Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00031
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: September 13, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00031
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text














Hati en Marche dition du 13 au 20 Septembre 2000 Vol. XIV No.32


HAITI-USA
Un jeu au chat et la

ANALYSE aux recriminations nes des lections de
PORT-AU-PRINCE, 10 mai et juillet derniers.
s uiCPORT-AU-PRINCE, 10 SS Cependant les choses ne sont
Septembre Haiti continue de pas aussi simples. Il n'y a pas d'un ct un pouvoir local qui
s'enfoncer dans ses problmes conomiques, en mme reste les bras croiss attendre que revienne la manne
M international, et de
l'autre ct un
pouvoir imperial
qui brandit sa
foudre et fait trem-
bler tous la ronde.
Ce quoi l'on
: assistede c'est plutt
un jeu au chat et
"la souris. Le
pouvoir Lavalas
: 9. essayant par tous
;.les moyens de tenir
tte (d'autres
diraient de donner
le change), faisant
son possible pour
''garder l'impression
-M d'un pays qui
marchce et ne rest
pas uniquement
,. '" tributaire de l'aide
;r :'"' ';~~~ international.
. .,De son ct,
S. . .. ... 1 'administration
Bill Clinton en conversation avec Ren Prval et Hugo Chavez du Vnzula, la semaine amricaine elle
dernire au Sommet du Millnaire, aux Nations Unies, New York aussi ne tarit pas de
temps que l'administration amricaine menace le pays precautions et mme d'excuses vis--vis de la population
de sanctions si les dirigeants hatiens ne satisfont pas hatienne, au lendemain mme qu'elle vient d'annoncer ses
intentions de faire
ceci ou cela si les
dirigeants hatiens
continuent faire
S "" .. la tte dure. Au
4 grand dam de
- I l'opposition anti-
.,.Lavalas qui aime-
rait voir Washing-
ton mettre tout de
suite ses menaces
execution, sen-
tant bien que le
temps joue en
faveur du parti au
pouvoir, qui en
profite pour
conforter ses posi-
tions dans toutes
La Place de Sainte Anne, au Morne--Tuf, joliment restaure photo Hati en Marche (voir Hati-USA / 4)


AU SOMMET DU
MILLENAIRE

Croisade de

Hipolito Mejia

en faveur

d'Haiti
NATIONS UNIES, New York, 7 Septembre
(infohaiti.com) "La communaut international
devrait tre consciente que la Rpublique dominicaine
ne dispose pas de resources suffisantes pour supporter
la charge social que reprsentent des centaines de
milliers de nos voisins ... dans notre pays."
C'est ainsi que parle le president dominicain
Hipolito Mejia devant les prs de 160 chefs d'Etat et
de gouvernement runis au Sommet du Millnaire, aux
Nations Unies, New York, le mercredi 6 septembre.
Hati a occup le centre du message du chef
de l'Etat dominicain, lanant un appel l'aide
international devant le poids socio-conomique que
reprsente le flux de rfugis hatiens qui traversent
en territoire voisin en qute d'un mieux-tre.
Le president dominicain met au compete de
l'aggravation de la situation conomique en Haiti, la
pousse permanent de l'immigration illgale hatienne
(voir Mejia / 3)

CRISE DU PETROLE

Operation

Port-au-Prince,

"ville more"
(ditorial diffus le lundi 11 septembre sur
Mlodie 101.3 FM)
Les routiers franais sont en grve depuis
deux semaines pour protester contre la hausse du
carburant. Leurs collgues britanniques veulent les
imiter. Le movement menace de faire boule de neige
partout en Europe de l'Ouest.
Et aujourd'hui les chauffeurs de taxi et de tap-
tas hatiens entrent aussi dans la danse. Mais la situa-
tion du gouvernement hatien semble plus complique
que toute autre.
Alors qu'en France ce sont les conducteurs,
marins-pcheurs, producteurs agricoles qui luttent pour
arracher au gouvernement une baisse du prix du gasole
par la voie d'une diminution des taxes sur ce produit,
en Hati le gouvernement est attaqu sur deux fronts
(voir Ptrole / 6)


PORT-AU-PRINCE, 9 Septembre -
Le procs dit du Massacre de Carrefour-
Feuilles tire sa fin. Aprs une dure de
trois semaines, vendredi avaient lieu les
dbats gnraux. C'est la premiere fois
que la defense des accuss abattait enfin
ses cartes. Elle a plaid l'homicide
involontaire. Les policies, avec leur tte
le commissaire de Port-au-Prince, Jean
Coles Rameau, ont utilis leurs armes


dans une situation de panique. Mais il n'y a
aucune prmditation. Pour qu'il y ait
assassinate, il faut la prmditation. Personne
n'a pu fournir la moindre preuve de
prmditation, ont soutenu les avocats des
accuss.
Du coup, le procs de l'affaire des
11 morts de Carrefour-Feuilles venait
(voir Procs / 8)
Mme le juge Lise Pierre-Pierre


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
Tl / Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes
v J


PROCESS DU MASSACRE DE
CARREFOUR-FEUILLES






Page 2


EN PLUS ... EN BREF ...


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


el


"uun ,sibn mten




bkt* uv ame
- qb. ot! q


M > qm- -

M M a m im e-m.-.. *,a b OMM .
bu p. n p 0. -,q e
* -... ap . ..e*

~ e

*
- -- -** ** -
~ m.- __
O o *
__ m __. __ e

"Copyrighted Material

Z Syndicated Content .

Available from Commercial News Providers"


* ~-*
- e e
- C
e
*
~ oe ~ -
V - ~
~

* ~ e e ~
* ~
-
e
~ ~m
* e ___ e ~
oee ~
-.- e -
oe ~e ~ .
- ~. .. - p
V e ~
* ~- *

- -


4b 4we




Oum o.- b 4%m
ew e 'e


~.- eCam

* quo--
a ie


atm-D oe o.muui
~ ~.-. e- ~ o ~a


M4p 0 lam
-. -
- u e %
Q eweq ou lon


Ib e -lmm
lum eanum
M 0 -Io*"m eq
e mmm j o
mm 0 mm M -p m
-Mm e Imm






qb-w


qm M u- 0 m4 M


am. l --Mmmw-





-au




4m q u -
ab-


- e .


Lisez

Haiti en Marche

en vous abonnant l'hebdomadaire

le mieux renseign


1


"A quoi bon mettre les pieds sur Mars si la faim rgne sur
la plante terre", dclare le president Prval au Sommet
du Millnaire
Le president hatien a plaid jeudi la tribune des Nations-Unies pour une plus grande
preoccupation l'gard des problmes des pays en dveloppement dans les decisions
visant au progrs de la plante.
Dans un discours prononc New-York devant les 160 chefs d'Etat et de
gouvernement runis pour le sommet du millnaire de l'ONU, le president
Prval a insist sur la ncessit pour les grandes puissances et des
instances comme l'ONU de faire prvaloir davantage les intrts-suprieurs
de l'humanit sur les objectifs de rentabilit.
Faisant remarquer que la capacity de creation de richesses n'a jamais t
aussi leve qu'aujourd'hui travers le monde, Ren Prval estime essential
de garantir des conditions de vie dignes tous les humans.
Le president a galement critiqu une nouvelle tendance observe
actuellement et qui semble provoquer une drive du pouvoir de la politique
vers l'conomie.
"Des flux incessants de capitaux se jouent des Etats nationaux pour donner
naissance des instances supra-nationales non choisies par les
populations", dplore M. Prval, prcisant que ceci est contraire la
dmocratie. "Nous lisons les hommes politiques et non les financiers",
ajoute le president hatien.
Ren Prval a galement souhait un meilleur accs des habitants des pays
les plus pauvres " la nouvelle conomie de la connaissance et de
l'information". Selon lui, la maitrise des moyens de communication seulement
par quelques-uns, reprsente une source profonde d'ingalits et de divisions
entire les nations et les peuples.
"Il faut empcher que le foss s'agrandisse en attendant de pouvoir le
combler", a suggr M. Prval.
Le president hatien a critiqu les mfaits de la mondialisation tout en
estimant qu'elle peut servir normment rsoudre les problmes de faon
global.

Grve des distributeurs de products ptroliers
L'Association Nationale des Distributeurs de Produits Prtroliers (ANADIPP) a
commenc le lundi 11 septembre une grve de trois jours pour rclamer de
l'Etat hatien une indexation de la marge de profits des propritaires de
stations d'essence.
Le President d'honneur de l'ANADIPP, Maurice Lafortune, a expliqu qu'il s'agit
d'une measure purement conomique qui n'a rien voir, dit-il, avec la
politique. La marge de profits des pompes essence n'aurait connu aucune
modification malgr une hausse moyenne de prs de 44 % applique aux
products ptroliers par le gouvernement.
Maurice Lafortune dclare regretter que l'ANADIPP n'ait pas t convoque
par le gouvernement dans le cadre des consultations engages pour fixer les
nouveaux tarifs des products ptroliers.
Toutefois, les dirigeants de l'ANADIPP se disent ouverts au dialogue pour
rsoudre les problmes poss par l'augmentation du prix des products
ptroliers. Ils dclarent souhaiter la determination d'un mcanisme
automatique d'ajustement des prix.
Le vice-prsident de cette association, Lesly Romain, indique qu'il est
impossible pour les pompes essence de continue vendre des products
ptroliers en perdant de l'argent et en ayant des difficults honorer
leurs engagements.
Lesly Romain qualified de trs difficile la situation dans laquelle les
stations d'essence vendent les products ptroliers sur le march hatien. (AHP)

L'ANC dsapprouve l'ANADIPP
L'Action Nationale des Chauffeurs (ANC) dsapprouve la decision de l'ANADIPP
d'arrter les operations de vente de carburants pour 3 jours.
Le dirigeant de l'ANC, Duclos Bnissoit, estime que le moment est mal choisi
pour organiser un tel movement. Selon lui, ce geste vise pnaliser les
chauffeurs et la population. En dcidant la fermeture des pompes essence,
ou bien l'ANADIPP veut obtenir une part du profit ralis par l'Etat ou bien
elle desire une nouvelle hausse des prix des carburants, a fait savoir M.
Benisoit.
Il prconise la concertation entire le gouvernement et I'ANADIPP pour viter
au pays une nouvelle crise. (AHP)

Attitude du Gouvernement
Le gouvernement, de son ct, dclare n'tre pas en measure de rpondre aux
exigences de l'ANADIPP. Le ministry du Commerce, Grald Germain, dplore que
les distributeurs dcident de suspendre pendant 3
jours la vente de products ptroliers, decision que le ministry qualified d'extrme,
sans avoir cherch un compromise avec le gouvernement.
M. Germain fait remarquer que cette decision de l'ANADIPP risque d'avoir des
consequences sur la rentre scolaire qui devrait connatre une priode de
pointe partir de ce lundi.
Concernant les tarifs ptroliers, le ministry du Commerce explique que le
gouvernement a d consentir des sacrifices et faire des choix difficiles
pour ne pas augmenter davantage le prix du ptrole la pompe. Il a fait
savoir que le gouvernement est prt discuter avec les responsables de
l'ANADIPP au sujet de leurs revendications. Mais le ministry affirme d'ores et dj que
le pouvoir ne pourra pas accorder satisfaction aux distributeurs dans les
conditions actuelles.(AHP)

Procs de Carrefour Feuilles: dbut imminent
des dlibrations du jury
Les membres du jury n'ont pas pu dlibrer vendredi (8 septembre) aprs la
fermeture des dbats gnraux. Ceci en raison
de l'atmosphre houleuse qui rgnait dans la salle d'audience.
Des sympathisants de l'ancien commissaire Coles Rameau rclamaient
l'acquittement pur et simple de l'accus et de ses collgues, aux cris de
"Librez Rameau" ou encore "Vive Coles Rameau".
Sur recommendation du Ministre public, Mme le doyen Me Lise Pierre Pierre a dcid
de suspendre l'audience jusqu' ce lundi.
Le president du jury avait galement estim que l'ambiance agite cre dans
l'enceinte du tribunal, n'tait pas
propice pour rendre le verdict final du procs.

La dgringolade de la gourde continue de plus belle
La dcote de la gourde par rapport au dollar amricain influence
gravement les prix des products de premiere ncessit. L'impact de cette
situation semble tre particulirement dramatique sur le cot des products
pharmaceutiques. Des consommateurs interrogs par une station de radio
prive de la capital, se plaignent de la hausse vertigineuse et surtout
de l'arbitraire des prix des mdicaments.
Cependant les propritaires de pharmacies nient toute responsabilit dans
cette situation. Ils justifient la hausse du cot des products par la (voir En Bref ... 18)
flambe du dollar sur le march local. (vor En re /1)








Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


Page 3


HAITI-REP.DOMINICAINE


Croisade de Hipc


en faveur d' Hati


dlito Mejia


(Mejia ... suite de la premiere page)
vers le territoire dominicain.
Hipolito Mejia a annonc une nouvelle ori-
entation dans les rapports entire les deux Etats se
partageant l'le d'Hispaniola.
"Nous avons rpt plusieurs reprises qu'entre
nos deux pays existe un marriage sans divorce" a-t-il
dclar.
Mejia a affich les meilleures dispositions de son
pays raliser des projects bilatraux, afin de garantir une
lvation du niveau de vie de la population des deux cts
de l'le.
Il a galement fait part d'une nouvelle politique
dominicaine de la migration qui consistera dans le re-
spect strict des droits des immigrants hatiens.
"Notre gouvernement fera tout son possible pour
traiter cette situation avec la plus grande comprehension


Hipolito Mejia

TRANSFERTS D'ARGENT, DE NOURRITURE
& D'EQUIPEMENTS ELECTRO-MENAGERS












UNITRANSFER
suabyofuLE4NKHM(


1* BU EA X i IRA SFR


NEW YORK -Brooklyn
.Brooklyn
*Queens
NEW JERSEY *New Jersey
*New Jersey


AGNT AiTRI


BROOKLYN
AMERILINE UNITED SERVICES
723 Rogers Ave, Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 462-7133
BENNY'S TRAVEL AND TOURS
1063 Rutland Road, Brooklyn, NY 11212
Tel: (718) 363-2999
CAGE CENTURY "21"
1079 Utica Ave, Brooklyn, NY 11203
Tel: (718) 342-1577
CARIBBEAN INTL SHIPPING
1059 Nostrand Ave, Brooklyn. NY 11225
Tel: (718) 773-4893
CELINY PHARMACY
156 St-Paul Place, Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 469-1741
CONCORDE MULTIPLE SERVICES
2010 Nostrand Ave, Brooklyn, NY 11210
Tel: (718) 421-1878
ESTEVE ENTERPRISE
8402 FlatandsAve, Brooklyn, NY 11236
Tel: (718) 444-5162, (718) 251-1889
FOCUS CARIBBEAN INC.
2910 Glenwood Rd, Brooklyn. NY 11210
Tel: (718) 421-3349
GREPO ASSOCIATES
4521 ChuTch Ave, Drooklyn,.NY 11203
Tel: (718) 856-1804
J.W.M
1203 ChurchAve, Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 287-8403
LA BELLE EPOQUE TRAVEL & TOURS
950 Ave. J, Brooklyn. NY 11210
Tel: (718) 758-9008
LA CHIQUE VARIETY FABRICS
871 Flatbush Ave, Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 856-9464
LEGACY AUTO SCHOOL
1438 FlalbushAve, Brooklyn, NY 11210
Tel: (718) 859-2200
LES CAYES HAITIAN AMERICAN
1067 Nostrand Ave, Brooklyn, NY 11225
Tel: (718) 467-6875
MAGGUY RESTAURANT
795 Utca Ave, Brooklyn, NY 11023
Tel: (718) 346-6640
MULTIPLE SERVICES CENTER
1374 FlatbushAve, Brooklyn. NY 11210
Tel: (718) 692-0738
NOVEL JENERASYON RECORDS, Inc.
1118 FlatbushAve. Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 469-0090
PAGE ENTREPRISES
1914 Nostrand Ave, Brooklyn, NY 11210
Tel: (718) 941-6900
PRESTIGE RESTAURANT
1780 Flatbush Ave, Brooklyn, NY 11210
Tel: (718) 252-1667


NEW YORK NEW JERSEY


282 Chtwch Ave, Booklyn, NY 11226 Tel: (718) 693-7935
838 Noerand Ave Brooldyn, NY 11225 Tel: (718) 778-7800
168-22 Hisde Ave, Jamaica Queens. NY 11432 Tel: (718) 523-2253
1187 Springfeld Ave. Ivinglon, NJ 07111 Tel: (973) 371-1007
193 Main Stree Orange NJ 07050 Tel: (973) 678-9422


NEW Y O R K


PYRAM SERVICES CO.
950 Rogers Ave, Brooklyn, NY 11226
Tel: (718) 287-2160
TERRENCE T. LAPIERRE
5012 Ave D, Brooklyn, NY 11203
Tel: (718) 629-3519
QUEENS
CARIB TRAVEL
159-21 HillsideAve, Jamaica, NY 11432
Tel: (718) 658-2222
CREOLE BAKE SHOP
221-11 Linden Blvd, Jamaica, NY 11411
Tel: (718) 528-1787
GENERAL ACCOUNTING PLUS
80-15 45th Ave, Elmhurst, NY 11373
Tel: (718) 507-2652
HILAIRE FINANCIAL SERVICES
96-01 Springfield Blvd, Jamaica, NY 11429
Tel: (718) 464-9130
JOUJOU VARIETY STORE
171-07A JamaicaAve, Queens, NY 11432
Tel: (718) 657-5918
PATES JEANTY
219-09 HempsteadAve, NY 11428
Tel: (718) 468-0025
MANHATTAN
GEORGES BARBER SHOP
890 Amsterdam Ave, New York, NY 10025
Tel: (212) 749-8130
QUISKEYANA
4468 Broadway, New York, NY 10040
Tel: (212) 567-0210
LONG ISLAND
BIG J GROCERY STORE
1479 Straight Patch. Wydanch, NY 11798
Tel: (516) 253-2482
DIGNITE BARBER SHOP
676 Jerusalem Ave, Hempstead, NY 11553
Tel: (516) 483-3346
KAMSU TRADING INC.
35 Nassau Place. Hempstead, NY 11550
Tel: (516) 539-0751
LIZ-A-TRAVEL
1572 5thAve, Bayshore. NY 11706
Tel: (516) 273-8471
RAPID-0-SERVICES
1389 New York Ave, Huntington Sta, NY 11746
Tel: (516) 427-0143
THE HAITIAN BUSINESS ONUNE
1497 Adele Court. Elmont, NY 11003
Tel: (516) 825-8417
UPSTATE NY
CHEZ TOTO WEST INDIAN
705-707 Main Street. New Rochelle, NY 10801
Tel: (914) 235-1985
ALL CENTURY INC.
311 North Main SI. Sprng Valley, NY 10977
Tel: (914) 426-0312


POUR PLUS D'INFORMATIONS, APPELEZ GRATUITEMENT:

o 1-877-864-O72


'Nou Rapid, Nou Garanti"


et dans le respect des droits
des hatiens, a dit Mejia, et
les incidents qui pourraient
tre enregistrs dans la zone
frontalire ne sauraient tre
pris pour une politique
systmatique du gouver-
nement et nous pouvons
assurer que des measures
seront prises afin de corriger
les bavures quelles qu'elle:
soient."
D'autre part, selon
Mejia, les Nations Unies on
dcid d'augmenter le vol
ume d'aide Haiti aprs 1
requte solennelle qu'il
effectue devant l'Assembl
des 160 chefs d'Etat.
Mejia affirmed avoi
reu cette assurance di
Secrtaire gnral Kof
Annan.
L'entourage di
president dominicain
confirm que celui-ci
voqu la question hatienn
avec tous ses interlocuteur
internationaux rencontrs ai
course du sommet.
Le nouveau chef de
l'Etat dominicain a rencontr
deux reprises le prsiden
hatien Ren Prval, prsen
galement au Sommet du
Millnaire. La teneur de leur
entretiens n'a pas t rendu
publique, mais Hipolit
Mejia a confi des confrre
dominicains que les relation
bilatrales ont t au coeu
des changes avec son homo
logue hatien.
La croisade d
Hipolito Mejia visant
amliorer l'image de 1
Rpublique dominicaine
l'extrieur se poursuivra a
course d'un prochain voyag
au Costa Rica o sige 1
Commission InterAmricain



MELODIE


Avec

Mlodie fm

la vie n'est

plus la

mme!


MELODIE FM
103.3 FM
Port-au-Prince, Hati

TeL 221-8567 /68
FAX 221-0204


s

n
it
l-
a
a
e

r
uL
fi

uI
n
a
e
s
u

e

it
it
u


o
's
ls
r
3-

e

a

u
,e
la
Le


des Droits de l'Homme qui a condamn rcemment la
Rpublique dominicaine pour traitement discriminatoire
envers les immigrants hatiens.
L'ambassadeur des Etats-unis Santo-Domingo,
Charles Manatt, apporte son plein appui aux dmarches
du chef de l'Etat dominicain, disant que Hati reprsente
un dfi non seulement pour la Rpublique dominicaine,
mais pour l'ensemble de la communaut international.
"Nous savons que Hati reprsente un grand dfi
... et cela requiert de la persvrance en vue de trouver une
solution adequate pour tous" a dit Manatt.
Enfin, Hipolito Mejia a rvl que, au course de
ses rencontres New York avec le president hatien, celui-
ci a fortement appuy ses dmarches auprs de la
communaut international. Le president Prval, a affirm
Mejia, souhaite l'arrive de l'aide international qui
contribuera la ralisation de programmes de
dveloppement en vue de freiner les vagues de dpart en
Hati.


mis %m% Ma ie




NM -P Q


- -w -


-7" "Copyrighted Material -
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


M. -


- e e e' -
* ~- -.-.~ e -~ -
- -~---- e -


~- -
-
e - - -

- -e --. -


e -- e -
e --
- - __
e.
- - - e -

-e ~ e


ANALYSE SOMMAIRE
Hati-USA: Un jeu au chat et la souris p.
L'EVENEMENT
Operation Port-au-Prince, "ville morte" p.1
ACTUALITE NATIONAL
Croisade de Hipolito Mejia en faveur d'Hati p.1
Procs du massacre de Carrefour-Feuilles:
La defense plaide l'absence de prmditation p.1
HAITI-ELECTIONS
Washington menace de sanctions p.3
Rapport de la mission de l'OEA en Hati p.7
Lettre de Serge Pierre-Louis l'OEA p. 6
Note de rectification de l'Ambassade USA p.7
SOMMET DU MILLENAIRE
Le Sommet prend l'engagement de lutter
contre la pauvret p.15
Fidel Castro et Bill Clinton changent une poigne
de mains p.11
"Bonnes resolutions" sur l'action pacifique de l'ONU p.16
CRISE DU PETROLE
L'OPEP accepted de reliever sa production de 3% p.12
La flambe des course diversement accueillie
en Amrique Latine p.17
CULTURE
La Premire dame du Mali nous visit p.10
Rjouissances thtrales Simon 6 p.ll
Bernard Pivot ne sera pas facile remplacer p.2
Les festivals du cinma: "Shaft" 30 ans aprs p.2
SOCIETY
CLEF ou comment aider les autres se dcouvrir p.12
Religions
Le Vatican nie la quality d'Eglise aux protestants p.15
L'Eglise catholique argentine demand pardon
pour ses fautes p.17


-y


lialLi ji -. Il. 1 - -- -- 1


^\


Q p


-


-- b


. p .


.






Page 4


UNE ANALYSE


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


HAITI-USA
(Hati-USA ... suite de la premiere page)
les alles des pouvoirs excutif et lgislatif (18 snateur
sur 19 et 72 dputs sur 83 gagns par Fanmi Lavalas aux
dernires lections, d'o contestations; pendant que l'ex
president Jean-Bertrand Aristide fourbit ses armes pou
regagner le Palais National, prsidentielles fixes au 26
novembre prochain).
Donc situation paradoxale s'il en est ... Tant le
gouvernement hatien que Washington semble mener une
operation de relations publiques auprs du people hatien
pardon de l'lecteur hatien. Les chantiers de construction
en Hati n'avaient jamais t aussi bourdonnants qu'en ce
priodes de vaches maigres, ce ne sont que routes en ta
d'achvement (rond-point du Canap Vert; restauration de
la National 2) ou en tat de construction fbrile (la route
stratgique de l'aroport multiples voies et drivations
la route de Jrmie etc).
Ou encore les places publiques, non seulement l
Champ de Mars o les travaux d'embellissement von
toujours bon train, ainsi que la Cit de l'Expositioi
(Bicentenaire, Place d'Italie), mais ce sont tous les quarter
reconnus de la capital qui voient leurs lieux de promenade
ou squares depuis longtemps abandonns aux chvres e
aux S.D.F. (sans domicile fixe), retrouver une nouvelle


Concert par la fanfare du Palais National, Place
photo Yonel Louis/H


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


Un jeu au chat et la souris
s splendeur, principalement la Place de Sainte Anne et la maintenir leur influence traditionnelle sur le pays. D'o la
x Place Jrmie. grande prudence de la politique amricaine actuelle en Hati.
Le gouvernement -
r affirmed que tous le b_
6 ces travaux sont
raliss sur le us
e trsor public ha- .
e tien. ...

n L'administram
amricaine ?-- r i
It gne aux en- d l .Cq, .f% .
tournures...
e
Est-ce aussi cela dpe
; qui gne quelque
peu l'adminis-
tration amricaine
aux entournures?
En effet, o sont



2e store Democracy"? Comment fire plier un pouvoir de nature monolithique
ramL'international dbarquait en septembre 1994 pour (Lavalas bien entendu) sans se mettre dos l'lecteur hatien
pouvoir le (lecteur potentiellement Lavalas car le bourgeois ne vote
p r s i d e n t pas!), puisque tout doit se dcider (ou paraitre se dcider)
constitutionnel (en par les urnes?
l'occurence J.B. Voil donc les positions de part et d'autre.
SAristide) mais Maintenant points forts et faiblesses ...
aussi avec la ,. .Lavalas a l'avantage aujourd'hui de dominer le
bouche les mots de pouvoir politique intitutionnel: excutif, lgislatif, forces
modernisation et de l'ordre etc., et dans un pays o l'Etat constitute le princi-
de multiplication pal employer, et plus important encore vis--vis des mi-
des emplois. Cinq lieux d'affaires, le seul grand contracteur. Ce n'est plus le
, ans plus tard, il temps o l'autoritarisme dictait les rapports de l'Etat
SI n'en est toujours Lavalas avec les classes possdantes, ces rapports se
rien et les dterminent plutt aujourd'hui par le jeu des intrts
Amricains en rciproques, des contracts pour les grands travaux publics
sont plutt qui devraient se multiplier jusqu' 2004, anne du
aujourd'hui bicentenaire de l'Indpendance. Y compris bien entendu
r e c h e r c h e r le risque de corruption ... D'o faiblesse de l'opposition
difficilement un qui ne peut plus computer aujourd'hui sur un blanc-seing
des milieux conomiques locaux, come par example lors
s ed Nations Unies, au Bicentenaire levier pour u c m pa exmpe l


.enM


(voir nHW-uiti- i 5


Largest Showroom, Monoo r

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors

Warehouse a& Inventorv 75 s/f


BafllroomllilesluarMlelaccossories


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date : 30 Days ( September 13 October 13,2000 )
- --* -- _. ._ .-_ -e -_ .







Mercredi 13 Septembre 2000
.''t; an enfMhrrh 7ol1 YT7 MrTn I92


Page 5


DE L'ACTUALITE


HAITI USA.
(suite de la page 4)
du coup d'tat militaire qui a renvers Aristide en septembre
1991.
Second, comme nous venons de le voir, le
gouvernement ne reste pas inactif. Au contraire, tout en
tant rduit aux moyens du bord, il veut laisser une im-
pression de davantage d'activit que si les crdits et prts
internationaux n'avaient pas t
bloqus (comme ils le sont depuis le
rejet par l'opposition et l'international
des lgislatives partielles de avril 1997).
Les travaux de renovation des Places
des Nations-Unies (Bicentenaire) et de '*.
Dessalines (Champ de Mars) qui i
ouvrent au plus d'un million de
residents pour la plupart mal logs de
Port-au-Prince des spaces de distrac-
tion et de dtente, ne sont pas pour rien
dans le succs de Lavalas au scrutiny du
21 mai dernier.

Situation conomique
carrment intenable ...
Cependant le pouvoir Lavalas
se trouve engag dans une preuve
contre la montre car conomiquement
- le sol n'en finit pas de se drober sous
ses pieds. La situation conomique est carrment invivable
pour l'hatien moyen, voire les dfavoriss. Les
supermarchs sont vides, aussi bien en products (la hausse
du dollar rduit considrablement les importations) que en
acheteurs. Les prix grimpent dans une proportion telle que
la plupart des commerants se garden de les afficher. Le
pouvoir d'achat de l'hatien (dans un pays avec un taux de
chmage dpassant 70%) a fondu comme beurre au soleil,
cause principalement d'une rosion galopante de la


"Se naje pou ou sti"
monnaie locale par rapport au dollar US (qui est la devise qu'ils estiment insuffisants; tandis
utilise par Hati dans ses transactions internationales). Le affirment que leurs intrts ont
pays a peu de production, les exportations ( peine $500 gouvernement dans le calcul des nou
millions par an, selon les derniers chiffres officials) ne et leurs marges bnficiaires injuste
reprsentant pas le quart des importations.
Qui pis est, voil une semaine, le gouvernement a "Se naje pou ou sti'
'p , Autan
banane sous 1
L.20 ,la d a s Os-,a


Foire agricole au Champ-de-Mars photo Hati en Marche
d augmenter dans des proportions de 50% les prix du
carburant. Jusqu'ici il avait essay de prvenir ces hausses
- catastrophiques sous tous les angles en subventionnant
par la dtaxation le march local de l'essence. Mais la crise
qui svit en ce moment sur le march ptrolier ne permet
plus pareille largesse; le trsor public hatien aurait dj
liquid cette anne plus de 47 millions de dollars en
protgeant le consommateur local.


Sim.us Foods Intemrational,d nc.



National Accounts

Sales Manager


A great opportunity for a national account type to
spread their wings. The individual chosen will be under
the general supervision of the C.O.O., and will be
responsible for opening new accounts, as well as managing
existing national accounts. This individual will also
assist in forecasting, budgeting, pricing and developing
new distributor programs. Qualifications include a
bachelor's degree and 10 or more years of experience
in national sales accounts in the food industry. Company
offers competitive salary, excellent benefit package
and bonus opportunities.

Please mail/fax resume and salary history to:
Simus Foods International, Attn: H R, 812 S. 5th Ave.,
Mansfield, Texas 76063; Fax 817/473-2163;
E-mail cpina@simeusfoods.com.
Visit our website at www.simeusfoods.com.


__________________________________________________________________________________________ I


Pour toute reaction,
cette semaine deux secteurs
cl ont dcid d'entrer en
grve: l'Association des
distributeurs nationaux de
products ptroliers
(ANADIPP), par la
fermeture pendant trois jours
(lundi mercredi) de toutes
les stations-service de la
capital; et le syndicate des
transports en commun,
S.O.S. Transport, appelant
pour ce lundi 11 septembre
une grve de 24 heures des
taxis et tap-taps.
Les conducteurs
protestent contre la hausse
du carburant et surtout la
fixation de nouveaux tarifs
pour le transport en commun


000..


s que les distributeurs
t t sacrifis par le
veaux prix de l'essence
;ment rduites.


t donc de peaux de
es pieds du pouvoir
a trat,ie de i tenir hnn


1-avajau Ciasni gju U r, L1 i l
jusqu' pouvoir mettre Washington
devant un fait accompli.
Le president Ren Prval ne
vient-il pas lui-mme de reconnaitre que
les choses vont mal et que la situation
conomique quivaut un vritable
sauve-qui-peut ("se naje pou ou sbti",
petite phrase prsidentielle qui est sur
toutes les lvres en ce moment en Hati,
pays de la drision par excellence). En
mme temps, Prval a avou en partant
mardi dernier pour le Sommet du
Millnaire l'ONU que le pays n'a pas
la capacity de supporter des sanctions
conomiques (bulletin AHP). Sur ce,
l'ambassade amricaine sort
rapidement un communique dmentant
que les Etats-Unis aient "aucune intention d'appliquer des
sanctions ou d'autres measures contre Hati qui pourraient
faire du tort ou contribuer aux souffrances du people
hatien." (voir Haiti-USA / 6)








Dcs de
Madame Frdrique PAUL

Nous annonons avec beaucoup de peine
la triste nouvelle de la mort de
Madame Frdrique PAUL, ne Germaine
Hrard survenue Boston.
Sincres condolances ses enfants:
Lucien Paul, Henry Paul, Monique Paul,
Gladys Paul, Alix Hrard Paul, Philippe
Paul et Fred Paul et tous les parents et
amis affects par cette disparition.


I


A VENDRE

Trs beau terrain sur la route de Seguin

Tronon Oblon -Seguin

Proprit s'tendant sur
UN CARREAU DE TERRE
et encadre de pins proximity d'un merveilleux
site touristique (Bassin Bleu)

Route Oblon-Seguin-Jacmel.

La proprit long la nouvelle route
Appelez Haiti en Marche
(509) 245-1910


Renouvellement
Nouvel Abonn


Fiche d'Abonnement Hati en Marche


Nom


Adresse


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


0
o
O3


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


riaiti en marcne voi. Ai v r4u iL


1


m






Page 6


HAITI-USA


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


I
P
qi


semble se rduire dsormais la vitesse de l'clair vu

15.
~7


Achvement des travaux au bas de la route du Cana
l'acclration on ne peut plus brutale de la crise conomique
provoque par la hausse du carburant, double de la chute
continuelle de la monnaie national. La semaine dernire,
celle-ci est passe de 22 gourdes 25 gourdes pour 1 dol-
lar US ...
De leur ct, les Etats-Unis enregistrent et
competent les points. Refusant l'empressement de
l'opposition anti-Lavalas, empressement d'abord partag
par une parties de l'international (nous pensions la hte de
l'ambassadeur de France en Hati, la France occupe
actuellement la prsidence de l'Union europenne),
l'administration amricaine a choisi de rechercher non une


Mais l'heure de vrit approche. Il est
inconceivable que
la Maison Blanche
soit toujours dans
cette situation de
quasi-supplication
vis--vis des
dirigeants de Port-
au -P r i n c e
Sjusqu'aux
S' prsidentielles
,t -. ; amricaines du 7
n o v e m b rb e
prochain. Par
example, on ferait
bien de retenir
dans les dclara-
tions faites mardi
par le reprsentant
des Etats-Unis la
runion du conseil
p Vert photo YonelLouis/H.en.M permanent de
l'OEA, Luis Lauredo, cette petite phrase: "nous avons atteint
un point critique" ("we have reached a crossroads").
De son ct aussi, le pouvoir de Port-au-Prince
devrait avoir tout intrt mettre ses affaires en ordre avec
la prsente administration amricaine.
Mme en cas de dfaite de George W.
Bush, rien ne garantit que ce sera comme
avant, c'est--dire qu'il pourra
bnficier de la mme patience
qu'aujourd'hui.


Hnaiu en iviarcne, tu Septemore 2000
ELECTIONS / CONTESTATIONS

Lettre de Serge Pierre-Louis la

Commission Interamricaine des

Droits de l'Homme contre le

Gouvernement Hatien
Objet: Plainte contre les dirigeants d'Hati pour violation du 21me droit protg par la
convention amricaine des droits de l'homme
Par la prsente, je vous informed de ma decision d'intenter une action en justice contre les
actuels dirigeants hatiens qui ont bafou mes droits et ceux du people hatien tout entier dans la
grande crise lectorale des cinq (5) dernires annes. Je rclame d'ores et dj en manire de rparation
pour les diffrents abus financiers et moraux don't je suis victim la some de cinq millions de
gourdes (G 5.000.000).
Candidat en deux fois au Snat de la Rpublique d'Hati, je me suis trouv toutes les deux
fois (avril 99 et mars 2000) tre la proie de multiples malversations du rgime en place. Il ne m'a
jamais t possible d'obtenir rparation, ni mme le remboursement partiel des dpenses de champagne
lectorale, comme le veut la constitution hatienne en vigueur (article 281).
En effet, les lections snatoriales qui avaient eu lieu le 6 avril 1997 (mais qui normalement
devaient tre organises en novembre 96) pour le renouvellement lgal d'un tiers du Snat ont
chou. Malgr les contestations des diffrents candidates et parties politiques, malgr les rsultats
publis dans le journal official de la Rpublique, malgr deux lus et quatorze candidates en
ballottage proclams par le Conseil lectoral d'alors, aucune sanction, aucun acte official, aucun
discours prsidentiel, n'a statu sur la question. Ce n'est qu'aprs environ deux ans que les acteurs
politiques ont compris que les lections de 1997 taient de fait includes subrepticement dans celles
qui allaient avoir lieu en novembre 1999, sans rparation pour les candidates.
Le quatorze juillet 1999, j'ai adress une requte au titulaire du ministre de la justice, M.
(voir Plainte / 18)


Un jeu au chat et la souris
victoire par K.O. mais plutt aux poings. En attendant, elle
(Hati-USA ... suite de la page 5) achte du temps ... sachant que les resources financires
Pauvre people hatien, a-t-on envie de dire du gouvernement hatien, c'est--dire les capacits du
paraphrasant un personnage sous la Rvolution franaise, contribuable hatien, ne sont pas intarissables.
que de crimes l'on comment en ton nom! Mais d'un autre ct, on ne peut ne pas constater
Sque dans cette crise
.. 'administration
Samricaine parait t
bien des gards
beaucoup plus
modre que
d'autres partenaires
internationaux
d'Hati ...
Y aurait-il
anguille sous
roche? Existe-il
d'autres monnaies
-. d change
inconnues du
simple mortel? La
drogue, les d-
,....ports, la priva-
.-- - .-., . tisation ... tous
La Place de Sainte Anne rnove, facade Lyce Toussaint Louverture photo Hati en Marche autres domaines o
le gouvernement hatien peut se mettre soudain dployer
L'heure de vrit approche ... un enthousiasme muet. La diplomatic du tlphone rouge,
En tout cas, la capacity de resistance d'Hati quoi!


PETROLE

Operation Port-

au-Prince,

"ville more"
(Ptrole ... suite de la premiere page)
la fois; il doit faire face la mme demand, aussi bien de
la part des transports en commun que de l'Association des
distributeurs nationaux de products ptroliers (ANADIPP).
En effet ces derniers se plaignent aussi que les
rcentes augmentations des prix de l'essence leur sont
prjudiciables. Et devant, disent-ils, le refus du
gouvernement d'couter leurs dolances, l'ANADIPP a
dcid de former toutes les stations-service de ce lundi
mercredi. Ce matin toutes les pompes essence de la
capital, et probablement' aussi du reste du pays, sont
supposes rester fermes jusqu' mercredi, si une solution
n'est pas trouve entre-temps. Bref, une situation qui peut
conduire rapidement le pays d'Hati s'arrter; panne sche

Selon les distributeurs de carburant, la rcente
augmentation a t dcide de manire unilatrale par le
gouvernement, ne pregnant pas leurs intrts en
consideration. Aprs quoi, leurs bnfices ont chut de:
krozne de 15% 10.5%; diesel de 11.46% 8.75 %;
gasoline de 10.26% 7.51% et super de 11.95% 7.84%.
L'ANADIPP n'est pas contre les augmentations;
c'est au gouvernement de diminuer sa taxation, laissant
une meilleure marge de bnfices au distributeur, sans quoi
celui-ci dit qu'il ne pourra pas remplir ses obligations.
Mais c'est le mme calcul que fait le transporteur
en commun ...
A ce compte-l, les caisses de l'Etat ne tarderont
pas tre compltement vides.
Taxis, tap-taps de leur ct aussi ont dcid de ne
pas rester les bras croiss. L'un des syndicats de transport
,en commun, "SOS Transport", a lanc pour ce lundi une
journe "Ville morte".
Grve du transport, grve des stations-service,
Port-au-Prince est ce matin un excellent terrain de jogging.
Comme a dit la semaine dernire le maire de New York,
Rudolph Giuliani, alors que Manhattan tait bloqu cause
du Sommet du Millnaire l'ONU: "On pourra faire de la
march pied, c'est excellent pour la sant."
Hlas ici, il faut computer aussi avec les
"zenglendos".
Mais revenons nos moutons. Vous avez
remarqu que dans tout cela, personnel ne vous a demand
votre avis, vous, la Socit civil.
Tout comme on n'a pas eu un mot dire lorsqu'a
t dcide la hausse de l'essence. Tout comme on n'a
jamais un mot dire lorsque les prix gnralement
(voir Ptrole / 7)
,1


J Sl$


Au Colise Roberto Clemente
San Juan, Puerto Rico

"APPAREL, SHOE & ACCESSORIES SHOW"
Les 22-23-24 d' Septembre 2000
Le grande spctadcle. Avec 240 Exposants. Exhibitions de L'Argentine,
Du Brsil, La Colombie, Le Mexique, Les Etats-Unis, et Porto Rico entire autres.
Marchanside Fabriqu dans tout le moude; du premiere quaft.

"GIFT & VARIETY MERCHANDISE SHOW"
Les 29-30 d'Septembre 1 Octobre


UtH NIIERE CKANC r Nt Mt:MifI MURJ L'OPPOUNITE
REQUISE D'ENTRE: Identification avec photo. Carte d'identit de compagnie
N'EST PAS PERMIS: Mineurs de 16 ans et des enfants. Vendre au dtail.
Des grand public. TSC reserve le droit d'admission au colise.

rI i 0 Trade Show of The Caribbean
PO BOX366232 SanJanPuetoco00936232
TRADE SHOW t.(781-3050 Fax(78) 781-2022
re CARIBBEAN emai:tspr c .net/ WebPage: wwwscpconet


1 a m


- 'bilfti


i






Mercredi 13 Septembre 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 32


Page 7


REUNION OEA


SERVICE D'INFORMATION ET DE RELATIONS CULTURELLES DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE

Note rectificative du Bureau de Presse de l'Ambassade
Plusieurs articles publis dans la des EtatsUnis Port Prince allou et dpens un total approximatif de
oresse hatienne et amricaine prtendent que ds at-U nll .IsI Port-au-Prin US $ 20 millions pour appuyer la ralisation


S"Copyrighted Material -
Syndicated Content --
Available from Commercial News Providers"
Nodu


Operation Port-au-I
(Ptrole ... suite de la page 6)
quelconques augmentent d'un jour l'autre, ne cessent
d'augmenter jour aprs jour; carburant ou pas, hausse du
dollar ou pas.
Cependant il est bon de voir que toutes les
categories connaissent leurs intrts, ont le courage ainsi
que pleine libert de dfendre leurs intrts, savent quels
voies et moyens utiliser pour dfendre leurs intrts.
Il est bon de voir que notre pays commence, ce


PORT T READY IN ONE HOUR*1 Hr.& ENLARGEME






*POMPANO SUAR$E ALl' *HALL AT 1
TEL: (954) 946-5841 TEL: (305)
PACKAGES START FROM


le gouvernement amrican aurait supprim les fonds
pralablement allous la ralisation des lections
prsidentielles d'Hati programmes pour le 26 novembre
2000 et que ceci constitute des "sanctions" de la part du
gouvernement des Etats-Unis.
Ces assertions sont bases sur une
msinterprtation.
Le gouvernement des Etats-Unis n'a aucune in-
tention d'appliquer des sanctions ou d'autres measures
contre Hati qui pourraient faire du tort ou contribuer aux
souffrances du people hatien.
Le gouvernement des Etats-Unis avait, en fait,


>rince, "ville morte"
niveau, fonctionner comme une socit dmocratique,
disons comme une socit normal.
Mais il et important aussi d'avertir et afin que
nul n'en ignore qu'il s'agit l de conflicts d'intrts qui
arrivent normalement dans toute socit, et don't la seule
voie de solution est et demeure le dialogue. Dialogue qui
suppose la mise l'cart de toute ide prconue, de tout
priori, de toute "vye koze", donc apolitique autant que faire
se peut.
Oui, il est important
d'avertir, et afin que nul n'en
ignore, que ceci vaut aussi
bien pour le gouvernement
ORTRAIT que pour les membres de
l'ANADIPP, ainsi que du
STU DIO syndicate des transports et vice
versa.
HNT Et plus important
encore, qu'on n'oublie pas
l'intrt commun, l'intrt
national qui doit passer avant
celui de toute catgorie quelle
qu'elle soit, y compris celui
des gouvernants.
SAinsi pourrait parler
9472086 la Socit civil!
947-2086
1$14.95 (un ditorial de
Mlodie 103.3 FM, Port-au-
Prince, Haiti)


Commodities


Assistance Corp.

Etablis en 1969
Nous vendons.en gros a prix tres reduits:
* Nourriture
* Vetements (femmes, hommes, enfants)
* jouets
* Electronic
* Cadeaux
* Produits de maison
* Materiels de Construction
* Quincaillerie
* Appareils Menagers
* Pieces detachees de voitures
* Papeterie
* Articles de sports
* Chaussures
* Cosmetics


Nous avons des arrivages et des nouveautes tous les jours.

Conctactez: Rose Djekou
Coordinatrice des Ventes
13 1-02 40th Road
Flushing, NY 11354 USA
Phone: 718-939-8000
Fax: 718-939-0194
Email: info@commast.com


des lections parlementaires et locales qui se sont droules
le 21 mai 2000. Le gouvernement amricain n'avait prvu
aucune allocation de fonds pour l'excution des lections
prsidentielles et snatoriales programmes pour le mois
de novembre 2000.
Les Etats-Unis ont travaill pendant longtemps
avec acharnement pour soutenir l'instauration et l'volution
de la dmocratie en Hati et d'amliorer les conditions de
vie des citoyens hatiens. Malgr notre grande dception
face l'intransigeance du gouvernement hatien en ce qui a
trait aux lections du 21 mai, nous n'abandonnerons pas le
people d'Hati. Nanmoins, l'assistance amricaine sera,
en grade parties, canalise travers les organizations prives
et non-gouvernementales.
Nous projetons aussi d'examiner minutieusement
toute proposition d'institutions financires internationales
en ce qui concern l'octroi de prts ou d'allocations Hati.
Ceci nous permettra de trouver un just quilibre entire la
ncessit d'adresser un message politique sans quivoque,
et le dsir de ne pas ajouter aux souffrances de la popula-
tion hatienne.

ORGANISATION DES TATS AMRICAINS
WASHINGTON, D.C.

Rapport de la

Mission de 1'OEA

en Hati
17-20 AOT 2000
INTRODUCTION
Le 4 aot 2000, le Conseil permanent de
l'Organisation des tats Amricains (OEA) a tenu une
sance extraordinaire pour examiner la situation lectorale
en Hati. la suite de l'adoption de la resolution CP/RES.
772 (1247/00) au course de cette sance et l'invitation du
Gouvernement hatien, une mission dirige par le Secrtaire
gnral de l'OEA a sjourn en Hati du 17 au 20 aot
2000.
COMPOSITION DE LA MISSION
Le Secrtaire gnral de l'OEA, Csar Gaviria,
dirigeait la mission. En quality de Reprsentant du Groupe
des amis d'Hati du Secrtaire gnral des Nations Unies,
M. Gaviria tait accompagn par les Ambassadeurs,
Reprsentants permanents auprs de l'OEA, de l'Argentine,
Juan Jose Arcuri, du Chili, Esteban Tomic Errazuriz, et du
Venezuela, Virginia Contreras. Il tait galement
accompagn par le Secrtaire gnral adjoint aux relations
extrieures et communautaires de la Communaut des
Carabes (CARICOM), Albert Ramdin, ainsi que par le
Secrtaire gnral adjoint de l'OEA, Luigi R. Einaudi.
MANDATE DE LA MISSION
Le mandate de la mission a t tabli par la
resolution CP/RES. 772, savoir "identifier, avec le
Gouvernement d'Hati et d'autres secteurs de la
communaut politique et civil, des options et
recommendations visant rsoudre dans les plus brefs
dlais possibles, les difficults comme celles qui ont surgi
des diffrentes interpretations de la loi lectorale, et de
continue renforcer la dmocratie dans ce pays."

ACTIVITS DE LA MISSION
En execution du mandate de la mission, les
membres de la dlgation ont eu des entretiens avec de
hauts responsables du gouvernement, don't le Prsident de
la Rpublique, Ren Preval, le Premier Ministre, Jacques
Edouard Alexis, et le Ministre des affaires trangres, Fritz
Longchamp. La mission a aussi eu des entretiens avec le
President du Snat, Edgard Leblanc (lui-mme membre du
parti de l'opposition OPL), ainsi qu'avec des dirigeants de
parties politiques et des reprsentants des mdias, des milieux
diplomatiques et des institutions multilatrales. Certains
membres de la mission se sont galement entretenus avec
le Conseil lectoral provisoire (CEP), des hommes
d'affaires influents et des reprsentants de la socit civil
hatienne. (Le calendrier de la mission et la liste des
personnel avec lesquelles la mission s'est entretenue
figurent aux annexes A et B respectivement.)

chaque runion, la Mission a dcrit son mandate
et a mis l'accent sur le fait que son principal objectif tait
d'tablir les faits pour contribuer au dnouement de la crise
(voir Rapport OEA / 15)






Page8


L'HEURE DU VERDICT


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


PROCESS

(Procs ... suite L a
de la premiere page)
ressembler au cas des quatre policies new
yorkais qui ont t impliqus dans la mort
d'un immigrant guinen, Amadou Diallo,
tu de plus de vingt balles alors qu'il tait
innocent et sans armes. Ou encore ces deux
autres detectives qui ont abattu plus
rcemment Manhattan, New York, un
jeune hatiano-amricain nomm Patrick
Dorismond.
Dans l'un comme dans l'autre cas,
aucune inculpation n'a t retenue par le


t


j-'



-~ -t' ,,-I
* -~






a


DU MASSACRE DE CARREFOUR-FEUILLES


Defense plaide l'absence scomme au
stand de tirs, et comment peut-on tuer des
d e 1mfuyards tous de face et pas un seul dans le
de pr mditatilon dos?
personnel Washington, en majority afro- panique (prvenus tentant de s'enfuir, pluie Aussi, pour le Ministre public,
amricains, conduit par le propre fils du battante, black-out gnral etc) lorsque le "mesdames et messieurs les jurs" font face

Reverend Martin Luther King. rapport mdico-lgaliT
Par contre, les six policies jugs (mdecin lgiste) et le rapport
actuellement dans l'affaire de Carrefour- balistique rvlent l'un,
Feuilles ont bel et bien t inculps, et ils come l'autre que les
victims ont t abattues de
risquent aujourd'hui plusieurs annes fce mons d te e
d'emprisonnemenface, moins d'un mtre eti


j-,'



r ,.A~;' $
r. -
-t ~ j -t-.. -t -
-~-. ,'.


r

'.4

t j,.


Les 11 jurs don't on attend present le verdict (au premier plan le greffier)
photo Hati en Marche
"grand jury" ou chambre de mise en accu- La thse la de panique? ...
station. Il n'y a aucune evidence de Dans son rquisitoire, l'accusation
prmditation, ont conclu les responsables (Partie civil en accord parfait avec le
judiciaires. Ces decisions ont relanc la Ministre public) est revenue sur les
vague de manifestations contre les brutalits vidences exposes tout au long du procs,
policires New York, don't la plus rcente et celles-ci paraissent tenir.
a t une march de plusieurs milliers de Comment accepter la thse de la


CA


T~1~rm IYt


la pice de FRANKETIENNE
est en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
sur video cassette
Pour Information: (514) 862-3503


ont t dirigs vers
les points les plus
sensibles du corps:
tte, coeur,
carotide. Pour les
avocats de
l'accusation, il
s'agit de crime
perptr de sang
froid et donc on ne
peut plus prm-
dit.
La Partie civil
particulirement a
fait des fois
mouche. On pr-
tend que ces 11
personnel taient
des "zenglendos"
(dangereux


malfaiteurs), mais o sont les
preuves soutenant une telle
allegation? Aucune d'entre
elles n'avait un easier
judiciaire. A-t-on trouv
entire leurs mains un butin
quelconque? Le juge de paix Arri
n'a trouv ct des corps
qu'un pistolet et trois machetes ...


ve au tribunal de Coles Rameau et ses co-accuss


Les prvenus
fuyaient, soutient la
defense des accuss;
mais, rtorque l'accu-
sation, comment se
fait-il qu'il n'y ait pas
un seul survivant?
Comment dans la
panique que cela a du
tre, les policies ont-


photo Yonel Louis/H.en.M
une seule et unique question: ces 6 accuss
ne sont-ils pas les auteurs et complices des
11 assassinats? Oui, ce sont eux, s'cria
l'avocat du gouvernement.

Toujours cherchez qui le
crime profite...
Mais une autre question n'en
demeure pas moins: quel est le mobile? O
est le mobile? Qu'est-ce qui a pu pousser
(voir Le Procs / 9)


C d'"a, --
C~h~g tU3IIC


BARBER /


Jean-Wood Julien
Educator/Designer
StUlst Since 1976


MI -~


r~c.4


BEAUTY SALON Ch'mei,'

'$10 DESIGNER CUTl'
Flrst time customer only. Reg. 12.50
1 CONDITIONING
SwFRE TREATMENT
WIth thls coupon

305-940-9070
15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
N. Miami, FL. 33162


Law Offices Of
Paul D. BARNS, Jr
404 Viscaya Avenue
Coral Gables, Florida 33134

AVIS concernant ALORFS NOEL,
personnel disparue

Le signataire de cet avis a t dsign par le Tribunal
comme garden pour Alorfs Nol, don't la date de naissance est
le 14 Mars 1979. Alorfs est le fils de Georges Pierre Nol
dcd et qui habitat Punta Gorda, en Floride.
Il est aussi le frre de Kevin Nol et Keisha Nol, tous
les deux rsidant Miami, en Floride.
Alorfs Nol est un des hritiers de son pre
Georges Pierre Nol.

Toute personnel pouvant fournir des renseignements sur
Alorfs Nol est prie de contacter Paul D. Barns, Jr. aprs le 29
aot 2000 l'adresse suivante:
Paul D. Barns Jr 404 Viscaya Ave. Coral
Gables, Fla 33134 Tl: 305 476-0600 Fax 476-0601
email: pdbams@aol.com


1


.1.







Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol XIV No 32


Page 9


L'HEURE DU VERDICT


Le P
(suite de la pag
Coles Rameau et s
compatriotes, qua
souponns de "z
rduits l'impu

%I. M


camionnette pick up, comme Coies Rameau l a dacrit lui-
mme devant le tribunal?
Ne dit-on pas, toujours cherchez qui le crime
profit? On ne voit pas trs bien ce que ce crime affreux
devait rapporter au commissaire de police de Port-au-Prince,
Jean Coles Rameau, principal accus dans le procs du
Massacre de Carrefour-Feuilles.
Ce n'est pas pareil l'acte de tuer pour s'emparer
d'un bien ou bnficier d'un advantage quelconque et qu'on
appelle un crime crapuleux.
Ni au recent procs Santo-Domingo qui a about
la condemnation de plusieurs ex-membres des services
secrets du temps de la "dictature" de Balaguer pour
l'assassinat d'un journalist dans les annes 70.
Et le commissaire de police Coles Rameau ne
donne pas tellement l'impression d'un "serial killer" (tueur
en srie) ...

La thse de complot et de sabotage? ...
En tout cas, si le corps du dlit a t largement
expos (rapport d'autopsie, rapport balistique, tmoins
oculaires), il n'en a pas t de mme pour le mobile du
crime, mais que l'accusation n'a pas tant cherch prouver,
il est vrai, tant donn que le corps du dlit parait


7-\ --. -..
i 1 /. *" "-.: "< *


-. +** .. ,, Un prsum "zenglendo" (son arme ct de lui) pour:
n lr In nnnintian nhntn Y nl i /.n;+vl.


Rameau aurait t dsign comme bouc missaire par ses
chefs en vue
d'vacuer leurs
propres pro-
blmes...
Sur ces
entrefaites, la
defense a sollicit
du jury l'acquit-
tement pur et
simple, arguant
que Coles Ra-
meau est plutt
une victim, un
homme qui a t
pig alors mme
qu'il rpondait
son sens du
devoir.
Un seul inci-
dent regrettable ... Les 6 accuss et leurs av
Madame le juge, Me Lise Pierre-Pierre, qui a
rvl un caractre et un sens d'autorit qu'on ne lui
S"" reconnaissait pas tout de
suite au dbut de ce procs
il n'en fallait pas moins
qu'une forte personnalit
pour mener bien cette
difficile entreprise et en
_" faire un example pour
l'avenir dans un pays o les
institutions ont plus que
besoin d'tre reprises en
i main et remises sur les rails,
oui, cet instant, et sur
demand du president du
jury, la juge ordonna une
suspension d'audience
.. : jusqu' ce lundi o le jury
entrera en chambre de
:. dlibrations. Cela au grand
dam d'un petit group de
suivi et bless grivement protestataires qui se sont
MLT M mis brailler l'entre du


par iai mpopuiai IIon pItor doI JtoLni4&jO.sIi.Jen.
suffisamment lourd, tribunal et ont mme t autoriss entrer jusque dans la
La defense de son ct a certes plaid l'absence salle d'audience pour crier des slogans en faveur des
de prmditation, mais elle a choisi de pousser davantage accuss et de la police national. On a remarqu que les


> une thse de complot et de sabotage au sein mme de la
ro ces * PNH (Police Nationale d'Hati). Coles Rameau aurait t
e 8) sacrifi sur l'autel des zizanies et querelles politiques entire
ses hommes excuter sommairement 11 les principaux responsables de l'institution policire. Les
and bien mme ceux-ci pouvaient tre avocats des accuss sont intervenus tour tour pour dclarer
zenglendisme", alors qu'ils avaient t que Coles Rameau tait condamn avant mme l'ouverture
issance et couchs l'arrire d'une de ce procs, en rappelant les nombreuses demands de
dmission qui
tombaient l'po-
que centre la haute
hirarchie de la
'PNH (c'tait le
temps o les OP/
organizations
populaires pro-
L a v a1a s
rclamaient cor
et cris le dpart
S du directeur
gnral de la PNH,
Pierre Deniz, de
1.' inspecteur
A gnral Luc
Eucher Joseph et
du secrtaire
au." e ui "- d'Etat la Scurit
Un a v P s publique, Robert
Une assistance attentive au Palais de Justice Manuel). Selon le conseil des accuses, Coles


'ocats premieree range) photo Hati en Marche
du Massacre de Carrefour-Feuilles. Aussi bien l'accusation
que la defense l'appelle juger en function de son intimee
conviction" ... Tche difficile s'il en est car quand bien
mme cette intime conviction serait -fonde aprs tout ce
qui a t rapport au course de ces trois semaines de dbats
si riches en dtails et en rebondissements, que ce soit en
vue de la culpabilit ou de la non culpabilit, il reste en-
core d'autres paramtres prendre en compete.
Pendant que se droule le procs de l'incident de
Carrefour-Feuilles, Port-au-Prince n'en reste pas moins un
champ de bataille o les "zenglendos" ou bandits arms
mnent une vie impossible aux citoyens. Des cadavres sont
dcouverts constamment tel coin de rue ou tel autre, soit
des malfrats tus sommairement par la population, soit de
braves citoyens abattus par ces "escaladeurs." C'est donc
aussi une police en tat de guerre qui tait juge au Palais
de Justice de Port-au-Prince ...
Mais d'un autre ct, ce procs devrait renfermer
aussi un message contre l'impunit ou droit que certain
s'arrogent de disposer de la vie des gens, et impunit qu'il
est plus urgent encore de combattre que la criminalit, car
c'est celle-l qui alimente celle-ci.
Et pour finir, un jury qui n'a aucune tradition ou
experience prcdente don't elle peut s'inspirer ...

Haiti en Marche, 9 Septembre 2000


P" " tedM te a l .

- 'Copyi1ghtedMate"a


oe- - -


- Syndicated Content-_


Available from Commercial News Providers"


- -
- - e


* ~- ~- e
-e e


o- o ~
m e_______


riaiti un iviLai%,it,


agents sur place ne firent rien pour arrter ces trublions,
qui exprimaient ainsi leur mcontentement de ne pas voir
les accuss remis en libert sur le champ.

Un procs soumis aucune influence
quelle qu'elle soit...
Ce fut le seul incident regrettable d'un procs don't
la tenue a t d'un bout l'autre impeccable. Or ce seul
incident est de trop, car visant exercer une pression
quelconque sur les jurs, avant mme que ces derniers aient
commenc leurs dlibrations. Alors que ce procs peut
tre considr comme le premier de cette envergure en
Hati, et probablement depuis plusieurs dcennies, n'tre
soumis aucune influence quelle qu'elle soit, ni politique
ni autre. On ne peut mme pas le dire des jugements
survenus aprs la chute de la dictature Duvalier car il y
avait toujours la pression de la rue, comme le procs du
putschiste Roger Lafontant en juillet 1991 quand la foule
Lavalas fit le sige du Palais de Justice jusqu' ce que ce
dernier fut condamn aux travaux forcs perptuit;
remarquez-le, une peine non reconnue par la Constitution
en cas de dlit politique (on peut toujours assumer que
l'ex-chef de la police politique de Duvalier ne manquait
pas d'autres crimes sur la conscience).

Un jury qui n'a aucune tradition don't
s'inspirer ...
Enfin, on ne peut ne pas souligner la haute
responsabilit qui income present au jury du procs dit


i


+ +. t 1






Page 10


1 HOTE DE PASSAGE


Mercredi 13 Septembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 32


Madame Adame Ba Konar, Premire Dame
du Mali, est arrive en Hati le samedi 9 septembre,
pour une visit de deux jours.
Madame Konar, une historienne, est en visit
prive chez nous pour les besoins d'un
livre qu'elle achve et don't il lui manque
un chapitre important qui se serait
droul en Hati.
Au course d'un cocktail en son
honneur la Galerie Nader, offert par la
Premire dame d'Hati, Madame Geri
Benoit Prval, Madame Konar s'est
confie l'auditoire.
"Permettez moi de vous dire
que je me sens l'aise come un j
poisson dans l'eau en Hati. Je retrouve
avec vous la chaleur Malienne. Je vois
des tas de visages que j'ai l'impression
de reconnaitre, tellement il y a de simili-
tudes entire nos deux peuples."
Mais Mme Adame Ba Konare :
est en Hati pour une visit de travail.
Elle voudrait remonter dans le pass
pour y retrouver des traces du hros de
son livre, Monsieur Duranton, qui serait


HAITI
Aeroport Int'l Mais Gates
246-2300
246-2692


n en 1789 Jrmie, de mre crole.
Aprs l'indpendance d'Hati, Duranton serait
II MIHIlfll


Geri Prval et Adame Ba Konar


ird"


Iti


FOR RESERVATIONS CALL YOUR TRAVEL AGENCY
OR


Aird "i "
Pour Le Meilleur Et Pour Le Prix



www.airdayiti.com


rentr en France et aurait incorpor l'arme de Napolon.
Aprs la dfaite des troupes napoloniennes, en 1815, il
voulait absolument revenir en Haiti parce que sa mre y
vivait encore. Le pre de sa mre tait un chirurgien. Il
f s'appelait Jean Bucher. Mais Duranton
SI a eu des problmes au ministre des
rl 1Colonies et n'a jamais pu raliser son
.. --.-"? rve.


C'est ainsi qu'il a t affect
au Sngal et charge d'explorer
l'intrieur de l'Afrique. Il devait aller
jusqu' Tombouctou pour finalement
chouer dans un territoire situ l'est
du Mali, la region frontalire avec le
Sngal. Il choue dans un petit
royaume et met ses services d'officier
la disposition du roi africain. C'est
la premiere fois que l'on a entendu des
coups de canon dans la region. Et avec
l'aide de Duranton, ce roi africain
arriva s'imposer ses frres rivaux.
On ne sait pas trop si c'est
pour des raisons de coeur ou d'intrt
qu'il pousa la fille de ce roi. Ils eurent
deux enfants: un garon et une fille.
C'est ainsi que
l'actuel president du Mali,
l'poux de Madame
Adame Ba Konar, de-
scend de Duranton.
Madame Konar
est donc venue en Hati
pour boucler son livre, en
cherchant y ajouter
l'pisode hatien. Mal-
heureusement les
recherches jusqu' present
n'ont pas t trs positives
et il n'a pas encore t pos-
sible de remonter aux
racines hatiennes de
Duranton.


La journe du
dimanche, la deuxime de
Madame Adame Ba
Konar en Hati, a t
consacre une visit
guide de Port-au-Prince
depuis le Morne l'Hpital,
visit commente par
l'historien Georges
Corvington qui a expliqu
notre distingue
visiteuse les origins et le
dveloppement de cette
ville tentaculaire.
Madame Adame
Ba Konar laissait dj
Port-au-Prince lundi pour
regagner le Mali.
Au course de cette
soire la Galerie Nader,
Madame Prval a expliqu
les diverse dmarches qui
ont t menes pour
essayer de retrouver Mon-
sieur Duranton, l'anctre
du president du Mali. Elle
dit avoir contact le
Professeur Roger Gaillard
et le Dr. Daguilar, qui est
devenu historien aprs
avoir t mdecin, ainsi
que des Jrmiens qui
auraient pu par leurs par-
ents avoir entendu parler
de ce monsieur Duranton.
Mais en vain...
Madame Konar
dit n'tre pas due. Ds
son arrive, a-t-elle confi,
elle s'est retrouve en pays
de connaissance. Et son
souhait le plus cher est que
la diaspora hatienne
puisse renouer avec la
mre-patrie, c'est--dire
l'Afrique, grce un
enforcement des liens
culturels et conomiques.


MIAMI
8034 NE 2nd Ave
305-751-3434
1-888-822-3434


La Ligne arienne de 1

The Airline of i




2 Billets Aller-Retour




MIAII 'PORTAU .PRI(E IMI


SPETS POUAL


2 TISKhTS POlI


1 1








I CULTURE


BDO/HTRE


Rjouissances thtrales Simon 6
Chant, danse, acrobatie, posie, conte: c'tait la Comdie Bas les masques La chorale
fte populaire ce vendredi ler Sepembre, cette fois-ci dans dmasque, chante nos rires et nos pleurs La dmocratie a
un space amnag, un bout de la rue Simon 6 avec, justement besoin de grands tragiques et de comdies
pour y arriver just, cette rfrence certain: route de soutenues pour se voir, s'autrocritiquer ", s'amliorer,
l'aroport en pleine reconstruction. mettre en chantier, construire sur les ruines du pass les
Une fois de plus, le Thtre National d'Hati, citadelles du future plus solides et hautement humaines.
sous la houlette de son directeur gnral Rassoul Du chant en choeur la chanson en solo, de la
chorale Sor Anne, des
applaudissements aux
S .. applaudissements, la fte
persistait dans
l'allgresse. Sor Anne a
40, interprt avec brio
quelques chansons de son
riche rpertoire. Elle a
chant pour faire entendre
la voix des loa. Son invo-
cation Damballa s'avre
riche en messages. Quant
,- la "Rdemption song"
S de Bob Marley qu'elle a
:sibien rendue, les rasta du
coin l'ont accompagne
avec frnsie.
a Le clou du spec-
tacle, ce fut l'intervention
L'artiste et militant Lavalas, SorAnne photo Hati en Marche d'un group d'enfans du
nhrhne ilq2t.qlrieil pine ii 'e. quarter Simon dans un


iaDucnIIII, a mis ies ans au service, u peupie qui nenil
demand pas mieux. En effet, ce quarter grouillant a
accueilli chaleureusement les artistes du Thtre National
et son invite spciale, la vedette de la chanson populaire
et politique, Sor Anne.
Prs de cinq cents spectateurs tournament autour
de deux scnes don't l'une, monte sur des blocs et des.
planches, tait destine aux choristes et aux diseurs.
L'autre, une assez grande surface de la rue
perpendiculaire Simon 6, tait recouverte d'une large
bande de plastique o devaient voluer les danseuses et
les acrobates. Ce spectacle rappelle de prs ou de loin le
Thtre en Rond de Morisseau Leroy Morne Hercule.
L'exprience a t reprise la representation de "La Saint
Jean Caille Tonton Mm", spectacle jou dans la gagure
du Bicentenaire, proximity du Thtre de Verdure,
l'ancien nom du Thtre National d'Hati. Il n'y avait pas
eu depuis d'autres activits thtrales qui rpondaient
cette conception de la mise en scne pour des spectateurs
debout ou assis autour d'eux.
Le petit march de fruits de la Rue Og (Ption-
Ville) et Simon 6 (Route de l'Aroport International) ont
et l'occasion pour le directeur du Thtre National de
poursuivre dans cette voie qui s'est rvle intressante
plusieurs points de vue don't l'une consiste jouer avec
les spectateurs et se sentir ainsi plus proche d'eux.
Une cole du quarter, cerveau des sept Simon,
tenait lieu de coulisse d'o sortait Pre Thomas qui devait
marcher pendant quelques seconds dans la rue en terre
battue avant d'atteindre la premiere scne pare de
masques (des grands, des moyens, des petits) confis par
le directeur gnral de l'ONART, Monsieur Roni Franois.
Le conte de Pre Thomas qui jouait le rle du
patriarche parlait aux vieux, aux jeunes, aux enfants; crait
avec les masques comme dcor une ambiance de beaux
rires et tournait les sangs.
Depuis longtemps", titre du conte, peut tre
interprt comme l'itinraire du concept de la fte en Hati
depuis le Temps Bimbo des Ciboney jusqu' l'arrive du
tambour africain qui fait depuis vivement mouvoir nos
tripes et nos entrailles.


morceau de "Laloz". Cette danse qui aurait pour origine
le football est due principalement l'avant- centre de
l'quipe national du Nigria, le fameux buteur Ococha
qui fait vibrer en nous notre fiert ngre. Quand un
coquipier ou lui personnellement tire au but et en marque
un, Ococha pour manifester son extreme contentement
s'exalte en excutant des movements avec son corps qui
simulent une danse ou on ne sait quoi en rapport avec sa
propre culture.
Ti Grard devient l'incontestable inventeur de
la nouvelle danse, "Laloz", qui gagne un rythme
vertigineux les couches populaires hatiennes, surtout le
monde des enfants. Le group musical Raram du Bel Air
en a fait la fortune. L'appellation "Laloz" viendrait de
Cliford Larose, le promoter de cet ensemble qui apporte
une note original la musique hatienne d'aujourd'hui.
Les riverains de Simon 6 ont chaleureusement
applaudi les artistes leur dpart et se sont disperss avec
regret.
Ce deuxime spectacle-clair n'aurait pas pu se
raliser sans l'aide efficace du Ministre a.i. de la Culture,
Monsieur Paul Antoine Bien-Aim; du Directeur Gnral
du Ministre de la Culture, Monsieur Eddy Carr et de
l'Administratrice de la mme Institution, Madame
Bernadette Altidore qui se sont dmls comme des
diables dans un bnitier pour mettre trois vhicules au
service du Thtre National. Ces moyens de locomotion
avaient permis de transporter beaucoup de matriels
(planches, blocs, masques, matriels de son, habillements,
tapis ...), des artistes (choristes, acteurs, danseurs,
acrobates) et des employs de l'Institution qui ne veulent
pour rien au monde rater aucun spectacle des programmes
en course.
Dcidment ce project de thtre populaire
itinrant, conu par le D.G. du Thtre National d'Hati,
recueille l'adhsion du grand public friend de spectacle
de quality et qui en rclame toujours plus.


Thtre National d'Haiti


Page 11


liI I*


Greater Victory Pentecostal Church
Inc.
An affiliate ofAquinal Bible School


Mariage d'Amour
Le samedi Deux Septembre 2000 dans le cadre
agrable du Sandy Hill Center of Ottawa, Canada, les
parents et amis du jeune Jonas Lymontard et de la
ravissante Irveline Roland s'taient runis autour de ces
deux jeunes gens qui avaient dcid de consacrer leur
amour. Ils changrent leurs consentements en toute
libert et avec toute leurs convictions d'enfants de Dieu.
La crmonie religieuse, clbre par le pasteur
Narcisse, se droula en grande pompe et en solemnit
d'clat. Aprs l'glise, le restaurant ouvrait les bras
aux invits.
Dans un language bien tourn, le pre de l'pouse,
Yvon Roland, qui est aussi le frre ain de notre
collaboratrice Marilyn Bonny, pronona une allocution
de circonstance.
Visiblement mu et heureux, le nouveau mari
a pris la parole sous le regard bienveillant de sa mre -
pour raconter son odysse amoureuse avec Irviline et
remercier tout un chacun.
La tante de la jeune marie Marilyn,
accompagne de toute sa famille, ne cachait pas son
bonheur familial en se retrouvant parmi les siens et surtout
en rencontrant sa belle-soeur Evelyn, une amie de vieille
date ainsi que tous les autres parents, allis et amis venus
en grand nombre assister la crmonie.
Et dans un style chati elle adressa une prire
l'Eternel en faveur du nouveau couple.
La reception s'est termine aux sons d'une
musique ennivrante.

Nos souhaits les plus sincres de bonheur les
accompagnent.

a ]r 0
& -






...... ....... .. ......
.. ....




... ... .. S ... .. .
: : -~ - -"- --


t.. *-. .. ....
---. -- -.-
- -..=W


-oe *

- e' ~


- -
-e'~ e'~


w-......-
.--


* .4*


"Copyrighted Material ....


Syndicated Content .,.,-.

Available from Commercial News Providers"


.... hm- w -


. ... .......


Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la mme
MELODIE 103.3 FM/ FAX 221.0204


Mercredi 13 Septembre 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 32


.................................. ............. ..... ..... ............... .........


1








PERSONNALITE


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


CLEF ou comment aider les autres se dcouvrir
Elle est proche de la soixantaine. Pourtant, on guidons les gens, nous leur permettons de raliser qu'ils l'individu qu'il a une valeur. A partir de cela, il n'y a pas
dirait une toute jeune femme. Ses yeux surtout frapent. Ils ont des capacits, des talents. Nous les aidons en quelque de jalousie quand vous tes en contact avec d'autres, parce
ont cette flamme des gens croyant en quelque chose, des sorte sa valoriser. L'essentiel est de se dcouvrir d'abord, que vous aussi vous avez votre valeur, vous avez quelque
gens persvrants, prts soulever des montagnes pour de se connaitre. chose que vote vis- vis n'a pas.
atteindre leur objectif. Travail ralis sur le terrain. Des sminaires pour Nous cherchons ce que la personnel a en elle-
Son nom, c'est Evelyn Lallemand. des banques (Capital Bank, BRH, Citybank), des maisons mme et nous partons de l. Les gens ont une soif d'tre
Profession: Spcialiste en Servaloris. Quand on ralise sa valeur,
vice Social. Pour elle, c'est un veritable on commence grandir, se
sacerdoce. D'ailleurs la Azusa Pacific dvelopper.
University, don't elle est une graduee a Evelyn trouverait prfrable
reconnu en elle cette semence spciale en .-' d'organiser ces sminaires avec des
lui dcernant en 1999 le Alumni Centen- -m m enfants, des adolescents, pour preparer
nial Award. l'avenir du pays. Mais il ne faut pas
"La richesse du travail que vous laisser les adults de ct.
avez accompli, votre intgrit de caractre "Nous avons par example
et votre support notre institution ne sont beaucoup travaill avec le secteur
pas passes inaperus. En fait, votre con- fminin, Fanm Yo la et d'autres
tribution marque un jalon important dans organistions de femmes. Notre but
,'objectif de cette university base sur les c'tait de leur fire comprendre
principles chrtiens, l'excellence en qu'elles avaient elles aussi leur valeur.
education, le Service la communaut. Vous n'tes pas un marche-pied. Mais
C'est par ces mots que laAzusa ce n'est pas leur dire vous avez une
Pacific University a annonc Evelyn le valeur pour qu'elles aillent seulement
choix qui avait t fait d'elle. Elle a t proclamer partout Nou sefanm vanyan
choisie parmi les 20.000 gradus de ces Moi je suis pour l'ducation de la
100 dernires annes. L'Universit en a famille dans sa totalit. Eduquer la
retenu seulement 100. Et Evelyn se trouve femme pour lui montrer ses droits,
parmi ces cent personnel recevoir le c'est bien. Mais parfois l'homme est
Prix. tout fait ignorant de ses droits. Il faut
Mais c'est une chose d'avoir des principles, Evelyn Lallemand, recevant le Alumni Centennial Award du Doyen le sensibiliser en mme temps."


cette richesse en soi, et une toute autre de pouvoir les mettre
en application.
Evelyn, une mre de trois garons, a pass une
bonne parties de sa vie en Asie, puis en Californie et a dcid
finalement de venir mettre ses capacits au service de son
pays.
Et c'est ainsi qu'elle retournait en Hati en 1995
,pour y fonder le CLEF, Centre de Leadership, d'Education
et de Formation. L'objectif primordial de ce centre est
d'aider les autres dcouvrir leurs potentialits.
"Je suis persuade que chaque personnel a en elle-
mme une potentialit, une richesse que parfois elle ignore,
don't elle n'est mme pas consciente. Et c'est pour lui
permettre de se dcouvrir que nous avons fond le centre,
le CLEF."
Une fois lanc sur ce terrain, Evelyn devient
intarissable. C'est ainsi qu'elle nous a fait dcouvrir le tra-
vail ralis par le CLEF pendant les 5 ans de son
fonctionnement en Hati.
Dcouvrez, dbloquez, dveloppez votre
potential, tel est notre objectif primordial. Au CLEF nous


de la Azusa Pacific University
d'assurances, la Tlco, l'UNICEF, la Banque Mondiale,
mais aussi pour les milieux scolaires, les professeurs
d'cole. Nous avons servi de consultants pour la Care, des
mdecins ou des infirmires.
Jusqu' present le Centre a fonctionn avec des
institutions. Mais deux reprises, ils ont travaill avec des
administrateurs du secteur priv et du secteur social.
Des sminaires sont organiss. Mais un sminaire
est plutt une sensibilisation. Pour qu'il y ait formation, il
faut computer au moins 60 heures, et pour une formation
durable, la personnel doit continue travailler sur elle-
mme par la lecture par example.
Ce que nous essayons, c'est de faire croire


"J'aime beaucoup commenter sur cette rflexion
de Mamie Eisenhower, nous dit Evelyn Lallemand:
quelqu'un ne peut pas vous manquer de respect si vous ne
lui en donnez pas la permission."
Quand on connait sa valeur, on est moins suscep-
tible. C'est l le dbut du dveloppement.
On parle aussi beaucoup de pro-activit dans les
sminaires du CLEF. C'est pour ainsi dire la premiere habi-
tude dans les 7 habitudes de la personnel efficace. Etre pro-
actif, c'est tre responsible, c'est choisir sa rponse. a
c'est important!
Vous pouvez contacter Evelyn Lallemand au No.
50 Avenue N, Port-au-Prince.
Le numro de tlphone du CLEF est: 245-3636
(interview recueillie par Elsie Ethart)


SLOp cee d rrver


C upuuct*deJ


une face
am goe


_______0_ d ge s



gam mme p 0am

~ *te e e e *
4031@ dft- mm-Que


-Z "Copyrighted Material -

m,.- Syndicated Content -m m


Available from



Mgme a

op -M aba-




m maml-l




m-q a a_-
* -MM a


Commercial News Providers"
____ oo e __
fl am --e




o-0*
-m *.* e *
St- -*
**
*. -** __*

OMMa g* _pmm_


*e *

-* -



ABONNEZ VOUS A
HAITI EN MARCH
Haitl: 245-1910
Miami: (305) 754-0705 / 754-7543


Page 12


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue Tl 654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach Hati
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 NaDIes
Massachusetts 506 llth Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Mvers
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219 Fowler St. (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747



Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout simplement le No.1 !1


9


a>






Page 13


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 31


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-148'

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pm
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio

Haiti Diaspo Inter
Lundi au Jeudi
6-8PM
1550 AM
Dim. 7 -9 AM
1330 AM


Nos Petites annonces de partout


I-I r-


Mdecin
Miami

Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


r-


Avocat
LAW OFFICE
ANDREW J. HIRSCHHORN, ESQ.
Nous sommes spcialiss dans
les services suivants:
* Criminal Law
* Divorce
* Custody
* Real Estate Sales / Purchases
* Cooperative Sales / Purchases
* Refinance
* Family Court
* Accident Case
Nous sommes au service de la
communaut hatienne pour toute
litigation et nous vous remercions de
votre support.
Notre personnel est hatien, parlant crole,
franais et anglais.

HIRSCHHORINr,
ESQ.
ONE CROSS ISLAND PLAZA, SUITE 206
ROSEDALE, QUEENS, N.Y. 11422
Tl: (718)528-4424 Fax (718)
528-6658

Chaque semaine, lisez
Hati eln Viarclie.
Pour abonnement,
appelez 245-1910


Real Estate
Grande maison a
Vendre ou affermer
St Marc
4 chambres a coucher
2 toilettes salle a man-
ger- salon bibliotque
Air condition Trans-
formateur Puit artesien,
Citerne 2 Balcons
Cuisine moderne
fers forgs, dpendance
avec confort moderne
Pour information
appelez
561-964 8068bureau
561-642-1182 home
Delmas 19 / Route aro-
port Rez-de-Chausse el
Etage compltement
indpendants.
Rez-de-Chausse: 2
chambres, salon, salle
manger, 1 salle de bain,
dpendances, garage et
cour prive
Etage: 3 chambres,
salon, salle manger, 1
salle de bain, dpendan-
ces, balcon, terrasse,
garage et cour prive
Toiture incline, clture
, reservoir d'eau, terrain
100xl00. Bonne occa-
sion pour maisons pri-
ves, source de revenues
ou bien les deux..
Alix (Hati) Phone
246-2691 ou
Jean (USA
954-385-5628
Prix: US$
80.000,00


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
S* .Cadre agrable Chambre spacieuse Air conditionn *
S a 6TV Piscine Bar, Restaurant
Service Traiteur pour Rceptions

Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE Sp ciai pour Gru pe


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleui
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince


Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-945-2910
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs,
Arthrites, Allergies


Resquiescat in pace,
Mme. Vertulie Bndict-Douyon
dcde l'hpital
St. Mary de Montral le 5 Septembre 2000,
l'age de 88 ans.

Mme. Vertulie Bndict-Douyon a survcu
son mari Nerva Douyon dcd en 1984.

Elle laisse dans la douleur ses trois enfants, Dr.
Pierre Frantz Douyon, poux de Karen
Urquhart, Gilberte (Betty) Douyon, veuve de
Amadeu de Azevedo, Guerda Douyon, pouse
de Gaston Georges Jr., ses treize petits enfants
don't elle tait si fire, Dr. Mario Douyon de
Azevedo, Sandra Douyon de Azevedo, pouse
de Jos Manuel Femandez-Tardieu, Patricia
Douyon de Azevedo, Vertulie Nadine Lelivre-
Douyon, Frantz Jr. Lelivre-Douyon,
Georges-Edouard Lelivre-Douyon, Pierre-
Alexandre Douyon, Katia Carolina Douyon,
Philippe-Charles Douyon, Stphan Georges,
Alex Georges, Syndia Georges, Didier
Georges, et son arrire petite fille, sa petite
joie, Irne Fernandez- de Azevedo.

Les funrailles ont t clbres le Samedi 9
Septembre l'glise St. Nicolas de Montral
en presence des ses parents et amis.

Un service religieux son intention aura lieu
prochainement Port-au-Prince et sera
annonc ultrieurement.


Attention
Senior
citizens
Senior
citizens
Health
Fair
Please join
Dr Camille Denis
and Staff on
Monday
September 4th
2000
From
12:00 pm 2:00 pm
at
5525 N.E. 2me
Avenue
Miami, Florida 33137
We will have free
food, blood pressure
checks, Health
screenings, informa-
tion on your Medicare
benefits, and many
prizes and giveaway.
You are welcomed to
bring a friend
For information call:
(305) 441-2199
ext: 2268


lu 1 i i


.........


B & L Super Market
& Produce
12041 W. dixie Hwy
Miami, FI 33161
Tl: 305 893-0410

Eclipse
Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616

Fort Lauderdale
Hati Market
300 West Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
Hati en Marche
aux
Librairie Phenix,
Lalue
Librairie Auguste
Grand rue
Movies and More
Rue Capois


1


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Hati
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux addresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837

Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006
Holy Family
Restaurant
9900 N.W. 7th Avenue

Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902





Page 14


FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


A la une de Mini Records


ASSADE FRANCOEUR
1 La Vi'm Chanje


Crateur du Hit Si Se Lv Srnit


Kreyl Jazz in Japan
Krey61 in Japan n'est pas Kilti Shk.
Prenez note de cette rectification.


j-.~''.~ Si
IV/'(I.aA~i r-~-.~ i r-'
-d
gr-
r


v ~


,',


Ao~t


5~f


p r S e n


hciitictndo.
CubAyiti




.-,-- i- .5


Autres parutions:
Mini Ail Stars : compas 2000
Miami Live: Ochan Pou Yo
Les Fantaisistes de Carrefour


"En Tourne" Volumes 1 & 2
Mario de Volcy
" Greatest Hits"


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


Prix allchant


vo 2

4h


a


F~- Lr4~2~
~ k~-~


Gina Dupervil


D7~ta.C Q~J2~tta~


,,w -^


Honeyman
An ba Kaban'n


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


Sr e d p o f v


La Discothque du Zouk


I.


- M"qBwqmvmmp






Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIX No 26


Page 15


I OEA I


Rapport de
(Rapport OEA ... suite de la page 7)
politique. Elle a fait valoir aux participants que la taille
comme la composition de la dlgation refltaient l'intrt
manifest par les communauts continental et
international pour la situation en Hati et les
proccupations que celle-ci suscite, tant donn que parmi
les membres de la dlgation figuraient de hauts
fonctionnaires des Secrtariats de l'OEA et de la
CARICOM, ainsi que des reprsentants de trois des pays
appartenant au Groupe des amis d'Hati du Secrtaire
gnral. Aprs la declaration liminaire de la dlgation
de l'OEA, les runions ont consist d'changes, ouverts
et utiles, d'informations et de points de vue, don't la mission
a dment pris note.

Message de la mission

Le message principal de la mission peut se
rsumer de la faon suivante: l'OEA s'est rendue en Hati
l'invitation du Gouvernement dans un esprit positif pour
trouver des moyens de collaborer avec les Hatiens afin
de contribuer au enforcement de la dmocratie dans ce
pays. l'instar de l'ensemble de la communaut
international, les membres de la dlgation sont
extrmement proccups par le climate politique actuel au
lendemain des lections lgislatives, municipales et locales
du 21 mai et par le potential de nouvelles tensions sociales
dans la socit hatienne et d'affaiblissement des chances
de la dmocratie en Hati. Cette volution de la situation
a dj des repercussions dfavorables sur la capacity de
certain pays et institutions multilatrales de maintenir leur
appui ce pays.

La mission a renouvel l'engagement de l'OEA
envers le people hatien et sa determination collaborer
avec le Gouvernement, les parties politiques et la socit
civil pour trouver des solutions aux difficults politiques
actuelles et aux enjeux long terme de la consolidation de
la dmocratie dans le pays. Bien que la communaut
international, et I'OEA en particulier, puissent jouer un
rle utile cet gard, c'est aux Hatiens eux-mmes qu'il
income de surmonter leurs divisions et difficults internes.

La mission a not que les rsultats des lections
du 21 mai et les dficiences de cette operation, qui ont t
documentes en temps voulu par la mission d'observation
des lections (MOE) de l'OEA, ont t officiellement


la Mission de l'OEA en Hati


prsents au Conseil permanent le 13 juillet. Des tats
membres et des tats observateurs ont manifest de vives
inquitudes, notamment en constatant qu'il sera difficile de
crer des conditions propices la crdibilit et la
transparence des lections prsidentielles qui sont prvues
d'ici la fin de l'anne.

La mission a clairement indiqu que l'OEA
demeurera rceptive pour aider par tous les moyens
constructifs crer en Hati un climate favorable au dialogue
et la definition de solutions concrtes aux difficults
politiques actuelles et la tche stimulante consistent
renforcer les institutions dmocratiques de ce pays. ce
sujet, la mission a offert ses bons offices pour tablir de
nouvelles communications et organiser d'autres missions
en Hati dans le cadre du present mandate.

Renseignements et commentaires de la part des
interlocuteurs de la mission

Ds le dbut des activits de la mission, le
Gouvernement d'Hati s'est dclar dispos faciliter le
travail de la mission par tous les moyens possibles. On
s'accordait penser que, malgr des differences
d'interprtation sur certaines questions, il tait possible et
souhaitable de trouver les moyens de collaborer au
enforcement de la dmocratie en Hati. Les reprsentants
du Gouvernement ont admis que les differences
d'interprtation de la loi lectorale ont cr un climate
politique difficile, mais ils ont soulign la ncessit d'aller
de l'avant et, court terme, de tenir des lections
prsidentielles crdibles la date prescrite par la Constitution
(dernier dimanche de novembre). Les reprsentants du
Gouvernement ont admis qu'il tait ncessaire d'tablir un
dialogue avec les parties politiques de l'opposition sur les
futures lections, bien qu'il serait assez difficile d'y parvenir.
Le Gouvernement a aussi raffirm que le CEP tait la seule
entit habilite prendre des decisions en matire lectorale.

Le President Prval a personnellement dclar qu'il
tait dispos parler avec l'opposition des conditions dans
lesquelles se drouleront les prochaines lections. Il a
galement soulign qu'il imported que les lections aient lieu
la date prvue, et a exprim le dsir que la communaut
international apporte son appui cet effet.

En ce qui concern la creation long terme


Nouvelle Ligne arienne


Fort-Lauderdale


Cap Hatien


avec"NordAir


,Inc"


Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)

Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

Pour r6 servations :

(305) 891-3388
Fax: (305) 891-1395

Christos TIravel (954) 486-1633


d institutions
dmocratiques en Hati,
les responsables du
gouvernement ont dfini
certaines questions telles
que l'importance
d'uvrer en faveur de
l'tablissement d'un
programme national
pour le pays, le
enforcement des parties
politiques et la ncessit
de clarifier les lois
lectorales et l'existence
d'un Conseil lectoral
fort et permanent.

la runion
avec les parties
politiques, les respon-
sables presents ont
manifest une grande
mfiance et un manque
de confiance l'gard
des autorits, du CEP et
des possibilits actuelles
de tenir des lections
prsidentielles crdibles.
Bien qu'ils aient port de


l'intrt pour le travail de la mission, ils se sont montrs
trs sceptiques quant aux rsultats susceptibles d'tre
obtenus. Les parties se sont faits l'cho d'un refus uniform
des lections lgislatives, locales et municipales du 21 mai,
et se sont dclars convaincus qu'il n'tait pas possible de
crer une dmocratie sur la base d'lections qui, selon eux,
taient srieusement vicies, et que tout parlement national
qui manerait de ces lections serait illgitime. Certains
participants ont admis qu'il fallait d'urgence tablir un
dialogue, soulignant maintes reprises qu'il tait ncessaire
pour cela de crer des conditions propices. Plusieurs parties
sont convenus de poursuivre leur rflexion sur ces
questions, mais ils ont exprim avec insistence leur
conviction qu'il n'tait pas possible de pousser plus avant
la dmocratisation en Hati dans les conditions actuelles.

Dans un entretien spar avec lui, l'ancien
President Jean Bertrand Aristide, chef de Fanmi Lavalas,
s'est aussi montr proccup par le climate politique actuel
en Hati et les consequences de cette situation pour la
transition un nouveau gouvernement en fvrier 2001. M.
Aristide a dclar qu'il tait prt pour le dialogue et a mis
l'accent sur l'importance que revt l'appui de la
communaut international, en particulier les Nations Unies
et l'OEA, pour la tenue des lections prsidentielles qui
s'annoncent.

Les membres de la mission ont aussi eu des
entretiens avec des reprsentants du secteur priv hatien,
des groups de la socit civil et les milieux intellectuals.
Ceux-ci ont prsent la mission un tableau trs sombre
de la situation politique et conomique actuelle en Haiti et
n'ont gure fait preuve d'optimisme quant la possibility
d'une amlioration court ou moyen terme. Ils se sont
montrs particulirement sceptique quant la bonne volont
et la disposition des milieux politiques du pays s'engager
dans un dialogue utile et constructif court terme, bien
qu'ils aient convenu qu'il fallait d'urgence dgager un
consensus minimal parmi l'ensemble des secfeurs sur les
questions de gouvemance et de dveloppement fundamental
pour commencer faire progresser le pays. Ils ont aussi
mis de srieux doutes sur la possibility de raliser des
progrs sans tudier sans quivoque les rsultats des
rcentes lections. Les reprsentants de la socit civil
ont soulign l'importance de prserver un space politique
pour les groups de la socit civil en Hati en tant
qu'lment important de la dmocratisation hatienne, ainsi
que le rle que la communaut international pourrait jouer
cet gard.


OBSERVATIONS FINALES

La mission a t bien accueillie par toutes les
personnel avec lesquelles elle a eu des entretiens. Ses
membres ont t impressionns par le fait que toutes ont
exprim l'espoir d'un appui aux Hatiens de la part de
l'OEA dans le processus de dmocratisation dans ce pays.
Dans le mme temps, tous les interlocuteurs ont reconnu
les srieux enjeux que comporte l'avenir et l'existence de
divisions politiques profondes qui rendraient la ralisation
de tout progrs court terme extrmement difficile. Ils ont
reconnu que le contrecoup des lections du 21 mai avait
servi exacerber une crise de la vie politique et des
institutions dmocratiques dans le pays, mais n'avait pas
commenc la rsoudre, comme on l'avait espr. Le
sentiment selon lequel il fallait d'urgence tablir un dialogue
politique coexiste maintenant avec des doutes quant la
possibility de tenir un tel dialogue.

La mission a exprim toutes les parties
concernes qu'elle croit qu'un dialogue politique entire tous
les secteurs de la socit hatienne est indispensable et
qu'elle se tient prte appuyer un tel processus, le cas
chant.


1 fak-s .re h qrli

l"' "Copyrighted Material Ia

Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"






Page 16 T ATIO TC UNIES Mercredi 13 Septembre 2000
1NATlIJNo UNIS _jHati en Marche Vol. XIV No 32

Le mommeA Iprmi fi. aec M e.emeU
"" -- -aw humw -o- I- -


- -


- 6 -


e


- e
a--


R -
=* *
e- -
- e-.


- e e -


*mm b-da.OMMm m


_- "Copyrighte<


SSyndicated


-







-- Mat-eri al






Content -


Availablefrom Commercial News Providers"

octe m
- "--- -.~ e -d- I'() l - nm "t


- - e O


(m,. ~, -a

-. b'uIoe~


-
e -e O
- -


e--


4m e
4b~


-
e e- -


-m 1 e


S- -i
im e B


-e
- e
e - -e

e- --~ -
- a e- a-


ne O ~
- - e
* w -
- n e ~ e
p -~ -


- D


lRm lv


qP







Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


Page 17


CRISE ENERGETIQUE


Le.cr~~ pMr le br


q o m ie n al Nm

9b- mu 0a b M m&mm o
onnm 4s tpmmo 4
mmme qw4b w a
Mm. 4b uonOb 4obnmom 411
lb e *eq *dol wm
mme b
0 Mm
s** opmeo ID
*b e sMm> ap dbd co
qmmmb -muau ab p b u


4b -m - nom & M m o



-mm u> 0 q



Mum w b wm -
-- umm1bo % 4be m


a* u col-te O
quq d- dm mm e M. 4 OM
dom- O eum m m e omamb 4
OMM -u. M M
lobe dom 4e mi
114 s M.dab- up
ffl eue M e __M ____ -unc


LA "bd a"@plir ftu de


a 0Q* a M -a *emma


41 aumaw MlbM- C om uao*o

--R. g-h- -
-h P



...syndicatedC6ri


-mi.
4w- -
4m
-~~~a 1b ~~-


amumil- De W u -uo
-m am g Qu P4b a bt


meom s lm 9b



ate ria' 1e,



tente


Available from'Commercial News Providers"


qb oboe 0m emme 5um

OMM om -
qp- o bqwm ub- bq


w* ___u__-oqm>
oe. e M I sm 4w
mmm 4b bs m b mwml e
%quom -mmum -b
*qM m b aomlumgumme opMopm
Um ba bOMm wmu


mo 4

mm Iwo M 9um
MM wo 9 -gom mIm> q
4b 4b-~

4b -*
mon, mm
ama m e aoua 4


4mmm


laa do~


-~ e
e ~ e. -
-~ ~ e oe *


s Amft1q.top






- em4@ mm-4b
en 1b Q *4 el owm
ab m 0-om M e am0
4bemmmwel C
-mb a m b.
M-0 Meb
~ q e -




*m *b dm> a* mb
mumamp b q 04
- lip Cme s -R


e q eamo .m-
m- o -am unob m emm..b u
.qmoumm e>fbalflaamno aen um -


dw- mm- 4b m- m 4bs um


g-e mob mqmm- o
CP4 -b med -m 1be mmm 4
amum l
ab .
qb e -w


-bq -e ____ e

C e be.. -a 4

dub *vmme o




li- meq pe4
~ e e. e


a-oc.- ~ - ie m


- ~ ~-v- e- I-OMM ~I ,~ < ~

M -M *e----f-lb







Page 18 T Mercredi 13 Septembre 2000
IN OS J eux Haiti en Marche Vol. XIV No 32


Bantu
Boni L
Boran
Burji
Cushites
Dahalo
Dassenich
Embu
Gabbra
Galla
Gikuyu
Guba
Gusii
Hamitic
Kalenjin
Keiyo
Kemba
Kikuyu
KipsIgis N
Kuria 1 N 0
Luhya Q A 1
Luo
Luyia Z K X
Maasai ]>
Marakwet M A
Mbeen
Meru
Mijikenda R H O0
Nandi
Orma U D A
Pokot
Rendille B, A
Sabaot B
Sakuye
Somali E A
Swahili C
Terik C vK
Tharaka 0/Q//
Tugen
Turkana /X R
Wakamba
Waswahili I
Wata (T E
WaItaita


-E lUD ES


A EU r E MJfIlj/j y


Solutions de la S T E R E 0
semaine passe: S T E R N E
Allez de LEUDES CARETS, en utilisant HAMTi STEIR EJE
I T EITEREE
des mots du vocabulaire Franais, et ne 5S, I T ER E
changeant qu'une lettre par ligne. I B E RES
ARTS I B E RIS

Solutions de la semaine passe: M OtsCroiss )
BA) VDS S G A BB R/A SCRABBLE
Y L AThF Z^ D Y HORIZONTAL: Arrangez les sept lettres ci-dessous
/=//qXiXE A g I 1 1. Elephant- 2. Tuee- -
B N rL WEA 8IUI 3. Lo-H i- 4.Pronom- pour former un mot Franais
L A O 1 RE L 5. Glycol -
L A O I K E R 6. Immunoglobuline I TA
S E E E, I A\E, A Q 7. Marqu 8.Egalises.
ENAA T ) VERTICAL: ET U
I G H E I A A A 1. Orchestre haitien -
C I P A /I 2. Monnaie du Laos Note I
K T S Y T T S R R 3. Epousa Contravention -
R I A I OMU U L U0 4. Boug Note- I I I II
E /KD G K"Z T C 5. Confirm-
UN U R J I H B Z S 6. Etude des OVNIs- Solutions de la semaine passe:
E T U G E N Ks A I p 7. Trois fois Neon 8. Exclamation Ondes. S C A R 0 L E


wa it
e n.M mi


Lettre de Serge Pierre-

Louis ... (suite de la page 6)
Camille Leblanc, concernant le remboursement ventuel
des frais dpenss par mon comit de champagne. Le
quatorze septembre de la mme anne, une rponse du
Ministre m'a inform que la demand a t rfre au
conseil lectoral provisoire. Depuis lors : rien.
C'est donc financirement handicap que j'ai
d entrer dans le processus lectoral 99/2000. Les
lections n'ont pas eu lieu en novembre/dcembre 1999.
Un dcret prsidentiel les a par la suite fixes pour le 19
mars 2000. Pour des raisons de malversation maintenant
connues, les dirigeants les ont une fois de plus diffres.
La date du 21 mai 2000 a t retenue. Puisque aucune
catastrophe naturelle n'a justifi ce report, j'ai choisi
officiellement et publiquement de me retire de la course,
tout en me rservant le droit de rclamer en temps et
lieu de l'Etat hatien dommages et rparation. Nul (mme
l'Etat) ne saurait bnficier de ses propres fautes.
Ma plainte n'engage pas uniquement mes
intrts personnel, car l'irresponsabilit des dirigeants
hatiens est un accroc la dmocratie. Je suis prt citer
comme tmoins un group de parlementaires -
notamment, Irvelt Chry qui cherchaient trouver une
issue la crise post-lectorale de 1997 : le Chef de l'Etat
leur a dclar qu'en Hati il ne saurait tre question
d'lections srieuses et honntes et qu'en consequence
ils feraient mieux de se donner d'autres proccupations.
-pices annexes :
-correspondance du Ministre de la Justice, M.
Camille Leblanc (original)
-lettre de Serge Pierre-Louis adresse au
Ministre de la Justice, M. Camille Leblanc (copie)
-retrait de candidature de Serge Pierre-Louis
(copie)
-Je dclare que les informations dcrites ci-
dessus sont exactes et correctes.
s)
10 Aot 2000
Jacmel Haiti (WI)

En Bref ... (suite de la page 2)
Les Etats-Unis nient avoir
annonc des sanctions contre Hati...
Dans un communique intitul "note rectificative",
l'ambassade
des Etats-unis Port-au-Prince contest des articles
publis dans la press hatienne et amricaine disant
que le gouvernement amricain aurait supprim les
fonds allous la ralisation des prsidentielles
hatiennes de novembre.
Ces assertions sont bases sur une msinterprtation,
rectifie le communique, dmentant que le
gouvernement amricain ait une quelconque
intention d'"appliquer des sanctions ou d'autres
measures qui pourraient faire
du tort ou contribuer aux souffrances du people
hatien."

La position du Canada vis vis d'Hati
L'Ambassadeur du Canada en Hati, Gilles Bernier, a
ritr mercredi que son pays n'a nullement
l'intention d'adopter des sanctions contre Hati.
M. Bernier qui s'est refus faire de nouveaux
commentaires sur ce dossier, s'est born souligner
que le Canada soutient la position officielle de
l'organisation des Etats Amricains (OEA) don't il est
membre.
Cependant M. Gilles Bemrnier a rappel que le
gouvernement du Canada rvalue actuellement son
programme d'aide Hati.


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74- bis Rue Capois
Port-au-Prinice, H-lati
T1:221-8567 / 221-8568 Faxc: 221-1323
e-mail: enmrxarche@ (h aitivworl d.-com r
URL: rwwv.haitienmarc che.com

5h00 6h30 BON i J4EVEIL en musique

6h30 7h00 AU PIPII~TITT CI(NATAJNT
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 MIELODIXE I/VIATIN
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Capiain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00 Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Smith Griffon

12h00- 12h15 TLE 1VITTDI
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12h15 2h00 T TADY BLUES
Jazz, Blues, Swing, Ragtime.,.

2h00-3h00 C'EST SI BON EN CIL SONSrS
Emission de Chansons Franaises

3h00 5h00 DOC DANIEL
ET SES SUTJCCES CONIFIIRIVIES
o>u Le Bonb Vieux Texxxmps!
avec Doc Daniel et Captain Bill

5h00 NOUIVELLES' 5 EUTJRES

7h00 8h30 AMVCOR Y SABOR.
CON LUZCXH.A.N.O

8h30 9h00 SOIR INFO'ILTIONSs

10h00 NOTTRE GrtATSD CONCERT
( Lundi et Mercredi)
L'Heure classique
Dimanche soir. "Sous le kiosque Musique"

JAZZ -AT TJEN ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAVA .LIIRS,
lPIJEiN:EZ VOS DAL VIES (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze







Mercredi 13 Septembre 2000
Hati pn Martchp Vnl XIV No 32


ti gout pa ti gout


Page 19


ak Jan Mapou


TI MANMAN MWEN
PDI DEPI 55-LANE

NAN KAMAGUY-KIBA

5-m Pati

Rankont ak Manman Mwen

Nou kite otl la, nou pral kay manman-m.
Medam yo chofe. Yo pale jouk yo depale. Y'ap svi-
n youn kreybl mitonnen nan youn panyl asezonnen
ak kout eklari ak esklamasyon lajwa. Gendefwa,
nou pa fouti konprann sa y'ap di. Maria pale youn
Kreybl senp, byen atikile men, pafwa se chache
l'ap chache mo yo osnon di mo yo san lbd
gramatikal. Li te gen 3-an lb li rantre Kiba. Kidonk
s'anba bouch manman l'aprann ti gout Kreybl.
Kanta pou Sarita menm, li pale pi vit ak youn aksan
kadanse youn tijan chlb ou ta di s'oun Chinwa
k'ap pale. Chak fwa Sarita pale, se k-n kenbe pou
n'pa ri, tank li
komik. Tank mo
yo ap sote kon .. .
mayi k'ap ptpt.
Nou remake yo
itilize mo "Fanm"
ak "nonm" anpil
devan non tankou
<< fanm Awoz la
ban-n manti,
fanm Maria te
di konsa...>.
Nonm lan vini
epi ou di li pa
jwenn viza...
Nan tout pale sa
yo, tout kout ri
ozekla sa yo,
chof-a pa di
anyen. Tt li byen
drt, l'ap sige.
Apa panybl-la pa
janm pale, li bb?
m'mande Maria. Manman-m Oktavie Denis, J
Yo tonbe ri.
Nonm sa-a, se gwo ng wi, Sarita reponn. O..O..se
gwo dokt wi ki la-a. Msye se dokt ki konn fe
operasyon...Lajounen li dokt. Leswa li fe taksi.
-Kidonk li se chirijyen Yolann di...
-Wi, se sa. Li etidye nan inivsite Lahavn epi li
t'al fe esptiz nan peyi Lasuis.
Epi l'ap fe taksi? mwen made.
-Peyi isit chaje ak dokt. Nonm sa yo nan tout
rakwen. Peyi sa-a people anpil dokt wi. Maria di.
Men yo pa peye yo.
Wi 300 "pesos" senpman yo ba yo Sarita reponn.
Youn bann bon dokt pitit. Gran teknisyen.
Se vre yo bezwen lajan pou yo viv men dokt
Kiben yo w mounn, sante mounn, lavi mounn
anvan yo w lajan, Yolann lage pou l'teste kote
medam yo kanpe. Ozetazini menm si ou malad
epi, ou pa gen lajan... ti mari pa p'f youn pa kita,
youn pa nago.
-Se pa de dokt ki t'aie Angola al ede pp Afriken-
an...m'ajoute.
An Ayiti tou, Yolann ak Jint reponn ansanm.
Depi apre premye vizit prezidan Ren Prval la,
Gouvnman Kiben-an voye youn ekip espesyalis
Ayiti pou al ede pp la. Yo gaye nan tout ti bouk
yo, y'ap bay swen lasante, Yolann ajoute byen ba.
-Dokt Ayisyen yo dwe fe jalouzi Sarita di.
-Adye Sb! jalouzi krapo. Yotout fin kite peyi-a. Gen
plis dokt Ayisyen Kanada ak Ozetazini pase nan
tout Ayiti. Si Kiben yo ap ede pp la pa gen anyen
pou yo di, yo pa fe devwa yo...
Fini m'fin di sa, gen youn silans k sere ki
blayi anndan machine nan. Nou pase devan building
devan Kazino-a, youn kay anblbk, koul wouj-blan-
ble tankou drapo franse, ki layite k-1 nan tout kwen
lari-a ... Mo Kazino-a fe vap nan lespri mwen.
Mwen sonje Awoz ki te di-m vyejo-a di se nan katye
Kazino Manman rete. Altura del Casino (dy do
Kazino-a). Kazino sa-a, se youn ansyen kazino sou
gouvnman Batista. Revolisyon Fidl la fmen tout
kazino sa yo ki te sous pdisyon ak koripsyon nan
peyi-a. Non-an toujou rete men jounen jodi-a, li
sanble youn depo osnon youn sal espozisyon
machine.
Youn kout volan adwat. Youn lot kout
volan adwat; nou pase devan la <>....


Foto youn gwo manman bf ak de maniiti sou youn
miraj. Manman bf sa-a pral tounen young pwen rep
pou nou, chak fwa n'ap rantre nan katye-a. Nan
pwent kafou sa-a, ou ta di young mache piblik.
Gouvnman-an vann dech lt bf pou grese
kochon. Chak jou se pa-santn mesyedam yo vini
sou bisiklt osnon nan koche pou achte dech dlo
lt bf pou angrese ti kochon dybl long y'ap elve
lakay yo. Nou sige pi devan.
Machin nan estope devan kay manman. Pot
la louvri vap! youn bl ti granmounn pa two wo pa
tw kout, tt mare ak youn moucwha madra, young
jip woz, youn ksaj ak fl koul ble-vt part nan
pt la. Sarita tonbe rele,
-Oktavi, Oktavi men pitit ou mwen mennen ba-w!
Mwen desann machine nan. Fwa sa-a k-m ap danse
tyatyatya. Tt mwen lou, zye twoub-twoub...
Sezisman nan tout w-l mwen. Noutout, Jint,
Yolann, menmenm...nou plonje sou li, n'ap manyen,
n'ap vire-1, n'ap anbrase-1. Dlo nan je, noutout ap
kriye, Sarita, Maria ak Awoz ap kriye ak gy...
Dlo ap koule kou larivy.
.. .Outadi, se lanmb
ki te gen nan kay
la. Mwen kenbe-
Manman-m, -
mwen gade-1 je
nan je, l'ap gade-
n, l'anbrase-m,
m'anbrase-1,
mwen kenbe figi-
1, li kenbe figi-m,
je nan je, younn ap
gade lot:
-Manman...
-Pitit mwen...
Li vire-m, li
tounen:
-Wi manman.
-Kijan ou ye pitit
Season mwen?
-Mwen byen wi,
manman e ou-
menm?

an Mapou, ti s-m Maria Ady
Li apiye tt li sou mwen... l'ap kriye.
-Enben, n'ap granmounn, maladi ap souse-m.
Dlo -a pa fouti rete. Se noutout k'ap kriye. Maria
mete manman-m chita. Maria al chache young ti dlo
pou nou pou nou neye emosyon-an.
Manman tonbe rele pird. Kriz pran-l. Li kriye, li
kriye...Noutout kriye.
- M'konnen ou pa p'janm padonnen mwen. Men
pitit mwen, l mwen mete-w chita pou mwen.
rakonte-w kijan sa te pase, l sa-a w'a va
konprann.
- Pa fatige-w. Sa ki enpitan ske mwen te
bezwen konnen-w, w-w, manyen-w, pale ak ou.
Rv mwen realize. Klkeswa sa ki te pase, ou
se manman-m ou te pdi, mwen jwenn ou apre...
55-lane.
- Msi pitit mwen.
- Maria se ti s-w. Mwen rantre ak li Kiba lb li te
gen 3-an. Mwen gen young l9t pitit ki rele
Antonyo. Li rete lwen-lwen Kamaguey.
- Bon pale-m de Sarita non, Maria di se Kouzin
mwen li ye.
- Pitit mwen, denmen n'a pale. Ou gen plis fanmi
bbkote papa-w nan Kiba pase mwen manman-
w. Sarita ak Renaldo se pitit Ana ak Ricardo fr
Papa-w.
-Kisa? Papa-m te gen fr? Kot Emilyo, li vivan
toujou?
-Wi. li gen 84 lane. Se Tonton-w.
Se konsa, m'aprann papa-m te gen 3 fr k'ap viv
Kiba. 2 mouri; younn vivan. Emilyo gen 9 pitit
chak pitit gen 5-6 pitit kidonk, Sarita, pitit
Ricardo, Tyoutyoulita, pitit Emilyo, bonjan
kouzen ak kouzin mwen yo ye... Rafael limenm
se pitit Ana ak Richa(Ricardo) ak s li Ana Maria
te pran raft ak pitit li nan epbk sikln Andrew.
Rive yo nan Miyami te f anpil bri nan laprs
meriken. Touletwa sove sof mari Ana Maria-a.
Koze made tichz ba, nou bay r ndevou pou
denmen maten. ASUIV -Jan Mapou
ENFOMASYON POU ENFMASYON SOU
VIN"CITIZEN" SIDA CHAK DNYE
SAMDI 16 SEPTANM VANDREDI NAN MWA-
AK F.A.N.M NAN A / LIBRERI MAPOU
LIBRERI MAPOU


AYITI NAN KARIFESTA AK
KOUKOUY MIYAMI


Nan St. Kitts drapo ble-e-wouj la flote
nan Karifesta 16-21 Dawou 2000
7:45, noutout te la. 9 manm Sosyete Koukouy: Kiki
Wainwright, Yolande Thomas, Nancy St Lger,.
Weislande Csar (Yanouwi), Nadge Etienne, Nadia
Denis, Taina Denis, Sheila Bastien, Nedgine Pierre,
Marcel Alexis nan CACEC, Sheila, Sydney.... ak ekip
Jamaican Awareness la te nan ayewopb-Fort-Lauderdale.
Nou rive Ptoriko a 1:45 PM. Nou fe 7-d'tan eskal.
Pou nou fe tan pase, nou bay rg odyans nou, Kiki,
Marcel, mwenmenm Yolande nou chante sou gita, nou
ri, nou manje, nou kabicha.
Nou kite Ptoriko nan youn "Avyon Liat" ki
mennen nou St. Kitts. Li te 9 diswa l nou rive. Yo ban
nou bl aky. Yo resevwa nou ak kado. Te gen gato, ji ak
sanduitch. Apre sa, yo vin chache nou nan youn oto ki
mennen nou nan vilaj atis yo.
Tikay yo nan vilaj la te tounf. Fenk bati. Yo
bl, yo fre..Antoure ak mn chaje ak vejetasyon., bl
kay miwadzanj sispandi ak gangans kou Petyonvil an
Ayiti. Fk mwen di nou ti zile yo rele St; Kitts la sou
lobedyans blan Angle.
Malgre bl resepsyon, te gen ti enkonvenyan
tou. Premye ti pwoblm se kozman dmi-an. Matla yo
pat pare atan. L machine nan debake yo, yo mete matla
sou some, depi ou kouche, ou tonbe
tombolokotow...ske some pa match ak matla.. Pa gen
frijid. Pa gen fou pou kuit manje; fent yo tounf se vre
men yo pa gen twal metalik, kidonk, much ap karanbole
nan plat manje-n. Te make anpil nan preparasyon-an.
Nou pase jounen jedi ak vandredi ap flannen.
Bouch chant yo ap grate yo. Pye dans yo ap pikote
yo.. Nan Vandredi swa, v 5- nou patisipe nan defile
tout peyi yo. Nou te fy pou nou sikile ak drapo ble-e-
wouj nou dy BWAPIWO ki te reprezante Ayiti ak
drapo Ayisyen-an.
Nou f premye pfbmans lan nan Samdi devan
youn piblik ki te bat npil bravo. Nou repete menm
pfbmans lan nan dimanch devan youn lbt piblik.. Nan
Lendi, nou pran avyon nou retounen Miyami. Pou nou
nan Sosyete Koukouy, ki te soti kite Miyami pou n'al
reprezante Ayiti anba onbrl Jamaican Awareness, se te
youn bl esperyans. Nou vizite youn peyi nf, nou f
lakonesans ak lt atis ki soti toupatou nan Karayib la.
Se te bl bagay l tout atis sa yo t'ap danse ak bl kostim
tradisyonl peyi yo. Tanbou marye ak mizik, dantl fe
kenken sou bl rad medam yo. Te gen tout kalite manje,
bwason, atizay ki reprezante 23 zile ki te patisipe yo. Se
te youn anbyans ki pote youn "buster" ekonomik pou St
Kitts & Nevis. Nou di Board of County Commissioners
ak Department ofCulturalAffairs Council msi. Se grasa
a yo vwayaj la te posib.
Yolande Thomas
2m Vis-Prezidan- Sosyete Koukouy Miyami

MICHEL SOUKAR
NAN LIBRERI MAPOU
DIMANCH 17 SEPTANM 5:30PM
PREZANTASYON
ENTRETIENS AVEC L'HISTOIRE
4TOMES
5919 N.E 2ND AVENUE MIAMI


KiaiLi cil ivialillir. VUI. fil. v llqu -74, 1


Ja






Page 20 1


RELIGIONS


Mercredi 13 Septembre 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 32


*
oe ~* ~.
___ -~ ~
- e - e. e c O -
_________ e -


- mmw a 4* 0a M qe0 M


4a. om- dmba M m -b mm b b M
mm O p op em o en e M D b mm1b - q -



-.. & e4. b qpam -p






---C op.yrigted





Ex la Syndicated Co
Av -lable fro Commrcial
~ e -lb
w- t l




~~-7Copyrgtki r




ie~Sy n d icated Cc
*IV@.90 -. o*l. aA.

Available from Commercial


e e
- e ~ e- .~ e

o -~~- - e-
-~ c- ---- -
e. - e- -.~ e e -
* - -- -- e
e

e- w -
- e e r e
e- -. - . e- ~- C
e. -~ - e- e -


- e. e dc -b abe-






dm -0mo .....-m e. "


41 -b---me


M a
wmom








m oe
qla


0 e4m m M OMM -ou



qm em - -m qmm
auc eg.Obdom


MM m MmC mmb
-b ou ______ *m -4w

alouf -
a 0 -q -qm
e go s b
-@mm e Mla *
e -Mm b4b


)ntentcajit


News Providers's"


- e ~- e e *
- - e - -
- ~- -*~ -
* e e. -
e. - e r e-C
w ~ -~ *~e-
e. ~- e- -~
- e- o e. -
e - e- e ~
* e e
- e -
e. C ~ e -oe - e- e..
- ~ e e -
____ e e- e-e- ~- -
e- - -


e.-

e.
* C.-- -
* e-
* e


-d -mm -a


oumglm omomMe -m o
o-m m ___ m- qm m -e4


- e.


v..p - -
mdb a 4- e e m


nom Ileo- d-*
d- rl 0 mw-

4b --oh --
ra
e-- b- -


e.

e.


e -a * --
e - S e.


-e -


* e -


- e ~. -~

e -e e.
- e. -


- e e
e. -~ e- -- C.. -
e-- e -
-e .


tle dnsueop ? m -qu
* mm qouum- -m 4m I
- eb 0 e


- 4m. e.
ae C Ime


LIMA MOTOR

.Japanese engines & transmissions

_ICK-UP TOYOTA NISSAN IZUSU VAN

Special Prices For 50 % OFF ALL GASOLINE MOTORS 50 % OFF
Wholesalers ( OnlyAmerican Made) Best Prices For Car and Truck
And Exporters CALL US NOW! DIESELPUMPS,
TRUCK, VAN, worldwide delivery available ALTRNATORAMN STARIERS
INSTALLATION AVAILABLE ___
DOORS HOODS FENDERS DISTRIBUTORS ALL MAKES STARTERS*
ALTERNATOR TRUCK PICK UP AUTOMOBILES
We sell only super clean low mileage engines & transmissions
Imxnpo-rted dir-ectly fro-mx Japan

Tel : (305) 681-4666 Fax : (305) 681- 7886

3303 N.W. 135 St. Opa-Locka,


FI 33054


*...* H>iving 1en B <12 y ru te r
la Gnrale I 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Hatienne
des auto-.coles Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Haiti Tl: 245-2072 ou 245-0916


---------- =


- a


w w F
,=mmmmmm,


- *


-







University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs