Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00039
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: November 8, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00039
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text
















Hati en Marche dition du 8 au 14 novembre 2000 Vol. XIV No.40


REMONTEE ALARMANTE DE LA VIOLENCE

Reporters amricains blesss Cit Soleil

AFFRONTEMENTS ENTIRE MOVEMENT PAYSANS PAPAYE


PORT-AU-PRINCE, 5
Novembre Deux Amricains, don't un
reporter d'une station de tlvision de
Miami, ont t blesss samedi quand un
group s'est mis envoyer des pierres et
a tir sur leur voiture alors qu'ils
traversaient le bidonville de Cit-Soleil.
Connie Hicks, 51 ans, un re-
porter de Channel 10, filiale de ABC
Miami, qui tait assise sur le sige avant


ct du chauf- ET FANMI LAVALAS voiture et leur
feur, a t blesse ont envoy des
par une pierre et a une pommette fracture. pierres, mais ne leur ont rien pris.
Une infirmire qui tait assise La raison de cette aggression
l'arrire, a t blesse par des clats de vitre, survenue au bidonville de Cit-Soleil, au
Trois autres Amricains qui se bord de mer de Port-au-Prince, n'est pas
trouvaient dans la voiture n'ont pas t claire, et selon Connie Hicks, les agresseurs
blesss. ne semblaient mme pas les cibler
Ils disent qu'un group de cinq spcifiquement parce que, dit-elle, ils ont
individus ont tir sur les pneus de leur galement attaqu un camion qui roulait


devant eux.
Les individus se sont ensuite
enfuis.
Connie Hicks et son camera-
man, Lenny Yeoman, taient venus en
Haiti filmer un documentaire sur le tra-
vail volontaire accompli par les trois
autres passagers du vhicule: l'infirmire
Michelle Sidney, le docteur Yves Jadesky
(voir Violence / 4)


HAITI-CRISE *J..


PORT-AU-PRINCE, 3 Novembre -
Le mdiateur de l'OEA(Organisation des

m1. .A


1,11,1 Einaudi nhotnIHati en Marche


Etats Amricains) qui essaie de briser
l'impasse politique en Hati,
l'Amricain Luigi Einaudi,
secrtaire gnral adjoint de
l'organisation, a annonc qu'il
pourrait retourner en Hati s'il
contastait des signes rels qu'un
accord peut tre trouv.
"Je suis prt
considrer d'y retourner et
sincrement je crois que Hati et
la communaut international
ont besoin d'arriver une solu-
tion", a dclar M. Einaudi la
semaine dernire Associated
press.


Il a laiss Hati le 21
octobre dernier, incapable de
rsoudre les differences entire les
leaders de l'opposition hatienne
et les reprsentants de Fanmi
Lavalas, le parti de l'ex-prsident
Jean-Bertrand Aristide.


IJ ~ A ri


-p


-- ,, j .i

Les principaux parties de
l'opposition boycottent les
prsidentielles prochaines, o
Aristide s'est port candidate, afin
de protester contre ce qu'ils
considrent comme une fraude
lors des lections lgislatives et
locales du 21 mai dernier qui ont
donn au parti d'Aristide 80 pour
cent des postes qui taient en jeu.
Ce boycott assurerait
virtuellement une victoire
d'Aristide par un raz-de-mare
sur les six autres candidates qui
sont peu connus.
L'lection prsidentielle
est fixe au 26 novembre
prochain, mais elle peut tre
renvoye jusqu' dcembre pour
des raisons techniques.
Selon Einaudi, quoique
aucune ngociation formelle n'ait
(voir Einaudi / 3)


Nationalisme

& Patriotisme!
ANALYSE
PORT-AU-PRINCE, ler Novembre La
journe sanglante d'Abidjan se termine par une ac-.
colade tlvise du president lu Laurent Gbagbo
avec le principal opposant cette election, l'ex-pre-
mier ministry qui a t interdit de participation au
scrutiny par le rgime militaire sortant, Alassane
Ouattara.
Pourtant le combat a fait rage pendant deux
jours, la peur des affrontements ethniques et
religieux qui secouent depuis quelques annes
plusieurs pays du continent africain est dans tous
les esprits, et des atrocits viennent de se commettre
par dizaines.
Mais les leaders ivoiriens ne semblent pas
avoir encore perdu le sens de l'intrt suprieur de
leur nation.
Mais il y a mieux. Qui eut cr qu'il suffirait
de quelques jours pour que le nom de Milosevic ne
soit bon figure que dans le Larousse. Une semaine
(voir Analyse / 5)


DIASPORA

Bataille sanglante

pour l'hritage d'un

Dr bigame qusun Les policies ont arrl
^* r t^ 1..-Ai_ i. T\.l A -,*- _- & -


NEW YORK, 3
Novembre Aprs la mort
d'un mdecin hatien bigame,
autrement dit qui vivait avec
deux pouses "lgitimes", une
vritable vendetta se dclare
entire sa famille et l'une des
veuves ...
Finalement lundi
dernier, c'est le drame. Un frre
du dfunt est accus par la po-
lice de Nassau County d'avoir
commandit une tentative
d'assassinat contre la veuve en
M


Hati la veille du 7 Novembre
Sur le front politique, c'est le (ditorial de Mlodie 103.3 fin, lundi 6 nov. 2000) protagonistes, que les rsultats du 7
calme plat ... Aussi bien du ct du Point n'est besoin d'tre grand ovembre auront un quelconque impact
pouvoir que de l'opposition. clerc our deviner que cet intermde n'est sur le course des chooses en Haiti.
Le CEP (conseil lectoral pas sans rapport avec les prsidentielles Dans quelles proportions?
provisoire) announce l'ouverture de la amricaines du mardi 7 novembre. Dans quelle direction? e ne
champagne lectorale ... mais jusqu' amricaines du mardifficile de devinemb re. Nous ne savons ... Personnel ne
present du bout des lvres. maler les dn ationf ventuelle. des (voir 7 Novembre /e15)


t le
'-A--


lundi 30 octobre Aly Domimque, age ue
44 ans, qui enseigne la chimie dans un high
school, et vivant East-Flatbush. Il est
accus d'avoir pay deux individus qui ont
ouvert le feu tt le mme lundi sur sa belle-
(voir Dr bigame / 7)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
Tl/ Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


- - - - - -


m %


v!


inair't., l,a uoMratlvila uo .







Page 2


EN PLUS ... EN BREF...


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Dr. Albert VALDMAN,

received France s highest-ranking

academic award


Dr. Albert VALDMAN, Rudy
Professor of French, Italian & Linguistics
Indiana University-Bloomington
[French Ambassador discusses European
Union, French policy, presents award)
by Holly Johnson
Indiana Daily Student (IDS), Vol.
133, issue 116 Friday, Oct 27, 2000

"The standing-room only crowd
filling the Law School's Moot Court Room
last night was both insistent and impatient.
As students and faculty packed the small
auditorium, whispers of anticipation
hummed through the air. But as Kumble
R. Subbaswany, dean of the College ofArts
and Sciences, stepped up to the podium,
the dull of conversation immediately
ceased.
Subbaswany welcomed the
crowd and introduced French ambassador
Franois Bujon de l'Estang to the crowd
to give his address, 'The State of the
European Union and the Priorities of the
French Presidency'...
Following the hour-long lecture
was a presentation of France's highest-
ranking academic award, the Commandeur
dans l'Ordre des Palmes Academiques, by
de l'Estang to Rudy Professor of French
and Linguistics. Valdman was honored
with this distinction following 40 years of


research and study of French dialects in
America, including Pidgin and Creole.
Valdman received the award to a
standing ovation, with faculty members"
filling the first few rows. 'Dr. Valdman is
one of the most inspirational and
compassionate people on the faculty',
French department head AI Tammy
Berberri said. 'It is such an honor working
with him'. Graduate student Margaret
Dempster concurred, adding that Valdman
is 'very passionate' about his work and
well-deserving of such distinction.
The Program was well-received
by students and faculty. 'I think it is
important to notice that the visit of the
French Ambassador to Blooming comes at
a crucial moment when France and the
United States are committed to strengthen
their cultural and scientific ties by concrete
measures and exchange .programs,'
Associate Professor of French and Italian
Jacques Merceron said...."]

Dr. Albert VALDMAN,
Rudy Professor of French, Italian
& Linguistics
Indiana University-Bloomington
For information on his complete
works, please visit
http://php.indiana.edu/~valdman/
Courtesy of
E. W. Vdrine


LE STRINGS CASSE LA BARAQUE
Jacki Ambroise et ATTU f DI o mlomanes auront pas mal de
son group, le Strings, ont euAU S.O.B.S choix dans les compositions
un succs extraordinaire au comme Dahomey ,Kouman nou ye, Miz
club S.O.B.S.situ Manhattan, Pp sa a elatrye.
l'occasion de la sortie du dernier CD du Faites vos choix et bonne
trs populaire chanteur de la musique Rasin audition.
Eddy Franois en duo avec le versatile Pour cette soire pas comme les
chanteur Pop et Reggae Papa Jub. autres au S.O.B.S., les organisateurs
Dans une salle remplie comme un avaient invits des groups totalement
oeuf et dans une ambiance enflamme les inconnus du grand public, des jeunnes
gars du Strings se sont surpasss dans des artistes hatiens qui voluent en Europe,
compositions, les unes plus envoutantes surtout en France, comme Kaysha et REEL
que les autres et magnifiquements KILLA. Ils jouent le Rap,le Reggae et la
interprtes. Pop musique et ils chantent en crole,


Ils ont apport un souffle nou-
veau don't la musique Hatienne avait
grandement besoin ct du Compa Direct
et la musique Rasin.
Le CD du chanteur Eddy Franois
en collaboration avec le Pop Star Papa Jub
comporte 11 titres et est distribu sur le
label IN PARALLEL TWO Records. Les


franais, anglais. Tous des artistes
professionnels qui ont contribu la
grande russite de cette soire inoubliable.
Nos sincres remerciements aux
organisateurs. On peut se procurer ce CD
chez tous les disquaires Hatiens.

H.en.M


THE GREAT KOMPA CELEBRATION


RockMasters Entertainment is
pleased to announce its next Big Event
following the last and successful "Back to
school party" with Sweet Micky.
This new event is most special,
as it will be the grand Celebration of the
45th anniversary of Kompa, honoring the
Giant and creator on Kompa Direk, the one
and only "Nemours Jean-Baptiste".
We all grew up enjoying the
Kompa rhythm which still dominates
today's popular music. November 18,2000
is the day we all come together to say
"Happy Anniversary" Kompa Direk and
Thank You to Nemours Jean-Baptiste.
This first part of this Sensational
Party will be animated by the first Kompa
Mini-Jazz, "Les Shleu-Shleus" (de Smith
Jean Baptiste). They will be followed by
the electrifying performance of the "New
Look, SYSTEM BAND" featuring new


musicians and the famous ex D-Zine singer
"Dely". Half time performance by the
Master DJ animators of "RockMasters
Entertainment"
Master of Ceremony: Roselin
Jean, from Radio Petion Ville iih NY
Special invited guests for the
evening will be many former members of
the band Nemours Jean Baptiste & and of
the original Shleu-Shleu.
If you love Kompa, you got to be
there...

Date: Nov 18, 2000 @ 10PM
Location: Planet Malibu
485 Hempstead Turnpike,
Elmont NY

RockMasters Entertainment
Les Shleu-Shleu


La REHRED cambriole
Le local du Rseau Hatien pour Ces circonstances combien
la Recherche et le Dveloppement malheureuses nous ont empch d'tre en
(REHRED) a t cambriol dans la nuit line et perturberont encore durant
du 27 octobre. C'est la deuxime fois en quelques jours notre service.
moins de trois mois que des voleurs Merci de votre patience
emportent tout le matriel lectrique de ce Site Internet: http://rehred-haiti.net/
rseau, don't fait parties le CRAD. membres/crad/sicrad/


Elections prsidentielles et snatoriales: Publication de la
liste des candidates agrs
Le Conseil lectoral Provisoire (CEP) a public lundi la liste des
candidates agrs participer aux lections prsidentielles et snatoriales de novembre
2000.
Selon cette liste, sept (7) candidates la prsidence parmi lesquels l'ancien president
Jean Bertrand Aristide et 30 au snat sont habilits prendre part aux prochaines
joutes.
Les autres candidates la prsidence retenus par le CEP sont MM. Calixte Dorisca,
Jacques Phillipe Dorc, Jean Arnold Dumas, Evans Nicolas, Serge Sylvain et Paul
Arthur Fleurival.
Quatre (4) candidates au Snat sont agrs pour le dpartement de l'Artibonite, trois (3)
pour le centre, trois (3) pour la Grande-Anse, six (6) pour le dpartement de l'Ouest,
deux (2) pour le Nord, deux (2) pour le Nord-Ouest, trois (3) pour le dpartement du
Nord-Ouest, quatre (4) pour le dpartement du Sud et trois
(3) pour le dpartement du Sud-Est. 20 des candidates agrs pour les prochaiones
snatoriales sont des indpendants, neuf (9) reprsentent le
parti Fanmi Lavalas, et un le MADIDH.
Suite la publication de la liste des candidates agrs, le porte-parole du CEP, Samuel
Louis Jean, a annonc pour les jours qui viennent le lancement de la champagne
lectorale.

Luigi Einaudi affirme que les lections sont ouvertes
toutes les parties en Haiti
Le Secrtaire Gnral adjoint de l'Organisation des Etats Amricain
(OEA), Luigi Einaudi, a indiqu le week-end coul que les lections taient ouvertes
toutes les parties en Haiti.
Dans une interview accorde la Voix de l'Amrique, Luigi Einaudi a dclar que les
parties de l'opposition ayant estim que les conditions ne leur taient pas favorables, ont
dcid eux-mmes de ne pas prendre part la prsidentielle et aux snatoriales
partielles fixes jusqu'ici au 26 novembre.
Selon Luigi Einaudi, les autorits hatiennes s'taient montres disposes accepter
une modification du Conseil Electoral Provisoire (CEP) et favoriser d'autres
changements dans la machine lectorale, dans le
cas o des candidates du group de convergence dcidaient d'entrer dans la course.
Le Secrtaire Gnral Adjoint de l'OEA a fait savoir que le processus lectoral va se
poursuivre en Hati en dpit d'un ventuel boycott du group de Convergence. Il a fait
savoir que la majority des pays de la communaut international est convaincue de la
ncessit de l'investiture d'un nouveau president le 7
fvrier 2001, tel que prvu par la constitution hatienne.
Luigi Einaudi a estim peu probable que l'OEA depche des observateurs en Hati pour
supervisor les prochaines lections, si la situation nvolue pas d'ici l.
Pour sa part, le sous Secrtaire d'Etat Amricain pour les affaires hmisphriques,
Peter Romo, a indiqu dimanche qu'il appartenait aux Hatiens de trouver une
solution la crise qui les divise.
Dans une interview au journal dominicain Listin Diario, Peter Romeo a fait savoir que
l'opposition et l'Organisation politique Fanmi Lavalas ont chacune prsent au
Secrtaire Gnral adjoint de l'OEA un project de sortie de crise, mais toutes les deux
campent depuis sur leur position, a-t-il estim.
Le Sous secrtaire d'Etat amricain dit reconnatre qu'il y a eu des problmes dans
l'attribution des pourcentages aux snateurs. Il souligne toutefois que l'OEA ne peut
pas imposer une solution aux parties en conflict.
"Si les Hatiens veulent dbloquer leur pays, c'est eux de mettre un bmol leurs
exigences, sinon le pays n'ira nulle part", a-t-il ajout.

Le CEP dclare n'avoir pas l'intention de modifier le
calendrier lectoral
Le porte-parole du Conseil Electoral provisoire a indiqu vendredi que l'institution
n'avait jusqu'ici aucune intention de modifier le calendrier lectoral.
Samuel Louis Jean a prcis que le 26 novembre est toujours maintenu pour la
ralisation des prochaines lections afin de respecter le dlai constitutionnel du 7
fvrier 2001.
Assurant que le prochain scrutiny sera credible, Samuel Louis Jean affirme que tous les
postulants bnficieront d'un traitement quitable.
Par ailleurs, une session de formation l'intention des membres des bureaux
d'inscription a commenc samedi dans les onze bureaux lectoraux dpartementaux du
pays. Les 12 mille employs des BI seront
forms sur les procedures d'inscription et l'utilisation du matriiel. Les inscriptions
concernent 800 mille nouveaux lecteurs, selon le CEP.
Le Conseil Electoral Provisoire a eu vendredi, une sance de travail avec les membres
des BED autour des prochaines tapes du processus lectoral.
Selon le porte-parole du CEP, Samuel Louis Jean, l'institution lectorale est satisfaite
jusqu'ici de l'tat d'avancement du processus.

4 personnel tues vendredi soir au carrefour de l'ancienne
Aviation
Quatre personnel ont t tues et 6 autres blesses vendredi soir lors
d'une fusillade au Carrefour de l'ancienne Aviation au bas de Delmas.
Les victims sont pour la plupart des passagers qui attendaient un "tap-tap" pour
regagner leur domicile.
Les auteurs de ces violence ont galement ranonn et brutalis des chauffeurs de
transport public et certain passagers.
Des blesss interrogs l'hpital gnral expliquent avoir t arrachs de la camionette
bord de laquelle ils se trouvaient par les individus arms.
Pour leur part, des tmoins ont fait tat de rglement de compete entire gangs arms.
D'autres encore indiquent qu'il s'agit d'actes de banditisme et de violence dlibre
visant semer le trouble et la panique dans le pays.

Situation des centres pnitenciaires du pays: insuffisance
d'agents dans les centres carcraux
La Coalition Nationale pour les Droits des Hatiens (NCHR) a public
cette semaine un rapport sur la situation gnrale des diffrents centres pnitenciaires
du pays.
Pour la priode allant de juin septembre 2000, ce document d'une quinzaine de pages
fait tat d'un nombre insuffisant d'agents dans les centres carcraux .
Suivant les normes pnitenciaires internationales, il faut un agent pour 4 dtenus alors
qu'en Haiti certain centres accusent un ratio ou chiffre moyen de 1 agent pour 20
dtenus.
C'est le cas pour la prison de Jacmel Viennent ensuite le Pnitencier national avec 1
agent pour 16 dtenus, Jrmie un agent pour 10 dtenus. Les autres prisons avoisiment
le standard avec 1 agent pour 6 dtenus.
Le rapport fait galement ressortir des problmes lis l'absence d'infrastructures dans
les prisons. Entre autres problmes, la NCHR cite l'absence d'eau, une alimentation
insuffisante, le manque d'aration et la surpopulation carcrale.
Concernant la situation juridique des dtenus, la Coalition crit que la faiblesse et
particulirement la lenteur de l'appareil judiciaire ont cr une situation de violations
flagrantes des droits des dtenus.
Ainsi, la grande majority des dtenus est en detention provisoire prolonge. Au
(voir En Bref... /9)






Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Page 3


1 HATI-CRISE I


Einaudi pourrait revenir ...


(Einaudi ... suite de la premiere page)
t tenue depuis qu'il a laiss Hati, il y a eu
beaucoup de conversations au niveau des "go-be-
tween" (intermdiares).
Et il a dit qu'il retournerait en Haiti s'il
recevait "quelques assurances spcifiques", mais il
n'a pas voulu prciser lesquelles.
"Une des raisons pour lesquelles je ne peux
pas tout simplement vous dire que j'y vais la semaine
prochaine est que je dois avoir un sentiment clair,
personnel et direct que les parties en cause sont
prtes atteindre un accord et que ce n'est pas un


pur produit de l'imagination ou une manoeuvre tactique
pour viter de porter la responsabilit d'un chec" a
prcis Luigi Einaudi.
Selon lui, Lavalas et les parties d'opposition ont
t capable de trouver des terrains communs sur des
proccupations vitales comme la violence politique, mais
les differences demeurent sur la question des lections
du 21 mai-proprement dite.
"La pire option" pour Haiti, selon le mdiateur
de l'OEA, serait de poursuivre le processus lectoral en
dpit du boycott. Ds lors, dit-il, la communaut
international abandonnerait Haiti son sort.


AFFAIRE DES COMMISSAIRES

Un citoyen amricain arrt
PORT-AU-PRINCE, 4 Novembre Un en Hati sous l'accusation d'avoir aid l'vasion de six
citoyen amricain d'origine hatienne a t arrt commissaires de police hatiens recherchs par le


/LA CRUISE SOMMAIRET
Einaudi pourrait revenir p.1
Rapport de l'Expert Indpendant Adama Dieng p.4
Le lourd silence des lections p.5
Affaire des commissaires:
un citoyen amricain arrt ...
2 des commissaires obtiennent l'asile en Equateur p.3
ANALYSE
Nationalisme et Patriotisme p.1
EDITORIAL
Hati la veille du 7 Novembre p.1
DIASPORA
Bataille sanglante pour l'hritage d'un Dr bigame p.1
SOCIETY
Sminaire de Hati-Med Dusseldorf p.9
Amos Coulanges Berlin p.9
La mmoire des morts honore p.ll
ARTS & LETTRES
Bilan d'activits du Thtre National d'Hati p.10
Refleksyon sou Jounen Kreybl 11
SPORTS
Dr Yves Jean-Bart, lu president de la FHF p.20
MONDE
Annes Clinton, un portrait de l'Amrique 8 ans aprs p.15
La cooperation cubano-venezulienne stimule par la visit
de Castro p.16


gouvernement hatien pour tentative de coup d'Etat. Les policies en
question se sont rfugis en Rpublique Dominicaine, territoire
frontalier d'Hati, disant craindre des reprsailles pour avoir refus
de participer une fraude lectorale.
Roger Alteri, 31 ans, est accus par les autorits hatiennes
d'avoir conduit les six officers de police hatiens travers la frontire
hatiano-dominicaine le 18 octobre dernier. Alteri est accus de
"complicit dans la fuite des commissaires accuss d'avoir foment
un coup d'Etat", a dclar le ministry de la Justice Camille Leblanc.


2 des commissaires

obtiennent l'asile

politique en Equateur

L'un des commissaires, Jean-Jacques Nau, est beau-frre
de Roger Alteri. Ce dernier, un hatien naturalis amricain, est
retourn au pays en 1995 et a travaill comme un investigateur special
sur une base contractuelle avec le gouvernement amricain.
L'Ambassade amricaine en Hati n'a aucun commentaire
au sujet de cette arrestation.
Les fugitifs ont voulu attenter la vie du Prsident Ren
Prval, du Premier ministry Jacques Edouard Alexis et de l'ex-
Prsident Jean-BertrandAristide, selon Grard Gilles, un des snateurs
appartenant Fanmi Lavalas lus en mai dernier.
Les commissaires ont rejet ces accusations. Deux d'entre
eux ont dclar la press dominicaine qu'ils ont d fuir par peur de
reprsailles ayant refus d'excuter les plans du parti d'Aristide pour
dtouner les rsultats aux lections lgislatives et municipales du 21
mai dernier, y compris en tirant sur des lecteurs.
Fanmi Lavalas, qui a remport 80 pour cent de tous les postes
qui taient en jeu, nie les accusations de fraude brandies par
l'opposition.
Celle-ci a dcid de boycotter les lections prsidentielles
et snatoriales partielles fixes au 26 novembre prochain.
La Rpublique Dominicaine a rejet une requte du
gouvernement hatien pour extrader les commissaires, qui sont au
nombre de 7, un autre ayant franchi dlibrment la frontire quelques
jours plus tard.
Mercredi on a appris que deux d'entre eux ont reu l'asile
politique en Equateur. Ce sont Didier Side et Fritz Gourdet, qui ont
laiss Santo Domingo mardi pour l'Equateur.
Le ministry quatorien des Affaires trangres, Heinz
Moeller, a annonc que les deux hommes bnficient de visas
temporaires de protection "tant donn qu'ils ont des proches par-
ents qui sont citoyens quatoriens."
Les autorits dominicaines sont la recherche d'une desti-
nation pour les cinq autres ex-commissaires.


FAX 221-0204 (24 heures sur 24)


Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme


103.3 FM, Port-au-Prince






Page4


LES EVENEMENTS


Mercredi 8 Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 4(


REMONTEE ALARMANTE DE LA VIOLENCE

Reporters amricains blesss Cit Soleil


AFFRONTEMENi
(Violence ... suite de la premiere page)
et Regine Venry tous trois des hatiens naturaliss
amricains. Jadesky rside Broward County, en Floride.
Ils taient en route pour une clinique et un
orphelinat Logane, l'ouest de la capital, quand
l'incident est survenu.
Les trangers sont rarement victims d'agressions
en Hati, mais la criminalit connait une nouvelle hausse
l'approche des lections du 26 novembre, o l'ex-
prsident Jean-Bertrand Aristide est donn comme favori
pour regagner la prsidence.
Vendredi soir, quatre personnel ont t tues et
six autres blesses lors d'une fusillade, galement
inexplique, au carrefour de l'ancienne Aviation au bas de
Delmas.
Les victims sont pour la plupart des passagers
qui attendaient un "tap-tap" pour regagner leur domicile.
Les auteurs de ces violence ont galement
ranonn et brutalis des chauffeurs de transport public et


'S ENTIRE MOVEMENT PAYSANS PAPAYE
R'T FANMI MIr AVAT A. Lavalas.


.L4 .L'.L"k l .I.Al .L.IrTI. V nk JL.A.."kJ
des passagers.
Des blesss interrogs l'Hpital Gnral
expliquent avoir t arrachs de la camionnette bord de
laquelle ils se trouvaient par les individus arms.
Ces violence survenaient 24 heures aprs des in-
cidents o au moins six personnel ont t blesses par balles
et coups de machette Hinche (Plateau Central)
l'occasion d'un rassemblement organis par le Mouvement
des Paysans de Papaye.
Parmi les blesss se trouve un frre du
coordonnateur du MPP Chavannes Jean-Baptiste,
Dieugrand Jean-Baptiste, et d'autres membres de
l'organisation paysanne.
Les dirigeants du MPP ont rendu les partisans de
Fanmi Lavalas, le parti politique de l'ex-prsident J.B.
Aristide, responsible des incidents.
Chavannes Jean-Baptiste a appel la population
de Hinche se mobiliser pour en finir avec le movement


Des vhicules appartenant au MPP ont galement
t incendis, ainsi que le domicile d'un membre de
l'opposition, Hbert Cerisin.
De leur ct, les responsables locaux de Fanmi
Lavalas font valoir que les incidents se sont products aprs
que l'un des leurs, Magot Pierre, eut t bless la machette
alors qu'il placardait des photos du candidate la prsidence
de son parti, Jean-Bertrand Aristide.
Le porte-parole de Fanmi Lavalas, le snateur Yvon
Neptune, a dnonc des scnarios-provocation visant
dtourner l'attention de la population.
Selon Yvon Neptune, il y aura d'autres provoca-
tions et d'autres montages, et il appelle le peoplee" ne pas
tomber dans le pige.
En tout cas, a averti le porte-parole, les partisans
de Fanmi Lavalas ne resteront pas les bras croiss face
ceux qui tentent de les empcher, par des moyens violent,
d'apposer des photos de leurs candidates aux prochaines
lections.


RAPPORT DE L'EXPERT INDEPENDENT ADAMA DIENG DE LA
COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME DE L'ONU

La problmatique du dcompte des rsultats
(un extrait du rapport envoy par le Secrtaire *u 2 1 M Parlement constate, le 11 janvier 1999, par le Pr
rai Kofi Annan aux membres de l'Assemble d u 2 1 M a Prval, celui-ci gouverne pratiquement par dcret.
raie) communaut international. des efforts ont t dploys pour la tenue des lectiol
prcisment la mise en place du Conseil electoral pro
"En toile de fond de cette violence verbale Le present rapport. que l'Expert indpendant (CEP). Cet organe compos de neufmembres a tl pro
que s'incruste une violence quoidienne faite de soumet l'Assemble gnrale examine le context d'organiser des elections en vue de pourvoir les s
ages, d'assassinats, de coups mortels, de sociopolitique, le systme judiciaire, la Police national d'org Snat,niser des la Chambre des dputs, aux coi
iolages. ce sombre tableau vient s'ajouter la misre hatienne, la cooperation international, le droit administration ds sections communales, aux ce
appe les couches les plus dfavorises, qui ont tant l'ducation, le droit au dveloppement dans les zones municipaux, aux assemblies des sections communal
rt et continent souffrir des difficults d'accs la rurales, les droits de la femme, la question carcrale et pour assemblies municipales et dpartementales, aux c
au logement, l'ducation, et last but not least, accs terminer un hommage au journalist et dfenseur des droits dpartementaux ainsi qu'au conseil interdpartemei
stice, au droit, en un mot aux services juridiques. Ce humans, Jean Dominique. CEP a-t-il pu garder jalousement sa crdibilit
-es populations qui doivent tre la preoccupation Contexte sociopolitique objectivit et son impartialit pour la tenue des h
re de l'ensemble des acteurs, y compris ceux de la Il faut observer que depuis la caducit du (voir Rappo


Monocotura \
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


Largest Showroom, 1.s5ox13.

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse & Inventory .75 s/f
\< .75 s/f


*alhroomllilesluarblelAccessories


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.



3306 N.W. 79th Avnue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


gnr
Gni

politic
braqu
cambri
qui fra
souffe
sant,
la ju5
sont c
premi


sident
Certes
ns avec
visoire
charge
kges au
inseils
onseils'
les, aux
onseils
ital. Le
:, son
sections
ort /7)


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days (October 25-November 25,2000)







Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Page 5


ANALYSE


Nationalisme et


(Analyse ... suite de la premiere page)
aprs le renversement du tigre des Balkans dans des
lections dmocratiques don't il a tent au dernier moment
d'viter l'issue fatale, la Yougoslavie a dj retrouv sa
stability et le respect des autres nations.
Pourtant on vient de loin. Quel autre pays, en
dehors de l'Irak, a connu le dchainement des missiles de
toutes les puissances occidentales runies. Le Kosovo ne
date que d'une anne. Mais voici que le changement de
pouvoir Belgrade provoque une total renaissance, celle
d'un people que la mgalomanie d'un homme a pu pousser
hier tous les excs, don't le plus honni de tous: la purifica-
tion ethnique, mais un people qui avait autrefois marqu
l'histoire. La Serbie a rsist hroquement au nazisme (
ct d'une Croatie pro-allemande). D'o les liens de
Belgrade avec Moscou.
C'est le mme people qui s'est ralli autour du
tyran hier quand la patrie tait martele par les missiles
Tomahawk occidentaux, comme il y a un demi sicle face
aux divisions Panzer allemandes, qui maintenant se lve
comme un seul homme pour mettre fin un rgne dment.
Mais c'est en mme temps pour dire aussi non aux puis-
sances occidentales qui, dans leur dsir de revanche,
rclament que Milosevic leur soit livr pour tre jug pour
crimes de guerre devant le Tribunal pnal international
(TPI). Pour l'homme de la rue yougoslave, c'est au people
yougoslave que Milosevic a fait le plus de tort, aussi s'il
doit tre jug, ce sera par la Yougoslavie.
L'occident ne peut que se dcouvrir devant tant
de dignit et surtout tant de cohsion face au dictat extrieur.

L'Hatien est-il un nationalist ou un
patriote? ...
Aussi nous vient-il l'esprit cette interrogation:
nationalism et patriotism, est-ce pareil?
Ecoutons le Petit Larousse:
Nationalisme: "1) Doctrine qui affirme la
prminence de l'intrt de la nation par rapport aux intrts
des groups, des classes, des individus qui la constituent.
2) Mouvement politique d'individus qui veulent imposer
la prdominance de la nation laquelle ils appartiennent
dans tous les domaines."
Patriotisme = "Amour de la patrie."
Patriote = "Qui aime sa patrie, qui s'efforce de la
servir."
Les mots patriotism et patriote sont donc plus
vidents, plus lumineux, sans dtour.
D'o question: l'Hatien est-il un nationalist ou
un patriote?
Est-il aussi patriote qu'il se proclame nationalist,
et pour un oui ou pour un non?
Avant de proclamer qui veut l'entendre qu'il est
un nationalist, est-on sr que l'Hatien est un patriote?
L'Hatien lui-mme est-il sr qu'il est un bon patriote?
Comme on le voit dans leurs definitions
respective, le mot nationalism, contrairement
patriotism, a une lourdeur politique ... Tandis que le
patriotism ne fait pas dans la grandiloquence. C'est le sen-
timent natural qui anime tout un people face un dfi. Ce
dfi peut tre une aggression arme de l'extrieur. Mais il y
a d'autres dfis plus courants, mais pas moins graves,
auxquels un people peut tre confront (la misre noire, la
dpendance conomique, tout affront son honneur, la
menace d'clatement, une crise politique qui condamne la
nation une quasi-disparition, une dcadence gnralise,
la dmission des lites) ...
Le people yougoslave semble avoir eu faire face
tous ces dfis en mme temps, comme un film en acclr

Et miracle, en communion total avec de
nouveaux dirigeants, il semble soudain capable de les
reliever tous.
Y compris la responsabilit morale pour tous les
malheurs que la Yougoslavie a pu provoquer chez des
voisins au course de ces dernires annes sous la conduite
d'un homme domin par sa folie des grandeurs ...
Les occidentaux, y compris le Vatican, ne nous


Nom


ont point habitu reconnaitre leurs t
plus tard. Exemple, la traite des noir

Peut-on dire que l'E
patrie et qu'il s'efforce de la
Aussi, force est de se r
l'Hatien, en comparison, est-il un
Peut-on dire, pour reprendr
Larousse, que l'Hatien "aime sa pa
de la servir"?
Et que plus il a les moyen
plus l'Hatien lui manifeste aussi
conomiques. Moyens politiques.
Toutes sortes de moyens, s'entend.
Rien n'est moins sr ...
Contrairement la dfiniti
("Nationalisme: Doctrine qui affirm
l'intrt de la nation par rapport aux
des classes, des individus qui 1
nationalism de l'hatien ne vise-t-il
prminence des intrts d'un group
classes) sur l'intrt de la Nation? ...
Ce n'est srement pas i
nationalism est depuis toujours
vocabulaire politique hatien. Utilis
du spectre politique. Bref, un vrai fo

Tout chavira partir

Mais cela n'a peut-tre pas
Nous avions eu aussi no
politicians gentlemen-farmers, s'oc
jardin, leur region, leur ville, leur i
affaires politiques. Ou plus prci
publiques.
Nous leur devons le grand
nombre de nos chefs-lieux de provi
tout dbut du sicle dernier ...
Antnor Firmin ne fut pas
nationalist, mais aussi un patriote qi


Patriotisme !
:orts, sinon des sicles national ("De l'galit des races humaines") ...
rs ... Mais tout chavira partir de l'Occupation (1915-
1934). La centralisation mit fin aux progrs entams sous
latien "aime sa la rgionalisation. C'est la Rpublique de Port-au-Prince
servir"? ... de plus en plus tourne vers l'extrieur au dtriment du
eposer la question: pays rel. Victime de cette mme culture du superficiel, le
bon patriote? nationalism devient une dfroque; ou comme dit le Pyram
e la definition du Petit de "Plentt": "Yon vye valiz kanni, pou ti krik ti krak se
atrie et qu'il s'efforce atandi ke, je demand la pawl" ...
Papa Doc dut envelopper son nationalism dans
is de servir sa patrie, les restes (dj plus trs beaux bien sr) de l'estimisme. De
son amour? Moyens plus en plus rduit une peau de chagrin, le nationalism
Moyens intellectuals. de Baby Doc se limita au primtre du "ranch", quelques
hectares au nord de la capital, le Versailles du rgime!
Mais on n'avait encore rien vu. Pour combien de
ion du Petit Larousse nos leaders aujourd'hui encore, le nationalism va-t-il au
ne la prminence de de-l de "la prminence des intrts de leur simple personnel
intrts des groups, sur l'intrt de la nation"? ...
la constituent"), le Et mme quand on a le soutien de toute une popu-
pas plutt assurer la lation, on n'est pas toujours immunis contre le risque que
ipe (pas mme d'une la coterie l'emporte sur la majority, les courtisans sur les
partisans ...
un hasard si le mot
si rpandu dans le Un pays bni ...
s d'un bout l'autre Pourtant, la lumire de cette actualit prise en
urre-tout ... bloc, Hati demeure un pays bni des dieux ... Aucune des
difficults de cohabitation d'une Yougoslavie partage entire
de l'Occupation une Serbie de religion orthodox, une Croatie catholique,
des Kosovars musulmans et autres. D'o Sarajevo, Bosnie,
toujours t ainsi. Kosovo ...
s Thomas Jefferson, Ni les ouragans ethniques que vient de frler la
cupant autant de leur Cte d'Ivoire avec un nord musulman, et un sud animiste
dpartement, que des et chrtien.
sment, des affaires Et pourtant, l'heure o Hutus et Tutsis
s'embrasseront, il y a fort parier que les parties hatiennes
advancement pris par continueront comme aujourd'hui s'entrgorger de plus
nce sur la capital au belle.
Et le pays, plus que jamais aussi, de demeurer un
seulement un grand scandal, le scandal de l'hmisphre occidental.
ui a dfendu l'honneur Haiti en Marche, ler Novembre


Le lourd silence des Elections
PAR FRANTZ DOUYON la salinisation progressive de la plane du Cul-de-sac
dont on 4puise la nappe phrdatique.


Les ds sont jets, les lections prsidentielles
sont dfinitivement et officiellement prvues pour le 26
novembre 2000. Le pouvoir semble dtermin les
raliser, tout au moins dans ses prises de positions
verbales, sans que l'on sache cependant, avec certitude,
s'il a les moyens de ses
vellits.
L'Opposition quant
elle, semble brusquement se
terrer dans un quasi mutisme
rsign qui n'est pas sans
inquitude, alors que le parti EXCEL]
Lavalas semble se diriger en-
core une fois allgrement,
peru comme tel dans les
couches chimriques, vers un I1 1
plbiscite, qui lui aussi, se
prte une rflexion morose
qui doit d'ailleurs hanter, je Sup erfi(
devine, les hautes instances
dcisionnelles.
Pendant ce temps-l,
en ce 21me sicle, Port-au- A ve
Prince, la capital, est
toujours en pleine noirceur, P
avec une moyenne de 2 3 P rix
heures d'lectricit par jour.
L'eau courante a
presque cess d'exister la CONTACT
capital, l'approvisionnement E A
se fait dsormais au prix de


Le tlphone fonctionne de faon capricieuse,
parfois, elle est pratiquement absente en dehors de la
capital.
Le pays ne produit plus, la balance
(voir Silence / 8)
1


SVENDRE


LENTE OPPORTUNITY


able de 1004.30 m


cie Terrain de 5012 m


nue N et Rue 6


trs Intressant


'EZ LE 256-5751 / 558-1044


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Renouvellement


Nouvel Abonn


Adresse


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


0
o
O3


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


-J


1 1 L


..Mool


1




Page6


SUR DEMAND GENERAL !


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


~94t#e1~9, t4e ddao54/


Miami


-Port-au-Prince


-Miami


Tous les jours (Mardi except)


Dpart MIA 8:00 am Arrive PAP 9:50 am


Dpart PAP 10:40 am -


Arrive MIA 12:35 pm


Pour information et reservations,
contactez votre agence de voyage ou Air ALM

-800-327-7230 (USA)
www.airalm.com


1







Mercredi 8 Novenibre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 40


Page 7


1 DIASPORA


Bataille sanglante pour l'hritage d'un Dr bigame


(Dr bigame ... suite de la premiere page)
soeur. Celle-ci a chapp miraculeusement la mort.
L'un des 2 prsums tueurs gages a t arrt
peu aprs. Il s'agit de Alexandre Exama, 19 ans, habitant
Newark. Il a t apparemment pingl alors qu'il avait
perdu son chemin en tentant de fuir les lieux de l'attentat.
Le second, Marvin Gedin, 20 ans, un rcidiviste
en libert sur parole, a t arrt jeudi.
Aly Dominique aurait promise aux deux hommes
$10.000 en change de l'assassinat de sa belle-soeur.
Aly Dominique a t libr temporairement aprs
paiement d'une caution de $500.000. Son avocat proclame
son innocence; Aly Dominique n'tait pas sur les lieux
de l'attentat, soutient l'avocat.
La victim, Eliette Dominique, 56 ans, a reu
trois balles alors qu'elle laissait sa maison pour se rendre
son travail l'hpital, elle est infirmire en soins
intensifs.
Elle s'est traine pour retourner dans la maison
et pour s'crouler devant ses deux enfants en bas ge.
Depuis son lit d'hpital o elle est soigne pour
ses blessures, Eliette Dominique a dclar en apprenant
l'arrestation de Aly Dominique: "Je suis trs heureuse qu'il
ait t pris ... Je savais que c'tait lui."
Selon la police, Aly Dominique aurait mont le
complot pour pouvoir obtenir le contrle de l'hritage de


son frre, Jean-Claude Dominique, mdecin Kings County
Hospital, mort l'anne dernire dans un accident de la cir-
culation.
Il va apparaitre que le Dr Jean-Claude Dominique,
g de 50 ans au moment de sa mort, avait pous 2 femmes,
sans divorcer de la premiere.
Les deux pouses sont Eliette Dominique, et Marie
Betsy Dominique.
Aprs la mort, la guerre se dclara entire les deux
veuves pour savoir qui devrait toucher l'assurance-vie et
obtenir le contrle de l'hritage du dfunt.
La famille Dominique se mit du ct de la second
pouse, Marie Betsy Dominique, contre la premiere pouse
Eliette Dominique.
Celle-ci dit que la famille lui inspirait une peur
bleue ...
"Chaque fois que je sortais dans la rue, je
tremblais. J'avais toujours l'impression d'tre suivie"
dclarait Eliette des amis.
Elle n'avait pas tort. Lundi, deux tueurs gages
ouvraient le feu sur elle, la touchant la tte et la main
droite. Elle n'eut que miraculeusement la vie sauve, selon
la police.
Selon Eliette, la belle-famille considre Betsy
comme la femme lgitime parce que celle-ci vient de la
mme ville qu'eux en Hati.


RAPPORT DE

La problmatique
(Rapport ... suite de la page 4)
conformment aux principles du pluralisme dmocratique?
Si on en juge partir de la controversy qui a suivi
le droulement du scrutiny du 21 mai 2000, rien n'est moins
sr. Toutefois, il sied de moduler ce jugement. En effet,
en juger par les dclarations et rapports de divers
observateurs, les lections se seraient droules dans des
conditions optimales de transparence et de libert, avec un
taux de participation assez lev compar aux scutins
prcdents depuis 1990. Il n'y a pas eu pratiquement la
moindre bavure policire; aucun policies n'a t dnonc
pour avoir empch des citoyens d'accomplir leur devoir
lectoral. D'aucuns ont mme affirm que la police a palli


L'EXPERT INDEPENDENT ADAMA DIENG

du dcompte des rsultats du 21 Mai


les faiblesses d'lectricit, ses locaux ont servi d'espace de
dpouillement sans la moindre interference.
Il est vrai que cet tat de choses a t utilis pour
dnoncer une forme de politisation de la police, pour ne
pas dire une immixtion frauduleuse de l'appareil policies.
De l'avis de l'Expert, le jugement de nombre d'observateurs
a t quelque peu htif. Aucune des missions d'observation
n'a eu dnoncer, au soir du 21 mai, des fraudes massive
de nature affected la sincrit du scrutiny. Plus tard,
l'opposition devait dnoncer le pouvoir Lavalas pour
utilisation de commandos arms et de la Police national
aux fins de viol du suffrage des citoyens. Ils ont fait tat
d'urnes vol6es ou substitutes par d'autres pralablement


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!


Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278
629 N.E..125 St. 892-6478.
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800
Fort Lauderdale
28 West Sunrise Blvd 524-1574
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave 946-4469
Orlando
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245
Massachusetts
Mattapan 508 River Street (617)298-9366
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448
New York
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
Church 2825 Church Ave (718)693-3798
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
Washington
835 Juniper Street Tl 202-722-4925
Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Hati
Rue du Centre # 175
Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pour toute information, appelez Toll Free
1-800-388-3875 (Floride)
1-800-427-2622 (New York)


506 11th Ave N. (941) 435-3994
Immokalee
1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
Fort Mvers
2219 Fowler St L(941) 461-0343


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une some pronto pronto,
faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir immdiatement au destinataire
vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !


remplies, d'intimidation par les armes en vitant toute ef-
fusion de sang, de dcomptes sans contrle de mandataires,
de faux procs-verbaux, de bulletins annuls et de candidates
terrorists ou dtenus.
Cette situation nous conduit rappeler que
l'observation d'une election ne se limited pas la seule
journe lectorale;.elle doit s'taler, tout au moins, de la
priode de champagne lectorale la proclamation des
rsultats provisoires. En tout tat de cause, il aura fallu
attendre l'intervention de l'Ambassadeur Orlando Marville,
chef de la mission technique de l'Organisation des tats
Amricains (OEA), contestant la mthode de calcul des
siges de snateurs utilise par le CEP. Ds lors, la
controversy a port essentiellement sur cette question
d'arithmtique d'une importance majeure au regard des
exigences du suffrage universal. Il n'empche que le CEP
a dcid de faire prvaloir son interpretation s'appuyant
sur la mthode de calcul de pourcentage applique et
accepte lors des lections de 1990, 1995 et 1997.
En consequence, il a proclam les rsultats
dfinitifs qui donnent la majority au parti Fanmi Lavalas.
L'opposition a unanimement rejet ces rsultats et la mis-
sion d'observation de l'OEA a persist sur sa position selon
laquelle le mode de calcul adopt par le CEP pour les
snatoriales n'tait pas conforme la loi lectorale. Tout
en reconnaissant le bien-fond de la position de l'OEA,
l'Expert reconnat la difficult qui s'est pose aux membres
du CEP lorsqu'il s'est agi de calculer une majority en cas
d'lection sige unique dans un dpartement o deux voire
trois siges snatoriaux taient combler.
Ils ont opin que ce mode de calcul, excluant
l'lection au premier tour d'un candidate pour lequel
l'ensemble des lecteurs aurait vot, rvlerait une certain
faiblesse de la loi lectorale, lorsqu'il y a plus d'un sige
pourvoir par dpartement. Dans le souci d'liminer le plus
possible l'ampleur de la distorsion cause par les votes
fictifs, ils ont, dans le cas d'lection pour deux siges dans
un dpartement, dcid de totaliser les votes obtenus par
les quatre candidates ayant obtenu le plus de voix, de diviser
ce total par deux et de dterminer si l'un d'entre eux avait
une majority sur la base de ce calcul. Se fondant sur le
prcdent des lections de 1990 et 1995 (mthode qu'aucun
candidate n'avait conteste), le CEP a jug que la rgle de
50% + 1 pour une victoire au premier tour de scrutiny
(voir Rapport / 8)

KASSAV
et tous les Matres du ZOUK
Jocelyne Broard
l'Ambassadrice du ZOUK
ZOUK-LA SE SEL MEDIKAMAN NOU
Olivi Musique
Tel. (514) 525-3066
FAX (514) 525-1762


Mais tel n'est pas l'avis d'un juge de Nassau
County qui, il y a trois mois, concluait que le marriage du
Dr Jean-Claude Dominique avec Marie Betsy Barlabier
tait bas sur de faux papers de divorce.
Selon le detective de Nassau County, Andrew Fal:
"On nage en plein soap opera."
Eliette et Jean-Claude Dominique se sont maris
en 1980.
C'est Eliette qui s'occupa de faire venir le jeune
homme aux Etats-Unis. Il obtint un job dans un hpital et
commena grimper l'chelle du succs.
Mais deux ans aprs, le docteur pousait
secrtement son amour d'enfance. Marie Betsy Barlabier
l'avait suivi aux Etats-Unis depuis leur ville natale, St
Louis du Nord.
Le Dr Jean-Claude Dominique vivra ainsi entire
deux pouses: Eliette Dominique, habitant Baldwin Har-
bor, New York; et Betsy Dominique, Irvington, dans
l'Etat voisin du New Jersey. Eliette Dominique ne
sut jamais rien de l'existence de sa rivale, jusqu' l'accident
du 30 avril 1999. La voiture du docteur fut tlescope par
une voiture vole don't le chauffeur essayait de prendre la
fuite.
Evidemment, la bigamie est un crime aux Etats-
Unis. Le dfunt Dr Jean-Claude Dominique l'aura chapp
belle. Par contre, son frre Aly Dominique a t apprhend
lundi dernier pour "tentative d'assassinat."






Page8


REFLEXIONS


Mercredi 8 Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 40


Le
(Silence ... suite de la page 5)
commercial est dficitaire de faon
chronique, le pays imported tout, son
sucre, son riz, sa viande, mme le citron
vient actuellement de la Dominicanie.
L'exode rural continue grossir
les bidonvilles qui sont de vritables
bombes biologiques retardement, foyer
permanent de dlinquance, source
potentielle d'pidmie aux proportions
catastrophiques tant l'insalubrit y est
flagrante.
Les voies de communication
routires sont en grande parties dfonces
et lamentables partout dans le pays, la
meilleure faon de se rendre Gonaves
partir de Port-au-Prince est de prendre
l'avion destination du Cap pour ensuite
rebrousser chemin par la route.
Le taux d'analphabtisme se


lourd silence des Elections


maintient environ 80%.
Le revenue moyen annuel par
habitant est valu 400 $.
L'esprance de vie n'est que de
54 ans.
Les trois pays les plus pauvres
au monde sont la Somalie, l'Afganistan
et Hati.
Le pays est devenu une plaque
tournante du traffic international de la
drogue. Il est admis que 14 tonnes de
cocaine transitent actuellement par Haiti
en route vers Miami.
On pourrait continue
prolonger presque ad infinitum cette liste
macabre de statistiques tristement
loquentes et les rendre encore plus
hideuses en y ajoutant une comparison
avec nos voisins de la Carabe et de
l'Amrique latine.


Et pourtant, tout le monde joue
l'autruche. Tout se passe comme chez
Mme la Marquise. Le pays est malade, le
pays se meurt et Csar se tait. Les trois
quart des enfants du pays souffrent d'un
certain degr de malnutrition, la
mortality infantile est de 150 pour 1000.
Ils meurent de ttanos nonatal, de
rougeole, de pneumonie, de diarrhe, de
malaria, de typhode, de malnutrition !
Et Csar se tait !
On se demand avec effroi com-
ment gouverner le pays en presence de
l'hostilit dclare de la communaut
international qui finance une bonne
parties du budget national ? Et Csar se
tait !
L'inscurit, sous toutes ses
formes, loigne les capitaux trangers et
fait fuir, dans un-sauve-qui-peut, une


RAPPORT DE L'EXPERT INDEPENDENT DE LA

COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME DE
(Rapport ... suite de la page 7) tion de la loi. Cela dit, il est regrettable que rsoudre, le plus rapidement possible
exprime dans la loi lectorale, applicable la position de l'OEA ait t porte sur la difficults telles que celles dcoulan
pour les dputs, ne prvaut pas pour le cas place publique avant mme que le CEP diverse interpretations de la loi lct
o il faut remplir plus d'une vacance prenne connaissance du contenu de la lettre et pour renforcer davantage la dmo
snatoriale dans un dpartement. que lui aurait adresse M. Marville, chef en Hati.
L'Expert est d'avis que le CEP de la mission de l'OEA en Hati. Il faut esprer que l'ensemb
n'a pas fait une application strict de la loi Fort heureusement, le Conseil acteurs apporteront leur appui au succ
lectorale du 19 juillet 1999, en ses articles permanent de l'OEA, par sa resolution du cette mission de l'OEA. Mais le plu
53 et 64. Le "jugement" du CEP relve 4 aot 2000, a dcid d'accepter l'invitation portant est que les uns et les autres sa
davantage de l'quit que du droit. du Gouvernement hatien et d'envoyer une que ce qui les unit est de loin plus i
D'ailleurs, il resort de la mise au point du mission conduite par le Secrtaire gnral tant que ce qui les spare. cet
CEP date du 30juiin 2000 que le CEP, seule de l'OEA et comprenant une representation l'Expert ne peut que faire sienna
autorit investie du pouvoir d'appliquer la du group des Amis du Secrtaire gnral declaration de Micha Gaillard, un cai
loi lectorale, a, de bonne foi, cherch une des Nations Unies. Cette mission aura pour de l'Espace de concertation:
mthode se rapprochant le plus possible de mandate d'identifier, ensemble avec le
l'esprit de la loi. Existerait-il un organe de Gouvernement hatien et les autres secteurs C'est dans la capacity de nos
recours que ce dernier aurait probablement de la communaut politique et de la socit politiques, conomiques, sociales etn
annul le "inoement" du CEP nour viola- civil, les options et recommendations pour rales se dd


Anu


e, les
it des
orale,
cratie

le des
;s de
s im-
chent
mpor-
gard,
ne la
ididat


lites
o 0 -
asser


que nous pourrons
ensemble faire
d'Hati ce que
sparment nous
disons, semble-t-il,
tous dans notre coin:
vouloir et lutter pour
un pays o il fait bon
vivre. Pour y arriver,
il e s t
ncessaire de trans-
journe former nos valeurs,
rs Haiti, attitudes et
tus jusqu' comportements
Sj d'exclusion
t au Canada d'excusio
au Canada et guerriers en
valeurs, attitudes et
aine des comportements
t le No.1 d'inclusion, de
ntaires, solidarity, de com-
ain. prhension entire les
groups et individus.
itionne tous C'est toute
a mauvaise la problmatique de
.s 12 hrs. la culture dmocra-
tique don't le deficit
en Hati doit tre
i combl pour restituer
aux populations
hatiennes leur pleine
dignit.


parties des classes instruites attires par
la complaisance profiteuse des
ambassades locales. Et Csar se tait !
Tous ces problmes chroniques
normes qui rclameraient une interven-
tion gouvernementale active et soutenue,
une mobilisation national de toutes les
resources humaines ne sont voqus
nulle part et ne font l'objet d'aucune dis-
cussion publique en cette priode
lectorale. Il n'existe aucun project connu
pour une amlioration de la situation car
Csar se tait et il n'est mme pas
interpell Et le people bamboche en
apparitions carnavalesques priodiques,
sur command!
Quand donc s'arrtera cette
farce macabre, ce mpris pour les intrts
suprieurs du pays dj si avili, ce jeu
cynique de chaise musical pour le
pouvoir que procure fauteuil prsidentiel
d'ailleurs si dvaloris ?
Csar se tait, ce mutisme
coupable pse lourd, ses consequences
sont incalculables et imprvisibles. Le
people bamboche, mais il demandera des
comptes, comme d'habitude Jours de
colre et de dchoukages que ces jour-l,
o certain y laisseront leur peau tanne.
Et le pays semble condamn un
perptuel recommencement....
FRANTZ DOUYON, Montral







a* M -P
e





*M p o e.


"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"

4 -M
a* - a 0



















Qm M
___


BARBEIRI


Jean-Wood Julien
Educator/Designer
_ylist Since 1976


BEAUTY SALON WChore!

!10Oi DESIGNERCUT
First time customer only. Reg. 12.50
SCCONDITIONING
SFRE TREATMENT
1 With thie coupon

305-940-9O70
15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
N. Miami, FL 33162


PTelen Tt
la pice de FRANKETIENNE
est en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
sur video cassette
Pour Information: (514) 862-3503







Mercredi 8 Novembre 2000
Tt.mni Kr.he V 1' YTV MTNo Afl


Page 9


SOCIETY


Sminaire de Hati-Med Disseldorf


CES FEMMES QUI PORTENT HAITI SUR LE DOS


Les femmes hatiennes qui portent Hati sur le
dos, aussi bien sur le plan de la famille qu' celui de
l'conomie, cette majority silencieuse, oublie, a t mise
au premier plan au course du sminaire annuel qu'organise,
toujours un samedi d'automne, Hati-Med. C'tait le 21
octobre dernier Disseldorf.

Cette fois, on n'a pas trop thoris, comme l'a
d'ailleurs annonc Veronika Kleinsimlingshaus, directrice
de Hati-Med, cette organisation humanitaire compose
de mdecins allemands et haitiens. En effet, on a pos le
problme des femmes la conscience de tous, sans trop
prtendre y trouver un remde immdiat. Quand on couted,
par example, Wooslne Vangin, une brillante femme
Ingnieur en nergie lectrique, le drame des Hatiennes
est multidimensionnel. Ce qui fait que pour le rsoudre, il
faudrait s'attaquer plusieurs domaines. Celui du droit
par example, qui discrimine la femme dans le marriage.
Celui de la formation laquelle elles n'ont pas accs. Pareil
pour la sant don't elles ne disposent pas. Au niveau de
l'conomie, o elles jouent un rle actif, elles sont sur-
exploites. Sans computer que sur le plan strictement
politique, elles sont sous-reprsentes et marginalises. Le
cas des "restavk" a t aussi mis en exergue, avec son lot
de misres et d'humiliations, ce qui pose, ici, un problme
socio-politique, conomique et autres. Le problme n'est
pas simple. Surtout si on passe en revue toute la game
des femmes, celles qui subissent la violence dans la famille.
Ou les "Madan Sara", quand on veut mettre l'accent sur le
rle conomique actif des femmes.

"Chercher la vie"
Toute cette misre au pluriel peinte avec une
precision dconcertante par Vangin culmine au sauvetage
individual. Le dpart. Les femmes qui fuient la champagne
pour la ville, esprant trouver une place au soleil Port-


Par Graldine Thard
au-Prince. Celles qui quittent Hati pour des cieux plus
clments en terre trangre, o elles n'arrivent pourtant
pas prendre non plus pied. C'tait le thme d'une autre
Hatienne dans la diaspora en Allemagne, Natacha
Silbersdorf. En Allemagne non plus, la vie n'est gure rose
pour ces immigres qui n'arrivent presque jamais
s'intgrer.
Vu sur cet angle, le film de Claudette Coulanges
"Chercher la vie" peut tre considr comme la defense et
l'illustration, aussi bien au sens propre que figure, des tribu-
lations de ces femmes haitiennes aux prises avec un rel
aussi prcaire qu'hostile. Mettant en scne deux femmes
qui battent de l'eau pour en faire du beurre une ouvrire
et une vendeuse de nourriture ce film, le premier de la
jeune cinaste, montre mieux que n'importe quelle thse
la ralit, de la manire la plus crue possible. Cette ralit
qui est le lot de la majority de la population, dpourvue de
tout, sauf du courage et de la volont de changer, leur
manire et avec les moyens du bord, leurs destines. Sans
trop y parvenir, les structures indispensables faisant dfaut.
En guise de vivre, elles survivent. Sur cette toile de fond
tisse avec clat par Coulanges est mis en filigramme le
grave problme de carence de production locale, sinon
provoque du moins aggrave par l'importation grande
chelle de marchandises trangres, surtout en provenance
de Miami, qui font une concurrence dloyale aux products
locaux.

La soire des surprises
En marge de ce sminaire, des surprises
cependant. Une premiere attendait Mme Dr. Elinor Filhrer,
qui, avec son poux, s'engagent depuis quelques annes
pour la promotion de la sant en Hati. Hati-Med l'a


AMOS COULANGES A BERLIN


Invit par l'Ambassade d'Hati en Allemagne, le
guitarist Amos Coulanges a brill sur la scne berlinoise
en prsentant, le 20 octobre dernier, l'Institut ibro-
amricain (1) des oeuvres varies, les unes aussi
sublimement interprtes que les autres...

Dire que Coulanges a failli ne pas venir Berlin
cause d'un impromptu et dsagrable torticolis qu'il s'est
tap en se cognant malencontreusement contre un dossier
en bois. Les mdicaments aidant, il a quand mme pu
prendre l'avion, ce vendredi, avec un pltre au cou. Au
grand soulagement des organisateurs.
Un concert russi. Avec un rpertoire exquis et
vari, compos d'oeuvres europennes, latino-amricaines
et hatiennes. Toutes interprtes avec la mme virtuose.
Les variations sur l'air de la "Flte Enchante" de F. Sor
taient sublimes. Splendides aussi taient les interpretations
de l'oeuvre de Guiliani, "Adagio". Mme chose pour le
"Tango" de Pujol, la "Valse No. 4" de Barrios, sans oublier
"Asturias" de Albeniz et "Adieu Foulard", la superbe pice
antillaise que Coulanges a rinterprte ceci pour le ct
europen, ibrique et latino-amricain.
Puis aprs c'tait l'atterissage, tant attend, sur la
terre hatienne. Avec une interpretation de F. Cassus, que
Coulanges aime bien; ce compositeur figure presque
toujours sur son rpertoire.
Aprs l'entracte, au plus grand ravissement du
public, surtout hatien, on a eu droit ses clbres
,,Hatiennesques", morceaux qu'il a lui-mme composs
sur des airs hatiens connus. Coulanges a ensuite interprt


Maison Vendre


Port-au-Prince, Haiti
Quarter Bois-Patate (Canap-Vert)









5- C;


5 autres morceaux don't la clbre berceuse "Dodo Titit"
et la "Balancelle" ainsi que d'autres chansons populaires
connues tels que "Yoyo" ou "Nan Fon Bwa". C'est, tous
comptes faits, la parties du rpertoire la plus applaudie, en
raison de la nostalgic que ces interpretations soulvent chez
le public haitien et aussi du dsir d'exotisme musical
enregistr du ct des spectateurs allemands et trangers.
De toutes parts, la satisfaction tait au rendez-vous.
Coulanges n'a pas rat son coup de scne malgr un cou
endolori.

"Sans son gypse"
Le lendemain, la journe annuelle de Hati-Med
(2) Disseldorf, Amos Coulanges tait, une fois de plus,
l'honneur. On l'a prsent comme le compositeur du film
de sa cousine Claudette Coulanges ,,Chercher la vie", qui
doit paratre en Haiti au dbut de l'anne prochaine. la
fin du sminaire, c'est encore Coulanges qui a cltur la
premiere parties du programme en interprtant une berceuse
haitienne qui voque les tribulations des mres esseules
don't les maris sont parties en Rpublique Dominicaine. Le


E n Bre f ... (suite de la page 2)
pnitencier national qui
hberge 2238 dtenus, 2002 d'entre eux, soit un
pourcentage de 89,45% sont en dtention preventive.
Autrement dit, seulement 236 de ces dtenus sont
condamns par un tribunal. La prison de Fort National
remporte la palme dans cette catgorie avec 93,86% de
dtenus (femmes et mineurs) en dtention
prventive.


1~


Superficie terrain:
950 m2
Surface logement:
250 m2
Maison tage en bton
Grande cour avec jardin
trs bien distribute
Clture de scurit en
bton arm
Excellent pour
habitation familiale ou
profession librale
Contacter Mr.Dracis
au tl:(514)684-1364
entire 18h et 22h.


y'
~ 4 ~it~ -
kJ4~ I
-"'-'t

.- *,


:i.-~ '~~*


thme de la chanson tombait pic, puisque ce sminaire
portait justement sur les problmes socio-conomiques et
autres auxquels les femmes haitiennes sont confrontes au
quotidien. Amos a fait d'une pierre deux coups: cette chan-
son qu'il a interprte tait, en fait, destine une Alle-
mande, Mme Dr. Fthrer, que Hati-Med a distingue cette
anne pour son bel engagement envers la cause haitienne
au niveau de la sant. Toujours est-il que tout est bien qui
finit bien : le concert a t bon, la musique a plu et Amos
Coulanges est retourn au bercail. Sans son inesthtique
gypse mais avec son ternel sourire et surtout sa guitar
magique...

Huguette Hrard

Notes:
(1) Le plus institute europen spcialis sur
l'Amrique Latine et les Caraibes
(2) Organisation humanitaire compose de
mdecins hatiens et allemands


Viennent ensuite les prisons de Fort Libert avec
77.31%, Grande Rivire du Nord 77.14%, Jacmel
75.56%, Cap-Hatien 74.78%, Port-de-Paix 63.95%.
Au chapitre des recommendations, la NCHR prne la
creation au niveau des prisons de mcanismes
devant garantir le respect effectif des droits des
prisonniers.
Les dirigeants de la NCHR souhaitent que les autorits
judiciaires visitent rgulirement les centres de
dtention placs sous leur jurisdiction et facilitent le
jugement des prvenus en dtention preventive.
L'organisation rappelle aux agents de l'Administration
pnitenciaire national (APENA) que leur mission
consiste surveiller les dtenus.
La NHCR recommande que les dossiers des dports
soient traits avec transparence et dans le respect de
la loi et que l'tat hatien amnage des centres spciaux
pour accueillir ces dports et faciliter du coup leur
rinsertion au sein de la socit hatienne.

Elections prsidentielles: un ca idat
se serait retire de la course
Un candidate la prsidentielle du 26 novembre, Calixte
Dorisca, se serait retir de la course lectorale. Calixte
Dorisca du Conseil Dmocratique Quisqueyen (CDQ)
s'tait inscrit comme candidate indpendant ces
lections. Un responsible du CDQ, Franois Pierre,
indique que le candidate a adress une lettre officielle
lundi au Conseil lectoral provisoire pour annoncer son
(voir En Bref ... / 18)


riairi en marcne voi. ,,%.l v r4u +u


1 . ........... ................. 1 .


dcore ce soir-l. Le couple Fihrer, ce sont des
pharmaciens mrites qui, l'ge de la retraite, entendent
tre encore utiles ceux qui ont besoin de cette science,
chez nous encore dans le cocon. C'est Amos Coulanges
qui a t convi interpreter un morceau en l'honneur du
Dr. Fiihrer; c'tait une berceuse qui raconte les tribula-
tions des femmes seules don't les maris sont parties Saint-
Domingue que le guitarist a servi au public. Ce qui rejoint
le thme de la journe. Tout comme l'exposition de
photographies de femmes illustres ayant marqu le destin
d'Hati, notamment sur le plan artistique, entrait bien dans
le cadre du sujet. L'exposition de la peintresse Zaneda
Gerner et celle retracant l'histoire d'Hati procure Haiti-
Med par Haiti-Informationsbtro collaient bien au thme.
Deuxime surprise : la clbration des 60 ans du
danseur double de tambourineur hatien, Jean
Mallebranche, qui a encore trois enfants en bas-ge. Le
tambour, superbement battu par Atissou (Nom
d'interprtation de Cyril FORMAN), un artiste haitien venu
exprs de Paris, la chorgraphie d'une demi-douzaine de
jeunes filles (ce qu'on appelle ici la deuxime Gnration)
et des fleurs rouges faisaient parties de l'hommage rendu
cet artiste toujours present l o la culture haitienne le
rclamait. Avec sa clarinette, le Dr. Med. Guillaume Svre
a interprt deux morceaux "Adieu Foulard, Adieu Ma-
dras" et "Panama mwen tonbe" pendant que sa fille Jenny
dbitait un pome qu'elle a elle-mme compos en
hommage la femme haitienne. Vers la fin de la parties
musical, l'ambiance tait telle que tout le public,
l'unanimit, s'tait mis danser avec un tel engoument
que tout le monde s'est mis transpirer grosses gouttes,
malgr le froid dbutant d'automne. Tout cela, comme
pour conjurer par la magie de la musique le sort, tragique,
des femmes haitiennes.

Graldine Thard







Page 10 ARTS & SPECTACLES


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Chronique du Thtre National d'Hati


Bilan d'activits du Thtre National

d'Hati de 1995 1997


Le Thtre National d'Hati a pour mission de
mettre en evidence les valeurs esthtiques et intellectuelles
du Patrimoine Culturel Hatien, de dfendre, d'illustrer et
de diffuser la culture hatienne au niveau de l'espace
scnique et des mdias travers le territoire national et
l'tranger. Pour cela, le Thtre National a recrut des
professionnels dans un certain nombre de domaines, tels
le thtre (Syto Cav), la danse (Odette Wiener) et la
musique (Iphars Blain). Aussi s'attache-t-il mettre la
disposition des spcialistes de la scne l'infrastructure
ncessaire en vue de dvelopper les talents des artistes et


leurs possibilits cratrices dans les domaines du thtre,
de la musique et de la danse.
A la fin de chaque anne scolaire, la Section d'Art
Dramatique offre des sminaires de formation aux jeunes
artistes. A l'issue de ces sessions, des manifestations
culturelles sont organises dans lesquelles se produisent
les jeunes les plus dous. Ce secteur d'activit est confi
Madame Raymonde Paret qui prend toujours un rel plaisir
communiquer son savoir dramatique aux jeunes et tous
ceux qui manifestent le dsir d'apprendre le thtre pour le
pratiquer un niveau ou un autre.


Le Thtre National d'Hati organise aussi des
manifestations permettant au public hatien de s'ouvrir sur
la culture d'autres peuples. Quelques tournes en pays
tranger font connatre les arts scniques d'Hati.
Le Thtre National se livre des activits
diverse, et dans plusieurs endroits du pays et l'extrieur.
En voici le bilan:
15 octobre 1995 : Prsentation de chants au Palais
National pour le 1er Anniversire du retour du Prsident
Jean-Bertrand Aristide.
18 novembre 1995 : Participation de la Chorale
l'Acadmie de Police Nationale Frres, Ption-Ville, en
souvenir du Combat de Vertires.
15 dcembre 1995 : La Chorale a jou au Rex
Thtre au Gala de l'Excellence Olympique.
24 dcembre 1995 : Nol au Fort National o le
President de la Rpublique, Son Excellence Monsieur Jean-
Bertrand Aristide, accompagn de quelques Ministres, a
'ft la Nol avec les enfants prisonniers. Ce jour-l, certain
ont laiss la prison pour entrer dans une Maison de
Bienfaisance. Le Thtre National a particip cet
vnement.
ler janvier 1996 : Le Thtre National a jou
Ti-Tanyen.
ler fvrier 1996 : Le Thtre National a particip
au gala de remerciement au Prsident Aristide organis par
la Primature au Palais National.
7 fvrier 1996 :
Spectacle de chants lors de
l'investiture du Prsident
d mRen Prval.
w 27 mars 1996 :
Jour mmorable pour le
Thtre National d'Hati
qui a marqu sa
determination de
Sparticiper la politique de
dcentralisation du
nouveau Chef de l'Etat,
Son Excellence Ren
Prval. Une nouvelle salle
de Thtre a t inaugure,
le Thtre d'Ariane de la
Croix des Bouquets,
l'initiative de la direction
iu r du Thtre National. Un
beau spectacle de deux
heures a t prsent sur la
scne du Thtre d'Ariane
qui a t trs apprci par
les spectateurs hatiens et
trangers.
18 mai 1996 :
Concert offert au
Secrtariat de la Jeunesse
et des Sports.
12 avril 1996
0U R La pice "Mt Katye" a t
prsente au Rex Thtre,
Port-au-Prince.
N.B: Cette
mme pice a t reprise
dans des villes de prov-
inces et aux Etats- Unis
d'Amrique, Washing-
ton.
Juin 1996 : Pour
la Journe Mondiale de la
Danse, un spectacle de
danse est donn
l'amphithtre du Thtre
National par la Troupe de
danse folklorique de
l'Institution.
28juin 1996: Le
Thtre National a donn
un concert au Thtre de
Verdure de l'Institut
Franais d'Hati qui a t
CY bien apprci et
chaudement applaudi.
30juin 1996: Le
Thtre National donne un
spectacle de danse
l'Institut Franais d'Haiti
auquel ont assist
MIAMI beaucoup de spectateurs
034 NE 2nd Ave hatiens, franais,
305-751-3434 amricains.
21 dcembre
1-888-822-3434 1996: ConcertdeNolau


(voir Thtre / 12)






Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


2 NOVEMBRE !


La U des mooo a I'stome




---- O fl h-ed Mater'a---
"eO- o o *,
Ob __-- -M- -M- - lm-* one -- -
ab- a mu-- 0 qm om > go mm 4- -
%* 0 -ffl m u-





o _i*

-- .. ync~u-n m -,-
pvalaCop righted Materiaoidr
e m

-M yndicated ontentp~-


*Available fro m Co-m-m-erc iai N ews Providers".



-.@mmwr Ob im u q mun Ob amS-M.-
Qu-ba OM pm - M
-D~ QS pmmo t-- i qw- e *

-fm do mm-
e eu -b e-- -


Gen plizy faso
oubyen kmante sou sen
kreyl sl lang ki konekte
Lega kilti ayisyn, krey1l
sl lang nou f lanmou la
nou yo, kreyl antre sou e
sou t Desalin. Men km
ak reyalite Ayiti, pa gen
reylman k w kontan, y a
pase, l w di ou se Ayisyc


Refleksyon Sou Jounen Kreybl 2000
n nou ka entprete Jounen sa a men ki liv / atik / metd yo ekri an kreyl pou ede lang sa rechch kreyl, sa k rele tt yo kreyolis, jounalis, ekriven,
bolis li: kreybl lang liberasyon, a bouje? Ki dokiman yo pwodui / eseye met dey pou bay sa k ap f yon bagay klkonk ki an rap ak kreyl) pou yo
tout Ayisyen, kreyl km lang ki ide sou eradikasyon to analfabt Ayiti? Ki ide yo bay pou reflechi, analize pwoblm yo, pa ret f vye politik chen
se lang nou pi alz ladan, kreybl montre sa k pa konn fe rechch (men ki montre yon voulwa manje chen / youn ap kraze lt, men antre nan ou menm,
idan pi byen, kreyl lang zanst nan avansman lang kreybl la) pou ta ede yo? Kisa yo f ak pran konsyans de reyalite peyi nou. Sa ou ka f a, pa atann
ntnet la nt, se kreyl ki towo a tz / liv yo fin ekri yo? Eske yo menm panse voye kk kopi okenn glwa an retou / lajan k ap soti nan yon ganizasyon
Ayisyen ki konsyan de pwoblm nan kk sant rechch ki kenbe dokiman sou Ayiti? Panse klkonk pou ede w men jis f sa ou w ki neses (menmsi
anyen m pral fete. Ou fete se l voye kk nan Bibliyotk Nasyonal Ayiti? Reflechi! se aklajan k sot nan pbch ou). Se yon lt altnatif tou (nan
p pale de byen pou peyi w kote w Jounen Jodi a, n ap travse tou kon kriz tout domn) pou n rive change vizaj Ayiti: chak Ayisyen
en moun pa gen st min nan fon "dokimantasyon" kote menm dokiman kreyl (si w ta (Kreybl Paj 17)


men yo souri ba ou. Reflechi!
Se plis pou mwen yon Jounen Refleksyon, nor
slman sou lang natifnatal nou an men sou tout kilti ki ger
"kreyl" km non de batm. Nan tout rechch k ap ft sou
kreyl, seAyiti tout chrch mansyone nan tt lis la epoutar
se la yo pi meprize kilti ak lang kreyl la. Swedizar
entelektyl / lengwis nou yo (km mwen mansyone nan
yon entvyou ak SICRAD ) pa pwodui yon pylym an
kreyl, apa Yves Dejean ki fe yon gwo diferans jodi a. Mesye
yo chita ap ekri bl koze sou kreyl nan lang Volt / Cheksp:
pou yo ba yo grad grann chrch" epitou, depi yo rive nar
yon nivo akademik elve, anpil kategorikman elwaye yo de
kominote ayisyn nan. Reflechi!
Donk f n reflechi sou mantalite sa a,
kritike 1 pou n eseye change 1. E nou kapab kesyone tou:


. TOTAL ENERGY


bezwen f bonjan rechch) ou pa
i menm bezwen pdi tan alAyiti (sof
i si w pral entvyoure moun pou
ranmase yon "corpus" oral [ki ft
i deja, plis pa chrch etranje nan
a plizy domn]. F ou ta pran avyon
a al Lafrans ak l t peyi ewopeyen epi
i al nan kk bonjan inivsite
e Ameriken ak nan"Library of
i Congress" pou jwenn yon seri
dosye (pa slman sou kreyl, men
sou Ayiti an general). Reflechi!
Pou Jounen espesyal sa a,
, m ta di konpatriyt mwen yo
: (patikilyman sa k nan domn


Page n


Ne laissez pas vos proches dans l'obscurit,

Offrez leur la lumire

partir de $160,00

i Vous achetez aux USA,
* Nous livrons et installons sur le lieu de votre choix
en Haiti, Afrique de l'Ouest et du Nord.
* Utilisez lampes, radio et tlviseur, plusieurs
heures par jour, grce l'nergie solaire.

Total Energie: L'lectricit Solaire
S Nobs conailler Dour le dmens.onnemenl de vos besoin et un devl gratulu ai.si que pour les
Desom en poirmpage deau
STotal Energ 1623 Conmectu Ave Waes*ngton, DC 2000 800.953J9004 pmaNlNeu0oanergio con
htpJwwlotaeneigle comn
TOTAL


TOTAL ENERGIES
1623 Connecticut Ave, Washington D.C. 20009
Phone 1-800-953-9004
pmathieu@totalenergie.com
http://www.total-energie.com


Bmol Telfort
New CI' DLelease
The Good News is the Bad
News was wrong... "


















Jazz Nrew Style Instrunmentale
www.Bemol Telfort.com / www.AMAZON.com / www.MP3.com

EN VENTE PARTOUT
MIAMI: Mini Records 1371 N.E. llth AVENUE 305 892 6200
La Coupole Restaurant 10855 S.W. 72th Street suite 29 305 271 4975
J.B.T. Records 305 758-9018 / 945-3305
Blue Note Records 16401 N.E. 15th Avenu 305 940 3394 / 940 7342
Etiquette Unisex 305 940 9070
K & B Beauty Supply 305 687-1017
NEW YORK Mini Records Cambria Heights 718 276-1794


Kind of Jazz Rabordaille

Si vous aimez le JAZZ, ce CD devra faire parties
de votre collection. Vous en serez merveill...


1 --


1






Page 12


HEBDO THEATRE


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Bilan d'activits du Thtre National d'Hati de 1995 1997


(Thtre ... suite de la page 10)
Thtre National.
29 dcembre 1996 : Concert la
Fondation Jean-Bertrand Aristide pour la
Paix et la Dmocratie.
15 avril 1997 : Un spectacle de
chants est donn Kinam II pour l'OFNAC.
23 mai 1997 : Rcital de chants
dans le cadre des festivits de l'cole Bahal'
de Lilavois.
4 juin 1997: Concert l'occasion
du cinquantenaire de l'Ecole Normale
Suprieure avec intervention du Directeur
Gnral du Thtre National. La section
d'Art Dramatique et la section de Danse ont
aussi particip ces spectacles.
29 septembre 1997: Ce jour
marquant le sixime anniversaire du Coup
d'Etat de 1991, a donn lieu un
vnement sans prcdent au Thtre Na-
tional d'Hati. Le film "Rezistans" de
Katharine Kean a rassembl un nombre
considerable d'Hatiens et d'trangers, pour
la plupart des Amricains.
Katharine Kean, ralisatrice de
"Killing The Dream", "Esclavage Made in
USA" et de tant d'autres films, a voulu
cote que cote que sa dernire ralisation
soit montre au Thtre National d'Hati
cause de sa frquentation populaire. La
ralisatrice n'avait pas mal fait son choix :
les lments populaires qui s'y trouvaient
avaient en effet bien ragi.
Les toutes premires images du
film suscitent chez les spectateurs les sen-
timents les plus vifs. Les fauteurs de
dsordre, en habit militaire ou en civil,
apparaissaient, imposaient leur presence, et
leur visage de sanguinaire refltait leur tat
d'me. Les satrapes n'pargnaient
personnel, ni les plus modestes citoyens, ni
les paysans, ni les travailleurs des villes, ni
ceux que leur function ou fortune plaaient
au sommet de l'chelle social. Il fallait
crer un climate de terreur pour touffer tout
sentiment de rvolte dans les masses
populaires.
Les spectateurs n'ont pas assist
avec froideur au courageux film de
Katharine Kean. Au contraire, ce fut, tout
au long de sa projection, tantt des
applaudissements, tantt des cris mls de
trmolos, coups de longs silences, mme
de chaudes larmes aux passages les plus


tragiques du poignant documentaire.
Katharine Kean s'tait amourache
de l'Italie toute entire o elle est reste
trente longues annes. C'est sa dcouverte
d'Hati qui fera taire en elle sa nostalgic
des gondoles et des canaux de Venise. Hati
la possde, la faonne autrement,
l'merveille et la fascine au point o elle a
d souventes fois se demander quelle
mouche l'a pique. Serait-ce l'Ile Magique
qui l'aurait mtamorphose en une farouche
anti-imprialiste, en une dnonciatrice de la
CIA?
Son dernier film "Rezistans",
comme tous les autres documentaires
qu'elle a raliss, donne la parole la
politique, celle qui vivifie l'intelligence,
sensibilise le coeur, exalte l'me, dans le but
de faire se lever le fer de la resistance pour
d'ternels combats contre les torpilleurs de
la vie. Ce film est l'honneur des luttes
dmocratiques du Prsident Jean-Bertrand
Aristide. Il affiche un dsaveu des
putschistes.
Ce film a retrac, l'aide d'images
percutantes, les luttes des frres Georges et
Antoine Izmry lchement assassins par les
sanguinairess du 29 septembre, ainsi que
celles de milliers d'autres victims. Il rend
hommage au courage de ces rsistants qui
s'inscrivent dans le calendrier des
humanistes de cette fin du millnaire vivant
toujours dans l'espoir de voir un jour
triompher leurs plus grands rves d'Amour
de tous les temps. Il louange les luttes de
Jean-Bertrand Aristide pour la Paix et la
Dmocratie.
Il income au Thtre National
d'encourager ce genre d'activit pour faire
de ce lieu un important centre de loisir et de
culture en privilgiant, bien sr, la forma-
tion et la creation.
C'est dans cette optique qu' t
conu le project de mettre sur pied une salle
audiovisuelle, un cin club et une
vidothque de faon crer chez les
spectateurs du Thtre National le got du
cinma. De tels projects sont en course.
Tous les dimanches matins, du 24
aot 1997 au 26 octobre 1997, durant trois
mois conscutifs, le Thtre National a
organis des festi-varits pour les
spectateurs de salaire moyen. Ces festi-
varits ont permis aux troupes de thtre,


de musique et de danse d'voluer sur une
scne et de se voir applaudir par des
spectateurs de milieux modestes. Ce fut
aussi l'occasion pour le Thtre National
de dcouvrir de nouveaux talents pour les
mobiliser dans des spectacles pour un pub-
lic plus exigeant.
Le Thtre National a jou son rle
d'Ambassadeur de la Culture Hatienne
l'tranger. B a prsent des pices de thtre
en Guadeloupe, en Martinique, aux Etats-
Unis d'Amrique, en Rpublique
Dominicaine, au Bnin.
Les annes 1996, 1997, 1998 ont
t des annes fructueuses pour le Thtre
National. Jamais cette Institution n'avait
produit autant de spectacles l'extrieur
dans les annes prcdentes. Le Directeur
Gnral Jean Coulange fait exception
puisque la chorale du Thtre National avait
prsent au Venezuela des spectacles sous
sa direction.
L' anne 1998 restera grave dans
les archives du Thtre National. Qu'en
tait t- il? Une malheureuse polmique a
clat entire l'Institution et son Ministre de
tutelle. Toujours la recherche de travaux
valables dans le domaine de la creation
thtrale, le Thtre National, par son
Directeur de la Scne Syto Cav, avait
dcid de produire la pice "Ce Fou
d'Empereur" de Claude Innocent. C'tait
d'ailleurs une occasion de rvler un
nouveau talent au public hatien et aussi
d'encourager tout dramaturge la creation.
Le Ministre de la Culture d'alors,
Raoul Peck, au lieu de venir en aide au


Thtre National en apposant sa signature
au bas d'un project chiffr l'adresse de la
Cooperation Franaise, a prfr s'y
opposer aprs l'avoir tacitement approuv.
L'auteur de la pice (Claude Innocent ), le
Directeur de la Scne (Syto Cav) et le
Directeur Gnral (Rassoul Labuchin) se
sont lancs dans une polmique avec le dit
Ministre. Un snateur et un dput,
informs de ce fait, le convoqurent dans
les deux chambres. Au lieu de s'y prsenter
pour justifier son attitude injustifiable, le
Ministre de la Culture a, entire temps, remis
sa dmission. C'est son remplaant, Mon-
sieur Jacques Edouard Alexis, Ministre a.i
de la Culture, qui avait permis au Thtre
National d'obtenir l'aide de la "Coopration
Franaise" et de pouvoir ainsi prsenter "Ce
Fou d'Empereur" au public d'ici et
d'ailleurs. C'est encore, Monsieur Jacques
Edouard Alexis, actuellement Premier
Ministre, qui ,par une aide substantielle de
la Primature, a facility la multiplication des
spectacles de thtre dans les marchs, dans
les rues et sur les places publiques. Le spec-
tacle la place Carl Bouard ainsi que celui
produit la Bibliothque Nationale ont t
les fruits de son dvouement pour
l'panouissement d'un thtre National et
p o p u 1 a i r e
Voil en quelques lignes un bilan
partiel des activits du Thtre National
d'Hati au course des annes 1995 1998.
Dans un prochain texte, la Direction
National d'Hati prsentera la deuxime
parties de ce bilan.
Thtre National d'Hati


Harold Rigaud

Artist


WebSite www.HaroldRigaud.com
e-mail: rigaudh@bellsouth.net

Toll free: 1 877-250-9020 ext: 774

Originals Limited Editions
Lithographs on Canvas
Prints, Postcards


ABONNEZ VOUS A
(MIAMI) 305-754-0705
HAITI EN MARCH (HAMTI) 245-1910


HACEPA, INC.
Haitian-American Center for Economics and Public Affairs
PRESENTS
Charlotte Gallogly
President of World Trade Center Miami
IN
World Trade Center Development
Opportunity in Haiti

Date: Friday October, 27,2000
Time: 6:00 PM

Location: Community Room, North Miami Police Department
700 NE 124th Street, North Miami Florida 33161
Donation: $5.00

Inf. J.C. Cantave (305) 899-7712



AVEC

Ml/lMlodie FIMI



la vie n'est plus



la mme



103.3 FM


PORT-AU-PRINCE
Tl: 221-8567 ou 221-8568
Fax: 221-0204






Page 13


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 39


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
-t qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
a Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1481

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio

Haiti Diaspo Inter
Lundi au Jeudi
6-8PM
1550 AM
Dim. 7 -9 AM
1330 AM


. -I


Nos Petites annonces de partout


Mdecin
Miami
Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


r _______ -~ ~ I


LETTRES
TRADUCTION
Fanm ki mouri a
Mwen te renmen 1 am! Poukisa moun
renmen? Eske se pa yon bagay dwl l se yon sl
moun ou ka w sou lat? Le ou gen yon sl lide nan
tt ou, yon sl dezi nan k ou ak yon sl non nan
bouch ou: yon non ki vin san rete, ki monte 1 monte
tankou yon sous dlo nan fondt nanm ou, ki monte
sou lv ou, yon non ou di, ou redi. Li f w
wounouwounou san rete, tout kote, kou yon
lapriy.
M pa p rakonte istwa nou. Lanmou gen yon
sl, toujou menm nan. M te rankontre 1 e mwen te
renmen 1. Se tout. E mwen te viv pandan ennan nan
afeksyon 1, nan bra 1, nan kars li, nan fason 1 gade
m, nan wb li; nan pawl li, m te vlope, mare,
anprizone nan tout sa k se sot nan li, yon fason tlman
konpl ke m pa t konnen l 1 lajounen ou lannuit, si
m te mouri ou vivan, si m te sou vye& t sa a ou l6t
kote.
Epi gade 1 mouri. Kouman? Mwen pa
konnen, mwen pa konn plis.
Li rantre tou mouye yon asw 1 t ap f lapli
epi 1 t ap touse nan demen. Li f prske yon semn
ap touse epi 1 pran kabann.
Sa k pase? Mwen pa konn plis.

Referans
"Une parties de champagne et autres nouvelles de Guy
de Maupassant". ,

Tks poste nan lis 'Potomitan,
potomitan@egroups.fr'; vsyon kreyl ayisyen
(KA); Emmanuel W. Vdrine


Restaurant
Miami

Bl

Foucht

Restoran
8267 North
Miami Avenue
Tl:
(305)757-6408

Le meilleur griot
de la ville !!!

Boston

Fritay Restaurant
The root of Haitian
...Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'ouverture:
8:00 am 10:00 pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:00 pm
Vendredi, Samedi et
Dimanche
: 'Dorchester
617 524-5800
Waltham
781 899 9157
Mattapan
617 298 7933


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hati
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
99 Cents & Grocerie
13700 N.E. lith Avenue
Miami, Florida 33161
Tl: 305 891 7091
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
9AOL9070.
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Kwy
893-6837

Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie. Hwy
895-8006

Holy Family
Restaurant
9900 N.W.7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
" DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
" -www.haitihotel.com
C* adre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
Service Traiteur pour Rceptions
P'-la6 Prix- Spciauxa pour GrFoupe
i i


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-891-8020
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs,
Arthrites, Allergies


L'effet de serre : un

phnomne natural


PARIS, 4 Novembre -
L'effet de serre est un
phnomne natural qui
rend la Terre habitable en
rgulant ses changes
d'nergie avec l'espace.
Les rayons
solaires atteignant la
Terre rebondissent
directement dans
l'espace ou bien
repartent vers l'espace
sous forme de rayons
infrarouges aprs avoir
t absorbs par les
ocans et la crote
terrestre. Une parties des
infrarouges est capte
par des gaz de la basse
atmosphere et renvoye
sur Terre.
Ces gaz ont t
compares aux panneaux
de verre d'une serre dans
la measure o ils isolent
la Terre en empchant la
chaleur dgage par les
infrarouges de s'chap-
per.
Sans les gaz
effet de serre (GES), la
temperature moyenne
sur Terre (15C)
descendrait moins 18C.
Il s'agit notamment du
C02 (dioxyde de
carbon ou gaz
carbonique), du mthane


CH4), du N20
protoxyde d'azote ou
oxyde nitreux ou gaz
hilarant) et des
halocarbures.
Bien que gaz
faible effet de serre, le
C02 est considr comme
le principal responsible
du rchauffement
plantaire en raison de sa
concentration en flche
dans l'atmosphre sous
l'effet d'activits
humaines: production et
utilisation d'nergies
fossiles principalement
carbono, ptrole, gaz
natural) mais aussi
dforestation et incendies
de forts.
Le C02 n'est
pas seulement rejet dans
l'atmosphre de manire
naturelle (dcomposition
des vgtaux) ou par les
activits humaines. Il est
galement prlev dans
l'atmosphre et stock par
les "puits de carbon"
(ocans et vgtaux en
phase de croissance,
arbres notamment).
Le mthane,
moins concentr mais
plus puissant que le C02,
est rejet par l'extraction
des nergies fossiles, la


dcomposition des
dchets, les djections
animals, les rizires.
Le N20, en
faible concentration
mais trs puissant,
provient surtout de
l'usage des engrais mais
galement de la combus-
tion d'nergies fossiles.
Les halocarbures,
qui se concentrent peu
mais -qui sont
extrmement puissants,
sont des products
synthtiques utiliss
notamment comme
solvants, dans la
rfrigration et la
climatisation. Trois
d'entre eux contenant du
fluor sont viss par le
protocole de Kyoto
(HFC, PFC et SF6).
Selon le Groupe
intergouvememental sur
l'volution du climate
(IPCC, cr par l'ONU
et rassemblant 3.000
chercheurs), les activits
humaines ont provoqu
une envole de la teneur
de l'atmosphre en GES
entire le XVIIIme sicle
et 1995 (+30% pour le
C02, +145% pour le
CH4 et +15% pour le
N20).


B & L>Super Market
8& Produce
12041 W.:dixie Hwy
Miami, FI 33161
Tl: 305 893-0410

Eclipse
Communication
Services In.
9290S.W. 150Av
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale
Hati Market
300 West Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
8079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
Librairie Phenix,
Lalue
Librairie Auguste
Grand rue
Movies and More
Rue Capois


r






Pagel4


I FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


A la une de Mini Records


ASSADE FRANCOEUR
I La Vi'm Chanje


JACKY RAPON
Crateur du Hit Si Se Lv


Srnit


Kreyl Jazz in Japan


PASSION LONG PLAYING KOMPA
Featuring : Pipo




i d p m v I Pd!s L


41
-- J
-r


'7*
'N


.-,


M **~
t


A 2
MM~ r


pW~
~to.O~ 0~cA*At~

h


| Haitiando
Parution de
HAITIANDO
Volume 2
DANS 4 SEMAINES


Gina Dupervil


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Lj,,jr it 01:1,0- & U lin m


i-imiM-riim_.jjirMi.iii.ji._irji]iimii] _iijiiir>iiiiinrMmmiictii iiriiimiiiB.iMMiMiiiu-Mi rrii mi ---~


I m


1


L-


ai i IA la, a ytn, ]


1


1


^






Mercredi 8 Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIX No 40


Page 15


I CAPTEZ MELODIE 103.3 FM! !


Hati la veille du 7 Novembre


(7Novembre ... suite de la premiere page)
peut savoir d'autant plus que la course est si serre, et
jusqu'au dernier moment, que nul n'est en measure de dire
qui l'emportera: du dmocrate Albert Gore ou du
rpublicain George W. Bush ...
On sait tout au moins que les deux candidates ont
certaines differences vis--vis d'Hati.
Au course du second dbat tlvis, consacr la
politique trangre, Gore et Bush ont diverg sur
l'opportunit de l'intervention militaire amricaine de
septembre 1994 pour chasser le rgime militaire de Raoul
Cdras accus de grosses violations des droits humans et
ramener le president lu Jean-Bertrand Aristide au pouvoir.
Certains medias d'opposition prnent
ouvertement la candidature Bush dans leur champagne
contre le pouvoir Lavalas.
Mais qui est capable de dire quels sont les senti-
ments prcis de l'un (et/ou) de l'autre candidate au sujet
de la situation politique en Hati ... au sujet d'Hati?


Gore 2000 n'est pas Clinton 1992 ...
La situation actuelle n'est pas pareille non plus
celle de 1992, quand Haiti se trouvait sous la botte militaire
pustchiste, et que la Diaspora hatienne avait mobilis en
faveur du candidate Bill Clinton contre le president sortant
George Bush pre qui avait regard le coup d'tat se drouler
sans lever le petit doigt pour dire: autant!
Or on ne constate cette fois aucun movement de
cette envergure, aucune implication particulire de la
Diaspora hatienne dans les lections actuelles aux Etats-
Unis. Bien que la majority des Haitiano-Amricains soit
plus susceptible de voter Dmocrate...
Cette "abstention" de la Diaspora hatienne peut-
elle tre en mme temps interprte comme une sorte de
"dmobilisation", de dsintrt vis--vis de la situation
politique en Hati?
Et qui pourrait profiter de ce semblant de
dsintrt? L'opposition, du moins objectivement. Mais
jusqu' quel point l'opposition hatienne existe-t-elle en


Diaspora?
Toujours est-il que l'attitude des deux camps
s'abstenant de toute grande initiative la veille du 7
novembre, est tout--fait significative ...
Le 7 Novembre ne changera srement pas les
rsultats du 26 Novembre au plan MATHEMATIQUE
(mais d'abord si 26 Novembre il y a...)
Mais aussi bien du ct du pouvoir Lavalas que
de l'opposition hatienne (celle-ci entretient certain liens
avec le camp rpublicain / sans oublier que
l'administration amricaine manoeuvre pour avoir
constamment 2 fers au feu); bref, tant au Palais National
que dans les plus grandes villas de la haute ville mais aussi
bien que dans les plus humbles chaumires hatiennes,
les rsultats du 7 Novembre sont attendus avec un certain
suspense et peut-tre mme un suspense certain.
L'avenir dira le reste.
(ditorial de Mlodie 103.3 fin, Port-au-Prince,
lundi 6 nov. 2000)


-- --' --'m





__I,"Copyrighted.Matenal'



p Syndicated Contentr .a


Available from Commercial News Providers"-


l-up -mm.mm amm qu
-uo 0- e-qbqfl l


- m

db l- mmle.
qmmw-


mm lo tom- top

m a oe a
-1a a-qb -
e Mu- e m
**Oum e*




eommmm- mo f


4m.m. m-mm MMM
0 amo-um-6 M
~ -oe mo -dm

~ e -

4b~



tu 0 enno Ma
4Nq 4 etmmbp d
Omo eom MM
emmmt 4b b
Ob ID 4m q
Ob m d
4m mw
4%mw -um

06 M


* e ~
- ~. -
~ e ~ -
e -
______ ~
- ~ *' ~ e
~ e -
- ~ -
* oe e -
~ e

e ~ e
- e ~ -~ e
____ e ~ -
- ~ -
~ .*


p ~ -
e C -
* ~ e
-e ~
- e
- e e
___ -
~ s e 'e e -
- -
oe - -


Nouvelle Ligne arienne



Fort-Lauderdale


Cap Hatien

avec"NordAir Inc"
Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi, Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

Pour reservations:
(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Christos Tr'avel (954) 486-1633


Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince
La soire du 7 Novembre sur Mlodie FM,
l'occasion des Elections Prsidentielles
Amricaines, a t patronne par la
TELECO, Bobby Express et l'Imprimerie
Deschamps
PHONE 221-8567 / 8568

FAX 221-0204







Page 16


AMERIQUE LATINE


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


LA coo#pda" ca.v*ma unecumul

v~dei.('g__-


.qp- v


lm-m pmmdmo Cdm op y rimmI



Avaaiamblefrrn C






-Avaela-le *om-Co


__ ~g - a *-m-_
*~ ~ *uum --m m __*
MW-m -& m wO -m m


g hted Material


- - -


- -
- e ~ ~- B
w- -
e e a ~ e
- -


FREE*IREDUEDCST

MAMMOGAMS&AI SMAI


FOR PEACE OF MIND, CALL Now:


Miami/Dade County Health Department
Project Screen (305) 324-2498

Breast & Cervical Cancer Initiative
Broward County (954) 762-3649


- -
* e

- e -
e-

- e




e e
w-
e e -

- r
e- e ~
* S e e -


~*- r -
w-.~ e ~

- -.
e
- e -
* e

e ~ *
- r.
w -
r- -- e
- .
~- e
- ~ -
e e-.--.
e
- e
oe e

r e
- e *
* e -
- e
- a

e
- e


e ~-r


e -

e e-

- e e
- r
e

* -


cated Content -


mmercial News Providers"







ton -- Umm
_______________________________________a_______b__ oe S





Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Page 17


AMERIQUE LATINE


r..b (' l ,le -o"B.d eemm du h la


Ah a a- qv d


S- "- m-te *wMEto.
-.. - a 0 -- h tm i


opyrignta.M_

l--. : fo Synndicated Con

*Available from Commercial N(


- e ~ S oe oe0
Mm m
Roe
- - -m
oem Oez-f- S b
qfflmm m 4 -M e


4m- ao- lmb MMSb1b Mo
'Im 4mm m o g
- -l 4mMm b m ao onum lm op
e m e m 4bm i
op MOMM le -d
mm m - ab-o baum


Refleksyon Sou Jounen Kreyl 2000
(Kreyl ... soti paj l) tann moun vin bat bravo pou nou, ban nou yon plak; sa ka
eseye f yon bagay nan domn li (san nou pa bezwenn f n vin parese kou chen plenn (kmsi nou akonpli misyon
tounen pwatann nan ret tann akonplisman pwoms nou, nou mt kanpe la). Se kontinye travay la jouk nou pa
swedizan lid x / y. Zwazo ki gen plim pa chante. Donk se debou ank epi pa janm pran chans glorifye travay nou ta
souw / refleksyon pa m pou Jounen espesyal sa a. f (sa se travay kritik pou di sa yo panse). Travay chrch /
Km chrch / lengwis / kreyolis / edikat / direkt atis la se"kontinye pwodui nan nivo maksimm" nan domn
plizy pwoj rechch /dwayenAlbert VALDMAN ap toujou li epi an menm tan, pase travay lt moun an revi / envestige
rete nan tt plizy moun yon "ewo estradin", non slman travay lt moun (vin ak kritik
pou travay ekselan /san souf li sou yon dal lang kreybl, sou konstriktif, pa kritik pou kraze moun si yon moun sa a pa
varyasyon frans (ki pale tout kote sou lat) men pandan nan gwoup / menm asosyasyon ak ou). Reflechi!
40 ane rechch li nan Indiana University (gouvnman frans Finalman, gen bl travay tou k ap ft nan domn
voye anbas Franois Bujon de l'Estang vin dekore 1 ak pi lt kreyl (Guadloup, Lagiyn, Matinik, Sechl, Senlisi pa
gran on academic peyi Lafrans bay, "Commandeur dans ekz.). Ann ba yo lebra, ankouraje yo. Nou se yon sl pp ki
l'Ordre des Palmes Acadmiques" [26 okt., 2000] ) li se gen yon istwa an komen. Nou ka panse a estrateji pou n
youn nan chrch ki change konpltman vizaj inivsite sa kolabore / patisipe nan rechch / devlopman kreyl6 lt kote
a. Donk menmsi nou ta fin ekri youn, de, twa liv / atik / sa yo (ki pale aprepr menm kreyl a baz leksik frans) e
yon grenn tz sou kreyl (byenke se yon kontribisyon nan echanj kiltirl. Reflechi!
kanmenm), pa panse travay la dwe kanpe la epi pou n ap (E. W. Vdrine)


terial. -----
ten


tent- oer

ews Providers"


IM, 411% s OP e
am O um uma limm, gliie-
4- a eom _o_P____ilil
am me 0 o-lmeM eMMRM emi

Ou sa 4MM 0Me egb n

-a O M lue 1111.mv m



4- M>
apo- OM u _d




I m e M Ll m gii : - m z o gl m
4b1 izv imge a mo* -gp U
gl 1MUI q D 1IM g miiiem
0 M uma aie amam


ESKE WANSENT?

















PLIS BAGAY OU KONNEN SOU VIH, PLIS OU KA PRAN
SWEN TT OU AK TI BEBE W.


F TES LA. JWENN SWEN.-


1-8O-235-2331



PREPARE PA DEPATMAN LASANTE PIBLIK LETAMASSACHUSETTS.
Oevloped by tihe FACES program of Childrn's Hopital New Orieans, LA undcr a grant through HR5A HIV/AIDS Bureau grant #MCU-FW2201-03-0


a-


m


m


m I



















Solutions de la semaine passe:


M N S G T'L K J T S A C W
W X Q 0 B EB Y SS E Q
(M A N\ UN N B Q T/D C X
Z M U 1 T N 1 1 F D J ?C A
K G F N DAE J P H Q
J NNU 0U L E GRR TA K
Y o N 1 TAV AC XAC E T T
P J N 1L ELES A\ FH 1.C I C
G H GI ONSD Rd I"0E R
Z D E iE,,D Pf R E
Q P T RN Q\QF RI \."
C X P A T E L 'N 1
P H V EC 0 R C C A N A
J C A D U B L I 'F E R C
N O C J R Z Z S TG A OH


Mercredi 8 Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 40


Page 18


E V E R S


Nos Jeux


f^KESI//,f'tH1'1 Y^B


- *-fl rt..! S i. bweu o. i..oristrute.


\rid 7. veu 8.-onstuite


En Bref...
(suite de la page 9)
retrait. Toutefois, le CEP a indiqu vendredi matin
n'avoir toujours pas accus reception de cette
correspondence.
Dans cette lettre rendue publique ce vendredi, M.
Dorisca explique sa decision par le fait qu'il ne
dispose pas d'assez de temps pour faire champagne
travers le pays. M. Dorisca estime qu'il n'arrivera pas
vendre son programme dans les trois semaines don't
il dispose pour toucher l'lectorat.
En l'absence du candidate, actuellement en voyage, un
membre de son movement politique contact par
l'AHP n'tait pas en measure de dire si Calixte Dorisca
reviendrait sur sa decision au cas o la date des
lections tait reporte et la priode de la champagne
prolonge.
M. Franois Pierre indique que seul le candidate lui-
mme pourrait rpondre cette question.
Un deuxime candidate, Paul Arthur Fleurival, rclame
des changements au sein du Conseil lectoral
provisoire comme condition sa participation aux
lections.
M. Fleurival fait savoir qu'il n'entrera pas en
champagne tant que la composition du CEP ne sera pas
entirement pas modifie. Il propose que chacun des
sept candidates inscrits se fasse reprsenter par un
membre au sein du Conseil et que les deux autres
conseillers du CEP soient dsigns par la press et les
juristes.
Selon Paul Arthur Fleurival du MADHI, l'appareil
lectoral actuel est contrl par un seul parti politique.
Paul Arthur Fleurival souhaite que les autorits
dplacent la date du scrutiny, sans pour autant passer
outre l'chance constitutionnelle du 7 fvrier.
Cinq autres candidates se sont inscrits pour la
prochaine prsidentielle. Les activits de champagne
ont cependant t lances pour un seul d'entre eux,
l'ancien president Jean-Bertrand Aristide du parti
Fanmi Lavalas.
L'opposition a plusieurs reprises fait savoir que les 6
candidates inscrits ct de l'ancien president
Aristide, ne faisaient pas le poids.
D'autres secteurs ont toutefois rappel qu'en 1990 et
1995, mis part le leader du MIDH, Marc Bazin, qui
avait rcolt 14% (1990), le score des candidates des
autres formations avait oscill entire 2,5% et 0,2%.
En 1995, ajoutent-ils, c'est un candidate indpendant,
Lon Jeune, qui tait arriv en 2me position avec
2,6% loin derrire le candidate Lavalas, Ren Prval
(87,9%).
Le leader du CONACOM, Victor Benoit avait obtenu
2,3% suivi de Ren Julien, 1,4%; Jean-Jacques Parent
(PADEM) 1,4%,.... Vladimir Jeanty (PARADI), 0,4%.
Une vingtaine d'autres parties don't le FNCD de Evans
Paul et le PANPRA de Serge Gilles avaient dcid de
bouder ces lections pour protester contre les
lgislatives de juin 1995 qu'ils avaient taxes de
truques et d'irregulires. Ces lgislatives avaient
alors permis l'OPL d'avoir une majority au
Parlement.
Un leader du Groupe de Convergence
dnonce des attaques contre sa residence
Le leader du parti Mobilisation pour le
Dveloppement National (MDN), et membre du
Mouvement pour le Sauvetage National (MPSN)
Hubert De Ronceray a fait savoir
vendredi que des inconnus arms ont tir en direction
de sa maison dans la nuit de mardi mercredi.
Il a galement indiqu que le local de l'Alliance pour
l'Avancement d'Hati (ALAH), le parti de Reynold
Georges, a galement essuy des tirs la mme nuit.
(source AHP)


Solutions de la
semaine passe:
HAITI


^yy


Abysse
Accroc
Bled
Cavite
Chase
Chatlere
Coin
Creneau
Creux
Dechirure
Deficit
Depression
Excavation
Falaise
Fondriere
Gnouf
Lacune
Manque
Nid
Omiere
Oubli
Patelin
Precipice
Prison
Taniere
Terrier


Allez de LEVERS REMEDE, en utilisant
des mots du vocabulaire Franais, et ne
changeant qu'une lettre par ligne.



( Motsiro iss
L
X HORIZONTAL:
N 1. Rve 2. Depouiller -
M 3. Oui russe Argon Possde - --
4. Astatine Centigramme -
E 5. Compos d'un mtal -
L 6. Lune Entoure d'eau -
N 7. Acteur clbre -
Y 8. Ville du nord de l'Inde.
X
L VERTICAL: I
C 1. Combattants palestiniens -
'S 2. Batiment ou sont tus des animaux -
'E 3. Nobelium Logiciel de traitement de texte UNIX -
T 4. Assassina Vide 5. Entourage Sodium -
j 6. Strontium Quotient Intellectuel -


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
Port-au-Prince, H-lati
T61:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enmarche c@haitiworld .com
UIRL: vvw-v. h a i t ie nrx archer -.co m

5h00 6h30 BON REVEIL en musique

6h30 7h00 AU PIPIRIT CHAI-NLTANT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 MVIELO DIE VMIALTIN
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00 Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Smith Griffon

12h00 12h15 LE IVEDI
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12hl5- 2h00 .LADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

2h00 3h00 C'QEST SI BONC EN CI-HALNSON>S
Emission de Chansons Franaises

3h00 5h00 DOC< D >JSLNIEL.
ET SES SUCCESS CONFIRM IVIES
o>u Le Bon Vieux Temxxps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 TOUVELLES 5 HIEUJRES

7h00 8h30 .l-I OCR Y SABOR
CON LUCIH-AJNTO

8h30 9h00 SOIR IINiFORC> VIATIOCNS

10h00 NO TIRE GCRA-NDL CONCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT T'ENT ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAVALIERS,
VPIS..NENlZ NVOS IDAMVI ES (samedi)
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


a


SCRABBLE "
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

LR

EVI

GE


Solutions de la semaine passe:
RH O MBES








Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


ti gout pa ti gout


Page 19


ak Jan Mapou


LT ALE VINI


Pawl Ife ak Soul
Pou Sou(
Soul, mwen rekmanse ekri lt sa a twa
fwa deja. Chak fwa mwen manyen touch dinat a,
pou mwen bay lespri mwen lz kb li, pawbl mwen
soti depaman ak lide mwen Tanto se mo yo ki
pran kouri pete vakam ri, ou ta di yo pran pli satiyt
pou lage mwennan touni ak ri. Tanto pawl mwen
mache tlman dri sou klavye a, ondire yo vle lage
mwen nan mera.
Poutan jodi a, mwen te senpman vle di ou
pran kouray. Se pa tout tan lavi koule bl. Se pou
tt sa, aprmidi a, nanpwen youn tay boulva, ki pote
non pwomnad, mwen pa ta apante avk ou pou
mwen ansanse vwa ou; nanpwen youn vwayaj
mwen pa ta f'e, pou mwen rive ranmase twa pense
lajwa nan lakou granmt la, epi benyen lavi ou pa
lt b kalv soufrans. Konsa, ou ta pase jounen an
ap balanse soly tout wot, tout grand toupatou
nan lespri ou.
Ala bl sa ta bl! Men se domaj. Kalite
pouvwa konsa, menmsi mwen ta dwe viv pou
letnite, mwen pa pe janm posede sa. Se pouttsa
mwen vie pwopoze ou youn ti pwomnad anba zsl
lotn arebb lizy Hunt Club.
Aie!! Leve kanpe!! Kite nanm ou bay lespri
ou gabl. Se lotn. Louvri je ou gran. Kite juisans
fey yo jwe nan bra ou. Langay fey pa gen lantouray.
Chak f'ey se youn ptvwa. Mesaj yo se grenn koul
mi sou pye, ki ap tann van pou yo konble ou ak
mvy miltikol. Plis ou kannale aie, se plis refl
yo ap anvayi ou, soulve ou Ba ou lebra. Ranmase
detrs ou nan vantrs koul yo. Si ou psiste mache,
pi devan fy yo pral kwazeleuit younn ak lbt.
Louvri etalay tapi tout koul pou k kontan anvayi
chagren ou.
Chak jou pote chay tribilasyon pa yo.
Sepandan, jodi-a, mwen vie ou kite tray chagren
ou koupi areb wout la, toupre sabliye a. Depoze
yo la tou fre. Kite poutbwa toke kbn ak yo. Konsa,
fimye chagren va pote sekans lajwa. Pou nou viv,
Soul, se sekans apre sekans. Liv prepare prentan.
Lavi trennen lanmb. Epitou, chagren ban nou fs
pou nou plezire nan siyay k kontan. Pa kite tiledj
tenyen gangans k ou ak chal inosans yo. Pa kite
ensousyans lajens neye lespri ou nan latoumant.
Pa kite timounn laj larezon teke n ou. Aie pou vini,
pbsln lavi yo nan plamen yo. Se yomenm menm
ki pou aprann pote-1. Abiye ou. Sti. Mache. Mache
jouk tan k ou di ou non. Se nan sekans pwomnad
la lespri ou pral vire kazak soufrans ou yo ttanba
pou ou rekbmanse ri, kondi powt la, mezi ri ki
nan kb ou. Si jam k kontan ta rive anvayi ou ak
menm amoni nou toujou konnen an, ou va santi
mwenmenm tou mwen rantre nan ri ansanm avk
ou.
Aie! Souke kb ou. Lavi mache ak sekans.
Si ou tonbe fk ou leve. Kit mwen ba ou lebra. Kit
ou gen tan leve anvan mwen rive. L ou leve ou
va jwenn mwen tou pre ou L sa a, se bra nou tou
de ki va louvri pou ou kab vin mouri ak ri nan bra-
m.
Kenbe pa lage! Lavi gen sekans.


PDI DEPI 55 LANE...
ap kontinye senmenn pwochenn. Pati istwa sa-
a n'ap li nan journal la se dnye chapit youn liv
sou lavi Jan Mapou. otobyografi sa-a pral part
titalkonsa. Mounn ki rate kk tranch nan istwa-
a gendwa voye youn mesa nan imel adrs
mwen: janmapou@aol.com osnon ekri nou nan
P.O Box 6146 Miami FI. 33299

ANTHOLOGIE DE LA POESIE CREOLE
AK CHRISTOPHE CHARLES fenk part
tou cho nan Libreri Mapou.5919 NE 2nd Ave,
Miami, Fl. 33137. Tel:(305)575-9922
Estbk la limited. Si nou bezwen-1, f-m konnen.
Pri: $30 +$5 S&H + 6.5% tx


AKSAN FOS SOU VWAYL
NAN SISTM TOGRAF
OFISYL KREYOL LA
ak : Jean-'Robert PCacibde

Istwa aksan fbs
Nan tan lontan, nan epk Preswa yo, epbk
Lobak yo, yo te konn svi ak tir pou jwe wl aksan fbs
la. Nan ane sa yo, Iv Dejan te svi ak tir pou aksan fos
la. Epi, otan mwen sonje, Py Vn limenm te pwopoze
youn ba osnon youn aksan egi ( cf. Ekip Inivsite Rene
Dekat la ) sou tt vwayl la kbm siy aksan fs.
Jeneralman, gen sten nan ka sa yo, menm siy nan,
paregzanp aksan egi a, te konn gen youn fonksyon
fonolojik tou.
An 1979, tografofisyl la part ak youn aksan,
youn siy agoch tankou aksan grav ( ), ki gen de
fonksyon : yon fonolojik, lbt la btografik. Se Maks
Maniga (1972), responsab Sosyete Koukouy nan
Nouyk, ki te pwopoze siy agoch la ('" ), ki te deja gen
youn fonksyon fonolojik pou fe travay aksan
f6s la made nan fonksyon tografik li. Kanta tm aksan
fbs la, se youn ekspresyon nou trape anba bouch Mak
Pwou, nan ane 1980 yo, nan youn semiri kreybl Sosyete
Koukouy Seksyon Kanada te bganize, nan Biwo
kominote kretyen
ayisyen nan Monreyal.
Jounen jodi a, sou deba ki ap ft sou entnt
nan REKA, apwopo aksan fs ki sou lt ( a ) a, plizy
lengwis ( Vn, Pyou, Zefi, Dejan, Kadeli, Degraf, ... )
ret bb, pa di anyen pou f koze yo vanse. Akoz
enpbtans kesyon an, Sosyete Koukouy Kanada kw li
neses pou li di youn mo pou youn pi bon konpreyansyon
ak youn mey aplikasyon sistm btograf ofisyl kreybl
la.
Definisyon ak fm aksan fs
Aksan fs se youn siy (' ) ki chita anwo youn
vwayl, epi ki gen fs, anndan youn silab, pou
demakonnen de lt : lt vwayl santral silab la avk lt
konsn ( n ) nan fen silab la. Sa evite yo kole ansanm'
pou yo reprezante youn siy vwayl wannenm. Aksan
fs sou vwayl la endike nou, lt konsn ( n ) ki vini
tousuit adwat la epi ki plase nan finisman silab la, li pa
jwe wl siy nazalizasyon. Konsn sa a konsve menm
val li genyen kbm fonmr. Dezymman, sou vwayl li


chita a, aksan fs la endike nou tou, lt vwayl sila a
konsve menm val pa li tou kbm fonm.
Limit aksan fbs
Klkilanswa kantite silab ki nan mo a, limit
aksan fos se fonty youn silab. Ositou, siy aksan fs la
pa neses sou vwayl la, lb konsn ( n ) ki plase adwat
li a al chita anndan youn lt silab. Egzanp :
1 Be/ni/ta / + ren/men/ + dan/se/l + o/to/fo/nik/ + nan +
ka/na/val/.
Pou ki sa nou kw li ta kapab itil pou nou ta mete aksan
fbs sou vwayl la, lb konsn ( n ) sila a akonpaye youn
demi vwayl? Dapre nou sa ta youn estrateji pou ta
evite konfizyon ak mo ki anndan youn fraz. Egzanp :
2 a. Chnwn, ou se yon vye chanwan.
2 b. Many change vye move mny ou yo.
Nan fraz ( 2 a. ) a, si ou pa mete aksan f'os la sou premye
lt ( a ) a, gen posiblite entprete ekritman an
diferamman, f li reprezante youn lbt mo ki pa gen menm
sans ditou avk non pwp mon nan.
Nan fraz ( 2 b. ) a tou, aksan fs ki sou lt ( a ) a pmt
nou f'e diferans ant many ak mny osnon manny, de
mo kreyl ki nan bouch tout mon.
Rg sou aksan fbs
Dapre sistm tograf ofisyl 1980 an, nou svi
avk aksan ( fs ) pou f'e ( a ) devan ( n ) tounen ( n ),
pou li pa f'e ( an ) ki se / / nan A.P.I.
Men lt egzanp aplikasyon rg sila a. Nou svi ak aksan
fbs pou f e: ( ou) devan ( n ) tounen (on ), pou
li pa f ( oun ) ki se / u tilde /
nan A.P.I. ( i ) devan ( n ) tounen ( in ), pou li
pa f ( in ) ki se / i tilde / nan A.P.I.
Move lizay nan rg aksan fs la
Nan etid fonoloji, sou baz young sl tr distenge,
youn kantite limited p minimal ( p mo depaman) kapab
etabli egzistans youn fonm. Rg general sa a pmt
nenpbt etidyan nan lengwistik, an patikilye nan
kreyolistik, dekouvri anpil mo nan vokabil pawoli
kreybl Ayiti a, kote fonm / u tilde / ki reprezante nan
tograf la ak ( oun ) enpitou fonm / i tilde / ki reprezante
nan sistm nan ak ( in ) distenge yo avk fonm / u / ki
reprezante ak ( ou ), enpi fonm / i / ki reprezante ak ( i
). Pou demonstrasyon avk fs egzanp, tcheke travay
kreyolis tankou E. Meji, E. Mivil, S. Fwts ... Tcheke
leksik mon nann Sid pou tande ( in ) nazal la.
ASUIV Jean- Robert Placide
Sosyete Koukouy Kanada


Sosyete Koukouy Miyami pou Jounen Entnasyonal Kreybl ak plis pase 300 envite nan
Sant Kiltirl Mapou( Literally Creole sponsored by the Board of County Commissioners)(foto Leroy)


e Leroy nan Jounen Entnasyonal Kreyl






Page 20


SPORTS


Mercredi 8 Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 40


Dr. Yves Jean-Bart lu president de la FHF g


Le Dr Yves Jean-Bart a t lu president de la
Fdration Hatienne de Football (FHF) lors de la tenue
des lections, le dimanche 29 Octobre l'Htel Christo-
pher, avec un total de 18 voix sur 19.
N Aquin, le Dr Yves Jean-Bart, 53 ans, bien
connu dans le domaine des sports en Hati, a t
chroniqueur et analyst sportif Radio Nouveau Monde,
Radio Nationale et Radio Mtropole.
Il est aujourd'hui co-directeur et analyst
sportif Radio Galaxie ("Sports dernires").
Il a travaill au quotidien 'Le Nouvelliste" et
"Haiti-Observateur."
Il est galement mdecin sportif, ancien
secrtaire gnral de la FHF et de l'Aigle Noir, membre
fondateur des Tigresses. Il est actuellement membre de
la Commission de Football Fminin la FIFA.
En 1998, il a public l'ouvrage "Haiti dans la


merveilleuse histoire de la Coupe
du Monde."
Le nouveau comit de la
Fdration Hatienne de Football
est compos de;
Dr Yves Jean-Bart,
president;
Dr Jean-Marie Georges,
M. Mozart Antoine, vice-
prsidents;
Agr. Lionel Dsir,
secrtaire gnral;
M. Eddy Bertin, trsorier;
Ing. Gary Nicolas, Ing.
Roger Adam, M. Sony Perpignan
et Jn Philippe Hirsch, conseillers.
(AHP)


a .m dimio U ka gut rrv 1k lf
'tMirKSt I"l ami kaf agua





S--* -h' -




----- -Syndi d ~ Content



Available from Commercial News Providers"


4
41P. M e
amm op
qpe 4b. a-Mm -


e~ -b


- -eu- 0 omam- pmmlm n
jmjmp .d -mm mm qm--
qmjmjl 41 C. M -4@w -

4b mpe--4 40


MOTORCYCLES SCOOTERS CROSS 50CC 250CC.

Yamaha, Honda, Suzuki

IM A MOTrOR

JaDanese engines & transmissions


PICK-UP TOYOTA NISSAN IZUSU


Special Prices For
Wholesalers
And Exporters


50 % OFF ALL GASOLINE MOTORS 50 % OFF
( Only American Made)
CALL US NOW!
TRUCK, VAN, worldwide delivery available
INSTALLATION AVAILABLE


lA
B

AL


LN
est Prices
DIE;
TERNAT(




9


DOORS HOODS FENDERS DISTRIBUTORS ALL MAKES STARTERS*
ALTERNATOR TRUCK PICK UP AUTOMOBILES
We sell only super clean low mileage engines & transmissions
Imported directly frxom Japanx

Tel : (305) 681-4666 Fax.: (305) 681- 7886

3303 N.W. 135 St. Opa-Locka

FI. 33054


Lay-Away Plan Available !


New Haiti Book
Port-au-Prince en Images /
Images of Port-au-Prince
Author: Peter C. Jeannopoulos [peterj@rcn.com]
ISBN # is: 0-9704555-0-X
This is a book for lovers of Port-au-Prince and
Haiti. It is a pictorial book with one hundred and one
enlarged reproductions of antique postcards of Port-au-
Prince. Depicted are buildings, bridges, and views which
no longer exist. See the city as it was in the early 1900's.
Haiti's first picture postcard which dates from 1895 is
reproduced in color. All other postcards, which are more
than 75 years old, are printed in black and white as they
were originally published.
Port-au-Prince en Images / Images of Port-au-
Prince is a pictorial book with captions in French and
English. However, the photos speak for themselves. These
are but two of the vintage images that you will find in this
fascinating book. All images in the book have been enlarged
to 8 x 5 inches.
Peter C. Jeannopoulos
34-38 92nd Street
Jackson Heights, NY 11372 ]


A review in The Beat.
Magazine of California
about the recent Cd by
Jean- Michel Daudier
"Jean-Michel Daudier had quite a hit back in 1985
with the single "Soley-La" and released an album in 1990
on Mini Records called "Diaspora."
Now he's back to give us more of his mellow kompa shaded
with Latin-influences, bolero, and a
bit of the old French crooner. Nou
450 CC. Tout Sanble (Crazy Sound) meaning
"We Ail Look the Same" is almost
completely
self-produced with the artist handling
vocals, songwriting, guitar, synth,
piano, and mixing, not to mention
distribution. FrenchAntilles bass ace
Freddy Caracas of Kassav' and Zouk
Ail Stars fame lends a hand.
The songs are down-to-
earth, philosophical, unusually per-
sonal, and occasionally sad but with-
out bitterness. The lyrics reflect on
For Car and Truck the passage of time and the transi-
SEL PUMPS, tory nature of experience, as in "Ma
OR AND STARTERS Chanson" in which all the subject has
left to mark the passing years is his
song which the wind now blows like
a butterfly.
"Anvwa Moi" is quite a
humorous little number about pru-
dence and moderation in love, giv-
ing examples of watching out who
we touch to not end up like Mike
Tyson or "playing too many instru-
Sments" like Bill Clinton. There's also
a reference to Haitians living in the
US being milked for money and gifts
by relatives back home, thus explain-
ing the title "Anvwa Moi" (Send
Me). Jean-Michel plays at vari-
ous clubs in S. Florida. For info about
bookings or the cd, e-mail:
mdaudier@bellsouth.net or call 954-
455-4213."


Sla Gnrale 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Hatienne
des auto-coleS Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati Tl: 245-2072 ou 245-0916


qm Qb-Mqmp-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs