Title: Haïti en marche
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00098809/00028
 Material Information
Title: Haïti en marche
Physical Description: v. : ill. ; 45 cm.
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Miami Fla
Miami, Fla
Publication Date: August 9, 2000
Frequency: weekly
regular
 Subjects
Subjects / Keywords: Haitians -- Newspapers -- United States   ( lcsh )
Newspapers -- Miami (Fla.)   ( lcsh )
Newspapers -- Miami-Dade County (Fla.)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: United States of America -- Florida -- Dade -- Miami
Haiti
 Notes
Language: In French.
General Note: Description based on: Vol. 3, no. 37 (7 November 1989).
 Record Information
Bibliographic ID: UF00098809
Volume ID: VID00028
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: oclc - 21271733
lccn - sn 92061416
issn - 1064-3869

Full Text















Hati en Marche dition du 9 au 15 Aot 2000 Vol. XIV No.27


HAITI-OEA

Envoi d'une Mission pour ngocier la crise
WASHINGTON, 4 Aot A tiques de l'organisation de 35 Etats- L'envoi de la Mission a t lections en Hati, eut conclu que le sec


l'issue d'une sance spciale consacre
la crise lectorale hatienne, et la requte
du gouvernement hatien, l'Organisation
des Etats Amricains (OEA) a dcid
vendredi d'envoyer une Mission en Hati
pour explorer les voies et moyens pour
consolider la Dmocratie dans ce pays de
la Carabe.
Cette decision fait suite aux cri-


membres l'endroit des lections
lgislatives et locales du 21 mai dernier, les
premires tenues en Hati depuis trois ans.
La mission, qui sera dirige par le
Secrtaire gnral de l'OEA, Cesar Gaviria,
analysera, entire autres, des "problmes
soulevs par diffrentes interpretations de
la loi lectorale", dit une declaration crite
issue du conseil permanent de I'OEA.


approuv par le conseil permanent une
sance spciale qui s'est tenue vendredi au
sige de l'organisation Washington. La
mission comprendra aussi des reprsentants
du Groupe des Amis d'Hati auprs du
Secrtaire gnral des Nations unies.
La decision intervient aprs
qu'une Mission d'observation lectorale de
I'OEA qui a monitor les dernires


ond tour du 9 juillet a t
"fondamentalement vici" parce qu'il
aurait d inclure aussi un scrutiny pour 10
siges du snat qui, contrairement aux
rsultats annoncs par les autorits
hatiennes, n'ont pas t gagns ds le
premier tour le 21 mai dernier. En effet,
selon l'OEA, le Conseil lectoral
(voir Mission OEA / 3)


ANAL
PORT-AI


Sanctions ou dstabilisation?
LES ETATS-UNIS SUSPENDENT LEUR AIDE
YSE A LA POLICE NATIONAL D'HAITI Press, il s'agit d'un signed du
mcontentement de la majority


U-PRINCE, 5 Aot attendre que les premires sanctions ont


2000 Ce n'est pas l o on pouvait s'y
Sr-- ,-. : ., -. .. -.-- '. MJK r
h 1


frapp. Rcemment un missaire du
N president Clinton Port-au-
Prince, Donald Steinberg,
indiquait lors d'une
rencontre avec des leaders
de l'opposition que les
Etats-Unis n'ont pas
S l'intention de faire souffrir
le people hatien. En
d'autres mots, c'est avec le
pouvoir Lavalas que Wash-
ington a affaire.
Jeudi on apprenait
que les Etats-Unis
9 suspendaient leur assis-
.y tance financire et
professionnelle la Po-
- ; lice Nationale d'Hati
(PNH). Cette assistance
consiste en fournitures et
en formation. Depuis sa
creation au lendemain de
l'intervention militaire
amricaine en septembre b


de gutre, chaque arme, casque, bouclier,
chaque balle et ils assurent la formation
continue des units spcialises de
l'institution policire, particulirement les
CIMO (Compagnie d'intervention pour le
Maintien de l'Ordre) et surtout les Swat
Team don't la discipline doit tre monitore
de prs.
La participation de l'Etat hatien
consiste principalement dans le paiement
des salaires.

Mcontentement de la majority
rpublicaine du Congrs ...






f
S 1 *t .


rpublicaine du Congrs amricain
devant le refus du gouvernement hatien
de recalculer les rsultats du scrutiny
snatorial du 21 mai dernier qui donnent
au parti Fanmi Lavalas de l'ex-prsident
Jean-Bertrand Aristide 18 siges sur 19
qui taient en jeu. L"Organisation des
Etats Amricains (OEA) ainsi que les
Nations Unies exigent un nouveau
dcompte des votes, ainsi que les pays
dits amis d'Hati, en tte les Etats-Unis,
le Canada et l'Union Europenne (UE).
"Nous fermons notre bureau
Port-au-Prince pour manque de fonds. Le


~


Membre d'une unit spciale du maintien de l'ordre
photo Hati en Marche


1994 pour remettre en
selle le premier president
dmocratiquement lu
d'Hati, Jean-Bertrand
Aristide, ce sont les Etats-
Unis qui habillent,
quipent et entrainent la
nouvelle force de scurit
hatienne forte de quelque
5.000 membres.
Les Amricains
fournissent chaque bouton


Des forces de l'ordre constamment sur les dents photo Hati en Marche


Selon une source diplomatique
Port-au-Prince cite par l'Agence France


Congrs n'a pas fourni le financement" a
(voir Sanctions / 4)


DROGUE HAITI

"Les trafiquants de

drogue ont la tche

facile en Hati"
(extrait d'un article du New York Times)
Un long article est paru le tournoient dans le ciel, comme les mouches
dimanche 30 juillet dans le New York autour des vaches, aux hommes arms de
Times sous le titre "Drug runners are find- mitraillettes qui viennent recueillir la
ing the going easy in Haiti" (Les merchandise, aux paysans qui accourent
trafiquants de drogue ont la tche facile ds que retentit le moteur d'un avion
en Hati) don't voici un aperu. esprant rcolter quelque poussire de
Tout le monde, ou presque, y cocaine qu'ils vendront pour une petite
trouve son affaire. Des petits avions qui (voir Drogue Hati / 6)


- I. a


DROGUE
Arrestation du

prsum chef

du "Cartel

caraiben"
BOGOTA, 3 Aot La plus
grande operation contre le traffic de drogue
en Colombie depuis que le Congrs a
approuv une aide de 1.3 milliard de dol-
lars pour aider les autorits colombiennes
lutter contre les trafiquants de drogue (et
indirectement aussi contre la gurilla) a eu
lieu la semaine dernire, et s'est solde par
(voir Drogue /3)


HAITI EN MARCH
Port-au-Prince
100 Avenue Lamartinire / Bois Verna
Tl/ Fax 245-1910
Miami
173 N.W. 94th Street
Miami, Florida 33150
Tl: (305) 754-0705 ou 754-7543
New York (914) 358-7559
Boston (508) 941-6897
Montral (514) 337-1286
FAX (305) 513-5688 ou 756-0979
E-mail: enmarche@haitiworld.com
URL: www.haitienmarche .com
Library of Congress # ISSN 1064-3896
Miami, New York, Montral, Boston,
Washington, Chicago: $ 1.00
Port-au-Prince: 5 gourdes


I i h a


-


I






Page 2


EN PLUS ... EN BREF...


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


"Mache Kreyl"

130 NE 79th Street


//


WEI.




P 1~


Inauguration le samedi 29 juillet
dernier du "Creole Market" (March
Crole) au 130 NE 79th Street, Miami.
Le "Mache Kreyl" est une ini-
tiative du Haitian American Foundation.
La Fondation qui a fait il y a deux
ans l'acquisition de cet space, qui tait


~:~~'*


prcdemment un parking, espre y attirer
de futurs entrepreneurs qui ont ainsi
l'opportunit d'exposer les products
d'artisanat fraichement colors qui font la
reputation de leur terre natale, sans avoir
subir le casse-tte des prts bancaires et
cots de dmarrage souvent levs.


L -"S MI
ou aqou0lum


M om


- - - -v -
-auon -ommno & 4


-'-- "Copyrighted Material


* a @
--- Syndicated Content . --

Available from Commercial News Providers"


- - dboo
__ -qb


imb -4b


bles -
moiqomb -Rqpmm




--.















m reasonss -
-














ablesC-
-


[aintenance
Vbasic, Access
m) sur ordinateur
mpressions


-m


Le Conseil permanent de l'OEA dcide de l'envoi d'une
mission en Hatii pour aider au enforcement de la
dmocratie...
A la tte de cette mission se trouve le Secrtaire Gnral Csar Gaviria qui sera assist
de reprsentants des pays dits amiss d'Haiti" : les Etats-Unis, le Canada, l'Argentine, le
Vnzula et le Chili.
Le but de cette mission est d'identifier avec le Gouvernement d'Hati et d'autres
secteurs de la communaut politique et civil, des options et recommendations visant
rsoudre les difficults relatives aux "diffrentes interpretations de la Loi lectorale" et
continue "renforcer la dmocratie en Haiti."
Aussitt de retour Washington, la Mission devra informer le Conseil permanent de
l'OEA de l'volution et des rsultats de ses dmarches.
Cette resolution qui devra tre transmise au scrtaire gnral de l'ONU a
t adopte vendredi l'issue d'une srie de considrants qui dfinissent
notamment le rle de l'OEA qui est de promouvoir et de consolider la
dmocratie representative dans le respect du principle de non-intervention.
Les signataires de la resolution disent avoir pris note de "la
determination d'Hati de crer une socit caractrise par la primaut du
droit, le respect de la dignit humaine et des institutions dmocratiques."
Elle signal galement les conclusions prsentes dans le rapport de la
Mission d'observation lectorale envoye par l'OEA en Haiti et la sance
extraordinaire tenue par le Conseil permanent le 13 juillet 2000.
Selon la resolution, les diffrentes interpretations de la loi lectorale
dans la determination des pourcentages attribus aux candidates au snat
ainsi que d'autres dficiences identifies dans le rapport de l'OEA
pourraient mettre en pril la continuation du processus lectoral.
La CARICOM a prsent le project de resolution
de l'OEA.
Avant de prsenter son project, l'ambassadeur jamacain auprs de la CARICOM,
M. Bernal, a dplor que le gouvernement hatien ait ignor les recommendations de
l'institution rgionale et organis le 2me tour des lections. Il a galement regrett que
le chancelier Fritz Longchamp n'ait pas pris part la sance de vendredi.
Il a toutefois soulign que la CARICOM est dcide demeurer fermement
engag de manire constructive aux cts d'Hati et a invit la communaut
international faire de mme.
"Il revient aux Hatiens eux-mmes de rsoudre leurs problmes. Les leaders
hatiens doivent faire montre de vision pour encourager la dmocratie", a
indiqu M. Bernal, soulignant que l'OEA devrait faire attention pour ne pas
se montrer injuste l'gard d'Hati comparativement l'attitude adopte
en faveur du Prou.
Il a brand la resolution adopte sur le Prou pour montrer comment il faut
faire la balance pour pas tre inconsistentt en regard des situations
similaires enregistres dans le pass".
Une visit vendredi au Parlement d'un group de
snateurs lus de Fanmi Lavalas provoque un toll...
Un group de snateurs lus de Fanmi Lavalas a effectu une visit vendredi au Snat
de la rpublique pour s'enqurir notamment de l'tat d'avancement des travaux en
course au Parlement dans le cadre de l'entre en function prochaine de la 47me
legislature.
Ils ont t accueillis par le snateur Wesner Emmanuel, l'un des 8 snateurs
actuellement en function sur les 27 que comprend le grand corps.
Celui-ci s'est dit heureux d'accueillir des collgues qui ont t lus par
une forte majority de la population au course d'lections cependant critiques par la
communaut international.
Les nouveaux snateurs ont fait part de leur volont de se mettre au plus
vite au travail, car la tche est norme, ont-ils fait savoir.
Le president du Snat Edgard Leblanc qui se trouvait en dehors
de l'institution, s'est lev contre la presence des nouveaux senateurs au
local du Snat.
Il s'agit d'une intrusion, selon M. Leblanc, qui affirme que les nouveaux
lus taient accompagns d'lments arms.
Le ministry hatien de la Justice et la decision du
gouvernement amricain de mettre fin son programme
d'assistance et de formation la PNH
Le Ministre hatien de la justice, Camille Leblanc, a relativis jeudi la decision du
gouvernement amricain de mettre fin son programme d'assistance et de formation
la Police Nationale d'Hati (PNH) et la rforme judiciaire.
Le ministre amricain de la Justice explique qu'un manque de fonds est la
base de cette decision. Citant une source de l'Ambassade amricaine
Port-au-Prince ayant requis, a-t-elle dit, l'anonymat, l'AFP indique que
cette decision serait lie la situation politique hatienne ne du scrutiny
du 21 mai dernier.
Selon le ministry Leblanc qui s'exprimait sur les ondes de Radio Hati Inter,
l'aide des gouvernements trangers Haiti pourrait prendre diverse
formes en function des besoins des secteurs auxquels elle est destine.
"A titre d'exemple, la nature de l'aide don't nous avions besoin pour la PNH
en 1998 peut tre diffrente en l'an 2000 vu que bien des choses ont volu
au niveau de cette institution", a fait remarquer le titulaire de la Justice
qui a salu le travail des agents de l'ICITAP, l'organe par lequel les
Etats-Unis acheminaient leur aide la PNH.
Cette assistance aura cot au gouvernement amricain plus de 70 millions
de dollars en 5 ans.
La mauvaise gestion de cette aide avait t critique dans le cadre de
l'mission Sixty Minutes de la tlvision amricaine
Les critiques avaient t spcialement concentres sur Mme Phillis Phorbes qui
dirigeait alors la branch de la USAID en Haiti.
Des organizations de defense des droits de l'Homme
rclament justice en faveur du pre Jean Pierre-Louis
Plusieurs organizations de Dfense des Droits de l'Homme don't Jeunesse Etudiants
Chrtiens (JEC), le Service Oecumnique pour le Dveloppement et l'Education
Populaire (SEDEP), ont rclam justice en faveur du pre Jean Pierre-Louis, assassin
le 3 aot 1998.
Dans une lettre envoye au ministry hatien de la Justice, Me Camille
Leblanc, les dirigeants de ces organizations se dclarent indigns du fait
que 2 ans aprs ce crime, justice ne soit toujours pas rendue la victim,
ses parents et ses amis.
Ils appellent les autorits judiciaires traiter ce dossier avec plus de
clrit pour que la population hatienne puisse connatre enfin les auteurs
et coauteurs de cet assassinate ainsi que les circonstances qui l'entourent.
La PNH announce une srie de measures visant combattre
les vols de voitures travers le pays
Les responsables de la Police Nationale d'Hati (PNH) ont annonc jeudi l'adoption
d'une srie de measures visant combattre les vols de voitures travers le pays.
(voir En Bref / 18)


NOuv.Sess, 3

~~4 OSSI


* Windows 98, NT
* MS Office
* Logiciels Compta
* PowerPoint
* Corel Draw
* Techniques de M
* Programmation:
* Dactylo (Intensiflm
* Mise en Page et I


Ave Magny # 16 (bois verna Petit four) PaP
Ph: 222-2632 / 221-1618/ 221-8332

Dir: jrcardozo@aol.com Info:Jrcsoft@workmail.com


1







Mercredi 9Aot 2000
TJu*it -.n MK era 17t 1 YT- 7 M>N oT7


nadiin envarc.ne fln. Aiv in.,z-i


Page 3


HAITI-ELECTIONS


HAITI-OEA

Envoi d'une Mission pour


(Mission ...suite de no i ef rY
la premiere page) negocer
provisoire (CEP) hatien a mal calcul les votes en attribuant
18 siges sur 19 qui taient en jeu au parti Fanmi Lavalas
de l'ex-prsident Jean-Bertrand Aristide, donnant celui-
ci une victoire plus important que celle qu'il a
vritablement remporte, selon la Mission de l'OEA. Mais
le CEP maintient qu'il a utilis une mthode de calcul en
usage dans les lections hatiennes depuis 1990. Malgr
les protestations de l'opposition hatienne et de
l'international, le gouvernement a poursuivi son chemin
en installant les maires nouvellement lus et en indiquant


la crise


que les rsultats dfinitifs
des lections seront


bientt officiellement annoncs.
La position du gouvernement hatien a conduit
plusieurs pays (principalement Etats-Unis, Canada et
Union europenne) annoncer qu'ils envisagent de
reconsidrer leur assistance conomique Hati.
Le Japon a suspend une aide de 13.9 millions
de dollars et l'Union europenne a commenc une revision
qui peut ventuellement aboutir l'arrt d'un programme
d'aide de 194 millions de dollars pour 5 ans.


Resolution du Conseil

Permanent de I'OEA

ENVOI D'UNE MISSION EN HAITI


LE CONSEIL PERMANENT DE
L'ORGANISATION DES TATS AMRICAINS,
CONSIDRANT :
Que le prambule de la Charte de l'OEA tablit
que la dmocratie representative constitute une condition
indispensable la stability, la paix et au dveloppement
de la region;
Que conformment aux dispositions de la Charte,
l'un des buts essentiels de l'OEA est de promouvoir et de
consolider la dmocratie representative dans le respect du
principle de non-intervention,
PRENANT NOTE de la determination d'Hati de
crer une socit caractrise par la primaut du droit, le
respect de la dignit humaine et des institutions.
dmocratiques,
PREGNANT NOTE GALEMENT des conclu-
sions prsentes dans le rapport de la Mission d'observation
des lections envoye par l'OEA en Hati la sance
extraordinaire tenue par le Conseil permanent le 13 juillet
2000,
TENANT COMPTE des dclarations faites par
le Ministre des affaires trangres d'Hati au course de ladite
sance du 13 juillet 2000,
TENANT COMPETE GALEMENT des
dclarations faites par la Communaut des Carabes
(CARICOM) la sance extraordi-naire du Conseil per-
manent tenue le 4 aot 2000,
RAPPELANT l'engagement pris par l'OEA de
continue contribuer au enforcement de la dmocratie
en Hati, notamment la solution de problmes identifies
dans le rapport de la Mission d'observation des lections
envoye dans ce pays,.
PROCCUPE par le fait que les diffrentes
interpretations de la loi lectorale labores pour dterminer
les candidates qui ont t lus au Snat, ainsi que d'autres
dficiences identifies dans le rapport de l'OEA pourraient
mettre en pril la continuation du processus lectoral,
RECONNAISSANT l'intrt exprim par la


communaut international, notamment le Groupe d'amis
du Secrtaire gnral des Nations Unies, pauler Hati
dans les efforts qu'il dploie pour renforcer les institu-
t i o n s


dmocratiques,
DECIDE:
1. D'accepter
l'invitation
mane du
Gouvernement
d'Hati et
d'envoyer
avec promp-
titude dans ce
pays une mis-
sion dirige
par le
Secrtaire
Gnral, et
comportant


REALISATION GOUVERNEMENTALE
Les ministres de la Justice et de la Planification inaugurant un nouveau
Tribunal de Paix la Gonave photo Yonel Louis/H.en.M (voir page 8)


lAOS.


u n e
representation
du Groupe
d'Amis du
Secrtaire
Gnral des
Nations
Unies, en vue
d'identifier
avec le
Gouvernement d'Hati .et d'autres secteurs de la
communaut politique et civil, des options et
recommendations visant rsoudre dans les plus brefs
dlais possibles les difficults comme celles qui ont
surgi des diffrentes interpretations de la loi lectorale,
et de continue renforcer la dmocratie dans ce pays..
2. De demander la Mission de tenir inform le Conseil
permanent de l'OEA ou les ministres des affaires


trangres le cas chant, de l'volution et des rsultats
de ses dmarches.

3. De transmettre la prsente resolution au Secrtaire
gnral des Nations Unies.


Arrestation du

prsum chef

duC"Cartel

caraiben"
(Drogue ... suite de la premiere page)
l'arrestation de 31 personnel et la dcouverte d'une
quantit insouponne de cocaine et d'hrone.
Parmi les personnel arrtes se trouve
Libardo Parra, souponn d'tre le leader du "car-
tel caraiben."
C'est ce gang qui utilise les pays de la
Carabe don't Haiti, la Jamaque, Aruba comme
points de transit pour expdier de la cocaine aux
Etats-Unis.
D'autres arrestations sont venir, selon la
Drug Enforcement Administration (DEA)
amricaine.

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la mme ...
103.3 FM,
Port-au-Prince, Haiti

FAX 221-0204


v"ltur*e
Tirage dcemnbre2000


-- ~ ILU %"@ma000


4:
.. .... w. -. ........
chaaue mois
travers notr reseau de.
succursales
> une Rfrigrateur de 2 portes
> un Tlviseur de 20"
> une Chaine Stro CD/Radio'Cassette
> un Four Gaz de 4 foyers


c


unte M
maison


3

chaque mois
et dans chaque
succursale
> une Bourse d'Etude
de Gdes. 5000,,e
> Quatre 4) Bons dAchat
deGdes.500.0


1 UNIBANK

"Faisons route ensemble"


SLA CRISE SOMMAIRE
Envoi d'une Mission de l'OEA pour ngocier la cruise p.l
Resolution du conseil permanent de l'OEA p.3
Les USA suspendent leur assistance la PNH p.5
ANALYSE
Sanctions ou dstabilisation? p.1
DROGUE
Les trafiquants de drogue ont la tche facile en Hati p.1
Arrestation du prsum chef du "Cartel Caraben" p.l
La consommation d'ecstasy explose aux Etas-Unis p.17
Ouverture de la 11 me conference mondiale sur le tabac p.17
Les cigarettes au chocolate inciteraient-elles fumer ? p.17
CARAiBE & AMERIQUE LATINE
Les ACP veulent convaincre Cuba p.5
La Cour Suprme du Chili et Pinochet p.7
Clinton se rendra en Colombie en Aot p.7
La gurilla attaque une ville colombienne p.7
DIVERS
Mache Kreyl p.2
La tempte Alberto se transform en ouragan p.2
Hati au 15 me Festival International de Namur p.8
Analogies ralit quantique et ralit vaudou p.8
La double nationalit : une vaine et fausse dispute p.12
ECONOMIC
Rgime d'conomie de march ou planification conomique? p.8
SPORTS
J.O. de Sidney p.ll
Zidane consacr symbol national p.ll
INTERNATIONAL
Retour au came entire Abidjan et Paris p.ll
Les lecteurs amricains peu intresss p.l7
Bush tire un maigre bnfice de la convention p.16
Bush et Gore: candidates "ennuyeux et insipides" p.16
Georges Bush, le ple reflet de son pre p.16


Grande Tombola ..........


"


temefflnivemaire juiiifdLzvuu-juiiitiz






Page4


UNE ANALYSE


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


Sanctions ou dstabilisation?


LES ETATS-UNIS
(Sanctions ... suite de la premiere page)
dclar l'AFP un porte-parole du dpartement
amricain de la Justice, Chris Watney.
Le programme en Hati de l'ICITAP (Internationa
criminal investigative assistance program) a cot jusqu'
present 72 millions de dollars, prcise-t-" I | r'"
on au ministre de la Justice.

Un Etat ha'itien bout de '
souffle ...
Quelles peuvent tre les
consequences et les retombes de la
decision amricaine? I
Embarrasser financirement
toujours plus l'Etat hatien, qui est depuis
longtemps dj bout de souffle avec
les crdits et prts internationaux gels
voici plus de trois ans et c'tait dj pour
protester contre d'autres lections
galement controversies tenues en avril
1997 ...
Cette semaine, le dollar
amricain a atteint sur le march local le
taux record de 22 gourdes pour 1 dollar,
la plus forte chute de la monnaie /
hatienne depuis l'embargo conomique Brigade de C
de 1994 entrepris par la communaut international pou
mettre fin au rgime militaire putschiste et ouvrir la voi
au retour du president dmocratiquement lu (lors) M
Aristide.
Mais au-del du casse-tte financier et logistiqu
(renouveler les fournitures, munitions, radio-communica
tions et moyens de transport) que reprsente la suspension
de l'aide US la police hatienne, se posent quelques ques
tions de fond.
Les Etats-Unis racontent qui veut l'entendre que
la jeune police national hatienne est pntre par la cor
ruption jusqu'aux os, elle est "sous-paye e
inexprimente." On craint qu'elle ne soit implique
profondment dans le traffic des narcotiques (voir rcen
reportage du New York Times, "Drug runners are finding
the going easy in Haiti", Les trafiquants de drogue ont la


SUSPENDENT LEUR AIDE A LA POLICE
Telle n'tait certainement pas l'intention des
NATIO NALE D LAITI dcideurs amricains en aidant la formation de la PNH.
parties belle en Hati, dition du dimanche 30 juillet 2000). Ils pensaient sans doute une institution indpendante,
il Alors comment au mme moment les Etats-Unis pas crer une police Lavalas.
peuvent-ils turner le dos une police hatienne "sous-paye Par ailleurs dans leurs dpositions devant le
S. Congrs amricain les leaders de
l'opposition hatienne, parmi lesquels
.-"...... I- il faut ranger dsormais l'ex-prsident
S' c -- du Conseil lectoral provisoire (CEP),
M -Me Lon Manus (actuellement rfugi
S. aux Etats-Unis), soutiennent que la
S' police a t utilise dans des operations
j de trafiquage des urnes au soir de la
journe lectorale du 21 mai dernier.
S.C'est donc sur la base de
-pareilles informations que le Congrs
S majority rpublicaine par
Sconsquent qui n'en demandait pas
S mieux a dcid de geler l'aide la
.Police national d'Hati.


i
r
e
1.

e
1-
n


e
'-
t
e
at

a


IMO (Compagnie d'Intervention pour le Maintien de l'Ordre) confrontant
des manifestants photo Hati en Marche aujourd'hui une st
et inexprimente" sans condamner ses membres devenir pousser le pouvoir]
encore plus vulnrables la corruption, encore plus livrs dtient le monopoly
eux-mmes et obligs d'avoir recours toutes sortes donc monopole de
d'expdients pour arrondir leurs fins de mois? aller jusqu'au bout
A moins que cela soit exactement le but recherch: En coupai
la dstabilisation. .^,.,. i. ^ -..-


La police national sous le contrle du
Lavalas?...
D'autre part, on s'attend que le parti Lavalas au
pouvoir qui vient de reporter la majority aux deux
chambres lgislatives aux lections du 21 mai (rsultats
contests par l'opposition et l'international) procde, une
fois l'installation de la nouvelle legislature, un
renouvellement complete de la direction de la PNH. Du coup,
faisant passer la police national sous le contrle du Lavalas.


aitiennel ies -Ltats
au Lavalas, ses 1
populaires, jeunes
lors des moments
l'international ...
Tapis dans
gaffe, le super-drap
on dtient tant de p(
contrepartie...
La suspense


Forcer Lavalas aller
jusqu'au bout de sa logique ...
Nous avons avanc dans une
prcdente analyse que l'opposition et
l'international semblent avoir
ratgie commune qui pourrait tre de
Lavalas au bout de sa logique ... Lavalas
e du pouvoir (excutif et lgislatif) et
la violence officielle. Forcer Lavalas
de sa logique de la force qui prime ...
int les points avec l'institution policire
-Unis abandonnent totalement celle-ci
leaders et ses "OP" ou organizations
activists qui font la loi dans les rues
chauds de cette confrontation avec

s leur coin, les adversaires attendent la
page qui est d'autant plus possible quand
ouvoir sans partage, sans limited et sans

sion de l'aide amricaine la PNH peut
(voir Sanctions / 5)


Monocotura
18x18 & 16x16
Spanish and Italian Tiles
Many To Choose from


.87 s/f


Largest Showroom, Monootr \

Spanish Tiles
Different Styles &
Colors

Warehouse & Inventorv 75 s/f
\. .75 s/fy


BauiroomllileslMarhlelflccesssries


WE EXPORT TO HAITI


Best Prices- Come, and Visit Us.


3306 N.W. 79th Avenue,Miami Florida
Tel: (305) 592-2558
Fax: (305) 477-2673 '


FREE
THIN SET GREY (Maximum of 8 bags)
with minimum purchase of 200 sq.ft.
Bring this coupon

Expiration Date: 30 Days ( August 2- September 9, 2000)


1







Mercredi 9 Aot 2000
Hiti en Marche VoL XIV No 27


Page 5


DE L'ACTUALITE


SANCTIONS ...
(suite de la page 4)
avoir par consquent plusieurs vises: 1) inciter le pouvoir
Lavalas s'enferrer, comme le scorpion qui se pique lui-
mme; 2) ne pas se faire le complice du pouvoir Lavalas
en continuant supporter une police national qui serait
dj asservie aux dirigeants de ce parti.
Mais il y a d'autres scnarios pires encore:
provoquer l'clatement de la police national entire les
mains du pouvoir Lavalas.

Le glissement vers une police
"macoute" ou livre au grand banditisme! ...
Malgr tout le pouvoir dtenu par le Lavalas, nous
sommes en presence d'un Etat faible, l'autorit de l'Etat
n'est aujourd'hui qu'un vain mot. La police national
souffre depuis sa creation d'un problme de hirarchie,
s'est rvle incapable de vaincre l'inscurit et n'a pas
rsist la corruption par le traffic de la drogue ... Que


d'autres groups, tels les "OP", viennent lui imposer leur
suprmatie et c'est le glissement vers une police "macoute"

A cette suspension de l'aide amricaine, et au mi-
lieu des nouvelles difficults que cela entraine pour le
gouvernement, va coincider un temps pendant lequel les
membres du corps de police seront plus ou moins livrs
eux-mmes. C'est alors que va jouer le test de loyaut. La
police sera-t-elle loyale envers elle-mme et sa propre
indpendance (elle n'en pas les moyens ni conomiques ni
autres)? Ou envers le parti Fanmi Lavalas et son minent
leader Jean-Bertrand Aristide? Ou, c'est le pire scenario,
envers les autres facteurs et groups d'influence agissant
sur elle, don't le grand banditisme ou/et le traffic de cocaine
qui, d'aprs l'article du New York Times dj mentionn
plus haut, a apport en Hati "du cash, le crime et la corrup-
tion"?
Lavalas peut-il reliever le dfi d'empcher la Po-
lice Nationale d'Hati dsormais sous son seul et exclusif
contrle de devenir une police "macoute" ou de sombrer,
au fond c'est du pareil au mme, au niveau de la pgre la


plus total? "A bunch of thugs" (une bande de voyous et
mme d'assassins) comme eut dire l'ancien premier
ministry canadien Brian Mulroney de l'arme du gnral
Raoul Cdras aprs le coup d'tat militaire de septembre
1991 qui a enlev la vie plus de 4.000 innocents.

Une nouvelle arme? ...
Mais c'est peut-tre ce moment-l qu'attendent
justement les Etats-Unis pour reprendre leur assistance
l'institution policire, pardon pour reprendre le contrle
des forces de scurit hatiennes, car nul ne pense que Wash-
ington puisse avoir rellemment l'intention de renoncer
ce genre de responsabilits dans son arrire-cour.
Revenons alors au Congrs selon lequel la police
national hatienne est mal parties ds le dpart ... Ds lors
on peut parier que le retour des Etats-Unis s'accompagnera
de conditions entirement nouvelles. La prochaine PNH
risque fort d'tre tout fait autre chose: une nouvelle arme,
sinon une police quasiment militaire.

Haiti en Marche, 5 Aot 2000


USA-HAITI

Les USA suspendent leur assistance la PNH


PORT-AU-PRINCE, 4 Aot -
Premire manifestation du mcontentement
amricain vis--vis des rsultats des
lections parlementaires et locales du 21 mai
et du 9 juillet derniers, Washington suspend
son assistance financire et professionnelle
la Police Nationale d'Hati (PNH).
Cette assistance consiste en
fournitures et en training pour la jeune force
de police hatienne.
Un porte-parole du Dpartement
de la Justice des Etats-Unis a confirm jeudi


que le programme a t ferm, mais le porte-
parole n'a pas voulu dire pour quel motif.
On sait que les rsultats des
snatoriales du 21 mai qui attribuent 18
siges de snateur sur 19 au parti Fanmi
Lavalas de l'ex-prsident Jean-Bertrand
Aristide ont mcontent l'international,
don't les Etats-Unis, le Canada et l'Union
europenne.
Par ailleurs, des politicians de
l'opposition hatienne ont accus M.
Aristide, qui est galement favori pour


reporter les prsidentielles qui seront
tenues avant la fin de l'anne, d'utiliser les
forces de police pour faire avancer ses am-
bitions et selon Me Lon Manus, l'ex-
prsident du Conseil lectoral provisoire
(actuellement rfugi aux Etats-Unis parce
que craignant, dit-il, pour sa vie), des
membres de la PNH auraient aid trafiquer
les urnes au soir de la journe lectorale du
21 mai.
Le programme d'assistance et de
training des Etats-Unis auprs de la Police


National d'Hati a commenc en 1994, au
lendemain d'une intervention militaire
multinational qui a restaur au pouvoir le
president Aristide qui avait t renvers par
un coup d'tat militaire en septembre 1991.
Dans le cadre de ce programme,
5.000 agents de police ont t forms pour
un cot de 72 millions de dollars. Cependant
des centaines de policies ont t carts du
corps sous diffrentes accusations:
utilisation de force excessive, traffic de
drogue, meurtres.


Les ACP veulent convaincre Cuba de

reprendre sa candidature au group


City of Miami

Department of Community Development i
Housing Loan Committee Meeting

Le Department of Community Development Housing Loan Committee tiendra une
rencontre avec le public


Mercredi 23 Aot 2000, 9:00 du matin
Deuxime tage Salle de conference
444 Southwest 2nd Avenue
Miami, Florida 33130

Les questions suivantes seront dbattues:
1. Applications pour le Homebuyer's Assistance Program (SHIP)
2. Habitat for Humanity Single Family Scattered Site
3. Little Haiti Housing Association / Banyan Townhomes L.L. C.

Les personnel intresses sont encourages assister au meeting. Le site du meeting est accessible aux
handicaps. Pour toutes informations additionnelles, vous tes pris d'entrer en contact avec
le Department of Community Development au (305) 416-2080
Ad #6177


Aprs la decision de
Cuba de retire sa demand
devenir membre du group
ACP (Afrique Carabe -
Pacifique), une
dlgation de ce
group a voyag
Cuba pour essayer de
convaincre les
autorits de la Havane
de revenir sur leur
decision et accepter de
rejoindre l'ensemble
ACP-UE (Union
europenne) qui met
au point un nouvel ac-
cord d'aide pour
remplacer la conven-


tion de Lom.
Actuellement Cuba a seulement un
statut d'observateur auprs du group des
pays ACP.
Les pays membres sont trs
intresss accueillir Cuba, mais voici
quelques mois la Havane a dcid de retire
sa candidature au group (ACP-UE) pour
protester contre un rapport de pays de
l'Union europenne critiquant les droits de
l'homme Cuba.
Dsappoints, les ACP ont dcid
en mai dernier d'envoyer une mission
Cuba pour discuter les raisons de ce retrait
avec les dirigeants de la Havane.
"Cuba a t trs sensible aux
problmes des pays en dveloppement,
(voir Cuba-ACP / 6)


Avec Mlodie FM,

la vie n 'est plus la mme




103.3 FM




74 BIS RUE CAPOIS
Port-au-Prince, Haiti
Tl: 221-8567
221-8568
FAX : 221-0204


Fiche d'Abonnement Hati en Marche
Ren
Nom
Adresse Nou


ETATS-UNIS
CANADA
EUROPE
AMERIQUE LATINE


6 MOIS
US $ 40.00
US $ 42.00
US $ 70.00
US $ 70.00


ouvellement
ivel Abonn


o

O


UNAN
US $ 78.00
US $ 80.00
US $135.00
US $135.00


11


ivjLat%.m. vui. dia v lu







TRAFFIC DE DROGUE


"Les trafiquants de drogue oni


(Drogue Haiti ... suite
de la premiere page)
fraction de la valeur de cette dope dans les
rues de New York.
Rcemment les hommes
mitraillette ont d tenir toute une foule en
respect de leurs armes, pendant qu'on
dchargeait la drogue. Aprs leur dpart,
la foule s'est jete sur le petit aronef et l'a
rduit en miettes pour ne pas avoir trouv
de cocaine.
En Hati, tout le monde, ou
presque, pense que la drogue peut vous
rendre riche d'un jour l'autre. C'est un
jeu du chat et de la souris. Ds que les gens
entendent le bruit d'un avion, ils accourent;
et ds que le pilote les voit, il s'enfuit pour
essayer de trouver un point de
dbarquement plus propice.
La drogue, crit le New York
Times, a apport Hati "du cash, le crime
et la corruption."
La police est "sous-paye et
inexprimente" ...
Les tribunaux ne sont pas des
modles de vertu.
L'attrait d'Hati est irresistible
pour les cartels colombiens qui envoient la
drogue par petits bateaux rapides et par de
petits avions; la poudre blanche est ensuite
cache en Hati avant de prendre le chemin
de Miami par la mer, ou de Porto-Rico ou
de la Rpublique dominicaine voisine.
"Hati est un dsastre", selon le
no.1 de la lutte anti-drogue dans
l'administration Clinton, l'ex-gnral Barry
McCaffrey ...
Des institutions dmocratiques
inexistantes, une force de police qui ne tient
qu' un.fil, pntre par la corruption, une


facile en Haiti"


infrastructure offrant trs peu de resistance.
"Une situation alarmante" selon
McCaffrey.
Depuis octobre dernier, la douane
de Miami dit avoir saisi 7.000 livres de
cocaine sur des cargos en provenance
d'Hati 3 fois-plus que l'anne dernire.
Selon les officials amricains, 14% de la
cocaine entrant aux Etats-Unis, soit environ
67 tonnes, transit aujourd'hui par Hati.
Ces derniers mois, les autorits
amricaines ont focalis leur attention sur
Hati, mais une grave crise politique
paralyse le pays. En consequence, une loi
contre le blanchiment d'argent n'a pas t
vot, faute d'un parlement en exercise.
Peu de drogue est confisque en
Hati qui est trop sous-quipe pour pouvoir
mener une lutte efficace contre ce traffic. Il
existe une brigade anti-narcotiques
comprenant 25 membres; les autorits lo-
cales n'ont pas de radar ni d'hlicoptres
pour monitorer l'espace arien hatien.
Quelque 250 policies ont t
renvoys entire autres pour implication dans
le traffic de la drogue.
Des preuves de la richesse venue
de la drogue sont visible: villas qui sortent
de terre d'un jour l'autre au milieu de la
misre gnrale; stations service rutilantes
etc.
En d'autres endroits du pays, on
peut voir le long des ctes les restes calcins
de petits bateaux, et au dtour d'un chemin
on peut tomber sur la carcasse d'un petit
avion.
La police hatienne a saisi


dernirement 550 livres de cocaine dans une
residence dans les environs de Belvil ... Plus
rcemment, elle a rcupr 323 livres de
cocaine Grand-Goave. La quantit
dbarque tait de 4.400 livres. Le reste a
t vol par une foule. Parmi ceux qui ont
drob la drogue, un membre d'une com-
mission communale fraichement lue, tu
par son propre garde du corps en se battant
autour de la cocaine.
Les petits avions colombiens ont
total libert dans le ciel d'Hati, ds que
l'aroport international quip d'un radar
se ferme en dbut de soire.
Selon Raymond Kelly, un official
des douanes amricaines, "mme si nous
poursuivons les avions et les bateaux qui
entrent en Hati, une fois qu'ils y sont, il
n'y a personnel au sol pour apprhender les
trafiquants."
La DEA (Drug Enforcement Ad-
ministration) amricaine a 8 agents
stationns en Hati, o ils entrainent des
agents hatiens. Au course des derniers mois,
ils ont confisqu 4 millions de dollars de
revenues de la drogue qui s'apprtaient
laisser le pays.
Les autorits hatiennes disent
avoir demand aux banques hatiennes de
conserver des informations sur les gens qui
font des dpots dpassant 10.000 dollars
U.S. Mais les lois contre le blanchiment
d'argent qui faciliteraent cette tche, n'ont
toujours pas t votes.
Cependant les officials hatiens ont
aussi des reproches formuler envers leurs
homologues amricains. Ils se disent


Mercredi 9Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


t la tche
dsappoints par la cooperation avec les
Etats-Unis. "Vu la quantit de cocaine qui
transit en Hati, du moins d'aprs les
Etats-Unis, pourquoi ceux-ci ne mettent-
ils pas plus de diligence stopper les
trafiquants de drogue qu'ils en mettent
intercepter les rfugis hatiens" dit un
official hatien de haut rang.
Par ailleurs, les Amricains ne
communiquent pas les informations sur les
suspects de traffic de drogue leurs homo-
logues hatiens. "Je veux bien y aller, dit
Pierre Deniz, directeur gnral de la Po-
lice national, mais je ne peux commencer
l'interception sans information, sans radar.
Je ne peux m'en prendre quelqu'un si je
ne sais mme pas qui il est."
Mais les officials amricains se
disent prudents dans la communication de
l'infomation, car ils craignent que la force
de police hatienne, pntre par la corrup-
tion, n'aide les trafiquants.
Il y a aussi des rumeurs voulant
que certain snateurs rcemment lus du
parti Fanmi Lavalas, dirig par l'ex-
prsident Jean-Bertrand Aristide, soient
impliqus dans la drogue.
Ce que les officials du parti ont
dmenti nergiquement. Ces rumeurs font
parties, disent-ils, de la dsinformation
vhicule par leurs adversaires politiques.
"Je souponne que certain
officials peuvent tre impliqus, dit un dip-
lomate amricain non identifi, mais nous
n'avons pas de preuve permettant de dire
quel niveau."

(extraits d'un article public le
dimanche 30 juillet dans le New York
Times)


ACTUALITE
NATIONAL
PORT-AU-PRINCE, 6 Aot Le
dernier vnement de la semaine reste la
visit effectue vendredi dernier par huit
Snateurs lus de Fanmi Lavalas au sige
du Parlement, au Bicentenaire, qui subit
actuellement une renovation devant coter
au trsor public plusieurs dizaines de
milliers de gourdes. Cette visit guide et
commente par le Snateur en function
Wesner Emmanuel a fait couler beaucoup
d'encre durant le week-end.




"Copyrighted Material
Syndicated Content
Available from Commercial News Providers"


Les ACP veulent

convaincre Cuba

de reprendre sa

candidature au

group
(Cuba-ACP ... suite de la page 5)
pourquoi nous tenons avoir Cuba comme
partenaire" explique Anicet George
Dologuele, premier ministry de la
Rpublique Centre-Africaine et president
du conseil des ministres du group ACP.
Hati, membre des ACP, fait parties
galement de la dlgation envoye la
semaine dernire la Havane.
Cuba a spcialement besoin de
crdits et financements, et la participation
au group ACP lui permettrait d'avoir
accs l'aide financire taux prfrentiels
accorde ce group de pays d'Afrique,
du Pacifique et de la Carabe par l'Union
europenne.


a semaine politique et social


Le Snateur Emmanuel qui a
sig aux 45e et 46e legislatures, a g
dans une visit des lieux ces nouveaux
de Fanmi Lavalas qui ont hte d'entre
function, alors que les rsultats
snatoriales du 21 mai n'ont pas encore
publis dans le journal official Le Moni
comme le veut la loi et la coutume.
Des membres d'organisati
populaires, ainsi que des civils arms
accompagn la dlgation au course de c
visit trs mdiatise. Ces activists
ont lanc des slogans favorables
l'ex-Prsident Aristide "Abas sanc-
tions conomiques, vive Aristide
2001"...
Mais l'opposition par la
voix du Snateur Yrvelt Chry de
l'OPL n'allait pas tarder dnoncer
ce qu'elle appelle "une autre tape
dans le coup d'tat lectoral",
reprochant M. Emmanuel de
s'tre prt une dmarche
contraire aux rglements internes
de l'institution legislative.
De son ct, le Prsident
du Snat M. Edgard Leblanc Fils,
galement de l'OPL, et
farouchement oppos aux rsultats
des lections du 21 mai qui
attribuent Fanmi Lavalas de l'ex-
Prsident Aristide 18 siges de
snateur sur 19 qui taient enjeu, a
fait publier une note pour critiquer
la visit de cette dlgation au
Parlement. Le Snateur Leblanc fait
tat dans cette note d'un group de
civils lourdement arms:
mitraillette, fusils d'assaut AK47 et
T65, Uzi et grenades qui ont pntr
dans l'enceinte du Parlement en
compagnie du Snateur Wesner
Emmanuel. D'aprs la note, la
presence de ces hommes arms a
paniqu le personnel de
l'institution.
Contact par M. Leblanc
Fils, un responsible de la PNH a
pass l'ordre ce qu'aucun agent
de la CIMO ne pntre les locaux,


dj
uid
lus
r en
des
e t
iteur

ions
ont
cette

1r-


consigne qui a t respecte par les policies
qui assuraient la scurit des lieux, dit la
note. M. Leblanc Fils souligne que toute
violation ou atteinte des locaux pourrait
mettre en danger, de faon irrversible, les
acquis dmocratiques.
D'autres membres de l'opposition
se sont aussi levs contre cette visit par
des Snateurs lus de Fanmi Lavalas qui,
d'aprs eux, ne sont pas encore valids
comme reprsentants du grand corps, les


rsultats du scrutiny du 21 mai tant
contests.
L'autre fait marquant de l'actualit
national c'est l'annonce par le ministre
amricain de la Justice de la suspension de
l'assistance technique et matrielle la Po-
lice national d'Hati. Le Congrs refuse de
continue le financement du programme
"Icitap" qui avait vu le jour en 1994 aprs
la dissolution des forces armes hatiennes
et qui a cot jusqu' present 72 millions
(voir Actualit / 20)


Page 6


GLOBAL COMPUTER TECHNOLOGY
i l819 NE 125th Street Miami, FI 33161
Tl: (305) 893-8188
http:/www/globalteks.com
e-mail: claudinp@globalteks.com rachellei@globalteks.cor
christopheri@globalteks.com marien@globalteks.com
Modernisez votre business avec

GLOBAL COMPUTER TECHNOLOGY
Nous avons toutes sortes de logiciels (Computer Program)
bien labors pour votre business:
- Logiciel de Transfert d'Argent et de Nourriture sur Internet
(Money & Food Transfer Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Eglises Chrtiennes
(Church Management Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Ecoles
(School Management Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les Entreprises
( Business Computer Program)
- Logiciel de Gestion pour les MultiServices etc.
(Mul Service Management Computer Program)

Nous sommes aussi spcialiss dans:
- L'entretien des systmes d'Ordinateur
- L'installation des rseaux d'Internet
- Le dveloppement des Web Sites
- Des course de programmation par Correspondance
- Des course de montage de Rseaux par correspondence.

Les logiciels sont crits en C++ et VB6 par l'ingnieur Claudin P. Louis,
Programmeur de haut niveau et trs recherch. Rclamez le dernier ouvrage
de l'Ing. Claudin P. Louis titr: Understand Personal Computer


1 1


v







Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


AMERIQUE LATINE


La (sur prne du (0 OMMeeu


e m__ mm am dan- 4* M e oe



- e -0 a 4m- e ___ eau n - - -
- *0 4b 0 e a
C OMM tour-im om q


* - e e ~- S *~ e
- e -
- -
- e S e ~ -
e ~ C - -
~ e e -
~
~. e
-oe ~ S e e e ~
- -
e e -
oe e ~ -


*g u @m -cmmmmmo-




Imm e -4 m



M 4m-M


m oe
- e
~ e -

* ~ ~ e
- oe -
I. ~
oeoe~

I ~- e~ e
~ -


- wp o-que
41amm-
oe- - e
- -e


cbomw q.



O- w Mmm -b *
C e-mmb -Me -M 4 .* Bammmo -


- e e


* e

C e-C
*
-C -


-C ~-C e
--~


- lop-



qua-


e.- --


* mmip OMM


0--m Omo-
mme -
-umm


- e


--om m o--e -


e C.-


11


l- -C -mmfl ..


- -- M e pp e
abm be 4-mm-e4 -
4m- mC a- S e


9 et 0lm IDOu
abuCmmom
Qomam- w mm
q aw e I
-q M- -


- e- e - -
- e ~ - w -
e C
- e e ~-- ~- e~* e~. -
e e -

W- - C
- e ~ e e -
- e S _________________
b - - ~ .
- e- -
C -
e ~ e ~
- - e
h -~ C ~ C

e ~ e-e. -

~ e
e e ~
e ~S ~


-to- e - >



M. -w-- i me e - qm
op Um-m ID via- m






om- 4



oCulm CM
C eS e4b
9b *e


s,,~


e. ~e ~
e *~ e. -
- e -.~,. -
CC e 6 -~ C
C C ~
e - -e
e -
- - -~ ~-. e -


aumaum S m m
e. e umemm
C dub
*mm a -om> *f -
iCou e -mum
C e1b
-p


bohm. W


______ e C. e
w - e- -
-e e ~ -~

e e- -
C - .


@ m.mmpe
OP *. -

- ~etop


Page 7


Z. "^Copyrighted MaterialT-" -



-k-#L-- Syndicated Content ---


Available from Commercial News Providers"
*


0.mmmo -0 e lmmem -u e4


~gw~PM"


JDI 5 ) PORTRAIT

/ R" STUDIO
PORTT READY N ONE HOUR*1 Hr.& ENLARGEMENT








*POHPANO.Q SQUARE iHALL* *HALL AT 16d sTREET*

TEL: (954) 946-5841 TEL: (305)947-2086
PACKAGES START FROM $14.95


-1mor- 'IL -


1 i l


-- v


m






Page8


ARTS & SPECTACLES 1


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


Hati au 15me Festival International du Film

Francophone de Namur du 22 au 30 sept.2000


Le festival de Namur accueille des
films issues des quatre coins de la
francophonie, de la France au Qubec, en
passant par la Belgique, la Suisses, le
Maghreb, l'Afrique noire, le Vietnam ou
Hati.
La Suisses sera le pays l'honneur
cette anne avec une rtrospective des
classiques du cinma suisses romand, et un
coup de cur pour ses jeunes ralisateurs.
La competition officielle


permettra un jury international de dcerner
les Bayards d'Or pour le meilleur film, la
meilleure comdienne, le meilleur
comdien, le meilleur scenario, la meilleure
contribution artistique et le prix du jury.
Pour les quinze ans du festival un
Bayard des Bayards sera remis au film le
plus plbiscit par les membres de tous les
jurys prcdents.
En parallle le festival accueillera
des Avant-premires, des documentaires,


des court-mtrages et un panorama du
cinma africain (hommages et
rtrospectives) runissant des personnalits
telles que Balufu, Bakupa-Kanyinda, Mama
Keita ... Il proposera galement dans le
cadre de la defense des droits de l'homme,
des journes l'intention des jeunes, avec
dbats et projections.
Quelques titres de films en
competition : LES DESTINES
SENTIMENTALES d'Olivier Assayas


(France), ALI ZAOUA d'Ayouch Nabil
(Maroc), LUMUMBA de Raoul Peck
(Haiti), EN VACANCES d'Yves Hanchar
(Belgique / Qubec / Suisse / France), BYE
BYE AFRICA de Mahamat Saleh Haroun
(Tchad), MONDIALITO de Nicolas
Wadimoff (Suisse / France), PRINCESSES
de Sylvie Verheyde (France / Belgique). A
l'occasion des Midis du festival du 23 AU
29 septembre, public et invits pourront se
rencontrer sous le chapiteau. [M.A.B]


LIVRE / CULTURE

Y a-t-il vraiment des analogies et des relations

entire la ralit quantique et la ralit vaudou?


Par Dr. Hugues St Fort

La rflexion universitaire native
autour du vaudou hatien a rebondi
singulirement au course de ces dernires
dcennies. A travers la diversity des
approaches (thologique et philosophique
chez Laennec Hurbon, 1972, historico-
religieuse chez Leslie Desmangles, 1992,
ethno-politico-religieuse chez Michel
Laguerre, 1980, 1989), s'est affiche
nettement une prise de position en faveur
du vaudou, considr comme l'expression
par excellence du sentiment religieux chez
la majority des Hatiens. Dans certain cas,
cette acceptation sans honte d'un
phnomme cultural le plus souvent dcri
dans certain milieux occidentaux a about
une pratique qui pourrait paratre


paradoxale : plusieurs universitaires natifs
ont pouss la logique jusqu'au bout en
s'initiant au culte vaudouesque.
Rappelons cependant qu' ct du
sensationnalisme sans vergogne pratiqu par
la press populaire occidendale, il existe une
rflexion universitaire non-native, srieuse
et positive autour du vodou hatien : Karen
Mc Carthy-Brown, 1991; K. Richman 1991,
Alfred Mtraux, 1954, pour ne citer que les
plus connus.
C'est dans ce context que parait
l'excellent livre du docteur Rginald


Crosley : "The vodou Quantum Leap :
Alternate Realities, Power and Mysti-
cism". Personne avant lui n'avait tent une
telle mise en perspective du vaudou hatien.
Rginald Crosley (RC) se propose dans ce
livre de faire apparatre les "analogies entire
la physique quantique, les theories de la
relativit et du chaos et la mtaphysique de
l'le magique d'Haiti". (Crosley, 2000; in
Introduction, xxvii; ma traduction). Le
project semble ahurissant: quel rapport peut-
il y avoir entire un culte religieux travers
de correspondances symboliques, de


mythes, de peurs et d'alination et la rigueur
mathmatique, les theories de la complexity
et du chaos, la physique quantique ? En
d'autres terms, est-ce que le monde spiri-
tuel peut marcher de pair avec le monde
physique ?
D'accs relativement ardu, le livre
du Dr. Crosley peut drouter le lecteur -
comme moi- don't les connaissances en phy-
sique quantique et autres particles
lmentaires sont particulirement limites.
Mais quand on a lu les 25 pages qui con-
stituent son introduction et le chapitre 2
intitul "The Magic of quantum reality", on
peut suivre avec beaucoup plus d'aisance
les concepts de la ralit quantique et les
explications fournies par RC; telles qu'elles
sont associes au vodou hatien.
(voir Vaudou / 10)


LES OPTIONS FONDAMENTALES

4- Rgime d'conomie de march ou planification conomique?


Par Kern Delince#

< sur la libert de decision des agents


conomiques individuals, l'intervention des
pouvoirs publics tant minimal ou
inexistante. Ce principle a conduit
l'instauration d'un rgime d'conomie de


Inauguration d'un nouveau Tribu

de Paix et Bureau d'Etat Civil i

Pointe--Raquette, la Gonav<


... ~. :


march don't le fonctionnement expose
le pays un processus d'appauvrissement
continue. L'absence de restrictions
l'initiative prive, motive exclusivement
par la recherche du profit le
m al plus lev, permet aux
_ groups sociaux privilgis et
a aux intrts trangers de
soumettre les resources
e nationals des prdations
constantes qui aggravent de
plus en plus la situation de
pnurie de la socit
hatienne et expose la
pauvret la grande majority
de la population.
L'intervention des
seules forces du march
, ,s'avre un choix d'autant
J lI plus dsastreux que
S.. l'conomie national se
trouve confonte une situa-
tion de crise extrment grave.
Le remde ne peut consister
- ici dans le reject pur et simple
du mcanisme du march :
une telle option est d'ailleurs
irralisable dans le context
international actuel. Plus
modestement, il consiste
-s i""" f .-~ "-""*""*"***""""


Bientt Sur Videocassette


la pice de FRANKETIENNE
sera en vente Montral, New York, Miami et Port-au-Prince
Pour Information: (514) 862-3503

IL.Y.L. ASSURANCES
Automobile Habitation Commerciale Vie -
2486 Rue Jean Talon Est Montral, P.Q. H2E 1W2
Bureau 101 Tl.: (514)593-8889 Fax: (514)593-1271


encadrer les forces du march au moyen
notamment d'une intervention systmatique
de l'Etat dans la vie conomique national.
Sous reserve de modifications profondes
aux structures actuelles, le pouvoir tatique
assume des responsabilits majeures dans
le domaine de la production et de la
rpartition des richesses et, en outre, soumet
l'activit conomique prive des measures
de contrle et d'orientation.
Les modes d'intervention de l'Etat
se concrtisent dans le recours la
planification conomique, destine
attnuer les effects ngatifs du rgime liberal
et sauvegarder l'intrt gnral de la
communaut national. Ils s'inspirent
principalement de l'exprience des pays
conomie de march ayant russi faire face
une conjoncture conomique extrmement
grave : les Etats-Unis et la France en 1933,
la Grande Bretagne en 1945.

#Auteur notamment de
L'insuffisance de dveloppement en Hati ,
Pegasus Books, Plantation (Floride), 2000


Abonnez-vous
Haiti en Marche


The Vodou Quantum Leap :
Alternate Realities, Power and Mysticism
By Rginald Crosley, M.D.
Llewellyn Publications, 2000
St.Paul, Minnesota 55164-0383, USA


BARBER / BEAUTY SALON Chi dren

S10- DESIGNER CUTI
First time customrner only. Reg. 12.50
FRS E CONDoITIONING
FREEiTREATMENT
SWIth this coupon
Jean-Wood JuHen 3 O5- 940- 9070
Educator/Designer 15455 W. Dixie Hwy. Ste. N & O
Stylist Since 1976 N. Miami, FL. 33162


:.'..,-


: -:-L.
r


,.,iii-










Mercredi 9 Aotst 2000
Haiti en Marche Vol XIV No 27


Page 9


Attention !


FE YON GWO JEFO JODI-A POU YON DEMEN MEYE!

VINI VIZIT NOU NAN MIAMI-DADE COMMUNITY COLLEGE

ENTREPRENEURIAL EDUCATION CENTER




YouR OPEN DOOR




TO OPPORTUNITY


CLASSES BEGIN WEDNESDAY AUGUST 23, 2000

Office Hours: Monday-Thursday, 8 a.m.- 8 p.m. / Friday 8 a.m.- 4:30 p.m. / Saturday, 9 a.m.-1 p.m.

6300 N.W. 7th Avenue Miami, Florida 33150 (3 blocks from 1-95) Telephone 305-237-1900 / 305-237-1903


SCHEDULE OF CLASSES FALL 2000


MORNING CLASSES


TfLEM


C.ABBREV. REF.NBRS CR DAY TIME


Co-ffMProp.ock I
COL PREP WRIING 1 ENC 0002 113-052544 4 TR 9:50AM 12:30PM
COL PREP READING 1 REA 0001 113-053700 4 MWF 8:00AM 9:50AM
COL PREP ARITHMETIC MAT 0002 113-060499 4 MWF 10:00AM 1152AM
College Pep Bock
COL PREPWRITING2 ENC0020 113-052562 4 TR 825AM 11.05PM
COL PREP READING 2 REA 0002 113-049955 4 MWF 90:00AM 10:50AM
INTEGRALG&ARITH MAT 0020 113-049794 5 MWF 10:00AM 12:OOPM
Colfge Ap paock Ei
COLL PREP WRmTNG3 ENC00021 113-049535 4 TR 825AM 11:05AM
COL PREP READING 3 REA0010 113-049981 4 MWF 10:00AM 11:50PM
COLLEGE PREPALGEBRA MAT0024 113-060555 4 MWF 800AM 9:25AM
Engslh as S 0conf LAngmagem Coage Prop ijWl 1
COL PREP SPE/USTN1 ESL00001 113-061402 6 MWF 10:00AM 10:50AM
TR 9:50AM 11.05AM
COL PREP READING 1 ESL0021 113-061403 3 MWF 11-00AM 11:50AM
COLPREPWRITING1 ESL00041 113-061404 3 TR 11:15AM 12:30PM
Englbh as a Second Language- Colleg Pr p Levl I
COLPREPSPEAJSTN2 ESL0002 113-061405 6 MWF 10:MAM 10250d


COL PREP READING 2 ESL0022 113-061406 3
COL PREP WRMNG 2 ESL.0141 113-061407 3
English For Mon-NMat Speaker Leell I
ELESPE/NON-NATIV LAB ENS 1201L 113-064329 1
ELESPE/NON-NAIV SP ENS1201 113-064335 3
ELE READ/NON-NAT'V ENS01221 113-064334 3
ELE WRIf/NON-NATIV LAB ENS1241L 113-064338 1
ELE WRIT/NON-NATV SP ENS01241 113-064344 3
ELE GRAM/NON-NATIV SP ENS 1261 113-064343 3


9:50AM 11:05AM
1100AM 11:50AM
11:15AM 12:30PM


1020Mw!
1t08414

11:1GW
9:50Mw!


Coage Prep Reading
CO. PREP READING REA 0001
COL PREP READING REA0002
COL PREP READING 3 REA 0010
READING SILLS REVIEW REA 1125
READING SKILLS REVIEW REA 1125
Sbdent Le SIIls
COL SURVIVAL SKILLS SLS 1505
COL SURVIVAL SIOLIS SIS1505
COL SURVIVAL SKILLS SIS41505
PREP FOR STU SUCCESS SLS 1535
PREP FOR STU SUCCESS SLS 1535
PREP FOR STU SUCCESS SLS 1535
STU SUPPORT SEMINAR SLS 1125
STU SUPPORT SEMINAR SLS1125
STU SUPPORT SEMINAR SL9S1125


Computer
INTRO TO MICRO COMP
INTRO TO MICRO COMP
INTRO TO MICRO COMPf-
INTRO TO MICRO COMP
INTRO TO MICRO COMP
INTRO TO MICRO COMP
INTRO TO WINDOWS NT
INTRO WINDOWS NT ADMIN
NETWORKING TECHNOL
WEB PAGE DESIGN/PROG
WEB PAGE DESIGNPROG
WEB PAGE DESIG41R2

English CoFmpsVI on
COL PREP WRITING 1
COL PREP WRmNG 2
COLL PREP WRnmNG 3


10:50AMw
11:50AM4

12:31
11:05A14


12081060
12081060
12091060
12091060
CGS 1060
12091060
120915508
CEN)1523
CEN1511
120p162
120F 1822
120F 1822


113-053700
113-049955
113-049961
113-053757
113-053758

113-060628
113-60629
113-060630
113-060592
113-060573
113-060594
113-060577
113-060578
113-060579

113-061220
113-061221
113-061222
113-081223
1134-61224
113-061225
113-061226
113-061227
113-061228
113-061229
113-061230
113-061231


ENC 0002 113-052544 4 TR
ENC 020 113-052562 4 TR
ENC 0021 113-049535 4 TR


8:00AM 9:50AM
8000AM 9:50AM
10:0AM 11:50AM



850AM 9:40AM
I0:10AM 12:15PM
12:30PM 2:15PM
825AM 9:40AM
8:30AM 11:15AM
1120AM 2:15PM
1000AM 10:50AM
8:30AM 11:15AM
11 20AM 2:15PM

10:00AM 10:50AM
11:00AM 11:50AM
9050AM 1105AM
11:15AM 12:30PM
8:30AM 11:15AM
1130AM 2:15PM
825AM 9:40AM
9:50AM 11:05AM
11:15AM 12:30PM
11:15AM 12:30PM
8:30AM 11:15AM
11:30AM 2:15PM

9:50AM 12:30PM
9:50AM 1230PM
825AM 11:05AM


ENGLISH COMP 1
ENGUSH COMP0 2
ADVANCED ENG COMP
WRmNG SILLS REVIEW
WRITING SKILLS REVIEW

COL PREP ARITHMETIC
INTEGR ALG & ARITH
COLLEGE PREP ALGEBRA
INTERMEDIATE ALGEBRA
COLLEGE ALGEBRA
COLLEGE ALGEBRA
BUSINESS MATH


ENC 1101
ENC 1102
ENC 2301
ENC 1090
ENC 1090

MAT 0002
MAT 0020
MAT 0024
MAT 1033
MAC 1105
MAC 1105
MTB 1103


Oaer Moning Clans
AEROBICS PED 025
ART APPRECIATION ARH 1000
BUSINESS MATH MTB 1103
CRITCALTHINKING & EH1ICS PHI 2604
DIVERSE POPULATIONS EDG 2701
ENERGY/NATURAL ENVIRON PSC 1515
GENERAL BIOLOGY BSC1005
GOSPEL ENSEMBLE MUN 1391
HUMAN BEHAVIOR CRIME JUST CCJ 1191
HUMAN GROWTH & DEV DEP 2000
INDIVIDUAL INSOCIETY ISS 1161
INTRO TO CRIMINOLOGY CCJ 1010
INTRO TO MUSIC BUSINESS MUM 2700
INTRO TO PSYCHOLOGY PSY 2012
INTRO TO SOCIOLOGY SYG 200
PRINCIPLES 0F BUSINESS GEB1011
PRINCIPLES 0F BUSINESS GEB1011
PSY OF PERSONAL EFF PPE 1005
SOCIAL ENVIRONMENT ISS 1120
TRAVEL DESTINATIONS HFT 1716
TRAVEL SELUNG HFT 1724
TRAVEL TOOLS OF TRADE HFT 1726


EVENING CLASSES


College Prep vel I
COL PREP WRITING 1 ENC 0002
COL PREP READING 1 REA 0001
COL PREP ARTHME11C MAT 0002
Coamgeppmpa"cil
COLPREPWRmNG2 ENC0020
COL PREP READING 2 REA 0002
INTEGR ALG & ARrlH MAT 0020
College PrepUBlckt
COL PREP WRITING 3 ENC0021
COL PREP READING 3 REA0010
COLLEGE PREP ALGEBRA MAT 0024
Coffge Pep Readihng
COL PREP READING 1 REA 0001
COL PREP READING 2 REA 0002
COL PREP READING 3 REA 0010
READING SKILLS REVIEW REA 1125
READING SKILLS REVIEW REA 1125


113-049524 4
113-049950 4
113-060500 4

113-049529 4
113-049956 4
113-060548 5


113-049534 4 MW
113-049962 4 TR
113-049797 4 MW


113-049950
113-049956
113-049962
113-053757
113:053758


5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:10PM
5:40PM 7:45PM

5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:45PM

5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:10PM
5:40PM 7:45PM

5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:10PM
5:40PM 8:10PM


Engs, h as a Second Language-Lafel I
COL PREP SPE/LJSIN1 ESL.0001 113-061408 6 MTWR 5:40PM 6:55PM
COL PREP READING 1 ESL 0021 113-061409 3 MW 7'05PM 8:20PM
COL PREP WRfTING 1 ESL 0041 113-061410 3 TR 7'05PM 8:20PM
Engli as a Second LanguageLaseWI
COL PREP SPE/LISTN2 ESL0002 113-061411 6 MTWR 5:40PM 8:65PM
COL PREP READING 2 ESL0022 113-061412 3 MW 7-05PM 8:20PM
COL PREP WRm1NG 2 ESL 0141 113-061413 3 TR 7:05PM 8"20PM
English For Non-Natve Speakers-Lvel
ELE SPE/NON-NATILAB ENS1201L 113-064331 1 TBA
ELE SPE/NON-NATVSP ENS 1201 113-064336 3 MW 5:40PM 6:55PM
ELEREAD/NON-NATVSP ENS1221 113-064327 3 MW 7:05PM 8:20PM


English For Non-Natie Speakers-Lvel (conlnued
ELE WRT/NON-NA LAB ENS91241L 113-064340 1 TBA
ELE WRIT/NON-NAIV SP ENS 1241 113-064346 3 TR
ELE GRAM/NON-TATV SP ENS 1261 113-06426 3 TR
Cmputer
INTRO TO MICRO COMP CGS 1060 113-061232 4 M
INTRO TO MICRO COMP CGS21060 113-061233 4 T
INTRO TO MICRO COMP CGS11060 113-061234 4 W
INTRO TO MICRO COMP CGS 1060 113-061235 4 R
INTRO TO VISUAL BASIC COP 1170 113-061236 4 W
INTRO TO WINDOWS NT CGS1550 113-061237 4 M
INTRO TO WINDOWS NT
ADMIN CEN1523 113-061238 4 T
NETWORKING TECHNOL CEN1511 113-062405 4 R
EnglIsh Comipos0onw
COL PREP WRITING 1 ENC0002 113-049524 4 MW
COL PREP WRI)NG 2 ENC 0020 113-049529 4 MW
COL PREPWRITING3 ENC0021 113-049534 4 MW
ENGUSHICOMP 1 ENC1101 113-049549 3 MW
ENGUSHCOMP2 ENC1102 113-049561 3 MW
ADV COMPOSITION 1 ENC02301 113-049583 3 MW
FUND OF SPEECH SPC 1026 113-060854 3 T
WRfING SKILLS REVIEW ENC1090 113-049543 3 TBA
WR[IING SKILLS REVIEW ENC 1090 113-049545 1 TBA

COL PREP ARTHMETIC MAT0002 113-06000 4 MW
INTEGRAL & ARITH MAT0020 113-060548 5 TR
COLLEGE PREP ALGEBRA MAT 0024 113-049797 4 MW
COLLEGEALGEBRA MAC 1105 113-049771 3 TR
GENERAL COLLEGE MATH MGF1106 113-060563 3 TR
INTERMEDIATE ALGEBRA MAT1033 113-049801 3 MW
STATISTICALMETHODS STA2023 113-06056 3 MW


7:05PM 8:25PM
5:40PM 6:55PM


5:40F14
5:40P14
5:4OPM
5:40F14
5:.40F14
5:4OFM

5:40F14
5:4OFM

5:40F14
5:.40P14
S"AOM
5:4OPM
7.0P1
8:3M
5:40PMw



5:.4OFM
5:.40P14
5:40PM4
5:40P14
7:05PM
5:40PM
7105PM


8:1Opm
8:10p14
8:1Opm
8:IOFM
8:IOpm
8:IOPM

8:1OFm
0:1OFM

8:1OFm
8:1OFM
0:1Opm
0:55pMw
8:20PM4
9:45:PM
8:1OFM



7:45PM4
8:45F14
7:45P14
6:55PM
820P
6:55PM
820F


Oter Evening Classes
AEROBICS PED 025
AFRO-AMERICAN HISTORY AMH2091
BUSINESS OF FILMVIDEO FIL 1600
CAREERS IN'RFILM/VIDEO FIL 2931
CRITICAL THINKING/ETHICS PHI 2604
DIVERSE POPULATIONS EDG 2701
EARLY CHILDHOOD CURRI. I EEC1200
ELEM SPANISH 1 SPN 1120
(1ST EIGHT WEEKS)
ELEM SPANISH II SPNF1121
(2ND EIGNT WEEKS)
ELEMENTARY FRENCH 1 FRE 1120
(1ST BGHTWEEKS)
ELEMENTARY FRENCHII FRE1121
(2ND EIGHT WEEKS)
ESSENTIALS/NUTRITION HUN 1201
GENERAL EDUC BIOLOGY BSC 1005
HISTORY OF RLM/VDEO FIRL1400
HISTORY OFUS TO1877 AMH2010
HUMAN GROWTH & DEV. DEP 2000
INDMDUAL IN SOCIETY ISS1161
INTRO CRIMINAL JUSTICE CCJ 11020
INTRO EARLY CHILDHOOD EEC1000
INTRO TO EDUCATION EDF 1005
INTRO EDUCATIONAL TECH EME 2040
INTRO TO PSYCHOLOGY PSY 2012
INTRO TO SOCIOLOGY SYG 2000
MUSIC APPRECIATION MUL 1010
PSY OF PERSONAL EFF PPE 1005
SOCIAL ENVIRONMENT ISS 1120
TRAVEL SELLING HFT 1724
TRAVEL TOOLS F TRADE HFT 1726
U.S. HISTORY SINCE 1945 AMH2035


SATURDAY CLASSES

ARTAPPRECIATION ARH1000 113-062410 3 S 8:30AM 11:15AM INTROTO MICRO COMP CGS1060 113-061225 4 S 11:30AM 2:15PM STU SUPPORTSEMINAR SLS1125 113-060579 3 S 1120AM 2:15PM
BUSINESS MATH MTB1103 113-62329 3 S 80mAM 11:15AM INTRO TO MICRO COMP CGS1060 113-061224 4 S 830AM 11:15AM WEB PAGE DESIGN/PROG COP1822 113-061230 4 S 8:30AM 11:15AM
COLLEGEALGEBRA MAC1105 113-053225 3 S 1120AM 150PM PREP FOR STU SUCCESS SLIS1535 113-060593 3 S 8:30AM 11:15AM WEBPAGE DESIGNIPROG COP1822 113-061231 4 S 11:30AM 2:15PM
COL SURVIVALSKIOLLS SLS1505 113-060829 1 S 10:10AM 12:15AM PREP FOR STU SUCCESS SL9S1535 113-060594 3 S 1120AM 2:15PM INTRO TOMICRO COMP CGS1060 113-061224 4 S 8&30AM 11:15AM
COL SURVIVALSKILLS SLS1505 113-060630 1 S 1230PM 2:15PM PRINCIPLES OF BUSINESS GEB1011 113-062985 3 S 8:30AM 11:15AM INTROTO MICRO COMP CGS1060 113-61225 4 S 11:30AM 2:15PM
FUND OF BROADCASTING RIV1000 113-060532 3 S 220 M 4:45PM INTRO TO MUSIC BUSINESS MUM 2700 113-060724 3 S 8:30AM 11:15AM WEB PAGE DESIGNPROG COP 1822 113-061230 4 S 8:30AM 11:15AM
INTERMEDIATEALGEBRA MAT1033 113-60560 3 S 8:30AM 11:15AM STU SUPPORT SEMINAR SLS1125 113-060578 3 S 80:AM 11:15AM WEB PAGE DESIGNPROG COP1822 113-061231 4 S 11:3AM 2:15PM


SPECIAL PROGRAMS, WORKSHOPS AND VOCATIONAL OPPORTUNITIES


CHILD CARE CLASSES
Department of Children and Families 20/10


HOW TO STARTADAYCARE
HOW TO START A DAYCARE
HOW TOSTARTA DAYCARE
SCHOOLAGE10-HR
CHILD CARE
PRE-SCHOOL10-HR
CHILD CARE
PRE-SCHOOL 10-HR
CHILD CARE
INFANT/TOD. 30-HR
CHILD TRNG
INFANT/TOD. 30-HR
CHILDTRNG
INFANT/TOD.30-HR
CHILD TRNG
YOUNG CHILDREN
PRE-SCHOOL
YOUNG CHILDREN/
PRE-SCHOOL
SCHOOL AGE30HR
CHILDCARE
SCHOOLAGE30-HR
CHILD CARE


HMC017 127-063954 MW 6.00PM 8:15PM 8/28
HMC017 127-063957 S 9:00AM 12:00PM 9/09
HMC017 127-064948 MW 920AM 1:OOPM 10/23

HMC 033 127-063958 S 9:00AM 1OOPM 9/30 .

HMC035 127-063960 S 9:00AM 1OOPM 10/07

HMC 035 127-063959 MW 9 :M 1:00PM 10/04

HMC 081 127-063963 MW 6:00PM 10.00PM 9/06

HMC 081 127-063962 S 900AM 1:00PM 9/09

HMC 081 127-063964 S 9:00AM 1:00PM 10/21

HMC 082 127-063967 S 9:00AM 1:00PM 9/23

HMC 082 127-063966 MW 9:00AM 1:00PM 9/18

HMC 083 127-063969 S 900AM 1:00PM 9/16

HMC 083 127-0063970 S 90QAM 1wOOPM 10/21


WORKFORCE PREPARATION UNIT
VOCATIONAL CREDIT CERTIFICATE
Tle Wortforce Preparation (WPU) s offering Vocational Credit Certiflate Courses to
prepare Individuals for employment in a variety of business fields such as Accounting
Operations, Administrative Assistant, and Business Computer Programming. WPU
can help by assessing your educational and training needs and provide you with the
necessary occupational training prescriptions, advisement, guidance and support to
help you succeed. For assistance please call Jessica at 305-237-1907.


Enrepreneurship &
Private Enterpdse System GEB 0008 127-063481 MWF
Office Procedures OTA 0421 127-061240 MWF
Into to Microcomputers CGV0010 127-061241 MWF
Employability Sls SLS30341 127-060950 TR
Begnining Keyboarding OTA 0101 TR
Voc. repartion Reading VPI0111 127-064925 MWF
TR
Vocational Preparalon Math VPI 0211 127-064277 MWF
TR
Voc. Preparation Language VPI0311 127-064924 MWF
TR
TRAVEL DESTINATIONS HFT 1716 113-060308 3 W
TRAVELSELLUNG HFT1724 113-061198 3 W
TRAVELSELUNG HFT1724 113-060307 3 F
TRAVEL TOOLS OF TRADE HFT 1726 113-060310 3 M
TRAVEL TOOLS OF TRADE HFT 1726 113-061199 3 W


9100G i


1:50P14
12:*40PM

12:40PM

12:40PM




1:25PM4


9:50AM
10:50AM
11:50AM
9:40AM
12:30AM
3:50PM
3:30PM
3:50PM
3:30PM
3:50PM
3:30PM
10:45AM
3:55PM
11:00AM
11:0AM
3:55PM


BUSINESS SOFTWARE APPLICATIONS
VOCATIONAL CERTIFICATE PROGRAM
This intensive Business Software Applications Vocatioa Cerifte Program is
designed to prepare Individuals for employment as Microcomputer Software
Application Specialists. The program includes both microcomputer and business
courses and is designed to be completed n one year. As you progress through the
program you will receive Miami-Dade Community College certificates of completion
for four levels of Occupational Completion Points: Rie Clek, General Olficer 1Cerk,
Software Support Help Desk, and PC Support Specialist.


BEGINNING KEYBOARDING OTA 0101 127-061239


OFFICE PROCEDURES
EMPLOYABILITY SKILLS
INTRO TOMICROCOMP
ENTREPRENEURSHIP &
PRIVATE ENTERPRISE SYS
BUSINESS MATHEMATICS


OTA 0421 127-061240
SLS 0341 127-060950
CGV0010 127-061241

GEB 0008 127-063481
MTB0102 127-062704
GEB 0008 127-063462


MWF 7:05PM 820PM
TR 10O:AM 12:30PM
MWF 10:00AM 10:50AM
TR 825AM 9:40AM
MWF 11:00AM 11:50AM

MWF 9:00AM 9:50AM
S 8:304M 11:15AM
S 8:30AM 11:15AM


Call 305-237-1901 for Information
on our Business workshops



LFbMiami-Dade

a COMMUNITY COLLEGE


North Campus


9:50AM 110,5AM
825AM 9:40AM
11:15AM 12:30PM


113-049550
113-04950
113-049584
113-049543
113-49545

113-060499
113-049794
113-060555
113-060560
113-053225
113-060562
113-062329

127-065302
113-062410
113-062329
113-062506
113-062406
113-61082
113-052222
113-060732
113-061362
113-052483
113-053180
113-061361
113-060724
113-061943
113-061954
113-062984
1134-62985
113-049939
113-049757
113-060308
113-060307
113-060310


10:00AM
10:0AM
8:00AM
8:30AM
112AM
9:00AM
8:30AM

8:30AMw
8:30AM
8:30AM
9:50AM
82:5AM
9:00AM 1
10:00AM
11:15AM
10:00AM
825AM
9:50AM
9:00AM
8:30AM
9:50AM
825AM



8:00AM

8:00AM
800AM


1125AM
12100PM
925AM
11:15AM
:50PM
9:50AM
11:15AM

1030AM
11:15AM
11:15AM
11:05AM
9:40AM
9:50AM
10:50AM
12:30PM
10:50AM
9:40AM
11:05AM
9:50AM
11:15AM
11:05AM
9:40AM
9:50AM
11:15AM
9:40AM
9:40AM
10:45AM
11.00AM
11.0AM


127-065303
113-052178
113-60529
113-060531
113-062507
113-052499
113-062616
113-049989

113-062409

113-062411

113-062412

113-061118
113-062404
113-060533
113-062615
113-049520
113-049762
113-061364
113-061970
113-052491
113-064910
113-061944
113-061955
113-060716
113-453635
113-063155
113-061198
113-061199
113-049482


5:40PM4
5:40PM4
8:.30F14
10:IOFm
5:'4OPM
5:40PMw
5:40PM14
5:40PMw!

5:40P 14

5:40FM14

5:40FM1w

5:40PM14
5A"0F9w
5:40PM14
5:.40p 14
5:40PM14
5:40FM14
5:4OFM 1
5:40PM14
5:.4OFM 1
5:40F14
5:40PM4
5:140p 14
5:40PM14
5:40PMw!
8'3 14
1:.25PM4
1:25PMw
8:30pmw 1


7:06P1
8:10FM
10:0P
11*0m
80:IOPM
8:10pm
8:1Opm
8:1OFM

8.11Opm

8:1Opm

01MON

M:ONM
6:IOFM
8:IOpm
M:ON!w
8:1Opm
8:0:IOI
8:1OPM
8:1Opm
8:10p14
8:IOFm
8:IOpm
8:1OPM
0:IOFIw!
8:IBpm
10:50P1
3:55pMw
3:55PM4
10.5Mw


Call us today at 305-237-1903 for Information on our GED and English as a Second Language programs.

j j j AL aID IS VI A: e -FR a cfHOQULIY






Page 10


1 LIVRE / CULTURE


Mercredi 9Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


Y

en
(Vaudor
The vo
chapitres. Ils
remarquablemen
clairante introd
glossaire, de qua
trs fourni.
J'ai dit
l'introduction.
autobiographiqu
aider immensm
RC sit
mtaphysique ai
admission la F
mme temps, il c
potes tels Ren
Lafort, Daverti
oeuvres sont dev
hatienne contem
et ses principle
d'ouverture au s
forces psychiqu
littraire de l'p
une vision du m
domine par "I'
monde du rve
ralit ordinaire'
Posie
qute de la rali
du mysticisme. I
nouvelle physiqi
tout un monde d
ensembles de r
phnomnes de
sique (relativit,
les principles lI
science sont de ni
de cette ralit".
Dans le
facettes de la ra
sion de la ralit
crit au course de
1988. La perce]
partage avec d'a
Cuba, Candom
sion ? La science
prudent dans tou


a-t-il vraiment des analog

tre la ralit quantique ei
u ... suite de la page 8) dvoilant les limitations de nos percepti
dou Quantum Leap est divis en huit frontires de nos sens, les changements c
sont prcds par un avant-propos qui se manifestent dans nos corps. La
nt judicieux de Max G. Beauvoir, et une ralit dcrite dans les tableaux des i
auction de l'auteur et ils sont suivis d'un artistes surralistes europens ou "nafs"
itorze pages de bibliographie et d'un index hatiens, celle exprime par les |
philosophes de Platon Leibniz ou
plus haut l'importance des 25 pages de Spinoza et Berkeley, ou celle prsente
. On y trouve en effect un cadre par les croyants et les dfenseurs des
le, littraire et philosophique qui peut nous religions different grandement dans
lent comprendre la gense de l'ouvrage, leurs principles et leurs representations. ,
ue son intrt pour la physique et la RC rappelle que la physique
ux environs de 1959, vers l'poque de son quantique nous apprend que la ralit
acult de Mdecine de Port-au-Prince. En comporte deux faces : une face visible
ultivait la posie avec un group de jeumes et une face invisible. Nos yeux ne
Philoctte, Anthony Phelps, Jean-Richard peuvent pas voir et nos sens ne peuvent
ge (Villard Denis) ... don't les noms et les pas percevoir les forces et les nergies
venus entre-temps des phares de la posie qui se constituent au-del des atomes et
iporaine. RC embrassa la posie surraliste autres quarks presents dans l'univers,
es directeurs d'criture automatique, mais elles sont puissamment relles. En
;ubsconcient, de liberation des diffrentes tant qu'tres humans, nous
ies, non pas parce qu'elle tait la mode prsupposons que la ralit physique est
)oque, mais parce qu'elle correspondait dote d'une permanence, alors qu'en fait
onde qui existait dj en Hati et qui tait la non-permanence est ce qui caractrise
'trange, le fantastique, le bizarre, et le la ralit de la dimension qui nous est
qui attribuait un caractre surraliste la totalement inaccessible parce qu'elle se
situe en dehors de notre dimension
et physique se rejoignaient ainsi dans une spatio-temporelle. (Crosley, p.26)
t ultime, laquelle appartient au domaine Si le chapitre 1 pose le
RC explique dans cette introduction que la problme de la dimension inconnue du
ue rvle d'autres dimensions de l'univers, concept de ralit, et ce faisant, nous
universes parallles qui dbouchent sur des invite poser les questions
alits alternes. Il n'assimile pas les mtaphysiques essentielles : Qu'est-ce
la ralit afro-hatienne la nouvelle phy- qui existe? Que doit-il y avoir pour que
physique quantique...), mais il suggre que quelque chose existe ? Quelles relations
es lois et les paradoxes de cette nouvelle y a-t-il entire les choses qui existent ?
nature expliquer certain aspects singuliers Le monde existe-t-il en dehors de la
connaissance que nous en avons ?
e chapitre 1, RC explique les diffrentes Qu'est-ce que le temps ?; le chapitre 2
lit. Il rappelle avoir expos sa propre ver- est un expos en raccourci de la phy-
6 dans un recueil de posie, Immanences, sique quantique. C'est un chapitre
es annes 1960, mais public seulement en extrmement important qui nous permet
ption de la ralit que le vodou hatien non seulement de nous faire une meilleure
utres religions afro-amricaines (Santeria la ralit quantique, mais constitute un de
ibl au Brsil ), est-elle le fruit d'une illu- d'appui de l'argument dvelopp par RC (
e moderne, selon RC, nous a appris tre livre.


te tentative de rponse cette question, en


En physique contemporaine, on parle de


A


gies et des relations

t la ralit vaudou?

ons, les thorie quantique pour designer la thorie qui soutient que
onstants l'nergie radiante est transmise sous forme d'units discrtes


La Vierge noire et l'Enfant, un drapeau brod la main par
Myrlande Constant, 32 ans, fille d'un prtre vodou. Les drapeaux de
Myrlande Constant sont exposs en Hati la Galerie Bourbon-Lally,
Ptionville, et dans quelques muses aux Etats-Unis. Elle a t au centre
d'une rcente exposition au Tap Tap Restaurant de Miami Beach.


appeles encore quanta (traduction de l'entre "quatum theory"
dans le livre The Hammond Bamhart Dictionary of science, 1986).
La physique quantique a fait clater les principles bien
accepts en Occident de la physique d'Euclide et de Newton et a
introduit toute une srie de nouveaux principles aussi
extraordinaires les uns que les autres. Parmi ceux que cite RC,
j'en retiendrai un qui reste, pour moi, plus fascinant que tous les
autres: la subjectivit du sujet determine l'objectivit de la ralit,
la faon don't la nature se prsente. D'aprs les physicians
spcialiss en thorie quantique, ce que nous pensions influence
en dernire analyse ce que nous observons dans la ralit phy-
sique. Ce chapitre est incontournable car il nous introduit au coeur
des principles fondamentaux de la thorie quantique et permet de
mieux comprendre certain phnomnes de la ralit vodou perus
comme magiques ou surnaturels.
Le chapitre 3 est intitul "The Vodou Wonderland". Il
fait pendant au chapitre 2, dans la demonstration du Dr. Crosley,
puisqu'il nous introcduit dans l'histoire du vodou hatien, sa na-
ture, sa philosophie, ses proprits.
Nous apprenons ainsi que dans la comprehension
moderne, le vodou est une force ubiquiste, existant partout dans
l'espace-temps et pouvant se matrialiser dans les personnel, les
objets, la matire ... Le vaudou hatien serait, selon RC, une
combinaison des lments d'une infrastructure dahomenne avec
des concepts d'origine bantou. Pour ce chapitre, RC a fait une
excellent utilisation de ses sources les plus pertinentes (Mtraux,
Desquiron, Ki-Zerbo). Pour tous ceux qui auraient encore des
doutes sur la nature religieuse du vaudou hatien, ce chapitre vient
effacer toute incertitude. Le vaudou hatien est compos de trois
panthons : le panthon Rada qui content les plus prestigieuses
et les plus pacifiques des forces du vaudou; le panthon Ptro qui
dtient les forces les plus belliqueuses et les plus dangereuses des
dits vaudou; le panthon Kongo qui comprend les forces les
plus destructrices et les plus sombres du vaudou. C'est dans le
panthon Kongo que resident les dits brutales et froces qui
contrlent les forces magiques et qui donnent vie l'existence de
la face sombre de la religion vaudou mise en place par les "bkb"
ou sorciers.
Dans la philosophie vodou, la nature humaine runit
trois lments : un corps visible, appel "k-kadav", un corps in-
visible, l'me, appel encore "gwo bon nanj" et un lment spiri-
tuel appel encore "ti bon nanj". Il semble que la science moderne
tend plus ou moins accepter ce principle pluraliste, en tenant
compete du rle que joue la ralit quantique chez l'tre human.
(voir Vaudou / 12)







Mercredi 9 Aot 2000
-Hati en Marche Vnl YTV Nn 27


Page 11


ENTIRE NOUS I


Y-AiML..&


t t

m a M m d m- q m a* m n

b a IM


4m - n-lbImm-- *w




u*'Copyrilhtd Material


Syndicated Contenth --er---


Available from Commercial News Providers"


n. e -
*
~
- ~ n


-Umm -le
* dm-ab


- n.
-
*
n -


n
n
o


* -

n.


: a op ammombolu J '







m nW. aam
IrImmR q mm *

n --41


omumm o- a- m& -0 ed-m

quoi.- q1.- RM M







M o- q mwmm- M> qP. M

.-M--ff lbm *>-n


qp- -0
- e -~ n - mm-








mwm- -Ml.- e
n n 4b - --man
th a


-4-11> -M~


________m -OM %e a-4


n Mb Imm,
*~~I Ob *s oe -
e ~ ~ -- ________ _____top
e ______oe n oe .~ due
~ n n o oe e -
-b n n m e ab OM5m e
4b MI m 4a mj 4


Western Union envoie plus d'argent dans plus de localits hatiennes que n'importe qui.

Nous avons maintenant une cinquantaine d'agences partout en Haiti et nous en ouvrons constamment

de nouvelles. Quelle que soit la region o vivent ceux qui vous sont chers, nous ne sommes pas bien loin

d'eux. De plus, ds l'arrive des transferts, nous appelons' maintenant les destinataires pour qu'ils

puissent venir les toucher sans retard. C'est presque aussi [ =:h 0i 1

bien que si vous leur remettiez l'argent vous-mme en
Le moyen le plus rapide d'envoyer de
mains propres. Rapide, fiable, chaque fois. 1-800-235-0000. l'argent de par le monde:

"Limited time only. Free service not available in Antigua and Barbuda, Cuba, French St. Martin, Guadeloupe, and Martinique. Western Union uses publicly available telephone lines and assumes no ability if call
cannot be completed. 02000 Western Union Holdings, Inc. Ail Rights Reserved.


% nmmw


-nom


L%,LIG VUI. dl Y IIV d. 1 1 - 1


oe e -
- -
- e n s e n.
- e e

e
e n
n. e

e -
e e
~ e -


KialLi rlu iviait






Page 12


1 ETRE UN HAITIEN !


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


La double nationalit


Par Alix Ambroise
Durant la "Semaine de la diaspora" tenue Port-
au-Prince du 16 au 22 aot 1999, beaucoup de problmes
majeurs furent soulevs et discuts, mettant parfois en jeu
quelques prceptes de la Constitution de 1987 fragiliss par
des situations de fait qui, au moment de leur conception et
rdaction, ne se prsentaient pas ou qui taient,
intentionnellement ou non, ngligees par leurs concepteurs.
Il nous faut admettre que le Droit hatien, en gnral, est
peu flexible et n'volue qu' pas de tortue : des formules
Am,-A 1&


strotypes, et mme inappropries ne sont p
favoriser les changements dsirables, ni a pri
dveloppement du pays, menant en fin de c
l'inanit des efforts et conversations entretenu
foi.
D'abord quoi sert un colloque ?
vraiment des Hatiens vivant l'extrieur qui
considrs comme tels?
Si oui, les dialogues dj entams ne
entire Hatiens tout court, mais plutt ent


une


as de nature
omouvoir le
compte vers
pc de hbnne


insulaires d'une part, et les "trangers" de l'autre. En
function d'un tel constat, un Ministre d'Hatiens vivant
(voir Nationalit? /15)
I. -mn .- __


? Existe-t-il
ne sont pas g

l'taient pas *
re Hatiens i


-opyrighted Mater


ynicae on en
Z-Z-'-7Syndicated Content


QUM M tmmm -m m





- e 1
top Ob-


am Mem um
mqf a m -


Available from Commercial News Providers"


e -


(Vaudou ... suitedelapage10) Ralit quantique et ra
Le chapitre 4 est une explication du phnomne un laboratoire. Ils devraient toucher le vodou ou se laisser
de la crise de possession courante dans le vaudou hatien. toucher par lui. Ils devraient viter les deductions
[1 rend compete des explications de certain savants et fantaisistes mises partir de recherches faites de leur tour
psychiatres hatiens tels J.C. Dorsainvil, Lamarque d'ivoire". (p. 174, ma traduction).
Douyon, Jeanne Philippe, Louis Mars. Mais aussi il Le chapitre 5 nous introduit dans les "zones
rapporte le tmoignage d'une chercheuse trangre, Maya interdites de la magie noire" (The Forbidden Zones of Black
Deren, qui raconte les diffrentes tapes de la possession Magic). Prenant appui sur l'interprtation de la physique
de son corps et de son me par une entit trangre au quantique dveloppe par la fameuse cole de Copenhague,
course d'une enqute de terrain. RC tente une interpretation RC plaide dans ce chapitre pour une comprehension des
scientifique des diffrentes phases de la possession de pratiques du vaudou la lumires des implications et des
Deren la lumire des principles quantiques. Mais surtout, rvlations de la physique contemporaine. Nos ralits
il lance un avertissement aux chercheurs et savants qui changent continuellement. A chaque instant de motre con-
ont tendance border la ralit alterne du vaudou en la stitution sub-atomique, l'tre et le non-tre alternent
qualifiant de "royaume imaginaire", "hystrie", continuellement. Quand la particule disparait aprs avoir
'phnomnes psychotiques". Pour RC, ces chercheurs t vue l'espace d'un cillement, cela ne signifie pas que
devraient approcher "cet universe parallle qu'on trouve c'est une illusion. "En ralit, elle a t seulement change
dans le "hounfort" comme un savant se comporterait dans en un tat d'nergie, un statut de fonction-onde invisible"


(p. 181, ma traduction). A
partir de ce principle
quantique, RC pose les bases
d'explication des
singularits extraordinaires
de pratiques vaudou telles le
pouvoir de se rendre invis-
ible, invulnrable, ubiquiste,
la capacity de se tl-trans-
porter, de voyager dans le
pass et le future, de
communiquer par tlpathie
ou de mener une existence
sub-aquatique. Une fois de
plus, RC s'appuie sur les
sources les plus pointues de
la physique contemporaine
(Einstein et la thorie de la
relativit, Stephen Hawk-
ing... )pour ses
interpretations des pratiques
du vaudou.
Le chapitre 6
intitul limitss des pouvoirs
secrets du vaudou" (Limita-
tions on Vodou Secret Pow-
ers) constitute un expos des
contraintes et des restrictions
qui s'imposent sur les entits
vaudou. RC explique
qu'elles proviennent des lois
de la conservation et des
barrires naturelles qui exis-
tent entire les universe
parallles.
Les chapitres 7 et 8
nous plongent au coeur des
grandes questions


lit vaudou ...
mtaphysiques qui constituent le soubassement du livre et
les titres de ces deux chapitres "la vie future en tant que
choix" (The vodou Afterlife as a Matter of Choice) et "la
qute de la transcendence travers la philosophie du
vaudou" (The Search for Transcendence Through
Vodouism). L'impuissance de l'astrophysicien
rendre compete de l'origine de l'univers partir de
l'apparition d'une petite balle sur la dimension de l'espace-
temps mergeant du nant nous fait comprendre qu'il existe
une autre dimension, l'ternit, qui ne peut pas tre
apprhende l'intrieur d'un universe fini comme le ntre.
Ceci est du domaine de la rvlation, "qui est l'irruption
de l'ternit dans le temps ou la dimension espace-temps".
D'aprs RC, l'tat de transe du vaudouisant fonctionne en
tant que communion avec le Soi Universel (the Universal
Self). Mais la transcendence ultime demeure du domaine
de ce qui doit tre atteint un jour.
Les reproches que j'adresserai RC sont mineurs
et ne relvent pas d'ailleurs du sujet trait. Ils ont trait plutt
la faon un peu cavalire don't l'auteur utilise
l'orthographe du crole hatien quand il cite des mots ou
expressions croles l'intrieur du texte anglais. On le
voit par example dans le glossaire qu'il prsente la fin de
l'ouvrage, quand il crit le son en avec in comme dans
boul-zin, et plus tard le mme son en dans Guinen, avec
en ; Divino est crit avec accent sur la voyelle o, et il en
est de mme pour boko, assoto ... Il crit Gros-Bon-Ange
Corps-cadavre Hounfort Mambo ... Tout cela peut
donner l'impression que je harcle RC pour des motifs
finalement assez futiles, alors qu'en fait, je suis en train de
plaider pour le respect de l'orthographe d'une langue, notre
langue maternelle, qui reprsente l'un des aspects les plus
vidents de notre identity culturelle.
Je voudrais pour terminer, recommander
intensment le livre du docteur Crosley "The Vodou Quan-
tum Leap : Alternate Realities, Power and Mysticism".
Grce cet ouvrage, on ne peut plus associer le vodou
hatien de la sorcellerie ou de la superstition, moins
d'tre singulirement rempli d'une mauvaise foi sans
pareille.
Dr. Hugues St Fort
Ouvrages cits :
Desmangles, Leslie. 1992. The Faces of the Gods : Vodou
and Roman Catholicism in Haiti. Chapel Hill : University
of North Carolina.
Hurbon, Laennec. 1972. Dieu dans le vodou haltien. Paris,
Payot.
Laguerre, Michel, 1980. "Bizango : AVoodoo Secret Soci-
ety in Haiti". In Secrecy, edited by S.K Tefft, 15-28. New
York : Human Science Press.
Laguerre, Michel. 1989. Voodoo and Politics and Haiti. New
York : St Martin's Press.
Mc Carthy Brown, Karen. 1991. Mama Lola. Berkeley:
University of California Press.
Mtraux, Alfred. 1958. Le vaudou hatien. Paris; Gallimard.


vaine et fausse dispute


Bobby Express

Rapidit Confiance- et les Meilleurs Taux
Ici c'est pronto pronto!
Miami
5401 N.E. 2nd Avenue Tl: 758-3278 Washington
629 N.E. 125 St. 892-6478 835 Juniper Street Tl 202-722-4925
19325 NW 2nd Avenue.Tl1654-2800 Connecticut
Fort Lauderdale 953 Washington Blvd. Suite 1 (203)324-
28 West Sunrise Blvd 524-1574 2816
West Palm Beach Ha.
604 25th Street 655-4166 Rue du Centre # 175
Pompano Tl 23-0865 / 22-7913/ 22-8855
4875 North Dixie Hwy 429-9552 Pour toute information, appelez Toll
128 N. Flagler Ave 946-4469 Free
Orlando 1-800-388-3875 (Floride)
2469 South Orange Blossoms Trail (407)265-2100 1-800-427-2622 (New York)
Canada
7177 Rue St Denis, Montral (514)270-5968
3820 Henri Bourassa, Est (514)852-9245 Nales
Massachusetts 506 11th Ave N. (941) 435-3994
Mattapan 508 River Street (617)298-9366 Immokalee
Cambridge 300 Broadway (617)354-6448 1011 W Main Street Kemp Plaza (941)
New York 658-9229
Flatbush 1161 Flatbush Ave (718)287-5295 Fort Mer
Church 2825 Church Ave (718)693-3798 2219 Fowler St. (941) 461-0343
Queens 159-35 B Hillside Ave (718)523-9216
Spring Valley 19 South Main Street (914)425-7747


Quel que soit l'endroit sur la plante o vous voulez envoyer une
some pronto pronto, faites confiance
BOBBY EXPRESS.

En plus des operations de transfer d'argent, nous nous chargeons de faire parvenir
immdiatement au destinataire vos cassettes, lettres, sacs de riz, gallons d'huile et
tous autres products alimentaires.

BOBBY EXPRESS,
c'est galement une carte de telephone don't la ligne d'accs n'est jamais occupe.

C'est tout implement le No.1 !.


qow .






Page 13


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No. 27


Nos Petites annonces de partout


Radio
Port-au-Prince
Mlodie
103.3 FM
de 5:00 am Minuit
7 jours sur 7
Tous les airs retros que
vous avez
appris aimer
et qui n'arrteront pas de
vous trotter dans la tte
La Bonne Humeur est de
mise avec nous !

Avec Mlodie FM,
la vie n'est plus la
mme !
Chicago
Radio l'Union
4:00 pm 6:00 pm
WLUW
88.7 FM
Module anglais
Bulletin de Nouvelles
Harry Fouch
4:20 Module Franais
Bulletin de Nouvelles
Lionel Chry
4:50 Module Crole
Nouvelles
Lionel Chry
New York
Radio Eclair
Chaque Samedi
11:00 am
1240 AM
WGBB
Tl: (516) 333-148

Horizon 2000
Plus
Every Sunday
9:00 am
12:00 pmr
WLIR
130 AM
Miami
La Radio
l'Hatienne
19 ans sur la mme
antenne
WVCG AM 1080
Chaque Samedi
5:00 7:00 pm
Une mission jeune
anime par
Bernard et Alan
Compas, Reggae,
Zouk... etc...
Les toutes dernires
de la semaine
avec Elsie
L'Editorial de
Marcus
L'invit de la
Semaine

Radio

Haiti Diaspo Inter
Lundi au Jeudi
6-8PM
1550 AM
Dim. 7 -9 AM
1330 AM


m m m


ir-7


---T-


Mdecin
Miami
Dr Hnock
Joseph
Obsttrique
Gyncologie
Accouchement
Operation por
fibrome
Family Planing
Ligature de
Trompes
Circoncision
Curetage
Tous les tests por
l'immigration
Nous aceptons
toutes sortes
d'assurances, ainsi
que la Carte
Medicaid pour les
femmes enceintes.
Nos malades
accouchent dans des
hpitaux privs
5650 N.E. 2nd Ave.
Vertires Shopping
Center
(305)751-6081


1--


Culture Lakay

Hachette-Deschamps is
pleased to announce the
launch of Culture
Lakay.
http://www.hachette-
deschamps.com/online-
store/scstore/
The objectives of
Culture Lakay at
Hachette-Deschamps
are to enable you to
order directly online an
ever increasing collec-
tion of cultural and
educational products
from Haiti.
At Culture Lakay you
will find an expanding
assortment and choice
from
Hachette-Deschamps,
from Maison Henri
Deschamps and from
authors, musicians
and other creative
artists from Haiti.
Culture Lakay has the
historical distinction of
being the first Haitian
E-Commerce site on the
Internet.
Culture Lakay's
completely secure SSL
server (Secure Socket
Layer) is hosted
in the United States at
the largestE-Com-
merce hosting facility
in the
world. We use the


IDEAL VILLA HOTEL ET APARTMENTS
DELMAS 53 # 5
Pour reservations, appelez: (509) 510-8394 / (509) 249-3220
www.haitihotel.com
Cadre agrable.* Chambre spacieuse Air conditionn *
TV Piscine Bar, Restaurant
S- 1* Service Traiteur pour Rceptions
SPrixx Spciaux pour Groupe
Special: Pay 6 Nights and get 7th FREE


Dr Roger
Phanord
Dentiste
Spcialisation:
Implants Dentaires
Avec nous une
extraction
se fait sans douleur
11245 N.W.
119thSt.
(305) 685-7863

Port-au-Prince

Dr Sony Figaro
Gyncologue
Accoucheur
Chemin des Dalles
No 27
Tl: 245-6489
Dr Jean
Claude
Desgranges
Interniste
12570 N.E. 7th Ave
305-945-2910
Contrle du Diabte, de
la tension artrielle
Maladies des personnel
ges, Douleurs,
Arthrites, Allergies


La PRESTIGE remporte la Coupe d'Or au
US World Beer cup.
2000 WINNERS OF THE WBC (world beer cup)
Category 28: American-Style Lager 20 entries


GOLD

SILVER

BRONZE


Prestige-Brasserie Nationale
d'Haiti, Port-au-Prince, Haiti
Labatt Blue -Labatt Brewing Co.,
London, Ontario, Canada
Miller Genuine Draft Light-Miller
Brewing Co., Milwaukee,
Wisconsin, USA


LAW OFFICE

ANDREW J. HIRSCHHORN, ESQ.

Nous sommes spcialiss dans les services suivants:
* Criminal Law
* Divorce
* Custody
* Real Estate Sales / Purchases
* Cooperative Sales / Purchases
* Refinance
* Family Court
* Accident Case
Nous sommes au service de la communaut hatienne pour toute litigation
et nous vous remercions de votre support.
Notre personnel est hatien, parlant crole, franais et anglais.
ANDREW HITRSCHIHORN, ESQ.
ONE CROSS ISLAND PLAZA, SUITE 206
ROSEDALE, QUEENS, N.Y. 11422
Tl: (718)528-4424 Fax (718) 528-6658


. ~I


Communication
Services Inc.
9290 S.W. 150Ave
Suite 404
Phone 380-1616
Fort Lauderdale
Hati Market
300 Wext Sunrise
Blvd
Coral Spring
Island
Supermarket
Beauty Supply
3079 WEST SAMPLE Rd
CORAL SPRINGS,
(954) 345-0450
A Port-au-Prince,
vous trouverez
IHati en Marche
aux
- Royal Market
de Turgeau et
Ption ville
- Librairie Phenix,
Lalue
- Librairie Auguste
Grand rue
- Movies and More
Rue Capois
Chaque semaine
lisezn Marche
Ha'iti en Marche


A Vendre
Trs beau terrain sur
la route de Seguin.

Tronon
Oblon Seguin.

Proprit s'tendant
sur UN Carreau de
terre et encadre de
pins proximity d'un
merveilleux site
touristique
( Bassin Bleu)
et longeant
la nouvelle route:
Oblon Seguin,
Jacmel..
Appelez
Ha'iti en Marche
(509) 245-1910


Restaurant

FRITAY
RESTAURANT
The Root of
Haitian Cuisine
David Cang
General Manager
Heures d'Ouverture:
8:00 am 10: pm
Lundi Jeudi
8:00 am 11:0 pm
Vendredi, Samedi
et Dimanche
Dorchester
617-524-5800
Waltham
781-899-9157
Mattapan
617 298-7933
Miami
Bl Foucht
Restorant
8267 North Miami Ave
Miami.
TL:(305) 757-6408
Le meilleur griot
de la ville !
Port-au-Prince
Boulangerie
Jean-Marc
Avenue Muller No 63


highest rated E-
Commerce software on
the internet in
conjunction with PGP
Encryption technology
to ensure your absolute
online
security. All orders are
processed through the
secure Sogebank
processing
network and you have
the guaranty of placing
your order with
Hachette-Deschamps.


Points de vente

Si vous habitez
Miami, vous
trouverez votre Haiti
en Marche dans tous
les magasins de
Little Haiti ainsi
qu'aux dresses
suivantes:
Le Pavillon
Supermarket
486 NE 167 St
N Miami, FI 33167
tl: 305-948-7338
Boujolly Records
13148 West Dixie
Highway
tel 305-893-8950
Etiquette
Barber Shop
15455 West Dixie Hwy
940--9070
AKE BEAUTY
SUPPLIES
12948 W. Dixie Hwy
893-6837 "
Maxisound
Music Hall
11854 West Dixie Hwy
895-8006
J & J Caribbean
13706 N.E. llth Ave.
North Miami, FI
33161
Holy Family
Restaurant
9900 N.W.7th Avenue
Lucas Super
Market
14759 N.E. 6th Ave.
940-9902


1





Pagel4 FAITES VOTRE CHOIX!


Mercredi 9Aot 2000
Hati en Marcl4 Vol. XIV No 27


A la une de Mini Records


'w4iS-


*4.


,/ _
ASSADE RANCOEU
1', ,., -


La Vi'm Chanje.


Crateur du Hit Si Se Lv Srnit


iea p.d
Au, L-.4 W,4


p d S s n t C


haitiando
.<\ .. CubAyiti


Haitiando
Autres parutions:
Les Fantaisistes de Carrefour
Mario de Volcy
Honeyman


Prix allchant


Gina Dupervil


"En Tourne" Volumes 1 & 2
" Greatest Hits"
An ba Kaban'n


MINI RECORDS
13710 N.E. llth Ave.
Miami, Florida
Phone/Fax: (305) 892-6200


La Coupole
10855 S.W. 72nd Street
(305) 271-4975


MINI RECORDS
221-14 Linden Boulevard
Cambria Heights, N.Y.
Phone/fax (718) 276-1794


Miami Live


Zouk Love
Feeling
avec le Hit "si se lv".


N.
-1 00
-4 .",


fre, ouf


--i






Mercredi 9 Aot 2000
Haiti en Marche Vol. XIX No 26


Page 15


1 COLLOQUE I


La double nationality : une vaine


(Nationalit? ... suite de la page 12)
l'tranger ne s'intresse pas ceux que des O f
circonstances parfois indpendantes de leur
volont, ont convi l'option d'une second citoyennet;
en pareil cas, les Affaires Etrangres et les Consulats
doivent contibuer remplir leurs rles respectifs comme
l'accoutume.
Si non, les colloques sont strictement interhatiens,
et, ipso facto, le principle de la binationalit n'est ni vocable
ni souhaitable. Cette mise de ct entrane dans sa chute
ce renoncement sa nationalit d'origine, clef de
l'empchement prohibant et discriminatoire sur quoi re-
pose parfois la Charte fondamentale. En d'autres terms,
si de part et d'autre on reconnait.que l'hatiennet est le
resort de ce tte--tte et la base sur laquelle les discus-
sions sont entames, que tous les interlocuteurs et
intervenents sont des Hatiens part entire, les palabres
ns du concept forcen de la double nationalit ne se
justifient pas. Tous les dbatteurs tant reconnus comme
tels, les stipulations catgorielles deviennent, du moins
temporairement, infructueuses jusqu' ce qu'elles soient
excises de la Charte. L'expurgation d'un article ou d'un
paragraphe, et mme d'un titre ou d'un chapitre, n'entrane
pas ncessairement l'abrogation de la Loi lui servant
d'gide.
Sans trop faire appel la doctrine ou la juris-
prudence, essayons d'abord, partir des contradictions
actuellement existantes, de dgager un consensus beaucoup
plus voisin du droit natural que du droit positif, car le Droit
Naturel, plutt idal mais human, demeure "le plus
conforme aux ides de justice, et don't le lgislateur doit
s'efforcer de se rapprocher le plus que possible dans la
confection des lois."
A partir de tant de dbats interprofessionnels, les
ides mises de part et d'autre par les gens du mtier bien
imbus de leurs opinions, de sujets dballs, furent
finalement consignes,- telles des minutes prcieuses d'une
audience rarissime,- dans une brochure intitule "ACTES
DES COLLOQUES", une trs louable initiative du
Ministre des Hatiens vivant l'tranger. Enfin, des
Hatiens assis autour d'une table peuvent librement discuter
des affaires les concernant sans arbitrage ou patronnage
du PNUD, de l'ONU, de l'OEA, de la CE, etc.
Il y a de cela une anne, compatriotes du dedans
et du dehors n'avaient aucun mal comprendre que certain
articles de la Constitution hatienne, cause de leur
ambiguit, faisaient obstacle au rapprochement sincre de
deux communauts identiques que des circonstances
particulires ont mis en demeure de vivre sous des cieux
diffrents. Feu Maurice Sixto avait coutume de dire : "Haiti


Nouvelle Ligne


fausse dispu
est comparable une forteresse assige: ceux qui sont
l'intrieur veulent en sortir, ceux qui sont l'extrieur
veulent y entrer". Sixto n'a fait, peut-tre sans le savoir,
que dilater le primtre de la Crte- Pierrot aux dimen-
sions de la Rpublique. Et le Ministre Gnus, conscient
du problme, notera finalement : "Il y a une sorte de
cafouillage... il faut dbloquer, il faut nettoyer, il faut tre
clair sur ce problme."
C'est bien cette clart que nous tous cherchons
afin d'viter d'autres cafouillis; il nous faut extraire les
cueils contre lesquels se brisent gnralement tant
d'efforts, contourner les voies d'vitement aussi bien que
les heurtoirs auxquels s'achoppe traditionnellement tout
movement dmocratique.
Qui est donc Hatien? Qui ne l'est pas?
Ce vocable n'est pas trop bien dfini. On parle
d'Hatien, d'Hatien d'origine, d'Hatien ayant renonc
la nationalit hatienne, d'Hatien naturalis tranger,
d'tranger naturalis hatien, et patati et patata. Quand nous
disons "on parole je fais rfrence la Constitution elle-
mme avec toutes les clauses contradictoires et partitives
qu'elle comporte.
La Constitution de 1987 tablit un distinguo parmi
les Hatiens vivant l'tranger, nonobstant la reconnais-
sance de la nationalit d'origine : ceux qui ont adopt la
citoyennet de leur pays d'accueil de ceux qui ne l'ont pas
fait. Dans le premier cas, la citoyennet d'origine est,
d'emble, te ces compatriotes. La Constitution
dnationalise ou plutt dnaturalise comme pour pnaliser
les ... forfaitaires; elle les considre purement et simplement
comme des trangers; ils cessent d'tre des naturels d'Hati.
Or, on ne saurait tre national dans son pays d'origine, la
nationalit vous suivant partout o l'on est, mme
l'tranger.
L'Hatien d'origine ne peut cesser de l'tre aucun
moment de sa vie. Acquise la naissance, elle demeure
incessible, inalinable. La "dnationalisation" demeure
contraire l'esprit du Droit natural qui veut qu'on n'ait
qu'une seule nationalit. Mme les "apatrides" que le Droit
International dfinit comme des individus "dpourvus" de
nationalit lgale, qu'aucun Etat ne considre comme leurs
ressortissants, doivent tre marqus, un moment
quelconque de leur existence, de l'empreinte indlbile du
sol qui les a vus natre. Il en est de mme des "heimatlos",
qui auraient "perdu" leur nationalit d'origine sans en
acqurir une autre.
L'acclimatation passagre ou definitive du natural


arienne


Fort-Lauderdale


Cap Hatien


S JI avec .i-L .L.. .Lj
Prix allchant
Equipements nouveaux conformes aux normes et
rglements tablis par la FAA
(Federal Aviation Administration)


iC"


Transport Assur par un Bimoteur d'une capacity de
30 siges

A/C, Toilettes, Overhead compartment, Siges en cuir
confortables, Repas Chaud


TROIS VOLS PAR SEMAINE

Mardi, Jeudi, Samedi

Fort-Lauderdale, Cap- Hatien 8h30 AM 10h45 AM

Cap. Hatien Fort Lauderdale 12h30 PM 2h45 PM

iPour riservationrs:

(305) 891-33388
Fax: (305) 891-1395

C'hristos "I'ravel (954) 486-1633


en terre trangre,
l'adoption de la
citoyennet du pays
d'accueil, ne concernent
que ce pays d'accueil.
L'article 4 de la Consti-
tution fait exception en
invoquant des motifs
politiques : "Nul ne peut
tre priv pour des mo-
tifs politiques de sa
capacity juridique et de
sa nationalit."
Toutefois, le
prambule de la Charte
dit clairement : "Le
people hatien proclame
la prsente Constitu-
tion." Qui est donc ce
peoplee hatien"? Trs
certainement en font
parties parties 54
signataires, parties
prenante et mandataires
non mandates pour ce
people; et dire que parmi
eux on pouvait computer
des hatiano-trangers. Il
ne s'agit dans ce cas que
d'un simple accident de
parcours. Mais cette situ-
ation de fait n'invalide
pas pour autant l'oeuvre
patiemment et
courageusement
labore.
Les constitu-
ants de 1987, dans leur
empressement
soumettre la loi
fondamentale la ratifi-
cation populaire, ne
flairaient pas les
problmes qui natraient,
dans le future, de situa-
tions conjoncturelles. Ils
ont donc mentionn, en


te les hirarchisant, quatre categories de serviteurs
publics, occupant soit des postes lectifs, soit
l ^des postes nominatif s.
Premire situation : On n'a pas besoin d'tre
ncessairement ou spcifiquement Hatien, ou encore la
nationalit hatienne n'est pas requise noir sur blanc pour
tre:
Dlgu ou Vice-dlgu nomm par le Pouvoir
Excutif;
Ministre tout court ou Secrtaire d'Etat;
Juge de la Cour de Cassation, des Cours d'Appel,
des Tribunaux de Paix et des Tribunaux Spciaux;
Protecteur du Citoyen;.
Fonctionnaire ou Employ exclusivement au
service de l'Etat;
Membre des Forces Armes ou de la Police;
Agent diplomatique ou consulaire;
Membre du CEP (provisoire).
Si l'on veut seulement commenter, sans
interpreter, cette premiere situation, les articles 11 et
suivants jusqu' l'article 18, relatifs la nationalit et la
citoyennet, sont inoprants ou tacitement mis en veilleuse
pour des raisons particulires. Le commun des profanes
sera enclin rpondre "Evidemment" ou "a va de soi" si
on lui posait cette question: Est-ce que ces fonctionnaires
de tous ordres ci-dessus numrs sont des Hatiens? Mais
une telle rponse simplement est loin d'tre juridique.
Mme l'tranger, n'tant pas expressment exclu, peut
occuper de tels postes.
Deuxime situation : IIl suffit d'tre Hatien pour
tre:
Membre du Conseil d'Administration d'une Sec-
tion Communale;
Membre du Conseil Municipal;
Membre du Conseil Dpartemental.
De quel "Hatien" parle-t-on? Celui d'origine ou
le naturalis? La question est crucial car les assembles
territoriales naissent de la matrice des communes et des
sections communales.
Troisime situation : Il faut que l'on soit "Hatien
d'Origine", et n'avoir jamais renonc sa nationalit pour
tre :
Membre de la Chambre des Dputs;
Snateur de la Rpublique;
President de la Rpublique;
Premier Ministre.
On penserait n'avoir affaire qu' des postes
lectifs. Dans une certain measure, oui. Toutefois le
Premier Ministre est nomm par le Prsident de la
Rpublique, il n'est pas lu l'instar des Membres des
Assembles territoriales que la clause du renoncement
n'affecte nullement. Notez bien : hormis le Premier
Ministre, tout autre Ministre ou Secrtaire d'Etat, mme
aspirant la primature, tombe dans la premiere situation.
C'est bien l'article 18 qui confirm la clause sgrgative
du renoncement en stipulant : "Les Hatiens sont gaux
devant la Loi SOUS RESERVE des advantages confrs aux
Hatiens d'Origine qui n'ont jamais renonc leur
nationalit."
Nous le rappelons encore une fois : On ne peut,
sous aucun prtexte, mme sous celui concernant des
avantages concder, tre "dpossd" de sa nationalit
hatienne d'origine, surtout lorsque l'acte est motiv par le
simple dsir d'un Constituant don't le mandate n'avait aucune
onction populaire. C'est justement en catgorisant les
Hatiens que la Constitution a sem les piges qui
alourdissent son application. La clause du renoncement,
incompatible avec le concept mme de nationalit,
mriterait d'tre te de la Charte.
Quatrime situation. Les Hatiens considrs
comme tels, n'tant ni Hatiens d'origine ni naturaliss
peuvent devenir Membres de la Cour Suprieure des
Comptes et du Contentieux Administratif. Cette Section
peut accueillir des trangers devenus Hatiens.
La nationalit hatienne ne se demand pas, elle
se constate. La jouissance et l'exercice d'un droit en pays
tranger par un Hatien ne concern que ce pays tranger.
La souverainet d'un Etat s'arrte ses limits, sa
competence n'est pas extraterritoriale et ne bute aucunement
centre les situations conflictuelles, mme juges sans is-
sue, nes hors de ses frontires. Lorsque la Constitution
insisted sur ce qu'on appelle faussement la "binationalit",
le fondement d'une telle attitude n'est pas assur,
particulirement dans les temps actuels o les pays,
conscients de leur situation prsente et future, font appel
tous ses enfants prodigues. Un binational n'existe pas.
Les Lois tant une pour tous, la Loi-mre ne saurait
chapper cette rgle. Comme nous l'avons not, la Con-
stitution renferme beaucoup de contradictions qui mritent
d'tre dnonces et corriges pour ce retour la normalit
(voir Nationalit? / 16)

Avec Mlodie fin, la vie n'est plus
la mme
103.3 FM, Port-au-Prince
FAX 221-0204


-% v le%.-4 Il m r% -v- A A 4 1-


T"-n







Page 16


U.S. ELECTIONS [


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


OP*am e a0 eo .pmmf-

-mmm -4 mmee m m-


mu iv e -me- Ogem
e*m- 0 m- m @m
m. oe -
mm 4q* m e. -
41 MDm

eID *lie


- ea mm
Uo e o
eM m


bn&ie de ~la !!!BtL
pe *m mmm


b-mmo emaqum je 9b-
~ ~ ~ ~ ~ 4 --m-


mo aem -t 0q
4b -lq
-op Qu-
op mm -
tomaom mmm -
0 qm -a


a".(m:caa*ni



"Copyrighted Marnal



- L_-- eSyndicated Conte_



Available from Commercial News Providers"

_ _ _____. __ _._ _.*
*---- o ~* ~ -- W a S- -


e ~ e e. ~
- ~ oe *
e. -
- e. e. - e
- ~ e. - -


l4


1*~&

*~w -


w m -o. - e
e.0m b q - -

-e. e. m 'e. e..mm
au m aauv-maomiem -
*w e 4mw- a-
ama. ___a gu
e m .
e. e m .- e. op
-m
s s -0







mm OM Mau 4b l


- -mup om OM eb a mw -
momm me MM 40
-cp-g-m*
le M- -




-~ b



7
---
41 4 -l
*Um e..- Um
e. -~ e dom

e em a w -um o Im


mgmm- a -

0



-4b 4mb e t
~~ e. e. **


De la double nationalit...


(suite de la page 15)
ardemment souhait, offrant des garanties gales tous ses
fils.
Voici ce que nous suggrons:
1- Le rfrendum tant interdit, rien n'empche
la prochaine 47e Lgislature de s'riger en Assemble
Constituante pour remanier les textes inadaptables au
dveloppement du pays. Ce sera justice.
2- Dans cette attente, le Pouvoir Excutif veillera
ce que les Lois et Dcrets suivants ne soient pas appliqus
aux Hatiens dits naturaliss, tandis que la 47e Lgislature
procde aux ajustements ncessaires:

le Dcret-Loi du 1er janvier 1941 sur la
naturalisation;
le Dcret du 21 novembre 1961 modifiant les
Lois de 1935 et de 1941 sur la nationalit;
le Dcret du 27 fvrier 1974 sur la nationalit et
la naturalisation;
les Lois du 19 septembre 1953 et et du 25
novembre 1959 sur l'migration et l'immigration; ,
la Loi du 11 septembre 1969 rglementant la


succession de l'tranger naturalis hatien,
dcd ab intestat et sans postrit;
la Loi du 16 juin 1975 accor-
dant le droit de proprit immobilire aux
trangers et fixant les conditions
nouvelles de l'exercice de ce droit;
le Dcret du 6 avril 1977
modifiant la Loi sur l'exercice du droit
de proprit immobilire accord aux
trangers;
le Dcret du 27 mars 1974
modifiant la Loi sur le divorce des
trangers;
la loi du 4 juillet 1974
instituant un organisme autonome
dnomm "Office du Divorce des
Etrangers"

Fait Miami, le dimanche 23
juillet 2000


Alix Ambroise


_____ le a -iu - m l

enum endmm mm
lae m-- m e


*w *

go> q0 mona .b-w eR
oe -dam mm 1o


_____ e.-m
e ~ e -b
e. jme e



M Momm a Ob I q, *
mm-e. D e M I- qumob I


Rlfa RPibei/ro
Ptro/a Ao5 Povo5
One of the most exciting new voices in Brazil, Rita creates accessible
and melodic music Incorporating samba, funk and reggae.
Putumayo Artists Is pleased to present Rita Ribelro. one of the most exciting new voices in Brazil.
A multl-faceted talent who promises to be a leading figure In the world music scene. Rita's crystal
clear volce and engaging stage presence have resulted In a huge buzz in Brazil, not an easy task in
a country where great music is everywhere. This home-grown following has resulted in a strong
word-of-mouth fan base throughout the world, including lohn Lannert, Latin music columnist for
Billboard. who selected the Brazilian release of this album as his #2 favorite of 1999. Rila performs
a wide range of styles., including reggae. samba, funk. as well as regional forms from her native
state. Her new album. Pnrolas Aos Povas (Pearls to Ihe People), will be released by Putumayo Artists
on lune 27, 2000.
Rita was born lune 13. 1966 In So Benedito do Rio Preto. a city in the Interior of Maranhio. At the
age of five she moved with her family to the port city of Slo Luis do Maranho, a city known for its
rich local folklore. The tenth of eleven children, she grew up in an environment fllled with parties.
festivals and music. She devoted herself to music at an early age and quickly became one of the
leading figures on the local MPB (popular Brazilian music) scene.
Rita now lives in Sio Paulo. the huge southem metropolis that is the current creative hub of the Brazilian music
scene. She works regularly with other leading artists such as Zeca Balelro and Chico Csar as part of what is
being called the aeo-lmrpicalismo movement. Trapicalismo was the name given to the revolutionary pop music
movement of the late sixties and seventies that made legends of GCilberto Gil, Gai Costa. Caetano Veloso. and
Tom Ze. among others.
Her self-titled first album was a huge underground success and established Rita as a voice to look out for in the
future. Prolas Ans Poies, her second album, has already earned tremendous critical acclaim in Brazil. The
influential daily lornal da Tarde commented, "Rita Ribeiro's new CD is an oasis of precious jewels. On Pmlas Aos
Poaro Ribeiro demonstrates the essential elements that make a great artist: personality and a good repertoire.
The singer is a modern blend of Carmen Miranda and Clara Nunes."
Rita's interpretation of the folkloric music played in the streets of S5o Luis and small interior towns is an
important part of her work. So Luis is often called the capital of Brazilian reggae, and the style is so
ubiquitous it is practically considered a local tradition, Other songs, the less regional ones. are the result of
Rita's interest in music from other origins. Urban music trom So Pauto. the Caribbean. Wesl Africa and Airo-
Brazilian traditional styles are ail a part of her musical mix,
Rita does not restrain her talent within one or two genres- Her repertoire has space for a
traditional samba, ballads. reggae. Afro-Brazilian religious music and more. Prolas Aas Po es
was arranged by Marlo Manga. one of the hottest arrangers in Brazil and produced by the
legendary Marco Mazzola. the Brazilian equivalent of Ouincy ones., who is responsible for
many of the greatest recordings in Brazilian popular music history.
Rita Ribeiro will be touring the US for the first time as part of Putumayo's Festa Brasil tour,
which will be hitting festivals and concert stages throughout the US and Canada Irom -
August 11 through Septemberr 10. 2000
For more information on Rita Ribtem or to sel up interviews, please contact: ,l
East Coast Publicity Coordinator. liml Schultz. at 1510) 526-8221 x 109. liml@putumayo com.
West Coast Pubilcty Coordinator., Sarah Baumann. at (510) 526-8221 xi 14. sarah@putumayo coin
PUtUMAYO .
Cu.... l nc .. ,
West Coast Office Mai. n office
1516 ihsi lrl mu tte, l. d U Ai"4Ii 1"4 lJhl7i2L, mr 1 ndor. .Mte. Ifi o102M
Tti(510) 5iJ411-1 tl (li( ) tS) lli Trit(21) 62!S-1400 l 12 t il) 40-0f0 5
www.putumayo.com







Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol XTV No 27


Page 17


SOCIETY


LAcoensmme" sd'casmy xpbsn


IWIBII mn m e-


aune 04 a

- inmm- INOMM M


*p-m a- mp u -M


- o fl M e bwva -mmm -l -
meM B oae w-O qw9t
c-M b- m mmm mngme
imau emmmu4 m M
opdob m. a mm 4 -4


MX Etais4b


..77- -p -m

- -Omoeb mmm

qm- - SMM S
m -M
MO- -e
e oe l
Mamqp a4 tbe mumb o
~ 5
l-m 4b S mumomum o @% IM


0*M u bm-op un MW mMo -m mm
ID-
Um-nom a - m 4
0 aoau___mm-
4b b e wm d
qftem Umm*@w e jmb -m Ou



fu- au
ou- e 0


OweruaSdehlaIse oes


que O
- a b4oe -0. W ___mm
0 qpp4b 0S m 4 Ou ea Om@


Mur le a


Mead"


- OM


So r -aa er a q




"Cop3rig htdMaterial
-.OM-M" w-- ,nd l t- "- -'-


A. ala Synd icated Contents P--


Available from Commercial News Providers"


--eameMM
e t- - Che



e - o
eb Nom a 0 q


OPS uSm -4 w 4
*b lm
Ob qw- e m -
mmm- e -mme mm n -


qm .Mlb 4w
4m m m Mo
awemm l- -al


de 4S




emm Im m* -m s
- Sm w- m --0 e


lem
M *4 M o o 4 p
m* u a m m m. m m-M -4 l
* Mmm -


Le lecteurs amrkcalnS peu

latnre.4 en dpit de la convento


M- mm M qe -




4b em-


mm -

S mm OM e m emm 4 s

m *~.-,%Q imu -


ba M p-4m


*mmv - OM
4b 4jmwqmp*M-
b4mm em o>4m mQw 4bmm
e ame 4
M *MOM- OMe qmmaomu
do th 0*m- m e e q a
%M0 o @ 0m ao.p


- w 4wm-b m I
-M. 5 S qmm 4
S -DOu -p 4w mP
. 0 mmma-mm
4mm 0 ~ q wm a M* ON-




4b e.0 mm
SImm M





chmm-
OMM me
- ~ .
I MM- Me 41
Qom a
OU Uauo -q- -
- - m- >e -
4mwlt 4 w 4 moq


oe e~ e OMM- 00


qe m b mu Qm m
*m a 4 e Sm -
muqw 4 b 0l
tumm4 w > f wam 0Q
mm 4R p Mo a eo
-- e o *0
op4S oqum b m
-~~~4 4- -


S dmm* >t

4m axe tommoe

-M Ihm *w - w4-
m 4b b Oemm&M.
4b Ir


job
"F -
m Nb






Page 18


Nos Jeux


Mercredi 9 Aot 2000
Haiti en Marche Vol. XIV No 27


kMI


PATRIE


Solutions de la semaine passe:
Z EPPELIN
EM 0 UISSEE
OBEI G
LOTS PO
ILE Y AC
TISSUE Il
H ES IT E R A
ESE RI N ES


Allez de SEIGLE PATRIE, en utilisant des mots du
vocabulaire franais, et ne changeant qu'une lettre par
ligne. Mos Cachs


PAGTQ SM E ETU H B B R
PV FI BU Y OYAADWE Y
MLPW DI O U F BR Y PDM
B O NG O A YR BUIC AI U
EU EMMRDAML H LTE C
KA BU BA KA R I STAR O
I IAMASS I SHASSAN
M DGUS S G SAC B G S NT
U OU LOAA NO ROM E 0E
SUMUGNUMI Z I B I KA
ECNZOI PHELLEUGP
V D Q I TA W S M D W Y I C A
E NU J OMAT V IAAS V K
NY O RI ETN O MXYRFM
I L ET SI E WJ AMM E H Y
Trouvez les noms de 40 chefs d'tat Africains


L I1'IIilhIVi'hIui danslcarrf cVi-.dessCus


Solutions de la
semaine passe:
HATI





U suuuu lu ani e drre GR euz


En Bref (suite de la page 2)
Selon le porte-parole de cette institution, Jean Dady
Simon, ces dispositions concernent les acheteurs et
les vendeurs de voitures ainsi que
des mcaniciens effectuant des tches susceptibles
d'altrer la srie d'un vhicule..
En vertu de ces nouvelles measures, les propritaires
dsirant changer la couleur de leur vhicule sont
invits passer au service de la circulation
pour l'obtention d'une autorisation spciale, a fait
savoir M. Simon, soulignant que son institution est
dtermine lutter contre les gangs
spcialiss dans les vols de voitures.
Il a en ce sens rappel l'ouverture depuis quelques
semaines d'un bureau au
sein de la PNH prpos cette tche.
M. Simon a salu les efforts des agents affects ce
service qui, a-t-il indiqu, ont pu rcuprer pour cette
semaine 11 voitures voles.
Le president du CEP appelle les
journalists hatiens au patriotism
dans l'accomplissement de leur tche
Le president du Conseil Electoral Provisoire (CEP),
le Dr Ernst Mirville, a appel jeudi les journalists
hatiens au patriotism dans l'accomplissement de
leur tche.
"J'espre que cet appel ne sera pas peru comme une
acrimonie ou un problme particulier que j'aurais
contre la press de mon pays", a indiqu M. Mirville
dans une interview I'AHP.
Monsieur Mirville s'est galement prononc sur la
question de la dmission des membres de l'actuel
CEP, qui, pour lui ne se pose pas pour l'instant. "Il
est plutt question de travailler l'installation des
collectivits territoriales", a soulign M. Mirville qui
s'est en outre dclar satisfait du droulement du
processus lectoral.
Il s'est lev dans le mme ordre d'ides contre les
accusations de certain secteurs selon lesquelles ce
processus serait entch d'irrgularits et de fraudes.
"Ceux l qui font le plus de dnonciations figurent
parmi les plus grands fauteurs de trouble", a lanc M.
Mirville qui dit fonder ses dclarations
sur des constatations personnelles sur le terrain.
Estimant que les cas d'irrgularit enregistrs au
course des dernires lections ne sauraient mettre en
question les rsultats du vote, Emst
'Mirville encourage la population se mobiliser et
rester vigilantes pour le triomphe de la dmocratie en
Haiti.
Pari russi pour le group Culture
shock au festival international
WASSHOI 2000
Le group musical hatien "Culture Shock" qui
participe depuis dimanche au festival WASSHOI
2000 au Japon, se trouve parmi les grandes curiosits
de cette fte international de la musique et de la
danse. Culture Shock qui runit en son sein des
musicians hatiens du movement
"racines" et une pianist japonaise de jazz a surprise
le public de ce festival grce a une musique riche,
faite de recherches et d'originalit, a constat un
journalist de l'AHP.
Des danseurs professionnels hatiens comme Nadia
Dieudonn, Vanesca Julm et Nelson Joseph de la
troupe "Feets of Rhythm" ont illustr les musiques de
Culture Shock travers des chorgraphies trs
apprcies.
principale source, AHP)


( SCRABBLE
Arrangez les sept lettres ci-dessous
pour former un mot Franais

1 1
I I



RK


Solutions de la semaine passe:
FISCAUX X


GRILLE DE PROGRAMMES

Mlodie 103.3 fm
74 bis Rune Capois
Port-au- Pr ince, Hlati
T 1l:221-8567 / 221-8568 Fax: 221-1323
e-mail: enmarche@haitivvworld.com
JRL: rv'v. -i. haitienmarc-he- con->

5h00 6h30 BON REVEIL en musique

6h30 7h00 AU PIPI IiT C-i.ANr2TANTr
premier journal de la journe avec Yves Paul Landre
7h00 9h00 MVELODIE IVIATTIN
Informations, Interviews, Analyses
7:15 : Au quotidien avec Elsie
7h25 : La Chronique Economique avec Roosevelt Jn Franois
7h35 : L'Actualit en Bref avec Serge Csar
7h45 : L'ditorial de Marcus
7h50 : Les Sports avec Smith Griffon et Captain Bill
8h00 : Les Invits du Jour

10h00 Midi LE DISQUE DE L'AUDITEUR
avec Smith Griffon

12h00- 12h15 LE 111DII
Un rsum des Informations Locales et Nationales avec Serge Csar

12h15- 2h00 ILAD"Y B LUL ES
Jazz. Blues, Swing, Ragtime...

2h00 3h00 C 'ES-T SI BON EN CHANSONSS
Emission de Chansons Franaises

3h00- 5h00 T>CDOC :"A IiELF
ET SES SU CCES COND FI RIMNE S
ou L-e avec Doc Daniel et Captain Bill.

5h00 NOUVELLES 5 HEURES.

7h00 8h30 AMVIOR Y SABOR.
CON LUCI-IJANO

8h30 9h00 SOIR. INFO VIJLTIONSS

10h00 NOT RE G RA NDCONCE :RT
( Lundi et Mercredi )
L'Heure classique
Dimanche soir "Sous le kiosque Musique"

JAZZ AT TEN ( Mardi et Jeudi et aussi dimanche soir )
Illustr d'Inverviews avec Compositeurs, Interprtes
et Grands Critiques Musicaux

9h00 et au-del CAVALIERS,F
PRENI e Z VOS DAViES 2 (samedi )
50 ans de Succs Populaires Hatiens avec Lucien Anduze







Mercredi 9 Aot 2000
Iati en Marche Vol. XIV No 27


Page 19


Attention !


---- pstosas AI



. . .. .. .. . . ....... - ---- ---


Si vous habitez Opa-locka, un agent recenseur reviendra voir certain
d'entre vous cause d'un problme concernant le dcompte initial.

Les donnes de recensement dterminent le montant de l'aide fdrale
dans une communaut pour les routes, les coles, le logement, les
installations mdicales, les garderies, et davantage. C'est pourquoi nous
avons intrt avoir un dcompte exact. Et rapelez-
vous que vos rponses sont confidentielles. Nous
avons besoin de computer sur vous encore une fois! [ [


iaiti






Page 20


BACKPAGE


M M


LIMA M, OT OR

Jananese engines & transmissions


iu -


Special Prices For
Wholesalers
And Exporters


NOW AVAILABLE DIESEL ENGINES
PICK-UP TOYOTA NISSAN IZUSU VAN
50 % OFF ALL GASOLINE MOTORS 50 % OFF
( Only American Made)
CALL US NOW!
TRUCK, VAN, worldwide delivery available
INSTALLATION AVAILABLE


Best Prices For Car and Truck
DIESEL PUMPS,
ALTERNATORAND STARTERS


DOORS HOODS FENDERS DISTRIBUTORS ALL MAKES STARTERS*
ALTERNATOR TRUCK PICK UP AUTOMOBILES
We sell only super clean low mileage engines & transmissions
Imported directly from Japaxa.

Tel : (305) 681-4666 Fax : (305) 681- 7886

3303 N.W. 135 St. Opa-Locka,


FI 33054


Nous aurons tou
un jour faire fa<
inevitable.

Etes-vous prt?

Quand un membre de votre famille
meurt, vous aurez faire face 46
decisions majeures dans un intervalle de
24 heures. Pourquoi ne pas les prendre
maintenant, d'une manire logique,
plutt que d'attendre d'tre dans les
moments difficiles?
Notre Plan vous permet de planifier
tte froide.
* Votre paix d'esprit vient du fait que
vous avez faire une compagnie qui
a ses racines dans la communaut.
* Nous vous offrons la garantie que tous
les arrangements seront tenus selon
vos dsirs et les traditions.
* Vous conomisez sur le prix future de
tels services en payant ds aujourd'hui
et au tarif d'aujourd'hui pour un
service que vous recevrez plus tard
* Facility de paiement mensuel
* Possibility de financement sans
verification de credit.


t',.


e


Proprit au
cimetire pour deux
Arrangements pralables

$12 "09
pT ar er spar mois
par p er s o n n e


Por ote roretanqilit

FSparg-nez l'tre cher la charge. j


motionnelle et frnanciere un moment
o il est ravag par le chagrin.
Possibility de financement
sans interest disponible


Appelez nous aujourd'hui mme au:
305-674-1717


o *

Dade Memorial Park
1301 NW 135 Street


Southern Memorial Park
15000 W Dixie Highway


Southem Memorial Park. Prix: $1945. Interet: 8.9% APD. $24.17 por mois pendant 120 mois. Cout total: $3,011. Prix et
programmes south sujet a tre changer sans avis pralable.
Prire d'accepter nos excuses, au cas o tous recevez ce pamphlet pendant cette period de chagrin pour vous et votre famille.


O J'aimerais recevoir aujourd'hui mme d'advantage d'informations
sur votre plan complete de Service Funraire.

Nom

Adresse I

Ville Etat Zip Code

Tlphone
HM 07-08/OOA
Prire d'adresser : Memorial Plan, P.O. BOX 526601, Miami, FL 33152-8981


Mercredi 9 Aot 2000
Hati en Marche Vol. XIV No 27


w . w
0- m-no*m
qr.0 -- .ib IrUm
mm a dan-m-o e

w mom mo bm~omm equm-M

bm ue m am
OM om %o


- "Copyrighted Material .

M*.. .: Syndicated Content ... .
Available from Commercial News Providers"
- -M,-. Io% ,-,M-ff, -MW
a *oe eMU* m e -mu %*
~- -


La semaine politique
de dollars US. Selon des A S malheureusement les usines
officials amricains Port- ets o ciale thermiques ne rpondent pas
au-Prince parlant sous le faute de mazout pour faire
A- .1 -j '-


sceau de l'anonymat, il s'agirait a un geste
de mcontentement du Congrs majority
rpublicaine vis--vis des rsultats des
snatoriales du 21 mai.
Icitap avait un personnel de 45


membres, des moniteurs amricains,
franais et canadiens qui ont form plus de
5000 policies de diffrentes units. Les
Swat team et les CIMO sont les mieux
quips pour faire face aux meutes et
drapages.
Le rgime du blackout toujours
svre Port-au-Prince ... Aprs la
declaration pas du tout rassurante du
directeur gnral de l'EDH concernant
l'alimentation de la capital en nergie
lectrique, le directeur de la planification
Jules Andr Joseph a organis l'intention
de la press locale une visit guide du bar-
rage de Pligre. On apprend que le niveau
du lac est trop bas pour fournir la zone
mtropolitaine, qui ne reoit que 20
mgawatts sur les 54 que lui fournit Pligre
quand le lac est son niveau maximum.
Port-au-Prince a besoin de 130 mgawatts,


turner les turbines plein rgime.
Le blackout continue de s'aggraver
aussi cause du manque de devises qui se
fait srieusement sentir sur le march local.
La semaine dernire, il fallait jusqu' 24
gourdes pour acheter un dollar amricain,
quand encore vous arrivez le trouver.
Partout c'est la mme inquitude. Et quand
le ministre de l'Education national fixe
la rentre des classes au 4 septembre, cela
cre un toll car comment faire pour
s'acquitter des frais scolaires?
La session extraordinaire du Bac
s'ouvre lundi prochain 14 aot pour les
recals qui ne faisaient pas parties des 16%
de chanceux qui ont russi les examens de
fin d'tudes secondaires cette anne. Il y
avait au moins 123.000 candidates se
prsenter en juillet aux siges des examens
d'tat.
Le project du ministre de reprendre
les classes le 4 septembre est aussi trs
critiqu par les syndicats d'enseignants qui
multiplient les pressions pour que cette date
ne soit pas respecte. S.C.


b be00


am4bibw f
S O-am S-am-o. S oe e4
quo e a laane M 4


. Imm- lS -q 4be m 4 -


- wp'u--'. -t


gou IMID m m-. a m e m . eNM
au -m M- -lmm 4miu b4 p


U -I ___________________


.*** TDrivilg Celrter
I la Generale 20 ans au service de la Conduite Automobile et de la Prvention Routire Hatienne
des auto-coles Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati T: 245-2072 ou 245-0916
1 Avenue Martin Luther King No. 90 Port-au-Prince, Hati Tl: 245-2072 ou 245-0916


m


1


1


*


*




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - Version 2.9.9 - mvs