Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00036
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: October 18, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00036
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text














Hati en Marche dition du 18 au 24 Octobre 2000 Vol. XIV No.37
--


Au moins 10 Hatiens prissent en mer
NASSAU, 13 Octobre Au disparus, dclar la Marine bahamenne. Le Grand Master tait en
moins 10 Hatiens ont trouv la mort L'accident est survenu mercredi Les plongeurs ont retir de la mer pour l'le d'Exuma aprs avoir lai
quand un vaisseau qui les transportait a vers 1 heure a.m. prs de Staniel Cay, 1 dix corps jeudi, et les recherches se sont capital bahamenne, Nassau, qu
coul en pleine mer, aprs tre entr en environ 130 km de Grand Exuma et 568 km poursuivies vendredi. heurta dans la nuit (de mardi mer
collision avec un bateau postal au large au nord-ouest d'Hati (380 km au sud-est Des units bahamennes le vaisseau hatien.
des Bahamas. de Miami). patrouillant dans la mme zone ont Selon un porte-parole du
L'quipage du bateau postal L'quipage du cargo dit n'avoir pas dcouvert deux autres vaisseaux hatiens, Master Shipping Company, l'accidd
bahamen, le Grand Master, a pu secourir vu le vaisseau hatien dans le noir parce que don't l'un transportant 23 personnel et arriv par un temps pluvieux et or
87 Hatiens. Environ 18 autres sont ports celui-ci n'avait pas de feux de navigation, a l'autre une dizaine. (voir Naufra


NEGOTIATIONS SOUS L'EGIDE D]


ANALYSE
PORT-AU-
PRINCE, 14
Octobre Eina
coriace. De quoi
hatiens pourtant c
dcourageants adv


EL


C'est maintenant ou jamais
iudi est revenue. Un l'Amricain Luigi Einaudi, a dclar La situation s'est un peu claircie europenn
dcourager mme les vendredi l'aroport qu'il passera une depuis la dernire visit du ngociateur de I
onnus comme les plus semaine en Hati pour essayer de briser l'Organisation des Etats Amricains (OEA) chose, ce q
vp.rsrer dua monde l'impasse politique et qu'il a confiance qu'il dans la crise politique hatienne. actions de


route
iss la
and il
credi)
Grand
ent est
ageux
ge./3)


'OEA
intensif de men-
aces de sanctions
... amricaines et
Les (UE).
.'opposition ne dit pas grand
qui est un bon signe. Quelques
francs tireurs isols: Evans Paul

b


I
* r


* .


~r ~


Jean-Bertrand Aristide faisant le dpt de sa candidature au CEP Plusiei
le lundi 9 octobre photo Image Nouvelle/H.en.M
mettre autour d'une table de ngociations. ne rentrera pas bredouille comme la fois
L'assistant-Secrtaire gnral de l'OEA, prcdente.


urs dizaines de milliers dans les rues pour accompagner l'ex-prsident et candidate
Aristide au Conseil lectoral photo Yonel Louis/H.en.M
M. Enaudi n'a pas t prcd (nom de thtre K-Plim) recommandant,
comme la dernire fois d'un bombardment (voir Ngociations difficiles / 4)


_______________________________________________________________________ I
- .... e


Ha (' aMp r .. .......-.



dl "Copyrighted Material


Syndicated ContentW

Available from Commercial News ProvidersA


Proud sponsor of
The "Rasin 2000 Festival"

Bay Front Park
Saturday November 4,2000


UNITRANSFER


Rumeurs de
coup d'Etat
Des rumeurs ont couru pendant
le week-end au sujet d'un coup de force
qui aurait t djou par les autorits
hatiennes. Jusqu' dimanche soir, on
(voir Rumeurs / 2)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Vema
Tl / Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


r,
P


? -''r


I.


Ir-


v-llaaivla uu 4muuul a


- -k-- k---n-- n- - ---- n- -






Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 18 Octobre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 37


17 OCTOBRE !
(un ditorial de Mlodie 103.3 FM, Port-au-Prince)
17 Octobre, Mort de Dessalines. rforme agraire de l'histoire de l'humanit


L'Histoire ne nous apprend gure
davantage. Il n'y a pas personnage plus
nglig que le Fondateur de la Nation Libre
et Indpendante d'Hati. Vite limin
comme quantit ngligeable. Eliminant


Bref, depuis le 17 Octobre 1806,
"l'enqute se pursuit ...".
Ds l'origine, le sang rpandu
pour rien, les luttes striles, le mpris pour


-4 . "


4 ,


.. r".. L*^..^ '-. -A a ;% .. .-" ... .

Statue questre de Jean-Jacques Dessalines au Champ de Mars
photo Image Nouvelle/ H.en.M
peut-tre par l mme un chemin qui aurait les valeurs nationals, le mpris de l'intrt
pu se rvler plus fcond. national ...
Un attentat en banlieue nord de la Aussi vrai que les restes mutils
capital. L'Empereur abattu comme un du Fondateur de l'Indpendance furent
vulgaire bandit de grand chemin. Le corps, abandonns aux chiens, les conspirateurs
mutil, est abandonn sur place pendant des du Pont Rouge n'avaient aucun plan, se
heures. Il aurait pu tre dvor par les fichaient de l'avenir de la nouvelle nation
animaux sauvages, n'tait une folle, comme de leurs premires godasses.
"Dfile", qui eut piti et transport les Dissensions, chaos, clatement.
restes quelque part ailleurs o ils furent Ption dclare la rpublique au sud,
inhums la sauvette. Christophe la royaut au nord. Et l'on con-
L'Histoire veut qu'ils furent tinua se charcuter de plus belle '...jusqu'
rinhums au Cimetire intrieur de Sainte- nos jours.
Anne, mais est-ce tout fait vrai? Etait-ce Ds l'origine, le ver est dans le
vraiment les restes de Dessalines? On peut fruit. La maldiction des fils de Cham.
en douter, voir le traitement nglig qui a Hati ne s'est jamais releve du 17
toujours entour le personnage, depuis ce Octobre 1806.
17 Octobre 1806 au Pont Rouge, et peut- C'est donc par l peut-tre qu'il
tre mme avant. Christophe, le future roi faut commencer.
Henry, le qualifiait de "Gros orteil" Aucun personnage plus
(Dessalines adorait le "Carabinier", une symbolique de notre Histoire que
danse pour le simple troupier, autrement dit Dessalines, autant que nous acceptions de
les va-nu-pieds qui nous ont gagn nous regarder en face, tels que nous
l'Indpendance), sommes.
Alors que nos leaders se Pas pour en faire un mangeur
gargarisent tour de rle de "perce d'homme, comme l'ont voulu aussi bien
louverturienne", aucun personnage n'est les "noiristes" en qute d'un pouvantail,
plus symbolique de l'histoire vcue de ce que les "mlatristes" d'un bouc missaire
pays. Aujourd'hui comme hier ......
Ds l'origine, le meurtre du pre, Mais parce qu'il est peut-tre le
nous abandonnant sans modle, sans premier avoir "compris" ceux de sa race,
boussole, et donc des mythes sans rap- et aussi qu'il faut btir sur ses propres
port vritable avec notre Histoire, nos racines. Sans honte. Sans complex.
racines, nos ralits ... Et donc un personnage remettre
Ds l'origine, le sang rpandu, dans toute son actualit. Btir sur ses
mais surtout l'acte gratuit ... propres racines, sans honte et sans
Pourquoi l'assassinat de complex. Un anti-globalisation avant la
Dessalines? 200 ans aprs, personnel qui se lettre ...
soit jamais souci d'apporter une rponse
vritable. Sinon de vagues spculations: (un ditorial de Mlodie 103.3
l'Empereur voulait engager la premiere FM, Port-au-Prince, Haiti)

La Foire Gastronomique

au Champ de Mars


Pour la deuxime anne
consecutive, le Ministre de l'Agriculture
second par divers autres ministres don't
celui de la Culture, de l'Education et la
FAO prsentait au public au course d'une
grande foire les spcialits gastronomiques
de notre terroir.
Une foule important se pressait
sur les Places de Dessalines et de Ption,
au Champ de Mars entirement rnov,
pendant le week-end jusqu'au mardi 17
octobre.
La crmonie d'inauguration
s'est droule au Muse du Panthon Na-
tional (MUPANA) au milieu de nombreux
et longs discours.


Le coup d'envoi a t lanc par
l'Agronome Wilson Durand qui a replace
l'vnement dans son cadre: la
commmoration de la Journe Mondiale
de l'Alimentation. La Foire Gastronomique
s'est ouverte deux jours avant la Journe
Mondiale de l'Alimentation, commmore
travers le monde le 16 octobre.
Cette anne la Foire tait aussi
entoure de toute une srie de manifesta-
tions culturelles, don't la trs belle exposi-
tion des oeuvres de Jean-Baptiste Pricls
et celle non moins intressante des
gagnants du concours L'Espoir de la
Nourriture pour tous laquelle ont
particip plus de 80 candidates. Les oeuvres
(voir Foire / 20)


(Rumeurs .. suite de la premiere page)
n'en savait pas plus, sinon que des membres
de la Police national d'Hati auraient t
impliqus.
Samedi, l'inauguration au
MUPANAH (Muse du Panthon National)
de la Foire Gastronomique 2e dition, le
Premier ministry Jacques Edouard Alexis
qui a t le dernier prendre la parole, n'a
pas manqu de surprendre l'assistance en
dclarant: "Non au coup d'Etat! Non aux


entres massive d'armes dans le paysV!
Le Premier ministry qui dtient
galement le porte-feuille de l'Intrieur, a
parl avec vigeur mais sans s'adresser
aucun secteur en particulier, de complot pour
assassiner des dirigeants politique, ou pour
fire un coup d'tat, et de quantits massive
d'arines qui seraienit entres dans le pays.
Rappelons que le Prsident Ren
Prval en visit pour une semaine Taiwan,
ne devait regagner la capital que lundi.


Encore une tragdie en mer ..,
10 Hatiens ont perdu la vie au large des Bahamas quand un cargo a heurt le voilier
qui les transportait. Les autorits des Bahamas ont pu repcher 10 cadavres, mais 18
personnel seraient encore introuvables.
L'accident s'est produit vers 1 heure du matin prs de Staniel Cay environ 50 miles
nautiques au Nord Ouest de Grand Exuma et 350 miles d'Hati. Aprs la collision
avec le cargo Grand Master, 87 Hatiens ont t secourus. Mais le vaisseau de 45 pieds
bord duquel se touvaient nos compatriotes a trs rapidement coul par la suite. La
mer tait particulirement agite en cette priode de l'anne riche en violentes averses
et ceux qui ne savaient pas nager n'ont pas pu s'en sortir.
Les autorits des Bahamas ont confirm l'interception de deux autres bateaux, l'un
avec 23 Hatiens bord et l'autre avec 10. Quatre femmes ont t transfres une
clinique de Grand Exuma pour y recevoir des soins.

Le moment des decisions est arriv selon Enaudi
Le secrtaire gnral adjoint de l'Organisation des Etats Amricains, Luigi Einaudi, est
arriv Port-au-Prince vendredi pour une nouvelle mission de mediation o il tente de
mettre en presence autour d'une table de ngociations les principaux acteurs impliqus
dans la crise polique dclenche aprs les lections du 21 mai dernier. M. Enaudi a
soulign que la classes politique hatienne, la socit civil et les Hatiens en gnral
doivent saisir l'opportunit qui leur est offerte de sortir le pays du marasme
conomique et politique.
Le secrtaire gnral adjoint de l'OEA s'est dclar vendredi confiant dans la russite
de sa troisime mission en Hati, don't l'objectif est d'aider les acteurs politiques du
pays trouver une issue la crise consecutive aux lections du 21 mai.
"Je suis confiant que ma nouvelle mission aboutira de bons rsultats ", a dclar le
diplomat, soulignant qu'il n'a jamais t l'homme de solutions immdiates car celles-
ci n'ont pas toujours la vie longue, selon lui."
Il est temps que les parties en conflict s'asseyent pour discuter, le pays en a besoin", a
indiqu M. Einaudi, ajoutant que la communaut
international est dispose appuyer cette dmarche.
M. Einaudi a eu sa premiere runion l'htel Montana avec le porte parole du Groupe
de Convergence, Evans Paul. A l'issue de cet entretien, le diplomat a donn la
garantie que sa mission parviendra convaincre les dirigeants politiques hatiens de la
ncessit de trouver par le dialogue une solution la crise lectorale.
Selon le numro 2 de l'OEA, ce dialogue offrira du mme coup Hati
l'opportunit de mettre en place les jalons d'un systme dmocratique solide qui
permettra aux hatiens de regarder leur avenir avec scurit.
M. Einaudi a en outre fait savoir que Fanmi Lavalas et les leaders de
l'opposition s'taient montrs disposs ngocier. Mais, a-t-il dit, la
mfiance et les intrts divergents des deux parties constituaient le noeud gordien.

Le rapport prsent par Mr Enaudi mercredi 11 octobre,
avant son arrive en Hati
Dans un rapport prsent mercredi au conseil permanent de l'organisation rgionale sur
sa rcente mission Port-au-Prince, M. Luigi Einaudi s'est dclar favorable un
remaniement de l'actuel CEP, qui est selon lui l'objet de toutes les critiques.
Il a prconis une approche distinct pour les lections du 21 mai et celles du 26
novembre prochain, cartant la question de l'annulation pure et simple des rsultats des
dernires joutes.
"Si les parties en conflict s'entendent sur la manire d'approcher ces deux diffrents
problmes, cela aura invitablement d'importantes implications pour l'OEA et ses
Etats membres", a fait remarquer M. Einaudi. Il a propos, en cas de succs de sa
prsente mission, un mcanisme d'accompagnement du processus lectoral semblable
celui adopt par l'OEA pour le Prou.
Luigi Einaudi a indiqu que le remaniement du CEP ncessitera le support de la
communaut international pour augmenter la confiance de tous les concerns qui se
sont engags cooprer pour faire aboutir le processus lectoral.
Il a galement insist sur le facteur temps. "Les difficults rsoudre
sont de taille et le temps commence devenir un ennemi commun pour toutes les
parties", a soulign le diplomat dans ce document prsent mercredi devant le Conseil
permanent de l'OEA.
Luigi Einaudi a fait remarquer que mme si un accord est trouv, il devra tre
implment en conformit avec la Constitution hatienne qui prvoit l'entre en
function du nouveau president lu le 7 fvrier 2001.

Foire Gastronomique, 2 me dition
Cette 2me foire qui se tient du samedi 14 au mardi 17 octobre, se situe dans le cadre
de la rflexion sur la problmatique de la faim dans le monde.
Cet vnement vise surtout sensibiliser la population
hatienne sur la ncessit de valoriser les products alimentaires hatiens, compete tenu de
la richesse de notre bio-diversit, a indiqu l'agronome Wilson Durand.

La Police dispose arrter tous ceux qui sont impliqus
dans un incident enregistr le 2 octobre devant les locaux
du CEP
Le porte-parole de la Police Nationale d'Hati (PNH), Jean Dady Simon, a fait part
jeudi de la determination de la police arrter toutes les personnel impliques dans un
incident survenu le 2 octobre devant les locaux du Conseil Electoral Provisoire (CEP).
Au course de cet incident survenu durant une manifestation en faveur de l'ancien
president Aristide, des individus ont agress le commissaire de Police de Delmas, Jean
Jacques Nau. Ces individus prsums proches d'un nomm Ronald Cavadre auraient
ragi ainsi aprs que le commissaire eut dpossd ce dernier d'un pistolet.
M. Simon qui s'exprimait dans le cadre de son point de press hebdomadaire, a
indiqu que la police n'attend que les mandates d'arrt dlivrs par les autorits
judiciaires pour passer l'action.

La question hatienne aborde lors du deuxime dbat
prsidentiel aux Etats-Unis.
Les deux principaux candidates l'lection prsidentielle amricaine ont abord
mercredi soir le cas d'Hati dans le cadre de leur deuxime dbat tlvis largement
domin par la politique trangre.
Le rpublicain Georges Bush et le dmocrate AI Gore qui opinaient sur les missions
(voir En Bref / 18)


Rumeurs de coup FdEtat


1


1






Mercredi 18 Octobre 2000
Hati an Marche Vol XTV No 37


Page 3


S IMMIGRATION 1


Au moins 10 Hatiensl
(Naufrage ... suite mets n m eru d trop proches."
de la premiere page) mI OS e I Le Grand
et la visibility tait nulle. Master s'arrta et put secourir environ 80 passagers, don't
"Le vaisseau hatien n'avait pas de feux de 4 femmes qui ont t transportes dans une clinique
navigation et le radar du Grand Master ne le repra Exuma.
pas assez rapidement" dit le porte-parole. "Ils ont On suppose que les Hatiens essayaient
essay de l'viter mais les deux embarcations taient d'immigrer aux Bahamas ou aux Etats-Utils: -


Btl"Copyrighted Material ld

S Syndicated Content -- .--
Available from Commercial News Providers'"
~- e -M


La UNIBANK soucieuse
d'tre encore plus proche
de vous ouvre sa 24eme
Succursale la


Croix-des-


Bouquets

Angle Rue Abraham Lincoln & Grande Rue


dtenues de

Krm
___ e oee 0

*Ro -M -m am O -mme1 *4101mo-


Re beau -um M ac flu
M m ez-, OM
OMM -4m
comma:- am e



Ob -o ww e -m
-uom 4Mam M al-

0. m- dm, o e M .eRw
mu- Om- .wm - C
Roon-mmme 0 C4b
_____ -n. 4b


a-.-- -


LUNDI-VENDREDI 8:30 am 4:00 pm
SAMEDI 9:00 am 1:00 pm


510-8183


me


SUCCURSALE


SEXE ET ARGENT

Jeunesse du

Monde 2000
C'est l'Ouganda qui a le plus fort pourcentage dans le con-
tinent africain de jeunes filles s'adonnant des actes sexuels pour de
l'argent.
D'aprs un rapport de "Jeunesse du Monde 2000", 31%
d'Ougandaises, ges entire 15 et 19 ans, acceptent d'tre payes
pour avoir des rapports sexuels.
En face, on trouve 13% au Zimbabwe, 21% au Kenya et
26% de Maliennes ...
Ce n'est pas un hasard si c'est en Ouganda aussi qu'on
dcouvre le plus fort pourcentage de jeunes filles avoir donn
naissance ds l'ge de 18 ans: 66%. Compar 52% au Npal et au
Nicaragua, 43% au Sngal, 32% au Prou, 29% en Egypte, 21%
(voir Jeunesse / 7)


Kiaiu Pii ivtai%,ili vui. r% v


ACTUAILTE SOMMAIRE
Au moins O10 Hatiens disparus en mer p. 1
17 OCTOBREI p.2
La Foire Gastronomique au Champ de Mars p.2
Hati remporte 2 premiers Prix p.8
Le cercle vicieux de la pnurie d'lectricit dans un pays pauvre p.15
ANALYSE
Hati-OEA : C'est maintenant ou jamais ... p.1
ELECTIONS -...
Haiti: Campagne p sidntillUeiiifel'Hipss 6-erIep.T
Bush et Gore experiment leurs diffrends au sujet d'Hati p.9
Les prsidentielles amricaines rattrappes par les vnements
du Proche-Orient p.9
IMMNIIGRATION
Bataille autour d'un project d'Amnistie p.3
Dplacer les dtenues de Krome p.3
SOCIETY
Sexe et argent : Jeunesse du monde 2000 p.3
CULTURE
La Littrature hatienne d'expression crole p.8
Spectacle grandiose la Place Carl Brouard p.10
Une histoire du Latin Jazz : entretien avec Luc Delannoy p.ll
PETROLE
Lgre dtente: le baril en dessous de 35 dollars p.15
INTERNATIONAL
La situation au Proche Orient s'impose dans la champagne
amricaine p.9
Le Herzbollah fait monter la tension p.16
USS Cole : Un acte terrorist d'une rare violence p.17


i






Page4


UNE ANALYSE


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


NEGOTIATIONS SOUS


(Ngociations difficiles ... suite de la premiere page).
comme pour amuser la galerie, une operationn Milosevic
l'hatienne" ... Et un revenant, Vladimir Jeanty ("Paradis"),
selon qui Lavalas est une creature, bien entendu,
"satanique."
Mais soudain, pas un mot de la part des poids
lourds de l'opposition, tandis que de son ct Fanmi Lavalas
n'arrive plus se taire ... Chacun oblige
comportement pour camoufler ses propres
apprehensions.


Tant pour Ren Prval que pour la
Fvrier 2001 est incontournable.
L'opposition risque donc c
Avantage pour le parti
contrlant par la grce du president
important du processus: fixation
jeux d'influence, machine de propa


L'EGIDE DE L'OEA
Maison Blancmle, l 7 de.dizaines de milliers qui ont accompag encore ~. lundi
le chef du movement, Jean-Bertrand Aristide, pour son
de rester sur le quai. dpt de candidature au sige du Conseil lectoral
au pouvoir, puisque provisoire (CEP) Delmas.
Prval tous les rouages A ct, les parties d'opposition ne dplacent que
du calendrier lectoral, quelques centaines, l'exception des 5.000 pour la clture
gag.nder cen dm u si aredu MPP (Mouvement des Paysans
de Papaye) de Chavannes Jean-Baptiste,
un dissident Lavalas ...


Oui, des apprehensions, il y en / L'opposition menace
a de part et d'autre. L'opposition regardant de ne plus avoir le beau rle ...
impuissante le parti au pouvoir continue, SS Enfin il y a les lgislatives et
comme si de rien n'tait, la mise en place locales du 21 Mai qui deviennent de
de ce que l'ex-snateur Paul Denis (OPL) moins en moins en question. Alors
appelle le "coup d'tat lectoral." qu'elles ont t l'origine de la crise
L'ex-prsident Jean-Bertrand actuelle, on ne sait par quelle magie la
Aristide soucieux de ne pas tre^ question s'est dplace davantage vers
pratiquement l'unique candidate aux les prochaines prsidentielles et
prochaines prsidentielles, donc de snatoriales partielles ... et cela au grand
crdibilit automatiquement douteuse. dam de l'opposition.
.. Sr donc de tous ces diffrents
Le 7 Fvrier 2001 est -. acquis sur le terrain, Fanmi Lavalas
incontournable ... - parait avoir le vent en poupe, laissant
C'est. ici qu'intervient *. soudain l'impression de pouvoir arriver
l'international. L'opposition hatienne ." ses fins: un contrle quasi exclusif du
aurait beau jeu une fois de plus de Aristide inscrit sa candidature en compagnie de son pouse Mildred Trouillot Aristide, pouvoir, aussi bien de l'excutif que du
dnoncer les futures prsidentielles comme debout Myrlande Libris, candidate de Fanmi Lavalas pour les prochaines snatoriales lgislatif, en mme temps que, par un
des "lections-nomination", si de l'Ouest, Yvon Neptune et Jean-Marie Chrestal photo Image Nouvelle/H.en.M brusque retour des choses, voici de plus
l'administration amricaine ne les considrait comme un Malgr tout, le rel advantage pour Fanmi Lavalas l'opposition menace dsormais de ne plus avoir le beau
"must." Le respect de l'alternance est une condition sine est dans la demonstration qu'il a pu faire ces jours derniers rle comme cela a jusqu'ici t le cas.
qua non pour les responsables du nouvel ordre mondial. de sa capacity mobiliser des foules immense. Ce sont (voir Ngociations difficiles / 5)

l'. .r *. ___ ._

*-* -"-" "Copyrighted Material----

e --- B rSyndicated Content--- -.-

j-Available from Commercial News Providers" -
^.._=,_,_,.. ,, -_ _


- - qw- m q- -M


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from

.87 s/f



Bathro


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Corne, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


- a


Largest Showroom, ""ocotura
Spanish Tiles
Different Styles &
Colors
Warehouse & Inventorv 75 s/f




oom/Tiles/Marble/Accessories


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days (October 18-November 18,2000)


AL







Mercredi 18 Octobre 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 37


Page 5


I DE L'ACTUALITE


C'est maintenant ou jamais ...
(Ngociations difficiles ... suite de la page 4) Fanmi Lavalas en profit pour proclamer sur l'air
Une stratgie intelligence, et qu'on pourrait De plus, "le monde est petit", comme l'a not le des lampions que lui-mme est prt. Le parti du stratge
rsumer ainsi: ne pas laisser les vnements dicter votre candidate dmocrate AI Gore au course du second dbat consomm qui s'appelle Aristide d'en profiter surtout pour
comportement, mais se mettre en position de pouvoir autant tlvis mercredi dernier, invoquant face un George W. prparer psychologiquement le terrain, sensibiliser l'opinion
que possible prcder les vnements. Bush plus rticent "le devoir d'ingrence" quand les (tous lments essentiels dans un processus de


Evidemment, ne soyons pas
dupes, cela n'est possible aussi que parce
que Fanmi Lavalas est au pouvoir et peut
influence beaucoup de choses dans un
pays o le pouvoir politique est au cen-
tre de toutes les autres activits
gnralement quelconques ...
Tout en se dclarant de tout
coeur avec le processus de ngociation,
le parti au pouvoir n'en continue pas
moins avec la mme determination sa
progression vers un pouvoir quasi total.
Mais le plus surprenant c'est qu'au
mme moment ce soit l'opposition qui
se retrouve present sur la defensive.
Alors que cette dernire n'a de
toute evidence aucune chance de
l'emporter par les urnes, elle a trouv
galement le moyen de perdre l'initiative
diplomatique qui lui tait (et lui a
toujours t) gagne l'avance ...


"Le monde est petit" ... ..
L'opposition s'est renferme
trop longtemps dans une attitude de refus systmatique.
Refus de Lavalas, certes. Refus des lections du 21 Mai, et
pour cause. Elle se sait incapable d'liminer Lavalas par la
voie lectorale. Mais de l tout bloquer indfiniment?
L'international se penche sur Hati depuis plus de
temps qu'il n'en a t accord aucune autre crise ces dix
dernires annes. Bosnie, Somalie, Kosovo, Rwanda on
n'en parle plus depuis longtemps.


Avis Leg2

COMMONWEALTH DES BAHAMAS
COUR SUPREME
Service des Divorces et des Questions Mat


ngociations). Pendant que les chefs
afftent leurs arguments en vue du grand
marchandage, les O.P. organizationss
populaires) ne cessent au contraire de
faire monter les enchres ...


,.. Lis objectivement par
iJ j 1 les mmes intrts ...
M. Einaudi est de retour depuis
Svendredi. Il se dit optimist et compete
e rester q le temps qu'il faudra et
Scontrairement la fois prcdente, ne
s'est fix aucun dlai.
C'est la premiere fois
cependant que les deux camps se
G, retrouvent lis objectivement par les
mmes intrts. Intrts politiques et
S, lectoraux, hlas, de ne pouvoir dire
j intrt suprieur du pays.
Aristide, considr comme le
future chef de l'Etat, aura besoin, qu'il le
veuille ou non, d'une opposition
S, parlementaire mme minoritaire mais
la driv cribi r que desot prouls un setle mme blocae.San
Un impressionnant service d'ordre photo YonelLouis/H.en.M quine soit pas un simple fantoche. Sans
responsables d'un pays menacent de le laisser trop aller une opposition digne de ce nom, pas de crdibilit. Sans
la drive. crdibilit, rien que des troubles et le mme blocage. La
Mais le vrai problme de Popposition haitienne, ruine. L'chec.
comme on le soulignait la semaine dernire dans ce jour- L'opposition, quant elle, se condamne tout
simp element disp araitre si elle ne sort pas de son ternel
nal, c'est son parpillement, mal camoufl sous une rcente nlemt L is tre lne so s e s rl
tentative de fdration conue en catastrophe et nomme "niet." Le choix c'est tre lamine sous le rouleau
"Groupe de Convergence Dmocratique." compresseur Lavalas; ou remplace par Washington, qui
Alors que le ngociateur de 'OEA, l'Amricain ne peut se passer longtemps d'un levier face un
lrtuiiEinauAiass movement d'une telle popularity.
Luigi Einaudi, assure Nous pourrions laisser le dernier mot Marc
amoiruo Bazin; qui s'est improvise un rle de "go-between"
camps pour un compromis (d'intermdiaire officieux) cette phase de la crise. D'aprs
de sortieo de crise, lui, cette obstination dans le blocqge n'a plus aucun sens,
opposition a demand un tant donn qu'il n'y a "pas en cause des projects de socit
temps de rflexion diffrents."


trimoniales


200
No.75


Entre


Kendra Denise Cornish TELUSCA
Ptitionnaire


Ifaudy Telusca

Et
Dieudonne Dieujust

A: Dieudonne DIEUJUST (adresse inconnue)


Rpondant


Co-Rpondant


Prenez note qu'une Ptition concernant le divorce a t prsente au registre de la
Cour Suprme des Bahamas par le ptitionnaire mentionn plus haut et prenez aussi
note que le Tribunal a donn l'autorisation le 3 avril 2000 de rendre publique cette
Petition.
Il vous est requis de prendre toutes les dispositions pour apparaitre l'Office
d'Enregistrement de la Cour Suprme l'adresse suivante: Ansbacher Building, East
Street, Nassau, The Bahamas.

Faute par vous de le faire, le Tribunal peut prendre toute decision qui lui semble
approprie sans aucun autre avertissement pralable.

CALLENDERS & Co.
Chambers
Don MacKay Boulevard
Marsh Harbour, Abaco
Bahamas
Avocats du Ptitionnaire.


Hati en Marche, 14 Octobre 2000






"Copyrighted Material

-. Syndicated Content *
Available from Commercial News Providers"
---- -. __ *
- -





Le retour de l'Instructeur Mondial
et des Matres de Sagesse
Le journal l'Emergence
vous sera adress gratuitement
sur simple demand :

Partage International, B.P. 6254
35062 Rennes cedex France


Renouvellement
Nouvel Abonn


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


Nom
Adresse


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


0
o




Page6 r


VOTRE ATTENTION I


Mercredi 18 Octobre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 37


Dpart MIA 8:00 am Arrive PAP


Dpart PAP


10:40 am Arrive MIA


9:50 am
12:35 pm


i9the 6Catedean Sk!
Pour information et reservations,
contacted votre agence de voyage ou Air


ALM


1-800-327-7230 (USA)


Nous re-voila!


A partir du 29 Octobre prochain

Miami -Port-au-Prince -Miami
Tous les jours (Mardi except)


m






Mercredi 18 Octobre 2000
aiti pn kMarchep Vnl YTXIV Nn o 7


1 HAITI-ELECTIONS


doblmma w M e i -DOM m nua-m

- @> ~ Rqpmm- 1111-1mop .S 13
mm e b-alimMM m@N


o.
Copyrighted Material

Syndicated Content

Available from Commercial News Providers"
"v\ -,- d.i&


s


Imm0 WemmB 4 -
4b 4b mewm m-um- b
nom i
m mb Qom l 0 mum ae -* *Oum 4b M Ob qm
- e 0oema RoowOb-M -mm am m e

9m e C me mom-ooe m


a M M-mCIDam m M a- 4 4mw b *w O

w.=- w -m _
e -. -M . - -
e - e -0M- -


p*oe
- e e
- e

I -



- **
*


Bobby Express
Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!


Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278
629 N.E. 125 St. 892-6478.
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800
Fort Lauderdale
28 West Sunrise Blvd 524-1574
West Palm Beach
604 25th Street 655-4166
Pompano
4875 North Dixie Hwy 429-9552
128 N. Flagler Ave 946-4469
Orlando
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245
Massachusetts
Mattapan 508 River Street (617)298-9366
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448
New York
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295
Church 2825 Church Ave (718)693-3798
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747
Washington
835 Juniper Street Tl 202-722-4925
Connecticut
953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-2816
Hati
Rue du Centre # 175
Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
Pour toute information, appelez Toll Free
1-800-388-3875 (Floride)
1-800-427-2622 (New York)


Nanea
506 Hth Ave N. (941) 435-3994
Immokalee
1011 W Main Street Kemp Plaza (941) 658-9229
Fort Mvers
2219 Fowler St. (941) 461-0343


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une some pronto pronto,
faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir immdiatement au destinataire
vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et tous autres products alimentaires.
BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.
C'est tout simplement le No.1 !


NOTE DE PRESS

MIAMI-LE 16
OCTOBRE 2000 -
"iR ALM, LA LIGNAi!TIONAL DES
ANTILLES A LE PLAISIR DE VOUS
ANNONCER LA REPRISE DE SES VOLS
QUOTIDIENS A L'EXCEPTION DE MARDI
VERS PORT-AU-PRINCE, HAITI.
LE VOL LAISSE MIAMI 8:00 AM ET
ARRIVE PORT-AU-PRINCE 9:50 AM.
LE VOL DE RETOUR LAISSE PORT-AU-
PRINCE 10:40 ET ARRIVE MIAMI
12:30 PM.
CET HORAIRE PERMIT AUX PASSAGERS
D'ARRIVER Trs Tt PORT-AU-
PRINCE DANS LE BUT D'ATTEINDRE LEURS
DESTINATIONS FINALES DANS LES VILLES
DE PROVINCE.
AIR ALM OFFRE UN TARIF
SPECIAL D'INTRODUCTION
$ 75 ALLER RETOUR MI-
AMI PORT-AU-PRINCE. LES
TAXES DE DEPART SONT
ADDITIONNELLES ET CE
TARIF SERA VALUABLE
SEULEMENT DU 29
OCTOBRE AU 07
NOVEMBRE 2000.

AIR ALM CELEBRE EGALEMENT CETTE
ANNEE SON 35 me ANNIVERSAIRE ET EST
TRES FIERE D'AVOIR DESSERVI L'ILE
D'HAITI PENDANT DES ANNEES. NOUS
SOMMES RECONNAISSANTS ET NOUS
APPRECIONS LA LOYAUTE DE NOS
PASSGERS ET NOUS ESPERONS LES VOIR
DE NOUVEAU SUR NOS VOLS A BORD DE
NOS MD-80.
POUR DE PLUS AMPLES INFORMA-
TIONS, VEUILLEZ NOUS CONTACTER
AU 1-800-327-7230 AUX ETATS
UNIS au 222-0900 PORT-AU-
PRINCE OU VISITEZ NOUS SUR
NOTRE SITE INTERNET :
WWW.AIRALM.COM


SEXE ET ARGENT

Jeunesse du

Monde 2000
(Jeunesse .. suite de la page 3)
aux Philippines.
Alors qu'elles ne sont que 19% aux Etats-Unis et
17% au Maroc.
La forte natalit chez les moins de 20 ans en
Ouganda peut aussi tre attribue au bas taux d'utilisation
des contraceptifs: seulement 30% en Ouganda et au Kenya,
compar 48% au Bnin et 67% en Colombie.
On apprend aussi par la mme occasion que 24%
des Hatiennes de moins de 20 ans utilisent des
contraceptifs.
Le rapport "Jeunesse du Monde 2000" montre
aussi que peine 7% des jeunes Ougandaises arrivent
jusqu'au secondaire ... Alors que 23% de leurs compatriotes
masculins sont inscrits l'cole secondaire.

KASSAV
et tous les Matres du ZOUK
Jocelyne Broard
l'Ambassadrice du ZOUK
ZOUK-LA SE SEL MEDIKAMAN NOU
Olivi Musique
Tel. (514) 525-3066
FAX (514) 525-1762


Page 7


171LUILI cil lviiiit;uc; vul. %I y- lNu


1






Page8


MODE ET CREATION


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


Haiti remporte 2 Premiers


Un show intercaraiben vient de
se tenir la Jamaque. Un Trade Show dans
le but de promouvoir les changes
commerciaux et culturels entire les pays de
la Carabe.
Pour la premiere fois, il y a eu
un participant hatien cette rencontre
intercaraibenne, qui chaque anne est
organise dans un pays different de la
Carabe. Les fois prcdentes, le stand
hatien tait rest vide avec toujours en
evidence une pancarte pour expliquer
que les Hatiens avaient dclin
l'honneur; Cette anne la dlgation
hatienne au Trade show de la Jamaque
a tellement fait bonne figure, que Hati
a t choisie pour hberger le show en
2002.
En effet, la dlgation
hatienne a remport deux Premier Prix.
Mais qui taient ces Hatiens? K
Et quelle a t leur participation?
"Nous faisons parties d'un cen-
tre cultural form par Michel Chateigne
("Michel Hair Design"). C'est le Fash-
ion and Design, c'est--dire Mode et L'i
Creation. Nous regroupons des jeunes, un
total de 65 pour le moment et nous nous
runissons pour travailler plusieurs fois par
semaine. Le centre est ouvert tous les
jeunes dsireux de se joindre nous. C'est
entirement gratuit."
Notre objectif primordial,
prcise Michel Chateigne, est de donner aux
membres du group le sentiment de leur im-
portance, de leur valeur. On peut dire que
avant tout, notre but est d'couter ces
jeunes, les laisser nous exposer leurs
problmes et voir dans quelle measure nous
pouvons leur venir en aide."
Les course dispenss vont de
l'Estime de soi, l'Etiquette de table, la com-


munication, la Psychologie, la posture, la
culture physique, le mannequinat. Les par-
ticipants sont autant de filles que de garons.
Condition de participation: tre


Michel Chateigne, don't la Maison Acra qui
a donn gratuitement les tissus pour la fab-
rication des costumes, l'APN, la CFI et M.
Dimitri Fouchard de Caribe Inter qui a


quipe hatienne de Fashion & Design revenue victorieuse du Trade Show de la Jamaq


photo Image
arriv au moins la classes de rhtorique.
Fashion and Design a ainsi
slectionn 17 de ces jeunes qui sont parties
la Jamaque pour participer au Show Es-
sence of Substance. Ces 17 personnel ont
t utilises chacune dans leur propre
domain.
"Nous sommes parties avec un
spcialiste en coiffure, un spcialiste en
couture, des danseurs, des mannequins et
des musicians qui se sont donns coeur,
chacun dans son propre domaine, de faire
valoir sa discipline" dit Michel Chateigne.
"Nous avons eu un srieux coup
de main de divers secteurs hatiens", prcise


AOM


5.500 transferts sont livrs sur une jc
domicile dans les 2 hrs travers
et cela pour tous vos transferts effect
5 hrs de l'apres midi aux Etats Unis et a


Nouvelle
permis d'affrter un avion un prix
intressant pour aller participer au Trade
show la Jamaque.
Notre participation ce show peut
se rvler trs profitable pour notre pays.
Toutes les grandes companies de products
cosmtiques taient prsentes: Revlon, Paul
Mitchell etc...etc... "
La dlgation hatienne a remport'
le
PREMIER PRIX Essence of
Beauty, du nom mme du Trade show.
PREMIER PRIX de crativit et
d'originalit.
Prs de 9 pays de la Carabe ont
particip ce show.

Qu'est-ce
que la dlgation
hatienne a prsent ?
Nous avons
prsent des costumes
extraordinaires. Nous
avions un costume
dnomm ZIZIPAN.
Le mannequuin avait
une coiffure en queue
ourne de pan bien dploye
* Haiti, et tait habille d'un
s jusqu' tissu local, le
au Canada carabella. Une trs
belle robe ralise par
ine des Charlotte Tanis avec
e No. 1 150 volants, ce qui a
Sb e a u c o u p


CULTURE

La Littrature hatienne

d'expression crole
Le professeur Christophe Ph. Charles signera son nouveau
livre Pawl Kreyl le vendredi 27 octobre 2000 la Bibliothque
National d'Hati de 10h am 4h pm et le samedi 28 (Journe
Mondiale du crole) de 9h amr h pm aux Editions Choucoune, angle
Avenue Christohe et rue 6.
Voici la liste des 85 auteurs prsents dans cette anthologie
(de l'poque colonial nos jours) avec chronologie des oeuvres,
notices biographiques, analyses, bibliographies et photos:
(voir Littrature / 12)



BARBER / BEAUTY SALON C e,

oSiO DESiGNER CUT
First time customer only. Reg. 12.50
F RE CONDITIONING
1 F ffTREATMENT
L W.......... th t coupon
Jean-Wood Julien 3 5--940- 9070
Educator/Designer 15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
1 StyUst Since 1976 N. Miami, FL. 33162


la pice de FRANKETIENNE
est en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
sur video cassette
Pour Information: (514) 862-3503


Prix
impressionn l'assistance.
Nous avions un second manne-
quin, portant une robe en Siam ralise par
Madame Dany Andr. Cette robe tait orne
de peintures diverse reprsentant des fruits
du terroir, le corossol, le mangot, la
figue, l'orange, une robe couleurs trs
vive.
La coiffure, les Dices de Pom-
padour reproduisait la coiffure des
femmes de Saint Domingue avec des
boucles dgringolant sur les paules.
La danse que nous avons
prsente a t excute au son du
carnaval de Boukman Eksperyans,
baptis: KARANKLOU.
Les danseurs portaient comme
vtements, des cordes qui les moulaient.
Ils excutaient des movements trs
suggestifs, avec une frnsie de plus en
plus accentue. Aun certain moment, ils
ont fait sauter ces cordes. Cela a t
littralement le dlire du ct de
l'assistance.

ue En dehors de la dlgation
hatienne, y avait-il des hatiens aussi
dans l'assistance?
Et comment il y en avait! Et ces
Hatiens nous ont fait part de leur motion.
Ils se sont attachs nos pas, ne voulant
pas nous quitter d'un pouce et quand nous
avons remport le prix, c'tait comme si
c'tait eux les gagnants.
Mais je dois dire que le retour au
pays natal a constitu une vritable douche
froide pour nous.-Et ici je voudrais lancer
un appel aux personnalits de notre pays qui
ont la tche de rgler les choses culturelles
de faire un petit effort quand un group de
personnel rentre dans le pays aprs avoir
remport un prix. Nous sommes descendus
de l'avion avec nos deux coupes bien en
evidence, avec le drapeau hatien en mains.
Nous avons t accueillis par une
dame trs aimable qui nous avons expliqu
que nous venions de reporter un prix. Elle
a compris aussitt l'importance de notre
presence l'aroport.
Malheureusement son collgue
tait d'un tout autre avis. Il a commenc par
nous jeter un regard plein de ddain avant
de nous dire d'vacuer les lieux parce que
l'avion d'American Airlines venait d'atterrir
et qu'on avait besoin du Salon diplomatique
pour recevoir des personnalits de marque.
Mais qu' cela ne tienne. Nous
connaissons notre valeur. C'est l le princi-
pal.
(Interview recueillie auprs de
Michel Chateigne et le reste de la
dlgation)







Page 9


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


Duskre(Gne dea


14mm m Mi- m mm-.u a

wm j*@ u Ou e 019 bm ~ oemfl


e *

g oue -
*
*e
*

* e m e
Ctub Mm 4








SI*mm *


4>* m*m% ab OM
-e ____ em M












Syndicated Con
e09 ft eauon.











Available from Commercial Ni
0 >* a
Me *e e w s-


oe -M a











m l a 0 .Mm - p 0 a

m vmm *m -nabu e

a - e -



1 r--


Maison Ve
Port-au-Prince, Hati
Quarter Bois-Patate (Canap-Vert)







1ir& '*- .' A --f' W*
'* i- . ls'!-' "er* e *


40 e -e- goba>


C.me


MM pae aamm uom p M
m *AMb 1 m
lmm- m 409 mC au
4s to ePm4 %S o


ndre


* Superficie terrain:
950 m2
* Surface logement:
250 m2
Maison tage en bton
Grande cour avec jardin
trs bien distribute
Clture de scurit en
bton arm
Excellent pour
habitation familiale ou
profession librale
Contacter Mr.Dracis
au tl: (514)684-1364
entire 18h et 22h.


* 4


j


Nom

am@m b ae gome


IMMW M a




gomm wMm -- M



q-W ohm a e a




ew- .W



bade- owa*m a

iteriaVi.=- No



tent


ews 'P.rovi d ers"

imu m M&m
emp qw. fo afW fl
e -MOMUCab @m eq



P dt mm *Un u e b -Ob quo

Mop um lme eq_- ab
-p IMIoe OMM
MU*RO- C
C 0 OM-UM -
4&to b 0M-ON 4CM
a-.R>augumwabam - OM a" -l
IMMOM dam *


4, -mm 0*0 mmmm- op e
e e a 0- imu M e Ip- 4
-V mmmm- d -




dom> m mmo M C -.C -
Cb C. mwm
ID- MM 4% Smme

au a-. -
s- bm o mUm momm 4
ip Mm m lub-m-m -


u dmml-C. - e e
- mi e e laC--@@>- m
C. --M ______musa 4m *


, . . -


1






Page 10 ARTS & SPECTACLES


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


Chronique du Thtre National d'Hati

Spectacle gran djose a 1s Lac
Le troisime spec- l'extrme pudeur. II opte pour le
tacle, celui qui a eu lieu le Cil' O u a rd paganisme africain, pour le loa
vendredi 6 octobre 2000 la Place Carl Brouard devant 1 fort au bizarre language, loa la chevelure glauque gravissant
miller de spectateurs, a gagn en intensity, en varit et en les marches folles de l'escalier boumba.
quality. En tmoignent les magnifiques photos du directeur
technique Frantz Jacob, artistiquement bien months par "Nos mes crient vers toi ternelle Afrique
Richard Narcisse et Dorlette Pierre du sudio de Monsieur Nous remmes en honneur l'Assotor et l'Asson".
Henri Ption-ville pour servir dfinitivement d'en-tte
la chronique du Thtre National d'Haiti. Le regard de Carl Brouard en direction de l'Alma
Carl Brouard tait aux anges ce vendredi-l. Juch Mater ne le dtourne pas des mystres de la trinit. De
sur le grand tambour Assotor, il tourne le dos l'occident mme, les prires adresses aux esprits du vaudou, aux loas
chrtien, aux socits dites civilises et morales jusqu' petro ne l'empchent nullement de maintenir des relations
privilegies avec le Christ.


i


La Ligne arienne de 1 I
The Airline of hL


"Seigneur
Donne-moi d'tre la lampe
Qui brle ardente etpaisible
A tes pieds
Que ton amour
Soit le rhum qui m'enivre"
L'iconoclaste Carl Brouard droute ses lecteurs,
ses fans et peut-tre ses proches parents ou amis. Une
personnalit changeante, ou, dirait-on, habite par une
double toile. Il est tantt un autre et lui-mme en mme
temps: ils se refusent et s'acceptent, ils se contredisent, mais
se compltent. Si sa potique est celle de l'enracinement,
son dieu Bacchus ou son loa Gud n'a pas de nation.
"Buvons, enivrons-nous de clairin blanc come
du camphre, de rhum dor, de vin rouge comme un ptale
de flamboyant, de menthe couleur d'esprance, de cinzano
blond! Buvons, couronnons de fleurs nos coupes, enivrons-
nous et chantons le refrain nietzschen: toute joie vaut
l'ternit.
Dans ses crits, il exalte son ardeur pour les
breuvages, les liqueurs fortes et les jeunes femmes aux
odeurs de palma christi.
Carl Brouard aimait le quarter de la rue St-
Alexandre, les abords du march Salomon o il a promen
sa dsesprance et ses
rves tourdis.
Il s'tait initi au
vaudou et il avait mme,
/. . dit-on, pass le grade de
S j- canzo maitrisant ainsi le
feu et certaines forces de
la nature. On comprend
ds lors les vvs des
dieux vaudou aux grilles
mtalliques des cltures de
la Place Carl Brouard
inaugure le 5 decembre
1970, cinq ans aprs la
mort du pote.


SPECIAL


2 TICKETS POUR

$25 00 4


FOR RESERVATIONS CALL YOUR TRAVEL AGENCY
OR


Air L
Pour Le Meilleur


Aeroport Int'l Mais Gates
246-2300
246-2692


*" ,. _,s @
a *-e ,.; .',: a -'
; ;.- ', -. : -. -- ; -
E Po- r Le Pri
Et Por Le Prix


www.airdayiti.com


8034 NE 2nd Ave
305-751-3434
1-888-822-3434


"Quand j'aurai
claqu mes chers copains,
ne pleurez pas."
Il faudra cepen-
dant faire remarquer qu'
la fin de son existence, il
renia ses croyances dans
les dieux vaudou et renoua
avec le catholicisme.
Au course des
marches funbres, les
copains tinrent compete de
ses voeux. Aucun ne
pleura. Ils s'enivraient
plutt de tous les alcools
dans ses veilles.
Les "racines" de
la Place continent se
gaver de tafia la mmoire
du fondateur de la revue
"La Troue" devenue "Re-
vue Indigne", et aussi de
la revue "Les Griots".
Le Thtre Na-
tional n'est-il pas en droit
aujourd'hui de le
proclamer pote racine?
Sans nul doute cause de
son apport original et
considerable dans la
littrature potique d'Hati
qu'il a orient vers nos
anctres les Congos, les
Aradas, les Ibos, les
Dandas, les Gouns, les
Yorubas, les Fons, Les
Sombas et j'en passe ...
La Place Carl
Brouard devient un lieu de
mmoire incontestable.
Les quatre rues qui
l'encadrent forment avec
elle un space
apparemment ferm,
devenant ainsi en quelque
sorte un enclos avec deux
glises, des coles, des
(voir Thtre / 12)


2 Billets Aller-Retour



i PORT AUPRINCE' IAMI


1







Mercredi 18 Octobre 2000
Mati pn Marehe Val XIV No 37


Page 11


MUSIQUE


UNE HISTOIRE DU LATINJAZZ

Entretien exclusif avec Luc Delannoy


Paru.com : Comment en tes vous
venu crire ce livre ?
Luc Delannoy : Je crois que c'est
le got de l'aventure qui m'y a men. J'avais
besoin d'apprendre, d'aller au devant
d'autres cultures, d'autres musiques, c'est
pourquoi j'ai pris la decision de partir de
Paris. Et j'ai choisi New York car c'tait
mon sens un bon point de dpart. Cette cit
se prte au brassage des peuples. Dans ce
phnomne, le jazz joue un rle essential.
Plus proche du mode de vie que du genre
proprement parler, il est un facteur
unificateur car il a permis des cultures trs
varies de s'exprimer.

Paru.com : Quel tait votre
objectif? Proposer une premiere some sur
la question, corriger certaines erreurs?
Luc Delannoy : Ce n'est pas pour
rien si j'ai intitul mon ouvrage "Une
histoire du latin jazz." J'y propose ma ver-
sion des choses, ma discographie idale et
il n'engage que moi. J'ai cherch donner
des lments simples pour constituer une
base de dpart. C'est une tentative de mise
au point mais elle n'est certainement pas ex-
haustive ou definitive car cette musique
n'est pas fige. Ce qui fait l'intrt du latin
jazz c'est justement sa diversity. Et il ne
cessera de s'enrichir measure que les inter-
actions entire les pays seront rendues
possibles par un assouplissement des rela-
tions politiques.
Le mtissage et la reconciliation
des cultures sont mon avis les seules is-
sues possibles pour le future.

Paru.com : Comment dfiniriez-
vous le latin jazz?
Luc Delannoy : Je suis plutt
fch avec les tiquettes. Il est trs difficile
de classer cette musique dans une catgorie
gnrique ou gographique, car elle est
l'incarnation du mtissage absolu et volue
perptuellement. En schmatisant, la seule
chose que l'on pourrait dire est que le latin
jazz regroupe l'ensemble des musiques
d'origine afro latines unifies par le jazz Par
afro latines, j'entends tous les rythmes
imports avec les diffrentes vagues
d'immigration. D'abord ceux des conquis-
tadors, arrivs chacun avec leur heritage
musical. Aprs sont venus les colonisateurs
et, avec eux, les esclaves. Diverses ethnies
ont t amenes dans chaque pays, chacune
avec une sous-culture qu'elles ont essay de
reconstituer sur place pour survive. Cette
culture s'est mlange avec celle des
colonisateurs, portugais dans le cas du
Brsil, franais dans le cas d'Hati, anglais
dans certaines les des Carabes et espagnols
dans toute l'Amrique latine. Les arabes
ayant colonis une parties de l'Afrique et de
l'Espagne, l'influence Islamique don't on
parle assez peu est galement dterminante.

Paru.com : Quelles sont selon vous
les grandes tapes dans l'volution du Latin


Jazz?
Luc Delannoy : Gottschalk me
parat le premier nom retenir car il fut le
premier rassembleur conscient. Ds 1860,
il voyage dans les Carabes et en Amrique
Latine pour comprendre les diffrents folk-
lores. Il fut le premier vouloir unifier dans
sa propre musique des cellules rythmiques
venues d'ailleurs. La second tape fut la
priode d'changes musicaux entire Cuba et
les Etats Unis au dbut du sicle. Les soldats
de l'arme amricaine qui sont venus
Cuba en ont rapport des rythmes et,
simultanment, une minority cubaine s'est
expatrie. Mais la fusion des genres en tait
encore un stade inconscient. La vraie cl
se situe dans les annes 40. En 1944 d'abord
avec la composition de "Tanga" par le
trompettiste Mario Bauz. Une revolution
et un succs fou! Puis il y eut la collabora-
tion entire Chano Pozo et Dizzy Gillespie
qui a jou un trs grand rle du ct du jazz.
Son influence majeure est d'avoir t
l'origine du be-bop, l'lment fdrateur sur
lequel se sont greffes les diverse
tendances du latin jazz. Paralllement cela,
Chico O' Farrill, Cuba, rutilise, de faon
instinctive, les techniques de la musique
classique europenne et les adapte au jazz
et aux rythmes afrocubains. Il a donn une
structure tout ce movement en
composant des suites qui, pour certaines,
coincident avec le succs de Tanga. Le latin
jazz est done issu de plusieurs intuitions
simultanes. Je tiens souligner
l'importance de Chico qui a vritablement
change le son en oprant la fusion de toutes
ces cultures. C'est pourquoi il constitute,
mon sens l'une des figures les plus
importantes de la musique du 20me sicle.
On reconnat pourtant rarement sa paternity
car il est toujours rest en marge

Paru.com : Dans votre
avertissement au lecteur, vous insisted
beaucoup sur le clivage qui existe entire
l'histoire officielle, dicte par les cubains
exils, et la ralit.
Luc Delannoy : La communaut
exile est extrmement politise, c'est un
lobby. Et elle a une fcheuse tendance
rejeter tout musicien cubain qui est rest
dans l'le. Il semble que pour elle tout ar-
tiste cubain se doit de couper avec ses
racines pour pouvoir crer. Une telle atti-
tude est intolrable dans la measure o elle
revient se priver de toute une parties de la
richesse de cette musique. De la mme
manire, on ne peut, mon sens, parler de
musique cubaine sans tre all Cuba. Et
la majority des grands spcialistes de
musique cubaine de la press amricaine n'y
a jamais mis les pieds. Et ils s'en vantent!
Ils se contentent de reproduire les images
perptres par la minority exile qui rejette
tout ce qui s'apparente de prs ou de loin
au castrisme. C'est trs grave car ils se sont
totalement coups du rel. Moi, j'ai, au
contraire, cherch privilgier la


connaissance directed, en allant la rencontre
des artistes plus que des ides. Il me
semblait essential de leur donner la parole.

Paru.com : On dit beaucoup que
le jazz est sur le dclin. Le latin jazz est-il
toujours une musique vivante?
Luc Delannoy : A Cuba, quand on
traverse une crise musical, on revient aux
racines et on y puise de nouvelles sources
d'inspiration. Pour aller dans une nouvelle
direction, pour rebondir. Je pense que c'est
la mme chose pour le jazz: en crise
d'identit, il est dans une phase transitoire
qui prcde un nouveau dpart. Le latin jazz
en est encore son adolescence, dans une
priode de recherche. Mais il fourmille de
trouvailles et lorsque les pays latins auront
rsolu leur crise identitaire, on verra, sans
aucun doute, merger une vritable explo-
sion. La spontanit est toujours l, il faut
simplement la chercher plus. Les maisons
de disques portent une grande part de
responsabilit. Elles veulent plaquer sur
l'inventivit de la jeune garde, le son de
Miles Davis ou de Coltrane parce que c'est
ce qui se vend. Et tout le monde se prcipite,
en effet, parce que a rappelle quelque chose
de connu.

Paru.com : On en a un example
probant avec le phnomne Buenavista So-
cial Club. De votre ct, comment le
ressentez-vous?
Luc Delannoy : Au risque de
dcevoir, je dirais qu'il s'agit de
l'exploitation commercial d'une image
cre de toutes pices par une qmaison de
disques anglaise, avec laquelle Ry Cooder
n'a rien voir. On ne peut dcemment


prtendre apprhender la ralit d'un pays
en trois semaines. Mais au del, Buenavista
participe une forme d'eurocentrisme qui
me semble intolrable. Nous voici en face
d'un musicien blanc, anglo-saxon, qui, tel
l'ange Gabriel, vient tirer de l'oubli toute
une communaut de musicians cubains,
noirs de surcrot, pour les amener New
York, le temple du capitalism. C'est du
colonialisme!

Paru.com : La musique mise en
avant par le film semble pourtant de quality.
Luc Delannoy : Tout fait, mais
tous ces morceaux sont de vieux classiques,
des bolros, du s6n. Cette musique ne
manque pas d'intrt mais elle correspond
une ralit rvolue. Le Cubain est instruit,
relativement au fait de son heritage cultural.
Il connat ces vieux artistes. Mais nous
sommes en l'an 2000: aujourd'hui il coute
et joue totalement autre chose. Et la recon-
naissance de ces musicians, talentueux en
leur temps, se fait un peu par dessus tout ce
qui a t fait depuis: cela donne une image
dsute de Cuba et entrave
l'panouissement international des rythmes
actuels. Il ne faudrait pas que le succs in-
ternational de ces artistes empche la jeune
gnration de s'exprimer.
(voir Jazz / 12)


Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme
103.3 FM, Port-au-Prince


Bmol Telfort

SNew CSD R Selease
The Grood News is the Bad
News was wrong..."


h. Is...


Jazz 'New Style Instx-uxnental
www.Bemol Telfort.com / www.AMAZON.com /www.MP3.com

EN VENTE PARTOUT
MIAMI: Mini Records 1371 N.E. l1th AVENUE 305 892 6200
La Coupole Restaurant 10855 S.W. 72th Street suite 29 305 271 4975
J.B.T. Records 305 758-9018 / 945-3305
Blue Note Records 16401 N.E. 15th Avenu 305 940 3394 / 940 7342
Etiquette Unisex 305 940 9070
K & B Beauty Supply 305 687-1017
NEW YORK Mini Records Cambria Heights 718 276-1794


Kind of Jazz Rabordaille

Si vous aimez le JAZZ, ce CD devra faire parties
de votre collection. Vous en serez merveill..,


in memori'am
Affreux Conciliabules: Occult
Sinistre veille d'armes : 13 octobre 1993
Infamant Hallali. Glas: 14 octobre 1993
Piteuse mprise : Quid novi ?

Le porte tendard abattu
Ncessaire survit et perdure l'emblme
"Intgrit et Justice, Poteau mitan"

Guy tu n'es pas mausole
Tu es la sentinelle.
Veille, veille sans dsemparer,
Veille, serein, La caravane passe.
Putain, La Camarde.
Me Franois Guy Malary


riaiti r.Li iviai%, ir, vui.







Page 12


THEATRE NATIONAL D'HAITI


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


Spectacle grandiose la Place Carl Brouard


(Thtre ... suite de la page 10)
points de vente de friture, de plats varis, des magasins de
vtements et de pacotille en plein air, des coins amnags
pour la fabrication de lits en fer, de souliers, d'objets en
cuir, de products artisanaux.
Ce fut le lieu de prdilection du Thtre National
d'Haiti pour son troisime spectacle de march, de rue et
de place publique. On ne connait pas d'autres endroits du
pays, du moins de la capital qui sur seulement quelques
mtres carrs abritent autant d'artistes d'horizons divers.
Ils sont lgion les groups musicaux, les troupes de danse
et de thtre qui voluent dans la zone et dans ses
prolongements. Les Simbis et le Rastas y abondent au point
d'en faire leur centre privilgi.
Il fallait dans un premier moment les contacter,
discuter longtemps avec eux au course de longues sances.
On avait fini par les convaincre de la ncessit du dia-
logue avec les instances concernes au lieu de se lancer
dans des combats douteux sans perspectives
dmocratiques. Les pneus brls et les barrages des
carrefours ne s'avrent nullement efficaces, selon l'avis
du Thtre National qui en se jetant dans la mle a
honorablement contribu l'accomplissement d'une de
ses multiples tches: tre present partout et surtout dans
les milieux en pleine effervescence pour y apporter sa part
de solution. C'est aussi le rle d'un thtre national qui se
veut populaire et dmocratique.
Dans un deuxime temps, il s'agissait de planifier
le spectacle du vendredi 6 octobre et travailler le rendre
grandiose. A cette second tape, le Thtre National a
propos sa vision scnique du spectacle qui risquait de
dborder les deux heures prvues, compete tenu des mul-
tiples groups qui voulaient y participer. Ils taient au
nombre de dix : Rasin origin, Lafwa-experyans, Baka, Ode
Samba, Vodoule, Afro-samba, Achango, SosyWae Djakata,
Foula et Fashion Matte Band. A cause de la mort du pre
du maestro du group musical Fashion Matte Band, ce
dernier a dclin sa promesse de participation au spec-
tacle du 6 octobre, date qui correspondait la veille
mortuaire du dfunt. La direction du Thtre National a
prsent ses condolances aux parents et amis affects par
ce deuil.
Les dix groups d'une manire gnrale ont
particip des runions, maints travaux de nettoyage et


d'embellissement de la place. Quelques-uns se sont faits
chaudement applaudir dans des morceaux de leur rpertoire
bien choisis pour la circonstance. D'autres se faisaient
particulirement remarquer par leur tchaka, selon le got
des fins gourmets.
Sept acrobates, pareils aux jongleurs du Moyen-
Age, ont ouvert le spectacle pour gayer les spectateurs
qui ont longtemps attend que la fte commence. Ces
acrobates ont obtenu un succs fou pour leur adresse.
La Troupe Bacoulou d'Odette Wiener s'est
surpasse dans l'excution de morceaux les uns plus
entrainants que les autres. Cette fameuse troupe a rehauss
l'clat de la soire thtrale en l'honneur de feu Carl
Brouard, le prestigieux auteur du "Livre des loas Petro".
C'est de prfrence sur une note congo que de beaux corps
imprgns d'allgresse dansrent ce soir-l pour le plaisir
des yeux. Des jambes bien moules suivirent avec grce
les chemins sinueux du rythme. Des moitis de seins
mergrent des corsages de toile lgre pour s'associer a
cette fte du rire.
Kid Ali et sa belle Lady Dadu s'intgrrent sans
heurt dans l'espace sparant deux excutions de danse de
la troupe d'Odette Wiener pour interpreter "Isit an Ayiti",
une ancienne chanson de Lumane Casimir, la vedette des
annes florissantes du Bicentenaire qui attirait les tourists
merveills et qui n'entendaient pas repartir sans connatre
la Citadelle.
La voix de Lady Dadu charme par sa douceur. Le
couple d'artistes actualise la chanson, parle de la ferme
determination du pouvoir dmocratique pour rebtir le
Bicentenaire, une merveille qui dprissait.
Il ne fallait surtout pas dsesprer, Hati a de bons
fruits, on peut en faire de bonnes confitures.
Des artistes qui souffrent de la jalousie des autres
prouvent toujours un sentiment de compensation l'coute
de la chanson "tande m'tande yo vle touye'm pa jalouzi"
de Ti-Paris interprte par Lady Dadu et accompagne de
notes truculentes de Kid AIi.
C'est surtout dans la troisime chanson qui est en
fait un pot-pourri combinant la musique "Du feu" avec un
"rabordaille" vous couper le souffle qu'intervinrent pour
de bon les trois filles de Kid Ali et de Lady Dadu : Fafan (5
ans), Sasa (10 ans) et Tina (15 ans) dansant au rythme d'un


AL %-.F


Jazz Latin...
(suite de la page 11)
Paru.com : Pouvez-vous nous citez quelques
artistes qui mritent d'tre suivis?
Luc Delannoy : Attention, ils ne sont plus tous
cubains. On assisted aujourd'hui une multiplication des
facettes, avec un dveloppement indniable de l'assise
pruvienne et colombienne. Si la plaque tournante fut
longtemps New York, maintenant la crativit vient d'un
peu partout. Prenons les pianistes don't l'approche percus-
sive de l'instrument me semble intressante: il y a Danilo
Perez, un interprte d'origine panamenne install Bos-
ton ou encore Edouard Simon, un vnzuelien don't le tra-
vail ne manque pas d'intrt. Concernant les autres pays,
il y aurait en Colombie le saxophonist Antonio Armando
ou encore Justo Almario qui vit en Californie. Mais la liste
est longue!

Paru.com : Y-a-t-il un latin jazz deux vitesses,
celui qui est rest au pays et celui qui s'est gorge de
l'influence amricaine?
Luc Delannoy : Autrefois on pouvait dire a:
pour pouvoir jouer, s'panouir, tous ces musicians taient
obligs de s'expatrier. A Cuba, la musique tait
nationalise, et dans le reste de l'Amrique Latine, on tait
confront des dictatures militaires de droite. Lorsque ces
gens coutaient de la musique cubaine, ils risquaient la
prison vie! Pendant cette priode, les Portoricains ont
t la mmoire de l'le. Maintenant la situation a volu
sur le plan social comme conomique, et les artistes
voyagent beaucoup. La troisime phase les verra
certainement tous retourner chez eux. Paradoxalement, ils
sont vraiment attachs leur culture. Ils ne sont pas alls
de gaiet de coeur aux Etats Unis. Maintenant je pense
qu'ils vont pouvoir tre plus proches de leurs racines.

Paru.com : Toute cette musique nous parvient
aujourd'hui en un seul bloc, la confusion est inluctable.
Luc Delannoy : C'est un peu normal.
L'Amrique Latine prsente une tell pliade de de rythmes,
ne serait-ce qu'au sein de chaque pays, et aucun n'a jamais
encore t tudi fond, sauf par les ethno-musicologues
du dbut du sicle. Leur lment fdrateur est la danse,
mais il y a des differences fondamentales. Entre le Latin
Jazz et la Salsa par example. Tous deux prennent bien leur
source New York et sont fonds sur des rythmes
afrocubains. Mais le premier est entirement instrumen-


tal, tandis que la Salsa est chante: ses thmes sont ceux
du dracinement, la qute d'une terre o l'on pourrait
planter enfin ses racines et amliorer ses conditions de vie.
C'est vraiment une musique la drive, qui cherche son
port.


aussi parfaitement convenu un livre sur la Salsa. Un
prochain ouvrage?
Luc Delannoy : ...

Propos recueillis par Jeanne de Mnibus et
Patrick Lienhardt


Paru.com: Justement, le titre "iCaliente!" aurait


La Littrature hatienne

d'expression crole
(Littrature ... suite de la page 8) bibliographie exhaustive de la production potic
Duvivier de La Mahautire, Juste Chanlatte, d'expression crole des orignes nos jours,
Franois-Romain Lhrisson, Oswald Durand, Massillon biographies 80 potes et romanciers, de Du
Cicou, Georges Sylvain, Frdric Doret, Othello Bayard, Mahautire Christophls, en passant par les
Milo Rigaud, Pp Blinvil, Michelson Paul Hyppolite, Flix comme Georges Sylvain, Milo Rigaud, Fli
Morisseau-Leroy, Charles Fernand Pressoir, Jean Brierre, Leroy, Dieudonn Fardin, Rassoul Labuchir
Jacques Lenoir, Emile Roumer, Franck Fouch, Josef Castera Fils. Il prsente aussi des proposition
Katifr, Marco Depestre, Claude Innocent, Thophile graphite amliore du crole hatien.
Salnave, Carlos St-Louis, Emile Clestin-Mgie, L'auteur
Dieudonn Fardin, Rassoul Labuchin, O'Firmin Savaille, Dipl de l'Ecole Normale Suprie
Georges Castera fils, Py Banbou, Donald Assali, Domin- et Diplm de l'Eologie Normale Suprie
ique Batraville, Robert Bauduy, Py Legba, Michel etdeas enseiFacultd'eathnologie(Matrise),Chtienne, la stc
Salmador Louis, Jan Mapou, Raymond A. Mose, Rudolf Charles enseigne dla littrature hatienne, la
Muller, Albert Rjouis, Richard Brisson, Lyonel Vilfort, philosoph(Ce depuis une vingtaire danneso
Mac Donald D. Prosper, Pierre Richard Narcisse, Jacques CRLS (Centre de recherchessiques httraires et so
Hermon Constant, Floren's Mucci, Michel-Ange Hyppolite, que les collections "Les classiques hatiens e
Pierre Rigal, Manno Eugne, Jan Sebon, Sevti Bondo, "Les classiques d'Hati" destines la jeunes.
Janjak, Deita (Mercedes Foucard), Pauris Jean-Baptiste, universitaire. Il a public la premiere anthology
Serge Madhre, Janjan Dezir, Lochard Nol, Joseph Thony hatienne d'expression crole (1979), la premi
Mose, Margareth Lizaire, Pierre M. Armand, Jean-Claude de la posie fminine d'Hati (1980) et une a
Martineau (Koralen), Clotaire St-Natus,Andrefritz Dossous la nouvelle posie hatienne d'expression fran
(Papados), Antoine Augustin, Kiki Wanwright, Pierre Josu Christophe Philippe Charles a
Agenor Cadet, Enock Sanon, Gary S. Daniel, Fanktienne, conferences et des rcitals de posie en Hati,
Claude Pierre, St-John Kauss, Robert Manuel, Josaphat Etats-Unis et au Danemark.
Large, Jean-Claude Bajeux, Sanba Timari, Philippe Membre du comit de rdaction de la r
Toussaint, Evelyne Trouillot, Pradel Henriquez, Antonio hatienne Conjonction (1979-1991) r
Rival, Lenous Suprice, Robenson Bernard, Chichon l'Association des crivains de langue franais
(Gerline Joseph), Raoul Altidor, Andr Fouad, Bonel ancient collaborateur des revues trang
Auguste, Ephle Milc, Christophls. bibliographiques Caraibes (Guadeloupe) et C
poetica ( Rpublique dominicane), Christor
PawlI Kreyl Charles est aujourd'hui president de l'Union c
Bon jan literati dayiti. Materyo pou yon istwa ak Hatiens (UNEH).
akeyoloji lang kreyl an Ayiti. EDITIONS CHOUCOUNE ISBN: 9
Ce livre est la fois une histoire et une anthologie de la EDITIONS CHOUCOUNE ISBN:
littrature crole d'Hati de 1750 2000. Il prsente une
EMil dULaJiIoa1Ti I*tinh une@usa nat


que hatienne
ainsi que la
ivivier de La
grands tnors
Morisseau-
i et Georges
ms pour une



ure (Licence)
>phe Philippe
otique et la
Il[1 a fond le
ciales), ainsi
expliqus" et
se scolaire et
e de la posie
re anthologie
nthologie de
aise (1991).
donn des
Cuba, aux

revue franco-
nembre de
se (ADELF),
;res Notes
Cuarderno de
phe Philippe
les Ecrivains


99935-30-06-


- a : e o sc ouco t


l


vrai gud, et exhibant leur casser-banda qui faisait hurler
l'assistance. Quant la mre, elle se dcida d'tre
diablement rotique. A aucun moment, elle n'a marchand
ses "yayades" qu'elle offrait "gratis ti cheri" tous ceux
qui voulaient en jouir.
Le public enthousiasm accept, mais non sans
peine, se sparer de cette famille d'artistes qui devait
cder la place la troupe Bacoulou.
Dans le Bal des Guds, les bacoulous
lectrisrent les spectateurs dj chauffs blanc et ce fut
du tonnerre dans le corps, dans la tte, dans l'esprit.
Madame Odette Wiener est une grande dame de
la danse qui a le souci de peaufiner son travail et d'viter
surtout le moindre laisser-aller. Grard Dorsainville et Joe
Archer sont ses deux plus grandes russites dans sa longue
carrire qui remote on ne sait combien d'annes.Le pass
artistique d'Odette Wiener est riche en vnements de toutes
sortes. Elle a particip aux festivals les plus cts du monde.
Trs jeune, en 1959, elle excella dj dans le rle principal
de la pice Antigone de Morisseau-Leroy qui fut prsente
Paris dans la prestigieuse salle de Sarah Bernard.
Le Thtre National s'enorgueillit de computer
Madame Odette Wiener parmi les membres de son staff.
Quand les danseuses "nues" au corps peint de
couleurs vives firent une entre spectaculaire sur le po-
dium, on croyait voir cligner les paupires de Carl Brouard,
le pote des rues, des estaminets et des bouges. Il en avait
pour son compete. Son naturalisme, son penchant pour la
scatologie, son picurisme, son hdonisme, son got de
l'obscne, son alcoolisme nous mettent en presence d'un
tre d'une complexity psychologique et qui a d de son
vivant connaitre l'enfer sur la terre des hommes.
Que sa posie nous apprenne mieux
l'apprhender et mieux l'aimer, et pour avoir tant souffert
sur la terre des hommes, il mrite notre profound respect.
Un.grand coup de chapeau Emst Benoit, Marie
Rock Pierre-Louis, Emmanuel Landre du group
ACHANGO qui a su bien retenir les spectateirs dans la
deuxime parties d cette longue soire de thtre.
Encore une fois, le Thtre National a tenu son
pari en prsentant un spectacle tous les quinze jours dans
un lieu public de la capital en attendant qu'il se porte vers
les villes de provinces et les campagnes.
Thtre National d'Hati






Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 37


Nos Petites annonces de partout


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-148,
Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio

Haiti Diaspo Inter
Lundi au Jeudi
6- 8PM
1550 AM
Dim. 7 -9AM
1330 AM


Mdecin
Miami
Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


*


-7


r-


-r--r


.-IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
N3Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 /(509) 249-3220
www.haitihotel.com
Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
Service Traiteur pour Rceptions
S. -cPrix S6pciaux pour Giarouipe
Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-945-2910
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs.
Arthrites, Allergies


+

Dcs du Dr. Dcatrel Mirville

(Chirurgien- Urologue)
24 Mars 1924 7 Octobre 2000

Nous annonons avec infiniment de peine la triste nouvelle de la mort du
Dr. Dcatrel Mirville survenue Memorial Hospital West de Hollywood le samedi
7 octobre midi quarante.

En cette douloureuse circonstance nous adressons nos sincres condolances
son pouse Mme ne Josie Damas, sa fille Mme Paule-Mary Mirville, son fils
le Dr. Jean-Jacques Dcatrel Mirville Jr. et Madame, au Dr. et Mme. Jean-Marie
Fritz Henry, Madame ne Josy-Anne Mirville, Mr. et Mme Daniel Taillon
Madame ne Djnane Mirville, Mr. et Mme Michel Jean-Franois, Madame
ne Elizabeth Mirville, ses petites-filles, Stephanie, Jennifer, Anne-Galle,
Lisiane, Saskia, et Elisheba, sa soeur Mme Luce Mirville et famille, ses beaux-
frres et belles-soeurs, l'Ing. Guy Damas. Mme. et famille, Mme. Jacqueline
Damas et famille, au Dr, et Mme Jacques Elie L. Damas et famille, Mr. et Mme
Jean-Claude Charles et famille, Mr. et Mme. Roger Damas et famille, au Dr. et
Mme. Roger Lahens, Mme. ne Thrse Damas et famille, Mr. et Mme. Paul-
Henry Damas et famille, Mr. et Mme Joseph Damas Jr. et famille, ses cousins
et cousins Mr. Solon Mirville et famille, Mr. et Mme. Wilfrid Mirville et famille,
Mme Bernadette Mirville, Mme Raymonde Mirville et famille, Mr. et Mme Edner
Blain et famille, tous ses neveux et nices et tous ses amis.

Aux families Mirville, Damas, Henry, Taillon, Jean-Franois, Rodriguez, Charles,
Lahens, Baptiste, Surpris, Bernadel, Thodate, Bastien.

Les fimerailles du Dr. Dcntrel Mirville ont t chantes le vendredi 13 octobre aL
10 heures du matin l'glise Saint Barthelmy A Miramar Florida.


Any Information eall: (305) 776-5727.


B & L Super Market
& Produce
12041 W. dixie Hwy
Miami, FI 33161
Tl: 305 893-0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale
Haiti Market
300 West Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
1079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
- Librairie Phenix,
Lalue
Librairie Auguste
Grand rue
Movies and More
Rue Capois


Page 13


F=


SSminaire
Dusseldorf
SMINAIRE SUR
HAITI EN
ALLEMAGNE
Haiti, porte par les
femmes
Fidle sa tradition,
Haiti-Med organise, le
samedi 21 octobre un
sminaire sur Haiti
l'occasion des Journes
du Tiers-nonde" en
Allemagne. Le thme
est la participation des
femmes dans l'cono-
mie haitienne. C'est
Disseldorf Haus der
Kirche qu'aura lieu
cette manifestation
socio-culturelle Au
programme le dernier
film de la cinaste
Claudette Coulanges. et
deux conferences de
Madame Wooslne
Vangin et Madame
Natascha Silbersdorf.
La moderation ainsi
que les diffrentes
activits culturelles
seront tenues par des
femmes de Haiti-Med.

Rendez-Vous
Dusseldorf le 21
octobre prochain
14 heures.

Graldine Thard


Restaurant
Miami

Bl

Foucht

Restoran
8267 North
Miami Avenue
Tl:
(305)757-6408

Le meilleur griot
de la ville ! !

Boston
FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:0 pm
Vendredi, Samedi
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933


Media

PANORAMA
INTERNATIONAL
ONLINE THIS
MONTH
Politique :
Oliver Nadal et
la Loi sous le
Gouvernement de
Prosper Avril
Publications de
documents
obtenus du
Paquet de
l'poque

Diplomatie:
Inshala-Voyage
de Koffi Annan
et de Bill
Clinton en
Orient
In memorial
d'une
ngociation
Isralo-
Palestinienne -
Welcome Arion.


Pour en savoir
davantage,
consultez:

"FRANZ ISRAEL"
@email.msn.com>


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hati
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837

Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


nomma





Page14


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


A la une de Mini Records


-


ASSADE FRANCOEUR
La Vi'm Chanje
I-.-^- -:


PASSION LONG PLAYING KOMPA
Featuring : Pipo



I i a p 0a p i gI n i e


haitiando
CubAyiti

--^^-^ s-.^-- -S




[| Haitiando

PARUTION D'HAITIANDO VOLUME 2
DANS SEPT SEMAINES


JACKY RAPON
Crateur du Hit Si Se Lv Srnit





sio











La Discothque du Zouk

















Gina Dupervil


Kreyl Jazz in Japan


W. ,,e. 1


M
1'
4


i


etWouA,
A dam


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights" N.Y.:
Phone/fax (718) 276-1794 :







Mercredi 18 Octobre 2000
Haiti en Marche Vol. XIX No 37


I UN PAYS I


Le cercle vicieux de la pnurie d'lectricit


Un pays sans lectricit est un pays
sans avenir dans un pays


La pnurie d'lectricit est un obstacle majeur au
dveloppement conomique et social d'Hati. Etant
endmique et prenne, ses ravages sont quotidiens et sont
pires que ceux causs par les diffrents cyclones qui
frappent de temps en temps le pays. Cette pnurie
d'lectricit paralyse totalement les forces productive
potentielles et est en grande parties responsible de la chert
de la vie.
Ne pouvant servir d'intrant dans la production de
biens et de services, le peu de courant lectrique disponible
en Hati est utilis uniquement pour la consommation
domestique: Eclairage, appareils lectromnagers,
consommation pure, luxe, gaspillage. Dans ces conditions
il ne peut pas y avoir d'investissement, de creation
d'emplois, de production de richesses, d'augmentation du
pouvoir d'achat. Le chmage, la pauvret et la misre
s'installent pour de bon et s'accentuent davantage de jour
en jour. Il s'ensuit que:
La majority de la population au chmage ou en
tat de pauvret ne peut pas payer le prix du courant
lectrique*. Le vol du courant** s'amplifie.
L'entreprise de production de l'nergie lectrique,
ne percevant pas assez d'argent pour acheter du carburant,
couvrir ses frais de fonctionnement, ses frais financiers, ses
frais gnraux, fait faillite.
D'o pnurie d'lectricit et la boucle est
boucle ...
Produire de l'nergie lectrique rgulirement et
en quantit suffisante est une ncessit absolue pour lutter
efficacement contre le chmage et la pauvret par la creation
d'emplois et la production de richesses. Malheureusement
pour les pays pauvres, la production de l'nergie lectrique
demand beaucoup d'argent, ncessite des investissements
trs lourds pour leur maigre conomie.
C'est pourquoi:


pauv


L'argent que l'on investit pour produire de
l'nergie lectrique, quelle que soit sa provenance,
resources propres, emprunt ou don, doit tre rcupr avec
profit par la vente du courant lectrique.
La vente du kilowatt d'lectricit ne peut pas se
faire sans une marge suffisante de profit, encore moins un
prix infrieur son cot de production. Au contraire, le
prix du kilowatt d'lectricit doit tre index constamment
son cot de production*. Sinon, on aboutit tout simplement
l'arrt de la production d'lectricit avec son corollaire le
chmage, la pauvret et la misre. Suicide collectif!.
En Hati toute augmentation du prix du kilo-
watt d'lectricit entraine un toll de protestation de la part
des citoyens de toutes les categories sociales: pauvres,
chmeurs gagne-petit, professionnels, riches et
malheureusement aussi des politicians dmagogues au
pouvoir comme dans l'opposition. Pourtant, la meilleure
faon d'entretenir le chmage et la pauvret et de concourir
l'augmentation constant du cot de la vie dans le pays
est:
De vendre le kilowatt d'lectricit un prix
infrieur son cot de production ou sans une marge
suffisante de profit pouvant assurer la rentabilit et la
prennisation des centrales de production.
D'tre complaisant envers les voleurs de cou-
rant**.
De ne pas exiger une gestion moderne, saine et
efficace au sein de l'entreprise.
De maintenir le monopole d'tat de l'ED'H sur la
production et la commercialization de l'lectricit... Abon
entendeur, salut!.
Et dire que si au Conseil de Modernisation des
Entreprises Publiques (CMEP) on voulait bien dpasser le
strile statu quo actuel, la recherche d'une ralit


m v


& 4Rm- M


-
e ~
e -
S ~ e


Nouvelle Ligne arienne


Fort-Lauderdale


Cap Hatien


-. c"Nor Ai-


Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)


Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM



(305) 891--3388
Fsarx: (305) 891-1395

christos "Ir avel (954) 486-1633


Tnc,',


-@m qb 4b M. -N mme 1S e q


b

- e ~ S ~

~- e
- oe -
-
e e -
- ~ -
oe e S
- w


que OM
Imm m -mm-
-m ___
e

ou -ci
m wm q


-- "Copyrighted Material r-g

*..- Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"
-mm -m * e e *-n
M .l l M MM W -,0 OM
M impulmb M-

o ..- -m- eeu -mo .


S-a b mmO e--MM S


MM ... .. IumMgl g.
a emmb --m-m--



411- -m- -

aumu um -en-

eno e UM-.m-guao --m

MM- q %go S m M-O
e e -0- -m-


Page 15


tl64pftre e


donc>-D a -- 4m-
qr- ipmo e m - m.-
-q e m ee M
-am 0 ou-4


J6%.


re Csuprieure, en favorisant la conclusion d'un
partenariat entire l'ED'H, le secteur priv et la
socit civil en gnral (actionnariat de masse) et un
partenaire tranger, en vue de rentabiliser les diffrentes
centrales de production d'nergie lectrique et produire de
plus en plus d'lectricit, comme le propose APDESE pour
le Dpartement du Sud-Est, on pourrait facilement, avec
un peu d'imagination et de crativit, librer les forces
productive, attirer des investisseurs, crer des emplois,
produire de la richesse, gnrer une important
conomie de service, faire reculer le chmage et la
pauvret un niveau supportable, en un mot, briser le
cercle vicieux de la pnurie d'lectricit au lieu de le
boucler jusqu' l'asphyxie du pays.

Dans un pays o les citoyens sont pauvres en
majority, il est impratif que nos dcideurs fassent preuve
de lucidit, de clairvoyance et d'honntet, dans le choix
du mode production de l'nergie lectrique. Dans ce sens
APDESE, consciente de ses responsabilits, a toujours
privilgi l'hydro-lectricit pour le Sud-Est. Le kilowatt
d'lectricit est certainement moins cher avec
l'hydrolectricit que s'il est produit partir des drivs
du ptrole.
** Le vol du courant lectrique par prise clandes-
tine, par bris ou "trafiquage" des compteurs est monnaie
courante ici. Ces actes malhonntes et rprhensibles se
commettent dans toutes les couches de la socit hatienne,
de haut en bas de l'chelle. Vu leur ampleur en Haiti et
Port-au-Prince en particulier, leurs effects sont dsastreux
sur les performances de l'ED'H et sur le dveloppement
conomique du pays. Il faut combattre leurs auteurs avec
rigueur et sans relche en vue d'radiquer ces pratiques de
la mentality des hatiens car il y va de l'avenir du pays.
Un pays sans lectricit est un pays sans avenir.

Dr. Michel LOMINY


dehme du m






Page 16


PROCHE ORIENT


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


Le Habibia kM mo
du sounmi de (barnu be-eIk

Le 1M m- b1mAUm



_ "-Copyrighted Material
AvOlbla d-M -am
--'--Syndl icated Content o



Available from Commercial News Providers.'
OAvglable ,..
e 4 e -
_______ - e e *am-__


amm@M aboqbmeb dbm --N
M-ammun __ -
Ium m 4- m- amm-q
-mmom ____ e mu


oe e -
-~ ~. e
_______ - ~

c e -

e
-
-
- e -


-
ca~ -

e. e -


- op
-.-oa


e e -
* -~ e
e -
e



a-~ -


q C -.m


FOR PEACE OF MIND, CALL I


Miami/Dade County Health Department
Project Screen (305) 324-2498
Breast & Cervical Cancer Initiative
Broward County (954) 762-3649


mo* mNu


Imm-


4map -


*


FREE ORREDUCED-COST
& PAP SMEARS


qap- -
dp- -





Mercredi 18 Octobre 2000
H-ati pn Marche Vnl YTV Nn 37


Page 17


1 PROCHE ORIENT


LHezb
tmomm a -D

-1mm qo 1bela Mee
* a m M a -
4m4-a Wo a
& Obamm ws
mm b q oe -
M moq


co e opM -4 c* -0
ib40 o- > -Omm


mmm--mou>

Availabl qumewfo
e
to-0 M me 0top
c-e



*Mm go w m- m
mm*mm> >


L'SS C*b mm






M -m om.op m -oa
m- M Om- aucmum
e 0- 4mtp Mqm M
. mom q@w a -emou ww* eP.


4b qe e 0 lo


righted Ma


indicated Cont

Commercial Ne


lm fr Z
-0"
qqlz6r


- -M - -
~ M
e4b mom
~.. -mm 0
>M qqw-


- -


qm--Om e anl_ mzmR 4


LV4gow le m mab -pm

-~ du -

mOm Q
oe. n -ab


t ~rni c n c~ ~ d ~


d c C 15


Nous annonons avec infiniment de peine la triste nouvelle de la mort de Mme.Jacqueline
Jean ne Nicolas affectueusement connue sous le nom de Manmita o tante Cocotte survenue
le samedi 7 Octobre coul l'age de 70 ans suite une court maladie. Condolances ses
enfants :Veuve Jocelyne Mayas ne Jean,Mr.et Mme Erick Jean,Mr.Kesler Jean,Mr et Mme
Jocelyn Lopold Mme ne Yolaine Jean,Mr et Mme Pierre Richard Titus Mme ne Lourdes
Jean,Mme Carole Bellerive ne Lmy,Mme Jessie Legros et famille. Ses petits
enfants:Martine Mayas,Jacques Edouard Jean,Tina Louise Jean,Britany Alice Jean,Tatiana
Titus,Gardy Lopold et Stanley Bellerive.Son beaufrreMarcel Jean.Condolances aux
families Jean, Nicolas, Duplan, Lacrte, Prinston, Maya, Lopold, Titus, Duval, Brun,
Cajuste, Delmas, Thus, Dimanche, Nelson, Lhrisson,
Pascal, ALcin, Desgrottes, Choute, Voltaire, Pierre Charles, Policard, Legros, Lmy,
Laguerre, Bellerive, Luly, Vaval, Salgado, Andr, Dsormeau, Valcin, Louis.
Les funrailles de Jacqueline Jean ont t chantes l'glise Incarnation
Queens Village, N.Y,.le samedi 13 Octobre 00 et la dpouille a t inhume au cimetire
Cypress Hil,Jamaica,N.Y.
Paix son me.


w


da *m0 m q m 4

q- e o




terial -




ws Providers'"
-a- b-


* q ae a e
*4m -m4memgm
0 O o 9m m b m


raie vinmc

-IMmm,=.=
mm be e -o m
>- Im dm* b o-mu Ce Mm mm
M- -m to IO- M W ummom Mlm1t-m:M-IIIIeI
a -MM- MMS4m 4bm -R
qmmqmm m a mm- fl- a mmm-
no Mom m mmab mp 4 0e ame
q1a w mo4bqum- d qC e 4 d o uo
qu4b - --m Meummm o-O
b M IMIR-m Im-M b -o
p~w - *4b S
m ammw- Q w -M
Ob - e m-M, moi
op0-ug -ebo e on
07 -M.. e e
mm Mm Ole


I


AVEC


M&Ilodie FM


la vie n 'est plus


la mme


103.3 FM

PORT-AU-PRINCE
Tl: 221-8567 ou 221-8568
Fax: 221-0204


JL-I


6k &sier la Semms


rialLi il Iviallu VUI.


Ah
19" 9 q1lom


.w.






Pgo eu 1 Mercredi 18 Octobre 2000
N os Jeux Hati en Marche Vol. XIV No 37


RULES






COSSUE



Solution de la semaine passe:

S UCO0 PE
E RE U ES
D E V D S
I T ETA U
MAHA AR N I

NION E ER
T E EES SA


Allez de ROULES COSSUE, en utilisant des mots du
vocabulaire Franais, et ne changeant qu'une lettre par ligne. Solutions de la C A N C R E
__ _ __ _ __ _ _ -- semaine passe: C A N T R E
C E NTRE
SHATi V E N T IR E
C"---- E % VENTEE
KOZRALEUZENEVXDUDVZL VENTES
J ACI RATSO CHI LIBRX GBU VESTES
PANAMA B B S J I 0CM D U D V AC
D R B T N E C N I V T N I A S-G Z I R D
YDEZI LEBVEMANIRUSSBU
C W DU Y G B I E P CANADAV I AQ
0 QASARU DN HURMR Y G NDA SCRABBLE
A I N R U G Q A T A E J A M A I Q U E L Arrangez les sept lettres ci-dessous
Y H E 0 G Y U H E I C U L T N I A S A E pour former un mot Franais
M S R Z A E A A.S T R I O X E R R T S H
N E G Q R I NI T J BONI EU R A B J A R
P FOGAB OTT E DA DI NI RT X I
EAU Y PMB I I HMI R A M I HELA
VUZQGOX N KNAAOBVOM LH I F
E LQ S L L LT. Y EQ L KU L DO LV
LUM I VO HMT KY NQAADADDG RE
H NV DXC L I S E RBAH A M A SU W
PILTLEARMFTEWYXNSCLJ FlTIEWYlIXlI
E Z 0 V G 0 MY KV TA P FU RY B B E
P R D X D 0 D V N I F 0 0 K A G 0 R A F Solutions de la semaine passe:
Trouvez les 34 pays membres de I'OEA dans le carr ci-dessus M O U K E


En Bref ... (suite de la page 2)
actuelles ou passes menes par les troupes
amricaines dans le monde, ont montr une nette
divergence de vues notamment sur les rsultats de
l'opration Uphold Democracy qui avait favoris le
retour au pouvoir du president Aristide en 1994.
De l'avis de Georges W. Bush, le dploiement des
20.00 Gi's amricains en Hati en septembre 1994
s'est rvl un chec, la dmocratie n'tant pas
meilleure en Hati aujourd'hui, selon lui, qu'elle ne
l'tait avant l'opration.
Le vice-prsident Al Gore a rtorqu que l'opration
de restauration de la dmocratie en Haiti tait
absolument ncessaire. Il fait remarquer qu'en tant
que leaders du monde, les Etats-Unis ne pouvaient
tolrer le chaos qui avait t cr en Hati avec le coup
d'Etat.
"Avec toutes ces violence et tous ces boat-people
dans notre arrire-cour, quelques kilomtres de nos
ctes, le gouvernement amricain se devait de ragir",
a dfendu le candidate dmocrate.

Le procs de Raboteau se pursuit
aux Gonalves
Plusieurs organizations hatiennes de droits humans
don't la Coalition Nationale pour les Droits des
Hatiens (NCHR) et la Coordination de la Plate-forme
des Organisations Hatiennes de Droits Humains
(POHDH) ont livr mercredi leurs premires impres-
sions sur le droulement du procs du massacre de
Raboteau.
Ce procs est sa dixime journe. Il se droule aux
Gonaves sous la direction du Doyen du tribunal civil
de cette ville Me Napela Saintil. 22 anciens membres
des ex-FADH et du FRAPH se trouvent dans le box
des accuss dans le cadre de ce procs, considr
comme celui du Coup d'Etat militaire de septembre
91.
Dans un rapport parvenu l'AHP, les dirigeants de ces
organizations estiment que les 5 annes de preparation
du dossier du procs laissent dsirer et soulvent des
interrogations sur sa consistance et les intentions
relles des responsables qui l'ont prpar.
Le rapport indique nanmoins que les commissaires
nouvellement nomms ont brill par leur
professionnalisme et laissent esprer une issue
heureuse si les faiblesses du dossier sont corriges et
la parties civil renforce.
Selon les organizations, le president des assises affiche
l'autorit espre mais confond vitesse et
precipitation.
Elles dplorent nanmoins le fait que beaucoup plus
d'importance soit accorde la scurit des accuss
qu' celle des plaignants de mme qu' une bonne
preparation du procs.
La croissance dmographique
devrait tre au centre des
proccupations en Hati, selon un
responsible de la PROFAMIL
L'Association pour la Promotion de la Famille
Hatienne (PROFAMIL) a organis le samedi 14
octobre 2000 une journe porte ouverte en vue de
sensibiliser les femmes hatiennes et la population en
gnral participer activement au programme de sant
sexuelle et reproductive.
La PROFAMIL a voulu profiter de cette journe pour
encourager les hommes hatiens participer au
programme de Planification Familiale, la vasectomie.
Les participants ont bnfici d'examens des seins,
de tests de grossesse et de dpistage du cancer du col
de l'utrus. Elles ont galement reu des condoms et
des informations sur les Infections Sexuellement
Transmissibles (IST) et sur le SIDA.


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 tbis Rue Capois
Port-au- Prince, H-ati
Tl:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enmarche@haitiwcorld.com
LJUR L.: v Sw;w.,- haitien marc hpe.cDom

5h00 6h30 BO" N IREVE4IL en musique

6h30 7h00 A.U PIPIRIT CI-IANTA.NT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 M1%ELODIE MIVIAT1N1
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Rooseveit Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00 Midi LE DISQUE DE L'AJUDITEUR
avec Smith Griffon

12h00-12hl5 LE IVIIII
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12h15- 2h00 LADY BLU-ES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime...

2h00 3h00 C' EST SI BON EN CHIANSONS
Emission de Chansons Franaises

3h00 5h00 DOC Dc'MIEL
ET SES SUCCESS CON FIItV ES
ou Le Bon VNieux Temrr ps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 N OU VELLE S 5 H-E U RE S

7h00 8h30 AMOR Y SAB OR.


8h30 9h00 SOIR INFORMIVALTIOc NSS

10h00 NIOTRI.E rGRANDri CONiCERT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT TES ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverv iews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAV7'ALI E RS,
PlRENTEZ VON S >DA 4IMES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze


'I/


L rEs fiffi si BINNINS. i


Page 18g


Zab,
MMMMZ m FIIM-Mil TI FM it:zzil i a Mi ticil dir-;] M MI aglii'ri'FTM i F Il


I la


R







Mercredi 18 Octobre 2000
T_.**... x 71 IT7 UT, 2'7


ti gout pa ti gout


riaiti en wMarche Vol. XI V vu I ____No_______________-1_____


Page 19


1 ak Jan Mapou


TI MANMAN MWEN
PDI DEPI

55-LANE NAN

KAMAGWY-KIBA

11-m Pati

ASOSYASYON AYISYEN NAN KIBA
Nou vizite anpil Ayisyen.
Dyakout nou te plen, bonbe ak
enfmasyon. Komite Direkt
Oganizasyon Ayisyen nan Kiba rakonte-
n kouman y'ap ede fr ak s yo retounen
nan rasin yo. Yo f klas pou yo an Kreybl.
N'aprann tou anvan viktwa revolisyon
Fidl la se kk grenn timounn ayisyen
slman ki te konn li ak ekri. Se grasa a
Congenio Martinez (Ayisyen osnon Kiben
nou pa konnen paske yo te change non
Ayisyen yo, nou sonje?). Congenio
Martinez se sl pwofes ki te konn f klas
ani kreybl pou timounn ki ft nan
kominote-a osnon ki rantre Kiba ak paran
yo. Pwofes Martinez te konn chaje 50
santim pa mwa. Sa pase nan lane 1935,
1936. Malgretou, dapr Jesus Guanche ak
Dennis Moreno, se 7-8 ki te nan klas
Kreybl la. OganizasyonAyisyen nan Kiba
gen youn branch ki rele Bannzil. Y'ap fete
Jounen Entnasyonal Kreybl depi 1998.
Ane sa-a, yo pare pou yo fete Jounen
Kreybl la agranlijyn.


mare-senti men youn sistm k'ap
kontwole gaspiyaj pou chak mounnjwenn
dekwa viv san divizyon klas, ras ak koul.
Nan Kiba, nou pa w pbv k'ap made nan
lari. Nou pa w ni zomangay ni katybkb.
Nou pa w gwo bacha, gwo siga k'ap
swe gra db ak woti nan lafimen siga
manch-pilon. Chak mounn gen youn kote
pou yo dbmi, dlo pou yo bw, elektrisite
ak moso manje. Se vre pa gen mwayen
pou manje 3-4 fwa pa jou. Men pit kou
mawo zannanna kou penyen pa dbmi
grangou...Jens la ansante. Yo wz kon
tomat.
Se ak k sere nou kite
Kamaguy 8 jou apre. Nou f plan
lamenm pou nou tounnen vi-e-prese.
Mwen bezwen Manman-m fin rakonte-
m kijan li kiteAyiti. Kijan li tounen Kiba.
Sa li t'ap f Kiba epoukirezon li pa te
janm chache konnen sa ki pase 2 pitit li te
kite Ayiti yo. Anvan n'aie, li di nou, n'a
fin koze l ou retounen. Fok mwen di-
w pitit mwen kijan manman-w te vin
younn nan pi gwo militan nan Kiba.;
<< Ou tou, fbk ou di-m tribilasyon ou te
pase nan prizon F-Dimanch paske se nan
epbk sa-a mwen te aprann ou mouri. Se
te an 1969; Nou gen koze pou
n'pale. Anpil koze, pitit mwen
-Wi manman. N'ap retounen san pditan.
Se konsa, nan mwa Dawou
2000, menm ekip la, Yolann, Jint plis
madanm mwen Jn Mapou plonje nan
Kamagwy Kiba, vbl dirk depi Miyami.
S mwen Awoz pa te aie fwa sa-a. Nou te


ch: Yolande Thomas, Maria Ady, Antonio Denis(fr
Ginette Etienne nan Kamaguy-Kiba- Out 2000. (foto mapou)


Asosyasyon Ayisyen nan Kiba
fonde an 1987. Youn seri mounn serye,
Ayisyen tout mounn respekte nan bouk
la, ki konpetan ap dirije bganizasyon sa-
a. Misyon yo se reyini fanmi ayisyen yo,
jwenn bon non yo; ede Ayisyen kenbe kilti
yo, aprann yo istwa peyi yo. Prezidan-an
rele Adolfo Martial Dimanche. Youn
entelektyl, pwofes, istoryen. Li konnen
fen e byen istwa Ayisyen nan Kiba. Se li
ki reprezante kominote-a l gen aktivite
politik, kiltirl osnon sosyal. Se li ki te
resevwa prezidan Preval nan vwayaj li fe
nan pwovens Kamaguy. N'aprann
bganizasyon sa-a sot jwe youn gwo wl
nan bganizasyon aktivite kiltirl
KAMAYITI ki sot fet Kiba mwa pase.
Akote Adolfo, nou jwenn: Nicanor Perez
Vis-prezidan; Louis Vidal Valcin 2m Vis-
Prezidan, Marie Alice Donatien Sekret;
Milca Solon, 2m sekret. Yo gen 300
manm aktif. 700 manm enskri. Baz yo
se Kamaguy. Yo reyini nan La casa
Cultura ki youn sant kiltirl sou lobedyans
leta. Adrs legal yo se: Calle Bembata
#1053, Kamaguy Kiba. Tel.: (nan Kiba)
92050. Lt manm yo: Francisco St. Louis
Responsab Edikasyon; Julia Reyes Cierra
Responsab Relasyon Piblik; Eddy
Georges Trezorye; Lucia Valcin 2m
trezorye. Anvi w plis toujou t'ap satouyt
nou. Jou yo pase vap kon kout van nbde
k'ap levejipon lanmou youn peyi ki chaje
ak riches zbt ap pyetinen, matirize depi
40 lane. Pp Kiben-an santi li fy. Li
kontan dske li kenbe diyte li maigre tout
vye konbinezon ak konplo. Se vre nou
w chagren sou vizaj yo, se vre Kiben yo
ap viv nan youn sosyete sere-boulon,


desann menm kote-a: Kamaguy-Otl. L
nou rive nan ayewopb-a, nou te pase san
difikilte. Yo pa fouye malt nou. Yo pa
poze pesonn kesyon. Nou regret nou pa
te pote kodenn tankou premye fwa-a.
Rezon ki f resepsyon-an te pi swa-a, ske
nou te kontre ak youn kbmandan ki
ratache nan depatman entery.
Kbmandan-an te kontan l li aprann se
Ayisyen nou ye.
-Haitianos?
-Si sefior.
- Tourism?
-Si senior
-Bienvenido a Cuba
- Muchas gracias Sefior....
Kmandan-an di nou, li te an Ayiti gen
kk mwa desa, li damou pou peyi-a,
- Mwen te an Ayiti.
-Awi!. Ou te ak gwoup dokt ki rantre an
Ayiti pou ede peyi-a, Jn Mapou mande-
1.
-No, No. Se mwen ki te anchaj pwoj
pwason an Ayiti. Kmandante Fidl te
voye mwen al pote youn dal ti pwason
pou reyganize sistm elvaj pwason-an
nan peyi-a. Pp Ayisyen-an se bon
mounn. Yo gen anpil bezwen. Yo te byen
resevwa nou. Mwen ta renmen tounen
ankb.
Nou degaje-n nou woule kk
grenn woz panybl dwat-e-gch ak
kbmandan-an. Epi li f pote malt nou nan
taksi ki t'ap tann nou deyb-a. Rive nou
rive nan otl-la, nou lwe machine nou, nou
gaye nan Kamaguy. Manman-m, Maria
ak enfimy manman-m, Neyila te kontan
w nou. Maria pran vakans nan travay li
pou li resevwa nou, epi gide nou.ASUIV
Jan Mapou


KOURI POU LAPLI...
TONBE NAN LARIVYE,
Pou Max Borieux
Eskize-m si mwen pran de senmenn anvan
mwen reponn kmant ou yo sou
espresyon KOURI POU CHEZ LA.
Anvan mwen te reponn ou, mwen t'ap
tann pou w si gen lt mounn ki ta renmen
fe youn kouy. Malerezman 2 senmenn
pase, mwen tande plis pale pase ekri.
M'ap pran san-m'pou m'kase pwent pen
gouden sa-a, paske kouzen m'pa ta
renmenn mete konfizyon nan youn
moman eleksyon, ou konprann!... Mwen
te vie tann eleksyon fini pito. L sa-a, Mt
PHILIPPE BRUTUS fin monte sou chz
la, li byen kage, de pye-1 kwaze, l'ap
dodinen, plim li nan bouch li kon sigart
granng, pa ta gen pwoblm pou nou koze
agranlijyn.Men m'pa ta renmen
refleksyon ou yo vante. Yo ka fannen...Ou
konprann! Si labouyi-a twb cho n' ap bw-
1 sou kote. Pita n'a lanbe-1.
Sa mwen remake kouzen ske NAN
KOURI POU LAPLI OU TONBE NAN
BASEN TYOUBOUM. Se pa paske ou
tande youn pawbl pale nan zry ou pou
di se bon koze, Peyizan-an, ki mt lanng
lan, enben yo f er tou wi. Ou pokojanm
tande youn peyizan swadizan gran
peyizan k'ap pale youn franse mawon,
youn galimatya kreyl-franse? Adye, se
bagay ki pou f-w ri jouk ou pipi wi mt
la. Espresyon KOURI POU CHZ LA
mwen kenbe, mwen di e m'ap repete, li
pa bon. Se youn espresyon negatif. Kouri
pou chz la vie di chz la cho...Kandida-
a p chz la, li jete-1. Si nou di Nisaj Saj
kouri l'al Sen Mak(peyi-w), li kouri pou
chz prezidan-an, ou deja w kl Nisaj
Saj pito pran pz mounn fou-1 Sen Mak
pase pou l'al chita sou chz boure-a
ank... Ou konprann!
Men Kouzen, si nou di Mt Brutus ap
Kouri Dy Chz Depite-a; aha, la-a nou
santi Mt la kandida e li soti pou l'f
tout jefo posib pou 1' bat lt kandida-a.
Dapr Haitian-English dictionary: Bryant
Freeman ak Jowel Laguerre.
Kouri pou= to flee from
Kouri dy= to go after
Sa ou panse Kouzen? J.Mapou


1


HAITIAN AMERICAN
ASSOCIATION
AGAINST CANCER
(0 ganizasyon sa-a ki gen nan
direksyon-1 Jacques Calixte ak Dokt
Rudolph Moise te prezante premye
festivite anyl yo nan otl Wyndam Samdi
14 Oktb pase. Plis pase 300 mounn te
sanble pou onore travay edikasyon sa-a 2
konpatriybt yo ap f nan kominote-a. Bi
bganizasyon-an se bay enfbmasyon sou
kozman kans nan tete, edike medam yo
sou nesesite pou yo tyeke tete yo,
prekosyon pou yo pran ak enfbmasyon
sou sa pou yo f si mal ta frape pot yo.
Tank ou detekte kans-a bon, tank ou
koumanse tretman bon, ou gen plis chans
pou viv. Tank ou dire, se lanm w'ap bay
gabl. Tout fanm ki gen plis pase 40 lane
dwe f'e youn mamogram chak ane. Dapr
pwojeksyon estatistik nan peyi Etazini,
pou ane 2.000 lan, gen 43.500 fanm k'ap
mouri ak kans nan tete. Si ou pa vie
younn nan yo, koute dokt yo tande... pa
fe tt di, tyeke tete-w.
Se te youn bl sware kote mesye-dam
yo bay bonjan enfmasyon. Seksyon dans
Sosyete Koukouy Miyami ak Gina
Dupervil te anime pati atistik la. Envite
don-a se te Senat Kendrick Meek.
Nou bat bravo pou Jacques Calixte ki pdi
manman-1 ak kans nan tete e ki pran
detminasyon pou li monte bganizasyon
sa-a ak dokt Rudolph Moise ki pdi
papa-1 ak kans pwostat pou yo edike
piblik Ayisyen-an an Kreybl sou kijan pou
yo pwoteje tt yo kont 2 kans malouk
sa yo. Konpliman Calixte! Chapoba
Dbk! Jan Mapou


28 OKTB

JOUNEN

ENTNASYONAL

KREYOL

ENVITASYON
Depi 1983, Koukouy yo pa janm
rate youn okazyon pou selebre dat
28 Oktb ki JOUNEN
ENTNASYONLA KREYOL.
Ane-sa nan Sant Kiltirl Mapou ki
nan 5919 NE 2nd Av., se pral gwo
BABAKO. Aktivite yo ap derape
a midi rive pou 10- diswa. Ap gen
Manje toutlajounen Akra, marinad,
chiktay, bannann peze, kwis
poul...konsonmen, tyaka,,, ap gen
vant liv orab 30-50%. Gen liv 20-
30 dola ki pral vann pou $1- osnon
$5.- Mounn ki vini pap regret. Nan
apr-midi ap gen kont pou
timounn, konferans ak Pwofes
Exulien,(Lanng Kreyl Ayisyen-an
ak Politik). Prezantasyon liv
Kreybl ak Jan Mapou, Kiki Wain-
wright, Max Freeney, Dokt Ernst
Julmus,(Istwa tograf Kreyl
Ayisyen-an) Roger Savain,
Fquire Vilsaint(materyl Kreyl)
Envite espesyal: Dokt Bryant
Freeman (Tonton Liben)(Sa
k'pase nan lanng Desalin nan
jounen jodi-a) Dokt Freeman
responsab seksyon lanng nan.
inivsite Kansas. L'
ap dirije youn enstiti Kreyl. Li
pibliye youn bann liv an kreyl.
Ap gen tou: Festi-Pwezi, mizik
toutlajounen. Antre GRATIS.
Mennen zanmi. Mennen timounn
yo. Sekirite toutlajounen.

KORESPONDANS
Nouyk 13 Oktb 2000
Msye Jan Mapou,
Alapapt m'ap di-w bonjou. Rezon ki
fjodi-a mwen ekri-w, se paske mwen
renmen anpil istwa w'ap rakonte depi
2 mwa sou manman-w nan
Kamaguy-Kiba e ki part nan journal
Haiti en Marche. W'a padonnen-m si
mwen f fot nan ekri Kreyl la;
tankou pwovb la di lamarin pa
metye-m, men m'ap f'e jef.
Rapid-rapid, Mapou, mwen pa t'gen
chans li premye pati, 4m, 5m, 6m
ak 7m pati istwa-a. Kidonk, mwen
ta renmen tanpri souple fe-m jwenn
atik sa yo. Di mwen konbyen sa ka
koute-m. N'a va regle koze-a.
Mapou, oun ti konsy, Sa ou panse si
ou ta met istwa sa yo sou kast oubyen
CD tankou Moris Siksto ak youn lIt
kamarad mwen kw-ou konnen dokt
Sj Franswa. Bon m'aie, mwen swete
tande nouvl ou.
Hughes-Parnell

Hugues,
msi pou konsy la. Tout tks sa yo pral
nan youn liv ki pral otobyografi mwen.
M'ap konsidere konsy CD-a. M'ap voye
kopi atik ou rate yo. Sa p'ap koute youn
penich. Msi. Li rekonftan l youn
ekriven aprann gen mounn ki enterese
nan sa l'ap ekri. Ti lt sa-a ban-m jvrin!
CD Dokt Sj Franswa(Ralba) s'oun boul
Senlo. Se tbtt m'ap tbtbt li. Anvan lontan
m'ap prezante-1 bay piblik la. Dbk la
s'oun ansyen bon... toujou bon. JM






Page 20


S WEEK-END1


Mercredi 18 Octobre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 37


La Foire Gastronomique au
(Foire ... suite de la page 2) production tant alimentaire que culturlle. ,Nous
d'une vingtaine de finalists ont t revenues et prsentes trouver les moyens de permettre que les enfants du
au public au Muse du Panthon National. trouvent manger rgulirement et cette nourrit
Se sont succds la tribune le Ministre a.i. de la sortir de notre sol, de notre terror. Il faut que les
Culture, Paul Antoine Bien-Aim, le reprsentant de la ayant la responsabilit de produire, trouvent les inst
FAO en Hati, le Ministre des Finances Fred Joseph et le adquats leur permettant d'accroitre leur production
Premier Ministre Jacques-Edouard Alexis. souhaitons que les Partis politiques reconnais
MonsieurAlexis n'a pas pu s'empcher de parler ncessit pour nous tous, et le pays avec nous, de
de la crise actuelle. "Nous devons tout faire pour faire la cruise. Quand il y a lections, il faut des gagnants
disparaitre cette crise qui tient le pays en haleine, limited sa faut aussi des perdants. Nous devons trouver les


- Y r M Z A


tA
.__.~


; .L


k'


Japanese engines & transmissions


Special Prices For
Wholesalers
And Exporters


PICK-UP TOYOTA NISSAN IZUSU VAN
50 % OFF ALL GASOLINE MOTORS 50 % OFF
( Only American Made)
CALL US NOW !
TRUCK, VAN, worldwide delivery available
INSTALLATION AVAILABLE


Best Prices


Champ de Mars
devons de rstde dre nos diffrends par le dialogue."
i people Puis la surprise gnrale, le Premier ministry a
ure doit poursuivi: "Il nous faut mettre fin ces arrives d'armes
paysans dans le pays, ces tentatives de coup d'tat."
ruments Concernant l'aide qui jusqu' present est refuse
n. Nous Hati tant qu'elle n'aura pas rsolu ses problmes
ssent la politiques, le Premier Ministre a dclar:
sortir de ----- "Nous invitonsels-goveriementsontributeurs
, mais il ouvrir leurs mains, d'autant plus que certain disposent
moyens d'excdents budgtaires extraordinaires. "
Les discours termins, le public a t
invit visiter les deux expositions au Muse
du Panthon, don't celle des oeuvres de Jean-
Baptiste Pricls. Une trentaine de tableaux
en cuivre repouss disposs de part et d'autre
de cette galerie, et le public n'en finissant pas
de s'extasier.
Pour les tableaux du concours, on
note celui de Fritzner Blain. Rares sont ceux
qui ne sont pas frapps par la luminosit de
For Car and Truck l'oeuvre.


DIESEL PUMPS,
ALTERNATORAND STARTERS


DOORS HOODS FENDERS DISTRIBUTORS ALL MAKES STARTERS*
ALTERNATOR TRUCK PICK UP AUTOMOBILES
We sell only super clean low mileage engines & transmissions
Imported directly from Japan
Tel : (305) 681-4666 Fax : (305) 681- 7886

3303 N.W. 135 St. Opa-Locka,

FI 33054


Quant la foire gastronomique au
Champ de Mars, la grande foule a t au
rendez-vous. Pas seulement pour la
gastronomie, mais pour se promener dans les
alles fraichement restaures, faire faire aux
enfants des tours en pousse-pousse, savourer
un fresco, bref, s'accorder un temps de respi-
ration, de dtente avant de se replonger dans
l'univers surchauff de Port-au-Prince, la
capital au plus d'1 million d'habitants.
Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la mme
103.3 FM, Port-au-Prince
PHONE 221-8567 / 8568


M.


RASIN


2000


MILLENNIUM
SATURDAY NOV. 4TH
BAYFR OcNT .PA4RjI AAM L2PHFITHIEA TER


301 N. BISCAYNE BLVD,


MIAMI


o


SATURJIAY NOV. 4t


*f

(HAN


* i3()UKN~J ~
(rt~irscr rrLr<~ SP~(.IAL IaUESTS: ~
.1r*
SYSTENI
& IIN~ rC-SSE


AOULTS: $15 b ir a,4r

iIsuiEr% (A SAL(
-%u .(M 82St.G 4L .utj M E


oearuent FipapK Ampi'itilealtep
2:00 F;d hdIrflicuHt
Fer Irte: 305.751.3 71-lu EI-M i. rr>d,.ck&


2:00 PM



M

I

D

N

I

G

H

T


$ 15.00 l'avance
$ 20.00 I a porte


LIAIl

U,.>Ihr4eFI f Rvtti R'o Niulc ini Uic he.ti tif dsnw.Sim.Flirird The annu.d
teE.i. r ed ut: i kr U~pUIT.-, 'i pTomouung Httan cutre n hoe ~uUi Fk.rid&,and
erhtudi i 1gHi t I-ukn \n A Iin\ o '[% iuc her culture The r.cnh us. b' li r he
mn1 ,i ientied 1Ilat jn Ceehrattin ini South Flonda. Ini 1 rW. over 8S 000 fais fundeded
RA \S 1N '9"?,and the e% ent i W.1%narnied The Bci Fei;iioal off Muanit" 'h.; he Miami
Nest litne,,: RA %N'VN9i dcc. a Lit%%J cil9.000 .ntd RASIN '99 ssi blended b:-
1 I.idjV. e.Thi-; ur Tht cro-v.J s c iz cd rc' ibe 51 00
THIS N'E-R'S THENIF.
"KOL:R.NJ POU'. %%*TI"' i, lheierhcne for crur Sesenih Annual Il.tian Rttis Nutic
l'e. t..The il,, me.marnit Krunl.tciJ STREN'GTH 1ENDIFRANdCE 1COLIRACE
FOR flTHEPLO:-PLE 0F li.%1TI. T1ni uheme t.Ier N ic) he citizeni;'daily z."rgele Io
mainnin heir Jugnitv .nud tht. hunger. pLrter!'. arud violeceta hrought about fiy the
angcting p&slitie.il urwrml. The Criiirnc iii RASIN20W0 iffLLENNIUM %lha%
'~edihis .ee '. hmerna, intii hi.,waLJtir T Iun AiruhhCi-id (f'i help for the millions
ofne mcoii sneni. nd children iii H;utin a% the% endure hafdships 'whjIc am'iting the day
.1 ~Icfuser U, L et u alcekhr.,n. 'r IiL%, nd rna: C.od grani KOI. RA.Jtu, the people
of HiI1.
l'he ..%cnthprei brnn!ie it .. [l .tnnrd,u 11`11,t1f -.11 l -itf. an :cult Lie. Tinuuifl h thi. UheCenter for
I I-ut. 1 'i i iJ '., i, h~pot. lipM rr, 'u. et- e.irer, liH.ian.ur \merucntr.t ir R.rija
il le rC.: "fil Ne .korl-d Ucthekp. -iu 1,%1 re'etrci ru ne.. r-ngin.a.ndi i ..id o titi 'uiher inec,krr t-f the iuLlt.tirih \ni rc .. s occr'.. Frit -rtsC& C
,h-s h o m u it e CJon ,r jn. i!-er. i. L jlr ri. ti ilic.r h'eaU -tht. c ,tiai.)ifer4 the
rt-ammd i.i' p r.a!un1lyi.ii touth ra. n-d ic i lo-li> ii cm.,eI'.tr
JOAN US ON _SATIiRDAY NOVIEMBER 4TH, 2000


uWIANft


VrTAMALrAmericanAlrlilnesb
4 D Ele


la Gnrale 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Hatienne
des auto-coles Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati Tl: 245-2072 ou 245-0916


m- m MM




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs