Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00038
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: November 1, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00038
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Hati en Marche dition du 1er au 7 Novembre 2000 Vol. XIV No.39


LE NEW YORK TIMES INVITE A VOTER POUR AL GOREP,,


L'AFFAIRE DES COMMISSAIRES HAITIENS

Rejet de la Demande d'Extradition

Les Commissaires se retournent contre Aristide


de chercher une solution qui
permettrait aux hatiens de vivre ici
ou d'aller dans un pays tiers" a
dclar le ministry dominicain des
Relations extrieures, Hugo
Tolentino Dipp, aprs une rencontre
avec son homologue hatien, Fritz
Longchamp, qui a fait le voyage
Santo Domingo pour prsenter la
requte hatienne.
Pendant que le chancelier
dominicain faisait ces dclarations,
deux autres commissaires se sont


rfugis l'Ambassade dominicaine
dans la capital hatienne.
Mais les autorits hatiennes
n'entendent pas lcher prise. Mercredi
le president Ren Prval a dclar que
le gouvernement hatien continuera de
travailler en vue d'obtenir l'extradition
des policies en fuite et qui sont accuss
de complott pour dstabiliser le
gouvernement."
Jeudi, le porte-parole de la Po-
lice national d'Hati a annonc que des
(voir Commissaires / 3)


e ANALYSE t

Elections sous conditions


Rpublique dominicaine sous
l'accusation de prparer un coup
d'tat), mais ce ne sont pas moins des
Elections sous conditions.
Cela aussi bien pour le parti
au pouvoir, Fanmi Lavalas, que pour
l'opposition runie sous le label de
Convergence Dmocratique.
En effet, la dernire mission
de l'OEA (Organisation des Etats


pmylt iav p -Rj spit


"Washington n'acceptera pas

une victoire d'Aristide"


SI LES IRREGULARITIES DU 21 MAI NE SONT PAS RECTIFIEES
Santo Domingo, 27 Octobre -
Peter Romero, Sous-secrtaire d'Etat
amricain pour les Affaires
Hmisphriques, a annonc vendredi que
Washington n'acceptera pas un
gouvernement en Haiti prsid par Jean-
Bertrand Aristide, qui a inscrit sa
candidature le 9 octobre coul pour les
- lections prsidentielles fixes au 26
,.novembre prochain.
Dans des declarations au
quotidien "El Caribe", Romero qui se
trouvait en visit officielle en Rpublique
Dominicaine, dit que la formule utilise
pour le dcompte des voix lors des
lgislatives et municipales du 21 mai
dernier, a t une "pure invention" de
Fanmi Lavalas, le parti d'Aristide, pour
lui permettre d'obtenir le plus grand
nombre de siges au Parlement hatien,
et que l'administration amricaine ne
tencontre des reprsentants de Fanmi Lavalas avec le mdiateur de l'OEA saurait "approuver ces actions."
Luii Einandi nhoto Yonel Louis/H.en.M (voir Romero / 4)


Proud sponsor of
The "Rasin 2000 Festival"


Bay Front Park
Saturday November 4, 2000


lri

UNITRANSFER

.-Imm


Amricains), sous la conduite de
l'Amricain Luigi Einaudi, secrtaire
gnral adjoint de l'organisation, peut
avoir change profondment la donne
politico-lectorale en Hati.
En premier lieu, l'internatio-
nal a le beau rle.
Mardi M. Einaudi a prsent
son rapport devant le Conseil perma-
(voir Elections/ 5)


-9
/Do, ainsi que leur entraineur, revenant"





d'une competition international au Brsil,
y -..... -,: .


MIAMI, 26 Octobre Un
group de 20 athltes hatiens Tae Kwon
Do, ainsi que leur entraineur, revenant
d'une competition international au Brsil,
ont demand jeudi l'asile politique au course
d'un transit l'aroport international de
Miami.
Ils venaient de descendre du vol
998 d'American Airlines en provenance de
(voir Asile / 5)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
Tl/ Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


R


m







Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


*


du qa- -


' "Copyrighted Mater'

4 Syndicated Content

Available from Commercial News F


0; ab-
e mmm MM-an ongame d -
- N l -M -e e e .dao mi


Mun-
tuemm- cu I. sU b --dm
-mma- .mS cn a ammb

cucccc, ab
410 e _____


mm anj n -co -op mm

00> e bqmw & cl IM cu
tbe. um a-oflm -co-.
amonmeu &
qM momb m o
4bi- D tmm m un- M m




aucn>-an dbw
Um-4um4em 4 %m -M
%M-om umqmmm


- -.@m M
inummm OM um
mb m e -au


-e
a C
-
* ________
e -
oeS ~.
* C E

*
e S

- -

_ -
-~ e

q
* ~ -
- -
* e


(UT, 10


q -0 -*qm
mmw- Om
mm tm
up a


Aktivite Espesyal*Aktivite Espesyal / Konfwonte
Mondyalizasyon apati Oganizasyon de Baz yo
BATAY KONT PRIVATIZASYON AK KONPRESYON NAN SEVIS PIBLIK YO
SE YOUN UT NASYONALAK ENTENASYONAL.
Nan fen lane 1999 la, gouvnman bolivyen-an, sou direksyon Bank Mondyal,
vann bay konpayi Bechtel svis dlo piblik nan vil Cochabamba nan peyi Bolivi.
Nan kad sitiyasyon sa-a, pri dlo monte nan de zn jiska 300% e metbd
tradisyonl pou pran ak distribye dlo nan peyi Bolivi vin illegal. Men sa pat pase
konsa. Pp nan peyi Bolivi mete kanpe youn koalisyon [Koalisyon pou Defans Dio
ak Lavi] de plis de 100 mil etidyan, peyizan ak travay. Moun sa-yo pran beton vil
Cochabamba, fmen vil la pou 4 jou. Malgre tout kalite represyon, detminasyon
ak batay mas popil yo f Bechtel bat ba.
Vin pote kole ak lit sa yo nan youn aktivite espesyal ki ap gen :
. Oscar Olivera, dirijan koalisyon-a e sekret egzekitif Federasyon Ouvriye Faktori
nan Cochabamba, Bolivi.
. Youn video ki rele: Fout Ton, Dlo-a se pou nou li ye! Nan fim sa-a nap ka w
rezistans ak batay pp nan vil Cochabamba.
The Miami workers Center and Low- income Families Fighting Together[Lift] ap
gade kouman privatizasyon, mondyalizasyon ak konpresyon nan svis piblik ap
afekte nou nan Miyami


Mekredi 1 Novanm 2000
Location:
Human Services Coalition
260 N.E 17 Terrace
Miami, FI.


Pou plis enfomasyon rele
Miami Worker Center nan 305 759-
8717
Spons: Miami Worker Center, Human
Services Coalition, One Struggle


IN MEMORIAL YVES VOLEL
Le 13 Octobre ramenait politiques aveugles qui ravagent ce pays
l'anniversaire de la mort du grand depuis tant d'annes ...
patriote Yves Volel, victim de la La patrie se souvient.
barbarie militaire et des ambitions Que vive Hati!


Le Groupe de Convergence rend Fanmi Lavalas
responsible de l'chec des ngociations sur la crise post-
lectorale
Le group de Convergence dmocratique a rejet mardi la
responsabilit de l'chec des ngociations sur la crise post-lectorale au parti
Fanmi Lavalas.
Lors d'une conference de press, le leader du CONACOM, Victor Benoit, a fait
savoir que l'opposition avait fait, selon lui, toutes les concessions possibles en vue
de favoriser la signature d'un accord politique pour sortir le pays de l'impasse.
Selon Victor Benoit, Fanmi Lavalas a fait preuve d'intransigeance sur les
questions du CEP et des lections du 21 mai.
L'opposition rclame en effet le renvoi de l'actuel conseil lectoral, la mise
l'cart des snateurs et des dputs et le renvoi des membres des collectivits
territoriales lus aux dernires lections et leur replacement (provisoirement)
par d'autres citoyens don't elle aurait le privilege de nommer la moiti.
Le group de Convergence se dit prt poursuivre les pourparlers avec la
mediation, dit-il, de personnalits independantes.
D'un autre ct, le vice-prsident de la Confrence piscopale hatienne, Mgr
Guyre Poulard a appel mardi les acteurs politiques hatiens placer les intrts
suprieurs de la nation au-dessus des intrts de parties. Il les invite rsoudre la
crise afin d'viter au pays l'isolement de la communaut inyternationale.
Pour leur part, la coordination des organizations de Saint-Jean Bosco a rendu
l'opposition et un secteur de la communaut international responsables de
l'actuelle crise.
Selon le secrtaire gnral de la coordination, Jean Robert Pierre-Louis,
l'opposition ne veut arriver aucun accord, elle ne veut pas d'lections, sachant
qu'elle n'a pas l'appui de la population pour participer aux prochaines lections.
Ce qu'elle veut, c'est la table rase, a fait savoir Jean Robert Pierre-Louis qui
rappelle que l'opposition avait galement rclam dans un premier temps le
dpart du president Ren Preval et du premier ministry Jacques Edouard
Alexis.

Fanmi Lavalas rend l'opposition responsible de l'chec
des ngociations
L'organisation politique Fanmi Lavalas a rendu lundi les parties de
l'opposition responsables de l'chec des dernires ngociations tenues sous
l'gide du secrtaire gnral adjoint de l'Organisation des Etats Amricains
(OEA).
Au course d'une conference de Presse, le porte-parole de Fanmi Lavalas, Yvon
(voir En Bref... / 18)


*.* e ~-
- -
- e e ~ -


Rapport de l'missaire de IPOEA dans la crise hatienne:
"des progrs en dpit de substantiels dsaccords entire les
b* parties"
L'assistant du secrtaire gnral adjoint de l'Organisation des Etats
i___ Amricains, Luigi Einaudi, en mission en Hati du 12 au 21 octobre derniers a
prsent son rapport lundi devant le Conseil permanent de l'organisation
hmisphrique.
_M_> ._ Dans ce rapport sur la 3me mission de bons offices de l'OEA dans la crise
S lectorale hatienne, l'Ambassadeur Luigi Einaudi a fait part de progrs dans la
position des parties en conflict malgr la persistence de dsaccords notables.
.. .. -M. Einaudi indique que l'organisation politique Fanmi Lavalas, au pouvoir, et la
__ -^ Convergence dmocratique, de l'opposition, sont parvenus une entente
substantielle sur le volet de la scurit et sur les measures prendre pour
consolider la dmocratie dans le pays.
Le mdiateur de l'OEA souligne galement qu'un surprenant niveau de consen-
sus a t dgag sur la ncessit d'un conseil lectoral plus quilibr pour
.. organiser les lections prsidentielles et snatoriales partielles prvues jusqu'ici
pour le 26 novembre prochain.
Cependant, a dit M. Einaudi, "encore plus de divergences restent rsoudre",
notamment concernant la priority accorder, soit la resolution du problme
du 21 mai, soit la tenue du prochain scrutiny qui doit permettre l'entre en
function d'un nouveau president dans le pays le 7 fvrier prochain.
S Luigi Einaudi souligne qu'en dpit des problmes voqus, le parti Fanmi
Lavalas et la Convergence dmocratique ont crit l'OEA pour la remercier de
son rle dans la promotion et l'amnagement d'un climate de dialogue politique
Om a en Hati.
L'Ambassadeur Einaudi rapporte que la rencontre en tte--tte tenue le 17
octobre dernier a t particulirement remarquable. "Pour la premiere fois, le
Icll parti majoritaire, Fanmi Lavalas, tait assis face--face des membres de
l'opposition et vice-versa pour discuter de leurs diffrends", a-t-il not,
_. qualifiant cette rencontre de constructive et cordiale.
A la suite de la presentation de ce rapport, le nouveau reprsentant du
Prov id e rs" gouvernement hatien auprs de l'OEA, Jean Ricot Dormus, a flicit
l'organisation hmisphrique pour son rle actif en faveur du dialogue politique
dans son pays.
* Certains Ambassadeurs accrdits l'OEA sont intervenus la tribune pour
supporter le rle de l'organisation et de l'ensemble de la communaut
international dans la situation en Hati.
Sur le terrain, la dernire mission de Luigi Einaudi a t interprte comme un
chec, les deux parties n'ayant sign aucun accord moins d'un mois de la date
fixe pour la tenue des lections prsidentielles et snatoriales partielles.
Dans la proposition qu'elle a soumise au secrtaire gnral adjoint de l'OEA,
Luigi Einaudi, l'oposition hatienne a rclam le renvoi de l'actuel conseil
S "" lectoral provisoire, la mise l'cart des snateurs et des dputs nouvellement
_ lus, et le replacement des lus des collectivites territoriales par des citoyens
don't la moiti serait nomme par l'opposition.
S Pour sa part, Fanmi Lavalas a propos entire autre que ce soit l'actuel CEP qui
ralise ces lections ou encore un autre CEP dans lequel l'opposition politique,
- m Fanmi Lavalas et les autorits de l'Etat seraient reprsents. Fanmi Lavalas a
galement propos que les autorits de l'Etat crent une commission
d'valuation charge d'examiner les postes contests au Snat aux dernires
lections et les mthodes de
calcul utiliss pour les snatoriales.
* *" Le parti de l'ancien president Aristide a galement fait savoir qu'il s'engageait
respecter la volont des lecteurs en cherchant avec l'opposition une solution
S* politique et lgale aux controversies surgies des lections du 21 mai.
7500 lus sont issues des dernires lections lgislatives, municipales et locales.
"" Les reserves de la mission d'observation lectorale de l'OEA avaient port
Sm exclusivement sur l'lection de quelques snateurs qui
n'auraient pas obtenu selon elle, la majority absolue.


4mm






Mercredi ler Novembre 2000
T-i'te on M >rohe Vrl YTV MNon O0


Page 3


I L'EVENEMENT


L'AFFAIRE DES COMMISSAIRES

Rejet de la Demande d'Extradition

Les Commissaires se retournent


(Commissaires ... suite c n r
de la premiere page) centre
arrestations ont t opres dans le cadre de
l'enqute sur le complot dans lequel sont accuss
les commissaires actuellement dtenus Santo
Domingo. Mais le porte-parole de la PNH n'a pas
spcifi le nombre de personnel arrtes ni leur
identity.
Sur ce, nouveau rebondissement de la situ-
ation: les commissaires dclarent qu'ils ont d
s'enfuir pour avoir refus d'excuter les ordres de
l'ex-prsident Jean-Bertrand Aristide et chef du parti
au pouvoir Fanmi Lavalas, qui leur avait
"personnellement" ordonn, la veille des lections
Adn 01 mni dera..ai. e-d Qfierde, A umrn At de tirer


A ristide sur des lecteurs en
A ristid e s'arrangeant pour mettre la
responsabilit sur le dos de l'opposition.
Dormevil Jacques Patrick et Guy Philippe ont
dclar au journalist de "El Siglo", Leo Reyes, qu'une
vingtaine de commissaires avaient t convoqus la
residence de M. Aristide Tabarre, pour s'entendre
ordonner par celui-ci de faire "tout ce qui tait ncessaire"
pour assurer la victoire du parti Fanmi Lavalas, "parce
que l'opposition est en train de prparer une grande
fraude."
Guy Philippe, qui tait chef de la police du Cap-
Hatien (nord), dit avoir refus de tirer sur les bureaux
de vote "parce que ce sont l des ordres criminals contre
le neunle et contre la Police elle-mme."


1;4


... tout en prservant votre pargne.





Savez un C ompte dEpargnE D Terme la UNANK




si vous avez un Compte d'Epargne ou un Dpt Terme la UNIBANK...


SCompltez
un formulaire
court et simple!


2 otre argent
vous sera remis
en 1 heure.


a..


V Payable en 48 mois

V Credit illimit


V Taux d'intrts imbattables

Le CREDIT RAPIDE,
I des avantages incomparables!


CREDIT RAPIDE est disponible dans
tout le rseau de la UNIBANK.
Pour plus d'informations contactez
le service la clientle de n'importe
quelle succursale de la UNIBANK.






UNIBANK

"Faisons route ensemble"


H
6-
- t,


L-- e


VENEMN SOMMAIREJ1
L'EVENEMENT
Les commissaires se retournent contre Aristide,
ou comment renforcer son dossier "politique" pour viter
l'extradition p.l
ANALYSE
Elections sous conditions p.1
HAITI-ELECTIONS
Washington n'acceptera pas une victoire d'Aristide ...
si les irrgularits du 21 mai ne sont pas rectifies p.1
Gurilla ngociatoire ... p.7
ACTUALITE
Rflexions en vue de la Semaine de la Diaspora p.8
Le gouvernement dominicain souhaite un nouvel accord
sur les braceros p.4
Miami: 20 athletes Tae Kwon Do haitiens demandent
l'asile politique p.l
Mejia fait de la place pour ses troupes p.5
ARTS, LETTRES & CULTURE
Education Dsducation p. 8
La littrature crole en Haiti p.ll
Une belle matine crole la Bibliothque Nationale p.10
Millions de dollars s'envoler de la communaut hatienne
de Miami p.9
MONDE
Elections Amricaines:
Le New York Times endosse le candidate AI Gore p.16
Joe Lieberman visit Little-Haiti p.20
Fin de rgne Abidjan p.2

"Je suis un professionnel et je ne peux pas excuter de tels
ordres" a dit Guy Philippe.
Il dit aussi avoir visit le dimanche 21 mai plusieurs bu-
reaux de vote o il n'y avait pas un seul lecteur, alors que les urnes
taient remplies de bulletins.
A ce sujet, l'ex-commissaire Guy Philippe met en cause
toutes les missions d'observations nationals et internationales (y
compris la mission d'observation de l'OEA) qui ont estim le taux
de participation aux lections du 21 mai environ 60%.
A Port-au-Prince, l'opposition estime que ces dclarations
sont la preuve qu'il n'y avait pas d'lections le 21 mai et qu'il faut
organiser des lections gnrales dans le pays.
Pour sa part, le porte-parole du parti Fanmi Lavalas, le
snateur Yvon Neptune, se demand pourquoi ces policies ont attend
6 mois avant de quitter le pays si leur fuite est rellement due au fait
qu'ils auraient refus d'excuter des "ordres" relatifs aux lections
du 21 mai.
D'autant qu'au lendemain de leur arrive en Rpublique
Dominicaine, Guy Philippe et ses camarades auraient dclar qu'ils
n'ont "aucun problme avec le gouvernement hatien, et que tout
cela n'est qu'un complot mont par les snateurs Dany Toussaint et
Mdard Joseph pour prendre le contrle de la Police" (voir notre
prcdente dition).
Certains pensent que ces dernires dclarations des
commissaires visent consolider leur dossier "politique" pour tre
plus srs de ne pas tre renvoys en Haiti.
Aprs sa rencontre avec le ministry hatien Fritz Longchamp,
le chancelier Hugo Tolentino Dipp a indiqu que les 7 ex-
commissaires hatiens sont prsentement des "invits" du
gouvernement dominicain, tant donn entire autres qu'ils ont travers
la frontire avec des documents lgaux.
"Nous avons clarifi pour le ministry hatien qu'il y a des
normes de loi international gouvernant la presence des Hatiens en
Rpublique Dominicaine, et qu'il n'y a pas que les crimes politiques
qui suggrent la possibility d'asile politique mais aussi des crimes
de droit commun connects des crimes politiques" a dit Tolentino
Dipp.
En effet, par stratgie, le chancelier Fritz Longchamp n'a
pas tant insist sur l'accusation de coup d'Etat, mais il a soutenu que
ces policies hatiens "ont viol de nombreuses lois."
Le nouvel ambassadeur de la Rpublique Dominicaine,
Alberto Despradel Cabral, prsentant jeudi ses lettres de crance au
Palais National, Port-au-Prince, a dclar que la decision des
commissaires de police hatiens de se rfugier dans son pays, ne
saurait nuire aux relations entire Santo Domingo et Port-au-Prince.
"C'est une affaire delicate, mais ce n'est pas un problme"
a soulign l'Ambassadeur Cabral.
"L'asile politique est une procedure. La chancellerie
dominicaine doit pralablement tudier les dossiers des demandeurs
pour dterminer s'ils sont coupables de crimes politiques" a poursuivi
M. Cabral.
Si les motifs prsents concernent la politique, les autorits
dominicaines pourront dcider d'appliquer les conventions
internationales. Ces accords internationaux ne prvoient pas
d'extradition en matire politique.
On comprend que les commissaires en fuite aient besoin
d'augmenter le poids "politique" de leur dossier.
ABONNEZ VOUS A
Hati en Marche
Miami (305) 754-0705 / 754-7543
HAITI 245-1910


rialli cil iviinulif; vul. 2%1 v INU j'y






Page4 HAITI WASHINGTONL


Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


Romero dit que "Washington n'acceptera
(Romero ...suitevictoire d 'A ristid ultrieure, mais il a insist
de la premire page) p as une e" ultrieure, mais il a insist
e LeSous-secrtaire u e victoire d A r st ie que le passage du pouvoir
Le Sous-secrtaire un nouveau chef de l'Etat doit avoir
d'Etat amricain a prcis que AU CAS OU LES IRREGULARITES DU 21 lieu le 7 fvrier 2001.
son pays ne reconnaitra "aucun L'opposition a fix des con-
autre rsultat lectoral" en Haiti "venant des MAI NE SONT PAS RECTIFIEES editions sa participation au prochain
pass" t-il dit, au parti Lavalas de prendre le contrle du Snat. scrutiny, qui vont de la fermeture du parlement jusqu'
....--.. .-. ... : ... .. _- . ...----,-..-. nouvel ordre la nomination d'un nouveau conseil


M. Romero a aussi relev les efforts de la
communaut international, "tendant une main amicale"
pour rsoudre la crise hatienne.
L'Ambassade des Etats-Unis Santo Domingo
a confirm l'agence EFE que les dclarations de Romero
"sont une rponsee directed sur les graves irrgularits
releves aux lections du 21 mai" en Hati.
Selon "El Caribe", Romero, qui a rencontr jeudi
le president dominicain Hipolito Mejia pour traiter
d'affaires d'Etat, a dclar que "les Etats-Unis
n'accepteront jamais un Gouvernement d'Aristide."
Le Sous-secrtaire d'Etat amricain a ajout que
son pays interprte come "un coup d'Etat lectoral" le
brusque changement intervene dans le mode dmode de calcul des
suffrages dans les lections hatiennes, ce qui a permis, a-


C' est une cruise qui a pour cause, precismentL,
les rsultats du Snat quand ils utilisrent une formule au
centre lectoral qui n'avait jamais t utilise auparavant",
a dclar Romero.
Les Etats-Unis, a-t-il poursuivi, ont demand
l'Organisation des Etats Amricains (OEA) et la
CARICOM (Communaut Caraibes) d'aider trouver une
solution ngocie la crise haltienne avant les lections
prsidentielles fixes au mois de novembre.
Une dlgation de l'OEA a rcemment russi
placer face face des reprsentants de Fanmi Lavalas et de
l'opposition, mais ces pourparlers n'ont finalement
dbouch sur aucune solution.
Le president Ren Prval, crit l'agence EFE, a
reconnu hier Port-au-Prince la possibility de renvoyer les
lections prsidentielles du 26 novembre une date


lectoral pour supervisor les prsidentielles.
Une dlgation de l'opposition hatienne se
trouvait Santo Domingo, don't Evans Paul, Serge Gilles,
Victor Benoitetet Hubert Deronceray, pour s'entretenir avec
l'ex-prsident vnzulien CarlosAndres Perez qui a offert
ses services comme "mdiateur special" pour essayer de
trouver une issue la crise post-lectorale en Haiti.
M. Perez devrait voyager sous peu en Haiti pour
rencontrer entire autres les dirigeants de Fanmi Lavalas.
Par ailleurs, il a annonc qu'il est aussi en train
de mener des dmarches afin de trouver une terre d'asile
pour les 7 ex-commissaires de police hatiens actuellement
sous "protection" des autorits dominicaines,'aprs avoir
t accus en Hati de complot de dstabilisation.


---, --' -" h-- r- ,v,-are-r,-a,_

----- '--- -- us,'-" .-",- L -.. :---


yCopyrighted Mater-al--

"-- S'-" indicated .Content.-- -.. -- -"

-- Available from Commercial News Providers"-
m* ab -qh -m, m-am, -.dm f M UMM


.-- o mre m o e 0 mim g aup


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from

.87 s/f



Bathro


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Corne, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


Largest Showroom, Mnootura
Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse & Inventor 75 s/f




mom/Tiles/Marble/Accessories


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days (October 25-November 25,2000)







Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


Page 5


UNE ANALYSE DE L'ACTUALITE


Elections sous condo


nent de l'OEA Washington. Rapport calme et mesur,
dgageant aussi bien des points forts que des points faibles,
sans arrogance ni accusations contre l'un ou l'autre camp
(exactement l'oppos de ce qui se passe en mme temps
Port-au-Prince entire les deux parties en cause). Et l'issue
du rapport, les pays membres (y compris le dlgu d'Hati)
n'ont que flicitations pour les efforts de l'organisation pour
aider rsoudre la crise hatienne.
Selon un bulletin de l'Agence Hatienne
de Presse, l'ambassadeur Luigi Einaudi a indiqu
que Fanmi Lavalas, de l'ex-prsident Jean-
Bertrand Aristide, et Convergence Dmocratique
sont parvenus une entente substantielle sur le
volet de la scurit et sur les measures prendre
pour consolider la dmocratie en Hati.
Un surprenant niveau de consensus a t
dgag galement sur la ncessit d'un conseil
lectoral plus quilibr pour organiser les
lections prsidentielles et snatoriales partielles
prvues (jusqu' nouvel ordre) pour le 26
novembre prochain.
Cependant, a soulign M. Einaudi, "en-
core plus de divergences restent rsoudre",
concernant notamment la priority accorder, soit
la resolution du problme du scrutiny du 21 mai,
soit la correction dudit problme via le prochain
scrutiny, en ayant bien en vue qu'un nouveau
president de la Rpublique doit entrer en function
le 7 fvrier 2001.
Auparavant, le mdiateur avait formul
les mmes sentiments dans des dclarations au
Miami Herald.
"Nous avons rassembl des arguments
autour des grands principles, et les gens ont
commenc se parler. Beaucoup peut arriver dans L
les prochaines semaines."
Retournerait-il en Hati la tte d'une nouvelle
mission?
"Les conditions devraient tre plus claires" ,
rpond Einaudi. "Si j'y vais, cette fois" ce doit tre pour de
bon.
Pas un mot des sanctions ...
Le plus important souligner, c'est que malgr
l'chec sur le plan gnral de cette dernire mission de
l'OEA, pas un mot de sanctions n'est prononc. O sont
passes les menaces nombreuses et prcises de ces dernires
semaines, aussi bien de la part des Etats-Unis que de l'Union
europenne?
Si, en croire le Miami Herald, les menaces de
sanctions restent en filigrane, en tout cas on s'est bien gard
de les voquer la runion de mardi au Conseil perma-


nent.
Mais en mme temps que l'international se rvle
aussi serein, que se passe-t-il en Haiti? On recommence
(pardon), on continue de se dvorer belles dents. Comme
disait l'autre, le cessez-le-feu fait rage ...
L'Excutif et le parti au pouvoir, Fanmi Lavalas,
qui ont la machine lectorale bien en mains, annoncent que,


e nouvel Ambassadeur dominicain Alberto Despradel Cabi
prsentant ses lettres de crance au Prsident Ren Prval
photo Yonel Louis/H.en.M
"avec ou sans observateurs internationaux", la tenue des
lections se fera sans faute le 26 novembre prochain. Le
Premier ministry, qui ne mche pas ses mots, ne perd pas
de temps pour interpreter l'chec de la mission OEA comme
une sorte de blanc-seing, puisqu'il conclut: s'il y avait ac-
cord pour remanier le conseil lectoral, ce serait okay. Mais
pas d'accord, alors le CEP reste ...
De son ct, l'opposition probablement se flicite,
du moins en priv, de n'avoir pris aucun engagement pub-
lic vis vis du 7 fvrier 2001.
Or l'international n'a pas l'habitude de fonctionner
sans une chance. Et cette chance, demandez tous les
observateurs de la politique hatienne ( Washington, Paris
ou Moscou), on vous dira que c'est le 7 Fvrier prochain,


(Elections ... suite
de la premire page)


REPUBLIQUE DOMINICAINE

Mejia fait de la place pour ses troupes


SANTO DOMINGO, 28 Octobre Le president
Hipolito Mejia a rvoqu plus de 70.000 employs
gouvernementaux depuis son arrive au pouvoir il y a deux


S
a
a
f
v


mois dans le but de faire de la place pour ses partisans,
selon un bulletin de Associated Press.
Mejia, qui a prt serment le 16Aot dernier, avait


20 athletes hatiens Tae Kwon Do

demandent l'asile politique Miami
(Asile ... suite de la premiere page) l'Immigration Krome, en faubourg de Miami, pour subir
3ao Paulo, aprs avoir particip un tournoi d'arts martiaux leurs premiers interrogatoires par des responsables de la
u Brsil. Ils taient supposs monter bord d'un autre section asile politique du Service d'Immigration.
vion destination d'Hati. Mais les 17 hommes et 4 Plus tard, ils devront comparaitre devant un juge
emmes ont dclar aux inspecteurs de l'Immigration qu'ils pour expliquer pourquoi ils ne voudraient pas retourner en
'oudraient rester aux Etats-Unis. Haiti.


"Plutt que de monter bord de l'avion, ils ont
demand l'asile politique" a dit Patricia Mancha, porte-
parole de I'INS (Immigration and Naturalization Service).
Deux autres Hatiens voyageant avec le group,
ont dcid de retourner en Hati, a dit Mancha.
Le group a t conduit au centre de dtention de


Patricia Mancha a not qu'il tait inhabituel pour
un aussi large group d'athlres hatiens de solliciter l'asile
politique alors qu'ils sont en transit l'aroport interna-
tional de Miami.
"C'est comme quelque chose qui nous ramne
au temps d'avant la chute du Mur" a dit Mancha.


promise durant la champagne lectorale de trouver des
emplois pour les membres de son parti, le Parti
Rvlolutionnaire Dominicain (PRD). Il a dit que ces
derniers ont t tenus en dehors des positions
gouvernementales dans le pass cause de leur affiliation
politique.
Aprs les lections de Mai o le part
gouvernemental sortant (le Parti de la Libration
Dominicaine / PLD) a subi une cinglante dfaite, les sup-
porters de Mejia ont envahi le hall de reception du Palais
National de Santo Domingo, rclamant des emplois.
"Il est impossible d'employer tous ceux qui ont
vot pour le PRD, mais nous avons le droit de placer des
membres du parti dans des positions qui sont actuellement
occupes par des membres du PLD" a dclar Rafael
Subervi Bonilla, secrtaire de l'Intrieur et secrtaire-
gnral du PRD.
Quelque 1.5 million de personnel ont vot pour
Mejia, et le gouvernement compete actuellement 340.000
emplois de loin le plus gros employer du pays qui
(voir Mejia / 7)


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Renouvellement

Nouvel Abonn


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


0
o


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Sitio n s date laquelle un nouveau
S i n chef de l'Etat doit prter
serment. L'alternance est la seule chose qui ne se ngocie
pas, aux yeux du nouvel ordre mondial. Tant l'homme fort
ivoirien Robert Guei que Milosevic viennent de
l'exprimenter leurs dpens.

Dangereux duel Gore Bush ...
Or aussi bien Fanmi Lavalas que l'opposition peut
tre en train de se fourvoyer ...
Le premier croit tenir le bon bout parce
que personnel ne peut se frotter la popularity de
M. Aristide dans des prsidentielles libres et
ouvertes. Demonstration faite, s'il en tait besoin,
par les foules immense qui se sont dplaces
S rcemment lors du dpt de candidature de ce
W dernier et o certain mdias ont cru voir un
vritable plbiscite ...
Or si certaines O.P. (organisation
populaire) peuvent s'y mprendre, personnel
n'oserait prendre la lgre la menace
amricaine toujours pendante: si la crise
lectorale n'est pas rsolue, les Etats-Unis ne
participeront pas au prochain scrutiny ni
financirement, ni sous forme de mission
d'observateurs. D'autre part, toute aide Hati
serait achemine via des organismes privs.
Enfin Washington pourrait empcher Hati
d'obtenir tout prt ou don.
En un mot, les rsultats des prochaines
lections ne seraient pas reconnus.
Qui pis est, le candidate dmocrate AI
Gore et le rpublicain George W. Bush sont au
coude coude dans les sondages et avec toujours
un lger advantage pour Bush junior ... En Haiti,
tout le monde sait ce que cela peut vouloir dire.
ral Cependant l'opposition ne devrait pas
s'en rjouir trop vite. L'chance compete aussi pour elle
... Supposons que le pouvoir Lavalas dcide de jouer son
va-tout, comme il parait en avoir l'intention, et en ayant
bien soin aussi de dmontrer l'international toute sa bonne
volont (lobbying l'appui). L'opposition risque alors de
rester toute seule sur le quai ...
A plus forte raison si Bush ne l'emportait pas le 7
novembre.
Ds lors on comprend le calme olympien affich
mardi au Conseil permanent de l'OEA. L'international joue
gagnant sur les deux tableaux. D'un ct comme de l'autre.
Mais, hlas, l'hatien semble ne rpondre plus dsormais
la moindre logique ...
Elections sous conditions. Pour le meilleur ou le
pire ...
Hati en Marche, 25 Octobre 2000


Nom


Adresse


1




Page 6


VOTRE ATTENTION !


Mercredi 1er Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 39


Dpart MIA 8:00 am Arrive PAP
Dpart PAP 10:40 am Arrive MIA


9:50 am
12:35 pm


B,4teaa tde Ceaude4a SkS !
Pour information et reservations,
contacted votre agence de voyage ou Air ALM

1-800-327-7230 (USA)


Nous re-voila!



A partir du 29 Octobre prochain

Miami -Port-au-Prince -Miami
Tous les jours (Mardi except)







Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol XIV No 3Q


Page 7


CAPTEZ MELODIE 103. 3 FM


Au moins nous Gurilla
sommes un tantinet sortis du
"Voye Monte", et chaque camp a pris la peine de coucher
sur une feuille blanche sa position. (ditorii
Plus que le symbolisme de la rencontre autour center (et n
d'une mme table, comme on dit, les crits restent. d'Acepter (et n
Le mdiateur Luigi Einaudi est parti, mais nous que les rsul
restent les propositions qui lui ont t soumises de part et e u
d'autre. No






.U -.--

.. '


ociatoire Car l'opposition elle
J m . .. aussi ne manque pas de tours de


al de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince)
>ir sur blanc, s'il vous plait) ce que le part
emblait refuser jusqu'ici de toutes ses forces:
tats du 21 Mai soient remis en cause.
is lisons bien: "Respecter la volont des


Jour des Nations Unies, le directeur de la FAO en Hati, Oscar Fernandez Taranco, le
Premier ministry Jacques E. Alexis, le ministry du Commerce, Grald Germain, le
Reprsentant du Sec. Gen. de l'ONU Alfredo Lopez Cabral et en retrait le ministry des
Hatiens vivant l'tranger, Jean Gnus photo Hati en Marche
Ce qui domine videmment dans les propositions
du parti au pouvoir, Fanmi Lavalas, c'est conserver les ne devraient violer ni la Constitution,
acquis, les points dj marqus. Rpublique."
Ce qui domine chez l'opposition rassemble sous Il y a l la patte d'un viejo dal
le label de "Convergence Dmocratique", c'est garantir gurilla de la ngociation.
(mais garanties formelles) de nouvelles conditions de Conserver les acquis est la line d
scurit et de rgularit avant de consentir participer au siions de Fanmi Lavalas
prochain scrutiny. On devine ds lors que la line d
Chacun semble avoir fait un pas en direction de sitions de l'opposition c'est renverser ce
l'autre, mais un pas jug de part et d'autre largement s'accroche l'autre camp.
insuffisant. Ds lors il s'agit davantage de
L'essentiel ici n'est pas seulement de participer ... ngociation. Ou pour paraphraser quelqu'
Un profane sursauterait voir Fanmi Lavalas ac- n'est que la prolongation de la guerre par


lecteurs en
cherchant, avec
l'opposition, une

politique et
lgale aux
controversies
souleves par les
lections du 21
Mai 2000, en
particulier les
postes contests
au Snat."
Voil
qui est clair?
Non,
peut-tre pas tout
fait. Vous avez
saisi, hop l,
l'hyperbole:
"Respecter la
volont des
lecteurs" ... et
un peu plus loin:
"Ces solutions
ni les lois de la

ns cette forme de

le force des propo-

e force des propo-
s acquis auxquels

e bataille que de
un, la ngociation
d'autres moyens.


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!


Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278
629 N.E. 125 St. 892-6478.
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800
Fort Lauderdale
28 West Sunrise Blvd 524-1574
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave 946-4469
Orlando
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245
Massachusetts
Mattapan 508 River Street (617)298-9366
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448
New York
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
Church 2825 Church Ave (718)693-3798
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
Washington
835 Juniper Street Tl 202-722-4925
Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Hati
Rue du Centre # 175
Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pour toute information, appelez Toll Free
1-800-388-3875 ( Floride)
1-800-427-2622 (New York)


Naples
506 llth Ave N. (941) 435-3994
Immokalee
1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
Fort Myers
2219 Fowler St. (941) 461-0343


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une some pronto pronto,
faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir immdiatement au destinataire
vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !


passe-passe dans son sac, de technique manoeuvrire ...
Ainsi elle n'appelle plus l'annulation des
lections du 21 Mai (puisque l'international ne partage pas
la thse de l'annulation pure et simple), elle attaque
dsormais la cible en la contournant, en la pregnant revers

L'opposition demand dans ses propositions que
"le Parlement soit mis en veilleuse ...". Plus encore: "que
les cartels des collectivits territoriales rcemment lus
soient remplacs temporairement par des commissions
mixtes (pouvoir opposition) pour liquider les affaires
courantes."
Vous avez saisi. De manire indirecte, il s'agit
toujours de refuser en bloc les rsultats du 21 Mai.
Mme chose au niveau du CEP.
Fanmi Lavalas semble faire une concession, se
dclarant prt aller au prochain scrutiny soit avec l'actuel
conseil lectoral provisoire, soit avec un autre CEP
"comprenant des citoyens proposs par l'opposition, Fanmi
Lavalas et les autorits de l'Etat."
Mais l'opposition ne voit pas seulement un
nouveau CEP pour organiser le prochain scrutiny, elle veut
aussi qu'il s'occupe de l'valuation des lections du 21 Mai.
L'opposition entend largir la mission du nouveau
conseil lectoral ... en lui confiant la mission aussi de dfaire
ce que le prcdent conseil a fait, autrement dit les lections
du 21 Mai.
Ainsi mine de rien, sous des passes d'armes un
peu plus subtiles, presence du blanc oblige, on se retrouve
toujours au mme point ...
Le parti au pouvoir, Fanmi Lavalas, se bat pour
conserver ses acquis ...
L'opposition se bat, avec une tnacit gale, pour
renverser lesdits acquis.
.Autre example:
Dans les propositions de Fanmi Lavalas, un grand
rle est attribu l'Excutif... Normal, on n'est pas le part
au pouvoir pour rien.
"L'Excutif assurera la conduite professionnelle
de la Police qui doit protger les lections et les activits
lectorales dans la plus total neutralit ...".
Inutile de dire que les propositions de l'opposition
ne pensent au contraire qu' couper l'herbe sous le pied
l'Excutif, pour son attitude juge partisan, la fois juge
et parties.
Aussi l'opposition d'entre de jeu propose-t-elle:
'la dpolitisation de la Police national d'Hati", et aussi et
surtout un "mcanisme qui permette la cooperation des
parties politiques pour aider la Police maintenir sa
neutralit."
Ainsi de suite, quand on a l'impression que l'un
ou l'autre fait un pas en avant, c'est pour faire aussitt 2
pas en arrire...
Fanmi Lavalas cde sur le CEP, mais se rattrappe
au niveau de l'Excutif ...
L'opposition cde sur le mot annulation
(concernant le 21 Mai) mais ce n'est pas plus qu'un jeu de
mot ...
De toute evidence, on n'est pas encore entr en
ngocitations ...
On n'est pas encore entr dans l'auberge, voire
pour en sortir.

(un ditorial de Mlodie, 103.3 FM, Port-au-Prince)


Mejia fait de la place

pour ses troupes
(Mejia ... suite de la page 5)
comprend 8 millions d'mes.
La Rpublique Dominicaine a un taux de chmage
estim 14 pour cent et un revenue par habitant de 2.000
dollars l'an.
50.000 70.000 qui viennent de perdre leur job
ont t employs durant les quatre annes au pouvoir du
president Leonel Fernandez, selon Jose Tomas Perez,
secrtaire-gnral du PLD.
"Ce n'est pas just, car ils n'ont pas rvoqu les
membres du PRD qui avaient t employs aussi par nous",
a dit Perez.
Selon ce dernier, l'administration Mejia viole les
lois qui prohibent la discrimination dans l'emploi. Le Parti
de la Libration Dominicaine menace d'intenter une ac-
tion contre le gouvernement devant l'Organisation
International du Travail (OIT).
Femandez avait aussi cr des jobs pour ses sup-
porters, dit Perez, mais non par des rvocations massive.


liam ,ii iviai%,ii%, vvi. ixi y iqj -77 1 1






Page 8


HAITI- DIASPORA I


Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


Rflexions en vue de la

Semaine de la diaspora
Une centaine de cadres et mise en place d'un cadre lgal et
personnalits des secteurs publics et privs administratif pour favoriser le
sont runis pendant trois jours Port-au- dveloppement d'un partenariat dynamique
Prince pour discuter des voies et moyens entire l'Etat hatien et les organismes de
de favoriser l'insertion et l'utilisation des cooperation inter-haitienne. Ils devaient
resources humaines de la diaspora dans le plancher galement sur la creation d'un


Des participants aux prparatifs pour la Semaine de la Diaspora
photo Hati en Marche
dveloppement national. partenariat entire les oprateurs touristiques
Cette runion de travail a eu lieu de l'intrieur et de l'extrieur en vue d'une
l'initiative du Ministre des Hatiens vivant reliance du secteur touristique hatien.
l'tranger qui souhaite recueillir des Les secteurs reprsents ces pourparlers
propositions et recommendations manaient des ministres aux universits
susceptibles de permettre le enforcement publiques et prives, en passant par les
de la cooperation avec la diaspora. coles technique et professionnelle, les as-
"Nous devons rendre cette cooperation sociations de professionnels et les hommes
rationnelle et productive", a notamment d'affaires.
dclar le Ministre Jean Gnus, Le Ministre Jean Gnus a indiqu
l'occasion de l'ouverture des travaux. Selon que la diaspora regorge de competence et
M. Gnus, ces discussions entrent dans le de resources don't le pays a grandement
cadre des besoin. Il a invit les cadres et technicians
prparatifs des assises de la "semaine de la de la diaspora mettre leurs comptences
diaspora" prvue pour janvier prochain, au service du pays en participant des
Les participants ont dbattu de la programmes d'change et de formation avec


c OA.


les universits et coles
techniques du pays.
La participation des batiens de la
diaspora dans la vie socio-conomique du
pays est particulirement active. Ils


contribueraient chaque anne pour quelque
300 millions de dollars par an dans
I'conomie hatienne travers l'acquisition
de biens immobiliers et des transferts
d'argent.


EDUCATION -DESEDUCATION

L'ducation de la

mdiocrit ou mdiocrit

de l'ducation en Hati


par Rock Spencer
Deux copies de rdaction crites
par deux lves l'un ayant fait la 3me en
Haiti et l'autre la second.
Le sujet du premier texte: "Une
experience mmorable vcue New York";
et le second sujet: "Dfinir le mot ambi-
tion. Parler de votre propre ambition ..."
Copies des deux textes:
Un mlange de crole et de
franais assorti de fautes d'orthographe et
d'accords qui traduit une ignorance des
rgles de la grammaire et du vocabulaire.
Ce ne sont pas des cas isols. La
grande majority des lves ne savent pas
crire. Je ctoie chaque jour des lves
venant de l'universit qui n'arrivent pas
exprimer leur pense convenablement.
L'on pourrait se consoler en
pensant que la cohabitation crole-franais
a cr une certain confusion chez l'lve
au niveau de la synthaxe et de la grammaire,
mais que l'tudiant maitrise plus ou moins
les autres matires comme les
mathmatiques, les sciences ou l'histoire et
la gographie.
Illusion Une grande majority
d'lves du niveau secondaire n'arrivent
pas effectuer une division de chiffres
dcimaux ou rsoudre une quation simple.
Dterminer les quatre
points cardinaux
quivaut rsoudre la
quadrature du cercle
pour nos malheureux
coliers qui pour
localiser ces quatre
points annonnent sans
rflchir: "Le Nord
devant soi, l'Ouest
derrire soi". Des
lves de Rhto
ourne ignorent le rle du
, Haiti, coeur et restent per-
s jusqu' plexes lorsqu'on leur
au Canada parle de la
combinaison de deux
ine des atomes d'Hydrogne
ine es et d'un atome
e No.1 d'Oxygne.
taires, Aprs un
n. minimum de 10 annes
passes sur les banc de
ionne tous l'cole, le language
mauvaise intellectual de nos
12 hrs. jeunes se rduit une
peau de chagrin et je
dirais qu'une passoire
retient beaucoup plus
d'eau que les
connaissances sont
emmagasines par le
cerveau de nos jeunes
^ ^ compatriotes.


C'est indniable que l'ducation
en Haiti est mdiocre, refltant l'image
d'une socit bouleverse, traumatise et
sans repre fixe, une socit tiraille par les
luttes politiques o les entits sociales:
paysans, travailleurs, chmeurs,
universitaires, coliers ... sont des
marionnettes aux mains des forces
politiques qui les utilisent, les manipulent
dans le sens de leurs intrts.
Le "Laisser grennen" adopt par
Alexandre Ption semble prvaloir dans
toutes les institutions, particulirement dans
les coles qui marginalisent et abtissent
nos jeunes. Seuls quelques tablissements
manifestent une volont de former, de
dlivrer une instruction dcente, mais la plus
grande majority ne sont que des maisons de
commerce diriges par des mercenaires eux-
mmes sans formation. On m'a mme
rapport que des directeurs d'cole envoient
des courtiers dans les iues pour raccoler des
lves d'autres institutions, et les inviter
venir suivre des course dans leurs coles.
Et que dire de cette dcouverte
faite Carrefour, o un ami a remarqu sur
l'enseigne d'une cole: "Ecole ... 3 sections
: Primaire Secondaire Adultaire."
On devine que la section
"Adultaire" est rserve aux adults.
A qui le blme dans un systme
tatique en pleine dliquescence?
Plutt que de faire le procs d'un
systme, mettons deux ou trois suggestions
qui pourraient l'avenir crer une certain
dynamique, un certain renouveau au niveau
de l'ducation.
Des dispositions doivent tre
prises par le ministre de l'Education afin
d'exiger que tout professeur n'ayant pas
obtenu un diplme universitaire d'une
facult reconnue par l'Etat, doive subir
certain examens qui l'habiliteraient
enseigner.
Dans le cas des professeurs du
niveau secondaire, deux examens seraient
ncessaires. D'abord, dans les trois ans
venir partir d'une date fixe par le
gouvernement, le professeur devrait subir
un examen sur la matire qu'il enseigne (un
examen oral et un examen crit) et ensuite
dans les 5 ans venir, russir un test en
pdagogie.
Aprs cette priode, toute cole
secondaire qui utiliserait les services d'un
professeur non dtenteur de l'un de ces
diplmes serait possible d'une amende et
en cas de rcidive, ce directeur d'cole
pourrait voir sa licence de fonctionnement
rvoque.
Ces exigences du ministre de
l'Education impliquent un accord avec les
Universits du pays, notamment l'Ecole
Normale suprieure, pour la creation de
(voir Education / 12)


BARBER


BEAUTY SALON children/

510o DESIGNER CUT
First time customer only. Reg. 12.50
'ro CONDITIONING
SFRE TREATMENT
L WIth this coupon
305-940-9070
15455 W. Dlxie Hwy. Ste. N & O
N. Miami, FL. 33162


P&len Tet
la pice de FRANKETIENNE
est en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
sur video cassette
Pour Information: (514) 862-3503







Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39

8 millions de dollars

par an s'envoler de

la Communaut

Hatienne de Miami


Page 9


MEDIAS


Miami, 27 Octobre 10 Juin
1978 10 Juin 2000: 22 ans depuis
l'ouverture de la premiere mission de radio
en crole dans le Sud de la Floride. 22 ans
aussi sur la mme antene : 1330 AM.
Express Publicit est devenue une
institution et son fondateur, Carmeleau
Monestime, 69 ans, reste toujours aussi
d'attaque.
Il y a trois ans, il inaugurait la
premiere station "sub-carrier" en crole de
la Floride. C'est la Radio Collective
International.


Nous avons rencontr ce
pionnier. Il nous parle de son rve,
ainsi que du long chemin
parcouru.

.Carmeleau Monestime:
Le travail accompli a t
immense. Mais la rponse du
public est bonne et je puis dire que
nous n'avons pas vu passer le
temps.
Hati en Marche : 22 ans de
Miami, ce n'est pas une mince af


1*H.

Au Studio de Radio Collective Internationale, Carmeleau Monestime et son bras droit
Vous tiez la seule Klbert Exavier
radio radio hatienne en prs d'une centaine d'missions hatiennes. La concurrence
fe. Floride au dbut. tre devenue rude. Comment arrive-t-on s'imposer? Vous
Aujourd'hui on compete sans doute connu des moments difficiles?


doit
avez


Reyinyon Piblik


NW/NE 36 Street Pwole pou


F Travay Amelyorasvon

9 novanm 2000
depi 6z diswa pou rive 8 diswa
Oditorvom Jos de Diego Middle School
3100 NW 5 Avenue
Mian, Horida


D epatman Transp Florida (Florida
Department of Transportation, ki rele
tou FDOT) envite w nan yon reyinyon
piblik pou enfomasyon, pou pale sou travay
amelyorasyon ki pral fet nan 36zym ri, depi
NW 7 Avni, pou rive nan NE 7 Avni. Project ki
pral pale a genyen ladan 1 kapasite, sekirite,
sikilasyon dlo egou, ak travay pou mete kafou
yo pi ansbm.
Atelye a ap koumanse depi 6z diswa. Pral
genyen kat, desen, ak lot enfbmasyon ki gen
rapb ak pwoje a, pou moun gade. Pral genyen
reprezantan Depatman an kap vin chita pale
ak moun, youn apre lbt, pou reponn kesyon
ki gen rapb ak pwoje a. Gen yon
prezantasyon kout ki pral fet a 7 diswa,
apre yon seyans pou tande koumant piblik
la. Yon estenograf legal ap vini pou travay
pandan tout atelye a, pou anrejistre
koumant moun vle bay, kit se koumant
prive, kit se koumant yo bay pandan seyans
koumant piblik la.


Dapre sa ki ekri nan Lwa pou Moun
Andikape nan Etazini 1990 la (Americans
with Disabilities Act of 1990), nenpbt ki
moun ki bezwen yo pran dispozisyon espesyal
pou pmt li vini oswa pou 1 kapab patisipe
nan reyinyon an, dwe kontakte Biwo
Enfomasyon Piblik la (Public Information
Office) nan nimewo 305.470.5349.
Si w gen nenpbt ki kesyon sou pwoje a,
oswa si w pa kapab vini nan reyinyon an, epi
ou vle f koumant sou pwoje a, tanpri
kontakte Msye M. Aslam Khan, PE, ki se
Manadj Pwoje Devlopman an (Project
Development Manager), nan nimewo
305.470.5211, oswa ekri li nan adrs sa a :
Mr. MK. Aslam Khan, PE, Project
Development Manager, Florida
Department of Trans-
portation, Environmental
Management Office, 1000
NW III Avenue, Room 6103,
Miami, Florida 33172.


Maison Vendre


Port-au-Prince, Hati
Quarter Bois-Patate (Canap-Vert)







. . . .
$:n.Y-


Superficie terrain:
950 m2
Surface logement:
250 m2
Maison tage en bton
Grande cour avec jardin
trs bien distribute
Clture de scurit en
bton arm
Excellent pour
habitation familiale ou
profession librale
Contacter Mr.Dracis
au tl:(514)684-1364
entire 18h et 22h.


pic
son4


.Carmeleau Monestime: Nos vivons dans une socit
o on n'est pas toujours dispos aider son prochain. Nous avons
eu toutes sortes de problmes. D'abord les questions politiques.
Nous avons eu faire face des leaders qui ont tent de nous
anantir, uniquement parce que nous avions une opinion contraire
la leur. Nous avons t en butte des actes dloyaux. Lutte
aussi au niveau des organizations communautaires. J'ai failli y
passer et n'tait mon courage, ma determination, j'aurais tout
laiss tomber. Ce n'tait pas toujours agrable, surtout que ma
famille m'encourageait passer la main.

H.en.M: Vous tes connu dans la communaut
hatienne comme un lutteur. "You have gone a long way" ,
comme dit la publicity. Nous sommes en ce moment au local
d'Express Publicit. Vous mettez partir de votre propre local
et, outre Express Publicit qui est une mission quotidienne de
deux heures diffuse sur 1330 AM, vous tes galement
aujourd'hui le propritaire d'une station de radio fonctionnant
24 heures sur 24. C'est la Radio Collective Internationale.

Carmeleau Monestime: On m'appelle le Doyen de la
press hatienne dans le Sud de la Floride. En effet, Express
Publicity a t la premiere mission en crole dans cette parties
des Etats-Unis. Deux ans plus tard, c'tait votre tour Marcus
et toi Elsie de venir nous rejoindre. Vous avez t la deuxime
radio de la Floride avec Chita Tande d'abord, puis La Radio
l'Hatienne quelque temps plus tard. Une pliade d'missions
de radio ont suivi, mais beaucoup d'annes aprs.
La Floride est aujourd'hui l'endroit des Etats-Unis et
de la diaspora en gnral avoir le plus d'missions en langue
crole. Nous avons plus de 100 missions commercials,
culturelles ou vangliques, et tout le monde achte des heures
d'antenne par jour ou par semaine. Plus d'une centaine
d'missions diffrentes, on voit ce que cela rpresente comme
vasion de devises pour la communaut hatienne. Cette
communaut qui en 1978, quand nous avons inaugur Express
Publicity, ne comprenait mme pas 5.000 hatiens, mais qui
compete aujourd'hui entire 300.000 et 500.000 hatiens.
Toutes ces missions de radio sont hberges par des
stations de radio AM. Elles sont une dizaine de ces radios, de
West Palm Beach jusqu' Key West, louant aux hatiens des
heures d'antenne. Et un prix exorbitant: de $ 200.00 $ 350.00
l'heure.
Vous voyez d'ici quel est l'apport de ces missions
hatiennes pour les propritaires de ces radios. Aucune d'entre
elles n'est hatienne. Or nous avons des leaders dans la
communaut qui ne cessent de parler de dveloppement
conomique

H.en.M: C'est une vritable hmorragie de devises


*.~., .~..t


.. '' :, .

'-.'i
r .

--.. -,. .
...* .' "-'.'


en effet ...

Carmeleau Monestime: Oui. On parle de
dveloppement conomique de la communaut, mais c'est
nous mmes qui nous appauvrissons de jour en jour.
D'aprs nos calculs, les 10 radios louant des heures
d'antenne aux hatiens ramassent entire 8 et 10 millions de
dollars par an. Et cet argent vient de notre communaut.
En change que nous apportent ces stations?
Rien, pratiquement rien. D'abord, elles utilisent
un nombre trs rduit d'employs, puisque les missions
hatiennes ont leur propre personnel.
Les appareils sont plus que vtustes et ne
correspondent mme pas aux normes modernes de la
radiodiffusion.
A la limited, ces radios embauchent un hatien
(voir Medias / 11)






Page 10 ARTS & SPECTACLES


Mercredi ler Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 39


til 1
c.'


!~ i~Ik~Ig .


Chronique du Thtre National d'Hati

Une belle matine crole


la Bibliothque
La veille de la Journe Mondiale du Crole, le
vendredi 27 octobre, le prolifique Christophe Charles, qui
a dj produit vingt-six oeuvres critiques (thorie et histoire
littraire) et plus d'une dizaine de recueils de pomes -, a
prsent son plus volumineux ouvrage, "La Littrature
Hatienne d'Expression Crole 1750 2000", dans la grande
salle de lecture de la Bibliothque Nationale d'Hati.
Sa conference, lue et commente en franais, en
presence d'crivains, d'intellectuels, d'tudiants, de
curieux, a t chaudement acclame par un public avide de
se documenter sur un sujet tabou, jadis mis l'index, et qui
depuis quelque temps commence gagner en ampleur.


National d' Haiti
D'un ton calme, Christophe Charles rpondit aux questions
diverse qu'on lui posait. On s'est senti en presence d'un
professeur attitr, d'un anthropologue possdant la matrise
des recherches, d'un lecteur qui a dvor des livres (posie,
thtre, roman, histoire, philosophie, essai, critique) dans
toutes les disciplines, de tous les sicles et au-del des
frontires, d'un tre panoui et modest qui a toujours opt
pour les choses simples de la vie: la philosophie du sourire
pour tous.
L'instructive conference de Christophe Charles
tait prcde d'une loquente et chaleureuse presentation
du confrencier et auteur du livre en vente signature, par


Air
f -...
,JR. : ^


- .1


f.'- ~%


~-'-


La Ligne arienne de H
The Airline of niL


2 Billets Aller-Retour




mI PORTi AUPRIN(E* 1 IM


SPECIAL


2 TICKETS POUR


00


FOR RESERVATIONS CALL YOUR TRAVEL AGENCY
OR


HAITI
Aeroport Int'I Mais Gates
246-2300
246-2692


Asrd g s
Pour Le Meilleur Et Pour Le Prix



www.airdayiti.com


MIAMI
8034 NE 2nd Ave
305-751-3434
1-888-822-3434


faveur du crole, sous
Papa Doc, a t conu
comme un indice de
militance communist. Se
dvouer l'poque pour
l'panouissement de la
langue vernaculaire
quivalait un acte de
dsobissance au pouvoir
en place. Le Dr. Ernst
Mirville (Pierre Bambou),
mdecin, psychiatre,
ethnologue, crivain en
langue crole et quelques
autres jeunes des annes
1960 ont connu la prison
sous Franois Duvalier
pour avoir dfendu et
voulu illustrer la langue
populaire, image,
potique du people
hatien.
Cette grande
rpression contre les par-
tisans de l'panouis-
sement du crole a prouv
bien des crivains, de
progressistes, d'artistes,
que contrairement aux
discours noiristes et
populistes du president
ethnologue, il cultivait en
lui une peur maladive du
people hatien, une peur de
sa culture profonde, une
peur de sa langue. Dans
une de ses interventions en
langue franaise, Duvalier
dclara qu'il ne savait pas
parler crole.
En cette matine
du vendredi 27 octobre
2000, tout rsonnait de
crole: le pt la viande
bien pice et le cola de
chez nous que des
employs lgants
servaient tous sous les
minutieuses recomman-
dations de Madame
Tibulle qui, disait-elle, se
sent bien crole dans son
corps comme dans son
me, partout o elle se
trouve, dans la Caraibe, en
Amrique du Nord, en
Europe. Mme la langue
franaise d'Hati dans
laquelle Christophe
Charles s'exprimait dans
sa conference, est crole et
hatienne. Le gigantesque
pote Pablo Neruda n'a
jamais cess de rappeler
tous que sa langue
espagnole est chilienne et
qu'il s'en est servi pour
crire sa magistrale
pope "Le Chant
Gnral" considr
(voir Thtre / 15)


Madame Tibulle, Directrice de la Bibliothque Nationale
d'Hati. Elle a rvl au course de son intervention ses liens
familiaux proches avec Christian Beaulieu, le pionnier de
l'alphabtisation par le crole en Haiti. L'Oncle militait
aussi dans des organizations marxistes et rvait des
lendemains meilleurs pour le people hatien. A part Chris-
tian Beaulieu, beaucoup d'hommes et de femmes de la
gauche hatienne brandissaient leur tendard: le crole,
langue du people hatien. Flix Morisseau-Leroy don't la
photo se trouve sur la couverture du livre de Christophe
Charles a t un farouche combattant de la cause du crole.
L'ex-militaire marxiste, l'crivain et pote Paul Laraque,
se nourrit aujourd'hui encore, et avec le mme engouement,
du lait nourricier de notre culture profonde et de notre
langue crole. On le lit toujours avec beaucoup d'amour
en pensant tous les risques qu'il prenait dans les saisons
orageuses du duvalirisme tueur d'hommes. Il demeure un
homme de conviction, bien imbu d'un optimism sans borne
et d'une foi ardente dans l'homme, dans son pouvoir
magique de changer la vie, de changer le monde.
Jacques Roumain, le fondateur du premier parti communist
hatien, a grce au pouvoir magique du crole, dot le
franais acadmique d'un style color d'une rare dimen-
sion littraire; preuve, "Gouverneurs de la Rose" qui
continue d'tonner et d'emballer les lecteurs francophones
qui ont eu le privilege de lire cette oeuvre. Les quatre grands-
romans de Jacques Stephen Alexis abondent en vocabulaire
et expressions croles qui leur donnent une authenticity
propre.
On comprend pourquoi toute prise de position en


- ----


ve






Mercredi ler Novembre 2"
Haiti en Marche Vol. XIV No 39


LES INITIATEURS
Le crole a serpent, a suivi un long cheminement
souterrain dans la littrature hatienne depuis les contests
croles" d'Ignace Nau jusqu' Gouverneurs de la rose
de Jacques Roumain, en passant par les romans ralistes
de la gnration de La Ronde. Au XIXme sicle et au
dbut du XXme sicle, il a tent d'merger avec quelques
pomes d'Oswald Durand ("Choucoune" tant le plus
clbre), de Massillon Coicou et quelques fables.
Le franais ayant t dclar langue officielle par


Page 11


LETTRES


La Litt rature croe en Ha ti


Par Christophe Ph. Charles
Dessalines et considr comme butin de guerre, il n'tait
pas question (et on n'y pensait pas non plus !) de dvelopper
une littrature d'expression crole. D'ailleurs, jusqu' une
poque rcente, le crole n'tait peru que comme un pa-
tois. La linguistique n'avait pas encore rhabilit les langues
vernaculaires, ennobli les patois, comme l'ethnologie va
donner des gallons aux peuples primitifs.
Ecrire en crole en Haiti, au XIXme sicle, tenait


d'un non-conformisme superbe. Tous ceux qui l'ont fait
taient des auteurs progressistes: Oswald Durand, le
chouchou de la jeunesse, Massillon Coicou, le pote fusill
pour avoir voulu l'instauration de la dmocratie et du
progrs dans son pays, Henri Chauvet, V. Ducasse. Les
tnors du "mouvman kreyl" et de l'avant-garde
aujourd'hui le sont aussi: Flix Morisseau-Leroy, Charles
Femand Pressoir, Emile Roumer, Rassoul Labuchin, Claude
Innocent, Emile Clestin-Mgie, Franktienne, Georges
(voir Crole / 12)


Miami: 8 millions de dollars par an s'<

suitedelapage 9) de la Communaut Hatienne
qu'elles payment 5 dollars l'heure, 10 heures par semaine. Carmeleau Monestime: "Sub Carrier" veut dire d'couter Radio Collect
Son job est de ramasser l'argent par jour, par semaine et ce qu'une station FM dj existante vous afferme une de ses quelle radio"sub-carrier.'
durant toute l'anne. frquences. En effet, ici toute station FM a trois frquences.
Naturellement nous devons aussi reconnaitre que Une frquence normal, que vous pouvez chapter avec H.en.M: Il y a
ces stations nous fournissent l'antenne pour nous permettre n'importe quel appareil de radio, et une deuxime frquence des radio-pirates Mia
de communiquer avec notre communaut. Mais c'est payer qui peut tre utilise par une autre entit. Aujourd'hui cette maintenant et ces radio
cela cher, trs cher. C'est ce raisonnement qui nous a port deuxime frquence est largement utilise par les divers supposes faire de la pi
voir comment arriver retenir un peu de cet argent dans groups ethniques travers les Etats-Unis. Le captage de interdit par la loi, en fo
notre communaut,. cette frquence ncessite un appareil de radio special qui heures sur 24.


envolent
brancher sur la radio de votre
voiture pour vous permettre
tive Internationale ou n'importe


aussi aujourd'hui le phnomne
mi. C'est courant, trs courant
os qui l'origine n'taient pas
ublicit, parce que cela leur est
nt dsormais ouvertement et 24


H.en.M: La premiere dmarche serait de trouver
des hommes d'affaires hatiens intresss l'achat d'une
station de radio pour abriter toute ces missions hatiennes.
L'achat d'une station ici reprsente un investissement de
quel ordre?

Carmeleau Monestime: il faut computer dans les
HUIT MILLIONS de dollars. Et il faut venir avec le 1/3 de
la some en main pour pouvoir conclure l'affaire. Cela
veut dire plus de deux millions de dollars au dpart. Je ne
pense pas que notre commnaut ait aucun de ses membres
capable de venir avec une some pareille.
C'est pourquoi nous sommes venus avec une
deuxime solution, le systme de radio "sub carrier", comme
cela existe dj New York dans la communaut hatienne
o vivent environ deux millions d'hatiens. Il existe 4
stations"sub-carrier" New York: Radio Tropicale, Radio
Soleil, Radio Vrit et une quatrime, une station
vanglique, don't le nom m'chappe maintenant. Les
Hatiens de New York sont de plus en plus conscients de la
ncessit pour eux de permettre l'argent de circuler dans
leur communaut et ils se sont habitus ce systme de
radiodiffusion.

H.en.M: Pour ceux qui ne sont pas familiariss
avec le terme de "sub-carrier", pourriez vous nous dire ce
qu'il signifie?


est vendue pour un prix modique. Nous le vendons nous
autres pour seulement $ 50.00. Donc l'auditeur est branch
24 heures sur 24 sur la station "sub carrier" qu'il capte
dans des conditions idales. Pour affermer cette frquence,
cela cote 5.000 dollars par mois environ.
C'est donc le principle utilis par la Radio
Collective Internationale qui a aujourd'hui 3 ans. La
communaut nous soutient beaucoup. Nous avons
prsentement 15.000 appareils dissmins travers le sud
de la Floride. Nous mettons 24 heures sur 24. Nous
pensions avoir un public de 50.000 auditeurs qui ne cesse
de s'agrandir, ce qui est trs intressant pour nos
commanditaires. Nous ne pouvons pas encore couvrir nos
frais. Mais nous sommes sur la voie.

H.en.M: Ce n'est pas encore la grande folie
comme dans la diaspora hatienne de New York, ici dans


la communaut hatienne de Miami,
encore sceptiques concernant ce
mode de radiodiffusion. Ils
objectent que l'on n'coute pas la
radio uniquement chez soi. Les
distances sont longues et c'est
surtout dans sa voiture que l'on
coute la radio ...

Carmeleau Monestime:
Qu' cela ne tienne. Il existe un
petit appareil que vous pouvez


TOTAL ENERGIES

Ne laissez pas vos proches dans l'obscurit,


Offrez leur la lumire

partir de $160,00

Vous achetez aux USA,

Nous livrons et installons sur le lieu de votre choix
en Haiti, Afrique de l'Ouest et du Nord.
* Utilisez lampes, radio et tlviseur, plusieurs
J heures par jour, grce l'nergie solaire.

Total Energie: L'lectricit Solaire

Nous con ulfer pour le oimensionnement de vos besoin el un aeves graluit ansi que pour les
n Des ons e pompage f eau
SToal Energle, 1623 Co cicut Ave. Washington, DC 20009 1.800.953.9004 pmathleutotalnergie.com
Ship:lwww.totaml-enene.com


TOTAL
1SSi^


beaucoup restent


Carmeleau Monestime: Les radio pirates sont
un phnomne vieux maintenant d'une dizaine d'annes.
Disons que leur comportement actuel est li un afflux de
gens de faible morality dans le milieu hatien. Ces individus,
pensant tre des petits malins, ont choisi ce moyen pour
faire de l'argent. La FCC (Federal Communication Chanel)
de temps en temps effectue des crackdowns sur ces radios,
saisissant leurs quipements. Mais elles repoussent comme
des champignons. Et la FCC se plaint de son manque de
budget pour pouvoir les liminer. Ces radios pirates ne sont
pas sres. Elles peuvent compromettre ces gens-l qui leur
confident leurs annonces. Elles mettent sur une faible
distance. Je ne crois pas que les gens srieux puissent se
mler ce genre d'entreprises.

Hati en Marche: Merci Carmeleau Monestime
et bonne chance.


Bmol Telfort

TtIe ,cbjcI 1a w istu Ec


L ---
Jazz New Style Instriumenital
www.Bemol Telfort.com / www.AMAZON.com / www.MP3.com

EN VENTE PARTOUT
MIAMI: Mini Records 1371 N.E. 11th AVENUE 305 892 6200
La Coupole Restaurant 10855 S.W. 72th Street suite 29 305 2714975
J.B.T. Records 305 758-9018 / 945-3305
Blue Note Records 16401 N.E. 15th Avenu 305 940 3394 / 940 7342
Etiquette Unisex 305 940 9070
K & B Beauty Supply 305 687-1017
NEW YORK Mini Records Cambria Heights 718 276-1794


Kind of Jazz Rabordaille

Si vous aimez le JAZZ, ce CD devra faire parties
de votre collection. Vous en serez merveill...


TOTAL ENERGIE
1623 Connecticut Ave, Washington D.C. 20009
Phone 1-800-953-9004
pmathieu@totalenergie.com
http://www.total-energie.com







Page 12


S CREOLE


Mercredi ler Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 39


L'ducation de la mdiocrit ou mdi ocrit


(Education ... suite de la page 8)
course de rattrapage et de preparation
destins aux professeurs et aux aspirants-
professeurs.
Le niveau primaire qui est la pierre
d'achoppement de tout systme ducatif
mrite d'tre repens et les professeurs de
ce niveau comme ceux du secondaire,
seraient astreints suivre des course de
recyclage et obtenir une licence d'Etat les
habilitant enseigner.
Puisque le professeur du primaire
enseigne toutes les matires, l'examen
subir serait different de celui du professeur
du secondaire.
Compte tenu de la population in-
fantile scolariser et de l'absence ce
niveau d'enseignants qualifis, l'Etat serait
plus mallable sur la priode de qualifica-
tion.
L'Etat devrait pouvoir motiver les
jeunes s'orienter vers l'ducation
primaire, en leur offrant, qualifications
gales, un salaire gal celui d'un
professeur de classes secondaires.
En toute sincrit, il faut reconnaitre que la
tche d'un professeur de classes primaires
est beaucoup plus ardue, plus ingrate que
celle d'un enseignant des classes
suprieures et dans un systme qui sait
apprcier les valeurs, un professeur de
primaire mrite d'tre mieux rmunr et
aussi de bnficier d'avantages et de
possibilits de se recycler.
Ces considerations, mme si elles
taient mises en pratique, ne suffiraient pas
reliever le niveau de l'ducation. Le
problme est si complex et ne tient pas
seulement la qualification des enseignants.
C'est un cri gnralis au niveau
mondial que beaucoup trop de jeunes ne
prennent pas l'ducation au srieux et
refusent de consentir des sacrifices pour
s'instruire.
L'ide que seule, une bonne
education tait la garantie d'une vie
meilleure est mise en cause par les facilits
qu'offrent la technologies et les autres
moyens licites ou illicites de s'enrichir
facilement.
Il faudra donc crer un milieu
ambiant qui revalorise l'ducation. En ce
sens, les mdias peuvent jouer un rle im-


de l'ducation en Haiti


On nous rtorquera que la gabegie
et la corruption qui rgnent dans les boites
de l'Etat seront des freins la mise en place
de ce project, Mais il faut lutter, dnoncer
cette gabegie et liminer toute complai-
sance vis--vis des structures mises en
place. .'.
Si l'on devait valuer le qv.au
de l'ducation par le nombre d'coles qui
bourgeonnent dans ce pays, Hati serait l'un
des laurats en matire d'ducation. Mais
au lieu de la quality, nous produisons des
analphabtes fonctionnels.
A deux niveaux, cette situation est
nfaste. D'abord au niveau de la diaspora
o les jeunes immigrants hatiens sont
considrs d'aprs leurs "low perfor-
mances". Ils constituent la plaie dans


portant.
En Haiti, l'Etat devrait exiger
chaque station de tlvision de consacrer un
certain temps l'ducation tel que organiser
des concours entire groups d'lves,
prsenter des jeux ducatifs, consacrer des
missions aux meilleures coles du pays.
Les journaux pourraient publier
pomes et crits d'lves, prsenter le
meilleur lve du mois (photo l'appui).
Avec l'aide des commerants et
autres, l'Etat pourrait offrir des bourses
d'tudes aux jeunes, ou encore des vacances
aux Etats-Unis, au Canada, en France ou
ailleurs.
Tant d'autres stimulants en espces
ou en nature qui motiveraient l'lve hatien
et le placeraient dans des conditions o il
deviendrait le modle suivre.
L'argent joue un rle important
dans ce processus de dynamisation de
l'ducation. Comment donc gnrer de
l'argent?
L'Etat hatien est en train de
liquider toutes ses resources. L'ide de
privatization prne par les grands centres
de pense du monde oblige les institutions
tatiques vendre toutes les entreprises,
privant ainsi le pays de rentres d'argent qui
auraient servi des actions sociales, sans
besoin de nous enfoncer dans la spirale de
la dette.
Et pourtant, l'expression la plus
avance du capitalism, les Etats-Unis,
permet l'Etat de se procurer ses resources
d'argent. Chaque Etat de ce pays organise
les jeux de lotto, don't les revenues normes
sont orients en grande parties vers
l'ducation.
Ce ne sont pas des entreprises
prives qui grent ces fortunes, mais le
systme public de chaque Etat qui contrle,
oriented les millions de dollars gnrs par
le lotto.
Et pourquoi en Hati l'Etat ne
crerait-il pas ses propres banques de
"borlette" partout travers le pays? Cela
engendrerait un certain nombre d'emplois
d'abord et ensuite les bnfices gnrs
pourraient servir promouvoir l'ducation,
la sant et le sport.


La Littrature
(Crole ... suite de la page 11)
Castera Fils, Jan Mapou, Pierre Richard
Narcisse.
"Lisette quitt la plaine" crit par
Duvivier de La Mahautire est considr
comme le premier texte de la littrature
crole en Haiti. Et pourtant, l'auteur n'tait
pas un hatien. Alors pourquoi ne pas
revendiquer aussi les Proclamations de
Sonthonax, dans la mme foule? La mme
attitude n'est pas adopte pour les textes en
franais products par des Franais
contemporains de La Mahautire. De la
mme poque datent aussi d'autres textes
anonymes comme "Evahim et Aza", "
Zanmi an mou" don't certainement des
recherches pousses permettront d'identifier
les auteurs. A dfaut de considrer ces textes
comme faisant parties intgrante de la
littrature (crole) d'Hati, il faudra du
moins les ranger dans sa prhistoire.
Le premier texte crole en notre
possession qui soit d'un authentique Hatien
est celui de Franois-Romain Lhrisson.
"Badinez bien avec Macaque", reproduit par
Duracin Vaval dans laLittrature hatienne
ou l'me noire (1933) au chapitre de la
littrature crole. Cependant, ledit texte tait
plus conu comme chanson que comee
pome. Et s'il faudrait donner de
l'importance ce texte, pourquoi ne pas le
faire galement pour la plupart des chan-
sons d'poque.
C'est pourquoi le premier vrai
pome crole qui soit d'un authentique
Hatien demeure l'immortel "Choucoune"
du barde national Oswald Durand. Et c'est
aussi le plus connu de l'auteur, alors que
celui-ci a produit aussi des contest croles
(n dans les les) en crole (la langue)
comme "Oua tann tonton", etc...
Contemporain d'Oswald Durand,
Alcibiade Fleury-Battier avait public aussi
des contest croles en franais dans une sec-


Harold Rigaud

Artist


WebSite www.HaroldRigaud.com
e-mail: rigaudh@bellsouth.net

Toll free : 1 877-250-9020 ext: 774

Originals Limited Editions
Lithographs on Canvas
Prints, Postcards


ertaines classes et pour, acher leurs
dficiences, deviennent les plus turbulents
et les plus indisciplins, ou bien les plus
effacs.
Cette nouvelle gnration l'ge
adulte, se retrouvera dans les factories
s'chinant longueur de journe avec les
"ti gran moun".
En Hati, ces jeunes mal forms,
sas& une sol4: instrplion, dviewapent les
hommes dc'. main d'individus peu
scrupuleux qui les manipulent ou pire en-
core peuvent former les groups de
zenglendos qui terrorisent le pays.
Les jeunes filles n'auront comme
resource que de vendre d'une faon ou
d'une autre leur corps pour survive.
La rforme de l'ducation en Hati,
une ncessit imprieuse pour l'avenir du
pays.


crole en Hati
tion de son recueil-compilation Sous les
bambous (1885) dans le mme esprit qui
avait port Ignace Nau intituler "Contes
croles" ses rcits en franais publis dans
L'Union (1836).
Le premier recueil totalement
crole paru en Hati (?) est le Cric-Crac
(1901) de Georges Sylvain, traduction ou
adaptation libre de quelques fables de La
Fontaine. Deux dcennies plus tard,
Frdric Doret s'engage dans le mme
chemin en publiant Pour amuser nos tout
petits (1924). Entretemps, Othello Bayard
faisait fredonner "Souvenir d'Hati" crit en
1922 selon Maurice Lubin.
Le Dr Pradel Pompilus, dans le
tome III de son Histoire de la littrature
hatienne illustre par les textes (page 322)
signal que Ernst Douyon (1885-1951) a
non seulement public en franais, mais aussi
a public quelques pomes en crole comme:
"Marchands de tablettes", et "Confitures
d'ananas". Nos recherches ne nous ont pas
encore permis de les retrouver.
Il faut rendre un hommage special
Milo Rigaud qui produit en 1933 le pre-
mier recueil crole d'inspiration locale, et
non adapt d'un auteur tranger. Tassos fait
de Milo Rigaud un pionnier dans le genre,
mais le recueil n'a pas l'impact mrit. C'est
finalement Morisseau-Leroy qui ouvre l're
de la posie crole avecDiacoutes (1951),
et il restera la figure emblmatique de la
posie crole d'Hati, et vnr comme tel
surtout Miami (Floride) o le pote a vcu
les dernires annes de sa vie.
Au dbut de la deuxime moiti
du XXme sicle, Morisseau-Leroy trouve
des disciples en la personnel de Charles
Fernand Pressoir, Emile Clestin-Mgie,
Dieudonn Fardin et Rassoul Labuchin qui
publient leur recueil bien avant Emile
Roumer (CouronneRosaire, sonnet, 1964)
(voir Crole / 15)


A VENDRE


EXCELLENT OPPORTUNITY


Immeuble de 1004.30 m


Superficie Terrain de 5012 m



Avenue N et Rue 6


Prix trs Intressant


CONTACTEZ LE 256-5751 / 558-1044


I 'p







Page 13


Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 39


Nos Petites annonces de partout


I I ~ -


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-1481

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio

Haiti Diaspo Inter
Lundi au Jeudi
6-8PM
1550 AM
Dim. 7 -9 AM
1330 AM


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


Restaurant

Miami

Bl

Foucht

Restoran
8267 North
Miami Avenue
Tl:
(305)757-6408

Le meilleur griot
de la ville ! !
Boston

Fritay Restaurant
The root of Haitian
Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'ouverture:
8:00 am 10:00 pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:00 pm
Vendredi, Samedi et
Dimanche
Dorchester
617 524-5800
Waltham
781 899 9157
Mattapan
617 298 7933


-NEW-YORK,
26 Octobre Les
Amricains se sont
arrachs jeudi les
premires consoles de
jeux PlayStation 2
vendues aux Etats-Unis,
sachant que tout le
monde ne pourra pas tre
servi pour Nol, et ce sur
fond de tourmente
financire pour le
constructeur Sony.
Chez les grandes
chanes de magasins
d'lectronique, de Best
Buy Circuit City,
prsentes sur tout le
territoire amricain,
l'ambiance tait dj
celle d'un assault gnral.
"C'est de la folie. Les
gens ont commenc
faire la queue ds hier
(mercredi) soir", a
indiqu le porte-parole
des magasins Best Buy,
Jeff Faust, Minneapo-
lis (nord). "A Boston
(nord-est), il y avait 200
personnel devant la
porte 20H30, Orlando
(sud) 150", dit-il.
A l'ouverture des
magasins, 09H00 ou
10H00, parfois ds
minuit, jeunes et moins
jeunes se sont rus vers
les prcieuses consoles
noires, vendues 299 dol-


lars, qui s'annoncent dj
comme le grand succs
du Nol 2000.
La PlayStation 2 peut
se targuer d'antcdents
prestigieux. La
PlayStation 1, lance fin
1994, s'est vendue plus
de 70 millions d'units,
le record toute categories
pour une console de jeux.
La Playstation2,
vendue depuis le
printemps au Japon et
don't le lancement est
programm pour le 24
novembre en Europe,
constitute, aprs la
Dreamcast de Sega, la
nouvelle gnration de
console de jeux.
Elle intgre un lecteur
de DVD et des capacits
de calcul permettant
d'afficher des squences
de quality cinma. Une
course de voitures ou une
partierdede football
acquirent ainsi une
precision graphique
proche du rel.
La frnsie autour de
la "PS2", comme la
surnomment dj les
adeptes, s'annonce
d'autant plus froce que
Sony a averti fin
septembre qu'il ne
pourrait satisfaire toute la
demand de Nol.


La folie de la
PlayStation 2 gagne
les Etats-Unis


______________-__-_-_-__-_-_- - i-

IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
Service Traiteur pour Rceptions
special: PNi Prix Spciaux pouxr Groupe
Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE _________


Dr Roger
Phanord
Dentiste


Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleui
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-891-8020
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs,
Arthrites, Allergies


Tuberculose
le VIH ont
En cas de
tuberculose-maladie, les
patients infects par le
VIH ont environ dix fois
plus de risques de
rechute que les
personnel non-infects
par le VIH, rvle une
tude qui paratra demain
dans le 28 octobre dans
le Lancet. Ce travail
montre galement qu'un
t r a i t e ment
prophylactique aprs le
premier pisode de
tuberculose peut rduire
le risque de rechute chez
les patients sropositifs
pour le VIH.
Les patients
infects par le VIH et
atteints de tuberculose
rpondent bien au
traitement antibactrien.
Cependant, il persistait
quelques doutes quant
l'utilisation d'une
antibiothrapie
prophylactique pour
prvenir le risque de
rechute chez ces patients.
De ce fait, la
plupart des experts ne
recommandaient pas de
traitement particulier de
la tuberculose chez les
personnel infectes par
le VIH, rappellent le Dr
W. Johnson (Cornell


: les patients infects par
plus de risques de rechute
University Medical Col- relatif de rechute de 10,7
lege, New York) et ses pour les personnel VIH
confrres dans leur pub- +-


location.
Ces mdecins
ont conduit un essai
randomis en Haiti afin
de dterminer le risque de
rechute aprs traitement
de la tuberculose-maladie
chez des patients infects
ou non par le VIH. Ils ont
galement valu
l'intrt d'un traitement
prophylactique aprs le
premier pisode de
l'infection.
Au total, 233
patients atteints de
tuberculose ont t
efficacement traits.
Parmi les 142 sujets
infects par le VIH, 68
ont reu de l'isoniazide et
74 un placebo. Chez les
sujets non-infects par le
VIH, 51 ont reu de
l'isoniazide et 40 un pla-
cebo.
Le taux de
rechute pour la
tuberculose-maladie tait
de 4,8 pour 100
personne-anne chez les
sujets VIH +, compar
0,4 pour 100 personne-
anne chez les sujets non-
infects par le VIH. Ceci
correspond un risque


Le traitement
prophylactique a montr
son efficacit chez les
sujets infects par le
VIH. Le taux de rechute
tait de 1,4 pour 100
personne-anne chez les
patients sous isoniazide
et de 7,8 pour 100
personne-anne chez les
sujets sous placebo.
Les auteurs soulignent
que tous les cas de
rechute de tuberculose
chez les patients VIH+
ont t observs chez
des sujets qui avaient
prsent des symptmes
lis au VIH avant le pre-
mier traitement pour
tubercu-lose-maladie.
Selon les auteurs de
ce travail, un traitement
prophylactique par
isoniazide devrait tre
considr chez les
individus VIH+ qui
prsentaient des symp-
tmes lis au VIH aprs
le premier diagnostic de
tuberculose. Ce
traitement prophylac-
tique permettrait de
rduire trs significati-
vement le risque
rechute.


B & L Super Market
& Produce
12041 W. dixie Hwy
Miami, FI 33161
Tl: 305 893-0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale
Haiti Market
300 West Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
1079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
- Librairie Phenix,
Lalue
- Librairie Auguste
Grand rue
- Movies and More
Rue Capois


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Haiti
en Marehe dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
99 Cents & Groceries
13700 N.E. 11th Avenue
Miami, Florida 33161
Tl61: 305 891 7091
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837

Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006
Holy Family
Restaurant
9900N.W. 7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E: 6th Ave.
940-9902


- 1 1 1





Page 14


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 1er Novenr.e 2000
Hati en Marche Vol. Xi 39


A la une de Mini Records


t-7




ASSADE FRANCOEUR
La Vi'm Chanje


JACKY RAPON
Crateur du Hit Si Se Lv Srnit


Kreyl Jazz in Japan


* 'g. ~.


PASSION LONG PLAYING KOMPA
Featuring : Pipo



1 r e 4 p o l p r i s a n I e


haitiando
--..\ .. CubAyiti


r4
E
mi


Haitiando
PARUTION
de
IIAITIANDO Volume II
Dans 5 semaines


Gina Dupervil


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


*'
~$etf,.


A tat
A4 t- el peeo~ ,>L
Aw Wt


1


.. .. .. .qm -- -- .- -. - -r






Mercredi 1er Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIX No 39


Page 15


I HEBDO-THEATRE I


comn


Une belle mating
(Thtre ... suite de la page 10)
ne le plus prodigieux pome pique de toute


l'Amrique.
Christophe Charles se limitait dans ses paroles et
ses commentaires pour laisser l'auditoire son temps de
participation. Des questions fusaient des quatre coins de
la salle de conference.
Aprs une heure d'expos et plus d'une demi-
heure de dbats de haut niveau, il fallait s'attendre que des
auteurs cits dans le livre et presents dans la salle voudraient
bien interpreter un pome de leur prdilection.
Pierre Rigal, un ancien lve du Petit Sminaire,
de Saint Louis de Gonzague et du Lyce Alexandre Ption,
n en 1928 n'a pas hsit se prsenter spontanment au
devant de la scne pour dire, avec le contentement au coeur,
un pome de sa plume. Un jeune lui a succd dans un
texte d'amour chaud, dense, digne de sa verte saison. Il
s'est fait accompagner d'une jeune fille, belle, pareille la
fraicheur d'une splendid matine carabe. Rassoul
Labuchin comme pour rpondre et entreprendre un dialogue
potique, s'est exprim avec des vers de "Trois Colliers
Maldioc" et de "Compre" pour dire sa ngritude, son
lyrisme et son rve de lavalasse, de poissons pour tous.
Mac Donald, le pote le plus cit six de ses
pomes ont t retenus par l'auteur de l'anthologie "Pawl
Kreyl", a marqu de manire forte sa vrit sur rythme de
tambour pour une danse de vaudou sous le mapou avec un
bon ragot consommer comme des fous pour clbrer
papa Ogou genoux et se rendre aprs chez soi pour fixer
un nouveau rendez-vous toujours sous les bambous et voir
nouveau Danmbala rouler dans la boue sous le regard
jaloux d'Agarou dans une ambiance de rire fou d'adeptes
saouls d'un vaudou doux. On l'applaudissait
Le Thtre National tait aux anges et mesurait
de manire ponctuelle son temps d'intervention pour ne
pas lasser les spectateurs de cette matine crole. Il ne
s'agissait pas ce jour l de thtre dans un march, dans la
rue ou sur une place publique, mais dans une salle ferme,
dans une bibliothque pour un public de lettrs. Ce fut une
experience intressante pour le Thtre National qui a conu
pour la circonstance un spectacle rpondant au fin got de
l'assistance.
Marie Rene Bretou, une tudiante de l'INAGHEI
parlait d'amour tous et en crole. Le rire des spectateurs
enjolivait les vers de Marie Rene, une nouvelle potesse
don't aucun de ses pomes ne figure encore dans une
anthologie. Elle mrite d'tre encourage. Elle produit
aussi des pices pour le thtre et rve de faire du cinma.
Ng Lakay se passe de presentation. Le Matre
de crmonie le prfre dans la spontanit d sa posie
que dans ses discours sociaux. Le public s'est montr


,e crole la Bibliothque Nationale
attentif et l'a suivi dans sa fougue pour "Marie Thrse". l'adaptation cinmatographique par Rachle Magloire. Elle
Ng Lakay a exprim sans peut-tre le vouloir la place comporte trois actes. Onze actrices, non encore
qu'occupe Marie Thrse dans les spaces sensibles de son professionnelles, la joue merveille. La premiere scne du
tre amoureux. Dans ses pomes lyriques, il se cache premier acte, d'une dure de moins de dix minutes, a t
toujours et voque par petites doses des slogans joue et a cr chez les spectateurs de la matine crole la
idologiques, ses masques de fume, pour ne pas laisser joie du beau, du bien fait, du bien rd. Chacun se rendit
poindre les moindres vellits de sa libido inhibe. l'vidence que les citoyens issues des couches populaires
sont aussi aptes faire du thtre en dpit des prjugs du


Emst Benoit (Che) et sa femme La, du group
musical Achango, ont chant le "Capitaine Amrique" non
pour le louer mais pour le pointer du doigt, de l'index
accusateur, et la "Drogue" non dans le genre de Charles
Baudelaire. Ils n'y trouvent aucun paradise, mme artificial,
mais la rancoeur, le dgot total et la peur. La drogue con-
duit au sida comme l'enfer l'enfer.
Jean Wilfrid Lavaud, connu par son nom de
bataille Tido, a voulu faire entendre, un autre son de cloche.
Le marriage harmonieux de la posie avec la musique. Un
long pome de Flix Morisseau Leroy dans un arrange-
ment musical de Tido, a t tantt dit, tantt chant par lui.
Cette intressante experience lui a valu des
applaudissements. Il a poursuivi avec "Pwa Grate", un
pome du "Voyage Invent" de Claude Pierre qu'il a aussi
mis en musique. Le passage du pome la musique n'est
pas une entreprise facile. Elle s'accomplit non sans douleur
et dchirure. Il existe certes selon Tido, le fondateur du
group musical Foula, un fusionnement, une fraternity entire
les mots d'un pome et les notes d'une musique. Les deux
commres (posie et musique) vont ensemble leur petit
bonhomme de chemin, arpentant les voix lumineuses des
arts de la dure, utilisant les mmes mots de measure et de
rythme pour exprimer ce qui les rend authentiques et fortes.
Mme si elles marchent ensemble, la main dans la main,
elles voluent, chacune son bord, des deux cts de la
route.
Une famille (Kid Ali, Lady Dadu et leurs trois
filles) a aliment l'enthousiasme du public. A la posie,
la chanson, elle a ajout la danse qui faisait ouvrir grand
les yeux et a permis aux admirateurs de cet art en
movement de jouir des rythmes bien cadencs des corps
en escalier, gravissant d'ge en ge, [(Fafan (cinq ans), Sasa
(10 ans), Tina (15 ans), Lady Dadu (30 ans et quelques
ctes d'Adam)] les marches ascensionnelles du plaisir des
sens. La plus jeune, on dirait un petit lzard empaill, tait
bien en vigueur et mieux son aise puisqu'elle n'avait
presque rien cacher. Elle ne manifesta aucune gne,
aucune rticence dans son corps d'enfant fluet dansant la
crolit carabe.
"Ochan pou tout fanm yo bliye", un texte de
Michle Lemoine inspir des tmoignages d'Immacula
Dluce et de prs d'une centaine de femmes victims du


Coup d'Etat de Cdras,
devait clturer la
matine crole. La mise
en scne de cette pice
de thtre a t assure
par Paula Payant et


milieu.
Le Thtre National d'Hati au lieu d'aller ce
vendredi 27 octobre 2000 vers les masses populaires, a
amen onze femmes du people dans la grande et luxuriante
salle de lecture de la Bibliothque Nationale, ce lieu
privilgi qui ne les a jamais attires puisque mconnaissant
les secrets des pages crites et les joies qu'on y trouve. Le
Thtre National leur doit les bienfaits du savoir lire qui
leur permettra de s'amliorer dans l'excution de leurs
travaux d'actrice. La sympathie indescriptible de
l'assistance pour les onze actrices populaires se lisait dans
tous les yeux. Une forte motion traversait les diffrents
spectateurs qui ne se dcidrent pas partir malgr l'heure
tardive marquant visiblement le dbut de l'aprs midi; il
tait dj une heure et plus. Pour rpondre l'attente du
public clou sur place, le Directeur du Thtre National
s'tait vu dans l'obligation de prolonger la parties artistique
d'un quart d'heure pour ne pas laisser dans la frustration
une assistance reste encore sur sa faim.
La russite de cette matine est de en tout pre-
mier lieu Madame Tibulle, la Directrice Gnrale de la
Bibliothque Nationale d'Hati qui est loin d'tre son coup
d'essai.
Le livre de Christophe Charles "La Littrature
Hatienne d'Expression Crole" est un nouvel et
considerable apport pour l'avancement du crole, une
rfrence sre pour tout chercheur dans ce domaine.
Comme le premier roman crole "Atipa" du Guyanais
Alfred Parpou sorti Paris en 1885, le deuxime est sans
nul doute le "Dzafi" de Franktienne sorti Port-au-Prince
prs de cent ans plus tard l'anthologie de Christophe
Charles "s'inscrit tout fait dans ce movement de
revendication ethnique et culturelle" des peuples croles.
Christophe Charles a fait preuve d'un esprit sain et ouvert.
Il a vit de tomber dans le pige des crivains de "bas
jeux" consistent nier par un silence atroce des auteurs
non amis qui ne font pas parties de leur clan.
La Journe Mondiale du Crole est consacre
tous ceux, sans distinction, qui ont oeuvr dans la dure et
difficile tche de pionnier d'une littrature nouvelle, utilisant
une langue encore dans ses balbutiements. Des mdailles
au palmars loquent devraient leur tre attributes pour leur
ferveur homrique.
Le Thtre National n'a pas regrett d'avoir
largement particip cette matine crole. Il remercie
particulirement Madame Tibulle et le professeur
Christophe Charles qui lui ont permis de planter un nouveau
grain qui ne mourra point.
Thtre National d'Hati


La Littrature crole en Hati


(Crole ... suite de la page 12)
pourtant membre fondateur de la Re-
vue Indigne en 1927.
Dans la defense et illustration
de la langue crole, il faut mentionner
de faon spciale la grosse artillerie
reprsente par Antigone (1953), de
Flix Morisseau-Leroy et Oedipe-Roi
(1953), Bouqui nan Paradi de Franck
Fouch.

LES ANNEES 60 70
A partir des annes 60, la
posie crole gagne en paisseur et en
diversity avec les potes Dieudonn
Fardin, Emile Clestin-Mgie, Rassoul
Labuchin.
Le "Mouvman kreyl", fond
en dcembre 1965, est tributaire du
climate intellectual et cultural de
l'poque. Selon Michel-Ange
Hyppolite, le premier manifeste du
Mouvman Kreyl est paru le 18
dcembre 1965 et sous le titre de Cahier
No 2 en mai 1966. C'est dans ces deux
livrets que sont consigns les
fondements thoriques du Mouvman
Kreyl. La "Sosyete Koukouy, ci-
devant "Mouvman Kreyl", historiques
et ralisations, in Zile nou (Edisyon
Production Koukourouj, 1995). Py
Banbou et Jan Tanbou (Henri Claude
Daniel) ont d'abord travaill seuls, puis
ils ont fait la connaissance de Jan
Mapou. Quelques mois aprs leur
rencontre, ils ont mis sur pied une
mission hebdomadaire caractre
cultural baptise "Emission soleil" qui


fera son entre sur les ondes de Radio
Carabes en mars 1966 et se poursuivra
jusqu'au 6 avril 1969, date de l'arrestation
des principaux membres et dirigeants du
Mouvman Kreyl par les sbires de Duvalier
Pre qui les ont conduits Fort Dimanche.
En mai 1968, l'occasion de la fte
des mres, la "Sosyete Koukouy" avait
public un recueil collectif Choublak ak
Kamelia qui fait date. On y retrouvait des
textes de Sousou Rozo, Py Legba, Papiyon
Noua, Ti Jtakan, Dfil, Pako, Jan Mapou,
Klmzi-n, Idalina, Pierre Bambou, Elimd
Togiram.
La fin des annes 70 voient Paul
Laraque (Fistibal, 1974), Flix Morisseau-
Leroy (Diacoute II 1975) et Georges
Castera Fils (Konblann 1976) confirmer
leur talent tandis que de nouveaux potes
mergent et s'imposent grce la quality
de leurs textes: Rudolph Muller (Paroi anpil
, 1977; Zenglen 1979), Pierre Richard
Narcisse (Dy ak lespoua 1979), Antonio
Rival (Kijoukajou, 1979).
La bombe des annes 70 demeure
l'incontournable Dezafi (1975) de
Franktienne, premier roman crole public
en Hati en mme temps queLanmoupa gen
bary de Emile Clestin-Mgie, et suivie
par Plintt qui a fait courir tout Port-au-
Prince et a connu une cinquantaine de
representations.
Michel-Rolf Trouillot frappe aussi
un grand coup avec Ti dife boul sou istwa
Ayiti (1977). Max Valls a produit aussi
quelques textes croles qu'il nous a t
difficile de retrouver. Nous esprons
(voir Crole / 16)


Nouvelle Ligne arienne


Fort-Lauderdale


Cap Hatien


r Tnrc"


V . 1 %.le - - .- 9.J6
Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)


Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

PouC r r- serviationss:

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Chdristos T-'avel (954) 486-1633


avec"NordAir


Lb%







Page 16


1 US/Prsidentielles


Mercredi 1er Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


Le New York Times endosse le candidate Al Gore


"Ayant entendu leurs dbats,
aujourd'hui nous endossons fermement AI
Gore comme l'homme le mieux prpar pour


la prsidence en vertu de sa connaissance du
gouvernement, son experience au niveau le
plus lev des sphres de decision fdrales et


diplomatiques, en mme temps que son en-
gagement pour le bien-tre gnral ...".


.B-. un opyrighted Material (C
"Copyrighted Material - Ou- a


- n- 4 - - O


- - -- ndcated content -.-
domo'Syndicated Content -.


S- Available from Commercial News Providers" -


-om -a eawmm


-nnmqD -


La Littrature crole en Hati


LES ANNES 80 90 (Twa dugout, 1983), Mac Donald D. Prosper (Fwtkach
Les annes 80 sont dcisives: Le Dr Ernst Mirville verite sou tanbou 1983), Floren's Mucci (Lavi lakay ,
(Py Banbou) approfondit ses recherches dans la Collec- 1985) et St-Jacques Louverture (Pwezigede 1985)
tion Koukouy; Pierre Richard Narcisse pursuit une avancent avec les Editions Choucoune tandis que, dans la
dmarche original avecRecho etaj (1982), St-John Kauss diaspora, Jan Mapou lance Pwezigram (1981), Deita


FEkE ORNIIREDUCEDe:
MAMMGA &A PAP S


Miami/Dade County Health Department
Project Screen (305) 324-2498

Breast & Cervical Cancer Initiative
Broward County (954) 762-3649


Majdyl (1982), Serge Madhre Pitipitiplen kay (1987),
Kiki Wainwright Pikliz (1988) et Josaphat Large P st
(1994). Natif-Natal de Clotaire Saint-Natus est l'un des
recueils les plus originaux parus au course de cette dcennie.
Pauris Jean-Baptiste aussi donne du corps son oeuvre
potique et romanesque.
LESANNEES
90 2000
Les annes 90
consacrent
dfinitivement Flix
Morisseau-Leroy
(Dyakout 1, 2, 3, 4 ) et
Georges Castera Fils
comme de grands
potes croles tandis
que Dominique
Batraville (Papye kreybl
1990), Jean-Claude
Martineau, Gary S.
Daniel, Lochard Nol,
Janjan Dezire, Lyonel
Trouillot (Zanj nan dlo
1988) et Evelyne
Trouillot (Nanfon k-m
,1998) confirment leur
talent.
Claude Pierre
et Jean-Claude Bajeux
ne publient pas de
recueil entirement
crole, mais leurs textes
parus dans Le voyage
invent (1998) et Tex-
tures (1997) se
na dP psignalent nanmoins par
leur quality. Christo-
phls tente aussi de
crer une nouvelle
p esthtique dans la
posie crole qu'il
baptise "pwezitoupi" ou
"pwezimayilb" (Toupi
lavi, 1999).

On peut fon-
der les plus grands
espoirs sur la toute
nouvelle gnration
reprsente par Jean
Ephbe Milc (Louvri
tan 1999), Chichon
(Degi pou lavi 1999),
Raoul Altidor (Koul
midi 1999), Bonel
Auguste (Fas doub
lanm 2000), Fouad
Andr (Bri lannwuit ,
2000).
(La littrature
crole d'Hati 300
pages, Editions Chou-
coune, 2000)
La vente
siganture de ce livre a eu
lieu le vendredi 27
octobre la Biblio-
thque Nationale
BREAST & CERVICAL CANCER
S cROGRAM L Ad'Haiti, Rue du Centre.
Prix de lancement: 250
gourdes.

Haiti en Marche
(305) 754-0705


(Crole ... suite de la page 15)
combler cette lacune dans une prochaine dition.


- w


qNomommb ir






Mercredi 1er Novembre 2000
-Hati pn Mlarheh Vnl XIV Nn o9


Page 17


VOTRE ATTENTION !


ENFOMASYON SOU FINANS KANPAY PIBLIK KI LIMITED
KEKSYON SOU BILTEN VOT 7 NOVANM
Sou bilten vt 7 Novanm lan, mounn ki pral vot yo nan Konte Miami-Dade pral gen pou yo vote sou keksyon finans
kanpay piblik pou yo di si se pou Asanble Komisyon Konte yan ft pou bay ou Iwa kap limited finans kanpay. Keksyon
bilten vt sila a ap di:

F1NANSMAN PIBLIK LIMITED POU KANDIDA KAP F KANPAY POU STEN PS NAN KONTE YAN.
ske Konte Miami-Dade ft pou bay ou lwa kap:
Bay ou limit sou finansman piblik ki pase nan revni kontribisyon pou tout kandida kap kouri pou pos M Konte
Miami-Dade ak Komisyon Konte Miami-Dade.
Enpoze yon limit sou fr chak kandida sila yo ki tasepte finansman piblik limited sila a.
Etabli rg kouman pou ou gen dwa asepte finansman piblik limited: ak
bay pinisyon yo


Mou


Mounn ki vote ki dak ak keksyon sila ap vote Wi
nn ki vote ke yo pa dak ak keksyon sila ap vote N


NION


POU KI REZON KEKSYON SILAA ?
. Asanble Komisyon Konte yan te pale
sou koze finans kanpay jiy 2000 la e yo
te dak pou yo te mete keksyon sou
finans kanpay limited sa a sou bilten vt 7
Novanm lan. L nou vote sou keksyon
yan nou menm mounn ki vote yo pral
deside si wi ou non gouvnman Konte
Miami-Dade lan pral pase yon Iwa ke
patizan yo kw ap kapab akonpli bi sa yo:
* Ap gen plis konpetisyon nan eleksyon
yo km finans kanpay la limited li f
rezon pou tout aktivite ranmase kob sa
yo pa telman neses pou benefits
ansyen kandida politik yo.
Li ede tou pou nouvo ou ansyen
kandida yo pa gen la redevans de
okenn konpayi prive, gwoup prive ak
entr espesyal, kontrakt
gouvnman, ou pwomot paske yo
asepte don lajan de mounn sa yo.
Depi ou asepte finansman piblik kom
mbso nan bidj kanpay ou, yo pral
limited depans kanpay politik ou a an
general, ke nou se nouvo ou ansyen
kandida.
Itilize revni general gouvnman Konte
Miami-Dade yo km "lajan semans"
pou finans kanpay piblik limited.
Bay "lajan semans" sila a tout kandida
ki kapab montre ke yo resevwa gwo
sip piblik pou kandidati politik yo.
Kreye ou ankouraje plis sitwayen Konte
Miami-Dade mete kandidati yo pou p6s
piblik, atrav finans kanpay piblik limited
sila a.


SKE LIDE FINANSMAN KANPAY PIBLIK
LIMITED SILA A NAN KONTE MIAMI-DADE
SLMAN?
Non. Lt gouvnman lokal ak leta te pale
anpil sou koze sila a e yo te pase Iwa
refm sou kanpay nan znn ki sou
kontwl1 yo. Men yo ak plizy 16t:


VIL YO
New York City, NY
Los Angeles, CA
Long Beach, CA
Oakland, CA
Tucson, AR


Boulder, CO
Honolulu, HW
Maui County, HW
Akron, OH
Austin, TX


LETA YO
Arizona
Maine
Massachussetts
Vermont

ANPLIS DE ASANBLE KOMISYON KONTE
MIAMI-DADE LAN SKE GEN LOT
GANIZASYON KI DISKITE SOU KOZE
FINANS KANPAY PIBLIK LIMITED SA A?
Wi. Twa ganizasyon lokal, non yo pli ba
nan paj la, te diskite sou pawol finans
kanpay lan. Mzal, kapab gen lt mounn
ak lot ganizasyon lokal ki pa dak.
League of Women Voters, Miami-Dade
Chapter
League of Women Voters se yon
ganizasyon volont nan tout peyi ya, li
travay sou plan politik piblik ak ede
sitwayen yo konprann ak diskite sou
plan ak Iwa piblik yo.


The Greater Miami Chamber of Commerce
(GMCC)
GMCC se yon nan pi gw chanm ki
genyen nan Konte Miami-Dade li
genyen plis ke 1,000 manb komsan,
komsant ak konpayi.

The Alliance for Ethical Government
The Alliance for Ethical Government se
ou ganizasyon benevol ki fme an
1998 pou ede gouvnman pi ont, pi
jis, pi dwat.

KIYS KAP VOTE SOU KEKSYON SA A
Keksyon FINANS KANPAY PIBLIK se ou
keksyon ki kouvri tout Konte yan e lap
part nan tout bilten vt Konte Miami-
Dade. Bilten 7 Novanm nan mounn kap
vote nan Konte Miami-Dade lan ap vote
pou kandida federal, Leta, ak tout lt ps
lokal. Gen lt keksyon minisipal ki gen
dwa part dapr kote ou rete nan konte
yan.






MIAM MI- I




Gouvnman Konte Miami-Dade prepare ti mso
enfmasyon sila a pou mounn ki abite konte yan se
sou keksyon gouvnman Konte yan kap part sou
bilten vt nan tout konte yan le 7 Novanm.


riant a iviai%.iiv, vui. j%-L v ilqu -7.7 L-







Page 18 Jeux Mercredi ler Novembre 2000
1Nos J euxHati en Marche Vol. XIV No 39


MIXENT






ARMAIS



Solutions de la semaine passe
BOUT IONS
IFo_-1 X



DE I LSTE
ORE SOTE


Allez de MIXENT ARMAIS, en utilisant des mots du Solutions de la B E C H E S
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par semaine passe: B E C T E S
S ECTES
ligneHA S ER ES

SERRAS
MN SGT LKJTSACWTL SERRAI
W X QO BABY SSE V Q V X
MAN Q U E N B T I CX Y N
ZMUITNIIFDJCAUM
: KG F N 0 U D A E JPHQB E SCRABBLE
I N U 0 U C L E G R R A K R L Arrangez les sept lettres ci-dessous
Y N 0 I TAV AC X ETT X Npour former unmotFranais
P J NSI L E S A HCICR Y pourformerunmotFranais
GHGSI FONDRI EREX H
ZDEEU RB LEDPRE I L
Q P TRNQ PQ F R I E U R C R 0
CXIPATELINCI XRS
PHV EC ORCCAENAEE BS
J.C A D 0 U B L I F E R C T T
N O C J R Z Z S T G A O H G J G A IIIIJIII
Trouvez 27 synonymes du mot TROU Solutions de la semaine passe:
dans le carr ci-dessus Solutions de la semaine passe:
dasl ar c-essr, A I A T ,. t --


I I


En bref .. (suite de la page 2)
Neptune, a expliqu l'chec des ngociations par le
fait que l'opposition tait rest accroche ces
exigences de dpart pendant tout le droulement
des pouparlers.
Les parties membres de la convergence
dmocratique avaient notamment rclam le renvoi
de l'actuel Conseil Electoral Provisoire, la mise
l'cart des snateurs et des dputs nouvellement
lus, et le replacement des lus des collectivites
territoriales par des citoyens don't la moiti serait
nomme par l'opposition.
M. Neptune qui dplore le fait que les deux parties
n'aient pu arriver une entente pour dbloquer la
crise, renouvelle la volont du parti Fanmi lavalas
travailler dans le sens des intrts de la population.
Yvon Neptune a encourage l'organisation des
lections le 26 novembre en vue de.respecter
l'chance constitutionnelle de fvrier 2001. La
constitution de 1987 prvoit l'organisation
d'lections prsidentielles dans le pays chaque cinq
(5) ans.
Selon le porte-parole de Fanmi Lavalas,
l'opposition hatienne n'a pas de points de vue
communs, et chaque parti ne dfend que ses
propres intrts.
En ce sens, il appelle l'intelligence et la vigilance
du people hatien pour faire chec toute mene
visant mettre en pril son avenir au profit
d'intrts partisans et gopolitiques.
Yvon Neptune invite les dirigeants de l'opposition
se renforcer et suivre les voies dmocratiques.

L'ex-prsident vnzulien Carlos Andres
Perez se propose comme mdiateur dans la
crise hatienne
L'ex-prsident vnzuelien, Carlos Andres Perez,
s'est propos dimanche de se runir sous peu avec
des leaders politiques hatiens en Rpublique
Dominicaine, o il est en visit, avant de se rendre
en Haiti pour tenter de concilier les parties
impliqus dans la crise ne des lections du 21 mai
2000.
Dans une interview accorde au correspondent de
l'AHP en territoire dominicain, Carlos Andres
Peres a indiqu qu'il s'est entretenu rcemment
avec le Prsident Ren Prval et l'ancien Prsident
Jean Bertrand Aristide sur la situation politique
actuelle en Haiti.
En ce qui concern les parties de l'opposition et leur
refus d'accepter les propositions formules tant par
le reprsentant de l'OEA que par le parti Fanmi
Lavalas, M. Perez soutient que ce comportement
est le rsultat d'un manque de capacity de
compromise des parties politiques hatiens.
Selon un article public par le quotidien dominicain
"El National", l'ancien president vnzuelien a
dclar en marge d'une rencontre avec l'actuel chef
d'Etat dominicain que si la crise hatienne devait
perdurer, la Rpublique Dominicaine en serait la
grande victim.
"Je crois que la Rpublique Dominicaine doit
chercher de faon harmonieuse collaborer avec
Hati, sinon la crise hatienne aura des
repercussions directed sur ce pays", a dclar
Carlos Andres Peres qui se vante d'avoir entretenu
de trs bonnes relations avec les parties en conflict en
(AHP)


F AL A 1 bL


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rue Capois
Port-a au-Prince, Hati
T1:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mrail: enmarche@ haitiworld..com
LJURL: wvr-.- h aitienrrmarche- cmc

5h00 6h30 BOCN I REVEIL en musique

6h30 7hoo AXJ PIPIRIT CIINTANrTT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 MVIELO1DIE IVALTINI
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00 Midi LE DISQUE DE L'"AUDITEUR
avec Smith Griffon

12h00- 12h15 LE MIVIII
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12h15-2h00 LADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

2h00 3ho00 CD' EST SI BON EN CI-LNSONSS
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 ( DOC D-I 4IE L
ET SES SUCCESS CON1FIRIMVIES
oux Le Bon Vieux Temps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 NO V ELJ BELLES 5 I-EU IRES

7h00-8h30 AJVOR Y SABOR.
CON LU C H-YN O

8h30 9h00 SOIRi IsrNFO IV1 TIONS

10h00 NOTC E GR-IAND CONCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT TES ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir)
Illustr d'lnverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAVAILIERS,
IP.RE NsEZ V OS IDAIVMES (samedi)
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


'l


a


ilyx si sf*?NINB






Mercredi ler Novembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 39


ti gout pa ti gout1


ak Jan Mapou Page 19


TI MANMAN MWEN
PEDIDEPI
55-LANE NAN
KAMAGWY-KIBA

13m Pati
Apre nou fin ri kont ri nou sou istwa ti
chen apoulaw ak kochon dyl long k'ap
mache sou mounn nan Kamaguy, Kiba nou
soti ak lenpresyon pp Kiben-an adapte-1 ak
sitiyasyon kontwbl sou tousa l'ap di, sou tousa
l'ap f ak tou sa l'ap manje. Si anbago-a
anpeche-1 svi sou tab li db ak woti, youn
fwa detanzantan, li manje youn bon bout griyo,
youn bon kwis poul di osnon youn bon kt
kabrit. L Meriken te detui ti kochon dybl
long nou yo an Ayiti, mwen sten si yo te
byen ak Fidl nan epk sa-a, yo t'ap f menm
bagay la nan Kiba. Ti kochon dybl long se te
kbfref6 pp la. Se ladann lajan lwaye-1, lajan
manje-1, lajan pou voye timounn lekl, lajan
pou pare lapli ak movetan denmen... Yo detui-
yo. Yo kenbe-n nan gagann. Yo ban nou kochon
griml ki pa manje ni po-mango, ni po fig, ni
po pwa. L kochon griml ap pran repa, se ble
etranje pou svi-1, sinon l'ap devore ponyt tout
timounn kou granmounn.
Yo se lyann lamitye. Yo maknen sou
poto-mitan rezistans ti peyi yo pou yo souse
yo jouk nan mwl. Yo itilize tout teknik pou
elimine tout resous pou pp sa yo ka pote kwi
devan pbt yo. Konsa, yo plake bbt desanlye sou
kou yo. Menm lakay yo, l pp la ap eseye pran
ti chemen chankre pou kontre kn ak gwo
zouzounn yo, y'anplwaye lafs pou yo mete-1
sou prigad li. Youn ekzanpjounenjodi-a se pye
zoranj, sitwon, chadk... y' ap koupe nan lakou
kay mounn. Se youn eliminasyon an pwofond
pou penmt gran pwodikt yo vann fwi sa yo.
Paske si chak mounn gen youn pye zoranj,
chadk, sitwon, enben machandiz sa yo pa p'
vann nan gwo sip makt yo...
Ti chen apoulaw la tou ban nou
refleksyon. Nou ri, se vre, men l nou kalkile
nou w "planning familial" pou bt yo enpbtan
paske kote yo pral jwenn manje pou nouri 10-
15-20 ti chen. Youn chen k'ap ponn pitit chak
3 mwa se youn chen kapitalis. Plas li pa sou t
Kiba. Se nmal yo pche-1 sou teras la pou 1'
re-edike, re-abilite .... Mwen sonje nou te nan
"Cafeteria el rapido" ki nan El Cobre(si m'pa
twonpe), nou remake youn ti dam ak youn


n Mapou -Jan Mapou-Maria(s Mapou)-Kelmi
Neve Mapou);Antonio( Fr Mapou) In Kamaguy-
sach anplastik k'ap pase ranmase zo ak suibab
pou youn ti chat ak youn ti chen li genyen...Se
chak jou, yo di, li pase nan kafeterya-a pou li
ranmase rs manje pou tibt yo...
Jou dimanch sa-a nan lasware n'al
vizite sal diko ki sou kote otl la. Youn grap
bl ti demwazl ak youn ekip ti mesye, djin yo
sou yo, osnon ti bout wb radada, yo sou sn
nan, y'ap danse. Menm estil disko Miyami
beach nan South Beach... Youn bim-bim-bim
alent san rete, youn CD long pleying...
Mesyedam yo danse ttkale, san jennman ak
anpil yayad.
L yo bouke yo chita, epi yo retounen;
mizik la kannale ale youn boul kristal limy
toutkoul ap f laviwonndede... Boul Ilimy
ble-blan-wouj sa-a ap flache sou kadans mizik
la. Li te minui, l nou deplase nou kite disko-
a. Pye Jint grate-1; men je wont je nan mitan
lajens sa-a ki t'ap woule ren yo nan kadans
beseba, vole wo, kase adwat, kase agch... yas
nan mitan!, Jint blije gade san patisipe...
N'al dmi pou n'reveye bon paske nan
Lendi, nou te pare pou n'al Santiago! Depi
Miyami, nou te planifye pou n'al nan pwovens
Oriente kote yo di ki gen plis Ayisyen pase
Kamaguy. Nou aprann l Ayisyen te
koumanse rantre Kiba Kamagwy ak Santyago
se te 2 pwovens Ayisyen ak Jamayiken te
konsantre pi plis. Se la gwo pwopriyet
plantasyon ak santral sikriy yo te chita nan
rejyon oryental peyi Kiba. Kounye-a, yo rele
zbn nan Ciego de Avila, Camaguy, Las Tu-
nas, Holgun Granma, Santiago de Cuba ak
Guantanamo... Majority imigran yo te plis gaye
nan zn sa yo. ASUIV V Jan Mapou

ANSYEN PREZIDAN PEYI AYITI
FRANOIS LESLIE MANIGAT
NAN LIBRERI MAPOU
SAMDI 28 OKTOB POU JOUNEN
ENTNASYONAL KREYL
Nou te fenk fin f twalt Libreri-a,
monte tant nou, wouze devan pt nou ak fy
bazilik, aktivite monte-desann nan lakou-a ak
mesye-dam Koukouy yo pou prepare fritay, pen
griye ak kafe pou envite yo, l nou resevwa
vizit younn nan pi gwo entelektyl peyi Ayiti,
ansyen prezidan Franois Leslie Manigat.
Ansyen Prezidan-an te soti an Frans; li te
depasaj nan Miyami.
Leslie te ozanj l li voye je-1 sou etaj
yo...Liv f mikalaw!. Plis pase 2.000 tit kit se
te an Kreybl, an Franse osnon an Angle. Jounen
Samdi-a se te Jounen Entnasyonal Kreybl
...Tout Liv Kreyl te anba de nan Libreri-a te
tounen youn repozwa pou selebre viktwa Lanng
Kreyl-la. Ansyen Prezidan lage youn souri
satisfaksyon. Anvan l'ale, li achte bonkou liv!


MARYAJ DAMOU

Il n'est point de pays dpouill de culture
E chak pp sou lat gen lanng pa-1 li pale.
Qu'on l'offense ou la voue quelque fltrissure,
L'ap rete youn mwayen pou mounn kominike.

D'aucuns s'exprimer prouvent quelque gne
L yo gen etranje ki pa pale lanng yo:
Ils ont peur du prochain, lui causant de la peine
Pandanke zt ltb pale sa l'pi pito.

Un natif d'Haiti frquentant une cole,
Depi li tikatkat pale kinanm a li;
A l'aise il ne se sent qu'en causant en crole
Menmsi pafwa l'teke de mo li aprann li

Si l'on a un idiome, il faut savoir le lire
Epi pa p nonplis palepou yo tande
Sans crainte d'anoner: Il n'y a rien de pire
L n'ap w Ayisyen gwo granmounn illetr

L'ennemi du crole aux crivains object
Ke kreybl se patwa, san rg e san gram
Il veut lgitimer uneposture abjecte
Paske vire-tounen l'w sa l'pa vle kw.

Le Franais, le Crole, ensemble font la route,
Bradsi-bradsou, zaf tousa ki pa dakb;
L'un et l'autre enlaant leurs traits sans au cun doute
F peyi-m, se peyi-m kankou zbt byen bzb.
Alix Ambroise
Powm prepare 28 Oktob 2000
pou lajounee Internationale du Crole

JOUNEN KREYOL NAN MIYAMI
AK SOSYETE KOUKOUY
Tankou nou te anonse, aktivite yo derape depi midi
nan Sant Kiltirl Mapou. Devan Sant lan, Koukouy yo
te louvri youn tant pou atis mizisyen akdeyonis Roger
Chery, Animasyon mizikal nan tout katye-a. Timounn
kou granmounn sanble vin koute bonjan mizik lakay.
Li te 3 nan aprmidi, l sanba madan Fontus monte
nan sal Togiram nan Sant la ak youn douzenn timounn
pou tire kont.. A 4 Dokt Ernst Julmus rakonte istwa
tograf lanng Kreybl Ayisyen-nan, Soti nan tograf
premye tks ofisyl an kreyl ki te deklarasyon
Sonthonax la, pase nan tograf etimolojik rive nan
MkOnel-Lobak pou vin fini sou tograf ki alambdjounen
jodi-a, GRECA te prezante bay lachanm an Septanm
1979. Apre Dokt Julmus, Dokt Pierre-Michel St.
Clair pran kn nan pou te pale sou wbl lanng nan
devlopman ekonomik peyi tymonn yo. Pwofes Roger
Savain andetan twa mouvman bay kk teknik pou aprann
lanng kreybl la. Pwofes Saven ki te gentan patisipe nan
seyans kreybl Haitian Studies t'ap bganize West Palm
Beach nan jedi, ale Nouybk nan Vandredi, retounen nan
Samdi pou patisipe nan Jounen Kreybl ak Sosyete
Koukouy. Finalman Dokt Bryant Freeman pale sou
esperyans li nan Lanng Kreyl Ayisyen-an. Dokt Free-
man ki responsab seksyon lengwistik nan inivsite
Kannzas gen youn tinon : Tonton Liben. Si dey, po-1
blan; k Tonton Liben s'oun k natif-natal ki pa janm
kache lanmou-1 pou peyi Ayiti. Dans ak Koukouy
yo,manje ak bwason agogo. Li te 9 diswa le nou spare.

VANT SIYATI LIV ANTOLOJI
KREYOL PWOFES
CHRISTOPHE CHARLES
DIMANCH 5 OKTOB 2000
nan Sant Kiltirl Mapou 5919 NE
2nd Ave == Youn 5-7 ak pwofes
CHRISTOPHE CHARLES

RESTAVK AN KREYL
OT JEAN-ROBERT CADET
Vsyon Kreyl la dey. Libreri Mapou fenk
resevwa liv yo. RESTAVEK Youn liv
Mirak>> tankou Tonton Liben di. An
KREYOL osnon an ANGLE reklame
RESTAVEC nan Libreri Mapou $15 + $4
(S&H) +6.5% tx. (305-757-9922)





Page 20


BACKPAGE


Mercredi ler Novembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 39


S*p-- Mt tRCopyrighted Material -




-- --/ A-- !rl nTr l IVI Er * l-i
" "lV- "- "- Mnlfl -r -
_._ Available from Commercial News Providers"






PICK-UP TOYOTA NISSAN IZUSU VAN _____ _________
50 % OFF ALL GASOLINE MOTORS 50 % OFF
Special Prices For (Only American Made) Best Prices For Car and Truck a e *
Wholesalers CALLUSNOW! DIESELPUMPS, -
INSTALLATION AVAILABLE --
DOORS HOODS FENDERS DISTRIBUTORS ALL MAKES STARTERS* em
ALTERNATOR TRUCK PICK UP AUTOMOBILES
We sell only super clean low mileage engines & transmissions Suivez les Elections Amricaines
r r pendant la soire du 7 Novembre


Tel : (305) 681-4666 Fax : (305) 681-


7886


3303 N.W. 135 St. Opa-Locka,

Fl 33054


avec Mlodie
103.3 FM
Port-au-Prince, Haiti
PHONE 221-8567 / 8568
FAX 221-0204
enmarche@haitiworld.com


SIN


*


200


MILLENNIUM
SATURDAY NOV. 4TH
BAYFR ONT 01 JRJI J A1fPHITHFEA TERl
301 N. BISCAYNE BLVD, MIAMI


SAYIJHARAY NQVe 41rn


(MIUKNDEL N[


P '~IL LISSE


AUULTS. %15 hlnA%&rie
%2G fi f1e her
sMimte., srl:~
A'tU 49 CH, Shb s(t.'MEA


oeawvePnt IPaWK AMPItHeateIP
3c1 w. misscayne oiRVr,., ,riaNi
2:900 F dIiU
Ft~r lrte: 305.751.37-10 EI-..m SIf e9 cl.r L i( ..r etk,


2:00 PM

00

M


D

N

I

G

H

T


$ 15.00 l'avance
$ 20.00 1 a porte


C'elehfffle Hlmidin Rov ?vMu'.m,. mn theme, imx of donwrmown. Mimimm. Florid The nnu.iI
iei l m oc arlmzed for ithe purp,7,,c of pr-o"ong H-a itian culture mn Sou Li Flondi 1nd
crnet'urigngon vmrg Hzbiian .Airrem-mcans in value Lhcmr culture Time esefli, : .lw aLhe
nmu)m rended ldtaiman celichiauon mn Somuth Fltirida. In 1 )97. over 8.(J R '%SIN ')7 and mime eein Aa-nanied 'The Bcm Fe'.mmailut NMiami*' hfirs he Umi
Ne%% Tirn-cb. RASIN '111% ewaertifdu9.:M0mand KRSLN '94 %sa,amrtm,:dedhb
Iii.iKv liii'%e if mthe --rG-.d i, erwciedl -~1 tb 5,LlO'
THIS YEA R'S THENIF
*KOL)tRAJPOU'.YIl i, ineiime lor nur Se'enimh \mnnsmI Hamurin RrFc,m MuIe
1 1 hm.j ti.e iiit, mas, he trnii'lcd SIRENGTH 1ENfLt'RAUCE/1COL'RAGE
FOR THE PI OPLE (IF Il %lri. Thmmiimemerrc rcfr, tthemitizLmen,,' d:i> MIg 4re ie m
nlmantjm iii k,-r Jmgnity .1md lime humIg:. ))e.p-rmy amd smulence hroughimlabout 1w the
0q,ri1iolFLmC pulmm,.Il mnIL11. The Comnnultcc of RASIN 2000 M.LEN.NIL's1 haN
t~I~c hi% vmi tmieme w;a~ nnu.n IciAImumghtv GnJ ifor ic mlp for the mmmIiR.nb
11, men. ssnmrms-r. mnd children mn Hiuu as thmeemndure imard,hips %hiIer %aiting Lthe day
i11l elmsemne Le.uee'.. u iis md r>CdgatKO!ILN.J uhmhe rKople
of Huimi.
lue *eenihim reiiimtme'n of ih, R4II.V Imitai in M continues the nmi'si.mmn of
hrrgn .-IlWIufLlr'nm.. 7 .uI r ImmniaitJ1,:e IC. Tfuuu hlmi. mthe Cenier f 'I
Hahmi. iiid-., hid:i mi Ihe pnns ,p.alpr. ducer irrers mIci .rIelln irFinridi
ard the rc i f mh: .'rid Uic ppc'rimmnii lareel in unecaspect oftheircultumt of
n~n mrd r Im Um ii~rremtr's.!lie ulLctrCArleiCmflsoiey.Fortimose
wlio, for one reason or anotimer, liive far froin their honieland, thme fe.sdival otffltersLm
r-are mand rreisu, ouppenunil> Inmr'ueh Nmse and io fortify themselves.
JOIN US ON SATIJRDAY NOVEMBER 4T11. 2000


's
cj
ummANa


Vff AKIALTAmericanAirlnes"
IDEnHI.I mI SwMMuaaN

(W'ffl N PPfl I4TNflw- ;;l' P 4


I


i riDv i ilg Celrte drm
la Gnrale 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Hatienne
des auto- coles Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati Tl: 245-2072 ou 245-0916


1 Il


1


1


1 JL




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs