Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00064
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: June 6, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00064
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

JUN 1 2 2001
JUN 1 2 2001


Haiti en Marche edition Marche edton du au 12 Juin 2, vol. v, No.


Une lettre d'un leader de Convergence


Sent Wednesday, May 30,2001
9:44 PM
Subject: lettre
Allo Bob! Allo Joel!
Je viens d'apprendre quel'OEA
veutnous enfoncerAristide dansla gorge.
Gaviria a 6t6 on ne peut plus tranchant
en ce qui concern le maintien d'Aristide
au pouvoir. I a propose verbalement un
project d'accord en sept points que la
Soci6t6 Civile arejet6 et que la Conver.-
gence a rejet6 aussi. 11 s'agit de:
1. Un CEP 6quilibr6
comprenant des membres de la socide


civile, de la 6. Refus de
Convergence u to u t tout accord glo-
de Lavalas et correspondencee intercepted sur 1'internet) bal entire les
S correspondencee intercepted protagonistes
des 6glises catholiques et protestantes; 7. Evocation ventuelle d'autres
2. Des elections dans 6 mois pour questions sur le module du P6rou.
8 sdnateurs contests. questossrl o~ed hu
8 3s.nateurscontestess. M. Gaviria n'a prdsent6 aucun
3. Des elections lgislatives dans document 6crit. II a trait la Convergence
ux 4. Une mission semi permanent D6mocratique d'inflexible et la rend
4. Une Mission semi permanente responsible en grande parties de la perma-
de OEApour application deces points nence de la crise. Sa tendance est de sortir
R 5. Une dsgation OEA/ Aristide du p6trin et d'en faireun h6ros. II
CARICOM anpr esdes institutions de est fortement question pour lui de signer un
financement pour debloquer des fonds. Aristide


ind6pendamment de 1'Initiative de la So-
ciete Civile, du CLED et de la Conver-
gence. Cet accord lui permettra de
bloquer toute sanction de l'OEA centre
Haiti A la reunion de Costa Rica. II faut
crier tres fort au scandal.
Merci
Prof
C'est grave...
C'est tres tres grave.
(lire aussi "Memorandum de Conver-
gence DNmocratique au Secretaire
general de 1'OEA / Page 17)


POLITIQUE/CONVERGENCE

Opposition oui;


Alternative, non
ANALYSE taire g6n6ral adjoint Luigi Einaudi, et la
PORT-AU-PRINCE, 1" Juin secr6taire g6ndrale de la CARICOM, 1'ex-
2001 Ils sont venus, ils ont vu, mais il premier ministry de la Dominique, Mme
n'est question d'aucune des sanctions qui Eugenia Charles, a qualifi6 d' oun-
avaient Wt privues. La veille de l'arri- verture une nouvelle formule propose
k.


De la droite Mme Eugenia Charles, Cesar (Gaviria, Lulgi Einaudi et Albert
Ramding photo Haiti en Marche
vde de la mission conjointe OEA- par le parti aupouvoirFanmiLavalas.
CARICOM (communaut6 caraibe) qui Dans une lettre que le president
vient de sojourner en Haiti, le secr6taire Jean-BertrandAristide envoie au president
g6n6ral adjoint de l'organisation h6mis- de 1'Assembl6e G6n6rale de 1'OEA qui
ph6rique, l'Americain Luigi Einaudi, s'ouvre cedimanche 3 juinan Costa Rica,
avait indiqud que si on n'arrive a aucune le camp Lavalas fait un ensemble de pro-
solution de la crise politico-6lectorale, positions destinies A corriger les problk-
l'Organisation des Etats Am6ricains mes issues des 16gislatives du 21 mai 2000:
abandonnerait Haiti A son sort: mise en un second tour dans six mois pour les 8 A
quarantine, rupture d6finitivement con- 9 sieges s6natoriaux don't les r6sultats ont
somm6e avec les pays donateurs et les Wt mis en doute par une mission d'obser-
institutions internationales etc. vation de l'OEA ; puis des elections anti-
Au course d'une conference de cipees en 2002 pour 1'ensemble de la
press jeudi matin AI 1'adroport interna- chambre des d6put6s et un tiers du s6nat;
tional de Port-au-Prince, le secr6taire g6- puis en 2004 pour un autre tiers du s6nat,
n6ral de 1'OEA, Cesar Gaviria, s'est re- en fin de compete r6duisant de deux ans le
fus6 a dire que la mission a Wtd un 6chec. mandate des 61us du 21 mai. De plus, no-
" L'environnement n'6tait pas favorable mination d'un nouveau conseil electoral
Aun compromise entreles deux parties, a- provisoire (CEP) avec la participation de
t-il d6clar6. Trop de m6fiance. L'intema- Convergence D6mocratique, la coalition
tional doit renforcer son r6le de m6dia- de l5partis d'opposition engage dansune
tion en Haiti et les groups repr6sentatifs 6preuve de force avec le parti au pouvoir.
de la socidtd civil mettre pression sur les Selon le ministry des Affaires
acteurs politiques pour aboutir A un ac- etrangeres Joseph Philippe Antonio qui
cord politique. assistant aussi A la conference de press de
Cependant, la mission ayant A sa jeudi, d'autres accommodements, par
tete Cesar Gaviria, assist de son secr6- (voir Opposition / 4)


Avril rattrap6 par sa

condemnation pour

services et tortures
PORT-AU-PRINCE, 3 Juin Le Auguste M6zyeux et Marino Etienne, et
cas del 'ex-g6ndral-pr6sident Prosper Avril, lesinformationsprovenantd'unjugement
arrAt6 le samedi 2 juin et d6tenu au qui avait 6tW prononc6 contre lui aux
Etats-Unis pour
s6vices, tortures et
violations des droits
humans.
Selon la
famille de Prosper
e Avril, son arrestation
est un acte illegal et
arbitraire.
"Si vous
voulez parler de
dictature et d'abus
contre les droits
humains en Haiti, eh
bien c'est ce qui se
passe maintenant sous
_iw le r6gne de Jean-
Bertrand Aristide et
du parti Fanmi
Q. V Lavalas" dit le fils de
Prosper Avril, Gregor
Le g6ndral-prisident Prosper Avril photo d'archives Avril, selon qui le
p6nitencier national, s'est compliqu6 avec gouvernement Aristide vent seulement
la deposition de deux anciennes victims de r6duire son phre an silence.
son regime (1988-1990), MM. Jean- (voir Prosper Avril / 6)


DOSSIER JUSTICE

Dany Toussaint se dit

victim d un -TI EN MARCHE
r.TATIENMARCHE
Port-au-Prince
co m plot 100 Aveuue Lamartinire / Bois Verna
PORT-AU-PRINCE, 4 Juin En T61 Fax 245-1910
d'autres mots, Dany Toussaint se considre Miami
victim d'une justice de deux poids et deux 173 NA 94th S treet
measures. Dans salongue declaration depuis iami, Floda 331 75407543
son bureau la semaine derniere au Nw Yoi3 (914)354- 7559
parlement, le premier s6nateur de l'Ouest New Yo (914) 3587559
Boston (508) 941-6897
met l'accent sur deux points Monta (514) 337-1286
particulierement: FAX (305) 514) 33-5688 ou 756-0979
Lejuge d'instruction a omis de FAX (305) 513-5688 enmarche@haitiworld.com756-0979
convoquer plusieurs personnalites qui, de mail: www.haitienrhaitiworld.com
l'avis de Dany Toussaint, m6riteraient de URL: www.haitienmahe.com
letre ... Library of Congress # ISSN 1064-389
Pourquoi d'autres crimes ratta- Miami, New York, Mlontreal, Boston,
ch6s, d'apres Dany Toussaint, au meme Washingto, Chicago: $ 1.00
dossier de l'assassinat de Jean L. Domini- rt-au-Prince:gton, 10 cagourdes
(voir Toussaint / 3) ort-au-Prince: 10 gordes


I
a











06


./


)











Une fin de mission

mi-figue mi-raisin

PORT-AU-PRINCE, 31 Mai cipal obstacle est le manque de confiance
Mettant fin A une mission en Haiti, les entire les deux principaux protagonistes, le
officials de 1'OEA et de la CARICOM part au pouvoir Fanmi Lavalas d'un ct6t,
... .. .- et Conver-
gence D&
mocrati-
......................que(oppo-
Ssition) de
I'autre.
. La que-
rellepoliti-
que n6e
des 16gis-
latives de
mai2000 a
provoqu6
le gel de
quelque
$500 mil-
lions en
prets et
dons inter-
Einaudi et Gaviria nationaux
(Communaut6 Caraibe) ont appek les dif- don't le pays a cruellement besoin.
f6rents secteurs de la Socidt6 civil hai- Gaviria a soulign6 quel' 1 conomie
tienne, ainsi quela communaut6 interna- haitienne s'est consid6rablement d6tdrior6e
tionale, A redoubler efforts pour ame- pendant 1'annie 6coule et que le people
ner les parties en conflict aboutir s un continuera de souffrir, a moins qu'une so-
compronis politique. lution ne soit trouv6e A la cruise.
Au course d'une conference de "Tout le monde dans le pays doit
press au moment de prendre l'avion faire quelque chose pour envoyer un mes-
jeudi pour Washington, le secr6dtaire g6- sage clair : un compromise politique doit qtre
n6ral del'OEA, Cesar Gaviria, a d6clar6: trouv6 "a ditle secr6taire g6n6ral de l'OEA.
Nous n'avons pas trouv6 un I apporte une lettre contenant des
environnement trs positif. Nous pensions propositions du president Jean-Bertrand
que 1'environnement n' tait pas assez Aristide au chairman.,de 1'Assembl6e G&-
propice pour trouver un accord politique n6rale de 'OEA qui se d6droule cette se-
et une solution haitienne A la crise. maine, du 3 au 5 juin, au Costa Rica.
Nous pensions que la commu- L secr6taire g6n6ral Cesar Gaviria
naut6 international doit renforcer son 6tait accompagn6 de Dame Eugema Char-
role de m6diation en Haiti ... Nous pen- les, ex-prener ministry dela Domrinique et
sons que des institutions representatives actuel secrdtaire g6ndral de la CARICOM.
de la soci6t6 civil doivent jouer un rlle C'6taitla 80 visit d'une deegation
plus positif afin de crder un environne- del'OEA en Haiti depuis aoat dernier dans
ment qui soit propice A des n6gociations une- tentative de r6soudre la crise.
et hun compromise politique "a poursuivi Cependant Gaviria a dit qu'il al'in-
Gaviria qui semble consid6rer que le prin- tention de continue les efforts de m6dia-
tion.


GOUVERNEMENT / SOCIETY CIVIL

Le gouvernement accuse de partiality ...

On 'accuse de semer la haine


PORT-AU-PRINCE, 2 Juin -
Parmi les demrniers d6veloppements de
1' actuality politique, le coordonnateur a.i.
du part au pouvoir, Fanmi Lavalas, le
s6nateur Yvon Neptune a accuse de
partiality 1' Initiative de la Soci6t6 Civile,
un group form principalement de
membres du secteur priv6 et de leaders
religieux, quijoue un r8le de facilitation
dans le processus de recherche d'une so-
lution A la crise politique.
Le s6nateur Neptune les a
accuses en propos peu 6quivoques d' etre
de mache avec 1' opposition et a averti que
le gouvemement n'accepterait plus la
mediation de ce group, A moins qu'il soit
"nettoy6, d6sinfect6" des partisans de
opposition qui se trouvent dans son sein.
Les dirigeants de opposition
ont A leur tour accuse le gouvemrnement
de r6pandre une champagne de "haine
politique."
"Le gouvemement n'a pas un
principle sur lequel baser sa position"
declare G6rard Gourgue, le president
symbolique nomm6 par une coalition de
15 parties d'opposition sous le nom de
Convergence D6mocratique. "I- preche
alors une ... doctrine de haine."
R6pondant a A'accusation de
partiality, un membre de l'Initiative de
la Soci6t6 civil, Rosny Desroches, dit


que le group veut seulement s'assurer que
les politicians respectent les lois.
Les critiques du s6nateur Lavalas
Yvon Neptune surviennent au lendemain de
la visit d'une d6l6gation del Organisation
des Etats Am6ricains conduite par le
secr6taire g6ndral Cesar Gaviria.
Selon certaines sources
g6ndralement bien inform6es, M. Gaviria
aurait propose une nouvelle formule pour
mettre fin a la crise politique et d6bloquer
une assistance intemationale de plusieurs
dizaines de millions de dollars don't le pays
a cruellement besoin,.mais proposition qui
a Wte rejet6e avant meme tout examen aussi
bien par les dirigeants de Convergence que
par les repr6sentants de 1'Inititative de la
Soci6t6 civil.
Une crise politique bloque toute
activity dans le pays depuis les elections
16gislatives etmunicipales du 21 mai 2000.
L'opposition refuse les rdsultats de ces
elections, ainsi que ceux des prdsidentielles
du 26 novembre qui ont port Jean-Bertrand
Aristide pour la second fois h lapr6sidence.
L'OEA essaie depuis plusieurs
mois d'amener les protagonistes A n6gocier
une sortie de crise.

(voir "Memorandum de Conver-
gence au Secr6taire G6neral de
1'OEA" P. 17)


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


Cesar Gaviria announce a l'AssemblIee Generale de l'OEA
que des legislative anticipees auront lieu en Haiti l'an
prochain ...
Devant 1'AssembI6 g6n6ral de l'OEA qui se tient cette semaine au Costa Rica, le
. secr6taire g6n6ral de 1' OEA a cmru pouvoir annoncer qu' Haiti tiendra des 16gislatives
anticip6ees
1'an prochain.

Le chancelier Philippe Antonio au Costa Rica
Le Ministre des Affaires Etrangeres a laiss6 la capital haltienne le ler juin dernier pour
le Costa rica ol se d6roule l'Assembl6e Gen6rale de l'OEA.
Le ministry Antonio doit intervenir sur les propositions continues dans une lettre du
president Aristide au chairman de l' Assembl6e g6n6rale don't il est porteur.
D'autres sujets pourraient 6tre abord6s, a-t-il dit, tant avec la CARICOM qu'avec les
membres del'OEA.
Joseph Philippe Antonio a fait savoir qu'il va d6fendre les points de vue du gouveme-
ment tout en se disant pr8t A r6pondre A toute question de partenaires intemrnationaux
dans la perspective de sortir le pays de l'impasse.

Le President Aristide envoie une correspondence au
"chairman" de 1'Organisation des Etats-Americains.
Le Ministre Haitien des Affaires Etrangeres, Joseph Philippe Antonio, a confirm. jeudi
que le president Jean-Bertrand Aristide a envoy une correspondence au chairmanan> de
1'Organisation des Etats Am6ricains (OEA).
Dans cette correspondence, a indiqu6 M. Antonio, le president Aristide a notamment
repris la proposition que le ministry Antonio a faite le 14 mars dernier devant le conseil
permanent, mais l61argie avec des possibilities d'ouverture qui tiennent compete de
1' evolution de la situation du mois de mars A nos jours.
En vertu de cette proposition, des elections anticip6s seront organis6es dans le but de
renouveler la chambre des d6put6s, les collectivit6s territoriales et un tiers du S6nat de
la Rdpublique.
Dans cette lettre, a-t-il dit, le chef de l'ttat a surtout mis 1'accent sur les reserves
formuldes par la mission d'observation l61ectorale de 1' OEA en ce qui concern 1' l61ec-
tion de 7 A 9 s6nateurs au premier tour des elections du 21 mai.

Cesar Gaviria et Madame Eugenia Charles laissent
Port-au-Prince
C'est le jeudi 31 mai que la mission de haut niveau OEA/ CARICOM a pris fin.
Qu'est-il sorti de cette mission? Selon les d6dclarations faites par Cesar Gaviria A
1' a6roport de Port-au-Prince, il faut que les pressions s'intensifient sur les acteurs
politiques pour aboutir A une sortie de crise.
Le but de la mission en Haiti d6tait d'obtenir du secteur Fanmi Lavalas et de Conver-
gence, non pas un face-h-face, mais qu'ils travaillent ensemble dans le sens d'un accord
politique susceptible de favoriser le d6blocage de la crise post-6lectorale. Selon une
source proche de la CARICOM A Washington, Cesar Gaviria aurait jug6 inflexible la
position de la Convergence tout en insistant sur le fait que la pr6sidence d'Aristide est
reconnue par 1' ensemble de communaut6 international. Cette source a 6galement fait
6tat d'un project d'accord qui aurait 6t6 soumis A la Convergence par la mission dans le
but d'aboutir A une resolution immediate de la crise et de tirer la population de la
misere.
1 serait question notamment de la formation d'un nouveau conseil electoral qui com-
prendrait entire autres des membres de la soci6t6 civil, de la Convergence, des 6glises
catholique et protestante. Ce conseil aurait pour mission d'organiser des elections pour
les postes contests au s6nat dans un d6lai de 6 mois et des 16gislatives anticip6es dans
deux ans.
Lors de la rencontre de mercredi, 1'ancien s6nateur de l'OPL, Paul Denis, a indiqu6 que
la Convergence n'avait pas 1'intention de n6gocier avec I'OEA et la CARICOM, mais
avec le pouvoir Lavalas. Selon lui, les n6gociations n'avaient pas encore d6marr6 et
qu'elles auront
lieu en temps et lieu sur les elections de l'an 2000, quand les conditions seront r6unies,
a-t-il dit. Pour sa part, un autre responsible de la Convergence, Micha Gaillard, a
indiqu6 que les prochaines discussions doivent porter sur 1'ensemble du scrutiny du 21
mai et non sur quelques postes contests au s6nat, tel que le reclame 1'OEA.

Prise de position du Senateur Yvon Neptune.
Le president du S6nat, Yvon Neptune, a pris A parties un "certain" secteur de la soci6t6
civil, qui, d'apres lui, fait preuve de parti pris dans les "d6marches" pour trouver une
issue A la crise post-6lectorale.
Monsieur Neptune a questionn6 la repr6sentativit6 et la cr6dibilit6 de ce secteur et a
rappel6 que seul le Conseil Electoral Provisoire peut prendre des decisions en ce qui
concede le mode de comptage utilis6 lors des elections du 21 mai 2000.

Reponse de l'Initiative de la Societe Civile.
Le professeur Rosny Desroches de I'Initiative de la Socieet6 civil ( ISC) a estim6
vendredi que les membres de celle-ci jouissent de la neutrality n6cessaire pour servir de
m6diateurs dans 1'actuelle crise, vu les prises de position adopt6es jusqu'a present par
plusieurs de ses membres sur le dossier des elections.
Monsieur Desroches a d6clar6 qu'aucune organisation international ne d6tient la cl de
la solution A la cruise.

Accord entire le parti MOUN et l'OPL
Signature d'une entente politique entire l'OPL et le Mouvement de l'Unit6 Nationale
d'Olivier Nadal
Une entente politique a t6 r6cemment sign6e A Miami, Floride (Etats-Unis) entire
1'Organisation du Peuple en Lutte (OPL) et le Mouvement de l'Unit6 Nationale
(MOUN) d'Olivier Nadal.
Lors de la signature de cet accord, 1'OPL a 6t6 reprdsent6 par son coordonnateur
national, G6rard Pierre-Charles et le MOUN par Georges Satti.
Interrog6 a ce sujet, un dirigeant de l'OPL, I'ancien s6nateur Paul Denis, a confirm que
lors d'un voyage aux -tats-Unis, M. Pierre-Charles avait effectivement rencontr M.
Satti autour de la signature de cette entente politique.
Par cette alliance, a indique M. Denis, les deux parties entendent coordonner leurs efforts
(voirEnBref /18)


Page 2


I EN PLUS... ENBREF...I











I DOSSIER JUSTICE I


Dany Toussaint se dit victim
(Toussaint ...suite que et son gardien Jean-Claude
dlapremibre page) U U jj j p ,qu g-
de la preire page dn cLouissaintot trouv6 la mort.
que, n'ont-ils pas et6 6galement investigues ? ^ ,, .
Su le premier p oi 6avoi certaines peOr ce Maklenton actuellement sous les verrous, est identi-
Sur le premier point, savoir certaines persoa- fi6 conmme un indicateur et aussi, selon Dany Toussaint,
lit6s, et non des moindres, que le juge Claudy Gassant a
omis de convoquer dans le cadre de son enquete, le s6na-comme un tueur A gages.
Ce der-
nier mentionne
F peencore d'autres
--er ... u r s a e cas pour d6mon-
4 -trer que le juge
d' ins tructi on
Claudy Gassant
aurait Wt6 s61ectif
dans les convoca-
tions.
L' autre
point, savoir
d'autres meurtres
relies au m8me
dossier, mais qui
ont 6t6 mystrieu-
sement mis au pla-
card, tels l'assassi-
nat en pleine rue
de l'ex-colonel
Jean Lamy, alors
Les militaires-sinateurs Lavalas, on distingue Dany Toussaint, Joseph Mddard, quil ve ern
Fourel C6lestin photo Haiti en Marche dre visited AEBob
teur Toussaint cite 1' ex-pr~sident Ren6 Garcia Pr~val Manuel, lors secretaire d'Etat de la. s~curit6 ddmissionnaire ;


De nombreuses personnel ont Wt6 convoqufes au
cabinet d'instruction, ces derniers jours particuli&rement,
pour la simple raison qu' elles auraient tenu des propos pu-
blics concemrnant la disparition du directeur fondateur de
Radio Haiti Inter. C'est le cas de 1' ex-maire Evans Paul (K-
Plim), membre du group Convergence (opposition), et de
Rony Mondestin (MRN), 6galement membre de Conver-
gence.
Dany Toussaint s'6tonne que le juge Gassant n' ait
pas pens6 A convoquer le president Ren6 Prdval, qui a tenu
lui aussi des propos publics sur 1'assassinat de Jean Domi-
nique, et cela en pleine Assemblde national au parlement.
Le 11' sdnateur de 1'Ouest dit ne pas comprendre
non plus que lejuge instruisant 1' affaire n'ait point pens6 h
interroger le charge d'affaires de l'Ambassade des Etats-
Unis aPort-au-Prince, Daniel Withman, qui aindiqu6 avoir
Wt en contact avec un certain Maklenton qui se serait trouv6
sur les lieux de l'attentat du 3 avril 2000, oil Jean Domini-


et 1'assassinat dans l'Artibonite de Chesnel Gratien, un
membre du Comit6 de suivi de la R6forme agraire.
D'apres Dany Toussaint, ces deux meurtres doi-
vent 6tre relies A 1'assassinat de Jean Leopold Dominique.
II dit n'avoir rien eu de personnel avec Jean Dominique, et
que celui-ci prenait seulement la defense de Bob Manuel,
que lui Dany Toussaint avait impliqu6 dans la mort du co-
lonel Jean Lamy.
Quant aI l'assassinat de Chesnel Gratien, membre
du Comit6 de suivi de la R6forme agraire dans l'Artibonite
(Gratien, trdsorier du comit6, a Wte tu6 ainsi que safemme),
c'est une affaire qui n'est pas tres connue du grand public.
Dany Toussaint semble impliquer Charles Suffrard, 6gale-
ment membre du comit6 de suivi, coordonnateur de l'orga-
nisation paysanne KOZEPEP, et enfin unproche 6galement
de Jean Dominique au meme titre que Bob Manuel. Et tous
lids A la personnel du president Preval, don't Jean Domini-
que n'aura pas seulement Wte un conseiller intime, dit Dany


Page 3


/iLA RISE SOMMAIRE
Une lettre d'un leader de Convergence qui dit tout p. 1
Le Gouvemement accuse l'ISC de partiality p.2
Memorandum au Secr6taire g6n6ral de l'OEA p.17
ANALYSE
Opposition oui; Alternative, non p.1
ACTUALITE
Avril rattrape par sa condemnation pour s6vices et tortures p.1
Mort de Paul Corvington p.16
La reunion des Ministres des Sports de la CARICOM p.20
DIASPORA
L'affaire Marc DORVIL p.10
Une Haitiennejuge a Spnng Valley p.15
Un clandestine haitien noy6 au large de Palm Beach p.10
DOSSIER JUSTICE
Dany Toussaint se dit victim d'un complot p.1
Les 'petitsjuges" p. 8
Henfrasa entend saisir la justice haitienne p.15
INTERNATIONAL
Changement de majority au S6nat am6ricain p.10
Los Angeles vote mardi pour son nouveau maire p.15
Mort de Korda: I'auteur du portrait-culte du "Che" p.17
DOSSIER DROIT DE L'HOMME
La situation des droits humans en Haiti a empire
en l'ann6e 2000 p.11
Les droits de l'homme: une gageure en Colombie p.11
Violations de droits humans partout dans la Caraibe p.11
SANTE
La s6ropositivit6 en baisse chez les femmes enceintes p.12
Polemique autour de l'accouchement d'une femme
de 62 ans p.12
COMMERCE
Cuba expose ses products en Haiti p.12
CINEMA
D6ces d'Anthony Quinn p.16
Toussaint, mais 6galement le porte-parole. Aussi le s6na-
teur de demander que 1'action publique soit mise en mou-
vement entire autres contre 1'ex-pr6sident Rena Garcia
Pr6val, Robert Manuel (en exilc dans un pays d'Amerique
latine), Charles Suffrard (actuellement r6fugi6 aux Etats-
Unis pour cause de menaces contre sa personnel cela pour
la mort de 1'ex-colonel Jean Lamy et de Chesnel Gratien et
safemme.
C'est vite aller en besogne ...
Cependant tout cela ne fait pas avancer la cause
delajustice...
A ce sujet, question:
Pourquoi lejuge d'instruction Claudy Gassant ne
communique-t-il pas officiellement, et une fois pour tou-
tes, son ordonnance ; autrement dit les conclusions de son
investigation ?
Pourquoi au contraire toutes ces fuites dans la
press qui ne font qu'alourdir davantage le climate ?
Si le juge Gassant estime avoir suffisamment de
(voir Toussaint / 8)


UNfTRANSFER, Inc.
Asusasdyofl tM(IWti

Nou Rapid, Nou Gaa"


Encore une fois,




Merci

.de votre

Confiance!


* 20,000 Clients en 18 mois!

* Un service de liaison a domicile
en moinsde 2 Heures!

* Un Reseau National de pavement.

* Une entreprise-citovenne, proche
de sa comimunautd.

* Un Leadership qui fart bouger les autres!


UNE COMPAGNIE A 100% HAITIENNE
AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE NATIONAL!

POUR PLUS D' I N FORMATIONS CONTACTEZ NOUS

a ** e *S
S 0 4ii^^~i^


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


ll-- u A--- V1. v I,-. A. I I


4A


'**^^TV7 .







I UNE ANALYSE I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


POLITIQUE/CONVERGENCE

Opposition oui; Alternative, non


(Opposition ... suite de la premiere page)
example de calendrier, seraient encore proposes dans lalettre
envoyee par le president Aristide au chairman de l'Assem-
ble Gdnrale de I'OEA.


Convergence se dichaine centre 1'OEA
Lav6ritd va tomber dans 1'apres-midi sous laforme
d'un Memorandum (adress6) au Secr6taire G6n6ral de
1'OEA par Convergence D6mocrati-


Aristide et Gerard Pierre-Charles se donnant la main en decembre dernier


photo de courtoisie
Cependant, alors m8me qu'il pr6sente ces propo-
sitions du pouvoir comme une ouverture, et que tout le
monde s'employait (en premier lieu M. Einaudi qui est a s*a
8e mission en Haiti depuis aout) A dire que le but de la mis-
sion n'6 tait pas vraiment d'arriver A un accord, mais plut6t
de sonder la volont6 des acteurs politiques, le ton du secr6-
taire g6n6ral Cesar Gaviria ne trompait personae. C'6tait
un homme d6qu, et presque fach6 ...


CARICOM, mais avec le pouvoir Lavalas et en temps et
lieu ...
Pourtant on se rappelle avoir entendu Conver-
gence, en autre temps et lieu, r6clamer au contraire la pre-
sence de 1'international, par consequent 1'OEA, come
condition a toute 6ventuelle conversation avec Fanmi


Non seulement, cette coali- Lavalas. C'est un jeu de
tion qui se r6clame d'Etre le seul et ralba ") qui ne nous est de
unique interlocuteur A Fanmi Lavalas lier, cruellement familiar ..
et A Aristide (et qui curieusenment y Alors que s'est-il
parvient !) ne bouge pas d'un pouce
et reste accrochde A ses positions de La balance des
d6part, mais elle a refuse pratique- Ala question d'un
ment de s'asseoir avec la mission nouvelles propositions de Fa
conduite par les no.1 de l' OEA et de timier une base de discussion
la CARICOM (voir Memorandum promise politique, M. Cesar
public ci-contre). 6tait possible hier ne l'est p
La d6l6gation OEA/ Qu'est-ce qui a do
CARICOM a une position fige y Convergence aurai
lit-on ; La Mission semble avoir moyens de sa politique ?
oubli6 une position fondamentale qu'avant ... Assurance qui n
mentionn6e dans son troisieme rap- gine locale, malgr6 les d6c
port ... ". Et le coup de grace, II de Famni Lavalas, le senate
semble opportun, pour la Conver- tains de la soci6t6 civil en
gence D6mocratique, de mettre en complices du camp d'en fa
garde les distingu6s membres de la Ce qui a change de
Mission OEA/CARICOM contre
toute vell6it6 de rechercher un
accord s6par6 avec le pouvoir
de facto lavalas faisant fi des
positions de la soci6t6 civil
et de l'opposition d6mocrati-
BARBER / BEAUTY


Voilk, en un mot, ce qui s'appelle une fin
de non-recevoir. Meme les putschistes du 30 sep-
tembre 1991 n'auraient os6 traiter ainsi une d6l6ga-
tion de 1'organisation h6misph6rique. Qui pis est,
conduite par son secr6taire g6n6ral en personrine ...
Si 1' on en croit certaines d6paches de
press, les representants de Convergence auraient
fait comprendre sechement A Cesar Gaviria que leur
intention n'est pas de n6gocier avec 1'OEA et la


Jean-Wood JuUen
Educator/fIkesigner
Stylist Since 1976


ping-pong (mieux encore, de
epuis longtemps que trop fami-

pass6 depuis ?

s forces a Washington ...
a reporter, A savoir pourquoi les
nmi Lavalas ne poutraient cons -
ns pour la recherche d'un com-
* Gaviria a r6pondu que ce qui
as forc6ment aujourd'hui..
nc chang ?
t-elle davantage aujourd'hui les
Re9u encore plus d'assurance
ne saurait 6tre simplement d'ori-
larations du coordonnateur a.i.
ur Yvon Neptune, accusant cer-
gag6s dans le processus, d'etre
ce.
epuis, c'est probablement la ba-
(voir Opposition /5)




SALON Children
Welcome!


$10" DESIGNER CUi
Firat time customer only. Reg. 12.SO
SR ECONDITIONIN(
I rEETREATMENT
^ With this coupon
30594 0-907C
TI455 W. Dixie 4Hwy. Ste. N & 0
N. Wamr". PF.. 33162


Precious

Ceramiques & Marbre



Tr1s Grande Salle d'Exposition


Monocotura D6pot et Salle d'Inventaire
18x 18& 16x 16
C6ramniques Accessoires / Ceramiques/ Marbre pour Salle de bain
Espagnols et
Italienne
Grand Choix a votre
disposition
.87 pied carr6


Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place


UDenez done voir par uous-meme


3306 N.W. 79eme Rluenue, Miami, Florida

Teli: (505) 592-2558

Fax:305-477-2673


Gratuit
C6ramiques grises
(Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum
de 200 pieds carries
Apportez ce coupon


Page 4


IL I


r


-1- "







Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 18


I DE L'ACTUALITE I


Des elections oui, mais sans Aristide et Lavalas
(Opposition ... suite de la page 4) paysans qui ont rougi les rizieres de l'Artibonite. Comme Ainsi, faute de pouvoir s'entendre
lance des forces A l'exterieur, et encore plus probablement disait l'autre, la fin justifie les moyens ... gramme commun credible, voire incarner une
A Washington, avec le passage de la Maison Blanche des ternative autour d'id6es fortes et coh6rentes,
d6mocrates aux r6publicains. Trop de divergences dans la conver- de n'avoir aucune implantation veritable dan
Un texte paru cette semaine dans le Miami Herald gence ... tion (c'est encore de Washington que tout le n
(30 mai 2001), sous la signature de Larry Burns et Sarah Mais pour etre capable d'une opposition aussi co- apprendre que Convergence est un regroupem
Townes, accuse les r6publicains d'une champagne d'as- riace, Convergence Democratique n'en est pas moins loin, construct de toutes pieces par l'IRI/Institut R6i
phyxie conomiqueetd'isolementpo- q. -, ternational), force est de
litique d'Halti." Convergence n'est done
(Larry Burns est directeur du -4prate A subir 1'6preuve d
Conseil des affaires h~misph6riques elections populaires ...
bas6 A Washington, et Sarah Townes
associde A ce centre). Des 6lections4
Selon eux, cette politique ris- sans Aristide et Lava
que aussi d'affecter gravement et s6- Si elle afini par s
rieusement les int6rats americains I., opposition plus dure A cuir
(...) en poussant de nouvelles vagues rigeants Lavalas ne pouv.
d'Haitiens A s'aventurer vers les rives s'imaginer, par contre avi
de Floride. honneurs un'o'n li doit C


Page 5


...
sur un pro-
v6ritable al-
outre le fait
s la popula-
nonde devait
ent qui a t6
ublicain In-
Scroire que
pas encore
e v6ritables


oui, mais
ilas ...
e r6veler une
*e que les di-
aient jamais
rec tous les
rnver~n


En d6pit d'unenotori6t6plus
que modest, pursuit le texte, la Con-
vergence s'est vue attribuer un droit de
veto par le s6nateur Jesse Helms, 1'616-
mentle plus revanchard contre M. Aris-
tide, les d6cideurs politiques am6ricains
insistent sur le fait que la Convergence
peut constituer (une) alternative demo-
cratique."
VoilA...


La mission OEA-CARIC


Mais un tel raidissement peut aussi etre manifes-
tation de panique ...
A present, faut-il croire que 1'OEA qui est base,
comme on le sait, A Washington opere sans aucune coordi-
nation avec les centres de pouvoir am6ricains ?
Larry Burns ne le croit pas. 6crit meme: "Etant
donn6 que lapolitique del OEA vis-a-vis d' Haiti est d6ter-
minee largement par Washington, l'initiative de bons offi-
ces de cette derniere doit etre suivie avec circonspection. "
D'autre part, r6publicaine ou d6mocrate, aucune
administration am6ricaine ne peut sepermettre d' tre aveu-
gle aux int6rets strategiques americains.
Convergence D6mocratique vient de nous faireune
demonstration de ce support pas comme les autres don't elle
b6n6ficierait chez les nouveaux maitres du pouvoir A
Washington. Du moins, le croit-elle ...
Car un tel raidissement peut aussi etre manifesta-
tion de panique ...(voir communication d'un leader de
Convergence publi6e aussi dans ce num6ro).
Toujours est-il que la coalition des 15 parts d' op-
position hatiens les plus connus ( ne pas confondre avec
populaires) a manoeuvr6, toutes 6tiquettes politiques con-
fondues, de 1'ALAH d'extreme-droite ( Reynold Georges)
aux ex-dirigeants communists les plus endurcis (Gerard
Pierre-Charles), pour mobiliser et mettre en commun suffi-
samment de support des deux c6tes de l'Atlantique dans
leur tentative de barrer la route au leader politique le plus
populaire du pays (sondage Gallup r6alis6 en autonme der-
nier aux bons soins del USAID) et pour parvenir en effet A
le tenir jusqu'ici sur la defensive. Pour y arriver, il a fallu
d'abord renoncer A tout 6tat d' Ame. La dernire alliance en
date aurait 6t6 passe, il y a peu A Miami, entire G6rard
Pierre-Charles lui-meme et le part de Olivier Nadal
(MOUN), un grand proprietaire terrien absent6iste pour-
suivi pour implication dans un des derniers massacres de


L'actualiti au quotidien
de bon matin

MELODIE MATIN
Melodie 103.3 FM, Port-au-Prince
(509) 221-8567 / 8568 fax 221-0204


nonusqu onCiUI onvergence
n' a aucun int6r8t que la cruise soit r6so-
lue de manibre d6mocratique, c'est-h-
dire dans une autre competition dlecto-
rale face A Lavalas, et quelles que soient
les garanties d'observation intematio-
nales. La strat6gie de Convergence,
c'est au contraire de forcer Aristide et
Lavalas hors de la schnepolitique (1'op-
tion z6ro), et sur la seule base de leurs
OM et au bout h droite le ministre haitien des Affaires itrangires relations dans certaines chancelleries ou


Joseph Philippe Antonio photo Haiti en Marche
tres loin de pouvoir representer une alternative. Pour des
raisons que l'on comprend ais6ment. 1) Des groups trop
divers pour incarner un project commun. Trop de divergen-
ces dans la convergence. 2) Trop de leaders-maximo et de-
puis trop longtemps en reserve de la R6publique; autre-
ment dit, chaque bourrique doit braire dans son paturage
(Manigat, Pierre-Charles, G6rard Gourgue, Prosper Avril,
Evans Paul, Hubert Deronceray etc). 3) Unpasse trop lourd
entire maints d'entre eux. C'est ainsi que Jean-Auguste
M6zyeux et Marino Etienne viennent de profiter de la de-
tention depuis une semaine de 1'ex-g6neral Prosper Avril
pour complot contrela stret6 delI'Etat ", pour renouveler
contre lui un mandate pour s6vices et tortures subis aux mains
de son gouvernement militaire (1988-1990). Avril, M6zyeux
et Etienne sont tous membres de Convergence.


officines ainsi que sales de press A 1'ext6rieur. Des 6lec-
tions oui, mais sans Aristide et Lavalas. D' oi 1'essentiel du
dernier differend avec 1'OEA. Celle-ci, probablement au
vu de la catastrophe 6conomique sans pr6c6dent et de la
g6n6ralisation de la misere plus effroyable que jamais qui
frappent en ce moment le pays, semble considerer que la
plaisanterie a assez dur6 et qu'il faut arrater une 6cheance.
S En conclusion, Convergence n'aint6rtni dans des
elections, encore plus dans le court ou le moyen terme,
qu'elle a toute chance de perdre ; ni non plus dans la re-
prise de l'aide international pour soulager un tant soit peu
les souffrances de la population. Car des lors personnel dans
le pays ne se souviendrait meme plus de son existence ...
El6mentaire, mon cher Watson.

Haiti en Marche, 1" Juin 2001


Allo Miami


FADKIDJ VARIETY STORE

Le magasin pour toutes les occasions


S8272 N.E. 2 nd Ave. Miami, Fl 33138


= Parfums
= Cellulars & Beepers
= Souliers et Sandales
= Produits pour la cuisine
= Cadeaux
= Tableaux
= MONEYGRAM MONEY ORDER


= CD's ( Compas, Racine, Evang1lique
Zouk, Franoais, Amdricain)
= Video's (hartiens, amdricains, documentaires, dramas)
= Produits de beauty
= Produits pour cheveux


= Reception de pavement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell Mobility, etc...
= Connection td16phonique chez vous
TOLL FREE 877 485 4428
Tel: (305) 757 4915
Fax (305) 757 6916

Ouvert.6 jours par semaine: 8:30 am 7:30 pm
Denis / Joujou


I_________ ________________B____B________________________________________-^ ^B_.


I NFICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH
NOM


ADRESSE RENOUVELLEMENT

NOUVEL ABONNE
6MOIS UNAN KD
ETATS-UNIS TUTI SA US$I 78.0


CANADA US$ 42.00 US$ 780.00
EUROPE US$ 70.00 US$ 13805.00
AMERIQUE LATINE US$ 70.00 US$ 135.00
u~s~> "-*uoUS$ 135.00


I






Page 6


I L'ACTUALITE EN MARCH I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


--


concuamnarion pour sevi
(Prosper Avril ... suite de la premiere page)
Tel n' est pas 1' avis de Brian Concannon, un avocat Marino Etienne, Jean G6rard Laforest, G6rald
am6ricain qui a aid6 A poursuivre aux Etats-Unis d' anciens (Abby) Bruin et Jean Auguste M6zyeux.
niilitaires accuses d'abus contreles droits humans, et qui a Le comble fut atteint lorsque trois de ces
d6clar6 son intention de traduire Avril en justice pour derniers furentexhib6s ensanglant6s la t6l6vision
gouvernementale, histoire de donner
un avertissement.
A l'issue du procks, le juge
f6d6ral de Miami conclut que Avril a
Sleu "une responsabilit6 personnelle
dans les abus centre les droits
humains perp6tr6s sur une base
syst6matique" durant son regime dic-
tatorial, aussi bien que pour
"1'interrogatoire et les tortures
(Cer inuflig6es A chacun des plaignants.
AveLe tribunal f6d6ral de Mi-
ami trouva que "comme consequence
S de la torture et de la d d6tentioi, les
Evans Paul, Marino Etienne et Jean-Auguste M6zyeux tortures plaignants ont souffert
et exhibis hla t lsvision gouvernementale en 1989 d' important dommages phy-
souns le rgne du general Prosper Avril siques et psychologiques."
r6cup6rer les fonds accumul6s par ce dernier sous la Un jugement de $41 millions
dictature Duvalier an b6n6fice des victims de son brutal fut ordonn6, mais Avril eut le temps de
ur6gime militaire (1988-1990).8 s'enfuir des Etats-Unis. II vendit sa
En 1991, le Center for Constitutionnal Rights luxueuse residence A Boca Raton,
(Centre pour les Droits Constitutionnels) traduisait en jus- Floride, peu de.jours plus tard, et
tice 1'ex-g6n6ral-pr6sident Prosper Avril devant un tribu- semble-t-il grice A i'aide du
nal f&1dral A Miami A la demand d'anciennes victims de gouvernement am6ricain.
tortures et s6vices corporels sous son regime militaire qui Interrog6 A ce sujet par le Mi-
venait de prendre finlI'ann6e prcidEente. ami Herald, Gregor Avril dit que son
Avril s'6tait empar6 du pouvoir lors d'un coup pere ne peut porter la responsabilit6 de
d'Etat contre son collhgue, le g6ndral Henry Namphy. 11 tels actes.
gouverna Haiti de septembre 1988, A mars 1990. Durant "lls ont Wtd commis par des
son court ragne, il multiplia les arrestations et d6tentions membres de la force de police. Ce sont
ill6gales, etlapolicepolitiqueeutrecours Ala torture contre eux qui devraient atre jug6s" a-t-il
certains activists politiques, don't Evans Paul, Serge Gilles, (voir Prosper Avril / 7)


]Visami Port-au-Priiice MViiami


ToIs les jours

( MV-aridi E;x:ce-pt)>


D6part MIA 8:00 am Arrivee PAP 8:50 am
D6part PAP 9:40 am Arriv6e MIA 12:35 pm



Les meilleurs prix
Un service de quality A bord
Un billet gratuit apres 7 voyages pendant 1'ann6e




Pour informations et reservations, contactez votre agence de voyage ou. la ALM
1 -800-3'7-'72z30


Pour votre reservation sur internet, visitez nous au:


ices et tortures


Abby Brun montre les cicatrices laiss6es par les coups recus
photo d'archives


Avis pour le public


A-.


y or iviiami
Department of Community Development
Plan fiscal modified pour les anndes fiscales 2000-
2004.
Plan Annuel pour l'Ann6e fiscal 2001

La Section 511 du "Quality Housing and Work
Responsibility Act de 1998 (QHWRA) exige que
les Agences de Public Housing (PHA's) pr6parent
un plan sur 5 ans et un Plan Annuel pour soumission
au USHUD pour revue et approbation. Le Plan sur 5
ans d6crit la mission des agencies PHA pour servir
les besoins des families a revenues bas ou tres bas et
inclut les objectifs et les buts a long terme de
l'agence. Le Plan Annuel fournit des details sur les
operations immddiates de l'agence, les programmes
participants, les programmes et services ainsi que la
strat6gie de l'Agence pour remplir les besoins de la
communaut6 pendant l'ann6e fiscal a venir.
Le City of Miami District Commissioner
Arthur Teele Jr en conjunction avec le D6partement
de D6veloppement Communautaire organise une
rencontre avec le public pour discuter du plan de
revitalisation de Model City, ainsi que d'autres
sujets relatifs a la communaut6, comme par example
1'6tablissement du Model City Homeowner Ship
Trust.
La rencontre se fera le
Mercredi 6 Juin 2001
5:40 pm
Orchard Villa Elementary
School
(Auditorium)
5720 N.W. 13 th Avenue
Miami, Florida

Les int6ress6s sont encourages a assister au meeting

(AD No 09758).


www. airalm.com


Prosper Avril rattrape par sa
IA -- A Ai


---~-~ --~-- ~----


.- ''






Mercredi 6 Juin 2001
,i en Marchle Vol1 YV MNo 18


I L'ACTUALITE OUI BOUGE I


AFFAIRE PROSPER AVRIL

Commissaire du Gouvernement Pres le Tribunal

de Premiere Instance de Port-au-Prince, Haiti


Le samedi 26 mai 2001, la Police
National d'Haiti a arret6 Prosper Avril a
P6tionville. L' arrestation fait suite a un
mandate valide, en frangais et en crdole, 6mis
par le Juge d'Instruction, G6rard Gilles, le
27 mars 1996. Le mandate accuse M. Avril
d'avoir arret6, torture et bless Evans Paul,
Marino Etienne, Jean-Auguste M6syeux,
Gdrard Emile Brun, Serge Gilles et Femrnand
Gerard Laforest et faitr6f6rence aux articles
254 et 255 (blessures et coups volontaires)


et 289,291,292 et 293 arrestationn ill6gale
et torture) du Code P6nal haitien. Les
pr6sum6s faits ont eu lieu en 1989 et en 1990
alors que M. Avril 6tait le chef d'une
dictature militaire en Haiti.
Conform6ment a I'article 26 de la
Constitution Haitienne, M. Avril a t0
emmen6 devant le Doyen du Tribunal de
Port-au-Prince, Me ULise Pierre-Pierre, le
lundi 28 mai. Juge Pierre-Pierre, apres avoir
pris connaissance de l'affaire, a decid6 que


son arrestation 6tait l6gale et a confirm sa
detention. Le Commissaire a saisi
1'occasion pour 1'autidionner sur des faits
nouveaux, crime centre la stret6 de l'Etat,
a partir d'un dossier constitu6.
Le Code d'Instruction Criminelle
d'Haiti stipule que les poursuites judiciaires
des crimes pour lesquels M. Avril est accuse
doivent commencer dans les dix annies
suivant la date a laquelle les crimes ont etW
commins.


Prosper Avril rattrape par surprise ...
11D - -j A*I -. 1-1 - - A\


(ProsperAvril ... suite ae ia page 6)
repondu.
De retour en Haiti,Avril fit d'abord
peu parler de lui. Cependant en 1995, apres
le retour d'exil du president Jean-Bertrand
Aristide, un mandate d'amener a 6t6 mis
contrel'ex-g6ndral. Mais quandlapolice se
pr6senta a son domicile, il avait eu le temps
de s'enfuir. Avril trouva refuge a
1' ambassade de Colombie. D' apres certaines
sources, un official de 1'Ambassade
amdricaine 6tait venu chez Avril peu avant
1'arriv6e de la police. Cet official devait
repondre plus tard que sa visit 6tait tout A
fait dans la ligne de la politique americaine
dans le pays qui est de maintenir le "con-
tact avec un 6ventail le plus large que pos-
sible de la soci6t6 haltienne."
Les memes sources font 6tat d'un
memo confidential qui aurait 6t6 envoy a
l'6poque par le Secr6taire d'Etat Warren
Christopher a 1'ambassadeur amdricain en
Haiti, William Lacy Swing, pour I'avertir
qu'une organisation d'extreme-droite
nomm6e "Etoile Rouge", sous la conduite
de 1'ex-g6ndral-pr6sident Prosper Avril,
"planifiaitune champagne de harcelement et
d'assassinats contre les supporters
d'Aristide etle Parti Lavalas, champagne qui


Cm ~A:n']4


devait d6marrer en d6cembre 1995."
Cependant 1' ambassade
americaine ne communique pas
1'information au gouvemement hailtien.
En aofit 1996, apres que Ren6
Pr6val succ6da a Aristide a la pr6sidence,
Avril fut nouveau soupgonn6 d'implication
dans de nombreux actes de ddstabilisation
commis contre la nouvelle force de police,
don't plusieurs assassinats. La police arreta
un group d'anciens militaires lids au parti
6galement d'extreme-droite de Hubert
Deronceray.
En f6vrier dernier, une coalition de
15 parties politiques d'opposition nomm6e
Convergence D6mocratique d6cida
d'installer un presidentt provisoire"
symbolique pour tenter de bloquer
l'investiture de Jean-Bertrand Aristide 6lu
le 26 novembre dernier pour un second
mandate prisidentiel.
Dans son discours d'installation, le
presidentt provisoire" en question, Me
Gerard Gourgue, 75 ans, langaun appel pour
le retour des forces armies d'Haiti qui ont
0t6 abolies par Aristide suite au sanglant
coup d'6tat de septembre 1991 qui a entraind
la mort de plus de 4.000 civils et des milliers


de violations des droits humans.
Avril, 6crit le Miami Herald,
devrait sans doute jouer un r6le cl6 dans
cette r6instauration de 1' arme voulue par
Gourgue.
Quand il a 6t6 arret6 le samedi 2
juin dernier, il pr6sidait la vente signature
d'un livre qu'il vient d'&crire sous le titre
de "Livre noir del'insecurit6", et qui attribue
lardeente vague dekidnappings, vols main
arm6e et assassinats a l'inefficience de la
force de police sous le gouvernement
Lavalas.
Pendant tout ce temps, 1'ex-
gen6ral-pr6sident oubliait qu'il 6tait un
fugitif aux
yeuxdelajus-


twice aux Etats-
Unis.
Pour
1'avocat Brian
Concannon,
1'arrestation
de Prosper
Avril est une
surprise total,
"mais une
agr6able sur-
prise.


#1 DES BUREAUX DE
TRANSFERTS D'ARGENT
SUR HAITI


LE5A VEZ- VOL/5.?
CAM done du travail 5 pros de 1000 haTtiens en HaTti
I aux USA et au Canada. Aucun autre bureau de transfer
n'offre autant d'emploi la communaut6 haitienne.

*CAM, le seul bureau qui respect les 2 heures de
livraison 5 domicile de vos transferts d'argent. C'est
une grande publicity et une grande r6alit6.

ELa livraison des products alimentaires se fait le
lendemain toujours 6 domicile.








Pour informations appelez-nous gratuitement aux
numeros suivants:


S1-800-934-0440 aux Etats-Unis

(509)256-8687 en Haiti


Page?


CITY OF MIAMI













City of Miami a compl6t6 une 6bauche de plan en
rapport avec la QHWRA. Ce plan est maintenant
disponible pour le public qui pourra y faire ses annota-
tions et commentaires.
Tout commentaire devra 8tre soumis par 6crit et son
auteur devra s'identifier par son nom, son adresse et les
int6rets affects.
Une rencontre sera planifi6e pour recevoir tout
commentaire additionnel de la communaut6 avant
d'8tre incorpord dans le document final.
Copies du Plan sur 5 ans pour les ann6es
fiscales allant de 2.000 a 2.004 et le Plan annuel pour
l'annde fiscal 2001, sont disponibles pour le public
aux addresses suivantes:
City of Miami
Department of Community Development
444 S.W. 2 nd Avenue
2 eme etage
Miami, Florida 33130

City of Miami
Department of Community Development
Office of Workforce Development
1313 N.W. 36 th Street 2nd Floor
Miami, florida 33142

Des informations suppl6mentaires peuvent etre
obtenues en appelant City of Miami Department of
Community Development au 305 416 2080
(Ad 09759)


I


Les poursuites contre M. Avril ont
commence le 26 mars 1996, pres de six ans
et demi apres les premiers presumes faits.
L'une des victims, Evans Paul, a
d6clar6 a la pressse qu'il ne veut plus
poursuivre cette affaire. Bien que M. Paul
n'a pas fait part au Parquet de ce d6sir, le
retrait d'une victim ne peut empecher les
poursuites. D'aprs laloihaitienne,etaussi
celle d'autres pays, 1'activit6 criminelle est
considdr6e comme une injure tant al'ordre
public qu'a la victim. L'Etat est libre de
poursuivre le r6tablissement de l' ordre pub-
lic inddpendamment de la volonte des
victims a poursuivre le cas. M. Avril, dans
une lettre adress6e a M. Paul et date d'avril
1993, a admis sa "responsabilit6 morale"
dans 1'incident au course duquel M. Paul,
Marino Etienne et Jean-Auguste M6syeux
ont 6t6 bless6s.
Une autre victim, Fernand Gdrard
Laforest, est mort tragiquement en 1999.
Safamille ale droit de poursuivre les affaires
civiles et criminelle en son nom.
Les avocats de M. Etienne et de
M. M6syeux ont contact le Parquet pour
exprimer leur ferme volont6 a poursuivre M.
Avril et a se constituer parties civil.
Le juge Gilles 6tant mort, le Par-
quet a demand au juge Pierre-Pierre de
(voir Prosper Avril / 8)







Page 8


Toussaint ...
(suite de la page 3)
preuves pour inculper Dany Toussaint, alors
qu'attend-il ?
Parce que, une fois leur client in-
culp6, la defense de Dany Toussaint peut
contre-attaquer, attaquer toutes les faibles-
ses de l'instruction d6nonc6es par le s6na-
teur Toussaint; exiger toutes les convoca-
tions qui n'ontpas eu lieu et qui m6riteraient
del tre, selon Toussaint; et faire aussi va-
loir les relations qui existeraient entire l'as-
sassinat dujoumrnaliste et ceux del ex-colo-
nel Lamy et de Chesnel Gratien qui n'ont
toujours pas 6tW investigu6s.
Bref, on fera d'une pierre trois
coups, et ce sera autant de gagn6 pour la
justice.

(editorial de M6lodie 103.3 FM,
Port-au-Prince)


Prosper Avril.
(suite de la page 7)
nommer unnouveaujuge d'instruction pour
continue l'instruction du proces.
Les six victims cities dans le
mandate ont aussi entam6 un proces civil
contre M. Avril A Miami, Floride. Le Tri-
bunal a donn6 aux victims $41.000.000US
en dommages-int6rets, et a conclu que M.
Avril "porte la responsabilit6 personnelle
d'unepratique syst6matique d'abus 6normes
des droits de l'homme en Haiti durant son
regime militaire de septembre 1988 h mars
1990. II porte aussi la responsabilit6
personnelle del'interrogatoire et des tortures
de chacun des plaignants dans cette affaire."
Paul v Avril, 901 F.Supp. 330, 335 (S.D.
Florida 1994).


I HAITI-JUSTICE I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


Dany Toussaint denonce un complot


Port-au-Prince, le 30 mai -
(HPN) Le S6nateur Dany Toussaint, I.
soupgonn6 par le juge d'instruction
d'implication dans le double meurtre du
journalist Jean Leopold Dominique et du
garden de la station, a d6nonc6 jeudi un
complot ourdi depuis le Palais National.
Dans une declaration A la press,
M. Toussaint a assimild les soupgons qui
present sur lui A un complot visant a
1'61liminer de la scene politique pour avoir


PORT-AU- S Ic
PRINCE, 31 Mai -On les e
appelle petits juges. "Petits par leur grade
dans la hi6rarchie ou pour leurs conditions
modestes. Mais sOrement pas par manque
d'ambition professionnelle ou la dimension
de la tache qu'ils se donnent, voire leur
tenacity et determination.
Que ce soit celui de Z ", le
c6l6bre film de Costa Gavras ; qu'il
s'appelle Balthasar Garzon, lejuge espagnol
qui a mis en branle le calvaire de Pinochet A
Londres ; oules deux jeunes magistrats qui
font actuellement trembler la classes
politique franqaise, tous labels confondus,
dans ce qu'on appelle pudiquement en
France les affaires ", ils ont un signe
particulier: Personne n'est au-dessus de la
loi.
D'oi vient leur appellation de
"petit juge ?
Peut-&tre du film Z ", aussi loin
que la m6moire remote. Un petit juge
d'instruction fait front tout seul A la


Freedom Financial, Inc.

Lcenced Mortgage Lender


Avez-vous besoin d'emprunter de 1'Argent ?
Voudridz-vous vendre, acheter ou refinancer votre maison ici a
Miami (Dade, Broward ou Palm Beachh County) a 7 % ?


Si votre credit est parfait, 11 n'y a qu'un seul

num6ro a appeler

Marc Lesly NADER
Tel.: 954-295-7283
24 HOURS 7 DAYS
FAX: 954 965-5410


FHA/ VA/


Conventional/ Commercial/ Private investors/ Car loans
Nous pouvons aussi r6parer votre credit.
6730 Pines Blvd. Pembroke Pines Fl 33024


Pour toutes ces raisons, selon
Ilu0nte centre luI lui, l'ancien Pr6sident Ren6 Pr6val


d6nonc6 1'ancien responsible de la s6curit6
publique, M. Robert Manuel, dans l'affaire
de l'assassinat de 1'ancien Colonel Jean
Lamy.
J'avais aussi fait savoir hA M.
Manuel quej' 6tais au courant que sa voiture
et celle d'un haut fonctionnaire du pays
transportaient tres souvent de la cocaine ",
a d6clar6 entire autres M. Toussaint.


avait donn6 1'ordre de 1'arreter d&s le mois
dejuillet 2000. Mon inculpation
pour le double assassinate de Jean Domin-
ique et de Jean-Claude Louissaint n'est
qu'un complot ourdi entire le Palais National
et 1'6cole de la Magistrature en vue de me
faire disparaitre de la scene politique ", a
d6clar6 Dany Toussaint.
HPN


EDITORIAL


" petits juges
camarilla militaire apres la mort suspect ind6pendammen
d'un leader politique de gauche. On est dans Le peti
la Grece de la Guerre froide, oi l'on voit camarilla milita
des communists partout, et oula
CIA est derriere chaque colonel,
prete A le pousser 1' action.
Quand le petit juge .
aboutitAlaconclusionquelamort .
de cet homme politique n'est au-
tre qu'un assassinate planifi6 et
orchestra par la hi6rarchie
militaire, il n'h6site pas un mo-
ment pour inculper tous les chefs
de la police et des carabiniers.
Vous connaissez la suite ...
Comment le h6ros d'un
' film peut passer dans la vie reelle,
la fiction devenirralit, le verbe
se faire chair ...
C'est Baltbasar Garzon
6pinglantl'arch6type dumilitaire
putschiste, le g6n6ral Augusto
Pinochet...
On les appelle "petits
juges ", c'est pour marquer
justement la nuance avec :
l'immense pouvoir qu'ils
d6tiennent...
Lejuge d'instruction est 7
seul maitre A bord (apres Dieu)
dans le cadre de son investigation de l 'acte Jean L. Do
criminal pr6sum6. mais pr6cipite ai
C'est probablement un heritage du colonels ", envoy
code Napoleon (qui disait chez nous que p6riodes les ph
ledit code Napoleon a v6cu !) destiny par Histoire ...
Bonaparte (le Premier consul, pas On sait
l'empereur; Napoldon n'avait pas encore Garzon auraie
perc6 sous Bonaparte) A instaurer une chilienne Ainterv
certain 6quit6 au regard de la justice dans politique ...
la France post-1789 ... La just
.Mais les juges d'instructionne sont
pas immunises centre la corruption: soit par (6ditori
l'argent, soit par l'avancement (peut-etre au-Prince)
aussi autre invention de Napoleon, pour faire
bonne measure !) ...De quoi en tout cas Votre inform
calmer l'ardeur des petits juges en tout MELODIE
temps et en tout lieu. 103.3 FM, F
Car leur second signe particulier,
c'est qu'ils peuvent provoquer des d6gAits, PHONE 221-4


m8me des catastrophes,
6videmment tout cela
t de leur volont6.
t juge de Z envoie la
ire derriere les barreaux,


minique
aussi le "coup d'Etat des
yant la Gr&ce dans l'une des
us douloureuses de son

que les efforts de Balthasar
nt pu pousser I'armde
'enir A nouveau sur la scene

ce a son prix.

al M6lodie 103.3 FM, Port-


iation de bon matin
MATIN
'ort-au-Prince
8567 / 8568


Voye Timoun nou nan Summer Camp!


Pa kite-1 raz pou kont li lakay li !

IVNen akltivite yo
FR devwa Aktivite artistic, jwet pasyans, liv
Koute mizik, jwe instriman, chante Tan pou li, f6 kalkil, syans, jwet computer
FR ekzesis, kouri, jwet deyb ak an dan


= FR devwa ak asistans on profess
= Aktivite musical
= Aktivite rekreasyonal
= Jwet aktif ak jwet trankil


Konbyen tan kan-an ap fet
6/14/01 a 8/24/01
Sesyon yo ka varye dapre lek6l yo
Pou plis infbmasyon, rele
305-995-2500


- jwet gwoup ak jwet pou kont.
= JwMt computer
= Aktivite artistic ak artizanal
= Teyat, tire kont, maryonet
= Promenad


Kan dete se on kompleman program lekol lan. Environman nan kan-an pm&et ti moun lan amelyore reyalizasyon
akademik li yo. Se on bonus ni pou paran kap travay ni pou ti moun lan.
Roger C. Cuevas Superintendant toute Lekol
Miami-Dade County Public Schools


I


SUMMI-A CANIP= Sekirite pou ti inouil
+ W pou paran Up travay
4-,Illl('IVoI':I,,VOI nf"Nnan Andomik li i







Mercredi 6 Juin 2001 | VOTR ATT NT ON Page 9
Haiti en Marche Vol. XV No. 18 VOTRE ATTENTION! Page 9



Avis d'Impact non significatif

et Avis de Requete pour Decaissement de fonds







25 Mai 2001

City of Miami
Department of Community Development
Housing Divison
444 SW 2nd Avenue 2 nd Floor
Miami, Florida 33130

(305) 416-2080

L'avis qui suit satisfait deux exigences s6par6es relatives a la procedure du D6partement americain du Housing andt Urban Development pour
des activities a entreprendre par City of Miami a travers le sous-contractant: la Spring Garden Civic Association.

Requete pour Decaissement de Fonds
Aux environs du 8 Juin 2001, City of Miami soumettra une requete au US Department of Housing and Urban Development (HUD) pour le
d6caissement des fonds du Community Development Block Grant (CDBG) Program sous le Titre I du Housing and Community Development
Act (HCDC) de 1974, comme amend, pour le project Seybold Canal House. Le project qui sera r6alis6 par la Spring Garden Civic Association
inclura acquisition et la restauration de la Seybold Canal House localis6e au 613 NW 7 eme Street Road pour son utilisation comme un
Centre communautaire. Le financement qui sera allou6 a ce project est estim6 a $ 272.133.

Avis d'Impact non significatif
City of Miami a d6termin6 que le project n' aura aucun impact significatif sur 1' environnement human. Des lors, une Declaration d'Impact
Environnemental, en vertu du National Environmental Policy Act de 1969 (NEPA), ne sera pas requise. Des informations additionnelles sur le
project sont continues dans les archives de la Environmental Review Record, classes a City of Miami Department of Planing & Zoning 444
SW 2 nd Avenue, 3 rd Floor, Miami, Florida et peuvent etre examinees ou copiees pendant les jours ouvrables de 8 :00 am a 5:00 pm

Avis et Explication publique d'une Activite proposee dans le Plan Anti-inondation de 100 ans
City of Miami a conduit une evaluation telle que requise par 1'Executive Order 11988 et 11990 en accord avec les reglements du HUD au 24
CFR 55.20 pour d6terminer les effects potentiels que ces activit6s du Plan Anti-inondation pourraient avoir sur 1' environnement.
City of Miami a d6termin6 qu'il n' y a pas d' alternative praticable autre que d' approuver le project propose, decrit plus haut. Cette activity
n'aura aucun impact significatif sur 1'environnement pour les raisons suivantes:
1- Expansion et d6veloppement du parc adjacent qui seront au b6n6fice de 1' environnement.
2- Rehabilitation de la structure existante qui sera au b6n6fice de 1'environnement.

Commentaires publics

Tout individu, group ou agence n' 6tant pas d'accord avec cette determination et souhaitant faire des commentaires sur le project, doit
soumettre ses commentaires par 6crit a City of Miami Department of Planning & Zoning 444 SW 2 nd Avenue 3 rd Floor, Miami, Florida
33130. Tous les commentaires regus d'ici le 8 Juin 2001, seront consid6r6s par City of Miami avant toute autorisation de soumission de
requete pour d6caissement de fonds. Les commentaires devront sp6cifier auquel des deux avis ils s'adressent.

Decaissement de fonds
City of Miami certified a HUD que Mr Carlos A. Gimenez, en sa quality de City Manager, consent d'accepter la jurisdiction des tribunaux
f6d6raux si une action est introduite pour faire appliquer les responsabilit6s relatives au processus de revision environnementale et s' assurer
que ces responsabilit6s ont 6tW satisfaites. L'approbation de I-IUD satisfait ces responsabilit6s en vertu du NEPA et autres lois et autorit6s y
relatives, et permet a la Spring Garden Civic Association d'utiliser les fonds du Programme.

Objection au decaissement des fonds
HUD acceptera des objections au d6caissement des fonds et a la certification de City of Miami pendant une p6riode de 15 jours apres la date
anticip6e pour la soumission ou sur 1'actuel requ de la requete (lequel survient le plus tard) mais seulement si ces objections sont faites selon
les bases suivantes:
a) la certification n'a pas 6t6 ex6cut6e par l' officer responsible (Certifying Officer) de City of Miami
b) City of Miami a omis un point ou n'a pas pris de decision selon les exigences requises par les reglements HUD au 24 CFR Part 58;
c) le receveur du don aurait utilis6 des fonds ou fait des debours non autoris6s par le 24 CFR Part 58 avant I' approbation du d6caissement de
fonds par HUD
d) une autre agence f6d6rale agissant selon le 40 CFR Part 1504, aurait soumis par 6crit une 6tude montrant que le project n' est pas satisfaisant
du point de vue environinemental. Les objections doivent 8tre pr6par6es et soumises en accord avec les procedures requises (24 CFR PART
58) et devront 8tre adress6es au HUD Grant Administration Office au U.S. Department of Housing and Urban Development Environmental
Team, Georgia State Office, Five Points Plaza 40 Marietta Street, Room 400, Atlanta, Georgia 30303-2806. Attention Environmental Divi-
sion. Tout potential objecteur doit contacter HUD pour v6rifier le dernier jour de la periode pour les objections.
Carlos A. Gimenez, City Manager
Certifying Officer
(Ad No 09757)








DIASPORA


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


Un clandestine haitien noye au large de Palm Beach


PALM BEACH, 30 Mai Le corps d'un immi-
grant haltien que la police a tir6 de lamer serait celui d'un
homme qui apparemment n'a pas pu nager jusqu'au ri-
vage apres avoir t6 force de sauter d'un bateau de passa-
gers clandestins dans la soirde du lundi 28 mai dernier.
II dtait environ 9h30 pm lundi quand la police de
Palm Beach trouva six homes et six femmes, tous des
ressortissants haitiens, merchant sur la plage dans une zone
rdsidentielle. UIs ont dit &tre venus par bateau depuis Haiti
et que des membres de leur group manquaient 1'appel.


Ils criaient et indiquaient une autre personnel dans
1'eau a d6clar6 le sergent de police de Palm Beach Hal
Hutchins, qui se trouvait sur les lieux.
Un officer de police se jeta a la mer et aida une
femme A gagner la terre ferme, mais il ne put localiser 1' autre
personnel manquante.
Apres des recherches entreprises par un h6licop-
tare, la police trouva le corps d'un homme submerge sous
7 pieds d'eau et A une centaine de metres du rivage.
Selon un porte-parole de la police frontalihre, un


contrebandier a du amener le groupejusqu'a 100 m6tres
de la c6te, puis les a forces A se jeter A la mer pour nager
jusqu'au rivage, ensuite il a disparu.
Nous avons ouvertune investigation sur cetin-
cident" a ddclar6 1'agent de la police frontalibre Joe
Mellia.
Aucun des survivants n'est bless. Us ont Wt con-
duits au centre de detention de T'immigration A Krome,
Miami, oi ils seront entendus par unjuge d'immigration
pour determiner s'ils ont une cause sdrieuse pouvant les
habiliter A obtenir I'asile politique aux Etats-Unis.


MIAMI, 3 Juin Un
Haitien, le Pasteur Marc Dorvil est
mort, alors qu'il se trouvait aux
mains de la police de Miami, celle de
Que s'est-il passe aujuste? A
rence de press donn6e le 25 mai dern
ney Office of Miami Dade" a rapport
Le lundi 14 mai 2001, le Pas
lotant sa voiture, se dirigeait en dire
emrne Street Causeway.
Dans son parcours et vers le
tin, dans le North Bay Village il eu
proximity du restaurant Benighan. II
ture, la laissa sur les lieux del' accidei
a pied.
Un couple en voiture qui ava
avertit la Police de North Bay Villag
diatement sur les lieux un officer de
Ce dernier s'avanga vers leI
tionner. "Je suis Haitien. Je suis Haiti
p6ter Dorvil tout en continuant sa rou
donna de s'arreter, ce qu'il ne fit pas L
du renfort. Deux autres officers arri
approcharent M. Dorvil. Ce dernier p
bative et selon la declaration de 1'Asn
ney, il allamamejusqu'amordreun d
Toujours selon les d6clara
Dorvil, apres avoir 6t6 subjugu6 pa
menott6, plac6 dans une position assi
d'une voiture de Police, ce qui ne l'er
per du pied la portiere, d'essayer de
cogner sa tete centre la separation en
tare. Cependant peu apres il cessa de
vint came dans la voiture.


est-ce un nouveau


0 %* *
cas de brutality policiere ?
e North Bay Village. A proximity de la rampe d'acces A 1'Expressway pas A son tra
Au course d'une conf6- 1-95, 1'officier remarqua que le Pasteur Dorvil avait cess6 etait a plusieu
ier, le "County Attor- de respirer. II commenga A lui appliquer des soins en ur- Le
t6 ce qui suit: gence CPR, tandis que l'officier au volant prit imm6dia- d' autres expe
teur Marc Dorvil, pi- tement la direction de la section d'urgence du Jackson cip6 activemT
action ouest sur la 79 Memorial Hospital. Des soins furent prodigu6s A Marc condition m6d
Dorvil pendant 30 minutes. Mais il ne reprit jamais con- heur. Sa mor
s 11 heures 30 duma- naissance. Et A 1h47, il 6tait prononc6 mort. haustive man
t un ldger accident a Une autopsie fut pratiqu6e au D6partement M6di- Cep
descendit de sa voi- cal d'Investigation du Comt6 de Miami Dade par le Dr la HFloride ne
it et continue sa route Reinard Motte. Les conclusions ne relev6rent aucun signe ont projet6 un
de brutalit6s policieres, A 1'exception de quelques 6grati- insatisfaction
lit observ61'accident, gnures et contusions normales avec les manoeuvres entre- noncer les br
e qui d6pecha imm- prises pour maitriser Marc Dorvil. I n'y avait aucune trace
police. de lesions internes. Les analyses toxicologiques se sont r6- La
pasteur pour le ques- v616es elles aussi negatives. Elle
ien", ne cessait de r6- Le State Attorney Office et le D6partement de la sonnes y ont
ite. Le policier lui or- Police de Miami Dade ordonnerent une investigation. Celle- marchers loi
officer r6clama alors ci a r6v6l6 que le pasteur Dorvil est un travailleur assidu et presenter dev
brent sur les lieux et un membre de notre communaut6 respectueux des lois. n orgamnisations
)rit une attitude comn- 6tait hautement apprdci6 par ses employers pour lesquels son etat ljor1
sistant District Attor- il a travaill6 durant des ann6es. II fut aussi unhomme ddvo- anMiami av
es officers A la main. tement attach A sa foi et un 6vang6liste qui prechait dans Tondereau;
tions officielles, Mr diverse congregations. Jean-Robert I
ar cinq officers, fut Cependant d'apres son spouse, sa conduite avant ciels haYtiens
se sur le siege arriere incident 6tait inhabituelle. II ne retoumrna pas ce dimanche tastes (le R6v
npechait pas de frap- soir chez lui apres la fin du service. A 1 heure du matin, PasteurJonas
briser une vitre et de quand la famille d6cida de se mettre au lit, il n' 6tait tou- des plus gran
i plastique de la voi- jours pas de retour. Il se pr6senta chez lui A 5 heures du le voyage deI
s'agiter et tout rede- martin. II portait une veste sport mais pas de chaussures. II festants de M
avait une attitude relativement aggressive, frappant contre pasteur Marc


les murs et criant apres ses enfants.
II laissa la maison le lendemain
sans avoir rien mang6. Et ne se pr6senta
vail. A 1'heure de l'incident ( 11h35 am), il
irs miles de son atelier de travail.
D6partement du Medical Examiner avec
rts affilids A I'Universit de Miami, ont parti-
ent A investigation. Ils ont d6termin6 que la
dicale de Mr Dorvil est la cause de son mal-
t a 6t6 class6e comme naturelle (" acute ex-
ia").
endant les communaut6s haitiennes du sud de
sont pas satisfaites de ses conclusions. Elles
le manifestation pacifique pour exprimer leur
concernant les r6sultats de 1' enquete et d6-
utalit6s policieres.

Marche
a eu lieu le samedi 2 juin. Plus de 3000 per-
particip6. Partis du Parc Pelican Island, les
ngerent la 79 eme Street Causeway pour se
ant la mairie de North Bay Village. Plusieurs
communautaires y ont particip6: Veye Yo et
): Lavarice, Farah Juste, Ertha; FanmAyisy6n
ec Marlkne Bastien ; Fanm Vanyan avec Lucie
Coalition des Associations Haitiennes avec
fortunen. On remarquait aussi plusieurs offi-
l61us, les membres de diverse 6glises protes-
'6rend Fritz Bazin de 1'Eglise 6piscopale, le
de l'Eglise m6thodiste). Abner Louisma, 1'une
des victims de brutalit6s policieres avait fait
New York pour embrasser la cause des mani-
[iami et apporter son soutien h la famille du
Dorvil.
Viter Juste


Changement de
WASHINGTON,3 Juin Les d6mocrates prennent
cette semaine le contr6le du Sdnat grace a la dd6fection d'un
r6publicain devenu ind6pendant, et competent mener la vie
dure au president republican George W. Bush.
Cette nouvelle donne est une consequence directed
de la defection annoncde le 24 mai dur rpublicain modrd
James Jeffords qui, en quittant son parti, a fait basculer
1'actuelle majority r6publicaine au profit des d6mocrates.
Le nouveau S6nat sera compose de 50 d6mocrates, 49
r6publicains, et d'un ind6pendant (M. Jeffords).
Le S6nat, qui a un rble determinant dans la
politique amdricaine, comptait jusqu' A present 50
d6mocrates et 50 r6publicains.
A son retour mardi d'une semaine de cong6s, le


USA / CONGRESS

majority au Senat: les democrats
^. _A d'importantes consequences politiques
a cceadent au pouvoir puisqu'il permit aux d6mocrates de contrbler
le travail parlementaire dans l'une des deux
Senat amdricain se trouvera encore sous controle chambresduCongres,compliquantl'adoptiondecertaines
rdpublicain. Ce n'est qu'au terme de la seance legislative, measures souhaitees par le president Bush.
mercredi, que les d6mocrates accederont aux renes de la Cechangementdemajorit6inattenduestpainb6nit
chambre haute, don't ils avaient perdu le controle il y a six pour un parti qui s'6tait retrouv6 en novembre, pour la
ans. premiere fois depuis les ann~es 50, sans locataire Ala Maison
"Le s6nateur Tom Daschle deviendra leader (de la Blanche et sans majority anu Congrs.
majority) Alafindelajourn6ele5juin",aindiquesaporte- L'oeil riv6 sur les elections l6gislatives de
parole, Ranit Schmelzer, une fois que M. Jeffords se sera novembre 2002, les d6mocrates ont indiqu6 qu'ils
effectivementinscritcommemembreind6pendantduS6nat comptaient faire de la hausse du salaire minimum, du
Tom Daschle, 53 ans, un 6lu du Dakota du Sud (nord-ouest), remboursement des m6dicaments prescrits sur ordonnance,
doit remplacer le republicain Trent Lott. d'une charte sur les droits des malades et de la crise de
Les d6mocrates l'6nergie leurs prioritds sur le plan intdrieur.
accederont aux pr6sidences La premiere bataille devrait concerned la rdforme
de toutes les commissions del'6ducation, actuellement A 1'examendevantlachambre
s6natoriales dontla puissante haute. La Chambre des Repr6sentants a d6jA vot6 son propre
Commission des Affaires texte, proche des idees du president Bush.
6trangeres. "L'autre domaine oif il faut s'attendre A voir
Ce changement a (voir Congres / 11)


INVITATION

LES PRODUCTIONS KAT KAT INVITENT LE GRAND PUBLIC t
LA VENTE-SIGNATURE DU DISQUE COMPACT:
1-laiti-Po sie, Les plu s 11e~aux~ Txte s
cle la Lvitt1ratire rlaertire
dits par Lucien A nduze
Cette vente signature aura lieu
New York: Queens Nouveau Manoir 30 Juin
Brooklyn Le Priv6 ler Juillet


Miami Libreri Mapou


Page 10


L'Affaire Marc Dorvil


8 Juillet








Mercredi 6 Juin 2001
T -.-. I. * i -.-%r T XT- IQ


Haiti en Marche Vol. XV No. 18


MIAN
ation des droit
At. i~e Vn'


Haiti: Situation des droits humans pire
.f1l 30OMai La situ- n ~~ubb~e ,b~br ff tour la.democratie en 1994.
huais en Haiti a e jamaiS enIl'annei e 2000Leslections de no9vembre
d ni u'? tout ou ont t& prdc6dees par des actes de vio-


et6 pire1 ann~ee erni re q atu
autre moment depuis intervention am6ricaine en 1994 pour
chasser L'arm6e putschiste du pouvoir, dit Amnesty Inter-
national dans son dernier rapport paru mercredi.
La champagne pour les elections qui ont ramen6
Jean-Bertrand Aristide au pouvoir a 6t6 marquee par 1' as-
sassinat de plusieurs personnalit6s publiques et par des vio-
lences partisanes, souvent attributes aux supporters du parti
Fanmi Lavalas, dit Amnesty dans son rapport annuel.
Des groups arms, operant sous les ordres d'offi-
ciels locaux nouvellement l61us, ont aussi 6merg6, d'apres
1' organisation de defenses des droits humans base A Lon-
dres.


Haiti, nation pauvre de la Caraibe, avec environ 8
millions d'habitants, a une longue histoire de regne repres-
sif et de violence politique sous une succession de dicta-
teurs.
Les critiques du president Aristide don'tt des gou-
vemrnements strangers), dlu en novembre dernier pour un
nouveau mandate, ont manifesto leurs preoccupations que
celui qui fut autrefois le champion des pauvres se mette A
se comporter comme un autocrate. "
D'autre part, Amnesty amanifest6 son 6tonnement
qu'une mission de respect des droits humans des Nations
Unies se fut retire d'Haiti, just au moment oi la situation
se det6riorait plus qu' A aucun autre moment depuis le re-


lence, y compris des bombes et des attaques a la grenade.
Un certain nombre de candidates et de membres de parties
politiques ont Wte tu6s durant 1'annde 2000, la plupart par
des assailants non identifies. D'autres ont dui gagner le
maquis. On a rapport aussi des cas d'ex6cutions ill6gales
par la police.
Beaucoup de fois la police s'est gardee d'interve-
nir, et A quelques occasions elle a para etre le complice des
perp6trateurs, dit Amnesty International.
Un eminent journalist et defenseur des libert6s
publiques, Jean Dominique, a Wte assassin devant sa radio
le 3 avril 2000.


Violations des droits humans partout


MIAMI, 30 Mai Les abus centre les droits hu-
mains, don't des executions extra-judiciaires par la police,
la torture de prisonniers et le harclement de journalists
ont 6t6 rapport6s dans toute la Caraibe du Cuba commu-
niste aux petites fles democratiques, dit Amnesty Interna-
tional dans son rapport sur l'ann6e 2000 paru mercredi.
Dans une region du monde o la peine capital est
largement consid6r6e comme une dissuasion contrele crime,
des douzaines d'hommes et de femmes attendent dans le
couloir de la inort en depit des efforts de la Grande Breta-
gne et d'autres nations europ6ennes pour 1'abolition de la
peine de mort dans leurs anciennes colonies.
Des condamn6s sont en instance d'ex6cution aux
Bahamas, A laBarbade, A Cuba, ala Grenade, en Guyane, a
la JamaYque, a Ste Lucie, au Trinidad & Tobago ...
La Jamaique continue de connaitre L'un des taux
de criminality les plus 6lev6s au monde, avec 850 assassi-
nats 1' ann6e dernmire, don't 12 policies, dans une nation de
2.6 millions d'habitants dechir6e par la guerre des gangs et
utilis6e comme point de transit par des cartels colombiens


dans la Caraibe
de la drogue. 140 personnel au moins ont Wt6 abattues par
la police 1'ann6e derniere, souvent dans des circonstances
discutables, dit Amnesty.
Executions extra-judiciaires, arrestations arbitrai-
res, fouilles et detention ill6gales sont des formes d'abus
rapport6es par 1' organisation de defense des droits humans
basee A Londres ; ainsi que les mauvais traitements en pri-
son et des cas de torture.
Les conditions d'emprisonnement demeurentinac-
ceptables et dans beaucoup de cas culminent dans les trai-
tements cruels, inhumains, degradants, dit Amnesty.
Devant les protestations, le Premier ministry de la
Jamaique, P.J. Patterson, a 6tabli une nouvelle unite de po-
lice anti-crime en septembre dernier. Mais en novembre,
on rapportait A nouveau plusieurs cas d'executions extra-
judiciaires.
Tortures et mauvais traitements aux mains de la
police sont rapport6s 6galement aux Bahamas, A Ste. Lu-


Senat: les democrats prennent le contrBle


(Congrs ... suite de la page 10)
beaucoup d'activit6, c' estlapolitique 6tranghre etla defense,
en particulier le bouclier antimissile", indique a 1'AFP le
politologue Thomas Mann, de 1'institut de recherches
Brookings a Washington.
Si les d6mocrates ne sont pas opposes aunprincipe
d'une defense antimissile, ils mettent en cause ses ramifi-
cations diplomatiques, technologiques et budg6taires.
Selon un autre expert, Alton Frye, du Council on
Foreign Relations, le changement A lla tete de la Commis-
sion des Affaires 6trangeres, ott le democrate Joe Biden va
succ&der au r6publicain Jesse Helms, devrait avoir un im-
pact important.
M. Biden seraa plus attentif aux preoccupations


des allies, plus internationalist dans son approche ou plus
conscient des limits de la capacity de l'Amerique A im-
poser" sa volont6, a-t-il indiqu6 al'AFP.
Le changement de majority ne modifie cependant
pas fondamentalement le fragile 6quilibre politique qui
pr6vaut depuis la bataille presidentielle de novembre.
La nouvelle r6partition en sieges favorite certes
les d6mocrates, mais ne leur donne pas carte blanche. Les
democrats "savent combien leur nouvelle majority est
serr6e", relive Thomas Mann.
"Nous ne pouvons imposer (aux r6publicains)
notre volont6, ils ne peuvent pas le faire non plus",
reconnaissait fin mai M. Daschle. (AFP)


cie, au Trinidad et Tobago et en Guyane.
En R6publique Dominicaine, ce sont des fusilla-
des dans des circonstances suspects et l'usage excessif de
la force policiere qui paraissent frequents.
A la Jamaique, a Trinidad et Tobago, des d6fen-
seurs des droits humans, des opposants politiques et des
journalists ont souffert de harcelements, de menaces et
mmeme d' agressions.
En Haiti (voir rapport sur Haiti public 6galement
dans ce num6ro), la violence 6lectorale de f ann6e 2000 a
fait plusieurs morts, don't des candidates et des membres de
parties politiques.
A Cuba, les autorit6s utilisent la detention provi-
soire, la residence surveill6e, les harcelements et menaces
pour decourager la dissidence politique, ditAmnesty Inter-
national.
A Trinidad et Tobago, riche de son industries p6-
trolibre, 67 condamn6s attendent dans le couloir de la mort.
Aux Bahamas, archipel de 280.000 habitants, les autoritis
ont pendu un prisonnieralors que son cas 6tait encore en
appel devant une jurisdiction international.
Les Bahamas ont aussi d6tenu des demandeurs
d'asile politique en violation des standards internationaux,
et rapatrid sans autre forme de proczs des r6fugi6s vers Cuba
et Haiti, dit Amnesty qui rapporte aussi des cas de brutali-
tes A la prison de Fox-Hill, de Nassau (Bahamas) oui tortu-
res, conditions de detentions cruelles etinhumaines etmeme
des cas de mortalites resultant de ces circonstances ont Wt6
rapportes.
Vingt cinq prisonniers attendent d'etre ex6cut6s
aux Bahamas.


Les droits de

1'homme: une

gageure en

Colombie
BOGOTA, 30 Mai La vie ne tient en
Colombie qu'A un fil, celui d'un d6tonateur ou d'un
rasoir, et le respect des Droits de 1'homme y reste
une gageure comme 1'a confirm mercredi Amnesty
International.
"La crise des Droits de 1'homme en
Colombie a continue de s'aggraver au coeur d'un
conflict arm6 toujours plus sanglant", souligne Am-
nesty International (AI) dans son rapport annuel
2000.
Au moment meme ou ce document 6tait
rendu public A Londres, une nouvelle s6rie de mas-
sacres venait d'avoir lieu dans le pays andin oi
tueries, enl6vements et menaces de mort alternent
dans une litanie sanglante scand6e par les journaux
t6l6vis6s et les radios A un rythme effr&n6.
Treize paysans ont Wt tu6s, don't huit
mercredi A San Diego, A 870 lkmn au nord de Bogota,
et cinq autres mardi pres de Guatap6, A 440 km au
nord-ouest, par les paramilitaires, selon la police. Ces
milices des Autod6fenses unies de Colombie (AUC,
extreme droite) ont d6clar6 d'autre part cinq
journalists de Cali (470 km au sud-ouest de la
capital) "objectifs militaires", dans un communique
remis A la press mardi.
Durant la derniere fin de semaine, neuf
paysans avaient 6td massacres par les Forces arm6es
r6volutionnaires de Colombie (FARC, marxistes),
certain d'entre eux d6capit6s, A Tierralta, A 900 km
(voir Colombie / 12)


I DROITS HUMANS


Page 11


I






Page 12


VIH / SIDA


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


La seropositivite en baisse chez les femmes enceintes


Port-au-Prince, le 29 mai (HPN)
Une etude de sero surveillance de la
prevalence du VIHII, de la syphilis et de
l'hepatite B, realisee sur des femmes
enceintes, montre un taux de seropositivite
en baisse chez les femmes, selon un rapport
du Ministere de la Sant6 Publique.
Cette etude, r6alis6e entire 1999 et
2000, aporte sur 2.873 femmes enpremiere
visited consultationprenatale. Pourle VIIIH,
l'enquEte indique un taux de prevalence de
4.52 %. La repartition par groups d'ages


montre que 'infection frappe davantage les
femmes agees de 25 A 34 ans. D'autre part,
ces resultats confirment que les femmes
enceintes provenant du milieu urbain sont
2.3 fois plus affectees par le virus du SIDA
que celles du milieu rural.
Un taux de 5.60% de seropositivite
de la syphilis a ete observed dans le group
des femmes enceintes contr6lees, soit 161
femmes sur 2.873, tandis que la.
seropositivite & l'hepatite B est estimee &
3.86 %. Si, en general, 1'6tude montre une


nette tendance A la baisse de la seropositivite
de l'infection au VIH et de la syphilis, les
auteurs du rapport se contentent de parler
de stabilisation.
Dans les conditions socio-
6conomiques actuelles en Haiti, meme une
stabilisation doit etre considered comme un
resultat encourageant. Tous les auteurs du
rapport (Ministere de la Sante, OPS/OMS,
le Centre Gheskido et I'Institut Haitien de
1'Enfance), considhrent que 1'evolution de
1'epidemie du SIDA demeure extremement


grave, mais elle n'a pas suivi jusqu'ici
1'accroissement catastrophique constate
dans nombre de pays d'Afrique Centrale et
de 1'Est. Rien A voir non plus avec la
pandemie qui se developpe dans plusieurs
pays d'Asie.
Rappelons qu'un rapport public
par les Nations Unies indique qu'en 1999,
entire 230.000 A 280.000 personnel adultss
et enfants) vivaient avec le VIH/SIDA en
Haiti.
HPN


L'EVENEMENT

Polemique autour de P'accouch
NICE, 30 Mai L'annonce qu'une
femme de 62 ans a donned naissance A un dune femme de 62 ans
'b6beapresundon d'embryon souleve une ue f m 6 a
polemique dans le milieu medical frangais. pratique, puisque les couples doivent 6tre pas si c'est de faire de 1'argent ou
Le ministry de la Sante, Bernard en age de procreer ce qui, A 62 ans, se simplement d'aider quelqu'un qui en avait
Kouchner, lui-meme medecin, a juge que discute", a-t-il declare Ala sortie du conseil besoin (...) Soixante deux ans, ce n'est pas
cetevenement temoignait des "derives assez des ministres. tragique, mais 1'idee meme que ce serait
incontrolables" du progres scientifique. "C'est vrai que c'est difficile illimite est evidemment un probl6me", a-t-
"Nous avons interdit ce genre de d'emp&cherles apprentis sorciers -je ne sais il ajoute.


(Colombie ... suite de la page 11)
aunord-onest de Bogota, selon la police.
Les maires de Sonson et Argelia,
deux villes du nord-ouest, ont ete enleves
mardi par l'autre guerilla de 1'Armee de
liberation national (ELN, extreme gauche),.
toujours selon la police, alors que quatre
journalistes du quotidien El Tiempo de
Bogota faisaient l'objet de menaces de mort
anonymes le meme jour.
Cette recrudescence de la violence
intervient alors que le pays a souffert depuis
le4mai d'une cascade d'attentats Ala bombe
ou A la voiturepiegee, avecun bilan total de
12 morts et 206 blesses. Aucun d'entre eux
n'a ete revendique6jusqu'ici. Le dernier en
date a en lieu dans la capital vendredi. II a
fait 4 morts et 32 blesses.
Dans cette guerre civil vieille de
37 ans, la population est la principal
victim des divers groups arms, ainsi que
F'a rappel6 1'organisation humanitaire Am-
nesty International.
Guerillas et paramilitaires
n'hesitentpas dansles campagnes Aexecuter
les paysans qu'ils accusent de sympathiser
avec la parties adverse, parfois sous le seul
pretexte d'avoir donned A boire ou & manger

I


A des rebelles ou A des miliciens.
Les paramilitaires ont 6te accuses
parlemediateur, Eduardo Cifuentes, d'avoir
utilis6 des tronqonneuses contre deux de
leurs victims lors d'une tuerie de 40
paysans le 12 avril dernier A Alto Naya, A
650 km a l'ouest de Bogota.
Depuis 1964, la guerre civil a d6jA
fait 200.000 morts, avec une moyenne de
3.000 enl6vements par an, et plus de deux
millions de deplac6s.
Pour informer sur ce context
explosif, les journalists en contact avec
toutes les parties au conflict courent le ris-
que d'etre accuses par l'une ou 1'autre de
partiality. Lemois dernier, deux d'entre eux,
declares 6galement "objectifs militaires",
cette fois par l'ELN, avaient di s'enfuir de
Cali.
S Plus de 150joumrnalistes ontete tues
en Colombie depuis 20 ans, et 53 sequestres
depuis 1998, selonunbilan des associations
professionnelles.
La Colombie a ete le pays le plus
dangereux pour les journalists en 2.000,
selon le dernier rapport de 1'Institut Inter-
national de la Presse (IPI) de Vienne
(Autriche). (AFP)


BAYCO AUTO SALES
I __ 9105 NW 27 AVE. MIAMI, FL 33147 DIESEL
RN OFFICE (305) 836-4333 SPECIALIST
SFAX (305) 836-0230
wr ALTG ~L~E-MAIL: BAYCAUTOaAOL.COM 4X4 VEHICLES
















L.
DIE9ELPE BOlT.CM y


Le Pr Jacques Testart, pere
scientifique du premier bebe eprouvette, a
juge cette "performance technique pas du
tout inventive" et "scientifiquement sans
interest "Je trouve cela stupid et assez
scandaleux", a-t-il declare Al'APM-Reuters.
Le Pr Jacques Montagut, du CHU
de Toulouse, membre du Comite consultatif
national d'ethique, ainsist6 surl'avenir
de l'enfant.

"Devoir d'assistance"
"Sur le plan ethique,je crois qu'il
y a un age pour etre mere et un autre pour
8tre grand-mere. Je pense en particulier A
l'enfant. Quand il aura 20 ans, elle aura 82
ans, c'estl'61eement le plus important Apren-
dre en compete a-t-il dit.
En revanche, il s'est refuse A
montrer dudoigtle gynicologue obstericien
qui a pratiqu6 l'accouchement, estimant
qu'il y avait un "devoir d'assistance afin de
pratiquer 1'accouchement dans les
meilleures conditions, meme A cet age-la4".
Au contraire, le Dr Betty Rossin-
Amar, de F'hopital Saint-Joseph de
Marseille, secretaire general de
association FIVNAT, ajuge "choquant"le
comportement des medecins. "Nous ne
sommes pas des technicians, des prestataires
de service", s'est-elle indignee.
Le bebe, qui pesait trois kilos a la
naissance, est ne le 14 mai A la clinique des
Lauriers, A Frejus, dans le Var.
I Le medecin accoucheur


n'apas souhaite que sonidentite soit
revelee. La mere a tenu aussi A son
anonymat et A celle de son enfant.
"II est clair que cette
femme ne veut pas que son enfant
devienne un phenomene de foire


cement
Ssinon elle se serait manifestee", a explique
le directeur de 1'etablissement, Philippe
Lavemrne.
'Tout s'est bien passe", a-t-il dit,
meme s'il a reconnu que cet accouchement
exceptionnel avait suscite en lui des "inter-
rogations de citoyen".

Parquet alerted
"Pour nous, 1'essentiel etait que
cette grossesse ait ete menee A son terme et
sans le moindre problame medical. Des
precautions avaient ete prises en amount,
nous savions que 1'accouchement se
deroulerait normalement".
"Certes, nous n'avons pas affaire
tous les jours A des femmes de 62 ans sur le
point d'accoucher, mais si 9a pose des
problemes de fond, ce ne sont pas les n6tres,
ce n'est pas A nous de juger", a dit le
directeur, qui a confirmed que la mere avait
ete inseminee aux Etats-Unis.
Reste que cette maternity tardive
pourrait avoir des suites judiciaires, le don
d'ovocyte etant limited en France par la fin
de "I'Age natural de la procreation", soit
entire 45 et 48 ans, selonle Pr Rene Frydman, .
de l'h6pital Antoine-Beclkre de Clamart
pour qui cette naissance "n'est pas un
progres scientifique, mais un phenomene de
society".
Les services de 1'etat-civil de la
mairie de Frejus, ou la naissance a ete
declaree, ont alerted le parquet de
Draguignan.
"Il ne s'agit pas de notre part d'un
acte de dilation", a precise son responsible,
Michel Perrault.
"Simplement, lorsque nous avons
entree dans notre ordinateur 1'annee de
naissance delamaman, celui-ci nous aalerte
sur une possible anomalie" qui a donned lieu
au signalement au parquet, a-t-il precise.
"C'est une procedure quasiment
automatique", a explique Michel Perrault.
"Nous sommhes obliges d'etre tres vigilants
sur tous les details de 1'etat-civil d'une
personnel et signaler tout ce qui nous parait
hors norme. Si nous ne le faisions pas, nous
serions fautifs". (Reuters)


COMMERCE

Cuba expose de ses


products en Haiti


Port-au-Prince, mardi 29
mai (HPN) Des products de Cuba
sont exposes en Haiti, du 29 mai aun
lerjuin, A l'h8tel Christopher.
Les Chambres de Com-
merce d'Haiti et de Cuba exposent
des products cubains dans le pays, A
initiative de Cuba, pour faciliter
l'ouverture des changes
commerciaux entire les deux pays.
Selon le Directeur General
de la Chambre de Commerce et
d'Industrie d'Haiti (CCIH), M.
Maurice Lafortune, les relations


commercials entire Cuba et Haiti souffrent
depuis trop longtemps. La meilleure fagon
departiciper Al'61eargissement des relations
entire les deux peoples, c'est de faciliter cet
change commercial, pace qu'il profitera
aux deux pays.
Le Secretaire General de la
Chambre de Commerce de Cuba, Madame
Sarah Martha Diaz, invite les homes
d'Affaires hailtiens A encourager
initiative, ce. qui permettra
1'epanouissement des products cubains
dans lepays, surtout que ceux-ci sont des
prix competitifs.


Les droits de 1'homme:

une gageure en Colombie


-C.


I I








Haii eu viMarche VUI.XV Nou. 10 L-'I-- --I


NOS petites announces classes


Radio


Port-au-Prince
M61odie 103.3 FM
de 5:00 a minuit
Tous les jours
7jours sur7
Musique retro, Jazz,
compas, salza, hiphop,
la bonne humeur est
de mise avec nous
captez M6lodie et
votre vie ne sera plus
la meme...

Chicago

Radio l'Union
WLUW
88.7 FM
4:00 pm a 6:00 pm
module anglais
bulletin de nouelles
Harry Fouch6
4:20
Module franqais
bulletin de
nouvelles
Lionel Ch6ry
4:50
Module Creole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York
Radio Eclair
1240AM
WGBB
Chaque samedi
11:00 am
T61
516333 1487

New York
Horizon 2000 Plus
WLIR
130AM
every sunday
9:00 am
a Midi

New York
Haiti Diaspo Inter
1330 AM
6-8 pm
dimanche
7-9 am

Haiti en Marche


En vente d6s le
mercredi a Miami,
Port-au-Prince,
Chicago Boston
New York Montr6al
Paris Bruxelles
Berlin Geneve...
Pour 8tre a jour
avec l'actualit6,
abonnez vous en
nous appelant:
305 754-7543
ou 221-8567 ou 68


Immobilier

House for Sale/
Maison a vendre:
Beautiful 4BR 2.5 Bath
-incl. MBR (Spanish
Hacienda style) house.
Nicemountain location,
beautiful landscaped lot
with lots
of flowers and fruit
trees, located in
Thomassin between
Petion Ville and
Kenscoff average
temperature in the 70's.

For information
please contact:
In Haiti
(509) 558-9934
(509) 249-3735
In the US
(773) 734-1232


Job... Job... Job...

Avons besoin de
"Driver ou chauffeur"
pour
distribution de
journaux pour la
region de New York.
Driver avec Van.
Bon salaire.
Appeler
le(845)358-7559
pour information.
Lucas


Subject: please help
me with some info

From: "luce moore"
.iumn30@hotmai.con>


To whom it may
concern,
I am a Haitian-
American mother of
4 children. I live in
Roselle New Jersey.
I don't know if you
will be able to help
me at all or not but I
need your help. I'm
trying to open up an
orphanage in Haiti. It
has always been my
desire and my dream
to do something to
help the starving
children that are
dying everyday in
Haiti.I feel that we
the Haitian people in
America have a
responsibility to help
our people. Too
many people espe-
cially children are
dying everyday in
Haiti from starvation,
and too many of us


Medecins

Dr Enock Joseph
Obst6trique
Gynecologie
Accouchement
Operation pour
fibrome
Family Planing
Ligature des trompes
Circoncision
Cureage
Tous les tests pour
1'immigration
Nous acceptons toutes
sortes d'assurance ainsi
que la carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
h6pitaux privds
5650 N.E. 2nd Avenue
Vertidres Shopping
Center
(305)751-6081


Dr Sony Figaro
Gynicologue
accoucheur
Chemin des dalles
No 27


Haitians in
America are allow-
ing it to continue.
That is why I need
your help.What I'm
doing is I'm sending
out a mass mailing
to some contacts and
many
organizations that I
have to obtain funds
to get the orphanage
opened up has
soon has possible.
Im having some
problems getting
some statistical
information to put in
my brochure asking
for help. Information
such has:
approximately how
many children die of
starvation in Haiti on
a daily or
yearly basis, and
how much does it
cost approximately
to feed a child, and
how much does it
cost to school a child
a year in haiti, and
approximately
how much will you
have to pay someone
a month or year to


Points de
Miami


Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
305 893 8950

Etiquette Barber
Shop
15455 West Dxie
Highway
305 940 9070

Lucas SuperMarket
14759 N.E. 6th
Avenue
305 940 9902

B & L Supermarket
& Produce
12041 West Dixie
Highway
Miami
305 893 0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150 Ave.
Suite 104
9543801616


Soyez a

I'ecoute


provide care for a
child or some chil-
dren on a daily
basis. I understand
that you or any one
else will not have
the exact numbers to
that information but
any estimations
or educated guess
that I can get from
you will be much of
a help. The sooner
I can gey this infor-
mations the sooner I
can start the ball
rolling to try and
start to make a
difference in Haiti. I
would appreciate
any and all the help
you can give me. I
thank you in ad-
vance for your help
in this important
matter. God bless
you.
sincerely,
Luceanna Altino-
Moore
109 Myrtle Street,
Roselle NJ 07203
Email-
lucem30@homail.comcr
lucem@onebox.com
phone 908-298-9272


Vente Haiti en
Pompano Beach


Danilos
Restaurant
3760 NE 3rd Ave.
Pompano Beach
9547812646

Christephanie's
581 BC East
Sample road
Pompano Beach
Fl 33064
T61.: 954-781-7424


Chiropractic
Office
910 East Atlantic
Blvd.
Pompano Beach
954-781-2500



TELECO PAW
206 North Flagler Ave
Pompano Beach
HFlo 330608
954-941-7004


CADET INVITED AS
GUEST SPEAKER TO
SUNSHINE STATE
TESOL CONFERENCE

OnMay 19, 2001, Jean-
Robert Cadet, author of
RESTAVEC: From Hai-
tian Slave Child to
Middle Class American
was the guest speaker at
the Sunshine State TESOL
Conference
(A Professional Organiza-
tion For Teachers to
Speakers of Other Lan-
guages). He received the
President's Award during
the organization's 250, an-
nual conference at the St.
Petersburg Hilton. His
dedication to culturally
diverse students and his
commitment to the pursuit
of knowledge made Mr.
Cadet a true friend of the
organization.
Cadet is the founder of the
RESTAVEC Children
Foundation that seeks fi-
nancial support to advocate
for the demise of the
Restavec system and to
continue supporting Foyer
Maurice Sixto, a local Hai-
tian NGO (Non Govern-
ment Organization) that
provides formal education
and a meal to children in
domestic servitude. His
website is
www.restavec.org.
Sunshine State TESOL, ar
affiliate of TESOL, Inc., is
a statewide professional
education organization
with over 600 members.
The organization sponsors
annual conferences to pro-
vide a forum for teachers
to network, refresh their
skills, and advocate for
students whose first lan-
guage is not English. For
further details and infor-
mation, visit their website
at, www sunshinestate-
1isgl.org.


Marche
Fort Lauderdale


Freeman
Multiservices
1032 N.W. 9th Ave
Ft Lauderdale
954767 0444


RADIO PAW
1108 NW 9Ave Suite 2
Ft Lauderdale, F 33311
T61: 954 523 0767

Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 West Sample
Road
9543450450


Boulangerie

Boulangerie
Jean Marc


57 Avenue Muller
Port-au-Prince, Haiti
ti kabich
pain au beurre
manchette
Bagel sur command
T61:
4092-4685
403-1958

Restaurant


Ic1R

Bel Fouchet
Restoran
8267 North Miami
Avenue
T61:
(305)757 6408
Le meilleur
griot de la ville!
Rappel des dates
des examens
d'Etat
Le ministere de
l'Education national, de
la Jeunesse et des Sports
rappelle au public en
g6n6ral et aux agents
6ducatifs en particulier
que le calendrier des
examens d'Etat pour
l'annie 2001 est fix6
comme suit::

66 annee fondamentale
12et 13 Juin2001
96e ann6e fondamentale
18 au 20Juin2001
Baccalaur6at (2 eme
parties) session ordinaire
25 au 29 juin 2001
Baccalaureat (1 re
parties) session ordinaire
2 au 4 Juillet 2001


I Pouvez-vous nous aider ?


I


I


Mercredi 6 Juiin 2001
TT .'.-*# Vf-k- %-l 'V rif M^rx 10R


Page 13







Page 14


I Metro Dade I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol XV No 18


FE KONESANS AK KOMISYONE KONTE W'

KOMISYONE KONTE

MIAMI-DADE DORRIN D.ROLLE, Distri 2


Ansyen Gouven6 Florid, Lawton chiles, te konnen
sa li tap f6 lI li te nonmen Dorrin D.Rolle reprezantan
Distri 2 nan Asanble Komisyon Konte Miami-Dade.
Depi 16 yo te fbk nonmen li an Janvye 1998,
Komisyone Rolle, k6m aktivis, kontinye travay sou
amelyorasyon lavi moun ki abite nan Distri li yan.
Komisyone Rolle, fet e grand nan Miami, Florid.
An 1967, li te resevwa dipl6m Bachelye an Syans (BS)
nan Edikasyon Elemant6 de "Florida Agricultural and
Mechanical University" (FAMU), an 1973, yon Metriz
(MA) an Edikasyon de "University of Northern
Colorado".
Komisyone Rolle konsakre vi li a s6vis piblik.
Genyen apepr6 30 an de sa li te k6manse kbm
travay6 sosyal nan yon 6ganizasyon lokal, James E.
Scott Community Association (JESCA), ki ofri yon seri
de sevis pou byennet kominote an tankou program
edikatif, sante, koutye travay, swen anfantinn. Jodya
se li ki Prezidan Direkt6 General JESCA.
Komisyone Rolle angaje li pou li founi tout
kominote Konte Miami-Dade lan yon amelyorasyon
nan lavi yo.
Komisyone Rolle di konsa "Tout moun gendwa a
yon vi mey6 ak tout sa ki nesese pou f6 lavi yo pi
konf6tab. Sa f& plis ke twa zan ke map travay pou sa
vini yon reyalite depi yo te nonmen mwen nan Asanble
sa a."
Youn nan pi gwo reyalizasyon Komisyone an se
pwoje sistem egou 7yem Avni an. Pwoj6 $10 milyon
amenajman egou sa a te kbmanse an jen 2000 e li te
fini nan fin ane yan, pwoje sila a te genyen
enstalasyon plizy6 egou ki sevi ak gravite, plizye
estasyon ponp, plizye liy dio.
Komisyone Rolle di konsa "Moun z6n lan gen
lontan yo te vreman bezwen yon sistem egou ki valab.
Ni z6n rezidansybl la ak zon kombsyal lan te genyen
de tank septik, l1 gwo lapli tonbe, tank sa yo vinn
ranpli epi matye fekal anvayi tout lari yo. Nou w6 sa
kl pandan "Tanpet San Non" ki te pase an Oktob
2000. Ti moun ak ti granmoun tap mache kareman
sou matye fekal lan, kombs la te chome poutet sa.
Sitiyasyon sa a pa te sanity e pa te aseptab.
Amenajman egou sa yo te vreman dwe f6t depi
lontan."
An Novanm 2000, Komisyone Rolle te atire
atansyon tout nasyon an sou li lI li prezante Iwa pou
tout/ti moun mwens ke 16zan mete kas nan tet yo 16
yap monte twotinet.
Komisyone Rolle te eksplike "Twotinet t lman
popile, sitou pou lajenes lan, Li te nesese pou nou
etabli de regleman ki garanti sekirite yo. Pwen f6b
mwen se sekirite ti moun nou yo."
Youn nan pwoj6 pi resan ke Komisyone Rolle ap
devlope nan Distri 2 se konstriksyon yon mi ki pwoteje
kont bwi sou 1-95 ak 36zy6m Ri, tankou sa ki genyen
ant Miami Gardens Drive ak Ives Dairy Road la.
Moun Distri 2 yo trakase tet yo anpil sou dividal
kay abandon ki genyen nan zbn la. Komisyone Rolle


Komisyone Konte Miami-Dade Dorrin D.
Rolle te pran yon tan pou li kapab pran yon
foto ak yon rezidan Model City, Cortell
Owens, 69 an, pandan Komisyone Rolle tap
asiste demolis yon kay abandon yo an Mas
2001.

te pran sa an konsiderasyon epi li planifye pou yo te
gen tan demoli sis building ke otorite yo te deklare
abandon e danjre. Komisyone Rolle te deklare
"Se konviksyon mwen pou mwen etabli yon
kominote pwogresis, an tout sekirite pou moun mwen
yo. Sa se yon k6mansmnan selman. Mwen ap kenbe
pozisyon mwen pou rache manyok tout kriminel ak
dwoge yo nan kominote nou an.
Komisyone Rolle e moun Ii yo te tre chofe pou tout
nouvo biznis kap devlope nan z6n la. An Fevrye ane
sila a, te genyen yon gwo ceremony ofisyel pou
fondasyon yon gwo building biwo nan kwen NW 27yem
Avni ak 62zyem Ri nan Liberty City. Nouvo building sa
a pral chita kole-kole ak estasyon tren Martin luther
King jr. ak Entrepreneurial Center.
"A tout ke building lan poko bati men nou chofe sou
koze sa a. Se pral "pankat reprezantan" pou zon la.
Nou espere ke sa va ede nan rale mennen plis nouvo
biznis nan kominote an epi tou kreye yon sans de
fyete pou moun z6n la." Komisyone Rolle te di.
Komisyone Rolle pran tout paw6l moun li yo a kM.
L6 klib dans6 toutouni an, Black Gold, te mete gwo
pankat yo an nan 22zyem Avni ak 119yem Ri, li te
prepare yon seri reyinyon piblik pou tout moun zon la
te kapab vini bay opinyon yo.
Li te menm eseye negosye ak pwopriyet6 klib la
pou yo te retire vye pankat make dega sa a. Li
pesevere jiskaske li reyisi. Li travay avek yon
6ganizasyon ki responsab pou plase pankat yo nan
z6n la, Billboard Task Force, l sa a chanjman te fet.
Koulye yan, 16l
ti moun ak fanmi ap mache ale lek6l ozalb legliz,
se yon pankat ki pou tout moun ki ranplase pankat


dans toutouni ki te la a.
Komisyone Rolle byen di "Legalman, biznis dans
toutouni genyen tout dwa yo pou yo egziste. Se dwa
konstitisyonel yo ke nou pa kapab change. Men
toutotan ke mwen kapab f& yon diferans nan siy yo
plante nan katye mwen an, map f6 li."
Patisipasyon Komisyone Rolle nan kominote an
toujou konsekan. Li toujou garanti tout moun bon jan
program Pou li f6 si ke kominote li yan ap resevwa
bonswen medical ak edikasyon, Komisyone Rolle te
tou d6nyeman patrone yon ekspozisyon sou la sante,
pou moun li yo te kapab jwenn swen ak pale avek
espesyalis la sante yo. Menm jan tou, li te bay ti moun
Distri 2 yo, yon gwo fet pou vakans prentan an.
Komisyone Rolle te patrone yon piknik ki te
genyen plis ke 800 moun kominote an, Komesan ak
aktivis yo.
Komisyone Rolle di konsa "Tout moun te byen
patisipe nan program sa a. Sa te f& mwen yon gran
plezi pou mwen te w6 ti moun kou granmoun tap pran
plezi yo. Tout moun te benefisye de jounen sa a."
Nan piknik Arcola Park la, yo te anonse ke
Depatman Miami-Dade Park
And Recreation (otorite plas piblik)pral konstwi yon
nouvo plas sou 3.7 demi ekta te yo fMk achte pou
agrandisman plas piblik la.
Travay di rapote rekonpans, sa se vre. Komisyone
Rolle resevwa plizye prim pou travay li realize nan
kominote an. Seri meday ak prim sa yo se: Florida
A&M Alumni Outstanding Service Award, Apostolic
Revival Center Usher Board Community Service
Recognition; World Vision Award, National Women of
Achievement Profiles of Prominence Award, ak plizye
16t prim de fratenite li yan, Kappa Alpha Psi, tankou
Kappa Alpha Psi Southern Province Achievement
Award e King of Clubs Man of the Year.
A tout ke li genyen yon skedil tr6 ranpli, Komisyone
Rolle jwenn mwayen pou li kanmem volontenan lekbl
yo, rete menm St. James African methodist Episcopal
(A.M.E.) Church, epi tou pase bon moman ak
madanm li depi 34 an, Judith, twa pitit li yo ak twa pitit
pitit li yo.
Komisyone Rolle di konsa "Mwen detemine pou
mwen se yon Komisyone ki f6 yon diferans. Bezwen
moun mwen yo se priyorite mwen. L6 yo genyen yon
nesesite, yo rele mwen. Si mwen pa kapab rezoud
pwobl6m yo k6m komisyon6 yo, se ke mwen vreman
pa f6 anyen."



MIAM .ADE

Genyen plis ke 102,000 moun nan Distri 2,
Kominote Liberty City, Opa-Locka, ak m6so
North Miami, Miami Shores, El portal, North
Miami Beach chita nan Distri ya tou.


Se Kanpay Sbvis Piblik gouvenman Miami-Dade ki prepare Let prezantasyon sila a.


I ..- -- - -IY i y v i t o







Mercredi 6 Juin 2001
TJa.ti m Afnr Vol XV No 18I


COURIER ELECTRONIOUE


il ti en IJC L' Vo. - -


Subject: Commentaire
Date: Wed, 30 May 2001 09:06:22 -0400
From: Harry Dort6lus

To:

r ai lu avec beaucoup d'int6ret
votre article sur 1'intoxication des haftiens
par les m6dias stranger et les mal pensant
de ce monde etje partage tout a fait votre
opinion.
A force de dire AI 1' Haitien qu'il
est sot, pauvre, noir, laid, etc., il finit par
le croire ; meme le plus 6duqu6.
Seulement, il faut que vos textes
soientplus accessible auxplus concerns,
la masse, afin qu' elle puisse comprendre
la r6alit6.
Depuis quelques anndes, lepays
est victim d' une champagne de
d6nigrement qui le pr6sente comme un
paraia aux yeux du monde. Tous les
Haitiens patient tres cher pour cette humili-
ation. Au premier rang se retrouvent les


plus instruits, malgr6 qu'ils pensent le
contraire. Quand vous avez la formation
et 1'exp6rience n6cessaire pour occuper un
poste 61ev6 dans la soci6t6, le critere
determinant reste votre origine. Personne
ne veut prendre de chance avec vous, car
celui qui decide a vu ou a entendu parl6 du
chaos qui r6gne dans votre soci6t6
d'origine, vous associe directement A cette
anarchic et refuse de s'associer avec des
gens comme vous. Voici pour les
consequences
n6fastes.
11 est grand temps que le
gouvernement en place prenne la decision
d'organiser des 6v6nements sportifs,
culturels ou artistiques, ainsi que des
campagnes publicitairesvisant iAretoumrner
cette situation. Si non, le pays et ses
ressortissants continueront h etre enterres
vivant aux yeux de l'humanit6.

Harry Dort6lus
Etudiant en droit
Montrial, Qc.


Subject: EDITION DU 26 MAI 2001
Date: Fri, 1 Jun 2001 01:43:41 EDT
From: Desirc56@cs.com
To: hem@haitienmarche.com

BRAVO HAITI EN MARCH POUR VOTRE EDITORIAL DU 26 MAI. MALGRE
L'INTOXICATION PROGRAMMEE Er PAYEE, HAITI VIVRA ET LA VERITE
FINIRA PAR TRIOMPHER
COURAGE.

Le Club hippique HENFRASA

entend saisir la Justice haitienne
Port-au-Prince, le 28 mai (HPN) responsabilit6 quasi certain delanourriture
- On se souvient qu'en octobre etnovembre ingurgit6e par les pur-sangs. L'hypothese
2000, en deux vagues successive, vingt- d'une malveillance a 6t6 quasiment 6cartee.
neuf chevaux sont morts dans les 6curies et Or, il s'est av6r6 que les Moulins d'Haiti,
surl'enclosduClub HippiqueHENFRASA. qui ont fourni le << manj6 bet , avaient
Une longue enquete a about A la (voir Henfrasa / 16)


NOS LECTEURS ECRIVENT
A propos de 1'Analyse de la semaine derniere
dans Haiti en Marche


Une Haitienne juge

A Spring Valley
Subject: L' EVENEMENT Pataki, et le maire Mr. Allan
Date: Fri, 1 Jun 2001 15:03:20 EDT Thompson. Mme. Margareth Jourdan est h
From: EARNOUX51@aol.com la fois la premiere Hartienne
To: enmarche@haitiworld.com accedant A ce poste et la premiere femme
CC: Pasacalia@aol.com noire a tre nom6e juge A Rockland County.
Apres la grande victoire de Joe Celestin
Spring Valley, New York: Une Haitienne comme Maire de North Miami, en Floride,
juge A Spring Valley, N.Y., 1' 6v6nement le mois dernier, maintenant
du ler Juin a 6t6 1' installation de Mme avecla nomination de Mme Margareth
Margareth Jourdan commejuge de Spring Jourdan comme juge A Spring Valley, la
Valley h Rockland County, New York, par communaut6 Haitienne
le Gouverneur de 1' Etat, Mr. Georges cr6e 1' 6venement une fois de plus.


Los Angeles vote mardi

pour son nouveau maire,

qui pourrait etre hispanique
LOS ANGELES, 3 Juin Les ha- hispanique devrait tre un 616ment-cle pour
bitants de Los Angeles choisissent mardi un le candidate d' origine mexicaine dans sa
nouveau maire et pourraient pour la conqute de la mainrie.
premiere fois dans 1' histoire de la m6gapole Cette perspective devrait pousser
61ire un hispanique. les hispaniques A se rendre aux urnes. Ils
Antonio Villaraigosa, 48 ans, fils repr6sentent aujourd'hui plus de 50% de la
de Mexicains, qui 6tait arrive en tte au pre- population de Los Angeles mais n'ont
mier tour le 10 avril, a toutefois les sondages jamais repr6sent6 plus de 15% des votants
contre lui. dans un scrutiny municipal.
Selon une enqudte d'opinion Les experts politiquesestiment que
publi6e cette semaine par le quotidien Los ce scrutiny va marquer un certain passage a
Angeles Times, M. Villaraigosa, un la maturit6.politique de la communaut6
d6mocrate, n'obtiendrait que 40% des in- hispanique vivant A Los Angeles.
tensions de vote centre 47% A sonrival, aussi Les blancs, qui repr6sentaient 30%
d6mocrate, Jim Hahn. de la population de la ville en 2000,
Au premier tour, M. Villaraigosa, devraient voter pour leur part en faveur de
ex-pr6sident de l'assembl6e de Californie, Jim Hahn, selon le sondage.
avait pourtant devanc6 avec 30% des voix M. Villaraigosa a men champagne
son opposant, 50 ans, procureur de la ville en s'appuyant sur une coalition bien plus
et fils d'un home politique local large que la seule communaut6 hispanique.
charismatique,quin'avaitrecueillique25%. Au course des dernmires semaines,
Un multimillionaire du secteur l'affrontement entire les deux homes a Wt6
immobilier, Steve Soboroff, candidate marqu6 par de multiples attaques de Jim
r6publicain, 6tait arrive en troisi6me posi- Hahn, doutant del 'int6grit6 politique de son
tion avec 21% des voix. rival. Jeudi, lors du dernier d6bat t6l6vis6
Selon l'enquate du Los Angeles entire les deux candidates, le procureur de la
Times, 1'61lection est entire les mains de 13% ville a tent de faire un parallele entire le
d'ind6cis. Le vote de la communaut6 (voir Los Angeles / 20)


Page 15


I








Page 16


I PRESIDENTIELLES I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18


Elu president Toledo salue le triomphe


AlejIMA, 4 Juin Le centristeie
Alejandro Toledo a qualifi6 de detla democratic au Perot


"triomphe de la d6mocratie" sa victoire
de dimanche A l'l61ection pr6sidentielle au
P6rou devant son rival de gauche, I'ancien
president Alan Garcia.
Selon les derniers r6sultats
officials, apres d6pouillement de 73,69%
des bulletins, Toledo 1'emportait d'une assez
court tete avec 51,83% des voix centre
48,17% pour Alan Garcia.
"Mes freres etmes soeurs. L'avenir
commence aujourd'hui. Nous c6lbrons le
triomphe dela d6mocratie", a declare depuis
un balcon le nouveau president devant des
milliers de partisans venus l'acclamer aux
cris de tonguee vie au president", alors que
des feux d'artifice 6clairaient le ciel de
Lima.
"Je veux que vous sachiez que
vous avez devant vous un soldat de la
democratic qui veut gouverner avec vous,
a-t-il poursuivi. "Nous avons vous et moi
un reve commun, celui de transformer le


P6rou en pays modernee"
Ag6 de 55 ans, Toledo, ancien
6conomniste A la Banque mondiale, a promise
de cr6er un million d'emplois dans le pays,
oi plus de la moiti6 des 26 millions
d'habitants vit sous le seuil de pauvret6.
"Je veux 8tre le president de tous
les P6ruviens, a-t-il affirm.
"Nous sommes aux anges parce
que c'est un vrai P6ruvien qui a gagn6. Nous
lui faisons confiance parce que nous en
avons assez des promesses", a d6clar6 un
homme de 50 ans, Luis Rodriguez, alors que
des partisans de Toledo brandissaient des
pancartes sur lesquelles on pouvait lire :
"Merci P6rou."
Alan Garcia a reconnu sa d6faite
des la publication des premiers resultats, et
a promise au vainqueur d'etre loyal et
obligeant.
Garcia salue le vainqueur
"Je pense que le moment est venu


d'adresser mes felicitations A M.Toledo pour
sa victoire", a declare Ala press d'une voix
came Alan Garcia, son spouse A ses c6t6s.
"Il trouvera en ma personnel un
collaborateur loyal pour participer Ala con-
struction 6conomique, social et
institutionnelle de notre pays", a-t-il ajout6.
"J'accorderai toute mon aide."
Interrog6 par la chaine de
t6l6vision Canal N, 1'6crivain Mario Vargas
Llosa a 6voqu6 une "victoire symbolique."
"C'est un bon commencement
pourla reconstruction de la democratic apres
les ruines laiss6es par les regimes de
Fujimori et de Montesinos", a-t-il dit, faisant
r6f6rence a Il'ancien president dechu et A son
chef des services secrets, A 1'origine d'un
scandal politique sans pr6c6dent.
Toledo s'6tait pr6sent6 contre
Fujimori l'an dernier A la pr6sidentielle,
mais le scrutiny avait etW entach6 deTfraude,
selon des observateurs.


1 Toledo aura fort A faire pour
tenir ses promesses 6lectorales et se
construire une stature d'homme d'Etat.
Son image a Wtd temrnie durant la champagne
par diverse accusations concemrnant sa vie
priv6e. Onlui areproch6 d'avoir consomme
delacocaine et denepas vouloirreconnaitre
lapaternit6d'uneenfantill6gitimede 13 ans.
President du PWrou entire 1985 et
1990, Alan Garcia a fait de son c6t6 tout
son possible pour faire oublier les erreurs
de ses anndes de pouvoir, marquees par
1'hyperinflation, la violence du Sentier
lumineux et la corruption.
"11 y a quatre mois, Alan Garcia
6tait le paria de la vie politique p6ruvienne",
a d6clar6 1'analyste politique Augusto
Alvarez. "Aujourd'hui,il dirigel'opposition
et joue un r6le central."
Pour Vargas Llosa, le president va
devoir se mettre au travail "das demain"
pour fair revivre un pays "A moiti6 mort."
(Reuters)


Le coin de Carl

Mort de Paul Corvington


L'ancien-major des Forces
Armies d'Haiti, Paul Corvington, est
dec6d6 dans sa residence A Bethesda, dans
le Maryland (Etats-Unis), le 24mai dernier,
A 1'age de 86 ans et apres une longue
maladie.
Diplom6 de I'Acad6mie militaire
d'Haiti en 1940, Paul Corvington fut aussi
un gradu6 de Fort Benning et un diploma
en droit de l'Universit6 d'Haiti.
Directeur del academic militaire
de 1950 A 1956,ilpritsaretraite del'arm6ee
en 1956, aprms une.carrimre de 25 ans et 8
mois.
II partitpourl'exil sous Duvalier,
6tudia la diplomatic A Madrid (Espagne),
et v6cut pendant 8 ans en Afrique (1964 A
1972) oi il travailla comme instructeur
militaire au Congo-Kinshasa.
En feuilletant I'album "Le Flam-
beau", journal de l'Academie militaire,
pour l'ann6e 1954, on lit:
Le Major Paul Corvington,
notre directeur, un homme entier, sans os-
tentation, respirant la force, le respect, la


dignit6..."
Autre page retrouvee:
"En tant que repr6sentant de
1'Ambassade d'Haiti A Panama, j'ai eu le
privilege de recevoir le major Paul
Corvington, qui 6tait accompagn6 du
Capitaine Marcel Colon et du lieutenant
Franck Bayard en 1954. Le but de leur
visit 6tait de promouvoir 1'Acad6mie
Militaire d'Haiti, en organisant des
changes sportifs, et culturels avec le
Panama."
En 1954, pour c6l6brer le 150
eme anniversaire de l'Ind6pendance de la
R6publique d'Haiti, Paul Corvington
recr6ala Bataille de Vertieres avec les ca-
dets de l'Acad6mie Militaire d'Haiti
Paul Corvington a t0 soign6 pen-
dant de longs mois par son spouse
Raymonde Viau Corvington.
Nous nous inclinons bien bas
devant sa d6pouille et pr6sentons nos
sincres condoleances A sa famille.

Carl Fombrun


Deces d'Anthony


Quinn, "Zorba le


Grec" s 'en est alle


BOSTON, 4 Juin L'acteur
americain Anthony Quinn est d6c6d6
dimanche dans un h6pital de Boston Al'Age
de 86 ans.
Le 16gendaire acteur de "La
Strada" (1954) ou de "Zorba le Grec"
(1964)estmortvers 09b30 dumatin(13b30
GMT), a d6clard une porte-parole de
1'h6pital Brigham and Women, sans donner
plus de details.
N6 au Mexique en 1915, Anthony
Quinn avait remport6 deux Oscars du
meilleur second role pour son r6le d'un
paysanmexicaindans "VivaZapata!"d'Elia
Kazan (1952) etun autre quatre ans plus tard
pour son interpretation
du peintre franqais Paul Gauguin dans "La
Vie passionn6e de Vincent Van Gogh" de
Vicente Minnelli."
Comme son r6le f6tiche, "Zorba le
Grec", Anthony Quinn a connu le meilleur
et le pire dans sa vie : la pauvret6, enfant,
au Mexique et
a Los Angeles,
s puislagloire et
le luxe d'Hol-
lywood.


Miami New York
5401 N..2nd AvenueT61: 758-3278 Flatbush 1161 latbush Ave (718)287-5295
629 N.E. 125 St 892-6478 Church 2825 Church Ave (718)693-3798
19325NW 2nd Avenue T61654-2800 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Fort Lauderdale Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
28 West Sunrise Blvd 524-1574 Washingtone T -4
West Palm Beach 835 Juniper Street T61 202-722-4925
604 25th Street 655-4166 Connecticut
Pompano 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Haiti
128 N. Flagler Ave 946-4469 Rue du Centre # 175
Orlando T6l 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100Pour toute informati on, appelez Toll Free
Canada 1-800-327-2622 (New orkd)
7177 Rue St Denis, Montreal (514)270-5968 1-800-427-2622 (NeYork)
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Nales
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
FortMyers
2219 Fowler St (941) 461-0343
Quel que soit F'endroit sur la planete oi vous voulez envoyer
une some pronto pronto, Faites confiance a
BOBBY EXPRESS

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
imm6diatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile
et tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est 6galement une carte de telephone don't la ligne d'acces n'est jamais occupde.
C'est tout simplement le No.1 !


An-
thony Rudolph
Oaxaca Quinn
est n6 le 21
avril 1915 A
Chuhuahua, au
Mexique, ofi
son pere


Fransisco, un cameraman irlan-dais, avait
6pous6 Manuela, une mexicaine d'origine
azteque "soldadera" du r6volution-naire
Pancho Villa.
Sa famille s'installa quelques
annees plus tard A El Paso, au Texas'puis A
Los Angeles pour y cher-cher du travail.
Quinn, qui a grand dans un quarter
miserable de la ville, n'ajamais oubli6 son
passe.
Adolescent, il subit une petite
operation de la langue pour amdliorer sa
diction et prend des course dans une cole
d'art dramatique de Los Angeles, qu'il paie
avec son salaire de laveur de carreaux.
I monte sur scene A 18 ans, et c'est
Mae Ouest qui lui done sapremiere chance
dans une piece de sa production, "Clean
Beds."
Anthony Quinn apparait A l'6cran
pour la premiere fois dans le film "Parole"
en 1936, puis dans deux productions de
Cecil B. De Mille "Une venture de Buf-
falo Bill (1937) et "Les Boucaniers" (1938).
Son interpretation de Stanley
Kowalsldki dans "Un tramway nomm6 d6sir",
A Broadway, lui vaut enfin la notori6t6.
n jouera dans plus d'une centaine
de films, don't "Notre-Dame de Paris" de
Delannoy (1%56), "Lawrence d'Arabie" de
Lean (1962) ou "Barabbas" de Fleischer
(1962)
"Pour moi, jouer c'est vivre",
aimait-il rdp6ter. "J'aimela vie, alors je vis.
J'aime jouer, alors jejoue. Je dois avoir de
la vitality." (Reuters)


HENFRASA ...
(suite de la page 15)
modifi6 la formule de la nourriture, y int6grant une substance
d'habitude r6serv6e A engraisser la volaille. On se souviendra
que le systeme digestif des pauvres animaux avait gonfI6 en
mn8me temps que se produisait une occlusion intestinale, les
entrainant vers une mort quasi certain. Peu de chevaux ont
survecu...
Les analyses faites de part et d'autre avaient laiss6
esp6rer un arrangement A l'amiable. Malheureusement, ce
dernier n'a pas pu se concr6tiser, a confirmele << G6n6ral >
Saint-Louis A HPN. C'est pourquoi le Club entend saisir la
Justice pour trancher le litige.

MELODIE AU RE VEIL

6:30 Au Pipirite chantant

103.3 FM, Port-au-Prince


Bobby Expres,

Rapiditi Conflance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!








I CONVERGENCE I


11a1 en VJ4an Ven a o. o A v to. A


Memorandum au Secretaire General de 1'OEA


De: La Convergence D6mocratique
Au: Secr6taire Gen6ral de 1' OEA
Objet: Commentaires sur les << ides exploratrices >
soumises verbalement par le Secr6taire g6ndral
de 1'OEA aux membres de la Commission de
negotiations de la Convergence D6mocratique
Date: 31 mai 2001
La Convergence D6mocratique sale leg efforts de
1'OEA et du CARICOM pour aider Haiti a sortir de la
crise par un Accord politique entire le Pouvoir Lavalas et
la Convergence D6mocratique.
La Convergence D6mocratique a reyu le rapport
de la Commission pr6sidentielle de negotiations suite a
la rencontre avec le Secr6taire Gendral de 1' OEA, Mon-
sieur Cesar Graviria et de Madame Eugenia Charles du
CARICOM, rencontre qui s'est tenue le 30 mai a Port-
au-Prince
La Convergence D6mocratique a accord la plus
grande attention aux 1' occasion de cette rencontre. Trois d' entire elles m6ritent
d' 8tre prises en compete
1- la formation d'un Conseil Electoral Provisoire
(CEP) 6quilibr6, 2
2- 1'dtablissement d'une Mission permanent de
1' OEA en Haiti don't les terms de refdrences
aurontA & 8tre pr6cis6s,
3- 1' engagement del OEA et du CARICOM a aider
anormaliser les relations entire Haiti et les insti-
tutions financieres internationales).
La Convergence D6mocratique entend faire les
remarques suivantes:


La d6l6gation OEA/CARICOM a une position
fig6e a partir de la question de << m6thode de comptage 6tabli
entire autres par la Mission d'observation de I'OEA des
elections du 21 Mai. Elle ne tient pas compete de tout ce qui
est survenu autour de ces elections (avant, pendant et apres).
Consideration n'a pas 6t6 prise du context global, des
imp6ratifs de stability et de respect des regles du jeu
d6mocratique.
La Mission OEA/CARICOM a en outre mis de
cot6 ses prises de position ant6rieures qui devraient
raisonnablement influence ses positions pr6sentes.
La Mission semble avoir oubli6 une position
fondamentale mentionn6e dans son troisieme rapport,
savoir: < la fermeture des bureaux de vote compromettent 1' int6grit6
et la fiabilit6 des elections.> Elle semble aussi avoir oubli6
que sarecommandation aux autorit6s de corrigerles r6sultats
des senatoriales avant la tenue du second tour des
l6gislatives n' a pas 6t6 prise en compete. Elle semble avoir
oubli6 enfin que les autorit6s haitiennes se sont moqu6es
de sa recommendation d'apporter des corrections au pro-
cessus avant la tenue, en novembre 2000, des pr6sidentielles
et des s6natoriales partielles.
In nous parait aussi n6cessaire de faire les obser-
vations suivantes sur les << id6es exploratrices > du
Secr6taire G6neral de 1' OEA:

1- Elles couvrent un champ trop limit6 pour permettre
une sortie durable de la cruise.

2- Elles laissent. en place les pouvoirs locaux qui
actuellement constituent dans certaines regions une


Page 17


force arm6e du pouvoir lavalas et 1'embryon
d'une nouvelle milice politique.

3- Elles font fit de 1'environnement global sus-
ceptible de rassurer toutes les parties, de
garantir la s6curit6 des citoyens et de cr6er un
climate propice A une competition libre.

4- Elles ne prennent pas en compete le probl6me
crucial du respect des droits de 1'homme tant
par les autorit6s centrales que locales.

5- Elles ne garantissent ni stability ni
gouvemabilit6 selonles normes d6mocratiques.

6- Elles ne pr6voient pas un calendrier
d' execution des engagements pris selon des
sequences v6rifiables.
Il semble opportun, pour la Convergence
D6mocratique, de mettre en garde les distingu6s
membres de la Mission OEA/CARICOM centre toute
vell6it6 de rechercher un accord s6par6 avec le pouvoir
defacto lavalas faisant fi des positions de la soci6t6 civil
et de 1' opposition d6mocratique.
Enfin, selon la Convergence D6mocratique,
tout accord politique devrait etre formula de fayon assez
precise pour 6viter le dilatoire, les conflicts
d'interpr6tations etles blocages.
G6rard PIERRE CHARLES (OPL)
Marcel PEREIRA (RDNP)
Luc MESADIEU (MOCRHRENA)
Claire Lydie PARENT (PADEM)
Victor BENOIT SPACEC)
Hubert DERONCERAY (MPSN)


Mot de Korda : 1'auteur do portrait


LA HAVANE, 25 Mai Le j4. J
photograph cubain Alberto Diaz, plus culte du Cheu
rconnu sous lei nom deT Konrda ii vient de


mourir subitement a Paris, restera dans les
m6moires comme 1'auteur du portrait culte
d'Ernesto "Che" Guevara.
Le photograph, auteur du plus
cdl~bre portrait du "Che", est d~c~d6 d'un
Binfarctus A Paris, selon Libori Noval, un
ami duCd6funt. "J'ai 6t6inform6que Korda
staitmort kParis, oi til participant Auneex-
position", a d6clar6 vendredi a l'AFP M.
Che Guevarra

GLOBAL FINANCIAL SERVICES &

LOAN EXPRESS INC.
FLASH FLASH FLASH
Du nouveau pour la communaut6 de la Floride et les commu-
naut6s voisines Boston, Chicago, New York, Philadelphia,
Canada.
Pour tous vos probldmes de credit et de financement, Contactez nous.
Le d6vouement qui sera d6ploy6 A votre 6gard n'est pareil A aucune autre institu-
tion fmancirre.
<.
Pour planification, developpement de project, lancement, restructuration et
financement de projects et d'entreprises, FS. & L. E. Inc. est la seule source.
Parmnii les services que nous offrons:
BAIL BOND
Assurance g6ndrale
Achat et Vente de Maison t -
Unification des entrepreneurs et des investisseurs
Recouvrement / Collection
Pour de plus amples informations, composez sans frais le
N 1-888 988 8300 Fax: 18882354774
6116 S. W. 7th street Margate Florida33072
FINANCIAL SERVICES & LOAN EXPRESS INC.COM
Professionalisme, Comp6tence, Courtoisie et Divouement
sont les traits caract6ristiques attributes a notre entreprise.


Noval, photograph du quotidien official
Granma.
"C'est une tres grande perte pour
nous les photographss, a ajout6 Liberio
Noval qui a dit etre un "grand ami" de Korda
depuis 1959. L'agence locale Prensa Latina,
citant des sources officielles, a indiqu6 que
Korda se prparait a rentrer samedi a Cuba.
Alberto Korda, 72 ans, 6tait
1' auteur du plus c6l6bre portrait de Che
Guevara, connu dans le monde entier,
montrant le gu6rillero argentin en bdret noir
frapp6 de 1'6toile de Commandant de la
Revolution cubaine, les yeux farouches, en
blouson et cheveux longs.
Reproduite a des millions
d'exemplaires, cette photo quasi mystique
du "Che", figure embldmatique de la
Revolution cubaine, est devenu poster,
ornant les murs de g6n6rations d'6tudiants
A travers le monde dans les annees 70.
t Elle avait refait surface
dernierement sur les objets les plus divers,
tee-shirts, porte-cl6s, skis, paquest de caf6
ou marques de biere.
Le c61bre cliche n'avait pas
pourtant enrichi son auteur qui n' avait pu
obtenir gain de cause que I' an dernier dans
un reglement a 1' amiable ratifi6 par la Haute
Cour de Londres, qui lui reconnaissait la
propri6t6 intellectuelle de la photo et
interdisait A la soci6t6 Smimoff Vodka de
1'utiliser sans sa permission.
Photographe de mode de renom
dans les annees 50, reconverti dans la
Revolution apres que les "barbus" de la Si-
erra Maestra conduits par Fidel Castro
renversent la dictature de Fulgencio Batista


en 1959, Alberto Korda, n6 en 1928, entire
comme photoreporter a la revue
"Revolucion".
La, il photographic manifestations,
r6coltes de canine A sucre et scenes d'usine
de meme que les leaders de la revolution
cubaine, don't le plus photog6nique d' entire
eux, Ernesto "Che" Guevara.
Mille fois, Korda a racont6
l'histoire de ce simple cliche pris presque
par hasard une froide matin6e de mars 1960
lors de 1'enterrement des victims du sabo-
tage d'un bateau, La Coubre, dans le port
de La Havane.
"J' a tais a une dizaine de m6tres de
la tribune oi parlait Fidel et j' ai vu le Che
s'approcher de la balustrade pour voir la
mare humaine. II a surgi dans mon viseur
etj' ai 6t impressionne par son expression.
Le tout a dur6 30 secondss, aimait-il A dire.
"Revolucion" ne public pourtant
pas ce cliche que Korda offre quelques
annees plus tard A un 6diteur italien de pas-
sage a Cuba. Celui-ci en tire, au moment de
la mort du gu6rillero ex6cut6 par l'arm6e
bolivienne en octobre 1967, des millions de
posters, o- le nom du photograph n'est
m8me pas cit6.
Non sans une certain amertume,
Korda reconnaissait ces dernieres ann6es
que dans 1' enthousiasme r6volutionnaire des
annees 60 il avait d6daign6 le copyright et
rattrapait le temps perdu en se faisant payer
ses interviews des centaines de dollars.
A Cuba, la photo est omnipr6sente
et les products d6riv6s de l'image du "Che"
inondentle pays, des innombrables tableaux
naffs de plus ou moins bonne facture des
marches de la vieille Havane, aux figurines,
montres, t-shirts, cartes postales etporte-cl6s
des boutiques d'Etat.


Mercredi 6 Juin 2001
Hatiien M hr. Vl1 XV N- 18I


I








I Nos Jeux I


Mercredi 6 Jumin2001
H t'i eM \rnPi \rl Y V XN 10


nata en Marc e voi A.v o i

f-U l1 1 14 r


ORANGE
0 R A N G E






FROIDE
F R 0 1 D E



Solutions de la semaine passee:

TALISMAN
EM ERAU D E
LAMENTERL
LU NO0
OGRES ON
NAEVI Mm
M TAELL
PERVERSE


Allez de ORANGE a FROIDE, en utilisant des mots du
vocabulaire frangais, et ne changeant qu'une lettre par
igne. M


ZR
IQ
VZ
V 0
C K
IA
CB
EQ
Q C
NA
QA
CM
T H
0 x
R G


Trouvez 12 missions de I'ONU
I dans Ise carr6 ci-dessus


Solutions de la
semaine passee:


( SCRABBLE '
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Frangais

LO

I FE

UL


Solutions de la semaine passe:
B A K L A V A


GRILLE DES PROGRAMMES
V44lc'die? 1 0I.33 F --
74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, Haiti
tel: 221-8567 / 221-858/ Fax 221-0204
email: enmarche@haitiwolrd.cmURL; www.haitienmarche.com


5h00 6h30

6h30-7h00


7h00- 9h00








lOhOO-Midi


Bon Reveil en musique

Au Pipirit chantant
premier journal crdole avec Yves Paul Leandre

Melodie Matin avec Marcus
Informations, Interviews, Analyses
7h15: Au quotidien avec Elsie
7h24: La chronique Economique avec Roosevelt Jn Frangois
7h35: L'Actualit6 en Bref avec Yves Paul Leandre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55:1' Editorial

Le disque de l'auditeur
avec Jacques Lacour


12h00-12hl5 Le Midi
Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou

12h15 2h00 Lady blues (elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

2h00- 3h00 C'est si bon en chansons
Emission de chansons franqaises

3h00-5h00 Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

5h00 Nouvelles

5h30-7h00 Les Top Ten

7h00-8h30 Amor y Sabor con Lutchano

8h30-9h00 Soir Informations
lOhOO Notre Grand concert
L'Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Jazz at Ten (mardi, jeudi et dimanche)
9h00 et ... Cavaliers prenez vos dames Chaque Samedi
Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


En Bref
(suite de la page 2)


0*0


dans le but de trouver des r6sultats plus rapids et plus important,
sans fournir d'autres precisions.
L'ancien senateur de 1'OPL a fait savoir qu'il est tres important que
les parties politiques de opposition s'allient avec d'autres forces du
pays en vue d'atteindreleurs objectifs.
Paul Denis indique que le coordonnateur general de 1' OPL va bientot
fournir des explications au directoire de la Convergence Democrati-
que en ce qui concern la signature de cette entente.
Dans des declarations qu'il a faites dans la press haitienne A Miami,
M. Satto a fait savoir que 1'accord trouve entire l'OPL et le parti
politique d'Olivier Nadal vise A combattre Lavalas.
M. Nadal vit en dehors du pays depuis plusieurs moirs. II est accuse
d' etre l'un des principaux instigateurs du massacre des paysans de
Piatre perpetre en 1990.
Une grande manifestation de paysans avait et6 organisee par TUt Kole
Ti Peyizan le 10 mars 2000 A 1'occasion du dixieme anniversaire de
ce massacre. De nombreux paysans avaient alors reclame 1'arrestation
d'Olivier Nadal.

La mairie de Tampa et celle de Delmas
Une important delegation de membres de la mairie de Tampa (
Floride) a sejourne Port-au-Prince la semaine dernire pendant 8
jours pour evaluer les besoins des habitants de la municipalite de
Delmas et voir dans quelle maniere les autorit6s municipales de
Tampa pourraient apporter leur soutien A celles de Delmas.
Les membres de la delegation ont visited plusieurs quarters pauvres de
la commune de Delmas, don't Cite Soleil et Drouillard.
La delegation comprenait des technicians specialists dans les
domaines de la police municipal, de 1'eau potable, d'infrastructures
et de gestion des ordures.
Le maire de Delmas, le Dr Maxon Guerrier, a fait savoir que la
population de Delmas pourra tirer beaucoup d'avantages de cette
cooperation.
Cette visit des officials amdricains fait suite a un sejour du maire de
Delmas A Tampa. Pendant son s6jour le magistrate Guerrier avait
analyse avec son college de Tampa les methodes de cooperation qui
pourraient exister entire les deux institutions.

Dany Toussaint d6nonce un complot visant a
" ternir son image et a le d6truire politique-
ment"...
Le senateur Dany Toussaint a de nouveau dclame son innocence dans
l'assassinat le 3 avril 2000 du directeur general de Radio Haiti Inter,
Jean Leopold Dominique, et du garden de la station, Jean-Claude
Louissaint.
Dany Toussaint a indique qu'il est pret a se defendre dans le cadre de
cette affaire et qu'il ne permettrait A quiconque de souiller son
honneur et sa personnalite.
parlementaire, si une demand est produite en ce sens, parce que je
suis pret A me battre>, a lance M. Toussaint.
Le senateur a denonce des complicites de toutes sortes visant A le
mettre en accusation.
II s'agit, a-t-il dit, d'un complot ourdi contre lui par d'anciens
responsables du palais national et 1'ancien ministry de la justice,
Camille Leblanc, dans le but, dit-il, de ternir son image et de le
detruire politiquement.
Selon Dany Toussaint, cette accusation vient du fait qu'il a denonce
(voir En Bref .../ 20)


Page 18


A


I


^ *^*I ^^i~llllmgffmlr-mirlJ.*A~yM UiM i- mitt







Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 19


I ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


RENMET NOU TOUSEN
Tousen neg Afrik
Tousen, neg gason kanson
Tousen, met gason
Tousen, gason, gason Gayou Ginou
Renmet nou Tousen nou!
Tousen, neg an nou
Tousen, neg natif Afrik Dayiti
Dayiti Karayib Afrik
Tousen, neg bitasyon Breda
Renmet nou Tousen n'ou!
Tousen, vanyan gason
Gason total lakay an nou
Nou vie ou isitkay
Nou bezwen zonbi-ou lakou Dayiti
Renmet nou Tousen nou!
Sejodi, Lafrans, ou dap-piyanp li
Se jodi, ou v66l nou Jal Tousen
Tousen nou rele-n chemet
Voye Tousen nou renmet nou
Ban nou Tousen nou s6!
Nou bezwen-1 isit, Tousen nou
Pou 1'aprann nou boule
Pou 1'moutre nou woule
Woule woule-n anba yo tout
Renmet nou Tousen nou non Lafrans!
Pauris Jean-Baptiste
Si etranje bay vi yo... lajan yo pou ede malere
ak timounn ki malad, k'ap soufri, ki grangou
ki pa ka manje... Poukirezon nou pa sispann
batay pou pouvwa pou n' dechouke lamiz6 nan
peyi-a, mete limy6, mete dlo, mete kantin, bati
kay tankou Gwenn Mellon t'ap f6 nan
Dechapel, tankou Suzie ap f6 nan Site
Soley....Noumenm Ayisyen kb-n di! JM

Alo Py6 Banbou, tanpri rele Anayiz Chavenet
pou kozman Liv an Foli.

Dorcelly Dede, tanpri rele Biwo Santral
Sosyete Koukouy nan Miyami
NEED HAITIAN BOOKS?
Go the www.librerimapou.com


M'ap pran woulib sou tigout pa tigout pou
m'voye youn gwo kout chapo ak youn dal, youn
bann epi youn paket mesi pou tout fanmi zanmi
atis ak manm Sosyete Koukouy pran ka-m
pandan twa senmenn ki sot pase la-a. Wi mwen
te malad. Kounye-a mwen ref6. Mwen resevwa
anpil kout telefon. Sa remote moral mwen.
Mesi pou bel jes yo.
Kiki Wainwright 305-651-9422
Imel: fkwainwright@aol.com


ATIS ANAYIKA KITE NOU


ATIS-CHANTEZ ANAYIKA K'AP
CHANTE POU MANMAN
NAN ANE 1980 NAN NOUYOK
Younn apre 16t atis ayisyen yo ap tonbe.
Men 16 youn atis tonbe tw6 bond, se youn pa
kita nan lit la. Nou konnen atis Ayayika depi
nan ane 80 yo. Se nan ep6k nou te fenk rantre
Nouy6k. Atis Anayika se younn nan zanmi ki
te ede-n konprann sitiyasyon kilti ayisyen-an
nan Nouy6k. Li te devwe. Toujou dispoze pou
l'ede. Li chante pou tout 6ganizasyon benev6l
yo ki t'ap goumen pou ranmase ti grenn mayi
pasi-pala pou ede fr6 ak s& nou yo imigrasyon
t'ap pesekite.
Nan besment kay Anayika chak swa,
se la nou te konn kontre pou nou fe repetisyon,
bay lodyans, defini estrateji pou nou goumen
ak sistem nan. Anayika kontribiye anpil nan
fomasyon Sosyete Koukouy Nouy6k.. Nan foto
sa-a ki f6 tnan mwa fevriye 1980, Nou te kay
kouzen Dyo All6 manm fondat& Koukouy
Nouy6k ki t'ap fete manman-I1 pou fet manman.
Nou tout te la ak Anayika ki t'ap chante pou
manmanm Dyo. Youn l6t aktivite ki te make
Koukouy yo se 16t Anayika te pran inisyativ f6
youn manman <> ranmase young
ti tyotyo pou atis chanted Manno Chalmay. Nan
ep6k sa-a Manno te malad. Li te fenk debake
nan Nouy6k...Anayika, Ti Kam,ekip LU
Ayisyen nan te resevwa-1 ak debra. Se nan
anbyans besment sa-a ak program f6masyon
politik <>yo chak dimanch
maten, Manno te andoktrine epi konpoze young
seri chante ki gen gwo sikse jounen jodi-a.
Anayika vin marye ak Antoni
Bayas,(1983) dans6 koregraf seksyon dans
Sosyete Koukouy Nouy6k. Se mwen yo te
chwazi k6m parenn, malerezman nbs la pa dire.
Anayika rantre nan Miyami. L'al rete nan 546m
ri-a nan youn kay antik, youn mazi li te dekore
ak don atistik li. Mazi-a tounen young mize.
Annapre, l'al rete West Palm Beach kote li
remare. Li te toujou ap chante. Li te toujou ap
edike, ede ayisyen kenbe rasin yo. Se konsa
n'aprann mwa pase, Anayika entene lopital apre
youn kriz kadyak ki finalman pote-1 ale
senmenn pase-a. Li te gen 50 ane. Anteman
Anayika chante West Panlm Beach samdi pase.
Se byen malere nouv61 lanm6 Anayika toufe.
Anpil atis nan Miyami pa te konnen, sinon
delegasyon ta vwayaje West Palm pou pote
d6nye resp6 bay youn fanm total capital ki pase
tout vi-1 nan lit liberasyon pep Ayisyen-an. JM


AYISYEN KIBEN

KAMAGUEY KIBA

AP VIZITE

AYISYEN NAN

MAYAMI

I DESANDANN DEJA OZETAZINI
Yo rive Jedi pase. Yo 10. 10 kanno. 10 vwa
wosiybl fonn ansanm ki f6 Miyami Ep6t
tranble. Devan Hotel Intenational la mesye-
dam yo kanpe epi yo tonbe chante an Angle,
an Krey6l an Pany6l. Rakonte se vann mezanmi
f6k nou ta la pou n'ta w6 evennman sa-a.
Mounn kouri vin koute. Anplwaye kite travay
yo. Tout mounn ap made kiyes Atis sa yo...
L6 mwen kanpe mwen di se Ayisyen k'ap vin
nan Kiba....Bravo f6 mikalaw!
Pa rate okazyon sa-a pou nou al aplodi atis
ayisyen k'ap vin nan Kiba yo. Se kinan nou.
Al ankouraje yo. Pa kite yo f6 kokennchenn
deplasman sa-a pou gran mesi... Yo gendwa pa
janm gen chans sa-a ank6.
Men program nan:

DESANDANN
GWOUP KORAL AYISYEN KIBEN NAN
KAMAGUEY KIBA AP NAN MIYAMI
POU 3 JOU

DESANDANN
AYISYEN KI FET KIBA
KI KENBE KILTI NATIF-NATAL LA
DYANM


DESANDANNAK

SOSYETE KOUKOUY
AP PREZANTE 3 SEYANS
VANDREDI 8 JEN 2001 8:00PM
AUDITORIUM CORAL GABLES
$20.- & $30.-

SAMDI 8 JEN 2001 9:00PM
COLONY THEATER MIAMI BEACH
$20 & $30.-

DIMANCH 10 JEN BARRY UNIVERSITY
111 STREET AK NE 2ND AVE. 8:00PM
ANTRE $20.- PLAS DEVAN$30.-

LIV NEF KI FENK PART:
The Ayitian Theatre. Ote : Bob Lapierre
Jan S6t ak Jan Lespri: Ote: Bob Lapy6
Dumarsais Estime-Dialogue avec mes souve-
nirs Ote: Lucienne H. Estim6
The Immaculate invasion: Ote: Shacochis, Bob
Creole made easy: Ote: Wally Turbull
Voodoo search for the spirit: series discoveries
Hiati: Best nightmare on earth. Ot& : Heibert
Gold
Call Libreri Mapou 305-757-9922 osnon al nan
website: www.librerimapou.com pou plis
enfbmasyon

CD GWOUP KORAL DESANDANN
anvant nan LIBRERI MAPOU. Se sel kote n'ap
jwenn ni nan Miyami. Estbk la limited. Rele vit:
305-757-9922 osnon ale nan www.libreri
mapou,com m'ap voye-1 pou ou vit-e-prese.

Kilti pep Ayisyen-an chita sou 2 foye dife: Lanng
Krey6l ak Vodou, Minis Lakilti-a di nan youn ti
vizit nan Miyami. Ki twazyem pye nan foye-a pou
anpeche bonm lakilti-a chavire?


Page 19


I







Page 20


En Bref
(suite de la page 18)


1'ancien responsible de la s&curitd
publique, Robert Manuel, dans L'assassi-
nat de l'ancien colonel Jean Lamy.


Municipales a Los Angeles'


(Los Angeles ... suite de la page 15)
candidate hispanique et Horacio Vignali, le
pere d'un trafiquant de cocaine incarcere6
aux Etats-Unis et graci6 par Bill Clinton au
dernier jour de son mandate.
Enmai 1996,Antonio Villaraigosa
avait 6crit a la Maison Blanche pour de-
mander une revision de 1'affaire Carlos
Vignali.
Apres avoir Wt victim d'un acci-
dent de la route en 1995, Villaraigosa a fait
r6parer sa voiture officielle pour 4.840 dol-
lars dans un garage appartenant a Vignali, a
affirmed Jim Hahn. "Pourquoi avoir choisi
ce garage ?", a-t-il demanded, ajoutant que
les liens entire les deux hommes sont


nombreux.
De son cot6, 1'ancien president de
l'assemblke de Californomie a accuse son ri-
val de mener une champagnee de
diffamation", en ayant juxtapos6 dans un
spot t6l6vis6 son visage avec des images de
cocaine et de crack.
Une fois les 61ections gagn6es, le
plus dur restera peut-6tre a faire pour le
nouveau maire. Le gagnant sera en effet
confront a des problems a la taille de la
m6gapole, qu'il s'agisse de la corruption
policiere, des faiblesses du transport public
ou de lanecessit6 de construire plus d'6coles
pour faire face A 1'explosion
d6mographique. (AFP)


UNIr'RANSFER

Sliir a subsidiary of UNIBANK HAITI

lIE UNITRANSFER USA, INC.,
the fastest growing money remitter to Haiti is seeking an accountant
for its Headquarter located in Miami, Florida
Job Description:
General Accounting duties including preparation of Financial
Statements, follow up of the Inter-company activities and
Bank Account Reconciliation.

Requirements:
- 4 Year Accounting Degree
- Knowledge of MS Windows and Accpac
- Minimum of 3 Years work related experience

Please send resume no later than June 27th 2001 by fax at:
(305) 757-0775

Att.: Human Resources Department


M. Toussaint accuse 6galement le juge
instructeur Claudy Gassant d'avoir fait
faire pression sur plusieurs personnel don't
des anciens policies arr8t6s dans le cadre
de l'enquete et des infirmieres de I'hbpital
Saint-Franqois de Salles, dans le but de les
pousser a faire des accusations centre lui.
Le parlementaire a mis en doute la
cr6dibilit6 de cette enquEte en raison du
fait que certaines personnalit6s, don't le
porte-parole de l'ambassade amdricaine
Daniel Whitman et l'ancien president
Ren6 Prdval, n'aient pas 6t6 entendus par
lejuge Gassant.
Selon Dany Toussaint, M. Whitman aurait


I BACK PAGE


Haiti a la Reunion

des Ministres des

Sports de la

CARICOM


Du 22 au 23 mai s'est tenue a
laBarbade, la R6union des ministres des
sports de la CARICOM en presence de
Mme Heather Johnson, Secr6aire
permanent de la CARICOM et de Mr
Herman Nau, Secr6taire d'Etat a la
Jeunesse, aux Sports et au Service
Civique. Parmi les pays invites, citons,
Haiti, Grenade, Guyane, Ste Lucie, St
Kitts, Turks and Caicos, Trinidad et
Tobago, Bermude, Martinique, Cuba,
Australie et Canada
Les themes traits furent:
Les criteres pour les libres
movements des personnel dans le
sport;
Le D6veloppement des
ressouces humaines avec les themes de
r6f6rence;
L'Education physique avec
son implantation a l'6cole primaire et
secondaire;
Un plan regional d'action;
Le d6veloppement a travers
le sport;


Le sport a travers les m6dias.
11 y a eu une intervention tres
remarqune du Secr6taire d'Etat Herman
Nau qui a soulign6 la premiere participa-
tion d'Haiti a la CARICOM et qui a
6galement demand ala Community Sport
Development, une agence australienne
pour le d6veloppement, d'int6grer Haiti
dans son plan d'aide dans la lutte anti-dop-
ing dans le sport.
Le Secr6taire d'etat haftien en a
profit pour remercier le gouvemrnement
cubain au nom du gouvemrnement hailtien
pour son aide, ainsi que pour 1'accueil
r6serv6 aux boursiers haitiens en education
sportive.
Les pays membres de la
CARICOM ont vote pour que le sport soit
reconnu par leurs gouvernements
respectifs comme une priority. Cuba
organisera les premiers jeux de la Caricom
enjanvier 2003 a Santiago.
Trinidad organisera ces jeux en
2005. La prochaine reunion aura
lieu en 2002 a Trinidad.


La meilleure connexion


Achetez a votre

famille un telephone U SA


par Unitransfer


Comcel se chargers de I'activer et de
le remettre au ben6ficiaire dans I'un
de ses points de vente a Port-au-
Prince, au Cap-Haitien ou aux Cayes !





UNITRANSFER

103 points de vente:
New York
New Jersey
Boston
Miami
Montreal
Info: 1-877-864-8726 roiF.Number,


Faites programmer
votre cellulaire TDMA des


votre arrive a I'aeroport

Au comptoir de I'aeroport, Comcel
HIT I programme immediatement votre
A JT cellulaire TDMA pour:

P ComC ( llu
r \ Taxes indCuses /




rAml~ COmC EL1


5 points de vente:
Nazon
Freres
Carrefour
Cap-Haitien
Cayes
a la clientele: 401-5566


I


Mercredi 6 Juin 2001
Haiti en Marche Vol. XV No 18
affirm avoir rencontr6 sur ordre de ses
sup6rieurs hi6rarchiques un nomm6
MacKinton qu'il pr6sente come un
indicateur et un tueur a gages qui se serait
retrouv6 sur les lieux de F'assassinat de
Jean Dominique.
Le s6nateur affirme qu'il n'y a aucune
enquate s6rieuse sur 1'assassinat de M.
Dominique. < veut, mais cela ne veut pas dire qu'on veut
faire le jour sur le double meurtre du 3
avril 2000", a-t-il dit.
Dany Toussaint a fait savoir que les
rumeurs selon lesquelles il aurait quitt6 le
pays vise A le faire disparaitre de la scene
politique.


Im




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs