Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00063
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: May 30, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00063
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text

RECEt"VED~~












Haiti en Marche edition du 30 Mai au 5 Juin 2001 Vo. XV No. 17


PENDANT QUE L'OEA DEBARQUE

L'opposition exige la liberation de Prosper Avril

PICP20MM-AlU; Et de P'ex-depute Fortund ::::enHa d leto r d' Ash ars
que d6barqlue une mission de haut niveau sonit d6roul6s dans cette ville le lundci 21 mnai pouvoir la chuite du r6gime militaire qui
de 1'Organisation des Etats Am6ricains dernier- entire partisans Lavalas et supporters l'avait renvers6 en septembre 1991,
(OEA) pour tenter une dernire fois de de Convergence D6mocratique. Bilan: 4 l'assassinat du PDG de Radio Hati Inter,
n6gocier une solution la c~rise politico- blesses dans les rangs de Lavalas. Jean L. Dominique, le 3 avril 2000.
61ectorale, la plus grande coalition de I'autre arrestation est celle de l' ex- Des hommes del' unit des Swat
I'opposition, Convergence D6mocratique, g6n6,ral-prside:nt Prosper Avril, ex-garde du Team ", masqu6s et arms de mitraillettes,
a annonc6 ce week-end qu' elle nie corps de Jean Claudle Baby Doc Duvalier ont fait irruptIoni dans le restaurant et ont
participera pas aux n6gociations avec le et chef de la Garde Pr6sidentielle sous la emmend Prosper Avril menottes aux
president Jean-Bertrand Aristide si deux dictature duvalidriste. poignets au d6partement de la Police de
ebe e1 poiinartscsAvril, qui s' est reconverti depuis en P6tionville.
derniers jours ne sont pas remis politician civil (il dirige un petit parti Dans 1'aprs-midi, I'ex-g6n6ral
imm6diatement en liberty. d'extreme-droite nomm6 CREDO ") et en appelait sa famille au t616phone pour leur
Il s'agit de l'ancien d6put6 Jean 6crivain, se trouvait samedi dans un restan- annoncer qu'il est accuse de complot
Gabrie Fortund d6tenu aux Cayes depuis rant de P6tionville pour la vente signature de contre la stret6 intrieure de l'ETtat. "
Sune semaine sous 1' accusation de tentative son derniier ouivrage intituld Le livre nioir de Avril qui avait g:ard6 iun profile has
de meurtre lors dt'incidents violent qui se l' Ins6curit6 ", au sujet des crimes politiques ces rdernires ann6es, faisait sa preminire
Prosper Avril (voir Avrd / 3)
.. .... ..AFFAIRE JEAN DOMINIQUE


Haiti : Entre la ralit et I'intox I On parle
ANALYSE le plus 61ev6 de la region CaraiYbe et Am6ri de P6tionville aux piscines d 'inculpation
PORT-AU-PRINCE, 26 Mai que Latine (Lago UNICEF, janvier-f6vrier suspendues, don't 1' eau ache-
Haltipays lepluspauvredel'h6misphbre 2001).. 6e. par caions entiers est Ventuelle de
occidental ..ui. Dno s a n

Dans les rues de 1D n 'o san --%
la capital o .koPLit ~L~I~l~P ~ ~ ~ Is~~ll ~ l PORT-AU-P~RINCE, 28 Mai Ce n' est pas
mendiants et .-~ .' 'arrv6e mardi de la mission de l'Organisation des
ch8meurs se font ... ,,a..,, Etats Amdricains conduite par-le secretaire g6ndral de
concurence, '. organisation, M. Cesar Gaviria, qui fait 1' actuality
pour vous tendre I en ce d6but de semaine, malgr6 qu' on l' announce
la main. comme "uine mission de la dernire chance", mais deux
Oui v6nements inattendus, don't l' arrestation samiedi de
Dans les centres ex-homme fort de la dictature duvalibriste, puis post-
hospitaliers qui duairtelegnalPoprArlpnatqul
manquent du .signait dans un restaurant de P6tionville son nouvel
plus 616men- ouvrage intitul6 "Is Livre noir de l'Ins6curit", au
taire, y compns sujet des crimes politiques (et aussi pseudo-politiques)
1' eau ... ~ "a""ss"a"e" -i L P commis ces dernires arnnies.
O ui I'autre 6v6nement ne s' est pas encore mat-
Dans tous les en- rialis6, mais selon de nombre~ux observate:urs, si le juge
droits publics de-~t~ ~ ~~'.~;~;~ b, I i c~~ enqutant sur l' assassinate de Jean Dominique, notre
la capital o des confrre assassin61le 3 avril 2000, devait inculper eni-
filles qui ne sont Le dbarcadaire et port touristique de Jacmel en vole d'achhvement photo Hai'ti en Marche tre autres l' actuel s6nateur et ex-chef de la Police in-
pas encore pubres se proposentpour une Oui. Dans les bidonvilles aux en- renouvel6e avec fiert6 toutes t6timaire (1995), Dany Toussaint, cela risque de pro-
bouch6e de pain ... fants nus comme des vers auventreballonn les semaines .. vqe n hied .cin,6atdn6uecr
Oui. Dans la prevalence du Sida No.Porls in taine popularity du personnage chez les masses popu-
dans la population haltienne (7.7%), taux Noti. Dans les villas des hauteurs pensants qui traversent dans (voir Enquate /2)
(voir Socit / 4)

OEA : Mission "derniere chance' AT NMRH
Port~-au-Prtince
PORT-AU- Bi8i d'oppositioni Conver- 100 Aveniue Laimartinire /' Bois Vierna
PRINCE, 28 Mai $gB:' i genceD6mocratique",I TBl! Fax 245~-1910
Une veritable course PIg~ ecl h puisleparti aupouivoir Miamin
contre la montre. Le ~ 11 ~ ..~ l i ~~ 1 Fanmi Lavalas. Mais 173 N.W.\ 94-th Street
Rectorat de Y Univer- I ilsP %$ ellc I IPP acceptation du bout des M~iami, Flor sit6 d' Haiti propose lbvres ... car aui-del T61: (3105) 754I-0705 ou 754-7543~
ses locaux comme ~ -$~ iides d6clarationis d'ini- New York (9)14) 358-755i9
terrain neutre ", l tentioni ici et 1, on sent Boston (508) 94-C1-689>7
suivi aussit8t par que l'esprit des protal Montrial (514) 337- 1286
l'6vque de Jacmel, gonistes est ailleurs. FAX (305~.) 513-5~688 ou 756(-0979)
Mgr Guire Poulard, et ~ $Z 'sigCg$Car c' est E-ma;il: enmiiarche@ihaitiwvorld. comi
autres. d ~ '~ia II~i I a- iY8d' ailleuris que s' amiioni- URL: wwvw.haitiernmavehle .comn
L' offre du la cent les p>rochiainis dd-
rectorat est accepted veloppemenits de cette Library of Congress # ISSN 1064J-3896(
I un aprs l' autre par actuality politico-61ec- Miamni, New\ Yo>rk, Monitrea~l, Boston,
les deux cms torale devenuie1' un des Warshingtoni, C:hicago: $f 1.(00
d'abord la coalition D)e la gauche, Einaudi, Cesar Gaviria ... (voir Une semaine ... / 6) 1 qort-aui-Prince: 10 gourrdes








Mti en MarcMe 01.XV No. 17 L'ACTUALITE QUI BOUGE Page 3

PENDANT QUE L'OEADEBARQUE N
LANALYSE
L'op osiion exie l liraionL'opposition exige la liberation de Prosper Avril et

de Prosper Avril et G. Fortune e1 exdut Fortn vn t" atcpto
OEA : missionn de la derniibre chance" p.1
(Avril ... suite de la premiere page) ers politiques en exil. Lavalas et Convergence trouvent un terrain
r6apparition publique rcemment lors d'un congrs de Avril fut renvers6 par une conjunction de neutrep.7
1' opposition le 19 avril dernier, A l' appel de Convergence. soul6vement populaire et de pression international. Is Secr6taire gi6ndal de l' ONU critique
la classes politique haltienne p.6
Son parti CRE- AFFAIRE JEAN DOMINIQUE
DO, form d' anciens '5t On parle d'inculpation 6ventuelle
duvaliristes et d'ex- de Dany Toussaint p.1
membres des forces b)~lC~i -pa~BF.~ ~~~dk; ~LT sg R~Les auditions sur le meurtre relanc6es p.2
armies, dissoutes par Rapport du Syndicat des travailleurs
Aristide son retour d' exil de la press haftienne p.8
en 1994, ne ferait pas 18j31,:7Y iSlP 1'9i epa l LETT'RES
parties de Convergence, :'P~ Bll~~'9sll Fondation Roger Gaillard p. 7
selon des d6pches ELECTRICITE
La fin du black-out est-elle techniquement
d'agences. r6alisable p.9
Le president ,- Les Br6siliens plong6s dans le flou des measures
provisoire nomm6 sym~i ''I + de rationnement p.17
boliquement par Conver- PROVINCES
gence, Me G6rard Rves d'un D616gu6 pour sa ville p.10
.TOURISMiE
Gourgue,; a xg smdl Santo Domingo par voie terrestre : le parcours
liberation de Prosper Avril d obtatp1
et de Jean Gabriel Fortun, j; uevcor etrl .lacmuat aten eFod rDIASPORA
r6it6rant que l'oppositionLacmuathaiendeorec1be
ne participera pas des uevcor 1coaep1
n6gociations dans le
climate de repression impose par le La camarilla Baby Doc, au bout droite Prosper Avril
gauvernement. Ces d6veloppements inattendus surviennent alors son alter ego de la CARICOM, Albert Ramding.
Je ne vois pas comment on peut ouvrir des qu'une mission conduite par le secretaire g6n6ral del' OEA, M. Einaudi a qualifi6 1' arrive de Cesar Gaviria et
n6gociations en mme temps qu'on arrte des gens declare Cesar Gaviria, et son homologue de la CARICOM Mvme Eugenia Charles comme "une dernirechance"offerte
Jean Claude Bajeux, responsible d'une organisation de (Communaut6 Caraib>e), 1' ex-premier ministry de la Domi- aupays de surmonter sacrisepolitique et de d6bloquer l' aide
d6fense- des droits humans et ancien ministry d'Aristide. nique, Mme Eugenia Charles, arrive Port-au-Prince ce international.
Selon Micha Gaillard, dirigeant du CONACOM, mardi 29 mai pour aider les Haitien: d6,m81er cet imbro- "Si la venue de cette mission n' est pas une r6ussite,
un des 15 parts membres de Convergence,1e gouvernement glio politique n6 des 16gislatives du 21 mai 2000. Une mis- des mis o des annies pourraient passer avant qu'une
emploie une strat6gie d'intimidation contre ses opposants. sion d'observation deTl OEA avait conclu que 8 9 sieges nouvelle chance apparaisse de surmonter la paralysie et le
Je pense que l' arrestation de Fortun6 et Avril est s6n'atoriaux attribuds au parti Lavalas au pouvoir auraient blocage de1' assistance international" a d6clar 1' Am6ricain
un signal clair qui vent dire attention, nous ne tolbrerons da faire 1' objet d'un second tour. Les autorit6s haftiennes Luigi Einaudi Washington lors d'une conference sur Hati.
aucune menace l' ordre Lavalas. refusrent. I' opposition d6cida de boy cotter le second tour Selon un bulletin de l' AFP datant de la capital
En 1988, deux ans aprs la chute de Duvalier, des 16gislatives et locales du 21 mai ; puis refusa aussi de ambricaine, il estime que la solution de1' impasse passe par
Prosper Avril renversa du pouvoir son allied le g6nral- participer aux pr6sidentielles du 26 novembre 2000. Celles- 1' organisation de nouvelles 61ections 16gislatives avec des
president Henri Namphy. Puis il so proclama president, ex seront remportes sans effort par Aristide. Converg:ence observateurs strangers et des garanties pour tous les par-
d6clarant qu'il a pour mission de sauver le pays de D6mocratique r6clame 1' annulation de tous les scrutins qui ticipants.
I'anarchie et du chaos ", et renvoya les 61ections aux ont 6t6 tenus l'ann6e dernire. Lavalas dit qu'il me
calendes grecquies. Quand l'opposition protest, il eut re- n6gociera que les 8 sieges incrimin6s par la commission LISEZ HAITI EN MARCHE
course aux m6thodes les plus violentes, y compris la torture d' observation 61ectorale de 1' OEA. E B N E O SVT
(" les prisonniers de la Toussaint ") et envoyaplusieurs lead- Dimanche ont d6barqu6 en 6claireurs le secretaire (305 754-0705UVIT
g6n6ral adjoint de l' OEA, Luigi Einaudi, accompagn6 de (0)7400




1,,, J II enBian





25 (b e itt.0 DisponibilitQs et D6p6ts Court Temirme 2,684,758,355 1,843,835,042 1,344,449,355


25 s 30Bons du Trdsor US / Bons BRH 623,624,742 1,081,138,678 983,492,650
PO~!rTitres de Participation 169,950,980 160,678,988 119,740,742
Portefeuille de Ckleit (Net) 1,910,337,008 1,893,925,732 1,678,376,110
W119ux vous F Vld ilmmobilisations (Net) 275,882,133 232,333,443 158,648,783
04biteurs par Acceptation 36,919,861 123,941,899 102,578,772
.Autrets Actis 165,358,272 174,119,605 110,527,912
Reseu M ero~litanITDTAL ACTIFS G 5~,866,831,351 5,509,973,387 4,497,814,304
*~ Canapb-Vert Mgr Guilloux(unitransfer)
Croix-des-Bossales P6tion-Ville (Rue Darguin)
Croix-des-Bouquets Place Boyer (Guk:het-chauffeur)
Damien Place Geffrard I Dp6Is 6 Vue 1,117,531,712 1,072,440,697 953,833,672
Delmas 16 / St Martin Place Geffrard II Dp6ts d'Epargne 2245,284,325 2,044,159,458 1,696,803,077
Delmas 32 Portal Logne D6p6ts 6Terme 1,865,527,066 1 695.,429 668 1,374,628,493
Fr&Bres Rue Capois Total D6p6ts 5,228,343,103 4,812,029,823 4,025,265,242
Lke Vgeu Obligations 211,823,171 193,884,460 132,688,151
Autres Passifs 73,436,326 86,211,224 38,184,640
ReeuRglnlEngagements par Acceptation _36,-9198113,4,9 102,578,771
BlerittTotal Passifs 5,550,522,461 5,216,067,406 4,298,71 6,804
Cap-Hallien I (Roi Henry) Ave. Martin L. King (RueNaonm) Capital-R6servee-Profits Accumulds 316 308 890 293,905,981 199,097,500
Cap-Halien II (vertieres) Delmas 71 TTLPSISE
CaaretAVOIR DE8 ACTIONNAIRES G 5,866,831,351 5,509,973,387 4,497,814,304
Limb6 Hinche
Port-de-Paix Nous certfifons que les montants ci-dessus sont sincres et conformies nos Livres.
Saint-Marc

Jean Millet Franck Helmcke
FelS D I~bo s our e O cmS>elH" VicePrsident Sdnior, Auditeur Vice-Prsident Ex4culif S6nior






Page 4 UNE ANALY SE u=erod uq00v Ma 200


Hati :Entre la ralit et I'intox
(Socidt ... suite de la premiere page) pation de duivali6ristes au pouvoir ? R6ponse : Le Oui Les petits jacmiliens qui ex6cutent le 18 mai tou-
leur haute Jeep Mercedes climatise ces m8mes artres o devance nettement avec 59.4%. tes sortes d' arabesques Parc P~inchinat, attenant au lyc6.e du
les plus misdrables dorment la nuiit mme la chauss6e ... Comme qui dirait un jeu vido ... Mad Max 6gar mme nom, la gloire du bicolore bleu et rouge, est-ce li
Non. Pour le petit monde diplomatique ou inter- sur quelque cailloui poussi6re:ux au fond du cosmos habits ce qu' on appelle avoir perdu le symbolisme du drapeau
national qui, en compagnie d'une infime caste de privil6- par des tres A moiti6 humans en haillons. Voil done Haiti national ?
gi6s locaux, passe la frontire chaque week-end pour aller vue de Port-au-Prince, rduite en tout et pour tout quel- Bleu comme un ciel sans gratte-ciel ... Rouge
se pr61asser sur les plages de la r6pu- comme les flamboyants en cette saison
bliqe.vosin, d6aignnt elle dudes premieres communions bien de chez
pays-h8te. Presence virtuelle obligee. ..1~ nous. Turquoise comme scule1' est notre
puisque leurs chancelleries d6con- mer dans toute la Carailbe, en croire les
seillent toute visit en Haiti. marines au long course.
La route de Jacmel baptise
Mattes-sndeus -Route de l' Amiti6, n'a toujours pas d-
mattres-chanteurs ... .f ,m6rit6 son nom, pas un cheveu tomb6
Haiti, pays le plus pauvre ,u e-: de sa t8te vingt-cinq ans aprs sa cons-
maissGementoinspuvrepurcer traction, pas une ride ... Au contraire,
tains que d' autres. .l on traverse la ville sans s' apercevoir
Ilya un monde eintela r6a- ..e qu' on foncer~~ d6ji sur u mmerban
lit6~~~*C"~ et1'nox puvuquo acet d'asphalte sans d6faut vers Meyer,
d'ouvrir les yeux. ., ,~ Civadier, Raymond-les-bains, Cayes-
Et usi u'on uisesoti Jacmel, Marigot, tous ces noms qui sur-
.un peu dela capital, Port-au-Prince "" ~-'" _,E 1L gissent denos rves les plus secrets. Bref,
- Port-aux-Crimes. La R6_publique de .1i1 presque toutela c8te franchise d'une traite
Port-au-Prince depuis laquelle le pays .en vingt minutes peine, 1 o on met-
est forc6, immobilis6, emprisonn6 o tait hier plusieurs heures. Et toujours le
dans un lit de Procuste de statistiques ,.ciel,1e soleil et la mer plein les yeux. De
toutes faites et de sondages dormir ""fps~.5 heures du matin jusqu'aprs 7 heures
debout. Maitres-sondeurs maitres- La fanfare de Jacmel conduisant la parade du 18 Mai, fate du Drapeau p.m. en cette saison de l'anne. Notre ami F61ix
chanteurs. Pauvres naffs, qui tardez comprendre que ces photo Har'ti en Marche (voir Socidt / 5)
sondages apparemment stupides sont comme le mensonge ques sondages et statistiques, mise en micro-fiches,
chez Talleyrand : mentez, mentez, il en restera toujours quelqu' un a parl6 de laboratoire, avec la complicity
quelque chose ". Sondez, sondez ... Ce qu'il en restera ? discrete d' un Etat qui, ayant ali6n6 ses responsabili-
Hati, pays le plus pauvre, mais cela ne suffit pas, il faut t6s pour unplat de lentilles, n' aplus d' autre pr6texte I- ~ ,~ c (;cF~"~;i'
enlever au citoyen tout espoir, toute vell6it6 de sursaut, tout que ces chiffres alarmistes, fallacieux, en tout cas
sentiment d'orgueil, voire sa raison m8_me d' appartenance surfaits pour justifier une aide pour laquelle on doit BAIRBER / BE AL T SALO~N C a~fre
Scette nation, une nation. Un nouveau complex d'inf6- d' autant plus vendre son -ime au diable qu' elle se r------------------- -
riorit6. Oui, le complex de la pauvret6 absolue. Achever r6duit la portion congrue.' *10~s ~i"~Q~" DE SIG;NER CUT~
la d6shumanisation de la pauvret6 par la d6shumanisation Et de quel droit ose-t-on sacrifier lajeunesse First time customer only. Reg. 12.50
du complex de pauvret6 absolue ... A ces vagabondages ? La preuve s'il en 6tait besoin F R E ai~iE~ ir CONITbIr O NI NG
Citoyen ? Vous avez dit citoyen ? Citoyen de quoi que ce pays m6rite un leadership courageux, d6ter- Ts W sr Irl RE A~TMD EN T
? Exemples de ces sondages servis surunebase quotidienne min6 et surtout 6clair6. I. Q\, j __-- --------------------------
( cela il faudrait mille ".Gallup ", remarquez) : Penisez- enWoold Julien 3 O~ 5 9 40- 9g~~ Og 70
vous quele drapeau haltien aperdu sa valeur symbolique ? La mer toujours recommence ... duaorDsgnr1455 W. Dixte; Hwy.* Ste. N & O~
R6ponse: Le Oui obtient 61%. Cependant pour pen, disons nous, qu'on Stylist Since 3976 N. Milami. PL. 33162
Par contre: Etes-vous d'accord avec la partici- laisse la capital et c' est une toute autre affaire ...




T&eCEo uS

Cramiques & Marbre


Trs Grande Salle d'Exposition

Mornocotura\ D6pot et Salle d'Inventaire Monocotura
18 x 18 & 16 x 16 13.5 x 13.5
C6ramiques Accessoires / C6rantiques/ Marbre pour Salle de bain C6ramiques
Espagnols et espagnoles
Italienne Diff6rents Styles et
Grand Choix votre Couleurs
disposition
.87 pied carr .75 pieds carr6s

Nous exportons vers Ha'iti


Meilleurs prix de la place .rati

Uenmez done6 voir par uous-maimreCraiusgse
( Maximum 8 Sacs)
apvec tout achat minimumr
~3506 N.Ud. 79eme Ruenue, Miamia, Florida de 200 p~ieds carr6s

Ta'al: (505) 592-2558 Apportez ce coupon
'FaK: 305-477-2675







Mercredi 30 Mai 2001 DEL'A CT UALIT E age s
Hati en Marche Vol. XV No. 17

EN MlARGE DE LACRISE Entre la raliti et I'intox
(Socidtd ... suite de la page 4) respondant de l' agence Reuters qlue, son avis, le premier de la region : la situation actuelle d' Hati n' est que le r6sul-
Morisseau-Leroy doit se retourner de cette joie ludique etrepnalde'bsceetoitsdnsecinrv tat de I'indiff6rence de la communaut initernationale
senuele dns a tmbe Prchan ojecif le plgesded' Haiti, c'est l'avertissement du D6partement d'Etat am- envers ce pays, dit le president du Salvador Francisco Hlo-
sa ville natale, Grand-Gosier, qui n' ont de comparable que rs
celes e Prt-alu, nus onfe l novea DBgu ri cain de ne pas mettre les pieds dans notre pays. rs
cells d Pot-Sautnou conie e nuvea D66gu duOui, un ressortissant frangais et sa fille ont 6t6 tus Nous pensions que les pays d' Am6rique central,
Sud-est, Erick Danies. 1'ann6e dernire unis avec la R6publique dominicaine et Tawan, peuvent
dans cette mme aider Haiti sortir de cette indifference ", a d6clar6 1e pr -
r6gion. Aussit8t le sident Flors.
I Quay d'Orsay de Encore faut-il pour sortir de cette indifference "
R sliirh, r 'l~jgll~PI~ ~'q~[(s~$smettre aussi Haiti que Hati reconnaisse d'abord et fasse ensuite reconnaltre
F en quarantine. sa difference ...
Mais aucune suite Hati est riche de sa jeunesse aussi long temps que
n'a 6t6 donn6e cette intoxication tous azimuts ne soit encore parvenue a
L quand un autre res- vraiment faire oublier j celle-ci le bleu de son ciel, le rouge
r~. Y~sortissant frangais de ses flamboyants et sa mer turquoIse umique ...
est accuse du Pour le peintre scuilpteur Ronald Mevs, qui a d6-
meurtre de sa laiss61la c616brit6 des capitals occidentales pour nicher son
;I~4~"PF r~;. femme frangpaise. studio dans la montagne sur la route dle Meyer, tout ce qui
Un grand tapage nous entoure est richesse, resources naturelles, pour peu
dans la press fran- qu' on sorte des sentiers battus du prt--porter. Il n' existe
gaise. Un procks aucun inventaire des resources g6ologiques v6ritables du
-~a;~ bcl6.I'accus6re- pays, en dehors de celles qui int6ressaient les puissances
-.* lch, rentre dans coloniales et no-coloniales et qui les ont 6puis6es au fil
son pays. Comme des sicles ...
qocesqunlaPourtant I' haltien sait tout faire de ses mains. Pein-
-- p dhns hno rieu 8meeoe

Jacml :la ill pa-desus e nuveu wrf ouris p uee ceHe qu il c as ction ... d6_montre Ronald Mevs dans son atelier, veritable antre de
Tant pis pour les gogos ... Comme si la France n' a pas de tueurs en s6rie ;la Vulcain.
A la t616, Discovery pense nous 6mouvoir sur Belgique pas de pedophiles ; I'Allemagne pas de hooligans Mais pour r6p6ter un dicton : mon cher, le blanc
n'importe quel rocher du premier archipel mditerran6en etn60-nazis qui rendent la vie difficile aux immigrants tures dit que vous tes mort, alors vous 8tes mort !
venu ... Tant pis pour les gogos qui vont se faire plum et autrtes ... Et New York pas de policies zenglendous ". II faut une orientation. 11 faut une politique. I1 faut
ailleurs. I'intox march, que voulez-vous. Et ga paiie Et aprs, c' est la vie. avant tout apporter les lumires de l'ducation toute no-
Pourtant il suffirait de quelques malheureux petits La Jamaque, Trinidad & Tobago, les Bahamas tre population sans distinction d' Age, mais une education
millions bien investis et le tour est jou6, ces mmes mil- enlbvent le sommeil Amnesty International tant se multi- autre, A base de nos propres valeurs et d'une meilleure esti-
lions qui sont gaspills dans cette guerre d'intox. plient les criminels envoys l'6chafaud ... mation de nous-me.mes, pour apprendre r6pondre nous-
R6cemment uni couple qu6b6cois confiait au cor- Et aussi la R6_publique Dominicaine pour le nom- m8-mes nos besoins, et arrter la transformation de notre
bre d' ex6cutions extra-judiciaires aux mains de la police. pays en une sorte de r6publique-pp (pp : nom donn6
Les~~~ *uiin u Le lendemain c' est oubli. On ne voit nulle part par la population aux vtements usag6s imports des Etats-
Les auditions sur ~~~~ce genre de champagne d'intoxication cibl6e.Unsepaetnio tutcqivetdelxtrurt
qui est de quality douteuse).
le meur tre de Jean Encore faut-il qu'Haati reconnaisse Mme sentiment devant ces reportages r6alis6s aux
d'abord sa "' difference "' ... soins de certaines agencies humanitaires, oix finalement la
Dominique relancees A l'instant nouis tombe sous les yeux cette d6- misre locale sert avant tout h mettre davantage en relief la
claration l' issue d' unsommet r6unissant des chefs d' Etat (voir Socidt / 6)
(Auditions ... suite de la page 2)
particip6, directement on indirectement, au double meurtre, Al \im
et pourraient 8tre bient8t officiellement inculpdes. D'autres Al im
mandates d'inculpation devraient 6galement 8tre lances dans AK D R I T O E
les prochains jours, a appris HPN. Selon cette source, qui a
rclam6 1' anonymat, la publication des r6sultats de 1' enquate
pourrait se faire cette semaine.. Le neagasinz pour toutes l!es occasions
Le Juge Claudy Gassant s'6tait plaint
rcemment de menaces de mort dela part d'inconuus et avait
exig6 du Ministre de la Justice un enforcement de son ser- 8272 N .E. 2 nd Ave. M~ia mi, FI 33138
vice de protection. Entre temps, l' enquateur aurait d6cid6 de
faire partir pour 1'6tranger des membres de sa famille pour
des aisos des6cuit6.= Pafas= CD's ( Compas, Racine, Evang61ique
Dans un 6ditorial lu Radio Hatii Inter le 3 mai I = Cellulars & Beepers ZuFagiA6ian
dernier, journie international de la liberty de la press, la = Souliers et Sandales=Vies(htesarcindumtiesdaa)
veuve de Jean Dominique, Mich1e Montas, actuellement elle = Pr'oduits pour la cuisine = Produits de beauty
aussi hors du pays, avait fait 6tat de rumeurs, de tentatives, = Cadeaux=Prdisprchvu
de << deal >> politique sur 1'assassinat de Jean Dominique. << = Tableaux rdi pu hvx
Nous le disons haut et fort, certaines choses sont = MONEYGRAMr MONEY ORDER
imprescriptibles et non n6gociables, car, sur ton corps, autour
de toi, des milliers de gens disent aujourd'hui : c'est assez >>.
= Reception de pavement pour Bell South, FPL, Gaz, Cable TV, Bell MobHlity etc ...
Jean Dominique, Directeur de Radio Hati Inter et
son garden Jean-Claude Louissaint avaient 6t6 assassinds,1le = Connection t616phonique chez vous
3 avril 2000, dans la cour dela station. Plusieurs organizations TOLL FREE 877 485 4428
internationales, don't Reporters Sans Frontires (RSF), la I Tl: (305) 757 4915
Soci6t6 Interamricaine de Presse, des personnalit6s Fax (305) 757 6916
internationales du cinema, de la musique et de la litt rature
avaient demand au nouveau Pr6sident haltien Jean-Bertrand
Aristide de mettre les moyens n6cessaires disposition du Ouvert 6 jours par semaine : 8:30 am 7:30 pm
juge d' instruction afin de faciliter l' enquate et de traduire en Denis / Joujou
justice les auteurs de cet assassinat. HPN

FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH



ADRESSEREHOUVELLEMENTO
NOU VEL ABONNE
6 MOIS UN AN
ETATS-UNIS US $ 40.00 US$ 78.00
CANADA S$42.00 US$ 80.00
EUROPEUS 70.00 US$ 135.00
AMERIQUE LATINE US$ 70.00 us$ 135.00







Pae6L'ACT UALIT E QUI BOUGE Hatred 3arcMe 1o CV No 17

(suite de la premiere page) *~ /
pie:=aceas u epy ::::tUIne semname d ecisive -
Arriv6e ce dimanche du secretaire Misio * (4 11 1 a ) 9 sion Gaviria-Eugenia Charles qui de son
g6n6,ral adjoint delI'Organisation des Etats I I S I R G r e e C R C c8t6.d6barque (au sens,pourquoi pas, de d6-
Amricains Luigi Einaudi, pour une 8' ten- barquement D Day ") ce mardi 29 mai
tative, accompagn6 de son homolog:ue de la taire g6ndral de l'org!anisation h6misph6ri- I'allid cara~ibCen no.1 du r6publicain Ronald ... Une semaine chaude ! !
CARICOM (Communaut6 Carailbe), Albert que, Cesar Gaviria, assist de son hiomolo- Reagan lors de l'invasion de la Grenade. Car Gaviria-Charles ne viennent
Ramudin gue de la Car~aibe, I'ex-Prem:iier de la Do- A c8t6 de ces grands remue-m6-
n. ,,pas eux non plus en vacances malgr6 leur
Ils vieunnent en advance de l'arrv6e minique, Mme Eugenia Charles, surnom- nage (d'autr~es disent remue-m6ninge 'poal diainpu eci etre
deux jours plus tard seulemei~nt d'une miis- me du temps die son passage au gouverne- hlas seulement que les n8tres ne remuent Eux aussi ont leur deadline on date-butoir.
sion de hauit niveau conduite par le secr6- ment la dame de fe:r ". Elle a 6t6 en effet justement pas assez ni assez vite), c8t6' C'est le prochain sommet del1'OEA qui doit
disons nous, nos banales discussions, a sa-
s'ouvrir au Costa Rica et pas plus tard que
..t E n r *a r lt et a'n voir par exempyle ce qui est terrain neutre et
H axts : Entre la realate et 1 m tox co ai crest ps, o.uts cs vaines teou edmncejin.Somtluditr
cher la crise haitienne, selon le voeu des 34
yes de couper un cheveu en quatre,
(suite de la page 5) il existe encore quelques forts dans ces r6- .'chefs d'Etat et de gouvernement r6unis r6-
aujourd'hui semblent bien dpass6es, sem-
bonne conscience de ces agences et taper gions du pays qu'il faudrait savoir exploi- blent bien avoir v6cu. comment au 3" Sommet des Am6riques,
les portefeuilles qui les alimentent. Eh bien, ter avec quelque m6thode. Oh sont les sp6-D ot vdnclHsor s Qu6bec, don't le president J.B. Aristide.
nulle part qu'en Haiti ces reportages ne sont cialistes ? L'Etat laisse faire, et la coupe des ecruefosntaideospedede Trancher, disons nous, verbe tran-
aussi r6voltants. Personne ne dit rien. Beau- arbres, et l'importation des produits alimen- sitif : s6parer en coupant ; diviser nette-
vitesse. Comprenne qui pourra ...
coup doivent en profiter pour se tirer d'af- taires les plus 616mentaires. L'Etat, on du Ca et os ece iad ement ;r6soudre en pregnant une decision ra-
faires. Les temps sont difficiles. Y compris moins ce qu'il en reste avec cette crise poli- vets^eetpalemindnseso-pide ...
I'Etat I tique qui a tout d6truit. Et surtout cette fa- Quelle que soitlI'acception que l'on
ches, en sifflotant toujours le m8me air : ,
meuse globalisation qui veut que moins .prefere, une fois passe le sommet de Costa
SC'est aux Haitiens de faire le premier pas
Pp, quick money, argent d'Etat, mieux ga vaut. Ailleurs peut-8tre; ,,Rica la semaine prochaine, la soi-disant
facile ... mais chez nous on sait quoi cela rime : crise hatienne ne sera plus comme avant
Les Haitiens ont eu tout le temps,
Les navires coles cubains venus assistance gouverne, le gouvernement as-
une anne entire, pour faire le premier pas.
nous aider pour la pche en haute mer sont site Le ntrtsntonu suis&l En tout cas, cruise ou pas crise ou
obliges de renoncer Aleur mission car notre globalisation, c'est Haiti renongant la mis- et os lsai oebe elsplus de crise, il y a fort A parier que les pro-
pays ne dispose pas de chambres froides le sion de nourrr elle-m8me sa population, .tagomIstes eux aussi ne seront plus comme
y aider (" aider bien s^r entire guillemets).
long des c8tes. Une excellent opportunity d'clairer ses chaumires, de la connecter Econistleroudupo-avant ...
d'investissement. Mais le pp, c'est du au t616phone ... Vous voyez ce qu'on veut Peut-8tre m8me qu'ils ne seront
verbiale dans ce domaine, on va y mettre ce
", quick money ", de l'argent facilement ga- dire. qilfuesbchsdolsonrpesplus les mmes !
gn6.Unpysnestauvrqueelaau-pour -obtenir ce premier pas qui coi1te (qui
Dans les montagnes de Nippes et vret6 d'esprit de ses habitants. Et si les Hai- (un 6ditorial M610die 103.3 FM,
nous cofxte tant !). Et que ga saute !
de la Grande Anse, les arbres crouient sous tiens le paraissent, encore plus travers ces Port-aua-Prince, Haiti)
Telle est donc la mission de la mis-
les fruits. Mais pas de routes pour les ache- statistiques et sondages d'autant plus.insul-
miner jusqu'au march. Point de revenues. tants qu'ils sont confi6s i des b60tiens, c'est
Aors on coupe lesdarbres pour fair du char bien malgr6 eux. Le Secrtaire Gnral de
Haiti en Marche, 26 Mai 2001

~it~Z:,' ?g ~~8:'I'ONU critique la classes

~3c~s~-politique hatienne

/~j~~18~Port-au-Prince, le 21 mai particulibrement proccupe par le fait
dy~ite&lr~c gcC4t~ #4e /J (HPN) Dans un rapport sur Haiti que, dans ce dialogue, le Pr6sident
pr6sent6 le 18 mai dernier Aristide n'avait pour objectif que
1’Assembl6e G6n6rale des d'int6grer quelques membres de
Nations Unies, le Secr6taire G6n6ral, opposition et de la soci6t6 civil son
M. Kofi Annan, a regrett6 que Gouvernement, dans le but de ramener
... plusieurs opportunities de trouver un 1'aide international.
compromise la crise politique n'aient M. Annan es time qu'une reprise
..,0:. pas 6tsaisies par alaasse poliique de l'aide internfatinale au
s~ haitienne afin de favoriser, selon lui, d6veloppement << pourrait contribuer
le retour de l'aide conomique tant renforcer les tendances les plus modrdes
n6cessaire pour le d6veloppement >> au sein du parti Lavalas, ceux qui sont
d'Haiti. en faveur du respect des liberts
Miamri o -a r n e Mmi M. KofiAnnan aexprim6sa politiques et des droits de l'homme. Le
preoccupation face au non-respect gel de l'aide, selon le Secr6taire G6n6ral
des lois, la violence politique et de l'ONU, pourrait avoir l'effet non
Tous les ours l'omniprsence de la peur en Haiti. souhait6 de pousser les responsables
II a cependant reconnu que ces politiques adopter des positions
( Mardi 1Except<$) facteurs avaient contribute extremes. M. Annan souligne que
l'6mergenice d'une soci6t civil en I'opposition un accord politique vient
Haiti, qui s'engage dans la crise notamment de << ceux qui ont profits de
politique. La Communaut6 l'anarchie croissante de ces dernires
Internationale devrait encourager ce annes pour se livrer des activities
Depart MIA 8:00 am Arrv6e PAP 8:50 -am d6veloppement, a recommand6 M. criminelles >>.
Annan. A propos de l'aide des Nations
Depart PAP 9:40 am Arriv6e MIA 12:35 pm propos des actions Unies, Kofi Annan a rappel dans son
entreprises en vue de trouver une so- rapport quel'ONU s'engage h aider Hati
lution la crise politique, M. Annan dans sa transition vers la d6mocratie <<
6crit dans son rapport : << Alors que mais cet engagement ne peut porter ses
*Les meilleurs prix /Il'espoir d'un dialogue et d'un fruits que dans un climate de
compromise politique renaissait avec reconciliation et de compromise >>. II a
Un service de quality bord l'investiture, le 7 f6vrier dernier, du rappel que, pour surmonter sa pauvret,

Un billet gratuit aprs 7 voyages pendant I'ann6e Pr6sident Aristide, des doutes persis- Haiti a besoin de stability politique et
tent aujourd'hui quant savoir si un d'institutions d6mocratiques.
group on l'autre est vraiment Le Secr6taire G6n6ral 6tudie
dispose faire les concessions actuellement la possibility d'envoyer un
n6cessaires >>. Toujours selon ce rap- repr6sentant special en Haiti, comme l'a
Porinformations et reservations, contactez votre agence de voyage ou la ALM pot opoion tatd ad1ePsdnArtdeHN
1-800-327-7230
L'actualit au quotidien
de bont matint
Pour votre reservation sur internet, visitez nous au: III M ELODIE M ATIN

www. airalm.com IIIMlodie 103.3 FMV, Port-au-Prince
(509) 221-8567 / 8568 fax 221-0204






Mercredi 30 Mai 2001UN FO D T N ae
Haiti en Marche Vol. XV No. 17 N OD T N ae


Roger Gaillard, un an aprs ...
La onatin oge Gillrdindividuelles qu'instit tionnelles. Gilr pantaso hioredHti"CulturNet avec vente des ouvrages de l'auteur
(FORG) a 6t6 officiellement prsent6e au d6iecnrbeTeqeeohrhssrAutrement dit, selon Gaillard,1es turbu- (ntu,1 irs6aetdsoilsrtas
public letibe vedrd 25 mai, un an jour pouru lences de notre histoire, ses convulsions, mission d'extraits de quelques interviews
jour aprs le d6cs de l'illustre historien. norpitisoctt an tsn ses priodes d'infamie, peuvent, commeraidfsesdRorGilrdqiotat
C'est la fille de 1'6crivain, A la veille de 2004, Bi-centenaire r
historienne elle aussi, Gusti Klara Gaillard- d or n6edne lfuri u e
Pourchet qui devait r6sumer en ces terms bcheliers et tous les citoyens en g6ndral ITs ~ e I I ~
les 3 objectifs de la Fondation Roger aient un minimum de connaissance sur
Gaillard: l'aprs Christophe et Ption.
-Continuer diffuser la colossale Au course de sa presentation, Gusti
oeuvre litt6raire et historique de Roger Klara acamp6le personnage Roger Gaillard q-
Gaillard, oeuvre traverse par un puissant en rappelant quelques unes des rflexions
esprit civique. qu'il aimait A partager avec ses intimes. Au
-Contribuer enrichir la produc- cr6puscule de sa vie, la sagesse s'imposant,
tion historique et littraire national avec il aimait en intimit6 rappeler deux de ses r- r= $~
d'une part ses propres productions et d'autre fortes convictions:
part en soutenant dans la measure de ses La premiere est celle de Gaillard BnF
moyens les initiatives des autres, tant philosophe-historien. '"Tout pays de notre A O A fI OE GLAD OC
t ~~~journe- d :l:li~it-es .;ee sui la production

Lavalas et la Convergence it' ::::lUT~T :-p:::i I )~n ,

trouvent un terramn neutre ror itleClrmoan a016Eln
jlnii diffuser ce: p3lani, Iout ani crrinblujr t t Eri
Port-au-Prince, le 24 mai 2001 entire les deux padres.
(HPN) -Lafanmi Lavalas a finalement Interrog6 sur lapr6sence physique dans d'autres 6tats, tre surmonties. date.
accept, jeudi, le local du Rectorat de de Jean BertrandAristide ces pourparlers, Mais pour cela, il faut non seulement la Quant la B ours e universitaire
l'Universit6 d'tat d'Hati comme lieu qui le porte-parole de Lafanmi Lavalas, Jonas volont6 in6branlable del'Etatmais aussi d'Histoire Roger Gaillard et le Prix annuel
pourrait abriter d'6ventuelles n6gociations Petit, a estim6 que cette question devrait 8tre que, tous connaissent et comprennent ces d'Histoire Roger Gaillard, ils ont 6t6 pr6sents
entire le parti au pouvoir et la Convergence pos6e directement au bureau de commumi- turbulences passes pour ne pas les en detail. Pour cl8turer la journ6e, un d6bat a
D6mocratique, a appris HPN auprs du cation et de press de la Pr6sidence. Jonas reproduire. 6t6 organism autour du thme "L'Intellectuel
Rectorat de l'UEH. Petit et G6rald Gilles ont k nouveau rappel La second conviction que Roger Gaillard: 1'Historien". Animaient ce
< des r6ponses positives des protagonistes de discuter qu'h propos de la controversy partager 6tait formulae he faon Buteau.
la crise , a d6clar6 le Vice-Recteur~ de 61ectorale soulev6e par l'OEA et qux lapidaire, mais dans l'intimit6: La Fondation Roger Gaillard a t
l'Universit6, Philippe Mathieu, aprs une concerne seulement 8 sieges au niveau du "En tout Haitien git un cr66e en Septembre 2000 et ses membres
rencontre avec le porte-parole de Lafanini Senat. macoute". Autrement dit, connaltre et fondaeurs sont:
Lavalas Jonas Petit et le S6niateur G6rald Aucune date n'a 6t retenue comprendrelI'6volution socio-historique Mme Hedwig Gaillard, Directrice de
Gilles. Ces membres du parti au pouvoir jusqu'ici pour la reprise des n6gociations. de l'aprs 1804 peut aider lentement I'Institut cultural Haitiano -Allemand,
6taient venus visiter I'espace choisi avant Toutefois,1a 8me mission delI'Organisation extirper ce mal. Pr6sidente
de confirmer par lettre leur adhesion la des Etats Am6ricains est pr6~vue pour les 30 En mme temps que Mr Gerges Corvington, Vice-
proposition du Recteur Pierre Marie et 31 mai prochains. C6sar Gaviria, I'existence de laFondation,le public a Pr6sident de la Soci6t6 d'Histoire, Vice-
Paquiot. De son ct6, Philippe Mathieu a Secr6taire G6n6ral de 1'OEA, et Eugenia aussi appris la cr6ation du Prix Annuel Pr6sident
indiqu6 que le rectorat allait contacter Charles, repr6sentant de la CARICOM, d'Histoire Roger Gaillard ainsi que cele Mr Carl Braun, Membre de la Soci6t6:
d' autres secteurs de la soci6t6 haltienne tenteront une nouvelle fois de faciliter une d'une bourse pour un doctorate en histoire d' Histoire, Conseiller
auxquels la lettre 6tait parvenue, afin de sortie de crise en Haiti. HPN contemporaine qui sera offert sur Mr Michitel Gaillard, Professeur,
mieux planifier les ventuels face--face- concours d' excedlence A un 6tudiant de Conseiller
1' University d'Etat Mme Dilia Lemaire, Avocate,
d' Haiti, condition Conseiller
6videmmentquecette Mr Robert Malval, Imprimeur,
# 1~ DES BU REAUX DE thse de doctorate soit Conseiller
TR ANSFE RTS D'ARG ENT sur 1' Histoire d' Hati. Mme Gusti Klara Gaillard-Pourchet,
SU RHA TI de tte occasion Mxe6b de la Soci6t6 d' Histoire, Directrice

li, F Rejom R gr 38 de la rues Ca ileel dho t- uPImucaeu
Gaillard a t6 T616phone: 245-3297 de 9 heuies AM 12
LE SA VEZ- 1/VOUS.7 organise au local de heures AM.
M CAM donne du travail prs de 1000 haltiens en HaTti
aux USA et au Canada. Aucun autre bureau de transfert Affaire Jean
n'offre autant d'emploi la communaut haltienne. a re o t n

5 CAM, le seul bureau qui respect les 2 heures de Les Cayes Convergence sout encore activement recherch6s
I' ancien D6put6 Jean par la police. Des militants de 1' Opposition
livraison domicile de vos transferts d'argent. C'est Garil orun, d6loetcsatsdiniidtin
une grande publicity et une grande ralit. gard6 vue au com_ Les dirigeants locaux de la Conver-
missariat de la ville, a gence condamnent inergiquiement la detention
compareu hier devant prolong6e de leur collgue Jean Gabriel Fortund
MLa livraison des products alimentaires se fait le son juge natural. et de deux autres membres de laConivergence.
lendemain toujours domicile. Aprs une audition Ilsaccusentle D616gu6 Jacques Martelier d'8tre:
qui a dur6 environ l'instigateur de ce conflict. Le Porte parole du
trois heures, M. MOCHRENHA, M. Faubert Pierre-Louis
Fortune a 6t d6nonce la complicity de la police et de la jus-
reconduit dans sa cel- tice dans cette affaire. Le chef de la d616gation
lule. Entre-temps, les a rejet6 toutes ces accusations et a demand
agents de la PNH se la police et hlajustice deproc6der l' arrstation
s ont .1ivr6s une de tous les leaders de la Convergence impliquiis
veritable chasse dans des actes de violence perp6trdSs danis la
Pour~~~~~ ~ ~ ~ 1nom to saplzn usgautrin u hommee travers la region. Pour sa part un auitre miembre dui
Pou inorm tins ppeeznou grtutem nt uxville. Un homme a 6t MOCHRENHA, M. Cyrion Anthosnyanpr~ddt
n umros su ivan ts: 6I pingl6, dans le cadre Un bain de sang dans la locallit65 si la justie e~t lai
de cette mme affaire, police ne president pas leur re:sponsabilite pour
.par les forces de freiner les actes de vio:Ilenc (Ttles~ persecut~~ioolS
;B 1-800-934-0440 a ux Etats-U n is l'ordre. Marc-Arthiur politiques. A rioter quc presquei touis les soirs,
(509)256-8687 en Ha Tti mardi, alors que sept coaups de feei Aaueiit vicltime i~a $West 4 plo,
autres membres de la HPN






) I Mercredi 30 Maii 2001
Page 8 LIBERTE DE LA PRES SE Haiti en Marche Vol. XV No 17


RESOLUTION


Syndicat national des Travailleurs

et Travailleuses de la press haltienne

Forum sur "'la liberty de la press en Ha'iti durant ces quinze dernibres annies"
R6,unis les 3.4 mai 2000 l'h8tel libert6s civiques et individuelles en g6n6- chef de la police d'alors, le lieutenant-co- n6e 2000, le journalist sportif de Radio
Le Plaza dans le cadre du forum convoqu6 ral, est celle qui s'6tend de septembre 1991 lonel Joseph Michel Frangois. F61ix Lamy Plus, G6rard Denoze, a 6t6 tu6. Des journa-
par le Syndicat national des Travailleurs et & octobre 1994. Durant cette p6riode post est port disparu depuis; aucune autorit6 saiSsm FMmetFranc eldMr6s soRtad
11valeue de la Pr se haltienne coup d'Etat,1les cas de violation de droits de facto ou constitutionnelle n'a jusqu' MaieF) etKlyBlors 7tei
TSr iH)esu lalibert6 dela resse en Hati des journalists 6taient monnaie courante. date fourni de precision sur cet enlvement 16es. Des hommes lourdement arm6s you-
durant ces 15 dernires annes, des journa- Des stations de radio comme Radio Caci- qui laisse une plaie b6ante dans le coeur de laient leur peau. Grosso Modo, la note est
listes, syndicalistes, professeurs, membres que, Antilles Internationales furent mi- la corporation. trs sale en ce qui concerne le bilan des
du secteur des droits humain;s et des 6tu- traill6es ; Radio Hati Inter a dft suspendre Un autre journalist a 6t6 enlev6 fin droits des journalists, travailleurs et tra-
diants en journalism ont adopt la r6solu- ses missions aprs avoir essuy6 des tirs janvier 1993. Il s'agit du jeune Colson vailleuses de la press haftienne durant les
tion suivante : d' armes automatiques de la part des sbires Dorm6 qui travaillait 1' 6poque pour le 15 derniibres annes.
Durant lesl5 ann6es ayant suivi des.putschistes. compete de la radio Tropic FM. Contraire- Sur le plan conjoncturel, les par-
la chute de la dictature des Duvalier, la Li- Le 30 septembre 1991, le journa- ment & F61ix Lamy qui disparate jamais' ticipants au forum du SNTPH estiment que
bert6 de la Presse consacre par la consti- liste Jacques Garry Simon, Directeur G6- Colson.Dorm6 a 6t6 relich61le 6 f6vrier dans la Libert6 de la Presse garantie par la cons-
tution de mars 1987 a 6t6 mise rude n6ral de Radio Caraibes, a 6t6 assassin au la nuit, la suite d'une forte mobilisation titution haitienne en vigueur, est menace
6preuve. De 1986 & 1990, les diff6rents gou- lendemain de son marriage. II a eulalangue au sein de la corporation. Tous ces actes en raison des actes d' agression exerc6es
vernements de facto et/ou militaires ont tout couli6e,1ies yeux crev6s et les dents cass6es. r6pressifs avaient pour but de cr6er- une psy- contreles journalistes par des bandes armies
fait pour b^aillonner la press ou restreindre Quelle barbarie Le 9 novembre 1991, le chose de peur chez les journalistes, fer dle se r6clamant du regime en place. Is clivage
ses marges de manaeuvre. En timoigne le journaliste Paul Jean Mario, correspondent lance de la lutte contre le coup d'Etat mili- politique provoqu6 par les scrutins de 1' an-
d6cret-loi sur le fonctionnement de la press de Radio Antilles Petit-Gove a 6t6 arrt6 taire de 91. Il n' en fut nen. Les journalists ne dernire complique le travail de la
public en juillet 1987 par le Conseil Natio- Port-au-Prince puis conduit la caserne et les travailleurs de la press out brav les press, entrave son fonctionnement, voire
nal de Gouvernement alors pr6sid6 par le de Petit-Gove. II fut accuse par les militai- militaires et leurs sbires (" attaches ") en hypothque sa liberty. Iss participants au
g6ndral HenriNamphy. Des agressions phy- res d'avoir particip6 le 30 septembre 1991 donnant la parole aux partisans du retour forum d6noncent une fois de plus les mena-
siques et psychologiques ont 6t6 utilis6es l' incendie d'un poste de police dela ville. l'ordre constitutionnel qui 6quivalait a ces pene voil6es exerc6es r6cemment con-
contre les journalists, don't certain ont fait Paul Jean Mario humili6 et menace de mort, I' 6poque au r6tablissement du pouvoir tre Liliane Pierre Paul, dlirectrice de pro-
de la prison. Beaucoup de cas de violation a 6t6 relich6 plus de 6 mois aprs son ar- Lavalas incarn6 par Jean BertrandAristide' grammation de Radio Quisqueya par le res-
de droits des journalistes et tavailleurs de restation. le president en exil. Ceci leur a valu des ponsable des TKLde Saint Jean Bosco, sans
la press out 6t6 enregistr6s durant cette Le 10 d6cembre 1991, le co-di- problmes de toutes sortes : injures,intimi- oublier des tentatives pour incendier ladite
p6riode. recteur de Radio Galaxie, F61ix Lamy, a dlations, agressions physiques et verbales. station avec bon nombre de ses employs.
La p6riode la plus cruciale pour t6 enlev6 par un commando arm6. Son seul 25 f6vrier 1993 est un example irrefutable. Iss menaces prof6res contre le directeur
la lutte en faveur du respect scrupuleux de pch6 : il a diffuse une d6pche del1' Agence Lors de la c6r6monie funbre en m6,moire g6n6,ral du quotidien Le Nouvelliste, Max
la Libert de la Presse en particulier et des Inter Presse Service relatant le transfer du des victims du naufrage du bateau Nep- Chauvet, les pressions exerc6es contre des
tune, des journalistes comme Arlette Josu6 journailistes de Vision 2000 qui couvraient
. (Signal FM et la Voix de 1'A~mrique) ont le 20 mars dernier 1'assaut contre I'6cole
Freedom Financial, Inc. 6,'::ntepels et d",16::" "olets.' aI de Monsieur Grard Gourgue l' avenue N
et I' assassinate des agents de s6curit6 de Ra-
que de J6r6mie, Mgr Willy Rom61us, a 6t6 dio Vision Nouvelle lors d'une attaque de
Liceniced Mortgage Lenider malmen en presence des dirigeants de la bandits arms sur le site de Radio Lumire
MICIVIH par des attaches de C6dras et e iinNuel otcnansae

Avez-vous besoin d' emprunter de l'Argent ? de r l otobrel1994, date du re- Ce x-c rp 1 nt u g ulveemen atue
Voudriez-vous vendre, acheter ou refinancer votre maison ici tour au pouvoir du president Jean-Bertrand que, conform6ment l' article 18 de la D6-
Miam (Dde, rowrd o Pam BachhCouty) 7 ~?Aristide, la press a pouss6 un ouf de sou- claration universelle des Droits del' Homme
Miam ( ade Brwar ouPal BechhCouty)A *lagement. Elle est libre dans son fonction- et aux articles 28, 28-1, 28-2, 28-3 de la
nement. La parole est une fois de plus lib6- Constitution de mars 97 sur la liberty de la
Si votre credit est parfait, il n'y a qu'un seul r6e. Poutnt edessonase e sDpaio te drisp~e etraude a ttce a11 3- 3-

HUH16ro appeler bavures policire~s en 94-95, nous sommes journalists ont le droit de professor leur
passes A des violations syst6_matiques en 99- m6tier en toute liberty et ind6pendance.
2000. Le cas le plus spectaculaire deme:ure Aucu travailleur de la press ne peut tre
Marc Lesly NADER 1' assassinate en plein jour du c616bre jour- agress6 dans 1' exercise de la profession.
naliste Jean L60pold Dominique, directeur
T^ 1 OfA 1 Of 7 9 ~~~~~g6n6ral de Radio Haiti Inter et de son gar- Legurnmtnedvatpsti
6 I* *7 04 *& 70 "I Udieni Jean Claude Louissaint. Consquemn- liser des moayens d6tournis ou voilds pour
24 HOURS 7 DAYSment ce double cr:ime, des journialistes tels pers6cuter les journalists et uiiliser la pe~ur
2 4H 0URS- 7DA SDan Vaetdircter es ouvlle A a-pour initimnider les jouirnalistes dfsireuxs
dio Vision 2000 Donald Jeani (Vision 2000) d' enqute~r sur les su jets senisibles. 11ne: doit
FAX 9 54 96 5 -54 10 ont dx fuir- le pays cause des meniaces de prIs nion plus passe:r par le biais d'aiucium
mort don't ils 6taienit I'objet. Durant l'ani- gr'oupe armed, paranulitai(~~sre ~ jPa u



Voye Timoun nou nan Summer Camp !

~n"n~ia"~"~rrrPa kite-1 raz pou kont li lakay li!
F devwa Aktivite artistik, jwet posi\?ans. liv
Koute mizik, jwe instriman, chanted: Tan pou li, fa kalkiil, syans, jwitL\ compulkte
F ekzsis, kouri, jwt deyc) ak an dani
jwit gwoup ak jwet pou konit.
= F devwa ak asistans on profess
= Jwit computer
= Aktivite musikal.
= Aktivite: artistic ak artizanal
= Akctivite rekreasyonal
= Te~yat, tire kont, miaryonit
= Jwit aktif ak jwt trankil =Poni a

Konbyen tan kan-an ap F^et
6/14/01 & 8/24/01 Kan dete se oni komnplcmain program lekol lan. Envirorinman nani kani-an pbmint ti moun lan amelyore rcyalizasyoni
akademik li yo. Se on bonus ni pou paran kap travay ni pou ti moun lan.
Sesyon yo ka varye dapre lekbl yo
Pou plis infomasyon, rele Roger C. Cuevas Superintendant toute Leko1
305-99-2500Miami-Dade County Public Schools







Mercredi 30 Mai 2001 RES OLUT ION Page 9
Hati en Marche Vol. XV No. 17

Forum sur "la liberty de la press en Ha'iti
(Prese .. itee l pag 8)durnt es 5 denleeS nns'fsans detour pour une loi cadre
C,::;t" durnt es 1 de mere an eessur le fonctionnement de la
press en Hati. Mais, I' autre parties nuance
intimider les journalists et travailleurs de ateliers du forum invitent la corporation,1le homme pour aider les associations et syn- sa position. Ele estime que la corporation
la press. Au contraire, I'Etat et le gouver- secteu des droits humans et le reste de la dicats de press d6noncer la face du or ppse almn u o Tg-
nement sont appels garantir la protec- soci6t6 civil organise redoubler de vi- monde les actes de violation de droits des sn efntonmn el rse as
tion des journalists et faciliter leur tra- gilance pour forcer la justice et le pouvoir journalistes et des m6dias et toute te~ntative ces participants rappellent qu'en g6n6ral ,
vail en mettant leur disposition les docu- donner justice la famille de Jean Domi- pour billonner la piresse. Quand la liberty laloi est toujours l' advantage des autorit6s
ments officials et administratifs. nique. Les participants ontpar ailleurs sug- de la press est mise mal, le reste de la etqlacntuiovutulprseot
g6r6 la formation d'une commission inter soci6t6 respire mal. Cela dit,1les associationslir.Vesuctageueoiura
Les participants d6noncent le fait associative pour suivre le dossier jusqu' de press, les organisations de droits hu- pes eatat-6ortqe

neux sujet est inili. Il revient aux associa-
d'ins6curit6 et d'intol6rance politique pr - des diff6rentes associations de journalistes. seau pour d6fendre la liberty de la press.
tions et syndicats de press de le poursui-
valant dans le pays. L'autocensure est no- Mandat est donn6 au SNTPH pour assurer Iss micanismes de la mise en place de ce veai edbuhrsrqeqecoed
cive pour la liberty de la press. Aussi les le, suivi. r6seau sont a dfnimr. Is county de SNTPH f d oc s qeu hs e
journalists sont-ils invites ifaire preuve de devra initler les d6,marches en ce sens afin cnet e atcpnsotfnlmn
courage et de responsabilit6 en accomplis- Pour consolider etpr6server1alibert6de d'arrver un partenariat avec notamment p"nfvu elaoain'ncd
sant leur devoir constitutionnel d'informer la rsse en Hati, tous les autres secteurs le secteur des droits del'homme. d'6thique adapt a la ralit6 haltienue. Un
pre tel document devra pr6ciser les pratiques
la population en toute liberty et quietude. vitaux de la soci6t6 doivent embrasser la N6cessit6 ou non d'une loi sur la inoptbeavclprfsondju-
Les artcipntsregettet 6aleentque cause des journalists. Le reste de la soci6t6 press. Les avis des participants sont parta- nalisme et pr6voir les sanctions appropri6es.
certain patrons de m6dias pour d6fendre civil organise doit se lever comme un seul g6s sur le sujet. Une parties s' est prononic6e Gary B61izaire / Colette Menguale
leurs int6rts strictement 6conomiques et
commerciaux, vont jusqu' restreindre la
marge de manceuvre professionnelle de leurs HAITI-ELECTRICITE
Port- hatienne. Une
employs. n s'agit d'une grave entorse la *uPine .e3mi-(P) L i u b a k o t es l e eit aCoxsu-tt
liberty d' expression. a2 a L i u b a k o t s -le ::::.'r
Pour les par ticipants, 1' av enir de la
profession est s6rieusement menace en ene fc E a t c n q ee rli b e ""~'rjt Ips
Hati, en ce sens qu'un nombre 61ev6 de denefc e I e t r a i ae ***,ips
la p6nurie de done de3a d'un
journalistes comp6tents pour des raisons
6conomiques se retirent petit petit de la plus en plus grande d' 61ectricit6, Jean Pdernales. Le kilowatt/heure achet6 entire embryon d'infrastructure >>.
corporation pour monter leur propre busi- Frangois Sildor, Directeur de 1' ED' H, 8 et 9 centimes serait revendu en Haiti en- < ness. Ce manque gagner handicap s6rieu- annon9ait une amilioration de la tre 13 16 centimes, environ. Que penser travail faire le long du Lac Enriquillo. La
segment le fonctionnement de la press ha- distribution du courant enmme temps qu'il de la faisabilit6 de ce project ? terre est aride et dure, la contr6e hostile et
tienne. aninonait I'augmentation dri cost du kilo- LA aussi, HPN a interrog6 un torrde. n faut creuser, planter les poteaux,
watt/heure. technician fort au fait de la situation tirer les lignes, assurer les relais. Ensuite, il
L'assassinat du journaliste Jean Un rappel tout d'abord : l'ED'H haftienne. H a 6voqu6 un seul des passages faut longer 1'Etang saumtre en territoire
L60pold Dominique et de son garden Jean devrait pouvoir disposer de 130 m6gawatts pr6vus par l'intervention du Premier hatien jusqu' la Croix-des-Bouquets. II
Claude Louissaint est un crime politique. pour alimenter toutelargiondugrandPort- Ministre, celui de Jimani. In couloir cen- existe des companies, au Canada, aux
Le double assassinate doit tre consid6r6 au-P>rince. Mais, en cette p6riode de crise, tral, qui impliquerait une utilisation des Etats-Unis et en Europe notamment, qui
comme une violation flagrante du droit et seuls 20 25 m6gawatts sont disponibles lignes de P61igre, fait en effet l' objet d'une peuvent faire ce travail en cinq six
de la liberty de la press en ce sens qu'il a aux deux sources que sont les centrales forte controversy. On parle de sabotage semaines environ. Mais il faut de l'argent
une incidence negative sur la corporation. thermiques et P61igre. Deux companies dominicain du lac de P1igre, pour pouvoir et une r6elle volout6 politique. Or,
II cr6e une psychose de peur chez les jour- priv6es out 6t6 contact6es pour fournir 20 vendre du courant au prix fort Haiti. Ne actuellement, Haiti semble tre bien mal loti
nalistes et les travailleurs de la press, ils m6gawatts Port-au-Prince. Le Directeur voulant pas entrer dans cette pol6mique, pour ce qui est de ces deux paramtres >>.
pensent qu'ils ne sont pas exempts de la dela Compagnie Haytian Tractor avait alors 1'ing6nieur a done parl uniquement du Le commerce de g6n6,ratrices et
machine infernale du crime et de la mort. parl6 d'un d61ai de cinq semaines. project le plus proche de la capital. Voici d' inverteurs a encore de beaux jours devant
Pour preuve, des journalists fuient le pays Qu' en est-il aujourd'hui ? En l' essential de sa r6ponse. << I est vrai que la lui. HPN
craignant pour leur propre vie alors que d6placement & Miami pour faire acc616rer compagnie ABB a install une ligne de
d' autres mettent carr6mnent un b6mol leur les choses, Reynold Bonnefil parle de dbut 138.000 volts entire Santo Domingo et
ardeur. Encore l' autocensure. juin. Rien n'est moins sr. Selonune source Barahona. I'6nergie est done d6j 14-bas. Les Brsiliens plongs
Un tel crime ne doit pas rester im- qui arequis l' anonymat, HPN a appris qu'il Mais il reste le trongon sur territoire dans le flou des measures de
puni. L ejugement des auteurs physiques faut au moins dix jours pour acheminer les dominicain jusqu' d la frontire, et la ligne rationnement
et intellectuals de l'assassinat de Jean Do- grosses g~inratrices, qui seraient pr8tes d' acheminement de Malpasse la capital
minique et de son garden Jean Claude Miami. Mais le transport ne pourra d6buter PAGE 17
Louissaint marquera le d6but de la fin de quelorsque les socles et l'infrastructure
1'impunit6 en Hati et remettra les journa- seront prts. Or, il semble que ce soit loin
listes et le reste de la soci6t6 en confiance. d'8tre le cas. I NVYITAT I ON
Il est done imp6rieux que le pouvoir ex6cu- De leur ct6, les Autorit6s, par la
tif donne 11la justice les moyens indispen- voix du Premier Ministre, out promise un LES PRODUCTIONS KAT KAT INVITENT LE GRAND PUBLIC &
sables la poursuite de l' enqute sur le dou- certain nombre de measures pour garantir LA VENTE-SIGNATURE DU DISQUE COMPACT:
ble meurtre. En clair, le juge d'instruction l'approvisionnement plus r6gulier de la H~aiti.-Po esie, Les plus Beaux Textes
Claudy Gassancharg6decetteenqute, doit capitale. Devant le S6nat, Jean-Marie cle la Litterature Har`tienne
tre dot6 de moyens conomiques, logisti- Chrestal a parl6 de 150 m6gawatts. L'Etat dits par Lucien Anduze
ques pour mener Abien son travail. Le con- hatien achterait la R6_publique voisine. Cette vente signature aura lieu
traire pourrait tre consid6r6 comme un Cette quantity d'6nergie serait fournie & New York: Queens Nouveau Manoir 30 Juin
manque de volont6 de la part des autorit6s travers trois points delafrontire. Nord-Est/ Brooklyn Le Priv6 ler Juillet
pour faire lalumire sur cet assassInat. Dajabon, Centre/Comendador, Sud-Est/
Les participants ayant pris part aux lMiami LibreriMapou 8 Juillet




ATTENTION INVESTORS

The Foundation for Integrated Medicine of the Netherlands
Antilles, Aruba and Venezuela is momentarily seeking qualified
agents in Haiti for the distribution of a number of Highly
marketable health and pharmaceutical products that are produced
for the Foundation, such as for instance natural, safe JAJA
Stevia sugar substitute products and fruit drink mixes for
diabetics and non diabetics.
For additional information, please contact:
Mr Eric Lodewijks
( Ambassador for Integrated medicine, Curagao, Netherlands Antilles )
Email: rosaura@,initernieetds.net
Fax (5999)465-1916







Page 10 JA MLMercredi 30 Mai 2001
Hati en Marche Vol. XV No 17




Rves d'un Dlgu pour sa ville
iAu cours d'unl S6jour A La Jacmd p"lage de: la ville de Jacmel, nous avonis rencontr6 le ii :e cuS a s ;toh nurls e r Port-Salut. I y a aussi Seguin et ses projects de bambou. II
propridtaire, ErIick Daies, qui vienit d'tre: nonun6i D616gu6i ma htnie ersed asv uve a des tas de mini projects qui se font, qui existent et je
Le Sud-Est fait appel tous les Jacmiliens de la
du d6pairtermet du Sud-Est. pense que c' est lk que mon r81e peut tre important. Ayant
Le DeT6gue represented l'Ex6cutif et est charge isoa ts a aadvuslu alz-j asqevu v6cu Jacmel, mais aussi 1'tranger, il est de mon de-
de coordonner dans le d6partement les activities des divers leur parlez souvent dites leur que je leur envoie un gros voir de faire passer ce message aux Jacm61iens, ceux du
Ministres et Bureaux de 1' Etat. bnor a elmn u cin as u ex- gouvernement ayant en main ces dossiers. 11nous faut aussi
Erick Danies, descendant d'une vieille famille nmru i me Jcl os s tnds os convaincre. Car nous ne voulons rien imposer. En
jacmelienne, qui a 6t6 autrefois m816e la i i I bmposant, les gens auraient tendance nous
politique (son grand-pre, Barnave Craft. r6Sa~,pondre: "Pou ki sa pou-m pa bati la a.Af-
avait 6t6 pr6fet de Jao;mel sous plusieurs aw~p i~-T CaI Loii~ ""m deja tou pa bon ...". II fant montrer les
gouvernements) b6nifices futurs. Dire quelqu' un ne faites
carssedesrevs ienpr6is onscuemet .-, pas cela, ne suffit pas. Il nous faut pouvoir
pour Jacmel, mais pour le Sud-Est dans son t 'Z BBBgi montrerle b6n6,fice A long terme.
ensemble. q~
II a bien voulu se confier k nous: iC ~ ~l HenM Optimiste, Mr Danies?

.Haiti en Marche Quand on est Erick Danies En 1972, jesuis
rest quelque temps sans venir Jacmel, on reeucJce.Ja rvr613pse
est surpris des changements survenus dans :'71 i d'ean. La route a dur6 10 heures, de Port-
la ville. Jacmel a un nouveau d6barcaddre, .. au-Prince Jacmel, et ce n' 6tait pas en
une route asphalt6e, v6ritable taplis allant jlsaison pluvieuse. Arrv6 Jacmel, il n'y
jusqu' Marigot, I' 1ectricit6 24 heures sur "avait rien. Pas d' eau, pas d'61ectricit6, pas
24. On a l'impression d'une ville se gP4 de t616phone,1lesraies taientd6fonc6es,1es
pr6parant quelque chose de grand ... -t ?; maisons en ruine ..., la ville avait 6t6
dvaste par les cyclones. En 20 ans, avec
Erick Danies Oui c'est tout les moyens du bord, Jacmel a maintenant 3
fait exact etje pense quele pr6sident(Jean- 9 B" ;ai: stations de t616vision, une route asphalte
Bertrand) Aristide m' a demand d' tre ce Erick Danies au micro de notre correspondante Elsie qui la relie Port-au-Prince, une belle route
poste parce que Jacmel a si bien d6marr. II fallait .reliant Jacmel d Marigot, et on est en train d'entreprendre
.attendons leurs conseils, leurs Uivestissements pour faire mitnn aruevr afote
quelqu'un capable de faire le pont entire le Jacmel des mitnn aruevr afotbe
de Jacmel un module de d6veloppement. Ce qui ne
debuts difficiles et le Jacmel actuel pour pouvoir tracer le .Jacmel a 2 ports modernes, un port touristigue et
manquera pas d'inspirer le Nord, le Sud, 1'Artibomite,
sentier pour le Jacmel de demain. un port commercial. Jacmel a 3 stations de radio, ele a un
Certainement le travail qui est faire maintenant, commerce qui commence fleurir de fagon visible. On a
.HenM Mais il y a un danger cette croissance.
c'est de commencer par rassembler les energies qui sont I' 1ectricit6 24 heures sur 24. Jacmel a le t616phone. Les
.Tout le monde a les yeux tourn6s vers Jacmel, le domaine cmuiain vclsvle viiatss in
1, et voir ensemble les choix faire. Est-ce que nous allons comnctosae e ilsaosnne efn
nous asseoir sur nos lauziers parce que rltvmn in epolm el
?~ Jcme a mintnantI'ectnit leT61co, c'est I'insuffisance de lignes
( t616phone cellulaire la Hai~tel- oule pu aifie lsnueu
port J'i eu vir ds bteau deinvestisseurs. J'ai pu parler ce matin
tourists s'en aller parce que l'on v Mno Bie a ~he .
Sn'avait pas un d6barcadre, un
autant de choses qui en 1972 6taient
escalier de seulement quelques dol-
impensables .
lars pour permettre l'embarquement
Alors, il y a des milhiers de
des marchandises. Et le bateau est
raisons d'8tre optimistes. Quand je
reparti et les marchandes qui avaient
suis venum'installer en 1972 Jacmel,
investi dans ces objets en acajou ont u.--
*- j'ai dfx me sparer de ma fille et
regagn6 leurs maisons sans gagner le
I' envoyer Port-au-Prince A l'ecole.
moindre sou. Alors je me suis dit : est-
Aujourd'hui, je puis vous dire que nous
ce que nous allons rester sur nos
avons Jacmel, 1'une des meilleures
lauriers ? Est-ce que mon r81e
coles secondaires d' Haiti, le Lyc6e
aujourd'hui n'est pas de stimuler, de
Alcibiade Pomeyrac ; nous avons le
motiver non sculement le secteur
SLyc6e des Jeunes filles, le college
priv6, mais aussi le secteur public, les
Pinchinat, le college suisse, etc... Ce
directeurs d'h8pitaux, d'6coles, les
sont maintenant des jeunes des autres
differents services du gouvernement rL il q vent am pu
et leur demander de me
poursuivreleur education.
communiquer ce qu'ils ont dans leur A P'entr6e de Marigot, seulement & 20 minutes de Jacmel photo Hai'ti en Marche I osrsemitnn
cabier pour la continuation de ce d6veloppement de notre
de la construction connatt un essor ph6nominal. Que peut- poser les bases de la premiere university jacmelienne .
ville. Que va-t-on faire maintenant pour continue ce .et nvriv teoetevr e eon uSd
on faire pour 6viter un d6velop)pement anarchique, une Cteuiest a8r retevr e eon uSd
chemin sur lequel Jacmel s' est lanc6 ?
Et i y pluleus rison decontnue lecroissance en d6pit du bon sens;analogue celle que connatt Est, c'est--dire l'agniculture, la pche, la technologies,
Port-au-Prince ? les besoins en 6nergie.
d6veloppement de Jacmel. J'ai en dire r6cemment au
Venir aujourd'hui installer une university pour
President. L' Hatien est jaloux de nature. Si nous faisons
Erick Danies J'y pense moi aussi. Et c'est I'une apprendre sculement aux gens parler frang;ais (au sens
de Jacmel un module de d6veloppement, yous allez voir.
des prospections que je vais faire dans les semaines venir n6gatif du terme) nous n'en avons pas besoin Nous
quie le Cap~, le Nord, les Cayes, 1' Artibonite vont suivre,
pare qe person e vuda rste ename o end' avec les diff6rents ministres qui ont chacun dans leurs voulons d' une university caractbrepratique.
tiroirs des projects pour Jacmel mais 6galement pour les J' espre que Jacmel dans ce domaine aussi fera
hors. Chacun voudra lui aussi d6velopper sa ville. Une
foisqueJacel urapri unchein t qe l Su-Es ser6gions avoisinantes. Par example je pense maintenant la cole et que les autres villes du pays suivront.
zone de Grand-Gosier qui a plus de quinze kilomtres de Un grand bonjour tous les amis de Port-au-
sera mis au travail pour reboiser, pour r6parer les d6gts,
Prince et de Miami qui lisent Hati en Marche.


TOURISMIE


Santo Domingo par voie terrestre : le parcours
Port-au-Prince,~~~~~ l 22mi-(HN b q' 1y pourtant des soluitions. La preicrue consiste
long week-end pointe le bout de son nez, nombreux sontC m b t a temunrleatoscofrbe dslnsotele.
les hat~iens de labourgeoisie,1es employs d'organisations end. qui m6inenit le tourists: h bon port avec u.n minimulm de
internationales et les membres de la classes moyenne A se Is choix n'est pas grand en ce qui concerne les d6sagr6ment. La deuxibSme est de monitor bord d'unl
rendre sur les plages pour se reposer un peu du stress port- passages frontires terrestres. Ouanaminthe/Dajabon au v6hicule qui atbore des plaques diplomaitiquies oni Of
au-princien. HPN avait d6ji relev6, il y a plusieurs mois, Nord, Belladres/Elias Pina au centre, une frontire minius- (Organisation Internationale). A co momenzit, on dispose
l' engouement pour la R6publique Dominicaine proche. cule, et Malpasse/Jimani,le long de1' Etang saumtre. C' est d'un << s6samle ouvre-toi >, effcicae, lus policietzs venlrt
]En effet, les tracas de la Route Nationale no 1, le la solution la plus pratique si 1' on. sort de Port-au-Prince. s' 6carter pour laiisser passer le \ r(hiiculc. les, dilict~ultds
danger que represented celle dite des Amricains etles tarifs Un premier constat s'impose : la route est en bon douanires vontl se rdduire commiie iume peaui\ doB chagi~~n a
souvent dissuasifs des hotels de plagehatiens encouragent 6tat, elle est belle, le panorama le long du grand lac sal6 en le temnps perdu so limiteirra au strict mrinimmaun
le d6placement vers d'autres cieux, peut-tre plus propices. vaut la peine. Mais les tracasseries douanires et les prix Mais si l'on faith partie: dla 1 ctriiigorki des simplle.\
HPN s' est rendu du c8t6 de Dajabon,1le temps d'un week- pratiqus chez nos voisins peuvent en d6courager plus d'un. (voir Tourismre / 12)






Mercredi 30 Mai 2001 TIASOR T Tg
Hati en Marche Vol. XV No. 17 11 'Pae1



DanS P9euphorniee a C,~nloannuanti;l .-il.enni.

du Sud de la F orisde c~$a Abeaviiie4 tr

MIAMI, 26 Mai Mardi 22 mai, soire cit6. Ce qu'il faudra pour assurer la russite, ce sera soin de votre maison, surveillezlI'6ducation de vos enfants.
d' euphorie collective a North Miami, la 4me ville en im- I' entente, la confiance, le respect mutuel afin de travailler Chacun devra se faire un devoi de contribuer au bon renom
portance dans le Comt6 de Miami-Dade. Les communaut6s ensemble r6aliser le progrs social, politique et
haltiennes de Palm Beach, Broward et Miami-Dade 6conomique pour tout le monde a d6clar6 le Maire.
c616braient la prestation de se:rment de Messieurs' Josaphat La foule qui 6coutait silencieusement tant &
C61estin et Jacques Despinosse, respectivement 61us Maire l'int6rieur qu' au dehors, applaudit fr6n6tiquement
et Assesseur Communal de la Ville de North Miami aux nouveau. Ces paroles qui r6sonnaient comme un cri du coeur
61ections finales du 15 mai dernier. I'61ection de ces deux et laissaient loin derriere la r6thorique enflamm6e des
Haitiens-Amricains a provoqu6 un d61ire de joie dans les politicians habituels, eurent la vertu d'6tonner et de satisfaire
communauts hal'tiennies, toutes appartenances politiques les repr6sentants des autres ethnies submerges par la
confondues. Le soir de la prestation de serment, plus de presence haltienne. Ces premieres paroles du Maire devaient
1500 & 2000 personnel remplissaient la grande salle de appliquer un baume qui ramena le calme dans les esprits. r
1' Armorie, sise 'ala 12me avenue NE et 135 me rue North I.es lames de fonds de l' ouragan 61ectoral g6ndres par des
Miami; et plus d'un autre miller restait au dehors faute de critiques violentes de part et d' autre et qui suivant nos habi-
place l'int6rieur pour les accommoder sans violer les tudes devraient constituer le talon d' Achille de la nouvelle
rglements dela s6curit du Corps des pompiers. Cependant, administration, se sont brises sans faire de d6gts sur la
elles out pu suivre le d6roulement des diverse phases de la sagesse et la pond6ration du Maire Joe Celestin. Et ces pa- Mr~~i
c6r6mnonie et des discours grce des haut-parleurs installs roles, en abandonnant notre tradition du Vae Victis ", out
tout au long des rues A leur intention. Quatre vingt dix % de avec bonheur adouci l' amertume de la d6faite en contr81ant
cette foule 6taient d'origine hatienine. Chiquement vtus l'euphorie de la victoire. L'enthousiasme d6bordant des
et observant une discipline et des manires qui font honneur Hatiens qui arrvaient peine contenir leur joie dans un
la bonne reputation hatienne, particulibrement dans le cadre nouveau et dans des circonstances nouvelles, me Le Maire de North Miami, Joe C1estin
Sud de la Floride. rappelle avec use nostalgic m816e de chagrins divers les des Haitiens vivant dans North Miami et dans les zones
Les c6r6monies d6butaient 8.20 PM par la dates de 7 fevrier 91, 96 et 2001. avoisinantes "apousuivi le nouveauMhaire. La foule toujours
d6claration solennelle du Secr6taire. Le Maire sortant, M. Poursuivant calmement,1e Maire C61estin d6clara attentive, applaudit fi6vreuseme:nt.
Holland, au milieu de ses conseillers municipaux, ouvrit la qu'il tirait fiert6 pour avoir 6t6 le candidate de la grande Aprs le discours de M. C61estin, M. Arthur Teele,
stance. II remercia la nombreuse assistance, eut des mots majority des Hatiens, mais qu'il allait travailler en un Councilman de la Ville de Miami et qui ne rate jamais
heureux pour son personnel et invital'Administrateur de la cooperation avec ses assesseurs et les officials de la Cit6 une occasion pour se faire voir dans la communaut6
ville et 1' av ocat conseil pr8ter s erment. Puis, non sculement pour le bien-tre de tous les citoyens de North ha;itienne de Miami et surtout en p6riode 61ectorale, profitant
solennellement, invita le nouveau Maire prter serment. Miami, mais surtout pour arinver 6tablir la reconciliation de l'enthousiasme cr par le nouveau Maire, gravit
M. C61estin s'avanga majestueusement vers le et la conflance entire les diverse composantes ethniques rapidement I'estrade pour essayer, dans un discours sel et
podium salu6 par une longue et bruyante ovation. Le vivant non sculement dans les limits de la ville mais aussi poivre, de gagner la sympathie de1' audience, terminant en
serment fut administer sous un tonnerre d' applaudissements dans les zones avoisinantes. offrant une cl6 de la ville a M. C61estin. Quelle ville? Il ne
par un jouvenceau don't malheureusement nous n' avons pas Ensuite il passa au creole. Les m8mes themes ont l'a jamais indiqu6. Un loustic de d6clarer que Monsieur
pu obtenir le nom..Ensuite le Maire C61estin pronon9a son 6t repris : r6conciliationi, d6veloppement, respect, partici- Steele a donn61la cl6 a M. Cdlestin, mais il a gard61lamaison
discours d'acceptation. Ilprit une court pause que l'attente pation, assuranice que la communaut6 haltienne va pouvoir et les titres de propri6t.
rendit trs longue:, d6buta en poussant iun long soupir de participer tous les niveaux de la vie de North Miami. Ensuite l'on passa la prestation de serment et
soulagement et trs humblement, 6treint par l'6motion, Cependant il mit en garde ses compatriotes et I'installation du Councilman Jacques Despinosse;.
murmura: God Bless America ". nmandants. "Attention, leur a-t-il dit, mon administration Despinosse remercia ses 61ecteurs, promit d'encourager la
-L'entire assistance, compose de plus de 5 6 accordera au regard de la loi une protection gale tous les reconciliation et de travailler en harmonie avec les autres
ethnies diff6rentes, fit vibrer la salle dans un tonnerre citoyens, y compris vous frres et soeurs haltiens. Cependant membres du Conseil Municipal pour avancer le
d'applaudissements. Le -Maire avait gagn6 son public. En ne pensez pas qu'avec la presence au Conseil de la Ville development social, politique et 6conomique de la ville.
Anglais il remercia tous ceux qui avaient vot6 pour lui, y d'un Maire et une majority d' origine haftienne, cela vous "Hier, souligna-t-il, nous 6tions coInuus commeillettrs, des
compris ses compatriotes, et invita ses opposants la autorisera conduire votre voiture 100 miles l'heure d6pendants de I'assistance social, des transporteurs de
reconciliation. Ainsi il d6clara : Si j'ai 6t6 61u en majority dans les rues de la ville ou ouvrir votre appar~eil radio germes de maladies infectieuses."
par la communaut6 haftienne, j'ai cependant 1'obligation son plus haut decibel et penser que la police ne vous collera Puis, le Maire C61estin revint sur le podium pour
de gouverner avec tous mes collaborateurs pour le bien 8tre une contravention. Et quand celle-ci a accompli son de- faire une remise de souvenirs aux membres sortants de la
de tous les habitants de North Miami. voir, ne perdez pas votre temps vous plaindre aux bu- Commission. Li encoremontrant ses capacit6s de politician
Applaudissements nourrs de toute assistance reaux de la Mairie. Allez au tribunal. Tout comme vous et sa mattrise de la mentality et du discours politique
sans exception, y compris les policies. Il rassura surtout devez continue A respecter les lois sanitaires et les codes am6ricains.'ll commenga par mettre le public dans le bain,
ses administers de race blanche de ne point se sentir menaces en vigueur, les lois et rglements de la Ville. Eviter de faire filicitant tout au d6but de la presentation le Maire sortant
par lapr6sence halitienne en grand nombre. Au contraire, s6cher votre lessive sur la cloture de vote maison ou de pour avoir pris la sage decision de ne pas soiliciter un sec-
c' est du sang neuf qui va acc616rer le progrs dans toute la votre appartement. Cela fera~ du mal k note presence. Prenez ond mandate car cette fois-ci il aurait subi une cuisante
d6faite. Tout le monde en rit chaleureusement, le
Maire sortant compris. II continue pour expliquer
quelles furent ses apprehensions, pour ne pas dire
ses craintes, lorsqu'il lui fut dit que M. Holland avait
d6cid6 de chercher un second mandate. Et quand au
.. course d'une rencontre fortuite, ce dernier lui assura
spremie;qu'il n'allait pas briguer un second mandate, alors il

OlC0mmunl0 ultie faveur. La saHle encore une fois, 6clata derire.
g ,- ....Et pour finur, le nouveau Maire sollicita
encore de son pr6d6cesseur1' assurance qu'ilne sera

,; .~ pregnant un ton solennel, C61estin remercia le Maire
18lStercolor est laR sortant pour tout le travail qu'il a r6alis6 pour le
e e US etVr, ) (b6n6,fice de la ville. Ce qui la fois, poursuivit-il,
:r~~ .. .r;a alourdit sespropres responsabilits.
Ots 00 prS. Le Maire sortant son tour pr6senta ses
*i~?~L ~~\~remerciements et assura tantle nouveau Maire que
la communaut6 entire de' North Miami, de son entier
a concours.
\i I 1Is remise des souvenirs continue et prit fin
q . .par la c6r6monie de la remise du maillet, symbole
... del'autorit6,au Maire Joseph C 61estin.ll Ien saisit
.. .et continue la stance pour voter et sanctionner
..--.-i'agenda des reunions passes et voter sur de
nouvelles resolutions pr6sentes par l' administrrateur
deaCtans les systImes d6mocratiques, le
b pouvoir se passe sans heurt et sans choc. Et quand
":~7~~ ~..~parfois cela se pr6sente, I'init6rt du pays arrve
toujours & prvaloir.
Nous ne finirons pas sans accorder une
(voir Mare / 12)










' Joindre Santo Domingo par voie terrestre ...
(Tourisme ... suite de la page 10) arrange qu' avec un peu de monnaie tous dans deux ghettos touristiques :1'h8tel prochain article.
p6kins qui se pr6sentent la frontire avlec suppl6mentaire et du temps perdu. Riviera, A Dajabon mme, et le Baruoco En conclusion, on peut dire que les
un vehicule plaque prive,la situation peut Une fois en Dominicanie, il yales Beach Resort, sur la route du Sud. Ces possibilities de passer une bonne fin de
se compliquer. Il faut en effet av oir nomibreux barrages de1' arm6e dominicaine 6tablissements offrent un produit tellement semaine restent attractive dans notre pays.
pr6alablement fait inspector sa voiture par qui jalonnent le parcours. Mais il est yrai comparable ce que l'on peut trouver en I'expdrience dominicaine vaut cependant la
le Service dela Circulation, puis il faut dis- dire rare de se faire inspector. Un cordial Haiti et un prix si semblable, que le peine d'tre tent6e, mais il ne faut esp6rer
poser d'une autorisation de la Douane A' la salut et un sourire font souvent recette. d6p>aysement n'est pas trs grand. Pourtant, des economies ni en temps, ni en argent, mi
frontire mme, il sera difficile d' chapper Par rapport notre pays, la region il existe des solutions bien moins onreuses en tracas. Haiiti a done encore de bonnes
la collaboration d'un des nombreux jeunes offre encore de longues plages de gravier et originales pour passer un s6jour vraiment cartes A jouer-, meme sur le plan du tourism
hommes qui vous pr8tent assistance contre vierges avec des rouleaux de vagues different, en se plongeant dans le quotidien int6rieur. HPN
espaces sonnantes et tr6,buchantes. IIfaudra impressionnants, une vg6tation luxuriante, dominicain. Nous y reviendrons dans un
d' abord passer se faire tamponner le on s d6place en toute s6curit6 et l'on n' est --
passeport Mla douane, contrepaiement, bien pas importund par une mendicit6 end6mique MEXIQUE
e tedu, puis passerM l lice pourdv autres comme enHati, mmesi lapopulation vit U n surprenant "narco-
Dominicanie s'ouvrir. Si l'oni ne veut pas passer son ; p
Et I'opration n'est pas sans week-end au volant, il est raisonnable de HIHSee' retrace I act'ivite
impr6vus. HPN a vu un jeune couple de s'arrter dans la zone de Dajabon. Aller
coopbrants frangais se faire d61ester de ses jusqu'h St Domingue mme demand des trafiquants de drogue
>apiers de voiture entire le passage A la quelques jours de plus si on veut enprofiter
fouane et la police. Bien entendu, personnel pleinement. Iss hatiens hauts revenues, qui MEXICO, 20Mai La crosse noms de380 militaires, don't deux gndraux,
n'6tait responsible et I'affaire ne s'est ontl'~instinct gr6gaire pouss6, se retrouvent plaque or du colt .38, sertie de 22 tus en mission- le muse est aussi un "coup
6meraudes et plus de trois cents pierres de chapeau", sans doute involontaire,
BAVCoAUTO ALESsemi-precieuses, brille de tous ses feux 1' esprit inventif des narcoss", mexicains ou
BAYCOAUTO ALESderrire une vitrine soigneusement autr'es, qui tiennent en 6chec les polices du
910 N 27AV. IAM, L 314 DESEL fe m6eaqu6e des initiales "ACF", mond e e ux farcis d'h6roine, planches
OFFICE (305) 836-41333 SPECIALIST ce revolver aurait appartenu au d6funt voile bourr6es de marijuana, pare-choes,
u-r0SALE"S FAX (305) 836-0230 4X4 VEHICLES Amado Carrillo Fuentes, seigneur pneus our6servoir d' automobiles truff6s de
UTO AL SE-MAIL: BAYCOAUTO@dAOL.COM meKxicain du traffic de cocaine. drogue, et m8me un tatou empaill6 remphi
C's 'n esnmrue de cocaine, t6moignent delI'ing6niosit6 sans
.. curiosit6s d'un6tonnant "narco-muse" cesse renouvele don't les trafiquants de
t -, install, loin des regards indiscrets, drogue font preuve pour 6viter les saisies
dans l'imposant bitiment du ministre en douane.
: ~de laD6fense. Une photo expose les fesses
Hommage A la lutte anti- rebondies d'une Colombienne qui n'a pas
drogue -1Pentr6e du muse figurentles (voir "narco-muse"'/ 15)

Le MLaire Joe Celestin installed
(suite de la page 11) Nous invitons nos lecteurs ne pas
E mention sp6ciale au Full Gospel As- rater nos colonnes de la semaine suivante.
sembly Band, qui a anim6 cette Deux grands 6v6nements ontmarqu6 encore
c6r6monie de prestation de serment, notre communaut6. Malheureusement nous
ex6cutant de trs beaux morceaux de n'avons pu les relater faute de place. C'est
i. son repertoire, particulibrement la d'abord le d6cs de Mr. Marc Dorvil aux
Dessalinienne etle Star Spangled Ban- mains de la Police de Mort Bay Village et
ner. Compliments ces jeunes don't le festival Roots And Culture dans les rues
I' Age varie entire 8 et 15 ans. Le group de Miami. Nous en ferons la relation dans
U)1E EL9 E@l tl@ .aufat aussi fivreusement applaudi. laprochaine edition
Bravo ces jeunes talents et a leur
maestro. Viter Juste




M ARDI 5 JUIN 2001

i Une jourriee de prire, invocation et meditation
L'intention de cr6er une plus grande unit.
Cette intention dynamique, si correctement dirig6e peut invroquer les~ energies plus 61ev6es cle lumiere,
amoirr et volont6 de bien.
L'utilisation en union de la GRANDE INVOCATION lors de la Journ6e Mondiale de 1'Invocation,
est un moyen par excellence grce auquel les gens de bonnet volont6 partout dans le monde, peuvent
cooprer cette tendance. Voulez-vous nous aider la creation d'un monde plus uni en incluant la Granide
I' Invocation dans vos pens6es, vos pribres et vos meditations lors de cette journey.

'1. LA GRANDE INVOCATION

Du point de lumire dans la pens6e de dieu
Que la lumiere af`flue dans la pense des hommes,
Que la lumiere descendra sur la terre
Du point d'amour dans le coeur de Dieu
Que la lumire afflue dans le coeur des hommes
S Puisse le Christ revenir sur terre.
Du centre oh la valont de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes
Le dessein que les maitres connaissent et servent
Du centre que nous appelons la race des hommes.
i Que le plan d'amour et de lumiere s'6panouisse
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal,
Que Lumiere, Amour et Puissance restaurant le Plan sur la Terre
R6citons cette Pribre chaque jour pour Hati.





Papu 1 VOTFRE ATTPENTION Mercron o vson00


SOZ~ 0n 11ceVl.X o1

AK. ~..,. . ;~r.i


Si 11 5 H .
00 8 VIRI" S 6 000

Se ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~~ po o 6aaja outbt abr o pna eo ilnl.
Tehke f si e no a ju akkonpai asransnon ou n inodasg
ak siklbn.::
Koupe ranch bw lakay nu yo poupyebwa y kapab rte byed



eakyso Kont Mam-Dde
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~~zzr Ba o onlkynursosaiiethk ov1tna
chak jou andan sezn siklbn 16 sa-a wb ta papbare non
*~ ~~~~~~~~~~~~~~5 Raj o o am zabznik bt anynA t es
retekbm onta tot fami b isi yo
Sntevayayo yopa aept t b& ky ou o.Sepouno f


*o MDT a gnyn obikap f6 ii rota eestaynsesa kete ~:~~~::::

(k edkl pou no aajn ou viv, se pouar nou evakye peounnph tanHt
ouye skatgoi ikbn
Pwogram Asistanshbw Evkasayono Dijansba okpa e':iif~i:~~
evmakye anka dians fint pou ensr nan KOPwora BAsisB'tans~ z:..
(OEM)N nan (305 513-770 TDD(35)46-5402 Epi toum .

Rasanbe pwoviyon k i pou dire 3-14 jou dn eak apren you s-l':iklb 8~fx~ .r::+ ...
Mee an yon sa/ml6 tourte sa kik zneses nanO ka dij anspr ynRl:t~!i~ii 38X''
*i DIo(1glon p jel out pa ou chak mw n oun) ce aktzn:IIIIIiIiiiii~i~~~~
Manjeo kiu pap ate aku yeon ovwbwait thk nbmal l k ;i pa bezjweni~
hkjourpan.a eo iln 8s- w appbr `
Radyo poubyen televi zyoznm kkimachte nak pil eib pote:"i~~~~(''''''~' pil
pat km nanke kr6mfnm ptbj isol y ou ostk
Ment e makynje pou aspt ti b t kay nou sulspoiyon S np urasanki~i)le:i ~;T22;

Pou plis enfemasyon sn prparasyon eseylpou sikn konte miami-Dade~
Liaay Efmso Sn o eonenn(05 6-90


P rearjasyoanpo Siklb zn"i obem btm sou MDV (Kanal?:::S~:~: ai 34;~
soA apliznyen sitom kab) You pslicak jou aseyn Krpesybl, i~ Angle,.

pou~~~~diisrso D#an Aams nou yon paje eb kin genye pl deji:::~:~~:: yon
Lakwa~Po sikidn Napik jwen :.,;Xl > w ww.m midade.gov.`"
Si~~i sau ait yo mete liy aoitl joul -zantan d MI M IDAD
(ka~~~~~~~~~~~~~~~rp nowkl Tehek liu po, se enfk no Ryonni Pnr tiiM:::% ~: ss
~'~"J~r'"~"~Sou ka d 'ans. "







Hati en MarcMe 1o.XV No. 17ET TS U I aes


Les Dmocrates prennent le contrle .
WAS HINGTON/BURLINGTON, Parti r6publicain, d a oicontr81e du S6nat est r6sultats. 11 continuera travailler avec les
Vermont, 24 Mai Le s6nateur du Vrermont privant ainsi la forma- dS ea t oif6par ma r6publicains et les d6mocrates, comme il l'a
James Jeffords a confirm qu'il quittait le tion du president d6c.ision", a d6clar61'61u mod6r6 de 67 ans. fait pour obtenir des r6sultats A l'intention
George Bush Jr de sa majority eusls6etossntrae du pjeuple am6ricain", a d6clar Claire
la chambre haute, et done de.la patelsd oebedrir e ex Buchan, porte-parole de laMaison blanche.
mattrise de ~~~grands parties am6ricains 6taient 6galit6 deLesatudmoreTo
son ordre du jour. sieges dans la haute assemble, avec 50 Daschle, leader du group d6mocrate au
La Maison blanche a s6nateurs chacun. La defection de Jeffords S6nat, devrait logiquement s'emparer de la
aussit8t exprim sa deception imlqeqelsdmcae otpuorpr6sidence de la chambre haute, puisque
k). devant cette initiative, mais satiurlpridneesricaesJeffords, tout en se voulant libre, a d6clar6
affirm son intention de travailler commissions. qu'il se rattachierait "pour des raisons
en bonne intelligence avec le Il en d6coulera n6cessairement d'or'gansation" au group>e d6,mocrate.
S6nat d6sormais contr816 par le pour l'administration conservatrice de Le president Bush a eu dans la
Parti d6mocrate, m8mie si Jeffords GereBs r u otnee eacejournie die jeudi un entretien t616phonique
ne1' a pas ralli6 officiellement, se decnr1rl hmr e ersnatde dix minutes avec Tom Daschle, auquel il
voulant "ind6pendant".dsdfiutspu fiepse e rjt a fait part de sa volont de travailler
"Afin de mieux de loi et l'obligation de suivre une ligne efccmn vclt
representer mon Etat du Vermont biatsn u e usin rcae.C' est Daschle lui-meme qui a pris
et d"tre en accord avec ma 1'initiative de l' appel.
conscience et les principes que Buh"du,"Le pr6sident1' a remerci6 d' avoir
j'ai ~ ~ ~ ~ Bs d6enustut m ie j t616phon6. La conversation a 6t6 cordiale.
ttei den~u Pati ub1 m i Nous sommes d69us, mais le Is president a dlit qu'il aspirait a travailler
quin 1e Pr6p rbicain president a 6t6 61u pour parvenir des d ocr vcl aer(acl),a
Snateur James Jeffords pour deve~nir un ind6pendant. Ledecnrtaclesaeu(Dch)"a
d6clar6 un responsible de la Maison

(suite~~~~~~ ~ ~ ~ ~ ~ del pe1)U u p en n n ro m s e blanche, sous le sceau de l'anonymat.
(suie d la age12)en indiquant que, ces derniibres semaines, il
h6sit6 se faire implanter dans la partie cation artisanale au lance-missiles, sans cheveux mi-longs, lunette noire, Rolex au avait eu des disaccords croissants avec
charnue de son individu deux poches en oublier 1'arme favorite des trafiquants, poignet, chaine en or autour du cou, I'administration Bush et que ses rapports
plastique contenant 2 kg d'hro~ine. I'AK-47, baptism au Mexique "corne de ceinturon large boucle et chemise avec le Parti rpublicain 6taient devenus
Un "exploit" qui lui a coilt61a vie. chevreau" en raison de son charger multicolore. intenables pour les deux parties.
A l'a6roport de Mexico l'une des poches recourb6. Is "saint patron" des trafiquants, "En me projetant dans l' avenir, je
s' est ouverte et la femme, d'une trentaine Un "baron" de la drogue a mme J6sus Malverde, 6galement sa place. pr6vois davantage de causes de disaccord
d'anne, est morte de "surdose". 6t6 jusqu' transformer sa voiture d'une Diverses photos montrent la chapelle avec le president sur des questions tout &
R6v616 par un reportage de la manire que James Bondn'aurait sirement construite en son homfieur Culiacan, faith fondamentales (comme) la justice, les
t616vision mexicaine, le muse suscite une pas reni6e. Evidemment blind, le v6hicule capital du Sinaloa, et que les "fiddles" finances publiques, la defense, I'6nergie et
curiosit6 croissante et le mi~nistre de la 6tait 6quip6 de mcanismes permettant de fleurissent r6gulibrement. I' environnement", a encore plaid Jeffords,
D6feiise requ de nombreuses demands projeter nuages de fume, gaz lacrymognes J6sus Malverde, chemise blanche que ses colleagues r6publicains out tent
pour qu'il soit ouvert au public. ou nappes de l'huile afin de dissuader les et cravate noire, a 6t6 en quelque sorte le jusqu'au dernier moment de faire changer
"Il est exclusivement destiny aux 6ventuels poursuivants. prcurseur du traffic de drogue au Mexique, d'avis.
forces armies pour la formation la lutte A ct d'une impressionnante 1'un des premiers A se lancer dans le "com- Mais ses griefs l' 6gard du
anti-drogue", ex~plique le capitaine Victor varit6 de drogues figure en bonne place un merce" de la marijuana, explique le conservatisme en cour la Maison blanche
Jimenez. "*Soni rale est essent~iellemni~lt alambic compliqu6, utilis6 pour la fabrica- capitaine Jimenez. sont partag6s publiquement par certain de
didactique et nious ne pensions pas L'ouvrir tion d'h6rin, saisi dans l'Etat de Sinaloa, Sorte de "Robin des bois", il ne ceux-ci comme la s6natrice mod6r6e du.
au public",a~jouitocemnilitaire qui apairticip6 une region du nord du pays conisid6r mnanquait jamais, selon la 16gende, de Maine Olympia Snowe qui adit comprendre
a diff6remeas operations conitre les comme l'xn dos prncipuix "bastionis"des distribuer aux pauvres une part de ses ses"l6gitimes frustrations". (Reuters)
tzai\fquanits. "itnaros" mexicainis. b6n6fices. Une g6ndrosit6 dontles autorit6s
Dos missions B hauts risques Co quec Poni pourrait applel"~ r "la n'ont pas tenu compte. La carrire de La defection de Jeffords va
coimme on (dmaigueI'armomrient utilis6 par culture na~rco" ast 6galement rep~r6senit6e, I'anctre des narcos mnexicains s'est changer la rdpartition des postes-cl au
los "na ~cos". E=xpos6 danN pluiiouirsi vitrinies, Avec en particuilier le maininequini du brutalemen:~t achev6et en 1909B: au bout d'une SBnat (voir page 16)
it va dIU pistolet on de ai caranbine, de failwi- "traf'iquanit. ype": uni hommeii jeunie aux corde. (AFP)









Ouil I Vous avez le dlroit de receavoir de I';argent pour le moindjre
dommaPige survenu dlans votre maison, votre entreprise
oud votre building

Ces% dommpppages compriiennent: Un toit qui coule, un conduit d'eau
`='~=- bris6 aussI bljen qeli rdes dommaSges durs au feu, aux inundations, a e
cyclone, voals e~t atctes dle vanldalismne...

Vous evers le droit del r16clamer sa~ns pouP alutant voir votrea prime
d'assura~nce ~augmenter.
P~p;i~erm te noBUs de vous repr6sente~r centre ces comPpagnies
d'assuranci~ e ux proc6dures tellemeant complqlu6es.

St vousd n'4tes% pas satisfait dul mo B~ntan que vous aivez rec;u suite g
Votte~ pai~~nte ,.. Nor ~us pouns vous obte~nir de medieursi ~ r6s~ult;ats I

Licensed Publi Adjusters Jeffrey ~Shslammah Licece~Pl~ No 1069~801
Tr$a h~apo rtant: Vousr% n5'iave pas i pigaye quiol que c:e soit pouir notre servPice
profeastodnnel, tent que~ vous n'aven~ pas 6t6 remibours6.







Pagl6 CONGRE S AMER ICA IN _J.t en arsevo. y o

WASH- La defection de Jeffords va changer face A l'ambitieux
INGTON, 24 Mai project de defense
-La defection de/* *aniisldeM
Jaesefodsula repartition des postes-cle au Senat atmsosil eM
pann n jed, vaen changeant la majority car les democrates auront 50 sieges conitre Blaniche pour assurer la function de juge Cagmnsatnu us ocrate
au S6nat, provoquer aussi une nouvelle 49 r6publicains et un ind6penidant. federal, comnmencer par le sollicitor gen_ cordons de la bourse: la commission
r partition de postes-cl6 la chambre haute Tom Daschle, 61u du Dakota dui eral (proc:ureuir g6n6ral du gouvernement) d' Appropriation, qui surveille les d6penses
du Congrs. Sud, homme la voix douce, maniant Theordsore Olson. fdrlsdvatrvnrRbr yd u
Ce changement qui prendra effet, I'humour mais r6put6 pour sa d6tennination, La commission Judiciaire, qui Finances, Max Baucus pourrait mettre des
selon M. Jeffords, quand lepr6sident George va devenir 53 ans le d6mocrate le plus en devrait tre dirige par Patrick Leahy la batons dans les roues de la Maison Blanche
W. Bush aura sign Ia loi sur les reductions vue du pays. place de Orrn Hatch, pourrait aussi bloquer sur de nouvelles coupes. fi scales, une
d'imp8ts affectera la direction du S6nat II aura e:n son pouvoir de fixer les nominations 6ventuelles la Cour privatisation partielle des systmes de
qui passera du r6publicain Trent Lott au l'ordre du jour 16gislatif, faisant ou non supreme. rtat udsacrscmecax
d6mocrate Tom Daschle, ainsi que les trainer les choses, et d' organiser la navette A la commission des Affaires Enfin, Edward Kennedy devrait
influentes prsidences de commissions. avec la Chambre des reprsentants 06 les 6trangres, l'influent Jesse Helms, un favoriser la tte de la commission Sant6-
Le S6nat est pr6sid6 par le vice- r6publicains ont lamajorit6. s6nateur ultra conservateur, devrait 6ducation-travail, ses preoccupations
president Dick Cheney, qui peut 6mettre un Le S6nat devrait en particulier tre trans~mettre le relai Joseph Biden. M. Biden sociales, en particulier pour le minimum
vote d6cisif quand il y a 6galit6 50-50. Cela bien plus critique des candidates sera moins isolationniste, plus partisan des salaral et le contr81e des caisses mdicales
pourrait tremoins souventlecas d6sormais, conservateurs proposes par la Maison Nations Unies, du maintien des accords de priv6es. (AFP)
d6sarmement avec Moscou et plus r6serv6

COMMERCE ET DIPLOMATIC

Le canal de Panama, symbol de la rivalit1)
PANAMA, 22 Mai Panama destine aux navires de croisires.
et 1'importance de son canal pour les entire Chmne et Tal' wcan Avec la base un investissement
pays asiatiques est 1'un des meilleurs de 123 millions, le port de Cristobal
symboles de la lutte diplomatico- d'Evergreen dispose d'un pavilion indiqu6, Panama n' a pas se situer dans le inaugur en octobre par la pr6sidente
commercial que se livrent distance panam6enetsonprsidentest hpr6sentl'un diff6rend entire P6kin et Taxpex. C'est un panamdenn Mireya Moscoso, accueille
Taiwan et laChine enAm6rique central oi des membres de la commission d'experts problme qui leur appartient", a d6clar6 le chaque mois plusieurs milliers de tourists
le president talwanais Chen Shui-bian charge d'analyser les moyens mis en minstre hl'AFP. A qui il est propose 16.000 mtres carr6 de
s' apprete entamer une visit officielle de oeuvre pour la modernisation du canal. Les investissements chinois ont galleries marchandes, b6ndficiant d' un statut
neuf jours. En marge de la construction du rellement d6marr6 deux ans avantle depart de zon franche.
Panama oh reside une commu- port, la compagnie taliwanaise a fait bitir des ambricains(31 d6cembre 1999),10rsque "Pour I'instant, Pekin n'a pas
naut6 chinoise forte de 200.000 personnel, deux immense tours dans la capital le conglom6rat deHong Kong, Hutchinson r6ussi a briser les liens diplomatiques trs
issue de la p6riode de la construction du panamnne et un luxueux restaurant, ~Whampoa Ltd, appartenant I'homme 6troitsquie~xistent entire Panama etTawan.
canal au d6but du 20me sicle, a nou6 1'Evergarden", expose vers l'oc6an d' affaires Li Kaching, trs li6 aux autorit6s MaisPanamar6sistera-t-il encorelongtemps
depuis 1949 des relations diplomatiques Pacifique. de P6kin, s' est port acqu6reur de deux con- la pression excerc6e par la Chine",
avec Taiwan et reconnu l'ind6pendance de Le gouvernement taiwanais devrait cessions portuaires pour unep6riode de 25 s'interroge un diplomat europ6en en poste
l'^xle. galement signer prochainement un nouvel ans renouvelable. Panama, illustrant 1' Apret6 de la lutte
Cette position permis au Panama accord pour la creation d'une zone I'une, usage industriel, est situ6e diplomatico-commerciale que se livrent les
de b6ndficier d'investissements tawanais industrielle dans 1'ancien camp militaire le'etr6e c8t6 " qui se sont 61ev6s 'a 450 millions de dollars art16rcain de Davis, le long du canal. second se trouve dans 1'ancien port de panamden (AFP)
pour les seules cinq dernires annes. Le Mais depuis 19)95, en raison de Cristobal (Atlantique), exclusivemnent
project Je plus ambitieux (100 millions de 1'attrait hautement stratgique sur le plan
dollars) a t men6 parle group Evergreen commercial du cadal, P6kin est pass outre US A- AFRIQUE
dirig6 par leetawanais xTan mn -an le lo onkin d a aa envr iwan an L'administr ation Bush

classement des companies maritimes lomatique, un bureau de D6veloppement w u a r a l e
utilisant le canal, a construit un immense commercial chino-pana6men, dirig6par M.V H a r O b e
port pour containers, A Coco Solo, prs de Li Jong Lu.
1' entr6e "Atlantique" du canal, en obtenant "En certaines occasions, j' appelle *Cin o ffain
une concession d'une dur6e de 40 ans. Le M. Li Jong Lu, monsieur l'ambassadeur", Cn o f c I
project a 6t6 6rig6 sur une ancienne base concede le ministry panam6en des Affaires
navale am6ricaine de 74 hectares. Etrangres, Jose Miguel Aleman. WASHINGTON, 21 Mai des partenaires strat6giques -et 6conomiques
La moiti des 120 flavires "Mais comme je le lui ai d6ji L'administration du president George W. de Washington.
Bush veut Premier noir parvenir h un poste
suivre la voie aussi 61ev6 au sein d'une administration
B obby E express ouveI: par Bil anain, .owe ian. auMaiavntd
mirchef d'Etat Ouganda lors d'une tourn6e de cinq jours.
Rapidity Con~flance- et les Meilleurs Taux amricain Le nouveau chef de la diplomatic
Ici c'est pronto pronto! s'tre vraiment am6ricaine aura la tche d61icate de
New York int6res s6 reprendre les themes chers I'ancien
E.ndveue6175-37 Fabsh2H161C Flush 28 95 l'Afrque, tout rsident Bill Clinton -lutte contre le sida,
65I29 N.E 125d St.nu 892 654728 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216 en pregnant soin d6mocratisation, ouverture 6conomique-
25r Lu e nua e T16420 Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747 de ne pas se tout cherchant turner la page.
28 West Sunrise Blvd 524-1574 Washington r6f6er ouverte- "Nous ne voulons pas critquer la
West Palm Beach Co neti Stret6227242 ment hl'ancien pr6c6dente administration, mais aller de
60 5th Street 655-4166 953 WsngoBldSue1(033426prietetIavant et voir comment nous pouvons nous
48PomDaoDxHw4955 Hati adesieadresser l'Afrique", souligne un
128 N Flaler Ae 94-446 R u l ete2 6T -1775 32285poiqu. responsible du d6partement d'Etat, sous
24o 9Sodoth Orange Blossoms Tmail (407)265-2100 Pour toute information, appelez Toll Free Le secrtaire cuetd 'nnmt
Canada 1-800-388-3875 ( Flonde) d' Etat Colin Rompant avec le peu d'intrt des
1-800-427-2622 (New York) o u ntet
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968 Powell, qui dirigeants am6ricainsporucntet
S3 Os Hemi Bourassa, Est (514)852-9245 NO hAveN 91)4534setd6\ed longtemps consid6r6 comme lepr6 carr des
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee au Proche-Ori anciennes puissances colomiales et une
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 HO1 Min Street Kemp Plaza (941) 658-9229 ent et en Eu- region problmes, Bill Clinton avait
2219 Fowler St. (941) 461-0343 rope, consacre A effectu6 deux tourn6es en Afrique
Quel que soit I'endroit sur la plante ots vous voulez envoyer partir de consid6r6es comme des temps forts de sa
une some pronto pronto, Faites confiance it meocir i msa pr6sid n sceserGereW.Bs
BOBBY EXPRESS tournde interna- avait en revanche, au course de la champagne,
Stionale 1' A- provoqu6 l'inqui6tude en manifestant pen
En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir frique sub- d'attention pour ce continent, visiblement
imm6diatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile saharien ne, rel6gu6 loin derriere 1' Am6rique latine pour
et tous autres products alimentaires. avant mme de laquelle il a affich6 sa predilection.
se rendre en Ses lacunes notoires en gographie
BOBBY EXPRESS, Asie, pourtant lui avaient mmefait qualifier 1'an denier,
c'est 6galement une carte de telephone don't la ligne d'accs st'est jamais occup6e. aurne agdans un dbat t616vis6, le Nigeria de "conti-
C'est tout sunplernent le: No.1 upeirrn (voir US Afrique / 20)






Mercredi 30 Mai 2001
Haiti en Marche Vol. XV No. 17 1 'I' r J, 'I' I.iS IPagel17


"Pearl Harbor" prsent en

avant-premire sur le lieu de P)attaque
PEARL HARBOR (Etats-Unis), "I1 y a suffisamment de fiction de ce qu'ils ont d6pens6 pour le feu historique.
22 Mai "Pearl Harbor"l, superproduction (dans le film) pour vous faire oublier les d' artifice, ils auraient pu r6quilibrer" cette Un autre membre de la Ligue,
de 135 millions de dollars qui sort vendredi tragedies que nous avons vues" au course de soire, a d6clar6 Art Koga, de la Ligue des Clayton Ikei, s'est 1ev6 contre une scne
dans les sales aux Etats-Unis, a 6t6 pr6sent6 l' attaque qui a coCtt6 la vie 2. 400 soldats, citoyens nippo-am6ricains, qui craint que le du film sugg6rant des activities d' espionnage
en avant-premire lundi soir sur les lieux selon une infirmire la retraite qui 6tait. film ne provoque des actes de violence de la part de Nippo-amricains, et qui
mmes de l' attaque de l' aviation japonaise pr6sente lorsque la marine amdricaine fut contre la communaut6 asiatique aux Etats pourrat selon lui amener le public justi-
d6cembre 1941. en grande parties d6truite par 1' aviation Unis. fier l' enfermement dans des camps don't fut
Quelque 2.000 personnes out 6t6 japonaise au matin du 7d6cembre 1941. Selon lui, Disney aurait d victim cette communaut6 durant la
runies pour l'occasion sur le porte-avions Le Bureau du tourism et des mentionner les honneurs d6cern6s aux Seconde Guerre mondiale.
USS Stennis, au large de Hawai, lors d'une congrs de Hawai s'est associ6 A la promo- soldats nippo-amricains ayant combattu en Dan Hand, superintendent du bu-
fte qui aurait cott environ 5 millions de tion du film, esp6rant grce lui attirer en- Europe, don't ceux qui out particip6 la reau d' accueil du site de Pearl Harbor, qui a
dollars. core plus de visiteurs dans l' archipel connu liberation du camp de concentration de 6t6 transforms en pare national, se r6jouit
Les studios Disney, qui ontproduit pour ses plages et ses volcans. Dachau. de son c8t6 que malgr6 quelques inexacti-
le film, esprent un succs equivalent heelui Mais ic8t des louanges, des voix II a toutefois f61icit6 les tudes historiques, cette production
remport6 par "Titanic" et ont opt pour un se sont aussi 61ev6es pour critiquer "Pearl producteurs du film pour avoir 6pargn6 aux ci"nmatographique montre des details et des
sc~inaro de romance autour de l'histoire de Harbor" et son lancement en grande pompe. Japonais le traitement de "sale race" que leur actes d'hroisme qui ne l' out jamais 6t6
deux soldats qui tombent amoureux de la "La c6r6monie a 6t6 spectaculaire, out rserv6 nombre de films hollywoodiens auparavant, comme des marines blesses qui
mme infirmire. mais s'ils avaient dpens6 pour (expliquer et reconnu que l'usage du terme "Ijap" 6tait se 16vent de leurs brancards pour c6der la
l'6vnement) ne serait-ce que moiti6 moins tout simplement conforme la ralit6 place d'autres, plus gravement atteints
qu'eux. (AFP)

BLACK-OUT

Les Brsiliens plongs dans le flou des measures
RIO DE JANEIRO, 21 Mai Le *er t o n mn le gouvernement ne pourra rien faire!",
Br6silien de la rue comme les entreprises d e rati n n e m n t -is
sont inquiets du flou qui plane autour de la Des etudes publi6es au cours des
mise en oeuvre des measures de rationnement est, centre-ouest et sud-est, 37 millions de des surtfaxes pour la consommation. Pour dernires semaines sur la base d'un
d'61ectricit6 et de leurs consequences sur consommateurs sont concerns par ces l'OAB il s'agit d'une "confiscation" pure rationnement de 20% prvoient unebaisse
I' 6conomie. eursetiml.probable d' au moins 1,5% de la croissance
Le gouvernement br6silien a I1 manquera du personnel pour Via l'internet un group du PIB(fix6e A4,5%~ en 2001), ainsi que
annoc6vndreiunlandratonneentcouper I'61ectricit6 des consommateurs d'universitaires a lanc6 un "Appel a la la perte ou non-cr6ation d'au moins
de l' 6nergie A partir du ler juin qui pr6voit indisciplins et les companies auront cIu dobisceivl"purdintls ier800.000 emplois.
une reduction global de 20% de la mal prouver que la lecture du compteur que lapopulation ne paye une fois de plus Par ailleurs, la crise 6nerg6tique
consommation. est faite de fagon correct. les erreurs du gouvernement avec des taxes a un impact n6gatif sur les analyses des
Dansun remer tmps leElles pr6voient des tonnes de suppl6mentaires. "D6pensezdel'6nergieet investisseurs strangers qui voient
gouvernement a choisi de privil6gier un r clamations de la part de consommateurs ne payez pas la facture. Si personnel ne paye, (voir Brisil / 20)
systme complex de quotas de malinform6s ouincapablesdeconiprendre
consommation, pr6voyant de fortes amendes la complexity des surtaxes. BuyerS wanted AVIS DE VENTE
en cas de d6passement, qui pourront aller Face ces measures impopulaires
jusqu' 200%. le gouvernement se justifie en faisant valoir
Le plan prvoit d' autre part des que le rationnement n' est pas dd au manque
bonus pour ceux qui parviennent d'investissements mais la s6cheresse Author's nght copyright
6conomiser 1'6nergie en dessous du quota exceptionnelle de cette ann6e, "la pire des pour la M6canique de p f
fix6 pendant au moins trois mois. Les quo- 70 dernires annes". Les eaux des lacs de I'Auto and Magazine
tas seront 6tablis sur la base de la moyenne barrage s ont au plus bas alors que i~
de consommation des mois de mai, juin et I'61ectricit6 est prs de 90% d'origine (Manual of research to
juillet de1' ann6e dernire. Mais quelle sera hydro61ectrique. "Nous avons une capacity
la base du calcul pour les gens parties en installed de 74.000 mgawatts alors que la learn how to fix and i*
vacances pendant cette p6riode ou ayant consommation est de 56.000 m6gawatts. Ce drive all cars to pre-
d6mnag6? n'est pas un problme de machine, il nous vent accidents.)
Ceux qui ne r6duiront pas leur manque le combustible. C'es tune crse que
consommation auront I'61ectricit6 couple l'on ne pouvait pas pr6voir", a d6clar eodpbihdi
quelques jours dans le mois, mais sur quelle Euclides Scalco, president de I'usine eO pbih n
base 16gale? 61ectrique de Itaipu (Parana, sud) et membre the America
Les repr6sentants des soci6t6s de de la cellule de crise.
distribution d'6nergie 61ectrique sont r6_unis Sur le plan 16gal les measures sont
lundi Brasilia pour expliquer notamment d6j contesties par l' Ordre des Avocats du
qu'ils n'ont pas les moyens d'implanter le Br6sil (OAB) qui va chercher prouver
plan de rationnement. Dans les regions nord- devantles tribunaux"f9inconstitutionnalit6" Specially there are 8 pointS of the Dr Yba and

GLOBAL FINANCIAL SERVICES & company's imagination including motors dissertation, designated
thinking for needy world countries with tax registration # at the
LOAN EXPRESS INC. Library of Congress so on abd so forth.
FLASH FLASH FLASH
Du nouveau pour la communaut6 de la Floride et les commu- Community business leaders, developers, entreprenors, producers,
naut6s voisines Boston, Chicago, New Yorkc, Philadelphia, promoters act fast, copyright is not easy to obtain or approve, when
Canada. Iit is about industrial information in front of the U.S. library of
Pour tous vos problmes de credit et de financement, Contactez nous. ICongress .
I.x d6vouement qui sera d6ploy votre 6gard n'est pareil aucune autre institu-
tion financire. Be a professional. It is only
< Pour planification, d6veloppement de project, lancement, restructuration et legal fee.
financement de projects et d'entreprises, FS. & L. E. Inc. est la seule source.
Parmi les services que nous offrons: As a reminder this author
BAIL BOND has winned Nobel Prize for
Assurance g6ndr-ale third world country then refused
Achat et Vente de Maison tfryuotaei.
Unification des entrepreneurs et des investisseurs ~PleaSe send your offer
Recouvrement / Collection-
Pour de plus amples informations, composez sans frais le to: Garage
S1-888 988 8300 Fax: 1 888 235 4774 the YBA MOTEUR
6116 S.W~.7th street Margate Florida33072 NETWORK
FINANCIAL SERVICES &t LOAN EXPRESS INC.COM P.O.BOX 35961
Professionalisnme, CompGtence, Courtoisie et Dvouement Boston Ma 02135.
sont les traits caractristiques attributes A notre entreprise. ,? .baonline.com







Page 18 Mercredi 30 Mai 2001
Nos Jeux Haiti en Marche Vol. XV No 17


TlRI EEIS
Allez de TRIEES CLAMPE, en utilisant des mots du
vocabulaire Frangais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. Solutions de la D EH 0 RIS
semaine passe: D ElT RIS
iiMas SaPclIs ) AiTi oR E i iT0i R D i
LlAlMlPl" RIEICORU D
CLAMPE ~BNUSEVLTS LOYPNG R C U
0 B 0 D AR P LED AS M AV D E C 0 IU D
T 0DSWU YSLSNTIIT
W LI KRRMFRRADENW
Solution de la semaine passe: H M NE 0EE N ouSCRABBLE
AlK KlAD IEN T Y 0 S T NA NG Y L X E HP Arrangez les sept lettres ci-dessous
FlAI SlANlDE EE PT TE C RA J 0 D GT B pour former un mot Frangais
C M E J CAT 0 T PPG I E
FAF D IFHGRIMALDIFORUMW E
RIB GAIFI FA AY TB RI AI M ZRM GS T
ElAU RI S PANAADYNROTNAPK FSU
U NIAIGEIAT E EE OM Y OSE G ET TY H
SAD DRI ONE LGCUYARAHSMOMAN
ILACR 0P 0LERVU 0L
EIM I N E NTlS
Trouvez 24 grand muses du monde dans le carr6 ci-dessus
Solutions de la semaine passe:
HUSSARD




GRILLE DE S PIROG~:RAMMER~[E S En bref ...
(suite de la page 2)
M e1o'; ~clz'f e 1 OS~3.3 F M'L L'Initiative de la Socit civile.appuie le choix
du Rectorat comme sige des prochaines
74 bis Rue Capois ngociations ...
Port-au-Prince, Hati Iss deux protagonistes, Fanmi Lavalas et Convergence
td~l: 221-8567 / 221-8582/ Fax 221-0204 1 D6mocratique, out rpondu favorablement 1a proposition du
mail: enmarche @hatitiwolrd.cmURL; www.haiitienmarche.com I Recteur de l'Universit6 d'Hati, Pierre-Marie Paquiot, offrant le lo-
cal du rectorat la ruelle Rivibre comme "1lieu neutre de
n6gociation.
Sh00 6h30 Bon Rveil en musique IILe porte-parole de la Soci6t Civile,'Edouard Paultre, souhaite qhie
maintenant les deux parties se mettent d'accord sur un agenda pour
6h30-7h00 Au Pipirit chantant I la rencontre.
premier journal crdole avec Yves Paul L6andre ) Madame Mildred Trouillot Aristide rieoit au
Palais National plusieurs centaines de
7h00- 9h00 Milodie Matin avec Marcus mlamlans ...
Informations, Interviews, Analyses Chaque maman a requ un bouquet de fleurs et un cadeau.
7hl5 :Au quotidien av~ec Elsie Mais plusieurs centaines d'autres 6taient masses devant les grilles
du palais. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre de la Fte des
7h24 Lachrniqe Eonoiqu ave Rosellt n F~~noismres qui tombe en Haiti le dernier dimanche du mois de Mai.
7h35 :I' Actualit6 en Br-ef av;ec Yv;es Paul Landre Madame Aristide a souhait61la contribution de toutes les mres pour
S7h50 :Les sports avlec Smith Griffon et Captain Bill I faire avancer le pays.
7h 55 : 1' Editorial II~Elle 6tait accompagn6e de son 6poux, le president Aristide.
Assassinat par balles Delmas ...
10)h00-Midi Le disque de I'auditeur La victim, Leriche Wesley, employs la section informatique de la
avec Smith Gr-iffon II(voir En Bref .. / 20)

12h0)0-12hl5 Le Midi .. J Death of a Haitian Student
Un r6sum6 des informations avlec Villette Hertelou I Dear Editor of Haiti En Marche:

12hl5 2h00) Lady blues ( elsie) My name is Joel Theodat and I am the Bilingual Program
Director at the school.
Jazz, Swing, blues, Ragtime... I The accident that took the life of young Stevenson Metellus
occurred on May 10, a few yards away from the school. Stevenson
2h00- 3h00 C'est si bon en chansons IIIwas driving 76 mph in a 30 mph zone trying to get to school on time.
-ms;o d hno faie v ,ue Stevenson Metellus, a senior at West Roxbury High School, a very
popular young man and Captain of the Basketball team at the school.
He was so young and full of potential.
3h00-Sh00 Le Bon Vieux Temps Steven was accepted into college with a partial scholarship
avec Doc Daniel et Captain Bill to attend either Hesser College in New Hampshire or Fitchburg State
College. He had not decided which college to attend. When the acci-
dent occurred he still had one of the acceptance letters in tucked in an
5h00 Nouvelles I envelope Stevenson was a very good student who was very much
liked by Haitian, Latino, and American students.
Imagine that graduation is right around the corner, June 8th
Sh30>-7h00 Les Top Ten and the prom scheduled for May 25th. T~he death of Stevenson Metellus,
18 years old, touched the heart and soul of the school and the entire
7h00-8h30 Amor y Sabor con Lutchano Haitian community. The school wais disrupted and the students were
inconsolable and many psychologists had to be brought in to help the
students deal with ~tragedy.
- I8h30.-9h00 Soir Informations Our warm condolences go to his family, Mr. and Mrs. Metals
and to all the students who are affected by this terrble tragedy.
106h00 Notre Grand concert i The wake will be at Corbin Funeral Home, 654 Cummings
I 'Heure classique (lundi et mercredi) Highway, in Mattapan. Time: 7:00 PM 9:00 PM~
Dimanche soir Sous le Kiosque Musique" The funeral will take place May 18 at 336 Dudley Street -
Boston Missionary Baptist Church in Roxbury.
Jazz at Ten (n\lardi jeudi et dimanche)
9h00 et ... Cavaliers prenez vos damaes Chaque Samedi For more info feel free to contact me either via e-mail or at
the following numbers: (Work 617- 635-8917 X 177) or at home:
Tous les airs populaires d'aujourd'hiui e~t d' hier 617 971-0835







Mercredi 30 Mai 2001 (1 gOut pa ti gout ak Jan Mapou Page 19
Haiti en Marche Vol. XV No. 1

KAP LIBRERI MAPOU KAWOL MAWOULE KOURAJ SANBA KIKI WAINWRIGHT
PRAN VVAN FETE 22-M ANEi
Kap Libreti Mapou pran van nt SUSN EA
Li f' anpil sapatt
Li file nan bab zetwal sou tt Carole Demesmin Mawoule
Jodi-a, I'ap flote nan entnt fete 22 anivese li sou sn teyat
Bri-a kouri tankou youn tanpt nan Tropigala ki nan !i
Li met lespri-n sou biskt Fontainbleu Hotel ki nan Miami I(
F n'ap tann liv k'ap part Beach-la. Youn sw are k,
Pou rafrechi lizy konesans nou
Met limy nan blakawout nou eksepsyonl ki reyini youn grap
atis k'ap travay ak li depi 22
Libreti Mapou se youn ton1 midi ane. Jean-Claude Martineau te
Ki plante nan mitan k Miyami deplase pesonelman pou vin
Tout kwen li founi ak journal reseywa youn plak remsiman
Tablo atis djougan Kawol renmt li. Kawil lki:c r-
Ak Kremas Mapou
Ki ft akrest doivanjouprezante Sanba Koralen kbm
mounn ki f-1 ak men epi
Libreri Mapou se kwen lakilti depoze-1 sou sn nan Boston e
Se kote Sosyete Koukouy ki lanse-1 nan kary atistik li...
Kata dans ak teyat wouloulouy Koae epn kyonkn
Kote mounn di pwezi. tounf k;i rele GALIPO'T, ki se i
Kote sanba powt Dayiti r
Ak tout lbt peyi Chwal papa Desalin nan k'ap
Antre soti mennen vmni chache youn lot kavalye. Nan
Brase lide pou f lavi fleri pleyad atis yo, te gen Pola Pean, .
Jean-Michel Daudier ki te
Jodi-a kap Libreri-a pran van chante ak Li kite kosmbs anba bon tan
Mwa>, Lionel Benjamen,
I'ap pike pou fimaman t
Millenium Dancers, Sosyete
Ki vivra vra
Ki vra rira gra Koukouy ak plizy lit dansz Sanba Kiki ap chante Solda Mawon pou Sanba Pol Laral-
Elas! ki moura chira ankb. Emeline A exis, .aRSoaLCuoenaM aave00 od
M/awon youn konpozisyon Kiki ak youn powm Pol Larak
Alatraka papa! reprezantan Majistra Miami
Jorel Jean-Baptiste Dade County-a Alex Penelas Fr nou, sanmi nou, kouzen nou...Frantz Kiki Wainwright pran
LAJ ENNE DERZONrenmat Kawb1 youn mneday sou kabann depi 3 senmenn. Vye ko-a ap tyoule. Vye sante-a ap
non meri-a. Kawol voye pou bay traka. Senmenn pase anwo, Kiki te blije rantre lopital pou
Kolanit! ou pen rvoliyonMaJistra-a youn dr po Kiltirel youn operasyon nan pwostat li. Grasa Dye, operasyon-an byen
Kolangseit nou plen reoiyon li k 3 you Papmslbt k ei
Mwensez wb an i pen y lie k genyou Pamis ibae k made kouzen Kiki pou l'pran bonjan konsonmen pou li
Chz klas la souke, panik pran bann-nan chita sou youn soly k' ap briye reprann aktivite-1. Tout Koukouy, Nouybk, Kanada, Tanpa,
Agoch vin lespas, ladwat al anba-a sou fon ble lanmb ak Flanman Konektikt, Noujze Ayiti ak Miyami mete vwa yo ansanm
Yo vmn pyepoudre, sa ki te san plas nou yo ki kite Ayiti ki vin tabli pou swete kouzen Kiki fos ak kouraj nan ti moman difisil sa-
Laj ap monte Krmlen f fon... Vouzan! na lrdl. Yonsaeaa l.
Ala avi- dwo, tut coz lnvwololoy ki te dapr nou te Si gen Fanmi ak Zanmi ki ta renmen voye youn ti mesaj bay
Alana lavi-a dwb, tou chbzlanv b mn yu e-as sanba-a, yo gendwa rele-I nan 305-651-9422 osnon voye youn
..E-mail pou li nan Fwainwright@aol.com
Ponyad sou menm ban ak viktim pwofesyonl epi ki te youn tijan
Dyak di, Dye di, pran pouvwa, pa f zv twb lonng... Li te 2- dimaten
Se vanjans sa ye, si l'rele jistis lb nou separe.
Laj ap kannale, Bouch nan foub...Zaf!

Koumanman! Ala pp gen nigrit DESANDANN
Pp kiybwa, rendonng, phy, pp brigan, GWOUP KORAL AYISYEN
Jebede, men, si Dbk pase, l'ap di-1 KIBEN NAN KAMAGUEY
Yo ba-1 Jezi, li di non, kite-m pran-1 KIBA AP NAN MIYAMI-
Jepete kont defans jedrandran POU 3 JOU
Laj rive sou nou, kriz la gou... Lanmyann E A D N
AlaesamaazDESANDANN -~~*
Aladsalanaz! a n'srveAYISYEN KI FET KIBA
Nou di demokrasi, yo konn se vre KI KENBE KILTI NATIF-
Kom se jwt, nou dako NATAL LA DYANM
Tout mounn se mounn
Fav n'f yo, motinn save ke nou ye E A D N
FS, fb, nil, nou ekzije, ban nou pa-n DE AAN
Ka-a, laj ap file, pa gen tyans... Lavounm AP PREZANTE 3 SEYANS
VANDREDI 8 JEN 2001
Koumabout! kote nou pran la-a TYAVES AUDITORIUM
Ayiti la toujou? Se gwo viktwa CORAL GABLES
Se pry li konn kouri najwa anpant SAMDI 8 JEN 2001
Frans bay kob pou fete 2004? Se bl COLONY THEATER
IRI cheri, men lelit santh nou an MIAMI BEACH WI SENMENN PWOCHENN 20 ATIS AYISYEN-KIBEN
Laj sou nou, pou lit pp la... Tonn! DIMANCH 10 JEN AP VIN VIZITE NOU. SOU ENVITASYON MIAMI
Marcelin Schiller BARRY UNIVERSITY LIGHT PROJECT AN KOLABORASYON AK SOSYETE
North Miyami Il l STREET KOUKOUY. TIKE YO ANVANT NAN LIBRERI MAPOU
18 Me 2001 AK NE 2ND AVE. $ 20 AK $25.- CD YO DEJA ANVANT TOU










En Bref ... (suitedelapag.el rParade du 18 Mai, JACMEL
Brasserie national a 6t6 crible de balles jeudi aprs midi A l' angle de
la route de Delmas et Delmas 31.
Isriche Wesley, g6 d'une trentaine d'ainudes, 6tait bord dune
Mitsubishi Lancer.

Hold up main arm Jrmie ...
Le chauffeur d'un poids lourd a 6t6 somm6 de descendre de son
v6hicule qui a 6t6 emport6 par des bandits qui courent encore.
Attentat contre le cur de Thiotte
Le cur de Thiotte a 6t6 attaqu6 par des bandits arms. II a eu la vie II'%B"~~g~ ~e is~r ~ -- I .~~ -l"9 '~
sauve, mais son chauffeur a succomb6 ses blessures.
Deux des 6 bandits qui ont attaqu6 le cur6 de Thiotte, auraient 6t6
retrouv6s morts, suite une altercation avec la police. B$PBSB -
Les CIMO rclament des arriris ...
Des agents du CIMO se plaignent du retard pris par les responsables 198if
administratifs de la Police Nationale d' Hati pour leur remettre leurs "w clo~~"
chques mensuels. Ils out accuse ces derniers d'utiliser leurs
appointments pour ouvrir des d6p8ts terme dans des banques et des .
cooperatives. Les
Br si El * > policies ont
Bresl Elctriateaffirm qu'ils passaient
(suite de la page 17) parfois quatre mois sans
augmenter le risque Brsil. Ses Leeoi e aavr. e cor onat de1' organisation B~ush veut taire oublier Clinton
cons6uencs su les 61ecionspaysanne KOZEPEP, Charles Suffrard, se
pidsidentielles de 2002 restent une inconnue serait r6fugi6 actuellement aux tats-Unis, (suite de la page 16) dian tedn e ce" ebepu
pour les investisseurs, selon les analystes- selon ce qu'a rapport dans la press le nent important". Une gaffe rattrap6e en s atGog ytes6ilsed
(AFP). coordonateur adjoint de cette organisation. d6roulant d6but mai le tapis rouge de la 1' Afrique Al' Amiterica Uniivesitye Wash
Maison Blanche pour le president nig6ran 'fiu Amna ivrt d sh
ington,1ui mme d'origine ghan6enne.
01Ousegun Obasanjo.
"Sous la pr6c6dente administra-
Le nouveau president amiricain,
CJfiqui cherche d6sormais corrger cette im- tion, le president Bill Clinton a beaucoup
5 age d'indiff6rence, vient d'inviter des promis aux dirigeants africains, mais e:n fait
ministres- 35py fcis ernr il apeu tenu. Is test pour Powell, ce sera de
minister dei 35t pays ancams aei se rendre
Washington en octobre, pour discuter de vi 'letdtri6&tnrc ui
promet", ajoute-t-il.
cooperation 6conomique.
a Qunt 1' asene denthusismeM. Bork souligne pour sa part que
d M Buh ourpaticpe i '6enteles"Colin Powell est un pur produit de
...~d -. B' Am6iqu moderne.e Il est avan tout o
ope-rations de paix en Afnque, elle ne devrait ll\qe mdm.I s vn otu
Americain, et il d6fendra les interts
pas faire une grosse difference avec l' 6poque
du president Clinton, estime Timothy Bork, amricains. Ceux qui attendent qu'il agisse
charge des etudes africaines la foundation diff6remment just parce qu' il est noir ont
Cofrnte u iac. d Sa nomination la tte de la
% t~;"$a 1a1 ~-i~ T~ I Z intervention en Somalie et inactive face au dilmteacieevi 9rvnh
genocide au Rwanda, 1' administration unfotsgaaxAriisqim te
pr6c6dente "n'a pas cr6 de prc6dent" en l'importance prise par leurs descendants"
matire d'intervention militaire enAfrique, aux Etats-Unis, ob les noirs repi6sentent
souligne-t-il. quelque 13%0i de la population, souligne-t-
"Derrire les mots, les dirigeants il.- (AFP)




La meillieure connexion



Achetez a votreFatsporme
famile untdl4honevotre cellulaire TDMA ds

par Unitransfer votre arnivee a I'aeroport

Coc e c abea 6die I' cti erne 'de Au comptoir dmen I' otmn vomtr
de ses points de vente Port-au- cellulaire TDMA pour:iiO
Prince, au Cap-Haitien ou aux Cayes (110u





UNI RSFER nOm EL

103 points de vente: :i5 points de vente:
New York ]~ Nazon
New Jersey Frees .
Boston Carrefour
Miami *"s Cap-Haitien
Montral Cayes;
Info: 1 -877-864-8726 T.llF..,,,,,, ,., Service la clientele: 401-5566




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs