Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00045
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: December 20, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00045
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















,Hati en Marche dition du 20 au 26 dcembre 2000 Vol. XIV No.46

Haiti: l'opposition a l'intention de former
PORT-AU-PRINCE, 15 g de 90% du vote populaire.
Dcembre -- Ungroupe de parties n gouvernem ent alternate L'opposition protestait
politiques de l'opposition haitienne ainsi contre les lections


L'alliance dnomme "Conver-
gence Dmocratique" a dclar qu'elle
former bientt un gouvernement
provisoire pour organiser des lections
afin de doter le pays d'un gouvernement
"lgitime."
"Nous savons que le 7 Fvrier
Aristide va essayer d'tre invest, mais
nous formerons un government d'unit
national avant cela" a dclar Jose
Jacques Nicolas, un membre de Conver-
gence, ajoutant que le parti d'Aristide,
Fanmi Lavalas, serait invit y
participer.
Les parties d'opposition avaient
boycott les prsidentielles du 26
Novembre coul, don't l'ex-prsident
Aristide a t dclar vainqueur plus


lgislatives et locales du 21 Mai dernier
qu'elle considre avoir t
"frauduleuses."
Le snateur Yvon Neptune,
porte-parole de Fanmi Lavalas, a rejet
les dclarations du group Convergence,
disant que l'opposition devrait respecter
le processus dmocratique.
-De son ct, l'opposition a rejet
le taux de participation de 60.5% avanc
par le Conseil lectoral provisoire (CEP)
pour les lections du 26 Novembre. Selon
le group Convergence, moins de 5% des
lecteurs ont t aux urnes.
La CARICOM (Communaut
Caraibe) qui avait dpch un observateur
indpendant en Haiti, a estim la partici-
(voir Opposition / 3)


Elections "farce" d'ici et d'ailleurs
UN PARALLEL ENTIRE LE DENOUEMENT ELECTORAL AUX USA ET EN HAITI


ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, 15
Dcembre L'opposition
haitienne appelle les lections du 21
mai et du 26 novembre une "farce."

: . J .

,, j


C'est le mme qualificatif
brandissent quelques farouches m
tants dmocrates au course d'une ma
festation mercredi dernier Tallah
see, capital de la Floride, p(
..


POLIO: ALERTE DANS
TOUTE LA CARAIBE

Campagne massive de

vaccination en R.D. et
PORT-AU- *- r o g r a m m e
PRINCE, 15 Dcembre en Ha ld'immunisation aprs
- Un appel est adress aux pays l'apparition d'une vague de
de la Carabe pour renforcer leur (voir Polio / 2)


que dnoncer la decision de la Cour supreme des Etats-
aili- Unis qui ouvre la Maison Blanche au candidate
ani- rpublicain George W. Bush.
ias- "George W. Bush sera le premier president
our amricain ne pas avoir t lu par le people (...). C'est
, scomme s'il avait t dsign (...). Il a vol l'lection,
Snous ne l'oublierons jamais" crient les protestataires,
S en majority afro-amricains, avec leur tte le Rv.
Jesse Jackson. Pendant que leurs pancartes proclament:
"Abus de pouvoir!", "Coup d'Etat!", "Escroc!", Elec-
tions-nomination!" etc.
Mais ici s'arrte toute similitude. En Hati,
l'opposition announce la formation de son propre
gouvernement, un gouvernement parallle celui du
president lu Jean BertrandAristide qui prtera serment
le 7 fvrier prochain ...
En mme temps, mercredi soir, le candidate
dmocrate Al Gore concde la victoire au rpublicain
George W. Bush "au nom de l'unit de notre people et
de la force de notre dmocratie ...".
"La Cour supreme des Etats-Unis s'est
exprime. Qu'il soit clair que sije suis en net dsaccord
avec la decision de la cour, je l'accepte. J'accepte le
caractre inluctable de sa consequence qui sera ratifie
lundi au college lectoral", faisant de son rival
(voir US Hati / 4)


Haiti, un des

futures casse-

tte de Bush ?
UN RAPPORT SUR
L'ETAT DES PAYS DU
CONTINENT Page 7


George W. Bush


INSERTION
Organisation Fanmi Lavalas
"Infrastructures et Com-
munications 2001 2006"
pp.9-12


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire /Bois Verna
Tl/ Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


Jean Bertrand Aristide


____________________ *


CA


i ~i


SOUHAITE UN JOYEUX NOL
ET UNE BONNE ANNE 2001
A TOUS SES CLIENTS


I' 1'~~~ _'


- 1







Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


POLIO: ALERTE DANS

TOUTE LA CARAIBE

Campagne de vaccination

en Rp. Dom. et en Hati
(Polio ... suite de la premiere page) enregistrs.
poliomylite en Rpublique Dominicaine Les cas relevs en Rpubliq
et en Hati. Dominique sont apparus dans une rgi
Cette apparition est un sujet de pauvre du pays, o la couverture de vac
"srieuse preoccupation" dans nation i.e. le pourcentage de populati
l'Hmisphre occidental, o l'on n'avait pleinement immunis est basse, dit
pas vu un cas de polio depuis 1991. Socorro Gross, reprsentante
"Essentiellement, ces pays l'Organisation Pan-Amricaine de
doivent s'assurer que le degr Sant.
d'immunisation reste extrmement lev. Ce bas pourcentage de populati
Le reste de la Caraibe devra s'assurer que immunise peut avoir permis au virus
leur systme de surveillance est sensible, circuler et de donner naissance un "m
up to date et fonctionne bien", dit le Dr tant" durant les deux annes coules.
Beryl Irons, pidmiologiste medical et Des 18 cas "suspects", 14 se
conseiller technique pour les pays membres "cliniquement compatibles" avec la pol
du CAREC (Centre d'Epidmiologie de la Un autre cas, confirm en laboratoire,
Carabe). apparu en Hati.
L'Organisation Pan-Amricaine Aussi en Rpubliq
de la Sant, qui en 1985 avait lanc une Dominicaine, partir de vendredi demr
champagne pour radiquer la polio des (15 dcembre), tous les enfants de moi
Amriques, indique qu'elle a actuellement de 5 ans (un total d'environ 1.2 milli
16 pidmiologistes aidant la Rpublique d'enfants) recevront une premiere dose
Dominicaine et Hati vacciner leur popu- vaccin oral contre la polio. La second
lation. la troisime dose seront administres
Une champagne de vaccination fvrier et avril prochains.
massive, utilisant un vaccin oral contre la Les officials esprent achever u
polio, a dmarr vendredi en Rpublique couverture de 85% chacune des trois:
Dominicaine, couvrant particulirement les terventions.
trois provinces de La Vega, Santiago et Un effort similaire commence
Mons Nouel. La champagne sera tendue en Hati en janvier prochain.
ensuite au reste du pays. Par ailleurs, selon l'Organisati
En Hati, les responsables de la Pan-Amricaine de la Sant, les voyage
Sant Publique ont annonc le lancement en Rpublique Dominicaine et en Ha
d'une champagne similiaire en janvier devraient s'assurer qu'ils sont pleineme
prochain. immuniss contre la maladie.
Cette vague de 14 cas de polio La situation actuelle montre q
apparus en Rpublique Dominicaine et en les programmes de vaccination
Hati est due, selon les experts, un "mu- devraient jamais tre abandonns, m
tant", c'est--dire un driv du vaccin oral aprs que la maladie soit en apparent
utilis contre la polio qui s'est montr radique ou limine dans un pays, cai
jusqu' present trs efficace dans la pro- dernier cas de polio rapport
tection centre cette maladie qui dforme les Rpublique Dominicaine remontai
membres et les frappe de paralysie. 1985.
Le vaccin content une version "La leon est claire", dit u
affaiblie du virus. Cependant dans les declaration de l'Organisation Pa
rgions o les taux de vaccination sont bas, Amricaine de la Sant. "Nous devc
le virus peut circuler dans la population, maintenir la couverture d'immunisati
Dans un tel cas, le virus parait avoir le temps leve, jusqu' ce qu'on ait atteint le po
de "muter", et de retrouver ainsi sa capacity zro de la transmission de la polio."
de provoquer la maladie. L encore, des tud
Une grande activity du virus de la additionnelles doivent toujours avoir lie
polio n'a pas t vue dans l'Hmisphre et une champagne de sensibilisati
Occidental depuis 1991. maintenue pour tenir la population aver
C'est la second fois qu'une De 1988 1999, les cas de po
pidmie apparait depuis lors. La premiere l'chelle mondiale ont chut de 95%, s
fois c'tait en Egypte o 30 cas taient de 350.000 cas 7.094, et cela grc
l'extension du vaccin oral.


Nol Lakay !

CULTURE ET DIVERTISSEMENTS


La fin de l'anne s'annonce trs
anime Port-au-Prince et Ption-Ville sur
le plan cultural. Partout, ce sont ventes sig-
natures, foires, marchs aux puces,
vernissages ... Les divers petits centres
commerciaux de Ption-Ville affichent
complete cette anne. C'est qui viendra
avec l'ide la plus original.
Le Complexe Promenade
announce: Journe spciale Nol pour les
dimanches 17 et 24 dcembre. Le
Choucoune Plaza prsentait La Foire de
Choucoune le samedi 16 dcembre avec les
24 magasins du complex runis dans un
mme space pour une vente prix rduit
pour la journe. Le public a beaucoup


ue
on
ci-
on
Dr
de
la

on
de
nu-

ont
io.
est

ue
ier
ins
on
de
et
en

mne
in-

era

on
urs
aiti
ent

que
ne,
me
ice
rle
en
t

ne
in-
3ns
ion
Dint

les
eu,
on
tie.
lio
soit
e


admir les decorations de Nol, le spec-
tacle ferique et le shopping de Nol a pu
se fair prix rduit.
A quelque pas de l, le Complexe
Promenade affichait galement complete le
samedi 16 dcembre avec Verres en fte,
une exposition vente de la Brasserie La
Couronne, le Commercial Georges Sicard
et le Rhum Barbancourt, tandis que les
magasins environnants se mettaient au dia-
pason en organisant un vritable march
aux puces o chacun avait l'impression de
faire une bonne affaire.
Mais le vritable cadeau de fin
d'anne est le Konkou Chante Nwl 2000
(voir Divertissements / 14)


P1 e I T t de Franktienne
est en vente sur video cassette Montral, New York, Miami et
Port-au-Prince. Pour informations, appelez 514 862 3503


J


Le Premier ministry hatien qualified de "folie" le project de
l'opposition de former un gouvernement parallle ...
Le Premier ministry hatien, Jacques Edouard Alexis, a qualifi vendredi de "folie" le project
de l'opposition de former prochainement son propre gouvernement dans le pays.
"C'est un project de fous et je n'ai rien d'autre ajouter", a indiqu le
chef du gouvernement qui semblait mme ignorer les dmarches annonces par
l'opposition visant pourvoir au replacement de son gouvernement et du
president de la Rpublique.
Jacques Edourd Alexis avait dclar rcemment que le chef de l'Excutif
tait prt ratifier tout accord qui dcoulerait de ngociations srieuses
sur le dossier des lections du 21 mai et qui respecterait la constitution
et les lois du pays.
"Le Prsident et moi sommes toujours prts contribuer au dnouement de la
crise lectorale moyennant la signature par les parties concerns d'un accord
qui ne violerait pas la constitution et les lois du pays", a indiqu Jacques
Edouard Alexis ajoutant que le gouvernement s'tait bien acquitt de sa
tche dans le cadre des lections de mai.

Le project de l'Opposition
Les dirigeants des parties et regroupements politiques rassembls au sein de
la Convergence Dmocratique, ont fait part jeudi de leur volont de former
leur propre gouvernement.
Dans une declaration dite declaration de Marlik, la Convergence se dit
dtermine lutter contre la violence, l'intolrance, l'autoritarisme et
contre la manipulation des rsultats lectoraux en Haiti. Estimant que les lections du 21 mai
et du 26 novembre 2000 font parties d'un "coup d'Etat" organis par le pouvoir Lavalas, la
Convergence dmocratique dclare travailler la constitution d'un large Front pour un project
alternatif Lavalas. Dans le cadre de la construction de ce Front, ce regroupement de parties
politiques de l'opposition appelle "tous les secteurs de la nation
et les dmocrates en particulier unir leurs forces pour barrier la route la dictature"

Reactions diverse ...
- Le Parti National Dmocratique Progressiste d'Hati (PNDPH) a indiqu que seule
une conference national peut contribuer tirer le pays de l'impasse
actuelle.
Selon le PNDPH, aprs les joutes du 21 mai et du 26 novembre, le pays se
retrouve dans la mme situation qui avait prvalu aprs les lgislatives
contestes de 1995 qui avaient donn la majority au parlement l'Organisation Politique
Lavalas (OPL).
C'est pourquoi, estime-t-il, seul un dialogue profound, baptis conferencee
nationale, peut mettre un terme la division qui ronge le pays depuis deux
cents ans.
L"ex-snateur Turneb Delp dclare prendre note de l'appel au dialogue et la
reconciliation lance par des secteurs locaux et internationaux aprs les
lections du 26 novembre.
Il dclare esprer que cet appel ne vise pas uniquement un partage du gteau
du pouvoir et ne sera pas une tentative d'arriver un accord semblable
celui du 6 mars 1999.
- Le leader du Mouvement pour l'Instauration de la Dmocratie en Hati (MIDH),
Marc Bazin, s'est prononc contre tout project visant faire succder
le president Ren Prval par un gouvernement de transition ou toute autre
formule de type provisoire.
Pour le leader du MIDH, le parti Lavalas n'est pas responsible de l'abstention
de l'opposition aux dernires lections prsidentielles et snatoriales
partielles. Mais un compromise devrait tre trouv concernant ces lections don't les rsultats
sont contests par l'opposition.

formationn d'une commission de transition ...
Une commission de transition compose de membres des secteurs priv et
public a rcemment t forme en vue de la passation du pouvoir entire le
president sortant Ren Prval et le president lu Jean Betrand Aristide.

Formation d'une commission charge d'enquter sur les
rsultats des lections contestes du 21 mai...
Des cabinets d'avocats ont t contacts dans le cadre de l'valuation des lgislatives de mai
dernier. Plusieurs secteurs de la communaut international avaient contest le mode de
comptage utilis par le CEP pour proclamer la victoire au premier tour d'une dizaine de
snateurs.
Selon la mission d'observation de l'OEA, ces snateurs appartenant au parti Fanmi Lavalas
taient plutt en ballotage favorable.

La Banque Mondiale appelle les Hatiens s'unir
La Banque mondiale entend maintenir ses programmes de cooperation avec Haiti
indpendamment des controversies politiques relatives aux lections de mai et de novembre
derniers, a raffirm jeudi le reprsentant local de l'institution, MichalAzfor.
"Nous ne pouvons pas dcider d'arrter nos programmes en chemin pour ensuite
les reprendre aprs", a expliqu MichalAzfor soulignant que la Banque
mondiale est engage dans des relations long terme avec ses pays membres
et non dans des relations court terme.
Le reprsentant local de la Banque mondiale qui est transfr au sige de
l'institution Washington appelle les hommes et les femmes d'Hati s'unir
pour faire avancer le pays. "En tant que pays fondateur de la Banque mondiale,
Haiti doit pouvoir computer sur l'appui de cette institution", a-t-il fait
savoir.

Fondation 30 septembre critique la gestion de l'enqute
ouverte sur l'assassinat du directeur gnral de Radio
Haiti Inter, Jean Dominique
Lenteur de l'enqute, tel est le principal reproche adress par Lovinsky Pierre aux
responsables du dossier Jean Dominique.
Selon M. Pierre-Antoine qui s'exprimait dans le cadre du 165me sit-in sur
la Place des martyrs au Champ de Mars, les autorits du pays doivent
redoubler d'ardeur en vue d'apprhender les auteurs et co-auteurs de cet
acte odieux perptr le 3 avril dernier.
"Nous souhaiterions que les assassins de Jean Dominique soient mis
incessamment sous les verroux", a indiqu Lovinsky Pierre Antoine qui a par
ailleurs dclar esprer que la nomination du Me Josu Pierre-Louis la
tte du Parquet du tribunal Civil de Port-au-Prince, aura des retombes
positives sur la gestion des dossiers des victims du coup d'Etat militaire
de septembre 91.

Semaine de la diaspora du 29 janvier au 4 fvrier 2001
Le Ministre des Hatiens Vivant l'Etranger, Jean Gnus, a expliqu que comme pour la
premiere ralisation de la Semaine de la diaspora en aot 1999, le programme sera divis en
deux parties, l'une sur des activits de rflexion tandis que l'autre mettra l'accent sur les
potentialits culturelles qui font le renom de notre pays l'tranger.
Cette activity, a ajout M.Gnus, devrait nous permettre de continue
approfondir les rflexions et les actions pour le enforcement de la
cooperation inter hatienne, l'un des axes de la politique du
ministre des Hatiens Vivant l'Etranger.

Proclamation des rsultats dfinitifs des lections du 26 novembre
dans le journal official de la Rpublique "Le Moniteur"
(voir En bref... / 18)











































































.1


3'-:


SACTUALITE POLITIQUE


Hati: I'opposition entend formerA

un gouvernement alternatif s
(Opposition ... suite de la premiere page) Dans une declaration dite (Espace de concertation),
pation entire 15 et 20%. Declaration de Marlik, le group Conver- Hubert Deronceray
En plus du fauteuil prsidentiel, le gence appelle "tous les secteurs de la na- (MPSN), Luc Mesadieu
parti d'Aristide dispose aussi
dsormais de 27 siges de i
snateur sur 28, plus de 80% e
de la Chambre des dputs et .
prs de la totalit des conseils et
municipaux et ruraux. I
Pour sa part, le Pre- .
mier ministry Jacques I
Edouard Alexis a qualifi de Ir
"folie" le project de .
l'opposition de former son I
propre gouvernement.
"C'est un project de
fous et je n'ai rien d'autre J
ajouter" a-t-il dclar sans
plus. I
M. Alexis avait "..
dclar rcemment que le B
chef de l'Excutif, M. Ren :
Prval, tait prt ratifier tout Hubert Deronceray et Reynold Georges du MPSN photo Yonel Louis / H.en.M
accord qui dcoulerait de ngociations tion, les dmocrates en particulier unir (MOCHRENA), Claire Lydie Pa
srieuses sur le dossier des lections du 21 leurs forces pour barrer la route la dictature (PADEMH) et Marcel Pere
Mai et qui respecterait la constitution et les lavalassienne." (RDNP).
lois du pays, souligne un bulletin de Cet appel est sign des leaders Selon l'ex-snateur (O
l'Agence Haitienne de Presse. Grard Pierre-Charles (OPL), Victor Benoit Paul Denis, des pourparlers ont


rent
eira

)PL)
dj


t entames avec des personnalits hatiennes pour
constituer un "gouvernement collgial."
Paul Denis n'a nomm personnel, mais
dans le public on parle de l'ex-prsident du CEP,
Me Lon Manus, et du president de la Chambre de
Commerce et d'Industrie Olivier Nadal.
Tous deux ont choisi ces derniers mois
de se rfugier aux Etats-Unis, disant craindre pour
leur vie. M. Nadal, par ailleurs un grand propritaire
terrien, aurait un mandate dlivr contre lui par la
justice pour son implication dans un massacre de
paysans survenu il y a quelques annes.
Enfin, selon l'ex-snateur Reynold
Georges (MPSN) dans une interview un reporter
du quotidien Le Nouvelliste (dition du vendredi
15 au dimanche 17 Dcembre 2000), le project de
l'opposition hatienne aurait le support du president
lu des Etats-Unis, George W. Bush. Une
declaration, bien entendu, qu'il n'a pas t pos-
sible de vrifier auprs de ce dernier.


IuirAUU~r





(qu~'r


- ,-- -



"Copyrighted Material -
Syndicated Content -
Available from Commercial News Providers"




.__ _


- .


- -1--


3,000 Nouveaux Clients
chaque mois


Un "Service 5 Etoiles"
sur 3 fronts gographiques:


* Port-au-Prince
* les villes de Provinces
* l'Amrique du Nord
avec la UNITRANSFER


Merci encore nos 140,000 Clients!
Bravo aux 581 UNIBANQUIERS!


UNIBANK, le Leadership Financer
au service du ProgrsNational!


JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


Page 3


SOMMAIRE
ACTUALITE POLITIQUE
L'opposition a l'intention de former
son propre gouvernement p.l
ANALYSE
Elections "farce" d'ici et d'ailleurs ... p.1
SANTE ET POPULATION
Alerte la polio dans toute la Carabe
Champagne massive de vaccination en R.D.
et en Hati p.
CULTURE ET DIVERTISSEMENTS
Noel Lakay p.2
Konkou Chante Nwl 2000 p.15
DIASPORA
Immigration: le Congrs rejette l'amnistie Clinton p.3
Affaire Louima: des condamns font appel p.5
EDITORIAL
'Et autres lments anti-dmocratiques" p.13
HISTOIRE AU PRESENT
rean-Jacques Dessalines, le Grand Ngre p.13
INTERNATIONAL
Fermeture de l'Ecole des Amriques p.13
3ill Clinton plaide pour une lutte mondiale
contre la pauvret p.20


d-.*
-. ,.? . : .. .. : '; **. -
r t r......, -. t.
-. i 't* ..-t..c-.. .,; ~ t ,.r. .-~ f- .? --






........,. i
t. t, 'f I1 .

t- . ti t...
t ~~~~~ ..trtt ~ .. '


Plus de 2 Milliards
de gourdes de Crdit
l'conomie et la
production national!


; I -






Page4


Elections "
(US Hati ... suite de la premiere page)
rpublicain le 43e president des Etats-Unis, et cela malgr
les graves reserves du camp dmocrate.
De son ct, George W. Bush rpond: "Je n'ai pas
t lu pour servir un parti, mais pour servir une nation.
Que vous ayez vot pour moi ou non, je ferai de mon mieux
pour servir vos intrts, je m'efforcerai de gagner votre re-
spect."


Grard Pierre-Charles (OPL) rencontrant au course d
Fernandez, lors president de la R.D. photo Yo
Bien entendu, en coulisse les couteaux continent
de s'aiguiser, mais l'intrt national et l'unit de la patrie
l'ont emport. La dmocratie est sauve ...
Chez nous les mots d'unit, de prdominance de
l'intrt gnral semblent avoir disparu. Et la dmocratie
n'a jamais dpass le stade d'une formule creuse ...

Ce qu'il peut y avoir de bien n'est
jamais commun ..
Evidemment les differences ne s'arrtent pas l.
Les Etats-Unis sont un people uni autour de la
defense d'un bien commun... "One nation indivisible, with
liberty and justice for ail" (Une nation indivisible, avec la
mme libert et justice pour tous) dit la devise nationale,
Les Hatiens aiment aussi leur patrie, n'en doutez


UNE ANALYSE


farce" d'ici et
pas, mais ils n'ont jamais encore su donner un contenu
vritablement rationnel celle-ci ... Deux cents ans aprs
avoir gagn leur indpendance au prix de la premiere
revolution d'esclaves victorieuse de l'Histoire, la guerre
persiste de plus belle autour de l'assiette national ...
Le souci du bien commun qui unit par consquent
le people amricain au-del des querelles politico-
lectorales, incroyablement n'existe toujours pas chez nous.


'une visit en Hati Leonel
nelLouis / H.en.M


Pour la bonne raison que personnel, ni vous ni moi, n'est
vraiment en measure de dfinir ce bien commun... d'affirmer
son existence. Le bien commun ne s'est jamais traduit dans
le concrete justement ce qu'il peut y avoir de bien n'est
jamais commun mais chaque group, chaque secteur,
chaque clan se bat pour ses propres intrts, l'occasion
sous les oripeaux d'une classes ou la bannire d'une cause.

On dirait que nous ne parlons pas la
mme langue ...
Oui, nous sommes nous aussi une nation unie et
indivisible jusqu'en diaspora, nous ne sommes pas
multilingues comme les Suisses ou les Canadiens, nous
n'avons pas de conflicts ethliques ni religieux, nous ne
sommes mme pas un "melting-pot" (bouillabaisse ou


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


d'ailleurs
"bouillon-consomm") comme les Amricains, nous
formons un seul et mme people ... Pourtant on dirait que
nous ne parlons pas la mme langue, et nous refusons de
nous considrer semblables les uns aux autres ...
Qui disait aprs 1804 que l'Etat hatien est n mais
pas encore la nation haitienne. Deux cents ans aprs, elle
se fait toujours attendre ...
Une nation n'est pas une simple notion, une





-, ,


coquille vide et qui n'existerait qu'au travers des pages
des petits manuels d'histoire. Elle est une construction lente
et progressive base des oeuvres et des efforts d'une
universalit de citoyens vers la ralisation d'un bien
commun au-del des satisfactions individuelles.
La problmatique du dialogue, de l'impossibilit
d'une unit de vues et d'un sentiment de l'intrt gnral
mme quand il y va de la survive mme de notre patrie,
comme c'est bien aujourd'hui le cas, doit donc remonter
la base. C'est un problme cultural (mais non tribal ou
ethnique, voire gntique, suivez mon regard!) ...

Lgitimant les "chim" ...
Il faut questionner les lites. Mais d'autres l'ont
fait avant nous don't c'est devenu la spcialit, hlas! En
(voir US Hati / 5)


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


Largest Showroom, Monocotura

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse & Inventor .75 s/f
.75 s/f


Balhroom/TileslMarblelAccessories


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration date : 30 Days ( December 11 January 11,2001)i


--~-.


Une rcente photo de Jean Bertrand Aristide J


~sl


----


~- -- -- - - -


L






Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


Page 5


DE L'ACTUALITE


UN PARALLEL ENTIRE LE DENOUEMENT
(US Hati ... suite de la page 4) AT A N TI T
tout cas, pourquoi s'est-on toujours gard AUX USA ET EN HAITI land
dlibrment d'intresser le citoyen tre parties prenante Virginie: "Les Amricains oublient vite, c'est la ralitdu capable de r
du (et au) bien commun, alors que tous de pre en fils moment qui compete ... Les client ite est a rait sur ses proje
participent sa constitution? Pourquoi faut-il toujours des moment qui compte..." Les Hatiens ne sauraient uses
"anba tab"? Lgitimant ainsi les rvolutions-rglements- oublier. Aprs tout ce qu'on vient de voir, rien d'tonnant du people ai
de-comptes n'en plus finir, bref lgitimant les "chim"...que ce soit la rancoeur et la haine qui constituent le moteur En
Conclusion: on devrait donc admettre par antici- principal du jeu politique, comme l'a avou rcemment un logue de La
-.'_A. mi u .v_ I -il-._ i Mpi'.-


panon que ce qu'on vient ae voir aux tats- Les gens dsirent seulement
Unis est impossible en Hati, et pour cause. qu'on leur fiche la paix ...
Il faudrait alors tirer un trait ... Fatalit. q onf
Dterminisme historique. Une sorte de Enfin selon Erwin Hargrove,
"maldiction", comme l'a suggr professeur de sciences politiques
maldiction", comme l'a suggr "Bush doit
rcemment encore un official du
Dpartement d'Etat amricain, sous le simplement convaincre le people amricain
rtatque le gouvernement Washington travaille.
covert de l'anonpymat.s Finalement c'est ce que les gens veulent."
Or ne dit-on pas que identifier le
OneFinalement aussi c'est le seul point
mal, c'est dj accomplir au moins la moiti o l'homme de la rue en Hati et aux Etats-
du chemin. Aujourd'hui nos leaders
dUnis se rencontrent aujourd'hui 100%.
politiques ne sont pas des minus ni des brutes Les gens sont rassasis des luttes
paisses, mais des gens aviss ou mme p L tgens nluttes
sophistiqus. Alors? politiques sans fin, et de plus en plus sans
Mais autre difference de poids, le but aucun (pour ne pas dire ubuesques), qui
Mais autre difference de poids, le
pouvoir reprsente fort souvent chez font rage depuis le dpart de Duvalier en
pouvoir reprsente fort souvent chez
'Amricain un couronnement de carrire. fvrier 1986. Et ils n'aspirent pour le moment
l'Amricain un couronnement de carrire.
Rockefeller n'entre pas en politique pour qu une chose: que le government
'. gouverne, que la scurit et I'ordre public
faire fortune, mais aprs avoir dj bti un
soient restaurs. Bref, qu'on leur fiche la paix.
empire. Le president Prval laissant le bureau de vote le 26 novembre dernier photo Yonel Louis Certains diront que c'est l le pige
Connait-on un seul hatien tre arriv au pouvoir leader de l'opposition hatienne, selon qui "90% de l'nergie final qui se referme sur sa proie ...
plus riche qu'il n'en est sorti? de l'opposition se consume dans la haine" de l'ennemi Possible, mais quoi s'attendre quand la proie est
commun. laisse avec seulement la peau et les os ... et que les
Plus les intrts sont palpables, plus le Pour Allen Litchman de l'American University, politicians semblent ne trouver got qu' leur dlire.


ELECTORAL
William Galston (Universit du Mary-
d): "Le fait par Bush de dmontrer qu'il sera
allier autour de lui des personnalits dmocrates
ets politiques, permettra de rtablir la confiance
mricain."
Hati, l'opposition a dit non l'offre de dia-
valas.


jeu stL VIUIIenL L aveugie ...
L'absence du sentiment d'un bien commun
sauvegarder et le fait par la politique de se rduire des
conflicts d'intrts personnel ou claniques encourage par
la mme occasion la brutalit et l'autoritarisme. Plus les
intrts sont palpables et mallables souhait, plus le jeu
est violent et aveugle. Plus la fortune national est une vache
traire. L'assiette au beurre. Plus le pouvoir est ombrageux,
plus l'opposition se fait radical. Plus le dialogue est im-
possible.
Commentaires d'un politologue l'Universit de


"Bush sera l'homme le plus puissant du monde, et s'il
apprend user de ce pouvoir, il s'lvera au-dessus de la
'farce' lectorale de Floride."


Haiti en Marche, 15 Dcembre 2000


S -. -.Copyrighted Material
-- - - Syndicated Content -- -


. Available from Commercial News Providers" .
* a-


TOTAL T a C&2f;M

Ne laissez pas vos proches dans l'obscurit,


Offrez leur la lumire


partir de $160,00

* Vous achetez aux USA,

* Nous livrons et installons sur le lieu de voire choix
en Haiti. Afrique de l'Ouest et du Nord.
* Utilisez lampes, radio et tlviseur, plusieurs
heures par jour, grce l'nergie solaire.

Total Energie: L'lectricit Solaire
[ ul 1ui :.r.; ,lli uri .3,T,,-,i,. r,- a .-.-iTi,-m ,i l.e -j: E ..:. F .j.. ua ', ,i . ., F lu, I i.-i i *.r. pcb I, le
b. *. ri c..jmn m d *I u
Total EnergCe. 1623 Connecticu Ave Waeninglon. DC 20009 I 800 953 9004 pmalniu@lotalenergle com
nntp'rtwfw total-energie com

TOTAL ENERGIE
1623 Connecticut Ave, Washington D.C. 20009
Phone 1-800-953-9004
pmathieu@totalenergie.com
http://www.total-energie.com


TERRAIN A VENDRE
A Brouette, sur la nouvelle route reliant Furcy Seguin et Jacmel,
Magnifique terrain plant en arbres fruitiers, longeant la route.

Appelez 245-1910

"Payez 3 nuits ou moments de dtente et obtenez un autre gratuit "
payez 3 nuits ou moments de dtente V.I.P. Hotel Club
et obtenez un autre
gratuit

Conditions :
1- Conservez les 3 factures aprs les avoir totalises
2- Prsentez-les au moment de la reclamation
3- Cet offre est valuable jusqu'au 31 Dcembre 2001
L;Htel me la disposition de ses clients un service de transport 24h sur 24h
Ayez 10% de reduction sur tous les plats et boissons. Reception de marriage,
Graduation, 1 re Commuinion
Si vous avez des questions, n'hsitez pas contacter

V.I.P Hotel Club
Route de Frres, aprs le Pont Metallique, ption Ville Tl: ;(509) 511-8394
N.B.: NOUS AVONS UN SERVICE DE LOCATION: CHAISES, TABLES,
GENERATEUR, NAPPES, ASSIETTES, VENTILATEURS ET AUTRES...

TERRAIN A VENDRE
Sur un plateau dominant Belvil et la route de Tabarre,
magnifique terrain de 951 m2 avec vue sur la mer, la
plaine et la montagne.
Coin de rue 15 m de l'Aroport et de Ption Ville
US$ 60.000,00
Appelez: 245-6880 (journe)
257-5243 (matin et soir)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Renouvellement

Nouvel Abonn


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Nom


Adresse


0
o



I I


--Iquo
qmMM





Page6


SUR DEMAND GENERAL!


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46
l - '


&#a 4ee M %aUea* 54!


-..r
't I .


--t-
t,~~S


v..L


Miani Port-au-Prince Miami



(Mardi except)


Dpart MIA 8:00 am Arrive PAP 9:50 am
Dpart PAP 10:40 am Arrive MIA 12:35 pm


SLes meilleurs prix
SUn service de quality bord



Pour information et reservations,
contactez votre agence de voyage ou Air ALM


1-800-327-7230 (USA)
www.airalm.com





Mercredi 20 D6cembre 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 46


Page 7


AFFAIRE A SUIVRE !


HaiL un des hfturn c -tte de Bsht

t1 % RAM4T%I R tIa.'T DA PF41% DM ( %"TI.NT


- C


e - - r-


,mqp 0 .mb-m
* e M-.-e mp- -


10.m qW,- --



S-Copyrighted Material-


Syndicated Content


Available from Commercial News Providers"


e


- e e w- --
-- - -r e .-*
-e C, S
lie- m --- --
e ~- -~ -i C *
-~~~~ ~ ~ ---C
e -- -- - sc e e C
nga-m


- s -a C







- u- mo- 0 os- -
e- -m C
e 411b


SPONSORS :
TOTO BORLETTE
HAITEL S.A.
PAP SECURITY
MHAVE


a-cul. lq.p 4b 4wm e
aP- Immm-ml
-_ C


- e
e e.-~


- e -
* a - e -
a e .-e C -
- -
- e e
e -
- -e* e-


PRIX DE VENTE: 600.00 GDES


MENJS p
TELECO S.A.
JEAN-MARIE CHERESTAL
ADMINISTRATION AEROPORTUAIRE NATIONAL (AAN)
A TIRAGE LIMIT
EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX


- a -
~e -


*


DISTRIBUTION COMMUNICATION PLUS,.. LIVRES
B.P. 13205 DELMAS, HAITI HT 6120 TEL : (509) 510-7047, 510-7320 -

Si

:%
i .)`. ,.%. -'


81
Sa
rh'


40



iJd ir
e,.


c


r


t 0







Page8


Metro Dade


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


IM A holiday message from Miami-Dade County government

qoy tAe ho&days a.d keep yott famty safe

It's holiday season for most of us in Miami-Dade County, and that means decorations, parties, good food and fun with friends and family. It's
always important to follow basic safety precautions, even more so now in the midst of holiday preparations. Take a moment to think about who
your guests will be, and keep them in mind when decorating and planning your menu. Keep a fire extinguisher in the kitchen, and in any room
where there might be candles in use. Keep emergency telephone numbers displayed in plain sight, perhaps on your refrigerator, in case an acci-
dent does happen. A little planning ahead of time will help ensure a safe and enjoyable holiday season for you, your family, and your friends.


HOLIDAYS AND PETS
tt's easy to ignore your pets during ail the holiday
hustle and bustle, but, in order to make sure they stay -
happy and healthy, it's important to pay attention to
how you decorate your home, and to ail the special
treats that are around for the
festivities.
If you use candles to celebrate your
holiday, be careful where you place
them, and don't leave them unattended.
Be sure they are sturdy, and out of reach of
wagging tails and curious kitties.
Electric cords and holiday lights can be fatal if chewed by your
pet
Holly is toxic to pets, as are many other holiday plants including
poinsettias, amaryllis, boxberry, Christmas berry, Christmas
cherry. Christmas rose, chrysanthemum, rhododendron and
mistletoe.
Chocolate can also poison dogs so be careful not to
teave those delicious treats where they can get to them.
If you have a Christmas tree, be sure its secure so a
playfui pet won't knock it over, and don't use preservatives in
the water for your tree stand because pets might drink it.
Tree decoration such as tinsel. ribbon, tape, string, and
angel hair can cause intestinal obstructions or internal cuts if
eaten by your pet. Angel hair is made of spun glass, and
can also cause skin irritation.
And, be sure your pet doesn't run out the door while you are
greeting guests.


HOLIDAYS AND KIDS
Festive decorations and the opportunities for friends, family and fun
make the holidays a very special time for children of ail ages. There
are many things you can do to make sure it is a safe time as well.
When decorating your home for the holidays, try to see things
from a small child's viewpoint. Keep dangerous items out of
reach of little hands to minimize the possibilities for any
Accidents. However, no amount of planning can substitute for
good adult supervision.
Choking is one of the biggest hazards for young children, and
you'd be surprised how creative then can be in finding things to
put in their mouths. Watch out for tiny toys, toys with small
detachable parts, hard candies, nuts, small light bulbs, and
miniature ornaments.
Poisoning is another danger that is increased during the holi-
days. Certain plants like holly or poinsettia berries and mistletoe
are poisonous. Don't forget to keep household cleansers,
polishes, medicines, vitamins, and any other chemical items in a
locked cabinet when you are not using them. It only takes a
short time for a curious child to taste something that could make
them sick.
Teach your children how to get help in an emergency. Be sure
they can dial "911" and that they know their name and address.
Practice a fire escape plan that includes how to get out of each
room and meet at a place outside of your home.


HOLIDAY LIGHTING
Electric lights or candles play a role A
in many of the holidays celebrated in
our community including; Chanukkah,
Christmas, Kwanza and Ramadan. It's
important that you pay attention when
you use these items either as decoration or
as part of a ceremony.
Decorate your Christmas tree with lights
that use low wattage bulbs. These strings
produce less heat under prolonged use.
Check for broken bulbs, broken or cracked
sockets, frayed or bare wires or loose
connections.
Christmas lights and electric Chanukkah menorahs should carry
the Underwriters Laboratory (UL) label.
If you use extension cords, replace any that are old, cracked or
frayed. Don't overload electrical circuits by plugging too many
cords into a single outlet. Extension cords generate heat, so
don't run them under rugs. Place them against walls to avoid
a tripping accident. Don't nail or staple them in place, tape them
down.
Turn off decorative electric lights when no one is home or when-
ever everyone goes to bed.
If you're using candles, be very careful of their placement. Keep
them away from drapes and paper products, and out of reach of
kids and pets. Make sure they are sturdy, and are on a fireproof
surface if possible. Keep a fire extinguisher around just in case.

ENTERTAINING AND

COOKING
If this year's holiday party is in your home,
there are some things you can do to keep the
holiday as safe as possible.
The kitchen is always a center of activity at
this festive time of year, so take a moment
before guests arrive to do a safety check.
Make sure there is an approved fire
extinguisher close by in case of a grease
fire.
Keep pot handles turned in so they can't
be pulled or knocked off the stove.
Always use pot mitts or potholders when moving hot pots and
pans to and from ovens or stoves.
Don't cook while wearing clothing that has long, loose sleeves so
your clothes don't come into contact with a flame or heating
element, and so you don't inadvertently catch a pot handle, and
knock it over.
Keep young children at a safe distance from hot surfaces, hot
liquids and other kitchen hazards.
Keep treats away from the stove so no one will be tempted to
reach across a hot burner to get one.
Use extra caution if you're frying foods. Hot grease can cause
severe burns.
If you're using a microwave oven, use caution when uncovering
foods because hot steam will escape. And, be careful when
removing hot liquids from a microwave, because splashing could
occur, and cause burns.


_1 - -


I -





Mercredi 20 D6cembre 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 46


Page 9


FANMI LAVALAS


ORGANISATION FANMI LAVALAS


INFRASTRUCTURES

ET COMMUNICATIONS


a prsente publication fait suite celles des trois (3) premiers, extraits du prt
gara t conomique et social dFanmi Lavalas. Elle couvre la premiere parties
Infrastructures qui comprend. routes et ouvrages.d'art, ports et aroport.
Fahmi Lavalas attend di leteur.touf t commenta;ir i. suggestion qui contribue-
rait : L'amlioration du programme.


D E C E M B R E


2 O O O







Page 10


I INSERTION


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


Le dveloppement d'un pays est troitement li l'implantation d'infras-
tructures durables. Il repose aussi sur sa capacity de mobilit, sur les
possibilits de grer tous les modes de transports et communications, tout
en prservant son environnement.
Les infrastructures et les communications par leur rle avant-gardiste
sont les premiers sous secteurs prioritaires qui retiennent l'attention de
Fanmi Lavalas et sur lesquels elle concentrera ses interventions au course
des cinq prochaines annes.


Dans le cadre de la commmoration du Bicentenaire de l'Indpen-
dance d'Hati, en plus des travaux d'infrastructures inscrits au pro-
gramme rgulier d'investissements, l'Organisation Fanmi Lavalas compete
identifier et raliser certain grands travaux pour marquer cette date
mmorable. Ces oeuvres rehausseront non seulement les vnements
mais aussi les lieux les plus clbres de cette pique lutte mancipa-
trice. Elles consolideront ainsi la nouvelle voie du dveloppement du
pays.


INFRASTRUCTURES


L'Organisation Fanmi Lavalas entend mettre en place des infrastructu-
res indispensable pour une reliance des activits productive capable de
fournir les services essentiels auxquels tout citoyen a droit. L'Organisation
qui vise le recul de la pauvret et l'quilibre regional des infrastructures et
des services veut adopter une approche qui lie le productif et le social.
C'est dans ce context que l'Organisation Fanmi Lavalas a retenu la
section communale, la plus petite unit territorial, comme base de ses
actions. Aussi, a-t-elle opt, dans le cadre de l'extension du rseau routier
national, pour le dsenclavement et l'interconnexion des 565 sections com-
munales. Toutes les initiatives dans le secteur des infrastructures seront
guides par le souci de faciliter l'accs aux services sociaux de base (Edu-
cation, Sant) et les changes conomiques (production agricole et indus-
trielle, tourism, artisanat, commerce).
L'Organisation Fanmi Lavalas a dj identifi un certain nombre d'actions
qui ncessitent:
la participation des communauts des rgions bnficiaires et de leurs
dirigeants locaux;
des partenariats entire I'Etat et des groups d'investisseurs privs
pour la furniture des services (production, commercialization et gestion) ;
la presence de petites et moyennes entreprises de construction qui
mobiliseront les resources humaines au niveau de chaque dpartement;
la mobilisation de l'pargne national et de capitaux externes.
A ce dernier propose, l'Organisation compete d'abord identifier les sources
nationals de financement don't du Trsor Public et de les utiliser avec l'effi-
cacit ncessaire pour garantir l'atteinte de ses objectifs. Elle cherchera
activement les partenaires privs grandss investisseurs, petites et moyen-
nes entreprises, actionnaires individuels potentiels) qui s'intressent inves-
tir dans la furniture de services comme l'lectricit, l'eau potable, la cons-
truction de complexes industries ou touristiques...Elle poursuivra les ngocia-
tions avec les agencies bilatrales et multilatrales dsireuses de continue
appuyer ce secteur et recherchera activement de nouvelles alliances.
Les proccupations de l'Organisation ne s'arrtent pas uniquement la
rehabilitation des infrastructures existantes ou la construction de nouvel-
les. Il lui tient coeur que le pays puisse aussi dvelopper les capacits
d'entretien qui viteront un perptuel recommencement et des pertes
d'investissements incalculable. Son action sera de reliever un dfi im-
mense: Construire et Entretenir pour un dveloppement durable.
Comme dcrit plus haut, l'emploi va rester au coeur de sa politique d'in-
frastructures. Elle encouragera en tout premier lieu rutilisation de la main
d'oeuvre locale pour les rhabilitations et les constructions. Elle incitera les
cadres professionnels se regrouper en petites et moyennes entreprises,
structure de base de remploi permanent. Elle privilgiera aussi l'utilisation des
matriaux locaux mais exploits de manire rationnelle : une regulation de
l'exploitation des carrires et des emprunts sera labore et applique.
La communaut en quality de bnficiaires directs participera au choix
des interventions qui doivent respecter aussi le principle de la cohrence
intersectorielle. De cette dmarche sortira un PLAN NATIONAL DES IN-


FRASTRUCTURES. Il devra offrir une flexibility d'excution en function des
disponibilits financires.
Le secteur "Infrastructure" embrasse les sous-secteurs suivants:
Les Routes et Ouvrages d'art
Les Ports et Aroports
Les Transports et la Circulation
Les Logements
Les Btiments Publics
L'Energie lectrique
Les Communications
Objectif 2004



Une analyse du plan national de transports ralise en 1998 rvle que
moins de 10% du rseau routier national se trouve en bon tat. Les rares
pistes rurales qui relient certaines sections communales aux centres ur-
bains sont dans un tat de degradation extreme. L'objectif principal de
l'Organisation Fanmi Lavalas consiste :
1) relier toutes les 565 sections communales entire elles et au rseau
routier existant par des pistes carrossables;
2) rhabilitater ou construire des routes intercommunales, dparte-
mentales et nationals dj en chantiers, identifies ou dterminer;
3) entretenir, rhabiliter et tendre les rseaux urbains.

Liaison des sections communales entire elles
et au rseau routier existant
Les activits de ce premier champ d'actions prioritaires seront de lier
entire elles ou au rseau existant, par des pistes carrossables, les sections
communales qui ne le sont pas encore. En effet, la majority de ces sec-
tions communales est accessible, soit par des sentiers, soit par des che-
mins non-praticables. Certaines sont compltement enclaves. La ralisa-
tion de cet objectif est conditionn par une prise en charge des travaux
par les collectivits territoriales ds la phase d'identification des tronons
construire ou rhabiliter. Leur participation sera sollicite la phase d'ex-
cution et surtout celle de la definition et de la mise en place du systme
d'entretien permanent.
Etant donn qu'il s'agit d'une vision nouvelle qui n'avait jusqu'ici pas fait
parties des programmes du secteur en charge des infrastructures du pays,
les relevs et mtrs ncessaires l'valuation du cot global de ce project
n'existent pas encore. Les actions de l'Organisation devront ainsi tendre :
Effectuer les tudes et tracs ncessaires ;
Elaborer un plan d'intervention ;
Mobiliser les financements ncessaires ;
Mettre en place l'organisation ncessaire pour le lancement des travaux;
Raliser les travaux avec les encadrements techniques ncessaires;
Assurer la formation ncessaire pour la mise en place de systmes
d'entretien permanent;
Mettre en place au niveau de chaque dpartement et des localits


Organisation Fanmi Lavalas Novembre 2000 Programme Economique et Social 2001-2006








Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


FANMI LAVALAS


Routes dpartementales et ntinationales

La construction, la rhabilitation et l'entretien de routes nationals et dparte-
mentales sinscrit dans le cadre de l'extension du Rseau Routier National. Dans
son souci de dmarrer le dveloppement du pays, l'Organisation Fanmi Lavalas
poursuivra le programme de construction des routes nationals en-cours. Elle
mettra en euvre les grands travaux de rehabilitation des routes nationals RN 1
et RN 2, la remise en chantier de la RN3jusqu' Hinche, la construction de la route
national RN6 Cap Ha'ien- Ouanaminthe, la mise en chantier de la route natio-
nale RN7 reliant Les Cayes Jrmie, la construction des routes dpartementales
du Sud Est, et la mise en chantier de la route national Hinche-Cap-Haiten.
Les financements ncessaires seront recherchs pour la RN5 dans le
but de relier Port-de-Paix aux Gonaives. Ce project inclura la construction
du pont jet sur les Trois-Rivires entire Port-de-Paix et Jean-Rabel. La
rehabilitation du tronon Cayes-Port-Salut sera ralise pour complter la
boucle passant par la cte de la pninsule Sud et I'rection des ouvrages
. d'art sur les routes dpartementales.
7J.., .Ces activits seront engages dans le cadre du Plan National de Trans-
port lequel sera appuy par l'laboration, le vote et la mnise envigueur
d'une legislation sur le Fonds d'Entretien Routier (FER).

Tableau d'investissement' aux constructions cle "outes nationales
et dpartementales (Millions de gourdes)


Adoquinage quarter Ste Hlne (Jrmie)



des quipes de concertation communautaire, de suivi et d'valuation con-
tinue (Gouvernement central, Collectivits locales (CASEC, ASEC, Mairies)
et la Communaut.
Les directions dpartementales des TPTC seront renforces en vue de
leur permettre d'accompagner les collectivits locales places au centre de
ce programme. Cet accompagnement devrait prparer les collectivits
pour la prise en charge progressive de ce rseau routier.
L'Organisation rservera une envelope substantielle chaque exercise fiscal
pour le financement de ce programme. Cette envelope couvrira les dpenses
d'tudes, d'achats d'outils, de matriaux, de carburants et de main-d'euvre.


Rehabilitation et construction de routes
intercommunales, dpartementales et nationals
dj en chantiers, identifies ou dterminer

Routes intercommunales
Le Ministre des Travaux Publics t dj identifi et relev 2,797.8
kilomtres de routes inter-communales rhabiliter. Ces routes desser-
vent sur leur passage un certain nombre de sections communales et
constituent dj un acquis significatif pour robjectif de liaison des 565
sections communales. Leur rehabilitation et/ou construction ncessiteront
un investissement d'environ 2.2 milliards de Gourdes. Ces travaux devront
crer plusieurs milliers d'emplois sur les 5 prochaines annes.

Mtrs des routes Intercommunales rhabiliter par
Dpartement gogr&ahlque du pays (Km)

Dpartements Routes
ographiques Intercommunales

Nord 172.5

Nord-est 274.0

Nord-ouest 305.5

Artibonite .414.7

Centre 257.7

Ouest 439.4

Sud-est 387.0

Sud 286.0

Grand'Anse 261.0

TOTAL (kms) 2797.8


Provisions de rehabilitation routes intercommunales


Nord-ouest
\ 13%


Sud-est
19%


Ouet Contre
S12%


* Nord"
SNord-est
I Nord-ouest
Arttibonile
IConiro
QOuesl
* Sud-est
3 Sud
SGrand'Anse


Nature des Interventons Nombre Fonds Propres Fonds xternes Remurques
de kms
Port au Prince/Cap Hatien 248.25 448.50 2.334.25
RN I . __ ____
Port au Prnce/Les Cyes 194.20 145.50 680.S0
RN _____ _______________
Cayev-Jrmle (p.nr la cte) 16000 1200 Revtmenc et enuretien
Route Dpartementale
Caye / Carmp Perrin/j6rmie 98.00 1.125.00 Douer en course de
N 7 prviion (Programme UE)
Caye I Port Salut 24.00 270 00

Carrefour Zaboca / Pestel 28 00 70 00 En course

Marrgo / BellAe sno 5000 12500
Belle Anie Anse i Pitre 75.00 187.50 6 00
Por.-ui-Prince I MIrebalas /Hlnche 8600 1 1.265 00
Hindhe Cap-Ha-itlen 94.40 .101.75 915.75
RN 3 __ _
Pont Sondr /Vrret s 22.40 1000

C.p-Harlen Ouan.aminthe 8300 3200 Programme UE
RN6
MIraioane / Petit Trou de Nippei 50.00 50.00
Carrefour Joffre/Port de Pai 7430 -
OAN S "5 "-" ...
Total 1,287.;5 1,528.25 6.654.50

Investissement aux routes nationals
Cep HalUon /Ouanamlnthe (RN
7% 1


Carnefour JofelPort da Paix
(RN?7)
MInugoaneePetttmu de
Nippes
4 Portu-PrncelCap Hall n (RN
PontSoMUdVrermt 1)
IH K; ClapHIllain(RN3)
Port u- P. ort.a.rinCL C- e(RNH
12

Belle nslAnse Pl ur [ c ayNPomrtie(N
7% 7)
1%

CarraelouZabocPestale
3%


OPfti-tePMWc/Cp Mlen(RN (H
0Pd-euPllnse4.e Cyes (AN 2)
DCaysCasp PnrWJkkrM (AN 7)
ioCePcq~em
IBC*enfbrZ*bocofA.tsl
flmatpotIe AAnm
flPod-eui-PnlMno/rbeleMll
emEcoetmpMem (RN 3)
IPont Sond&Venelle
omIUagoenePeTrou ddNippe.
cet@.efeJoffrePortde Pnb(RN?>
*CepHairden )Oewehe(RN 8>


Entretien, rehabilitation et extension des rseaux urbains
La plupart des agglomrations hatiennes se sont dveloppes de faon
anarchique sans preparation de sites o l'on devait retrouver des infrastruc-
tures urbaines minimales. L'agglomration urbaine de Port-au-Prince avec
ses diffrentes banlieues constitute l'exemple parfait de sous-quipement.
Il y a des chefs-lieux de dpartements pour lesquels des plans d'amnage-
ment ont t raliss. La priority sera donne aux voies d'accs principles
forte circulation motorise tout en insistant sur la ncessit de rendre l'ensem-
ble du rseau urbain compatible avec l'utilisation de machines simples ( moto-
rises ou non) telles que les mobilettes, les bicyclettes, les brouettes, les
chariots et surtout la march (pitons). Les donnes n'existant pas actuelle-
ment pour certaines capitals de dpartement, l'Organisation s'engage d'abord
identifier celles qui ne sont pas dtes d'un tel dossier pour quil soit ralis.
Elle recherchera les financements ncessaires pour l'excution des projects
des villes de second rang. Le choix des interventions au niveau de ces champs
d'action sera dtermin tant par des critres de rentabilit conomique que
par des impratifs de dessert de l'ensemble de la population.


Orgiaisationi Fanmi iLavalas Novembre 2000 Programme Economique et Social 2001-2006


Page l







Page 12


I INSERTION


Mercredi 20 Dcembre 2000
Haitoi~ MaiE Vol. XIV No 46


L'Organisation Fanmi Lavalas vise dans cette politique de rehabilitation pro-
giessive des voices urbaines fire passer le pays du stade actuel d'entretien
curatif don't les cots sont trs onreux, celui d'entretien prventif. Un
programme d'entretien priodique pour les voies nouvellement rhabilites ou
construites sera mis en place. L'usage du pav auto-bloquant (adoquins)
l'emportera sur le bton bitumineux ou l'asphaltage, en raison de son cot
d'entretien moins lev et du nombre d'emplois plus important crer.
Tableau des Investissements en rehabilitation de voirles urbaines
(millions de gourdes)


Investissements en rehabilitation de voirie urbane
Elaboration National
Voirie Urbaine
9% Port-au-Prlne
Jrmie SCalPHaUen
9% Port-au.-Pince uCap-Haiden
y 27% 3 OFort-Lbert
ca.l 2lPortdePaix
9%( CGonaives
Jacmel Cap-HatnJ el
12% 12% Jni
Gonalves Fort-ULibert J6rmie
12% 5% Elaboratlon National Voirie Urbaine
Port de Paix
5%
Ports

Politique
La politique de l'Organisation Fanmi Lavalas vise faire de ce sous-
secteur un ferment pour la nouvelle stratgie industrielle hatienne. Elle
entend agir en sorte que le pays tire pleinement advantage de sa situation
gographique au sein de la Caraibe et sa configuration insulaire. Les 1500
km de ctes qui entourent le territoire national constituent autant de km
de voies naturelles ne ncessitant aucun investissement ni en construction
ni en entretien, immdiatement utilisables pour amliorer la quality du ser-
vice de transport intrieur et dynamiser le traffic international.
Pour y parvenir, I'Organisation se propose de travailler doter le pays
d'un ensemble d'infrastrdctures portuaires. Celles-ci seront amnages
dans le cadre d'un plan directeur articul autour des principles de compti-
tivit, de spcialisation des functions (ports internationaux ou de cabo-
tage, port de traffic de marchandises et ports de traffic de passagers, ports
touristiques, etc) et de rentabilit la fois pour les investisseurs et le trsor
public. Les resources financires ncessaires la ralisation de ces infras-
tructures seront recherches essentiellement du ct du secteur priv
national et international sous forme d'investissements directs.
Principales actions
Elles se rsument comme suit :
laboration d'un plan directeur de construction/ administration portuaire;
adoption d'une legislation portuaire adequate pour attirer les investis-
sements requis ;
recherche d'investissements travers un partenariat dynamique;
rehabilitation des infrastructures portuaires existantes et construction
de nouvelles.
Pour dterminer les actions de rehabilitation et de construction, l'Organisa-
tion tiendra compete des diffrents aspects de la problmatique du dveloppe-


ment conomique et social du pays. Par example, les quais rhabiliter ou
construire pour les ports de dasse international seront lis, autant que possi-
ble, au concept de ples de dveloppement; les quais de cabotage auront la
priority absolue surtout l o le transport maritime reprsente une alternative
intressante aux carences de voies terrestres pour la circulation des mar-
chandises et des personnel. C'est le cas pour les les adjacentes, les regions
ctires endaves et la zone mtropolitaine. Le project de construction de
dbarcadres pour dvelopper le traffic des passages par des ferry-boats de
Mariani Ct Soleil retient dj toute 'attention de l'Organisation.
Infrastructures/Ports
Montant en US Dollars
A .rs .tr t6 grqu .. ... *. .. ".: .. "

Am6lorulrde po i s de c-br I' Iabiit r 'r. .po. ,





Aroports

Politique
Dans la perspective de creation de ples de dveloppement industrial
et touristique l'organisation se propose d'accorder une importance particu-
lire aux infrastructures aroportuaires. La politique pour ce sous-secteur
se rapproche de celle adopte pour le sous-secteur portuaire. L'objectif
pour le prochain quiquennat est de de ramnager cinq (5) aroports
nationaux en function des ples de dveloppement; de rhabiliter les aro-
ports internationaux du Cap-Hatien et de Port-au-Prince;

Principles actions
Les actions dans ce sous-secteur s'articuleront autour des priorits sui-
vantes:
Rehabilitation etconstucfton urgente de nouvelles infrastructures 'aro-
portde Port-au-Prince.
Il s'agit entire autres de :
agrandir et quiper la salle d'arrive ;
amnager un vrai salon diplmatique;
ramnager les spaces de services aux passagers (restaurants,
boutiques d'artisanat, kiosque de revues et journaux, pharmacies,
bureaux de change, etc.);
construire une space d'attente couvert pour les visiteurs qui viennent
acceuillir les passages;
agrandir et ramnager l'aire de stationnement;
embellir l'environnement de l'aroport.
Rehabilitation urgente de I'aroportdu Cap-Hai'en par:
agrandir la piste pour lui permettre de recevoir de gros porteurs
construire un novel arogare ;
quiper l'ensemble de systme d'aide la navigation et de balisage,
des services de mtologie, d'incendie et de scurit;
Infrastructures Aroports
Montant en dollars US
,Ji Acthftsa .' I investLsements

tendr4 la couverture :- .. -, nagements des
,ratlonai en vua e iamloradon du aio rtsde Prt.dePlK,. FrLibert
lansport des passagers centre les Jacnel, Cayes etJrm .
ilpax ,hefW liux d dpaft mn, ; '''.... "' :, "- : '. '''" ::'
m4. Ir les'6 rces de arQ.or '.' 6Rhabiliter et moderniser la gestion de
n eraiO (lor3ux . ; 1,, r: prt de ^ Pp^ -P. i .. ^ ....
..er..uxP .. . .. .,., ." '4, '- .
S'., .'* .... m' RhabIcer e moderirlgeso de o
." aroport du Cap-Ha ien .
.Total : -* .... 28620,000.'' ,


... ( La suite a t par une erreur de commu-
nication publie dans notre prcdent
numro )


Fanmi Lavalas attend du lecteur tout commentaire ou suggestion qui pourrait contribuer l'enrichissement du programme.


Organisation Fanmi Lavalas


B.P 806, Port-au-Prince, Haiti
Tl.: 223-7790 e-mail : fonaris@haitiworld.com


_ _i __ --- mIR1I~,-*lnn*ra~;ne --; -- ~-n-T-_nn~n~-;r n117-
--- -







Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


CAPTEZ MELODIE 103.3 FM !


"Et autres l:


L'actualit c'est une declaration
parlementaires rpublicains Jesse Helms, Benjamin G
et Porter Goss contre l'lection de Jean Bertrand A
le 26 novembre dernier pour un second mandate prsid
Les trois lgislateurs, qui sont connus d
longtemps pour leur inimiti envers le no.1 du mouv
Lavalas, demand urgemment aux Etats Unis de pi
des measures pour isoler diplomatiquement Aristide
gouvernement.
Les trois parlementaires rpublicains acc
entire autres les dirigeants Lavalas d'avoir transform
en une "tte de pont" pour le traffic de la drogue,
narco-Etat.
Sur ce, ils recommandent aux autc
amricaines de suspendre les visas amricains
rvoquer, s'il y a lieu, la residencee lgale" ("green
"des narco-trafiquants, des criminals et" (tenez-vous
"autres lments anti-dmocratiques qui entouren
Bertrand Aristide."
Ces parlementaires rpublicains ne sont pas
premiere declaration aussi menaante contre les a

guu Mi I11 IM q






li-s ,- qb



aq-M
"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Provic





a*'


-~~ .-


*


E- -S-Z




Isuzu

Vre pys de rechanj, Origii
NPR -FSR FTR


Rele nou: (305) 594-192
oubyen vin-n vizite nou nan biwc
nou-an
7211 NW 45 St
MIAMI, FL 33168


Miami ISUZU ap chache on dea
reprezante li an Ayiti ak an Don


des
3ilman
ristide
entiel.
depuis
ement
rendre
et son

cusent
Hati
en un

orits
et de
card")
Sbien)
t Jean

leur
.ctuels


ments anti-dmocratiques"?
(un ditorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince) (le president lu Aristide) d'tre des "trafiquants de drogue,
des criminals", tout cela c'est, si l'on peut dire, de bonne


dirigeants haitiens, mais on ne peut manquer de sursauter
devant le mot: "et autres lments anti-dmocratiques qui
entourent Aristide."
Que peut bien vouloir dire ce mot? On peut faire
dire n'importe quoi un tel mot .... "Et autres lments
anti-dmocratiques"???
C'est une expression qui semble nous renvoyer
tous les systmes les plus totalitaires que le monde ait jamais
connus ... "Et autres lments anti-dmocratiques?" On
dirait le dernier paragraphe d'un communique de la dictature
Duvalier aux jours les plus noirs de ce rgime.
Cela rappelle l'Inquisition, ou la Gestapo. Tous
les systmes qui n'ont pas besoin d'tablir la culpabilit
d'une personnel pour la livrer au bourreau, l'envoyer la
mort ...
"Et autres lments anti-dmocratiques"? C'est un
feu vert pour se dbarrasser de qui l'on veut, parce que
celui-ci est plus beau que moi, parce que je convoite sa
compagne, parce que je voudrais avoir sa maison etc. Ces
mots font renaitre des souvenirs sombres et bien vivaces
chez nous, hatiens.
Comment des parlementaires amricains peuvent-
ils endosser une telle declaration?
Accuser des gens dans l'entourage de leur ennemi


SJean-Jacques Dessalines,

KLEBER VIELOT G rand N gr avaient bout hours
de Saint Domingue
J'ai lu avec motion l'article de Haiti-en-Marche redevenu Haiti.
(dition du 18 au 24 octobre 2000) intitul "17 Octobre!" C'est une position qu'on ne lui avait pas pardonne
? Cet article devrait interpeler la conscience et le et ne lui pardonne pas jusqu' aujourd'hui.
S patriotism de toute Hatienne et de tout Hatien dignes de Aprs sa mort, sa famille et tous ceux qui se
ders" ce nom.
En ce qui me
concern, il me rappelle les
paroles prophtiques
prononces par le Gnral
en chef Jean-Jacques
Dessalines sur la place
S d'armes des Gonaves le j
dimanche ler Janvier 1804.
"Si tu recevais en
murmurant les lois que le
S- Gnie des Nations me
S dictera pour ton bonheur, tu
mriterais le sort des
peuples ingrats."
L'assassinat
gratuit du Pre Fondateur
de la Patrie hatienne a en-
core de doulou-
reuses et fatales
consequences
sur la destine
nal du people La Place Dessalines en pleine renovation
hatien qui parait mriter le sort des peuples rclamaient de sa pense ont t perscuts sans piti. Il
ingrats. tait dfendla mme de prononcer son nom et il a fallu 40
Pourtant la conspiration sclrate et ans, l'initiative de Lysius Flicit Salomon, pour donner
criminelle qui a mis fin aux jours de notre Pre ses "restes" une tombe dcente au cimetire intrieur de
2 et Hros national, a t l'oeuvre d'une minority Sainte Anne. Ses ennemis avaient encore peur de lui jusque
d'hommes, noirs et multres, qui a refus et dans la mort. Mais les masses hatiennes, dans leur mmoire
Miyami refuse encore d'accepter la participation des collective, ne l'ont jamais oubli et dans le panthon
masses hatiennes la vie politique, conomique vaudou, il est vnr comme un dieu.
et social du pays. Si Jean-Jacques Dessalines tait du people gross
Jean-Jacques Dessalines s'tait orteil et 'santi bouk"', il tait aussi un farouche partisan de
identifi avec celles et ceux don't "les pres sont l'Union qui fait la Force, d'o son souhait et dsir de marier
en Afrique" et revendiquait pour eux le droit de sa fille Climne avecAlexandre Ption, son "Mon Konp"
partager les biens laisss par les Franais qu'ils (voir Dessalines / 18)


aler pou
iinikani


Isuzu

Genuine Replacement
Parts
NPR-FSR- FTR
Call: 305 591 1922
or visit Miami Isuzu
7211 NW 45St
Miami, Ff 33168
Miami Isuzu is currently looking for a dealer
to represent us in Haiti and the
Dominican Republic


Fermeture de Fort Benning

de sinistre reputation


FORT BENNING, GA,. 15 Dcembre -
L'Ecole des Amriques, une acadmie militaire
o les Etats-Unis forment des officers militaires
pour l'Amrique Latine, a finalement ferm ses
portes, sous la pression de critiques qui ont
appel l'tablissement un centre d'entrainement
pour assassins, tortionnaires et futurs dictateurs.
L'Ecole des Amriques a cess
d'exister depuis vendredi.
L'tablissement compete parmi ses
anciens gradus les dictateurs Manuel Noriega
du Panama et Leopoldo Galtieri d'Argentine,
ainsi que le gnral putschiste Raoul Cdras et
l'organisateur des escadrons de la mort


salvadorien Roberto D'Aubuisson.
Fort Benning, comme cet tablissement est en-
core gnralement appel, sera remplac par une autre cole
avec un nouveau curriculum.
L'tablissement s'tait ouvert d'abord au Panama
Fort Gullick, dans la zone du Canal sous administration
amricaine.
Il a t relog Fort Benning, dans l'Etat de Geor-
gia, en 1984 en vertu des Traits du Canal de Panama.
Depuis une champagne d'opinion exigeant sa fermeture n'a
eu de cesse.
L'Ecole des Amriques a form au course des
annes plus de 63.000 militaires des pays de l'Amrique
Latine.


Page 13


I


guerre ...
Mais que vient chercher: "et autres lments anti-
dmocratiques"???
Est-ce une sorte de caponnage (intimidation): il
vous suffit de collaborer avec un tel gouvernement pour
tomber sous les foudres des Etats-Unis ...
Comment peut-on prtendre lutter en faveur de la
dmocratie avec des expressions aussi peu dmocratiques,
aussi anti-dmocratiques, qui rappellent les mthodes de
l'Inquisition, de la Gestapo, de Papa Doc et ses tontons
macoutes, du Gn. Cdras, du KKK...
Il est vrai que M. Jesse Helms peut beaucoup
laisser dsirer dans ses prises de position, mais il sige
quand mme au Congrs d'une grande nation dmocratique
et ne peut ignorer la porte d'une menace telle que: "et autres
lments anti-dmocratiques."
Il est vrai aussi que certain des amis de M. Helms
en Haiti peuvent beaucoup laisser dsirer dans leur
conduite passe, et aujourd'hui encore peuvent rver de
remettre a.
Mais si les honorables parlementaires rpublicains
ne peuvent pas changer d'amis, ils pourraient au moins
changer de scribe.
(un ditorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince)






Page 14


I JOYEUX NOEL !


Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


Nol Lakay !
(Divertissements ... suite de la page 2)
de la chaine 5, Tlmax, qui chaque anne provoque
l'engouement du public. Dix finalists ont t retenus mais
il faudra attendre la finale du 23 dcembre pour designer
les trois gagnants. Que le meilleur gagne! Mais en atten-
dant ce jour J, les tlespectateurs de la chaine 5 et les
auditeurs de nombreuses stations de radio peuvent entendre
ces 10 chansons finalists et qui frappent par la profondeur
de rflexion qui s'en dgage.
Les festivits de fin d'anne se sont ouvertes avec


Bmol Telf<
New CT I eRelease
TIre CGood TJNews is 1
iNews was wrong
r1 i j


Jazz New Style Instrunrental
www.Bemol Telfort.com / www.AMAZON.com / www.MP3.com
Kind of Jazz Rabordaille
EN VENTE PARTOUT
MIAMI: Mini Records 1371 N.E. llth AVENUE 305 892 6200
La Coupole Restaurant 10855 S.W. 72th Street suite 29 305 2714975
J.B.T. Records 305 758-9018 / 945-3305
Blue Note Records 16401 N.E. 15th Avenu 305 940 3394 / 940 7342
Etiquette Unisex 305 940 9070
K & B Beauty Supply 305 687-1017
NEW. YORK Mini Records Cambria Heights 718 276-1794


CULTURE ET DIVERTISSEMENTS
la 4 me dition de la Nuit magique de la Guitare au de mettre en evidence la culture hatienne, et d'intgrer les
Cassagne Restaurant. residents de Ption-Ville dans la dynamique de
C'tait le 8 dcembre et les spectateurs taient dveloppement de la commune.
au rendez-vous pour couter tour tour le group Turbu-
lence ou Hans Peter, le tout agrment de sketches de .
Daniel Marcellin-Buron et Ricardo Lefvre-Edouard. Il y '
avait aussi Melissa Dauphin qui a su chapter l'attention de
l'auditoire et puis Richard Barbot qui, comme d'habitude,
s'est caractris par sa grande maitrise de l'instrument.
Ce n'tait pas toujours facile pour le prsentateur Daniel
Marcellin d'imposer silence l'assistance, surtout celle
runie autour du bar avec le cliquetis
des verres et les audiences des
o r t buveurs. On n'en finirait pas de citer
les artistes prsents cette nuit de la
guitar: Michel Bertrand, Jimmy
Jean-Flix etc...
the Ba La Nuit du Piano a succd
. celle de la Guitare. Cela se passait
cette fois au Kinam II et l encore la
grande foule tait au rendez-vous. En .
vedette, Micheline Laudun Denis,
Serge Villedrouin, Rginald Policard,
Herby Widmaier, Eddy Prophte,
Fabrice Rouzier, Mushi Widmaier,
Raoul Denis Junior et deux jeunes ,
talents prsents pour la premiere fois
au public, Jonathan Perry et Cecilia
Desbois.
Avant toute chose, c'tait la i I i l
soire-dgustation du Beaujolais


Nouveau offerte par la Air France, le
dimanche 10 Dcembre, au Ritz
Kinam II, mais uniquement sur invi-
tation spciale.
Un public beaucoup plus
large et vari est convi une grande
fte les 28, 29 et 30 dcembre
prochain. Les organisateurs en sont
la Mairie de Ption ville et la direc-
tion des Affaires sociales qui ont tenu
une conference de press pour en in-
former le public. Festi-Varits, c'est
le nom de cette activity, une premiere
pour la municipality de Ption-Ville.
L'ingnieur Rodrigue Sully
Guerrier, maire principal et ses deux
adjoints Jean-Robert Panier et Ber-
nard Joseph, ont rvl l'assistance
ce que sera ce rendez-vous. Il s'agit
avec ces trois jours de fte d'innover,


i 1


5.500 transferts sont livrs sur une journe
domicile dans les 2 hrs travers Haiti,
et cela pour tous vos transferts effectus jusqu'
5 hrs de l'apres midi aux Etats Unis et au Canada

Non Seulement No.1 dans le domaine des
transferts d'argent mais galement le No.1
dans la livraison de products alimentaires,
livraison a domicile le lendemain.

Notre dpartement "Rclamation", solutionne tous
les transferts non livrs pour cause de mauvaise
adresse ou mauvais No. Tel. dans les 12 hrs.


Pierre Rigaud Chry aux Ateliers Jrme
Festi-Varits se droulera sur les deux principles
places de Ption Ville: la Place St Pierre et la Place Boyer.
Un autre site se trouvera l'Acadmie Perfection. Et partout,
il y aura concerts, ateliers, demonstrations, dbats, concours
de danse, projections, musique, dfils de mode, exposi-
tions de peinture.
Plus de 400 artistes et plus de 50 groups musicaux
ont dj donn rendez-vous au public pour ces 3 jours,
souligne la Mairie, sans malheureusement donner le nom
de ces artistes.
Si les diverse activits de cette fin d'anne se
droulent surtout Ption-Ville, il y en a cependant quelques
unes signaler pour Port-au-Prince. D'abord la Semaine de
la Culture Haitienne CultureNet, avec des presentations
de panlistes tels que Herv Denis, Jean Caude Bajeux,
Rodney St. Eloi, et des exposition comme celle de Ralph
Allen, des demonstrations de tambours.
Foire aux livres, vente-signature des livres de
(voir Noel Lakay / 15)


cJ / ,-/ /! 'I -. /"


B-R-R /I BEAUTY SALON il

$1O- DESIGNER CUwT
First time customer only. Reg. 12.50
CONDITIONING
i FREE TREATMENT
i With this coupon
L.---- -------- ---_-- ---- --._ .... .
Jean-Wood Julien 305 940- 9070
Educator/Designer 15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
Stylist Since 1976 N. Miami, FL. 33162

Harold Rigaud I


r"'


Livraison Domicile dans les 2 hrs pour tous vos transferts effectus
jusqu' 5 hr PM aux Etats Unis et au Canada
Pour informations Tel. Gratuit USA: 1-800-934-0440
Pour informations Tel. Gratuit Haiti: 256-8687


WebSite www.HaroldRigaud.com
e-mail: rigaudh@bellsouth.net
Toll Free: 1 877 250 9020 est: 774
Originals Limited Editions
Lithographs on Canevas, Prints, Postcards

P.O. Box 1202 Lillburn, Georgia 30048-1202


i - - - - - -


- I--


1


--j 1






Mercredi 13 Dcembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIX No 45


Page 15


I JOYEUSES FETES !


(suite de la page 14)
Margareth Papillon, une rencontre dbat sur Le Mtier
d'Ecrivain entire passion et limits anime par Kettly Mars,
Marc Exavier, Lyonel Trouillot, Gary Victor et Margareth
Papillon.
La Danse en Hati pass et renouveau sera
galement au programme avec Jean Guy Saintus, Rgine
Montrosier Trouillot, Emmanuel Pierre Antoine et Viviane
Gauthier, dans un spectacle de Danse avec la troupe
folklorique Bazilik.
Le 19 dcembre sera consacr la Peinture
hatienne Pass, Prsent et Futur avec Franck Louissaint,
Ralph Allen, Marie-Alice Thard et Mario Benjamin.
Le 20 dcembre, place au thtre: Le Thtre en
Hati, ralit ou ... avec Herv-Denis, Florence Jean-Louis,
Max Dominique, Syto Cav. Le 22 dcembre cette
Semaine de la Culture Hatienne sera clture avec une
rencontre dbat laquelle participeront Pierre Clitandre et
Webert Lahens sur le thme: La revolution esthtique,
suivie d'un grand concert du group Koka et Ouanga Ngs.
Toujours Port-au-Prince, l'Universit Caraibe
ftait le 6 me anniversaire des "Vendredi Littraire" le
vendredi 15 dcembre. Au programme de cette soire
d'anniversaire, un grand nombre de crateurs et des lec-
tures de textes, des chansons, des extraits de pices de
thtre.
Au rendez-vous, de nombreux auteurs hatiens qui
s'taient rendus disponibles pour signer leurs ouvrages
respectifs.
Dans le domaine de la musique Port-au-Prince,
Pierre Rigaud Chry signait son premier Disque compact,
Badou-Badou, l'Atelier Jean-Ren Jrme, au Champs
de Mars. Ce jeune guitarist, compositeur, interprte,
arrangeur est co-fondateur de "Piti-Piti", une chorale
d'enfants cre en 1987. Fondateur aussi du "Groupe
Marasa", il co-dirige le Centre cultural Kreyolololo. Pierre-
Rigaud Chry a travaill successivement avec Carole
Demesmin, Chantal Drive, Lody Auguste, Yolette
Lagrandeur et ralis de nombeux clips vidos pour des
confrres artistes.
On danse galement en cette fin d'anne Port-
au-Prince et Ption-Ville. Sweet Micky et la Konpayi
Kreyl seront present le 22 dcembre l'Infini Kenscoff,
une soire tout casser sans aucun doute. Gare aux
embouteillages sur cette route vraiment trop troite!
Boukman Eksperyans jouait l'Ada Club le vendredi 8
dcembre et Konpa Kreybl au Lime Light. Mais fait
significatif, les pancartes installes aux coins des rues
annonant ces bals ne se voient presque plus qu' Ption-
Ville, comme si les organisateurs visent seulement le pub-
lic Ptionvillois. Il est vrai que l'entre n'est pas donne
ces soirs dansantes ...
Pour les villes de province, nous n'avons pas
beaucoup d'informations, mais mentionnons que T-Vice
et Phantoms ont jou tout casser le vendredi 15 dcembre
Iguana Resto au Cap Hatien. Les deux "chouchoux" de
Miami taient venus prter main forte la formation capoise


Nol Lakay !

CULTURE ET DIVERTISSEMENTS
qui monte en flche ces jours-ci, le group Exit d'Hati. intitule: L'tre et la nuance.
Quant aux expositions de peinture, elles sont Mais il n'y a pas que dans le domaine artistique et
lgion. Les diverse galleries de la place ont chacune leur commercial que les choses bougent en cette fin d'anne,
vernissage. A Marassa, 4 femmes s'taient donnes le mot l'Association Hatienne de Dermatologie prsentait une
pour tonner l'assistance: Edith Holland, Marithou Journe de rflexion sur la dermatologie le mercredi 13
Latortue, Odile Latortue et
Mich Manuel. Philippe
Dodard, lui, avait choisi un
autre jour, toujours
Marassa, pour presenter en : i
plus de ses tableaux qui
sont de plus en plus cots -
une magnifique collection
de bijoux d'art, tandis que..
DUFO, fils du grand '.
peintre jacmlien Prefte .
Dufault, tonne
l'assistance avec ses
tableaux prsents en
grande premiere la
succursale de Carrefour
Feuilles de la Sogebank.
Une banque transforme en
galerie d'art, eh oui! Et le
public est nombreux. Vente-signature par le group Djakout Mizik au Caf des Arts photo YonelLouis
La photo fait plutt figure de parent pauvre dans dcembre l'htel Montana, tandis que Roland Pierre
cette explosion d'oeuvres d'art, mais signalons l'exposition sortait son livre Introduction la thorie financire et Serge
des- oeuvres photographiques de l'artiste italien Roberto Petit-Frre son Dictionnaire de l'volution du vocabulaire
Stephenson qui sera prsente au restaurant Chez Grard franais en Hati.
le 20 dcembre, 10 heures. Le restaurant et Indice Commu- Et puisque nous en sommes aux lives, mentionons
nications convient un caf- presse. L'exposition est (voirNoel / 18)


Konkou Chante

Nwl 2000 de

Tlmax
Cette anne encore Tlmax a
lanc pour la saison des ftes son Konkou
Chante Nwl, permettant de jeunes artistes
et musicians de se faire connaitre.
C'est une chance inespre pour
ces jeunes qui leur est offerte.
En ce moment, 10 finalists
demeurent en competition et la diffusion de
leurs chansons sur les antennes de Tlmax
et sur les ondes de plusieurs radios
hatiennes permettra au grand public de se
faire une ide de leur art. Les 10 finalists
seront dpartags au course de la finale du
(voir Tlmax / 16)


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!


Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278
629 N.E. 125 St. 892-6478 .
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800
Fort Lauderdale
28 West Sunrise Blvd 524-1574
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave 946-4469
Orlando
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245
Massachusetts
Mattapan 508 River Street (617)298-9366
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448


New York
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
Church 2825 Church Ave (718)693-3798
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
Washington
835 Juniper Street Tl 202-722-4925
Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Hati
Rue du Centre # 175
Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pour toute information, appelez Toll Free
1-800-388-3875 (Floride)
1-800-427-2622 (New York)
NaDluS
506 llth Ave N. (941) 435-3994
Immokalee
1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
Fort Myers
2219 Fowler St. (941) 461-0343


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer
une some pronto pronto, Faites confiance
BOBBY EXPRESS

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile
et tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.
C'est tout implement le No.1 !


Dictionnaire i,
de l'volution
du vocabulaire franais
en Hati
dans le discours politique, conomique et social
O ,Cdu 7 fvrier 1986 nos jours Tome I (de A K) e -,
editions DUTEX, 204 pages.
Par Andr Vilaire Chry, linguiste et professeur de franais.

Un livre-vnement qui fera date! Un ouvrage de
rfrence la fois original, enrichissant et agrable
lire!
Public vis : le lecteur de tous les jours, les lin-
guistes, les professionnels de l'information et de la
communication, les enseignants de franais, les
chercheurs en sciences humaines et sociales, les
tudiants, sans oublier tous ceux-l qui ont fait
l'actualit en Hati ces quinze dernires annes.


Le Dictionnaire fait le bilan d'un
ensemble de phnomnes
d'ordre lexical observs depuis
1986 dans la langue franaise
pratique en Hati. Ces phno-
mnes sont divers:
Une quantit impression-
nante de mots nouveaux et d'ex-
pressions nouvelles investissent
le language social (dchouquer,
tat de droit, consensus, coup
d'tat, anti(-)changement, Com-
munaut international, socit
civil, cambiste, taux de change,
inscurit, alternative, primature,
politique de la chaise vide, nul et
non avenue, nolibral...).
+ D'autres disparaissent
graduellement de l'usage (chef
de section, prfet...) ou voient
leur emploi se restreindre (dile,
Excellence, desiderata...).


D'autres encore s'enrichis-
sent de sens nouveaux (agenda,
bton, carnet, amricain...) ou
connaissent des emplois jusque-l
indits (acteur, accompagner,
fusible, l'enqute se poursuit...).
+ Des tics de langage
mergent dans le discourse collectif
- l'oral comme l'crit -, et s'y
installment de manire durable
crediblee, dilatoire, 'magouille,
machine lectorale, date (-) butoir,
bras de fer, incontournable...).
Et tant d'autres cas
encore...

Par les rsonances qu'il veillera
coup sr, ce Dictionnaire est, pour
le lecteur, l'occasion d'un pas-
sionnant voyage linguistique et
thmatique travers la priode
de l'aprs-7 fvrier 1986.


Distribution :
Communication Plus... Livres Tl. 510-7047, 510-7320, 246-9231
complusa(@yahoo.com






Page 16


LA CHAINE 5 EN FETE!


Mercredi 20 Dcembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 46


Philippe H. Elie & Associs
Cabinet d'Experts Comptables et de Consultants
Philippe Henri Elie, MBA, PA
Certified Public Accountant
Directeur
5156 NE 6th Avenue suite 205
Fort Lauderdale, FL 33334-3304

Tl: (954) 202-9481 Fax: (954) 938-9608
E-mail: phelie@phelieassoc.com
Web Site: www.phelieassoc.com

- Comptabilit
- Rapports Financiers
- Rapports d'Impts
- Etudes de Rentabilit
- Projects de Financement
- Incorporation
- Dveloppement d'Entreprises
- Planification Fiscale


Konkou Chante Nwl

2000 de Tlmax


(suite de la page 15)
23 dcembre prochain.
Pour stimuler le cultural hatien, il n'y a
pas mieux.
Cette anne encore, on est frapp de la
mlancolie se dgageant des textes, pourtant venant
de moins de 30 ans.
La pluparr des thmes abords sont: divi-
sion du pays, diffamation contre ceux qui font des
efforts, visa pour les USA pour cesser de voir ces "
fatras ", union, travailler ensemble pour que notre
pays ait une me.
L'Union fait la force, le Kole zepl
interviennent comme un leitmotiv.
L'un des finalists est tent de se demander
s'il existe un mauvais sort sur notre pays, qui
expliquerait ce blocage. Ou bien est-ce la
consequence d'un crime que nous payons, alors
qu'ailleurs c'est la lumire.
En effet, l'obscurit est un autre thme qui
revient dans plusieurs de ces chansons; le jeune
chanteur de "Naje pou sti espre que le visa pour
les USA le sortirait de cette obscurit.
Quoi qu'il en soit, le ton n'est pas au


FOR PEACE OF MIND, CALL NOW:


Miami/Dade County Health Department
Project Screen (305) 324-2498

Breast & Cervical Cancer Initiative
Broward County (954) 762-3649


dcouragement.
Les jeunes
artistes sont conscients
de l'tat de leur pays, TE LEM A X
mais ils conservent
l'espoir, qui fait dire
celui-ci que Tonton Nwl tait habill en carabella avec
une macoute porteuse d'espoir.
Tonton Nwl est pri d'agir vite. Une autre
composition souhaiterait qu'il aille "en dey" pour
pouvoir aider les paysans, tandis que cette jeune fille
la voix fraiche raconte que cette anne elle ne
rclame plus de "pope twl" aprs l'avoir espr pen-
dant 10 ans, mais plutt un peu de connaissances pour
pouvoir faire son pays avancer.
Tonton Nwl est pri de nous aider crier
Au secours, sinon tous les enfants de cette femme
finiront par mourir. Parfois on a l'impression d'un
cantique d'Eglise, d'autres fois, c'est une complaint
paysanne.
Les instruments musicaux vont de la guitar
au piano et au violon avec videmment l'invitable
tambour. Parfois l'accompagnement musical est un
peu trop fort, attention au mixage.
Mais quel effort
de la part de Tlmax!
Un vnement
I d'une porte qui dpasse
largement notre present.
Qu'il y ait un gagnant
chaque anne, ce n'est
pas l le plus important.
Ce qui compete, c'est que
ces jeunes sont pris au
srieux l'espace de
quelques semaines,
l'espace d'une trve de
Nol, sommes nous
tents de dire.
Et puis, quel
laboratoire pour ceux qui
veulent se faire une ide
des proccupations et des
rves de nos moins de 30
ans.
Pour construire
l'avenir, il faut d'abord
savoir d'o l'on part et
Tlmax avec ce Konkou
Chante Nwl annuel, y
apporte sa quote part.
Qu'elle en soit
loue!

USA
Des tornades
font 10 morts,
deux disparus
dans l'Alabama
MIAMI, 17
Dcembre Une srie de
tornades ont fait au moins
10 morts, deux disparus
et 45 blesss samedi dans
l'Alabama, dtruisant ou
endommageant des
maisons et privant
d'lectricit des milliers
de personnel, ont
annonc les autorits.
Un porte-parole
des services de secours
de l'Alabama a dit que
les intempries avaient
fait 10 morts, deux
disparus et 31 blesss
dans le comt de
Tuscaloosa, la region la
plus touche.
Six des morts se
trouvaient dans des
caravanes qui ont t
littralement broyes, sur
un terrain au sud-ouest de
Tuscaloosa.
& CERVICAL CANCER
)GRAM Depuis samedi
matin, les tornades se
sont abattues sur le sud-
est de l'Etat et sur
Tuscaloosa, situ au
nord.


M


M


1


l


FRE RRDCE-CS





Mercredi 20 Dcembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 46


Page 17


FAITES VOTRE CHOIX!


A la une de Mini Records


[-i I-


44
--
;:~


. ,:,m ,-2 .:





ASSADE FRANCOEUR
La Vi'm Chanje


JACKY RAPON
Srnit
Crateur du Hit Si Se Lv


Kreyol Jazz in Japan


HAITIANDO

VOLUME 2


En Vente partir
du
15 Dcembre 2000
Vente Signature au
Kinam 2 (RITZ),
Ption-Ville, Hati
Le 17 Dcembre 2000


Sponsors

) UNIBANK





i
UNITRANSFER
A sLmsdayof Lt4AKH


f r. d il o si f i i go f?


haoitiondo
t -, CubAyii






Haitiando


Gina Dupervil


Passion Long Playing Kompa
Featuring Pipo


MINI RECORDS La Coupole MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave. 221-14 Linden Boulevard
10855 S.W. 72nd Street
Miami, Florida 05 7 75 Cambria Heights, N.Y.
Phone/Fax: (305) 892-6200 Phone/ Fax (718) 276-1794


- --


L i


i l -







Page 18 HISTOIRE AU PRESENT


Mercredi 20 Dcembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 46


Jean-Jacques Dessalines, le "Grand Ngre"


(suite de la page 13)
qu'il aimait, mme quand ce dernier,
au sein de l'arme expditionnaire
franaise, dirigeait ses boulets avec
precision contre ses demi-frres de sang
assigs dans le fort de la Crte--
Pierrot.
C'tait son dsir et sa volont
d'union national qui l'ont port ne
pas couter les conseils de la vieille
dame de l'Arcahaie chez qui il avait
pass la nuit du 16 Octobre. Elle avait
fait un mauvais rve son sujet. Elle le
supplia en vain de retourner
Marchand. Jean-Jacques Dessalines
avait confiance en son "konp" Ption.
C'tait aussi son dsir et sa
volont d'union national qui l'ont
port poursuivre le voyage malgr les
observations de son escorted qui
s'inquitait de ne pas rencontrer de
paysans sur la route conduisant Port-
au-Prince.
"Ne vous inquitez pas, la
fume qui s'lve l-bas est due aux
combats" que livre son "konp" Ption
contre les rebelles.
Hlas, les assassins avaient
prpar une embuscade au Pont Rouge,
dans laquelle Dessalines allait tomber.
Il n'est pas mort sous les balles des
criminals. C'est son cheval qui a t
atteint. Ses assailants croyaient peut-


tre que "li pa pran bal" (les balles ne
pouvaient l'atteindre). C'est donc la
mchette, au couteau et au poignard que
les conspirateurs parricides achveront
leur macabre dessein. Parmi eux, un
blanc franais ...
Il est intressant pour l'Histoire
de noter qu'aux cts de Dessalines nous
trouvons deux multres: Charlotin
Marcadieu, qui sera lui aussi assassin
quand il vola au secours de l'Empereur
criant: "A moi, Charlotin!"
L'autre, Boisrond Tonnerre,
multre de Torbeck ou de Port-Salut,
rdacteur de l'Acte de l'Indpendance,
qui sera assassin dans sa cellule aprs
la mort de Dessalines. Sur les murs de sa
cellule, on trouva crit ses vers:
"Humide et froid sjour
Fait par et pour le crime
O le crime en riant immole sa
victim
Que peuvent inspire tes fers et
tes barreaux
Quand un coeur pur y gote un
innocent repos."
Les deux ont t tus parce
qu'ils partageaient la pense
dessalinienne.
L'assassinat du Fondateur de la
Patrie hatienne s'est poursuivi au-del
du 17 Octobre 1806. Il s'est poursuivi


tout le long de notre tragique et douloureuse
histoire. Il s'est poursuivi contre la mmoire
de Dessalines, contre le pays, contre les
masses avec lesquelles il s'tait identifi:
Dette de la reconnaissance de
l'Indpendance, concordat avec Rome, oc-
cupation trangre du territoire national,
mauvaise governance et gestion de la
Maison Hati.
L'assassinat de Dessalines se
pursuit quand nous condamnons les
masses populaires vivre dans la misre et
l'ignorance; quand nous refusons les ser-
vices essentiels de sant, d'ducation, de
logement la majority du people; quand
nous refusons la jeunesse de notre pays
le droit d'esprer une vie meilleure, le droit
la poursuite du bonheur.
L'assassinat de Dessalines se
pursuit quand nous refusons de nous
entendre pour grer le patrimoine lgu par
les anctres.
Le Professeur Pierre-Eustache
Daniel Fignol aimait dire que s'il devait
avoir la foi religieuse, Jean-Jacques
Dessalines serait son dieu car il a couv
l'indpendance d'Hati comme une poule
couve ses poussins.
Le Professeur, pote, crivain et
historien Louis Mercier pensait que "nul
n'est hatien s'il n'est dessalinien."
Plus prs de nous, Morisseau-


IlESTEln UNIOPd91WALLET OF
FOWTUNE SIIIEPSTAitES
OFCIAL RULES
NO PURI CHASE NECES9ARV
IREFE rlO'5 TC' ENiTER Eooinr oiq 11.1

La..o WA, ml I. r r alc.- E1.r. .-
..... ....a.,.... ,l.I ......





.i : lji.ri.




Jai: n :,p 0, 7 : C;1laI*!,lil_1:
vf.. urkrI asoi. *l r._i,. cA.. i.-r..AIli






i2 C, r. l


L- ir.c .",4 .1 i.. 'l Il" a. Im I-
r..1 .11







hAIp .0-IC.


redvertraurof arldpttrfz Priotacrease I o rer rao at
i 'l. r l ff
1,1 al. f,I.I.ir.I.j,1.'JIW..r: ii;Lh,,,,..lr...rPitl

.. aiGrii i.











Semce, Inc, 1 r.0 Surr imifI',..
..1''?'~i,... .-.......
.1. lr ..:1
Seecer mc 10 Aan Avertre. i, 't.f t. Et











6 Forr amas ofsinies srnend a seaiear ,Ic
SaAt-addrEss.d (Cr0 veilopti t. : WecI2' .i
of Fortae Winnrs, PO Box 5159, Blair, NS NE 6i-
5159, I oe recelvnId b2K810.1.


WESTERN MONEY
UNION TRANSFER
Le moyen le plus rapide d'envoyer de l'argent de par le monde:
Western Union Money Transfer transactions from the U.S.: Valid for ail international money transfer transactions orginating in the U.S. sent to any coni. ,
other than the U.S, with the exception of Mexico and Canada. While supplies last
NO PURCHIASE NECESSARY. Open to indivihuak residing in the I.S., 21 ars ofa: of r oldcr. Vki in Ithe 'roviice ofQucihc and whetc pnrhibited bI law. Se Sec fuU olicial lirus posted at participating Akserni Uinion agent lotions. ,r 2000 Wcstern L'urii iiHolding, fc AU rights reseriti. Iex Wi.S rN f'i 1 ON ine, l~gkn anid t,.;d,
trademarks riad service marks, owncd by Western ltion Holding, Inc., ar rcgistcrel and/or wctd in dhr US. and many foreign countries.


Leroy a crit un pome "Msi papa Dessalines"
que nos lves et tudiants devraient connaitre par
coeur.
Mais est-ce que le ler Janvier 2004 va
trouver notre pays et son people dans son tat
actuel?
Quand cessera donc enfin l'assassinat de
Jean-Jacques Dessalines?

K.V.


Noel Lakay !
(suite de la page 15)
galement pour cette fin d'anne la sortie d'un
important ouvrage du critique d'Art Grald Alexis
sur les Peintres Hatiens ", livre prsent la
Galerie Nader le 15 dcembre, tandis que Pierre
Raymond Dumas sort Panorama des auteurs de la
diaspora, un livre-bilan sur ces auteurs ayant public
leurs ouvrages hours d'Hati.A ct des grands noms
tels que ceux de Despestre, Phelps, Metellus, on
trouve aussi de prcieux renseignements sur des
auteurs moins connus mais fort intressants. Dumas
announce aussi la sortie trs prochaine de Frdric
Marcelin conomiste ou les riches dpouilles d'un
ministry des Finances.
Un autre livre don't la sortie est galement
attendue est L'Anne d'Isabel Martinez, Prix
Deschamps 2000.
Et si vous vous intressez vraiment la
littrature, un nouveau venu dans le domaine de
l'dition saura retenir votre attention. Il s'agit d'une
revue consacre la littrature. Son nom: Bouture
et son diteur Rodney St Eloi, journalist, auteur
et galement Directeur gnral des Editions
Mmoire. St Eloi dirigeait une autre revue
culturelle Cultura, qui malheureusement a cess de
paraitre depuis quelque temps.
Oui, la fin d'anne est extrmement
charge dans le domaine cultural et, bravant
l'inscurit, le public ne boude pas ces diverse
manifestations, qu'il s'agisse de ventes-signatures,
de vernissages, de spectacles de danse, ou de foires.
Le Champ de Mars est dcor, le palais
prsidentiel brille de tous ses feux, les places
publiques nouvellement restaures sont dcores.
La saison des ftes devrait tre en Haiti,
comme partout ailleurs, celle d'une trve dans les
hostilits, verbales ou autres.


En Bref ...
(suite de la page 2)
Les rsultats des lections prsidentielles et
snatoriales partielles du 26 novembre ont t
proclams mardi dans le journal official de la
Rpublique "Le Moniteur".
Ces rsultats proclament le citoyen Jean-Bertrand
Aristide president de la Rpublique pour une dure
de cinq (5) annes entires et conscutives
partir de sa prestation de serment le 7 fvrier 2001.
Jean-Bertrand Aristide est lu president de la
Rpublique d'Hati au suffrage
universal direct la majority absolue des votants:
2.632.534 voix, soit 91,69%.
Les rsultats dfinitifs des lections snatoriales
sont galement proclams dans le journal official
"Le Moniteur" pour les neuf dpartements du pays.
Ces rsultats proclament l'lection de 9 citoyens
hatiens la majority des votes exprims pour une
dure de six ans. Il s'agit de Myrlande Librus
Pavert (dpartement de l'Ouest), Norma Forte
Jean-Claude (Sud), Pierre G. Michel Renard
(Centre), Ary Dsir (Nord),
Immacula Bazile (Sud-est), Roge Joseph J. A
Lamothe ( Nord-Est), Evallire
Beauplan (Nord-ouest), Jean-Claude Dlic
(dpartement de l'Artibonite) et
Fabienne Jean-Pierre (Grande-Anse).
Pour sa part, le citoyen Ulrick Saint-Cyr est lu
dput du people pour la lre circonscription de
l'Anse--Veau, avec 88.56% des votes exprims.
Selon les mmes rsultats, le cartel de l'Espace de
Concertation avec sa tte le citoyen Belcombe
Necuel remporte les lections municipales pour la
commune de l'Anse d'Hainault (dpartement de la
Grande-Anse).

La petite enfance un axe stratgique
prioritaire du gouvernement haitien et
de I'UNICEF pour la priode 2002-
2006
La situation de nombreux enfants hatiens, surtout
dans la tranche d'ge de zro trois ans, demeure
trs critique, indique le reprsentant resident du
Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF),
Rodney Philipps. Celui-ci s'exprimait lors de la
presentation du rapport annuel de l'organisation sur
la situation des Enfants dans le Monde.


Envoyez de l'argent avec Western Union
Money Transfer Service* et recevez
UN PORTEFEUILLE GRATUIT,**
ainsi qu'une opportunity de...


A ;i&s S p .c
i ''i"s bi7vu
transfer d'argen
Western Union, vvos
fI paicipez au tirage
WALLETOFFORTUNE
qui vous donne la
chance de gagner
S jusqu' $10,000.


ri o.
Pour plus d'infurmalions, appelez au:
1-800-235-0000
fu


lleo


~f-;-~
WpSSflt







Mercredi 20 Dcembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 46


S ti goutpa ti gout


BAAY FLORIDA SAA GENL
SE YON WAYTOUKE K AP F
"POLITISYEN CHIIM"

Tigout politik ak (E. W. Vdrine)

Hm! Baay Florida sa a... de
tout fason se youn sous
enspirasyon totalkapital, se
esperyans granmounn nan. Se
youn trajikomedi. Byenke
sitwayen Jan MAPOU k'ap viv
nan Miyami ekri kk trajikomedi
(kouw DPM-Kannt>>...), li
posib pou kouzen MAPOU ak kk
lot Koukouy ap layite youn
pysteyat longpleying sou koze
sila a.
Bon, gen kk mesaj poste
nan plizy fowm sou koze a, men
m remake anpil moun pa tlman
debate koze a nan fowm ayisyen
yo, youn koze k si enptan nan kad
Kominote Ayisyen nan konte sa yo
Florida, patikilyman "Miami
Dade Country" kote 10.700 bilten
(al 'bilten papiyon') ta pase nan
machine men mour poko konnen si
pp la te vote pou Jak osnon pou
Py.
Se premye fwa m w youn
tl pyesteyat politik Etazini. Si yo
long long! Sn yo pi long pase yon
lajounen miz, pi long pase larivy
Misisipi. M'tande yo toujou di pa
janm gen koudeta k'ft nan peyi
Tonton Sam; stadi peyi ki ta pi
demokratik sou lat benni. Poudi
se vre? Yodi genl manti. Bon
Yodi, ou manti tankou chen!
Je pa gen bbday, an n'gade
sa k'ap rive nan kk jou pou zaf
kle a mesye yo bezwen pou ouv
depo tranzisyon an ak kt y ap f
pou ti seza anvan 20 janvye rive.
Joujoulakonmedi, ou menm ki
patwon tout konmedi sou lat,
esplike nou non konmedi sa a! Di
nou non Joujou si Oliwoud pa pral
soti yon fim waytouke sou
teyatanwon sa a.
E. W. Vdrine

ABA TONTON NWL

Aba Tonton nwl!
Mwen di... aba tout tonton nwl
Depi lendepandans
N'ap fout pitit madan Toma manti
Bann Blf!

Dyakout ou chaje ak zagribay
Chaje ak zokkws kadav
Bann Ansasen!

Dyakout sa-a se panyen pse
Pwoms van, espwa paswa
Lavounm pou ou tonton nwl
Bann Mant!

Tonton nwl se move tonton
Li pote zam nan ralf makout la
Li pote sida anba bab panyl la
Pans li boure ak pay
Li gen oun bot desanlye
K'ap mache sou zantray
Pitit-pitit madan toma


TWA "L"

Twa "L" pou kofre malere
Se konsa nou ta ka rele
Youn konplo zotobre mare
Pou fini ak tout dezevre

Levanjil selon Sen Matye
Pa wont ap made malere
Nan zo-1 san pale ni babye
Kite zt yo souse tout mwl
Richs pa-1 sa kache nan syl
Lavalas p'ap pote-1 ale
Se pa difisil pou ta kw-1
Anl-a ft la tlman bl
Se pou sa Lisif rebl
Epitou se pawl Bondye

Twa "L" pou kofre malere
Se konsa nou ta ka rele
Youn konplo zotobre mare
Pou fini ak tout dezevre

Lajan yo toujou pye pou pye
Pou vin sipte sen Matye
Si madichon l'ta sot tonbe
Sou youn malere je kale
K'ape made ki esprswe
Ki mennen nan peyi Bondye
Farin mayi ak lt sinistre
Ap f konkirans ak bon ble
Pou plonbe lespri Charite
Ki pa vle kaka poul pou ze

ATIS...
... Si ou vie chante pou Ayiti
Chante pasyon-1 ak nanm li ki twouble
Chante sitiyasyon-1 ak santiman
kache-1
Si ou vie f penti pou Ayiti
montre cham li, fl li yo k'ap
decheche
bt li yo ki fin eskelt
Montre oun koul defrechi, oun lavi
plen mist
Zwazo yo va kontinye soufle
sansiblite-1
Soly la va kontre ak lalin lan
yo va pale koze yo
yo va ranje zafe yo
pou yo sa fe youn tablo ekstrawdin:
"Youn peyi k'ap soufri"
Noumenm atis d'Ayiti dwe pote
espwa:
"Byen mal pa lanmb"

Bob Lapierre
(1986)

Sispann leve pat elefan-w yo
Pou tonmtonm kalalou pitit Sb Yt.
Mwen di-w... soti la!
Day, zaf ng pa zaf blan
Flank mwen peyi-m
Pran dyakout lanm-ou la
Aie, Alelouya!

Aba tout tonton nwl jevt
Aba tout jenw tonton nwl!
Yo pran tout non depi sou Santa
Rive sou tonton Sam

Gade...
Pa kite lesan monte-m non
tonton denmon!
Paske jou sa va sa...
Ledyab dira poukwa!
jan mapou
(1991-edite)


Twa "L" pou kofre malere
Se konsa nou ta ka rele
Youn konplo zotobre mare
Pou fini ak tout dezevre

Lame menm toujou pare
Pou desann lakay fr Sedye
Ki te gentan realize
Fb l'degaje-1 prese-prese
Jwenn youn fason pou korije
Kap lavi-a k'gen fskote
Onkenn van paka f mounted
Nan bourike pou sinistre
Pa gen denmen pou malere
Nou nan lag ifo n'lite
Levanjil Lajan Lame
Twa" L" pou kofre malere
youn konplo zotobre mare
Pou fini ak tout dezevre

N'ap di malere k'ap redi
Toupatou sou lat beni
Yo pa gen anyen pou pdi
Nan kraze youn vye sistm pouri
Ki kondane yo pou yo mouri
Ti tyovi kon sa k'fin blanchi
Toutouni anba youn galeri
Osnon akwoupi douvan youn kwi
Nan mitan youn soly midi
Ak benediksyon SENTESPRI
Janjan Dezire


LAPRIY PYEBWA
Togiram


Kretyenvivan,koute !
Se ak ou m' ap pale.
Mwen te se lavi nan kounouk ou,
Lonbray pou w' repoze
Kan soly cho desounen ou.
Mwen se poto, travs kay ou,
Bonjan planch pou f tab.
Mwen se kabann pou ou dmi,
Bon pay pou f nat ou,
Bwa solid pou f kannt.
Mwen se manch wou pou fe jaden,
Planch pou f bay lantiray.

Bwa bso ou, se mwen
Planch sky ou, se mwen
Mwen se bikwach ou toulejou,
Tout richs peyi ou
Epi, m' se fl blte-1.
Mwen se kafe ak koton ou,
Bannann ak patat ou,
Kajou ak gayak ou...

Mwen se bwa kanpch ou,
Bon kann dous pou f sik,
Labveritab avk mango-w.
Epitou, fk ou sonje,
Piske ou se ayisyen,
Mwen se Palmis Sakre,

Vr senbl libte-w !
Fk ou plante-m, ban-m swen,
Pwoteje-m, konsve-m,
Pga janmen maspinen-m.
Togiram
7 Me 1982


KREMAS MAPOU)
POU FT LA...
PA GEN DE !


Gen youn gwo papa sanzave
youn aryenafe youn voryen
figi-1 badijonnen ak bab lanj
Youn gwo tonton gra kon chat legliz
k'ap rantre nan tout twou fennt
pou anpeche ti malere dmi

gen youn katafal blan ki rele
Santa
ak youn gwo makouchat ki rele
Tonton nwl
K'ap pwonmenen monte desanm
Bradsi-bradsa
Pote kado bay ti malere...

Timounn si nou ta w li...
tanpri, dmi, dbmi-n tande!
Viv Bouki Ban-m manti! JM

Nouvl rapid
Libreri Mapou premye libreri
Ayisyen ap monte sou entnt la
senmenn sa-a. Vizite nou :
www.librerimapou.com N'ap
jwenn liv Franse, Angle ak Kreyl.
Nou gendwa achte lamenm epi nan
3 jou liv ou vin jwenn ou. Se gwo
koze!. Gaye Nouvl tanpri!

Festi Pwezi
Nan Sant Kiltirl Mapou, Dimanch
10 Desanm, malgre youn lapli ki
pajanm rete, te gen 20 envite ki te
reponn pou youn festi Pwezi kk
zanmi-kanmarad-powt Serge
Marius te prepare pou li. Sj ki te
jwe km EMON nan pysteyat
Antigone nan te emveye asistans
lan ak youn grap bl powm an
angle epi l'ap bse ak saksofn,
Nn (Emst Registre ap jwe gita
klasik. Chanel 17 te debake pou
anrejistre moman istorik sa-a ki te
ft pou swete Sj Marius bon ft!


Youn Lot Dekorasyon pou
Marleine Bastien
Marleine Bastien dekwoche youn
lot Award ank. Fwa sa-a se FIU
(Florida International University)
ki tejije neses pou rekont travay
estrawbdin kouzin nan ap f ak
ganizasyon Fanm nan Miyami
pou defann dwa Mounn
espesyalman Dwa fr ak s nou yo.
Marleine te f youn "diskou kraze
tonl". Tout mounn te kanpe pou
bat bravo. Konpliman Marleine!


Tigout pa tigout bw dlo 23 fwa
Nou eskize nou. Pandan 3
senmenn ki sot pase la yo, seksyon
Tigout pa tigout pa te part. Se pa
te ft nou. L ou gen envite don
lakay ou, ou blije ba yo kabann pou
ou dmi sou payas... Se la
byenseyans ki made sa!


BRAVO CACEC!
Marcel Alexis direkt gwoup Kiltirl
CACEC nan legliz Christ Roi nan
Sidws la ganize youn bl aktivite
kiltirl ki te sanble bonkou fanatik nan
lakou Legliz la. Te gen laposesyon ti
Jezi nan krch, mizik ak plizy atis,
Dans ak Koukouy yo. Youn sware
inoubliyab. Konpliman mesye-dam!


Page 19





Page 20


MEILLEURS VOEUX !


Mercredi 20 Dcembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 46


COVENTRY, 14 Bill Clii
Dcembre -Au troisime et B l C
dernier jour de son ultime
tourne anglo-irlandaise en m o nd
tant que president, Bill
Clinton a lanc jeudi un
vribant appel aux nations pour qu'elles prsentent un font
uni contre la pauvret, faute de quoi elles risqueraient de
nuire leur propre prosprit, voire leur scurit.
'La pauvret mondiale est un baril de poudre
auquel notre indifference peut mettre le feu", a-t-il lanc
la tribune de l'Universit de Warwick, prs de Coventry,
dans ce qui pourrait tre l'une de ses dernires interventions
"s quality" consacres la politique trangre.
Devant un public largement compos de
professeurs et d'tudiants, le chef sortant de la Maison
Blanche a dplor que les pays les plus riches ngligent
l'obligation qui est la leur d'aider les nations en proie aux
flaux induis par la pauvret: maladies, malnutrition,
analphabtisme et perte gnralise du potential human.
M. Clinton a soulign qu'au moment de
quitter ses functions, l'un de ses voeux les plus
chers tait de voir la communaut international
s'engager en faveur de cette cause. "La
mondialisation ne devrait pas bnficier qu'aux
seules nations avances", a-t-il insist. "En effet,
dans les pays en voie de dveloppement aussi,
elle est porteuse de promesses et non de garanties
d'un avenir meilleur."
Pour faire avancer ce combat plantaire,
le president amricain a propos plusieurs pistes.
Il s'est ainsi prononc pour une remise de dettes
en faveur des pays les plus pauvres et une aide
technico-financire pour amliorer les systmes
de sant et lutter plus efficacement contre des
maladies comme le SIDA. Il a galement plaid
pour une reduction du "foss numrique" et,
s'agissant des enfants, pour un accs facility
l'ducation, aux programmes de nutrition et une


Meilleurs Voeux
de
Melodle 103.3 FM
Port-au-Prince, Halti
Phone 221-8567/68 FAX 221-0204


iton plaide pour u

liale contre la paui


protection lgale contre le travail abusif.
'Nous avons vu combien la pauvret abjecte
intensifiait l'agitation et les conflicts a observ le president
Clinton, ajoutant que l'indigence total pouvait aussi "offrir
des recrues aux terrorists et ceux qui incident la haine
thnique et religieuse", "alimenter le rejet violent d'un
ordre conomique et social ouvert, don't dpend notre
avenir." De fait, a-t-il expliqu, "plus nous aidons le reste
du monde, mieux nous nous porterons."
A ses yeux, nul ne peut prtendre ignorer ces
problmes, ne serait-ce que parce qu'Internet regorge
d'informations sur ce grave sujet. "Nous savons
parfaitement aujourd'hui comment les enfants vivent et
meurent dans les pays les plus pauvres. Nous savons aussi


Ayiti Toma

Hati Chrie


Jean Casimir


n lutt 111 qu'il suffirait de trs peu
n e lu tte pour amliorer leur vie." Et
M.Clinton de conclure:
vr "On peut choisir de ne rien
v.ret faire, on ne peut plus
choisir de ne pas savoir."
Ce discours constituait la touche finale d'un
dplacement de trois jours en Irlande, Irlande du Nord et
Grande-Bretagne, au course duquel Bill Clinton a vainement
tent de dbloquer le processus de paix nord-irlandais.
Malgr les encouragements du plus sympathisant des
presidents amricains, les accords d'avril 1998 restent pour
l'heure dans l'impasse, englus dans la rforme de la police
provincial et le dsarmement des organizations
paramilitaires.
Dans la matine, au terme d'une nuit courte pour
cause de dnouement lectoral aux Etats-Unis, M. Clinton
avait rendu une visit de courtoisie la reine Elizabeth II,
accompagn de son pouse Hillary et de sa fille Chelsea.


[iL.ci'iir'ii .riii ..jir i.: l cr it' i.iii.-il ,, ., i.1 I i.ir .1 I piI. .-tri iln.1 art i Ii .j iIii. Il, k IL 1 ..Innq'.r I, i..mn b r'rCrlnrr gIn, Ii: r . nir 1art. 11 . j f I Innl
d.rni nn ~I 1 < n'1 i n '''n d lil .. I 1 .i .I -i fI... '... li,. r n'I ,,.I. si Id,.'.i I .1I'In .n.CI i.1



al iti jtonuci c -'i liu t"prt' i a n Ui li.ii i.uiteli I t Iir qIm. l': ne ptu ,ii ieut r, ai'iNir II. Or licu'
eidnunu'ji' une dicl.hraiun d'jili-,i r i i-b1p1irt d'hier q l'un i l'le ilva
p illail. perdu Il ii ieriis ide pieu gpiu 1Ibulieu di dusi faiuii e t 'ibnirq de f-i dmrce uiuinflire .\dieu
Otidali I pin d'.%Iriqtic .nlspIJe n.rLiicubrun nmribrede -nt-;.n' "rim3nt'j 1r
Ct' c1I l ritn-qU irtmmi. u rnnr1nIII .m.tlr 'r 'm CLe idlujr bilinunie irn fr'niic.jmi diii-
1 ubl[citii '41iLit ..'umn .r qiik il iultiuir pnnmif m ugirle'tnU'.t'rrviecin t i 'n luiani ri. uliFir
lt'uur f i 'IM t albu, icifiredt'.(Il- -A' Ix Leii'ni ndlr,'L uie t' lim irc e d 1 du~r iiIarii i'.j i .-i im rir nnm eni ell e a nh--uii i blanrist
.ciuclUIlet .Iiiiie[r i ui-ri us"i dc r':pnmdrr a IiGn'mn Uiuue i uifif-l. ii Lini
* gurri rueiuu ni nur n L.in n ii,.utiiviqiidit diii' itw i- iniuiti ilepetmi-iI se iriaumcrnirintdaii%
une iiii pi.p w pu i qui Il at. h I : It iiic n i qu I per iiii ciiie dirid s 1 niiii cdii.ridej''ii lu r a
ble mn'ruiie du' crucrise di .lnnp 184 p 300 G

Distribution: i lu..Vir


JOYEUX NOELA NOS LECTEURS ET

ANNONCEURS D'HAITI ET DE L'ETRANGER !


Consulat Gnral de la Rpublique D'Hati

271 MADISON AVENUE ( 17th Floor)

New York, New York 10015

Tl: (212) 697-9767 Fax (212) 681-6991



Le Consulat Gnral de la Rpublique d'Hati New York

souhaite la Communaut Hatienne

un Joyeux Nol 2000

une Nouvelle Anne de Paix, d'Espoir, de Joie et d'Amour

2001


Marie Thrse CHAPPOTEAU

Consul Gnral a.i.


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs