque

Au Pipirit chantant
premier journal creole avec Yves Paul I.Aandre

Mdlodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7615 : Au quotidien avec Elsie
7h24 : La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7635: I'Actualit6 en Bref avec Yves Paul I.Aandre
7650 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55 : 1' Editorial
Le disque de I'auditeur
avec Jacques Lacour


12h00-12hl5 Le Midi


Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou
Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
I'Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kios & Musi ue,,
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque Samedi
Tous les airs populaires d' aujourd' hui et d' hier


12hl5 2h00


2h00- 3600

3600-5600


5600

Sh30-7h00

7600-8630

8630-9600

10h00





9h00 et ...


(suite de la page 2)
Un parlementaire ambricain
r4clame des moyens pour I'ISC
et le CLED ...

Un parlementaire ambricain, Porter
Goss republicann de Floride), a estim6
quele pouvoir Lavalas ne travaille pas
dans 1'int6rat de la d6mocratie, en
reason des relations qu'il entretient avec
le regime castriste.
Dans unelettre adress6e &
l'ambassadeur ambricain & Port-au-
Prince, le Repr6sentant de la Floride au
Congrbs des Etats-Unis es time que des
demarches devraient Stre enterprises en
vue du gel de assistance amricaine &
Haiti.
I.x r6publicain Porter Goss tente
d' expliquer son souhait de voir se
prolonger le gel des fonds am6ricains A
la population haitienne, par le fait que le





Page 19


Mercredi 15 Aost 2001







SVOTRE ATTENTION )


Attention! Nous vous attendons ...
Good credit, Bad credit ?
Laissez cela c'est notre affaire. Nous nous en occupons pour vous.
Venez choisir VOTRE voiture. Et nous nous occupons de tout le reste. Vous 8tes assure de sortir au volant de VOTRE BAGNOT F
Des occasions exceptionnelles !!!
Good credit Bad credi


II I - -


"jucrdi lAoato2001Vo2


Page 20


mie de police, I'une des installations & avoir 6t6 attaquies
e->--do compose, selonles officiels gouverne-
mentaux, d'anciens members des forces armies d'Haitires-
ponsables d'un sanglant coup d'6tat en 1991 et qui ont 6t6
abolies en 1994 aprbs le retour d'exil du president Jean-
Bertrand Aristide.
Le government a 6galement accuse opposition
d'avoir complot6 avecles ex-soldats.
De son c8t6,1' opposition ani6 toute implication dans
les 6v6nements du 28 juillet, accusant A son tour le gou-
vernement d'avoir voulu profiter des circonstances your


organiser un crackdown g6ndral centre tous ses oppo-
sants.
Selon une note de press du government, 3 person-
nes resteraient encore en detention, des residents de
Belladbre, mais dont l'identit6 n'a pas td rive?6e dans la
note de press.
La Convergence D6mocratique (opposition) sefeli-
cite de ces librations qu'elle considered comme un geste
positif, mais insisted qu' elle ne reprendra pas les nigocia-
tion si tous ses supporters d6tenus ne sont pas remis en
liberty.


Ou pa peye anyon bc3 isit la


Championnah
International
a
Dudley Donval
9
M *
edadle de bronze
Edmonton ... suite de la page 17)
en meilleare forme que mes adversaries. Aujourd'hui, je
ne suis pas parti assez vite."
Dudley Dorival (Hal/3e): "J' 6tais un peu d69u
aprbs la demi-finale. Finalement, je me suis retrouv6 au
couloir 8 et j'ai pu faire ma course tranquillement." (AFP)


Rem~is en lifberte' sanms aucune charge: retenue


ou Role koldk Ozetazini
24 sou 24

FA nimewo so-a




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs