Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00055
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: March 28, 2001
Copyright Date: 2010
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00055
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text


















Hai'ti en Marche edition du 28 Mar~s au 3 Avr-il 2001 Vol. XV No.8


Samedi 17, le centre ville
est quadrille par des barricades en-
flammies dresses par des partisans
de Fanmi Lavalas qui demandent
I'arrestation inunediate du prdsi-
dent provisoire "nommdpar Conver-
@ence, Me G6rard Gourgue, et des
autres dirigeants de cette alliance
qu'ils accusent de provocations des-
tindes 5 jeter le trouble et A enveni-
iner l'atmonsphbre d'instabilit6. En
m8me temps, ces OP ou organisa-
tions populaires d6noncent I'incons-
li titutionnalit6 et I'incongruild de cette
untiative par1' opposition de nommer
un president et un gouvernement
parallbles. "
Lundi 19, la tension monte
deplusieurs crans. Port-au-Prince et
ses environs, P6tionville, Carrefour
sont bloquis par des barricades de
pneus enflanunds et de pierces. Des
carcasses de voitures sont aussi dis-
posdes a tous les carrefours stratigi-
ques. Magasins fermis, les dcoles ren-
(voin Evdnements / 4)


NOUVEAU
TARIF DE

VENTE D'HAITI
EN MARCH EN
HAITI
La Direction de l'Jichdoma-
daire Haiti en Marche se voit cela lx>ur
.
la premiere loss depuis blentil 15 ans -
dans I'obligation de reliever le tarif de
vente du journal en Haiti, pour cause
de ddpr6ciation de la mounaie locale et
.
autres frats qm bypothbquent notre pu-
blication,
Ik- notry prochaine cannon,
.
le journal e vendra dou<. a dix (10)
,.
as Je. en Haiti (a gourdes au distri-
buteur et 10 p..udes .us kt or e

La Direction


HAITI EN MARCH)
Pont-au-Pnince
100 Avenue Lamartiniere / Bois Verna
Til / Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Til: (305) 754-0705 ou 754-7543
New Yonk (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
NIontedal (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarchetthaitiworld.com
URL: www.haitienmanche.com


qqggli,32,,""j,"6
Vashin < Ch cag

~


g routes sorts d'autres projec-

He SeH1RIne chaude La police entre en
de l'OEA & P6tionville le meme mercredi riv6s, et ont pris position de l'autre c8t6 de action et dispersemanifestants et contre-
14 mars. larue. Changes de propose peu ambnes. Pais manifestants en utlisant des gaz lacrymo-
Des supporters de Lavalas sont ar- soudain, changes de coups de pierres et de gbnes. Une arrestation, un jeune militant
Lavalas clui portrait une arme sans
permit.


25 MarsPO U
semaine 6coulde ont fait des
morts (au moins 3) et des blesses dans
les deux camps.
Cela acommenc61e mercredi 14

1 P6tionville, banlieue rdsidentielle de
la capital. Des partisans de la coali-
,
tion del opposition nonvu6e Conver-
gence D6mocratique sy trouvalent
pour d6noncer ce qu'ils considbrent
comme la partiality de l'OEA en fa,
veurdupr6sidentJean-BertrandAns-
tide et du parti au pouvoir, Fanmi
Lavalas. Dans le m8me temps, le mi-
nistre haltien des Affaires 6trangbres,
Philippe Joseph Antonio, annonqait t
A
deviant le Conseil Permanent de
I'OEA 5 Washington les dernibres
propositions de son government
pour d6nouet la crise, dont l'organi-
sation de 16gislatives anticip6es en
novembre 2000 pour rectifier les ir-
r6gularit6s reproch6es aux 61ections
de mai 2000 par opposition hai-
tienne et la communaut6 internatio-
nale. Cependant une d616gation de
Convergence, qui a voyag6 6gale-
ment A Washington, a 6td avertie
qu'elle ne pourrait pas avoir accEs &
la tribune. D'ottla manifestation des par-
tisans de Convergence devant les locaux


BARR: Uri ~EFE:T'; UBREARY


Des coups de feu patent du siige de Convengence, g Pont Monin, le mandi 20 mass s


-


...


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 24 Mars Le mais de la
mobilization lanc6 par la coalition politique nommie
Convergence D6mocratique tire 6 sa fin, sans que rien
ne soit rdalis6. Au contmire, Convergence se retrouve
,
clairement aujourd'hui sur la d6tensive ... Que s est-il
pass6 qui puisse expliquer ce retournement de la situa-
tion, alors que ce regroupement de 15 parties politiques
,
panni les plus notoires de1 opposition haltienne se sen-
.
tuit tellement star de ses arriares (nous persons blen nos
mots) qu elle a pu tcuter ce coup audacieux d'installer
un president provisoire pour harder la route a l'in-
vestiture le 7 f6vrier dernier du president 61u Jean-Ber-
. .
trand Aristide, considdrant I'llection de cehu-ci conune
.
une fraud, pas moins que les legislatives et locales du
21 mai 2000, ces dernieres contest6es aussi par la com-
munautd internatiomile. D'aillours, sans l'approbation
tacite de cette dernibre, une telle audace n'aurait did pos-
sible. Alors, que s'est-il passd?
D'abord, Convergence a d6vid de l'agenda qui
devait 8tre le sien ..
Dans le scenario biti sur la d6nonciation d'une
dictature en gestation, I'opposition doit jouer la victim.
Or de plus en plus d'actes de Convergence tendent A la
transformer au contntire en persiduleur, en premier heu
l'irruption des ex-militaires dans lesquels la population
recomunit ses bourreaux d'luer ...
Quoi de plus pirandellien ...
Ensuite, Convergence prend un peo trop got^tt 6
(voin Convengence / 6)


r.

. a .
?


PAGE 3


ill.4 3 U 0 01


Comment Convergence a perdu


une batadlle


BID pr~te A dicaisser


UE/ACP


Suspension des





I


i'En Plus ...


I


(A~~ *k ~


M~ercredii 28 Mars 2001


Page 2


La communaut6 Intennationale et les troubles en Haiti


-H dFrance se declare prdoccupde par "I' escalade de la violence politique en


q ep' g< v rn et cne9 rs et rt 6 er les droits
d6mocratiques et constitutionnels de tous les citoyens".
Les Etats-Unis exhortent les leaders politiques et members de parties A cesser de
lancer des propose incendiaires et A 6viter de provoquer plus de violence en
Haiti.
Dans une declaration 6crite du D6partement d'Etat,1es Etats-Unis se dissent
trbs concerns par ce qu'ils appellent I'escalade dela violence politique
en Haiti et lancet un appel au calme et au dialogue.
"Nous appelons le government haltien et les forces de s6curit6 6 respecter
et prot6ger la d6mocrarie et les droits constitutiomlels des citoyens de se
rassembler pacifiquement et d'exprimer leurs opinions politiques", indique
le government amdricain.
Les Etats-Unis se f61icitent du professionalism du personnel de la PNH le
- 14 mars dernier lors de la manifestation des process du troupe de
* Convergence pour d6noncer le comportment partisan, selon eux, du secretaire
g6ndral adjoint del'OEA, Luigi Einaudi, dans la crise.
Cependant, les Etats-Unis se d6clarent d69us par le manque de r6ponse
adequate de la PNH face au d6sordre enregistr6 durant les derniers jours.
* Ils considbrent comme inacceptables les intimidation et le harcalement des
* responsables et members de parties politiques.


. .


.. .


.. .
. . .


- - - --
- -
* - * -
-
-
* - - -
-


. .


. .


.. . .


..


. . -


. -


*- - -
- - -


. . ... ..


.


. .
. .
. .
.


. -- -
* **
. -
* ---


Des organizations citoyennes et seligieuses se mobilisent

pous la Paix et la Justive A la fmontlese du Nowd-est
Plusieurs repr6sentants d'organisations religieuses catholiques et protestantes, des
responsables d'6tablissements scolaires et d'Organisations Non Gouvernementales
(ONG) bas6s dans le department du Nord-Est se sont r6unis mercredi pour decider
d' xm ensemble
d'actions en faveur de la Paix et de la Justice dans la zone frontalibre.
Selonle Groupe d'Appui aux Rapatri6s et R6fugi6s (GARR), cette initiative
est prise A la suite de l'assassinat d'un jeune commergant haltien, Elie
Jean-Baptiste.
Dans le cadre de cette activity, une semaine de reflexion et de pribre
centre la violence et pour la Paix sera organise du 2 au 5 avril prochain.
Cette semaine de r6flexion culminera avec une march pour la paix et
centre les abus A la frontibre. A cette occasion, les participants haltiens
marcherons A travers les rues de Ouanaminthe et les dominicains A travers cells de
Dajabon.


* -- * *-
--* - * -
- * * *
- * ** ** -
- - -
-- - - *
* ** -
* -- - * *
* *
- -- * -


. .. .
. . *
...
. .
.. .. .


. .


.. .


am . . -
-- e..
.... .. .. .

. .. . -
. .
... -
. . .
. - .. .
. . .. .. -
. --- . .. .
. .. . ... .
*
- * .
. * *
. e.. . . .


- * La PNH et les micents Avinements dans le pays
Is porte-parole de la Police Nationale d' Haiti (PNH), Jean Dady Simion, a indiqud
- vendredi que des dispositions out 6td prices en vue de neutralizer tous ceux qui veu-
* lent entretenir un climate de ddsordre et d'anarchie & Hinche (haut Plateau central).
-- * Parmi ces mesuers citons le d6sarmement de ceux qui sont en possession ill6gale
*-- -- d' armes 6 feu.
* Concernant les incidents survenus mardi & Pont-Morin (Port-au-Prince), la PNH a
- annonc6 l'ouverture d'une enqu8te. Bilan de ces indigents: un mort et plusieurs
* blesses dans le camps des organizations populaires favorables'd Fanmi Lavalas.
La police disposerait d'informations sur la provenance des tirs avant
** occasionn6 la mort d'un manifestant. En effet, plusieurs chains de
television locales dont Tel6 Haiti, T616 national et T616max ont diffuse
des images montrant dans quelle direction sont parties les rafales d'armes.
La PNH se f61icite des dispositions qui ont 6t6 prices mardi pour assure la
s6curit6 du local de la Convergence d6mocratique et la residence de M.
G6rard Gourgue.


- -


* *
- -


-


*
* ** -
- - -
* * *
** *
*
* -


Le S&nat de la Rd oblique vote une solution dans la-

qu le ileappelle A 'ammestation du pwisident de la Con-

Le Sdnat hartien a appeld les ministers de l'Intrieur et de la Justice A prendre les
dispositions n6cessaires en vue de l'arrestation immediate du president virtuel de la
Convergence d6mocratique, Gdrard Gourgue.
Me Gourgue est accused d'usurpation de titre et de comportement
anti-d6mocratique et de menace la stability du pays.
Dans une resolution vot6e par le grand corps, les s6nateurs se sont prononc6s
en faveur d'une convocation des ministers de l'Int6rieur et de la Justice dans les
prochaines 24 heures, si aucune suite 16gale n'est donn6e A leurs d6marches.


* *


. . .
* *


* -


.-**- -


R6actions de la Convengence d4mocwatique
. . Convergence D6mocratique a protests jeudi centre les menaces profrdes, selon

elle, par le president Jean Bertand Aristide days son message du 21 mars
dernier.Convergence dit attire I'attention de la communaut6 national et internatio-
nale sur ce qu'elle appelle '1'irresponsabilit6 du president Aristide qui, en tennis
voll6s, dit-elle, a incite 5l'arrestation du citoyen G6rard Gourgue.
Dans une note de press rendue publique, Convergence se dit determine A
poursuivre sa lutte pour faire triompher les droits des citoyens et
I'instauration d'un 6tat de droit dans le pays.


- Manifestation & Brooklyn pous la St Patnick
200 personnel se sont rassembl6es sur Church Avenue, le samedi 17 mars, prbs de
l'Eglise oh avaient 6t6 chantdes les fundrailles de Patrick Dorismond I'an dernier.
27 personnel avalent 6t6 arr8ties prbs de l'dglise l'amide dernibre dans une alterca-
tion, au cours de laquelle plusieurs policies avaient did blesses.
Ceux qui out pris la parole out une nouvelle fois condamn6 la violence policibre.
Parmi les intervenants, mentionnons Elombe Brath de la Coalition Patrice Lu-
mumba, Miryam Dorism6, artiste haitienne trbs connue.
. - . -- Les speakers out sugg6r6 queles participants enlavent leur argent de la banquet, et

d6clenchent un movement de boycott des transports publics et des centres d'achat.
Ils pensent qu'en enlevant leur argent des banquets des oppresseurs", il en r6sultera
(voir En Bref / 18)


I


C


- *


En Bref ..


- -"Copyrighted Material


. .- Sy nd icated Content * *






II


la I1 / MP




"Copy rig hted Matenal .
.. .
-- SyndIcated Contont *
Available from Commercial News Providers"


Ylli~c~irnr~rU~W,~imri*l


respectivement Marc Bazin et Gustave Faubert.
Une autre trance de 148 millions de dollars rela-
tive h des accords de prets ratifi6s par le parliament devrait
. Stre d6caiss6e incessamment aprbs les formalit6s d'usage.
Ce montant concern un project en eau potable pour 54 mil-
lions de dollars, im project education 20 millions, un project
sant6 22 millions et un project de routes secondaries de 52
millions de dollars.
Selon M. Iglesias, il n'y a aucune reason de conti-
nuer A bloquer ces fonds vu qu' Haiti patient des intrits sur
les prets y relatifs. Sur les 5 prochaines ann6es, le montant
total des projects pour lesquels la BID reliance la coopdra-
tion se content & 760 millions de dollars.
< verra en Haiti use mission de programmation de projects
pour les 7 prochaines ann6es, en plus des projects en exdcu-
tion et ceux qui viennent d'8tre didards 61igibles", ont in-
diqu6 des responsables de la BID.
Ces declarations ont 6t6 faites dans le cadre de la
426me reunion annuelle de l'assembl6e des gouverneurs
de la BID et de la 166me session annuelle de la Soci6t6
interambricaine d'investissement auxquelles ont particip6
les ministries haltiens des Finances et de la Coop6ration.


Page 3


Mercredi 28 Mars 2001


( MSeqV NEM eNpTlS SOMMAIRE
Gourgue aurait pris le maquis p.3,
A stroub s se pande shtavers le pays p.8
Chavannes Jean-Baptiste annual la march du MPP p.7
Le S6nat appuie une resolution constatant la disparition
desforcesarm6esp.7
ANALYSE
CommentConvergenceaperduunebataillep.1

ECODN MIEsacoop6rationavecHaitip.3
Les parlementaires ACP/UE demandent suspension
des sanctions centre Haiti p.3
Le Mexique octroie $130 millions A la RD p.20
Sommet des Am6riques: les militants anti-mondialisation
se pr6parent... y).17

t'.Euf E EM nspoursurvivredurentrecourir
au cannibalism p.10
SOCIETY, ARTS, CULTURE
Leprobl6medespasseports&Miamip.12
Pour cobbler I'absence p.11
Message du Thditre National d'Haiti p.11
MONDE
Les protagonists de la Baie des Cochons ... p.2


- -- - -
*
* *


* *


ement
dollars
lesias
ances,


La BID reliance sa coop ration -
,, , ,
HaItI devrant beneficler sous peu d'un
dicaisseinent de 30 millions de dollars de
la BID suivi d'une autre tr anche de 148
wi M. Iglesias a indiqu6 que si la BID n'aidait
mi l IIOllS pas Haiti dans sa lutte centre la pauvret6, elle se
Le president de la banquet interam6ricaine de d6 remettrait en question.
veloppement (BID), Enrique Iglesias, a apport6 mercredi La BID se dit prete A d6caisser imm6diat
xm message de solidarity & Haiti et confinn6 le soutien fi- sur les prets en execution un total de 30 millions de d
nancier de cette institution au pays le plus pauvre de la en faveur d' Haiti hl'issue d'ime rencontre entre M. Ig
Caraibe. et les ministers haltiens de la Coopdration et des Fin


un/2~meemeein







LE VEEETS


I


Attaque du sibge de Convengence A coups de ple
police entre en action. Des policies d6barquent au coin des
avenues de Delmas et Nazon, tirant en l'air pour mettre en
fuite les jeunes manifestants, pour la phipart des gains
des quarters d6sh6rit6s essayant de profiter de l'occasion
pour rangonner les conducteurs.
Une escouade de CIMO companiese d'interven-
tion et de maintain de l'ordre) arrive A son tour en force,
arm6s de fusils d'assaut. Ils s'emploient A embarquer tous
les jeunes trouv6s sur les lieux pour les former I enlever les
barricades et knettoyer la chauss6e.
Les CIMO conunencent alors A entreprendre A pied
la remont6e Delmas P6tionville, r6p6tant la m8me op6ra-
tion, en meme temps que les premiers magasins osent ouvrir
leurs portes.
Ils ont du pain sur la planche. P6tionville est cou-
vert de fumbe noiritre; sur la route de Carrefour, rien ne
monte rien ne descend. 11 ya des barricades jusqu' A
Thomassaint, au haut du Morne 1' H8pital.
Mais le clou des 6vinements est encore 6 venir.
(1est environ midi. Au Pont Morin, en face du sibge


ases photo Harti en Marche
Soudain, xme foule debouche
en langant des slogans furibards. Ils -
sont A hauteur du bAtiment abritant
Convergence. Une pluie de pierces Mme Paula Caston Goungue defendant son dcole assidgde pas des
s'abat sur l'ddifice. Alors, tout chavire. Des coups manifestants peo-Lavalas photo Harti en Marche
de feu 6clatent. Les manifestants s'enfuient dans
toutes les directions pour se mettre A covert; les
policies aussi se jettent A plat venture. Il ya des ..
bless6s parmi les manifestants.
Pendant ce temps, les members de Con- BARBER / BEAUTY SALON Children
vergence qui se trouvaient & I'int6rieur du local Welcome!
auraient contactpar t616phone certaines radios de r *10" DESIGNER CUT
la capital, des correspondents d'agences 6trangb First'time customer only. Reg. 12.50
res et des journaux aux Etats-Unis. Ils d6crivent CONDITIONING
avec force details l' "enfer qu'ils sont en train de TREATMENT
vivre, et qu'ils sont pris en stages, "sans eau ni N with this coupon
nourriture ", et ni personnel pour leur porter scours, Jean-11'o Julien 3 O 5 940- 90 70
et que la police reste passive. Educator/Designer 15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
Les premiers reportages dela press am6~ Atylist Since.1976 N. Miaml, FL. 33162
ricaine font 6tat de blesses parmi les assi6g6s, et


Monocotura D6pot et Salle d'Inventaire
18 x 18 & 16 x 16
Cdramiques Accessoires / Cbramiques/ Marbre pour Salle de bain
Espagnois et
Italienne
Grand Choix & votre
disposition
.87 pied carr6

Nous exportons vers Haiti


Meilleurs prix de la place

8908Z done voir par uous-mime


5506 N.B. 79eme Huenue, Miami, Florida

Ts'*I: (505) 592-2558


M~ercredi 28 Mlars 2001


Page 4


qlue le bitiment de Convergoence:


(Evdnements ...suite URO SCRIRIne c
de la pnemidae page)
voient. Certain vdhicules qui essaient de franchir les bar- central de la T614co (t616conununications d' Haiti), et oft se
ricades sont accueillis par des jets de pierres. troupe aussi le quarter g6n6ral de l'OPL (Organisation du
Mardi 20, la tension est A son comble. Mais la Peuple en Lutte), qui sert 6galement de siege & Conver-
gence D6mocrati-
que, les reporters
... sont nombreux,
tous les midias de
Wr la capital.


uerre et de cocktails molotov. On parla m8me de mi-
trailleuse A tr6pied qui aurait 6t6 installed au haut des ta-
ges de la T616co.
Cependant aux journaux tel6vis6s de la soirde, y
comprise des chains peu suspected de sympathies pro-
Lavalas, on ne voit que manifestants s'enfuyant A touted
jambes cherchant f6brilement un abri, tandis que les poli-
(vois Ev6nements / 5)


Gratuit
Cdramiques crises
( Maximum 8 Sacs)
avec tout achat minimum
de 200 pieds carries
Apportez ce coupon
Date d' expiration
Fin Mars 2001


F a H: 35 8-4 77 -2 67 5


ha d


ut e ~


Lf'T& ~CEO K S








DU2 MR


-----~- _-_- I


tre coins du monde que lui et ses camarades 6taient livr6s
" aux vagabonds et assassins sans aucun souci de la part
des forces de l'ordre, declaration qu'il reprendra le lende-
main dans un message sp6cialement destiny aux pays
amis ", le quotidien is Nouvelliste montrait sur cinq co-
lonnes b la une les 616ves du Collbge Gourgue sortant de
cet 6tablissement sous la haute scuritd des CIMO.


LES E TENEMENTS
.
(suIte de la page 4)
ciers eux aussi sont tout A fait pris par surprise. Il est clair que
les coups de feu venaient d'une seule direction. Dans des d6pe-
ches subs6quentes, Associated Press reconnut que des gardens
de s6curit6 de Convergence avaient tir6 deviant ce qui semblait
une intention ddlibdrde.de la foule de prendre d'assaut le biti-
ment et de massacre
tous ceux qui s'y trou-
vaient. Mais on sait aussi
que la cour de Conver-
gence pullule cheque
jour d' ancient militaires,
le president provi-
soire G6rard Gourgue
avant appeal A la recons-
titution des forces ar-
mees.
Le lendemain
on apprit que un des
manifestants blesses par
ballet deviant les locaux
de Convergence avait
succomb6 pendant la
nuit A ses blessures. Un
jeune nomm6 Maxime.
Mais ce n'6tait
pas fini. La manifesta-
tion se disperse aprbs les
coups de feu, mais les
manifestants ne disparn-
rent pas pour autant. Ils
prirent position dans
tous les recoins alen-
tours. Bref, Conver-
gence 6tait en effet bel et


LPe s 1vsd olg iadGug atn ad osl


r FICHE D'ABONNEMENT A HAITI EN MARCH


S
.00
2.00
0.00


L


Page 5


Mercredi 28 Mars 2001
Haiti en Marche Vol.XV No. 8


6vacuis par une sortie sur une rue attenante.
... Cela dura un peu plus d'une heure avant
I'arrivie des CIMO qui chassbrent les manifes-
tants et qui depuis assurent quotidiennement la s6cu-
rit6 du Collbge G6rard Gourgue. Mme Gourgue, n6e
Paula Castor, a eu chaud. Elle expliquera aux reporters
que l'6cole n'a jamais 6t6 impliquie dans les activities
politiques de Me Gourgue, et que mame quand ce-
lui-ci 6tait candidate Ala pr6sidence en 1987, jamais


be se up oar tse In eo .
position en profitent Les manifestants Lavalas s'enfuient sous les balls pastant du quantica
pour faire un excellent g4ndnal de OPL/Convengence photo Yonel Louis/H.en.M
travail de propaganda. Leurs declarations pleines d'dmotion, elle n'avait permits
riches de details et hautes en couleurs font encore la une des qu'une affiche
journaux am6ricains ce dimanche, particidibrement le Miami electoral trainasse
Herald, sous la plume de son correspondent pour la Caraibe, sur la cour du col-
Yves Colon. Idge.
Un autre troupe de manifestants prit la direction du Ironique- ,9
college secondaire G6rard Gourgue, non loin de 14, au has du ment, en meme 'Ae l
quarter de Pacot. LA aussi une phxie de pierres se mit A s'abat- temps que Me
tre sur I'ddifice. Panique. Les 61bves sont bloquds hl'int6rieur. Gourguedisait aux
Idem les 616ves de Ste Rose de Lima, sise en face, et qui sont reporters aux qua-


TOTAB~Lk ENUERGIE


.




e **g *
"" *
* * ** ***

? "Copyrighted Material.**.

Syndicated Content -
Available from Commercial News Providers"

M & e e me a a

- - * *
. . *- * * * * -


g partir de $160,00


Nous livrons et installons sur le lieu de votre choix
en Haiti, Afrique de I'Ouest et du Nord.
Utilisez.Iampes, radio et tbidviseur, plusieurs
heures par jour, grAce A I'energie solaire.

Total Energie: L'blectricits Solaire

< 2:::""""";':dmentionnemenIdevosbesomelandevasgratuitainsiquepouries
/ Total Energle. 1623 Connecticut Ave. Washinglan, DC 20009 1.800.953.9004 prnathleu@lotalenergie.com
htlp:Marww.total-energle.com

TOTAl ENERGIES
1623 Connecticut Ave, Washington D.C. 20009
Phone 1-800-953-9004
pmathieu@totalenergie.com
http://www.total-energle.com.


... - *
. .... * e- seem


- * -
- * ** *


RENOUVELLEMENT

NOVEL ABONNE,
UN AN
US$ 78.00
US$ 80.00
US$ 135.00
US$ 135.00


NOM

ADDRESS
6 MOI
ETATS-UNIS US $ 40
CANADA US$ 4
EUROPE US$ 7
AMERIQUE LATRINE US$ 70








UNE ANLY SE


I


1~


Mercredli 28 Mars 200)1


Page 6


Comment Convergence a perdu une
(Convergence ... suite de la puemidne page) ger aussi la don
son rile, au point d'en oublier le scenario principal ... et Ancien candidate h la prdsidentielle du 29 novem- jouerla victim,
u
que dans tout spectacle car quoi de plus pirandellien qu'un bre 1987, premieres 61ections d6ntocratiques de I'aprbs- ces anciens bo
a
pays A deux presidents le producer (celui qui apporte le Duvalier, que l'armde fit avorter dans un bain de sang, caption du tout
financement, les $3 millions investis par l'IRI/Institut Rd Gourgue est aujourd'hui, A 75 ans, un personnel qui ne tale en rangs ser
publicain International) a aussi son mot A dire. fait de r6f6rences qu'au pass6 et qui donne A bien des 6gards ment en cond
i
Quel est ce scenario principal ? 8 est simple : gar- impression de vivre dans un monde irrdel. D'entrde de
der Aristide, presence indispensable
pour d6samorcer la bombe haltienne.
Mais s'assurer par tous les mayens qu'il
est sous contr81e.
Ti^xche facilities par une Consti-
tution de 1987, quasiment
parlementariste.I'internatiomdn'adone
qu'As'assurerqueAristidenepuissepas
faire ce qu'il veut du parlement, et le
tour est joud ...
Les 61ections du 21 mai ayant
6t6 remportes par le parti aristidien
Faumi Isavalas fraude ou pas), ces 61ec- .
tions doivent 8tre rejou6es ...
Tel est le scenario blabase.
De fait, rien n'est fait pour
enipacher M. Aristide d'entrer dans ses
functions le 7 f6vrier dernier, car cela
ne change rien A l'hypothbque des 16-
gislatives qui pase au-dessus de sa t8te.
Mais pour bien lui montrer que ce n'est
pas une plague, entr6e en schne d'un
nouveau pion : Me G6rard Gourgue, le
" president parallble ...
I'ambassadeur am6ricain a : a
beau d6clarer plus d'une fois que pour -- -- --- - - - -- -
les Etats-Unis et la colmnunautd inter P6tionville totalement disent4e dbs que s'enflamment les pnemidnes bannicades


...


gutour de la der
que celle formu
pour la libre ent
d'61ections 16gi
n6e ... proposit
bassade amirica
3) Con
gence pour I'am
l'amide 2000, au


ne du spectacle. I'opposition est suppose
1'opprim6, le" underdog "... I'arriv6e de
rreaux de la population change cette per-
u tout. Les voici ddji qui d6filent A la capi-
r6s deplusieurs containers, oix ils se procla-
tion D ", une consigne qui signifiait I'6tat
d'urgence sous Duvalier, ou 6tat de
guerre potential. Guerre centre qui ?
D&s lors, les organizations
populaires (OP) pro-Aristide qui se
considbrent comme une arm6e eux
aussi, ou plutSt une anti-arm6e, dd-
cr6tent de leur cit6 qu'elles sont en
condition B ", c'est-A-dire qu'elles
n'abandonneront pas le b6ton "
avant que ne sort 6cart6e cette nou-
velle menace. Le dernier regime mi-
litaire a fait au moins 4.000 morts et
des milliers de victims de touted sor-
tes dans la population civil.

Les premiers signs
d'une deviation ...
Aujourd'hui, aprbs les trou-
bles de ces derniers jours, une nou-
velle lecture semble se digager ..
1) Le gouvernementAristide
s'engage le 14 mars denier deviant
l'OEA A tenir des 16gislatives antici-
p6es dans deux ans, en novembre
2002 ...
2) International (Etats-
- Unis, Canada) invite au calme et hun
retour 5 la table des n6gociations
nidre proposition du gouvernement, ainsi
l6e par la soci6t6 civil. Le CLED (Centre
reprise et la d6mocratie) suggbre la tenue
slatives g6n6rales dans un d61ai d'une an-
ion qui a 6t6 aussitat second6e par 1' Am-
ine.
vergence maintient dur comme fer son exi-
iulation de routes les 61ections tenures en
ssi bien16gislatives que prisidentielles ..
(voin Convengence / 7)


photo Y jeu, il plante un novel 616ment dans le d6cor en langant
son appel A la reconstitution des forces armies, dissoutes
par Aristide en faveur d'une police civil national lors-
que celui-ci retrouva ses functions en 1994 aprbs un exil
forc6 de trois ans A Washington. Cette affaire de militaries
d6mobilis6s constitute un 616ment d6tonnant, dans tous les
sens du mot. D'abord, explosif (les horreurs du coup d'6tat
de september 1991 et du regime militaire de 1991-1994
sont dans tous les esprits). Mais cette intrusion vient chan-


national une telle initiative n'est pas de nature A faciliter
la recherche d'un dialogue et d'une solution n6gocide & la
crise ... Personnel n'est dupe. Si Washington voulaitmettre
fin A cette mascarade, ce serait fait le jour mime, allows
done !

Un personnage du pass ... -
Mais qui a choisi G6rard Gourgue pour jouer ce
rOle ? Le coup des militaries d6mobilis6s 6tait-il aussi
au programme ?


Brightening the Caribbean Sky !r


,1


I


MIAIVI PORT-AU-PRINCE MIAIVI


D~e'part MIA 8:00 am


Arrivie~PAP 9:50 am~


bataille


I


-piC~,y pt Lsmiluspi


-800-327


-7238







DELATAIE


I


ld~m


WebSite www.HaroldRigaud.com.
e-mail: rigaudh@bellsouth.net
Toll Fre 8d77 O E90 200 sest:

Lithographs on Canevas, Prints, Postca

P.O. Box 1202 Lillburn, Georgia 30048-


'


I I


Page7


M~ercredi 28 Mfars 2001


...
ts de1'organi-
n,
Mais
ver gence
t pas 5 son
d'essai.N'a-
e pas ddji es-
de divider
ministration
6ricaine ?
ccord en huit
ts ", n' ont
6 de r6p6ter
irigeants, ne
cerne que
tide et 1' ex-
dent Clinton,
s n'a rien &
avec la nou_


La manifestation est disperrske ... mais pas les manifestants photo Hartli en ~Marc~he


tide, confirmant son intir8t dans ledit
accord, c'est au tour de l'actuel am-
bassadeur de France, dont on connatt
les sympathies pro-Convergence, de
d6clarer que1'Unioneuropdennen'es-
time pas 8tre repr6sentde dans un do-
cument pass6 essentiellement entre
Haiti et les Etats-Unis (voir Le Nou-
velliste, hmdi 12 mars 2001, L'ac-
cord en huit points n' engage qu' Aris-
tide et les USA ").
Or si Convergence refuse de
marcher avec l'OEA, le seul m6dia-
teur recomm par international du
moins par Washington, Ottawa, la
Caricom et les autres pays du conti-
nent, alors A present que fait-on?
Voilhpourquoil'appeldeMe
Gourgue aux pays amis (pour ne
pas dire aux puissances internationa-

774

rds

1.202 .


:administration Bush ...


les), le mercredi 21 mars could, semble 8tre tomb& dans l'oreille
d'un sourd ...

Quand la politique fait place au grand gui-
gnol ...
Pourquai aussi cette fin de semaine, la politique semble
faire place A la tragi-com6die, si ce n'est au grand guignol ...
Entre Me Gourgue et le gouvernement, on joue au gendarme et au
voleur ... de titres !
Cela dit,1e spectacle continue ...
International doit d6finir un calendrier final avec le
president Aristide pour les prochaines (nouvelles) 16gislatives ; or
International ne peut pas 8tre impliqu6 directement lui-m8me,
etc, etc. Alors combien de temps restera-t-on A attendre le ban
vouloir de Convergence ?
Convergence n' est pas un bloc monolithique, loin delA.
D'ailleursonn'estpassansremarquerquelederniercarr6deMe
Gourgue se referee de plus en plus sur les hardis mousquetaires
de l'Organisation du people en lutte (comme quoi, une affaire de
famille!) mais dont I'ardeur arrive difficilement A combler un
ddbut de desertion des rangs.

Haiti en Marche, 24 Mars 2001





* - *** - *


- *


- -- *


Z c~-


- -


-- *


-- - --


_- -


- -* *


CONVERGENCE
(suite de la page 6) men
D' oit d6sormais 1' apparition d' un hiatus entre 1' in- satio
international et Convergence.
Mais est-ce le premier signe de deviation entre les Con
positions de international (essentiellement de nouvelles n'es
16gislatives pour contre-balancer le pouvoir d'Aristide de- coup
puis le parlement) et cells de Convergence qui ne veut t-ell
rien de moins que chaser Aristide du pouvoir. say6
l'ad
Einaudi accuse d'8tre de mbehe avec am
Lavalas ... L' a
Le 14 mars dernier 6clatent les 6chauffour6es en- poin
tre partisans des deux camps devant les locaux de l'Orga- cess
nisation des Etats Amdricains (OEA) A P6tionville, ban- ses d
lieue r6sidentielle de la capital. Les OP pro-Convergence con
entendaient protester centre 1' OEA, tout particulibrement Aris
son secretaire g6ndral adjoint, I' Am6ricain Luigi Einaudi, pr6si
accuse d'8tre de m6che avec Lavalas. M. Einaudi venait mai
d' avertir les dirigeants de 1' opposition months & Washing- voir
ton qu'il ne leur serait pas permits de parlor A la tribune de velle
1'assembl6e, parce que contraire au protocol et aux r6gle-


Harold Rigaud


"Copyrighted Material
Syndicated Content &
Available from Commercial News Providers"








21 MAR 2001


.Message du Prisident Aristide


Les troubles
BULLETINS HPN

Grand' Anse
J6r6mie- Le responsible du diocese de la ville'
Monseigneur Willy Rom61us, dit encourage les diffdrents
acteurs politiques & reprendre le chemin du dialogue pour
r6soudre la crise. Le vicaire estime que seul un vrai con-
sensus est capable de sortir la nation de f impasse dans la-
quelle elle s'enfonce. II affirmed que cette situation de trou-
ble dans le pays, ne fait que bloquer sa march vers le pro-
grbs et la d6mocratie. Mgr. Rom61us a fait cette declaration
lors d'une visit effectude mercredi Al'Asile, localit6 pro-
che de J6r6mie, A 1' occasion de la fate patronage de cette
paroisse, la Samt-Joseph.

Sud
Les Cayes Une d616gation minist6rielle conduit
par le Premier Ministre Jean Marie Chdrestal a visit, mer-
credi, le department du Sud. Lars de cette tournde, M.
Chdrestal a d6clar6 que son government prendra les me-
sures qui s'imposent pour arrater tous ceux qui veulent se-
mer le trouble dans le pays. Le Chef de la primature invite
les secteurs concerns A s'engager dans le processes de paix
prSn6 par le Pr6sident Jean Bertrand Aristide.

Ouest
Petit-Gosve Des organizations populaires pro-
ches de Lavalas ont violemment manifesto ce vendredi &
Petit-Goave pour exiger 1' arrestation des members de la
Convergence D6mocratique. Des hearts sont enregistr6s
entre des pArtisans de Lavalas et ceux de la Convergence.


a *
-
- "Copyrighted Material ..

Syndicated Content -
Available from Commercial News Providers"
- ... .
. .
.. .. . ..
.. ..


MIAM 1-DADE



Certificate d'entreprise de petites affairs pour

19 Service d'ambulance.

Applications pour un certificate d' enterprise de etites affairs
pour e service d'ambulance servant accepted Jusqu'au 9 Avril
2001 au department de Miami-Dade Service de
Consommateur, 140 W. Flagler St., Rm 903, Miami, FI 33130
entre 8:00 a.m. et 5:00 p.m.

Pour plus information concernant cette announce
S'il yous plait, contacted. '
Mr. Steve Gunn
au 305 375-4222, ext. 7854.


Mercredi 28 Mlars 2-001


Page 8


Lapolis ap arete tout koupab ki chwazi tire zam pou f6 san
koule-
4. Avbk anpil respb, m mande tout sitwayen
Vide sajbs ak laph tou patou.
Khm laph ak enpinite pa mache ansamn,
Se pou otorite lajistis yo vanse
Nan pran responsabilite pa yo.
Lalwa se lalwa.
5. Ak menm resph a, m mande tout pati politik
Kontinye defann dwa nou pasifikman san n pa tonbe
Nan menas vbbal on vyolans fizik.
6. Khm toujou, nan resph youn pou lbt,
2 bra m louvri pou reseywa tout pati politik
Ki swete rankontre ak Prezidan Peyi a.
Bon dyalbg ap mennen n dirbk dirak
Nan deblokay politik ak deblokay ekonomik.
Atik 4 konstitisyon an f6 n sonje nou se frb ak sb.
Antann pou n antami nou.


P&p Ayisyen,
Pou Peyi aviv an pt, fbk li chita sou la lwa.
Moun ki vle laph pa gen dwa vyole lwa Peyi a. .
Eleta pap sitire pbsonn pase lwa Peyi a anba pye.
Laph ak lajistis se 2 wou bisikl6t demokrasi a.
Konsa, aprb 2 av6tisman Gouv8mnan an bay moun
Ki an kontravansyon ak atik 217, 218 kbd penal la
Paske yo aji kbm si te gen 2 gouv6nman nan Peyi a,
Men sa Prezidan an di: -
1. Paske nou vie laph, nou kondane san rez6v tout Zak
vyolans yo.
2. Soufrans ak pwotestasyon inosan ki viktim yo rive nan
k6 m. Doulk youn
nan nou se dould nou tout.
3. W61 lapolis se pwoteje ak sbvi,
Donk, nan pwoteje dwa tout moun san distenksyon,


7. En1' an 63 avant notre bre,
Pour avoir d6jou6 la conjuration de Catilina,
Cic6ron a connu un succ6s politique notoire.
Aujourd'hui, par le dialogue et le respect de la loi,
Nous vivifions l'unit6 national, les libert6s
fondamentales,
respectt des droits humans, la tolerance et la paix
social.
Ak espwa n ap swiv wout la ph sa a
Bradsou bradsa,
P6mbt mwen felisite n davans.
Wout laph a konn parkt long,
Men nou pap janm kanpe
Paske se sM li kap mennen n
Nan yon delivrans total capital.

Mbsi


avers le pays

Petit-Gosve Plusieurs dizaines de members d'OP
Lavalas ont gagn6, une fois de plus, les rues de la ville pour
exiger 7 arrest ation du president de la Convergence G rard
Gourgue. La route national # 2 a td bloqu6e & hauteur du
Morne Tapion. Deux manifestants process de Lavalas ont
td blesses par ballet par un chauffeur d'autobus qui refu-
sait de s'arr8ter. En reaction les manifestants ont incendid
le camion. La police n'a proc6dd, jusqu'ici & aucune arres-
tation.

Artibomte
Gonalves La Cit6 de Vind6pendance s'est rd-
veillie vendredi plus ou moins calme aprbs les violentes
manifestations de la veille. Les dirigeants locaux de la Con-
vergence d6plorent P attaque perp6tr6e contreles locaux de
leur regroupement politique. Is responsible du Mouvement
Chr6tien pour une Nouvelle Haiti, le Pasteur Luc M6sadieu,
critique 0 attitude des policies qui, d'aprbs lui, n'ont rien
fait pour maitriser les casseurs Lavalassiens. Il raciame jus-
tice pour ses partisans victims de ces itctes de violence.

Saint-Marc Les ditigeants r6gionaux de l' Oppo-
sition disent ne pas prendre pas au s6rieux la resolution du
S6nat contest r6clamant I'arrestation, dans les vingt-qua-
tre heures, du president de la Convergence, Maitre G6rard
Gourgue. Parallblement, cette decision est favorablement
accueillie des partisans Lavalas dans la region. Ceux-ci se
dissent prats raider le gouvernement dans son action.

Nord
Cap-Haitien Le Maire titulaire de la ville, Moise Jean
Charles, applaudit lardsolution du S6nat r6clamant I'arres-
tation du president de la Convergence, Maitre Gdrard
Gourgue. Le responsible mamicipal impute la responsabi-
lit6 des dernibres manifestations au president d6sign6 par
la Convergence.

Sud-Est
Jacmel-L'undesdirigeantsdelaConvergencede
la ville condamne avec force 1'attaque perp6tr6e centre le
local de f Opposition & Port-au-Prince par les OP Lavalas.
Monsieur Millot Gousse indique que ce movement est la
preuve de la faiblesse du regime au pouvoir. Il exprime sa
solidarity avec ses confreres de la capital. Ces violence,
d' aprbs M. Gousse, ne les ralentira pas dans leur lutte vi-
santA faire triompher P ordre et la d6mocratie sur la dicta-
ture et l'anarchie.

Ouest

process as on s so p 1
Pointe-h-Raquettes pour demanded farrestation du Pr6si-
dent dela Convergence, le professor G6rard Gourgue. Ces
OP avaient drig6 des barricades enflammies partout dans
la zone. Elles apportent leur soutien au president de la R6-
publiqueJeanBertrandAristide.

Sud
Iss Cayes Les OP process de Lavalas out orga-
nis6 mercredi une grande manifestation dans la ville. Des
barricades enflanundes ont td remarquies partout dans la
zone. Iss residences de certain leaders dela Convergence,
dont celle de f ancient Snateur Paul Denis ainsi que le lo-
cal du bureau du Ministbre des Cultes, dirig6 par Monsieur
Claude Bernard, ont essuy6 des jets de pierre.


Ouest
Ldogane Plu-
sieurs containers de parti-
sans du parti Lafanmi

La}n11as tonteeioleenurnent,
dans diffdrentes rues de la
ville pour exiger farresta-
tion du professeur Gdrard
Gourgue. Des barricades
enflammiesontit66rig6es
partout alors que la route
nationalea6t6bloquie.Ces
members d' OP ont lanc6
des propose hostile aux lea-
ders de la Convergence.
Ces derniers, d'apres les
manifestants, sont respon-
sables de la situation ac-
twelle.


(vois Les tuoubles / 9)


se rdpandent A tr

Au moins deux members d'OP process du parti du Prisi-
dent Aristide sont blesses par belles, rapportent les radios
de la Capitale.
D'autre part, le porte-parole du group de Con-
vergence de la ville, Monsieur Deslord Desgranges, a con-
damn6 avec force les dernibres violence survenues A la
capital en d6but de semaine. II a demand aux autorit6s,
qu'il considered comme de facto, d'arrater les responsables
de ces agitations. M. Desgranges estime que, du c6t6 de
l'Opposition, ce movement ne pourra pas les impression-
ner. 11 appelle la communaut6 international, particulibre-
ment le Pr6sident amiricain Georges Bush, A repenser sa
politique vis-A-vis de la Convergence D6mocratique.

Centre
Mirebalais Le directeur d6partemental de la po-
lice, Antoine Fleuri, estime que son institution avait pris
toutes les dispositions, mercredi, pour 6viter un possible
affrontement entre les partisans du Mouvement des Pay-
sans de Papaye et ceux de Lafanmi Lavalas. Le chef local
de la PNH d6ment les accusations des dirigeants du MPP,
selon lesquelles, les policies 6taient rests passifs lors de
la manifestation.

Grand'Anse
J6r6mie Le repr6sentant local de la Convergence,
Madame Micheline Atienne, met en gardeles organizations
populaires Lavalas centre route attaque A 7 encontre des
members de f Opposition. Mme. litienne accuse les parti-
sans dur6gime en place de harcelerles members de la Con-
vergence.
Par ailleurs, des changes de coup de feu sont en-
registr6s tous les soirs dans le quarter popular de Sainte-
H61eine entre les deux groups rivaux (Lavalas et Conver-
gence). L'un r6clame Y arrestation des leaders de l'Opposi-
. tion, tandis que l'autre veut obtenir le depart du regime
Leals.

Sud-Est
Jacmel Le president de la Chambre de Commerce
du Sud-Est, Monsieur Jacques Kawhly, lance un appel A la
reason aux protagonists de la crise. I'homme d'affaires
reste persuade que seul un franc dialogue peut aider A rd-
soudre la crise.








LES EV ENEM[ENT S


. 1 1


U ----- _- _


IrC~cr,


Rdfrigdrateurs, Fours, etc... (Livraison & domicile)


__ _11_1111 _1_ _111


Page9


Mercredi 28 Mars 2001
Haiti en Marche VolXV No 8


Nod~ate e uoi~ aadne otnetd


refouler des immigrants ill6gaux haltiens. La plupart de ces person-
nes sont originaires du Cap-haltien. Les rapatri6s demandent aux
responsables de l'Office National pour la Migration (ONM) de leur
apporter une assistance 6conomique.

Centre
Mirebalais Iss habitats de la commune de Las Cahobas
se pr6paraient A fater leur patron, Saint-Gabriel, les 24 et 25 mars
prochains. Plusieurs activists 6taient pr6vues pour marquer cette
manifestation A la fois culturelle et religieuse. Le cartel municipal a
dit prendre routes les dispositions pour la r6ussite des festivities. Les
autoriods municipals d6plorent le manque d'argent auquel elles se
trouvent confronted. Elles demandent aux responsables du Minis-
thre de l'Int6rieur de leur apporter leur soutien pour la r6alisation de
cette fate.

Centre
Hinche Is Juge de Paix de la ville, Maitre F61iton Gauthier,
deplore les aggression physiques silbies de la part des partisans
Lavalas. M. Gauthier affirme avoir 6t6 bless et maimen6 par des
members d' OP. Cet incident fait suite A l' arrestation du Maire de la
ville, Monsieur Dongo Joseph, accuse d'avoir trouble l'ordre pu-
blic. Les partisans de ce dernier, furieux, ont r6agi brutalement &
I'encontre du Juge. Le magistrat a exprim6 son indignation face &
cette situation.

Nord-Est
Fort-Libert6 Les autoritds municipales, de concert avec
les agents de police de la commime de Mombin Crochu, ont pro-
c6d6 Al'arrestation de plusieurs jeunes gargons dans cette zone. Ceux-
ci sont accuses de t ol. Des citoyens de la region avaient port6 plainte
centre ces gangs qui leur enlbvent des panneaux solaires.

Port-de-Paix Le directeur de l' cole national Richard
Brisson, Monsieur Edwin Josu6, deplore l'6tat de d61abrement des
locaux de son institution. II appelle les autoritis du Ministbre de
1' educationn Nationale & d6pacher une 6quipe pour faire des travaux
de reparation dans le bitiment de 1' cole. Les 616ves ainsi que les
parents se plaignent de cette situation.

Ouest
Cabaret Un violent incendie qui a 6clati dans une mason
& Lafiteau, locality situde dans la commune de Cabaret, a caus6 la
mort de trois enfants, Agds respectivement de 2, 4, et 5 ans. Ces
derniers, dont les parents 6taient absent, se trouvaient enfermis dans
cet immeuble au moment de l'incendie. Le plus grand, Ag6 de 9 ans,
a eu la vie sauve, mais il n'a pas pu venir en aide aux autres. Ce
drame aplong61'ensemble dela communaut6 dans une grande cons-
ternation.


(suite de la page 8)
Artibonite
Saint-Marc Un affrontement entre les parti-
sans de l'Opposition et ceux de la Lavalas dans la com-
mune de Grande Desdunes, a fait deux blesses par bal-
les, alors que plusieurs autres individuals ont td blesses
A coup de pierres. Cette situation est le r6sultat d'un
rassemblement organism par des process de la Conver-
gence, le week-end 6coul6.

Nord
Cap-Hartien Les autorit6s policies out pro-
c6d6 mardi & la liberation des dirigeants locaux de la
Convergence arr8tis lors du rassemblent de vendredi
dernier. Obdonel Maximin, Antoine Waney et Smith
Jean Baptiste out 6t6 relich6s aprbs avoir 6t6 entendus
A deux reprises au tribunal de la ville. L'un des porte-
parole de la Convergence, le Pasteur Jackson Noel, ap-
plaudit cette decision de la part des responsables judi-
ciaires.

Artibonite
Saint-Marc Un partisan de la Convergence,
Alt6nor Saint-Jacques, a succomb6 & l'h8pital suite A
des blessures par ballet, deux jours aprbs des affronte-
ments arm6s entre les partisans Lavalas et ceux de la
Convergence. M. Saint-Jacques avait 6t6 atteint, samedi
dernier, A Desdunes, lors d'une march de son regrou-
pement politique perturb6 par des members d' OP
Lavalas.


Nord-Ouest
Port-de-Paix Le Club des Amis du Nord-
Ouest (CANO) appelle les autorit6s A prendre des me-
sures pour ramener l'ordre au pays. Cette organisa-
tion, proche du pouvoir, critique les manoeuvres des
leaders de la Convergence qui, selon elle, essaie de
d6stabiliser le pays. Elle demanded au gouvernement
de s6vir centre ces faux patriots. Le CANO lance un
appel A l'Opposition pour que celle-ci respectele vote
de la population. Le porte-parole, Monsieur Lazarre
Jean Claude, inviteles chefs de l'Opposition 5 repren-
dre le chemin du dialogue pour une issue pacifique 4
la crise politique.

Nord
Cap-Haitien Le president de la Chambre de
Commerce, d'Industrie et de Profession du Nord, Mon-
sieur Marc Georges, applaudit le discourse du Pr6si~
dent Jean Bertrand Aristide. Is dirigeant dela CCIPN
es time que les paroles prononc6es par le Chef de l' itat
nourrissentlesespoirsdesinvestisseurs.IIcondamne,
toutefois, les violence survenues dans le pays ces der-
niers jours.

Artibonite
Saint-Marc Les assises criminelles ont dd-
but, sans assistance de jury, ce jeudi, au tribunal de
la ville. Le cas de Madame Naomie Odile a 6t61e pre-
mier & 8tre entendu. Elle est accuse de meurtre d'une
amie, Marie Lourdes Jean Joseph.


Riz, H
Far
(Livrals


US

Socabank
S


Port-au-Prince W Direction Sud v Florlde r New York W
SOCATRANSFER MIAMI SYLVIO'SSERVICES6500N.E 2NDAVE. BROOKLYN SOCATRANSFER
Liogane MAMI FL 33138 TEL. 305-756-8931/756-8755 2828 A CHURCH AVE BROOKLYN NY 11226
3S.AveMane-Jean 9F 3A/ 3 088 SOCABANK-GrandRUS FAK305-7567672 TEL718-703-0270/703-3620
SOCABANKSiegeSocial 91512-3233 MIAMI 40KES4 CSAT A FELR3 3 Ph#adelphlaw
37, Rue Pavde Tb|: 299-7000 & 299-7009 f) g JEL: 305-758-8297 FAX 305-756-1380 .
Fax: (509) 299-7022 Tdlex 20097 SOCABANK 4,Rue de la liberty SUNRISE 912 WEST SUNRISE BLyo VENORD MULTIPLE SERVICES
SOCABANK, Paves 11. TO; 288 3497/3498 FT-LAUDERDALE FL 33311 TEL 954-76 9297 4922 N STH STREET PHILADE1 PHIA, PA 59120
97,RuePav6e 76 4228 TEL.245-324-2930/3242967
Tek299-11006299-7107 CByeS FORT-MYERS Fo FT F 3 T BostonW
socABANGalue SOCABANK 4, Rue Nicolas Geffrard TEL: 94f -334- 9527/332 7462
26ma Impasse Lavaud Tet 286 9451 & 9459 DELRAY BEACH M & L TRAVEL SIGNATURE FASHION 1448 DORCHESTER
Tdl: 510-8084/ 244-7061 2200 LAKE IDA RD # 20 DELARAY BEACH, FL 33445 STREET DORCHESTER, MA 02122TEL S t7 287 9686
SOCABANK, Pition.ville Direction Nord W TEL. 561-274-0760/274-6809 26 3456 TEL. 617-287-9686/265-3456
WINTER HEAVEN 742srIRsrNoRTH
Choucoune Plaza WINTER HEAVEN, FL 3388 1 Georgla w
Td/:256-1754/3878/1779/1780 TEL 863-2994562/2996802
SOCABANK, Frdres Saint-MarC POMPANO BEACH SOcATRANSFER VILLARD / VILMOND JOSEPH
Tel: 299-70914 7 lentsn 1 SOCABAN u a POMPANO BEACH. FL 3 H 8 5 TEL 770-209-7792
SOCABANK, Deknas TAMP EBENE EXPRESS
Delmes 52 54 L'Estere soos a ss s2r -
Tbl: 299-7085 & 7089 SOCABANK, Rie National N01 WEST PALM BEACH MME ROSEALEKIS
SOCABANK, Carrefour let 274-1637 2120 OKEECHOBEE BLVD W PALM BEACH, FL 33409 NASSAU
Tbi: 510-7017/510-8083 of)gfygg TEL 56f-6413070/6462944 PHOTO BY ANTOINE
NAPLES BROTHER'S BEAUTY SUPPLIES FORT-HILL TEL: 242-322-2244
LA CANANEENE, Rue Fabre Gelfraid # 59 518 11TH STREET NORTH ABACO
SOCABANK, VarreUX TEL: 941-334-9527/332-1462 ROSE
Rue Salmon ORLANDO MAGUY BAXERY PRANT2) BAHAMAS. TEL 242-367/2858
T6k 299-7125/299-7130Fax:JSO9E299-7f31 P0rt-de-Paix 1321W WASHINGTONST
SOCABANK, Crolx des Bouquets Jn MICHEL THOMAS/Tel: 268-5111 : ORLANDO, FL 32805 TEL 407-648-9160
Duval 28-30/Rio Nat7e No 3 TELECO/Tet268-6120Rue, D.Es6me # 290 ORLANDO MME JACQUES
Tdt511-3909/511-3910/238-8181& 8190 1321D WASHINGTONSTORLAN4 3
SOCABANK, Carrefour Shada 08P-HSFliSff MONTREAL 6262PAscAt
50CABANK, Rue 10-A / Tel: 262-9802/9805 JACKSONVILLE MAX WILSON (COIN BLVD ROLAND) MONTREAL NORD
? dT 238-0 Ng 50CATRANSFER
Rue 11-0 #93/Tet 262 4910 TEL 904-743-6681/778-9173 (QUEBEC}CANADA. H 71T4 TEL 514-323-7622


-


- - -

- *

"Copyrighted Material
.
Sy nd I cated Content
Available from Commercial News Providers"


GUICHETS PAYERS ET AGENTS AUTORIS65


.


Les troubles dants le reste du pays ..


IS Gr aR
L.1 NE FI LIALE DE LA El OCA E3 AN 1<


- ~CIIIIL~


I


I


,,


Payd Cash en
ou
Compete d'Epargne
Crddith en U


uile, Sucre,
ine, etc...
on a domicile)








"VOYGE DS DANES"


I


Note de Presse


(voir P~tition / 11)


1 Jazz New Style Instrumental

*'* I Web r ail* benwl@bemolMort.com

En vente PARTOUT
Miami: Mini Records 1371 N.E. 11th Avenue 305 892 6200
La Couple Restaurant 10855 S.W. 72th Street suite 29 (305) 271-4975
J.B.T. Records (305) 758-9018 / 945-3305
Blue Note Records 16401 N.E. 15th Avenue (305) 940 3394 / 940-7342
Etiquette Unisex (305) 940-9070
K & B Beauty supply (305) 687-1017
New York Mini Records Cambria Heights (718)-276-1794




Si vou airnez le JAZZ, ce CD doit faire parties cle votre
collection. Vous en serez 6merveill6 !


Mlercredi 28 Miars 2001


Paige10


survvants u naufrage ox
ressortissants dominicains, essayant d'atteindre
clandestinement Puerto Rico, ont perdu la vie en face de
l'lle-4-Vache (Haiti), racontent que pour roster en vie, les
passengers de ce voyage des damns ont dilmanger les
corps de leurs camarades d6c6dds au cours dela traverse
Ils 6taient 60 & bord, qui ont d6riv6 pendant
plusieurs jours surla mer Cardibe, pour venir heurter un
r6cif au large de l'lle-h-Vache. Seulement deux passengers
out surv6cu au naufrage survenu dans la nuit du jeudi 15
au vendredi 16 mars, un troisibme survivant est mort A
l'h8pital aux Cayes. L'lle-h-Vache se troupe A 5 km de la
cate sud d'Haiti. On a relevi 16 corps, dont treize dans un
4tat de decomposition avanc6e out 6t6 enterr6s sur place
dans une fosse commune.


22MrSANT e


de la Mona.
Alors qu'ils draient en vue de Puerto Rico,1e mo-
teur du bateau a cal6, aprbs la second journey en mer. Ils
commenchrent A driver vers l'ouest, jusqu'd des centai-
nes de km dans la direction oppose. Sans eau, ni nourri-
ture, des passages commencbrent A mourir aprbs quel-
quesiours.D'abord,1escorpsontit6jet6spar-dessusbord,
dit Pinates. Ensuite, tenaill6s par la faim, les passengers
commenc6rent A manger les cadavres.
Carlos Pinales dit que, quantA lui, if n'a bu que
del'eau de mer. Mais pour Dr Urania Suarez qui l'a exa-
mind & Barahona, cela parait impossible., la scule fagon
9Our lui d'avoir survicu, est d'en avoir mang61ui aussi. "
I.es corps d'environ 40 passages n'ont pas 6t6
retrouvds.


Cheque nuit, une personnel passait de vie A trd-
pas. Le matin, les autres d6couperaient des morceaux du
corps pour toutfestin a d6clar61e survivant Carlos Pinales,
19 ans, qui a 6t6 ramen6 mardi en R6publique Dominicaine.
Pinales dit qu'il n'a pas mang6 personnellement
de chair humane, quoique, d'aprbs un m6decin, ii lui aurait
6t6 impossible de roster en vie s'il n'avait rien mang6.
Pinales souffrait encore de d6shydratation et pa-
raissait d6sorient6 quand il est arrive & Barahona, del'autre
cit6 dela frontibre. I'autre survivant dormait sans cesse, et
ne s'est riveill6 de temps & autre que pour demanded de
,
I eau.
Selon Pinales, les deux capitaines qui out orga-
.
ms6 le voyage leur out pris $240 A cheque passage, pour


Dominique soient traduits en justice: en (Ste, Jonathan
Demme, Oscar du Meilleur Film pour Le Silence des

Ao to ohd einioda deDloA naG t
than Demme travaille actuellement sur un documentaire de
90 minutes sur Jean Dominique, dont une parties sera diffu-
s6e prochainement & Port-au-Prince. La lettre de l'Alliance
souligne qu' une issue positive A l'enquate sur le meurtre
de Jean Dominique encouragera la poursuite d'actions si-
gnificatives pour traduire deviant la justice les auteurs des
assassinate de Guy Malary, Antoine Izmery, Phre Jean Ma-
rie Vincent et Amos Jeannot pour ne citer que ces cas. "
La letter ouverte au Pr6sident Aristide est aussi
siede de Woody Allen, r6alisateur de la Rose Pourpre du
Caire et de Manhattan, des frbres Jo61 et Ethan Coen,
d6etenteurs d'une Palme d'or au Festival de Cannes, de
Sidney Lumet, le r6alisateur de Douze Hommes en Coldre
et de Serpico, Spike Lee qui a dirig6 le film Malcom X, et
Martin Scorcese de Taxi Driver et des Nerfs A Vif. Les si-
exataires viemient des Etats-Unis, de France, d'Irlande, de


des droits hinnains, 22 bis me Senghor, Nazon
Commission Nationale Justice et Paix, 56 rue
Piquant
; Coalition Nationale pour les Droits de Haitiens'
9 rue Riviere
Journal Bon nouv61, 103 rue Pavie, 6tage impri-
merie La Phalange.

Les photos doivent 8tre envoy6es ou apporties
avec les informations suivantes:
-nomdelavictimesaprofessionsadatedenais-
sance
la date de son d6chs et les circonstances de sa
Inort
le nombre de ses dependants: femme, enfants'


Le 16 mars 2001

La Foundation Eko Vwa Jean Dominique informed
que, dans le cadre de la champagne centre l'impunit6 et I'in-
s6curit6, elle organize du ler au 8 avril une exposition de
photos de victims.
Cette exposition se veut une r6ponse bla peur et A
l'isolement des victims. Chaque victim, cheque parent
de victim, se sent seul deviant le drame qui le frape et ses
consequences. Eko Vwa Jean Dominique a lanc6 cette
mobilization centre l'impunit6 et I'ins6curit6 pour, entre
autres, r6veiller les consciences citoyennes, et 6galement
pour dire haut et fort que les victims ne sont pas scules,
que tous les citoyens sont concem6s.
Pour actualiser un fonds de photographers exis-
tant, Eko Vwa Jean Dominique souhaite recevoir d'autres
photos. Quatre organismes ont accept de recevoir ces cli-
ch6s qui seront traits et rendus ensuite aux families. Les
adresses sont:

Plateforme des organizations haltiexmes de defense


parents.

Iss photographers request aprbs
le 25 mars 2001 seront int6grdes A l'ex-
position itinrante et permanent qu'Eko
Vwa Jean Dominique va mettre sur pied.


*

Une centaine de personalities du monde interna-
tional des Arts et des Lettres crit au Prisident Jean Ber-
trand Aristide pour exiger justice pour Jean Dominique.
Dans cette lettre, ces personalities d6clarent avoir form
un movement international, consacr6 & identification et
A I'incarciration des responsables de la mort de Jean Do-
minique.
"Nous sommes, disent-ils, d6termin6s A 8tre les
t6moins de progrbs substantiels dans les tribunaux haltiens
d'ici le 3 juillet 2001, c'est-A-dire 90 jours aprbs le premier
anniversary du tragique assassinate de Jean Dominique le 3.
avril 2000."
Cette letter ouverte est sign6e de com6diens et
acteurs c61bbres de cinema et de thiAtre comme Julia Ro-


***

=
- *


"Copyrighted Material -
-
Sy ndi cated Con te nt
Available from Commercial News Providers"


berts,1'actrice de Pretty Woman, nominee
aux prochains scars pour son rble dans
Erin Brokowitz, Dany Glover, la vedette
de I'Arme Fatale et de la Couleur Pourpe,
la comedienne Lauren Bacall, Dentzell
Washington, acteur du Pelican et de Phi-
ladelphie, Gregory Peck, Paul Newman,
Robert de Niro, Sidney Poitier, Susan
Sarendon, la comedienne de Thelma et
Louise et du T6moin, Robin Williams du
Circle des pottes disparus et de Madame
Doubtfire et Anna Karina, la vedette fran-
gaise de Jean-Luc Godard. Signent aussi
cette lettre de l'Alliance Internationale
pour Obtenir Justice pour Jean Domini-

,"."T Y:'""?":"'"Jo "tr!"""""
Morrison, auteur de Beloved et du Chant
de Salomon, I'auteur A succ6s, Stephen
King,1es 6crivains Norman Mailer, auteur
du Rdve Amdricain, Kurt Vonnegut,
auteur des Sirdnes du Titan et de
Slaughterhouse Five, I'6crivain indigent
Anmdhati Roy, dont le roman le Dieu des
Petits Riens a requ la plus haute distinc-
tion littdraire anglaise ou la jeune roman-
cibre haltiano-am6ricaine, Edwidge
Danticat. Les r6alisateurs de cinema les
plus c616bres du monde out aussi para-
ph6 cette lectre ouverte pour demanded
que les auteurs de I'assassinal de Jean


NAUFRAGE DE L'ILE-A-VACHE
Les passages dominicains recoururent
ensuite les abandonner seuls

OM et pour survive au cannibalism ::::,:':";::::.i:
7 5t







I


I P


I'inconsol6.
Je m' accroche & Marcelle pour me sauver du nau-
frage et pour mourir, comme elle, dans la dignity.
La parole d' abord, puis, peu h peu, I' 6criture
m'aident & 6voquer ta presence.
Parler de toi, c'est presque te parlor.
SitSt le coeur pris, tu t'es donn6e avec une com
fiance stire d'elle mime et cette s6r6nit6 qui est lime des
caractdristiques de ta personnalit6.

EKO VWAJEAN DOMINIQUE
NOUS Sommes ditermi-
a a .
nes a etre les temoms de pro-

griS substantiels dans les tri-
.
bunaux haftiens d'ici le 3 juil-
let 2001, c'est-h-dire dans 90
9,
JOHFS
(Pitition ... suite de la page 10)
Gr6ce on d' Israel. Hs sont com6diens, homes de cinema
ou de t616vision, journalists ou chanteurs, comme l'an-
glais Peter Gabriel ou Wyclef Jean des Fugees. Parmi les
signatures figurent des noms trbs families au public hat-
tien: ceux deladanseuse et chor6grapheKatherine Dunham,
du Pbre Jean Yves Urfi6, actuellement en Italie, du Dr Paul
Farmer de f H8pital de Cange, de la r6alisatrice d'origine
haltienne, Patricia Benoit, auteur d'un doctunentaie sur les
victims du coup d'itat, de l'ancien Maire de New York,
DavidDinkinsdeRandallRobinsondeTransafrica.I.aliste
de signataires dont une parties est publide, doit Stre compl6-
t6e dans les prochains jours par de nouveau noms. I' Al-
liance Internationale pour obtenir Justice pour Jean Domi
nique aura bientit un site web sur Internet avec les nou-
yeaux signataires: www.justiceforjean.com.Dans cettelet-
tre ouverte, les members de E Alliance .estiment qu'il est
impossible de s6parer le besoin vital de justice de la possi-
bilit6d'unv6ritablefonctionnementd6mocratiqueenHalti".





Miami-Dade Housing Agency (MDHA) Ajans Pou Plase LokatB Miami-Dade" ap anonse ke epok pou li asepte aplikasyon


NOU KAPAB JWENN F('M APLIKASYON YO NAN ADRES SILA YO:





MEZI LAJAN FANMI


I _ _


Page 11


Mercredi 28 Mars 2001


absence


dangereuse. Il en avertit May, mais quand elle voulut se
porter volontaire, il refuse, pr6f6rant mourir seul ... Ma lec-
ture de Malraux date d' avant mon exil (1961) et, comme je
I'ai soulign6 r6cemment A mon fils Serge, il n'est pas im-
possible que m6moire et imagination ne soient confondues.
Quoi qu'il en soit, la conclusion est identique: ce que dicte
l'esprit n'est pas toujours approuv6 par le coeur et les solu-
tions proposes 5 t8te fraide ne sont pas n6cessairement
cells qu'on adople dans faction.
En Haiti comme ailleurs, le "machismo" a 6t6 un
obstacle AP 6galit6 des sexes, aussi bien dans la vie priv6e
que dans la vie publique. Quant aux femmes pauvres tant
de la ville que de la campaign, elles sont toujours victims
de la triple discrimination du sexe, de la couleur et de la
classes. Ici, bien que la soci6t6 soit encore domine par le
mAle de race blanche, les droits de la femme sont, en prin-
cipe, reconnus et parfois respects, contrairement A ceux
(voin suite page 12)

MOrt de Madame

gggigg Chauvet Roy
Madame Jeanine Chauvet Roy;mbre
du Directeur du quoridien Le Nouvelliste, Max
Chauvet, est decedde le mardi 20 mars dans
l'aprbs-midi en sa residence 5 Laboule.
Madame Jeanine Chaus et Roy, nde
Thdard, aprbs la mort de son 6poux Max
Chauvet phre, a 6td durant quelques anndes
administratrice du journal Le Nouvelliste.

En cette p6nible circonstance nous
f>rdsentons-nos sinchres condol6ances au con-
frbre Max Chauvet Junior et; A tous les parents,
allied, amis affects par cette disparition

Les fundrailles de Mme Jeanine
Chauvet Roy out 6t6 chant6es le vendredi 23
mars.


PAUL LARAQUE


"Is d6sir est la base de notre amour", m'as-tu dit,
suggdrant implicitement qu'il n' en 6tait pas le sommet.
Epouse parfaite, m6re-modble comme les n8tres,
h6ritibre de la bravoure 16gendaire des Pierre-Louis de
Bainet, tu confrontais les situations les plus difficiles avec
le plus grand calme. Au moment du danger, tu es rest6e A
, mes cStis plutst que de te mettre A l'abri avec nos infants.
Employee des Nations-Unies, ott sa competence
et son intigrit6 font signaled Af attention de ses chefs, de
ses colleagues et de ses subordonn6s, Marcelle a gard6 la
nationalist haltienne. Priv6 de la mienne par le tyran-h-vie
Frangois Duvalier, je n'en ai jamais adopt une autre plus-
qu'aucun de mes genres de travail ne E exigeait. Plus ag6
que toi et tenant compete du fait queles femmes vivent d'or-
dinaire plus longlemps queles homes, je t'encouragears
A refaire ta vie aprbs ma mort. "Il ya des homes qu'on ne
replace pas", tranchas-tu. "Et des femmes aussi", ajou-
tai-je. Dbs lors, il ya eu un pacte tacite entre nous: notre
union ne prendrait fin qu'd notre mort A tous deux. Cons-
cients que cette rbgle nous 6tait liarticulibre, nous ne con-
damnions nullement ceux et cells qui, traqu6s par la soli-
tude, s'accordentune autre chance.
Un jour, j'ai 6mis opinion qu'une faute ne de-
vrait pas, A elle seule, effacer toute une vie d'amour.
14arcelle a object qu'il 6tait hors de question qu'une telle
hypothbse s'appliquit 4 elle, mais que, si jamais c'6tait mon
cas, il me faxidrait 8tre pr8t & en supporter les consiquen-
ces. Je lui ai alors rappel61'histoire de May et de Kyo dans
Laconditionhumaine. Militants communists dans la Chine
des ann6es 30, ils s'6taient promise, si l'un 6tait appeal &
une tSche p6rilleuse, que f autre se portrait volontaire pour
en partager les risques et saisir la chance de mourir ensem-
ble. Leur amour 6tait total sans, pour autant, exclure la li-
bert6 sexuelle. Etmuy6e des advances d'un camarade de com-
bat, elle a finalement c6d6 pour en finir, convaincue que
cet acte n'avait aucune importance ni pour elle ni pour son
mari, A qui elle en fit part sans la moindre hesitation. Les
ann6es passbrent. Enfin, Kyo fut d6sign6 pour ne mission


Nap asepte aplikasyon yo nan bwat postal ki note pi ba nan
let sila a ese pou It make so lapos ki tonbe sou dat epok
anrejistre sa a ki ap kbmanse 3/19101 e kap fini 3/30/01.
. Aplikasyon ki remht dan biwo nou yo pap aseptab.
Aplikasyons yo ki finn byen ranpli ak tout enfomasyon f4t
.pou voye pa.Iapos a:
Miami-Dade Housing Agency .
Post Office Box 421320, Miami, Florida 33242
Moun ki.aplike yo ap reseywa ou ti not ki ap f6 yo konnen ke
aplikasyon yo a rive. Si yo vinn decide ke ou moun ki apelike
pa.elijib-pou mete sou lis datant nan, MDHA ap voye avize
moun ki alike sila a desizyon li pran e ap bay II ou chans
pou li prezante ka li ya nan ou chita tande.
Eksepsyon ap fbt pou moun yo ki deja sou lis datant nan,
pou epok enrejistre sa a se ou lotri kap chwazi non yo pa dat
ak 16 ke yo voye aplikasyon yo.


Konte Miami-Dade ak Miami-Dade Housing Agency pa f6 patipri ni
sou ras, seks, kould, relijyon eta sivil, kote ou s6ti, enfim, zans6t ou'
tandans seksw&I ou, laj, absent, bzalo eta fanmi ou pa fbt pou
jennen chemen ou nan demach pou nou rive jwenn, rantre nan
program nan, oubyen travay nan program ak aktivite kay sila yo.


Miami-Dade County Department of
Human Services/Neighborhood Service
Centers
Opa Locka 16405 NW 25th Avenue
Allapattah 1897 NW 20th Street
Culmerl0vertown*1600 NW 3rd Avenue
Edison|Little River 150 NW 79th Street
Wynwood 2902 NW 2nd Avenue
Naranja 13955 SW 264th Street
Coconut Grove 3750 S. Dixie Highway
Florida CitylHomestead 1600 NW 6th Court

ToutBibliyotekkatyerejyonal
Miami-Dade

Fbm aplikasyon sila yo an
espayot ak krevol tou.
.
Pou plus mformacion, telefone
305-438-6464
TDD305438-6606


Miami-Dade Housing Agency
Central Office 1401 NW 7th St.
Applicant & Leising Center 2925 NW 18th Ave.
Coral Way 2153 Coral Way
Region 1 office 5200 NW 22nd Avenue
Region 2 office 450 SW 5th Street
Region 3 office 26201 SW 119th Court
Team Metro Offices
Stephen Clark Center ill NW 1st St. lobby
Caleb Center 5400 NW 22nd Ave.
Kendall*11820 Sherri Lane
MeIrose*2340 NW 27th Ave.
North Central*18579 NW 27th Ave.
Northeast* 1380 NE Miami Gardens Dr., 220
Northwest 15450 New Barn Rd., #301
South 10710 SW 211th St., Suite 1400
University 1409 SW 107th Ave.
West Office 3800 SW 137th Ave.


1


2


3


4


5


6


7
$44,250


8


Pour comb er
Malgr6 l'affection et la solidarity, je demeure


DADE

Mac

AM
HousING


AJANS POU PLASE LOKATE AP ANONSE EPOK


EQUAL HOUSING
oPPonuNITY


MIAMI-DA


KANTITE MOUN













































La Voix des Haitiens de l'Extirie


Le problkme des Passeports
we * *
Autrefois obtenir un nouveau passport au. haltlen de Mxamx
Consulate de Miami 6tait chose facile. Il sixffisait de se


A MARCLLE !


I


_______~__ _~___~_____ _~ __~~~~~


M~ercredi 28 Mlars 2001


Page12


tisane, sans objectifs d6finis et sans direction popular, vise
syst6matiquement A d6truire Lavalas, movement popu-
liste, done non-rivolutionnaire mais pas n6cessairement
anti-rdvolutionnaire comme la plupart de ses ennemis in-
ternes et externes ", ai-je dit ailleurs. Le president Aristide
a assxund la responsibility historique de l'Occupation mul-
tinationale pou retourner au pouvoir, mais aussi de la dis-
solution de l'Arm6e et de la reconnaissance de Cuba. Ni le
couvernement, ni opposition ne sont capable de r6sou-
dre les probl&mes de notre pays. Ils ont en cosmnun le fait
d'accepter, telle quelle, I'iconomie ndo-lib6rale delamon-
dialisation imp6rialiste. Face A une blite sans conscience,
scule une critique objective, tenant compete des conditions
de vie inhumaines des masses, peut les aider A voir clair et
A s'organiser pour d6fendre elles-m8mes leurs intir8ts fon-
damentaux, au lieu de s'en remettre A tm sauveur. Is sys-
thme 6tant irr6cup6rable, il imported de poser, dbs
aujourd'hui, les bases de la revolution de demean.
Avec Marcelle et Haiti au coeur, je tiens A harder
mon independence politique et A consacrer le reste de mes
jours A perp6tuer la m6moire de celle qui m'a fait vivre,
malgr6 la misbre de notre people, le r&ve de l'amour par-
tag6.
Je verrai toujours ton visage au bout de la nuit,
annongant I'aube de la vie nouvelle.

New York, le 9 mars 2001

Paul Laraque


.* *


(suite de la page 11)
des Noirs, tenus en dehors des grades decisions nationa-
les, except quand ils portent des "masques blanks", comme
le dit Fanon; les int6r8ts de la classes dominance d6passent
alors ceux de la race. J'ai 6td f6ministe avant d'8tre marxiste
et jele resterainon seulement par conviction mais par amour,
particulibrement pour ma mbre, ma femme et ma fille.
A l'arriv6e de Jean-Claude Duvalier au pouvoir
h6rit6 de son phre, les activists politiques se sont intensi-
fi6es en diaspora au point que Marcelle a pens6 qu'elles
mettaient en jeu la stability de notre foyer. En toute bonne
foi, je ne parvenais pas A croire A un conflict entre nous dans
lalutte pour la liberty et la patrie.
Croyante, Mamour appr6ciait, conune un trait de
caractare, ma fid61it6 aux principles du mat6rialisme dia-
lectique. Alit6e, je comprenais la foi qui nourrissait sa cer-
titude de nous revoir dans l'au-delA.
Marcelle disait la v6rit6 si naturellement que, loin
de lesser, elle inspirait confidence. Dans une lettre de con-
dol6ances trbs touchante, une amie d'enfance de notre fille
Danielle m'a 6crit que notre "home" avait 6t6 pour elle une
sorte de refuge. Elle avouait son attachment plut8t A
Marcelle de qui elle avait pratiquement apprise comment se
comporter envers ses parents, son 6poux et ses infants. Un
de nos neveux m'a 6galement confi6 qu'd ses yeux nous -
6tions l'image la plus rapproch6e du couple id6al. Mamour
6tait la source premiere de tels sentiments.


Dans notre pays et en exil, face au danger on au
Inalheur, b la maladies et A la mort, ton courage a 6t6 exem-
plaire. Quand je t'apportais le petit d6jeuner au lit, tu sur-
montais tapeine pour poser sur moi un regard doux comme
un baiser. Combien de temps me reste-t-il & vivre ... quel-
ques mois?", demandas-tu au mddecin de l'h6pital. "Quel-
ques semaines peut-8tre", r6pondait-il. En un geste spon-
tand et impr6vu, tu lui as bais6 la main et oblenu sa pro-
messe de ne pas te laisser souffrir. Tes derniers mots ont
6td, A notre fils a^m6 Max: "Pas de pleurs" et A moi: "Un
sourire" ... Nous avons pr6f6r6 la douleur de te perdre Ala
resurrection artificielle pour prolonger ta vie au prix de tes
souffrances et sans espoir de gu6rison. C'est aussi la grice
que je me souhaite.
Dans notre appartement de Flushing, otx nous
avons v6cu, h part l'intermbde de P61erin, les 20 dernitres
annies de notre vie hl'6tranger, presque rien n'a chang -
sauf le vide que tes photos n'arrivent pas A cobbler. Cha-
cune d'elles te r6vble diff6rente et pourtant la m8me. De
Port-au-Prince, A New York, de la jeimesse A la maturity,
dans mes bras ou au milieu du circle de famille, tu rayon-
nes du bonheur d'aimer et d'8tre aim6e.
I 'exil se pursuit sans toi. En Haiti, la farce se
mBle A la trag6die. Entre les bourreaux duvalidristes d6gui-
sis en d6fenseurs des droits humans et les agents secrets
de la domination 6trangbre, une opposition disparate et par-


ur

au Consulate
chez hai & Orlando car il n'avait pas avec lui son acte de
marriage pour t6moigner de I'authentidit6 de la
declaration de son spouse, A savoir que le nom figurant
sur l'acte de naissance 6tait son nom de jeune fille alors
que le nom sur le passport et la carte de residence 6tait son
nom de marine.
L'employ6 ne fut pas convaincu et elle ne put
appliques pour le renouvellement de son passport.
II devait retotuner avec son acte de marriage. Point
n'est besoin d'8tre un psychologue pour comprendre les
frustrations de ce couple qui a dit perdre deux jours de tra-
.
vail, couvrir 400 miller et en plus les frats de voyage. Pour
se console de leurs d6convenues, ils exposbrent leurs frus-
,,
rations sur Radio Piment Bouc A une houre tardive de
la nuit. Et Piment Bouc de leur promettre solennellement
d'en parlor 4 son Excellence le Pr6sident de la R6publique.
En attendant que les demarches de notre confrbre
arrivent en haut lieu et r6ussissent pour le bien common,
nous nous sommes adress6s au Consulat d'Haiti et voici
les 6claircissements que nous avons pu obtenir du Consul
.
G6n6ral, M. Jean Gabnel Augustin.
D'abord, nous dit le Consul Augustin, le probl6me

pour des milliers d'Haltiens et strangers qui
de presence doit 8tre certainement g6ndral puisque
voyagent constamment en Halti, il n'y a que
Consulate haltiens aux Etats-Unis et l'Ambassade
d'Haiti 6 Washington pour r6pondre A leurs
demands de visas et autres informations. Ce sont
les Consulats de New-York, Boston, Chicago et
Miami. Ensuite, la population haltiemxe du Sud de
la Horide a certainement triple, nous dit-il, durant
ces 10 dernibrcs anndes et pour rdpondre
efficacement 5 la demand de services, il aurait fallu
augmenter le personnel et les offices du Consulat
ou ouvrir un autre Consulat au Centre de la Floride.
Pour le premier cas, il ya les exigences budg6taires
et dans le sec avec le D6partement d'Elat amdricain.
Enfin et non des moindres, il ya les
nouvelles r6glementations consulaires dmanant
directement du D6partement des Affaires Etrang6res
visant 5 combattre la fraude dans l'emission et
I'usage des passeports. En d'autres termes, le
Consulate HaYLien et son personnel sont largement
d6pass6s par les besains de la demande et souhaitent
ardemment qu'une solution soft trouvde no scruit-
ce que pour leur dpargner les remontrances aigres
de la clientele.
Nous de" La Voix des Haltiens de Miami ",
nous pensions que la solution de ce problbme qui
concern un large secteur des Haitiens vivant &


1 3 la clairement qu'ils ne tiennent nullement 6 6tre
.,bles considdrds comme des brebis A tondre et que Icurs


.
aspects de leur vie quotidienne nous a instigu6 6 faire
connaltre leurs doldances et A r6clamer des pouvoirs pub-
lics les changements n6cessaires dans le processes pour
l'obtention du passport.
Plus d'une fois, nous avons entendu bla radio les
dol6ances de nos compatriots relatives aux difficulties et
tracasseries qu'ils rencontrent dans l'obtention d'un
passport au Consulat d'Haiti A Miami.
Au cours d'une mission de radio, I'un d'eux vi-
vant & Orlando seplaignait ainsi de ses propres d6convenues.
Habitant Orlando, il partit de chez hri h4hres du
.
matin pour venir renouveler son passport et cehn de son
spouse. II arrive au Consulat d'Haiti h Miami vers les 7hres
du matin. A son arrive les abords du Consulat 6taient d6ji
occupies par les solliciteurs venus des 4 coins de la Floride.
.
Quand enfin vers 2hres P.M., il finit par aboutir au
bureau del'un des prdpos6s 5 cet effer, il pr6senta passport,
acte de naissance, carte de residence pour lui et sa femme
.
qui l'accompagnait. II dut malgr6 tout retourner bredoudle


rendre au Consulat, presenter son ancient passport et
solicitor un renouvellement et dans trois jours le passport
6tait prSt. Nous comprenons que jadis le processus 6tait de
.
beaucoup plus rapid, vu que la chenthle 6tait de beaucoup
moindre. Nous n'allozis pas 61aborer sur le changement de
l'atmosphbre politique qui certainement joue un rble im-
portant dans la ferveur del'Haltien d'aujourd'hni & visitor
son pays.
Cependant de nos jours renouveler son passport
au Consult de Miami demure un vrai casse-tate chinois.
Le citoyen ordinaire-peut avoir besoin de visitor son pays
pour mille reasons. Cependant l'aspect le plus encouragement
de cette visit, c'est son apport positif au taux de change de
la gourde face au dollar.
our obtenir ce passport, certain viennent d'aussi
.
loin qu'Orlando (200 miless, Floride, ix>ur se retrouver dans
les mailles de la complexity bureaucratique haftienne-
.
Le ddsir de faire mieux connattre les communautis
haltiennes du Sud de la Floride afin d'exposer les divers


*B-- Pet ora bedie ba I ndd Ir a rol ved l cru 18 Ptsn -nie tr n


Pour comble lp -gnc










e


Un Ha"itien-Ambricain pourrait
devenir Conseiller Sp&cial de
George Bush
P-au-P., 23-mars-01 (SICRAD) Le president
am6ricain George W. Bush s'appr8te A nommer
un Haitien-Am6ricain, Pierre-Richard Prosper
comme Conseiller Sp6ctal sur les questions de
crime de guerre A travers le monde, a confirm la
pressed am6ricaine auprbs de la Maison Blanche.
Pierre Richard Prosper 37 ans, est un ancient
procurer du Tribunal Internatipnal pour le
Rwanda oil il eut A prononcer lui-mime le verdict
centre Jean-Paul Akayesu, premier official
rwandais inculp6 pour genocide et crime centre
l'humanit6. Prosper est le fils de deux m6decins
haftiens vivant & New-York. Il est
dipl8m6 de Boston College et du Pepperdine
School of Law..

Just to say HI
From: nat01fon@aol.com


Hi,
I my name is Natachai live in Washington DC.I
send you this e-mail cause
i want to chat with people in haiti but i don't know
the Haitian chatroom
,can you gilease tell me the website?

From: Amy Wilentz
If Al Gore instead ...
What if -- after the election here --Al
Gore, instead of meekly and properly retiring to
teach at Columbia University School of
Journalism, had decided instead that he had
legitimately won the election and should be
president and had set himself up as president and
established a "parallel government"???
Then he would have been thrown in jail.
And HE was nearly elected, whereas the
"parallel" government in Haiti boycotted the
Haitian elections and has no legitimacy
whatsoever. It is an embarrassment to itself -- the
Haitian opposition has chosen a route that can
only make it seem more pathetic and more
impotent than it already seems, and draw
attention to its absurdity, and thereby delegitimize
ALL opposition, which is a very bad thing,
indeed. It is a sad thing, when in truth so many
people in the opposition are worthy and
intelligent, and have the betterment of Haitians
lives in their hearts. With this parallel routine,
they have given the Aristide government
legitimate reason to excoriate them, although
there can be no justification for the recent
violence. They should abandon their outrageous
position, and take up their rightful and legitimate
role as responsible and outspoken members of
The Opposition. Enough of this charade, no?

Amy Wilentz


Nouveaux Points de Vente Harti en Marche
Pom ano Fort Lauderdale
Chiro tactic Office Freeman
901 t1antic Multiservices
Po ano Beach 1032 NW 9 Ave
ml 33060 Ft Lauderdale, FI
T61: 954-781-2500 954 767 0444
Pompano Beach
DanillOS Restaurant
37 6 0 NE 3rd Avenue
Pompano Beach, Floria 3 30 64
T41: 954-781-2646
Becs Baby Food 'rransnord
Sto
519 E Sample resuple Rd
954-951-2414 954-951-2414

| Fort Lauderdale I
B & L Super Haiti Market
Market &
300 West
Produce Sunrise Blvd
12041 W. dixie
Hwy Miami, FI
Island
33161 Supermarket
T61: 305 893-0410 Beauty Supply
Eclipse 8079 WEST SAMPLE
Communication Rd
Services Inc. CORAL SPRINGS,
9290 S.W. 150Ave (954) 345-0450
Pho it3e8 616

60s. "I'm not rich, but I invested wisely." Garcia-
Zamor left Haiti 40 years ago, studying at the
University of Puerto Rico and New York Univer-
sity. He taught at the University ofTexas-Austin
and Howard University before arriving at FIU. "In
the end, that's why I am here today," Garcia-Zamor
said, "and I did this because I don't want poor
Haitians to be stopped from getting an education
just because they don't have the money." Students
of Haitian descent will be eligible for
thescholarships. The awards will be based on need
and good academic standing. School officials
expect the donation, matched with a $100,000state
grant, will create an endowment that will yield
enough money to pay for tuition and books for
up to 20 students each yeat


HU professor donates $200,000 for scholarship fo
i
needy Haitians
By KARLA SCHUSTER Sun-Sentinel Web-
Looking for the name of the newest donor at
Florida International University? Try the faculty
roster. Jean-Claude Garcia-Zamor a public
administration professor who has taught at FIU for
11 years, is giving his money -- $200,000 -- and
bis name to a scholarship program for needy
Haitian students. A native of Haiti, Garcia-Zamor
has not been back to the island in more than 20
years, but he sees evidence of the poverty in his
homeland in the lives of his students, many of
them recent immigrants who juggle jobs and
school and struggle to pay tuition.Over the years
at FIU, Haitian enrollment has grown dramati-
cally, as has the need for scholarship
moneyGarcia-Zamor said. So after mulling
over how to make his donation really count, the
professor settled on the scholarship fund, which
will bear his name. His donation is the largest gift
FIU has ever received from a faculty member
"If you try to save money, you will get a lot of
money," said Garcia-Zamos who is in his early


Mercedi28 ars2001


Page 13


Nos P

M6decin
Mxams
Dr Hinock
Joseph
Obst6trique
.
Gyn6cologie
Accouchement
Op6rat r
ion pou
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests pour
immigration
Nous aceptons
routes sorted
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos maladies
accouchent dans des
h8pitaux privds
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertibres Shopping
Center
(305)751-6081


Haitian
American
Association
Against
Cancer Inc.
225 N.E. 34th
Street, suite 208
Miami
Phone
(305)572-18215
e-mail.
info@haac.org
D R Oger
Phanord
Dentist
Specialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt
(3ggy 4gg.ggg3

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gyn6cologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Til: 245-6489
pp pgg
Claude
DOSgrangeS
Internist
12570 N.E. 7th Ave
305-891-8020
Control du Diabite, de
la tension art6rielle
Maladies des personnel
Ag6es Douleurs,
Arthritis, Allergies


Points de vente
Si vous habitez
Miami, yous
trouverez votre Haiti
en March dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Eti uette
Barb r Shop
.
15455 West Dixxe Hwy
940--9070

AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837
Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006

Holy Family
Restaurant
9900 N.W.7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


Radio
Port-au-Prince
Mdlodie
103.3 FM
de 5:00 am & Minuit
jours sur
Tous les airs retros que
vous avez
apprise & aimer
et qui n'arr8teront pas de
vous trotter dans la t8te
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec M61odie FM'
la vie n'est plus la
m8me !

Tous les
matms
6coutez

Milodie
Matin

avec Marcus
7h & 9h AM
103.3 FM

Le premier
journal cr6ole de
la journey sur
M61odie,
commence &
6h30.
An Pipirit
Chantan
avec
Yves Paul
L6andre

Radio I'Union
4:00 pm & 6:00 pm

88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch6
4:20 Module Frangais
Bulletin de Nouvelles

4:5 uCe dole
Nouvelles
Lionel Ch6ry

New York

Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
T61: (516) 333-1487

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM

Haiti Diaspo Inter
Lundi au
Jeudi
6 8 PM
1550 AM
Dim. 7 -9 AM
1330 AM


'tites annonces de partout


Bel
a
FOuchet
Restoran
8267 North
Miami Avenue
TS:
(305)757-6408

Le meilleur griot
de la ville !!!

BOSton

Friday Restaurant
The root of Haitian
Cuisine
David Cang6
General Manager
Heures d'ouverture:
8:00 am & 10:00 pm
Lundi & Jeudi
8:00 am & 11:00 pm
Vendredi, Samedi et
Dimanche
Dorchester
617 524-5800
Waltham
781 899 9157
Mattapan
617 298 7933







HEBDO-HEATRE


Message du Theltre National d'Haditi


I SHZH


I SUZU
Genuine Replacement Parts NPR-FSR- FTR

Call: 305 594 1922
.
or visit Miami Isuzu
7211 NW 46St
Miami, FI 33166
Miami Isuzu is currently looking for a dealer to represent
us in Haiti and the
.
Dominican Repubhc


Page14


Mecrd

& l'occasion
Depuis Eug6ne Ionesco qui d6nongait, par le th6s-
tre, I'absurdit6 des rapports sociaux et I'incongruit6 des
politiques, I'art de la sc6ne ne cesse d'illustrer le drame
quotidien del'homme, dans la rue, comme dans les institu~
tions les lus austbres
Plus que jamais, nous offrons 5la face du monde'
un spectacle d6solant oh se joue notre fiert6 de people dis-
tinct et otr se d6sagr6gentnos aur601es historiques. Ce th6A-
tre dans sequel s'assimilent masques et visages, dans une
representation fantasmagorique, met A nu une r6alit6 hai-
tienne d6sesp6r6ment dramatique; un th6Atralisme qui non
sculement a trop durd, mais qui d6veloppe une tendance
pathologique, oble jeu collectif est r6dult A une maximisa-
tion individuelle monstrueuse. C'est A travers un universe
parodique et symbolique que Gogol lui-meme, dans le
journall d'un Fou>>, dr'essa le bilan de ces former de ddri-
ves socio-politiques. C'estd'ailleurs dans cettem8meveine
que Ionesco 6crivit < quement son approche th6&trale dans <>.
Dans un tout autre registry, les grades manifes-


de distanciation>>, qui permit au spectateur de porter sur
les acteurs, un regard critique et objectif.
Experience acquiseparlepeuple haltien, au cours
de ces dernibres ann6es, I'ambne, comme par le pass6, A
toujours s'identifier au h6ros, mais 6 contr81er son choix et
. surtout A jauger l'acteur avant de se confondre avec lui.
C'est A l'image de la c61bbre pibce de Brecht, < Puntila et sonPalet Matti>>, que se joue actuellement le thdA-
tre politique haltien. Les spectateurs out ddji comprise le
jeu. Dans ce semblant de com6die, il se diroule im drame
poignant dont ils ne veulent plus faire les frais en pauvres
dindons de la farce. Debut comme <>, ils
didarent que la pibce est jou6e, et que les rideaux doivent
timber: Acta est fabula. Que tout im chacun s'embarque
dans le train de la d6mocratie; c'est 14 que se joue le vrai
th64tre de la vie, dans la quSte de la paix qui affranchit, de
la justice qui libbre, du dialogue autour d'une m8me table
qui fraternize, de la v6rit6 qui ennoblit.
Thatwe National d'Ha'iti


stations religieuses, traditionnelles, culturelles, politiques
sont autant de r6f6rences, de sources d'approvisionnement
pour les dramaturges qui doivent en tenir compete pour faire
de leur theatre un lieu de v6rit6. La v6rit6 seule est r6volu-
tionnaire, a dit un politique; ceux done qui m6prisent les
revendications et les grand rSves des masses populaires
en march se voient trbs souvent obliges de manipuler
I'arme du mensonge,'de la d61ation. Le theatre ne serait-il
pas cette qu8te de la v6rit6 mise en schne pour la plus grande
r6v61ation de l'8tre human tourmentd, angoiss6, mais rS-
vant de bonheur.
En cette Journ6e Mondiale du Thditre, nous ex-
hortons tous, homes politiques et simple citoyens, 4 ri-
fl6chir sur le sens de cette commemoration qui coincide
chez nous avec des 6v6nements malheureux et inattendus,
mais qui doit nous permettre de discerner le vrai du faux.
Dans cette qu8te du vrai, it faut cependant 6viter de se met-
tre en spectacle et de privil6gier le coup de th6^stre ou le
<>. Chez Bertolt Brecht, il ya une < tion>> au thditre traditionnel. C'est ce qu'on appelle l'>>effet


-- "Copyrighted Material


- - - Syndicated Content=


- -- -

- -


- Le problem des Passeports

au Consulate ha'itien de Miami
(Passeport ... suite de la page 12)
qui se sont succ6d6s, h I'exception du Gouvernement pays ou y font une visit, sont fort souvent consid6r6s
militaire de facto, ont tous magnifi6 le r81e des Hardens A comme des intrus auxquels on applique par d6risionle terme
l'6tranger dans la lutte politique on la survive 6conomique de "diaspora." Alors que ce sont eux qui, comme des vaches
de la patrie. Cependant aucun d'eux, je dis aucun d'eux, laitibres, alimentent le bol oh les chats de tous ordres
n'a jamais portune attention srieuse et r6elle aux viennent assouvirleursoif ouleurapp6tit.
problkmes et dol6ances des communaut6s haltiemies & C'est pourquai A la Semaine des Haitiens vivant &
I'6tranger. Parmi les revendications les plus courantes, I'itranger, beaucoup d'emphase a did mise sur cette atti-
ci tons: la double nationalist et le droit de vote des Haltiens tude de nos frbres de l'int6rieur. Nous es >drons ue le
non naturalists vivant h l'extrieur. Gouvernement Aristide-Chdrestal fera de son mieux pour
Jamais A notre connaissance, un certificate corriger ou au moins att6nuer cette hostility ou du moins
d'appr6ciation individual on collectif n'a 6t6 adress6 h ceux- cette indifference. Nous espdrons fermement que ce
14 qui ont tant lutt6 Gouvernement rejettera cette pratique de chez nous trop
centre la dictature, y bien connue : "Qu'en politique, la reconnaissance est une
oc m ris le cou d'Etat lichet6. "


.. .


-t


p p
Niilitaire. De nos jours
encore ils continent A
braver les 616ments et A
sacrifice leurs maigres
resources pour que la
d6mocratie survive. A
maconnaissancepasune
seule letter ou une carte
d'appr6ciation, encore
moins un dipl8me n'a
jamais 6t6 adress6 A un
chevalier du biton ou A
uneassociationmilitante
comme preuve
encouragement
collectif.
Ce endant
durant les pdriodes de
crises ou & l'6pipque des
elections, tous les re-
gards se retournent vers
les Haitiens de
l'extdrieur pour l'appui
lx)pulaireoulaparticipa-
tion au financement des
campagues 61ectorales.
Qui pis es t,
I'Haition et I'Haitien
naturalist qui rentrent au


La recherche dans un d61ai admissible d'une solu-
tion A ce problame administratif capable de mettre fin aux
recriminations de ceux-lk qui en souffrent, serait un bon
indicateur que lorsque le segment le plus actif des
communaut6s haltiennes de l'6tranger 616ve des plaintes
justifies, ces plaintes n'aboutissent 5 des oreilles de sounds.
C'est hier encore que le Gouvernement Pr6val
rendait homage aux Haltiens vivant A l'6tranger et
solhc1tart leur concourse dans la vente des products de
l'artisanat haltien A l'6tranger. C'6tait peut-8tre une fagon
aimable pour le Prisident Prival de dire au revoir et merci
aux communaut6s haitiennes del'6tranger. Maintenant que
le Gouvemement Lavalas Aristide-Chdrestal a pris les
commander, s'il veut timoigner une certain sympathies aux
Haitiens vivant aux Etats-Unis et au Canada oh
probablement ce problem peut aussi exister, il fera dili-
gence en accord avec les Chambres pour apporter les
redressements n6cessaires 6 leurs doldances. Ils constitu-
ent avec les Haitiens de I'intdrieur I'autre aile sans laquelle
I'oiseau oh l'avion ne pourra jamais voler. Ils ont trop
qudmand6 aprbs plus d'un quart de sidcle de lutte incessant
pour le return du droit et de la justice, its ont maintenant
obtenule droit d'exiger. Dans l'ordre et la discipline, ils le
front cheque fois que ecla s'avdrera n6cessaire. Un
proverb ambricain nous dit Que la roue qui prince est
celle qu'on graisse ".
En cr6ole nous disons: Pitit ki pa krye pa bezwen
tete."
Vites Juste


Vre pyds de rechanj, Original NPR -FSR FTR

Rele nou: (305) 594-1922
oubyen vin-n vizite nou nan biwo Miyami nou-an
7211 NW 46 St
MIAMI, FL 33166


Miami ISUZU


ap chache on dealer pou reprezante li an


de la Journie Mlondiale du Thditre


Available from _Cofmercal N~ews Providers"








V OTE SATE '


I I


www,.northsoreme ical~com 10N 5hSre *358560 oatd3bok eto 1-9


I


Page 15


Mercredi 28 Mars 2001


Le North Shore Medical Center a une 6quipe medical
de plus de 70 medecins specialists dans les pratiquS
de madecine interne et familial, ainsi qu'un staff
d'infirmieres professionnelles et de technicienS

Notre 6quipe hautement qualified et compatissante reflate
notre engagement A assure la sante de notre communaut .

Les m&decins dont les noms suivent, specialists en
madecine familial et interne sont attaches au North Shore
Medical Center.

Nous acceptons la plupart des Plans de sant, y compris
Medicare et Medicaid.


I 0 5 ON g y ag
4 RE
Medical Center
Tenet South Florida HealthSystem


utDECINE FAMILIAI.E
Hector S. Alvarez, MD
Juan E Arteaga, MD
Beatrice V. Austin, MD
Jose L. Avila, MD
Sandro Bacchelli, MD
Yolanda Bacon-Green, MD
Susan B. Dombrowsky, MD
William L Donley, MD
James B. Edmiston, MD
Diane Eisman, MD
Scott R. English, MD
Thomas L. Garvin, MD
Michael S. Gilinsky, MD
Ketty Maurice, MD
Nidal B. Radwan, MD
Digna Riva, MD
Jose A. Soto, MD
Luisa Sztern, MD
Donovan D.Taylor, MD
Harold S. Williams, MD
Fatima Zafar, MD


MEDICINE INTERNE
Hamid Abbassi, MD
Andino 1. Abril, MD
Raul A. Alvarez, MD
Sarah A. Anderson, MD
Kyant K. Ayee, MD
Norman H. Azen, MD
Linda E Bach, MD
Carmel J. Barrau, MD
Laila Chagani, MD
James J. Chen, MD
Joseph I. Chi, MD
Irene N. Cody, MD
Michael S. Cuenca, MD
Ronald J. Dortonne, MD
Eugene H. Eisman, MD
Luis A. Espinoza, MD
Efrain Garcia, MD
Scott S.Glickman, MD
Alvin L. Gutierrez, MD
Lee H. Hertz, MD
Calvin C. Higgins, MD
Ronald Hoffman, MD


Deborah L Holmes, MD
Enrique Huertas, MD
Alain C. Innocent, MD
Shari J. Klinger, MD
. Gilbert W laung, MD
Anite M. Lubin, MD
Humberto C. Machado, MD
David P. Morris, MD
Nasiruddin A. Nazarally, MD
Javier Perez, MD
Mario R Perez-Rodriquez, MD
Karlton S. Pettis, MD
Miguel A. Rebollar, MD
Juan C. Rondon, MD
Alexander Rozenstein, MD
Dana Saldaitis, MD
Elliot A. Stein, MD
Edmundo R. Tamayo, MD
Victor 1. Tamayo, MD
Christopher I.Ukiomogbe, MD
Sheri Weinstein, MD
John V Williams, MD


Savez vous que North Shore Medical


Center s'occupe beaucoup de vous.






I


Pagel6


Puburny e. Evase.nts


XM OC
PutumayoWorld Music is pleased to present Mexico, a collection of compelling songs from a
country whose musical culture is as diverse as its landscape. From the sones of Veracruz to the
boles of Oaxaca, Mexican music is both upbeat and poignantand offers listeners a surprising
array of traditional and contemporary sounds. Mexico will be released on April 10,2001,in
time for Cinco de Mayo celebrations on May 5.
Every year millions of people travel to Mexico, and each brings home a unique experience.
Many head to the tourist resorts and beautiful beaches of CancunAcapulco or PuertaVallarta
Others trek to the highlands of Oaxaca and Chiapaswhere for centuries impassable forests
have shielded indigenous cultures from total assimilation. Millions more venture into the sprawl
of Mexico City, one of the world's largest urban areas, or wind their way down the Baja coast,
enjoying the arid isolation and astonishing vistas of the Pacific.The Mexican landscape varies
from dusty desert dotted with eacti to tropical rainforest overflowing with flora and fauna.
The music of Mexico reflects this diversity, with added layers of influences, from the lively beat
of German polka to the suave ballads of Cuban bolero. Mexico includes a selection of songs
and artists that present familiar elements with unique twists, with new discoveries and.
perspectives on the beauty and variety of Mexican music.
Mexico features tracks from international stars Los Lobos and Lhasa, regional Mexican
superstar Los Bravos del Norte de Ram6n Ayalatrova legend Pastor Cervera as well
as many discoveries such as La Calaca, Claudia Martinez, Conjunto jardin, Dueto de
Tinito y Porfirio, Lila Downs, Binni Gula'za and Los Hermanos Rios. Mexico includes
many rare tracks unavailable outside of Mexico as well as the first song ever composed by Los
Lobos, a rousing piece inspired by Mexican folklore.
The liner notes are in Engilsh and Spanish and feature detailed information on the songs and
artists, beautiful photographs of the Mexican landscape and people, and even a recipe for
guacamole.
For more information on Mexic4 please contaa
Director of National Promotionjennifer Dauntat (415) 701-1894, jennifer@putumayo.com


e

e we

e

* *
-

* an


e *




Ig














-



* **

me a
* we em
ma e


a *








...... an.
e **
** . . -.
- - - * * *



Ha'iti en Marche
SOrt le mercredi en Ha'iti
et Diaspora
INF. ET ANNOUNCES
(305) 754-0705
Haiti 245-1910


Bobby Express
Rapiditd Conflance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!

E 2nd Avenue Tdl: 758-3278 s 1 Flatbush Ave (718)287-5295
629 N.E. 125 St 892-6478 Church 2825 Church Ave (718)693-3798
19325 NW 2nd Avenue T61 654-2800 Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Fort Lauderdale Spang Valley 19 South Main Street (914)425-7747
24-1574 5 in eet Tdl 202-722-4925

953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 Nt Flagler Ave 946-4469 Rue du Centre # 175
Orlando T61 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
9 Sco th Omnge Blossoms Trail (407)265-2100 8u u8te orma ond pelez Toll Free
7177 Rue St Denis, Montr6al (514)270-5968 1-800-427-2622 (New York)
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Naples
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
Fort Mggera .
2219 Fowler St. (941) 461-0343
Quel que soit I'endroit sur la planted oh vous voulez envoyer
une somme pronto pronto, Faites confiance A
BOBBY EXPRESS

En plus des operation de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
imm6diatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile
et tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est 6galement une carte de telephone dont laligne d'acc6s n'est jamais occupde.
C'est toist implement le No.1 !


M~ercredi 28 Mlars 2001


"Copyrighted Material-



.Syndicated Content


Available.from.Commercial News Providers"


*- -


**- - *




a * *


....- - e
* * *


**


* *


e a w- =.e

e..... *
* am e
e e
** e *

* *




a &

we


In


. REFUGIES ET CLANDESTINS


7--r







HAT-RASOT


GLOBAL FINANCIAL SERVI-

CES & LOAN EXPRESS INC.

FLASH FLASH FLASH
Du nouveau pour la communaut6 de la Floride et les commu-
naut6s voisines Boston, Chicago, New York, Philadelphia,
Canada.
Pour tous vos problbmes de credit et de financement, Contacter nous.
It d6vouement qui sera d6ploy6 & votre 6gard n'est pareil A aucune autre institu-
tion financibre.
<>.
Pour planification, d6veloppement de project, lancement, restructuration et
financement de projects et d'entreprises, FS. & L. E. Inc. est la scule source.
Parmi les services que nous offrons:
Achat, Vente et financement d'immeuble priv6 et conunercial.
Achat et Vente de Maison

Unification des entrepreneurs et des investisseurs
Club de Vacances
Reparation de Cr6dit
Recouvrement / Collection
Bourse d'Etudes etc.

Pour de plus samples informations, composer sans frats le
1-888 988 8300
I
Fax: 1 888 235 4774
. Site Internet
FINANCIALSI.RVICES & LOAN EXPRESS INC.COM

Professionaliame, Compdtence, Courtoisic et Ddvouement
sent les traits enractdristiques attribuds A notre entreprise.


Pae en


Mrr d 2 hiars WHV0. 8


*


-e *


* *


e


.




. ....
* *
.. *

* *


. . -
*


. .
* * -


- - --
. .


" Copy ri ghted M ate ri al


Aail~,le from Commercial News Providers"






1 |


I


SCRABBLE
Arrange les sept letters ci-dessous
pour former un mot Frangais



IRO

F G


Solutions de la semaine passe:
DEG 0 ISE


Solutions de la semaine passee:


HORIZONTAL:
1. Dbp6ts -
2. Monnaie chinoise Vu -
3.Lignem6diane-
4. Fruste 5..Titane -
Electro-magnetique -
6. Chevalin 7. Cours d'eau -
Pronom 52 semaines -
8. Assisterait.
VERTICAL:
1. Previendra 2. Mediocre -
3. Habitudes 4.-Chahutera Saison 5. Empiler -
6. Possed6 7. Esquiverai 8. Probablement.


DE Fi) H
WERx
E Y F L
RO Q


M Dormand


,


Albert Finney


I


WG GKB K U J
YP L LAN OJ


(X)N OHPNIUQAOJ)XI
(NEDRAHYAGA I CRAM)J


P GRILLE DES PROGRAMMES


M~ercredi 28 M~ars 2001


.Pag~e 18


ARCHER


G N
GR
DR
DR
DR
DR
DR


Solutions de la


Allez de ARCHER A REVUES, en utilisant


JAVI E A


MOUSSE L LCRO


Geoffrey Rush
j ransm
JoanAllen
joa nnP10enix
u cabeds
Juliette Binoche
er.HuPn
Marcia Gay Harden
Russell Crowe
TomHanic-,
Wilem Dafoe


ENIC ODELT


LI


L L M A O


En Bref ...
(suite de la page 2)
xme chute financier et que les grades puissances auront moins de lati-
tude pour finance leurs programmes terrorists centre les pays pauvres.
A 2 heures, les participants ont marchsur 10 blocs chantant : "Giuliani,
KKK. Combien de personnel avez-vous tudes aujourd'hui?" entre autres
choose.
Juste au moment oil les marchers s'appr8talent A mettre le feu & un cer-
cueil fait de bites de carton, la mbre de Parick Dorismond est apparue.
Elle a d6courag6 des participants de mettre le feu au cercueil.

La deanibae proposition de Fanmi Lavalas, un
bliment important pous la sepaise des nigocia-
tions, affirmed un parti de opposition haltienne
Le Parti d'Entente Populaire (PEP) a estim6 jeudi que la dernibre propo-
sition de Fanmi Lavalas exprim6e le 14 mars dernier deviant le Conseil
Permanent de l'Organisation des Etats Amdricains (OEA) devrait Stre
consid6r6e comme un 616ment important pour la
reprise des negotiations.
Selon cette formation de opposition, ni 1'option zro pr8nde par la
Convergence d6mocratique, ni la violence, ni la source oreille ne peut
aider A r6soudre la crise.
"Seuls le dialogue, la n6gociation et le compromise peuvent contribuer 6
r6soudre cette crise n66e des 61ections du 21 mai 2001", indiquent les
responsables du PEP, MM. Simon Jean-Poix et Jean Ernst Dimanche.
En ce sens, ils invitent l'Alternative pour le Changement (AC) dont il est
une composante, A enter en contact avec la soci6t6 civil, le pouvoir
Lavalas et les autres members de opposition en vue de s'asseoir ensem-
ble sur la proposition de Fanmi Lavalas dans le but de tirer la masse des
pauvres de sa situation difficile.
Le PEP qui met c8te A c8te la proposition du CLED et celle de Fanmi
Lavalas, estime que la reprise des negotiations est possible sur la base de
ces deux propositions.
Le CLED r6clame des 16gislatives gendrales dans 12 mois & partir de la
formation d'un autre gouvernement de consensus. Le government a fait
savoir le 14 mars qu'il pourrait convoquer des 16gislatives anticipates en
2002, si les diff6rentes branches de opposition prouvent qu'ellent veu-
lent vraiment favoriser une sortie de crise.

Maac Bazin & Santiogo du Chili
Le Ministre Haitien de la Coop6ration Externe, Marc Louis Bazin, a sou-
lign6 mercredi & Santiago du Chili les efforts d6ployds par Haiti pour
asseoir son syst6me de government.
M. Bazin intervenait dans le cadre de la 426me reunion annuelle de
l'Assembl6e des Gouverneurs de la BID et de la 166me session annuelle
de la Soci6td Interamricaine d'Investissement qui se sont tenues du 19
au 21 mars.
Le Ministry a fait savoir que "Halti est entire dans une nouvelle 4tape
avec l'investiture du president Jean Bertrand Aristide le 7 f6vrier dernier"
et a soulign6 Tes grand d6tis qu'aura A reliever le gouvernement". En
premier lieu, le minister Bazin a citi le compromise qui devra 8tre trouv6
avec les groups de opposition qui contestent la cr6dibit6 des 61ections
16gislatives du 21 mai dernier.
.
M. Bazin a 6galement mdiqu6 que sa presence en tant que leader du
MIDH au sein du government Chdrestal est un signe patent de l'esprit
d'ouverture du president Aristide.
principlee
source
AHP)


Met~ 1od z'e


1 OS 3


FM


74 bis Rue Capois
.
Port-au-Prince, HaYti
t61: 221-8567 / 221-858/ Fax 221-0204
email: enmarche @haitiwolrd.cmURL;


www.haitienmarche.com
Bon R6veil en musique

Au Pipirit chantant
premier journal creole avec Yves Paul L6andre

M41odie Matin avec Marcus
Information, Interviews, Analyses
7hl5 : Au quotidien avec Elsie
7h24 : La chronique Economique avec Roosevelt Jn Frangiis
7h35 : I Actualit6 en Bref avec Yves Paul L6andre
7h50 : Les sports avec Smith Griffon et Kaptenn Bill
7h 55: 1' Editorial

Le disque de I'auditeur
avec Smith Griffon

.
Le Midx
Un r6sum6 des informations avec Villette Hertelou

Lady blues ( elsie)
Jazz, Swing, blues, Ragtime...

C'est si bon en chansons
Emission de chansons frangaises

Le Bon Vieux Temps
avec Doc Daniel et Kaptenn Bill

Nouvelles

Les Top Ten

Amor y Sabor con Lutchano

Soir Informations

Notre Grand concert
L'Heure classique (lundi et mercredi)
Dimanche soir Sous le Kiosque & Musique"
Jazz at Ten (mardi jeudi et dimanche)
Cavaliers prenez vos dames Chaque Samedi
Tous les airs populaires d'aujourd'hui et d'hier


5600 6h30

6h30-7h00


7h00- 9h00








10h00-Midi


12h00-12hl5


12hl5 2h00


2h00- 3h00


3h00-5h00


Sh00

Sh30-7h00

7h00-8h30

Sh30-9h00

10h00



9h00 et ...


i







(ti gout pa ti gout ak Jan Mapou


Mercredi 28 Mars 2001


CARIBBEAN DANCE CELEBRATION-2001

Sosyete Koukouy (Miami)- NDTC (Jamaica)
NDTC (Trinidad ak Tobago)-NDTC (Saint-Lucie)
IFE-ILE (Cuba) Dance Diaspora (Miami)
2 BEL SEDANS
SAMDI 31 MAS 2001 A 8:00PM DIMANCH PREMYE AVRIL
ADRES: 17011 NE 196m AVENUE 7:00 Diswa nan CORAL
NAN NORTH MIAMI BEACH SPRINGS CIVIC CENTER
THEATER(Dbyd Mall 163-a) POU 2855 CORAIzSPRINGS DRIVE,
ENFO RELE : Libreri Mapou 757-9922 CORAL SPRINGS
Tikht $20. Balkon. Plas devan $25.- Jamaican Awareness: 305-891-2944

LAT SIPh: KONSIL GABRIEL AUGUSTIN
MAJISTRA ALEX PENELAS AK BARBARA CAREY
Nou reseywa Idt Siph Konsil Jeneral Ayisyen nan Miyami-an Mbt Gabriel
Augustin. Konsil la ki toujou ankouraje pwodiksyon kiltirdl sa yo f6 nou
konpliman pou maryaj kiltial sa-a nou pral realize nan Miyami-an Aktivite
sa-a pral penmbt kominote-a goute youn bbl trench kilti Afro-Karayibeyen-
nan dans foklorik e mod6n 4 peyi nan Karayib la.. Konsil la asosye vwa li ak
vwa Majistra Koukouy
Alex Penelas ak yo ki pral
Barbara Carey f'emen cho-
Shuler pou a. Mounn
kata-kata youn ki te nan
b r a v o Gussman
lakontantman nan ane
pou reyali- p a s e
zasyon sa-a. Si agenda di
nou vle wk nou ki
Koukouy nou dega nou te
yo tanpri, vin f6. Zht sezi.
bond nan North Tanbou te
MiamiBeachla gwonde...
Samdi paske Koukouy
KOUKOUY yo yo te danse.
ap frape an T o u t
premye 7:00 Ayisyen te
Tapan. San kontan. Yo
mank.W6pawb. Akeitha...bbl Deybs Kreybl ak Ledson Louis te kanpe
Nan Coral Sosyete Koukouy. Caribbean Dance Celebr pou salwe
Springs nan se tion-2000 ap la pou Selebrasyon Dans 2001. nou. Ane
sa-a se pi Ad. Bwa-a Mare! Depi 3 mwa n'ap prepare nou .Moso-a rele LIFE BE-
YOND. Se listwa zansht nou yo ki pa te ph mouri pou te ban-n-libbte paske pou yo
lib6te pa yo,, vi pa yo koumanse apre lb yo fin mouri pou nou...Yo te kw& ak f'em
konviksyon yo t'ap retounen an Afrik. Life Beyond chita sou 3 koregrafi marasca.
Youn nago kote zansht nou yo ap imole vi yo nan batay pou endepandans peyi Ayiti.
Youn banda ki pral monte tranzisyon lanmb sou lavi epi youn rara ki youn
selebrasyon vi tounif la. Ledson Louis, Younn nan pi gran dans6 ayisyen nan
dyaspora-a, monte koregrafi-a Koral la ap sou direksyon Kiki Wainwright. Tanbou
yo pral change anba kout baght 6 tanbourind pwofesyonbl... Gwo koze! Si nou rate


KAT ANVANT NAN
LIBRERI MAPOU $25 ak $20.-
RELE 305-757-9922
osnon Tickets Masters

SAINT-MARC SUPPORT
STAFF IN SOUTH FLORIDA
PRESENTS:
"REUNION ST-MARCOISE"
En pr61ude A la f6te patronage et en
support au Comit6 du Diochse de
la commune de Saint-Marc.
Place: ST JAMES CHURCH
HALL 561 NW 131st Street
Date: April 21, 2001; I'heure: De
8:00 PM & 2:00 AM, DINER,
CASH BAR, Danse, Musique, Vi-
tt R fl
gne e, a e........
PROCEEDS TO BENEFIT RELI-
GIOUS SCHOOL CONSTRUC-
TION IN GOYAVIER, SECTION
RURAL DE SAINT-MARC
Donation: $25.00
Info: 305-410-1718
954-685-2771 / 561-789-9072


Robinson Clotaire Sosyete Koukouy
Caribbean Dance Celebration-2000
nesesite pwhepkekbitans ki penrndt li vin espektath
sp y y .
Fenoman teyat la jwenn sous li nan
eleman sichik sa yo, Milenb apre milend mbt ale-
vini, TEYAT ap kontinye ekziste paske mounn
ap toujou rete sous natirdl lanmou. .
tradiksyon Kreybl Jan mapou


Page 19


| IAKOVOS KAMPAINELLIN(GreK): ote aramatlK I
27 Mas se jounen Entbnasyonal Teyat. Chak ane Institut
International Thdatre ki chita nan Nouybk e ki youn enstitisyon
UNESCO toujou voye monte youn mesaj entbnasyonal pou
komemore jounen sa-a. Ane sa-a se lakovos Kampanellis oth
dramatic ki te voye mesaj la.. Iakovos f6t nan youn zile nan peyi
Lagrbs ki rele Naksis an 1922.
Depi 1935 l'ap viv Athn, capital peyi Lagrbs ak family
li. Jenn gason, pou l'te siphte fanmi li, li travay la jounen, I'al
lekbl leswa. An 1940, pandas dezy&m gb mondyal la, li patisipe
nan rezistans kont Nazi yo. Plizyd fwa li eseye jete-1, youn jou
pandas l'ap degaje-1 pou li rantre an Otrich, yo kenbe-l epi Alman
yo voye nan kan konsantrasyon. Li te prizonye rive jouk an Me
1945 lb Alye yo libere kan konsantrasyon.
Retounen li retounen nan vil Athn, se 16 sa-a li koumanse
patisipe nan devlopman teyat grbk la.. Iakovos te baba lb li
dekouvri teyat gen pouvwa pou aji sou santiman youn prizonye
parby li ki te asiste lanmb madam ni ak pitit li nan youn kan
konsantrasyon....Depi lb sa-a lakovos pran desizyon pou li sbvi
ak teyat kbm youn zouti pou li reprann youn seri fenomhn k'ap
rive nan lavi-a.
Kim lakovos pa te rive nan klas segondb ki ta penmbt li
al enskri nan youn lekbl adramatik pou l'vin komedyan
pwofesyonbl, li decide pou l'ekri pydsteyat. Se pa t'youn move
lide. Rive pou jounen jodi-a, li dejackri 5(1pyds teyat ak cinema.
Li sit61man vin enfliyanse teyat grbk la apre dezybm gb Mondyal
la, yo klase oth pydsteyat nan epbk sa-a Jenerasyon "Kampanelis".
Yo jwe pydsteyat li yo nan peyi Lagrbs ak nan anpil lbt peyi epi
yo tradui nan plizy& lanng. Li se manm Sant Elenik Enstiti
Enthnasyonal Teyat e li nan konsky administration Enstitisyon
sa-a. Iakovos Kampanellis se manm Akademi Grbk pou Syans
ak Atizay.

MESAJ LI VOYE POU JOUNEN MONDYAL TEYAT-LA
<< Mwen panse Teyat pa p'janm mouri. Mwen panse kwak sa m'ap di la-a
youn tijan "vag", Teyat ki youn branch ki pi ansyen nan Atizay la toujou rete
lespwa pou denmen. Se swk nonsblman akth, meth-an-shn, oth ak lbt atizan
nan kozman teyat men tou se volonte oumenntki espektath-a osnon piblik-la.
Sou ki fondman lojik deklarasyon sa-a sou avni teyat la chita?
Nanm nou bezwen teyat, youn bezwen noumenm lbzbm nou pa ka dechouke
anndann.
An noutou ansanm reflechi youn ti moman sou plizyk bagay diferan
pou jistifye sa mwen sot di la-a. Kesyon mounn al sou lalin, mache sou lalin..
bagay sa-a pa f'e nou egare ankb. Sa pa etone nou ditou pasi gen youn nav&t
espasyal ki debate sou plana Mas kote li pote tounen sou lath youn grap
echantiyon materyo ki soti sou plant Mas la. Eske nou pa panse youn jou kou
jodi-a youn bato espasyal pral mennen tourism nan lespas? mennen mounn ki
fenk marye al f'e lindemybl?... Se deja youn bagay nbmal pou youn bann naybt
espasyal ap debate sou plant yo plant ki jouk nan ziltik e ki pral voye bbl
foto pou nou sou lath.
Malgre epik konkit espas la, nou toujou kontinye al nan teyat. Men,
nou nan youn lit espas, youn espas ki ekziste depi dbsybk kote kalkile tan sou
youn kadran solby se te youn mirak teknolojik. Relasyon ki genyan ant teyat
ak mounn se youn relasyon ki la pou tout tan ki gen tan. Si teyat vin evolve
kbm youn fenombn sosyal, li te drape kbm youn fenomhn natirdl ki te penmat
premye mounn ki te parit sou th-a memorize pwbp vi li epi reprezante vi sa-a
grasa imajinasyon li, predi aksyon yo epi imagine reyalizasyon yo.
Premye twoup teyat la ak premye reprezantasyon teyatral yo fome
nan lespri mounn. Se youn fakilte,, youn bezwen ki anndan mounn menm ki
chatouye reprezantasyon teyatral la. Eske nou gen konsyans chak mounn san
manke younn gen youn teyat pbsonbl, prive epi ladann, nou jwenn noumenm
menm kbm aktd, osnon espektath? Pafwa nou se akth, meth-an-shn, osnon
responsab dekh teyat sa-a. Kild epi kouman? Souvni nou, konphtman nou, rby
nou yo eske se pa reprezantasyon pwbp teyat pbsondl nou? Teyat pa p'janm
kaba paske mounn pa p' janm sispann viv san mizbrere pwbp konesans li, san


MESAJ POU JOUNEN MONDYAL








I MONE / CONO IE


Le Mexique octroie U$ 130_ millions A la R~Cp.Dom.


* *
**

-
*
- -


SPORTS / FOOTBALL

Championnat national de 16re Division
Les R6-
sultats de la 10ame
journde .
Carioca
bat Temp8te de St.
Marc 3!0 ; Fica !
Valencia 1-1; .*,
Aigle Noir !-ASC
2-0; Zenith Don
Bosco 1-0 ; Vio-
lette! Dynamite 2-
1; Cavalry Racing
des Gonalves 0-0;
Roulado de la
Gonave / Racing
Club Holden 2-0.
La ren-
contre Amateur -
Baltimore n'a pas
eu lieu.

LE CLASSE- -
1 MENT Le Violette affichant 3 joueurs brisiliens photo Yonel Louis
1) Zenith 22 pts; 2) Carioca 20 7) Roulado 14 10) Violette 13
3) Don Bosco 15; 4) Aigle Noir 15 8) ASC 13 11) TempG(c 10
5) FICA 14; 6) Baltimore 14 9) Valencia 13 12) Racing Gonalves 10


HaW en Marche


Mlercredi 28 Mars 2001


Page 20


(RIE).- Le government du Mexique a d6cid6
d'octroyer U$130 millions A la R6publique Dominicaine
pour financer des projects de d6veloppement dans le cadre
du Pacte de San Jose, selon les declarations du secr6taire
d'Etat dominicain du commerce et de industries Angel
Lockwardrapporties dans la press dominicaine et relaydes
par le Riseau de l'Information Economique (RIE).
Les transactions financibres se front A travers la
Banque du Commerce Ext6rieur du Mexique
(BANCOMEX) et 4 banquet commercials privies
dominicaihes dont BANISTER, POPULAR, RESERVES
et BHD, a indiqu6 le responsible dominicain.
Selon l'accord de San Jose, le Mexique et le
V6nezuela acceptent de vendre des products p6troliers & des
prix plus basque ceux pratiqu6s sur le marchinternational
5 des pays de la Caraibe dont Haiti et la R6publique
Dominicaine. Les fonds accumul6s dans le cadre de cet
accordsoutdestinishfinancerdesprojetsded6veloppemnt
d6cid6s par les different pays concerns.
Le responsible dominicain a 6galement expliqu6
que les banquet dominicaines auront la responsibility
d' 6tudier les projects solunis et de supervisor leur execution
en partenariat avec la Banque Centrale Dominicaine et se
portent en garantie par deviant la banquet mexicaine
BANCOMEX.
"R est important de pouvoir announcer aux institu-
tions bancaires concem6es et A la pressed en general le
m6canisme administrative de cette entente: d'abord I'Etat
domicain n' aura pas A donner de guaranties et moins encore
de garanties souveraines conune c'6tait le cas auparavant
pour l'excution du project a pr6cis6 le Secr6taire d'Etat
dominicain du commerce et de l'Industrie.
II a aussi -affirmd qu' A part les banquet
conunerciales d'autres institutions financibres peuvent
6tablir des n6gociations pour canaliser et garantir ces fonds.
Le government aura 6galement I'initiative de
presenter ses projects A travers im secretariat technique de
cooperation qui relive directement duprisident Hippolyto
Mejia, a annonc6 Angel I.ackward qui a d' autre part soutenu
que les projects qui seront prioris6s doivent s'oriehter vers
l'exportation, capable de g6n6rer des devises.
Le secteur de la production 6nerg6tique et de la
sanitation urbane occuperont 6galement une large part dans
les projects, a declare Lock ward.
"Le secteur priv4 dominicain en partenariat avec
le secteur priv6 mexicain ont des indrats d'affaires communes -
et des possibilities d'investissements s'offrent 6 la


la chronique de Roosevelt Jean-Frangois
communaut6 des affairs des deux pays", a-t-il affirm.
Is Secr6thire d'Etat du Commerce et del' Industrie
a rdvilen outre, qu'il aura une rencontre avec le ministry
mexicain de l'Economie et des Finances Luis Ernesto
Verses, le 6 avril prochain pour initier les negotiations en


vue de la realisation d'un accord de libre change entre ces
deux nations.
Le Mexique et la R6publique Dominicaine
pourraient conclude un accord commercial bilat ral dans la
perspectivedutraitdelibredchangedesAmdriques. (RIE)


*
***
. .. .... . .
- - - *
*


. .. . ....
* - -


-.
...


* -


- ,


- -


NOUVEAU DIRECTORS GENERAUX NOMMES
23 Mars 2001
M. Gabriel Z6phir : Directeur G6ndral du M
M. Jean G6rard Dubreuil: Secr6taire d'Etar A la
thre des Travaux Publics, Transports et Communicati
S6curit6 Pubhque -
M. Pierre Mathurin: Directeur g6n6ral du
M. Jean Nesly Lucien : Directeur G6n6ral de la
nistbre du Tourisme;
Police Nationale d' HaIti -
M. Gabriel Nicolas : Directeur g ndral du M
Dr. Jean-Claude Desgranges : Directeur du Ca-
thre de la Culture et de la Communication;
binet Particulier du Prisident de la Ripublique;
Mme Marie Carmel Paul Austin : Conditio
Dr Ginette Alcmdor Ren6 : Directeur G6ndral du
Ministbre du Travail et des Affaires socials ; minine et aux Droits de la fenune ;


inis-
ons ;
Mi-

inis-

n f6-


t


. I


Available from Com merc ia I NewNs Provide rs"


Ame~ow~~a riy~!aclaan Airlines@c




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs