Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00070
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: July 18, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00070
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Haiti en Marche edition du 18 au 24 Juillet 2001, Vol. XV, No. 24


s'est ddroulde, A cause de probl6mes
d'61ectricit6 ainsi que delogistique, dans des

-END S'ACHEVE
E SOLUTION
ANNOUNCE


Harti n Marche


:AmLadddre

m::1910Fax 221-02,04
173 N.W. 94th Street
MiamiFl.33150
Tbl: 305 754-0705 / 754-7543

WoYork 9 83 17 7
Montrial 514 337 1286
F 305756-0979/513-5688
e mail- enmarch @haithworld.com

Library of Congress #1SSN1064-3896
Albuni. New York, Montrial, Boston,
Washington. Chicago: $ L00
Part-a-Prince: 10 Coordes


...- .


Reprise de routes les bl
PROBABLEMENT VER
PORI' AU-PRINCE, 15 Juillet 2000 (16gislatives, municipals et locales).
- Ce week-end, les negotiations entre Entre autres, il est entendu entre les deux
leparti Lavalas aupouvoir etla coalition
r pc 6d q en ux n rCof; MAIS LE WEEK
vendredisouslapr6sidenceduSecr6taire SANS AUCUN
g6n6ral de l'OEA, Cesar Gaviria,
semblent sTe r op unpremier DEFINITIVE

pas a ti franchi avec la determination camps de tenir la police entibrement en de-
d'un environment s6curitaire pour les hors des activists dans les bureau de vote.
prochaines 61ections destinies & Im21mai2000,unepartiedud6pouillement
remplacer cells contest6es du 21 mai


r6sultats.
Ce dimanche, des informations
non confirmies rapportent que la ques-
don th de6H epduma alauhinouwa
** train de trouver une solution. On
extend par mandate, quells 61ections
"rano "E "agerdenoqasp
position, mais "qui n' est pas encore
effectivement forme) : Un second tour
pour les slides s6natoriaux qui avaient
(voir Nigociations / 3)


commissariats et sous-commissariats depo-


e a


Bush pour g6rer le dossier Am6rique latrine
et central mais qui n'ont pas encore requ
l'agr6ment du Snat ob les d6mocrates d6-
tiennent actuellement une majority relative
(49 49 et 1 ind6pendant).
Une champagne de propaganda bat


. .
ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 13 Juillet
- Its negotiations qui ontrepris ce ven-
dredi & l'h8tel Montana aux bons soins
de I'Organisation des Etats Am6ricains
(OEA) et deld Communaut6 Caraibdeone


secteur pour la ratifica-
tion s6natoriale des per-
sonnalit6s en question,
en esp rant qu'elles vien
dront constituer un 616-
ment de blockage aux n6-


( 9 gociations en
cours. II
-- s'agit de Otto
4 Reich, un
"- anti-commu-
mste notoire
nomm6 As-
sistant-Secr6-
taire d'Etat
pour les Af-
faires Inter-
Am6ricaines,
'1 et Roger No-
riega comme
Ambassa-
deur auprbs
del'OEA. Le
troisibme
membredela
s' troika s'ap-
pelle Elliott
Abrams, une
Le President Aristide relevant au Palais National les coop6rants cubains en Halti, h droite vieille con-
I'Ambassadeur de Cuba. Le Chefde I'Etat est parti ce lundi en visit officielle & La Havane naissance en
photo Yonel Louis/HenM politique haltienne, qui
(CARICOM) ne font pas entibrement son plein en ce sens dans les milieu politi- menait campaign en fa-
I'unanimith. Une parties de opposition ques etmidiatiques am6ricains, sous1ahou- veur des partisans du
haltienne voudrait retarder la solution de lette d'un consultant nomm6 Georges A. coup d'6tat militaire qui
la crise jusqu'h l'entr6e en function de Faurio1, auteur d'une thdorie intitul6e "Les renversaAristide dupou-
certaines personalities que vient denom- Prochains Quatre-Vingt Dix Jours." C'est (voir Anti-
mer le president am6ricain George W. probablement I'6ch6ance que se donne ce n6gociations/4)


militaire haltien Paul Eughne
Magloire, surnomm6 "kanson
f6" equivalentt au masculine de
la dame de fer), qui a gouvern6
le pays de 1950 & 1956, est
d6c6d6 jeudi, A l"*ge de 94 ans,
Aucune cause de ddeks n'a 6t6
rapport6esinonsongranslage.
Alors qu'll 6tait on
colonel dans l'armie, mais en
r6alit6 Phomme fort do mo=
ment, Maguire renversait le


1950; bdadficiant del'acceptation
tacite des autorit6s amricaines.
Iss premieres ann6es de
son r6gne furent ce que beaucoup
considbrentcommeayant6t61'Age
d'or le tourisme 6tait 4 son
apogde suite aux d foris d6ployds
par son pridicersecur ((:sand
r6alisa la mymbque Cit6 do
I' h tymou se on His e nk unis e) of
les cours du arid no so salent do
(Voir Web Maglolve / 2)


Juillet L'affaire Abner
Louima est r6solue avec le
pavement de reparations de
prbs de $9 millions, soit
excitement $8.75 millions.

$2 1 Icl <1
scront allouds no pniement
dos avocats, d uprbs les docu-
menta qui out did signd audi
clevant lejuge fiddnd a bco I


New York (New York City)
versera $7.12 millions et
association des policies
("Patrolmen's Benevolent
Association ") $1.6 million.

atre si 6Lme roe 4
contratemps a forc6 auren-
voi de la sdance de signature
4 jeudi'
(voir Loulma / th


sections du 21 mai 2000


GRINDS TITRES vx


ETATS-UNIS


D chs de "Kanson

FA" : Paul Eughne

PRIPOT-AU- MRglOire iso="-eg
Juillet IJancien dictateur dent Dumarsais Estim6 en mai


JUSTICE & REPARATIONS

Abner Louima

reCOVra $5. 8
NEW * Pollak
YORK 12 milllORS La Ville d









. ENPLUS...EN B REF ...l


Dicks de l'ex-prisident

aa aa aa
H AM V IA .R. A. MMA
e
E O OREECHOH fl

(suite de la premiere page) s6journa pendant les 29 ans de la terrible
grimper. dictature des Duvalier, qui le consid6rait
,,
Mais en 1954,an ouraganinfligea comme an "ennemi personnel.
delourdsdommageshl'dconomiedupays. Il revint en Haiti aprbs la chute
de Baby Doc en
GENAu, PAUL EUGANE MAGLOIRE: UNE BIOGRAPHIE POLTI1QUE 6VIiei- 1986, et
fut accueilli
chalet -
reusement par le
government
militaire du
g6n6ral Henri
Namphy, pour
sequel il sera,
parait-il une
sorte de con-
seiller dans les
debuts.
Mais
rapidement,1'ex-
g6ndral "kanson
fb" se retirait de
la politique pour
terminer sa vie
dans une total
discretion.
On ne
lui connaissait
aucune maladies'
sculement qu'il
6tait devenu
tota 1 ement
aveugle ces
Le President Magloire en.inspection au I arrange de P61igre. demibres ann6es.
Son
Le President Magloire inspectant les travaux du barrage 6 ouse, la trbs
de Pdligre dans I'Artibonite
Magloirefutrenvers61ui aussipar discrete Yolette Leconte Magloire, est
1'arm6e en 1956 dans un coup d' Etat de inorte depuis de nombreuses ann6es, et ne
palais. devait jamais revoir son pays natal depuis
It prit exil aux Etats-Unis, od il leur depart en exil en d6cembre 1956.


PRIll Magoire *


U *
br lan mix te


~-Lc


Mercredi 18 Juillet 2001


F8te populaire sans pricident au Champs de Mars ...
Plusieurs millers de personnel se trouvaient au Champs de Mars dimanche soir, 15
Juillet, pour 6couter l'ensemble Gwo Imbo qui jouait au Kiosque Occide Jeanty &
occasion de l'anniversaire de naissance du Pr6sident Jean-Bertrand Aristide. Des sons
endiabl6s sortaient des instruments des musicians, tandis que ga et lh on remarquait des
spectators se laissant aller A ces airs endiabl6s. Les venders deboissons
rafraichissantes, fresco, Juna, Kola ont fait une bonne recette, sans aucun doute. On
remarquait la grande foule dans les restaurants du Champs-de-Mars verdant pizzas et
sandwiches de tous genres.
D6cid6ment, la grande foule 6tait au rendez-vous!

Overture d'un bureau de la Caricom en Haiti
b Secr6taire G6n6ral de la CARICOM, M. Edwin Carrington, a inaugur6 jeudi un bu-
reau de l' Organisation Carib6enne en Haiti, logi au local de l'Ambassade des Bahamas
& P6tion-Ville.
Is President Jean-Bertrand Aristide a assist Al'ouverture du bureau
"Caribbean Community Secretariat Office In Haiti ", dont la mission
principal sera de travailler avec le Gouvernement Haitien afin de faciliter
l'int6gration progressive du pays au sein du march commune de la Caraibe.
Jusqu'hpr6sent, la R6publique d'Haiti est admire A titre de membre
provisoire de la CARICOM.
Selon M. Hayden Blades, responsible de ce bureau, il est 6galement appeal &
traveller de trbs prbs avec le secteur priv6 et les homes d'affaires haltiens, pour
permettre d'6tablir des relations entre les different secteurs 6conomiques et
commerciaux des pays de la region. Il maintiendra aussi des canaux de communication
entre les pays members de la CARICOM.
HPN

Overture de la croisade ivangdlique des protestants
Plusieurs millers de personnel ont assistjeudi aulancement de la croisade
6vang61ique annuelle des 6glises protestantes d'Haiti. Place sous le thbme "It temps
de la deliverance
d'Haiti est venu ", cette manifestation religieuse se tient jusqu'au 15 juillet au Kiosque
Occide Jeanty sur le Champs de Mars.
M. Alberto Mottesi,1'un des plus grand 6vang61istes de l'Am6rique Latine s6journe
actuellement en Haitt dans le cadre de cette croisade. It sera le principal orateur A c8t6
des intervenants haltiens. Alberto Mottesi est 6galement animateur de radio et ses
missions sont diffuses quotidiennement sur plus de 168 stations de radios A travers le
monde. Ses riches et 6difiantes pr6dications I'ont amen6 & voyager dans tous les pays de
l'Amdriquelatine, sauf Haiti et Cuba jusqu'd date.
Suite Ala r6cente campaign d'6vang61isation A succ6s en Bolivie, au Guatemala, au
Mexique, au Honduras, au Br6sil et en Californie, il a choisi d'effectuer une visit dans
notre pays. La tourn6e d'Alberto Mottesi est coordonn6e par le Mouvement d'Invasion
Spirituelle (MISH).
HPN

D#CAS de l'ancien Prisident Paul Eughne Magloire ...
Cancien Pr6sident Paul Eughne Magloire (1950-1956) est d6c6d6 jeudi soir dans sa
residence A Jacquet A l' Age de 94 ans, a annonc6 1a famille du d6funt.
Paul Magloire a dirig6 le pays de 1950 A 1956, Ala chute du Pr6sident Dumarsais
Estim6. Renvers6 en 1956, il partit en exil aux Etats-Unis et y resta jusqu'hla chute de
Jean -Claude Duvalier en 1986.

Pdlerinagel Saut d'Eau
Des millers de p61erins ont d6barqu6 & Saut d'Eau hl'occasion de la Fate du Mont
Carmel. Iss avions en provenance de la diaspora, particulibrement Miami et New York,
sont pleins A craquer depuis une semaine.
Pas moyen de trouver une place, meme si vous avez fait votre reservation long temps &
l'avance. Mais qu'd celane tienne,1es voyageurs n'h6sitent pas d revenir cheque jour
jusqu'd ce que la1igne abrienne accepted deles embarquer pour Haiti.
Est-ce Saut d'Eaula cause de cette affluence hors du commune; ou est-ce le "z6ro
tolerance" contrel'ins6curit6 proclam6 par le Pr6sident Jean-Bertrand Aristide qui en-
courage les compatriots h choisir Haiti comme destination.
Pl i ur groupesmusicauxhaltiensontfaitaussiled6placementpouranimerles


La Crise politique ...
Dimanche soir, trbs tard dans la soirde, uneissue ddfinitive11a crisen'avait toujours
pas 6t6 trouvie.
Les protagonists, une fois encore, se trouvaient rassembl6s h l'h8tel Montana pour
statue sur le mandate du nouveark CEP
Ces nouvelles rencontres avaient commence le vendredi 13 juillet & 6 heures du soir.
Dans l'aprbs-midi du samedi, on apprenait que les deux parties 6taient tomb6es
d'accord sur 1'"environnement s6curitaire" A 6tablir Al'occasion des prochaines
61ectionsetentamaientlesdiscussionssurlepoint6pineuxdumandatdunouveauCEP.
Une entente a 6t6 trouv6e pour reprendre touted les 61ections du 21 mai 2000, mais
dimanche, tard dans la soiree, on butait encore sur la question de la date A laquelle
devraient se tenir ces nouvelles 61ections. Au moment d'aller sous pressed, nous ignorons
encore si l'accord tant attend avait finalement 6t6 conclu.
Le secr6taire g6n6ral C6sar Gavirialaisse HaIti celundi ...
Rappelons que l'OEA en est A sa treizibme mission de mediation dans le pays.
Le President Jean-Bertrand Aristide part pour Cuba
C'est le lundi 16 juillet que le Pr6sident Jean-Bertrand Aristide est parti pour une visit
officielle & Cuba qui durera cinq jours.
Le but de la visit du Prdsident haltien est entre autres de faire le point sur la
cooperation cubano-hartienne qui se pursuit 6nergiquement depuis que les relations
diplomatiques ont 6t6 r6tablies entre les deux pays en f6vrier 1996, h initiative du -
Pr6sident Aristide qui arrivait au terme de son premier mandate.

Rencontre avec les ex er ts cubains travaillant en Haiti ...
Cette rencontre a eulieu sous la pergola du Palais National avec deux cents citoyens
cubains 6voluant dans divers domains de la cooperation entre les deux pays,
particulibrement la sant6, 1' education, la peche et 1'industrie sucribre.
Au cours de la rencontre, le Pr6sident Aristide a dres6 un bilan positif de cette
cooperation et a annonc6 que d6sormais le mois de f6virer sera d6cr6t6 Mois de la
Cooperation Haitiano-Cubaine.
(voir En Bref ... / 18)


PORT-AU-PRINCE, 13 Juillet --
Paul Eughne Magloire est mort dans sa
residence de Jacquet, le jeudi 12 Juillet,
amniotic une noterle sa famille.
II avait 94 ans. Sa mort survient
tout juste sept jours avant son 95e
anniversaire qu'il aurait c616br6 le 19
Juillet prochain.
L'annonce de la mort de l'ex-
pr6sident de la R6publique, Paul E.
Magloire, a soulev6 touted sorts de
reflexions parmi ceux qui l'ont connu.
La plupart des personnel
interrogdes se sont accord6es Areconnaitre
que Paul Magloire 6tait un homme du
monde, un bon vivant qui aimait
particulibrement le whisky et les femmes,
un fin danseur qui, au cours de sa carribre
militaire, qu'il s'agisse du major, du colo-
nel ou du g6n6ral aura 6t6 la coqueluche
des clubs mondains et des salons de
I'6poque.
La mort de Magloire a 6t6 pour
nous occasion de feuilleter un livre
r6cemment pars enlibrairie et quel' on doit
Ambean-fils del'ancienpr6sident d'Haiti,
le Dr Raymond Bernardin.

"G4n6ral Paul Eughne
Magloire, Une biographies Politique"
paru aux editions du CIDIHCA
Il ya de cela un demi-si&cle,
un homme sorti du sein del' Armie d' Haiti
faisait son apparitionsur la schne politique
qu'il allait dominer pendant plus d'une
d6cennie, gr&ce A son charisma et A sa po-
sition privil6gi6e au sein de institution
militaire. En deux occasions diff6rentes,


d'abord en 1946 puis en 1950 au
renversement des gouvernements d'Elie
Lescot et de Dumarsais .Estim6, Paul
Eughne Magloire fit parties du triumvirate
militaire qui occupy le pouvoir politique
etremplitlafonetiondegouveinementdu
pays durant I'inter-rkgne qui pr6c6da les
61ections. Finalement il devait se faire 61ire
Pr6sidentdelaR6publiquepourunmandat
constitutionnel.
Faire revive cette 6tape de notre
evolution de people que plus d'un 6voque
avec une nostalgic et une teinte
d'amertume, de d6couragement presque;
offrir aux plus jeunes qui n'ont pas connu
cettep6riodedenotrevienationaleunr6cit
des faits qui s'y sont d6roul6s, tels sontles
buts vis6s par notre outrage. I'auteur
souhaite que des chercheurs et histories
y trouveront une r6ponse A certaines.de
leurs interrogations."
C8t6 bilan, le government de
Paul Eugbne Magloire a 6t6 marqu6 par
de grand travaux entrepris dans le Nord,
d' od 6tait originaire le Pr6sident, un natif
de Ouanaminthe. Travaux du front de mer
du Cap-Haitien, du Pont Hyppolite A
l'extr6mit6 du Parc Vincent; dragage de ce
vastep6rimbtre; construction d'un Mur de
jet6e de 3.560 pieds et management d'un
champ de promenade, appel6 aujourd'hui
Le boulevard.
A quoi il faut ajouter la construct~
tion d'une cit6 HLM au Haut du Cap et un
d6but de restauration de la Citadelle
Laferribre enterprise A la suite du cri
d'alarme jet6 par le directeur d'alors du
(voir Paul Magloire / 12)







L'ACTUALITE EN MARCH |


m~L ~ oLVLLCI~ o.*IV Y --


ty.ENEMEN onsdu21mai2000 tu n ea
Lavalas et Convergence s'engagent A continued leurs
e.: meenl'absencedesmidiateurs

AeNcMSI -nigociations p.1
ACTUALITE
Le president Aristide en visited officielle & Cuba p.2
Dicks de l'ex-pr&sident Paul E. Magloire p.1
Fusion: la BUH recherche toujours un preneur p.3
Indices de d6veloppement human : Halti 134e
SOCIETY & CULTURE
La mode haltienne dans tous les foyers de la terre p.8
Exposition : Toussaint Louverture au MUPANAH p.9
Dr. Rodrigue Martel retourne & ses sources p.8
La belle Eurydice p.9
Le fardeau de l'homme blanc p.11
AidepourleSidanonpolitiquep.15
DIASPORA
Abner Louima recevra $5.8 millions p.1
La Voix de Miami p.9
SPORTS
La CopaAmerica p.11
INTERNATIONAL
Violence en JamaYque p.15
p Plan Condor, multinational du crime des dictatures p.17
nations qui out d6cid6 de faire bande A part, ce sont le RDNP
du Prof. Leslie Manigat, et le MOCHRENA du Pasteur Luc
, M6sadieu. Mais cette information doit encore 8tre v6rifide
, "Je ne vois pas comment nous pouvons arrive A
e un accord. Aristide n'a rien conc6d6" a d6clard .Manigat
e vendredi au correspondent de Associated Press.
e Cependant A plus de 10:00 PM dimanche, aucun
6 r6sultat official n'avait encore 6t6 annonc6, et les discus-
e sions se poursuivalent sans paraitre devoir aboutir A grand
s chose.
- Haiti en Marche, 15 Juillet 2001


HAITI -- ECONOMIC


I


diWWIWWWWWWIWlb
une.
volture
Tirage d6cemtxe 2000


~cig~uw~np~n~uar


~s~tiae~s~~


Mercredi
M8Juill
l2 VN 24


rage. 3


routes les
e
21 max 2000

RS LE MILIEU DE 2003
determinant pour atteindre cette conclusion.
Cependant tout n'est pas encore jou6pour autant.
Comment le pays, ruin6 financibrement, pourra-t-il tenir
d'ici 14 ? L'Union Europ6enne, actuellement le principal
bailleur de fonds d'Haiti, a d6clar6 que pas un son ne sera
d6bours6 pour Haiti tant quela crise remontant aux 61ections
de l'ann6e 2000 n'aura trouv6 une solution definitive. Des
containers de millions de dollars d'assistance iconomique
resent bloqu6s depuis le d6but dela crise politique, et Haiti
doit payer r6gulibrement le service de la dette sur la plus
grande parties de cette assistance non d6caiss6e.
Secundo, I'accord recherche entre le parti au
pouvoir et la coalition Convergence sous l'6gide de
international, en t8te 6videmment administration Bush -
comprend d'autres points aussi d61icats qui n'ont toujours
pas 6t6 abord6s Ma table de negotiations, et qui nele seront
probablement pas au cours de ce round de discussions (Cesar
Gaviria part d'Haiti lundi). Ce sont : la nomination d'un
nouveau Premier minister ; un remaniment de l'actuel
government ; un nouveau Directeur G6n6ral de la Police
National; et une revision des nominations et changements
qui ont 6t6 op6r6s au sein de institution policibre. Cette
dernibre 6ventualit6n'estpas sans prdoccuper le grand pub-
lic, alors que pour la premiere fois depuis plusieurs ann6es
une grande am61ioration estressentie auniveau dela s6curit6
publique. Ces exigences sont attributes 6galement & Con-
vergence, mais on dit surtout quel'international (traduisezici
Washington) les support 6nergiquement dans les couhsses.
Enfin, selon certaines rumeurs circulant ce dimanche
ce d6but d'accord aurait d6jhprovoqu6 un quasi 6clatement d
la coalition.Convergence D6mocratique. Deux formations s
seraient retires des negotiations, refusant probablement d
conc6der la victoire d'Aristide aux pr6sidentielles du 2
novembre 2000 (c'est la principal contrepartie en change d
l'acceptation par le parti au pouvoir de la reprise de
16gislatives, municipals et locales du 21 mai). Ces deux for


Un Cesar Gaviria fatigad et en nage
photo Yonel Louis/HenM
et D616gu6s de ville) ?
deM2 nad a 16 tuqu adou.
scule la date restait en discussion : Fanmi Lavalas
proposait november 2003; tandis que l'oppositiozi dite
Convergence exigeait novembre 2002.
Finalement, il ya de fortes chances que les
elections de mai 2000 soient rejoudes & tous les niveaux
et vers le milieu de l'annie 2003.
On dit que le poids de international a 6t6


I actuality6 6conomique est domine en Haiiti par la crise de la


vinaigre.


Reprise d

elections du

PROBABLEMENT VE
(Nigociations ... suite de la premiere page)
6t6 contests aprds le d6pouillement du 21 mai 2000
par une commission d'observation de l'OEA, suivies
de16gislatives partielles en novembre 2002 ? On la re-
prise des 61ections du 21 mai & tous les niveaux, y
comnris les assemblies territories (ASECS, CASECS


Grande Tombola


chaaue mois
A travers notre resea' u de
succursales
> une R4frig6rateur de 2 portes
> un T616viseur de 20"
> une Chaine Stbrio CD/RadiolCassette
> un Four & Gaz de 4 foyers


change mois
et dans clianue
succursale
> uno Botuse d'Etutle
de Gdos.5000."
- quota (4) Boria d'Achat
de Gdes, 500."







| UN ANAY SEI


Un clivage au sein de la Convergence

- Les conversations ont reprise ce vendredi entre le
parti aupouvoir, Fanmi Lavalas, et la coalition de 15 parties
opposition nomm6e Convergence D6mocratique. Per-
sonne ne peut en pr6voir l'issue, les deux camps 6tant lan-
c6s dans un marchandage serr6, chacun pr6tendant Stre le
seul A faire des concessions et accusant 1'autre de n'avoir
rien donn6. Cependant un clivage est evident auniveau de
la Convergence. D'un c8t6, un secteur ne parle que de n6_
gociations. Ce sont principalement les representations de
1'OPL et du KONAKOM. Par centre, un autre secteur du
meme regroupement semble ne donner son accord pour les
n6gociations que du bout des l6vres ... 6tant donn61es autres
declarations qu'il tient par ailleurs. Comme, par example,
d'accuser 1'OEA d'8tre de m6che avec le president Aris-
tide, ou encore, "d'avoir empoch6 des millions pourl6giti-
mer le crime 61ectoral du 21 mai 2000 et sauver le regime
Lavalas."
Jean-BertrandAlistiden'ignorepaslesforfaitsd6ji
perp6tr6s par un certain Elliott Abrams dans l'histoire poli_
tique r6cente d'Haiti, de 1986 au coup d'6tat de Raoul
C6dras.
Mais idem les dirigeants de 1' OPL et du
KONAKOM '"
Abrams afait dulobbyismdWashington enfaveur
des militaires putschistes haftiens et deleurs supporters ci-
vils (le coup d'6tat est survenu sous la pr6sidence de Bush
phre en 1991) ... cela jusqu'au replacement des deniers
fonctionnaires r6publicains du D6partement d'Etat aprbs
l'e'lection en 1992 de Bill Clinton.

Un repair de communists ...
Mais c'est le m8me Assistant-Secr6taire d'Etat
Elliott Abrams qui visitant Haiti en 1987 avec le Secr6taire
d'Etat George Schultz, concluait quel'opposition au CNG
des g6n6raux Namphy et Re gala n' 6tait qu'un repair de
communists. "Les 61ections d6mocratiques du29n< vem-
bre 1987 seront de fait noy6es par l'arm6e dans le sang. Le
favor & la pr6sidentielle s' appelait Me G6rard Gourgue.
Mais il s'agissait plus encore d'empacher le contr81e du
parlement haitien par des leaders dont un grand nombre


Meilleurs prix de la place


Uenez done uoir par uous-m@me


5386 N.m. 7945me Ruenue, Miami, Florida

Tel:4385) 592-2558

Tait: 305-477-2675


-----


Merrei 8 Judllet 2 V o 2


g y .
Elliott Abrams vient d'8tre nomm6 au Conseil Na-
tional de S6curit6 (en anglais NSC), dont le sidge est A la La croisade sacr6e ...
Maison Blanche, et il serait le choix personnel dela princi- (voir Anti-ndgociations / 5)
pale conseillbre
de George W. -4
Bush en matidre '9
de s6curit6 natio- .
nale, et no.1 du
NS C, Condo- 9
lezza Rice. Cette *
dernibreauraitaf- .
firmhaut et fort
que s'agissant des
int6r8ts de politi-
que 6trangbre des
Etats-Unis, elle
n'estpas unemo- r ,
d6rde ... mais, si
l'on peut dire,
une digne 616ve
del'ex-Ambassa-
drice des Etats-
Unis & 1' ONU,
Jeanne Kirkpa-
trick regimeses Des coopdrant cubains en Haiti requs sous la pergola au Palais National A la veille d'une
alit A visit du Pr6sident Aristide & Cuba qui sera marque par la signature de nouveau accords
tmbat et regimess autoritaires", comme la de cooperation photo Harti en Marche
dictature Duvalier, A appuyer au contraire).
D'ailleurs le choix de administration Bush
.... ..
comme Ambassadeur aux Nations Unies, John
Negroponte, n'a pas encore obtenu non plus la
ratification s6natoriale. Et cela pour les m8mes .. .
reasons : un bilan pas trbs clair en matibre de BARBER / BEAUTY S LON g?'jeteran
droits humans. Tous ces messieurs ont flirty de -
5100. DESIGNER CUT
prbs ou de loin (sinon m8me de trop prbs) avec First time customer only. Reg. 12.50

1 qu el sd e 80 en FREE CONDITIONING
TR E AT MENT
tion Reagan pour barrier la route A la revolution With this coupon ..
an n Od va r u a dM8m Jean-Wood Jullen 3 O 5 940- 90 70
Educator/Deelgner 15455 W. DIxle Hwy..* Ste. N 6.0 2
qu'on dit que ce n'est pas sans rapport avec le 1 Stylist Since 1976, a s, .;:M.JillaUtl. FL.33160
destiny tragique du colonel Jean-Claude Paul qui


ansiter aux Caser-


Monocotura
18 x 18 & 16 x 16
Cramiques .
Espagnols et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6


Accessoires / Cratniques/ Marbre pour Salle de bain


Gratuit

e mmkines8 sed
avec tout achat minimum
de 200 pieds carr6s
Apportez ce coupon


Le clan anti-negoclatxons
(Anti-ndgociations ... suite de la premiere page) n'aurait pas respect un deal pour faire tr
voir en september 1991. sidge aujourd'hni dans les rangs dela Convergence D6mo- nes Dessalines des armes destinies aux
cratique.
au ens


T&eCEo uS





Haiti en Marche Vol. XV No. 24 I


U


g / e

A
CK OCHN
(suite de la page 4)
Negroponte hl'ONU; l'anti-castriste notoire Otto
Reich comme Assistant-Secr6taire d'Etat pour les Affaires
Inter-Am6ricaines; Roger Noriega, un bras droit du s6na-
teur Jesse Helms, comme Ambassadeur h l'OEA, I'admi-

m br eBp 1 tinqeup angbr e e th sren trato
les espoirs aux forces conservatories et aux revanchards,
tout particulibrement dans cette region du monde ...
Pendant que cette croisade sacr6e attend la ratifi-
cation s6natoriale, Elliott Abrams entre au Conseil Natio-
nal de S6curit6 ... Pour commence Apr6parer les dossiers ?
Celui d'Haiti l'a toujours int6ress6, comme on l'a vu, d'une
f culibre
agon pm oild av quel genre d'informations A l'esprit
aussi bien Fanmi Lavalas que la Convergence retournent


.2.E^:":b o o tak
frir, de quelque agility diplomatico-politique serait-il capa-
ble... Avec eux,1aconfrontationrestein6vitablementido-
1
ogique. C endant A moins d'avoir vendu totalement leur
ep
b au dicable mleurs srques s c'ee au m

""e (O pu upa adginans
KONAKOM, alli6 an socialisme latino-dam6ricaine ces or-

ganisations de l'ex-gauche haitienne, celle qui avait telle-
ment effray6 1'Assistant-Secr6taire d'Etat Elliott Abrams
lars de sa visited avec G8eorge Schultz avantle massacre 61ec-

Sous une m8me ombrelle ...
Puis va d6barquer dans nos murs le fameux IRI
(Institut International R6publicain) qui fit tant et si bien

INDICES DE
DE VELOPPEMENT
HUMAN

HAITI: 134e PLACE
9 *
L Amerxque du sud
se diveloppe mais
reste marquee
NEW YORK (Nations Unies), 9 Juillet Le
d6veloppement en Am6rique du sud progress mais ses
revenues par habitant resent inf6rieurs d'un tiers ou de moiti6
& ceux des pays d6velopp6s etles in6galit6s perdurent, selon
un rapport du Programme des Nations Unies pour le
d6veloppement (PNUD) rendu public mardi.
Dans ce document annual sur le d6veloppement
human, le PNUD souligne que seuls quatre pays sud-
am6ricains -1'Argentine, I'Uruguay, le Chili et le Costa
Rica- sont classes parmi les 50 premiers pays de
l'indicateur de d6veloppement human (IDH) du PNUD,
qui tient compete des revenues par habitat mais aussi d'autres
critbres li6s Ma quality de vie, comme l'esp6rance de vie'
la sant6, l'alphab6tisation ou encore la participation
politique.
La Norv6ge et I'Australie se placenta aux deux
premieres positions de la liste. Its Etats-Unis arrivent en
sixibme.position et I'Argentine, victim d'une crise
6conomique, arrive en 346me position, suivie de prbs par
l'Uruguay (376me), le Chili (396me), le Costa Rica (41)'
les Bahamas (42) et Trnndad et Barbados (48).
Les pays les moins bien places sont la Bolivie
(voir Ddveloppement human / 6)


Ano Miami


= Rdeeption de paleanent poor Bell South, FPL, Gas, CableTV, Bell Mobility, etc ...
= Connection t616phonique chez vous

Tdl: (305) 757 4915
Fax (305) 757 6916

Ouvert.6 jours par semaine : 8:30 am 7:30 pm
.
DORIST JOuj08


FICHE D'ABOtNNEMENT A HAITI EN MARTCHE


0


___


Mercredi l8 Juillet 2001


Page 5


" Les Prochains Quatre-Vingt dix Jours seront sombres.
11 s'agit de toute evidence d'une campaign psychologique.
A la v6rit6, il espbre que la nouvelle 6quipe que la Maison
Blanche est en train de mettre en place entrera en function
juste A tmip p pouv oques e pro ssus ac 1
Am6ricains et de la Communaut6 Caralbe (CARICOM).
L'administration(U.S.)n'apas encorer6uniune
6quipe bien sp6cifique. La nouvelle administrationneparle
cle 6rique latine qu'en terms largest dit-il dans son

raL administration Bush, qui a cependant d'autres
chats ifouetter, semble avoir choisi plutSt pour l'instant de
continue A souffle le chaud et le froid: d'une main en-
courageant au vote d'une resolution de l'OEA (5 juin, San
Jose, Costa Rica) appellant A de nouvelles 61ections16gisla-
Eves our mettre fin A la crise; de l'autre appuyant les ef-

fom ourl arracher AsAristide le u mum et tenter de r6-
Cela malgr6 tout au grand dam de ces proph6tes

nMO a n c u
t ?
dictator. Seratt-ce par d6pi

Le tr oisisme lar r on ...
Tard vendredi soir, les nouveau pourparlers

n'asy pasabeawap prtogras6.a svcussia cm no

r Os i v ,epm te 11om 6e eds A
ler6clame Convergence; oul6gislatives partielles, comme

6nn ts co sian d de me EA os
des urnes du 21 mai ?
Mais peut-8tre que la questionprincipale n'est d6jh
plus ts...
Certain secteurs de la meme Convergence doi-
vent rire sous cape. Is compete d rebours annonc6 par Geor-
ges Fauriol est en mache ...
Dbs lors aussi, initiative au sein de la Conver-
gence devrait passer en d'autres mains. Dans un premier
stade ...
Ensuite, la route pourra Stre ouverte au candidate
dela troisibme voie, que Fauriol appelle aussi de ses voeux.
Le troisibmelarron !
Ha'itienMarche,13Juillet2001


qu'il put rassem-


e irt


See


droite comme l'ex-gauche (car si la lutte iddologique est
terminde, c'est seulement pour la gauche), y comprise l'ex-
treme-droite. C'est lanaissance de Convergence D6mocra-
tique. Pour comble d'ironie, cette dernibre se donne pour
presidentt provisoire" le candidate m8me que l'arm6e hal-

pr de ce e2 pooymm rsedlo9n e ra du ed a
Il ya done en principle deux "Convergence", si-
nonplus. La press 6trangbre a pris l'habitude de dire qu'elle
est compose d'ex-partisans d'Aristide et d'anciens sup-
porters du regime militaire (1991-1994) et de la dictature
Duvalier. Un m61ange unimaginable, du moins jusqu'd la
veille des 16gislatives de mai 2000, auxquelles remote l'ac-
tuelle crise 61ectorale ...
Jusqu'hpr6sent,1'OPL etle KONAKOM out cons-
titu61e fer de lance de la coalition. Par exemple,1es porte-
'mdde v nast t obvas hels"unt

pen h pen h se designer. C'est d'abord une sortie soudaine
dans la pressed du RDNP de Leslie Manigat, 6galement de
la Convergence, reprochant A d'autres parties members
d'avoir rencontr6 en catimini et sans consensus pr6ala-
ble le cam verde declarationsns successive du MPSN,

lus 6cisim entddu de HMiDaoncea vcoa

ao e 1 cri se 1 rsal d2n0 0
et sauver le regime Lavalas. Mais, selon une dernibre note
de press, le MDN participe aux n6gociations.
En lever les negotiations A l'OEA et la
Caricom ...
Mais c'est hWashington que se droulela v6rita-
ble campaign centre les negotiations de Port-au-Prince.
I'homme-orchestre de cette campaign est un lobbyist
nomm6 Georges A. Fauriol. II pr8ne non sculement une
luttetous azimuts contreAristide(quinerecherche que"le
red6marrage de l'aide 6trangbre ") et centre Lavalas (une
d6cennie de government abominable "), mais aussi
d'enlever les actuelles negotiations hl'OEA et la Caricom
et que les Etats-11nis prennent eux-m8mes entibrement la
question haltienne en main.
Famioltenteded6velopperunethbseselonlaquelle


= Parfums
= Cell@ & Beepers
= Souliers et Sandales
= Prodaits pour la 0
=
"
= MONEYORAM MONEY ORDER


= CD's ( Compas, Racine, Evangdlique
M Am6ricain)
,8 .haltiens, amdricains, documentaries, dramas)
= Prodnits do beauty
= Produits pour cheveux


RENOUVRUMET
O
NOVEL ABONNE
UNAN
US$ 78.00
US$ 80.00
Ud$ 1 .0000


DE L'ACTUALITE


NOM

ADDRESS
6 MOIS
ETATS-UNIS US $ 40.0
CANADA US$ 42.0
AMOM UB LATINO U .00








AID SPORA I


9 *
L Amer xque du sud se

d veloppe mais reste marque
(Diveloppement human ... suite de la page 5)
(104), le Nicaragua (106), le Honduras Selon le PNUD, la misbre et la
(107) et le Guatemala (108). Haiti est forte concentration des revenues entre
1346me. quelques mains resent les principles
Enfin, le Mexique (51), Panama faiblesses delar6gion. L'Uruguay,1e Chih
(52), Belice (53), le Venezuela (61), la et le Costa Rica, sont les pays les moins
Colombie (62), le Br6sil (69) ou le P6rou in6galitaires. Les droits de l'homme et
(73) se trouvent dans des positions l'6volution vers une d6mocratie plus "p'~
interm6diaires. ticipative"sontles deux autres grinds dfis
de la region, estime l'ONU. (AFP)

** *
Hartx occupy la 134e place des

pays du monde sur le plan du
d veloppement hu main


Additionally, the design-build team is required to meet the following criteria :

1. Partnership or joint venture, corporation, or individual, having at least one
partner in compliance with each of the following requirements:
a. Is certified under section 489.119, Florida Statutes, to engage in con-
tracting through a certified or registered general contractor or a certified or
registered building contractor as the qualifying agent; or
.
b. Is certified under Section 471.023, FlorIda Statutes, to practice engi-
neering; certified under Section 481.219 to practice architecture; or certified
under Section 481.319 to practice landscape architecture.

To satisfy the technical certification requirements for the requested ser-
vices, valid technical certification in all of the above-specified areas) of work
must be held by an architectural/engineering team responding as a design-
build team. Furthermore, if any individual is providing services that require
technical certification by Miami-Dade County, the individual is required to
have the relevant certificationss. Individuals who are not technically certified
would not be "allowed" to perform work for those scopes of work requiring
technical certification. Additionally, firms that list other areas of work as
supplements to the required technical certifications must also be certified for
these supplemental areas:

CONTRACT MEASURE & UIREMENTS

One (1) Agreement 24% CSBE Measures (Construction Portion Only)
PRE-SUBMITTAL PROJE CT BRIEFING

A pre-submittal project briefing for interested firms will be held on Auguss.t
L 2001 at 10:0 AM at the Miami-Dade Fire Rescue Facilities and Construc-
tion Division, located at 9300 NW 41 Street, Suite # 237, Miami, Florida
.
33178, in the conference room # 237-04 Miami, Florada. The purpose for the
briefing is to provide a more detailed scope of the requested services, review
the response requirements, and afford interested firms any necessary clari-
fications prior to the response deadline. While attendance IS NOT manda-
tory, interested parties ARE ENCOURAGED to attend.
Deadline for submission of proposals and the bid proposals is August 17,
2001, at 2:0 0 P.M. LOCAL TIME, all sealed envelopes and containers must
be received at Miaml-Dade County Board of Fire Commissioners, 9300 NW
41 Street, Suite 162, Miaml, Florida 33178. SEPARATED SBALED EblYE-
LOPOS EQR THE ]HQ (ERICE) PROPOSAL IR REQUIRED). BE ADVISED
THKT ANY AND ALL SEALED PROPOSAL ENVELOPES OR CONTAINERS
RECEIVED AFTER THE ABOVE SPECIFIED RI NI'ONSli DEADLINE SHALL
NGI BE CONSIDERED.

This solicitation la sub)oct to Miami-Dade County's Cone of Silence Ordl-
name 98= 104.


Mercredi 18 Juillet 2001


Page 6


Le 9 ao11t 1997,
immigrant haftien Abner
Inuima fut arrat6 & la suite
d'une rixe devant an night
club de Brooklyn, New York.
Conduit au commissariat de
police, il est torture cruelle-
ment par des policies, dont
l'un lui enfonqa un b&ton -
dans le rectum.
Quatre agents ont
6t6 jug6s et reconnus coupa-
bles. Is principal coupable,
Justin Volpe, a 6cop6 de 30
ans de prison. Son collbgue,
Charles Schwartz, a 6t6 con-
damn6 & 15 ans
Deux autres poli-
ciers, accuses d'avoir cons-
pir6pour camouflerleforfait,


MIAMI-DADE COUNTY, FLORIDA
REQUEST FOR ACQUISITION
OF DESIGN-BUILD PROFESSIONAL
SERVICES FOR THE WEST KENDALL
FIRE RESCUE STATION # 57
MIAMI-DADE FIRE RESCUE
DEPARTMENT
DPM Project # DB01-FIRE-01
FIRE -Project # MDFRD D-B 05


The Fire Chief, Miami-Dade County, pursuant to Chapter 287.055, Horida
Statutes, and Section 2-10.4 of the Miami-Dade County Code announces that pro-
fessional services will be required from qualified firms to provide design-build
services for the design and construction of the West Kendall Fire Rescue Station #
57. In general, the work consists of the design and construction of a one-story fire
rescue station of approximately 6,500 square feet in size, to be constructed on ap-
proximately one and a half acres of County-owned property, located North of S.W .
88 Street ( Kendall Drive) and East of S.W. 127th Avenue, Miami-Dade, Florida,
for Miami-Dade Fire Rescue Department, Owner. The work will include the
design and construction of a facility with dormitory spaces, offices, kitchen, day
room, exercise room, apparatus area, and paved access roads and parking.
Copies of the design-build criteria package may be purchased beginning
on July 16, 2001 at 10:00 AM at the office of Silva Architects, located at 3830

gg62A MiamibFL33 .e phonenpp r Iv aArchi tsiss ( 0
and only checks or money orders are acceptable and shall be made payable to Mi-
ami-Dade County Board of County Commissioners.

TECHNICAL CERTIFICATION REQUIREMENTS


Abner Louima


18.00 Architectural Construction


14.00 Architecture

11.00 General Structural
Engineering
12.00 General Mechanical
Engineering


la cooperation d6velopp6e entre l'Institut
Harden des Statistiques (IHSI) et le PNUD.
Selon M. Taranco, ces travaux en-
tre dans le cadre d'une vaste enquate use
enoeuvreavecl'institutensciencessociales
norv6gien Fafo surles conditions de vie des
menages et sur les infants en domesticity.
Isrepr6sentantr6sident duPNUD
a fait savoir que c'est sur la base de touted
ces donn6es statistiques que le PNUD a pu
lancer, selon un processes de r6flexion
participatif incluant les different secteurs
delapopulationhaltienne,1apr6paration du
premier rapport national sur le
d6veloppement human, dont la publication
est pr6vue pour la fin de cette annie.
En ce qui concerneles possibilities
offertes par les Nouvelles Technologies de
l'Information et des Communications, le
rapport indique qu'hl'bre des r6seaux, tout
pays qui ne parvient pas A utiliser
efficacement la technologies risque de voir
son niveau de d6veloppement human
reculer et de se retrouver en marge de
.
l'6conomie mondiale.
Sur le plan de la recherche, le rap-
port demand des initiatives A l'6chelle
plan6taire pour permettre aux nouvelles
technologies de satisfaire aux besoins les
plus urgents des d6sh6rit6s.
Four le cas d'thati, le reprdsentant
resident du PNUD estime que ai certain
pioneers so sent lands audaciousement
dans la rdvolution des nouvelles teelmolo=
gies, les efforts on antibre d'enseignement
dans los branches actantifiques at do form=
tion professionnelle as som pas pour le
moment A la hauteur.
(voir Haiti 134e / '7)


Port-au-Prince, 10 juillet 2001 -
(AHP)- Haiti arelativementprogress6 de 18
places dans le classement 2001 des pays du
monde, 6tabli comme cheque ann6e par le
programme des Nations-Unies pour le
D6veloppement (PNUD).
Dans ce rapport 6tabli cette ann6e
en function de l'indice du d6veloppement
technologies, Haiti a gagn6 18 places
passant de la 152dme l'ann6e dernibre A la
1346me enl'an2001. Elle deviance ainsi 28
pays, tous africains. .
La Norv6ge et l'Australie se
trouvent respectivement en premiere et
deuxibme position cette ann6e.
Tandiss quela Sierra fronela dernibre place
du cl;assemeent.
La relativity de la progression
d'Haiti et de plusiurs autres pays dans la
partieinf6rieur du classement s'explique en
parties en reason dufait que la1iste des pays
6tudi6s est passe de 1741'ann6e dernitre A
162 cette annie
Douze (12) pays, essentiellement
dela Caraibes, n'ont pas 6t6 pris en compete
dans le rapport 2001 pour des raisons lides,
selon le repr6sentant resident du PNUD,
Ocar Fernandez Taranco, A la disponibilit6
de statistiques flables,
Plusieurs critbres dontl'espbrance
devie Alanaissancele niveaud'instruction
combind, le taux d'alphab6tisation des
adultes at le revenu par habitant sent pris
en dans ?6tabliasement de cos rap=
port.
Dans son discours de sirconstance,
Our Femandez Tarance, a soulignd que
d'importants travaux sent on coun on Haiti
en maitre do satistique, was notamment


Abner Louima recevra $5. 8 millions
(suite de la premiere page) ont requ 5 ans d'emprisonnement. ner Louima, ainsi que les $2.9 millions premier versement de $150.000 en 2006.
Ainsi trouve son denouement un La Ville de New York paiera tout pour les frais des avocats. Les infants d'Abner Louimarece-
cas de brutalit6policibre qui a attir61'atten- de suite une somme de $2 millions & Ab- Les autres $3.8 millions serontre- vront $21.000 par an, A partir de 2008.
9us par immigrant haltien sous forme de Cependant une autre demand des
tion du monde enter, soulev6 versements de $5.000 par mois, et ce pen- avocats d'Abner Inuiman'apas 6t6 agr66e.

1 ym 1 s dant an moins 20 ans, avec une augmenta- Elle apdpeelqait h deskr6formes ahuesde n du la
sif de la force par la police de Ensuite, tous les 5 ans, Louima centre la brutality policibre.
New York. a recevra une somme accumul6e, avec un


M1IAM I-DADE






I HAII CONO IE


Haiti en Marche Vol. XV o. ,


I


DEVEL;OPPEMENT HUMAN


CARICOM.


~HAITI NEW7S NETWORKS


W NWW.HAITI-NEWS.NET


Mercredi 18 Juillet 2001


Page7


opt6 pour l'offre de la SOGEBANK qui
donne, Aleur avisplus de garantie, d'autant
plus que la SOGEBANK a une experience
sur le march en matibre acquisition de
banquet.
"Nous avons d6pos6 un document
prouvant que nous pouvons r6ussir cette
affaire et nous avons derriere nous
acquisition de de la Banque
InterContinentale qui, elle, avait achet6 la
M6trobank", nous a d6clar6 Pierre Marie
Boisson, economist en chef de la
Sogebank.
Pour ajouter plus depiment A cette
affaire, intervention dans le dossier du
s6nateur Prince Pierre Sonsonpr6sident de
la commission Finances du S 6nat. Le
s6nateur demand ouvertement au
gouverneur de la Banque central, Fritz
Jean, de surseoir A la poursuite des
n6gociations de vente de la BUH A la
SOGEBANK.
Le s6nateur Pierre Sonson justified
sa position par la crainte de la constitution
d'unmonopolebancairefaisantobstacleaux
lois de la competition. -
A quoi r6pond Pierre Marie
Boisson: "Nous voulons an systbine finan-
cier hors des professions politiques et nous
devons faire tous les efforts pour y arrived."
Deplus,1es actionnaires delaBUH.
ont d6cid6 par vote majoritaire. "C'est gala
d6mocratie", a-t-il dit.
A ce sujet,1eNouvelliste crit: "les
actionnaires ont tranch6

I par leur vote. Leur
decision est souveraine.


e p
actionnaires ayant requis 1'anonymat,
r6v61aitdans un article que "les actionnaires
de la BUH ont d6cid6 de donner leur accord
A la poursuite des discussions qui doivent
aboutir, si tout se pursuit normalement, A
la vente des actions de cette banquet & la
SOGEBANK", qui offre entre 165 et 400
gourdes pour chacune des 147.000 actions
delaBUH.
Des sources process du milieu
bancaire ont apprise & Haiti-en-Marche que
la BUH faisait face depuis plus d'un an h
an deficit de tr6sorerie. Ce qui signifies en
terms chairs : les fonds delabanquene sont
pas puffisants par rapport A sa taller sur le
march. -
"Nous avons an capital de 52 mil-
lions de gourdes etlaBanque centralenous
exigeait d'ajouter un montant de 115 mil-
lionsdegourdespouratteindreleniveande
capital exig6", nous a confi6 un actionnaire
sous le covert de l'anonymat.
Cethomme d'affaires se ditfrustr6
par la situation de la banquet. "Ce n'est que
pendanteetteassembl6equenousavons6t6
mis au courant dela situation pr6caire de la
banque.Auparavanttoutallaitbienaupoint
m8me que la BUH avait d6cid6 de surseo"
b la fusion avec la SOCABANK entam6e
depuis plus de 2 ans", a-t-il ajout6.
"Je ne suis pas le seul actionnaire
dans cette situation. Je souhalte qu'une ac-
tion soit introduite pour demanded auprbs
des autoritis qu'un moratoire soit accord


m
po
no
ce

d


6.4 I I III 4 " I


rter ouvent aujour u avec es res ne
valantpas200gourdes",a-t-ilaussipr6cis6.
Bien qu'6tant une soci6t6
anonyme,1a BUH fonctionnait dans les faits
comme une enterprise herm6tique.
Information y 6tait garden top secret. Et
m8mes les actionnaires n'6taient pas au cou-
rantdelasituationdeleursinvestissements.
Nous avons apprise que la Banque
central avait requis les.services de la
Banquet Royale du Canada, institution
international, pour r6aliser un "due dili-
gence" (mise A profit) de la Banque de
1'Union Haitienne, suite aux difficult
observes. Ainsi un avis d'appel d'offres a
6t6 lanc6 aux autres banquet pour l'achat
des actifs de la BUH. Au moins quatre
banquet locales ont r6pondu. Il s'agit de la
SOGEBANK, la UNIBANK, CAPITAL
BANK et PROMOBANK. Des sources
rapportentque7banques6trangbresdont3
dominicaines, 6taient 6galement dans la
course.
Pour le moment, la SOGEBANK
et la UNIBANK sont celles qui ont fait une
offre "la plus acceptable". Selon nos
sources, I'offre de la UNIBANK est plus
all6chante que celle de la SOGEBANK,
mais avec une-diff6rence important. .
LaUNIBANKpourraitconclurele
deal jusqu'd hauteur de neuf (9) millions
de dollars, inais sans pour autant s'engager
A verser une caution au cas od elle ddciderait
pour une reason ou une autre de surseoir
& I'affaire.


~ii~j


~IIILI


Jusqu'ici, les autorit6s de la
Banque central ne se sont pas encore
pronounces. La banquet des banques avait
donn6 son accord pour la fusion entre la
Socabank et la BUH. Mais au demier mo-
ment, 1a BUH avait falt march arribre.
"Ce qui a 6t6 positif", selon un
cadre de la SOCABANK. "Car c'6tait une
vdritablegageure.LaSOCAn'apaslesreins
assez solids pour supporter tous les
probl6mnes de la BUH. Aujourd'hui on
aurait peut-stre deux cadavres aulieu d'an
sur les bras", nous a-t-il d6clar6.
Iss responsables dela UNIBANK
ne sont pas trop bavards sur ce dossier. Iss
umbanquiers (sans fusion ni acquisition)
talent aubord delamer le week-end dernier
pour leur traditionnelle journey de famille
---
Cela rappelled que, 1'ann6e
dernibre,1afamille SOCA 6tait bras-dessus
bras-dessous avec la BUH, sa partenaire
announce. C'6tait le flirt total. Is ciel de
Moulin-sur-Mer n'6tait pas assez bean. Iss
PDG soca-buh avaient des projects et des
r8ves A turner la tate.
Mais les mauvaises langues
rapportent que m8me au moment de ses
fiangailles avec la-Soca, la BUH avait les
yeux ailleurs ...
Et aujourd'hui encore, elle court
les rues cherchantle meilleur partenaire. Iss
offers se suivent mais ne se ressemblentpas

Affaire A suivre.

* Roosevelt Jean-Frangois


** *
Halts
(suite de la page 6)
Les efforts doivent 8tre
conjugu6s pour parvenir,
souligne-t-ilhunemassecritique
decomp6tencesquipennettraitan
pays de b6n6ficier v6ritablement
de ces nouvelles potentialitds, en
matibre notamment d'6ducation,
de production, de commerce et de


,
. 134e
creation.
Lerapportmondialsurle
d6veloppement human 2001 a 6t6
lanc6 en presence notammnt du
Premier Ministre Jean Marie
Ch6restal, du Ministre de la
Planification Marc Inuis Bazin et
de repr6sentants de plusieurs
secteurs de la population.


Le Secretaire G6ndral de
la CARICOlvi, M. Edwin
Carrington, a inaugur6 jeudi un
bureau de l'Organisation
Carib6enneenHaitillog6aulocal
de 1'Ambassade des Bahamas A
P6tion-Ville.
Le President Jean


Bertrand Aristide a assist A
l'ouverturedubureau < Community Secretariat Office In
Haiti>>,dontlamissionprincipale
sera de travailler avec le
Gouvernement Haitien afin de
faciliter l'int6gration progressive
(voir Caricom / 8)


r


Find the latest news and headlines about Haiti
collected from newspapers and news agencies
worldwide.
Listen to Haitian radio stations online, learn about music
and Hatian culture.


La BUH cherche toujours Preneur

Les offers se suivent mais ne se ressemblent pas ...
(BUH ... suite de la page 3) pourrecapitaliserlabanque",nous encore De son cot6, la SOGEBANK Is march6,1es autorit6s et les comp6titeurs
on6taires, la BUH doit vendre ses actifs dit cet actionnaire. d6pose sur la table un parquet de 5.5 mil- devront se sonmettre aux r6sultats de cet
ur pouvoir capitaliser au prorata des "11 ya les nouveau actionnaires lions de dollars, mais avec la garantie de exercise d6mocratique. Les rbgles du jeu
rmes prudentielles exig6es parla Banque ... des gens qui voulaient investor dans une payer une amended d'un demi million de doivent Stre respect6es malgr6
ntrale". banquet et qui ontachet61eurs actions de date dollars au cas oil elle d6ciderait autrement. imperfection qui a pr6sid6 & la prise de
Is quotidien Is Nouvelliste, citant r6cente jusqu'd 600 gourdes et qui se La Banque Royale du Canada et decision" (le Nouvelliste du lundi 9 juillet
s informations roches de certain d'h i d tit le Conseil administration de la BUH ont 2001).


#1 DES BUREAUX DE


}


CAM donne du travail & pr&s de 1000 haltiens en Halti
aux USA et au Canada. Aucun autre bureau de transfer
n'offre autant d'emploi & la communaut6 haltienne.

CAM, le seul bureau qui respected les 2 heures de
livraison & domicile de vos transfers d'argent. C'est
,
une grande publicity et une grande r6alite.

La livraison des products alimentaires se fait le
..
lendemain toujours & domicile-


Pour mnformations






|IM GSDHII |


1 _


Dr. Rodrigue MorNtel, un fil.~~s deSt Marc, revient


Heureux ceux qui ont l'opportunit6
De compl6ter le circle de leur vie
(I Want to Dance, Marlbne Rigaud Apollon)
Le 4 juillet dernier, un joyeux group d'une
cinquantaine de personnel dont mon mari et moi faisions
parties s'est rencontr6 Al'adroport de Miami en route pour


CITY OF MIAMI

---


.....



Rencontre du Comiti Logement et Prats Commerciaux

Is City of Miami Housing and Commercial Loan Committee
organize une rencontre publique
Mercredi 18 Juillet, 2001 & 9:OO AM
3rd FlOOr Conference Room # 305
444 Southwest 2nd Avenue
Miami, Florida 33130

LES SUJETS SUIVANTS SERONT CONSIDERED:

1. Discussion/ Etablissement du R81e, des R6glements et des Proc6dures du
Comity.

2. Discussion et 6tablissement d'une politique de reinstallation, de modification
et autres propositions concernant les prats non rembours6s

3. Discussion et recommendations concernant les prets non rembours6s.

Les individus int6ress6s sont encourages & assisted A ce "Public Meeting". Le site
de la reunion est accessible aux handicaps.
Pour toute information compl6mentaire, contacted le D6partement de Community
Development au (305) 416-2080

AD No 09764


CITY OF MIAMI


..... ,



NOTICE
CITY OF MIAMI BROWNFIELDS ADVISORY BOARD
Call for applications

The City of Miami seeks individuals to serve on the Brownfields Advisory Board
to assist with the planing, implementation, and annual assessment of rehabilitation
and economic development activities with regard to future land use, local employ-
ment opportunities, community safety, and environmental justice within the City of
Miami Brownfields RedevelopMent Area.
The City of Miami Brownfields Redevelopment Area consists of sites targeted for
redevelopment which have been overlooked by investors due to perceived or actual
environmental contamination. The Area includes industrial and liberal commercial
portions of Wynwood, Allapattah, Overtown, East Little Havana, Little Haiti and
Model City. Qualifying redevelopment projects initiated within the Area are eligible
to receive financial and other incentives from local, state, andlor federal government.
The Board is composed of seven members and one alternate member appointed by
the City Commission. Members must be persons of knowledge, experience and ma-
ture judgment and must have the ability and desire to act in the public interest in
matters concerning the Brownfields Redevelopment Area.

Three categories of representatives will serve on the Board:
= 3 persons who are residents within or reside in an area adjacent to the -
Brownfields Redevelopment Area
= 2 owners of business within the Brownfields Redevelopment Area who
need no be residents of the City.
= 2 representatives from the private sector with businesses, not necessarily
operating in the Brownfields Redevelopment Area, preferably in banking,
land development, or real estate, who need not be residents of the City.

Members shall be appointed for one-year terms and may be appointed for not more
than two consecutive terms.

All interested individuals are encouraged to apply. Applications are available at:
City of Miami City Hall, City Clerk's Office, First Floor Counter, 3500 PanAmeri-
can Drive, Miami, Florida33133. Completed applications must be returned to the
City Clerk's Office by 5:00pm, Friday, August 10, 2001

# 10315 Walter J. Foreman
City Clerk


Page 8


""
(dB8 uiHet 201
No 24


PORT-AU-PRINCE, 12 Juillet Geri Benoit
Pr6valagagn6sonpari.Lamode-pardon,1ahantecou-
ture hartienne, est dans tous les foyers de la terre b6nite.
" Fashion TV ", la change international, programme quo-
tidiennement le spectacle de hante couture pr6sent6 r6-
cemment au cours de la Semaine international de la
mode et du design A Miami Beach, Floride, par I'ex-
Premidre dame d'Haiti.
Robes fabriqudes en Haiti, avec des mat6riaux
lutitiens, dessindes et d6cor6es par des mod61istes et des
artistes hditiens, dont Malou et Ti Ga; d6bauche de fleurs
" choublak et de V6vb ... et pendant prbs de cinq
tongues minutes promendes par des mannequins profes-
sionnels, et "made in Haiti ", s'il vous plait.
Faut le faire Encore plus par les temps qui cou-
rent, bien entendu.
Haiti, A la fois son unicit6 et sa multiplicity cul-
turelle, son d6cor natural, son vodou d6sormais le bien-
venudans toutes les chaumibres d'unmonde tonjours plus
grand gr&ce au miracle du cAble ... mais en meme temps,
aussi petit qu'un village tant ses habitants peuvent Stre
facilement relies les uns aux autres.
Miracle aussi de la mode qui, aujourd'hui, ne
constitute plus lemonopole exclusif des c616bres maisons
de Paris et de Carnaby Street ...
Miracle de la globalization !
Bien str, nous n'avons pas encore en Ha'iti
1'andace des Cordens ou des Tib6thins qui r6alisent leur
d6fil6 en habits traditionnels ... Natif Natal !
Mais nous avons d6sormais un cr6neau, le nS-


tre, une fenetre sur le grand monde, grace A Geri Benoit
Pr6vdetMafondadmW'qdasudensicMe
des professionnel(le)s de la couture et de la mode dans
tous les coins et recoins de notre pays ; de la petite coutu-
ribre de je ne sais od ... au (ou Ma) designer de P6tionville.
Mais A present que nous avons pigeon sur rue,
c'est le cas de dire, il faut aller de l'avant.
En plus des robes haltiennes, fabriqu6es avec des
mat6riaux haltiens, aux couleurs haItiennes si vibrates,
et dessindes par des mod61istes et des artistes haltiens ...
pourquoi pas aussi, h d6faut tout de suite de mannequins
haltiens professionals (mais cela aussi viendra, cene sont
. pas les jolies filled qui pourraient nous manquer), }iour-
quoi pas des mannequins coiff6s aussi Al'haltienne, ma-
quill6s anssi & l'haftienne, oui, on pourra bientSt, A l'ins-
tar des Tib6tains, affirmed advantage le riche et myst6-
rieux language de nos V6v6, revisited certaines 6poques de
1'histoire od la mode ne partait nulle part d'autre que de
chez nous, ch oui, les affranchis, par exemple. Bref, re-
faire Haiti ch6rie ! !
Inutile de souligner importance d'une telle d6-
marche pour une plus grande exposition au monde de I'art,
la culture et l'artisanat harden si riche, Ala fois reconnu et
m6connn, autrement dit si alldgrement copi6, pill.
Voire son importance pour notre image, qui en a
si rudement besoin ...
Mais A condition que ga ne soit qu'un d6but !

editoriall M61odie 103.3 FM, Port-au-Prince,


Haiti)


RSES SO HF CO S
Haiti. En tate de fil, Madame Ccile Mortel qui avait
organism les details du voyage qui devait nous mener & St.
Marc, dans le department de l'Artibonite, pour assisted &
I'ordination de son mari, le docteur Rodrigue Mortel,
originaire de la ville, comme
e rcaid permanent et A la


p ,


b6n6diction de l'6cole "Les Bons Samaritains" qu'il avait
construite pour les infants les plus d6munis de la zone, en
m6moire deses parents paysans etill6tr6s. Trois des infants
Motel nous accompagnaient.
. Une atmosphere d'exp6dition r6gnait. Parmi les
joyeux voyagers se trouvaient le Cardinal Keeler de Bal-
timore, un ami de tongue date des Mortel, une douzaine de
(voirsuitepagel4)


appel6 & traveller de trbs prbs avecle secteur
priv6 et les homes d'affaires haitiens, pour
permettre d'6tablir des relations entre les
different secteurs 6conomiques et
commercial des pays de la region. II
maintiendraaussidescanauxdecommuni-
cation entre les pays members de la
CARICOM.
HPN


CARICOM "*
(suite de la page 7)
du pays au sein du march commune de la
Caribe. Jusqu'd present, la R6ptiblique
d'Haiti est admire A titre de membre
provisoire de la CARICOM.
Selon M. Hayden. Blades'
responsible de ce bureau, il est 6galement


La mode haltienne dans tous les foyers


de la terre







S EXPOITIONI


Haiti en Marche Vo -


LA VOIX DE MIAMI
e *
.En signe de Protestation .
MIAMI, FL Le jeudi 12 Juillet ponsabilit6 de crier Halte ld, messieurs !
6coul6, Radio Madoken, porte voix d'un Je doute fort que les reglements de la com-
certain parti politique nomm6 PUDH munication radiophonique, tant ambricaine
(membre de la Convergence), diffuse dans qu'internationalepuissentsouscrire aunom
son mission ce que tout le monde croyait de la liberty de la parole A se server de la
8treune conversation t616phonique entree personality de chefs d'Etat on de gouver-
Premier minister du Qu6bec et le Pr6si- nement dans le but de nuire ou d'induire
dent d'Haiti Jean-Bertrand Aristide. Mais aussi sciemment en erreur opinion publi-
1'animateur du programme, Mr Jean Ernest que national et/ouinternationale.
M6nard, d6clara ensuite que ce n'6tait Nous esp6rons qu'aunom des res-
qu'un attrape-nigaud de son crd, probable- ponsabilit6s incombant au statute d'agent
ment mont6 & dessein pour ridiculiser les ou membre de la press, ces gais lurons se
deux chefs d'Etat et inquire le grand pu- garderont dans leurs d6marches et leurs ac-
blic en erreur. tivitis journalistiques, de routes actions ca-
pables de jeter, A cause de leurs incons6-
Le meme subterfuge a 6t6 encore quenches personnelles, le discredit sur la
rip6t6hl'6mission desamedi matinde ce press haitienne qui compete encore des
meme programme radiophonique. En tant members respectable et respects.
que membre de cette parties de la press qui Fraternellement
croit fermement dans la dignity du m6tier Viter JUSTE
de journalist, nous prenons sur nous lares-


La COR i Erdllb *


0'







.,
"

xe n --
.




Misawral Port-an-Prince Miaxni

Tous les jours

( Mards Excepte)




D' art MIA 8:00 am Arriv6e PAP 8:50 am
OF
D6 art PAP 9:40 am Arriv6e MIA 12:35 pm



Les meilleurs prix
Un service de quality & bord

Un billet gratuity aprbs 7 voyages pendant l'ann6e




Pour informations et reservations, contacted votre agency de voyage ou la AL1VI
1-800-327-7230



POur V0tre rdservation Sur internet, ViSitez nous au:
www.airalm.COM


Mercredi 18 Juillet 2001
V N 24


Page9


en Alg6tie ...
Et il fallout tout le charisma du g6-
n6ral de Gaule, mais aussil'affaiblissement
delam6tropoleapr6sl'occupationparl'Al-
lemagne nazie, pour arrive A sauver les
meubles lors de la decolonisation afncame
- - .
La France est le plus mauvals
d6colonisateur que l'on connaisse ... On
s'en rend mieux compete en visitant, par
example, un pays comme Cuba: les vesti-
ges de la vieille Espagne sont partout-
Tout comme Vertibres, il a fallu
Dien Bien Phu, et la guerre sale en Al-


g6rie dont on n'a pas fini de parlor ...
La France, colonisateur arrogant
(" D&s quenous sermons partis,1es ascenseurs
vont cesser de marcher "), ne peut com-
prendre tant qu'elle n'est pas place le dos
au mur ...
Dommage Car comme chanted
Jean Ferrat: c'est aussi le pays de Robes-
pierre et de Victor Hugo.

# L'exposition" ToussaintInuver-
ture : Bicentenaire de la Constitution de
1801 "resteraouverte jusqu'aumois de sep-
tembre.


Its n8tres qui d6filent A l'exposi-
tion du MUPANAH (Mus6e du Panthdon
National), au Champ de Mars, sur la vie et
l'aeuvre du grand Toussaint Inuverture, et
toutparticulibrementles jeunesn'enrevien-
nent pas et sont tout h fait choqu6s du sort
qui a 6t6 fait par la France A celui qui s'ap-
pelait le "premier des noirs ", mais ne se
consid6rait pas moins un fils de la France

Trabi; prisonnier au Fort de Joux,
dans le Jura frangais ; condamn6 & une mort
lente, et sciemment par les autorit6s fran-
9aises (tel que c'est derit noir sur blanc dans
la correspondence du directeur du Fort de
Joux avec le minister de la marine et des
colonies : J'ai crd en pregnant ces pr6can-
tions remplir les voeux du government ",
c'est-h-direlaisserleprisonniers'6teindred
etitfeu, ce pour 6viter sans doutele verdict
pe l'histoire); ch bien,1h encore Toussaint
Imuverture 6crivait : Je n'aurais pas servi
Ma patrie fiddlement comme je 1'ai service
et je ne series pas ici non plus par ordre de
Mon government ,,
Ma "patrie, c'est-A-ditelaFrance

Mon government, c'est le


government frangais, Bonaparte, celui
auquel Toussaint s'adressait ainsi: Le Pre-
mier des noirs au Premier des blanks .
EtsonemprisonnementauFortde
Joux : une sanction disciplinaire, comme il
est normal dans l'armie ...
Voild done un homme pleinement
confidant. Pas confiant en des homes
(Toussaint n'6tait pas n6 de la dernibre
pluie), mais en une id6e, id6e que la France
incarne & ses yeux. Et Alaquelle illui sem-
ble m6riter d'appartenir anssi, pour nom-
breux et hauts services rendus ...
' Alors que la France avait depuis
long temps complot6 sa disparition et de re-
mettretous sesfrdresenesolavage... Quant
aux mulitres, ils devaient apprendre que le
project 6tait deles envoyer en garrison dans
unelleprocheetdelesnoyertous.
ToussaintInuverturesem6prenait
sur la perfidie de ses ennemis ... .
Maxs, plus encore, Toussaint ne
pouvait savoir que la France est le plus
mauvais ddcolonisateur qui soit ...
La France a rompu dans le sang
avec Haiti en 1804.
Un sitcle et demi plus tard, ce sera
parcel en Indochine. Puis peu aprbs aussi


rog6niture.
onville, il
ind People
qui l'argent
la moindre


accorderplusd'attentionhleurp
Quant & Mattre D6r
v6ghte au restaurant Food for Bl
et est en butte hun patron, pour
est tout et qui ne lsi donne pas
libert6pour assisted safille,1a
petite rescap6e des eaux,
devenixeundl6mentd'61iteau
Lyc6e Spartacus et quiy regoit
un prix aprbs l'autre.
Un jour Mattre
D6ronville est tout
implement r6voqu6.
La maigre pension
de 1'ancle Justin ne suffisant
pas A faire vivre le trio,
Eurydice d6voile ses qualit6s
entrepreneur. Une petite
entrepriseestmont6eetl1en-
core I'auteur, dont
l'attachement A sa terre natale,
percehtravers toutler6citfait
couler l'eau Alabouche de ses
lectures. Il s'agit d'unrestau-
rant de sp6cialit6s d emporter,
1'un de ces fameux Take
Out oh les petites gens des
taxis, les attardis de la nuit,
les c61ibataires endurcis font
la queue pour I'achat de cette
succulent "Soupe JOU-
MOU",mijot6eaupetitfeudu
matinethlaquelleonaajouti'
pour y reliever le gott, un
morceaudeboeuf sal6.Lepetit
r6duit des rescap6s deviant
vite use adresse connue et A
la d61icieuse soupe jaune du
menu initial, on ajoute le
" tchaka "et du th6 bralant au
gingembre.
Ce qui est surprenant
dans celivreetenfait toutela
valour, c'est I'attachement de
l'auteur aux chooses de son
pays. Is vie en diaspora est
pr6sent6ecommeunpis-aller.
Tout y est question
d'habitude. On s'y fait, mais
on ne peut y 8tre heureux,
quoiqu'au fin fond de soi, on
ne cesse de ser6p6ter : "Ici on
est mieux qu'en face". Alors
(voirRoman/10)


Quelle belle histoire que celle
d'Eurydice que nous raconte Cauvin Paul
dans son dernier roman !
Eurydice est une jeune fille bien de
chez nous. Une petite haitienne poussant
comme une fleur dans son village natal :
Valparaiso.
Cependant tout a une fin pour
Eurydice force de suivre son phre Maitre
Dbronville qui, odieusement accuse d'8tre
responsabledelamortd'unepr8teusehgage
du village, sentant sa vie menace,
s'embarque sur un de ces voiliers, devenant
ainsi boat people et forgant sa fille Me suivre
dans cette folle odyss6e.
Le reste, tout le reste, Cauvin Paul
le d6crit de maid de mature.
Labateaufaitnaufrageetles deux
massagers sont sauv6s de justesse par les
gardens cStes ain6ricains.
Mais on ne les enfermera pas au
camp de Krome. Ils ont an parent lointain
qui accepted de signer pour eux. C'est l'oncle
Justin, 6tabli depuis belle lurette A York
Town. .
Eurydice et Mattre D6ronville le
rejoignent dans son petit r6duit, tout juste
bon pour h6berger une personnel.
On connatt la g6n6rosit6 de
l'Haitien quand il s'agit d'un cas de force
majeure. Oncle Justin se serre au-deld de
l'imaginable pour recevoir sa nibce et son
cousinvenusd'Haiti.
I.aplusgrandepartiedulivred6crit
l'ascension d'Eurydice qui, jouissant d6ji
d'une solid formation acquire au lyc6e
Guilbaud de Valparaiso, a vite fait d'6pater
ses nouveau professeurs du Lyc6e.
Spartacus. LA elle rencontre des gens aux
noms succulents, la conseillbre p6dagogique
Mme Bobori Boukousou ou Monsieur
Ladouceur. On l'appelle Fille Soleil. Elle
remanie le club cultural de Monsieur
Ladouceur, en change tout A fait la
philosophie.D6sormaislesmembresduclub
se rencontrent, non plus pour fumer de la
drogue, on pour organizer des bamboches
sans finmais plutStpour 6couter des pobtes
lire leurs oeuvres, des peintres presenter
leurs dernibres creations. Elle devient an in-
strument de motivation pour cette jeunesse
abandonn6e A elle-meme, avec des parents
conscients deleur d6missionmais qui, avec
le m6tro-boulot-dodo, ne peuvent pas


Toussaint au service de la France !







"CONDIT-GATE" |


HONNEUR !
LE ANDRE JE ANNOT,
^ ** *
premier OV eque haltien a
BOston est mor t
II avait 72 ans.
Quin'apas connuP& Jeannot, commeles Haitiens
aimaient A l'appeler A Boston?
La communaut6 haltiano-ambricaine de Boston, le
d6signait souvent comme le Pbre de la communaut6.
MonseigneurL,andreJeannotsouffraitd'uncan-
cer alon. Rda mort est survenue A 5615 du soir le

II 6tait n6 en Haiti, plus exactementh Saut d'Eau
le 11 Mars 1929. Fils de Gr6goire L. Jeannot, notaire et


a 6clal 6t6 2001, Vacances Hart;
3



I aps Oasis. qua centre cle. Port-au-Princes

-- .. >.
11Addl0 chambers chmati es, tout.confort, t616trision cookur, parkitgsurveille
;i
a - m. + m

a ez des miles American AirImes



S6journez 7 nuits payez pour 6, recevez 500 miles American Airlines
US 485.00 + Taxe 2 personnel en chambre plus petit dbjeuner, 3*** Personne US $12, enfant gratuit

464664
Stay 7 nights pay for 6, Received 500 miles American Airlines
US 485.00 + Tax Room and Breakfast 2 person, 3" person same room US 12.00 daily,-children free

Reservation USA : 1-800-CHARMS (1-800-742-4276)
HaIti : 260-4011 / 260-4012 / 260-4013
PARIS : 1-4897-1644
H8tel Le Plaza (H. Inn), 10 Rue capois Champs de Mars, P.O. Box 1429 Fax:(509)260-4010 E-mail:
hiplaza@acn2.net / hiplaza@,hotmail.com


Page 10


""rcrd'i Jile 2001No2


WASHINGTON, 11 Juillet La *
disparition d'une stagiaire commence A (jHI le Scan dale ar r Ive ...
virer au cauchemar pour Gary Condit,
repr6sentant de Californie, dont le domicile a 6td d6mocrate, pourtant au dessus de tout soupgon, comme le "il n'y a pas de
perquisitionn6 et qui a 6t6 pri6 de se soumettre hun d6tecteur r6pbte la police, est devenu un homme traqu6. crime".
de mensonges et A des tests ADN, aprds avoir avou6 Stre Jour et nuit, les cameras de t616vision le Les po
pourchassent ou resent post6es devant son bureau au perquisition *-
Congrds ou face A son domicile, A Washington. au domicile
la traque, qui l'oblige parfois A fuir au pas de de Condit,
course, alterne sur les 6crans de t616vision avec la photo dans le
fig6e de la jeune fille aux boucles brunes. q nartier
Chandra 6tait venue 1'an dernier de Californie branch 6
tenter sa chance dans les milieux politiques pour faire an d Adams
stage au Bureau f6d6ral des prisons A Washington. Morgan, A
Quasiment inconnu du grand public avant cette Washing-
aiTaire, Condit est d6sormais objet de curiosity, au point ton.
( que des journalists s'interrogent A haute voix sur l'6tat Des -
9.. de ses relations avec son spouse et leurs deux infants. predvernents


doivent en
outre 8tre
effects en
vue de tests
ADN et les Le
enquateurs tente
parlementaire et
I.e com
qu'il souhaite fai
mensonges afin d
la jeune fille.
Conduit
interrogatoire, ve
jeune fille, ce qu
la jeune femme,
"Nous
esp6r6 obtenir un
ce qu'il nous fau
commissaire Ra
La jeun
stage, avait anno
chez elle en Calif


Mais, a tenu As ouligner
mercredi sur ABC News, le chef de la
police de Washington, Charles Ramsey:
suspects parce que nous n'avons pas de

liciers ont proc646 mardi soir & une
-*-*-

,we
W .

.

.

.





4.
congressman d4mocrate Gary Condit
nt d'6tablir la nature des relations entre le
la stagiaire.
missaire Ramsay a 6galement fait savoir
re passer le padementaire au d6tecteur de
e "v6rifier" ses dires sur la disparition de

a en effet attend son troisibme
ndredi soir, pour avouer 8tre l'amant de la
'avait d6jh r6v616 le 6 juillet, une tante de
Linda Zamsky.
avons une information que nous aurions
peuplus tSt Mais nous avons d6sormais
t afin de pouvoir progressed", a affirrn6 le
msey.
e Californienne, qui venait de terminer son
nc6 fin avril qu'elle souhaitait rentrerait
.
orme. Elle est, depuis, introuvable. (AFP)


Faisant bonne figure, il arbor le plus souvent
un sourire --- crisp et se refuse pour l'heure A tout
commentaire en d6pit de la procession exerc6e par une pressed
traditionnellement aggressive.
Car tous les ingredients sontici r6unis pour faire
de cette affaire un cocktail explosif qui n'est pas sans
6voquer l'affaire Lewinsky, un autre feuilleton mddiatique
qui a tenules Am6ricains en haleine durant la pr6c6dente
pr6sidence, et qui a failli entrainer la chute de Bill Clinton.
D'autant plus que Condit, 53 ans, I'allure sport-
ive, la coupe enbrosse, et qui n'avait pas 6t6 tendre avec
Clintondurantsesd6m816savec"sa"stagiaireparaitjoutr
d'une solid reputation de coureur de jupons.
Une h8tesse de l'air, Anne Mary Smith a d'ores
et d6ji affirm publiquement qu'un avocat lui avait
demand de entire au FBI sur sa liaison avec Condit.
M8me si la police de Washington continue de
r6p6ter qu'elle ne considered pas Condit comme an suspect,
elle semble bien d6cid6e kne pas laisser passer lamoindre
chance de trouver un indices.


La stagiain myst6rieusement disparne
son amant.
Chandra Levy, 24 ans, s'est 6vapor6e le 30 avril,
alors qu'elle se trouvait & Washington-
Au fil des dernitres semaines, le padementaire


jeune un personage hybrid se promenant avec baladeur,
cassette audio, video on tout autre gadget 61ectronique plutSt
nuisible.
Eurydice Monestime eut vite fait de mettre fin &
cet 6tat de chose, de changer le d6cor en I'haltianisant "
et en bannissant du language de la classes qu'on avait vite
fait de lui confer ces mots orduriers, ces mots en F ... arrives
dans le village des bateaux de lamondialisation.
Quelle belle histoire vraiment !
Un livre A faire lire par tous ces jeunes qui ne
croient plus en leur pays, ceux d'ici comme ceux de "ld-
bas", qui present que nous n'avons plus rien hoffrir et que
tout ce qui vient d'ailleurs est pr6f6rable A ce qui existed
chez nous.

CAUVIN L.PAUL
La Belle Eurydice -
Roman, HUMANITAS
200 1


dE *
(Roman ... suite de la page 9)
c'estlen6goce avec leurs coutumes,1euts sautes d'humeur,
lear mode de vie, ceci pour pouvoir subsisted.
Aussi la conclusion du livre n'6tonne pas outre
measure.
Eurydice qui avait tout pour r6ussir une brillante
carridre dans l'enseignement, et qui se voit offrir un poste
de professeur, son dipl8me de fin d'6tude une fois acquis,
choisit cependant le retour au pays natal.
Elle franchit le pas, malgr6 les reserves de son
oncle et de son phre. Seule, elle effectue le chemin du re~
tour jusqu'd Valparaiso. Et 1'auteur va jusqu'd d6crire sa
vie dans son village natal, h son retour, ses succbs et sa
fagon de reverser les chooses, de mettre fin A cette
mondialisation qui s'y 6tait installed, transformant laplace
.
publique en un march de "pbps et fatsant de chaque


magistrate de Saut d'Eau
pendant plus de 15 ans, et
de Lucie Dorilas, il entra
as is orses s ter.s
devint member de l'Ordre
des Sal6siens en
R6publique dominicaine.
"Cela a 6t6 un
veritable coup de foudre"
aimait-il A dire
concernant sa vocation
pour la pr8trise. En 1970
il terminait ses 6tudes de
thbologie & Lyon en
France. 11 fut ordonn6
pr8tre le 11 mars de la
m8me ann6e & Medellin,
Colombie et peu de temps


de la paroisse de Ste
Th6rbse d'Avila A Brook-
lyn, New York.
En 1972, le phre
Jeannot fut transf6r6 & la
"Lakes Parish" de New
Jersey, puts A St Leo's
church A Boston
Dorchester.
En 1996, il fut
rejoin par trois de ses
frares qui eux aussi avaient

d ntalla p e et 0
de la St Leo's church, et
(voir PA Jeannot / 11)


la nouvelle Stagiaire par


Chandra Levy







1 EDITORIAL


. U


Ha'iti :


L'Ar entire

reHORCO

le Honduras

a replace
BOGOTA, 11 Juillet La saga dela CopaAmerica,
6maill6e de coups de th64tre, aura tenu en haleine la
Colombie jusqu'A la veille du coup d'envoi, mercredi, du
tournoi de football avec le forfeit de l'Argentine, remplac6e
mardi soir par le Honduras.
Le climate de violence end6mique dans le pays
andin aprovoqu61e renoncement dela s61ection argentine,
"pour raisins de s6curit6", hl'issue du Comit6 ex6cutif de
1'Association argentine de football (AFA) A Buenos Aires.
Le Honduras, invite aussit8t par la F6d6ration
colombienne A pallier cette defection, a accept sur le
champ, et rejoindra le group CA Medellin (nord-ouest)
pour y affronter l'Uruguay,1a Bolivie et le Costa Rica.
14 match inaugural dela Copa America opposera
mercredi le Chili Al'Equateur & Barranquilla (nord), avant
Colombie-Venezuela, pour le group A.
In group B, qualifi6 de motele" en reason de la
valeur des sections, r6unira h Cali (sud-ouest) le P6rou,1e
Paraguay, le Br6sil et le Mexique.

....LaBow g eo e a
*******


m8me f fragile,
BARRANQUILLA (Colombie), 12 Juillet Le
festival de buts offers par la Copa America de football lors
des deux matches d'ouverture, mercredi & Barranquilla, a
plong6 la Colombie dans un rafratchissant oasis de paix,
m8me si celle-ci reste fragile.
Aucun combat ni massacre n'avait 6t6 enregistr6
depuis 24 heroes, jeudi, en fin de matinee dans an pays oit
d'ordinaire la "main courante" de la police se noircit dbs
l'aube d'une interminable liste d'atteintes h la s6curit6.
Une seule atteinte h l'ordre public a en fait 6ti
enregistrde, toutefois sans aucun lien avec le terrorism.

Dic&s de P& Jeannot ...
(suite de la page 10)
curb 6galement de cette 6glise. Un an plus tard, en 1997, il
fut nomm6 aussi cur6 de l'60ise St Mathieu. C'est rare
qu'un sed pretre se voit confer deux paroisses A la fois.
Tel a 6t61e cas duphre L6andre Jeannot. Et il s'acquitta de
sa double tAche avec succhs.
Denombreuxcompatrioteshaftiano-am6zicainsde
Boston l'appelaient Ph Jeannot, on bien Father Jeannot, et
ceci m8me aprbs qu'il fut nomm6 Eveque par le Pape Jean
Paul II en 1996.
Jeannot qui avait anssi deux soeurs religleuses
(Daughters of Wisdom),1es Filles de La Sagesse, un ordre
cr66enFranceparler6v6rendSaintLouisMariedeMonfort,
restera toujours grav6 dans la m6moire de la communaut6
baYtiano-ambricaine de Boston et pas tant comme Eveque,
que comme le petit phre des pauvres, celui qui connaissait
les problkmes de chacun, qui savaitpasser delongues heroes
& 6couter, conseiller, h rendre service ...


Mercredi 18 Juillet 2001
Haiti en Marche Vol XV No 24


Page 11


En effet, qu'd cela ne tienne, le blanc est14 ...
.Bientit le pays sera covert de coop6rants,
comme 11 le fut de militaires de tous les coins du monde
en september 1994 !
Mais nous regrettons, ganemarcherapas mieux.
Cela ne marchers pas mieux parce que, tout in-
gouvernable qu'il soit,1'haltien congoit mal que d'autres
viennent gouverner h sa place (que ces autres soient anssi
des haitiens, direz-vous !).
("'ane marchers pas, mais rien n'empacheral'ex-
p6rience d'arriver, car nous ne faisons rien pour 1'empa-
cher d'arriver ...
Et quand viendra l'heure du bilan, le responsa-
ble est tout trouv6 : c'est lamal6diction qui pursuit Haiti
depuis toujours c'est une affaire chromosomique .
Bref c'est le vodou.
Mais ne pouvons-nous faire un dernier effort pour
empacher k notre pays cette nouvelle gifle ?

editoriall M610die 103.3 FM, Port-au-Prince,


PORI' AU-PRINCE, 11 Juillet Is pays s'en
va & vau-1'ean. Mais pourquoi tant s'en faire ? I'interna~
tional, pardon le blanc est 14 qui viendra toujours nous
d6panner. D'ailleurs, il ne demand que ga. Malgr6 ses
menaces : Haiti n'est pas le seul pays au monde A avoir
besoin d'aide. Kaponnay !
Il ya quelques ann6es, on ne parlait que de
ECOSOC excusez moi, je cite de m6moire) ... II s'agit
de combine touted les agencies d'aide sous une scule om-
brelle, pour mieux coordonner cette manne et la rendre
enfin efficient. Une mission de l'ONU devait venir en
Hati sp6cialement pour mettre en train ce programme.
La mission vint, mais pas le programme, dont on
n'aplus entenduparler depuis. Manque de fonds. Et d'un !
Peu aprbs, changement de disque. Le nouveau
thbme & la mode s'appelle: Entit6s chaotiques ingou-
vernables. "
On extend par 14 des pays toujours as bord de
I'6clatement, et que leurs nationaux ne sont plus en me-
sure de gouverner eux-mames ...


Is nouveau programme se propose de prendre en
charge ces pays pour y remettre del'ordre: politiquement,
6conomiquement, socialement. Une sorte de mise sous tu
telle, mais en douce ...
Un pays comme Haiti ne remplirait-il pas touted
les conditions pour une experience pilot d'entit6 chaoti
que ingouvernable ?
Is sculprobldme est que, toutingouvernable qu'il
soit (grice aux bons soins des haitiens eux-memes), Haiti
n'est pas tout A fait ce qu'on peut appeler une entit6 chao-
tique ",malgr6toutelabonnevolont6 quecertains ontpuy
retire. Et de deux Encore une chance qui passe ...
Aujourd'hui certain parent encore, et avec quelled
insistence, d'une sorte de super-agence priv6e internatio
nale pour r60rganiser notre 6ternelle transition sur la base
dulibre change, dela competition 6conomique ...
Ce qui arrive A point nomm6 car, sous l'effet de la
crise, une bonne parties de ce qui restait de cadres profess_
sionnels au pays, ont dG 6migrer A nouveau. Personnel n'a
lev6 le petit doigt !


Haiti)


samedi centre le Venlezu~Iela et l'Equateur.


Geovanny Hernandez.


Un peu plus tit,
le Chilien Cristian
Montecinos avait permits
A son 6quipe de battle le
Venezuela sur le meme
score, encore une fois sur
un tir divi6.
Dans le group
A, avec deux victoires en
deux matches, la
Colombie et le Chili
disposent de six points
chacun et sont donc
qualifies pour la suite de
la competition. Avant
m8meleurderniermatch,
leVenezuelaetl'Equateur
sont 61imin6s.
Dans le group
B, le Br6sil sera oppose
dimanche au P6rou tandis
que le Paraguay
affronterale Mexique. AP


- . ~*~


Cette atteinte, onla doit hl'audace du joueur
colombien Freddy "Totono Gris ales,
mercredi soir & Barranquilla (nord), qui a
c616br6 son but en chipant le couvre-chef
d'un jeune policies.
La photo du premier butter
colombien dela Copa-2001, au garde-h-vous,
la t8te coiff6e du casque blanc au bord de la
touched pour f8ter son exploit, a fait jeudi la
une de toutelapresse locale.
Les radios colombiennes n'ont
cess6 de commenter cet homage rendu aux
fa de Y srkAe et e Ann n1a ] wolein

durant quelques seconds, h son corps
defendant, de son couvre-chef immacul6.
Ce casque blanc est d'ores et d6ji
devenule symbol du calme qui rbgne dans
le pays depuis le coup d'envoi dela"Copa",
baptisde"Coupe de lapaix"par le president
Andr6s Pastrana, et de l'aspiration des 42
millions de Colombiens h vivre dans un pays
en paix aprbs une guerre civil de 37 ans
responsible de 200.000 morts et de plus de
deux millions de d6plac6s.
Les risque de poursuites
disciplinaires centre le policies, tenu de ne
pas se s6parer de ses attributes officials, ont
6t6 vite balay6s par ses sup6rieurs.
Le geste de Grisales a 6t6 qualifi6
(voir Copa / 17)


le fardean de I'hommse b ane


LA COPA AMERICA EN COLOM[BIE


FOOTBALL


Le Chili et la Colombie qualifies
BARRANQUILIA, 15 Juillet Le Chili et la La Colombie abattul'Equateur 1-0 grace hunbut
Colombie sontles premiers qualify 16s pour le deuxibme tour chanceux inscrit par 1'attaquant Victor Aristizabal sur un
a led CopaAmerica gr&ce Aleurs victoires obtennes corner d6vi6 dans ses buts par le d6fenseur 6quatorien


La Copa America impose sa paix,


g la Colombie







DECES


I





d'6tat du 29 september 1991, un official du government
am6ricain A la recherche de mots pour d6crire la bourgeoi-
sie de chez nous, ne trouva rien de mieux que cette expres-
sion lapidaire, tant au propre qu'au figure : "Moraly
Repugnant Elite". MRE. Une 61ite moralement r6pugnante.
Sans nous en rendre compete, cette qualification
peu flatteuse port6e sur un segment important de notre so-
ci6t6 devrait 8tre consid6r6e comme une opprobre d6ver-
sde sur nous tous hditiens, comme an seau d'ean glac6e en
pleine soiree d'hiver.
Une bourgeoisie national responsible avec ses
moyens financiers, son education, son industries, ses rela-
tions internationales demeurent le lever important du d6-
veloppement A tous regards dans les pays A systhme capita-
liste. Particulibrement en Haiti, disposant de ces formida~
bles touts, il d6tient le pouvoir politique A travers 1'61ec-
tion de candidate pas forc6ment appartenant A son monde'
mais qui en sont des aspirants et sur lesquels on peut comp-
ter, quite A les soudoyer pour les maintenir dans la disci-
pline des bataillons des soldats du capitalism. Aussimeme
quand des 616ments issus de la bourgeoisie n' occupant pas
les fauteuils del'Ex6cutif, et les slides du 16gislatif ou du
judiciaire qui constituentle pouvoir del'Etat, celle-cipeut
les contr81er parl'entremise de ses agents bienplac6s dans
lesysthme. Ausibledernier, ces gouvernements 6taient

L'actualiti au quotidien de bo
6:30 AU PIPIRIT CIIANTAN

7:00 Milodie Matin
MELODIC 103.3 FM, PORT-AU-PRINC


COMMUNIQUE DU CENTRE OECUMENIQUE DES DROITS DE I' HOMME SUR


-~3~eak~i5gy


Mercredi 18 Juillet 2001


Page l2


Paul Ma
(suite de la page 2)
Mus6e nationalnous voulons parlor de Luc Dorsainville.
C'est6galementsousle gouvernementdeMagloire
qu' eurent lieu les grandiose c6r6monies du Tri-
Cinquantenaire de l'Ind6pendance sur les ruined du Palais
Sans Souci, A Milot, et auxquelles de grand artistes
international avaient 6ti convi6s, tellela cantatrice Marian
Anderson, et qui ont aussi donni lieu & une grande
renovation du Champ-de-Mars, A Port-au-Prince, avec in-
stallation des statues des h6ros de notre independence et
I'am6nagementdel'aireduChamp-de-Mars avecdesarbres
imports de la Jamaique.
C'est sous le government Magloire qu'ont 6t6
6galement construites la Cit6 Militaire, sise derribrel'ancien
a6roport de Port-au-Prince ou Bowen Field, et deux autres
ensembles de HLM, les cit6s Magloire No 1 et No 2. Ces
deux cit6s out 6t6 les premieres constructions du quarter
qui allait devenir celui de Delmas.
Paul Magloire a 6galement entrepris la construc-
tion de l'autoroute de Delmas. Son r8ve aurait 6t6 une route
circulaire (p6riph6rique) passant par Boutilier pour


redescendre par le Sanatorium, dissent les uns; tandis que
d'autres objectent que ce boulevard p6riph6rique faisait
plut8tpartieduprogrammedesonpr6d6cesseurlepr6sident
Dumarsais Estim6.
Mais le plus gros morceau bl'actif du passage de
Paul Eug6ne Magloire au timon de l'Etat est sans aucun
doutela construction du barrage de P61igre, dontles travaux
confides A la Brown and Root Inc., suivant un contract pass6
au mois de novembre 1952 entre le government haftien
et la companies amiricaine, devront durer de nombreuses
ann6es. Mais 14 encore, siles travaux ont commence et se
sontpoursuivis sous le government de Magloire,1e contract
Mtial avait 6t6 sign en 1949 sous le government de
Dumarsais Estim6 avec la EXIM Bank.
La construction du barrage de P61igre permettra
l'irrigation d'une vingtaine de millers d'heetares de terre
dans l'Artibonite. Ce project mis sur pied en juin 1951 devait
constituer "1aplus vaste,1aplusimportante entreprise socio-
6conomique jamais connue en Haiti".
IViagloire a 6galement A son actif la construction


de la route du Nord, travaux confids aux Grands Travaux
de Marseille, l'asphaltage des rues de la ville du Cap et
celui de la route reliant le Cap & Trou du Nord ainsi que
celle gallant du Cap & Ouanaminthe.
On lui doit aussi le monument du Tri-
cinquantenaire aux Gonalves, ainsi que le Monument de
Vertibres, 11' entire du Cap Haitien.
Cependant le judgment de 1'Histoire ne sera pas
tendre pour Paul Eug6ne Magloire.
En effet en renversant avant la fin de son mandate
le government de Dumarsais Estim6, perqu comme
progressiste, particulibrement aprbs 1' erection dela Cit6 de
l'Exposition marquant le Bicentenaire de la Ville de Port-
au-Prince, la construction de la ville de Belladdre mais
surtout le reimbursement de la dette externe envers les
Etats-Unis; out par le coup d'6tat de mai 1950, Paul
Magloire a ouvert laboite de Pandore et plus d'unle tiennent
pour responsible des 6v6nements qui vont marquer si
douloureusement le cours de l'histoire de notre pays.


ie veulent-ils
mul&tre au pouvoir A consider plus que jamais la
misse de adape oVM-
cent, celui d'Elie Lescot servi par des administrators de
valour comme Abel Lacroix aux finances, Maurice Dartigue
& l'Education Nationale va pouvoir ralentir, pour ne pas
dire freiner, la politique g6n6ralis6e du laisse grennen "
de Steno Vincent. Lapetitebourgeoisie etles classemoyen-
nes, noires et mulAtres, detaiss6es en dehors du pouvoir,
prirent occasion du d6sir de Incot de prolonged son man-
dat de 5 nouvelles annies jusqu'enl951, et vont profited
des turbulence ainsi engendrdes, ainsi que par la prise de
conscience d'un petit group de jeunes noirs et mulitres
exprim6e dans le Manifeste delaRuche contreles in6gali-
t6s sociales de l'heure, ppur d6clater un movement de
protestation et de r6volte pacifique contrele Gouvernement
d'Elie Isscot. Sa chute le vendredi 11 f6vrier 1946, va
introduire de profonds remous dans la conscience 6veille
des masses haltiennes.
Tout le malheur du Pr6sident Izscot, qui sera re-
conal Ala suite comme le Chef d'Etat le plus intbgre que
le pays ait jamais eu A c8t6 du Pr6sident Nissage Saget,
c'est d'avoir lanc6, dit-on aux Gonaives le premier jan-
vierl945, suite Ala catastrophe 6cologique dela culture du
criptostegia pour remplacer le caoutchouc natural, cette
phrase ceThbre A l'adresse de l'Ambassadeur am6ricain
d'alors : J'ai fouill6 la carte du monde et je n'ai trouv6
mul endroit oill'haltienpaisse dictersaloi".
A la chute de Isscot, la Qasse politique noire va
enfanter le Nouvelle thdorie de la classes au pouvoir. Cette
thorie sera consacr6e le 16 aoAtl946, par Y 61ection au
deuxisme degr6 du D6put6 des Verrettes, Dumarsais Es-
tim6, et ce, grice aux fusils mitrailleurs del'Arm6e d' Haiti
lors sous l'6gide du tout-paissant Major Paul Eughne
Magloire, agissant sous l'impulsion non d6guisie de l'at-
tach6 militaire de l'ambassade des Etats-Unis. II fallait
barrier la route A ce movement de revendications, de cor-
rection administrativeetdel'implantation delavraie d6-
mocratierepr6sentative en Haiti.
Avant d'8tre complement diss6minds, les por-
tes 6tendards du movement du7 f6vrier 1946 iront se re-
trouverdanslesrangsdu MouvementOuvrierPaysanMOP
de Daniel Fignol6, h forte orientation noire et populaire et
du Parti Socialiste Populaire PSP A forte orientation de po-
litologues intellectuals et mul&tres.


d6sign6s parnos politalogues sons le titrede gouvernements
de doublute, dont certainement celui de Soulouque demure
le plus cedbre pour avoir le plus mortifi6 ses bienfaiteurs
et ses contempteurs.
Cependant dans les syst6mes dits socialists ou
communists, thdoriquementle pouvoir politique appartient
au people, entendez la majority des citoyens. Le people
(toujours th6oriquement !) deTbgue ses pouvoirs Ades hom-
mes choisis en reason de leur devotion & la-cause de la
majority des citoyens. Mais en plus, ils devaient faire
monte d'un long pass6 de luttes et de sacrifices accepts
aunom de la cause.
A I'arriv6e de 1' Am6ricain en 1915, la politique
haltienne, sous la dict6e del'occupant, va changer de tacti-
que. L'occupant, qui a le sens de la balance, va manoeu-
vrer pour remettrel'Excutif et le Judiciaire A des homes
comp6tents et instruits issus en majority de la parties mul&-
tre de la bourgeoisie 6tablie flans la zone immediate de la
R6publique de Port-au-Prince; Cependant, h travers des 61ec-
tions plus on moins biaisdes, il laissera le L6gislatif aux
soins de la bourgeoisie des provinces et 14,1' 616ment noir
va pouvoir pr6valoir.
Malgr6 touted les rancoeurs que nous pouvons
avoir centre cette Occupation, suite A notre experience
d'adolescentdel'arroganced'unlieutenantWaus,1'auteur
de 1'" Ile magique ", can-
n matin tonn6 & la Gonive, nous
devons ajouter que si nous
avions suivi les directives
de discipline administra-
tive, de gestion 6conomi-
E, HAITI que etde sagessefinancibre
qu'elle nous avait 16gudes
A son d6part,1a situation de
SALES notre pays aurait 6t6 bien
3147 moins cruelle. A ceci on
DIESEL peut bien ajouter mille
SPECIALIST autres reasons, y comprise
4X4 VEHICLES notre manque de patrio-
tisme et de discipline, no-
tre d6sir incontr816 de you-
loir nous enrichir au plus
vite qui vont porter plus
d'un bourgeois noir ou


A suivre.


Viter JUST


Jeudi 12 Junct 2001
Les t6moignages recueillis de
citoyens Haitiens r6cemment d6port6s des
Bahamas font 6tat des mauvais traitements
quenos compatriots subissentlors deleur
arrestation et subs6quente detention pour
des p6riodes qui peuvent aller jusqu'd
plusieurs mois.
Le Centre (Ecum6nique des
Droits de l'homme attire attention des
autorit6s gouvernementales, des agents
consulaires denotrepays aux Bahamas, de
la press, et de opinion publique,
national et international, sur les
modalit6s d' arrestation de nationaux


haitiens qui, trbs souvent, ont plusieurs
ann6es de s6jour aux Bahamas, y
travaillent, ont des liens de famille et qui
soumettent annuellement leur demand de
renouvellement de permits de s6jour et de
travail.. Les bastonnades, insults, coups
et giffles subis par les d6tenus au moindre
pr6texte, les conditions g6n6rales de
detention, repr6sentent des violations
inacceptables des droits de nos
compatriots.
Il serait temps que les autorit6s
concerns affrontent cette situation en se
rapportant aux conventions international
(voir suite page 18)


:oire : Un bilan mixte


NOTRE HISTOIRE

Les dauphins de la bourgeois
premieree parties)
Duranties jours terrible du co, redorer leur blason


BAYCO AUTO
9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 3
OFFICE (305) 836-4333

uo exe..es FAX (305)836-0230
E-MAll.: 8
I 9" P































































Bhl Fouchht
Restoran
8267 North Miami
Avenue
T61:
(305)75.7 6408
Le rneilleur
griot de la villed


NOS petites announces classes


Haiti en Marche Vol. XV N 4


____~


Mercredi 18 Juillet 2001


Page 13


Points
Miami


Radio


Port-au-Prince
M610die 103.3 FM
de 5:00 & minute
Tous les jours
7 jours sur 7
Musique retro, Jazz,
compass, salza, hiphop,
la bonne humeur est
de mise avec nous
captez M610die et
votre vie ne sera plus
la m8me...

Chicago
Radio l'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm & 6:00 pm
module anglais .
bulletin de nouelles
Harry Fouch6
4:20
Module frangais
bulletin de
nouvelles
Lion SCh6ry

Module Crdole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair
1240 AM
WGBB -
Chaque samedi
11:00 am
T61
516 333 1487
New York
Horizon 2000 Plus
WLIR
130 AM
every sunday
0


New York
Haiti Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am

Ha'iti en Marche
En vente dbs le -
mercredi & Miami,
Port-au-Prince,
Chicago Boston
New York Montr6al
Paris Bruxelles .
Berlin Genbve...
Pour 8tre A jour
avec l'actualit6,
abonnez vous en
nous appelant:
305 754-7543
(305)754-0705

<0

: ? M


M'd ec1ns

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gyn6cologie
Accouchement
Operation pour
fibrome Family Planing
Ligature des trompes
CummTssancurage
Immigration
Nous acceptons toutes-
sode d'anwMan i

pour les femmes
enceintes. Nos malades
accouchent dans des
h8pitaux priv6s
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertibres Shopping
Center
(305)751-6081
Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dallies
No 27
,
CillelllR
DEPORTATION

New movie by Haitian
artist & Im makes


It would be seven
years before Patrick
would have opportu-
nity to begin his
first U.S. production

to film runn a o3
after his
arrival to this country.
It would reflect the
fragility of personal
in Am Trom the
vantage of an alien
resident, while
assessing the
universal values of
loyalty and friendship
both ideas mirroring
Patrick's
experiences and beliefs
from his native Haiti.
'The resulting film,
Deportation, we
written, produced and
directed by Patrick
Jerome from his
heart and soul and
with the fortitude to
see it through to
completion.
Patrick hopes Depop.
station will be the first
of many U.S. films he

mak w7tsh uch
passion."
the film is going to be
showed in Boston
.
a IVft
Rose-Marie
Desruisseau
La Rencontre des
Trois Mondes


Fort Lauderdale


Pompano Beach


Boujolly Records
13148 West Dixie
Hi hw
g ay
305 893 8950

Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie
Highway
305 940 9070

Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th
Avenue
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway

305 893 0410

Eclipse .
Conununication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.

9% 8011 16


(
Dani os t
Res auran
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
954 781 2646

Christephanie's.
581 BC East
S ad
Pom o each
FI 33064
T61. 954-781-7424

Chiropractic
Office
910 East Atlantic
Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500



TELECOM PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
Flo 330608
C)54-941-7004 -


Notre Dame
Restaurant
4859 N. Dixie Hwy
Pompano
t61.: 954-421-4777

RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, H 33311
T61: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample
Road
954 345 0450


01116111&

Lumumba
LUMUMBA, a film
by Haitian director
Raoul Peck, opens
Friday, July 13, for a
two-week run at
Visions Cinema -
1927 Florida
Avenue, NW,
(one block east of
Connecticut Av-
enue) in Washing-
ton, DC. This is a
powerful and mov-
ing fHm
that deserves out
attention and our
support. Go to see
it!. For more info,
call (202) 232-5689
or visit
www.visionsdc.com
"
www.zettgeistfilms.com.


.
AVIS

Mr Joseph A.
AUGUSTIN,
pribre de contacted
vore fille
MARILYNA..
BONNY
au num6ro:
(908)354-0855
pour affaire
important

Important Notice

Mr Joseph A.
Augustin,
please contact
.
MRnlyn A.
Bonni
regarding important
matter.
Tel.
(908) 354-0855.

pages l'histoire d'un pays et
d'une femme qui lui change

ampur. s nbanz
u otaT 1 e &
texteslentement, comment
po6me ou une chanson
d'amour.
Vous comprendrez, alors,
pourquoi Rose-Marie a mis
quinze ans hpeindre cette
collection et nous, six ans &
4,ous la presenter, sous une
forme que nous souhaitons
digne de sa passion, de son
natural, de sa g6ti6rosit6, de
son ddvouement..

Ilyaunechansonquicom
mence par les mots:
"L'essentiel, c'est d'8tre
aim". Pour les infants de
Pagnol, hier, comme pour
nous anjourd'hui,1'amour et
la comprehension resent


Boulangerie

Boulangerie
Jean Marc


Avene ne

ti kabich
pain au beurre
manchette
Bagel sur commander
409 85
403-1958

Restaurant
I


p pl ts L rE
oo ac c
sion. Comme vous en
Jugerez par la liste de
remerciements, s'y sont
joints aussi un grand
nombre d'individus et
institutions en Ha'iti, en
FranceetauxEtats-Unis.
Tous unis autour de la
mame cause. Tous
fascinds par ce qu'lls ont
d6couvert.
,,
T is nd e dde
Rose Marie
Desruisst-ead cous, r
Haiti, cinq-cents ans
aprbs Christophe
Colornb '
Vous avez trouv6 dans ces


I'essentiel. Peut-on chanter A
un pays une chanson qui se
termite par "mon amour" ?
Rose-Marie l'a tent . A vous
d'appr6cier si elle y est
parvenue.
A l'6poque oil elle 6tait
venue me voir avec son
manuscnt, nous vivions en
Haiti une p6riode pleine
d'espoir pour an renouveau
un nouveau depart. "Et
depuis, nous comptons les
jours...
HenriDESCHAMPS
1992


Celivard'histoiredenotre
pays, Ha'iti, est aussi
Phistoise d'une passion: la
passion d'une femme pour
son pays. Pays incompris,


de Vente Ha'iti en Marche


Real Estate

Deux Terrains A
Vendre & Pernier Haiti-
100 x 100
(7 1/2 centieme)
cheque.
. Il ya de I'eau en
abundance de
I'61ectricit6 et une

ex S 5 t .
Contacted le
c 835-1756
ou email
nulknsvpavat@yalmann
MARE 'ahgagan
Two lots for sale in
Pernier Haiti. 100x100
each. Located offof
Route Frere past the
Military Academy.
There is water electricity
& ed roads.

mailto
:rsvpstewarts@yahoo.con1
rsvpstewarts@yahoo.com

.
Livre
.
TransA nmEFonun

Writers' Corner
presents
The Art and Soul
of Haitian
COOlipg
Wednesday,
July 18, 2001
TransAfrica Forum
Building
1744 R Street, NW
Washington, D.C.
from
6:30pm to 8:30pm,

The Art and Soul of
Haitian Cooking (a
2001 publication} is a
colorful 260-page
hardcover book '
which contains tradi-
tional and popular
Haitian recipes.
The publication is
enhanced with Creole
- proverbs and
presentations of
paintings by Haitian
artist s.

The Writers' Corner
provides a forum for
prominent authors to
debut their most
current works on
issues pertaining to
.
Afnca and the
Diaspora.

Admission is free,
however, pre-registra-
tionisrequired.

TheArtandSoulof
Haitian Cooking will
be sold at the event.
Call 202/797-2301







UN APPEL DU COEUR


Dr. Rodrigue Mortel, un fils de St. Marc, revient


Lapr6sentationduDr. Mortelparle directeur duprogramme
deydparadon a Dixonat quHe
d6clara digne d'8tre ordonn6; le simple 'Taccepte" de sa
femme, C6cile, Ala question de Mgr. Constant lui demand-
ant si elle acceptait les sacrifices qui allaient d6couler des
nouvelles functions de son mari; les r6ponses fermes du
Dr. Motel promettant d'8tre digne de ses responsabilit6s;
les hom61ies de Mgr. Constant et du Cardinal Keeler;
1' ordination proprement dite; les mots de remerciements
du Dr. Mortel en frangais, creole et anglais, parlant de
1' motion qu'il avait 6prouv6e quand Mgr. Constant hi avait
annonc6 la date choisie pour son ordination et qu'il s' 6tait
rendu compete qu elle correspondait, jour et date, I celle de
lamort de sambre,1e jeudi 5 juillet 1981 et dum61ange de
joie, de tdstesse et de peur qu'ilressentait.
Mais les deux moments qui suscitbrent le plus delarmes et
d' motion de la part des assistants fut, d'abord, quand oil
le Dr. Morel se prosterna de son long, face A terre, pendant
une dizaine de minutes, tandis qu'un pretre Haitien, d'une
voix m6lodieuse, dirigeait assistance dans la recitation
chant6e de lalitanie des Saints et ensuite quand, ayant 6t6
consacr6 diacre, il distribuala communion. Puis ce furent
les accolades,1es applaudissements,1es rires etles sourires.
. 11 faisait trbs chaud, certes, mais la chaleur la plus intense
venait denos course A tous.
Aprbs, il y eut trois receptions dont I'unepour le
clergy et les invites des Etats-Unis hl'6cole des soeurs de
St. Joseph de Cluny qui ont accept de diriger "Les Bons
Samaritains" et on nous ramona & l'h8tel, fatigues mais
heureux. Al'unanimit6, notre group affirm que les trois
heutes avaient sembl6es bien courtesy etlachaleur, tolerable.
Pour nous tous, ga avait 6t6 une experience inoubliable.
Deux jours aprbs, samedi 7 juillet, nous nous
rendions knouveauhSt. Marcpourlab6n6dictiondel'6cole
par le Cardinal Keeler et Mgr. Constant. Sous les instruc-
dons stricter du Di. Mortal, les discourse se limitbrent A 5
minutes par personnel et tout le monde en fut reconnaissant
car le beau solely d' Haiti tapait trbs fort, cette fors-ct, sans
la protection de l'6motion ni de l' ombre que l'int6rieur de
l'6glise avait procure. Le Dr. Motel remercia tous ceux
qui avaient support son reve et avaient rendu possible sa
r6alisation: le Cardinal Keeler qui avait ressuscit61eprojet
alors que les negotiations initials semblaient avoir
dchoudes,1'ing6nieur quil' avaitmeu6 & tenne et avait utilis6
son argent personnel pour le commence h temps; et
I'organisation catholique "Food for the Poor" qui avait
fourni $500,000pour la construction. 'Ce n'est pas l'6cole
du Dr. Motell" a-t-il insist en concluant. 'C' est VOTRE
cole, l'6cole de la ville de St. Mare."
Aprbs les discourse, les e?&ves de soeurs firent
d'exellentes presentations en frangais et en parfait anglais
puis il y eut une petite r ception. Le premier group
d' infants admis 6taient presents avec leurs parents et
plusieurs personnel ont comment combien c' 6tait
impressionant de voir tous ces petits de 3 ans si sages et si
polis. Par la suite,1e docteur Mortel nous a expliqu6 qu'ils
avaient 6t6 choisis parmi les plus pauvres des pauvres de la
region et qu'il avait intentionellement plac61' 6cole dans la
zone ox1ils habitaient pour leur en faciliter 1' acc6s.
Comme le jeune maire de St Marc l'a soulign6,
1'un des aspects les plus remarquables de cette r6alisation .
est le fait que le Dr. Rodrigue Mortel avait rbussi & rallier
les autorit6s religieuses, civiles et politiques ainsi que des
millers de personnel de touted provenances auteur d'un
m8me project, quelque chose presqu'aussi rare en Haiti que
son ordination comme diacre permanent 1' avait 6t6.
Pour r6pondre aux commentaires anticip6s de ceux
qui doutent de l'avenir d'Haiti, non, l'ordination du Dr.
Rodrigue Mortel comme diacre permanent et I'ouverture
del'6cole "Iss Bons Samaritains"ne vontpas d61oger Haiti
de son rang de "Pays le plus pauvre de l'h6misphdre." Ca
ne va pas empacher que les routes soient en mauvais 6tat et
que des millions depersonnes resent sans emploi & travers
le pays. Mais ga vadonner1'opportunit6 Ades containers de
potentiels "Dr. Mortal" de se d6voiler et de s'6panouir.
Mieux encore, Rodrigue Mortel a d6montr6 & ceux qui
present que le government est responsible de tout que
des particuliers peuvent se mettre ensemble pour amiliorer
les conditions de vie de leur villes ou patelins. II faut
souhaiter que beaucoup d'autres suivront son example et
cefui de ceux qui travaillent d6jh dans le m8me sens.
Merci, Rodrigue, pour la joie, la fiert6 et le bon
example que tu nous as donnas.

Marlbne Rigaud Apollon
Baltimore,1e 12 juillet 2001

ECOUTEZ MELODIC 103.3 FM
Port-au-Prince, Flatti
(509) 221-8567 / 68


Mercredi 18 Juillet 2001


Page l4


(suite de la page 8)
members du clergy catholique, pasteur, amis, professors
et camarades de classes duDr. Mortel au S6minaire St Mary
de Baltimore, des amis ambricains et plusieurs colleagues
m6decins, dont quelques-uns Haitiano-Am6ricains.
Is voyage et le trajet de l'abroport & Montrouis
od la plupart des invites 6taient log6s se d6rouldrent sans
problames malgr6 l'6tat 6pouvantable des routes dont on
nous avait avert et qui obligeait notre excellent chauffeur -
A zigzaguer pour 6viter les crevasses.
Islendemain, depart de bonne heute pour 1' 6glise
de St Mare oil l'ordination allait avoir lieu. I.4 docteur
Mortel nous ayant averti que la c6r6monie allait durer an
moins trois heroes et qu'il allait faire trbs chand, tout le
monde6taithabill6encons6quenecetplusieurs d'entrenous
avions pris la precaution d'apporter des bouteilles d'ean.
A notre arriv6e,1'immense 6glise de St. Marc 6tait
pleine A craquer. Heureusement, quelques bancs nous
avaient 6tbr6serv6s et onnous y acheminarapidement Aux
environs de 9:30,1e cortege arrive: Monseigneur Constant,
archev&que de l'archidioc6se des Gonaives, ami du Cardi-
nal Keeler depais 20 ans et du Dr. Motel depuis 40 ans,


1
8 SOS SOUr COS
entra, pr6c6d6 d'un group d'enfants de choeur et suivi de
la delegation du clergy ambricain et du Cardinal Keeler'
escortantle docteur Mortel.
Pendant toute la c6r6monie, I'6motion 6tait pal~
pable. La fiert6 des St. Marcois qui 6clatait aux yeux'
I'affection de tous pour le Dr. Morel, notre joie d' 8tre venus
le supporter, falsantfi des avertissements de quelques amis
au sujet de 1'ins6curit6 en Haiti, et le sentiment d' 8tre des
t6moins privil6gids d'un 6v6nementunique dans les annales.
de 1' 6glise catholique d' Haiti minimisaient l'effet de la
chaleur.
Comment d6crire une c6r6monie qui vous prend
au coeur et absorb tous vos sens? La beauty des antiques
chants avec ferveur et talent par une chorale mixte
d' environ 200 personnel; le charge innocent des petites
filled habill6es comme pour une Premibre Communion et
dansant author de l'autel; le sentiment de faire parties d'une
sede communaut6 malgr6 nos provenances diff6rentes. Et
tant de moments anssi 6mouvants les uns que les autres:


LEGAL ANNOUNCEMENT OR BIDS


Miami-Dade County, Florida is announcing the availability of the following bid(s), which can be obtained
through the Dade County Department of Procurement Management, Vendor Information Center (VIC), 111 NW 1"
Street Suite 112, Miami, FL .33128 (Phone: 305-375-5773). There is a non-refundable dollar fee for each
bid package (see cost of each bid package below) and an additional $ 5.00 handling charge for those vendors
wishing to receive the bid package through the United States Postal Service. All requests by mail must con-
tain the bid number, title, opening date, the vendor's complete return address and phone number and a
check for the correct dollar amount made payable to: "1V[iami-Dade Board of County Commissioners."
Bids/proposals must be submitted in a sealed envelope or container and will be opened promptly at
the submittal deadline. Bids/proposals received after the first bid/proposal envelope or container has been
opened will not be opened or considered. The responsibility for submitting a bid proposal to Miami-Dade
County on or before the stated time and date, is solely and strictly the responsibility of the bidder. Miami. *
Dade County is not responsible for delays caused by any mail, package or courier service, including the U.S.
mail, or caused by any other occurrence.

Bid proposals from prospective vendors must be received in the Clerk of the Board Office located at
111NW 1st Street, 176 Floor, Suite 202, Miami, FL 33128, by no later than 2:00 PM on the bid opening date
in order to be considered.

This bid solicitation is subject to the "Cone of Silence" in accordance with County Ordinance No. 98-106.

The following bid(s) will open at 2:00 PM or Wednesday, AUGUST 15, 2001:


Cost: $ 10.00


1941-2/06-OTR


SSoftware for Microcomputers


The following bid (s) will open at 2:00 PM on Wednesday, AUGUST 22, 2001 :


Cost: $ 10.00


1214-MT ~


Azobe Switch Crossties


RM of Personal Computers
& their Peripherals
This contract requires Insurance.
This contract includes Bid
Preference provision for Certified
Black Business Enterprises (BBE'S).
This contract includes Living Wage


RP7228-3/06-OTR-LW


The following bid(s) will open at 2:00 PM on Wednesday, AUGUST 29, 2001


Cost $ 10:00


4536-0/06-SW


Tilt Erame Roll Qg 'll*ucks
Attendance at a Pre-Bid Conference
is scheduled on Wednesday, *
August 15, 2001 at 10:00 AM, at the
Stephen P. Clark Center, located
at 111 NW 1.: Street, 18* Floor
Room# 4, Miami, FI33128.
Attendance is recommended.
This contract is State-wide.


Chemical Water Treatment
This contract requires Insurance.
ABidDepositandPerformanceBond
is required.
Attendance at a Pre-Bid Conference is
scheduled on Friday, July 27, 2001 at 9:00
A.M., at 111 NW 1st Street, 18th Floor,
Room # 1, Miami, FI 33128. Attendance
is recommended
Mailtiple members of individual
community councils may be present
This contract is County-wide.


6151-2/04-OTR-SW


Cost $ 10.00


UNIFORMS
This contract includes
Bid Preference
provision for Certified Black Business
Enterprises (BBE'S).
This contract is State-wide


IVIAMI





I


.____I_ ___ ___


C DOu konnen, nan Vizit Pbt Ouvri nou an.
Isit la, nan Florida Power & Light Company (Konpayi Kouran Elektrik ak Limyb nan Florida), nou soti f'e yon travay tit ansanm
avbk yon Komite Konseye Kominoth FPL, pou jwenn yon wout pou kouri you gwo liy kouran elektrik nan direksyon is-was,
pou sbvi nan sant Miami-Dade County. Seksyon liy transmisyon, ki kouri ada son yon distant 11 mil sa 2, pral bezwen konekte
3 estasyon segond6 ki parit sou kat la. La travay la fini, liy
la pral pbmit nou kontinye bay moun South FloridR 27 Hisleah O
ranbkopl moen, pqe genlap nwdun u I [ Hialesh Drive NW54thSheet "'
tout rezo elektrik ki pbmat kouran kontinye ap sikile san 9 Allapattah
pwoblim pou rive jwenn tout kliyan FPL yo. swastaste..t 112
Ou pa bezwen gen khsote, nou pwomit chwazi yon wout ki 4 1 5 ,
pa pral deranje moun ki rete nan kominote ton pre yo anpil. us....elairport *,
Se poutbt sa nou vie tande kisa on di nan sa. Tanpri, vin pale ov.a... 15
avak nou nan nenpbt ki Vizit Pbt Ouvri san pwotokbl, ki 0 ses
nonmen pi bala a yo, pou gade ki wout nou ka chwazi pou n, "
liy kouran an: Substatio


ONU/SIDA

L'aide pour le sida n'est.


pas liee a la polxtxque,
Nations que de trbs bons
Unies NY A A r6sultatssantencours"


I


Mercredi 18 Juillet 2001
Haiti en Marche Vol XV No 24


Page 15


is en



police
Frances Forbes a promise une
enquate sur ces accusations ainsi
que sur les tortures, s6vices et
indimidations qu'ontd6clar6 avoir
subis plusieurs containers de
personnel arr8t6es et d6tenues
samedi par les forces de 1' ordre.
Mais les d6fenseurs des
droits de 1' Homme, comme Mme
Gomes, n'ont pas confiance dans
ces processes alors qu'ils se
battent depuis long temps pour que
lapolicerende des coniptes et que
le systhme judiciaire exerce
advantage de contr81e sur elle.
"Les enquates se
prolongentind6finiment",affirme-
t-elle en citant le cas des Sept de
Braeton, un autre quarter de
Kingston oh sept jeunes homes
out td tu6s par lapolicele 14mars
dernier.
Alors que les forces de
1' ordre affirment que lesSept
r6sistaientlorsdeleurarrestation,
des t6moins cit6s par Amnesty In-
ternational ont racont6 comment
les interpell6s avaient suppli6 les
policies de leur 6parguer la vie
avant de les ramener un par un
dans la mason odils se trouvaient
pour, selon toute vraisemblance,
les executer. (AFP)


.par la police. Durant les huit
dernibres ann6es, quelque 140
personnessontainsimorteschaque
ann6e aux mains on sous les ballet
des forces de 1'ordre, selon
l'organisation Jamaicans for Jus-
tice, qui ajoute que durantles
ann6es 80, ce chiffre s' 61evait
A 380 tu6s par an.
Alors que les
autorit6s et les habitants
continent A s' oppose sur ce
qui s' est pass6 dans les
banlieues pauvres de l'ouest
de la capital Ala suite d'un
raid samedi de policies
cherchant A s'emparer
d'armes poss6d6es
illigalement, les groups de
defense des droits de
1' Homme soulignent que les
forces de 1' ordre ont agi
comme hl'accoutum6e.
"Nous avons vu les
images & la t616vision de
policies each6s derriere des
portes et ouvrant
indis tinctement le feu &
1' arme automatique", a
d6clar6 Carolyn Gomes,
pr6sidente de Jamaicans for
Justice.
"Vous ne pouvez
pas tout implement pointer


defense des droits del'Homme, est
l'une des pires au monde.
Selon Amnesty Interna-
tional, la Jamaique est le pays du
mondequiparhabitantaleplus
grand nombre de personnel tu6es


votre arme sur une porte et tirer",
a-t-elle ajout6 d'un ton las, en
pr6cisant que des commandos
6taient venus & plusieurs reprises
danslecadredemissionssp6ciales
en "canardant le quarterr, et que
de tellers actions r6duisaient An6ant
les efforts de mise en place d'une
police de proximity.
Les forces de s6curit6 ont
d6clar6, pour leur part, qu'elles
6taient engages samedi & 1' aube
dans un combat avec des homes
arm6s de fusils d'assaut AK-47 et
de M16 et avaient 6t6 constraints
de reprendre par la force les
quarters de Tivoli Gardens et
Denham Town.
Quatre policies sont
morts durantles changes decoups
feu et les violence qui ont suivi
dans ces quarters pauvres, qui sat
un fief du parti travailliste (oppo-
sition).
Des residents de ces
quarters out montr6 & des
journalists des impacts de ballet
sur leurs immeubles, dont certain
ont, affirment-ils, travers61es murs
de leurs appartements. Ces habi-
tants out d6clar6 avoir essuy6 des
coups defeudelapart des policies
qui tiraient aveugl6ment.
Lecommissairedepolice


KINGSTON, 12 juillet -
Les affrontements sanglants en
Jamaiquequiontfaitceweek-end
25 morts, dont 21 civil, ont mis
enlumibrelesd6bordementsdela
police qui, selon des groups de


CECOSIDA.- I'aide
international dirig6e aux
activit6sdepr6ventiondusida
en Haiti n'est pas bloqu6e et
ne doit pas Stre li6e & la
conjoncture politique, selonle
Secretaire G6n6ral de
l'Organisation des Nations
Unies Kofi Anan qui se dit


a d6clar6 Peter Piot
r6pondant & un journalist qui
voulait attire attention du
Secretaire G6n6ral sur
I'interventiondelaPremibreDame
sur la situation haltienne.
Kofi Anan a confirm
qu'il a eu des 6chos de la
declaration de la Premibre Dame
d' Haiti et que ses colleagues &
I'ONUsontsatisfaits desr6sultats
enregistr6s en Haiti malgr6 les
faibles moyens et le manque de
resources disponibles pour le
momentdanslepays.
I' aide international A
Haiti est bloqu6e pour des reasons
politiques depuis plus d'un an.
Mais, il y .a beaucoup d'activit6s
qui permettraient de letter centre
le sida qui sont affects par cette
situation, a affirm un dirigeant
d'organisation non gouverne-
mentale qui participant dans la
d616gation haftienne hl'ONU.
Lapauvret6,1e taux 61ev6
d'analphab6tisme et le ch8mage
sont autant defacteurs quirendent
la population beaucoup plus
vulnerable A ce virus qui tue
cheque jour 125personnes dans le
pays, selon des statistiques
publi6es par le Ministbre de la
Sant6 Publique et dela Population
dans un document pr6sent6 par la
d616gation haitienne et dont
CECOSIDA a pu obtenir une
copie.
"C' 6tait 1' objectif de la
d616gation haltienne de presenter
un front uni et de s'assurer que le
(voir Sida / 16)


Par Roosevelt JEAN-FRAN('OIS
8tre "particulibrement trbs
concerns par la situation
haltienne".
. 'Je crois qu'il n' est pas
Juste de bloquer assistance A un
pays qui a 6t6 si durement frapp6
par le virus. Tous les efforts
doivent 8tre faits pour aider Haiti.
Je vous promets que je vais
personnellementtravailleracette
fin", a-t-il d6clar6 au cours d'une
conf6rencedepressehlar6cente
assembl6eg6n6raledel'ONUsur
le VIH/SIDA qui s' est tenue du
25 au 27 juin & New York &
laquelle avait pris part une
d616gation officielle pr6sid6e par
la Premiere Dame de la
R6publique Mildred Trouillot
Aristide. .
De son c8t6 Peter Piot,
Directeur Ex6cutif du
Programme des Nations Unies
contrele SIDA quirencontraitla
d616gation haltienne tout juste
avant la conference de press a
COnfirm que ce probldme a 6t6
soulev6.
Notre position est trbs
claire", dit-il."Ence quiconceme
la cooperation international
relative au sida, les conditions et
les d6bats politiques ne doivent
pas compromettre assistance
humanitaire dans ce domain.
Pourlemomentd'importants ac-
cords bilat raux et multilat6raux
sont en train d' 8tre n6goci6s pour
promouvoir les efforts pour
combattrele sida en Haiti du fait


O Lendi 23 jive
Depi 4rb apre midi pou rive
76 edmi Aswa
Kafeterya Miami Edison
Senior High School
6161 N.W. 5th Court


O Madi 24 jive
Depi 4rb apre midi pou rive
76 edmi diswa
Kafeterya Comstock
Elementary School
2420 N.W. 18th Avenue


0 Makredi 25 jive
Depi 4rb apre midi pou rive
76 edmi diswa
Miami Springs Country Club
Dynasty Room
650 Curtiss Parkway


0 Jedi 26 jiye
Depi 4rb apre midi pou rive
76 edmi aswa
Kafeterya Booker T. Washington
Senior High School
1200 N.W. 6th Avenue


Si on pakapab vini, ~men on ~ta vie plis enfomasyon son liy kouran elektrik tou ndfsa a, tanpri ale nan paj Entenet nou an, nan adres


yon konpayi ki nan Gwoup FPL


JA}T TT-?


Les violence g Kingston ont n


.




. MI .


l=PL







ECONOMIC


I


GLOBAL FINANCIAL SERVICES &
LOAN EXPRESS INC.
FLASil FLASH FLASH
Du nouveau pour la communaut6 de la Floride et les commu-
naut6s voisines Boston, Chicago, New York, Philadelphia,
Canada.
Pour tous vos problbmes de credit et de financement, Contactez nous.
Le ddvouement qui sera d6ploy6 & votre 6gard n'est pareil & aucune autre institu-
defacibra
<>.
Pour planification, d6veloppement de project, lancement, restructuration et
financement de projects et d'entreprises, FS. & L. E. Inc. est la seule source.
Parmi les services que nous offrons: ..
BAL BOND .. L ;?79
Assurance g6n6rale
Achat et Vente de Maison .
Unificationdesentrepreneursetdesinvestisseurs ,,
Recouvrement / Collection -
Pour de plus samples informations, composer sans frais le
1-888 988 8300 Fax: 1 888 235 4774
6116 S. W.7th street Margate Florida33072
FINANCIAL SERVICES & LOAN EXPRESS INC.COM
Professionalism, Compitence, Courtoisie et Dvouement
sent les traits caract6ristiques attribuds A notre enterprise.:


A la session sp6ciale sur le
.sidasoninterventionrelative

an gat sSiilane
ne devait pas 8tre li6 & la
politiquene concernaitpasles
fonetionnaires et
reprisentants des principles
agencies du systhme des Na-
tions Unies en poste dans le
pays.Ils'agissaitplutStdela
mise en oeuvre du plan
strat6gique multisectoriel qui
doit Stre elabor6 au cours de
cette ann6e et qui ne devrait
pas 8tre assujetti aux r6sutats
des negotiations politiques en
cours. .
'Nous sommes en
bones relations avec les
repr6senatants des differences
agencies dans le pays a
d6clar6 Dr. Pape qui a ajout6
que ce sont les agencies des
Nations Unies qui ont en
partiefinanc61aparticipation
de la d616gation haltienne


A la.politique
sous la coordination du minitbre de la Sant6 Publique.
Parrallkllement,1e responsible du Bureau de Co-
ordination Nationale de Lutte Contre le VIH/SIDA, Dr.
Joiille Daes a confirm pour CECOSIDA qu'un consultant
del'OMS/OPS, le Docteur Mazime Rafael sera en Haitila
semaine prochaine pour aider & l'eTaboration du plan
AndmanondpakEnunistredelaSant6PubliqueDr

"ll nous faut un cadre de rfbrence pour ne pas
avoir ifonetionner dans le videinstitutionnel en attendant
1'eTaborationduplanstratigiquemultisectorielsurleSIDA
dont le processes d'61aboration a td lanc6 officiellement
le7 juin dernier hl'h8tel Montana avec la participation du
president Aristide, Du Premier Ministre Ch6restal des
members du cabinet minist6riel et de nombreux
repr6sentants delacommunaut6 international" a d6clar6
Dr Jotille Daes.
Le budget prvisionnel pour le Programme Na-
tional VIH/SIDA pour la p6riode 2002-2006 totalise am
montant de 218,6 millions U$. Les autoritis haltiennes ont
dija pris initiative d' ouvrir un fonds national d'unmontant
d'un million de gourdes.
L'Organisationdes Nations Unies cherched
mobiliser des fonds del' ordre de7 & 10 milliards de dollars
am6ricams pour combattre ce fl6au, qualifi6 de "trag6die
humane de port6e inimaginable"par Kofi Anan.
ONUSDIDA commence & recevoir des contribu-
tions 6manant des donateurs publics et priv6s.
Is Foundation des Nations Unies a d6jh ouvert an
comptesp6cial quipermettraitaux citoyens amricains des
versements deductibles d'imp8ts.
"Ce fonds sera d6did prioritairement au Sida",
selon le Secr6taire G6n6ral de l'ONU qui a d'autre part
pr6cis6 que "toutefois des fenetres seront ouvertes sur la
tuberculose qui est une maladies opportunist et aussi la
malaria".
Ce fonds vise en definitive raider les
gouvernements & am61iorer le niveau des soins de sant6 en
accroissant le niveau des resources allou6es dans ce
domain.
Le Centre de Communication sur le SIDA
(CECOSIDA) qui re group des journalists et des
communicators engages dans la vulgarization des infor-
mations surle SIDA apu couvrir cette session extraordinaire
de l'ONU avec le support de ses membres et 6galement de
l'agencepharmaceutique PROPHALAB ainsi queles ONGs
POZ, GHESKIO et VDH qui sont touted des institutions et
enterprises engages dans la lutte centre SIDA en Haiti.

Roosevelt Jean-Francois


L'actualitd au quotidien
de bon matin


6:30 am Au Pipirit chantan

7:00 MELODIC M ATIN

MilOdie 103.3 FM
221-8567 / 8568


B ob byE express

Rapiditd Conflance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
New Yalk
. E. 2nd Avenue T61: 758-3278 8 bush2 61C bush Ave 1 95
629 N.E. 125 St. 892-6478 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
9325 enueT61654-2800 SpringValley19SouthMainStreet(914)425-7747
28 West Sunrise Blvd 524-1574 MS7unNin Sneet T61202-722-4925
25 tree 166 Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
48 sthoDixie Hwy 429-9552 u Centre # 175
81Nn gler Ave 946-4469 T61 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 08ur 03u i ormada pelez Toll Free
Canada 1-800-427-2622 York)
177 Rue St Denis, Montnial (514)270-5968 (New
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Nasks
10assachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
9 r St. (941) 461-0343
Quel que soit I'endroit sur la planted ots vous voulez envoyer
une somme pronto pronto, Faites conflance &
BOBBY EXPRESS

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
imm6diatement au destination vros ca acs de riz, gallons d'huile


BOBBY EXPRESS,
c'est 6galement une carts de telephone dont la ligne d'accas n'est jamais occup6e.
C'est tout simplernent le No.1 .


Merrdi 18 Juille 2TV o 2


Pagel6


La crise du ca
SAN JOSE, 10 Juillet La chute sans
fin des cours du caf6 menace de plus en plus en
directement 1,5 million d' employs en Am6rique
Central, region dont l' dconomie est fortement d6pendante
de la caf6iculture, selon des responsables du secteur.
"Is situation est grave, il s'agit d'une des pires
crises qu' ait traverse la caf6iculture", es time Ricardo
Aspitia, president du Conseil salvadorien du caf6 (CSC).
Le secteur du caf6 emploie directement prbs de
1,5 million de personnel en Am6rique central: 700.000 au
Guatemala, 111.000 au Honduras, 280.000 au Nicaragua'
135.000 & El Salvador et 200.000 au Costa Rica.
Il represented 6galement une des plus importance
sources de devises pour ces pays, notamment au Nicaragua
et au Honduras od le caf6 pesait respectivement 31% et
263% dela valeur total des deportations en 2000.
In d6gringolade constant des cours du caf6 depuis
1996, en reason d'une forte surproduction sur le march
international, porte done un coup trbs dur A ces pays.
Les prix du caf6 product dans la region 6voluent
a actuellement entre 60 et 70 dollars le sac (un sac = 46 ki-
los), nettement en de@ du cost de production local, estim6


Desmilliers deplanteurs ontdjid61aiss6
le ou totalement abandonn6 leurs exploitation,
notamment au Honduras et au Guatemala; selon des asso-
ciations locales de producers.
Pour endiguer la crise, les pays dela region tentent
de s' organizer. Le Costa Rica,1e Honduras, le Nicaragua et
le Salvador, rejoints par le Mexique et la Colombie, ont
r6cemment sign6 un accord od ils s' engagent A d6truire 5%
de la r6colte 2001/02.
L' accord, qui doit enter en vigueur A partir
d'octobre, vise A d6barrasser le march des grains de
mauvaise qualit6pour tenter de redresser les cours.
Une diversification des cultures est 6galement A
l'6tude dans certain pays, non sans obstacles.
Car la diversification "implique de former les gens
et de chercher des products qui peuvent s'adapter au climate
des montagnes", explique Mario Palma, directeur du Fonds
itational du caf6 du Honduras (FCN).
Pourparer au plus urgent,1es producteurs ont exig6
-et parfois obtenu- des aides gouvernementales.
(voir Caf6 / 17)


Amer sque central
& 90 dollars le sac.
A volumes d' explorations constants auteurr de
15,6 millions de sacs par an), les cing pays de l'isthme
centro-ambricain, ont vu chuter leurs revenues, qui sont
passes de 1,95 milliard de dollars en 1996 & 1,5 md USD en
2000.
' Et la situation devrait encore se d6grader cette
ann6e avec un chiffre d' affairs attend de 901,8 M USD,
en baisse de.54% par rapport & 1996, A volumes de vents
comparable.
Consequence pr6visible de cette crise, la produc-
tion de caf6 s' est effondr6e et le ch8mage menace les
containers de millers de travailleurs du secteur en Amdrique
central.
"Comme chez nos voisins, la crise du secteur du
caf6 risque d'avoir de graves consequences sociales, qui
vont se traduire par une hausse du ch8mage et une plus
forte migration des habitats des campaigns vers les villas
on d'autres pays tels quele Canada", juge Ricardo Aspitia.


L'aide pour le sida n'est pas lide
(Sida ... suite de la page 15)
fonds international UNGASS ne soit pas li6e A des Dr. Pape a 6galement pr6cis6 que contrairement &
problbmes politiques", nous a d6clar61e Dr William PAPE ce qui a 6t6 rapport dans le dernier reportage de
, directeur des Centres GHESKIO. CECOSIDA sur la participation de la d616gation haitienne


f6 menace 1,5 million d'emplois








SDICTT UREI


"~~'1 ~ ~Le Plan Condor, multinational


quelque 180 morts et disparus. de 1954 & 1989, la mort on la disparition
Au Paraguay, 1e regime dictatorial d' au moins 3.000 opposants. (AFP)
deAlfredoStroessnerapoursapartentrain6,

Une cour chilienne juge Pinochet

inapte A 8tre poursuivi


A 'A rlCT~TT~ A


MONTEVIDEO, 10 Juillet Le
Plan Condor, auquel l' ex-dictateur argentin
Jorge Videla est soupponn6 d'avoir 6t6
associ6, motivant mardi son inculpation,
institua une collaboration 6troite dans les
ann6es l970-80 entrelesr6gimes militaires
latino-ambricains afin deliquider lears op-
positions respectives-
Lanc6 en 1975 A Santiago du Chili,
moins de deux ans aprbs le coup d'Etat du
g6n6ralAugustoPinochetcontrelepr6sident
socialist Salvador Allende,1e Plan Condor
instaura un 6troit r6seau d'entraide et de
cooperation des dictatures pour traquer,
enlever, torturer et 61iminerleurs opposants
degauche.
"Lesmembresquiontd6montr61e
plus grand enthousiasme ont 6t6 1' Argentine,
l'Uruguay et le Chili", estimait en 1976 le
Pentagon, dans un rapport secret, d6class6
en juillet 1999.
L'histoire de cette sinistre
organisation de I'ombre a pu 8tre en parties
reconstitute A partir des archives du Plan
Condor, d6couvertes en 1992 dans un com-


CAFE ...
(suite de la page 16)
Au G t al 1' A at.
national du afe6m(A AC Fo sqou
rassemblela quasi-totalit6 des planters du
pays, a demand une aide de 150 millions
de dollars au government.
AuCostaRicaunfonds desoutien
cr66 il ya plusieurs ann6es a distribu6
quelque 25 millions de dollars aux
producteurs, tandis que le government
nicaragayen a promise de faciliter les
emprunts par le biais de la soci6t6 publique
Financibrenicaraguayenned'investissement
(FNI). (AFP)


MIAM 1-DADE

.
Avi Reymyon Piblik
KONTE MIAMI-DADE CHANJMAN NAN LIZYi DISTRI YO
.
Lindi, 16 Jiyd, 2001
7:00 p.m.(diswa)
North Dade Regional Library
2455 NW 183 Street

Madi, 17 Jiyb, 2001
7:00 p.m.(diswa)
West Dade Regional Library
9445 Coral Way

M6kredi, 18 Jiyb, 2001
7:00 p.m.(diswa)
South Dade Government Center
10710 SW 211 St t
Room 203

Jedi, 19 Jiyd, 2001
5:00 p.m.(diswa)
North Miami Beach Library
1601 NE 164 Street

Jedi, 19 Jiyd, 2001
7:00 p.m.(d iswa)
Harry Zubkoff Senior Center
55 NW 199 Street


Reyinyon sa a se pou tout rezidan yo kapab bay opinion yo an
pibl sou keksyon pwosesis chanjman nan lizy6 distri yo. Pou pliS
enf6masyon tanpri rele 305-375-5311
Pou nou jwenn enf6masyon an f6m aksesib ozalb enth rdt OU
moun soud, tanpri rele 305-375-5311 omwen 4 jou an avanS.


Mercredi 18 Juillet 2001
Haiti en Marche Vol XV No 24


Page 17


missariatd6saffect6 d'Asuncionpar l'avocat
paraguayen Martin Almada. .
Ces "archives de la terreur",
quelque cinq tones de documents
actuellement stocks au Palais de justice
d'Asuncion, saisis en grande parties sur
informatique et microfilms, comportent
quelque 10.000 fiches de d6tenus, 20. 000
photos, et d'innombrables dossiers portent
sur le contrble des parties politiques
opposition et enregistrements
t616phoniques.
Elles font l'objet d'analyses
minutieuses, de la part d'avocats, de juges
et d'organisations de defense des droits de
l'Homme, qui devraient permettre
d'61ucider le mystbre de millers de
disparidons.
Le juge espagnol Baltasar Garzon
ya puis6 nombre d' 616ments lui ayant
notammentpermis d'6tayer son dossier pour
obtenir 1'arrestation & Iandres, en octobre
1998, du g6n6ral Pinochet.
Un juge frangais et un juge italien
ont 6galement consult les "archives de la
terrear"dans le cadre deleur enqu8te sur la
disparition de Frangais et d'Italiens sous les
dictatures.
Selon les estimation
d' organizations de defense des droits de
1 nuned p b dess men

millers de victims dans les pays du C8ne
sud
La dictature argentine (1976-83) a
fait officiellement quelque 10.000 morts et
disparus, mais prbs de 30.000 selon les
organizations humanitaires, et celle du Chili
(1973-1990) plus de 3.000, dont 1.198
disparus.
Au Bresil, aumoins 288 personnel
out 6t6 tudes ou port6es disparnes sous le
regime militaire (1964-1985), alors qu'en
Uruguay, la dictature (1973-1985) a fait


Cette decision, attended depuis
plusieurs semaines, est encore susceptible
d'8tre modified en appel. Mais pour la
plupart des jurists, elle signifle avant tout
que le l'ancien dictateur chilien ne sera
probablement jamais jug6 dans son pays
pour les crimes dont il est accuse.


SANTIAGO, 9 Juillet La Cour
d'appel de Santiago a suspend les
poursuites judiciaires A l'encontre
d' Augusto Pinochet dans 1' affaire de la
"Caravanedelamort",estimantquel'ancien
president chilien l'6tait pas mentalement
apte & affronter un proc6s.


COPA AMERICA
.
L' Ar g entme r en once

le Hondur as la r em pla
(suite de la page 11) arm6s depuis le d6but de l'annie.
Nouveau massacre Meme si les gu6rillas
Come pow jushfic les craintes paramilitaries out d6ji affirm de
de l'Argentine, sa decision de boycotted la vouloir commettre d'attentats c
"Copa", championnat d' Am6rique du sud "Coupe de la paix", ainsi surnomm
des nations, a 6t6 rendue publique au mo- Ichef eln col m eadAnadr6s
ment od 6tait connu un nouveau massacre d'6mettre des reserves sur son mai
en Colombie.
14paysans out 6t6 ex6cut6s depuis Colombie.
dimanche par des paramilitaires d'extreme Depuis la vague de ter
droite A 450 km au nord-ouest de Bogota, urban de mai dernier dans ce pays,
non loin de Medellin, et 4 journalists ont morts et 208 blesses dans des atten
6t6 abattus par des tueurs en 11 jours. bombe ou & la voiture pi6g6e
Dans son rapport public mardi, Medellin, Bogota et Pereira, la des
l'organisation Human Rights Watch, bas6e la "Copa" 2001 a ainsi 6t6 mailmen
A New York, a accus61a guerilla des Forces une cohort de suspensions et repor
armies r6volutionnaires de Colombie le r6tablissement jeudi du calendar
(FARC, marxistes) de violation des droits parlaConf6d6rationsud-am6zicaine
del'homme, d'assassinats etd'enl6vements ball (CSF). Ce court d61ai de 6 jou
de civil. le coup d'envoi avait suscit6 vend
premier forfeit, celui du Canada, r
25.000 policies mobilis4s par le Costa Rica.
QuantaubureauduHaut-commis Pour assure la s6cur
sariat del'ONUABogotapourles droits de joueurs, ditigeants, arbitres et spe
I'homme, il a d6nonc6 mardi soir la situa- ainsi que des 3300 journalists,
tion "dramatique" des Indiens colombiens, policies sont sur le pied de guerr
au nombre d'un million sur une population jeudi dans les sept villes organic
de 42 millions de personnel. Huit de leurs (Bogota, Medellin, Cali, Barra
chefs ont en effet 6t6 tuds par des groups Pereira, Armenia et Manizales). (A


ce

et les
ne pas
ontre la
6e par le
str

ntien en

rorisme
avec 12
tats b la
& Cali,
tinde de
de dans
ts, avant
er initial
defoot-
rs avant
redi un
emplac6

it6 des
ctateurs,
25.000
e depuis
satrices
nquilla,
FP)


(Copa ... suite de la page 11)
par le g6n6ral Luis Ernesto Gilibert, chef
delapolicecolombiennede"d6monstration
de civisme", selon la radio de Bogota
Radionet. Le g6n6ral aurait m8me
intention de se rendre & Barranquillapour
faire don du m&me casque A son
"emprunteur".
Ces anecdotes, dont sont friends
les Colombiens, lear permettent d'oublier
le cauchemar vacu au quotidien dans use
ins6curit6 permanent. Plus de 3000
enlbvements de civil ont ainsi 6t6
enregistr6s en 2000.

Sept buts pour un depart
en fanfare .
I'ambianceded6tentedistill6epar
la "Copa", championnat des nations
d' Am6rique du sud organism tous les deux
anss'estdoubl6epourlepeupleduplaisir
d'avoir assists & un d6but en fanfare de
l'6preuve, avec septbuts marquis dans les
deux rencontres initials.
Le Chili a balay6 l'Equateur 4-1,
grice A sa vedette Montecinos, auteur d'un
doubl6,alorsquelaColombiequiadomin6
le Venezuela 2-0, a fait chavirer de bonheur


plus de 60.000 spectateurs.
Itsdeuxmatches6taientdisput6s
pour le compete du group A. P6rou-Para-
guay puis Br6sil-Mexique sont au
programme jeudi soir pour le compete du
group B & Cali (sud-ouest).
Ce depart en fanfare de la "Copa"
est d'autant plus appr6ci6 en Colombie que
le pays andin avait failli en Stre priv6, en
reason de l'ins6curit6 & l'origine du forfeit
del'Argentineremplac6epar.1eHonduras.
La Conf6d6ration sud-am6ricaine
de football (CSF) avait en effet change &
cinq reprises de decision depuis d6but juin
sur son maintien ou non en Colombie, avant
de decider finalement jeudi de confirmer les
lieux et dates initials, du 11 au 29 juillet.
M8me si aucun cessez-le-feu n'a
6t6 sign6 entre le pouvoir et la gu6rilla
depuis engagement de pourparlers de paix
en octobre 1999,1es rebelled des Forces
armies r6volutionnaires de Colombie
(FARCmarxistes),del'Arm6edelib6ration
national (ELN, extreme gauche), ainsi que
leurs ennemis des Autod6fenses unies de
Colombie (AUC, extreme droite), ont d6ji
manifest61eurintentiondenepascommettre
d'attentats centre 1' 6preuve. (AFP)


*
La Copa America impose
A *
Sa paxx, meme fragde,
8 IR COlombie








Alle de ORCR & ANCE, en utilisant des mots du


SCRABBLE 1
Arrangez les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais
L./
MOR
1

Illllill
Solutions de la semaine passe:
MARTELE


L I 1


1


True e 5atvt siae ouars


GRILLE DES PROGRAMMES


74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Harti
tdl: 221-8567 / 221-858/ Fax 221-0204
email: enmarche @haitiwolrd.cmURL,
www.haitienmarche.com


(suitedelapage2)
Justice pour Jean Dominique !
Plusieurs organizations canadiennes de D6fense des Droits de1' Homme joignent leur
voix & celle de nombreuses organizations de la soci6t6 civil haltienne, et des
organizations international (amricaines et europ6ennes) qui depuis plus d'un an
r clament Justice pour Jean Dominique, le PDG de Radio Haiti Inter lichement
assassin61e 3 avril 2000, dans la cour de sa station de radio.
La liste des organizations signataires, compared : AQOCI, 1' Association Mondiale de
Radios Communautaires, Carrefour Canadien International, CECI, Centre Interna
tional de Ressources Juridiques, Centre International de Solidarit6 Ouvribre, Centre
Solidarity Internationale du Saguenay Lac St Jean, D6veloppement et Paix, Entraide
Missionnaire Internationale, Femmes et Ministres Montrial, Justice et Foi, Oeuvres
M.I.R., Oxfam Qu6bec, ROCAHD, Solidarit6 Nord / Sud des Bois Francs, SUCO,
Vues d' Afrique YMCA Montr6al.
"Pendant des d6cennies, 6crit Entraide Missionnaire, Jean Dominique a 6t61a voix-
des sans voix, r6percutant les revendications des laiss6s pour compete, d6non9ant les
exactions, la corruption et l'incurie. Ce combat, Jean Dominique1' a men en pleine
connaissance des risque qu'il courait, il a pay6 son engagement par la prison, deux
exils, la perte de sa station de radio et finalement de sa vie.
" Il est de votre devoir, souhaite Entraide Missionnaire et de votre responsibility que
justice soit rendue. Il est de votre responsibility de mettre fin au rbgne de
1'impunit6."

Bahamas : Ri
fugids Hai'tiens


LISEZ HAITI EN MARCH

Appelez (305) 754-0705


Une radio a le pointe de

I'ootualit4

f f


8090$ P~iil


_I I


Mercredi 18 Juillet 2001


Page18


I


FORCER


Solutions de la


RANCIE


FR
HA
TO
BR
a
PV
P X
GT
F H
u
LX
EW
Y F


ET
WS
JD
UL
,
W B
Z Y
FE
CL
ti
CV
IP
PU


IT
RU
BS
IS

CS
L J
EX
TP
II
LE
VJ
YA


Solution de la semaine passe:


...


FM.~


e~f'' t z'


1 OS._3


Sh00 6630

6h30-7hOO


7h00- 9600






10h00-Midi

12h00-12hl5

12hl5 2h00


2h00- 3h00

3600-5600


5600

5h30-7h00

7h00-8h30

8h30-9h00

10h00




9h00 et ...


Bon Rdveil en musique

Au Pipirit chantant
premier journal cr60Ie avec Yves Paul IAandre

Milodie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7615 : Au quotidies avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec
Roosevelt Jn Frangois
7h35 : L' Actualit6 en Bref avec Yves Paul IAandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
.7h55: l'Editorial
Le disque de Pauditeur
avec Jacques Lacour
Le Midi
Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou
Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises
Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
L'Heure classique (1undi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque Samedi
Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


qui n'a pas change depuis des d6cennies,
qu'aucun argument ne peut justifier et qui
est incompatible avec les efforts d6ployds
pour batir des ensembles r6gionaux bas6s,
au premier chef, sur le respect des droits de
la personnel et des principles de solidarity.


(suite de la page 12)
en la matibre, sp6cialement la "Conven-
tion international sur la Protection de
tous eclavailleurs et des members de
Le CEDH d6nonce les modalit6s
de l'arrestation, de la detention et de la
deportation de nos compatriots aux Ba-
hamas qui correspondent hune pratique


Jean-Claude Bajeux.


JOUONS


En Bref







I


ak JanMapou


Haiti en Marche Vol. XV No. 24


WI FOUT!
NAg la flank mwen youn kout wbch
Youn wich triyang gal6t dirbk nan tit
Je-m krive
Nen-m gripe
Zarby mwen kbnen lanbi
Zo dwbt mwen tranble Pakennsonn
Zhthy mwen anthtye
Ti dbyb-m f'e muik
Latranblad nan jardt
Ate plat mwen tonbe.
Anvan dra lanmb kouvri-m
Youn boul san teke-m nan gbj
Bouch mwen di tou louvre
Koulankit, gade oun kout wbch
Devan Ayisyen ti zbrby...
Palestinyen pa ka wk la.
jmapou


TI BO LANMOU
Solky kouchan
Ti bou ou
K'ap entire
syb1 grenn je-m
FE dan-m sirdt-sirdt
Nan dan-w
FE dan-w sirkt-sirdt
Nan dan-m
FB mwen dbmi
Nan bra-w '
FE ou dimi
Anba-m
Nounous

KESYON SAN REPONS !
Youn makbn chat ap diskite kijan yo pral
manje youn ti sourit inonsan k'ap
pwomennen cache youn ti manje pou li
manje. Nan diskisyon Eske se sou tab
osnon anba tab pou yo siprann ti sourit
la... ti sourit tou glise vloup nan youn ti
twou li rantre...
Ant ak
, kiyds ki sourit, kiyds ki
chat? JM

VYOIANS RATKAY

Ekri pou Danielle Romer
nan batay l'ap mennen
poudenonsevyolans
nan fanmi nan Miyami .
TOUTOULITA s'oun bbl ti
demwazhl kould tamaren. Li gen 11-an;
Li pa konn papa-1. Manman-1 s'oun
malerbz k'ap goumen ak lavi-a pou f6
levasyon-1.L'allekblStnFranswal)asiz.
Bhl timounn devan letennbl, se
ladmirasyon tout mounn nan katye-a. Li
replbt. Li pardt pi devlope pou laj li.
Vwazinay rele-1Boulbt. LS Boulit mete
ti wbb minijip li, talon soulye-1 fb ren-1
chita sou youn kadans mannken gwo
magazen yo. Ti pitit la chaje ak gangans.

Malbn, manman Bottlbt pati,
rantre Ozetazini, I'al jwenn mennaj li
Adonis. Li kite Boulbt nan pansyon.
Adonis se pa papa Boulbt. Li pa menm
konnen Boulbt. Li rankontre Mal6n nan
Nouybk. Se nan foto li rekondt Boulbt.
Se toutan l'ap admire foto Boulbt, f6
konpliman pou jan Boulit se bb1 tifi.
Manman Boulbt te mete-1 nan youn
pansyon Pitoprens pou penmht li ralitre
Nouybk, degaje-1, f'e aplikasyon pou pitit


M'AP RESISTED
Kase zo lonbray mwen
Prije san libbte mwen
Kwoke lanmb mwen
Sou lantouray ledesten
M'ap resisted
Anvan lawouze tonbe
Anvan move koze pale.

Ou mbt lolo-m
FA kado-m
Deraye anwo-m
Vann po-m
Khche do-m
FE jida bo-m
M'ap resisted
Avan lawouze tonbe
Avan je-m klere
Avan drapo-m monte
Avan manje-m bese
Avan bondt mwen chavire
Avan lanbi-m souffle
Avan peyi-m toufe.

FA-m pran nan antray
FE-m bwk bay
Kaday enpay
Neye-m kou krapo lagonav
M'ap resisted
Avan lawouze tonbe
Avan lalin bat je
Avan nyaj parade
Se chimen kivanna verite.

Ou mit kata malb-m
Fouye twou lanf6-m
F6 konbit d6yd min kb-m .
Ban-m soupe lanje is
Pou dejene lajistis
Ou mbt digonnen-m
Ou met liminen
FE lespwa-m balonnen
La ph Abraham di shtase
An twa fwa sen couple
M'ap oblige respite

Jorel Jean-Baptiste .
. Fort-Lauderdale.

la rantre vin jwenn ni. Bouldt te konn
sa. Li mouri poul li, etidye ti leson-
1pouevitedezagremanakmanman-
1. L'ap tann jou konsil la rele-1 pou
l'rantre Nouybk pou l'al jwenn
manmit li. .

Lb papye fin prepare pou
Boulit rantre, Malbn ki potko
auvakans pou li te antreprann
vwayaj la, voye Adonis Pbtoprens
pou l'al fin 6ganize.dokiman yo pou
Boulbt.. Adonis desann kay fanmi
Malbn. Boulbt kite pansyon-an, I'al
wk bbph-a.

Depi Adonis rantre, I'ap
mande pou Boulbt. Li gentan
vizyalize pitit la, li gentan wk
demach li nan imajinasyon-1, Atonis
tounen youn chash k'ap veye youn
toutrbl. Li tande kbmanth lafanmi ap
ft jan Boulbt s'oun bbl timounn ki
pwomht anpil. Tout chive nan tht
Adoniskanpe.Outadichen k'wbzo
nan gran chemen.
Finalman, Pansyon-an kite
Boulbt kay youn zanmi Malbn pou


l'al wk Bhph-1. Adonis kontan. Tout 32-dan-1 deyb, li mache
bwbdb, l'avanse toudousman, li anbrase Boulbt epi li ba-1 youn
akolad..
-0 Pitit mwen kouman ou ye? Se toutan m'tande pale de ou.
Gade gwosh li! Alabbl ou bb1 pitit! Apati jodi-a tanpri rele-m
Papa. M'ap rele-w pitit. Li anbrase-1 ankb. Li ba-1 akolad. Youn
akolad ki dire, youn anviwd sispbk-sispbk.
Adonis invite Boulit al cinema. Apre sa, y'al bwd krkm
sou channmas. Youn senmenn poko pase, Adonis soti nan
cinema, li pran kamyondt ak Boulbt, y'al manje griyo < .
Griot D'or>> nan Bizoton. Jou swa sa-a, li te gen youn bb1 tt
wbb swa sou li ki ranmase tout fom kb-1. Wbb la chita sou kuis
Boulbt. Detanzantan, I'ap pause-1 desann. LS yo retounen, li te
gentan minui. Tout mounn kouche, y'ap dbmi. Boulbt rantre
nan chanm ni, li dezabiye-1 epi li mete youn ti bikini chemiz
denui sou li. Li kanpe devan kwafez la, I'ap penyen tht li.. Se
konsa, li santi youn onm dbyb do-1, youp li vire, I'ale pou l'pete
youn rbl, Adonis plop, li met men sou bouch li.. Boulbt pouse-
1. Adonis peze bouch li pi fi, li makbnen kb-1 ap pitit la, li
trennen-1, kapote-1 sou kabann nan, epi... li vyole-1. Lo Boulbt
wk kabann nan benyen ak san, laperbz pran, li panike, li .
koumanse goumen pou l'retire gwo pat men Adottis k'ap peze
bouch li. Adonis kenbe fbm. L1pa vle 15t mounn yo tande. Li di
Boulbt si ou f'e nenpht ki bri, m'ap di manman-w ou gen
boyfriend, ou pap vwayaje. M'ap dechire paspb-a. Li f'e-1chanje
dra-a epi f6-1 kouche toudousman. Boulit pase tou nuit lan ak
krive.
Rive Boulbt rive Nouybk, 11rele manman-1 sou kote, 11
rakonte-1 sa k'pase. Manman-m refize kwb-1.
-Gade non machb, ase replete tenten non! Adonis pa moumr k'ap
fb bagay konsa. S'oun mounn respektab.
-Wi manman, Adonis, vyole-m. Mwen pa demwazhl ankb. Li
menase-m. Li di-m l'ap touye-m. Li di-m l'ap di-w se nan
vakabonday ak gason sa rive-m
-FEmen dyN ou tande. Adonis se mounn debyen, M'di-w, li
pap f6 Zak konsa. Se sa, al pran san savon nan lari-a epi vin
lage-1 sou do Adonis, enphtinan!
Manman pa kite-m nan kay la pou kont mwen non. Mwen
pb(li tonbe kriye)
-Enben w'aval nan travay ak mwenePeyi isit pa Ayiti non. Blan-
an pap penmbt mwen trennen-w dbyb-m non. Ou komi youn
bagay, si ou pa sispann fe manti sou Adonis, m'ap bak ou Ayiti.
Boulbt pa fouti dbmi lbswa. Li chita ap f6 kochma. Chak
fwa li wk Adonis,.1'anvi kottri. Li wkgwo patten Adonis yo
k'ap peze bouch li epi men gwosh grennje Adonis k'ap menase-
1. Li rakonte Anamarya youn ti zanmi nan klas li jan li ph
rantre lakay li apre lekil. Ti zaumi-an esplike lalwa peyi isit. Li
di mounn isit espesyalman fi pl fbt pou aksepte abi fizik ak
sikolojik sa yo. Li di-1 si mouche-a ta manke fb youn jbs, osnon
manyen-1, pa ezite youn minit rele lapolis.. Rele 911. Rele...
Se konsa, youn jou Adonis kite travay li bond-bond, li
rantre byen move, li jwenn Boulbt ki chita devan tab la ap
etidye;
-Gade non Boulbt apa Prensipal la sot rele-m, li di w'ap bay
gwo pwobl&m nan lekbl. Ou fenk rantre nan peyi-a ou koumanse
bay pwoblbm deja. W'ap goumen ak lbt timounn, w'ap manke
pwofesh dega, ou refize etidye leson-w... Pwoche isit. Vin jwenn
mwen.
Adonis, rale sentiwon-1. li f6 Boulbt desann kilbt li epi
li rache dbyb-1 ak kout sentiwon.. Li pouse-1. Li kalote-1. Li
rale-1. Li dechire rad li. Li mete-1 toutouni. Tout tete pitit la
deyb. Adonis plop li poze lapat sou tete yo. Li tonbe anbrase-1.
L'ap karese-1. L'ap rele-1 cheri. Li di l'ap ba-1 lajan, l'ap achte
machine pou li...Gade non, I'anraje! Boulbt rale soti, li kouri
rantre nan youn chanm epi li f6men tht li akle. Li pran telefbn
nan, li rele 911. 2 minit potko pase, lapolis debate. Boulit
esplike kijan mouche-a plonje sou li pou l'f'e.kadejak sou li
ankb. Lapolis te getevidans ak rad chire-a, san pbditan, yo tou
pase menbt pou Adonis, y'al lage-1 nan prison pou vyolans
,seksybl sou ti demwazN la.

5 DAWOU 2001-ENVITASYON
Powbt-Ekriven-Jounalis CAUVIN PAUL ap soti
Nouybk rantre Miyami pou youn prezantasyon nan
Sant Kiltirbl Mapou. Plis detay senmenn pwochenn
5919 NE 2nd Avenue Miami, Fl. Enfo. 305-757-9922


(1Iu at ot


Mercredi 18 Juillet 2001


Page 1





> VOTRE ATTENTION I


1 I I


Attention! Nous vous attendons ...
Good credit, Bad credit ?
Laissez cela c'est notre affaire. Nous nous en occupons pour vous.
Venez choisir VOTRE voiture. Et nous nous occupons de tout le reste. Vous 8tes assure de sortir au volant de VOTRE BAGNOLE...
Des occasions exce ionnelles !!!

EASESUNWSE BWD (954[527-5522


II


AMerce k 2X Noile 240


Page20


Apparel + activation + 100 minutes de communication gratuites
Envoyez le A votre famille par [il F) UNITRANSFER
Sur presentation de votre regu, Comcel activera gratuitement
votre cellulaire TDMA stranger des I'aeroport service & In clientee
dg New York New Jersey Boston Miami Montrial 401-5566
(pCI Info : 1-877-864-8726 Toll Free Number .
)01 Nazon Frbres A6roport Martissant Cap-Haltien Cayes...


a IS


lofcre




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs